close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

La Marseillaise 22068 2017

код для вставкиСкачать
Samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 - n°22068
2,00 €
d
n
e
k
Wee
www.lamarseillaise.fr
Le changement c'est
vraiment maintenant
PRÉSIDENTIELLE
27926 - 422 - 2,00 E
<:HIMRTC=[UWUUW:?k@o@c@c@a>
PHOTO LA MARSEILLAISE
Premier tour ce dimanche 23 avril d’un
scrutin aux multiples inconnues. Analyses et témoignages en Paca et Languedoc où dynamique et recomposition
à gauche sont d’ores et déjà à l’œuvre.
Pages 2, 3, 4, 21, 22 et 23
MONTPELLIER
Garraud/Saccomano : un
projet ouvert sur le public
MARSEILLE
ATTENTAT
La ville du futur
L'enquête avance,
reconnaîtra les bidonvilles droite et FN dérapent
Nommés cette semaine par la ministre de la Culture, les
deux nouveaux directeurs du Centre dramatique national définissent leur rapport au théâtre.
Page 43
Un concours sur l’habitat du futur récompense un
projet d’Architectes sans frontières qui plaide la prise en
compte des bidonvilles.
Page 14
L’anti-terrorisme tentait de comprendre le parcours de
Karim Cheurfi qui a assassiné un policier et blessé deux
autres, vendredi sur les Champs-Elysées. Un acte qui a
donné lieu à une surenchère nauséabonde de la part des
candidats de droite et du FN. Page 24
En vente aujourd’hui avec votre quotidien «La Marseillaise», «TV Magazine»
2
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END DOSSIER
Présidentielle
Alors qu’il y a quelques
mois, l’électorat du Sud de
la France était présenté
comme promis à la droite
dure et à l’extrême droite, un
tout autre potentiel s’est révélé durant la campagne.
Recomposition au centre
et à gauche, nouvelle dynamique progressiste, nos régions sont au cœur de la tectonique des plaques
politiques.
GRAND SUD
Les régions Provence-Alpes-Côte
d’Azur et Occitanie avaient été dès les
régionales de 2015 des laboratoires politiques à ciel ouvert. Sur les 13 nouvelles
Régions elles avaient été les deux seules
à voir concourir ensemble EELV et les
partis du Front de gauche sans pour autant remporter de résultats à la hauteur
des espérances. À l’Ouest du Rhône,
une majorité rassemblant toutes les
composantes de la gauche s’est néanmoins imposée dans une triangulaire
avec à sa tête la socialiste Carole Delga,
tandis qu’en Paca, les électeurs privés
de gauche au second tour avaient choisi
Christian Estrosi face à Marion Maréchal-Le Pen. Un coup dur pour le mouvement progressiste qui avait vu en
mars de la même année, les conseils départementaux des Bouches-du-Rhône
et du Vaucluse passer à droite pendant
que celui du Var perdait ses derniers représentants de la gauche. Dès lors, l’affaire était entendue pour bien des observateurs : lentement mais sûrement
le Sud s’enfoncerait dans une bipolarisation droite dure-extrême droite dans
laquelle les idées de progrès seraient
durablement marginalisées.
C’était sans compter sur les puissantes mobilisations contre la loi El
Khomri. À Marseille, à Montpellier et
dans les principales villes du Sud de la
France, les salariés, chômeurs et retraités ont été nombreux à refuser « la loi
Travail et son monde » tandis que les
Nuits debout ont fleuri sur les places.
C’était sans compter également
sur la remobilisation d’un électorat
proche du PS, décidé à tourner la page
Valls-Hollande à l’occasion de la primaire de la « Belle alliance populaire ».
Dès le premier tour, Benoît Hamon en
Occitanie comme en Paca finit devant
l’ancien Premier ministre et l’emporta
au second avec 55,8% et 57,1% des voix.
Une claque pour les députés et les
responsables fédéraux qui avaient soutenu la ligne social-libérale du gouvernement et espéraient une victoire de
Manuel Valls. Dans les Bouches-duRhône, Jean-David Ciot, député et premier secrétaire fédéral, s’est aussitôt « mis en retrait » de la campagne et
les ralliements à Emmanuel Macron
se sont accélérés dans tous les départements. Christophe Castaner, qui fut
tête de liste PS aux régionales en Paca,
avait quant à lui pris de l’avance (lire cicontre). D’autres comme François-Michel Lambert, député de la circonscription de Gardanne, élu sous l’étiquette
EELV avec le soutien du PS avant d’intégrer l’UDE de Jean-Luc Bennahmias,
a attendu le dernier moment pour annoncer son soutien à l’ancien ministre
de l’Économie. À Montpellier, où le
maire Philippe Saurel appelle à voter Emmanuel Macron, la recomposition politique est déjà bien avancée
(lire ci-contre). Dans l’Hérault, 5 dépu-
Le meeting de Jean-Luc Mélenchon sur le Vieux-Port de Marseille a marqué la campagne. PHOTO LA MARSEILLAISE
L’inattendu réveil
du Sud rebelle
tés PS sur 8 soutiennent Benoît Hamon,
c’est aussi l’attitude adoptée par JeanLouis Roumégas député (EELV) qui,
à la faveur de l’accord national PS-EELV, n’aura pas de concurrent socialiste
aux législatives de juin. Sur le terrain,
les Jeunes socialistes des Bouches-duRhône mettent l’accent sur la synthèse
entre social et écologie réalisée par
leur candidat. Benjamin Lucas, président du MJS en campagne jeudi sur les
plages du Prado, confirme : « La recomposition est déjà là, ce nouveau logiciel
préfigure ce que sera la gauche dans les
40 prochaines années. » Un optimisme
partagé par une militante biterroise
croisée mercredi à un meeting de soutien à Benoît Hamon. Pour Dominique
Fouilhé, « le PS a toujours su rebondir, il
s’est relevé d’autres épreuves en 1993 par
exemple quand il n’avait plus que 40 dé-
putés ». Dans la même salle, Hector est
quant à lui désabusé : « Quand j’aurai
un peu d’énergie, je relirai les promesses
de Hollande. » Certains ex-partisans
de Valls sont là aussi. Ils jouent la carte
de la loyauté comme Dolorès Roqué,
conseillère régionale. Christophe Coquemont s’interroge sur l’aventure Macron : « S’il n’est pas élu président, que va
devenir En Marche ? »
La peur du rouge ressuscitée
Vraie surprise au Sud et à gauche :
la dynamique Mélenchon. Sur une
courbe ascendante, son meeting du
9 avril sur le Vieux-Port de Marseille
a agi comme un tremplin pour l’eurodéputé qui flirte depuis avec les 20%
dans les sondages. À Montpellier c’est
son hologramme qui a attiré les foules.
La création de la France insoumise lui
aura permis de dépasser le socle militant étroit du Parti de gauche et de renouveler ses relais locaux à l’image de
la Marseillaise Sarah Soilihi, championne de kick-boxing et ex-candidate PS sur la liste de Christophe Castaner, devenue oratrice nationale du
nouveau mouvement. « Pour rendre la
souveraineté au peuple avec la VIe République », aime-t-elle à marteler. Malgré les frictions liées à l’abandon de la
stratégie du Front de gauche et à l’absence d’entente sur les législatives, l’apport du PCF pourrait faire pencher la
balance en faveur de Jean-Luc Mélenchon notamment dans les municipalités qu’il dirige. Gaby Charroux, députémaire de Martigues qui organisait jeudi un meeting de soutien, appelle ainsi
à « libérer l’économie nationale de la finance, se donner les moyens de mettre fin
à la fraude fiscale » ou encore « d’instaurer une échelle de rémunération de 1 à 20
dans les entreprises comme je l’ai proposé, en vain, en 2015 ». De quoi réactiver
la peur du rouge dans les milieux patronaux. L’alpin Jean-Luc Monteil, président du Medef Paca, a d’ores et déjà prophétisé « le chaos » en cas de second tour
Mélenchon-Le Pen.
L’écologiste Sophie Camard, qui
conduisait la liste la Région coopérative en Paca avec Jean-Marc Coppola
(PCF), voit plutôt en lui le candidat de
la paix et a appelé jeudi à voter pour lui.
Comme en témoigne le réveil de ce
Sud rebelle, l’envie d’entamer une nouvelle phase de progrès social après des
décennies de néolibéralisme semble
très puissante. Reste à savoir si elle s’exprimera assez fort dans les urnes.
Léo Purguette avec A.M.
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
WEEK-END DOSSIER
3
Montpellier, un exemple
de recomposition en marche
Social-démocratie
Avant même qu'Emmanuel
Macron ne fasse connaître
sa démarche, le maire de la
capitale héraultaise avait
appliqué sa méthode « hors
des partis ».
Si le PS, qui est dans l'opposition municipale, soutient
Hamon, c'est sur des bases
idéologiques social-libérales que deux des quatre
députés socialistes montpelliérains ont rejoint En
Marche.
OCCITANIE
Vote FN : des
constantes du
Nord au Sud
l Une idée est fréquemment
admise selon laquelle les raisons du vote FN différeraient
selon que les électeurs vivent
dans le Nord-Est ou dans le
Sud de la France. Plus précisément, il serait « ouvriériste »
dans le premier cas, et plus
« identitaire et xénophobe »
dans le second.
Idée battue en brèche par le
politologue Joël Gombin,
qui a fait de l’étude de la
sociologie de l’électorat FN
un sujet de prédilection.
Selon lui, la précarité et le
déclassement sont également
à prendre en compte dans les
contrées sudistes.
De ses travaux, il ressort que,
si des nuances peuvent certes
apparaître, les motivations
des électeurs frontistes sont
semblables sur un certain
nombre de points.
Ainsi, concernant
« l’immigration, l’insécurité et
l’identité », 83% des électeurs
frontistes du Sud estiment que
« la France devrait se protéger
davantage ». Ils sont 82% dans
le Nord (83% sur l’ensemble de
l’Hexagone). Sur la sécurité,
ils sont 85% à être « totalement
d’accord » qu’« on ne se sent
en sécurité nulle part » dans le
Sud, et 87% dans le Nord-Est.
A.M.
L’image même d’une possible
recomposition de la social-démocratie est Montpelliéraine. Alors
que Philippe Saurel, maire (DVG) de
Montpellier et président de sa métropole, a été exclu en janvier 2014
du PS - juste avant d’être élu contre
le candidat officiel de Solférino -, il
est toujours le suppléant de la députée socialiste Anne-Yvonne Le Dain.
Mieux, le duo se reforme pour les
prochaines législatives. Elle vient
de rejoindre Macron, après avoir
donné symboliquement son parrainage à François Hollande. Lui l’a
précédée (malgré sa proximité avec
Manuel Valls) en assurant que la démarche d’Emmanuel Macron est la
même que celle qui l’a fait gagner
- « hors des partis » - en 2014, puis aux
Départementales de 2015.
Philippe Saurel n’a pas tort. Il
y a peu de différences idéologiques
entre eux trois. Ce qui ne signifie
pas qu’il n’y ait pas de l’eau dans le
gaz entre En Marche et le maire de
Montpellier en délicatesse avec la
Philippe Saurel aux côtés d'Anne-Yvonne Le Dain dont il est le suppléant et de
Manuel Valls. Malgré sa proximité avec ce dernier, il a rejoint Macron. PHOTO AFP
responsable locale du mouvement
dans la perspective des investitures
aux législatives.
Dans les ralliements socialistes à Emmanuel Macron, il n’y
a d’ailleurs eu aucune surprise.
Sur les quatre députés montpelliérains sortants, les deux qui l’ont rejoint - Anne-Yvonne Le Dain et Patrick Vignal - sont ceux qui ont suivi sans la moindre hésitation la politique menée depuis cinq ans par
François Hollande. Loi Macron, loi
El Khomri, CICE... ils ont voté sans
sourciller. Logiquement, ils suivent
désormais celui qui porte cette politique social-libérale.
Du côté de la fédération héraul-
CHRISTOPHE
CASTANER
L’homme du retrait
aux régionales
devenu chef de file
des macronistes
En Paca, son nom restera longtemps
associé à la disparition de la gauche
de l’hémicycle régional qu’elle
dominait pourtant depuis 3 mandats.
Christophe Castaner, député-maire PS
de Forcalquier dans les Alpes-de-HauteProvence, avait gagné une primaire
interne sur une ligne réformiste. Une
ligne cohérente avec la politique du
gouvernement Valls qui aura été fatale
à sa liste arrivée 3e avec 16,6% des voix.
Son retrait pour faire barrage au FN a
débouché sur une victoire de Christian
Estrosi (LR). Tandis que les fédérations
PS tentaient de redonner vie à une
Union régionale pour s’exprimer sur
les enjeux régionaux malgré l’absence
d’élus, Christophe Castaner avait déjà
l’esprit ailleurs. Dès la rentrée 2016,
il s’était lancé dans un périple à pied
à travers sa circonscription intitulé
taise cependant, c’est le soutien à
Hamon qui l’a largement emporté. Outre les deux autres députés
sortants, Christian Assaf et Fanny Dombre-Coste, qui sans être
des frondeurs, ont eu quelques désaccords avec la politique de François Hollande, il y a eu peu de ratés
dans le soutien à Benoît Hamon. Il
faut dire qu’en Occitanie, dans l’Hérault et dans le Gard notamment,
l’exemple vient d’en haut. Si aucun
d’eux n’avait soutenu Benoît Hamon pendant la primaire, la présidente de la Région, Carole Delga, et
les présidents des Départements du
Gard et de l’Hérault ont respecté le
vote. Et jusqu’à Sébastien Denaja,
député sétois, très proche de Hollande, qui est devenu porte-parole
de Benoît Hamon.
La position de Philippe Saurel
n’est sans doute pas étrangère à pas
mal de prises de position, le PS étant
dans l'opposition à la mairie de Montpellier. Il n’empêche, « une dizaine de
militants sont partis chez Macron,
pas plus de trente dans l’Hérault »,
confirme Hussein Bourgi, premier
secrétaire du PS qui insiste : « On
continue à faire la campagne en faisant abstraction des sondages », même
s’il confie que certains font « contre
mauvaise fortune bon cœur ».
Macron n’a pas attiré que des
socialistes. À droite, on s’est aussi
précipité. « Dès le départ, Bernard
Serrou a été à nos côtés », indique
François Delacroix, ancien directeur de cabinet de Georges Frêche,
en parlant de l’ancien député RPR.
Le sénateur villepiniste JeanPierre Grand soutient d’ailleurs
aux législatives la première viceprésidente de la métropole Catherine Dardé, investie par LR mais
dont l’adversaire filloniste assure
qu’elle va « rejoindre dès qu’elle en
aura l’occasion les troupes d’Emmanuel Macron ». Beaucoup de « juppéistes » sont dans ce cas. Fillon a
eu sur eux l’effet d’un repoussoir,
tant par ses affaires que par sa politique ultralibérale. L’accompagnement social-libéral que propose
Emmanuel Macron leur correspond parfaitement.
« Je pense que le PS va sortir écrabouillé des élections », assure François Delacroix, lui-même ancien socialiste et macroniste de la première
heure. Lui voit un « nouveau parti autour de Mélenchon d’un côté un autre
autour de Valls de l’autre ». En tout cas
« une clarification très forte ».
Pas étonnant dans une ville où
Georges Frêche a joué sur les deux
tableaux pendant plus de 40 ans.
Annie Menras
MARC VUILLEMOT
Le PS version
Epinay « c’est fini »,
« ce qui ne l’est pas
c’est la gauche »
Le député alpin, fervent soutien
d’Emmanuel Macron. PHOTO DR
« 300 000 pas vers vous ». Une façon de se
dire « en marche » derrière Emmanuel
Macron, qu’il connaît bien pour avoir
notamment été le rapporteur d’une
partie de la loi qui porte son nom.
Qu’importe la primaire, où Benoît
Hamon a récolté 61,8% dans son
département, le socialiste parrainera
l’ancien banquier. « Macron porte un
projet qui dépasse le PS, la gauche et
la droite », assure le député alpin pour
qui la disparition de la gauche n’est
décidément pas un problème. L.P.
« Il est difficile de dire ce qu’il
en sera concrètement mais c’est
inéluctable. Pour le PS, cela me
paraît évident. » Lorsqu’il évoque
une éventuelle recomposition à
gauche, Marc Vuillemot ne cache
pas son amertume. Le maire PS
de La Seyne-sur-Mer, deuxième
ville du Var, considère en effet
que la campagne qui s’achève
« laissera des traces, des blessures ».
« Nous sommes complètement
décrédibilisés », lâche cet élu qui
avait initialement apporté son
soutien à Marie-Noëlle Lienemann.
Habitué à ne pas mâcher ses mots,
il se montre extrêmement critique
à l’égard de ceux qui ont vanté les
mérites d’une primaire ouverte, y
ont participé, pour finalement « ne
pas (en) respecter » le verdict. Peu
de doute à ses yeux que « l’outil »
Frondeur le maire de La Seyne ?
« Non, socialiste tout simplement »,
répond-il. PHOTO DR
PS, issu d’Epinay, « créé par et pour
Mitterrand, c’est fini ». « Or ce qui ne
l’est pas c’est la gauche », ajoute ce
fervent partisan de l’unité, à la tête
d’une municipalité où toutes les
sensibilités de gauche ont voix au
chapitre. « Ma lecture vaut également
pour le PCF qui a tenté de se placer en
opérateur du rassemblement et auquel
Mélenchon n’a pas permis de jouer ce
rôle », ajoute-t-il. Précisant : « On a du
travail devant. » A.M.
4
La Marseillaise / Samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END DOSSIER
« Le niveau de l’abstention
va être crucial »
ENTRETIEN
Jean-Yves Dormagen est
professeur de sciences
politiques à l’Université
de Montpellier. Il est également co-auteur, entre
autres ouvrages, de « La démocratie de l’abstention.
Aux origines de la démobilisation électorale en milieu populaire ».
La présidentielle est considérée
comme l’élection la plus
mobilisatrice. Est-ce le cas ?
Oui de très loin. C’est même la
seule qui le reste fortement avec
des taux de participation presque
toujours autour de 80%, voire
supérieurs. Elle est aussi celle
où l’électorat est bien représenté
dans sa diversité.
Que sait-on des inscriptions
cette année sur les listes
électorales ?
C’est un cru assez moyen. On
est sur des taux un peu inférieurs
à ceux de 2011 et sensiblement
inférieurs à 2006. Plutôt un
indicateur d’intérêt moyen
pour l’élection. Mais c’était
en décembre, il faut donc être
prudent sur l’interprétation.
On évoque le nombre d’indécis
comme un élément prégnant du
scrutin. Un phénomène inédit ?
Même si le niveau cette année
est sans doute encore supérieur,
ce n’est pas si nouveau. Cela
fait maintenant un nombre
relativement important d’élections
où l'on constate beaucoup
d’électeurs indécis jusqu’au
dernier moment. Nombre d’entre
eux déclarent d’ailleurs faire leur
choix dans les derniers jours,
voire le jour du scrutin. Les études
des précédentes présidentielles
montrent que c’est souvent le cas. Je
pense que les instituts de sondage
insistent autant sur l’indécision
pour se protéger des critiques qu’ils
sont susceptibles de recevoir si les
résultats devaient différer de ceux
qu’ils auraient annoncés.
Le 21 avril 2002, le premier
tour avait été mis en scène par les
commentateurs, les journalistes,
les acteurs politiques aussi,
comme ayant particulièrement
peu d’enjeu, la qualification de
Lionel Jospin et Jacques Chirac
ne faisait aucun doute. Cela avait
sans doute contribué à l’époque à
l’abstention enregistrée. De plus,
les deux candidats susceptibles de
l’emporter étaient deux sortants,
l’un président de la République,
l’autre Premier ministre. Du coup,
une situation compliquée pour
susciter les espérances.
Ce pourrait être l’inverse cette
fois ?
L’élection a été présentée
comme particulièrement indécise.
Elle est marquée par une offre
électorale diversifiée. On a des
candidats en situation de se
qualifier de la gauche radicale, de
l’extrême droite, un candidat de
droite, un qui pense incarner le
centre gauche et le centre droit...
De ce point de vue-là ce peut être
des facteurs mobilisateurs mais
il y en a d’autres qui peuvent être
démobilisateurs.
On considère souvent que
l’abstention profite au Front
national. Est-ce votre analyse ?
Non je ne la partage pas,
car c’est vraiment plus
compliqué. L’électorat du FN
se compose majoritairement
d’électeurs plus jeunes que
la moyenne, beaucoup
moins diplômés et qui
appartiennent bien plus que
la moyenne aux catégories
très populaires. Or, on
sait très bien que ce sont les
catégories qui votent le moins.
Il y a donc une contradiction.
Sur le plan politique c’est un
peu plus complexe parce que les
électeurs du FN sont sans doute
plus convaincus et plus décidés
en matière de choix que le reste de
l’électorat. La dimension politique
de l’abstention est peut-être plus
favorable au FN mais sa dimension
sociologique est clairement
défavorable. Je pense qu’au
final l’abstention reste
plutôt défavorable au FN.
D’ailleurs il ne fait pas
ses meilleurs scores lors
des élections les plus
abstentionnistes.
De quelle manière a évolué
l’abstention au fil des
présidentielles ? Y a-t-il des
facteurs qui la favorisent ?
Y a-t-il un profil
Elle est toujours restée
« type » des
relativement contenue avec une
abstentionnistes ?
exception majeure, le 21 avril 2002,
On le connaît très
avec un taux de 28%. Ce qui, pour
bien car on a des études
un premier tour de présidentielle,
très solides sur ce sujet,
est élevé. Si on fait exception de
en particulier celles
ce premier tour de 2002, elle a
produites par l’Insee,
toujours été autour
d’une vingtaine de pour
cent et l’on a même
« Même si cette année le niatteint un niveau record
veau des indécis est sans
de participation en
doute encore supérieur, le
2007 avec 84% aux deux
tours, ce qui constitue le
phénomène n’est pas si nourecord de participation
veau. Les études montrent
de l’histoire du suffrage
universel.
que c’est souvent le cas. »
avec des protocoles très rigoureux.
Il y a deux facteurs principaux qui
constituent une constante, pas
seulement en France mais aussi
au niveau international, qui sont
l’âge et le niveau d’études. Plus
les électeurs sont jeunes et plus
ils s’abstiennent. On retrouve
ensuite une abstention très forte
chez les très âgés, les plus de 80 ans.
À l’inverse, plus les électeurs sont
âgés, jusqu’à 80-85 ans, plus ils votent
et de manière systématique à tous
les scrutins. C’est quelque chose
sur lequel je travaille actuellement
avec Laura Michel à l’Université
de Montpellier. Le vote est très
largement une question d’habitude.
Une habitude qui se renforce avec
le vieillissement. Du coup, on a des
écarts absolument énormes entre
les classes d’âge, en particulier aux
élections législatives par exemple. Il
peut y avoir quarante points d’écart
de participation entre les 60-70 ans et
les 20-30 ans. À la présidentielle c’est
forcément plus réduit parce que la
participation est plus importante,
la différence est plutôt d’une dizaine
de points. Conséquence politique :
les candidats qui ont un électorat
plus âgé sont favorisés. Et ceux qui
engrangent le
ÉDITORIAL
Alain Hayot
maximum de soutien et de
sympathie dans les segments
les plus jeunes de l’électorat
sont défavorisés. Par exemple, le
résultat de Jean-Luc Mélenchon va
dépendre assez largement du niveau
de mobilisation de la jeunesse.
Dans une moindre mesure, c’est
vrai aussi pour Emmanuel Macron
et pour Marine Le Pen. Ça l’est
beaucoup moins pour François
Fillon.
En outre, plus les électeurs sont
diplômés, plus ils s’intéressent
à la politique et plus ce sont des
votants réguliers. Il y a aussi des
différences selon les professions et
les catégories sociales, les ouvriers
votent beaucoup moins que les
cadres. Les résultats des candidats
qui ont le plus de sympathie parmi
les ouvriers vont dépendre de la
mobilisation de ces derniers. Sur
ce plan-là, des candidatures comme
celles de Macron ou de Fillon sont
beaucoup moins impactées.
Avez-vous un pronostic pour ce
premier tour ?
Vraiment pratiquement aucun.
Je ne crois pas que les sondages
soient capables d’anticiper
l’abstention, pas avec précision.
D’ailleurs, les instituts sérieux
donnent des fourchettes très
importantes, pratiquement
de dix points. Par
exemple, la dernière
livraison d’un
institut tel que
BVA dit que la
participation
sera entre
72 et 78%.
Ce n’est
pas du tout la
même chose si
on est vers 78-80%
de participation
comme d’habitude
ou 70% comme en
2002. Le niveau de
l’abstention va être
crucial.
Propos recueillis
par Agnès Masseï
Un choix
décisif pour
l’avenir
l Nous voici donc à l’heure d’un
choix décisif pour l’avenir de notre
peuple et de notre pays, de tous ceux
qui y vivent et partagent les valeurs
qui depuis 1789 ont construit au
quotidien dans les luttes et dans
les urnes, dans les collectivités
et les services publics, parfois au
gouvernement, une France de
l’égalité et de la solidarité, de la
liberté et de la laïcité, de la fraternité
et de la paix. C’est cette France-là
que le monde attend parce qu’elle
est ouverte à lui et qu’elle tient
un discours universel. Ce n’est
malheureusement plus le cas, les
deux derniers quinquennats ayant
entraîné notre peuple dans une
spirale régressive en même temps
qu’ils ont rabaissé la France.
À l’heure du choix, la
Marseillaise ne se dérobera pas. Son
titre, son histoire en font le journal de
tous les combats contre la barbarie,
de toutes les luttes émancipatrices,
le porte-voix de ceux qui font vivre
la devise de notre République, le
journal d’une gauche authentique,
sociale, écologique et culturelle.
C’est pourquoi nous combattons
sans relâche et avec constance
M. Le Pen. Pas une voix ne doit
alimenter la haine, le nationalisme,
l’obscurantisme et l’autoritarisme.
Il faut dénoncer son imposture à
prétendre parler au nom du peuple
alors qu’elle le divise pour mieux
laisser régner les amis milliardaires
de monsieur Trump dont elle a fait
son modèle. Tout doit être fait pour
qu’elle soit éliminée dès le 1er tour.
François Fillon est le porteparole d’une droite radicalisée,
de « la manif pour tous » aux
pires défenseurs des politiques
ultralibérales de régression sociale.
Ils veulent casser nos services
publics, notre code du travail, nos
retraites, licencier nos infirmières
ou nos enseignants pour mieux les
livrer au privé.
Porteur de la même politique
économique et sociale, Emmanuel
Macron, soutenu à la fois par Valls,
Bayrou et des grands patrons, est
le représentant d’une oligarchie
financière qui rêve d’ubérisation et
de déréglementation généralisées
de la société française. En aucun
cas l’avenir ne peut être de ce côté.
Il est ailleurs : le fait nouveau de
cette campagne, et c’est heureux,
est l’irruption à gauche autour
de la candidature de Jean-Luc
Mélenchon d’un pôle de rupture avec
les politiques libérales et d’avancées
sociales, écologiques et culturelles.
Il appelle un avenir en commun qui
peut permettre à notre peuple de
bâtir une République nouvelle et
démocratique, une France et une
Europe de progrès, un monde de paix
et de coopération.
La question décisive est là :
qualifier la gauche au 2nd tour et
dès le lendemain mobiliser pour
se retrouver et construire tous
ensemble la victoire, une majorité
législative et le chantier de la
transformation.
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
www.lamarseillaise.fr
5
AGENDA
Où sortir ce week-end ? Chaque semaine, le magazine culturel « Zibeline » vous propose
une sélection de sorties dans le grand Sud
pour un week-end de
culture. Consultez le
programme !
DIRECT
Élection présidentielle.
Dimanche, suivez la soirée
électorale en direct avec nos
journalistes présents dans les
locaux de campagne, de Marseille à Montpellier.
GRAND SUD
ÇA SE PASSE À...
AIX-EN-PROVENCE
Journée préventive de formation
psycho-sociale au Site Mémorial
du Camp des Milles
Soutenue par la Dilcrah
(Délégation interministérielle
de lutte contre le racisme,
l’antisémitisme et la haine antiLGBT), l’association Cultures du
Cœur 13 coordonne une journée
de découverte du Camp des
Milles, jeudi 27 avril, destinée aux
professionnels des 200 structures
du champ social départemental.
Près de 40 spécialistes sont déjà
prévus à ce rendez-vous, qui a
pour but d’aider à déconstruire
tout processus de discrimination
ou d’antisémitisme touchant ou
émanant de personnes vulnérables.
Outre la visite commentée du
site historique, les travailleurs
sociaux participeront à un atelier
de psychologie sociale « Complice
ou résistant : analyse de quelques
fonctionnements individuels qui
peuvent conduire au pire ». Avec
pour thèmes, la responsabilité et
la conscience morale, les acteurs
sociaux sont invités à analyser des
situations à partir de questions
telles que : « Comment expliquer
qu’un individu, tout en conservant
ses principes moraux, puisse, dès
lors qu’il est placé dans certaines
conditions, exécuter des actes
contraires à la morale ? » Visant
à permettre de devenir des
citoyens éclairés et responsables
faisant preuve d’esprit critique,
ce travail collectif permet de
livrer des clés pour lutter contre
la soumission aveugle à l’autorité,
le conformisme de groupe, la
passivité, le conditionnement à la
violence, etc. Par la suite, Cultures
du Cœur 13 organisera une visite
par mois destinée principalement
aux professionnels, accompagnés
cette fois de leurs bénéficiaires
(personnes en difficulté sociale), de
mai à décembre 2017.
MARSEILLE
NÎMES
BÉZIERS
Les quartiers Nord investissent
la Canebière
La métropole gardoise
se transforme les 28, 29 et 30 avril
en capitale de la Romanité. Durant
trois jours, la ville accueille
les Grands Jeux Romains.
Robert Ménard a été jugé le 8 mars
pour provocation à la haine
raciale. Le tribunal correctionnel
de Paris rend son délibéré mardi.
Une fois n’est pas coutume, les
quartiers Nord sont à l’honneur
le 30 avril dans le cadre des
Dimanches de la Canebière, où tous
les derniers dimanches du mois
la fameuse artère est entièrement
piétonne et animée. Après la
musique et les funambules,
le thème est, cette fois-ci, plus
géographique et sociologique,
l’événement tentant de créer des
passerelles entre ces quartiers et
le centre-ville, au-delà des clichés.
À voir justement cette proposition
de Lieux Publics, centre national
de création des arts de la rue : un
mur de photographies collectées
auprès des habitants à partir d’un
abécédaire de Marseille écrit et mis
en forme par un artiste marseillais
Stéphan Muntaner. Durant
toute l’année 2016, des ateliers
photos ont été menés au sein
d’une quarantaine de structures.
Dimanche prochain, de 11h à 17h,
les visiteurs pourront choisir une
des vingt-six lettres devant laquelle
il se feront tirer le portrait.
Nîmes assumera plus que jamais
le week-end prochain son statut
de ville romaine. Toute la cité se
projette dans son passé avec les
Grands Jeux Romains organisés
dans l’amphithéâtre par la société
Culturespaces (filiale de Suez
Générale des Eaux).
Trois jours de reconstitutions
historiques avec plusieurs
centaines de passionnés venus
d’Europe : Italie, Allemagne et
Belgique. Les légions romaines
affronteront durant trois jours
les armées celtes et gauloises. Un
spectacle populaire qui ravit les
enfants et les familles mais qui
demeure un peu cher. Les Halles
aussi se transforment en marché
romain où des soldats paraderont
en grande tenue. De leurs côtés,
les commerçants serviront leurs
clients en tenue de circonstance :
toge et attributs vestimentaires
issus de la Rome antique.
AVIGNON
Un rassemblement pour la Poste
C’est mardi prochain à 11h30 que
le collectif de défense des bureaux
de poste, rassemblant usagers et
postiers, appelle à une mobilisation
devant le bureau de Saint-Ruf
menacé de fermeture, comme
celui de Saint-Jean ou encore place
Pie. Plus de 2 000 signatures sur
une pétition exigeant le maintien
des bureaux ont d’ores et déjà été
récoltées et les postiers prévoient
100% de grévistes dans les bureaux
de Saint-Ruf et les Olivades. La
décision de la Poste est suspendue
aux négociations avec la Ville,
vers laquelle les militants vont
maintenant se tourner.
GARDANNE /
AIX-EN-PROVENCE
Benoît Bréville met « l’engrenage
identitaire » en débat
CARTE BLANCHE À Doris.G
Mardi 25 avril à 18h30 à la
médiathèque de Gardanne et
lendemain à 18h à la bibliothèque
Méjanes à Aix, le rédacteur-en-chef
adjoint du Monde Diplomatique,
Benoît Bréville, animera un débat
sur « l’engrenage identitaire.
Ethnicité, minorités, diversité ».
Tous les pays abritent des minorités
ethniques, religieuses, régionales
ou linguistiques, des populations
indigènes ou des immigrants.
Perçue comme une richesse
ou une menace, cette diversité
s’accompagne souvent d’inégalités.
Comment les pouvoirs publics y
font-ils face ? Cette livraison de
« Manière de voir » explore les
politiques mises en place pour
organiser la cohabitation, en
s’attachant au prétendu « modèle
français d’intégration ». Infos :
d.bruet@orange.fr / 06.42.37.78.55.
1 800 euros d’amende ont été requis
le 8 mars dernier contre le maire de
Béziers, Robert Ménard (extrême
droite), qui comparaissait devant la
17e chambre du tribunal correctionnel
de Paris pour provocation à la haine
raciale après avoir déclaré qu’il y avait
trop d’enfants musulmans dans les
écoles de la ville. En cause un message
sur Twitter en date du 1er septembre
2016 disant « #rentréedesclasses : la
preuve la plus éclatante du #grand
remplacement en cours. Il suffit de
regarder d’anciennes photos de classes. »
Il est également visé pour avoir déclaré
sur LCI le 5 septembre 2016 : « Dans une
classe de centre-ville de chez moi, 91%
d’enfants musulmans. Évidemment,
c’est un problème. » « Il n’y a dans ce
dossier qu’une seule lecture, M. Ménard
montre du doigt des gosses qu’il décrit
comme un poids pour la communauté
nationale. Il les réduit à leur religion,
peu importe qu’ils aient la nationalité
française ou qu’ils ne l’aient pas »,
a déclaré le procureur qui a requis
une peine de 60 jours d’amende à
30 euros qui peut être transformée en
emprisonnement.
TOULON
Le Printemps des jeunes 2017,
les 25 et 26 avril
L’Opéra de Toulon accueillera la
semaine prochaine des classes de
primaire inscrites au dispositif
« Musiciens en herbe ». Ces derniers
ont réalisé tout au long de l’année un
travail de création sur une thématique
particulière accompagnés par
leurs enseignants, des intervenants
Musique du conservatoire de TPM et
des musiciens de l’orchestre qui sont
intervenus dans les classes. Ils seront
sur scène les 25 et 26 avril à 10h pour
une restitution d’une quinzaine de
minutes de leurs créations musicales,
accompagnées par l’ensemble à cordes
de l’Opéra qui interprétera ensuite Les
quatre saisons de Vivaldi.
6
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END GRAND SUD
La liberté de la presse,
rempart de la démocratie
Tribune
La cellule de veille du Club
de la presse Occitanie
lance un appel à la modération après la multiplication d’agressions de journalistes.
La défiance envers la
profession est aujourd’hui
attisée par des responsables politiques.
OCCITANIE
À l’origine, la cellule de veille
créée par le Club de la presse Occitanie, réunissant journalistes, responsables de presse et parlementaires, avait pour but de favoriser les
échanges entre les uns et les autres
pour éviter, notamment, la rédaction de textes de loi restreignant la liberté de la presse. Puis, en début d’année, un climat inquiétant s’est installé dans la région, remettant en cause
le droit à l’information.
« En février, on a rédigé un, puis
deux, puis trois, puis quatre communiqués de presse suite à des agressions
de journalistes », se souvient Céline
Camarrata, présidente du Club de la
presse. À Marseillan, un JRI et un rédacteur sont pris à partie lors de l’arrestation de présumés terroristes ; à
Montpellier, une journaliste radio
est agressée au cours d’une manifestation.
Plus grave, les agressions suivantes interviennent dans le cadre
de la campagne présidentielle « par
des représentants de notre République
ou leur staff », dénonce le Club de la
presse : à Nîmes, lors du meeting de
François Fillon, des photo-reporters, accrédités, sont malmenés puis
expulsés par des policiers du service
de sécurité ; dans les Pyrénées-Orientales une journaliste est prise à par-
En janvier 2015, après l'attentat contre Charlie Hebdo, des millions de voix en France (comme ici à Montpellier)
s'étaient élevées pour défendre la liberté de la presse. PHOTO ARCHIVES A.G.
tie et humiliée lors d’une réunion publique de soutien au candidat les Républicains ; le 19 mars, le maire de la
Salvetat-sur-Agoût insulte sur les réseaux sociaux la journaliste de TF1
lorsque Nicolas Dupont-Aignan
quitte son plateau... « Quand ça vient
de la rue, ce n’est pas plus justifiable,
mais c’est une réaction de colère, là,
ça vient des autorités, ce n’est plus possible », estime Céline Cammarata.
« Un climat délétère »
Réunissant la cellule de veille, le
Club de la presse décide donc de rédiger une tribune. « Jamais une campagne présidentielle n’aura connu un
tel climat délétère. Au point que les violences verbales et physiques, à l’encontre des journalistes se multiplient
à un rythme aussi inquiétant qu’inacceptable », débute le texte qui rappelle
que « la liberté de la presse représente
l’un des piliers essentiels de la démocratie et de notre État de droit ».
Si elle ne pointe nommément
du doigt aucun candidat, la tribune
met directement en cause l’attitude
de Marine Le Pen et de François
Fillon à l’égard des médias. « Insulter les médias, stigmatiser les journalistes, discréditer leur travail
pour tenter de s’exonérer des conséquences d’une information, constitue non seulement une atteinte inadmissible aux libertés publiques,
mais se révèle également suicidaire
pour le fonctionnement sain et transparent de notre vie démocratique »,
écrit le Club de la presse Occitanie,
soutenu par l’Association des journalistes de Toulouse (AJT-MP) et
le Club de la presse et de la communication du Gard. Un positionne-
ment qui « ne saurait en aucun cas
constituer une stratégie politique, sinon celle du pire. Est-il nécessaire de
rappeler que l’exercice d’un journalisme libre et indépendant nous différencie du sombre système de la dictature ? »
L’appel, signé par de nombreux
journalistes et parlementaires de la
Région Occitanie (toutes étiquettes
confondues), enjoint donc « l’ensemble de la classe politique à faire
preuve de modération, à accepter le
rôle de la presse et à ne plus prendre
les journalistes pour cible ». C’est,
rappelle la tribune, « une condition
plus que jamais nécessaire pour apporter aux concitoyens de ce pays
une information complète, rigoureuse et indépendante » en particulier en cette période électorale.
M.D.
MONTPELLIER
Deux mois
de prison pour
le militant
contestataire
Jules Panetier, jeune militant devenu
une figure de la mobilisation contre
la loi Travail à Montpellier, a été
condamné jeudi par le tribunal
correctionnel à deux mois de prison
pour outrages envers un policier. Une
peine susceptible d’être aménagée,
conforme aux réquisitions du
procureur. Le jeune homme de 24 ans
était poursuivi pour des propos qu’il
aurait prononcés à deux reprises
en septembre et octobre derniers
à l’occasion de manifestations, ce
qu’il a toujours nié. Au cours de
l’audience qui s’est déroulée le
16 mars, ses avocats, maîtres Ottan
et Rosé, ont plaidé la nullité d’une
procédure dont ils contestent la
régularité, pointant également « une
enquête menée à charge depuis le
départ ». L’avocat du policier, lui, a
rappelé que le jeune militant avait
déjà été condamné à deux mois de
prison ferme en juillet dernier pour
« menace de mort sur une personne
dépositaire de l’ordre public », des
faits là aussi réfutés par Jules
Panetier.
FRÉJUS
Mosquée : la mairie
FN se pourvoit
en cassation
La Ville FN de Fréjus (Var), qui
demande la démolition d’une
mosquée ouverte en janvier
2016, se pourvoit en cassation
contre l’arrêt de la cour d’appel
d’Aix-en-Provence, rendu fin
mars, qui se prononçait contre sa
destruction. La mairie attaque la
validité des permis de construire
accordés par l’ancien maire (LR)
Élie Brun, dans des conditions
contestées. Fin mars, les juges de
la cour d’appel ont simplement
estimé que la construction de la
mosquée n’avait pas respecté les
obligations du Plan de protection
des risques d’inondation (PPRI),
mais qu’il n’était pas nécessaire
pour autant de détruire le
bâtiment.
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
7
WEEK-END GRAND SUD
L’éducation
face à la haine
et l’exclusion
Présidentielle
La FCPE, principale fédération de parents d’élèves,
lance un appel contre les visées de l’extrême droite.
Largement relayé par les
syndicats d’enseignants et
mouvements d’éducation
populaire, il défend le pacte
républicain issu du Conseil
national de la Résistance .
Sans attendre l’issue du premier tour, la FCPE, principale fédération de parents d’élèves a lancé un
appel « de la raison », largement relayé dans les Bouches-du-Rhône par
les syndicats d’enseignants (SduFSU, Snes, Unsa), le monde associatif (Licra, Mouvement de la paix),
les mouvements d’éducation populaire (ADL, Cros, Ligue de l’enseignement, Cemea, École des parents,
Ifac, UFCV....), la Chambre régionale économique sociale et solidaire
et les secrétaires des fédérations socialiste, Jean-David Ciot, et communiste, Pierre Dharréville.
En préambule, la FCPE a pris
fermement position et refuse que
soit porté atteinte « au pacte républicain issu du Conseil national de
la Résistance ». Cette mobilisation
intervient après une longue analyse
sur l’enjeu de l’élection présidentielle. « Pour la première fois depuis
1940, l’extrême droite est susceptible de s’emparer du pouvoir. Marine Le Pen est en effet très régulièrement donnée en tête des sondages,
tandis qu’une éventuelle "abstention différenciée" pourrait la faire
triompher lors du second tour », affirme t-elle.
La FCPE se dit attachée aux valeurs de tolérance, d’accueil et de
fraternité et appelle les parents
d’élèves, et plus largement l’en-
semble des citoyens, à faire preuve
de vigilance.
« Le Front national est un parti de division, portant le principe
de discrimination au cœur de son
ADN ! La fédération est pour sa part
convaincue que la désignation d’un
bouc émissaire est la marque d’un
désarroi profond. Le rejet de l’autre
ne résoudra aucun problème. Il aggravera, au contraire, la fracture de
notre pacte social. » Pour étayer le
sens de cet appel, la FCPE rappelle
combien le projet de Marine Le Pen
pour l’école est dangereux. Le collectif Racine, association d’enseignants liée au Front national, propose en effet une éducation sous influence. La liste des « 100 propositions pour l’école et l’université de
Demain » demeure inquiétant.
Le document projette l’instauration d’une nouvelle matière dite « civisme et droit » dont la finalité serait
de permettre aux élèves la pleine
assimilation à la Nation française.
Cette discipline de circonstance,
construite de toute pièce pour diffuser l’idéologie du Front national
auprès des enfants, serait présente
dans l’ensemble des filières.
La mise au pas des parents
« Telle est la vision de l’émancipation citoyenne portée par le Front
national. Le projet d’éducation sous
influence se poursuit par la mise au
pas des parents d’élèves », assure la
FCPE. Le « collectif Racine » souhaite « restreindre leur représentation au sein des organes décisionnaires aussi bien que consultatifs
de l’Éducation nationale » tout en
abandonnant « toute référence à
une prétendue communauté éducative ».
Et de rappeler les récentes
déclarations de Marine Le Pen
concernant « la non scolarisation »
des enfants étrangers. L’éducation
est pour la FCPE un principe universel, pour lequel elle demeurera
intransigeante.
C.W.
L'Éducation est pour la FCPE un principe universel bafoué par les projets
du FN. PHOTO C.W.
Rachid, le responsable logistique de la tournée, commente les images. PHOTO T.T.
De l’intolérance au pire,
il n’est jamais trop tard
Citoyenneté
Le bus d’alerte républicaine et démocratique fait
escale dans le Port du Levant.
Le Site-mémorial des
Milles hors les murs pour
aller à la rencontre des citoyens.
VAR
Vendredi, 21 avril sur le parking de la gare routière à Toulon.
Le Bus d’alerte républicaine et démocratique (BARM), lancé sur les
routes de France depuis le mois
dernier, termine ici son périple citoyen... Embarquement immédiat
pour un voyage à travers l’espace
et le temps pour frapper les esprits
et inciter à relever la tête. À résister afin de ne pas voir se reproduire
le pire, qui, s’il n’est pas automatique, est toujours possible. Une
initiative hors les murs du Sitemémorial des Milles pour aller à la
rencontre des citoyens.
« Après avoir traversé 20 villes
du nord au sud, aujourd’hui on est
très contents d’être dans le centreville de Toulon », commence Rachid, le responsable logistique de
la tournée. « On reçoit un accueil
plutôt favorable, les gens viennent
nous voir, nous posent beaucoup de
questions, essaient de savoir ce que
signifient les messages inscrits sur
le bus »
Et c’est comme ça que le lien
s’établit. « On leur explique par
exemple comment la généralisation
du discours raciste et la passivité du
citoyen peut conduire à la violence
collective. Comment on passe des
mots à d’autres maux qui peuvent
amener à des dérives et au chaos... »,
poursuit le responsable logistique.
L’idée étant de donner des clés
de compréhension pour aider chacun à décoder quantité de messages
qui pullulent sur les réseaux sociaux, de faire la part du vrai et du
faux, et à avoir une analyse personnelle. Histoire de ne pas laisser se
banaliser ce l’on nomme le racisme
ordinaire sans broncher.
En tout les cas, « on ne sort pas
exactement de ce bus comme on est
monté », assure Rachid. « On se
prend la réalité en pleine face ! »
Une réaction qui permet de remettre dans la balance ses propres
certitudes ou du moins ce que l’on
croyait juste et qui s’avère erroné.
« L’objectif étant que chacun
puisse résister, agir, prendre position individuellement. Dire qu’il
n’est pas d’accord avec ce qu’il vient
de voir, ce qu’il vient de lire sur les réseaux sociaux... »
Le dispositif multimédia embarqué permet aux visiteurs de découvrir un film-documentaire original intitulé « Que ferais-je demain si... ? » : « Vingt-trois minutes
pour montrer comment on passe de
la démocratie au chaos », souligne
Rachid en déclenchant l’image sur
les moniteurs.
Un document choc qui met en
évidence les mécanismes individuels, collectifs et institutionnels
qui, à partir du terreau des intolérances, peuvent conduire au pire.
Avec en toile de fond trois génocides qui ont usé de la même rhétorique « pour désigner un peuple coupable de tous les maux et en faire la
cible à abattre, à détruire, à anéantir
pour que tout aille mieux ».
Parmi les réactions les plus favorables du public, Rachid évoque
notamment le désir d’engagement
verbalisé par les jeunes. Beaucoup,
sous le choc, lancent des : « C’est pas
vrai ! C’est pas vrai ! », en cascade.
Tant la vérité est accablante.
« À Toulouse, un monsieur qui
s’était arrêté par hasard alors qu’il
passait devant le car en vélo, a pleuré en sortant. Il m’a raconté l’histoire de son père qui le tenait sur ses
genoux, alors qu’il n’avait que sept
ans, et lui racontait comment, lui,
il avait résisté. Non pas en prenant
les armes, mais en cachant des juifs
chez lui et leur faisant passer la frontière... »
Tout cela pour rappeler, à
quelques heures du premier tour,
que le combat contre tous les extrémismes, qu’ils soient identitaires,
religieux, nationalistes ou politiques, n’est pas prêt de prendre fin.
Encore moins, ici, sur des
terres où prospère le Front national.
Thierry Turpin
8
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END GRAND SUD / ÉDUCATION
RÉFORME
Les rythmes scolaires
à l’heure du bilan
SUPÉRIEUR
180 secondes
pour convaincre
La réforme des rythmes scolaires
restera sans conteste pour
l'Éducation, la plus polémique
des réformes du quinquennat
Hollande. A six mois de la rentrée,
la semaine des petits écoliers
pourrait connaître de nouveaux
chamboulements compte tenu du
sort qui lui sera réservé à l’issue de
la présidentielle.
Mise en place à la rentrée de 2013,
son objectif vise à « mieux respecter
les rythmes d’apprentissage et de
repos des enfants ». Journées moins
lourdes, organisation d’activités
périscolaires. Cet arsenal censé
améliorer la réussite des élèves,
fut reçu fraîchement par une
partie de l’opinion et débouchera
sur un rapport de l’inspection
générale affirmant son « efficacité
pédagogique ».
Aix-Marseille Université, chef
de file du regroupement régional
« Association Marseille Provence
Méditerranée » incluant AMU,
l’Université d’Avignon et des Pays
de Vaucluse (UAPV) et l’Université
de Toulon (UTLN), organise les
demi-finale et finale locales du
concours international Ma Thèse
en 180 secondes le 28 avril.
Ce concours de vulgarisation
scientifique propose aux doctorants
de relever un défi : partager leur
sujet de recherche en termes
simples auprès d’un auditoire
profane et diversifié. Chaque
participant doit faire, en trois
minutes chronos et sur la base
d’une seule diapositive support, un
exposé clair, concis et néanmoins
convaincant sur son projet de
recherche. Pour cette édition 2017,
le collège doctoral d’AMU forme ses
propres candidats (32 au total) ainsi
que 4 doctorants d’Avignon. Douze
doctorants seront ainsi sélectionnés
lors de la demi-finale du 28 pour
rejoindre la finale, de disputer la
finale nationale, le 14 juin à Paris et
une finale internationale à Liège, le
28 septembre.
Équité sociale
Dans un souci d’éclairer le débat, la
FCPE des Bouches-du-Rhône avait
initié une rencontre avec Georges
Fotinos. Ancien inspecteur
général de l'Éducation nationale,
ce spécialiste des rythmes et
des temps de l’enfant a mené un
travail d’évaluation à Arras dans
le Nord, d’où ressort une certaine
satisfaction des effets de la réforme,
globalement bien intégrée par les
formateurs, intervenant durant
le temps périscolaire, ainsi que
les parents, à l’exception des
enseignants.
« Les nouveaux rythmes ont
d’abord profité aux populations les
plus défavorisées. Ils constituent
un instrument remarquable
d’équité sociale et de réussite.
Je dois cependant évoquer les
critiques les plus banales, au
sujet de la fatigue des enfants.
Pour être honnête, la fatigue, au
sens biologique du terme, n’a pas
encore été mesurée. Par contre,
nous avons pu évaluer la vigilance
des élèves restée intacte », constate
Georges Fotinos. Il attribue le
niveau d’épuisement supposé
des élèves à leurs suractivités. A
Arras, 18% des enfants restaient
plus de 35h par semaine à l’école.
L’essentiel de ces élèves est issu
de familles aisées. « Ce sont les
catégories socioprofessionnelles
supérieures qui manifestent le
plus leurs mécontentements contre
la réforme. » Ajoutez alors les
activités hors école, ces enfants
sont, selon lui, « tout simplement
surinvestis ». C.W.
Georges Fotinos, ce spécialiste était
l’invité de la FCPE. PHOTO DR
En 2015, l’Université s’était déjà prêtée à l’exercice de la thèse expliquée en quelques minutes. PHOTO G.ST.V.
L’Université met
sa recherche en avant
Science
L’établissement d’enseignement supérieur organise
les 25 et 26 avril dans la cité
varoise, sur le campus de la
Porte d’Italie, ses 11es Journées scientifiques.
L’occasion de valoriser la
recherche effectuée dans
ses laboratoires et de participer au concours national
Ma Thèse en 180 secondes.
TOULON
Alors qu’à Montpellier, on s’attelle à la Marche pour les sciences
et contre l’obscurantisme réactionnaire, de l’autre côté du Golfe du
Lion, dans le Var, on met aussi l’intelligence en avant. Les mardi 25 et
mercredi 26 avril se dérouleront en
effet les 11es Journées scientifiques
de l’Université de Toulon sur le
campus Porte d’Italie, bâtiment Pi.
Au menu : quatorze colloques qui
mettront la recherche à l’honneur.
Et deux événements particuliers :
une conférence inaugurale sur « le
Brexit, une chance ? Repenser l’Europe » et, pour la première fois, la
tenue du concours « Ma Thèse en
180 secondes ».
L’Université de Toulon dresse
chaque année un panorama de la recherche pluridisciplinaire menée
dans ses seize laboratoires. Regroupées autour de son nouvel axe identitaire « Sociétés méditerranéennes
et Sciences de la mer » et de ses trois
pôles thématiques, Échanges et sociétés méditerranéennes (Esmed),
Mer, environnement et développement durable (Medd) et Information, numérique, prévention (INP),
les quatorze manifestations réuniront près de 200 intervenants, dont
50 internationaux. Ces journées
poursuivent deux objectifs, depuis
leur origine en 2006 : rendre visible
et lisible sa recherche transdisciplinaire et favoriser les échanges entre
chercheurs, étudiants et acteurs socio-économiques. En valorisant ainsi la recherche et ses chercheurs,
l’établissement veut se positionner
en acteur du développement du territoire autour d’une volonté forte de
proximité.
Place aux doctorants
De son côté, la conférence inaugurée, sera animée par Nicole Fontaine, avocate au Barreau des Hautsde-Seine, ancienne présidente du
Parlement européen, ancien ministre sous Raffarin. Alors que la
Grande Bretagne s’apprête à entrer dans les négociations concernant son retrait de l’UE et à l’heure
des grandes interrogations sur les
effets du Brexit, l’ancienne femme
politique de droite veut rassurer :
le Brexit est peut-être une chance,
celle de repenser l’Europe. Les rencontres sont aussi l’occasion d’accueillir Ma Thèse en 180 secondes.
Ce concours national est spécifiquement destiné aux doctorants
qui doivent présenter leur sujet de
recherche, en français et en termes
simples, à un auditoire profane et diversifié et ce, en trois minutes avec
l’appui d’une seule diapositive. Pour
cette première participation, neuf
doctorants monteront sur scène
pour seulement deux vainqueurs
qui représenteront l’Université de
Toulon lors de l’épreuve régionale,
prévue vendredi 28 avril à Marseille
(lire aussi ci-contre).
Des exemples de colloque ? Citons : « La capacité de charge touristique : théories, méthodes, débats ». Ou encore « l’approche scientifique de la propulsion en fauteuil
roulant : du fauteuil roulant de la
vie quotidienne au fauteuil roulant
de sport ». Mais aussi : biofouling et
antifouling ; innovation, créativité, création : méthodes, enjeux et
controverses ; le droit face aux activités industrielles en Mer Méditerranée.
Les Journées scientifiques sont
réalisées avec le concours de la communauté d’agglomération ToulonProvence-Méditerranée, du département du Var et de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Entrée
libre et gratuite à l’exception de certains colloques scientifiques dont le
montant des tarifs d’inscription est
fixé par les laboratoires.
G.ST.V.
l Programme détaillé sur le site
de l’université www.univ-tln.fr
CENTRALE
MARSEILLE
Conférence sur
la cybersécurité
Centrale Marseille organise le
3 mai prochain une demi-journée
de conférences sur le thème
de la cybersécurité, ouverte à
tous, à laquelle participeront
des personnalités éminentes du
domaine. C’est la 12e édition de
ce cycle de conférences intitulées
« Question Centrale », dédiées à
la présentation de grands défis
scientifiques et enjeux sociétaux
du XXIe siècle. La cybersécurité
impacte aujourd’hui fortement
les organisations, les processus et
les collaborateurs. L’objectif reste
cependant commun : sécuriser
son environnement afin de
résister aux attaques d’origine
technologique ou humaine. Devant
ces nouveaux défis, l’ensemble
des parties prenantes se mobilise
afin d’apporter des réponses à ces
nouvelles menaces. Ce cycle de
conférence s’adresse à tous ceux
qui s’intéressent à la cyberscurité,
aussi bien aux industriels, qu’aux
enseignants ou élèves-ingénieurs...
BAC PRO
Spécialité mer
et littoral
En vue de l’ouverture d’une section
Bac Pro Gestion des milieux naturels
et de la faune - spécialité mer et
littoral (la seule à Marseille !) - une
section de Seconde professionnelle
NJPF- spécialité Travaux de
gestion des espaces naturels et
ruraux - ouvre en septembre 2017.
Une matinée d’information aura
lieu samedi 20 mai de 9h à 12h au
lycée des Calanques, 89, traverse
Parangon dans le 8e arrondissement
de Marseille.
www.epl.valabre.educagri.fr
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
9
WEEK-END GRAND SUD / ÉCONOMIE
Un bout de
patrimoine
entre les lèvres
Insolite
Fils de la lagune, Gérard
Puyuelo a décidé de remettre au goût du jour un
ancien appeau.
Avec ce petit sifflet, commercialisé par la société
Apo-Gé, il espère créer son
emploi.
SÈTE
Il y a des lendemains qui chantent et des patrimoines qui sifflent.
C’est le cas de l’Apo-gé, un singulier petit sifflet commercialisé par
Gérard Puyuelo. Né sur les rives de
l’étang de Thau, qu’il connaît sur le
bout du coeur, le Sétois, passionné
de nature, de pêche et de chasse, a
décidé de remettre au goût du jour
un appeau inventé au début du
20e siècle sur la lagune pour imiter
le chant des oiseaux migrateurs et
notamment des échassiers.
Initié au maniement du petit objet, alors fabriqué à partir de
boîtes de conserves par son père et
son grand-père, Gérard, un grand
gaillard semblant tout droit sorti
de l’Egypte antique, nourrit depuis
15 ans une passion étonnante pour
ce sifflet quelque peu tombé dans
l’oubli. Attaché à la culture et aux
traditions de sa région, il arbore
le bout de métal, monté en collier,
avec fierté et parvient à en tirer des
sons étonnants. « C’est un instrument à vent », sourit-il, interprétant
dans la foulée du Brassens, La Marseillaise ou encore du Bob Marley.
Une lubie de jeunesse penseront certains de ses amis. Mais c’est
plus que ça. Gérard veut essayer
d’en vivre. Surveillant au lycée
de la mer durant quinze ans et aujourd’hui sans emploi, il a décidé de
moderniser, personnaliser et produire l’appeau, à grande échelle.
« Fabriqué en inox alimen-
taire ou en plastique végétal biodégradable, l’Apo-Gé a de multiples usages, explique-t-il. Capable
d’imiter dix oiseaux marins, il peut
séduire les chasseurs mais également les ornithologues, les photographes, les cinéastes, les promeneurs... Son côté musical plait aussi aux enfants, aux musiciens et aux
supporters. Moi-même je l’emmène
sur les stades. La puissance des sons
qu’il émet peut en outre s’avérer
utile pour le dressage canin, le bruitage, sur les bateaux ou pour se signaler en milieu naturel. »
L’objet personnalisable peut
servir de support publicitaire
Monté en pendentif ou en
porte-clef, le sifflet qui peut être
coloré et gravé au laser se décline
aussi en objet publicitaire. « Son
coût modique (entre 7,90 et 11,90 euros) en fait un cadeau original et accessible », glisse le concepteur.
Mis pour la première fois en
circulation il y a un an, lors du rassemblement maritime d’Escale à
Sète, l’Apo-Gé a immédiatement
séduit. « L’objet interpelle, amuse,
appelle la sympathie et la curiosité du public, de 7 à 77 ans », savoure Gérard qui espère booster
les ventes, via le site* mis en ligne
la semaine dernière.
Le sifflet sera également présenté au cours d’un pique-nique
partagé ce dimanche de midi à 16h,
au bout du môle Saint-Louis. A
l’endroit même où Gérard Puyuelo, n’a pas hésité il y a quelques
années à se faire attacher sur une
croix pour dénoncer les restrictions de pêche imposées aux plaisanciers dans les canaux. Les personnes ayant en leur possession
d’anciens objets de ce type ou des
appeaux sont invitées à les amener.
Histoire de faire chanter les lendemains au rythme du passé...
Emmanuelle Stange
l Plus d’informations sur le site :
https://www.sifflet-apo-ge.com
Le Sétois joue diverses musiques avec cet objet créé pour la chasse. PHOTO DR
Les projets d’embauche sont principalement saisonniers et issus de l’agriculture. PHOTO B.F.
Les projets de
recrutement à la hausse
Enquête
« Besoins en main
d'œuvre » mesure les intentions des employeurs pour
l'année à venir.
Focus sur le marché de
l'emploi dans le département.
ALPES-DE-HAUTEPROVENCE
Une enquête « Besoins en
main-d’œuvre » (BMO), réalisée avec le concours du Credoc
(centre de recherche pour l'étude
et l'observation des conditions
de vie) depuis 2001, mesure les
intentions de recrutement des
employeurs pour l’année à venir, qu’il s’agisse de créations de
postes ou de remplacements. Une
enquête qui annonce 8 538 projets
de recrutement pour les Alpesde-Haute-Provence (AHP). Ces
projets sont en hausse de plus
15% par rapport aux résultats
2016. Les secteurs qui concentrent le plus d’intentions de recrutement sont : les services
(66%), l’agriculture et l’industrie
agroalimentaire (20%) et le commerce (7%).
Avec des intentions de recrutement essentiellement saison-
nières, les établissements de services restent les plus gros recruteurs du département avec un potentiel de 5 595 embauches. Elles
sont majoritairement issues des
services à la personne, des loisirs,
du sport, et des métiers administratifs ou transverses.
On note des difficultés de recrutement sur certains métiers
tels que les aides-soignants, les
aides à domicile, les chefs-cuisiniers, les agents immobiliers et
les agents de sécurité.
Le travail saisonnier en vedette
Les projets d’embauche sont
principalement saisonniers et issus de l’agriculture. On constate
de grandes difficultés à recruter
sur des métiers spécifiques tels
les ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires et les
éleveurs. Les projets de recrutement concernent essentiellement
des contrats saisonniers issus de
la vente et grande distribution,
avec des difficultés à recruter sur
certains métiers : les mécaniciens
et électroniciens de véhicules et
les attachés commerciaux.
Pôle emploi évoque aussi le
top 5 des projets d'embauche :
agriculteurs salariés, ouvriers
agricoles, viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs,
aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine, serveurs de café, de restaurant (y compris commis), artistes (en musique, danse,
spectacles, y compris professeurs
d'art).
Avec le top 5 des intentions
d'embauche jugées difficiles :
serveurs de café, de restaurant
(y compris commis), cuisiniers,
agriculteurs salariés, ouvriers
agricoles, sportifs et animateurs
sportifs (encadrants), aides-soignants (médico-psycho, auxiliaires puéricultures, assistants
médicaux…).
En lien avec la croissance démographique, mais moins rapidement qu’en région ProvenceAlpes-Côte
d’Azur,
l’emploi
avait fortement progressé dans
les
Alpes-de-Haute-Provence
jusqu’en 2007 (+ 22% en 20 ans
contre + 24% en Paca et + 15% en
France).
Depuis 2007, à l’instar des tendances régionale et nationale,
l’emploi ne progresse plus dans
le département. Tout comme la
tendance régionale, la situation
des très petites entreprises (TPE)
qui constituent la grande majorité des entreprises des AHP reste
précaire. Ce sont les entreprises
de plus grande taille (à partir de
10 salariés) qui bénéficient majoritairement d'un certain rebond
de l’activité au 4e trimestre 2016.
La population active des AHP
s'élève à plus de 60 000 personnes
et le taux de chômage est établi à
11,7% soit deux points de plus que
le taux régional et national.
B.F.
10
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END GRAND SUD
L’enquête
aiguille Manduel
sur la voie
LAMBESC
Le maire et les
habitants opposés
à la fermeture des
bureaux de la CPAM
Créée il y a 20 ans, la permanence
lambescaine de la caisse primaire
d’assurance maladie (CPAM)
accueillait jusqu’alors les assurés
de quatre communes : Lambesc,
Rognes et Saint-Cannat dans le
Pays d’Aix, mais aussi le petit
village de Cazan, près de Salon-deProvence. D’abord ouverte 5 jours,
puis 3, puis 2 demi-journées et
enfin un jour par semaine, cette
permanence a été définitivement
fermée au début du mois d’avril.
Une décision prise depuis le siège
de la CPAM à Marseille et contre
laquelle le maire (LR), Bernard
Ramond n’a pas pu faire grandchose malgré des propositions
alternatives. L’élu a notamment,
soumis à la CPAM la possibilité
d’occuper gratuitement un bureau
municipal. En vain.
Besoin de proximité
La direction départementale
justifie cette fermeture par
une fréquentation trop faible
(60 personnes tous les vendredis),
mais aussi par le fait que « le
service AMELI est consultable
par Internet (...) ou encore grâce
à l’application pour téléphone
mobile ». Un argument qui,
pour Bernard Ramond, n’est
pas recevable quand il s’agit de
demander aux personnes âgées
d’avoir en mains autre chose
que des formulaires papier.
Beaucoup de « 3e et 4e âges sont
le plus souvent en difficulté
pour se déplacer à l’extérieur
de la commune et ne disposent
pas d’outils numériques
ou ne maîtrisent pas leur
fonctionnement » plaide-t-il. Pour
l’heure, la CPAM campe sur sa
position et évoque une « stratégie
d’entreprise » à laquelle les petites
communes touchées par ces
fermetures, opposent un impérieux
besoin de proximité.
Les habitants, préoccupés par la
situation qui va leur imposer de se
déplacer jusqu’à Aix-en-Provence
ou Salon, ont décidé de mettre en
ligne* une pétition pour exiger la
réouverture de la permanence.
Cette dernière a déjà recueilli près
de 250 signatures.
S.G.
l *Taper « Lambesc » dans la barre
de recherche de www.petitions24.net
Aménagements
Le commissaire enquêteur n’émet aucune objection à la réalisation d’une
nouvelle gare sur la ligne
de contournement TGV
qui passe à l’extérieur de
Nîmes.
Un réseau de piézomètres mesurent les niveaux des nappes. PHOTO BRGM
Dans l’ex-LR,
un bon niveau
des nappes
Eau
Etabli par le Bureau de recherches géologiques et
minières, le bulletin renseignant sur l’état des nappes
phréatiques en France
vient d’être dévoilé.
Dans un contexte national où, pour 54% des points
observés, les niveaux sont
plutôt bas, l’ex LanguedocRoussillon tranche par un
niveau de recharge hivernal satisfaisant.
OCCITANIE
Dans le bulletin rendu public
jeudi, le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), commentant la situation sur l’Hexagone, indique : « 46% des nappes
phréatiques* ont pour l’instant
commencé à bénéficier de la recharge hivernale attendue habituellement à cette période, avec un
niveau moyen ou plus haut que la
moyenne au 1er avril 2017. » C’est
la vision du verre à moitié plein,
« qui s’explique car 66% des points
de mesure observés sont encore en
hausse », souligne Philippe Vigouroux, auteur de la synthèse nationale et hydrogéologue à Montpellier. Pour rédiger ce bulletin, « on
s’appuie sur 260 points de mesure
en France. Pour chaque point, on a
plus de quinze ans de données, donc
on est sûr de l’info », note-t-il.
L’exception
de l’ex Languedoc-Roussillon
La permanence a fermé en début de
mois. PHOTO D.R.
La vision du verre à moitié
vide, elle, constate que 54% des
nappes ont aujourd’hui un niveau
plutôt bas à cause d’un déficit pluviométrique ces derniers mois.
Message du BRGM : « Il n’y a pas lieu
de s’affoler, mais il faut rester vigilant ». Mais surprise, « dans le sud,
le pourtour méditerranéen, et en particulier l’ex Languedoc-Roussillon,
on est dans un des rares endroits de
France où la recharge hivernale a été
bonne, avec des pluies pas trop fortes
sur la durée en début d’année notamment », observe l’hydrogéologue.
« Sur les trois points de mesure en exLR, les aquifères karstiques des régions montpelliéraine et nîmoise, les
aquifères alluviaux du littoral languedocien et l’aquifère multicouche
du Roussillon, on se situe au-dessus
des valeurs moyennes. C’est très positif pour cette période de l’année. »
La période de recharge hivernale des nappes phréatiques
s’étend traditionnellement du début de l’automne (septembre - octobre) au début du printemps
(mars - avril), semestre durant lequel la végétation est en sommeil
(avec une évapo-transpiration
faible) et les précipitations en principe plus abondantes. Si l’hiver est
sec, la recharge des nappes est très
faible, ce qui limite leur utilisation
potentielle en cas de sécheresse.
On estime aujourd’hui à
100 milliards de mètres cubes en
moyenne les ressources en eau
dans le sous-sol métropolitain. Environ 30 milliards de mètres cubes
sont prélevés en France chaque année pour répondre aux besoins. Les
eaux souterraines représentent
plus de 20% des prélèvements totaux, et environ deux-tiers de l’alimentation en eau potable. Pour éviter la surexploitation des nappes, le
principe appliqué en France est de
ne pas prélever plus que le volume
de la recharge.
Cette gare est pourtant jugée inutile par de nombreux opposants. Pour la
SNCF, elle est l’indispensable pendant de la gare de
la Mogère à Montpellier.
GARD
La gare TGV montpelliéraine
de la Mogère devrait bientôt avoir
son pendant gardois. Au terme de
l’enquête publique, le commissaire
enquêteur qui vient de rendre ses
conclusions n’y voit en effet aucune
objection ! Il est le seul !
L’enquête ouverte pourtant sur
les seules communes de Redessan et
de Manduel, où sera implantée la future gare, a néanmoins recueilli de
très nombreux témoignages en défaveur de cette gare TGV implantée
à l’extérieur de Nîmes sur la voie
nouvelle de contournement des capitales gardoise et héraultaise.
Jugée inutile et coûteuse par
ses nombreux opposants, cette gare
n’accueillerait que quelques trains
par jour et demeurerait isolée de
la gare centrale de Nîmes tant que
ne sera pas réalisée une troisième
voie ferrée permettant la liaison
TER entre les deux gares. Elle apparaît néanmoins indispensable
pour faire vivre la gare montpelliéraine qui ne pourra accueillir que
les trains s’arrêtant à Nîmes Manduel. Ils ne devraient pas être très
nombreux. Les autres convois qui
s’arrêteront dans l’ancienne gare
centrale de Nîmes ne pourront plus
en l’état actuel des choses rejoindre
la nouvelle ligne et la nouvelle gare
de la Mogère. C’est pour cela que les
opposants demandent au lieu de la
construction d’une gare, la réalisation d’une jonction ferroviaire
entre la nouvelle et l’ancienne
ligne.
La droite y voit la possibilité du
développement économique
La conseillère municipale communiste Catherine Bernié Boissard qui a immédiatement réagi dès
l’avis du commissaire enquêteur
connu, s’interroge : « Est-ce à dire
que la parole des citoyens et des usagers est négligeable puisque sont balayées d’un revers de plume les questions du coût l’équipement, de l’allongement des trajets, de la consommation des terres agricoles et la recherche de toute solution alternative ? » L’élue note qu’aucune garantie n’est encore apportée sur le
nombre de TGV s’arrêtant à la nouvelle gare. L’unique élément qui
pourtant pourrait peut-être justifier son utilité.
La droite nîmoise, et en particulier le maire Les Républicains
de Nîmes, Jean-Paul Fournier, et
le Président UDI de l’agglomération, Yvan Lachaud, largement favorables à la gare puisqu’ils prennent prétexte de sa réalisation pour
imposer autour une opération de
promotion industrielle se réjouissent peut-être un peu vite de l’avis
du commissaire enquêteur qui ne
vaut pas quitus sur la gare. Catherine Bernié Boissard rappelle en
effet que la période électorale, les
choix budgétaires à venir, les négociations en cours avec la Région qui
a décidé un moratoire sur sa participation au financement, font que le
débat « n’est certainement pas clos ».
Jean-Pierre Michel
C.V.
l * Réserves d’eau souterraine.
L’ancienne gare de Manduel devenue une simple halte dans l’attente de la
réalisation de la gare TGV. Quand ? PHOTO JPM
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
11
WEEK-END GRAND SUD
Une premier tronçon
de Paradis pour
retrouver les chalands
Le Gard se
soucie du repas
des collégiens
Commerces
Éducation
Les travaux de rénovation
de la rue Paradis se poursuivent à grand train, les élus
ont fait une visite du chantier hier matin.
Vendredi matin, trois
conseillers départementaux se sont rendus au collège Florian.
Les commerçants lésés
pourront se tourner vers la
commission d’indemnisation mise en place par la Métropole.
Le but de cette visite était
de faire le point avec l’établissement sur ses besoins
et notamment ceux qui
concernent la restauration
scolaire.
MARSEILLE
ANDUZE
A demander à Guy Teissier, le
député et président du conseil de territoire, pourquoi une telle commission d’indemnisation n’est pas « systématique » lors de travaux, celui-ci,
un brin agacé, estime « qu’elle se justifie ici au regard de la durée des travaux », soit près d’un an. Et de préciser que « les commerçants pourront
ainsi s’adresser à ladite commission
et en justifiant du préjudice subi ».
« Nous avons souhaité pendant
la durée de la rénovation conserver
une voie de circulation », reprend-il.
Cette opération englobe l’ensemble
de la rue Paradis, de la Canebière à
la place Estragin, avec un élargissement des trottoirs, des surélévations au niveau des carrefours pour
limiter la vitesse à 30 km/h, une
piste cyclable, des arbres, en l’occurrence des marronniers, un nouvel éclairage et des containers enterrés.
C’est à l’abri de la falaise qui
fait la renommée d’Anduze appelée Porte des Cévennes, que le collège Florian accueille chaque jour
515 élèves. Des élèves provenant
de dix communes situées au pied
des monts cévenols. Communes
rurales pas très éloignées géographiquement mais qui, compte tenu
de la configuration des routes sinueuses, impose pour 80% des collégiens de prendre le repas de midi sur place. Ce qui fait que tous les
jours, le chef et ses cinq aides préparent le déjeuner de 420 élèves en
plus de celui des personnels.
Une tâche importante qui a incité le Conseil départemental, autorité de tutelle des collèges, à visiter l’équipement pour mieux définir ses besoins actuels.
Accueillis par le principal Didier Montagné, les conseillers départementaux du canton Geneviève Blanc (EELV) et Jean-Michel Suau (PCF) étaient accompagnés de Cathy Chaulet (PCF),
conseillère départementale du
canton de Rousson mais aussi vice
présidente déléguée au bio et au
circuit court.
Et c’était bien de cela dont il
a été question entre élus et fonctionnaires durant l’heure de débat qu’ils se sont octroyée. La priorité du conseil départemental du
Gard reste depuis quelques années
de privilégier la qualité et une ges-
C’est la troisième grande artère commerciale, après les rues Saint-Ferréol
et de Rome à connaître de tels travaux de rénovation. PHOTO S.F.
Un coût de 4,5 millions d’euros
La stratégie à adopter quant à la
collecte des déchets à quelque peu
fait débat. Les containers enterrés,
« j’y étais et j’y suis toujours très favorable », clarifie Sabine Bernasconi, la maire (LR) des 1er et 7e arrondissements, avant d’exprimer « un
satisfecit » au regard de la première
tranche de travaux qui devait être livrée ce vendredi soir. Monique Cordier, élue municipale et vice-présidente du conseil de territoire déléguée aux déchets, est plus mitigée,
elle a pris son bâton de pèlerin pour
rencontrer les commerçants et attend de connaître les tonnages de
cartons d’emballage pour caler les
tournées de ramassage. « Dès que
l’on règle un problème, d’autres apparaissent, c’est sans fin », soupire
le président du conseil de territoire.
Du côté des commerçants, justement, si la nécessité d’un pareil chantier fait consensus, certains tirent la
sonnette d’alarme : « C’est tout simplement catastrophique. Pas un seul
client, en dehors des fidèles... Je n’ai
jamais connu ça », témoigne un opti-
cien. « Et pour l’heure, nous ne voyons
pas le bout du tunnel. Certes, il y a la
commission d’indemnisation, mais
il faudrait qu’elle intervienne avant
que nous soyons obligés de mettre la clé
sous la porte ! »
Les travaux d’un coût de 4,5 millions d’euros financés par la Métropole via le conseil de territoire vont
se poursuivre jusqu’en décembre.
« Nous allons tout faire pour qu’ils
soient achevés avant les fêtes de fin
d’année », assure Guy Teissier.
tion raisonnée de la restauration.
C’est pourquoi il a décidé de doter
chaque établissement de sa propre
cuisine en renonçant au principe
des cuisines centrales. Actuellement, le Conseil départemental
souhaite amplifier cette démarche
qualitative en privilégiant autant
que faire se peut, la filière bio et
l’approvisionnement local.
Une seconde UCL dans le Gard ?
Une démarche que l’existence à Nîmes de l’Unité de conditionnement de légumes (UCL), en
place depuis 2012, a facilité. Mais
aujourd’hui l’UCL est saturée
puisque devant satisfaire 20 établissements. C’est pourquoi JeanMichel Suau et ses collègues ont
proposé la création d’une nouvelle
UCL dans le bassin alésien, outil
qui intéresserait beaucoup le collège d’Anduze comme d’autres établissements proches d’Alès. Il en
coûterait un million d’euros d’investissements. « En s’appuyant
sur d’autres collectivités pour servir également les cuisines des maisons de retraite par exemple ce projet
pourrait être sérieusement envisageable » commente Cathy Chaulet.
Reste aussi à s’assurer de la pérennité de la fourniture de denrées
de proximité. « On pourrait par
exemple inciter les agriculteurs à se
réorienter. Je pense notamment aux
viticulteurs qui, au lieu de replanter après arrachage, pourraient se
tourner vers une autre culture » proposait Geneviève Blanc. La filière
agricole gardoise ne semble pour
l’heure pas totalement concernée par le débouché de la restauration scolaire. « En proposant des
contrats de cinq ans, on pourrait
sans doute s’assurer cette pérennité » ajoutait la conseillère départementale.
Plus que jamais la restauration
scolaire de qualité montre qu’elle
doit s’appuyer sur la mutualisation
des forces et compétences. Sans
doute la condition sine qua non
pour réussir la mission que lui ont
fixés les élus.
Alain Laurens
S.F.
L’impact de l’ouverture du village de marques à encaisser
l L’ouverture du village de
marques... « c’est une bonne chose
pour Miramas », estime Guy
Teissier, député et président du
conseil de territoire de Marseille,
« cela va y créer des emplois ». « Mais
cela va évidemment porter un
coup au commerce de proximité »,
ne manque-t-il pas d’ajouter au
cours de la visite de chantier de
rénovation de la rue Paradis, un des
lieux historiques et stratégiques du
petit commerce marseillais.
« Effet de nouveauté aidant,
l’impact devrait se faire sentir
sur les autres centres-villes des
communes du département, au-
delà de Marseille, à Aix ou Arles »,
conclut-il.
Le village « McArthurGlen
provence » a ouvert ses portes la
semaine passée et accueille déjà plus
de 80 boutiques sur les 120 possibles,
avec un credo, des prix réduits « ou
cassés » sur de grandes marques.
Défendu de longue date par le maire
de Miramas, Frédéric Vigouroux
(PS), le projet avait essuyé un
premier refus par la commission
départementale d’aménagement
commercial en juillet 2012 avant
d’être finalement autorisé par la
commission nationale en janvier
2013 au grand dam des détracteurs.
D’ailleurs, les communes de Salon
et Istres, la chambre de commerce
et d’industrie du Vaucluse et une
association de commerçants et
franchisés hostiles au village de
marques avaient demandé au
Conseil d'État d’annuler la décision
de la commission nationale, sans
succès. Le groupe anglais s’est
engagé à cofinancer des animations
commerciales des centres-villes
des communes alentours... Mais à
l’évidence, l’impact de ce « village »
qui entend accueillir 2 millions
de clients par an, ne devrait
pas se limiter aux communes
environnantes. S.F.
C. Chaulet, J.M. Suau et G. Blanc à la rencontre des collégiens d’Anduze. PHOTO A.L.
12
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END GRAND SUD
Les trois places, terrain
de jeu peu ordinaire
VAR
Le domaine
du Rayol invite
à grimper au ciel
en pleine nature
Idée sortie
Une association marseillaise a réalisé un parcours d’enquête ludique autour des trois places.
Le but du jeu : marcher
sur les traces de celui qui
conçut les plans du Palais
de justice.
AIX-EN-PROVENCE
L’association « A vos marches »,
après avoir imaginé divers parcours d’énigmes à Marseille, fait du
centre-ville aixois son nouveau terrain de jeu. Intitulée « Les Mystères
du Palais », une série d’enquêtes
lance ses participants sur les traces
de Claude-Nicolas Ledoux, architecte qui de 1776 à 1784, réalisa 43 documents iconographiques ayant
pour sujet l’ancien palais comtal. Le
postulat est simple : un mystérieux
« H » a volé les plans de Ledoux. Il va
falloir les retrouver.
Première étape : imprimer le
carnet* détaillant les instructions.
Les joueurs sont invités à marcher
dans les pas de l’inspecteur Meustache et de son assistant Picqnet,
au départ de la mairie, en passant
par le cours Mirabeau jusqu’aux
trois places (Verdun, Prêcheurs,
Madeleine). Durant le parcours, les
deux hommes devront décoder des
énigmes pour débusquer le voleur.
Une manière originale d’arpenter
le centre historique pendant environ 1h30, sachant que deux autres
épisodes envoient vadrouiller Meustache et Picqnet ailleurs dans la
ville. On ne les a pas encore testés
mais le « cliffhanger » à l’issue de
l’épisode 1 étant (presque) insoutenable, on a prévu de poursuivre l’enquête.
Un chantier dévastateur
Le but ? Faire découvrir le patrimoine d’Aix via un jeu grandeur
nature familial valorisant les commerces dont certains dissimulent,
dans leurs vitrines, des indices pour
avancer. Mais il s’agit aussi sans
doute, pour la direction archéologie
de la ville, partenaire de l’opération,
de jeter de l’eau sur le feu allumé par
les travaux de requalification visant
à « réunir » les trois places. Débuté
fin août 2016, le chantier qui devrait
durer jusqu’à 2019, n’emporte pas
l’adhésion des riverains, forains et
commerçants qui dénoncent un projet disproportionné, le manque de
places de stationnement, une baisse
de fréquentation, et surtout, une absence de concertation. Pas sûr que
les jeux d’enquête, expositions et
autres spectacles de danse organisés
sur place suffisent à apaiser les tensions. Mais les plus petits, eux, apprécieront assez Meustache et Picqnet pour plébisciter les enquêtes de
« A vos marches ».
S.G.
l *www.avosmarches.com
1
3
Canopia propose aux visiteurs du
Domaine du Rayol de grimper, de se
déplacer et de découvrir les arbres
du Jardin des Méditerranées en tant
qu’êtres sensibles, en allant explorer
leurs branches. En toute légèreté,
sensibilité et sécurité, guidés par un
animateur utilisant des techniques
de cordes qui garantissent la sécurité,
les pratiquants n’auront jamais été
aussi proches de l’arbre, ce qui leur
permet d’en savourer l’architecture, la
texture, l’odeur, la forme des branches,
des feuilles, du tronc... Si la grimpe
d’arbre développe des capacités
physiques et permet de dépasser ses
peurs du vide, elle est également un
extraordinaire outil de sensibilisation
à l’environnement. En effet, elle permet
de se familiariser avec les essences
d’arbres sur lesquels on grimpe, et
plus largement de découvrir toute
la végétation qui les entoure. Ainsi,
petits et grands découvrent l’arbre de
façon privilégiée puisqu’ils peuvent
l’appréhender du bas jusqu’à la cime.
Une activité très respectueuse de
l’environnement : aucun câble ni
installation pérenne n’est nécessaire,
l’activité est complètement nomade
et permet ainsi de changer d’arbre
régulièrement pour les préserver au
maximum. Bon à savoir : l’ activité
est ouverte à tous, adulte ou enfant,
à partir de 6 ans. Tous les dimanches
de 10h à 18h, sous réserve de bonnes
conditions météorologiques.
www.domainedurayol.org/
2
4
1- L’une des étapes les plus importantes du parcours : le collège des
Prêcheurs, à proximité duquel on a
croisé des touristes fort désappointés. On les comprend.
2- Les deux têtes enturbannées
de cette fontaine construite au
XVIIIe siècle, ont un indice à fournir
à ceux qui arriveront jusqu’à elles.
Pas de panique : l’indice pour les
trouver (en tout cas, pour ceux qui
ne vivent pas à Aix) est plutôt facile
à décrypter.
3- Durant l’enquête, vous croiserez
la fameuse fontaine dite « Moussue » du cours Mirabeau. Pas d’indice majeur ici, mais une pause
photo de rigueur.
4- Grappe à la main, René d’Anjou,
dit le « Roi René », dont l’imposante
statue trône tout au bout du cours
Mirabeau, a lui aussi, des choses à
révéler au sujet des trois places non
loin.
PHOTOS : S.G.
FOS-SUR-MER
Trois jours pour
les sciences
participatives
L'Institut éco-citoyen de connaissance
des pollutions organise trois jours
pour les sciences participatives du 24
au 26 avril, à Fos-sur-Mer (Bouchesdu-Rhône), avec notamment une visite
d'une délégation belge, formée de
sociologues, anthropologue, urbaniste,
conseiller scientifique qui découvrira
la zone industrialo-portuaire... En
effet, la province du Luxembourg, au
Sud-Est de la Belgique, a le projet de
créer une structure similaire à celle
de l'Institut, afin de compléter la mise
en place d'un Parlement citoyen de
l'Environnement. Mardi 25 à 18h, à
la Maison de la Mer, l'ensemble des
volontaires inscrits à l'Observatoire
citoyen de l'environnement seront
réunis. Cette plénière sera ouverte
aux personnes désirant rejoindre
l'Observatoire et participer aux études
qui y sont menées. Restructuré après
deux années d'existence, l'Observatoire
est désormais doté d'une direction
scientifique.
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
13
WEEK-END GRAND SUD
« On constate une inflation
du prix d’achat des start-up »
ENTRETIEN
Olivier Maguet est responsable bénévole de la mission prix des médicaments
et des systèmes de santé à
Médecins du Monde.
« Il est temps à travers
les licences d’office de
taper du poing sur la
table et que la France
donne un signal fort
aux autres pays d’Europe. »
Médecins du Monde (MDM) a
lancé au plan national en juin 2016
une campagne choc contre le prix
des médicaments par l’exemple
du traitement de l’hépatite C.
Le combat se poursuit avec en
substance une arme, juridique,
pour faire appliquer une loi du
2 janvier 1968 et déclencher la
licence d’office pour que tous les
patients aient un accès égal aux
médicaments. MDM dans dix pays
vient de déposer une nouvelle
procédure d’opposition.
Vous initiez des débats pour
relancer la campagne de
juin 2016 sur le prix des
médicaments ?
Cette campagne avait
commencé deux ans auparavant.
Nous alertions les pouvoirs
publics sur une rupture de la
logique économique du prix
du médicament, révélée par
les nouveaux traitements de
l’hépatite C et, de notre point de
vue, les réponses n’étaient pas à la
hauteur. Nous avons alors décidé
d’interpeller les pouvoirs publics.
Le changement ne va pas se faire
du jour au lendemain. Ce débat à
Marseille [il s'est tenu le 19 avril au
Gyptis] participe à ce bruit de fond
sur le long terme. Il faut revoir ce
système qui a été mis en place il y
a une cinquantaine d’années car
il ne fonctionne plus. Ça implique
un travail auprès du législateur, du
régulateur des produits de santé,
du gouvernement et de ses agences,
ainsi qu’auprès des industriels.
Le prix du traitement pour
l’hépatite C est de 41 000 euros
mais son coût réel, 100 euros.
La problématique concerne
les traitements innovants en
général ?
L’hépatite C, c’est l’arbre
qui cache la forêt. On est dans
un dilemme où ce qu’on appelle
l’innovation thérapeutique
qui concerne l’hépatite C et
le cancer génère des marges
exorbitantes. On a potentiellement
200 000 patients infectés
chroniques pour l’hépatite C. Ça
fait un coût pour la collectivité
de 8 milliards d’euros. Sur le
budget annuel de 25 milliards du
médicament pris en charge par
la Sécurité sociale, on voit bien
qu’on ne peut plus payer. Dans le
cancer, les premiers traitements,
notamment l’immunothérapie,
arrivent. On est dans cette
même logique. Un exemple
avec le Keytruda qui soigne le
mélanome. Dans certains cas,
ce médicament représente une
avancée thérapeutique majeure.
Olivier Maguet estime que le système est devenu fou mais que des moyens sont à portée de main pour fournir un
égal accès aux traitements innovants. PHOTO N.F.
Sur la base du prix définitif fixé
par le gouvernement en janvier
2017, nous aurions une prise en
charge d’un malade de ce cancer de
la peau qui pourrait osciller entre
166 000 et 300 000 euros. Tout en
sachant que le cancer en général,
c’est 400 000 nouveaux cas par an.
Le médicament s’est invité dans
l’agenda politique car, pour la
première fois dans l’histoire de
la Sécurité sociale depuis 1945,
tous les gouvernements d’Europe
- celui de la France est loin d’être
le dernier - ont organisé de façon
administrative le rationnement
des traitements. Notre ministre
a signé un arrêté ministériel
en réservant ce traitement aux
plus malades contre toutes
les recommandations des
experts de santé publique. C’est
insupportable et ce qui risque
d’arriver pour les malades du
cancer si on ne met pas fin à cette
logique aujourd’hui.
Quelles sont vos propositions ?
Nous proposons un choc
politique avec le déclenchement
d’une mesure de la loi sur les
brevets datant du 2 janvier 1968.
Le texte prévoit qu’en raison
d’un prix anormalement élevé
pour un médicament ou bien
d’une production insuffisante, le
gouvernement peut légalement
mettre entre parenthèses le brevet.
Ce n’est pas une nationalisation
ou une expropriation, le détenteur
du brevet garde ses droits de
propriété intellectuelle mais le
gouvernement s’autorise alors,
contre royalties sur le chiffre
d’affaires, à produire ou importer
des versions génériques beaucoup
moins coûteuses pour lever la
barrière qui empêche l’accès. Nous
demandons de déclencher cette
mesure de « licence d’office », c’est
son nom, pour les médicaments à
base de sofosbuvir [molécule dans
le traitement de l’hépatite C] pour
régler techniquement la situation,
lever la contrainte financière
de l’accès et surtout donner un
signal politique fort lors du vote
du budget de la Sécurité sociale
aux industriels, pour leur dire :
« On ne rentre plus dans la logique
inflationniste. » La deuxième étape
est de recréer du dialogue pour
redéfinir un nouveau mécanisme
de fixation des prix pour les
médicaments innovants. Nous
ne sommes pas dans un discours
idéologique. Les industriels qui
les développent et les mettent
sur le marché sont eux-mêmes
prisonniers dans une logique
financière folle qui consiste à
transformer le médicament en
machine à cash.
C’est-à-dire ?
Le taux de marge net est de 50%
dont une partie sert à racheter des
start-up détentrices des brevets. Le
problème est là. Nous constatons
depuis une petite dizaine d’années
une inflation exponentielle du prix
d’achat des start-up. C’est ce qui s’est
passé pour le médicament contre
l’hépatite C. L’industriel américain
a dû dépenser 11 milliards de
dollars cash pour racheter un
bout de papier qui garantissait
potentiellement un monopole
mondial. Notre action innovante
c’est d’avoir engagé en février 2015
une procédure juridique auprès de
l’Office européen des brevets, une
institution internationale créée en
1973, regroupant 38 États d’Europe
plus la Turquie. Pour la première
fois dans l’histoire de l’Office, nous
avons mené d’abord en tant que
société civile une opposition contre
le brevet d’un médicament, ça a été
un succès. Ce qui a conduit le juge
des brevets en octobre 2016 à dire que
techniquement la formule chimique
définissant le sofosbuvir n’était pas
couverte par le brevet. Nous avons
déposé une seconde procédure
d’opposition avec nos collègues de
Médecins du Monde de dix autres
pays. Nous demandons à tous les
gouvernements des pays d’Europe
d’appliquer la loi et nous leur disons :
« Appliquez la loi pour protéger la
santé des populations. » C’est aussi
une façon de mettre de l’ordre dans
les comptes publics autrement que
par les dé-remboursements. Il est
temps à travers les licences d’office
de taper du poing sur la table et que
la France donne un signal fort.
Propos recueillis par Nathalie Fredon
l L’équipe marseillaise de
Médecins du Monde organise,
mardi 25 avril à 20h au cinéma les
Variétés à Marseille, une projection
du film « Fire in the Blood » suivie
d’un débat en présence d’Olivier
Maguet et du professeur en
cancérologie à l’IPC Dominique
Maraninchi, ancien DG de l’agence
du médicament.
14
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END GRAND SUD
« Les expulsions à répétition accroissent la précarité des habitants de bidonvilles et les éloignent de l’accès à leurs droits fondamentaux. Les quelques acquis, souvent arrachés au prix d’une
longue lutte personnelle et associative, sont mis à mal. » PHOTO DR
La ville du futur doit affronter
la réalité des bidonvilles
Urbanisme
Un concours sur l’habitat
du futur récompense un
projet d’Architectes sans
frontières qui plaide pour
la reconnaissance des bidonvilles afin de rompre le
cycle des expulsions.
« L’histoire nous enseigne
que les bidonvilles ont
moins été les problèmes de
la ville que des solutions. »
AIX-MARSEILLE
À l’origine de ce concours d’idées
pas si utopique, Devenir, une association de soixante-dix architectes aixois et son atelier urbain Aix 2040 qui
associe étudiants et professionnels
pour hisser haut la créativité et l’imagination. En partenariat avec la fondation Vasarely, elle avait invité 32 architectes de moins de 40 ans à formuler des propositions sur l’habitat du
futur sur la métropole Aix-Marseille.
« Nous partons du postulat que
la ville du futur sera aussi une ville
inégale et de pauvreté et qu’il faut reconnaître l’état de fait des bidonvilles
pour y assurer les conditions minimum de survie aux familles le temps
d’engager un processus d’insertion,
faire qu’il ne se dégrade pas », explique
l’architecte Léa Jeanjacques qui avec
ses confrères Stéphane Herpin, Corentin Holvoet, Laetitia Hedon, Benjamin Abtouche et l’urbaniste Judith
Cazas militent pour une reconnaissance des bidonvilles dans une ville
accueillante et l’arrêt des expulsions.
« Nous voyons notre société aller vers de plus en plus d’ostracisme,
d’inégalités, de non-fraternité et de
non-liberté alors que nous avons, malgré tout, une devise républicaine qui
dit le contraire. Si on tient pour fatal
l’état de fait, on l’encourage », rappelle
ce collectif qui œuvre à Marseille
aux côtés de la Mission Bidonvilles de
Médecins du Monde.
Partant du constat qu’en France
20 000 personnes vivent dans 429 bidonvilles, dont 1 000 sur une trentaine d’îlots de misère dénombrés
sur la métropole Aix-Marseille, ces
six lauréats, membres d’Architectes
sans frontières, tous animés d’une
conscience sociale forte, ont décli-
né une méthodologie d’action pour
convaincre les autorités et l’opinion
du bien fondé de leur credo, le « plaidoyer pour la stabilisation » une thèse
défendue avec Médecins du Monde
et Rencontres Tsiganes. L’idée phare
est de « reconnaître les bidonvilles
pour sortir des expulsions à répétition
qui accroissent la précarité des habitants des bidonvilles et les éloignent de
l’accès à leurs droits fondamentaux ».
« Stabiliser pour construire
un parcours d’insertion »
« On ne prône pas l’idée qu’il faille
soutenir et laisser en place les bidonvilles mais qu’il faut laisser du temps,
deux ans, pour travailler réellement
avec ces personnes sur un parcours
d’insertion. C’est notre plaidoyer pour
la stabilisation. Pourquoi deux ans
car c’est le temps moyen d’accès à un
logement social », analyse Léa Jeanjacques. Ils ont pris l’exemple d’un
couple et de leur quatre enfants jetés durant 4 ans dans un parcours
d’errance forcée, ballottés de bidonville en bidonville au gré des expulsions, avec des haltes en hôtel social,
en squats. « Une fois de plus à la rue,
une fois de plus humiliés, une fois de
plus tout recommencer : trouver un en-
droit pour poser ses affaires, reconstruire un semblant de confort, recréer
un chez-soi symbolique. (...) Comment
aller à l’école quand on est à la rue ?
Comment trouver un travail quand
on n’a pas d’eau pour se laver ? Comment faire valoir ses droits quand on
n’a pas d’adresse ? Comment améliorer son logement quand on sait que
dans quelques mois tout sera détruit,
une fois encore ? », interrogent-ils.
À leurs yeux, la ville de demain
devra affronter la réalité, prononcer le mot tabou et reconnaître les bidonvilles car leur résorption ne passe
pas par le déplacement forcé des personnes contraintes mais par leur inclusion dans la société française.
« L’histoire nous enseigne que les bidonvilles ont moins été les "problèmes
de la ville" que des solutions, ou début
de solutions, au développement urbain. En terme de forme urbaine, les
bidonvilles constituent un système
urbain organique qui rappelle celui
des centres historiques, vecteur de sociabilités », écrivent-ils. L’accroissement urbain dans les métropoles du
Sud n’a-t-il pas été réalisé par les habitants eux-mêmes ? « Le village des
Goudes où le parcellaire correspond
à celui du bidonville des années 60 »,
soulignent-ils. L’après-guerre à Marseille est effet riche de ces enclos de
misère. 2 500 familles soit 15 000 personnes vivaient encore à Marseille en
1969 dans des bidonvilles ou et des cités d’urgences très dégradées.
Certains lieux réunissent aujourd’hui toutes les conditions pour
« se poser un moment », se stabiliser.
Ainsi du bidonville du boulevard des
Aciéries à la Capelette où 17 familles
ont trouvé refuge depuis février 2017
dans un bâtiment abandonné. Tous
les critères sont remplis pour s’y stabiliser : un propriétaire public, un
édifice sans usage actuel ni prévu,
pas de voisins et des conditions de sécurité acceptables. « Il suffit donc de
poser les bases d’une occupation légale
pour pouvoir activer l’eau et l’électricité et surtout, pouvoir voir devant et
commencer avec chaque personne le
travail de fond. » Architectes sans
frontières étudie la faisabilité d’une
stabilisation sur 5 sites pilotes avant
d’engager le plaidoyer sur ces premiers bidonvilles et réaliser le diagnostic sur l’ensemble des sites. On
applaudit.
David Coquille
l www.associationdevenir.org
110092
WEEK-END GRAND SUD
BOUCHESDU-RHÔNE
37e Traversée
du Vieux-Port
marseillais
GARD
Les Cévennes
dans le top 20
des destinations
mondiales
Dimanche 30 avril, ce sera la
37e Traversée du Vieux-Port,
organisée par les élèves ingénieurs
de Centrale Marseille qui réunira
lycéens, étudiants et cette année
de jeunes matelots de Marseille et
sa région. L’événement se déroule
depuis l’esplanade du Mucem. Dès
8h du matin, les participants ont
rendez-vous sur l’esplanade.
Désormais, les jeunes matelots
(mineurs) vont s’affronter dès
10h avec leur embarcation prête,
pendant que les participants
adultes, par équipe de 4 à
12 personnes, construiront
leurs radeaux avec du matériel
de récupération apporté pour
participer à la course de l’aprèsmidi dans une ambiance festive
(fanfare, pompom girls…).
Ouverte au public, cette
manifestation étudiante des plus
typiques promet d’agréables
surprises en plein cœur de
Marseille. De nombreux prix
seront décernés aux participants
pour récompenser le rafiot le
plus rapide, le plus esthétique ou
encore le plus original.
Dans son récent dossier « Où
partir cet été ? », le Routard - le
célèbre guide de voyage
français - place les Cévennes
dans le top 20 des destinations
mondiales, aux côtés des
Pyrénées, de l'Équateur et de
l’Islande dans la catégorie
« Aventure et Nature ».
Selon Jean-Philippe Damiani,
rédacteur en chef web et auteur
de l’article, les Cévennes sont
« l’une des régions les plus
singulières, attachantes et
préservées de France ».
Le journaliste valorise ainsi le
côté sauvage de la destination et
préconise le célèbre Chemin de
Stevenson qu’il qualifie comme
l’une des plus belles randonnées
de France pour découvrir des
paysages « grandioses ».
La saison commence donc sous
les meilleurs auspices pour le
tourisme local.
Assemblée festive
à Miramas pour
la Confédération
paysanne
La Confédération paysanne des
Bouches-du-Rhône invite à son
assemblée générale festive qui se
tiendra vendredi 28 avril, dans le
magnifique cadre du Domaine de
Sulauze, à Miramas.
Rendez-vous à 18h45 pour la
projection d'un petit film, C'est
quoi la conf ?, qui sera suivie
d'une discussion entre les
paysans et les consommateurs.
La soirée se poursuivra autour
d'un apéro-buffet paysan
accompagné de musique (Soirée
dansante jusqu'à minuit.
Participation : 10 euros/
personne).
Les personnes intéressées
peuvent réserver leur soirée par
mail à l'adresse conf13@free.fr
ou par téléphone au 06.95.48.61.44
(vous pouvez laisser un
message), avant mercredi
26 avril.
Les organisateurs « espèrent
vous retrouver nombreux pour
fêter l'agriculture paysanne ».
HÉRAULT
Journée
« Des terres,
pas d'hypers »
à Montferriersur-Lez
Le collectif Oxygène, opposé
depuis plus de deux ans au
projet d'implantation d'une
zone commerciale Oxylane
(Décathlon), qui détruirait
24 hectares de terres cultivées
et naturelles au domaine des
Fontanelles à Saint-Clémentde-Rivière, à la limite Nord
de Montpellier, organise, ce
samedi de 14h30 à 22h, salle du
Devézou à Montferrier-sur-Lez,
une journée sur le thème « Des
terres, pas d'hypers ».
Y sera abordé, dans le cadre
de tables rondes, l'impact
qu'un tel projet peut avoir sur
la biodiversité, le commerce
de proximité, le cadre de
vie et l'agriculture en zone
périurbaine.
L'occasion de réfléchir aux
possibilités d'alternatives
déjà mises en œuvre ailleurs.
Après un repas du soir partagé,
la journée s'achèvera sur la
projection-débat du film Pour
quelques hectares de plus de
Nicolas Vescovacci.
DU 22 AVRIL AU 1er MAI 2017 - au village vacances Touristra
Véronique Pestel, Bruno Brel, Jean Sangally,
Marie-Thérèse Orain, Natacha Ezdra, Nicole Rieu,
Georges Chelon, Nicolac Peyrac, Anne Sylvestre.
72538
3, rue Fortia - 13001 Marseille
Tél. 04 91 33 09 73 www.loury.com
HYUNDAI CAP MILANESIO
AIX
130 Rue Bastide de Verdaches
La Pioline - 13090 Aix-en-Provence
Tél : 04 42 38 13 13
www.hyundai-aix.com
ST VICTORET
Rue René Cailloux -ZAC de la CASCADE
13730 Saint-Victoret
Tél : 04 84 32 01 50
www.hyundai-marignane.com
108494
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
109527
16
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
17
WEEK-END GRAND SUD
NOVES
La chasse aux œufs
du SPF
MARTIGUES. Futurs sauveteurs formés
Le Secours populaire de Noves
dans les Bouches-du-Rhône
organise « une chasse aux œufs »
pour les enfants, vendredi
28 avril de 16h à 19h,
au stade de l'Espacier.
Participation : 1 euro.
l Dix-huit jeunes ont suivi le stage
de formation des nageurs-sauveteurs organisé cette semaine par la
Société nationale de sauvetage en
mer sur la plage du Verdon, à la Couronne. A quelques pas des cerfs-volistes occupés par les ateliers menés avec les enfants des Maisons de
quartier, les stagiaires se sont « jetés à l'eau » (un peu fraîche en cette
semaine ventée) en vue de l'obtention du Diplôme de surveillance et
sauvetage aquatique. Piloté par Pa-
Présidentielle :
bureau de vote
transféré
Pour cause d'indisponibilité
du local, le bureau de vote N° 3
« Écoles publiques » est transféré
au « Foyer des jeunes », avec
un accès par le boulevard de la
République, à côté du portail
habituel, entrée par le petit
portail de l'école maternelle.
MARTIGUES
Collecte de sang
lundi
L'association pour le don de sang
bénévole de Martigues organise
une collecte de sang ce lundi de
8h30 à 15h30 à la Maison de la
vie associative, quai Toulmond
(Quartier de l'Ile) .
ANNONCES OFFICIELLES
ANNONCES OFFICIELLES
HABILITE A PUBLIER PAR ARRETE PREFECTORAL
HABILITE A PUBLIER PAR ARRETE PREFECTORAL
HERAULT
VAR
Tél. 04.67.06.88.70 - Fax 04.67.92.56.56
Tél. 04.94.92.29.97 - Fax 04.94.92.54.83
EXTRAIT D’UN JUGEMENT
DE DECLARATION D’ABSENCE
Par jugement en date du 13 mars 2017, leTribunal de Grande Instance
de Béziers a déclaré l’absence de Monsieur François CUBELLS né le
31 octobre 1904 à PUIG (ESPAGNE) sans domicile connu, disparu de
son domicile depuis le 27 octobre 1957.
Pour extrait à Béziers le 14 avril 2017
Le Greffier
110224
ARLES
Conseil municipal
mercredi
Le conseil municipal se tiendra
mercredi 26 avril à 15h, au salon
d'honneur de l'hôtel de ville.
Figurent notamment à l'ordre
du jour de cette séance : la mise
en place d'un dispositif d'aide
financière pour la sauvegarde
des commerces et services de
proximité à Salin-de-Giraud et la
convention de partenariat entre
la Ville et le Groupement des
associations de commerçants
d'Arles (Gaca).
PREFET DU VAR
EXTRAIT D’AVIS
0000110224-01
Enquête sur
les ressources et
conditions de vie
L'Insee réalisera, du 2 mai
au 24 juin, une enquête sur les
ressources et les conditions
de vie.
L'enquête s'inscrit dans un
dispositif statistique européen
et porte sur les ressources et
les charges des ménages, les
conditions de logement, ainsi
que sur la formation, l'emploi et
la santé des individus.
Elle prend la forme d'un panel
sur plusieurs années, certains
des ménages concernés ont
déjà participé aux collectes
précédentes et connaissent donc
déjà bien ce dispositif.
Dans la commune, quelques
ménages seront sollicités. Ils
recevront une lettre indiquant
l'objet de l'enquête et le nom de
l'enquêteur de l'Insee chargé de
les interroger.
Il sera muni d'une carte officielle
l'accréditant.
trick Cuillère, directeur du Centre
de formation et d'intervention des
Bouches-du-Rhône, le stage a permis l'acquisition des techniques
de sauvetage en mer, « avec et sans
moyens ». Grâce à leur formation,
les jeunes sauveteurs, pour la plupart étudiants, pourront travailler
sur le littoral varois, notamment.
Dans les Bouches-du-Rhône, la
SNSM assure uniquement la surveillance de la plage des Marettes, à
Vitrolles, sur l'étang de Berre. PHOTO DR
110202
AVIS D’APPEL À LA CONCURRENCE
Nom et adresse officiels de l’organisme acheteur :
GIE SERM-SA3M, immeuble Etoile Richter 45 place Ernest Granier
CS 29502, 34960 Montpellier Cedex 02. Tél. : 04-67-13-63-78.
courriel : julie.combas@serm-montpellier.fr
site web : www.serm-montpellier.fr
Objet du marché :
Communication graphique pour les besoins du groupe GIE SERM
SA3M/SERM/SA3M. Afin de structurer sa communication, le
Groupe de sociétés souhaite missionner une agence de conseil en
communication et un studio graphique pour couvrir ses besoins
annuels, chacun dans sa spécialité
Type de marché :
Accord-cadre à bons de commandes
Caractéristiques principales :
Les prestations sont divisées en deux lots :
Lot 1 : Conseil en communication
L’agence titulaire aura en charge une réflexion sur les communications engagées et leur application une fois le conseil défini. Les
prestations peuvent être éditoriale, digitale ou évènementielle.
Lot 2 : Prestation Graphique
L’agence titulaire aura en charge l’application des règles
graphiques définies par l’agence de conseil titulaire. Elle pourra être
également sollicitée pour des prestations de création graphique de
type intervention sur des plans.
Durée de l’accord-cadre : La durée de l’accord-cadre est de 1 an
à compter de sa notification. Reconduction : 1
Justifications à produire quant aux qualités et capacités du
candidat :
Détaillés dans le règlement de consultation
Type de procédure :
Procédure adaptée de type restreint passée en application de l’article Procédure ouverte dans le cadre de l’article 27 du décret 2016360 du 25 mars 2016
Date limite de réception des candidatures :
mercredi 3 mai 2017 à 12h00.
Conditions et mode de paiement pour obtenir les documents :
Conditions et mode de paiement pour obtenir les documents
contractuels et additionnels :Le dossier de consultation des
entreprises peut être téléchargé dans son intégralité sur le profil
acheteur : www.achatpublic.com
en suivant le lien :
https://www.achatpublic.com/sdm/ent/gen/ent_detail.do?PCSLID=C
SL_2017_EEpk_20f5K&v=1&selected=0
La remise des candidatures par voie dématérialisée n’est pas
autorisée.
Date d’envoi du présent avis à la publication : 18/04/2017.
La commission départementale d’aménagement commercial du Var,
réunie le 04 avril 2017, a émis un avis favorable à la création d’un
magasin spécialisé en ameublement (secteur 2), d’une surface de
vente totale de 1 144 m², sur le territoire de la commune de SaintMaximin-la-Sainte-Baume.
La demande est présentée par la SCI CORADINE, sise Les Plaines de
l’Aire 83470 Seillons-Source-d’Argens, représentée par M. André
APKARIAN, Gérant. La société agit en qualité de propriétaire des
parcelles AM3, AM316, AM319, AM412.
Le dossier de demande de permis de construire n° 083 116 16 O 0142
a été reçu à la mairie de la commune de Saint-Maximin-la-SainteBaume le 10 novembre 2016.
La demande de saisine de la CDAC a été faite par Mme Le Maire de la
commune de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume.
Vu pour insertion dans la presse,
Pour le Préfet et par délégation,
110203
0000110203-01
ANNONCES JUDICIAIRES ET LEGALES
POUR PASSER VOS ANNONCES DANS CETTE RUBRIQUE
VAUCLUSE
Tél. 04.90.14.86.60 - Fax 04.90.14.86.69
Etude de Maîtres Jean-Jacques CARRE,
Alexia GUY-GALLEGO et Philippe AVIGNON
Notaires associés
1 rue Joseph Lacroix 30700 UZES
CAMILLE DES CLASTRES, Société civile immobilière Capital :
3.048,98 EUROS - Siège social : LES GRES NORD MONDRAGON
84430 MONDRAGON - RCS AVIGNON : 383 742 053
MODIFICATIONS
Aux termes d’un PV d’AGE reçu par Me CARRE, notaire à UZES, le
19 avril 2017, les associés décident de transférer le siège social de la
société, à MONDRAGON (84430), 91 rue Marcel Ackermann, à
compter du 19 avril 2017.
Pour avis
110226
0000110226-01
AVIS DE CONSTITUTION
Aux termes d’un acte sous seings privés en date à Pernes du 19 Avril
2017, il a été constitué une société présentant les caractéristiques
suivantes :
FORME : société par action simplifiée
DENOMINATION : LA CERISAIE
SIEGE SOCIAL : CAVAILLON (Vaucluse) 34.36 CHEMIN ROMIEU
OBJET : Négoce de fruits et légumes au détail et en gros, de tous
produits alimentaires…
DUREE : 99 ans à compter de son immatriculation au registre du commerce et des sociétés.
CAPITAL : 1 000 euros
PRESIDENT : Monsieur Philippe PAGE CAUVIN demeurant à
Cavaillon ( Vaucluse ) 34.36 chemin Romieu.
IMMATRICULATION : au registre du commerce et des sociétés
d’Avignon.
Pour avis,
le représentant légal
110225
0000110225-01
18
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END GRAND SUD / SERVICES
CARNET
DE DEUIL
DÉCÈS
DIGNE-LES-BAINS
M. et Mme Pierre BOUFFIER,
leurs enfants et petits enfants,
M. et Mme Jacques MALEVAL,
leurs enfants et petits enfants,
Les familles BOUFFIER, MALEVAL,
Parents et alliés
ont la douleur de vous faire part
du décès de
MME YVONNE BOUFFIER
NÉE MALEVAL
survenu le 20 avri l 2017
Les obsèques civiles auront lieu
le Mardi 25 avril 2017 à 15h00
à l'Ancien cimetière du Bourg
de Digne-les-Bains.
Registres de condoléances à la
Maison funéraire de Digne-les-Bains
et au cimetière.
Selon les volontés de la défunte
ni fleurs ni couronnes.
La famille remercie toutes les personnes
qui prendront part à sa peine.
PFG Services Funéraires
de Digne-les-Bains
04.92.31.04.34
CONVOIS DE MARSEILLE
8h30. KENNAR Mohammed, 86 ans,
Funérarium municipal Saint-Pierre (5e)
9h30. KHOUANI Amaria, 65 ans, Dépositoire Institut Paoli Calmettes (9e)
10h30. DELLA BRENDA Anna, 85 ans,
Eglise Sainte-Rita des 3 Lucs (12e)
10h00. VALERY Francis, 64 ans,
Chapelle funérarium municipal SaintPierre (5e)
10h45. NAVA Née BIBILONI Pierrette, 85
ans, Chapelle du funérarium municipal
Saint-Pierre (5e)
11h00. DONNADIEU Pierre, 67 ans, Eglise de Saint-Barnabé
11h15. EVEN Née TASTU Marie-Christine, 67 ans, Saint-Pierre (5e)
14h00. ANDRE Annie Claire, 81 ans,
Chapelle du funérarium municipal
Saint-Pierre (5e)
14h45. BERNAUDON André, 93 ans,
Funérarium municipal Saint-Pierre (5e)
15h00. ABELA Augustin, 86 ans, Eglise
Saint-Barthélémy (14e)
16h15. MORINO Pierrette Marie, 86 ans,
Chapelle Saint-Pierre (5e)
UTILES
Tél 04.91.38.36.52
CMS - Avignon Sud
La Feuilleraie (jusqu’à 24h)
Tél : 04.91.24.55.24
4 Av. Anne d’Autriche
Tél : 04 90 81 49 40 Fax : 04 30 81 49 79.
Ouvert de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.
Pharmacie de garde 3237
Pompiers 18
ERDF 08 10 33 30 30
Sécurité de dépannage de gaz
111 Av. Monclar
Tél : 04 90 13 80 20 Fax : 04 90 13 80 59.
Ouvert de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.
08 00 47 33 33
Service mutualiste d’urgence
Consultations de médecine
générale
Hôpital Nord
Permanence médicale de 16h-19h30
Tél : 04.91.96.49.59
Hôpitaux
Assistance publique - Hôpitaux
de Marseille (Conception, Timone,
Hôpital Nord, Ste-Marguerite)
Numéro unique : 04.91.38.00.00
TOULON
NOUS CONTACTER
La Marseillaise - Toulon
Immeuble « Le Victoria » 29, boulevard
de Strasbourg, 83 000 Toulon
Tél. : 04 94 92 29 97 Fax : 04 94 92 54 88
agtoulon@lamarseillaise.fr
Annonces légales
Toulonpub@larmarseillaise.fr
Tél. : 04 94 92 29 97
La Marseillaise - Draguignan
19, rue de Trans 83300 Draguignan
Tél. : 06 66 97 00 93
CMS - Avignon Ouest (Monclar)
CMS - Avignon Ouest
(Champfleury)
Annexe Champfleury 3 rue Léon Honoré Labande 84000 Avignon
Tél : 04 32 76 02 20 /Fax : 04 32 76 02 35.
Ouvert de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.
Jours d’ouverture : mardi et jeudi matin (permanence des travailleurs sociaux) ; lundi après-midi (consultations
des nourrissons et CMPI - Centre Médico
Psychologique Infanto-Juvénile) ; mercredi et vendredi (CMPI - Centre Médico
Psychologique Infanto-Juvénile).
CMS - Avignon Centre-ville Est
1 C Rte de Montfavet. 84000 Avignon
Tél : 04 32 74 61 00 (01) Fax : 04 32 74 61 38.
Ouvert de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.
MANOSQUE
NOUS CONTACTER
La Marseillaise - Manosque
Tél. : 04 91 57 76 02
abonnement@lamarseillaise.fr
29 Bd Elémir Bourges 04100 Manosque
Tél. : 04.92.72.39.95. Fax : 04.92.87.21.68.
E-mail : agmanosque@lamaseillaise.fr
Commissariat 04 98 03 53 00
Gendarmerie maritime
04 94 02 81 00
SOS Médecins 04 94 14 33 33
Urgences médicales
URGENCES
Police 04.92.72.17.00.
Gendarmerie 04.92.72.00.48.
Police municipale 04.92.70.24.10.
04 94 14 77 44
NÎMES
04 94 14 50 40
NOUS CONTACTER
Urgences Sainte-Musse
Urgences Sainte-Anne
04 83 16 20 15
Urgences La Seyne
04 94 11 31 31
Urgences main 04 94 03 07 07
Urgences dentiste
08 92 56 67 66
SOS Femmes battues
04 91 24 61 50
SOS Vétérinaires 04 98 00 93 64
Service des eaux
04 94 46 72 72 (nuits et jours fériés)
Urgences gaz
04 94 41 41 00
Info Sida Toxicomanie
La Marseillaise du Languedoc
20 rue Jean-Reboul, 1er étage
Tél. : 04 66 27 95 95 Fax : 04 66 06 55 35
Courriel :
agnimes@lamarseillaise.fr
Agenda
agendalanguedoc@lamarseillaise.fr
Annonces légales du Gard
vauclusepub@lamarseillaise.fr
04 90 14 86 60
Site internet : lamarseillaise.fr
Siège central : 17-19 cours d’Estiennes
d’Orves – BP 1862 13222 Marseille Cedex.
Tél. : 04 91 57 75 00
04 94 62 36 14 (rue Mairaud, à Toulon)
Alcooliques anonymes
04 94 23 24 99
Groupe de réflexion et d’action
pour la défense de l’enfant
URGENCES
Commissariat de police
04 66 37 30 00
Gendarmerie 04 66 38 50 00
Pompiers 04 66 02 66 00 / 18
Hôpital Carremeau
04 94 62 62 62 (24 heures sur 24 et 7 jours
sur 7)
Place du Pr R. Debré 04 66 68 68 68
Refuge de Lagoubran
Tél. 04 94 62 16 36 (pour les chats)
Tél. 04 94 24 25 84 (pour les chiens)
UZÈS
URGENCES
MARSEILLE
AVIGNON
ERDF Sécurité dépannage
NOUS CONTACTER
NOUS CONTACTER
GRDF intervention d’urgence ou
odeur de gaz 08 10 43 30 30
Police municipale
La Marseillaise
La Marseillaise - Avignon
17 cours Honoré d'Estienne d'Orves
Tel: 04.91.57.75.00
Courriel: redaction@lamarseillaise.fr
50, rue Guillaume Puy 84000 Avignon
Tél. : 04 90 14 86 60 Fax : 04 90 14 86 69
agavignon@lamarseillaise.fr
URGENCES
Samu : 15
Police secours : 17
Pompiers : 18
SOS Cardio
Tél : 04.91.59.28.40
SOS Médecins
Tél : 04.91.52.91.52
Centre anti-poison
Tél : 04.91.75.25.25
Urgences de la main
Annonces légales
vauclusepub@larmarseillaise.fr
Tél. : 04 90 14 86 64
URGENCES
Police 04 90 16 81 00.
Gendarmerie 04 90 80 50 00.
Pompiers 04 90 88 33 18.
Centres Médico-Sociaux - Apt
Avenue Philippe de Girard 84400 APT
Tél : 04 90 74 76 00 Fax : 04 90 74 06 42.
Ouvert de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h
La Marseillaise du Languedoc
agales@lamarseillaise.fr
URGENCES
Hôpital
811 avenue du docteur Jean-Goubert
08 10 33 30 30
04 66 03 48 40
Police intercommunale
04 66 02 09 28
Pompiers 12 ou 18
Urgences médicales 15
Centre hospitalier Le Mas
Careiron 04 66 62 69 00
Gendarmerie 04 66 22 54 66
Sida infos service 08 00 36 66 36
BEAUCAIRE
URGENCES
SOS médecin 3624
Commissariat
Tél. 04 67 06 88 70. Fax 04 67 92 56 56
Courriel :
agmontpellier@lamarseillaise.fr
Agenda
agendalanguedoc@lamarseillaise.fr
Annonces légales de l’Hérault
montpellier.lamarseillaise@gmail.com
Site internet : lamarseillaise.fr
Siège central : 17-19 cours d’Estiennes
d’Orves – BP 1862 13222 Marseille Cedex.
Tél. 04 91 57 75 00
URGENCES
Maison médicale de garde
09 66 95 55 17
BAGNOLS-SUR-CÈZE
Sos Médecin
URGENCES
Pharmacies De 20h à 8h, 3237
Police secours 17
Gendarmerie 04 99 53 55 00
Samu 15 ou 112
Hôpital 04 67 33 67 33
SOS médecins
Centre hospitalier
7 avenue Alphonse-Daudet 04 66 79 10 11
Clinique la Garaud
217 rue André-Penchenier 04 66 90 60 60
Commissariat
Gendarmerie nationale
435 avenue Roger-Salengro 04 66 89 60 29
LE GRAU DU ROI
URGENCES
CHU (Centre hospitalier universitaire Nîmes)
Route de Carnon 04 66 02 25 00
Gendarmerie
227 route Marines Port Camargue
04 66 93 21 15
SOMMIÈRES
URGENCES
Centre hospitalier
Le Mas Careiron 04 66 80 32 70
Pompiers
Avenue Raoul-Gaussen 04 66 80 88 55
Croix Rouge
04 67 72 22 15
04 67 72 22 15 (24h/24)
SOS ostéopathie
0820 821 065
Centre antipoison
Marseille : 04 91 75 25 25
Toulouse : 05 61 49 33 33
Police
206, rue Comté de Melgueil : 17 ou
04 99 13 50 00 (Hôtel de Police)
Pompiers
18 ou 112
Gendarmerie
04 67 54 61 11
SÈTE
La Marseillaise du Languedoc
agsete@lamarseillaise.fr
URGENCES
Pompiers 18
Samu 15
Police Secours 17
Commissariat Quai de Bosc
04 67 46 80 22
8 rue Abbé Fabre 04 66 80 36 71
Police municipale
Avenue Raoul-Gaussen 04 66 80 03 29
Fourrière et objets trouvés
04 99 04 77 17
Gendarmerie
SAINT-GILLES
URGENCES
Médecin de garde (week-end et
jours fériés)
06 09 08 48 98
04 94 24 07 97 (consultation gratuite, le
mercredi sur rendez-vous)
SOS Amitié
ALÈS
Rue Gentil 04 66 90 63 90
Abonnements
URGENCES
Chemin des Romains 17
Pharmacie de garde (week-end
et jours fériés) 3237
Police municipale 04 66 87 31 44
Gendarmerie nationale
04 66 87 10 00
Centre de secours 04 66 87 77 00
Centre antipoison 04 91 75 25 25
MONTPELLIER
Centre hospitalier
Boulevard Camille-Blanc
04 67 46 57 57.
Pompes funèbres municipales
Boulevard Camille-Blanc
04 67 51 87 10, 24h/24
et 7j/7
Solidarité urgence sétoise
35 rue Pierre-Sémard
04 67 46 08 92.
Accueil social, santé,
hébergement d’urgence
115, numéro vert départemental
24h/24h. Appel gratuit.
Centre communal d’action
sociale
8 rue Gabriel-Péri
04 67 51 65 00
La Marseillaise du Languedoc
Enfance Maltraitée 119
Allô maltraitance des
personnes âgées
4 rue de la République Montpellier.
04 67 04 28 50
NOUS CONTACTER
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
19
POUR QUE VIVE LA MARSEILLAISE
Les plus grands artistes pour les
plus grandes fêtes de la région
CHRONIQUE
dura trois jours. Dans un moment
très dur pour la Pologne, son orchestre national se produisit dans
toutes les grandes capitales du
monde. Nous l’avons programmé
le vendredi soir. Difficulté et non
des moindres : il y avait 80 musiciens et 120 choristes et il a donc fallu construire une scène spéciale
qui tenait toute la largeur de la clairière et prévoir la fosse d’orchestre.
Jacques Roger, ancien rédacteur en chef de « la Marseillaise », propose de revenir sur le rôle du journal
dans l’histoire de Marseille
et bien au-delà. Ce weekend, la place du titre dans
les grandes manifestations
culturelles locales.
Il est une tradition et depuis
toujours que ce journal ait des amitiés avec les créateurs, peintres,
sculpteurs, intellectuels et tous
ceux du spectacle, chanteurs, danseurs, comédiens du théâtre et du
cinéma. Et depuis 73 années aussi, tout cela s’exprime au cours
des traditionnelles fêtes de la Marseillaise, dans le Gard à Lézan, à
Issanka dans l’Hérault, Avignon
dans l’île de la Barthelasse, la fête
de La Laye dans les Alpes-de-HauteProvence et à Fabrégas dans le Var.
À Marseille, nous avions pris
l’habitude de réaliser deux fêtes
une en été l’autre en automne. Ici
chacun se souvient de Gémenos
dans la vallée de Saint Pons avec
son théâtre de verdure puis la fête
d’été est venue à Fabrégoules tout
comme un temps au Parc Chanot.
Au cours de toutes ces années,
la fête a été l’occasion des débuts
de grandes vedettes comme ce fut
le cas de Johnny Hallyday, Michel
Sardou, Claude François mais encore les rendez-vous du premier
gala d’Yves Montand ou celui de
Jacques Brel ou les débuts de Bernard Lavilliers, Adamo, Marcel
Amont, Charles Aznavour, Mireille
Mathieu, Maurice Baquet, Francesca Solleville, Barbara, Diane
Dufresne, Pierre Perret, Maxime
Le Forestier, Pierre Bachelet etc.
Cette tradition voit encore chaque
année en juillet et août les rendezvous du festival d’Avignon et des
« Graine d’ananar »
Léo Ferré avait ses habitudes à « la Marseillaise ». PHOTO LA MARSEILLAISE
rencontres de la Marseillaise.
À Gémenos, les étés se succèdent avec des thèmes : lyrique, variétés ; le théâtre de verdure reçoit
aussi bien des artistes Dalida, Michel Sardou, Thierry Le Luron et
Sim, Eddy Mitchell et aussi l’Opéra
de Marseille.
Il y eut de très grands moments comme celui (et il ne sera
pas le seul) avec Jean Ferrat. Il a fallu agrandir la zone de parking des
cars et des voitures. De ce moment,
la sortie pour Gémenos fut champêtre. Il fallait voir de très bonne
heure le défilé bruyant, joyeux
des familles entières parcourant
les rues du village et ensuite cherchant le lieu du pique-nique et du
repos qui suivra le repas. La plupart venaient camper pour ne rien
louper du samedi soir.
Je me souviens d’une des
grandes fêtes à Fabrégoules qui
 Je fais un don de 100 € , qui me revient in fine à 34€*
100 €, c’est par exemple la somme qu’il nous faut pour offrir «La Marseillaise»
pendant 3 mois à 2 nouveaux lecteurs.
 Je fais un don de 200 € , qui me revient in fine à 68€ *
200 €, c’est la somme qu’il nous faut pour offrir «La Marseillaise»
pendant 6 mois à 2 nouveaux lecteurs ou 3 mois à 4 nouveaux lecteurs
Sans vous
«La Marseillaise»
n’existerait pas.
Nous avons un besoin urgent
de vos dons pour permettre
son développement
et assurer sa survie
 Je fais un don de 300 € , qui me revient in fine à 102€*
300 €, c’est la somme qu’il nous faut pour offrir «La Marseillaise» pendant 6 mois
à 3 nouveaux lecteurs
Ce fut un immense succès avec
2 000 places assisses et des invités
de marque : l’orchestre de l’opéra
de Marseille, les dockers de Marseille, l’orchestre de la Méditerranée et les mineurs de Gardanne
pour venir assister au « Requiem »
de Mozart. Le lendemain, nous
avons le groupe Kaoma et le dimanche Pierre Bachelet qui vit une
colonne de mineurs fendre la foule
pour venir lui offrir une lampe de
mineur. La foule était en délire.
Léo Ferré, « graine d’ananar »,
avait ses habitudes à la Marseillaise.
Pour ses spectacles, au théâtre Toursky il demandait Jean-Marie, comme
son spécialiste du son. Depuis
quelques temps Jean-Marie était à
Radio la Marseillaise qui était devenue Radio Sprint. La première fois,
il est venue le chercher à la rédaction. Ce fut un branle-bas de combat pour le trouver. En fait il s’était
installé à la « locale » et nous attendait. Qui pose des questions sur
ses chansons, qui pose des questions sur les anarchistes et gentiment nous répond : c’est vous (ou
les vôtres) qui avaient été très bons
avec moi pour me donner 100 occasions de chanter Aragon.
Après son décès, son fils et Richard Martin sont venus m’offrir
la chanson l’Affiche rouge et même
la face b avec une chanson d’amour.
« Pour l’Humanité », avait-il dit. Et
nous avons retrouvé les deux chansons sur le DVD accompagnant le
numéro spécial sur Affiche rouge.
Jacques Roger
Vos dons nous permettront notamment d’élargir notre
diffusion en offrant des abonnements d’accueil
à de nouveaux lecteurs.
Vous pouvez nous suggérer des noms (*).
(*) Nom :
Prénom :
Adresse :
Tél. :
Mail :
(*) Nom :
Prénom :
Adresse :
 Je fais un don de . . . . . . . . . . . . . . . €
* (tous vos dons, libellés à l’ordre de «Presse et Pluralisme», ouvrent droit à une réduction
d’impôt de 66% dans la limite de 20% du revenu imposable).
Mes coordonnées (pour l’établissement du reçu fiscal)
Nom :
Prénom :
Adresse :
Tél. :
Mail :
Tél. :
Mail :
Merci d’envoyer vos dons à «La Marseillaise»
19, cours d’Estienne d’Orves - 13001 Marseille
Cochez l’option choisie et libellez
vos chèques à l’ordre de «Presse et Pluralisme»
Opération La Marseillaise
89316
103075
« Les mystères de Marseille...»
18€ +3,88€
(frais de port/livre)
« Un appel pour la République,
des pistes pour la refonder..»
15 €+2,84€ (frais de port/livre)
«Un manifeste pour la
démocratie locale...» 8€ + 3,88€
(frais de port/livre)
« Une autobiographie
de jeunesse...»
15 € + 3,88€ (frais de port/livre)
« Un concentré de
galéjade...» 12€ + 2,84€
(frais de port/livre)
« Une histoire populaire et sensible
de Marseille...» 28,50 € + 5,01€
(frais de port/livre)
« Un regard engagé sur le MoyenOrient...» 14€ + 3,88€
(frais de port/livre)
« Un journal sensible et militant...»
15 € + 3,88€
(frais de port/livre)
« Avons-nous besoin
d’un président ?...» 12€ + 2,84€
(frais de port/livre)
« Une ode à la ville d’Antibes...»
16€ + 3,88€
(frais de port/livre)
Je commande
Recevez vos livres chez vous
« Echange de fulgurances
poésiques sur la toile..»
16 €+3,88€ (frais de port/livre)
« Voyages dans l’histoire de la
ville de Port-de-Bouc..»
22 €+5,01€ (frais de port/livre)
Emile Zola - Les mystères de Marseille ....................................................(.......) ex. x 18 € + (...... x 3,88€) = ............... €
Gaby Charroux - Métropole, un autre chemin ........................................(.......) ex. x 8 € + (...... x 3,88 €) = ............... €
Bernardi Ghirardi - Mes contes de Marseille ..........................................(.......) ex. x 12 € + (...... x 2,84 €) = ............... €
Josiane Durrieu - Entre les mains des Kurdes .........................................(.......) ex. x 14 € + (...... x 3,88 €) = ............... €
Eric Sordet - Electrique cité .......................................................................(.......) ex. x 15 € + (...... x 3,88€) = ............... €
Pierre Dharréville - Un printemps pour la République ...........................(.......) ex. x 15 € + (...... x 2,84 €) = ............... €
Robert Rossi - Rock des banlieues ..........................................................(.......) ex. x 15 € + (...... x 3,88 €) = ............... €
R. Guédiguian /G. Leidet - Marseille, port d’attaches.........................(.......) ex. x 28,50 € + (...... x 5,01 €) = ............. €
Noël Luzi - Et si on se passait de Président ! ...........................................(.......) ex. x 12 € + (...... x 2,84 €) = ............... €
Gérard Piel - Bien mal acquis... ..............................................................(.......) ex. x 16 € + (...... x 3,88 €) = ............... €
A. Castelli/J.Rousset - L’almanach poésique ........................................(.......) ex. x 16 € + (...... x 3,88 €) = ............... €
Pierre Pradel - On a chanté sur les pavés ! ...........................................(.......) ex. x 12 € + (...... x 2,84 €) = ............... €
Roland Joly - Antoine, ou la passion de Port-de-Bouc .......................(.......) ex. x 22€ + (...... x 5,01 €) = ............... €
C. Deshoulières/S. Kaiser - Candyda ou Voltaire au féminin .............(.......) ex. x 22€ + (...... x 5,01 €) = ............... €
TOTAL= ................................................................................................................................................................................. €
« Collecte des chansons qui ont
animé les manifestations..»
12 €+2,84€ (frais de port/livre)
Je joins un chèque à l’ordre de La Marseillaise
17-19, cours d’Estienne d’Orves - 13001 MARSEILLE
Nom : ............................................................... Prénom : ...............................................................................
Adresse : ........................................................................................................................................................
......................................................................................................................................................................
Mail : ...................................................................... Tél. : ..............................................................................
COMMANDE PAR COURRIER AUPRES DU JOURNAL 17-19 COURS D’ESTIENNE D’ORVES 13001 MARSEILLE
« Roman trépidant
et jubilatoire...» 22 €
+5,01€ (frais de port/livre)
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
MIGRANTS
Plus de 1000 morts
en 3 mois et demi
GUYANE
La fin du conflit ?
Paralysée par plus d’un mois
de mouvement social, la Guyane
s’approchait vendredi, veille de la
présidentielle dans ce territoire,
de la signature d’un accord de fin
de conflit préalable à la levée des
barrages, dont beaucoup avaient
déjà disparu dans la matinée. Le
collectif « Pou la Gwiyann dékolé »
devait signer un accord vendredi
soir, après des négociations marathon avec les élus et le préfet. AFP
Le nombre de migrants morts
depuis janvier en Méditerranée
en tentant la traversée vers l’Italie
dépasse le millier après un nouveau
drame survenu durant le week-end
pascal, selon le HCR. Quelque 8 500
migrants ont été secourus pendant
le week-end de Pâques mais, selon
des survivants, une centaine d’autres aurait à nouveau perdu la vie.
21
ÉTATS-UNIS
L’Arkansas relance
sa machine de mort
AFGHANISTAN
Cinquante soldats
tués par les talibans
L’Arkansas a procédé jeudi soir
à l’exécution de Ledell Lee,
la première depuis plus de
dix ans d’un condamné, parmi
les huit détenus que cet État du
sud voulait mettre à mort d’ici
la fin du mois. Une série inédite
qui fait l’objet d’une âpre
bataille sociétale, politique et
judiciaire.
L’assaut de plusieurs heures
conduit par un commando taliban
contre une base militaire des
forces afghanes dans le nord
du pays a fait « plus de 50 tués »,
vendredi. La pire attaque depuis
l’assaut contre le principal hôpital
militaire du pays, revendiqué par
l’État Islamique, début mars à
Kaboul.
FRANCE & MONDE
Onze candidats
sur la ligne de départ
PRÉSIDENTIELLE
Premier tour ce dimanche 23 avril du onzième scrutin de la Ve République. A l'issue du deuxième tour, le 7 mai, sera
élu le successeur du sortant François Hollande.
Mode d'emploi.
Ce dimanche 23 avril*, ce sont
pas moins de onze candidats qui
se présenteront aux suffrages de
quelque 45 700 000 électeurs inscrits sur les listes électorales pour
ce premier tour de la présidentielle.
Nathalie Arthaud (LO), Philippe
Poutou (NPA), Jean-Luc Mélenchon (France insoumise), Benoît
Hamon (PS), Emmanuel Macron
(En Marche !), Jean Lassale (Résistons !), François Fillon (LR),
Jacques Cheminade (Solidarité et
progrès), Nicolas Dupont-Aignan
(Debout la France), François Asselineau (Union populaire républicaine) et Marine Le Pen tenteront
ainsi de se qualifier pour le second
tour qui aura lieu le 7 mai. Deuxième tour au terme duquel sera
élu le successeur de François Hollande, qui a annoncé en décembre
dernier de ne pas briguer un nouveau mandat. Une décision inédite
pour un Président sortant après un
premier mandat.
Comme lors des précédents
scrutins, les bureaux de vote ouvri-
ront à 8 heures. Et, ainsi que le prévoit la loi du 25 avril 2016, ils fermeront à 19 heures (pour en connaître
les horaires : https://www.servicepublic.fr/particuliers/vosdroits/
F16828).
Toutefois, les préfets peuvent décider, par arrêté, d’avancer
l’heure d’ouverture ou retarder
l’heure de clôture dans certaines
communes. En tout état de cause,
le scrutin ne pourra être clos après
20 heures .
Il est impératif d'être inscrit
sur les listes électorales et de se munir d'une pièce d'identité pour pouvoir prendre part au vote.
l * Le scrutin a lieu le 22 avril pour
le premier tour et le 6 mai pour le
second dans les bureaux de vote
situés en Guadeloupe, Guyane,
Martinique, à Saint-Barthélemy,
Saint-Martin, Saint-Pierre-etMiquelon, en Polynésie française
et dans les ambassades et postes
consulaires situés sur le continent
américain, y compris Hawaï.
22
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
ÉLECTIONS 2017
PRÉSIDENTIELLE. L’heure du choix a sonné : un peu plus de 45 millions d’électeurs sont
appelés aux urnes dimanche pour départager les onze prétendants à l’Elysée. Jamais l’issue d’une
élection n’aura été aussi indécise. Nul ne peut dire en effet quel sera le niveau de l’abstention qui...
Les enjeux d’un premier tour
à l’issue très incertaine
ANALYSE
La France n’a jamais connu pareille élection présidentielle. Difficile de dire quel sera le choix des
45,678 millions d’électeurs appelés
aux urnes dimanche 23 avril. Les enquêtes d’opinion placent quatre candidats dans un mouchoir de poche.
Du jamais vu.
Si Emmanuel Macron est systématiquement donné en tête par l’ensemble des enquêtes, il est talonné
par Marine Le Pen, François Fillon et
Jean-Luc Mélenchon. La marge d’erreur des sondages couplée à la part
des électeurs indécis laissent donc
très ouverte l’issue de ce premier
tour.
Si l’attentat contre des policiers
vendredi à Paris peut susciter un regain de participation, la dernière enquête du Cevipof précise que 28%
des électeurs n’étaient pas sûrs d’aller voter. Cela correspondrait à un
taux d’abstention élevé et équivalent à celui du 21 avril 2002, un séisme
politique qui avait vu la qualification pour le second tour de l’extrême
droite. Parmi ceux qui sont certains
de voter dimanche, 28% n’ont pas encore arrêté leur choix. C’est au regard de ce contexte qu’il convient
d’analyser les enjeux pour les différentes « familles politiques » de droite
et de gauche.
« Le temps est venu
d’inventer une autre
voie dans laquelle les
citoyens reprennent
réellement le pouvoir. »
Pierre Laurent, secrétaire national du PCF (l’Humanité)
Onze candidats sont en lice pour ce premier tour de la présidentielle, dimanche 23 avril. AFP
temps victime des trahisons de son
propre camp. Outre Manuel Valls,
des ténors du PS ont rejoint Emmanuel Macron. Fait majeur à gauche, il
pourrait être très largement distancé
par Jean-Luc Mélenchon.
se qualifie, le parti les Républicains
se rangera comme un seul homme
derrière lui. Mais en cas d’élimination, la droite pour qui cette élection
est imperdable, va vivre une recomposition dont elle a le secret.
La droite fragilisée mais...
Le centre droit mobilisé
François Fillon vainqueur haut
la main de la primaire de la droite
face à Nicolas Sarkozy a connu une
campagne en forme de chemin de
croix. Le député de Paris a vu son parcours de candidat fortement parasité
par sa mise en examen pour détournement de fonds publics, soupçonné
d’avoir embauché son épouse et ses
enfants pour des emplois d’attachés
parlementaires qu’ils n’auraient pas
exercés.
Mais si le candidat de la droite est
fragilisé, et partant sa famille politique, Fillon a tenu bon et peut compter sur un électorat mobilisé qui a
soif de revanche. Son programme est
d’une cohérence redoutable et d’essence thatchérienne, ce qui pour lui
est un compliment. Suppression de
500 000 postes de fonctionnaires ; suppression des 35 heures, de l’impôt sur
la fortune, allongement de l’âge de
la retraite. Il promet une révolution
conservatrice de grande ampleur. S’il
En Marche ! C’est la « nouveauté »
du paysage politique. En surface seulement. Car Emmanuel Macron, artisan de la politique économique de
François Hollande, défend un projet
qui n’a rien à envier à celui de François Fillon. Il a d’ailleurs réussi à capter le MoDem de François Bayrou et
avec lui une grande partie des électeurs centristes tout en ralliant des
socialistes et des chiraquiens.
D’essence libérale, son projet
n’est pas marqué par un grand sens
de la démocratie : il entend s’il est élu
s’en prendre au code du travail par
ordonnances. Gare donc aux désillusions !
Ultime sondage
Trump s’en mêle
Sous surveillance
Mise en garde
selon un ultime sondage BVA
Salesforce publié vendredi, Macron
et Le Pen sont crédités de 23% des
voix. Jean-Luc Mélenchon de 19,5%.
Il est talonné par le candidat de la
droite François Fillon donné à 19%.
Le socialiste Benoît Hamon pointe à
8% d’intentions de vote.
Donald Trump a déclaré qu’il
pensait que l’attaque « aiderait
probablement » la candidate de
l’extrême droite Marine Le Pen car
« c’est la plus ferme sur les frontières
et la plus ferme sur les événements
récents en France ». Le Pen avait
félicité Trump pour sa victoire.
Plus de 50 000 policiers et
gendarmes, appuyés par 7 000
militaires de l’opération Sentinelle,
sont mobilisés pour assurer la
sécurité de l’élection dans les 67 000
lieux de vote. Chaque président de
bureau dispose d’un numéro d’appel
direct aux forces de sécurité.
La commission des sondages
a rappelé vendredi que la
diffusion de tout sondage relatif
à la présidentielle est strictement
interdite de vendredi minuit à
dimanche 20h et met en garde contre
les « rumeurs » et « manipulations »
lors du 1er tour.
Le PS divisé
Le PS a beaucoup à perdre après
un quinquennat qui a tourné le dos
aux aspirations populaires. Les lois
Macron et El Khomri, sans oublier
l’épisode de la déchéance de la nationalité, ont fracturé la société et singulièrement la gauche. Conséquence,
pour la première fois de l’histoire de
la 5e République, un président sortant a été contraint de renoncer à se
représenter. François Hollande, élu
en 2012 par la gauche rassemblée face
à Nicolas Sarkozy, a atteint un niveau
d’impopularité record.
La primaire socialiste a vu un
frondeur l’emporter face au Premier
ministre Manuel Valls. Mais Benoît
Hamon, en dépit de propositions progressistes et son mantra sur « un futur désirable », est comptable du bilan du quinquennat et dans le même
L’extrême droite menaçante
Longtemps en tête des intentions de vote, Marine Le Pen a fait du
sur place l’essentiel de la campagne.
Mais l’extrême droite reste menaçante. L’ensemble des scrutins intémédiaires ont montré la progression
du FN notamment aux élections régionales. Son projet ? Inscrire la discrimination dans la constitution rien
de moins. Un des enjeux pour ce parti est clairement de passer la barre
du premier tour. Un des enjeux donc
pour les démocrates est de l’en empêcher.
La gauche de transformation
en pleine dynamique
Jean-Luc Mélenchon est sans
nul doute celui qui a réussi cette première manche de la présidentielle.
Sa dynamique est la plus forte parmi
l’ensemble des candidats et sa qualification pour le second tour est à portée
de voix. Le député européen a su rassembler à la fois la gauche de transformation mais aussi toucher plus
largement des citoyens déçus de la
politique. Son projet place l’urgence
démocratie, sociale et écologique en
tête de chapitre. C’est un espoir pour
l’ensemble des progressistes qui ne
se résignent pas face aux ravages du
capitalisme financier. Le score de Mélenchon sera décisif pour l’avenir de
la gauche. En cas de qualification dimanche, les citoyens ont vraiment
l’opportunité historique de peser sur
leur destin commun.
« Le lyrisme, chez
Jean-Luc Mélenchon, c’est celui des
grands combats.
Chez (lui), l’idée est
passion, le mouvement est le but. »
Jacques Weber, comédien et metteur en scène (Le Monde)
Françoise Verna
REPÈRES
« Jusqu’ici nos stratégies politiques n’ont
pas été seulement
impuissantes à nous
sortir de la crise, elles
nous y enfoncent. »
Jacques Généreux,
économiste (Libération)
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
23
ÉLECTIONS 2017
...pourrait atteindre le record de 2002. La configuration indiquée par les enquêtes d’opinion
donne quatre candidats dans un mouchoir de poche tandis que celui du PS, Benoît Hamon, est
largement distancé par Jean-Luc Mélenchon. L’occasion de revenir sur les enjeux politiques.
Entre la peur, le marketing et la corruption, une autre France est possible. PHOTO AFP
À l’apéro insoumis, un dernier rêve pour la route !
Hamon cherche refuge à l’ombre de Jaurès
l Jean-Luc Mélenchon a vanté
vendredi soir une « Europe des
rebelles » au côté du leader de
Podemos, l’Espagnol Pablo
Iglesias et devant quelques
centaines de Parisiens à quelques
heures de la fin de la campagne.
« Il y a plusieurs Europe possibles,
il n’y a pas que la leur qui est
possible. Dans nos trois peuples,
les idées avancent et travaillent
(...) l’Europe à laquelle on se
réfère, c’est à cette Europe des
rebelles, cette Europe insoumise »,
a déclaré le candidat LFI,
également rejoint par Marisa
Matias, députée européenne du
Bloc des gauches portuguais.
Devant une foule qui scandait
« Résistance » et « Si se puede », le
slogan de Podemos, le candidat
a rappelé que « de tous les côtés,
tout le monde nous regarde »,
l « Nous ne céderons rien » face
aux « terroristes » islamistes, ni
aux « intégristes antirépublicains
entourant » Marine Le Pen, a lancé
vendredi Benoît Hamon à Carmaux,
dans le Tarn, sur les terres de
Jean Jaurès, lui aussi victime de
l’extrémisme. « Je refuse de faire le
cadeau aux terroristes de suspendre
la démocratie quand eux le décident »,
a déclaré le candidat du Parti
socialiste, justifiant sa décision de
poursuivre sa campagne alors que
certains de ses adversaires l’ont
suspendue après l’attentat de jeudi
soir à Paris. « C’est justement parce
qu’ils haïssent ce grand moment de
démocratie qu’il faut la chérir », s’estil justifié, devant un demi-millier
de personnes environ, qui n’avaient
réussi à remplir que la moitié de la
place Jean Jaurès. « Jean Jaurès,
c’est le courage de tenir pour ses idées
demandant à chacun de
continuer le travail de conviction
« jusqu’au bout ». Conscient
que le premier tour se jouerait
à « une poignée de voix », il a
espéré un peu plus tard qu’à ce
titre, il y ait « un magnifique
deuxième tour pour au moins une
raison : parce que nous l’aurions
débarrassé de Marine Le Pen »,
a assuré M. Mélenchon. Sur la
scène improvisée, Pablo Iglesias,
Marisa Matias et Jean-Luc
Mélenchon lèvent leurs mains
liées. « En avant les Français, en
avant la France ! », crie le leader
espagnol.
« J’ai deux mots pour définir
Macron : banquier et marketing »
Parmi les personnes présentes
à cet « apéro insoumis », qui a
été maintenu malgré l’attentat
jeudi soir sur les Champs-Elysées, Jeanne Stervinou, professeur de philosophie, reconnaît
être « inquiète » de l’impact de
cet événement sur le choix des
électeurs. Mais son fils Arthur, 7
ans, l’assure : il est « fan de Mélenchon », d’ailleurs dans sa classe,
« sur 19 élèves, 10 sont mélenchonnistes ». Quelques minutes auparavant, Pablo Iglesias avait donné
sa « définition » personnelle des
trois candidats qui le disputent
à M. Mélenchon dans le carré
de tête selon les sondages. « J’ai
deux mots pour définir Emmanuel
Macron : banquier et marketing,
François Fillon, je peux le définir
avec un seul mot : corruption, Marine Le Pen, je peux la définir avec
un seul mot : peur », a-t-il lancé.
Choisis ton camp camarade !
Avec AFP
face aux extrémistes, même au prix
de sa vie », a rappelé M. Hamon dans
un discours prononcé à l’ombre de
la statue de l’icône du socialisme du
début du XXe siècle.
Mme Le Pen est aussi est
« entourée d’intégristes »
Jean Jaurès, cofondateur du Parti
socialiste en 1905, avait été assassiné
le 31 juillet 1914, à quelques heures
de la Première Guerre mondiale.
M. Hamon a aussi rappelé que
« Mme Le Pen est (elle aussi)
entourée d’intégristes tous plus
antirépublicains que les autres ». « Je
n’accepte plus ce poison du racisme »,
a-t-il fustigé, citant la leader
d’extrême-droite mais également
l’écrivain polémiste Eric Zemmour,
« qui veulent revenir sur des siècles de
progrès ».
Avec AFP
24
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END FRANCE & MONDE
CHAMPS-ÉLYSÉES. L’anti-terrorisme tentait de comprendre le parcours de Karim Cheurfi
vendredi, au dernier jour d’une campagne présidentielle que la droite a terminée comme elle
l’avait commencée : dans le caniveau.
L’enquête avance,
la dignité recule
ATTENTAT
Au lendemain du meurtre du
policier sur les Champs-Elysées à
Paris, l’enquête s’est concentrée
vendredi sur le parcours du tueur,
un multirécidiviste tandis que la
question de la lutte contre le terrorisme envenimait le dernier jour de
la campagne présidentielle.
Plusieurs candidats - François
Fillon (LR) et Marine Le Pen (FN)
en tête - ont ainsi annulé leurs déplacements mais aussi saisi l’occasion pour défendre leur projet sécuritaire ou xénophobe. La présidente du FN a ouvert les hostilités
dans une déclaration à la presse depuis son QG de campagne parisien.
« Depuis dix ans, sous les gouvernements de droite et de gauche, tout a
été fait pour que nous perdions » la
« guerre qui nous est menée », a-t-elle
morigéné, avant d’habilement demander « solennellement » au chef
de l’État « d’ordonner la restauration effective de nos frontières » et « le
traitement administratif ou pénal
immédiat des fichés S ». François
Fillon, lui emboîtera le pas assurant vouloir livrer bataille au terrorisme « d’une main de fer ». « Certains » n’ayant « semble-t-il pas encore totalement pris la mesure du
mal qui nous agresse », a-t-il maugréé. Le Premier ministre, Bernard
Cazeneuve, a reproché aux deux
apôtres « trumpiste » d’avoir choisi « l’outrance et la division ». Le ministre de l’Intérieur, Matthias Fekl,
a lui adressé un « message de reconnaissance » aux forces de sécurité,
louées comme « le rempart de la démocratie », alors que 50 000 policiers
et gendarmes, ainsi que 7 000 militaires, seront mobilisés dimanche
pour le scrutin. « Rien ne doit entraver » ce « rendez-vous démocratique », a enfoncé M. Cazeneuve.
« Pas fiché S »
Les investigations se concentrent sur la personnalité et les mo-
Les attaques jihadistes menées à
Berlin, Londres, Stockholm, l’été
dernier à Nice, le mois dernier à Orly
et jeudi soir sur les Champs-Élysées
masquent un affaiblissement de l’État
islamique (EI), estiment plusieurs
experts.
Sous la pression militaire de la
coalition internationale en Irak et
en Syrie, l’EI a vu se dégrader ses
capacités d’organisation d’attentats
complexes menés par des groupes
organisés et dépend désormais de
l’action d’attaquants solitaires,
aux profils psychiatriques souvent
perturbés, ajoutent-ils. Et même si
un attentat de grande ampleur reste
toujours possible, « l’acharnement
meurtrier de Daech contre la France
masque mal une dégradation
continue de ses capacités de frappe
dans notre pays », assurait vendredi
le chercheur Jean-Pierre Filiu,
professeur à Sciences po Paris. « Il
semblerait que Daech ait réorganisé
ses filières européennes du fait des
coups très sévères portés à ses relais
en France » estime-t-il dans son blog
hébergé par Le Monde. « Le travail
patient des services de sécurité a
permis d’accumuler une masse
critique de données, essentielles à des
opérations déjouant la commission
d’attentat ».
« Baroud d’honneur »
Les Parisiens ont rendu hommage vendredi au policier tué. PHOTO AFP
tivations de l’assaillant, Karim
Cheurfi, un Français de 39 ans. Le
procureur Molins a souligné que
Karim Cheurfi « n’était pas fiché
S » et « n’avait pas présenté tout au
long de sa période d’incarcération
(...) de signes de radicalisation ou
de signes de prosélytisme ». Mais il
avait été arrêté le 23 février après
avoir affirmé à un proche, en décembre, vouloir « tuer des policiers
en représailles de ce qui se passait
en Syrie », pris des contacts pour
acheter des armes et acheté des
couteaux commando, une minicaméra et des masques sur internet. Il avait été relâché le lende-
main, la justice estimant ne pas
disposer d’assez d’éléments. Mais
une enquête antiterroriste avait
été ouverte en mars à son sujet.
En avril, il avait aussi été convoqué par le juge d’application des
peines de Meaux, en Seine-etMarne, car il avait effectué un
voyage en Algérie - « pour s’y marier », selon lui - sans avertir la police, comme il en avait l’obligation. Mais il s’en sortira avec un
« simple » rappel à la loi. Enfin, Karim Cheurfi, qui semble avoir agi
seul selon les premiers éléments
de l’enquête, avait été condamné
en 2005 à quinze ans de réclusion
pour tentatives d’homicide volontaire, notamment sur un policier
en Seine-et-Marne.
En revanche, son lien exact
avec l’État islamique (EI), qui a
rapidement revendiqué l’attaque
jeudi soir, reste à ce jour à établir. Un mot manuscrit défendant
Daech a été retrouvé sur les lieux
de l’attaque, avec un fusil à pompe,
deux gros couteaux et un coran.
Mais selon l’EI, l’attaque a été menée par un combattant du nom
d’« Abu Yussef le Belge », une nationalité qui ne correspond pas à
celle, française, de Karim Cheurfi.
F.D. avec AFP
Les syndicats de police laissent éclater leur colère
l Plusieurs syndicats de police ont
exprimé leur « émotion » mais aussi
« leur colère », au lendemain du
« lâche » assassinat.
« Toute la police nationale est
dans l’émotion mais aussi la
colère », a déclaré à l’AFP le
secrétaire général du syndicat
Alliance, Jean-Claude Delage.
« Les fanatiques avaient annoncé
depuis fort longtemps que les
policiers seraient des cibles. Une
nouvelle fois, un policier paye
de sa vie son engagement », a-t-il
ajouté. Alliance a appelé vendredi
« les policiers, gendarmes et
personnels administratifs »
ANALYSE
La multiplication
des attaques, aveu
de faiblesse de l’EI
à se « rassembler au sein des
services », massivement, lors de la
cérémonie d’hommage national
au policier tué, qui doit avoir lieu
entre les deux tours de l’élection
présidentielle.
« Une fois de plus (...), les forces
de l’ordre sont prises pour cible et
paient de la façon la plus tragique
leur investissement dans la sécurité
de nos concitoyens », a déclaré
le secrétaire général de l’Unsa
police, Philippe Capon. « Encore
une fois, la police du quotidien
paie le prix du sang », a réagi le
Syndicat des commissaires de la
police nationale (SCPN) dans un
communiqué. « La communauté
policière sait le danger permanent
que fait peser sur nos valeurs
comme sur nos vies le totalitarisme
djihadiste », a ajouté le syndicat.
« Sans remettre en cause
la justice » ?
« On peut s’étonner, sans
remettre en cause la justice, que cet
individu soit remis en liberté, ce
qui démontre une nouvelle fois le
fossé entre la mission de protection
de la population assignée aux
policiers et les décisions de justice
qui compliquent leur mission et
peuvent avoir des conséquences
dramatiques », a déclaré JeanClaude Delage. Interrogée sur
Europe 1, la secrétaire générale du
SCPN, Céline Berthon, a affirmé
qu’on n’avait « plus le droit de faire
preuve de la même légèreté ou de la
même confiance en l’être humain
quand on a des individus dont on
sait que leurs chances de rédemption
sont relativement faibles ».
Vendredi après-midi, les
syndicats de police ont été reçus
place Beauvau « à la demande
du ministre de l’Intérieur »
pour évoquer la situation et les
conséquences de l’attaque.
Avec AFP
Dans une tribune publiée fin mars,
Farhad Khosrokhavar, directeur
d’études à l’École des hautes études
en sciences sociales (EHESS) estimait
lui aussi que la tentative d’attaque
menée le 18 mars à Orly contre une
patrouille de soldats et l’attentat à la
voiture bélier le 22 mars à Londres
« sont avant tout l’expression de la
désintégration de l’EI et l’onde de choc
qu’envoie l’action occidentale sur
des populations d’origine immigrée
mais pour lesquelles l’islam est
moins une religion à défendre qu’une
identité postcoloniale, humiliée et
bernée ». Ces attaques, attentats ou
tentatives marquent certes l’opinion
mais « sont l’expression d’un baroud
d’honneur symbolique, celui qui
marque la fin d’un État jihadiste dont
les adeptes, affiliés directement à
lui ou s’identifiant à son existence,
tentent de se manifester sur la
scène européenne pour marquer
la continuité symbolique d’une
lutte qui touche à sa fin », estime
M. Khosrokhavar.
Olivier Roy, spécialiste de l’islam
politique, assure quant à lui que
« pour passer à l’action jihadiste, il
ne reste plus que les losers ». « Il n’y
a plus de groupes structurés mais
des individus plutôt instables, voire
marginaux, au point que la police a du
mal à remonter la filière qui les lierait
à Daech, même s’ils se revendiquent
de l’État islamique et que
l’organisation s’attribue les crimes
(...), trop contente de les récupérer
et de revendiquer la paternité de
leur action, pour apparaître comme
une organisation globale, capable
de déclencher le feu de l’enfer à tout
moment », écrit-il dans une tribune le
28 mars.
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
25
WEEK-END FRANCE & MONDE
ISRAËL. Vendredi à Jérusalem, le secrétaire américain
à la Défense a flatté la politique de son grand allié dans la
région, non sans accuser grossièrement ses détracteurs.
Jim Mattis en visite
de courtoisie
ÉTATS-UNIS
Le secrétaire américain à la Défense Jim Mattis a une nouvelle fois
affirmé vendredi lors d’une visite en
Israël qu’il n’y avait « pas de doute »
que le régime syrien de Bachar al-Assad a conservé des armes chimiques.
M. Mattis a rencontré les dirigeants israéliens qui ont fermement soutenu la frappe américaine
du 7 avril contre une base aérienne
syrienne, en réaction à l’attaque
chimique présumée du régime de
Bachar al-Assad sur une localité rebelle du nord de la Syrie. « Il ne peut y
avoir aucun doute pour la communauté internationale que la Syrie a conservé des armes chimiques, en violation
à son accord et à ses affirmations sur
leur destruction », a affirmé M. Mattis devant la presse en présence du mi-
nistre de la Défense Avigdor Lieberman. Une énième opération de communication destinée à asseoir la stratégie américaine en se soustrayant au
principe de l’enquête et de la preuve.
Mais qu’importe, M. Mattis a de toute
façon fait le déplacement pour caresser Israël dans le sens du poil.
Nouvel axe avec le Golfe
Le Premier ministre israélien,
Benjamin Netanyahu, était de fait
tout sourire en accueillant le chef du
Pentagone, saluant le « changement
bienvenu » dans la politique américaine au Moyen-Orient depuis l’élection de M. Trump. Israël, qui s’est engagé dans une reprise inédite de la colonisation en Cisjordanie, est particulièrement satisfaite des « mots très
clairs et très francs » de Donald Trump
et de Jim Mattis contre l’Iran et ses activités « déstabilisatrices » au Moyen-
Orient, a expliqué M. Netanyahu
dans un habile exercice de détournement des responsabilités. Il évoquera
même la possibilité de voir se constituer une sorte de front commun
contre l’Iran et l’ Etat islamique, reliant les Etats-Unis, Israël et des pays
arabes. Il y a de « grandes opportunités devant nous, parce que beaucoup
de nos voisins arabes comprennent »
qu’ils subissent les mêmes menaces,
a-t-il enfoncé.
Et M. Mattis s’était montré sur la
même longueur d’onde un peu plus
tôt. « Notre alliance avec Israël est la
pierre angulaire d’une structure de
sécurité plus large qui inclut la coopération avec l’Egypte, la Jordanie, le
royaume d’Arabie saoudite et nos partenaires du Golfe », a-t-il déclaré lors
de sa conférence de presse au ministère de la Défense.
F.D. avec AFP
ALLEMAGNE
L’attaque du
Dortmund n’était
pas un attentat
Ni islamiste, ni extrémiste de
droite ou de gauche, l’auteur
présumé de l’attentat à
l’explosif contre le club de foot
de Dortmund, arrêté vendredi,
cherchait à provoquer la chute
de l’action du club allemand
pour s’enrichir ! Interpellé par
une unité d’élite de la police
dans la région de Tübingen,
Sergej W., est un ressortissant
germano-russe de 28 ans qui
a voulu provoquer la chute de
l’action du BVB Dortmund car
il avait acquis, en spéculant sur
une baisse du prix des titres,
trois produits financiers dérivés
appelés « put-options ».
VENEZUELA
Les manifestations
se succèdent, les
hommes tombent
Onze personnes ont péri lors de
troubles dans la nuit de jeudi à
vendredi à Caracas, ce qui porte
à 20 le nombre de morts depuis
le commencement de la vague de
manifestations en avril contre
le président socialiste Nicolas
Maduro.
ÉTRANGERS
Levée de boucliers
contre une
« salle d’audience »
à Roissy
Seize associations d’aide aux
étrangers et syndicats ont
appelé le ministre de la Justice
à renoncer à l’ouverture,
prévue en septembre, d’une
salle d’audience à l’aéroport de
Roissy « gérée par la police aux
frontières et difficile d’accès »
pour le public comme pour
les avocats, afin de juger les
étrangers non-admis.
Un projet qui « porte atteinte aux
principes du procès équitable »
dénoncent-elles.
ÉTATS-UNIS
L’arrestation
d’Assange
« priorité »
pour Trump
L’arrestation du fondateur de
WikiLeaks, Julian Assange est une
« priorité » pour l’administration
Trump, qui tente de lutter contre
la divulgation d’informations
sensibles, a déclaré jeudi le
ministre américain de la Justice
Jeff Sessions.
J’AIME LE CONTACT
J’AI CHOISI UN MÉTIER DE
GÉRARD,
Facteur à Paris
PRIVILÉGIER LE CONTACT HUMAIN ? Pour moi, c’est être
attentif et à l’écoute des autres. Au-delà d’apporter des
services qui facilitent le quotidien, c’est, chaque jour, créer
du lien social et de la proximité entre les gens.
Alors oui, j’ai choisi d’être facteur, un métier de proximité.
La Poste recrute 3 000 facteurs (h/f) partout en France.
www.laposte.fr/recrute
Photo : Bruno Levy
JE SUIS
26
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END FRANCE & MONDE
DÉCHETS
La justice ordonne
le déblocage
à Nantes
Le juge des référés du tribunal
administratif de Nantes
a ordonné vendredi aux
éboueurs en grève contre une
réorganisation de leur temps
de travail de lever sans délai les
blocages des sites de collecte et de
tri des déchets de la ville, a-t-on
appris de sources concordantes.
SAVOIE
Disparition
d’un militaire
Une information judiciaire pour
« enlèvement et séquestration »
a été ouverte, huit jours après
la disparition d’Arthur Noyer,
23 ans, caporal du 13e bataillon
de chasseurs alpins, à la sortie
d’une boite de nuit de Chambéry,
a-t-on appris vendredi auprès du
parquet, confirmant
une information du Dauphiné
libéré.
RÉSISTANCE
Alain Gayet
rend les armes
Alain Gayet, compagnon de la
Libération et grand-père de
l’actrice Julie Gayet, est décédé
jeudi à l’âge de 94 ans à Boulogne,
dans les Hauts-de-Seine, a
annoncé vendredi l’ordre de la
Libération.
Sa disparition porte à douze le
nombre de compagnons de la
Libération encore en vie, sur les
1 036 qui s’étaient engagés au
côté de la France libre pendant
l’occupation allemande.
YA,KAZU (chiffre croisé)
grille 2924
Basé sur le principe des mots croisés, Ya,Kazu est un jeu de
chiffres croisés.
Insérer les chiffres manquants, en s’aidant des chiffres existants
dans n’importe quel ordre.
Chaque série de cases blanches, doit avoir une seule fois le même
Chiffre.
RANA PLAZA
Une autre mode
est possible
« Jusqu’où irons-nous pour
avoir du style ? » Quatre ans
après la catastrophe du Rana
Plaza au Bangladesh, des
marques et militants d’une mode
« responsable » se mobilisent
dans plusieurs pays pour une
« Fashion revolution », avec des
débats, expositions et rendezvous festifs.
A Paris, une vingtaine
d’entreprises et associations
engagées pour une mode plus
respectueuse des conditions
de travail des ouvriers et de
l’environnement organisent
dès samedi une journée de
mobilisation, avec notamment
des débats et une soirée. Rens :
fashionrevolution.org/country/
france/
ARMES
Les « chocs
technologiques »
à venir profiteront
aux terroristes
Des armes hypervéloces
à l’impression 3D et à la
biologie de synthèse, les
« chocs technologiques » à
venir pourraient bousculer les
équilibres militaires et faciliter
l’accès des terroristes à des
capacités de destruction massive,
alarme une étude présentée
par le Secrétariat général de la
défense et de la sécurité nationale
(SGDSN). « D’ores et déjà, on peut
se procurer sur Internet, pour
150 dollars seulement, un kit qui
permet, à domicile, de modifier
génétiquement une bactérie
en suivant le mode d’emploi
fourni », souligne l’étude.
EPHÉMÉRIDE
Samedi 22 avril
112e jour de l'année
SAINT-ALEXANDRE
Le soleil se lève deux minutes plus
tôt à 06H48 et se couche une minute
plus tard à 20H51
Le dicton : "Si le boeuf a rempli la
grange, c'est aussi le boeuf qui la
mange"
Création Tirone Patrick
Edité par : S.A.S. LES EDITIONS DES FEDERES. Capital : 10 000 € - Impression : M.O.P. Vitrolles - Siège social : 17-19 cours d’Estienne-d’Orves - 13221
Marseille Cedex 1 - N° 809 056 336 R.C.S. Marseille. Tél. 04 91 57 75 00. Durée de la société : 99 ans. Alain HAYOT: Président, directeur de la
publication. Fabrice LECOMTE: Président délégué. Audrey GARINO: Directrice générale, co-directrice de la publicaton. Françoise Verna: Directrice de la rédaction : Sébastien
Madau: Rédacteur en chef. Josefa MARTINEZ-MADAR: Secrétaire générale. - C.P.P.A.P. N° 0417 C86188. Publicité locale : I.P.P. 19, cours d’Estienne d’Orves - 13001 Marseille. Tél.
04 91 57 75 00 - Fax 04 91 57 75 43. Publicité nationale : 366 # COMMUNITIES 101, boulevard Murat CS 51724 - 75771 Paris Cedex 16 - Tél. 01 80 48 93 30. ISSN 0247-4204.
46578
Une série de cases blanches, correspond à la série de chiffres.
Exemple : Une série de 2 cases blanches, les chiffres seront 1,2.
Une série de 3 cases blanches, les chiffres seront 1,2,3.
Niveau 2
Jouer sur
Ya.kazu-player.fr
Solution
Grille 2923
Tarifs abonnements
Du lundi au samedi :
6 mois: 150 €
12 mois: 270 €
Prélév. mensuel: 26 €
Pour joindre le service abonnements
Telephone: 04 91 57 76 02 ou abonnement@lamarseillaise.fr
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
27
WEEK-END ÉCONOMIE SOCIALE
CIRCULAIRE. Protection des
ressources et de l’environnement,
consommation relocalisée,… les
liens entre économie circulaire et
économie sociale se renforcent.
Synergie de
deux modèles
Visite d'un producteur : la centrale hydraulique à Guillestre/Ceillac dans
les Hautes –Alpes qui utilise l'eau du torrent Le Cristillan. PHOTO DR
DURABLE
Si l’économie circulaire, comme
le développement durable, font partie des sujets économiques régulièrement évoqués aujourd’hui, ils
restent cependant insuffisamment
connus. Dans la population française, les citoyens sont sans doute
peu nombreux à savoir définir précisément ce que représente l’économie circulaire, à connaître ses applications et ses enjeux.
Pour l’Ademe (1), « L’économie circulaire vise à changer de paradigme par rapport à l’économie dite linéaire, en limitant le gaspillage des ressources et l’impact environnemental, et en augmentant
l’efficacité à tous les stades de l’économie des produits. » Et cet organisme souligne que « Les travaux
du programme des Nations unies
pour l’environnement (PNUE) et
d’autres organisations montrent
que par la conjonction du développement démographique, de la croissance de la consommation dans les
pays développés et de l’aspiration
des pays émergents à un modèle de
consommation similaire, le niveau
de consommation des ressources naturelles sera inacceptable avant la
moitié de ce siècle. Il faut passer à un
modèle axé sur une absence de gaspillage et une augmentation de l’intensité de l’utilisation des ressources
tout en diminuant les impacts environnementaux. » C’est l’objectif
de l’économie circulaire. Une démarche qui suppose de nouveaux
modes de conception, de production et de consommation, le prolongement de la durée d’usage des produits, la réutilisation et le recyclage
de ces produits.
L’Institut de l’économie circulaire estime que celle-ci « rompt
avec le schéma traditionnel de production linéaire, qui va directement
de l’utilisation d’un produit à sa
destruction, auquel elle substitue
une logique de « boucle », où l’on recherche la création de valeur posi-
tive à chaque étape en évitant le gaspillage des ressources tout en assurant la satisfaction du consommateur (…) Les déchets des uns sont les
ressources des autres. »
A l’exploitation intensive
des ressources évitées, s’ajoute
d’autres éléments positifs : une
consommation relocalisée, le soutien à l’activité économique - industrielle et agricole - sur les territoires, le développement de
nouvelles filières dédiées à la réparation, au réemploi et au recyclage. D’où le maintien ou la
création d’emplois non délocalisables. France Stratégie (2) évalue
le volume d’emploi aujourd’hui
concerné à 800 000 équivalents
temps plein.
Synergies, mutualisation, coopérations des acteurs au sein des
territoires portent ce modèle économique nouveau.
Rien d’étonnant alors que
l’économie sociale et solidaire soit
particulièrement concernée et impliquée. Pour Denis Philippe, président de la Cress Paca, « économie
circulaire et économie sociale sont
liées. La loi ESS de 2014 soulignait
d’ailleurs la passerelle existant
entre elles au service d’un modèle
économique plus pertinent. L’économie circulaire a du sens pour les
territoires, pour la proximité, pour
les habitants… pour moi, les parallèles et les complémentarités avec
l’ESS sont tout à fait évidents. Dans
notre région Paca, plus d’une trentaine d’entreprises de l’ESS - coopératives, associations - sont d’ores
et déjà impliquées dans cette démarche. Les valeurs que porte l’économie circulaire sont nos valeurs et
nous devons être à la pointe dans ce
domaine. »
ASSISES
S’informer
sur l’économie
circulaire
Les 3èmes Assises de l’économie
circulaire se tiendront à Paris
les 27 et 28 juin*. Organisées par
l’Ademe, avec le partenariat de
l’Institut de l’économie circulaire,
elles réuniront des représentants
de collectivités territoriales,
de chambres consulaires,
d’organisations professionnelles,
des responsables d’entreprises
de tous secteurs d’activité, des
associations environnementales et
de consommateurs…
Ces Assises entendent fournir aux
acteurs concernés des éléments
de réflexion et d’action pour
développer leur transition vers
l’économie circulaire. Il s’agira
donc de :
- Faire le point sur le
développement des stratégies ;
- Présenter les démarches, outils
et méthodes permettant à tous de
s’inscrire dans cet objectif ;
- Exposer des témoignages et
retours d’expériences montrant
que cette voie fait sens sur le
terrain et qu’elle est accessible
à tous pour un bénéfice induit
économique et social.
l * Maison de la Chimie, 75007.
ÉVÉNEMENTS
Trois dates
à retenir
Enercoop vous propose trois
rendez-vous au mois de mai :
- Samedi 13 mai, au théâtre
Toursky : « Le chant des colibris »
ou l’appel de personnalités de
la société civile, de militants,
d’artistes concernés par la
nécessité d’une transformation
sociale et écologique. Au
programme de cette journée :
conférence, débats participatifs,
espaces de convivialité et
d’échanges, ateliers sur le thème de
l’énergie, concert.
*A partir de 11 heures. Réserver sa
place.
- Vendredi 19 mai, plusieurs
structures de l’ESS se réunissent
dans le cadre de leurs assemblées
générales respectives pour
une journée commune - « Les
rencontres de la transition
énergétique » - qui auront lieu à
la Friche Belle de Mai. Au menu :
conférences, ateliers et villages de
stands.
- Dimanche 21 mai de 10 à
17 heures, journée européenne des
Moulins, avec visite de la centrale
hydraulique de Velaux.
l Renseignements : Enercoop PACA
- 28 Boulevard National 13001
Marseille - 04 84 25 89 19
http://paca.enercoop.fr/
ENERCOOP. En fournissant de
l’électricité 100% renouvelable à
3 500 consommateurs de la région
et en utilisant les déchets, cette
coopérative s’inscrit dans l’économie
circulaire.
Une énergie qui
circule dans
le bon sens
ÉLECTRICITÉ
Fournir aux consommateurs de
l’électricité 100% renouvelable : tel
est le but premier d’Enercoop Paca.
Cette Société coopérative d’intérêt
collectif (Scic), créée à Marseille en
2013, fait partie du réseau national
Enercoop qui existe pour sa part depuis 2005 et a peu à peu essaimé à
travers la France.
Virginie Gallon, responsable de
la communication à Enercoop Paca
explique : « Notre projet repose sur
deux piliers : l’un est la valeur environnementale puisqu’on garantit à
nos clients que nous injectons l’équivalent de ce qu’ils ont consommé en
énergie 100% renouvelable dans le
réseau électrique et que nous nous
approvisionnons auprès de 120 producteurs en France d’électricité
d’origine renouvelable : solaire, éolien, hydrolique…l’autre pilier est
le statut coopératif de Scic qui permet la participation des différentes
parties prenantes du projet : consommateurs, producteurs, salariés de la
Scic, collectivités locales. C’est une
appropriation citoyenne des questions énergétiques et de relocalisation. »
En quatre ans, la Scic a connu
un bon développement. Elle rassemble aujourd’hui 3 500 consommateurs dont 1 300 sociétaires,
dix producteurs régionaux et
sept salariés. Parmi ses clients,
400 entreprises : boulangers, épiceries, restaurants bio notamment
mais aussi d’autres structures.
Quant à la clientèle particulière
- environ 3 000 personnes - elle s’est
élargie : au militant du début s’est
ajouté un public aujourd’hui plus
sensible à ces questions.
« Au niveau national, indique
Virginie Gallon, le réseau Enercoop
s’est fixé un objectif de 150 000 clients
en 2020 et en Paca nous ambition-
nons 10 000 clients pour cette date. »
Pour cela, Enercoop Paca ne
ménage pas ses efforts et a développé deux autres activités au côté de celle de la fourniture d’électricité 100% renouvelable. L’une
concerne le développement de projets de production dans la région
sur lequel se consacre un salarié
de la Scic. « Nous accompagnons
ces projets, l’idée étant de monter
d’autres coopératives de production
d’énergie renouvelable, précise Virginie Gallon. L’un de ces projets est
en train de se concrétiser à Velaux,
dans les Bouches-du-Rhône, où un
ancien moulin, déjà reconverti en
centrale hydraulique par son propriétaire, va être rénové pour relancer cette centrale sous forme de coopérative « Provence énergie citoyenne »
dans laquelle les habitants pourront
prendre des parts. »
L’autre activité développée
est la sensibilisation de la population sur la question des économies
d’énergie. Dans ce but, Enercoop
Paca a mis en place des actions, notamment de formation, afin de travailler sur les comportements et
d’éviter le gaspillage trop fréquent
d’électricité.
Et pour 2019, la Scic veut lancer
une offre de bio-gaz, la fourniture
de gaz comme l’électricité 100% renouvelable et produit en France, issu de la méthanisation des déchets.
Une offre qui n’existe pas encore en
France.
On le voit, la démarche d’Enercoop Paca s’inscrit complètement
dans l’économie circulaire. « Nous
réduisons au maximum l’utilisation
des ressources naturelles, souligne
Virginie Gallon, et nous utilisons les
déchets agricoles ou des collectivités
pour produire notre électricité. »
Un exemple parmi d’autres
d’entreprise de l’ESS investie dans
cette nouvelle économie.
J.D.G.
Jacqueline De Grandmaison
l (1) ADEME : Agence de
l'environnement et de la maîtrise
de l'énergie.
l (2) Note du 7 avril 2016 :
« L’économie circulaire, combien
d’emplois ? »
La Centrale hydraulique de Velaux en cours de rénovation dans le cadre
d'un projet accompagné par Enercoop Paca depuis 2 ans. PHOTO DR
28
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
L’INFO
Brianna Rollins
suspendue un an
LE CHIFFRE
4
Tiger Woods, l’homme aux 14
trophées en Grand Chelem, a
annoncé qu’il avait été opéré du
dos pour la 4e fois afin de soulager
ses douleurs, ce qui le mettra loin
des parcours de golf jusqu’en
octobre. Le « Tigre » n’a plus
disputé de compétition depuis
son abandon à l’Open de Dubaï le
3 février, en raison justement de
spasmes au dos.
La sprinteuse américaine
Brianna Rollins, championne
olympique du 100m haies à Rio,
a été suspendu un an pour défaut
de localisation, a annoncé jeudi
l’Agence américaine antidopage.
Le début de la suspension a été
fixée rétrospectivement au 27
septembre 2016, date du dernier
des trois manquements.
CRÉDIT PHOTO AFP
LA PHRASE
«Il faut que Platini revienne.
Il peut revenir, pour reprendre
l’UEFA ou la Fifa».
L’ancien président de la Fifa,
Sepp Blatter, assure qu’il
disposait « d’éléments » pour
tenter d’obtenir l’annulation
de la suspension qui frappe les
deux anciens patrons du football
mondial et européen dont
l’ancien capitaine de l’équipe de
France, suspendu 8 ans.
LA PERF’
Thomas et Pinot en
forme avant le Giro
Le Britannique Geraint Thomas
a remporté vendredi le Tour des
Alpes à l’issue de la 5e et dernière
étape gagnée par le Français
Thibaut Pinot. Ils confirment leur
bonne forme à l’approche du Tour
d’Italie. Pinot tournait autour
depuis le début de la semaine
puisqu’il avait fini dans les 5
premiers des 4 premières étapes.
SPORTS
Une œuvre graphique pour
apaiser la tension du Clasico
FOOTBALL
Un graffiti montrant le footballeur argentin Lionel
Messi embrassant le Portugais Cristiano Ronaldo faisait fureur vendredi à Barcelone, à deux jours du
match crucial entre le Barça et le Real Madrid.
L’œuvre a été peinte sur un
abribus en plein centre de Barcelone par l’artiste de rue italien Tvboy, profitant de la coïncidence de
date entre la rencontre entre les
deux clubs historiques espagnols,
comptant pour la 33e journée de
la Liga, et de la fête des amoureux
en Catalogne, qui tombent tous les
deux dimanche.
On y voit les deux stars, rivales
sur le terrain, enlacées et s’embrassant tendrement, un ballon de
football à leurs pieds. Messi, sur la
pointe des pieds pour embrasser
Ronaldo, plus grand, tient une rose
dans les mains.
De nombreux touristes prenaient vendredi des photos de
l’œuvre, également très commentée sur les réseaux sociaux et dans
la presse.
« J’ai cherché un message d’espoir et d’optimisme. Avec tous les
affrontements qu’il y a eu dans le
monde du football, entre les supporters, j’ai voulu dire +il faut prendre
tout ça avec calme, ironie+. Le
sport, ce doit être que du plaisir », a
expliqué l’artiste à l’AFP.
« Messi et Cristiano sont rivaux, je sais que jamais ils ne s’embrasseraient. Mais l’art doit représenter un monde idéal, surprendre,
provoquer », a-t-il ajouté.
Tvboy, dont le vrai prénom est
Salvatore, est un Milanais d’origine, installé depuis 13 ans à Barcelone, dont il utilise certaines
rues en guise de galerie d’art.
Il y avait déjà peint Messi en
Messie, mais aussi le pape François
en Superman, Pablo Picasso tel le
personnage de Pokémon Pikachu,
Vincent Van Gogh en « hipster » ou
Salvador Dali en graffeur.
Lors de la dernière campagne
électorale américaine, l’artiste
avait dessiné un baiser entre le
candidat républicain et désormais président Donald Trump et
sa rivale démocrate Hillary Clinton, inaugurant ainsi la série
« L’Amour est aveugle », à laquelle
appartient aussi l’étreinte entre
Ronaldo et Messi.
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
29
WEEK-END SPORTS / OM
Vraiment nul
LIGUE 1
Dans un match sans saveur,
l’OM se contente d’un nouveau partage des points qui
n’arrange pas sa situation
face à des Nancéiens volontaires mais limités (0 - 0).
De notre envoyé spécial à Nancy,
Michel Garoscio
mgaroscio@lamarseillaise.fr
Y avait-il penalty sur ce centre
de Hiroki Sakaï ? Alors que depuis 73 minutes, Marcel Picot attendait en vain de vibrer dans
une soirée qui avait plus des airs
de match amical que d’une rencontre opposant une formation
luttant pour arracher son maintien et une autre venue chercher
de quoi poursuivre son rêve de
qualification européenne, Mickaël Chrétien, le capitaine lorrain, déviait de la main le ballon
que le Japonais destinait à Rémi
Cabella.
Mais Nicolas Rainville, déjà imperturbable quelques secondes plus tôt sur la faute de Julien Cétout, à la limite de la surface de réparation lorraine et
plein axe du but de Roland NdyAssembé, ne bronchait à nouveau
pas. Au grand dam de Marseillais
qui peinaient enfin à trouver l’ouverture dans une défense nancéienne plutôt bien organisée.
Ces quelques minutes ne suffisent pas à compenser l’océan
de platitiude qui les ont précédées. Car jusqu’à l’heure de jeu,
les 20086 spectateurs (record de la
saison) du stade n’avaient pas eu
grand chose à se mettre sous les
yeux.
Un poteau partout
Il y avait bien eu quelques balbutiements locaux, à l’image de
cette tête claquée par Erick Cabaco et sortie par Yohann Pelé au
prix d’un de ses réflexes dont il a
le secret. A part ça, outre l’égalité parfaite au tableau d’affichage
à l’issue de 90 minutes et des poussières de ce que l’on appellera
malgré tout un match de football,
Nancy et l’OM n’ont pas été en mesure de se départager.
Morgan Sanson a été le seul olympien à la hauteur. PHOTO AFP
Les deux équipes ont été égales
dans la médiocrité et les maladresses. Si l’on excepte une reprise
acrobatique de Clinton Njié, seule
action qui a montré que le Camerounais était bien sur le terrain
hier soir, et un poteau de part et
d’autres, Faitout Maouassa pour
l’ASNL (14e) et Florian Thauvin
pour l’OM (67e), les opportunités
de vibrer ont été rares.
Nancy a pourtant cru copier
le voisin messin lorsque Maurice Dalé a propulsé de la tête le
ballon au fond du filet de Yohann
Pelé, sur un coup franc de Faitout
Maouassa (85e). Mais un drapeau
levé par l’assistant de Nicolas
Rainville mettait fin à l’espoir de
Marcel Picot de voir un but.
L’OM, qui avait montré de
belles choses dimanche face à
Saint-Etienne, était hier soir
en mode hibernation. Comme à
Lille ou face à Dijon, les hommes
de Rudi Garcia ont attendu la seconde période pour entrer dans le
match.
L’OM tenait là une occasion
en or de mettre Bordeaux sous
pression. Il n’a pas été capable de
la saisir et reste plus que jamais
dépendant d’un faux-pas des Girondins pour espérer récupérer
la cinquième place. Rudi Garcia
avait l’espoir de réussir un sans
faute d’ici le 20 mai. Ses ouailles
lui ont rappelé leur tendance à
se mettre au niveau de leur adversaire du moment. Résultat:
ils abandonnent deux nouveaux
points.
Seul Sanson s’en sort
Njié
2
Sanson
6
Payet
3
Thauvin
4
Vainqueur
4
Lopez
3
Evra
3
Rolando
4
Fanni
3,5
Sakaï
4
Pelé
6
l Pelé : Sauvé par son montant
sur un tir de Maouassa (14e),
avant de réussir un arrêt de
classe face à Cabaco (24e). Un
des rares marseillais à avoir été
irréprochable.
l Sakaï : Vigilant sur ses replis
défensifs. Il a été un peu plus actif
offensivement après la pause.
l Fanni : Il a livré un beau duel
avec Dalé. Mais a eu du mal
sur les quelques accélérations
nancéiennes.
l Rolando : Match sans relief, où il
a été souvent en danger face à Dia.
Il s’est appliqué dans ses relances.
l Evra : Il y est allé à l’économie,
se contentant du minimum. On
pouvait s’attendre à mieux de sa
part.
l Vainqueur : Il a joué sur une
jambes. Cela s’est senti avec un
rayonnement moindre dans son
jeu. Puis Zambo (89e).
l Sanson : Le seul à tenter de
mettre du mouvement en première
période. Il a poursuivi ses efforts
après la pause et a eu un ballon de
but (82e).
l Lopez : Assez discret lors du
premier acte. Une frappe contrée
par Cabaco (39e). A part ça, il a été
assez discret.
l Thauvin : Il a eu rarement
l’occasion de briller, malgré des
dézonages fréquents. Un peu plus
en vue en seconde période, où il a
un peu plus bousculé la défense
lorraine.
l Njié : Une bicyclette puis plus
rien. Puis Cabella (61e) qui a
apporté un peu de mouvement
devant.
l Payet : Il s’est caché dans son
coin tout au long de la première
période, où l’on se demandait s’il
était sur le terrain. A peine plus
actif en seconde période.
M.G.
Le jeu :
un contenu
famélique
NANCY
OM
0
0
34ème journée
Stade Marcel Picot, 20086 spectateurs
Arbitre : Nicolas Raiville
Avertissements : Payet (81è) à l’OM.
Nancy : Ndy-Assembé - Cétout, Chrétien
(cap), Cabaco - Badila - Aït Bennasser (Marchetti, 28è), Diarra (Pédretti, 74’), Guidileye
- Cétout, Dia, Dalé.
OM : Pelé - Sakaï, Fanni, Rolando (cap), Evra
- Vainqueur ( Zambo, 89’), Sanson, Lopez Thauvin, Njié (Cabella, 61’), Payet.
EN BREF
Khaoui en tribunes
l Faisant fi des absences, Rudi
Garcia a maintenu son schéma
tactique. Mais au lieu de partir
sur les bases du match de SaintEtienne, c’est plutôt un OM en
mode lilloise ou dijonnaise qui a
entamé la soirée.
D’abord prudents, les
Nancéiens sortaient petit à
petit du bois. Pour finalement se
montrer les plus entreprenants
dans une première période où,
côté olympien, Yohann Pelé était
à nouveau le meilleur élément.
Après 45 minutes d’ennui
presque total, Marcel Picot
espérait vivre un second acte
plus emballant.
L’apport de Rémi Cabella
donnait un peu plus de
mouvement à un jeu olympien
jusque là famélique. Mais cela ne
changeait finalement rien.
M.G.
A chaque rencontres, Rudi Garcia
convoque 19 joueurs pour n’en
retenir que 18 sur la feuille de match.
Hier soir, c’est Saîf -Eddine Khaoui
qui a été invité à suivre le match
depuis les tribunes.
Grégory Sertic trahi
par son genou
Rudi Garcia n’avait pas retenu
Grégory Sertic pour le voyage à
Nancy. La cause de cette absence
a été révélée à l’arrivée de la
délégation olympienne à Marcel
Picot. L’ancien bordelais a dû jeter
l’éponge, victime d’une douleur au
genou.
OM - Nice fixé
La LFP a fixé la date et l’heure du
match OM - Nice. Il se jouera le
dimanche 7 mai, en clôture de la
36ème journée. Le coup d’envoi sera
donné à 21 heures. Quant à la 37ème
journée, qui verra l’OM se rendre à
Bordeaux, elle a été repoussée au
dimanche 14 mai car Lyon jouera en
demi-finale de Ligue Europe le jeudi
11 mai.
30
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END SPORTS / TENNIS
Pouille passe,
Djokovic cale
MONTE CARLO
Le Français s’est qualifié
pour la demi-finale du tournoi tandis que la star serbe
a elle été sortie par le Belge
Goffin.
Après le N.1 mondial Andy
Murray et le N.3 Stan Wawrinka,
battus dès les huitièmes de finale
jeudi, c’est au tour du champion
serbe de quitter prématurément
les magnifiques courts en terre battue de Roquebrune Cap-Martin (en
France en fait).
Passé in extremis lors de ses
deux matches précédents, contre
le Français Gilles Simon puis l’Espagnol Pablo Carreno, « Djoko » a
cette fois-ci buté sur le Belge David
Goffin (6-2, 3-6, 7-5). Le 13e joueur
mondial, qui a signé sa 23e victoire
en 2017 sur le circuit ATP, n’avait
pourtant jamais battu l’ancien N.1
lors de leurs cinq précédents duels.
Mais Djokovic n’y arrive pas
cette saison et la période de blues,
qui avait démarré il y a près d’un an
après son premier titre à RolandGarros, se poursuit.
Cela ne s’arrange pas pour
« Djoko », qui n’a plus dépassé les
quarts de finale dans un tournoi depuis son titre dans une compétition
mineure, à Doha en début d’année.
Il y avait pourtant la place
contre Goffin qui, après un premier
set survolé à la vitesse d’un Rafale, n’a plus plané aux mêmes altitudes. Djokovic a « très bien joué
pendant un set et demi », comme il
l’a dit lui-même, puis le bras s’est
mis à trembler lorsqu’il avait un
break d’avance (4-2) dans la dernière manche.
Le Serbe, qui réside en Principauté, devrait en principe observer une période de repos avant de
revenir sur le circuit dans une dizaine de jours lors du tournoi de
Madrid.
Lucas Pouille a lui remporté
au forceps son duel contre un autre
sud-américain, l’Uruguayen Pablo Cuevas, bourreau de Wawrinka, alors que ce dernier a été à deux
points du match (6-0, 3-6, 7-5).
« Quand je suis vraiment focali-
FED CUP
La France tente de
conserver sa place
dans l’élite
Mauvaise passe pour le serbe Novak Djokovic.PHOTO AFP
sé sur le jeu, mon niveau est bien supérieur. C’est un match qui va être
important pour la suite », a apprécié le Nordiste, 17e mondial, qui atteint pour la deuxième fois le dernier carré d’un Masters 1000 près
d’un an après sa défaite en demi-fi-
nale à Rome face à Murray.
Il affrontera l’Espagnol Albert
Ramos. Méfiance car le Catalan de
29 ans a atteint les quarts de finale
l’an passé à Roland-Garros, avant
de remporter son premier titre sur
l’ocre de Bastad.
Secouée par les défections,
l’équipe de France de Fed Cup
va tenter de sauver sa place dans
l’élite face à l’Espagne, encore
bien plus diminuée qu’elle,
samedi et dimanche à Roanne.
Pas plus qu’en Coupe Davis le
capitaine Yannick Noah n’a réussi
à susciter l’union sacrée autour
de maillot bleu. Sur la terre battue
de la Halle André-Vacheresse, il
n’y aura ni Caroline Garcia, N.2
nationale, ni Océane Dodin, N.4.
Certes la Lyonnaise, blessée,
a une excuse validée par la
Fédération (FFT), au contraire
de la Nordiste, qui s’expose à un
passage devant une commission
de discipline et à des sanctions.
Heureusement pour Noah, son
homologue Conchita Martinez
est bien plus démunie sans ses
trois meilleures joueuses: la
championne de Roland-Garros
Garbiñe Muguruza, 6e mondiale,
blessée, et aussi Carla Suarez
(23e) et Lara Arruabarrena (59e),
qui font l’impasse. L’ancienne
championne de Wimbledon
n’est pas parvenue à rallumer
la flamme de la grande époque
où elle dominait la compétition
avec Arantxa Sanchez (cinq titres
entre 1991 et 1998).
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
31
WEEK-END SPORTS
Ligue 1
CFA
34e journée
Groupe D
Nancy - OM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-0
PSG - Montpellier . . . . . . . . . . sam . 17h00
Bordeaux - SC Bastia . . . . . . . . sam . 20h00
Caen - Nantes . . . . . . . . . . . . . . sam . 20h00
Dijon - Angers . . . . . . . . . . . . . . sam . 20h00
Lille - Guingamp . . . . . . . . . . . . sam . 20h00
Lorient - Metz . . . . . . . . . . . . . . sam . 20h00
Toulouse - Nice . . . . . . . . . . . . . .dim . 15h00
St-Etienne - Rennes . . . . . . . . . . .dim . 17h00
Lyon - Monaco . . . . . . . . . . . . . . .dim . 21h15
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. Monaco
2. PSG
3. Nice
4. Lyon
5. OM
6. Bordeaux
7. St-Etienne
8. Guingamp
9. Rennes
10. Nantes
11. Toulouse
12. Montpellier
13. Angers
14. Lille
15. Metz
16. Caen
17. Nancy
18. Lorient
19. Dijon
20. SC Bastia
77
74
73
54
52
52
45
44
43
42
41
39
39
37
36
33
32
31
29
28
32
32
33
32
34
33
32
33
33
33
33
33
33
33
32
33
34
33
33
32
24 5 3
23 5 4
21 10 2
17 3 12
14 9 10
14 10 9
11 12 9
12 8 13
10 13 10
11 9 13
10 11 12
10 9 14
11 6 16
10 7 16
9 9 14
9 6 18
8 7 18
9 4 20
6 11 16
6 10 16
90
66
55
65
48
47
35
40
31
31
34
47
32
31
31
33
25
37
41
26
27
21
27
39
38
39
29
44
37
47
35
55
43
41
61
56
44
64
52
46
63
45
28
26
10
8
6
-4
-6
-16
-1
-8
-11
-10
-30
-23
-19
-27
-11
-20
Ligue 2
34e journée
AC Ajaccio - Niort . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-1
Auxerre - Tours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1
Clermont - Troyes . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1
Laval - Strasbourg . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2
Red Star - Bourg/Pér . . . . . . . . . . . . . . . . 4-1
Reims - Nîmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1
Sochaux - GFC Ajaccio . . . . . . . . . . . . . . 1-2
Valenciennes - Orléans . . . . . . . . . . . . . . 4-0
Brest - Amiens . . . . . . . . . . . . . sam . 15h00
Le Havre - Lens . . . . . . . . . . . . . . lun . 20h45
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1.Strasbourg
2.Brest
3.Nîmes
4.Lens
5.Troyes
6.Reims
7.Amiens
8.GFC Ajaccio
9.Niort
10.Le Havre
11.Valenciennes
12.Clermont
13.Sochaux
14.AC Ajaccio
15.Bourg/Pér.
16.Tours
17.Auxerre
18.Red Star
19.Orléans
20.Laval
59
59
55
55
54
52
51
48
47
44
43
42
42
42
41
37
36
34
31
30
34
33
34
33
34
34
33
34
34
33
34
34
34
34
34
34
34
34
34
34
17 8 9
17 8 8
14 13 7
15 10 8
15 9 10
13 13 8
14 9 10
12 12 10
12 11 11
11 11 11
10 13 11
10 12 12
10 12 12
11 9 14
10 11 13
8 13 13
9 9 16
8 10 16
9 8 17
5 15 14
56
46
50
49
50
38
44
44
42
30
44
41
33
41
44
47
24
35
32
31
43
34
35
37
39
33
33
40
49
28
42
40
37
51
51
52
37
50
48
42
13
12
15
12
11
5
11
4
-7
2
2
1
-4
-10
-7
-5
-13
-15
-16
-11
National
30e journée
Avranches - Belfort . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1
Béziers - Lyon Du . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-3
Chambly - Épinal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-1
Créteil - CA Bastia . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1
Dunkerque - Pau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-0
Mars. Consolat - Les Herbiers . . . . . . . . . 1-1
Paris FC - Quevilly . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-0
Sedan - Boulogne . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-2
Châteauroux - Concarneau . . . . sam . 15h00
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1.Quevilly
55
2.Dunkerque
49
3.Lyon Du.
47
4.Concarneau 46
5.Châteauroux 46
6.Mars. Consolat 45
7.Boulogne
45
8.Paris FC
45
9.Chambly
44
10.Béziers
43
11.Les Herbiers 37
12.Avranches 37
33
13.CA Bastia
14.Créteil
33
15.Épinal
31
16.Pau
31
17.Sedan
29
18.Belfort
28
30
30
30
29
29
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
14 13 3
14 7 9
13 8 9
13 7 9
12 10 7
13 6 11
12 9 9
12 9 9
11 11 8
12 7 11
8 13 9
9 10 11
8 9 13
9 6 15
6 13 11
6 13 11
7 8 15
7 7 16
47
45
34
37
35
41
41
26
34
38
35
38
29
34
29
23
29
26
29
27
30
30
34
38
30
17
32
35
37
42
41
46
35
35
45
38
18
18
4
7
1
3
11
9
2
3
-2
-4
-12
-12
-6
-12
-16
-12
27e journée
SC Toulon - Hyères . . . . . . . . . sam . 16h00
Colomiers - FC Martigues . . . . . sam . 18h00
Le Pontet - Mt-de-Marsan . . . . . sam . 18h00
Mari./Gignac - Paulhan/Péz. . . . . sam . 18h00
Montpellier 2 - Rodez . . . . . . . . . sam . 18h00
Sète - OM 2 . . . . . . . . . . . . . . . sam . 18h00
Tarbes - Monaco 2 . . . . . . . . . . sam . 18h00
Fréjus/St-Raph. - Nice 2 . . . . . . sam . 19h00
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. Rodez
56
2. Mt-de-Marsan 47
3. Fréjus/S-R. 42
4. Hyères
41
5. Monaco 2
38
6. SC Toulon
37
7. Colomiers
37
8. Tarbes
36
9. OM 2
34
10. Mari./Gignac 33
11. Martigues 30
12. Paulhan/Péz. 29
13. Nice 2
28
14. Sète
28
15. Montpellier 25
16. Le Pontet 21
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
26
17 5 4
13 8 5
12 6 8
10 11 5
11 5 10
10 7 9
10 7 9
9 9 8
9 7 10
8 9 9
8 6 12
7 8 11
6 10 10
6 10 10
6 7 13
4 9 13
40
40
38
31
49
36
31
28
25
37
26
25
31
21
21
20
23
22
27
19
43
28
35
26
25
37
36
34
45
23
39
37
17
18
11
12
6
8
-4
2
0
0
-10
-9
-14
-2
-18
-17
CFA2
Groupe G
23e journée
Alès - Furiani . . . . . . . . . . . . . . sam . 14h30
Agde - Toulouse 2 . . . . . . . . . . . sam . 18h00
Aubagne - Toulouse Rod . . . . . . sam . 18h00
Nîmes 2 - Grasse . . . . . . . . . . . sam . 18h00
Castanet - Toulon 2 . . . . . . . . . sam . 18h30
Balma - AC Ajaccio 2 . . . . . . . . sam . 19h30
Cannet-Roch . - Fabrègues . . . . . .dim . 15h00
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
45
1. Grasse
2. Aubagne
38
3. Balma
37
4. Toulouse Rod. 37
5. Furiani
36
6. Cannet-Roch. 34
7. AC Ajaccio 2 32
8. Fabrègues 29
9. Nîmes 2
28
25
10. Castanet
11. Toulouse 2 25
12. Alès
24
13. Agde
18
14. Toulon 2
12
22
22
22
22
22
22
22
22
22
22
22
22
22
22
14 3 5
10 8 4
10 7 5
11 4 7
10 6 6
11 1 10
9 5 8
6 11 5
8 4 10
6 7 9
7 4 11
5 9 8
3 9 10
2 6 14
35
30
38
42
29
40
38
23
25
34
25
21
25
19
21
16
30
28
28
25
36
23
36
37
27
33
42
42
14
14
8
14
1
15
2
0
-11
-3
-2
-12
-17
-23
D1 féminine
19e journée
Juvisy - Rodez . . . . . . . . . . . . . . dim . 13h00
OM - Soyaux . . . . . . . . . . . . . . . dim . 13h00
Guingamp - Albi . . . . . . . . . . . . .dim . 14h00
St-Etienne - Montpellier . . . . . . .dim . 15h00
Bordeaux - Lyon . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 mai
Metz - PSG . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 mai
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. Lyon
2. Montpellier
3. PSG
4. OM
5. Juvisy
6. Soyaux
7. Guingamp
8. Rodez
9. Albi
10. St-Etienne
11. Bordeaux
12. Metz
51
43
42
29
24
24
23
16
16
14
11
9
18
18
18
18
18
18
18
18
18
17
18
17
17
14
14
9
7
6
6
4
5
3
2
2
0 1
1 3
1 3
2 7
3 8
6 6
5 7
4 10
1 12
5 9
5 11
3 12
87
45
46
26
36
22
19
17
10
15
10
9
6
10
11
34
21
30
30
49
38
33
39
41
81
35
35
-8
15
-8
-11
-32
-28
-18
-29
-32
D2 féminine
Groupe B
19e journée
Clermont - Yzeure . . . . . . . . . . . sam . 18h00
Dijon - Toulouse . . . . . . . . . . . . dim . 13h00
Aurillac - Val d’Orge . . . . . . . . . .dim . 15h00
Grenoble - SC Toulon . . . . . . . . .dim . 15h00
Nîmes - Le Puy-en-Velay . . . . . . . .dim . 15h00
Vendenheim - Metz ESAP . . . . . .dim . 15h00
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. Val d’Orge
2. Toulouse
3. Dijon
4. Grenoble
5. Vendenheim
6. Yzeure
7. Nîmes
8. Metz ESAP
9. Clermont
10. Aurillac
11. SC Toulon
12. Le Puy
45
38
38
37
30
22
20
18
16
12
10
8
18
18
18
18
18
18
18
18
18
18
18
18
14
11
11
11
9
6
5
5
4
3
1
1
3 1
5 2
5 2
4 3
3 6
4 8
5 8
6 7
4 10
3 12
7 10
5 12
U17 National
Angleterre - FA Cup
25e journée
Chelsea - Tottenham . . . . . . . . . sam . 18h15
Arsenal - Manchester City . . . . . .dim . 16h00
Demi-finales
Groupe D
59
42
40
35
27
26
24
28
16
13
13
7
13
14
20
19
23
25
33
26
40
32
46
39
46
28
20
16
4
1
-9
2
-24
-19
-33
-32
Istres - Nîmes . . . . . . . . . . . . . .dim . 15h00
Mars. Air Bel - Alès . . . . . . . . . .dim . 15h00
Monaco - Muret . . . . . . . . . . . . .dim . 15h00
Montpellier - Toulouse . . . . . . . .dim . 15h00
Nice - Colomiers . . . . . . . . . . . . .dim . 15h00
OM - AC Ajaccio . . . . . . . . . . . . .dim . 15h00
Pieve di Lota - SC Bastia . . . . . . .dim . 15h00
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
59
1. Monaco
2. Istres
44
3. Toulouse
43
4. Montpellier 41
5. Mars. Air Bel 38
6. Nice
36
7. OM
33
8. Nîmes
33
9. SC Bastia
32
10. AC Ajaccio 31
11. Alès
28
12. Muret
27
13. Colomiers 25
14. Pieve di Lota 2
24
24
24
24
24
24
24
24
24
24
24
24
24
24
18
13
13
12
11
11
9
9
9
9
7
8
7
0
5 1
5 6
4 7
5 7
5 8
3 10
6 9
6 9
5 10
4 11
7 10
3 13
4 13
2 22
71
44
64
39
37
56
36
39
44
49
24
29
45
16
22 49
34 10
38 26
24 15
36 1
36 20
31 5
36 3
37 7
49 0
47 -23
39 -10
48 -3
116 -100
Coupe Nationale Futsal
Quarts de finale retard
Acces F .c - Béthune . . . . . . . . . . . . . . . 7 - 3
Strasbourg - Nantes Erdre . . . . . . . . . . . 5 - 3
Nantes CWest - Laval . . . . . . . . . . . . . . 3 - 5
Toulon EF - Nantes Bela . . . . . . sam . 16h00
D1 futsal
Retard
Orchies/Douai - Bruguières . . . . sam . 16h00
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. Garges
50 20 16
2. Montpellier 48 20 15
3. Kremlin-Bicêtre46 20 15
4. Toulon EF
43 20 14
5. Béthune
42 20 14
6. Bruguières
17 19 5
7. Roubaix
17 19 4
8. Paris SC
15 19 9
9. Bastia
15 20 4
10. Nantes Erdre 14 19 4
11. Echirolles 13 19 4
12. Orchies/Douai-1317 0
2 2
3 2
1 4
1 5
0 6
2 12
5 10
3 7
3 13
2 13
2 12
0 16
129
86
95
86
85
47
71
74
43
79
53
15
69
45
64
52
66
56
83
63
79
102
95
89
60
41
31
34
19
-9
-12
11
-36
-23
-42
-74
D2 futsal
Groupe B
Retard
Pont-de-Claix - Beaucaire . . . . . sam . 15h00
Paris Metropole - Pfastatt . . . . . sam . 19h00
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. Toulouse
38 14
2. Kingersheim 30 15
3. Lyon Footzik 24 16
4. Clénay
23 16
5. Beaucaire 22 15
6. Plaisance
22 16
7. Pfastatt
21 15
8. Paris Metropole15 14
9. Pont-de-Claix 11 15
10. Montpellier 6 16
12
9
7
6
6
6
6
4
3
2
2 0
3 3
3 6
5 5
4 5
4 6
3 6
3 7
2 10
1 12
73
82
75
59
70
72
82
47
53
57
41
54
80
61
68
69
75
55
74
93
32
28
-5
-2
2
3
7
-8
-21
-36
Allemagne
30e journée
Cologne - Hoffenheim . . . . . . . . . . . . . . . 1-1
B . Munich - Mayence . . . . . . . . . sam . 15h30
Berlin - Wolfsbourg . . . . . . . . . . sam . 15h30
Francfort - Augsbourg . . . . . . . . sam . 15h30
Hambourg - Darmstadt . . . . . . . sam . 15h30
Ingolstadt - Brême . . . . . . . . . . sam . 15h30
M’gladbach - Dortmund . . . . . . . sam . 18h30
Fribourg - Leverkusen . . . . . . . . .dim . 15h30
Schalke 04 - Leipzig . . . . . . . . . .dim . 17h30
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. B. Munich
2. Leipzig
3. Hoffenheim
4. Dortmund
5. Berlin
6.Cologne
7.Fribourg
8. Brême
9. M’gladbach
10. Francfort
11. Schalke 04
12. Leverkusen
13. Wolfsbourg
14. Hambourg
15. Mayence
16. Augsbourg
17. Ingolstadt
18. Darmstadt
69
61
55
53
43
41
41
39
39
38
37
36
33
33
32
32
28
18
29
29
30
29
29
30
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
21 6 2
19 4 6
14 12 3
15 8 6
13 4 12
10 10 9
12 5 12
11 6 12
11 6 12
10 8 11
10 7 12
10 6 13
9 6 14
9 6 14
9 5 15
8 8 13
8 4 17
5 3 21
Retrouvez toute l'actualité sportive dans
71
55
57
62
37
43
36
46
37
29
38
42
30
29
37
28
31
21
15
30
32
33
35
37
51
49
41
33
34
44
42
53
47
46
50
57
56
25
25
29
2
6
-15
-3
-4
-4
4
-2
-12
-24
-10
-18
-19
-36
Angleterre
34e journée
Bournemouth - Middlesbrough . . . sam . 16h00
Hull - Watford . . . . . . . . . . . . . . sam . 16h00
Swansea - Stoke . . . . . . . . . . . . sam . 16h00
West Ham - Everton . . . . . . . . . sam . 16h00
Leicester - Tottenham . . . . . . . . . . . . . remis
Burnley - Man . Utd . . . . . . . . . . .dim . 15h15
Liverpool - C . Palace . . . . . . . . . .dim . 17h30
Chelsea - Southampton . . . . . . . .mar . 20h45
Arsenal - Sunderland . . . . . . . . .mar . 20h45
Man . City - West Brom . . . . . . . . .mar . 21h00
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. Chelsea
75 32
71 32
2. Tottenham
3. Liverpool
66 33
4. Man. City
64 32
5. Man. Utd
60 31
6. Everton
57 33
7. Arsenal
54 30
8. West Brom. 44 33
9. Southampton 40 31
10. Watford
40 32
11. Stoke
39 33
12. Leicester
37 32
13. West Ham 37 33
14. Burnley
36 33
15. C. Palace 35 32
16. Bournemouth35 33
17. Hull
30 33
18. Swansea
28 33
19. Middlesbrough24 31
20. Sunderland 21 32
24 3 5
21 8 3
19 9 5
19 7 6
16 12 3
16 9 8
16 6 8
12 8 13
11 7 13
11 7 14
10 9 14
10 7 15
10 7 16
10 6 17
10 5 17
9 8 16
8 6 19
8 4 21
4 12 15
5 6 21
65
68
69
63
48
60
61
39
37
37
37
41
44
33
44
45
34
37
22
26
27
22
40
35
24
37
39
42
40
52
48
53
59
47
52
63
67
68
37
58
38
46
29
28
24
23
22
-3
-3
-15
-11
-12
-15
-14
-8
-18
-33
-31
-15
-32
Espagne
33e journée
FC Séville - Grenade . . . . . . . . . . . . . . tardif
Malaga - Valence . . . . . . . . . . . sam . 13h00
Villarreal - Leganes . . . . . . . . . . sam . 16h15
Osasuna - Gijón . . . . . . . . . . . . . sam . 18h30
Espanyol B . - Atl . Madrid . . . . . . sam . 20h45
R . Sociedad - La Corogne . . . . . dim . 12h00
Celta Vigo - Bétis Séville . . . . . . .dim . 16h15
Las Palmas - Alavés . . . . . . . . . .dim . 18h30
Real Madrid - FC Barcelone . . . . .dim . 20h45
Eibar - Bilbao . . . . . . . . . . . . . . . lun . 20h45
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. Real Madrid
2. FC Barcelone
3. Atl. Madrid
4. FC Séville
5. Villarreal
6. Bilbao
7. R. Sociedad
8. Eibar
9. Espanyol B.
10. Celta Vigo
11. Valence
12. Alavés
13. Las Palmas
14. Bétis Séville
15. Malaga
16. La Corogne
17. Leganes
18. Gijón
19. Grenade
20. Osasuna
75
72
65
62
54
53
52
50
49
44
40
40
38
34
33
31
27
22
20
17
31
32
32
32
31
32
32
32
32
31
32
31
32
32
32
32
32
32
32
32
23 6 2
22 6 4
19 8 5
18 8 6
15 9 7
16 5 11
16 4 12
14 8 10
13 10 9
13 5 13
11 7 14
10 10 11
10 8 14
9 7 16
8 9 15
7 10 15
6 9 17
5 7 20
4 8 20
3 8 21
82
91
59
56
45
45
48
52
44
48
47
29
51
35
36
35
26
34
27
32
33
30
24
39
24
37
45
44
42
51
54
38
57
51
49
50
49
64
68
73
49
61
35
17
21
8
3
8
2
-3
-7
-9
-6
-16
-13
-15
-23
-30
-41
-41
Italie
33e journée
Bergame - Bologne . . . . . . . . . . sam . 18h00
Fiorentina - Inter Milan . . . . . . . sam . 20h45
Sassuolo - Naples . . . . . . . . . . . .dim . 12h30
C . Vérone - Torino . . . . . . . . . . . .dim . 15h00
Lazio Rome - Palerme . . . . . . . . .dim . 15h00
Milan AC - Empoli . . . . . . . . . . . .dim . 15h00
Samp . Gênes - Crotone . . . . . . . .dim . 15h00
Udinese - Cagliari . . . . . . . . . . . .dim . 15h00
Juventus - Genoa . . . . . . . . . . . .dim . 20h45
Pescara - AS Roma . . . . . . . . . . . lun . 20h45
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. Juventus
2. AS Roma
3. Naples
4. Lazio Rome
5. Bergame
6. Milan AC
7. Inter Milan
8. Fiorentina
9. Samp. Gênes
10. Torino
11. Udinese
12. Cagliari
13. C. Vérone
14. Bologne
15. Sassuolo
16. Genoa
17. Empoli
18. Crotone
19. Palerme
20. Pescara
80
72
70
61
60
58
56
52
45
45
40
38
38
35
35
30
26
21
16
14
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
26 2 4
23 3 6
21 7 4
18 7 7
18 6 8
17 7 8
17 5 10
14 10 8
12 9 11
11 12 9
11 7 14
11 5 16
11 5 16
9 8 15
10 5 17
7 9 16
6 8 18
5 6 21
3 7 22
2 8 22
64
70
75
54
53
49
59
50
40
60
41
45
35
29
40
32
20
26
25
31
20
27
33
36
35
35
37
41
39
53
43
62
49
46
50
53
50
52
67
70
44
43
42
18
18
14
22
9
1
7
-2
-17
-14
-17
-10
-21
-30
-26
-42
-39
Ligue Europa
Quarts de finale retour
Besiktas - Lyon . . . . . 2-1 (6 tab à 7) (1 - 2)
Genk - Celta Vigo . . . . . . . . . . . . 1- 1 (2 - 3)
Man .Utd - Anderlecht . . . . . . 2-1 a .p . (1 - 1)
Schalke 04 - Ajax . . . . . . . . . 3-2 a .p . (0 - 2)
Tirage au sort demi-finales (4 et 11 mai)
Ajax-Lyon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Celta Vigo - Manchester United . . . . . . . . . .
Ligue des Champions
Tirage 1/2 (aller 2-3 mai; retour 9-10 mai
Monaco-Juventus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Real Madrid - Atletico Madrid . . . . . . . . . . . .
EN BREF
Un match sur
terrain neutre et
à huis clos pour
le SC Bastia
Le Stade de Furiani suspendu
jusqu’au 4 mai à titre
conservatoire: Bastia a écopé
de premières sanctions après
les violents incidents lors de la
réception de Lyon et devra jouer
son prochain match à domicile
sur terrain neutre et à huis clos,
en attendant le verdict final des
instances disciplinaires de la
Ligue. «Il y a eu beaucoup trop
d’incidents en cette fin de saison,
avec des comportements qui n’ont
rien à faire dans un stade de
football», a déploré le président
de la commission de discipline
Sébastien Deneux, jeudi soir, à
l’issue d’une longue audition des
dirigeants corses.
Compte tenu des délais serrés
de cette fin de championnat,
l’instruction a été accélérée pour
une décision le 4 mai. D’ici là,
Bastia devra recevoir Rennes sur
terrain neutre et à huis clos le 29
avril.
Les dates du
mercato estival
sont tombées
La période du marché estival des
transferts en France a été fixée du 9
juin au 31 août 2017, a indiqué jeudi
la Ligue de football professionnel
(LFP).
Trois clubs pourraient en être les
grands animateurs, le Paris SG,
qui a échoué en 8e de finale de la
Ligue des champions, Monaco,
l’actuel leader de L1 qui vient de se
qualifier en demi-finale et révèle
sans cesse des jeunes joueurs
comme Kylian Mbappé, ou encore
Marseille, racheté par l’homme
d’affaires américain Frank
McCourt et qui se veut ambitieux.
La période de mutations d’hiver
aura lieu comme d’habitude du
31 décembre à minuit jusqu’au
mercredi 31 janvier 2018, a indiqué
la LFP.
Lacazette forfait
contre Monaco
L’attaquant de Lyon, Alexandre
Lacazette, blessé à la cuisse droite
et sorti en fin de match jeudi à
Istanbul contre Besiktas en quart
de finale retour d’Europa League,
est forfait pour le match contre
Monaco dimanche au Parc OL, a
annoncé vendredi l’entraîneur de
Lyon . «Il est certain d’être forfait
dimanche», a déclaré l’entraîneur
de l’OL, Bruno Genesio en
conférence de presse. Lacazette
souffre d’une lésion musculaire
derrière la cuisse droite (ischiojambiers) dont le délai de guérison
est en principe de trois semaines,
au moins.
«Pour la suite, a ajouté Genesio,
nous attendrons les examens
complémentaires pour connaître la
durée de son absence».
«En fait, il a eu des douleurs aux
deux cuisses mais c’est surtout la
cuisse droite qui pose le plus de
problème a priori», a notamment
déclaré l’entraîneur de l’OL.
Lyonnais et Monégasques
s’affrontent dimanche soir (21h15).
32
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END SPORTS
RUGBY
Champions Cup
BASKET-BALL
Coupe de France féminine
Pontault-C . - Caen . . . . . . . . . . . sam . 20h30
Clubs
Demi-finales
Finale
Munster - Saracens . . . . . . . . . . sam . 16h15
Clermont - Leinster . . . . . . . . . .dim . 16h00
Charleville - Bourges . . . . . . . . . sam . 17h00
Coupe de France féminine
Finale
Top 14
Le Mans - Nanterre . . . . . . . . . . sam . 19h30
Retard
Montpellier - Racing 92 . . . . . . sam . 18h45
Clubs
Pts J G N P pp . pc . dif
1. La Rochelle
2. Clermont
3. Montpellier
4. Toulon
5. Racing 92
6. St. Français
7. Lyon
8. Castres
9. Bordeaux/B.
10. Pau
11. Brive
12. Toulouse
13. Grenoble
14. Bayonne
80
70
66
61
57
54
54
53
53
53
53
48
33
26
24
24
23
24
23
23
24
23
24
24
24
24
24
24
16
13
14
12
13
11
11
11
11
11
12
10
6
5
3 5
3 8
0 9
2 10
1 9
1 11
2 11
1 11
1 12
1 12
1 11
0 14
1 17
3 16
641
747
632
616
538
580
532
555
536
560
517
490
523
411
431 210
516 231
495 137
486 130
515 23
555 25
556 -24
459 96
533 3
642 -82
575 -58
497 -7
788 -265
830 -419
ProD2
28e journée
Colomiers - Biarritz . . . . . . . . . . . . . . . 37-13
Agen - Vannes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56-7
Albi - Béziers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25-23
Carcassonne - Narbonne . . . . . . . . . . . 26-13
Montauban - Dax . . . . . . . . . . . . . . . . 40-31
Oyonnax - Bourgoin . . . . . . . . . . . . . . . . 33-6
Perpignan - Angoulême . . . . . . . . . . . . . 36-7
Mt-de-Marsan - Aurillac . . . . . . . .dim . 14h15
Clubs
Pts J G N P pp . pc . dif
1.Oyonnax
2.Agen
3.Montauban
4.Mt-de-Marsan
5.Colomiers
6.Perpignan
7.Biarritz
8.Aurillac
9.Carcassonne
10.Angoulême
11.Dax
12.Béziers
13.Vannes
14.Narbonne
15.Albi
16.Bourgoin
84
81
75
74
73
71
70
64
62
56
55
55
55
51
48
25
28
28
28
27
28
28
28
27
28
28
28
28
28
28
28
28
18
18
17
16
17
15
16
14
14
12
12
12
11
12
10
4
0 10
1 9
0 11
0 11
0 11
1 12
0 12
0 13
1 13
1 15
0 16
0 16
2 15
1 15
2 16
1 23
761
749
635
647
722
681
649
602
598
520
611
634
563
525
580
427
571 190
591 158
498 137
506 141
546 176
553 128
594 55
609 -7
570 28
629 -109
778 -167
573 61
692 -129
707 -182
727 -147
760 -333
Pro A
29e journée (avancée)
Monaco - Limoges . . . . . . . . . . . .dim . 18h30
Clubs
%V J G P pp . pc .
1. Monaco
2. Chalon/Saône
3. Nanterre
4. Strasbourg
5. Pau/Orthez
6. Paris-Lev.
7. Gravelines/D.
8. Le Portel
9. Lyon/Vill.
10. Limoges
11. Le Mans
12. Dijon
13. Hyères/Toulon
14. Cholet
15. Antibes
16. Châlons/Reims
17. Orléans
18. Nancy
89
75
68
68
68
64
54
50
50
50
39
36
36
36
32
32
29
25
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
25 3
21 7
19 9
19 9
19 9
18 10
15 13
14 14
14 14
14 14
11 17
10 18
10 18
10 18
9 19
9 19
8 20
7 21
2334
2313
2259
2217
2168
2136
2205
2034
2079
2130
1973
2041
1993
2091
1996
2180
1959
2077
2005
2092
2146
2004
2096
1993
2195
2000
2115
2154
2086
2088
2046
2198
2131
2378
2180
2278
Pro B
Retard
Rouen - Roanne . . . . . . . . . . . . . . . . . 94-82
Boulazac - Blois . . . . . . . . . . . . . . . . . 56-75
Clubs
%V J G P pp . pc .
1.Bourg
2.Fos Provence
3.Charleville
4.Blois
5.Lille
6.Boulazac
7.Poitiers
8.Evreux
9.Le Havre
10.Rouen
11.Denain
12.Nantes
13.Roanne
14.Saint-Quentin
15.Aix Maurienne
16.Boulogne/Mer
17.St-Chamond
18.Vichy-Clermont
71
68
57
57
57
54
54
54
50
50
50
46
43
43
39
36
36
36
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
28
20 8
19 9
16 12
16 12
16 12
15 13
15 13
15 13
14 14
14 14
14 14
13 15
12 16
12 16
11 17
10 18
10 18
10 18
2275
2133
2208
2141
2072
2089
2159
2162
2143
2167
1975
2061
2275
1918
2144
2105
2135
2104
2045
1999
2155
2059
2044
2107
2161
2257
2065
2209
1981
2041
2246
2067
2213
2153
2232
2232
N1 masculine
Fédérale 1
34e journée
Demi-finales aller d’accession
Provence Rugby - Nevers . . . . . sam . 18h00
Chambéry - Bourg-en-Bresse . . . .dim . 15h00
Jean-Prat - 8e de finale aller
Agde - Mâcon . . . . . . . . . . . . . . .dim . 15h00
Bagnères - Oloron . . . . . . . . . . . .dim . 15h00
Blagnac - Cognac . . . . . . . . . . . .dim . 15h00
Castanet - Nîmes . . . . . . . . . . . .dim . 15h00
La Seyne - Strasbourg . . . . . . . .dim . 15h00
Lavaur - Bobigny . . . . . . . . . . . . .dim . 15h00
St-Jean de Luz - Rouen . . . . . . . .dim . 15h00
St-Jean d’Angély - Tyrosse . . . . . .dim . 15h30
D1 féminine - Elite 1
Demi-finales aller
Lille - Toulouse . . . . . . (16 - 16) dim . 18h00
Montpellier - Blagnac (19 - 13) dim . 18h00
VOLLEY-BALL
Ligue A féminine
Demi-finales aller
Le Cannet - Saint-Raphaël . . . . sam . 20h00
Mulhouse - Cannes . . . . . . . . . . sam . 20h40
Ligue A masculine
Caen - Angers . . . . . . . . . . . . . . .dim . 15h30
Chartres - Vitré . . . . . . . . . . . . . .dim . 15h30
Lorient - Gries/Oberh . . . . . . . . .dim . 15h30
Orchies - Epinal . . . . . . . . . . . . . .dim . 15h30
Rennes - Quimper . . . . . . . . . . . .dim . 15h30
Sorgues - Rueil . . . . . . . . . . . . . .dim . 15h30
Souffel . - Andrézieux . . . . . . . . . .dim . 15h30
St-Vallier - Challans . . . . . . . . . . .dim . 15h30
Tarbes-L . - C .Fédéral . . . . . . . . . .dim . 15h30
Clubs
Pts J G P pp . pc .
1. Caen
2. Quimper
3. Souffel.
4. Epinal
5. Orchies
6. Rueil
7. Challans
8. Tarbes-L.
9. Andrézieux
10. Chartres
11. St-Vallier
12. Gries/Oberh
13. Lorient
14. Sorgues
15. Angers
16. Vitré
17. Rennes
18. C.Fédéral
59
56
55
53
52
52
51
51
50
49
49
49
48
47
46
46
45
33
33
33
33
33
33
33
33
33
33
33
33
33
33
33
33
33
33
33
26 7
23 10
22 11
20 13
19 14
19 14
18 15
18 15
17 16
16 17
16 17
16 17
15 18
14 19
13 20
13 20
12 21
0 33
2702
2639
2581
2470
2539
2738
2664
2675
2505
2597
2646
2582
2597
2466
2539
2331
2538
1964
2454
2271
2406
2301
2535
2670
2571
2727
2612
2581
2672
2529
2501
2531
2582
2374
2583
2873
HANDBALL
D2 Proligue
Demi-finales aller
Toulouse - Nice . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-0
Chaumont - Ajaccio . . . . . . . . . . sam . 20h00
Ligue B masculine
Demi-finales aller
Cannes - Saint-Nazaire . . . . . . . sam . 20h00
Rennes - Plessis/Robinson . . . . sam . 20h00
23e journée
Billère - Besançon . . . . . . . . . . . . . . . . 30-24
Dijon - Nancy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32-31
Limoges - Istres . . . . . . . . . . . . . . . . . 28-24
St-G ./Sannois - Cherbourg . . . . . . . . . 25-37
Tremblay - Chartres . . . . . . . . . . . . . . 25-16
Massy - Valence . . . . . . . . . . . . sam . 20h30
HANDBALL
D2 féminine
Pts J G N P bp . bc . dif
1.Tremblay
42
2.Istres
33
3.Pontault-C.
33
4.Massy
31
5.Chartres
27
6.Limoges
23
7.Billère
20
8.Dijon
20
9.Besançon
20
10.Cherbourg 20
11.Nancy
19
12.Caen
14
13.Valence
11
14.St-G./Sannois 5
23
23
22
22
23
23
23
23
23
23
23
22
22
23
21
15
15
15
12
11
9
9
9
8
8
5
5
2
0 2
3 5
3 4
1 6
3 8
1 11
2 12
2 12
2 12
4 11
3 12
4 13
1 15
1 20
718
608
609
604
630
614
586
638
636
580
574
547
525
574
577 141
552 56
557 52
542 62
586 44
613 1
607 -21
646 -8
630 6
620 -40
612 -38
598 -51
604 -79
699 -125
N1 masculine
Play-downs
7e journée
Martigues - Belfort . . . . . . . . . sam . 18h30
Montélimar - Sarrebourg . . . . . . sam . 19h00
Montpellier - Chambéry . . . . . . sam . 19h00
Bagnols/Cèze - Mulhouse . . . . . sam . 20h00
Villefranche B . - Aix en Savoie . sam . 20h00
Saint-Etienne - Epinal . . . . . . . . sam . 20h15
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. Montélimar 41
2. Belfort
37
3. Sarrebourg 37
4. Chambéry
36
5. Bagnols/Cèze 35
6. Villefranche B. 33
7. Epinal
33
8. Montpellier 29
9. Saint-Etienne 28
10. Mulhouse 27
11. Martigues 26
12. Aix en Savoie22
16
16
16
16
16
16
16
16
16
16
16
16
12
10
9
10
9
8
8
6
6
5
5
3
1 3
2 4
3 4
0 6
1 6
1 7
1 7
1 9
0 10
1 10
0 11
0 13
472
485
437
489
471
454
460
469
425
458
423
401
442 30
435 50
405 32
474 15
446 25
453 1
461 -1
441 28
438 -13
491 -33
446 -23
512 -111
N2 masculine
Poule 6
17e journée
Bourg-de-Péage - Saint-Maur . . . sam . 20h30
Plan-de-Cuques - Le Havre . . . . . sam . 20h30
Yutz - Rennes . . . . . . . . . . . . . . sam . 20h30
Mérignac - La Rochelle . . . . . . . sam . 20h45
Vaulx-en-V . - Noisy/Gagny . . . . . .dim . 16h00
Exempt : Saint-Amand
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. Bourg-de-Péage36 14
2. Noisy/Gagny 36 15
3. Le Havre
34 15
4. Saint-Amand 33 15
5. Mérignac
29 14
29 15
6. Yutz
7. Plan-de-Cuques26 14
8. Vaulx-en-V. 26 15
9. La Rochelle 26 14
23 14
10. Rennes
11. Saint-Maur 22 15
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. La Crau
48 18 15
2. Ajaccio
46 18 14
3. Frontignan 45 18 13
4. Nîmes
44 18 13
5. Saint-Raphaël 39 18 9
6. Pays d’Aix 34 18 7
7. Monaco
33 18 6
8. Antibes
31 18 6
9. Vitrolles
31 18 6
10. CS Marseille31 18 6
11. Mougins/M. 28 18 4
12. Châteauneuf-M2218 2
0 3
0 4
1 4
0 5
3 6
2 9
3 9
1 11
1 11
1 11
2 12
0 16
538
552
600
550
520
544
524
526
517
513
497
479
485 53
451 101
522 78
476 74
501 19
555 -11
523 1
545 -19
545 -28
559 -46
581 -84
617 -138
N3 masculine
0 3
1 4
3 4
2 5
1 6
2 7
0 8
3 8
2 7
3 8
1 11
423
365
404
426
375
405
383
395
404
340
389
336
351
381
414
368
445
384
419
409
370
432
87
14
23
12
7
-40
-1
-24
-5
-30
-43
N1 féminine
Poule 3
17e journée
Saint-Etienne - Toulon/St-Cyr . . sam . 18h00
Aix-Bouc BA - Antibes/Juan . . . sam . 19h00
Bouillargues - Bayonne . . . . . . sam . 20h15
La Garde - Le Pouzin . . . . . . . . sam . 20h15
Bordes - Nice . . . . . . . . . . . . . . sam . 20h30
Toulouse - Bruguières . . . . . . . . .dim . 16h00
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. Bouillargues 44
39
2. Le Pouzin
3. Aix-Bouc BA 38
36
4. Nice
5. Toulon/St-Cyr 34
34
6. Bordes
7. Bruguières
34
8. Toulouse
32
9. Saint-Etienne 29
10. Bayonne
26
11. La Garde 20
12. Antibes/Juan 18
19e journée
Monaco - Nîmes . . . . . . . . . . . . sam . 18h30
Antibes - Pays d’Aix . . . . . . . . . sam . 20h15
CS Marseille - Vitrolles . . . . . . sam . 20h30
La Crau - Frontignan . . . . . . . . sam . 20h30
Saint-Raphaël - Châteauneuf-M .dim . 16h00
Mougins/M . - Ajaccio . . . . . . . . .dim . 17h30
11
10
8
8
7
6
6
4
5
3
3
16
16
16
16
16
16
16
16
16
16
16
16
14
11
10
9
8
8
7
7
6
4
1
1
0 2
1 4
2 4
2 5
2 6
2 6
4 5
2 7
1 9
2 10
2 13
0 15
506
481
509
452
407
411
375
444
407
402
354
366
411 95
364 117
452 57
403 49
419 -12
397 14
364 11
433 11
440 -33
475 -73
439 -85
517 -151
N2 féminine
Poule 4
17e journée
Narbonne - Cannes/Mand . . . . . sam . 18h00
St-Genis - Montp. 3M . . . . . . . . sam . 18h15
Pt-de-Bouc - Frontignan . . . . . . sam . 19h00
Le Teil - Bron . . . . . . . . . . . . . . . sam . 20h15
Clermont - Echalas . . . . . . . . . . sam . 20h30
Vaulx-en-V . - La Motte . . . . . . . . .dim . 14h00
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. Cannes/Mand. 46
2. La Motte
46
3. Narbonne
41
4. Frontignan 35
5. Clermont
35
6. Bron
30
7. Le Teil
28
8. Pt-de-Bouc 28
9. Vaulx-en-V. 27
10. Montp. 3M 26
11. St-Genis
22
12. Echalas
20
16
16
16
16
16
16
16
16
16
16
16
16
15
15
12
8
9
6
6
6
5
5
3
2
0 1
0 1
1 3
3 5
1 6
2 8
0 10
0 10
1 10
0 11
0 13
0 14
506
481
439
412
454
415
377
374
429
361
349
382
395
355
356
398
409
405
451
417
439
451
437
466
111
126
83
14
45
10
-74
-43
-10
-90
-88
-84
N3 féminine
Poule 8
19e journée
Poule 8
Corte - P. d’Aubagne . . . . . . . . . sam . 15h00
ASBTP Nice - Prades . . . . . . . . . sam . 18h30
Sanary - Guilherand-G . . . . . . . . sam . 18h30
Marignane - Gap . . . . . . . . . . . sam . 19h00
Mars. SMUC - Draguignan . . . sam . 20h30
La Seyne - Vill .-Loubet . . . . . . . sam . 20h45
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. ASBTP Nice 46 18
2. La Seyne
43 18
3. Prades
41 18
4. Guilherand-G. 38 18
5. Vill.-Loubet 38 18
6. Mars. SMUC 37 18
7. Corte
35 18
8. Marignane 34 18
9. Draguignan 34 18
10. P. d’Aubagne30 18
11. Gap
29 18
12. Sanary
27 18
13
12
11
9
9
9
8
8
5
6
5
4
2 3
1 5
1 6
2 7
2 7
1 8
1 9
0 10
6 7
0 12
1 12
1 13
484
533
462
518
487
449
477
504
500
503
505
494
431 53
482 51
427 35
507 11
454 33
439 10
499 -22
500 4
507 -7
519 -16
613 -108
538 -44
17e journée
Bouillargues - Mars. Nord . . . . sam . 18h00
Bourg-de-P . - Beauvallon . . . . . . sam . 18h00
La Crau - Clermont l’H. . . . . . . sam . 18h30
Mazan - Pl-de-Cuques . . . . . . . sam . 20h00
Hyères - Cagnes . . . . . . . . . . . . sam . 20h45
Grasse - Ajaccio . . . . . . . . . . . . .dim . 15h00
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. Bourg-de-P. 47
2. Mazan
38
3. Clermont l’H. 37
4. Pl-de-Cuques 37
5. Beauvallon 37
6. Bouillargues 31
7. Ajaccio
28
8. La Crau
28
9. Hyères
27
10. Cagnes
27
11. Grasse
26
12. Mars. Nord 21
16
16
16
16
16
16
16
16
16
16
16
16
15
9
10
9
10
6
5
6
4
4
5
2
1 0
4 3
1 5
3 4
1 5
3 7
2 9
0 10
3 9
3 9
0 11
1 13
501
465
467
453
405
425
453
405
417
418
390
418
317 184
392 73
399 68
429 24
364 41
443 -18
504 -51
510 -105
461 -44
471 -53
432 -42
495 -77
TENNIS
Murray accepte
une invitation
pour Barcelone
Le N.1 mondial Andy Murray a
accepté une wild-card (invitation)
pour participer au tournoi ATP 500
de Barcelone la semaine prochaine,
ont annoncé les organisateurs
vendredi. Le Britannique est le
quatrième membre du Top 10 à
s’engager pour la compétition
catalane, après le Japonais Kei
Nishikori (5e), l’Autrichien
Dominic Thiem (9e) et le tenant du
titre Rafael Nadal (7e), qui y visera
un dixième trophée.
Plutôt que de privilégier des
séances d’entraînement, Murray
a donc opté pour renforcer son
programme de tournois sur terre
battue.
FOOTBALL
Le Barça fait appel
de la sanction de
Neymar
Le FC Barcelone a annoncé
vendredi avoir déposé un recours
auprès du Tribunal administratif
du sport (TAS) pour réduire la
suspension de trois matches
infligée à Neymar et qui l’empêche
de disputer le clasico face au Real
Madrid dimanche.
L’attaquant brésilien avait été
sanctionné de trois matches de
suspension pour une « attitude
de mépris » lors de la défaite
du Barça (2-0) contre Malaga
le 8 avril dernier. L’attaquant
avait ironiquement applaudi le
quatrième arbitre en sortant du
terrain après avoir reçu un carton
rouge.
Un premier recours de Barcelone
auprès de la fédération avait été
rejeté.
CYCLISME
Valverde favori de
Liège-BastogneLiège
Le peloton accourt dimanche
au chevet de la « Doyenne » des
classiques cyclistes, LiègeBastogne-Liège, créée au XIXe
siècle (1892). Tous les clignotants
sont au vert pour Alejandro
Valverde, déjà vainqueur à trois
reprises sur les hauteurs de Liège
(2006, 2008 et 2015). « Je suis en
excellente forme », s’est réjoui
l’Espagnol de l’équipe Movistar
après sa cinquième victoire,
mercredi, dans la Flèche Wallonne.
Ligue féminine
22e journée
WATER POLO
Pro A masculine
17e journée
CN Marseille - Strasbourg . . . . sam . 19h00
Pays d’Aix - Douai . . . . . . . . . . sam . 19h00
Lille/Tourcoing - Nice . . . . . . . . sam . 20h30
Montpellier - Noisy-le-Sec . . . . sam . 20h30
Exempt : Sète
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. Montpellier 36
2. Strasbourg 36
3. Nice
29
4. CN Marseille 27
5. Pays d’Aix 23
6. Douai
16
7. Sète
10
8. Lille/Tourcoing 10
9. Noisy-le-Sec 1
15
14
14
14
14
14
15
14
14
12
12
9
9
7
5
3
3
0
0 3
0 2
2 3
0 5
2 5
1 8
1 11
1 10
1 13
175
156
142
181
145
117
156
111
111
121
109
100
115
133
128
209
179
200
54
47
42
66
12
-11
-53
-68
-89
Besançon - Nice . . . . . . . . . . . . . . . . . 32-18
Chambray - Celles/Belle . . . . . . . . . . . 29-26
Issy-Paris - Dijon . . . . . . . . . . . . sam . 18h00
Metz - Nantes . . . . . . . . . . . . . . sam . 20h00
Brest - Fleury . . . . . . . . . . . . . . .dim . 17h00
Exempt : Toulon/St-Cyr
Clubs
Pts J G N P bp . bc . dif
1. Metz
2. Issy-Paris
3. Brest
4. Besançon
5. Nantes
6. Chambray
7.Toulon/St-Cyr
8. Dijon
9. Nice
10. Fleury
11. Celles/Belle
33
30
26
22
20
19
18
15
13
10
6
18
19
19
20
19
20
20
18
20
19
20
16
15
13
9
9
8
7
6
6
5
2
1 1
0 4
0 6
2 8
2 8
1 10
4 9
3 9
1 12
0 14
2 15
527
555
481
528
496
511
459
465
464
444
476
390
484
410
498
496
520
509
500
539
515
545
137
71
71
30
0
-12
-50
-35
-75
-71
-69
89382
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
33
WEEK-END SPORTS / FOOTBALL
Les Marseillaises ont l'occasion de renforcer leur place dans le haut du
classement pour leur première saison dans l'élite. PHOTO LA MARSEILLAISE
Invincibles
à domicile ?
D1 FÉMININE
Les Olympiennes accueillent trois matches
consécutifs à Lebert. Premier adversaire ce dimanche : Soyaux.
Les Marseillais avaient ouvert le score, mais cela n’a pas suffi. PHOTO LA MARSEILLAISE
Dernier joker brûlé
pour Consolat
à domicile
NATIONAL
Marseille Consolat
concède le match nul après
avoir largement domine
son match contre Les Herbiers.
A vos marques, prêt, Yamin
Amiri. Après quarante secondes
de jeu, le milieu de terrain a repris
un ballon mal dégagé par la défense pour ouvrir le score. Un départ idéal pour Marseille Consolat – qui reçoit Les Herbiers. Ce
résultat place provisoirement les
Marseillais sur le podium avant le
match du samedi après-midi entre
Châteauroux et Concarneau.
Les minutes suivantes confirment la tendance. Consolat presse
haut et récupère le ballon vite
et haut sur la pelouse. Rémi Sergio est même tout près de doubler
la marque sur une magnifique
frappe des trente mètres mais
le poteau sauve les Vendéens.
Consolat maîtrise son match et
ne laisse que des miettes à leur
adversaire. Pourtant, ils vont
se faire surprendre sur un coup
franc anodin tiré par Tigroudja
que personne ne touche. « On paie
cash trente secondes de déconcentration. C’est dommage car nous
étions très bien dans notre match.
Je pense que nous avons largement
dominé la première mi-temps », explique Éric Chelle.
Dans le deuxième acte, Marseille Consolat domine mais sans
trouver réellement de brèches face
à une équipe qui joue exclusivement le contre. « On a joué contre
un mur et je pense que l’on aurait pu
jouer comme ça pendant des jours
sans marquer. C’est frustrant mais
l’on va tout faire pour aller gagner
à Quevilly et rendre cette fin de saison palpitante », Gueida Fofana,
capitaine en l’absence de Mareck
Amiri.
Grâce aux matches nuls de ses
concurrents Consolat reste dans la
course mais a brûlé son dernier joker.
Jean-Michel Ruscitto
MARS.CONSOLAT 1
LES HERBIERS 1
30e journée de National
Stade de La Martine, spectateurs :
350
Arbitre : M. Benchabane
Consolat :
But : Amiri (1)
Avertissement : Barillon (86)
Munoz-Abou Demba, Barillon,
Fofana, Mendy-Taguelmint
(Taguelmint, 80), Hilaire, Amiri. Y
(Gigliotti, 45), Sergio-Lopez, Bozok
(Niangbo, 63)
Entraineur : Éric Chelle
Les Herbiers
But : Tigroudja (43)
Avertissement : Gbelle (45+1), Gace
(64)
Les Herbiers
Salles- Gace, Traore, Konate (cap),
Phojo- Gbelle (Tahrasmane, 75),
Flochon, Tigroudja, Schuster
(Laidouni, 65)- Houla, Ba (Glombard,
86).
Oui, la section féminine de
l’Olympique de Marseille a encaissé, comme au match aller, la
bagatelle de cinq buts sur la pelouse de Montpellier. Ne faut-il
pas oublier que les joueuses de
Jean-Louis Saez se positionnent
désormais à la deuxième place du
classement devant le Paris SaintGermain, plus que jamais prétendantes à une qualification pour la
Ligue des Champions.
Alors que de leur côté, les
Marseillaises n’ont plus rien à espérer de cette saison – leur avenir en D1 féminine étant acquis –
si ce n’est de terminer à une place
au pied du podium qui demeure
avant tout un objectif personnel
et non financier ou sportif à la
différence des Montpelliéraines.
Soyaux, un adversaire
à leur portée
Le score (5-0), lui, paraît lourd
en dépit de la physionomie de la
rencontre. Malgré un léger avantage des Héraultaises dans la
possession du ballon, les Olympiennes se sont montrées très disciplinées défensivement. L’adversaire de l’OM ouvre tout de même
le score dans le premier quart
d’heure. Émoussée par l’incessante débauche d’énergie des dernières semaines, la formation de
Christophe Parra n’est pas parvenue, en revanche, à peser offensivement, multipliant les déchets
sur le plan offensif à l’image
d’une Viviane Asseyi maladroite
dans toutes ses tentatives.
Pas question néanmoins de
rougir de cette défaite, somme
toute logique, contre une grosse
écurie du championnat.
Une belle leçon d’humilité qui
montre à ce groupe de promues
que la frontière avec le très haut
niveau est encore bien épaisse.
Et ce dimanche, les Phocéennes
se mesureront à un adversaire,
sans honte ni prétention aucune,
à leur hauteur.
Contrairement à leurs homologues marseillaises, l’ASJ
Soyaux Charente – sixième à cinq
points de l’OM – produisent des
résultats en dents de scie malgré un bilan positif depuis le début de l’année 2017 (4 victoires,
2 nuls et 2 défaites). Même si les
Sojaldiciennes restent sur une
victoire au forceps (1-0) face à
l’AS Saint-Étienne le 9 avril dernier (match en retard de la 13e
journée). Preuve que les coéquipières de Laura Bourgouin (9 buts
cette saison) – qui ont officialisé
leur maintien dans l’élite face à
l’ASSE – ne comptent pas saborder les derniers matches de cet
exercice 2016-2017.
Les supporters de l’OM seront
à n’en pas douter nombreux pour
encourager leur équipe à poursuivre sa série d’invincibilité au
stade Roger-Lebert (4 victoires
d’affilée).
Bryan Gironis
OM – SOYAUX
19e journée de D1 Féminine
Dimanche 23 avril à 13h
Stade Roger-Lebert
Arbitre : Cindy Buffart
OM (groupe probable)
Peyraud-Magnin, Saint-Léger
– Gadea, Lakrar, Laplacette,
Multari (ou Blanc ou Torossian),
Soulard – Coton-Pélagie, Elisor
(ou Storti), Pizzala, Yüceil –
Asseyi, Brétigny, Caputo, Cousin,
Lozé. Ent. : Christophe Parra.
34
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END SPORTS / FOOTBALL
Les hommes de Patrice Eyraud seraient bien inspirés de prendre les 4
points de la victoire ce week-end. PHOTO LA MARSEILLAISE
Gare à
la défaite !
CFA
Match crucial pour Paulhan Pézenas sur la pelouse
de Marignane-Gignac à
quatre journées de la fin du
championnat.
Qui aurait cru que MarignaneGignac longtemps dans les cinq premiers du championnat n’ait pas validé son maintien à trois journées
de la fin du championnat ? Sûrement Patrice Eyraud même si l’entraîneur marignanais n’est pas du
genre à s’enflammer. « En football
tout peut aller très vite tant que l’on
aura pas acquis ce maintien sur le
terrain…», souffle ce dernier.
Depuis le début de l’année, les
Aviateurs n’ont plus la même carburation, ils restent même sur
trois défaites consécutives et cinq
matches sans victoire. De quoi passer de la 6e à la 10e place du championnat avec cinq points d’avance
sur le premier relégable Sète.
« Il faut au moins être solide »
La zone rouge peut donc inquiéter les Marignanais même si la situation est encore plus tendue à
Paulhan Pézenas qui n’a qu’un seul
point d’avance sur Sète. Tout juste
promu en CFA, les Héraultais espèrent s’offrir une deuxième saison en quatrième division. La tendance est plutôt bonne pour Paulhan-Pézenas qui a gagné son dernier match contre Montpellier, un
adversaire direct pour le maintien.
Malgré la tension, ils sont arrivés
à s’offrir une fin de saison pleine
d’espérance à confirmer contre le
MGFC.
On peut donc s’attendre à un
match serré mais d’un autre côté les deux équipes ont l’habitude
de prendre des buts. Ce que regrettait Patrice Eyraud. « Quand on
n’arrive pas à marquer. Il faut au
moins être solide. A zéro-zéro tout
reste possible », estime le coach marignanais.
Avec une victoire ce samedi,
Marignane-Gignac assurerait définitivement son maintien alors
que Paulhan devra garder un oeil
sur ses poursuivants. Une défaite
risque de les renvoyer dans la zone
de relégation mais les Héraultais
pourront compter sur Habouch auteur d’un doublé lors du dernier
match.
Jean-Mi chel Ruscitto
jmruscitto@lamarseillaise.fr
MARIGNANE-GIGNAC
PAULHAN PEZENAS
27e journée de CFA
18h, Stade Saint-Exupery
Arbitre : M. More
Marignane-Gignac (groupe) :
Vanni, Zerillo, Ben Ahmed, Traore, Renaut, Sagoua, Sylla, Djacko, Théréau,
Vayson, Bosca, Seymand, Lamatina,
Daoudou, Chabaud
Ent : Patrice Eyraud
REPERES
5
Le nombre de points en MarignaneGignac et Paulhan Pézenas qui en
compte un seul d’avance sur la zone
de relégation. A quatre journées de
la fin rien n’est acquis ni fini pour les
deux équipes.
3
défaites consécutives pour
Marignane-Gignac qui a du mal à finir
sa saison. Au contraire de Paulhan
Pézenas qui a redressé la barre lors
des trois dernières journées avec
deux victoires et un nul.
CFA
Le retour en grâce
de El Keurti
CFA
L’OM peut bien finir
le travail
CFA2
Aubagne doit lâcher
les chevaux
Nouvelle étape dans la
course au maintien face à
Colomiers pour le FC Martigues et son défenseur qui retrouve du temps de jeu.
L’occasion est parfaite pour
la réserve de l’OM d’aller
chercher un maintien quasi-officiel ce samedi.
L’AFC reçoit une équipe de
Toulouse Rodéo toujours
en course pour la montée.
En cas de victoire, les Aubagnais écarteraient un
concurrent direct (18h).
Son œuf de pigeon sur le front se
voyait depuis les tribunes. Ce coup
de coude d’un Toulonnais, El-Keurti
l’a senti passer. Pas de quoi l'effrayer,
lui qui a tenu sa place avant de
sortir en seconde période. Preuve
que quand il faut aller au mastic,
l’ancien Aubagnais répond présent.
Après plusieurs matchs sur le banc,
il a retrouvé une place de titulaire.
« Je joue, je fais des matchs complets,
je me sens bien, confie-t-il. Tout ça
amène de la confiance, on reste sur
deux clean-sheets consécutifs ». Une
confiance retrouvée en partie grâce
à Frédéric Cravero, son ancien
coach à Aubagne. « A son arrivée,
on a fait des tests physiques et j’étais
en méforme. Il m’a dit de travailler,
j’ai bossé, et il a vu que physiquement
j’étais bien revenu. Il comptait sur
moi, je savais qu’il fallait que je bosse,
je n’avais pas besoin d’explication ».
Même s’il admet avoir pris son mal
en patience. « Quand on voit les
résultats qui ne sont pas bons, on veut
aider son équipe. Je voyais les défaites
s’enchaîner mais je restais sur le
banc. J’ai connu le coach à Aubagne
où il m’a fait jouer, je savais que tôt
ou tard j’allai retrouver ma place.
Avec le travail que j’ai fourni, c’est un
retour sur investissement ».
« Le match le plus dur »
Une bonne forme personnelle
qui coïncide avec le renouveau
martégal. Invaincu depuis début
mars, le FCM vient d’engranger
dix points sur douze lors des quatre
derniers matchs. Assez pour sortir
de la zone rouge. Mais ils restent
à la merci de leurs poursuivants,
seulement à deux points derrière.
Face à Colomiers, aucun faux-pas
ne sera toléré. « On se dit que c’est le
match le plus dur sur tous les derniers
joués, c’est celui-là qu’il faut gagner,
lance El-Keurti. Si on perd, on aura
trois matchs au couteau ensuite
contre des concurrents directs au
maintien et on veut éviter ça ».
Les Marseillais se déplacent à Sète,
premier relégable, avec la possibilité
en cas de victoire de mettre leurs
adversaires du jour à 9 points avec 3
matches à jouer. Pour les Olympiens,
c’est une opportunité de se libérer
du championnat pour se concentrer
sur la première demi-finale de Coupe
Gambardella du club depuis 37 ans, à
Lens le 30 avril prochain.
L’OM peut assurer son maintien
dès ce week-end. En effet, en cas de
victoire, si le maintien ne sera pas
assuré mathématiquement, il le
sera d’un point de vue statistique
car avec neuf points d’avance, trois
matches à jouer, la perspective de
devoir être doublé par 5 à 6 équipes
devrait protéger les Marseillais.
Cependant, face à une équipe
accrocheuse qui jouera sa survie,
l’affaire sera compliquée pour les
hommes de David Le Frapper, ces
derniers s’étant d’ailleurs inclinés
à l'aller (1-2) après une rencontre
accrochée dans les duels.
« C’est le moment pour les jeunes de
valider leur saison en championnat,
avec en plus la possibilité de faire
quelque chose d’historique en
coupe derrière, explique le coach
marseillais. Le plus important reste
quand même de rester en CFA pour
encore évoluer à un haut niveau
l’année prochaine et progresser d’une
meilleure manière qu’à l’échelon
inferieur ». Pour s’imposer, les
Marseillais devront faire mieux qu’à
l’accoutumée offensivement. Avec 25
buts en 26 matches de championnat,
l’OM devra s’employer pour
marquer chez une équipe qui axe
son jeu sur la défense et la rudesse
dans les duels. De plus, en cas
d’échec des bleu ciel et blanc, un
resserrement énorme est à prévoir
autour de la zone rouge, ce qui
pourrait causer de graves maux
de tête au staff technique avec la
perspective de la demi-finale de
Coupe Gambardella la semaine
prochaine.
David Ben Frech
Mathieu Lauricella
US COLOMIERS- MARTIGUES
27e journée de CFA
A Colomiers, complexe Capitany
Arbitres : M. Toulliou
« On est à quatre matchs du CFA, si
on ne se loupe pas, on y sera ». Depuis
dimanche, l’Aubagne de Léon Galli
a réussi à grimper sur cette seconde
place, synonyme d’accession. Mais
le plus dur reste à faire. Car cette
saison, les Aubagnais n’ont jamais
réussi à se stabiliser. Mais un air
nouveau souffle depuis un mois et
il faudra confirmer à domicile face
à Toulouse Rodéo, un concurrent
direct : « c’est une très bonne équipe,
qui a réalisé un beau parcours en
Coupe de France et qui est difficile
à jouer. Mais nous savons ce qu’il
nous reste à faire. Tout le monde est
conscient, on ne devrait même plus
avoir à les motiver, la situation parle
d’elle-même. Si avec Didier, nous étions
encore joueur, nous renverserions le
monde. J’espère qu’ils ont le même état
d’esprit. Parce qu’une saison d’effort
est en train de se jouer ».
Zenafi, facteur X
Si l’enjeu est important, les coachs
ont fait en sorte de dédramatiser
le contexte. « On a fait en sorte que
les joueurs ne jouent pas le match
avant, en mettant une ambiance
détendue à l’entraînement. Mais
ils sont concentrés. Il faut mettre de
l’envie et que chacun joue son rôle,
collectivement et individuellement ».
Si Aubagne a obtenu ces résultats,
c’est parce qu’il a enfin trouvé
une stabilité tactique. Et dans
cette organisation, Brahim Zenafi
retrouve de sa splendeur. Auteur de
deux buts en deux matches, le milieu
de terrain, après une rupture des
ligaments croisés, semble en pleine
possession de ces moyens. « Il lui
manquait un peu d’agressivité mais il
s’est mis au diapason, explique Galli.
Il nous apporte un rendement offensif
un peu plus percutant et ce liant qu’il
nous manquait ». Il reste quatre
marches aux Aubagnais, à eux de ne
pas rater la première.
Jérôme Olivari
SÈTE - OM
26e journée de CFA
A Sète, Stade Louis Michel 18h
Arbitre : Christophe Gatouillat
AUBAGNE - TOULOUSE RODEO
23e journée de CFA2
A Aubagne, Stade de Lattre à 18 h
Arbitre : M. Rouquette
OM : Escales, Mukulu - Ali Mohamed,
FC MARTIGUES : Saintot, Guibert
- Leparmentier, Seven, Douhet, ElKeurti, Ba, Maisonneuve, Akeb-Daoud,
Rakotohariosa, Benachour, Danabache,
Dali-Amar, Geran, Thibault, Celestine.
Ent : Frédéric Cravero.
Dacosta, Kamara, Rocchia, Perrin,
Sané – Doukansy, Goguey, Marasovic,
Zakouani, Tuiloma, Sari, Chabrolle –
Leya Iseka, Dinaj, Porsan-Clémente,
Rabillard, Sylvestre
Entraîneur : David Le Frapper
AUBAGNE FC : Berghout, Hadjiat (g) –
Jean Dit Gautier, M’Dahoma, Oberto,
Valera, Pommier, Alphonse, Galley,
Deruda, Boinaheri, Zenafi, Anani,
Barkallah, Benchikh, Rahal.
Ent : Léon Galli et Didier Camizuli
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
35
WEEK-END SPORTS / PACA
HANDBALL D2 FÉMININE
Dure reprise pour
Plan-de-Cuques
BASKET
Les USA en ligne de
mire pour Amance
Kerbaul.
Un mois après sa courte défaite contre le co-leader,
Noisy, le HBPC retrouve le
chemin de la compétition
face au Havre, autre « cador » du championnat.
La jeune Marseillaise s’est
qualifiée pour la finale du
Challenge Benjamines ce
samedi à l’Aréna de Bercy dont la gagnante ira en
Amérique ! Un rêve un peu
fou.
Le 25 mars dernier, les Plan-deCuquoises manquaient de renverser Noisy-le-Grand, candidat déclaré à la montée en D1. Elles étaient
battues dans les dernières minutes
du match (25-26) après avoir mené
de quatre buts. Depuis, les joueuses
entraînées par Grégory Capelle
n’ont plus évolué en compétition.
Ni même en amical.
« Nous en avons profité pour
travailler le physique afin d’être
opérationnel(le)s pour la série de
cinq matches qui arrive », détaille le
coach du HBPC, qui s’est également
attardé longuement sur le travail
défensif. « En revoyant les images
du match contre Noisy, on s’est rendu compte que certaines choses n’allaient pas. »
Pour leur retour sur les parquets, ses joueuses défient, toujours aux Ambrosis, un autre prétendant à l’accession : le Havre Athlétic Club (3e). « C’est notre dernière
chance de faire tomber un « gros » à
domicile. Jusqu’à présent, toutes les
équipes de haut de tableau sont venues s’imposer », rappelle Capelle.
«Mais ça fait plusieurs fois qu’on ne
passe pas loin de la victoire.»
S’il ne l’a pas encore assuré mathématiquement, le HBPC se dirige vers un maintien tranquille en
D2F, objectif logique d’un club promu, à qui il manque encore de l’expérience. « Un club comme Noisy est
un habitué de la D2. Les filles jouent
ensemble depuis longtemps. Sur les
balles importantes, en fin de rencontre, ça se voit », avoue le coach du
HBPC. Le Havre devrait proposer le
même type d’opposition. Le club est
actuellement dans l’ascenseur qui
mène à la LFH, avec Noisy et Bourgde-Péage.
Gaël Biraud
gbiraud@lamarseillaise.fr
PLAN-DE-CUQUES
LE HAVRE
17e journée de D2 féminine.
Samedi 20h30, gymnase des Ambrosis.
Arbitres : J. Mursch et Y. Carmaux
HB Plan-de-Cuques (groupe) : Houart,
Kazgandjian (g.) ; Rovira, Goubel, Shokkos,
Pizzo, Bauer, Da Silva, Malandan, Youm,
Granier, Bitonti, Olive.
Entraîneur : Grégory Capelle.
Marie Olive et le HBPC veulent
frapper un grand coup contre un
prétendant à la montée.
Les Marseillais du CNM ont leur destin entre les mains. PHOTO ARCHIVES LA MARSEILLAISE
Marseille peut assurer
sa place en play-offs
WATER-POLO
Le CNM joue sa saison ce
samedi soir contre le leader strasbourgeois. Une victoire lui assurerait les playoffs avant un déplacement
périlleux à Nice.
Pour le CNM il faut battre
le meilleur pour faire partie des
meilleurs. Après une saison en demiteinte marquée par cinq défaites, le
Cercle des Nageurs marseillais a une
occasion unique d’assurer sa place
en play-offs. Pour cela il faudra battre
samedi (19h) le leader incontesté du
championnat, Strasbourg.
Les Alsaciens ont effet réussi
une saison quasi parfaite et sont déjà assurés de terminer en tête de Pro
A, avant même les deux dernières
rencontres. Seul accroc dans ce parcours : une défaite à domicile contre
Marseille. Le CNM possède en effet les armes pour faire chuter cette
équipe et compte bien le prouver ce
soir.
Car Strasbourg est une formation capable de casser le rythme
et d’accélérer quand il le faut. Une
tactique qui a perturbé toutes les
équipes de Pro A jusque-là.
« Nous avons l’expérience et la
qualité pour contrer cette équipe. Nous
avons analysé l’équipe et nous avons
toutes les informations pour les battre
», explique Paolo Malara, le coach
marseillais. Le technicien italien
l’assure son équipe est prête pour ce
choc.
Pour occuper les trois semaines
de coupure due à un calendrier complètement farfelu, les joueurs du
CNM sont partis en Espagne s’entraîner. « On a joué quatre matches contre
quatre équipes différentes là-bas. Ça
nous a permis de travailler contre des
formations différentes. On a aussi
joué deux rencontres amicales contre
l’équipe nationale d’Espagne. Mais
on le sait, les matches amicaux ne remplacent pas la compétition et la pression de gagner des points ». De retour
de Catalogne, ils ont ajouté une semaine de stage contre Douai, venu se
tester avant son déplacement à Aix.
Une préparation optimum pour
enfin bousculer les grosses écuries
de Pro A. Depuis le début de saison, le CNM a assuré une régularité
parfaite contre les petites équipes
mais signe un triste 1/6 contre les
autres formations. L’armada mar-
seillaise, composée de nombreux
joueurs internationaux étrangers
et Français devra enfin se hisser
à la hauteur pour espérer un troisième titre consécutif en fin de
saison. Car jamais le CNM n’avait
connu une saison si chaotique ces
dernières années.
La victoire ce samedi soir contre
Strasbourg ferait donc aussi du bien
au moral. Une défaite au contraire
les plongerait plus que jamais dans
le doute à une semaine d’un déplacement décisif et périlleux à Nice.
Tristan Arnaud
MARSEILLE - STRASBOURG
17e journée de Pro A
Piscine Pierre Garsau (samedi 19h)
Groupe du CNM :
Hovhannisyan (G), Grimaldi,
Camarasa, Simon, Marion-Vernoux,
Olivon, Markovic, Roscio, KremersTaylor, Dino, Randic, Kovacevic,
Vernoux, Constantin Bicari,
Kovacevic, Monges.
Groupe de Strasbourg : Schmitt,
Solnon, Sutic, Janssen, Jablonski,
Blary, Chion, Lanau, Denux,
Vanpeperstraete, Babic, Bratic et
Fontani. Entraîneur : I. Racunica
Donsimoni (Aix) : « Marseille peut perdre ces 2 matches »
l L’entraîneur aixois veut croire
en la qualification de son équipe
pour les play-offs. Pour cela, le
PAN devra tout gagner et Marseille
tout perdre.
Le Pays d’Aix natation n’a plus
son destin en main. Depuis ses
défaites contre Lille et Montpellier,
les Aixois espèrent un faux pas des
Marseillais. La quatrième place
se jouera donc entre deux frères
ennemis. Et Alexandre Donsimoni
attend un effondrement du CNM :
« Sur le papier c’est le quatrième
(Marseille) qui reçoit le premier et
le troisième. Ce ne serait donc pas
surprenant si le CNM perdait ces
deux rencontres ». Pour espérer
terminer dans le top 4, Aix devra
aussi s’imposer contre Douai et
Noisy. Une tâche pas si simple.
Au match aller les hommes
d’Alexandre Donsimoni avait
concédé le nul chez les Nordistes.
« J’analyse le match à la vidéo
et je me fais du mal à chaque fois
de voir les erreurs que l’on a pu
faire », explique le coach aixois.
Et pour s’imposer, il espère
pouvoir compter sur une équipe de
guerriers : « Certains joueurs n’ont
pas été à la hauteur et n’ont surtout
pas eu la mentalité que j’attendais.
On en a pris conscience et il y aura
du changement à l’intersaison. En
attendant je vais beaucoup plus
faire tourner mon effectif contre
Douai ».
De leur côté, les Nordistes sont
prêts. Ils ont effet passé une
semaine de stage au Cercle des
nageurs marseillais. De quoi
se mettre au niveau et surtout
subtiliser le sparring-partner
habituel des Aixois.
En début d’année sur la ligne de
départ ils étaient 26.500 garçons et
filles venus de tout l’Hexagone et
des DOM-TOM. Ce samedi seuls 60
benjamins et benjamines qui se sont
distingués dans les quatre épreuves
des « tirs, dribbles, passes, alliant
vitesse et adresse » représenteront
leur région. Le niveau est relevé chez
ces basketteurs et basketteuses en
herbe et la lutte sera serrée car les
vainqueurs s’envoleront pour un
voyage aux USA et assisteront à un
match de NBA. Un rêve.
L’heure du choix
Dans le sillage de sa sœur et de son
frère, Amance dès 4 ans débute
à l’USTM, du président Rastello.
Elle est très vite remarquée par sa
fougue, son énergie et sa combativité
dans les équipes mixtes où souvent
les garçons sont majoritaires.
Sportive et excellente élève, 1ère de
sa classe en 4e au collège avec un
an d’avance, elle était assidue aux
entraînements de Gym et aux cours
de piano. Cependant il y a deux ans,
enthousiasmée par l’expérience de
sa sœur Justine (NF2 CharlevilleMézières), elle a fait le choix de
quitter le club de ses débuts pour
rejoindre Rousset où elle progresse
sous la houlette d’Isabelle Cortési
coach des U13 qui enlèvent le titre de
Région Paca. Isabelle Cortési coach
d’Amance en U15 à Venelles est ravie
pour sa joueuse : « Elle progresse.
C’est une battante, elle est explosive,
surclassée en minimes, je lui ai donné
confiance mais elle sait qu’il faut
encore travailler ».
L’an dernier Amance a terminé
deuxième du challenge. « La
compétition m’avait plu, j’avais dit
je recommencerai. Je suis contente
je voulais disputer la finale. Je vais
faire le maximum pour défendre les
couleurs de la Provence, enlever le
trophée et gagner le voyage aux USA.
Mais il y a des jours où on ne réussit
pas toujours ce que l’on tente », ditelle.
Il est évident qu’il faudra dominer
le stress et l’émotion dans cette
Aréna de plus de 20.000 places, ce
qui n’est pas évident, mais Amance
sera soutenue sa famille et tous les
Provençaux.
Jeannette Laggiard
T.A.
AIX – DOUAI
17e journée de Pro A
Piscine Sainte Victoire de Venelles
(19h)
Groupe du PAN : Noyon (G), Saux,
Paunovic, Beteille, Lothman,
Veron, Chauffour, Dethier, Kholod,
Vander Meulen, De Lera, Bonnaud.
Entraîneurs : A. Donsimoni
Amance représente la Provence ce
samedi à Bercy. PHOTO DR
36
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END SPORTS
Gasset revient dans son Parc
LIGUE 1
Montpellier, presque assuré
du maintien, joue ce samedi après-midi (17h) au Parc
des Princes face au PSG, où
l’entraîneur montpelliérain
a passé trois ans.
Il revient au Parc des Princes. Son
terrain d’exil préféré, où il a mis sa
compétence au service de l’électrique
Luis Fernandez (2001-03), puis surtout du placide Laurent Blanc (201316). Jean-Louis Gasset n’évoque que
sa seconde expérience, si proche dans
le temps, si proche dans son esprit.
Le PSG, à la mode qatarie, il en
parle à la première personne du pluriel. Il est encore un peu là-bas, il est
encore avec eux. Il n’avait pas envie
de partir de Paris, d’abréger ce temps
du bonheur. En janvier 2016, avant le
fatal quart de finale de la Ligue des
champions devant Manchester City,
l’ombre de Laurent Blanc avait prolongé son contrat d’adjoint, rompu en
juin sous la pression du haut pouvoir
qatari.
« J’ai passé trois années extraordinaires avec des très grands joueurs
et surtout de très grands messieurs.
Je connais tous les joueurs, l’encadrement, les intendants : ce n’est pas anodin. Il y a des racines. On va aller vers
l’émotion » assure Jean-Louis Gasset
avant le rendez-vous ce samedi aprèsmidi (17h) au Parc des Princes entre le
PSG, candidat au titre qui peut s’emparer de la première place, et Montpellier, en roue presque libre vers le
maintien.
L’enfant de la Paillade, âgé de
63 ans, a pourtant vécu depuis 2007
des expériences dans les hautes
sphères du ballon rond. A Bordeaux,
qu’il a ramené au sommet (2007-2010),
en équipe de France (2010-12), qu’il
a ramené sur terre après le tremblement de Knysna, mais à Paris il n’a
fait que tutoyer les étoiles et les racines du ciel.
Passage d’un jour et de trois ans
Jean-Louis Gasset n’a pas oublié
le PSG, car ils ne l’ont pas oublié. « Il y
a plein de choses qui se sont passées depuis que l’on s’est quitté. Eux ont fait
les choses comme il faut. Ils ont joué
avec un crêpe noir à Bordeaux. C’était
costaud pour des grands joueurs
comme eux qui auraient pu m’oublier,
Qui auraient pu oublier que je n’étais
qu’un petit entraîneur... Ce geste avait
pour moi beaucoup de signification »
rappelle-t-il.
Au lendemain du deuil de sa
femme, fin janvier, les joueurs du
PSG ont porté un crêpe noir et lui ont
transmis un mot de compassion. Cet
homme soudain seul, « qui a besoin
d’aimer les joueurs qu’il entraîne », a
forcément été touché par ce geste.
L’entraîneur Jean-Louis Gasset revient au Parc des Princes «où il a passé trois années extraordinaires»
Au cœur de ces retrouvailles,
il y aura une rencontre de Ligue 1.
Entre l’entraîneur de Montpellier,
redevenu numéro 1 depuis janvier,
et cette somme d’individualités du
PSG, qui forment le plus souvent
une équipe. Le technicien, épris
de tactique, peut-il à la tête d’une
équipe moyenne de Ligue 1 contrarier le talent de ces joueurs qu’il
connaît sur le bout des pieds ? « Il y
a des schémas qui nous ont plus gênés que d’autres, mais le problème ne
sera pas d’autre tactique, mais tiendra à l’état d’esprit des Parisiens.
S’ils sont dans un grand jour, ils peuvent mettre des buts contre n’importe
qui. Tout ce que l’on peut mettre en
place face à ces individualités, ils
peuvent le gommer par un dribble de
Di Maria, Pastore ou Lucas, un appel de balle de Cavani. Tout peut être
en l’air sur une fraction de seconde.
Etre bien regroupé, bien concentré, réussir l’entame de match : il
y a plein de petites choses à bien négocier. Comme cela va plus vite que
d’habitude, il faut être très concen-
tré. Ce sera le maître-mot » élude-t-il.
Jean-Louis
Gasset,
dont
l’équipe a paralysé Nice pendant
une heure ou bousculé Monaco pendant une mi-temps, cherchera à
piéger le PSG de Emery pour marquer son passage d’un jour et de
trois ans.
Il est encore un peu à Paris. Et
à Montpellier en vertu d’une amitié insondable. Où sera-t-il la saison
prochaine ? « On prépare un match
devant Paris. On vient de passer
une semaine un peu plus souple car
nous avons pris six points devant des
concurrents directs. Dans un mois,
on parlera de tout ça. Mon avenir
n’est pas important » esquive-t-il. Il
fait ce qu’il veut de son avenir, mais
la famille Nicollin, et Montpellier, a
besoin de savoir, tout comme Laurent Blanc, à nouveau sur le marché européen.
En attendant, Jean-Louis Gasset sera cet après-midi dans son
Parc. Prince d’un jour, le coeur au
mitan et l’âme rongée.
J.-M.C.
Paris peut s’emparer ce samedi de la
place de leader aux dépens de Monaco, qui joue dimanche à Lyon et
qui compte un match de retard.
Montpellier, 12e avec 8 points
d’avance sur le barragiste attend le
match d’après, la saison d’après.
Paris - Montpellier
Ligue 1
34e journée
Parc des Princes
Arbitre : M.Lesage
Samedi 17h
sur Canal Plus
24
Roussillon
12
Pokorny
XX
1
XXXXXXXXXX
Pionnier
4
Hilton (cap.)
12
Ikoné
5
Sylla
10
Boudebouz
15
Mounié
13
Skhiri
23
Mukiele
28
Sessègnon
Gasset pour le passé
Jean-Louis Gasset, entraîneur de
Montpellier, revient à Paris pour la
1ère fois depuis son départ en juin et
la rupture de son contrat d’adjoint de
L.Blanc. Pendant trois ans (2013-16), il
a tout gagné avec le PSG, sauf le quart
de finale de Ligue des champions.
« Trois ans extras »
« J’ai passé trois ans extraordinaires
avec des très grands joueurs et
surtout de très grands messieurs.
Je connais tous les joueurs,
l’encadrement, les intendants : ce
n’est pas anodin. Il y a des racines. On
va aller vers l’émotion. »
12
Meunier
11
Di Maria
5
Thiago Silva
9
Cavani
8
Thiago Motta
6
Verratti
14
Matuidi
23
Draxler
Montpellier (12e - 39 pts)
Buteur : Mounié (13 buts) Série: P-P-P-G-G
La stat' : Montpellier reste sur une série de
deux victoires consécutives
25.Deplagne, 20.Dolly, 19.Camara, 7.Lasne,
6.Marveaux, 18.Mbenza, 21.Rémy
Absents : Ninga, Passi
Sans Congré, milieu renforcé
Congré, suspendu, est absent. Tout comme
devant Nice et Monaco, Gasset devrait
renforcer son milieu, avec Sylla, peut-être
Lasne, et sacrifier un attaquant.
XX
1
XXXXXXXXX
Trapp
3
Kimpenbe
17
Maxwell
Paris(2e - 77 pts)
Entr. : Unai Emeryi
Entr. : Jean-Louis Gasset
Remplaçants : 16.Jourdren (g),
REPÈRES
Le PSG vise la tête
PHOTO ARCHIVES
Série: G-G-G-G-G
Buteur : Cavani (29)
La stat' : Paris vient d’enchaîner six
succès d’affilée en Ligue 1.
Remplaçants : 16.Areola (g), 19.Aurier,
5.Marquinhos, 7.Lucas, 10.Pastore, 18.Lo
Celse, 24.Nkunku, 15.Guedes
Absents : Rabiot, Kurzawa, Ben Arfa,,
Krychowiak
Retour de Draxler
L’attaquant allemand Draxler, absent mardi à
Metz (2-3) opère son retour dans une équipe
privée de Rabiot et Kurzawa, blessés.
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
37
WEEK-END SPORTS
« On veut jouer, pas
gagner sur tapis vert »
RUGBY : TOP 14
Benoît Paillaugue retrouve
une place de titulaire ce samedi (18H45) lors du match
en retard de Montpellier
face au Racing 92, reporté
pour cause de fusion avortée avec Paris.
HANDBALL
L’équipe de Patrice Canayer dispute ce samedi
(17h30) le match aller des
quarts de finale de la Ligue
des champions face à un favori au titre.
Benoît Paillaugue, demi de mêlée de Montpellier, revient petit à petit. Il parle de sa blessure, de sa remise à niveau, du report du match et
du jeu de Montpellier.
Dans quel état d’esprit abordezvous ce match devant le Racing,
reporté en raison de la fusion
avortée ?
On ne se concentre que sur
l’aspect sportif. Le fait de ne pas
avoir joué ce match en mars et qu’on
le joue maintenant n’est pas notre
problème.
Nous avons été déçus de ne
pas jouer car nous étions dans une
bonne période après avoir gagné à
Clermont.
On veut jouer les matches, on ne
veut pas les gagner sur tapis vert.
On veut jouer des matches comme
ça, devant le champion de France à
la maison.
Visez-vous la seconde place ou
êtes-vous prêts à vous contenter
de la 3e place ?
Nous devons être ambitieux.
On est dans cette équipe car on veut
gagner des titres comme les six
autres qualifiés. Si on peut éviter un
match de barrages, et nous qualifier
directement pour les demi-finales,
il ne restera que deux matches pour
être champion.
On vise donc cette seconde place,
mais pour l’heure, une victoire
devant le Racing nous conforterait
parmi les quatre premiers.
Une coupure de trois semaines
avant la demi-finale peut-elle
poser un problème ?
Je ne sais pas trop. L’an passé,
on aurait aimé avoir du repos. On
l’a pas eu, on a perdu la demi-finale
(face à Toulon Ndlr).
Je partage l’idée que nous avons
besoin d’enchaîner les matches pour
être performants. A l’inverse, nous
sommes plus proches de la finale
avec un match de moins. Moins il
y a de matches, plus on peut être
champion.
Ce match va se jouer dans un
contexte particulier. Cela peut-il
peser ?
Ce match est tellement
important sur le plan comptable. Audelà de son report, et de la triche de
certains, on a envie de montrer un
super visage car on s’approche des
phases finales. Cela ferait du bien
d’enchaîner une 3e victoire de suite
à domicile avant le déplacement à La
Rochelle.
Est-ce un vrai test pour vous
jauger avant la phase finale ?
MHB :
tenir le choc
à Veszprem
Benoît Paillaugue, absent pendant cinq mois, est à la recherche de son
meilleur niveau. PHOTO ARCHIVES
Totalement. On ne peut pas tirer
d’enseignements des succès devant
Grenoble et Bayonne qui étaient
condamnés à la relégation. Ce match
va nous préparer à la phase finale
et va nous jauger face à ce qu’il se
fait de mieux en championnat :
Le Racing, champion de France
énormissime l’an passé.
On est déjà qualifiés pour la
phase finale, on doit se mettre en
mode phase finale dès maintenant
pour être prêt le jour J.
L’équipe, touchée par certaines
blessures, a pas mal évolué depuis
l’an passé. Après cinq mois
sans jouer, on n’est pas moins
écoutés, mais on sent qu’il y a plus
d’automatismes avec certains
joueurs. C’est à moi de retrouver
ma place, ma cohérence de jeu pour
faire adhérer toute le monde. On
n’a pas tous la même philosophie
de jeu. Certains viennent du Super
Rugby alors que je n’ai connu que
le Top 14.
Après quatre mois d’absence,
votre retour à la compétition
a t-il été plus compliqué que
prévu ?
Rien faire pendant trois
mois a été compliqué sur le plan
psychologique. Je savais qu’il me
fallait du temps pour retrouver mon
niveau et il m’en faut encore un peu.
Cela ne fait que deux matches où je
ne ressens pas de douleur à l’épaule,
ni à la cheville.
Je sais qu’il y avait beaucoup
d’attente pour mon retour,
que beaucoup pensait que
j’allais revenir plus vite. J’étais
persuadé qu’il faudrait du temps.
Aujourd’hui, je me sens vraiment
bien, j’ai de très bonnes sensations.
Je vais toute faire dès ce match
pour m’approcher de mon meilleur
niveau.
Vous avez marqué beaucoup
d’essais ces derniers matches,
notamment à Clermont.
L’équipe a-t-elle évolué au
niveau offensif ?
On a pris conscience que
l’on était capable de faire autre
chose que des mauls et du jeu
d’occupation.
Les coachs, qui avaient une
autre philosophie, se sont rendus
compte que l’on avait des animaux
aux ailes auxquels il fallait donner
des ballons. Comme personne n’est
bègue des mains, comme au centre
ou en dix on a des joueurs de ballons
et que l’on sait se faire des passes
chez les avants, on a fait évoluer
nôtre.
Les essais marqués donnent
confiance à l’équipe, prouvent que
l’on peut marquer sur un premier
temps de jeu, sur une relance ou
un turn-over. On va s’appuyer làdessus pour la fin de saison d’autant
que l’on prend du plaisir.
N’est-ce pas également
compliqué de retrouver des
repères dans une équipe
chamboulée ?
Recueilli par J.-M.C.
Après le champion en titre, le
finaliste. Montpellier vise le sommet de l’Europe, et le premier Final Four de son histoire, par la face
Est et par un paradoxe. Après avoir
éliminé les Polonais de Kielce, avec
deux succès en 8e de finale, il s’attaque à un adversaire d’un niveau
supérieur : Veszprem qu’il affronte
ce samedi après-midi (17h30) lors
du match aller des quarts de finale
de la Ligue des champions.
L’entraîneur de Montpellier
Patrice Canayer, qui connaît la Ligue des champions depuis son arrivée en 94, sait tout de cette équipe
hongroise, moins réputée que les
Espagnols ou les Allemands, mais
terriblement solide. Seulement, il
ne veut pas galvauder sa chance.
« Nous devons avoir l’ambition de
battre tout le monde, mais on est
conscients que nous n’avons pas une
équipe capable de battre à chaque
fois ces équipes » affirme-t-il, se référant tacitement à la défaite en
championnat devant Paris à l’Arena (33-34) après l’avoir éliminé en
Coupe de France (28-34).
Il sait aussi que Veszprem, qui
vient de participer aux trois derniers Final Four, évolue à la hauteur du PSG et sera forcément favori de ce quart de finale. « On n’est pas
dans une logique de championnat,
où nos chances seraient minces de devancer Veszprem. On joue un tour de
Coupe où l’aléatoire a plus de place.
Nous allons essayer de négocier le
mieux possible ce match aller où
nous essaierons de gagner. Je ne sais
pas comment on fait pour essayer de
limiter les dégâts et je ne suis pas sûr
que l’équipe ait l’état d’esprit pour
jouer de cette façon-là » promet-il.
Il sait pourtant que la salle de
Veszprem, sur les bords du Lac Balaton, à une heure de route au sud
de Budapest, n’est pas un territoire
pour les poètes. Il y aura du bruit
dans les tribunes et de la fureur sur
le parquet. S’il ne veut pas trop se
soucier de l’environnement électrique, il s’attend à un combat très
physique. « Parfois avant d’être parti, vous avez peur de jouer. Nous devons démystifier tout ça car on ne
rendrait pas service à l’équipe »
souffle-t-il avant de poser les conditions du jeu. « C’est une équipe qui
défend fort, très fort. A la différence
de Kielce, elle possède deux très bons
gardiens (Alilovic, Mikler Ndlr).
Son style n’a rien de comparable
avec celui de Paris. Elle est plus dure
sur le plan défensif que Paris, mais
moins talentueuse en attaque. Si
Veszprem a beaucoup d’expérience
à tous les postes, on peut jouer face à
elle droit dans les yeux ».
Face aux partenaires de l’ancien ailier héraultais Dragan Gajic, Montpellier devra étaler beaucoup d’orgueil, de sens de la combativité, un fol espoir pour tenir le
choc et bousculer le sens de l’histoire. Jusque-là, ni face à Budapest,
ni devant Szeged, ni devant Veszprem, en quart de finale en 2006,
l’équipe de Patrice Canayer n’a
réussi à franchir un tour de Coupe
d’Europe devant un club hongrois.
L’entraîneur montpelliérain
sait tout ça. Seulement, il compte
sur la présence du meneur de jeu
Diego Simonet, absent mercredi
à Nîmes, sur le pivot Ludovic Fabregas, ménagé hier à l’entraînement, et surtout sur l’élan d’une seconde moitié de saison pour rappeler à tous que Montpellier est totalement à sa place dans le grand huit
européen.
Montpellier pourra s’appuyer sur l’arrière Jure Dolenec.
PHOTO DR
38
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
ARÈNES
CLASSEMENTS
AU LUNDI 17 AVRIL
Trophée
des As
1) MARIGNAN 85
2) ZEKRAOUI 80,5
3) KATIF 53,5
4) FAVIER 52,5
5) ERRIK 41,5
6) DUNAN 36
7) CADENAS 31,5
8) ALIAGA 31
9) CHEKADE 30
10) AYME 23
11) MARTIN JÉRÔME 22
12) FOUR, ALLAM 21
14) CIACCHINI 18,5
15) BENAFITOU ILIASS 18
16) BOUHARGUANE 13,5
17) MARQUIS 13
18) OUFFE 11
19) FAURE 8
20) GROS 7,5
21) BELGOURARI 6
22) AUZOLLE, POUJOL 3
Trophée
de l'Avenir
Deslys et Hagetmau de la Galère. PHOTO C.T.
Un niveau
digne d'intérêt
SAINT-RÉMYDE-PROVENCE
Une très belle journée
pour ce lundi de Pâques ,
avec une course du Trident
d'Or entre les manades du
Rhône, du Brestalou et de
la Galère. Le lot du Brestalou s’avère supérieur avec
deux bons cocardiers en
devenir.
Le premier, Migrateur (014)
de la manade du Rhôn. Avec lui
on sent tout de suite le côté cocardier, mais aussi un certain intérêt
pour la contre piste. Une fois ses
frasques dans le pourtour terminées, il se cale cul aux planches et il
anticipe bien, fort parfois. Il est un
peu craint et il rentrera ses deux ficelles.
Le second Albarreal (119) de
la Galère est un taureau assez brave
qui ne refuse rien. Il se bat avec ses
armes et laisse rapidement filer
sa première ficelle dans le crochet
de David Moine. Le taureau réintègre le toril à cause d'une blessure
à l'oeil.
Troisième sortait Caldeiras
(201) du Brestalou, magnifique
entier habillé d'une robe noire et
blanche. Son physique agressif refroidit un peu les hommes qui peinent à l'approcher. Après 5 minutes
hésitation des blancs, ils se mettent
au boulot et on découvre un cocar-
dier plein de fougue et de vitesse. Il
anticipe à droite, à gauche et finit
au ras des planches. Pradier s'investit et lève les deux glands, la ficelle est pour Bressy. Retour en musique.
Quatrieme Gaffarel (202) du
Brestalou. Il est tout aussi craint
que son congénère précédent. On
peut observer de prometteuses
qualités de cocardier grâce aux
quelques rasets engagés qu'il a reçus. Il rentre ses ficelles.
Cinquième Neron (008) du
Rhône est le dominateur du jour.
Il est placé d'entrée et attend le cite
franc. Le taureau ne se jette pas sur
n'importe quoi, et quand le raset
est franc, il anticipe et finit au ras
des planches. Le deuxième gland
reste dans le crochet de Bressy
dans les dernières minutes. Cocardier à revoir dans d'autres conditions.
Sixième Hagetmau (120) de
la Galère est la touche spectaculaire du jour. Quand le raset lui
convient, il saute après l'homme et
ça déménage. Après un saut, il dégonde une porte qu'il envoie valser
au milieu de la piste. Le taureau
conserve ses ficelles et rentre en
musique.
Cédric Tholozan
1) ROBERT 51
2) BERNARD 47
3) FELIX, NAÏM 44
5) DESLYS, GAILLARDET 38
7) BRESSY 37
8) AMERAOUI 34
9) ZBIRI 31
10) VACARESSE 28
11) EL MAHBOUB 26
12) MICHELIER, JAUBERT 25
14) CASTELL 24
15) PRADIER 23
16) MERIC 20
17) MATEO 18
18) MARTIN YANNICK 14
19) ORTIZ 13
20)BEN AMMAR, FAVIER
NICOLAS 11
22) CHARRADE, FOUQUÉ 8
24) BRUNEL 6
25) LOPEZ, MONTESINOS 4
AFFECTATIONS
Samedi
22 avril
Une course
de vaches
cocardières au
fort potentiel
PÉLISSANNE
Une bonne entrée pour
cette première course du
Trophée Philippe Thiers
des vaches cocardières où
toutes se sont montrées à
leur avantage et ont fait passer des moments très intéressants.
Huit hommes et trois tourneurs, Ricci (12), Vacaresse (10), Miralles (7), Douville (5), Clarion (4),
Boyer (2), Pinter (1).
Pauline (La Galère) : d'entrée,
elle se prend au jeu et saute après
Ricci, puis elle enferme Douville.
Elle entend 5 fois Carmen pour des
percussions derrière Clarion (3),
Ricci (2), Boudouin (2), Vacaresse.
Une ficelle sauvée.
Lotte (Bon) : une jeunette
avec peu d'expérience (5 ans) qui
va beaucoup s'évader mais deux
grosses actions après Ricci montrent son envie. Rentre ses glands
avec la musique.
Palunette (Ricard) : deux actions puissantes avec Boudouin
assis sur les cornes et Ricci pour
la même avec une grosse méchanceté. Qui lui coûte de pouvoir pleinement s'exprimer en piste. Elle
rentre un gland avec un 4ème Carmen.
Cora (Blatière-Bessac) : la
doyenne du jour montre son savoir
et comme à son habitude, elle tape
violemment les planches derrière
Boyer, Douville ou Boudouin. De-
vant le toril, elle accepte une belle
série. Elle aussi, elle rentre aux
Iscles avec un gland.
Helena
(Blatière-Bessac) :
toujours un très bon placement
où elle ne quitte rarement le terrain des planches et ne se laissant
pas distraire lors de ses déplacements. De grosses actions où elle
accompagne tout jusqu'après les
planches, les cassant même à l'occasion, donnant du boulot au menuisier des arènes (5 fois la musique).
Cigale (Ricard) : la Cocardière
d'Or 2013 n'a rien perdu de sa valeur,
étant encore et toujours au top. Anticipant sur l'arrivée prochaine des
cigales, elle a fait chanter 8 fois l'air
de Bizet. Des actions à profusion,
surtout avec Vacaresse qui lui a
permis de s'exprimer à merveille,
lui donnant l'occasion de montrer
l'étendue de son savoir. L'ovation
unanime pour son retour avec ses
2 ficelles.
Agathe (La Galère) : toujours
aussi barricadière, elle raccompagne aux planches et même souvent au-delà tous ses opposants, ce
qui lui vaut 6 Carmen et des ficelles
intactes.
Camille (Bon) : à 4 ans, elle
a surpris positivement. De très
grosses actions dont une monumentale après Ricci, assis sur le
frontal, sera propulsé sur le burladero et tombera sur Patrick Garcia et Jacques Roumajon, lui permettant d'amortir son envolée ! Les
glands ne seront pas levés et la musique finale l'accompagnera.
Robert et Monique
l Course du lundi 17 avril
Villeneuve-lès-Maguelone
Bruno Dusserre
Saint-Laurent-d'Aigouze Davy
Leclercq
Saint-Rémy-de-Provence
Thierry Moro
Dimanche
23 avril
Plan d'Orgon Yves Bustin
Salin-de-Giraud Rémi Honoré
Vendargues Bruno Dusserre
Caissargues Kevin Bruguiere /
Yves Soutoul
Le-Grau-du-Roi Manon Payan
Saint-Laurent-d'Aigouze
Sébastien Gagne
Les-Saintes-Maries-de-la-Mer
Cédric Tholozan
Beaucaire Thierry Moro
l Course du lundi 17 avril
NOTES DU TRIDENT D'OR
Le Brestalou : 129.5 pts ; La Galère :
126.5 pts ; Le Rhône : 124 pts
TROPHÉE DE L'AVENIR
Pradier 14 pts /Deslys 5 pts/ Zbiri 8 pts /Mateo 6 pts / Bressy 5 pts
Retrouvez
le blog de
chroniqueurs
taurins de la
Marseillaise
en flashant ce
QR code
Cigale N°679 Manade Ricard sur Vacaresse Tom. PHOTO JEAN RAVOUX
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
39
PLAYLIST(E)
Les disquaires
participants
INCANDESCENT
Série de Showcases
au Molotov
VINYLES
Des inédits
de la Région
POINT D’ORGUE
Disquaire Day Night
au Cabaret Aléatoire
Parmi les échoppes indépendantes
qui prendront part au Disquaire
Day : Cut & Mix, Extend & Play,
Galette Records, Lollipop, Sabre
Tooth (Marseille), Trendkill
(Vitrolles), Come Prima, General
Music (Avignon), Cosmic Trip
(Draguignan), La Cellule (Toulon).
Arpèges Musiques (Apt).
Le Molotov abritera ce samedi
après-midi les performances hiphop de Yuna Project puis de la
Méthode et enfin le blues ciotaden
de Moussu T e Lei Jovents.
Parmi les pépites à dénicher,
certaines de groupes locaux.
Celle née de la collaboration
entre les deux labels marseillais
Chinese Man Records et I.O.T, Baja
Frequencia et sa cumbia diabolique,
Taiwan MC et son flow polymorphe
ainsi que le dernier LP de Moussu T
e Lei Jovents, Navega.
Le Disquaire Day s’achèvera dans
cette salle de concert de la Friche Belle
de Mai, d’où émanera l’électro-pop de
Oh Tiger Mountain, puis de Pouvoir,
Magique ainsi que le hip-hop mutant
des Scratch Bandits Crew.
l De 15h à19h, place PaulCézanne, 13006 Marseille.
www.lemolotov.com/
l De 21h à 2h. www.cabaretaleatoire.com/
CULTURE
MUSIQUE. La fête aux vinyles pour le Disquaire Day ce samedi
l La fête et la foire aux vinyles se préparent aux quatre coins
du globe. Malgré la crise du disque dans les années 2000, le
quasi monopole de la grande distribution dans le secteur et
les phénomènes du téléchargement ainsi que du streaming,
les 255 disquaires indépendants qu’il reste sur le territoire français - ils étaient 3 000 à la fin des années 80 - résistent vaillamment aux ravages du numérique. Manifestation
à l’échelle planétaire, le Disquaire Day, septième du nom, se
déroulera toute la journée de samedi afin de promouvoir les
irréductibles receleurs indépendants de galettes garnies de
microsillons mélodieux. Parmi les 300 (ré)éditions limitées à
dénicher exprès pour l’occasion cette année, le live de Bowie
à l’Universal Amphithéâtre de Los Angeles en 1974, Cracked
Actor (en compagnie, excusez du peu, de Luther Vandross
et d’Earl Sick), celle du concert de Curtis Knight et de Jimi
Hendrix au George’s club en 1965 ou encore le free jazz pionnier contenu dans Ah Um du contrebassiste Charles Mingus. Marseille et sa région ne font évidemment pas exception
aux festivités avec un certain nombre d’animations prévues
tout au long de la journée et aussi de la nuit. Outre la chasse
aux perles rares, un village des labels indépendants prendra
en effet ses quartiers de 12h à 19h au cours Julien, plus particulièrement au WAAW ainsi qu’au Molotov. Sans compter showcases et concerts disséminés un peu partout dans
la ville (voir une partie du programme ci-dessus). Le tout, en
avalant goulûment des galettes, sans risque de frôler l’indigestion et faire durer le plaisir de l’écoute jusque dans la nuit.
P.A. PHOTO LA MARSEILLAISE
l https://disquaireday.fr/
40
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END CULTURE
CONTEMPORAIN
Voter pour un trio
Après un passage par l’isoloir,
un peu de musique s’impose :
rendez-vous au MAC pour un
concert d’inspiration nature - «un
cor au bois » - par l’Ensemble Des
Equilibres. Un cor, un violon
et un piano pour le Trio en mi
bémol majeur de Brahms (1865)
mi en correspondance avec un
Trio de Ligeti (1982). A retrouver
dimanche 23 à 15h au Musée d’Art
Contemporain - 69 av d’Haïfa
13008 Marseille. Entrée libre et
gratuite dans la mesure des places
disponibles.
SONS D’ESPAGNE
Furia chez C Barré
Le trio à cordes pincées de
l’ensemble C Barré propose un
concert de rythmes, fandangos et
autres danses espagnols - allant
du XVIème siècle à nos jours - de
Murcia, de Falla, Ibarrondo, Ortiz,
Scarlatti, Mudarra Solano et
Boccherini - A la guitare, Thomas
Keck, à la harpe Eva Debonne
et Vincent Beer Demander à la
mandoline. Une soirée à passer à
la salle Musicatreize - rue Grignan
à Marseille - mardi 25 à 20h.
Places à 8 et 12 euros à réserver
au 04.91.00.91.31 ou à prendre à
l’entrée.
CANNES
Un Certain Regard
pour Uma Thurman
L’actrice américaine Uma
Thurman présidera le jury de
la section Un Certain Regard,
l’une des sélections du Festival
de Cannes qui débute le 17 mai
prochain.
Actrice, productrice et scénariste,
Uma Thurman a été révélée
à 17 ans dans « Les Liaisons
dangereuses » de Stephen Frears
et « Les Aventures du baron de
Münchausen » de Terry Gilliam.
Elle est ensuite devenue l’actrice
fétiche de Quentin Tarantino
avec « Pulp Fiction » (Palme d’or
1994) - dont le succès lui a valu
une célébrité immédiate - et « Kill
Bill » (1 et 2), tous présentés au
Festival de Cannes. Alternant films
d’action ou d’anticipation, drames
intimistes et comédies légères,
Uma Thurman, 46 ans, a poursuivi
sa carrière auprès d’Andrew Niccol
(« Bienvenue à Gattaca »), Woody
Allen (« Accords et Désaccords »),
Roland Joffé (« Vatel »), Ethan
Hawke (« Chelsea Walls »).
Elle a rejoint dernièrement la
distribution du nouvel opus de Lars
von Trier, « The House that Jack
Built », aux côtés de Matt Dillon et
Bruno Ganz.
Après avoir participé au Jury pour
la Palme d’or 2011, alors présidé
par Robert De Niro, Uma Thurman
revient donc en présidente du jury
d’Un Certain Regard, section de
la sélection officielle, qui propose
« des oeuvres singulières dans leur
propos et leur esthétique ». Un total
de 16 films ont été annoncés dans
cette section le 13 avril dernier. Le
Palmarès sera dévoilé le samedi
27 mai.
Le jury était présidé l’an dernier
par l’actrice suisse Marthe Keller.
« J’ai envie de montrer
que la musique peut se
passer de frontières »
ENTRETIEN
Thomas Leleu, jeune tubiste présente son spectacle « Tubas’s trip » au
théâtre de l’Odéon à Marseille. Entre classique et variété.
Thomas Leleu est un jeune
homme aux allures décontractées
de chanteur pop. Il tient le pupitre
du tuba dans la fosse de l’orchestre
de l’opéra de Marseille. Il répète en
ce moment Lakmé sous la direction
de Robert Tuohy. Une Victoire de
la musique en 2012 lui donne des
ailes. Il s’engage dans un spectacle
original, décalé autour de son
instrument. Tuba’s trip, voyage
musical, sera donné jeudi 27 avril
à 20h30 au théâtre de l’Odéon. Mais
comment peut-on être Persan ?
Ou plutôt, comment devient-on
tubiste ? Cet instrument original et
singulier comme il aime à le définir.
Et d’avouer « c’est la personne avec
laquelle j’ai passé le plus de temps
dans ma vie ». Ce n’est pas par hasard
que Thomas choisi le tuba. Né dans
une famille de musiciens,
son père était tubiste à
l’opéra de Lille mais il n’a
jamais insisté pour que
son fils suive sa voie, sa
mère était pianiste. Le
jeune homme baigne dans
la musique comme dans
une langue maternelle.
En faire mon métier,
avoue-t-il, était une
autre histoire.
Attiré très jeune par la scène, il a vite
compris qu’il fallait passer par le
classique pour être vraiment libre.
Il aime toujours être là où on ne
l’attend pas.
Entretien.
Ce spectacle est-il pour vous le
moyen de prendre des chemins de
traverse ?
« Tuba’s trip » est un spectacle
dont je rêve depuis mon adolescence.
Je baigne dans la musique classique
depuis treize ans. Le moment
est venu pour moi de proposer
autre chose et de revenir à mes
premiers amours qui sont la
pop, les musiques du monde,
la variété. Même si la musique
classique est le point de départ, je
tenais à décloisonner les musiques
et changer aussi le regard que même
certains musiciens portent sur mon
instrument. Même avec une Victoire
de la musique, pour beaucoup, le
tuba et les cuivres ça reste toujours
un peu la fanfare. Je l’ai ressenti
assez tôt dans mon parcours et pour
être à contre-courant et rester libre
j’ai vite voulu faire un spectacle. J’ai
mis plus de dix ans à le mûrir. La
rencontre avec mon metteur en scène
Claude Tissier a été déterminante.
Voulez-vous combler
une frustration en tant
qu’instrumentiste ?
Je n’ai vraiment aucune
frustration. Mais je trouve dommage
le système classique ferme des
portes. Dans une interview récente,
Renaud Capuçon disait qu’il
fallait arrêter « l’entre-soi ». J’ai
une nature anticonformiste. J’ai
envie de montrer que la musique
peut se passer de frontières. Je suis
capable de passer d’une symphonie
de Chostakovitch, ou Lakmé en
ce moment à l’opéra, à la musique
de la Motown. La musique doit
être ouverte sur le monde et vivre
avec son temps. On ne peut plus se
contenter de ne faire que de la
musique classique. Il faut
garder cette curiosité
permanente même dans
les apprentissages
techniques. C’est la
vie de musicien tout
simplement.
Comment
présenteriez-vous
votre spectacle ?
Un spectacle
musical traité de façon théâtrale,
d’abord destiné au grand public.
On veut casser l’image du concert
traditionnel ; six musiciens sur
scène, on joue, le public applaudit
et basta. Le tuba est le fil rouge, le
prétexte pour passer d’une musique
à l’autre. Il y en a pour tous les goûts.
Pour celui qui veut écouter de la pop,
de la musique brésilienne, du funk,
quelques compositions personnelles,
et bien sûr de la musique classique.
Au milieu des musiques du monde
on peut entendre un air d’opéra.
Sur 1h30 de spectacle on joue près de
90 titres. Le but est de mélanger les
cultures, les gens, les publics. J’aime
faire découvrir cet instrument,
initier le public qui vient par
curiosité et qui s’étonne toujours des
couleurs, des nuances que l’on peut
en tirer.
Vers quelle sorte de musique vous
portent vos goûts personnels ?
Qui aujourd’hui vous fait vibrer ?
J’écoute assez peu de musique
classique. J’adore Patrick Bruel
depuis que je suis gamin.
Je chantais ces chansons
à quatre ans dans la
cour de récréation. Ce
n’est pas une blague !
Bruel a un rapport
extraordinaire au
public. Je trouve l’artiste
brillant. Mais parmi les
artistes qui m’ont nourri il
y a Richard Galliano que j’ai
beaucoup écouté dans mon
adolescence, et bien
sûr Quincy Jones et
toute l’époque de
la Motown ; Diana
Ross, Michael
Jackson…
Pour nourrir mon interprétation
classique j’ai aussi adoré écouter
les Variations Goldberg par Glenn
Gould et les suites de Bach par
Fournier. Mais j’ai aussi eu une
période où je n’écoutais que de la
salsa : Tito Puente, Sierra Maestra…
Des groupes qui m’ont vraiment
donné envie de faire ce métier,
être sur scène. En ce moment je
prépare un album pop. J’ai envie
de m’amuser comme chanteur. Peu
importe ce qu’on pense de moi, du
moment que je suis en phase avec
moi-même et que j’y prenne du
plaisir.
Propos recueillis par
Patrick De Maria
l Tuba’s trip, jeudi 27 avril à
20h30 au théâtre de l’Odéon, 162 la
Canebière à Marseille
« Sur 1h30 de spectacle on joue près de
90 titres. Le but est de
mélanger les cultures,
les gens, les publics.
J’aime faire découvrir
cet instrument. »
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
41
WEEK-END CULTURE
Nova, ôde à la
conscience
par la lenteur...
THÉÂTRE
Extrait de « Par les Villages »
de Peter Handke, Nova-oratorio présenté à guichets
fermés durant deux soirs
au Bois de l’Aune fait partie
de ces projets culturels inédits et singuliers. Plastique,
musicale, théâtrale et participative, la partition scénique renouvelée au gré
des villes, a résonné au Jas
de Bouffan avec un chœur
de citoyens aixois.
THÉÂTRE LYRIQUE. L’Opéra comique renaît avec un joyaux du
répertoire baroque « Alcione » de Marin Marais
des pas mûres : elle a brûlé deux fois (1838 et 1887), ce
qui lui valut, ainsi qu’à tous les théâtres, l’obligation de
s’équiper à l’électricité ! Le « rouge Favart » des tapisseries a été retrouvé pour la réfection des murs, les mosaïques du plafond, peintures, sculptures, marbres et
dorures ont été restaurés, et c’est un théâtre pimpant
qui accueille jusqu’au 7 mai « Alcione ». AFP
Aix-en-Provence
Quand il a lu l’appel à volontaires (dans la Marseillaise),
Amédée, 72 ans, n’a pas hésité
trop longtemps. « Claire-Ingrid,
Olivier et Thierry cherchaient des
retraités de mon âge pour ce projet. Ma femme m’a incité en me disant que ça me changerait du jardinage, je me suis présenté et j’ai bien
fait », explique ce retraité de la
poste hyper-actif, témoignant : « le
fait d’être engagé dans cette aventure depuis plus d’une semaine me
calme. Je n’ai plus de pensées négatives, je me sens serein... Ce qui est
intéressant dans notre collectif hétéroclite, ce sont les relations execptionnelles, c’est d’écouter l’autre.
C’est la première fois que je me
porte bénévole pour une scène de
théâtre et ça me rend joyeux »...
En tout, 22 séniors ont accepté de participer au travail pluridisciplinaire soumis par l’artiste plasticienne et comédienne
Claire-Ingrid Cottanceau, le compositeur interprète, Olivier Mellano, et le danseur chorégraphe
Thierry Thieu Niang autour de la
l opera-comique.com réservations: 0.825.01.01.23
De la poésie du geste
Constituant « un choeur qui
raconte le temps », comme le souligne l’initiatrice du projet, les
participants ont non seulement
joué le jeu jusqu’au bout mais
brillé sur scène même dans la
pénombre, donnant à voir et à
vivre là, l’éclat d’une chevelure
blanchie par l’âge, ailleurs, la
poésie dans la lenteur du geste
ou encore l’émotion d’une larme
aussitôt effacée.
Des mouvements à l’unisson
ou pas, qu’il a fallu travailler en
amont à travers des déplacements
peu coutumiers : « Marcher lentement est difficile pour quelqu’un
qui est habitué au contraire»,
évoque James Attali, 65 ans volontaire, ajoutant : « Mais je me
régale à tous points de vue dans
ce projet collectif que je découvre.
Ce genre de travail permet de quitter ses pantoufles, de s’exposer et
de prendre un risque... En plus, le
texte est très engagé, on dirait du
Mélenchon. Bref, tout ce qui me
plaît... ».
Longuement applaudi jeudi soir, Nova-Oratorio (rejoué
vendredi soir) raconte le temps,
la vie, le sens de l’existence,
convoque le vrai, la conscience,
la responsabilité, l’ici et maintenant, la lucidité humaine dans ce
souffle souverain de la vie, précieuse. Un grand poème dramatique où la parole de Nova plonge
aussitôt dans l’intime « commun » pour réinventer le monde,
rappeler la force de l’imaginaire,
de la création et du désir. Une parole déique qui traverse jusqu’au
corps sur une scène qui fait penser sur un bien autre registre au
sublime « Kontakthof » de Pina
Bauch, éternelle inspiratrice.
Houda Benallal
108157
l L’Opéra Comique rouvre enfin mercredi à Paris
après 10 ans de travaux par intermittence et 20 mois
de fermeture totale avec un joyau du répertoire baroque, « Alcione » de Marin Marais, popularisé par le
film « Tous les matins du monde » en 1991. Le plus charmant des théâtres lyriques parisiens, avec sa salle à
l’italienne et ses salons et rotonde, a vu naître des chefsd’oeuvre comme « Carmen » et « Lakmé ». Depuis son
ouverture en 1783, la salle Favart en a vu des vertes et
mise en scène de Nova-Oratorio.
La troupe de C-I Cotteanceau, entourée des 22 volontaires aixois du projet
chapeauté par le théâtre du Bois de l’Aune (gratuit sur réservation). PHOTO LA
42
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END CULTURE
FESTIVAL
Le 14e festival de jazz
de Lunel dont
l’affiche vient d’être
dévoilée et promet
de belles soirées
au Parc Jean Hugo
Gravure : Castiglione (1616-1670), Tête de jeune homme avec turban. PHOTO DR
Le nouveau
Musée Fleury
ouvrira en 2018
ART
Après 7 ans de travaux, le
Musée Fleury entre dans
sa phase d’aménagements
d’intérieurs. 530 m² d’expositions temporaires et de
1200 m² d’expositions permanentes seront accessibles au public.
Lodève
Les expositions Hors les Murs
continuent, cette année, la gravure
sera à l’honneur avec la collection
de la Fondation William Cuendet &
Atelier de Saint Prex. Lodève Top départ pour la dernière phase du chantier. Afin que la réouverture du Musée de Lodève soit un succès, la Communauté de Communes a décidé de
réaliser l’ensemble des travaux de
rénovation et d’agrandissement
d’une seule traite. Pour des raisons
de sécurité des œuvres, elle a choisi de reporter l’ouverture, prévue
en 2017 à l’été 2018. « Ouvrir trop tôt
dans une phase transitoire des travaux, aurait posé d’importants problèmes de sécurité pour les oeuvres exposées » précise Fadelha Benammar,
vice présidente à la CCdu Lodévois
et Larzac en charge de la Culture.Un
chantier de plus de 7 ans avec au démarrage dès 2010, l’inventaire des
collections « qui a permis de développer une connaissance approfondie
des collections détenues par le musée
et d’en révéler leur valeur scientifique
et artistique ». Quant à la phase de rénovation et d’agrandissement, elle
a commencé en 2014, avec la partie
gros œuvre (destruction de l’ancien
immeuble Teisserenc et la reconstruction complète d’un bâtiment attenant à l’hôtel de Fleury). Désor-
mais, le chantier entame sa phase
finale avec le parcours muséographique, les nouveaux espaces d’accueil accessibles à tous, des salles
d’exposition temporaires et un atelier pédagogique - salle de conférence réservée aux animations
culturelles. Ainsi le futur musée
entièrement repensé, en dehors de
ces deux expositions annuelles présentera plusieurs centaines d’objets regroupés par thèmes de manière chronologique installés dans
de vastes vitrines fixées sur les murs
ou posées sur socle... A l’issue de ces
travaux, les nouveaux espaces du
musée seront doublés : 530 m² d’expositions temporaires et de 1200 m²
d’expositions permanentes dotées
d’une muséographie immersive. A
l’occasion de la Nuit des Musées, la
Compagnie La Vaste Entreprise proposera le samedi 20 mai une visite
en avant-première de ce lieu culturel avec une exposition temporaire
« Rendez-vous insolite sur le chantier du Musée ».
Exposition Hors les murs 2017
Pendant les travaux, le musée
de Lodève organise ces expositions
« Hors les murs ». Cette année, à partir du 8 juillet jusqu’en novembre,
pour la première fois en France, le
Musée de Lodève mettra en avant
la gravure avec l’exceptionnelle
collection appartenant à la Fondation William Cuendet & Atelier de
Saint Prex. Le parcours donnera à
voir une centaine de chefs-d’œuvre
du XVe au XXIe siècle : Rembrandt,
Dürer, Canaletto, Corot, Goya, Degas, Morandi, Bonnard, Vuillard...
ainsi que des créations d’artistes
plus récents. L’occasion de découvrir un panel presque complet de
toutes les techniques de la gravure,
des plus anciennes aux plus récentes.
Christine Guillaume
Du 11 au 14 août, la ville de Lunel
vous donne rendez-vous pour une
série de concerts en plein air, tous
gratuits, dans le parc Jean Hugo
à 21h ou sur la place Jean Jaurès
à 19h.
Un feu d’artifice musical pour
rythmer vos soirées d’été.
Depuis plusieurs années, la
ville de Lunel fait confiance au
Labory jazz production pour la
programmation de ce festival.
Le thème de cette quatorzième
édition sera « au fil du jazz ».
« Le jazz est un genre musical
originaire du Sud des Etats-Unis
créé à la fin du 19ème siècle au
sein de la communauté afroaméricaine.
Du ragtime au jazz actuel, il
recouvre de nombreux sousgenres conçus pour être joué
en public. Pour cette édition,
nous allons amener le public
« au fil du jazz ». Nous partirons
de La Nouvelle Orléans des
années 30 sur les traces de Louis
Armstrong, nous poursuivrons
notre balade musicale à la
rencontre du crooner Franck
Sinatra, puis viendra le temps
d’écouter le précurseur du
rythme and blues, Fats Domino
pour terminer par un pot pourri
reprenant les grands standards
des années 40 à 60 » indique un des
responsables du festival.
Au programme, parc Jean Hugo,
le vendredi 11 août, le Caroline
jazz band sextet avec un hommage
à Louis Armstrong, le samedi 12
août, l’Austin O’Brien & Wendy
Lee Taylor quintet pour un
hommage à Sinatra, le dimanche
13 août, « Rolling Domino »
pour « tribute to fats Domino »
et en enfin le lundi 14 août, les
années 40 avec le quintet swing
commanders.
Quant au festival off, place Jean
Jaurès, il mettra en lumière
des formations musicales qui
ouvriront l’appétit avant les
grands concerts du parc Jean
Hugo.
Nous reviendrons plus en
détail sur le programme de
ces quatre jours musicaux à la
découverte du jazz. Rappelons
que l’an dernier, ce sont plus de
8 000 personnes qui ont assisté au
festival qui connaît chaque année
un succès grandissant.
ZAT au parc
Montcalm : l’art
accessible à tous
ARTS EN VILLE
Montpellier ouvre sa
11e Zone Artistique temporaire. Ce rendez-vous artistique festif et populaire
se tient au parc Montcalm
dans le quartier Croix d’Argent ce samedi et ce dimanche. Il suscite une urbanité mixte dans la composition des publics et des
expériences.
Montpellier
La ZAT, Zone Artistique Temporaire, dont la dernière édition s’est
déroulée dans la quartier Figuerolles sur le thème de la musique,
se déplace pour sa onzième édition
dans le Parc Montcalm où les formes
artistiques vont se libérer. Manifestation culturelle innovante dans son
concept, la ZAT s’articule dans le
temps et dans l’espace urbain au fil
des ans pour proposer aux artistes et
aux habitants de mettre la culture en
partage dans l’espace public.
A l’initiative de la Ville de Montpellier durant deux jours, le site
préservé de 26 hectares, sera habité par d’étranges créatures. Une flopée d’artistes et pas des moindres
conduiront tous nos sens à l’émerveillement et au développement
de l’imaginaire. C’est une singulière vertu des ZAT de faire redécouvrir les quartiers de la ville à leurs
propres habitants. La fréquentation, 40 000 spectateurs attendus, se
compose en effet majoritairement
de Montpelliérains auxquels s’ajoutent il est vrai, les visiteurs et les voisins connaisseurs qui savent de quoi
il retourne.
Différentes des carnavals et
autres fêtes traditionnelles, les ZAT
se distinguent à travers une direction et un budget artistique significatif. La direction artistique revient une nouvelle fois cette année,
à Pierre Sauvageot, le directeur du
Centre national de création, lieux
publics à Marseille. Pour faire face
à l’espace, le chef d’orchestre a déployé un certain nombre de propositions monumentales ce qui devrait
ravir les enfants.
Dimension citoyenne
La ZAT est une très bonne occasion de sortir en famille simplement pour le plaisir. C’est gratuit et
l’on y trouve toujours à s’étonner.
La dimension citoyenne de l’événement est très présente. A travers les associations de quartier
qui sont associées ou plus directement, avec la participation des habitants. L’artiste Olivier Grossetête dont l’oeuvre s’attache à la symbolique de l’architecture propose
par exemple aux riverains d’édifier
une ville en carton avec la complicité des élèves des écoles du coin et
celle des pensionnaires des maisons
de retraite. Différentes formes artistiques sont convoquées. La danse
contemporaine est à l’honneur. Le
chorégraphe Mitia Fedotenko évoquera dimanche le sentiment de détresse de la jeunesse dans une création interprétée avec des élèves danseurs du Lycée Joffre. Ce samedi
soir la Compagnie Yann Lheureux
présentera sa création Gravity.O
dans laquelle les danseurs de sa
compagnie se déracinent s’extrayant de toute patrie terrestre
pour échapper aux règles en nous
offrant une nouvelle perspective
du territoire. Dimanche on pourra
trouver le temps d’aller voter avant
de rejoindre le parc Montcalm.
JMDH
J.-M.B.
Invasion de lapin blanc concoctée par l’artiste australienne A. Parer. PHOTO DR
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
43
WEEK-END CULTURE
« Ne pas seulement diffuser des
œuvres mais aller vers le public »
ENTRETIEN
représentations nous semble
un bon support, il casse un peu
la frontière bord plateau. Il faut
réinventer le théâtre citoyen très à
la mode, mais très difficile à initier.
On tombe vite dans des modèles
qui relèvent davantage de la
communication que de l’évidence
pratique.
Nathalie Garraud et Olivier
Saccomano viennent d’être
préférés par la ministre de la
Culture Audrey Azoulay à
Rodrigo Garcia pour diriger
le Centre dramatique national (CDN) de Montpellier.
Comment entendez-vous
répondre à l’objectif principal
des CDN, celui d’offrir un accès
à la création théâtrale pour
tous les publics ?
Le public est le premier de nos
partenaires. On s’adresse à lui
avec confiance, amitié, fraternité.
Ce qui ne veut pas dire lui donner
ce dont il a envie. D’ailleurs,
beaucoup de gens présument de
l’attente du public.
La metteure en scène Nathalie
Garraud et l'auteur Olivier
Saccomano ont été nommés à
la tête du CDN, en dépit de la
préférence affichée par le maire
de Montpellier Philippe Saurel
pour son actuel dirigeant. Une
nomination qu'ils commentent
d'une seule voix.
Comment avez-vous
appréhendé la nouvelle de votre
nomination ?
Nous nous sommes sentis
très honorés de cette nomination.
C’est une grande étape dans notre
travail de construction. Celui
des dispositifs qui nous occupent
de longue date autour de la
création, au service des artistes,
des oeuvres et du public. Cela va
nous permettre de repenser le
rapport avec la troupe associée
et les habitants du territoire. De
renouer avec la mission d’origine
des CDN qui était de faire vivre
la relation entre l’art théâtral et
un territoire dans la durée. A nos
yeux, il ne s’agit pas seulement de
diffuser des oeuvres mais d’aller
vers les publics. Le théâtre doit
sortir de lui-même pour que les
gens puissent y revenir.
Quel regard portez-vous sur
les enjeux politiques de cette
nomination ?
Au cours de cette période,
nous avons défendu un projet. Les
enjeux politiques sont inévitables.
Ce type de nomination en comporte
toujours. Mais nous n’avons pas
eu à en faire l’expérience dans
les faits. Les différentes tutelles
ont prêté une oreille attentive et
respectueuse à notre proposition.
Nous avons conscience d’arriver
à la suite d’une expérience
singulière. Ce sont les contrecoups,
mais cela n’a pas entravé ni fait
dévié notre projet.
Vous évoquez la notion de
troupe très présente au sein de
la Compagnie du Zieu, comme
celle de sa direction par un
auteur et une metteure en
scène. Quelle est votre méthode
de travail ?
Nous mettons en présence
les différentes pratiques à
partir desquelles se construit
notre processus de création.
L’écriture, le jeu, la mise en
scène fonctionnent dans un
développement permettant des
associations d’idées. Cela ouvre
des dimensions très intéressantes.
On avance chacun dans notre
« Le théâtre doit sortir
de lui-même pour que
les gens puissent y revenir. »
La metteure en scène Nathalie Garraud et l’auteur Olivier Saccomano prendront leurs fonctions en janvier 2018. PHOTOS DR
pratique, il nous semble important
de maintenir la différence dans
chaque discipline, mais on passe
le relais. Cela crée une vraie
dialectique. Nous sommes dans
un rapport d’ajustement de nos
pensées qui contourne l’opposition
classique entre acteurs et metteur
en scène.
Comme le statut d’auteur et les
conditions d’écriture...
Oui, l’écriture prend des
formes variables selon les textes.
Il peut y avoir un primat du
texte sous forme de séquences,
dialogues, poèmes... dont les
acteurs s’inspirent. A partir de
là, nous laissons se construire
des situations qui traversent de
part en part le texte en fonction
de ce qui se passe. A l’inverse, une
séquence d’acteur, l’incidence
d’éléments scéniques, peut générer
de nouveaux rebondissements
textuels. Nous ne nous soucions
pas des statuts de l’auteur ou du
metteur en scène qui se trouvent
modifiés par notre construction.
On se méfie de ces places, qui sont
des places de pouvoir, pour donner
plus d’importance à l’énergie.
A l’instar du premier épisode de
votre dernier cycle de création
« La beauté du geste », donné
à Montpellier, vous accordez
aussi un espace de débat avec le
public à l’issue des pièces. Estce une pratique habituelle ?
Ce n’est pas systématique,
nous l’avons initié avec notre cycle
les Spectres de l’Europe qui était
une forme d’enquête théâtrale
sur la façon dont l’Europe se
construit, dans la matérialité de
ses frontières, la texture de son
idéologie, et l’obscurité de ses
fantasmes, vis-à-vis de ceux qu’on
appelle les étrangers. Le débat
en cercle avec le public après les
On constate aussi l’affirmation
d’une attitude de consommation
au sein du public régulier lié
aux effets sociétaux...
Oui, le rapport à la
consommation traverse l’ensemble
de la société. Le modifier suppose
d’impulser des stratégies internes
aux oeuvres elle-mêmes. On peut
ainsi s’engager dans des schémas
inattendus, plus inconnus.
Pour être opérant, le travail en
direction des publics est toujours
profond et de longue haleine. On
ne fait évoluer les gens que sur
le temps long. Cela nous l’avons
expérimenté à Amiens en direction
d’un public qui ne fréquentait pas
le théâtre. Nous sommes allés vers
eux. Cela a provoqué différents
types de réactions, certaines
personnes étaient intimidées,
d’autres carrément hostiles mais
nous avons été persévérants. Et
quand nous y sommes retournés,
pas seulement pour montrer des
pièces, ils nous ont dit, « ah vous
êtes quand même revenus... » C’est
ainsi que les relations s’établissent
et que l’on peut les développer. Le
théâtre peut susciter du goût et du
dégoût. C’est comme la terre, il faut
la travailler.
Comment entendez-vous faire
rayonner le CDN ?
Le rayonnement peu s’entendre
à plusieurs échelles. Olivier Py
parlait de la décentralisation
des trois kilomètres qui est
une composante. Nous allons
également travailler avec un
ensemble associé d’artistes
dont une metteure en scène
montpelliéraine. Un autre axe
concerne le rapport du CDN
avec la Région. Au niveau
international, nous nous
attacherons à faire circuler les
oeuvres méditerranéennes. Nous
travaillons à la mise en place d’une
Biennale des arts de la scène de la
Méditerranée. On ne niera pas les
difficultés du temps. Nous sommes
dans une logique qui ne sépare
pas les types d’oeuvres, de publics
et d’artistes. On doit penser plus
large.
Recueilli par Jean-Marie Dinh
44
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END MAGAZINE / MÉMOIRE MONTPELLIÉRAINE
Le cimetière Saint-Lazare à Montpellier. Face au manque de place, la société pour la propagation de l’incinération dans l’Hérault avait diffusé un courrier dans la presse locale, en 1961.
PHOTO DR
L’angoisse du croque-mort
avant la mise en bière
PATRIMOINE
Le rite de la crémation ou
de l’incinération existe depuis les temps préhistoriques. Les anciens peuples
nomades auraient ainsi
voulu pouvoir emporter
avec eux les restes de leurs
ancêtres.
C’est du 11 janvier 1961 que date
ce courrier adressé à la presse locale montpelliéraine. Nous l’avons
retrouvé, perdu dans des archives,
et nous vous le présentons en raison de son intérêt sociologique
et historique. Face au manque de
place au cimetière Saint-Lazare
de Montpellier, la société « pour la
propagation de l’incinération dans
l’Hérault » avait donc diffusé ce
texte cru :
« Notre société s’est penchée
depuis de nombreuses années sur
ce problème qui n’est pas particulier à Montpellier, car toutes les
grandes villes ont des difficultés
pour loger leurs morts. Nous pensons qu’une municipalité éclai-
rée et soucieuse de l’intérêt public devrait prendre la décision
de construire un four crématoire.
L’incinération moderne est une
méthode scientifique d’inhumation d’origine récente. Son but est
avant tout social, hygiénique et
pratique. Elle n’a aucune visée religieuse ou politique. Les pays anglosaxons, les pays scandinaves, l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche ont
adopté l’incinération. La France,
qui se veut à l’avant-garde du progrès, précède de très peu l’Espagne
traditionnellement en retard, mais
elle est dépassée par l’Italie. C’est
donc que ces pays ont jugé la crémation utile ou d’intérêt public.
Il existe en France des fours crématoires à Paris, Lyon, Marseille,
Strasbourg, Rouen, la construction est en cours ou en projet à Nice,
Bordeaux, Toulouse, Limoges,
Nantes, Brest, Amiens, Lille, Grenoble, Metz, Nancy. L’incinération
se justifie d’un triple point de vue
qui met en cause les cimetières : ils
sont insalubres, et les municipalités doivent dépenser des sommes
énormes pour leur entretien. Un cimetière à l’intérieur des murs de la
ville est un obstacle social, il vaudrait mieux y construire à la place
un grand parc public, des jardins
d’enfants ou des H.L.M.
Un déficit budgétaire accentué
pour l’entretien d’un cimetière
L’encombrement du cimetière
Saint-Lazare [de Montpellier] et
aussi du cimetière protestant est
désastreux pour le Conseil municipal. La ville sera forcée, dans
quelques années, d’acheter de nouveaux terrains, de les aménager.
Tout cela reviendra très cher sans
oublier le coût de l’entretien des
tombes, des accès, etc. Le budget
du service des cimetières de notre
ville n’est jamais excédentaire et
ce déficit ira en s’accentuant. En
revanche, l’entretien d’un colombaire dans un crématorium coûte
bien moins. L’incinération a des
avantages énormes. Elle supprime
le lent et odieux travail de la décomposition putride au sein de la terre.
En moins d’une heure, le feu purificateur résout le cadavre en cendres
et en fumée. L’incinération supprime la pollution du sol, des eaux,
de l’air, en fait, l’empoisonnement
des vivants par les morts. L’incinération supprime les difficultés, les
grossières manipulations, les profanations, les inconvénients de l’in-
humation et de l’exhumation. Elle
supprime le charnier de la fosse
commune, assure le pénible et coûteux pèlerinage aux cimetières
lointains, elle assure à tous, riches
ou pauvres, les cimetières intérieurs. L’incinération rendra à la
vie les immenses espaces occupés
par la mort : l’urne n’exige qu’une
place minime. L’incinération favorise le culte des morts en permettant de conserver à l’intérieur des
villes les urnes de plusieurs générations. De plus, à l’intérieur d’un
monument crématoire, l’assistance peut, comme en un temps, se
recueillir, entendre les suprêmes
adieux. Un grand nombre de nos
concitoyens sont partisans de l’incinération et nous pensons que nul
n’a le droit de leur refuser, pour eux
et pour les leurs, le seul mode de disparition qui apparaisse comme rationnel et hygiénique ».
Le point de vue des différentes
religions
Qui cherchait-on alors à
convaincre, qui s’opposait à la crémation ? Les chrétiens ont traditionnellement privilégié le rite de
l’inhumation. Ils manifestent ainsi leur foi dans le corps que Dieu a
fait. De plus, l’Ancien Testament
dit que l’homme a été fait de terre
dans laquelle Dieu a insufflé la vie.
A la mort, le corps retourne dans
cette terre. Au XIXième siècle, les
anticléricaux ont pris l’habitude
de se faire incinérer. C’était une
façon de couper court à toute idée
de résurrection des corps. En 1963,
le Vatican autorise la crémation à
condition qu’elle ne soit pas choisie pour des raisons contraires à
la foi chrétienne. Après tout, Dieu
est bien capable de ressusciter tous
les individus qu’il a créés, qu’ils
soient noyés ou brûlés. Il n’en reste
pas moins que l’Église préfère l’inhumation.
Que disent les autres religions
de la crémation ? Les Juifs, les Musulmans, les Chrétiens orthodoxes
et les animistes africains refusent la crémation. Quant aux Hindouistes et aux Bouddhistes qui
la pratiquent, ils y attachent une
symbolique très précise. La fumée
qui se dégage du corps qui brûle
est un lien entre le défunt et les divinités. Une fois la crémation terminée, les cendres sont jetées dans
le fleuve sacré, le Gange, au milieu
des prières.
Thierry Arcaix
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
45
WEEK-END MAGAZINE / CHRONIQUES ITALIENNES
La musique
comme moyen
de lutte
VENISE
Pour le grand compositeur
contemporain Luigi Nono,
le langage artistique doit se
développer avec les grands
mouvements politiques et
sociaux de son temps. Son
éthique est toujours d’actualité.
Maestro
« Nous communistes, devons
être convaincus qu’il nous faut utiliser tous les moyens de culture de
la guitare à la musique électronique
et à la musique instrumentale… Ce
peut être difficile, mais nous avons
besoin de toute notre intelligence
et de tous les moyens à notre disposition si nous voulons réaliser l’hégémonie culturelle de la classe ouvrière ». (Luigi Nono).
A Venise, la musique court le
long de la lagune, enjambe les ponts,
file sur les canaux. Depuis toujours, elle est présente et se mêle
aux brumes, caressant les palais de
la Sérénissime, légère sur les clapotis autour des gondoles. Venise enchanteresse n’a pas fini d’émouvoir
le monde. Le « Rondo Veneziano »,
ensemble musical célèbre, s’inspire
de musique baroque et classique
pour créer une variété pop-rock.
Ils nous renvoient, au temps des
doges, l’image d’un Casanova masqué, de nobles dames vénitiennes
ou de courtisanes alanguies. C’est
un rêve gourmand, mélodieux, entraînant.
Luigi Nono, lui, lutte avec sa
musique. Il naît à Venise le 29 janvier 1924 et y finit ses jours le 8 mai
1990. Il poursuit sa formation scolaire et musicale pendant les an-
nées cruciales de la guerre, et de
l’immédiat après-guerre dans un
climat familial traditionnel et bourgeois, mais hostile au fascisme. Il
est exempté du service militaire
pour maladie et ne participe pas à
la résistance pour la même raison.
Pourtant, durant ces années, il privilégie le contact avec des personnalités de l’opposition locale et cultive
des idéaux politiques et culturels
interdits par le régime. En 1946, il
entre en contact avec le jeune chef
d’orchestre et compositeur Bruno
Maderna qui restera jusqu’à la fin
son premier véritable maître de vie.
Etudiant avec Maderna et d’autres
grands musiciens l’influence de
l’histoire sur la musique, et son évolution, il lui apparaît fondamental
d’analyser les rapports entre l’état
du matériel, son élaboration et
l’époque de production.
« Impératif moral »
Ce fut cette recherche particulière qui lui apporta la conviction
- jamais démentie dans le futur - que
le langage artistique doit se développer avec les grands mouvements
politiques et sociaux de son temps,
parvenant ainsi à une possibilité
ou à un moyen d’intervenir à l’intérieur de ces mouvements. Donc,
connaître la musique du passé devint, dans le cercle madernien, un
moyen pour connaître et s’imprégner de manière responsable du
présent propre.
L’engagement politique, la dénonciation des injustices sociales,
le refus de la psychologie individuelle au profit du drame collectif, toutes ces valeurs prirent pour
Nono une notion « d’impératif moral », comme le disait le philosophe
français Jean-Paul Sartre, à accoler à la notion d’esthétique dans la
musique. Le rapport entre art et actualité devint toujours plus entre-
Luigi Nono, une musique qui pénètre le corps et l’âme. PHOTO GRAZIANO ARICIGA
mêlé et profond. Chaque morceau
réalisé ou seulement projeté était
conçu comme un moyen de participer activement, et avec des instruments spécifiques, à un ample processus de transformation de la réalité sociale.
Une musique synonyme
de tragédies mais aussi d’espoir
Nono traduit dans sa musique la signification gramscienne
d’« idée du monde » exaltant les caractéristiques d’« instrument de la
vérité » et de fonction sociale indissociables du message artistique.
Pour cela Nono conjugue le déve-
loppement d’une technique particulière de langage musical à une
technique de composition intense
pour arriver à un témoignage éthiquement conscient du présent.
La musique de Luigi Nono pénètre le corps et l’âme. Elle est synonyme de clameur et de tragédies
mais aussi d’espoir dans sa force,
sa puissance. Pour Luigi Nono,
« Vivre, c’est lutter » (Victor Hugo),
composer, jouer, c’est lutter.
Danielle Dufour-Verna
l A l’écoute entre autres les
sublimes : La victoire de Guernica
(1954) Il canto sospeso (1956)
Un violon sur la lagune : Antonio Vivaldi, le prêtre rouge
l Célèbre violoniste et compositeur,
fils d’un violoniste de la chapelle
ducale de Saint Marc, Antonio
Vivaldi naît à Venise le 4 mars 1678.
Ce jour-là un fort tremblement
de terre secoue la cité. Entré au
séminaire à l’âge de 10 ans pour
se conformer au vœu de sa mère,
Vivaldi est ordonné prêtre en 1703,
et cette particularité, unie à une
chevelure sauvage rousse, véritable
tignasse, lui valurent le surnom
de « prêtre rouge », appellation
confirmée par le type de musique,
extrêmement vivace, contagieuse et
hautement virtuose de Vivaldi.
Un jour, durant la messe,
pris d’inspiration créative et
abandonnant sa fonction, il va à
la sacristie, écrit la musique, et
retourne à l’autel. Réprimandé
et puni, il lui est interdit de dire
la messe ; punition extrêmement
utile…
De 1703 à 1740, il est maître
de violon et de composition, puis
maître de concerts et de chœur au
Séminaire Musical de l’hôpital de la
Piété, une des quatre fameuses écoles
de musique vénitienne pour filles
orphelines, « bâtardes » (appellatif
de l’époque) ou abandonnées.
Rousseau dithyrambique
Ces jeunes filles chantent et
jouent de chaque instrument, font
de la musique leur occupation
principale, disposent des meilleurs
maîtres, et leurs exécutions
sont alors fameuses dans toute
l’Europe. Rousseau dans ses
« confessions » vante les mérites
des écoles vénitiennes en termes
dithyrambiques.
Vivaldi visite de nombreuses
villes italiennes et étrangères,
autant en qualité de violoniste, que
comme impresario de ses propres
œuvres, recrutant des chanteurs,
dirigeant, contrôlant les recettes.
Ses œuvres instrumentales sont
célèbres partout, surtout les
fameuses « Quatre Saisons » et le
fondamental et superbe « Estro
Armonico », prodigieux recueil
de douze concertos pour cordes
comportant des combinaisons
instrumentales hardies et une
concentration de formules
rythmiques et mélodiques plus
audacieuses les unes que les autres.
Par ses contrastes, le début du
concerto 11, pour deux violons et
violoncelle, est particulièrement
fascinant.
Antonio Vivaldi quitte
Venise en 1740. Il meurt à Vienne
en Autriche le 28 juillet 1741.
Sa musique sublime et d’une
invention mélodique exquise est
très importante au point de vue
historique et sur l’évolution de la
forme. Ce grand artiste vénitien
a donné forme et perfection
définitives au concert soliste. Ses
symphonies lui confèrent une
position privilégiée aux origines de
la symphonie classique. Dans toutes
ses musiques instrumentales, une
fantaisie imprévisible, une vitalité
euphorique, donnent au génie de
Vivaldi le caractère universel qui
le rend actuel. Vivaldi sans Venise
aurait-il été Vivaldi ?
D. D.-V.
l Pour aller plus loin : « Antonio
Vivaldi, un prince à Venise » film
de Jean-Louis Guillermou (2006)
avec Michel Serrault, Stefano
Dionisi, Michel Galabru.
EN ITALIEN
La Sérénissime
vogue sur
la musique
l Charles Beaudelaire :
La Musica (Da « I fiori del
male »)
Spesso la musica mi porta
via come fa il mare ! Sotto una
volta di bruma; O in un vasto
etere metto vela verso la mia
pallida stella. Petto in avanti e
polmoni gonfi come vela scalo
la cresta; Dei flutti accavallati
che la notte mi nasconde;
Sento vibrare in me tutte le
passione d’un vascello che
dolora, Il vento gagliardo,
la tempesta e i suoi moti
convulsi Sull’immenso abisso
mi cullano. Altre volte, piatta
bonaccia,
Grande specchio della
mia disperazione ! »
l La Musique (Les fleurs
du mal)
« La musique souvent
me prend comme une mer !
Vers ma pâle étoile ; Sous un
plafond de brume ou dans un
vaste éther, je mets à la voile ;
La poitrine en avant et les
poumons gonflés comme de
la toile, J’escalade le dos des
flots amoncelés que la nuit me
voile ;
Je sens vibrer en moi toutes
les passions d’un vaisseau
qui souffre ; Le bon vent, la
tempête et ses convulsions sur
l’immense gouffre
Me bercent. D’autres fois,
calme plat, grand miroir de
mon désespoir ! ».
l Charles Beaudelaire
(1821-1867)
46
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
WEEK-END DE LA VIGNE ET DU VIN
Cuvées
officielles
du festival
d’Avignon
VACQUEYRAS
Trois vins défendront les
couleurs de l’appellation
Vacqueyras auprès des festivaliers.
Le Palais des papes, un écrin pour un extraordinaire échantillonnage de vins. PHOTO DR
Découvertes
en Vallée du Rhône
SALON DES VINS
Un véritable parcours géographique qui se fait à travers les vins des différents
terroirs.
Avignon
Tous les deux ans depuis maintenant 16 ans, l’interprofession du
Rhône organise, durant 4 jours, un
immense salon itinérant en direction des professionnels. Un événement attendu, riche en rencontres et
dégustations des vins de la Vallée du
Rhône.
Le Sud
Cela a débuté lundi 10 avril au
centre de la vieille ville d’Avignon
avec comme écrin le Palais des
papes. Dans la salle de la Grande
Audience, les crus Beaumes de Venise, Gigondas et Vacqueyras côtoyaient les Villages Plan de Dieu
et Gadagne. La salle de la Grande
Chapelle abritait les crus Rasteau
et Cairanne, les Villages Massif
d’Uchaux, Roaix, Sablet, Sainte Cécile, Séguret et les vins de l’appellation Luberon.
Le mardi on rejoint la rive droite
avec les crus Lirac et Tavel, les Villages Chusclan, Laudun, Saint Gervais Signargues et les AOC Clairette
de Bellegarde, Costières de Nîmes et
Duché d’Uzès. Puis le nord Vaucluse
et la Drôme avec le Cru Vinsobres,
les villages Puymèras, Rochegude,
Vaison, Valréas, Visan et les appellations : Grignan les Adhémar et Côtes
du Vivarais.
Le Nord
Les 3ème et 4ème journées Inter
Rhône proposaient une découverte
des Côtes du Rhône septentrionaux :
Crozes-Hermitage,
Hermitage,
Cornas, Saint Péray, Saint Joseph
à Mauves et Tain puis Condrieu et
Côtes Rôties à Ampuis.
La « Découverte »
C’est un véritable parcours géographique qui se fait à travers les
vins des différents terroirs. Pour
les nombreux visiteurs venus de
l’étranger, ce long périple d’Avignon
jusqu’à Ampuis est comme une initiation aux secrets des vins de la Vallée du Rhône.
Depuis le dernier salon en 2015,
un cru supplémentaire a vu le jour,
« Cairanne ». C’est l’occasion de se
replonger dans les vertus de cette
appellation et de son millésime 2015.
Trois nouveaux Côtes du Rhône Villages sont également nés depuis
le dernier salon : Sainte Cécile les
Vignes - Vaison-la-Romaine - Suzela-Rousse. Là il convient de déguster
les 2016 !
Michel Chapoutier est le Président d’Inter Rhône. Elu pour trois
ans, il vient d’effectuer avec succès ses 2 premières années. C’est
pour lui l’occasion de présenter
les grandes lignes de l’action qu’il
convient de mener pour sauvegarder la pérennité des appellations
rhodaniennes. Accompagné d’Eric
Rozas le nouveau délégué Général
d’Inter Rhône, il trace avec netteté
et pédagogie les stratégies de développement, notamment à l’export.
« Les Cépages de la Vallée du Rhône »
précise-t-il « sont fait pour les accords mets et vins, les blancs comme
les rouges ».
Ce n’est pas la première fois
que l’on voit les blancs du Rhône
mis en exergue. Il semble que nous
nous dirigeons vers : Une majorité de rouge, une augmentation sensible de vins blancs et des rosés seulement à la demande.
Les vins du Rhône de l’avenir seront donc rouges et blancs. C’est tout
à fait logique et ce n’est peut-être pas
un hasard si l’AOC Cairanne a été
reconnue en rouge et blanc, si la future appellation Laudun sera également en rouge et blanc et si Gigondas revendique (à juste titre) le cru
également pour ses blancs !
Le partenariat entre le « cru »
Vacqueyras et le Festival IN a
maintenant 20 ans. Chaque année depuis ces deux décennies,
le restaurant Christian Etienne,
si cher au cœur des gastronomes
avignonnais et de bien d’autres,
reçoit dans un de ses salons un
groupe de dégustateurs. Ils devront choisir, parmi 17 vins présélectionnés, quel vin blanc, quel
rosé et quel rouge seront les plus
aptes à défendre les couleurs de
l’appellation Vacqueyras auprès
des festivaliers, qu’ils soient du
monde du théâtre (metteurs en
scène, comédiens, techniciens) ou
spectateurs.
La dégustation
Dès 10h du matin les premiers
jurys se présentent. Deux grandes
tables rondes, couvertes de nappes
blanches et ornées de jolis verres
de dégustation ont été mises à leur
disposition.
Sont présents, des œnologues,
sommeliers, journalistes spécialisés et 5 membres de l’équipe du festival.
Les organisateurs ont bien fait
les choses ! L’anonymat est respecté et tous les vins sont servis à la
bonne température.
L’appellation
On ne présente plus les vins
de Vacqueyras. Nous rappellerons cependant que cette appellation, forte de 1400 hectares a accédé à la classification locale (cru)
en 1990 pour les trois couleurs. Les
rouges sont en général charpentés
avec une belle amplitude aromatique. Les rosés restent généreux et
les blancs floraux peuvent être bus
dans leur jeunesse mais sont aptes,
comme les rouges à vieillir dans les
meilleures conditions.
Notes de dégustation
La dégustation ne nous surprend pas. Les échantillons sont au
niveau de ce que l’on peut attendre
d’une appellation aussi connue.
Après le vote, les lauréats sont les
suivants :
Vacqueyras Blanc - Domaine
Alain Ignace
« 0 pré de Juliette » Un 2015 issu
d’un assemblage de roussane, viognier et bourboulenc. « Une couleur
jaune avec des reflets argentés au
nez exubérant et floral révélant des
arômes de genets et de fruits jaunes.
Minéralité et fraicheur en bouche
pour un équilibre délicat. »
l 84190 Beaumes de Venise –
Tél. 04 90 62 99 06
Vacqueyras Rouge - Clos de
Caveau
« Fruit Sauvage » Un 2015 issu
de grenache et syrah. « Un rouge vif,
une couleur profonde de cerise noire.
Le nez fin, élégant révèle des notes
d’épices douces et de réglisse. La
bouche élégante et puissante promet
un grand plaisir ».
l 84190 Vacqueyras –
Tél. 04 90 65 85 33
Vacqueyras rosé - Domaine
de la Garrigue
2016. Un rosé de saignée grenache, cinsault, mourvèdre. « Un
vin cristallin aux couleurs de pétales de rose. Un nez de fruits rouges
confits, légèrement épicé. Les notes
d’airelles se dégagent offrant un rosé tout en rondeur, équilibré et frais. »
l 84190 Vacqueyras –
Tél. 04 90 65 84 60
P. G.
Notes de dégustation
Le Palais des papes nous a offert pendant deux jours un extraordinaire échantillonnage de vins.
Difficile de s’arrêter de partout.
Quelques découvertes où redécouvertes cependant : Un Séguret qui
m’était inconnu jusque-là, le Domaine des Fées, attrayant ! Redécouverte du Domaine Maravilhas à
travers ses Lirac, aussi fins que ses
Laudun ! Domaine St Roch toujours
à Lirac… Séduisant ! Retour sur
les Vins du Domaine du Chapître
ou Frédéric Dorthe excelle avec sa
cuvée N°7…
Pierre Galaud
Un blanc minéral, un rosé cristallin un rouge élégant.
PHOTO DR
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
47
WEEK-END MAGAZINE
2
1
3
1- L'échauguette du château veille sur Oppède le Vieux.
2- Maubec : la truffière du XIXe siècle de la Bastide du Bois Bréant est le point de départ d'une découverte culturelle et gourmande.
3- Gordes semble couler du sommet de la colline. PHOTOS LM
Le Luberon pas à pas
TOURISME
Voyager, c'est changer
d'horizon. Mais il n'est
pas nécessaire de franchir des océans et passer
des heures dans des hubs d'aéroport et des avions pour devenir un explorateur. Car l'imprévu et
le dépaysement sont parfois à quelques dizaines
de kilomètres de chez soi.
En la matière, le Luberon,
au cœur du département
de Vaucluse, est un bel
exemple.
N'en déplaise à Jean Yanne,
il y a plein de choses à voir sur les
routes départementales. Des paysages séduisants, des odeurs gourmandes, des villages perchés qui
racontent l'histoire tourmentée de
l'ancienne Enclave des Papes, territoire que se sont disputés les seigneurs féodaux du Moyen Âge,
papes et rois de France. Lieu de
drames aussi, qui témoignent d'une
foi, celle des Vaudois puis des calvinistes, pour laquelle des hommes se
sont déchirés. Terre de Résistance
enfin, qui a été un des hauts lieux de
la lutte contre le nazisme.
Ces chemins permettent de
serpenter entre les vignes et garrigues. Partir à la découverte d'un
territoire que l'homme a su apprivoiser pour obtenir des produits exceptionnels. Des produits qui à eux
seuls suffisent à quitter l'asphalte
de l'A7 pour plonger dans une belle
aventure humaine et naturelle. Sur
un parcours jonché de surprises, de
châteaux de légendes, de villages
où il fait bon vivre et goûter à des
breuvages et produits qui auraient
séduit les dieux de l'Olympe.
Tiffany a attrapé la « luberonite ». On peut même dire que chez
la jeune femme, elle est aiguë. Car,
après avoir roulé sa bosse au quatre
coins du globe, elle a finalement décidé de poser ses bagages à Maubec,
porte d'entrée du Petit Luberon, à
l'Ouest du massif. « C'est le lieu idéal
pour partir à l'aventure », indiquet-elle. Point de départ de la départementale 29, la cité fortifiée permet
de rejoindre par le chemin des écoliers la plupart des plus beaux sites.
« J'ai une affection particulière
pour Oppède le Vieux. Dès que j'ai
un moment, ou que des amis viennent me rendre visite, j'y vais. De préférence au petit matin. C'est au lever
du soleil qu'il y a le plus beau des panoramas. » Écoutant son conseil,
nous y sommes allés. Un choix judicieux car le touriste « lambda »
préfère faire la grasse matinée. La
montée est rude, jusqu'aux vestiges
du château. Mais la récompense
permet d'oublier instantanément
la fatigue. Dans le silence du matin
calme, on entendrait presque les
appels des martyrs vaudois.
Après les affres de l'histoire,
Tiffany se lance le long de la départementale 188. « Mènerbes réserve de
belles surprises à celui qui veut bien
les découvrir », souligne-t-elle. La
facilité est de flâner dans le haut du
village, autre nid d'aigle qui permet
d'apprécier un nouvel aspect du Luberon. Mais en cherchant bien, on
y trouve des pépites qui invitent à
prolonger la pause. La Maison de
la truffe rappelle que le village est
un haut lieu de la perle noire. Dans
la plaine, l'étonnant musée du tirebouchon évoque le sang de la terre.
Alors qu'en s'enfonçant plus vers
l'Est, vers le Grand massif, un dolmen témoigne de l'attachement de
l'homme à cette terre.
Tiffany continue son périple.
Départementale 103 vers Les Baumettes et ses habitations troglodytes, puis la grande sœur, la D900
qui sillonne jusque vers Apt, pour
quelques kilomètres seulement.
Avant de bifurquer sur la D104 à
Goult, pour foncer vers Roussillon.
« Je trouve ce site magique. Le village en lui-même est magnifique,
mais c'est avant tout les ocres qui
m'attirent souvent là-bas. »
Pour ses amis, elle garde encore quelques petites perles. Eux en
ont déjà plein les yeux. Les papilles
n'ont pas été oubliées, puisque des
pauses gourmandes ont jalonné ce
voyage initiatique. Histoire de tester les produits d'une terre généreuse.
Gordes, le feu d'artifice
À chaque fois, la jeune femme
réserve le meilleur pour la fin. Un
bouquet de feu d'artifice qu'annonce le village des Bories. Avant
que n'apparaisse, sur son promontoire, la perle du Nord Luberon : Gordes. « Le panorama est
tout autre. Et je trouve qu'il s'agit
là d'une bonne conclusion après
une journée de balade, où Oppède le
Vieux est la mise en bouche et Gordes
le dessert. » Rien n'indique que le
village a été pratiquement anéanti par les nazis, en représailles des
actes de résistance du maquis du
Luberon. Sa reconstruction, quasiment à l'identique, a été le symbole
d'une renaissance.
C'est des images et des souvenirs plein la tête que ses amis retournent à Maubec pour un dernier
partage, sous les chênes truffiers
de la Bastide du Bois Bréant, où
jusqu'au bout de la nuit, ils vont refaire le monde. Avant d'aller rêver à
d'autres découvertes.
Michel Garoscio
l Musée du tire-bouchon et jardin
botanique à Ménerbes : www.
domaine-citadelle.com
l Office du tourisme du Luberon :
www.luberoncoeurdeprovence.com
Ma cabane
en Luberon
l Qui n'a jamais joué à
construire une cabane au fond
du jardin ? Ceux qui ont gardé leur âme de gosse peuvent
vivre cette expérience régressive à souhaits. Dans le parc de
deux hectares autour de la Bastide du Bois Bréant, une authentique truffière construite
au début du XIXe siècle à Maubec, il est possible de retourner en enfance. Tiffany et sa
maman y ont installé trois cabanes dans les chênes multicentenaires qui entourent le
corps d'habitation.
Mais dormir dans une cabane ne signifie pas confort
sommaire. Dans la canopée, on
goûte à un repos réparateur et
il n'est pas rare de croiser un
écureuil ou une mésange venus s'aventurer sur le balcon.
Ceux qui préfèrent la terre
ferme peuvent tester la vie de
bohème dans une roulotte, ou
opter pour la vie de château,
puisque la bastide a été fondée
en 1825 par une comtesse. M.G.
l Pour en savoir plus :
www.hotel-bastide-boisbreant.com
48
La Marseillaise / Samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
BOUCHES-DU-RHÔNE / CINÉMA
MARSEILLE
L'ALHAMBRA
L'autre côté de l'espoir VO mer 21:00,
jeu 16:30, ven 18:45, dim mar 19:00
Le géant de fer mer jeu ven 14:30,
sam 15:00, dim 14:00
Le voyage en ballon jeu ven 10:30,
sam 14:00, dim 15:45
Massilia Sound System ven 21:00,
lun 20:00, mar 17:00
Sage femme mer 16:30, jeu 18:30, sam
17:00, dim 16:45, lun 17:30, mar 21:00
T2 Trainspotting VO mer 18:45, jeu
21:00, ven 16:30, sam 19:30
CINÉMA BONNEVEINE
À bras ouverts tlj 22:15 + mer jeu ven
sam dim lun 20:10 + lun mar 13:35, 15:40
Baby boss tlj 14:00, 16:30, 20:00 + mer
jeu ven sam dim 11:10 + mer jeu ven
sam dim lun 17:50, 22:10
Fast and furious 8 tlj 13:40, 16:40, 18:50,
21:50 + mer jeu ven sam dim 10:50
Ghost in the shell tlj 22:15
La Belle et la Bête tlj 13:30 + mer jeu
ven sam dim 10:50 + mer jeu ven
sam lun mar 16:25 + mer jeu ven sam
dim lun 19:20 + dim 16:15
Les Schtroumpfs et le village perdu
mer jeu ven sam dim 11:15, 13:35, 15:40
Les gardiens de la galaxie 2
mar 19:10 3D mar 20:40
Sous le même toit tlj 13:30, 15:45, 17:55,
19:40, 22:00 + mer jeu ven sam dim 11:10
LE CHAMBORD
Cessez-le-feu tlj 14:10, 16:30, 19:15 +
mer jeu ven sam dim lun 21:35
Corporate tlj 16:35, 21:45
Ghost in the shell VO tlj 16:45, 21:45
La Belle et la Bête VO tlj 13:55 + mer
jeu ven sam dim lun 19:05
La fille de neige (opéra) mar 19:00
Le procès du siècle tlj 19:45
Les Schtroumpfs et le village perdu
mer jeu ven sam dim 16:35
Sage femme tlj 14:00 + mer jeu ven
sam dim lun 19:10
Un profil pour deux tlj 14:15, 16:30,
19:15, 21:30
LE CÉSAR
A united kingdom VO ven lun 21:40
Glory VO tlj 13:30, 17:45, 19:25
L'homme aux mille visages
VO tlj 13:45, 16:15, 18:45
L'opéra tlj 13:30, 15:30, 21:10
Le banquet des fraudeurs dim 21:40
Le procès du siècle
VO CINÉ-RENCONTRE mar 20:00
Les marches du pouvoir
VO sam 21:40, mar 22:05
Moonlight VO mer jeu ven sam dim
lun 21:30
The young lady VO tlj 15:45, 17:35,
19:50
Un Américain à Paris VO jeu 21:40
United States of love VO mer 21:40
LE PRADO
À bras ouverts
tlj 13:30, 15:45,
18:00, 20:10, 22:15 + dim 10:00
Bienvenue au Gondwana
tlj
22:05 + mer jeu ven sam dim lun 18:15
Boule et Bill 2
tlj 13:30, 15:45,
18:00 + dim 10:00
C'est beau la vie quand on y pense
tlj 18:15, 20:15, 22:15 + mer jeu
sam dim lun mar 16:15
Fast and furious 8
tlj 13:30, 16:15,
19:00, 21:45 + mer jeu ven sam dim
lun 20:50 + dim 10:00
Ghost in the shell tlj 20:10, 22:25
Josey Wales hors-la-loi VO jeu 19:30
tlj 13:30, 16:15 +
La Belle et la Bête
mer ven sam dim lun mar 19:00 +
dim 10:00
Les Schtroumpfs et le village perdu
tlj 13:30, 15:45 + dim 10:00
Les gardiens de la galaxie 2 mar 19:15
3D mar 21:45
Madame Butterfly (opéra) ven 13:30
Mes vies de chien tlj 13:40, 19:00,
21:30 + dim 10:00
Power Rangers
tlj 16:15 + mer jeu
sam dim lun mar 13:35 + dim 10:00
LES 3 PALMES
À bras ouverts tlj 14:00, 16:40, 19:30,
22:10 + mer jeu ven sam dim 11:20
Baby boss tlj 13:30, 14:35, 15:45, 17:30,
19:00, 21:25 + mer jeu ven sam dim 11:00
Bob le bricoleur : Mégamachines
sam dim 11:00
Boule et Bill 2 mer jeu ven sam dim
11:20, 14:05, 16:25
Eugene Oneguine (opéra)
VO sam 18:55
Fast and furious 8 tlj 13:45, 14:20,
16:00, 18:10, 19:10, 21:20, 22:15 + mer jeu
ven sam dim 11:00, 11:20 + mer jeu
ven dim lun mar 17:00 + mer jeu ven
sam dim lun 20:00
Ghost in the shell tlj 19:40, 22:15 + lun
mar 13:35, 16:05
Gold tlj 13:35, 16:45, 19:20, 22:10 + mer
jeu ven sam dim 11:00
La Belle et la Bête tlj 14:20, 16:25, 19:10,
21:50 + mer jeu ven sam dim 11:00
Les Schtroumpfs et le village perdu
tlj 13:30, 16:45 + mer jeu ven sam dim
11:10
Les gardiens de la galaxie 2
mar 19:05, 20:30 3D mar 22:15
Life - origine inconnue tlj 14:05, 16:25,
20:00, 22:30 + mer jeu ven sam dim
11:15
Power Rangers mer jeu ven dim lun
18:40, 21:25
Sam le pompier : alerte
extraterrestre mer jeu ven 11:00
Sous le même toit tlj 14:10, 17:20, 19:45,
22:10 + mer jeu ven sam dim 11:15
PATHÉ MADELEINE
À bras ouverts mer jeu ven dim
18:55, mer jeu ven sam lun mar 20:05,
22:10, dim 19:50, 22:00, lun 18:40
Baby boss mer jeu ven sam dim
12:35, 15:00, 17:10, lun mar 12:40, 14:45,
16:55, mar 18:40 3D mer jeu ven sam
dim 10:25, 19:30, mer jeu ven sam dim
mar 22:10, lun 19:05, 21:55
Bob le bricoleur : Mégamachines
sam dim 11:00
Boule et Bill 2 mer jeu ven sam dim
10:50, 12:50, 14:50, 16:50, lun mar 12:40,
14:40, 16:40
C'est beau la vie quand on y pense
mer jeu ven dim 20:00, 22:05, sam
18:55, lun mar 19:50, 21:55
Eugene Oneguine (opéra)
VO sam 18:55
Fast and furious 8 mer jeu ven sam
dim 10:35, 13:30, 16:30, 19:20, 21:40, lun
mar 13:00, 16:00, lun 19:00, 21:15, mar
18:35, 20:55
Jour J CINÉ-FILLES mar 20:00
La Belle et la Bête mer jeu ven sam
dim 13:25, 16:15, lun mar 13:15, 15:55
3D mer jeu ven sam dim 19:00, 21:45,
lun 18:35, lun mar 21:30
Les Schtroumpfs et le village perdu
mer jeu ven sam dim 12:10, 14:10,
16:05, lun mar 12:45, 13:50, 15:50
3D mer jeu ven sam dim 10:15, mer
jeu ven dim 18:00, lun mar 17:50
Les gardiens de la galaxie 2
3D mar 19:30
Life - origine inconnue mer jeu ven
sam dim 10:30, 13:00, 15:15, 17:35, mer
ven sam dim lun mar 19:50, mer jeu
ven sam lun mar 22:10, lun mar 12:50,
lun 15:10, mar 17:30 VO jeu 19:50, dim
22:10, lun 17:30, mar 15:10
Power Paandi VO dim 17:00
Power Rangers mer jeu ven sam dim
10:45, 12:20, 14:55, 21:15, mer jeu ven sam
17:30, lun mar 14:45, 17:25, lun 20:55
Sam le pompier : alerte
extraterrestre mer jeu ven 11:00
Sous le même toit mer jeu ven sam
11:05, 13:25, 15:35, 22:00, mer jeu ven
17:45, mer ven sam 19:55, dim 10:25,
12:35, 14:45, 17:40, 19:35, 21:50, lun mar
12:45, 15:00, 17:15, 19:30, 21:45 jeu
19:55, sam 17:45
LES VARIÉTÉS
À mon âge je me cache encore pour
fumer CINÉ-RENCONTRE mer 20:00
À voix haute... tlj 15:30, 17:35, 19:35
Corporate tlj 21:30
Félicité VO tlj 13:30
Fire in the blood
VO CINÉ-DÉBAT mar 20:00
Je danserai si je veux VO tlj 13:35,
17:25, 19:30
L'autre côté de l'espoir VO tlj 15:25 +
jeu ven sam dim 19:05 + lun 21:45
L'école des lapins
VO mer ven dim 15:50
La jeune fille et son aigle tlj 15:40,
17:25 VO tlj 19:15
Les initiés VO tlj 13:35 + mer jeu ven
sam dim 17:20, 21:00 + lun mar 17:25 +
lun 20:05 + mar 21:05
Les mauvaises herbes
mer jeu dim lun 21:35
Les p'tits explorateurs
mer ven dim 16:10
Lumière d'été lun mar 16:10
Massilia Sound System
ven sam mar 21:35
Retour à Forbach tlj 13:45, 19:10
The lost city of Z VO tlj 13:30 + jeu
ven sam dim 21:05 + lun mar 21:00
Un profil pour deux mer 17:20, mer
jeu ven sam dim lun 21:05, jeu ven
sam dim 17:10, lun mar 18:10
Une vie de chat jeu sam 15:50
Videodrome VO lun mar 15:50
Wallace et Gromit : les inventuriers
VO jeu sam 16:10
CINÉMATHÈQUE
Le mariage de Maria Braun
VO mar 19:00
Les figures de l'ombre jeu sam 18:00,
mar 20:00
Tombé du ciel dim 17:00
Tramontane dim 20:00
Your name mer 14:30, jeu 16:00, sam
14:00
CHÂTEAU DE LA BUZINE
Ballerina mer ven 16:00, jeu sam
14:00
Fences sam 18:30, mar 21:00
VO mer ven 18:30, mar 11:00, 15:45
Le songe d'une nuit d'été (ballet)
dim 18:30
Les p'tits explorateurs
mer jeu ven sam dim 11:00
Ma vie de courgette mer ven 14:00,
jeu sam 16:00
Patients mer sam dim 21:00, mar
13:30, 18:30
LES PENNESMIRABEAU
PATHÉ PLAN DE CAMPAGNE
À bras ouverts tlj 11:45, 14:30, 17:00,
19:15, 22:15
Baby boss tlj 10:20, 11:30, 13:00, 14:15,
15:15, 16:30, 17:30, 19:15, 21:45
3D mer jeu ven lun mar 10:45
Bienvenue au Gondwana tlj 10:20,
13:30, 19:30
Bob le bricoleur : Mégamachines
sam dim 11:00
Boule et Bill 2 tlj 11:00 + mer jeu ven
dim lun mar 13:15, 15:15, 17:30 + sam
14:00, 16:15
C'est beau la vie quand on y pense
tlj 20:15, 22:00
Eugene Oneguine (opéra) sam 18:55
Fast and furious 8 tlj 13:00, 16:00,
19:00, 22:15 + mer jeu ven sam dim
lun 21:45 + mar 21:15 DOLBY ATMOS
tlj 10:20, 11:15, 13:45, 14:45, 16:45, 19:45 +
mer jeu ven sam dim lun 17:45, 21:00
Ghost in the shell tlj 11:15, 14:00, 17:00,
20:00, 22:45
Gold tlj 10:30, 13:30, 16:15, 19:30, 22:30
Kong : Skull Island mer jeu ven dim
lun mar 22:30
La Belle et la Bête tlj 10:45, 13:45, 16:45,
19:30, 22:00
Les Schtroumpfs et le village perdu
tlj 10:45, 13:15, 15:30, 17:45
Les figures de l'ombre
mer ven dim lun mar 19:45
Les gardiens de la galaxie 2
3D mar 20:00, 22:00
Life - origine inconnue tlj 11:00, 13:30,
16:15, 18:45, 20:00, 21:30, 22:45
Lion tlj 19:00
Logan mer jeu ven sam dim lun 21:30
Mes vies de chien tlj 11:30, 14:30, 17:00
Power Rangers tlj 10:30, 13:45, 16:30,
19:15, 22:15
Sous le même toit tlj 14:00, 16:30, 21:15
+ mer jeu ven dim lun mar 11:15 + mer
ven sam dim lun mar 19:00 jeu
19:00, sam 11:15
Split tlj 22:30
Sword art online jeu 20:00
Un profil pour deux tlj 15:45, 18:00
AIX-EN-PROVENCE
INSTITUT DE L'IMAGE
Enquête sur un citoyen au-dessus
de tout soupçon dim 17:00
Exilé ven 14:00
CINÉ-CONFÉRENCE mar 20:00
Histoire de détective ven 16:00
L'inspecteur Harry sam 20:30, lun
16:20, mar 18:00
La ronde des couleurs mer 10:30,
14:30
La sirène du Mississipi mer 18:10
Laura mar 14:00
Le dahlia noir mer 20:30, sam 18:00
Police fédérale Los Angeles
ven 20:30, lun 14:00, mar 15:45
Poulet au vinaigre mer 16:00, lun
18:20
The chaser dim 14:30, lun 20:30
LE MAZARIN
11 minutes VO tlj 17:55 + jeu sam lun
21:30
À voix haute... tlj 16:15, 20:45
Glory VO tlj 13:40, 19:15
L'opéra tlj 13:50, 18:25
Le géant de fer mer jeu ven sam dim
14:00
Les initiés VO tlj 15:45, 21:15 + lun mar
14:00
Retour à Forbach tlj 17:35
The young lady VO tlj 16:00, 19:40 +
mer ven dim mar 21:30
LE GYPTIS
LE RENOIR
Demi-tarif ven 19:30
Fantastic birthday dim 15:30
Fire in the blood mer 21:30
Fixeur jeu 20:15, sam 16:00
Grave sam 20:15
L'école des lapins jeu 14:30, ven 16:30,
dim 14:00
La belle occasion ven 21:00
La fille de Brest mer 18:00
Le conte des sables d'or mer 16:30,
ven 14:30, sam dim 11:00
Cessez-le-feu tlj 14:00 + mer ven sam
dim lun mar 18:50 + jeu 20:40
Corporate tlj 13:45, 18:30 + mer ven
sam dim lun mar 20:40
Je danserai si je veux VO tlj 13:30,
21:00
L'homme aux mille visages VO tlj
16:20 + mer ven sam dim lun mar 21:15
La jeune fille et son aigle mer ven
dim mar 15:35, jeu sam lun 19:10 VO mer
ven dim mar 19:10, jeu sam lun 15:35
Parfaites tlj 17:25 + jeu 20:30
Sage femme tlj 16:00
LE CÉZANNE
À bras ouverts tlj 14:15, 16:30, 19:00,
21:30 + mer jeu ven sam lun mar 11:15
Baby boss mer ven dim mar 11:30,
18:45, mer jeu ven sam dim mar
14:00, jeu sam 16:30, jeu sam lun 21:15,
lun 13:00, 15:45 3D mer ven dim mar
16:30, mer ven dim 21:15, jeu sam 11:30,
jeu sam lun 18:45, lun 10:30
Bob le bricoleur : Mégamachines
sam dim 11:00
Boule et Bill 2 tlj 11:15, 13:30, 15:45, 18:00
C'est beau la vie quand on y pense
tlj 13:00, 15:15, 17:30, 19:45, 22:00 + mer
jeu ven dim lun mar 10:45
Eugene Oneguine (opéra)
VO sam 18:55
Fast and furious 8 mer jeu ven sam
10:15, 13:15, 16:15, mer ven 22:15, jeu
sam 19:15, dim lun mar 11:30, dim lun
15:00, dim mar 21:15, lun 18:15, mar
14:30 VO mer ven 19:15, jeu sam 22:15,
dim mar 18:15, lun 21:15
Ghost in the shell jeu sam lun 20:00,
mar 15:00, 17:30 VO mer ven dim mar
20:00, jeu sam lun 22:30 3D mer ven
dim mar 22:30, lun 10:45
La Belle et la Bête mer jeu ven sam
dim 14:45, jeu sam mar 11:45, lun
10:30, 16:15 VO mer ven dim mar
21:00, jeu 18:00, lun 19:00 3D mer ven
dim 11:45, 18:00, jeu 21:00, lun 13:15,
21:45, mar 17:45
Les Schtroumpfs et le village perdu
mer ven dim 13:15, 17:45, jeu sam
10:30, 15:30 3D mer ven dim 10:30,
15:30, jeu sam 13:15, 17:45
Les gardiens de la galaxie 2
VO 3D mar 20:30
Life - origine inconnue tlj 13:45 + mer
ven dim mar 11:00, 19:30 + jeu sam
lun 16:45, 22:00 VO mer ven dim mar
16:45, 22:00, jeu sam lun 11:00, 19:30
Sous le même toit tlj 10:45, 13:00,
15:30, 17:45, 20:00, 22:15
Un profil pour deux tlj 20:15, 22:30
AUBAGNE
LE PAGNOL
À bras ouverts tlj 19:40 + lun mar
14:05
Boule et Bill 2 tlj 16:00, 17:50 + dim
11:05
C'est beau la vie quand on y pense
tlj 15:45, 19:30
Cessez-le-feu tlj 16:40 + mer jeu ven
sam dim lun 19:00
Fast and furious 8 tlj 13:50, 18:45, 21:25
Ghost in the shell jeu sam lun 21:30
3D mer ven dim mar 21:30
La Belle et la Bête tlj 14:00 + dim
10:50
La jeune fille et son aigle tlj 13:55,
17:40 + dim 11:00
Les Schtroumpfs et le village perdu
mer jeu ven sam dim 14:05, dim 10:55
Les figures de l'ombre mar 14:00
VO lun 14:00
Life - origine inconnue tlj 16:30 + mer
jeu ven sam dim lun 21:20
Massilia Sound System tlj 21:40
LE PALACE
À bras ouverts tlj 19:00 + mer jeu ven
sam dim 16:30
Baby boss tlj 14:00, 21:30 3D tlj 19:00 +
mer jeu ven sam dim 16:30
Bob le bricoleur : Mégamachines
mer jeu ven sam dim 14:00, 15:15,
16:30
Eugene Oneguine (opéra)
VO sam 18:55
Ghost in the shell tlj 19:00, 21:30 + lun
mar 14:00
Kong : Skull Island tlj 14:00, 21:30
Les Schtroumpfs et le village perdu
tlj 14:00 + mer jeu ven dim lun mar
21:30 3D mer jeu ven dim 16:30, mer
jeu ven dim lun mar 19:00
Power Rangers tlj 14:00, 19:00, 21:30 +
mer jeu ven sam dim 16:30
ARLES
ACTES SUD (LE MÉJAN)
À voix haute...
CINÉ-RENCONTRE mar 20:30
Corporate mer jeu lun 16:00, mer jeu
sam lun 21:00, ven sam lun mar
14:00, ven 18:15, dim 16:15, dim mar
18:30
Django CINÉ-CONCERT ven 20:30
Je danserai si je veux VO mer jeu ven
dim lun mar 14:00, mer ven sam mar
18:30, jeu ven dim lun 21:00, sam 16:00
L'école des lapins mer jeu ven sam
dim 17:00
L'homme aux mille visages VO mer
jeu sam dim lun 14:00, mer jeu ven
sam dim lun 18:30, mer jeu sam dim
mar 21:00, ven mar 16:00, lun 16:15
La supplication jeu 18:30, dim 14:00
Les p'tits explorateurs mer jeu ven
sam dim 16:00
Orpheline mer sam lun mar 18:30,
jeu ven 14:00, dim 21:00, mar 16:00
Un profil pour deux mer sam mar
14:00, mer sam 16:15, mer ven sam
lun mar 21:00, jeu 16:10, jeu dim lun
18:30, ven dim lun mar 16:00
LE FÉMINA
À bras ouverts mer jeu dim lun 18:45,
ven sam 19:00, sam 21:15, dim 21:00
Baby boss mer 16:00, jeu sam dim
14:00, jeu lun mar 18:45, ven dim 16:15
Boule et Bill 2 mer jeu ven sam 14:00,
mer ven dim 16:45, sam 16:15, dim
11:00, mar 18:45
Fast and furious 8 mer ven dim
14:00, mer jeu dim lun mar 21:00, jeu
sam 16:00, ven sam 21:15
La Belle et la Bête mer 18:15, jeu lun
21:00, ven sam 18:30, dim 11:00
Les Schtroumpfs et le village perdu
mer ven sam 16:15, jeu ven sam dim
14:00, dim 11:00, mar 18:45
Les gardiens de la galaxie 2
3D mar 21:00
Power Rangers mer 21:00, jeu 16:15,
ven 21:15, dim 18:30
Sous le même toit mer 14:00, mer
dim 18:30, mer jeu dim lun mar 21:00,
jeu dim 16:15, ven sam lun 18:45, ven
sam 21:15
GARDANNE
CINÉMA 3 CASINO
Boule et Bill 2 mer ven sam lun 18:30,
jeu 21:00, dim mar 14:00
Corporate mer jeu sam dim 18:30,
ven lun 21:00, mar 16:15
Félicité VO mer sam 21:00, jeu lun
16:15, ven dim mar 18:30, mar 11:00
L'école des lapins mer jeu ven sam
16:15, dim 14:00
Les Schtroumpfs et le village perdu
jeu 18:30, ven 16:15, sam 14:00
Orpheline jeu 21:00, sam mar 16:15,
lun 18:30
The young lady VO mer dim lun
16:15, ven 21:00, sam mar 14:00, mar
18:30
Tombé du ciel
CINÉ-RENCONTRE mar 21:00
Un profil pour deux mer sam lun
mar 21:00, dim 16:15, mar 11:00
LA CIOTAT
CINÉMA LUMIÈRE
À bras ouverts ven mar 21:00, dim
14:00
Baby boss mer ven lun 16:15, jeu mar
18:30, sam dim 14:00
Boule et Bill 2 mer ven dim 14:00, jeu
sam lun mar 16:30, jeu lun mar 21:00,
dim 18:30
C'est beau la vie quand on y pense
mer ven lun 21:00, jeu mar 14:00, sam
dim 18:30
Fast and furious 8 mer ven dim
16:00, mer jeu ven sam lun mar 18:30,
mer ven sam 21:00, jeu sam lun mar
14:00, dim 10:45 VO dim 21:00
Ghost in the shell mer 16:15, dim
21:00, lun 16:30
Je danserai si je veux VO mer dim
18:30, jeu sam lun 21:00, ven mar 14:00
La Belle et la Bête mer 21:00, jeu lun
14:00, ven dim 16:00, sam mar 18:30
Les Schtroumpfs et le village perdu
mer 14:00, jeu sam 16:30, ven lun
18:30, dim 10:45, mar 16:15
Mes vies de chien mer ven lun 14:00,
18:30, jeu sam dim mar 16:15, 21:00,
dim 10:45
Power Rangers jeu 18:30, sam 14:00
EDEN-THÉÂTRE
Amour mer 21:00, mar 18:00
Blanka dim 18:30
Cézanne et moi
CINÉ-RENCONTRE sam 21:00
Creed - L'héritage de Rocky Balboa
ven 20:00
Elle mer 18:30
Fauteuils d'orchestre
CINÉ-RENCONTRE sam 18:00
Festival Fusion des Arts jeu 19:00
La Fontaine fait son cinéma
jeu 16:00
La bûche
CINÉ-RENCONTRE dim 16:00
Le secret de la pierre de lune
mer 16:00
Monsieur et monsieur sam 16:00
Rouge comme le ciel ven 16:00
Un taxi pour Tobrouk mar 20:30
MARTIGUES
CINÉMA JEAN RENOIR
Je danserai si je veux VO mer sam
17:00, jeu 18:30, ven 20:30, dim 16:30
La ferme des animaux
mer ven 14:30, jeu 15:30, dim 15:00
Les p'tits explorateurs
mer ven sam 16:00, jeu 14:30
Lumière ! L'aventure commence
lun 19:00, mar 17:30
Orpheline jeu 20:30, ven 17:00, mar
19:00
Pris de court mer sam 21:00, jeu lun
17:00, ven 19:00, dim 18:30
Sage femme mer 19:00, sam 18:50,
dim 20:00, mar 21:00
MULTIPLEXE LE PALACE
À bras ouverts tlj 13:30, 17:30, 19:30,
21:30 + mer jeu ven sam dim 11:15 +
jeu ven sam dim lun mar 15:30
Baby boss tlj 13:40, 18:00, 20:00,
22:00 3D tlj 15:40 + mer jeu ven sam
dim 11:15
Bob le bricoleur : Mégamachines
sam 10:15
Boule et Bill 2 tlj 13:30, 15:30, 17:30 +
mer jeu ven sam dim 11:15
C'est beau la vie quand on y pense
tlj 13:50, 15:50, 17:50, 21:50 + mer jeu
ven sam dim 11:15
Eugene Oneguine (opéra) sam 18:55
Fast and furious 8 tlj 13:30, 16:00,
18:30, 19:30, 21:00, 22:00 + mer jeu ven
sam dim 11:00
Ghost in the shell tlj 22:00 + mer jeu
ven sam dim lun 19:50 + lun mar
13:30, 15:40
La Belle et la Bête tlj 13:50, 19:00,
21:30 3D tlj 16:30 + mer jeu ven sam
dim 11:15
Les Schtroumpfs et le village perdu
mer jeu ven sam dim 13:50, 17:30
3D mer jeu ven sam dim 11:15, 15:40
Les gardiens de la galaxie 2
mar 19:30
Life - origine inconnue tlj 13:40, 15:50,
17:50, 19:50, 21:50 + mer jeu ven sam
dim 11:15
Mes vies de chien tlj 14:00, 16:00,
18:00, 20:00, 22:00 + mer jeu ven sam
dim 11:15
Power Rangers tlj 14:00 + mer jeu
ven sam dim 11:15 + mer jeu ven dim
lun mar 16:30, 19:10, 21:40
Sam le pompier : alerte
extraterrestre mer 16:00
Sous le même toit tlj 13:40, 15:40,
17:40, 19:40, 21:40 + mer jeu ven sam
dim 11:15
Un profil pour deux tlj 19:50
VITROLLES
CGR - STUDIO LUMIÈRES
À bras ouverts tlj 11:30, 13:30, 15:30,
19:45
Alibi.com tlj 22:15
Baby boss tlj 11:15, 14:00, 16:00, 18:00 +
mer jeu ven sam dim lun 20:00
Bienvenue au Gondwana tlj 22:15
Boule et Bill 2 tlj 11:15, 13:30, 15:30, 18:00
C'est beau la vie quand on y pense
tlj 11:15, 13:30, 17:30, 19:45
Cars 2 jeu sam 10:00
Fast and furious 8 tlj 11:00, 13:45, 15:15,
16:30, 19:30, 22:15 + mar 21:00 DOLBY
ATMOS tlj 18:00 + mer jeu ven sam
dim lun 21:00
Gangsterdam mer ven sam dim lun
mar 20:00, mer jeu ven sam dim lun
22:00
Ghost in the shell tlj 22:15 + mer jeu
ven sam dim lun 19:45
Gold tlj 11:00, 13:45, 16:30, 19:30, 22:00
Jour J jeu 19:00
Kong : Skull Island mer ven sam dim
lun mar 22:15
La Belle et la Bête tlj 11:00, 13:45, 16:30,
19:30, 22:00
Les Schtroumpfs et le village perdu
tlj 11:15, 14:00, 16:00, 17:30
Les gardiens de la galaxie 2
mar 19:30, 22:15 DOLBY ATMOS mar
21:00
Life - origine inconnue tlj 11:15, 13:30,
15:30, 18:00, 20:15, 22:30
Mes vies de chien tlj 11:30, 13:30, 15:30,
17:30, 19:45
Power Rangers tlj 13:20, 15:45 + mer
jeu ven sam dim lun 22:15
Sous le même toit tlj 11:15, 14:00, 16:00,
18:00, 20:00, 22:00
Un profil pour deux tlj 11:15, 17:30
Vice versa mer jeu ven sam dim
10:00
Zootopie mer ven dim 10:00
LES LUMIÈRES
Down by law VO mer ven 21:00, jeu
mar 18:30, sam 18:40, dim 14:00, lun
14:15
Jours de France mer 14:15, jeu 14:00,
ven sam 15:45, lun 16:15, mar 13:30
La Belle et la Bête mer 14:15, 16:30, jeu
ven sam dim 14:00, jeu 17:00, sam
17:30 VO jeu ven sam 20:00, dim
16:30, mar 18:30
La Fontaine fait son cinéma
mer 16:45, jeu 17:00, ven 14:00, sam
16:30, dim 16:00
Le secret de la chambre noire
ven 14:14, sam 14:00, lun 16:30, mar
15:45, 18:15
Les figures de l'ombre
VO mer mar 21:00, ven 17:00, lun
14:00, 19:30, mar 16:00
Monsieur et madame Adelman
mer 14:15, 18:45, sam 18:15, dim 14:00
Night on earth VO mer ven 18:30, jeu
20:30, sam mar 20:45, dim 17:00, lun
16:15, 21:00
Paris la blanche mer dim 16:30, jeu
17:00, jeu sam 20:45, ven lun 18:30,
sam 14:00, lun 21:00, mar 16:00
Saigneurs mer 18:30, jeu 18:45, ven
20:30, sam 16:30, lun 19:00, mar 20:45
City Presse 04 91 27 01 16
Samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
49
PROVENCE / CINÉMA
AVIGNON
PATHÉ AVIGNON CAP SUD
À bras ouverts tlj 13:00, 15:15,
17:30, 21:55 + mer jeu ven sam
dim lun 20:15 + mar 19:45
Alibi.com tlj 19:40
Baby boss tlj 13:15, 15:30 + mer jeu
ven sam dim 10:45 + mer jeu ven
sam dim lun 17:45, 20:00, 22:15
Bienvenue au Gondwana
tlj 22:30 + lun 17:50 + mar 16:00
Bob le bricoleur :
Mégamachines - le film
sam dim 11:00
Boule et Bill 2 tlj 13:00, 15:00,
17:15, 19:15 + mer jeu ven sam dim
10:45
C'est beau la vie quand on y
pense tlj 14:30, 21:30 + mer jeu
ven dim lun mar 17:00, 19:15
Eugène Onéguine (opéra)
VO sam 18:55
Fast and furious 8 tlj 13:15, 14:45,
16:10, 18:00, 19:10, 21:00, 22:10 +
mer jeu ven sam dim 10:15
Ghost in the shell
mer jeu ven sam dim 10:30
3D tlj 15:10, 17:35, 20:05, 22:30
Gold tlj 14:00, 16:45, 22:15 + mer
ven 11:00 + mer jeu ven sam dim
mar 19:30 VO jeu sam dim 11:00,
lun 19:30
Jour J mar 20:00
La Belle et la Bête tlj 13:30, 16:15,
19:00, 21:45 + mer jeu ven sam
dim 10:30
Les Schtroumpfs et le village
perdu tlj 13:45 + mer jeu ven sam
dim 11:00, 18:00 + mer jeu ven
sam dim lun 15:50
Les figures de l'ombre
mer jeu ven sam dim 11:15
Les gardiens de la galaxie 2
mar 22:15 3D mar 19:30
Life - origine inconnue tlj 13:00,
15:15, 17:30, 19:45, 22:05 + mer jeu
sam 10:30 VO ven dim 10:30, lun
21:15
Lion tlj 21:45
Logan mer jeu ven sam dim
11:15, mer jeu ven dim mar 21:15
Mes vies de chien tlj 13:00, 15:15,
17:30 + mer jeu ven sam dim
10:30
Power Rangers tlj 14:00, 16:45,
19:30 + mer jeu ven sam dim
11:00
Sam le pompier : alerte
extraterrestre - le film
mer jeu ven 11:00
Sous le même toit tlj 13:15, 15:30,
17:45, 20:00, 22:15 + mer ven dim
10:45 jeu sam 10:45
Split tlj 22:30
Un profil pour deux tlj 12:55 +
mer jeu ven sam dim lun 19:40
UTOPIA
LA MANUTENTION
À voix haute - La force de la
parole mer 14:10, 20:20, jeu 12:30,
17:30, ven 14:30, 18:30, sam 16:15,
19:50, dim 14:00, dim mar 18:00,
lun 16:20, 20:00, mar 12:00, 21:15
Certaines femmes VO ven 18:30
Cessez-le-feu mer 14:20, 20:10,
jeu 14:30, 18:10, ven 16:30, 20:30,
sam mar 16:00, sam 19:45, dim
14:00, dim lun 18:00, lun mar
12:00
Charulata VO lun 20:10
Corporate mer 18:15, jeu 20:10,
ven 21:30, dim 16:10, lun 16:00,
mar 13:45
Eclairage intime VO ven 17:00
Fantastic birthday
VO mer 19:00, jeu 16:00, ven
12:00, sam 18:40, dim 12:15, lun
14:15, mar 19:45
Félicité VO mer 16:40, ven 12:00,
sam 17:20, dim 20:00
Glory VO mer 14:40, 20:10, jeu
13:45, 17:45, ven 12:30, 15:15, sam
15:20, 19:45, dim 14:10, 18:10, lun
20:00, mar 12:00, 17:50
La femme du dimanche
VO dim 20:00
La guerre des boutons ven 14:15
Le voyage en ballon dim 16:40
Les hommes préfèrent les
blondes VO mar 20:20
Orpheline mer 15:50, sam 14:00
Paris la blanche mer 14:00, jeu
16:20, mar 16:10
Patients jeu 18:00, ven 20:00,
sam 16:10
Pris de court ven 16:00
Sage femme ven dim 17:45, mar
14:00
The lost city of Z VO dim 14:00
The young lady VO sam 18:15
LE VOX
Je danserai si je veux
VO mer 12:20, ven 21:30, sam
20:15, dim 16:00, mar 14:00
L'autre côté de l'espoir
VO jeu 14:10, ven 12:00, sam
16:40, mar 19:45
L'homme aux mille visages
VO jeu 12:00, 21:10, ven 17:15, sam
21:40, dim 20:00, lun 14:00, mar
15:40
L'opéra mer 12:00, jeu 15:40, ven
20:30, sam 14:10, dim 17:45, mar
14:00
La ferme des animaux
mer dim 10:45, mer 17:10, jeu
11:00, ven 16:00, sam 10:30
La guerre des boutons
dim 16:00
La jeune fille et son aigle
mer ven 10:45, mer jeu 16:30, jeu
19:30, ven 13:30, sam dim 14:10,
sam lun mar 18:00, dim 10:30,
lun mar 12:00
Le grondement de la montagne
VO jeu 14:20
Le voyage en ballon mer 16:10,
jeu sam dim 11:00, ven 11:10
Les hommes préfèrent les
blondes VO mer 16:20
Mauvais sang lun 12:00
Orpheline jeu 16:20, ven 17:30,
dim 12:00, lun 18:10, mar 20:30
Panique sam 14:40
Paris la blanche ven 19:45, sam
18:10, dim 12:15, lun 14:00
Patients mer 14:20, jeu 21:30, dim
20:10, lun 12:00, mar 15:45
Pris de court mer 18:40, jeu
19:45, sam 12:30, 21:40, dim 20:10,
lun 14:20, mar 21:30
Retour à Forbach mar 20:00
Sage femme mer 20:30, jeu sam
12:00, lun 16:00
The lost city of Z
VO mer sam 12:00, jeu 20:20,
ven 14:20, mar 16:10
The young lady VO mer 12:30,
18:10, jeu 12:00, 18:30, ven mar
14:00, ven 19:45, sam 13:30, dim
12:10, 16:15, lun 16:00, 20:15, mar
18:45
Une partie de campagne
lun 18:15
Alibi.com mer jeu 16:10, ven
18:20, sam dim 13:50
La Belle et la Bête mer jeu 13:50,
mer sam 20:00, jeu 17:50, ven
16:00, sam dim 15:30, lun 19:40,
mar 17:00
La confession mer sam 17:50,
jeu 20:10, ven 13:50, dim 20:00,
lun mar 14:30
Lion jeu 16:00, sam 14:00, 20:00,
mar 14:15 VO ven 20:00, dim
17:50, lun 17:00, mar 19:50
Monsieur et madame Adelman
mer ven 16:15, 20:00, jeu 14:00,
18:10, sam 18:20, dim lun 18:00,
lun 14:15, mar 20:20
Sage femme mer ven dim 14:00,
jeu 20:00, sam 16:10, dim lun
19:50, mar 16:25
Telle mère, telle fille mer 18:00,
ven 18:10, dim 16:15, lun 16:10, mar
18:35
LE PONTET
CAPITOLE STUDIOS
À bras ouverts tlj 13:15, 15:25,
19:45, 22:15 + mer jeu ven sam
dim 10:45
Baby boss tlj 13:15, 15:25, 17:40,
19:45 + mer jeu ven sam dim
10:45 + mer ven sam dim lun
mar 22:05
Boule et Bill 2 tlj 13:30, 15:25, 17:45
+ mer jeu ven sam dim mar 11:15
C'est beau la vie quand on y
pense tlj 13:15, 16:45
Coppélia - The Australian
Ballet jeu 20:00
Fast and furious 8 tlj 13:45, 14:45,
16:30, 18:15, 21:15, 21:55 + mer jeu
ven sam dim 10:30 + mer jeu
ven sam dim lun 19:15
Gangsterdam tlj 22:05 + mer jeu
ven sam dim lun 19:30 + lun mar
17:30
Ghost in the shell tlj 19:45 + mer
jeu ven sam dim 10:45 + mer jeu
ven sam dim lun 22:15 + lun mar
13:05, 15:20
Gold tlj 13:45, 16:30, 19:15, 22:00 +
mer jeu ven sam dim 10:45
LA VALETTEDU-VAR
PATHÉ LA VALETTE
À bras ouverts tlj 11:15, 13:30,
15:45, 17:50, 20:00, 22:10
Alibi.com tlj 15:00, 17:00, 21:40 +
mer jeu ven lun mar 10:45
Baby boss tlj 10:50, 12:25, 14:35,
15:30, 16:45 3D tlj 10:15, 13:05, 17:45,
19:30, 21:40
Bienvenue au Gondwana
mer jeu ven sam dim lun 17:40,
19:55
Bob le bricoleur :
Mégamachines - le film
mer jeu ven sam dim 11:00
Boule et Bill 2 tlj 11:35, 13:40, 15:40,
17:45
C'est beau la vie quand on y
pense tlj 19:50, 22:10
Eugène Onéguine (opéra)
VO sam 18:55
Fast and furious 8 tlj 11:00, 12:35,
15:30, 18:25, 21:15 + mer ven dim
lun mar 16:10 + mer jeu ven dim
lun mar 21:45 + sam 13:40
IMAX tlj 10:40, 13:30, 16:25, 22:15 +
mer jeu ven sam dim mar 19:20
VO IMAX lun 19:20
Ghost in the shell 3D tlj 19:35,
22:05
Gold tlj 11:10, 13:55, 16:35, 19:10,
21:45
Jour J mar 20:00
La Belle et la Bête tlj 16:15
3D tlj 10:50, 13:35, 19:05, 21:50
Les Schtroumpfs et le village
perdu tlj 11:05, 13:20, 15:45, 17:50
3D tlj 19:55
Les figures de l'ombre tlj 22:20 +
mer jeu ven sam dim lun 19:35
Life - origine inconnue tlj 10:30,
12:45, 15:05, 17:20, 20:10, 22:40
Logan tlj 22:15
Mes vies de chien tlj 10:15, 12:25,
14:40, 17:10
Power Rangers tlj 12:15, 15:00 +
mer jeu ven sam dim lun 22:10
Sous le même toit tlj 10:25, 15:55,
18:00, 22:35 + mer jeu ven dim
lun mar 13:50 + mer ven dim lun
mar 19:15 + mer ven sam dim lun
mar 20:20 + sam 16:30 + dim
14:00 jeu 20:20, sam 13:50
Bob le bricoleur :
Mégamachines - le film
sam dim 11:30
Boule et Bill 2 tlj 11:40, 13:35 + mer
jeu ven dim lun 17:15 + sam 17:00
+ mar 17:40
C'est beau la vie quand on y
pense mer jeu ven dim 17:25,
mer jeu ven sam dim mar 19:10,
sam lun 17:45, lun 19:50, mar
15:35
Cessez-le-feu tlj 12:45, 15:00, 17:15,
19:35, 21:45 + lun 11:35 + mar 11:30
Corporate tlj 21:50
Eugène Onéguine (opéra)
VO sam 18:55
Fast and furious 8 tlj 11:30, 14:20,
16:00, 18:50, 21:40
Ghost in the shell 3D tlj 22:10
Jour J mar 20:00
La Belle et la Bête tlj 11:30, 14:05,
15:30 + mer jeu ven sam dim lun
19:05 + mar 19:30 3D tlj 21:30
Les Schtroumpfs et le village
perdu mer jeu ven dim 11:30,
13:30, 15:30, sam 11:45, 13:45, sam
lun 15:45, lun 13:50, mar 13:40
Les gardiens de la galaxie 2
3D mar 19:30
Life - origine inconnue tlj 11:30,
13:45, 16:40, 22:15 + mer jeu ven
sam dim mar 17:45 + mer ven
sam dim 20:00 + lun 19:05
VO jeu 20:00, lun 17:45, mar
19:05
Power Rangers tlj 11:30, 14:15 +
mer jeu ven dim lun mar 16:50 +
mer jeu ven dim 19:30
Sam le pompier : alerte
extraterrestre - le film
mer jeu ven 11:30
Sous le même toit tlj 11:40, 13:45 +
mer jeu ven dim lun mar 15:50,
22:10 + mer ven dim lun 17:55 +
mer jeu ven sam dim lun 20:00
+ sam 17:30, 22:15 + mar 17:05,
19:25 jeu 17:55, sam 15:50
Jour J mar 19:45
Kong : Skull Island tlj 22:10 +
mer jeu ven sam dim 10:30
La Belle et la Bête tlj 13:45, 16:30,
19:15, 22:00 + mer jeu ven sam
dim 10:45
Le grand miracle
mer ven sam dim 17:45, lun 19:45
Les Schtroumpfs et le village
perdu tlj 13:15, 15:25, 17:30 + mer
jeu ven sam dim 11:00
Les gardiens de la galaxie 2
mar 19:30 3D mar 21:30
TOULON
LE ROYAL
Programme non communiqué
PATHÉ LIBERTÉ
À bras ouverts tlj 18:10, 20:15,
22:20
Aurore lun 20:00
Baby boss tlj 11:30, 13:35, 15:40 +
mer jeu ven dim lun mar 21:20
3D mer jeu ven dim lun 19:25,
sam 19:55
Power Rangers jeu 14:00, sam
16:15, dim 10:45
Sous le même toit tlj 21:00 + mer
jeu lun 14:00 + mer jeu ven sam
dim mar 18:30 + ven sam 16:15 +
dim 10:45, 16:00
The young lady
mer ven lun 14:00, jeu sam mar
21:00, dim lun 18:30
CENTRE CULTUREL
RENÉ CHAR
La belle occasion mar 20:30
MANOSQUE
CINÉMOVIDA LE LIDO
À bras ouverts
mer ven dim mar 18:30, jeu lun
21:15, sam 16:15, lun 14:00
Baby boss mer ven 14:00, mer
21:15, jeu ven sam dim 11:00, jeu
sam dim 16:15 3D mer 11:00, jeu
sam 14:00, ven 16:15
Boule et Bill 2
mer ven dim 11:00, mer ven 16:15,
jeu sam dim 14:00, jeu lun mar
18:30, ven 21:15
Brimstone
VO mer jeu ven lun mar 18:15,
lun mar 13:45
Citoyen d'honneur
VO sam 17:30
Eugene Oneguine (opéra)
VO sam 18:55
Fast and furious 8
mer ven dim lun mar 13:45, mer
ven sam dim mar 18:30, mer jeu
sam dim lun 21:15, jeu sam 16:00
CUERS
CINÉMA CUERS
À bras ouverts mer 20:30
Boule et Bill 2 mer 18:00
DIGNE-LES-BAINS
CINÉ TOILES
À bras ouverts jeu 16:15, sam
mar 21:00, dim 14:00, lun 18:30
Baby boss jeu dim mar 14:00,
ven sam 16:15, lun 18:30
3D mer 16:15
Bienvenue au Gondwana
mer 18:30, ven 16:15, dim 21:00
Boule et Bill 2 mer jeu ven 16:15,
mer ven sam mar 18:30, jeu sam
14:00, dim 10:45, 16:00
C'est beau la vie quand on y
pense mer ven sam lun mar
14:00, mer ven lun 21:00, jeu sam
dim mar 18:30
Un profil pour deux tlj 12:50,
19:25
UTOPIA RÉPUBLIQUE
À voix haute - La force de la
parole jeu 12:00
Corporate sam 20:00
Félicité VO jeu lun 14:00, mar
18:00
Je danserai si je veux
VO jeu 20:10, lun 18:15
L'autre côté de l'espoir
VO mer 18:00, dim 12:00, lun
16:20
L'homme aux mille visages
VO mer 20:00
L'opéra lun 20:15
Life - origine inconnue tlj 13:05,
15:20, 17:30, 19:45, 22:15 + mer jeu
ven sam dim 10:30
Phillauri mar 19:30
Power Rangers tlj 13:45 + mer jeu
ven sam dim lun 19:15
Sous le même toit tlj 13:15, 15:25,
17:45, 19:45, 22:15 + mer jeu ven
sam dim 10:45
Fast and furious 8 tlj 21:00 + mer
ven sam lun 14:00 + mer jeu ven
sam dim mar 18:30 + jeu 16:15 +
dim 10:45, 16:00
Ghost in the shell jeu 21:00
Je danserai si je veux
mer ven dim lun 21:00, jeu 18:30,
sam 16:15, dim mar 14:00
La Belle et la Bête mer 16:15, ven
18:30, dim 16:00
Les Schtroumpfs et le village
perdu mer jeu 16:15, ven sam
dim mar 14:00, lun 18:30
Ghost in the shell
jeu ven dim lun mar 21:15
L'histoire officielle
VO dim 15:00
L'olivier VO sam 20:30
La Belle et la Bête
mer dim 18:30, jeu sam 10:45, jeu
sam lun mar 21:15, mar 14:00
3D mer dim 13:45, jeu 16:00, ven
lun 18:30
La ronde des couleurs
mer sam 16:15, jeu sam dim 11:00,
ven 14:30
CINÉ-SCOLAIRES mar 09:30
Les Schtroumpfs et le village
perdu mer ven 11:00, 21:15, jeu
18:30 3D mer ven dim 16:15, jeu
sam 14:00
Les gardiens de la galaxie 2
3D mar 21:15
Power Rangers mer ven 13:45,
jeu sam 10:45, jeu 16:15, dim 21:15
Sous le même toit mer ven dim
11:00, 16:15, mer ven dim mar
21:15, jeu sam lun mar 14:00, jeu
sam lun 18:30
Viva VO dim 17:30
RIANS
SALLE DES FÊTES
La Belle et la Bête dim 16:00
Telle mère, telle fille dim 18:15
ROUSSET
SALLE ÉMILIEN VENTRE
À bras ouverts ven 21:00
Les Schtroumpfs et le village
perdu ven 18:30
City Presse 04 91 27 01 16
50
La Marseillaise / Samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
OCCITANIE / CINÉMA
MONTPELLIER
DIAGONAL CAPITOLE
11 minutes VO tlj 13:50 + mer jeu dim
lun mar 19:55 + ven 21:00 + sam 20:45
À cru mer 18:05
À voix haute... tlj 17:55 + mer sam dim
11:45
Cessez-le-feu tlj 13:35 + mer sam dim
11:35 + mer jeu sam dim lun mar 20:10
+ ven 19:55
Chien enragé VO dim 17:55, mar 22:10
Corporate tlj 13:55, 17:50
Félicité VO tlj 21:35
Je danserai si je veux VO tlj 15:40 +
mer jeu ven sam dim mar 21:40 + lun
22:20
L'affranchie VO tlj 13:40, 19:45
L'autre côté de l'espoir VO mer 16:15,
ven 13:35, sam 19:50, dim 22:00, mar
16:05
L'homme aux mille visages VO tlj
15:30 + mer sam dim 11:30 + mer jeu dim
lun mar 21:30 + ven 21:55 + sam 22:10
L'opéra tlj 17:40 + mer sam dim 11:40
La jeune fille et son aigle mer sam
dim 16:00 VO jeu ven lun mar 18:00
La vengeresse VO ven 22:30, sam
22:20
Le maître est l'enfant sam 18:00
Les favoris de la lune lun 13:45
Les initiés VO tlj 14:00, 20:00 + mer
sam dim 11:50
Les mauvaises herbes tlj 18:05
Lettres de la guerre mer sam dim
17:45, jeu ven lun mar 16:00
Massilia Sound System mer 22:10, jeu
22:05, ven 22:15, dim 20:10, lun 21:50
Orpheline mer mar 20:05, jeu 13:35,
ven 15:55, sam 21:45, dim 13:50, lun 15:35
Pas comme des loups mar 18:05
Psiconautas VO lun 19:45
Sage femme mer 14:05, jeu 17:55, ven
20:05, sam 15:45, dim 11:50, lun 17:50,
mar 13:35
Sanjuro VO jeu 15:40, sam 13:30
The lost city of Z VO tlj 21:45
The young lady VO tlj 15:45 + mer jeu
dim lun mar 22:10
Un berger à l'Élysée ? ven 18:15
United States of love VO mer 11:55,
jeu 20:05, sam 11:30, dim 15:55
Wedding doll VO tlj 15:50, 19:50
GAUMONT COMÉDIE
À bras ouverts tlj 22:30 + mer jeu ven
dim lun mar 17:30 + ven lun mar 13:15
Baby boss tlj 13:30, 15:45, 18:00 + mer
jeu ven 19:30 + dim 11:00 3D lun 19:30
Bob le bricoleur : Mégamachines
dim 11:00
Boule et Bill 2 tlj 13:45, 15:45 + dim 11:00
C'est beau la vie quand on y pense
tlj 20:00 + ven lun mar 15:30
Eugène Onéguine (opéra)
VO sam 18:55
Fast and furious 8 tlj 14:00, 16:45,
19:30 VO tlj 22:15 + dim 11:00
Ghost in the shell jeu ven lun mar
17:45 VO tlj 20:15 + mer jeu lun 22:00
Gold tlj 13:45, 16:15 VO tlj 19:00, 21:45 +
dim 11:00
Harry Potter à l'école des sorciers
VO dim 20:00
La Belle et la Bête jeu ven sam dim
lun mar 13:45 VO tlj 22:00 + mer jeu
sam dim lun mar 19:15 + dim 11:00
3D tlj 16:30
Les Schtroumpfs et le village perdu
mer sam dim 13:30, 15:30, 17:45
Les gardiens de la galaxie 2
VO mar 22:00 VO 3D mar 19:45
Life - origine inconnue tlj 13:00, 15:30,
17:45 VO tlj 19:30, 22:15 + dim 11:00
Mad Max : Fury road VO ven 20:30
Sous le même toit tlj 13:30, 17:30 +
mer jeu ven dim lun mar 15:15 + mer
ven sam dim lun mar 20:00 + mer
jeu ven sam lun 21:45 + dim 11:00 +
dim mar 22:30 jeu 20:00, sam 15:15
Split VO mer jeu ven dim lun mar
21:30, sam 22:00
GAUMONT MULTIPLEXE
À bras ouverts tlj 11:00, 13:45, 15:55,
18:10, 20:20, 22:30
Alibi.com mer jeu sam dim lun mar
11:15, mer jeu ven dim lun mar 19:15
Baby boss tlj 10:45, 13:00, 15:15, 20:00
+ mer jeu ven dim lun mar 17:30 +
sam 17:15
Bienvenue au Gondwana tlj 10:45,
13:00, 15:15 + mer jeu ven dim lun mar
17:15 + mer ven dim lun mar 19:30 +
sam 16:30, 18:55
Boule et Bill 2 tlj 11:15, 13:15, 15:15, 17:45
C'est beau la vie quand on y pense
tlj 22:15 + mer ven sam dim lun mar
20:00
Cessez-le-feu tlj 10:45, 15:30, 17:45 +
mer ven sam dim lun mar 13:15 + mer
ven 19:45 + mer 22:15 + jeu 14:00 + jeu
dim lun mar 20:00 + ven dim lun
mar 22:30 + sam 19:30, 22:00
Corporate tlj 16:45 + mer ven sam
dim lun mar 11:00 + mer ven dim lun
mar 21:45 + jeu 22:30
Eugène Onéguine (opéra)
VO sam 18:55
Fast and furious 8 tlj 11:30, 15:00, 18:15,
21:15 3D tlj 10:30 + mer jeu ven sam
dim lun 13:25, 16:15, 19:10, 22:00 + mar
13:30, 16:30
Ghost in the shell tlj 16:15, 17:30 + mer
20:00, 22:30 + jeu ven sam 19:50 + jeu
ven sam dim lun mar 22:15 + dim lun
mar 19:45
Gold tlj 10:45, 13:45, 16:30 + mer jeu ven
sam dim lun 19:10 + mer ven sam dim
lun mar 22:15 VO jeu 22:15, mar 19:05
Kong : Skull Island tlj 13:45, 18:45, 21:15
La Belle et la Bête tlj 10:45, 13:30, 16:15,
19:00, 21:45
La jeune fille et son aigle tlj 11:15,
14:00
Les Schtroumpfs et le village perdu
tlj 11:00, 13:30, 15:30, 17:30
Les figures de l'ombre tlj 21:15 + mer
jeu ven dim lun mar 16:30
Les gardiens de la galaxie 2
mar 22:00 VO mar 19:30
Life - origine inconnue tlj 10:45, 13:00,
15:30 + mer ven sam dim lun 19:30 +
mer jeu ven dim lun mar 22:00 + sam
21:45 VO jeu mar 19:30
Lion VO tlj 19:15
Logan tlj 21:45 + mer ven sam dim lun
mar 13:45
Mad Max : Fury road mer 00:00
VO jeu 20:00
Mes vies de chien tlj 11:00, 13:15, 15:30,
17:45
Patients tlj 19:45
Power Rangers tlj 11:00, 14:15, 17:00,
22:15
Sous le même toit tlj 15:45, 20:15, 22:30
+ mer ven sam dim lun mar 11:00,
18:00 + mer ven sam lun mar 13:30 +
jeu 10:45, 13:15 jeu 18:00, dim 13:30
Split tlj 21:45
Un profil pour deux tlj 19:45, 22:00
UTOPIA
20th century women mer 18:50, ven
12:05, sam 14:15, 16:30, dim 18:30, lun
14:30, mar 21:10
Citoyen d'honneur mer 12:05, ven
15:45, sam 17:30, lun 16:10, mar 18:00
De l'influence des rayons gamma...
mer 17:30, ven 14:20, sam 15:50, dim
20:45, lun 12:05, mar 14:00
Glory mer lun 14:15, 19:40, jeu mar
12:05, jeu 18:30, ven 16:15, 20:15, sam
14:00, 19:45, dim 11:00, 16:45, mar 17:15
Grave mer sam 21:40, jeu 15:30, ven
22:10, lun 15:50, mar 12:05
Jonction 48 mer 17:00, jeu 21:15, ven
18:00, sam 19:20, dim 17:30, lun 14:00,
mar 16:00
L'autre côté de l'espoir mer lun 17:45,
jeu 12:05, ven 19:50, sam 12:00, dim
16:40, mar 19:10
La La Land jeu 21:15, ven 16:30, dim
21:00, lun 12:05
La chasse du comte Zaroff ven 21:45
La confession mer lun 12:05, jeu
17:30, sam 13:40, dim 15:15, mar 16:20
La ferme des animaux
mer sam 16:00, dim 15:05
La sociale jeu 12:05, dim 12:00
Les voleurs de feu dim 10:30
Lion mer ven 12:05, jeu 16:40, dim
20:50, lun 19:00 CINÉ-BÉBÉS mar 14:10
Maps to the stars jeu 20:30
Monsieur et madame Adelman
mer 19:25, jeu 14:10, ven 19:00, sam
12:00, mar 18:30
Moonlight mer 21:40, ven mar 12:05,
sam 21:15
Paris pieds nus mer 14:20, jeu 13:45,
sam 12:00, dim 19:20, lun 18:20, mar
15:35
Patients jeu 16:25, ven 18:10, dim
13:00, lun 21:35
Retour à Forbach mer 16:10, jeu 19:40,
ven 14:10, sam 17:45, dim 13:40, lun
20:00, mar 14:00
Sage femme mer 21:10, jeu 19:00, ven
14:20, sam 18:45, dim 18:40, lun 16:45,
mar 20:45
The lost city of Z mer 14:20, jeu dim
14:00, ven lun 21:15, sam 21:00, mar
20:30
CINÉMA NESTOR-BURMA
Certaines femmes VO ven 21:00
Citoyen d'honneur VO jeu 13:45
La Belle et la Bête
CINÉ-RENCONTRE dim 16:00
Le concours mar 20:45
Lego Batman, le film mer 14:00
Les promesses de l'ombre
VO CINÉ-RENCONTRE mer 20:15
Noces VO jeu 16:00, sam 18:30
Parfaites mar 19:00
Paris pieds nus mer 18:30, dim 20:45
Patients jeu 20:45, ven 18:20
sam 14:15
Sage femme mer 16:15, jeu 18:30, sam
20:30, dim 13:45, mar 16:30
ven 16:00
Une vie ailleurs ven 14:10, sam 16:30,
dim 18:45
LATTES
MÉGA CGR LATTES
À bras ouverts tlj 11:15, 13:40, 15:50, 20:10
Alibi.com tlj 20:15
Baby boss tlj 11:15, 13:40, 15:50, 18:00 +
mer ven sam dim lun 20:00
Bienvenue au Gondwana tlj 22:15
Boule et Bill 2 tlj 11:15, 13:30, 16:00 +
mer ven sam dim lun mar 18:00
C'est beau la vie quand on y pense
tlj 11:00, 13:45, 18:00, 20:15
Fast and furious 8 tlj 11:00, 13:45,
16:30, 19:30, 22:00 + jeu 18:00 + jeu
mar 20:45 DOLBY ATMOS tlj 15:15 +
mer ven sam dim lun mar 18:00 +
mer ven sam dim lun 20:45
Gangsterdam mer jeu ven sam dim
lun 22:30
Ghost in the shell tlj 22:30 + mer jeu
sam dim lun mar 20:10
Gold tlj 11:00, 13:45, 16:30, 19:45, 22:20
Jour J ven 20:15
La Belle et la Bête tlj 11:00, 13:45, 16:30,
22:30 + mer jeu ven sam dim lun 19:45
Les Schtroumpfs et le village perdu
tlj 11:00, 13:40, 15:50, 18:00
Les gardiens de la galaxie 2 mar
19:30, 22:15 DOLBY ATMOS mar 21:00
Life - origine inconnue tlj 11:00, 13:30,
15:45, 18:00, 20:15, 22:30
Logan tlj 22:15
Mes vies de chien tlj 11:00, 13:30, 15:45,
18:00
Power Rangers tlj 11:00, 13:40, 16:30 +
mer sam dim lun 22:15
Sous le même toit tlj 11:15, 13:45, 15:50,
18:00, 20:00, 22:15
Un profil pour deux tlj 20:00, 22:15
NÎMES
LE SÉMAPHORE
A united kingdom VO mer 18:00, jeu
16:00, ven 12:00, sam lun 14:00, dim
11:00, mar 20:30
À voix haute... mer 16:30, mer ven
lun 20:30, jeu lun 12:10, jeu mar 18:30,
ven 16:10, sam 11:15, 15:30, 19:30, dim
13:50, 18:20, mar 14:10
Cessez-le-feu mer 14:10, 20:45, mer
lun 18:20, jeu ven lun mar 12:00, jeu
14:00, jeu mar 20:40, ven lun mar
16:00, ven 20:30, sam 11:00, 15:45,
19:45, dim 13:50, 18:00, 20:15
Corporate mer mar 12:15, mer ven lun
18:30, jeu lun 14:10, jeu 20:45, ven
14:20, sam 15:15, 21:30, dim 11:00, 20:20,
mar 16:20
David Lynch : the art life
VO ven 18:30
Félicité VO mer mar 14:00, jeu 20:30,
ven 16:10, sam dim 18:00, lun 18:10
Glory VO mer 16:00, 20:45, jeu lun
mar 14:00, 18:30, ven 12:10, 16:20, sam
13:40, 17:30, dim 11:15, 20:00
Je danserai si je veux VO mer 12:10,
jeu mar 16:10, ven 14:15, sam 15:30,
21:30, dim 18:00, lun 20:40
L'autre côté de l'espoir VO mer 12:05,
jeu 16:20, ven lun mar 14:10, sam 21:30,
dim 20:15
L'école des lapins mer 14:15, sam
13:45, dim 14:00
L'homme aux mille visages
VO mer ven mar 16:00, mer 20:40,
jeu lun 13:45, 18:00, ven mar 20:30,
sam 17:30, 21:30, dim 15:45, 20:00
L'opéra mer 12:10, 18:20, jeu lun 16:10,
ven 14:05, sam 11:15, 19:30, dim 15:45,
mar 14:00
La bête lun 20:30
La femme du dimanche VO jeu 14:10,
ven 16:10, sam 17:30, dim 11:00, lun
20:40, mar 12:00
La jeune fille et son aigle mer 14:10,
16:15, ven 18:30, sam dim 14:00, sam
18:00, dim 16:10, mar 18:10 VO lun 18:10
La règle du jeu mar 20:00
Les fiancées en folie VO mer 14:00,
jeu lun 12:15, ven 18:45, sam 14:15,
20:15, dim 16:45, mar 19:00
Les initiés VO mer mar 12:15, mer ven
20:30, jeu dim 14:00, jeu 18:30, ven
14:30, sam 11:15, 21:30, dim 20:15, lun
mar 16:30, lun 20:40
Les p'tits explorateurs mer 16:30,
sam 16:45, dim 15:45
Lettres de la guerre VO mer 20:45,
jeu 12:05, ven 18:30, sam 15:30, dim
18:10, lun 16:20, mar 20:30
Moonlight VO sam 21:45
Mulholland drive VO ven 20:45
Orpheline mer lun 18:30, jeu 20:45,
ven 12:00, sam 19:30, dim 16:00, mar
14:00
Rubber VO jeu 18:30
Sage femme mer 14:00, jeu dim lun
16:00, ven 12:00, sam 17:00, mar 20:30
The young lady VO mer 12:15, mer
ven mar 18:30, jeu lun 16:10, 20:30,
ven mar 14:00, sam 13:45, 19:45, dim
11:15, 18:10
Timgad dim 11:00
Too much pussy sam 11:00
Trashed VO jeu 20:30
United States of love VO mer 16:20,
jeu 18:30, ven 20:45, sam 11:00, dim
13:45, lun 12:00, mar 16:15
FORUM
À bras ouverts mer jeu lun mar 12:00,
mer 18:15, jeu mar 14:05, jeu 16:05, ven
11:55, 14:25, 16:30, 19:55, sam 20:40, lun
15:00, 20:10, mar 16:10, 20:30
Baby boss mer 12:00, 14:00, 16:05, sam
dim 13:40, sam 18:30, dim 10:45, 15:50
Eugene Oneguine (opéra) sam 18:55
Fast and furious 8 mer lun mar
12:00, mer jeu dim lun 14:10, mer jeu
dim lun mar 17:00, 19:50, jeu 11:55, ven
11:50, 16:50, 19:40, 22:00, ven sam
14:00, sam 16:15, 19:05, 21:55, dim 10:50,
mar 14:50
Gangsterdam ven 22:35, sam 21:55
Ghost in the shell mer jeu dim 20:20,
ven 22:30
La Belle et la Bête mer 18:10, 19:45, jeu
11:55, jeu ven 14:35, 17:15, jeu ven dim
19:55, ven 11:45, sam 15:50, dim 18:00,
lun 12:00, 14:40, 17:20, 20:00, mar
12:05, 14:50, 17:30
Les Schtroumpfs et le village perdu
mer sam 14:05, mer 16:10, jeu 18:10,
ven 18:35, dim 11:00, 14:00, 16:05, dim
mar 18:15, lun 17:45
Les gardiens de la galaxie 2
mar 19:45
Sous le même toit mer jeu lun 12:05,
mer 14:50, 16:55, 20:45, jeu 14:45, 16:40,
18:40, jeu ven dim 20:40, ven 11:55,
22:40, ven sam dim 13:55, 15:55, 17:55,
sam 19:55, 22:45, dim 11:00, lun 14:05,
16:05, 18:05, 20:05, mar 12:00, 14:25,
17:45, 20:15
KINEPOLIS
À bras ouverts mer lun mar 13:30,
mer jeu sam dim lun mar 20:20, mer
jeu dim lun mar 22:25, ven 13:40,
20:15, ven dim 15:45, sam 15:55, lun
mar 15:40
Alibi.com dim lun mar 20:10
Baby boss mer sam dim lun 13:45,
mer sam 15:45, 17:55, mer jeu ven mar
20:05, jeu 15:50, jeu ven 18:10, ven
13:30, ven dim lun mar 15:40, sam
20:10, dim 11:00, dim lun mar 17:50,
dim lun 20:20, mar 13:40
Bob le bricoleur : Mégamachines
dim 10:30
Boule et Bill 2 mer 13:55, 18:25, mer
dim lun mar 15:50, jeu sam dim lun
mar 14:00, jeu sam 16:00, ven 14:15,
17:50, sam dim lun mar 18:10, dim 10:40
C'est beau la vie quand on y pense
mer jeu 17:45, mer 22:35, jeu ven dim
mar 20:25, ven 14:15, sam 13:55, 18:00,
dim 11:00, dim lun mar 13:45, lun mar
17:55
Eugene Oneguine (opéra) sam 18:55
Fast and furious 8 tlj 20:45 + mer jeu
sam 13:45 + mer 16:35 + mer ven sam
lun mar 17:50 + mer jeu sam dim lun
mar 19:40 + mer jeu ven 22:15 + jeu
ven sam dim lun mar 16:45 + jeu dim
17:55 + ven dim lun mar 13:55 + ven
19:45 + sam dim lun mar 22:20
Gangsterdam sam 13:35
Get out ven 21:00
Ghost in the shell mer sam 20:05, jeu
dim lun mar 20:00, ven 19:35 3D mer
jeu 22:35, sam dim lun mar 22:25
Gold tlj 14:00, 22:25 + mer ven sam
dim lun mar 16:40 + mer 19:40 + jeu
17:15 + jeu ven sam dim lun mar 19:50
Kolonya Cumhuriyeti ven 22:30,
dim 13:30, 17:50, 20:00
Kong : Skull Island mer jeu ven dim
lun mar 22:25, dim 10:40
La Belle et la Bête tlj 19:40 + mer
14:05, 16:55 + mer jeu ven 22:20 + jeu
sam dim lun mar 16:35 + ven 16:45 +
sam 13:55 + sam dim 22:25 + sam lun
22:30 + dim 10:50 + dim lun mar 13:50
+ mar 22:35
Les Schtroumpfs et le village perdu
mer sam dim lun mar 13:40, mer ven
16:00, mer 18:05, jeu 13:45, jeu ven
18:00, ven 13:50, sam dim lun 16:05,
sam 18:15, dim 10:45, dim lun 18:10,
mar 15:50, 17:55
Les gardiens de la galaxie 2 3D mar
19:45, 22:15
Life - origine inconnue mer 13:35,
15:35, mer jeu ven 20:20, mer jeu sam
dim lun mar 22:30, jeu ven sam dim
lun mar 13:40, jeu 16:40, ven sam dim
lun mar 15:55, ven 22:35, sam dim lun
mar 20:10, dim 10:40
Lion mer ven lun mar 15:40, dim 15:45
Logan dim 11:00
Mes vies de chien mer jeu sam lun
mar 13:50, 16:00, 18:10, ven dim 13:45,
15:55, 18:05
Patients dim 10:50
Power Rangers mer 15:50, 19:50, jeu
sam lun 19:30, jeu ven sam dim lun
mar 22:20, ven dim lun mar 16:35
Sous le même toit tlj 14:00, 18:00,
22:00 + mer ven sam dim lun mar
16:00 + mer jeu ven sam dim mar
20:00 jeu 16:00, dim 10:50, lun 20:00
Split mer 22:30, ven sam dim lun
22:35
Un profil pour deux mer ven lun
mar 13:30, mer jeu ven lun mar 18:10,
mer lun 20:20, jeu sam dim lun mar
22:35, sam 20:25, dim 13:35, 18:15
ALÈS
CINEPLANET
tlj 14:00, 19:50 +
À bras ouverts
mer ven sam dim lun mar 16:30 +
mer jeu ven mar 22:15 + dim 11:10
Aurore mar 19:15
Baby boss mer sam dim 15:25, mer
jeu sam dim lun mar 17:30, ven 17:45,
dim 11:00, 13:20 3D mer sam 13:20
Bienvenue au Gondwana
mer 19:45, jeu sam dim lun 22:15,
ven 13:20, lun mar 15:30
Boule et Bill 2
tlj 17:40 + mer
sam dim 13:30
C'est beau la vie quand on y pense
mer jeu ven dim lun 15:30, jeu
ven sam mar 19:40, dim 11:00, lun
mar 13:30
Fast and furious 8
tlj 13:35, 16:25,
19:10, 21:55 + dim 11:00
Grave mer ven sam dim 22:10, jeu
mar 15:30, lun 13:20
La Belle et la Bête mer jeu ven sam
dim lun 14:00, mer ven sam dim mar
21:50, jeu 19:00, dim 10:45, lun 16:45,
mar 16:30 3D jeu lun 21:50, ven 19:00
Les Schtroumpfs et le village perdu
tlj 17:40 + mer sam dim 15:30
Les gardiens de la galaxie 2
3D mar 21:30
Les nouvelles aventures de Ferda la
fourmi mer dim 16:00, jeu ven 18:15,
sam 16:45
tlj 22:10
Life - origine inconnue
+ mer ven sam dim 14:00 + mer jeu
sam dim lun 19:30 + jeu lun mar 16:30
+ ven mar 19:45 + dim 10:50
London house VO mer sam 15:35, jeu
lun mar 22:10, ven 15:30, dim 13:20
Mes vies de chien tlj 17:30, 19:50 +
mer jeu ven sam mar 13:20 + ven
15:30 + dim 11:00 + dim lun 15:15
Noces VO mer 22:15, jeu ven 15:30,
sam dim lun 19:45, lun mar 13:20
Paris la blanche
mer dim 17:30,
jeu ven 16:30, dim 22:00, lun mar
14:00, lun 22:15
Power Rangers
tlj 22:00 + mer
dim 16:45 + jeu 19:45 + sam 16:30 +
mar 14:00
Sous le même toit
tlj 19:55, 22:10
+ mer jeu ven sam dim 13:30 + jeu lun
mar 15:30 + dim 10:55
Troy Twist l'hypnotiseur ven 21:00
Un profil pour deux mer 19:30, jeu
ven lun mar 13:20, sam 15:30, dim lun
19:40
United States of love VO mer 19:15,
jeu ven 16:45, dim lun mar 19:30
BÉZIERS
MONCINÉ
À bras ouverts tlj 16:00, 20:00 + mer
jeu sam dim lun mar 22:00 + jeu ven
lun mar 14:00
Aladdin mer 16:30, sam 14:00, dim 11:15
Baby boss tlj 14:00, 16:00, 18:00 + dim
11:15
Boule et Bill 2 tlj 18:00 + mer sam dim
14:00 + dim 11:15
C'est beau la vie quand on y pense
mer jeu ven dim lun mar 18:00, mer
jeu sam dim lun mar 20:00, jeu lun
mar 14:00, jeu ven lun mar 16:00
Cessez-le-feu tlj 14:00, 16:00, 18:00,
20:00 + dim 11:15
Citoyen d'honneur
VO jeu ven lun mar 14:00, 16:30
Corporate tlj 22:00
Eugene Oneguine (opéra)
VO sam 18:45
Fast and furious 8 tlj 14:00, 16:30,
19:30, 22:00 + dim 11:15
Ghost in the shell tlj 20:00, 22:00
Gold tlj 14:00, 19:45 VO tlj 16:30 + mer
jeu ven dim lun mar 22:00 + dim 11:15
La Belle et la Bête tlj 14:00, 19:30 +
mer jeu ven dim lun mar 16:30 + mer
jeu ven sam dim lun 22:00 + dim 11:15
Les Schtroumpfs et le village perdu
tlj 18:00 + mer sam dim 14:00, 16:00 +
dim 11:15
Les gardiens de la galaxie 2
mar 19:30, 22:00
Lion tlj 22:00
Power Rangers tlj 22:00 + mer dim
14:00 + mer jeu ven dim lun 19:30 +
sam dim 16:30
Sous le même toit tlj 14:00, 16:00,
20:00, 22:00 + dim 11:15
FRONTIGNAN
CINÉMISTRAL
À voix haute... mer 20:30, jeu 14:00,
dim 19:15, lun 16:30, mar 14:30
Grave sam 19:15, lun 21:00, mar 19:00
CINÉ-DÉBAT jeu 20:30
La Belle et la Bête mer jeu 18:00, sam
21:00, lun 14:00
Les Schtroumpfs et le village perdu
sam dim 14:00
Les p'tits explorateurs mer 17:00,
sam dim 16:00
Orpheline jeu 16:00, dim 21:00, mar
16:30 lun 18:30
Power Rangers mer 14:30, sam dim
17:00, mar 21:00
LODÈVE
LES CINÉMAS LUTEVA
Et les mistrals gagnants mer ven
mar 21:00, jeu lun 18:00, dim 17:00
Ghost in the shell mer 17:00, jeu
18:00, jeu sam dim lun 21:00, lun 14:30
Grave jeu dim lun 21:00, ven 18:00,
sam 17:00
La Belle et la Bête ven mar 18:00
3D mer 14:30
Les Schtroumpfs et le village perdu
mer 14:30, sam 17:00, lun mar 18:00
3D mer 17:00, dim 14:30
Les gardiens de la galaxie 2
mar 21:00
Telle mère, telle fille mer ven sam
21:00, dim lun 14:30, dim 17:00
LUNEL
ATHÉNÉE
À bras ouverts mer 18:30, ven sam
21:00, dim 16:30
Baby boss mer 16:15, sam dim 14:00,
sam 18:30
Boule et Bill 2 mer sam dim 14:15, mer
16:15, sam 18:30
C'est beau la vie quand on y pense
sam 16:30, dim 18:30
Chala, une enfance cubaine
VO mer 20:30
Fast and furious 8 mer sam dim
16:00, mer ven sam dim mar 20:45
La Belle et la Bête ven dim 18:30, mar
18:15
Le misanthrope (théâtre) lun 14:00
Les Schtroumpfs et le village perdu
mer 14:00, sam dim 14:15, dim 18:30
Les gardiens de la galaxie 2
mar 20:45
Patients mer ven sam 18:30, dim
21:00, lun 14:15, mar 18:15
Sous le même toit mer lun 14:15, mer
ven 18:30, mer 20:45, ven sam dim
mar 21:00, sam dim 16:30, mar 18:15
MÈZE
LE TAURUS
À bras ouverts mer ven 20:30, sam
18:30
Fast and furious 8 mer 18:00, sam
mar 20:30, dim 16:30
Les Schtroumpfs et le village perdu
mer 16:00, sam 16:30, dim 14:30
Sage femme jeu 20:30, ven 18:15, dim
19:00, mar 16:00
PÉZENAS
LE MOLIÈRE
Dallas buyers club VO ven 21:00
La Belle et la Bête ven 18:30, sam
21:00, dim 14:30
La confession mer lun 18:30, dim 17:00
Sage femme sam 18:30, lun 21:00
SÈTE
LE COMŒDIA
À bras ouverts mer lun 21:00, jeu sam
18:30, ven 14:30, dim 14:00, mar 16:30
Baby boss mer dim 16:30, sam 14:00,
dim 11:00
Boule et Bill 2 mer mar 14:00, mer
sam mar 16:30, jeu ven lun 14:30, ven
sam dim 18:30, dim 11:00
Bruegel, le moulin et la croix
CINÉ-DÉBAT jeu 20:30
Fast and furious 8 mer ven lun mar
18:30, mer jeu ven sam dim lun 21:00,
jeu 14:30, sam 16:00, dim mar 14:00
Félicité VO jeu dim lun 18:30, ven
14:30, mar 21:00
Fiore ven 20:30
Ghost in the shell jeu dim 21:00, ven
lun 18:30, mar 16:30 3D mer sam 21:00
L'évangile selon Saint Matthieu
CINÉ-DÉBAT mar 20:30
La Belle et la Bête mer dim 16:00,
ven sam 21:00, sam 14:00, mar 18:30
Les Schtroumpfs et le village perdu
mer dim 14:00, sam 16:30
Les oubliés VO mer 18:30, dim 21:00
Massilia Sound System
jeu dim 18:30, lun 21:00
Paris la blanche mer 14:00, sam mar
18:30, dim 11:00
Telle mère, telle fille mer 18:30, jeu lun
14:30, sam 14:00, dim 16:30, mar 21:00
UZÈS
LE CAPITOLE
Programme non communiqué
VILLENEUVELÈS-BÉZIERS
MEGA CGR
À bras ouverts tlj 11:00, 16:00, 18:00,
20:00, 22:00
Alibi.com tlj 18:15 + mer jeu ven sam
dim lun 22:00
Baby boss tlj 11:15, 13:30, 20:15 + mer
jeu ven sam dim lun 16:00, 18:00 +
mar 15:45, 17:45
Bienvenue au Gondwana tlj 22:00
Boule et Bill 2 tlj 11:15, 13:30, 16:00,
18:00, 20:00
C'est beau la vie quand on y pense
tlj 11:15, 14:00, 16:00, 18:00, 20:00
Fast and furious 8 tlj 11:00, 13:45,
15:30, 16:30, 18:15, 19:30, 21:00, 22:15
Gangsterdam tlj 14:00 + mer ven sam
dim lun mar 22:30
Ghost in the shell tlj 16:00, 22:30 +
mer jeu ven sam dim lun 20:15
Jour J jeu 20:30
Kong : Skull Island tlj 22:15
La Belle et la Bête tlj 11:00, 13:45, 16:30,
22:15 + mer jeu ven sam dim lun 19:45
Les Schtroumpfs et le village perdu
tlj 11:15, 13:45, 15:45 + mer ven sam dim
lun 17:45 + mar 17:40
Les gardiens de la galaxie 2
mar 19:30, 21:00, 22:15
Life - origine inconnue tlj 11:00, 13:30,
15:45, 18:00, 20:15, 22:30
Mes vies de chien tlj 11:15, 14:00, 16:15,
18:15, 20:15
Power Rangers tlj 11:00, 13:30 + mer
ven sam dim lun mar 19:45 + mer jeu
ven sam dim lun 22:15
Sous le même toit tlj 11:15, 13:45, 15:45,
18:00, 20:00, 22:00
Un profil pour deux tlj 11:00, 13:45
City Presse 04 91 27 01 16
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
51
JEUX
MOTS FLÉCHÉS
MOTS CROISÉS
MAÎTRE MOT
Découvrez un mot de 5 lettres à
l’aide des mots de la grille. Le chiffre placé à côté des mots indique
le nombre de lettres qui occupent
la même place dans le maître mot
à trouver.
F
D
E
V
E
R
H
A
E
T
E
F
I
A
G
L
A
R
F
V
B
O
I
I
T
E
E
I
T
T
N
U
L
E
T
1
2
2
1
2
0
2
MOTS COUPÉS
Les quatorze mots de la liste cidessous ont été découpés en
trois morceaux et sont cachés
dans cette grille. Une fois tous les
mots trouvés, il vous restera un
quinzième mot à découvrir.
1
2
3
4
5
6
7
MOT MYSTÈRE
E
E
S
E
U
N
E
D
S
P
M
E
T
T
I
E
L
O
P
N
I
O
E
L
E
P
A
N
G
R
E
L
I
O
V
L
L
S
U
T
B
O
L
U
S
S
I
T
E
L
L
I
C
U
E
L
A
B
E
Z
A
A
M
A
A
E
T
E
M
E
J
G
L
L
A
I
R
E
S
E
A
R
U
M
O
O
A
I
S
M
N
B
U
T
E
C
A
U
G
O
N
E
G
I
A
R
R
E
D
A
H
J
K
B
R
Q
O
U
B
K
E
U
A
S
C
E
N
E
I
M
U
A
E
C
F
O
L
A
I
I
I
C
N
L
N
E
N
R
R
G
C
P
N
P
G
R
E
T
L
N
I
R
I
E
K
T
A
M
M
O
O
Z
R
O
D
N
O
R
U
E
P
I
Rayez dans la grille les mots de la liste pour découvrir le MOT MYSTÈRE dont voici la définition :
« N'EST LÀ POUR PERSONNE »
Le mot à trouver est : ...............
A
U
R
C
E
E
N
E
M
E
I
X
I
D
ACHE
ALGIE
ALLÔ
APTE
BANTOU
BILLON
BRAILLE
BUTEUR
CHAUME
CILLÉ
CLADE
CREUX
DÉNUÉ
DIXIÈME
MOINE
NAPEL
NILLE
OBTUS
PANIC
PÔLE
RONDO
SACRÉ
SALLE
TEMPS
TISSU
VOILER
ZAMAK
ZOOM
ÉCROU
ÉCRU
ENTRE
FÉRU
GÉSINE
GINKGO
GOUET
IMPIE
JONQUE
JUMEL
KEIRIN
KOALA
LIGUER
MISER
ANTIMOINE
ARCHIVAGE
BATIFOLER
CLAIRSEMÉ
CLAVICULE
CLOISONNÉ
INDIRECTE
LUM RAV IMO EUR
IVE
ARC MAM NIE
IFO
CLA
LER ULE
IND
ISS
CTE
ITA
CLO BAT
RIT
NTE
INE
IVA
INE
IRS
HIV
ÈRE ANT
VIC
IRE
CLA
IER MOT
ITA
MIF
TIC
ISO
USE NUT NNÉ NTE
EMÉ AGE OCC JUS RÉC
Le mot découvert est : .....................
QUIZ
7 ERREURS
1 – Où la course du Palio a-t-elle lieu chaque 3 – À quel département correspond
le nombre 49 ?
année ?
A. La Loire
A. À Sienne (Italie)
B. La Lozère
B. À Ceuta (Espagne)
C. Le Maine-et-Loire
C. À Lisbonne (Portugal)
D. Le Loiret
D. À Florence (Italie)
4 – Au handball, quelle est la distance
2 – Qu’est-ce qu’un agouti ?
qui sépare les deux lignes de but ?
A. Un gros rongeur d’Amérique
A. 20 mètres
du Sud
B. 30 mètres
B. Un ouvrage de grammaire italienne
C. 40 mètres
C. Un vent froid et sec
D. 50 mètres
D. Une plante aromatique
B
C
D
E
F
G
H
I
J
I
II
III
IV
V
VI
VII
VIII
IX
X
Horizontalement
I. Terrain planté de rosacées. II. Vieille
cité. Ils sont assez hauts dans l’arbre.
III. Demi-frères. IV. Pratiques habituelles. V. Éléments de trousseau.
Jeune porc. VI. Exclamation. Passe à
Grenoble. VII. Tromperie. VIII. Infusion.
Textile naturel. IX. Possessif. Général
étoilé. X. Tantale. Célèbre repas religieux.
Verticalement
A. Ordre de grandeur. B. Brille. Deux romain. C. Angle saillant. Enzyme. D. Demeurant. E. Connais. Recueil des
paroles de Mahomet. F. Un allemand.
Paralysée par le froid. G. Pièce métallique élastique. H. Article contracté.
Vraie. I. Après vous. Nulle chose.
J. Existes. Écrivain grec.
SUDOKU
Complétez ces deux grilles avec des chiffres de 1 à 9 de sorte qu’ils n’apparaissent
qu’une seule fois dans chaque ligne,
colonne et carré.
Moyen
3 8 4
8
9 3 1
2
6
8
2 4
5
3 9
7 5
3
4
8 2
1 3
7
4 5
3
4
9
6 1 3
7
9 2 6
Supérieur
SOLUTIONS DU JOUR
1. Réponse - A : Construite en forme d’éventail à partir de 1280, la place du Campo à Sienne accueille chaque année la célèbre course de chevaux du Palio. 2. Réponse - A : L’agouti est un rongeur de grande taille (environ 50 cm), qui vit dans les
forêts humides en Amérique du Sud et dans les Antilles. 3. Réponse - C : Le numéro 49 correspond au département du Maineet-Loire. 4. Réponse - C : Au handball, 40 mètres séparent les deux zones de buts opposées.
moyen
8 JUSTICIER
9 LUMINEUSE
10 MAMMIFÈRE
11 MOTIVANTE
12 OCCITANIE
13 RAVISSEUR
14 RÉCITANTE
A
supérieur
4
6
7
1
9
8 5
4 1
4
2
6
3
7
9
1
5
8
7
5
1
8
6
4
9
3
2
9
8
3
5
2
1
6
4
7
5
3
7
1
8
6
4
2
9
1
4
2
9
3
5
8
7
6
8
6
9
7
4
2
3
1
5
6
9
4
2
1
7
5
8
3
3
7
5
4
9
8
2
6
1
2
1
8
6
5
3
7
9
4
2
4
9
6
7
1
3
5
8
7
8
1
2
5
3
6
9
4
3
6
5
4
9
8
1
2
7
MOTS COUPÉS : NUTRITIVE
8
7
3
7
4
2
1
6
6
9
3
1
6
2 4
7 8
3
2
8
5
7
4
Universal Jeux 04 91 27 01 16
8
9
7
1
3
2
4
6
5
4
3
2
5
6
7
8
1
9
5
1
6
8
4
9
7
3
2
9
5
3
7
1
4
2
8
6
6
2
4
3
8
5
9
7
1
1
7
8
9
2
6
5
4
3
E F R I T
F
D
E
V
E
R
H
AGO T
E L I T
TA I N
ERTU
F FE L
I VEE
AB I T
1
2
2
1
2
0
2
1 - Le projecteur
2 - La casquette
3 - Le numéro du goal
4 - Le ballon
5 - Les traces de la cage
6 - Le drapeau
7 - Le short du goal
7 erreurs
MOT MYSTÈRE : ABSENT
HORIZONTALEMENT
I. FRAISERAIE. II. OUR. AÏEULS. III. UTÉRINS. IV. RITES.
V. CLÉS. GORET. VI. HÉ. ISÈRE. VII. ADULTÈRE. VIII. TISANE.
LIN. IX. TIENNE. LEE. X. TA. CÈNE.
A
C R
R
P A
N
E G
E
R A
N
R T
E
T S
F
O
L
L
E
A
E
R
E
R
E
R
QU E
UN I
I
N
T S
A T I
BR I
L E
E S E
S U
U
R
T S E
B
L EM
ON
U I R
A
H
GN E
E
T
S T E
HU
Z E R
I S
E U
R
A
N
D
D
E N
F A
A S
I E
R
E E
G
O
I
N
E
R
E
S
O
N
N
E
S
S
T
O
VERTICALEMENT
A. FOURCHETTE. B. RUTILE. II. C. ARÊTE. ASE. D. RÉSIDANT.
E. SAIS. SUNNA. F. EIN. GELÉE. G. RESSORT. H. AU. RÉELLE.
I. ILS. RIEN. J. ES. ATHÉNÉE.
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
Les coupes de
Trump ébranlent la
science mondiale
Climat
« Ce n’est pas juste une affaire américaine ! », avertissent des scientifiques de
tous les continents.
Des coupes drastiques dans
les budgets de la recherche
aux Etats-Unis affecteraient
le travail de chercheurs du
monde entier.
ETATS-UNIS
Nombre d’entre eux devaient rejoindre ce samedi à Washington mais
aussi Paris, Tokyo, Melbourne ou Hyderabad des centaines de « marches
citoyennes pour la science », un
mouvement lancé aux Etats-Unis
quelques jours après l’investiture du
président climato-sceptique Donald
Trump. Bob Ward, du Grantham Research Institute on Climate Change
de Londres, fera le voyage dans la capitale fédérale, « en solidarité avec les
climatologues américains, assaillis
par certains politiciens, lobbies ou médias », et cibles d’une « guerre idéo-
logique ». « Les climatologues rendent un service vital en analysant les
risques climatiques pesant sur les individus comme sur les entreprises, aux
Etats-Unis et dans le monde », défendt-il. « Nous avons besoin de la technologie et de l’innovation américaines
pour résoudre ce problème », insiste
Myles Allen, patron du programme
de recherche climatique à l’université d’Oxford.
Le premier projet de budget de
Donald Trump, que le Congrès doit
encore approuver, prévoit des restrictions inédites pour l’Agence
américaine de protection de l’environnement (-31%) et le département de l’Énergie (-48% pour son
secteur recherche-développement).
Deux autres organismes, aussi essentiels pour le climat, sont dans
la ligne de mire : la Nasa et le Noaa,
l’Agence océanique et atmosphérique. La première pourrait perdre
quatre projets d’observation satellitaire. « Nous sommes très préoccupés
par ces coupes, qui affecteraient non
seulement la collecte de données sur le
climat mais aussi le suivi de la météo
et des catastrophes climatiques », explique Shun Chi-ming, directeur de
l’observatoire de Hong Kong. Sur ce
territoire, il n’y aura pas de marche
mais un « déjeuner informel » : « il n’est
peut-être pas approprié que nous nous
exprimions via une manifestation de
rue, mais il faut que la société défende
la science », dit M. Shun.
« Nous utilisons les données
américaines tous les jours »
Selon l’ampleur des coupes
américaines, « l’impact ira de ‘problématique’ à ‘désastreux’, » juge
le climatologue norvégien Bjørn
Samset. « Nous utilisons les données climatiques américaines tous
les jours : les Etats-Unis, via leurs
grandes agences et leur choix de
rendre leurs travaux publics, sont
devenus pour le monde entier LES
fournisseurs de données de qualité
et sur le long terme ». La recherche
norvégienne, par exemple, est en
pointe sur la modélisation et la
compréhension des dérèglements
climatiques. Mais « pour cela, il
faut des observations de long terme,
depuis le fond des océans jusqu’au
sommet de l’atmosphère. Jamais
un pays de la taille de la Norvège ne
pourrait le faire seul », note ce directeur de recherche à l’institut Cicero
d’Oslo.
La Nasa pourrait perdre à elle seule quatre projets d’observation satellitaire. PHOTO AFP
Autre exemple, le chercheur Joeri Rogelj, de l’institut de recherche
autrichien, Iiasa, se préoccupe du devenir d’une mission d’observation
des nuages par la Nasa en cas de diminution de crédits. Une telle situation
« freinerait l’avancée de nos connaissances », prévient-il. La Nasa pourrait aussi devoir renoncer à un plan
de surveillance de la couleur de la
mer. « Un programme essentiel pour
suivre les écosystèmes marins », note
la climatologue française et responsable du Giec Valérie Masson-Delmotte : « C’est important pour la pêche,
la sécurité alimentaire, les activités
économiques ». Cette science étant internationale, la plupart des projets
d’étude le sont aussi, associant des
équipes de pays et de continents différents. Les recherches sont d’ailleurs
coordonnées au niveau international, par le Programme mondial de recherche sur le climat, dans le cadre de
l’Onu, relève Mme Masson-Delmotte.
Une Organisation des nations
unies qui, elle aussi, est en passe de
faire les frais des velléités du président américain.
Avec AFP
Olivier Maguet. « Ce qu’on appelle
l’innovation thérapeutique qui
concerne l’hépatite C et le cancer
génère des marges exorbitantes. »
Olivier Maguet, responsable de la mission prix
des médicaments à Médecins du Monde.
Page 13
PHOTO N.F.
SAMEDI
 0 892 18 00 92
www.camoinslesbains.fr
La qualité de l’air sur
www.airpaca.org
17
11
20
0
f.
5
ra
AJACCIO
17
13
MARSEILLE
16
7
Ensoleillé malgré quelques nuages élevés le matin,
soleil l'après-midi. Pas de précipitations. Vent faible.
mardi
13
10
mercredi
22
8
TOULON
16
11
AJACCIO
20
TOULON
23
10
35
23
10
22
9
f.
f.
ra
18
10
20
6
f.
NÎMES
ra
f.
ra
MARSEILLE
raf. 40
17
10
AVIGNON
05h14
16h58
MONTPELLIER
Soleil radieux toute la journée. Vent faible.
lundi
DIGNE
ra
f.
22
5
25
21
6
ra
NÎMES
16
2
à
50 route de la Treille
13396 MARSEILLE Cedex 11
35
AVIGNON
17
7
au coeur
des collines Pagnol
06h42
20h31
DIGNE
10
06h43
20h29
04h40
15h50
15
Il fera doux l'après-midi...
Il fera beau...
MONTPELLIER
à Marseille
Camoins-les-Bains
DIMANCHE
40
105790
La météo avec
l’unique
établissement
Thermal de Provence
17
11
04 91 27 01 16
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
53
TÉLÉVISION
ZOOM SUR
Petite et grande
histoire de la
campagne d'Égypte
TÉLÉVISION
Une fiction
italienne sur Arte
Arte proposera une série inédite
à partir du 11 mai prochain.
Les six premiers épisodes de
Squadra Criminale suivront les
enquêtes de Valeria Ferro, capitaine de la brigade criminelle
de Turin. Cette femme de poigne
est interprétée par Miriam
Leone, grande comédienne du
théâtre italien. PHOTO LA RAI
Le documentaire offre une reconstitution remarquable de cette expédition au pays des pharaons. PHOTO
ARTE FRANCE/DOCSIDE/ZED
CINÉMA
Éric et Quentin
sur grand écran
Après s’être fait un nom dans
Le Petit Journal et Quotidien,
Éric Metzger et Quentin Margot partent à l’assaut du
cinéma ! Le duo sera à l’affiche
de Bad Buzz, en salle en juin.
Ils se retrouveront dans la tourmente suite à la publication
d’une photo compromettante
sur les réseaux sociaux…
PEOPLE
Carrément
méchante,
jamais contente
EnjoyPhoenix, qui a participé à
Danse avec les stars, voit rouge.
La Youtubeuse est furieuse, car
M6 a diffusé un reportage qui ne
la dévoile pas sous son meilleur
jour. Dans un numéro de 66 Minutes consacré à Vidéo City, le salon
des stars du net, la jeune femme
apparaît exigeante et peu souriante. PHOTO BENJAMIN DECOIN / TF1
France 2 a confié la présentation de ce prime exceptionnel à un duo d’animateurs inédit. PHOTO GILLES JUSTINE / FTV
Les grands enfants
de la télé
DIVERTISSEMENT
Michel Drucker et Thomas
Thouroude
fêtent
un
demi-siècle de télévision
en couleur dans 50 ans
de rires et d’émotions
ce soir, à 20 h 55 sur
France 2.
Vingt ans après avoir quitté
France 2, Arthur revient sur le service public en tant que producteur le
temps d’une soirée nostalgique
comme lui seul en a le secret. Même
si on a tendance à l’oublier, c’est
sur la deuxième chaîne qu’il a lancé
Les Enfants de la télé en 1994. Ce
programme, qui dénichait les pépites
du petit écran, avait été créé avec
Michel Royer, spécialiste des archives
télévisuelles. Ce dernier figure
logiquement au générique de ce
prime orchestré par Michel Drucker.
Qui d’autre que cette icône, qui
a commencé sa carrière en 1964,
à l’époque du noir et blanc, pouvait
présenter ce programme célébrant cinq décennies de télé en
couleur.
Cinquante nuances d’animateurs
Pour célébrer cet anniversaire,
enregistré au Casino de Paris,
le fringant septuagénaire fait pour
la première fois équipe avec Thomas
Thouroude. Après l’échec d’AcTualiTy, France 2 mise encore sur
son nouveau talent qui sera aussi
l’un des maîtres de cérémonie de
Après avoir reconstitué la campagne de Napoléon en Russie,
Fabrice Hourlier signe une
nouvelle fresque foisonnante sur
l’expédition menée par Bonaparte
en Égypte, entre 1798 et 1801.
Un documentaire saisissant, à
découvrir dès 20 h 50, sur Arte.
La conquête
la prochaine Fête de la musique.
Ensemble, les deux animateurs
accueillent de nombreuses personnalités du paysage audiovisuel
français (PAF) pour revisiter un
demi-siècle de séquences cultes. Les
vedettes, issues de toutes les chaînes,
ont été réparties en six catégories,
forcément très arbitraires. Michel
Cymes et Marina Carrèrre d’Encausse font partie des rois du direct.
Sophie Davant et Olivier Minne sont,
quant eux, intégrés à l’équipe des
bons vivants. Seul animateur de TF1,
Jean-Luc Reichmann incarne avec
Cyril Féraud et Thierry Beccaro, les
jeux. Enfin, Thierry Ardisson,
Philippe Gildas et Laurent Baffie
sont étiquetés comme les parrains du
PAF.
Laurent Van Roey
Toulon, le 19 mai 1798. Quarante
mille soldats, dix mille marins et
167 scientifiques et artistes se
lancent à l’assaut des flots. Parmi
eux, de nombreux étudiants des
grandes écoles, tels les polytechniciens Édouard de Villiers
du Terrage et Jean-Baptiste
Prosper Jollois. Bonaparte, qui
s’est illustré en Italie, s’empare de
Malte avant de débarquer dans la
tempête à Alexandrie. Ce brillant
général en chef projette une
installation durable, afin de
barrer la route des Indes aux
Anglais et de propager l’esprit
des Lumières.
Rigoureusement documenté, le
documentaire nous emmène au
plus près de l’Histoire. PHOTO ARTE
FRANCE/DOCSIDE/ZED
LE MATCH DU DIMANCHE SOIR
La renaissance de Pierrot,
le fou de foot
TÉLÉVISION
Sanglant
Avis aux inconditionnels de la
série Bloodline ! La troisième
saison sera diffusée dès le
26 mai sur Netflix. Pour rappel,
la fiction suit les aventures
d’une famille propriétaire
d’un hôtel du sud de la Floride.
En apparence tranquille, elle
cache en réalité de terribles
failles…
● Alors que les éditorialistes de la
politique sévissent ce dimanche sur
toutes les chaînes, Canal+ proposera
dès 19 h 10 une grande soirée
sportive avec le Canal Football Club
en clair, suivi de Lyon-Monaco.
Pierre Ménès, le journaliste miraculé, est fin prêt pour décrypter ce
rendez-vous décisif du championnat
aussi serré que la présidentielle.
La télé en guise de thérapie
Absent des studios durant plus
de quatre mois, Pierre Ménès a fait
son grand retour le 2 avril dernier
dans le Canal Football Club, présenté par son ami Hervé Mathoux.
Doublement greffé du foie et d’un
rein, le célèbre chroniqueur a
frôlé la mort. Son come-back dans le
programme dominical avec est pour
lui synonyme de résurrection. Il a
confié sur Canal+ que l’antenne lui
avait énormément manqué. Considérablement amaigri, Pierre Ménès
a le sens de la formule. « On ne
pourra plus me traiter de gros con, à
la rigueur de con tout court ».
Sa liberté de tacler
Forcément, après une telle
épreuve, il ne voit plus la vie de la
même manière. Il a été très touché
par les innombrables messages de
soutien qu’il a reçus. Malgré cette
bienveillance unanime, sa maladie
ne l’a pas adouci. Il garde sa liberté
de jugement et ses analyses sans
concessions.
Laurent Van Roey PHOTO T. GROMIK / CANAL +
Un documentaire
en immersion
Spécialiste des fresques historiques spectaculaires, l’auteur
et réalisateur Fabrice Hourlier
(à qui l’on doit les documentaires
Au nom d’Athènes, Napoléon, la
campagne de Russie) fait revivre
l’expédition qui aboutira à la
publication de Description de
l’Égypte, somme éblouissante des
découvertes réalisées entre 1798 et
1801. Les témoignages des historiens, qui retracent les deux
volets, scientifique et militaire, de
la campagne, sont illustrés par
des reconstitutions en 3D. Portées
par le jeu convaincant des acteurs
et par une technique alliant stop
motion et photogrammétrie, qui
permet de naviguer dans les
détails d’une action figée, ces
séquences stupéfiantes donnent
au spectateur le sentiment de se
promener à l’intérieur de l’image.
Source : Arte
54
La Marseillaise Samedi 22 Avril 2017
La Marseillaise / samedi 22 et dimanche 23 avril 2017
Télévision
TÉLÉVISION DE SAMEDI
6.30 TFou 8.10 Téléshopping - Samedi 10.35 Nos
chers voisins 11.45 L’affiche
de la semaine 12.00 Les 12
coups de midi 13.00 Le
journal 13.30 Grands Reportages 14.45 Reportages
découverte 16.05 Super
Nanny 17.50 50’ inside
19.05 50’ inside 19.55
Météo 20.00 Le journal
20.30 Du côté de chez vous
20.35 Loto 20.40 Météo
20.45 Simplissime 20.50
Quotidien express
7.00 Télématin 10.00 Thé
ou café 10.50 Motus 11.20
Les Z’Amours 11.55 Tout le
monde veut prendre sa
place 13.00 Journal de 13 h
13.20 13h15, le samedi...
14.00 Tout compte fait
15.55 Grandeurs nature
16.50 Vu 17.00 Chéri(e)
c’est moi le chef ! 17.55 Tout
le monde a son mot à dire
18.40 N’oubliez pas les
paroles 20.00 Journal de
20 h 20.40 Météo 20.50
Parents mode d’emploi
6.00 Euronews 6.35 Ludo
8.15 Samedi Ludo 11.30
Mediterraneo, mag. 12.00
Le 12/13 12.55 Les nouveaux nomades 13.30 Les
Grands du rire 15.15 Les
carnets de Julie 16.15 Les
carnets de Julie avec
Thierry Marx 17.15 Trouvez
l’intrus 17.55 Questions
pour un super champion
18.45 Ma maison du tour
19.00 Le 19/20 20.00 Tout
le sport 20.25 Zorro 20.50
Excursions gourmandes
8.10 Midnight special, film
10.00 Versailles 11.50 L’album de la semaine 12.25 La
semaine du gros (C)12.45
Le tube 13.00 Le tube 13.35
L’hebdo cinéma (C) 14.00
L’hebdo
cinéma
14.25
13 hours, film 16.40 Football : avant-match 17.00
Football : Ligue 1 : PSG /
Montpellier 18.50 Jamel
comedy club 19.20 L’émis19.40
sion
d’Antoine
L’émission d’Antoine 20.30
Groland le zapoï (C)
6.30 Zouzous, jeunesse
10.15 Silence, ça pousse !
mag. 11.15 La maison
France 5, mag. 12.20 Les
escapades de Petitrenaud,
mag. 12.55 Vu sur terre
13.55 Déserts 14.55 Des
trains pas comme les autres
15.55 Il ont changé le
monde 16.50 Petra : au
royaume des femmes 17.45
C dans l’air 19.00 C l’hebdo
20.00 C l’hebdo la suite
20.25 Poivre & Sel, deux
oursons en Arctique
6.00 M6 Music 8.00 100%
musique, mag. 8.15 M6
Boutique, mag. 10.30 Cinésix, mag. 10.45 Modern family, série 11.15 Norbert
commis d’office, div. 12.40
Météo 12.45 Le 12.45 13.05
Scènes de ménages, série
13.40 Chasseurs d’appart’,
présenté par Stéphane
Plaza 18.30 Redesign :
sauvons les meubles ! 19.45
Le 19.45 20.10 Météo 20.25
Scènes de ménages, série
7.55 Xenius 8.25 Xenius
8.50 360°-Géo 10.50 Humanimia 11.15 À l’ombre
des Carpates 12.45 Le Gulf
Stream 14.15 Les Açores
sauvages 15.00 NouvelleZélande 16.25 Instantané
d’histoire 17.20 Profession :
cinéaste animalier 18.05
Cuisines des terroirs 18.35
Arte reportage 19.30 Le
dessous des cartes 19.45
Arte Journal 20.05 Vox Pop
20.35 Karambolage 20.45
Tout est vrai (ou presque)
DIVERTISSEMENT
DIVERTISSEMENT
TÉLÉFILM
FILM
DOCUMENTAIRE
SÉRIE
DOCUMENTAIRE
20.55
The voice
20.55
50 ans de rires et
d’émotions
«La plus belle voix»
Divertissement présenté
par Nikos Aliagas
Les auditions à l’aveugle
terminées, place aux Battles !
Zazie, Florent Pagny, Mika
et M Pokora ont désormais
chacun une équipe composée de 16 talents minimum.
23.30
The voice
«La suite»
Divertissement présenté
par Nikos Aliagas
0.35 Les experts, série 1.20
Les experts, série 2.15 Les
experts, série
Michel Drucker et Thomas
Thouroude, entourés des
figures incontournables du
petit écran, ressusciteront
les inoubliables moments
d’émotions et de rires, les
séquences et les souvenirs
télévisuels devenus cultes.
23.25
On n’est pas couché
Magazine
Laurent Ruquier reçoit
Frédéric Saldmann, Philippe Labro, Stone, Khatia
Buniatishvili et Arthur.
2.15 Stupéfiant ! mag.
20.55
Les brumes du
souvenir
21.00
The 33
Téléfilm
Avec : Gaelle Bona, David
Kammenos
Histoire : Verdun, au cœur
de la zone rouge. Jean Mercier, maire de la communefantôme de Bezonvaux, est
retrouvé assassiné.
Film de Patricia Riggen
Avec : Antonio Banderas,
Rodrigo Santoro
Histoire : 5 août 2010 au
Chili, après à un effondrement dans une mine de cuivre et d'or, 33 personnes se
retrouvent coincées dans les
décombres.
22.35
La permission
23.05
Triple 9
Téléfilm de Philippe
Niang
0.05 Soir 3 0.30 Météo
0.35 Appassionata 2.30 Le
médecin malgré lui 4.15
Les nouveaux nomades
Film de John
Hillcoat
0.55 Tout, tout de suite,
film 2.45 Tempête, film
4.10 L'œil de Links 4.20
Boxe anglaise
20.50
Échappées belles
«Week-end à Collioure»
Découverte d’une zone
étonnamment méconnue
du pourtour méditerranéen, un lieu secret, entre
mer et montagnes : la Côte
Vermeille et son arrièrepays surplombé par le mythique Mont Canigou.
22.20
Échappées belles
«Cuba, un vent de liberté»
Documentaire
23.50 L’œil et la main 0.20
Entrée libre 0.45 Qui es-tu
Marianne ? 1.40 Bangkok
au fil du temps
21.00
Hawaii 5-0
«Ka makuahine a me ke
keikikane» - Série
Avec : Alex O'Loughlin,
Grace Park
Histoire : Alors qu’il partage un dîner galant avec
Lynn, Steve reçoit la visite
de son ex, Catherine.
21.45 Hana Komo Pae
22.40
Hawaii 5-0
«‘O kela me keia manawa»
Série
23.30 Hawaii 5-0 0.30 Hawaii 5-0 1.20 Supernatural
2.15 Météo 2.20 100% musique 2.35 M6 Music
20.50
Bonaparte, la campagne d’Égypte - 1/2
«La conquête»
Toulon, le 19 mai 1798.
Quarante mille soldats, dix
mille marins et 167 scientifiques et artistes se lancent
à l’assaut des flots.
21.10 Bonaparte, la campagne d’Égypte - 2/2
22.35
Les portes du
futur
Documentaire
23.30 Berlin 56 4.20 Viens
chez moi, j’habite à l’étranger 5.25 Court-circuit
Demain soir
19.25 Spéciale : 1er tour
Présidentielle 2017
Demain soir
19.15 Magazine : Soirée
Election présidentielle
Demain soir
21.00 Série :
Commissaire Magellan
Demain soir
21.00 Football :
Lyon / Monaco
Demain soir
20.50 Documentaire :
La folie du couscous
Demain soir
21.00 Film :
Avengers
Demain soir
20.55 Film : La porte du
paradis - 1/2
11.00 Direct auto, mag.
12.00 Direct auto express,
mag. 13.05 La proie du
collectionneur,
téléfilm
14.50 Football féminin :
Manchester City / Lyon,
1/2 finale de la Ligue des
champions féminine 17.05
Fausse identité, téléfilm
19.00 Salut les terriens !
9.05 @ vos clips 9.50 Talents W9 10.45 Génération
top 50 12.40 L’enfant de
mes rêves, téléfilm 14.40
Pas à pas vers son destin,
téléfilm 16.30 Paradis
d’amour, téléfilm 18.10
Comment j’ai rencontré le
prince charmant, téléfilm
19.55 Les Simpson
8.45 Les mystères de
l’amour 10.00 Friends, série
13.20 TMC Info 13.25 Mentalist, série 14.20 Mentalist,
série 15.15 Mentalist, série
16.05 Mentalist, série 17.00
Mentalist, série 17.55 Mentalist, série 18.50 Les mystères
de l’amour, série 19.50 Les
mystères de l’amour, série
6.35 Violetta, série 7.30 Revenge, série 9.10 Revenge,
série 10.55 Revenge, série
12.45 Miami magma, téléfilm 14.30 La colère du volcan, téléfilm 16.20 La
colère du volcan, téléfilm
18.10 Appels d’urgence,
mag. 19.40 Appels d’urgence, mag. 20.50 Infos
6.30 Téléachat 9.35 The
big bang theory, série 11.15
The big bang theory, série
12.55 The big bang theory,
série 14.20 The middle,
série 15.10 The middle,
série 16.00 The middle,
série 16.35 SOS ma famille
a besoin d’aide 19.25 SOS
ma famille a besoin d’aide
12.15 Les Zouzous 13.55 Le
voyage fantastique du capitaine Drake, téléfilm 15.20
Bons plans 16.55 Les aventures de Flynn Carson : Le
mystère de la lance sacrée,
téléfilm 18.35 Spots 2017
18.40 Un gars, une fille,
série 20.25 Des jours meilleurs 20.45 Monte le son
7.00 Top clip, clips 8.00
Top France, clips 9.05 Top
CStar, clips 10.15 Top clip,
clips 11.30 Top France,
clips 12.40 Top clip, clips
14.15 Top 2000, clips 15.30
Top CStar, clips 16.40 Top
France, clips 17.45 Pawn
stars : les rois des enchères,
div.
SPECTACLE
JEUNESSE
TÉLÉFILM
MAGAZINE
MAGAZINE
SPORT
DIVERTISSEMENT
21.00
Personne n’est
parfait
21.00
Les Simpson
20.55
Columbo
20.55
Chroniques
criminelles
20.55
Le super bêtisier
Spectacle
Léonard est un statisticien
pantouflard qui écrit, à ses
heures perdues avec l’espoir secret d’être un jour
publié...
23.00 Jean-Luc Lemoine à
l’Olympia - Si vous avez
manqué le début, spectacle
«Simpsons Horror Show XIV»
«La faucheuse» La mort
vient frapper à la porte des
Simpson pour venir chercher Bart. «Frinkenstein»
«La machine à arrêter le
temps»
21.20 Une mamie hors la
loi / Sois belle et tais-toi ! /
La double vie de Lisa
22.30 Les Simpson
«En toute amitié»
Téléfilm de Ben Gazzara
Avec : Peter Falk, John
Finnegan
Histoire : Un commissaire
de police fournit un alibi à
un homme qui a assassiné
sa femme. Mais celui-ci
doit lui rendre la pareille...
22.50 Columbo, téléfilm
«Affaire Omar Raddad :
le jardinier innocent ? /
Meurtre entre ados /
Colleen, séquestrée dans
une boîte»
Magazine présenté par
Magali Lunel
23.10 Chroniques criminelles, mag.
«Emission 5»
Magazine de Emilie Pichh
Les images les plus drôles
de l’année : stars qui dérapent, florilège de gaffes,
bourdes, fous-rires, chutes,
dérapages en tous genres,
enfants terribles, animaux
incontrôlables....
22.40 Le super bêtisier,
mag. 0.30 Le super bêtisier
Demain soir
21.00 Film : Pour cent
briques t'as plus rien
Demain soir
21.00 Film :
L'Italien
Demain soir
20.55 Série :
Les experts : Miami
Demain soir
20.55 Film : Arthur 3, la
guerre des deux mondes
14.50 My little pony, les
amies c’est magique 15.15
Pokemon 15.40 Tobot
16.05 Mutant busters 16.35
Transformers robots in disguise : mission secrète
17.00 Zig et Sharko 17.54
Trolls de troy 18.12 Trolls
de troy 18.30 In ze boîte
19.05 Franky 20.45 G ciné
9.55 Foudre 12.20 Un bébé
noir dans un couffin blanc,
téléfilm 13.55 Tennis : Fed
Cup 15.30 Couleurs Outremers 16.10 Les chemins de
l’école 17.30 Odyssée Pacifique 18.30 Infô soir 18.35
Outre-Mer
décryptage
18.40 Flash Talk 19.35
Scrubs 20.40 Rai et Mana
6.52 Petits secrets entre
voisins 8.40 Petits secrets
entre voisins 10.40 Petits
secrets entre voisins 12.45
Petits secrets entre voisins
13.15 Petits secrets entre
voisins 13.45 Julie Lescaut
15.30 Julie Lescaut 17.10
Julie Lescaut 19.00 Julie
Lescaut
20.50
Safari go
20.55
Black sails
20.55
Amour à la carte
Demain soir
20.50 Téléfilm :
Les contes de Grimm
3 épisodes - Série
23.30 La révolution dancehall 0.35 Kalash à l’Olympia 2.00 Tony Chasseur à la
Cigale
Demain soir
20.55 Documentaire :
Passion Outremer
Téléfilm de David MacKay
Avec : Taylor Cole, Andrew
W Walker
22.35 Les 10 règles d’or d’une
parfaite mariée, téléfilm
Demain soir
20.55 Film : L'homme
qui voulait vivre sa vie
20.50
Pawn stars : les
rois des enchères
«Challenge Cup 1/2 finale»
En direct du stade Marcel
Deflandre à la Rochelle
Commentaires de Laurent
Bellet et Jérôme Cazalbou
22.50 La légende des
crânes de cristal, téléfilm
Divertissement
Les trois générations de la
famille Harrison utilisent
leurs yeux aiguisés et leur
savoir-faire pour estimer la
valeur des objets que leur
présentent les clients.
22.30 Pawn stars : les rois
des enchères
Demain soir
20.55 Mag. : SOS ma
famille a besoin d'aide
Demain soir
20.55 Film : Big Mamma
3 : de père en fils
Demain soir
20.50 Série :
Chicago Fire
7.00 Norbert et Jean : Le
défi ! 8.00 Norbert et Jean :
Le défi ! 9.00 La boutique
6ter 11.05 En famille 14.20
Norbert et Jean : Le défi !
15.25 Norbert et Jean : Le
défi ! 16.30 Norbert commis d’office 17.55 Norbert
commis d’office 19.25 Norbert commis d’office
7.50 River monsters 8.40
River monsters, le best of
10.25 River monsters, le best
of 11.30 Coast Guard Alaska
13.00 Coast Guard Alaska
14.40 Profession vétérinaire
16.25 Profession vétérinaire
17.10 Super vétérinaire
19.00 Super vétérinaire
19.55 Super vétérinaire
6.50 La France des mystères
8.25 Hors de contrôle :
Tchernobyl 9.20 Hors de
contrôle : World Trade
Center
10.20 Hors de
contrôle 11.20 Cars Restoration 15.30 Lagoon Master
17.15
Lagoon
Master
19.00 Lagoon Master 19.55
Lagoon Master
6.00 Téléachat 9.00 Sous
les jupons de l’histoire
12.05 Sous les jupons de
l’histoire 13.10 Le jour où
tout a basculé 15.10 Le jour
où tout a basculé 17.05
New york police judiciaire
18.55 New york police judiciaire 19.50 New york police judiciaire
20.55
La malédiction du
pharaon (1/2)
20.55
Non élucidé
20.50
Cabanes perchées
20.55
Belle grand-mère 2
Téléfilm de Russell Mulcahy
Avec : Casper Van Dien
22.25 La malédiction du
pharaon (2/2), téléfilm
«Les derniers secrets de
Francisco Benitez»
Documentaire
22.50 Non élucidé 0.40
Non élucidé
«La hutte africaine / La
cabane XXL»
Documentaire
22.30 Cabanes perchées
23.20 Cabanes perchées
Demain soir
20.55 Film : Le garçon
au pyjama rayé
Demain soir
20.55 Film :
Fashion victime
Demain soir
20.50 Doc. : Alaska :
de l'or sous la mer
Téléfilm de Marion
Sarraut
Avec : Macha Meril
22.45 Belle grand-mère,
téléfilm
Demain soir
20.55 Téléfilm :
Femmes de loi
TÉLÉPROGRAMMES : 04 91 27 01 16
«Emission 1»
Divertissement présenté
par Vincent Cerutti
22.30 Grandir avec les animaux sauvage
20.50
Rugby :
La Rochelle /
Gloucester
La Marseillaise Dimanche 23 Avril 2017
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017 / La Marseillaise
55
Télévision
TÉLÉVISION DE DIMANCHE
6.30 TFou, jeunesse 10.20
Automoto, mag. 11.00 Tour
auto, mag. 11.05 Téléfoot,
mag. 11.55 L’Affiche du Jour
12.00 Les 12 coups de midi
12.50 Météo 12.55 Du
côté de chez vous 13.00 Le
journal 13.30 Reportages
découverte, mag. 14.45
Grands Reportages, mag.
16.05 Vétérinaires, leur vie
en direct 17.15 Sept à huit,
mag. 18.45 Editions spéciales - 1er tour Présidentielle 19.10 Le journal
8.05 Rencontres à XV 8.30
Les chemins de la foi 12.00
Tout le monde veut prendre sa place 13.00 Journal
13 h 00 13.20 13h15, le
dimanche... 14.15 13h15 les
Français 14.50 Grands
portraits 15.40 Confiance
en tête 15.50 Rugby : ASM
Clermont
Auvergne
/
Leinster
Rugby
18.05
Stade 2 18.30 Présidentielle
2017 18.50 Météo 19.00
Présidentielle 2017 19.05
Journal de 20 h
6.35 Ludo 8.45 Dimanche
Ludo 11.30 Mediterraneo,
mag. 12.00 Le 12/13, journal
12.10 Le 12/13 Dimanche
12.55 Chroniques méditerranéennes, mag. 13.35
Même le dimanche 15.15
Sport
dimanche
17.10
8 chances de tout gagner
17.55 Le Grand Slam 18.45
Ma maison du tour 18.55
Le 19/20 19.30 Édition spéciale élection présidentielle
20.35 Zorro
10.40 Le chasseur et la reine
des glaces, film 12.30 Rencontres de cinéma 12.45 L’effet papillon 13.50 La semaine
des Guignols (C) 14.25 La
semaine de Catherine et
Liliane (C) 14.40 La semaine
de Canalbus 14.55 Made in
Canal+ (C) 15.05 Kaboul kitchen 16.00 Le plateau télé de
Catherine et Liliane 17.40 La
compile zapsport 17.50 Intérieur sport 19.10 Canal football club (C) 20.55 Football :
avant-match (C)
6.30 Zouzous 8.00 Silence,
ça pousse ! 9.00 Entrée
libre 9.30 Camille Claudel
10.25 Échappées belles
12.00 Les escapades de
Petitrenaud 12.35 C l’hebdo
Superstructures
13.35
14.35 Planète insolite 15.30
En territoire grizzli 17.00
Glaces : tous givrés ! 18.00
Les bonbons flingueurs
18.55 Les trésors de la joaillerie française 19.55 Les
trésors de la joaillerie française
6.00 M6 Music 7.00 Absolument stars, mag. 9.25 M6
Boutique,
mag. 11.00
Turbo, mag. 11.20 Turbo,
mag. 12.30 Sport 6, mag.
12.40 Météo 12.45 Le 12.45
13.10 Recherche appartement ou maison : que sontils devenus ?, mag. 14.40
Maison à vendre, mag.
16.30 66 minutes : le doc
17.20 66 minutes, mag.
18.40 66 minutes : grand
format, mag. 19.45 Le 19.45
20.55 Météo
11.30 Au fil des enchères
12.00 Metropolis 12.45
Aimez-vous les symphonies
de Brahms ? 13.50 Humanima 14.15 Au pays du million d’éléphants 15.00 Ces
femmes qui ont fait l’histoire
15.50 Bonaparte, la campagne d’Égypte - 1 & 2 17.35
Cuisines des terroirs 18.05
Aventure au musée 19.00
Personne ne bouge ! 19.45
Arte Journal 20.15 360°-Géo
20.30 360°-Géo 20.50 Tout
est vrai (ou presque)
MAGAZINE
MAGAZINE
SÉRIE
SPORT
DOCUMENTAIRE
FILM
FILM
19.25
Editions spéciales
19.15
Soirée électorale
«Election présidentielle 1er tour»
Anne-Claire Coudray et
Gilles Bouleau accueilleront leurs invités, principaux responsables de la
vie politique française,
pour débattre, analyser ces
résultats.
«1er tour élection
présidentielle»
Par Laurent Delahousse,
Marie-Sophie
Lacarrau,
David Pujadas et Léa Salamé
Au soir du premier tour, la
direction de l'information de
France Télévisions proposera une soirée électorale.
22.30
Esprits criminels
22.30
Soirée électorale
21.00
Commissaire
Magellan
«Reflets de cristal» - Série
Avec : Jacques Spiesser
Histoire : Camille Delattre,
héritière d’une cristallerie
de prestige, revient quelques
jours en France pour renouer les liens avec sa famille après vingt ans d’exil.
22.30
Édition spéciale
Respectivement qualifiés
pour les 1/2 finales de Ligue
Europa et de Ligue des
Champions cette semaine,
Lyon et Monaco se retrouvent ce soir pour l'affiche
de cette 34e journée de L1.
23.10 Le débrief
23.25
J+1
20.50
La folie du
couscous
Documentaire de
Claude Ardid
Le couscous est un des
plats les plus consommés
en France. Il n’est pas seulement un succès culinaire.
21.40 Econome sweet
home
21.00
AvengersHHH
Film de Joss Whedon
Avec : Chris Hemsworth
Histoire : Lorsque la sécurité et l’équilibre de la planète sont menacés par un
ennemi d’un genre nouveau, Nick Fury, le directeur du Shield réunit une
équipe.
Magazine présenté par
Nicolas Tourriol, Marina
Lorenzo, Julien Cazarre
0.10 Le journal des jeux
vidéo 0.35 A bigger splash,
film 2.35 Surprises
22.35
Princes d’Angleterre - Le business
du cœur
23.40
Enquête exclusive
Documentaire
23.30 La grande librairie
1.00
Décollage
pour
l’Amérique
«Voitures volées : les
nouvelles filières»
Magazine présenté par
Bernard De la Villardière
1.00 Enquête exclusive
2.15 Héroïnes, film
20.55
La porte du
paradis - 1/2
Film de Michael Cimino
Avec : Christopher Walken, Kris Kristofferson
Histoire : Dans les années
1870, deux amis, James et
Billy, fêtent la fin de leurs
études.
22.20
La porte du
paradis - 2/2
«Sept secondes»
Série de John E Gallagher
23.20 Esprits criminels
0.05 Esprits criminels
1.00 Dr House 1.45 Dr
House
«1 tour élection
présidentielle»
Un éclairage complet sur ce
scrutin, tournant de la vie
politique française.
0.30 Nuit "Présidentielle"
Demain soir
20.55 Série :
Camping paradis
Demain soir
20.55 Série :
Zone blanche
Demain soir
20.55 Film :
Ocean's eleven
Demain soir
21.00 Série :
Versailles
Demain soir
20.50 Film : Les vacances
de monsieur Hulot
Demain soir
21.00 Div. : The island :
les naufragés
Demain soir
21.00 Film : La double
vie de Véronique
7.00 Le zap 8.15 Les animaux de la 8, mag. 11.45
Punchline, mag. présenté
par Laurence Ferrari 13.05
Le JT 13.15 La mort d’un
fils, téléfilm 15.00 L’amour
d’une mère, téléfilm 16.45
Un coeur à l’écoute, téléfilm 18.30 Guess my age,
jeu
7.10 Le hit W9, mag. 8.10
Génération top 50 10.50
Génération top 50 12.40
Un baby-sitting pour deux,
téléfilm 14.30 Un bébé en
héritage, téléfilm 16.10
L’amour en 8 leçons, téléfilm 17.55 Kaamelott, série
20.45 La semaine de Madénian et VDB, série
7.20 Les mystères de
l’amour, série 9.25 Client
list, série 12.55 TMC Info
13.00 La 19e épouse, téléfilm 14.35 Amour banni, téléfilm 16.15 Warren Jeffs :
Le gourou polygame, téléfilm 17.50 Profilage, série
19.50 Les mystères de
l’amour, série
6.40 La vie secrète des enfants, mag. 8.35 2 broke
girls, série 14.50 Jumeaux,
triplés, quadruplés : quand
ma famille devient XXL,
mag. 15.50 Familles (très)
nombreuses : mais comment font-elles ?, doc. 17.10
Super Nanny, mag. 20.50
Infos
6.30 Téléachat 9.35 American Dad, série 10.50
American Dad, série 12.05
American Dad, série 12.55
American Dad, série 13.20
American Dad, série 13.45
American Dad, série 14.30
Les anges 9, l’intégrale
19.05 Le super bêtisier,
mag.
11.45 Il était une fois... la
vie 12.10 A table les enfants
12.15 Les Zouzous 13.55
Une saison au zoo 5, doc.
14.30 Tennis : Monte Carlo
Masters, sport 16.35 Une
saison au zoo 5, doc. 18.20
Un gars, une fille 20.45 Des
jours meilleurs, série 20.50
Monte le son, mag.
7.00 Top clip, clips 8.00
Top CStar, clips 9.05 Top
France, clips 10.15 Top clip,
clips 11.30 Top CStar, clips
12.40 Top clip, clips 14.50
Top France, clips 16.00
Top streaming, clips 17.05
Le morning, série 17.45
Pawn stars : les rois des enchères
FILM
FILM
SÉRIE
FILM
MAGAZINE
FILM
SÉRIE
21.00
Pour cent briques
t’as plus rienH
er
21.00
L’ItalienH
«Élection Présidentielle
2017»
Présenté
par
Carole
Gaessler, Francis Letellier
0.05 Achtung ! Banditi !,
téléfilm
21.00
Football Ligue 1 :
Lyon / Monaco
20.55
Les experts :
Miami
20.55
Arthur 3, la guerre
des deux mondesHH
20.55
SOS ma famille a
besoin d’aide
20.55
Big Mamma 3 : de
père en fils
Film de Michael Cimino
0.25 Le fabuleux voyage de
la famille Zid 1.45 Bach :
"Concertos pour deux et
trois clavecins"
20.50
Chicago Fire
Film de Olivier Baroux
Avec : Kad Merad, Valérie
Benguigui
Histoire : Dino Fabrizzi a
tout pour être heureux : un
job de rêve dans la concession Maserati de Nice, une
fiancée prête à l’épouser et
une famille aimante.
22.40 Bones, série
«Sous le sable» - Série
Avec : David Caruso, Emily
Procter
Histoire : L’enquête du CSI
révèle un lien entre le mort
retrouvé et sur la plage et
Esteban Navarro. 21.45 La rage de vaincre
22.40 Les experts : Miami
Film de Luc Besson
Avec : Freddie Highmore
Histoire : Maltazard a
réussi à se hisser parmi les
hommes. Son but est clair :
former une armée de séides
géants.
22.50 Arthur et la vengeance de Maltazard, film
«Mayron et Prescilia»
Magazine
Il y a plus de 20 ans, Madeleine donne naissance à 4 enfants. Le dernier de cette
grande fratrie s’appelle Mayron, âgé aujourd’hui de 17 ans.
22.20 SOS ma famille a besoin d’aide, mag.
Film de John Whitesell
Avec : Martin Lawrence
Histoire : L’agent du FBI Malcolm Turner, qui se cache
sous ses traits et ses formes
généreuses, ne va pas prendre des risques tout seul...
22.35 Les chroniques de
Riddick, film
«Tout le monde ne s’en
sort pas»
Série
Avec : Jesse Spencer, Taylor
Kinney
Histoire : Le père de Freddie supplie Herrmann de
pardonner son fils et de ne
pas donner suite à l’affaire.
21.30 Alertes attentats
22.40 Triangle d’or, téléfilm
Demain soir
21.00 Film : Hunger games
- La révolte : partie 1
Demain soir
21.00 Film :
Sister act 2
Demain soir
20.55 Film : The Dark
Knight, le chevalier noir
Demain soir
20.55 Magazine :
Super Nanny
Demain soir
20.55 Doc. : Crimes dans
le Tarn-et-Garonne
Demain soir
20.55 Div. : Vous pouvez
répéter la question ?
Demain soir
20.50 Divertissement :
American pickers
14.25 Piny 14.50 My little
pony, les amies c’est magique 15.15 Pokemon 15.40
Tobot 16.05 Mutant busters 16.35 Transformers robots in disguise : mission
secrète 17.00 Zig et Sharko
17.58 Trolls de troy 18.30
Safari go 20.10 In ze boîte
20.45 G ciné
11.20 Saveurs Outremer
11.40 Page 19 11.55 Tennis :
France / Espagne 13.35
Ô bout de l’inconnu ou
Tennis
14.35 Pan, une
odyssée française 15.30
Archipels 16.25 Meurtres
au paradis 18.30 Infô soir
18.40 Couleurs Outremers
19.10 Serial tourist
6.25 Petits secrets entre
voisins 8.15 Petits secrets
entre voisins 10.05 Petits
secrets entre voisins 12.15
Petits secrets entre voisins
14.20 Les experts 15.05 Les
experts 16.45 Les experts
17.35 Les experts 18.20 Les
experts 19.15 Les experts
20.00 Les experts
6.00 Norbert et Jean : Le
défi ! 8.00 Norbert et Jean :
Le défi ! 9.00 La boutique
6ter 11.05 Storage Wars Texas 12.20 Storage Wars Texas 13.35 Storage Wars Texas 14.30 Rénovation
impossible 16.55 Rénovation impossible 17.45 En famille
6.35 The white queen 8.50
Animal extractors 11.50
Les énigmes de l’histoire
13.45 Pitbulls et prisonniers 14.35 Pitbulls et prisonniers 15.25 Pitbulls et
prisonniers 16.25 Pitbulls
et prisonniers 17.20 Pitbulls et prisonniers 18.30
Basket : Monaco / Limoges
6.00 Vintage Mecanic
11.20 Wheeler Dealers
occasions à saisir 13.00
Wheeler Dealers occasions
à saisir 14.40 Wheeler Dealers occasions à saisir 15.30
Les routes de l’enfer : Australie 17.15 Les routes de
l’enfer : Australie 19.00 Les
routes de l’enfer : Australie
6.00 Téléachat 8.05 C’est
mon choix 10.05 C’est mon
choix 12.10 C’est mon
choix 13.10 Pour l’amour
du risque 15.05 New york
police judiciaire 16.55 New
york police judiciaire 18.50
New york police judiciaire
19.50 New york police judiciaire
20.50
Les contes de
Grimm
20.55
Passion Outremer
20.55
L’homme qui
voulait vivre sa
vieHHH
20.55
Le garçon au
pyjama rayé
20.55
Fashion victime
20.50
Alaska : de l’or
sous la mer
20.55
Femmes de loi
3 épisodes
Documentaire
23.20 Chasseurs de pierres
précieuses
«Un criminel sans nom»
Téléfilm de Denis Amar
Avec : Natacha Amal
22.50 Femmes de loi,
téléfilm
Demain soir
20.50 Documentaire :
Chantier naval
Demain soir
20.55 Film :
Le coach
«Le diable aux trois
cheveux d’or» - Téléfilm
22.00 Les contes de
Grimm, téléfilm
Documentaire
22.45 Histoire d’Outre-Mer
0.30 Ô bout de l’inconnu
1.30 Multiscénik 3.30 Serial tourist
Demain soir
20.50 Film :
Dummie la momie
Demain soir
20.55 Film :
Mississippi burning
Film de Eric Lartigau
Avec : Romain Duris
23.05 Dr House, série
Film de Mark Herman
Avec : Asa Butterfield, Zac
Mattoon O'Brian
22.25 La vie est belle, film
Demain soir
20.55 Série :
Dr House
Demain soir
20.55 Film : Epic : la
bataille du royaume secret
Film de Andy Tennant
Avec : Reese Witherspoon,
Josh Lucas
23.10 Mother, film
Demain soir
20.55 Magazine :
Révélations
TÉLÉPROGRAMMES : 04 91 27 01 16
Film de Edouard Molinaro
Avec : Gérard Jugnot
Histoire : Influencés par
une série de casses, Sam et
Paul voient dans cette méthode un moyen facile de
gagner l’argent…
22.45 Quand le direct part
en live !
SUPPRIMER 90 SUBSTANCES CONTROVERSÉES DE PLUS DE 6000 PRODUITS U,
C’EST L’ENGAGEMENT DES MAGASINS U.
U LE COMMERCE QUI PROFITE À TOUS
magasins-u.com
SYSTEME U CENTRALE NATIONALE - RCS Créteil n° B304 602 956 - Visuel non contractuel - Année 2017.
2 ANS AVANT SON INTERDICTION DE VENTE AUX PARTICULIERS,
LES MAGASINS U SUPPRIMENT LE GLYPHOSATE DE LEURS RAYONS.
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
154
Размер файла
13 035 Кб
Теги
La Marseillaise, newspaper
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа