close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

51.Psychologic en France Психология во Франции Методические указания по французскому языку для студентов факультета психологии

код для вставкиСкачать
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Министерство образования и науки Российской Федерации
Ярославский государственный университет им. П.Г. Демидова
Кафедра иностранных языков
PSYCHOLOGIE EN FRANCE
ПСИХОЛОГИЯ ВО ФРАНЦИИ
Методические указания по французскому языку
для студентов факультета психологии
Ярославль 2004
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Составители: Т.В. Микулич, Н.Г. Срибная, Ю.Г. Карабардина
ББК Ш 147.11я73
П 86
УДК 81:372.881
Psychologie en France. Психология во Франции: Метод. указания
по французскому языку для студентов факультета психологии / Сост.
Т.В. Микулич, Н.Г. Срибная, Ю.Г. Карабардина; Яросл. гос. ун-т.
Ярославль, 2004. 48 с.
Приводятся тексты на французском языке из оригинальных источников (Jean Delay, Pierre Pichot. Abrégé de psychologie. P., 1969;
Norbert Sillamy, Dictionnaire de la psychologie. P., 1991; Guide de
l'étudiant en psychologie. P., 1991; Anthologie des psychologues français
contemporains; и др.), определяющие понятие психологии, её предмет
и используемые методы, основные этапы развития психологии во
Франции, а также организацию системы высшего психологического
образования. Тексты сопровождаются словарем и комментариями,
облегчающими понимание текста, а также лексико-грамматическими
упражнениями, цель которых – подготовить студентов к чтению текстов по специальности и развитию навыков устной речи по предлагаемой тематике.
Предназначается для использования на занятиях по французскому языку и для самостоятельной работы студентов, обучающихся по
специальности 020400 Психология (дисциплина "Иностранный язык"
блок ГСЭ), очной формы обучения.
Рецензент - кафедра иностранных языков Ярославского государственного университета им. П.Г. Демидова
© Ярославский государственный университет, 2004
© Т.В. Микулич, Н.Г. Срибная, Ю.Г. Карабардина, 2004
2
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
DÉFINITION ET MÉTHODES DE LA PSYCHOLOGIE
1. Définition de la psychologie
Vocabulaire
terme m – термин
le terme de psychologie (de
médecine, de biologie ...)
dater de - начинаться, считаться от
influence f – влияние
sous l'influence de...
avoir de l'influence
psychisme m – психика
le psychisme humain
se constituer – стать, сделаться;
образовываться, складываться
controverse f – контроверза;
ученый спор, борьба мнений;
пререкание, препирательство
épuiser – исчерпать
~ un sujet – исчерпать тему
~ des controverses
~ des discussions
isolement m – замкнутость,
отчужденность, изоляция,
разобщенность, изолирование
extention f - расширение, развитие,
распространение
prendre de l'extension –
расширяться
coïncider – совпадать
possibilité f – возможность
avoir la ~ - иметь возможность,
быть в состоянии
technique f – техника, метод;
техника, мастерство
définir – определять, давать
3
définissable – определяемый,
определимый, поддающийся
определению
définition f – определение
définitivement (adv.) –
окончательно, решительно
esprit m – ум, рассудок, дух
esprit du temps, du siècle – дух
времени
comportement m – поведение;
отношение к чему-л.
conduites f, pl – поведение, образ
действий, поступки
état m – состояние
l’état de conscience – состояние
сознания
part f – сторона
d’une part ... d’autre part –
с одной стороны … с другой
стороны; вместе с тем
chercher à… – стремиться к ч.-л.
loi f – закон
éventuellement (adv.) – при
случае, в случае необходимости, в известных случаях
accomplir – выполнять,
осуществлять
~ un programme
voisin, -e (adj.) – соседний,
близкий, смежный
les sciences voisines – смежные
науки
contracter – принимать,
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
определение; точно описывать,
точно указывать
défini, -e – определенный
приобретать, усваивать
rapports m pl – отношения,
взаимоотношения
Exercices
1. Analysez les verbes ci-dessous:
offrir, définir, accomplir
2. Ne ... que. Traduisez les phrases:
1) Le terme de psychologie ne date que du début du XIXe siècle.
2) Cette expérience n’est elle-même que le recours à d’autres faits.
3) Nous ne percevons que ce que nous voulons percevoir.
4) En contrepartie, comme ils ne concernent qu’un échantillon des
manifestations possibles, ils sont rigides.
5) Dès lors, le fait psychique n’a qu’un témoin, nous-mêmes, et la
seule méthode qui permette de l’observer est l’introspection.
6) Un test ne peut être utilisé que s’il possède les qualités d’un bon
instrument de mesure.
7) La méthode psychanalytique met accent sur le fait que les
phénomènes conscients ne représentent qu’une faible partie de l’ensemble
de la vie psychique.
Traduisez:
1) Я думаю только о своем докладе на семинаре.
2) У них только неделя до экзамена.
3) Он знает только вас в этом городе.
4) У них только этот учебник.
5) Жанне только 10 лет.
6) Я сплю только 6 часов.
3. Proposition infinitive.
Refaites les phrases d’après le modèle et traduisez-les:
Modèle: Nous sentons l’hiver approcher.
Nous sentons que l’hiver approche.
1) J’ai entendu les manifestants chanter.
2) Il a écouté jouer du Chopin.
3) Nous avons vu naître cette belle ville.
4) Avez-vous entendu chanter ce jeune chanteur?
4
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
5) Je ne vous ai pas entendu ouvrir la porte.
6) Nous les avons vus lire et relire cet article.
7) M’avez-vous senti approcher?
8) Au XVIIIe siècle, on voit la psychologie se constituer comme une
discipline autonome.
9) Lorsque l’on regarde fixement dans l’obscurité complète au point
lumineux immobile, on le voit au bout d’un certain temps se déplacer
(phénomène autocinétique).
Exercices Devoirs
1. Commentez les phrases:
1) Le terme de psychologie date du début du XIXe siècle.
2) Ce terme est devenu usuel en France sous l’influence de Maine de
Biran.
3) La science psychologique est fort ancienne.
4) Pendant longtemps l’étude du psychisme humain était associée à la
philosophie, à la littérature, à la médecine.
5) La psychologie emploie un certain nombre de méthodes.
6) La science psychologique utilise des méthodes empruntées aux
sciences voisines.
2. Posez des questions sur les compléments indirects:
1) L’étude du psychisme humain a été associée aussi bien à la
philosophie qu’à la littérature ou à la médecine.
2) L’isolement et surtout l’extension de la psychologie coïncide avec
la démonstration des possibilités d’action qu’elle offre sur le réel.
3) Les limites de la psychologie sont fixées par son objet, par les
méthodes qu’elle emploie et par l’esprit dans lequel ces méthodes sont
employées.
4) Certaines méthodes de psychologie sont empruntées aux sciences
voisines.
3. Traduisez en russe.
1) Le terme de psychologie ne date que du XIXe siècle.
2) L’étude du psychisme humain a été associée aussi bien à la
philosophie qu’à la littérature.
3) Je m’intéresse aussi bien à la musique qu’à la littérature.
5
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
4) Il a des succès aussi bien dans les mathématiques que dans les
langues étrangères.
5) Les limites de la psychologie sont fixées aussi bien par son objet
que par les méthodes qu’elle emploie.
6) On voit la psychologie se constituer comme une discipline
autonome.
7) Elle cherche à formuler les lois de ces phénomènes.
8) La psychologie utilise un certain nombre de méthodes dont
certaines lui sont propres.
Texte
Définition de la psychologie
Si le terme de psychologie ne date que du début du XIXe siècle (il est
devenu usuel en France sous l'influence de Maine de Biran), la science
psychologique est fort ancienne, bien que pendant longtemps l'étude du
psychisme humain ait été associée aussi bien à la philosophie qu'à la
littérature ou à la médecine.
Au XVIIIe siècle, on voit la psychologie se constituer comme une
discipline autonome, non sans des controverses et des discussions qui ne
sont pas encore épuisées de nos jours. L'isolement et surtout l'extension de
la psychologie coïncident avec la démonstration des possibilités d'action
qu'elle offre sur le réel: la psychologie n'est pas seulement une science
théorique, elle est un ensemble de techniques appliquées. Définir la
psychologie est difficile, car ses limites sont fixées à la fois pas son objet,
par les méthodes qu'elle emploie, et pas l'esprit dans lequel ces méthodes
sont employées.
La psychologie humaine a pour objet d'étude l'homme dans la double
perspective de ses comportements et de ses conduites d'une part, de ses
états de conscience d'autre part, elle cherche à formuler les lois de ces
phénomènes, à en expliquer la genèse, afin de pouvoir éventuellement les
modifier.
Pour accomplir ce programme, la psychologie utilise un certain
nombre de méthodes dont certaines lui sont propres, alors que d'autres sont
empruntées aux sciences voisines, avec lesquelles elle contracte des
rapports plus ou moins étroites.
6
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Questionnaire
1) Le terme de psychologie depuis quand date-t-il?
2) La science psychologique est-elle jeune?
3) A quoi a été associée l’étude du psychisme humain pendant
longtemps?
4) Quand voit-on la psychologie se constituer comme une discipline
autonome?
5) Avec quoi coïncide l’isolement et surtout l’extension de la
psychologie?
6) Est-ce que la psychologie n’est qu’une science théorique?
7) Pourquoi est-il difficile de définir la psychologie?
8) La psychologie humaine qu’a-t-elle pour objet d’études?
9) La psychologie que cherche-t-elle à faire?
10) Quelles méthodes utilise la psychologie?
Texte complémentaire
Psychologie, science des faits psychiques
Ce terme date du XVIe siècle, mais il est devenu usuel à partir du
XVIIIe siècle grâce à C. Wolff, qui l'utilise dans sa Psychologia empirica
(1732) et sa Psychologia rationalis (1734). Longtemps conçue comme la
"science de la vie mentale, de ses phénomènes et de ses conditions"
(W. James, 1890), la psychologie se définit aujourd'hui, d'un point de vue
plus global, comme la "science de la conduite". Le mot "conduite"
désigne, outre le comportement objectivement observable, l'action sur
l'entourage (par la communication par exemple), l'interaction de
l'organisme et de son milieu et l'action sur le corps propre (processus
physiologiques conscients ou inconscients). La psychologie rassemble
donc plusieurs disciplines distinctes, qui font l'objet de définitions
séparées.
La psychologie ne s'est affirmée en tant que science qu'en se séparant,
à la fin du XIXe siècle, de la philosophie. Progressivement, malgré de
graves crises intérieures (ou grâce à elles), elle s'est constituée en
discipline humaine autonome. Sa méthode, comparable à celle des autres
sciences, consiste à soumettre des hypothèses aux faits objectifs ; ses
moyens essentiels sont l’observation et l’expérimentation. Primitivement
centrée sur l’homme normal, adulte et civilisé, elle a étendu ses
investigations au malade, à l’enfant, au primitif, aux groupes sociaux et
7
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
même à l’animal. Par son action pratique, elle a prouvé son existence et
démontré son importance. Son champ d’application, qui semble illimité,
augmente sans cesse. Ses techniques particulières forment un ensemble
irremplaçable d’action et de connaissance de l’être humain.
Cependant, comme toutes le autres sciences, la psychologie a ses
limites. Les tests d’intelligence et les méthodes projectives, par exemple,
ne valent que ce que valent les psychologues qui les emploient, car ils ne
se prêtent pas à une utilisation machinale. Une autre objection que certains
opposent à la psychologie concerne son pouvoir d’action. Loin de voir un
progrès dans les moyens nouveaux qu’elle fournit pour connaître l’homme,
ils les considèrent comme un outil redoutable, susceptible de l’asservir.
Cette crainte s’apparente à celle que l’on peut avoir devant les progrès de
la technique et de la science en général (machinisme industriel,
domestication de l’énergie atomique...); elle relève plus d’une angoisse
existentielle que d’un véritable humanisme. En tout cas, elle est sans objet
car, pas moins que le médecin, le psychologue est au service de l’homme.
Non seulement il évite les actes préjudiciables à autrui, mais il interdit que
les moyens psychologiques qui dépendent de lui soient utilisés par d’autres
à des fins contestables.
2. Les méthodes propres à la psychologie
1). Les problèmes posés par l'observation
Vocabulaire
démarche f – прием, способ,
метод, подход
raisonnement m – рассуждение,
умозаключение, вывод
dégager – выявлять, выделять
soumettre à qch – подвергать
чему-л.
être soumis à – подлежать
vérification f – проверка
vérifier
expérience f – опыт, эксперимент
invoquer – вызывать, призывать,
ссылаться
percevoir – воспринимать
perception f – восприятие
exercer un choix – делать
(осуществлять) отбор
attention f – внимание
attitude f – установка
initial, -e (adj.) – начальный
éliminer – исключать, устранять
confirmer – подтверждать
biais m de l’observateur –
ошибка наблюдателя
inconvénient m – неудобство,
помеха
8
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
provoquer – вызывать,
подстрекать, провоцировать
observer – наблюдать
observation f – наблюдение
observable – наблюдаемый
observateur m – наблюдатель
stade m – стадия
les ~s successifs –
последовательные стадии
investigation f – исследование
l’investigation psychologique
difficulté f – трудность
la ~ fondamentale – основная
трудность
sélection f – отбор
la sélection des phénomènes
parer à un ~ - устранять
помехи, неудобства
mesure f – измерение, мера
renseignement m – сведение, справка
les ~s précis – точные сведения
obtenir les ~s – получить сведения
enquête f – анкета, опрос
enquête sociale
échantillonnage m de temps –
временная выборка
trait m – черта
un ~ de caractère – черта характера
échelle f d’évaluation – оценочная
шкала
rigide (adj.) – негибкий, жесткий
Exercices
1. Analysez les verbes ci-dessous:
devoir, intervenir, tenir, percevoir.
2. Trouvez dans le texte les phrases avec ces verbes et précisez leur
temps.
3. Remplacez la forme passive des verbes par la forme active:
1) Cette attitude ... est déterminée par le but de l’expérience ellemême.
2) Pour parer à cet inconvénient, deux ordres de mesures ont été
proposées.
3) Dans le schéma systématique sont prévus les différents éléments.
4) ... Ces éléments seront répartis de manière à constituer un
échantillonnage représentatif.
5) Le modèle de l’observation médicale est constituée par
l’observation neurologique.
6) Ces instruments sont appelés échelle d’évaluation.
7) Les renseignements reçus doivent être complétés par l’observation
clinique.
9
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Texte
Les problèmes posés par l'observation
Pour Claude Bernard, la démarche fondamentale du raisonnement
dans les sciences expérimentales consiste à partir de faits connus par
l'observation pour en dégager des hypothèses soumises à la vérification par
l'expérience. Or, cette expérience n'est elle-même que le recours à d'autres
faits, provoqués ou invoqués, et que l'on doit par conséquent observer.
Ainsi, l'observation interviendra aux stades successifs de l'investigation
psychologique.
La difficulté fondamentale de l'observation scientifique, et
particulièrement psychologique, tient à la sélection des phénomènes
observés. Nous ne pouvons percevoir les phénomènes dans leur totalité, et
nous exerçons toujours un certain choix, nous dirigeons notre attention sur
un aspect particulier. Cette attitude, normale dans l'observation des
résultats d'une expérience, où elle est déterminée par le but de l'expérience
elle-même, risque au contraire dans l'observation psychologique initiale
d'éliminer les faits significatifs. Nous ne percevons que ce que nous
voulons percevoir, nous cherchons trop souvent à confirmer nos idées
préconçues. L'observation court le danger d'être faussée par la sélection
inconsciente des faits, par ce qu'on appelle le "biais de l'observateur". Pour
parer à cet inconvénient, deux ordres de mesures ont été proposées. La
première consiste à observer le sujet dans les situations multiples et si
possible différentes, ou, si cela n'est pas réalisable, d'obtenir des
renseignements précis sur son comportement dans ces conditions variées.
Ainsi l'observation du malade dans le cabinet du médecin doit être
complétée par les informations fournies par les membres de la famille et
par l'enquête sociale. Dans certains cas où l'on ne peut observer le sujet
pendant une longue période, on emploie la technique de l'échantillonnage
de temps. Elle consiste à découper le temps total d'observation en
segments de durée limitée (par exemple 5 minutes) mais répartis
également sur les différents moments de la journée. Une deuxième mesure
consiste à fournir à l'observateur un schéma systématique, dans lequel sont
prévus les différents éléments qui devront être observés, éléments qui
seront répartis de manière à constituer un échantillonnage représentatif.
L'observation médicale est basée sur ce principe, et le modèle en est
constitué par l'observation neurologique. Dans le domaine psychologique,
10
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
il existe de la même manière des protocoles types, concernant soit la
psychologie normale, soit la psychologie pathologique.
Dans certains cas, on prépare une liste de traits psychologiques ou de
comportements, et l'observateur doit noter si le trait ou le comportement
sont ou non présentés. Ces instruments sont appelés échelle d'évaluation
(rating scales). Ils évitent le biais de l'attention sélective. En contrepartie,
comme ils ne concernent qu'un échantillon des manifestations possibles, ils
sont rigides et risquent de laisser échapper une manifestation dont la
probabilité est rare, mais qui n'en serait pas moins très significative. Aussi
doivent-ils être complétés par l'observation clinique en attitude "d'attention
flottante". Il est généralement indispensable, dans un premier temps, de se
limiter à l'observation d'individus particuliers (études de cas). Il s'agit d'un
abord traditionnel en médecine, et qui est à la base de la méthode clinique.
Dans certains domaines de la psychologie, pas exemple dans l'étude de
l'histoire du développement psychologique d'un individu, l'étude de cas,
appuyé par l'emploi de documents (productions du sujet, témoignages
etc.), constitue la méthode de choix (psychobiographie).
Questionnaire
1) Comment l’observation intervient-elle aux stades successifs de
l’investigation psychologique?
2) La difficulté fondamentale de l’observation scientifique à quoi
tient-elle?
3) L’observation quel danger court-elle?
4) Quels ordres de mesure ont-ils été proposés pour parer à cet
inconvénient?
5) Qu’est-ce que c’est que l’échelle d’évaluation?
6) Expliquez ce que c’est que l’étude de cas.
Texte complémentaire
Observation, méthode ayant pour but de relever un certain nombre de
faits naturels, à partir desquels il sera possible de former une hypothèse
que l’on soumettra à la vérification expérimentale.
L’observation constitue la phase fondamentale de l’expérimentation.
Elle peut être simple (au cours de l’entretien et des tests, le psychologue
note les attitudes du sujet, sa mimique, sa manière de faire) ou "armée"
11
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
(enregistrement cinématographique et sonore; glace sans permettant à
l'observateur de voir sans être vu); limitée à un échantillonnage de temps
(5 minutes toutes les trois heures, par ex.), ou continue et de longue durée
(en centre d'observation), etc. L'observation psychologique ambitionne de
connaître l'individu à travers sa conduite, de déceler ses déficiences et ses
aptitudes, de trouver les moyens d'épanouir sa personnalité. Dans une
consultation rapide, il arrive que l'observation soit faussée par les
conditions mêmes de l'examen et la présence de l'expérimentateur.
Lorsque la gravité de la situation le nécessite, on poursuit l'étude
entreprise en introduisant un éducateur spécialisé dans le milieu de vie du
sujet (méthode dite de l'"observation en milieu ouvert"). En recueillant,
périodiquement, des éléments d'information sur le comportement de
l'enfant ou de l'adolescent, chez lui, dans la rue, avec ses parents, ses
camarades, ses professeurs ou ses employeurs, ce nouvel observateur
permet de rectifier les données fournies par la situation expérimentale et
d'appréhender plus justement le cas, malgré sa complexité.
Quand" l'observation en milieu ouvert" est impossible, on envoie les
mineurs caractériels ou délinquants dans des internats spécialisés (centres
d'observation) où, pendant des mois, méthodiquement, une équipe
d'éducateurs, de médecins, de psychologues et d'assistants sociaux les
soumettent à une étude systématique (au cours de leurs activités scolaires,
professionnelles, ludiques, etc.), tout en poursuivant leur rééducation.
L'introspection. Dans une certaine perspective, deux courants
s'opposent en psychologie. Le premier, le plus ancien et longtemps le seul,
s'exprime dans la formule de William James définissant la psychologie
comme "la description et l'explication des états de conscience en tant
qu'états de conscience". Dès lors, le fait psychique n'a qu'un témoin, nousmême, et la seule méthode qui permette de l'observer est l'introspection. A
cette "psychologie à la première personne", s'est opposé un courant qui,
dans ses formulations les plus extrêmes, a amené Watson à définir la
psychologie comme "l'étude des réactions objectivement observables,
qu'un organisme exécute en riposte aux stimulus, eux aussi objectivement
observables, venant du milieu". Dans cette deuxième perspective, nous ne
pouvons utiliser directement notre propre introspection des sujets que nous
observons, dans la mesure où le résultat de cette introspection est un
comportement verbal. En fait, dans la perspective adoptée par les premiers
psychologues qui ont adhérés aux vues de Watson, l'introspection n'a guère
12
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
d'intérêt pratique, car même si nous pouvons juger objectivement le
comportement verbal, nous ne pouvons jamais savoir s'il existe un rapport
constant entre le mot et l'état de conscience auquel il est censé
correspondre. N'ayant aucun moyen scientifique de déterminer
objectivement les phénomènes de la vie intérieure, il est préférable de ne
pas s'en préoccuper, de construire une "psychologie sans âme". À la
psychologie science des faits de conscience, doit se substituer une
psychologie science du comportement.
2) La méthode expérimentale
Vocabulaire
démarche f – прием, способ,
метод, подход
persister – упорствовать,
настаивать на своем;
продолжаться, длиться
domaine m – область, сфера
s'affronter – противостоять
друг другу
inapplicable – неприменимый
se contenter – довольствоваться
mental, -e – психический
maladie f mentale – психическое
заболевание
aliénation f mentale – психическое
расстройство
traitement m mental – лечение
душевнобольных
administrer des drogues –
прописывать лекарство
transitoire (adj.) – временный
réversible – обратимый,
обратного действия
authentique – подлинный,
достоверный
causer – быть причиной,
вызывать
dommage m – убыток, ущерб,
урон
Retenez
démarche f = procédé m, tentative f
provoquer = entraîner (inciter, exciter, causer) gch
invoquer = appeler à son secours
aux dépens de = à la charge de
persister = demeurer inébranlable; continuer
domaine m = propriété f, attribution f
s'affronter = s'opposer à
soumettre = subordonner, faire subir
13
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Exercices
1. Dites autrement (commentez les phrases et les expressions):
- employer la démarche définie par Claude Bernard pour la médecine;
- l'évolution de la psychologie ne diffère pas de celle des autres
sciences;
- deux positions extrêmes s'affrontent;
- la méthode expérimentale est inapplicable aux faits psychiques;
- la pathologie mentale en offre un exemple;
- nous n'avons pas le droit de provoquer une maladie mentale;
- il est interdit de causer dans un but expérimental un dommage à un
sujet.
2. Traduisez en russe:
1) D'une part, la psychologie est une science expérimentale, d'autre
part, elle reste une science d'observation.
2) L'expérience est le recours à d'autres faits provoqués ou invoqués et
que l'on doit observer.
3) Le domaine de l'expérience gagne du terrain aux dépens de la
simple observation.
4) Il est des domaines que les circonstances nous interdisent de
soumettre à l'expérience.
5) Il est interdit de causer, dans un but expérimental, un dommage à
un sujet.
3. Posez des questions sur les compléments indirects:
1) Il s'agit d'observation du comportement ou de l'introspection.
2) L'évolution de la psychologie ne diffère pas de l'évolution des
autres sciences.
3) Pour certains psychologues la méthode expérimentale est
inapplicable aux faits psychiques.
4) Nous devons nous contenter de l'observation.
5) Nous pouvons tout au plus administrer des drogues à des
volontaires.
Lisez le texte et dites comment l'expérience intervient à l'investigation
psychologique.
14
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
La méthode expérimentale
La psychologie n'est pas complètement une science expérimentale.
Pour une part, elle reste une science d'observation, qu'il s'agisse
d'observation du comportement ou de l'introspection. Elle est une science
expérimentale lorsqu'il est possible d'employer la démarche définie par
Claude Bernard pour la médecine: formulation d'une hypothèse, puis
vérification de cette hypothèse par l'observation de faits provoqués ou
invoqués. Toutes les sciences ont vu le domaine de l'expérience gagner
progressivement du terrain aux dépens de la simple observation, même s'il
persiste un domaine réservé à cette dernière. L'évolution de la psychologie
ne diffère pas en cela de celle des autres sciences. Actuellement, deux
positions extrêmes s'affrontent. Pour les uns, la psychologie expérimentale
est la seule psychologie scientifique, pour les autres, la méthode
expérimentale est inapplicable aux faits psychiques.
La critique de la première position est facile. Il est des domaines que
les circonstances ou les lois morales nous interdisent de soumettre à
l'expérience et pour lesquels nous devons nous contacter de l'observation.
La pathologie mentale en offre un exemple. Nous n'avons évidemment pas
le droit, pour vérifier des hypothèses sur son mécanisme, de provoquer une
maladie mentale. Nous pouvons tout au plus administrer à des volontaires
des drogues qui provoquent des modifications transitoires et parfaitement
réversibles du psychisme ressemblant aux maladies mentales authentiques:
il nous est interdit de causer, dans un but expérimental, un dommage à un
sujet.
Texte complémentaire
La psychologie expérimentale
La psychologie expérimentale, écrit P. Fraisse (1967) est une
psychologie élaborée grâce à la méthode expérimentale qui a fait ses
preuves dans les sciences de la nature: physique, chimie, biologie.
On distingue, après C. Bernard, quatre étapes dans la démarche
expérimentale:
1. L'observation, plus ou moins systématique, qui vise à une
description des phénomènes et à l'identification des variables importantes.
2. L'établissement des hypothèses. Une hypothèse est une relation
supposée entre variables. Elle peut être induite à partir d'observations, ou
15
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
déduite d'une théorie. L'hypothèse, et c'est là son caractère fondamental,
doit pouvoir être éprouvée.
3. On procède à cette vérification au cours de l'expérimentation. Le
chercheur construit une situation lui permettant d'observer les conséquences de la manipulation d'une ou plusieurs variables indépendantes
sur une variable dépendante, toutes choses étant égales par ailleurs.
4. Les résultats de l'expérience seront ordonnés et classés, souvent
condensés au moyen de techniques statistiques, et finalement interprétés.
Une telle démarche est susceptible d'être appliquée à l'étude de
phénomènes très divers et il n'y a aucune raison de limiter a priori à un
domaine particulier l'emploi de la méthode expérimentale. En droit, la
méthode expérimentale peut prétendre aborder tous les domaines, même si
ce n'est pas le cas en fait. Depuis une quarantaine d'années on a assisté à
une extension considérable du champ d'application de la méthode expérimentale. On a vu apparaître, par exemple, une psychologie expérimentale
du langage, de la motivation, de la décision. Parmi les problèmes dont
l'approche expérimentale est particulièrement délicate on peut citer,
aujourd'hui comme hier, le développement de l'enfant et la genèse des
inadaptations.
Il est courant d'utiliser l'expression psychologie expérimentale dans un
sens plus restreint que celui que nous venons d'évoquer. On fait alors
allusion à des travaux où la démarche expérimentale s'applique avec
beaucoup de rigueur, très souvent dans le cadre du laboratoire. Ces travaux
concernent principalement ce que l'on peut appeler les grandes fonctions:
la sensation et la perception, l'apprentissage et la mémoire, les activités
intellectuelles (raisonnement et résolution de problèmes par exemple).
Lorsque ces travaux ne prennent pas en considération les différences
individuelles on parle parfois à leur propos de psychologie générale, mais
ce dernier terme est très ambigu.
3). La méthode des tests
Vocabulaire
quantitatif, -ve (adj.) –
étalon m – эталон, стандарт
количественный
étalonnage m – эталонирование,
description quantitative –
градуирование, установление
количественное описание
единицы меры
quantifier – определять количество
16
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
quantification f – определение
количества
quantitativement (adv.) –
количественно, с т. зр.
количества
condition f – условие
les conditions nécessaires
et suffisantes
standardisé, -e (adj.) –
стандартный
norme f – норма, стандарт
les normes de référence –
рекомендательные нормы
additionnable (adj.) – слагаемый
repérage m – отметка
направления, определение
положения предмета
groupe d'étalonnage
valeur f – ценность, значение
prédictif, -ve (adj.) –
предсказательный,
прогнозирующий
une valeur prédictive
pronostique (adj.) –
прогнозирующий
diagnostique (adj.) –
диагностирующий,
распознавательный
diagnostique m – диагноз,
диагностика
fidèle (adj.) – надежный,
точный, достоверный
sensible (adj.) – зд.: точный
valide (adj.) - валидный
Texte
La méthode des tests
Un des buts d'une science est de soumettre les phénomènes qu'elle
envisage à la mesure, d'être capable d'une observation quantitative, la
quantification étant le mode de classement des faits les plus facile à utiliser
pour l'exposé des lois. On appelle méthode psychométrique l'ensemble des
procédés aboutissant à une description quantitative des faits
psychologiques. La méthode psychométrique est d'un emploi très général,
dans le cadre de la méthode expérimentale. Plus limitée dans ses buts est la
méthode des tests, qui en est seulement une partie, bien qu'en pratique les
deux expressions soient souvent prises dans un sens identique. On appelle
test mental une situation expérimentale standardisée, servant de stimulus à
un comportement. Ce comportement est évalué par une comparaison
statistique avec celui d'autres individus placés dans la même situation,
permettant ainsi de classer le sujet examiné, soit quantitativement, soit
typologiquement. Cette définition souligne les conditions nécessaires et
suffisantes pour qu'un stimulus puisse recevoir le nom de test. Il devra être
standardisé, c'est-à-dire qu'il devra être rigoureusement identique à lui17
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
même pour tous les sujets auxquels on le présentera, cette présentation se
faisant elle-même dans des conditions invariables.
Le comportement qu'il déclenchera devra être enregistré de manière
objective, c'est-à-dire que deux observateurs différents observant la même
réponse devront la noter de manière univoque. Le comportement sera
évalué statistiquement par rapport à des normes de référence. En
psychologie, on parle abusivement de mesure. L'unité de la mesure doit
être additionnable (les unités de poids ou de longueur). Lorsque cela n'est
pas possible, on ne peut pratiquer qu'un repérage sur une échelle (pour la
température par exemple). La "mesure" dans les tests est en réalité un
repérage sur une échelle. Cette échelle est elle-même constituée par
l'analyse des résultats d'un groupe d'individus de référence, ce qu'on
appelle un étalon. Le résultat d'un test permet ainsi finalement de repérer la
position du sujet examiné par rapport aux individus du groupe
d'étalonnage. Toute épreuve où le comportement n'est pas évalué de cette
manière, par référence à un étalonnage explicite, ne constitue pas un test.
La méthode des tests peut être utilisée pour découvrir les lois de la vie
psychique. En pratique toutefois, elle sert surtout dans la psychologie
appliquée. Un test a en effet une valeur prédictive. À partir d'un résultat
obtenu à un test, c'est-à-dire dans une situation expérimentale artificielle,
on peut prédire comment le même individu se comportera dans diverses
situations concrètes de la vie courante. Dire qu'un sujet a obtenu un
résultat faible à un test d'intelligence, nous permet de prédire qu'il sera
incapable de poursuivre un tel type d'études, qu'il sera incapable de
résoudre un certain nombre de problèmes, etc. On a voulu opposer aux
tests pronostiques les tests diagnostiques qui permettent de décrire les
caractéristiques psychologiques d'un individu. Mais établir un diagnostic
est en même temps porter un pronostic, comme nous l'avons vu pour le cas
de l'intelligence. C'est cette valeur prédictive des tests qui est à la base de
leur emploi, en particulier en psychologie médicale. Les tests offrent deux
avantages: ils sont économiques, en ce sens qu'ils fournissent en un temps
bref des informations sur le psychisme de l'individu qu'une autre méthode
permettrait éventuellement de découvrir, mais beaucoup plus lentement. Ils
donnent des résultats quantitatifs, ce qui permet une finesse de
discrimination entre les comportements, supérieure à ce que permet
l'observation qualitative.
La méthode des tests, pour avoir une valeur réelle, doit être employée
dans des conditions précises. Un test ne peut être utilisé que s'il possède les
18
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
qualités d'un bon instrument de mesure. Il doit être fidèle, c'est-à-dire
qu'appliqué à deux reprises dans les mêmes conditions, au même sujet, le
même résultat doit être obtenu. Il doit être sensible, c'est-à-dire qu'il doit
permettre un classement suffisamment fin des individus. Il doit surtout être
valide, c'est-à-dire prédire effectivement ce qu'il est censé prédire. La
méthode des tests a été à l'origine d'une branche de la psychologie d'une
importance considérable. Des tests très nombreux, destinés à des emplois
très variés, ont été établis. Leurs qualités métrologiques ont été étudiées.
Des méthodes statistiques particulières ont été développées dans ce but,
telle l'analyse factorielle. Pratiquement, la méthode des tests est devenue
une des plus importante de la psychologie appliquée.
Questionnaire
1) En quoi consiste un des buts essentiels de la science?
2) Qu'est-ce qu'on appelle méthode psychométrique?
3) La méthode psychométrique et la méthode des tests sont-elles
identiques?
4) Qu'est-ce qu'on appelle "test mental"?
5) Comment est évalué le comportement d'un sujet dans une situation
expérimentale standardisée servant de stimulus à ce comportement?
6) Quelles sont les conditions nécessaires et suffisantes pour qu'un
stimulus puisse recevoir le nom de test?
7) Comment doit être un test?
8) Qu'est-ce que c'est que la "mesure" en psychologie?
9) La méthode des tests peut-elle être utilisée pour découvrir les lois
de la vie psychique?
10) Parlez de la valeur prédictive du test.
11) Est-ce qu'on peut opposer aux tests pronostiques les test
diagnostiques?
12) Quels sont les avantages qu'offrent les tests?
13) La méthode des tests est-elle largement employée en psychologie?
14) Donnez une définition du test.
Texte complémentaire
Test (terme anglais signifiant "épreuve", introduit en psychologie par
J. McKeen Cattell, 1890), épreuve standardisée dans son administration et
sa cotation, qui renseigne sur certaines caractéristiques affectives,
19
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
intellectuelles (niveau mental, aptitudes, connaissances) ou sensorimotrices d'un sujet, et permet de le situer objectivement par rapport aux
autres membres du groupe social dont il fait partie (étalonnage).
Il existe un grand nombre de tests: verbaux ou de performance (puzzle
à reconstituer, mosaïque à reproduire...), d'efficience ou de personnalité,
d'application individuelle ou collective, etc. A titre d'exemple, voici
quelques extraits de la célèbre "échelle métrique de l'intelligence" (Binet et
Simon), destinée initialement à dépister les enfants arriérés:
3 ans: répéter deux chiffres; donner son nom de famille;
5 ans: définir des objets par l'usage; compter quatre cubes;
7 ans: copier un losange, répéter une série de cinq chiffres dans le
même ordre.
3. Tableau synoptique
de quelques tests couramment employés
1). Tests de connaissances et d'aptitudes
1. Epreuves
verbales
2. Epreuves
non verbales
3. Epreuves
sensori-motrices
4. Echelles
composites
d'intelligence
de connaissances scolaires (Subes)
de vocabulaire (Binois-Pichot)
de mémoire (Claparède)
de raisonnement abstrait (Progressives
Matrices de Raven, D.48)
de raisonnement concret (cubes de Kohs)
d'attention (barrage de Zazzo)
dessin de Goodenough (utilisable
de 3 à 12 ans)
labyrinthes de Porteus
de développement échelles de performance
intellectuel
d'Alexander (utilisable à partir de 7 ans)
et de Gr.Arthur (étalonnée de 3 à 25 ans)
de vision chromatique (tests d'Ishihara, de Polack)
de développement psychomoteur (d'Ozeretzky)
de coordination manuelle (test du tourneur)
de Binet-Simon (révisée par Terman et Merril,
utilisable à partir de 2 ans)
de développement psychomoteur de la première
enfance (baby-tests de Gesell, de Brunet-Lézine)
de Wechsler (deux formes complémentaires, qui
s'étendent de 5 ans à la vieillesse)
20
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
2). Tests de caractère et de personnalité
1. Questionnaires
2. Tests objectifs
3. Epreuves
projectives
4. Tests de
production
(utilisés surtout
avec les enfants)
d'intérêts (de Kuder, de Strong)
de traits de caractère (16 PF de R.B. Cattell)
psychopathologique (M.M.P.I. ou Inventaire
multiphasique de personnalité du Minnesota)
de préférences musicales (de R.B. Cattell)
de niveau d'aspiration
myokinétique (de Mira y Lopez)
de Jung (associations libres de mots)
de L. Düss (fables à compléter)
de Murray (T.A.T.)
de Rosenzweig (réaction à la frustration)
de Rorschach (taches d'encre; test Z)
dessin libre
jeu (modelage, marionnettes)
construction d'un petit village (test du village,
d'Athus)
Le but de pareilles épreuves est d'obtenir, dans un temps bref, des
informations précises (quantifiables) et objectives (indépendantes de la
subjectivité de l'expérimentateur) sur les caractéristiques mentales des
sujets testés, grâce auxquelles le psychologue pourra formuler un pronostic
(bonne ou mauvaise réussite scolaire, par ex.). La valeur prédictive des
tests dépend de certaines qualités métrologiques, dont il convient de
s'assurer (par la méthode statistique) avant de les diffuser: ils doivent être
fidèles (donner les mêmes résultats à quelques mois d'intervalle), sensibles
(afin de permettre un classement suffisamment nuancé des individus) et,
surtout, valides (c'est-à-dire mesurer réellement ce qu'ils sont censés
prédire). Cependant, malgré toutes ses qualités, un bon test n'est qu'un
moyen d'exploration psychologique. Il fournit des renseignements
précieux, mais pas de diagnostic. Celui-ci est un jugement, fondé sur un
raisonnement complexe qui intègre les résultats psychométriques aux
observations non quantifiables, aux données de l'intuition et aux éléments
tirés de l'histoire du sujet. Les tests n'ont jamais un caractère absolu; ils
sont un point de repère qui aident l'expérimentateur dans son travail
21
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
d'élaboration du diagnostic en lui permettant de vérifier ou de corriger ses
hypothèses de base.
3). La méthode clinique
Si étymologiquement clinique signifie "qui se fait au lit du malade",
on désigne pratiquement en psychologie, comme en médecine, sous ce
terme, la méthode qui consiste à pratiquer l'observation d'un sujet, sans
s'entourer de procédés instrumentaux (comme des tests), et en mettant
l'accent sur une attitude bien définie par Daniel Lagache: «Envisager la
conduite dans sa perspective propre, relever aussi fidèlement que possible
les manières d'être et de réagit d'un être humain concret et complet aux
prises avec une situation, chercher à en établir le sens, la structure et la
genèse, déceler les conflits qui la motivent et les démarches qui tendent à
résoudre ces conflits, tel est en résumé le programme de la psychologie
clinique. L'expérimentaliste crée une situation et en contrôle artificiellement tous les facteurs en ne variant qu'un facteur à la fois, de manière à
étudier les variations relatives des réponses en faisant abstraction de
l'ensemble; "toutes choses égales d'ailleurs" est une restriction typique des
formules expérimentales. Le clinicien, ne pouvant ni créer ni surtout contrôler la situation de manière à faire abstraction d'une partie de ses conditions, s'efforce d'y parer en replaçant les facteurs qui l'intéressent dans
l'ensemble des conditions; d'où la recherche d'une exploration exhaustive».
Méthode clinique et méthode expérimentale s'adressent en fait à des
situations différentes et répondent à des buts différents. La méthode
expérimentale vise d'abord à établir des lois générales. Elle n'est applicable
que sous certaines formes (la méthode des tests) à l'étude des cas
individuels. La méthode clinique ne peut démontrer l'existence des lois,
elle peut fournir des indices et susciter des hypothèses qu'il faudra ensuite
vérifier. Mais elle est souvent la seule possible dans l'examen individuel,
particulièrement en psychologie pathologique. Elle utilisera alors, pour
formuler son diagnostic, les lois résultant soit des observations antérieures
de l'observateur lui-même (à quoi correspond l'expérience clinique), soit
des observations accumulées par d'autres chercheurs et ayant abouti à la
formulation de relations constantes.
22
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
4). La méthode psychanalytique
Il existe une tendance à rattacher étroitement la méthode psychanalytique à la méthode clinique. En effet, la méthode psychanalytique ne
s'emploie que dans une situation clinique. Il faut distinguer la méthode
psychanalytique, ensemble de techniques d'exploration et éventuellement
de traitement psychologique, de la doctrine psychanalytique, dérivée des
constatations obtenues par la méthode mais susceptible de vérifications par
d'autres abords, comme par la méthode expérimentale.
La méthode psychanalytique diffère de l'introspection classique. Elle
met l'accent sur le fait que les phénomènes conscients ne représentent
qu'une faible partie de l'ensemble de la vie psychique, à la manière d'un
iceberg dont une faible partie émerge seule de la surface de l'eau. Le but de
la psychologie sera donc d'abord de découvrir la nature de ces phénomènes
inconscients, phénomènes doués d'un dynamisme propre et dont l'influence
sur le comportement humain serait plus grande que celle des phénomènes
conscients. L'introspection classique ne peut par définition les atteindre.
Freud a proposé comme méthode fondamentale l'association libre. Le sujet
doit dire, sans en rien cacher, tout ce qui lui vient à l'esprit.
Dans ces conditions, les chaînes associatives sont modifiées et
orientées dans leur déroulement par l'action des phénomènes inconscients,
et l'observateur pourra, à partir des perturbations associatives, remonter
aux phénomènes inconscients qui sont à leur origine. À l'association libre,
Freud a ajouté l'analyse des rêves. Les états de conscience sont, pour
Freud, plus proches de l'inconscient que ne l'est la pensée consciente
vigile, son influence peut s'y reconnaître sous des déguisements. Aussi estil économique de pratiquer l'association libre à partir des contenus des
rêves du sujet. À cette exploration de l'inconscient, à laquelle on a parfois
voulu réduire la technique psychanalytique, doit être ajoutée l'étude du
transfert. On appelle ainsi "le déplacement d'une conduite émotionnelle
par rapport à un objet infantile, spécialement les parents, à un autre objet
ou à une autre personne, spécialement le psychanalyste au cours de
l'investigation ou du traitement" (Lagache). L'analyse du transfert, de sa
nature, de ses conditions d'apparition permet d'obtenir des renseignements
sur la structure psychologique du sujet. La méthode psychanalytique,
quelles que soient les techniques employées, reste donc dans le cadre de la
situation clinique.
23
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
PSYCHOLOGIE EN FRANCE
1. Naissance et évolution de la psychologie
scientifique en France
Vocabulaire
aube f – заря, рассвет
à l’aube – на рассвете
annoncer – объявлять
esprit m – 1) дух, сознание;
2) ум, рассудок
vie f – жизнь
essort m – 1) взлёт; 2) подъём,
быстрое развитие, рост, размах
impressionnant – впечатляющий,
внушительный
au cours de – в течение, в период
confirmer – подтверждать
pronostic m – прогноз
domaine m – область, сфера
conquérir – завоёвывать
faveur f – расположение,
благосклонность
se dégrader – уничтожаться,
вырождаться
outil m – орудие, инструмент
diversifié, -е – разнообразный
résoudre – решать, разрешать
application f – проведение в
жизнь, практика, применение
témoigner – свидетельствовать
entreprise f – 1) начинание,
затея; 2) предприятие
vitalité f – жизненная сила,
жизнеспособность
prolifération f – быстрый рост,
распространение
Texte
Naissance et évolution de la psychologie scientifique en France
A l’aube du XXe siècle, Henri Bergson avait annoncé qu’il serait le
siècle des sciences de l’esprit, comme le XIXe avait été celui des sciences
de la vie. L’essor impressionnant des sciences humaines, et, en particulier,
celui de la psychologie, au cours des cinquante dernières années, a
largement confirmé ce pronostic.
La psychologie n'est plus le domaine réservé de quelques philosophes;
elle a conquis la faveur d'un large public ; au risque même de se dégrader,
elle tend à devenir l'outil commun d'une activité sociale diversifiée qui lui
demande de résoudre une part de ses problèmes. Tant par ses recherches
théoriques que par ses applications, la psychologie a désormais son rôle à
jouer dans toutes les entreprises individuelles ou collectives. Le Traité de
psychologie appliquée, publié sous la direction de Henri Piéron (1960),
témoigne de cette vitalité : le livre VII présente une vue générale des
24
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
grands domaines d'application de la psychologie, domaines social,
scolaire, industriel, judiciaire, militaire. Quels ont été le rôle et la part des
auteurs de langue française dans cette prolifération de recherches dont sont
témoins, depuis plus d'un siècle, l'ancien et le nouveau mondes?
Questionnaire
1) Henri Bergson quel pronostic avait-il fait au début du XXe siècle?
2) Qu’est-ce qui a confirmé ce pronostic?
3) La psychologie que tend-elle à devenir?
4) Quel rôle a-t-elle à jouer?
5) Quels sont les domaines d’application de la psychologie?
2. La situation de la psychologie à la fin du XIXе siècle
Vocabulaire
authentique (adj.) – подлинный,
достоверный, настоящий,
аутентичный
précurseur m – предвестник,
предшественник
décennie f – десятилетие
ambition f – стремление,
устремление
autonome (adj.) – автономный,
независимый
prélude f – вступление, введение,
предвестие
pressentir – предчувствовать
primordial (adj.) –
первостепенный
subconscience f – подсознание,
подсознательность
vocation f – призвание,
склонность
conflictuel (adj.) – конфликтный
condition f humaine –
человеческое существование
par avance (adv.) – заранее,
заблаговременно
promesse f – обещание
établir – устанавливать
méthaphysique f – метафизика
Texte
La situation de la psychologie à la fin du XIXе siècle
La psychologie française moderne peut trouver son authentique
précurseur dans les premières décennies du XIXe siècle, en la personne de
Maine de Biran (1766 - 1824), dont l'ambition avait été de fonder une
psychologie autonome sur le témoignage direct de la conscience. On sait
comment au cogito, ergo sum de Descartes, il opposait son «je veux, j'agis,
je suis», prélude d'une psychologie dynamique qui trouverait, bien plus
25
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
tard, son prolongement dans une oeuvre comme celle de Pierre Janet par
exemple. Véritable précurseur d'une psychologie de la conduite, Maine de
Biran avait pressenti le rôle primordial de l'affectivité, l'importance de la
subconscience, la vocation conflictuelle de la condition humaine, et il
avait, le premier, distingué les grandes étapes de la formation du Moi,
annonçant ainsi par avance le programme d'une psychologie génétique.
Mais les promesses contenues dans l'oeuvre de Biran ne portèrent pas leurs
fruits parce que, d'une part, Biran était trop étranger au monde de
l'enseignement et, d'autre part, parce qu'il était lui-même trop pressé
d'établir, à partir de l’expérience privilégiée du Moi, une métaphysique de
l’action.
Exercices
1. Relisez le texte et trouvez les phrases qui confirment:
- que Maine de Biran était le précurseur de la psychologie française
moderne;
- qu’il avait pressenti le rôle primordial de l’affectivité, l’importance
de la subconscience;
- qu’il avait annoncé par avance le programme d’une psychologie
génétique;
- que les promesses dans l’oeuvre de M. De Biran ne portèrent pas
leurs fruits.
2. Faites le résumé de ce texte.
3. Théodule Ribot – fondateur de la psychologie
scientifique en France
Vocabulaire
consacrer – посвящать
origine f – происхождение,
начало
instauration f – устройство,
учреждение, установка
interdire – запрещать
lignée f – потомство
assurer – обеспечивать
mérite m – заслуга, достоинство
obtenir – добиваться
création f – создание
dépendre – зависеть
installer – устанавливать
confier – доверять, поручать
dévier – отклонять в сторону,
смещать
élaborer – вырабатывать,
разрабатывать
fameux, -euse – замечательный
échelle f – шкала
prototype m – прототип
26
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Texte
Théodule Ribot – fondateur de la psychologie scientifique en France
Et c'est justement à la présentation de l'associationnisme que le
fondateur de la psychologie scientifique en France, Théodule Ribot (1839 1916), consacre son premier ouvrage, mais Ribot n'est pas seulement
l'initiateur de la psychologie expérimentale. A vrai dire, il accordait plus
de crédit à l'observation pathologique qu'aux travaux de laboratoire. II fut
ainsi à 1'origine d'une heureuse tradition qui, à la suite d'hommes comme
Pierre Janet et Georges Dumas, a permis 1'instauration d'une psychologie
clinique, à la fois scientifique et concrète, en laquelle il n'est pas interdit de
reconnaître l'héritière de la lignée des "moralistes" français qui ont assuré,
avec d'autres moyens, l'observation, le diagnostic et le pronostic des
conduites humaines. Ceci posé, reconnaissons à Ribot le mérite d'avoir
donné à la psychologie expérimentale l'impulsion initiale. En 1889, il
obtenait, non sans peine, la création d'un laboratoire, dépendant du Collège
de France mais installé à la Sorbonne et équipé, modestement, sur le
modèle de celui de Wundt à Leipzig. D'abord confié au physiologiste
Beaunis, il devait passer sous la direction d'Alfred Binet en 1898. Mais
Binet (1857 - 1911) devait rapidement faire dévier son intérêt sur le
laboratoire qu'il avait fondé à l'école communale de la rue Grange-auxBelles où, avec la collaboration du Dr Simon, il allait élaborer sa fameuse
échelle de mesure de l’intelligence, prototype génial des tests mentaux.
Au laboratoire de la Sorbonne, la relève sera assurée, en 1911, par
Henri Piéron (1881 - 1964) qui ne tardera pas à s'affirmer comme le
"patron" de la psychologie scientifique française. Grâce à une prodigieuse
activité, qu'il poursuivra pendant plus de soixante ans, et à une foi
tranquille en la fécondité des méthodes objectives, Piéron a solidement
assuré l'avenir de la psychologie de laboratoire en même temps qu'il se
faisait le propagandiste des recherches françaises au cours des congrès
internationaux. II contribuera, de façon décisive, à la fondation de l'Institut
de Psychologie (1920) et de l'Institut d'Orientation professionnelle (1928).
Son oeuvre se prolonge dans les travaux de ses nombreux élèves ou
collaborateurs.
Exercices
1. Faites le plan du texte.
2. Prouvez à l’aide du texte lu que:
- T. Ribot a consacré son premier ouvrage à l’associationnisme;
27
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
- qu’il s’occupait de l’observation pathologique;
- qu’il s’intéressait aux travaux de laboratoire;
- qu’il était à l’origine de la psychologie clinique;
- qu’il avait le mérite d’avoir donné a la psychologie expérimentale
l’impulsion initiale.
3. Parlez de T. Ribot en caractérisant son rôle pour la science
psychologique.
4. La situation de la psychologie à la charnière
de deux siècles
Vocabulaire
éphémère (adj.) – эфемерный,
недолговечный
instructif, -ve (adj.) –
инструктивный, поучительный,
назидательный
à la charnière de – на стыке,
на грани
auditeur m – слушатель
courant m – направление
découverte f – открытие
en dépit de (loc. prép.) – наперекор,
вопреки, несмотря на
usine f – здесь: ход, течение
désaffectation f – нелюбовь,
охлаждение
président, -e – главный, основной
élaboration f – выработка
finement – тонко, искусно
socialisation f – социализация
évoquer – вызывать, воскрешать
в памяти
s’éteindre = mourir
28
jugement m – суждение
adepte m – сторонник,
последователь, поборник,
агент, посвященный
в тайну
restaurer – реставрировать,
восстанавливать
ajustement m – урегулирование,
приведение в соответствие
condenser – сгущать, сжимать
suggestif, -ve – суггестивный,
внушающий; яркий,
показательный
transmission f – передача
dégager – выделять, выявлять
irréductible (adj.) –
неустранимый
excès m – избыток, излишек
surplus m – избыток, излишек
émergence f – 1) место выхода
наружу; 2) внезапное
появление, возникновение
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Texte
La situation de la psychologie à la charnière de deux siècles
Si la psychologie scientifique a connu ainsi, dans les premières
décennies du XXe siècle, un essor réel à Paris, il n'en fut malheureusement
pas de même dans les facultés de province où la psychologie restait, à peu
près partout, énseignee comme branche de la philosophie. C'est ainsi qu'en
1920 on ne compte encore, en dehors de Paris, que deux laboratoires, celui
de B. Bourdon, ancien élève de Wundt, fondé à Rennes en 1896, et celui,
d'une durée éphémère, de Marcel Foucault à Montpellier en 1911. Il est
instructif de signaler qu'en 1894 il existait déjà aux U.S.A. 23 laboratoires
de psychologie.
Ainsi se sont constituées, à la charnière de deux siècles, deux
traditions parallèles et complémentaires, celle de la psychologie clinique,
préparée de longue date dans l'essor même de la psychiatrie française au
XIXe siècle (Pinel, Baillarger, Moreau de Tours, et surtout Charcot, 1825 –
1893, dont Janet, Binet et Freud furent les auditeurs à la Salpêtrière), et
celle, plus récente en France, de la psychologie expérimentale. Mais, en
même temps que se formaient ces deux grands courants, la psychologie
d'inspiration philosophique commençait à se montrer attentive aux découvertes scientifiques et produisait des oeuvres de qualités qui, en dépit de
l'usure du temps et de la désaffection des hommes de science, peuvent
encore fournir d'utiles notations. Ainsi, pour ne citer que trois oeuvres, un
peu au hasard, notons La mémoire et I'oubli de L. Dugas (1927), où
l'activité organisatrice de l'intelligence est décrite comme présidant à
l'élaboration des souvenirs; signalons l'oeuvre si finement nuancée de
Frédéric Paulhan, qui fut l'un des premiers à décrire le processus de
socialisation et de spiritualisation des tendances affectives dans Les
transformations sociales des sentiments (1920). Qu'il me soit permis
d'évoquer aussi la mémoire d'un de mes maîtres à la Faculté de Bordeaux,
qui vient de s'éteindre presque centenaire (1966), Théodore Ruyssen: son
Essai sur l’évolution du jugement (1904) fut, sans doute, la première
expression en langue française de l'important mouvement fonctionnaliste
qui commençait à peine à se manifester aux Etats-Unis avec Angell et
Dewey, disciples de W. James et dont le plus brillant adepte en Europe
devait être le Genevois E. Claparède. La grande fonction de la vie mentale,
pense Ruyssen, comme celle de la vie corporelle, à laquelle elle est
intimement liée, est de conserver ou de restaurer l'équilibre entre
29
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
l'organisme et son milieu physique et social. Dans cette perspective, le
jugement apparaît comme un acte d'adaptation qui, avant même de pouvoir
s'exprimer par le langage, se manifeste par une réaction motrice, effort
d'ajustement aux exigences présentes du milieu.
Mais l’enseignement de la psychologie, dans les trente premières
années du XXe siècle, a été marqué par l'oeuvre d'Henri Delacroix. Son
dernier ouvrage condense, sous une forme particulièrement suggestive, les
idées maîtresses de sa psychologie (Les grandes formes de la vie mentale,
1934) et son importante contribution au Traité puis au Nouveau Traité de
Dumas correspond bien à la part qu'il a prise dans la transmission du
savoir psychologique. Dans la ligne d'un spiritualisme discret, Delacroix
réunissait toute la documentation que pouvait lui fournir la science de son
temps, et il en dégageait l'activité propre de l'intelligence humaine, irréductible, selon lui, à la seule fonction d'adaptation biologique, caractéristique de l’intelligence animale : "L'intelligence n'est pas seulement
ajustement, elle est excès et surplus... Elle n'est pas la vie dans son
adaptation à la matière; elle est la vie dans son émergence, dans sa
puissance de création d'un monde mental".
Exercices
1. Répondez aux questions:
1) La psychologie scientifique comment se développait-elle dans la
première décennie du XXe siècle a) à Paris? b) en province?
2) Est-ce qu’il y avait beaucoup de laboratoires psychologiques à cette
époque-là?
3) Quelles traditions se sont constituées à la charnière de deux siècles?
4) Quelles oeuvres psychologiques d’inspiration philosophique faut-il
noter? A quoi s’intéressaient leurs auteurs?
5) L’enseignement de la psychologie par qui a-t-il été marqué? Parlez
de l’oeuvre d’Henri Delacroix.
2. Faites le résumé du texte.
5. Orientations et réalisations de la psychologie
française au cours du dernier demi-siècle
Vocabulaire
approximatif, -ve (adj.) –
приблизительный
probité f – честность,
порядочность
30
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
palmères m – список удостоенных
наград лауреатов конкурсов,
победителей соревнований
fastidieux, -euse – скучный,
надоевший, набивший оскомину
introduction f – вступление,
введение
injuste = in-juste
indépendamment – независимо
croissant, -e – растущий,
увеличивающийся
métier m = profession f, specialité f
affermir – укреплять, подпирать,
служить опорой
hâtif, -ve – скороспелый, ранний,
поспешный
expansion f - 1) расширение,
распространение, разрастание;
2) излияние чувств,
откровенность
fascination f – обаяние,
очарование; гипноз
ambigu – двусмысленный,
двойственный
mass-média – средства массовой
информации
en quête de – в поисках кого-либо,
чего-либо
équipement m – снаряжение,
снабжение, оборудование,
оснащение
éprouvant, -e – ощутимый
en dépit de – наперекор, вопреки,
несмотря на
lenteur f - медленность,
медлительность
intervention f – вмешательство
nuire – вредить
31
prolifération f – размножение
делением, быстрое
размножение
s’imposer – налагать на себя,
брать на себя, быть
настоятельным
précaire – непрочный,
ненадежный, шаткий
impliquer – 1) впутывать,
замешивать, вовлекать;
2) содержать в себе, заключать
souplesse f – гибкость,
податливость, ловкость
instaurer – устраивать,
учреждать, основывать
dégager – выделять
constante f – trouvez son
équivalent russe
contemplative, -ve –
созерцательный,
умозрительный
évoluer – эволюционировать
envers m – изнанка, оборотная
сторона
judicieux, -euse –
рассудительный,
здравомыслящий, разумный
esquisser – делать набросок
suspect m – подозрительный,
вызывающий подозрение
impérieusement m - настоятельно
propice (adj.) - благоприятный,
выгодный; благосклонный,
благожелательный
décharge f – разгрузка
incantation f – колдовство, чары;
заклятие, заклинание
receler – укрывать, таить в себе
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
rigueur f – строгость, суровость
véridique (adj.) - правдивый,
достоверный
conjonction f – соединение
menace f – угроза
cohérent, -e (adj.) - связный,
сплоченный
convergence f – совпадение
se heurter – сталкиваться
Texte
Orientations et réalisations de la psychologie française
au cours du dernier demi-siècle
Il n'est guère possible de donner en quelques pages une idée même
approximative de l'essor qu'a connu, en particulier au cours des trente
dernières années, l'activité des psychologues de langue française. Nous
renvoyons le lecteur aux ouvrages historiques, nous refusant, quant à nous,
à la tentation du palmarès qui nous conduirait à transformer cette introduction, pour ne pas risquer d'être injuste, en une nomenclature fastidieuse
des psychologues existants. La faveur que rencontre actuellement la
psychologie en France me semble liée, indépendamment de la curiosité du
public pour l'ensemble des sciences humaines commençantes, à trois
facteurs.
Sur le plan proprement universitaire, c'est la création, en 1947, de la
licence de psychologie qui a rapidement attiré un nombre croissant de
candidats. Sur le plan social, c'est l'apparition des métiers psychologiques
(orienteurs professionnels et scolaires, psychologues d'industrie, cliniciens,
psychosociologues...) dont le statut reste à affermir, mais qui représentent,
contrairement à des affirmations hâtives, un avenir en expansion. Sur le
plan de la mentalité collective, c'est la fascination, d'ailleurs très ambiguё,
qu'exercent la psychanalyse, la psychologie de groupe, la psychologie des
mass-media sur 1'homme du XXe siècle en quête de sa propre image.
Au plan de 1'équipement universitaire, il en est résulté, sous le signe
d'une centralisation parisienne qui demeure toujours très éprouvante pour
les initiatives et les développements régionaux, une augmentation des
chaires d'enseignement de plus en plus souvent occupées désormais par un
personnel formé aux nouvelles méthodes de la psychologie. L'Institut de
Psychologie de Paris, étroitement associé à la section "Psychologie et
sociologie" du C.N.R.S., maintient son leadership sur la psychologie
scientifique. Mais, en dépit des lenteurs de l’administration, se créent dans
les régions des Instituts et des Laboratoires de Psychologie où la recherche
anime l'enseignement. Donnons la priorité à Rennes, où se continue la
32
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
tradition expérimentale de Bourdon et citons Lyon (psychologie pédagogique), Bordeaux (psychologie génétique), Toulouse (psychologie génétique), Strasbourg (psychologie animale, psychologie cybernétique), Caen
(psychologie pédagogique expérimentale), Marseille (psychophysiologie),
Aix (psychologie sociale), Lille (psychologie expérimentale), Poitiers
(psychologie de 1'apprentissage), Rouen (psychologie de la mémoire),
Nantes (psychologie de 1'apprentissage), Nanterre (psychologie ésthetique
experimentale, psychologie des groupes), Angers (psychologie cybernétique)...
Au plan de l'intervention psychologique, la demande s'est déplacée,
depuis la fin des années 50, de la psychotechnique à la psychologie sociale
et principalement à la psychologie des relations humaines. De là, une
multiplication de bureaux, d'associations pour 1'intervention où parfois les
intérêts commerciaux risquent de nuire aux exigences de la rigueur et de la
probité scientifiques. Mais cette prolifération même d'organismes est un
signe que la psychologie s'impose comme l'un des instruments de la
civilisation moderne et qu'elle contribue à en façonner l'image. Peut-on en
dire autant du développement de la psychothérapie proprement psychologique, qu'elle soit psychanalytique ou non ? La consultation du psychologue clinicien n'est pas encore aussi courante que celle du médecin; et
surtout l'acte de thérapie psychologique demeure encore étroitement
subordonné à l'acte médical. Le statut du psychologue en milieu hospitalier
reste encore précaire et la perception qu'en ont les Pouvoirs publics ne
semble pas tenir compte des conditions réelles de formation et d'exercice
qu'implique aujourd'hui la profession.
Quels ont été les effets de ce développement sur les grandes orientations de la recherche psychologique dans notre pays? II faut reconnaître
d'abord qu'il n'y a pas d'école psychologique spécifiquement française. La
France n'est à l'origine ni de la phénoménologie, ni de la théorie de la
forme (Gestaltpsychologie), ni de la psychanalyse, qui viennent des pays
germaniques ou néerlandais. Les découvertes décisives sur le réflexe conditionné sont russes; le behaviorisme est américain, ainsi que la sociométrie, la psychologie des groupes, la psychologie animale. La psychologie française contemporaine est une psychologie d'assimilation. Elle rencontre le fait massif de la domination américaine sur l'ensemble de la
recherche et de l’application en psychologie dans le monde. Il n'est pas
faux cependant d'affirmer que la psychologie expérimentale française
apporte dans le concert de la recherche internationale au moins deux
33
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
contributions importantes. C'est, tout d'abord, l'oeuvre monumentale de
Piaget et de ses collaborateurs dans le domaine de l'épistémologie génétique; c'est aussi une certaine réorientation imposée à la recherche
expérimentale à la fois vers une plus grande rigueur méthodologique et
vers une plus grande souplesse doctrinale, ce qui n'est aucunement contradictoire comme le montrera un texte de Fraisse. Dans le domaine de la
psychiatrie, Eugène Minkowski (Le temps vécu, 1933; Traité de psychopathologie, 1966) instaure une démarche phénoménologique originale où
la psychopathologie, se tenant à égale distance de la médecine et de la
psychologie notionnelle, se présente comme une recherche des données en
vision directe de la "primitive réalité humaine" qui se résume dans la
qualité de contact d'un être humain avec son monde ambiant où se forme
"l’architectonique de la réalité". La psychanalyse, avec Hesnard, rencontre
cette connaissance du "drame" humain que réclamait Politzer. Avec
Lagache, elle rencontre la psychologie du comportement; avec Lacan, elle
retrouve l'intuition des origines en se réinstaurant dans le "champ de la
parole" et les structures du langage.
Quelle que soit l'approche adoptée par les auteurs, il semble que l’оn
puisse dégager une constante qui apparaît dans toutes les recherches
contemporaines. La psychologie n'est plus, depuis longtemps, la science de
l'âme. Elle a cessé d'être la science des faits psychiques, comme elle l'était
pour Wundt ou James. Elle est devenue, avec Janet, la science de la conduite. Elle a pris un tour dynamique qui contraste avec l'attitude contemplative des psychologies d'autrefois. Elle se veut, comme les autres
sciences, objective. Mais c'est cette exigence précisément qui a évolué. Le
souci de s'aligner sur les sciences de la nature, qui faisait l'idéal
épistémologique d'un Ribot, d'un Bourdon, d'un Piéron, se heurtait à
l'obstacle de la conscience, dont aucune approche scientifique ne paraissait
possible. Mais, par ailleurs, la psychologie phénoménologique soulignait,
avec Husserl et après Brentano, l'aspect intentionnel de toute conduite,
restaurant une nouvelle conception de la subjectivité, sans pour autant
revenir à une psychologie de la vie intérieure. Et, dans un ordre d'idée
assez voisin, certains théoriciens de la psychologie du comportement
percevaient la nécessité d'aborder franchement le problème de la subjectivité, tout en restant fidèles aux exigences scientifiques de 1'observation
des comportements. Watson et les premiers behavioristes avaient pensé
pouvoir faire l'économie de ce qui se passe dans la "boîte noire" que
34
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
constitue le psychisme, entre la stimulation en provenance du milieu (S) et
la réponse observée dans les comportements (R).
La restauration entre S et R des chaînons hypothétiques, qui rendent
compte de la relation observée, pose de sérieux problèmes méthodologiques. Mais elle n'en paraît pas moins requise et constituera, sans nul
doute, une des taches majeures de la psychologie du comportement dans
les années qui viennent. Et Thinès, après Michotte, montre que le récit du
sujet racontant ce qu'il voit des spectacles que l’expérimentateur lui
propose contribue effectivement à l’élaboration des hypothèses dans toute
psychologie expérimentale, dès lors qu'on veut у dépasser le simple mode
de réponse par oui ou par non de la psychophysique. On en arrive à cette
conclusion que la subjectivité, certes, n'est plus considérée comme capable
de fournir une méthode de connaissance rigoureuse des psychismes : c'est
1'observation des conduites qui constitue la seule méthode possible. Mais
la conduite n'est plus réduite aujourd'hui à des segments d'activité-réponse.
Elle englobe motivations, attitudes, significations, c'est-à-dire cet envers
subjectif sans lequel rien n'a de sens, et dont Ribot maintenait déjà qu'il
constituait "le point de départ, la condition indispensable de toute
psychologie". Piaget, pour sa part, pense que la psychologie scientifique
n'est plus aujourd'hui sans moyens pour rendre compte du caractère
significatif et intentionnel de l’expérience subjective.
Cette évolution récente de la psychologie ouvrira-t-elle la voie vers de
nouveaux travaux de synthèse? Ces derniers manquent aujourd'hui sérieusement. Dans un récent passé, Pierre Janet avait bien présenté un tableau
judicieux de révolution des tendances et esquissé le développement de la
personnalité. Plus récemment, Maurice Pradines a proposé un véritable
réordonnancement de la connaissance psychologique dans son Traité de
psychologie générale, seule synthèse de la vie mentale qui ait paru en
France. Mais cette oeuvre, si riche soit-elle en intuitions suggestives, reste
suspecte aux yeux de nombreux psychologues, en raison de ses implications philosophiques. Peut-être, en effet, ne sépare-t-elle pas suffisamment
1'exposé des faits et des lois positifs des hypothèses explicatives plus ou
moins fondées sur des données philosophiques. Mais, à mon sens,
l'autonomie de la psychologie scientifique est désormais assez sûre pour
qu'elle n'ait rien à redouter d'une réflexion philosophique qu'appellent
impérieusement les grands problèmes psychologiques, comme ceux de la
spontanéité et de l'intentionalité de la conscience, de la pensée créatrice, de
la saveur du vécu humain et - problème suprême - de la nature de la
35
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
personnalité humaine. Je crois même qu'une telle réflexion est susceptible
de renouveler certaines questions plus restreintes que pourraient aborder
nos méthodes positives.
Mais les vues d'ensemble de Janet, comme celles de Pradines, ont
vieilli. La psychologie s'est enrichie d'apports nouveaux depuis vingt ans.
Elle est surtout devenue une machine complexe, habitée désormais par un
processus de fragmentation que favorise l'usage, inévitable, d'une
instrumentation mathématique et technique rigoureuse mais lourde, plus
propice à des vérifications de détail qu'à l'élaboration des grandes
synthèses conceptuelles. Ces dernières requièrent toujours une certaine
audace de pensée que paralyse, chez bien des psychologues, le confort
routinier d'une recherche de style trop bureaucratique où la haute technicité
des tâches masque souvent 1'indigence de la visée théorique et permet le
refuge hors des vrais problèmes humains. Le psychologue devient alors
l'instrument inconscient de la technocratie régnante. Disons à la décharge
des hommes de laboratoire que la parole des théoriciens semble s'exténuer
souvent dans le formalisme de nouvelles scolastiques (que l’on pense aux
structuralismes par exemple), ou risque de se dissoudre dans l'incantation
verbale gratuite (que l’on pense aux facilités spéculatives que semble
receler la psychanalyse). On peut se demander si les conditions sont
présentement réunies, qui permettraient à un psychologue de rassembler
dans une doctrine cohérente les membra disjecta que nous présente la
psychologie française contemporaine. L'entreprise de Piaget cherche plus
la convergence que la synthèse. Sur les problèmes de la personnalité, J.
Nuttin a tenté une reprise synthétique, autour des notions de tâche, de
résultat et de conduite globale, qui ne manque pas d'être séduisante.
Dans ses premiers cours à la Sorbonne (1946 - 1949), D. Lagache
avait présenté une synthèse particulièrement suggestive, où s'intégraient de
façon harmonieuse, les apports positifs de la psychologie expérimentale,
de la phénoménologie, de la psychanalyse et où chacune des grandes
approches en "1ère, 2e et 3е personnes" jouait, en se complétant sans se
heurter, leur rôle respectif. Ne serait-il pas souhaitable que ce premier
"crayon", comme disait Descartes, devienne un jour le portrait authentique
de la personne humaine et l'histoire véridique de sa condition dramatique,
avec ses limitations et ses conflits, mais aussi avec ses puissances
créatrices et ses aspirations spirituelles?
Quoi qu'il en soit, souhaitons à la psychologie française de demain,
grâce à la conjonction de ses deux courants traditionnels de l'expéri36
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
mentation et de la clinique, une fois assumées les tensions qui les
opposent, de contribuer à l'élaboration d'une science des conduites, sinon
de la conduite, humaines. Car la psychologie a cessé d'avoir pour seul
objet de satisfaire la curiosité de l'honnête homme : à un titre tout spécial,
qui assure son prestige et la rend redoutable, elle se prolonge en ses
applications et devient un instrument possible pour 1'aliénation des
individus et des groupes. A quelles conditions sera-t-elle en mesure de
préparer, d'organiser les rapports entre les hommes, comme aussi
d'élaborer, quand éclatent les conflits, les instruments d'analyse et
d'intervention qui permettront aux intéressés de rétablir l’optimum de
liberté mutuelle qui permet le choix en connaissance de cause?
L'homme, rien que l'homme, tel était le titre qu'avait donné Henri
Piéron à l'ouvrage qu'il achevait sur son lit d'hôpital peu de jours avant sa
mort. L'amitié qu'il m'a toujours témoignée m'autorise à ajouter à cette
consigne: "L'homme, rien que l'homme, mais le tout de l'homme". La
science n'a pas pour tâche de défendre l'humanisme. Mais, dans les temps
pleins de menace où nous vivons, la science serait vite détournée de ses
propres fins si elle ne s'appuyait sur une certaine idée de l'homme qui
semble le trait permanent du génie français à travers l'histoire des
événements comme celle des idéologies.
Questionnaire
1) L’activité des psychologues de langue française quand a-t-elle
connu un grand essor?
2) A quels facteurs est liée la faveur que rencontre actuellement la
psychologie en France?
3) Nommez les centres et les villes où la psychologie est l’objet de la
recherche scientifique. Dites quel établissement scientifique est en tête du
développement de la psychologie scientifique.
4) Où s'est déplacée la recherche psychologique à la fin des
années 50?
5) Est-ce qu’il y a une école psychologique spécifiquement française?
6) La psychologie française de quoi s’occupe-t-elle?
7) La psychologie d’aujourd’hui qu’est-ce qu’elle est devenue?
8) Nommez les psychologues de langue française les plus connus et
parlez de leur apport dans la science psychologique.
37
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PSYCHOLOGIQUE
1. L'organisation générale des études
Vocabulaire
habilitation f – признание правоспособности
se présenter à – представляться перед
diriger (des recherches) – руководить, направлять (исследования)
avoir la possibilité de (faire qch) – иметь возможность (что-то
делать)
niveau m – уровень
diplôme à finalité professionnelle – диплом о получении профессии
Commentaires
D.E.U.G. – Diplôme d'études universitaires générales
Licence f – Diplôme universitaire sanctionnant 3 années (parfois
4 années) d'études à l'Université
Maîtrise f – Diplôme sanctionnant les études universitaires du
deuxième cycle
D.E.S.S. – Diplôme d'études supérieures spécialisées
les études f pl doctorales – докторантура
D.E.A. – Diplôme d'études approfondies
"Magistère" f – Diplôme à finalité professionnelle
Texte
L'organisation générale des études
L'enseignement est divisé en trois cycles. Les études du premier cycle
(en principe deux ans) sont sanctionnées par un diplôme d'études
universitaires générales (D.E.U.G.). Les études du deuxième cycle (en
principe deux ans) sont sanctionnées par une licence puis par une maîtrise.
En entrant dans le troisième cycle, on peut se préparer, en principe en un
an, à un diplôme d'études supérieures spécialisées (D.E.S.S.) ou bien
s'engager dans des études doctorales qui comprennent la préparation d'un
diplôme d'études approfondies (D.E.A.) organisée normalement sur une
année puis la préparation d'un doctorat qui dure normalement de deux à
quatre ans. Après plusieurs années de recherches, on peut se présenter à
38
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
l'habilitation à diriger des recherches. Tous les diplômes qui viennent
d'être mentionnées sont des diplômes nationaux. Les universités ont
également la possibilité de préparer à des diplômes qui leur sont propres.
Par exemple, certaines universités proposent dans certaines disciplines la
préparation de "magistères", diplômes de haut niveau à finalité
professionnelle s'adressant à des étudiants sélectionnés après le D.E.U.G.
Cette préparation exige trois années d'études au cours desquelles ces
étudiants peuvent acquérir parallèlement certains diplômes nationaux.
Questionnaire
1) En quels cycles est divisé l'enseignement supérieur en France?
2) Par quel diplôme est sanctionné chaque cycle d'enseignement
supérieur?
3) Déchiffrez les abréviations suivantes: D.E.U.G., D.E.S.S., D.E.A.
4) Nommez les diplômes nationaux qui sanctionnent les trois cycles
d'enseignement supérieur.
5) Expliquez le schéma ci-dessous:
1er cycle
2 ans
D.E.U.G.
1 an
Licence
2e cycle
Maîtrise
3e cycle
D.E.S.S.
1 an
D.E.A.
1 an
2 ans
Doctorat
2 - 4 ans
2. Le diplôme d'études universitaires générales
(D.E.U.G.)
Vocabulaire
s'inscrire – записываться
en vue de – для того чтобы;
с целью
justifier (du baccalauréat) – зд.:
предъявить
soit ... soit – либо … либо
s'engager dans la vie active –
вступать в активную жизнь
effectuer le service national –
быть на государственной службе
assumer la charge d'élever un enfant
– воспитывать ребенка
handicapé m – инвалид, ущербный
39
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
attestation de succès –
свидетельство, удостоверение
examen m d'entrée –
вступительный экзамен
un titre admis en équivalence
de ... – документ, эквивалент
ный (чему-л.)
répartir sur – распределять на
appréciation f – оценка
connaissance f – знание
aptitude f – способность
examen m terminal – выпускной
экзамен
combinaison f – сочетание,
совокупность
bénéficier de – пользоваться
Texte
Le diplôme d'études universitaires générales (D.E.U.G.)
Les conditions de préparation et d'obtention de ce diplôme sont
précisées par les arrêtés du 27 février 1973 et du 16 juillet 1984 et par la
circulaire du 12 octobre 1984. Pour s'inscrire en vue du D.E.U.G., il faut
justifier soit du baccalauréat, soit d'une attestation de succès à un examen
spécial d'entrée dans les Universités, soit d'un titre français ou étranger
admis en équivalence du baccalauréat. Les enseignements sont répartis sur
deux années. Les études peuvent durer normalement plus de trois ans.
Certaines catégories d'étudiants peuvent bénéficier, en ce qui concerne le
nombre d'inscriptions autorisé (c'est-à-dire la durée maxima de la préparation), d'un régime plus favorable, sous certaines conditions: étudiants
engagés à temps plein dans la vie active; étudiants effectuant leur service
national; mères de famille (ou pères assumant seuls la charge d'élever un
enfant); handicapés physiques, moteurs ou sensoriels.
L'appréciation des résultats du contrôle des connaissances et des
aptitudes donne lieu à deux sessions par unité d'enseignement. Elle
s'effectue soit par contrôle continu et régulier, soit par examen terminal,
soit par combinaison de ces deux modes de contrôle.
Deux diplômes nationaux sanctionnent les études de deuxième cycle:
la licence et la maîtrise (arrêtés du 16 janvier 1976, du 27 juin 1978 et du
20 janvier 1981).
Questionnaire
1) Qu'est-ce qu'il faut faire pour s'inscrire en vue du D.E.U.G.?
2) Combien de temps durent les études du deuxième cycle?
3) Qui peut bénéficier d'un régime favorable?
40
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
4) Comment s'effectue l'appréciation des résultats du contrôle des
connaissances et des aptitudes?
5) Quels diplômes sanctionnent les études de deuxième cycle?
3. La licence. La maîtrise
Vocabulaire
titulaire m – владелец, обладатель
obtention f – получение,
приобретение
solliciter – добиваться
en faveur f de – в пользу
accès m – доступ, подход
collecte f des faits – подбор фактов
traitement m – обработка,
переработка
stockage m de l'information –
сбор информации
porter sur – касаться чего-л.,
относиться к чему-л.
horaire m – расписание, график
sous la direction – под
руководством
enseignement m – образование
accomplir un stage – проходить
практику
choix m – выбор, отбор
établissement m – учреждение,
заведение
Textes
La licence
Les étudiants titulaires du D.E.U.G. (ou d'un diplôme reconnu équivalent) de psychologie peuvent s'inscrire de plein droit pour l'obtention de
la licence de psychologie. Les étudiants titulaires d'un autre D.E.U.G.
doivent solliciter une décision individuelle en leur faveur. Les
enseignements durent normalement une année.
La licence de psychologie comporte un minimum de 375 heures
d'enseignements réparties de la manière suivante:
- 150 heures de psychologie générale et comparée comportant:
▪ l'études des grandes fonctions de la vie mentale et des lois
générales des comportements (cours, études de textes, accès aux situations
contrôlées en laboratoire);
▪ un enseignement méthodologique basé sur le contrôle de la
collecte des faits, la nécessité des vérifications, les procédures de
traitements des données cliniques et le raisonnement expérimental;
▪ un enseignement théorique et pratique de mathématiques
appliquées et statistiques;
41
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
- 150 heures de psychologie comportant l'étude des régulations neurophysiologiques centrales, le traitement et le stockage de l'information, les
mécanismes de la programmation motrice, la physiologie des comportements fondamentaux, les données éthologiques;
- 75 heures portant sur l'une des matières suivantes: psychologie différentielle, expérimentale, génétique, pathologique, sociale ou psychophysiologie.
La maîtrise
Les étudiants titulaires d'une licence de psychologie peuvent s'inscrire
de plein droit en vue d'une maîtrise de psychologie.
Les études durent normalement un an.
La maîtrise de psychologie comporte un minimum de 375 heures
d'enseignements réparties comme suit:
- 225 heures portant sur l'une des spécialités dominantes suivantes:
psychologie différentielle, expérimentale, génétique, sociale, pathologique,
clinique. Dans cet horaire est comprise pour 100 heures la rédaction d'un
travail individuel de recherche effectué sous la direction d'un enseignant,
dans le cadre du laboratoire ou du service où l'étudiant doit accomplir un
stage;
- 150 heures portant au choix de l'étudiant:
▪ soit sur l'une des spécialités ci-dessus non retenue comme
dominante,
▪ soit sur des enseignements laissés au choix de l'établissement.
Questionnaire
1) Qui peut s'inscrire pour l'obtention de la licence de psychologie?
2) Combien de temps durent les enseignements?
3) Quelles disciplines étudie-t-on au niveau de la licence?
4) Qui peut s'inscrire en vue d'une maîtrise de psychologie?
5) Comment est réparti le temps d'enseignement au niveau de la
maîtrise de psychologie? Quelles sont des spécialités dominantes à ce
niveau?
6) Parlez de l'enseignement universitaire de deuxième cycle.
42
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
4. Les études doctorales
Vocabulaire
une formation à la recherche et par la recherche – обучение
исследованию и через исследование
les activités professionnelles – профессиональная деятельность
la préparation d'un diplôme – подготовка к диплому
l'autorisation d'inscription à ... – разрешение на поступление
(запись)
sur proposition - по предложению
le diplôme de fin du deuxième cycle – диплом о завершении 2-го
цикла образования
une initiation aux techniques de recherche – приобщение к методам
исследования
le directeur de thèse – научный руководитель
déposer le sujet de recherche – представлять тему исследования
l'agrément (après l' ~ ) – одобрение (после одобрения)
effectuer les travaux sous le contrôle de – осуществлять работы под
контролем
le travail individuel - индивидуальная работа
le travail collectif – коллективная работа
le titre de docteur – звание доктора
conférer – присваивать
la soutenance publique – открытая защита
Texte
Les études doctorales
(arrêté du 23 novembre 1988 et circulaire du 9 janvier 1989)
Les études doctorales constituent une formation à la recherche et par
la recherche. Cette formation est destinée à approfondir les connaissances
dans la spécialité choisie et à développer la maîtrise des méthodes rigoureuses de raisonnement et d'expérimentation nécessaires tant dans les activités professionnelles que dans la recherche scientifique et l'enseignement
supérieur. Les études doctorales comprennent la préparation d'un diplôme
d'études approfondies (D.E.A.), puis celle d'un diplôme de doctorat.
L'autorisation d'inscription à la préparation du D.E.A. est prononcée
par le président de l'Université sur proposition du responsable du groupe
de formation doctorale, compte tenu du dossier du candidat et des
43
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
possibilités d'accueil de la formation. Les candidats doivent justifier d'un
diplôme de fin de deuxième cycle du niveau de la maîtrise. Les demandes
d'inscription individuelles de candidats ne possédant pas les diplômes
requis peuvent être examinées. La préparation dure normalement une
année universitaire. Elle comprend des enseignements théoriques et
méthodologiques et une initiation aux techniques de recherche.
L'autorisation d'inscription à la préparation du doctorat est prononcée
par le président de l'Université sur proposition d'un directeur de thèse. Les
candidats déposent le sujet de recherche, après agrément par leur directeur
de thèse, auprès du président de l'Université. Ils effectuent leurs travaux
sous le contrôle et la responsabilité de ce directeur. Ces travaux peuvent
être individuels ou collectifs. La durée normale de la préparation est de
deux à quatre ans. Le titre de docteur est conféré après la soutenance
publique de la thèse devant un jury comprenant au moins trois membres.
Questionnaire
1. Les études doctorales quelle formation constituent-elles?
2. A quoi est destinée cette formation?
3. Quel diplôme sanctionne les études doctorales?
4. Par qui est prononcée l'autorisation d'inscription à la préparation du
D.E.A.?
5. Combien de temps dure la préparation du D.E.A.?
6. Comment est organisé le travail des candidats au titre de docteur?
7. Qui dirige la recherche des candidats?
8. Les travaux sont-ils individuels ou collectifs?
9. Comment est conféré le titre de docteur?
10. Parlez de la différence entre: 1) le docteur ès sciences du troisième
cycle en France et le candidat ès sciences dans notre pays; 2) le docteur ès
sciences du troisième cycle et le docteur ès sciences d'Etat en France.
Employez les expressions suivantes:
d'une manière (d'une façon) générale on peut dire – в общих чертах
можно сказать;
il existe en effet (en fait) une différence entre – действительно,
существует различие (разница) между;
d'une part ... d'autre part – с одной стороны … с другой стороны;
disons en plus – скажем, кроме того, …
compte tenu des particularités en question – учитывая упомянутые
особенности;
44
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
en d'autres termes – иными словами;
sous cet angle, il est possible de considérer – под таким углом
зрения можно рассматривать.
11. Dites votre opinion sur les constatations ci-dessous en les
contestant. Employez les mots et les expressions suivantes:
on dit que ...; à mon avis; c'est justement à l'inverse; au contraire = à
l'inverse; j'ai une opinion opposée; ceci est contraire à ; c'est à l'opposé
de ce qui a lieu d'ordinaire; c'est une opinion (une affirmation) erronée:
1) La thèse constitue une formation valable pour "se caser" dans la
recherche professionnelle.
2) La préparation d'une thèse c'est un apprentissage de la recherche.
3) En préparant une thèse, il s'agit moins d'apprendre à exercer une
activité scientifique que de décrocher le droit d'exercer cette activité, et
cela en un temps limité.
4) Les règles d'une bonne thèse ont souvent peu de chose à voir avec
celle d'une recherche originale.
Textes complémentaires
Le diplôme d'études supérieures spécialisées (D.E.S.S.)
(arrêté du 16 avril 1974)
Le possesseur d'un diplôme de deuxième cycle peut, au lieu de
demander son inscription en vue d'études doctorales, demander à s'inscrire
en vue d'un diplôme d'études supérieures spécialisées. Ce diplôme
sanctionne une formation appliquée de haute spécialisation préparant
directement à la vie professionnelle. Cette formation a pour objet
l'acquisition de connaissances approfondies dans des domaines particuliers
complémentaires de la formation dispensée en deuxième cycle ainsi que
l'acquisition de techniques destinées à favoriser l'exercice d'un type
d'activité déterminé. La durée des études est d'une année. La préparation
comprend des enseignements théoriques, dirigés et pratiques et un stage.
45
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
L'habilitation à diriger des recherches
(arrêté du 23 novembre 1988 et circulaire du 5 janvier 1989)
L'habilitation à diriger des recherches sanctionne la reconnaissance du
haut niveau scientifique du candidat, du caractère original de sa démarche
dans un domaine de la science, de son aptitude à maîtriser une stratégie de
recherche dans un domaine scientifique ou technique suffisamment large
et de sa capacité à encadrer de jeunes chercheurs. Elle permet notamment
d'être candidat à l'accès au corps des professeurs des Universités.
Les candidats, qui sont nécessairement des enseignants-chercheurs ou
des chercheurs expérimentés, titulaires du doctorat, présentent
publiquement devant un jury de cinq membres au moins l'ensemble de
leurs travaux antérieurs et soutiennent une discussion avec ce jury.
46
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Содержание
DÉFINITION ET MÉTHODES DE LA PSYCHOLOGIE ................... 3
1. Définition de la psychologie ................................................................. 3
2. Les méthodes propres à la psychologie ................................................ 8
3. Tableau synoptique de quelques tests couramment employés ........... 20
PSYCHOLOGIE EN FRANCE .............................................................. 24
1. Naissance et évolution de la psychologie scientifique en France....... 24
2. La situation de la psychologie à la fin du XIXе siècle ........................ 25
3. Théodule Ribot – fondateur de la psychologie scientifique
en France ............................................................................................. 26
4. La situation de la psychologie à la charnière de deux siècles ............ 28
5. Orientations et réalisations de la psychologie française au cours
du dernier demi-siècle ......................................................................... 30
ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PSYCHOLOGIQUE ...................... 38
1. L'organisation générale des études...................................................... 38
2. Le diplôme d'études universitaires générales (D.E.U.G.)................... 39
3. La licence. La maîtrise ........................................................................ 41
4. Les études doctorales .......................................................................... 43
47
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
Учебное издание
Psychologie en France
Психология во Франции
Составители: Микулич Тамара Владимировна
Срибная Наталия Геннадиевна
Карабардина Юлия Генриховна
Редактор, корректор А.А. Антонова
Компьютерная верстка И.Н. Ивановой
Подписано в печать 10.06.2004 г. Формат 60×84/16.
Бумага тип. Усл. печ. л. 2,8. Уч.-изд. л. 2,3.
Тираж 50 экз. Заказ
Оригинал-макет подготовлен
редакционно-издательским отделом ЯрГУ.
Отпечатано на ризографе.
Ярославский государственный университет.
150000 Ярославль, ул. Советская, 14.
48
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
49
Copyright ОАО «ЦКБ «БИБКОМ» & ООО «Aгентство Kнига-Cервис»
PSYCHOLOGIE EN FRANCE
ПСИХОЛОГИЯ ВО ФРАНЦИИ
50
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
10
Размер файла
335 Кб
Теги
факультета, france, французского, указания, язык, psychological, методические, психология, франции, студентов
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа