close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Imray Iles Scilly (French) 2001 Brandon

код для вставкиСкачать
Iles Scilly
ROYAL CRUISING CLUB
PILOTAGE FOUNDATION
Robin Brandon
mis à jour par John et Fay Garey
Editions Loisirs Nautiques
Edité au Royaume Uni par
I mray Laurie Norie & Wilson Ltd
Wych House St Ives Huntingdon
Cambridgeshire PE1 7 4BT Angleterre
+44 (0) 1480 462114
Fax:
+44 (0) 1480 496109
Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne
peut être reproduite, transmise ou utilisée sous quelle que
forme ou quelque moyen que ce soit - graphique, électro-
nique ou mécanique, y compris photocopie, enregistre-
ment, ou tout autre système de stockage d'informations -
sans autorisation préalable des éditeurs.
South England Pilot
Volume V Isles
of Scilly
Première édition 1980
Seconde édition 1983
Isles
of Scilly Pilot
Troisième édition 1994
Edition française 2001
© Royal Cruising Club Pilotage Foundation 1999
British Library Cataloguing in Publication Data.
La référence bibliographique de ce livre est déposée à la
British Library.
Plans
Les plans de cet ouvrage sont basés sur des cartes de
l'Amirauté britannique avec leur autorisation et sont protégés
par un copyright. Ils ne doivent pas être reproduits sans la per-
mission du service hydrographique du Royaume-Uni. Ils ne doi-
vent pas servir à la navigation, ils figurent pour illustrer le texte
et l'on doit toujours utiliser les cartes nautiques officielles.
Ce travail, basé sur des relevés effectués durant plusieurs
années est à jour en septembre 1999. Des relevés et observa-
tions depuis la mer ou la terre ont été effectués dans les divers
ports de la côte. La plupart des photographies datent par contre
de 1997.
Les symboles sont basés sur les symboles internationaux, les
lecteurs peuvent se référer au livret
Symboles et Abréviations
publié par le SHOM (ouvrage 1D INT1).
Mises à jour
Elles sont disponibles (en anglais) sur le site internet de
l'éditeur anglais ( http://www.imray.com),seulement pour
l'
édition en cours.
Avertissement
Le plus grand soin a été apporté à l'élaboration de cet
ouvrage pour garantir l'exactitude des informations don-
nées. Il contient une somme de renseignements sélec-
tionnés,mais ne se veut pas exhaustif. Ainsi, il ne com-
porte pas toutes les informations existant sur le sujet, par-
ticulièrement en ce qui concerne les plans qui ne doivent
pas être utilisés pour la navigation. L'auteur estime que
cette sélection est une aide utile pour une navigation pru-
dente, mais la sécurité d'un navire dépend en dernier res-
sort de l'appréciation du skipper qui doit tenir compte de
toutes les informations disponibles, publiées ou non.
Waypoints (points de route)
La Pilotage Foundation considère que les waypoints ne doi-
vent pas être inclus dans le texte. Les raisons en sont
simples.
Premièrement, l'estimation de la latitude et de la longitude
peut varier de plus d'un mille selon les systèmes de réfé-
rence et il y a trois systèmes de référence à prendre en
compte à un instant donné: celui utilisé dans ce volume,
celui employé sur les cartes utilisées par le navigateur et
celui programmé dans les aides électroniques à la naviga-
tion. Chaque système peut requérir sa propre correction et
il est peu probable que les trois soient exactement iden-
tiques. Seule celle du premier peut être connue de l'auteur.
Deuxièmement, les waypoints doivent être choisis en fonc-
tion des conditions météo du moment. Compte tenu des
erreurs inhérentes à tout système d'aide à la navigation,
donner un waypoint, sécuritaire et sensé quand la visibilité
est de 10 milles, peut être dangereux et téméraire lors-
qu'elle est réduite à 10 mètres. Le positionnement précis
d'un bateau par rapport à la terre dépend, par-dessus tout,
de l'interprétation de toutes les informations disponibles, y
compris celles obtenues visuellement et il n'y a pas de mal
à le rappeler au navigateur. Quand les conditions sont telles
qu'aucune information visuelle ne peut être recueillie, une
fausse sensation de sécurité donnée par l'adoption d'un
waypoint précis, mais peut-être trompeur, peut probable-
ment créer plus de problèmes qu'elle n'en résoudra.
Les positions données dans le texte et sur les plans le sont
uniquement pour aider à localiser l'endroit en question sur
l a carte, et sauf indication contraire, utilisent les mêmes
données que la carte de la zone à la plus grande échelle
actuellement disponible.
Edition française
© Editions Loisirs Nautiques 2001
Le code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective.
Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle de cet ouvrage, faite par quelque procédé que ce
soit, sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite et constitue une
contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
Traduction: Rémy Roy sous la direction de Marc Labaume - Maquette: Manuel Gérard
Photos de couverture: Franck Bichon - Sea and See et Anne Hammick.
Note de l'éditeur
Si lors de vos navigations, vous trouvez des inexactitudes dans cet ouvrage ou si vous souhaitez y apporter des
i nformations complémentaires, n'hésitez pas à les envoyer à:
Editions Loisirs Nautiques,Centre Emeraude, BP 140, 33151 Cenon CEDEX, France
Fax: 00 33 (0)5 57 80 91 90 -
e-mail:
editions@LoisirsNautiques.com
1
Préface et remerciements 2 2.Autres mouillages 47
St Mary's 47
I. Introduction St Martin's
48
Navigation dans les Iles Scilly 3 Tresco 48
Météorologie 6 Bryher 49
Etat de la mer et marées
7
Samson
50
Radio 1 0 St Agnes & Gugh 51
Aides à la navigation et sécurité 12 Eastern Isles 52
Dangers et restrictions 13
Cartes 1 4 I V. Histoire, équipements et services
Nouvelles marques de navigation St Agnes & Gugh 53
à l'approche de St Mary's 1 4 Tresco 54
Bryher 56
Il.Approches des Scilly St Helen's 57
1.Atterrissage du large 1 5 St Martin's & Tean 58
2.Approche finale 1 8 Samson 60
Approche par l'Est 1 8 Western Rocks & Annet
60
The Cove 20 Eastern Isles 61
St Mary's Pool
21 St Mary's 61
Approche par le Nord 25
New Grimsby 28 V. Faune et flore
Old Grimsby 30 Oiseaux 65
St Helens Pool 31
Animaux terrestres 66
Tean Sound 34 Fleurs 66
Approche par le Sud 34 Jardins de Tresco Abbey 67
Approche par l'Ouest 34
Autres approches 35 I ndex 69
North Channel 35
Broad Sound 36
Smith Sound 36
Cartes et schémas
Crow Sound 37 Direction des vents 7
Courants de marée 8
III.Mouillages Approches des Iles Scilly 1 5
1.Mouillages principaux 40 Alignements
1
6
New Grimsby Sound 40 St Mary's 22
Old Grimsby Harbour
41 Tresco-Bryher-Samson 26
St Helen's Pool 41 Tresco-St Martin's
32
Tean Sound 43 St Agnes, Annet et Western Rocks 38
St Mary's Pool 43
Porth Cressa
44
Watermill Cove 45
The Cove 46
Porth Conger 46
Remerciements
Pour leur aide dans la préparation de ce guide, les édi-
teurs tiennent à remercier Jeff Penhaligon, capitaine du
port de St Mary's; Bill Burrows et Steve Douglas, assis-
tants du capitaine du port de St Mary's; Henry Birch,
capitaine du port de Tresco;Will Wagstaff, Island
Wildlife Tours, St Mary's; Mike Nelhams, jardinier en
chef des jardins de Tresco Abbey; Jack Hopkins du
Bureau de Météorologie, Marine Consultancy Office;
Chris Jenkins; Antony Houlton, Charles Nodder et Dick
Trafford.
La Royal Cruising Club Pilotage Foundation a été créée
par des membres du RCC pour leur permettre, à eux et
à d'autres, de communiquer leur expérience de la navi-
gation et de la croisière à un large public, et pour encou-
rager l'aspirant navigateur à s'aventurer plus loin en
toute confiance.
La Pilotage Foundation a pour objet de "faire progresser
l'éducation du public dans la science et la pratique de la
navigation". Elle a été fondée grâce au don généreux
d'un
membre américain du RCC, le Dr Fred Ellis, et
accomplit son mandat en produisant et en mettant à
j our des instructions nautiques et des guides de croi-
sière.Les zones couvertes par les ouvrages actuels
vont de la Baltique aux Antilles et du Groenland au Rio
Grande.
La Fondation est extrêmement reconnaissante et hono-
rée d'avoir reçu les droits d'édition des guides écrits par
des auteurs et des plaisanciers brillants, qui ont pris en
charge la mise à jour des ouvrages. Parmi ces auteurs
se trouvait le regretté Robin Brandon et ce volume est
le premier de ses ouvrages à être mis à jour dans une
nouvelle édition.
La reconnaissance de la Fondation va tout particulière-
ment à John et Fay Garey pour leur travail de spécia-
l i
stes pour ce qui est une véritable nouvelle édition,
digne de l'original.
WH Batten
Président et Directeur
Royal Cruising Club Pilotage Foundation
Avril 1999
2
Les Iles Scilly, ou plus simplement les Scilly, parfois
appelées encore les îles Sorlingues, offrent quelques-
uns des plus beaux paysages de toute l'Angleterre et
l'on peut y voir en particulier de nombreux oiseaux et
des fleurs superbes.
Ces dernières années, de nombreux bateaux étrangers
s'y sont rendus, dont les trois-quarts étaient français, le
quart restant étant constitué de bateaux battant pavillon
hollandais, allemand, belge et irlandais. Curieusement,
l
es bateaux britanniques viennent des ports tout
proches de Cornouailles et du Devon, il y en a relative-
ment peu qui viennent des grands centres de plaisance
plus éloignés.
Bien sûr, ce sont les mois de juillet et d'août qui connais-
sent le plus grand nombre de visiteurs, les Français arri-
vant surtout en août. Pour beaucoup de plaisanciers
étrangers, les Scilly ne sont qu'une étape vers des des-
tinations plus lointaines. Par exemple, beaucoup de
bateaux français s'y arrêtent en allant sur les côtes sud
d'Irlande. Inversement, les bateaux irlandais y font étape
en se rendant sur les côtes françaises.
Les Scilly se trouvent à environ 28 milles de Land's End,
l e point le plus à l'ouest de la côte anglaise. Cela n'est
pas très loin et, en fait, on voit très bien Land's End des
îl es par beau temps. Mais elles paraissent malgré tout
éloignées et, jusqu'au début du xxe siècle, même le per-
cepteur ne prêtait guère d'attention à leurs habitants.
Les impôts étaient calculés à Redruth, en Cornouailles,
mais aucun effort n'était fait pour les collecter. Il faut
dire que, avant les transports aériens, le percepteur
avait l'excuse de ne pas même trouver un port bien abri-
té en arrivant par le bateau.
Les Scilly ne sont pas un bassin de croisière pour navi-
gateur débutant. Du très mauvais temps peut survenir
l
orsqu'on arrive à proximité, prévu très peu de temps à
l'avance, ce qui peut diminuer brusquement la visibilité.
On rencontre de forts courants de marée, parfois impré-
visibles, dans les abords immédiats. Il y a peu de feux
et de balises, et de nombreux dangers ne sont pas
signalés. Aucun mouillage n'offre une protection totale
du vent et de la mer, et, en cas de changement de
direction du vent, il peut être nécessaire de quitter le
mouillage dans des conditions difficiles.
Malgré tout, les Scilly ne présentent pas plus de diffi-
cultés que bien d'autres destinations sur les côtes
bretonnes. Il est nécessaire d'avoir un bateau bien
équipé, des cartes routières et de détail à jour, et, de
façon générale, les aides à la navigation et les publi-
3
cations appropriées. Un bon moteur est une aide
appréciable.
Ceci dit, il est essentiel d'étudier soigneusement à
l'avance les approches, tant sur les cartes que sur les
photographies, en notant avec précision les courants,
l es heures et hauteurs de marée, ainsi que les informa-
tions sur les amers et feux utiles au cours de l'ap-
proche. Les Scilly sont l'endroit idéal pour tester vos
capacités de navigateur, dans un cadre superbe.
La plupart des bateaux qui se rendent aux Scilly sont
des quillards, mais il y a aussi quelques biquilles, cata-
marans et trimarans. On peut voir ça et là des quillards
sur leurs béquilles, goûtant aux joies de quelques-uns
des nombreux ports d'échouage.
Ce guide décrit les mouillages où un yacht calant envi-
ron 1,80 m sera toujours à flot, et assez grands pour
accueillir plus de quatre ou cinq bateaux. La plupart
des autres mouillages (beaucoup ne sont guère que
des criques) présentent un ou plusieurs des défauts
suivants:
•
I l s sont trop peu profonds pour qu'un quillard puisse y
entrer ou y rester assez longtemps.
•
Le fond est de mauvaise tenue. Une importante
couche d'algues rend virtuellement inaccessibles cer-
taines criques.
•
I l
s sont peu ou pas du tout abrités par mauvais temps
et un départ précipité peut y être difficile.
D'autres mouillages toujours à flot sont malgré tout
compris dans cette catégorie, ayant pour défauts, par
exemple, de n'offrir de protection que par vent ou mer
modérés, ou de ne pouvoir abriter que quelques
bateaux.
Ce guide inclut aussi une sélection de petites criques
qui, en dépit de leurs désavantages, pourront convenir
à des plaisanciers expérimentés et à des bateaux à
faible tirant d'eau, par temps calme bien établi.
En plus des mouillages et des équipements qu'elles
offrent, on trouvera un aperçu de l'histoire des îles et
des informations sur les oiseaux, les animaux terrestres
et les fleurs de ce petit paradis.
Navigation dans les Iles Scilly
I l est préférable de prévoir l'approche finale des Scilly
de façon à avoir assez de temps pour mouiller de jour.
C'est également valable pour tous les déplacements
entre les îles. Les îles sont si basses - aucune île ne
dépasse 46 m - que la reconnaissance des marques
visuelles est particulièrement importante.
L'ancien phare de St Agnes, en regardant vers le nord-nord-est
avec St Mary's Sound en arrière plan.
Pour cette raison, vous devrez posséder, et utiliser, un
compas de relèvement précis, une bonne paire de
j umelles ainsi que des cartes à grande échelle à jour.
Avec cet équipement de base, simple, les bons naviga-
teurs peuvent naviguer dans la zone des Scilly sans
équipement électronique, mais il ne fait aucun doute
qu'un sondeur et un radar seront les bienvenus dans
ces eaux et qu'un GPS sera utile au large.
Les marins des Scilly eux-mêmes utilisent depuis long-
temps les amers et les marques d'alignement et, dans
ces zones souvent soumises à des vents forts et des mar-
nages importants, ces objets immobiles sont des aides à
l
a navigation fiables. La navigation à vue permet non seu-
l ement de confirmer les positions données par les instru-
ments électroniques, mais aide aussi à reconnaître où l'on
est et à se familiariser avec la géographie locale, ce qui est
fondamental pour assurer une navigation sûre.
I l y a de nombreux hauts-fonds entre les îles, et l'on
trouve partout des rochers et des bancs de sable.
Heureusement, la zone est bien cartographiée, mais
beaucoup de dangers ne sont pas balisés et ne sont
visibles qu'à basse mer.
La règle d'or entre les îles est de naviguer avec le flot,
idéalement après la mi-marée. Mais il faudra aussi
prendre en compte les conditions, comme la pression
barométrique par exemple, qui peuvent avoir une
i nfluence sur la hauteur d'eau.
Autre point à garder en mémoire quand on navigue
entre ces îles: ne jamais suivre les ferries! Ils ont si peu
de tirant d'eau qu'ils pourraient presque traverser à sec!
Examinons tout d'abord les marques de navigation les
plus utiles. Aux Scilly, il y a deux grands amers peints de
couleurs vives et bien entretenus: l'un est l'ancien
phare blanc de St Agnes (49 m), l'autre est l'amer aux
bandes horizontales blanches et rouges (56 m) situé à
la pointe NE de St Martin's. Grâce à leur couleur et à
leur position, ces marques non lumineuses peuvent se
voir, par visibilité correcte, sous pratiquement tous les
angles lors de l'approche des Scilly, et on les distingue
aux jumelles mieux que d'autres amers. Elles sont par-
ticulièrement utiles lorsqu'on approche par le S ou l'E
car leurs positions peuvent toutes deux être vérifiées
au compas de relèvement. Elles sont soigneusement
entretenues depuis les années 1680 et attestent de la
confiance que les marins placent en elles depuis plus
de 300 ans. Par rapport à elles, on trouvera que les
amers élevés de St Mary's - notamment la tour TV, les
mâts des antennes filaires Decca et la tour grise du
télégraphe - peuvent ne pas être très visibles à distan-
ce, particulièrement sur un fond de ciel nuageux et mal-
gré le fait que la tour TV fasse partie des alignements
de garde pour la navigation entre les îles. Il existe un
autre amer (43 m) au sommet de Watch Hill, sur Bryher
(voir photo page 5), mais malheureusement il est de
couleur
moins vive que ceux de St Agnes et St
Martin's. Il faut le chercher bien avant d'être proche des
côtes car il disparaît ensuite derrière l'élévation de
Shipman Head.
Néanmoins, cet amer offre à ceux qui arrivent du N ou
du NW une bonne vérification de leur position.
Creeb
Bouée de
Bartholomew Ledges
4
Vue selon un relèvement au 160° de l'alignement de la tour TV
(Nord de St Mary's) par la balise de Crow Rock (alignement S)
5
Tour TV
Alignements et relèvements de référence
Les alignements sont largement utilisés dans ce
guide, et il faut insister sur la nécessité de corriger à la
barre la dérive due au vent et aux courants de marée
lorsqu'on utilise des alignements. Ne laissez jamais
une personne inexpérimentée à la barre surveiller par-
dessus l'épaule un alignement arrière par fort courant
de marée traversier! Aux Scilly, cela se termine vite
par un naufrage.
L'i mportance d'arriver aux Scilly de jour a déjà été sou-
l i
gnée. On peut également insister sur le fait qu'une
traversée vers ces îles ne doit jamais être entreprise
par mauvais temps. Restez tranquillement au port si
brouillard ou coups de vent sont prévus. Si vous êtes
déjà en route pour les îles, n'essayez pas d'y entrer
par coup de vent. Des vents forts, quelle que soit leur
direction,qui s'ajoutent à la houle continuelle de
l'Atlantique, sont la recette parfaite pour avoir des pro-
blèmes dans les passages étroits et enrochés soumis
aux courants de marée.
L'amer proéminent à l'extrémité est de St Martin's.
L'amer sur Watch Hill (Bryher), en regardant vers le sud-ouest
depuis le château de Cromwell (Tresco).
Hangman I
Amer (Bryher)
6
N'oubliez pas non plus que les îles sont basses et
dépourvues de falaises, ce qui signifie que le radar ne
donnera pas une image nette de la côte, encore moins
des rochers débordants. Par faible visibilité, plus encore
par temps de brouillard, il est conseillé de rester hors des
rails de navigation et d'attendre de meilleures conditions.
Si l'on est rattrapé en route par un coup de vent, il faudra,
en fonction de la direction du vent:
•
Dégager les rails de navigation et attendre.
•
Continuer jusqu'à Mount's Bay et s'abriter à Newlyn
ou Penzance. (Attention, l'écluse du bassin intérieur de
Penzance n'ouvre qu'entre PM - 1 h30 et PM).
•
Continuer jusqu'à St Yves Bay et mouiller.
•
Continuer jusqu'au port de Cork, sur la côte SE d'Irlande.
Mesures, relèvements, distances et cartes
Les distances sont données en milles marins (M) et
occasionnellement en mètres et décimètres. Les
sondes et les sondes découvrantes sont exprimées en
mètres par rapport à la plus basse mer astronomique
( PBMA) et les hauteurs (en mètres) sont données par
rapport au niveau de la pleine mer moyenne de vive-eau
( PMVE). Les relèvements sont des relèvements vrais,
en notation sur 360°. Les directions sont données en
utilisant les points cardinaux et leurs subdivisions, les
relèvements et caps sont donnés depuis le large.
Les cartes auxquelles il est fait référence pour la naviga-
tion aux Scilly sont les cartes de l'Amirauté britannique
34 et 883.Ces cartes doivent faire partie de l'équipe-
ment du bord, et il est conseillé au lecteur de s'y référer
en lisant ce guide.
Météorologie
Les conditions
météorologiques des îles Scilly sont
i mprévisibles et changent très rapidement. Il est indis-
pensable d'essayer de se procurer tous les bulletins
météo disponibles et de faire une veille radio pour les avis
de coups de vent, sans oublier de regarder le ciel. On gar-
dera aussi un oeil sur le baromètre qui indiquera une dété-
rioration du temps quelles que soient les prévisions des
bulletins
météo. Dans un système météo instable, des
dépressions secondaires peuvent se former sur 1'\N des
îl es et lever rapidement une mer très agitée.
Vents
La direction la plus fréquente est l'W, viennent ensuite
l e NW, le SW et le N. Les vents de SE sont les moins
fréquents (voir les roses des vents ci-contre). De faibles
brises de mer s'établissent parfois durant les belles
après-midi d'été, et de faibles brises de terre la nuit.
Coups de vent
Plus on va vers l'W de la côte S anglaise, plus il y a de
coups de vent. Le nombre de jours moyen de coups de
vent par mois est le suivant:
Jan. Fév Mars Avr.Mai Juin Juil.Août Sept Oct Nov Déc.
4,7 2,8 2,6 1,4 1,1 0,1 0,4 0,6 1,4 2,3 3,5 5,7
Il s sont généralement associés à des dépressions
creuses situées à moins de 400 milles. Des vents de 90
noeuds ont été enregistrés, mais cela est très excep-
tionnel, les vitesses maximales habituelles se situant
entre 34 et 47 noeuds (force 8 à 9 Beaufort).
Nuages
La couverture moyenne nuageuse sur la zone des îles
Scilly est de 5 à 6 huitièmes tout au long de l'année, avec
une légère amélioration dans le courant de l'après-midi.
Pluviométrie
Le terme "pluviométrie" regroupe la neige, la grêle, la
neige fondue et la pluie. L'amplitude des variations
annuelles et mensuelles est considérable et rend
absurdes les moyennes ci-dessous. Les plus fortes pré-
cipitations se produisent au passage des fronts ou au
cours des orages.
Neige
Neige et neige fondue peuvent affecter les îles entre
novembre et avril, mais la moyenne est de 4,4 jours par
an entre janvier et mars. La neige tient en moyenne 0,5
j our par an (mesure prise à 09h00).
Orages
Les orages se forment généralement sur la France à la
fin d'une période de beau temps et traversent la
Manche jusqu'aux Scilly.
Brouillard et visibilité
La brume de mer peut survenir à n'importe quel
moment lorsque de l'air chaud et humide circule sur
une masse d'eau plus froide. Cela arrive habituellement
quand un courant d'air chaud de secteur SW à W
approche cette côte, ce qui est très fréquent au début
de l'été. Le brouillard peut aussi se former sur la terre
au cours de nuits ou de journées calmes et froides, et
déborder la côte. La moyenne aux îles Scilly est de deux
à trois jours de brouillard par mois durant les mois d'été
et d'un jour en hiver.
Température de l'air
La température maximum moyenne de jour est de
1
9,2 °C en août et de 9 °C en février. La température
minimum moyenne pour ces mêmes mois est respec-
tivement de 13,7 °C et de 2,6 °C.
Humidité de l'air
Le taux d'humidité de l'air peut varier de 100 % par
temps de pluie ou de brouillard à environ 40 % dans un
flux de NE sec en été. La moyenne est autour de 90
l a nuit en hiver et 75 % à midi en été.
Nombre de jours
de plus de 1 mm
Hauteur
en mm
Janvier
1
6,3 95
Février 12,4 79
Mars
12,2 73
Avril 9,3
48
Mai 9,7 58
Juin 8,2 48
Juillet
9,2 54
Août 9,6
64
Septembre 11,2 69
Octobre
12,2 82
Novembre 1 4,7 96
Décembre 1 5,8 97
Etat de la mer et marées
Température de l'eau en surface
La température de la mer est la plus basse vers la fin
février et la plus élevée au mois d'août:
Fév.Mai Août Nov.
9,7 °C 11,4 °C 1 6,3 °C 1 2,7 °C
Etat de la mer
L'état de la mer dans cette région peut varier de agitée
( creux de
2
m) à très grosse (creux de
9
m) par vents
forts générés par des dépressions très creuses. La mer
est rarement complètement calme.
Houle
La zone est sujette à des houles de SW à W. Durant l'hi-
ver, la houle est supérieure à
4
m pendant 10 jours par
mois en moyenne.
Niveau de la mer
Le niveau de la mer peut être différent de la hauteur de
marée prévue par vents forts ou pression barométrique
exceptionnellement haute ou basse. Des basses pres-
sions de
960
hPa peuvent élever le niveau de la mer
d'environ 0,5 m au-dessus des niveaux prévus. Une
haute pression de
1 040
hPa peut abaisser le niveau
d'environ
0,3
m. L'élévation du niveau de la mer due au
vent est en général beaucoup plus faible dans la région
des Scilly que sur les côtes de la Mer d'Irlande ou de l'E
de l'Angleterre et dépasse rarement 0,5 m.
Courants
Les courants de surface sont générés par les vents domi-
nants et les vents récents. Leur direction est environ
30°
sur la droite de celle du vent. Leur vitesse dépend de la
force du vent et de sa durée. Elle est d'environ
1/30e
de
la vitesse du vent. Ces courants se produisent surtout en
hiver, de novembre à janvier, avec une fréquence d'envi-
ron 9 % et une vitesse de 1 ou 2 nceuds. En été, de mai
à juillet, leur fréquence n'est que de 1 %.
7
Nota: Les chiffres font référence à des vitesses moyennes en no:uds en morte-eau
et en vive-eau. Ainsi 03,05 indique 0,3 nceuds (morte-eau) et 0,5 noauds (vive-eau).
05 h 00 AVANT PMDE DEVENPORT
04 h 05 AVANT PMDE ST MARY'S
03 h 00 AVANT PM
DE DEVENPORT
02h 05 AVANT PMDE ST MARY S
01 h 00 AVANT PM
DE DEVENPORT
00h 05 AVANT PMDE ST MARY'S
COURANTS DE MAREES - ILES SCILLY
06h 00 AVANT PM
DE DEVENPORT
05h 05 AVANT PM
DE ST MARY'S
04 h 00 AVANT PM
DE DEVENPORT
03h 05 AVANT PM
DE ST MARY'S
02h 00 AVANT PM
DE DEVENPORT
01 h 05 AVANT PM
DE ST MARY'S
PM DE DEVENPORT
Oh55
APRES PM
DE ST MARY S
02h 00
APRES PM
DE DEVENPORT
02h 55
APRES PM
DE ST MARY'S
04 h 00
APRES PM
DE DEVENPORT
04h55
APRES PM
DE ST MARY S
01 h 00
APRES PM
DE DEVENPORT
01 h 05
APRES PM
DE ST MARY'S
03h 00
APRES PM
DE DEVENPORT
03h55
APRES PM
DE ST MARY'S
05h 00
APRES PM
DE DEVENPORT
05h 55
APRES PM
DE ST MARY S
1 0
Courants de marée ( voir diagrammes pages 8 et 9)
Les courants de marée entre les îles tendent à suivre
les côtes, entrant dans les baies et en ressortant à
l'autre extrémité, alors que les courants au large suivent
une direction générale, dans un sens ou dans l'autre. En
sortant de la plupart des baies et chenaux, il faut s'at-
tendre à rencontrer des courants importants, tant
rtrant que sortant. Aux Scilly, on peut rencontrer des
remous et des tourbillons dus à la marée autour de la
plupart des pointes et caps. Il faut noter que la hauteur
et l'heure des marées, ainsi que la vitesse et la direction
des courants de marée autour des îles, sont très irré-
guliers. Ces facteurs sont également influencés par la
présence de hautes ou basses pressions. Même avec
d'excellents instruments électroniques, la meilleure
façon de se débrouiller avec les caprices des courants
de marée est d'ajuster à vue le cap et la vitesse du
bateau au fur et à mesure que l'on avance.
Au N, à l'W et au S des îles, les courants les plus faibles
et les plus forts s'organisent comme suit:
A l'E des îles, ainsi qu'entre l'archipel et les côtes
anglaises, les courants les plus faibles et les plus forts
sont:
Nota:
l es courants de marées dans les divers bras de
mer et mouillages sont donnés plus loin, dans les indi-
cations pour la navigation de chaque zone.
Hauteurs de marée
Les hauteurs de marée moyennes sont données ci-
dessous:
l'heure de PM locale est Devonport - OOh55, ou
Douvres + 06h05
PMVE PMME BM BMVE BMME
5,7 m 4,3 m 3,2 m 0,7 m 2,0 m
Nota:
l e zéro hydrographique des cartes est la plus
basse mer astronomique (PBMA), qui est à 2,91 m en
dessous du zéro géographique.
Radio
I l y a un grand nombre de services et d'aides à la navi-
gation par radio dans la zone des Scilly. En particulier, on
obtiendra en VHF, canal 64, les bulletins météo, les avis
aux navigateurs et les listes de trafic radio pour les
navires dans les Scilly.
Racons
Les approches des îles Scilly sont couvertes par trois
Racons:
Aides radio à la navigation et DGPS
Avant d'embarquer pour les îles Scilly, il est conseillé
d'étudier
l'Admiraity List of Radio Signais Vol.2 ou
le
Répertoire des Radiosignaux, ouvrage 99-RNA du
SHOM. Depuis l'introduction du DGPS, nombre de sta-
tions Gonio sont progressivement supprimées bien que
certaines stations bien placées aient été conservées et
soient incorporées dans le nouveau système. Il s'avère
que les balises radio aéronautiques ne sont pas touchées.
Dans toute la zone des Scilly, la seule balise radio unique-
ment maritime (transmettant les corrections GPS depuis
le 6 avril 1998) est le phare du cap Lizard (284 kHz, 100
M). Les balises radio de la marine française qui continuent
d'offrir des services pour les vieilles stations de réception
Gonio sont listées ci-dessous.
Radiophares maritimes
Roches Douvres 308 kHz RD
70 M
Île Vierge 314 kHz
VG (--.-/---)
70 M
Île d'Ouessant 301 kHz CA 1 00 M
Nota:
tous sont continus
Radiobalises aéronautiques
Penzance 333 kHz PH (.--/.... ) 15 M 50°07'67N
5'311 W du lever au coucher du soleil.
St Mary's,
îl es Scilly 321 kHz
STM (. /-/---)
1
5 M
49°54'82N 6°17'43W, du lever au coucher du soleil.
V
HF: émission et réception: Canal 16,27, 64 en
continu
l i stes de trafic: Canal 27 et 64 à 02 h33, 03 h03, 06 h33,
07 h33, 09h 03, 10 h33, 14h33, 15 h03, 18 h33, 19 h33,
21 h03 et 221h33
•
Une station de radioguidage VHF opère depuis St
Mary's aux îles Scilly
Bulletins météo par radio
•
BBC Radio 4 (en anglais), en heures locales.
Radio 4: 198 kHz (1515 m) et FM 92.4-94.6 MHz
diffuse les avis de coup de vent à la fin des bulletins
d'informations ou au premier changement de program-
me suivant la réception de l'avis.
Scilly Devonport Douvres Direction Vitesse (en nceuds)
PM PM PM Vive-eau Morte-eau
+05h40 -05 h 50 +00h15
N W 3/4 1 /4
-03h45 -02 h 50 +03 h 15 N E-E N E 1'n 3/4
-02 h 45 -01 h50 +04 h 15
-
00h45
+00 h 10
+06 h 15
S E 3/4 1 /2
+02 h 15 +03 h 10 -03 h 10 SW 1
1
/
2
3/4
+03hl5 +04h10 -02h10
Scilly Devonport Douvres Direction Vitesse (en nceuds)
PM PM PM Vive-eau Morte-eau
-02h45 -01 h50
+04h15 ENE 1 1/2
+00h15 +01h10 -05h10 SSE 2 1
+04h15 +05h10 -01h10 WNW 1 1/2
-04 h 05 -03 h 10 +02 h 55 N 1
3
"3/4
Localisation Identification Portée
Bishop Rock Lt T 1 8 M
Seven Stones Bateau-feu 0
1
5 M
Wolf Rock Lt T 1 0M
Stations radio côtières
Land's End (GLD)
•
Emission: 2182, 2670,2782, 3610 kHz
•
Réception: 2111, 2120, 2182 kHz en continu
•
Listes de trafic: 2670 kHz à 02h33,03h03,06h33,
07h33,
09h03, 101h33, 14h33, 15h03, 18h33,1 9h33,
21 h03 et 22h33
1 1
•
Start Point (en anglais) VHF,
Canal 26. Avis de coups
de vent à la fin de la première période de silence après
réception de l'avis par la station et à 03h03, 09h03,
1 5h03, 21 h03. Bulletin météo sur demande et à
07h33 et 19h33.
•
Land's End (GLD) (en anglais)
Ondes Moyennes:
2670 kHz (en clair), 0,5 kW.
Avis de tempête à la fin de la première période de silen-
ce après réception de l'avis par la station et à 03h03,
09h03, 15h03, 21 h03. Bulletin météo sur demande et
à 07h33 et 19h33.
- VHF:canal 27 et 64, 0,025 kW. Avis de tempête à la fin
de la première période de silence et à 03h03, 09h03,
1
5 h 03, 21 h 03. Bulletins météo comme Start Point.
•
Radio France
- Grandes Ondes':France Inter, 162 kHz, 2000 kW.
Bulletins météo tous les jours à 20h03.
Service météo par téléphone
Bulletins de prévisions locaux et informations pour les
navires $ (0891) 500 458
NAVTEX
Emissions de bulletins météo pour les quatre zones
proches des Scilly (Fastnet, Lundy, Sole et Plymouth) à
08 h 18 et 20 h 18 TU à partir de Niton (île de Wight).
Bulletins météo sur Internet et par fax
La Météorologie Nationale Britannique a son site web:
http://www.met-office.gov.uk
et son e-mail: metweb@meto.gov.uk
Des services par fax sont aussi proposés
I nformation gratuite:$ 0374 555 888.
Egalement au:
'U
01344 854 435.
Depuis l'étranger:
$ + 44 374 555 888.
- FM':France Bleue Armorique Rennes 103.1 MHz, St
Brieuc 104.5 MHz, Pléneuf-Val-André 105 MHz. Bulletin
météo tous les jours à 06 h 40 (ou 06 h 55).
'Heure française
Radios locales
Les stations de radio locales donnent les bulletins pour
l es zones côtières et les avis aux petites embarcations
comme suit:
du lundi au vendredi: 07h25, 08h25, 12h25
1
-
l e same-
di: 07h25, 08h25, 13h25; le dimanche: 08h25, 09h25
( heures locales).
Centre et Ouest: 103.9 FM et 630 kHz
Nord et Est: 95.2 FM et 657 kHz
Îl es Scilly: 96.0 FM
Avis Urgents aux Navigateurs (AVURNAV).Heures
TU.
•
Start Point
- VHF:canal 26, AVU RNAV à 02h33, 06h33,10h33,
1
4h33, 18h33, 22h33. Avis Decca pour le SW sur
British Chain et Irish Chain.
•
Land's End (GLD)
Ondes Moyennes:
2670 kHz, 0,5 kW.
VHFCanal 27, 64. AVURNAVà 02h33, 06h33, 10h33,
1 4h33, 18h33, 22h33. Avis Decca pour le SW sur
British Chain et Irish Chain.
•
BBC Radio 4:
messages exceptionnels ou urgents.
Radios portuaires
Indicatif
Canal VHF Horaires
Falmouth Harbour R.1 6, 11, 12 08 h 00 - 17 h 00
''01326 312285/314379 Fax:211352
Penzance 1 6, 09, 12
08h30-16h30
'Z 01736 66113 et hors des heures de bureau: 61119
Capitaineries et pilotes
Newlyn' Harbourmasterl 6, 09, 1208 h 00 - 17 h 00
V
01736 62523
St Mary's
2
Harbourmasterl 6, 14 08 h 00 - 17 h 00
%r
01720 422768
Padstow
1 6 08h30-16h30
$ 01841 532239
1
de 08h00 à 12h00 le samedi
2
de 08h00 à 12h00 le samedi (en hiver seulement)
Aides à la navigation et sécurité
Feux principaux et signaux de brume aux Scilly
ou aux approches
•
Bishop Rock FI(2)15s44m24M Corne de brume
Mo(N)90s Racon Plate-forme hélicoptère. Tour ronde
de granit gris. Partiellement masqué entre 204° - 211 °,
masqué entre 211 ° - 233° et 236° - 259°.
•
St Mary's 2 rangées de feux F.R. sur mât TV 119 m,
près de Telegraph Tower. Feux F.R. sur le mât radio de
la tour de contrôle de l'aéroport et le mât S du terrain
d'aviation.
•
Peninnis Head F1.20s36m17M. Tour métallique ronde
blanche sur tour charpente métallique noire, coupole
noire 231 ° - vis - 117° partiellement masqué entre 048°
- 083° à moins de 5 M.
•
Round Island côte N F1.10s55m24M Corne de brume
( 4)60s Tour ronde blanche 021 ° - vis - 288° Continu.
•
Lizard Tour E F1.3s70m26M Corne de brume 30 s.
Tour blanche octogonale sur l'extrémité E d'un bâti-
ment 120° - vis - 250° Signaux de tempête. Un feu
continu de faible intensité peut parfois être visible dans
la limite des 12 M.
•
Tater-du FI(3)15s34m23M Corne de brume (2)30 s.
Tour blanche ronde 241' - vis - 074° F.R.31 m13M 060°
- vis - 074° au-dessus de Runnel Stone et par endroits
074° - 077° dans la limite des 4 M.
•
Wolf Rock F1.15s34m23M Corne de brume 30 s.
Racon. Tour ronde de granit gris fanal noir. Plate-forme
hélicoptère. Continu.
•
Longships I so.WR.10s35m18/15M Corne de brume
1 0 s Tour de granit gris sur le rocher le plus élevé 189°
- R - 208° - R (non intensifié) - 307° - R - 327° - W - 189°.
Plate-forme hélicoptère. Continu. FR. sur mât radio 4,9
M NE.
•
Pendeen FI(4)15s59m16M Corne de brume 20 s. Tour
ronde blanche et habitations. 042° - vis - 240°.
•
Seven Stones Bateau-feu FI(3)30s12m25M Corne
de brume (3) 60 s. Racon. Coque rouge, tour du feu au
milieu du bateau. Continu.
Phare de Round Island en regardant vers le nord depuis St Helen's.
Phare de Bishop Rock en regardant vers l'est.
1 2
Phare de Wolf Rock en regardant vers le nord-est.
Balise de
Crow Rock
Balise
Hulman
La balise Hulman, marquant le côté tribord du chenal
d'approche de St Mary's Road à New Grimsby, en
regardant vers l'est.
Balises
•
St Martin's Tour sans feu ( 56m) Bandes rouges et
blanches, à l'extrémité E de l'île.
•
St Mary's Pool Balises marquant un alignement de
route au 097°
Antérieure:triangle blanc sur base pyramidale.
Postérieure:
croix de St-André noire sur perche. De
nuit, les deux balises ont un feux fixe rouge.
•
St Agnes Ancien phare Tour blanche au milieu de l'île.
•
Balise de Crow Rock, Crow Sound Balise de danger
i solé (11 m). Noir, rouge, noir, voyant :, sur un rocher
(asséchant 4,6 m).
•
Woolpack Point, St Mary's Sound Balise cardinale
S, jaune sur noir, voyant
vy.
•
Balise Hulman A l'entrée S du New Grimsby Sound.
Réflecteur radar triangulaire vert sur perche (voir aussi
page 14).
•
Balise de Little Rag Ledge
à 300 m au NNW de la bali-
se précédente. Réflecteur radar carré rouge sur perche.
Bureaux des douanes
Les bureaux des Contributions Indirectes sont:
Penzance Custom House V 01736 63366
I sles of Scilly Custom House,St Mary's
U 01720 422571.
Les visiteurs arrivant de pays n'appartenant pas à l'Union
Européenne doivent se rendre au bureau des douanes
dès leur arrivée.
Secours en mer
Les stations de secours en mer se repartissent comme
suit: Cadgwith (Lizard), Penlee, St Ives, Sennen Cove, St
Mary's.
Dangers et zones interdites
Remous
Il y a des zones de remous dus aux courants autour des
îl es et de nombreux petits remous apparaissent dans les
bras de mer et les chenaux lorsqu'un vent fort souffle
contre le courant.
Dangers dus à la pêche
La pêche est très active sur ces côtes et une veille atten-
tive est nécessaire pour éviter les bateaux de pêche et
l
eurs apparaux qui peuvent s'étendre dans toutes les
directions.On peut rencontrer tous les types de pêche
suivants
•
Chalutage:
des bateaux de plus de 30 m pêchent les
poissons au chalut et draguent les fonds pour les
coquilles St Jacques. Leurs chaluts les rendent peu
manceuvrants et il faut les déborder largement. Parfois ils
travaillent en duo, le filet tendu entre eux.
•
A la dérive:l a pêche à la dérive est pratiquée par des
bateaux de plus de 13 m, généralement la nuit, pour le
hareng, le maquereau et le pilchard. Ils opèrent avec des
filets dérivants de plus de 2 milles de long soutenus en sur-
face par de petits flotteurs, et dont l'extrémité est signalée
par une bouée cylindrique lumineuse. Les bateaux ont habi-
tuellement un petit tape-cul, il faut passer sous leur vent.
•
A la longue ligne:des lignes qui peuvent s'étendre sur
plus de 7 milles sont disposées sur le fond de la mer et
marquées par intervalles avec des bouées cylindriques
l umineuses. Les petits bateaux qui déroulent ces lignes
restent habituellement sur position.
•
A la traîne:au printemps, en été et à l'automne, on voit
des flottes de petits bateaux avec des lignes de traîne à
main pour le maquereau. Ces lignes ne s'étendent pas
au-delà de 10 m derrière le bateau. Certains sont station-
naires, faisant "dandiner" leurs lignes. Eviter ces zones de
pêche dans la mesure du possible.
•
A la senne:un bateau de pêche encercle un banc de
poissons avec un filet en forme de poche, soutenu en sur-
face par des flotteurs.
Balisage
Le balisage maritime de cette portion de côte suit le sys-
tème AISM A décrit dans le tableau ci-dessous. Les deux
systèmes, cardinal et latéral, sont en vigueur. Toutes les
bouées listées ci-dessous ont des réflecteurs radar.
Services de Coastguards au SW
de la Grande Bretagne
Le Falmouth Maritime Rescue Coordination Centre assu-
re la coordination de tous les services de Coastguards,
avec une veille continue sur VHF canal 16 pour les appels
de détresse et de sécurité. Le canal de travail est le 67.
Les autres fréquences radio utilisées sont les canaux VHF
06, 10 et 73 ainsi que la MF et la HF. L'ASN (Appel Sélectif
Numérique, en anglais Digital Sélective Calling ou DSC).
Détresse et Sécurité: canal 70 en continu. La zone est
couverte par cinq antennes réparties le long de la côte.
La balise à Little Rag Ledge, marquant la côte bâbord
du chenal du même nom, en regardant vers l'ouest.
1 3
Quand le cercle est refermé, les extrémités du filet sont
remontées à bord. Les filets peuvent avoir 400 m de
l ong et une profondeur de 75 m ou plus.
•
Pêche pélagique:pratiquée au milieu de l'hiver par
des chalutiers seuls ou par deux, ou de septembre à
mars pour la pêche à la senne. On peut rencontrer jus-
qu'à 50 bateaux dans une zone réduite.
A
ux casiers:des lignes de casiers sont disposées sur
le fond pour les crustacés. Les casiers peuvent être iso-
l és mais sont généralement posés en lignes dé
1/2 mille de long, marqués par des bouées cylindriques
ou autres. Ils doivent être laissés à distance car ce type
d'engin de pêche est très lourd et peut endommager
les hélices, etc.
•
En plongée:des plongeurs professionnels ou ama-
teurs opèrent dans les îles, habituellement près des
rochers ou des épaves. Le bateau d'où ils plongent doit
se trouver à proximité immédiate des plongeurs. Il arbo-
re le pavillon « A » du code international des signaux
( moitiés bleues et blanches avec extrémité en queue
d'hirondelle). Il faut lui donner un large tour et assurer
une veille attentive pour éviter les plongeurs qui peu-
vent faire surface jusqu'à 1 M de leur bateau.
Zone expérimentale
Une zone expérimentale d'un mille de côté existe à
1 mille au NW de Shipman Head, sur Bryher. Le mouilla-
ge et la pêche y sont interdits. Voir carte page 26.
Epaves historiques
I l y a beaucoup d'épaves autour des îles. Deux sites
sont classés historiques:Tearing Ledge et
Bartholomew Ledges (voir carte pages 38 et 39). Le
mouillage, la pêche et la plongée sont interdits à proxi-
mité. Se renseigner sur place.
Câbles sous-marins
De nombreux câbles sous-marins, électriques et télé-
phoniques, relient les îles entre elles et au continent.
Les endroits où ces câbles rejoignent la terre sont
signalés par des balises à voyant 0 jaune (voir cartes).
L'eau est généralement si claire que l'on peut voir les
câbles sur le fond. Malgré tout il est fortement recom-
mandé d'oringuer l'ancre pour pouvoir la remonter.
Zone d'exercices
Voir page 18
Dispositifs de séparation de trafic
Voir page 18
Débarquements interdits
Pour protéger la vie sauvage et limiter le dérangement
des oiseaux, il est interdit de débarquer sur certaines
îl es entre le 15 mars et le 20 août sans autorisation écri-
te du Isles of Scilly Environmental Trust, à St Mary's.
Ces îles sont:Western Rocks, Melledgan, Annet,
Norrard Rocks, Green Island (près de Samson), Stony
I sland,Men-a-vaur et Tean.
1 4
Réserve marine du "Isles of Scilly Marine Park"
Ce parc marin a été créé par le Duché de Cornouailles,
l e Isles of Scilly Environmental Trust, le Sea Fisheries
Committee, le Council of the Isles of Scilly et l'English
Heritage.
Il protège la zone comprise entre la ligne de sonde des
50 m et la laisse de plus haute mer, ainsi que les plantes
marines et les animaux qui s'y trouvent. Une brochure
utile est disponible auprès de l'office du tourisme de
Hugh Town, à étudier par toute personne désirant
explorer cette zone, que ce soit au-dessus ou au-des-
sous de l'eau.
Cartes
•
Amirauté Britannique: 34,
883, 1148
•
SHOM :6745, 7108
•
I mray:C7, C10, C18
Déclinaison magnétique
5°29'W (2001), diminuant de 08' par an.
Nouvelles marques de
navigation à l'approche
de St Mary's
En 1999, le capitaine du port de St Mary's signalait
qu'une révision complète des aides à la navigation dans
les Scilly allait être entreprise avec les représentants du
Trinity House (service des phares anglais). Les change-
ments suivants auraient déjà été entrepris:
1.Balise Hulman:un feu alimenté par panneaux
solaires et visible sur tout l'horizon, FI.G. 6s15M, a
récemment été installé sur cette balise qui se trouve
sur la route entre St Mary's Road et Tresco Flats (à
l'WSW de la pointe S de Tresco).
2. Une bouée lumineuse bâbord,FI.R. (aucun détail
disponible) devait être installée courant 1999 sur Bacon
Ledge, à environ 350 m dans le NW du feu de l'extré-
mité du quai à St Mary's Pool.
3. Il était prévu de changer courant 1999 les caractéris-
tiques des amers et des feux des balises qui mènent
j usqu'à St Mary's Pool sur l'alignement au 097°.Le tri-
angle sur la balise antérieure et la croix de St André sur
la balise postérieure devaient être peints en jaune avec
des bandes verticales noires. On espère que cela aide-
ra à distinguer ces marques de guidage perdues dans la
forêt des mâts des voiliers. Les feux sur ces balises
( auparavant F.R.) devaient être changés comme suit: la
balise antérieure devrait porter un feu rouge sur un feu
blanc, tous deux à occultations. La balise postérieure
devrait porter un feu blanc sur un feu rouge, tous deux
à occultations. Ces nouveaux feux devraient éliminer
toute possibilité de confusion avec des feux rouges
situés plus loin à terre.
4. Il était prévu d'installer "bientôt" une marque de dan-
ger isolé sur The Cow,située à environ 525 m au N du
feu de l'extrémité du quai à St Mary's Pool.
1.Atterrissage du large
En arrivant par le N ou le NW, on ne devrait pas avoir à
s'inquiéter du groupe de rochers des Seven Stones, qui
se trouve bien à l'E de la route d'approche. Voir les
détails de ces rochers sur la carte ci-dessous. Il convient
de leur donner un large tour. En arrivant par le N, on doit
pouvoir identifier le phare blanc de Round Island (FI.
1 0s55m24M) et l'amer de St Martin's (voir photos
pages 12 et 5 respectivement).
L'atterrissage du large par l'W ne comporte pas de dan-
gers,mais il est conseillé de faire l'approche finale par
l e N ou par le S (en particulier pour une première fois ou
par visibilité réduite).De ce côté, les Scilly n'offrent
qu'un seul très bon amer, le grand phare de Bishop
Rock (FI(2)15s44m24M Racon). Sinon, les affleure-
ments rocheux sont impressionnants, dangereux et
très difficilement reconnaissables. Le Broad Sound, au
NE de Bishop Rock, qui mène à l'intérieur des Scilly
n'est vraiment pas large, malgré son nom, et les trois
bouées qui le balisent ne sont pas évidentes à identifier
par mauvaise visibilité. Si l'on s'écarte quelque peu des
étroits chenaux d'entrée, on est très vite en danger de
faire naufrage sur les rochers invisibles. Ces dangers,
que renforce encore la houle de l'Atlantique, se trou-
vent à 3 ou 4 milles au large des îles. De plus, les cou-
rants de marée peuvent être très forts et les tourbillons
qu'ils causent sont imprévisibles. Il suffit que la visibili-
té tombe un peu pour qu'il devienne difficile de faire un
point.Les mouillages principaux sont plus faciles à
rejoindre par d'autres directions que l'W et, d'une façon
générale, avec plus de sécurité.
I l n'y a pas de dangers au large en approchant par le S.
Le phare remarquable de Bishop Rock se voit de très
l oin. En se rapprochant, on verra le vieux phare de St
Agnes (voir photo page 4).
Si l'on part de la côte de Cornouailles à l'E, il faut calcu-
l er avec précision son heure de départ pour arriver aux
Scilly avec encore assez de temps pour gagner le
mouillage à la lumière du jour. Il faudrait si possible quit-
ter le mouillage de Penzance ou de Newlyn aux pre-
mières lueurs du jour. Un départ de Land's End à mi-
marée descendante (3 h avant la pleine mer de
Douvres) pour le S des Scilly optimise l'utilisation de la
marée.
Avec un vent favorable lorsque le courant commence à
porter à l'ouest, la plupart des bateaux peuvent égale-
ment arriver de jour aux Scilly en partant tôt le matin de
Helford River.
En partant de la côte britannique, on peut aussi faire
une traversée de nuit pour arriver avant l'aube, et c'est
également une très bonne méthode lorsqu'on vient de
France (voir page 34).
L'arrivée aux Scilly avec le soleil dans le dos, en ayant
pu faire le point avant l'aube à l'aide des divers feux, est
plus que recommandée, à condition que la visibilité soit
bonne. Ensuite, le relèvement des amers de St Martin's
et St Agnes et du phare de Bishop Rock aidera grande-
ment à l'entrée. Si l'on approche les Scilly en relevant
ce phare au 261' (alignement AZ) au moment où le
soleil se lève, on sera bien placé pour un bon atterris-
sage au S des Scilly.
1 5
1 6
1
7
1 8
Lors d'une traversée depuis Newlyn et Penzance, sur la
côte de Cornouailles, il faut laisser sur tribord la bouée
de Runnel Stone, bouée cardinale S jaune et noire
( Q(6)+LFI.15 s) cloche, sifflet, voyant =, et l'on doit
déborder largement les Longships Rocks qui se trou-
vent à environ 1 M plein W de Land's End. Le phare de
Longships (Iso.WR.10s 35m19/15M) se dresse sur le
rocher le plus haut, tour de granit gris avec une plate-
forme d'atterrissage pour hélicoptère.
Si l'on traverse depuis la pointe Lizard,Wolf Rock se
trouve presque sur la route directe vers les Scilly. Il
porte un phare (Fl.15s34m23M Racon), tour ronde de
granit gris, fanal noir, et une plate-forme d'hélicoptère.
I l est construit sur un rocher accore (découvrant 3,4 m).
Ce phare est très utile pour la navigation en cours de
traversée, mais par mauvais temps il faut éviter la zone
de fortes turbulences à l'W du rocher occasionnées par
l e vent contre courant.
I l
y a un dispositif de séparation de trafic orienté N/S
entre Land's End et les Seven Stones. Un bateau-feu
rouge dont le feu est porté par une tour
( FI(3)30s12m25M Racon) balise la limite W du disposi-
tif à environ 2 M au NE des Seven Stones. Cette zone
de rochers est le seul vrai danger au large des Scilly et
elle doit être largement débordée. Ne passez pas entre
le bateau-feu et les rochers!
Des dispositifs de séparation de trafic existent aussi au
S et à l'W des îles Scilly. Ils impliquent que vous coupiez
à 90° les routes des cargos qui les empruntent. Quels
que soient les effets du vent et du courant, les bateaux
de plaisance doivent maintenir ce cap à angle droit. Il
n'y aura ainsi aucun doute sur leur volonté de traverser
le dispositif au plus court, même si cela fait faire une
route en diagonale par rapport à la route normale. Si l'on
est à la voile par vent faible, il vaut mieux accélérer l'al-
lure en utilisant le moteur. Voir la carte du dispositif de
séparation de trafic à l'E des Scilly, page 15.
L'autre particularité de l'atterrissage sur les Scilly est
une zone d'exercice utilisée par les sous-marins et les
navires de surface français et britanniques, entre
47'30'N et 50'30'N et à l' E du 10°W.
I l y a des lignes d'hélicoptères et de ferries entre
Penzance et les îles, et d'avion, au départ de Land's
End ainsi que d'Exeter, de Plymouth et de Newquay en
période de vacances seulement. Habituellement,
l'avion suit la route la plus directe et permet de contrô-
l er sa navigation.
2. Approche finale
Approche par l'Est
I
nstructions de route
Alignements de route
Approche par l'E
Alignement AZ Extrémité S de St Agnès alignée avec
le phare de Bishop Rock au 261°.
L'approche la plus facile du St Mary's
Sound.
Approche par le NE
Alignement A Pidney Brow (S de St Agnes) par The
Hoe (au 241') pare Gilstone (St Mary's)
( découvrant 4 m).
Approche par I'E
Alignement B Haycocks (N d'Annet) par le S de
Peninnis Head (au 267°) pare Gilstone
( St Mary's) (découvrant 4 m).
Dans St Mary's Sound
Alignement C North Carn de Mincarlo par le bord SW
de Great Minalto (307°).
Extrémité du St Mary's Sound
Alignement BB L'amer de St Martin's parle sommet de
Creeb au 041' pare Woodcock Ledge.
Alignement D La tour du télégraphe par Steval (045°).
Arrondir la route vers le N.
La manière la plus facile d'entrer aux Scilly par l'E (et le
S) est probablement via le St Mary's Sound, qui sépare
St Mary's de Gugh et St Agnes, au SW. Par vents et
houle de secteurs SW-W-NW, la mer peut être forte sur
l es hauts-fonds situés à l'extrémité NW du passage.
Avec un fort vent d'E-SE contre le courant de marée, le
passage peut être très dur et désagréable. Une bonne
visibilité est nécessaire pour voir les marques d'aligne-
ment de route mais le chenal est balisé et peut être pra-
tiqué, avec prudence, par mauvaise visibilité. Il y a une
profondeur minimum de 10 m et une largeur minimum
de 300 m sur cette approche.
En approchant par l'E, on utilisera le grand phare de
Bishop Rock (44 m) dont la structure se voit à des milles
à l'E des Scilly.
1 9
20
Si l'on se rend à l'un des trois mouillages S les plus usi-
tés, The Cove, Porth Cressa et St Mary's Pool (sur St
Mary's), on gardera le phare de Bishop Rock au relève-
ment 261' (alignement AZ). Cela permet de déborder
l
argement la côte S de St Mary's et pare tous les obs-
tacles de l'approche. Le relèvement passe aussi par le
S de St Agnes et constitue ainsi une excellente route
pour The Cove, entre St Agnes et Gugh.
The Cove
Lorsqu'on sera à environ 1 mille de la côte S de St
Agnes, la baie de The Cove s'ouvrira sur tribord. On
peut y entrer quand on voit au milieu de la barre le
rocher remarquable appelé The Cow, relevé approxima-
tivement au NNW. Garder The Cow au milieu de la
barre et aller tout droit mouiller au fond de The Cove.
Porth Cressa
Pour entrer à Porth Cressa, on utilise cette même
route sur le phare de Bishop Rock (alignement AZ), jus-
St Agnes
Biggal
Wras
The Bar
The Cow
The Cove entre St Agnes et Gugh en regardant pratiquement vers le nord-nord-ouest depuis l'entrée.
Raveen
Porth Cressa (St Mary's) à pleine mer en regardant vers le port au nord-ouest.
qu'à ce que l'on coupe l'alignement "North Carn de
Mincarlo par l'extrémité W de Great Minalto au 307°'
( alignement C), au moment où le phare de Peninnis
Head est relevé approximativement au 335°, à une dis-
tance d'environ 1 M (voir diagramme page 19).
Malheureusement, le North Carn de Mincarlo est beau-
coup plus gros que le petit rocher de Great Minalto, ce
qui peut rendre l'identification difficile. En cas de
doute, on peut se repérer sur la bouée de Spanish
Ledge qui se trouve juste à bâbord de l'alignement.
Spanish Ledge est une bouée cardinale E à cloche,
noire et jaune avec voyant noir , qui signale un grou-
pe de rochers couverts dont l'un affleure aux plus
basses mers. Quand la bouée se trouve proche par le
travers bâbord, virer plein N et entrer dans Porth
Cressa en laissant Biggal (2,4 m) à environ 150 m par
l e travers bâbord. Continuer sur un peu plus de 100 m
j usqu'à ce que The Wras (3,4 m) se trouve par le tra-
vers bâbord et faire alors route sur le mouillage, sur un
cap approximatif au NW.
Gugh
St Mary's Pool
Pour se rendre à St Mary's Pool, suivre l'alignement
Mincarlo/Minalto au 307° (alignement C) en laissant sur
tribord
Woolpack Point où se trouve une balise cardina-
l e S, jaune sur noir, voyant : (7m), proche d'une roche
découvrante de 0,6 m.
Laisser ensuite la bouée rouge de Bartholomew
Ledges par le travers bâbord en passant assez près.
C'est une bouée cylindrique rouge avec un feu (FI. R.5s)
signalant des roches couvertes par 0,6 m d'eau.
Continuer sur ce cap jusqu'à relever l'amer de St
Martin's au 041 °, aligné avec Creeb (alignement BB), le
rocher le plus W de la côte NW de St Mary's. Garder ce
cap sur à peu près 3/4 de mille pour parer Woodcock
Ledge au SE. Cela conduit à la première des trois
approches possibles du port de St Mary's (voir plan
pages 22-23)
Balises alignées
Les amers de guidage pour entrer dans St Mary's Pool par
l'ouest au 097° (approche 1).
mât et la marque haute postérieure est une croix de
St André noire sur un mât. Chacune des marques porte
maintenant un feu fixe rouge de nuit. Suivre l'aligne-
ment au 097° jusqu'à ce que le quai soit par le travers,
puis aller vers la zone de mouillage et les bouées pour
l es visiteurs. Voir aussi page 1 4 les nouvelles marques
de navigation à l'approche de St Mary's.
Un nouveau feu à trois secteurs colorés à été installé à
l'extrémité du quai de St Mary's Pool pour faciliter l'ar-
rivée de nuit sur cette approche. Ses caractéristiques
sont: FI.WRG.2s5m4M 070° - R - 100° - W - 130° - G -
070°, bâtiment au toit blanc (3 m) 49°55'1 N 6°19'W.
Approche 2 (
photos ci-dessus et ci-contre)
Parle NW:
entre Bacon Ledge (au SW) et The Cow (au
NE). C'est une bonne entrée, avec un alignement au
1 51 °. La marque antérieure est un petit hangar de cou-
l
eur crème avec une grande bande verticale blanche sur
un toit brun. Le hangar n'est pas très grand et, situé en
bordure de port, n'est pas toujours facile à voir. La
marque postérieure est une tour trapue (37 m) bien
visible qui se détache au sommet de Buzza Hill. Il y a un
alignement arrière pour cette entrée avec le bord E de
Hangman Island (près de la côte NE de Bryher) par le
bord SW de Carn Near (Crow Point) sur Tresco, au 331'
(voir plan page 27). On approche sur l'un ou l'autre ali-
gnement jusqu'à avoir le quai par le travers.
21
Approche 1 (
photo ci-contre)
Par I'W:
entre Bacon Ledge (au N) et Rat Island (au S).
C'est la meilleure entrée pour ceux qui viennent pour la
première fois. Elle est marquée par deux balises ali-
gnées au 097°. Le canot de sauvetage de St Mary's est
presque sur cet alignement quand il est sur son mouilla-
ge d'attente et les deux marques sont en ligne derrière.
La marque basse antérieure est un triangle blanc sur un
Amers de guidage pour approcher St Marys Pool par le nord-
ouest au 151 ° (approche 2).
22
2
3
Marque blanche
sur le quai
Pignon triangulaire
L'alignement d'approche par le nord vers St Mary's Pool au 186° (Approche 3).
La photo du bas montre que le « Scillonian » cache la marque blanche quand il est à quai.
Guther's 1.Bab's Carn (St Martin's) Pednbean
Tour TV (St Mary's)
Pednbrose
Tean
Tean sound, en regardant presque vers le sud et vers la tour TV au 180° (alignement
K1). Black Rock est juste à l'extérieur de la photo (en bas à droite).
Bab's Carn (St Martin's)
24
Tean Sound, en regardant vers le sud-sud-est sur l'alignement d'approche au 154°.
Bab's Carn (St Martin's) aligné avec Pednbean (alignement K2).
Men-a-Vaur
Men-a-Vaur
St Helen's Pool, en regardant vers le nord-ouest.
Le centre de Men-a-Vaur aligné avec St Helen's Landing Carn
au 322° (alignement G).
Approche par le Nord
Alignements de route
Menant dans Tean Sound
Alignement K1 Alignement juste ouvert de la Tour TV
( sur St Mary's) par Goat's Point (sur St
Martin's) au 180°20', mène dans l'E de
Black Rock (au NW de St Martin's).
Alignement K2 Bab's Carn (sur St Martin's, à l'W) par
Pednbean (au NE de Tean) au 154°,
mène à l'W de Black Rock.
Route S sortant de Tean Sound
Alignement L Guther's Island relevée au 158° avec
Toll's Island (St Mary's) ouvert à l'E et
I nnisidgen (St Mary's) ouvert à l'W.
Traversée des hauts-fonds (entre St Martin 's et Tresco)
Alignement M Green Island (au SE de Tresco) au 216°
Route vers la bouée des Hats (au NE de St Mary's)
Alignement G Le centre de Men-a-Vaur, aligné avec
le Landing Carn de St Helen's au 322°,
permet d'entrer ou de sortir de
St Helen's Pool.
Route vers la balise de Crow Rock
Alignement S La tour TV de St Mary's par la balise de
Crow Rock au 160°31', mène vers le
St Mary's Road (passage entre
St Mary's et Tresco).
Avertissement
Comme on peut le voir dans le tableau page 28, les cou-
rants de marée au N des Scilly peuvent être forts et doi-
vent être pris en compte lors de l'entrée dans les îles,
où on les aura par le travers.
Approche 3
(
photos page ci-contre, en haut)
Par le N:approche cap au 186°, avec le carré blanc au
bout de Old Quay aligné avec le pignon triangulaire gris.
Attention, le ferry masque la marque blanche lorsqu'il
est amarré le long de New Quay.
Nouvelles marques de navigation à l'approche de St
Mary's,voir page 14.
En regardant vers le sud-est par dessus Men-A-Vaur et
St Helen's Landing Carn (alignement G).
Guther's 1.
Hedge Rock
Innisidgen
St Mary's
2
5
26
2 7
I nstructions de route
En arrivant par le N, on reconnaît facilement Round
I
sland, grosse île bossue, avec un phare blanc (55 m)
remarquable au milieu. C'est aussi un très bon amer
de jour.
A 0,5 M sur tribord, se trouve un groupe de trois grands
rochers étrangement symétriques, Men-a-Vaur, hauts
respectivement de 19 m, 31 m et 35 m. A juste un peu
plus de 2 M sur bâbord on peut voir l'amer de St
Martin's par visibilité correcte. En arrivant par le N, on a
l e choix entre quatre mouillages toujours à flot, New
Grimsby Sound, Old Grimsby Sound, St Helen's Pool et
Tean Sound, bien que St Helen's Pool ne soit pas acces-
sible pendant un certain temps autour de l'étale de
basse mer.
Le seul feu dans cette zone est le puissant phare de
Round Island qui permet, de nuit, de savoir que l'on se
trouve dans les approches Nord des Scilly. Cependant,
comme il n'y a pas d'autre feu de navigation ou d'ali-
gnement lumineux dans cette zone, on ne peut se posi-
tionner en faisant des relèvements et l'entrée de nuit
n'est pas recommandée.
Les indications suivantes s'entendent donc pour une
approche de jour.
New Grimsby
New Grimsby Sound permet de passer entre Tresco sur
bâbord et Bryher sur tribord et est sans conteste l'en-
trée la plus facile vers les quatre mouillages.
Bouées et balises
- Little Rag Ledge:perche avec un voyant réflecteur
radar rouge sur un petit rocher asséchant.
- Hulman:perche avec un voyant réflecteur radar vert
sur un petit rocher asséchant.
Les réflecteurs radar servent de voyants. Celui de Little
Rag Ledge est un cube et celui de Hulman, un triangle
pointe en haut.
Alignements de route
- Alignement T:l e Star Castle Hotel (St Mary's) par la
côte W de Hangman Island au 157°, mène dans le New
Grimsby Sound.
- Alignement U:Hangman Island par Merrick Island au
340° (alignement arrière) guide sur les Tresco Flats.
Avertissement
De forts courants de marée traversiers se produisent
dans cette approche et il faut en tenir compte (voir le
tableau ci-contre). Zones de turbulences sur Kettle
Bottom, qui se trouve au N de Tresco entre Old et New
Grimsby Sounds.
New Grimby Harbour (Tresco)
Hangman l.
Star Castle Hotel (St Mary's)
Bryher
Entrée par le nord dans New Grimsby Sound, avec le mouillage visiteurs (à gauche) en regardant vers
le sud-sud-est. Le Star Castie Hotel (St Marys) par le bord ouest de Hangman l. au 157° (alignement T).
Bryher
Hangman l.
Merrick 1.
Carn Near (Tresco)
TrescoAbbey
1
En regardant vers le nord-ouest depuis le Star Castie Hotel (St Marys) à basse mer Hangman l. avec Merrick 1L au 340°
est l'alignement arrière (alignement U) guidant lors du passage par-dessus les Tresco Flats.
28
Cromwell's Castie
Hangman L
Shipman Head (Bryher)
New Grimsby Sound à pleine mer. Vue aérienne en regardant vers le sud-sud-est.
St Mary's Pool
Balise de Little Rag Ledge
Balise de Hulman
Nut Rock
I nstructions de route
Un alignement permet d'entrer dans New Grimsby Même si l'on ne distingue pas bien cet alignement, tout
Sound (alignement T), bien visible du large par temps en étant néanmoins sûr de sa position en approchant de
clair. Il est formé par la côte tribord de Hangman Island l'entrée du passage, Shipman Head sur tribord est assez
et le bâtiment remarquable du Star Castle Hotel sur accore et il n'y a aucune obstruction ou rocher débor-
Garrison Hill (tout à l'W de St Mary's), alignés au 157°.dant sur ce côté du chenal. En approchant à 50 m de la
Cet alignement pare toutes les roches dangereuses du côte, bien sous le vent de Shipman Head, on sera vite
côté bâbord du Sound (bras de mer). Une fois par le tra-
assez à l'abri de la houle de l'Atlantique et des vents d'W
vers de Cromwell's Castle, on pourra faire route sur le ou SW. Cela permet aussi de bien parer les rochers
mouillage, rempli de bouées visiteurs, et bien visible.Kettle et Kettle Bottom, au NNW de l'île de Tresco.
En regardant vers le sud-sud-est depuis Timmy's Hill (Bryher) jusqu'à St Mary's.
Les balises et le rocher Nut Rock isolé peuvent être clairement vus à basse mer.
29
Lorsqu'on entre dans le Sound, l'amer le plus évident
est sans conteste l'île en forme de pyramide de
Hangman Island (16 m), presque au milieu du passage
et rattachée à Bryher à marée basse. De Shipman
Head, on mettra le cap sur Cromwell's Castle, la seule
construction visible alors sur la côte de Tresco.
Lorsqu'on sera au milieu du Sound, les bouées visiteurs
apparaîtront et l'on pourra faire cap un peu sur tribord
vers le mouillage, en passant à mi-chemin de Hangman
sur tribord et Tresco sur bâbord.
Quand il y a assez d'eau, on peut quitter le mouillage de
New Grimsby vers le S, en laissant Plumb Island à
1 00 m sur bâbord puis Merrick Island à 100 m sur tri-
bord.
Quand Merrick se trouve à 300 m sur l'arrière,
venir au cap 160° dans l'alignement arrière de Hangman
par Merrick (alignement U). Laisser la perche de Little
Rag Ledge à 50 m sur tribord et la perche Hulman à 50
m sur bâbord. Puis laisser Nut Rock à 50 m sur tribord
et entrer dans St Mary's Road.
Old Grimsby
Alignements de route
- Alignement Q:
le relèvement au 124° du rocher de
3,80 m de haut entre Merchant's Point et la côte SW de
Northwethel guide à travers l'entrée de Old Grimsby
Sound (voir photo page 42)
-
Alignement
R:
l
e relèvement au 292° (alignement
arrière) du Island Hotel, au-dessus du slip de Long
Point, permet de quitter Old Grimsby Harbour vers le
SE en parant Blockhouse Point.
-
Alignement S:
l
a tour TV par la balise de Crow Rock
(au 160°31') mène jusqu'à St Mary's Road (voir photos
page 5).
Avertissement
De forts courants de marée se produisent à l'entrée N
de ce Sound (voir tableau ci-dessous) et il faut en tenir
compte. Des zones de turbulences se forment sur
Kettle Bottom devant la pointe située entre Old et New
Grimsby Sounds.
I nstructions de route
L'entrée de Old Grimsby affiche des profondeurs allant
de 11 m à l'entrée à 3,3 m devant Old Grimsby Harbour,
mais le rocher asséchant de Little Kittern (assèche à
Old Grimsby Sound, mouillage visiteurs, en regardant vers le nord-nord-ouest
depuis Blockhouse Point (Tresco).
Island Hotel (Tresco)
Long Point Landing
Golden Bail
Norwethel
Men-a-Vaur
30
West Gap Rock St Helen's Gap
East Gap Rock
St Helen's Gap en regardant vers le nord-est depuis St Helen's Pool.
East Gap Rock Tean
St Mary's
West Gap Rock
Tresco
St Helen's Gap en regardant vers le sud depuis Didley's Point
(Est de St Helen's).
St Helen's Pool
L'accès au St Helen's Pool par le N se fait par le St
Helen's Gap, dont la profondeur minimum est de 0,5 m
et la largeur minimum de 100 m.
Courants de marée
Aucune information n'est disponible sur les courants de
marée traversant ce chenal mais ils sont sans doute du
même ordre que ceux décrits page 28 (tableau).
I nstructions de route
En laissant la côte E de Round Island à environ 250 m
sur bâbord, faire cap plein S en gardant Didley's Point, la
pointe la plus E de St Helen's, à environ 100 m sur tri-
bord (alignement N). Continuer jusqu'à relever approxi-
mativement St Helen's Gap au SSW, entre East Gap
Rock (2,3 m) sur bâbord et West Gap Rock (0,9 m) sur
tribord.Approcher prudemment jusqu'à faire cap au
200° en mettant un peu de barre à bâbord, jusqu'à ce
que East Gap Rock soit par le travers. Si nécessaire,
pointer sur West Gap Rock car des hauts-fonds et des
roches débordent East Gap vers le NW sur 50 m envi-
ron.
Mettre alors le cap au S en surveillant le sondeur au-
dessus de la partie la moins profonde de la barre, entre
Old Man et St Helen's (cartographiée à 0,5 m). Les for-
mations rocheuses constituant East Gap et West Gap
assèchent entre 4,6 m et 5,5 m par marée basse de
vive-eau mais il y a encore environ 3 m de profondeur
entre eux. La barre de sable commence environ 200 m
après une ligne imaginaire reliant les deux Gap Rocks.
Au-delà de la barre, il y a assez d'eau pour mouiller en
restant toujours à flot presque partout dans le Pool. Bien
que l'on ne puisse pas passer sur la barre de sable par
marée basse de vive-eau, la carte indique 2 m d'eau à St
Helen's Pool à marée basse de morte-eau.
1,90 m) se trouve immédiatement sur bâbord de la
route idéale de cette approche. Quelques publications
font référence à un rocher, Trafford Rock, juste après
Old Grimsby Harbour, qui, pointé au 122°, permettrait
d'arriver en sécurité. Aucun rocher de ce nom n'est indi-
qué sur les cartes à jour de l'Amirauté Britannique et il
n'est apparemment pas connu des marins locaux.
Quoiqu'il en soit, après une inspection sur place par
mer et par terre, il apparaît que le rocher cartographié
sur la carte de l'Amirauté 883 comme faisant 3,80 m de
haut (situé à environ 300 m dans le NNE de Blockhouse
Point sur Tresco) est le rocher sur lequel est basé ce
relèvement (alignement Q). Dans le doute et si l'on a le
temps, cela sera une bonne idée d'être à Blockhouse
Point à marée basse, quand le rocher cartographié à
3,80 m et le rocher Tide Rock, particulièrement dange-
reux (asséchant à 1,40 m), sont tous deux apparents.
Tide Rock se trouve à environ 100 m devant le rocher
de 3,80 m. En approchant de Old Grimsby par le N, il
faudra bien identifier de visu Norwethel Island (22 m),
sur le côté bâbord de Old Grimsby Sound en entrant
dans le passage, puis rester à environ 100 m de la côte
de Tresco jusqu'à Tregarthen Hill sur tribord. Dès que
Gimble Porth s'ouvre sur tribord, pointer vers le milieu
du passage entre Norwethel sur bâbord et Merchants
Point sur tribord. A cet endroit on pourra suivre l'aligne-
ment (si l'on en voit les marques). Sinon, on se dirigera
droit sur la ligne de bouées rouges des corps-morts visi-
teurs que l'on voit sur l'avant. En dépit de ces bouées,
il y a assez de place pour mouiller au NW et SE de la
l igne. Prenez garde à Tide Rock!
3 1
32
33
I l
semble donc que l'entrée par St Helen's Gap soit plus
souvent praticable qu'on ne le dit, avec prudence, pour
des bateaux calant moins de 1,80 m. Cela ne dérange-
rait
probablement personne si un bateau mouillait par
beau temps à St Helen's Gap en attendant qu'il y ait
assez d'eau après une basse mer de vive-eau pour
entrer dans St Helen's Pool par le N.
Tean Sound ( prononcer T-Ann)
Courants de marée
Il n'y a aucune information sur les courants dans le Tean
Sound, mais ils sont sans doute du même ordre que
ceux de Old Grimsby Sound (tableau page 30).
I nstructions de route
L'atterrissage du large est parsemé d'îlots rocheux, de
rochers et de bancs rocheux submergés. La navigation
à vue est essentielle et, franchement, parmi tous les
mouillages N des Scilly, n'importe lequel des autres est
préférable,même par temps calme et bonne visibilité.
I l
est également préférable d'aborder le Tean Sound
j uste après la marée basse, quand les dangers sont
plus visibles. Il y a deux alignements (voir photos page
24), le meilleur étant celui situé au NW (K2). Il part d'un
point situé à environ 500 m de la côte E de Round
I sland et environ 300 m de Black Rock (ENE de Round
I sland). Faire cap au 154
0
sur l'alignement de Bab's
Carn (20 m), à l'extrémité
W de St Martin's, par
Pednbean Rock (1,8 m), jusqu'à avoir Pednbrose (12 m)
par le travers tribord. A cet endroit, virer sur bâbord
pour faire cap au SE jusqu'à ce que le chenal s'ouvre
vers le S. Mettre alors le cap au S sur l'extrémité W
visible de St Martin's. Donner un peu de barre sur tri-
bord pour parer Thongyore Ledge qui se trouve à envi-
ron 200 m au NW de Goat's Point. Vous devrez peut-
être venir sur tribord à 100 m au NW de Goat's Point
pour avancer là où le chenal principal est le plus pro-
fond. Ce cap vous mènera dans le passage étroit entre
Tean et St Martin's.
L'alignement plus au N (K1) permet d'aller au port N
des Scilly le plus proche lorsqu'on arrive par l'E. En
observant le feu de Round Island approximativement
au SW et l'amer de St Martin's approximativement au
SE, on doit pouvoir gagner une position située plein N
de l'entrée du Tean Sound. De là, la tour TV de St
Mary's, en alignement juste ouvert avec Goat's Point
( extrémité W de St Martin's) donne un cap au 180°. En
avançant,modifier le cap vers le SW quand le Lion
(
8 m) se relève au SE pour parer des rochers débor-
dants. Après 150 m, modifier à nouveau le cap vers le
SE pour revenir sur l'alignement. Quand Plumb Island
est par le travers bâbord, venir 100 m dans l'E pendant
1 00 m pour parer Rough Ledge. Après Tinkler's Point,
suivre les instructions du premier alignement (voir ci-
dessus) pour mettre le cap au S sur la pointe la plus W
de St Martin's.
34
Approche par le Sud
Ces dernières années, la majorité des bateaux de plai-
sance visitant les Scilly portent le pavillon français. La
route sud est donc la plus fréquentée. La distance
depuis la côte bretonne, de Ouessant ou de l'lle Vierge,
est d'environ 100 milles. On ne peut espérer faire cette
traversée de jour qu'au milieu de l'été, et par des condi-
tions idéales. En partant des côtes au S ou à l'E
d'Ouessant, la traversée est naturellement plus longue
et une partie au moins sera effectuée de nuit.
Heureusement, il a beaucoup de repères lorsqu'on arri-
ve juste après l'aube, par conditions correctes de mer
et de visibilité. Les Scilly sont si basses qu'elles peu-
vent être invisibles lorsqu'on n'en est qu'à 10 milles
mais, en programmant bien son arrivée, on profitera
des excellents feux de l'approche S pour se positionner
avant de faire l'approche finale de jour. A l'aube, le soleil
éclaire en général bien les îles et l'on peut repérer les
caractéristiques de la côte et les principaux amers.
Avant l'aube et par bonne visibilité, le puissant phare de
Bishop Rock se voit d'au moins 20 milles sur l'avant
bâbord, en même temps que le phare de Wolf Rock sur
l'avant tribord. En allant vers St Mary's, les phares de
Peninnis Head et des Seven Stones apparaîtront, le pre-
mier droit devant et le second à environ 45° sur l'avant
tribord, le feu de Wolf Rock étant alors presque par le
travers tribord. Une fois assuré de sa position en arri-
vant sur la côte S de St Mary's, on pourra entrer dans
l es mouillages S (voir page 18).
Approche par l'Ouest
En arrivant par l'W, le mieux est d'aller chercher l'entrée
du New Grimsby Sound (voir page 28) ou d'entrer par
l e S (voir ci-dessus). Cette décision dépend surtout de
l a prévision de la direction probable du vent quand le
bateau sera au mouillage. Les mouillages N sont plus
confortables par vents de W à S et les mouillages S
(sauf St Mary's Pool) par vents d'W à N. Comme on
peut le voir sur les roses des vents, page 7, les vents
de secteur E ne sont pas communs en été. Les princi-
paux mouillages décrits procurent une bonne protec-
tion de ces vents. Toutefois, la houle peut devenir un
problème dans The Cove et Porth Cressa par forts
vents d'E persistants et il faudra quitter ces mouillages
si le vent vire au SE.
Quand on arrive dans les mouillages S par l'W, il est
i mportant de déborder largement Bishop Rock.
Lorsqu'on arrive pour la première fois, il est bon de se
rappeler qu'il n'y a aucun amer remarquable sur
Retarrier Ledges, la totalité des
Western Rocks,
Gorregan,
Melledgan et Annet. La meilleure tactique
est de rester bien au large de cette zone.
I l
faudra faire en sorte d'avoir le phare de Bishop Rock
à environ 3 milles dans le N lorsqu'on pourra relever
l'amer blanc de St Agnes au NE. On sera alors à 1 mille
seulement dans l'E de Pol Bank, cartographié avec une
profondeur de 23 m et sur lequel la mer peut déferler
l orsqu'elle est grosse à très grosse par mauvaises
conditions météo. Modifier le cap vers l'E puis se rap-
procher de la terre quand l'amer de St Agnes se relève
au N. Quand St Agnes est dépassée d'environ 1 mille,
faire cap au NE et aller dans l'un des mouillages. Pour
l'approche des mouillages S, voir page 18.
Autres approches
North Channel, Broad Sound et Smith Sound se trou-
vent tous dans l'approche W des Scilly. Mais les dan-
gers non balisés, la distance entre les amers principaux
et la difficulté à reconnaître des points remarquables
pour la navigation, font qu'il est recommandé aux visi-
teurs venant pour la première fois d'abandonner ces
approches. Toutefois les détails suivants pourront aider
ceux que ces passages intéressent. Des détails sont
aussi donnés pour le mouillage dans St Mary's Road
( voir page 47), bien qu'il ne soit pas recommandé, tant
i l
offre un abri médiocre par vents forts et est inconfor-
table lorsque la houle vient de sa direction dominante.
North Channel
Ce chenal non balisé est large, profond et présente peu
de difficultés, mais il requiert une bonne visibilité car les
amers et points utilisés pour la navigation sont distants
l
es uns des autres. Les courants de marée sont forts et
traversiers. Il n'y a pas de mouillage convenable.
Profondeur minimum: 10,4 m. Largeur minimum:
1
300 m.
Alignements de route
- Alignement V :le vieux phare de St Agnes, entre les
deux sommets de Great Smith, relevé au 130° mène à
travers le North Channel.
- Alignement W :l e sommet N de Great Ganilly juste
ouvert au N de Bant's Carn relevé au 59° mène dans St
Mary's Road.
Avertissement
La mer déferle fortement par coup de vent sur les deux
bancs à 12,3 m, situés à 0,75 de mille et 1 mille dans le
NNW d'Annet, sur l'alignement. Des remous apparais-
sent sur et près des hauts-fonds rocheux au SW de ce
chenal. Il y a de fortes turbulences au NW de Steeple
Rock lorsque le courant porte au NW par marées de
vive-eau. Il y a un dispositif de séparation de trafic au
NW de cette approche.
I nstructions de route
En usant de Round Island (identifiée par son phare), du
phare isolé de Bishop Rock et du vieux phare de St
Agnes, on obtient une position où ce dernier est relevé
au 130° et où Round Island est nettement dans le N de
Shipman Head (au N de Bryher). A partir de là, identifier
Great Smith et approcher au 130° en ayant le vieux phare
de St Agnès entre ses deux sommets (alignement V).
Par mauvais temps, se décaler de 500 m dans le NE lors-
qu'on est par le travers de Samson pour parer les bancs
à 12,3 m. A 0,5 mille au N d'Annet, venir au 059° et
approcher le St Mary's Road sur l'alignement du sommet
N de Great Ganilly (au SE de St Martin's) juste ouvert par
l
e N de Bant's Carn sur St Mary's (alignement W).
3 5
Broad Sound
L'approche par le SW se fait par un long passage recti-
l i gne, balisé, qui commence près du très reconnais-
sable phare de Bishop Rock. Toutefois les amers remar-
quables sont éloignés les uns des autres et une bonne
visibilité est nécessaire. Il n'y a pas de mouillage conve-
nable. Les courants de marée sont forts dans la partie
SW de ce passage jusqu'à la bouée de Old Wreck et ils
sont quelquefois traversiers.
Profondeur minimum : 13,9 m. Largeur minimum: 600 m.
Bouées
-
Round Rock :bouée cardinale N, noir sur jaune,
voyant i , à environ 300 m au N de Round Rock (assé-
chant 2,4 m).
- Gunner :bouée charpente cardinale S, jaune sur noir,
voyant : , signale le Gunner Ledge, un rocher à fleur
d'eau à 300 m au N de la bouée.
- Old Wreck :bouée charpente cardinale N, noir sur
j aune, voyant '&, signale Old Wreck Rock (couvert 1 m)
à 150 m au S de la bouée.
Alignements de route
- Alignement W :le sommet N de Great Ganilly juste
ouvert au N de Bant's Carn au 059° mène dans St
Mary's Road.
- Alignement X :l e Star Castle Hotel (St Mary's) aligné
avec le N Haycock (Annet) conduit à l'entrée de Broad
Sound au 067°. Ne confondez pas le Ruddy (asséchant
4,3
m, à 200 m à I'WNW du N Haycock) avec le N
Haycock lui-même.
Avertissement
Pendant les marées de vive-eau il y a de gros remous
de chaque côté du Broad Sound sur et à proximité des
bancs rocheux dans le voisinage de Bishop Rock,
Flemming's Ledge et Crim Rocks. Le courant est par-
fois traversier jusqu'à ce que l'on ait dépassé la bouée
de Old Wreck. Une épave historique est localisée au SE
de Bishop Rock. Le mouillage, la plongée et la pêche y
sont interdits (voir carte pages 38-39).
I nstructions de route
Approcher le phare de Bishop Rock sur un cap E.
Quand on en est à 0,75 mille, identifier l'alignement W
ou, par faible visibilité, l'alignement X. Avancer au cap
059° (alignement W) ou 067° (alignement X). Ces deux
caps laissent Flemming's Ledge sur bâbord. A partir de
l à, un cap au 059° sur l'alignement W laisse la bouée de
Round Rock à tribord, la bouée Gunner à 200 m sur
bâbord et la bouée Old Wreck juste sur tribord.
Continuer ensuite tout droit sur St Mary's Road. En
approchant de la bouée Old Wreck, ne vous déportez
36
pas sur bâbord : Jeffrey Rock , cartographié sous 0,9 m,
se trouve approximativement à 800 m à l'W de la bouée
et à environ 400 m de l'axe de l'alignement W.
Smith Sound
Ce passage profond sépare Annet de St Agnes et offre
une alternative à la route du St Mary's Sound lorsqu'on
arrive par le S. L'approche du passage requiert de l'at-
tention à cause des nombreux dangers non balisés des
deux côtés de l'entrée, mais il y a un bon alignement à
utiliser par bonne visibilité. Le passage n'est pas balisé
et le mouillage devant Annet est médiocre.
Profondeur minimum: 2,5 m. Largeur minimum: 200 m.
Alignements de route
- Alignement Y:
Castle Bryher relevé au 351 ° entre les
sommets de Great Smith conduit au Smith Sound.
-
Alignement Z :
l e vieux phare de St Agnes relevé au
091 °en passant sur les Penny Ledges.
- Alignement AA :Carn Irish (Annet) relevé au 234° (ali-
gnement arrière) ouvert au N de Great Smith (au NW de
St Agnes), pare les Halftide Ledges et Bristolman Rock.
Avertissement
Les courants de marée venant du North Channel, du St
Mary's Sound et du Smith Sound sont en interaction à
environ 600 m au N de Great Smith et il faut en tenir
compte en faisant des points fréquents.
I nstructions de route
Approcher l'ancien phare de St Agnes sur un cap N et
quand on se trouvera à 1,5 mille de l'île, on apercevra
Great Smith de l'autre côté du passage. Relever ce
rocher au 351', caler le Castle Bryher entre ses som-
mets et entrer dans le passage sur cet alignement (Y).
Quand la pointe S de St Agnes est par le travers, se
déporter un peu à l'E de l'alignement (en prenant Castle
Bryher juste par l'E de Great Smith) pour donner un
l
arge tour à Menpingrim (asséchant 4,8 m), Buccabu
( asséchant 1 m) et à un rocher affleurant à 80 m au SE
de Buccabu. A mi-chemin du passage, quand le vieux
phare est par le travers et aligné avec Penny Ledges
(alignement Z), se déporter à l'W de l'alignement Y (en
mettant Bryher Castle juste dans l'W de Great Smith)
pour parer Pascoe Rock (couvert 3 m), un haut-fond
( couvert 2,5 m) et les Quoins (couvert 3,2 m). Laisser
Great Smith à 200 m sur tribord, puis continuer sur un
cap NE jusqu'au St Mary's Road. Rester au N de l'ali-
gnement AA et garder Carn Irish ouvert au N de Great
Smith au 234° (alignement arrière) pour parer
Bristolman (affleurant).
Crow Sound
Ce passage longe la côte NE de St Mary's, qu'il sépare
de St Martin's et des Eastern Islands (îles de l'E). Le pas-
sage, en forme d'entonnoir, a une entrée très large et
conduit à un étroit passage sur Crow Bar dans le St
Mary's Road. Il est facile de l'identifier et d'y entrer. Il y
a un bon mouillage devant Watermill Cove, intenable par
vents d'E-SE mais abrité de toutes les autres directions,
où l'on peut attendre qu'il y ait assez d'eau pour passer
au-dessus de Crow Bar. Les marques d'alignement sont
éloignées les unes des autres et nécessitent une bonne
visibilité,mais le passage est balisé et peut être utilisé
avec prudence par visibilité réduite si les marques d'ali-
gnement ne sont pas visibles. Ce passage ne doit pas
être utilisé par coup de vent de secteur E à SE.
Profondeur minimum: 0,80 m. Largeur minimum: 150 m.
Bouées et balises
- Hats :bouée cardinale S jaune et noire, voyant : , au
large de la limite S du banc rocheux des Hats (couvert
0,4 m), plus une structure sur Boiler (asséchant 0,6 m).
- Crow Rock :balise noire, rouge, noire, voyant ; , sur
un rocher isolé (asséchant 4,6 m).
Alignements de route
•
Approche par l'E et l'ESE
Alignement F:Samson Hill (Bryher) par la bordure NE
de Innisidgen (au N de St Mary's) au 284° mène jus-
qu'au milieu de l'entrée.
•
Approche par le NW
Alignement G :le milieu de Men-a-Vaur par St Helen's
Landing Carn au 322° mène à la bouée des Hats (ali-
gnement arrière) (voir photo page 25).
•
Traversée de Crow Bar
Alignement I :l'extrémité S de Samson par Nul Rock
et la balise de Crow Rock au 250° pare Queen's Ledge.
- Alignement J :le vieux phare de St Agnes par Steval
( 207°) mène vers St Mary's Harbour depuis le Crow
Sound.
Avertissement
Un raz existe en travers de l'entrée E du Crow Sound
j usqu'au S de St Mary's, et s'étend sur 2 M vers le
l arge. Il se produit par courants de marée portant au NE
( PM -02h35 locale, PM - 03h30 Devonport, PM + 03h30
Douvres) et peut être dangereux par forts vents d'E. Ne
tentez pas, sans pratique locale, de couper l'angle N de
l'entrée, en particulier s'il y a de la houle pouvant défer-
l er sur les hauts-fonds et les bancs.
I nstructions de route
Approcher Crow Sound en utilisant les alignements (F
ou G) comme indiqué jusqu'à ce que la bouée de Hats
soit identifiée.Quand elle est à moins d'l mille, l'ap-
procher sur un cap WNW. Par faible visibilité, si vous ne
pouvez pas identifier les marques d'alignement, rappro-
chez-vous de la côte NE de St Mary's qui peut toujours
être identifiée avec sa tour du télégraphe, sa tour TV et
l es trois mâts des antennes Decca. Arrondir ensuite la
côte vers le N et le NW, en restant à 500 m de la côte
et des îlots qui la débordent, jusqu'à atteindre la bouée
des Hats. Quand il y a assez d'eau pour traverser la
barre, laisser la bouée de Hats assez près sur tribord et
avancer sur une centaine de mètres au cap 289° sur
Green Island (Tresco). Cela permet de parer les roches
sous-marines qui débordent Innisidgen de 100 m, paral-
l èlement à la côte. Quand la balise de Crow Rock est ali-
gnée avec l'extrémité S de Samson, virer vers elle et
prendre l'alignement de l'extrémité S de Samson par
Nul Rock (alignement I) au 250° pour traverser Crow
Bar (0,8 m). La balise de Crow Rock peut être passée
de n'importe quel côté mais le N est recommandé. A
partir de cette balise, suivre l'alignement J au 207° du
vieux phare de St Agnes par Steval.
37
Deason's Cap
Guther's l., avec Deason's Cap à l'extrémité ouest qui en fait
un amer remarquable dans les parages nord de St Mary's.
38
39
40
New Grimsby Sound, avec le mouillage visiteurs en regardant
vers le sud depuis King Charles Castle (Tresco).
New Grimsby Sound (Tresco)
A marée haute, le mouillage peut devenir inconfortable
par vents forts et houle de S-SSW. Il devient agité par
houle et vent fort de NW.
Le mouillage se trouve sur une ligne NW/SE, entre
Hangman Island et Frenchman's Point au NW et une
l i gne reliant les marques jaunes au NW du quai de New
Grimsby Harbour et les marques jaunes similaires à
terre sous
Watch Hill (Bryher). Ces marques jaunes
i ndiquent l'alignement sur lequel il ne faut pas mouiller,
à cause de câbles enterrés. Les profondeurs dans le
mouillage varient de 5 m au NW à environ 2 m au SE.
Fond de sable et de gravier. En vive-eau, les courants
peuvent dépasser 2 nœuds. Il y a maintenant 16
bouées de corps-morts orange pour les visiteurs, ins-
tallées le long de la côte de Tresco, limitant l'espace de
mouillage pour les quillards. On peut cependant, en fai-
sant attention, trouver de la place dans la partie W du
mouillage. Le tarif au mouillage est de 5 £. Le tarif sur
un corps-mort visiteur est de 10 £ par 24 heures. C'est
Abrité du N-NE-E-SE-S-SW-W
l
e capitaine du port, Henry Birch, qui fait la collecte, le
matin ou en début de soirée. Les corps-morts visiteurs
sont solides et, excepté dans les conditions les plus ter-
ri bles, offrent une bonne sécurité aux bateaux correc-
tement amarrés. On s'amarre sur ces bouées avec sa
propre ligne d'amarrage. Par vent fort de NW, il est
sage de remplacer l'amarre textile par de la chaîne. Si
l'on mouille, le problème à cet endroit est la présence
de l'algue japonaise, particulièrement à marée basse. Si
vous utilisez alors le moteur pour recharger les batte-
ries, les algues peuvent boucher complètement l'en-
trée d'eau du circuit de refroidissement du moteur.
Donc si vous chargez, vérifiez régulièrement la sortie
d'eau à l'échappement!
En annexe, on peut débarquer sur Tresco, lorsqu'il y a
suffisamment d'eau, surtout le rivage de New Grimsby
Harbour. Comme dans tous les ports des Scilly, il est
i nterdit d'amarrer les annexes au quai de protection, qui
est utilisé par les ferries et les navires de commerce.
Alignement signalant des
câbles sous-marins
Bureau de poste
Les annexes peuvent être laissées à terre
Entrée du port d'échouage
New Grimsby (Tresco) en regardant vers l'est
depuis le mouillage visiteurs.
Abrité de l'E-SE-S-SW-W-NW-N-NE OId Grimsby Harbour (Tresco)
Le mouillage se trouve entre une ligne imaginaire reliant
l e Island Hotel (cartographié) à la pointe S de
Norwethel, et un point situé à environ 150 m au NE de
Blockhouse Point et marquant l'extrémité SE du port.
On y trouve six bouées de corps-morts rouges pour visi-
teurs, paiement à la capitainerie du port de Tresco. Il
reste beaucoup de place pour mouiller à l'intérieur des
l i mites ci-dessus et il y a encore environ 2,50 m d'eau
au SE de Tde Rock. Fond principalement de sable et de
gravier. Au SE de Tide Rock, il faut mouiller avec soin.
Dans le doute, mouillez de nouveau avec suffisamment
de rayon d'évitage jusqu'à ce que vous soyez satisfait.
En période de vive-eau, le courant peut dépasser 2
nœuds.
Les tarifs sont les mêmes qu'à New Grimsby. On peut
débarquer en annexe sur la plage.
St Helens Pool (St Helen's)
Ce mouillage n'est qu'à 1/2 mille seulement en annexe
de Old Grimsby Harbour (s'il y a assez d'eau), mais il
offre la solitude, de jolis points de vue et une bonne
tenue sur fond de sable, par 2 à 7 m, si l'on n'a besoin
d'aucun service à terre. La rade était autrefois utilisée
par de grands bateaux et, même si l'endroit n'est pas
complètement fermé, les îles, les rochers et les bancs
qui l'entourent peuvent en donner l'impression, excep-
té à marée haute, par vent d'ouest dominant, quand les
vagues de l'Atlantique brisent par-dessus les rochers de
Golden Ball Brow au NW. Même alors, ces nom-
breuses roches protègent quelque peu de la houle et le
courant est moins fort presque partout dans le bassin
que dans d'autres mouillages plus petits des Scilly. Si le
vent se lève, on peut se déplacer vers d'autres parties
protégées de The Pool, sous le vent de la terre ou des
rochers. Le mouillage est protégé de toutes les direc-
tions à marée basse, mais il peut devenir inconfortable
par vents forts de NW, NE ou SE, qui peuvent lever un
peu de houle, surtout à marée haute.
41
Un bateau de taille moyenne peut s'échouer le long du
quai à l'intérieur du port, avec la permission du capitai-
ne de port. En saison, dans la journée, il y a de nom-
breux mouvements de bateaux de tourisme à l'extré-
mité du quai. On trouvera un robinet derrière le bureau
de poste, au début du quai, où remplir les jerrycans.
L'intérieur du port assèche, est rempli de corps-morts
privés et n'est pas ouvert aux visiteurs même s'ils peu-
vent échouer.
Le mouillage de New Grimsby permet aussi un accès
pratique à Bryher. A marée haute, les ferries utilisent le
quai de pierre près de l'église de Bryher, sinon ils
s'amarrent au ponton qui part de The Bar, en face du
quai de New Grimsby. C'est l'endroit le plus pratique
pour débarquer en annexe mais attention en l'amarrant
à ne pas gêner l'accès des ferries.
New Grimsby Harbour par coup de vent
Abrité du N-NE-E-SE-S-SW-W-NW
en regardant vers le nord-ouest.
Shipman Head (Bryher)
(Tresco)
Cromwell's Castle
(Tresco)
Merchant's point (Tresco)
Remous au-dessus de Tide Rock
Norwethel
Old Grimsby Sound avec le mouillage visiteurs en regardant vers le nord-ouest.
Crowl's L
Phare de Round 1.
St Helen's
West Gap Rock
Didley's Point (St Helen's)
Foreman's 1.
En regardant vers le nord-est en direction de St Helen's depuis Blockhouse Point (Tresco).
Le rocher 3,80m est l'un des amers de l'alignement Q pour entrer dans Old Grimsby par le nord-ouest au 124°.
Si l'on souhaite prendre des relèvements au mouillage,
on pourra utiliser le clocher de Dolphin Town sur Tresco
au SW, Landing Carn à l'extrémité W de St Helen's et
Hedge Rock, remarquable, au SE, presque partout dans
l e bassin. Par endroits, on voit le phare de Round Island
au N, derrière l'île de St Helen's.
42
St Helen's Pool en regardant vers le nord-ouest.
Golden Bail
Golden Bail Brow
Men-a-Vaur
Landing Carn
(St Helen's)
Tean Sound (St Martin's)
Sujet à la houle.
Ce Sound est un passage entre Tean et St Martin's et,
à son point le plus étroit, il n'y a plus qu'une centaine de
mètres entre les rochers à marée basse. Les sondes
sur les cartes dans le passage entre Thongyore Ledge
et Southward Carn (la pointe SW de St Martin's) sont,
du N au S, 5,5 m, 8,2 m, 8,2 m et 7,3 m. Il est donc
assez profond, fond de roche principalement. En eau
profonde, le St Martin's Hotel a installé sept corps-
morts pour les visiteurs. Si vous êtes client du restau-
rant de l'hôtel, vous ne paierez pas le corps-mort. Sinon,
l e tarif est de 10 £. Ceux qui veulent absolument
mouiller s'assureront que leur ancre convient au fond
rocheux, au courant qui, en vive-eau, peut dépasser 2
nceuds, et qu'ils ont assez de rayon d'évitage pour leur
l ongueur de chaîne. La houle peut aussi être un problè-
me. N'amarrez pas votre annexe au quai, ne la montez
pas non plus dessus, mais débarquez sur la plage.
St Mary's Pool (St Mary's)
A l'arrivée dans le Pool vous pouvez prendre un corps-
mort visiteur s'il en reste de libre. Il est courtois de vous
faire connaître de la capitainerie dès que vous le pour-
rez,mais l'équipe est très occupée quand le ferry
Scillonian
arrive des côtes anglaises. Contactez la capi-
tainerie sur VHF canal 16 puis passez sur le canal de tra-
fic 14.
Les 38 bouées de corps-morts visiteurs occupent main-
tenant la plus grande partie de la zone originellement
disponible pour le mouillage. De toute façon, la tenue
du mouillage n'était jamais très bonne et il était connu
que les bateaux se mettaient à déraper dès que le vent
virait de l'W au NW, suivant le schéma classique du
passage des dépressions creuses. Comme ces corps-
morts sont solides - les deux lignes les plus au large
conviennent aux bateaux de 18 m et les autres aux 12
m - les bateaux sont plus en sécurité qu'auparavant au
mouillage. Les visiteurs peuvent avoir à partager une
Abrité du NE-E-SE-S-SW-W-N
des bouées, très probablement avec des bateaux de
commerce, quand il y a une grande demande par mau-
vais temps. Le tarif est de 10 £ la nuit, le personnel du
port passe tous les matins faire payer les bateaux.
I l reste toutefois un problème. Par forts vents d'W à
NW, le bateau tire naturellement sur sa bouée et s'il fait
plus de 10,5 m et si la bouée à l'arrière est vacante, il
peut venir la heurter régulièrement. On peut cependant
estimer que c'est un faible prix à payer au regard de la
relative sécurité du mouillage, qui évite de se déplacer
ailleurs.
Bien sûr, les bateaux seront plus à l'aise dès
que la dépression sera passée.
Il y a encore de la place pour mouiller à l'W des corps-
morts visiteurs, près du canot de sauvetage et de la
bouée des douanes. Mais faites attention de ne pas
mouiller au NE du bout du quai, pour laisser son espa-
ce de manceuvre au Scillonian. Le mouillage n'est pas
encouragé et le tarif est le même, 10 £.
Le plan du port (voir page 23) montre la large zone occu-
pée par les corps-morts privés. Près de la moitié de
Abrité du NE-E-SE-S-SW
cette zone, entre le quai et la rampe du canot de sau-
vetage, assèche à marée basse de morte-eau. La zone
s'étend presque jusqu'au bout du New Quay par marée
de vive-eau. Les annexes, à amarrer sur un bout assez
l
ong, ne doivent être laissées qu'à l'angle de New Quay
et de Old Quay, sinon elles pourront être déplacées. Le
personnel du port accorde en général volontiers la per-
mission de s'échouer le long du quai, juste au N de la
zone des annexes, pour effectuer quelques réparations,
mais parfois il faut de la persévérance. De longues
amarres sont nécessaires, à ajuster au fur et à mesure
de l'évolution de la marée.
Gazole à une pompe mobile, à l'extrémité N du quai
principal, là où le Scillonian s'amarre, tous les jours sauf
l e dimanche. Eau potable au même endroit. Le
Scillonian
n'est jamais à quai entre 0
8-h00 et 11h00-
( sauf pendant certains week-ends d'août) et le person-
nel du port vous servira volontiers en eau et en gazole
à ce moment-là.
St Martin's Hotel
(St Martin's)
43
Tean Sound avec le mouillage visiteurs en reagrdant vers le nord-est.
Mouillage du canot
Capitainerie
de sauvetage
New Quay Old Quay
Ancien slip du
canot de sauvetage
44
I l est judicieux de venir tôt car une file d'attente se
forme vite en saison. Excepté un robinet à New
Grimsby (voir page
41),
c'est le seul point d'eau potable
public pour les plaisanciers dans les Scilly.
Avant de visiter les autres îles, on pourra passer utile-
ment quelque temps à St Mary's, d'abord pour repérer
l es trois alignements d'approche du port (on peut en
voir facilement toutes les marques), et aussi pour mon-
ter jusqu'au Star Castle Hotel et identifier toutes les
terres depuis les remparts. Il vaut mieux le faire à basse
Abrité de l'W-NW-N-NE-E
mer, idéalement en vive-eau, où de grandes bandes de
sable apparaissent. Il est bon de se rendre compte
qu'on peut marcher (ou plutôt courir!) entre les îles aux
plus basses mers (excepté pour Gugh/St Agnes qui ont
toujours été séparées des autres îles habitées par un
chenal profond).
Un tour sur un bateau local peut aussi être une bonne
façon de se familiariser avec les marques et les che-
naux avant d'aller explorer les autres îles sur son propre
bateau.
Porth Cressa (St Mary's)
Agréable mouillage, offrant un bon abri par vents forts
de NW et un accès pratique à Hugh Town, mais à
marée haute le trajet en annexe est long, du mouillage
j usqu'à la ville.
St Mary's Pool (St Mary's) à pleine mer (en haut) et basse mer (en bas),
en regardant vers le nord-est depuis un point proche de Star Castle.
Les corps-morts visiteurs s'étendent au-delà du canot de sauvetage
et occupent la majeure partie des eaux profondes.
Balise Woolpack
Phare de Bishop Rock Bouée de Bartholomew Ledges
Porth Cressa (St Mary's). Vue panoramique depuis le côté est du port.
Raveen
Biggal Wras
Morning Point
(St Mary's)
Porth Cressa presque à basse mer vu pratiquement depuis: le sud.
La zone très limitée d'eau profonde et abritée pour les
quillards se trouve entre Raveen et Morning Point. Elle
s'étend sur environ 200 m à l'intérieur du port qui,
autrement, est très peu profond ou assèche. La houle
peut rendre Porth Cressa désagréable et il faudra lever
l'ancre si le vent se lève du quadrant SW. Fond de sable
avec quelques roches, les profondeurs varient de 7 m à
l'W de Raveen à 2 m à 150 m au NW.
Bouée des Hat's
St Martin's Great
Ganinick
Little
Ganinick
Watermill Cove (St Mary's)
Sur la côte NE de St Mary's, ce mouillage offre aux
quillards un très bon abri par vents de SW. Approchez
sur un cap SW et passer avec prudence dans quelques
zones de roches pour trouver un mouillage dans envi-
ron 5 m d'eau sur fond de sable. Il n'y a pas beaucoup
de place à l'intérieur de Watermill Cove, mais si le vent
ne vire pas au NW, on peut encore être abrité par 10-
1 2 m d'eau plus loin du rivage. C'est aussi un bon
endroit pour attendre que la marée soit suffisamment
haute sur Crow Bar, si vous voulez rejoindre St Mary's
Pool par le N de l'île.
45
Watermill Cove (St Mary's) en regardant vers le nord-est
Abrité du S-SW-W-NW
depuis l'abri à bateaux.
Innisidgen
Abrité du SW-W-NW-N-NE-E
The Cove (St Agnes & Gugh)
I l y a un bon mouillage par 2 m, fond de sable, vers le
fond de The Cove et des eaux plus profondes vers le
milieu de la baie, environ 7 m. Il y a habituellement
beaucoup de place et le mouillage peut accueillir 20
bateaux sans problème. Quand The Bar est couverte à
marée haute, un fort courant se développe vers le SE.
I l est alors dangereux de se baigner sur la barre. Sinon,
l
a baignade est excellente. The Cove est probablement
l
e mouillage S le plus facile à pratiquer quand on arrive
aux Scilly par le S.
Porth Conger (St Agnes et Gugh)
Ce mouillage est situé de l'autre côté de la barre qui
sépare Gugh de St Agnes.
Watermill Cove en regardant vers le nord-est
Abrité des vents du NE-E-SE-S-SW
depuis l'abri à bateaux.
St Agnes
The Bar The Cow Gugh
The Cove, entre St Agnes et Gugh en regardant vers le nord-ouest.
St Agnes The Cow
Porth Conger
The Bar
Gugh
46
The Cove en regardant vers le nord en direction de Porth Conger.
I l n'est pas particulièrement recommandé parce qu'il y
a des corps-morts privés permanents et peu de place
pour les visiteurs. La tenue n'est pas très bonne et le
mouillage est exposé à la mer et au vent dès qu'une
dépression passe. Mais pour un court séjour, il est très
j oli et possède une belle plage. Il y a un petit quai, de
nombreux bacs en saison et beaucoup de visiteurs.
Entrez sur un cap SE entre The Cow et St Agnes et
mouillez quand la colline de Kittern (sur Gugh) se relè-
ve à l'E, par 2 m ou moins.
Rocher Guil Gilstone
Carn lëh
(St Mary's)
Old Town Bay en regardant vers le sud-est.
On trouvera ci-dessous une liste de mouillages qui,
pour les raisons exposées page 3, ne conviennent
généralement pas aux quillards et sont réservés aux
faibles tirants d'eau par temps très établi. lis sont
regroupés par île et ne sont généralement que des
mouillages de jour. La latitude et la longitude sont don-
nées pour aider à trouver ces petits mouillages sur les
cartes à grande échelle, elles ne doivent pas être utili-
sées pour la navigation.
St M a ry's
St Mary's Road
Ce mouillage, au milieu des Scilly, est le mouillage prin-
cipal pour les grands navires, par plus de 15 m. Il
convient aux bateaux de plaisance et aux petits navires
par vents de NW-N-NE-E, mais il devient très inconfor-
table par toute houle de SE-S-SW-W et est dangereux
par coup de vent de SW, lorsque même les grands
navires doivent chercher abri sous le vent de l'île St
Mary's. Les bateaux de plaisance peuvent alors aller
également s'abriter à Porth Cressa ou dans New
Grimsby Sound.
Alignements de route
-
Alignement BB :l
'
amer de St Martin's par le sommet
49°54'6N 06°18'W
de Creeb au 041 ° pare Woodcock Ledge.
Abrité du SW-W-NW-N-NE
Avertissement
Si le vent se lève de SW ou W, il faut quitter ce mouilla-
ge et rejoindre New Grimsby Sound ou Crow Sound.
Un réseau de câbles traverse entre St Mary's et Tresco
dans la zone de Crow Bar et entre les grandes îles (voir
cartes pages 22 et 23).
Old Town Bay (St Mary's) en regardant vers le nord-est.
Old Town Bay
Ce fut le premier port de St Mary's, il assèche. L'entrée
requiert une grande attention car il y a des dangers de
chaque côté. Entrez sur un cap NW d'un point situé à
80 m de Tolman Point. Il y a un mouillage à l'entrée, par
3 m, fond de sable et de roches, qui est exposé, plus à
terre la baie assèche. Petit village avec deux cafés. Au
fond de la baie on peut voir une église, et la tour de
contrôle de l'aéroport est à 1/4 de mille à l'E. Le fond
du port est occupé par les corps-morts du Old Town
Boat Club. Le côté W au fond du port est malsain et il
y a un vieux quai et un slip du côté E.
47
Hats SE et NW
Abrité du S-SW-W-NW-N
C'est le mouillage en eaux profondes utilisé par les gros
bateaux quand il y a un coup de vent de SW. Mouillez
par 5 à 12 m d'eau sur fond de sable à 400 m au SE ou
à 1000 m au NW des Hats (bouée cardinale S jaune et
noire, voyant Y.).
Porth Hellick et Porth Loggos
49°54'90N 06°17'W et
49°54'75N 06°16'88W
Abrité du SW-W-NW-N-NE
Porth Hellick est un mouillage asséchant, à l'entrée dif-
ficile et ne convient qu'à de petits bateaux. II est relati-
vement désert. N'entrez que par bonnes conditions,
sur un cap NW depuis Porth Hellick Point. La tombe de
Sir Cloudesley Shovell et une chambre funéraire de
l'
âge du bronze se trouvent à proximité (Sir Cloudesley
Shovell est maintenant enterré à Wesminster Abbey).
La plage est réputée pour ses coquillages. Grosse
houle dangereuse par vents du large. Il y a un autre
mouillage, mais exposé, à Porth Loggos, juste à l'W de
Newfoundland Point, par 6 m, fond de sable et roche.
Pendrathen
49°56'10N 06°18'10W
Abrité de l'E-SE-S-SW-W
Mouillage asséchant, entrée facile sur un cap SE, utili-
sé comme zone de mouillage par de petites embarca-
tions.Wras, une zone rocheuse (asséchant 5 m) mar-
quée par une perche, se trouve au milieu. Balise de
câble, voyant jaune
'V,
:à Bar Point, et jetée en ruines à
l'autre extrémité de fâ petite baie.
Toll's Porth
49°55'S0N 06°18'50W
Abrité du NE-E-SE
Petit mouillage asséchant, fond de roches. Un ancien
village et la chambre funéraire de Bant's Carn se trou-
vent à terre à proximité.
Porth Loo
49°55'30N 06°18'50W
Abrité du N-NE-E-SE-S
Grand mouillage asséchant, fond de sable et roche,
entrée facile sur un cap E. Petit groupe de maisons à
terre.
Porth Thomas/Shark's Pit
Abrité du N-NE-E-SE-S
Petit mouillage asséchant dans l'angle NE de St Mary's
Pool, fond de sable et roche. Une pierre dressée se
trouve au sommet de Mount Flagon, près de la marque
d'alignement.
48
St Martin's
Higher Town Bay
49°5745N 06°16'65W
Abrité de I'W-NW-N-NE
Mouillage ouvert asséchant, fond de sable,
-
facile d'ac-
cès. Belle plage de sable fin. Higher Town, ses bou-
tiques et son bureau de poste, se trouvent sur la colli-
ne au-dessus du mouillage. Quelques roches isolées.
Perpitch
49°57'55N 06°16'W
Abrité de I'W-NW
Petit mouillage où il faut entrer avec prudence à cause
de hauts-fonds rocheux débordants. Approchez sur un
cap SW et mouillez par 1,50 m, fond de sable. Petite
plage de sable, habituellement déserte.
Stony Porth/Bread and Cheese Cove
49
0
57'85N 06°16'20W
Abrité de I'E-SE-S-SW-W
Mouillage aux rives rocheuses. Approchez avec pru-
dence sur un cap SW ou SE.pour parer Tearing Ledge.
Mouillez par
5 m, fond de -sable et roche.
Habituellement désert.
Bull's Porth
49°57'85N 06°16'45W
Abrité de l'E-SE-S-SW-W
Mouillage aux rives rocheuses. Approchez avec pru-
dence sur un cap SSW en laissant Murr Rock à 100 m
sur bâbord. Mouillez par 5 m, fond de sable. La crique
est habituellement déserte.
St Martin's Bay
49°58'N 06°17'15W
Abrité de I'E-SE-S-SW-W-NW
Large baie renfermant plusieurs mouillages, qui néces-
site une approche très attentive, entre de nombreux
bancs rocheux. Approchez sur un cap S en laissant
Great Merrick Ledge à 150 m sur tribord, puis Mackerel
Rocks à 150 m sur bâbord. Mouiller par 3 m, fond de
sable.Grande plage de sable qui a habituellement
quelques visiteurs.
Porth Morran
49°58'50N 06°1755W
Abrité du NE-E-SE-S-SW-W
Mouillage derrière les îles,mieux protégé à marée
basse. Approchez avec prudence sur un cap S en lais-
sant White Island à 200 m sur bâbord. Mouillez par 3 m,
fond de sable et de roche. Il y a souvent des touristes
sur White Island. Plage de cailloux et grottes peu pro-
fondes.
Lawrence's Bay
49°57'60N 06°17'40W
Abrité de l'W-NW-N-NE-E
Mouillage asséchant, ne convenant qu'à des embarca-
tions à très faible tirant d'eau, avec une bonne pratique
l ocale, à cause du grand nombre de bancs de roches
sur l'approche.
49
Old Grimsby Harbour (Tresco).
Green Porth
Raven's Porth
Abrité de l'W-NW-N-NE-E-SE-S
Tresco
Rushy Porth
Mouillage asséchant devant la plage. Approchez par Old
Grimsby Sound (voir page 30). La protection dépend de
49°57'65N 06°20'90W
l
a hauteur de la marée. Habituellement désert. Des
Abrité du N-NE-E-SE-S-SW-W
câbles sortent de terre vers le milieu du 'porth" et à
Rushy Point où il y a des balises avec des voyants
j aunes :.
Green Porth/Raven's Porth
49°57'20N 06°21'65W
OId Grimsby Harbour
Abrité du NE-E-SE-S-SW
Ces deux "porths" sont séparés par l'avancée d'un quai
et forment à eux deux Old Grimsby Harbour. Approcher
par Old Grimsby Sound (voir page 30) et entrer sur un
cap W. La zone est peu profonde et assèche par marée
basse de vive-eau. Mouillage par 2,50 m, fond de sable,
à 300 m au NE du quai. La protection dépend de l'en-
droit où l'on est mouillé et de la hauteur de la marée. Un
câble sous-marin traverse Green Porth, où il est interdit
de mouiller. Ce mouillage n'est maintenant utilisé que
par quelques bateaux de pêche mais il était très actif
par le passé. On peut débarquer sur la plage de sable. Il
49°56'90N 06°21'60W
y a de forts courants de marée. Le long slip de mise à
Abrité du NE-E-SE-S-SW
l'eau des canots au N de Raven's Porth est la propriété
privée du Island Hotel. Corps-morts vers le milieu du
mouillage.
Gimble Porth
Mouillage assez exposé dans une large baie que l'on
49°56'68N 06°21'50W
approche par Old Grimsby Sound (voir page 30). Entrez
sur un cap S jusqu'au milieu de la baie. Mouiller par 2 m,
49°56'55N 06°21'10W
fond de sable, juste à l'intérieur d'une ligne reliant les
deux extrémités de la baie. Mouillage d'échouage plus à
terre. Faites bien attention aux rochers. Habituellement
49°57'25N 06°19'25W
désert.
Abrité du S-SW-W-NW-N-NE
Castle Porth
Petit
mouillage renfoncé au S de Cromwell's Castle,
convenant à de petits bateaux mais sujet à la houle.
Beaucoup de visiteurs à terre.
49°57'55N 06°19'85W
Bryher
Abrité de l'E-SE-S-SW-W-NW-N-NE
Great Popplestones
Mouillage dangereux mais fascinant, à n'utiliser que par
temps calme très bien établi et si l'on est un marin
expérimenté. Il y a une barre rocheuse à l'entrée, qui
est très étroite. Approcher sur un cap SE. Entrer sur un
cap ESE et mouiller par 1,50 m, fond de sable et roches.
La plus grande partie du mouillage assèche aux plus
basses mers. Plage de sable et de rochers.
Stinking et Great Porths
Deux mouillages à n'utiliser que par temps très établi.
Le fond des deux criques assèche mais à Great Porth il
y a 1,50 m d'eau sur fond de sable à environ 200 m du
fond de la crique. Approcher en gardant Scilly Rock sur
un alignement arrière au 320° et entrer dans l'une ou
49°57'80N 06°20'30W
l
'
autre des criques sur un cap ENE avec grande pru-
Abrité du NE-E-SE-S-SW-W
dence. Large plage de sable avec des rochers. Les deux
mouillages sont dangereux par vent et houle du large.
Stony Porth et South Stony Porth
Ces deux mouillages ne sont pas recommandés aux
bateaux de passage. Les nombreuses roches requiè-
rent une très grande attention, tant à l'approche que
dans l'entrée, et ces mouillages, comme ceux décrits
ci-dessus, ne peuvent être utilisés que par temps éta-
bli.La pratique locale est indispensable.
Rushy Bay
Mouillage par 2 m, fond de sable, devant une plage
magnifique,mais assez exposé, à n'utiliser que par
temps établi. Approcher avec Works Point (l'extrémité
S de Bryher) au 050°, avec précaution à cause de
rochers isolés. Mouiller à 200 m au S de Works Point. Il
y a d'autres mouillages à proximité.
Green Bay (Bryher).
50
Le mouillage à l'extérieur de Bar Point (Samson)
en regardant vers le nord-est depuis South Hill.
Bar point (Samson) New Grimsby (Tresco) Puffin 1.
Green Bay
49°56'N 06°21'40W
Ce mouillage ne convient pas aux quillards, sauf s'ils
Abrité du N-NE-E-SE-S
sont équipés de béquilles, car il assèche constamment.
Néanmoins pour les bateaux qui peuvent s'échouer,
Green Bay offre une bonne protection de tous les sec-
teurs excepté le SE. Lorsqu'il y a assez d'eau, on peut
approcher en utilisant Merrick Island comme relève-
ment arrière au 080°.
Samson
49°55'95N 06°21'W
Bar Point
Mouiller par 2 m d'eau à 200 m au N de Bar Point, très
Abrité du S-SW-W-NW
exposé.A n'utiliser que par temps bien établi.
Approcher en relevant Works Point (Bryher) au 050°
avec prudence. Quand les Outer Colvel Rocks (Bryher)
sont par le travers, approcher cap au SE en laissant
Bollard Point à 200 m sur tribord.
49°57'N 06°21'W
West Porth
Autre mouillage à n'utiliser que par temps véritable-
ment bien établi, à approcher avec beaucoup de pru-
dence. Approcher comme ci-dessus en relevant Works
Point au 050°, et lorsque la partie basse entre les deux
collines de Samson est plein E, approcher en laissant
White Island à 100 m sur tribord. Mouiller par 1,50 m,
fond de sable et de roches, à 300 m de la côte. Il y a
souvent une forte houle d'W-SW.
East Porth
49°56'32N 06°21'W
Mouillage asséchant, que l'on approche sur un cap NW en
Abrité du N-NE-E-SE-S-S
l
aissant Green Island, qui déborde Samson, à 100 m sur
tribord. Fond de sable et de roches, plage de sable. Ne
convient qu'à des bateaux à faible tirant d'eau par temps
très bien établi. A marée haute, ce mouillage est exposé
à la houle de S. Nombreux rochers dans l'approche.
Vue vers le sud-ouet depuis New Grimsby Sound. Un plaisancier a
mal estimé la marée descendante sur Tresco Flats.
St Agnes et Gugh
49°53'80W 06°21'16W
Dropnose Porth
Abrité du NE-E-SE-S-SW
Mouillage peu profond, assez ouvert, à l'E de Gugh, à
l'
approche et l'entrée très difficiles. Ne pas le tenter
sans pratique locale.
Porth Killier
49°53'60N 06°21'W
Mouillage asséchant, avec deux rochers au milieu de
l
'
entrée étroite, à utiliser avec prudence par temps éta-
Abrité du N-NE-E-SE-S-SW-W
bli.Fond rocheux avec des zones de sable.
Habituellement désert.
49°53'60N 06°19'55W
Porth Coose
Mouillage par 1,50 m, fond de sable et roches, qui
Abrité du S-SW-W-NW
requiert une grande prudence à l'approche et à l'entrée.
I l est sujet à la houle et ne doit être utilisé que par
temps établi. Entrer sur un cap SW vers Little Smith et
l e S de Great Smith et Halftide Ledges. Quand le vieux
phare est au SE, virer et entrer. Habituellement désert.
Abrité du SE-S-SW-W
Periglis
Mouillage asséchant à utiliser avec prudence. Entrer sur
un cap E à 50 m au N de Penny Ledges et mouiller près
des corps-morts, en laissant l'évitage. A terre, deux
cales démolies formant un Y inversé servent pour les
annexes par temps calme.
Le port à Periglis (St Agnes) en regardant vers le nord-est.
51
Great
Innisvouls
Menawethan Great Ganilly
Normour Ragged I.Great Arthur
Les Eastern Isles en regardant vers le sud-est depuis l'amer de St Martins.
On peut aussi approcher en alignant le rocher peint en
blanc entre les deux branches du Y avec le coin NW
49°57'10N 06°15'20W
de l'abri désaffecté du canot de sauvetage. Quelques
Abrité du S-SW-W-NW
visiteurs.
Little Porth Warna, Great Porth Warna,
Little Porth Askin et Porth Askin
Série de petites criques où il est possible de mouiller
49°57'N 06°15'50W
par temps établi, mais dont l'approche est difficile, et
Abrités du SW-W-NW-N-NE-E
qui sont dotées de nombreuses roches. Entrer sur un
cap E en passant à 200 m au S de Long Point et juste
au N de Western Rock. Mouiller par 2 m, fond de sable
et roche.
Eastern Isles
Les Eastern Isles sont un groupe de onze îles et de
nombreux rochers, situés au SE et au S de St Martin's.
La plus grande île, Great Ganilly, longue de 800 m, a
une surface de 13 hectares et son point le plus élevé
est de 32 m. Les îles sont désertes, mais par temps
établi elles forment une belle zone de croisière pour les
bons navigateurs. La zone est peu profonde, possède
de nombreux rochers isolés, mais on peut aller y
49°56'67N 06°15'75W
mouiller avec un quillard.
Abrité du SW-W-NW-N
Points remarquables
Great Ganilly, dont les deux collines (32 m au NW et 28
m au SE) sont séparées par une zone plus basse, est
remarquable et se voit de loin. Hanjague, rocher escar-
pé en forme de pyramide (19 m) est également facile-
ment identifiable. L'amer de St Martin's (tour à bandes
49°56'70N 06°16'10W
rouges et blanches, 56 m) est aussi très visible.
Abrité du SW-W-NW-N-NE-E
East Porth-Great Ganilly
Mouillage par 1 à 2 m, fond de sable et roches, avec de
nombreux rochers isolés dans l'approche. Le relève-
ment arrière de Hanjague au 054° permet de passer au
49°53'20N 06°20'75W
travers,
mais très près, des rochers. Désert.
Abrités du WNW-N-NE-E-SE
West Porth-Great Ganilly
Mouillage par 1 à 2 m, fond de sable, bien protégé mais
exposé à l'W à marée haute. Depuis le mouillage de
Crow Sound et sur un cap au 080°, identifier le rocher
Biggal (1 m). Ce rocher est à 300 m au SSE de Great
Arthur. Le laisser à 200 m sur bâbord et continuer sur
ce cap. Une fois au S de Great Ganilly, faire cap au N et,
arrivé à 100 m de cette île, suivre la côte à 100 m de
distance sur un cap NW jusqu'à West Porth. Mouillage
sûr en eau profonde (5 m, sable) à 300 m au N de
Ragged Island mais assez exposé aux vents de NW.
Désert.
Arthur Porth
Mouillage par 1,5 m, fond de sable, entre Great et Little
Arthur, avec plusieurs rochers près de l'entrée.
Approcher Ragged Island sur un cap au N et, à 50 m de
la côte, faire cap à I'W et entrer dans le mouillage avec
prudence. Désert.
Middle Arthur
Mouillage par 2 m, fond de sable et algues devant
Arthur Quay. Approcher avec prudence sur un cap au N
entre Little Ganinick et Great Arthur. Désert.
52
Les deux petites îles de St Agnes et Gugh (prononcez
il
niou"), 148 hectares à elles deux, ne font guère plus
ensemble qu'un mille de large ou de long. Elles sont
reliées par un isthme de sable, The Bar, habituellement
recouvert à marée haute. A part deux maisons de
vacances près de la plage, Gugh est inhabitée. Par
contre, St Agnes a une population permanente d'envi-
ron 70 personnes qui travaillent, pour la plupart, dans la
culture des fleurs et le tourisme.
On fait le tour de Gugh à pied en une heure, belle pro-
menade qui offre à la fois paysages, sites préhisto-
riques et solitude. Les ruines préhistoriques ne sont pas
toujours évidentes à repérer dans la bruyère. Les plus
remarquables sont Obadiah's Barrow, un tombeau en
pierre de l'Age de Bronze, et Old Man of Gugh, mono-
l i the dressé de près de 3 m de haut. Au début de l'été,
l es mouettes nichent le long de la côte, apparemment
i ndifférentes aux regards des hommes.
Contrastant avec l'aspect accidenté de Gugh, St Agnes
paraît plus civilisée, avec ses jolis cottages groupés
dans les hameaux de Higher, Middle et Lower Towns,
et le patchwork de ses champs de fleurs, protégés par
de hautes haies de pittosporum, d'hebe et de tamaris.
Les fermes de fleurs sont groupées autour du phare
désaffecté, l'un des plus vieux de Grande Bretagne.
Construit en 1680, il fut remplacé par le phare de
Bishop Rock, par-delà Western Rocks (voir page 61) et,
en 1911, par le phare de Peninnis sur St Mary's. La tour
du phare de St Agnes est toujours peinte en blanc et
sert d'amer, l'un des plus importants étant donné sa
position.
A l'époque où le phare de St Agnes fonctionnait au char-
bon, le feu était, dit-on, parfois volontairement négligé
pour tromper les navires et en piller les épaves. On attri-
buait aussi le pouvoir de guider les navires à St Warna,
un saint irlandais qui, selon la légende, débarqua dans la
crique du même nom. Les gens de St Agnes étaient
connus sous le nom de "Turcs", leur aspect basané pou-
vant faire supposer des croisements avec des marins
étrangers.Quoiqu'il en soit, ils avaient la réputation
d'être les meilleurs navigateurs de toutes les Scilly.
Une route de béton, construite par les habitants eux-
mêmes dans les années 1960, va à Periglis sur la côte
NW. Au xixe siècle, une nouvelle église y a remplacé
celle qui avait été construite à partir de matériaux récu-
pérés de la mer. Le nom de Periglis pourrait venir des
mots celtiques pour église et port et, de fait, la baie, qui
assèche, est utilisée par les bateaux locaux.
St Agnes. Vue aérienne vers le nord-est.
53
Periglis Vieux phare Phare de Peninnis
Head (St Mary's)
St Warna's Cove
L'ancien abri du canot de sauvetage se dresse en haut
de la cale. Il a été fermé en 1920 mais est conservé en
témoignage des nombreux sauvetages opérés depuis
cette île, stratégiquement placée à l'extrémité SW de la
Grande Bretagne.
St Agnes et Gugh ont toujours été isolées, même du
reste des Scilly. Dans un passé lointain, les îles du Nord
ne formaient qu'une île, avant d'être envahies par la
mer vers 700 apr. J.C, tandis que St Agnes, Gugh et
Annet étaient toujours séparées. Au
xiir
siècle,St
Agnes s'appelait Hagenes, que l'on peut traduire par
"l'île à part", ce qui semble confirmer cette théorie.
Equipements/services
•
Débarquement:sur l'istme (The Bar) à The Cove, sur
l
a plage sous Turk's Head à Porth Conger, à l'écart de la
j etée.
•
Poubelles :
une grande poubelle blanche (non indi-
quée) sur la droite en haut du chemin qui part de la
plage, juste avant la route.
•
Toilettes :
publiques à côté de la jetée à Porth Conger.
•
Téléphone :téléphone à pièces à Turk's Head. Cabine
téléphonique entre Higher Town et Middle Town.
•
Bureau de
poste/magasin :près de Middle Town. Le
bureau de poste change les francs français, encaisse
l es chèques, effectue les virements, a un service de
poste restante. On peut recevoir et envoyer des fax
( $ 01720 423244). Le magasin a un large choix, des
surgelés aux produits végétariens, vins, cartes postales
ou guides touristiques. Approvisionnement en pain limi-
té, sauf si on commande à l'avance. On peut tout à fait
commander par fax.
•
Restaurant :
Covean Cottage (licence de débit de
boissons) : petit déjeuner, dîner, vente à emporter.
Rose Cottage : café, thé, repas léger à midi (tous deux
dans Higher Town). Turk's Head Pub sur le haut de
Porth Conger.
•
Ferries :
au quai de Porth Conger, service régulier
pour St Mary's en saison, et liaisons vers d'autres îles.
•
Eglise :
culte anglican à Lower Town, sur le haut de
Periglis.
Seconde par la taille derrière St Mary's, longue d'envi-
ron deux milles pour un demi-mille de large, l'île de
Tresco a une superficie de 297 hectares. Sa population
permanente est de près de 130 personnes, largement
accrue tout au long de l'année par le flux de visiteurs
hébergés dans les cottages de vacances, les hôtels et
les auberges. La totalité de l'île est une propriété pri-
vée, que le Duché de Cornouailles donne en location à
la famille Dorrien Smith.
Pour les plaisanciers, Tresco offre un des meilleurs
mouillages tous temps des Scilly, New Grimsby Sound.
Cromwell's Castle garde l'entrée N du chenal et consti-
tue un amer caractéristique quand on arrive du large ou
par le S. Le château fut construit vers 1651, peu après
l'
échec du soulèvement royaliste mené par Sir John
Grenville. Il fut érigé autant comme démonstration de
54
force du gouvernement parlementaire, que comme
défense contre les Hollandais. Cette fortification rem-
plaça King Charle's Castle sur la colline au-dessus, qui
datait de 1550, mais était si mal placé que ses canons
ne pouvaient protéger le passage. Une dépendance du
château, le fort de The Old Blockhouse, domine Old
Grimsby Harbour de l'autre côte de l'île, c'est un endroit
parfait pour étudier les approches de ce mouillage.
La partie N de l'île, avec ses étendues de landes et ses
affleurements de granit, forme un paysage sauvage,
accessible seulement par de mauvais chemins. On y
voit pourtant des ruines d'anciens cairns, des traces
d'agriculture et d'habitations. Il y a aussi une grotte
cachée avec son bassin d'eau douce, Piper's Hole, sur
l
a côte NE.
Le vélo est le principal moyen de transport, avec les
tracteurs et les charrettes pour les visiteurs et leurs
bagages. Une route relie les villages de New et Old
Grimsby et de Dolphin Town, le domaine et l'abbaye.
Cette moitié S de l'île contraste avec le N, verdoyante
et basse, avec ses pâturages et les jardins des cot-
tages, les bois et les lacs, et de superbes plages riches
en beaux coquillages.
Au
xe
siècle, probablement attirés par la présence d'eau
douce sur Tresco, des moines bénédictins fondèrent un
prieuré près des mares. Il le dédièrent à Saint Nicolas,
ce saint populaire auprès des marins. Mais la commu-
nauté survivait difficilement face aux rudes conditions
de vie et aux pillards (plus d'une centaine de pirates
furent, semble-t-il, exécutés en 1209). Le prieuré se
réduisit peu à peu à une poignée de moines et fut
abandonné au xvt siècle. On peut voir aujourd'hui les
arches du bâtiment original dans les Abbey Gardens
(j ardins de l'abbaye).
On peut difficilement s'imaginer que ces jardins magni-
fiques et leurs alentours sont nés de cette étendue
balayée par les vents, sans arbres, couverte de ronces
et d'ajoncs, exposée aux embruns et au sable soufflés
par le vent. Cette transformation est l'oeuvre
d'Augustus Smith qui, en 1834, acquit le bail des Scilly
et le titre de Lord Propriétaire. Il décida de construire sa
résidence à Tresco, sur les ruines du prieuré, et entre-
prit immédiatement d'y dessiner un jardin, protégé tout
d'abord par les anciens murs puis par les arbres et
coupe-vents qu'il avait planté. Sa collection de plantes
tropicales fut célèbre de son vivant et est devenue
l'une des principales attractions de Tresco (voir page
67).Dans l'enceinte des jardins, à Valhalla, il créa un
fantastique musée de figures de proue et autres
reliques provenant des épaves qui parsèment les côtes
des Scilly.
Non seulement Smith changea l'apparence de Tresco,
mais il révolutionna l'existence des insulaires dans
toutes les Scilly, les sauvant de la pauvreté où les avait
plongés la négligence des administrateurs précédents.
I l réforma le système du fermage, lutta contre la contre-
bande, développa la construction navale, supprima des
rochers qui gênaient la navigation dans le chenal entre
Tresco et Blyher, persuada les fermiers de faire pousser
de meilleures variétés de pommes de terre, et rendit
l'i nstruction obligatoire 40 ans avant la Grande-
Bretagne.
Le côté ouest de Tresco vu depuis Bryher à basse mer.
Old Grimsby Harbour (Tresco).
L'école de New Grimsby est toujours florissante, bel
hommage à ses efforts, et on peut voir l'église St
Nicholas, construite en 1882 à sa mémoire.
Algernon Dorrien Smith, son neveu, succéda à
Augustus en 1874 et continua son oeuvre, tant dans les
j
ardins, auxquels il ajouta les grands coupe-vent, que
dans d'autres domaines. Comme son oncle, il comprit
que le climat tempéré des Scilly (la température moyen-
ne mensuelle ne varie que de 10°C au cours de l'année)
pouvait être exploité commercialement. Il encouragea
alors ses fermiers à planter des ceintures de haies et
i mporta des milliers de bulbes de ses propres deniers.
Dès la fin du xixe siècle, l'exportation de fleurs coupées
était florissante et constitue toujours une importante
contribution à l'économie des Scilly.
Equipements/services
•
Corps-morts :
1 6 à New Grimsby, 6 à Old Grimsby.
•
Débarquement :
sur la plage à New Grimsby (pas sur
l e quai et les marches). Sur la plage à Old Grimsby, pas
sur le quai, ni sur la longue chaussée qui appartient à
l'I sland Hotel.
•
Capitaine du port :
M. Henry Birch, $ 422792, por-
table 0378 601237. Peut être contacté via le bureau du
domaine sur la côte S de la baie de New Grimsby.
•
Eau :avec des jerricans, au robinet près de Quay
Shop, à New Grimsby.
•
Carburant :essence, avec des jerricans, au bureau du
domaine.
•
Poubelles :
benne près du bureau de poste à New
Grimsby. Au début du quai à Old Grimsby.
55
Shipman Head (Bryher) vu depuis King Charles Castie
(Tresco).
•
Douches :
au New Inn, sur les hauteurs de New
Grimsby, le prix comprend l'utilisation de la piscine.
Ouvert de 10h00 à 18h00.
•
Toilettes :
publiques derrière Quay Shop à New
Grimsby.
•
Téléphone :
cabine téléphonique près de la mairie du
village,sur la colline entre New et Old Grimsby.
Téléphone à pièces au New Inn.
•
Bureau de poste :
à Quay Shop, New Grimsby, ouvert
de 12h00 à 15h00 du lundi au vendredi. On peut rece-
voir et envoyer des fax.
•
Banque :
aucune mais les chèques peuvent être chan-
gés, avec une carte bancaire, au bureau du domaine.
•
Magasin :
Tresco Stores, à New Grimsby, ouvert de
08h30 à 18h00 du lundi au samedi et de 09h30 à 13h00
l e dimanche. Poisson, viande (fraîche et congelée),
l égumes, épicerie, glace, journaux, vins et spiritueux.
Cartes de crédit acceptées.
•
Laverie :
service de laverie au bureau du domaine, par
lot de 5 kg de linge. Rendu le jour même si donné le
matin avant 10h00 (soutien-gorges à armatures non
acceptés I).
•
Restaurants :
salon de thé à Quay Shop, café, thé,
sandwiches, vente à emporter. Au New Inn : brasserie,
restaurant.Abbey Gardens Café. Island Hotel à Old
Grimsby.
•
Location de vélos :
au bureau du domaine.
•
Eglise :
St Nicholas, culte anglican, à Dolphin Town.
•
Ferries :
tous les jours pour St Mary's aux quais de
New et Old Grimsby, souvent via Bryher ou St Martin's.
L'heure de départ dépend de la marée et est indiquée
le jour précédent sur le panneau d'affichage.
•
Transports aériens :
par hélicoptère, vols directs pour
Penzance, 20 min (sauf le dimanche).
•
A voir :
Abbey Gardens et Valhalla, tous les jours de
1 01h00 à 16h00.
verte de bruyère, déserte et sauvage. Superbe panora-
ma du sommet de Watch Hill. Il y a de nombreuses
ruines préhistoriques, chambres funéraires sur Samson
Hill et Gweal Hill, grand tumulus à Shipman Head Down,
où des murs de pierre relient les cairns, et un ensemble
de champs submergés à Green Bay sur la côte E.
Cette côte abritée a été choisie, naturellement, pour y
établir un habitat plus récent. Le petit village de The
Town domine New Grimsby Sound et dispose de deux
quais. L'un, de granit, près de l'église, ne peut être uti-
l isé qu'à marée haute, tandis que la nouvelle jetée en
bois sur la barre plus au N est accessible à tous les
stades de la marée. Elle a été construite en trois jours
grâce à l'émission de TV de la BBC, "Challenge
Anneka". Bryher s'enorgueillit d'un service de vedettes
i nter-îles fonctionnant toute l'année.
L'église de AII Saints (Tous les Saints), près du quai prin-
cipal, fut consacrée en 1742 et agrandie par la suite.
Comme l'école, fermée en 1972, elle servait à l'origine
à la fois pour Bryher et l'île voisine de Samson, au S.
L'église donne sur Green Bay, mouillage asséchant fré-
quenté par les bateaux à faible tirant d'eau. A la pointe
S de l'île, se trouve Rushy Bay, jolie plage où la baigna-
de n'est pas dangereuse.
Aujourd'hui, Bryher vit essentiellement du tourisme.
Les possibilités de logement sont variées mais limitées
et,en saison, les habitants déménagent dans leurs
serres et abris de jardin pour laisser la place aux visi-
teurs. Comme dans le reste des Scilly, l'industrie tou-
ristique a remplacé les occupations traditionnelles de
pilotage et de secours en mer dans lesquelles les
hommes de Bryher excellaient. Un des événements les
plus célèbres - et des plus lucratifs - fut l'échouage du
paquebot
Minnehaha
sur Scilly Rock en 1910. Les
yoles de Bryher, en particulier le
Czar
sauvèrent les
passagers, l'équipage et le chargement de bétail.
Bryher (prononcer "Brailleur"), la plus petite des îles
habitées des Scilly, est longue d'un mille et demi pour
à peine un demi-mille de large. Sa superficie totale,
avec l'îlot désert de Gweal, est de 133 ha et elle comp-
te environ 65 habitants.
Bryher vient des mots celtiques "grand" et "colline" et
est relativement élevée par rapport au reste de l'archi-
pel qui est particulièrement bas. Watch Hill (43 m) avec
son amer en pierre, Shipman Head Down (39 m) au N,
et la colline arrondie de Samson Hill (40 m) à l'extrémi-
té S, sont les sommets caractéristiques utiles à la navi-
gation. Hangman Island, en forme de pyramide, près de
l a côte NE, se reconnaît facilement dans les approches
du New Grimsby Sound, spécialement quand elle a une
potence au sommet!
Les habitants de Bryher, connus sous le nom de
"Thorns", avaient la réputation d'être sournois, peut-être
parce que toujours penchés dans le sens du vent de
l'Atlantique qui balaie la région. La côte NW, exposée,
offre un spectacle grandiose à Hell Bay, et la plus gran-
de partie de l'île n'est qu'une lande ininterrompue, cou-
56
Hangman Island rattachée à Bryher à basse mer. A l'opposé : Cromwell's Castle.
Le reste de la cargaison, jeté par-dessus bord, arriva sur
les côtes de Bryher. Le
Czar
appartient toujours aux
familles de Bryher qui l'armèrent en 1879 et participe
aux régates hebdomadaires de yoles.
Equipements/services
•
Débarquement :
partout à Green Bay ou sur la plage
au pied de The Town, mais ne vous amarrez ni au quai
ni à la jetée.
•
Shipchandler :
Blue Boats au bout de la jetée.
•
Toilettes :
publiques près de l'église.
•
Téléphone :
cabine dans The Town.
•
Bureau de poste%picerie :
Bryher Stores à Norrard,
i ndiqué par le mot 'shop' écrit avec des pavillons de
signalisation. Large choix d'épicerie, vins et spiritueux.
Le pain, les pâtisseries et les tartes sont "faits maison"
•
Restaurant :
Vine Farm Café à The Town; Fraggle
Rock Café (licence pour les vins et spiritueux) à Norrard.
Tous deux servent déjeuners, thés, dîners, snacks; Hell
Bay Hotel, à côté de l'étang (pool) sur la côte W : café,
thé, brasserie, petit déjeuner et dîner au restaurant.
•
Eglise :
AII Saints, culte anglican, en haut de Green Bay.
•
Ferries :
service régulier inter-îles sur le quai de l'égli-
se, en bas de The Town, et sur la jetée de The Bar à
marée basse.
St Helen's, d'une superficie de 20 ha, est une colline
doucement arrondie (42 m), couverte d'herbe et de
bruyère.
Sur la côte S, la chapelle en ruines est le plus vieux bâti-
ment chrétien des Scilly. L'ermite St Elidius y vécut au
xe siècle et donna son nom, déformé, à l'île. Un service
religieux est célébré sur le site le dimanche le plus
proche de la fête du saint (8 août). Non loin de là, se
trouvent les ruines d'un bâtiment du xvrrie qui fut utilisé
comme lieu de quarantaine pour les marins malades qui
arrivaient de l'étranger. En ces temps-là, avant l'avène-
ment des vapeurs, les îles étaient l'un des principaux
ports d'entrée pour les grands voiliers, et St Helen's
Pool et St Mary's étaient les deux mouillages.
Depuis le sommet de St Helen's, on peut voir les
rochers déchiquetés de Men-a-Vaur et le phare de
Round Island. Cette tour blanche fut construite en
1 887, aux dépens de la colonie de macareux moines,
qui quitta les lieux quand les ouvriers commencèrent à
ramasser leurs oeufs pour les manger.
St Helen's Gap. Vue aérienne en direction de Tresco.
5
7
58
St Martin's est une île étroite, longue de près de
2 milles et large d'à peine un demi mille, avec une arête
centrale granitique. En incluant White Island, près de la
côte N, à laquelle elle est rattachée à marée basse, sa
superficie est de 237 ha. Sa population est de 110 habi-
tants, concentrée dans les Higher, Middle et Louver
Towns, aux noms bien pompeux!
Pour les plaisanciers, le point le plus remarquable de
l'îl
e est l'amer (56 m) sur St Martin's Head, à l'extrémi-
té E. Cette tour de 60 m de haut fut construite en 1683
( et non en 1637 comme il est écrit) et était à l'origine
peinte en blanc. Cependant, la confusion avec le phare
de St Agnes ayant causé au moins un naufrage, depuis
1 891 elle est peinte de bandes alternées rouges et
blanches.
Le promontoire et Chapel Down, tout proche, offrent
une vue splendide sur l'ensemble des Scilly, en parti-
culier sur les Eastern Isles au S et sur le récif des Seven
Stones au NE. Un bateau-phare signale le récif depuis
1 841, mais cela n'a malheureusement pas empêché le
terrible naufrage du pétrolier Torrey Canyon en 1967,
qui heurta les rochers en voulant prendre un raccourci
près de Land's End.
Par bonne visibilité, on peut aussi voir les côtes
anglaises, et il est facile d'imaginer l'époque où, avant
que le niveau des mers ne monte, la terre ne s'arrêtait
pas à Land's End mais allait jusqu'aux Scilly, englobant
l es Seven Stones. On voit bien que la mer a gagné
encore du terrain à une époque relativement récente.
Par exemple, à Par Beach, dans Higher Town Bay, sur
l a côte S de l'île, des murets de pierre en ruines indi-
quent des champs submergés, sous le niveau de la
marée haute.
A l'extrémité E des Scilly, St Martin's semble avoir été
le point de débarquement des premiers colons, qui arri-
vèrent de Cornouailles vers 2000 av. J.C. Leur régime
était principalement composé de patelles, d'après les
fouilles effectuées sur English Island (qui est mainte-
nant plus un haut-fond qu'une île), près de la côte SE.
I l s ont laissé de nombreuses chambres funéraires et un
réseau de champs sur tout St Martin's, ainsi que la plus
vieille statue connue en Grande-Bretagne. Elle se trou-
ve maintenant sur un cairn à Chapel Down. A Par
Beach, on a également découvert les fondations de
maisons et des morceaux de poteries datant de
l'
époque romaine, mais le site le plus important se trou-
ve à Nornour, au SE de English Island (voir page 62). Le
xve siècle a vu le dernier afflux d'immigrants à St
Martin's, originaires de Sennen, en Cornouailles. Ils ont
probablement transmis aux habitants leurs cheveux
roux ou blonds et leurs yeux bleus.
L'île peut être explorée à pied en faisant une boucle qui
permet d'apprécier le contraste entre la rude côte N,
aux baies spectaculaires semées de rochers, et la
douce côte S qui s'incline vers des eaux peu profondes
d'un bleu incroyable. Dominant les plages, les champs
au sol léger et sablonneux ont été entourés de haies et
ces pièges à soleil produisent les fleurs les plus pré-
coces des Scilly. En plus de la culture des fleurs à
bulbe, les insulaires pratiquent la pêche, en particulier
des homards et des crabes. Cependant le tourisme est
devenu l'activité principale avec un hôtel, un terrain de
camping et des résidences de vacances.
Au xvue siècle, l'industrie du kelp était florissante. Le
kelp, utilisé dans la fabrication du savon et du verre et
dont on extrayait l'iode, était traité en brûlant les algues
dans des fosses. Quelques-unes subsistent sur White
I sland. La plus grande partie des algues était récoltées
sur Tean, où les familles de St Martin's s'établissaient
pour l'été. On peut encore voir les ruines de leurs cot-
tages. Cette petite île de 16 hectares fut aussi utilisée
dans le passé comme pâturage. Aujourd'hui, elle est
désolée et n'est habitée que par les oiseaux de mer,
notamment les grands gravelots et les sternes.
Pendant la saison de reproduction, d'avril à juillet, il est
i nterdit de débarquer sur Tean.
Equipements/services
•
Corps-morts :7 à Tean Sound. Contacter l'hôtel St
Martin's on the Isle,W 422092, ou par l'intermédiaire
du bateau local
Voyager.
•
Débarquement:
3 quais : à LowerTown, près de l'hô-
tel de St Martin's on the Isle; à Higher Town, à l'E de
Cruther's Hill (assèche à marée basse); et Old Quay, à
l'W de Cruther's Hill (assèche à mi-marée). Mais il vaut
mieux les éviter et utiliser les plages voisines.
•
Eau :à l'hôtel, avec des jerrycans.
•
Poubelles :
à
l'hôtel (séparer le verre, les boîtes de
conserve et ce qui peut brûler).
•
Douches :
à
l'hôtel.
•
Téléphone : cabines à Middle et Higher Towns.
Téléphone à pièces à l'hôtel.
•
Bureau de poste :au St Martin's General Stores, à
Higher Town.
•
Magasins :General Stores, à Higher Town, produits sur-
gelés et alcools, journaux sur commande. Ouvert de
09h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h30, du lundi au samedi ;
de 10h00 à 11 h00 le dimanche. Lindy's Locker, à Lower
Town, fruits et légumes.
•
Restaurants :Polreath Guest House à Higher Town
(licence de vins et spiritueux), thé, déjeuner, bière à la
pression; Seven Stones Pub, ouvert de 11 h00 à 17h00
et de 19h30 à 22h30 du lundi au samedi, de 12h00 à
1 4h00 le dimanche; Little Arthur Café à Higher Town;
Hôtel St Martin's on the Isle.
•
Eglise :
culte anglican, à Higher Town.
•
Ferries :service régulier pour St Mary's et d'autres
îl es, sur les quais de Lower Town et Higher Town.
Hôtel de St Martin's Amer de St Martin's
St Martin's en regardant vers l'est.
Hôtel de St Martin's
Quai Bab's Carn Southward Carn Tean
St Martin's. Vue à travers le Tean Sound.
St Martin's Bay Phare de Round 1.M/hîte L
Le côté nord de St Martin 's vu depuis Chapel Down.
59
Longue d'environ trois quarts de mille, d'une superficie
de 39 ha, Samson est la plus grande des îles inhabi-
tées. Les deux collines arrondies (33 m et 40 m), reliées
par un isthme de sable bas, sont des amers imman-
quables de toutes les directions.
Les hommes ont occupé l'île depuis les temps préhis-
toriques, comme en témoignent les chambres funé-
raires et les fondations circulaires de huttes sur les col-
l i
nes et, sur les côtes, les traces des murets des
champs qui s'enfoncent dans la mer. Plus récemment,
des colons s'établirent dans la partie S, une famille en
1 669, et jusqu'à 34 personnes en 1822. Ils réussirent
péniblement à subsister sur cette terre battue par le
vent, pratiquant la pêche, le traitement du kelp et le
pilotage. Leur alimentation se composait de pommes
de terre, de poisson et de bernicles.
Au début du xixe siècle, la population investit dans un
yawl à voiles, le
Fly,
pour compléter le travail de pilota-
ge et de sauvetage qui se faisait jusque là principale-
ment avec des yoles. Mais le
Fly
puis son successeur,
le De fiance, plus grand, rompirent tous deux leurs
mouillages et finirent sur les rochers, mettant fin à
l'aventure. Les plaisanciers actuels garderont à l'esprit
cette absence d'un bon abri à Samson.
Vers 1850, la communauté vieillissante de Samson,
dont la taille ne cessait de diminuer, guettée par la fami-
ne,n'était plus viable.Augustus Smith, Lord
Propriétaire des Scilly, ordonna l'évacuation des habi-
tants et les relogea ailleurs. Seuls subsistent les ruines
de leurs cottages et les restes de leurs champs. Par la
suite, Smith mit à pâturer du bétail sur l'île et tenta d'y
garder des cerfs, jusqu'à ce qu'ils profitent d'une
marée basse pour s'échapper sur Tresco.
Annet est la plus grande île à l'W de St Agnes, sa super-
ficie est de 21 ha. Composée de collines basses reliées
par un affaissement, elle est prolongée par une ligne de
rochers remarquable, crénelée, à son extrémité N. Une
chaîne d'îlots et de rochers en forme de fer à cheval
s'étend entre Annet et Western Rocks, sur plus de
deux milles. D'autres affleurements de rochers, dont
Bishop Rock, sont éparpillés plus à l'W et au NW.
Bancs rocheux et rochers isolés, dont beaucoup sont
submergés, turbulences et courants, houle puissante
de l'Atlantique, tout se combine pour rendre les eaux à
l'W des Scilly particulièrement dangereuses. Parmi les
nombreux naufrages de la région, le plus dramatique se
produisit en 1707, lors du retour de la flotte britannique
du siège de Toulon, sous les ordres de Sir Cloudesley
Shovel. Une mauvaise estimation de la longitude plaça
la flotte devant les Scilly au lieu de Ouessant, et le navi-
re
amiral
Association heurta Gilstone.Trois autres
navires coulèrent. Plus de 1 600 hommes perdirent la
vie et le corps de l'amiral, à qui l'on fit ensuite des funé-
railles nationales, fut rejeté sur la côte SE de St Mary's.
En 1875, les Retarrier Ledges connurent le plus grand
naufrage du xixe siècle, celui du vapeur postal transat-
lantique allemand Schiller,l'
un des plus grands navires
de l'époque. Par un épais brouillard, il passa à l'intérieur
de Bishop Rock et finit sa course brutalement. Seuls
deux canots de sauvetage purent être mis à l'eau et il
n'y eut que 37 survivants sur un total de 372 per-
sonnes. Autre naufrage d'importance, celui du schoo-
ner à sept mâts Thomas W Lawson,l e plus grand voi-
l i er de commerce jamais construit. En 1907, parti de
Philadelphie pour Londres, il fut jeté sur les Outer
Ranneys, à l'W d'Annet, se brisa et répandit son char-
gement de brut. Seize des dix-huit membres d'équipa-
ge périrent, ainsi que le pilote de St Agnes qui était
venu à leur aide.
6 0
Samson. Vue vers le nord-ouest depuis le Star Castle Hôtel (St Mary's).
South Hill
Castle Bryher North Hill Scilly Rock Gweal
Western Rocks
Phare de Bishop Rock
Carn Irish Annet Great Smith
Vue vers le sud-ouest à travers Smith Sound depuis le Star Castie Hotel (St Mary's).
Le phare de Bishop Rock fonctionne depuis 1858. Une
première structure en acier fut commencée en 1847
sur une petite crête rocheuse qui remonte à pic des pro-
fondeurs, mais elle disparut dans une tempête en 1850.
Elle fut remplacée par une tour dont le granit fut tiré des
carrières de Cornouailles, taillé sur Rat Island, à St
Mary's, puis transporté sur le site. Pendant les six ans
de la construction du phare, les ouvriers vécurent dans
des cabanes sur Rosevear, cultivant même leurs
légumes. Vers 1880, la tour fut renforcée et rehaussée
à 44 m, ce qui en fit la plus haute construction des Iles
Britanniques. Une nouvelle optique fut installée, aug-
mentant la portée à 24 milles.
Des colonies d'oiseaux de mer habitent les îles. Annet
est un sanctuaire pour les macareux moines, pour l'in-
saisissable pétrel tempête et le puffin des Anglais. Elle
est interdite entre le 15 avril et le 20 août. Des phoques
gris se reproduisent aussi dans cette zone, en particu-
l i
er sur les Western Rocks. Ces rochers, les plus expo-
sés aux vagues de toute l'Angleterre et l'Ecosse, sont
considérés comme "d'importance nationale" et classés
Special Area
(zone particulière) dans le Parc Marin des
îl es Scilly (Isles of Scilly
Marine Park).
teurs. L'île de Nornour, que l'on peut atteindre depuis
Great Ganilly en traversant la barre rocheuse à marée
basse, est particulièrement intéressante. C'est le site
d'un ancien village, où fut découverte une remarquable
collection d'objets et de bijoux romains. La plupart sont
visibles au musée de St Mary's.
Par temps établi, les Eastern Isles offrent aux naviga-
teurs expérimentés plusieurs délicieux mouillages, de
j our seulement.
St Mary's, la plus grande des îles Scilly, a une superficie
de 629 hectares. Elle mesure environ deux milles et
demi à son point le plus large, pour 9 à 10 milles de
côtes. Avec 1500 habitants, elle regroupe les quatre cin-
quièmes de la population totale des Scilly, et accueille
quelque 100 000 visiteurs annuels.
St Mary's possède le point culminant de l'archipel,
Telegraph (48 m), sur la côte NW, signalé par la tour
grise du télégraphe, haute de 15 m. Alignés dans une
direction NNW, se trouvent le pylône treillis de la tour
TV (119 m), qui porte une marque blanche au sommet,
ainsi que les trois pylônes radio, également en treillis et
parfois difficiles à distinguer. Sur la côte E, une éolienne
blanche constitue un amer remarquable, et sur la côte
S on identifie bien les pylônes et la tour de contrôle de
l'
aéroport. Le phare à l'extrémité S, sur Peninnis Head,
est petit et n'est pas très visible. On peut le confondre
facilement avec l'ancien phare de St Agnes en appro-
chant par l'E.
Hugh Town est la capitale administrative et écono-
mique des Scilly, c'est aussi le port de liaison avec le
continent et les autres îles. Son nom vient de "Hugh" ou
"Hoe", le promontoire, ou, ici, l'étroite bande de sable
sur laquelle elle est située, entre Porth Cressa et St
Mary's Pool.
61
Les Eastern Isles sont composées de 11 îles et de nom-
breux rochers, au SE et au S de St Martin's. La plus
grande île, Great Ganilly, 13 ha, est un amer important
avec une colline à chaque extrémité (32 m et 28 m).
Hanjague (19 m), pyramide abrupte, est également faci-
l ement identifiable, ainsi que l'amer de St Martin's.
Abritées de l'W, les Eastern Isles portent plus de terre
et d'herbe que la plupart des autres îles désertes. Leurs
beaux paysages, les fleurs, les oiseaux de mer et les
phoques, en font une destination populaire des
vedettes locales qui y emmènent tous les jours des visi-
Le port lui-même appartient au Duché de Cornouailles,
propriétaire des Scilly depuis 1337, bien que la plus
grande partie de Hugh Town soit maintenant en pleine
propriété.
St Mary's s'appela tout d'abord Ennor et sa première
capitale fut Old Town, au S de l'île. A proximité se trou-
ve un château du xiiie siècle. Sous le règne d'Elizabeth
I,l e centre d'intérêt de l'île se déplaça vers Hugh Town.
La reine ordonna la construction d'un nouveau château
sur Garrison Hill pour défendre l'île contre l'Espagne et
la protéger des corsaires. Cette forteresse, en forme
d'étoile (star) à huit branches, fut achevée en 1593-
1
594 et le quai du port le fut en 1601. Ce quai fut pro-
l ongé vers Rat Island et au-delà au xixe siècle. Il autori-
se l'accès à tous les stades de la marée et fournit une
protection plus efficace contre les vagues.
Star Castle est un amer important, bien que pas tou-
j ours très visible du large, et de ses remparts on jouit
d'une vue panoramique sur les îles. Pendant la Civil
War,
ce fut un bastion des Royalistes et le futur Charles
I l y fit étape en 1646 lors de son exil vers la France. Les
Royalistes, menés par Sir John Grenville, tinrent le châ-
teau et les mers alentour sous leur contrôle pendant
trois ans. Ils durent se rendre en 1651, quand les forces
du Parlement, sous les ordres de l'amiral Blake, débar-
quèrent à Tresco et les assiégèrent. Au xviie siècle, un
mur d'enceinte fut ajouté au château puis la garnison
diminua progressivement. En 1933, le Star Castle fut
transformé en hôtel, ce qu'il est toujours.
Aujourd'hui, Hugh Town est une vraie petite ville, la
seule des Scilly, et l'on y trouve de nombreux services.
Elle est très active, surtout à l'arrivée des ferries. Le
premier service hebdomadaire, pour Penzance au
début du xixe siècle, est dû aux frères Tregarthen, pro-
priétaires de l'hôtel du même nom. En 1920, les insu-
l aires fondèrent la Isles of Scilly Steamship Company et
l e premier
Scillonian
fut lancé peu après, transportant
passagers,marchandises et courrier. A cette époque
où la station des Coastguards de Telegraph maintenait
une veille permanente, une boule noire était hissée sur
l e mât pour indiquer que le ferry venait de quitter la côte
anglaise. La boule était descendue quand il était en vue,
et les chauffeurs de taxi, les hôteliers et les commer-
çants pouvaient se préparer à accueillir les visiteurs.
L'actuel
Scillonian 111
date de 1977, et en 1989 le Gry
Maritha
est venu agrandir la flotte pour faire face à
l'augmentation du transport de marchandises.
Parfois éclipsée par les autres îles, St Mary's possède un
charme propre (sans doute apprécié par l'ancien premier
ministre, Harold Wilson, qui y possède une résidence
secondaire depuis 1960). Collines couvertes de bruyère,
étangs et mares, bois et vallées luxuriantes, cultures de
fleurs entourées de haies, jolies criques et plages, com-
posent un paysage varié qui invite à la promenade.
Peninnis Head, que l'on atteint par un chemin côtier,
offre un contraste saisissant avec ce doux paysage.
Falaises et rochers ont été sculptés par le vent et la mer
en figures étranges, ce qui leur vaut des noms évoca-
teurs tels que Tooth Rock (la Dent) et Laughing Man
(l'Homme qui Rit). Pour les géologues, ce sont d'excel-
l
ents exemples d'érosion verticale et horizontale du gra-
nit. Le feu automatique de Peninnis, crucial pour la navi-
gation malgré son aspect anodin, fut installé en 1911.
Pour les passionnés d'histoire, St Mary's possède plu-
sieurs sites archéologiques importants, entretenus
pour la plupart par l'English Heritage. A Halangy Down,
sur la côte NW près de Telegraph, se trouve un village
de maisons rondes du deuxième siècle av. J.C., qui
était encore habité du temps des Romains. Au S du vil-
l age, on peut voir la chambre funéraire de Bant's Carn,
vieille de 3000 ans, qui semble avoir été un tombeau
ancestral. (La situation de Bant's Carn est correctement
i ndiquée sur les cartes de l'Ordnance Survey mais est
fausse sur les cartes de l'Amirauté britannique).
Phare de Peninis HeadHugh TownPorth Cressa
62
St Marys. Vue aérienne vers le nord.
Watermill Cove (St Mary's).
La route ramène directement à Hugh Town en passant
devant l'excellent musée. On peut aussi continuer jus-
qu'à Porth Cressa, où l'on peut venir par vent de NW
l orsque le mouillage de St Mary's Pool n'est plus abrité.
Porth Cressa fut, avec Town Beach en face, le centre
de la construction navale encouragée par Augustus
Smith. Vers 1850, on comptait quatre chantiers, mais
trente ans plus tard, ils étaient tous fermés, incapables
de rivaliser avec les navires à vapeur en acier.
Equipements/services
•
Corps-morts :38 à St Mary's Pool
•
Débarquement :l e parc pour les annexes des visi-
teurs est clairement délimité au pied des marches, à
l'
angle de New Quay et Old Quay. Ne vous amarrez pas
au quai principal ou aux marches qui le bordent pour ne
pas gêner le trafic constant des ferries, vedettes et
autres embarcations. Autres points de débarquement à
Town Beach et sur la plage de Porth Cressa.
•
Capitaine du port :M. Jeff Penhaligon. Le bureau du
port se trouve à côté de l'hôtel sur le quai. Ouvert tous
l
es jours de 07h00 à 19h00. Indicatif d'appel : St Mary's
Harbour sur VHF canal 16, canal de trafic 14. Adresse :
Harbour Office, The Quay, Hugh Town, St Mary's, Isles
of Scilly,$/Fax : 01720 422768.
•
Douanes :HM Customs, Lower Strand, 'U 422571.
•
Police :sur Garrison Lane,'U 422444.
•
Schipchandler :I
sle of Scilly Steamship Co, Hugh
Street; Scillonian Marine, Strand.
•
Réparation mécanique, chantier : Isles
of Scilly
Steamship Co, ou se renseigner au bureau du port.
•
Voilerie :Rat Island Sail Locker.
•
Météo :bulletin affiché tous les jours à l'extérieur du
bureau du port à 08h30 TU et au Tourist Information
Center à Porth Cressa.
•
Eau :
en grosses quantités, avec un compteur, en
amenant le bateau le long du quai. Accostage sur
demande préalable auprès du capitaine du port quand le
Scillonian 111 n'est pas à quai. On peut aussi remplir des
j errycans au robinet près du bureau du port avec l'auto-
risation du capitaine du port.
•
Carburant :
Sibley's Fuel and Marine Services à Rat
I sland, ouvert de 08h00 à 12h00 et de 13h00 à 17h00
en semaine, de 08h00 à 12h00 le samedi. De grandes
quantités peuvent être livrées directement au bateau,
comme pour l'eau ci-dessus. En jerrycans, dans les sta-
tions-services sur Telegraph Road, au-dessus de
Porthmellon, et à Porth Cressa.
•
Gaz,Camping Gaz :
chez Sibley's; Calor Gas chez
I sland Supply Stores à Garrison Lane qui peut livrer sur
l e quai (les prix comprennent une taxe de transport
depuis le continent de 36%).
•
Poubelles :bennes derrière le bureau du port et sur
Old Quay. Poubelles à Porth Cressa.
•
Douches :à pièces, au bloc sanitaire près du bureau
du port, ouvert tous les jours de 08h00 à 19h45.
•
Toilettes :
publiques dans le bloc sanitaire près du
bureau du port, et à Porth Cressa et Lower Strand.
•
Téléphones :cabine derrière le bureau du port, et un
téléphone au Harbourside Hotel sur le quai. D'autres
cabines au pied de Garrison Hill et dans The Parade à
Hugh Town.
63
On peut voir d'autres tombes à Innisidgen, de l'autre
côté de Telegraph, à Porth Hellick Down, sur la côte E,
et sur Buzza Hill, au-dessus de Hugh Town. La tour tra-
pue de Buzza Tower, qui sert d'amer quand on
approche le port de St Mary's du large, fut tout d'abord
une tour Martello (tour de guet et de défense) et fut
transformée plus tard en moulin à vent. La tour sur
Telegraph fut aussi construite contre une possible inva-
sion française. En 1814, on y installa un sémaphore
pour envoyer des signaux vers la côte anglaise. Ce fut
l e seul moyen de communication directe jusqu'à ce
qu'en 1902, à la suite des expérimentations qu'y fit
Marconi, on installe un mât radio et un poste de
Coastguards, l'un des premiers équipé de la télégraphie
sans fil.
La côte E de St Mary's fait partie du Isles of Scilly
Marine Park et est classée "zone spéciale" pour ses
éponges, coraux et gorgones, non seulement rares
mais dont la croissance très lente les rend vulnérables.
Watermill Cove est un délicieux petit mouillage, bien
abrité du SW, avec une plage de sable à marée basse.
Au xviii" siècle, il y avait un quai pour l'exportation du
kelp, que l'on produisait en brûlant les algues dans des
fosses spéciales sur Toll's Island. Pelistry Bay, avec sa
grande plage déserte, est un lieu de pique-nique très
populaire,
mais les courants rendent la baignade dan-
gereuse quand la barre entre l'île et la côte est recou-
verte par la marée.
Plus au S, c'est à Porth Hellick que le corps de Sir
Cloudesley Shovel fut retrouvé en 1707 (voir page
60).Un monument sommaire rappelle l'événement.
On passe ensuite l'aéroport, achevé au début de la
seconde guerre mondiale pour remplacer la piste d'at-
terrissage sur le terrain de.golf, et l'on arrive à Old
Town.
L'église est ce qui reste d'un plus grand bâtiment nor-
mand, et fut restaurée en 1891. Depuis, elle a été rem-
placée par la nouvelle église de Hugh Town, construite
en 1838, comme l'exigeait le bail d'Augu'stus Smith,
Lord Propriétaire. Au cimetière de Old Town sont enter-
rées plus de cent victimes du naufrage du Schiller,en
1 875 (voir page 60).
St Mary's Pool par gros temps lorsqu'il y a risque de collision
avec les corps-morts inoccupés.
•
Bureau de poste :
dans Hugh Street, ouvert de 08h15
à 17h00 du lundi au vendredi, et de 08h15 à 12h15 le
samedi. Boîte aux lettres sur le quai. On peut aussi se
faire adresser du courrier au bureau du port, et y
envoyer ou recevoir des fax (voir ci-dessus).
•
Banques :Lloyds, avec distributeur, et Barclays,
toutes deux dans Hugh Street, ouvertes de 09h00 à
1 6h00 du lundi au vendredi.
•
Magasins : à Hugh Town : supermarché Co-op ouvert
tous les jours de 08h00 à 22h00, boucheries, poisson-
neries, boulangerie, fruits et légumes, traiteur, pharma-
cie,presse, librairie, développement de films, vête-
ments, artisanat, cadeaux, souvenirs, etc. La plupart
des magasins sont ouverts de 09h00 à 17h00 du lundi
au samedi. Fermeture plus tôt le mercredi, mais seule-
ment hors saison.
•
Laverie : à Porth Cressa, en déposant le linge unique-
ment, ouvert de 09h00 à 17h00 du lundi au samedi.
•
Restaurant :grand choix de pubs, cafés, vente à
emporter, restaurants et hôtels à Hugh Town, Porth
Cressa et Old Town.
•
Services médicaux :
clinique et hôpital, Hospital Lane
sur Church Road. Médecin'U 422628. Dentiste
«Z 422694. Hôpital %r 422392.
•
Transports terrestres :taxis, bus, excursions en car,
l ocation de voitures.
•
Location de vélos : à Porth Cressa.
64
•
Informations touristiques :office de tourisme à Porth
Cressa, fermé le dimanche.
•
Eglises :
cultes anglican, méthodiste et catholique à
Hugh Town.
•
Yacht-club :I sles of Scilly YC, Lower Strand.
•
Ferries :li aisons régulières pour les autres îles sur le
quai. Information sur les excursions à Old Quay.
Scillonian 111 pour Penzance (2 h 40) tous les jours en
saison sauf le dimanche.
•
Transports aériens :Skybus flights
V 0345 105555 :
pour Land's End (15 min), Newquay (30 min), Plymouth
(45 min),Exeter (50 min),Bristol (1 h 10) et
Southampton (1 h 30). Service d'hélicoptères pour
Land's End (20 min).
•
A voir :St Mary's Museum, Church Street. Régates
de yoles, les mercredi et vendredi soirs, arrivée au bout
du quai. Circuits nature, information à Old Quay, ran-
données avec guide à St Mary's et dans les autres îles,
orientées sur la nature et l'histoire locale.
Les îles Scilly sont depuis longtemps considérées
comme l'une des meilleures régions de Grande
Bretagne pour observer les oiseaux. En hiver, il n'y a
guère que 50 espèces d'oiseaux dans les îles, mais de
nombreux migrateurs arrivent au printemps et en
automne. Cela donne une moyenne annuelle d'envi-
ron 240 espèces, avec un maximum de 400 depuis le
début des recensements, au xixe siècle. De nom-
breuses espèces signalées en Grande Bretagne ont
été vues pour la première fois aux Scilly et, pour cer-
taines d'entre elles, ne l'ont été que dans les îles.
Les espèces nichant aux Scilly sont en majorité des
oiseaux de mer. Cela comprend les macareux moines
à Annet, l'une des colonies les plus méridionales, les
guillemots et les pingouins torda sur les îles du large
et, en été, les sternes sur les terres basses. On voit
souvent des pingouins torda et des sternes pêcher
entre les îles, alors que les guillemots et les macareux
moines vont chercher leurs prises plus au large. Les
échassiers, au cours de leur migration vers les zones
de reproduction au nord de l'Europe, se perchent sur
l es rochers bas.
Les cormorans huppés, les cormorans les plus répan-
dus dans les îles, se rassemblent parfois en bandes
nombreuses pour suivre les bancs de poissons. En
hiver,on trouve le grand plongeon imbrin dans les
eaux abritées. En été, on peut voir au large le puffin
des Anglais et le pétrel tempête et l'on observera
aussi, avec un peu de chance, quelques espèces plus
rares de puffins et de pétrels qui arrivent au début de
l'automne. Les fous de Bassan sont présents toute
l'année, plus nombreux à l'automne, alors que le grand
l abbe et le labbe parasite ne sont qu'occasionnels.
Les îles ne sont boisées que depuis une centaine
d'années, ce qui explique qu'on y trouve peu d'oi-
seaux des forêts. Les piverts sont très rares, tout
comme les hiboux, grimpereaux, geais et pies, tous
observés moins de dix fois. Mais certains ont profité
des haies entourant les champs de fleurs, et l'on
observe l'une des plus fortes concentrations de roit--
l ets et de grives de Grande-Bretagne, précédant de
peu les rouges-gorges, les accenteurs mouchets et
l es merles.
Comme la plupart sont des espèces migratrices, elles
peuvent apparaître dans des endroits inattendus et il
n'est pas rare de trouver des oiseaux terrestres sur le
rivage ou des échassiers fouillant dans les champs.
Toutefois, certaines espèces ont leurs îles favorites.
Sur St Mary's deux chemins nature, de Lower et
Higher Moors jusqu'à Porth Hellick, vous conduisent
parmi les marais et les petites mares. On y observe
souvent hirondelles et martinets, et les fauvettes fré-
quentent les saules et les roseaux alentour. Les
plages autour de Hugh Town sont d'excellents sites
d'observation des oiseaux côtiers, tourne-pierres,
bécasseaux sanderling et huîtriers tout au long de l'an-
née sauf au milieu de l'été. Le traquet et le pipit des
rochers peuplent les grèves toute l'année, rejoints
après la saison de nidification par le rouge-queue noir,
l e pinson des arbres et la bergeronnette des ruis-
seaux. De fin avril à fin juin, les falaises renvoient
l'écho de l'appel familier du coucou.
Tresco, qui possède les deux plus grands lacs des
Scilly et une vaste zone de forêt, ne ressemble à
aucune autre île. Les lacs attirent une grande diversi-
té de gibier d'eau en été et de petites populations de
morillons et canards chipeaux y nidifient. Les arbres
et buissons alentour abritent des migrateurs, gobe-
mouches, fauvettes et autres oiseaux des bois, dont
quelques espèces plus rares comme le loriot au prin-
temps, ainsi que la fauvette à tête jaune et le gobe-
mouches à gorge rouge à l'automne. En total contras-
te, on trouve au N de Tresco la rude lande marine de
Castle Down, où abondent culs-blancs, alouettes et
pipits.
St Agnes est la plus exposée des grandes îles, sou-
mise à l'assaut des vents de SW, et son patchwork de
petits champs entourés de hautes haies est un para-
dis pour les migrateurs qui arrivent épuisés. Au cours
des ans, de nombreuses espèces d'oiseaux très rares
se sont arrêtées sur cette petite île, et l'on y a recon-
nu plus d'espèces américaines que dans les autres
régions du Royaume-Uni. Les plages autour de The
Pool sont parmi les meilleurs sites des Scilly pour
observer les échassiers, chevaliers gambette, cheva-
l i ers aboyeurs, pluvier argenté et bécasseau violet, à
côté d'espèces plus communes. En automne, si le
niveau de l'eau baisse assez pour exposer la vase,
The Pool devient aussi une bonne zone d'observation
d'échassiers d'eau douce. Le terrain de cricket voisin
est fréquenté par les linottes, les culs-blancs, les
pipits et l'on peut parfois avoir la chance d'y aperce-
voir une alouette à ongle court ou une huppe. Au S et
à l'W de l'île, les caps déserts accueillent encore
d'autres oiseaux : on voit souvent le petit courlis dans
l a bruyère rase, au moment des migrations de prin-
temps et parfois, si les vents sont d'W en automne,
l e pluvier guignard et des échassiers d'Amérique.
A cause de sa forme, St Martin's, longue et étroite,
crée un courant d'air ascendant apprécié des oiseaux
de proie et de l'unique couple de corbeaux à y résider.
Le faucon crécerelle est le seul oiseau de proie à y
nidifier régulièrement, mais le faucon pèlerin, l'éper-
vier et le faucon émerillon fréquentent l'île toute l'an-
née à l'exception de la saison de nidification, et l'on
signale fréquemment des busards et des milans.
Chapel Down, à l'extrémité E de l'île, abrite le pétrel
glacial, dont une petite colonie y nidifie, et quelques
grands goélands se reproduisent tout près. En sep-
tembre, la lande couverte de bruyère attire souvent
l es premiers bruants des neiges ou de Laponie de
l'automne.
65
66
Au début de l'été, les pentes nord de l'île sont un repai-
re de coucous et traquets, et en automne de nombreux
pipits et alouettes peuplent The Plains, où ils ne sont
pas à l'abri d'un faucon crécerelle ou d'un faucon éme-
rill on. Sur la côte S, les champs de fleurs attirent une
grande variété de migrateurs. Les mangeurs d'in-
sectes, fauvettes ou gobes-mouches, peuplent les
ormes près du terrain de cricket de Higher Town. Enfin,
l es étendues sablonneuses au S de Middle Town peu-
vent attirer des troupes entières de gravelots à collier et
de bécasseaux sanderling, spécialement en hiver.
Bryher, avec ses paysages superbes, offre peu d'abri
pour les oiseaux fouisseurs, mais elle n'est pas dénuée
d'intérêt.Les grandes étendues de bruyère, par
exemple, attirent les merles à collier migrateurs. La
moindre haie ensoleillée abrite des gobeurs d'insectes
et Bryher semble attirer particulièrement la rare hypo-
laïs ictérine et les mélodieuses fauvettes en août et
septembre. L'île voisine de Samson possède une gran-
de colonie de petits goélands à dos noir et une petite
colonie de mouettes tridactyles qui nichent sur les col-
li nes basses. Les zones sablonneuses de l'W sont de
bons endroits pour observer le courlis, le chevalier gam-
bette, le chevalier aboyeur et la barge.
Amateur ou expert, le visiteur qui s'intéresse aux
oiseaux sera plus qu'heureux aux Scilly.
Bien que les îles n'abritent pas beaucoup d'animaux, elles
s'enorgueillissent d'avoir l'un des plus rares de Grande
Bretagne : la petite musaraigne à dents blanches, connue
l ocalement sous le nom de musaraigne des Scilly, mais
elle peut être très difficile à apercevoir. Le phoque gris de
l'Atlantique se reproduit sur les petits rochers du large au
début de l'automne, où l'on peut parfois voir les jeunes,
et il est aussi présent dans les Eastern Isles.
Les rats bruns, lapins, souris domestiques et mulots
sont répandus dans toutes les îles principales. On trou-
ve des grenouilles sur St Martin's et St Mary's, et des
orvets ont été récemment lâchés sur Bryher. Des héris-
sons ont été introduits sur St Mary's au cours des vingt
dernières années et quelques chauve-souris survivent
encore sur les îles habitées. En mer, le marsouin com-
mun, plusieurs espèces de dauphins et des baleines
occasionnelles sont enregistrées presque chaque
année, de même que le requin pèlerin.
Seul un nombre réduit de papillons vit aux Scilly.
Quelques-uns d'entre eux, tels que le
meadow brown,
l e common blue et le moucheté des bois ont dévelop-
pé des sous-espèces sur les îles. Des espèces migra-
trices telles que le vulcain et la petite vanesse écaille de
tortue arrivent en grand nombre certaines années, le
clouded yellowet la belle-dame, moins communs, pou-
vant eux aussi connaître des années de forte expan-
sion.D'autres insectes migrateurs comme les libel-
l ules, surtout les libellules fauves, connaissent une telle
expansion que certaines se reproduisent maintenant
dans les îles. Parmi les insectes permanents se trou-
vent les common darters et quelques demoiselles.
La flore des îles est très variée grâce à la diversité d'ha-
bitats, côte, lande, haies, fossés et marais, murets de
pierre, champs et friches. Beaucoup de plantes des
Scilly sont répandues également en Cornouailles et
dans le SW de la Grande Bretagne, mais plusieurs sont
endémiques. Un grand nombre de plantes cultivées se
sont multipliées à l'état sauvage. La plupart viennent de
Méditerranée, d'Afrique du Sud ou d'Amérique du Sud,
sans doute arrivées en bateau, d'autres ont d'abord été
cultivées et se sont multipliées.
Quelques espèces sont ici à la limite de leur habitat
naturel. La pensée naine, par exemple, n'est connue en
Grande-Bretagne qu'aux Scilly et aux Angle-
Normandes, les plus proches colonies se trouvant sur
la côte Atlantique du sud de la France. La culture des
fleurs implique que les champs sont laissés nus pen-
dant presque tout le printemps, ce qui laisse les fleurs
sauvages proliférer. Ainsi le bouton d'or des Bermudes
fait virer les champs au jaune fin avril et début mai, tan-
dis que l'omniprésent three-cornered leek envahit
presque tous les jardins.
La plupart des espèces composant les haies coupe-
vent proviennent de l'hémisphère Sud, notamment le
pittosporum de Nouvelle-Zélande, qui est le plus effica-
ce. Le coprosma, l'olearia et le hebe, du même pays,
sont aussi utilisés, de même que le fusain du Japon et
'
escallonia du Chili. L'arbre à feuilles caduques le plus
commun est l'orme anglais, qui a échappé jusqu'ici à la
maladie de l'orme (graphiose). Des coupe-vent de pins
de Monterrey et de pins communs quadrillent la plupart
des îles, mais les premiers sont progressivement rem-
placés car ils résistent mal aux coups de vent d'hiver.
En se promenant dans les collines au début de l'été, on
peut voir quantité de statices, de pied-d'oiseaux, d'or-
pins anglais et de digitales pourprées. Comme beau-
coup de fleurs rouges ou roses des Scilly, la digitale est
souvent beaucoup plus foncée que son homologue du
continent. Le ficoide glaciaire d'Afrique du Sud tapisse
de larges zones. Il appartient à la famille des mesem-
bryanthenum,
dont plusieurs espèces sont maintenant
considérées comme naturalisées dans les îles.
Les Scilly sont toujours associées à la jonquille, qui y
est cultivée. De nombreuses variétés de jonquilles et
de narcisses sont redevenues sauvages et poussent
dans les haies, où elles fleurissent au tout début du
printemps, juste après la pleine saison de la cueillette.
D'autres fleurs cultivées sont retournées à l'état sauva-
ge, les iris, les whistling jacks,glaïeuls violets fleuris-
sant au début de l'été, suivis par l'agapanthe et l'ama-
ryllis à la fin de l'été. Une liste des oiseaux et fleurs les
plus courants des Scilly peut être obtenue auprès du
Isles of Scilly Environmental Trust, Hugh Town, St
Ma ry' s.
Les jardins de Tresco Abbey possèdent une diversité de
plantes exotiques sans rivale dans les îles britanniques,
si ce n'est au monde. Grâce au climat unique de Tresco,
l es jardins ne sont que très rarement affectés par le gel.
I ls bénéficient en même temps du réchauffement du
Gulf Stream et d'un fort taux d'humidité constant dû à
l
a mer. Mais un autre facteur est essentiel, la protection
contre le vent. Les jardins sont entourés de haies
coupe-vent afin de les protéger des violents coups de
vent d'hiver chargés de sel. Tout cela permet l'épa-
nouissement d'une extraordinaire collection de plantes.
Visiter les Tresco Abbey Gardens, ce n'est pas visiter un
j ardin mais plusieurs. L'Afrique du Sud, l'Australie, la
Nouvelle-Zélande, l'Amérique du Sud, le Mexique, la
Californie, les Ales Canaries et Madère ne sont que
quelques-uns des pays représentés par les plantes qui
y poussent, avec un accent particulier mis sur l'hémi-
sphère Sud. Les jardins couvrent un peu plus de 8 hec-
tares, sur une série de terrasses en pente douce, orien-
tées au sud, protégées du N et de l'W par des coteaux
couverts de conifères et d'arbres à feuilles persistantes.
De la terrasse supérieure, on voit jusqu'à St Agnes et St
Mary's. Bien qu'elle soit exposée aux vents salés, son
sol baigné de soleil est idéal pour les plantes d'Afrique
du Sud et notamment pour la spectaculaire protea qui
fleurit en été (les Scilly sont son habitat le plus septen-
trional au monde). En descendant vers la terrasse inter-
médiaire, au milieu de palmiers des Canaries de 12
mètres de haut, on se croirait en Méditerranée.
L'espèce la plus spectaculaire, à partir du printemps,
est l'echium arbustif. Egalement originaire des
Canaries, ce parent de notre vipérine projette de
grandes spires aux fleurs bleu foncé, avec des varia-
tions vers le rose ou le rouge. Les agapanthes bleus se
sont semés dans tous les endroits rocailleux et des
plantes grasses originaires de nombreux pays s'accro-
chent aux parois de granit. Cette partie des jardins
convient aussi aux puyas qui, comme l'ananas, appar-
tiennent à la famille des broméliacées. Leurs énormes
grappes épineuses de fleurs jaunes ou bleues aux
reflets métalliques apparaissent au début de l'été et
sont pollinisées par les merles de Tresco, en l'absence
des colibris de leur Chili natal.
Nous n'avons pas épuisé tout ce qu'il y a à voir dans ces
j ardins fascinants si divers. Du début du printemps jus-
qu'à la fin de l'automne, les visiteurs sont accueillis par
une profusion de formes et de couleurs, c'est une expé-
ri ence inoubliable.
67
6 8
alignements,5,16-17
amers,4-5,1 2-13, 18
animaux,66
Annet,36, 60-61
approches ( finales),1 8-37
depuis le nord,25-34
depuis le sud,34-35
depuis l'est,1 8-25
Arthur Porth,52
Association,60
atterrissage du large,1 5-18
autres approches,35-37
avurnavs,1 1
balisage,1 3
balises,1 3
Bant's Carn,62
Bar Point (Samson),
50
RRC (Radio) 4, 10-11
Beacon Ledge,1 4
Bishop Rock (phare),1 2,1 5,1 8-20, 61
Bread and Cheese Cove,48
Bretagne, approches depuis la,34
Bread Sound,
1 5, 35-36
brouillard,6
Bryher,
56-57, 66
mouillages,41, 49-50
plan,
26-27
Watch Hill (amer),4-5,56
Bull's Porth,
48
Buzza Hill,21, 63
câbles (sous-marins),1 4
cartes,1 4
casiers,1 4
Castle Porth,49
Challenge Anneka,
56
chalutage,1 3
coastguards, centre de coordination de Falmouth,1
3
côtières (stations de radio),1 0
coups de vent,6
courants de marée,8-10
courants,7-10
Cromwell's Castle,29, 30, 54
Crow Rock,
1 3, 37
Crow Sound,1 3, 36-37
dangers et zones interdites,1 3-14, 18
dangers dus à la pêche,1 3-14
Deason's Cap,37
déclinaison magnétique,1 4
dérive (pêche à la),1 3
DGPS,1 0
douanes,1 3
Dropnose Porth,51
East Perth (Great Ganilly),
52
East Perth (Samson),50
Eastern Isles,61
mouillages,52
plan,
33
zone d'exercice,1 8
épaves historiques,1 4
épaves,1 4,56, 60, 63
état de la mer et marées,7-10
fac-similé météo,11
faune et flore,65-67
feux (principaux),1 2-13
fleurs sauvages,66, 67
France
approches depuis la,34
Radio France (fréquences),11
Frenchman's
Point,40
fréquences de Radio France,11
Gimble Porth,
49
Great Ganilly,52, 61
Great Popplestones,
49
Great Perth Warna,52
Great Porth,
49
Great Smith,36
Green Bay,
50, 56
Green Porth,49
G ug h,
53-54
mouillages,46-47,51-52
plan,
39
Guther's Island,37
Gweal Hill,56
Hangman I sland,29, 30,40, 56
Hanjague,61
Hats,47-48
Hell Bay,
56
Higher Town Bay (St Martin's),48
houle,7
Hugh Town,61-64
Hulman (balise),1 2,1
3, 14
humidité,6
l ie Vierge,34
industrie du kelp,58
industrie florale,55,58, 66
information météo (Meteorological Office),11
I nnlsigden,63
interdictions de débarquement,1 4
interdictions et dangers,1 3-14
Isles of Scilly Environmental Trust,66
lsles of Scilly Marine Park,1 4, 61, 63
Isles of Scilly Steamship Company,
62
Land's End,(station de radio côtière),1 0, 11
Lawrence's Bay,48
Little Kittern,30-31
Little Perth Askin,52
Little Perth Warna,
52
Little Rag Ledge (balise),1 3
Lizard (feu),1 0, 12
Longships (phare),1 8
marées,1 0
marnage,1 0
marques de navigation,4-5, 14
Men-a-Vaur,
25, 28, 57
mer (état de la),7
météo par téléphone,11
météo sur Internet,11
météo,6
services,1 0-11
Middle Arthur,
52
mouillages,40-52
navigation (aides),1 0
navigation (avurnavs),11
NAVTEX,
11
neige,6
New Grimsby Sound,
28-30,40-41, 54, 56
Nornour,61
North Channel,
35
nuages,6
oiseaux de mer,
58, 65-66
69
Old Grimsby Harbour,41, 49, 54-56
Old Grimsby Sound,28,30-31
Old Town Bay (St Mary's),
47, 62
orages,6
Ouessant,
34
papillons,
66
Par Beach,
58
parc marin,
1 4
pêche à la longue ligne,
1 3
pêche à la senne,
1 3-14
pêche à la traîne,
1 3
pêche pélagique,
14
Pelistry Bay,63
Pendeen,
12
Pendrathen,
48
Peninnis Head,1 2, 61, 62
Periglis,
51-52, 53
Perpitch,48
pilotage,
3-6
Piper's Hole,
54
plan,
39
pleine mer,
1 0
plongée,
14
pluviométrie,
6
Porth Askin,52
Porth Conger,
46-47
Porth Coose,
51
Porth Cressa,20,44-45, 63
Porth Hellick Down,63
Porth Hellick,
48, 63
Porth Killier,51
Porth Loggos,
48
Porth Loo,48
Porth Morran,
48
Porth Thomas,48
précipitations,
6
racons,10
radar,
6
radio (portuaire),11
radio (locale),
11
radio,1 0-11
radiobalises aéronautiques,
1 0
radiophares,1 0
Raven's Porth,
49
relèvements,5-6
remous,
13
réserve marine,14
Retarrier Ledges,
60
Rosevear,61
Round Island ( phare),
1 2,1 5, 25, 28, 57
Rushy Bay,49, 56
Rushy Porth,
49
Samson Hill (Bryher),56
Samson,
60, 66
mouillages,50
plan,
27
Schiller,60
Scillonian III,24, 62, 64
Scillonian,62
secours en mer,
13
sécurité,12-13
sentiers de découverte,
65
services de secours en mer,13
Seven Stones,
13, 15, 18, 58
Shark's Pit,48
Shipman Head,
29, 30, 56
signaux de brume,1 2-13
Smith Sound,
35, 36
sous-marins (câbles),1 4
South Stony Porth,
49
St Agnes,53-54, 65
mouillages,
46-47, 51-52
vieux phare (amer),4, 13, 15, 18, 53
plan,
39
St Helen's Gap,30-34
St Helen's Pool,
25, 28, 31-34, 41-42
St Helen's,
57
mouillages,
41-42
plan,32
St Martin's Bay,
48
St Martin's,58-59, 65-66
mouillages,
43,48
amer,4, 18, 15, 58
plan,
32-33
St Mary's Pool,1 3, 14, 21-25, 43-45
St Mary's Road,
1 4, 47
St Mary's Sound,1 3, 18-20
St Mary's,
61-64,65
mouillages,43-45, 46, 47-48
marques de navigation,
1 2, 13, 14
plan,22-23
St Warna's Cove,
53
Star Castle,62
Start Point VHF,
11
stations de radio côtières,
1 0
stations de secours en mer,
1 3
Stinking Porth,49
Stony Porth (Bryher),
49
Stony Porth (St Martin's),48
Système Global de Positionnement Différentiel (DGPS),1 0
Tater-du,
1
2
Tean, 58plan, 41 Sound,
24, 28, 34, 43, 58
température de l'air,6
températures,
6,7
The Cove,20,46
Thomas W. Lawson,
60
Toll's Porth,
48
Torrey Canyon,
58
Trafford Rock,31
Tresco,
54-56, 65
Abbey Gardens,
54, 67
mouillages,
40-41,49
plans,26-27, 32-33
vents,
6, 7
VHF (radio),1 0, 11
visibilité,
6
Watch Hill, Bryher, daymark,4-5, 56
Watermill Cove,
36, 45, 46, 63
West Porth (Great Ganilly),52
West Porth (Samson),
50
Western Rocks,60-61
plan,
38-39
White Island,58
Wolf Rock (phare),
12, 18
zones de séparation de trafic,18
Автор
Vladimir Pavlov
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
296
Размер файла
6 695 Кб
Теги
french, brandon, iles, scilly, imray, 2001
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа