close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Centre_Presse_du_Mardi_14_Mars_2017

код для вставкиСкачать
POITIERS
Future cité judiciaire :
chantier hors norme
aux Feuillants
(Photo Centre Presse, Patrick Lavaud)
p. 11
le quotidien
de la Vienne
Edition Nord - n°62
1,10 €
mardi 14 mars 2017
La SNCF chamboule
les horaires du TGV
VOLLEY
Cannes
refuse de jouer
à Poitiers
p. 30
TRANSPORTS Poitiers sera à 1 h 18 de Paris et à 1 h 03 de Bordeaux
à partir du 2 juillet prochain. Découvrez la nouvelle grille des horaires.
p. 3
SAINT-BENOIT
Collision : la justice
veut comprendre
Le conducteur
responsable
d’une collision
avec une moto,
samedi soir, a
été présenté à
un juge
d’instruction. La
victime est dans
le coma.
p. 4
VIENNE
Les macronistes
préparent déjà
les législatives
p. 9
CHATELLERAUDAIS
Le chantier
de la ferme-usine
à l’arrêt
p. 5
Les tarifs augmenteront en moyenne de 2 euros pour un billet entre Poitiers et Paris. (Photo Centre Presse, Patrick Lavaud)
PARLONS-EN
“
Kitesurf depuis
Vendeuvre
Une plateforme numérique
née à Vendeuvre permet de
trouver un créneau dans
une école de kitesurf.
p. 2
R 27753 - 0314 - 1,10 €
1 ter, rue du Moulin-à-vent - B.P. 10119
86003 Poitiers Cedex - ISSN 1144-4134
Standard/Rédaction : 05.49.55.55.70 - Abonnements : 0 825 31 70 70 (Service 0,18 €/min. + prix d’appel)
Courriel : redaction@centre-presse.fr - Internet : www.centre-presse.fr
CPN
Publicité : 05.49.55.55.55.
P.A. : 0 825 333 888 (Service 0,18 €/min. + prix d’appel)
2
h
vide vide
Mardi 14 mars 2017
vienne
c'est sur le net
sommaire
De Vendeuvre-du-Poitou
aux spots de kitesurf
> p. 3 Actualité
> p. 4 Faits divers
> p. 9 Politique
> p. 10 Culture
> p. 11 Grand Poitiers
Trouver un créneau dans une école de kitesurf ? C’est possible grâce
à une plateforme numérique née au cœur de la Vienne.
B
sur la côte et à qui ça pouvait
rendre service. Il y en a qui
viennent de Paris par TGV le
matin et qui repartent l’aprèsmidi. » Elle prend quelques
mois en 2016 pour faire le tour
de s é c o l e s d e k i t e s u r f :
1.200 kilomètres et de nombreux contacts qui achèvent de
la convaincre.
ien sûr, vu de Vendeuvre-du-Poitou, les
embruns de l’océan
sont di ffi cile me nt
perceptibles. Et, pourtant, c’est
bien là, au cœur de la Vienne
que vient d’être lancé un site
Internet consacré au kitesurf,
un sport de glisse alliant une
planche à une aile.
Vanessa Fillon en est à l’origine grâce à un retour aux
sources dans sa région d’origine, là où elle avait travaillé
pendant quinze ans dans l’entreprise paternelle d’objets publicitaires DCA services. A la
fermeture de celle-ci, la jeune
femme est partie à Paris exercer ses compétences dans l’industrie cosmétique. « J’en ai eu
marre, résume-t-elle. Je me suis
rendu compte que les bonnes
idées dont je pouvais faire bénéficier mes clients, je pouvais
m’en servir pour moi-même. »
“ Certains
viennent de Paris
pour la journée ”
En 2015, après six ans, elle retrouve le Poitou et fait le point.
« J’avais envie depuis longtemps de faire du kitesurf. Je me
suis initiée à Hossegor et j’ai en-
c’est dit
Éloge de la patience
Jean-Jacques Latouille
évoque l’accessibilité des lieux
publics aux PMR, personnes à
mobilité réduite. « Le musée
Sainte-Croix va enfin être
accessible. Une première phase
consiste à rendre accessible les
salles du rez-de-chaussée grâce
à un accès aménagé rue Roche
d’Argent. L’accessibilité sera
complète pour l’ensemble du
musée en 2020. C’est 45 ans
après la première loi en faveur
des personnes handicapées
(1975) et 15 ans après la loi qui,
enfin, parlait d’accessibilité
universelle. Quand on est une
PMR, par définition on a le pas
lent et donc on apprend la
patience. Reste qu’à Poitiers,
comme dans la majorité des
villes, la plupart des trottoirs
ne sont pas mis en accessibilité
[…]. Une ordonnance
présidentielle, en 2014, a
repoussé l’application de la loi
de 2005. C’est un choix de
société. »
Trois cents adhérents
Vanessa Fillon, à l’origine de Book’n kite.
suite poursuivi sur l’île de Ré. »
Et c’est en rentrant par l’A10
que lui est venue la bonne idée.
« Quand on n’est pas sur place,
c’est difficile de connaître les
bons créneaux. On n’a aucune
visibilité. Souvent les moniteurs
peuvent vous appeler à 20 h
pour un créneau le lendemain
matin. C’est un peu compli-
qué. » C’est ainsi que naît l’idée
de Book’n kite : un site internet
permettant de recenser les
écoles de kitesurf, de réserver
des créneaux et d’effectuer le
règlement de son cours.
Les élèves qu’elle rencontre la
confirment dans son intuition.
« Il y a beaucoup d’élèves et
d’amateurs qui n’habitent pas
Lancé en septembre dernier,
Book’n kite recense déjà plus
d’une centaine d’écoles, qui
payent un abonnement pour y
figurer. Trois cents adhérents
ont créé leur compte gratuitement, également appâtés par
un concours offrant un stage
au Costa Rica. Une communauté d’élèves est en train de
naître, s’appuyant aussi sur
une page Facebook.
Avec l’arrivée des beaux jours,
Vanessa Fillon pourra vérifier
la viabilité de son projet. Et espérer pouvoir se ménager un
peu de temps pour retrouver
également les spots de kitesurf, qu’elle a un peu dû abandonner depuis deux ans.
Laurent Gaudens
www.booknkite.fr.
Sur Facebook : Book’n Kite
pas besoin d’aller à la
Courneuve puisque la
fédération du PCF de la Vienne
organise sa 2e Fête de
l’Humanité Poitiers les 26 et
27 mai prochains. Ce qui lui
permettra de découvrir les
Sales Majestés, un groupe de
punk rock à l’affiche pour
l’occasion. Tout un
programme.
>>… A RASSURÉ ladite
lectrice en lui assurant qu’elle
pourrait assister au concert en
présentant au parc de Blossac
le jour J. Elle n’aura rien à
payer, même pas un timbre !
>>… EST RAVI de l’arrivée
du printemps mais constate
que les herbes folles aussi. Elles
ont, en quelques jours, envahi
les marches de la mairie de
Chauvigny. Et si M. Écho sait
et approuve le fait de ne plus
utiliser de pesticides, il trouve
que ça fait quand même plus
C’est le printemps sur
les marches de la mairie !
négligé que bucolique.
>>… A TOUJOURS voulu
assister à la fête de l’Humanité
mais se dit qu’il n’aura même
> p. 15 Environs
> p. 16 Chauvigny
> p. 17 Châtellerault
> p. 23 Annonces
> p. 27 Carnet
> p. 28 Sports
> p. 33 Courses hippiques
> p. 34 Télévision
> p. 35 France Monde
> p. 41 Jeux
> p. 42 Coulisses
> p. 44 Météo
[www.centre-presse.fr]
> VIDÉOS : A Coussay-les-Bois,
ils bloquent le début des
travaux de la ferme-usine des
1.200 taurillons.
> Visite du chantier de la
future cité judiciaire de
Poitiers.
c’est à vous
Réagissez
>> MONSIEUR ÉCHO...
>>… A ÉTÉ ÉTONNÉ de la
demande d’une lectrice, fan de
Claudio Capéo, programmé le
31 août par la Ville de Poitiers,
dans le cadre des concerts
gratuits de Poitiers l’été. Elle
demandait si elle pouvait
recevoir quelques places et
était même prête à envoyer une
enveloppe timbrée.
L’association Gamers League
86 organise 24 heures de jeu
vidéo non-stop (p. 12).
>>… A JUGÉ un peu trop
pressante la caissière d’une
enseigne poitevine qui voulait
absolument lui faire prendre
une carte de fidélité, en lui
précisant qu’il aurait droit en
retour à un produit gratuit
pour deux achetés. M. Écho a
dû insister à son tour en lui
répétant qu’il n’était
absolument pas intéressé de
rajouter une nouvelle carte à
sa collection, pour un achat
somme toute exceptionnel.
Vous souhaitez réagir à un
article, à un fait d’actualité.
Centre Presse vous donne la
parole. Vos courriers ne
doivent pas être anonymes.
Mais, à la publication, nous
respectons l’anonymat des
personnes qui le demandent.
> Par courrier : Centre
Presse, courrier des lecteurs,
1 ter, rue du Moulin-à-Vent,
BP 10119, 86003 Poitiers
Cedex
> Par courriel :
parlonsen@centre-presse.fr
Suivez Centre Presse
> Sur Facebook
> Sur Twitter : centre-presse
> www.centre-presse.fr :
soyez informé gratuitement
de l’actualité, dès qu’un
nouvel article est mis en
ligne : créez votre compte
dans la rubrique « Soyez
alerté en temps réel ».
• Cinéma : nos lecteurs
trouveront les lieux et
horaires des projections sur
lanouvellerepublique.fr et
centre-presse.fr.
3
h
Mardi 14 mars 2017
vienne | transports
TGV : les horaires sont avancés
La SNCF a annoncé hier les changements d’horaires à partir du 2 juillet avec la mise en service
de la LGV Tours-Bordeaux. Poitiers se retrouve à 1 h 18 de Paris et 1 h 03 de Bordeaux.
G
uillaume Pépy annonçait la semaine dernière sur France Inter :
« 40 % des horaires de trains en
France vont changer ». En
cause : la mise en service de la
LGV Paris-Bordeaux le 2 juillet. Comment mesurer l’impact
de ces nouveaux horaires sur
la vie des usagers de la région ?
Prenons l’exemple de Monsieur Martin qui, comme
d’autres Poitevins, se rend à
Paris pour travailler. Sa journée dans la capitale commence
à 9 h. Au départ de la gare de
Poitiers, M. Martin a actuellement le choix entre le train de
6 h 24 ou celui de 7 h 07 pour
arriver avant 9 h à la gare
Montparnasse. Le soir, il termine à 18 h. M. Martin connaît
le métro et ses aléas : impossible d’espérer arriver à temps
pour les trains de 18 h 12 et de
18 h 37. Mais il y a toujours celui de 19 h 12. Il peut donc tranquillement siroter un thé. De
plus, les jours où il finit vraiment en retard, il y a toujours
le train de 19 h 46.
“ Être attentif aux
horaires, mais
aussi aux jours
de circulation ”
À partir de la mise en service
de s n o u v e a u x h o r a i r e s ,
M. Martin peut prendre le
train de 6 h 12, mais celui-ci arrive à 7 h 59 à Paris. C’est un
peu tôt. Plusieurs options s’offrent à lui : le train de 6 h 30
qui arrive à 8 h 26 et qui, d’ailleurs, circule tous les jours, ou
encore celui de 7 h 15, du lundi
au samedi, pour arriver à Paris
à 08 h 34. Interdiction d’arriver
en retard à la gare de Poitiers :
le prochain train est à 8 h 28 et
n’arrive qu’à 10 h à Paris.
Le soir, il peut prendre le train
de 19 h 27 à Montparnasse,
en savoir plus
Hausse des tarifs
Elle était inévitable, mais la SNCF
a promis qu’elle restait
raisonnable et inférieure au gain
de temps. Entre Poitiers et Paris,
le coût moyen d’un billet
augmentera de 2 euros. Sur un
billet Pro en 2e classe, le prix
passera de 79 à 83 €, soit un écart
de 4 € (+5%). Le temps de
parcours le plus rapide sera de
1h18 contre 1h28 actuellement. La
SNCF conserve son principe de
« plus on achète à l’avance, moins
c’est cher ». Les voyageurs peu
pressés devront s’y prendre tôt
pour éviter la flambée des prix.
Les nouveaux tarifs seront
appliqués dès demain.
mais les jours où il est un peu
en retard, fini le train de
19 h 46 : Il faudra patienter
jusqu’au prochain, programmé
à 20 h 54, ce qui n’enchante pas
vraiment M. Martin.
Poitiers conserve le même
nombre de trains vers Paris
(33 par jour) et ne sera plus
qu’à 1 h 18 de la capitale, contre
1 h 38 en moyenne actuellement : les usagers gagnent dix
minutes. Bordeaux sera accessible en 1 h 03 pour le TGV le
plus rapide. Le temps de parcours moyen sera d’1h27,
contre 1 h 50 l’année dernière.
M. Martin devra donc, être extrêmement attentif aux horaires, mais aussi aux jours de
circulation ! Par ailleurs, les
horaires énoncés plus haut
correspondent à la période
d’automne de la SNCF (septembre à fin juin).
Châtellerault grogne
En juillet et en août, les variations ne sortent pas de l’ordinaire : en partance de Poitiers,
il y aura un train de moins vers
Paris et deux en moins vers
Bordeaux. Aucun train ne circule entre les gares de Châtellerault et Bordeaux quelle que
soit la période.
Au départ de Châtellerault, six
trains iront à Paris, mais l’un
d’eux est encore incertain.
Dans l’autre sens, cinq trains
partent de Paris-Montparnasse, et un dernier train à
20 h 42 est encore à l’étude.
Les horaires des trains passant
par Châtellerault continuent
de susciter inquiétude et colère au sein de la population.
« Châtellerault ne bénéficie aucunement de la LGV », fulmine
Jean-Louis Moreau, membre
du collectif « Notre gare, notre
avenir ». « Le premier train est
encore plus tôt que le précédent ».
À la LGV s’ajoute également le
problème des TER, qui seront
également restructurés pour
s’adapter à la nouvelle ligne.
Asmaa Boussaha
4
h
vienne | faits divers
Mardi 14 mars 2017
Collision : information
judiciaire ouverte
POITIERS
Défenestration :
pronostic vital
engagé
Saint-Benoît. Le conducteur responsable d’une collision avec une moto, samedi soir, a été présenté à un juge d’instruction. La victime est dans le coma.
Une femme s’est défenestrée
du 2e étage d’un immeuble
situé à hauteur du n° 20,
Grand’rue, hier, à 16 h 10.
Malgré l’arrivée rapide des
secours, son pronostic vital
est engagé.
Un piéton percuté
par une voiture
La moto a été percutée à l’arrière…
… par cette Renault Twingo blanche.
C
tions précises concernant l’état
de santé de la victime », a estimé le ministère public. En
clair, une comparution immédiate, était inenvisageable en
l’état.
D’autant que, selon nos infor-
e n’était pas qu’un
« simple » accident
routier. En décidant
hier soir l’ouverture
d’une information judiciaire
pour blessures involontaires,
sur réquisition du ministère
public, à l’encontre du conducteur responsable d’une collision avec une moto, samedi
11 mars, à 19 h 45, sur la rocade
sud-est de Poitiers, la justice
veut se donner les moyens de
savoir.
Plus de permis
et de l’alcool
dans le sang
Savoir ce qui a conduit la passagère de la moto (le pilote a
été légèrement blessé), âgée de
25 ans, à être placée dans un
coma artificiel depuis samedi,
au CHU de Poitiers. Les services de secours l’ont découverte coincée sous l’avant de la
Renault Twingo blanche.
Savoir comment cet accident
d’une grande violence (soixante mètres de distance entre
l’impact initial et les traces finales) a pu se produire. A
quelle vitesse la moto (une Suzuki noire), et la voiture (une
Renault Twingo blanche), roulaient-elles en haut de cette
longue côte qui mène à Poitiers sud, au niveau de l’enseigne GDV ? Seule certitude :
la moto a bien été percutée par
l’arrière, le pot d’échappement
tordu en atteste. « Mais il y a
des éléments à clarifier sur le
contexte de l’accident et nous
ne disposons pas d’informa-
La mort du sexagénaire serait
d’origine naturelle
Calvaire amoureux
Les Trois-Moutiers
Saint-Maurice-la-Clouère
L
e corps de Bernard Phemolant, 64 ans, dont la disparition avait ému les habitants de
Saint-Maurice-la-Clouère, a été
retrouvé sans vie, vendredi dernier, dans un champ, entre les
lieux-dits Le Mineret et La Rochereau. Les techniciens de
l’identification criminelle ont
fait les constatations d’usage. Le
corps avait ensuite été trans-
porté à l’Institut médico-légal
du CHU de Poitiers pour une
autopsie, à la demande du procureur de la République, comme
c’est la règle dans ce type de situation.
L’examen de la dépouille a été
pratiqué hier. Et selon les premières constatations établies
par le médecin légiste, la mort
serait d’origine naturelle, aucun
élément suspect ne faisant apparaître des circonstances extérieures susceptibles d’expliquer
l avait tout nié en bloc. La
justice vient de le condamner à huit mois de prison avec
sursis et deux années de mise à
l’épreuve pour des faits de harcèlement commis durant un an
et demi sur son ex-compagne
(1). Et la justice suspend son
permis pour une durée de six
mois à la suite de deux accidents de voiture successifs le
même soir sous alcool et stupéfiants. Ils avaient occasionné des blessures à son ex.
C’est cet accident-là, un soir de
la Fête de la Musique à Loudun, en juin 2016, qui révèle le
calvaire subit par Jennyfer. Le
couple alcoolisé se dispute
dans la voiture jusqu’à la perte
de contrôle de Jordan. Jennyfer est maltraitée dans le véhicule. Elle confiera ensuite aux
gendarmes ce que les voisins
du couple n’avaient jamais osé
dénoncer.
« J’en ai peur, mais je l’aime »,
confie alors la jeune femme
aux enquêteurs. Elle subit les
Attention
aux vols par ruses
X.B.
La collision a eu lieu au milieu de la rocade.
I
Les gendarmes étaient intervenus depuis la ferme du Mineret.
mations, le conducteur de la
voiture, âgé de 46 ans, roulait
sous l’empire d’un état alcoolique et n’était plus titulaire du
permis de conduire.
Un accident peu banal a
blessé un piéton, hier, à
16 h 10, à hauteur du
266, avenue de Nantes, à
Poitiers. Alors que le
conducteur d’un véhicule
venait de s’arrêter pour faire
passer un piéton, il a été
percuté par l’arrière par un
second véhicule. La collision a
eu pour effet d’envoyer la
première auto contre le
piéton. Ce dernier, ainsi que
les deux occupants du
véhicule, choqués, ont été
transportés au CHU pour
observations.
pires humiliations. Un jour, la
serveuse est déshabillée par
son compagnon pour l’empêcher de se rendre à son travail,
il écrit sur son corps “ Jennyfer
pute à Jordan ”. Elle parvient à
s’échapper de la chambre où il
l’a enfermée pour rejoindre
son travail en pyjama !
Cette scène n’est pas un épisode isolé d’après les témoignages collectés. La jeune
femme semble habituellement
insultée et rabaissée. Jordan
renverse ainsi la poubelle pour
la contraindre à nettoyer, se
mêle de sa tenue, de ses fréquentations, dégrade sa voiture pour l’empêcher d’aller
travailler…
Le tribunal a nommé un médecin expert et un psychologue
pour évaluer le retentissement
des faits subis par la jeune
femme sur sa santé physique et
psychologique.
(1) Le prévenu a été relaxé pour les violences (fessées, coups de portière,
claques) et les menaces de mort avec
une dague sous la gorge et un fusil en
main.
Le commissariat de Poitiers
alerte les habitants,
notamment âgés, sur le risque
de vol par ruse en réunion.
Les policiers du commissariat
ont été informés de ce type
d’agissements par une victime,
hier, à 12 h 30, rue Jean-Jaurès.
Un ou deux individus ont fait
croire à cet habitant qu’ils
étaient des agents des eaux.
Ils ont profité de la visite dans
l’appartement pour dérober
une importante somme
d’argent présente dans un
meuble. Le commissariat
rappelle qu’il ne faut pas
laisser n’importe qui pénétrer
dans sa maison.
CURZAY-SUR-VONNE
Affaire Benhaddad :
précisions
Me Patricia Coutand, avocate
de Karim Benhaddad, ancien
responsable des écuries et de
la clientèle du château de
Curzay-sur-Vonne, condamné
à un an de prison avec sursis
pour harcèlement sexuel par
le tribunal correctionnel de
Poitiers (journal du 6 mars)
précise qu’une seule des neuf
plaignantes avait déposé
plainte pour agressions
sexuelles. « In fine,
M. Benhaddad a été relaxé des
fins de la poursuite s’agissant
de toutes les agressions
sexuelles alléguées et pour les
faits de harcèlement sexuel
s’agissant de trois
plaignantes. » Dont acte. Nous
avions effectivement indiqué
dans notre article que le
tribunal l’avait reconnu
coupable de harcèlement
sexuel à l’encontre de six
anciennes salariées, entre
novembre 2012 et janvier 2016.
5
h
Mardi 14 mars 2017
vienne | actualité
agriculture
en bref
Ferme des 1.200 taurillons : les
opposants bloquent les travaux
EMPLOI
Forum de l’emploi
agricole à Neuville
Coussay-les-Bois. Les opposants à la ferme-usine ont interdit hier aux ouvriers
l’accès au site du projet. Ils n’excluent pas un durcissement du mouvement.
I
ls veulent l’arrêt des travaux. Hier, ils les ont bloqués une matinée. Une
victoire symbolique pour
les opposants au projet de la
ferme-usine (1). Ils étaient une
cinquantaine à se relayer (plus
de 200 au total entre 7 h et 13 h)
sur la D 725 (à hauteur de la
casse-auto Augustin derrière
laquelle se trouve le site devant
accueillir le controversé centre
d’engraissement des 1.200 taurillons) pour organiser des barrages filtrants et distribuer aux
automobilistes des tracts exigeant « l’arrêt des travaux » démarrés mardi dernier par le
porteur du projet, Pierre Liot.
“ Si un jour les
Zadistes viennent
dans le petit
bois… ”
Les ouvriers, interdits de chantier par les manifestants (2) qui
bloquaient l’accès au site, ont
dû rebrousser chemin. Travaux à l’arrêt.
Pour Béatrice Forestier, Dominique Brunet et Serge Taburet,
les trois co-présidents de l’association Aspect (3), les mesures préalables à l’engagement des travaux n’ont pas été
Dame-des-Landes… Faut savoir
qu’il y a des Zadistes qui sont en
contact permanent avec Aspect… Si un jour les Zadistes
viennent loger dans le petit bois
à côté…, si l’État n’est pas capable de faire respecter ce qu’il
y a dans le permis de construire,
s’il y a des débordements…, ça
ne sera pas de ma faute. »
Denys Frétier
Opération barrages filtrants hier à Coussay-les-Bois
des opposants à la ferme-usine des 1.200 taurillons.
prises. « La SCEA Les Nauds ne
respecte pas les engagements
pris lors de l’enquête publique,
ni les prescriptions énoncées
dans les permis de construire et
l’autorisation d’exploiter ».
(Lire notre édition du 11 mars).
Cette ferme-usine « risque de
polluer la nappe phréatique qui
alimente trois communes en eau
potable ».
Les travaux ont commencé le
7 mars « alors que, selon le permis de construire, ils ne peuvent
pas continuer après le 15 mars
(pour ne pas déranger les espèces nicheuses), et ne pourraient reprendre qu’à partir du
15 septembre ». Si tel n’était pas
le cas, le maire de Coussay, Michel Favreau, et l’association
Aspect annoncent qu’ils pourraient engager devant le tribunal administratif (TA) une procédure en référé pour faire
cesser les travaux. (4)
Michel Favreau n’exclut pas un
durcissement du mouvement.
« On n’est pas derrière chaque
manifestant. Voyez Notre-
(1) La SCEA Les Nauds construit à Coussay-les-Bois, au lieu-dit Les Paturelles,
une ferme-usine pour un élevage de
1.200 taurillons assorti d’une unité de
méthanisation, d’une plateforme de
compostage et d’un parc photovoltaïque.
(2) Des élus étaient présents pour apporter leur soutien : Véronique Massonneau, député écolo de la Vienne,
Cyril Cibert, conseiller régional, Michel
Favreau, maire de Coussay-les-Bois,
Daniel Tremblais, maire de Lésigny et
vice-président du Grand Châtellerault…
(3) Association de sauvegarde et de la
protection de l’environnement de
Coussay-les-Bois et de sa région thermale.
(4) Deux recours ont déjà été déposés
devant le TA, l’un contre les deux permis de construire accordés par la souspréfecture de Châtellerault (bâtiments
et parc photovoltaïque) et l’autre
contre l’autorisation d’exploitation délivrée par la préfecture.
Voir vidéo sur
lanouvellerepublique.fr
et centre-presse.fr
« Les rings de l’emploi agricole
», un coaching à l’emploi par
Mahyar Monshipour,
champion de boxe, aura lieu ce
mardi 14 mars de 9 h à 13 h à la
salle Jean-Dousset à
Neuville-de-Poitou. Des
employeurs qui recrutent en
CDI, CDD et contrats
saisonniers, des parcours de
formations proposés, et des
emplois avec possibilité
d’hébergement.
Bureau d’embauche
de la CGT à la SNCF
Vendredi 24 mars, le syndicat
CGT des Cheminots de la
Vienne organisera un bureau
d’embauche de 10 h à 16 h sur
le parvis de la gare de Poitiers.
« Lors de ce rendez-vous, nous
récupérerons les CV et les
lettres de motivations des
Pictaviens que nous
soumettrons à notre direction
des ressources humaines » ,
écrivent les cheminots qui
promettent « des échanges
riches et une meilleure
orientation des candidats ».
CONFÉRENCE
François Guégan
à Poitiers aujourd’hui
L’Institut Jacques-Cartier de
Poitiers propose une
conférence ce mardi 14 mars à
18 h à l’amphi Gaston-Morin,
62 rue Jean-Jaurès à Poitiers,
par François Guégan,
ingénieur en chef de
l’armement honoraire, sur le
thème : « Au service secret de
leurs majestés, Louis XVI et le
roi de Prusse, le général de
Heymann, maître-espion sous
la Révolution ».
6
h
vienne | actualité
Mardi 14 mars 2017
santé
en bref
Un Salon qui vous veut du bien
Les rendez-vous
de la Journée
du sommeil
Les journées bien-être et santé se tiendront pour la première fois
au parc des expositions de Poitiers ce week-end.
Plusieurs rendez-vous sont
organisés, à l’occasion de la
Journée national du sommeil,
ce vendredi 17 mars. Le
groupe Polyclinique de
Poitiers, invite le grand public
à un dépistage de l’apnée du
sommeil. Cet atelier ainsi
qu’un stand d’information et
d’échanges sera ouvert de 10 h
à 17 h. Une conférence
interactive sur le thème « du
ronflement aux apnées du
sommeil… En passant par le
conjoint ! » est proposée, de
15 h à 16 h. Au CHU de la
Milétrie, il sera question de :
« dormir seul ou pas : quel
impact sur le sommeil ? », un
thème sur lequel chacun
pourra s’informer, de 10h à
17 h, hall de Jean-Bernard avec
le Dr Xavier Drouot,
responsable du centre du
sommeil du CHU de Poitiers,
et son équipe.
V
endredi 17 et samedi
18 mars se tiendront
les journées bienêtre et santé au parc
des expositions de Poitiers.
L’organisateur de ce salon est
le groupe AG2R La Mondiale,
3e assureur santé en France.
« C’est notre première manifestation du genre à Poitiers », explique Amaury de Préville, directeur
r égional
de
l’entreprise, « mais nous avons
déjà organisé ces journées à
Angoulême, Limoges et la Rochelle ».
Vivre mieux et plus
longtemps
AG2R La Mondiale a travaillé
en étroite collaboration avec la
mairie de Poitiers pour organiser l’événement, ainsi qu’avec
de nombreuses mutuelles. « En
tant qu’assureur, nous avons
une politique d’action sociale.
Nous disposons donc d’un budget qui nous permet d’agir concrètement ».
Bien-être et santé seront à l’honneur ce week-end.
Le Salon est organisé autour de
l’emploi des plus fragiles, aider
quatre thématiques majeures :
les aidants familiaux, et l’ac-
Le bien vieillir, le retour à
compagnement des personnes
âgées et en perte d’autonomie.
Si le public senior est bien entendu le cœur de cible, le salon
est ouvert à tous et propose
des conférences en accès libre
ainsi que des ateliers nombreux et variés. Une quarantaine d’exposants vous attendent pour vous faire découvrir
la sophrologie, prévention
contre le cancer, aromathérapie, découverte de disciplines
comme le Qi Gong ou le
Shiatsu, bio cosmétique… Des
sapeurs-pompiers seront également présents pour sensibiliser aux gestes de premiers secours. « Ces journées sont
organisées pour que les gens gagnent en plaisir, en vitalité, et
surtout vivent mieux et plus
longtemps », assure Amaury de
Préville.
Le Salon est ouvert de 10 h à
18 h sur les deux jours, et se déroule dans le Hall A du parc
des expositions de Poitiers.
Asmaa Boussaha
au programme
Vendredi 17 mars : conférences
10 h : enjeux et produits au
service du bien vieillir
11 h : quand la mémoire devient
capricieuse
13 h 30 : la dégénérescence
maculaire liée à l’âge
15 h : alimentation et plaisir :
cuisinez votre santé !
16 h 30 : rire pour mieux vivre
Samedi 18 mars : ateliers
10 h : aérosol – thérapie et
sevrage tabagique
11 h :le Shiatsu, en pratique, dans
la médecine traditionnelle
orientale
13 h : le cancer colorectal :
comment le prévenir et le
dépister,
14 h : ouvrez les yeux sur votre
sommeil,
15 h : atelier découverte du Qi
Gong,
16 h : à la découverte des huiles
essentielles ; ateliers bien-être et
relaxation (réflexologie plantaire,
massage shiatsu), prévention
santé (aromathérapie, prévention
cancer), activité physique,
nutrition.
Entrée libre et gratuite.
Restauration rapide et payante
sur place. Parc des expositions,
11 rue Salvador-Allende, Hall A.
mémoire
Hommage
à Jean Amand
Le collectif Vienne Résistance
Internement Déportation rend
hommage à son ancien
président, Jean Amand, dont
les obsèques ont été célébrées
la semaine dernière. Jean était
le fils de René Amand, un
résistant communiste arrêté
en 1941, quand il n’avait que
2 ans, déporté et mort à
Auschwitz. Très jeune, il avait
adhéré à la Fédération
nationale des déportés,
internés, résistants et
patriotes. « C’est Jean Amand
qui par sa persévérance, son
sens de l’écoute de chacun, sa
bonhomie mais aussi ses
convictions tolérantes a su
faire de ce collectif, étoffé
maintenant de cinq historiens,
un groupe de travail et de
recherches efficace », écrit le
collectif. « Cet esprit
fédérateur et amical, voulu par
Jean, anime VRID aujourd’hui.
C’est le plus bel hommage qui
puisse lui être rendu. »
contacts rédaction
Poitiers
1 ter, rue du Moulin-à-Vent
BP 10119, 86003 Poitiers Cedex
tél. 05.49.60.36.36.
redaction@nr-cp.fr
Châtellerault
6, bd Blossac
tél. 05.49.19.12.90.
Chauvigny
17, place du Marché
tél. 05.49.56.95.95.
Montmorillon
23, place du Maréchal-Leclerc
tél. 05.49.91.12.49.
Abonnements 0.825.31.70.70
(service 0,18 €/min + prix appel)
NR Communication
86, avenue du 8-Mai-45, BP 27,
86001 Poitiers Cedex
tél. 05.49.55.55.55.
agence.poitiers@
nr-communication.fr
8
h
vienne | actualité
Mardi 14 mars 2017
les éditeuriales
politique
Franck Ferrand est là
où la culture se trouve
Le secrétaire
général
d’En Marche
à Poitiers
Le Poitevin Franck Ferrand jouit d’une notoriété nationale avec ses multiples
casquettes. Il sera ce soir à Poitiers dans le cadre des Editeuriales.
A
chaque fois que l’occasion se présente de
participer à la vie
culturelle, j’essaie
d’être là : Franck Ferrand sera
présent ce mardi à la troisième
édition des Éditeuriales à la
médiathèque François-Mitterrand de Poitiers. Sa ville. Une
ville dans laquelle il a construit
ses souvenirs d’enfance, vécu
entouré de sa famille, toujours
là dans l’ex-capitale régionale
du Poitou-Charentes. Une cité
où il a découvert l’histoire
grâce à Michèle Giraudeau,
son institutrice à l’école primaire d’application du Général-de-Marçais, rue de la Tranchée à Poitiers, qui lui a
inoculé « le virus ».
Une institutrice
de Poitiers
à l’origine
de sa passion
Flammari on, qu i a car te
blanche pour cet événement
culturel, l’a invité pour raconter avec son ami et éditeur,
Thierry Billard, “ François 1er,
roi de chimères ” et “ L’histoire
au jour le jour ”. La grande et la
petite. Une adaptation éditoriale des chroniques du matin
à Europe 1 dont il est la voix et
l’auteur. Samuel Etienne puis
Thomas Sotto partagent avec
lui les joies de la matinale. Ces
pastilles radiophoniques couchées sur le papier traduisent
l’exigence de clarté de Franck
Ferrand, signature du Poitevin
qui, depuis trente et un ans, vit
à Paris, une métropole qu’il n’a
« jamais aimé » mais dont il relève les deux faces, « sa
beauté » et son côté « peu aimable ».
Ce mardi 14 mars, à la médiathèque François-Mitterrand,
Franck Ferrand va expliquer
Député PS du Finistère
devenu secrétaire général du
mouvement En Marche,
Richard Ferrand est un poids
lourds de la campagne
présidentielle d’Emmanuel
Macron. Hier, il était à
Poitiers à la rencontre de
chefs d’entreprise (Medef), de
syndicalistes (CFDT), de la
presse avant un grand meeting
le soir à Mignaloux-Beauvoir
sur les terres de Gérard Sol.
Richard Ferrand a rencontré
les équipes militantes du
mouvement dans le
département : Philippe
Chadeyron, réfèrent de En
Marche dans la Vienne, le
Poitevin Sacha Houlié,
cofondateur des Jeunes avec
Macron et délégué national,
ou Anaïs Auger responsable
des jeunes En Marche de la
Vienne.
Philippe Chadeyron, Anaïs
Auger, Richard Ferrand et
Sacha Houlié.
tribune
Franck Ferrand : parler d’histoire autrement.
(Photo d’archives NR)
« comment on écrit et on parle
d’histoire autrement. » L’auteur
de vingt-et-un ouvrages, fruit
d’un « travail ininterrompu »
seize années durant, livrera
quelques clefs pour intéresser
un large public sur un champ
parfois difficile qu’est l’histoire, souvent complexe, partagée dans un périmètre qui enferme une vérité plurielle. Lui,
le conteur, « le passeur, le vulgarisateur », convoquera, pour
le message, son expérience
d’homme de théâtre, de oneman-show. Un autre vecteur
que l’auteur utilise avec intelligence pour glisser, à la demande du public, trois histoires tirées au sort par ce
dernier. Une performance
d’acteur pour cet homme de
radio qui n’a de cesse de transmettre, toujours avec un effort
de clarification, sa connaissance peu académique, hors
des sentiers battus. Une connaissance qui passionne le public. Et qui lui rend bien.
Si Franck Ferrand doit être fier
d’une seule chose, c’est bien de
goûter, avec un plaisir assumé,
les retours de ces prestations
scéniques ou radiophoniques :
« C’est la grande satisfaction de
ma vie – et il n’y a pas une semaine qui passe sans que
quelqu’un de jeune vienne me
dire “ vous savez, je suis archéologue, archiviste, chercheur, restaurateur de tableau,
conservateur de musée grâce à
vous ” - je suis celui qui donne
l’envie, le goût, l’appétit. »
Didier Monteil
Rencontre avec Franck Ferrand et
son éditeur Thierry Billard animée
par Alexandre Lacroix (Philosophie
Magazine) : aujourd’hui, mardi
14 mars, à 19 h, à la médiathèque
François-Mitterrand
> Franck Ferrand prépare, dans le
cadre du créneau que lui réserve Europe 1 « Au cœur de l’histoire » une
émission sur Camille Guérin et Poitiers.
Par ailleurs son spectacle « Au Cœur de
l’hist oir e » es t p rog r ammé e n
mars 2018 à Saint-Benoît.
> Franck Ferrand travaille également
sur un autre projet avec Laurent
Voulzy : traduire en terme scénique
une histoire, des éléments de l’histoire
de France et les transformer en chanson, en musique. Projet programmé en
2020.
Bruno Belin
soutient François Fillon
Bruno Belin, président LR du
Département de la Vienne, et
Gilbert Favreau, président LR
du Département des
Deux-Sèvres, ont signé,
dimanche, une tribune avec
44 autres présidents de
conseils départementaux dans
le JDD : « Nous, présidents de
département de la droite et du
centre, renouvelons notre entier
et plein soutien à François
Fillon, parce qu’il est le seul
candidat à avoir une vision
d’avenir de l’organisation
territoriale », écrivent-ils. Sans
Dominique Bussereau, leur
collègue LR de
Charente-Maritime et
président de l’Assemblée des
Départements de France qui
s’est mis en retrait de l’équipe
de campagne.
9
Mardi 14 mars 2017
politique
législatives
le tweet
En Marche avance
à grands pas feutrés
« Reconnaissance à
Philippe Rabit pour son
travail constant et
désintéressé sur notre
territoire du Grand
Châtellerault. »
Le parti d’Emmanuel Macron aura un candidat dans chacune des quatre
circonscriptions de la Vienne. La course aux investitures est bien lancée.
D
ans la Vien ne
comme ailleurs En
Marche avance. Le
mouvement d’Emmanuel Macron force le pas feutré en vue de l’autre grande
échéance électorale de 2017 : les
élections législatives qui doivent donner en juin une majorité au président élu le 7 mai.
Hier, le secrétaire général du
mouvement, Richard Ferrand,
faisait étape dans la Vienne. Si
rien n’a filtré, voici l’état des
forces en présence dans les circonscriptions de la Vienne.
socialiste au maire de Fontainele-Comte, Sylvie Aubert, sont
annoncées.
Investi par le PS, le sortant ségoléniste Jean-Michel Clément devrait avoir l’onction d’En
Marche tant, peu de candidatures macronistes se dégagent
en Sud Vienne où la droite se
présente, là encore, divisée. Le
LR Enguerrand Delannoy fait
face au divers droite Gérard
Herbert.
4e circonscription :
Véronique contre Véronique
Sacha Houlié tient la corde dans la deuxième circonscription.
(Photo Patrick Lavaud)
Claeys. Aïda Jaafar, candidate
malheureuse à l’investiture pour
le Front de gauche (aux sénatoriales) puis pour le PS aux législatives , est désorm ais en
marche. Ses chances d’être investie semblent minces.
2e circonscription :
Sacha Houlié tient la corde
Au cœur du dispositif de campagne d’Emmanuel Macron, le
jeune poitevin Sacha Houlié
tient la corde dans la circonscription de Catherine Coutelle.
La bo uc le serai t bouc lé e
puisque le nouveau délégué national d’En Marche avait contribué à l’élection de la challenger
PS en 2007 alors qu’il était chez
les Jeunes socialistes. Sacha
Houlié aurait aimé forcer le trait
du symbole en faisant de la députée sortante sa suppléante.
Mais Catherine Coutelle arrête
complètement la politique et a
décliné l’offre. Le jeune avocat
devrait néanmoins pouvoir
compter sur son appui. Catherine Coutelle soutenait Sandrine Martin battue par Patricia
Persico dans la course à l’investiture PS. Face à une droite divisée - la fillonniste Dolores Prost
se lance contre le patron LR, le
très raffarinien Olivier Chartier -, le jeu paraît ouvert.
D’autres candidatures parmi
lesquelles la première adjointe
Face à la candidate de la droite
Véronique Abelin (UDI) et son
suppléant de poids Bruno Belin
(LR), En Marche pourrait investir Véronique Massonneau.
Mais la sortante écolo doit
d’abord se défaire de son soutien à Benoît Hamon. Le radical
Ghislain Delaroche, lui aussi
« Macron-compatible », assurait
hier qu’il n’était plus candidat à
la candidature. Quelques centristes Châtelleraudais se disent
partants. Mais c’est une autre
Véronique, Véronique Lecordier très active dans la vie associative, qui porterait les couleurs d’En Marche en juin. Une
candidature de l’ex-maire PS de
Naintré Christian Michaud parait exclue.
Loïc Lejay
l’interview
Philippe Grégoire : “ Je suis fidèle à mes idées ”
Philippe Grégoire, ancien
trésorier du PS de la Vienne, a
rejoint En Marche.
indiscrets
Chancelière
3e circonscription : Jean-Michel
Clément comme une évidence
1ere circonscription : Jacques
Savatier ou Jérôme Neveux ?
Dans la 1ere circonscription où le
candidat socialiste n’est toujours pas désigné, le patron de
l’UDI 86, Jérôme Neveux a envie
d’en découdre avec la candidate
investie de la droite Jacqueline
Daigre (LR). En Marche verrait
d’un bon œil cette option qui
rééquilibrerait la masse des
autres candidatures penchant à
gauche. Mais Jérôme Neveux
doit faire le grand saut risquant
l’exclusion de son parti centriste
sans compter qu’il devrait démissionner de son poste de
maire de Jaunay-Marigny pour
répondre à l’un des cinq critères
im pér ati fs fi xés par En
Marche. S’il renonçait, le mouvement de Macron pourrait
adouber Jacques Savatier. Le
cadre supérieur de La Poste, ancien président du Stade poitevin
volley est un proche d’Alain
Le conseiller régional PS
Cyril Cibert n’a pas manqué
de saluer l’annonce du retrait
de la vie militante de son
collègue LR. L’opposition à la
famille Abelin crée des liens.
Vous avez récemment
démissionné de vos
fonctions de trésorier de la
fédération du PS de la
Vienne. Pourquoi avoir
rejoint En Marche ?
« J’ai commencé à m’intéresser à
la personnalité d’Emmanuel
Macron dès 2012 quand il était
secrétaire général adjoint de
l’Elysée et j’ai choisi de rejoindre En Marche dès le
6 avril 2016 lors du lancement
du mouvement. C’était il y a
donc un peu moins d’un et on ne
pensait pas qu’on en serait là aujourd’hui. C’était le choix d’une
personnalité et d’une ligne poli-
tique sociale-libérale et européenne. »
Vous vous définissiez
comme rocardien. Ce serait
donc la suite logique de
votre engagement…
« Il y a une cohérence. J’ai
adhéré au PS pour Michel Rocard il y a deux décennies et Emmanuel Macron est dans la continuité. Il incarne une gauche
réformiste. »
N’avez-vous pas le
sentiment de trahir le PS ?
« Je suis fidèle à mes idées.
J’avais d’ailleurs prévenu que je
ne participerai pas à la primaire
si François Hollande n’était pas
candidat et j’en ai tiré les conséquences en présentant ma démission au premier secrétaire.
J’ai tout de même assuré la gestion des affaires courantes
jusqu’en février. »
Vous ne vous reconnaissez
donc pas du tout dans la
candidature de Benoît
Hamon ?
« Deux lignes se sont exprimées
à gauche. Il y a des divergences
fortes sur la politique économique à conduire. »
Propos recueillis
par Baptiste Bize
Emmanuel Macron avait coché
sur son agenda de candidat à la
présidentielle la date du jeudi
16 mars pour une visite à
Poitiers. Mais celle-ci a ensuite
été remplacée par celle qu’il
doit faire, ce jour-là, à Angela
Merkel. La chancelière
allemande a un pouvoir
d’attractivité supérieur à celui
de Poitiers, c’est évident. Ce
n’est peut-être que partie
remise, espèrent les militants
macronistes du département.
Un grand meeting du candidat
d’En Marche devrait en effet
avoir lieu aux Arènes du parc
des expositions de Poitiers
avant le premier tour de la
présidentielle. À chacune de
ses réunions publiques, le
candidat attire des milliers de
partisans et de curieux.
Toc toc
« Bonjour, c’est Olivier
Chartier ! » : le président de la
fédération LR de la Vienne,
candidat aux législatives dans
la 2e circonscription de la
Vienne, se prépare à faire du
porte-à-porte pour François
Fillon avec ses équipes de
militants. La stratégie qui avait
fait le succès du challenger
lors de la primaire est la
même : grâce au logiciel
Federavox, LR cible les
quartiers où les électeurs
indécis potentiels sont les plus
nombreux. Avec une chance
sur sept de convaincre leur
interlocuteur contre
100.000 avec un tract.
Rassembleur
L’ancien Premier ministre
Jean-Pierre Raffarin a battu le
rappel, il y a dix jours, alors
que de nombreux élus
juppéistes lâchaient François
Fillon. Pas question pour le
sénateur de la Vienne de
laisser des cadres du parti s’en
aller alors qu’un plan B ne se
dessinait pas. Il a ainsi
découvert le départ de son ami
Dominique Bussereau le
vendredi matin, avant la
réunion du comité de
campagne de la Vienne.
Surpris et un peu agacé. La
veille au soir, le président du
Département de la
Charente-Maritime lui
indiquait encore qu’il resterait.
10
vienne culture
Mardi 14 mars 2017
exposition
aujourd’hui
Une installation qui révèle
notre musicalité cachée
Avec l’exposition “ As We Are Blind ”, la Québécoise Véronique Béland
transforme en notes de musique et en couleurs l’aura de chaque visiteur.
D
errière le pupitre
blanc qui fait face à
une webcam perchée sur une structure métallique, une quinzaine
d’élèves de 2de du lycée VictorHugo défilent les uns après les
autres. Tour à tour, ils posent
une main sur le capteur. Au bout
de quelques secondes, leur aura
colorée apparaît sur le mur du
fond de la Chapelle des Augustins, tandis que le piano mécanique trônant dans le chœur se
met à jouer tout seul.
Une musique qui
dépend de notre
état émotionnel
« Chaque musique est unique et
correspond à l’état émotionnel de
la personne, explique la plasticienne Véronique Béland, qui a
conçu l’installation “ As We Are
Blind ”. Le capteur mesure la
conductance électrique, la température et le poids de la main,
mais aussi la sudation ou le
rythme cardiaque. Toutes ces
données sont ensuite analysées
par un programme informatique
qui génère la partition musicale. »
Pour la partie musicale, l’artiste
a travaillé avec le compositeur
Quentin Denimal et le groupe de
recherche en informatique musicale Algomus. « J’ai fait des recherches sur la signification des
L’installation « As We Are Blind », de l’artiste québécoise
Véronique Béland, est présentée jusqu’au 26 mars, dans la
Chapelle des Augustins, à Poitiers.
couleurs dans l’histoire de l’art,
la psychologie, les religions, la
médecine orientale ou le design,
explique la plasticienne. Puis
Quentin a composé un corpus
musical pour chacune des sept
couleurs principales des auras. »
Le programme « pioche » ensuite dans ce corpus pour créer
une mélodie unique à partir des
données biométriques collec-
tées. La phase de construction
de l’installation a été réalisée
aux Usines Nouvelles de Ligugé,
où Véronique Béland a passé
quatre semaines, dans le cadre
d’une résidence artistique en
entreprise soutenue par la Région Nouvelle-Aquitaine. « J’ai
trouvé le piano à queue sur Le
Bon Coin, raconte l’artiste. On
l’a ensuite mécanisé, avec l’aide
de Cyril Chessé et Simon Macias,
puis Guillaume Libersat a réalisé
la programmation informatique. » C’est avec Olivier Monteil – autre « pensionnaire » de
la coopérative ligugéenne – que
la structure métallique a été
construite.
Outre les Usines Nouvelles, le
Lieu Multiple de l’Espace Mendès-France et le centre d’art Rurart sont également coproducteurs de cette « installation
interactive pour aura et piano
mécanique ».
« L’idée est de traduire des phénomènes qu’on ne peut pas comprendre, ni voir ni entendre, mais
qui existent et de trouver un langage pour les exprimer, conclut
l’artiste. Le piano et la musique
nous font prendre conscience de
cet insubstantiel. »
Celui qui tente l’expérience
peut ainsi repartir avec une
photo de son aura électromagnétique, nanti d’un code individuel qui lui permettra de réécouter « sa » musique en se
connectant au site internet du
projet.
Laurent Favreuille
Exposition « As We Are Blind »,
jusqu’au 26 mars à la Chapelle des
Augustins, 6 rue Sainte-Catherine
à Poitiers. Exposition gratuite
ouverte le lundi, de 14 h à 18 h ; du
mardi au vendredi, de 10 h à
12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h 30 ;
samedi et dimanche, de 14 h à
18 h 30. asweareblind.com
théâtre
“ Le Misanthrope ” version XXIe siècle
D
e la cour du Roi à nos cabinets ministériels, les
jeux du pouvoir ont-ils vraiment changé ? « Non », répond
Claire Guyot dans sa version
élégante et malicieuse du chefd’œuvre de Molière présentée,
demain au Tap, par les Amis du
Théâtre Populaire de Poitiers
(ATP). « Le Misanthrope » et
Molière sont assurément bien
contemporains.
Alceste revendique un idéal
d’honnêteté et de transparence
des cœurs. Misanthrope atrabilaire, affligé par les travers des
hommes de son temps et méprisant les jeux du pouvoir, il
ne supporte plus les manœuvres intéressées des ambitieux et des hypocrites. Il veut
quitter le monde d’artifices et
de compromissions et se retirer « au désert ». Mais, il aime
Célimène : la jeune veuve est
belle, frivole, coquette, ambitieuse et manipulatrice, elle représente tout ce qu’il rejette ;
Un « Misanthrope » très contemporain.
(Photo Charlotte Spillemaecker)
cependant, il en est fou. Dans
sa comédie jouée en 1666, Molière critique sans ménagement
les mœurs de son siècle pendant lequel triomphent hypocrisie, mensonges et soif du paraître. Trois cent cinquante ans
plus tard, la pièce révèle de façon troublante toute son actua-
lité. Claire Guyot propose un
« Misanthrope vs politique » :
sans rien toucher au texte de
Molière, elle le transpose au
XXIe siècle. Et l’on se retrouve
aujourd’hui dans les cabinets
ministériels avec des hommes
et des femmes vêtus avec élégance, entourés de tous les gad-
gets de la technologie moderne. « Tous les personnages,
explique la metteure en scène,
gravitent dans le milieu politique et jouent dans cette sphère
du pouvoir et de l’argent où corruption, langue de bois, flatterie
et médisance sont les armes utilisées encore et toujours pour
grappiller une parcelle d’influence. Les marquis, valets et
proches sont autant de conseillers en communication, à l’économie, à la justice et autres experts qui continuent leurs
gesticulations ridicules, alors
qu’à l’extérieur la pauvreté et la
misère font rage. »
C’est bien Molière et c’est aussi
les coulisses des hommes de
pouvoir de notre XXIe siècle.
Une belle distribution porte
cette comédie réjouissante.
Mercredi 15 mars, à 20 h 30, au
Tap, 6, rue de la Marne, à Poitiers.
Tarifs : de 10 à 28 €. Tél.
05.49.88.39.50. www.amis-dutheatre-populaire-de-poitiers.fr
CHASSENEUIL
> Concert « Best of Floyd ».
Le répertoire de Pink Floyd. A
20 h, au palais des Congrès du
Futuroscope. Tarifs : de 39 à
55 €. Rés. au 08.00.30.02.10 et
réseaux habituels.
CHAUVIGNY
> Concert. De l’orchestre de
l’université de Poitiers avec la
participation des chorales
Accroch’Choeur, Les Voix
d’Harcourt, La Vie Qui Chante,
les Trois Rivières, sous la
direction d’Augustin Maillard.
A 21 h, au théâtre
Charles-Trenet. Entrée 10 €.
POITIERS
> Les Éditeuriales. Rencontre
avec Franck Ferrand
(« L’Histoire au jour le jour »)
et son éditeur Thierry Billard,
animée par Alexandre Lacroix
(Philosophie Magazine). A
19 h, Médiathèque
François-Mitterrand. Entrée
libre.
> Vernissage. Exposition des
derniers travaux de Bernard
Matignon visibles du 14 mars
au 26 mars au Mouton Noir.
Vernissage à partir de 18 h 30,
galerie Le Mouton Noir, 20 rue
du Mouton.
> Spectacle. Sandrine
Bourreau, alias Claudette
Fuzeau, la magnétiseuse de
mojettes, présente « Claudette
Fuzeau et les femmes
d’aujourd’hui ». Mardi,
mercredi, à 20 h 30 ; jeudi et
vendredi, à 19 h 30 ; samedi, à
15 h et 19 h 30, au centre
d’animation de Cap Sud, rue de
la Jeunesse. Tarifs : 3,50 € à
16 €. Tél. 05.49.39.29.29.
> Projection-débat.
« Regards sur nos assiettes »,
dans le cadre du festival du
film environnemental proposé
par les étudiants de l’Ensip
jusqu’au 18 mars. A 20 h 30, au
cinéma Le Dietrich. Gratuit.
SAINT-BENOIT
> Théâtre. « Le Syndrome de
l’Ecossais », comédie
d’Isabelle Le Nouvel, avec
Thierry Lhermitte. A 20 h 45,
salle de La Hune. Tarif : 49 €,
44 €. Tél. 05.49.47.44.53 ou
05.49.37.77.88.
demain
CHATELLERAULT
> Théâtre politique.
« Timon/Titus », pièce du
collectif O’SO d’après des
textes de Shakespeare. A
20 h 30, au Nouveau Théâtre,
21, rue Chanoine-de-Villeneuve.
Tarifs : 6 à 17 €.
www.3t-chatellerault.fr
CIVRAY
> Musique traditionnelle.
Ten Strings & a Goat Skin
(musiques canadienne,
irlandaise, française et
compositions originales). A
20 h 45, salle de La Margelle.
Tarifs : 14 € à 7 €.
Tél. 05.49.87.00.49
POITIERS
> Théâtre. « Le Misanthrope
vs politique », une version
moderne du Misanthrope de
Molière. A 20 h 30, au Tap (lire
ci-contre).
> Les Éditeuriales. Laurent
Seksik (« Romain Gary s’en
va-t-en guerre ») et son
éditrice Anna Pavlowitch. A
18 h, la Médiathèque
Mitterrand. Entrée libre.
11
h
vide vide
Mardi 14 mars 2017
grand poitiers
urbanisme
Cité judiciaire, cité en chantier
Hier, nous avons visité le chantier de la future cité judiciaire à Poitiers. L’ancien lycée des Feuillants
se transforme de semaine en semaine. Livraison du nouveau bâtiment début 2019.
L
’anc i en él è ve Al ai n
Claeys a eu un peu de
mal à retrouver son ancienne classe. En revanche,
Dominique Moyal, la procureure générale, s’y voit déjà.
Hier après-midi, une visite de
chantier était organisée dans
l’ancien lycée des Feuillants
qui deviendra à partir de 2019,
la nouvelle cité judiciaire de
Poitiers.
En tête de cortège, au milieu
des anciennes salles de cours
dont il ne reste plus que les
hauts murs, Vincent Brossy,
l’architecte, s’extasie devant
cet établissement qui a accueilli des générations de Poitevins entre 1854 et 2010.
« C’est un bâtiment qui se réveille, un bâtiment de lumière. »
Un bâtiment qui comprendra
aussi une partie contemporaine (non visible du boulevard de Lattre de Tassigny) où
s’installeront les salles d’audience.
300 magistrats
et fonctionnaires
en un seul lieu
Dans le cortège de la visite,
plusieurs fonctionnaires du palais tentaient hier de se projeter dans leurs futurs bureaux.
Au total, la cité judiciaire accueillera sur plus de 14.000 m2,
« un petit peu plus de 300 fonctionnaires et magistrats », explique Dominique Moyal. Sans
compter les professionnels de
la justice et les justiciables
L’ancienne charpente a été renforcée par des arceaux métalliques… en revanche, la charpente de l’ancien gymnase a été enlevée.
(Photos Patrick Lavaud)
eux-mêmes. Rappelons que la
cité judiciaire va regrouper sur
quatre étages la cour d’appel,
la cour d’assises, le tribunal de
grande instance, le tribunal
d’instance, le tribunal de commerce, le con seil des
Prud’hommes et le service
d’admin istration gén érale
(SAR).
« Très surpris du rythme des
travaux », Alain Claeys se féli-
Si ces escaliers pouvaient parler, ils raconteraient des milliers
d’histoires de jeunes lycéens poitevins.
cite de « cette restauration formidable qui est un élément d’attractivité pour la ville ».
Comme dans tout chantier en
cours, il y a des petites curiosités. On découvre ainsi qu’il n’y
aura que 43 places de stationnement disponibles. Le maire
fait remarquer qu’il n’y en a
pas beaucoup actuellement à
proximité des différentes juridictions. Pas faux. Mais beau-
coup s’interrogent. « On trouvera des solutions », promet
Alain Claeys, qui préfère
mettre en avant le fait que
50 % d’entreprises locales ont
travaillé sur cet immense
chantier pour un investissement total de 55 M€.
Bruno Delion
les dates-clés
2010 : Fermeture du lycée
2011 : Signature de l’acte de
rétrocession entre la Ville, le
Département et l’État
2012 : L’agence Brossy &
associés est retenue parmi
80 candidats
2013 : Dépôt du permis de
construire
2016 : Démarrage des travaux
2019 : Fin des travaux
> Vidéo à voir sur centre-presse.fr
La future cité judiciaire conservera les hauts murs et les longs couloirs du lycée des Feuillants.
12
grand poitiers
Mardi 14 mars 2017
sports et loisirs
à chaud
24 heures de jeux vidéo
non-stop ce week-end
Le festival Zaka Africa
a besoin d’argent
Ce week-end sera à marquer d’une pierre blanche pour les
amateurs de jeu vidéo, avec la GL Party, cité Descartes.
L
’asso ciat i on Game rs
League 86 (ligue de
joueurs en anglais) organise ce week-end son événement mensuel, la « GL Party ».
Il s’agit d’un tournoi de jeux vidéo (le choix sera libre), de figurines ou de plateaux (*) se
déroulant 24 heures sans arrêt,
du samedi 18 mars midi au dimanche 19 mars midi, à la cité
universitaire Descartes, sur le
campus de Poitiers.
A 17 h, le président Damien
Jeanneau (qui a fondé l’association en 2013) et son équipe
présenteront « la nouvelle activité principale de l’association,
la remise des entrées pour la
Gamers Assembly par l’entreprise Max-E informatique à nos
équipes eSport et un test grand
public de notre première animation pédagogique “ MakeyMakey ”. Ce tournoi est organisé gratuitement. Le but est de
permettre à la communauté
geek (N.D.L.R. : Fan d’informatique, de science-fiction, de
jeux vidéo, etc.) de se retrouver
mais c’est un événement ouvert
à tous. Il faut juste amener son
PC, un câble ethernet, voire vos
consoles et télés et surtout sa
bonne humeur… Boissons et
nourritures seront disponibles
sur place », explique M. Jeanneau.
Développer le eSport
La Gamers League « milite au
quotidien pour bâtir une association IRL (N.D.L.R. : in real
life, dans la vie réelle) solidaire
citoyenne et participative, permettant la création de liens sociaux en comblant le fossé du
à venir
> BUS DÉVIÉS. En raison du
carnaval des Trois-Cités, les
lignes de bus 2A, 2B, N2
seront déviées dans le
quartier à partir de 20 h, le
vendredi 17 mars. Les arrêts
Molière, Clos-Gaultier, Les
Sables, Rhin et Danube ne
seront pas desservis.
> BROCANTE. L’association
caritative « Le Grenier de
Mélusine » organise une
brocante, le samedi 18 mars,
de 10 à 18 h, dans les salons de
Blossac, à Poitiers.
> VIDE-GRENIERS.
L’Association sportive des
Couronneries organise un
vide-greniers sur le terrain de
sports de Québec (rue des
Deux-Communes), le
dimanche 2 avril, de 9 à 18 h.
Inscriptions au
05.49.47.62.21 (ou asac@
bbox.fr).
L’association Zaam-Faso, qui
milite pour le dialogue
culturel entre les Poitevins et
les Africains, a eu du mal à
boucler le budget du festival
Zaka Africa qui s’était déroulé
l’été dernier au parc du
Triangle d’Or, à Poitiers. Pour
combler ce déficit de 1.000 €,
l’association a lancé un appel
à financement participatif via
le site ulule
(solidarite-zaka-2017).
Nonobstant ce petit souci
financier, l’association prépare
d’ores et déjà l’édition 2017 du
festival dédiée à la mixité
culturelle qui se déroulera
cette année du vendredi
30 juin au dimanche 2 juillet.
Un Mexicain à la place
d’un Mexicain ?
A Poitiers, au 26 de la rue
Victor-Hugo, Fresh Burritos
est fermé. Mais depuis
plusieurs jours, une affiche en
vitrine annonce l’ouverture
courant mars d’un nouveau
restaurant : Tacos & Co.
L’enseigne se présente comme
le spécialiste du « tacos avec
la touche frenchy ».
aujourd’hui
Damien Jeanneau (à gauche) est assisté de Kevin Ternaud.
numérique. Nous comptons
trois pôles d’activité : les loisirs,
la pédagogie et l’eSport (sport
électronique) », explique le
président.
Pour ce tournoi, il s’appuiera
sur le renfort de Kevin Ternaux. Cet étudiant de la faculté
de sports de Poitiers effectue
un stage au sein de l’association jusqu’au 14 avril. « Mon
but est d’agrandir la communauté pour constituer des
équipes et de monter des dossiers », explique-t-il. Ce dans la
perspective de la Gamer Assembly du mois prochain. Pour
mémoire, la Gamers League a
participé au tournoi « League
Of Legends », lors de la GAlloween de novembre dernier.
L’associ ation compte des
équipes joutant à LOL, Overwatch et Hearthstone.
Par ailleurs, elle est en quête
d’un local mais aussi de renforts (l’adhésion annuelle est
de 10 €) : administrateur de
tournoi et de réseau, animateurs pédagogiques, créateurs
graphiques, modérateurs des
réseaux sociaux et gestionnaire du serveur Discord (système de communication sonor e e t é cr i t e n li g ne ),
manager de team eSport et
communication.
Stéphane Delannoy
(*) avec le concours de la Bourse aux
dés (jeux de rôle et de société) et de X
Wing (jeux de figurines Warhammer,
StarWars…)
Gamers League Party, du samedi
18 mars midi jusqu’au dimanche
19 mars midi, à la salle multimédia
de la cité universitaire Descartes
(campus de Poitiers). Places
limitées. Contact : Jeanneau
Damien (président), tél.
06.68.35.86.40.
Facebook : gamersleague86
Courriel : gamers.league@ live.fr
> MUSÉE. « Frans II
Francken, Le festin de
Balthazar (XVIIe siècle) ». A
12 h 30, au musée Sainte-Croix.
Entrée libre.
> MUSIQUE.
- Concert du Centre d’Études
Supérieures Musique et
Danse. A 13 h, CHU Pôle de
cancérologie, 2 rue de la
Milétrie. Entrée libre.
- Concert du Big band jazz du
conservatoire de Poitiers, à
20 h, amphithéâtre du lycée
Saint-Jacques de Compostelle.
Entrée libre et gratuite.
> CONFÉRENCES.
– « L’égalité : de l’abolition des
privilèges à la juste
répartition », avec Patrice
Millet, suivie d’un échange. A
20 h 15, au Toit du Monde,
salle Georges Charbonnier, 31,
rue des 3 Rois.
– Conférence débat dans le
cadre de la « Quinzaine contre
le racisme » sur le thème :
« Islamophobie, concept et
réalités », de Sylvie Tissot. A
18 h 30, au Centre d’Animation
des Couronneries, CAC 37 rue
Pierre de Coubertin.
– « Faut-il avoir peur des
algorithmes ? » de Xavier de
La Porte, journaliste,
chroniqueur sur France
Culture. A 18 h 30, à l’espace
Mendès-France. Tous publics.
Accès libre.
– « Musique et émotions »,
avec Roger Gil professeur
neurologue et Jean-François
Heisser, pianiste et directeur
artistique de l’Orchestre
Poitou-Charentes. A 18 h 30, au
TAP auditorium. Entrée est
libre et gratuite.
> EXPOSITION. Le peintre
Bernard Matignon exposera
ses dernières œuvres à la
galerie du Mouton Noir (rue
du Mouton), du 14 au 26 mars.
Ouvert du mercredi au
dimanche, de 14 h à 19 h.
Vernissage aujourd’hui à
partir de 18 h 30.
> SANTÉ
- Réunion d’information
d’Argos 2001 (santé mentale)
sur « les aspects juridiques et
sociaux » présentés par
Adeline Fouquereau,
assistante sociale au centre
hospitalier Henri Laborit. A
18 h 30, Maison des
Associations, rue des Roitelets
à Vouneuil-sous-Biard.
Tél.05.49.54.34.40.
- Réunion des Alcooliques
anonymes, à 19 h au 198, rue du
Faubourg du Pont Neuf.
Tél/répondeur : 07.85.90.06.05.
Mail : aapoitiers86000@
gmail.com. Tél. permanent :
09.69.39.40.20.
> LANGUE DES SIGNES.
« Rencontre
sourds-entendants » : Niveau 1
à 18 environ en Langue des
Signes Française, conseillé,
pour pratiquer la LSF en toute
convivialité, avec Florence
(entendante) et Bruno Fuentès
(malentendant). De 19 h à 20 h,
au LM. Café, rue Carnot. Tél.
05.49.41.04.33, www.lmcafe.fr
> CAFÉ DES PARENTS.
« Comment identifier ses
émotions afin de mieux les
apprivoiser ? », organisé par
l’École des parents. A 20 h, au
Café des Arts, place
Charles-de-Gaulle.
Entrée libre.
état civil
> Naissances
Zaïna Louali (6 mars)
Denzel Tu’Ungafasi (8 mars)
Anna Duquerroy
Emma Duquerroy
Paul Duquerroy
Élyas Forest
Emma Paulien
Antoine Tournoux (9 mars)
Louna Lambert (10 mars)
> Décès
Yvette Robin, 90 ans, Chauvigny.
mémento
> Médecin. En cas d’absence de
votre médecin, appel de nuit au
05.49.38.50.50. > Pharmacie. De
nuit, s’adresser au commissariat
au 05.49.60.60.00. > Urgences
médicales. Tél. 15. > Police, tél. 17.
> Gendarmerie, 05.49.44.02.02.
> Polyclinique. 24 h/24,
tél. 05.49.61.73.33. > ALMA. (Allô
maltraitance personnes âgées)
Tél. 05.49.52.20.27.
> SOS Amitié. Tél. 05.49.45.71.71.
13
grand poitiers
Mardi 14 mars 2017
béruges
chasseneuil-du-poitou
Le Logis des Cours bientôt ouvert
M
Salle comble pour “ Danser
à Chasseneuil ”
erc redi soir, Ol ivi er
Kirch, maire de la commune, et Olivier Piroëlle, directeur du futur établissement, ont
tenu une réunion d’information
sur l’Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes
âgées dépendantes) de Béruges
« Le Logis des Cours » qui doit
ouvrir officiellement ses portes
le lundi 10 avril prochain.
Forts de 22 années d’expérience,
Olivier Piroëlle et Valérie Joseph, directrice adjointe, ont
présenté cette nouvelle structure qui accueillera 66 résidents
dans un écrin de verdure avec
une nouvelle philosophie, celle
d’une maison de retraite pensée
pour « vivre comme à la
maison ». Pour cela, il y aura
trois types d’accueil sur 3.100 m2
et un terrain de 17.000 m2 : « La
résidence » pour 42 personnes
dans des logements de 22 m2 de
plain-pied avec terrasse privative ; « La maison » accueillera
18 résidents dans un espace dédié pour des personnes jeunes,
autonomes et présentant des
troubles cognitifs (Alzheimer,
L’ouverture a été annoncée pour le 10 avril.
Parkinson ou maladies apparentées) ; « La parenthèse » avec 6
places d’accueil de jour adossées à l’établissement et disposant de sa propre entrée.
Les objectifs : conserver les habitudes de vie du résident,
s’adapter à sa façon de vivre, favoriser le maintien de son autonomie, accompagner aux gestes
de la vie quotidienne et conserver sa liberté de penser et d’agir.
Pour encadrer et organiser la vie
des résidents il n’y aura pas
moins de 47 collaborateurs dont
5 infirmières et 3 personnes dédiées à la nuit. Certains interve-
nants sont issus d’un recrutement local. L’établissement sera
dans un futur proche entouré
d’un éco-hameau, d’une maison
médicale, d’un cheminement
doux et d’un arrêt de bus à proximité.
imanche dernier, il valait
mieux réserver si l’on voulait aller danser salle de la Quintaine. En effet, l’après-midi dansant organisé par la section
« danse » de l’association Chasseneuil-Loisirs a fait salle
comble. Au son de l’orchestre de
Didier Barbier, musette, rock,
tubes des années 80 et bien
d’autres, les 300 participants ont
marqué le rythme plusieurs
heures durant. La décoration de
la salle avait été, quant à elle,
préparée par la section « travaux manuels » de l’association.
Pour les amateurs de danse de
salon, la section danse se retrouve tous les jeudis soirs de
20 h à 21 h 30 salle des Ecluzelles. Si les participants sont
nombreux, le créneau du mardi
soir pourrait être rouvert.
Responsable section danse de
Chasseneuil-Loisirs : Rémi
Caillaud, tél. 06.20.83.18.56 ou
05.49.88.14.06.
Deux tarifs : 75 € et 80 € par jour
(reste à charge pour le résident)
avec un tarif aux alentours de
30 € accueil de jour pour faire
découvrir la structure. Le Logis des
Cours, 24 rue des Cours à
Béruges ; www.logisdescours.fr
Pour visiter, contacter Olivier
Piroëlle au 05.49.36.02.15 ;
info@logisdescours.fr
croutelle
La salle de la Quintaine était comble pour l’après-midi dansant
de Chasseneuil-Loisirs.
Animations carnavalesques
L
es jeunes membres du
conseil communal des
jeunes (CCJ) étaient tous déguisés, samedi en fin d’après
midi, et proposaient aux petits Croutellois plusieurs animations pour fêter carnaval.
Une vingtaine de leurs petits
amis ont donc pu se voir proposer de compléter un maquillage en lien avec les costumes, puis de participer aux
jeux concoctés par l’équipe
organisatrice, entre chaises
musicales et quiz autour du
thème du soir. Avant que
tous n’essaient de casser une
piñata surpris e ! Le CCJ
D
Une joyeuse équipe.
donne désormais rendezvous le 8 avril, à la salle des
fêtes, pour la première soi-
rée-concert qu’il va organiser
en partenariat avec l’association poitevine Agama.
chasseneuildu-poitou
> Conseil municipal : La
prochaine séance du conseil
municipal aura lieu à la mairie
vendredi 17 mars à 19 h 15.
> Randonnées. Du centre
culturel : vendredi 17 mars :
Buxerolles, départ à 8 h 30.
Samedi 18 mars : Jazeneuil,
départ à 13 h 30. Mardi
21 mars : Marigny-Brizay,
départ à 8 h 30. Rendez-vous
au parking du cimetière.
> Élus. Samedi 18 mars, la
permanence des élus sera
tenue par Jean Verhaeghe, de
10 h 30 à 12 h, en mairie.
migné-auxances
> ALMA-Escalade.
Assemblée générale ordinaire,
vendredi 17 mars à 19 h, salle
Van Gogh du centre
socioculturel La Comberie.
> Comité de jumelage.
Assemblée générale, jeudi
30 mars à 20 h, salle Van Gogh
du Centre socioculturel La
Comberie. A l’ordre du jour :
projets avec la Roumanie et
accueil d’une délégation de
Bann en Allemagne du 2 au
5 juin. Contact : Dominique
Patrier, présidente,
domi-patrier@orange.fr
14
grand poitiers
buxerolles
Au collège, on protège les oreilles
J
eudi dernier le collège
Jules-Verne, à l’initiative de
M. Hay, professeur de technologie, a participé à la journée
nationale de l’audition. Cette
action s’intègre au projet d’Enseignements pratiques interdisciplinaires « Dose le son »,
réalisé par les classes de 5e 1 et
5e 4 encadrées par les professeurs Mme Forgeat-Vi nel
(éducation musicale), M. Bonnin (sci ences physiques),
M. Dadillon (éducation physique et sportive), M. Lacaze
(mathématiques) et M. Hay.
Sensibilisation aux risques
liés au smartphone
Le thème abordé cette année
lors de la journée nationale de
l’audition est : « Le smartphone : ami ou ennemi de
notre système auditif ? » Les
élèves du collège ont pu découvrir une exposition dans le
hall à l’entrée de la salle de
spectacle : elle présente le
fonctionnement du système
auditif, les risques encourus
da n s u n e n v i r o n n e m e n t
bruyant et les préventions possibles pour préserver le capital
auditif.
« Les élèves ont été surpris
d’apprendre que plus d’un jeune
sur 10 de moins de 20 ans a déjà
Les élèves ont visité l’exposition.
une perte d’audition et que
26 % des jeunes entre 15 et
17 ans ont déjà ressenti des
acouphènes, explique M. Hay.
Les résultats d’une enquête
JNA-Ifop sur l’addiction et la
dépendance au smartphone,
présentés ce jour, révèlent à
quel point l’oreille des jeunes est
sursollicitée par l’écoute de musique via leur téléphone. Elle est
en danger car l’utilisation permanente du téléphone portable
ne laisse aucun temps de répit
aux oreilles. »
La journée a permis de sensibiliser les collégiens à la dépendance au smartphone. Elle a
aussi permis de leur faire
prendre conscience que le système auditif a besoin de temps
de pause réguliers. Une projection a complété l’exposition.
Cette sensibilisation, faite depuis trois ans, sera sans doute
reconduite dans l’établissement l’année prochaine car il
est important de sensibiliser
les élèves sur leurs pratiques
et leurs conséquences.
Une rencontre avec Diane Tell
C
’est une belle rencontre
que se prépare à proposer
la bibliothèque de Buxerolles.
Jeudi 30 mars, à partir de
18 h 30, Diane Tell, auteure
compositrice interprète (Si
j’étais un homme, La légende
de Jimmy…) sera l’invitée de la
bibliothèque Léopold Sédar
Senghor. La chanteuse d’origine québécoise fera découvrir
son univers musical, sa personnalité, ses goûts et son parcours. Une rencontre intimiste
avec les Buxerollois.
Le lendemain vendredi 31 mars
à 20 h 30, Diane Tell se produira à la salle de la Rotative
de la Maison Des Projets pour
un concert solo acoustique.
Diane Tell sera jeudi et
vendredi à Buxerolles.
> Bibliothèque Léopold Sédar
Senghor, 4 rue Maurice-Ravel,
05.49.45.27.31,
bibliotheque.buxerolles
@wanadoo.fr
> Tarif du concert : 25 € plein tarif,
22 € réduit. Maison des projets, 48
avenue de la Liberté,
05.49.01.05.89.
ligugé
Le jumelage prépare le millésime 2017
V
endredi matin, MarieClaire Moreau, présidente du comité de jumelage
Ligugé-Saint-Benoît-Lorch,
était entourée d’adhérents de
l’association dans les rangs de
la vigne située au domaine de
Givray. Sécateurs en main,
cette équipe s’attachait minutieusement à tailler les dizaines de pieds de cépage
Riesling, offerts en 1998 par la
municipalité d’outre-Rhin jumelle de la commune.
En attendant ce millésime du
40e anniversaire (l’âge de ce
jumelage), dont les vendanges
se feront à l’automne prochain,
Marie-Claire Moreau et les
adhérents procéderont à une
dégustation de la cuvée 2016 le
28 avril prochain. Une belle fa-
Aux petits soins de la vigne.
çon pour se rassurer de la qualité du breuvage, avant sa mise
en vente lors des éditions des
Marchés de Noël de Ligugé et
de Saint-Benoît. Mais certaines
des quelque 300 bouteilles de
la dernière récolte seront certainement proposées également aux amis lorchois lors de
leur venue en France pour le
week-end de l’Ascension.
Corr. Alain Laroche
Mardi 14 mars 2017
buxerolles
saint-benoît
> Parc des électrons. Le Parc
des Électrons convie ses
adhérents à son assemblée
générale annuelle jeudi
23 mars à 18 h 30 dans ses
locaux, 36 voie romaine à
Buxerolles. Le conseil
d’administration (une réunion
par trimestre) n’est pas au
complet : il manque une
personne. Les personnes
souhaitant se présenter
peuvent contacter le
secrétariat : 05.49.45.53.36
> Randonnée. Le groupe
randonnées pédestres du club
des retraités Rencontres de
Buxerolles vous invite le jeudi
16 mars à 8 h 30 (rendez-vous à
Maurice-Ravel). Covoiturage
vers Béruges et l’abbaye du
Pin.
> Loto. Samedi 25 mars, salle
des fêtes des Castors, loto
organisé par l’Association des
Paralysés de France.
Ouverture au public à 19 h. A
gagner : salon de jardin, taille
haie, lecteur DVD, ponceuse,
caméra sport… Tarif : 3 €,
le carton ; 8 € les 3 cartons ;
15 € les 7 cartons ; 19 € les 12
cartons… Sur réservation au
05.49.44.20.61.
> Marche. Avec le centre
d’animations « Les Baladins de
Buxerolles ». Dimanche
19 mars : Chasseneuil.
Rendez-vous au centre
d’animation (derrière la salle
des Castors) à 8 h 20 pour
covoiturage et départ à 8 h 30.
Deux parcours proposés : 8 km
et 11 km. Adhésion par
personne : 15 € pour l’année.
Possibilité de venir faire une
première marche sans
engagement. Prévoir 1 € 50 par
marche et des chaussures de
rechange pour le covoiturage.
> Religion. Messe à l’église de
l’Annonciation (Planty)
dimanche à 10 h 30.
> Subventions. La commission
permanente du conseil
départemental du 2 mars a
attribué une subvention de
540 € à l’association d’activités
et de loisirs éducatifs pour
personnes avec autisme
(ALEPA) pour la diffusion
culturelle du spectacle « La
drôle de maison » présenté par
L’Arbre Potager ; 800 € au
comité régional
Poitou-Charentes de
canoë-kayak pour l’organisation
de la Nationale descente
classique de canoë-kayak des 11
et 12 février dernier à Lathus ;
1.000 € à l’association d’étude
et de prévention du suicide de
la Vienne pour le 16e colloque
départemental de prévention
du suicide et de promotion de
la santé mentale qui s’est tenu
le 31 janvier à La Hune ; 1.200 €
pour l’amélioration de l’habitat
de six propriétaires occupants
d’un logement situé à Poitiers
et Saint-Benoît dans le cadre du
programme Habiter Mieux
Contrat Local d’Engagement ;
1.800 € à l’école de musique de
Saint-Benoît pour l’organisation
de la 2e édition de Trad’n
Jazz en partenariat avec l’école
de musique de Vienne et
Moulière de Saint-Julien l’Ars
et l’école La Boîte à Musique de
Couhé ; 1.950 € pour
l’amélioration de l’habitat de
trois propriétaires occupants
retraités d’un logement situé à
Poitiers et Saint-Benoît ;
2.000 € pour le fonctionnement
du comité départemental de la
Ligue nationale contre le cancer
à Saint-Benoît ; 8.000 € à
l’association Futurolan de
Saint-Benoît pour l’organisation
de la Gamers Assembly du 15 au
17 avril au parc des expositions
de Poitiers ; 12.000 € au comité
départemental de volley-ball de
la Vienne à Saint-Benoît pour le
contrat d’objectifs 2017 ;
50.000 € au collège
Théophraste-Renaudot pour les
travaux d’entretien, de grosses
réparations et d’équipement.
montamisé
> Cyclos. Samedi 18 mars :
circuit de 52 km. Dimanche
19 mars : circuit de 75 km.
Concentration départementale
route à Targé. Marché et VTT
Vienne et Moulière.
15
h
poitiers | environs
Mardi 14 mars 2017
neuville-de-poitou
amberre
> Conseil municipal.
Lundi 20 mars, 20 h, en mairie.
Deux journées consacrées à l’art
T
re n te -ne u f e xpos an ts
dont trois sculpteurs ont
présenté leurs œuvres lors du
15e Salon des Arts en Neuvillois ce week-end. Pour cette
édition, le concours des enfants des écoles de Bellefois et
Jules-Ferry de Neuville leur a
permis de présenter le travail
de l’année sur le thème du
« temps ». En matière de peinture, toutes les techniques
étaient représentées avec acrylique, huiles, pastels et aquarelles. Des photos étaient également exposées. Deux invités
d’honneur crevaient l’écran,
Monique Pujo Monfran avec
ses aquarelles qu’elle veut
« tout sauf mièvres et fades ».
Passionnée de cette technique,
elle organise pour la 3e année
un stage à Neuville en continuité de l’expo. Elle veut expliquer les subtilités infinies des
La « performance » : les musiciens jouent pour les peintres.
tons et faire « éclater l’aquarelle », mettre en valeur une
couleur qui doit « faire vibrer
les autres ».
Man’s, peintre poitevin réputé,
exposait également, en tant
qu’invité d’honneur, de nombreuses œuvres. Il a aussi réalisé une toile en direct samedi,
expliquant les différentes
étapes. Cette prestation s’est
déroulée pendant ce que les
organisateurs ont décidé d’appeler « la performance ». Tentée l’an dernier, cette expérience a été réitérée. Durant un
temps imparti, 30 minutes pas
plus, un ensemble de musiciens a joué sa partition devant
les peintres invités à créer un
tableau ou un dessin en fonction de leur perception de la
musique. Ainsi, Jean-François,
Sébastien, Florence et Anne
ont interprété aux clarinettes
soprano, basse et à la contrebasse une improvisation musicale. La rencontre de la peinture et de la musique a donné
des résultats étonnants, parfois
de simples esquisses, et pour
d’autres des peintures quasi
abouties.
L’exposition s’est poursuivie
dimanche avec en finale, la remise des différents prix.
dissay
Journée citoyenneté pour les jeunes de 18 ans
S
amedi, 10 Disséens tout
juste âgés de 18 ans ont répondu à l’invitation du maire
et des élus à venir retirer leur
première carte d’électeur et le
livret sur la citoyenneté.
« Pour la circonstance, nous
avons organisé une cérémonie
de citoyenneté. Cette initiative
nous tenait à cœur depuis longtemps et pour donner plus de
solennité à l’événement, Brian
Joubert nous à fait l’honneur de
sa présence. Son palmarès en
nombre de médailles et de titres
est impressionnant, champion
du monde, champion d’Europe
et de France de patinage artistique, la Marseillaise, il l’a fait
entendre des dizaines de
fois sur les podiums les plus
prestigieux », a résumé le
maire Michel François. Il a ensuite remercié les nouveaux
Les nouveaux votants entendent peser sur le déroulement
de la politique nationale.
électeurs de s’être déplacés et
rappelé les principes fondamentaux de la République et
de la démocratie. « Votre présence traduit votre attachement
à ces valeurs. »
Une démonstration pratique
de vote avec un bulletin à déposer dans l’urne a été organisée dans la salle du conseil en
prenez note
saint-martin-la-pallu
> Bal folk. L’association
Eula’vie organise son premier
bal folk, samedi 18 mars, salle
des fêtes de Vendeuvre. Animé
par le groupe Per’Cordanche.
Les bénéfices de la soirée
seront reversés à l’association
qui a pour but d’améliorer le
quotidien d’Eulalie, 2 ans,
porteuse d’une maladie
génétique rare non déterminée.
Ouverture du bal à 21 h. Entrée
6 €. Contact : Eula’vie, Claire
Pichard-Mondejar, présidente,
06.11.36.00.89 ;
asso.eulavie@gmail.com
> Le Jardin de Foucault.
L’association organise son
assemblée générale, vendredi
24 mars, 20 h 30, salle de
réunion de la mairie de
Vendeuvre, 15, route de
attendant de voter pour de
vrai, le 23 avril prochain.
Rendez-vous
à la présidentielle
Des jeunes sont venus accompagnés d’un parent. Tous ont
trouvé la cérémonie instructive et ont réalisé que dans 7
semaines ils voteront réelle-
ment. « J’ai reçu une lettre de
M. le maire qui m’invitait à venir chercher ma carte. C’est
bien de nous la remettre lors
d’une cérémonie, cela nous a
fait prendre conscience qu’il est
important de voter. » Une
jeune Disséenne affichait sa
fierté : « Voter, c’est un droit et
un devoir, j’avais hâte d’avoir
ma carte d’électrice et je vais
m’en servir. J’attends de recevoir les professions de foi et à
partir de là, je choisirai les candidats qui correspondent le plus
à mes idées. Être citoyenne,
c’est avoir des responsabilités
dans une société. »
Et pour Brian Joubert qui a la
possibilité de beaucoup voyager : « Vous avez la chance de
vivre dans une nation démocratique, prenez part au destin de
votre pays. »
cissé
Lencloître.
“ Le Prénom ” : toujours autant de succès
villiers
> Conseil municipal.
La municipalité de Villiers
communique, que dans sa
séance du 3 février, le conseil
municipal, à l’unanimité, a
décidé de s’opposer au transfert
de la compétence en matière de
Plan local d’urbanisme, de
document d’urbanisme en
tenant lieu, et de carte
communale, à la communauté
de communes du Haut-Poitou.
> Au Plaisir de Lire.
Assemblée générale
extraordinaire de l’association,
samedi 25 mars, 14 h 30, petite
salle des fêtes. Cette association
gère et anime la bibliothèque
municipale. Toutes les
personnes intéressées y sont
invitées.
Pour leur deuxième prestation, samedi, les comédiens amateurs
de la section théâtre du FEPS ont eu un public nombreux. “ Le
Prénom ”, célèbre pièce d’Alexandre de La Patellière et Matthieu
Delaporte, a eu du succès, avec au-delà des rires qui fusent au gré
des répliques, une réflexion plus sérieuse sur les relations familiales et entre amis. Fred, Lucas et Anaïs Talbot, Sylvie Le Gouguec, Michel Firquet et Béatrice Campan ont interprété avec talent les rôles des 5 personnages et de la récitante de la pièce.
beaumont-saint-cyr
Spectacle de cabaret,
samedi
Un vrai spectacle de cabaret
sera proposé, samedi 18 mars,
à 20 h, salle des fêtes de
Beaumont, par les nombreux
artistes amateurs de
l’association MJM Cabaret,
qui, depuis plusieurs années,
innove en proposant des
spectacles et des sketchs où le
rire est de nature à divertir les
personnes présentes. Entrée :
3 € adulte, 1 € enfant.
> Brocante. Organisée par
l’association du Kimera 8 pool,
dimanche 26 mars, place du
11-Novembre à Beaumont.
Inscription par courrier, avant
le 20 mars, à l’association
Kimera 8 pool, 3, place du
11-Novembre, 86490
Beaumont-Saint-Cyr. Le prix
du ml est fixé à 1,50 €.
Mentionner le métrage
demandé et fournir une
photocopie de la pièce
d’identité. Ou par téléphone au
05.49.85.50.91 dans la
journée ou de 17 h jusqu’à 20 h
au 06.71.46.32.93
cherves
> Commémoration du
cessez-le-feu en Algérie.
Dimanche 19 mars, 11 h, dépôt
de gerbe au monument aux
morts avec la Lyre
Cherves-Maisonneuve. Vin
d’honneur ensuite au
foyer-logement.
dissay
> Concours de belote.
Du Carrefour de l’Amitié,
vendredi 17 mars, de 13 h 30 à
18 h, salle polyvalente.
neuville-de-poitou
> Soirée débat. Organisée par
l’association des parents
d’élèves de Neuville (AIPEN),
salle des fêtes, ce soir 14 mars
à 20 h 30. Elle sera animée par
le Dr Nicome Catheline,
pédopsychiatre à Poitiers
(CHU), sur le thème du
harcèlement à l’école. Entrée
libre. Ouvert à tous.
> Loto. Organisé par
l’Association indépendante
des parents d’élèves du
Neuvillois (AIPEN), samedi
18 mars, 20 h 30 (ouverture des
portes à 19 h 30), salle des
fêtes de Neuville. Ouvert à
tous. Une restauration est
prévue. Lots : 1 TV, 1 dîner
pour 2 personnes, bons
d’achats, etc. Trois parties
enfants : une structure
gonflable géante pour un
après-midi, une tour de son
multimédia…
neuville/yversay
> Solidarité Neuvilloise.
Assemblée générale, jeudi
16 mars, salle des fêtes
d’Yversay. Accueil à partir de
18 h, AG ordinaire à 18 h 30.
16
h
vide vide
Mardi 14 mars 2017
chauvigny
Vingt-quatre heures de passion
dans la vie d’une femme
Clémentine Célarié interprète, vendredi au théâtre Charles-Trenet, Célia, l’héroïne du roman de Zweig qui en 24 h devient quasiment une autre par amour.
C
élia, la quarantaine,
veuve, désœuvrée
traîne sa solitude de
palaces en casinos
sur la Riviéra. Au cours d’un
séjour à Monaco, elle tombe
amoureuse de deux mains.
Deux mains fines, puissantes,
expressives, nerveuses dont le
propriétaire, un jeune homme
perd à la roulette. En
24 heures, sous l’emprise d’une
passion dévorante, Célia va se
révéler et transgresser tous ses
codes bourgeois pour tenter
d’arracher le malchanceux à
l’enfer du jeu.
nage, elle y rencontre Gilles de
la Buh ar ay e, u n p iani ste
aveugle qui proposait des concerts dans le noir. Ensemble,
ils imaginent déjà à l’époque
de faire une lecture dans l’obscurité du roman de Zweig :
« 24h de la vie d’une femme ».
Adapté sous la forme d’un monologue, et créé au théâtre
Rive Gauche à Paris (1) en
2015, Clémentine Célarié se
glisse dans la peau de cette
femme s’apprêtant à vivre les
vingt-quatre heures les plus
brûlantes et les plus folles de
sa vie. Comme dans un ballet,
elle partage la scène avec un
comédien, qui donne corps au
jeune fantasme de l’héroïne et
dont elle se fait la voix entre
raison et déraison, entre folie
et amour.
Un monologue
entre folie
et passion
Dans « 24 h de la vie d’une
femme » qui se jouera vendredi 17 mars au théâtre
Charles-Trenet à Chauvigny,
Célia c’est Clémentine Célarié.
Un rôle à la mesure de la nature passionnée de l’actrice
écr it par Er ic -Emmanue l
Schmitt dans le cadre de son
cycle sur l’auteur autrichien
Delphine Léger
Dans la pièce, Clémentine Célarié est Célia, qui va transgresser
tous ses codes bourgeois en moins d’une journée.
(Photo Fabienne Rappeneau)
Stefan Zweig et mis en scène
par Steve Suissa. Un rôle que
la comédienne avait déjà
abordé un peu par hasard, il y a
quelques années. Alors qu’elle
était au festival d’Avignon
pour préparer un personnage
de non-voyante pour un tour-
(1) Dont Eric-Emmanuel Schmitt est le
propriétaire.
Avec Clémentine Célarié, vendredi
17 mars à 21 h au théâtre
Charles-Trenet de Chauvigny.
Tarifs de 25 à 35 €. Réservations
au 05.49.46.39.01 ou sur
rencontres
culturellescahuvigny@gmail.com
valdivienne
saint-pierre-de-maillé
Les gendarmes sensibilisent
les seniors
Conseil municipal :
pas d’augmentation des impôts
L
Les gendarmes ont fait passer des messages aux aînés ruraux
sur la sécurité des biens et des personnes.
S
uite à une réunion avec la
mairie, la gendarmerie s’est
invitée jeudi auprès des adhérents du club des Trois amitiés,
présidé par Lucienne Servouze.
Une occasion pour les services
de la gendarmerie de faire passer quelques messages aux aînés
ruraux notamment en matière
de sécurité des biens et des personnes. Dans leur intervention
le lieutenant Éric Mercadié,
commandant la communauté de
brigades de Chauvigny et de
Saint-Julien-L’ars, et l’adjudantchef Emmanuel Niggel se sont
appuyés sur une démarche engagée par la gendarmerie, appelée « Tranquillité seniors » et
sur la projection d’une vidéo
pour montrer comment les voleurs agissent et différentes
techniques pour s’en protéger.
« Les seniors sont une cible facile
pour les arnaqueurs », souligne
le lieutenant Mercadié. « Dans
votre zone de résidence ne restez
pas seul, gardez le contact avec
des voisins qui pourraient vous
aider en cas de difficulté, protéger et renforcer les points d’accès
de votre résidence, attention aux
démarchages… ». En fin de
séance les gendarmes ont distribué une fiche contenant toutes
sortes d’infos pratiques et numéros de téléphone à utiliser en
cas d’urgence.
e conseil municipal du
10 mars dernier était essentiellement consacré aux questions budgétaires. Ainsi, les
comptes administratifs ont été
adoptés, constatant une nouvelle diminution des charges et
de l’endettement sur l’année
2016 qui vient de se terminer :
une baisse de 10 % pour ces
deux postes depuis 2014.
Le budget 2017 a été voté sans
augmentation d’impôt en maintenant un niveau d’investissement important avec notammen t l a rén ov at i on de
l’éclairage public, l’entretien de
la voirie ou l’achat de terrains
en vue de créer un lotissement
qui font donc partie des priorités pour 2017.
Le conseil municipal a en outre
voté à l’unanimité une motion
demandant solennellement à
l’État de revoir le classement
des communes situées en
zones défavorisées en matière
agricole. En effet, la commune
de Saint Pierre de Maillé est
sortie de ce classement à la
suite d’une révision des critères d’éligibilité, entraînant de
fait la suppression d’une aide
importante dont bénéficient
notammen t les é lev eur s :
l’ICHN (Indemnité compensatoire de Handicap naturel).
C’est un problème supplémentaire pour les agriculteurs dont
ils n’ont pas besoin compte
tenu du contexte déjà difficile
dans lequel ils évoluent déjà.
contacts rédaction
Agence de Chauvigny (05.49.56.95.95, 06.33.16.26.04, chauvigny@ nr-cp.fr) ;
Robert Benoist (06.10.82.49.15, robert.benoist@ aliceadsl.fr).
Secteur de Saint-Savin et La Puye : Martine Dubreuil (07.86.79.90.05,
martine.dubreuil-nrcp@orange.fr).
Secteur de Saint-Julien l’Ars : Danielle Proust (05.49.56.75.82, 06.30.26.20.93,
proust.danielle@ wanadoo.fr) pour les communes de Savigny-Lévescault,
Sèvres-Anxaumont, Bignoux, Saint-Julien l’Ars, Lavoux, Liniers,
La Chapelle-Moulière. Laetitia Sardet-Gibert (06.77.03.87.27,
laetitia.sardet@gmail.com) pour Tercé, Pouillé, Bonnes, Jardres.
aujourd’hui
> Petit marché. En ville le
matin.
> Ligue contre le cancer.
Permanence (14 h 30-17 h),
Maison des associations,
4, rue de la Paix. Informations,
écoute, rencontres.
Permanence téléphonique au
06.15.02.97.69 du lundi au
vendredi de 10 h à 12 h et de
14 h à 17 h + sms ou
messagerie.
Pour toute information
complémentaire, consulter :
www.chauvigny-association.fr
(Theme, Social ou taper
« Cancer Chauvigny ») dans
le moteur de recherche
internet
> L’UL CGT. Permanences
(17 h-19 h) 1, rue du
Moulin-Saint-Léger (derrière
l’hôtel de ville).
> Le Printemps des poètes :
l’Afrique(s) en poésie.
20 h 30, soirée dédiée au
Maroc avec des lectures des
« 23 moments de
l’embouchure » de Vincent
Jacq.
Rens. et Rés. 06.60.66.30.78 ou
sur leloupquizozote. org
> Concert de l’orchestre de
l’université de Poitiers. 21 h
au théâtre Charles-Trenet.
Sous la direction d’Augustin
Maillard. Avec la participation
de : la chorale
Accroch’Choeur, la chorale
Les Voix d’Harcourt, la
chorale La Vie Qui Chante, la
chorale Des Trois Rivières.
Hector Berlioz. Entrée 10 €.
demain
> Bourse aux vêtements
enfants-adolescents.
Adolescents et adultes. De 9 h
à 20 h, salle de la Poterie.
> Conseil municipal. 19 h 30,
en mairie.
> Cashmic Association.
Assemblée générale à 13 h 30,
rue de la Paix.
bonnes
> Conseil municipal. Séance
publique, mardi 14 mars,
20 h 30, en mairie.
lavoux
> Concours de belote. Du
club Détente, mercredi
15 mars, 13 h 30, salle des fêtes.
1re partie individuelle, trois
autres par équipe. Un lot pour
chaque participant.
Inscription : 7 €.
valdivienne
> Randonnée pédestre.
Organisée par le comité des
fêtes de Salles-en-Toulon
dimanche 19 mars. Parcours de
10 et 15 km. Inscription à partir
de 8 h à la salle polyvalente,
départ du stade à 8 h 30,
casse-croûte à mi-parcours.
Participation : 3 €.
17
h
vide vide
Mardi 14 mars 2017
châtellerault
aujourd’hui
économie
Spécialiste des bornes
pour véhicules électriques
Le groupe de BTP Princet se spécialise dans l’installation de bornes
de recharge pour véhicules électriques. Un marché qui peut s’avérer juteux.
E
lle compte sur l’essor
du véhicule électrique
pour se faire un nom
et une place. Bornes
Solutions est une toute jeune
unité qui a vu le jour au sein
d’un groupe de BTP familial,
en l’occurrence l’entreprise
Princet.
Fondée en 1975 par Michel
Princet, installée derrière la
zone industrielle nord, dans la
rue du Marais, cette PME
d’une soixantaine de salariés a
été reprise par les trois fils Stéphane, Jérôme et Sébastien.
Leurs initiales forment d’ailleurs le nouveau nom de la société dont l’activité se décline
en plusieurs volets : SJS Travaux publics (BTP), SJS Services (spécialisée dans l’électrici té auto), Locaro ute
(location de matériel de travaux publics), etc.
“ Le gros
du marché dans
les entreprises et
les collectivités ”
La petite dernière, c’est Bornes
Solutions. On doit sa création à
Jérôme Princet. Cet ingénieur
spécialiste des réseaux télécom (il a travaillé au sein du
groupe Bouygues) est revenu
au bercail il y a trois ans avec,
en tête, l’objectif de mettre son
savoir-faire au service de la
boîte familiale.
« L’idée, c’était de s’appuyer sur
la structure existante et déployer une nouvelle activité susceptible de favoriser notre
croissance, raconte Jérôme
Princet. Avec les compétences
qu’on avait, on a décidé de venir sur le déploiement des
Jérôme Princet (à g.) et ses collègues de SJS Services/Bornes Solutions.
bornes de recharge électrique. »
Bingo.
Bornes Solutions propose des
prestations clés en main, essentiellement pour le logement collectif, les entreprises,
les collectivités. Elle revendique déjà la réalisation d’une
centaine de points de charge et
cite des réalisations pour des
communes de Touraine du
Sud, pour le ministère de la
Défense à Bordeaux ou pour
l’aéroport de Vélizy-Villacoublay. Elle a actuellement un
projet d’une quinzaine de
bornes pour une copropriété
en région parisienne.
Sur un marché où les prestataires sont encore peu nombreux, la PME châtelleraudaise
s’est choisie comme terrain de
jeu ou p l us pré cis ément
comme terrain de chasse un
axe Bordeaux-Paris. Elle a
d’ailleurs ouvert un bureau
dans la Capitale.
Des recharges plus rapides
Concrètement, Bornes Solutions assure non seulement
l’installation de bornes de recharge (*) mais aussi l’assistance à maîtrise d’ouvrage, les
études techniques, la mise en
service, l’exploitation. « Nous
sommes un intégrateur de solutions de recharge, selon les besoins de chaque client, explique
Jérôme Princet. Les bornes que
nous installons sont fabriquées
en France, on y attache beaucoup d’importance. »
Le dirigeant croit en l’avenir
d’un marché qui pourrait bien
devenir exponentiel. « Ce qui
est décisif, c’est qu’on voit arriver de nouvelles générations de
véhicules électriques comme la
Tesla ou la Zoé avec de nouvelles autonomies. On va dépasser les 300 km avec des recharges rapides, de l’ordre de
35 minutes. Tous les constructeurs auto s’y sont mis. A terme,
le gros du marché va se trouver
dans les entreprises et les collectivités. Elles ont tout intérêt
à s’équiper pour des questions
d’économies. »
Bornes Solutions sera là pour
prendre le relais… électrique.
Franck Bastard
(*) De différentes puissances pour des
recharges lentes (9 heures) à rapides
(15 à 30 mn).
Les activités de Pâques avec l’office
’office de tourisme du Châtelleraudais propose un
programme d’animations pendant les vacances de Pâques,
du 3 au 28 avril, selon une semaine type, avec les thématiques suivantes :
> Les lundis à 15 h, « Les Artisanales » : à la découverte des
artisans d’art du territoire.
> Les mardis à 15 h, « Le Shop-
jeudi
> Université familiale.
Permanence téléphonique au
06.11.83.89.54, de 15 h à 20 h sur
« Comment communiquer de
façon efficace, soutenante,
empathique, avec nos enfants,
nos adolescents, nos parents
très âgés dépendants ? ».
Exercices pratiques sur
demande. Écoute
confidentielle. Renseignement :
universite.familiale@gmail.com
ou par téléphone. Site internet :
uf-chatellerault. org
vendredi
loisirs
L
> Comité de défense de
l’hôpital. Assemblée générale
constitutive du Comité de
défense et de développement
de l’hôpital Nord-Vienne
Châtellerault-Loudun à 20 h 30,
salle Pagé.
ping de Lucie » : visite des
coulisses des commerçants
avec dégustations pour certains et ateliers pour d’autres.
> Les mercredis 12 & 26 avril
à 10 h, « Visa entreprises » : à
la découverte des entreprises
du territoire.
> Les mercredis de 14 h à 16 h,
jeu de piste « Suis-moi, mange-
moi », dans la ville de Châtellerault.
> Les jeudis à 10 h « Pause nature » : balades ou visites sur le
thème de la nature.
> Les vendredis à 15 h « A la
découverte du terroir » : visite
des exploitations agricoles et
ateliers de production.
> Ateliers pour enfants « De
la poule à l’œuf » : les mercre-
dis 5, 12 et 19 avril à 15 h, le
mardi 25 avril, le jeudi 27 avril
à 15 h et le samedi 22 avril à
15 h.
Inscriptions obligatoires au
05.49.21.05.47 auprès des Offices de Tourisme du Châtelleraudais. Tarifs : voir avec l’office du Tourisme.
> Vie libre. Réunion mensuelle
à 20 h 30, salle des associations,
46 rue Arsène et Jean Lambert.
Renseignements : 05.49.02.70.77
ou le 06.84.07.11.13.
> Réunion familles
Alzheimer De 14 h à 16 h au
CCAS, 5 rue Madame. La
réunion, qui se déroule le
3e vendredi de chaque mois,
s’adresse aux aidants familiaux
des malades atteints de la
maladie d’Alzheimer quel que
soit le lieu de résidence. Le
temps de la réunion, un atelier
adapté est proposé pour le
malade. Information ;
Plateforme d’accompagnement
et de répit des aidants au
05.49.02.31.99.
> Vente de composteurs. De
9 h à 13 h 30 aux services
municipaux de la ville, 208, rue
d’Antran. Afin d’organiser la
permanence dans de bonnes
conditions, la réservation est
obligatoire au numéro vert
suivant : 0800 835 821 (gratuit
depuis un poste fixe), du lundi
au jeudi de 8 h à 12 h et de
13 h 30 à 17 h et le vendredi de
8 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h.
samedi
> Amis des Chemins de
Compostelle. Permanence de
10 h à 12 h à l’hôtel Sully, 14, rue
Sully. Rencontre avec des
pèlerins, documentation sur les
chemins français et espagnols
et sur les possibilités
d’hébergement. Consultation
d’ouvrages et activités de
l’association. La « Crédential »,
passeport du pèlerin pourra
être délivrée aux adhérents.
prenez date
> Soirée des courts-métrages.
Avec le Caméra-club
châtelleraudais, rétrospective
d’archives en 16 mm argentique,
reportages réalisés par les
membres en haute définition et
court-métrage « Il fera beau »,
tourné en 2016, vendredi
31 mars à 20 h 30 au Nouveau
Théâtre. Ouverture des portes à
20 h. Exposition de photos.
Entrée 5 €.
18
h
châtellerault et son pays
spectacles
prenez note
Succès pour la dernière soirée du Carroy
L
es périodes électorales
font le délice des chansonniers. Surtout si elles sont marquées par des rebondissements. Dans le fil de cette
tradition, le groupe musical
« Goguettes en trio (mais à
quatre) » trouve joyeuse abondance de matière dans l’actualité.
Le quatuor s’est produit vendredi à la Maison pour Tous
pour la clôture de sa 5e saison
du « Cabaret du Carroy ». La
salle polyvalente avait fait le
plein et le public s’est délecté
avec la prestation de l’ensemble.
La recette d’une goguette ?
« Vous prenez un air de chanson connu. Vous y mettez des
nouvelles paroles et vous la
chantez », ont expliqué Stan,
Aurélien Merle, Valentin Vander… et la pianiste Clémence
Monnier.
Alors, tout y passe : politique,
sexe, scandales financiers…
Moulinés dans un grand tourbillon de tubes dont seules les
mélodies ressortent intactes.
Jusqu’à même détourner des
couplets historiques qu’on
pensait indéboulonnabl es,
comme « L’Internationale » ou
le « Chant des partisans ».
Pour les sportifs, la « raclée du
PSG » a été cruellement rappelée. La MPT donne rendezvous en septembre pour présenter sa prochaine saison.
> Cérémonie du 19 Mars.
Dimanche 19 mars, journée du
souvenir et de recueillement à
la mémoire des victimes
civiles et militaires de la
guerre d’Algérie et des
combats en Tunisie et Maroc.
Au programme : 11 h,
rassemblement au monument
du Souvenir ; 11 h 15, remise de
décorations, diverses lectures,
dépôt de gerbes, sonnerie aux
morts et Marseillaise.
utile
« Goguettes en trio » : de la tradition chansonnière décapante
qui colle à l’actu.
sports et loisirs
Le “ Label élite ” distingue le SOC
I
l faut bien situer le niveau de
la distinction “ Label élite ”
que nous recevons ce soir. Sur le
territoire picto-charentais, seuls
2 clubs peuvent s’en prévaloir :
les Chamois niortais et nousmêmes. Ce diplôme récompense
tout le travail en profondeur
réalisé par l’ ensemble de
l’équipe d’éducateurs, autour de
Rodolphe Levrault, pour que le
nombre (400 jeunes licenciés)
rime avec qualité », a souligné
le président Dominique Denis
lors de la remise de label qui a
eu lieu ce samedi au stade de la
Montée-Rouge.
De nombreux jeunes de l’école
de foot arborant les maillots
rouges du SOC coloraient la
fête, leurs familles ayant pris
place dans les tribunes. Pascal
Mirebeau et Jacques Dantan
représentaient la Ligue de
football Nouvelle Aquitaine, à
Mardi 14 mars 2017
LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE CENTRE PRESSE. 6, boulevard
Blossac.
Courriel : nr.chatellerault@nr-cp.fr ;
tél. 05.49.19.12.90.
PUBLICITÉ NR COMMUNICATION.
Petites annonces NR-CP :
tél. 0.825.333.888.
Publicité NR-CP : 6, boulevard
Blossac, Châtellerault.
Tél. 05.49.62.68.12 ;
fax 02.47.31.72.78.
ABONNEMENTS, PORTAGE.
Tél. 0825.31.70.70 (Service
0,18 €/min + prix appel).
AVIS D’OBSÈQUES. 0825.332.322
(0,15 TTC/mn) ; e-mail :
carnet@nr-communication.fr
MARCHÉ. Halles Dupleix :
aujourd’hui, de 8 h à 13 h.
CANTINES SCOLAIRES. Menu du
jour : haricots blancs à l’andalouse,
filet de poisson aux amandes,
courgettes bio sautées, gâteau sec,
petit pot de crème au chocolat.
Menu de mercredi : carottes râpées,
chipolatas de porc, purée de pomme
de terre fraîche, fromage, compote
de poire.
senillé-saint-sauveur
Le Label élite : « Une reconnaissance de la haute qualité de formation » au SOC.
l’instar de Stéphane Basq pour
le District 86.
Lors des allocutions des élus,
par mi l es que l s pl us ie u rs
aventure
maires du Grand Châtellerault,
Jean-Pierre Abelin a mis en
avant « la reconnaissance d’un
club œuvrant avec réussite pour
la formation », tandis que la
députée Véronique Massonneau a relevé « la place importante des filles ».
senillé - saint-sauveur
La 70e Saint-Blaise célébrée
> Bibliothèque. Demain
mercredi de 10 h 30 à 11 h 30 à
la bibliothèque de
Saint-sauveur, « Histoires à
petits sons » pour les
tout-petits. Un album mis en
musique et en danse par des
professeurs du conservatoire
et Régina. Gratuit. Inscription
au 05.49.93.29.54.
> Battue. Jeudi, battue aux
renards. Rendez-vous à 13 h au
local rue du Prieuré de Senillé.
> Croqueurs de pommes.
Une démonstration de taille
fruitière aura lieu samedi à
partir de 14 h au Jardin des
Orobanches chez Bernard
Lagrange. L’explication
portera sur les principes des
différentes tailles des arbres
fruitiers de fin d’hiver et
printemps. Entrée gratuite et
ouverte à tous.
> Cérémonie du 19 Mars. A
Senillé, rendez-vous à 17 h au
Monument aux Morts ; à 18 h,
cérémonie à Saint-Sauveur où
aura lieu le vin d’honneur.
réagissez
DU SAUCISSON POUR UN RAID. Trois étudiants de l’université de
Poitiers ont organisé une vente de saucisson vendredi à La Vache
à vin. Ils doivent collecter 6.000 € pour participer au prochain
Europ Raid, une aventure caritative en Europe de l’Est. Contact :
pimpmy205.europraid@gmail.com
Par un temps plus que printanier, la fête de la Saint-Blaise, présidée par Gérald Rouet, a connu l’effervescence. Plus de 300 personnes ont déjeuné sous parquet où l’ambiance n’a jamais fléchi.
En 2018 c’est Barbara Proust qui assumera la fonction ; en 2019
Sandrine Plessi-Lidon et en 2020 Julien Pichon.
Vous souhaitez témoigner,
réagir, apporter des
précisions, écrivez-nous:
La Nouvelle république,
Centre Presse, courrier des
lecteurs, 1 ter, rue du
Moulin-à-Vent, BP 119, 86003
Poitiers Cedex
internautes.86@nrco.fr
lanouvellerepublique.fr
parlonsen@centre-presse.fr
centre-presse.fr
redaction@centre-presse.fr
19
h
châtellerault et son pays
Mardi 14 mars 2017
colombiers
dangé-saint-romain
Visite du chantier de l’école
> Comité de jumelage
Mamer. Assemblée générale
vendredi à 19 h 30, salle des
Cèdres.
D
ans le cadre de la réhabilitation de l’école élémentaire de la commune, une réunion d’information a eu lieu il
y a quelques jours, organisée
par Futurobois et le Cluster
Eco-Habitat, associations interprofessionnelles du bâtiment.
Une présentation de l’historique de l’école datant des années 60, a été faite par Jacky
Gauthier, maire de la commune et Romain Levray, conseiller en énergie partagée au
sein du service de développement durable de la CAPC.
Une visite du chantier, commentée par le maître d’œuvre,
a permis aux invités composés
de maires, d’élus municipaux
et des acteurs de la filière de
l’éco-construction de découvrir les solutions techniques
retenues pour les travaux.
Les échanges se sont poursuivis ensuite autour de l’entretien de l’exploitation et du
descartes (37)
Élus et acteurs de la filière de l’éco-construction étaient sur place.
suivi énergétique du bâtiment.
Le maire a précisé que ce projet concilie la mise en valeur
Ils avaient tous leur déguisement
du patrimoine communal tout
en préservant l’environnement. « C’est une véritable op-
portunité de sensibilisation des
administrés au développement
durable », a-t-il ajouté.
naintré
Troisième soirée solidaire
> Tarot. Par le club local, salle
des fêtes, vendredi 20 h 30.
Engagement 12 €.
> Association de pêche.
L’étang des Champs à Descartes
s’adresse aux pêcheurs de
poissons blancs et sera ouvert
les week-ends, mercredis et
jours fériés à partir du 8 avril
contre une cotisation
journalière (le permis n’est pas
obligatoire).
Un lâcher de 60 kg de truites
avec des spécimens (gros
poissons et gold) sera réalisé le
week-end prochain (10 € la
journée pour 1 canne et
6 truites par personne). Cette
opération spéciale truite sera
réalisée sur trois autres
week-ends (lâcher de 60 kg de
truites avant chacun), les 1er, 2,
22 et 23 avril, et les 20 et 21 juin.
les ormes
> Mutuelle communale. Ce
soir 18 h 30, salle Pussort, un
groupe d'assurance propose
une réunion publique afin de
rencontrer la population pour
présenter une complémentaire
santé à l’échelon communal
et préciser sa démarche.
naintré
Vendredi, c’était carnaval à l’école élémentaire. Les enfants
étaient très fiers de montrer leur déguisement aux copains et copines. Grande effervescence a l’heure de la rentrée du matin. Les
enseignants aussi ont joué le jeu comme chaque année. En fin
d’après midi, l’association des parents d’élèves a offert un goûter.
Le CCAS de Naintré a organisé sa troisième rencontre solidaire
en partenariat avec la Banque alimentaire de la Vienne et le Secours populaire. Une nouvelle fois, un très beau spectacle a été
présenté avec la chorale « Syracuse » de la MJC de Naintré dirigée par Emilie Proutière et l’activité danse africaine de la MJC
animée par Karen, accompagné des musiciens Damien et Youssef.
Près de 200 personnes étaient présentes à cette soirée.
usseau
ingrandes
Carnaval très coloré
Première course de la saison
au lac du Gros Caillou
U
ne journée de compétition
de voitures radiocommandées est organisée dimanche de
9 h à 17 h 30 sur la piste du Lac
du Gros Cailloux par le Maci
(Mini Auto-club ingrandais),
sous l’égide de la Fédération de
voitures radiocommandées. Ce
championnat régional engage
des voitures à l’échelle 1/8e et
1/10e. Ces bolides sont propul-
Samedi après-midi, une quarantaine d’enfants accompagnés de
très nombreux parents, et grands frères et sœurs, ont participé au
défilé dans les rues du village, organisé par la municipalité à l’occasion de carnaval. Les princesses, fées, Zorro, Spiderman et
autre petite abeille, ninja et cow-boy se sont tous retrouvés à la
salle polyvalente après présentation de leur costume, pour apprécier le goûter apporté par les parents et les élus. Un beau moment
d’échange et d’animation dans le village.
sés par des moteurs de 3,5 cm3
thermiques et électriques, ce qui
permet d’atteindre une vitesse
de plus de 100 km/h. Au programme : le matin, de 9 h à 12 h
essais et qualifications ; l’aprèsmidi, quarts de finale, demi-finales et finales.
Sur place : buvette et sandwichs.
Parking et entrée gratuite.
Nouveau départ pour la saison au lac du Gros Cailloux.
> Conseil municipal. Jeudi à
20 h 30. Ordre du jour : taux
d’imposition 2017, budgets
primitifs 2017, projet des écoles,
implantation d’un parc solaire,
subventions aux associations,
travaux salle du riveau, agenda
21.
> Cérémonie du 19 Mars.
Dimanche à 17 h, accompagnée
des Amis de la Musique
Naintré-Colombiers. Dépôts de
gerbes sur la stèle de la Fnaca,
sur la tombe du soldat Alain
Livet mort en Algérie en 1961 et
au monument aux morts, suivi
d’une remise de six médailles.
Vin d’honneur salle Guillon, où
une rétrospective photos sera
exposée, retraçant depuis la
création du comité en 1970, les
différentes activités de la Fnaca.
Repas amical après la
cérémonie au restaurant « La
Halte ».
sérigny
> Conseil municipal.
Séance demain à 20 h.
thuré
> Thuré ma commune.
Vendredi à 20 h à la salle
Jean-Louis Dupuy, Pierre
Bugnet et Joseph Chotard,
membres du Centre
châtelleraudais d’histoire et
d’archives (CCHA)
présenteront « La Manu lors de
la crise sociale des années
1890 ». Ils ont participé
activement tous les deux aux
recherches et à l’écriture du
livre « La manufacture d’armes
de Châtellerault », paru en 2013.
20
h
châtellerault et son pays
vouneuil-sur-vienne
cernay
Sept pavillons pour seniors inaugurés
S
ept pavillons pour seniors
d’Habitat de la Vienne ont
été inaugurés dans la ZAC des
Tuilas en présence d’Henri Colin, président, de Pascal Aveline, directeur général et des
équipes d’Habitat de la Vienne,
du cabinet l’Atelier d’architecture et de paysage, des entreprises et de Johnny Boisson et
Marylène Ponthier, maire et
première adjointe de Vouneuil.
Michèle Moureau, locataire, a
ouvert son pavillon le temps de
la visite. Parmi ces sept nouveaux logements, quatre sont
labellisés « Habitat senior services ». Habitat de la Vienne a
décidé de mettre en œuvre ce
label porté par l’association
Delphis. Il se caractérise par
l’adaptation technique des logements permettant aux personnes âgées de vivre dans un
lieu conjuguant confort, sécurité et tranquillité mais également de bénéficier de services
organisés par le bailleur ou ses
partenaires et pouvant accueillir des locataires âgés de plus
de 65 ans.
“ Camille Guérin et le BCG ”
avec Franck Ferrand sur Europe 1
F
ranck Ferrand, historien
poitevin bien connu, présentera la vie de Camille Guérin, dans son émission sur Europ e 1 « Au c oeur de
l’histoire », demain mardi à
partir de 14 h. Franck Ferrand
aura comme invité Sylvain
Thénault-Guérin à l’origine du
docu men taire diffusé sur
France 3 Nouvelle Aquitaine et
l’historien Frédéric Gersal
pour présenter la ville de Poitiers.
L’animateur va ainsi plonger
l’auditeur dans l’histoire de ce
vétérinaire, modeste, né à poitiers en 1872, qui va découvrir
le vaccin contre la tuberculose,
le vaccin B.C.G, avec Albert
Calmette. « Cette émission est
l’occasion d’évoquer ce terrible fléau, la tuberculose, qui a
causé la mort de plus d’un milliard de personnes entre 1850
et 1950 (chiffres OMS). Il re-
trace la vie de Camille Guérin
(1872-1961), sa rencontre avec
son maître Albert Calmette
(1863-1933) et sa découverte
pour lutter contre la tuberculose, le vaccin BCG Camille
Guérin et Albert Calmette,
deux bienfaiteurs de l’humanité, laissent une œuvre scientifique remarquable avec ces
trois lettres, BCG, connues
dans le monde entier, mais où
se cachent deux personnalités
marquées par l’esprit pasteurien, synonyme de modestie,
de fidélité, de courage et d’abnégation », souligne sylvain
Thénault Guérin.
A signaler que Franck Ferrand
sera également en dédicace à
Poitiers, pour son livre « François 1er, le roi des chimères »,
demain à 19 h à la médiathèque
dans le cadre du festival « Les
Editeuriales ».
lésigny
David Pascaud dédicace
> Commémoration.
Commémoration du
19 mars organisée par la
mairie selon le déroulement
suivant. 11 h 30 rassemblement
à la mairie, 11 h 45 dépôt d’une
gerbe au monument et
allocutions, 12 h vin d’honneur
à la mairie.
lésigny
> Randonnée avec la ligue
contre le cancer.
L’association gym’rando de
Lésigny s’associe à l’action
« La Vienne marche pour la
recherche contre le cancer »
et propose une randonnée de
8 km, dimanche prochain.
Départ 8 h 30 à la salle du Pré
du Four. Inscription 2 €.
Faible consommation
« Cette opération a été rendue
possible grâce aux subventions
de nos partenaires habituels,
notamment le Département qui
a subventionné ce programme à
hauteur de 40.000 €, précise
Henri Colin. Ces pavillons s’inscrivent dans la démarche environnementale avec des performances du niveau “ RT 2012 ”
qui constitue désormais la référence dans la construction
neuve en matière de consommation énergétique. »
Ces logements sont équipés
d’un chauffage par pompe à
Mardi 14 mars 2017
Les partenaires qui ont œuvré à la réalisation de ces logements.
chaleur qui va permettre
d’avoir une très faible consommation d’énergie sur les postes
chauffage, ventilation et eau
chaude sanitaire.
ouzilly
L’office a été labellisé en juin
dernier « Habitat senior services »
mention excellence devenant ainsi
le premier office HLM à atteindre
ce niveau en France.
lencloître
pleumartin
Des collégiens sensibilisés
au don d’organes
J
eudi et vendredi derniers, la
présidente de France Adot
86 Élisabeth Denanney est venue au collège Arsène-Lambert
pour informer et sensibiliser
les élèves de 3e au don d’organes en présence de la maman
du petit Léo, greffé à l’âge de 9
mois.
La projection d’un petit film a
servi de support à un quiz puis
à l’argu mentati on et aux
échanges d’idées avec les collégiens : qui peut donner ? Qui
peut recevoir ? Don du vivant
ou don après la vie ? Basé sur le
volontariat, le don d’organe
doit être anonyme et gratuit.
Élisabeth Denanney a évoqué
ensuite les différentes étapes
du don : le constat de la mort
encéphalique par deux médecins, le prélèvement de la
greffe puis son transport rapide, les problèmes de compatibilité avec le receveur assurée à 100 % uniquement dans le
> Objet trouvé. Une canne
de marche sur le chemin de
l’Eau Mouillée. La réclamer à
la mairie.
Élisabeth Denanney
a su captiver son auditoire.
cas de vrais jumeaux, la prise à
vie d’un antirejet. « Ainsi en
2015, sur plus de 21.000 personnes en attente d’une greffe,
seules 5.745 ont pu être greffées.
Il n’y a pas d’âge pour donner, il
faut seulement être en bonne
santé. Il faut en parler. Le besoin
de donneurs est urgent car on
peut être donneur potentiel
toute sa vie sans jamais avoir
été sollicité faute d’avoir un receveur compatible ! »
Tailler, tout un art !
> Portes ouvertes à
l’ADMR. L’association d’aide
à domicile invite le public à
une rencontre, vendredi
31 mars à 17 h 30 à la salle du
centre social (derrière la
mairie), qui permettra de faire
découvrir les actions
constituant l’engagement des
bénévoles et contribuant au
maintien du lien social et à la
lutte contre l’isolement. Cette
rencontre se fera en présence
de jean-Louis Guillebault,
président de la fédération
départementale de la Vienne.
Il parlera du rôle des
bénévoles.
saint-genest
> Thé dansant. Thé dansant,
organisé par le club du 3e âge,
dimanche prochain, à la salle
des fêtes de
Saint-Gervais-Les-Trois-Clochers
avec l’orchestre Samuel
Cédric. Ouverture des portes
à 13 h 30.
scorbé-clairvaux
> Club. Après-midi récréative
par le club du 3e âge, demain à
14 h à la salle annexe n° 2.
> Pôle jeunesse. Animations
demain, à l’Espace jeunesse à
14 h. Jeux et ateliers variés.
> Médiathèque. La
médiathèque l’Arche des mots
n’ouvrira qu’à 15 h vendredi
17 mars.
sossay
Samedi, Monique Tremblais, responsable de la bibliothèque, accueillait David Pascaud qui présentait son livre « Araldus, le
maître enchaîné ». Une vingtaine de personnes, fidèles lecteurs,
ont apprécié l’exposé de l’écrivain, professeur d’histoire à Poitiers. De manière romancée, il y décrit la vie du fondateur présumé de Châtellerault. Une exposition, avec pour thème « Le Vicomté de Châtellerault » est proposée à la bibliothèque aux
heures d’ouverture de la mairie jusqu’au 31 mars.
L’association des Croqueurs de pommes de la Vienne a effectué
une démonstration de taille des arbres fruitiers au verger communal, situé au jardin d’Otzberg, au bout du parking de la salle multimédia. Devant une trentaine de personnes, Loïc Mirebeau a rappelé les conseils de base de la taille. La démonstration s’est
poursuivie au verger amateur de Mickaël Decourt, récemment
implanté près du château d’eau.
> Mairie. La mairie sera
fermée au public jeudi et
vendredi pour raison
administrative.
> Cérémonie du 19 Mars. La
Fnaca Sossay-Thuré organise
la cérémonie commémorative
de la fin de guerre d’Algérie
dimanche. Rendez-vous
devant la mairie de Sossay à
10 h 15, puis à 10 h 30 dépôt de
gerbes aux monuments aux
morts. Remise des décoration.
Vin d’honneur à l’Amical Bar.
21
h
vide vide
Mardi 14 mars 2017
loudun
tourisme
aujourd’hui
Le Pays loudunais partage
ses “ Secrets de Pays ”
L’office de tourisme du Pays loudunais est désormais en place.
Il livre ses premiers “ Secrets de Pays ”, un agenda d’idées.
E
n charge de la compétence « tourisme »
depuis le début de
l’année, la communauté de communes a décidé la
création de l’office de tourisme
du Pays loudunais installé à
Loudun en lieu et place de l’office de tourisme, et composé
des bureaux d’informations
touristiques situés aux TroisMoutiers, à Moncontour et à
Monts-sur-Guesnes.
Des informations sont également disponibles à Center
Parcs et à la Maison de pays.
Son objectif est bien évidemment d’être la vitrine du Pays
loudunais en assurant la promotion du tourisme.
Huit employés
Accueil de qualité pour les habitants, mais également pour
les touristes, en plusieurs langues, informations sur les activités, les hébergements, les
commerces, les producteurs,
les visites du territoire loudu-
Une nouvelle équipe pour l’office de tourisme.
nais, uniformisation de la communication sur l’ensemble du
territoire sont les premières
actions mises en place.
« On s’adapte, on vend le territoire mais on le vendait aussi
avant », explique Joël Dazas,
président du conseil d’exploitation. Huit personnels, dont
six conseillères en séjour, font
à savoir
L’office de tourisme, qui
regroupe les structures des
différentes communes et
emplacements, est dirigé par un
conseil d’exploitation dont les
décisions sont soumises au
conseil communautaire. Il est
composé de 15 membres,
répartis en 2 collèges. 8
représentants de la CCPL : Joël
Dazas également président,
Édouard Renaud, vice-président,
Bruno Lefebvre, Marie-Jeanne
Bellamy, Christian Moreau,
Hubert Baufumé, Martine Picard
et Françoise Dubois. 7
représentants des professions et
activités intéressées par le
tourisme : Laurence Adde pour
les produits du terroir, Patrick
Lemaire pour les sites
touristiques, Fabrice Leroy pour
les hébergements, Sylviane
Duport, également
vice-présidente pour Tourisme
et patrimoine des
Trois-Moutiers, Marie Seguin
pour Tourisme et découverte de
Loudun, Louis Zagaroli pour
l’association d’animation
touristique de la vallée de la Dive
à Moncontour et Yves Perez
pour Initiative et patrimoine de
Monts-sur-Guesnes.
partie de l’équipe tourisme dirigée par Philippe Fradet. Les
bureaux d’information seront
ouverts d’avril au 15 octobre
avec des horaires adaptés à
leur environnement. L’office
de Loudun, lui, est ouvert toute
l’année, ainsi que le dimanche
ou le lundi selon les saisons.
Moncontour qui concourt
pour le label « station verte »
et Monts-sur-Guesnes pour les
« petites cités de caractère »
ouvrent également de nouvelles perspectives qui seront
présentées lors de la journée
« Rencontres du tourisme »,
mercredi 5 avril, aux acteurs
du tourisme du territoire et
des territoires voisins.
Afin de découvrir tous ces
« Secrets de Pays », le Pays
loudunais propose un agenda
de petites rencontres autour
de trois thèmes - nature, patrimoine et terroir - qui sont proposées sous forme de randonnée, d’atelier, de visite ou
d’animation pour des familles
ou des enfants et de façon originale.
Sans oublier la « Route du vignoble », réactualisée, pour les
amateurs de sorties à vélo, qui
devrait bénéficier d’un nouveau logo au printemps ; la
Rando-jeux pour découvrir la
ville en s’amusant… De quoi offrir de belles journées pour les
touristes mais également pour
tous les habitants du territoire !
Corr. Marie-Pierre Pineau
Office de tourisme du Pays
loudunais, 2, rue des Marchands,
05.49.22.22.22 ;
contact@ tourisme-loudunais.com
demandez le programme
Les animations « Secrets de
Pays » débutent cette semaine
avec une découverte du
patrimoine jeudi 16 mars à
14 h 30, « A la découverte du
Château de la Roche-Martel » de
Roiffé, présentée et commentée
par son propriétaire, Monsieur
de Cornulier de Lucinière. Tarif :
4 € pour les adultes et 2,50 €
pour les enfants. Sur réservation
au 05.49.22.22.22. Cette
découverte sera suivie par un
atelier « Les cosmétiques et
produits ménagers au naturel »,
samedi 18 mars de 16 h à 19 h à
la Maison pour tous de
Saint-Jean-de-Sauves et animé
par le Centre permanent
d’initiatives pour
l’environnement Seuil du Poitou
de Vouneuil-sur-Vienne. Gratuit,
limité à 20 personnes. Sur
réservation au 05.49.98.94.94.
vie associative
Nouveau bureau pour les donneurs de sang
M
ichel Chesseron ayant
décidé de quitter son
poste de président de l’amicale des donneurs de sang, le
conseil d’administration s’est
réuni pour élire un nouveau
bureau à la tête duquel on
trouve Éric Vergnault. Il sera
secondé par une vice-présidente Valérie Guérin, une trésorière Elodie Landreau et une
trésorière adjointe Angéline
Thibault, une secrétaire Maryline Ribanneau et un secrétaire
adjoint Éric Aucher.
« On va essayer de faire
aussi bien que Michel en conservant le même nombre de
dons. Mais surtout, l’amicale,
qui fonctionnait essentiellement
sur deux têtes, va avoir besoin
de toutes les bonnes volontés »,
souligne le nouveau président.
C’est à Audun-le-Tiche, lors
du premier week-end d’avril,
que celui-ci va prendre ses
marques et bien sûr dimanche
11 juin, le public est invité à
l’incontournable fête des donneurs de sang à l’aérodrome.
Le nouveau bureau autour de son président (au centre)
Éric Vergnault.
> UFC Que choisir.
Permanence de 9 h 30 à 12 h
en mairie.
> Les Amis de Théophraste
Renaudot. Assemblée
générale à 20 h à la mairie.
demain
> Marche. Organisée par le
club des Capucins, départ à
9 h de la salle de promotion
pour 1 h 30 sur les sentiers du
Loudunais.
> La P’tite médiathèque.
Une activité autour de la
Saint-Patrick est proposée de
15 h à 17 h au foyer Renaudot.
jeudi
> Tourisme et découverte.
Assemblée générale à 19 h à
l’Échevinage. Les personnes
intéressées par les différentes
activités sont invitées.
> Club philatélique
loudunais. Réunion à 20 h 30
en mairie. Les personnes
intéressées sont invitées.
> Conférence à Saumur.
L’Association culturelle
Saumur Temps libre –
Université inter-âges accueille
à 14 h 30 à l’amphithéâtre du
Lycée Duplessis-Mornay,
Dominique Moncond’huy,
professeur de littérature
française du XVIIe siècle –
Université de Poitiers, Doyen
honoraire de la Faculté des
lettres et langues, pour une
conférence sur le thème, « Les
cabinets de curiosités :
contenus, enjeux et
représentations des
collections de la renaissance
et de l’Age classique ».
Billetterie sur place dès 14 h.
Adhérents 3 € non-adhérents 6 € - étudiants
et demandeurs d’emploi 1 €.
samedi
> Pêche. L’association La
Baleine loudunaise invite les
pêcheurs à l’ouverture de
l’étang de Beausoleil, dès 8 h.
Lâcher de truites, carte
fédérale obligatoire.
réagissez
Vous souhaitez témoigner,
réagir, apporter des précisions,
écrivez-nous :
La Nouvelle République,
Centre Presse, courrier des
lecteurs, 1 ter, rue du
Moulin-à-Vent, BP 10119, 86003
Poitiers Cedex ou 6 boulevard
Blossac 86100 Châtellerault.
Par mail à :
internautes.86@nrco.fr
Site :
www.lanouvellerepublique.fr
Par mail à :
parlonsen@centre-presse.fr
Site : www.centre-presse.fr
22
h
loudun et son pays
Mardi 14 mars 2017
patrimoine
angliers
Un succès pour les Journées de l’histoire
> Football. Au stade ce
week-end : samedi 15 h : ASM
U10 - U13F contre SO
Chatellerault ; dimanche 15 h :
ASM - Dissay
berthegon
Alain Bourreau a évoqué Hardouin de Péréfixe, précepteur
montois du jeune roi, et Ane-Cécile Chauveau les effets
de l’administration royale sur le Loudunais.
> Soirée dansante. Par
l’association Farandoles, à la
salle des fêtes, samedi à partir
de 21 h. Entrée : 10 € (une
consommation offerte).
Réservation au 07.63.06.67.74.
> Commémoration du
19 mars 1962. Dimanche, avec
la Fnaca, cérémonies à Saires
(10 h 30), sur la tombe de
C. Delagarde, à
Monts-sur-Guesnes (11 h 45) et
à Berthegon (12 h). Vins
d’honneur à Saires et
Berthegon.
coussay
> Commémoration du
19 mars 1962. Avec la Fnaca,
cérémonies à Coussay
(10 h 30) et Verrue (11 h 30),
suivies de vins d’honneur.
Le chroniqueur télé Frédérick Gersal a passionné les scolaires,
vendredi et a survolé 72 ans de règne, devant une salle comble,
samedi soir. De bons mots et de belles histoires.
D
urant trois jours, les amateurs d’histoire avaient
rendez- vous à Monts-surGuesnes pour évoquer le plus
long règne de l’histoire de
France : celui de Louis XIV.
Public record, thèmes sérieux
ou plus légers, traités avec le
souci du détail historique, petite et grande histoire et
liens du Roi Soleil avec l’histoire locale, le succcès était au
rendez-vous. En 2018, les amateurs ont rendez-vous
avec Napoléon 1er.
moncontour
Le public était nombreux : plus de 350 personnes
au dîner-conférence, de 60 à 80 personnes
pour les différentes interventions ou projections.
festival
“ Jeunes talents en Loudunais ” se prépare
R
éunis en assemblée générale sous l’égide de la présidente, Pascale Ducrot, les
membres de l’association Gabriel-Fauré ont mis au point le
programme de la prochaine
saison de concerts avec, bien
sûr, le rendez-vous incontournable de l’été, le festival
« Jeunes talents en Loudunais »
qui se déroulera du 17 au
21 août à la collégiale SainteCroix.
> Un festival qui débutera
jeudi 17 août à 20 h 30 par un
duo piano-violon, avec Philippe Cavagna au piano et un
jeune Arménien de Chinon au
violon, Grégoire Torosian.
> Le quatuor « Métamorphoses », composé de deux violons, un alto et un violoncelle,
investira la collégiale le lendemain à 20 h 30, avec le retour
de Clémence Dupuy qui avait
Clémence Dupuy reviendra pour l’édition 2017.
déjà enchanté le lieu, en 2015,
en duo avec Philippe Chardon.
> Le succès de l’apéro-concert
du samedi ne se dément pas,
l’association a donc décidé de
renouveler le rendez-vous avec
un ensemble de musique de
jazz, « Swingin Partout », présent avec deux guitares, un violon, une contrebasse et des per-
cussions. De quoi passer un
agréable moment.
> Le festival s’achèvera dimanche 20 août à 17 h autour
d’un duo piano-violoncelle, en
compagnie de Suzana Bartal et
de Charles Hervier.
La question de l’éclairage de la
collégiale se pose, celui de l’année passée n’ayant pas totalement satisfait les membres de
l’association. Le régisseur risquant d’être absent le site pourrait rester sans éclairage ou
dans un éclairage blanc. Après
le festival, la saison se poursuivra avec un concert baroque,
organisé conjointement avec
l’association « Les récréations
châtelaines ». Programmé samedi 30 septembre à l’église du
Martray, il mettra en scène
l’Ensemble du Bois d’Amour
accompagné par Les Violons
de Poche.
monts-sur-guesnes
Le budget du Sivos adopté
J
eudi soir, la plupart des représentants des 12 communes adhérentes du Sivos
étaient présentes au château
de Monts, pour le vote du budget d’un syndicat qui gère les
affaires scolaires de Montssur-Guesnes, Ceaux-en- Loudun et Maulay. Après l’adoption du compte administratif
de 2016, Martine Picard a présenté le budget primitif 2017:
350.000 € pour le fonctionnement et un peu plus de
57.000 € pour les investissements. La participation des
communes au fonctionnement
(750 € par élève) et aux investissements (7 € par habitant)
est adoptée. Les indemnités
des élus sont fixées, de même
que les tarifs des restaurants
scolaires (+ 2 centimes par repas).
Concernant la restructuration
de l’école de Ceaux-en-Loudun, Henri Villain, le maire, a
demandé un rendez-vous au
sous-préfet de Châtellerault.
Les réticences d’élus de Maulay (voir notre édition de vendredi ) ont été évoquées.
« Maintenir une classe unique
maternelle à Maulay semble
aberrant… », ont commenté
certains. Les élus délégués de
Maulay étaient absents de la
réunion.
Autres décisions : une famille
hors secteur du SIVOS pourra
scolariser ses enfants à Monts,
pour raisons professionnelles.
Une baisse des effectifs est attendue en maternelle, alors
qu’il y aura une hausse conséquente en primaire.
> Brync and Co. Assemblée
générale, vendredi 24 mars à
19 h 30, salle de la mairie.
nueil-sous-faye
> Après-midi jeux. Par
Loisirs-activités, à la salle des
fêtes, dimanche à partir de
14 h 30.
pas-de-jeu (79)
> Belote. Par l’UNRPA,
vendredi. Inscription à partir
de 13 h 30, à la salle des fêtes.
Participation 6,50 €.
saint-jean-de-sauves
> Football. Au stade ce
weekend : samedi 15 h : ASM
U15 - Naintré ; dimanche 15 h :
ASM 2 - Saint Gervais.
> Concours de belote. Par les
Donneurs de sang mercredi
22 mars à la salle des fêtes.
utile
LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE CENTRE PRESSE. Correspondants :
Marie-Pierre Pineau,
tél. 05.49.98.92.40. Ou
mp.pineau@orange.fr. Secteur des
Trois-Moutiers : Jean-Claude Rabin,
tél. 05.49.98.31.92,
06.76.47.58.21 ou jcrabin@sfr.fr
Secteur de Moncontour : Thérèse
Rinuit, tél. 06.08.13.97.05 ou
therese.rinuit@orange.fr Secteur de
Monts-sur-Guesnes : Jean-Marc
Lamothe, tél. 06.68.32.99.26.
PUBLICITÉ NR COMMUNICATION.
Petites annonces NR :
tél. 0.800.330.880. Petites
annonces CP :
tél. 0.800.186.286 (appels gratuits
depuis un fixe).
Publicité NR-CP : 6, boulevard
Blossac, 86100 Châtellerault.
Tél. 05.49.62.68.12 ;
fax 02.47.31.72.78.
PORTAGE NR-CP.
Tél. 0825.31.70.70 (Service
0,18 €/min + prix appel).
AVIS D’OBSÈQUES.
Tél. 0.825.332.322 (0.15 € TTC/mn) ;
mail : carnet@nr-communication.fr
vienne
6 D O O H G H E D L Q V
0 ( 8 % / (
0 R W R F X O W H X U
9 H Q
7 W R Y D
6 D O O H j P D Q J H U
+ S
W U L Q
P H
% H D X
F H O O H
F P R U W H V H V U L V L H U
/ L Y L Q
+ J P H
Y L W U L Q
9 H Q G V 6 $
I H W E D V S O D W H D X
F K D L V H V
G p P p Q D
O L Y L Q J P H U L V L H U H [
Q W
p W D W / F P
S R U W H V E D V K D X
W L U R L U V E H O O H V Y L
H X U R V P L Q L E D
P D V V L I
H X U R V
U L V
H V
0
H
P
W
S L H
U K
W D
L U
G
D
V V L I
R L U V
V
X W E
W D
F X O S
X U J
H X U
W
U
X I E O H
W p H Q W
R V 9 H Q G V
G D Q V H
P L U R L U
E O H G H
½ P H X E
P E D O O
H W Y D V
F P
& R Q W D
O H
D J H
T X H
G H
F W G H
G R
j
O D
S
U
U
6 '
L J L Q
R V H
J H %
Q H X I
H D Y H F
U 0 H X 3 U L [ ' L Y H U V
9 H Q G
W D E O H
P
[ F P G H V V X V j U H S R Q F H U U D O O R Q J H V 9 R X L O O p H X U R V 8 5 * ( 1 7 Y H Q G V E X I I H W H Q
F K r Q H H Q
S D U W L H V V W \ O H
+ H Q U L ½ D O
E
p H
O H j P
X I I H W
F K
D Q J
F R
D L V H
R
E
H W
H U
F K r Q H
U S V W D E O H
V H X R X
V
W R
R Q
F K
F
%
L E
G
P R W H X
U H P O L W U
U U
H W
:
H V
H I D L W
F E
R O G V
E
j Q H X I U R \ H X U F L W H
R Q
p W
R K
O D
U Q
D W
Q
H O G H U H O L X U
S R O L F H V I O H
L H U V P D U E U p
H X U
V G R R Q V S H R X
0 D W p U L H O G H M D U G L Q D J H
K
&
L Q
D Q G L F D
9 H X V H 3
H X U R
S Y H Q
H X U R
X E H U W
V
O H
G V U R W R Y
V P L F U
H X U R
Q V H P E O
D R V H 3 U R G X L W V D J U L F R O H V
S R
0 H
6
P P
O U R
W %
H V * R O G H Q & O R V H ½ O H N J H Q R L W O D ) R U r W 9 H Q G V I D Q H X V H .  K Q
H Q G H Q H X U .  K Q W H X U 0 D V V H \ ) H U J X V R Q
P R U T X H E H Q Q H
W R
W R Q Q H V I R L Q S U D L U
Q p H + 5
9 H Q G
1 H Z O H X V H
W R X U Q
U H V
V S U H V V H
+ R O O D Q G
. U R K Q H V R O 1 D X
F L U F X O D L U H
$ F K q W H
5 %
V H P R L U
Y H U F U R
j
S U H V V H
U R X O H
j P D w V
S E R W
% % V
G H W V W
* 0
Q Q
L H
W H V F
H P R L
P
E p W
P R \ H Q Q H
D X
1 R G H W 3
R X S L H
W U D
U
H V j O D
X E
U
D Q
D L
L F U R W U D F W H X U
U R X H V P R W U L F H
X U H V J \ U R
E H Q Q H W W H F P U H
< D Q P
V G L H
E U R \
F P P R U
O H
U V H
D J X
U D W K
9 H Q
P
O D
H Q G V
W U D
& D V H U R W D W L Y H . X K Q
H X V H E H F F K L R % 0
P P D W p U L H O W
G V W U D F W H X
R W R F X O W H X U
L U H
V X
) H Q G H X V H
F R L Q
p W R
I R U F H E R L V
F K D
0 D W p U L H O D J U L F R O H
- $ 5 ' , 1 $ * (
& D X V H
W R U
P R W R E
R X
H
9 H Q G
F K D U G
W p U L
X L U S D S
J H K H
p O
W R
p W
$ * 5 , & 8 / 7 8 5 (
V
P
Y K H
F P V H
N J
9
' L Y H U V
9 H Q
' H H
P H V
G
9 H
W H U
$ V O R
D U V H O H X U
W R Q T X H
V R L U
V F H Q L T X H V
H Q V L P D w V
J H R L O O q U H G H Q V L W p
[ 1 F R 7
L O H V
X I I D
F W
K H
+ 5
U q V
P , W
V X U S U L V
H X U R V P R
J H
H
9 H Q
D Y H
S R X
H X U
X U H V U R E R Q
D S U q V
X
U
U
5 H F K H U F K H
S U p I p U H Q F H
R X D X W U H V
S L q F H V O L T X H J \ U R E
V
P D Q L W R X
W
0
G D
U H
U R
U D
D V
Q V
P
\ H
G D
G
V
G
9 H Q G
W U
& + j
j
G p E D W
D S U q V D F
*
W U H
K 7 U
Q H
W H
J p
) R U G
D Q J H I D L W H
S R Q W W U q V
S U L V H G K X L O
U R V
j
G
D F
X I
X U
Q p
W H X U
V Y L G
H W
U D O H X
X U V
) H U
W D W
X H
p O p
O p W
G H
J X R X
K \ Y D D W $
S
E R v W H
E R Q
H D U U
p E D W
Q H
P
p W
L q U
W U
F
H
F
&
F
E
F
X V
R D W
H H J
W
M
E
3
' L Y H U V
' p R O V
K H F W
U H V
Q X H
F K R Q H S U L [ L Q W p
Q
J
W H X U
) R U G
H Q o D \ H X U R V
Y
( [ F H S W L R
D U H V G H W
V & K D P
S D U F H O O D L
U H V V D Q W +
Q Q H O Y H Q G V
H U U H V F p U p D O L q S D J Q H
% H U U L U H V J U R X S p H V F D X V H U H W U D L W H
5
G
U
F
P
F R P E L Q
D V S L
H X U R V D U E U H V
P p
0 L Q
U D W H
R X W L O O
G H
L P D [ &
X U
J O
D J H P R
P P
H X
8
H Q H
O O H W W
H
U R V
H
W
J
E
Q
3
&
Q G
R +
E O H
½
U Y
& K D V V H
S H W L W
J L E L H U
Q R U G K D S H U U H D X [ I D L V D Q V O D S L Q V E p F D V H V U H F K H U F K H D F W L R Q Q D L U H R X
H P L F R Q Y L Y L D O L W p D V V X U p H V D H G L G L P D Q F K H + 5
F W L R Q V G L V S R Q L E O H V I R U r W G R P D L D O H R X Y H U W H 6 H F R Q G L Q \ J U R V
J L E L H U V V D Q J O L H U V K H Y U H X L O V F K D V V H O H Y H Q G U H G L
W
T X H O T X H V
O X Q G L V S D Y L O O R Q
R Q I R U W D E O H K D V V H
- R X U Q H W
U H K H U F K H D F W L R Q Q D L U H V G L P D Q F K H
K H F W D U H V S H W L W J U R V J L L H U V E R L V S O D L Q H p W D Q J 5 ' 9
R Q Y L Y L D O $ F W L R Q V G H F K D V V H G L V S R Q L E O H
6 X G
9 L H Q Q H H Q
U R X S H R X L Q G L Y L G X H O V X U W H U U L R L U H G H [ F H S W L R Q O X Q G L P D U G L H X G L V D P H G L G L P D Q F K H K H F W D U H V F X O W X U H j J L E L H U R L V p W D Q J F K D V V H G H Y D Q W V R L
H U G U L [ I D L V D Q V M X V T X D X I p U L H U K D V V H
I R U r W
G R P D Q L D O H
K H F W D U H V G p S W S U R F K H
R L W L H U V U H F K H U F K R Q V
D F W L R Q D L U H V O X Q G L M H X G L E R Q Q H D P L D Q F H W D E O H D X L P S R U W D Q W V D Q O L H U V F H U Y L G p V F K H Y U H X L O V L Q W
0
I D F W
Y H
H U
p T
G
G
P X
5 H
F K
F K
F R
H U F
V H
V H
L Y L D
3 R
L 5 H F K
P H U
Y H U W
J U D Q
& R P
% 3 & K D V V H
D O L H Q H
G H
X O H
j
X U R V P
F W H
V H \
O p
R U T
X U Q V
9 H
F U
Y L
V H
/ 2 , 6 , 5 ' e 7 ( 1 7 (
( Q J L Q V D J U L F R O H V
V R Q
S R X
G U D
W H X
G H
V X U
0 H Q X L V H U L H
U 5 H Q D X O W ' , F N L V F L H F L U F X U
F K D U L R W Q G V
K H F W D U H V
U H D J U L F R O H V L W X p V
Q Q H V
% 5 , & 2 / $ * (
9 H Q G U H P R U T X H H Q E R L V 7 R Q Q H V E R Q p W D W R X P R W R F X O W H X U P R H U Q D U G & 9 F K D U O H + X D U G W U q V E R Q
R X W L O O D J H S U L [
j
9 H Q G P D F K L Q H j F R X G U H p O H F W U L T X H
& R V V R Q
G D Q V
P H X E O H V P D
V X U F
[ R U X W L O O D
9 H Q
F
G H X
F X O W H X U
. X E R W D
p W D W p T X L S p U R D U U X H H X U R V + 5
( / ( & 7 5 2 0 e 1 $ * ( 5
9 H Q G
U X U H
S H D X
W L W R
G
V
V L I T X H W
P
9 H Q G V S L T X H W V D F D F L D P D L J X L V p V S D L O O H
S H W L W H V E R W W H V
N J H Q Y L U R Q / , 9 5 (
9 H Q
P D V
P D U
U R V
G V
) 5
W H X U
9 H Q G
W H X U
U X H U p Y H U V
p W D W D Y H
G p E D W W U H L H U P D V V L I S R U W H V
/ [ 3 [
H X U R V j G p E D W W U H F K r Q
S R U W H V
p S D L V
G R V V L H
J H P H Q
23
les annonces
Mardi 14 mars 2017
F K
D V
D V
Q Y
F K H
X L S
p S D
J
Q L F
U R X J
2 $ X U H
Q G X
F
H U W
L E
D W
H $
P
j
K D V V
V X U
H P H
L H U L R Q
K H
D
H Q
S
O H
G
O H F
D
L P
U
W L
U F
D
p J
L P S R
R Q W D J
O D S S
H X U V
W H U U
Q W ( F
5 p I 7 2 8
L Q W H D
D F K
X L H X U
S R
L W R
U L U
5 6
X U
L U H
S
H
&
P L P R H W p
S H X
R V I R U R X H W L W 1 5
( ' ( ;
R Q Q D L U H
S
M R X U V
Q F K H p T X
L R Q
/ R X G
R X U
G H
L S H
X Q ' L Y H U V
9 H
G q
o D
p E
Q G
O H
L V H
q Q
E L O O D U G
/ L E H U W p
S L H G
[
F
H & K
V D
P H Y L O O R W W H Y H U V L R Q
U G R L V H W H L Q W H
I
P R
I U D Q
P P
D o R
Q
$ 1 , 0 $ 8 ;
2 L V H D X [
9 H Q G
H X U
V
F D Q D U L V
Q p V
H Q
S O X V L H X U V F R O R U L V R V
O X Q L W p & K L H Q V
9 H Q G
W D J Q H
P R
1 ž 6 L U H
F K L R W
G H V 3
L V Y
Q
1
9 H Q G
P k O H
O R I Y D
S X F p H
U H Q
W \
V F F
1
1
S H
Q p
L Q p
ž ž V P k
\ U p Q
D F F
ž 6 K
V
V L K
W D
O H
p H
L Q
7
W R
V W \
V S
p V Q
] X X p V S H 0 R Q R U W p H P q U H
R Q
O R I S R
P
U W p
q U H
7
H Q R Q
O R I
V L p O R X
24
les annonces
2 F F D V L R Q V G L Y H U V H V
$ 1 , 0 $ 8 ;
F K H
F K R
& K L H Q V
j
O L Y U
O L H X
Q L I L T X H V F K L R W V W \ S H P L Q L
K L U H R X V W D Q G D U G Y D F F L X F p V S R U W p H E H O O H R U L p O H Y p V D Y H F S D V V L R Q Q R Q
q U H S H G L J U H H I H P H O O H V k O H V P
q U H
ž p V I D F L O L W p S D L H H Q W O L Y U D L V R Q S R V V L E O H 6 L U H Q
ž 7 p O q G H F K L R W V $ U L p J H R L V / 2 ) R U L L Q H
O L q Y U H V S R U W p H ž P q U H
W D R X W p H
$ 1 % P k O H V I H P H O O H V p V H [ F H O O H Q W H R U L L Q H F K D V V H
E H D X W p J
Q
1
J
&
1
P
Q
1
P
< R
Q p
J L Q
O R I
U N
V H
D J
V
S
S
P
$ F F H V V R L U H V & K H Y D X [
M
P
G
H
W
3 D U W L
K \ S R
L R Q
9
Q Y L U R Q j
U R X H V j
H
P p G H F
D J Q L I L T X H
R H O F D U P D
F X O L H U Y H Q G
P R E L O H V
G H
L F W R U L D D Q Q
U H V W D X U H U U H V W D X U H U L Q
D Q Q p H V
U R X H V j
# Z D Q D G R R p
E
I U
F D
F
H V
R P
Y
D Q
U L R O H
R O O H F
Q L E X
R L W X U
p W D
G D J H
R
V
3 D V V L R Q
F L H Q Q H V
S R U F H O D
P r P H
D F K q W H
Y r W H P H
P D W H V
7 R \ V
W U D L Q
F L H Q
Q p H
G H
D F K q W H
L Q H
R X
D E v P p H V
F K H U V H
Q W V G H S
D Q F L H Q V $ F K D W
W X U H V
Y R L W X
V
p O H F
V S O D
M R
P
U H
W U
T
S R X S
S R X S p
W r W H V
O R Q
P
R X S p H
) D L U
X H W V D
L Q L D W X
V W { O H
L T X H V X H V
p H V
D
H V W r W
V H X O
R G q O H
V D X W
H
R I I
Q F L H Q V
U H V '
S R X
M H X [
p P D L O
Q H V
H V
V R U H
Y R L L Q J N \
S p H V D Q O p H V 5 D
F L H
S R
W D
L V R
Q V
X U
X U
Q G p
H W
G p F
D Q W
S D
P
R U
V U W D U W
D W L R
H
Y H Q
H O p
Q
W F
0 p
G H
H W
O D
G H F L Q
V V X V G
F D V T X
F R Q V H U
P R L Q H S D
H
H V
Y D
' R
V V L
W R X
G H
W L R
F W H
R Q Q p
W H R I
F R O O H
Q G H Q
X U
/
D F K q W H I U H D U P
F W L R Q S
R W U H S D
D P R X U H
D X
H V
R X U
W U L X [ ) H
W L Q
T X
R X
X
G
F X L
V F X L V L Q
&
Y U H V
S L q
H K L Q
D Q
F H V
U H V
R Q
$ F K q
O H V
P D X
P P
H H X V
$ 0
1 ž
H
G H
V CD V V
H G KC R
& R Q
V L U H W
X P
P P
W D F
D Q V 1 , .
D Q W F R P
H V S R X
W D X & R O O H F W
I R U P H V
I X U H V P
I O p H V U D G L R H Q G
L R Q Q
D Q F
L O L W D
p T X
G R
H X U
L H Q V L U H V L S H P
F X P
U H F K H
F D V T
W H Q X
H Q W H Q W V
V R L U
U F K H X Q L
X H V F R L I
H V F D P R X
P D W p U L H
S K R W R V
R X Z H H N
D Q
[ I U L H
D Y H F
D Q V . < O
P H
U V R
V 3 $
Q G V
V D F
' L U H
V L U
L E H U F U R L U p H V
0 (
S R
R S L
F W
H W
/ $
X U
Q H
D X
G H
F
S L q F H
Y D J H
E H O O H V S R X O H V S
V ½ S L q F H F R P
G H O L Y U D L V R Q
9 H Q G F D Q D U G V G
U L H V G H U H S U R G X
R Q V R P P D W L R Q V H W F D Q D U G V G
H X U R V
R Q G H X V H V
P D Q G H j
J U D W X L W H H
F W L
H P
S
% D
R Q
H
L
L q
U E D V R X
X U R V
V D X F H 3 H U G X
W L Q D X
j / R X
( S D J Q
U R E H
D X [
/ H L J
S H Q
F K L R W V D P H G
D O H Q W R X U V G
G X Q ) R [ 7 H
H X O Q R L U
3 H U G X
F K L H Q
) R [ G L P D Q F K
X Q L H F D U D P H O
% R L V G H / D / R
Q p & R X V V D \ 2
V H [
L H
U U
H
/ D - D
L H U F
W
E O
, V L V
H D Y H F
J H I I U H
P D O W L H U
R X S p
D Q F P k
I p Y U L H
T X H X
V H F W H
U p F R P
$ F K q W
Q H V Q H W j
F K p H V 0 X
Y R X V Y L O
G p
Q p
G H
O R
W D
H V
] 5 H
G R
S H
R I
F K H U F K
F X P H Q
X U V S R
I U H D X
$ F K q
U p S D
P H Q
O H
U H X U
O
* , 1
O D W
H W
U p I
Q H
H S R X U P X V p H j / X
S K R Q R J U D S K H V j S
F \ O L Q G U H V S L q F
3 R V W H V j O D P S H D
V p H Y L V L W H V V X U U H
P D W p U L H O V K L I L D Q Q
H F D V T
W V W H
P S L H U V
X H V Q X H
H W D
V
\ D H V
Q Q p H
, 6 $
D
P D U L p H G H V + R P
) X Q 0 H
Q V
D
P
F
L P
H V
R Q
K
F p O L E D W D
D Q W V D P
S R X U G
W D F W H U
G L U H X V H
H V U H
D X ½ P
M D
U O D
Q P
U H
W L R
W H Y L H
U H U P
W
V X
X [ P H X E O H V P r P H j
H G p S O D F H J U D W X L W H U
G p S W
7 p O % , - 2 8 ;
$ F
F H
E D
D E
K q W H
O O H V V V H V L P p V P H Q W Y L H
D U F
J X L
V H
$ Q
U
H D
H
X Y
F V
D F K q W H
X [ % R X
W F P r P
D E O H V 9
5 K X P
3 R U W R
( ' : , * (
+ R P P H
D Y H F T X L
O H V V R L U V
U F k J
S D
D S U
H
V V H
q V
D Q V F K
S D V L P S R
U G X E R Q
O H E R X O R W H P L H U
U W
W H
'
½ X [ Y L R O R
K H U V D O
W D U H V V D
G p S O D F
Q R Q F H
Q V W R [ R V
H J
V p
P S
L P
P
W D
(
7 ( / H W
p D X [ S
$ Q R Q \
K Q H
$ 8
G p G L
H V H W
Q
H Q
H
O H
p S
$ O L F L
P R P
3 H X
W D Q
X P
L Q L
W W
Y L
H W Y L R O R
P X P P
V H
G p S
( F R
G p F
O D L V
P D W
R & $ 5
U H O D
+ R P
G U H
V
$ F K q W H Y L
D I I L F K H V O H V Y L H X
V F X O S W X U H
P D L V R Q
V
Q H H
H H R O R Q
Q F H
r P
O D F H
X W H $ X
R X Y U H
L U V H W D
J D U D Q
7 p
½ P
Y H X Y
V p U L H
S H F W X
½ H F
X V H
H X [
7 p O P Q K H U F
D Y V X U
V
O H
H X [
S K R
[ P
V Y
J
W D
W R
H
L R
U
E O H
V X E O
O R Q
D W
D X [ G H V V L Q
F D U W H V S R V W
H V P R Q W U H
V G p E D U D V
X L W H P H Q
V D V V H
W ' , 9 ( 5 6
5 H F K H U F K H
& K H U F K H D F
R X
G R Q M R
) R R W E D O O M X V T X H Q
D X
Q L H U # J P D L O F R P
K D W S H W L W
X U Q D O ) U D
& R Q
R X
S U p X Q
X [
W L O Q K H X Q H U
+ K R Q Q r
O D U p J L R
V H [ \ Q V S R
V H Q V X H
U V P V
Q
F H S R X U
V D Q V
O D F H U
P L Q F H
X U S D
O V H W S
H Q Y R
H R F K
U W D
O X V
L /
J H
8
½
D Q V F K H U F K
U H O D W L R Q H [
S U L V H G H W r
7 H O D D Q V
H Q W G H
W
V H
V H
W H
G p
[ \
Q G
S
K R P
U P
M R L J
& , (
V P
H
W U
W H
D
G H P
H W
R X ]
Y D
D L V
U X H
L R X [
L V V H
9 L G H P
K K Y L H Q Q H
D L V
K
7 H
R Q
P D
G H
O D
O O H
R Q
V D
H W G L P
K / D
U F p U R
0 p W L V V H E R Q Q L Y H D X
W L Y H U D I I
O R \ D O H U H Q
J Q R Q P r P H
F X O W X U H O O H V 1 5
& R P P
7 R X U V F H G H [
D
V p S D U p
R X U U H
S O D L V L U H
Q V H F
O D W L R
0 H
P L / $ ) ( 0 0 (
W L R Q
P H V X U O D
G X
E R Q
K
E O R Q G H
+ O L E
Q O p J q U H
W H O D X
½ P Q
$ 8 ) 2
F K
U p J L R Q
W H P
Q H R < ( 5 H U F K H
S R X U
S V ½
S U L [
Q F H
W D F W
V D X O
& ( / ,
P L q U
V p U L H
F H V ½ D
0 $
M R L
W D
H W
Q H
1 (
H X [
7 p
5 5
Q V
U p
S
R D U p
E O R Q G H U p
S U Q R X Y H
O (
' ( 7 5
O H V S H U V
J L R Q S R
O X V 7 p
½ P
I
V H U Y
O O H V
(
p H
H [
&
S X O U H H W
U H U F
7
) H P
E U H Q H P R G
H K R P P
P H X U T
D Q W E R X
( F U L U H
I 7 R
P
F X
V L W
F K
V L W
Y R
1 5
7 R
' p S W V D Q V
H
S D Y L O
O W L Y p H U H W
X D W L R Q F R Q
H E H O K R P P
X D W L R Q U
L U H S O X V V L
& R P P X
%
X U V F H G H [
I L U +
H Q H R % L
D P
G H
6 D
1 *
R X
O D
Q V
F W V
5 H
V X
R X
- H X Q H
W D L Q H F R Q W U H
O L H X
U H O D W L R
V L D I I L Q
( F U L U H
U p I F R G
X
S U H Q
7 p O
P Q
L Q
F K
S p U L
Q
6 ( 8 / ( "
R Q Q H V L Q V F U L W H V
X U D P L W L p D P
O Q $ 1 $ , 6
p U R W L T X
K L V W R
U D F R Q W H
H V 3 R X U
L U H
W p O
Q H R V H V
p F
p S K
& R G
0 $ 5
6 ( ; <
K R P
V H [
V P V
D Q
V H F U H W
H F p O L E
Q V W D E
Y R L 0 $
V P V 3 8 / 3 ( 8 6 (
(
F K H U F K H X
L U H S R X U S O D
- R L J Q D E O H S D
D X Q H R
, (
P
V D
H Q
½ V
D L U H
D W D
R X 5 , (
H W H
Q H
Q L
F K
I X
Q
P
U p
U
U
D Y H Q W X U H
R X W H U V R
R Q H
D
H
K L V W R L U
½ P Q
V
Q
X
H
7
Q
Q
U
5 H
U H X V
U p J L
D G
P Q
P H
F K D
H U Q H
H P
X D O L W
J H U 1 5
X U V F
G L Y R U F p H S
U H V V H j G H
O D F H U 7
6 L U
Q F
H V
R Q
K p
H Q X W
R X U
X [ p O H Q
U L V W H
V L H X U
V R O L D L V V p 1 5
p I D L Q H O L H I p P L U H F K H U R I L O Q R Q
R H X U D L O O H Y L H j
Q L F D W L R Q I H P P H V H X O H Q I D Q W p O p J D Q W H O R Q
S U R S U L p W D L U H U D L W p H D J U p D E O H I R U W D E O H U H F K H U H P r P H S U R I L O H W
R P S U H
V R O L W X G H D I I L Q L W p V ( F U L U H Q L F D W L R Q U p I 3
R Q W U
+
D X V L R Q
I H P P
V p U L H X
U D L W K R
U X U D O
Q V p U L H
L W p V %
1 5
7 R X U V
) H P P H F R P S D J Q
G X U D E O H
S U D W L T X D
O D Y L H S
U p S R Q G U D
F D W L R Q V R L [ D Q W
O H X U H X V
F k O L Q H
r P H S U
p V G H F
S R X U E H
& R P P X
% 3
H G H [ P H
R Q D D X
V S D U W
F R
3 H
W U D L W p H
H [
F D P S L Q J F D
V L U H
U H Q F R Q W U H U
P R Q
D Q V S R X U U R P S U H
G H H W U H O D W L R Q G X U D E O H
D Q W V R U W L H V Y R \ D J H V S D
L H X [ V D E V W H Q L U ( F U L U H
R P P X Q L F D W L R Q U
% 3
R X U V F H G H [ P
q W H
Q V H V W D W
F H H Q W
Y L R O R
F R Q W U
P r P
U D W X L W
U L H X V
, 5
p I
H
V P
$ L R Q
U H V
R ) O R U
Q D L U
M X J D
V H G
6 L U H
F K H
D Q W P S V
L V S R
P Q U
J U D Q G
U J R J Q H
H
W U q
L H X [ D O
& K D U
F R
P L Q
½
V
p
5 H
G p
W X
$ & + $ 7 6
F W L R Q Q H X
G H % R U G
S D J Q H R X L P E
& R J Q D
X V H ½
Y D L
/ 8 & , ( D
P H Q W V
E O H S D
$ F K D W
& R O O H
Y L Q V
& K D P
Y L H X [
F R R O V
W U H
7 p O K E H O R
p O H F
9 L
D X
3
W V W U R V
V D
U V V &
- D
P H G L V G H K j
K D U P L O O H V U U L H
E L P H X E O H V $ ' 5 ( 6 6 ( 6 8 7 , / ( 6
' p E
P H Q
J H V V X G
P H G L D Q F K H 3 R S H O L Q L q
X W H G H 9
P D
P D
U H
D O G
D U U D V V H
P
W V J U H Q L H
V H U Y L F H U
7 R X U D L Q H $ F K q W H
] L Q F D
W R Q S O
3 D L H P
W R
O X R P
H
D L V R Q V D S
U V F D Y H V D S L G H H W V p
X W H I
L Q R [
E S U
Q W
' p E D U U
V R Q J U D Q J H G p S H
Q L H U W U D Y D L O
( P P D  V
S U p D O D E O H
U V
U V
j
L D Q V P N J
V R F L R F X O W X U H O D F
L Q p H V H Q V X H O O H
F R Q W U H U D L W
F R P S D
S U R I L O S R X U V R U W L H
Y R \ D J H V ( F U L U H
X Q L F D W L R Q U p I
% 3
H U
L [
F
D V
D L O O
E D W
L Q
R P
F R
D S S
Q G D Q F
U D S L G
& K k W
S D U
J U
U L H
H F X L
W H U L H W p U H V V
S W D
P S
D U
H H
H O
p
O H
W H
F D
H W
O H
Y D
W P
Y H
V R
U D
O X
W H D Q X [ Y U H O D L D Q W Q W R X
P D L H Q W J U H L J Q p X O W D W L R Q
L W L H U V Y H X Y H
Q W U H U D L W K R P
E U H F R P S U
Q F H W H Q G U H
U H 6 L Y R X V Y R
W W H Q G V Y R W U H
1 5
& R P P X Q
% 3
7 R X U V F H G H [ U H W U D L W p H
P H
p K H Q V L R Q V V H D L P D Q
X V U H F R Q Q D
D S S H O ( F
L F D W L R Q ' D P H V R L [ D Q W D
W L Y H K X P R X U F L R F X O W X U H O U H
D P L W L p G L D O R J X
V L H X U O L E U H P r
L Q G L V S H Q V D E O H & R P P X Q L F D
% 3
7 R X U V F H G H [ L Q H
E R
Q F R
H P H
(
W L
V
U H Q D Q V F R Q W Q D L V V H ] U L U H U p I D V V H ] V S
Q Q L Y H D X
Q W U H U D L W S
V R U W L H V P
S U R I L O P
F U L U H
R Q U p
H V
U
D P L
H Q
F F D
W U
O H
H
V
R
+ X
)
H
D I U L F D L Q H W U H Q V H P R W L Y p H U H Q P P H V p U L H X [ P L E L H Q Y H Q X S R X U
X V H G X U D E O H S O X V
O D J X H X U V D E V W H Q L U & R P P X Q L F D W L R Q % 3
F H G H [ D Q V R Q S R X U
H W V L Q F p
Q W F R P P
K R W R V R X
L ( F U L U H
U p I 7 R
F K H
X Q H
U H F
H P R
K D L W p
1 5 &
X U V &
U F K
U H
D W K
L D
M H
R P
H G H
H
X
O D W L R
R O L T X
L P D Q
Y R X
P X Q
%
[ Q
Q
H
W
V
L 3
5 (
U D
U H
Q \
1
S L
F W
P
& 2
G H
H H ½ 5 ( = 2
Q D X W p
S R X U
P H V ½
1 7 5
P
S D V
7 p O P Q ( 6
L V H
* $
H Q
U H O D
G L Q V F U L S W L R
* $ < G H V U H Q
7 p O P Q U H M R L Q
J D \ G
F R Q W U H
V
R U V R R X U
R Q D L O
1 5
I < W L R Q
G L Q D Q R Q H R O D
F R
W D U
V H Q W U H
H
P
p J
K
Q
+ R
U L F
G H
S R
G H
W L R
P P H K H H Q W H
F R H X U
X U F R Q W L Q
X [ ( F U L U
Q U p I D Q V S D X Y U H
Q G U H V V H H W T X
U H F K H U F K H
I H
X H U O H
F K H P
H
1 5
& R P P X
7 R X U V & H G H [
% L
D P
G H
6 D
1 *
R X
O D
Q V
F W V
R Q W U H V
+ D X L R Q
5 H Q F
U H X V H V
U p J L R Q
D G K p V
P Q 0 R Q V L H X U D Q V D F W L I U H Q F R Q W U H U D
Q L Q H F R T X H W W H U H Q W S R X U D P L W L p
O X H U
V X L Y D Q W
F R P P X Q H V ( F U L U H
F D W L R Q U p I 7 R X
V L U
F K
F D
( F
U p
+ R P P H
E L H Q
S
H U H Q F R Q W
D U P D Q W H P S D J Q H H W
U L U H
1 5
I 7 R X U V
+ R
V L W
S R
S R
Y H
( F
U p
P P H
X D W L R
V L W L Y H
U W S
U V H V U L U H
I 7
D P
U F D Q V K \ V L T X H P H
U H U M H X Q H
D L P D Q W
V R U W L H V '
& R P P X Q
% 3
F H G H [ ' p S W
P W L P L G H V S R U W V V S
F K H U F K H
D Q
S O H G R X
S U H V R O L W
W p V 3 K R
D V V X U p H W L R Q 5 p I
7 2
K R P P
Q R Q I X P H
D X W R Q R P
H F W D F O H V I H P P H H
V U p J L R Q 3
F H F k O L Q H
X G H Y L H j
W R V R X K D L W
( F U L U H 1 5
8 5 6 & ( ' (
& p O L E D W D L U H D
F D S D L P D Q W F
Y p O R S L V F L Q H E
Q L H U J H Q W L O W
P H X U U H Q F R Q
D Q V P r P
W D L U H V D Q V H Q I D
& R P P X Q L F D
% 3
7 R X U V F H G H [ S D D L W I
J H H
V R U W L
W H O O H
X Q L F
3
X [
G p
P
U H
R Q
)
E R Q Q H
H P P H
Q U D S H V G L U D X O W D W L R Q H
D Q V X U V L Q F q U H H D L P D Q W
Y R \ D J H V U H V S U L W M H X Q H R L W L H U V V L P S R X U U R P V L D I I L Q L p H U p S R Q V H
& R P P X Q L F D % 3 ; Q V S H W L W
K L H Q V F
U L F R O H X U L P L G H Q
W U H U D L W
H S U R I L O Q W ( F U L U
W L R Q W
H V
V \ P S
U p
D Q V r W U H
p V (
5 p I 7 2 8
R L [
D F R Q
S R
X Q H
F U L
5 6
D Q
J H
I R
X U
D
U H
& (
P
H Y
R O
P
P H D Q V H X [ S R L Y U H D O O X U H M H X Q
L T X H E U L F R O H
P H P r P H S U
P P X Q L F D W
% 3
U V F H G H [ W U D L W
X U S
H O D
p J L R
R P P
& H G
p U H
U R I L W H
Y L H H
Q 6 X G
X Q L F D
%
H [ W
U
3
W D L Q H
F K H U F K H
Q W L O O H V L P S O H U W
H W
G R X F H U R P S U H
V R O L P L H R X S O X V V L
1 5 & R P P X Q L % 3 ' ( ; P V H O V R
H R X Y H
X U U H F
R I L O ( F
L R Q K D Q G L L Q p P D M D U G L R Q I X I H P P H
F p O L E D H 1 5
U p I + R
R X
H W
( F
U p
P P
I H P
D F W
U L U H
I & K
W R
F R
S R
k W H
J p Q
P S
X U
H
P H
L Y L W p
7 R X
D Q V
S R X U
V O X
1 5
U V F H
F K
S D
G L T
& R
G H
X U
U W
K H
U L U
U
N J L D Q W G \ U F K H
H 1 5
p I H U F K H F R X S
U W D J H U D P L W
X H V G L Y H U V H
P P X Q L F D W L R
% 3
[ O O H U D X O W K R P P
D L U H F K H U F K H
D J Q L H k J H
L
E U L V H U V R O L W X G H
1 5
& R P P X Q L F D W L
% 3
7 R X U V F H G H [ H
+ R P P
G D P H
D L P D Q
W X G H D I I L Q L W
F D W L R Q
U H
S R
W V G
U
5 &
X U V
( 1 7 5 ( 1 2 8 6
X Q H p P L L I I p p Y R L W p V
X Q L % 3
V p U L H
Q W I H P
Q D W X
p S W
L F D W L
H
D Q V K H I H P P H
R Q V P R P H Q
R Q V p U L H X V H
H ( F U L U H 1
U p I 7 R
P
& R
7 R X
X
+ R P P
F K H U F
G H V E
U H O D W L
9 L H Q Q
W L R Q + R
F K
F R
Q D
I H
P D L V
D O L W p
P P H
L Q
j
Q L F D % 3
L F D O H V R
H Q W U H + H V S U L W M H
L W G D P H I
k J H
L Q G
S R X Y D Q W
D I I L Q
1 5 & R P P
U V & H G H [
D Q V V \ P
Q U H Q F R Q W U H U
D J U p D E O H k
R X U D P L W L p U p J L R Q
& K k
1 5
& R P P
%
R X U V F H G H [ P X
L R Q
R P
H R
Y D Q W
W X H X [
I p P L Q
T X H D L P D Q
Y R X O H
9 L H Q Q
P X Q L F
0 D G D P H V L F R P P H P R L
Y R X V r W H V R F W R J p Q D L U H Y L G D Q V X Q Y H X Y D J H U H V S H F M H
Y R X V H V S q U H
J D L H L Q H O L W W p U D L U H U R P D Q H V S O X W { W T X L Q W H O O H F W X H O O H W X Q H Y L H V L P S O H 6 L Y R X V
]
Q R X V
F R P S O R W H U R Q V H R X H V W ( F U L U H 1 5 & R P D W L R Q U p I % 3
7 R X U V F H G H [ + 2 0 0 ( 6
P p G D L O O H V G H V
V D X W U H V ) D L U H
0 $ 5 * 2
S H X V H G L V S R S
O D W L R Q
Y L R O R
V D [ R R  L O V
( V W L P
L P P p
Q W H D Q U D Q G
K L Q H
R G H D L V
F K
Q V
U F
$ Q W L T X L W p % U R F D Q W H
O X W K L H U
D F K
V S U L [ Y L R O R
F R Q W U H E D V V
L H Q V G D Q V O p
H Q W V H G p S O D
W X L W H 3 D L H P
U R F D
G L P
J
P D F
P
$ 1 7 , 4 8 , 7 e 6 % 5 2 & $ 1 7 (
8 U J H Q W W U q V E R Q
Q F H O O H V W R X V D Q F
V H W U R X Y
D W L R Q J U D
G L D W L H U E
H W
K
p F R U L H O O H
Q Q H V
V
0 H X E O H V
$ Q L P D X [ S H U G X V
J U H Q
H G L D U V K
X E O H V G
L Q G X V W
D L Q $ O O R
H V & D Y H
3 R
F R
V R
I L D
W X
M D
5 H F K H U F K H G R E M H W V
Q G
X V V H
U W L U
W H
+ , 6 7 2
O L H U
H V S D F
I D Q W D
M ) ( 0 0 ( 6
% O R Q G H F K D X G H F K H U F K H G H V V H
P D V V D J H V F R N L Q V
G p E U L G p H G H W
F
H
& R O O H F W L R Q
V
H
9 L G
V D P
P
L [ P H
R X G U H
H V % U
G L W /
9 H Q G V P R W R F X O W H X U & 9 H W V F L H
F L U F X O D L U H V X U W D E O H P p W D O E L H Q
S R X U E U L F R O D J H + 5
$ Q L P D X [ G p O H Y D J H
9 H
U R
S D
Mardi 14 mars 2017
vienne
0 D U U H
G H
O D
V H X O H E R Q Q L Y H
F K H U F K H D P L H
S R X U F R Q W L Q X H U
O D Y L H ( F U L U H
F D W L R Q U p I 7
5 p J L R Q
& K
F K H
S H U V R
E p Q p Y R O H j
P R Q V L H X
O D G H S R X U
( F U L U H
U p I 7 R X
V R O L W
D X P
G H
1 5
R X U V
O H
L p
V Q H Y H X I R F G D P H
G H
L I I p U H Q W ( F U L U H
U p I Q G
R Q
X G
G \
r P
S U
H G D P H
Q D P L T X H H S U R I L O R I L W H U G H
& R P P X Q L % 3
F H G H [ k W H O O H U D X O
Q Q H
K I S U r W H j U H
U V R L [ D Q W
G L D O R J X H V
1 5
& R P P
%
U V F H G H [ W Q
D
3
H
X
U H F K H
V p U L H X V
G U H Y L V L
L Q H P
W D P L W L
Q L F D W L R
U H W H
D p Q les annonces
Mardi 14 mars 2017
vienne
Publications
d’Annonces
Officielles
& Légales
Tous titres
de presse
Pour publier vos annonces légales et avis de marchés publics dans
la Nouvelle République, NRD, Centre Presse et autres presses habilitées :
E-mail : aof@nr-communication.fr - Tél : 02 47 60 62 79
NR Communication - 26, rue Alfred-de-Musset
BP 81228 – 37012 Tours Cedex 1
***********
Pour saisir ou consulter une annonce légale : www.nr-legales.com
Pour consulter un avis de marchés publics : www.pro-marchespublics.com
0 $ 5 & + e 3 8 % / , & 6 ( 7 3 5 , 9 e 6
0 D U F K p V S X E O L F V V X S j ( X U R V
GAGNEZ
DU TEMPS !
Vos contacts :
Indre et Loire
Tel : 02 47 60 62 10
Loir et Cher
Tel : 02 47 60 62 10
Indre
Tel : 02 47 60 62 79
Vienne
A.P.A.J.H.86
Tel : 02 47 60 62 79
Deux-Sèvres
Tel : 02 47 60 62 10
AVIS D’APPEL PUBLIC À LA CONCURRENCE
Identification du maître d’ouvrage : A.P.A.J.H.86, 211, avenue de
Paris, 86000 Poitiers.
Objet du marché : construction d’un bâtiment à usage de bureaux
à l’ESAT « Henri Bucher ».
Type de marché : travaux.
Lieu de livraison : Zone Artisanale de l’Anjouinière - 86370 Vivonne.
Caractéristiques principales : décomposition en tranches et en
lots. Variante autorisée. Numéro et désignation des lots :
Lot n° 01 : VRD
Lot n° 02 : GROS ŒUVRE
Lot n° 03 : CHARPENTE BOIS
Lot n° 04 : ÉTANCHÉITÉ
Lot n° 05 : ENDUITS
Lot n° 06 : MENUISERIES EXTÉRIEURES ALUMINIUM /
SERRURERIE
Lot n° 07 : OUVRAGES PLAQUES DE PLATRE / ISOLATION
Lot n° 08 : FAUX PLAFONDS
Lot n° 09 : MENUISERIES INTÉRIEURES / AGENCEMENT
Lot n° 10 : REVÊTEMENTS DE SOLS / FAIENCE
Lot n° 11 : PEINTURES
Lot n° 12 : ÉLECTRICITÉ / COURANTS FORTS ET COURANTS
FAIBLES
Lot n° 13 : CHAUFFAGE / VENTILATION
Lot n° 14 : PLOMBERIE SANITAIRE
Modalité de retrait du dossier de consultation : le dossier de
consultation des entreprises peut être retiré, par voie dématérialisée ou tirage papier, auprès de : DIAZO SERVICE, 75, rue de la
Vincenderie - BP 20985 - 86038 Poitiers Cedex, tél. : 05.49.88.95.03
- Fax. : 05.49.52.82.62 - Courriel : diazo@diazoservice.fr
Site internet : http://www.diazoservice.fr/
Il est précisé que les frais de reprographie du Dossier de consultation des Entreprises est à la charge de l’entreprise.
Conditions d’envoi ou de remise des offres : les offres devront
être remises au plus tard le 03/04/2017 à 12h00 ou, si elles sont
envoyées par la poste, par pli recommandé avec avis de réception
postal, et parvenir à destination avant ces mêmes dates et heure
limites. Dépôt contre récépissé : APAJH86 - 211, avenue de Paris
- 86000 Poitiers, le lundi, mardi, mercredi et jeudi de 8h30 à 17h30,
le vendredi de 8h30 16h30. Envoi par voie postale, en recommandé
avec accusé de réception, à l’attention de M. Francis GOMEZ
-APAJH86 - 211, avenue de Paris - 86000 Poitiers. L’enveloppe
portant la mention « Construction d’un bâtiment à usage de bureaux
à l’ESAT Henri Bucher de VIVONNE » contiendra EXCLUSIVEMENT :
une déclaration sur l’honneur pour justifier qu’il n’entre dans aucun
des cas mentionnés à l’article 43 du CMP. Si le candidat est en
redressement judiciaire, la copie du ou des jugements prononcés.
Extrait K-Bis. Attestation d’assurance Responsabilités civiles
et décennales. L’acte d’engagement établi conformément au
modèle (un acte d’engagement par lot obligatoirement). Le cadre
de Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. Les dossiers qui
seraient remis ou dont l’avis de réception serait délivré après la date
et l’heure limite visées ci-avant ne seront pas retenus.
Délais de validité des offres : le délai de validité des offres est de
cent vingt jours (120 jours) à compter de la date de remise des offres.
Renseignements complémentaires : pour obtenir tous les renseignements complémentaires qui leur seraient nécessaires au cours
de leur étude, les entreprises devront s’adresser à :
ATELIER D’ARCHITECTURES ET DE PAYSAGES, Gérard HUMEAU,
46, rue de la Vincenderie - 86180 Buxerolles, tél. : 05 49 88 07 25.
Email : contact@gerardhumeau.com
Bureau d’études Fluides : SARL PB FLUIDES, 48, rue de la Vincenderie, 86180 Buxerolles, tél. : 05 49 61 05 51.
E-mail : contact@r2bfluides.fr
Economie de la construction : CABINET CIREYAM, 6, rue des
Hêtres, 86360 Chasseneuil-du-Poitou, tél. : 06.24.79.62.89
Email : contact@cireïam.fr
Bureau de contrôle : DEKRA lndustriaf SAS, ZI de la République 8, rue du Chant-des-Oiseaux, 86000 Poitiers, tél. : 05 49 38 41 01.
Email : kristell.guillebot@dekra.com
Coordonnateur SPS : DEKRA lndustrial SAS, ZI de la République 8, rue du Chant-des-Oiseaux, 86000 Poitiers, tél. : 05 49 38 41 01.
Email : frederic.gazet@dekra.com
Date d’envoi à la publication : 10 mars 2017.
ou par email
aof@nr-communication.fr
Pour publier*
ou consulter
une annonce légale :
www.nr-legales.com
*paiement par CB sécurisé
nr-legales .com
Groupe La Nouvelle République
MARCHÉS
PUBLICS
• Publication
• Dématérialisation
• Consultation et veille
des appels d’offres
• Assistance Juridique
Marchés Publics
www.pro-marchespublics.com
Tél : 02 47 60 62 11
support@nr-pmp.com
25
26
h
magazine
Mardi 14 mars 2017
>> PUERICULTURE
Cold cream de Jonzac
C
ette crème sans silicone
renforce et nourrit intensément la barrière cutanée de
bébé en toute sûreté et toute
naturalité. Elle est particulièrement indiquée en cas de peau
sèche et irritée. Ce soin au
Cold Cream nutri-protecteur
reconstitue le film hydrolipidique de la peau, parfaitement
hydratée et apaisée. Grâce à
l’eau thermale de Jonzac et ses
vertus anti-irritantes démontrées, la peau de bébé est débarrassée des sensations d’inconfort, de tiraillement. Sa
texture non collante permet de
rhabiller bébé aussitôt.
Visage et corps.
Cold cream nutri-douceur, Eau
thermale Jonzac. Laboratoire Léa
Nature. Prix indicatif : 9,90 € les
100 ml. Magasins bio.
Crème nourrissante Biolane
S
a formule riche en acides
aminés, minéraux et provitamines B5 hydrate le visage et
le corps des peaux sèches et
sensibles. La crème nourrissante et hydratante Biolane
convient à toute la famille et
son format permet de l’emporter partout.
Crème nourrissante et hydratante
Biolane. Tube de 100 ml. Prix
indicatif : 4,40 €. Disponible en
grandes et moyennes surfaces.
Ferme magique
de Noé VTech
Bienvenue à la ferme !
Gel lavant dermo-douceur Jonzac
C
e gel lavant, sans savon et
sans sulfate, nettoie en
douceur sans dessécher. Particulièrement recommandé pour
le bain quotidien des bébés, il
respecte parfaitement leur peau
et leur cuir chevelu sensible. Il
laisse la peau de bébé douce,
propre et délicatement parfumée. Grâce à sa formule bio hypoallergénique, riche en eau
thermale de Jonzac et en L-PCA,
il préserve le film hydrolipidique et évite le desséchement
cutané.
Gel lavant dermo-douceur, eau
thermale Jonzac, laboratoire Léa
Nature. Prix indicatifs : 9,90 € les
500 ml et 15,50 € le litre.
Cheveux et corps.
Prendre son bain.
Bavoirs 7 jours dBb
A
chaque jour de la semaine, son bavoir !
Un ensemble de sept bavoirs
aux motifs évolutifs pour protéger bébé des « ratés » du repas.
Ces sept bavoirs proposés par
dBb sont en coton et plastique
souple avec une fermeture velcro.
Lot de sept bavoirs dBd.
Dimensions : 34 x 24 cm. Prix
indicatif : 13 €. Disponible en
pharmacies et dans les magasins
spécialisés. Site :
www.dBb-remond.fr
La ferme magique de Noé, P’tit
fermier de VTech. Prix indicatif :
30 €. Age : 1-5 ans.
Fermeture velcro.
Peluches CIJEP
Collection layette Baby Performance
P
arce qu’il est important
d’offrir aux nourrissons un
maximum de confort, Red Castle® a développé une collection
layette Baby Performance,
composée de pièces innovantes et techniques dans leurs
matières comme dans leurs
confections. Des matières ultra-douces, souples, antistatiques et anti-UV, aucune surépaisseur grâce aux coutures
sans fils, une découpe innovante pour une plus grande liberté de mouvements et un
bouton-pression à l’encolure.
P
Nettoie et nourrit.
ypoallergénique (formulé
po u r min imi s e r l es
risques d’allergie) et sans savon, le Gel douche et bain
mousse Biolane nettoie sans
dessécher la peau délicate de
bébé. Sa mousse onctueuse et
abondante est idéale pour
amuser bébé et stimuler son
éveil.
VTech présente sa ferme magique qui prend vie quand on
place les Tut Tut Copains sur
les ronds magiques pour déclencher des phrases, des sons
et des effets lumineux.
Quatorze accessoires inclus et
de multiples manipulations
pour s’inventer plein d’histoires : une girouette à faire
tourner, un monte-charge, des
portes à manipuler et quatre
animaux empilables pour développer la motricité fine.
Compatible avec les univers
Tut Tut Copains.
Huile pour le bain Mustela
Huile pour le bain Mustela peau
sèche. Flacon de 300 ml. Prix
indicatif : 11,55 €.
H
Gel douche et bain mousse
Biolane. Flacon de 400 ml.
Prix indicatif : 4,25 €.
Hydrate les peaux sèches.
arce que les signes de sécheresse cutanée chez le
bébé et l’enfant ne sont pas
seulement liés à des phénomènes saisonniers comme le
froid, Mustela propose une
Huile pour le bain spécialement formulée pour la peau
sèche des bébés et des enfants.
L’huile de bain peut également
adoucir l’eau du bain, un premier rempart contre le calcaire.
Gel douche et bain mousse Biolane
Comme des bêtes.
Les enfants ne manqueront pas
de s’amuser et de laisser libre
court à leur imagination avec
les Poupées du Monde, la famille des Monsieur Madame et
les petits compagnons Comme
des bêtes. Colorés et adorables, les Ours Messages peuvent être chouchoutés par les
enfants et les parents !
Entreprise fondée depuis plus
de 30 ans dans la Sarthe, CIJEP
développe et fabrique une
large gamme de produits pour
enfants : des peluches sous la
marque Jemini, de la décoration de chambre, de la vaisselle
au mobilier de jardin sous la
marque Fun House et des costumes Caritan.
Poupées du monde, matière
polyester, de 10 à 15 € l’unité.
Peluches Monsieur Madame,
matière polyester, de 9 à 22 €
selon le modèle. Porte-clés
Comme des bêtes, matière
polyester, de 8 à 10 €. Ours
Messages, matière polyester, de 10
à 12 €.
Collection layette Baby
Performance de Red Castle®.
Tailles : de 3 à 24 mois. Prix
indicatif : 49,90 € le body.
Disponible dans les magasins et
sites internet spécialisés.
www.redcastle.fr
Body manches longues.
Babylunch dBb
P
roposé par dBb Remond,
le Babylunch est idéal
Pour les aliments de bébé.
pour transporter et conserver
de façon hermétique les aliments de bébé.
Le couvercle muni d’un joint
en silicone et le corps équipés
d’un revêtement amovible en
inox permettent de garder au
chaud ou au froid les aliments.
Très pratique, le babylunch
passe au lave-vaisselle. Le
corps en polypropylène passe
au micro-ondes et la partie en
inox passe au four traditionnel.
Fermeture par quatre clips.
Babylunch dBd. Capacité : 400 ml.
Prix indicatif : 10,20 €. Disponible
en pharmacies et magasins
spécialisés. www.dBb-remond.fr
27
h
le carnet
Mardi 14 mars 2017
Avis d’obsèques
CHAUVIGNY
M. Marcel MORISSON, son époux ;
Ses enfants et leurs conjoints,
Ses petits-enfants et arrière-petits-enfants,
Ainsi que toute la famille et ses amis,
Ont la tristesse de vous faire part du décès de
Madame Nicolle MORISSON
née ENGEAMMES
survenu à l’âge de 86 ans.
L’incinération aura lieu le jeudi 16 mars 2017,
à 17 heures, au crématorium, rue du Souvenir de
Poitiers.
Ni fleurs, ni plaques, mais des dons pour l’association Un Hôpital pour les Enfants du CHU de
Poitiers.
Mme MORISSON repose à la chambre funéraire, ZI du Peuron, à Chauvigny.
Cet avis tient lieu de faire-part.
LUSIGNAN
SAINT-FRANÇOIS (Guadeloupe)
SAINT-MAURICE-LA-CLOUÈRE
LOURDES
Jean-Pierre et Any, Camille et Ghislaine,
Dominique et Claudine, ses enfants ;
Ses petits-enfants et arrière-petits-enfants,
Ainsi que toute la famille,
Vous font part du décès de
Madame
Marie-Thérèse BAULOUET
Née VEZIEN
survenu à l’âge de 89 ans.
La cérémonie aura lieu mercredi 15 mars 2017,
à 14 h 30, au temple de Lusignan.
●
Cet avis tient lieu de faire-part et de remerciements.
PF Val-de-Vonne, Lusignan, Vivonne
129172
●
La famille remercie à l’avance toutes les personnes qui s’associeront à son deuil.
PF Hélène-05.49.00.02.56
129118
POITIERS
CHÂTELLERAULT
Mme Chantal BENTARA, sa fille ;
Frédéric DUVAL, son petit-fils ;
Sabrina BENTARA,
Charlotte ECHEVARD, sa belle-sœur ;
Florence et Claude BOISSON, ses petits-neveux,
Ainsi que toute la famille,
Ont la douleur de vous faire part du décès de
André et Jeannette ROSSARD,
son beau-frère et sa belle-sœur ;
Patrick et Sylvie, son neveu et sa nièce ;
Jean-Claude et Marie-Paule POUPARD,
leurs enfants et petits-enfants ;
Christian et Catherine VICTOR et leurs enfants ;
Nanou, sa compagne,
Ainsi que toute sa famille et tous ses amis,
Ont la douleur de vous faire part du décès de
Monsieur Lucien POUPARD
dit "Lulu"
survenu dans sa 82e année.
La cérémonie religieuse sera célébrée le vendredi 17 mars 2017, à 9 h 30, en l’église de SaintMaurice-la-Clouère, suivie de l’incinération à
11 h 30, au crématorium de Poitiers.
Pas de plaques, fleurs naturelles uniquement.
L’urne sera inhumée au cimetière de SaintMaurice-la-Clouère, dans l’intimité.
M. POUPARD repose à l’espace funéraire Gencéen, salon Charente.
Un espace de condoléances est ouvert sur
www.pf-moreau.fr.
●
Cet avis tient lieu de faire-part et de remerciements.
PF Moreau, La Maison des Obsèques, Gençay
129238
Monsieur Albert ECHEVARD
Mme et M. Odette LANOÉ,
sa sœur et son beau-frère ;
M. René LANOÉ, son neveu ;
Ses petits-neveux,
Ainsi que toute la famille,
Ont la douleur de vous faire part du décès de
Monsieur André TRICHET
survenu à l’âge de 80 ans.
Les obsèques civiles auront lieu le mercredi 15
mars 2017, 15 heures, au cimetière de La PierreLevée.
survenu dans sa 93e année.
La cérémonie religieuse aura lieu le jeudi 16
mars 2017, à 14 h 30, en l’église Saint-Jean-Baptiste, à Châtellerault, suivie de l’inhumation au cimetière Nord.
M. ECHEVARD repose à la maison funéraire de
Châtellerault, 46-48, avenue d’Argenson, face au
cimetière Nord.
●
Cet avis tient lieu de faire-part et de remerciements.
Blanchard Roc.Eclerc Châtellerault-05.49.02.02.11
●
129181
Cet avis tient lieu de faire-part et de remerciements.
La famille remercie le personnel de l’EHPAD du
Jardin de Montplaisir pour ses bons soins et son
dévouement.
PF Pascal Leclerc Poitiers - 05.49.55.13.12
129149
Paul et Mireille, Rémy et Marie-Christine,
Sophie (✝) et Eric, Charlotte et Marc,
Martin et Bénédicte, ses enfants ;
Ses petits-enfants et ses arrière-petits-enfants ;
Sa sœur Françoise,
Vous font part du décès de
Monsieur Gérard CORDIER
survenu à l’âge de 93 ans.
La cérémonie religieuse sera célébrée jeudi 16
mars 2017, à 15 h 15, en l’église Saint-Saturnin,
à Iteuil.
VOS
AVIS
Monseigneur Pascal WINTZER,
Archevêque de Poitiers et le Conseil épiscopal,
Les prêtres du diocèse,
Les prêtres de son cours,
La direction et le personnel de la maison de
retraite de Puyraveau,
Les membres de sa famille,
Font part du retour à Dieu, à l’âge de 78 ans, le
11 mars 2017, à la maison de retraite de Puyraveau, du
Père Henri BAUDU
129241
Daniel, Christian, Philippe et Nadine,
Brigitte et Gilles, ses enfants ;
Ses petits-enfants et arrière-petits-enfants,
Ainsi que toute la famille,
Vous font part du décès de
TRANSMETTRE
D’OBSÈQUES
POITIERS (86)
BOISMÉ (79)
La célébration des obsèques aura lieu en l’église
de Boismé, le mercredi 15 mars 2017, à 15 heures.
L’inhumation aura lieu au cimetière de Boismé.
LATILLÉ
POUR
du LUNDI
au VENDREDI
de 9 h à 19 h 30
Madame Micheline MOREAU
survenu à l’âge de 92 ans.
La cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi
16 mars 2017, à 10 heures, en l’église de Latillé.
Mme MOREAU repose à la chambre funéraire
route d’Ayron, à Latillé.
●
Cet avis tient lieu de faire-part et de remerciements.
PF Cartaux Gagnaire, Latillé-05.49.54.81.61
129232
●
DIMANCHE
et
JOURS FÉRIÉS
de 14 h à 20 h
La famille remercie toutes les personnes qui
s’associent à sa peine.
129133
POITIERS
POITIERS
Les familles ALIROL, BAUDOUIN, COURET,
Vous font part du décès de
Mme Nicole VIGNER, sa sœur ;
M. Benoit ALLEAU et Mme Nathalie BRION,
son petit neveu et sa compagne ;
M. Claude ALLEAU,
Ainsi que toute la famille,
Ont la douleur de vous faire part du décès de
0 825 332 322
Madame Annick ALIROL
Madame Colette GODET
née BAUDOUIN
née VIGNER
survenu à l’âge de 67 ans.
La cérémonie religieuse sera célébrée le vendredi 17 mars 2017, à 14 heures, en la chapelle
du CHU de Poitiers.
Mme ALIROL repose à la chambre funéraire du
CHU.
survenu à l’âge de 84 ans.
Les obsèques religieuses auront lieu jeudi 16
mars 2017, à 10 heures, en l’église Saint-Paul de
Poitiers, suivies d’un moment de recueillement au
crématorium.
Fleurs naturelles uniquement.
●
●
Cet avis tient lieu de faire-part et de remerciements.
Cet avis tient lieu de faire-part et de remerciements.
PF Cartaux Gagnaire Latillé-05.49.54.81.61
PFG Poitiers, 90 av Jacques Coeur -05.49.41.05.69
129212
129146
0,18 € / appel
Fax : 02 47 31 72 92
carnet@nr-communication.fr
28
h
vide vide
sports
Mardi 14 mars 2017
vienne
football - ph (le fait du week-end)
dans l’actu
Chauvigny-1b perd son joker
De nouveaux élus
à l’AG du SOC
Le leader de la poule B a lourdement chuté (2-7) à domicile face à des Ruellois
sur un nuage. La menace des Portugais Niort se précise.
C
elle-là, on ne l’avait
pas vu venir. Pas
plus qu’on avait imaginé Châtellerault
sombrer sur le même score
face à Poitiers, deux crans plus
haut. « Je préfère prendre une
bonne claque, c’est de nature à
nous réveiller, on sort sans regret », commentait David Perrin au lendemain la deuxième
défaite de la saison, six mois
après que Nieul soit venu s’imposer sur les bords de la
Vienne, le 17 septembre (1-2).
Un naufrage
collectif
C’est moins le revers que l’ampleur qui interpelle. En une
soirée cauchemardesque, la réserve chauvinoise a encaissé
plus de buts que lors des cinq
matchs précédents à GilbertArnault (6). « C’est un naufrage collectif, appuyait Valentin Philippe, auteur d’une des
deux réalisations, qui n’avait
pu se déplacer à Tulle avec la
DH. Nous avons été dépassés
dans l’agressivité par une belle
Hugo Poey a laissé ses partenaires à dix (87e) mais Ruelle menait
déjà 6 à 2.
(Photo archives)
équipe de Ruelle. Son attaquant
(Diawara, quatre buts) nous a
fait mal. Mais sur le papier, on
n’avait rien à envier aux Charentais. »
C’est donc que l’équipe n’a pas
été à la hauteur de son nouveau statut. Chaque joueur
s’est planté dans les grandes
largeurs. Ce que confirme le
coach David Perrin. « Nous
avons d’abord failli collective-
ment, puis mentalement et enfin
physiquement. » Selon l’ancien
Montmorillonnais, l’USC a
payé cher son manque de compétition. « Depuis le 18 décembre, nous n’avons disputé
que deux matchs de championnat, le dernier remontant déjà à
un mois. On a manqué de
rythme et le scénario a joué
contre nous. » Quand Chauvigny a égalisé puis quand il est
revenu à 2-3, il s’est fait aussitôt surprendre. Dans une condition aussi précaire, ça ne pardonne pas !
Pendant ce temps-là, les Portugais Niort se frottent les mains.
Le dauphin est revenu à deux
longueurs. A neuf matches du
baisser de rideau, le sprint est
lancé et concernera bien la réserve de Chauvigny. « La montée n’était pas du tout au programme, rappelle David Perrin,
mais depuis le temps que nous
sommes là-haut, on veut aller
au bout. » En retenant la thèse
« de l’accident », l’entraîneur
envoie un message clair à ses
joueurs. La balle est dans leur
camp. « On peut retrouver la
dynamique qui a fait notre
force en automne. Par rapport à
la saison dernière, le groupe a
juste été complété par Morduan
et Sauffisseau. Si j’ai utilisé une
quarantaine d’éléments jusquelà, l’ossature reste inchangée.
Avec cette gifle, l’effectif va sortir de sa zone de confort. On va
voir réellement ce qu’il a dans le
coffre. »
Laurent Bénéat
dans les coulisses
Coupe : Chauvigny
diminué ce soir à Rilhac
Pas moins de neuf éléments
seront forfait ce soir pour le
déplacement de Chauvigny à
Rilhac-Rancon (DHR) en 16e
de finale de la coupe du
Centre-Ouest (21 h). Bordage,
El Haïmour, Roumégieras,
V. Philippe, Ibourg, Rivière,
Chevrier, Currit et enfin
Besnault, pour diverses
raisons, manqueront à l’appel.
Pas de quoi émouvoir le coach
David Laubertie : « L’équipe
qui va se déplacer ira pour se
qualifier. Dans une semaine à
trois matchs, ce n’est pas idéal
de compter autant d’absents,
mais nous sommes des
compétiteurs. »
Desmazeau
en appelle au peuple
Après le comportement
remarquable des supporters
châtelleraudais samedi à la
Montée-Rouge, l’entraîneur
poitevin rêve d’un soutien
massif et inconditionnel pour
la venue de Chauray (2e) dans
quatre jours à Michel-Amand.
« Malgré le score, malgré la
situation du SOC, le public
reste derrière son équipe. Je
n’ai pas entendu un sifflet, il a
accompagné la sortie des
Il y avait beaucoup de monde à
l’assemblée générale
extraordinaire du SO
Châtellerault, hier soir. Les
échanges ont été nombreux,
parfois tendus. Les discussions
ont essentiellement tourné sur
la situation financière du club,
dont la dette a reculé ces
derniers mois a tenu à préciser
le président démissionnaire
Dominique Denis. Ça n’a
semble-t-il pas convaincu
Franck Minier et Patrice Billy
qui avaient fait part de leur
intérêt de reprendre en main
le club. Ils ont dit
officiellement qu’ils n’iraient
pas. Une liste de dix nouveaux
membres a été élue pour
rentrer au conseil
d’administration. Celui-ci va
désormais devoir se réunir
pour élire un nouveau bureau
et un nouveau président très
prochainement.
Plus d’informations dans notre
édition de mercredi.
à l’agenda
> Division d’Honneur
19e j. : samedi 18 h 30, La Rochelle SOC ; samedi 19 h, Poitiers Chauray, Cognac - Montmorillon ;
samedi 20 h, Chauvigny - Feytiat.
> Division d’Honneur Régionale
17e j. (poule A) : samedi 20 h,
Buxerolles - Périgny, CAP Aunis Poitiers 2, Neuville - Nouaillé.
(Poule B) : samedi 18 h, Gueret SOC 2 ; dimanche 15 h,
Saint-Pantaléon - Ligugé.
> Promotion d’Honneur
17e j. (poule A) : dimanche 15 h,
Parthenay - Naintré, Beaumont Cerizay, Châtellerault Portugais Saint-Sauveur.
(Poule B) : samedi 20 h,
Saint-Palais - Saint-Savin ; dimanche
15 h, Chauvigny 2 - Villebois.
Le SOC a présenté son école de foot samedi, avant SOC - Poitiers, à l’occasion de la remise
officielle du prestigieux label « Jeune Elite de la FFF ».
(Photo cor. Mickaël Pichon)
joueurs avec des
applaudissements. »
Forcément, ça donne des
idées à Sébastien Desmazeau.
« L’affiche de samedi est belle,
j’espère voir notre stade garni
et bruyant. Les joueurs, par
leurs résultats, méritent d’être
largement soutenus. Oui, c’est
un appel au peuple. »
Texier roi du péno
Saint-Liguaire n’a pas eu à
trop forcer face à une
formation angérienne qui a
montré un pâle visage samedi
(3-0). Et encore, le score
aurait pu être bien plus large,
si l’excellent Texier, dans les
buts visiteurs, n’avait pas sorti
deux penalties d’Alexis Paquet
(22e, 74e). Pas banal, vous en
conviendrez.
Contraste saisissant
au SOC
Alors que le terrain de la
Montée-Rouge est en mauvais
état, alors que le derby s’est
déroulé devant un panneau
d’affichage… qui donnait
l’heure, le club a enfin reçu
officiellement le label « jeune
Elite de la FFF », la plus haute
distinction pour un club de
football. Un autre cas existe
dans le Centre-Ouest : il s’agit
des Chamois Niortais. Le label
va courir jusqu’en 2019. A
l’occasion de la récompense,
tout l’aréopage du District
était présent samedi soir, ainsi
que le maire, Jean-Pierre
Abelin, ainsi que la députée
Véronique Massonneau pour
ne citer qu’eux. Une partie de
l’école de foot a été présentée
aux 900 spectateurs.
> Promotion de Ligue
17e j. (poule A) : samedi 20 h,
Antran - Nieuil/Mer, Pays de l’Ouin Chasseneuil ; dimanche 15 h,
Trois-Cités - Aunis, Moncoutant Oyré/Dangé.
(Poule C) : samedi 20 h, Charente
Lim. - Fontaine, Ligugé 2 Puymoyen ; dimanche 15 h,
Nieuil-l’Espoir - Migné-Aux.,
Limoges 3 - Montamisé.
> Première Division
17e j. : samedi 20 h, Lusignan Montmorillon 2 ; dimanche 15 h,
Nouaillé 2 - ASPTT, Château
Larcher - Mignaloux, Ozon - Loudun,
Fleuré - Saint-Eloi, Saint-Julien Saint-Benoît.
> Deuxième Division
17e j. (poule A) : samedi 20 h,
Naintré 2 - l’Envigne, Cenon Buxerolles 2 ; dimanche 15 h,
Mirebeau - Antoigné, Vouneuil Availles-en-Chât., Boivre Nieuil-l’Espoir 2, Vicq/G. Beaumont 2.
(Poule B) : samedi 20 h, Verrières Sillars, Rouillé - Foot Sud 86,
Vivonne - Chauvigny 3 ; dimanche
15 h, Vouillé - Brion/Saint-Sec.,
Ligugé 3 - Neuville 2, Saint-Georges Civaux.
29
h
Mardi 14 mars 2017
sports | vienne
tennis - tirage au sort de l’open masculin 86 (future)
le chiffre
Jacq a dit : “ C’est nul ”
8
Le Français le mieux classé du tournoi, tête de série N° 3, va affronter son ami
et partenaire de double Antoine Hoang. Grégoire Jacq est dégoûté.
L
e tirage au sort, hier
autour de midi à la
mairie, se déroulait
sans accroc pour Grégoire Jacq. Le jeune parisien de
24 ans papotait avec les Poitevins Thibaud Berland et JeanJacques Rakotohasy, tous les
trois invités à déterminer les
premiers matchs du tableau final. La tête de série numéro 3 était d’humeur badine.
Il était heureux de retrouver
Poitiers. Même après deux défaites précoces, contre Jonathan Eysseric (2015) et… Thibaud Berland (un an plus tôt) à
chaque fois au 2e tour.
300 places
de gagnées
en un an
Et puis soudain, c’était le
drame ! On plaisante mais il y
avait un peu de ça sur le visage
de Grégoire Jacq. L’enfant de
Sa in t -Ger mai n -su r- Mori n,
dans le 77, devra se coltiner
lors du premier tour Antoine
Hoang. Son partenaire de
double, son pote « depuis des
années, depuis les rangs universitaires ». « C’est nul », réagissait-il, d’emblée, dégoûté. Il
avait une chance sur trente-etune de tomber sur lui, quelle
déveine ! « On se connaît par
le programme
Les Poitevins Jean-Jacques Rakotohasy et Thibaud Berland (aux deux extrémités) ont participé
au tirage au sort du tableau final avec le Parisien Grégoire Jacq, tête de série numéro 3.
(Photo L.B.)
cœur, on est potes avant d’être
des sportifs. J’aurais préféré
tomber sur n’importe quel autre
joueur, plutôt que de croiser
Antoine. Maintenant, on va disputer le match, mais c’est frustrant. »
Sur le papier, Grégoire partira
favori grâce à un « rank » nettement favorable. Son « poteau » pointe 126 places derrièr e. Depu is le 6 mars,
« Greg » s’est hissé au 350e
rang mondial, son meilleur
classement depuis ses débuts
professionnels il y a deux ans
et demi. « En un an, j’ai gagné
trois cents places, apprécie-t-il.
J’ai stoppé mes études (en 2e
année STAPS) pour me consacrer au tennis. Je n’ai aucun regret. Je progresse régulièrement,
je ne me fixe aucune limite. On
verra bien où ça va mener. »
En 2016, Grégoire Jacq, qui
vient de s’installer à Montbéliard au plus près de l’Académie de l’ASCAP, a remporté
deux « Future » en Italie et en
Allemagne. Il y a ajouté six victoires en double, associé à qui
l’on sait. Il a récidivé cette année en Italie tout en atteignant
les demies en simple. En re-
vanche, le tournoi « Future » à
Toulouse, la semaine dernière,
s’est arrêté prématurément.
« Ça m’a permis de me reposer
avant Poitiers. Je suis prêt à
jouer sur les deux tableaux. »
Pas question pour le 230e mondial en double de faire un
choix. « Je prends du plaisir en
solo comme avec Antoine. Entre
le simple ou le double, je garde
les deux. » Deux, comme deux
copains qui vont se chamailler
autour d’un billet pour le deuxième tour…
Laurent Bénéat
tennis de table - pro a dames (10e journée)
Le TTACC ne doit pas se manquer
A
ppelez ça comme vous
voulez. Un tournant. Un
match charnière. Un rendezvous décisif. Ce soi r, le
TTACC joue sans doute une
partie de son avenir en Pro A à
l’occasion d’un déplacement
en Normandie, à Grand-Quevilly, dans la proche banlieue
de Rouen.
Un simple coup d’œil sur le
cl assement suffi t à comprendre l’importance de l’enjeu. Les Poitevines (un match
en moins) partagent la dernière place avec Mayenne avec
quatorze points et une longueur de retard sur les Normandes. Sachant qu’une seule
équipe devrait descendre en
Pro B, le TTACC espère confirmer son dernier succès décroché contre Mayenne (3-0).
Jia Nan Yuan en confiance
Malheur au vaincu, donc. JeanClaude Brault, le capitaine du
TTACC 86 sait à quoi s’attendre. « Grand Quevilly est
une équipe en forme. Elle reste
sur deux succès à Mayenne
Comme la tête de série n° 8,
Vladimir Ivanov, qui sera
opposée à Thibaud Berland.
Même si l’Estonien pointe au
441e rang planétaire, le Poitevin,
classé - 4/6, s’est montré
globalement satisfait du tirage
au sort. « Ça démarre fort, mais
il n’y avait pas de tirage facile.
Comme l’ont dit les
organisateurs, l’Open de Poitiers
est dense cette année. Je voulais
surtout éviter un Français, je
suis exaucé. » Thibaud Berland
bénéficie d’une invitation tout
comme son coéquipier du Stade
Poitevin Jean-Jacques
Rakotohasy (- 2/6) qui sera
opposé, lui, à un qualifié.
Jia Nan Yuan, la leader du TTACC, est en confiance après
son titre de championne de France.
(Photo cor., Alain Biais)
(3-2) et contre Etival (3-2). Elle
s’appuie notamment sur une excellente joueuse, Li Fen. Il faudra aussi se méfier de la Japonaise Shino Ono, absente à
l’aller », prévient le technicien.
Li Fen, 88e joueuse mondiale,
fut notamment sacrée championne d’Europe en 2013 et a
participé aux Jeux Olympiques
de Rio en 2016 pour la Suède.
Lors de la première confrontation, les Poitevines s’étaient
montrées solides pour s’imposer avec autorité dans le sillage
d’une excellente Jia Nan Yuan.
« Elle avait gagné ses deux
matchs, dont l’un contre Li
Fen », se souvient Jean-Claude
Brault. Jia Nan Yuan, justement, aborde ce rendez-vous
en confiance. Ne vient-elle pas
de décrocher son troisième
titre de championne de France
en ayant perdu qu’un seul set
durant la compétition ?
De b o n a u g u r e po u r l e
TTACC. « Mais le fait d’évoluer à domicile est un réel avantage pour Grand-Quevilly », estime Jean-Claude Brault. « Si
nous l’emportons, nous aurons
fait un grand pas vers le maintien. Si l’on perd 3-0, nous serions sous pression même si le
championnat est encore long. »
P.S.
repères
Grand-Quevilly (5 e, 15 pts, 4v,
4d) : Li Fen (n° 4), Shiho Ono
(n° 22), Yuan Tian (n° 27), Galia
Dvorak (n° 25).
Poitiers TTACC 86 (7e, 14 pts,
3v, 4d) : Jian nan Yuan (n° 8),
Eva Odorova (n° 24), Yuan
Zheng (n° 23).
Ce soir à partir de 19 h 30.
> Court A
A partir de 11 h : Danylo
Kalenichenko (Ukr, n° 591) Scott Griekspoor (P-B, n° 510)
suivi du double Amaury Delmas
(Fra) Matteo Martineau Mathys Erhard (Fra, WC) Loris
Pourroy (Fra).
Pas avant 14 h : Romain Jouan
(Fra, n° 464) - Lucas Bouquet
(Fra, n° 1.460).
Pas avant 15 h 30 : double Scott
Griekspoor [4] (P-B, n° 510)
Antal Van Der Duim [1] (P-B,
n° 328) - Evan Furness (Fra,
n° 893) (WC) Corentin Moutet
[7] (Fra, n° 440) suivi du double
Sébastien Boltz (Fra, n° 682)
Jonathan Kanar (Fra, n° 688) Quentin Folliot (Fra) Luc
Fomba (Fra).
> Court B
A partir de 11 h : Jonathan Kanar
(Fra, n° 688) - Mats Moraing [6]
(All, n° 406) suivi de Simeon
Rossier (Sui, n° 797, qualifié) Oscar Otte [5] (All, n° 388).
Pas avant 14 h : Jean-Jacques
Rakotohasy (Mad, NC) (WC) Hugo Gaston (Fra, n° 1.482,
qualifié) suivi de Kenneth
Raisma (Est, n° 700) - Jeroen
Vanneste (Bel, n° 844, qualifié).
Pas avant 17 h : Vladimir Ivanov
[8] (Est, n° 441) - Thibaud
Berland (Fra, NC) (WC).
Pas avant 19 h : Reda El Amrani
(Mar, n° 681) - Rémi Boutillier
[2] (Fra, n° 346).
> Court D
A partir de 15 h 30 : double
Jaimee Floyd Angele (Fra, NC)
(WC) Simeon Rossier (Sui,
n° 797, qualifié) - Julien Dubail
(Bel, n° 481) Yannick Jankovits
[4] (Fra, n° 370)
suivi de Jules Okala (Fra,
n° 508) Thomas Setodji (Fra) Mats Moraing [6] (Ger, n° 406)
Oscar Otte [6] (Ger, n° 388)
Les qualifiés de hier
Simeon Rossier (Sui, n° 797,
qualifié),
Pierre Faivre (Fra, n° 1.105,
qualifié),
Matthieu Roy (Fra, n° 1.065,
qualifié),
Manuel Guinard (Fra, n° 1018,
qualifié),
Hugo Gaston (Fra, n° 1.482,
qualifié),
Jeroen Vanneste (Bel, n° 844,
qualifié),
Romain Bauvy (Fra, n° 936,
qualifié).
30
h
sports | vienne
Mardi 14 mars 2017
volley - ligue a
à l’agenda
“ Du grand n’importe quoi ”
> BADMINTON
N3, 9e j. : Ligugé - Talence 2,
samedi, à 16 h, au complexe
sportif.
La Ligue nationale de volley a décalé la dernière journée de championnat.
Une décision incompréhensible pour Brice Donat qui s’est malgré tout adapté.
> BASKET
Pro B, 23e j. : Poitiers - Boulazac,
samedi, à 20 h, salle Saint-Éloi.
N3M (poule C), 19e j. : Limoges Poitiers Basket 2, samedi, à 20 h.
L
’entraîneur du Stade
Poitevin a appris vendredi par mail que la
dernière journée de
championnat, prévue initialement le samedi 1er avril, était décalée au mardi 21 mars. Cela impose de jouer les trois derniers
matchs de la saison en l’espace
d’une semaine.
Brice, que pensez-vous
du report de la dernière
journée ?
Je trouve que c’est dommageable de changer comme ça à la
dernière minute. Il s’agit de
matchs couperets pour bon
nombre d’équipes, surtout
celles classées entre la 6e et la 11e
place. Il suffit qu’un joueur ait
un pépin physique ou qu’il soit
malade durant cette semaine-là
et il rate deux matchs au minimum. On avait aussi espoir que
Nimir puisse nous aider en cette
fin de championnat. On avait
prévu qu’il revienne pour la rencontre de Narbonne le 24 mars
et qu’il soit présent contre
Cannes lors de la dernière journée. Ce ne sera pas le cas.
Est-ce que ça rend votre
qualification en play-off
plus compliquée ?
On va jouer notre saison sur
sept jours. Ils ont fait ça pour
l’équité des clubs mais avec ce
changement, elle ne sera pas la
même pour tous. Nous, on ne
s’en sort pas trop mal car on va
recevoir deux fois en quatre
jours. Je suis plutôt content de
l’ordre des matchs. On aura eu
deux semaines avant Tours et je
préfère retrouver le rythme
dans un match où on ne part pas
favoris, et ensuite avoir nos
deux rencontres décisives.
> BOXE
Gala de boxe anglaise, deux
combats dont un féminin, samedi
à 20 h, complexe omnisports
Nonnes, à Châtellerault.
> CANOË-KAYAK
Border Cross, manche du
Challenge 86, samedi, de 14 h à
17 h, à Vivonne.
“ On va jouer
notre saison
sur sept jours ”
Des clubs ont souhaité
déposer un recours
(voir par ailleurs). Qu’en
dites-vous ?
Maintenant que c’est établi,
nous nous sommes organisés en
conséquence. J’ai laissé les
joueurs au repos ce week-end
avant d’attaquer cette semaine
de travail qui est très lourde. On
les a préparés à enchaîner trois
matchs en une semaine. Ça ne
s’improvise pas.
Et si le recours aboutit…
Ça met tout le monde en danger
mais une fois que c’est pris… Il
aurait vraiment fallu y réfléchir
avant. C’est du grand n’importe
quoi. Je ne dis pas que c’est facile mais il ne fallait pas attendre la dernière minute. Je
pense par exemple qu’on aurait
pu décider de décaler au 3 ou
4 avril la dernière journée par
exemple. Maintenant, c’est
comme ça. On s’est adaptés.
> COURSE A PIED
6e édition Les Chemins des
Cloîtres, dimanche à Lencloître.
Courses de 9,5 km, départ à
9 h 30 ; de 18,5 km, départ à
9 h 15. Trail de 35 km, départ à 8 h.
Marche nordique de 12,5 km et
baby trail, devant la Roseraie.
Si Brice Donat n’est pas satisfait de ce nouveau calendrier,
il ne souhaite pas forcément un nouveau changement.
(Photo cor., Mickaël Pichon)
à savoir
Un recours va être déposé
A l’initiative de l’AS Cannes et
soutenu par Montpellier, un
recours va être envoyé au
comité national olympique et
sportif français et à la
commission fédérale d’appel de
la Fédération française de volley.
Pour rappel, le CNOSF a rendu
une proposition de conciliation
pour reporter la dernière
journée. Le comité directeur de
la LNV l’a ensuite entérinée.
« L’argument de Cannes précise
qu’avec ce changement de
calendrier, il n’aura pas eu le
droit de disputer deux matchs de
suite à domicile comme c’est le
cas pour chaque club de Ligue A
durant la saison », explique
Maître Olivier Géral, leur avocat.
Les Cannois devaient en effet
recevoir lors des 20e et
21e journées avant de se
déplacer à Poitiers lors de
l’ultime journée. Avec le
nouveau calendrier, ce ne sera
plus le cas. Et comme le club est
à la lutte pour éviter la place de
barragiste, il conteste. Si le
recours n’aboutit pas, les deux
clubs « sont prêts à aller devant
le tribunal administratif pour
bloquer le championnat »,
conclut Maître Géral.
Recueilli par Ugo Brusetti
basket - la gazette de pro b
> CYCLISME
Prix de la Ville, catégorie élite
nationale, dimanche à Buxerolles.
Course de 145,20 km, départ à
13 h 30 de l’hôtel de ville.
Dimanche à Vivonne
L’Anjouinière, Prix de la ZA,
catégorie PC open-PC, circuit de
54,60 km, départ à 13h ; circuit de
62,40 km, départ à 15 h 30 du
centre de vacances.
Prix des Cyclos vivonnois,
catégorie minimes, circuit de
31,20 km départ à 13 h 03 et Prix
du Crédit agricole, catégorie
cadets, circuit de 54,60 km, départ
à 15h33 du centre de vacances.
Trofeo Alfredo Binda (Italie),
dimanche avec l’équipe féminine
FDJ Nouvelle-Aquitaine
Futuroscope.
> FOOTBALL AMÉRICAIN
D3 : Dragons de Poitiers Marauders d’Angoulême,
dimanche, à 14 h, stade de
Beaulieu.
> GYMNASTIQUE
Compétition régionale
Poitou-Charentes de gymnastique
rythmique ensembles, duos et
individuels, dimanche, de 10 h à
17 h, au complexe Michel-Amand à
Buxerolles.
Ça s’accroche beaucoup, ça décroche un peu
> HANDBALL
N3M (poule 2), 15 e j. :
Aunis/La Rochelle/Périgny - Grand
Poitiers, samedi, à 20 h 45.
A
> JUDO
Coupe départementale minimes,
samedi, au complexe sportif à
Buxerolles.
douze journées du terme
de la Pro B, on est encore
très loin du compte. Certaines
tendances apparaissent néanmoins plus claires. Dans la
course aux play-off, CharlevilleMézières a clairement montré
qu’il faudrait compter sur lui
(voir par ailleurs). Derrière, plusieurs équipes ont des allures
d’élus pour le top 8.
Lille, Blois, Évreux, Boulazac et
Poitiers roulent des mécaniques
depuis mi-janvier avec la même
belle dynamique de six victoires
lors des neuf dernières rencontres. Si Nantes a décroché
ces dernières semaines, le succès obtenu sur le parquet de
Roanne prouve qu’il faudra
compter sur l’Hermine, qui a un
effectif clairement taillé pour
les play-off.
Dans le bas du tableau, VichyClermont a carrément lâché
prise avec sept défaites consécutives. La réception de SaintQuentin le week-end prochain
s’annonce donc décisive. D’autant que les Saint-Quentinois
sortent d’une prestation convaincante. Alors qu’ils étaient
dos au mur, ils ont infligé une
fessée mémorable à Boulognesur-Mer dans sa salle (56-81).
Cela prouve, s’il le fallait encore,
que ce championnat est complètement fou, que les décrochages
ne durent pas souvent longtemps et que tout le monde
compte bien s’accrocher et
s’écharper jusqu’au bout.
U. B.
le chiffre
la phrase
en hausse
en baisse
40
« Un énorme soulagement. »
Charleville-Mézières
Boulogne-sur-Mer
Dans le dur en ce début
d’année avec cinq défaites de
rang entre fin janvier et début
mars, l’équipe entraînée par
Cédric Heitz a bien réagi avec
deux larges succès à domicile
en l’espace de quatre jours,
contre Roanne dabord (96-70)
puis face à Blois (88-70).
Charleville-Mézières est 3e.
Décidément, les Boulonnais
sont capables du meilleur
comme du pire. Deux semaines
après avoir écrasé le co leader
Fos-sur-Mer (90-69), les
protégés d’Olivier Bourgain ont
sombré chez eux contre le
relégable Saint-Quentin (56-81).
Seul le meneur Tyreek Duren
(19 points) a tenu son rang.
Pas au bout de leur peine
C’est l’évaluation du joueur
de Saint-Quentin Ryan
Rhoomes, samedi. Il a
grandement contribué à la
large victoire de son équipe à
Boulogne-sur-Mer (56-81). Le
pivot US a compilé 22 points
(à 10/15 aux tirs), 19 rebonds
et 4 passes décisives.
Les mots de Franck
Collineau, l’entraîneur de
l’Hermine de Nantes, en
disent long. Après quatre
défaites de suite, les Nantais
étaient en très mauvaise
posture. La victoire au forceps
obtenue à Roanne (73-77) a
prouvé qu’ils n’avaient pas
lâché leur coach. Lui peut
souffler, mais jusqu’à quand ?
> KARATÉ
Open des ligues régionales kata,
samedi, à Marmande (47).
Seniors à minimes, à partir de 9 h
et pupilles et benjamins, à partir
de 13 h 30.
Tout le monde ou presque
s’accroche dans cette Pro B.
(Photo cor., Alain Biais)
> RUGBY
Fédérale 3 masculine (poule 3),
17e j. : Auray - Stade Poitevin,
dimanche, à 15 h.
Fédérale 1 féminine (poule 3),
12e j. : Stade Montois - Stade
Poitevin, dimanche, à 15 h.
> TENNIS
29e édition Open masculin 86 du
12 au 19 mars, halle de tennis du
Stade Poitevin à Poitiers.
> TENNIS DE TABLE
Pro A, 10e j. : Grand Quevilly TTACC, ce soir, à 19h30.
> VOLLEY
Ligue A, 20e j. : Poitiers - Tours,
samedi, à 19 h 30, salle
Lawson-Body.
N3M (poule H), 15e j. : Saintes Stade Poitevin 2, dimanche, à 14 h.
Élite féminine (play-off), 3e j. :
Institut fédéral de volley-ball - CEP
Poitiers/Saint-Benoît, samedi, à
18 h.
31
h
sports
Mardi 14 mars 2017
football - ligue des champions (huitièmes de finale retour)
le billet
La Juve près des quarts
Paris en slip
Victorieuse 2-0 à l’aller, la Juventus Turin est très bien placée pour se qualifier
en quarts de finale au moment de recevoir Porto ce mardi.
C
onfortablement installée en tête du
championnat d’Italie, la Juve avait
remporté en patron le huitième de finale aller de C1,
chez une équipe portugaise réduite à dix dès la 27e minute de
jeu. Autant dire que la Juventus Turin a déjà un pied en
quarts.
Le finaliste de l’édition 2015
doit simplement confirmer la
qualification à domicile. « Si
on a la bonne attitude, ça devrait aller », a déclaré le jeune
attaquant croate Marko Pjaca
(21 ans), buteur il y a trois semaines.
Ce week-end, le leader italien a
un peu souffert face à l’AC Milan : c’est un penalty inscrit à
la dernière seconde par Dybala
qui a permis à la Juventus Turin de s’imposer 2-1.
Porto, de son côté, a préparé le
rendez-vous européen de la
meilleure des manières : les
Portugais ont largement dominé Arouca, vendredi soir
(4-0).
Mais les joueurs s’attendent à
un match bien plus compliqué
contre la Juve. « La qualification est très difficile », a reconnu le gardien de Porto Iker
Marko Pjaca (à gauche) et la Juventus reçoivent Porto,
qu’ils avaient battu lors du match aller.
(AFP)
Casillas, l’ancienne star du
Real Madrid et de la sélection
espagnole, transféré au Portugal à l’été 2015.
Entre Leicester
et Séville
le suspense
reste entier
Dans l’autre rencontre, Leicester reçoit Séville, après s’être
incliné 2-1 à l’aller. Les Anda-
lous disposent d’un léger avantage, mais le but encaissé à domicile crée un vrai suspense
pour le retour.
La situation a bien changé à
Leicester. Au lendemain de la
défaite en Espagne, le club anglais a annoncé le limogeage
de Claudio Ranieri, l’entraîneur italien qui avait pourtant
conduit les Foxes à un titre de
champion d’Angleterre complètement inattendu la saison
dernière.
Son adjoint Craig Shakespeare
va occuper l’intérim jusqu’à la
fin de la saison, a annoncé le
club dimanche. Depuis qu’il est
aux commandes, Leicester a
enchaîné deux victoires en
Premier League contre Liverpool (3-1) et contre un concurrent pour le maintien, Hull
(3-1). « Ça va être une soirée
spéciale. Ça va être électrique.
J’attends de l’équipe qu’elle continue sur l’élan des deux derniers résultats pour continuer à
jouer avec assurance », a assuré le nouvel entraîneur.
« Nous sommes définitivement
encore dans la course, a lancé
Jamie Vardy. On verra bien
comment les Sévillans seront à
Leicester. J’espère qu’il fera
– 3 °C. » Même son de cloche
chez Shakespeare. Leicester
peut-il gagner la C1 ? « Et pourquoi pas ? » Séville est prévenu.
les rencontres
> Ce mardi
20 h 45 : Juventus Turin Porto sur beIN Sports 1 ;
Leicester - Séville FC sur beIN
Sports 2.
> Mercredi
20 h 45 : Atlético Madrid Leverkusen ; Monaco Manchester City.
auto - rallye du mexique
Meeke se fait peur mais l’emporte
C
’était un final interdit aux
cardiaques. Le Britannique
Kris Meeke a remporté, dimanche, le Rallye du Mexique,
troisième manche du championnat du monde (WRC), et offert
le succès à Citroën. Pourtant, il a
bien failli tout perdre dans les
derniers instants de course.
Le natif d’Irlande du Nord a largement dominé la première
épreuve sur terre de la saison
mais s’est fait une immense
frayeur en sortant de piste dans
le dernier kilomètre de la dernière spéciale.
Après un saut, sa C3 WRC a pris
une bosse et s’est déportée dans
un champ, où étaient garées
quelques voitures qu’il a été
proche de percuter, mais il a pu
revenir sur le tracé pour terminer l’épreuve 13’’8 devant Sébastien Ogier.
« Après mon saut, j’ai pris une
bosse, et j’étais alors entre les
mains de Dieu, a-t-il expliqué à
son retour au parc d’assistance,
puis j’ai fini par me frayer un chemin entre les voitures garées pour
retourner sur la piste. J’avais toutefois crevé mon pneu avant
gauche et, quand j’ai franchi la
ligne, je ne savais pas si j’avais
gagné ou non. »
Meeke avait pris la tête de
l’épreuve dès vendredi après-
Le Britannique Kris Meeke a signé le premier succès
de sa carrière au Mexique.
(AFP)
midi, au terme de la plus longue
spéciale (ES4, 55 km), en profitant d’un ordre de départ favorable. Seul Ogier semblait capable de l’inquiéter, mais le
Français a perdu tout espoir de
victoire samedi, après être parti
en tête à queue dans l’ES14 et
avoir perdu vingt secondes.
Avec 30’’9 de marge samedi soir,
Meeke devait simplement éviter
de commettre un impair dimanche, lui qui avait été victime
de deux sorties de route lors des
deux premières épreuves de la
saison. Il a d’abord fait mieux, en
remportant l’ES18 (33 km) devant Ogier, avant d’être tout
près de commettre l’irréparable
dans l’ES19.
Ogier de nouveau leader
Malgré cette frayeur de dernière
minute, le Nord-Irlandais de
37 ans signe un succès probant
pour Citroën dans une épreuve
où il n’avait jamais fait mieux
qu’une seizième place (2015).
Pour cette première sur terre de
la saison, la nouvelle C3 WRC a
été la seule à ne pas connaître de
problèmes de surchauffe ven-
dredi, alors que l’altitude et la
chaleur avaient mis à rude
épreuve les moteurs.
Trois fois vainqueur au Mexique (2013, 2014, 2015), Ogier,
lui, se satisfait de ce troisième
podium en autant de manches,
qui lui permet de reprendre les
commandes du championnat du
monde devant le Finlandais JariMatti Latvala, sixième dans une
Toyota qui a payé son manque
d’expérience en altitude.
« C’est une grosse performance.
Avec mon ordre de départ défavorable vendredi, je ne peux que
me satisfaire d’une deuxième
place. J’aurais signé pour cette
place avant le départ. Ce sont en
plus de gros points au championnat dont je reprends la tête », a-til réagi.
Thierry Neuville complète le
podium. Comme Meeke, le
Belge a connu une entame de
championnat délicate, marquée
par deux sorties de route, et rapporte enfin de gros points à son
équipe. Neuville n’a pu lutter
pour la victoire après une deuxième journée où sa Hyundai a
connu un problème de puissance moteur et d’allumage.
La quatrième manche du Championnat se déroulera en Corse
(asphalte) du 6 au 9 avril.
D
epuis l’incroyable
élimination à Barcelone,
on a peine à reconnaître le
Paris Saint-Germain.
L’invincible armada d’hier, à
la peine dimanche soir chez la
lanterne rouge de la Ligue 1, a
offert une nouvelle
démonstration insolite de sa
démobilisation du moment.
L’entrée en jeu de Serge
Aurier, après huit minutes de
strip-tease, mérite sa place
dans le grand bêtisier du foot
professionnel. Aurier, le
remplaçant qui ne pensait pas
entrer sur le terrain, en
chaussettes et en slip, short à
l’envers puis short à
l’endroit… a été le héros
malgré lui de ce PSG sonné.
En cinquième division
départementale, on en rigole.
A ce niveau, on s’interroge.
Dans sa course vers le
sommet européen du foot,
Paris semble avoir oublié
quelques valeurs
fondamentales sans lesquelles
aucun succès ne se construit :
la concentration, l’application,
le sérieux. Lamartine ne disait
pas autre chose : « La gloire ne
peut être où la vertu n’est
pas. »
Éric Richard
la phrase
« A la poubelle Barcelone :
on oublie ! »
Le Parisien Thomas
Meunier ne veut plus penser
à la défaite de son équipe
contre Barcelone en Ligue des
champions, la semaine
dernière (6-1). Après la
victoire du PSG à Lorient
(1-2), le Belge l’a assené : « La
priorité reste le championnat
de Ligue 1. »
Meunier veut oublier
la déroute face au Barça.
(AFP)
Ligue 2
Lens - Sochaux.............................................2 - 1
Le classement
Pts J. G. N. P. p.
c.
1. Lens
2. Reims
3. Brest
4. Strasbourg
5. Nîmes
6. Amiens
7. Troyes
8. GFC Ajaccio
9. Niort
10. Le Havre
11. Bourg-en-B.
12. Sochaux
13. Clermont
14. AC Ajaccio
15. Valenciennes
16. Red Star
17. Auxerre
18. US Orléans
19. Laval
20. Tours FC
49
49
49
46
45
45
44
40
40
39
38
38
37
37
34
31
29
27
26
26
31
23
33
39
30
31
30
31
41
25
38
27
31
39
37
39
33
37
32
48
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
13
13
14
13
11
12
12
10
10
10
9
9
9
10
7
7
7
8
4
5
10
10
7
7
12
9
8
10
10
9
11
11
10
7
13
10
8
7
14
11
6
6
8
9
6
8
9
9
9
10
9
9
10
12
9
12
14
14
11
13
41
33
37
45
42
41
38
32
37
27
38
27
33
32
36
28
21
28
24
35
*
32
h
sports
Mardi 14 mars 2017
rugby - top 14
le chiffre
Un mariage qui divise
11
Le Racing 92 et le Stade Français ont annoncé la fusion de leurs équipes
professionnelles, union mal accueillie par certains joueurs.
C
oup de tonnerre dans
le rugby français ! Les
deux derniers vainqueurs du Top 14 ont
décidé de s’unir. « C’est Thomas
(Savare, le président du Stade
Français, NDLR) qui en a parlé
le premier, il y a huit mois », a assuré en conférence de presse Jacky Lorenzetti, président du Racing 92, qui dit avoir eu une
« révélation » : « C’était la meilleure solution pour pérenniser
nos deux clubs. »
Le modèle arrêté est simple : les
deux équipes professionnelles
fusionnent. Les deux hommes
assumeront une présidence
tournante biennale de l’entité :
Savare sera président du conseil
de surveillance les deux premières années et Lorenzetti dirigera le directoire avant un
échange des rôles.
Côté
Stade Français
ça grogne
La gestion sportive sera confiée
aux actuels entraîneurs du Racing Laurent Travers et Laurent
Labit. Le poste de directeur général revient à Pierre Arnald
(Stade Français). Cette prépondérance du Racing dans ce projet a soulevé de nombreuses interrogations.
Jacky Lorenzetti (à gauche) et Thomas Savare ont annoncé
la fusion de leurs équipes professionnelles.
(AFP)
« Je n’ai pas de légitimité pour
commenter une opération commerciale, le rachat du Stade
Français par le Racing, parce que
c’est bien un rachat, c’est juste
rhabillé en fusion. C’est un
échange d’argent et c’est Savare
qui touche », a grincé Mourad
Boudjellal, le président du
RC Toulon.
Surtout, l’annonce de la fusion a
soulevé la colère des joueurs du
Stade Français. Informés dans la
matinée, ils se sont ensuite réunis dans un restaurant de la banlieue ouest.
« Ce sera sans moi », a lâché sur
Twitter le troisième ligne du
Stade Français Sekou Macalou.
« Je ne participerai pas à cette
mascarade », a enchaîné son
coéquipier Paul Gabrillagues,
lui aussi formé au Stade Français. « Ma tristesse est tellement
grande », a lancé l’international
Pascal Papé, Parisien depuis
2007.
Côté Racing, le centre Henry
Chavancy, au club depuis l’école
de rugby, a twitté : « J’ai beau vérifier, on n’est malheureusement
pas le 1er avril. »
Pour défendre leur projet, les
deux acteurs de la fusion, les
présidents Thomas Savare
(Stade Français) et Jacky Loren-
zetti (Racing), assurent vouloir
« devenir une référence dans le
rugby hexagonal et au-delà ».
« Le Racing a une moyenne de
8.000 spectateurs, le Stade Français 12.000, donc nous pouvons
envisager de tourner à plus de
20.000 », a calculé Lorenzetti.
Au-delà des spectateurs, les
deux clubs comptent également
additionner les partenaires.
Mais pas les joueurs.
« 45 joueurs d’un côté plus
45 joueurs de l’autre = 45 joueurs,
a compté Lorenzetti. Il faudra
laisser le temps à ceux qui ne
pourraient pas faire partie de
l’aventure de trouver un autre
club ». Quant à l’épineux problème du Stade, il n’a visiblement pas été tranché.
La maire de Paris, Anne Hidalgo, a exprimé sa « vive inquiétude » et « déploré le fait que les
collectivités, les partenaires et les
joueurs n’aient pas été associés à
cette réflexion ».
La fusion des deux clubs suscite
également des interrogations
sportives. Elle devrait entraîner
de facto la disparition d’une
équipe du Top 14, et par ricochet
le maintien du 13e (actuellement
Grenoble) en fin de saison.
La Ligue nationale de rugby
(LNR) a indiqué qu’elle attendait la présentation du projet
par les deux clubs pour s’exprimer. Son Comité directeur est
prévu ce mardi et mercredi.
cyclisme - tirreno adriatico
équipe sky
Gaviria prend date
pour Milan-San Remo
Chris Froome apporte son soutien
au manager Brailsford
I
D
l a été plus rapide que Peter
Sagan. Le jeune Colombien
Fernando Gaviria a devancé le
champion du monde au sprint,
lundi à Civitanova Marche (est
de l’Italie), lors de la sixième
étape de Tirreno-Adriatico et a
ainsi pris date pour Milan-San
Remo, qui se tiendra samedi.
Quintana toujours leader
Promise aux sprinteurs, cette
étape a respecté le scénario attendu, même si Vincenzo Nibali, Jan Bakelants puis l’intenable Peter Sagan ont bien
tenté de s’échapper dans les
dernières montées précédant
l’arrivée. Le coup de reins de
Gaviria (22 ans) lui a permis de
prendre une bonne longueur
d’avance même si Sagan est
bien revenu et ne s’est finalement incliné que d’une demiroue.
« J’attendais vraiment cette victoire. Ça a été une étape difficile et c’est toujours une belle
bataille avec Sagan, a déclaré
Gaviria après la course. La
montée avant l’arrivée donnait
une ressemblance avec MilanSan Remo. Mais après 292 km
de course, les choses sont très
différentes », a souri Gaviria. A
la veille de la dernière étape,
un contre-la-montre individuel
de 10 km, le classement général
reste inchangé, avec le Colombien Nairo Quintana leader devant le Français Thibaut Pinot,
à 50 secondes, et l’Australien
Rohan Dennis à 1’’06. Sauf
énorme surprise ou accident,
Quintana devrait conserver
son avantage et remporter sa
deuxième « Course des deux
mers » après son succès de
2015.
ave Brailsford est dans la
tourmente. Inquiété au
Royaume-Uni par plusieurs
enquêtes sur le dopage, le manager de l’équipe Sky a obtenu
le soutien de Chris Froome,
lundi. « Il (Brailsford) a créé
l’une des meilleures équipes du
monde. Sans “ Dave B. ”, pas
d’équipe Sky », estime Froome
dans un court communiqué,
suivant ainsi, quoi que plus tardivement, l’exemple de plusieurs coureurs de la Sky ayant
publiquement affiché leur soutien à Brailsford. Mais le cycliste britannique reconnaît
certains problèmes au sein de
l’équipe.
“ Des erreurs
ont été commises ”
Gaviria s’est offert la victoire
en devançant Sagan.
(MaxPPP)
« De son propre aveu, des erreurs ont été commises. Mais
des protocoles ont été mis en
place pour s’assurer que ces erreurs ne soient pas reproduites.
Je sais qu’il faudra du temps
pour que la confiance soit restaurée, mais je vais faire tout
mon possible pour que cela arrive, comme tous les membres
de l’équipe Sky », conclut le
vainqueur des Tours de France
2013, 2015 et 2016.
Brailsford a confirmé vendredi
qu’il n’avait pas l’intention de
démissionner, malgré les polémiques touchant son équipe,
notamment sur le dopage.
L’équipe Sky et la Fédération
britannique (British Cycling)
font actuellement l’objet de
deux enquêtes. L’une est menée par l’agence antidopage
britannique (UKAD) sur le
dossier concernant le premier
coureur du pays vainqueur du
Tour de France en 2012, Bradley Wiggins. L’autre par l’organisme de financement UK
Sport.
Et une commission d’information de la Chambre des Communes s’intéresse à des allégations d’intimidation au sein de
British Cycling et aux autorisations à usage thérapeutique
(AUT) de produits en principe
interdits, dont a bénéficié Wiggings en 2011, 2012 et 2013. Le
style d e manageme nt d e
Brailsford, « caractérisé par la
peur et l’intimidation », est également dénoncé dans un rapport indépendant très critique
sur la fédération britannique.
C’est la place qu’occupe
l’équipe de France au
classement général du
Circuit mondial de rugby
à VII au terme de la sixième
étape remportée par
l’Angleterre, dimanche soir à
Vancouver. Les Bleus, déjà
décevants (11es) le week-end
dernier à Las Vegas
(États-Unis), ont perdu à
quatre reprises en cinq
matchs disputés à Vancouver
et ont terminé 15e de l’étape.
La prochaine étape aura lieu à
Hong Kong du 7 au 9 avril.
Direction Hong Kong
pour Lagarde et les Bleus.
(AFP)
en bref
GOLF
PGA : premier titre
pour Hadwin
Le Canadien Adam Hadwin a
décroché son premier titre sur
le circuit PGA en remportant
le Valspar Championship,
disputé à Palm Harbor
(Floride). Le Canadien, âgé de
29 ans, a devancé avec une
dernière carte de 71 (par) et
un total de 270 (-14) d’un coup
l’Américain Patrick Cantlay
(271), qui briguait lui aussi son
premier titre. Il a obtenu sa
victoire grâce à la déconvenue
de Cantlay sur le 18e et
dernier trou de la journée où
il est allé dans un bunker. « Je
suis fier de ce que j’ai réalisé et
de m’être battu toute la
journée », a déclaré Hadwin.
Lu pour vous
« Sur les chemins de pierre,
de Aguemoun au Stade de
France » (par Smaïl Zidane,
préface de Zinedine Zidane,
éditions Michel Lafon). Une
fois n’est pas coutume : c’est
ici Smaïl Zidane qui
s’exprime. Smaïl, père de
Zinedine, mais aussi de
Madjid, Farid, Noureddine et
Lila. Ses cinq enfants, il les
aime tous autant, même si l’un
d’eux est devenu célèbre et
aimé des Français. Smaïl
raconte ici son long voyage,
commencé en 1953 à Marseille
au terme d’un long voyage,
pieds nus, à travers les
montagnes d’Algérie. Le
touchant récit d’un homme
pétri dans le respect, le travail
et l’altruisme. Le récit d’un
homme de France. (250 pages,
17,95 €)
h
Mardi 14 mars 2017
courses
33
34
h
courses
20.55
Colony
20.55
HippocrateHHH
«Ouvrir les yeux»
Avec : Josh Holloway
Histoire : Katie envoie ses
enfants au parc avec Lindsey afin que Broussard
jette un cocktail Molotov
dans son salon.
21.45 Ger
Geronimo
nimo
22.35 Dos au mur
Film de Thomas Lilti
Avec : Vincent Lacoste
Histoire : Benjamin va
devenir un grand médecin,
il en est certain. Mais
pour son premier stage
d’interne dans le service
de son père, rien ne se
passe comme prévu.
23.25
Believe
22.40
Infrarouge
«Le prix de la vérité»
Série de Jonas Pate
0.10 Believe, série 1.05
Believe, série 1.50 Believe,
série 2.40 Believe, série
3.20 Euro Millions
«Devenir médecin»
Documentaire
23.35 Devenir médecin
aujourd'hui : le débat 0.30
Mardi cinéma l’hebdo
0.45 Cash impact
21.00
Rush Hour 2
20.55
20.55
Les 20 duos préférés Profilage
«Possession»
des Français
Film de Brett Ratner
Avec : Jackie Chan
Histoire : L’agent Carter
vient passer des vacances
à Hong-Kong. L’explosion
d’une bombe à l’ambassade
américaine met fin à l’aspect touristique de son
séjour.
22.55 Rush hour, film
Ce documentaire nous
plonge dans les coulisses de
duos mythiques de la chanson : leur histoire, leur actualité, ce qui les a amenés
à collaborer, leurs amitiés
ou leurs disputes...
22.45 La véritable histoire
des stars des années 80
20.55
Les sources
assassinés
Téléfilm
Avec : Marthe Keller, Julie
De Bona
Histoire : Dans la ville
thermale de la Bourboule,
un homme est retrouvé
mort empoisonné.
22.40 Grand Soir 3
23.20
Le divan de MarcOlivier Fogiel
«Invitée : Brigitte Lahaie»
Mag. présenté par MarcOlivier Fogiel
0.30 The closer : L.A. enquêtes prioritaires, série
Série de Julien Despaux
Avec : Philippe Bas,
Raphaël Ferret
Histoire : Marie, une jeune
femme âgée de vingt-cinq
ans, est retrouvée poignardée sur l’autel d’une église.
22.00 La
a pou
oudre
re a
aux yeu
eux
23.05 Profilage, série
20.55
20.55
Pas de toit sans moi Ah ! si j’étais
richeHH
Téléfilm de Guy Jacques
Téléfilm
22.20 Trolls de troy 22.28
Trolls de troy 22.36 Trolls
de troy 22.44 Trolls de troy
Avec : Antoine Duléry,
Aïssa Maïga
22.20 Je vous présente ma
femme, téléfilm
Film de Michel Munz,
Gerard Bitton
Avec : Richard Berry
22.55 La totale, film
Film de Tom McCarthy
Avec : Michael Keaton,
Mark Ruffalo
Histoire : Une équipe de
journalistes d’investigation,
baptisée Spotlight, a enquêté
pendant 12 mois sur des
suspicions d’abus sexuels au
sein de l’Église Catholique.
20.50
Soins dentaires :
toujours trop chers !
Magazine
Soigner ses dents sans se
ruiner, une équation impossible pour la plupart
des Français. 1 patient sur 5
a déjà renoncé à une visite
chez le dentiste faute d’argent.
23.05
Steve jobs
22.30
C dans l’air
Film de Danny Boyle
1.05 El clan, film 2.50 Les
pensées de Paul 4.00 Surprises 4.20 Zapsport 4.25
19h30 sport 5.25 Hockey
sur glace
Magazine
23.40 Entrée libre 0.05
Kremlin, une histoire russe
0.55 Je serai un homme
1.45 La charmeuse d’éléphants
20.55
J’ai 16 ans et je
suis déjà maman
Magazine
Elles ont l’âge des premiers
amours, du brevet des collèges ou du bac. Et pourtant,
elles jonglent entre les cours
et les biberons, les couches
et les réseaux sociaux.
22.05 Prématurés : un combat pour la vie, doc.
20.55
En famille
Série
Avec : Yves Pignot, Marie
Vincent
22.20 En famille 23.15 En
famille
21.00
Patron Incognito
«Yves Guattari, PDG de la
chocolaterie Monbana»
Reportage
À 63 ans, Yves Guattari est
le président directeur général de la chocolaterie
Monbana. Cette entreprise
familiale est née il y a plus
de 80 ans…
20.50
Notre Europe,
quelle histoire ! 6/10
«Dans l’ombre du RoiSoleil» - Documentaire
Avec l’avènement de Louis
XIV, la France domine
l’Europe du XVIIe siècle.
21.30 Notre Europe, quelle
histoire ! - 7/10
22.50
Patron incognito :
que sont-ils
devenus ?
22.10
Notre Europe,
quelle histoire ! 8, 9 & 10/10
Reportage
0.20 Patron Incognito
2.05 Extant 2.55 Météo
3.00 M6 Music
Documentaire
0.30 Philosophie, mag.
1.00 L’Europe au bord du
crash ?
20.55
Rescue Dawn
20.55
The gameHH
Film de Werner Herzog
Avec : Zach Grenier
Histoire : En 1966, en plein
conflit vietnamien, un Allemand, Dieter Dengler, engagé
en tant que pilote de chasse
dans l’armée américaine, participe à une mission secrète.
23.15 Témoins en sursis,
téléfilm 1.10 Tellement Vrai
Film de David Fincher
Avec : Michael Douglas,
Sean Penn
Histoire : Pour son anniversaire, le richissime Nicholas
Van Orton reçoit de son
frère Conrad une invitation
à participer à "The Game".
23.00 King Kong, film 0.25
King Kong, film
20.50
Thomas Ngijol 2
au Châtelet
Spectacle
Avec les témoignages de :
Céline Dion, Florent Pagny,
Patricia Kaas, Grégoire,
Marc Lumbroso, Jean Mareska, Josiane Balasko, Erick
Benzi, Michael Jones…
22.45 Mathieu Madenian
au palace, spectacle
20.55
Notre dame des
barjots
20.50
Les Ovnis du
passé
20.55
Des vents
contraires
Téléfilm de Arnaud Selignac
Avec : Zabou Breitman
22.45 Les Médicis : Maîtres
de Florence
Documentaire
21.50 La recherche extraterrestre 22.55 Sur la trace
des Nazcas
Film de Jalil Lespert
Avec : Benoît Magimel
22.45 Une vie à t’attendre,
film
TÉLÉPROGRAMMES : 04 91 27 01 16
20.50
Luna, un tigre croc
mignon
21.00
SpotlightHHH
Mardi 14 mars 2017
35
h
vide vide
Mardi 14 mars 2017
l’événement
france
L’habit fait-il le politique ?
» édito
Uniforme
Même si on affirme le contraire aujourd’hui, le vêtement reste porteur de symboles très forts. Style ou prix, comment les politiques font-ils leur choix ?
F
rançois Fillon était encensé pour son chic et
voilà que la France découvre le prix de l’élégance : le candidat à la présidence se voit reprocher le fait de
s’être fait offrir pour 48.000 euros de costumes (on nous a fait
grâce du prix des chaussettes,
mais on vous le confie : 20 euros
la paire). Si l’ardoise fait frémir,
un costume sur-mesure nécessite environ 70 heures de travail.
Soit près de 2.000 euros rien que
pour la main-d’œuvre. Mais le
montant relance un débat récurrent : jusqu’à quel point les politiques peuvent-ils ou doivent-ils
être bien habillés ? « Notre système politique est très orienté sur
la critique et nous entretenons un
rapport difficile à l’argent. Dès
qu’un politique porte un costume
cher, on le lapide, » nous confiait
Régis Pleynel, fondateur du magasin L’Exception, début janvier.
Pour Gaëtane Morin, responsable du service politique du Parisien/Aujourd’hui en France,
« cette cristallisation autour du
style résume les tiraillements actuels : les politiques doivent être
présents mais pas trop, élégants
mais discrets. On leur demande
un peu tout et son contraire ».
Le bleu marine
“ jeune ”
est tendance
Or, les politiques peuvent se
classer en deux grandes catégories : ceux qui aiment s’habiller,
et qui en payent souvent le prix
et ceux qui ignorent royalement
la chose, se drapant dans des
en savoir plus
Photographe pour la presse
magazine, Frédérique
Veysset a réalisé de
nombreuses séries de mode
avec des icônes comme
Vanessa Paradis, Alain
Souchon, Monica Bellucci…
Elle est aussi coauteur de
« You’re so French » et
« You’re so French men »,
deux guides de style traduits
en 16 langues. Pour elle, les
politiques devraient être VRP
de la mode, un savoir-faire
français : « La République a
complètement laissé tomber
l’industrie de la mode et de la
beauté. Pour l’élite politique
ou intellectuelle, le vêtement
est le symbole de la frivolité,
et ce mépris date de la
révolution. Les politiques
oublient que le fameux Paris
capitale de la mode est né
sous Napoléon III, qui y a vu,
avec raison, un levier de
développement
économique. »
repères
Jusqu’au 23 avril, le musée
des Arts décoratifs présente
« Tenue correcte exigée,
quand le vêtement fait
scandale. » Parmi les 300
vêtements sélectionnés, le
visiteur retrouvera une
fameuse petite robe fleurie :
celle portée par Cécile Duflot
en 2014, sous les huées de
quelques malotrus. Son
pendant masculin est
représenté par le costume à
col Mao de Jack Lang qui
déclencha lui aussi dans
l’Hémicycle, mais en 1985,
une vague de sifflets.
Cécile Duflot avait payé sa
robe 59 euros sur un site de
vente par correspondance,
Jack Lang avait acheté son
costume chez le couturier
Thiery Mugler. Preuve que la
polémique n’est pas toujours
affaire de prix.
Cazeneuve ? Bien habillé selon Karl Lagerfeld.
(Photo France Télévisions)
pantalons en tirebouchon (Stéphane Le Foll) ou des vestes
trop serrées (Christiane Taubira).
« L’image est ce qu’on voit en premier. Même si on prétend le contraire », explique Denis Bruna,
chercheur et historien du costume. Donc les équipes utilisent
le vêtement comme un outil
pour façonner l’image de leur
poulain. « Mais le vêtement est
bien plus que ça, rappelle Isa-
belle Thomas. La styliste a conseillé plusieurs personnalités politiques. Une veste bien choisie,
une chemise bien coupée, aident
à se tenir droit, apportent de la
prestance et on se sent plus confiant quand on est à l’aise. »
La première préoccupation des
équipes étant d’éviter les polémiques qui parasiteraient le discours, les communicants font au
plus simple et lissent le style de
leur candidat. C’est actuelle-
ment le bleu marine, « jeune »,
toujours sobre mais lumineux,
qui remporte leurs suffrages.
Résultat ? Les plateaux politiques alignent des clones,
comme le montrent les débats
entre candidats aux primaires.
L’uniformisation vire à la caricature lorsque Delahousse et Fillon apparaissent côte à côte,
semblant sortir du même faiseur. Un esprit cynique y verrait
même une autre métaphore :
celle de l’uniformisation du discours, du champ lexical, voire
une manière de corseter ceux
qui voudraient exprimer des
idées différentes. Le philosophe
Érasme disait que le vêtement
était le reflet de l’âme.
Elisabeth Segard
••• “ On est dans un paradoxe ”
Jacqueline Gourault, sénatrice de Loir-et-Cher et viceprésidente du Sénat. « L’image
se crée par rapport à vos goûts
initiaux. J’ai des goûts personnels classiques mais je ne me
mets pas la pression. Le vêtement doit être une aide, on doit
s’y sentir bien. Bien sûr, on se
construit une image mais elle
fait partie d’un tout, elle ne peut
pas être artificielle sinon ça ne
fonctionne pas. Je réfléchis plus
à ma tenue quand je sais que je
vais présider : pour respecter
ma mission, montrer une image
digne de l’institution, mais aussi
être confortable ! Quand vous
restez assise cinq heures de
suite, vous cherchez un vêtement qui ne vous boudine pas,
qui ne chiffonne pas.
« J’ai entendu une seule une fois
une remarque sur mon style.
C’était il y a plusieurs années, à
l’occasion d’une cérémonie
dans une petite ville, je portais
en tailleur en denim et le pharmacien a dit : “ Quand même,
elle pourrait s’habiller, la sénatrice ! ” Je pense qu’on peut être
soignée sans être obsédée par
sa garde-robe. Et il ne faut pas
oublier l’essentiel : les gens sont
plus attachés à la personnalité
du politique qu’à son style. Ils
nous jugent d’abord sur nos paroles et sur nos actes. »
Mohamed Moulay, vice-président de la région Centre-Valde-Loire. « On est dans un para d o x e : l e vê te m e nt es t
important pour nous, il peut
être un outil de communication
politique, mais en suivant la
mode, on peut laisser croire
qu’on ne pense qu’à notre
image. Certaines personnalités
politiques sont mal à l’aise avec
le vêtement peut-être parce qu’il
touche à l’intime : c’est aussi
une façon de parler de soi ou au
contraire de poser une barrière
pour éviter de se dévoiler.
J’aime beaucoup la mode, elle
fait partie de notre patrimoine
et en tant qu’élu, je suis fier de
montrer cette facette de notre
art de vivre. Être bien habillé,
c’est faire honneur à notre fonction et respecter nos interlocuteurs. Mais il ne faut pas se
tromper : être élégant, ce n’est
pas forcément porter des tenues
coûteuses, c’est d’abord savoir
s’adapter aux circonstances. Je
porterai un jean brut pour assister à un match mais pas pour
une cérémonie officielle. Il faut
savoir jongler entre les codes
sociaux et nos goûts personnels,
mais c’est le cas dans beaucoup
de métiers. Dans l’entreprise
aussi, les codes vestimentaires
ont évolué. »
par Olivier Pirot
A
u fond, on ne remarque le costume du politique que lorsque
sa cravate est de travers, que le
tailleur est d’une couleur un peu
plus vive que d’habitude, qu’une
ministre se rend un mercredi à
l’Élysée en jean ou qu’un candidat à
la primaire (de droite comme de
gauche) se présente devant les téléspectateurs sans cravate…
Quand on regarde les deux hémicycles dans leur ensemble, c’est
une impression d’uniformité qui se
dégage. A l’occasion des dernières
« photos de famille » des gouvernements de François Hollande, il n’y
avait guère que Marisol Touraine
ou Ségolène Royal pour mettre un
peu de couleurs dans un camaïeu
de bleu sombre.
Au fur et à mesure qu’un élu gravit
les échelons du pouvoir national,
une sorte de conformisme s’établit.
Comme un code vestimentaire, une
sorte de phénomène tribal, un mimétisme qui pousse les parlementaires et les ministres à se ressembler un peu tous. Il n’y a qu’à voir le
look de Manuel Valls à ses débuts
et celui qui était le sien comme Premier ministre pour mesurer le chemin parcouru.
Comme dans les pensionnats, en
fait, la différentiation se fait sur des
détails. Des chaussettes roses pour
Michel Sapin, des montres ou des
chaussures de luxe pour d’autres.
Mais aussi ce qu’il y a de plus chic
et pernicieux – car non visible à distance – comme les belles matières
et les finitions d’un costume sur
mesure. Une sorte d’acte manqué
qui peut signifier pour beaucoup
un éloignement grandissant d’avec
le peuple.
aujourd’hui
> L’Association des Petites
Villes de France publie à
l’occasion de l’élection
présidentielle son manifeste
pour des « collectivités à taille
humaine ».
> Manifestation nationale à
l’appel de plusieurs syndicats
de pompiers contre,
notamment, la baisse des
effectifs.
sur lanr.fr
En patrouille avec le
RICM : la NR au cœur
de l’Opération
Barkhane
36
h
france
Mardi 14 mars 2017
présidentielle
la phrase
Tout pour le programme
« En 2017, le FN, je vais voir
comment ça tourne. Je vais pas
forcément y rester des années. »
Entre ses problèmes de costumes et sa convocation chez les juges mercredi,
François Fillon a tenté de parler politique lundi en détaillant son projet.
I
nterview aux Échos, matinale d’Europe 1, conférence de presse à son QG
de campagne : François
Fillon avait placé la journée de
lundi sur le terrain politique,
deux jours avant une nouvelle
séquence judiciaire et sa convocation au pôle financier
dans le cadre de l’enquête sur
les emplois potentiellement
fictifs de sa femme et de ses
enfants.
Le candidat des Républicains a
affirmé ne pas édulcorer ses
propositions malgré les critiques. Il n’en a pas moins distillé quelques retouches programm at iques ( lir e par
ailleurs).
Il a notamment réitéré son en-
gagement de former un gouvernement paritaire de 15 ministres qui, a-t-il expliqué,
seront congédiés s’ils n’atteignent pas les « objectifs » qui
leur seront assignés. Il a également promis un « code de
bonne conduite » pour prévenir
les conflits d’intérêts au gouvernement et la publication
« obligatoire » des liens de parenté entre les parlementaires
et leurs collaborateurs. Une
proposition qui a fait réagir
dans les rangs socialistes.
« Quelqu’un lui dit que la loi le
prévoit déjà depuis 2013 ? Pour
mémoire, il a voté contre » les
lois sur la transparence de la
vie publique, a réagi Sébastien
Denaja, porte-parole de Benoît
à savoir
Quelques retouches programmatiques
François Fillon a dit lundi ne pas
renoncer aux principaux
objectifs économiques de son
programme, concédant
seulement avoir « amélioré
certains volets ».
> TVA. Parmi ces ajustements, le
candidat des Républicains est
revenu sur son engagement
d’augmenter de deux points le
taux intermédiaire de la TVA,
actuellement à 10%. Seul le taux
normal, à 20%, prendrait deux
points. Il s’est par ailleurs
engagé sur une baisse des
charges pour les « petits
salaires », de l’ordre de
350 euros par salarié par an.
> Calendrier. François Fillon a
promis de faire passer les
grandes mesures du
quinquennat (fin des 35 heures,
refonte du code du travail,
plafonnement des indemnités de
licenciement aux prud’hommes
et passage de l’âge de la retraite
à 65 ans) dans les trois mois
suivant sa victoire.
> Gouvernement. Une équipe de
15 membres est toujours prévue.
mais le candidat LR n’annoncera
aucun nom avant le scrutin,
contrairement à ce qu’il avait
indiqué.
télégrammes
••• Les mariages mixtes, entre un Français et une personne de nationalité
étrangère, représentaient 14 % des mariages célébrés en France en 2015, selon
une étude de l’Insee publiée lundi : soit
33.800 union sur les 236.300 conclues •••
Hamon. En visite aux Antilles,
ce dernier a vu dans le projet
de François Fillon un programme « extrêmement dangereux » à même de créer « le
chaos social ». Emmanuel Macron, pour sa part, a critiqué
un programme « peu crédible
et injuste ».
en bref
PRÉSIDENTIELLE
Anticor porte plainte
contre Macron
Les chasseurs
avant les juges
Mais c’est avant tout sur les révélations du Journal du dimanche sur près de 50.000 euros de costumes qu’il se serait
fait offrir que François Fillon a
dû se justifier dès le début de
la matinée, se disant sur Europe 1 victime d’une « chasse à
l’homme » et de « dizaines de
journalistes qui fouillent dans
(s)es poubelles ». « Tout ça n’a
rien à voir » avec la politique,
a-t-il assuré alors que des députés socialistes se sont tournés vers le déontologue de
l’Assemblée. « On a quand
même encore le droit de recevoir des cadeaux dans cette société », a-t-il insisté, excédé.
François Fillon interviendra ce
mardi devant l’assemblée générale de la Fédération nationale des chasseurs, avant
d’être entendu par les juges
mercredi. Son unique réunion
publique de la semaine est prévue jeudi à Caen.
Les prix des carburants vendus dans
les stations-service françaises ont poursuivi leur baisse la semaine dernière, tombant au plus bas depuis le début de l’année, dans le sillage du repli des cours du
pétrole : le gazole valait en moyenne
1,2598 euro le litre, soit une diminution de
0,72 centime en une semaine qui le fait
Hier à son QG.
(AFP)
à chaud
Des Jeunes avec
Juppé chez Macron
D’anciens membres des
Jeunes avec Juppé ont décidé
de quitter les Républicains
pour rejoindre Emmanuel
Macron. « Nous ne nous
reconnaissons pas dans cette
droite qui a fait le choix de
Sens commun, d’un candidat
qui ne respecte pas la parole
donnée et qui a délaissé nos
différentes sensibilités et
emmène avec lui sa famille
politique dans une impasse en
prenant le risque de faire
gagner le Front national »,
écrivent-ils dans une tribune
publiée par L’Obs.
tomber à son plus bas niveau depuis le début de l’année ••• La ministre de la Santé
Marisol Touraine a lancé lundi le site signalement-sante.gouv.fr, permettant
aux Français de signaler facilement, à tout
moment, « un événement sanitaire indésirable ».
Dans le livre Philippot 1er,
Florian Philippot déclare aux
auteurs, deux journalistes, ne
pas fixer « de limites a priori »
à ses objectifs en politique.
Dans le même ouvrage, Gilbert
Collard dit vouloir « virer »
Florian Philippot.
L’association Anticor a
annoncé lundi avoir saisi la
Haute autorité pour la
transparence de la vie
publique (HATVP) afin
qu’elle vérifie la déclaration
de patrimoine d’Emmanuel
Macron. « De 2009 à 2014, ce
dernier a perçu 3,3 millions
d’euros de revenus avant
impôts, dont 2,8 millions
d’euros, de mai 2009 à
mai 2012 », rappelle
l’association. « Or, le déclarant
fait état d’un patrimoine de
1,2 million d’euros et d’un
endettement d’un million
d’euros, soit un patrimoine net
de seulement 200.000 €. »
le chiffre
10
C’est, en euros,
l’augmentation moyenne
du prix du billet de TGV
entre Paris et Bordeaux
annoncée par la SNCF à
l’occasion de l’ouverture de
deux nouvelles lignes vers
l’Ouest, prévue le 2 juillet.
Entre Paris et Rennes, la
hausse sera de six euros. Les
lignes iront jusqu’à Rennes,
relié à Paris en 1 h 25 de trajet
au lieu de 2 h 04, et Bordeaux,
mis à 2 h 04 de la capitale au
lieu de 3 h 14.
*
38
h
france
Mardi 14 mars 2017
affaire méric
en bref
Quatre skinheads aux assises
JUSTICE
Entre 12 et 14 ans requis
contre Redoine Faïd
L’antifasciste Clément Méric était mort à Paris le 5 juin 2013. Quatre skinheads
impliqués dans la rixe seront renvoyés devant les assises.
U
ne juge d’instruction a ordonné le
renvoi devant la
cour d’assises de
quatre skinheads impliqués
dans la rixe qui avait coûté la vie
à un militant antifasciste, Clément Méric, en 2013 à Paris.
Deux des mis en examen, Esteban Morillo, 24 ans, et Samuel
Dufour, 23 ans, sont plus directement visés. La magistrate a ordonné qu’ils soient jugés pour
violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de
la donner, en réunion et avec
usage ou menace d’une arme,
des circonstances aggravantes.
Les deux autres sont renvoyés
aux assises pour des violences
volontaires sur des camarades
de Clément Méric présents lors
de la bagarre, dans le quartier
Saint-Lazare, le 5 juin 2013 en fin
d’après-midi.
La mort de Clément Méric,
18 ans, devenu un symbole pour
les « antifas » (antifascistes),
avait causé une vive émotion et
conduit le gouvernement à dissoudre le groupuscule Troisième Voie, dont étaient issus
les skinheads, et son service
d’ordre, les Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR),
que dirigeait Serge Ayoub, un
vétéran de la mouvance. Le ministre de l’Intérieur de l’époque,
télégrammes
••• Une jeune femme a porté plainte pour
viol contre des joueurs grenoblois, venus
disputer samedi à Bordeaux un match du
Top 14 de rugby contre l’UBB, et une enquête de flagrance est en cours pour vérifier
ces accusations ••• François Thual, l’un
des mis en examen dans l’enquête sur des
soupçons de détournements de fonds au
sein du groupe de l’ex-UMP au Sénat, assure
n’avoir reçu du président de la haute assem-
Manuel Valls, avait évoqué un
« assassinat », sur fond de
craintes de résurgence des violences d’extrême droite.
Dans l’ordonnance de mise en
accusation, datée du 9 mars, la
juge Isabelle Rich-Flament estime qu’« il n’est nullement établi
[…] la preuve d’une intention homicide », selon une source
proche du dossier. « Bien au
contraire, il est établi par les témoignages de part et d’autre qu’il
s’agit d’une rixe, à l’occasion
d’une rencontre fortuite de deux
groupes rivaux » dans une vente
privée de vêtements d’une
marque prisée par les deux
camps.
blée Gérard Larcher (LR) « aucune instruction » pour effectuer des paiements en liquide à des élus ••• Le procès de deux frères,
arrêtés après l’agression samedi d’une policière de la BAC de Marseille, a été renvoyé au 24 avril, les deux prévenus ayant demandé lundi un délai pour préparer leur
défense ••• Deux frères d’Adama Traoré,
mort lors de son interpellation par les gendarmes en juillet, ont été interpellés lundi
matin, soupçonnés d’avoir roué de coups un
ancien codétenu d’Adama qui avait porté
Entre 12 et 14 ans de réclusion
ont été requis lundi devant les
assises du Nord contre le
médiatique braqueur Redoine
Faïd pour son évasion
spectaculaire de la prison de
Sequedin (Nord) en 2013. Le
verdict devrait être rendu
mardi. Le 13 avril 2013, il s’était
évadé en moins d’une
demi-heure, prenant quatre
surveillants en otages, utilisés
ensuite comme boucliers
humains, et faisant exploser
cinq portes au plastic avant
d’être récupéré en voiture par
un complice.
Carlos se campe
en “ révolutionnaire ”
Sa mort avait causé une vive
émotion en 2013.
(AFP)
plainte contre lui pour viol ••• Un train
transportant du bioéthanol a déraillé au
sud de Lyon tôt lundi matin, déversant environ 20 tonnes de ce carburant sur les voies et
entraînant des perturbations notamment sur
la ligne Lyon-Valence ••• Sonia Imloul, ancienne responsable d’une structure de déradicalisation de Seine-Saint-Denis, a été condamnée lundi par le tribunal correctionnel
de Paris à quatre mois de prison avec sursis
pour détournement de subventions et travail dissimulé.
Près de 43 ans après l’attentat
du Drugstore Publicis à Paris,
qui fit deux morts et des
dizaines de blessés, Ilich
Ramires Sanchez, dit Carlos,
s’est campé en « révolutionnaire
professionnel » sans remords,
lundi à l’ouverture de son
procès à Paris pour assassinats
terroristes. Figure du
terrorisme des années
1970-1980, déjà condamné deux
fois en France à la perpétuité, le
Vénézuélien de 67 ans sera jugé
pendant trois semaines par une
cour d’assises spécialement
composée de magistrats.
40
h
monde
Mardi 14 mars 2017
union européenne
en bref
L’Écosse veut un référendum
TURQUIE
L’UE tente
de désamorcer la crise
La Première ministre écossaise a annoncé qu’elle allait demander
un référendum d’indépendance alors que Londres va déclencher le Brexit.
A
l’approche du déc le n c h e m e n t d u
Brexit, la Première
ministre écossaise
Nicola Sturgeon a annoncé
lundi qu’elle allait demander
un nouveau référendum d’indépendance. Nicola Sturgeon,
qui souhaite un référendum fin
2018 ou début 2019, a expliqué
qu’elle demanderait la semaine
prochaine au parlement écossais l’autorisation de réclamer
l’accord du gouvernement britannique pour lancer la procédure. « J’estime qu’il est important que l’Écosse soit en mesure
de décider de son futur […]
avant qu’il ne soit trop tard », a
ajouté la cheffe du parti indépendantiste SNP. L’Écosse
s’ était pron oncée à 62 %
contre la sortie de l’Union européenne en juin dernier, 52 %
des Britanniques ayant eux
choisi le Brexit.
La Première ministre britannique Theresa May a aussitôt
rétorqué qu’une nouvelle consultation, après celle de septembre 2014, serait un « facteur
de division » et créerait « une
énorme incertitude économique
au pire moment possible ».
« La vision étroite que le SNP a
montré aujourd’hui est très regrettable », a ajouté Theresa
May, accusant le parti de Mme
Sturgeon de penser davantage
à ses intérêts qu’à ceux des
Écossais, qui avaient voté
contre l’indépendance il y a
deux ans. L’annonce de Nicola
Sturgeon, si elle n’est pas une
surprise, fait ressurgir le
spectre d’une division du
Royaume alors que Theresa
May s’apprête à déclencher le
Brexit (lire ci-dessous).
S’il n’est pas encore majoritaire, le soutien à une indépendance semble avoir progressé
ces derniers mois en Écosse :
selon un sondage Ipsos Mori
publié début mars, 49 % des
Écossais y sont aujourd’hui favorables.
de notifier la sortie de son pays
de l’UE à Bruxelles. Mais la
facture pourrait être salée…
Bruxelles pourrait exiger jusqu’à
60 milliards d’euros, un
montant correspondant aux
engagements déjà pris par
Londres en termes de
contribution au budget
européen.
••• Des centaines de personnes ont participé en Côte d’Ivoire à
l’inauguration d’une stèle portant le nom des victimes, lors de la
commémoration de l’attentat islamiste qui a fait 19 morts, il y a un an,
le 13 mars 2016 à Grand-Bassam, près d’Abidjan ••• Les forces irakiennes consolidaient lundi leurs positions près de la Vieille-Ville
de Mossoul (Irak), où la bataille contre des djihadistes acculés s’annonce des plus dures ••• Donald Trump dépêche en Asie du NordEst son chef de la diplomatie Rex Tillerson pour tenter de régler leur
première crise internationale : éviter que les programmes balistique
et nucléaire de la Corée du Nord ne déclenchent une guerre.
Les députés britanniques ont
approuvé lundi la loi autorisant
le gouvernement britannique à
activer l’article 50 du Traité de
Lisbonne. Le lancement du
Brexit pourrait donc
théoriquement intervenir dans
la foulée cette semaine. Une fois
approuvé par la Reine, il
reviendra alors à Theresa May
ÉGYPTE
Fin symbolique
du printemps arabe
Nicola Sturgeon, Première
ministre écossaise.
(AFP)
télégrammes
à suivre
L’Union européenne a appelé
Ankara à « s’abstenir de toute
déclaration excessive et
d’actions qui risqueraient
d’exacerber encore la
situation ». Le président turc
Erdogan a pourtant accusé
lundi Angela Merkel de
« soutenir les terroristes ». Et
lundi soir, la Turquie a refusé
le retour de l’ambassadeur
néerlandais tant que les
Pays-Bas ne se rendront pas
aux conditions posées par
Ankara pour résoudre la crise
diplomatique entre les deux
pays.
La libération décidée lundi
par la justice de l’ex-président
Hosni Moubarak, qui a régné
pendant 30 ans, vient clore
symboliquement le chapitre
du Printemps arabe. Il avait
été contraint de quitter le
pouvoir le 11 février 2011, à
l’issue d’une révolte de
18 jours réprimée dans le sang.
Depuis le pays est retombé
entre les mains des militaires
avec Abdel Fatah al-Sissi, qui
a renversé le premier
président civil du pays.
*
41
h
jeux
Mardi 14 mars 2017
mots fléchés
CULOTTE
LONGUE
PEINTRE
CORPOREL
FINE
ETOFFE
MANGE,
EN ARGOT
mots croisés
ÉVALUAS
PIQUANTE
ARME
DE JET
DÉCOUVERTE
CONCOURS
BLINDÉ
COURANTE
FLEUVE
IBÉRIQUE
A
ÉLEVÉS
ÉGLEFIN
FUMÉ
C
D
E
F
G
H
I
J
II
III
COIFFURE
MONCEAU
IV
SCULPTEUR
FRANCAIS
CARNAVAL
VI
TRAIT DE
MANUSCRIT
ANCIEN
CHAMOIS
PARESSEUX
VII
VIII
STUPÉFIA
PETIT
PATRON
ÉTAT
D’ASIE
SÉLECTIONNE
LÉGER
X
HYPOTHÈSE
PERROQUET
CAPRICE
CÉRÉALE
CÔTÉ D’UN
MUR
PIERRE
D’AIGLE
GÂTEAU
GARNITURE
DE TISSU
A SA CLEF
CÉLÉBRER
BARRE DE
FERMETURE
SOUS SOL
ANCIEN
TERRITOIRE
FRANCAIS
ACCUMULE
AIDES
POISSONS
PLATS
STROPHE
APLANISSIEZ
RÉGION
ARIDE
RÈGLE
DOCUMENT
SUR PEAU
Verticalement
A. Raideur passagère du kiki. B. Il traverse Wroclaw. De
l’étrave au grand-mât. C. Fleur rouge. Bas de gamme.
D. Composant des huiles. Doux en aimant. E. Alias
Gaïa. Région du pied. F. Foyer d’inflammation. G. Inspira Racine et Goethe. H. Sœur jumelle d’Apollon.
Compositeur français. I. Patrie des Illibériens. Vieil accord. Coureur sur piste. J. Jeux de jeux. Un charmant
petit monstre.
VILLE DE
CALABRE
RÉCIPIENT
BÂTON
D’ALPINISTE
CHAMPION
TROU
D’AIGUILLE
CURIE
ERBIUM
CORBEILLES
sudoku
ALLURE
VILLE DU
NEVADA
POSSESSIF
DEGRÉ
ARGILE
GÉNÉRAL
SUDISTE
SODIUM
UNE DES
CYCLADES
PIQUANT
6
7
4 9
TALENT
ADVERBE
AIRE DE
VENT
3
6
4
5
3
7
1
6
3 1
3
RESTES À
LA MÊME
PLACE
7 2
PORTE
BOUCHE
FREIN
POUDRÉE
CALAMAR
FUMET
RAYÉE
CALAMITÉ
GOUPIL
RIRE
CRAWL
LANCE
RUADE
CUISTRE
LOUAGE
SALIVE
ÉCLAT
MALINS
STOP
ÉCRAN
MIENNE
TIRÉES
EFFACÉS
MOYENNE
VIRGULE
ENCLOUÉ
ORTIES
mots coupés
AGE
COT
BER ARD
IAT
ÉVE
AIE
NOR LUC
GAR
IER
OIS
ION
POM
ÉCR
BUR
COL
GAZ
EUR
MAN MAL
EVI
RAY
RAT
QUE OMB
SUC
MER
LES
ILL
INI
IER
TLE
ÈRE
ONN
TER
BOY
IEN
DÉV
SSE COM
DIE
IVE
NNE
Les quatorze mots de la liste ci-dessous ont été
découpés en trois morceaux (par groupe de trois
lettres, sans distinction de syllabes) et sont cachés
dans cette grille. Une fois tous les mots trouvés,
il vous restera un quinzième mot à découvrir.
1
2
3
4
5
6
7
NORMALIEN
GARDIENNE
RAYONNAGE
ARDOISIER
BURLESQUE
POMMERAIE
SUCCOMBER
8
9
10
11
12
13
14
COLOMBIER
GENTLEMAN
LUCRATIVE
BOYCOTTER
ÉVEILLEUR
DÉVIATION
ÉCREVISSE
A
M
A
G
Q
G
A
M
A
F
R
A
V
N
S
GEN
B
O
N
U
U
V
U
M
A
A
I
I
W
C
Universal Jeux 04 91 27 01 16
L
G
R
L
I
P
U
O
G
R
R
O
S
E
E
I
N
A
R
C
E
S
E
C
A
F
F
E
V
T
N
O
R
F
F
A
E
N
N
E
I
M
8
4
2
9
5
3
7
9
5
4
6
1
4
8
2
4
6
9
6
2
5
5
3
1
3
6
6
7
2
9
8
8
6
4
S
L E
O N
I S
A
N T
A I
N O
A N
S
V
I R
E E
N T
S
L U
N A
D O M
I R E
V E
V O I E
A G N A S S E
FORAGE
O
Y
P
I
O
L
A
I
G
L
L
L
L
L
U
A
G
S
P O U
I
I S E
T O U R D
E C R U E
E
A G E
P S I
O R
R E
P
T I F
A M A G E
R
R E O
I
N A D
E S
R U
A I D E
AVOIR
U
E
A
I
E
L
E
E
S
A
I
A
O
O
8 1
D
R E
Y R
E
S
I R
E A
R
A C
R
P A
I W
L L
I E
E R
R A
I
S T
PARTIEL
C
N
R
P
A
R
T
E
S
E
N
N
U
U
3
E
T
R
I
L
L
N E
O
C E
E
K
R O
D
M I
A
C K
E
FLUOR
H
N
T
C
O
I
F
R
Y
C
I
S
S
E
6
S
I
R
E
N
E
PARRAIN
ARCHERS
E
E
I
G
M
U
E
E
E
A
E
F
T
X
N
A
V
A
R
R
E
OUST
FILOU
T
C
E
A
M
H
D
E
R
I
R
L
E
E
M A
M
L A
R
T I
U
A M
EXEMPT
AIGUISÉ
N
L
L
E
C
A
E
R
T
S
I
U
C
M
7
moyen
AFFRONT
A
A
T
R
U
U
A
R
E
T
R
O
P
P
mots fléchés
ANTIDOULEURS (11 LETTRES)
C
T
A
R
I
P
O
T
S
E
E
R
I
T
solutions des jeux précédents
mot mystère
1 8
9 2
VIDE
5
facile
8
EXPRIME
LE DOUTE
PORT
LIEU DE
RELÂCHE
Horizontalement
I. Nécessaires pour randonneurs. II. Patronne d’Alsace.
Massif de maçonnerie. III. Voyage sans passeport. Face
étroite. IV. Cité antique. Noble castillane. V. Au goût du
jour. Poids lourd. VI. Sarcelle d’hiver. Élément de charpente. VII. Œuf de pierre. Fait du bien quand ça fait
mal. VIII. Donne le ton. Partie métallique de la bride.
IX. Empire d’antan. Œuvre mythologique islandaise. X.
Espèces de jalousies. Circule à Nagano.
mot mystère :
CRÉMAILLÈRE
PARAS
ANNIHILÉ
IX
7 erreurs
LAC DES
PYRÉNÉES
HOMME
VOLANT
E P I
A N
O N T
G I
T O M
L I
N I D
N E
O S E
ASTATE
PÉQUENAUD
V
GAIA
LOUP
1 - La médaille
2 - La chaussure du vainqueur
3 - Les lunettes du second
4 - Le centre du tas de neige
5 - La pelletée de neige
6 - Le col du skieur n°5
7 - Le manche de la pelle
FUNESTES
PLAGE DE
GALETS
HORS
CHAMP
B
I
*
42
h
coulisses
Mardi 14 mars 2017
Des puces pour nos bêtes
candide
Énigmatique
Pour retrouver son animal perdu, le collier avec un tube porte-adresse,
c’est dépassé. La puce électronique implantée a pris le dessus.
Plus d’un million d’animaux domestiques ont une puce électronique.
(AFP)
C
hiens, chats et furets : ils étaient plus
de 1,12 million de ces
an i m a u x d o m e stiques à porter des puces électroniques en 2016, contre près
de 1,10 million l’année précédente (soit une hausse de
2,6 %), a annoncé mardi le Fichier national d’identification
des carnivores domestiques (ICAD).
La carte d’identité
de l’animal
L’identification des animaux
domestiques est « obligatoire »
(depuis 1999 pour les chiens et
2012 pour les chats) en France
pour « permettre leur suivi sanitaire par le ministère de
l’Agriculture », précise l’ICAD, ajoutant que la plupart
des identifications sont faites
par puces électroniques.
« C’est la carte d’identité de
l’animal », assure Reha Hutin,
présidente de la Fondation
30 Millions d’amis, estimant
« unique » et « irremplaçable »
la puce que porte la bête.
En 2016, plus de 15 millions de
carnivores domestiques –
10 millions de chiens, 5,8 millions de chats et 60.000 furets – ont été identifiés au total. À côté de ceux dotés de
puces électroniques, 230.331
ont été tatoués et 5.175 à la fois
« pucés » et tatoués.
« Si un animal doit exister, il
faut qu’il soit identifié », souligne Céline Moussour, vétérinaire dans le Val-d’Oise, déplorant « malheureusement que
tous ne le sont pas, souvent
p o u r d e s ra i s o ns é c o n omiques ».
En portant une puce, « l’animal
peut voyager à l’étranger, être
retrouvé s’il est perdu, être pris
en charge au niveau sanitaire »,
explique Céline Moussour.
Parmi les races de chiens, c’est
le chihuahua qui porte le plus
de « puces », devant le yorkshire terrier et le border collie,
tandis que chez les chats, l’européen devance le maine coon
et le persan.
Et c’est dans la région Nouvelle-Aquitaine que les maîtres
ont été les plus nombreux à
faire identifier leur animal.
Viennent ensuite les régions
Occitanie et Auvergne-RhôneAlpes.
Quant aux noms les plus donnés aux chiens, Maya est le
plus populaire de l’année 2016.
Les propriétaires de greffiers
l’ont aussi choisi en premier
pour leur compagnon, le préférant à Minette et Mia.
Selon une enquête FACCO/TNS
Sofrès conduite à l’automne 2014,
les foyers français comptaient
62,8 millions d’animaux
domestiques : 12,7 millions de
chats, 7,3 millions de chiens,
5,8 millions d’oiseaux,
34,2 millions de poissons et
2,8 millions de petits mammifères.
dernières minutes
••• Le chanteur britannique Ed Sheeran
va apparaître dans la saison 7 du programme gore et médiéval Game Of
Thrones.
••• Le géant américain des puces électroniques Intel a décidé de se renforcer
dans le secteur de la voiture autonome
avec le rachat annoncé lundi de Mobileye,
société israélienne spécialisée dans les
systèmes anti-collisions, pour plus de
15 milliards de dollars. L’opération est pré-
sentée en Israël comme un record pour le
rachat d’une société israélienne de haute
technologie par un partenaire étranger.
••• Le milliardaire chinois Wang Jianlin,
patron du conglomérat Wanda, avait
annoncé en novembre le rachat pour un
milliard de dollars du californien Dick
Clark Productions (DCP) qui produit notamment les Golden Globes. L’acquisition
a finalement capoté en raison du durcissement de Pékin sur les sorties de capitaux,
ce qui pourrait également faire échouer
d’autres rachats, dont celui du Milan AC.
••• Le chanteur et guitariste chilien
Angel Parra, figure de la diaspora de ce
pays, est mort à Paris à 73 ans des suites
d’un cancer. Né en 1943, à Valparaiso, le
musicien était le fils de Violeta Parra
(1917-1967), immense chanteuse latinoaméricaine qui a remis à l’honneur la musique traditionnelle et populaire chilienne
et a vécu longtemps à Paris.
Il fallait bien d’avis de
scientifiques pour en être
assuré : si La Joconde sourit,
c’est qu’elle est heureuse… Tout
simplement ! La vérité, enfin,
éclate, cinq siècles après que
Mona Lisa a pris vie sous le
pinceau de Léonard de Vinci.
La fascination mondiale pour le
célèbre tableau tient
notamment « à l’ambiguïté de
l’expression de son visage »,
explique une étude publiée
dans Scientific Reports. Les
chercheurs ont présenté à
douze participants une série
d’images en noir et blanc
représentant le fameux sourire
avec de légères variations au
niveau de la courbure des
lèvres, trente fois de suite. Et
les participants à l’expérience
ont perçu l’original comme
heureux dans près de 100 % des
cas. Mais attention : les
scientifiques ont centré leur
étude sur la gradation allant de
la tristesse à la joie. Ce qui
laisse de la place pour de futurs
décryptages des émotions de la
si célèbre demoiselle.
édition
Gérard Depardieu
en BD
L’auteur Mathieu Sapin a suivi
l’acteur pendant cinq ans. Dans
la BD qui paraît cette semaine,
il décrit un personnage à la fois
attachant et insupportable.
« J’ai vraiment des souvenirs de
grands moments de rire. C’est
quelqu’un qui a une espèce
d’invention dans le langage, il
fait des imitations, il fait le pitre.
Tout en faisant en sorte que ce
soit lui que l’on regarde »,
raconte l’auteur. « J’ai
découvert un personnage très
attachant, mais aussi très
fatigant, avec des côtés
insupportables. Il est bien plus
complexe que l’image que l’on
peut avoir de lui. »
« Gérard, cinq années dans les
pattes de Depardieu », Éditions
Dargaud, parution le 17 mars.
exposition
Paysages
au Musée d’Orsay
La peinture de paysage devient
à l’orée du XXe siècle
l’instrument d’une quête
mystique où vont s’illustrer, à
côté des artistes français ou
italiens, des Scandinaves et des
Nord-Américains souvent
méconnus, à découvrir au
Musée d’Orsay, du 14 mars au
25 juin. « Cette quête correspond
à une période d’inquiétude des
sociétés européennes », explique
Isabelle Morin-Loutrel,
commissaire de l’exposition
« Au-delà des étoiles » qui
rassemble une cinquantaine de
toiles et a été conçue en
partenariat avec l’Art Gallery of
Ontario à Toronto.
43
h
dialogue & débats
Mardi 14 mars 2017
la présidentielle 2017 vue par
Jérôme, ouvrier :
“ Il faut faire le ménage ”
Ouvrier dans l’industrie aéronautique à Châtellerault (Vienne), Jérôme Tomnet
souhaite une meilleure répartition des richesses et davantage de démocratie.
J
e suis révolté. Ils nous
prennent pour des cons. Il
faut faire le ménage. Ces
gens prônent l’exemplarité. Quand je vois ce qui se
passe là-haut, ça me fait marrer. Ils détournent de l’argent.
Ils nous disent de faire des efforts, mais c’est la vie de château en haut ! Jérôme Tomnet,
qui habite à côté de Châtellerault avec sa famille, est
écœuré par le spectacle donné
depuis le début de la campagne
présidentielle. « Quand je regarde la télé, des fois, ma
femme et ma fille m’entendent
gueuler ! »
“ Il n’y a pas
une juste
répartition
des richesses ”
Originaire d’Argenteuil, dans
la région parisienne, il est issu
d’une famille modeste. « Mon
père était artisan. Il faisait
beaucoup d’heures pour avoir
juste de quoi faire vivre sa famille. Ma mère, quant à elle,
était Atsem (employée d’école
maternelle). »
Jérôme Tomnet a l’intention de voter Mélenchon
au premier tour.
Lui est ouvrier. Après une expérience d’un an et demi à Paris chez Harley Davidson en
tant que « mécano moto » (sa
formation de base), il est entré
dans son entreprise actuelle :
Snecma (aujourd’hui Safran
Aicraft Engines), une entreprise aéronautique où l’État est
actionnaire minoritaire.
Après une dizaine d’années
passées sur le site de Gennevilliers en tant que forgeron, il a
été muté il y a sept ans sur le
site de Châtellerault, où il travaille avec son épouse. A
36 ans, après seize années difficiles de travail en équipe
« dans le bruit » (dix en 3x8
puis six en 2x8), il vient de passer technicien en atelier. Un
statut qui lui permet désormais
de travailler dans de meilleures conditions.
Pour autant, il considère que la
situation se dégrade dans son
entreprise, où il milite pour la
CGT. « Ce que j’aime, c’est travailler dans une bonne ambiance mais, aujourd’hui, ils
veulent qu’on soit individualiste », déplore-t-il. Il dénonce
histoire d'un nom
vous le dites
Blateau
Responsabilité
collective
Blateau vient du mot blatier, désignant en ancien français un
grainetier. Il est porté par près
de 300 personnes environ en
France.
Dans la région Centre-Ouest.
La région rassemble 150 Blateau,
soit 13 % du total en France, surtout en Indre-et-Loire (24 familles), en Loir-et-Cher (10),
dans la Vienne (3).
Scènes de ménage. Née en
1976, diplômée de Sciences-Po,
Anne-Élisabeth Blateau joue à la
fois au théâtre, au cinéma
(« Rendez-vous avec un ange »)
et pour la télévision (« Scènes de
ménage »). Elle fut l’élève de
Pierre Palmade.
1914-1918. Dix Blateau sont
morts pour la France au cours
de la Grande Guerre. Cinq
étaient originaires d’Indre-etLoire, deux de Loir-et-Cher,
deux de la Sarthe et un de Paris.
Le plus âgé était le soldat Constant-Eugène Blateau, né en 1876
à Chambourg-sur-Indre, tué à
l’ennemi en Belgique en 1915 à
trente-neuf ans. Le plus jeune
était Henri Armand Blateau, né
en 1896 à Marçon (Sarthe), mort
de ses blessures dans une ambulance militaire en Lorraine en
1916 à vingt ans. EugèneGeorges Blateau, né en 1897 à
Brèches en Indre-et-Loire, fut
recruté en 1917 dans la toute
nouvelle arme que constituait
l’aviation.
Dans l’histoire. Citons aussi :
le capitaine Louis-Roussaint
Blateau (1805-1865), né à Tours,
chevalier de la Légion d’honneur en 1852, décoré de l’ordre
de Medjidié de la Turquie en
1856 ; N. Blateau, élu maire du
Grand-Lucé dans la Sarthe en
1898 ; le statisticien Alain Blateau, auteur en 2001 d’une étude
sur les maladies infectieuses et
parasitaires aux Antilles et en
Guyane ; l’illustratrice pour enfants Marion Blateau ; etc.
Marie-Odile Mergnac
Nombre de foyers « Blateau »
+ de 20
de 11 à 20
de 6 à 10
de 3 à 5
0à2
Assistant tout récemment à
une réunion présidée par
Bruno Retailleau, bras droit de
François Fillon, j’ai entendu
certes des propositions
intéressantes, une volonté
solide, mais à côté de cela, que
d’exagérations,
d’approximations, de
mensonges. L’actuel
quinquennat n’a pas été une
grande réussite, tout le monde
ou presque en convient,
promesses intenables (et non
tenues), reculades à répétition
(écotaxe, Notre-Damedes-Landes, etc.), mais il y a eu
des éléments positifs, une
justice qui semble faire son
travail de façon plus
indépendante (eh oui…), un
endettement qui paraît mieux
maîtrisé.
Les problèmes de notre pays
ne sont pas nouveaux,
endettement, chômage
important, violence, déficit du
commerce extérieur, etc. Mais
alors que s’est-il fait lors des
quinquennats précédents où la
droite et le centre étaient au
pouvoir ?
Sous la présidence de Nicolas
Sarkozy, un peu de positif
certes, mais l’endettement a
explosé, de même que le
aussi la politique salariale de
son entreprise qui, selon lui,
préfère augmenter les primes
que revaloriser les salaires. « Il
n’y a pas une juste répartition
des richesses. Il y a des dirigeants qui se prennent 30 %
d’augmentation. Nous, ils nous
donnent 0,6-0,7 % », peste le
jeune homme, qui considère
aussi que « la pénibilité n’est
pas assez reconnue ».
Selon lui, que faudrait-il changer ? « Il faudrait davantage
donner la parole aux gens. Regardez le 49-3, ce n’est pas normal qu’on puisse avoir recours
à ça. » Concernant l’emploi, il
estime qu’il faudrait aussi
« contrôler les entreprises pour
tout ce qui est délocalisations ».
Pour qui votera-t-il au premier
tour ? Très déçu du quinquennat de François Hollande, pour
qui il avait pourtant voté au
deuxième tour en 2012, il ne
votera pas Hamon mais Mélenchon. Sans certitude d’aller voter au deuxième tour. « Si c’est
Marine et Fillon au second tour,
je ne sors pas de chez moi ! »
les articles
les plus vus sur
centre-presse.fr
1
Le mauvais air de Bel Air
à Poitiers
Après l’incendie de sa voiture,
une habitante de Bel Air, lassée
des actes de délinquance, vient
de déménager.
2
Collision VL/moto
à Saint-Benoît :
une information judiciaire
ouverte
Une jeune femme de 25 ans est
toujours placée dans un coma
artificiel au CHU de Poitiers
depuis samedi.
3
Le GPS « roule »
à gauche : le drame évité
de peu à Lhommaizé
Il suivait son GPS les yeux
fermés, roulant à gauche… et
sans permis sur la route de
Poitiers jusqu’au choc.
Alain Grimperelle
Vidéo sur lanr.fr
chômage. Et qui était
Premier ministre ? François
Fillon peut toujours dire qu’il a
limité les dégâts, mais quand
même, quand on est vraiment
en désaccord, on démissionne.
Daniel Miet
de Bressuire (Deux-Sèvres)
Le cercle vertueux
A en croire nos différents
candidats à la présidence de la
République qui peinent à nous
expliquer comment ils
financent leur projet, la
réponse est : cela marchera car
cela doit marcher ; il suffit
d’injecter plusieurs dizaines de
milliards d’euros pour amorcer
la pompe, genre CICE, et le
cercle vertueux fera le reste.
Mais souvent le cercle est
vicieux et rien ne marche
comme prévu ; il y a toujours
autant de chômeurs
aujourd’hui malgré les
40 milliards injectés dans les
entreprises il y a deux ans.
Messieurs les candidats, soyez
crédibles, expliquez,
argumentez, prouvez-nous que
vous êtes allés au fond des
choses, que vous avez travaillé
vos projets. Hélas, vous n’êtes
pas nombreux et surtout pas
aux deux extrêmes.
Michel Richard
de Crissay-sur-Manse (Indre-et-Loire)
parlons-en
Cette page vous permet de réagir à
l'actualité nationale ou internationale
ou d'exprimer votre opinion sur le
traitement de l'information.
Pour nous écrire :
> courrier : Centre Presse service
Dialogue, 1 ter, rue du Moulin-à-Vent,
BP 10119
86003 Poitiers Cedex
> courriel : parlonsen@centre-presse.fr
> réactions à chaud : rendez-vous sur
www.centre-presse.fr et remplissez
le formulaire que vous trouverez à la
fin de chaque article.
> Suivez Centre Presse sur Facebook
à cette adresse :
http://www.facebook.com/centrepresse
Vos courriers, courriels, réactions ne
doivent pas être anonymes.
Mais, à la publication, nous respectons l'anonymat des personnes qui le
demandent. Sur notre site, les réactions sont publiées avec votre
pseudo.
Société de Presse et d’Information (S.D.P.I.)
S.A. au capital : 9 990 765 €
1 ter, rue du Moulin-à-Vent - BP 10119
86003 POITIERS CEDEX - Tél. 05 49 55 55 70
Principal associé : NRCO - Commission paritaire :
N° 0520 C 86526 - ISSN : 1144-4134
Président Directeur Général et Directeur
de la Publication : Olivier SAINT-CRICQ
Directeur de la Rédaction : Christophe HÉRIGAULT
Rédacteur en Chef : Bruno BECARD
• Publicité locale : NR COMMUNICATION
86, avenue du 8-Mai-1945 - 86000 POITIERS Cedex
Tél. 05 49 55 55 55
• Publicité commerciale
et Annonces classées extra-locales :
COM>QUOTIDIENS/ESPACE RÉGIONS 19/21, rue Saint-Denis - 92513 BOULOGNEBILLANCOURT Cedex - Tél. 01 55 38 21 00
• Imprimerie : NRCO (Tours - 37)
Toute reproduction, même partielle, d’un article
(texte, graphique, photo…) de Centre Presse,
faite par quelque procédé que ce soit sans l’autorisation écrite du journal est strictement interdite.
Tirage moyen : 22 519
Origine géographique du papier : FRANCE
Papier composé à 100 % de fibres
recyclées ou issues de forêts gérées
durablement labellisées PEFC
44
h
détente | météo
Mardi 14 mars 2017
horoscope
météo
Aujourd’hui
Le ciel
se dégagera…
De belles
éclaircies…
15
7
15
3
16
9
16
9
17
3
15
7
16
9
Ciel variable mais
risque de nuages bas
persistants en matinée,
ensoleillé l'après-midi. Pas de
précipitations. Vent faible.
18
3
18
4
16
15
Aujourd’hui
Demain
13/03
18
H.m.
21/03
28/03
recette
19
Gien
Orléans
Blois
Tours
1,15
0,97
0,65
0,56
-0,04
-0,18
2,39
2,24
Langeais Saumur
0,66
0,49
1,96
1,96
Les marées à La Rochelle-Pallice
Mardi
18
B.m.
17
Mercredi
Jeudi
12h01
--h--
00h16
12h37
00h51
13h11
feuilleton
ASIATIQUE
Vendredi
Samedi
Dimanche
( 97) 05h30 ( 93) 05h54 (85) 06h22 ( 76 ) 06h52 (64) 07h22 ( 52 ) 07h53
(95) 17h40 (89) 18h06 ( 81 ) 18h36 (70) 19h08 (58) 19h42 (45) 20h26
01h26
13h45
02h01
14h20
02h38
15h00
n°135
SUSPENSE SUR LA CÔTE
D’OPALE
Crevettes à la cantonaise
par Jeannick Elard
4-
25 mn -
© Édition du bout de la rue
www.editionduboutdelarue.fr
10 mn
Ingrédients
• 16 grosses crevettes, 1 tige d’ail,
1 piment oiseau, 1 fragment de gingembre, 1 cuillerée à soupe de sucre
en poudre, 1 cuillerée à café d’huile
de sésame, 4 cuillerées à soupe d’huile
d’arachide, sel, poivre.
en deux et ôtez les pépins. Coupezle en petits tronçons. Dans un wok,
faites chauffer la moitié de l’huile
d’arachide et faites cuire les crevettes
durant 2 min, sans cesser de remuer.
Réservez. Avec le reste de l’huile d’arachide, faites sauter rapidement le
gingembre, l’ail et le piment oiseau.
Ajoutez l’huile de sésame, le sucre
en poudre. Laissez cuire 2 min. Ajoutez les crevettes, faites bien chauffer
après avoir salé, poivrez, décorez avec
le reste de tige d’ail et servez.
04 91 27 01 16
Préparation
Décortiquez complètement les crevettes. Débarrassez-les de leur veine
dorsale noire puis rincez-les à l’eau
froide. Essuyez-les avec du papier
absorbant. À l’aide d’un couteau
pointu et bien aiguisé, pratiquez une
incision le long du dos des crevettes.
Ouvrez-les pour qu’elles ressemblent
à des papillons. Épluchez le gingembre, lavez et pelez la tige d’ail en
gardant quelques brins verts pour la
décoration et hachez le reste finement.
Lavez le piment-oiseau, coupez-le
Gémeaux
(22 mai - 21 juin)
Travail : vous devrez vous
montrer plus combatif dans
vos rapports avec les autres,
si vous voulez vous faire
entendre. Amour : vous aurez besoin
de vous éloigner un peu du cercle familial. Organisez des sorties entre amis.
Santé : belle énergie.
C’est ainsi qu’Émilie déposa Jérôme
devant le commissariat.
« À tout à l’heure ! » fit-il.
Elle prit donc la route de l’hôpital.
À l’accueil, elle obtint le numéro de
la chambre. Monsieur Montel s’en
tirait bien. Comme l’avait dit le médecin urgentiste, ils étaient arrivés
à temps. Charles n’aurait pas de
séquelle. Lorsqu’il vit Émilie, son
visage s’illumina.
« Toi ici, Miss ? Que d’honneurs pour
un vieux schnock comme moi !
— Alors, Charles, comment ça va ?
— Ça va Miss ! Ce n’était pas encore
mon heure.
— Tant mieux, fit-elle heureuse.
— J’espère qu’ils ne vont pas me
garder trop longtemps parce que je
n’aime pas l’hôpital.
— Voulez-vous que je prévienne
votre fils ?
— Oh, non ! Pas maintenant. Je l’appellerai dès mon retour chez moi.
Je ne veux pas l’inquiéter. Il serait
capable de lâcher son travail pour
rappliquer. Je ne le vois pas souvent
mais c’est un bon fils, précisa-t-il.
— Justement, il faudrait le mettre
au courant, Charles.
— Sûrement. » répondit-il, convaincu.
Son chien l’inquiétait davantage.
« Et Kenya ? demanda-t-il.
— Pour l’instant, je la promène dans
la voiture de service. Je ne suis pas
encore rentrée chez moi.
— Ah ! Elle va vous donner du
tracas.
À suivre…
(22 juin - 22 juil)
Travail : vous prendrez de
l'avance sur vos projets.
Amour : vos amis vous
seront utiles pour envisager
vos amours sous un angle nouveau.
Vous faites entrer davantage de complicité dans votre relation. Santé : augmentez votre tonicité ligamentaire.
Lion
15
18
14
6
(21 avril - 21 mai)
Travail : il vous faudra être
plus rigoureux dans la plupart de vos activités. Vous
devrez rester concentré.
Amour : la complicité qui s'installe
avec votre partenaire vous stimulera.
Santé : tonus en nette hausse.
Cancer
Cotes de la Loire
COUCHER
20/03
Ciel très nuageux
à couvert le matin, dissipation des nombreux
nuages l'après-midi. Pas de
précipitations. Vent faible.
19
5
07h12
19h01
17
5
Vendredi
16
13
LEVER
Taureau
17
4
17
3
Jeudi
15
18
5
17
5
(21 mars - 20 avril)
Travail : vous ferez preuve
d'une grande compétence.
Rien ne vous perturbera,
aujourd'hui. Amour : vous
saurez être à l'écoute de ceux qui se
confieront à vous mais vous aimeriez pouvoir en faire autant ! Santé :
faites du sport.
17
5
17
4
16
7
15
8
15
1
16
8
Bélier
Demain
(23 juil - 22 août)
Travail : vous vous investirez corps et âme dans votre
travail. Serait-ce une façon
de fuir votre entourage ?
Amour : distant, vous aurez tendance à vous replier sur vous-même.
Santé : fatigue générale.
Vierge
(23 août - 22 sept)
Travail : vos arguments font
mouche… Votre meilleure
arme sera votre franchise.
Amour : vous aurez de
grandes facilités à convaincre votre
partenaire, c'est le moment de sortir
de vos habitudes. Santé : bonnes
défenses immunitaires.
Balance
(23 sept - 22 oct)
Travail : le travail ne vous
fera pas peur aujourd'hui.
Vos résultats en témoigneront. Amour : une
rencontre imprévue risque de vous
déstabiliser. Ne changez rien à vos
habitudes. Santé : votre vitalité en
surprendra plus d'un.
Scorpion
(23 oct - 22 nov)
Travail : vous pourrez proposer à vos supérieurs ou
à vos collaborateurs de
nouveaux projets. Amour :
tantôt avide de tendresse, tantôt
distant, vous dérouterez ceux qui
vous aiment. Santé : un peu d'anxiété.
Sagittaire
(23 nov - 22 déc)
Travail : si votre travail ne
vous passionne plus, il vous
sera difficile de faire un effort
de concentration. Amour :
belle accalmie dans votre vie affective ! Vous n'aurez plus les nerfs à
fleur de peau. Santé : fatigue en fin
de journée.
Capricorne
(23 déc - 20 jan)
Travail : il ne se passera
rien de décisif concernant
votre avenir professionnel.
Il n'y a pas d'évolution en
vue. Amour : vous êtes toujours
très occupé par votre petite famille.
Santé : bon moral.
Verseau
(21 jan - 19 fév)
Travail : vous suivrez votre
voie, sans vous occuper des
médisances et vous aurez
raison. Amour : vous vivrez
une belle rencontre avec une personne
exceptionnelle. Santé : excellente
endurance.
Poissons
(20 fév - 20 mars)
Travail : vous saurez gérer
votre travail d'une main de
maître. Amour : les relations
amicales sont particulièrement favorisées. Vous avez envie
d'être en parfaite harmonie avec ceux
qui vous entourent. Santé : tout va
bien, votre santé est bonne.
*
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
38
Размер файла
11 847 Кб
Теги
Centre Presse
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа