close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Backstage №01

код для вставкиСкачать
"Backstage - французский журнал, который посвящен современной фотографии. Кроме представленных работ фотографов, в журнале есть интервью и рекомендации по фотосъемки от профессиональных фотографов, а так же небольшой обзор интересных фотоновинок и у
Back
stage
N°01
/ Décembre 2011
MAG
TANZANIE / KENYA
PHILIP CONRAD
UNE INVITATION AU VOYAGE AU COEUR DE L’AFRIQUE
REPORTAGE VIDÉO
PORTRAIT DE GUILLAUME COSSON
INTERVIEW MODÈLE
JADE CORVINO
UNE MODÈLE QUI MONTE, QUI MONTE...
PHOTOGRAPHE
JABIRO EDISON
PHOTOGRAPHISTE
ET TELLEMENT
D’AUTRES...
BackstageMag2011
CAMILLE
BY OLIVIER MERZOUG PHOTOGRAPHER
DANS LES COULISSES DE SON SHOOTING, TOUTES LES PHOTOS INÉDITES DU MAKING OF
Dans les coulisses du monde de la
photo et de la vidéo
www.oliviermerzoug.com/backstagemag
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Chers lecteurs,
c'est avec une immense joie que je vous présente ce nouveau né de la photographie : Backstage Mag…
Le concept est simple, vous livrer les secrets des images qui vous ont accrochés. De la photo de mode à celle du voyage, en passant par les clichés pris sur le vif, Backstage Mag vous révèle étape par étape les coulisses du monde de la photo. De la prise de vue jusqu’au résultat final, vous découvrirez le pourquoi du comment et le comment du pourquoi. En cela, Backstage Mag se veut unique et différent : on admire mais par dessus tout on comprend. Que vous soyez photographe, Modèle, styliste, maquilleuse, réalisateur, ce magazine est le vôtre. Il a été pensé pour alimenter votre passion, stimuler votre créativité et développer votre technique en toute simplicité. Mois après mois, nous répondrons à toutes les questions que vous vous posez : quel matériel est utilisé, comment gérer la lumière, le choix d'un Modèle, les astuces du traitement de l’image.
Backstage Mag, c est l’aventure d’un groupe de passionnés qui vibre au son du clic et du clap. Pour ce premier numéro, toute l’équipe vous propose un cocktail explosif : voyager en pleine savane au cœur de la Tanzanie, admirer la beauté naturelle d'un modèle en pleine nature, vibrer sur des images prisent sur le vif, assister à la réalisation d’un clip vidéo, etc... Beaucoup de talents regroupés, d'invités de prestige, de coups de coeur qui alimenteront votre passion.
Ceci est le premier numéro d’une longue série qui a pour but de révéler et, pour autant que cela soit possible, expliquer le talent. Backstage Mag est votre magazine et nous vous invitons à vous manifester auprès de la rédaction (email : info@oliviermerzoug.com
) pour participer à l'aventure. Assez discuté, place à l’image, bonne lecture et à très vite...
Olivier Merzoug
Rédacteur en chef & Concepteur de BackStage Mag
Toute reproduction des textes, photos, graphismes publiés dans ce magazine est interdite. Les documents transmis impliquent l'accord de l'auteur pour publication. Nous ne sommes pas tenus responsables du contenu des informations publiées dans ce numéro.
Edito
Rédacteur en chef, direction artistique du magazine et responsable de la rubrique «Backstage» et interview des invités
Olivier Merzoug
www.oliviermerzoug.com
Responsable de la rubrique «Autour du Monde»
Philip Conrad
www.philipconrad.com
Responsable de la rubrique «Vidéo»
Guillaume Cosson
http://vimeo.com/gcosson/videos
Responsable de la rubrique «Sur le Vif»
Nani Neco
www.naniphotographer.com
Responsable de la rubrique «Les Popotins d’Emy»
Emy Bacha-doll
www.facebook.com/profile.php?
id=591690914
Responsable de la rubrique «Ca va sortir...»
Eric-René Penoy
www.facebook.com/profile.php?
id=1290732801
Responsable de la rubrique «Quand le Nu devient un Art..»
Carole Caramelle
http://nu-artistic.blogspot.com
Responsable de la rubrique «La PhotoGraphiste»
Jabiro Edison
http://www.jabiroedison.com
Retrouvez toutes les informations sur :
www.oliviermerzoug.com/backstagemag
L’Equipe
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Back
stage
N°01
/ Décembre 2011
MAG
Dans les coulisses du monde de la
photo et de la vidéo
Sommaire
Camille by Olivier Merzoug
Dans les coulisses de son shooting, toutes les photos du making off...
Dans le monde de la vidéo
Guillaume Cosson : Réalisateur, Photographe, Directeur Artistique
Jade Corvino
Portrait d’un modèle qui monte, qui monte, qui monte...
Autour du monde
Ce mois-ci, nous allons voyager au Kenya et en Tanzanie. Un reportage signé Philip Conrad
07-08
Les Popotins d’Emy
Emy Bacha-Doll
09-16
Interview Modèle
Jade Corvino
19-22
Ca va sortir...
Eric-René Penoy 23-32
Tanzanie & Kenya
Philip Conrad
35-44
Making Off Camille Blanco
Olivier Merzoug
45-48
Dernier hommage
Guillaume G’Arts
49-58
Interview Photographe
Jabiro Edison
59-60
Les Conseils du professeur Nicon Nicanon
61-72
Interview Réalisateur
Guillaume Cosson
73-80
Sur le vif
Nani Neco
81-90
Interview maquilleuse
Maeva Helsly
91-100
Quand le Nu devient un Art
Carole Caramelle
09
07
49
23
61
59
91
73
19
45
04
61
09
23
35
81
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
LES POPOTINS D’EMY
Toute l’actualité photo, les expositions, les évènements et les indiscrétions...
Je suis bien consciente de m'adresser à des passionnés de photographie-chacun ayant ses propres motivations- mais savez vous vraiment lire une œuvre photographique? Selon quels critères une photographie est-elle qualifiée d'œuvre et quelles images peuvent prétendre à ce statut? Venez suivre des cours d'histoire de la photographie avec Virginie GIMARAY Les samedis et dimanches. Les cours coûtent 69 euros et durent 3h30. Ils se déroulent à l'Hôtel IBIS– 31 bis Bd Diderot– 75012 PARIS. www.aporteedart.fr/cours-decouverte-
photographie?
PHPSESSID=73470c4794ac51cb9486f968a1a52bb6
DEVENEZ DES DECODEURS D'IMAGES
Je vous propose ici une Expo photo- dossier au sein des Catacombes de Paris...le visiteur est invité à découvrir une autre approche de la mort à travers le regard du photographe Olivier Mériel. Son travail consiste à présenter une série d’images des fameuses Catacombes capucines de Palerme, dont la particularité est de présenter des milliers de corps momifiés, vêtus de leurs costumes d’époque. Ne vous en faites pas... Emmett Brown se chargera de votre rapatriement! La visite est à 8euros plein tarif et se déroule tous les jours (jusqu'au 26 février 2012) au 1 avenue du Colonel-
Henri-Rol-Tanguy 75014 PARIS. http://sortir-a-paris-visite-de-l-ile-de-
france.transilien.com/olivier-meriel-exposition-
paris-palerme-dialogues-de-l-au-dela-paris-
sorties-e-46712207
RETOUR VERS LE PASSE
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
LA PHOTOGRAPHIE FRANCAISE S'EXPORTE EN RUSSIE
« COCORICO » chante le coq français fier de sa troupe de photographes qui représente la France en Russie au Mémorial de Lénine! L'expo a lieu en ce moment. On y retrouve les plus belles oeuvres de « la clic », je cite: BERNARD MINIER, GERARD VALLET, JEREMY MAZENQ, ARI, JOEL PRINCE, SANDRA.C, AUDREY DENIS, KORAY ERKAYA , JULIETTE BERNY, GULLAUME BUSATO, et HENRY THUREL. .
Connaissez vous Diane Arbus? Madame a révolutionné l'art de la photographie aussi bien grâce à l'audace de ses thématiques qu'à son approche photographique qui ont donné naissance à une œuvre souvent choquante par sa pureté, Avec plus de deux cents clichés, cette première rétrospective en France permet de découvrir la source, l'étendue, mais aussi les aspirations d'une force parfaitement originale dans l'univers de la photographie. Y sont présentées toutes les images emblématiques de l'artiste, ainsi qu'un grand nombre de photographies qui n'ont à ce jour jamais été exposées en France. L'expo a lieu jusqu'au 5 février à Paris 8ème, Jeu de paume.
QUAND LA PHOTOGRAPHIE DEVIENT SI FAMILIEREMENT DECALEE
Bonjour à tous, je me présente, Emilie, modèle photo mais avant tout passionnée de photographie. Je serai votre hôtesse chaque mois afin de vous inviter à une sélection de sujets ayant trait à cette thématique: vous découvrirez des expositions, des présentations d'artistes mais aussi des offres de stages ou de location de studio afin de satisfaire votre curiosité! Bonne lecture!
http://www.paris-art.com/photo-art/diane-arbus/arbus-diane/12778.html#
LA PHOTOGRAPHIE INTIMISTE EN TOUTES CIRCONSTANCES
C'est le maître mot de Corps&Graphe. Cette approche s’applique à toutes leurs interventions, sans exception, qu’il s’agisse de reportages , de couverture de spectacles, de réalisation de books, ou encore de projets individuels de particuliers. Une superbe expérience humaine et visuelle!
www.corps-et-graphe.com/wordpress/?page_id=6
INTERVIEW MODÈLE
OLIVIER MERZOUG
JADE CORVINO
Modèle
Photo : Franck Gomez
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Coucou Jade, ravi de te retrouver pour ce numéro de BackStage Mag, on a eu l'occasion de se rencontrer via Facebook puis lors d'une merveilleuse séance photo, quel âge as-tu et de quel région es-tu ?
Coucou Olivier, j'ai 19 ans et je viens de Nîmes
Comment es-tu venue à poser ?
J’ai commencé a poser par le biais d’une agence puis grâce à un ami qui m’a fait poser une première fois. Et par la suite j’y ait pris goût et j’en suis devenue passionnée.
Quels types de photos aimes-tu faire ?
J’aime faire des choses différentes pour me glisser dans différents personnages du totalement décalé jusqu'à la mode en passant par le glamour, j’adore ça !
C’est une passion ou un métier… voire les deux ?
Pour l’instant c’est une grande passion après à voir si j’en ferai mon métier…
Quels sont tes photographes avec qui tu as ou tu aimerais poser ?
J’ai posé pour beaucoup de photographes déjà , mais j’aimerais poser pour Stefan Bourson, Greg Gkl, Jean-Marc Bulles, Rachel Saddedine, Lili Eyes… Et plein d’autres…
Pour toi, la photo c'est une sorte de thérapie ?
Oui je la prends comme de la photo-
thérapie, depuis bientôt 2ans je suis devenue une véritable boulimique de la photo. Parce que la photo procure un bien être fou, ça permet de se sentir super bien, enfin c’est génial, j’adore ça !
Photo : Jordan Alcantara
Photo : TTL Pictures
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Photo : Matthieu Sonnet
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Photo : Matthieu Sonnet
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Tu aimes plus la photo Studio ou en extérieur ?
Et bien rien ne vaut la photo en extérieur après c’est vrai que quand il fait froid on est mieux en studio !
On voit de plus en plus de modèles tourner dans des clips, c'est quelque chose que tu aimerais faire ?
Et bien ça dépend du clip parce que si ça va dans le vulgaire je ne préfère pas y toucher mais ça peut toujours faire une expérience.
Raconte moi une anecdote lors d'une séance photo ?
Récemment, j’ai eu le droit a un shooting avec la présence d’un nudiste… Assez gênant mais bon on essaye d’être professionnelle et de faire « l’air de rien », espérons que ça ne m’arrive plus de si tôt… Photo : Olivier Merzoug
Comment te prépares-tu pour une séance ?
J’appelle le photographe pour convenir du lieu, de l’heure et des tenues puis je prend ma valise e la remplis bien et j’arrive !
Tu es déjà tombée sur des demandes étranges ?
Cette semaine un photographe me demandait un shooting avec du nutella et de la chantilly sur le corps… Comment se passe ta vie de modèle vis-à-vis de tes proches ?
Et bien, ma mère est ma première fan c’est elle qui me conseille sur mes photos, mon petit frère est celui qui donne toujours les aspects positifs et négatifs sur mes photos… chacun de mes proches est derrière moi pour me booster et me dire de continuer.
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Quels sont tes projets à venir ?
A côté de la photo, j’aimerais beaucoup devenir infirmière. Après à voir si je peux continuer les deux ce serait génial. Que peut-on te souhaiter pour la suite ?
De poursuivre la photo d’une part et ensuite de réussir tout simplement dans la vie… car ma priorité est surtout de devenir infirmière et en second de devenir modèle professionnelle. Je verrais ce que me réservera l’avenir !
Merci beaucoup pour ce petit moment passé avec toi, plein de bonnes choses pour la suite et au plaisir de te retrouver sur un prochain BackStage Mag
Olivier Merzoug
BackStage Mag
Photo : Clement Axel Allain Manes
Retrouvez toutes les photos de Jade sur son book en ligne : http://www.jade-modele.book.fr
Photo : Michel Castellani
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
APPAREILS PHOTOS, OBJECTIFS, ACCESSOIRES, LOGICIELS, ETC...
ÇA VA SORTIR...
PAR ERIC-RENÉ PENOY
Lytro Picture Revolution
Qu allez-vous demander pour Noel ? Allez-vous demander un nouvel appareil photo, un nouvel objectif, ou encore un nouvel ordinateur ? Personnellement si je devais choisir je pense que je demanderais de l’argent pour investir dans un produit qui va être commercialisé en 2012. Nous vous proposons ici de faire un petit tour d’essai de ce qui s’annonce cette année.
Lytro Picture Revolution
Grande révolution dans le monde de la photo
Qui n a pas entendu parlé ces derniers mois d’un produit dit révolutionnaire créé et imaginé par les américains, ce projet porte le nom de Lytro . sur le papier, le produit semble très alléchant . Dixit la société américaine, « Un appareil-photo numérique qui ne propose aucun réglage à part un zoom manuel. Pas de réglage de focus, de netteté, de luminosité, d’exposition ni de vitesse d’ouverture. Ou plutôt qui vous permet de faire tout cela… après, tranquillement sur votre PC. ». Lytro utilise la technologie dit du « Light field », qui permet de capter l’intégralité du spectre lumineux d’une scène sur n’importe-quel point de celle-ci dans l’espace. La caractéristique la plus marquante est donc la possibilité de travailler le focus et la profondeur de champ sur une photo non pas au moment de la prise de vue mais en post traitement, sur son PC. Il est ainsi possible de « retoucher » à l’infini une photo selon le style que l’on souhaite lui donner.
Côté matériel et design, le Lytro ne ressemble à rien de connu en matière de matériel photo ; il ressemble davantage à une petite longue-vue ou à un kaléidoscope, mais ses dimensions et son poids réduits risquent bien d’en faire rapidement un must pour geeks et photographes curieux : 41 mm x 41 mm x 112 mm pour 214 grammes. La machine ne comporte que deux boutons : un bouton de mise en route et un autre pour prendre les photos. Le réglage du zoom (x8) s’effectue quant à lui par simple coulissement de la partie supérieure. Le viseur est un écran LCD rétro-éclairé de 33 mm de diagonale. Celui-ci est tactile et permet de faire défiler les photos d’un simple contact du doigt.
Trois modèles sont proposés : un gris « graphite » et un bleu « électrique » à 399 dollars avec 8Go de capacité (350 photos), et un rouge « chaud » à 499 dollars pour 16Go de capacité (750 photos). BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Ball Caméra
L’Ovni du moment
N’importe quel appareil photo peut réaliser des photos panoramiques. Il suffit de prendre des photos dans toutes les directions puis de les assembler avec un logiciel spécial. Si le principe est simple, en pratique ça ne l’est pas autant car ça demande du temps, de la précision et un peu de savoir-faire. Mais tout ça c’était avant le Ball Camera !
Jonas Pfeil, un ingénieur allemand a mis au point un appareil photo dédié à la photo panoramique: un ballon avec 36 capteurs numérique de 2Mpix chacun. Pour prendre une photo, il suffit de lancer le ballon en hauteur. Un accéléromètre détecte alors le point le plus haut de la trajectoire et déclenche les 36 capteurs. Les photos ainsi obtenues sont ensuite assemblées pour faire un panoramique sphérique.
Par contre il faudra attendre encore un peu pour pouvoir jouer avec cet appareil car si le prototype fonctionne, aucun constructeur ne s’est encore lancé dans l’aventure. Si vous voulez des news sur ce produit et connaitre sa date de mise en vente, ça se passe sur Twitter : @ballcamera.
Nikon 1
Quoi de neuf dans le marché du Micro 4/3 ?
Plusieurs constructeurs avaient déjà investi le marché des produits hybrides c’est à dire une gamme d’appareils photos à mi-chemin entre le reflex et le compact. Le principe: la technologie d’un compact dans un boîtier à objectifs interchangeables (appareil qu’on appelle hybride).
Mais Nikon ne l’entendait pas de cette façon et après 5 ans d’étude voulait bouleverser la hiérarchie en proposant un produit ultime c’est ainsi qu’est apparu le Nikon J1.
Ce boitier ultra compact et dans l’ère du temps est doté d’un nouveau capteur AFCMOS ultra rapide encore plus rapide et précis qu’auparavant en terme de mise au point. il s’appuie également sur une rafale à haute vitesse : jusqu'à 60 images haute définition par seconde (dont il peut en tirer les 4 meilleures) Modes de prise de vue révolutionnaires : Instant animé et Sélecteur de photo optimisé. Menus lisibles et simplifiés comme sur un appareil photo classique numérique. Honnêtement que demande le peuple. Savoir que Nikon s’attaque à ce marché préfigure une révolution commerciale chez eux. Et plus généralement dans le monde de la photo car même si ce type de produit existe déjà, il n’en reste pas moins que c’est un mastodonte, un artiste en son art qui se lance à la conquête de nouvelles parts de marché et nul doute que beaucoup de client vont être à l’écoute de cet appel . Il reste maintenant à savoir ce que Canon nous mijote ….
Canon EOS 5D Mark III
Dans les vieux pots...
Il est temps de faire un peu le point sur le Canon EOS 5D MkIII Il est sensé apporter de sensibles améliorations à un 5D MkII qui est apprécié pour son grand capteur Full Frame et ses excellentes qualités en matière d’enregistrement vidéo.
Il aura fallu attendre 3 ans avant que Canon ne lance son nouveau produit qui devrait logiquement sortir 6 mois après le lancement de son nouveau 1D . Mais pour le coup, le marché ne semble pas vraiment impatient alors que le succès du 5d MkII ne s’essouffle pas. Personne ne semble attendre d’évolution notable dans la résolution du capteur (très probablement il restera dans les 21 MP). Et il faut bien admettre qu’au-delà de 18-20 MP beaucoup d’objectifs « ne suivent plus ». D’où une nouvelle refonte de ses objectifs . Canon le reconnait lui-même (depuis le milieu de gamme jusqu’aux pros de la série L). Canon reprendrait également l’intégralité de ses droits en terme de codec vidéo (jusqu’ alors détenus par Sony et Panasonic). Au total, le Canon EOS 5D MkIII serait une avancée et non une révolution du point de vue du matériel (capteur quasi-
identique, double carte Flash, pilotage des flash).
Zone d’évolution par contre, de nouvelles fonctions seront dorénavant possibles, disponibilité d’une sensibilité très améliorée, certains modes utilisateur spécialisés pour la HDR, la haute sensibilité, les panoramas, la saisie de photos sans interrompre l’enregistrement vidéo, etc. Canon se trouverait alors en possession d’un appareil spécialement attirant pour les photographes les plus exigeants.
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Canon
Nouvelle gamme d’objectifs professionnels
Comme indiqué si dessus, Canon vient de confirmer que l’ensemble de sa gamme d’objectifs de la gamme professionnelle. Comme prévu, les nouveaux gros téléobjectifs L creusent l'écart avec la concurrence et Canon rappelle à qui veut l'entendre qui est le patron dans le domaine de l'optique photographique. 200/F2 L IS
300/F2.8 L IS II
400/F2.8 L IS II
500/F4 L IS II
600/F4 L IS
Canon étendra ainsi sa gamme également à sa nouvelle caméra professionnelle l’EOS C300 pour la modique somme de 20.000 dollars quand même le joujou ….
Fuji X10
Le Compact Expert, ça fait rêver !!!
Lorsque le Fuji X10 est sorti j’avoue que j’étais très sceptique ! Force est de constater que je m’étais bien trompé car le succès fut immédiat. pour l’avoir pris en main et testé la machine, il s’agit juste d’une merveille et encore je pèse mes mots. Avec son look rétro et son processeur qui fut ses preuves dans le X100 au dernier Photokina, il apparaissait comme un concurrent direct de la gamme G de Canon et les fameux P de Nikon. Alors oui certes cela n’est pas une nouveauté mais en cette période de fin d’année il nous fallait à la rédaction, revenir sur ce X10 très révélateur d’une nouvelle vague.
Capteur EXR CMOS de 12 mégapixels, zoom par 4x équivalent 28-112mm F/2.0-2.8, macro à 1cm du sujet, stabilisation optique, sensibilité de 100 à 3200 ISO (upgrade à 12 800 ISO mais générant une perte de qualité), vidéo Full HD avec son stéréo, possibilité de Raw bien évidement, détection de contraste à 49 zones ,rafale 7 i/s en pleine résolution, viseur optique (très agréable par forte luminosité), écran 2,8" de 460 000 pixels pour un poids de 330 grammes à vide et également possibilité de lui adjoindre un flash .
Tant de chiffres que l’on voit mal l’ombre au tableau de cet appareil haut de gamme. Peut-être quand son prix : compter 529 euros ou alors misez sur le X100 à 999 euros ……
Sony SLT-A77
Et Sony dans tous ça...
Il aura fait parler de lui bien avant son annonce officielle, mais le voilà aujourd'hui : le reflex à miroir semi-translucide le reflex semi-
pro SLT-A77. Capteur 24 mégapixels, vidéo Full HD, cadence ultrarapide, nouvel autofocus, viseur électronique haute définition... Sony n'a pas lésiné et la sortie de son fleuron de gamme.
Ce qui impressionne toujours autant c’est la capacité de Sony à proposer de proposer via son système de prise de vue, le suivi du sujet en toutes circonstances est donc très attirant pour les personnes voulant des prises de vue nettes même pour de la prise de vue sportive ….
Sony est LE fabricant de capteurs en vogue avec sa technologie CMOS à cadence d'acquisition rapide. C'est un nouveau capteur APS-
C qui équipe le SLT-A77 et pour assommer la concurrence en terme de résolution. Toujours est-il que 24 mégapixels sur un reflex APS-C est un nouveau record. Ce capteur CMOS Exmor offrira une sensibilité de 50 à 16 000 ISO. C'est un processeur BIONZ permettra la rafale à 12 i/s et ce dans sa résolution la plus poussée soit une écriture de 288 mégapixels soit la cadence de prise de vue en autofocus continu la plus rapide au monde. BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Sony améliore le concept de visée électronique avec un viseur hors norme d'une définition ultra fine (2,36 mégapixels) et à technologie OLED, la technologie d'écran admise comme la plus performante en termes de rendu des couleurs et de luminosité/contraste. Avec un taux de recouvrement de 100% Ajoutez-y la vidéo la plus poussée actuellement. Un capteur GPS, une finition très travaillée et la tropicalisation, le nettoyage du capteur automatique et bien évidemment la stabilisation boitier, des effets d'images et Styles créatifs dont Couleur, N&B, pop, rétro, partielle (R, V, B, J), Monochrome à fort contraste, Jouet, Soft High-key, Flou artistique, Peinture HDR, Monochrome aux tons riches, Miniature. Ainsi que l’auto HDR et panoramiques par balayage.
Prix du boitier nu 1300 euros
Ce sont les Ex détenteurs de Minolta qui vont être contents .
On se retrouve le mois prochain avec encore plus de nouveautés
Eric-René Penoy
LE MEILLEUR EN SUBSTANCE : Si vous hésitez encore pour vos cadeaux de Noel, Backstage vous propose un récapitulatif de ce qu’ il s’est fait de mieux cette année en matière de produit photo choisit par L'EISA qui chaque année, procède à l'élection des meilleurs équipements (matériels, services ou logiciels)
Objectif professionnel européen 2012-2012 : Canon EF 70-300 mm f/4-5,6L IS USM Appareil Européen 2011-2012 : Canon EOS 600D
Appareil Compact européen pour le voyage : Casio EXILIM EX-ZR100.
Imprimante européenne 2011-2012 : Epson Stylus Photo R3000.
Appareil Compact évolué européen 2011-2012 : Fujifilm FinePix X100
Logiciel européen 2011-2012 : Nik Software Silver Efex Pro 2
Appareil Reflex évolué européen 2011-2012 : Nikon D7000
Appareil Tout temps européen 2011-2012 : Olympus Tough TG-810.
Appareil compact hybride européen 2011-2012 : Panasonic LUMIX DMC-G3.
Appareil professionnel européen 2011-2012 : Pentax 645D.
Objectif pour hybride européen 2011-2012 : Samsung NX 20-50mm f/3,5-5,6 ED i-Function.
Appareil communicant européen 2011-2012 : Samsung SH100.
Objectif européen 2011-2012 : Sigma 70-200mm f/2,8 EX DG OS HSM
Compact européen 2011-2012 : Sony Cyber-shot DSC-HX9V
Zoom européen 2011-2012 : Tamron AF 18-270mm f/3,5-6,3 Di II VC PZD
AUTOUR DU MONDE PHILIP CONRAD
TANZANIE & KENYA
CE MOIS-CI, NOUS PARTONS EN TANZANIE ET AU KENYA. L’AFRIQUE EST CERTAINEMENT UN DES DERNIERS PARADIS SUR TERRE ABRITANT LE MONDE SAUVAGE ANIMALIER. ET LORSQU’ON EST UN « OCCIDENTAL » COMME MOI, PHOTOGRAPHIER LES GRANDS FAUVES ET AUTRES PACHYDERMES EN TOTALE LIBERTÉ RELÈVE D’UNE SORTE DE MIRACLE.
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Ce miracle, c’est celui de la vie des grands mammifères qui jouent leur partition comme ils le faisaient déjà il y a 65 millions d’années ! L’homme, lui, est apparu il y a seulement 2 millions d’années. La seule fausse note dans cette magistrale symphonie, vous l’aurez compris, c’est donc vous.
On parade, juché sur le toit de son 4x4 et bardé de son D3s, mais si par malheur on devait soudainement en descendre, l’apprentissage de l’humilité et du respect se ferait lui aussi par miracle : c’est-à-dire en 35 secondes environ. 35 secondes, c’est par exemple le temps qu’un guépard mettra à parcourir les 750 mètres qui pourtant vous séparent ! A cette distance, votre myopie naturelle vous empêchera de l’apercevoir. Mais lui n’est pas myope. Et il le sera d’autant moins s’il a un petit creux à ce moment-là…
Vous faites de la muscu et avez assidument suivi tous les cours de krav maga du jeudi soir depuis 8 ans ? Vous êtes un pro de la self défense, un ancien marine, une experte en psychologie des contre-interrogatoires ou une femme vénéneuse que rien n’arrête ? Grand bien vous fasse. Car là, tout de suite, vous êtes face à une mère éléphant de 6 tonnes et demie qui n’est pas contente du tout car elle juge que vous êtes un peu trop près de son nouveau-né. Et inutile de retourner vous abriter dans le 4x4 sous peine de vous réincarner en pâte brisée de la savane.
Oui, c’est donc bien de ce miracle-là dont nous parlons. Celui d’une vie qui nous rend tout petits, minuscules… voire ridicules. La puissance primaire et désintéressée de ces animaux a un pouvoir magique sur vous, croyez-moi. Eux sont en liberté quand vous êtes coincés dans votre petite Jeep. Eux décident s’ils ont assez mangé ou pas. BACKSTAGE MAG - N.01 - DÉCEMBRE 2011 - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
BACKSTAGE MAG - N.01 - DÉCEMBRE 2011 - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Eux décrètent que vous les dérangez ou pas. Et eux vous voient comme l’étranger qu’ils sauront mettre au pas. Pas la peine non plus de prier le ciel ; si les pygargues ont faim, eux aussi piqueront droit sur vous pour tester votre aptitude à les éviter. Vous n’approcherez pas non plus à moins de quinze mètre du soi-disant placide hippopotame, sous peine de voir votre pirogue se changer en missile téléguidé. Vous ne vous moquerez pas du « rire » de la hyène si elle vous regarde droit dans les yeux. Vous ne confondrez plus jamais une vache avec un buffle quand vous aurez vu à quelle vitesse ce dernier était prêt à vous embrocher. Vous comprendrez pourquoi Walt Disney a rajouté « Roi » devant « Lion » et vous rappellerez que le crocodile, avant d’être une chaussure, est surtout le dernier représentant vivant des dinosaures sur Terre.
Tout cela, je l’ai moi-même appris en Afrique. Et le jouissif sentiment d’intrusive impunité que connaissent tous les photographes capturant cette beauté sauvage n’en a été que décuplé. Ajoutez à cela l’auguste majesté des paysages, eux-mêmes baignés d’une lumière qui semble n’appartenir qu’à ce continent… et vous comprenez tout à coup qu’aucune photographie ne peut rendre grâce à ce que vos yeux ont eu la chance d’entrevoir là-bas. Les images qui ornent ces pages, forcément trop petites et pas assez tout le reste, essaieront quand même de vous offrir quelques secondes de cette prodigieuse éternité. BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Carnet de notes du photographe :
Quelques conseils pour ceux qui veulent tenter l’aventure du safari-
photo en Afrique.
Organisation :
ne partez pas par vos propres moyens mais orientez-vous vers une agence spécialisée. Logez de préférence à l’intérieur des réserves, car elles ferment à 18h (pour lutter contre le braconnage) et il y a parfois plus d’une heure de route pour en sortir. Si votre budget le permet, évitez les minibus ou véhicules de plus de 4 personnes (trop de monde = trop de bruit = pas d’animaux). Prévoyez un minimum de 12 jours pleins en safari, car les bébêtes sont capricieuses : il serait dommage de rater les « Big Five » (lion/éléphant/rhinocéros/
buffle/léopard) parce que vous devez respecter un timing trop serré. Comme souvent en photographie, prendre son temps est une des clés de la réussite.
Ici d’ailleurs, le terme « chasseur d’image » prend tout son sens. Car tel un trappeur, vous devrez parfois demeurer de longs moments avant d’apercevoir le bout d’une oreille, fût-
ce celle de l’éléphant. Les deux stars les plus difficiles à observer (et à approcher !) sont toujours le rhinocéros et le léopard. Le premier car il en reste peu (à cause des crétins qui pensent que sa corne est aphrodisiaque) et le second car il vit dans les arbres et se révèle un as du camouflage !
Lumière :
le meilleur moment pour immortaliser les fauves est le coucher du soleil. D’abord parce que la lumière est évidemment meilleure (comme toujours, évitez les photos entre 10h et 16h, trop blanches et peu flatteuses), mais surtout parce que le plus souvent en journée…
BACKSTAGE MAG - N.01 - DÉCEMBRE 2011 - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
BACKSTAGE MAG - N.01 - DÉCEMBRE 2011 - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
vous ne les verrez pas ! La chaleur écrasante les incite fortement à rester planqués à l’ombre (et à descendre une bonne petite bière) ; ils ne sortiront qu’ensuite pour chasser et se désaltérer (en eau douce, cette fois). Donc si on vous propose des excursions en journée, refusez-les dans la mesure du possible et préférez les sorties à l’aube ou au crépuscule. Des safaris de nuit sont également possibles (mais là, il faut quand même un peu de matos).
Matériel :
justement, parlons-en. Pour votre sécurité, on ne vous laissera que rarement descendre des véhicules (4X4, bus, pirogues etc.), et les animaux se trouveront parfois à bonne distance. Inutile donc d’espérer une bonne photo sans téléobjectif. Le 300mm est un minimum, stabilisé si possible (pour éviter le flou de bougé et gagner 1 diaph). Le grand angle est également intéressant pour les paysages. Montez ensuite en ISO plutôt qu’en ouverture (en fermant à f5.6 ou plus, vous gagnerez en définition et en textures sur le pelage des fauves) et n’hésitez pas à déclencher en mode rafale lorsque l’un d’eux se met en mouvement. Rappelez-vous qu’il vaut toujours mieux une photo sous-
exposée (plus facile à « remonter » en post-prod) que surexposée (blancs cramés impossibles à rattraper). Enfin, osez le noir et blanc. La force de l’Afrique le mérite amplement. Question boitier (on me pose souvent la question), le meilleur tout-terrain au monde est à ce jour le D3s selon moi (ergonomique et tropicalisé, 8000 ISO sans grain, 11 images/secondes etc.). Il a d’ailleurs été conçu expressément pour le reportage en conditions difficiles. Enfin, ne lésinez pas sur les accessoires (batteries de secours, chargeurs adaptables sur allume-
cigares, filtres polarisants…).
Les Masaïs :
leur histoire et leurs coutumes sont passionnantes à écouter. Prenez le temps de le faire avant de sortir votre appareil-photo. Puis demandez l’autorisation et déclenchez tranquillement tout en leur parlant. Si vous achetez quelques objets issus de leur artisanat local, ils vous ouvriront même parfois la porte de leurs huttes et de l’école du village où vous pourrez assister à des cours pour les petits (moment inoubliable !). Apportez quelques babioles pour les enfants (crayons de couleurs, cartes postales…) et vous verrez leur visage s’illuminer de bonheur. Prenez-les en photos en leur montrant le résultat sur l’écran de contrôle. Le concentré d’amour qu’ils vous donneront alors est une image qui ne vous quittera plus. Remerciez le chef du village avant de quitter les lieux… et vous avez votre reportage, sincère, avec tout son cortège d’émotions en prime.
Philip Conrad
BACKSTAGE MAG - N.01 - DÉCEMBRE 2011 - DANS LES COULISSES DE LA MODE, DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO...
LE MAKING OFF
OLIVIER MERZOUG
CAMILLE
by Olivier Merzoug Photographer
DANS LES COULISSES DE SON SHOOTING, TOUTES LES PHOTOS INÉDITES DU MAKING OF...
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Mr Merzoug…
Une histoire qui a débuté il y a maintenant tout juste un an. Nous nous sommes rencontrés au Paris Games Week en Novembre 2010, nous avons tout suite envisagé de mettre en place une collaboration. Un mois plus tard nous shootions ensemble dans un appartement haussmanien. Il s’agissait alors pour moi d’un de mes premiers shooting mais Olivier a tout de suite su me mettre à l’aise! Je ne suis pas une fille qui se livre facilement et pourtant je me suis totalement prêtée au jeu! La séance se déroula dans la joie et la bonne humeur. Fous rires garantis !
Depuis notre rencontre nous nous écrivons très souvent et formons un très bon trio avec Steeve Grandjean (Créateur de bijoux), dès que nous nous retrouvons nous sommes inséparables! Alors pour votre plus grand plaisir et pour notre plus grand Bonheur nous avons de nouveau collaboré pour le lancement de Backstage Mag, un magazine insolite qui en laissera plus d’un rêveur ! Camille Blanco
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
L’histoire du Shooting
11 Juin 2011, j’avais rendez-vous avec Camille Blanco pour notre seconde séance. Quelques mois plus tôt, je la rencontrais lors d’un évènement à Paris : le Salon du Jeux Vidéo 2010. Elle était habillée en policière pour un jeu de simulation de voiture et je vous assure que mon regard a été tout de suite attiré. Quelques minutes plus tard, je trouve le stratagème de poser avec elle pour une photo, comme le font de nombreuses personnes, puis d’enchainer sur le fait que je suis photographe et que j’aimerais la revoir pour une séance photo (et oui c’est toujours bon d’oser et de rencontrer de nouvelles têtes... comme dit le proverbe «qui ne tente rien n’a rien»).
La première séance que nous avons réalisée ensemble était un shooting «mode» dans un appartement parisien en plein mois de décembre. Pour cette seconde séance, je voulais vraiment prendre le contre pied en lui proposant quelque chose de complètement différent : une séance «glamour» en pleine nature. Connaissant son regard félin, je voulais mettre face à face la beauté naturelle de mon modèle et celle de la nature. Comme pour un safari en Afrique, j’avais en tête quelque chose de lumineux d’où le champs de blé et la nature qui l'entoure. Le lieu du Shooting
La séance se passe en région parisienne, à une quinzaine de kilomètres de la porte d'Orléans du côté d’Etampes. Contrairement à ce que l’on peut croire, la saison pour le blé se finit tôt puisque mi-juillet est la période de la coupe. En dehors de ce magnifique et vaste champs, nous avons pu également trouver des choses surprenantes en pleine nature : une ancienne caravane rouillée avec une vieux matelas et un canapé...
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Photographe : Olivier Merzoug Photographer
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
L’équipe du Shooting
Nous étions trois ce jours là. En dehors de Camille et moi, j’ai fait appel à mon ami Steeve Grandjean qui me suit depuis quelques mois sur des shooting pour la réalisation de mes backstage (comme quoi, ça devait faire longtemps que je pensais à ce concept de magazine). Mais également pour son apport créatif en matière de bijoux et de vêtements.
Pour cette séance, je n’ai pas fait appel à une maquilleuse ou une coiffeuse, je voulais que le visage de Camille reste assez naturel tout en travaillant sur ses yeux pour accentuer son regard «animal». Le matériel utilisé
J’avais avec moi, celui qui ne me quitte jamais, mon fidèle 5d mark II. Pour cette séance, j’ai utilisé essentiellement le 70-200 2.8 série L avec un filtre polarisant et le 100mn macro en 2.8. Les conditions climatiques ont varié tout le long de la journée, passant du plein soleil à des périodes nuageuses. J’ai du jouer de nombreuses fois sur les réglages (ex :photo de gauche : 100mn, 1/250, f6,3 et iso 250).
N’étant pas un adepte des flash, je n’ai travaillé qu’en lumière naturelle. Il faut bien comprendre que le placement du modèle et du photographe est essentiel.
BACKSTAGE MAG - N.01 - DÉCEMBRE 2011 - DANS LES COULISSES DE LA MODE, DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO...
Photographe : Olivier Merzoug Photographer
Photographe : Olivier Merzoug Photographer
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Suivant l’effet que l’on souhaite, on va se placer en face du soleil (effet ombre et lumière) ou l’avoir dans le dos pour que la lumière rentre dans l’appareil et se projette sur le modèle. Les blés étant une belle matière, je n’ai pas hésité à me placer assez bas pour obtenir des effets voilés à l’image tout en gardant la netteté sur le modèle. Travailler également sur des contres plongées. Le plus important était de bien capter la force de son regard et la sensualité de ses courbes.
Je vous conseil ,malgré tout,
d’utiliser un réflecteur avec un diamètre assez grand pour obtenir des lumières bien diffuses et orientées sur le modèle. Nous avons également profité de l’instant pour réaliser des séquences vidéos avec le 5d afin de réaliser un teaser pour le lancement de la série. Après quatre heures de séance et près de 1500 clichés, il ne me restait plus qu’à passer à la deuxième étape et non des moindres, la sélection drastique des clichés puis de passer tout ça en post production avec mes deux autres amis : lightroom et photoshop. Backstage : Steeve Grandjean
Retrouvez toutes les photos d’Olivier Merzoug Photographer sur son site en ligne : www.oliviermerzoug.com
www.facebook.com/oliviermerzoug
Photographe : Olivier Merzoug Photographer
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
"Samedi soir, je reçois un appel d’un ami ; photographe également. Il m’annonce que lors de cette nuit-là un spectacle naturel se propose à ses yeux : la soirée des Etoiles filantes. Que le spectacle est superbe, merveilleux. Dans mon esprit je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec mon histoire Pour moi, il est des Etoiles filantes aussi sur terre et j’en ai connu une il y a peu.
Qui n’a pas connu des gens pétris de talents, avec un avenir superbe devant eux, qui ont tout pour eux, en face desquels on est en admiration ? J’avoue que face à cette personne je me sentais tout petit et modeste. Ce jeune homme avait tout pour lui, beau, artiste, charmant, souriant. Il avait 23 ans et il s’est brulé de son talent malheureusement.
Je ne serai pas le père fouettard à vous dire qu’il nous faut absolument rester cloitrer chez nous par peur de ce qui peut nous arriver mais laissez-moi déjà vous raconter comment une belle journée photo a fini en drame : J’avais quitté la région depuis peu et pour des obligations familiales je me devais de remonter. J’en profite pour proposer à une connaissance de m’accompagner sur un shooting mode. Je le connaissais à peine, en réalité par le biais de réseaux sociaux mais ses talents artistiques étaient vrais. Pour en avoir discuté avec lui, il était comme bon nombre d’entre nous : c’est à dire un vrai autodidacte ; d’ailleurs il me disait aussi qu’il ne saurait même pas l’expliquer a quelque un d autre. Je l’avais rencontré plusieurs fois et nous ne parlions que photo, technique, idées de création visuelles et de projets. Nous avions rendez-vous avec le modèle en début d’après-midi. Tout le shooting se passait très bien. j’en trouvais même un grand plaisir car c’était vraiment amusant, les idées tourbillonnaient dans nos têtes, on plaçait le modèle, on échangeait nos avis. Puis en fin de session il a absolument voulu faire un deuxième shooting dans un lieu inhabituel. J’ai beau avoir trente-deux ans malheureusement Je n’ai pas senti l’accident arriver et rétrospectivement je suis étonné de ne pas avoir pu empêcher la suite.
Il me parle d’un endroit où il avait déjà vu des photographes et des vidéastes se rendre souvent. Ils nous montrent le chemin et une fois sur place nous étions placés près d’une voie de chemin de fer dans une gare de fret en l’occurrence. Je lui pose la question de savoir si le lieu est dangereux et il me répond que non plus aucun train ne passait ici. Pendant qu’il s’occupe de repérer les lieux, je prépare de mon côté le modèle. Quand tout à coup, j’étends une énorme détonation et m’aperçois que mon ami se tenait debout sur le wagon de fret à 15 centimètres de la ligne à haute tension. LE JEUNE PHOTOGRAPHE RÉMOIS, ÂGÉ DE 23 ANS, NOUS A QUITTÉ DERNIÈREMENT ALORS QU’IL RÉALISAIT UN SHOOTING, TOUTE L’ÉQUIPE DE BACKSTAGE SE DEVAIT DE LUI RENDRE UN DERNIER HOMMAGE
...
GUILLAUME G’ARTS
Par Eric-René Penoy
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
La suite vous pouvez l’imaginer...
Par respect pour lui et pour sa famille je me devais déjà de vous faire découvrir cette étoile filante qui je l’espère vous touchera.
Il s’appelait Guillaume et il avait la vie devant lui. Alors par pitié, ne prenez pas tous les risques pour des photos. Il n’y avait ni argent, ni comportement bizarre, ni même une volonté d’impressionner qui que ce soit. Juste une idée de prise de vue et une inconscience. Je ne voudrais pas être moralisateur mais assurez-vous de toujours ne prendre aucun risque pour vous-même même par passion. A tout Age, notre bêtise peut avoir de graves répercussions et même si l’on se sent fort et intrépide je sais que bon nombre d’entre nous aurait été capables de faire ce genre d’actes donc ne le jugez pas. À la limite jugez-moi dans ma bêtise et mon inconscience d’homme. Je ferai déjà le nécessaire pour lui rendre hommage du peu que je puisse encore faire et j’en remercie aussi Olivier de me l’avoir proposé et de lui rendre son talent. Il n’est point d’humanité dans cet accident si ce n’est que par cette inconscience. Mes pensées vont vers sa famille et ses amis proches. Quant a son art magnifique et créatif je vous laisse juger de son talent . Pour en revenir a une étoile filante, la coutume veut que quand on en voit une on fasse un vœu . après avoir vu cette étoile, mon vœu serait de le faire connaitre et qu’il puisse continuer a nous inspirer"
Eric-René Penoy
INTERVIEW PHOTOGRAPHE
OLIVIER MERZOUG
JABIRO EDISON
Photographe
Modèle : Mélanie
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Modèle : Sabrina
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Coucou Jabiro, ravi de te retrouver pour ce numéro de BackStage Mag,
on a eu l'occasion de se rencontrer via Facebook puis lors d'une séance photo,
de quel région es-tu ?
Salut Olivier, merci de me recevoir.
En effet notre première rencontre fut un moment d'intense émotion ! ;)
Je suis de la région parisienne, au sud de l'Essonne plus précisément. Comment es-tu venu à la photographie ?
En fait un peu par hasard ! Je suis graphiste de profession depuis une dizaine d'années et je me suis retrouvé à devoir me faire mon propre "stock" de photos pour les projets sur lesquels je travaillais !
Et je me suis laissé peu à peu embarquer par cette passion... Dévorante !
Où puises-tu ton inspiration ?
Je puise mon inspiration au travers de grands noms célèbres, de publicités, de films, ou même de certains collègues. Finalement c'est assez varié.
C’est une passion ou un métier, voire les deux ?
C'est avant tout une passion, même si j'ai en effet commencé grâce à mon métier. Comment définirais-tu ton style de photos ?
C'est toujours assez délicat de parler de soi, mais je dirais que mon travail est un (j'espère) judicieux mélange entre photo et graphisme.
Quand je travaille les clichés j'ai toujours le cul entre deux chaises et je suis incapable de choisir entre une photo "classique" et sa version retravaillée. Du coup je ne peux m'empêcher de donner à mes photos une petite touche graphique, souvent très colorée, dans une ambiance douce et agréable, avec toujours l'envie d'en faire une pièce unique. Modèle : Amedea
Modèle : Sandy
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Modèle : Jade
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Tu as un style très graphique, dis moi en plus…
Oui il parait ... Ça doit être une déformation professionnelle ;)
En fait je ne me considère pas vraiment comme un photographe, mais plutôt comme une sorte d’artiste numérique qui profite des outils qui lui sont offerts pour embellir ses photos !
Je ne peux pas m'empêcher un petit détour par Photoshop et un petit coup de palette graphique.
Tu travailles essentiellement sur quels logiciels ?
Je travaille principalement sous Lightroom, Photoshop et même parfois 3DSMax lorsque je bosse sur des créations un peu plus poussées ;)
Tu as des petits secrets que tu aimerais partager avec nos lecteurs ?
Eh bien écoute, puisque nous en arrivons aux aveux... Un petit secret de fabrication : tous les make-up de mes photos sont faits sous Photoshop...
Tout comme les nombreux Bokeh de sources lumineuses, les reflets de cheveux, et plein de petits détails que j'essaye de rendre les plus "invisibles" possible ... Mais chut ...
Tu es plutôt Nikon ou Canon ? Quel matériel utilises-tu ?
Canon Powahhhh ! Je me suis équipé l'année dernière d'un 60D qui me suit partout. Je n'ai rien contre Nikon, mais le jour où j’ai acheté mon premier reflex il a fallu faire un choix. Mon choix s’est porté assez naturellement vers Canon principalement pour la qualité de leurs capteurs. Concernant le matériel, c'est assez rudimentaire : mon matériel se limitant à mon reflex et quelques objectifs dont un 17-55 2.8 et un 10-20 très lumineux que j'affectionne tout particulièrement. Bientôt l'acquisition d'un petit 50mm 1.4 ;)
Et les modèles, tu les trouves où généralement ?
Alors depuis peu, ce n’est plus moi qui les cherche, mais plutôt elles qui me trouvent ! Je vais principalement sur internet, qui est une source inépuisable. Mais cela peut être également dans mon entourage ou parfois dans la rue !
C'est quoi ton modèle type ?
Je n'ai pas vraiment de modèle type ! Mais il est vrai que j'ai une petite préférence pour les beautés naturelles. Le genre de femme qui juste avec un regard ou un sourire peut sublimer une photo !
Modèle : Fanfan
Modèle : Adrinana
Modèle : Aude
Modèle : Mélanie
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Modèle : Vanessa
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
T'es plutôt Photographe de Studio ou autres ?
J’ai déjà fait quelques shooting en studio, mais j'ai une grande préférence pour le travail en lumière naturelle. Je ne fais quasiment que ça, que ce soit en intérieur ou extérieur. La lumière ambiante est souvent bien plus intéressante et nuancée qu'un tas de flashs déguisés de bol, parapluies ou autre lightbox. Je ne sais même pas si le flash de mon Canon fonctionne pour te dire à quel point je ne l'utilise jamais. En dehors de la photo de modèle, il y a d'autres types de photos que tu fais ou aimerais faire ?
En effet j'ai eu la chance de pouvoir beaucoup voyager (Egypte, Reunion, Ile Maurice, Grece, Etats-Unis) et pouvoir découvrir de magnifiques paysages que j'ai pu immortaliser (Avec un gros coup de cœur pour l'Ile Santorin : un paradis pour les photographes). Toujours en mal de sensations fortes j'aimerais bien m'essayer à la photo de "voltige" ! J'ai déjà pu avoir la chance de pratiquer ça en chute libre ... Et c'est assez grisant. La photo sous-marine aussi me plairait bien. Cite moi quelques photographes qui t'inspirent ?
Mis à part toi tu veux dire ? :) Bien sûr des grands comme Brassai, David Lachapelle que j'affectionne tout particulièrement. Auxquels je pourrais ajouter Jean-Marie Perier, Jeff Wall et bien d'autres.
Quels sont tes projets à venir ?
Les projets à venir ? De gagner à Euromillion ! Ah non pardon ! Et bien écoute tout simplement continuer à me faire plaisir avant tout, à faire de belles images.
Que peut-on te souhaiter pour la suite ?
Découvrir d'autres univers photographiques et autres techniques. Merci beaucoup pour ce petit moment passé avec toi, plein de bonnes choses pour la suite et au plaisir de te retrouver sur un prochain BackStage Mag
Merci a toi Olivier. Longue vie à Backstage Mag.
Modèle : Ophélia
Retrouvez toutes les photos de Jabiro Edison sur son site en ligne : http://www.jabiroedison.com
Modèle : Cyrielle
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
LES CONSEILS DU PROFESSEUR
Pensez toujours à retirer le couvercle de votre objectif. C'est un geste simple qui vous permettra de mieux capturer l'instant et la beauté du sujet mais aussi d'y voir plus clair au moment de la prise de vue.
Conseil 01
Cher lecteur de Backstage, voici la rubrique dont vous avez toujours rêvé sans jamais la trouver dans la myriade de revues, livres, sites qui traitent de notre passion commune: la photographie. Tout d'abord je me présente, je suis Raymond Dispardon, photographe professionnel de Paris à Pornichet, de New York à Tokyo en passant par Bois Colombe. Depuis Que j'ai commencé la photo il y a environ 3 semaines, je photographie tout ce qui bouge: les chèvres, les hirondelles, les femmes aux cheveux longs qui bougent, les trains quand ils ne sont pas en gare, les rivières qui coulent et les hommes qui se grattent en permanence le nez. Je fais principalement du noir&blanc mais aussi du noir&bleu, du jaune et vert et du rouge et noir seulement quand j'écoute Jeanne Mas.
Je vais tous les mois vous révéler les secrets des plus grands photographes pour vous aider à réaliser de superbes clichés mais aussi à perdre du poids, à réussir votre vie de couple et vous constituer une épargne sécurisée pour votre retraite. Ici vous apprendrez à photographier à la façon des plus grands de Michael Jordan en passant par Karim Abdul Djabar. Ici vous découvrirez les techniques qui ont fait le succès de ceux qui ont eu devant l'objectif des Tops telles que Roselyne Bachelot, Angela Merkel, Blanche neige, Sim ou la Ford Fiesta toutes options. Avant de rentrer dans le vif du sujet suite à vos nombreux courriers je souhaitais dire un petit mot sur le matériel. Le photographe est souvent en à la recherche d'appareils sophistiqués et couteux même si en réalité tout cela ne compte que très peu au final. Tout comme dans la vie l'habit ne fait pas le moine, en photographie un boitier pro et un excellent objectif ne feront pas de vous un rabbin. Pour ma part, j'utilise un appareil Fischer Price qui m'a été offert par une vieille tante lorsque j'ai passé mon permis de conduire. Raymond Dispardon
Assez de préambules, on passe dans le vif du sujet avec 8 astuces pratiques et très techniques pour réussir vos shooting modèle. Attendez le modèle avant de prendre la photo. Il est vrai que la suggestion et le fait de ne pas voir laissent place à l'imaginaire mais bien souvent il est préférable d'insérer le modèle dans le cadre. Ceci est particulièrement vrai si le modèle a payé pour la séance.
Conseil 02
Signez vos photos, c'est la marque des grands lave vaisselle mais aussi celles des photographes. Souvenez vous qu'une photo non signée est une photo sur laquelle il n'y a pas de signature. Conseil 03
Pensez toujours à décentrer votre sujet. Conformément à la règle des tiers n'oubliez pas de solder le paiement de vos impôts après avoir réglé le tiers provisionnel.
Conseil 04
ww.raymonddispardon.com
By Raymond Dispardon
©
By Raymond Dispardon
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Dirigez votre modèle, c'est vous qui devez guider la séance. Sachez aussi trouver les expressions et le style qui lui correspond. Un photographe doit comprendre la personnalité enfouie du modèle et la révéler au public
Conseil 05
Pensez à changer de modèle
Conseil 06
Ayez le sens du détail. Un grand photographe capture ce que les autres ne voient pas. Il met en lumière la beauté parfois cachée qui ne demande qu'à éclore aux yeux de tous.
Conseil 07
Cherchez à instaurer de la complicité avec votre modèle. Complimentez la avec des phrases du type "c'est vrai que tu es belle, tu as la peau couleur cochon, t'as jamais pensé à faire des pubs pour les boucheries?". Taquinez la: "avec tous ces poils je vais galérer sur photoshop". Charmez la, soyez mystérieux: "oh la la c'est vrai que t'es mieux en photo, enfin je veux dire que t'en imposes...non j'aime bien aussi comme ca..." Conseil 08
NICON
&
NICANON
INTERVIEW RÉALISATEUR
OLIVIER MERZOUG
GUILLAUME COSSON
Réalisateur
Modèle : Tiziana Caci / Mua : Cindy Galhac
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Coucou Guillaume, ravi de te retrouver pour ce numéro de BackStage Mag, j'ai eu l'occasion de découvrir ton travail sur Facebook à travers les clips de modèles puis à Paris dernièrement au salon de la Photo 2011... De quelle région es-tu ?
Je suis de Paris
Raconte moi rapidement ton parcours...
Après 5 ans à l’ESAG (Ecole Supérieur d’Art Graphique), j’ai obtenu mon diplôme de «graphiste concepteur». En 2000, j’ai décidé de monter ma boîte «Réactive Zone» pour pouvoir travailler dans plusieurs agences et ne pas être cloisonné dans une seule activité.
Photographe, réalisateur, tu as plusieurs flèches à ton arc ?
Oui j’ai plusieurs flèches et j’ai aussi plusieurs arcs !Je crois que c’est vital aujourd’hui d’être multitâches. C’est bon pour l’esprit et c’est utile quand les budgets des clients sont petits. Sur certains clips musicaux j’avais la casquette d’un directeur photo, d’un réalisateur, d’un monteur, d’un directeur des effets spéciaux, et d’un graphiste 2D… je fais aussi de très bons sandwichs sur les plateaux… rires... Avoir plusieurs flèches à son arc c’est aussi pouvoir répondre à plus de demandes. J’ai pu faire aussi bien de la réal que du graphisme pour de l’habillage télé.
Tu travailles seul ou en équipe ?
Je suis seul quand je travaille en post-
production sur les effets visuels. J’ai besoin d’être dans ma bulle et d’être concentré. Sur les tournages, j’ai ma «Dream Team» : Loutfi Maatouk, chargé de production et Jean-
Christophe Gutierres, chef opérateur. Je monte une équipe complète en fonction des projets. Par exemple sur le dernier clip de Maurane «Fais-moi une fleur» nous étions 14 sur les décors. Pour les films «Portraits de Femmes» en général nous sommes 4 (une maquilleuse, le modèle, un assistant et moi). Modèle : Tiziana Caci
Modèle : Tiziana Caci
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
C’est une passion ou un métier, voire les deux ?
C’est une passion et j’ai la chance d’en avoir fait mon métier. Mais ce n’est pas rose tous les jours. Il y a parfois des boulots pas très intéressants et pas très créatifs qui sont là pour remplir le frigo. Et quand j’ai du temps de libre, je préfère rester dans une dynamique de tournage plutôt que de gratter un billet de Banco au bar PMU du coin!
Quel matériel utilises-tu ?
En ce moment, je tourne avec un Canon 7D. Les DSLR ont été une révolution dans le monde de la vidéo. On attendait tous de pouvoir filmer avec des objectifs photos. Le 7D est très intéressant mais ça reste un appareil photo qui filme et pas une caméra. La compression H264 est très forte (on perd du détail dans les basses lumières et il y a des artéfacts), les effets de moirage et de rolling shutter sont contraignants. Je vais me tourner vers la caméra Sony FS100 qui a un capteur de caméra 35mn et les avantages des DSLR. Après plusieurs tests, j’ai été littéralement bluffé.
Tu travailles essentiellement sur quels logiciels ?
Je fais le montage dans Première Pro. L’étalonnage et les effets visuels dans After Effects. C’est un logiciel hallucinant, je ne peux plus m’en passer. J’ai travaillé l’année dernière pour Vidéo Formation en faisant des tutoriaux vidéos sur l’utilisation d’After effects sur le thème des génériques de films.
Tu as des astuces à faire partager à nos lecteurs ?
Oui j’ai des secrets et des astuces… mais nous verrons ça dans les prochains numéros de BackStage Mag sur des exemples précis.
Dernièrement, tu as réalisé pas mal de clips pour les modèles, tu les trouves où généralement ?
C’est elles qui me trouvent… (rires)
Il n’y a pas si longtemps quand tu proposais de la vidéo à des modèles photos c’était un «non» radical. La vidéo faisait «peur». La première qui a bien voulu se prêter au jeu était une amie modèle. Ensuite j’ai proposé à des modèles que j’ai découvert sur des sites de photos. Aujourd’hui c’est le bouche à oreille sur Facebook. Je reçois beaucoup de demandes.
Modèle : Tiziana Caci
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Modèle : Jade
Sortie des bureaux- Conception et réalisation : Réactive Zone
La forêt - Conception et réalisation : Réactive Zone
Modèle : Anne-Sophie Delumeau
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Comment ça se passe un clip avec toi ?
Il y a un petit travail préparatoire avant le tournage. Je rencontre le modèle autour d’un café pour la découvrir autrement qu’en photo. C’est important aussi pour le modèle de se sentir en confiance et de connaître la personne qui va te filmer. Je regarde ses attitudes, ses gestes, la façon dont elle marche, si elle finit les 2 bols de cacahuètes sur la table!!! Je lui propose des idées et elle me fait part de ses attentes, de ce qu’elle aime. En général, il faut une demie journée de tournage pour avoir les plans dont j’ai besoin. On ne dirait pas comme ça, mais en dehors des prises on rit beaucoup. Des fois, c’est aussi pendant les prises! Sur tous mes tournages il y a un climat de bon humeur et de détente. Tu ne donnes pas la même chose à la caméra si tu n’es pas à l’aise. Pour la majorité d’entre elles, c’était vraiment une expérience nouvelle. Mon but était que ça ne se voit pas sur les images. Je garde de très bons souvenirs avec toutes. Raconte moi une petite anecdote avec l'une d'entre elle...
J’ai tourné il y a quelques jours avec Romy. L’univers était le polar des années 40. j’avais récupéré une vraie robe de l’époque qui n’avait plus de fermeture éclair dans le dos. J’avais absolument besoin de plans de Romy de dos. Trop tard pour de la couture et des épingles-à-nourrice allaient se voir. on a sorti du gros scotch double face de 14cm de large, celui pour faire tenir des étagères en pin massif!!! Une belle bande tout le long du dos et on y voyait que du feu. Je crois que Romy a passé un sale moment quand il a fallu retirer la bande de scotch après le tournage. Elle n’était même plus capable de me dire si elle voulait que je tire d’un coup sec ou petit à petit. Rassurez-vous j’ai retiré le scotch double face de mon matériel!
C'est quoi ton modèle type ?
Tu veux que je me mette tous les autres modèles à dos? C’est vrai que jusqu’à présent je n’ai collaboré qu’avec des brunes et une rousse… il faut que je fasse quelque chose.
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Modèle : Jade
Modèle : Mélifera
Modèle : Sarah Riad
Modèle : Camille Blanco
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
En dehors des clips, tu n'as pas envie de réaliser un film ?
Oui c’est mon rêve. J’aime le cinéma. j’aime raconter des histoires et créer des univers. J’y ai déjà plus ou moins goûté en réalisant un film d‘1h30 il y a 4 ans avec une troupe de théâtre. J’ai fait l’adaptation d’une pièce écrite par 2 auteurs (Benjamin Dumont et Vincent Daenen) «La méthode Olivier». Une très belle expérience qui m’a beaucoup apporté dans la façon de fabriquer un film.
Quels sont les photographes ou réalisateurs qui t'inspirent ?
J’adore le travail du photographe Erwin Olaf. J’aime son traitement très pictural, ses atmosphères énigmatiques et l'apparente simplicité de ses portraits. Je suis un grand fan de Terry Gilliam. Brazil est un film qui m’a marqué tant au point de vue esthétique qu’au point de vue du scénario. On peut voir beaucoup d’Hitchcock, de Billy Wilder dans ma vidéothèque. Je suis très sensible aussi au travail et au génie de Michel Gondry.
Quels sont tes projets à venir ?
Plusieurs clips musicaux en préparation dont celui d’une jeune chanteuse qui sort un premier album aux couleurs funk. Je travaille aussi sur des programmes courts humoristiques qui sont en cours de fabrication. Et puis d’autres Portraits de Femmes devraient voir le jour sur ma page Facebook prochainement.
Que peut-on te souhaiter pour la suite ?
de prendre un peu de vacances !
Merci beaucoup pour ce petit moment passé avec toi,
je te donne rendez-vous sur le prochain BackStage Mag
pour rentrer plus en détail dans le making off d’un clip.
Retrouvez toutes les réalisations de Guillaume Cosson sur son site en ligne : http://www.reactive-zone.com
http://vimeo.com/gcosson/videos
Modèle : Camille Blanco
SUR LE VIF
NANI NECO
QUE DIRE DU BACKSTAGE D’UNE PHOTO PRISE SUR LE VIF ?
Photographe : Nani Neco
Photographe : Nani Neco
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Que dire du backstage d'une photo prise sur le vif ? Avant toute chose existe t-il un backstage d'une photo prise sur le vif ? Voilà, les questions qui me trottent dans la tête depuis qu'Olivier m'a dit un samedi après-midi "Nani, toi qui est passionné par ce type de photos, prépare un article pour le premier numéro de Backstage". Lourde responsabilité... La photographie sur le vif est une photographie du réel. C'est sa force : aucune manipulation, aucune astuce, aucun "truc", il s'agit de capturer sans filet quelque chose qui devient une évidence pour qui fait l'effort de regarder. Ce type de photo est une autre discipline que le shooting où il existe des techniques pour diriger le modèle, capter la lumière, trouver la bonne attitude et où l'on peut shooter et reshooter jusqu'à atteindre le résultat recherché. Ce qui me fascine dans la photo de l'instant c'est que la deuxième prise n'existe pas. Il faut saisir là, sur l'instant, quelque chose qui ne se répétera plus jamais. Capturer en un click une lumière, une forme, un sujet qui donneront le sens à une composition unique. Vous l'aurez compris, parler de la photo sur le vif est un exercice délicat car il s'agit en réalité de parler d'un état d'esprit. Alors c'est avec grande prudence et humilité que je vous propose de vous dire ce qui, à mon sens, est important pour réaliser ce type de photos. Tout d'abord j'ai beaucoup appris en passant de longues heures à décortiquer les clichés de Depardon, Lewitt, Saul Leiter et bien sûr Cartier Bresson.
Pris d'un sentiment de profonde admiration et d'un insoutenable agacement je me demandais continuellement : pourquoi se trouvaient-ils là, à ce moment précis ?
Photographe : Nani Neco
Photographe : Nani Neco
Photographe : Nani Neco
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Comment ont-ils fait pour voir cette beauté immédiate dans ces scènes si souvent banales. Voilà ce que j'aime par dessus tout dans ce type de photos. Elles révèlent que la banalité a de l'extraordinaire, que l'anodin relève parfois du sublime. Le photographe du réel est probablement un amoureux du monde qui l'entoure, il le regarde avec l'émerveillement de l'enfant qui voit les choses pour la première fois. Il ne cherche pas à embellir ce qu'il voit, il ne met pas en scène, il ne triche pas, il est fondamentalement honnête. Le photographe sur le vif parle de ce qui est, et nous rappelle inlassablement que ce qui est, est source de bonheur visuel. Shooter sur le vif c'est pour moi comme un tenir journal. Tenter de faire le témoignage de ce que l'on a vu, donner sa vérité car les yeux ne mentent pas. Photographier sur l'instant c'est avant toute chose se rendre disponible. Etre attentif à ce qui est autour de nous. Cette disponibilité suppose la recherche d'une forme d'isolement pour se concentrer et devenir presque invisible. On se coupe du monde pour mieux s'en rapprocher. On fait partie du décor au point où le sujet ne se méfie pas de notre présence. Je n'aime pas utiliser des zooms pour faire ce type de photo. Il ne s'agit pas de devenir un paparazzi en se cachant, il faut au contraire, selon mon modeste point de vue, être proche du sujet. Je travaille généralement en focale fixe 35mm. Bien sûr j'utilise comme tout le monde des outils pour recadrer l'image mais les photos les plus réussies sont presque toujours celles où j'ai l'effort de m'intégrer dans la scène pour mieux la capturer. Il faut aussi savoir anticiper, observer le sujet, le suivre, bouger avec lui. Ce qui distingue les maîtres en la matière est selon moi leur placement. C'est comme s'ils sentaient ce qui va se passer, comme s'ils arrivaient à influencer la scène qui va se dérouler. Pour cela, il ne faut pas, selon moi, s'encombrer de la technique et des réglages au moment de la prise de vue. Il faut partir armé, être prêt à dégainer et se concentrer sur la composition pour raconter l'histoire. Tout se joue souvent dans la rapidité et l'instinct. On analyse la lumière, on cherche ce qu'il y a de géométrique dans la scène et ensuite on laisse place à l'intuition.
Enfin je crois qu'il est important pour ce genre de photos d'accepter qu'il y a beaucoup de jours sans. Il m'est arrivé de faire des séjours à l'étranger et de revenir sans avoir l'ombre d'un cliché intéressant. Il faut se souvenir et se répéter comme une consolation qu'il s'agit principalement d'une affaire de chance. C'est la quête de cette chance qui procure à la fois d'immenses joies et d'insoutenables frustrations. On devient esclave du hasard qui fait bien les choses, on implore pour qu'aient lieu de petits miracles quotidiens, on accepte d'avoir les nerf à vifs et dans cette démarche, quand le click se déclenchera, on aura à nouveau témoigné que l'on est bien vivant.
Photographe : Nani Neco
Photographe : Nani Neco
INTERVIEW MAKE-UP OLIVIER MERZOUG
MAEVA HELSLY
maquilleuse
Photographe : Nqv photography
Photographe : Jean-Michel Nguyen
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Bonjour Maeva, ravi de te retrouver pour ce numéro de BackStage Mag,
J'ai eu l'occasion de découvrir ton travail sur Facebook... De quelle région es-tu ?
Bonjour Olivier, je viens du Languedoc-
Roussillon.
Tu es maquilleuse professionnelle, raconte-moi un peu ton parcours ?
Depuis mon enfance je désirais exercer un métier qui touche à l’art et la création. J’ai un peu touché à tout (couture, dessin, travaux manuels, relooking, maquillage, esthétique…) et j’ai fini par opter pour le maquillage ! J’aime beaucoup les personnages créés pour des pièces ou des opéras - j’ai beaucoup fréquenté les théâtres -, ainsi que les styles créés en vue d’une photo pour une publicité ou un magazine. C’est cela qui rend ce métier très original et passionnant, il sort de l’ordinaire.
C'est une passion ou un métier, voire les deux ?
Avant tout une passion, car il me permet de me rapprocher du monde du cinéma et du théâtre, que j’adore, et de rencontrer pas mal de personnes très ouvertes. C’est également un métier très enrichissant. Il est difficile d’en vivre par conséquent il est préférable d’avoir un emploi à côté le temps d’acquérir un peu plus d’expérience.
Photographer : Franck Burkhalter
Modele : Sarah J. Stylisme : Mina A . Make up : Maeva Helsly
Photographe : Franck Burkhalter Photographe : Guennadi Ivanov-Kunh
Photographe : Jean-Michel Nguyen
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Quels types de maquillage aimes-tu réaliser ?
J’ai une préférence pour les maquillages assez naturels et les maquillages de scènes. Mais j’aime beaucoup la mode aussi.
Y a-t-il des choses que tu aimerais expérimenter ?
Oui, j’aimerais beaucoup créer mon propre personnage, sur scène ou dans un film. Avoir carte blanche sur le maquillage. Nous verrons cela dans quelques années…
Comment prépares-tu une séance ?
J’organise mon matériel à l’aide de différentes trousses et sacs, je ne prends que ce dont je pense avoir besoin. Mon matériel est toujours propre au préalable mais je vérifie par précaution, l’hygiène est primordiale. Quand je connais à l’avance le maquillage à réaliser, je fais des recherches pour m’inspirer et je mémorise avant la séance. Photographe : Guennadi Ivanov-Kunh
Tu travailles essentiellement avec des photographes, as-tu déjà travaillé sur d’autres projets ?
Oui, j’ai récemment maquillé sur un court-métrage, ainsi que dans un opéra, en juillet. J’ai également travaillé avec une compteuse de ma région qui donnait des représentations, dans un Salon de compétition de Tango, et j’ai maquillé des mannequins au Salon de la lingerie à Paris.
Tu préfères la photo en studio ou en extérieur ?
Je préfère l’extérieur. C’est plus naturel qu’en studio. Mais ça peut-être très classe aussi. J’aime beaucoup les photos mode des magazines.
Photographe : Nqv photography
Photographe : Franck Burkhalter Photographe : Mark Choi et Marc Richet - Styliste Mayssa Création - Mannequin Camille Blanco
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Voir tous ces mannequins poser ne t'as jamais donné envie de poser à ton tour ?
Pas vraiment. Ce n’est pas mon métier et je ne suis pas très à l’aise en face d’un objectif. Mais il est vrai que j’ai posé quelquefois, on me l’a proposé à plusieurs reprises, on m’a même arrêté dans la rue !
Quels sont tes projets à venir ?
Evoluer dans le maquillage et apprendre de nouvelles techniques, tout en continuant de travailler à côté. Je suis esthéticienne. Que peut-on te souhaiter pour la suite ?
Beaucoup de chance, de nouvelles rencontres, et surtout pas de routine !
Merci beaucoup, j'ai été ravi de te recevoir. Plein de bonnes choses pour la suite et au plaisir de te retrouver sur un prochain BackStage Mag.
Retrouvez toutes les réalisations de Maeva Helsly sur son book ligne : http://www.maevahelsly.book.fr
/
www.maeva-helsly.com
Photographe : Guennadi Ivanov-Kunh
Photographe : Nqv photography
QUAND LE NU DEVIENT UN ART
CAROLE CARAMELLE
« Frisson de l’Est »
QUAND LE NU DEVIENT UN ART...
« Les plus Belles Lignes… sont des Courbes » par Gérard Vallet
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Bonjour Olivier, Bonjour à tous et à toutes… ravie de rejoindre ce premier numéro de Backstage. Je me présente… je m’appelle Carole et je précise tout de suite à nos lecteurs que Caramelle n’est pas un pseudo… mais mon vrai nom. Et si vous vous posez la question de savoir si je suis gourmande… la réponse est ouiiiiiiiiiiii. Gourmande de la vie, de bonnes choses et surtout de jolies images. Passionnée par la photo depuis fort longtemps, je publie depuis plus d’un an maintenant sur un blog qui s’appelle « Quand le Nu devient Art ». L’art ne s’est jamais privé de représenter le corps dans sa nudité… que ce soit en matière de sculpture, de peinture. Souvent jugé vulgaire par les critiques du moment, il a de tout temps suscité des polémiques, pourtant aujourd’hui plus personne n’est choqué par un nu du XIXème siècle, même si à l’époque nombreux sont ceux à s’être insurgés devant les nus de Courbet ou Manet.
Apparue dans le courant du XXème siècle la photo de Nu Artistique est, quant à elle, liée à l’érotisme…à la sensualité et met en scène le plus souvent des femmes. Un mélange de genre qui permettait à certains magazines tels que Vogue, Photo ou encore Playboy de détourner les problèmes de censure encore très présents à l’époque… David Hamilton dont le style est immanquablement reconnaissable de nos jours ou encore Helmut Newton célèbre pour la subjectivité sensuelle de ses photos sont deux grands noms désormais reconnus en matière de Nu Artistique.
« Aiguiser son apétit »
« Découvrir la Face Cachée de la Lune » par Cyril Torrent
« Fragment d’initimité »
« Jeux de mains »
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Aujourd’hui débarrassé de certains carcans moraux et religieux, le Nu Artistique regroupe de nombreux thèmes… de la photo romantique à la photo de charme ou érotique…en passant par la photo de lingerie… et il est fréquemment utilisé dans des campagnes publicitaires, pour des produits en lien avec la nudité mais parfois également pour des produits bien plus éloignés.
Pourtant la question de la norme et de la limite à ne pas dépasser se pose toujours. Certains considèrent que le rôle de l’art en matière de nu est de sublimer le corps, d’autres s’évertueront à le représenter dans toute sa crudité. Quel que soit le support et l’époque… le débat est et sera toujours ouvert sans que l’on parvienne à trancher… car c’est l’une des principales caractéristiques de l’Art que de créer et de transmettre le témoignage d’une époque vers l’avenir.
« Paris... seras toujours Paris... »
Mais si l’on considère que le nu est à l’origine du monde… et que le corps humain est le plus beau chef d’œuvre de toute la création… alors pourquoi s’offusquer de le voir représenté dans le plus simple appareil... nous avons tous un corps objet de plaisir et de désir qui fait partie intégrante de l’amour… et la féminité est a mon sens la plus belle arme qu’une femme puisse posséder. La mettre en valeur au travers de la photographie est donc un magnifique témoignage d’amour.
C’est pourquoi je vous invite à laisser parler votre sensibilité et à passer au-
delà de ces corps mis à nus pour vous poser ces questions… « Pour quelles raisons est-ce que j’aime cette photo… pourquoi celle-ci me choque-t-elle, ou me met mal à l’aise… quel message ou quelle émotion le photographe a-t-il voulu faire passer… »
« No Milk Today » par David LaChapelle
« Echappée Belle... » par Matthieu Sonnet
« Prendre le Large... » Vous découvrirez ainsi cet art et l’univers de ces photographes qui arrivent à mettre en valeur le corps humain et tout particulièrement celui de la femme pour nous faire rêver.
Vous pourrez également constater au fil de vos visites sur le blog mon amour pour les mots… je prends un soin particulier à choisir le titre des photos que je publie pour être certaine de faire voyager celui ou celle qui les regardera et j’agrémente souvent mes publications de petites citations d’auteurs ou de photographes car je pense que si les images peuvent faire rêver… les mots, eux, ont le pouvoir de nous transporter.
Je vous donne rendez-vous dès à présent sur le blog pour en suivre l’actualité et dans le prochain numéro de Backstage à la découverte du Nu Artistique… entre sujets d’actualité, portraits et interviews de photographes d’ici et d’ailleurs… vous découvrirez comment il est possible d’associer l’imagination à l’émotion… et aussi que la gourmandise n’est pas toujours un vilain défaut.
le blog «Quand le Nu devient un Art...»
de Carole Caramelle :
http://nu-artistic.blogspot.com
« Toca Mé » par Bruno Bisang
« La Nature est un Secret de Beauté » par Olivier Merzoug
Back
stage
MAG
Dans les coulisses du monde de la
photo et de la vidéo
Photographes, modèles, maquilleuses, stylistes, ce magazine est aussi le vôtre...
N’hésitez pas à nous envoyer votre candidature sur notre e-mail :
info@oliviermerzoug.com
avec : Vos coordonnées
Lien de votre site ou book en ligne
Une présentation rapide de vous et votre travail
Une sélection de photos
Faites partie de l’aventure
Backstage Mag
BACKSTAGE MAG - DANS LES COULISSES DE LA PHOTO ET DE LA VIDEO
Studio photo, Ecole de maquillage, Promouvoir une formation Photo, Boutiques, etc...
3 formats possibles : A4, pleine page : 60
€/mois
A5, demi-page (horizonrale ou verticale)
: 30
€/mois
A6, quart de page : 25
€/mois
-20%
pour plusieurs parutions
pour toutes demandes de renseignements, contactez-nous :
info@oliviermerzoug.com
ou sur le site www.oliviermerzoug.com/backstagemag
Communiquez sur
Backstage Mag
A4
A5
A5
A6
Toute l’équipe de Backstage Mag vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et vous retrouve en 2012 pour le prochain numéro
www.oliviermerzoug.com/backstagemag
Автор
Tyrion
Документ
Категория
Дизайн и искусство
Просмотров
572
Размер файла
79 376 Кб
Теги
Франция, creative, фото, photo, photo shooting, backstage, постобработка, magazine, съемки
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа