close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

20.Французский язык. Ч. 1

код для вставкиСкачать
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Московский государственный технический университет
имени Н.Э. Баумана
С.А. Токарева, М.А. Фомина
ФРАНЦУЗСКИЙ ЯЗЫК
Часть 1
Методические указания по чтению и переводу
научно-технической литературы
для студентов второго курса (III семестр)
Москва
Издательство МГТУ им. Н.Э. Баумана
2012
1
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
УДК 804.0
ББК 81.2Фр
Т51
Рецензент И.В. Стасенко
Т51
Токарева С.А.
Французский язык : метод. указания : В 2 ч. — Ч. 1 / С.А. Токарева, М.А. Фомина. — М.: Изд-во МГТУ им. Н.Э. Баумана,
2012. — 40, [4] с. : ил.
Основной целью авторов методических указаний является
помощь студентам в практическом овладении французским техническим языком, ознакомление с оригинальными техническими
текстами, развитие навыков устной речи в соответствии с требованиями, предъявляемыми Программой по иностранными языкам
для неязыковых вузов.
Для студентов второго курса МГТУ им. Н.Э. Баумана.
Рекомендовано Учебно-методической комиссией НУК ФН
МГТУ им. Н.Э. Баумана.
УДК 804.0
ББК 81.2Фр
© МГТУ им. Н.Э. Баумана, 2012
2
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
ПРЕДИСЛОВИЕ
Данные методические указания предназначены для студентов
III семестра, занимающихся по общей программе обучения французскому языку.
Основу предлагаемых методических указаний составляют неадаптированные тексты на французском языке, взятые из французских научно-популярных изданий.
Методические указания состоят из трех уроков. В каждом
уроке дан основной текст (текст А), перед которым помещен список слов (vocabulaire), расположенных по мере их появления в тексте и предназначенных для активной тренировки и запоминания в
процессе преодоления лексических трудностей. После текста даются задания, составленные в форме вопросов, которые подготавливают студентов к пересказу, а также лексические упражнения,
позволяющие отработать вводимый языковой материал в результате многократного повторения и использования его в речевой
деятельности.
Тексту предшествует новый грамматический материал, который сопровождается рядом грамматических упражнений, позволяющих закрепить изученные темы. Каждое упражнение преследует цель развития определенных навыков, концентрирующих
внимание на основных грамматических и лексических особенностях французского языка.
В методические указания включены также дополнительные
тексты для самостоятельной внеаудиторной работы, предназначенные для чтения и перевода с помощью общего французскорусского словаря.
Методические указания рекомендуются в качестве основного
учебного материала для студентов второго курса, изучающих
французский язык в неязыковых технических вузах.
3
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
LEÇON 1
Grammaire. Révision.
1. Повторение прошедшего времени (Imparfait, Plus-queparfait).
2. Правила чтения формул и символов.
Textes.
1А. Vie et oeuvre d’ Henry Darcy.
1B. Un hélicoptère franchit la barre mythique des 250 noeuds.
1C. Large Hadron Collider. Objectifs.
1D. Large Hadron Collider.Historique (fin).
1E. Médiatisation de craintes autour des conséquences de la
mise en opération.
Grammaire. Révision
Exercice 1. Trouvez des verbes à l’Imparfait et au Plus-queParfait.
1. Les savants voyaient dans l’électricité une manifestation
des champs électriques.
2. Cette théorie est devenue dominante.
3. C’était à l’époque où l’on s’intéressait à la chimie.
4. Le grand savant a consacré sa vie à la cause qu’il avait bien
comprise : la science devait servir la paix.
Exercice 2. Traduisez les рhrases.
1. Nous avions besoin d’énergie nucléaire.
2. Il a fallu préciser les calculs.
4
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
3. Il a montré le livre qu’il avait acheté hier.
4. Ces dernières années, l’économie nationale de ce pays se
développait très vite.
5. Depuis l’antiquité l’automate essayait d’imiter l’homme et
ses mouvements.
6. Les corpuscules chargés d’électricité, étaient baptisés
« électrons » en 1894 par Stoney.
Exercice 3. Mettez les verbes au Plus-que-Parfait.
1. On a fait tout ce qu’on (prévoir).
2. Quand les pompiers sont arrivés, le garage (brûler) déjà.
3. Le sol était mouillé parce qu’il (pleuvoir) toute la nuit.
4. Quand elle a obtenu ce poste, elle (terminer) déjà ses études.
5. Il ne savait plus, où il (mettre) ces documents.
6. Elle a réussi son examen parce qu’elle (travailler)
beaucoup.
Lecture de formules et de symboles
15/3
3,
10n
2×3
x3
2x3
–3
a=b
a+b
a–b
a>b
a<b
%
a2
ab
a/b
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
quinze sur trois, quinze tiers
trois virgule huit
dix puissance n
deux puissance trois
x cube
deux fois trois, deux multiplie par trois
moins trois
a égal b
a plus b
a moins b
a supérieur à b
a inférieur à b
pour cent
a carré (au carré)
produit ab
a sub b, a divisé par b
5
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Exercice 4. Lisez correctement.
2% ; 5×7; 8 > 3; 2 = 2; 57 < 83; 973 km2; 173 – 91; 3,87; 99 : 33.
Vocabulaire
1. être affecté — зд. быть приданным,
прикомандированным, приписанным
2. un réseau — водопроводная система
un réseau de distribution — система распределения,
подачи, питания
3. un captage — сбор, отвод воды, источника (в трубу)
capter — собирать
4. l’utilité publique — общественно полезный
5. une ordonnance royale — королевский указ
6. être chargé de mission — быть уполномоченный
— » — de recherches — научный работник
7. un trace — линия, трасса, путь, чертеж
8. un percement d’un tunnel, un percement d’un canal —
прокладка туннеля, строительство канала
9. un pavage — мощение, мостовая
le pavé du roi — мощеные дороги Королевской Франции
10. se consacrer à — посветить себя
11. un écoulement d’eau — течение воды, сток, стекание, течь
12. des conduites — трубопроводы
13. une appendice — приложение
14. un énoncé — изложение, формулировка
15. apparaître — появляться, показываться
16. une couche limitée — пограничный слой
17. Mécanique des fluides — «Механика жидкостей»
18. succéder à qn, à qch — сменить, следовать за,
наследовать
19. recevoir — получать
20. une canalization — трубопровод
21. une borne-fontaine — водоразборная колонка, гидрант
6
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Texte 1A. Vie et oeuvre d’Henry Darcy
Henry Philibert Gaspard Darcy naquit le 10 juin 1803 à Dijon.
Son père, fonctionnaire, mourut en 1817, alors que Henry avait
14 ans. Sa mère, Agathe Angélique Servet, réussit à faire faire de
bonnes études à Henry et à son jeune frère Hugues (qui plus tard
devint préfet). Henry entra à l’École Polytechnique en 1821, à
l’âge de 18 ans, et choisit, à sa sortie, le Corps Impérial des Ponts
et Chaussées1 (qui existe toujours, mais n’est bien sûr plus
impérial). De 1823 à 1825 il suivit les cours de l’École des Ponts
et Chaussées (créée en 1716, aujourd’hui la plus ancienne Grande
École de France). Il commença sa carrière d’ingénieur en 1826,
dans le Jura, puis fut affecté à Dijon. Cette ville n’avait alors pas
de réseau de distribution d’eau satisfaisant. La Salubrité
publique2 en fut affectée de manière particulièrement dramatique
lors de l’épidémie de choléra de 1832.
En 1828, Henry Darcy épousa Henriette Carey.
Henry Darcy entreprit l’étude du captage et de la
distribution de l’eau de la source du Rosoir, située à 12
kilomètres de Dijon. Remis en 1834, son projet fut accepté par
le conseil municipal l’année suivante, déclaré d’utilité
publique par une ordonnance royale en 1837 et, en 1838,
Henry Darcy fut officiellement chargé de sa réalisation. En
1840, l’eau du Rosoir arrivait à Dijon, où elle était stockée
dans deux réservoirs. Peu après, des canalisations étaient
posées dans toutes les rues, et des bornes fontaines publiques
étaient installées tous les 100 mètres. En 1847, l’eau était
distribuée à tous les étages des bâtiments.
Henry Darcy joua un rôle décisif lors du choix du tracé de
la ligne de chemin de fer Paris – Lyon – Marseille, dont la
construction avait été décidée en 1842. Le tracé qu’il proposa,
passant par Dijon, nécessitait le percement d’un tunnel de 4100
1
le Corps Impérial des Ponts et Chaussées — Имперский корпус мостов
и дорог.
2
la Salubrité Publique — санитария, здравоохранение.
7
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
mètres, mais faisait gagner 42 kilomètres. La commission
d’experts accepta ce tracé, et Henry Darcy supervisa le
percement du tunnel. Le passage du chemin de fer contribua
fortement au développement économique et démographique de
Dijon.
Henry Darcy dut quitter Dijon lors de la révolution de 1848,
et travailla quelque temps au projet du canal du Berry, à Bourges.
En 1849, il fut nommé Directeur et Ingénieur en chef du service
des Eaux et des Pavés de Paris3. Il fut consulté pour la création
d’un réseau de distribution d’eau à Bruxelles et effectua diverses
missions, notamment à Londres où il étudia le pavage des rues à
base de macadam4.
De retour à Dijon en 1855, Henry Darcy se consacra à des
recherches expérimentales sur l’écoulement de l’eau à travers des
massifs de sable, dans des conduites et dans des canaux avec
surface libre. Il publia en 1856 son célèbre livre « Les fontaines
publiques de la ville de Dijon » (dont l’appendice D contient
l’énoncé de la loi qui aujourd’hui porte son nom) et, en 1857,
« Recherches expérimentales relatives au mouvement de l’eau
dans les tuyaux »5 (où apparaît, pour la première fois, le concept
de couche limite, aujourd’hui d’une grande importance en
Mécanique des fluides).
Élu membre de l’Académie des Sciences en 1857, il succéda
au mathématicien Augustin-Louis Cauchy dans la fonction de
Président de cette prestigieuse Société savante. Il mourut à Paris
d’une pneumonie le 2 janvier 1858. Son corps fut ramené à Dijon
et reçut des funérailles nationales6.
3
le chef du service des Eaux et des Pavés de Paris — директор и
главный инженер сети водоснабжения и Парижских мостовых.
4
des rues à base de macadam — мостовые на основе щебеночного
покрытия.
5
« Recherches experimentales relatives au movement de l’eau dans les
tuyaux » — «Экспериментальные исследования, относящиеся к
движению воды в трубах».
6
des funérailles nationales — национальные похороны.
8
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Упражнения к тексту
Exercice 5. Questionnaire.
1. Quand et où est né Darcy?
2. Où a-t-il fait ses études?
3. Quand a-t-il commencé sa carrière d’ingénieur?
4. Comment était la salubrité publique à Dijon à cette époque?
5. Quel projet a-t-il présenté au conseil municipal?
6. Quand le projet a-t-il été réalisé?
7. En quelle année l’eau a été distribuée à tous les étages des
bâtiments de Dijon?
8. Quel rôle a joué Darcy lors du choix du trace de la ligne de
chemin de fer?
9. Quand Darcy a quitté Dijon?
10. Où travaillait-il à cette époque?
11. Quand a-t-il publié son célèbre livre « Les fontaines
publiques de la ville de Dijon »?
12. Quel concept de Darcy a une grande importance en
Mecanique des fluides?
13. Quand Darcy est devenu le Président de l’Academie des
Sciences?
Exercice 6. Traduisez du français en russe.
1. Henry Darcy est né le 10 juin 1803 à Dijon.
2. Henry Darcy est entré à l’ Ecole Polytechnique en 1821, à
l’âge de 18 ans.
3. Il a commencé sa carrière d’ingénieur en 1826.
4. Dijon n’avait pas de reseau de distribution d’eau satisfaisant.
5. Henry Darcy a entrepris l’étude du captage et de la
distribution de l’eau de la source du Rosoir, située à 12 km de
la ville.
6. En 1840, l’eau du Rosoir est arrivée à Dijon, où elle était
stockée dans deux réservoirs.
7. Le passage du chemin de fer a contribué fortement au
développement de Dijon.
9
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
8. De retour à Dijon en 1855, Darcy s’est consacré à des
recherches expérimentales sur l’écoulement de l’eau à travers des
massifs de sable, dans des conduites et dans des canaux avec
surface libre.
9. Il a publié en 1856 son célèbre livre « Les fontaines
publiques de la ville de Dijon ».
10. Elu membre de l’ Académie des Sciences en 1857, il a
succédé au mathématicien Augustin-Louis Cauchy dans sa
fonction de Président de cette Société Savante.
Exercice 7. Trouvez le sens des mots de la même famille:
1) une distribution, distribuer, un distributeur, distributif;
2) un captage, captable, une captation, capter, un capteur;
3) une utilité, utile, une utilisation,utiliser, utilitaire;
4) un tracé, tracer, un traceur;
5) un pavage, un pavé, paver;
6) un énoncé, énoncer, s’énoncer, énonciatif, un énoncé d’un
fait, une proposition énonciative.
Exercice 8. Retenez le sens des expressions:
1) un écoulement du temps — течение времени;
2) un écoulement des jours — течение дней;
3) le temps s’écoule vite — время летит быстро;
4) les années écoulées — прошедшие годы;
5) une conduite de gaz — газопровод;
6) une conduite de fumée — дымоход;
7) une conduite d’eau — водопровод.
Exercice 9. Traduisez du français en russe.
1. Анри Дарси получил хорошее образование.
2. Он начал свою инженерную карьеру в 1826 году.
3. С 1847 года вода в Дижоне поднималась на все этажи
зданий.
4. Дарси сыграл решающую роль в выборе трассы для
железной дороги Париж – Лион – Марсель.
10
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
5. Во время революции 1848 года Дарси был вынужден
покинуть Дижон.
6. В 1857 году Дарси стал членом Академии наук.
Exercice 10. Faites le résumé du texte 1A.
Texte 1В. Un hélicoptère franchit la barre mythique
des 250 noeuds
Le X2 vole vers son record historique. Le X2, un hélicoptère
expérimental biplace construit aux Etats-Unis par Sikorsky, a passé
le 15 septembre la vitesse de 250 noeuds (463 km/h) au Sikorsky
Development Center de West Palm Beach (Floride). Il pulvérise
ainsi le record de 216 noeuds (400,87 km/h) détenu depuis 1986
par le Lynx « G-LYNX » spécialement préparé par son
constructeur britannique, Westland. Ce succès (non encore
homologué) n’est pas, à vrai dire, une surprise : le X2 est conçu en
effet pour la grande vitesse. L’appareil est d’abord doté de deux
rotors quadripales contrarotatifs (tournant en sens contraire). Cette
solution est classiquement utilisée sur les hélicoptères pour
supprimer le couple, la force qui fait tourner l’appareil dans le sens
opposé à celui du rotor, et qui oblige à installer un second rotor (dit
« anticouple ») dans la queue de l’appareil. Dans le cas du X2, il
est donc possible non seulement de supprimer l’anticouple mais de
le remplacer par une turbine. Equipée d’une hélice propulsive, elle
aide à « pousser » l’appareil. Les rotors principaux peuvent ainsi
tourner moins vite, ce qui limite les vibrations rédhibitoires
enregistrées sur les rotors classiques, lorsque les extrémités de
pales atteignent des vitesses transsoniques.
Les rotors contrarotatifs présentent un autre avantage :
supprimer la dissymétrie générée par un rotor unique. Lorsque ce
dernier tourne, en effet, les pales avançantes génèrent plus de
portance (la force qui permet à un aéronef de se sustenter) que les
pales reculantes. Le déséquilibre induit par cette dissymétrie est
acceptable aux vitesses classiques — guère plus de 300 km/h en
conditions normales — mais devient dangereux au-delà.
11
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Évidemment, un rotor contrarotatif et une turbine propulsive ne
suffisent pas : le X2 bénéficie de pales particulièrement courtes et
rigides pour mieux accepter les contraintes aérodynamiques, d’un
système de contrôle actif des vibrations, de commandes
électriques et d’une cellule ultralégère : pas plus de 3,6 t au
décollage, ce qui est remarquable pour un appareil aussi rapide.
Le X2 pourra-t-il aller plus vite encore ? C’est probable. Les
250 noeuds sont officiellement visés comme une vitesse de
croisière, que l’appareil aurait déjà dépassé en léger piqué pour
atteindre 260 noeuds (481 km/h). Une vitesse de 500 km/h n’a
donc rien d’impossible, d’autant que l’engin est encore dans
l’enfance : né officiellement en 2005, il a volé pour la première
fois en août 2008. S’il tient ses promesses, le X2 va relancer
l’hélicoptère en lui offrant des performances que seuls les avions
pouvaient atteindre. Et clouer le cercueil des engins à rotor
basculant comme le V-22 Osprey, certes véloces mais complexes,
fragiles et coûteux.
Texte 1С. Large Hadron Collider
Le Large Hadron Collider (LHC, ou Grand collisionneur
de hadrons en français) est un accélérateur de particules mis en
fonctionnement le 10 septembre 2008 et inauguré officiellement
le 21 octobre 2008 au CERN. Situé à la frontière franco-suisse,
c’est le plus puissant accélérateur de particules au monde
construit à ce jour, dépassant en termes d’énergie le Tevatron
aux États-Unis. Il est même présenté comme le plus grand
dispositif expérimental jamais construit pour valider des
théories physiques.
Le LHC a été construit dans le tunnel circulaire (26,659 km
de circonférence) de son prédécesseur, le collisionneur LEP
(Large Electron Positron). À la différence de ce dernier, ce sont
des protons — de la famille des hadrons — qui sont accélérés
pour produire des collisions, en lieu et place des électrons ou des
positrons pour le LEP.
12
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Ces protons seront accélérés jusqu’à une énergie de 7 TeV,
soit près de 7 500 fois leur énergie de masse. L’énergie totale de
deux protons incidents sera ainsi de 14 TeV. Le LHC sera
également utilisé pour accélérer des ions lourds comme le plomb
avec une énergie totale de collision de 1 150 TeV pour le noyau
dans son ensemble soit un peu plus de 2,75 TeV par nucléon qu’il
contient.
Six détecteurs, dont quatre de très grande taille, sont installés
sur cet accélérateur, à savoir ATLAS, CMS, TOTEM, LHCb,
ALICE et LHCf (voir leur description détaillée).
Les physiciens espèrent apporter des éléments de réponse à
plusieurs questions concernant la physique des particules et la
cosmologie à l’aide de ces détecteurs :
• Le modèle standard décrit de façon remarquablement précise
la physique des particules. Il prédit l’existence d’une particule,
appelée boson de Higgs, dont la détection est un des objectifs
prioritaires du LHC car il permettrait de tester la validité de
certaines théories (telle que la théorie des cordes).
• De nombreux arguments théoriques privilégient l’existence
de ce que l’on appelle la supersymétrie, qui prédit que chaque
type de particule connue possède un alter-ego appelé
superpartenaire. La mise en évidence de la supersymétrie est le
second enjeu du LHC.
• De très nombreux modèles de supersymétrie existent. Si la
supersymétrie est détectée, le LHC sera en mesure de faire le tri
entre les modèles viables.
• Les observations cosmologiques indiquent qu’une grande
partie (96 %) de la masse de l’univers est sous forme de
constituants inconnus en laboratoire. L’un de ces constituants,
appelé, faute de mieux le connaître, la « matière noire », pourrait
être mis en évidence au LHC.
• Des modèles de physique des hautes énergies, notamment la
théorie des cordes, prédisent l’existence de dimensions
supplémentaires en sus des quatre dimensions (3 + le temps)
d’espace que nous connaissons. Certaines collisions réalisées au
13
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
LHC pourraient indirectement les mettre en évidence, notamment
par la formation de trous noirs microscopiques.
• Il semble probable que matière et antimatière existaient en
quantités égales lors du Big Bang. Par la suite, un phénomène très
mal connu a vraisemblablement généré un léger surplus de
matière sur l’antimatière (ce phénomène est appelé baryogénèse).
Matière et antimatière se sont ensuite annihilées en quantités
strictement égales, ne laissant au final que l’infime surplus de
matière. Le LHC pourrait être en mesure de mieux expliquer ce
processus.
• Les noyaux atomiques sont constitués de protons et de
neutrons, chacun étant composé d’entités plus élémentaires
appelées quarks. Les quarks n’existent aujourd’hui pas isolément,
mais uniquement par groupes de 2 ou 3 particules (3 dans le cas
des neutrons et des protons). Cette propriété est appelée
confinement des quarks. Selon toute vraisemblance, à très haute
température, les quarks peuvent exister isolément. Le LHC tentera
de mettre en évidence cette « transition de déconfinement », et les
propriétés de ce nouvel état de la matière appelé plasma quarkgluon.
Текст 1D. Large Hadron Collider (fin)
Le projet de construire un grand collisionneur de hadrons fut
officiellement approuvé en décembre 1994, pour succéder au LEP.
Les quatre grands détecteurs installés (ATLAS, CMS, ALICE et
LHCb) furent approuvés entre 1996 et 1998. Sa mise en service
était initialement prévue pour 1999 mais des retards multiples,
techniques et financiers, la repoussèrent successivement à la fin de
l’année 2007 puis à la fin de l’été 2008. L’arrêt du LEP eut
finalement lieu en 2000, et son démantèlement, suivi du début de
la construction du LHC, eut lieu presque immédiatement après. Un
débat eut lieu en 2000 lors de l’arrêt du LEP. Celui-ci produisit des
résultats ambigus aux plus hautes énergies auxquelles il pouvait
fonctionner (un peu plus de 200 GeV), suggérant la mise en
14
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
évidence du boson de Higgs, une particule prédite par le modèle
standard de la physique des particules. L’opportunité de prolonger
la durée de vie du LEP afin de confirmer ce résultat fut opposée à
celle de démanteler le LEP afin de construire le LHC le plus
rapidement possible. Ce fut finalement la seconde solution qui fut
retenue, la sensibilité du LEP étant considérée comme insuffisante
pour confirmer de façon indiscutable l’existence du boson de
Higgs, et le risque que le boson de Higgs soit découvert dans
l’intervalle par le Tevatron, installé aux États-Unis, étant considéré
comme limité.
Un projet d’accélérateur similaire mais plus puissant (énergie de
20 TeV par proton au lieu de 7 pour le LHC) avait également été
proposé aux États-Unis, le Superconducting Super Collider (SSC),
mais fut abandonné pour diverses raisons budgétaires en 1993.
Le coût total du projet est pour le CERN de 6 milliards de
francs suisses. La construction du LHC lui-même se monte à 4,6
milliards de francs suisses, dont une masse salariale de 20%. La
part financée par le CERN dans la construction des détecteurs se
monte à 1,1 milliard de francs suisses, plus une contribution
majoritaire hors CERN (le CERN finance 20% de CMS et
LHCb, 16% de ALICE et 14% de ATLAS). Un peu moins de
300 millions de francs suisses ont été également investis dans
l’amélioration de l’injecteur (la chaîne d’accélérateurs qui
produit les faisceaux et les injecte dans l’anneau principal) et les
moyens informatiques. Tous les éléments de l’accélérateur et de
ses expériences (détecteurs) étaient en place fin 2007 — début
2008.
Texte 1E. Médiatisation de craintes autour
des conséquences de la mise en opération
Si la presse scientifique a surtout souligné les enjeux
scientifiques de l’expérience, un des aspects les plus traités par la
presse généraliste est constitué par les actions en justice de
quelques scientifiques qui demandent la suspension de
15
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
l’expérience par crainte de création de micro trous noirs au LHC.
En astrophysique, un trou noir est décrit comme un objet
engloutissant tout sur son passage, mais les trous noirs
microscopiques susceptibles d’être créés au LHC ne partageraient
pas cette propriété. Dans le cas où ils seraient néanmoins
produits, ils seraient, du fait de leur masse, soumis au phénomène
d’évaporation des trous noirs prédit par Stephen Hawking en
1975 et disparaîtraient avant d’avoir eu le temps d’absorber la
matière environnante. Le phénomène d’évaporation des trous
noirs n’ayant jamais été observé expérimentalement, et étant
méconnu du grand public, les risques de l’expérience n’ont pas
pu être réfutés formellement et sont devenus un sujet populaire.
Le 21 mars 2008, deux personnes, Walter L. Wagner et Luis
Sancho ont cependant intenté un procès au CERN devant la cour
d’Honolulu à Hawaï au motif que le collisionneur pourrait se
révéler dommageable d’une manière ou d’une autre, par exemple
en créant un trou noir. Leur plainte a été jugée recevable, pour
être ensuite définitivement rejetée. Une autre plainte a été
déposée, fin août 2008, en Europe, devant la Cour européenne
des droits de l’homme de Strasbourg pour les mêmes raisons. La
plainte a finalement été rejetée quelques jours plus tard.
À la suite de ces affaires, plusieurs chercheurs, puis le CERN,
ont publié divers documents sur la sécurité du LHC, concluant que
l’accélérateur est sûr. Le principal argument mis en avant est que la
haute atmosphère terrestre, et en fait tous les corps célestes, sont
continuellement bombardés de particules très énergétiques, les
rayons cosmiques. L’énergie dégagée par ces collisions peut
parfois être bien supérieure à celle mise en jeu dans un accélérateur
de particules sur Terre comme le LHC, aussi sont-ils certains que
quels que soient les effets secondaires de ces réactions, ils ne
seront pas dangereux pour la biosphère, sans quoi elle n’aurait pu
se développer pendant plusieurs milliards d’années.
La crainte que des collisions de particules élémentaires
donnent lieu à un événement catastrophique n’est pas nouvelle,
elle remonte à près de dix ans. Lors de la mise en service du
16
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
collisionneur d’ions lourds Relativistic Heavy Ion Collider
(RHIC) du Laboratoire national de Brookhaven (État de New
York), le physicien Alvaro de Rujula et deux collaborateurs
avaient imaginé un scénario catastrophe susceptible, en principe,
de provoquer la destruction de la Terre. L’affaire avait à l’époque
également suscité suffisamment d’intérêt pour nécessiter une
analyse détaillée expliquant l’innocuité d’une telle experience.
17
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
LEÇON 2
Grammaire.
1. Сослагательное наклонение. Subjonctif Présent, Subjonctif
Passé.
2. Наречие bien.
Textes.
Texte 2А. La Station spatiale internationale.
Texte 2B. Un Laboratoire de recherche (suite).
Texte 2C. Les domaines de recherche (fin).
Texte 2D. Les techniques de diagnostic à distance.
Grammaire
Subjonctif (Сослагательное наклонение) выражает
необходимое действие, предполагаемое или желаемое, а
также отношение говорящего к этому действию.
Il faut, qu’il fasse cette expérience.
Subjonctif употребляется после que в придаточных и
независимых предложениях. В разговорном языке
используются формы Subjonctif présent et Subjonctif passé.
Образование: Subjonctif présent образуется от от формы
третьего лица мн. числа наст. времени + окончания (e, es, e,
ions, iez, ent).
Запомните особые формы образования Subjonctif présent
следующих глаголов:
avoir — que j’aie
être — que je sois
18
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
aller — que j’aille
faire — que je fasse
pouvoir — que je puisse
savoir — que je sache
vouloir — que je veuille
Subjonctif présent выражает действие, одновременное с
действием главного предложения, и действиe в будущем.
1. Subjonctif в независимых предложениях употребляется
для выражения: а) приказания: qu’il sorte (пусть он уйдет),
b) пожелания: pourvu que vous arriviez (лишь бы, только бы
вы пришли), c) в лозунгах: Soyez les bienvenus!
2. Subjonctif в придаточных предложениях употребляется:
а) после глаголов выражающих: пожелание, приказание — je
veux que tu partes, сомнение — je doute que tu partes, чувство —
je suis heureux que tu partes; b) после безличных оборотов: il faut,
il est nécessaire, il est important, il semble, il n’est pas évident, il est
peu probable etc; c) после союзов: bien que, quoique, pourque, de
façon que, afin que, avant que, jusqu’à ce que, sans que, à moins
que, autant que; d) после глаголов: penser, croire, trouver, être sûr
в отрицательной и вопросительной форме.
Subjonctif passé выражает действие, предшествующее
действию главного предложения.
Образование: avoir/être в Subjonctif présent + Participe passé.
Je suis content que vous ayez résolu ce probleme, je regrette
qu’elle soit restée.
Exercice 1. Lisez des phrases. Traduisez-les. Trouvez des
verbes au Subjonctif.
1. Bien qu’on ne sache pas encore faire de la gravitation
quantique, on sait faire de l’électrodynamique quantique.
2. Il fallut l’arrivée de composants capables de contrôler de
courants de quelques nanoampères pour que l’appareil voie le jour.
3. Ce processus est résonnant : la fréquence du rayonnement
doit être proche d’une fréquence de Bohr atomique pour qu’il
puisse se produire.
19
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
4. Windows est alors devenu le standard micro-informatique
de facto et il est désormais trop tard pour que des concurrents
éventuels
puissent
proposer
une
alternative
viable
commercialement.
5. L’utilisation des diodes lasers, en tant que nouvelles
sourses de référence radiométrique, nécessite que leur stabilité en
puissance soit acceptable sur des durées suffisantes pour effectuer
des mesures précises.
6. Les stabilités temporelle obtenues à long terme sont
satisfaisantes pour que les diodes lasers soient utilisés comme
moyen de transfert pour les mesures radiométriques.
7. Les diodes lasers présentent donc des propriétés et de la
stabilité tout à fait satisfaisantes pour les usages radiométriques,
mais à condition que les conditions thermiques du composant
soient parfaitement fixées.
Наречие bien
Способы перевода:
1. Хорошо — после глагола. Cet appareil fonctinne bien.
2. Очень — перед прилагательным и наречием. C’est bien
important.
3. Много — перед существительным во множественном
числе с артиклем — bien des. Il a surmonté bien des difficultés.
4. Гораздо — перед наречиями plus, moins. C’est une
source d’énergie bien plus importante.
5. Действительно, именно — перед существительным и
местоимением. C’est bien de ce problème qu’il s’agit.
Vocabulaire
1. un habitat — жилище, зона, область распространения
3. des conditions d’habitat — жилищные условия
2. en permanance — постоянно, непрерывно, безотлучно
3. une recherche scientifique — научное исследование
4. un environnement spatial — космическое пространство
20
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
5. lancer — бросать, запускать
lancer une fusée — запустить ракету
— » — des bombes — сбрасывать бомбы
— » — un regard — бросить взгляд
— » — un moteur — заводить мотор
6. conjointement — вместе
agir conjointement — действовать сообща
7. entamé — начатый, початый, поврежденный
8. coincider —– совпадать
9. une navette spatiale — челночный космический аппарат
10. au profit de — в пользу чего-либо
11. un achèvement — окончание, завершение
12. un module pressurise — герметичный модуль с
герметизированной кабиной
13. dedié — специализированный, специального назначения
14. une altitude — высота
— » — en altitude — на большой высоте
— » — prendre de l’altitude — набрать высоту
— » — une faible altitude — небольшая высота
— » — l’altitude de vol — высота полета
15. une maintenance — снабжение, техническое обслуживание, содержание в исправности
16. se relayer — сменять друг друга
17. un ravitaillement — снабжение, (до)заправка
18. rehausser — поднимать, повышать, выделять
— » — le courage — ободрить
19. recevoir l’aval — получить согласие
20. une capacité d’emport — грузоподъемность
un emport de charges — нагрузка
21. un retrait — выход, выбытие, изъятие из употребления
22. une mise en oeuvre — применение, использование,
внедрение, приведение в действие
23. mettre en avance — выставлять напоказ
24. compte tenu — учитывая
21
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Texte 2A. La Station spatiale internationale
La Station spatiale internationale (en anglais International
Space Station ou ISS) est un habitat placé en orbite terrestre
basse, occupé en permanence par un équipage international qui se
consacre à la recherche scientifique dans l’environnement spatial.
Ce programme fut lancé et piloté par la NASA, et développé
conjointement avec l’agence spatiale fédérale russe (FKA), avec
la participation des agences spatiales européenne, japonaise et
canadienne. Sa construction, entamée en 1998, devrait s’achever
en 2011. La station spatiale est occupée en permanence depuis
2000. La fin de sa construction devrait coïncider avec la fin de
l’utilisation de la navette spatiale par la NASA, au profit d’un
nouveau type de véhicule orbital.
La station spatiale internationale est, en 2010, le plus grand des
objets artificiels placés en orbite terrestre. À son achèvement, il est
prévu que pour 2011, elle s’étende sur 110 m de largeur, 74 m de
longueur et 30 m de hauteur et aura une masse d’environ
400 tonnes. On espere qu’a cette date la station comporte une
quinzaine de modules pressurisés, dont quatre dédiés aux
expériences scientifiques, représentant un volume d’espace
pressurisé d’environ 900 m³ dont 400 m³ habitable. Les panneaux
solaires, d’une superficie de 2 500 m2, fournissent 110 kW
d’électricité. La station spatiale se déplace en orbite autour de la
Terre à une altitude d’environ 350 kilomètres et à une vitesse de
27 700 km/h (7,7 km/s), en faisant le tour de la planète 15 fois par
jour. Depuis novembre 2009, la station a un équipage permanent de
6 personnes : chaque astronaute, au cours de son séjour, d’une durée
de 3 à 6 mois, partage son temps de travail entre les opérations
d’assemblage, de maintenance, et les tâches scientifiques.
Plusieurs vaisseaux spatiaux se relaient pour placer en orbite
les composants de la station, réaliser le transfert des équipages,
assurer le ravitaillement et rehausser l’orbite régulièrement
dégradée par la traînée atmosphérique. Les cargos1 Progress
1
22
un cargo — грузовое судно, корабль.
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
russes, ATV européens, le HTV japonais assurent le
ravitaillement tandis que le vaisseau russe Soyouz prend en
charge la relève des équipages. La navette spatiale américaine
joue un rôle majeur par sa capacité d’emport et son retrait, prévu
fin 2010 pour des raisons d’obsolescence2 et de sécurité, crée un
problème logistique non résolu début 2010, en l’absence de
vaisseaux capables de la remplacer complètement.
Bien que le projet de la station spatiale soit lancé en 1983 par
le président américain Ronald Reagan mais un coût toujours
croissant et un contexte politique peu favorable aux grands
programmes spatiaux civils retardent sa mise en œuvre jusqu’en
1998. En 1993, la Russie est invitée, pour des raisons
géopolitiques,pour qu’elle puisse devenir un acteur majeur du
programme. L’assemblage en orbite débute en 1998 mais
l’accident de la navette Columbia, en 2003, retarde sensiblement
son avancement. Depuis son lancement, les ambitions du
programme ont été à plusieurs reprises revues à la baisse, faute de
disposer de budgets suffisants, tant du côté russe que du côté
américain : plusieurs modules dont certains consacrés à la
recherche ont été supprimés. Les travaux scientifiques réalisés dans
la station portent principalement sur la biologie, en particulier
l’adaptation de l’homme à l’absence de gravité, la science des
matériaux et l’astronomie. La station a de nombreux détracteurs,
qui lui reprochent son coût, estimé à près de 115 milliards de
dollars, que ne justifient pas, selon ceux-ci, les résultats
scientifiques obtenus ou potentiels. Les partisans de la station
spatiale mettent en avant l’expérience acquise dans le domaine des
séjours longs en orbite et l’importance symbolique d’une présence
permanente de l’homme dans l’espace. La station spatiale, qui
devrait être complètement opérationnelle en 2011, doit être
utilisée au moins jusqu’en 2020 compte tenu des dernières
orientations budgétaires retenues par le président Obama : cellesci doivent toutefois recevoir l’aval du Congrès américain.
2
une obsolescence — моральный износ, устаревание.
23
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Exercice 2. Trouvez le sens des mots de la même famille:
1) un habitat, une habitation, un habitant, habiter;
2) une maintenance, maintenir;
3) un profit, au profit de, profitable, profiter, profits et pertes;
4) une altitude, altitudinal.
Exercice 3. Faites des expressions:
maintenir
l’occasion
profiter
la paix
tirer
à la sante
mettre
un grand profit
lancer
l’aval
recevoir
le moteur
Exercice 4. Traduisez des phrases.
1. La station spatiale est un habitat placé en orbite terrestre
basse qui se consacre à la recherche scientifique dans
l’environnement spatial.
2. La construction de la Station spatiale internationale,
entamée en 1998, devrait s’achever en 2011.
3. La station spatiale est occupée en permanance depuis 2000.
4. A son achèvement, prevu pour 2011, elle s’étendrait sur
110 m de largeur, 74m de longueuer et 30 m de hauteur.
5. Les panneaux solaires, d’une superficie de 2500 m2,
fournissent 110kW d’électricité.
6. La station a un équipage permanent de 6 personnes :
chaque astronaute partage son temps de travail entre les
opérations d’assemblage, de maintenance, et les taches
scientifiques.
7. Le projet de la station spatiale est lancé en 1983 par le
président américain Ronald Reagan.
8. En 1993, la Russie est invitée, pour des raisons
géopolitiques, à devenir un acteur majeur du programme.
9. Les travaux scientifiques réalisés dans la station portent
principalement sur la biologie.
24
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
10. La station, qui devrait être complètement opérationnelle
en 2011 doit être utilisée au moins jusqu’en 2020.
Exercice 5. Mettez les verbes à la forme qui convient.
Traduisez.
1. Il est important que la station spatiale internationale (être
conҫu) d’abord comme un laboratoire de recherche.
2. La station fournit une plateforme pour réaliser des
expériences qui nécessitent qu’une des conditions inhabituelles
rencontrées dans l’espace (être présent).
3. Il est nécessaire que les domaines de recherche principaux
(comprendre) la biologie, la physique, l’astronomie et la
météorologie.
4. Il est prevu que ces techniques de diagnostic à distance par
ultrasons (avoir) des applications sur Terre dans les situations
d’urgence.
5. Il faut que des chercheurs (étudier) les effets de l’absence
de gravité sur l’évolution, le développement, la croissance et les
processus internes des plantes et des animaux.
6. Bien qu’on (pouvoir) dormir en flottant dans la cabine,
généralement les astronautes évitent de le faire car ils peuvent
heurter et endommager durant leur sommeil un équipement fragile.
7. Par ailleurs il est nécessaire que dans les compartiments
dédiés au repos l’air (être) bien ventile.
Exercice 6. Questionnaire.
1. Qu’est-ce-qu’on appelle la station spatiale internationale?
2. Quand devrait s’achever la construction de la station
spatiale?
3. Pourquoi on peut dire que la station spatiale sera le plus
grand des objets artificiels placés en orbite terrestre?
4. A quelle altitude la station spatiale se déplace en orbite
autour de la Terre?
5. Depuis quand la station a un équipage permanent?
6. Quels vaisseaux spatiaux prennent part à ce programme?
25
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
7. Qui a lancé ce projet de la station spatiale en 1983?
8. Pour quels raisons on a invité la Russie en 1993?
9. Sur quoi portent les travaux scientifiques réalisés dans la
station?
10. Pourquoi la station a de nombreux détracteurs et de
nombreux partisans?
Exercice 7. Traduisez les phrases du russe en français.
1. Международная космическая станция предназначена
для научных исследований космического характера.
2. В программе участвуют космические агенства США,
России, Канады, Японии и других стран.
3. Международная космическая станция — это большой
космичекий объект, находящийся на околоземной орбите.
4. Космическая станция вращается вокруг Земли на
высоте около 350 км и со скоростью примерно 27 700 км/ч.
5. Станция облетает Землю 15 раз в день.
6. У станции есть свои сторонники и противники.
7. Научные исследования, проводящиеся на станции,
касаются в первую очередь биологии, астрономии и
материаловедения.
Exercice 8. Faites le résumé du texte 4A.
Texte 2В. Un Laboratoire de recherche (suite)
Selon la NASA la station spatiale internationale est conçue
d’abord comme un laboratoire de recherche dédié à l’étude de son
environnement atypique caractérisé par l’absence de pesanteur, le
bombardement par des rayonnements absents au sol car
interceptés par l’atmosphère, et sa position qui en fait un poste
d’observation privilégié de la Terre mais également de l’espace.
Par rapport à la navette spatiale américaine, elle présente
l’avantage de constituer une plateforme stationnée pour de
longues durées. Contrairement aux satellites porteurs
d’expériences scientifiques, la présence d’un équipage permanent
26
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
offre l’avantage de permettre d’effectuer, à la demande, de
nombreuses manipulations sur les expériences : surveillance,
ajout d’intrants, réparations ou remplacements de composants.
Les scientifiques au sol ont, grâce à l’équipage, la possibilité
d’accéder facilement aux résultats de leurs expériences, d’en
modifier les paramètres ou d’en lancer de nouvelles.
Par ailleurs la station spatiale, par sa position en orbite
terrestre basse, fournit un endroit relativement sûr pour mettre au
point les systèmes spatiaux qui seront nécessaires pour les
missions de longue durée vers la Lune ou sur Mars. Elle permet
d’acquérir de l’expérience dans le domaine de la maintenance, de
la réparation et du remplacement de systèmes en orbite : toutes
ces techniques sont vitales pour la mise en œuvre de vaisseaux
qui devront s’éloigner de la Terre et s’affranchir de toute
possibilité de dépannage depuis la Terre. Ce type de recherche
permet à terme de réduire les risques courus par ces missions et
d’optimiser la capacité des vaisseaux interplanétaires.
Le rôle de l’équipage porte également sur l’éducation et la
coopération internationale. L’équipage de la station spatiale
permet à des étudiants sur Terre de participer, y compris par le
biais d’expériences développées par eux, à des travaux pratiques.
Le programme de la station spatiale lui-même et la coopération
internationale qu’il suscite, permet à 13 nations d’apprendre à
vivre et travailler ensemble dans l’espace, préparant le terrain
pour de futures missions internationales.
Texte 2С. Les domaines de recherche (fin)
La station spatiale fournit une plateforme pour réaliser des
expériences qui nécessitent qu’une des conditions inhabituelles
rencontrées dans l’espace soit présente. Les domaines de
recherche principaux comprennent la biologie, la physique,
l’astronomie et la météorologie. Selon les directives adressées par
le Congrès à la NASA en 2005, le laboratoire américain Destiny
est officiellement considéré comme un laboratoire public national
27
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
dans le but d’accroitre son utilisation par l’ensemble des agences
fédérales et du secteur privé.
La recherche effectuée à bord de la station spatiale accroit la
compréhension des effets du séjour dans l’espace sur le corps
humain. Les thèmes de recherche actuels portent sur l’atrophie
musculaire, l’ostéoporose et la redistribution des liquides
biologiques (sang, ...) qui constituent certains des problèmes les
plus handicapants pour le séjours longs de l’homme dans
l’espace. Les données recueillies doivent permettre de déterminer
si l’homme peut effectuer des vols de longue durée et à terme
coloniser l’espace. Les résultats concernant la perte osseuse et
l’atrophie musculaire suggèrent que les astronautes risquent
d’être victimes de fractures au moment de l’atterrissage sur une
planète après un séjour prolongé dans l’espace.
Des études médicales à grande échelle sont menées à bord de la
station spatiale par l’Institut de recherche de médecine spatiale
américain. Parmi les travaux notables figure l’étude sur un système
de diagnostic par ultrasons en microgravité dans le cadre duquel
plusieurs astronautes (dont les commandants Leroy Chiao et
Gennady Padalka) se sont soumis à des examens par ultrasons en
étant guidés par des spécialistes. Le thème de l’étude porte sur les
techniques de diagnostic et le traitement des problèmes médicaux
dans l’espace. Il n’y a généralement pas de médecins dans la
station spatiale et la réalisation de diagnostics peut par conséquent
être difficile. Les techniques testées dans le cadre de cette étude ont
été mises en œuvre par la suite pour diagnostiquer des accidents du
travail ou dans le domaine des sports olympiques ; elles ont
également été mises en œuvre par des opérateurs sans expérience
sur des populations comme celles des étudiants.
Texte 2D. Les techniques de diagnostic à distance
Il est prévu que ces techniques de diagnostic à distance par
ultrasons aient des applications sur Terre dans les situations
d’urgence et dans les milieux ruraux où l’accès à un médecin
expérimenté est difficile.
28
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Des chercheurs étudient les effets de l’absence de gravité sur
l’évolution, le développement, la croissance et les processus
internes des plantes et des animaux. À partir de certaines des
données collectées, la NASA souhaite analyser les effets de la
micro-gravité sur la croissance tridimensionnelle des tissus
similaires à ceux de l’homme et sur les cristaux de protéines qui
se forment dans l’espace.
La physique des fluides en microgravité est également
étudiée, afin de permettre aux chercheurs de mieux modéliser leur
comportement. Étant donné que dans cet environnement tous les
fluides peuvent être mélangés, les physiciens tentent de combiner
des fluides qui se mélangent mal sur Terre. De plus, en examinant
les réactions chimiques qui sont ralenties par la faible gravité et
les températures, les scientifiques espèrent effectuer de nouvelles
percées dans le domaine de la supraconductivité.
La science des matériaux est un secteur important de la
recherche effectuée dans la station spatiale : ses objectifs sont
d’améliorer les techniques de fabrication utilisées sur Terre.
Parmi les autres centres d’intérêt figure l’incidence de la
microgravité sur la combustion : efficacité de la combustion et
contrôle des émissions et des polluants. Les découvertes dans ce
domaine pourraient permettre d’améliorer notre compréhension
des mécanismes mis en œuvre pour la production d’énergie et
bénéficier en retour à l’économie et à l’environnement. On
envisage également d’utiliser la station spatiale pour étudier les
aérosols, l’ozone, la vapeur d’eau et les oxydants présents dans
l’atmosphère terrestre. En 2010 une expérience de physique
fondamentale, le spectromètre magnétique Alpha, doit être
installée : cet instrument pourrait apporter des informations
précieuses sur la présence ou la nature de l’antimatière et de la
matière noire en analysant les rayons cosmiques qui ne peuvent
être observés depuis le sol à cause du filtrage de l’atmosphère
terrestre.
29
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
LEÇON 3
Grammaire.
1. Повторение Futur immédiat (Futur proche). Passé
immédiat (Passé récent).
2. Temps immédiats au passé: Futur immédiat dans le passé,
Plus-que-parfait immédiat.
Textes.
Text 3А. Alcatel s’empare de Lucent.
Texte 3B. Le mariage entre Alcatel et Lucent.
Text 3C. L’Hydroptère.ch annonce de futurs records de vitesse
à la voile.
Text 3D. Boeing affiche sa vision de l’avion électrique.
Grammaire
Exercice 1. Répétez les Temps immédiats. Traduisez les
phrases.
1. L’Agence spatiale européene et l’Université Nationale
Australienne viennent de tester avec succés un nouveau type de
moteur ionique.
2. A partir de cette période la recherche et l’évolution de
l’automobile va progresser de manière fulgurante en Occident.
3. Le calculateur va permettre la pression de freinage la plus
forte possible en supprimant les blocages des roues.
4. La filière que nous venons d’indiquer pourrait bien n’avoir
pas été la seule, car on signale d’autre part l’utilisation de sortes
de fusées par les Arabes des les premiers siècles de notre ère.
30
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Temps immédiats dans le passé
Futur immédiat dans le passé
Образование: Aller (imparfait) + infinitif.
Il m’a dit qu’il allait rentrer. C’était bien qu’ils allaient faire
ce travail.
Plus-que-parfait immédiat
Образование: Venir (imparfait) + de + infinitif.
Il a dit qu’il venait de rentrer. L’avion venait d’atterir lorsque
nous sommes arrivés à l’aérodrome.
Exercice 2. Traduisez les phrases.
1. On a annoncé que l’Hydroptère, voilier le plus rapide du
monde venait d’avoir un petit frère : l’Hydroptère.ch.
2. On a appris que l’Hydroptère.ch allait être mis à l’eau
prochainement sur le lac Leman pour une première série de tests.
3. Les deux groupes, qui étaient présents dans des activités
sensibles, allaient prendre toutes les précautions pour respecter
les exigences des gouvernements français et américain.
4. Le président non exécutif du conseil d’administration du
nouveau géant et sa directrisse générale, ont annoncé qu’ils
allaient supprimer 10% des effectifs dans le monde.
5. Le géant de Munich, Siemens a été condamné à trouver un
allié car la concurrence allait être de plus en plus brutale.
6. Le président d’Alcatel a precisé que le nouveau géant allait
pouvoir compter sur un budget de 2,4 milliards d’euros en matière
de recherche, ses laboratoires allaient employer 26 100 salariés.
7. Aux Etats-Unis, Lucent a nommé les trois administrateurs
qui allaient diriger la société.
Vocabulaire
1. gagner — зарабатывать, выигрывать, завоевывать
gagner son pari — выиграть пари
31
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
2. une tentative — попытка
3. parvenir — достигать, доходить, возвыситься
4. détenir — иметь в своем владении, в своей власти, хранить
5. un chiffre d’affaires — (торговый) оборот
6. entraîner — увлекать за собой, вовлекать, иметь
следствием, приводить в движение, транспортировать
7. une suppression — отмена, ликвидация, упразднение,
сокрытие
8. un effectif — штат, личный состав
9. une coupe claire — сильное прореживание
10. un aval — зд. согласие, санкционирование, поддержка
11. un salarié — наемный работник, работник, получающий
зарплату
12. boursier , -e — биржевой, -ая
13. une parité — паритет, равенство, равное отношение
14. une activité sensible — ощутимая, заметная деятельность, активность
15. une précaution — предосторожность, осторожность,
осмотрительность
16. mettre en place — разместить
17. antitrust — антитрестовый
18. une force de frappe — ударная сила
19. une synergie — синергия, совместное действие
20. condamner à — зд. вынуждать, обрекать, принуждать
21. un allié — союзник
22. amortir — ослаблять, смягчать, притуплять, амортизировать
23. s’appuyer — опираться, полагаться, основываться
20. une fusion, fusionner — плавление, плавка, синтез,
объединение,
слияние;
объединять,
сливать,
объединяться, сливаться
32
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Texte 3A. Alcatel s’empare de Lucent
Serge Tchuruk, le president d’Alcatel, a enfin gagné son
pari. Cinq ans après une première tentative, il est parvenu à
rapprocher le groupe franҫais et l’américain Lucent pour créer le
numéro deux mondial des télécommunications. Les actionnaires
d’Alcatel détiendront 60% du nouveau géant dont le siège sera à
Paris. Il vaut 30 milliards d’euros en Bourse et son chiffre
d’affaires pèse 21 milliards. Ce regroupement va entraîner la
suppression de 10% des effectifs, soit 8800 emplois,
essentiellement aux Etats-Unis.
La concentration est enfin en marche chez les industriels des
télécommunications. Le franҫais Alcatel et l’américain Lucent ont
annoncé le 2 avril dans l’après-midi la création du numéro deux
mondial du secteur derrière l’américain Cisco. Le nouveau géant
aura son siège en France et sera de droit franҫais. Il realisera environ
21 milliards d’euros de chiffre d’affaires et emploiera 88000
salaries. Sa capitalisation boursière sera d’environ 30 milliards
d’euros. Les actionnaires d’Alcatel détiendront environ 60% de son
capital, ceux de Lucent 40%. Le conseil d’administration sera
composé de six administrateurs venant d’Alcateel et de six
administrateurs proposés par Lucent. Une parite exacte. Il
comprendra également deux administrateurs indépendants d’origine
européenne choisis à la fois par Alcatel et Lucent.
Les deux groupes, qui sont présents dans des activités
sensibles, vont prendre toutes les précautions pour respecter les
exigences des gouvernements franҫais et américain. Lucent va
mettre en place une filiale spécialisée dans les contrats avec le
Pentagone qui possèdera un conseil d’administration composé de
trois Américains. Alcatel veut apporter ses satellites à Thales.
Alcatel et Lucent sont très complémentaires en terme de
produits et sur le plan géographique. Le nouveau numéro deux
mondial dont le nom sera connu plus tard, réalisera 35% de son
chiffre d’affaires en Europe, 34% en Amérique du Nord et 31%
en Asie Pacifique et dans le reste du monde. Il sera puissant en
33
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Chine où le groupe franҫais est solidement implante. Il disposera
d’une force de frappe en recherche de 26100 ingenieurs.
Comme toujours dans le cadre d’un mariage, les deux sociétés
promettent des synergies importantes. La fusion devrait permettre
des économies de 1,4 milliard d’euros par an. L’essentiel sera
réalisé en 2006 et 2007. Mais des coupes claires sont également
prevues. S. Tchuruk, qui sera président non exécutif du conseil
d’administration du nouveau géant, et Pat Russo, sa directrice
generale, ont annonce qu’ils allaient suprimer 10% des effectifs
dans le monde. Soit 8800 emplois.
Les reductions de postes devraient toucher essentiellement les
Etats-Unis. La CFDT, syndicat majoritaire chez Alcatel, a
vivement réagi et « réunira des représentants de toutes les filiales
franҫaises dans la semaine pour étudier en détail les
conséquences de cette fusion ».
Le projet de fusion doit encore recevoir l’aval de la
Commission européenne et des autorités antitrust américaines.
Elles pourraient rendre leur avis dans les six à douze mois.
Cette fusion est la conséquence de la course à la concentration des
clients de Lucent et d’Alcatel, les opérateurs de télécommunications.
Elle risque d’avoir de formidables conséquences.
L’allemand Siemens va devoir reagir. Le géant de Munich
s’interroge sur l’avenir de sa branche télécommunications. Il est
condamné à trouver un allié car la concurrence va être de plus en
plus brutale en Europe, aux Etats-Unis et en Chine.
Exercice 1. Questionnaire.
1. Pourquoi on peut dire que le président d’Alcatel a gagné
son pari?
2. Quels groupes ont créé le numéro deux mondial des
télécommunications?
3. Le nouveau géant, où aura-t-il son siège?
4. De qui sera composé le conseil d’administration du
nouveau géant?
5. Quelles économies devraient permettre la fusion?
34
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Exercice 2. Traduisez du russe en français.
1. «Алькатель» и «Люсан» объявили о создании новой
совместной компании по телекоммуникациям.
2. Штаб-квартира новой компании будет находиться во
Франции и в США.
3. Капитализация компании составит 30 млн евро.
4. Административный совет будет состоять из представителей «Алькатель» и «Люсан».
5. «Алькатель» собирается разместить свои филиалы в
Талесе.
Texte 3B. Le mariage entre Alcatel et Lucent (suite)
La course à l’innovation explique le mariage entre Alcatel et
Lucent. « Nous connaissons le meme phenomene que l’industrie
pharmaceutique : nous fusionnons pour amortir sur une base plus
large nos investissements en recherche », explique S. Tchuruk, le
futur président du conseil d’administration du numéro deux mondial
des télécommunications. Le nouveau géant va pouvoir compter sur
un budget de 2,4 milliards d’euros en matière de recherche. Ses
laboratoires vont employer 26100 salaries sur un total de 88000
personnes. Les réductions d’effectifs qui frapperont 8800 personnes
ne devraient pas toucher de manière significative ce secteur,
notamment en France contrairement aux craintes du syndicat CFDT.
Le nouveau groupe va également s’appuyer sur les Bell Labs
apportes par Lucent. Mais il n’est pas question pour Alcatel et
Lucent de partager des informations relevant de secteurs sensibles.
Aux Etats-Unis, Lucent a nommé le 3 avril les trois administrateurs
de nationalité américaine qui allaient diriger la societé qui
regrouperait ses activités dans la défence.
Texte 3C. L’Hydroptère.ch annonce de futurs records
de vitesse à la voile
Le nouvel Hydroptère.ch disposera de deux gouvernails.
L’Hydroptère, voilier le plus rapide du monde avec un record à
35
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
plus de 93 km/h (plus de 50 noeuds), vient d’avoir un petit frère :
le 23 août, Alain Thébault, concepteur et pilote du projet et JeanMathieu Bourgeon, responsable scientifique, ont officiellement
présenté l’Hydroptère.ch sur le chantier Suisse d’Ecublens (près
de Lausanne, sur la rive nord du Léman). Le nouveau bateau
navigue, comme le précédent, sur deux foils (ailes portantes) qui
lui permettent de s’extraire de l’eau et de limiter le frottement.
Mais il ne mesure que 35 pieds (10,85 m) contre 60 (18,28 m) à
son prédécesseur. Il s’agit en effet d’un engin d’essai, destiné à
valider de nouvelles solutions en vue de la construction du futur
Hydroptère Maxi (30 m de long annoncés), navire de record
océanique. Si l’Hydroptère épousait plutôt la formule trimaran,
celle de l’Hydroptère.ch est plutôt celle d’un catamaran. La coque
centrale est devenue une nacelle, flanquée de deux coques
équipées chacune d’un safran (partie immergée du gouvernail).
Cette formule devrait lui offrir de meilleures performances en
configuration « voilier » classique, sans recours aux foils.
L’Hydroptère.ch va être mis à l’eau prochainement sur le lac
Léman pour une première série de tests début octobre avant de
poursuivre sa carrière en Méditerranée.
Texte 3D. Boeing affiche sa vision de l’avion électrique
Cet avion hybride combinerait batteries et turbines à gaz.
C’est l’équivalent volant de la Toyota Prius : le concept d’avion
de ligne électrique Sugar (Subsonic Ultra Green Aircraft
Research) Volt que viennent de présenter conjointement Boeing
et la Nasa après 18 mois d’étude combine batteries et moteurs
électriques à hélices avec une assistance par turbine à gaz pour
l’autonomie. Bénéfices visés : réduire la consommation de
carburant de 70% et de 55% la consommation totale d’énergie.
Le recours à l’énergie électrique permettrait en outre de réduire
les émissions sonores. Pour y parvenir, le Sugar Volt est doté
d’une voilure à très fort allongement, qui permettrait d’améliorer
la portance à haute altitude, tout en favorisant un décollage plus
36
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
court. L’encombrement au sol imposant impliqué par cette
solution serait compensé par un système d’ailes repliables.
L’appareil présenté emporterait 154 passagers sur 3 500 miles
nautiques (6500 km) à Mach 0,8 (980 km/h). Bien sûr, il ne s’agit
que d’un avion de papier, mais qui préfigure les avions de ligne
envisagés à l’horizon du quart de siècle.
37
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
TEXTES SUPPLEMENTAIRES
Lampes fluorescentes
Les lampes fluorescentes sont présentes partout. Dans nos
bureaux, dans les magasins, dans la rue. Dans les maisons privées
aussi. Pour comprendre comment fonctionnent les lampes
fluorescentes, il vaut mieux en savoir d’abord déjà un peu sur la
lumière elle-même.
La lumière est une forme d’énergie qui est émise par l’atome.
La lumière est constituée de petits paquets particulaires qui ont
une énergie et une quantité de mouvement défini, mais pas de
masse. Ces particules, les photons, forment les constituants de
base de la lumière.
Les atomes émettent des photons sous le coup de l’excitation
des électrons. Les électrons d’un atome ont différents niveaux
d’énergie, incluant leur vitesse et leur distance à partir du noyau.
Les électrons occupent donc différentes orbitales. En général, les
électrons ayant les énergies les plus élevées évoluent dans les
orbitales situées les plus loin du noyau.
Lorsqu’un atome perd ou gagne de l’énergie, le changement
est exprimé par un mouvement d’électrons. Lorsqu’il y a transfert
d’énergie vers un atome (sous le coup de la chaleur, par
exemple), un électron peut être temporairement propulsé vers une
orbitale plus éloignée (plus « haute »). L’électron n’occupe cette
position que pendant un très bref laps de temps, une fraction de
seconde. Presque immédiatement, il redescend vers sa position
d’origine. Lors de cette « descente », l’électron laisse s’échapper
son excès d’énergie sous forme de photons.
38
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
La longueur d’onde de la lumière émise dépend de la quantité
d’énergie émise, qui elle dépend de la position particulière de
l’électron. Ainsi, des atomes différents émettront des types de
lumière différentes. La couleur de la lumière que l’on voit est donc
directement influencée par la sorte d’atome qui l’a provoquée.
Dans une source de lumière incandescente, comme un bulbe, les
atomes sont excités par la chaleur en provenance d’un courant. Les
lampes fluorescentes ont quant à elles un système beaucoup plus
élaboré pour exciter les atomes. Le principal élément dans une
lampe fluorescente est un tube de verre scellé. Une pression très
faible est maintenue à l’intérieur du tube, ainsi qu’une atmosphère
d’argon et un peu de mercure. Le tube a 2 électrodes, l’une à chaque
extrémité, et chacune est reliée à un circuit électrique.
Pour allumer la lampe, le courant se transmet à travers le
circuit électrique vers les électrodes. Une importante différence
de tension est maintenue entre les électrodes. Ainsi, les électrons
migrent de l’une des extrémités du tube vers l’autre extrémité. Ce
mouvement est suffisant pour provoquer la mise en gaz d’une
partie du mercure, initialement à l’état liquide. A mesure que les
électrons et atomes chargés se déplacent dans le tube, certains
d’entre eux entrent en collision avec les atomes de mercure
gazeux. Ces collisions excitent les atomes, propulsent certains des
électrons du mercure vers de « hauts niveaux », puis à leur retour,
ceux-ci émettent la lumière.
Cependant: la lumière émise par le retour des électrons du
mercure n’est pas dans le domaine visible. Il s’agit de
rayonnement ultraviolet. Ainsi, pour produire de la lumière utile à
l’œil humain, ce procédé doit être accompagné d’une étape
supplémentaire.
Espace cosmique. Informations générales
On croit souvent à tort que l’espace entre le soleil et les
planètes est vide. Un espèce de vide dépourvu d’énergie ou de
matière. Mais l’espace n’est pas vide. Notre soleil émet
39
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
constamment du plasma, qui se propage dans toutes les directions
à vitesses très élevées, et qui finit par remplir tout l’espace du
système solaire... et même au-delà. En étudiant les processus qui
ont lieu dans l’espace interplanétaire, autour des autres planètes,
mais aussi dans la magnétosphère terrestre, (là où le champ
magnétique terrestre a une influence plus importante que le
champ interplanétaire du soleil), nous sommes plus en mesure
d’apprécier le rôle important que jouent les plasmas dans
l’univers.
Les plasmas solaires
Le soleil est une étoile dont les caractéristiques émissives
varient beaucoup. Les rayonnements ultraviolet, la quantité de
rayons-X, de particules et de champs magnétiques sont soumises
à de formidables variations à l’intérieur de la zone d’influence du
soleil, appelée héliosphère. L’héliosphère inclut le vent solaire
ainsi que les toutes les magnétosphères du système solaire. La
« météorologie solaire » est l’étude des conditions de
l’environnement solaire qui peuvent affecter les astronautes, les
opérations des satellites, les systèmes de communication et les
réseaux électriques terrestres. A long terme, les conditions
météorologiques spatiales pourraient influencer les changements
climatiques de la Terre, et ce principalement par de petits
changements très progressifs dans les caractéristiques de la
radiation solaire que nous recevons.
Les plasmas magnétosphériques
Au-delà d’une altitude de 80 km, l´environnement de la Terre
(ainsi que celui d’autres planètes) est sous forme de plasma. On y
trouve la haute atmosphère ionisée, appelée ionosphère, ainsi que
la magnétosphère. Celle-ci est l´environnement spatial de la
Terre, dominé par le champ géomagnétique. C’est une zone où se
trouvent de faibles plasmas, composés essentiellement d´ions
40
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
positifs et d´électrons. La magnétosphère terrestre est
normalement invisible en raison de la prédominance des ions
d’hydrogène et d’hélium en provenance du soleil: ceux-ci ne
diffusent pas la lumière sous forme d’ondes visibles. Le
mouvement de ces particules chargées est organisé par le champ
géomagnétique, mais à son tour ce mouvement génère des
courants électriques, qui produisent des champs magnétiques se
superposant au champ magnétique de la Terre. Les comètes
émettent des ions plus lourds, et leur trajectoire dans la
magnétosphère est soulignée par une spectaculaire traînée
lumineuse formée de neutres et d’ions.
41
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
ОГЛАВЛЕНИЕ
ПРЕДИСЛОВИЕ ................................................................................................... 3
LEÇON 1 ................................................................................................................. 4
Grammaire. Révision ..................................................................................... 4
Lecture de formules et de symboles ............................................................... 5
Vocabulaire .................................................................................................... 6
Texte 1A. Vie et oeuvre d’Henry Darcy ........................................................ 7
Упражнения к тексту ................................................................................... 9
Текст 1В. Un hélicoptère franchit la barre mythique des 250 noeuds ........ 11
Текст 1С. Large Hadron Collider ................................................................ 12
Текст 1D. Large Hadron Collider (fin) ........................................................ 14
Texte 1E. Médiatisation de craintes autour des conséquences de la mise en
opération ................................................................................................ 15
LEÇON 2 ............................................................................................................... 18
Grammaire ................................................................................................... 18
Наречие bien ............................................................................................... 20
Vocabulaire .................................................................................................. 20
Texte 2A. La Station spatiale internationale ................................................ 22
Texte 2В. Un Laboratoire de recherche (suite) ............................................ 26
Texte 2С. Les domaines de recherche (fin) .................................................. 27
Texte 2D. Les techniques de diagnostic à distance ...................................... 28
LEÇON 3 ............................................................................................................... 30
Grammaire ................................................................................................... 30
Vocabulaire .................................................................................................. 31
Texte 3A. Alcatel s’empare de Lucent ......................................................... 33
Texte 3B. Le mariage entre Alcatel et Lucent (suite)................................... 35
Text 3C. L’Hydroptère.ch annonce de futurs records de vitesse à la voile . 35
Text 3D. Boeing affiche sa vision de l’avion électrique .............................. 36
TEXTES SUPPLEMENTAIRES ......................................................................... 38
Lampes fluorescentes ................................................................................... 38
Espace cosmique. Informations générales.................................................... 39
Les plasmas solaires ..................................................................................... 40
Les plasmas magnétosphériques .................................................................. 40
42
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Учебное издание
Токарева Светлана Анатольевна
Фомина Марина Анатольевна
ФРАНЦУЗСКИЙ ЯЗЫК
Часть 1
Корректор Е.К. Кошелева
Компьютерная верстка С.А. Серебряковой
Подписано в печать 28.03.2012. Формат 60×84/16.
Усл. печ. л. 2,56. Тираж 200 экз. Изд. № 27. Заказ
.
Издательство МГТУ им. Н.Э. Баумана.
Типография МГТУ им. Н.Э. Баумана.
105005, Москва, 2-я Бауманская ул., 5.
43
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
NOTE
44
Документ
Категория
Дизайн и искусство
Просмотров
24
Размер файла
366 Кб
Теги
язык, французская
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа