close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Backstage №11

код для вставкиСкачать
"Backstage - французский журнал, который посвящен современной фотографии. Кроме представленных работ фотографов, в журнале есть интервью и рекомендации по фотосъемки от профессиональных фотографов, а так же небольшой обзор интересных фотоновинок и у
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Back
stage
N°11
/ Novembre 2012
MAG
BackstageMag2011
Dans les coulisses du monde de la
photo et de la vidéo
www.facebook.com/backstagelemag
MARIE VAUBOURGEIX
INTERVIEW PHOTOGRAPHE
SERENA FORGEAS INTERVIEW MAQUILLEUSE PRO
ZESTA CRÉATION BIJOUX
INTERVIEW JULIA BARRAGAN ÉMILIE CORINO
UNE MODELE DU SUD QUI N’A PAS FROID AUX YEUX... INTERVIEW MODÈLE
BACKSTAGE FANY
OLIVIER MERZOUG PHOTOGRAPHER
L’OUEST AMERICAIN
PHILIP CONRAD
SUR LE VIF
PARIS SOUS LA PLUIE Back
stage
N°11
/ Novembre 2012
Concepteur, Rédacteur en chef, direction artistique du magazine et responsable de la rubrique «Backstage» et interview des invités
Olivier Merzoug
www.oliviermerzoug.com
Responsable de la rubrique «Quand le Nu devient un Art..»
Carole Caramelle
http://nu-artistic.blogspot.com
Responsable de la rubrique «Autour du Monde»
Philip Conrad
www.philipconrad.com
Responsable de la rubrique «Les Popotins d’Emy»
Emy Bacha-doll
www.facebook.com/profile.php?
id=591690914
Responsable de la rubrique «Le PhotoGraphiste»
Marc Richet
http://ogz.free.fr
Retrouvez toutes les informations sur :
https://www.facebook.com/
backstagelemag
Toute reproduction des textes, photos, graphismes publiés dans ce magazine est interdite. Les documents transmis impliquent l'accord de l'auteur pour publication. Nous ne sommes pas tenus responsables du contenu des informations publiées dans ce numéro.
MAG
Dans les coulisses du monde de la
photo et de la vidéo
Sommaire
04-05
Les Popotins d’Emy
Emy Bacha-Doll
06-15
I
nterview Photographe
Marie Vaubourgeix
16-25
L’Ouest Américain
Philip Conrad 26-35 Interview Modèle
Emilie Corino
40-49
Backstage Shooting
Fany LZ
Olivier Merzoug
50-59
Interview Créatrice Bijoux
Julia Barragan - Zesta
60-69
Donner coprs à ses rêves
Carole Caramelle
70-77
Interview Maquilleuse
Serena Forgeas
72-79
Sur le Vif Paris sous la pluie
Guillaume Nédellec
I´m singin´ in the rain, Just singin´ in the rain, What a glorious feeling, I´m happy again... et oui chers lecteurs et lectrices c’est un plaisir de vous retrouver, entre les gouttes d’eau, pour un tout nouveau numéro de votre magazine photo. Avant toutes choses, j’aimerais vous remercier pour votre fidélité et tous vos messages de soutiens et d’encouragements. Malgré le temps difficile et le froid parisien, nous avons décidé de vous apporter du soleil avec des artistes de talents.
Au programme de ce mois-ci : nous avons rendez-vous avec la mode et la beauté avec des artistes comme Julie Barragan, créatrice de bijoux, plus connue sous le nom de Zesta Bijoux, Marie Vaubourgeix, photographe de mode à Bordeaux et Toulouse et la somptueuse modèle qui nous vient du sud Emilie Corino. Pour ma part, Je vous ferai découvrir les coulisses d’un shooting lingerie avec Fanny. Il expose actuellement à Paris, Guillaume Nédellec nous offre sa vision de «Paris sous la pluie» pour la rubrique sur le vif. Quant à Philip Conrad, il nous fera partir à la découverte de l’Ouest Américain. Et enfin, nous vous ferons découvrir une maquilleuse pro, passionnée par son métier Serena Forgeas. Vous souhaitez être publié dans BackStage Mag ? Nous vous invitons à vous manifester auprès de la rédaction (email :
info@oliviermerzoug.com
) ou sur la page facebook du Mag (
https://www.facebook.com/backstagelemag
) pour participer à l'aventure. Assez discuté, place à l’image avec
BackStage Mag n°11, bonne lecture
Olivier Merzoug
Concepteur & Rédacteur en chef de BackStage Photo Couv : Jérémie Turgon
Modèle : Emilie Corino
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
LES
POPOTINS
D’EMY
Entre le mois de juillet 2011 et le mois de mars 2012, la photographe Sophie Delaporte a réalisé cinquante portraits d’artistes dont l’oeuvre représente la France à l’étranger. Des programmes courts, photographies, voix off et parties filmées interrogent sur ce qu’est un artiste aujourd’hui, sa place dans le monde, son rapport à l’image, son rapport à la France, ce qu’il pense de la télévision...
Du 30 octobre au 11 novembre 2012 Lieu : Espace Pierre Cardin
Sophie Delaporte, ©France : L'esprit français partout...
Bonjour à tous. Le mois de novembre annonce le retour des beaux jours (ou pas) et quoi de mieux que quelques expositions pour nous faire sortir de nos chaumières... une petite sélection rien que pour vos yeux et quelques petites surprises à déguster sans modération. Bonne lecture...
Toute l’
actualité photo
, les expositions
, les évènements
et les indiscrétions
...
LE POINT EXPO Images capturées d'un bar new yorkais de Pigalle... Ses habitués, son ambiance, ses clients... Images toutes en contrastes, souvent floues, parfois nettes, oniriques et pourtant toujours vraies. Jeudi 15 Novembre au Scandale, 4 rue Violet le Duc, 75009, Métro Pigalle
Vernissage Le Scandale par François Michel
Ami de Gainsbourg et de Bashung, Pierre Terrasson avoue ne pas avoir dormi durant les années 80, occupé à shooter les personnalités excentriques, les artistes et les rockers du moment qui ont tous croisé son regard et son objectif... Il les photographie sur leurs lieux de concert, en backstage ou en session privé. C’est ainsi que Mick Jagger, les Clash, Alain Bashung, Serge Gainsbourg, Jacques Higelin, Lou Reed, les Rita Mitsouko deviennent ses modèles. Il sera également le photographe exclusif de Vanessa Paradis, Elsa, Carole Laure, Jil Caplan, Elli Medeiros et Patrick Bruel… Du Vendredi 5 octobre 2012 au lundi 17 décembre 2012 - Espace André Malraux, 5 chemin de Montigny 95220 HERBLAY - Contact du lieu : 01 30 26 19 15.
Exposition "Bashung, Gainsbar & Co" de la Photographie
Les popotins
express...
Nomad - Two Worlds
Russell James
Date de parution : 18/10/12
Editeur : TeNeues ISBN :
Présentation : Relié
Nb. de pages : 220 pages
Prix : 75€91 Pour plus d'infos, cliquez ici : http://
livre.fnac.com/a3815711/Russell-
James-Nomad
75 parisiennes
Baudouin
Portraitiste renommé, Baudouin travaille avec passion le sujet de la Parisienne depuis de longues années. Des quelques 300 portraits qu’il a pu réaliser, il en a sélectionné 75, en hommage à la Capitale .
Ne manquez pas son expo Subtiles impressions qui habille les murs de l’hôtel Crayon, situé 25 Rue du Bouloi - 75001 Paris Tél. +33 (0)1 42 36 54 19. Du 1er octobre 2012 au 3 janvier 2013 !
Site web > www.gui-n.com
Page Facebook > https://www.facebook.com/pages/Guillaume-N%C3%A9dellec-
Photographies/153917614632661
Guillaume Nédellec - Subtiles impressions
SAbine WEISS - « Photographies 1950-1990 »
En ce mois de Novembre où Paris vit au rythme de la photographie, la Galerie Guillaume consacre ses cimaises à la photographe de renom international Sabine Weiss. A partir du 13 novembre, Guillaume Sébastien réunit petits et grands formats de l’artiste autour de la thématique de la main, qui est en filigrane dans l’ensemble de son travail. Vernissage : le mardi 13 novembre 2012, à partir de 17h30 Du Mercredi 14 novembre 2012 au samedi 12 janvier 2013 de 14h/19h. Galerie Guillaume au 32, Rue De Penthièvre 75008 Paris - Métro : Miromesnil , Contact du lieu : 01 44 71 07 72 LOVE, TATTOOS & FAMILY - Lancement du Livre
Ce livre est né de mon amour pour le tatouage, pour la photographie et de ma propre expérience en tant que maman tatouée. J'avais envie de représenter les familles de manière positive, de montrer l'amour qui les unit. J'avais envie de casser l'image du bad guy ou de la femme fantasmatique et d'aller à contresens des images trop léchées de la mode. Le tatouage n'est pas un produit de consommation, il découle d'une vraie passion sincère et durable qu'elle soit adolescente ou beaucoup plus tardive...».
Samedi 3 novembre 2012 à 19h30 Flaq Galerie - 36 Rue Quincampoix 75004 Paris
Métro : Rambuteau UNIQUEMENT SUR INVITATION - RESERVEZ (Nom+ Prénom et adresse postale) à alexandrabaypics@gmail.com
INTERVIEW PHOTOGRAPHE MARIE VAUBOURGEIX
Photographe
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Bonjour Marie, ravie de t’accueillir pour ce numéro de BackStage Mag. J’ai découvert ton travail de photographe sur Facebook et nous avons eu l’occasion de nous rencontrer il y a peu. Aujourd’hui je suis très heureuse de mettre ton travail en lumière et de permettre aux lecteurs de notre magazine de découvrir ton parcours, ta façon de travailler mais aussi la vision que tu as de ton métier qui est aussi une vraie passion… De quelle région es-tu ?
Je suis de la région Aquitaine (Bordeaux)
Comment es-tu venue à la photographie… qu’est ce qui t’a donné envie de faire de la photo ?
J'ai commencé à apprécier la photo dès mon adolescence avec la photographie argentique. J'ai ensuite posé pour quelques photographes, qui m'ont conseillée de m'inscrire en agence, mais je passais plus de temps à leur voler leurs appareils photos... C'est donc tout naturellement que je me suis lancée comme photographe.
Aujourd'hui tu vis de la photo ou ça reste une passion ?
Je suis justement dans un processus pour vivre de ma passion, mais ce n'est pas encore tout à fait le cas. Pas si facile, car beaucoup de gens pensent que la photo c'est gratuit ou qu'il ne s'agit que de collaborations. Mais non, être photographe c'est un métier à part entière.
Comment définirais-tu ton style de photos et qu'est-ce qui fait une « bonne image » selon toi ?
Je pense que je suis encore dans la recherche, j'ai une certaine patte qui fait que l'on pourrait reconnaitre mes images, mais il manque quelque chose. Pour qu'une image soit "belle" je pense qu'il faut de l'émotion. Et je pense que c'est quelque chose que je dois encore travailler.
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Quel est ton matériel de prédilection, quels objectifs photos ou logiciels de retouches utilises-tu ?
Mon boitier un 5D MARKII depuis très peu de temps et c'est un pur bonheur ^^, je me sépare jamais de mon 50mm/
1,8. Mon logiciel de retouches PHOTOSHOP essentiellement.
Comment se déroule une séance photo avec toi ?
Naturellement. Je déteste les personnes hautaines et autres mentalités de style. Donc le plus souvent simplement… pas de stress, beaucoup de joie et de complicité.
Où trouves-tu tes modèles généralement et comment les choisis-
tu ?
Je reste dans la simplicité, j'aime bien que les gens se sentent à l'aise, souvent on dit que je suis trop cool. Je suis toujours ouverte aux propositions de l'équipe, mais je garde cependant une certaine direction vers ce que j'aimerais atteindre. Je pense que c'est très important pour la qualité du travail que les équipes s'entendent bien, et que tout se fasse dans la joie et la bonne humeur.
Où trouves-tu tes modèles généralement et comment les choisis-
tu ?
En principe je travail avec des agences de mannequins, qui me font une sélection en fonction des critères que je recherche.
Raconte-moi une petite anecdote lors d’une séance photo avec l'une d'entre elle...
Une anecdote, j'en ai pas forcément, mais ce qui arrive souvent c'est les mannequins qui te plantent dans la nuit pour le lendemain ... et il y a de plus en plus de manque de professionnalisme mais ce n'est pas une généralité bien heureusement.
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Tu travailles beaucoup les décors et le stylisme dans tes photos... Quelles sont tes sources d’inspiration... tes photographes préférés ?
C'est assez aléatoire, en effet il peut m'arriver de créer une ambiance autour d'un thème bien précis, comme par exemple ma série "Tribute to Helmut" que j’ai exposé au restaurant la Gaité à Toulouse. Cette série a été travaillée avec mon équipe. Nous avons réfléchi ensemble des vêtements, et j'ai fait les démarches nécessaires pour avoir un lieu qui pouvait correspondre. Je trouve que cette dynamique amène une force aux photographies. Mes inspirations sont des photographes, des films, des mots ... Je m'inspire essentiellement de photographes cultes comme Helmut Newton mais aussi des photographes d'aujourd'hui en pleine dynamique qui ont vraiment un univers ou un sens de l'esthétique remarquable : Stéfan Bourson pour le coté esthétique, Rachel Saddedine pour le coté créatif, Nicolas Guerin pour le coté Mode, ou encore David Bellemere pour le coté poétique...
Tu fais appel à une équipe pour réaliser tes clichés : maquilleuses, stylistes ou autres ?
J'essaie de travailler régulièrement avec une équipe, c'est très important, les maquilleurs, coiffeurs et stylistes sont des personnes essentielles pour réaliser une belle photo de Mode. C'est la finition de la photo, c'est ce qui va faire que ta photo a quelque chose de plus. Je travaille beaucoup avec des personnes dont j’affectionne le travail et qui sont vraiment investies dans leur domaine, ce sont des personnes remarquables et aussi des amis pour certains. Tu as l’air de beaucoup aimer la photo en extérieur ou en lumière naturelle, la photo studio ça te tente ou pas du tout ?
Il est vrai que j'aime énormément la lumière naturelle, et que j'en ai fait beaucoup mais cela ne m'empêche pas d'aimer le studio, bien au contraire... je fais de plus en plus de studio (quelques photos sur mon site).
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
En dehors de la photo de modèle, il y a d'autres types de photos que tu fais ou aimerais faire ?
J'aime la photo de portraits (personnages de rue, personnalités...) et le reportage photos (défilés, évènements...)
Tu as des petits secrets que tu aimerais partager avec nos lecteurs ou quelques conseils pour ceux qui débutent dans le monde de la photo ?
Des petits secrets, oui j’en ai mais si je les dis ce ne sont plus des secrets lol, donc chut…
Quels sont tes projets à venir et que peut-on te souhaiter pour la suite ?
Mes objectifs premiers seraient de décrocher des campagnes de pub, et des éditos dans des magazines de mode. Et d’autres qui viendront par la suite surement par expérience … Pour finir, 2 mots qui te viennent à l’esprit qui définissent ta relation à la photographie ?
Passion et émotion
Merci beaucoup Marie… j’ai été ravie de te recevoir, plein de bonnes choses pour la suite et au plaisir de te retrouver dans un prochain BackStage Mag.
Retrouvez toutes les photos de Marie Vaubourgeix sur : www.marievaubourgeix.com
Modèles : Emilie
AUTOUR DU MONDE
PHILIP CONRAD
Lever de soleil à Monument Valley
L'OUEST AMERICAIN
UNE DES ENTRÉES DU CANYON DE CHELLY
BORDURE DE LA RÉSERVE APACHE, ARIZONA
VALLÉE DU CANYON DE CHELLY
METEOR CRATER
GOLD CANYON
GLEN CANYON, UTAH
NORTH MONUMENT VALLEY, UTAH
CENTRE DE MONUMENT VALLEY
SOUTH MONUMENT VALLEY, ARIZONA
BORDURE NORD-EST DU GRAND CANYON
PLAINES SUD DU LAC POWELL
SOUTH MONUMENT VALLEY, ARIZONA
TOMBÉE DE LA NUIT À CANYONLANDS, UTAH
ARCHES NATIONAL PARK, ROUTE DE MOAB
INTERVIEW MODÈLE ÉMILIE CORINO Modèle Photo : Jeremy Turgon
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Photo : Luigi Rome
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Coucou Émilie, ravi de te retrouver pour ce numéro de BackStage, on a eu l'occasion de découvrir tes magnifiques photos sur Facebook…
Coucou BackStage Mag, c’est un réel plaisir pour moi de figurer comme modèle du mois sur ce magazine, merci de me donner cette chance ! Quel âge as-tu et de quelle région es-
tu ?
J’ai 23 ans et je suis « du sud » ! J’habite sur Marseille, enfin pas tout à fait, mais plus précisément il s’agit d’une petite commune à côté qui se nomme Allauch, je suis donc une Allaudienne mais je vous rassure je garde tout de même ce léger petit accent marseillais …
Comment es-tu venue à poser, raconte-
moi ton parcours ?
Ma toute première séance s’est déroulée il y’a environ un an maintenant ! Une amie avait fait des photos pour sa première fois et effectivement je les ai vues par le biais de Facebook. Je les avais trouvées vraiment très jolies et par simple curiosité je m’étais renseignée auprès de mon amie. Elle me disait d’essayer de faire une séance avec ce photographe car elle pensait que j’avais « le profil adapté » mais je n’en n’étais pas du tout convaincue! Nous entrons tout de même en contact avec le photographe, après plusieurs discussions, je décide, avec l’accord de mes parents bien évidemment, de faire une séance photo, un « shoot » … je ne connaissais même pas le terme (lol) Mes premiers pas en photo ont été avec Luigi ROME, ce sont des moments que je n’oublierai jamais car j’étais mal à l’aise, mon dieu, j’avais honte durant le début de la séance photo … par contre plus la séance se déroulait et plus je me régalais de poser… c’est ainsi que je suis venue à poser « par hasard » et ce n’était pas du tout calculé… j’ai donc eu les résultats de ma toute première séance photo et j’étais ravie ! Après, tout s’est enchaîné… c’est incroyable quand j’y pense ! Luigi me propose une deuxième séance, m’explique le principe de « book.fr » et m’incite à ouvrir mon book en ligne ! J’ouvre donc mon book fin juillet de l’année dernière, et là des demandes de shoots inondent ma boîte mail ! Mes parents gardaient un œil sur moi et me disaient de faire tout de même très attention ! Combien de fois mon père m’a accompagnée à la séance photo ou alors il me suivait en voiture jusqu’au shoot ou il vérifiait si tout était plus ou moins normal lol Tout ceci est assez marrant car j’étais à dix mille lieues de penser faire de la photo, comme quoi la vie peut être très surprenante …
Photo : Matthieu Sonnet
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Photo : Jeremy Turgon
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Photo : Jeremy Turgon
Photo : Primaël Lorbat
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Comment se passe ta vie de modèle vis-
à-vis de tes proches ?
Cela se passe à merveille ! Ma famille est un de mes plus grands fans Club lol… je plaisante mais c’est vrai que c’est super lorsque tes proches aiment et te soutiennent dans ta passion …
Comment gères-tu la censure facebook ?
Ha Facebook et les photos signalées, une très grande histoire lol… Cela doit faire deux ou trois fois que mon compte est bloqué à cause d’un signalement de photo… je pense sincèrement que facebook n’est vraiment pas le lieu approprié pour poster des photos, que ce soit au niveau de la qualité mais aussi des personnes qui en font partie ! Je ne connais pas de site spécialisé dans la photo ou on pourrait poster nos photos sans crainte d’être signalé, censuré voire même bloqué … Facebook c’est sympa pour communiquer avec tes amis mais partager une passion je ne pense pas que ce soit le meilleur site !
C’est une passion ou un métier… voire les deux ?
Cela reste une passion et mon objectif premier n’est pas de me faire de l’argent par la photo … Tous mes shoots ont été fait par collaboration et j’en suis très satisfaite car le rendu est comme je le souhaite ! Après je ne dénigre pas le fait que de travailler de manière plus professionnelle en rentrant au sein d’une agence serait un de mes plus grands rêves mais je n’ai jamais osé faire la démarche car pour moi je n’ai aucune chance ! Comment choisis-tu les photographes avec qui tu poses ?
Je suis de plus en plus exigeante car mon objectif est d’avoir des photos de plus en plus belles et surtout de collaborer avec des photographes davantage professionnels à chaque fois ! En effet j’ai beaucoup de demande de shoots rémunérés par des photographes amateurs mais je refuse à chaque fois car je pense que pour évoluer le seul moyen est de viser encore plus haut que ce que l’on a déjà… l’argent ne m’intéresse pas du tout ! J’essaie de préserver mon image en ne collaborant pas avec n’importe qui, je ne souhaite pas être affichée sur tous les books de photographes amateurs des Bouches du Rhône ! Au contraire, je privilégie la qualité et non la quantité !
Photo : Jeremy Turgon
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Photo : Jeremy Turgon
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Quels sont tes photographes avec qui tu aimerais poser ?
Beaucoup de photographes professionnels m’inspirent tels que Jean-Marc bulles, Stéphane Rodriguez Delavegua, Sylvio Testa, Sarah Fafet, Yann Malotti , Fannie Gortazar , Greg Gkl, Olivier Merzoug, Nicolas Larrière, Yannis Guerrand, Thomas Boullery, Stefan Bourson, Ludovic Taillandier, Lili Eyes, David Olkarny … j’aimerais vraiment avoir l’opportunité de travailler un jour avec eux ! J’aimerais également continuer à collaborer avec certains photographes comme Franck Burkhalter, Matthieu Sonnet (…) et un que j’affectionne particulièrement car c’est en partie grâce à lui que je dois mon évolution JeremyTurgon …
Tu aimes plus la photo Studio ou en extérieur ?
Je n’ai pas de préférence, j’adore autant la photo studio qu’en extérieur ! C’est deux choses totalement différentes et le rendu n’est pas le même mais les deux valent le coup …
Malgré tout en hiver je préfère travailler en studio car je suis une petite nature et assez frileuse (lol)
On voit de plus en plus de modèles tourner dans des clips, c'est quelque chose que tu aimerais faire ?
C’est vrai et je trouve ça super cool ! J’avais eu quelques propositions mais je n’avais pas pu car cela ne correspondait pas à mes disponibilités ou il fallait monter sur Paris ! En revanche, j’aimerais beaucoup un jour tenter l’expérience et pourquoi pas me voir à la télé mais ça c’est encore autre chose lol !
Et si on te proposait une télé réalité comme "Secret Story" ou "les Anges", tu ferais quoi ?
Je crois que je ne ferai rien du tout lol… Non, sincèrement je ne suis pas fan de ce genre d’émission et je ne me vois pas du tout faire ce type de télé réalité car cela ne me correspond absolument pas ! Je trouve que c’est beaucoup trop « faux » comme jeu, cela ne reflète pas la vraie personnalité des gens, cela ne me plaît pas forcement ! Je pense qu’il faut avoir des talents de comédienne que je n’ai pas ! Je sais jouer (enfin du moins j’essaie) avec les regards, les expressions, les poses devant l’objectif car cela reste tout de même « Émilie » mais après adopter carrément un autre rôle je ne pense pas que cela soit dans mes capacités … Photo : Franck Burkhalter
Comment te prépares-tu pour une séance ?
Alors quand j’ai un shoot c’est simple j’ai avec moi une valise pour les fringues, une pour les chaussures, vient s’ajouter une trousse pour le maquillage et la coiffure ! Voilà je sors du shoot j’ai une double scoliose lol… J’exagère à peine mais de manière générale cela se déroule comme ça, chaque fois le photographe me dit « tu ne fais pas les choses à moitié toi » et donc je lui réponds que « je préfère avoir trop que pas assez » ! Par ailleurs j’essaie de ne pas me coucher très tard la veille pour être en forme pour la séance photo du lendemain car effectivement arriver avec de grosses cernes au shoot, je ne pense pas que cela fasse rêver le photographe qui doit se dire « ouïe double travail sur Photoshop !!!! » lol Tu es déjà tombée sur des demandes étranges ?
Effectivement je suis déjà tombée sur des demandes étranges mais cela se repère à dix mille lieues ! Je demande toujours un lien vers le book du photographe, je suis très vigilante car de nos jours il y’a réellement des fous partout… j’ai quand même mes parents qui me surveillent au cas où je dévie un peu trop ! Je prépare toujours la séance avant avec le photographe, nous échangeons sur le lieu, sur le type de photo, sur nos conditions et j’impose mes limites ! Si tu avais des conseils à donner aux futurs modèles, tu leur dirais quoi ?
Je leur dirai de croire en elles, de vivre leur passion à fond et pourquoi pas d’aller jusqu’au bout de leurs rêves car rien n’est impossible dans la vie, il « suffit » de savoir solliciter les choses au bon moment et de saisir sa chance quand il le faut … « L’homme a besoin de passion pour exister », citation de Éric Tabarly, que je trouve véridique … mais ceci reste mon opinion ! Quels sont tes projets à venir ?
Mon principal projet est de m’épanouir encore longtemps dans la photographie … j’aimerais travailler de manière plus professionnelle en essayant d’intégrer une agence ! Cela reste plus un rêve qu’autre chose mais je pars du principe que rien n’est impossible dans la vie et pourquoi pas tenter même si la réponse est négative, « qui ne tente rien n’a rien » comme on dit ! Que peut-on te souhaiter pour la suite ?
Réussite, bonheur, joie, amour, santé et surtout des collaborations avec les photographes avec qui je rêve de travailler …
Merci beaucoup pour ce petit moment passé avec toi, plein de bonnes choses pour la suite et au plaisir de te retrouver sur un prochain BackStage Mag…
Photo : Jeremy Turgon
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Photo : Jeremy Turgon
Retrouvez toutes les photos d’Émilie Corino sur son book : www.emilie-corino.book.fr
axesstudio95@gmail.com
www.axesstudio.com
SHOOTING MAKING OF OLIVIER MERZOUG
BACKSTAGE
SHOOTING
FANY
by Olivier Merzoug Photographer
Modèle : Fany - Photographe/Retouches : Olivier Merzoug - Assistant / Backstage : Latin Capture Pro
Chers lecteurs et lectrices de Backstage, c’est avec un grand plaisir que je vous retrouve sur ce nouveau numéro. Ce mois-ci, je vous invite à découvrir les coulisses du shooting "glamour" de Fany. LE PROJET Pour cette séance, je voulais réaliser, dans un cadre raffiné, une séance «intimacy-lingerie». Il est bon de pouvoir donner une richesse de composition des images grâce à la présence du modèle, bien évidemment, mais également par le biais du lieu.
LE LIEU Cette séance photo a été réalisée dans un magnifique duplex d’une banlieue parisienne. Comme vous pourrez le constater, sur les photos de backstage, un intérieur très soigné avec une décoration faite d'objets venant de différents horizons et notamment d'Afrique. Pour couronner le tout et qui touche ma sensibilité artistique (étant un pur passionné de musique et musicien à mes heures perdues), un piano noir à queue. Notre hôte nous a même fait le plaisir de nous jouer quelques mélodies pendant le shooting afin de créer une ambiance «smoothie et voluptueuse».
L’EQUIPE L'équipe est composée de trois personnes : Fany LZ (modèle), Latin Capture Pro (assistant, responsable du backstage de la séance) et moi même. Sur ce type de séance, je préfère guider la modèle pour un maquillage «nude» afin de garder au mieux ses traits naturels . Mais il m’arrive de faire appel à une maquilleuse pour obtenir un résultat parfait (ou pas).
En prise de vue, j’ai souvent une idée précise du cadrage définitif. Ne pas hésiter à jeter un coup d’oeil de temps en temps sur votre boitier, ça évitera des surprises...
MATERIEL UTILISÉ Canon 5D Mark III avec l’objectif 70-200 2.8 et 50 mn 1.4, et un réflecteur. Pas d’utilisation de lumières additionnelles, le but étant de garder l’atmosphère du lieu par la lumière naturelle en utilisant au mieux les sources d’entrées (fenêtres, ouverture des portes, etc...) et les réglages de l’appareil. LE SHOOTING Le déroulement d’un shooting se passe souvent de cette manière : à l’arrivée du modèle, on discute un peu, On fait connaissance si on ne s'est jamais rencontré auparavant, on regarde les lieux possibles ensemble avant de se mettre réellement au travail. Je lui donne l’ambiance et l’attitude que je souhaite avoir sur la série : très soft, très mode ou plus provocatrice... tout ça est une question de dosage. On pourrait rendre une série très mode là où il n’y en a pas (exemple : Helmut Newton avec sa série de nus en studio)
Une fois le tour des lieux fait, on regarde ensemble les différentes tenues apportées par le modèle (sauf quand il y a un(e) styliste). Je mets rapidement de côté ce qui me convient en les disposant facilement afin que la modèle puisse savoir quelle tenue prendre et à quel moment. J’associe également les accessoires (boucles d’oreilles, bracelets, colliers ou autres).
Pour cette série, j’ai utilisé la quasi-
totalité du potentiel de l’appartement à savoir la chambre, le salon, la salle de bain, le couloir, la terrasse et bien évidement ce fameux piano dont je vous parlais tout à l’heure. Le tout est de savoir à quel moment il faut faire quoi car la lumière change et évolue au cours de la journée et il ne faut pas se tromper.
En matière de réglage de l’appareil, ça change d’une pièce à l’autre et d’un moment à un autre. La force du 5d Mark III est sa souplesse et sensibilité. On va pouvoir monter en iso jusqu’à 5000-6000 iso sans bruits sur l’image. Les objectifs jouent également un rôle primordial.
Afin de déboucher les ombres et d’apporter des touches d'ambiance lumineuses, nous avons joué, nous avons jouer avec le réflecteur tantôt avec la face blanche, tantôt avec la face dorée. Les teintes de la chambre étant brunes, ça nous a apporté comme des rayons de soleil dans la pièce.
C’est quelque chose qui amuse souvent les modèles ou personnes présentes sur le lieu de la séance mais j'ai le don de prendre la pose ou de montrer quelques gestes ou positions précises :) Bien évidement, avec moi, ça rend surement moins glamour qu’avec la modèle.
Olivier Merzoug Photographer :
www.oliviermerzoug.com
& http://500px.com/OlivierMerzoug
Modèle : https://www.facebook.com/fany.lz
- Assistant / Backstage : www.latincapture.book.fr
Un autre conseil que je pourrais vous donner est de ne jamais rester statique, la modèle bouge mais le photographe aussi. Ne pas hésiter à monter sur le canapé ou en hauteur pour modifier les angles de vues ou de vous mettre par terre pour des séries parquets par exemple. J’ai également pour habitude de me caler souvent à un mur ou une surface dure pour éviter de bouger lors de la prise de vue. Dans certains cas, je n’hésite pas à utiliser un trépied.
Pour la série de la salle de bain, je voulais donner une atmosphère vaporeuse, on a donc fait couler un bain chaud avec de la mousse. J’ai pu travailler quelques photos avec l’aide du miroir qui se trouvait derrière elle mais également en plaçant mon objectif sur le côté de la vasque. Dans le même esprit qu’une photo prise derrière une fenêtre ou l'utilisation d’un sac ou d’un papier devant l’objectif, on obtient rapidement un effet nuageux. Ca a pour résultat de donner une image très douce, comme pourrait le faire un calque blanc sous photoshop avec une faible opacité et un dégradé. Sauf que là, ça fait bien plus naturel et réussi.
Je vous donne rendez-vous le mois prochain pour un backstage exceptionnel pour les un an du mag.
Si vous aussi, vous souhaitez raconter le backstage d’une de vos séries, n’hésitez pas à nous contacter par email sur
info@oliviermerzoug.com
INTERVIEW STYLISTE-CRÉATRICE JULIA BARRAGAN
Zesta - Créatrice de bijoux
Photographe & MUA Katherline Lyndia
http://www.katstudio.ch
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Photographe & MUA Katherline Lyndia
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Bonjour Julia Barragan, ravi de te retrouver pour ce numéro de BackStage Mag, j’ai eu l'occasion de découvrir ton travail de création de bijoux sur Facebook… De quelle région es-tu ?
Je suis une créatrice de bijoux Genevoise (Suisse). Mais je possède deux origines qui sont très présentes dans mon travail : indienne de par ma mère et espagnole de par mon père.
Raconte-moi le projet Zesta, comment tout a commencé ?
J'ai effectué des études HES en design de produits de mode à Genève et obtenu un diplôme HES en 2005. Dès 2006, J'ai commencé par créer sous le nom de Zesta des pièces uniques de vêtements et d'accessoires et c'est par véritable passion que j'ai finalement choisi de me consacrer entièrement à la création de bijoux dès 2008.
Je dessine personnellement chaque pièce des lignes de bijoux et choisis des thèmes pour la création de pièces uniques en argent massif, parfois en or trempé et toujours en mettant l'accent sur la finesse de l'emploi de pierres fines que je sélectionne moi-même lors de mes voyages à Jaipur en Inde. Un doux mélange de ces matériaux savamment proportionnés confère à chaque pièce unique son style inédit. Chaque saison, la jeune marque Zesta propose différentes lignes de bijoux à des prix abordables et en éditions limitées.
Où puises-tu ton inspiration pour réaliser tes lignes de bijoux ?
Mes origines métissées et ma formation de designer en suisse sont bien ancrées dans mon travail. C'est à dire que je réalise des lignes de bijoux portables et adaptées selon les goûts des clientes européennes, cependant les bijoux ont cette touche très personnelle quant à l'emploi des techniques et du savoir faire traditionnel indien qui est parfois allié à une fantaisie de mélange de couleurs plus méditerranéennes. Les femmes que je côtoie dans la vie vont elles-mêmes parfois m'inspirer une collection. Les thématiques prennent forme dans ma tête parfois il s'agit d'un détail architectural ou de toute autre observation culturelle. Mon emblème quant à lui est resté le même depuis mes débuts en 2008 ce sont les ailes d'ange ! Car je suis moi-même quelqu'un de très rêveur et qui n'a pas vraiment les pieds sur terre. Photographe & MUA Katherline Lyndia
Tu travailles seule ou en équipe ?
Le projet de bijoux Zesta étant à la base des lignes de bijoux faits à la main et avec le coeur a été crée de toute pièce par moi même.
On peut dire aujourd'hui que je suis la directrice artistique de Zesta car je me qualifie plus comme une artiste que comme une commerciale !
Actuellement je suis sur tous les fronts : je dessine et crée les lignes de bijoux intégralement (environ 4 par saison) et je m'occupe du suivi des petites productions des pièces en édition limitées dans mon atelier en Inde ou je dois me rendre deux fois par an. Je tiens également un Showroom à Carouge, quartier des artisans et créateurs de Genève (Suisse) ce qui donne pas mal de travail pour une seule personne mais je suis passionnée par ce travail et pour rien au monde je ne voudrais le changer ! Je m'occupe également de l'image de zesta en organisant de manière assez fréquente des shootings avec de supers équipes de photographes et maquilleuses professionnels. A chaque nouveau shooting je choisis mes modèles avec grand soin en fonction du thème et de la femme que je veux illustrer ! J'ai une véritable passion pour les shootings de mes bijoux car contrairement au Showroom ou ils sont placés en vitrine, c'est sur une femme qu'ils vont s'exprimer le mieux, la mettre en valeur et raconter un histoire à chaque fois différente...
As-tu des conseils pour ceux et celles qui veulent devenir créateur ou styliste ? Personnellement, j'ai eu beaucoup de chance de pouvoir être encouragé par mes proches en choisissant un cursus d'études spécialisées en art et design. Ce qui n'est pas le cas de tout le monde mais ça m'a forgé un esprit curieux et culturellement averti ce qui je pense est fondamental pour tout styliste ou créateur. Je pense que les qualités principales hormis le talent inné est qu'il faut être ouvert sur le monde, s'intéresser aux gens, à leurs différences, aux cultures et aimer découvrir des choses nouvelles en permanence.
Aujourd'hui c'es ton métier à part entière ou tu fais autres choses également ?
Depuis trois ans (le 6 décembre) je travaille tous les jours dans mon Showroom ou les collections de bijoux sont présentées et disponibles à l'achat pour les clientes. C'est également là que je crée mes projets de collections, les prototypes et le montage des pièces. Parfois je réalise également des bijoux sur mesure pour mes clientes en fonction de leurs désirs tout en restant dans le cadre des collections proposées bien sûr ! Mais je marche beaucoup au cas par cas, à la pièce unique et aux éditions limitées. Photographe Patrick Nicolet http://www.a-focus.ch
/ MUA Malika / Model Mad Jost BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Photographe & MUA Katherline Lyndia Photographe Patrick Nicolet / MUA Malika / Model Mad Jost Y a-t-il des choses que tu aimerais expérimenter ?
La collaboration sur des projets en équipe est actuellement quelque chose qui m'intéresse beaucoup.
En ce moment je réalise pas mal de collaborations avec d'autres artistes tels que photographes, stylistes sur des projets communs, souvent on me contacte pour un projet artistique et je me plais à créer des bijoux spécialement pour le projet ce qui me passionne ! D'autre part, je vais organiser mon premier défilé le 6 décembre prochain au Buddha Bar à Genève avec une créatrice de vêtements genevoise, Titane, dont le travail créatif colle parfaitement à mes lignes de bijoux. Nous allons par la suite développer des collections capsule (petite collections très inédites) en collaboration totale pour le printemps 2013. Tu collabores avec quelques photographes, comment les choisis-tu ?
J'ai débuté dans le milieu par mes propres projets de shootings avec un photographe en 2010. Petit à petit et grâce à mon réseau, j'ai pu me faire connaitre pour mon travail sur les shootings. A tel point qu'à présent pas mal de photographes de Genève, Lyon ou Paris me contactent pour des projets de shootings lorsqu'ils veulent des créations et nous montons le projet ensemble, selon leurs envies et besoins. C'est le cas avec Katherline Lyndia, photographe de talent avec qui j'ai eu la chance de pouvoir travailler sur de nombreux projets en 2012. A présent, les collaborations ou les projets de shootings pour présenter les collections les plus importantes de l'année se montent de manière très naturelle car je connais chaque photographe de mon réseau et propose des projets en fonction de leurs affinités (studio, extérieur, thème féérique ou mode). Et je prends un grand soin à sélectionner lors de castings la ou les modèles que vont incarner la femme "Zesta" sur un shooting. Etant la directrice artistique de la plupart des shootings l'image de Zesta laisse une certaine emprunte qui encourage les gens à me contacter pour leurs projets, même si je ne peux me permettre de collaborer avec tout ceux qui m'écrivent malheureusement ! Je m'efforce de choisir le style qui me correspond le plus chez un photographe et le thème qui me parle assez pour pouvoir concocter des sets de bijoux inédits...
Photographe Clément Rousset / MUA Ksenia Rousset Rudkowska
Photographe Anouchka Mauzon
http://www.anouchka-
photographe.book.fr
/ MUA Ksenia Rousset Rudkowska / Model Lenna Gerber
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Photographe Clément Rousset http://www.clement-rousset.com
/ MUA Ksenia Rousset Rudkowska C'est toi qui choisis tes modèles, maquilleuses et autres membres ? Exactement ! Lorsque je planifie un projet de shooting, je sais exactement quelle collection de bijoux je souhaite mettre en avant, et donc l'esprit et le thème de celle-ci va m'influencer dans mon choix du photographe avec qui je veux travailler. Une fois celui-ci déterminé, je vais choisir la modèle et donc effectuer un petit casting sur facebook car souvent je trouve bien de trouver des nouveaux visages et de surprendre les gens avec un choix inattendu ! Le choix de la maquilleuse et du coiffeur se fait quant à lui avec le photographe. Car une fois le projet et le choix du modèle présenté au photographe, j'aime bien laisser aussi a celui-ci sa part de décision et de choix pour la mise en scène, le maquillage et le lieu.
Car le but final est de produire une série de photos qui illustre la beauté de la ligne de bijoux mais vu par l'oeil du photographe afin de proposer des tableaux nouveaux qui racontent des histoires à chaque fois différentes ! Finalement, je conçois le shooting comme un petit livre qui nous raconte l'histoire d'une femme et nous transmet l'émotion que celle ci veut exprimer. Pour cette raison je choisis à présent des photographes qui savent faire passer cette émotion et raconter quelque chose sur une photo en un coup d'œil ! ;)
Tu préfères la photo en studio ou en extérieur pour ta collection ? Tous mes shootings au départ ont eu lieu en studio. Et petit à petit, j'ai moi-
même eu l'envie de changer car le studio me lassait et je trouvais l'effet trop "catalogue". Puis j'ai collaboré sur des shootings avec Katherline et son monde plein de fantaisie et de poésie m'a subjugué ! J'ai eu beaucoup de plaisir à travailler en extérieur et à présent je garde toujours l'oeil ouvert sur les paysages et mon environnement car une idée de shooting pourrait en jaillir ! Je referais certainement des shootings en studio plus "beauté" et élaborés au point de vue du maquillage mais je souhaite toujours évoluer et je trouve le studio un peu limitant pour cela ! J'ai d’ailleurs une anecdote au sujet d'un shooting que je tenais à réaliser au bord d'une piscine chez des amis. On avait tout organisé avec le photographe Clément Rousset dans les moindres détails et finalement on s'est rendu compte qu'il ferait mauvais temps ce jour-là ! Donc Clément a mis en place un grand bassin d'eau dans le studio et on a fait la série dans l'eau avec des spots colorés et techniquement cela à été très compliqué et long à réaliser. Mais on a passé une super journée en équipe et le photographe a lui même surpassé ses qualités techniques !
Photographe & MUA Katherline Lyndia
Quels sont tes projets à venir ?
J'ai actuellement pas moins de 4 shootings à venir entre fin octobre et le mois de novembre pour mes nouvelles collections automne - hiver 2013. Puis il y aura mon défilé inédit au Bouddha Bar à Genève qui célébrera les trois ans de mon Showroom et donc de mon existence au niveau commercial. Puis d'autres parutions magazines et projets de collaborations au chaud dont je ne peux dévoiler plus ! ;)
Que peut-on te souhaiter pour la suite ?
Je souhaite poursuivre mon activité artistique et évoluer. Cependant il faut me souhaiter de développer l'aspect plus commercial de mes lignes de bijoux et je voudrais les distribuer dans plusieurs boutiques et en dehors de la Suisse. Je suis actuellement à la recherche d'un agent commercial pour m'aider à développer cela car moi même étant seule je ne trouve pas le temps de le faire et je souhaite rester ancrée dans le travail créatif derrière les bijoux Zesta.
Photographe & MUA Katherline Lyndia
Merci beaucoup, j’ai été ravie de te recevoir, plein de bonnes choses pour la suite et au plaisir de te retrouver dans un prochain BackStage Mag.
Julia Barragan - Création de Bijoux
Showroom Zesta
Rue Ancienne 58 - 1227 Carouge
022 301 70 72
www.zesta.ch
zesta.jewels@gmail.com
Retrouvez toutes les photos des création de Zesta sur : www.zesta.ch
QUAND LE NU DEVIENT UN ART
CAROLE CARAMELLE
DONNER CORPS A SES REVES…
Photographe : Carole Caramelle
Photographe : Thibault Duchier
Comme tous les ans c’est avec une grande impatience que je l’attends. Quoi... Me direz-vous ? Mais LE calendrier 2013… qui va remplacer dans quelques semaines seulement celui qui trône actuellement au dessus de mon bureau et que j’accroche toujours avec ce même sentiment de frénésie et d’exaltation… Nonnnnnnnnnnn… je ne parle pas du calendrier des Dieux du Stade ;) Je suis gourmande certes… mais ce ne sont pas les bêtes de muscles qui me font craquer moi…
Je parle de ce calendrier qui s’affiche au coin des rues depuis plus de 20 ans au risque de provoquer des accidents de la circulation… de ces images en noir et blanc à la fois synonyme d’élégance, d’humour et de sensualité qui nous donnent des leçons et dévoilent magnifiquement les courbes féminines en faisant rêver des générations d’hommes et de femmes… Mais ouiiiiiiiiii… Le calendrier AUBADE bien sûr, réalisé cette année encore par Thomas Paquet, sauf que cette fois mon regard sur ces jolies images risque d’être un peu différent… FLASH BACK…
7 Mai 2012… Mise en ligne du prochain stage MAPSTUDIO qui se déroulera les 19 et 20 mai prochains… Thème : « La Lingerie façon Aubade » et je serai justement à Bordeaux à ce moment là… La tentation est trop forte et l’envie trop belle… je craque !!!
J’appelle le studio dès le lendemain, c’est Jérémie Mazenq qui me renseigne et m’explique le déroulement du stage. Le nombre de stagiaires étant limité, il n’y a déjà plus que 2 places disponibles sur les 2 jours de stage prévus alors je saute sur l’occasion… Après avoir pris ma première « Leçon de Séduction » en studio et m’être prêtée au jeu sous l’objectif de Gérard Vallet… je vais enfin pouvoir DONNER CORPS A MES REVES… 18 Mai 2012… 22h43… je viens de vérifier une énième fois que la batterie de mon appareil est bien chargée… j’oscille entre fébrilité et angoisse… Jérémie a eu beau me rassurer en me disant qu’aucun niveau photo n’était requis… la pression monte… c’est normal docteur ? Oui ma petite Dame… c’est pas parce qu’on a un beau stéthoscope et qu’on aime bien jouer au docteur qu’on est capable de soigner les gens… ça s’apprend… donc rien de grave… rassurez-vous ;)
Photographe : Michael Alexandre
Photographe : Carole Caramelle
19 Mai 2012… 10h30… J’arrive la première au studio suivie de près par Richard, Christian et Thibault mes compagnons du jour… Jérémie a été désigné d’office pour piloter la machine à café et vu son expérience ^^, il s’en sort plutôt bien. Nous profitons de ce petit café d’accueil pour faire connaissance et échanger sur nos expériences photos, nos domaines de prédilection et sur l’un des sujets phare du photographe amateur : le matériel photo et les dernières nouveautés… et les résultats tombent et sont sans appel… nous sommes tous NIKON face à nos deux profs super CANON eux !!!
11 h… Le moment est venu de rentrer dans le vif du sujet et de prendre possession du plateau pour l’installation du set d’éclairage qui va nous permettre de réaliser nos prises de vue « façon Aubade ». Je découvre par la même occasion le studio qui vient tout juste d’être rénové… pierre apparente, murs gris… parquet… canapé cuir et musique d’ambiance pour nous accompagner... que demander de mieux… c’est parti !!!
Pendant que Jérémie déroule le fond papier et procède à l’installation de la plaque de plexi sur laquelle va évoluer notre modèle, Gérard nous donne toutes les indications techniques sur la mise en place de l’éclairage. Deux boites à lumière sont disposées de chaque côté du plateau et orientées de façon à se rejoindre au milieu du fond blanc. Deux coupes flux sont ensuite mis en place pour permettre de gérer l’arriver de la lumière. Il nous faut surexposer l’arrière plan pour obtenir un fond bien blanc et sous exposer le premier plan tout en laissant entrer ce qu’il faut de lumière sur le centre du plateau pour venir « lécher » le corps de notre modèle.
Pour valider la configuration de l’éclairage mis en place, nous procédons à différentes mesures de lumière avec un flashmètre. L’écart doit être de 2 à 3 diaph et la mesure réalisée au centre du plateau, là où sera notre modèle, va nous servir au réglage de notre appareil photo. Au final, le flashmètre nous indique une mesure de 16 sur le fond blanc, une autre de 5,6 sur l’avant du plateau et nous sommes à 11 au centre… tout cela semble parfait !!! C’est à ce moment que Gérard en profite pour nous présenter « The Body »… La Elle Macpherson de MAPSTUDIO ^^ Bon ok … elle n’a plus de bras, plus de jambes, d’ailleurs on ne sait pas très bien si elle en a eu un jour, mais elle est toujours là quand on a besoin d’elle et même si elle ne fait plus fondre la gent masculine dans les vitrines depuis longtemps… eh bien pour les tests d’éclairages en studio… elle est au toujours au TOP !!!
Photographe : Éric Sierra
Photographe : Christian Barres
Il ne nous reste plus alors qu’à nous mettre en condition de prise de vue, ce que nous faisons chacun notre tour. Gérard profite de ces premiers tests pour nous aider à affiner le réglage du diaph et attire notre attention sur ces filets de lumière qui viendront effleurer notre modèle et sur lesquels nous devrons réaliser notre mise au point. 12 h… Nous sommes maintenant tous… « prêts à… en mesure de… » Mais avant l’arrivée de notre modèle il nous faut recharger les batteries… les nôtres je veux dire ;) et nous décidons d’aller partager un délicieux repas aux saveurs exotiques à quelques pas du studio…
13h30… Nous accueillons notre modèle du jour et faisons connaissance autour d’un café rendu gourmand avec quelques gâteaux basques… Arrive alors le moment de mettre en pratique tous les aspects techniques abordés dans la matinée. Certains de mes compagnons pendant ces deux jours n’en sont pas à leur premier coup d’essai, ils ont déjà participé à des stages photos et je m’aperçois tout de suite qu’ils maîtrisent non seulement la technique photo mais qu’ils savent également diriger une modèle pour obtenir les images qu’ils désirent… certains sont même arrivés avec des croquis bien précis à réaliser. Lorsque mon tour arrive, j’ai une idée de ce que je peux obtenir mais aucune idée de la façon d’y arriver… Gérard m’aide en commençant par diriger la modèle mais il se rend compte tout de suite que je ne suis pas satisfaite de mes premières images… débrief rapide… je ne dois pas hésiter à cadrer plus serrer et surtout je dois oublier ces réflexes qui me font me déplacer pour chercher le bon angle et la bonne image… c’est à moi d’indiquer à mon modèle comment se placer selon ce que je souhaite… il va donc me falloir gérer à la fois la technique et la communication avec mon modèle.
Ce simple petit conseil me permet de me reconcentrer et de rentrer dans la séance et à partir de là… tout s’enchaîne et quand arrive 18h, je n’ai pas vu passer l’après-midi… les séances de prise de vue se sont succédées entre les temps de pause pendant lesquels nous avons pu discuter et échanger sur nos images.
Chaque prise de vue est suivie d’un visionnage de nos images avec Gérard ou Jérémie, nous permettant d’avoir une première analyse-critique de notre production, ainsi que des conseils pour la suite de notre travail. Il nous est donc possible d’évoluer au fil même de la séance en écoutant et en mettant en œuvre ces conseils.
Photographe : Gilles Verdier
Si ce stage m’a permis de travailler ma technique photo et de me sentir plus à l’aise au fil des heures et encore plus le lendemain où j’ai pu à nouveau réaliser de très belles images… il m’a également permis de travailler mon regard photographique, pour aller plus loin dans la recherche du cadrage et de la composition et de me rendre compte que ce n’est jamais le choix du sujet qui conduit à réaliser une belle photographie, mais plutôt la façon de l’interpréter et de la visualiser et surtout de faire passer ce message… car une belle photo ne peut naître que du partage et de la complicité qui se créent entre le photographe et son modèle.
Je terminerai en remerciant Michael, Gilles, Christian, Thibault, Stéphane et Eric pour la bonne ambiance et la convivialité à laquelle chacun a participé durant ces deux jours et pour m’avoir aidée à réaliser cet article en m’autorisant notamment à publier leurs images… J’aurais le plus grand plaisir à vous revoir et pourquoi pas lors d’un prochain stage… Je n’oublie pas bien sûr Laure et Aurélie, nos deux modèles, qui se sont prêtées au jeu dans la joie et la bonne humeur et j’en profite pour saluer leur qualité d’adaptation et de concentration à toutes les deux et leur prestation qui, sur la durée, devient un véritable exercice physique…
Un autre grand merci… du fond du cœur… à MAPSTUDIO et à Gérard et Jérémie pour leur accueil, leur professionnalisme, leur écoute, leur disponibilité et pour m’avoir donné l’occasion de participer à ces deux jours de stage pendant lesquels j’ai pu faire… D’UN REVE… UNE REALITE… Ma conclusion… à la façon des célèbres leçons d’Aubade sera : « Le meilleur moyen de résister à la tentation… c’est d’y céder… » Alors si vous aussi vous rêvez de vous perfectionner… Osez le STAGE PHOTO !!!
Thibaut Duchier
« Concernant le stage, il était très convivial, comme tous les stages MapStudio. Ce que j'apprécie particulièrement, en plus de la bonne ambiance c'est la grande autonomie que nous laissent Gérard et Jérémie lors de la prise de vue, tout en sachant être là dès qu'il faut pour donner un conseil ou répondre à une question, ainsi que le partage de leurs expériences photographiques. »
Gilles Verdier
« L'accueil par Gérard et Jérémie a été très sympathique, les explications techniques étaient données de façon simple et claire. Chaque participant a pu s'exercer et prendre un nombre de photos raisonnable. Une journée fort agréable en somme… »
Photographe : Thibault Duchier
Map Studio : http://www.map-studio.fr
/
Carole Caramelle
«Quand le Nu devient un Art..» : http://nu-artistic.blogspot.com
Photographe : Michael Alexandre
INTERVIEW MAKE-UP SERENA
FORGEAS
maquilleuse
Photo : Olivier Merzoug - Modèle : Axelle@Metropolitan
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Bonjour Serena, ravi de te retrouver pour ce numéro de BackStage Mag,
On a eu l'occasion de collaborer sur quelques projets ensemble et de découvrir ton travail sur Facebook et sur ton book également…
De quelle région es-tu ?
Je suis originaire de Lorraine, de Nancy plus exactement.
Tu as fait une formation bien spécifique pour devenir maquilleuse ?
Oui, j'ai suivi un an de formation au métier de maquilleuse à Melbourne en Australie à l'école « Napoléon Perdis Academy », le voyage ça a toujours été mon truc et parler anglais, j'en raffole ! C'est d'ailleurs indispensable dans notre métier de nos jours pour communiquer avec les clients ou les mannequins !
C'est une passion ou un métier, voire les deux ?
Certes c'est un métier, qui s'apprend au fil des années en regardant les autres, en faisant ses propres recherches et en créant ses propres couleurs, au début je l'ai pris comme un métier car il fallait connaître les bases pour ensuite évoluer et c'est devenu une passion car, la dextérité acquise, on peut plus s'amuser !
As-tu des conseils pour ceux et celles qui veulent le devenir ?
Il faut toujours persévérer, et croire en soi mais pas trop afin d'avoir toujours un oeil critique sur son propre travail et pouvoir continuellement s'améliorer. C'est un travail qui se construit, il faut pouvoir tenir la distance sans rien lâcher et entretenir régulièrement ses contacts !
En tant que maquilleuse indépendante, comment trouves-tu tes projets ou contrats ?
Je fais partie d'une agence qui me fournit des boulots mais je dois aussi en trouver par mes propres moyens, démarcher les entreprises ou faire marcher mon réseau.
Quels types de maquillage aimes-tu réaliser ?
Les maquillages un peu dramatiques avec des grands traits d'eyeliner, et les choses colorées, plus « mode ».
Tournage "Evasion" de Ken Carlter
Photo : Olivier Ainouz - Modèle : Ornella Schwarz
Photo : Olivier Ainouz - Modèle : Luisa
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Y a-t-il des choses que tu aimerais expérimenter ?
Oui l'airbrush, j'ai essayé il y a quelques années mais j'avais trop de choses à apprendre à l'époque et je n'ai pas pu m'y pencher plus...
Comment prépares-tu une séance ?
Je feuillette des magazines, surf sur internet, me documente sur la marque si il y en a une ou l'histoire si c'est une époque, demande une photo de la personne ou le modèle à maquiller, aussi, je demande un briefe détaillé de ce que l'on attend de moi pour être sûre de comprendre ce que veut le client. Mais l'improvisation fait aussi partie du métier car on ne sait jamais quelle texture de peau ou cheveux on va avoir à travailler même si photoshop peu masquer d'innombrables imperfections.
Y a t il des maquilleuses ou maquilleurs que tu admires particulièrement ?
Ouiiiiii la Number 1 est PAT MCGRATH, une fabuleuse artiste anglaise dotée d'un talent fou !!! Elle fait tous les défilés Dior, Lanvin et plein d'autres …. Par ailleurs elle a créé la gamme de make up chez Armani et s'occupe de celle de Max Factor et bien d'autres.
Tu travailles essentiellement avec des photographes ou sur d’autres projets, comme le cinéma ou la télévision ?
Juste après l'Australie je suis venue m'installer sur la côte d'Azur où le travaille était essentiellement du renfort sur des grosses productions de film français ou américains, ainsi que sur une série TV et un peu de mode lors du festival de Cannes. Depuis mon arrivée en 2010 sur Paris, je travaille essentiellement pour de grandes marques comme Longines (Rolland Garros) et Longchamp (défilés), avec plusieurs photographes et pour des avant premières de films américain. Parfois pour la TV mais c'est plutôt rare, mais je n'exclue pas d'en refaire de temps en temps. On va là où les opportunités se font !
Photo : Olivier Ainouz - Modèle : Tanya Hartfield
Photo : Fabien Prauss
Photo : Olivier Merzoug - Modèle : Sandra@Metropolitan
Photo : Olivier Ainouz - Modèle : Emilie
Tu as une anecdote à nous raconter sur un de tes projets ?
J'en ai tellement, je garde surtout de belles rencontres … and lot of FUN !!! Un fois on était en tournage sur « Le Premier Cercle » un film avec Jean Reno, en pleine Camargue et on a vu la régie revenir de derrière les fourrés où ils étaient partis en repérages, littéralement bouffés de partout par les moustiques qui s'étaient fait une joie de les dévorer … nous nous sommes tous fagotés n'importe comment, de la tête aux pieds avec des sacs poubelle autour des baskets car le coin était marécageux … je ne vous dis pas la dégaine ! Des photos existent mais je n'oserai les montrer !!!
Tu préfères la photo en studio ou en extérieur ?
Les deux sont complètement différents, le studio peut plus se prêter à la beauté donc à la créativité, le focus sera donc sur le mannequin qui sera canevas, l'exercice est plus difficile car le modèle compte pour beaucoup !!!
Quant aux extérieurs, le décor environnant nous met déjà dans l'ambiance et il y a besoin de moins d'artifices pour faire une belle photo ! J'aime bien les deux ! Sauf dehors quand il fait froid ...
Quels sont tes projets à venir ?
Toujours des défilés, des nouveaux projets studio et des vidéoclips et des voyages ...
Que peut-on te souhaiter pour la suite ?
De bonnes vacances car je pars demain pour Tahiti !!!
Merci beaucoup, j'ai été ravi de te recevoir. Plein de bonnes choses pour la suite et au plaisir de te retrouver sur un prochain BackStage Mag.
Photo : Pierre de la Tour Modèle : Lisa Michelle Dixon
Vous pouvez retrouver le travail de Serena sur son site :
www.serena-forgeas.com
Photo : Olivier Ainouz - Modèle : Francielli
SUR LE VIF
GUILLAUME NÉDELLEC
Bir Hakeim : Après la pluie, le pavé brille encore, un couple traverse.
SUR LE VIF
PARIS SOUS
LA PLUIE
Il se dégage une atmosphère toute particulière les jours de pluie à Paris. La ville s’anime d’une énergie nouvelle, les parapluies sont de sortie et peuplent les rues de leurs formes si particulières. Dans l’agitation ambiante, c’est parfois une représentation théâtrale, un balai léger qui se déroule sous nos yeux. Loin du Paris glamour scintillant de mille feux, voici quelques moments particuliers qui rythment ces journées humides, laissant apparaître le visage d’une ville plus intime, de jour comme de nuit, sous le battant des gouttes ou à l’abri.
Site web >
www.gui-n.com
Page Facebook >
https://www.facebook.com/pages/Guillaume-N%C3%A9dellec-Photographies/153917614632661
Jardin des Tuileries : Langueur hivernale, un homme et son fils, les mouettes, Paris centre.
Bastille : Un déluge de pluie s’abat sur la capitale, un bruit sourd l’accompagne, les passants s’agitent.
Louvre : Le mystère de la fille au parapluie.
Port Royal : Atmosphère humide et feutrée sur les quais du RER un jour de pluie.
Notre-Dame : Ce samedi-là, la tempête s’est éloignée, le calme est revenu, la vie continue.
Gobelins : Sortie du métro, ligne 7, octobre débute à peine, les couleurs de l’automne se reflètent déjà sur le pavé.
Aligre : L’hiver, le froid d’un samedi soir, un homme passe.
Gare de Lyon : Le bitume s’est noyé, d’étranges reflets survivent.
Porte d’Italie : La pluie vient de s’arrêter, furtivement, l’automne approche.
Photographes, modèles, maquilleuses, stylistes, ...
Vous souhaitez être dans le prochain Backstage Mag ?
L’équipe de Backstage Mag ouvre ses rubriques à la découverte de nouveaux talents : interview modèle, photographe, mua ou styliste, retouche photos, photos de voyage, nu artistique ou sur le vif, backstage shooting photo ou vidéo, et...
N’hésitez pas à nous envoyer votre candidature sur notre e-mail :
info@oliviermerzoug.com
avec : Vos coordonnées
Lien de votre site ou book en ligne
Une présentation rapide de vous et votre travail
Une sélection de photos
Toutes les informations sur la page Facebook du mag
https://www.facebook.com/backstagelemag
Modèle : Margo - Photo : Olivier Merzoug Photographer
Back
stage
MAG
Dans les coulisses du monde de la
photo et de la vidéo
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Studio photo, Ecole de maquillage, Promouvoir une formation Photo, Boutiques, etc...
3 formats possibles : A4, pleine page : 80
€/mois
A5, demi-page (horizonrale ou verticale)
: 50
€/mois
A6, quart de page : 30
€/mois
-20%
pour plusieurs parutions
pour toutes demandes de renseignements, contactez-nous :
info@oliviermerzoug.com
Communiquez sur
Backstage Mag
A4
A5
A5
A6
Toutes les informations sur la page Facebook du mag
https://www.facebook.com/backstagelemag
http://issuu.com/
oliviermerzoug/docs/
backstage_n_02
http://issuu.com/
oliviermerzoug/docs/
backstagemag
http://issuu.com/
oliviermerzoug/docs/
backstagemag-n03
http://issuu.com/
oliviermerzoug/docs/
backstagemag4
http://issuu.com/
oliviermerzoug/docs/
backstage_n_05
http://issuu.com/
oliviermerzoug/docs/
backstagemag-n06
http://issuu.com/
oliviermerzoug/docs/
backstage_n_07
http://issuu.com/
oliviermerzoug/docs/
backstage_n_08
http://issuu.com/
oliviermerzoug/docs/
backstage_n_09
http://issuu.com/
oliviermerzoug/docs/
backstagemag__10
http://issuu.com/
oliviermerzoug/docs/
backstagemag__11
Автор
Tyrion
Документ
Категория
Дизайн и искусство
Просмотров
360
Размер файла
38 520 Кб
Теги
Франция, creative, 2012, фото, photo, photo shooting, backstage, постобработка, magazine, съемки
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа