close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Backstage №13

код для вставкиСкачать
"Backstage - французский журнал, который посвящен современной фотографии. Кроме представленных работ фотографов, в журнале есть интервью и рекомендации по фотосъемки от профессиональных фотографов, а так же небольшой обзор интересных фотоновинок и у
N°13
/ Février-Mars 2013
BackstageMag2011
Mode
Claire CONSIGNY
Portrait d’une styliste
Backstage
de la série «Interprétations Gnostiques»
Duy Ha Minh
Maquillage Aquatique ou Métallique
Nouvelle tendance qui mène à l’évasion...
Marianne Fernandez
Interview Photographe
L’Inde Ladakh
Guillaume Nédellec
DANS LES COULISSES DU MONDE DE LA PHOTO & DE LA MODE
Concepteur, Rédacteur en chef, Direction artistique du magazine Responsable de la rubrique «Backstage» et interview des invités
Olivier Merzoug
www.oliviermerzoug.com
Responsable de la rubrique «Quand le Nu devient un Art..»
Carole Caramelle
http://nu-artistic.blogspot.com
Responsable de la rubrique «Autour du Monde»
Philip Conrad
www.philipconrad.com
Responsable de la rubrique «Le PhotoGraphiste»
Marc Richet
http://ogz.free.fr
Responsable de la rubrique «Conseils Beauté»
Elose
http://ogz.free.fr
Responsable de la rubrique «Tendance Mode»
Alexandra Reliant
www.tumblr.com/blog/alexandra-reliant
www.alexandra-r.book.fr
Retrouvez toutes les informations sur :
https://www.facebook.com/backstagelemag
Toute reproduction des textes, photos, graphismes publiés dans ce magazine est interdite. Les documents transmis impliquent l'accord de l'auteur pour publication. Nous ne sommes pas tenus responsables du contenu des informations publiées dans ce numéro.
Février-Mars 2013
07
Rendez-vous
Coin de la mode, Salons et Expositions photos, Livres...
11
Hannah Line
Interview Modèle
21
Mode : Claire Consigny France
Portrait d’une styliste
31
Voyage : L’Inde LADAKH
Guillaume Nédellec
39
Tendance Mode par Alexandra Reliant
41
Backstage «Interprétations Gnostiques»
Duy Ha Minh
51
Beauté : les conseils d’Elose
Nouvelle tendance qui mène à l’évasion
62
Marianne Fernandez
Interview Photographe
74
Audrey Tordjeman : Série «Ange Hell»
Interview Coiffeuse-Créatrice
84
Autour du monde : Floride Miami
Philip Conrad
92
Aline LE Maquilleuse Pro
Interview Maquilleuse
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Photo couverture : Romain Rosa
pour Claire CONSIGNY
6
RENDEZ-VOUS
ACTUALITÉS
Le salon WHO’S NEXT
Paris réunit deux fois par an plus de 2000 marques de prêt-à-porter et accessoires de mode, venus de 4 coins du monde Depuis plus de 20 ans, WHO’S NEXT présente les nouvelles tendances et offre une vitrine de promotion aux jeunes créateurs. Toutes les collections et les grandes tendances des saisons prochaines sont à découvrir tout au long de l’année sur le site www.whosnext.com
................................................................
BIJORHCA PARIS
est le salon international de référence de la bijouterie précieuse et fantaisie. Deux fois par an, c’est le lieu de rencontre unique et incontournable entre jeunes créateurs, marques de renommée mondiale et acheteurs du monde entier. Les tendances s’y dévoilent autour d’animations exceptionnelles et à chaque session réinventées. www.bijorhca.com
Mode City
, le Salon International de la Lingerie et du Swimwear, c’est l’événement de l’élégance au féminin. Finesse de la dentelle, légèreté de la soie mais aussi haute technicité des matières et des coupes. Un écrin pour 700 marques françaises et internationales, symboles d’excellence, de créativité et d’originalité; un événement fédérateur, décrypteur de tendances et tremplin de jeunes créateurs. www.mode-city.com
................................................................
Durant la Fashion Week parisienne, le salon TRANOÏ
est le lieu qui réunit la créativité et le business du monde de la mode. Plus qu’un évènement commercial, TRANOÏ, qui signifie « entre nous » en italien, est une plateforme artistique qui regroupe une sélection pointue de créateurs de mode, afin de les présenter aux acteurs influents de l’univers de la mode.
www.tranoi.com
EDITO
ous y voilà en 2013, nous avons survécu à la fin du monde pour traverser les grands froids de cet hiver. Nous avons profité pleinement des fêtes en famille, entre ami(e)s et pris plein de bonnes et belles résolutions pour cette nouvelle année.
Bon, il est clair que la plupart du temps nous ne les tenons pas mais là, nous avions depuis un petit moment dans la tête et le coeur l’envie de pousser un peu plus loin cette aventure Backstage qui a commencé il y a plus d’un an. C’est pourquoi, pour commencer cette nouvelle année en beauté, nous avons entièrement retravaillé la maquette afin de lui donner un côté plus mode, plus épuré, plus varié, avec un contenu plus riche.
De comme par le passé, nous continuerons à vous faire découvrir des jeunes talents dans le monde de la photographie, du cinéma et de la mode. Nous vous permettrons d’entrer dans les coulisses des séances, de comprendre les astuces et différentes méthodes d’aborder une séance. Enfin, faire de ce magazine, un rendez-
vous incontournable.
L’objectif de cette année et la bonne résolution que nous essaierons de tenir est que ce magazine voit le jour dans la presse et qu’on puisse prendre plaisir à découvrir ses pages sur du beau papier.
Toute l’équipe de Backstage vous souhaite une excellente année 2013 et une bonne lecture de ce nouveau numéro.
Olivier Merzoug Concepteur, Rédacteur en chef, - Direction artistique du magazine Responsable de la rubrique «Backstage» & interview des invités
N
8
9
CA S’EXPOSE
A NE PAS MANQUEZ !
Jesse A. Fernandez, De La Havane à Paris - Tours et détours
La Maison de l'Amérique latine s'intéresse à Jesse Fernandez, et plus particulièrement au photographe qu'il était. Son parcours l’emmène de Cuba à la France, via les Etats-Unis. L’Amérique du Sud et la Caraïbe ne sont jamais très loin, ni même l’Espagne.
Du 14 novembre 2012 au 28 février 2013
Lieu : Maison de l'Amérique Latine
217 boulevard Saint-Germain
75007 Paris 7e
........................................................................................................................................
Jeunes photographes de la Bourse du Talent
La Bourse du Talent, créée en 1998 à l’initiative de Photographie.com et Picto, connaît un succès qui ne se dément pas. Plusieurs centaines de galeristes, éditeurs, représentants d’institutions publiques et privées, journalistes et photographes participent au choix des lauréats. Du 14 décembre 2012 au 17 février 2013 Lieu : Bibliothèque Nationale de France
11 quai François-Mauriac
75013 Paris 13e
........................................................................................................................................
Urban Glam !
Exposition des photos de Krystel Marques, accompagnée de Déborah Atlan
Du 5 Février au 9 Avril 2013
Vernissage le Jeudi 7 Mars 2013
Pendant 1h lors de la soirée faites-vous prendre en photo par Krystel Marques
Lieu : Bistrot Le Nouveau Brooklyn 39 rue Gabriel Péri 94200 Ivry-sur-Seine
1
Hannah LINE
Elle a 22 ans, originaire de Lille, vit aujourd’hui dans le sud de la France. C’est un modèle que nous avons découvert sur les réseaux sociaux ainsi que sur son book en ligne ...
Interview Modèle
onjour Hannah, quel âge as-
tu et de quelle région es-tu ?
J'ai 22 ans et j'habite à Lille (je déménage début novembre à Antibes)
Comment es-tu venue à poser, raconte moi ton parcours ?
J'ai toujours été un peu fascinée par le monde de la mode et du mannequinat, d'ailleurs ma chambre d'ado est encore couverte de pubs de magazines. C'est à l'âge de 19 ans que j'ai décidé de faire le premier pas en allant sur book.fr pour trouver des photographes acceptant de me faire quelques photos pour commencer mon book.
Pour toi, la photo c'est une sorte de thérapie ?
Oui, ado, j'étais très complexée par mon physique et c'est pour cela que je me renfermais dans une timidité maladive. Un peu plus tard, j'ai compris que je pouvais plaire mais qu'il fallait surtout que je m'ouvre aux autres pour avancer. La photo me permet de m'exprimer librement, sans complexes, et elle a transformé ma façon de penser et d'agir. Maintenant je n'ai plus de mal à aller vers les autres.
B
Photographe : Stéphane RODRIGUEZ DELAVEGA
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
-
FEVRIER MARS 2013
Photographe : Michel CASTELLANI
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Quels types de photos aimes-tu faire ?
J'aime tous les types de photo, en particulier la mode et la beauté.
Comment se passe ta vie de modèle vis-à-
vis de tes proches ?
Il n'y a que ma famille proche et mes meilleurs amis qui sont au courant de mon activité de modèle. Je ne veux pas mélanger mon métier avec cette activité. Mes proches sont là pour me soutenir quand par exemple j'ai besoin de votes pour un concours ou autre.
Comment gères-tu la censure facebook ?
Sur facebook, je ne publie que des photos "tout public" afin d'éviter toute censure, le reste est publié sur mon book.
C’est une passion ou un métier… voire les deux ?
Plutôt une passion, car comme je le disais, j'ai un métier qui me prend beaucoup de temps. Mais si je pouvais en faire mon métier pour quelques années... pourquoi pas!
Comment choisis-tu les photographes avec qui tu poses ?
Je regarde attentivement le travail du photographe, son style, s'il travaille avec des maquilleuses et stylistes etc... et parfois je demande l'avis d'amis photographes qui se renseignent sur leur fiabilité.
Quels sont tes photographes avec qui tu aimerais poser ?
J'admire beaucoup le travail de Marc Lagrange, Alber Crombi, Stefan Bourson et Lena Sensei. Et s'il était encore de ce monde, j'aurai aimé poser pour Helmut Newton, j'adore son style provoc'.
Photographe : Michel CASTELLANI
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
-
FEVRIER MARS 2013
Tu aimes plus la photo Studio ou en extérieur ?
Je n'ai pas de préférence. La photo en extérieur me permet d'avoir un style de photos plus naturelles, et en studio des photos plus mode avec des lumières travaillées.
On voit de plus en plus de modèles tourner dans des clips, c'est quelque chose que tu aimerais faire ?
Oui pourquoi pas mais ça dépend, je ne veux pas jouer la potiche de service!
Et si on te proposait une télé réalité comme "Secret Story" ou "les Anges", tu ferais quoi ?
Je ne réfléchis même pas, c'est un non catégorique! Raconte moi une anecdote lors d'une séance photo ?
J'ai fait une séance un peu dénudée en forêt il y a quelques temps et j'ai été surprise par des passants, j'ai remis mon gilet vite fait et ça m'a provoqué un fou rire. Le photographe a pu saisir cet instant sur une photo en noir et blanc que j'apprécie beaucoup par son côté "pris sur le vif".
Comment te prépares-tu pour une séance ?
Je m'épile et j'hydrate bien ma peau, je me fais une petite manucure. Je prépare un tas de vêtements, comme ça on peut choisir avec l'équipe le jour de la séance.
« La photo en extérieur me permet d’avoir un style de photos plus naturel »
Photographe : Reflets d’elle
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
- FEVRIER MARS 2013
Photographe : Jean-Marc AZNAR
Tu es déjà tombée sur des demandes étranges ?
Oui, par exemple un type qui m'a demandé de photographier mes pieds dans diverses chaussures à talons, et de lui envoyer contre de l'argent.... Glauque!
Si tu avais des conseils à donner aux futurs modèles, tu leur dirais quoi ?
De ne pas hésiter, d'aller frapper aux portes car ce ne sont pas les opportunités qui viendront à elles, il faut provoquer le destin et ne jamais abandonner malgré les échecs.
Quels sont tes projets à venir ?
De nouvelles collaborations dans le sud de la France, je souhaite aussi réaliser un calendrier avec mes meilleures photos.
Photographe : Isabelle SCAPPAZZONI
Que peut-on te souhaiter pour la suite ?
De m'épanouir dans mon activité de modèle et dans mon métier.
www.hannahline.book.fr
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Portrait d’une Styliste
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
-
FEVRIER MARS 2013
Le vestiaire CLAIRE CONSIGNY France se compose principalement de hauts. Les modèles sont fabriqués en France, en édition limitée.
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
riginaire d’Arras, Claire Consigny est
passionnée de stylisme depuis toute petite. Dès 13 ans, elle confectionne sa première création à partir de simples chutes de tissus. C’est la révélation : elle décide alors de devenir styliste modéliste. A 17 ans, elle s’inscrit à ESMOD Roubaix (International Fashion University Group), école qui va lui enseigner les fondamentaux du stylisme et lui permettre de développer sa propre identité. Diplôme en poche, Claire devient stagiaire chez Anne Fontaine en Normandie. Cette expérience professionnelle la conforte dans son envie de créer sa propre marque. Ce désir est concrétisé en juillet 2010 lorsque Claire crée Claire CONSIGNY France, marque éponyme, reflet de son univers qui séduit les femmes citadines. Ses premiers modèles sont des pièces uniques. Elles ont été portées principalement lors de salons et autres événements de la France à l’Argentine. Style de Marque
La marque se démarque grâce à une identité
artistique aux influences féminin/masculin. Le vestiaire Claire CONSIGNY France se distingue par un travail graphique tout en créant un subtil écart entre le classique et l’identitaire. Ce décalage met ainsi en valeur une silhouette spontanée et raffinée. Le noir et le blanc ponctuent ses premières créations en touche ou en total look. Témoin d’élégance, les modèles sont empreints de sobriété et de détails pointus.
O
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Evènements
11 avril 2010
« La soirée des élégantes » défilé de miss régionales avec Elodie Gossuin à Arras (62).
8 déc-13 janvier 2011 exposition créations à « La Part des Anges » à Arras (62).
21/22/23 janvier 2011
défi lé et stand lors du salon du mariage à Artois exposition (62).
11 fév 2011
« Les toiles filantes » défilé de modèles à Beaurains .
3 mai 2011 défilé pour l’association « Emeraude » organisé par l’ Edhec à Lille (59).
Du 10 au 14 mai 2011
défilé pour un show mondial de la coiffure Silkey en Argentine.
Avril 2012
intervention aux galeries Lafayette d’Amiens(62)
19 avril 2012
défilé pour l’association Fashion Hope à Lille (59)
23/24 septembre 2012
Défilé pour le mondial de la coiffure avec Raphael Perrier au Zenith de Paris
Parution presse
le 15 sept 2010
parution dans l’Avenir de l’Artois
le 17 sept 2010
parution dans la Voix du Nord
le 20 oct 2010
parution dans l’Observateur de l’Arrageois
23 oct-20 nov 2010
couverture du magazine Arras En Places
9 fev 2011
parution dans l’Avenir de l’Artois
le 15 juin 2012
le Mag horizons, métropole lilloise
Sept 2012
Créa-magazine
Collection printemps/été 2013
La collection printemps/été 2013 nous transporte dans son univers audacieux. L’identité se veut multiple. Du féminin au masculin les infl uences s’imprègnent de graphisme et de contraste. Son côté ludique et astucieux révèlera votre personnalité. Devenez caméléon.
La marque CLAIRE CONSIGNY France vous propose une palette de styles aux thématiques variées. Une atmosphère pleine de possibilités vous est proposée. De l’évasion à la séduction. Du jour à la nuit.
Contact
Siège social : Claire Consigny France - 5 allée de la république 62 000 Dainville - France
E mail : claireconsigny@gmail.com
- Tel : +33 (0)6 21 36 07 31
Liens sociaux: facebook / twitter
Découvrez la collection www.claireconsigny.com
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
-
FEVRIER MARS 2013
Abonnez-vous sur la page Facebook de Backstage Mag
et découvrez toutes les infos en exclusivité
https://www.facebook.com/backstagelemag
Vous souhaitez paraître sur un prochain Backstage Mag
et faire découvrir votre talent ?
envoyer votre candidature sur notre e-mail info@oliviermerzoug.com
avec vos coordonnées, lien de votre site ou book en ligne, une présentation rapide de vous et votre travail.
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Je suis resté quatre ans avec l’envie de découvrir ces hautes terres des contreforts de l’Himalaya, après un premier voyage en Inde tout en couleurs. Une mousson tardive m’y a finalement conduit fin 2011. Extraits d’un carnet de voyage.
L’Inde est un pays qui ne laisse personne indifférent. Il suffit de poser un pied sur le sol indien pour s’apercevoir qu’aucun de nos repères ne nous permet de comprendre ce qui se passe dans cette nouvelle réalité.
L’Inde bouscule nos certitudes et nous laisse seul face à nous-mêmes dans une formidable quête de sens.
Mes deux voyages en Inde m’ont profondément transformé. Tout d’abord parce qu’il faut être capable d’abandonner tous ses préjugés sur l’autre et sa propre façon de regarder les choses pour apprécier ce qui se passe tout autour de soi. J’ai vu dans les yeux de personnes démunies le brillant d’une étincelle d’une force si grande que je n’ai pas compris de quoi il s’agissait en premier lieu. C’est une plongée en soi qui s’opère et une ouverture à l’autre sans pareil.
J’y ai personnellement trouvé un petit coin de paradis photographique car sous nos yeux se dessine une réalité méconnue, insoupçonnable et intense. Des couleurs par milliers, chatoyantes et dansantes, une foule incessante à faire défaillir les agoraphobes, des odeurs fortes et saisissantes à chaque coin de rue. BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
L’Inde
LADAKH
Entre émerveillements naturels et spirituels
Par Guillaume Nédellec
L’Inde est un pays dont la démesure n’a d’égal que sa diversité humaine et naturelle, culturelle et spirituelle.
Entre traditions millénaires et avancées technologiques de premier ordre, le pays est en transition et évolue pas à pas. Au début, on est tenté de tout prendre en photo car l’œil se pose de façon neuve sur chaque situation et c’est très stimulant.
Du nord au sud, une multitude de contrées toutes différentes les unes des autres s’offrent au voyageur : des temples exubérants du sud au raffinement de la culture râjasthâni du nord. J’ai choisi de vous emmener ce mois-ci dans l’extrême nord de l’Inde, aux confins de la frontière chinoise.
Lorsqu’on arrive à Leh, on sent immédiatement son pouls s’accélérer et le manque d’oxygène nous affecter. Trônant à 3500 mètres d’altitude, la capitale du Ladakh en est aussi la porte d’entrée aérienne.
C’est là une région aride et déserte mais aux paysages grandioses et saisissants où trônent de nombreux monastères bouddhistes tibétains. Voilà un endroit à part en Inde où l’homme, face à la démesure des éléments, retrouve son humilité.
Le Ladakh est un haut-
plateau tibétain qui abrite des paysages extraordinaires, un paradis pour les trekkeurs de tous horizons, dont ceux de la vallée du Zanskar et de la vallée de la Nubra, passage de l’ancienne route de la soie. BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Hormis quelques éleveurs de yaks et de moutons, le Zanskar est peuplé essentiellement de hauts sommets entre lesquels coule le fleuve éponyme, terrain de jeux pour rafteurs intrépides. Ce sont les rares animaux et les hommes que l’on y rencontre, mis en relief par d’avantageuses lumières, qui permettent au photographe de donner la mesure de ces étendues rocailleuses infinies.
Le Ladakh est aussi une terre spirituelle. Le long de la vallée de l’Hindus, un des sept fleuves sacrés de l’hindouisme, se nichent de nombreux monastères bouddhistes. Pousser la porte de l’un d’eux un matin à 5h30 est un moment fort pour le voyageur qui assiste à la puja, cérémonie religieuse célébrant l’éveil du Bouddha. On y voit les moines adultes et enfants débuter ainsi leur journée au son des clochettes, cors, tambours et chants. Ils expriment ensemble leur gratitude envers Bouddha pendant plus de deux heures, chaque jour de l’année. La salle des prières du monastère est ouverte à tous, y compris aux étrangers, qui viennent assister par curiosité ou par foi à cette cérémonie. Les moines, dans un esprit de partage et de respect, offrent un chai (thé au lait) à chacun.
Les chevaux sont des moyens de transports très utilisés par les populations locales, vallée du Zanskar.
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Rencontrer les moines, découvrir les lieux et la vie sur place était important pour moi. Je ne voulais pas seulement être là pour photographier sans gêne, prendre de belles images et repartir ensuite. Le temps permet de lier des contacts en montrant un intérêt à l’autre. Photographier vient ensuite.
De nombreuses autres cérémonies ont lieu tout au long de l’année, dont la rupture du Mandala sacré. Je suis arrivé le dernier jour d’une semaine de cérémonie au monastère de Thiksey. Les moines ont prié et chanté de 6h30 à 18h, sept jours durant. Lorsque je suis entré dans la salle des prières, je ne comprenais pas vraiment de quoi il s’agissait, jusqu’à ce que je m’approche d’un moine et qu’il m’explique patiemment.
La cérémonie du Mandala Puja se déroule trois fois par an. Son point culminant est la destruction du Mandala. Ce dernier représente l’univers. Il est fabriqué à la main, à l’aide de sables colorés et fourmille de minutieux détails qui nécessitent un long travail. Sa destruction provoque, selon les moines et la tradition bouddhiste, une puissante libération d’énergie. Sa destruction est le symbole de « l’impermanence ». Autrement dit, il est préférable de s’attacher au développement de son esprit plutôt qu’à celui de ses possessions matérielles. Car rien ne dure, si ce n’est l’esprit qui se fortifie et se développe.
Voici donc en mots et en images une incursion de quelques jours sur ce territoire si vaste dont il faudrait plusieurs semaines et plusieurs saisons pour en découvrir toutes les richesses.
Je suis parti là-bas avec un D200 et un 17-55 un peu lourd certes mais me permettant de réaliser autant des photos de paysages que des portraits. Avec un peu de recul, la lourdeur de l’objectif et sa taille en font parfois un compagnon gênant, car trop visible et instaurant une distance trop « présente » entre le sujet et moi-même, surtout dans les situations de portraits. J’avais parfois même l’impression d’être un paparazzi alors que ma démarche est avant tout humaniste.
Photos et textes :
Guillaume Nédellec www.gui-n.com
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
3
TENDANCE MODE
Alexandra Reliant
En février, le salon de la lingerie terminé et la fête des amoureux oblige, il m'a paru tout naturel de vous parler de lingerie. Et oui, que nous soyons seule ou en couple, c'est le moment de jouer les pin-
up et de faire tourner les têtes en mettant en valeur nos atouts !que ce soit pour plaire au chéri ou pour en trouver un, nous avons toutes besoin de nous sentir jolies et désirables et cela passe également par le choix de nos sous vêtements.
Il existe aujourd'hui de nombreuses formes et matières qui mettent en valeur la femme, qu'elle soit menue ou plantureuse, il suffit juste d'avoir les bons réflexes en fonction de sa morphologie.
Bien sûr, cet article s'adresse à toutes les femmes mais également à ces messieurs pour un éventuel cadeau de Saint Valentin à votre bien-
aimée. Formes généreuses
Bien que nous rêvions toutes d'avoir une grosse poitrine, cet atout peut vite devenir gênant et se transformer en handicap si la lingerie est mal adaptée. Les maux de dos, le manque de fermeté et la peur d'avoir un décolleté trop provoquant sont des problèmes du quotidien, mais rassurez-vous les filles, il existe des solutions miracles pour apporter du galbe et un bon maintien tout en restant glamour ! De
beaux dessous pour la
Saint-Valentin
Tout d'abord, choisissez des matières stretch en microfibre qui épousent et galbent les formes. Ensuite, selon l'effet recherché, vous pouvez sélectionner des soutiens gorge à balconnet qui vont resserrer les seins et les arrondir pour un effet sexy. Si vous préférez camoufler votre poitrine généreuse, optez pour des formes couvrantes qui englobent toute la poitrine et donnent un bon maintien. Pensez également à ajuster les bretelles pour remonter les seins et le choisir à votre taille, en effet s'il est trop grand cela risque de faire un effet grossissant et s'il est trop petit cela créé des bourrelets disgracieux ( on évite les seins qui débordent ; pas très glamour...) . En ce qui concerne le choix de la culotte, lorsqu'on a des formes, en général, on souhaite les masquer que ce soit le petit bidon ou les hanches. La solution est dans la grande tendance du moment : la culotte haute !
La culotte haute nous donne un air rétro à la Marilyn Monroe, on la choisi sans coutures, en dentelle ou en satin et on la glisse sous nos tenues de soirées. Il existe même des gaines qui n'en ont pas l'air et qui sculptent le corps sans le moindre effort. Formes menues
A l'inverse les petites poitrines ont tendance à trouver qu'elles manquent de volume et souhaitent remplumer leur silhouette. Nous sommes nombreuses à rêver d'un décolleté généreux mais heureusement il existe des solutions pour éviter de passer par la case chirurgie esthétique. Donc misez sur les push-up à double coussinets qui remontent les seins et leur donnent une forme bien ronde et sur les bonnets coqués. Effet pigeonnant garanti !
Pensez surtout à prendre une taille adaptée et si vous hésitez entre deux tailles, prenez celle du dessus et resserrez les bretelles et l'attache au maximum pour plus de confort. Petite astuce : privilégiez les formes échancrées qui donnent un beau volume et oubliez les triangles sans armature. Pour le choix du bas, si vous avez un corps tonique vous pouvez tout vous permettre y compris les strings et les slip brésiliens. Pour celles qui ont les fesses plates il existe des culottes rembourrées qui donnent un fessier bien rebondi. Sinon optez pour les shorty et tanga taille basse. Vous pouvez également tricher en jouant sur les volumes avec des imprimés (pois, frous frous, plumes...), tout est permis. Pour conclure, que l'on soit fine ou plus voluptueuse, l'idée est de se faire plaisir alors que ce soit pour la Saint Valentin ou dès que l'envie vous prend de jouer les femmes fatales, n'hésitez pas à enfiler une guêpière ou un serre taille qui vous donnera un côté pin-up affriolant. Pour celles qui sont avant tout des fashionistas, le body est la pièce phare de cette année. L'idée est de le porter en accessoire avec un gros pull ajouré ou sous une veste de tailleur. Les dessous se montrent et s'assument alors amusez-
vous!
www.tumblr.com/blog/
alexandra-reliant
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Interprétations Gnostiques
Dans les backstage de la série
de Duy Ha Minh
GENESE- IL savait
n fin 2011 j'avais décidé de faire
une pause photographique car je tournais en rond et ne trouvais plus de sens dans la pratique de la photo. Christophe Versolato, artiste coiffeur de talent avec qui je collabore, m'a remis en selle en me demandant de lui réaliser la photo d'une femme crucifiée de façon glamour pour décorer son mur. De là est partie ma réflexion pour œuvrer ce "Jésus" féminin.
Étant très porté sur les questions religieuses, non pas en tant qu'intégriste intolérant, mais plutôt dans le cadre d’une quête personnelle métaphysique et existentielle, il m'est alors apparu comme une évidence de produire une série photographique sur un thème biblique. La photographe Céline Lamodi a boosté le projet en me proposant de participer au festival d'images "Manifest'off" de Toulouse, me donnant ainsi la chance d'exposer pour la première fois.
Pour ce genre de séance, je travaille plutôt en petit comité mais il me semble essentiel de s'entourer au moins d'un coiffeur et une maquilleuse. Pour ce projet je remercie le coiffeur Christophe Versolato, les maquilleuses Alexandra Gaugain et Agathe Julia pour leur aide précieuse et pour m'avoir supporté. Agathe sur la photo avec Adam et Eve, a dû faire un maquillage sur l’ange de la mort, pendant près de 4 heures répondant à mes exigences, s’y reprenant plusieurs fois, et puis au final je lui ai dit que ça serait flou de toute façon puisque ça sera un reflet dans le miroir. Perso je me serai donné un coup de poing à moi même !
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
-
FEVRIER MARS 2013
E
Rédemption
Golliath - L’homme
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Pour les modèles ce n'était pas évident car je ne dévoile mes idées quasiment qu’à la dernière minute il fallait trouver des personnes qui acceptaient de me faire confiance. Comme Jeff Alquinet, qui a le rôle de l’homme, a accepté de poser avec ses attributs entre les jambes. Pour le choix de l'ange il me fallait une modèle qui puisse à la fois représenter la féminité malgré une petite poitrine, mais aussi une certaine androgynie. J’avais imaginé toute la scène avec le visage et la morphologie de Justine Nicolas. Pour le lieu, on fait souvent avec ce que l'on a, ici c'était tout simplement mon lieu de travail. Concernant le stylisme, le casque de samouraï avec les cornes, c'est un ami, Didier Francagne, sculpteur et costumier adepte de coseplay qui me l'a prêté. Encore une fois la chance (ou autre chose) était avec moi et quelques jours avant le shoot j’ai rencontré MacPhil qui avait des grandes ailes d’ange qui a bien voulu me les prêter : j’étais aux anges! Et pour le reste j’ai du acheter, j’ai dévalisé plusieurs magasins de Deco pour acheter des fausses pelouses pour recréer ce semblant de jardin d’Eden dans un appartement.
Pour le matériel, en studio j'utilise un hasselblad H3DII-31 avec un simple 80mm de base, un canon 5DIII pour le reste. Niveau lumière des flashs Hensel que je complète avec un kit Elinchrom quadra.
Pour Vaincre Goliath
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
L’essentiel de la mise en scène est faite en prise directe, donc ce ne sont pas des montages sous photoshop. En ce qui concerne le post traitement j’avoue avancer souvent à l’instinct. Je travaille le rendu et la couleur à 90% sur lightroom puis j’améliore sur photoshop ensuite. Certaines photos nécessitaient évidemment davantage de post traitement par exemple pour enlever des «échafaudages» ou encore déformer la fumée pour faire apparaitre des visages (ex photo «Rédemption»).
Ayant déjà une idée précise du cliché final, le choix se fait tout simplement par la photo qui se rapproche le plus de ce que j'avais dans la tête. Chaque élément de la photo ayant été prévu à l'avance.
Je ne pense pas faire de suite à cette série sauf si un tableau me venait miraculeusement à l'esprit. Mais sinon il y aura une série qui pourrait répondre à celle ci mais cette fois dans le côté obscur et satanique, j'y travaille. Résurrection
The Beast
La photo la plus complexe est «GENESE : Il savait....». Elle est bourrée de symboliques et chaque détail est calculé. En effet on y distingue donc Adam et Eve enchaînés en arrière plan, un miroir reflétant un Ange dont le visage inquiétant rappelle donc la mort et le mal. Satan porte autour du coup une clé, on présume que c’est lui qui a libéré Eve pour qu’elle cueille le fruit de la connaissance. Qui dit péché dit forcément Liberté, le choix, c’est pour ça que Adam et Eve portent des chaînes en or, n’ayant pas encore connaissance du péché. Etant éternelle, la notion de reproduction est absente il en va de même pour les appareils génitaux. A priori au premier abord on a l’impression que c’est Satan ( le plus beau des anges déchus ) qui prend la photo, immortalisant son exploit. Pourtant quand on regarde bien on comprend que le Rolleiflex est trop vieux pour prendre ce cliché numérique surtout qu’il est de biais donc ce n’est pas le diable qui prend la photo. Eve regarde en l’air, mais Adam, les yeux maquillés à l’égyptienne regarde le spectateur ou plutôt le photographe, en fait DIEU. C’est Dieu qui prend la photo
!!!
Cette photo j’ai contrôlé à 99% sa réalisation, quand j’ai regardé la photo brute sur l’écran je me suis aperçu que le miroir n'était pas propre et une saleté est tombé dans le reflet de l’oeil de L’ange de la mort donnant encore un coté plus surnaturel au personnage. Je me suis dit en souriant «Dieu était certainement vraiment là?» La veille de l’exposition, je me suis réveillé en sursaut car j’avais négligé un fait connu : Adam et Eve n’ont pas de nombril. Paniqué je me suis levé pour vérifier les photos. Ouf on ne voit pas de nombril : le hasard fait bien les choses...sauf que je ne crois pas au hasard!
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
-
FEVRIER MARS 2013
Apocalypse
Même de nos jours les hommes continuent de se détruire au nom de Dieu ou plutôt d’une interprétation de Dieu.
Beaucoup oublient le message de tolérance car ils occultent le fait qu’il ne s’agit que d’une perception personnelle du divin. En utilisant certains codes de la photographie de mode, j’ai voulu donner des interprétations fantasques, déroutantes et très féminisantes de scènes bibliques qui mélangent les symboliques de diverses civilisations et cultures. Comme si chaque peuple s’était fait sa propre interprétation de la bible et identité religieuse. J’ai tenté de faire ressortir une perception du divin à travers la beauté, la douceur, la création, l'universalité, l’acceptation, le pardon, le merveilleux et surtout la féminité... Car pour moi la plus belle création est la femme. Et certainement que Dieu est une femme.
Photographe :
Duy Ha Minh
www.duy-haminh.com
Modèles : Alexandra Gaugain
Justine Nicolas www.justinenikolaeiv.book.fr
Margot
Elodie Isabelle modele www.elodieisabelle.book.fr
Jeff Alquinet
http://alquinet.fr
Maquilleuses :
Agathe Julia
www.madeinmakeup.book.fr
Artiste Coiffeur :
Christophe Versolato
Costume :
Didier Fancagne
myfor_1@hotmail.com
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
« La règle d’or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu’une partie de la vérité et sous des angles différents. » Gandhi Eve - Le pardon
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Les conseils d’Elose
Nouvelle tendance qui mène à l’évasion
www.margaux-make-up.book.fr
Photo © Léa Mirp Modèle : Sophie
Explorez les fonds marins à travers votre maquillage, le bleu est à l’image de l’océan : bleu électrique, bleu océan ou encore bleu smoky.
On veut de la lumière ! Des petites touches de nacrés qui scintillent grâce à une crème teintée qui apportera un petit coup de fouet à votre visage. Si vous souhaitez un effet plus éclatant, rajoutez de l’illuminateur par petites touches de lumière (sous le sourcil, sur le haut des pommettes ou au-dessus des lèvres.) Avec ce joli teint : On réchauffe son make-up aquatique avec une teinte plus chaude, comme l’abricot, corail ou même orange sanguine. Assorti à notre blush corail, on donne l'impression de revenir de la plage ! Il va rehausser notre teint, et nous donner bonne mine naturellement.
Pour votre regard, rapide et efficace, optez pour le bleu électrique. Tracez un trait d’eye-liner sur la paupière mobile. Associez-
le à un mascara bleu en l’appliquant seulement sur les pointes des cils. Selon l’intensité que vous recherchez, un bleu plus clair intensifiera vos yeux pour un rendu glamour.
Pour la journée, jouez sur les pastels clairs et irisés qui apporteront à votre regard de la douceur et tendresse, une touche de romantisme. Tracez un trait de crayon noir sur le ras des cils. Posez un fard à paupières bleu océan, ou vert émeraude. Choisissez une autre teinte dans les mêmes carnations et appliquez-le au ras de vos cils inférieurs. Etirez toujours vers l’extérieur.
Un bleu profond en smoky eyes est parfait pour vos soirées.
Tracez au ras des cils un trait d’eye-liner sur la paupière mobile à l’aide d’un crayon bleu foncé. Estompez légèrement le trait avec un pinceau puis appliquez un fard à paupière bleu. Posez un autre fard bleu plus foncé que le précédent dans le creux de votre paupière et sur le coin externe de l’oeil. Estompez les démarcations.
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Maquillage Aquatique
Vos lèvres auront un effet mouillé !
Pour équilibrer votre maquillage, jouez sur la transparence d’un gloss qui suffira amplement et apportera de la fraicheur.
Pour rester dans la tendance marine jusqu’au bout des ongles ! On veut du bleu lagon, mais pour un effet optimal, restez dans les couleurs pastels pour apporter de la douceur. Sinon adoptez simplement des teintes proches des teintes pêche pour apporter de la chaleur à votre look.
Côté cheveux, optez pour un gel effet mouillé, pour donner une impression de sortir de l’eau, ou misez sur l’effet ondulé avec un spray pour apporter un peu de volume (Printemps/été).
En hiver, privilégiez de belles boucles ondulées pour rappeler les sirènes des fonds marins, n’hésitez pas à apporter une petite broche pour sublimer votre coiffure.
Article inspiré du défilé de la Fashion Week de Milan d’Alberta Ferretti défilé Printemps-Été 2013
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
-
FEVRIER MARS 2013
© Stéphane Spatafora
Modèle : Clara Paul De L'hortet
Management and Production.
MUA : Camille Lutz Mua
Hair Stylist : Skiinny HairStylistPRO & Nicolas Cazalieres
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Coté shopping les produits conseillés : Palette Christian Dior et Bourjois, turquoise magnétique maybelline
Glamour et chic, le maquillage métallique se porte à merveille sur la capitale. Votre regard est intense et sensuel.
Les couleurs bronze, or ou cuivre rehaussent le teint et subliment les bronzages.
Les rouges à lèvres nacrés, fards à paupières très irisés et vernis à ongles ultra brillants pourront ainsi venir compléter et rehausser un maquillage.
Rehaussez votre teint et sublimez-le avec une large gamme de couleurs. Les peaux noires peuvent choisir toutes les teintes chaudes. Les peaux métisses iront vers des cuivres et des dorés. Quant aux teintes cuivrées, bronzes et rosées elles seront destinées à celles qui ont la peau blanche.
Jetez-vous sur une BB crème, soin fond de teint et correcteur elle apportera confort à votre peau et corrigera vos petites imperfections.
Jouez ensuite sur la lumière en illuminant les pommettes et légèrement les tempes avec un blush en poudre dans les teintes corail/rose (A mettre dans le sac à main pour les retouches dans la journée) ou un blush crème, idéal pour iriser vos joues.
Le maquillage des yeux métalliques peut donner l’impression d’avoir un make-up super travaillé alors qu’il est en réalité très simple à réaliser. Les yeux marrons ou noirs ont la chance d’essayer toutes les palettes de couleurs irisées et métalliques, préférez les tons violets et roses qui adouciront votre regard. On préférera des tons chauds (comme le corail) pour mettre en valeur les yeux. Le bleu fera ressortir la couleur des pupilles. Des tons rosés, feront pétiller le regard des yeux verts et le gris l’intensifiera.
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Maquillage Métallique
www.margaux-make-up.book.fr
Photo © Léa Mirp Modèle : Iva
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Dès que vous avez choisi votre teinte, appliquez la base à paupière, elle permettra de fixer les pigments. Posez votre fard sur la paupière, jusqu’au pli naturel. Je vous conseille d’appliquer une teinte plus foncée le long des cils du bas pour renforcer le regard. Appliquez un fard dans les tons clairs non irisés jusqu’au-dessous des sourcils pour apporter de la lumière. Vous pouvez également opter pour un fard à paupières crème. Appliquez à l’aide d’un pinceau votre fard sur la paupière mobile (nuance très pigmentée sans besoin de créer des dégradés car il existe de nombreuses nuances).
Votre eye-liner métal va vous donner un regard de poupée. Le mascara intensifiera votre regard (marron comme noir)
Illuminez votre sourire par des particules de nacrés, ou préférez un effet nude avec un gloss. Si vous souhaitez opter pour un rouge à lèvre, choisissez-le hydratant ainsi que dans les carnations rouge/corail, mat ou nacré pour un effet lumineux. Misez davantage sur un produit aux reflets irisés pour accrocher la lumière.
Dernière tendance à suivre : les ongles métalliques. Avoir l’impression que nos ongles sont une fine couche de métal. Chic et moderne, le maquillage métallique va vous donner un look sophistiqué.
Le vernis à ongles péridot, mélange de doré et vert émeraude, très travaillé est la tendance de cet hiver. Un bleu métallique s’accordera également à la tendance.
Le vernis à ongles doré donne du « peps » et du brillant. Quant à l’argenté ce sera l’élégance.
Adoptez la coiffure romantique accessoirisée d’un serre tête bijou. Enroulez votre chevelure mèche après mèche autour du fer à lisser. Une fois l'ensemble de la tête réalisée, cassez les boucles avec les doigts. Venez déposer l’accessoire sur le haut de votre tête. Dégagez ensuite deux mèches sur le devant de la tête, que vous viendrez glisser au-dessus du serre tête afin de créer l'illusion d’un demi-queue. Vaporisez de laque et le tour est joué ! C’est l’accessoire pour cheveux incontournable dont vous ne pourrez pas vous passer cet hiver.
Sinon laissez-vous séduire par une coiffure follement glamour mais un brin rétro. Commencez par séparer vos cheveux sur le côté quand ils sont encore humides. Si vous voulez des racines ultra-
lisses, travaillez-les à la brosse ronde et sèche-cheveux, puis appliquez une touche de gel. Enfin, pour onduler les longueurs, travaillez-les au fer à friser et détendez les boucles avec les doigts. Article inspiré du Défilé CHANEL Prêt-à-Porter Printemps-Eté 2013
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
-
FEVRIER MARS 2013
Découvrez le travail d’Elodie SEVAUX (Elose Artist)
Maquilleuse & Coiffeuse Professionnelle
www.elodiesevaux.com
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Coté shopping les produits recommandés : Le Carnet de Maquillage de Dior
et Liu Palette Calligraphie de Guerlain
www.ddp.fr
Marianne FERNANDEZ
Elle nous vient également du sud, originaire de Montpellier, c’est une photographe passionnée qui nous offre son regard de femme sur la beauté et la féminité... Interview Photographe
oucou Marianne, ravi de te retrouver pour ce numéro de la rentrée 2013 de Backstage , on a eu l'occasion de découvrir ton magnifique travail sur facebook
De quelle région es-tu ?
Je suis de Montpellier, dans le sud de la France
Raconte moi ton parcours, comment es-tu venue à la photographie ?
J’ai commencé très jeune, à prendre un peu tout et n’importe quoi en photo. Puis j’ai fait des photos en boite de nuit avec tilllate.com et j’ai alors commencé à prendre des gens en photo.
Aujourd'hui tu vis de la photo ou ça reste une passion ?
Aujourd’hui je vis pleinement de la photo mais c’est plus que jamais une passion !
Comment définirais-tu ton style de photos ?
Je ne sais pas si j’ai un « style » particulier, mais j’essaie de mettre en valeur chacun de mes modèles, de mettre en avant leurs atouts afin qu’ils/elles se sentent beaux/belles, tout simplement.
Raconte moi une séance avec toi...
Avant la séance nous échangeons via facebook ou au téléphone concernant le lieu des photos, les vêtements, l’ambiance désirée etc… La séance se passe avant tout dans la bonne humeur, je suis une personne sociable et agréable (j’espère ^^), on discute et rigole beaucoup ! Il y a parfois également une maquilleuse professionnelle très talentueuse que j’adore : Virginie Roblin.
Quel est le regard d'une femme sur un modèle féminin ?
J’ai peut-être un œil différent d’un homme dans le sens où je vois certains détails que nous les femmes n’aimons surtout pas… Je sais ce que j’aimerais faire ressortir chez moi… Ou pas.
C
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
D'ailleurs, comment choisis-tu tes modèles ?
Quand ce sont des particuliers, je me permets de trier « au feeling ». Je ne veux pas travailler avec des personnes désagréables ou qui manquent de respect. Concernant mes projets personnels, je travaille avec des personnes que j’apprécie et en qui j’ai confiance. Il y a plusieurs modèles que j’affectionne particulièrement (et qui se reconnaitront !) avec qui je sais que j’aurai toujours de beaux clichés.
As-tu une petite anecdote avec l'une d'entre elle à nous partager...
Il y en aurait tellement… Je pense que chaque shooting a son lot de fous rires !
C'est toi qui définis les thèmes de tes séances ?
Je partage mes idées avec celles des modèles et j’essaie de les conseiller au mieux suivant leurs attentes.
Tu travailles essentiellement sur quels matériels ou logiciels ?
J’ai un Canon 7D avec un 50mm 1,8 et je retouche ensuite mes photos avec Photoshop.
T'es plutôt Photographe de Studio ou autres ?
J’aime les deux. Cela donne deux styles complètement différents mais complémentaires pour un book.
Où puises-tu ton inspiration ?
J’aime beaucoup regarder les photos des photographes et modèles que j’ai sur Facebook, je sais reconnaitre les belles photos et féliciter le travail des autres. En revanche, je ne pense pas m’en inspirer, j’adapte vraiment la séance photo à la modèle et aux idées que l’on partage.
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Tu es plutôt jolie :) tu passes de temps en temps de l'autre côte de l'objectif ?
Merci beaucoup ! J’ai quelques photos, mais je suis bien trop critique envers moi-même pour en faire davantage.
Cite moi quelques photographes que tu aimes ou qui t'ont donné envie de faire ce métier...
Il n’y en a pas qui m’ont donné envie de faire ce métier mais il y en a dont j’adore le travail : Rémi Martinez pour ses photos en studio noir, Lili Eyes pour la magie de ses photos, Matthieu Sonnet pour la douceur, Sylvio Testa pour la sensualité, Stefan Bourson pour ses photos beauté, Nicolas Larrière pour l’ambiance, Rachel Saddedine pour la folie et Jack Waterlot pour le rock’n’roll !
En dehors de la photo de modèle, il y a d'autres types de photos que tu fais ou aimerais faire ?
Je fais également des photos de mariages et d’évènements. Mais les photos de paysages ou d’animaux par exemples ne m’attirent pas vraiment.
Des projets d'expositions ou de parution magazine ?
Pas de parution magazine programmée mais une nouvelle exposition à venir peut-être sur Montpellier.
Quels sont tes projets à venir ?
Toujours des shooting photo pour des particuliers, beaucoup de projets avec des stylises et bijoutiers de la région. Je me déplace dans des grandes villes de France comme Paris, Lyon, Toulouse ou Marseille pour y faire toujours plus de photos.
Que peut-on te souhaiter pour la suite ?
Continuer à faire un métier que j’adore et qui me passionne et continuer à rencontrer des personnes géniales !
Merci beaucoup pour ce petit moment passé avec toi, plein de bonnes choses pour la suite et au plaisir de te retrouver sur un prochain BackStage Mag
http://mariannef.com
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Audrey TORDJEMAN
C’est à travers une série très originale «Ange Hell» que j’aimerais vous faire découvrir le talent
de cette jeune coiffeuse originaire de Montpellier...
Interview Coiffeuse Artistique
onjour Audrey, ravi de te retrouver pour ce numéro de BackStage Mag,
On a eu l'occasion de découvrir ton travail sur Facebook et ton book
De quelle région es-tu ?
Tout d’abord je te remercie pour ton invitation. Je suis née à Lyon, j’ai grandi à Montpellier et maintenant je vis à Paris.
Raconte moi comment tout à commencé ?
Tout a commencé en 3eme au collège ou l’on vous demande de remplir une feuille, et d’y inscrire deux choix de métier. Et la le drame, je ne savais pas ce que je voulais faire. Je mettais dit comptable, et ma prof m’avait gentiment conseillé de prendre une autre option. Donc en cherchant, je trifouillais mes cheveux et me suis dit ben tiens je vais mettre Coiffeuse. Seulement a l’époque 3 choix s’offraient a moi : l’apprentissage / l’école semi- privé (sur dossier) / et privé.
L’Apprentissage je ne voulais pas, l’école privé, je n’en avais pas les moyens, il me restait cette école semi-privé avec une sélection sur dossier. J’ai tenté ma chance et j’ai été prise :D
Tu as fait une école spécifique ?
Non, j’ai fait mon CAP à la colline, lycée professionnelle à Montpellier et Mon B.P à l’institut à Montpellier.
Où puises-tu ton inspiration pour réaliser tes créations ?
Je m’inspire des gens, de la rue, de mes envies
Tu travailles seule ou en équipe ?
J’adore travailler en équipe, pour moi c’est obligatoire. On a besoin des talents de chacun. Pour moi chacun son métier et moi c’est les cheveux.
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
-
FEVRIER MARS 2013
B
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
As-tu des conseils pour ceux et celles qui veulent devenir coiffeuse professionnelle ?
Je leur dirais de foncer mais de s’accrocher. C’est un métier de passion, mais pour moi le plus beau métier du monde.
Aujourd'hui c'est ton métier à part entière ou tu fais autres choses également ?
C’est mon métier a part entière. Je suis Formatrice pour une marque anglaise qui s’appelle *TIGI* c’est une marque de produits capillaire et en parallèle je fais du Studio.
Y a-t-il des choses que tu aimerais expérimenter ?
J’adorerais organiser un grand défilé mais axé coiffure.
Tu collabores avec quelques photographes, comment les choisis-tu ?
Tout simplement en regardant leur travail. Chaque photographe a sa marque de fabrique et si ça me parle alors il y a collaboration. Enfin si mon travail lui plait en retour. Mais j’ai pas mal travaillé avec mon copain (Laurent Gamot) qui est lui-même (Photographe-Webdesigner).
Quels sont les photographes avec qui tu aimerais travailler ?
J’aime beaucoup le travail de David Lachapelle
C'est toi qui choisis tes modèles, maquilleuses et autres membres ?
Si c’est pour un projet personnel bien sûr. C’est important de s’entourer d’une équipe avec qui le feeling passe bien. Le rendu en sera que meilleur
Tu préfères la photo en studio ou en extérieur ?
En studio a 100%. En extérieur il y a du vent, la pluie …. Donc pour les cheveux ce n’est pas top.
Tu travailles également sur les plateaux télé ou ciné ?
Pas encore mais c’est dans mes futurs projets
« C’est un métier de passion, mais pour moi le plus beau métier du monde »
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
- FEVRIER MARS 2013
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Peux tu nous raconter comment est née cette série...
La série qui vous ai présentée est un projet commun avec mon copain qui a pris les photos et fait le Make-up. Nous avons voulu travailler sur les ombres, le Noir et Blanc avec des modèles nues pour pouvoir mettre en valeur les coiffures. Certaines des coiffures ont pu prendre plusieurs jours de préparation. On a voulu le même modèle pour la série en blanc et en noir.
Quels sont tes projets à venir ?
J’aimerais ouvrir mon salon sur Paris, puis travailler sur des plateaux télé et ciné.
Que peut-on te souhaiter pour la suite ?
Et bien de pouvoir continuer a faire ce métier que j’aime pendant de nombreuses années encore.
Merci beaucoup, j'ai été ravi de te recevoir. Plein de bonnes choses pour la suite et au plaisir de te retrouver sur un prochain BackStage Mag.
Retrouvez toutes les réalisations d'Audrey Tordjeman sur :
http://www.audrey-tordjeman.book.fr
/
et de Laurent Gamot :
http://www.laurentgamot.com
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
-
FEVRIER MARS 2013
www.deshabillezmoi-calendrier.com
En ce début d’année, on a bien froid au nez, on a les mains gelées et les pieds nickelés. Donc le reportage sur le Tibet, je vais vous l’épargner. Une virée en Floride, ça vous débride ? Par Philip Conrad
Lorsqu’on songe à la Floride, on pense immanquablement à Miami. Et ça m’arrange bien puisque c’est par là que je vous emmène. Pour les photographes multi talentueux et pluridisciplinaires que nous sommes, cette ville est une excellente source d’inspiration, car on peut y faire la même journée ou presque des photos d’architecture (le style art-déco d’origine cubaine est encore très présent du côté de Miami Beach), des photos de graphisme pur (les lignes entrecroisées de tous ces immeubles modernes ont quelque chose d’hypnotisant), des portraits singuliers (beaucoup de gens assez hauts en couleurs là-bas, tantôt fashion tantôt iconoclastes), des paysages de carte postale en suivant Collins Avenue vers le nord ou en allant cap au sud direction les Keys (même si on laissera ça aux photographes de l’office du tourisme qui ont besoin d’attirer les vacanciers), mais aussi des ambiances nocturnes très électriques ou encore des photos animalières saisissantes ce sujet, je ne saurais trop vous recommander la virée en air-boat dans les Everglades ! Les alligators seront tout à fait enchantés d’accueillir de la chair fraîche et vos photos n’en seront que plus réalistes !. Floride Miami
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
e plus difficile donc est bien de choisir son camp, surtout lorsqu’on ne reste que peu de temps sur place (à moins que vous ayez déjà un style de prédilection ou que vous sachiez exactement quel type d’images vous voulez rapporter dans vos chaumières). Lorsque le soleil est trop dur en milieu de journée, je vous conseille quand même de vous extirper de votre hamac à Miami Beach et de vous traîner jusqu’à Miami Center, dans la ville moderne, et d’oser jouer là-bas avec le kaléidoscope de lignes et de droites que forme l’enchevêtrement des constructions ultra design avec leurs effets miroirs en prime. Résultat garanti ! Mais bon, sinon, le mojito sous les palmiers avec vue sur la plage de sable blanc et la mer turquoise, ça le fait bien aussi. Et si vous choisissez cette option (si, si… je sais que vous choisirez celle-là), rien ne vous empêche de rester aux aguets, le cocktail dans une main et le boitier calé sur vos abdos d’éphèbe, un doigt rivé sur le déclencheur et un œil hagard légèrement entrouvert, tel le lézard à qui on ne la fait plus… Pourquoi ? Eh bien pour la catégorie de photos que l’on n’a pas citée, celle des strings et des bikinis en goguette ! L
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Même pas besoin de jouer les voyeurs lubriques puisque ces demoiselles s’exposent sans complexe et adorent se faire tirer le portrait… même de dos !
Et pour mes talentueuses amies photographes (elles se reconnaîtront) qui en ont ras le short de toutes ces jolies mousmées siliconées… pas de souci : la version mâle bodybuildée existe aussi dans tous les coloris et en libre-service ! Bref, une situation difficile, des sujets polémiques et des reportages fatigants voire éreintants, en immersion totale dans une contrée où le soleil et la chaleur écrasante ne vous laisseront aucun répit, dans des conditions souvent alcoolisées même en pleine journée, et où vous aurez rarement le temps de récupérer durant vos nuits… car beaucoup trop bruyantes et de toute façon encore plus alcoolisées. Finalement, je ne vous conseille pas de partir là-
bas. Le Larzac attend aussi d’être révélé au monde.
Bon, moi j’y retournerai certainement, mais uniquement par acquis de conscience professionnelle… vérifier que je n’ai pas oublié un chargeur dans le coin ou une carte mémoire sur le bord d’une piscine…
www.philipconrad.com
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Aline LE MUA Pro
Originaire de Grenoble, elle vit aujourd’hui sur Lyon mais son talent s'étend sur des clichés dans toute la France.
C’est une maquilleuse pro que nous avons découvert sur les réseaux sociaux ainsi que sur son book en ligne ...
Interview Maquilleuse
1
onjour Aline, de quelle région es-
tu ?
A la base je suis originaire de Grenoble, mais j'habite à Lyon depuis 7 années maintenant.
Tu as fait une formation bien spécifique pour devenir maquilleuse ?
J'ai fait une formation de maquilleuse professionnelle à l'école Silvya Terrade à Lyon
C'est une passion ou un métier, voire les deux ? Le maquillage pour moi, c'est avant tout une passion qui je l'espère deviendra un métier <3
As-tu des conseils pour ceux et celles qui veulent le devenir ? Croire en ses rêves , être motivé, patient, et surtout être persévérant.
En tant que maquilleuse indépendante, comment trouves-tu tes projets ou contrats ? J'y vais au culot, je contact des photographes dont j'apprécie le travail. Je suis consciente de la chance que j'ai ,de travailler avec de grands photographes bourrés de talent :). Je ne peux pas demander mieux !
B
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
-
FEVRIER MARS 2013
Photographe : Katherline Lyndia - Modele : Larissa RT Photographe : Katherline Lyndia - Modele : Larissa RT
Photographe : Marine Minoushka - Modèle : Mejika setunai
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Quels types de maquillage aimes-tu réaliser ? J'adore le maquillage Beauté et mode!
Y a-t-il des choses que tu aimerais expérimenter ? j'aimerais côtoyer le monde de la mode en travaillant sur des défilés et J'adorerais maquiller pour de beaux clips américains. Mais mon rêve est de tout simplement travailler pour disney en tant que maquilleuse professionnelle , c'est un monde qui me fascine <3
Comment prépares-tu une séance ? Je me renseigne sur le thème de la séance et je demande à avoir une photo du mannequin.
Y a t il des maquilleuses ou maquilleurs que tu admires particulièrement ? Bien sûr ! J'adore le style magique de katherline lyndia et le maquillage ultra mode de Ksénia Rousset-Rudkowska.
Tu collabores avec quelques photographes, comment les choisis-tu ?
Dès que je vois de belles photos sur facebook je m'interesse de plus près aux travaux du photographe et je tente ma chance en leur envoyant un mail.
Tu travailles essentiellement avec des photographes ou sur d’autres projets, comme le cinéma ou la télévision ? Pour l'instant je travaille principalement avec des photographes, et sur quelques court métrage.
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Photographe : Katherline Lyndia - Modele : Larissa RT
Photographe : Katherline Lyndia - Modele : Mo LI
Tu as une anecdote à nous raconter sur un de tes projets ? Je me souviendrai toute ma vie de ma première collaboration avec la talentueuse Katherline Lyndia, J'ai stressé toute la nuit par peur de la décevoir. je me suis mis une pression de dingue ! Finalement elle a été très accueillante en plus d'être satisfaite de mon travail... et depuis je fais partie de sa team :D
Tu préfères la photo en studio ou en extérieur ?
Peu importe j'adore les deux !
En dehors d'être maquilleuse, as-tu déja posée pour un photographe ?
J'ai toujours refusé de poser, je me concentre sur ma passion avant tout, mon rôle est de mettre en valeur mes clients... et a vraie dire je ne suis pas du tout à l'aise devant un objectif !
Quels sont tes projets à venir ? j'ai pas mal de collaboration qui m'attendent pour ce début d'année notamment avec Katerline Lyndia, Salomé Barrot et d'autre photographe...pour le reste c'est un secret! Que peut-on te souhaiter pour la suite ? Continuer à rencontrer des personnes fabuleuses et remplies de talents avec qui partager cette passion.
Je tiens à remercier toutes les personnes qui croient en moi depuis le début et qui me soutiennent jusqu'à maintenant ! Photographe ,modèle (ils se reconnaitront), merci à ma famille, mes amies, et surtout un énorme merci à mes parents et à Poupi qui me pousse à toucher les étoiles. Encore merci infiniment Olivier http://www.lealine.book.fr/
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Photo 1 : Photographe : Salomé Barrot - Modele : Mejika / Photo 2 : Photographe : Clément Rousset / Modele : Tara Damiano
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
Photographe : Salomé Barrot - Modele : Amandine
Photographe : Olivier Merzoug
Paraître dans BACKSTAGE MAG
(version en ligne)
100 euros pour 1 numéro
(Format pleine page ou double page)
240 euros (
au lieu de 300 euros
)
pour 3 numéros
(Format pleine page ou double page)
480 euros (
au lieu de 600 euros
)
pour 6 numéros
(Format pleine page ou double page)
Pour toutes demandes d’informations ou réservation
info@oliviermerzoug.com
Retrouvez toutes les informations sur :
https://www.facebook.com/backstagelemag
Toute reproduction des textes, photos, graphismes publiés dans ce magazine est interdite. Les documents transmis impliquent l'accord de l'auteur pour publication. Nous ne sommes pas tenus responsables du contenu des informations publiées dans ce numéro.
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO & DE LA MODE
- FEVRIER MARS 2013
DANS LES COULISSES DU MONDE DE LA PHOTO & DE LA MODE
Автор
Tyrion
Документ
Категория
Дизайн и искусство
Просмотров
204
Размер файла
89 778 Кб
Теги
Франция, creative, фото, photo, photo shooting, backstage, 2013, постобработка, magazine, съемки
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа