close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Aujourd'hui 5566 2017

код для вставкиСкачать
TOULON
Le porte-avions « Charles-de-Gaulle » se refait une beauté
N° 5566 —
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
2,10 €
P. 13
Votre offre
du week-end
Présidentielle :
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017 I SUPPLÉMENT À AUJOURD’HUI EN FRANCE N° 5566 I NE PEUT ÊTRE VENDU SÉPARÉMENT I DISPONIBLE EN FRANCE MÉTROPOLITAINE I COMMISSION PARITAIRE N° 0221 C 80333
plus fort qu’au
cinéma !
OÙ SKIER
SANS
Mais si,
les 8-14 ans ont
de la culture
La
vie
casque
sous mon
Affaire Fillon
P. 4 ET 5
Nos révélations sur le
double emploi de Penelope
SE RUINER
Immobilier
P. 6
Devenir propriétaire
à moins de 30 ans
Ligue 1
P. 17 À 19
M 00137 - 210 - F: 2,10 E
LP/FRÉDÉRIC DUGIT
Bordeaux - PSG, dernière
répétition avant Barcelone
Victoires de la musique
P. 27
Les nommés sont...
de plus en plus jeunes !
LP/YANN FOREIX
SPORTS D’HIVER
Les stations de moyenne montagne marient
les petits prix à l’ambiance familiale.
Et ça marche : cet hiver, elles font le plein. PAGES 2 ET 3
T
TOURISME
Votre rendez-vous
du vendredi
P. 15 ET 16
Dunkerque, un grand
carnaval populaire
ANDORRE : 1,40 € - DOM-TOM : 1,75 € - BELGIQUE : 1,30 € - SUISSE : 2,40 FS - ESPAGNE : 1,90 € - ITALIE : 1,90 € - GRÈCE : 2 € - MAROC : 14 MAD - PORTUGAL : 1,90 € - ZONE CFA : 1500 CFA - TUNISIE : 2400 DTU - SLOVÉNIE : 2,10 € - ROYAUME-UNI : 1,30 £ - TURQUIE : 2,10 € - POLYNÉSIE FRANÇAISE : 440 XPF.
milibris_before_rename
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
02
FAIT DU JOUR
l y a les Alpes, plantées
haut dans le ciel. Et puis, il
y a le Jura, le Massif central et
les Vosges où le paysage se
vallonne, s’adoucit et
dégringole doucement jusque
dans les coteaux d’Alsace. Il y
a Courchevel et l’Alpe-d’Huez.
Et puis, il y a La Bresse, Les
Rousses, le Schnepfenried
et toutes ces autres petites
stations de moyenne
montagne qui cultivent la
modestie comme d’autres
l’élégance un peu tapageuse.
Elles n’ont pas de prétentions
particulières : elles ne sont pas
les plus belles, sans doute. Ni
les plus sportives. Et moins
encore les plus « tendance ».
Mais elles sont authentiques
et savent marier le ski aux
petits prix. Grâce à elles, les
sports d’hiver redeviennent
une activité familiale
raisonnable.
L’ÉDITO
DE JEAN-MARIE
MONTALI
jmmontali@leparisien.fr
Les petites
stations
au sommet
La plupart des stations de moyenne montagne font
le plein pendant ces vacances de février. Principal atout : leurs prix.
DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX
VINCENT MONGAILLARD (TEXTES)
ET YANN FOREIX (PHOTOS)
À MÉTABIEF (DOUBS) ET AUX ROUSSES (JURA)
ELLES SONT PRIVÉES de rouges et de
noires à 3 000 m d’altitude. Elles
n’ont pas la notoriété internationale
de Tignes ou de l’Alpe-d’Huez. Ni les
moyens de s’offrir la télécabine débrayable ultramoderne qui monte
vers les cimes à la vitesse d’un descendeur chevronné. Qu’importe, elles offrent bien d’autres arguments :
une taille humaine à mille lieues des
usines à slalomeurs, une authenticité
qui fleure bon la pierre d’antan et,
surtout, en période de crise, des tarifs
attractifs qui feraient presque oublier
que le ski est devenu un produit de
luxe au point que seulement 8 % des
Français partent chaque année aux
sports d’hiver.
Les petites stations de Métabief
(Doubs), du Mont-Dore (Puy-de-Dôme) ou d’Autrans (Isère) sont au sommet en ces vacances de février qui
démarrent ce soir pour les écoliers
de la zone B (Marseille, Lille, Strasbourg, Rennes…) et se poursuivent
encore une semaine pour ceux de
la C (Paris, Montpellier, Toulouse).
DES FORFAITS
DEUX FOIS MOINS ONÉREUX
Miracle ! Il a neigé sur presque tous
les massifs le week-end dernier et
on peut skier partout, même sans
monter à 2 000 m. Un bon bol d’air
frais après des fêtes de Noël souvent
privées d’or blanc. « Les chiffres de
réservations sont très bons, c’est
quasiment plein partout », s’enthousiasme-t-on à l’Association nationale des maires des stations de montagne. Pour l’ensemble des stations
hexagonales, la hausse en matière de
locations pour ces congés d’hiver est
estimée à 10 % par rapport à 2016. En
misant sur leur côté terroir et en proposant des forfaits deux fois moins
Aujourd’hui
Aujour
DÉPARTS
VERT
Au niveau
national
ORANGE
En Ile-deFrance
Demain
DÉPARTS et RETOURS
VERT
ROUGE
Au niveau
national
En Auvergne Rhône-Alpes
Dimanche
DÉPARTS et RETOURS
VERT
Au niveau national
Source
rce : Bison futé.
I
LP/INFOGRAPHIE.
OGRAPHIE
Le charme
de la
discrétion
@le_Parisien
onéreux que sur les hauteurs alpines, les pépites de moyenne altitude
ont séduit de nouveaux clients, avec
une croissance de 5 à 6 % ces dernières années. Elles sont très prisées
des familles qui n’ont pas besoin des
600 km de pistes du domaine des
3 Vallées, dans les Alpes.
« Chez nous, on est avant tout un
vrai village où les commerces sont
ouverts toute l’année et pas que pour
la saison. On n’est pas en fond de vallée, on peut prendre la voiture pour
aller découvrir autre chose », vante
Philippe Poirot, directeur de l’office
de tourisme de La Bresse (Vosges).
Février s’y annonce prometteur,
Métabief (Doubs),
le 1er février.
La petite station
qui culmine
à 1 400 m affiche
complet à partir
de demain
et jusqu’au
25 février.
deux des quatre semaines affichant
déjà un taux de remplissage des hébergements de 100 %.
Pour garantir un manteau blanc,
beaucoup de stations ont dépensé
des fortunes dans la neige de culture.
Les résultats sont là. « On a presque
doublé la fréquentation en une dizaine d’années », calcule Vincent Gatignol, directeur de Super-Besse (Puyde-Dôme) qui investit, pour la saison,
entre 300 000 et 400 000 € dans
la production de poudreuse. Mais il
n’y a pas que des avantages à dévaler
des bleues en classe éco. « Le problème des petites stations, c’est qu’on y
fait parfois la queue, elles ne disposent pas de remontées avec des débits importants », prévient l’expert
Didier Arino, directeur du cabinet
Protourisme.
INTERACTIF
www.leparisien.fr
L’enneigement dans les stations
de ski françaises
MAXPPP/WOSTOK PRESS/FRANÇOIS LAFITE
« Pas de marketing, mais du bouche-à-oreille »
Charles-Ange Ginésy
MAIRE DE LA STATION DE
VALBERG (ALPES-MARITIMES)
milibris_before_rename
CHARLES-ANGE GINÉSY est président
de l’Association nationale des maires des
stations de montagne (ANMSM). Cet
ancien moniteur de ski est aussi l’édile
(LR) de la station de moyenne altitude de
Valberg (Alpes-Maritimes).
Comment les petites stations
parviennent-elles à afficher
des tarifs bien moins élevés
que leurs grandes sœurs alpines ?
CHARLES-ANGE GINÉSY. Elles ont des
frais moins pesants. Le loueur de skis,
l’hôtelier, le commerce de bouche sont à
taille humaine, avec moins de charges
fixes. Les petites stations acceptent
aussi beaucoup plus volontiers les coups
d’accordéon. Elles vont être pleines à
120 % en février, tout le monde se met
alors au fourneau. Mais elles sont
capables de faire face plus facilement
aux moments d’inactivité, notamment
en janvier, grâce à la dimension familiale
du commerce. Dans les restos, c’est le
patron, son épouse et éventuellement un
commis qui tiennent la baraque et ne
comptent pas leur travail. Ceux des
grandes stations ont, eux, parfois une
vingtaine de salariés…
Quelles sont les raisons du succès
de ces stations familiales ?
Elles ont su développer des enneigeurs
fabriquant de la neige de culture de très
bonne qualité, très dense, qui résiste
bien aux coups de chaud. Depuis très
longtemps, elles ont aussi diversifié leurs
activités en misant sur les raquettes,
l’acrobranche… Grâce à des tarifs
attractifs, elles subissent moins la
situation économique qui a un impact
tout comme les aléas climatiques ou le
calendrier scolaire. On n’a pas les
moyens de se lancer dans de vastes
opérations marketing, mais quand il est
question de prix, le bouche-à-oreille
fonctionne très bien !
Pourquoi les forfaits
coûtent-ils si cher
dans les grandes stations ?
Les remontées doivent être de plus en
plus sécurisées, le nombre de pisteurssecouristes a augmenté, les dameuses
sont perfectionnées. Tout ça a un coût.
Mais il n’y a pas d’abus. Le domaine
skiable français est le moins cher au
monde, avec un rapport qualité-prix
exceptionnel.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
03
FAIT DU JOUR
www.leparisien.fr
Les Rousses
(Jura),
le 2 février.
Julien apprend
à skier à sa
compagne Anaïs.
« Vu que madame
est débutante,
ça nous va très bien »
Julien, interne en médecine, venu
avec sa compagne aux Rousses (Jura)
AU SOMMET de la piste les Jou-
venceaux à 1 422 m d’altitude,
Julien, interne en médecine, dispense une leçon de chasse-neige à sa chérie, Anaïs, infirmière.
« Faut que tu prennes de la vitesse, je te l’ai déjà dit », conseille le
jeune homme, caméra fixée sur
le casque, adepte d’ordinaire
du tout-schuss. La skieuse
aux nattes blondes est hésitante. « C’est de l’appréhension, la seule fois où j’ai skié il
y a six ans, je me suis fait une
entorse », confie-t-elle juste
avant une mini-gamelle.
« ICI, AU MOINS, IL N’Y
A PAS DE BOUTIQUE
CHANEL À CHAQUE
COIN DE RUE »
CLÉMENCE, 28 ANS
Méta dit merci à la neige de culture
MÉTABIEF, petite station du
Haut-Doubs qui culmine à
1 400 m, n’est pas toujours béni
des cieux. Mais depuis quatre ans, elle doit son salut au débarquement des canons à neige.
« Sans eux, on serait déjà morts.
Je n’aurais jamais pu investir,
aucune banque ne m’aurait prêté de l’argent », confie Xavier,
aux commandes du bar-restaurant Oh rond-point des pistes.
« Grâce à la neige de culture, on a
bien travaillé », positive Thierry,
le jovial loueur de spatules chez
Métaski. Les canons ont assuré
pendant le redoux et depuis
quelques jours, grâce aux chutes de neige, les 37 km de pistes
sont ouvertes. Et les slalomeurs
se pressent aux télésièges.
IDÉAL POUR LES ENFANTS
Le taux d’occupation des locations grimpe à 90 % pour février, et même à 100 % à partir
de demain et jusqu’au 25 février.
« On a accru notre fréquentation
de 10 % sur ces quatre dernières
années », calcule Olivier Erard,
le patron des 21 remontées mécaniques qui transportent un
cinquième de Franciliens. « On
reconnaît nos clients, ils n’en reviennent pas qu’on les appelle
par leur prénom ! Ce ne sont pas
des numéros comme dans les
grandes stations », explique-ton à l’Ecole de ski français (ESF)
qui,jusqu’à la fin du mois, affiche
complet pour les cours « pioupiou » et « ourson » des enfants.
A l’hôtel l’Etoile des Neiges, un
deux-étoiles avec piscine et
sauna, il n’existe pas de tarifs
milibris_before_rename
HAUTE0
SAÔN
SAÔNE
ÔNEE
DOUBS
Besançon
JURA
RA
Métabief
SU
SUISSE
25 km
cilement accessible. « On n’a
pas que des Tuche à Métabief, on
a aussi une clientèle haut de
gamme parisienne, dijonnaise…
Elle est exigeante, elle va dans
les Alpes et veut retrouver la
même chose chez nous. Alors
on s’adapte », promet Xavier, le
restaurateur aux lunettes
noires qui n’a pas misé exclusivement sur la saucisse de Morteau-frites et la
fondue au comté. A la
nuit tombée, pour l’after-ski, sa taverne
branchée se métamorphose au rythme des décibels.
« Et ça danse sur
les tables ! »
haute et basse saison. « Qu’on
vienne dormir ici en février ou
en juin, c’est le même prix, le
client n’a pas à payer plus cher »,
défend Fabien, le maître des
lieux qui propose la « double » à
64 €. Plus une chambre n’est
disponible lors des trois semaines à venir. « Pour commencer
le ski, avec les gamins, c’est
l’idéal. Les parents se sentent
davantage en sécurité que dans
les grands domaines. »
Chez Métaski, Thierry, qui ne
« compte pas ses heures » aux
côtés de ses trois fistons, veille,
lui aussi, à ne pas saler l’addition.
« En cinq ans, je n’ai jamais augmenté mes prix. Ce n’est pas
Courchevel ici, on sent bien que
les clients regardent tout en matière de dépenses. Certains renForfait remontées mécaniques
adulte, 6 jours, haute saison
dent même leur matériel dès le
37 km de pistes .... 250 km de pistes
132 €
jeudi soir. Le vendredi, ils font
alors une journée économies,
Location skis, chaussures, bâtons
modèle intermédiaire, 6 jours
même s’ils prennent le temps
chez
Métaski ....................... chez Intersport
93,50 €
d’aller acheter du fromage », observe-t-il.
Cours collectifs enfants à l’ESF (1)
6
x 2 heures .......................................... 6 x 2 h 45
A deux heures quarante de
105 €
la capitale en TGV puis une
Fondue
demi-heure de route, Méta,
au restaurant le Chamois ........ à la Fondue en folie
12,50
€
réputé pour sa piste noire
Une nuit, hôtel deux étoiles, chambre double
baptisée la Renversée et,
à l’Etoile des Neiges .... à l’hôtel le Caribou (petit déj. inclus)
64 €
tout en haut, sa vue à
couper le souffle sur…
le mont Blanc, est faTotal de notre panier
€
Petite station
et grosses
économies
407
(1) Ecole du ski français.
* 16,50 ¤ avec charcuterie.
259,50 €
CÔTE8D'OR
CÔ
E8D'OR
'OR
DOUBS
Jura
SA
NE8
SAÔNE8
ET LOIRE
RE SaintET8LOIRE
SUI.
Claude SUI
Les Rousses
25 km
des quatre semaines de février
sont déjà remplies à 100 %.
Venu de l’Oise, Dominique,
59 ans, cadre dans la plasturgie,
trouve son bonheur aux Rousses depuis vingt hivers. « On a
toujours pu skier. » Avec les
siens, il loue un gîte 8 personnes
à 400 € la semaine. Ce n’est pas
au pied des pistes, mais ça reste
une affaire. Il aime « la convivialité », les « habitants qui nous disent bonjour » et « l’authenticité ». « Ici, au moins, il n’y a pas de
boutique Chanel à chaque coin
de rue », apprécie sa fille Clémence, 28 ans, qui, avec son
compagnon Florian, a opté pour
le surf. « Et l’après-midi, on est
sur des raquettes, c’est sympa le
contact direct avec la nature »,
décrit le jeune couple.
Domiciliés dans la Somme,
Christophe, éducateur, et
Audrey, kiné, sont, eux, fidèles
depuis une décennie à la station
familiale dans laquelle ils savourent la « grandeur humaine »,
mais aussi la « morbiflette », la
tartiflette au morbier. Sur la piste
s’intercale entre eux leur fille
aînée Lalie, 5 ans, alors que la cadette de 3 ans est au chaud à la
garderie. « Quand elles auront
grandi, on leur fera quand même découvrir les Alpes », sourit
le papa. « J’ai eu mon flocon, je
sais tourner », s’enthousiasme
Lalie. « Et je ne suis pas tombée
au tire-fesses », jure-t-elle, alors
que son nez s’allonge gentiment.
LP/INFOGRAPHIE, C. TÊCHE.
Aux Rousses (Jura), petite
station proche de la Suisse, il
y en a pour tous les niveaux,
mais les novices sont particulièrement gâtés en pistes
vertes et bleues. « Vu que
madame est débutante, ça
nous va très bien », estime
monsieur. Bienvenue sur le
massif du Jura, le moins cher
de France. « On se dit qu’il
faut en profiter maintenant
parce que dans vingt ans on
ne pourra peut-être plus
skier ici à cause du réchauffement climatique », se projettent les tourtereaux.
Fin janvier, en raison d’un
mercure grimpant à 10 °C, la
neige a fondu sur le domaine,
sauvé par les canons, puis
par les 20 cm tombés lundi
et hier. Résultat, 50 des
55 pistes étaient ouvertes.
De toute façon, quelle que soit
la couleur des 48 km de
pentes, les réservations sont légion. Deux
JURA
145 €
175 €
15 €*
138 €
732,50 €
Métabief (Doubs)
Altitude : 900 m - 1 423 m
Neige (hier) : de 15 à 75 cm
Ski de fond : 87 km de pistes
21 remontées mécaniques
L'Alpe-d'Huez (Isère)
Altitude : 1 860 m - 3 300 m
Neige (hier) : 80 cm - 160 cm
Ski de fond : 50 km de pistes
70 remontées mécaniques
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
04
POLITIQUE
@le_Parisien
COULOIRS
WAUQUIEZ FAIT LA TÊTE
À FILLON
EN
BREF
Penelope Fillon a cumulé
deux emplois : celui
à « la Revue des deux
mondes » et celui
d’assistante parlementaire.
LP / OLIVIER CORSAN
Un temps pressenti pour incarner un
hypothétique plan B en cas de retrait
de François Fillon, Laurent
Wauquiez a visiblement mal digéré
le fait que ce dernier s’accroche à sa
candidature. La scène qui s’est
déroulée mardi midi au QG de
campagne du candidat lorsqu’il s’est
exprimé face aux parlementaires en
dit long. « De Baroin à Larcher, en
passant par Pécresse, NKM et Jacob,
ils sont tous montés sur la petite
estrade pour se mettre derrière
François en guise de soutien. Mais
Laurent a
préféré rester au
pied de la
scène », raconte
un participant.
« Non, je suis
bien au milieu de
mes amis », a
décliné le
président de la
région
ÉTATS-UNIS
Auvergne Nouvel épisode au
Rhône-Alpes
feuilleton extravagant
quand Fillon lui a
du premier mois de
proposé de venir
présidence Trump :
à ses côtés.
« Allez acheter les
« Visiblement,
produits d’Ivanka », a
ça reste tendu
lancé hier une proche
entre eux… »
conseillère de Donald
euphémise un
Trump, Kellyane
autre témoin.
Conway. Le président
avait critiqué la veille
une enseigne
(Nordstrom) qui a décidé
de ne plus vendre la
ligne de vêtements et
d’accessoires de sa fille
aînée, Ivanka.
Les propos du président
et de sa conseillère
risquent d’alimenter à
nouveau les soupçons
de conflit d’intérêts
entre les affaires de la
famille Trump et la
Maison-Blanche.
Les heures escamotées
du contrat de Penelope Fillon
EXCLUSIF Le nombre d’heures travaillées de l’épouse de François Fillon à « la Revue des
deux mondes » aurait été minimisé pour permettre son emploi d’assistante à l’Assemblée.
PAR JEAN-MICHEL DECUGIS
ET ÉRIC PELLETIER
QUE SAVAIT l’Assemblée nationale
des doubles journées de Penelope
Fillon ? Qu’a vraiment indiqué son
mari et employeur aux services du
Palais Bourbon ? Comme nous
l’avons révélé, Penelope Fillon avait
des journées très chargées. A cette
époque, à compter de mai 2012, elle
est employée à « la Revue des deux
mondes » pour un salaire de 5 000 €
brut. Mais dès le mois de juillet de la
même année, elle redevient assistante parlementaire de son époux, disposant en sus de 3 872,91 € brut. Double
salaire, double journée…
Rien n’interdit Penelope Fillon de
cumuler ces deux emplois, même si,
pour l’instant, les enquêteurs n’ont
collecté que de maigres preuves de
son labeur. Cependant, les règles de
l’Assemblée sont strictes en matière
de cumul. L’assistant parlementaire
doit remplir « une fiche » dans laquelle il « indique s’il exerce ou non, simultanément à son emploi de collaborateur, une autre activité », selon le
service de presse du Palais Bourbon
que nous avons contacté.
Mais la durée totale du travail est
limitée. « A savoir une moyenne de
44 heures par semaine correspondant à un total mensuel de 190 heures », selon la même source. Le contrat de travail de Penelope Fillon à « la
Revue des deux mondes » correspond à temps plein. Ce qui limite
considérablement le nombre d’heures qu’elle peut exercer à l’Assemblée. C’est justement le quota d’heures indiqué sur ce contrat qui,
aujourd’hui, pose question.
INFRACTION PÉNALE
Selon une source à l’Assemblée, les
deux signataires du contrat de travail
à l’Assemblée — l’employeur (François Fillon) et l’employée (Penelope
Fillon) — sont soupçonnés d’avoir
minimisé le nombre d’heures censé
être effectués à « la Revue des deux
mondes ». Un travail qui, selon le
propriétaire du titre, Marc Ladreit de
Lacharrière, n’avait « rien de fictif ».
Cet « oubli » relatif au temps de travail réel constituerait une infraction
pénale de 5e catégorie, passible de
1 500 € d’amende. Il montrerait surtout une volonté d’octroyer à Penelope Fillon un lucratif temps complet à
l’Assemblée.
Me Pierre Cornut-Gentille, l’avocat
de Penelope Fillon, n’a pu être joint
hier soir. Dans l’entourage du couple,
on se défend en expliquant que le
statut d’assistant parlementaire en
CDI est en soi dérogatoire au droit du
travail. « Ce statut est très mal défini,
fait-on valoir. L’employeur de Penelope est son mari, député, qui organise le travail de sa collaboratrice
comme il l’entend. »
Les magistrats financiers dans le collimateur
HARO SUR LE PNF ! Hier, lors d’une
conférence de presse, les avocats de
François et Penelope Fillon ont, de
nouveau, frontalement attaqué le
parquet national financier, soupçonné de manque d’impartialité. Au
point de réclamer son dessaisissement de l’enquête ouverte sur des
soupçons d’emplois fictifs visant
l’épouse du candidat de la droite à
l’élection présidentielle et deux de
ses enfants. Investigations qu’ils
qualifient d’illégales.
On ressent dans l’entourage de
François Fillon, comme dans les cer-
milibris_before_rename
cles de l’enquête, un sentiment d’urgence. Chacun a les yeux rivés sur la
« ligne bleue » du vendredi 17 mars, à
18 heures, heure limite pour remettre les parrainages. Au-delà, le candidat de la droite sera officiellement
investi et il sera périlleux pour la justice de mener des investigations
sans fausser l’élection présidentielle.
ATTEINTE AU PRINCIPE
DE SÉPARATION DES POUVOIRS
Une ambiance solennelle régnait
pour l’occasion dans le cabinet d’Antonin Lévy, le conseil de François
Fillon, formé au droit des affaires à
New York où il a intégré les codes de
la communication de crise. Il était
épaulé par Me Pierre Cornut-Gen-
REUTERS/PHILIPPE WOJAZER
PAR JEAN-MICHEL DECUGIS
ET ÉRIC PELLETIER
Paris, hier. Antonin Lévy et Pierre
Cornut-Gentille, les avocats du couple
Fillon, dénoncent une enquête illégale.
tille, l’avocat de Mme Fillon, un pénaliste de renom mais moins rompu à
ce genre d’exercice. Ce n’est pas la
première fois que les avocats du
couple cherchent à dynamiter la
procédure.
Dès lundi, François Fillon en personne avait donné le ton en jugeant
le PNF non compétent. Dans la foulée, Antonin Lévy déposait sur le bureau de la procureur Eliane Houlette
une note sur l’incompétence du PNF.
Les avocats du couple avaient planché tout le week-end précédent
pour peaufiner leur nouvelle stratégie. Ainsi, selon nos informations,
une autre piste, celle de la prescription, avait été étudiée avant d’être
abandonnée.
Me Lévy a détaillé, hier, les deux
arguments de droit déjà soulevés
dans sa note. D’une part, l’impossibilité d’appliquer le chef d’accusation
de détournement de fonds à un parlementaire. D’autre part, l’atteinte au
principe de la séparation des pouvoirs législatif et judiciaire. Nouveauté : les avocats de François
Fillon s’en prennent aux fuites récurrentes dans les médias. « La
presse alimente l’enquête et l’enquête alimente la presse, tacle Antonin
Lévy. Ces fuites sont toujours à charge, jamais à décharge. » Et d’annoncer une plainte pour violation du secret de l’enquête.
Le fait que cette conférence de
presse se tienne hier après-midi ne
devait rien au hasard. Au même moment, deux des enfants du couple
Fillon, Marie et Charles, étaient auditionnés par les enquêteurs.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
05
POLITIQUE
www.leparisien.fr
Le duo Hamon-Jadot,
c’est pas (encore) gagné
Chasseneuil-duPoitou (Vienne),
hier. François
Fillon a a fustigé
le « tribunal
médiatique ».
De nombreux écueils peuvent empêcher le rapprochement
— voulu — entre les candidats socialiste et écologiste.
PAR PHILIPPE MARTINAT
ET PAULINE THÉVENIAUD
François Fillon
DE NOTRE ENVOYÉE SPÉCIALE
VALÉRIE HACOT
À CHASSENEUIL-DU-POITOU (VIENNE)
LE FUTUROSCOPE ouvrira-t-il, com-
me l’espérait hier soir Jean-Pierre
Raffarin, « les portes de l’avenir » à
François Fillon ? Plus de deux semaines après la déflagration de l’affaire impliquant sa femme, Penelope,
les portes de l’enfer ne se sont pas
encore refermées pour le candidat
de droite. Comme lors de son précédent déplacement à Troyes (Aube),
l’ancien Premier ministre a été accueilli au son des casseroles. Une
vingtaine de militants syndicaux
s’étaient donné rendez-vous devant
le palais des congrès du Futuroscope
à Chasseneuil-du-Poitou (Vienne)
pour entonner à tue-tête : « Rendeznous nos millions ! » De quoi agacer
les militants : « C’est tellement facile… Y a du too much quand même »,
soupire Anne.
Dans l’amphithéâtre de 1 000 places bondé, les supporteurs sont remontés à bloc. La ligne de défense de
François Fillon, qui hier soir encore a
fustigé le « tribunal médiatique »,
trouve un large écho auprès de ses
fans. « Avec toutes les co… que vous
écrivez », s’énerve une dame. Tandis
qu’une autre balance : « Vous allez
encore faire de la désinformation. Et
aucun d’entre vous ne parle du coiffeur de Hollande (NDLR : payé
8 000 € par mois comme l’avait révélé « le Canard enchaîné » en
juillet) ». Le régional de l’étape, Jean-
“
J’AI QUAND MÊME FINI
PAR ME DIRE QUE J’ALLAIS
CONTINUER À VOTER
POUR LUI, IL N’Y A PAS
D’AUTRE CHOIX
”
CLAUDE, RETRAITÉ
milibris_before_rename
Pierre Raffarin (ex-soutien de Juppé),
soulève de longues minutes durant
les huées du public lorsqu’il lâche, visiblement ravi de son effet : « Je veux
saluer les nombreux journalistes
présents. » Succès assuré… Une
femme hurle « Dehors ! » en direction de la tribune de presse.
Certains participants sont plus
modérés : « La presse ne lui a pas fait
de cadeau. Mais, moi aussi, je me
suis posé des questions après ces révélations. J’ai quand même fini par
me dire que j’allais continuer à voter
pour lui, il n’y a pas d’autre choix »,
glisse Claude, un retraité. « Mais là,
ça va être compliqué », renchérit
Guy, son ami.
FEU SUR SES RIVAUX
François Fillon fait son apparition
pour déplorer aussi sec l’« attaque
impitoyable, partiale », qui le vise.
« On veut nous chasser de l’élection
présidentielle et détourner notre attention du vrai scandale : le quinquennat de François Hollande. »
Mais ses adversaires, politiques eux,
ne sont pas oubliés. Fillon se gausse
de « la fratrie des marchands de sable », à savoir Jean-Luc Mélenchon le
« rouge total », « sa jumelle » Marine
Le Pen et l’« utopiste » Benoît Hamon.
Mais sa cible préférée, c’est Emmanuel Macron — qui le dépasse désormais dans les sondages — et son
« macronisme light et branché ». Un
rival dépeint en symbole de « la gauche souriante dans ses nouveaux vêtements, pleine de phrases creuses
et sirupeuses ».
Quand il détaille son programme,
c’est avec quelques phrases chocs
destinées à galvaniser ses supporteurs, à « faire bloc » : « Il n’y a rien de
honteux à dire que la France n’est pas
un pays multicuturel. » Et d’ajouter,
comme à lui-même : « Ne vous résignez jamais… »
“
J’AI LE SENTIMENT
QU’IL Y A UNE PARTIE DU PS
QUI NE FACILITE PAS
LA TÂCHE À HAMON. ILS
VEULENT LUI FAIRE PAYER
SA LIGNE POLITIQUE.
”
YANNICK JADOT, CANDIDAT EELV
LP/ARNAUD DUMONTIER ; ILP/ JEAN NICHOLAS GUILLO
« On veut nous chasser
de la présidentielle »
avec Yannick Jadot. Alors que
Benoît Hamon met la dernière
main à son organigramme de
campagne, la recherche d’un
accord avec les écologistes, entre
elle aussi, dans sa phase finale.
Côté Verts, on n’attendait que ça.
« Si le rassemblement est possible, organisons-nous. Sinon, on
laisse tomber », lance Julien
Bayou, le porte-parole d’EELV.
Preuve de l’impatience qui règne
dans les rangs écolos, leur presque plus candidat Yannick Jadot
s’inquiète : « J’ai le sentiment qu’il
y a toute une partie du PS qui ne
facilite pas la tâche à Hamon. Ils
veulent lui faire payer sa ligne politique. C’est important qu’il ne se
fasse pas piéger. » Dans sa ligne de
mire, le PS, peu enclin à faire des
cadeaux aux écologistes qui ont
pilonné le quinquennat Hollande.
Mais ces derniers placent, eux
aussi, la barre très haut, bien décidés à vendre chèrement les quelques points dont ils disposent
encore dans l’électorat. « Il faut se
mettre d’accord sur un projet
construit, cohérent », explique
Jadot. Dimanche, les équipes des
deux candidats ont un premier
rendez-vous de travail. L’objectif
est de parvenir à verdir un peu
Benoît Hamon doit verdir un peu son Yannick Jadot soumettra les
projet pour rendre possible un
propositions d’alliance au vote des
retrait du candidat écolo à son profit. 17 000 participants de la primaire.
plus le projet présidentiel de
Benoît Hamon afin de rendre
possible un retrait du candidat
écolo à son profit.
vitesse Lyon-Turin. Des demandes
qui seront loin de passer comme
une lettre à la poste de la rue de Solferino. « Nous voulons vérifier qu’il
y a une concordance, mais nous ne
sommes pas dans une logique de
lignes rouges », tempère le patron
en titre d’EELV, David Cormand.
Mais comme rien n’est jamais
simple chez les écolos, tout cela
sera soumis à l’approbation des
17 000 votants à la primaire qui a
désigné Jadot en novembre. Ainsi
en a décidé hier le bureau exécutif
d’EELV. Un premier vote par Internet doit avoir lieu en début de
semaine prochaine concernant le
principe même de la discussion
avec l’équipe Hamon. Puis, en cas
d’accord, une seconde consultation sera organisée fin février.
Deux bonnes occasions pour la base écolo de retoquer le rapprochement avec le PS longtemps honni.
LES DEMANDES DES VERTS
PASSENT MAL
L’ancien secrétaire national d’EELV,
Pascal Durand, qui représentera
Jadot, prévient : « On ne va pas se
contenter de positions de principe,
aussi bonnes soient-elles. » Les
écolos entendent mettre sur la
table une vingtaine de mesures qui
leur tiennent à cœur. Ils vont notamment défendre la sortie non
seulement progressive mais totale
du nucléaire, ainsi que — sur le plan
électoral — la proportionnelle intégrale. Parmi les autres doléances :
promouvoir le zéro pesticide et
l’abandon des « projets inutiles »
comme l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et la ligne grande
Hidalgo ne veut pas de Duflot
LES DIRIGEANTS d’EELV atten-
dent beaucoup des discussions
avec Benoît Hamon. Pas seulement sur le projet présidentiel,
mais aussi pour les législatives. Et
pour cause : après avoir refusé
toute négociation avec le PS aux
dernières régionales, le parti écolo, dont le gros des élus siégeaient
dans les conseils régionaux, a subi
une véritable saignée. Sauver sa
petite dizaine de députés est quasiment devenu pour EELV, très
mal en point, une question de vie
ou de mort. « Pour mettre en
œuvre un projet présidentiel, il
faut une majorité présidentielle »,
justifie pudiquement Jadot.
Favorable depuis longtemps à
un accord avec EELV, Hamon va
devoir gérer les exigences des
LP/ ARNAUD JOURNOIS
REUTERS/STÉPHANE MAHÉ
ET MAINTENANT, la négociation
Déjà en 2012, le parachutage
de Cécile Duflot dans la
6e circonscription s’est mal passé.
écolos — qui ont l’habitude de placer la barre beaucoup plus haut
que ce qu’ils représentent réellement — en même temps que les
fortes réticences du PS. En parti-
culier à Paris, où le parachutage en
2012 dans la 6e circonscription de
la verte Cécile Duflot, avec l’appui
de Martine Aubry, alors à la tête du
PS, est très mal passé. La maire de
Paris, Anne Hidalgo, qui a la mémoire longue, a mis un veto absolu à la reconduction de Duflot. « Si
on essayait de l’imposer, il y aurait
des dégâts », avertit un responsable parisien. A sa place, le PS a déjà
investi une de ses membres,
Nawel Oumer. Dans la 10e circonscription de la capitale (celle
de l’écologiste Denis Baupin, qui
ne se représente pas), le PS n’a
pour l’instant investi personne
mais consentirait à l’arrivée de
l’écolo Celia Blauel, une jeune adjointe appréciée par Hidalgo.
PH.M. ET P.T.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
06
ÉCONOMIE
@le_Parisien
Propriétaires à 20 ans !
IMMOBILIER En 2016, les moins de 30 ans ont représenté plus d’un tiers des candidats à l’achat.
Mais attention, le phénomème, réel, est réservé aux jeunes qui ont déjà décroché un CDI.
PAR ODILE PLICHON
JACKY CHAPELOT, agent immobi-
lier à Châteauroux (Indre), l’assure :
« De plus en plus de jeunes poussent la porte de mon agence. » 2016,
année des jeunes dans l’immobilier ? Chez Meilleurtaux, on a fait
tourner les modèles et le résultat est
là : l’an dernier, la part des moins de
30 ans sollicitant ce courtier en ligne (deuxième du secteur derrière
Cafpi) a représenté 34 % des
demandeurs, contre 22 % un an
plus tôt. La tendance est encore plus
nette chez les moins de 35 ans :
60 % d’aspirants propriétaires, contre 43 % en 2015.
A l’origine de ce phénomène, plus
ou moins détecté selon les enseignes interrogées, la conjonction de
plusieurs facteurs favorables l’an
dernier : la baisse des taux d’intérêt,
historiquement bas ; des prix très
sages, « qui ont permis selon les villes de gagner entre 3 et 7 m2 pour la
même somme », souligne-t-on à la
Fnaim (Fédération nationale de
l’immobilier). Ajoutez à cela, depuis
début 2016, le fait que les prêts à
taux zéro (PTZ) ont été étendus à
l’ancien, à condition que les travaux
réalisés soient importants — et bien
sûr sous conditions de ressources.
UNE POSSIBILITÉ LIMITÉE
À CERTAINES ZONES
Le succès de ce dispositif est réel :
l’an dernier, 29 % des moins de
30 ans (dont les revenus sont forcément moins élevés que dans les
autres tranches d’âge) ont bénéficié
d’un PTZ (contre moins de 16 % en
2015), selon Empruntis. « Au final,
conclut le directeur général adjoint
de Cafpi, Philippe Taboret, quand on
est jeune, il est parfois plus intéressant de décrocher un crédit sur
ving-cinq ans que de trouver un appartement à louer. »
Bien sûr, s’il y a frémissement,
parler d’envolée serait exagéré, et
cette équation magique n’est vraie
que dans les zones dites « non tendues » : « A Niort, Vesoul ou en Lo-
zère, oui, à Paris ou à Marseille, non », résume Jean-François
Bua, président de la Fnaim. Surtout,
cette possibilité de devenir propriétaire, qui est une chance, n’est réservée qu’aux jeunes qui ont déjà la
chance… d’avoir un CDI.
« Ne nous leurrons pas, nuance
Maël Bernier, de Vousfinancer.com :
aujourd’hui, 86 % des embauches
de jeunes se font en CDD. Un grand
nombre d’entre eux devront attendre des années que leur situation se
stabilise avant de pouvoir acheter. »
« J’ai réussi à m’offrir une maison
à rénover sans jardin »
Clarisse Périgord, 23 ans, a acheté une petite maison
à Châteauroux grâce au prêt à taux zéro.
VOIX
EXPRESS
EN CDI,
VOUS PRÉFÉREZ
ACHETER
OU LOUER ?
PROPOS RECUEILLIS PAR
SÉBASTIEN ROSELE
milibris_before_rename
“
AU FINAL,
CELA RESTERA
SUPPORTABLE
AVEC UN SALAIRE
DE 1 500 € NET
”
par mois), puis celui lié aux travaux les dix années d’après
(310 € par mois). « Au final, cela
restera supportable avec un salaire de 1 500 € net », calcule
Clarisse, bien consciente néanmoins que, sans le CDI décroché dans la foulée de son diplôme, rien de tout cela n’aurait été
possible.
« Dans cette histoire, tout le
monde est gagnant, se réjouit
son agent immobilier, Jacky
Chapelot, président adjoint de
la Fnaim (Fédération nationale
de l’immobilier) : la collectivité,
car ces ventes avec rénovation
permettent d’améliorer le patrimoine, et les jeunes, qui deviennent propriétaires plus vite. » Convaincus, plusieurs
amis de Clarisse ont d’ailleurs
entamé la même démarche.
là, bingo : en fait, l’affaire s’avère
intéressante.
La maison sur laquelle Clarisse jette son dévolu coûte
63 000 €, et les travaux nécessaires 38 000 €, auxquels il a
fallu ajouter les frais de notaire
(5 800 €). Soit près de
107 000 € financés grâce à une
disposition datant de 2016, le
PTZ (prêt à taux zéro), qui permet de différer le remboursement de quinze ans. En clair ?
Clarisse remboursera d’abord
le prêt lié à l’achat pendant
quinze ans (à raison de 410 €
Le taux de propriétaires selon le Châteauroux (Indre), lundi. Clarisse finance aussi par l’emprunt les travaux qui transformeront
niveau de vie chez les 25-44 ans sa maison tout juste achetée en nid douillet.
EDDY LEMAUR
LÉA GRIÈRE
EMILIEN LECLERC
AMBRE JOTTERAND
IMRANE AKHOUN
35 ans, agent SNCF
LA ROCHELLE (17)
18 ans, étudiante
NEUILLY-PLAISANCE (93)
34 ans, enseignant
PARIS (XXe)
19 ans, élève infirmière
BOUTIGNY (77)
23 ans, étudiant en médecine
PARIS (XIXe)
Je suis plus cigale
que fourmi. Ça fait quatre
Je n’achète pas, ce n’est
pas ma priorité ! J’ai déjà plein
de choses à payer comme la
voiture… Si j’ai un CDI, j’en
profiterai pour voyager. Et je ne
sais pas forcément où je vivrai
demain. J’aurai fini mes études
en 2019. D’ici là, je peux
changer d’avis. Pour moi, le bon
âge pour acheter, c’est entre 25
et 30 ans.
Dès que je suis en
CDI, je m’achète une
moto, c’est ma passion. Je ne
O.P.
INTERACTIF
www.leparisien.fr
LP/YANN FOREIX
âge ? Il y a quelques mois, elle
n’y pensait même pas. Depuis
le 11 janvier, pourtant, Clarisse
Périgord, 23 ans, a les clés de la
petite maison qu’elle vient d’acquérir à Châteauroux (Indre).
« J’ai réussi à m’offrir une maison de poupée à rénover, sans
jardin, dans le centre-ville,
mais, une fois que les travaux
seront finis et que les copains
m’auront aidée pour la peinture, ce sera douillet », se réjouit
la jeune femme.
Au départ, cette psychomotricienne, diplômée en juin
après cinq ans d’études à Paris,
avait prévu de louer un appartement à Châteauroux, sa ville
natale, pour être près de sa mère, son frère et sa sœur. « Mais,
quand j’ai regardé le montant
des loyers, c’était quand même
500, voire 600 € par mois », se
souvient celle à qui son agent
immobilier suggère alors de
comparer location et achat. Et
LP/CYRIL CHIGOT
ÊTRE PROPRIÉTAIRE à son
Acheter, c’est vouloir se
mettre à l’abri. Je suis en CDI
depuis quatre ans et j’ai acheté
il y a deux ans. J’ai eu des
difficultés à avoir un crédit, car
ma femme n’était pas en CDI.
Acheter, c’est aussi laisser
quelque chose à ses enfants. Et
puis on a envie de posséder
quelque chose alors que
locataire on n’est pas chez soi.
Dès que j’ai un CDI,
j’achète ! C’est un bon
investissement sur le long
terme. Je préfère acheter
que louer, car louer, c’est
jeter l’argent par les fenêtres.
Quand on est propriétaire,
au moins, on a toujours
un chez-soi. Si je pouvais avoir
mon chez-moi à 25 ans,
ce serait bien !
ans que je suis en poste. Avant,
j’ai beaucoup voyagé. Avec
l’âge, je songe à acheter pour
faire comme tous les amis de
mon âge. Mais je n’ai pas envie
de me saigner. Et être
propriétaire, c’est un tas de
problème que je n’ai pas envie
d’avoir.
suis pas encore sûr de l’endroit
où je me fixerai, c’est donc
normal de louer. Acheter, je vois
ça vers 25-30 ans, quand on
est marié et sûr de l’endroit où
on travaillera et vivra. Acheter,
c’est un investissement pour
quand on fonde une famille.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
07
ÉCONOMIE
www.leparisien.fr
PSA rattrapé à son tour par le dieselgate
AUTOMOBILE La Direction de la répression des fraudes a transmis hier au parquet de Versailles les
conclusions de son enquête sur PSA, soupçonné d’une éventuelle fraude à la pollution des moteurs diesels.
tions sur ces écarts dès avril dernier
à la commission, au ministère de
l’Environnement comme à la DGCCRF. » En substance, PSA a expliqué
avoir calibré ses moteurs pour limiter les émissions d’oxyde d’azote
(NOx, gaz très nocif pour la santé) en
usage urbain ou en cas de bouchons
et minimiser les émissions de CO2
(autre poison pour la santé) sur route, autoroute et en cas de trafic fluide.
PAR ERWAN BENEZET
Fiat-Chrysler et Renault, c’est au
tour de PSA de se retrouver dans le
viseur de la justice pour des soupçons de fraudes aux émissions de
certains des moteurs diesels. La Direction générale de la concurrence,
de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) menait
depuis plusieurs semaines son enquête pour déterminer si PSA avait
lui aussi truqué ses moteurs diesels
pour tromper les organismes qui
font passer les tests d’homologation.
Visiblement, ses conclusions ne
sont pas en faveur du constructeur
français. La DGCCRF, dépendante
du ministère de l’Economie et des
Finances, a en effet pris la décision
de transmettre ses conclusions au
parquet de Versailles.
« Dans le cadre de ses investigations, a précisé Bercy hier, la DGCCRF s’est appuyée sur les résultats
de tests réalisés par l’Utac et Ifpen
(NDLR : les deux organismes de la
commission Royal chargés de mener les tests sur une centaine d’auto-
milibris_before_rename
LP/JEAN-BAPTISTE QUENTIN
ET DE QUATRE ! Après Volkswagen,
Autodrome de Linas-Montlhéry (Essonne), octobre 2015. Des analyses poussées des rejets de gaz sont réalisées
sur une centaine de modèles de voitures.
mobiles entre octobre 2015 et
juillet 2016), ainsi que sur l’analyse
de documents saisis au cours d’une
perquisition dans les locaux du
constructeur et sur l’audition de représentants de l’entreprise. » Au
parquet maintenant de décider, en
fonction des pièces en sa possession, s’il souhaite donner suite ou
non au dossier.
« La décision de la DGCCRF serait
liée à un certain nombre d’écarts de
résultats sur l’un des tests menés par
la Commission sur des moteurs diesels de norme Euro 5, explique Gilles
Le Borgne, directeur de la recherche
et développement de PSA. Nous avions pourtant apporté des explica-
COUP DE TONNERRE
La nouvelle a fait l’effet d’un coup de
tonnerre hier au siège parisien de
PSA. La direction a déclenché immédiatement une cellule de crise.
« Nous sommes extrêmement surpris, voire choqués, assure Gilles
Le Borgne. Nous avons été l’inventeur du filtre à particules au début
des années 2000. Et sommes
aujourd’hui leadeurs dans les dispositifs antipollution. Clairement, nous
n’avons jamais trompé personne. Ni
les autorités ni nos clients. Nos voitures sont parfaitement conformes à
la réglementation et parmi les
meilleures en termes d’émissions
en conduite réelle. » Reste désormais à en convaincre la justice.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
08
ÉCONOMIE
@le_Parisien
« Si des anomalies sont avérées
et volontaires, il y aura des sanctions »
ÉCO EN BREF
SCANDALE Etrillé par la Cour des comptes, l’ordre des chirurgiens-dentistes riposte. Son
président dénonce des critiques « excessives » mais admet à demi-mot des « anomalies ».
La centrale
nucléaire
PROPOS RECUEILLIS PAR
MATTHIEU PELLOLI
LA GIFLE a été cinglante,
avant-hier, pour l’ordre national des chirurgiens-dentistes
(ONCD), sévèrement mis en
cause par la Cour des comptes
dans son rapport annuel. Mais
pas question de tendre l’autre
joue. Gilbert Bouteille, président de l’ONCD, défend bec et
ongles son institution.
Comment réagissez-vous
aux critiques de la Cour ?
GILBERT BOUTEILLE. Nous
n’avons pas accueilli de gaieté
de cœur, bien sûr, ce rapport
qui nous cloue injustement au
pilori. Certaines remarques
nous paraissent excessives et
en partie infondées.
Comment justifiez-vous
vos indemnités (50 000 €
par membre du bureau en
moyenne) pour des fonctions
bénévoles à l’origine ?
La situation n’a plus rien à voir
avec ce qu’elle était à la création de l’ordre, en 1945. Le travail des conseillers nationaux
est aujourd’hui extrêmement
chronophage et nécessite un
très haut niveau de professionnalisation, incompatible avec
le bénévolat.
Frais exorbitants, voyages
gratuits : certaines dérives
semblent inacceptables…
Prenons les logements de
fonction, par exemple. La Cour
fait croire que nous bénéfi-
« PAS
D’APPARTEMENTS
LUXUEUX MAIS DES
STUDIOS DE 25 M2 »
Comprenez-vous la colère
des dentistes, qui mettent
en regard ces révélations et
la hausse de leur cotisation ?
En 1971, un chirurgien-dentiste
payait l’équivalent de 17 con-
de Flamanville (Manche)
a subi hier matin un
« incident technique »
qui a obligé à arrêter
l’un des deux réacteurs.
Un incendie, vite
maîtrisé, s’est produit
dans la partie non
nucléaire sans faire de
blessés ni attenter,
selon EDF, à la sûreté de
la centrale. Greenpeace
a dénoncé « le troisième
incendie en dix jours »
après ceux de Cattenom
(Moselle).
LP/OLIVIER ARANDEL
cions d’appartements luxueux,
avec tous les frais pris en charge. Je m’inscris en faux ! La
réalité, c’est qu’il s’agit en fait de
studios qui font au maximum
25 m2. Sur une année, ils nous
reviennent beaucoup moins
cher que des nuits d’hôtel
payées à nos conseillers. Nous
avons d’ailleurs fourni ce chiffrage à la Cour…
La pratique des cadeaux
aux conseillers de l’ordre
(bijoux, haute couture, etc.)
est choquante…
Il s’agit, la plupart du temps,
d’honorer un membre qui part
à la retraite. Quand un conseiller départemental qui s’est
dévoué plusieurs dizaines
d’années tire sa révérence,
il ne me paraît pas indigne de
lui rendre hommage avec des
cadeaux.
Une montre sertie
de diamants, n’est-ce pas
disproportionné ?
Il peut y avoir, ici ou là, quelques anomalies… Si elles sont
avérées et volontaires, il y aura
des sanctions.
Paris, hier. Gilbert Bouteille, président du Conseil national de l’ordre des chirurgiens-dentistes, annonce
que les honoraires des membres du bureau seront rendus publics.
sultations pour sa cotisation à
l’ordre. Aujourd’hui, il acquitte
l’équivalent de 18 consultations. En quarante-cinq ans, la
différence n’est pas énorme !
Allez-vous prendre
des mesures liées
aux recommandations
de la Cour ?
Avant même le rapport, nous
ne sommes pas restés les bras
ballants. L’an passé, nous
avons publié pour la première
fois notre rapport annuel. Et
tous les honoraires des membres du bureau seront rendus
publics d’ici à juin.
+1,25%
CHANGES
dern.€
préc.€
États-Unis USD
0,9371
0,9344
PETROLE
Baril de brent (163,66L) 55,72 €  +1,02%
OR Lingot 1kg
Once Napoléon
37870,00 €
1240,90 $ 218,90 €
Libéllé
Accor
ADP
Air France - KLM
Air Liquide
Airbus Group
Alstom
Alten
Altran Technologies
Amundi
Aperam
Arcelor Mittal
Arkema
Atos
AXA
Bic
BioMérieux
BNP Paribas
Bollore
Bouygues
Bureau Veritas
Cap Gemini
Carrefour
Casino Guichard
CGG
dern. % Var.
38,51
103,85
5,09
101,35
64,00
26,30
69,19
14,37
52,08
46,95
7,52
91,87
102,25
22,66
121,85
149,45
56,69
3,68
34,29
18,68
76,94
22,59
51,05
9,31
4900
4875
4850
4825
4800
4775
4750
4725
4700
% an
-0,21 +8,69
+1,37
+2,01
+0,73
-1,72
+1,20
-4,07
+1,96
+1,85
-0,44 +0,46
+0,42
+3,70
+1,16
+3,53
-0,10
+4,74
+0,40
+8,01
+2,30
+7,16
+1,65
-1,15
+0,49 +2,00
+2,30
-5,52
-1,22
-5,65
-0,10
+5,32
+1,12
-6,37
+2,82
+9,76
+0,25
+0,72
+1,44
+1,49
+0,75 -4,00
+0,22
-1,33
+1,77 +11,98
+3,22 -32,09
Sans doute pour dissimuler
les « très nombreux cas de
recrutements caractérisés
par des liens d’intérêts (liens
de parenté en particulier avec
le président ou le trésorier) »,
fustige la Cour. Et voilà
pourquoi « la rémunération
nette d’une secrétaire peut
varier, avec une ancienneté
comparable, de 2 000 €
à 4 600 € par mois ».
M.PE
avoir transmis aux
syndicats de pilotes
un projet d’accord sur
la création à l’automne
2017 d’une filiale à
coûts réduits sur des
lignes moyen et longcourriers actuellement
non rentables. Pour
alléger les coûts,
hôtesses et stewards
seront payés 40 %
moins cher
qu’à Air France.
Les exportations
françaises de vins
et de spiritueux ont
enregistré en 2016
un nouveau record avec
un montant de
11,9 Mds€. Un chiffre en
hausse de 1,2 %, grâce
notamment au succès
du cognac à l’étranger.
RETROUVEZ TOUS LES JOURS
les cours de la bourse du www.leparisien.fr
VALEURS À SUIVRE
Francfort DAX
11642,86 points
New-York Dow Jones
20166,15 points
Londres Footsie
7229,50 points
Jeu 02 Ven 03 Lun 06 Mar 07 Mer 08 Jeu 09
Libéllé
CNP Assurances
Credit Agricole
Danone
Dassault Aviation
Dassault Systèmes
DBV Technologies
Edenred
EDF
Eifage
Elior
Elis
Engie
Essilor Intl.
Euler Hermes Group
Eurazeo
Eurofins Scientif.
Euronext
Europcar
Eutelsat Comm.
Faurecia
Foncière Régions
Gecina
Gemalto
Genfit
dern. % Var.
17,77
11,46
60,45
1069,50
76,33
63,18
20,69
9,35
69,62
21,21
17,00
11,31
109,20
83,69
57,56
416,50
40,21
9,73
17,75
39,55
77,80
120,45
54,17
21,06
+2,30
+0,39
-0,33
-0,29
+0,29
+1,23
+1,20
+1,19
-0,47
-0,07
+1,13
+0,62
+1,44
-0,45
-0,07
+0,88
+0,20
+0,31
+8,17
-2,66
+0,39
+0,17
+2,42
+0,72
Tokyo NIKKEI
18907,67 points
% an
+0,94
-2,72
+0,42
+0,74
+5,44
-4,78
+9,82
-3,44
+5,09
-2,35
+0,29
-6,68
+1,72
+0,23
+3,56
+2,84
+2,56
+1,00
-3,53
+7,37
-6,20
-8,37
-1,37
+0,24
DETTE
milibris_before_rename
L’ORDRE des chirurgiensdentistes compte près de
200 salariés. Mais « les
effectifs totaux, les
rémunérations, les
avantages sociaux, les
recrutements ne sont pas
connus des responsables du
conseil national », s’étrangle
la Cour des comptes. La
faute aux conseils
départementaux qui refusent
d’établir des fiches de postes.
BOURSE
SÉANCE DU JEUDI 9 FÉVRIER 2017
4826,24 POINTS
Forts soupçons de népotisme…
La direction d’Air
France a confirmé hier



!
Libéllé
Groupe Eurotunnel
GTT
Havas
Hermes Intern.
Icade
Iliad
Imerys
Ingenico
Innate Pharma
Ipsen
Ipsos
JC Decaux SA
Kering (Ex PPR)
Klepierre
Korian
L'Oreal
LafargeHolcim
Lagardere S.C.A.
Legrand
LVMH
M6-Metropole TV
Maurel Et Prom
Mercialys
Michelin
+0,86%
+0,56%
+0,57%
-0,53%
dern. % Var.
8,98
38,01
8,43
398,90
67,50
193,70
73,46
77,31
10,88
75,07
31,17
29,76
224,40
35,98
25,92
174,00
52,23
23,51
53,05
185,50
18,35
4,23
18,37
101,50
Total
(+1,27 % ̀
a 47,425 €)
L’action du groupe pétrolier français surperforme le CAC40 grâce à de bons résultats trimestriel et annuel. En 2016, Total a enregistré un résultat net part du groupe de 6,196 milliards de dollars, en hausse de +21,80 % par
rapport à l’exercice 2015.
% an
-0,09 -0,63
+2,15
-7,51
+0,05
+5,37
+0,99
+2,28
+0,45 -0,43
+0,18 +6,05
-0,22
+1,93
+1,19
+1,90
-0,46 -25,53
+0,66
+9,27
-0,24 +4,44
-0,02 +6,53
+2,07 +5,20
-0,07
-3,67
-5,16 -6,90
+0,38 +0,35
+2,51 +4,64
+0,66 -10,95
+0,09
-1,67
+1,73 +2,26
+0,82
+3,85
-0,24 +0,24
-0,97 -4,55
+1,40
-3,97
Libéllé
Natixis
Neopost
Nexans
Nexity
Nokia
Orange
Orpea
Pernod Ricard
Peugeot
Plastic Omnium
Publicis Groupe SA
Rémy Cointreau
Renault
Rexel
Rubis
Safran
Saint Gobain
Sanofi
Sartorius Sted Bio
Schneider Electric
Scor Reg
Seb
SES Global FDR
SFR Group
2160,40 Md€ C’est la dette aujourd’hui, soit 97,60 % du PIB
dern. % Var.
5,33
28,32
50,41
45,97
4,59
14,45
82,28
107,05
17,31
31,61
62,14
84,83
82,79
15,79
81,60
63,68
45,37
80,19
58,13
67,34
32,51
120,25
19,54
26,35
+1,89
-2,35
-4,31
-0,24
+0,95
+1,19
+1,33
-1,29
+0,58
-0,75
-1,49
-0,80
-0,97
+1,09
+0,22
+0,33
+0,02
+4,62
+0,73
+0,43
+0,78
-0,37
+2,79
+1,86
Faurecia
(-2,66 % ̀
a 39,55 €)
Faurecia publie un résultat net (part du groupe)
de 637,8 millions d'euros au titre de 2016, en
hausse de +72 %, et une marge opérationnelle
de 970 millions, en augmentation de +17 %, soit
5,2 % du chifre d'afaires, en hausse de
80 points de base.
% an
-0,62
-4,71
+2,44
+3,39
+0,48
+0,10
+7,19
+3,98
+11,71
+4,20
-5,20
+4,70
-2,04
+0,99
+4,17
-6,93
+2,51
+4,28
-3,07
+1,86
-0,99
-6,60
-6,62
-1,79
Libéllé
Societe Generale
Sodexo
Solvay
Sopra Steria Group
SPIE
Stmicroelectronics
Suez
Technicolor
TechnipFMC
Teleperformance
TF1
Thales
Total
Ubisoft Entert
Unibail-Rodamco
Valeo
Vallourec
Veolia Environ.
Vicat
Vinci
Vivendi
Wendel Invest.
Worldline
Zodiac Aerospace
dern. % Var.
43,71
101,65
109,40
110,40
21,82
12,85
14,66
4,08
29,29
103,65
9,93
89,28
47,43
30,96
220,10
56,35
6,55
16,27
55,91
68,81
17,18
107,50
25,45
27,95
% an
+2,29 -6,49
-0,20
-6,91
+0,78
-1,75
0,00 +2,36
-0,62 +8,99
-1,27 +19,26
-0,75 +4,60
-0,97 -20,62
+0,97 -11,91
+0,10
+8,76
-0,68 +5,09
+0,08 -3,09
+1,27 -2,66
+0,18 -8,42
+0,27
-2,93
-1,12
+3,19
+6,14
0,00
+1,06 +0,62
+0,02 -3,04
+0,79 +6,35
+1,36
-4,87
-0,05 -6,03
-2,25
-4,97
+0,31 +29,15
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
09
SOCIÉTÉ
www.leparisien.fr
Alléno, le chef qui tutoie les cimes
EN BREF
GASTRONOMIE Yannick Alléno dirige désormais deux tables triplement étoilées. Après
le Pavillon Ledoyen, Michelin lui a accordé hier la récompense suprême pour le 1947, à Courchevel.
GRIPPE AVIAIRE
Le parquet de Paris
a ouvert une enquête
pour déterminer
les responsabilités
dans la propagation
de la grippe aviaire
qui sévit dans le SudOuest. Objectif : savoir
si des lots de volatiles
ont été envoyés
à des éleveurs tout
en sachant qu’ils
étaient contaminés.
PAR ALINE GÉRARD
« SOIS UN BON cuisinier, mon
16 RESTAURANTS
DANS LE MONDE
Dans sa carrière, c’est la troisième fois que Yannick Alléno
goûte à l’ivresse que procure
un troisième macaron. La première fois, c’était au Meurice
(2007), la seconde au Pavillon
Ledoyen (2015) où il officie
toujours. Cette fois-ci, c’est
pour le 1947, le restaurant de
l’hôtel de luxe le Cheval-Blanc,
propriété de Bernard Arnault
(PDG de LVMH, également
propriétaire du « Parisien » « Aujourd’hui en France »).
Une table un peu particulière,
qu’il dirige à distance : ouverte
uniquement le soir et de décembre à avril, on n’y trouve
que cinq tables, soit 22 couverts.
C’est dans ce repaire ultradesign de Courchevel (Savoie),
aux allures de capsule spatiale,
où se croisent grands patrons
HARCÈLEMENT
Un an après le suicide
du professeur Mégnien
à l’hôpital Pompidou
de Paris, l’inspection
du travail a conclu
à un homicide
involontaire, a révélé
hier « le Figaro ».
Le cardiologue aurait
été victime
de harcèlement.
La directrice est mise
en cause.
Le guide Michelin a récompensé le restaurant 1947 basé dans la très
chic station de Courchevel (Savoie). C’est la troisième fois que Yannick
Alléno glane une troisième étoile pour l’un de ses restaurants.
et le gotha de la jet-set internationale, que ce fils de bistrotier
s’essaie à revisiter l’art de la
sauce, version XIXe siècle, en
obtenant, par une technique
culinaire très personnelle —
l’extraction —, des concentrés
de saveur d’une étonnante intensité.
« Bernard Arnault finance
mes délires. Les créateurs
l’amusent, c’est son plaisir »,
dit-il. C’est là aussi que celui
qui est également un homme
d’affaires avisé (il a 16 restaurants dans le monde) réinvente
des vieilles recettes du terroir.
« A chaque convive qui passe
la porte, on offre une soupe aux
cailloux. » Combien coûte un
dîner dans ce lieu ovni ? « Le
menu dégustation qui comprend onze à douze plats est à
295 € », précise-t-il. « Oui,
c’est cher, je sais, rétorque-t-il,
mais la grande cuisine doit-elle être démocratique ? Je n’en
suis pas certain », assure l’extiti de banlieue qui a dû sa
chance à une conversation de
comptoir. Son père servait
alors un petit noir à Gabriel
Biscay, chef et meilleur ouvrier
“
JE PLANE…
LE MICHELIN, C’EST
TOUJOURS ATOMIQUE !
YANNICK ALLÉNO
”
de France. « Il lui a demandé :
Dis Gabi, crois-tu qu’il peut faire cuisinier ? S’il supporte Manuel Martinez (NDLR : le chef
du Relais Louis XIII, à Paris), il
pourra tout supporter, lui a-t-il
répondu. » C’est comme ça
que le gamin fâché avec l’école,
« parti, dit-il, pour devenir un
petit délinquant », s’est retrouvé à 15 ans à trimer dans un
restaurant réputé de la capitale. « L’ambiance des cafés
d’autrefois, c’était quand même assez unique. Un éboueur
pouvait y rencontrer un patron. Il n’y avait pas toutes ces
fractures sociales qu’on connaît. J’en ai bénéficié », remercie celui qui tutoie désormais
les cimes.
INTERACTIF
FIN DE VIE
LP/MATTHIEU DE MARTIGNAC, AFP/PHILIPPE DESMAZES
fils », lui avait enjoint Zélie
Aniel, sa grand-mère maternelle, qui n’avait pas son pareil
pour mitonner des bonnes
choses à ses treize enfants, làbas, dans les Causses. Depuis
hier, Yannick Alléno, 48 ans,
p’tit gars de la banlieue parisienne, né à Puteaux (Hautsde-Seine), est le meilleur, c’est
le guide Michelin qui l’a dit !
Ce chef médiatique, amoureux des sauces, déjà comblé
de multiples récompenses, est
le seul à s’être vu décerner hier
une troisième étoile dans l’édition 2017 de la bible des gastronomes. « Je plane… Le Michelin,
c’est toujours atomique ! » lâche, sans trémolos, le maestro.
www.leparisien.fr
Tous les restaurants étoilés
de France
Les hôpitaux de
Marseille ont annoncé
hier qu’ils saisissaient
le Conseil d’Etat pour
contester la décision
du tribunal
administratif réclamant
la poursuite des soins
de Marwa, un bébé
plongé dans le coma
et atteint d’un déficit
moteur irréversible.
Le père souhaite qu’on
laisse à sa fille « une
chance de vivre ».
LOTO
18 M€ ont été
remportés par une
famille qui a joué à
Rozérieulles (Moselle).
Il s’agit du 6e plus gros
gain du Loto.
SANTÉ
« Il faut surveiller tous les endoscopes »
Une bactérie a été détectée sur des appareils d’un hôpital à Marseille. Un cas loin d’être isolé selon une association
PAR MARC LERAS À MARSEILLE (BOUCHES-DU-RHÔNE) ET FLORENCE MÉRÉO
2,5
millions
d’examens
endoscopiques
sont réalisés
chaque année
en France.
milibris_before_rename
LORS de ses nombreuses visites
d’hôpital, elle en a vu un « sacré
paquets » d’endoscopes, ces tubes médicaux pour explorer les
cavités telles que les bronches
ou le côlon, mal rangés ou à l’air
libre. Alors, pour Claude Rambaud, vice-présidente du Lien,
une association de lutte contre
les maladies nosocomiales, le
cas de la cité phocéenne révélé
hier n’est que l’arbre qui cache la
forêt.
L’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) a découvert, lors d’un contrôle de
routine, la présence d’une bactérie — le germe Pseudomonas,
qui peut causer des infections
cutanées, voire des septicémies — sur quatre des sept endoscopes de l’hôpital Nord.
Coupables, non pas le circuit
d’eau comme le pressentait la
direction de l’établissement,
mais les vieux lave-endoscopes
qui ont contaminé les tubes.
LA VÉTUSTÉ EN CAUSE ?
Une centaine de patients ont été
discrètement rappelés pour un
examen et un « suivi médical
strict ». Les endoscopies ont, elles, été suspendues jusqu’à lundi, jour de réception des nouveaux lave-endoscopes. « C’est
clairement la vétusté de ce matériel, âgé de 15 ans, qui est en
cause », accuse Danielle Ceccaldi, infirmière et déléguée
CGT. « La surveillance à Marseille a permis de détecter le
problème. Malheureusement,
ce type de contrôle n’est pas généralisé. Si on lançait aujourd’hui un audit, on verrait qu’il y a,
partout en France, plein d’autres
endoscopes sales », pointe
Claude Rambaud, par ailleurs
coprésidente du CISS, un collectif regroupant 43 associations
d’usagers de la santé.
Un constat qui fait froid dans
le dos quand on sait que 2,5 millions d’examens endoscopiques
sont réalisés chaque année en
France. « Il faut surveiller tous
les endoscopes », enjoint-elle.
Car si, à Marseille, « aucun patient n’a à ce jour manifesté le
moindre signe clinique », rassure l’AP-HM, un déficit de désinfection peut entraîner des Pseudomonas donc, mais aussi des
salmonelles, hépatites B et C.
Le lavage de ce matériel demande « énormément de rigueur », souligne Claude Rambaud. Les anneaux qui
s’emboîtent les uns aux autres
rendent leur désinfection difficile et leurs optiques (caméras vidéo qui permettent une projection sur écran) sont fragiles.
Il faut les laver dans une solution
particulière, les égoutter, les rin-
cer, les essuyer minutieusem e nt e t le s te n i r à l ’é c a r t
des poussières. « Ça se fait avec
de l’acide peracétique, un produit très abrasif », explique
Audrey Bonnefoy, déléguée FO
à Marseille.
Le problème serait plus vaste :
« Dans les cabinets de radiographie, on s’accommode parfois
de décontamination de bas niveau pour les sondes échographiques vaginales et rectales.
Il faut que les autorités lancent
des contrôles inopinés », pointe
Claude Rambaud. Car ce qu’elle
appelle le « coup de chiffonnette », passé entre deux examens,
peut nuire gravement aux patients.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
10
FAITS DIVERS
@le_Parisien
Affaire Théo : un viol ou des violences ?
ANALYSE La justice va devoir déterminer si le geste du policier qui a gravement blessé le jeune homme
à Aulnay était intentionnel ou non. De là découlera une accusation de viol ou non.
une « ratonnade » commise
par des « Robocop » surexcités.
Lorsqu’ils arrivent sur le parvis,
les fonctionnaires, quoique jeuDE QUOI L’AFFAIRE d’Aulnay- nes, semblent maîtres de leurs
sous-Bois est-elle le nom ? nerfs. Une fois Théo menotté,
D’un crime, d’une bavure ou ils cessent leurs coups, même
d’un emballement politico- si des gestes brutaux sont enmédiatique ? L’analyse de la suite assénés pour le faire asscène, telle que nous l’avons re- seoir. Le jeune homme ayant
latée hier grâce au recoupe- été très gravement blessé au niment des témoignages et des veau de la zone rectale, il est ceimages tournées sur les vidéos pendant légitime de parler de
de téléphones portables des bavure. Quatre fonctionnaires
habitants de la Rose-des-Vents, du commissariat d’Aulnay sont
permet de dégager quelques m i s e n ex a m e n d e p u i s l e
certitudes.
week-end dernier.
Une précision tout d’abord.
La force employée était-elle
Ce qui se déroule le 2 février proportionnée ? Les agents ont
dernier, de 16 h 46 à 16 h 51, sur reconnu avoir, pour certains,
le parvis du centre culturel porté des coups, en réaction,
— des violences pour interpel- disent-ils, aux brutalités de
ler un homme qui se rebelle Théo et cela afin de le maîtriser.
lors d’un contrôle — n’est pas
Trois fonctionnaires sont mis
en examen pour violences volontaires en réunion. Mais des
charges bien plus lourdes visent Marc-Antoine, le gardien
LES VERSIONS
de la paix ayant porté le coup de
ÉTANT CONTRADICTOIRES, matraque télescopique à l’oriLES DÉCLARATIONS
gine des blessures. Les premièDU JEUNE HOMME
res conclusions de l’IGPN, déET DU POLICIER VONT
voilées par LCI, privilégient la
ÊTRE MISES À L’ÉPREUVE
thèse d’une pénétration acciDES FAITS
dentelle. C’est aussi l’analyse du
VIRGINIE DUVAL, PRÉSIDENTE DE L’UNION parquet de Bobigny. La juge
SYNDICALE DES MAGISTRATS d’instruction est d’un avis conPAR JEAN-MICHEL DECUGIS,
PASCALE EGRE ET ÉRIC PELLETIER
Villepinte (SeineSaint-Denis),
mardi. Le jeune
Théo est à l’hôpital
après avoir été
victime d’une
agression de la
part de policiers
lors d’un contrôle.
traire. Pour elle, le geste est assimilable à un viol, punissable
de quinze ans de réclusion.
PUNISSABLE DE QUINZE ANS
DE RÉCLUSION
Ce crime, le Code pénal le définit ainsi : « Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la
personne d’autrui par violence,
LP/ARNAUD JOURNOIS
“
contrainte, menace ou surprise. » « Le viol est un acte intentionnel. Sans intention, il n’y en
a pas », insiste une avocate pénaliste. « Cette question ne sera
pas tranchée avant un bon moment, relève pour sa part Virgin i e D uva l , p ré s i d e n t e d e
l’Union syndicale des magistrats. Les versions étant contradictoires, les déclarations du
”
Au tribunal,
des jeunes bien insérés
PAR NATHALIE REVENU
LES PRÉVENUS jugés pour les
violences urbaines se suivent
mais ne se ressemblent pas forcément. Mercredi, six jeunes
comparaissaient pour délit
d’embuscade lors des incidents
qui ont secoué la Seine-SaintDenis après la bavure policière
d’Aulnay-sous-Bois. Deux d’entre eux ont écopé de six mois de
prison ferme. Ils avaient déjà un
casier chargé.
Hier, rien de tel. Ce sont de
tout jeunes hommes de 18 à
20 ans qui ont été interpellés
dans la nuit de mardi à mercredi
à Aulnay et Villepinte.
Les trois prévenus se présentent avec un casier judiciaire
vierge, un travail de manutentionnaire et pour le premier un
parcours scolaire sans faute.
Cheveux courts décolorés sur le
sommet du crâne, Mohamed,
milibris_before_rename
20 ans, est en première année
de Staps (sciences et techniques
des activités physiques et sportives), à l’université de Paris-VDescartes. Il est soupçonné
d’avoir couvert les murs de la cité de la Rose-des-Vents, à Aulnay de tags « N… la police ». Pour
détendre l’atmosphère, la présidente Bénédicte Berry ouvre les
débats avec son franc-parler :
« Vous êtes loin d’être un crétin », lâche-t-elle à cet étudiant
en sport dont c’est la première
expérience devant un tribunal.
UN INDIVIDU ORIGINAIRE
DU MARAIS
« Pas de problème d’alcool, pas
de stup, signale-t-elle juste de la
tachycardie. Casier néant. »
Dans le box, escorté par deux
policiers, ce jeune homme ne
ressemble en rien à ceux qui défilent à longueur d’année devant
la 17e chambre. Il n’habite même
pas la Seine-Saint-Denis, mais
LP/NATHALIE REVENU
Jugés pour des violences urbaines
à la suite de la bavure d’Aulnay,
ils sont loin des profils habituels.
Aulnay-sous-Bois
(Seine-Saint-Denis),
dimanche.
Des inscriptions
contre la police
ont été taguées
sur des murs
de la cité de la Rosedes-Vents.
est hébergé à Paris dans le Marais. De sa voix de basse, il reconnaît être l’auteur des graffitis
« Justice pour Théo », mais réfute la paternité des nombreux
« N… la police » qui tapissent la
cité et demande un délai pour
être jugé. Me Raphaël Kempf,
son avocat, vole à son secours et
s’insurge contre « une procédure d’exception (NDLR : la
comparution immédiate), c’est
un choix politique, il y a la volonté de punir », dénonce-t-il. Le
cas de son client sera finalement
évoqué le 8 avril prochain.
Les deux jeunes majeurs qui
suivent ont été débusqués sur le
toit d’un immeuble de Villepinte
dans la nuit de mardi à mercredi.
Villepinte, voisine d’Aulnay, est
aussi en proie à l’agitation. Juchés sur ce promontoire stratégique, les deux guetteurs infor-
jeune homme et du policier
vont être mises à l’épreuve des
faits. » A ce stade se dessine
d’ores et déjà une évidence. Le
geste à l’origine de la blessure
était en lui-même dangereux,
dans la mesure où il n’a pas été
asséné selon la technique enseignée dans les écoles de police, à plat sur les jambes ou les
avant-bras. Ici, la frappe portée
dans la mêlée étant d’estoc et
par-derrière, une utilisation
proscrite. « Je décidais de porter à l’individu des coups de
matraque télescopique dans
l’espoir de lui faire perdre
l’équilibre », se justifie MarcAntoine.
Enfin, la justice devra jauger
le sang-froid des fonctionnaires après la bagarre. Au moment d’embarquer Théo, ils disent avoir été la cible d’injures :
« Connard de flic, je b… ta mère. » A l’inverse, Théo décrit
des insultes racistes et une
photo humiliante prise dans la
voiture sur le chemin du retour
au commissariat. Les fonctionnaires contestent.
Si la version du jeune homme se vérifiait, elle serait l’illustration d’un racisme déco m p l exé q u i s ’ex p r i m e
parfois ouvertement au sein
des forces de l’ordre.
m e n t e n c o n t re b a s l e u r s
copains aux prises avec les forces de l’ordre. « Je prévenais
mes potes pour qu’ils ne se fassent pas attraper, pas pour qu’ils
s’en prennent à la police. En fait
c’est moi qui me suis fait attraper », explique tout penaud le
plus jeune. Les deux amis sont
quand même jugés pour des
complicités de violence.
Ils écoutent, interdits, les réquisitions du procureur s’abattre sur leurs jeunes épaules :
quatre mois de prison ferme.
« Ils sont complices de ces attroupements. Ces événements
ne sont pas une révolte populaire mais des violences honteuses
dans un contexte malsain, voilà
la réalité de ces caillassages »,
lance le procureur. Finalement,
ils seront condamnés à deux
mois de prison avec sursis et
150 heures de travail d’intérêt
général. Aujourd’hui, dans le
box, ils seront remplacés par
d’autres jeunes prévenus. Dans
la nuit de mercredi à jeudi,
28 personnes ont été placées en
garde à vue après une nouvelle
flambée de violence.
VIDÉO
L’appel au calme
du maire d’Aulnay
www.leparisien.fr
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
11
FAITS DIVERS
www.leparisien.fr
« Nous continuerons à être
des délinquants de la solidarité »
AFP/LOIC VENANCE
Alors que l’agriculteur Cédric Herrou saura aujourd’hui s’il est condamné pour
avoir accueilli des réfugiés, des rassemblements de soutien ont eu lieu.
PAR PASCALE ÉGRÉ
IL INCARNE la lutte de ceux qui
UNE FORME D’INTIMIDATION
Convocations au commissariat,
gardes à vue, poursuites pour
aide au séjour irrégulier et désormais pour d’autres délits… Ceux
qui ont défilé au micro hier, dans
le froid, sur une petite estrade
posée place de la République, livrent leurs témoignages. Dans
l’assemblée, Léopold Jacquens,
bénévole de la Ligue des droits
de l’homme au Havre (SeineMaritime). La justice lui reproche d’avoir établi deux attestations d’hébergement à une
migrante congolaise. « Une dame malade », précise-t-il. Il a été
condamné à deux fois 250 €
Gleeden est un site de rencontres extra-conjugales.
L’infidélité n’est
pas un délit
L’association catholique
qui attaquait un site
de rencontres a été déboutée.
LP/OLIVIER ARANDEL
se clament « délinquants de la
solidarité ». Jugé début janvier à
Nice (Alpes-Maritimes) pour
« aide au séjour irrégulier », Cédric Herrou, 37 ans, producteur
d’olives dans la vallée de la Roya,
accueille dans son jardin des migrants en provenance d’Italie,
exilés d’Erythrée ou du Soudan.
A son procès, le parquet a requis
huit mois de prison avec sursis.
Alors que son jugement est attendu aujourd’hui, des rassemblements de soutien se sont tenus partout en France ces joursci — et hier à Paris. Un manifeste
signé par 350 associations et
syndicats circule*. Objectif : dénoncer « la recrudescence de
poursuites visant à empêcher
l’expression de la solidarité avec
des migrants, réfugiés, Roms,
sans-papiers ».
Place de la République (Paris XIe), hier. Pour avoir aidé des réfugiés, des sans-papiers ou des Roms,
ces « délinquants de la solidarité », comme ils se nomment, sont dans le viseur de la justice.
d’amende, qu’il a refusé de
payer. Après moults péripéties,
son dossier se retrouve pour la
seconde fois devant la Cour de
cassation. Venu de Loos (Nord),
Jean-Louis Munro est, lui, poursuivi pour « violences à agent »
avec « arme par destination ».
« L’arme, c’était mon vélo », explique cet élu, « militant de la
cause rom », qui cherchait à entrer sur un terrain cerné par les
forces de l’ordre.
Militants parisiens, Aubépine
et Houssam se sont vu reprocher, avant d’être relaxés, « l’organisation illicite d’une manifestation » à laquelle « personne
n’avait pu se rendre ». Rob
Lawrie, le Britannique condamné à 1 000 € d’amende pour
avoir tenté de permettre à une
fillette afghane de quitter la
« jungle » de Calais et de traverser la Manche, est présent. Non
loin se tient Pierre-Alain Mannoni, l’enseignant-chercheur niçois
poursuivi pour avoir covoituré
trois jeunes Erythréennes. Il a été
relaxé, mais le parquet, qui avait
requis six mois avec sursis, a fait
appel. Sur l’estrade, Thierry Kuhn, président d’Emmaüs France,
martèle : « Nous continuerons à
aider en dépit de la loi. Nous continuerons à être des délinquants
de la solidarité ! » Voilà donc
autant de visages de ce que Ge-
neviève Jacques, présidente de
la Cimade, dénonce comme de
« l’intimidation des militants citoyens qui apportent des réponses à la détresse humaine ». Patrick Henriot, du Syndicat de la
magistrature, précise : « Les
poursuites sur d’autres fondements (que l’aide au séjour irrégulier) visent le même but : empêcher toute manifestation
d’une désapprobation de la politique du gouvernement envers
les migrants. »
* www.delinquantssolidaires.org
VIDÉO
Il tue son ex en pleine rue et se suicide
milibris_before_rename
me, âgé d’une trentaine
d’années, qui avait caché
son arme longue sous son
manteau, était en train
d’attendre sur le trottoir que
sa victime sorte de son travail. Cette femme âgée de
35 ans, qui serait son excompagne, terminait sa
journée dans son bureau
d’une mutuelle.
Selon les témoignages
de passants, elle aurait tout
juste eu le temps de crier à
l’aide en sortant de l’agence. Elle a été touchée un
instant plus tard de deux
coups de feu tirés à bout
portant et s’est écroulée sur
le trottoir, devant le café le
EN BREF
MEURTRE
LP/FLORIAN LOISY
L
es circonstances précises qui ont mené à ce
drame restent floues.
Hier vers 18 heures, place
du Comté-Haymon à Corbeil-Essonnes (Essonne),
une femme a été abattue en
pleine rue par un homme
qui s’est ensuite suicidé en
retournant son fusil à pompe contre lui. Le quartier entier est abasourdi. « La violence de la scène a choqué
tout le monde, il y avait du
sang partout », témoigne
Hamid, arrivé sur cette place commerçante juste
après les tirs.
Selon les premiers éléments de l’enquête, l’hom-
www.leparisien.fr
Les Délinquants solidaires
se mobilisent pendant trois jours
Corbeil-Essonnes (Essonne), hier soir. Le drame a eu lieu
vers 18 heures à la sortie du travail de la jeune femme.
Salengro. Dans la foulée,
l’homme s’est suicidé en se
logeant une balle dans la
tête, se défigurant complètement.
« On ne sait pas encore
s’il s’agit d’un drame passionnel, conjugal ou d’un
problème psychiatrique »,
indique une source proche
du dossier.
FLORIAN LOISY
Deux hommes ont été
écroués, hier, à
Mulhouse (Haut-Rhin),
pour le meurtre d’un
retraité en
octobre 2016. Ces deux
frères de 25 et 27 ans
avaient attaqué un
couple de touristes dans
leur camping-car pour
leur voler de l’argent et
leur carte de crédit. Le
mari de 63 avait été
mortellement frappé à
coup de sabre. Les
meurtriers avaient pris
la fuite avec un butin
« C’EST LA VICTOIRE de la liberté d’expression
sur ces bigots animés d’une volonté de censure », a réagi Me Caroline Mécary, avocate de
Blackdivine, la société éditrice du site de rencontres extraconjugales Gleeden. La Confédération nationale des associations familiales catholiques (CNAFC) a perdu, hier, son procès contre
ce site à qui elle reprochait de se livrer à un commerce « illicite et antisocial ».
La CNAFC considère notamment que Blackdivine conclut des contrats illicites avec ses
clients, car ils violeraient l’article 212 du Code civil, qui dispose que « les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours, assistance ». Mais, loin d’être absolue, l’obligation de
fidélité supporte des exceptions, a répondu le
tribunal de grande instance de Paris.
« La violation de cette obligation peut ne pas
être retenue comme une faute, cause de divorce,
soit par exemple parce que les époux se sont déliés d’un commun accord de cette obligation, soit
parce que l’infidélité d’un époux peut être excusée par le comportement de l’autre », notent les
juges. Les plaignants ont donc été déboutés. Ils
devront verser 2 000 € à Blackdivine au titre
des frais de justice. Leur avocat ignore s’ils vont
faire appel.
de… 110 €. Ils ont été
identifiés au terme de
trois mois d’enquête.
CONDAMNATION
Un gendarme de 44 ans
a été condamné
hier à Nantes
(Loire-Atlantique) à dixhuit mois de prison dont
six ferme. En septembre
dernier, lui et un ami
étaient entrés par
effraction dans une
maison dans l’intention
« de faire justice euxmêmes ». Ils avaient
entendu dire qu’un des
occupants était un
trafiquant de drogue.
Après avoir pénétré
dans l’habitation, ils
s’étaient dirigés vers une
jeune femme de 24 ans
qu’ils ne connaissaient
pas et lui avaient donné
plusieurs coups de
Taser. Le gendarme
avait été reconnu par
ses collègues dans le
quartier et arrêté dès le
lendemain.
RÈGLEMENT
DE COMPTES
La justice pense avoir
identifié les auteurs du
règlement le plus
sanglant commis à
Marseille en 2016. Le
2 avril, trois personnes
avaient été tuées dans
une fusillade. Les quatre
suspects, déjà
incarcérés pour d’autres
affaires, ont été
présentés hier au juge
d’instruction.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
12
FAITS DIVERS
@le_Parisien
Sept ans ferme requis pour l’ami des Kouachi
LA CHOSE est assez rare pour
être soulignée, mais la défense
et l’accusation sont au moins
d’accord sur un point : c’est un
dossier « simple » que les magistrats de la 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris jugeaient hier. Deux amis de 30 et
31 ans sont poursuivis pour association de malfaiteurs terroriste après avoir été arrêtés, fin
décembre 2014, alors qu’ils se
rendaient en bus, avec femmes
et enfants, vers la Turquie. La
personnalité des hommes donne cependant un relief particulier à l’audience.
Gilet blanc, barbe sombre et
lunettes, Cheikhou Diakhaby
est aux yeux du procureur « un
pionnier, un vétéran du djihad ».
Fritz-Joly Joachin, son coprévenu, a quant à lui le tort d’avoir eu
pour ami et interlocuteur privilégié Cherif Kouachi, l’un des
tueurs de « Charlie Hebdo ».
Tous deux ont grandi au contact
des principaux membres de la
filière irakienne des Buttes-
Chaumont, démantelée en
2005, et dont la plupart des protagonistes ont ensuite franchi
un cap dans l’engagement terroriste. « C’est là que tout commence, c’est la matrice », assène
le procureur.
Sur le fond, l’audience a offert
aux prévenus l’occasion de ressasser les arguments les plus
éculés entendus à cette barre.
« C’EST POUR
REJOINDRE L’ETAT
ISLAMIQUE QU’ILS ONT
FAIT CE PÉRIPLE »
LE PROCUREUR
Totalement muet depuis le début de l’instruction, Cheikhou
Diakhaby, qui n’avait prévenu
aucun de ses proches de son
départ et pas renouvelé son
contrat d’agent hospitalier, assure qu’il avait pour but d’aller
en Turquie « à des fins touristiques ». L’ironie grinçante du
président face aux invraisemblances de cette version ne le
fait pas ciller. Fritz-Joly Joachin
admet, lui, avoir voulu se rendre
en Syrie, mais « pour aider alimentairement ou offrir un foyer
à des orphelins ». « C’est pour
rejoindre l’Etat islamique qu’ils
ont fait ce périple », rétorque le
procureur, qui en veut pour
preuve une série d’indices : ces
drapeaux de l’organisation terroriste retrouvés dans l’ordinateur de l’un ou ces numéros de
passeurs dans le téléphone de
l’autre.
Mais c’est bien le profil des
prévenus que le tribunal veut
comprendre. « Faut-il croire
Fritz-Joly Joachin quand il dit
n’avoir plus aucune raison de se
rendre en Syrie ? » interroge le
procureur, perplexe après avoir
entendu le Parisien dénoncer
les « atrocités » de son ami Cherif Kouachi, mais renvoyer dos à
dos les pro et les anti-Ben Laden. A son encontre, il réclame
une peine de sept ans de prison.
Le cas de Cheikhou Diakhaby
est plus singulier encore. Arrêté
à Fallouja (Irak) en 2004, l’ex-
AFP/DIMITAR DILKOFF
PROCÈS Fritz-Joly Joachin comparaissait hier pour
avoir tenté de rejoindre la Syrie fin 2014 avec un ami,
Cheikhou Diakhaby, également jugé.
brancardier a passé sept ans
dans une prison irakienne. « Ça,
je n’en parlerai pas », évacue-til. Cette parenthèse pèse lourd.
« Il baigne dans l’intégrisme depuis dix ans. Vous jugez un récidiviste », assène le procureur,
qui a requis contre lui dix ans de
prison. « On n’est pas ici pour
refaire le procès de la filière irakienne du XIXe arrondissement,
proteste Me Matthieu Chavanne
son avocat. On ne peut pas juger
quelqu’un sur son entourage.
Vous ne jugez pas un vétéran
[…], mais un père de famille. »
Jugement le 10 mars.
TIMOTHÉE BOUTRY
INTERACTIF
www.leparisien.fr
Tribunal dde
Haskovo (Bulgarie),
janvier 2015. FritzJoly Joachin
quelques jours
après avoir été
arrêté alors qu’il
tentait de rejoindre
la Syrie.
La galaxie djihadiste : qui est
Fritz-Joly Joachin ?
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
Aujourd’hui en France est oiciellement habilité pour l’année 2017 pour la publication des annonces légales par arrêté de chaque préfet concerné dans les départements :
45 (4,15 €) - 75 (5,50 €) - 91 (5,25 €) - 92 (5,50 €) - 93 (5,50 €) - 94 (5,50 €) tarifs HT à la ligne définis par l’arrêté du ministère de la Culture et la Communication de décembre 2016.
<J3><O>1957165</O><J>10/02/17</J><E>AU</E><V>1</V><P>10</P><C>000001</C><B>0000714416</B><M></M><R>ECH79828</R></J3>@
45 LOIRET
Constitution
de société
<J3><O>1957379</O><J>10/02/17</J><E>AU</E><V>1</V><P>10</P><C>000001</C><B>0000447411</B><M></M><R>1702219655</R></J3>@
Aux termes d’un acte SSP en date du
09/01/2017 il a été constitué une société
Dénomination sociale :
CASEZEN
Siège social : 7 RUE PIERRE CORNEILLE
45600 SULLY SUR LOIRE
Forme : SASU
Capital : 1000 Euros
Objet social : Conseil et accompagnement
personnes physiques ou morales dans le
domaine de l’emploi et du bien être social
Président : Madame Corinne LASNE demeurant : 18 boulevard Jules Mansard,
92000 NANTERRE élu pour une durée
indéterminée
Admission aux assemblées et exercice du
droit de vote :
Chaque actionnaire est convoqué aux
Assemblées. Chaque action donne droit à
une voix.
Clauses d’agrément : Les actions sont librement cessibles entre actionnaires uniquement avec accord du Président de la
société.
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Orléans
<J3><O>1953798</O><J>10/02/17</J><E>AU</E><V>1</V><P>10</P><C>000001</C><B>0000702609</B><M></M><R>531156</R></J3>@
fabrication, la vente et l’installation de tout
équipement lié à la production d’énergies
renouvelables, à l’exception de la pose de
panneaux solaires ; la prospection, l’étude,
la conception, le développement, la négociation, l’acquisition, l’exploitation, la gestion
(technique, administrative, juridique, financière, fiscale, comptable) de toute installation de production d’énergies renouvelables,
notamment à partir d’énergie éolienne, quel
qu’en soit le stade de développement ; l’octroi, la prise en location-gérance, la location
de toute installation de production, de stockage, de transport, de distribution, de mesure, de certification ou d’économie d’énergie,
notamment à partir d’énergie éolienne.
Gérance : M. Pierre COISNON demeurant 14,
rue de Poily 45480 OUTARVILLE.
Cession de parts vis-à-vis des tiers nécessitant l’agrément des co-associés.
RCS : ORLEANS.
POUR AVIS ET MENTION,
LE GERANT.
VOTRE JOURNAL
D’ANNONCES LEGALES
ET JUDICIAIRES
DÉPARTEMENTS : 45, 75, 91, 92, 93 ET 94
Par acte SSP en date du 25 janvier 2017, a
été constituée la SARL
NEXEOL
milibris_before_rename
<J3><O>1955370</O><J>10/02/17</J><E>AU</E><V>1</V><P>10</P><C>000001</C><B>0000702609</B><M></M><R>531191</R></J3>@
SOCIETE CIVILE
IMMOBILIERE AFBAS
Société Civile Immobilière
au capital de 762,25 Euros
siège social :
25, Climat de Brulas
45560 SAINT-DENIS-EN-VAL
950 456 533 RCS ORLEANS
L’AGE réunie le 30 décembre 2016 a décidé d’approuver les comptes définitifs de liquidation, de donner quitus de sa gestion à
M. Florent GORGET demeurant 772, rue de
Saint Denis 45560 SAINT DENIS EN VAL,
de le décharger de son mandat de liquidateur et de constater la clôture de la liquidation à effet du 31 octobre 2016.
POUR AVIS, LE LIQUIDATEUR.
AVIS DE CONSTITUTION
Durée : 99 ans à compter de la date
d’immatriculation.
Capital social : 50 000 Euros.
Siège social : 14, rue de Poily
45480 OUTARVILLE
Objet : la fabrication, la vente et l’installation
de turbines éoliennes, à l’exception des travaux de raccordement au réseau EDF ; la
Divers
société
Une visibilité nationale
pour satisfaire
vos obligations légales.
legales@aujourdhui.fr
Tél.0140105151
<J3><O>1953466</O><J>10/02/17</J><E>AU</E><V>1</V><P>10</P><C>000001</C><B>0000702609</B><M></M><R>531142</R></J3>@
ADNMELF FAMILLY
CASAS
SAS au capital de 500 Euros
siège social :
13 B, rue de la Pillardière
45600 SULLY SUR LOIRE
820 596 435 RCS d’ORLEANS
Société À Responsabilité Limitée
au capital de 8 000 Euros
siège social :
226 Ter, Route Nationale
45140 INGRE
494 742 208 RCS ORLEANS
Aux termes d’une délibération de l’Assemblée Générale Mixte du 30 décembre 2016
:
- il a été décidé d’augmenter le capital social de 500 000 Euros par voie d’apport en
nature, pour le porter de 500 Euros à 500
500 Euros par l’émission de 100 000 parts
sociales de 5 Euros chacune, entièrement
libérées. Les articles 6 et 7 des statuts ont
été modifiés en conséquence.
- la société ORCOM AUDIT BFC, domiciliée
11, rue Marcel Dassault - Parc Tech. De la
Toison d’Or - 21000 DIJON, a été nommée
en qualité de Commissaire aux Comptes
titulaire,
- M. Dominique BILLEREAU, domicilié 12,
Grande-Rue 45110 CHATEAUNEUF SUR
LOIRE, a été nommé en qualité de
Commissaire aux Comptes suppléant.
POUR AVIS.
<J3><O>1957049</O><J>10/02/17</J><E>AU</E><V>1</V><P>10</P><C>000001</C><B>0000145357</B><M></M><R>ech79766</R></J3>@
TRANSFERT DU SIEGE SOCIAL
Aux termes du procès-verbal de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 1er janvier
2017, il résulte que le siège social a été transféré du 226 Ter, Route Nationale 45140
INGRE au 1, rue de l’Aumône 45140 SAINT
JEAN DE LA RUELLE à compter du 1er janvier 2017. L’article 4 des statuts a été modifié en conséquence.
Mention sera faite au RCS d’ORLEANS.
POUR AVIS.
92 HAUTS-DE-SEINE
Constitution
de société
directement ou indirectement à l’objet social ou susceptibles d’en faciliter l’extension
ou le développement.
Durée de la société : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS.
Capital social fixe : 500 Euros divisé en 100
actions de 5 Euros chacune, réparties entre
les actionnaires proportionnellement à leurs
apports respectifs.
Cession d’actions et agrément : A l’exception des cessions aux associés qui sont libres
toute autre mutation est soumise à l’agrément des associés pris par décision
collective.
Admission aux assemblées générales et
exercice du droit de vote : dans les conditions statutaires et légales.
Ont été nommés :
Président : BONDU Jean-Philippe demeurant 23, avenue André Malraux 92300
LEVALLOIS PERRET.
Directeur général : LEPAN Cyrielle demeurant 19, Boulevard de la Somme 75017
PARIS.
La société sera immatriculée au Registre du
Commerce et des Sociétés de NANTERRE.
POUR AVIS.
Divers
société
<J3><O>1957386</O><J>10/02/17</J><E>AU</E><V>1</V><P>10</P><C>000001</C><B>0000447411</B><M></M><R></R></J3>@
<J3><O>1957361</O><J>10/02/17</J><E>AU</E><V>1</V><P>10</P><C>000001</C><B>0000189284</B><M></M><R></R></J3>@
TAGA SANTE
Société à Responsabilité Limitée
au capital de 140 000 Euros
porté à 230 000 Euros
siège social :
5, rue Adolphe Crespin
45000 ORLEANS
488 225 517 RCS ORLEANS
L’AGE du 30 décembre 2016 a décidé d’augmenter le capital social de 90 000 Euros par
l’incorporation directe de réserves au capital pour le porter de 140 000 Euros à 230
000 Euros à compter dudit jour.
POUR AVIS, LA GERANCE.
ISAR
SARL à capital variable
de 2000,00 Euros
11 ter rue de Chartres,
78610 Le Perray en Yvelines
807738141 R.C.S. Versailles
Par décision en date du 01/02/2017 il a été
décidé de transférer le siège social de la société au 23 rue Antigna, 45000 ORLEANS
à compter du 01/02/2017.
Gérance : Monsieur Eduardo DE BARROS DA
SILVA, demeurant 23 rue de la Concorde,
78320 Le Mesnil Saint Denis
La société sera immatriculée au Registre du
Commerce et des Sociétés de Orléans et
sera radiée du Registre du Commerce et des
Sociétés de Versailles
AVIS DE CONSTITUTION
Suivant acte sous seing privé en date du 4
février 2017, à LEVALLOIS PERRET, il a été
constitué une société présentant les caractéristiques suivantes :
Dénomination :
<J3><O>1957106</O><J>10/02/17</J><E>AU</E><V>1</V><P>10</P><C>000001</C><B>0000702609</B><M></M><R></R></J3>@
DELERIVE CREATION
JBCL
SARL au capital social de 5 000 Euros
Siège social : 194 rue des Rabats
92160 ANTONY
SIREN 538146226
Forme : Société par Actions Simplifiée.
Siège social : 23, avenue André Malraux
92300 LEVALLOIS PERRET
Objet : La société a pour objet toutes prestations liées aux activités de peinture en bâtiment et décoration ; et à la commercialisation
de tous les matériaux liés à ces activités. Et,
plus généralement, toutes opérations industrielles, commerciales, financières, mobilières ou immobilières, se rapportant
Le 10/12/2016, l’A.G.E. a décidé la dissolution anticipée de la société à compter de ce
jour.
M Kevin DELERIVE demeurant 194 rue
des Rabats 92160 ANTONY, a été nommé
Liquidateur.
Le siège de liquidation a été fixé au 194 rue
des Rabats 92160 ANTONY.
Pour avis.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
13
24 HEURES EN RÉGIONS
www.leparisien.fr
La complète rénovation
du navire devrait prendre
fin dans dix-huit mois.
Objectif de l’opération :
lui permettre d’être
opérationnel jusqu’en
2040.
PACA
AFP
VAR
Lifting pour le « Charles-de-Gaulle »
Le seul porte-avions français est arrivé mercredi à Toulon. Il fait l’objet de nombreux travaux
qui empêcheront le bâtiment de reprendre la mer avant l’année prochaine.
PAR DIANE ANDRÉSY
IMMOBILISÉ pour dixhuit mois ! Le « Charles-deGaulle », seul porte-avions nucléaire français, avait besoin
d’une révision complète après
ses multiples opérations contre
Daech au Levant. Remorqué
mercredi jusqu’au quai Vauban
à Toulon (Var), son port d’attache, il fait l’objet depuis cette semaine d’une rénovation quasi
totale qui ne s’achèvera que mi2018.
En langage militaire, on parle
« d’arrêt technique majeur ».
Plus simplement, des travaux
urgents et coûteux sont néces-
saires à bord du « Charles ». Ils
ont été confiés à DCNS, maître
d’ouvrage, pour un montant de
1,3 Md€. « 2 000 techniciens et
marins vont intervenir chaque
jour sur le porte-avions. C’est
un défi industriel majeur pour
maintenir ses capacités opérationnelles encore longtemps »,
commente la marine nationale.
« A la sortie, ce ne sera plus le
même bateau », ajoute Stanislas
Gentien, officier de communication à la préfecture maritime.
Depuis trois jours, des centaines d’agents se penchent sur
ce bâtiment, mis en service en
2001 et destiné à tenir jusqu’en… 2040. C’est pourquoi
trois grandes phases de travaux
sont déjà planifiées : la rénovation complète des systèmes de
combat (réseaux de communication et radars), l’évolution des
systèmes d’appontage et de
guidage pour les avions et la refonte de la plate-forme.
LE NAVIRE A DÉJÀ FAIT
30 FOIS LE TOUR DU MONDE
En outre, le centre opérationnel
va également basculer en tout
numérique et la coque va être
repeinte : 36 000 m² au total !
Enfin, le rechargement en combustible des cœurs des réacteurs est programmé.
« Je suis à bord depuis pas
très longtemps mais le Charles
n’est pas un bâtiment ordinaire.
Il est unique. Il a déjà fait l’équivalent de 30 tours du monde et
a catapulté 40 000 avions.
Normal qu’il ait besoin d’un peu
de vacances », sourit un marin.
Installé dans son bassin, le porte-avions, long de 262 m et affichant 42 000 t sur la balance,
sera soutenu par 165 blocs de
béton posés au fond. Sur les
hauteurs de Toulon, des passionnés, jumelles en main, tentent de l’apercevoir au loin. Ou
de plus près, mais l’entrée de la
base navale est très surveillée.
C’est le deuxième carénage
que subit le navire depuis sa
création. Certains instruments
de bord ont vieilli. Ils vont être
remplacés et beaucoup d’équi-
pements modernisés pour répondre aux missions de plus en
plus « pointues » de la Défense.
Durant les deux dernières années, le « Charles-de-Gaulle » a
été en opération pendant quatorze mois complets et a « bien
résisté », de l’avis des officiers.
En cas de force majeure,
d’autres frégates et bâtiments
de projection de la marine
pourraient intervenir, pour pallier l’immobilisation du navire.
Sur les quais de Toulon en tout
cas, l’idée d’un second porteavions fait son chemin. L’étatmajor ne se prononce pas, préférant croiser les doigts pour
que son « Charles » soit remis
debout dans les temps.
ET AUSSI
AUVERGNE - RHÔNE-ALPES
LE CHÂTEAU CHANGE DE MAINS
C’est la fin d’un contentieux qui dure depuis plusieurs mois à Murol (Puy-de-Dôme) pour la gestion du célèbre château.
Organicom, qui gérait le site touristique
depuis dix ans, perd son rôle au profit de
la société Kléber Rossillon. Cette dernière
promet un investissement de
500 000 € pour faire passer la fréquentation de 105 000 à 160 000 visiteurs
annuels.
BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ
SAINT-VINCENT À SAINT-VÉRAN
Après Mercurey en 2017, la traditionnelle
Saint-Vincent tournante restera en Saône-et-Loire en 2018. Elle prendra la direction des vignes du Mâconnais, puis-
milibris_before_rename
qu’elle aura lieu à Saint-Véran près de la
roche de Solutré. Son objectif sera de faire a u s s i b i e n q u e Me rc u re y, ave c
100 000 visiteurs.
PARISOT RACHÈTE PARISOT
Jean-Charles Parisot, cousin de Laurence Parisot, l’ex-patronne du Medef, vient
de prendre la majorité de l’ex-groupe Parisot fondé par sa famille. Un retour au
bercail pour ce géant du meuble dont le
siège est à Saint-Loup-sur-Semouse
(Haute-Saône). La nouvelle direction du
groupe promet qu’elle ne pratiquera pas
de délocalisation.
BRETAGNE
DES PERMIS SANS CONDUCTEUR
Près de 500 permis de conduire attendent désespérément leurs propriétaires
depuis plusieurs mois à la préfecture d’Il-
le-et-Vilaine. Il s’agit de titres obtenus
après un renouvellement, une réussite
dans une nouvelle catégorie ou un
échange de permis étranger. Si les conducteurs ne viennent pas les chercher
dans les six prochains mois, ces permis
seront malheureusement détruits.
CENTRE - VAL DE LOIRE
VINYLES DISPERSÉS
L’impressionnante discothèque d’environ 20 000 vinyles du collectionneur
MaxTaddeï a été dispersée aux enchères
hier à Vendôme (Loir-et-Cher) par sa
veuve. Les lots les plus disputés par des
amateurs venus de toute la France ont
concerné le hard rock et la pop, avec des
prix qui ont atteint 750 € pour Iron Maiden, AC/DC ou David Bowie. L’ensemble
a atteint 36 000 €.
CORSE
UNIS CONTRE LES INONDATIONS
Les régions de Méditerranée veulent unir
leurs forces pour lutter contre les inondations. Des spécialistes sont venus d’Italie
mais aussi de Paca pour participer mercredi au lancement du programme Proterina. Des ingénieurs ont été reçus par
les élus puis ont pris la direction de Biguglia, où un automobiliste a été emporté
par les eaux l’an dernier.
GRAND-EST
RIMBAUD LE DESSINATEUR
La ville de Charleville-Mézières (Ardennes) vient d’acquérir sept dessins et un
poème manuscrit de Rimbaud. Ils étaient
mis aux enchères mercredi chez Sotheby’s à Paris. L’Etat avait accordé une en-
veloppe de 150 000 € pour préempter
ce lot. Les dessins réalisés par Rimbaud,
à l’âge de 10 ans, seront exposés en avril
au musée qui lui est consacré.
LAC DES CYGNES MORTEL
Huit des dix-huit cygnes du lac de Bouzey, près d’Epinal (Vosges), sont morts
depuis la fin du mois de janvier. Les causes de ces décès ne sont pas connues.
HAUTS-DE-FRANCE
UNE BENNE FAIT BARRAGE
L’entrée du site du Secours catholique à
Calais (Pas-de-Calais) est bloquée depuis mercredi par une benne à ordures
installée par la ville, qui veut empêcher
l’association d’installer des douches pour
les migrants. Depuis la fermeture de la
« jungle », il n’y a plus d’accueil. L’association va saisir la justice.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
14
EN RÉGIONS 24 HEURES
@le_Parisien
UNE HISTOIRE EN
AUVERGNE
FRANCE
RHÔNE-ALPES
Les cloches
vont baisser
d’un ton
ISÈRE
PHOTO PQR/OUEST FRANCE
La balade nocturne
de Lucenzo, 3 ans
Mercredi, l’enfant a quitté le domicile
pour « chercher son frère ».
pour faire attention aux voitu- Pour la justice, l’éloignement des locaux augmente le risque de vols des médicaments.
res. Je n’ai pas eu peur. »
Elle estime la présence d’un pharmacien obligatoire.
Après avoir fait quelques mèLUCENZO a fait une grosse tres pour aller jusqu’à la poste,
frayeur à ses parents. Mercredi, Lucenzo essaie d’ouvrir la porte
cet enfant de 3 ans et demi a puis attend. Le villageois qui le
quitté son domicile de Tullins découvre le conduit chez lui
(Isère) dans l’obscurité, pieds pour le réchauffer. Alertés, les
nus et en pyjama. C’est un villa- gendarmes recherchent la fageois qui l’a aperçu, vers 6 heu- mille de l’enfant. En vain.
res du matin, devant le bureau
A 7 h 25, Cécilia se lève et ne
de poste. Cécilia, la maman, ex- trouve pas son fils. Affolée, elle
plique : « Mon fils a dit qu’il s’était contacte son mari, un boulanger
réveillé et qu’il n’avait pas vu son parti travailler à 1 heure du mal’avait déjà épinglé en 2014, confrère dans son lit. Il a décidé d’al- tin, puis appelle les gendarmes,
sidérant que la sécurité des méPAR BERTRAND FIZEL
ler le chercher et profité du fait qui lui annoncent que Lucenzo a
dicaments rend la présence
que la porte de l’appartement été retrouvé en bonne santé.
« Le monde de la pharmacie est d’un pharmacien obligatoire…
n’était pas fermée à clé. Après « Cela a été un immense soulaun monde très particulier ! »
L’année suivante, le tribunal
avoir descendu les escaliers, il a gement. A la gendarmerie, LuVoilà la seule réaction de Philip- administratif de Caen avait donréussi à pousser la porte. »
cenzo m’a dit : Pourquoi tu pleupe Lailler, un pharmacien ins- né raison au pharmacien. Ce qui
Lucenzo raconte la suite : « Je res, maman ? J’étais juste à côté
tallé à Caen (Calvados) et consi- lui a d’ailleurs permis jusque-là
suis allé chercher mon frère à la de la maison. Il ne fallait pas
déré comme le premier en de poursuivre cette vente, qui
poste. J’ai marché sur le trottoir avoir peur, j’allais rentrer. »
France à avoir lancé la vente de emploie 32 salariés. Mais la cour
médicaments sur Internet. La d’appel vient de revenir sur ce
semaine dernière, il a été mis en jugement. Pour cette juridiction,
demeure par la cour d’appel ad- l’éloignement des locaux augministrative de Nantes de met- mente le risque de vols. Un ristre ses locaux en conformité. que que la justice n’entend pas
Que lui reproche la justice ? De permettre. Ce que ne comprend
ne pas dis- pas l’avocate du pharmacien,
poser de Me Virginie Avery-Chauvin :
local de « Cette exigence de la justice
stocka- menace l’activité ! La vente en
ge spécifi- ligne nécessite des espaces et
que attenant à des moyens logistiques imporCALVADOS
sa pharmacie. Le hangar tants non compatibles avec
où sont entreposés ses ceux d’une officine de proximimédicaments se situe à plus de té. » Philippe Laillier a annoncé
Lucenzo, 3 ans et demi (ici avec sa maman, Cécilia), a dit ne pas avoir eu
3 km de son officine. Or l’agence son intention de se pourvoir depeur durant son escapade matinale.
régionale de la santé (ARS) vant le Conseil d’Etat.
PAR SERGE PUEYO
Des médicaments trop
éloignés de l’officine
Pionnier de la vente en ligne, Philippe Lailler doit
mettre ses locaux en conformité.
LP / SERGE PUEYO
NORMANDIE
GRAND-EST. « Nous allons
gagner une heure de
sommeil », espère Natacha
Schmitt. Mercredi, cette
habitante d’Aswiller (BasRhin) a accueilli le jugement
du tribunal administratif de
Strasbourg lui donnant gain
de cause avec soulagement.
L’épilogue d’une bataille
longue de huit ans avec la
mairie de cette commune.
Arrivés dans leur maison en
2009, Natacha Schmitt et
son mari s’aperçoivent que la
cohabitation avec l’édifice va
devenir « un cauchemar » :
« Les cloches de l’église
marquent chaque heure, jour
et nuit. Le pire, c’est le glas
sonné le matin à 6 heures et
10 heures, et le soir à
19 heures pendant 3 minutes
et 30 secondes. » Des
nuisances que le couple a fait
constater par des experts.
L’intensité des cloches a été
mesurée à 83 dB. Le maire,
Norbert Stammler, se
déclarait hier « écœuré par
l’attitude de ces habitants qui
ne respectent pas les
habitudes alsaciennes ». Et
de marquer son
incompréhension : « Je
m’étonne que lorsqu’on
achète une maison à côté
d’une église on puisse
détester le bruit des cloches à
ce point. » Il a trois mois pour
« atténuer le bruit des cloches
entre 22 heures et 7 heures,
faute de quoi elles devront
cesser de sonner sur ce
créneau ». Il se réservait hier
la possibilité de faire appel.
MARTIN ANTOINE
ET AUSSI
HAUTS-DE-FRANCE
LE CALVAIRE DE LAÏKO
Jeune mâle staffordshire bull-terrier de
2 ans, Laïko est mort jeudi. Attaché à l’attache-remorque d’une voiture, il avait été
traîné sur 2 km à Crécy-en-Ponthieu
(Somme). Le chiot avait été donné contre
« bon soins ». Hier, une pétition sur
Change.org demandant une peine
exemplaire comptait 35 000 signatures.
ÎLE-DE-FRANCE
MIGRANTS À L’ABRI
Ouvert il y a trois mois, le centre parisien
pour migrants a hébergé 5 249 personnes, se sont félicitées les autorités. Alors
que des bénévoles dénoncent la petite
taille du centre, organisé pour accueillir
400 individus, le gestionnaire, le direc-
milibris_before_rename
teur d’Emmaüs Solidarité Bruno Morel
assure que « le bilan est positif ».
NORMANDIE
DES AVIS POUR LA GARE
La métropole Rouen Normandie (SeineMaritime) entame sa deuxième phase de
concertation sur l’aménagement des
abords de la gare, rive droite. Il sera possible de donner son avis demain de
10 heures à 12 heures lors d’une balade
ou sur le site Internet de l’agglomération
(www.metropole-rouen-normandie.fr)
jusqu’au 17 février. 5 M€ sont consacrés
au projet.
NOUVELLE-AQUITAINE
DES CHIOTS DANS LE FLEUVE
En mai dernier, pour cause de déception
sentimentale, une jeune femme de
34 ans avait jeté, du haut du pont d’Angoulême, dans la Charente, une portée
de chiots appartenant à son compagnon.
Elle a été condamnée hier à un mois de
prison avec sursis. L’affaire avait d’autant
plus ému la région qu’un garçon de
11 ans, témoin, avait plongé dans le fleuve pour sauver trois des cinq animaux.
UN PLAN QUI INQUIÈTE
Le conseil départemental de la Corrèze
s’inquiète de la décision de l’Etat de ne
pas lui verser l’aide venue du plan d’urgence mis en place à destination des collectivités. Considéré comme un des départements les plus endettés de France,
malgré de réels efforts pour rétablir ses
finances, il menace de ne plus payer le
RSA à ses allocataires. Par contre, la
Creuse devrait recevoir pour sa part
400 000 €.
OCCITANIE
IL FONCE DANS LE BAR
Le conducteur d’un pick-up se trouvait
toujours hier soir en garde à vue à la gendarmerie du Vigan (Gard). Mercredi soir,
ivre, il a dévasté un café de la ville en traversant l’établissement au volant de son
véhicule. Après avoir blessé trois personnes, dont deux très sérieusement, il avait
vu sa progression stoppée par le comptoir. L’homme avait été éconduit du bar à
cause de son état d’ivresse.
MARCHÉ RÉNOVÉ
La rénovation du marché Victor-Hugo, à
Toulouse (Haute-Garonne), démarrera en
juin prochain pour une durée de deux ans.
Le chantier concerne à la fois le marché
de 100 exposants, le parking de
500 places, et toute la voirie située
autour du bâtiment blanc et bleu, datant
de 1959, qui deviendra semi-piétonne.
La halle deviendra plus lumineuse en
remplaçant les façades boisées par du
verre.
PACA
SOUVENIRS PRÉSERVÉS
Les nombreux objets et documents déposés depuis des mois au kiosque à musique de Nice (Alpes-Maritimes) en hommage aux victimes de l’attentat du
14 Juillet ont été déménagés hier par des
volontaires et proches de victimes. Entreposés dans une salle des archives à
Saint-Laurent-du-Var, les 150 cartons
d’archives contenant dessins, photos,
messages et peluches feront l’objet d’un
recensement par des spécialistes afin
d’être valorisés dans les prochains mois.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
T
AUJOURD’HUI EN FRANCE
15
VIE QUOTIDIENNE
www.leparisien.fr
Le carnaval de Dunkerque,
trois mois de folie
TOURISME
Chaque week-end,
jusqu’au 18 mars,
des foules
chamarrées défilent
dans les rues
de Dunkerque
jusqu’au
chahut final.
DE NOTRE CORRESPONDANTE
HÉLÈNE HANNON À DUNKERQUE (NORD)
DR
L
Le défilé, où chacun avance en rang en donnant le bras à son voisin, peut durer plusieurs heures. Puis, à la nuit tombante, c’est l’heure du rigodon final :
une heure de chahut « très physique », prévient Marlène, une habituée de l’événement.
40 000
C’est le nombre estimé
de carnavaleux chaque jour
de festivité. Un chiffre qui peut
grimper jusqu’à 50 000.
d’un chapeau à plumes et couverte
d’une fausse fourrure sur laquelle
sont accrochées des fleurs multicolores. On peut donner le bras à un
toubib, un chômeur ou à son patron,
boire un verre ensemble sans savoir
qui nous sommes. L’essentiel, c’est
de chanter les mêmes chansons ! »
La Clique, autrement dit les musiciens officiels du carnaval, joue devant la bande. C’est sa musique, guidée par le tambour major, qui
rythme l’avancée de la foule. Les
chansons sont majoritairement grivoises et leurs refrains s’apprennent
très vite. Depuis quelques années, la
foule reprend volontiers les chansons des Prout, un groupe de musiciens amateurs dunkerquois qui a
rajeuni le répertoire carnavalesque.
Leurs chansons ont un tel succès
qu’elles ne sont pas seulement chantées à Dunkerque, mais résonnent
jusqu’à Paris où les Prout ont investi
quatre fois l’Olympia !
Sur le parcours des bandes, il y a
bien sûr les bistrots où l’ambiance est
torride, mais il y a aussi les « chapelles », ces maisons dont les propriétaires ouvrent la porte à quelques
carnavaleux. « Faire les chapelles,
c’est passer d’une maison où on te
propose une bière avec des frites à
une autre qui t’offre des huîtres et du
champagne. Entre les deux, c’est
bien de se dépenser dans les chahuts
de la bande », s’amuse Fred.
Après quelques heures d’un défilé
bien physique, la bande se retrouve à
la nuit tombante pour le rigodon final. « Là, il faut être en forme, pré-
vient Marlène, c’est une heure de
chahut très physique, mais chanter
l’hymne à Jean Bart à la fin, c’est une
belle récompense ! » Le carnaval
s’achève toujours par la foule, fumante de chaleur dans le froid de
l’hiver, agenouillée pour rendre
hommage en chanson à son corsaire. « C’est un moment très fort en
émotion. On se donne tous la main,
c’est une vraie communion et ça fait
beaucoup de bien », assure Marlène.
Les plus hardis filent ensuite aux
bals. Chacun est organisé par une
association distincte. Fidèles à l’esprit généreux du carnaval, elles reversent les bénéfices à une œuvre
caritative.
Ce sont
notamment
les cuivres
des bandes
qui donnent
le top
départ des
chahuts.
DR
e carnaval, on peut pas
l’expliquer, faut le vivre
pour le comprendre ! » :
une longue perruque
blonde, un maquillage exubérant,
d’interminables faux cils qui manifestement le gênent un peu et une robe à fleurs garnie d’une généreuse
poitrine, Fred, enseignant à la retraite,
n’en a jamais raté un. « J’y pense toute
l’année ! rigole-t-il. Le carnaval est
viscéralement ancré dans chaque
maison dunkerquoise. On le vit en
famille, du plus vieux au plus jeune. »
Une tradition qui se transmet de
génération en génération depuis le
début du XVIIe siècle. A l’époque, les
pêcheurs fêtaient leur départ, pour
une pêche à la morue au large de l’Islande qui durait six mois et dont
beaucoup ne revenaient pas. Il n’y a
que la guerre sur leur sol qui aura
depuis empêché les Dunkerquois
de célébrer leur carnaval en 14-18
et 39-45.
En 1991, lorsqu’il avait été interdit
pour cause de guerre du Golfe, un
groupe avait tout de même organisé
sa « bande annulée » qui avait eu un
franc succès. C’est dire que ce carnaval est chevillé au corps des enfants
de Jean Bart.
Paré de son clet’che (déguisement
en dunkerquois), chacun se donne le
bras et forme de joyeux rangs qui
avancent et chahutent au rythme de
la musique : « J’adore le mélange qu’il
y a ici, sourit Marlène, 21 ans, coiffée
Repères
LE SAVIEZ-VOUS ?
Un bazar
très organisé
DE L’EXTÉRIEUR, le carnaval
ressemble à une gigantesque
pagaille. Il est pourtant régi par une
charte « Carnaval respectueux,
carnaval heureux », qui est
expliquée dans les écoles et
milibris_before_rename
distribuée sous forme de bande
dessinée. « On ne fait pas n’importe
quoi », confirme Hubert Acket,
président de l’Association des bals
du carnaval dunkerquois, qui
rassemble plus d’une dizaine
d’associations philanthropiques. « Il
faut suivre la musique. Comme le
dit la charte : quand les fifres jouent,
on marche, quand les cuivres et les
tambours se mettent à résonner, on
chahute. » Et si l’on donne le bras à
qui l’on veut, pas question de se
placer n’importe où. « Surtout pas
en première ligne, rappelle Hubert.
Elle est réservée aux costauds qui
peuvent retenir la pression de la
bande qui pousse. » Dans les
chahuts, si un carnavaleux tombe,
un autre criera « chute », et tous
retiendront la foule autour de lui.
Mais les incidents sont rares,
« parce qu’on est tous des
copains », sourit Hubert Acket. H.H.
Le carnaval de Dunkerque dure
trois mois, avec un rendez-vous
chaque week-end. Parmi les temps
forts figurent les Trois Joyeuses, qui
fêtent Mardi gras les 26, 27 et
28 février. Elles démarrent dès le
samedi soir avec un bal. Le
dimanche, c’est l’immense bande de
Dunkerque, avec son célèbre jet de
harengs depuis les balcons de la
mairie, à 17 heures. Nouveau bal le
soir, puis deux bandes : le lundi sur le
port, et le mardi dans le quartier de
Rosendaël, historiquement celui des
pêcheurs.
De 40 000 à 50 000 carnavaleux
s’y retrouvent chaque jour. Soyez
patients, en raison de l’état
d’urgence, les fouilles sont obligatoires et les points d’entrée réduits.
Les déguisements de religieux ou de
militaires sont interdits.
Le programme complet figure sur le
site de la ville : www.villedunkerque.fr, ainsi que sur celui de
l’office de tourisme,
www.dunkerque-tourisme.fr, qui
organise des séjours à partir de 53 €.
Renseignements sur le site, ou au
03.28.66.79.21.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
16
VIE QUOTIDIENNE
JÉRÉMIE JUNG
www.voyages.carrefour.fr
ou au 0.805.41.31.31.
BON À SAVOIR
LES VISAS POUR
MADAGASCAR PLUS FACILES
Le pays avait déjà baissé le tarif des
visas pour les voyageurs venant de
France, passant de 31 € à 27 € pour
un séjour d’au maximum trente jours.
Madagascar va aller encore plus loin,
en proposant dès le mois prochain un
visa électronique. Autrement dit, plus
besoin d’aller en personne à
l’ambassade ou dans un consulat, ou
de passer par une agence, pour
obtenir un visa. Celui-ci sera
désormais bientôt délivré après
quelques clics sur un site sécurisé.
LE SITE WEB
OPITRIP, ROI DU TOURISME
COLLABORATIF
Il est
désormais
possible de
passer des
vacances
entières sans
passer par les
circuits
commerciaux
habituels. C’est
sur ce créneau que travaille le site
Opitrip, un comparateur d’offres de
tourisme collaboratif : organiser soimême son voyage de A à Z, en
recourant majoritairement, voire
uniquement, à des services proposés
par des particuliers. Grâce à lui, vous
pouvez trouver un logement (de la
chambre au chalet), un moyen de
transport (covoiturage par exemple),
des activités sur votre lieu de séjour
(excursions, visites guidées, etc.).
Alléchant en cette saison, alors que
les vacances au ski sont réputées
chères.
www.opitrip.com.
milibris_before_rename
Mieux assuré
chez Ryanair
Visiter un pays,
c’est aussi
découvrir sa
gastronomie.
On peut
désormais tâter
de la cuisine
locale en allant
manger chez
l’habitant. C’est
ce que propose
le site VizEat,
avec des offres
qui font frémir les
papilles : 24 € par
personne dans
un penthouse
de Rome, 34 €
dans une maison
proche des
canaux
d’Amsterdam,
42 € dans un
appartement
de Lisbonne.
www.vizeat.fr.
Bon
plan
Week-end
à Venise
Intemporelle
Venise ! Quelle
que soit la saison,
la cité des Doges
se visite.
Et s’y rendre et y
loger ne coûte pas
forcément si cher.
Ainsi, chez
Donatello, le
week-end s’y
déniche à partir
de 210 € par
personne, offre
comprenant les
vols, 2 nuits
d’hôtel avec petits
déjeuners.
En agences, sur
www.kuoni.fr
(Donatello fait partie
du groupe Kuoni), ou
au 01.55.87.85.85.
AFP/JOSEP LAGO
Voyagez
et mangez
local
À DÉFAUT de pouvoir y skier,
ou de pouvoir se payer un bon
repas dans les tables gastronomiques de haute volée de la
station, pourquoi ne pas s’en
mettre plein les yeux à Courchevel lors de son Festival international d’art pyrotechnique, qui a débuté hier soir et
dure jusqu’au 2 mars ? « Plus
beau spectacle de ce type en
montagne », assure la station
savoyarde, la 15e édition de
cette compétition sera à retrouver chaque semaine en
soirée.
chevel Moriond-front de neige. Mardi 28 février, ce sera au
tour de l’équipe autrichienne
Steyrfire, à Courchevel le
Praz-bord du lac. Enfin, le jeudi 2 mars, clôture du festival
UN FESTIVAL DE FEUX
avec « H.C. Pyrotechnics »,
JUSQU’AU 2 MARS
Jeudi 16 février, show de spectacle hors compétition
l’équipe italienne Lieto à pendant la soirée « Verdons
Courchevel-front de neige. by Night XXL ».
Jeudi 23 février, place à l’équipe française Pandora, à Cour- www.courchevel.com.
Depuis mardi, Ryanair a lancé un
nouveau produit d’assurance pour
ses voyageurs, qui intéressera
ceux qui recourent régulièrement
aux services de la compagnie
aérienne low-cost. Cette dernière,
en collaboration avec Europ
Assistance, vous propose
désormais, pour 50 € par an,
de bénéficier d’une couverture
pour un nombre de voyages
illimités en Europe et pour
une durée de 28 jours.
www.ryanair.com.
ORIGINAL
Visite et cuisine
en Chine
VACANCES
Encore des bonnes
affaires pour le ski
ON A EU UN PEU PEUR au début
de la saison, mais la neige a fini par
faire son apparition sur les massifs.
Que vous skiiez hors saison, ou
visiez déjà les prochaines vacances
scolaires, il reste des places en
altitude.
Aux Saisies (Savoie), une offre
« ski de printemps et détente »
permet de bénéficier d’une
réduction pouvant aller jusqu’à
40 %. Ce qui met le forfait de ski
six jours, et un aquapasse de
sept jours pour le Signal, le centre
aqua-sportif de la station, à partir
de 172 € par personne,
hébergement compris.
Offre valable du 18 mars au 22 avril.
Centrale de réservation
des Saisies,
au 04.79.38.90.30.
Du côté de Flaine (Haute-Savoie)
vient d’ouvrir le premier Village
club ski premium, fruit des efforts
de Cap’Vacances et de l’UCPA. Son
offre comprend un hébergement au
pied des pistes, des services
comme un spa ou une piscine
intérieure chauffée, et même les
cours de ski. Les tarifs en période
scolaire s’affichent à partir de
1 140 € par personne, ou 990 €
pour les 12-15 ans.
www.skipremium.
capvacances.fr ou
au 0.825.725.735.
LP/YVES JAEGLÉ
Ne partez pas en visite à Disneyland
Paris sans avoir pris connaissance de
cette offre ! Jusqu’à moins 45 % le
séjour sur place, grâce à une vente
flash actuellement mise en place par
Carrefour Voyages jusqu’à mardi. Cette
offre comprend le logement seul dans
l’un des nombreux hôtels du site et
les entrées aux 2 parcs. Un exemple :
134 € par personne au lieu
de 205 € pour un séjour de
2 jours/1 nuit au Disney’s
Hotel Cheyenne.
Courchevel s’enflamme
C’est
nouveau
COURCHEVEL TOURISME/PATRICE PACHOD
DISNEYLAND PARIS
MOINS CHER
LA BONNE IDÉE
LP/HUMBERTO DE OLIVEIRA
À SAISIR
@le_Parisien
Et si vous profitiez de votre séjour à
Pékin pour faire le tour de quelques
bonnes tables de la capitale
chinoise ? Tel est le programme
alléchant que vous propose
Selectour, rempli de temps forts.
D’un côté, découverte de la célèbre
place Tian’anmen, de la Cité
interdite, des vieux quartiers ou du
palais d’été. De l’autre, cours de
confection des raviolis chinois avec
un habitant de la ville, secrets de
fabrication du canard laqué, et
autres réjouissances…
Le tarif : à partir de 1 950 € par
personne en formule 7 jours/6 nuits
en hôtels quatre étoiles comprenant
la demi-pension, les cours
d’initiation à la cuisine chinoise, un
guide francophone, ainsi qu’un
véhicule privé lors des visites.
Sur www.selectour.com,
et au 01.78.42.78.43.
Votre
rendez-vous
demain
MAISON
Inspiration japonaise
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
RINER CHANGE DE MARQUE
Exit Adidas ! Sous contrat avec la marque aux
trois bandes depuis plusieurs années, Teddy
Riner change d’équipementier. La marque
américaine Under Armour officialisera, mercredi
prochain, l’arrivée du poids lourd du judo français
dans son team. Un team d’ampleur internationale où
figurent notamment la skieuse Lindsey Vonn, l’ex-nageur
Michael Phelps et le tennisman Andy Murray.
Sports
www.leparisien.fr
Les pieds
à Bordeaux,
LP/FRÉDÉRIC DUGIT
la tête
au Barça
Marco Verratti et Edinson Cavani, indispensables au PSG pour défier mardi Barcelone en Ligue des champions, devraient être titularisés ce soir face à Bordeaux. En espérant qu’ils ne se blessent pas.
Avant de défier, mardi, l’armada catalane, le PSG a un dernier devoir hexagonal à remplir en Ligue 1.
En Gironde, il s’agira de faire le plein de points tout en procédant à de judicieux arbitrages.
BORDEAUX
20H45
CANAL +
PSG
PAR DOMINIQUE SÉVÉRAC
est un peu comme si
nous étions venus
avec nos questions et
Unai Emery avec ses
réponses. Hier, au
camp des Loges, l’assistance avait le
parfum de la Ligue des champions,
en pensant à ces grands soirs où l’on
se donne autant que l’on rêve, quand
l’entraîneur basque restait concentré
sur sa rencontre bordelaise, un
match à trois points, le retard que son
équipe accuse encore sur Monaco,
en lice samedi soir face à Metz.
« On a préparé le match en se mé-
C’
fiant de Kamano, Rolan, Laborde,
Ménez, qui voudra être bon parce
qu’il a porté notre maillot, prévient le
coach. Après, on pensera à Messi,
Suarez, Neymar ou Jordi Alba. » C’est
sans doute la première fois dans
l’histoire du football mondial que les
noms de Laborde et Messi ont été
utilisés dans la même phrase et il faut
féliciter au moins Emery pour cela.
Ce soir, son équipe va renseigner
sur ses capacités mentales à quatre
jours du grand choc qui peut anoblir
la saison parisienne. Et l’équation
semble fragile : il faut gagner pour ne
céder aucun terrain aux Monégasques, mais il ne s’agit pas de piocher
dans les réserves ni de revenir avec
des blessés. Pour une fois, on ne leur
en voudra pas de se contenter du
strict minimum. Ce ne sera ni rassurant ni inquiétant avant le Barça tant
le Barça constituera un match différent, un opéra quand le déplacement
à Bordeaux reste une comptine. Et le
football est ainsi que le PSG peut ne
pas gagner à Bordeaux et renverser
les Catalans. Mais ce n’est pas un
conseil. Juste une probabilité ou une
possibilité.
LE DILEMME
CAVANI
Bonne nouvelle en attendant : peutêtre que, cette saison, le PSG n’a plus
à se poser des questions de concentration pré ou post-Ligue des champions vu sa situation au classement.
Il n’a que le choix de foncer, tant que
Monaco ne lui donne pas un peu de
répit. L’autre équation pour Emery
réside dans le choix des hommes. Il
cherchera le bon panachage entre
une équipe capable de gagner et une
équipe qui ne s’use pas complètement. La principale interrogation
concerne Cavani. Il est indispensable
pour gagner n’importe quel match
de Ligue 1, mais faut-il prendre le risque d’une petite blessure à quatre
jours de Barcelone ?
Thiago Motta (suspendu) et Guedes (non qualifié) ne sont pas concernés, mais il en va de Thiago Silva
comme de Cavani. Le PSG a-t-il absolument besoin de son capitaine
pour s’imposer en Gironde ou Kimpembé, jamais décevant, peut-il enchaîner une troisième titularisation
en quatre matchs ? En revanche,
Bordeaux tombe bien pour relancer
Marco Verratti, indispensable mardi
contre les Blaugrana.
Enfin, la dernière incertitude du
technicien parisien renvoie au choix
du gardien. Boulette ou non, Areola
aurait cédé sa place à Trapp dès son
rétablissement. Ce qui est le cas,
puisque l’Allemand est dans le groupe, prêt à jouer et donc à débuter.
En titularisant Kevin Trapp, Emery
s’éviterait le problème du rebond
chez Alphone Areola et donnerait
quelques repères à son concurrent,
sorti sur blessure contre Monaco le
29 janvier. Se délester de quelques
sujets encombrants, ce n’est pas plus
mal à quelques jours du sommet tant
attendu.
milibris_before_rename
Delort,
la bonne pioche
« Je me voyais mariée,
avec des enfants… »
Ça chauffe entre
Fourcade et la Russie
FOOTBALL. Arrivé à Toulouse
cet hiver en provenance
du Mexique, l’ancien attaquant
caennais n’a pas tardé à faire
parler la poudre en inscrivant deux
buts en autant de rencontres.
TENNIS. Retirée du circuit, Mary
Pierce s’imaginait une vie plus rangée.
Là voilà pourtant qui forme un
nouveau duo avec Yannick Noah à la
tête de l’équipe de France de Fed Cup.
BIATHLON. Marquée par une
médaille d’argent pour les Bleus en
relais mixte, la première journée des
Mondiaux a surtout été agitée par
de très fortes tensions entre
Martin Fourcade et la Russie.
P. 19
P. 20
AFP/FRANCK FIFE
MAXPPP/« LA DÉPÊCHE DU MIDI »/MICHEL VIALA
ET AUSSI
P. 21
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
18
25e JOURNÉE
FOOTBALL LIGUE 1
@le_Parisien
Il y a match en défense
Maxwell ou Kurzawa ? Aurier ou Meunier ? Unai Emery dispose d’un dernier rendezvous ce soir avant de trancher la question des latéraux alignés mardi contre le Barça.
PSG
PAR SÉBASTIEN NIETO
ET DOMINIQUE SÉVÉRAC
A gauche,
prime
à la sécurité ?
Maxwell
35 ans
Matchs joués : 19
Minutes de jeu : 1624
Buts : 0
Passes décisives : 3
Duels
gagnés/joués :
40/75.
compagnie au Parc des Princes mardi. Face au Barça, le technicien espagnol n’aura pas le droit de se tromper.
Faut-il privilégier l’expérience de
Maxwell et Aurier ? L’énergie de
Kurzawa et Meunier ? Eléments de
réponse à gauche comme à droite.
A droite,
le choix
du roi
Aurier
24 ans
Matchs joués : 19
Minutes de jeu :
1572
Buts : 0
Passes
décisives : 4
Duels
gagnés/
joués :
112/205.
Matchs joués : 18
Minutes de jeu : 1481
Buts : 3
Passes décisives : 4
Duels gagnés/joués : 91/162.
LP/
ARN
AUD
JOUR
NOIS
24 ans
LP/PHILIPPE LAVIEILLE
Kurzawa
milibris_before_rename
Thomas Meunier semble dégager
une certaine force. Mais sa récente
blessure à la cheville pourrait lui
avoir fait perdre son rythme. Ce soir
à Bordeaux, Unai Emery a l’occasion
de tester ses latéraux une dernière
fois avant de voir arriver Messi et
ON
NY DIB
ANTHO
PORT/
ICON S
QUEL est l’objectif d’Unai Emery
mardi pour la réception de Barcelone ? Rester en vie, quitte à ne
pas marquer ? Ou gagner à tout
prix, quitte à prendre des buts ?
Une fois qu’il aura tranché cette
question, le choix du latéral gauche sera réglé.
« Je penche plus pour
Maxwell même si, contre Lille,
ses centres ne fonctionnaient
pas. Il faudra être appliqué et
concentré contre le Barça.
Les prestations de Kurzawa
ne sont pas à la hauteur depuis qu’il souffre de sa pubalgie », explique Eric Rabesandratana, ancien défenseur du
PSG (1997-2001) et consultant
pour France Bleu Paris. Très en
forme en début de saison (3 buts,
2 passes décisives entre août et
octobre), Kurzawa est freiné par
cette blessure contractée en novembre.
Guy Lacombe, qui a lancé l’international français en professionnel à l’AS Monaco, pense qu’il
est prêt : « C’est un joueur de grande qualité. Il arrive à maturité. Je le
trouve puissant, technique dans
ses centres. » Le staff du PSG ne
conteste pas ce point et considère
que Kurzawa est supérieur à
Maxwell. Mais le Brésilien semble
plus fiable sur quatre-vingtdix minutes. Et il possède une expérience indéniable : il a joué à
Barcelone (2009-2012) et a disputé l’ensemble des 6 confrontations du PSG contre les Catalans
depuis 2013. « Il offre plus de garanties défensives, résume Grégory Paisley, consultant pour BeIN
Sports. Layvin va plus vite mais ça
ne suffira pas contre le Barça ».
ESSENTIELS dans le système prôné
par Unai Emery, les latéraux du PSG
déçoivent depuis la fin de la trêve hivernale. Face à Dijon (3-1) et Lille
(2-1), Aurier, Kurzawa et Maxwell ont
cruellement manqué de précision
dans le dernier geste en attaque. Seul
LP/FRÉDÉRIC DUGIT
BORDEAUX
20H45
CANAL +
LE BELGE est surprenant. Recrue
la moins attendue de l’été dernier, Thomas Meunier est, de
loin, le meilleur des nouveaux. Parmi les quatre latéraux, il est celui qui joue
le plus et ses statistiques
(2 buts, 4 passes décisives, toutes compétitions confondues) le
crédibilisent.
« J’aime bien Meunier.
Il est moins puissant
qu’Aurier, mais plus intelligent dans le placement,
plus juste techniquement », estime Michel
Der Zakarian, entraîneur
de Reims. Serge Aurier réalise, lui,
une saison « en dents de scie »,
selon Eric Rabesandratana, ex-capitaine du PSG, qui le sent « fatigué ». « Aurier est plus fort intrinsèquement que Meunier. Mais tout
dépend de son état d’esprit », dit
Grégory Paisley, formé au PSG.
Sur certains matchs, comme à
Toulouse (1-3) ou Montpellier
(0-3), l’ex-Toulousain semble, en
effet, ailleurs. Sur d’autres, comme
contre Arsenal (1-1) en début de
saison, il a été irréprochable dans
l’implication. « Aurier est revenu
avec une bonne mentalité après la
CAN (éliminé au 1er tour), a coupé
hier Unai Emery en conférence de
presse. Je suis content de son dernier match. Il a fait un bon travail
défensif contre Lille et à Dijon. »
Des encouragements qui laissent penser qu’Aurier tient la corde.
Mais ce n’est pas le choix qui semble le plus inquiéter Emery. L’Ivoirien ou le Belge ? « Je suis tranquille à ce poste », résume l’Espagnol.
Meunier
25 ans
Matchs joués : 23
Minutes : 1674
Buts : 2
Passes décisives : 4
Duels gagnés/joués : 102/176.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
19
LIGUE 1 FOOTBALL
www.leparisien.fr
Le défenseur latéral bordelais, sous contrat avec le PSG
jusqu’en 2020, fait l’unanimité sur son nom en Gironde.
PAR OLIVIER BERNARD
de la défense, comme mardi lors
de la large victoire à Caen (4-0),
Youssouf Sabaly déçoit très rarement depuis son arrivée l’été
dernier sur les bords de la Garonne. A l’heure de retrouver le
PSG, son club formateur, où il est
sous contrat jusqu’en juin 2020
(il n’a toutefois joué aucun match
avec Paris), l’explosif latéral savoure pleinement son séjour
bordelais. « Il s’agit d’une belle
expérience, même si à un moment il faudra que je pense à me
stabiliser, observe-t-il. Je suis
venu ici pour franchir un palier.
Je me sens très bien dans ce club
où il y a tout pour réussir. »
Comme lors de ses prêts précédents à Evian entre 2013
et 2015, avec Pascal Dupraz qui
le décrit comme « un amour de
gamin, toujours soucieux de
progresser », et à Nantes en
2015-2016, Bordeaux est vite
tombé sous le charme. « Il me
fait forte impression, insiste Cédric Carrasso. Il possède un gros
volume de jeu, il est partout, derrière et devant. » Même son de
cloche chez Jocelyn Gourvennec. « Youssouf est un atout important pour nous. C’est un jeune joueur (NDLR : 23 ans) mais
avec beaucoup d’expérience et
plus de cent matchs de Ligue 1.
C’est rare à son âge. »
PHOTOPQR/ « SUD OUEST »/GUILLAUME BONNAUD
A DROITE, ou parfois à gauche
Matmut Atlantique, le 26 novembre. A force d’enchaîner les prêts, Youssouf Sabaly
compte, à 23 ans, plus de 100 matchs de Ligue 1 à son actif.
Freiné par une blessure à une
cuisse, qui l’a privé au total d’un
mois et demi de compétition depuis début décembre (il était absent pour la demi-finale de la
Coupe de la Ligue, perdue contre Paris le 24 janvier), le champion du monde U 20 en 2013
monte en puissance.
« J’aime prendre le couloir,
même si ma première mission
est de bien défendre, note-t-il. Je
préfère évoluer à droite sur mon
pied fort, mais quand je joue à
gauche, c’est une bonne chose
pour la polyvalence. Cependant,
l’essentiel, c’est que j’aide mon
équipe à être performante. On
est ambitieux et on veut aller
FEUILLE DE MATCH
Ce soir à 20 h 45, au Matmut Atlantique. Arbitre : M. Rainville.
¥ BORDEAUX : Carrasso - Gajic, Jovanovic, Pallois, Sabaly - Sankharé,
Toulalan, Plasil (cap.) - Malcolm, Rolan, Ménez (ou Kamano).
Entr. : Gourvennec.
¥ PSG : Trapp - Meunier, T. Silva (cap.) (ou Kimpembe), Marquinhos,
Kurzawa - Verratti (ou Nkunku), T. Motta, Rabiot - Lucas, Cavani,
Di Maria. Entr. : Emery.
TABLEAU DE BORD
CE SOIR, 20 H 45
Bordeaux - PSG (Canal +)
DEMAIN, 17 HEURES
Guingamp - Lyon (Canal + Sport)
20 HEURES
Dijon - Caen
Lille - Angers
Monaco - Metz
Nancy - Montpellier
Toulouse - Bastia
DIMANCHE, 15 HEURES
Rennes - Nice (BeIN Sports 1)
17 HEURES
Saint-Etienne - Lorient (BeIN Sports 1)
21 HEURES
Nantes - Marseille (Canal +)
LES BUTEURS. 23 buts : Cavani (PSG) ;
19 buts : Lacazette (Lyon) ; 14 buts :
Gomis (Marseille), Falcao (Monaco)...
LIGUE 1/LA 25e JOURNÉE
CLASSEMENT
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
Monaco
PSG
Nice
Lyon
Saint-Etienne
Marseille
Bordeaux
Rennes
Guingamp
Toulouse
Nancy
Metz
Lille
Montpellier
Nantes
Caen
Dijon
Angers
Bastia
Lorient
Pts
55
52
52
40
36
36
36
32
31
30
27
27
26
26
26
25
24
24
22
22
J.
24
24
24
23
24
24
24
24
24
24
23
23
24
24
23
23
24
24
23
24
G.
17
16
15
13
9
10
9
8
8
8
7
8
7
6
7
7
5
6
5
6
N.
4
4
7
1
9
6
9
8
7
6
6
5
5
8
5
4
9
6
7
4
P.
3
4
2
9
6
8
6
8
9
10
10
10
12
10
11
12
10
12
11
14
p. c. Diff.
70 23 47
47 18 29
39 18 21
44 27 17
26 19 7
31 28 3
29 28 1
23 27 -4
28 29 -1
27 27 0
18 29 -11
24 39 -15
22 30 -8
33 42 -9
15 31 -16
25 40 -15
32 37 -5
19 32 -13
20 28 -8
27 47 -20
LA PROCHAINE JOURNÉE (26e).
Vendredi 17 février, 20 h 45 : Bastia - Monaco. Samedi 18 février, 17 heures :
Marseille - Rennes. 20 heures : Angers - Nancy, Caen - Lille, Lorient - Nice, Metz Nantes. Dimanche 19 février. 15 heures : Bordeaux - Guingamp. 17 heures : Lyon Dijon ; Montpellier - Saint-Etienne. 21 heures : PSG - Toulouse.
milibris_before_rename
“
UN TRÈS BON
JOUEUR
ET UN TRÈS
BON GARS
UNAI EMERY
”
loin en championnat et en Coupe de France. »
Son avenir est déjà au centre
des discussions. Bordeaux
aimerait le garder, mais son prêt
n’est pas assorti d’une option
d’achat. « Sabaly est une grosse
satisfaction, assure le président
Jean-Louis Triaud. Tout le monde me demande pourquoi on ne
l’achète pas. J’ai déjà posé la
question aux dirigeants parisiens. Ils m’ont dit qu’on en reparlerait en fin de saison. »
La progression de l’enfant
du Chesnay (Yvelines) est, il est
vrai, suivie de près dans la capitale. « C’est un très bon joueur et
un très bon gars », affirmait Unai
Emery l’été dernier. Il pourra juger sur pièces ce soir.
Arrivé cet hiver, l’ex-Caennais a réveillé
une attaque toulousaine endormie.
eux matchs, deux buts :
Andy Delort « ne pouvait pas rêver mieux »,
selon ses propres mots, pour ses
débuts sous le maillot toulousain. L’ancien joueur de Caen, de
retour du Mexique après avoir
beaucoup bourlingué durant sa
carrière (déjà 9 clubs à 25 ans), a
réveillé une attaque toulousaine
endormie, qui n’avait plus marqué en Ligue 1 depuis quatre
matchs et 365 minutes ! « Ce
que j’apprécie chez lui, c’est qu’il
aime le foot, résume Pascal Dupraz, l’entraîneur du TFC. Il a
une forme de spontanéité rafraîchissante. »
Le personnage est d’un bloc,
dans la vie comme sur le terrain.
A fleur de peau et plutôt baroudeur. Capable de marquer dans
toutes les situations, ou presque.
« J’aime me battre sur un terrain,
décrypte-t-il. J’ai 25 ans et un
peu d’expérience, et j’ai toujours
été un leadeur depuis les catégories de jeunes. » C’est aussi
pour cela qu’il a été recruté : afin
d’encadrer une formation peutêtre trop tendre pour la Ligue 1.
« Comme il est très
rapide, adroit devant
le but et fort dans les
duels, il est plus à
l’aise dans
une équipe
qui maîtrise
moins le jeu, qui joue
plutôt bas et qui contre, estime Nicolas
Seube, son coéquipier l’an dernier à
Caen. Surtout, comme tout attaquant, il a
D
une part d’égoïsme et il aime
être décisif, avoir de l’importance. A Toulouse, il a dû trouver
cette part de responsabilité. Et
comme ça semble bien coller
avec le coach, son intégration a
été facilitée. »
DANS LES PAS DE GIGNAC
L’an dernier, déjà, le nom de Delort avait été soufflé à Dominique Arribagé, alors entraîneur.
Le deal n’avait pas pu se faire.
Cet hiver, quand il a fallu relancer une attaque muette, le même Arribagé, redevenu recruteur, a pu compter sur le soutien
de Dupraz, qui a passé un coup
de fil au joueur pour le convaincre. « Andy appréciait Dupraz
depuis plusieurs années, confie
un proche. Il aime son francparler, sa manière de manager
ses équipes. Au téléphone, ça a
collé tout de suite. Il aime bien ce
genre de coach, direct, qui ne
prend pas de gants pour
dire les choses. »
Souvent comparé à
André-Pierre Gignac,
u n e x - To u l o u s a i n
(24 buts en 20082009) avec lequel il
a joué à Monterrey, Delort est
bien parti
pour connaître la même réussite
s o u s l e
maillot violet.
VINCENT PIALAT
Stadium (Toulouse),
le 5 février. Andy Delort.
PHOTOPQR/« LA DÉPÊCHE DU MIDI »
Pour Sabaly, le bonheur est dans le prêt
Delort en barres
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
20
PREMIER TOUR
TENNIS FED CUP
@le_Parisien
« Je me voyais me marier,
avoir des enfants, mais... »
SUISSE - FRANCE A 42 ans, Mary Pierce tourne une nouvelle page de sa vie.
La voilà capitaine adjointe de l’équipe de France féminine, aux côtés de Yannick Noah.
“
PROPOS RECUEILLIS PAR
CAROLE BOUCHARD
LES FILLES
D’AUJOURD’HUI
SONT BEAUCOUP
PLUS CENTRÉES
SUR
ELLES-MÊMES
ET L’ARGENT.
MARY PIERCE, 42 ANS, entame
“
QUAND JE SUIS ARRIVÉE
À 15 ANS, ÇA A ÉTÉ
DIFFICILE DE ME FAIRE
ACCEPTER EN TANT QUE
FRANÇAISE.
”
”
PRESSE SPORTS/NICOLAS LUTTIAU
réellement cette semaine son
aventure de capitaine adjointe
des Bleues. Un vrai défi à relever, samedi et dimanche à Genève, face à la Suisse de Bacsinszky, Bencic et… Hingis au
premier tour de la Fed Cup. Aux
côtés de Yannick Noah (qui a
pris la relève d’Amélie Mauresmo en décembre), la championne de Roland-Garros
2000 part à la rescousse d’une
équipe abandonnée par Caroline Garcia, rejetée par Océane
Dodin et réduite à trois joueuses motivées : Kristina Mladenovic, Alizé Cornet et Pauline
Parmentier.
Sacrifiez-vous votre
tranquillité avec ce défi ?
MARY PIERCE. Je ne sacrifie rien,
c’est un plaisir de revenir au
sein de l’équipe de France et de
travailler avec Yannick Noah,
qui était mon capitaine en 1997
quand on a gagné. Je n’ai que
des bons souvenirs, j’ai appris
beaucoup de choses avec lui en
tant que joueuse, donc j’ai hâte
car je sais que je vais encore
beaucoup apprendre.
Comment voyez-vous
votre duo fonctionner ?
Yannick ne voyage pas beaucoup sur les tournois, ou presque pas. Donc, c’est plutôt moi
ou Pierre Cherret, l’entraîneur,
qui sommes ses yeux. A la fin,
c’est Yannick qui décide, mais il
a envie d’avoir mon ressenti. Et
c’est bien aussi qu’il y ait une
autre fille dans l’équipe !
(Elle rit.)
Les refus de Caroline Garcia
et Océane Dodin de participer
à l’aventure ont dû
vous heurter…
Le plus important, ce sont les
valeurs. Représenter notre
pays, c’est un honneur et un
privilège. J’ai toujours dit oui
aux Bleus, je n’ai jamais hésité,
et je n’ai jamais demandé s’il y
avait des points à prendre
(NDLR : au classement) ou si
j’allais être payée et combien.
L’équipe de France, c’est unique. Ce qui fait sa force, c’est cet
esprit d’équipe. C’est très important qu’on garde ça. Quand
je jouais, c’était notre point fort
et je l’ai encore vu l’année dernière quand les filles sont arrivées en finale (NDLR : défaite
contre les Tchèques). Sur le papier, ce ne sont peut-être pas
toujours les meilleures mais elles arrivent à faire de grands
exploits grâce à ça.
Est-ce un problème
de génération ? Comme
le peu de curiosité de
certaines sur votre carrière ?
C’est important pour l’entourage des joueuses de leur enseigner l’histoire du tennis, les va-
Genève (Suisse),
mercredi. Mary
Pierce (à gauche)
a gagné la Fed Cup
en 1997 avec pour
capitaine Yannick
Noah. Le duo
est reconstitué,
cette fois
à la tête de l’équipe
de France féminine.
leurs, les grands événements.
Certaines sont très intéressées,
mais oui, il y a quand même une
base qu’elles devraient avoir.
Est-ce si difficile de se fondre
dans le moule collectif ?
Premièrement, pour Amélie
Mauresmo et moi, être en équipe de France n’a jamais affecté
nos carrières personnelles.
Personnellement, ça a été difficile quand je suis arrivée à
15 ans de me faire accepter en
tant que Française car je ne suis
pas née ici, n’ai pas grandi dans
ce pays et on ne m’avait jamais
vue avant (NDLR : elle est née à
Montréal, d’une mère française
et d’un père américain, avant
de grandir aux Etats-Unis). J’ai
débarqué sans parler très bien
français, donc tout le monde se
disait : Mais qui est cette fille qui
vient piquer ma place ? Le tennis est aussi un sport individuel,
avec la routine de chacun et de
chacune. Il faut s’intégrer, que
tout le monde travaille ensemble. Cela a mis un peu de temps
pour moi mais, une fois que je
me suis sentie intégrée, ça a été
génial.
Il y a beaucoup plus d’argent
dans le tennis aujourd’hui.
Cela peut-il expliquer
l’individualisme ambiant ?
Oui. C’est beaucoup plus porté
sur le business, et on sent aussi
que les filles d’aujourd’hui sont
beaucoup plus centrées sur elles-mêmes… et l’argent. Le tennis a un peu perdu ses personnalités sur le terrain. Avant, on
voyait des joueurs et des joueuses qui s’exprimaient plus, chaque personnalité ressortait davantage. Il y avait aussi plus
d’interaction avec le public. Le
sport a changé.
Vous avez joué contre Serena
TOUS LES MATCHS DE LIGUE 1
EN DIRECT ET EN INTEGRALITE
milibris_before_rename
et Venus Williams, qui se sont
encore affrontées en finale
de l’Open d’Australie…
C’est incroyable ! Je suis très
contente de les voir encore parmi les meilleures à 35 et 36 ans.
C’est impressionnant. Cela envoie un beau message pour le
sport, pour le tennis féminin,
pour les femmes en général. J’ai
commencé avant elles sur le
circuit, mais, de voir qu’aujourd’hui elles jouent si bien, je suis
contente pour elles.
Sans cette blessure au genou
en 2006, auriez-vous pu faire
de même ?
Oui, mais jusqu’à quel âge ? Je
ne sais pas. Quand je me suis
blessée, j’avais 31 ans mais je
me sentais très, très bien et je
me voyais encore continuer un
moment. J’ai essayé de revenir
mais ce n’était pas possible. Et
puis la chose la plus importante
dans ma vie, c’est ma foi, donc
c’était le moment de passer à
autre chose. Il y avait des cours
bibliques à l’île Maurice, j’avais
envie de les suivre. Puis d’habiter là-bas. J’ai aussi effectué les
voyages missionnaires en Afrique. Finalement, la page a été
tournée assez facilement.
Et là-bas vous avez créé un
nouveau lien avec le tennis…
Oui, complètement. J’ai commencé à coacher et ça me plaisait. Je voyais que j’avais beaucoup à apporter mais aussi
beaucoup à apprendre et que,
avec ce que j’avais vécu, je pouvais aider. Après ma carrière, je
me voyais me marier, avoir des
enfants, m’occuper de ma famille et ne plus voyager. Mais
ça n’a jamais été le cas, donc je
voyage toujours, j’entraîne, je
commente à la télévision, je
suis au conseil d’administration
de l’ITF (NDLR : la Fédération
internationale) et me voilà en
équipe de France.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
21
SPORTS
www.leparisien.fr
Biathlon
CHAMPIONNATS DU MONDE
RELAIS MIXTE
Fourcade et la « guéguerre froide » avec les Russes
Martin Fourcade, médaillé d’argent en relais mixte avec les Bleus, s’est retrouvé au cœur d’un imbroglio
avec la Russie sur fond de dopage. C’est chaud. Et ça ne fait que commencer.
LA TRADUCTION est approximative, mais on comprend aisément
que les messages, venus de Russie,
postés depuis quelques jours sur les
comptes Twitter et Instagram de
Martin Fourcade sont tout sauf
sympathiques. « Bonjour de Russie,
le commentateur de biathlon nous a
demandé de t’écrire que tu étais un
porc », peut-on ainsi lire. Un déferlement de haine qui ne s’est pas du
tout calmé après la première épreuve des Mondiaux disputée sous
haute tension, hier. Presque une
« guéguerre froide » entre la France
et la Russie, 2e et 3e du relais mixte
derrière l’Allemagne.
Un incident sur la piste au moment du dernier passage de relais
(la Russie a accusé Martin Fourcade,
qui s’élançait, d’avoir fait tomber
Alexander Loginov, qui arrivait),
une fâcherie sur le podium juste
après l’arrivée, des invectives en
conférence de presse et un prolongement lors de la remise des médailles : ce jeudi, entamé par
une descente de police dans l’hôtel
des Kazakhs et la saisie de matériel
et de produits médicaux, fut franchement agité à Hochfilzen, en
Rugby
Autriche. Avec le dopage en toile
de fond, un sujet que Martin Fourcade ne voulait plus évoquer ces derniers jours pour ne pas être pollué.
C’est raté.
IL A REÇU UNE LETTRE
DE MENACE DE LA
FÉDÉRATION RUSSE
Pour bien comprendre, il faut remonter quelques jours en arrière.
Revenir à un message du double
champion olympique sur Instagram après une course de Loginov
pour simplement rappeler qu’il revenait « de deux ans de suspension
pour dopage à l’EPO ». Un crime de
lèse-majesté pour les Russes.
« Suite à cela, j’ai reçu une lettre du
président de la Fédération russe qui
demandait à la Fédération internationale (IBU) de prendre des sanctions exemplaires contre moi », révélait ainsi Fourcade.
Si l’IBU a prévenu la France qu’elle ne donnerait pas suite à ces demandes, ces menaces n’ont évidemment pas plu au Français.
« Est-ce normal de réclamer des
sanctions, alors que je ne fais que
me battre pour un sport propre ? »
a-t-il demandé en conférence de
TOURNOI DES SIX NATIONS
LA 25e JOURNÉE
Ce soir
milibris_before_rename
DTN, qui craignait une sanction
pour son champion qui a fait de la
lutte contre la triche dans son sport
un vrai cheval de bataille et s’insurge depuis des semaines contre
l’apathie de la Fédération internationale dans le délicat dossier du dopage en Russie, et notamment en
biathlon. Il mène la fronde, réclame
des sanctions exemplaires et a mê-
BREF
20 HEURES
L’équipe probable : Spedding Nakaitaci, Fickou, Lamerat,
Vakatawa - (o) Lopez, (m)
Serin - Gourdon, Picamoles,
Goujon - Maestri,
Vahaamahina - Atonio, Guirado
(cap.), Baille.
Le chiffre
Auxerre - Brest
Amiens SC - GFC Ajaccio
Niort - Troyes
Laval - Red Star
Nîmes - Tours
AC Ajaccio - Valenciennes
Le Havre - Bourg-en-Bresse
1
Demain
15 HEURES
Reims - Sochaux (BeIN Sports 1)
Loann Goujon
devrait être
titulaire contre
l’Ecosse.
Lundi
19 HEURES
Strasbourg - Orléans (BeIN Sports 1)
20 H 45
Lens - Clermont (Canal + Sport)
CLASSEMENT
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
Brest
Troyes
Reims
Amiens SC
Lens
Nîmes
Strasbourg
Sochaux
Niort
Bourg-en-B.
GFC Ajaccio
Valenciennes
Clermont
Le Havre
AC Ajaccio
Red Star
Orléans
Laval
Auxerre
Tours
Pts
45
39
39
38
37
36
36
33
33
32
32
30
30
30
30
26
24
22
22
20
J.
24
24
24
24
24
24
23
24
24
24
24
24
24
24
24
24
24
24
24
23
G.
13
11
10
10
9
9
10
8
8
7
8
6
7
7
8
6
6
4
5
4
N.
6
6
9
8
10
9
6
9
9
11
8
12
9
9
6
8
6
10
7
8
P.
5
7
5
6
5
6
7
7
7
6
8
6
8
8
10
10
12
10
12
11
Diff.
8
7
6
11
5
9
3
1
-4
2
2
2
2
0
-5
-9
-9
-6
-13
-12
me menacé de « boycotter certaines épreuves ».
Hier soir, évidemment touché par
tous les incidents de la journée qui
ont un peu gâché la médaille d’argent arrachée avec Anaïs Chevalier,
Marie Dorin et Quentin FillonMaillet, Martin Fourcade assumait.
Tout. Prêt à faire face. Et à aller chercher, dès samedi, les médailles d’or.
Et aussi
EN
(Multiplex BeIN Sports 1)
LP/ARNAUD JOURNOIS
G
presse en fixant le clan russe dans
les yeux. Chaud, vraiment chaud.
Quelques minutes plus tôt, Fourcade, bouquet de fleurs dans les
bras, avait déjà déserté le podium
organisé à la fin de la course après
qu’Alexander Ligonov et Anton Shipulin ont refusé de lui serrer la
main. Il n’est revenu que sur les injonctions de Fabien Saguez, son
FOOTBALL/Ligue 2
Un seul changement
en vue pour les Bleus
uy Novès a semble-t-il
choisi de redonner
leur chance aux vaincus de Twickenham (19-16
pour l’Angleterre), pour affronter l’Ecosse dimanche
(16 heures) au Stade de France,
lors de la deuxième journée du
Tournoi des Six Nations.
Excepté le troisième ligne
de Clermont Damien Chouly,
qui devrait céder sa place au
Bordelais Loann Goujon afin
de densifier le pack tricolore,
le sélectionneur s’apprête à reconduire la même équipe. Il
l’annoncera ce matin (10 heures) depuis le centre d’entraînement de Marcoussis (Essonne).
Les piliers Atonio et
Baille, en difficulté face
au XV de la Rose, devraient donc avoir l’occasion de se rattraper,
ainsi que les ailiers Vakatawa et Nakaitaci, dont le
staff attend beaucoup plus.
La charnière Serin - Lopez,
l’une des satisfactions du premier match de la compétition,
sera de nouveau à l’œuvre aux
manettes du XV de France.
Hochfilzen
(Autriche), hier.
Sur le podium,
les Russes
Alexander
Loginov et
Anton Shipulin
(à gauche et au
centre) ont
refusé de serrer
la main de
Martin
Fourcade.
Celui-ci a quitté
le podium dans
la foulée…
AFP/FRANCK FIFE
PAR SANDRINE LEFÈVRE
Les indisponibilités
des Monégasques
Sidibé, blessé à
l’adducteur gauche, et
Germain, victime
d’une contusion au
mollet gauche,
devraient durer « une
semaine », a estimé,
hier, leur entraîneur,
Leonardo Jardim, à
quinze jours du 8e de
finale aller de Ligue
des champions face à
Manchester City.
La phrase
« J’AI FAIT DE
GROS EFFORTS
À L’OPEN
D’AUSTRALIE,
MES DOCTEURS
M’ONT
CONSEILLÉ DE
ME REPOSER »
RAFAEL NADAL,
FINALISTE EN
AUSTRALIE ET FORFAIT
POUR LE TOURNOI DE
ROTTERDAM, QUI
DÉBUTE LUNDI
Lavillenie pense à l’été
ATHLÉTISME. Alors que sa
saison hivernale est en suspens
à cause d’une blessure à un
ischio-jambier, Renaud
Lavillenie, dont la présence aux
Championnats d’Europe en salle
(3 au 5 mars) est plus
qu’incertaine, est d’ores et déjà
engagé avec le meeting de
Eugene, fin mai. Il y retrouvera
le champion olympique brésilien
Thiago Braz et le Canadien
Shawn Barber, le champion du
monde.
Tolisso s’en sort bien
FOOTBALL. Le mileu lyonnais
Corentin Tolisso a écopé hier
d’une suspension de deux
matchs ferme suite à son
expulsion contre Saint-Etienne.
Une peine clémente puisque le
règlement prévoit trois matches
ferme pour une expulsion après
une « faute grossière à
l’encontre d’un joueur », en
l’occurrence le Stéphanois
Fabien Lemoine.
Le Cameroun grimpe
FOOTBALL. Vainqueur surprise
de la Coupe d’Afrique des
nations, dimanche au Gabon, le
Cameroun gagne 29 places au
classement Fifa et occupe
désormais le 33e rang. La
France grimpe à la 6e place (+ 1),
alors que l’Argentine est
toujours en tête, devant le Brésil
et l’Allemagne.
De la pub sur le maillot
des Bleus
RUGBY. La France était la
dernière grande nation du rugby
à résister. Elle a fini par céder.
Le maillot du XV de France sera
ainsi floqué d’une publicité pour
la première fois contre l’Ecosse
dans le Tournoi des Six Nations,
dimanche. Les Bleus afficheront
leur soutien à la candidature de
la France à la Coupe du monde
2023 en arborant
#France2023 au Stade de
France. L’étape suivante sera la
probable arrivée d’un sponsor
sur le maillot, une promesse de
campagne du nouveau
président, Bernard Laporte.
NOTRE SÉLECTION TÉLÉ
AUJOURD'HUI
CHAÎNE HEURE
SKI MONDIAUX, SUPER COMBINÉ DAMES
Descente
Slalom
France 3 9:45
Eurosport 1 10:00
France 3 et Eurosport 13:00
TENNIS
Tournoi ATP
de Montpellier
BIATHLON
SFR 1 13:50
et SFR 2 19:00
MONDIAUX
Sprint dames Eurosport 1 et l’Equipe 15:00
FOOTBALL
Multiplex
LIGUE 2
BeIN Sports 1 20:00
LIGUE 1
Bordeaux - PSG
VOLLEY
Poitiers - Chaumont
Canal + 20:45
LIGUE A
L’Equipe 20:30
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
22
HIPPISME
@le_Parisien
Beau Gamin a tout d'un grand
Nos pronostics
LES PRÉFÉRÉS de S. Flourent
1
6
12
14
10
8
samedi à vincennes Notre favori forme un tandem confirmé avec son
driver, Éric Raffin. Il trouve l'occasion de renouer avec le succès.
PAR ROMAIN PORÉE
DEPUIS LE 29 JUILLET 2015, BEAU
GAMIN (n°1) n'a plus passé le poteau
en tête. Non pas qu’il manque de qualité, mais c’est plutôt la faute d’adversaires trop forts, évidemment, surtout
quand vous courez régulièrement
contre BOLD EAGLE, BOLÉRO LOVE
et consorts. Faisant partie de la génération dorée des trotteurs dont le nom
commence par la lettre « B » (les 6
ans), ce pensionnaire de Sébastien
Guarato pourrait, enfin, renouer avec
le succès. L'opposition semble à sa
portée, sa dernière course est encourageante et il n'a jamais terminé plus
loin que troisième en trois courses
dans des épreuves avec départ à
l'autostart. C'est le jour J !
Un SAUVEUR dans le peloton. Placé
au niveau Groupe I entre YOUR HIGHNESS et ANNA MIX au mois d'avril
2016 chez lui, en Suède, SAUVEUR
(n°10) tarde à montrer l'étendue de ses
moyens depuis son arrivée sur notre
sol. Toutefois, Björn Goop a des explications et part confiant malgré son numéro « piège » en seconde ligne derrière les ailes de la voiture.
Vincennes, le 22 août 2016. BEAU GAMIN et Éric Raffin avant le Prix
Jockey (Gr. II), duquel ils finiront cinquièmes. (Scoopdyga/Laurent Dyga)
VACATE et ORIENT viennent de
loin. VACATE MONEY (n°12) et
ORIENT HORSE (n°14) ont le désavantage de s'élancer de la seconde ligne,
comme SAUVEUR, mais leur forme
est plus sûre. Notons que la première
court ferrée, comme lors de son dernier succès autoritaire enregistré dans
R É S U LTAT S E T R A P P O R T S
le Prix Helen Johansson le jour du Prix
d'Amérique, contrairement au second,
lequel est très à l'aise sans ses fers.
Quand la forme est là. Christian Bigeon et son fils, Charles, réalisent un
bon meeting. Dans ce quinté, leur pensionnaire, USTIE HAUFOR (n°6) pourrait profiter de cette période faste pour
EN DIRECT AU
pallier son manque de marge de
manœuvre. Quoi qu'il en soit, une belle place est à sa portée, au papier.
UNITED est de retour. Plombée par
les soucis de santé, la carrière de UNITED BACK (n°5) n’est pas celle que ses
indéniables moyens laissaient présager. Commes ses jambes semblent le
laisser tranquille, le pensionnaire de
Laurent Leduc s’est produit à quatre
reprises depuis le début du meeting. Si
les résultats n’ont pas encore été au
rendez-vous, il est en forme ascendante. La méfiance s’impose.
Mais encore ? SUGAR REY (n°8) a
terminé troisième derrière CASH
GAMBLE et BEAU GAMIN dans le Prix
Doynel de Saint-Quentin (Groupe II) le
3 décembre. Cette seule référence lui
confère une chance théorique, a fortiori sur un parcours de vitesse qui lui
plaira. Enfin, ARAZI BOKO (n°3) est
retenu en huitième position de notre
Synthèse. Ses meilleurs titres l'autorisent pourtant à viser la victoire. Certains préféreront garder à l'esprit son
dernier chrono (1'12''2) plutôt que son
ultime résultat (8e) et le placeront ainsi
parmi leurs bases. C'est bien connu,
aux courses, on joue comme on aime.
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
Mb.
Hb.
Hb.f.
Hal.
Mb.f.
Fb.
Hb.
Mb.
Mb.
Mb.f.
Fb.
Fb.
Mb.
Mb.
Mb.
6
10
10
7
9
9
10
6
8
7
8
8
10
9
10
2 100
2 100
2 100
2 100
2 100
2 100
2 100
2 100
2 100
2 100
2 100
2 100
2 100
2 100
2 100
E. Raffin
J.L.C. Dersoir
Y. Lorin
J.-P. Monclin
J.-M. Bazire
Charles Bigeon
D. Bonne
D. Locqueneux
F. Nivard
B. Goop
F. Ouvrie
J-Ph. Dubois
P. Gubellini
P. Levesque
A. Lhérété
S. Guarato
J.L.C. Dersoir
Ph Billard
F. Nivard
L. Leduc
Ch. Bigeon
B. Bourgoin
E. Bondo
F. Nivard
B. Goop
B. Bourgoin
Ph. Moulin
Ph Billard
T. Levesque
A. Lhérété
Ec.J.-M. Rancoule
Ec. Jeloca
Ec. Pirat
Ec. Cte de Montesson
L. Leduc
Ec. Christian Bigeon
B. Perrin
Scuderia Tre Cer
R. Cohen
Hammab AB
Ec. L.B.Bourgoin
Ec. Victoria Dreams
Scud. Fast Horse Srl
Mme S. Bruni
P. Cordon
462 360
448 270
462 243
404 020
477 480
480 780
442 817
480 171
420 350
401 732
336 425
398 870
384 383
393 827
319 040
Quinoa du Gers - Cadette
Blue Eyes America - Héparine
Varenne - Laura Kemp
Love You - Isba
Ni Ho Ped d'Ombrée - Pearl Back
Niky - Lara du Houlbet
Jasmin de Flore - Ixia de Perthuis
Look de Star - Aurora Boreale
Jag de Bellouet - Ophélia de Vandel
Echo - Operah Bob
Chaillot - Océane de Bailly
Prodigious - Making Money
Daguet Rapide - Pretty Perle
Abano As - Irma Del Rio
Full Account - Moonlight Somolli
1. Beau Gamin, 172;
2. Thé de Chine, 170;
3. Arazi Boko, 173;
4. Akido, 174;
5. United Back, 169;
6. Ustie Haufor, 174;
7. Tropic du Hêtre, 168;
8. Sugar Rey, 167;
9. Vulcain de Vandel, 166;
10. Sauveur, 171;
11. Vénus de Bailly, 165;
12. Vacate Money, 175;
13. Nuage En Ciel, 163;
14. Orient Horse, 173;
15. Tango Somolli, 162;
milibris_before_rename
SON CLASSEMENT
INTERPRÉTÉ
12. Vacate Money
14. Orient Horse
1. Beau Gamin
4. Akido
6. Ustie Haufor
10. Sauveur
3. Arazi Boko
5. United Back
4/1
35/1
8/1
12/1
13/1
7/1
35/1
40/1
18/1
8/1
21/1
6/1
48/1
9/1
95/1
VI - 2 175 - 1'11"4
VI - 2 100 - 1'12"1
PR - 1 640 - 1'10"5
VI - 2 100 - 1'11"9
VI - 2 100 - 1'12"1
VI - 2 100 - 1'11"9
VI - 2 100 - 1'10"9
PR - 1 609 - 1'11"4
VI - 2 175 - 1'11"8
PR - 2 140 - 1'11"
VI - 2 100 - 1'12"2
VI - 2 100 - 1'11"9
PR - 1 600 - 1'10"7
VI - 2 100 - 1'11"7
PR - 2 300 - 1'13"3
6
6
9
3
1
14
14
3
1
10
10
5
12
10
6
3
1
6
12
2
6
6
12
1
1
10
3
1
9
1
4
6
5
12
5
14
3
3
10
1
14
10
6
14
10
9
1
3
5
5
9
10
6
2
14
4
4
14
2
3
9
2
9
Paris-Turf.com
Paris-Turf TIP
Week-End (G. Covès)
RTL (B. Glass)
Spécial Dernière
Stato Turf Magazine
Tiercé Magazine
Tropiques FM (A. Yrius)
Week-End
1
1
10
1
6
1
1
1
12
3
6
1
6
1
3
6
10
1
SAUVEUR
BEAU GAMIN
ORIENT HORSE
USTIE HAUFOR
UNITED BACK
VACATE MONEY
8 SUGAR REY
7 TROPIC DU HÊTRE
L'ANALYSE de S. Doussot
6
12
1
14
9
5
USTIE HAUFOR
VACATE MONEY
BEAU GAMIN
ORIENT HORSE
VULCAIN DE VAN.
UNITED BACK
10 SAUVEUR
7 TROPIC DU HÊTRE
LE CHOIX de R. Porée
10
12
14
3
1
5
SAUVEUR
VACATE MONEY
ORIENT HORSE
ARAZI BOKO
BEAU GAMIN
UNITED BACK
8 SUGAR REY
4 AKIDO
L'INSPIRATION de H. Bouakkaz
3
6
1
10
5
12
ARAZI BOKO
USTIE HAUFOR
BEAU GAMIN
SAUVEUR
UNITED BACK
VACATE MONEY
6
10
6
10
10
5
14
3
5
10
3
3
3
4
14
12
5
10
1
10
12
14
6
5
BEAU GAMIN
SAUVEUR
VACATE MONEY
ORIENT HORSE
USTIE HAUFOR
UNITED BACK
8 SUGAR REY
3 ARAZI BOKO
NOMBRE DE
CHEVAUX CITÉS
12
Coup de folie
7 TROPIC DU HETRE
Il n'a pas de marge à ce niveau,
mais sa forme est évidente. Confirmé sur ce tracé de vitesse, il peut
décrocher un accessit.
Entraîneur à suivre
BJÖRN GOOP
LES PRONOSTICS DE LA PRESSE
Bilto
Europe 1 (J. Covès)
Geny Courses
La Gazette
Le Dauphiné Libéré
Le Télégramme de Brest
Ouest-France (Gimcrack)
Paris Courses
Paris Turf
10
1
14
6
5
12
LEUR SYNTHÈSE
COTES
P : déferré des postérieurs. Q : déferré des quatre pieds.
Pour 6 à 10 ans inclus (B à T), n'ayant pas gagné 520 000 €.
L 'A R G U S
LES CONFIDENCES de K. Romain
8 SUGAR REY
14 ORIENT HORSE
ATTELÉ - COURSE A - COURSE EUROPÉENNE - AUTOSTART - 95 000 € - 2 100 M - GRANDE PISTE - DÉPART VERS 15 H 15
S.R. AGE DIST. DRIVERS
ORIGINES
TEMPS RECORDS
ENTRAINEURS PROPRIETAIRES GAINS
BEAU GAMIN - Q
THÉ DE CHINE - Q
ARAZI BOKO - Q
AKIDO
UNITED BACK - P
USTIE HAUFOR - Q
TROPIC DU HÊTRE - Q
SUGAR REY - Q
VULCAIN DE VANDEL - Q
SAUVEUR - Q
VÉNUS DE BAILLY - Q
VACATE MONEY
NUAGE EN CIEL - Q
ORIENT HORSE - Q
TANGO SOMOLLI - Q
11 VÉNUS DE BAILLY
3 ARAZI BOKO
0 . 8 9 2 . 6 8 3 . 6 7 5 (EPA - 0,60 €/min)
RÉUNION 1 - 4e COURSE - PRIX DE MUNICH
N° CHEVAUX
BEAU GAMIN
USTIE HAUFOR
VACATE MONEY
ORIENT HORSE
SAUVEUR
SUGAR REY
LE PROFESSIONNEL SUÉDOIS
14
14
2
4
8
9
4
4
6
5
2
12
14
3
4
9
6
4
2
4
9
5
5
12
3
14
2
LES PRIORITÉS 18 fois : Beau Gamin (1); 17 fois : Ustie Haufor (6); 16 fois : Arazi Boko (3); 15 fois : Sauveur
(10); 13 fois : Orient Horse (14); 11 fois : United Back (5); 10 fois : Akido (4); 9 fois : Vulcain de Vandel (9); 8 fois
: Thé de Chine (2), Vacate Money (12); 1 fois : Sugar Rey (8). Abandonnés : Tropic du Hêtre (7), Vénus de Bailly
(11), Nuage En Ciel (13), Tango Somolli (15).
drivera son pensionnaire, SAUVEUR,
dont il évoque la candidature : « Le
cheval n'avait pas beaucoup travaillé avant sa première course ici et
manquait donc de préparation. La
dernière fois, j'avais encore du gaz
lorsqu'il m'a fait la faute dans le
dernier tournant, à cause d'un manque d'enrênement. Je pense que
nous aurions pu finir troisième. Le
numéro 10 n'est pas un avantage,
mais le cheval est bien. »
SON CHOIX
3 - 1 - 10 - 12 - 5 - 4 - 14 - 6
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
23
HIPPISME
www.leparisien.fr
1
BEAU GAMIN
2 100
E. RAFFIN
3a (16) 6a 2a 4m 7a 4m
Bon troisième du Prix de Lille derrière CALL ME KEEPER et ARAZI BOKO, il avait, ce jour-là, surmonté son
mauvais n°8 derrière la voiture. C'est notre favori.
Q Vincennes, 8 janvier 2017. Prix de Lille. Bon terrain.
Attelé. 88000 €. 2100m. 1. Call Me Keeper 2100. 2. Arazi
Boko 2100. 3. BEAU GAMIN - Q 2100 1'11"9 (E. Raffin
10/1). 4. Akido 2100. 5. Orient Horse 2100. 6. Nephenta
Lux 2100. 15 part.
Q Vincennes, 18 décembre 2016. Prix Jean Dumouch.
Bon terrain. Attelé. 115000 €. 2850m. 1. Viking Va Bene
2850. 2. Val Royal 2850. 3. Indigious 2850. 4. Athos des
Elfes 2850. 5. Oibambam Effe 2850. 6. BEAU GAMIN - Q 2850 1'14" (E. Raffin 7/1). 18 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vincennes, 7 mai 2016. Prix Albert Demarcq. Bon terrain. Attelé. 120000 €. 2850m. 1. Badius de Tilou 2850.
2. BEAU GAMIN 2850 1'13"3 (G. Gelormini 24/1). 3. Bahia Quesnot 2850. 4. Baltic Charm 2850. 5. Belline
d'Urzy 2850. 6. Barrio Josselyn 2850. 10 part.
5
UNITED BACK
VULCAIN DE VANDEL
THÉ DE CHINE
J.L.C. DERSOIR
6a 8m 4a 0a (16) 4a 0a
2 100
3
6
USTIE HAUFOR
CHARLES BIGEON
1a 10a (16) 1a Dm 2a 10a
2 100
7
VACATE MONEY
NUAGE EN CIEL
13 P.(16)GUBELLINI
0a 3a 8a 9a 2a 5a
ORIENT HORSE
2 100
Ce mâle de 10 ans aura certainement du mal à soutenir
la comparaison car il est absent depuis le 21 novembre. Pas évident face à des chevaux affûtés.
Q Vincennes, 21 novembre 2016. Prix de MontignacCharente. Bon terrain. Attelé. 88000 €. 2700m. 1. Unice
de Guez 2700. 2. Aliénor de Godrel 2700. 3. Arazi Boko
2700. 4. Anette du Mirel 2700. 5. Duke of Greenwood
2700. 6. Tropic du Hêtre 2700. NP. NUAGE EN CIEL - Q
2700 (Y. Lorin 58/1). 17 part.
Q Vincennes, 7 novembre 2016. Prix d'Arcachon. Terrain collant. Attelé. 82000 €. 2100m. 1. Arazi Boko 2100.
2. Up the Green 2100. 3. NUAGE EN CIEL - Q 2100
1'12"6 (P. Gubellini 27/1). 4. Univers de Daidou 2100. 5.
Orient Horse 2100. 6. Zonguldak 2100. 15 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vincennes, 11 avril 2015. Prix de la Lorraine. Bon terrain.
Attelé. 72000 €. 2100m. 1. NUAGE EN CIEL - Q 2100
1'11"9 (R. Andreghetti 38/10). 2. Orione Degli Dei 2100.
3. Union du Rib 2100. 4. Tellement Haufor 2100. 5. Disco
A.E. 2100. 6. Orchetto Jet 2100. 15 part.
Par la force des choses, il s’est retrouvé le nez au vent
un peu tôt dernièrement. Capable de finir vite, il peut
intégrer la bonne combinaison.
Q Vincennes, 8 janvier 2017. Prix de Lille. Bon terrain.
Attelé. 88000 €. 2100m. 1. Call Me Keeper 2100. 2. Arazi
Boko 2100. 3. Beau Gamin 2100. 4. Akido 2100. 5.
ORIENT HORSE - Q 2100 1'12" (P. Levesque 7/1). 6. Nephenta Lux 2100. 15 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vincennes, 17 décembre 2016. Prix Michel Thoury. Bon
terrain. Attelé. 78000 €. 2100m. 1. ORIENT HORSE - Q
2100 1'12"2 (P. Levesque 26/10). 2. Tell Me No Lies
2100. 3. Tallien 2100. 4. Adélie 2100. 5. Vacate Money
2100. 6. Ustar de Vandel 2100. 15 part.
Q Vincennes, 7 novembre 2016. Prix d'Arcachon. Terrain collant. Attelé. 82000 €. 2100m. 1. Arazi Boko 2100.
2. Up the Green 2100. 3. Nuage En Ciel 2100. 4. Univers
de Daidou 2100. 5. ORIENT HORSE - Q 2100 1'13" (P.
Levesque 5/4). 6. Zonguldak 2100. 15 part.
LA SÉLECTION DES DRIVERS
8
J.-P. MONCLIN
9a 4a (16) Da 1a 5Da 2a
2 100
SUGAR REY
D. LOCQUENEUX
9a (16) 5a 3a 7a 8a 1a
VÉNUS DE BAILLY
11 F.7aOUVRIE
3a 7a (16) 0a 14a 2a
2 100
2 100
Septième en 1’12’’2, elle a encore rempli son contrat
dernièrement. Ici, en seconde ligne, c’est avant tout un
outsider face à de tels rivaux.
Vincennes, 29 janvier 2017. Prix Helen Johansson. Bon
terrain. Attelé. 105000 €. 2100m. 1. Vacate Money 2100.
2. Super Ariel 2100. 3. El Catwalk 2100. 4. Vulcania de
Godrel 2100. 5. Nelson Nora 2100. 6. Rossella Ross 2100.
7. VÉNUS DE BAILLY - Q 2100 1'12"2 (F. Ouvrie 100/1).
18 part.
Vincennes, 15 janvier 2017. Prix du Jura. Bon terrain. Attelé. 75000 €. 2100m. 1. Tamisso 2100. 2. Ultra de Vindecy 2100. 3. VÉNUS DE BAILLY - Q 2100 1'13"2 (F.
Ouvrie 14/1). 4. Univers de Marzy 2100. 5. Un Nuage de
Betton 2100. 6. Ulexa des Plans 2100. 18 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vincennes, 28 novembre 2015. Prix de Quimper. Bon
terrain. Attelé. 90000 €. 2700m. 1. Quick Fix 2700. 2.
VÉNUS DE BAILLY - Q 2700 1'13"8 (JM. Bazire 15/1). 3.
Your Highness 2700. 4. Paparazzi 2700. 5. Prince Di
Poggio 2700. 6. Va Très Bien 2700. 14 part.
TANGO SOMOLLI
15 A.AmLHÉRÉTÉ
Dm Da (16) Da Da Da
2 100
À l’âge de 10 ans, il reste sur une kyrielle d’échecs qu’il
aura du mal à faire oublier dans cette épreuve. L’impasse est conseillée.
Vincennes, 21 janvier 2017. Prix de Pornichet. Bon terrain. Monté. 78000 €. 2700m. 1. Uno Dancer 2700. 2.
Volcan de Bellande 2700. 3. Verveine du Mont 2700. 4.
Up Julry 2700. 5. Viking de Trémahou 2700. 6. Uka Normande 2700. arr. TANGO SOMOLLI - P 2700 (A. Lhérété 89/1). 18 part.
Vincennes, 8 janvier 2017. Prix du Calvados. Bon terrain.
Monté. 150000 €. 2850m. 1. Bellissima France 2850. 2.
Bilibili 2850. 3. Attentionally 2850. 4. Aliénor de Godrel
2850. 5. Véloce du Banney 2850. 6. Athéna de Vandel
2850. dai. TANGO SOMOLLI - P 2850 (A. Lhérété 111/1).
11 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Cagnes-sur-Mer, 10 janvier 2014. Prix de Cagnes-surMer. Bon terrain. Attelé. 50000 €. 2925m. 1. TANGO
SOMOLLI 2950 1'14"2 (C. Mathé 18/1). 2. Toscan de Carel 2925. 3. Tofilo 2925. 4. Voici d'Urzy 2925. 5. Moriondo
2950. 6. Rébecca des Champs 2950. 17 part.
LE CHOIX DES ENTRAÎNEURS
S. Meunier
990 points
G. Gelormini
1315 points
F. Ouvrie
995 points
F. Anne
355 points
Th. Levesque
700 points
A. Lindqvist
1070 points
S. Peltier
1195 points
R. Larue
1205 points
S. Provoost
830 points
J.-P. Marmion
1585 points
14
12
1
10
13
6
3
2
1
6
9
10
4
14
3
12
14
6
1
10
9
3
4
11
5
6
13
14
1
12
4
8
14
3
6
5
1
9
4
12
10
6
1
12
8
5
7
14
10
1
14
12
6
5
8
3
1
3
14
12
6
5
7
11
6
1
4
3
9
10
12
14
1
6
10
3
14
2
4
12
ORIENT HORSE
VACATE MONEY
BEAU GAMIN
SAUVEUR
NUAGE EN CIEL
USTIE HAUFOR
ARAZI BOKO
THÉ DE CHINE
BEAU GAMIN
USTIE HAUFOR
VULCAIN DE VAND.
SAUVEUR
AKIDO
ORIENT HORSE
ARAZI BOKO
VACATE MONEY
LE CLASSEMENT
milibris_before_rename
ORIENT HORSE
USTIE HAUFOR
BEAU GAMIN
SAUVEUR
VULCAIN DE VAND.
ARAZI BOKO
AKIDO
VÉNUS DE BAILLY
1 BEAU GAMIN
6 USTIE HAUFOR
14 ORIENT HORSE
UNITED BACK
USTIE HAUFOR
NUAGE EN CIEL
ORIENT HORSE
BEAU GAMIN
VACATE MONEY
AKIDO
SUGAR REY
10 fois 12 VACATE MONEY
10 fois 3 ARAZI BOKO
10 fois 10 SAUVEUR
ORIENT HORSE
ARAZI BOKO
USTIE HAUFOR
UNITED BACK
BEAU GAMIN
VULCAIN DE VAND.
AKIDO
VACATE MONEY
9 fois
8 fois
7 fois
SAUVEUR
USTIE HAUFOR
BEAU GAMIN
VACATE MONEY
SUGAR REY
UNITED BACK
TROPIC DU HÊTRE
ORIENT HORSE
4 AKIDO
5 UNITED BACK
9 VULCAIN DE VANDEL
6 fois
5 fois
4 fois
SAUVEUR
BEAU GAMIN
ORIENT HORSE
VACATE MONEY
USTIE HAUFOR
UNITED BACK
SUGAR REY
ARAZI BOKO
8 SUGAR REY
2 THÉ DE CHINE
7 TROPIC DU HÊTRE
BEAU GAMIN
ARAZI BOKO
ORIENT HORSE
VACATE MONEY
USTIE HAUFOR
UNITED BACK
TROPIC DU HÊTRE
VÉNUS DE BAILLY
3 fois 11 VÉNUS DE BAILLY
2 fois 13 NUAGE EN CIEL
2 fois
USTIE HAUFOR
BEAU GAMIN
AKIDO
ARAZI BOKO
VULCAIN DE VAND.
SAUVEUR
VACATE MONEY
ORIENT HORSE
BEAU GAMIN
USTIE HAUFOR
SAUVEUR
ARAZI BOKO
ORIENT HORSE
THÉ DE CHINE
AKIDO
VACATE MONEY
2 fois
ABANDONNES :
2 fois 15 TANGO SOMOLLI
Bruits de sabots
_________________________________________________________________________________________________
Placé du Prix Léopold Verroken (Gr. III) à 3 ans, ce
transalpin vient de trotter 1’12’’3 dans le Prix du
Luxembourg (Gr. III) et sa tâche est plus facile ici...
Q Vincennes, 28 janvier 2017. Prix du Luxembourg. Bon
terrain. Attelé. 110000 €. 2100m. 1. Aubrion du Gers
2100. 2. Indigious 2100. 3. Rod Stewart 2100. 4. Ave Avis
2100. 5. Rocky Winner 2100. 6. Trebol 2100. 9. SUGAR
REY - Q 2100 1'12"3 (R. Andreghetti 79/1). 15 part.
Vincennes, 25 décembre 2016. Prix Ténor de Baune.
Bon terrain. Attelé. 120000 €. 2700m. 1. Bélina Josselyn
2700. 2. Bird Parker 2700. 3. Boléro Love 2700. 4.
Brillantissime 2700. 5. SUGAR REY - Q 2700 1'13"6 (R.
Andreghetti 83/1). 6. Best of Jets 2700. 11 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Rome, 5 octobre 2014. Derby Italiano Del Trotto 10
Lotto. Bon terrain. Attelé. 770000 €. 2100m. 1. SUGAR
REY 2100 1'13"4 (G. Minnucci 41/1). 2. Sansone Bar
2100. 3. Sceicco 2100. 4. Santiago d'Ete 2100. 5. Saba
Del Ronco 2100. 6. Swan Wise As 2100. 12 part.
2 100
14 P.5aLEVESQUE
(16) 1a 5a 1a 2a 1a
AKIDO
Le 8 janvier, il a prouvé sa compétitivité à ce niveau en
dépit d’un numéro en seconde ligne (le 12). Moins
brillant pour finir en dernier lieu, il essaiera de se réhabiliter.
Q Vincennes, 21 janvier 2017. Prix de Brest. Bon terrain.
Attelé. 120000 €. 2850m. 1. Ustie Haufor 2850. 2. Avenir
de Blay 2850. 3. Rod Stewart 2850. 4. Tropic du Hêtre
2850. 5. A Nous Trois 2850. 6. Bolide Jénilou 2850. 9.
AKIDO - P 2850 1'14"5 (JP. Monclin 9/1). 14 part.
Q Vincennes, 8 janvier 2017. Prix de Lille. Bon terrain.
Attelé. 88000 €. 2100m. 1. Call Me Keeper 2100. 2. Arazi
Boko 2100. 3. Beau Gamin 2100. 4. AKIDO 2100 1'12"
(JP. Monclin 83/1). 5. Orient Horse 2100. 6. Nephenta
Lux 2100. 15 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vincennes, 20 mai 2016. Prix Jacques de Saint Sauveur.
Bon terrain. Attelé. 72000 €. 2700m. 1. AKIDO - P
2700 1'13"7 (F. Nivard 3/1). 2. Alpha Saltor 2700. 3.
Duke of Greenwood 2700. 4. Ursule du Bouffey 2700. 5.
Going For Gold Zaz 2700. 6. Porthos Amok 2700. 14
part.
2 100
Précédé d’une flatteuse réputation à son arrivée en
France, il n’a pas encore fait étalage de sa classe sur
notre sol. Ça ne devrait plus tarder.
Q Vincennes, 28 janvier 2017. Prix du Luxembourg. Bon
terrain. Attelé. 110000 €. 2100m. 1. Aubrion du Gers
2100. 2. Indigious 2100. 3. Rod Stewart 2100. 4. Ave Avis
2100. 5. Rocky Winner 2100. 6. Trebol 2100. dai. SAUVEUR - Q 2100 (B. Goop 27/4). 15 part.
Q Vincennes, 8 janvier 2017. Prix de Lille. Bon terrain.
Attelé. 88000 €. 2100m. 1. Call Me Keeper 2100. 2. Arazi
Boko 2100. 3. Beau Gamin 2100. 4. Akido 2100. 5. Orient
Horse 2100. 6. Nephenta Lux 2100. 9. SAUVEUR 2100
1'12"2 (B. Goop 6/1). 15 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Aby, 30 avril 2016. Olympiatravet. Bon terrain. Attelé.
296175 €. 2140m. 1. Your Highness 2140. 2. SAUVEUR - P 2140 1'11"1 (A. Lindblom 10/1). 3. Anna Mix
2140. 4. B.B.S.Sugarlight 2140. 5. On Track Piraten 2140.
6. Mosaique Face 2140. 9 part.
Björn Goop. (Scoopdyga/Laurent Dyga)
4
2 100
D. BONNE
7a 4a 6a 7a (16) 6a 4a
SAUVEUR
2 100
Face aux seules femelles, elle a dominé le Prix Helen
Johansson (Gr. III) de la tête et des épaules. Son numéro est moins favorable cette fois mais…
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vincennes, 29 janvier 2017. Prix Helen Johansson. Bon
terrain. Attelé. 105000 €. 2100m. 1. VACATE MONEY
2100 1'11"9 (JP. Dubois 12/1). 2. Super Ariel 2100. 3. El
Catwalk 2100. 4. Vulcania de Godrel 2100. 5. Nelson
Nora 2100. 6. Rossella Ross 2100. 18 part.
Q Vincennes, 3 janvier 2017. Prix de Poitiers. Bon terrain. Attelé. 80000 €. 2700m. 1. Ustar de Vandel 2700.
2. VACATE MONEY 2700 1'14"6 (JP. Dubois 11/2). 3.
Vasco de Viette 2700. 4. Un Vent d'Ouest 2700. 5. Univers de Marzy 2700. 6. Uno Dancer 2700. 17 part.
Vincennes, 17 décembre 2016. Prix Michel Thoury. Bon
terrain. Attelé. 78000 €. 2100m. 1. Orient Horse 2100. 2.
Tell Me No Lies 2100. 3. Tallien 2100. 4. Adélie 2100. 5.
VACATE MONEY 2100 1'12"7 (JP. Dubois 8/1). 6. Ustar
de Vandel 2100. 15 part.
TROPIC DU HÊTRE
10 B.DaGOOP
9a (16) 4a 1a 2a 2a
Longtemps vu dans la seconde moitié du peloton lors
de sa dernière sortie, il a gagné du terrain, en retrait,
pour finir. Pour spéculer.
Q Vincennes, 2 février 2017. Prix de Langeais. Bon terrain. Attelé. 88000 €. 2850m. 1. Anzi des Liards 2875. 2.
A Nice Boy 2850. 3. Violine Mourotaise 2850. 4.
Vramdao 2850. 5. Arthuro Boy 2850. 6. Thé de Chine
2875. 8. VULCAIN DE VANDEL - Q 2875 1'13"9 (F. Nivard 10/1). 18 part.
Q Vincennes, 21 janvier 2017. Prix de Brest. Bon terrain.
Attelé. 120000 €. 2850m. 1. Ustie Haufor 2850. 2. Avenir
de Blay 2850. 3. Rod Stewart 2850. 4. Tropic du Hêtre
2850. 5. A Nous Trois 2850. 6. Bolide Jénilou 2850. 7.
VULCAIN DE VANDEL - Q 2850 1'14"4 (F. Nivard 3/1).
14 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vincennes, 11 janvier 2015. Prix Ténor de Baune. Bon
terrain. Attelé. 120000 €. 2700m. 1. VULCAIN DE VANDEL - Q 2700 1'14"1 (F. Nivard 74/10). 2. Villeroi 2700.
3. Valko Jenilat 2700. 4. Chelsea Boko 2700. 5. Voltigeur
de Myrt 2700. 6. Mosaique Face 2700. 11 part.
DUBOIS
12 J-PH.
1a 2a (16) 5a 9a 8a 2a
2 100
Y. LORIN
8a 2a (16) 8a 2a 3a 1a
Sa marge de manœuvre est devenue plus réduite au fil
du temps. Cependant, il possède de jolis restes et donnera encore son maximum. Notre coup de folie.
Q Vincennes, 2 février 2017. Prix de Langeais. Bon terrain. Attelé. 88000 €. 2850m. 1. Anzi des Liards 2875. 2.
A Nice Boy 2850. 3. Violine Mourotaise 2850. 4.
Vramdao 2850. 5. Arthuro Boy 2850. 6. Thé de Chine
2875. 7. TROPIC DU HÊTRE - Q 2875 1'13"9 (D. Bonne
45/1). 18 part.
Q Vincennes, 21 janvier 2017. Prix de Brest. Bon terrain.
Attelé. 120000 €. 2850m. 1. Ustie Haufor 2850. 2. Avenir
de Blay 2850. 3. Rod Stewart 2850. 4. TROPIC DU HÊTRE - Q 2850 1'14"3 (D. Bonne 54/1). 5. A Nous Trois
2850. 6. Bolide Jénilou 2850. 14 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vincennes, 2 novembre 2015. Prix d'Arcachon. Bon terrain. Attelé. 82000 €. 2100m. 1. TROPIC DU HÊTRE - Q
2100 1'10"9 (E. Raffin 19/1). 2. Ulster Perrine 2100. 3.
Nuage En Ciel 2100. 4. Tess de Villeneuve 2100. 5. Nonant le Pin 2100. 6. Sergent du Rib 2100. 13 part.
Cette « Bigeon » possède de beaux restes et dépend
d’une écurie en grande forme. Elle aura, à ce titre, des
supporteurs convaincus.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vincennes, 21 janvier 2017. Prix de Brest. Bon terrain.
Attelé. 120000 €. 2850m. 1. USTIE HAUFOR - Q 2850
1'14"2 (CJ. Bigeon 13/1). 2. Avenir de Blay 2850. 3. Rod
Stewart 2850. 4. Tropic du Hêtre 2850. 5. A Nous Trois
2850. 6. Bolide Jénilou 2850. 14 part.
Q Vincennes, 8 janvier 2017. Prix de Lille. Bon terrain.
Attelé. 88000 €. 2100m. 1. Call Me Keeper 2100. 2. Arazi
Boko 2100. 3. Beau Gamin 2100. 4. Akido 2100. 5. Orient
Horse 2100. 6. Nephenta Lux 2100. 10. USTIE HAUFOR - Q 2100 1'12"3 (CJ. Bigeon 25/1). 15 part.
Vincennes, 24 décembre 2016. Prix de Strasbourg. Bon
terrain. Attelé. 88000 €. 2700m. 1. USTIE HAUFOR - Q
2700 1'14"4 (CJ. Bigeon 13/1). 2. Une Sérénade 2700. 3.
Univers de Daidou 2700. 4. Thé de Chine 2700. 5. Un
Nuage d'Osmoz 2700. 6. Tropic du Hêtre 2700. 13 part.
2 100
F. NIVARD
8a 7a Da (16) 6a Da 9a
ARAZI BOKO
Il a trotté entre 1’11’’8 et 1’12’’6 à chacune de ses quatre
tentatives sur ce parcours et mérite par conséquent
d’être retenu dans une sélection.
Q Vincennes, 28 janvier 2017. Prix du Luxembourg. Bon
terrain. Attelé. 110000 €. 2100m. 1. Aubrion du Gers
2100. 2. Indigious 2100. 3. Rod Stewart 2100. 4. Ave Avis
2100. 5. Rocky Winner 2100. 6. Trebol 2100. 8. ARAZI
BOKO - Q 2100 1'12"2 (A. Barrier 28/1). 15 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vincennes, 8 janvier 2017. Prix de Lille. Bon terrain. Attelé. 88000 €. 2100m. 1. Call Me Keeper 2100. 2. ARAZI
BOKO - Q 2100 1'11"8 (JM. Bazire 11/2). 3. Beau Gamin
2100. 4. Akido 2100. 5. Orient Horse 2100. 6. Nephenta
Lux 2100. 15 part.
Q Vincennes, 18 décembre 2016. Prix Jean Dumouch.
Bon terrain. Attelé. 115000 €. 2850m. 1. Viking Va Bene
2850. 2. Val Royal 2850. 3. Indigious 2850. 4. Athos des
Elfes 2850. 5. Oibambam Effe 2850. 6. Beau Gamin
2850. 8. ARAZI BOKO - Q 2850 1'14"1 (D. Thomain
6/1). 18 part.
Sa dernière sixième place est encourageante, puisqu’il
trottait les 2 850 mètres de la grande piste sur le pied
de 1’13’’8. Il est en forme. Pour une cote.
Q Vincennes, 2 février 2017. Prix de Langeais. Bon terrain. Attelé. 88000 €. 2850m. 1. Anzi des Liards 2875. 2.
A Nice Boy 2850. 3. Violine Mourotaise 2850. 4.
Vramdao 2850. 5. Arthuro Boy 2850. 6. THÉ DE CHINE - Q 2875 1'13"8 (JL. Dersoir 19/1). 18 part.
Vincennes, 29 janvier 2017. Prix Jacques Andrieu. Bon
terrain. Monté. 120000 €. 2850m. 1. Arlington Dream
2850. 2. Texas de l'Iton 2875. 3. Nene'degli Ulivi 2875. 4.
Ugolin du Maine 2850. 5. Véloce du Banney 2875. 6.
Unice de Guez 2850. 8. THÉ DE CHINE 2850 1'15"8 (JL.
Dersoir 31/1). 11 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vincennes, 28 décembre 2013. Prix de Bar-le-Duc. Bon
terrain. Attelé. 105000 €. 2850m. 1. THÉ DE CHINE - Q
2850 1'13"9 (JL. Dersoir 5/4). 2. Séduisant Fouteau
2850. 3. Toscane de Bruyère 2850. 4. Sometime 2850.
5. Ru de l'Airou 2875. 6. Surprise du Lupin 2850. 20 part.
2 100
J.-M. BAZIRE
7a 8a (16) Da 0a Da Da
Sa carrière n’a pas été un long fleuve tranquille, mais il
compte tout de même 21 victoires en 51 courses. Sur la
montante et avec JMB, il mérite une note positive.
Vincennes, 14 janvier 2017. Prix du Forez. Bon terrain.
Attelé. 105000 €. 2700m. 1. Anzi des Liards 2700. 2.
Athos des Elfes 2700. 3. Altesse du Mirel 2700. 4. Thé de
Chine 2700. 5. Valko Jenilat 2700. 6. Tropic du Hêtre
2700. 7. UNITED BACK - P 2700 1'13"5 (Y. Dreux 73/1).
11 part.
Q Vincennes, 8 janvier 2017. Prix de Lille. Bon terrain.
Attelé. 88000 €. 2100m. 1. Call Me Keeper 2100. 2. Arazi
Boko 2100. 3. Beau Gamin 2100. 4. Akido 2100. 5. Orient
Horse 2100. 6. Nephenta Lux 2100. 8. UNITED BACK - P
2100 1'12"1 (A. Abrivard 75/1). 15 part.
n SA MEILLEURE PERFORMANCE
Vichy, 4 juillet 2015. Grand Prix du Conseil Municipal.
Bon terrain. Attelé. 120000 €. 3525m. 1. UNITED
BACK - P 3525 1'15"7 (JM. Bazire 6/10). 2. Sirène de
Feugères 3525. 3. Tabriz du Gîte 3525. 4. Turbo Jet
3550. 5. Vagabondu Mag 3550. 6. Uno de Montauran
3525. 13 part.
9
2
PROPOS RECUEILLIS PAR R. P.
AKIDO - F. Nivard :
« Mon cheval est bien, même s'il a été
battu dans la ligne droite pour les
places lors de sa dernière sortie. Pour
peaufiner sa condition physique, je
l'ai emmené travailler à Vincennes
ces derniers jours. Normalement, il
devrait bien courir. »
UNITED BACK - J.-M. Bazire (son
driver) :
« Il a eu beaucoup de problèmes de
jambes durant sa carrière, mais c'est
un beau et bon cheval. La dernière
fois, il a fini avec du « gaz » derrière
les chevaux classés avec Alex (Abrivard, ndlr), signe de son retour en
forme. Les 2 100 mètres ne lui ont jamais posé de problème. Normalement, il doit être prêt à « faire feu ». »
USTIE HAUFOR - C.-J. Bigeon (son
driver) :
« C'est une bonne course pour ma jument car l'opposition est dans ses
cordes. À mon avis, si tout se passe
bien, elle est capable de terminer
dans les trois premiers. Évidemment,
il faudra lui donner un parcours caché
le plus longtemps possible pour
qu'elle place sa pointe.»
TROPIC DU HÊTRE - B. Bourgoin :
« Il est toujours aussi vaillant à 10 ans .
Bien sûr, il n'a plus de marge de
manœuvre, mais il va encore bien
courir. Une chose est sûre, j'aurais
préféré qu'il hérite d'un numéro plus
à la corde, ce qui lui aurait évité de
faire trop d'efforts durant la première
partie du parcours. »
VULCAIN DE VANDEL - F. Nivard :
« Comme AKIDO, je le trouve en bonne condition physique. Le 9, c'est un
mauvais numéro, mais il va devoir
faire avec. On verra comment ça se
déroule au bout de quelques centaines de mètres. »
VÉNUS DE BAILLY - B. Bourgoin :
« Elle a très bien couru dans le Prix
Helen Johansson, où elle marchait
1'12'' et fractions. Le fait de partir en
seconde ligne va nous permettre de
ne pas faire trop d'efforts durant la
première partie du parcours. Ainsi, je
pense qu'elle sera capable de fournir
un bon effort final. Elle ne m’étonnerait pas en prenant une place en bout
de combinaison. »
À vos carnets
è DERNIERS TUYAUX
BEAU GAMIN : régulier.
SAUVEUR : à reprendre.
è DES OUTSIDERS
VACATE MONEY : bonne
finisseuse.
ORIENT HORSE : sur son
parcours.
è DERNIÈRE MINUTE
USTIE HAUFOR : au top.
UNITED BACK : bien placé.
n Numéros en forme
9 - 13 - 14 - 15 - 8
n Numéros à l'écart
11 - 12 - 5 - 4 - 6
n Entraîneurs en forme
Ch. Bigeon - Ph. Billard
n Drivers en forme
C.-J. Bigeon - Y. Lorin
n Entraîneurs à l'écart
A. Lhérété - B. Bourgoin
n Drivers à l'écart
P. Gubellini - J.-L.-C. Dersoir
è ARRIVÉE DU 13 - 02 - 2016
1er : YOUR HIGHNESS (4) - F7 - 2100
2e : VAL ROYAL (3) - M7 - 2100
3e : TROPIC DU HÊTRE (1) - H9 - 2100
4e : TEATRO (6) - H9 - 2100
5e : AIR FRAME (11) - F6 - 2100
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
24
n HIPPODROMES
n CATÉGORIE/TERRAIN
n SPÉCIALITÉ
v CHRONO v CLASSEMENT v DISTANCE/POIDS
l COTE
HIPPISME
@le_Parisien
TROT
HIER À VINCENNES (QUINTÉ, PICK 5)
Viking face aux envahisseurs
réunion 1 (13 H 20) Aujourd'hui à Cagnes-sur-Mer (quinté, Pick 5)
Concernant son pensionnaire, YannickAlain Briand évoque quelques craintes :
« Mon cheval est meilleur en allant devant.
Il est capable de mener à vive allure. Toutefois, je crains sérieusement les étrangers
comme INDIGIOUS et ROCKY WINNER,
qui risquent de se battre pour avoir mon
dos. S’ils me pistent, j’ai peur de faire le
travail pour eux et de me faire aligner pour
finir. Ce serait le pire scénario. » Toutefois,
PAR KÉVIN ROMAIN
FAUTE DE PARTANTS EN NOMBRE
SUFFISANT, le Prix Jules Roucayrol (3e) ne
sert pas de support au quinté. Ceci est regrettable, d’autant que le plateau est de
qualité. Ouverte aux candidatures européennes, cette course présente un intérêt
particulier, puisque VIKING BLUE devra
faire face à quelques étrangers de qualité.
D'OLARGUES
1 PRIX
ATTELÉ - COURSE E - 32 000 € - 2 925 M
13 H 47
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4 - TIERCÉ - QUARTÉ+ - QUINTÉ+
N° CHEVAUX
S.R. AGE DIST. DRIVERS
COTES
1 BEBETO
2 ASTORG MÉRITÉ - P
3 UN CARLESS BLUE
4 BOLIDE DE NUIT
5 URATCHO
6 ATHOS DE BANVILLE
7 CÔTE OUEST - Q
8 BRIDGET LANDEMER - Q
9 ULINOU
10 VINCI DU CHATAULT - Q
11 AZAFRAN - P
12 TCHAO CHAMANT
13 BEERSCOTT - Q
14 UTTINGEOIS
15 BÉGUIN MESLOIS
16 BAYERN
À 13 H 44
Hb.
6 2 925 J.-P. Ensch
22/1
Hb.
7
2 925 E. Gout
24/1
Mb.
9 2 925 Ph. Mortagne
41/1
Hb.
6 2 925 D. Békaert
9/1
Hb.
9 2 925 G. Gelormini
13/1
Hal.
7
2 925 Y. Lacombe
36/1
Hb.
5 2 925 F. Nivard
6/1
Fb.
6 2 925 R. Mourice
10/1
Hb.cl. 9 2 925 L. Gout
48/1
Mb.
8 2 925 Loris Garcia
14/1
Mb.
7
2 925 D. Cinier
12/1
Hal.
10 2 950 R. Le Vexier
51/1
Mal.
6 2 950 A.-A. Chavatte
3/1
Hb.
9 2 950 R. Métayer
38/1
Mb.
6 2 950 J.-C. Féron
44/1
Hal.
6 2 950 Y.-A. Briand
18/1
S. DOUSSOT : 4 - 7 - 16 - 13 - 15 - 8 - 2 - 12
TIRELIRE
R. PORÉE : 13 - 10 - 4 - 5 - 8 - 1 - 7 - 2
S. FLOURENT : 13 - 8 - 4 - 7 - 10 - 1 - 5 - 11 H. BOUAKKAZ : 13 - 7 - 11 - 4 - 8 - 10 - 2 - 14
K. ROMAIN : 7 - 13 - 8 - 11 - 1 - 10 - 4 - 6 SYNTHÈSE : 13 - 7 - 4 - 8 - 10 - 11 - 1 - 2
1 000 000 €
DE CAZOULS-LÈS-BÉZIERS
2 PRIX
ATTELÉ - AMATEURS - COURSE G - AUTOSTART - 8 000 € - 2 150 M
DERNIÈRE PERFORMANCE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
O. Bin
N. Ensch
L. Gout
L. Gout
Ec. Léomy S.A.R.L.J. Guelpa
S. Blanchetière Y.-A. Briand
D. Pauleau D. Pauleau
Anth. Laigron Anth. Laigron
W. Baudy
W. Baudy
Pier. Sanchis J. Guelpa
S. Guelpa
J. Guelpa
M. Bounieux J.-P. Ensch
Ec. Uroz
J. Uroz
J. Sap
J. Sap
J.-P. Dabouis J.-P. Dabouis
L. Fresneau L. Fresneau
V. Foucault V. Foucault
D. Guerin
L. Gout
J. S. : 4 - 14 - 2 - 3 - 1 - 5 - 16
14 H 20
n n n v v v
l
1 ARLANDA - Q
F7 2 150 M. S. RoubaudCag. B A 1'16" 8 2150 192/1
2 VERJUS
H8 2 150 I. MetzemaekersCag. B A 1'16"8 4 2150 30/1
3 BURANO
H6 2 150 M. Le VexierCag. B A 1'14"3 7 2150 44/1
4 BOLÉRO CARISAIE H6 2 150 S. BlanchetièreCag. B A 1'15"6 4 2925 74/1
5 UNIQUE MASTER - Q H9 2 150 M. P. Terme Cag. B A
0 2150 110/1
6 TÉNOR DEBOUT - Q H102 150 M. J.-M. JolitPro. B A
0 2600 70/1
0 2650 76/1
7 VICKY JIEL
F8 2 150 M. J. Juan Pro. B M
8 AZELIE DE NEUVY F7 2 150 M. L. GuelpaCag. B A 1'17"7 8 2950 42/1
9 UNITÉ DE TERNAY F9 2 150 M. P. Millan Pro. B A
0 2050 126/1
10 VAS Y DONC PARIS H8 2 150 M. J.-P. Izzo Cag. B A 1'15"3 4 2150 9/1
11 UNO DU CHÊNE
H9 2 150 G. AmbrogioCag. B A 1'17"8 9 2950 12/1
12 BALDUCCI DU TRIO H6 2 150 M. W. PellegriniPro. B A
6 2650
13 VOLPINO
H8 2 150 M. J.-P. DabouisCag. B A 1'17" 3 2925 100/1
14 ANNA D'ELMA - Q F7 2 150 S. Briand Cag. B A 1'15"4 1 2150 39/10
15 AXELLE D'IDEF - A
NON PARTANTE
16 VOLCANIC DUST
F8 2 150 M. M. FeltesseCag. B A 1'17"4 5 2925 36/1
R. P. : 3 - 4 - 14 - 1 - 10 - 2 - 8
S. F. : 14 - 16 - 4 - 2 - 3 - 13 - 10
l
l
JULES ROUCAYROL
3 PRIX
ATTELÉ - GROUPE III - COURSE EUROPÉENNE - 80 000 € - 2 925 M
14 H 50
DERNIÈRE PERFORMANCE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - CLASSIC TIERCÉ - 2SUR4 n
C. Ouzzan
N. Ensch
Ec.du Haras de l'EpinayN. Ensch
Ec. Louis D'Aur N. Ensch
B. Giraudon C.-A. Mary
J. Villetorte M.-J. Ruault
G. Laboureau Y.-A. Briand
Ec.du Haras de l'EpinayN. Ensch
H. Krogmann Ph Billard
Nortronic KB J. Westholm
L. César
L. César
J. SELLIER : 6 - 8 - 7 - 9 - 5 - 2
n n v v v
l
1 PERFECT POWER
H8 2 925 J.-C. Féron V. B A 1'15"4 8 2850 22/1
2 BUFFALO DE BEYLEV (E1) M6 2 925 J.-P. Ensch Cag. B A 1'14" 4 2925 24/1
3 BOCAGE D'ORTIGE M6 2 925 R. Le Vexier Cag. B A 1'14"7 7 2950 20/1
4 UN DIAMANT D'AMOUR H9 2 925 C.-A. Mary Pro. B A 1'14"6 13 3025 67/1
5 VICOMTE BOUFARCAUX - Q M8 2 925 E. Coubard-MeunierCag. B A 1'14"6 3 2950 26/1
6 VIKING BLUE
H8 2 925 Y.-A. Briand Cag. B A 1'14"3 1 2950 6/10
7 TRUMAN DAIRPET (E1) H102 925 N. Ensch Cag. B A 1'13"8 8 2950 37/1
8 INDIGIOUS - Q
M8 2 925 F. Nivard V. B A 1'11"5 2 2100 14/1
9 ROCKY WINNER - Q M9 2 925 G. GelorminiV. B A 1'12" 5 2100 87/1
10 ULK MEDOC
M9 2 925 S. Cingland Cag. B A 1'13"4 6 2700 20/1
R. PORÉE : 8 - 6 - 9 - 7 - 2 - 5
S. FLOURENT : 6 - 8 - 7 - 3 - 9 - 5
l
l
DE BÉDARIEUX
4 PRIX
MONTÉ - COURSE B - 24 000 € - 2 925 M
15 H 20
DERNIÈRE PERFORMANCE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
n n n v v v
l
A. Hillen
G. Contri
1 CARILLON KERDREUX - Q M5 2 925 C. Toussaint Cag. B M 1'19" 5 2925 71/1
L. Delestre
W. Baudy
2 CHAHINEZ BOCAIN - Q F5 2 925 W. Baudy Pro. B A
0 2650 99/1
G. Lebreton M.-J. Vercruysse 3 CORDOBA CEIJY
F5 2 925 M. LemonnierCag. B A
0 2150 206/1
Ec. D
C.-A. Mary
4 COURTLY LOVE
H5 2 925 F. Nivard Cag. B A 1'18"3 9 2925 15/2
L. Fresneau L. Fresneau
5 BELLE DU CHÂTELET - Q F6 2 925 V. Foucault Pro. B A 1'18"8 4 2650 16/1
J.-P. Soobratty E. Gout
6 COOBYA ANGANO F5 2 925 L. Por
Pro. B M 1'18"8 6 2650 31/1
Ec. des CharmesY.-A. Briand
7 CASTELNANGO
H5 2 925 M. Bailet Cag. B A 1'17"9 8 2925 8/1
Scuderia Caramera ABV. Martens
8 CRISTAL DE MAX
H5 2 925 F. DesmigneuxCag. B A 1'17" 4 2925 70/1
0 2925 125/1
R. Padovani J.-M. Roubaud 9 CÉSAR DES LIARDS - Q H5 2 925 A. Lamy Cag. B A
A. Raffini
Anth. Laigron 10 CASTAGNETO - P M5 2 925 K. ThonnerieuxCag. B M
0 2925 16/1
Ec. Ascot
R. Mourice
11 BOLIVAR JÉNILOU H6 2 925 V. Reis
Cag. B M
0 2950 12/1
N. Cachia
Y.-A. Briand 12 CARIOCA GÉDÉ
H5 2 925 Q. Seguin Pro. B A 1'17"8 10 2675 46/1
M. de Sousa R. Derieux
13 BEAUTÉ DE BRY - Q F6 2 925 R. Derieux Cag. B A 1'17"8 4 2925 7/1
0 2675 33/1
R. Métayer R. Métayer
14 BABETTE PENALAN F6 2 950 M. Le BourhisPro. B M
E. Bachelot C. Mathé
15 BEST OF CHANLECY - Q H6 2 950 R. ThonnerieuxPro. B M 1'16"5 2 2675 3/1
R. Gout
R. Gout
16 BIÉSOLO ORANGE H6 2 950 L. Grosbot Pro. B A 1'16"2 3 2675 19/1
J. S. : 12 - 9 - 15 - 4 - 16 - 6 - 13
R. P. : 12 - 9 - 8 - 13 - 15 - 4 - 6
S. F. : 15 - 12 - 9 - 13 - 16 - 8 - 5
l
milibris_before_rename
l
VIKING BLUE est un véritable rouleau
compresseur. Lorsqu’il est bien, ce qui
semble être le cas en ce moment, il est
capable de faire plier la majorité de ses
adversaires au train. Parmi ses autres partants de la réunion, Yannick-Alain Briand
conseille de suivre CYRANO DU CHÂTELET (7e) et ADONIS DU MELEUC (8e).
DE PÉZENAS
5 PRIX
ATTELÉ - COURSE F - 17 000 € - 2 925 M
15 H 55
DERNIÈRE PERFORMANCE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
n n n v v v
l
S. Aiello
V. Foucault
1 ELKA DU PUY
F3 2 925 V. Foucault Nésos du Goutier - Trévise
Ec. des CharmesY.-A. Briand
2 EMILIANA
F3 2 925 Y.-A. Briand Cag. B A
0 2925 10/1
A. Muidebled A. Muidebled 3 ERA DU HABLE
F3 2 925 A. MuidebledCag. B A 1'18"9 7 2150 2/1
M. Moureaux R. Mourice
4 EASY LOVER
M3 2 925 R. Mourice Cag. B A 1'20"3 7 2925 57/1
BVBA Campus RPFV. Martens
5 ETNA DE VANDEL M3 2 925 C. Martens Cag. B A 1'17"4 7 2150 79/1
J.-P. Ensch J.-P. Ensch
6 END OF TIME
F3 2 925 J.-P. Ensch Cag. B A 1'17"7 6 2150 11/1
J.Pier. Dubois J. Guelpa
7 ELBA ISLAND (E1) F3 2 925 J. Guelpa Cag. B A 1'21" 6 2925 24/1
Ec. Louis BaudronL. Baudron
8 ENVOL MYSTIC (E2) M3 2 925 L. Baudron Cag. B A 1'20"1 6 2925 13/1
P. Ferré
J. Uroz
9 ELLA DE LA RIVE
F3 2 925 J. Uroz
Cag. B A
0 2925 13/1
J.Pier. Dubois C.-A. Mary
10 EDEN JOSSELYN (E1) M3 2 925 F. Nivard Cag. B A 1'17"5 4 2150 15/1
P. Jacques
D. Cinier
11 ECLAT DE PENPOUL H3 2 925 D. Cinier Cag. B A 1'20"5 8 2925 66/1
Ec. Louis BaudronL. Baudron
12 EUFORIAWICZ (E2) F3 2 925 G. Junod Cag. B A
0 2925 5/4
J. Harbeumont D. Alexandre 13 EUGENIUS
M3 2 925 D. Békaert Cag. B A 1'17"3 4 2150 29/1
A.-J. Mollema A.-J. Mollema 14 ETERNAL WOOD
M3 2 925 G. GelorminiCag. B A
0 2925 9/1
J. S. : 12 - 14 - 13 - 2 - 10 - 5 - 8
R. P. : 10 - 13 - 14 - 8 - 12 - 9 - 2
S. F. : 10 - 5 - 14 - 13 - 9 - 8 - 12
l
l
DE BÉZIERS
6 PRIX
ATTELÉ - APPRENTIS ET LADS-JOCK. - CSE E - AUTOSTART - 32 000 € - 2 700 M
16 H 25
DERNIÈRE PERFORMANCE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
n n n v v v
l
Ec. des MoreauxE. Gout
1 UKRAINE DE BUCY - P F9 2 700 T. DevouassouxPro. B A 1'14"6 2 2000 7/2
D. Cingland S. Cingland
2 UPPERCUT D'ALBRET - P H9 2 700 R. Fonzo Cag. B A
0 2700 14/1
D. Benchetrit J.-M. Roubaud 3 TÉNOR D'YLÉA
H102 700 P. Repichet Cag. B A 1'14"5 3 2150 47/1
Ec. Sylvain RoubaudJ.-M. Roubaud 4 VOLNICO LA VALLÉE H8 2 700 K. Devienne Pro. B M 1'16"4 4 2675 9/1
K. Bossuyt
D. Alexandre 5 ANTOINE DU BOURG - Q H7 2 700 N. MortagneCag. B A 1'14"6 1 2150 7/10
O. Fontes de AguiarS. Cingland
6 TALK SHOW
H102 700 J.-B. Bonet Cag. B A 1'16" 10 2700 192/1
L. Decaudin S. Cingland
7 TOMBOUCTOU
H102 700 M. Ereau Cag. B A
0 2700 132/1
G. Louis
A. Chavatte
8 VOLCANISSIMO
M8 2 700 T. Constans Pro. B A
0 2625
D. Raffini
Loris Garcia
9 A NOUS BOSDARROS - Q H7 2 700 D. Garcia Pro. B A 1'15"9 11 2000 22/1
G. Gauvin
G. Gauvin
10 VISBIE DE LORJAC - Q F8 2 700 L. Broust Pro. B A 1'15"6 10 2000 16/1
I. Pillon
N. Ensch
11 VANIFLOSA GÉDÉ F8 2 700 Q. Cêtre Cag. B A 1'15"4 6 2925 15/2
M. Pouls
Henk.AJ Grift 12 UNWORD - P
H9 2 700 A. TomaselliCag. B A 1'15"6 7 2700 86/1
Stall Allegra Racing ClubC.-A. Mary
13 VANCOUVER KERYVON - Q H8 2 700 M. Lebrec Cag. B A 1'15"7 1 2950 8/10
P. Baccherini Y.-A. Briand 14 ARA D'OSTAL
H7 2 700 G. Lupi
Cag. B A 1'16"1 2 2950 18/1
Ec. du Vieux ChêneG.-R. Huguet 15 TSAR DES VIGNES - Q H102 700 V. Dorison Pro. B A 1'16" 12 2000 117/1
M. Zouari
R. Le Vexier
16 VÉSUVE D'ODYSSÉE - Q H8 2 700 J. Chauvin Cag. B A 1'15" 8 2150 43/1
J. S. : 5 - 1 - 13 - 2 - 12 - 14 - 10
R. P. : 5 - 13 - 14 - 1 - 3 - 8 - 2
S. F. : 13 - 12 - 10 - 5 - 11 - 8 - 6
l
1 COURSE 1. Balzac de l'Iton (8), C. Mottier, G. 1,90 P. 1,30 ; 2. Big Boss Jo (4), P. Sorais,
P. 1,80 ; 3. Best of Sly (7), L. Balayn, P. 3,20 ; 4.
Banco de l'Iton (5), J.-Y. Ricart. Coup. gag.
5,20. Coup. pl. (8-4) : 3 (8-7) 8,60 (4-7) 12,30.
Coup. Ordre (8-4) : 7,60. Trio (8-4-7) : 40.
2e COURSE 1. Vulcania de Godrel (14), F.
Nivard, G. 4,10 P. 1,80 ; 2. Valse Mika (8), S. Roger, P. 10,30 ; 3. Radysin America (2), F.
Ouvrie, P. 4,50 ; 4. Vestale du Goutier (3),
J.-P. Monclin ; 4. Geisha Sund (4), R. Bergh.
Coup. gag. 108,20. Coup. pl. (14-8) : 31,90
(14-2) 14,40 (8-2) 107,90. Coup. Ordre (14-8) :
146,40. Trio (14-8-2) : 695. NP: 10.
3e COURSE 1. Blé du Gers (4), J.-M. Bazire,
G. 2,30 P. 1,80 ; 2. Brasil de Bailly (5), F. Ouvrie,
P. 6,10 ; 3. Black d'Arjeanc (7), D. Bonne, P.
2,90 ; 4. Brelan du Vivier (3), D. Thomain.
Coup. gag. 42,60. Coup. pl. (4-5) : 13,50 (4-7) 5
(5-7) 22,60. Coup. Ordre (4-5) : 48,70. Trio (45-7) : 115,90.
4e COURSE 1. Divine Folie (8), G. Martin, G.
3,90 P. 1,60 ; 2. Duchesse de Sarthe (7), A.
Wiels, P. 1,40 ; 3. Dis Moi de Houelle (3), F. Nivard, P. 1,80. Coup. gag. 6,90. Coup. pl. (8-7) :
3,10 (8-3) 3,30 (7-3) 4. Coup. Ordre (8-7) : 16.
Trio (8-7-3) : 11,40. Trio Ordre (8-7-3) : 46,60.
5e COURSE 1. Deal On Line (8), R. Derieux,
G. 5,30 P. 2,80 ; 2. Dexpresso Smart (9), F.-M.
David, P. 8,60 ; 3. Diamant du Sam (15), F. Nivard, P. 4,40 ; 4. Djembé du Pont (4), F.
Ouvrie ; 5. Dilf de Chamant (13), B. Piton.
Coup. gag. 154,30. Coup. pl. (8-9) : 41,10 (8-15)
14,50 (9-15) 55,90. Coup. Ordre (8-9) : 227,60.
Trio (8-9-15) : 420,10. PICK 5 (8-9-15-4-13) :
14.772,70.
6e COURSE 1. Désir d'Ariane (4), D. Thomain, G. 5,20 P. 2 ; 2. Délicieux du Cébé (8), F.
Nivard, P. 2,60 ; 3. Deal de Cahot (11), J.-P.
Raffegeau, P. 3,50 ; 4. Djiboutien (15), D. Dauverné. Coup. gag. 20,50. Coup. pl. (4-8) : 9,10
(4-11) 14,10 (8-11) 16,60. Coup. Ordre (4-8) : 31.
Trio (4-8-11) : 95,20.
7e COURSE 1. Aventure Magic (7), A. Laroche, G. 4,90 P. 1,90 ; 2. Alliance de Chenu (5),
A. Dabouis, P. 2,30 ; 3. Actrice de Larcy (4), M.
Mottier, P. 6,50 ; 4. Accord Marjacq (14), S.-E.
Pasquier. Coup. gag. 7,70. Coup. pl. (7-5) : 3,70
(7-4) 19,70 (5-4) 24,80. Coup. Ordre (7-5) :
re
19,20. Trio (7-5-4) : 107,50.
8e COURSE 1. Charly du Noyer (9), Y. Lebourgeois, G. 4,30 P. 1,40 ; 2. In Vain Sund (4),
F. Nivard, P. 1,10 ; 3. Treasure Kronos (7), B.
Goop, P. 1,30. Coup. gag. 5,10. Coup. pl. (9-4) :
2,10 (9-7) 2,30 (4-7) 1,70. Coup. Ordre (9-4) :
11,70. Trio (9-4-7) : 4. Trio Ordre (9-4-7) :
36,90.
9e COURSE 1. Choix des Armes (6), M.
Mottier, G. 23,60 P. 5,90 ; 2. Classic Haufor
(11), Ch. Bigeon, P. 1,90 ; 3. Cocoon Age (14),
A. Lamy, P. 6,10 ; 4. Cactus d'Yvel (8), Charles
Bigeon ; 5. Cadeau de la Vie (3), D. Brohier.
Coup. gag. 41,10. Coup. pl. (6-11) : 15,50 (6-14)
65,70 (11-14) 18. Coup. Ordre (6-11) : 184,40.
Trio (6-11-14) : 278,80. PICK 5 (6-11-14-8-3) :
373,90.
les gains
TIERCÉ 14 - 8 - 2
POUR 1 €
ORDRE : 1 706,50 €
DÉSORDRE : 341,30 €
QUARTÉ + 14 - 8 - 2 - 4/3 POUR 1,30 €
ORDRE 14-8-2-4 : 5 412,94 €
DÉSORDRE : 469,04 €
ORDRE 14-8-2-3 : néant €
BONUS : 72,67 €
QUINTÉ + 14 - 8 - 2 - 4/3 POUR 2 €
ORDRE : 323 746,80 €
DÉSORDRE : 6 853,40 €
BONUS 4 14-8-2-3 : 409,80 €
BONUS 4 14-8-2-4 : 95,20 €
BONUS 4/5 : 47,60 €
BONUS 3 : 27 €
NUMÉRO PLUS : 0417
MULTI | 14 - 8 - 2 - 4/3 POUR 3 €
EN
EN
EN
EN
4 : 3 969 €
5 : 793,80 €
6 : 264,60 €
7 : 113,40 €
2SUR4 | 14 - 8 - 2 - 4/3 POUR 3€
GAGNANT : 54,30 €
,
L INFO
EN IMAGE
l
DE SÉVILLE
7 PRIX
ATTELÉ - MÂLES - COURSE D - 26 000 € - 2 925 M
16 H 55
DERNIÈRE PERFORMANCE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
n n n v v v
l
L. Gout
L. Gout
1 CHRIS DE BEAUVAL H5 2 925 L. Gout
Pro. B A 1'18"6 7 2650 69/1
Ec. Brésil
R. Mourice
2 CROSSROADS
M5 2 925 J.-B. Bonet Cag. B A
0 2950 22/1
Ec. Romuald MouriceR. Mourice
3 CARNÉGIE HALL - P H5 2 925 R. Mourice Cag. B A
0 2150 11/1
P.-M. Roux D. Alexandre 4 CASH VRAC - Q
M5 2 925 F. Nivard Cag. B A
0 2150 41/1
P. Taddei
N. Mourot
5 CROCODILE DUNDEE - Q M5 2 925 G. GelorminiCag. B M 1'17"6 5 2925 17/1
P. Van WeehaegheV. Martens
6 CLASSICO DE LOU H5 2 925 Gilbert MartensCag. B A
0 2925 15/2
Ec.du Haras de l'EpinayN. Ensch
7 CANYON CASTELETS - A
NON PARTANT
Ec. AB Trot Y.-A. Briand
8 CYRANO DU CHÂTELET - Q M5 2 925 Y.-A. Briand Cag. B A 1'15"4 1 2925 63/10
J. Semaille S. Cingland
9 CROCK DU VAUTOUR H5 2 925 S. Cingland Cag. B A 1'13"7 3 2150 37/1
M. de Sousa R. Derieux
10 CHEF DE BRY - P M5 2 925 R. Derieux Cag. B A
0 2150 9/1
J. Battini
D. Békaert
11 CÉSAR - Q
H5 2 925 D. Békaert Cag. B A 1'13"7 4 2150 3/1
B.V.B.A Ceke FarmV. Martens
12 COOL BE WILLIAMS - Q H5 2 925 C. Martens Cag. B A 1'13"8 6 2150 33/1
Ec. Ascot
J.-C. Féron
13 CLAIRON
H5 2 925 J.-C. Féron Cag. B A 1'14"9 1 2150 37/10
V. Swimberghe Y.-A. Briand 14 COLIBRI DU VIVIER M5 2 925 Y. Lacombe Cag. B A 1'16"4 10 2925 64/1
Ec. Mip
N. Ensch
15 CAPITOLE MESLOIS - Q H5 2 925 N. Ensch Cag. B A 1'15"7 7 2925 62/1
J. S. : 8 - 9 - 15 - 3 - 12 - 13 - 10 - 11 R. P. : 8 - 11 - 3 - 9 - 12 - 15 - 10 - 13 S. F. : 15 - 13 - 12 - 8 - 11 - 9 - 5 - 10
l
17 H 35
DERNIÈRE PERFORMANCE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
n n n v v v
l
L. Lamazière L. Lamazière
1 AURA DE PINTIGNIES - Q F7 2 150 L. LamazièreCag. B A 1'15"9 6 2925 11/2
Ec. Manuel GarciaM. Cormy
2 AVIATRICE - P
F7 2 150 Martin CormyV. B A
0 2850 86/1
D. Raffini
Anth. Laigron 3 ARTISTIC CHARM - P M7 2 150 Anth. LaigronPro. B A
0 3025 35/1
Ec. du Domaine du ParcV. Martens
4 ARTHUS MIJORO
H7 2 150 C. Martens Cag. B A 1'16"5 8 2925 24/1
S. Blanchetière Y.-A. Briand
5 ADONIS DU MELEUC H7 2 150 Y.-A. Briand Pro. B A
0 2675 50/1
H. Debache C.-A. Mary
6 AS DU POMMEAU - Q H7 2 150 F. Nivard Cag. B A
0 2925 152/1
S. Guelpa
J. Guelpa
7 ALTÉA DE PIENCOURT (E1) F7 2 150 J. Guelpa Cag. B A 1'17" 9 2925 17/1
D. Pena
D. Cinier
8 ALEX D'URZY
H7 2 150 D. Cinier Cag. B A 1'16"1 9 2925 132/1
E. Leray
C.-A. Mary
9 APEX DU RIB
H7 2 150 C.-A. Mary Cag. B A 1'17"1 7 2925 15/1
J.-P. Ensch J.-P. Ensch
10 AMIRAL DE CARSI H7 2 150 N. Ensch Pro. B A 1'15"1 3 3175 33/4
C. Cayla
Y.-A. Briand
11 AUX LEFROUTINS H7 2 150 Y. Lacombe Cag. B A 1'17"3 11 2950 88/1
A. Muidebled A. Muidebled 12 ALKANA MAXENTAISE - Q F7 2 150 A. MuidebledCag. B A
0 2950 16/1
C. Vassallo
J.-M. Roubaud 13 AZUR
H7 2 150 K. Devienne Cag. B A 1'16"8 5 2150 44/1
E. Haller
L. Gout
14 AUSTERLITZ
H7 2 150 L. Gout
Pro. B A 1'20"3 3 2675 27/4
F. Bouelle
M.-J. Ruault
15 AZARO DU CAUX - A H7 2 150 M. Lebrec Cag. B A
0 2925 10/1
S. Guelpa
J. Guelpa
16 ASTERISME NOVI (E1) H7 2 150 J.-C. Sorel Pro. B A 1'17"8 11 2675 108/1
J. S. : 6 - 5 - 12 - 2 - 1 - 15 - 7 - 10 R. P. : 5 - 6 - 2 - 4 - 1 - 9 - 8 - 10 S. F. : 6 - 15 - 12 - 16 - 2 - 7 - 10 - 5
l
è corde à gauche
è DERNIÈRE HEURE : Bolide de Nuit - Vas Y Donc Paris - Indigious - Cristal de Max -
Eternal Wood - Unword - Capitole Meslois - Aviatrice
(SCOOPDYGA/JEAN-PHILIPPE MARTINI)
l
DES GORGES DU VERDON
8 PRIX
ATTELÉ - COURSE E - AUTOSTART - 28 000 € - 2 150 M
l
VINCENNES, HIER APRÈS-MIDI « J'étais quasiment sûr
de mon coup après le heat. » Ces mots émanent de la
bouche de Yoann Lebourgeois. Au sulky de CHARLY DU
NOYER, le jeune driver a su prendre un bon départ avant
de contrôler les opérations dans la belle épreuve du jour,
le Prix Jean Le Gonidec (Gr. II).
Deuxième avec le grandissime favori IN VAIN SUND (à
gauche sur notre cliché), Franck Nivard regrettait d'avoir
dû « assurer, après avoir mis du temps à trouver l'ouverture ».
è ENTRAÎNEURS À SUIVRE : C.-A Mary - Y.-A Briand
è DRIVERS À SUIVRE : F. Nivard - G. Gelormini
è NOS SÉLECTIONS : Gagnante : (613) Vancouver Keryvon - Placée : (415) Best of Chanlecy
...ET À CHANTILLY (PICK 5)
1re COURSE 1. Louvain (4), C. Stéfan, G.
11,60 P. 1,80 ; 2. Paraggi (1), G. Trolley de Prevaux, P. 1,10 ; 3. Zariyano (3), A. Massin, P.
2 ; 4. Blacksou (9), S. Ruis. Coup. gag. 9,10.
Coup. pl. (4-1) : 3,70 (4-3) 7,40 (1-3) 4. Coup.
Ordre (4-1) : 28,40. Trio (4-1-3) : 13,80.
2e COURSE 1. Power of The Cross (5), T.
Thulliez, G. 13,10 P. 2,50 ; 2. Berouyine (1),
P.-C. Boudot, P. 1,20 ; 3. Couville (9), C. Demuro, P. 1,80 ; 4. Royal Cross (11), F. Veron.
Coup. gag. 10,80. Coup. pl. (5-1) : 4 (5-9) 6,50
(1-9) 2,90. Coup. Ordre (5-1) : 32,80. Trio (51-9) : 14,30.
3e COURSE 1. Hout Bay (2), J. Smith, G.
5,10 P. 1,70 ; 2. Hygrove Katie (3), B. Panicucci,
P. 1,50 ; 3. Candy Real (1), G. Trolley de Prevaux, P. 1,60 ; 4. Lady Katanga (5), E. Etienne.
Coup. gag. 8,20. Coup. pl. (2-3) : 3,20 (2-1) 3,20
(3-1) 3,10. Coup. Ordre (2-3) : 15,40. Trio (23-1) : 8.
4e COURSE 1. Graffiti (1), Y. Bourgois, G.
3,70 P. 1,50 ; 2. Hello Traou Land (6), S. Ruis, P.
2,30 ; 3. La Playa (3), T. Lefranc, P. 3,40 ; 4.
Volare Alto (8), J. Tastayre. Coup. gag. 16,70.
Coup. pl. (1-6) : 7 (1-3) 12,60 (6-3) 13,80. Coup.
Ordre (1-6) : 28,90. Trio (1-6-3) : 59,80.
5e COURSE 1. Achillea (2), M. Delalande, G.
5,10 P. 1,70 ; 2. Greenshoe (4), P.-C. Boudot, P.
2,10 ; 3. Champenoise (13), A. Ceccarello, P.
5 ; 4. Zip Code (9), E. Hardouin ; 5. Kazie (5),
G. Benoist. Coup. gag. 10,70. Coup. pl. (2-4) :
4,90 (2-13) 21,50 (4-13) 24,90. Coup. Ordre
(2-4) : 17,10. Trio (2-4-13) : 147,30. PICK 5 (24-13-9-5) : 1.608,10.
6e COURSE 1. Green Focus (11), C. Demuro,
G. 6,70 P. 1,80 ; 2. Singaraja (2), P.-C. Boudot,
P. 1,80 ; 3. Ribot Dream (1), T. Piccone, P.
2,30 ; 4. Iteratus (9), A. Lemaitre. Coup. gag.
12,40. Coup. pl. (11-2) : 4,90 (11-1) 7,10 (2-1)
5,70. Coup. Ordre (11-2) : 29,30. Trio (11-2-1) :
28,50.
7e COURSE 1. Bonfire Heart (2), D. Ubeda,
G. 6,50 P. 2,90 ; 2. Astronomy Alfred (1), A.
Lemaitre, P. 3,70 ; 3. Teodash (5), Ronan Thomas, P. 3,60 ; 4. Wahib (8), F. Veron ; 5.
Shayandi (11), F. Renaut. Coup. gag. 29. Coup.
pl. (2-1) : 11 (2-5) 14,40 (1-5) 14,60. Coup. Ordre
(2-1) : 51,30. Trio (2-1-5) : 93,80. PICK 5 (2-1-58-11) : 1.891,20.
8e COURSE 1. Epaline Tivoli (11), J. Guillochon, G. 6,50 P. 2,10 ; 2. Bluvida (1), P.-C. Boudot, P. 1,70 ; 3. Falkhair (7), J. Claudic, P.
1,80 ; 4. Pretzelle (8), M. Nobili. Coup. gag.
13,70. Coup. pl. (11-1) : 5,50 (11-7) 5,70 (1-7)
4,30. Coup. Ordre (11-1) : 27,60. Trio (11-1-7) :
20,50.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
25
HIPPISME
www.leparisien.fr
TROT
Aymtika en terrain conquis
réunion 4 (12 H 40) Aujourd'hui à Angers (Pick 5)
PAR STÉPHAN FLOURENT
EN GRANDE FORME, comme l’attestent ses
derniers résultats, AYMTIKA apparaît comme
une favorite solide dans le Pick 5 de la dernière
course (9e). De plus, elle revient en terrain con-
QUATRIÈME TÊTE
1 PRIX
MONTÉ - COURSE F - 20 000 € - 2 425 M
13 HEURES
DERNIÈRE PERFORMANCE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
A. Lhérété
A. Lhérété
C. Delaunai C. Delaunai
F. Delanoë
F. Delanoë
P.-J. Huet
D. Marsault
J.-C. Girouard J. Girouard
F.-F. Bertrand A. Collange
J.-M. Godard J.-M. Godard
P. Touvais
P. Touvais
Ec. Attaque F. Pelmoine
D. Blond
D. Blond
Ec. B.M.V.
D. Desclos
Ec. BKM
B. Marie
A.-H. Viel
A.-H. Viel
L.-M. David L.-M. David
Ec. Saint-MartinT. Duvaldestin
A. Andrieux-ChanetR. Desprès
J. S.: 15 - 11 - 16 - 3 - 2 - 9 - 7
quis, puisque son derrnier succès a eu pour cadre
cette piste corde à droite. Bien qu’absente depuis
sa quatrième place du 22 décembre, la protégée
d’Aymeric Thomas a les moyens d’effectuer une
rentrée victorieuse, d’autant qu’elle est présentée
n n n v v v
l
1 DANSE MAJYC - P F4 2 425 A. Lhérété Niky - Onorina
2 DESTIN DU CHÂTELET M4 2 425 P.-P. PloquinQuicky Oa - Opale d'Hubel
3 DERBY DEL GREEN H4 2 425 F. Gence Pro. B M 1'17"7 3 2400 9/1
4 DEAR CHESTNUT
H4 2 425 M. Grolier Pro. B M 1'21"4 6 2875 22/1
5 DAYA DUB'S - P
F4 2 425 C. Turban Pro. B M
0 2675
6 DIVIN MICHAËL
H4 2 425 A. Brouel Pro. B A 1'19"9 5 2400 38/1
7 DUCHESSE DU PARC F4 2 425 F. GuérineauPro. B M 1'20"9 3 2875 23/4
8 DOLCE VITA PHÉDO - A F4 2 425 S.-E. PasquierPro. B M 1'21"4 7 2875 27/4
Pro. B A 1'16"3 4 2000 28/1
9 DARIOS DE CORVEIL - Q M4 2 425 R. Joly
10 DÉFI DE LA BASLE M4 2 425 C. Frecelle Pro. B A
0 2850 25/4
11 DREAM DE BIRDY - Q M4 2 425 L. Abrivard Pro. B A 1'19"6 2 2875 14/1
0 2400 51/1
12 DENVER DU RILER - Q M4 2 425 P. Sorais Pro. B M
13 DÉDÉ DU SURF
H4 2 425 M. Viel
Pro. B A
0 2800 113/1
14 DONA DE BASSIÈRE F4 2 425 L.-M. David V. B M
0 2700 19/1
15 DRYADE DU GOUTIER F4 2 425 A. Wiels Pro. B M
0 2800 9/4
16 DARLA DE PIERVIVE - Q F4 2 425 K. Pras
V. B M
0 2700 15/1
R. P. : 15 - 16 - 7 - 6 - 3 - 4 - 9
S. F. : 15 - 3 - 10 - 16 - 7 - 11 - 6
l
l
DE PELLOUAILLES
2 PRIX
ATTELÉ - APPRENTIS ET LADS-JOCKEYS - FEMELLES - CSE F - 18 000 € - 3 125 M
13 H 25
DERNIÈRE PERFORMANCE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
n n n v v v
l
S. Mottier
B. Marie
1 BELLE DE SI - Q
F6 3 125 P. Sorais Pro. B A
0 2875 17/4
J.-L. Giot
J.-L. Giot
2 BRUME DU BOSQ
F6 3 125 C. Jean
Pro. B M
0 2850 68/1
D.-C. Delaunay M. Donio
3 BELGRADE
F6 3 125 J.-M. Le CerfPro. B A 1'18"9 9 3025 3/1
Ec. Christian BoisnardC. Boisnard
4 BARONNE DE GOUDE F6 3 125 C. GourgandPro. B A
0 2800 78/1
Ec. Sébastien HardyS. Hardy
5 BRUME DES HAMEAUX - Q F6 3 125 D. Dulong V. B M 1'16"1 8 2175 71/1
A. Maraquin A. Maraquin
6 BRUME DE FÉMISSON F6 3 125 M. Lepage Pro. B A
0 2725
E. Herbeau E. Herbeau
7 BELLE DE JAUDRAIS F6 3 125 J.-M. Marie Pro. B A 1'19"9 6 2875 44/1
M. David
M. David
8 BIENVENUE GÉDÉ F6 3 125 A.-J. David Pro. B A 1'21"2 10 2875 36/1
C. Delaunai C. Delaunai
9 BÉLIZIA - Q
F6 3 150 Pier. RouloisPro. B A 1'20"9 5 2875 30/1
Ec. Benoît ConstantinB. Constantin 10 BY NIGHT BERRY
F6 3 150 F. Beucher Pro. B A 1'17"5 1 3000 23/1
A. Thoury
T. Le Floch
11 BELLE DE MANCHE F6 3 150 C. Sabin Pro. B A 1'19" 9 2725 9/2
F. Furet
F. Furet
12 BELLE DU MATIN
F6 3 150 A. Caillard Pro. B A 1'16"4 6 2975 37/1
L. Gauthier S. Hardy
13 BAHIA JOSSELYN
F6 3 150 F. Tabesse Pro. B A 1'18"4 1 2900 30/1
Ph. Marie
Ph. Marie
14 BAHIA DE BOUGY - Q F6 3 150 H. Marie V. B A 1'14"9 2 2100 15/1
F. Doussot
A.-A. Barassin 15 BELLE SARTHOISE F6 3 150 S. Chauvin Pro. B A 1'20"9 8 2900 11/1
F. Leblanc
F. Leblanc
16 BÊTISE DE HOUELLE - Q F6 3 150 C. CorbineauPro. C A 1'21"2 9 3175 9/1
J. S. : 10 - 13 - 1 - 9 - 14 - 7 - 16
R. P. : 10 - 16 - 14 - 13 - 3 - 1 - 15
S. F. : 13 - 7 - 16 - 14 - 12 - 10 - 9
l
l
DE BRÉZÉ
3 PRIX
ATTELÉ - FEMELLES - COURSE F - 16 000 € - 2 425 M
14 H 05
DERNIÈRE PERFORMANCE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
Ec.J.Y.et J.P.RaffegeauJ.-P. Raffegeau
E. Lambertz E. Lambertz
Ec. Le Trémont Ph Billard
Ec. Cte P de MontessonE. Ruault
L. Leduc
L. Leduc
H. Bersot
B. Barassin
B. Lepori
S. Marmion
Ec. des PommiersA. De Jésus
C. Vanhoutte F. Blandin
C. Germain J.-E. Le Bec
Ec. Jean-Pierre BarjonL.-C. Abrivard
P. Joly
P. Joly
C. Cavanna E. Dessartre
Y. Docquin Y. Docquin
J. S. : 5 - 3 - 4 - 2 - 6 - 13 - 11
n n n v v v
l
1 ELISA D'AMOUR
F3 2 425 J.-Y. RaffegeauReflet Gédé - Manon Mesloise
2 EMERAUDE DE VAL F3 2 425 E. Lambertz Hulk des Champs - Nana de Val
3 ENIGMA SCARLET
F3 2 425 Y. Lorin Coktail Jet - Royale Scarlet
4 ENSKA
F3 2 425 J.-P. MonclinCoktail Jet - Polenska
5 ETERNITY BACK
F3 2 425 B. Robin Paris Haufor - Pearl Back
6 ETINCELLE MYSTIC F3 2 425 B. Barassin Village Mystic - Onynga
7 EUROPA SANTANA F3 2 425 S. Marmion Quaker Jet - Reliance
8 ECLIPSE
F3 2 425 D. Pieters Pro. B A
0 2150 26/1
9 ELFIE TURGOT
F3 2 425 A. Blandin Pro. B A 1'24"1 9 2150 50/1
10 ETOILE DE LOU
F3 2 425 J.-E. Le Bec Pro. B A 1'23"1 8 2300 14/1
11 EMINENCE DU CITRUS F3 2 425 L. Abrivard Pro. B A 1'21"6 6 2200 29/4
12 EASY DU GRENY
F3 2 425 P. Joly
Pro. B A 1'22"6 6 2300 12/1
13 EVACASH
F3 2 425 F. Lecanu Pro. B A 1'20"3 5 2225
14 ELÉA MANATHIS
F3 2 425 M. Mottier Pro. B A
0 2275 111/1
R. P. : 3 - 4 - 7 - 11 - 2 - 5 - 1
S. F. : 3 - 4 - 10 - 13 - 11 - 14 - 5
l
l
è Corde à droite
è DERNIÈRE HEURE : Derby del Green - Belle de Jaudrais – Enska - Veinard de Farchat -
Damsun - Divine Providence - Célèbre Peinture - Cornulier du Tam - Virgule Censerie
è ENTRAÎNEURS À SUIVRE : F. Blandin - J.-P. Marmion
è DRIVERS À SUIVRE : A. Wiels - O. Raffin
è NOS SÉLECTIONS : Gagnante : (404) Arménie du Lupin - Placée : (914) Aymtika
pieds nus. Pour décrocher le neuvième succès de
sa carrière, elle devra redouter VAHINÉ DE FELLIÈRE, dont son entraîneur, Jean-Paul Marmion
attend une réhabilitation : « Elle reste sur deux
disqualifications, mais retrouve des adversaires à
DE CHAUME
4 PRIX
MONTÉ - COURSE EUROPÉENNE - COURSE E - 23 000 € - 3 125 M
DERNIÈRE PERFORMANCE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
A. Le Gardien A. Le Gardien
A. Demissy A. Demissy
Ec. Oligal
O. Boudou
Ec. Jean-Paul MarmionJ.-P. Marmion
Ec. Maréchal C. Hamel
M. Varin
M. Varin
Ec. Brésil
G. Prat
Ec. Franck BlandinF. Blandin
M. Dabouis M. Dabouis
D. Marsault D. Marsault
J. Bodin
J. Bodin
Ec. BKM
B. Marie
Ec. Rib
Joël Hallais
Ec. Christian BoisnardC. Boisnard
Arn. Morin
Arn. Morin
P. Joliton
A.-G. Maillard
J. S. : 13 - 4 - 14 - 5 - 3 - 1 - 16
n n n v v v
l
l
15 H 05
DERNIÈRE PERFORMANCE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
n n n v v v
l
1 DICO MONA - Q (E1) M4 2 350 Gérald BlandinPro. B A 1'19"5 2 2900 4/1
2 DEVE PHIL
F4 2 350 J. David Cb. B A 1'20" 2 2850 20/1
3 DIVA DU CAP ORNE F4 2 350 O. Raffin Pro. B A 1'19" 1 3000 6/4
4 DAMSUN
M4 2 350 J.-P. MonclinPro. C A 1'16"8 2 2875 6/1
5 DREAM SUN
M4 2 350 J.-F. VallettePro. B A
0 2800 21/1
6 DIVA SEYA
F4 2 350 E.-G. Blot V. B A 1'15"2 7 2100 9/1
7 DJANGO DU MOULIN H4 2 350 P. AngeliaumePro. B A 1'18"3 8 3025 19/1
8 DÉFI DE CASROUGE - Q (E1) M4 2 350 A. Blandin Pro. B A 1'19"4 5 2900 10/1
9 DESPERADO CEHERE H4 2 350 A. Barrier Pro. B A 1'18"9 4 2400 15/1
10 DIVINE COMÉDIE
F4 2 350 C. Franjoux Pro. B A 1'16"8 1 2050 64/10
11 DRÔLE DE MEC - P
NON PARTANT
12 DONNA DE LOU - P F4 2 350 J.-Y. RaffegeauPro. B A 1'19"5 1 2400 15/1
13 DIGITALE PRIOR
F4 2 350 Syl. DesmarresPro. B A 1'20"6 7 2900 26/1
14 DJANGO LÉMAN
H4 2 350 A. DesmottesPro. B A 1'19"5 8 2875 16/1
15 DRAGUEUR D'AZUR H4 2 350 A. Wiels Pro. B A 1'19" 6 3000 36/1
16 D'OUTREMER
NON PARTANT
R. P. : 3 - 4 - 15 - 12 - 2 - 5 - 13
S. F. : 4 - 9 - 15 - 3 - 13 - 12 - 10
l
l
DE BEAULIEU
6 PRIX
ATTELÉ - COURSE NATIONALE - COURSE E - AUTOSTART - 20 000 € - 2 350 M
15 H 40
DERNIÈRE PERFORMANCE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
Tar Stable KB B. Goop
F. Amar
F. Leblanc
P. Oger
S. Bourlier
Ec. Somolli J. Compas
O. Potier
O. Potier
Ec. Pascal GeslinPas-A. Geslin
E. Addenet B. Marie
K. Champenois K. Champenois
M. Lemercier M. Lemercier
Ec. J.C.G.BeaufilsG. Beaufils
Ec. Maréchal C. Hamel
Fleury
M. Donio
Ec. Vincent RaimbaultV. Raimbault
J.-Y. Rozé
T. Raffegeau
Ec. BKM
B. Marie
J.-M. Dominici S. Meunier
J. S. : 4 - 1 - 2 - 8 - 14 - 12 - 9
l
1 AUDE DES COUPERIES F7 3 125 M. Mottier Pro. B A
0 2725
2 TRÉSOR D'ANARDEL H103 125 F. GuérineauPro. B A 1'18"5 10 3000 217/1
3 VARUS DU GUINOUX - P H8 3 125 A.-P. GrimaultV. B M 1'15"9 6 2850 17/1
4 ARMÉNIE DU LUPIN F7 3 125 A. Wiels V. B M 1'15"2 4 2850 6/4
5 VEINARD DE FARCHAT H8 3 125 A. Kloess Pro. B A
0 3025 88/1
6 UPPERCUT DU BANNEY - Q H9 3 125 P. Geray Pro. C A
0 2650 49/1
7 VOICE OF THE ANGEL F8 3 125 C. Ferré Pro. B M 1'16"7 3 2425 26/1
8 VÉGAS D'AMOS
H8 3 125 C. Le Coz V. B A 1'13"9 6 2100 96/1
9 TOSCAN DES LOYAUX H103 125 A. Dabouis Pro. B M
0 3025 34/1
10 TSAR DE L'ESQUE - Q H103 125 M. Grolier Pro. B M 1'18"4 9 2800 82/1
11 TEMPÊTE ETERNELLE - Q F10 3 125 M. Pean Pro. B M 1'16"8 11 2675 41/1
0 2950 84/1
12 ULTRA TIVOLI - Q H9 3 125 M. DaougabelPro. B A
13 BRUYÈRE DU RIB F6 3 125 A. Collette V.
M
0 2700 18/1
14 VAINQUEUR D'ECHAL H8 3 125 V. Saussaye Pro. B M 1'16"4 2 2425 14/1
15 ULYSSE DE LA BASLE H9 3 125 A. Voisin Vp. B A
0 2100 139/1
16 VIKING'S KISS - P H8 3 125 P. Houel V. B M 1'13"8 7 2175 7/2
R. P. : 4 - 13 - 16 - 5 - 14 - 11 - 3
S. F. : 4 - 5 - 16 - 7 - 11 - 3 - 13
DE BEAULIEU
5 PRIX
ATTELÉ - COURSE NATIONALE - COURSE E - AUTOSTART - 20 000 € - 2 350 M
Ec. Franck BlandinF. Blandin
M. David
J. David
H. Taipale
B. Goop
Ec. Jacques BruneauP. Hallais
J.-F. Vallette J.-F. Vallette
E.-G. Blot
E.-G. Blot
A. Geminiani P. Angeliaume
Ec. Franck BlandinF. Blandin
Ec. Eric Richard V. Raimbault
C. Franjoux C. Franjoux
N. Dordain D. Mottier
C. Germain J.-P. Raffegeau
Ec. S.DesmarresSyl. Desmarres
Ec. M.et A.P.BezierM. Bézier
Ec. Jean-Paul MarmionJ.-P. Marmion
W. Michel
W. Michel
J. S. : 3 - 1 - 4 - 12 - 2 - 10 - 15
14 H 35
n n n v v v
l
1 DYNAMIQUE D'AM - P F4 2 350 O. Raffin Cb. B A
0 2850 5/2
2 DIVINE PROVIDENCE F4 2 350 L. GuinoiseauPro. B A 1'17"9 2 2875 27/4
3 DIVA LUDOISE
F4 2 350 S. Bourlier Pro. B A
0 2825 189/1
4 DIVA SOMOLLI
F4 2 350 M. Dudouit Pro. C A 1'17"6 2 2875 23/4
5 DUCCÈS DU POTO H4 2 350 O. Potier Pro. B A 1'17"6 4 2300 125/1
6 DEAUVILLAISE
F4 2 350 J. Lepage Pro. B A 1'18"4 6 3025 35/1
7 DIKITA DE TILOU
F4 2 350 P. Sorais Pro. B A 1'20"3 5 2625 15/1
8 DARLYNN PONCELET - P F4 2 350 K. ChampenoisPro. B A 1'18" 2 2825 4/1
9 DOLLYWOOD - P H4 2 350 M. LemercierPro. B A 1'20"2 1 2875 39/1
10 DALY CITY
F4 2 350 G. Beaufils Pro. B A
0 2800 21/1
0 2900 17/1
11 DIKY DU LOISIR
M4 2 350 J. KauffmannPro. B A
12 DÉESSE D'IDEF
F4 2 350 G. Donio Pro. B A 1'18" 4 2300 4/1
13 DUNE DE SOULAS F4 2 350 M. Pean Pro. B A 1'20"9 10 2400 11/1
14 DÉFI DU COURTILLE - P M4 2 350 J.-J. Baillon Pro. B A 1'19"5 2 2400 13/1
15 D'EPINE D'AVRIL
F4 2 350 M. DaougabelPro. B A
0 2800 151/1
16 DIX CONTRE UN - Q M4 2 350 A. Laroche Pro. B A 1'17"1 6 2150 19/1
R. P. : 2 - 1 - 4 - 8 - 14 - 5 - 16
S. F. : 8 - 14 - 2 - 4 - 9 - 6 - 5
l
l
sa portée. Si elle consent à rester sage, elle peut
remettre les pendules à l’heure.»
ROQUÉPINE
7 PRIX
ATTELÉ - FEMELLES - COURSE E - 21 000 € - 3 125 M
16 H 10
DERNIÈRE PERFORMANCE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE
n n n v v v
l
l
DE LA COULÉE DE SERRANT
8 PRIX
ATTELÉ - MÂLES - COURSE E - 21 000 € - 3 125 M
16 H 40
DERNIÈRE PERFORMANCE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
n n n v v v
l
l
DE CHOLET
9 PRIX
ATTELÉ - FEMELLES - COURSE EUROPÉENNE - COURSE E - 28 000 € - 3 125 M
17 H 20
DERNIÈRE PERFORMANCE
TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4
n n n v v v
« LA COURSE QUI NE S’ARRÊTE JAMAIS. » Ce slogan dévoilé en grandes pompes au
printemps dernier a résonné
depuis le 5 juin 2016 avec les
14 étapes des EpiqE Series. A
l’aube de Grand Prix de France,
le dernier rendez-vous classi-
milibris_before_rename
visées, à savoir les turfistes.
UNE COURSE À QUATRE PARTANTS
Pour Laurent (Paris XVIIIe), « la
tirelire de 10 millions d’euros
proposée sur chaque étape a
été une forte incitation pour
engager mes paris». Une opinion qui contraste avec celle
de Jean-Pierre (Paris 1er). « Au
galop, ce challenge devait soidisant amener vers le Prix de
l’Arc de Triomphe. Il serait bon
de rappeler aux décideurs que
les trois premiers du sommet
d’octobre n’ont pas couru une
seule course préparatoire.
Seule SILJAN’S SAGA, quatrième de l’Arc, a été vue dans le
l
Ec. de RougemontL. Peschet
1 ASSICA DE BLONDEL F7 3 125 L. Peschet Cb. B A 1'17" 8 2850 2/1
Ec. Philippe DaugeardP. Daugeard
2 ADDAIA DU DÔME F7 3 125 P. DaugeardV. B A 1'15"6 4 2700 38/1
D. Soulabaille T. Gauchet
3 ARAGONAISE - Q F7 3 125 F. Lecanu Pro. B A 1'18" 6 3025 10/1
Ec. Gilles DelacourG. Delacour
4 VÉNALE VET
F8 3 125 G. Delacour Pro. B A
10 2750
X. Bouchet M. Dabouis
5 AUBE DE LA NADE F7 3 125 A. Dabouis Pro. B M
0 3025
T. Gauchet
T. Gauchet
6 VUE DU CIEL
F8 3 125 J.-P. MonclinPro. B M 1'18"6 11 3025 16/1
M. Riffaud
M. Riffaud
7 UFANIA DES BRETTES F9 3 125 M. Riffaud Pro. B A 1'16"1 6 2850 13/1
Ec. M.et A.P.BezierM. Bézier
8 ABRONIA RÂNAISE F7 3 125 A. DesmottesPro. B A 1'17"1 10 3025 112/1
M. Holzapfel G. Beaufils
9 VÉNUS DE FROMENTEL - P F8 3 125 G. Beaufils V. B A
0 2700 108/1
G. Braquet F. Blandin
10 ANZA DU CARBONEL - Q F7 3 150 Gérald BlandinVp. B A 1'15"6 4 2100 17/1
Ec. Jean-Paul MarmionJ.-P. Marmion 11 VAHINÉ DE FELLIÈRE F8 3 150 A. Wiels V. B A
0 2850 44/1
D. Belloche P. Belloche
12 AGRIPPA MESLOISE - P F7 3 150 P. Belloche V. B A 1'13"1 7 2100 9/1
0 2700 18/1
J. Denneman J. Denneman 13 TÉTIAROA DE NAY - Q F10 3 150 O. Raffin V. B M
A. Thomas
A. Thomas
14 AYMTIKA - Q
F7 3 150 A. Thomas Pro. C A 1'13"9 4 2875 11/2
Ec. Christian BoisnardC. Boisnard
15 TEETH WHITE - Q F10 3 150 C. Boisnard Pro. C A 1'14"1 8 2875 78/1
S. Michel
S. Michel
16 VIRGULE CENSERIE - P F8 3 150 F. Anne V. B A 1'14"3 9 2100 17/1
Ec. H.G.Houel G. Houel
17 VALENTINE'S DAY F8 3 150 G. Houel V. B A
0 2850 30/1
Ec. Nathalie LelièvreS. Lelièvre
18 VÉLINOTTE DU DERBY F8 3 150 S. Lelièvre V. B M 1'15"7 6 2850 125/1
J. S. : 14 - 12 - 7 - 11 - 17 - 6 -16 - 10 R. P. : 14 - 12 - 11 - 16 - 17 - 2 - 8 - 10 S. F. : 14 - 11 - 16 - 10 - 8 - 2 - 12 - 17
l
l
Ce tournoi de quatorze étapes se termine dimanche avec le Prix de France
que de ce concept dont le but
était de partir à la reconquête
du public, le bilan est plutôt
mitigé. Alors que les responsables du Marketing Commum
(entité créée en 2014) se refusent à tout commentaire avant
le mois prochain, ce challenge
a suscisté des réactions contrastrées chez les personnes
l
B. Carpentier B. Carpentier
1 COUNTRY DALBER H5 3 125 V. Pateau V. B M
0 2850 14/1
J.-E. David J.-E. David
2 CORNULIER DU TAM M5 3 125 A. Barrier V. B A
0 2700 67/1
E.-G. Blot
E.-G. Blot
3 CÂLIN LA RAVELLE - P H5 3 125 E.-G. Blot Pro. C A
0 2625 51/1
J.Ph. Mary
J.Ph. Mary
4 CASANOVA BLUE
H5 3 125 M.-C. Mary Pro. B A 1'19"4 10 2950 36/1
P. Gentil
M. Donio
5 CÉTAQUATI - Q
H5 3 125 G. Donio Pro. B A 1'19"8 7 2900 11/2
Ec. Franck BlandinF. Blandin
6 CARRÉ CHIC - Q
H5 3 125 A. Blandin Pro. B A 1'19"2 5 2900 16/1
D. Delaroche D. Delaroche
7 CÉSAR LERWEN - A M5 3 125 D. DelarochePro. B A 1'18"9 8 2850 26/1
Ec. M.J.Vivion S. Michel
8 CÉSAR DE VILLIERS H5 3 125 O. Raffin Pro. B A
0 2850 27/1
Ec. de Neret F. Provost
9 CYTISE DE NERET H5 3 125 F. Provost Pro. B A
0 2300 125/1
Ec. Jean-Paul MarmionJ.-P. Marmion 10 CLAUDIO DES KÈCHES (E1) H5 3 150 D. CouvreuxPro. B A
0 2850 2/1
Ec. Pierrick LecellierP. Lecellier
11 CARTOON DU PARC H5 3 150 P. Lecellier Pro. B A 1'17"8 5 3025 9/4
Ec. Jean-Paul MarmionJ.-P. Marmion 12 CYRIUS D'HOULBEC - A (E1) H5 3 150 A. Wiels Pro. B A 1'18"2 1 3025 36/10
Ec. Vautors J.-M. Bazire
13 CHALIMAR DE GUEZ H5 3 150 R. Congard V. B M
0 2850 24/1
M.-H. Roussel F. Anne
14 CYRUS DU CAP VERT H5 3 150 F. Anne V. B M 1'18"6 6 2700 24/1
L. Le Drean L. Le Drean
15 CONSTANTINI MAGIC H5 3 150 J.-S. Cormy V. B A 1'15"6 2 2700 7/2
C. Dreux
C. Dreux
16 CHUCK CALENDES H5 3 150 B. Robin V. B A
0 2850 34/1
K. Champenois K. Champenois 17 CLYDE DES YOLAIS H5 3 150 K. ChampenoisPro. B A 1'17" 6 2275 14/1
Ec. Rib
Joël Hallais
18 CROONER DU RIB H5 3 150 A. Collette Pro. B A 1'17"7 1 2900 18/10
J. S. : 12 - 2 - 11 - 18 - 16 - 17 - 3
R. P. : 18 - 12 - 11 - 5 - 2 - 3 - 15
S. F. : 17 - 2 - 12 - 18 - 16 - 11 - 10
EpiqE Series, un concept à améliorer
PAR S.F.
l
Ec. Christian BoisnardC. Boisnard
1 CYBÈLE DE JANVRIE F5 3 125 C. Boisnard Pro. B A
0 2300 42/1
M. Dabouis M. Dabouis
2 COOL STAR
F5 3 125 A. Dabouis Pro. B A 1'19"3 11 3000 52/1
Ec. du Mont P.-Y. Lemoine 3 CHARMING LADY - A F5 3 125 P.-Y. LemoinePro. B A
0 2875 25/1
0 3275
L.-M. David L.-M. David
4 CLIO DE BASSIÈRE (E1) F5 3 125 A. Duthoit Pro. B A
J. Bergmann J. Bergmann
5 COMÈTE DE GLATIGNÉ F5 3 125 B. Robin Pro. B A 1'17"2 5 3125 116/1
Ec. Tony Le BellerT. Le Beller
6 CHIBA CHATHO - Q F5 3 125 J.-P. MonclinPro. B A 1'16"8 1 2700 9/10
L.-M. David L.-M. David
7 CAPUCINE FANAC - A (E1) F5 3 125 L.-M. David V. B A 1'15"7 7 2175 94/1
D. Jousse
B. Angot
8 CÉLÉBRE PEINTURE - Q F5 3 125 B. Angot Pro. B A 1'20"4 10 2900 23/1
J.-E. Le Bec J.-E. Le Bec
9 CALYPSO
F5 3 125 J.-E. Le Bec Pro. B A
0 2700 9/1
Ec. Franck BlandinF. Blandin
10 CÉNÉA D'ELORAC - Q (E2) F5 3 150 A. Blandin V. B A
0 2175 48/1
K. Monclin
J.-M. Monclin 11 CELEBRITY JIHEM F5 3 150 J.-M. Le CerfPro. B A
0 2575 15/2
Ec.J.Y.et J.P.RaffegeauJ.-P. Raffegeau 12 CAPUCINETTE (E3) F5 3 150 J.-P. RaffegeauVp. B M 1'16"4 2 2200 27/4
C. Vanhoutte F. Blandin
13 CALDEIRA TURGOT - Q F5 3 150 Gérald BlandinV. B A 1'15"5 5 2175 14/1
Ec. Franck BlandinF. Blandin
14 CÉLIANE DU LOUVET - Q (E2) F5 3 150 L. GuinoiseauV. B A
0 2700 52/1
Ec. Somolli J. Compas
15 CASSAVE SOMOLLI F5 3 150 M. Dudouit V. B A 1'15"8 5 2700 106/1
Ec.J.Y.et J.P.RaffegeauJ.-P. Raffegeau 16 CÂLINE DE FLEUR (E3) F5 3 150 J.-Y. RaffegeauPro. B A
0 3025 41/1
A. Pacary
A. Pacary
17 CÂLINE DU LEVANT F5 3 150 F. Lecanu V. B A
0 2850 99/1
Ec. Doedvic E.-A. Martin
18 CARTOUCHE TIVOLI F5 3 150 E.-A. Martin V. B M 1'17"7 5 2850 24/1
J. S. : 6 - 15 - 14 - 3 - 13 - 8 - 17 - 10 R. P. : 6 - 3 - 13 - 14 - 15 - 17 - 16 - 8 S. F. : 15 - 14 - 13 - 17 - 6 - 16 - 8 - 2
Grand Prix de Deauville, une
course de quatre partants seulement !» Retransmises sur
LCI, et sur TF1 pour les deux
moments phares (Arc de
Triomphe et Prix d’Amérique),
les EpiqE Series ont en revanche trouvé leur rythme de
croisière avec le second volet
consacré aux trotteurs, puis-
que les sept courses ont toutes
pu servir de support aux quintés (contre trois seulement au
galop). Avant les aménagements prévus cette année au
niveau du calendrier du galop,
les EpiqE Series ont effectué
leur premier galop d’essai en
espérant les voir passer rapidement à la vitesse supérieure.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
26
JEUX
@le_Parisien
MotsCROISÉS
A
B
C
MotsFLÉCHÉS N° 4692
D
E
F
G
H
I
jeux proposés par
Avec les sept cases numérotées, reconstituez le mot répondant
à la déinition : est cassée dans le succès.
J
PAYS
D’AMÉRIQUE
ESPÈCE DE
REQUIN
1
2
PAUVRE
HOMME
ARMES À
JETER
PART AU
RÉGIMENT
2
3
6
7
CHEF
SUDISTE
QUI VIENT
APRÈS
ÇA LAISSE
DU TEMPS
CARACTÈRE
ÉTRANGER
IL A SON
CONSEIL
5
ARAIGNÉE
BOMBE À
TOUT CASSER
COUPELLE
DE CHIMISTE
5
6
ÉCHANGE
D’OBJETS
7
AFFLIGÉE
COURS
CÔTIER
DU NORD
ÉPARGNER
ADJECTIF
NUMÉRAL
BASE DU
MALT
4
JAZZ VOCAL
CITÉ DES
CARIOCAS
ELFE OU
FARFADET
10
PITANCE
EXISTANT
BON
FILON
HORIZONTALEMENT : 1. Économie au compte-gouttes. 2. Beaucoup et
encore plus. 3. Ustensile de cuisson. 4. Ancêtre du bœuf. Bandes de bois.
5. Soigner la maladie. 6. Moindre détail. Mesure d’angle appelée tour.
Cours préparatoire. 7. On y prépare Noël. Hauban sur un bateau. 8. Id est
en abrégé. Hypothèse à étudier. Elle réjouit l’Anglais qui veut la siler.
9. Pulvérisateur de peinture. 10. Anciens boucliers. Elle fait des pâtés.
VERTICALEMENT : A. Relatif à l’argent. B. Adversaire de l’État. Ornement en forme d’œuf. C. Légion d’honneur. A montré des capacités. D. Ils
travaillent au maintien de l’ordre. Devenus acres au goût. E. Circuit en
Italie. On y tape sans discernement. F. Brouillait les cartes. Élue en bref.
G. Négliger de mentionner. Ça désigne n’importe qui. H. D’une grande
précision. Ses efets sont adoucissants. I. Placer entre deux éléments.
J. Certains sont qualiiés de pourris. Attachement religieux.
MOYEN
Sudoku
4
2
7
7
3
5
6
1
5
2
GARNIR
DE COTON
SANS PATTES
8
4
AFFLUX DE
VISITEURS
6
MÉMOIRE
DE BÉCANE
PIMENT
ROUGE
FLÉTRIR
À DISTANCE
7
9
5
9
3
3
8
7
ON PEUT EN
ÊTRE
CONTENT
GRANDE
OUVERTE
POUX
FAMILIERS
CANTON
SUISSE
DENSE DU
VENTRE
MUNI DE
POINTES
AXE SUR
UNE ROSE
FUTURS
PLANTS
3
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
MOTS CROISÉS
5
6
FAIT UNE
GREFFE
Solutions
1
3
4
COUTUMES
FABRIQUERA
ELLE
CONTRÔLE
L’OR NOIR
BROUTER
8
2
8
1
VIEUX
BATEAUX
IL Y FAIT
CHAUD
8
2
6
ÉLÉMENT
D’UNE
CHARRUE
À
L’ANCIENNE
PREMIER
BABIL
8
9
ÉQUIPES DE
TRAVAIL
HABILETÉ
1
2
R
E
C
O
M
P
O
S
E
R
A
M
A
T
I
Z
A
P
A
T
A
D E M
R G E
E R
G E
E
C
L T O
P
S A N
A C
C E
C O L O
A R E T E
SUDOKU
A
M
U
S
E
R
E
C
E
N
T
G R
P E
L E
S
E
N
T
R
E
T
I
E
N
S
E
T
A
T
C
A
S
S
E
9
4
2
8
7
3
5
6
1
6
7
8
1
4
5
2
3
9
MOTS FLÉCHÉS
5
3
1
2
6
9
7
4
8
3
9
7
4
1
6
8
2
5
1
2
4
9
5
8
3
7
6
8
5
6
7
3
2
9
1
4
2
1
3
5
9
4
6
8
7
4
6
9
3
8
7
1
5
2
E
R
S T R A T
N A T U
R A V I T
A B U
H A L O
V E I L
L A
S O
N I E V
R T L
A
G E S I
P A
O
R A I L
O D I N
E R S E
7
8
5
6
2
1
4
9
3
Résultats et Informations :
x1
LE PARISIEN LIBÉRÉ
25, AVENUE MICHELET 93408 SAINT-OUEN CEDEX
TÉL. 01.40.10.30.30
SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE
FRANCIS MOREL, PRÉSIDENT
SOPHIE GOURMELEN, DIRECTRICE GÉNÉRALE DÉLÉGUÉE
ET DIRECTRICE DE LA PUBLICATION
PRINCIPAL ASSOCIÉ : UFIPAR (LVMH)
ÉRIC HERTELOUP, DGA
STÉPHANE ALBOUY, DIRECTEUR DES RÉDACTIONS
DU « PARISIEN » ET D’« AUJOURD’HUI EN FRANCE »
COMMISSION PARITAIRE N° 0221 C 80333
PUBLICITÉ : TEAM MÉDIA, 738, RUE YVES-KERMEN
92658 BOULOGNE-BILLANCOURT
CORINNE MREJEN, PRÉSIDENTE DE LA RÉGIE TEAM MÉDIA
PHILIPPE PIGNOL, DGA DE LA RÉGIE TEAM MÉDIA
PUBLICITÉ COMMERCIALE : 01.41.04.97.00
PETITES ANNONCES : 01.40.10.56.56
ANNONCES LÉGALES : 01.40.10.51.51
EMPLOI : 01.40.10.52.70
DIFFUSION CONTROLÉE PAR O.J.D.
ABONNEMENTS. TEAM DIFFUSION, 69-73, BOULEVARD
VICTOR-HUGO 93585 SAINT-OUEN CEDEX
SERVICES CLIENTS : ABO@AUJOURDHUIENFRANCE.COM
01.76.49.14.14 (COÛT D’UN APPEL LOCAL)
ABONNEMENT PAR LA POSTE
TARIFS* 6 JOURS SUR 7 : 1 AN, 406,58 € ; 6 MOIS, 203,29 €.
PRÉLÈVEMENT MENSUEL : 35,70 € MAXIMUM
TARIFS* 7 JOURS SUR 7 : 1 AN, 475,48 €; 6 MOIS, 237,74 €.
PRÉLÈVEMENT MENSUEL : 41,20 € MAXIMUM
* TARIFS FRANCE MÉTROPOLITAINE. POUR LES TARIFS HORS
FRANCE MÉTROPOLITAINE, NOUS CONTACTER
O
C
E
A
N
E
E
N
T
E
N
T
E
S
3256
0,35 / min
Soir
1 4 10 29 30 33 34 37 40 42
44 45 46 55 61 63 64 66 69 70
8 179 839
R
U
R
A
L
E
T
D
G E M E
A L I S T
I L L E R
E
A N O
O N C L
E R
H L
R E C A S
E
O N
S S I T O
U
E U
T R E
R
E
M A L
T O I L E
S U R I E
1 2 4 8 10 11 21 31 32 35
39 43 48 49 50 52 53 57 58 68
Midi
x5
P
A
R
A
S
O
L
Le mot à trouver est : BÂILLON.
Tirages du
JEUDI 9 FÉVRIER 2017
milibris_before_rename
5
HIPPIQUE
ATOME
CHARGÉ
2
4
A
4
ÉPAULARD
3
En partant
des chifres
déjà inscrits,
remplissez
la grille de
manière
que chaque
ligne, chaque
colonne,
et chaque
carré de 3 x 3
contienne une
seule fois tous
les chifres
de 1 à 9.
1
5 736 390
Les dates ci-dessus correspondent aux dates métropolitaines. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant le dernier tirage auquel votre reçu participe. Voir règlements.
JOUER COMPORTE DES RISQUES : ISOLEMENT, ENDETTEMENT... APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)
VENTES DIFFUSEURS : 0.800.811.179
(APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE)
IMPRIMERIES : CINP, MOP, CIMP, CIRA, CILA,
NANCY PRINT, ROTOCÉAN RÉUNION
ISSN 1247-4282
TIRAGE D’« AUJOURD’HUI EN FRANCE »
DU JEUDI 9 FÉVRIER 2017 : 183 789 ex.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
27
27
LOISIRS Culture
@le_Parisien
PEOPLE
EXPRESS
DR
Où sont les vieux ?
VICTOIRES DE LA MUSIQUE La 32e cérémonie a lieu ce soir en direct sur France 2.
Mis à part Renaud et Véronique Sanson, les nommés sont avant tout de jeunes artistes.
“
IL Y A UN
PASSAGE
DE TÉMOIN
DEPUIS
TROIS ANS
GILLES
DESANGLES,
DIRECTEUR
GÉNÉRAL DES
VICTOIRES
”
I UNE NOUVELLE
GÉNÉRATION
AU POUVOIR
Sur les 32 artistes en lice,
la moitié a émergé ces
trois dernières années.
« Vianney qui est passé directement de révélation il y
a deux ans à artiste de l’année en 2016, c’est un signe
révélateur, pour Gilles Desangles. Il y a un passage de
témoin depuis trois ans.
De Jain à Amir, de Jul
à Giorgio, une nou-
velle chanson française éclôt et
cela crée une grosse émulation.
On constate un retour de la variété. » « On connaît le même
phénomène aux Victoires de la
musique classique, ajoute Laurent Didailler. Eux aussi ont du
talent, de l’ambition et une solidarité qui les fait avancer
plus vite. »
I LE SYSTÈME DE VOTE
A CHANGÉ
Le collège des votants n’a pas
c h a n gé . Il e s t to uj o u r s d e
600 professionnels, issus des
maisons de disques, des producteurs de spectacles,
des médias.
« Ce qui a
changé, depuis trois ans,
c’est le comportement des
vo t a n t s , q u i
font des paris
s u r l ’ av e n i r ,
avoue Gilles Desangles. Nous
leur permettons
d’écouter tous les
albums sur la plate-forme Deezer et
de voter vraiment
pour ce qu’ils
aiment. L’ancien sys-
tème favorisait les artistes les
plus connus. Du coup, nous
avons 88 % de participation, 10 %
de plus que l’an dernier, ce qui
est énorme. »
NOS
VICTOIRES
À NOUS
PAR ÉRIC BUREAU
ET EMMANUEL MAROLLE
milibris_before_rename
réjouissante sur disque
et bondissante en concert.
Album de chansons :
« Palermo Hollywood »
de Benjamin Biolay. L’un des
plus grands disques de sa
carrière aux résonances latino.
Album rock : « Anomalie »
de Louise Attaque. Un retour
flamboyant après huit ans
d’absence.
Album de musiques urbaines :
« Hera » de Georgio.
Un disque entre rap et slam
qui ne vous lâche pas.
Album de musiques
du monde : « Far From
Home » de Calypso Rose.
Une chanteuse de 76 ans
venue de Trinidad touchée
par la grâce.
Album de musiques
électroniques : « Layers »
de Kungs. Le nouveau petit
génie français de l’électro.
Chanson originale : « J’ai
Alma, une jeune chanteuse
lyonnaise, représentera la
France au prochain concours
de l’Eurovision, qui se tiendra
à Kiev, en Ukraine, le 13 mai
et sera diffusé en direct sur
France 2. Alma, chanteuse,
pianiste, auteure et
compositrice de 28 ans, et son
« Requiem », un titre dansant
et orientalisant, ont été choisis
par le comité artistique
français de l’Eurovision
et France 2.
L’artiste est l’aînée de trois
sœurs. Elle joue du piano et
chante depuis l’enfance, mais
c’est lorsqu’elle a commencé à
voyager qu’elle a écrit ses
premières chansons, tout en
poursuivant ses études. Après
son diplôme dans une grande
école de commerce, elle a
décidé de se consacrer à la
musique et de s’installer à
Paris. Là, elle a fait plusieurs
fois la première partie d’Amir,
le candidat français l’an
dernier à l’Eurovision. Sa
nouvelle chanson,
« Requiem », est depuis
moins d’un mois sur Internet,
où elle a été regardée
20 000 fois.
Après un passage dans
l’émission « Alcaline », hier
soir, la chanteuse sera
présente ce soir aux Victoires
de la musique pour remettre
un trophée. Sa maison de
disques, Warner, la même
qu’Amir, va aussi promouvoir
la sortie de son premier album,
ÉRIC BUREAU
le 5 mai.
I LES PRODUCTEURS
POUSSENT LEURS BÉBÉS
Sans donner plus de pouvoir aux
maisons de disques, il est logique
qu’elles votent pour leurs nouveaux artistes. « S’il fait une prestation spectaculaire, cela se ressent dès les heures suivantes,
rappelle Gilles Desangles. Les
écoutes en streaming explosent,
les concerts se remplissent, les
ventes redémarrent… On l’a vu
avec Christine & the Queens,
Vianney, Jain ou Jeanne Added,
pour lesquels il y a eu un
effet Victoire ! »
« Les maisons de disques se
sont réapproprié les Victoires et
travaillent avec leurs artistes
pour ne pas louper cette exposition exceptionnelle devant près
de 3 millions de téléspectateurs », ajoute Laurent Didailler,
qui a lui même préparé une prestation originale avec le groupe
Radio Elvis, sélectionné dans la
catégorie album révélation qu’il
produit au sein de son label,
« C’est leur premier passage à la
télé en prime time », se réjouit-il.
De gauche
à droite, MHD,
Kungs,
Jain, Véronique
Sanson,
Renaud sont
en lice pour
les Victoires.
Artiste masculin : Renaud.
On lui doit à 64 ans la plus
inattendue et joyeuse des
renaissances.
Artiste féminine : Jain
Une révélation déjà devenue
l’une des stars de l’année.
Album révélation :
« Les Conquêtes » de Radio
Elvis. Un trio magnétique entre
rock et chanson.
Révélation scène : Broken
Back, une pop électro
Alma représentera
la France à l’Eurovision
cherché » par Amir. Le tube
qui nous réconcilie avec
l’Eurovision.
Concert ou spectacle musical :
Ibrahim Maalouf Red and
Black Light. En remplissant et
en retournant Bercy, le
trompettiste a mis tout le
monde d’accord.
Clip : « Makeba » de Jain
par Greg & Lio. La vidéo la plus
originale et pétillante
de l’année.
Les Clooney
attendent
des jumeaux
LP/FRÉDÉRIC DUGIT
O
ù sont les femmes »,
se demandaitPatrick Juvet il y a quarante ans. Ce soir, on
chantera plutôt « Où sont les
vieux » aux Victoires de la musique. Le casting de cette 32e cérémonie, diffusée sur France 2 à
20 h 55, présentée par Bruno
Guillon et Thomas Thouroude et
irriguée de pastilles humoristes
du duo Madénian et Thomas
VDB, fait la part belle aux jeunes
artistes. On ne peut que se réjouir
de l’arrivée en force et de la médiatisation d’une nouvelle génération, mais hormis Renaud et
Véronique Sanson, on se demande quand même où sont passés
Christophe et son album « les
Vestiges du chaos », tout comme
l’énorme tournée des Insus ? (les
e x - Té l é p h o n e ) , q u i o n t
marqué 2016.
Le directeur général des
Victoires, Gilles Desangles, et le
président, Laurent Didailler (du
label Pias), regrettent aussi
l’absence de Christophe.
« Nous lui avons proposé
une Victoire d’honneur,
mais il l’a malheureusement refusé », avoue
Gilles Desangles. « Je ne
suis pas mort », lui a rétorqué Christophe.
Du coup, la soirée se
déroulera sans Victoire d’honneur,
mais avec plusieurs
hommages aux disparus de l’année écoulée, dont un de Benjamin Biolay à son ami Hubert
Mounier, de l’Affaire Louis Trio, et
d’Agnes Obel à Leonard Cohen.
Rarement les jeux auront été
aussi ouverts que cette année, où
32 artistes différents sont nommés dans les douze catégories.
Seule Jain peut repartir avec trois
statuettes, Benjamin Biolay et
Véronique Sanson avec deux.
Pour l’équipe des Victoires, le rajeunissement
a trois explications.
LP/A.DUMONTIER, F. DUGIT, P. DE POULPIQUET, M. DE MARTIGNAC, PROD
PAR ÉRIC BUREAU
Coup double pour
George Clooney et
son épouse, Amal.
La nouvelle vient d’être
confirmée par un ami de la
famille : la célèbre défenseur
des droits de l’homme et
compagne du comédien attend
des jumeaux. Le proche n’a en
revanche pas donné de
précision sur le sexe des futurs
bébés ou la date prévue de
l’accouchement. L’acteur
américain de 55 ans et
l’avocate libano-britannique de
39 ans s’étaient dit oui
en 2014 à Venise, George
Clooney mettant ainsi fin à
sa réputation de célibataire
endurci. Il s’agit de leurs
premiers enfants.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
28
LOISIRS Culture
@le_Parisien
CINÉMA
VU HIER SOIR
Le sexe autorisé
aux
moins
de
18
ans
Un décret permet de ne plus interdire systématiquement
aux mineurs les films contenant des scènes de « sexe non simulé ».
PAR CHRISTOPHE LEVENT
« Love », sorti en 2015, avait été interdit aux mineurs après un recours
de l’association Promouvoir.
ma d’auteur tomber sous le risque d’une
interdiction comme le cinéma porno »,
justifiait le président de la commission
de classification et rapporteur
Jean-François Mary dans nos colonnes,
l’an dernier.
SIMPLIFIER LES PROCÉDURES,
RÉDUIRE LES DÉLAIS
Dans un second temps, le décret prévoit
que la cour administrative d’appel de Paris est désormais compétente, en lieu et
place du tribunal administratif, « en premier et dernier ressort » en cas de recours. Objectif : simplifier les procédures et surtout réduire les délais. Les
parties conserveront cependant la possibilité de se pourvoir en cassation
auprès du Conseil d’Etat.
Pour autant, il n’est pas question ici de
supprimer, ni de changer les classifica-
tions actuelles qui demeurent en
vigueur : moins de 18 ans (avec ou sans
labellisation X), moins de 16 ans ou
moins de 12 ans, ces interdictions pouvant être assorties d’un avertissement.
Reste que, sans aucun doute, les films
les plus « explicites » continueront à être
traqués par des associations comme
Promouvoir. Son président, André Bonnet, qui avouait hier n’avoir pas encore
suffisamment étudié le texte, ne tenait
pas un autre langage. « L’aspect très négatif de ce décret, c’est de mettre la pornographie à la portée du grand public
sous prétexte d’art ou d’esthétisme. Mais
nous sommes, par exemple, contents
que les délais de justice puissent être
plus courts. Au final, cela ne fera que
renforcer les actions de notre association », affirme-t-il. De quoi prévoir encore quelques belles polémiques…
PAR ÉRIC BUREAU
des Bouffes-duv Théâtre
Nord (Paris X ), hier à
v 22 h 20. Le piano de Barv bara est là dans le noir. Les
v 530 chaises du vieux théâv tre, où sont assis Charles
e
Aznavour, Julie Depardieu et son
compagnon Philippe Katerine,
frémissent lorsqu’apparaissent
les deux Gérard, Depardieu et
Daguerre.
L’accueil réservé au dernier
pianiste et au comédien complice de Barbara est chaleureux.
Une longue ovation précède un
premier monologue de Depardieu, qui lira des citations de
Barbara tout au long du spectacle. Puis il se lance avec
« Mémoire, mémoire », l’un des
quatorze titres du poignant
album de reprises qui sort ce
matin.
TROIS RAPPELS
Le decor et les lumières sont minimalistes. Comme la tenue
noire des deux artistes. Pas de
triche, pas d’esbrouffe. Depardieu se tient debout au bout du
piano à queue, la main souvent
accrochée au pied de micro.
Daguerre est assis. Ils se regardent souvent, avançant au diapason l’un de l’autre.
Passé un petit quart d’heure
d’échauffement logique pour
une première en public, pendant
lequel les spectateurs ne savent
pas trop s’ils doivent applaudir,
« Drouot » signe l’entrée du duo
dans une autre dimension qui
rime avec émotion. « Le Soleil
noir » où Depardieu se tape sur
le torse et rugit, « l’Ile aux mimosas » et « Perlimpinpin »
provoquent des tonnerres d’applaudissements et de bravos.
« Merci ça fait du bien d’être
avec elle », sourit le comédien. Il
s’éponge le front, reboit de l’eau,
va embrasser son pianiste. Arrive le « Bois de Saint-Amand »
et ses notes qui trottinent. « Elle
n’est pas facile celle-là », sourit-il. Mais ce n’est rien à côté de
« l’Aigle noir ». « Oh la la » lâche-t - Il avant de gravir cette
montagne et d’atteindre le sommet dans un silence de cathédrale et sous des yeux fascinés.
« Nantes » est une autre cime que l’on atteint avec lui les
larmes aux yeux. « L’émotion ça
bouscule la bouche », dit-il joliment. Et ca fait lever les spectateurs. Après 1 h 20 de récital,
les deux Gerard saluent émus et
heureux. « Merci à elle et à vous
de m’avoir permis de connaître à
60 ans et des poussières ce
bonheur de chanter », dit-il en
saluant la mémoire de Barbara
disparue il y a vingt ans.
On devait rester 1 h 15. On
restera 1 h 45. Personne ne
veut partir. Trois rappels : une
petite cantate, « dis quand reviendras tu » et un extrait de
« Lily Passion », toutes chantées avec le public. Tout le monde s’applaudit, Depardieu respire enfin, remercie en russe.
C’est un triomphe, achevé sous
une pluie de fleurs. Des mimosas bien sûr.
QUIZ
www.leparisien.fr
Connaissez-vous bien
Gérard Depardieu ?
BERTRAND RINDOFF PETROFF
e décret « Love ». Tel pourrait être le
nom de code du texte publié hier au
« Journal officiel ». Le film de Gaspar
Noé, sorti à l’été 2015, est en effet en
grande partie à son origine. Après le
recours déposé par l’association
Promouvoir, proche des catholiques
traditionalistes, ce long-métrage aux
scènes parfois sexuellement explicites
avait été interdit aux moins de 18 ans,
contre l’avis du ministère de la Culture.
Dans la foulée, et celle d’actions similaires contre « la Vie d’Adèle » ou, en 2000,
« Baise-moi », une commission avait été
chargée de plancher sur une réforme.
Ses conclusions ont aujourd’hui trouvé
leur aboutissement réglementaire.
En résumé, le décret prévoit que les
films contenant des scènes de « sexe
non simulé » ne seront plus automatiquement interdits aux moins de 18 ans. Il
s’agit, sur le fond, de redonner plus de liberté d’appréciation à la commission de
classification des films du Centre national du cinéma (CNC), chargée de donner
des avis. Le point est essentiel : les juges,
en cas de recours, pourront désormais
se référer à l’avis des 30 professionnels
qui la compose, dont des associations
familiales, des pédopsychiatres,
des psychiatres …
Le texte renforce aussi la notion de
« parti pris esthétique ou procédé narratif sur lequel repose l’œuvre » pour justifier ou non d’un classement aux moins
de 18 ans. « On ne peut pas voir le ciné-
GASPAR NOÉ
L
Depardieu
enchante Barbara
#MoiEntrepreneur
Gérard Depardieu accompagné au piano par Gérard Daguere.
Artisan, patron de PME, TPE,
dirigeant du CAC 40...
MUSIQUE
Aujourd’hui en France Eco vous donne la parole
à l’occasion de l’élection présidentielle.
FISCALITÉ, RECRUTEMENT, DÉVELOPPEMENT,
DROIT DU TRAVAIL, FINANCEMENT…
Partagez vos problématiques et vos idées sur
www.leparisien.fr/moientrepreneur
Les meilleures contributions seront publiées dans
le journal et soumises aux candidats à l’Elysée.
milibris_before_rename
l’économie est au cœur
de votre quotidien
Le groupe pop-rock
britannique Texas a dévoilé
hier une chanson et un clip
très disco, « Let’s Work It
out ». Mais la surprise est
ailleurs. Thierry Henry y fait
plusieurs apparitions
complices avec la chanteuse
Sharleen Spiteri. On les voit
en voiture et discutant dans
un studio d’enregistrement.
Le footballeur et la chanteuse
DR
THIERRY HENRY
DANS LE CLIP DE TEXAS
sont en fait amis depuis
quinze ans. Le journal
« l’Equipe » rappelle que
l’ancien international français
lui avait même dédié un but,
en septembre 2002, pour
célébrer la naissance de
la fille de la chanteuse.
Le nouvel album de Texas,
« Jump on Board », sortira
le 21 avril.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
29
Télévision LOISIRS
www.leparisien.fr
Bêtes de concours
PAR BENOÎT DARAGON
C E S OI R , Julien Arnaud ne
participera pas au « Grand Concours des animateurs », qu’il a
déjà remporté à quatre reprises.
Une aubaine pour les 22 participants à cette nouvelle édition du
jeu de culture générale animé depuis 2003 par Carole Rousseau
et diffusé à 20 h 50 sur TF 1.
Pourtant, comme nous l’avons
constaté la semaine dernière sur
le tournage de l’émission, tous les
animateurs invités n’ont pas profité de la chance qui s’offrait à eux
de l’emporter. Voici nos notes.
LA PLUS
DILETTANTE
EVELYNE THOMAS, clairement
venue pour s’amuser. « Les réponses, ils s’en foutent ! Ils veulent qu’on fasse le show ! »
assure, avant le début de l’enregistrement, la présentatrice de
l’émission culte « C’est mon
choix ». Mais l’animatrice n’est
pas la seule à partir battue. Vincent Cerutti avoue qu’il espère
être éliminé dès la première
manche. Il doit se coucher tôt : le
lendemain, il se lève à 4 h 30
pour animer la matinale de
Chérie FM.
LE PLUS AIDÉ
JEAN-LUC REICHMANN, qui, le
temps de deux questions, a bé-
Les 5 concurrents les plus redoutables
néficié du soutien de Christian,
le recordman des victoires dans
les « 12 Coups de midi ». Jaloux
de cet avantage indéniable,
Jean-Pierre Foucault, très cabot,
négocie de pouvoir passer un
appel à un ami. Comme dans
« Qui veut gagner des millions ? ». « Souvenez-vous, cette
célèbre émission des années
2000… » lance-t-il, amusé !
JEAN:PIERRE
FOUCAULT
MARIE:ANGE
NARDI
1
0
victoire
victoire
1
finale
CATHERINE
ALEXANDRE
LABORDE
DEBANNE
CHRISTOPHE
BEAUGRAND
2
1
3
½ finales
ALEXANDRE
DEBANNE
victoire
4
3
finales
½ finales
victoires
½ finale
victoires
LE PLUS DISSIPÉ
VINCENT LAGAF’ offre un des
meilleurs moments de la soirée
quand il hurle dix fois de suite la
réponse à une question facile.
0
“
finale
IL Y A UN MEC
QUI ME
LES PLUS PERDUS
G R É G O I R E M A RG O T T O N, SOUFFLE
CHARLOTTE NAMURA ET ALEX
QUE DES
GOUDE, qui participent à l’émission pour la première fois. Mal- ERREURS !
gré une grippe, Grégoire MarLE PLUS
gotton, le commentateur des DEHORS !
Bleus, est de la partie et mise sur
REVANCHARD
le sport, bien sûr, mais aussi sur SCANDALE ! ”
la géographie. « Grâce au foot,
CYRIL FÉRAUD, qui a perdu
j’ai pas mal voyagé et je suis as- Jérôme Bonaldi,
sez calé », reconnaît-il. Christo- journaliste
phe Beaugrand, habitué du programme, briefe les petits
nouveaux. « Au début, ça triche
de partout et le public souffle. Le
plus dur est de rester concentré,
mais finalement la première
manche est plus facile que la
deuxième… Il y a vraiment deux
parties très différentes », prévient-il.
deux fois en finale. Il redoute
surtout Christophe Beaugrand.
« S’il arrive en demie, ne lui laissez pas les quiz people et télé »,
conjure le présentateur de
« Slam » à ses collègues !
3
finales
5
½ finales
2
1
4
finales
2
½ finales
ne voit pas les votes de ses voisins et on entend moins le public
souffler. » Pourtant, elle sera devant avec Catherine Laborde
pour des questions de taille.
« Ils installent les petits devant…
La dernière fois, j’avais mis des
talons de 20 cm mais là j’ai
oublié… », se désole l’animatrice
de « C’est le bouquet ».
LA PLUS TACTIQUE
LA PLUS DE
MAUVAISE FOI
ELSA FAYER, qui connaît des
astuces. « Il faut éviter d’être tout
devant. C’est la pire place car on
HAPSATOU SY, qui accuse le boîtier de ses mauvaises réponses.
« Vous voyez ce que je vis tous
les jours à la maison… », lance
s on comp a g non , Vi nce nt
Cerutti, à la cantonade.
LE PLUS TRICHEUR
JÉRÔME BONALDI. « Il y a un
mec qui me souffle que des erreurs ! Dehors ! Scandale ! »,
crie-t-il sur le plateau. Un peu
plus tard, Christophe Beaugrand
sera le seul à répondre à une
question très dure. « Je me suis
retourné, le public ne bronchait
pas. Un spectateur m’a fait des signes. Il avait l’air sûr de lui, je lui ai
fait confiance », s’amuse-t-il.
M 6, 21 HEURES
La der de DiNozzo
NCIS C’est un des piliers de la série policière qui tire sa révérence ce soir, après plus de 300 épisodes.
CBS BROADCASTING INC.
PAR STÉPHANIE GUERRIN
Michael Weatherly (à gauche, au côté de Robert
Wagner) voulait voir son personnage évoluer.
milibris_before_rename
IL EN AVAIT MARRE de jouer
les numéros 2. Michael
Weatherly, l’interprète de Tony
DiNozzo dans « NCIS », tire sa
révérence dans l’épisode diffusé ce soir sur M 6 à 21 heures.
Une ultime intrigue forte en
émotions et en surprises,
autant pour le personnage que
pour les téléspectateurs. Avertissement aux fans : préparez
les mouchoirs !
L’acteur de 48 ans avait
annoncé dès janvier 2016 que
la saison 13 de la série serait sa
dernière. Michael Weatherly,
qui aura tourné au final plus de
300 épisodes de « NCIS », n’a
jamais caché son envie de voir
son personnage évoluer, l’agent
DiNozzo restant à son goût trop
dans l’ombre de l’agent Gibbs,
joué par Mark Harmon.
PSYCHOLOGUE
DANS « BULL »
Ses demandes restant sans réponse, il a donc choisi de voler
de ses propres ailes. Et n’a pas
attendu longtemps avant que
son rêve ne se réalise : deux
mois seulement après cette décision, il décrochait le premier
rôle de « Bull », nouvelle série
de CBS (la chaîne américaine
qui diffuse « NCIS »), lancée en
septembre dernier.
Du côté des fans, la déception
est grande au vu de l’immense
popularité de Tony DiNozzo.
Certains ont d’ailleurs décidé
d’arrêter de regarder « NCIS » à
la suite de ce départ. La série a
ainsi perdu plus de 1,5 million
de fidèles aux Etats-Unis
(16,6 millions de téléspectateurs en moyenne pour la saison 13 contre 15,1 millions pour
la 14 en cours de diffusion).
« NCIS » reste néanmoins la
série la plus regardée de la télévision américaine, hors comédies, et a déjà été renouvelée
pour une quinzième saison.
Dans « Bull », diffusé le
jeudi soir outre-Atlantique juste après « NCIS », Michael
Weatherly campe désormais
un psychologue à la tête d’une
compagnie qui aide ses clients
à gagner leurs procès en analysant le comportement des
jurés. Après des débuts fracassants (15,6 millions de curieux
devant le premier volet), cette
série judiciaire a vu ses audiences baisser de semaine en semaine. Elle se stabilise aujourd’hui autour des 11 millions de
téléspectateurs, ce qui reste
très satisfaisant et devrait lui
assurer une deuxième saison.
En France, « Bull » sera prochainement diffusé sur M 6,
on est donc loin d’en avoir fini
avec le très charmant Michael
Weatherly.
LP/INFOGRAPHIE - T.H. NT 1/R. CORLOUER ; TF 1/D. MERLE, J.-M. SUREAU ; VIRGIN 1/S. RUET.
TF 1, 20 H 50 « Le Grand Concours
des animateurs » revient ce soir.
Nous avons assisté au tournage
et observé chaque candidat face
aux questionnaires de Carole Rousseau.
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
30
QQR
QU'EST-CE QU'ON REGARDE ?
@le_Parisien
FANTASTIQUE
Haro sur l’ennemi public
Après avoir assassiné
v 20HD: 55
cinq enfants et purgé
1
v vingt ans de prison, Guy Béranger
d’une libération condiv bénéficie
tionnelle. Son hébergement à
v l’abbaye de Vielsart, dans les Arbelges, va jeter le trouble
v dennes
dans le voisinage. Les villageois
manifestent leur colère et leur
inquiétude, le tourisme local
s’effondre, les moines et la police
ont du mal à gérer cet hôte quelque peu particulier. Jusqu’à ce que
la disparition d’une petite fille
mette définitivement le feu aux
poudres…
Vous avez raté le lancement
d’« Ennemi public » lundi soir sur
TF 1, parce que vous étiez scotchés sur M 6 par M. Pokora et Mike
Horn ? Rendez-vous sur HD 1 ce
soir pour une séance de rattrapage. La filiale de la Une proposera
tous les vendredis soir la rediffusion de cette épatante série belge
inspirée par l’affaire Dutroux. Qui
tricote l’air de rien, presque sans
effort, une réflexion sur la nature
du mal, la fatalité et la rédemption,
le tout en un suspense efficace
jusqu’à sa toute dernière image.
Les enfants et la sorcière
GULLI
POLAR
« LES CONTES DE GRIMM : HANSEL ET GRETEL », téléfilm allemand (2012), avec Anja Kling, Friedrich Heine… 58 min
DR
CHARLOTTE MOREAU
« ENNEMI PUBLIC », série policière belge (2016), avec Stéphanie
Blanchoud, Angelo Bison… Saison 1, épisodes 1 et 2/10, 2 heures.
DRAME
Tous pourris
parents exaspèrent la jeune fille.
Même sa meilleure amie lui sort
par les yeux. Alors que Paul
conduit les deux adolescentes en
camp de vacances, le ton monte
entre elles à cause d’une rivalité
amoureuse. Jusqu’au drame.
Pour protéger Sarah,
responsable de la mort
de son amie, Paul, le
musicien bohème et
indolent, va devoir se
rapprocher de son exfemme, la cadre sup
condescendante.
Derrière les
sourires de
enfants se perdent dans les bois,
façade, nous pourrions tous être
l’un de ces « Monstres
ordinaires », minables et
pathétiques quand le destin s’en
mêle. Ce drame allemand aurait
pu tendre un miroir encore plus
glaçant au genre humain, s’il
avait opté pour un final un peu
plus sobre.
C.M.
sorcière ressemble d’ailleurs à Helena
Bonham Carter, l’ancienne femme et
muse du cinéaste qui joue régulièrement dans ses opus.
Le film, rythmé, est de très bonne
facture, même si les effets spéciaux
laissent parfois à désirer. Le final captivera les enfants les plus intrépides.
BENOÎT DARAGON
MAGAZINE
SÉRIE
Du côté
de Bruxelles
Et si les nazis avaient
gagné la guerre ?
20 : 45 Stéphane Thébaut s’offre
v FRANCE
5 une petite virée à Uccle,
v une commune familiale au sud-ouest
l’agglomération bruxelloise. Le
v desympathique
animateur nous fait
v notamment visiter
la Villa Empain, bel
de maison Art déco (propriété
v exemple
de la Fondation Boghossian), et une
STREAMING La petite nouvelle
v AMAZON
PRIME des plates-formes
v de streaming, Amazon Prime*,
son offre. Parmi les
v étoffe
productions maison, « The Man in
v the High Castle » est une série
qui vaut le détour et
v étonnante
dont la deuxième saison est
maison d’architecte aux baies vitrées
aussi impressionnantes que son
dressing. Quant à Karine et Gaëlle, les
deux expertes de l’émission, elles ont
pour mission de créer un espace de
rangement pour les centaines de BD
de Gabriel et sa famille. Un numéro qui
nous fait oublier la grisaille de la région.
disponible dès aujourd’hui.
Librement adaptée du roman « le
Maître du Haut Château », de
Philip K. Dick, elle se situe dans un
monde où les nazis et les Japonais
ont gagné la Seconde Guerre
mondiale. Nous voilà plongés en
1962 dans des Etats-Unis
occupés à l’est par les Allemands
et à l’ouest par les Japonais.
M. Z.
EN BREF
CANTELOUP S’EXCUSE
SUR EUROPE 1
« Je mérite un bon petit coup de
matraque sur les doigts pour mes vannes
d’hier. » Nicolas Canteloup s’est excusé
de vive voix sur Europe 1 hier, après
vingt-quatre heures de polémique.
Mercredi, dans sa « Revue de presque »
matinale sur la station, l’imitateur avait
fait une blague mêlant affaire Théo et
mariage gay. Parlant pour une fois avec
sa propre voix, l’humoriste a reconnu que
ce passage avait « quelque peu divisé,
BESTIMAGE/G. GORASSINI
« MONSTRES ORDINAIRES », drame allemand de Sebastian Ko
(2014), avec Mehdi Nebbou, Janina Fautz… 1 h 30.
milibris_before_rename
mais tombent sur une maison fabriquée en bonbons, chocolat et pain
d’épices, évidemment occupée par
une inquiétante femme.
Cette énième adaptation du conte
des frères Grimm ne cache rien de la
cruauté et de l’humour du texte originel. La réalisation est clairement inspirée par les films de Tim Burton. La
Quelques résistants tentent de
s’en sortir grâce à des réseaux
relayant les images d’un
mystérieux film. La série
passionne grâce à un réalisme
effrayant.
STÉPHANIE GUERRIN
* Abonnement annuel à 49€ donnant
aussi accès à la livraison en 1 jour
ouvré gratuite sur le site d’achats.
DR
ESTER.REGLIN.FILM/M. V. MENKE
chafouine de
v 20ARTE: 55 Ado
14 ans, Sarah est en
v guerre contre le monde entier
que son père, Paul, et sa
v depuis
mère, Christine, ont décidé de
v divorcer. Plus ils la caressent
le sens du poil, plus les
v dans
nouveaux compagnons de ses
: 50 Hansel et Gretel meurent
v 20GULLI
de faim. Leurs parents,
v pauvres bûcherons, ont une idée
: les abandonner dans la forêt…
v atroce
Comme le Petit Poucet, Hansel met
v dans sa poche des cailloux et les sèpour retrouver le chemin de sa
v me
maison. Malgré cette ruse, les deux
« La Maison France 5 » (2017).
60 minutes.
ET MAINTENANT, UN JOINT DANS
LES « RECETTES POMPETTES » !
Et une nouvelle pierre dans le jardin du
CSA ! Accusées en décembre de faire
« de la propagande en faveur de l’alcool »
par le gendarme de l’audiovisuel, « les
Recettes pompettes » y ont répondu en
certains l’ont trouvé nul et d’autres l’ont
dégainant un joint dans leur nouvel
trouvé très nul. Moi, je l’ai trouvé très, très, épisode, posté hier sur YouTube. Matthieu
très nul, une nouvelle fois, je suis
Madénian et Thomas VDB ont allumé la
vraiment désolé. » Des excuses sur le ton mèche entre le présentateur M. Poulpe et
de l’humour, qu’il a conclues avec un clin son invité Guillaume Canet. Lancé en avril
d’œil au couple Fillon : « Ils m’ont
par le collectif d’humour Studio Bagel, ce
remercié parce que grâce à moi ils ont été divertissement culinaire consistant à
tranquilles pendant vingtcuisiner ivre cumule près de 20 millions
quatre heures. »
C.M. de vues depuis sa création.
C.M.
« THE MAN IN THE HIGH CASTLE », série américaine (2015). Deux
saisons disponibles de 10 épisodes chacune. 55 min par épisode.
TOP DES AUDIENCES
MERCREDI SOIR
MILLIONS DE TÉLÉSPECTATEURS
4,3 16,9 %
4,1 16,2 %
2,6 12,5 %
« Fais pas ci,
fais pas ça »
« Grey’s Anatomy »
« Top Chef »
PART D’AUDIENCE, EN %
2
8,4 %
« Faut pas rêver »
1,3 5,6 %
« Columbo »
0,9
« Enquêtes
criminelles »
4%
SOURCE : MÉDIAMAT-MÉDIAMÉTRIE, TOUS DROITS RÉSERVÉS
VENDREDI 10 FÉVRIER 2017
AUJOURD’HUI EN FRANCE
VOTRE SOIRÉE
www.leparisien.fr/xxxxxx/
1
TF1
20.55 LE GRAND
CONCOURS
« …des animateurs »
Vos animateurs préférés
vont tester leur culture
générale dans la bonne
humeur mais avec toujours un seul objectif :
remporter cette édition et
repartir avec le trophée !
23.30 VENDREDI, TOUT
EST PERMIS AVEC ARTHUR
« Spéciale Italie »
Présenté par Arthur
Avec Baptiste Giabiconi,
Charlotte Namura, Florent
Peyre, Waly Dia, Rachid
Badouri, Camille Lou et
Arnaud Tsamère.
1.25 Euro Millions
8
C8
21.00 TPMP ! LA GRANDE
RÉGALADE SPÉCIALE ST
BABALENTIN
Présenté par Cyril
Hanouna
À l’occasion de la SaintValentin, Baba et ses chroniqueurs vous préparent
un incroyable prime sur
l’amour.
23.30 LE MEILLEUR DU
POSTE DE SURVEILLANCE
Camille Combal
vous propose le meilleur
de ces 5 dernières
années pour découvrir
ou redécouvrir les
séquences emblématiques du Poste de
suveillance.
18
GULLI
2
FRANCE 2
20.55 LES VICTOIRES DE
LA MUSIQUE 2017
Présenté par Thomas
Thouroude, Bruno Guillon
La 32e édition du plus
grand concert de l’année
sera présentée, en direct
du Zénith, par le duo :
Thomas Thouroude et
Bruno Guillon.
0.30 LES VICTOIRES
2017, LES RÉVÉLATIONS
Si les Victoires de la
Musique ont une vertu
depuis leur création, c’est
certainement d’avoir révélé
de jeunes artistes émergents au grand public.
1.30 Dans quelle étagère...
9
W9
20.55 ENQUÊTE D’ACTION
« Urgences en banlieue
parisienne : au service de la
vie »
Par Marie-Ange Casalta
À Aulnay-sous-Bois,
Enquête d’action a suivi
les infirmières et les
médecins de l’hôpital
Robert Ballanger.
22.50 ENQUÊTE D’ACTION
« Folie, violence : au cœur
des urgences psychiatriques »
Burnout, dépression,
paranoïa : personne
n’est à l’abri un jour ou
l’autre de perdre le
contrôle, de « péter les
plombs ».
19
FRANCE Ô
20.55 MEURTRES AU
PARADIS
« Le secret du pirate »
Avec Ben Miller
Poole se retrouve confronté
à une légende locale…
21.50 «Escale fatale»
20.50 LES CONTES DE
GRIMM
« Hansel et Gretel »
Avec Anja Kling, Johann
Von Bülow, Friedrich
Heine
Hansel et Gretel sont les
deux enfants d’un pauvre
bûcheron dont la femme
est morte.
21.55 LES CONTES DE
GRIMM
« Les douze princesses »
Avec Dieter Hallervorden,
Janina Flieger, Carlo
Ljubek
Un roi s’aperçoit que
chaque matin, ses douze
filles ont des souliers usés
par la danse.
milibris_before_rename
31
22.50 MEURTRES AU
PARADIS
« Le baiser de Judas »
Avec Danny John-Jules,
Ben Miller
20
HD1
20.55 ENNEMI PUBLIC
« La brebis égarée »
Avec Stephanie Blanchoud
Chloé Müller est détachée
dans le village de Vielsart…
22.00 «La marque de la
bête»
23.00 ALICE NEVERS, LE
JUGE EST UNE FEMME
« La dette »
Avec Marine Delterme,
Jean-Michel Tinivelli
3
FRANCE 3
20.55 LA STAGIAIRE
Avec Arié Elmaleh,
Michèle Bernier
Elle a 50 ans et décide de
reprendre ses études pour
devenir magistrat. Il a
35 ans, il est juge tendance
psychorigide, et hérite d’une
stagiaire décomplexée.
22.25 «La chair de ma chair»
23.15 LA STAGIAIRE
« Bien d’exception »
Employée modèle d’une
agence spécialisée dans
l’immobilier de prestige,
Ingrid Montauban, 30 ans,
est retrouvée morte dans
la luxueuse piscine d’une
sublime villa qu’elle devait
vendre...
10
TMC
20.55 MENTALIST
« Chasse au témoin »
Avec Simon Baker
Marnie Green, chef de police très appréciée d’une
petite ville, a été assassinée par balles et retrouvée
dans un champ.
21.45 «Le tueur le plus
fort»
22.35 MENTALIST
« 24h pour convaincre »
Avec Simon Baker, Robin
Tunney, Amanda Righetti
L’équipe est aménée à enquêter sur le meurtre d’un
photographe lors d’une
manifestation politique.
23.30 «Du sang sur le
sable»
21
L'ÉQUIPE
20.25 VOLLEY MASCULIN :
POITIERS / CHAUMONT
« 16e journée du championnat de France »
Commenté par Guillaume
Degoulet, Xavier
Richefort
22.30 L’ÉQUIPE DU SOIR
Présenté par Olivier Ménard
La parole est à tous ceux
qui estiment que leur avis
mérite d’être partagé.
13
LCP
20.30 NAKED WAR
Réalisateur et activiste, Joseph Paris a croisé la révolte
des Femen – le mouvement
féministe venu d’Ukraine au printemps 2012 et les a
suivies pendant plus d’un an.
22.00 BIBLIOTHÈQUE
MÉDICIS
Présenté par Jean-Pierre
Elkabbach
23.00 L’info dans le rétro
4
CANAL +
20.45 FOOTBALL L1 :
BORDEAUX / PARIS-SG
« 25e journée »
Le PSG doit absolument
l'emporter pour mettre la
pression sur Monaco qui
reçoit Metz. Attention
toutefois à ces Bordelais
qui viennent de gagner
4-0 à Caen.
22.50 LA CHUTE
DE LONDRES
Avec Gerard Butler
Les plus grands leaders du
monde occidental sont
attendus à Londres aux
funérailles du Premier
ministre britannique, mort
dans des circonstances
plus que douteuses.
11
NT1
20.55 JOSÉPHINE, ANGE
GARDIEN
« Les braves »
Avec Mimie Mathy
C’est au milieu d’un match
de rugby que Joséphine
arrive pour occuper le
poste, bientôt vacant, de
soigneur de l’une des deux
équipes, le MRC.
22.50 JOSÉPHINE, ANGE
GARDIEN
« Tout pour la musique »
Avec Mimie Mathy, Frédéric Van Den Driessche
En découvrant Juliette, une
jeune prodige âgée de
seize ans, Joséphine commence à comprendre le
sens de sa mission.
22
6 TER
20.55 SUPER HERO
FAMILY
« Un futur peu ordinaire »
Avec Michael Chiklis, Julie
Benz, Jimmy Bennett
21.45 «Rien ne sera plus
jamais ordinaire»
22.30 RÉNOVATION
IMPOSSIBLE
« Cuisine et dépendance »
23.20 «Souvenirs à
emporter»
15
BFM TV
21.00 VENDREDI RUTH
ELKRIEF
Présenté par Ruth
Elkrief
Retour sur l’actualité
politique avec Ruth Elkrief
entourée d’invités.
22.00 WEEK-END DIRECT
Présenté par François
Gapihan
Un tour d’horizon complet
de l’actualité...
5
FRANCE 5
20.45 LA MAISON FRANCE 5
Aujourd’hui, c’est à Uccle que
l’émission va s’attarder, au
sud-ouest de Bruxelles.
Uccle est réputé pour ses
quartiers cossus dotés de
quelques beaux spécimens
architecturaux, mais aussi
ses nombreux espaces verts.
21.50 Silence ça pousse !
22.40 C DANS L’AIR
Présenté par Bruce
Toussaint
Dans ce magazine, Bruce
Toussaint analyse, développe et commente
l’actualité.
23.45 Entrée libre
0.15 Ils étaient juifs et
résistants
12
NRJ12
20.55 VALENTINE ET
COMPAGNIE
Avec Corinne Touzet
Un double mariage est en
préparation au château.
Valentine Clément,
l’ancienne marchande de
légumes s’apprête à
devenir l’épouse du baron
Grégoire de Peyrac.
22.45 VALENTINE
Avec Corinne Touzet
Valentine vend des
produits bio de village en
village avec sa camionnette. Elle cultive ses légumes sur un petit lopin
de terre qui jouxte le
château Peyrac, une vaste
propriété vinicole.
23
N° 23
20.55 PATROUILLE
DE NUIT
« Représailles »
Un homme a été découvert soufrant de plusieurs
blessures par balle.
21.50 «Pris pour cible»
22.50 ORANGE IS THE
NEW BLACK
« La poule »
Avec Taylor Schilling,
Laura Prepon
16
I TÉLÉ
20.00 20H FOOT
Présenté par Pascal
Praud, François Pinet
LE rendez-vous quotidien
des passionnés du ballon
rond pour retrouver toute
l’actualité en images…
21.00 INTÉGRALE
WEEK-END
Information, sports et politique sont les ingrédients
d’Intégrale week-end.
6
M6
21.00 NCIS : ENQUÊTES
SPÉCIALES
« La famille avant tout »
La maison du père de Ziva,
où se trouvaient les documents du Mossad permettant d’innocenter Jacob
Scott, a été détruite dans
une attaque.
21.45 «Baltimore»
22.40 NCIS : ENQUÊTES
SPÉCIALES
« Whiskey Tango Foxtrot »
De Tony Wharmby
Avec Mark Harmon,
Michael Weatherly,
Pauley Perrette
23.30 «L’écho du passé»
0.25 «Meurtre en plein
vol»
14
FRANCE 4
20.50 RUGBY : FRANCE /
ÉCOSSE
« Tournoi des 6 Nations U20 »
Commenté par Hélène Archilla
et Sylvain Marconnet
Deuxièmes du Tournoi
2016, les Bleuets chercheront à reconquérir un titre
qui leur échappe depuis leur
grand chelem de 2014.
22.55 DANS LE MONDE
SECRET DU DAKAR
D’Asuncion au Paraguay à
Buenos-Aires en Argentine, vous pourrez suivre
l’ensemble de l’édition
2017 à travers le regard de
ceux qui vivent et ceux qui
font le Dakar.
0.25 Doctor Who
24
RMC
20.50 AVOIR 20 ANS SOUS
L’OCCUPATION
À la demande des autorités
allemandes, une série de lois
promulguées par le gouvernement de Vichy organise le
STO entre 1942 et 1943.
22.29 LES VIES VOLÉES
DU IIIE REICH
« Jeunesses hitlériennes »
23.30 Le train d’Hitler :
bête d’acier
26
LCI
20.30 POLITIQUEMENT SHOW
Arlette Chabot se livre à un
décryptage pointu, original
et impertinent de la vie
politique.
21.30 Le grand soir économie
22.00 Journal
22.10 24 HEURES EN
QUESTIONS
Présenté par Yves Calvi
0.00 Journal
0.10 Le grand soir économie
7
ARTE
20.55 MONSTRES
ORDINAIRES
De Sebastian Ko
Avec Mehdi Nebbou,
Britta Hammelstein
Paul et Christine
ont choisi de divorcer.
Leur fille Sarah, adolescente, vit mal cette
séparation.
22.25 SOUNDBREAKING
« 1/6 - La fée électricité »
L’arrivée de l’électricité
dans le monde de la musique populaire a rendu
possible l’amplification des
instruments acoustiques.
23.20 «2 - La magie du
studio»
0.10 Tracks
17
CSTAR
20.50 LE ZAP À LA MONTAGNE
Par Matthias Van Khache
Cet hiver c’est ambiance
raclette et luge car le zap
vous emmène à la montagne. Les meilleures
images du web avec les
animaux, des kids ou de
l’insolite, bref le meilleur du
zap mais avec de la neige.
23.40 ENQUÊTE TRÈS
SPÉCIALE
Chaque semaine nous
vous embarquons pour un
moment de pure extase
dans lequel se mêlent interviews de filles de
charme, news coquines ou
encore découverte de
clubs de strip-tease...
25
CHÉRIE 25
20.55 LE SECRET
DE HIDDEN LAKE
De Penelope
Buitenhuis
Avec Linda Darlow,
Winston Rekert
22.50 FASCINATION
CRIMINELLE
De Bill Corcoran
Avec Sean Young, Georgia
Craig, Ari Cohen
27
FRANCE INFO
21.00 LE CLASICO
Présenté par Matteu
Maestracci
Chaque soir, personnalités,
sportifs, artistes…
viennent débattre autour
de l’actualité sportive.
21.30 LE 21H30/MINUIT
Présenté par Myriam
Bounafaa, Julien
Benedetto
0.00 France 24
jour de l’année | AUJOURD’HUI Saint Arnaud
41e
| DEMAIN Sainte Héloïse
LEVER 08 h 06 COUCHER
|
18 h 01
|
17 h 41
LEVER
| COUCHER
VOS EXPERTS AU
01 58 57 25 72
LA MÉTÉO lachainemeteo.com
La météo, c’est toutes les demiheures entre 4 h 30 et 9 h 30
LA MEILLEURE APPLI MÉTÉO EN FRANCE
-1°
50 km/h
LA MEILLEURE INFO MÉTÉO
Lille
-1°
Brest
2° 7°
0°
2
Compiègne
0°
0°
Orléans
2°
4°
-1°
-1°
4°
Bourges
1
7
La Rochelle
0°
8°
0°
Aurillac
3° 12°
Biarritz
°
1 12
Toulouse
1°
°
3
Melun
3°
°
22 JUIN - 22 JUILLET
CŒUR. Vous aurez l'amour et l'humour moroses. RÉUSSITE. Votre vie professionnelle
reprend peu à peu du soule et de l'envergure.
FORME. Essayez de canaliser vos émotions.
3° 8°
Grenoble
°
3 11
Bordeaux
7°
Lyon
ClermontFerrand
50 km/h
CŒUR. Vous prendrez plus d'initiatives que
d'ordinaire dans votre vie de couple. RÉUSSITE. Vous serez l'élément central de votre
équipe. FORME. Bonne hygiène de vie.
800m
3°
°
21 MAI - 21 JUIN
6°
°
°
CŒUR. Vous aurez de grandes satisfactions
et vous vivrez des moments inoubliables.
RÉUSSITE. Vous souhaitez élargir vos horizons professionnels. FORME. Bonne.
Strasbourg
-1° 3°
Dijon
Tours
-1° 5°
1°
1°
21 AVRIL - 20 MAI
Metz
-1° 3°
4
°
Meaux
0°
Sedan
1°
2°
Versailles
2°
°
0
Pontoise
0°
-1°
1°
Paris
Rennes
70 km/h
0
2°
°
Nantes
°
0
5°
°
Beauvais
Amiens
Cherbourg
Le Havre
4° 5°
1°
3°
Par Alexandra Marty
CŒUR. Vous aimeriez pouvoir compter sur
vos proches, mais c'est rarement le cas.
RÉUSSITE. Vous avez l'esprit ailleurs, vous
serez distrait. FORME. Faites du sport.
Vendredi 10 février
Des nuages et quelques
précipitations pouvant pre+ ndre
la forme de flocons sont au menu
de ce vendredi au nord de la Loire.
Dans le Sud-Ouest, le soleil est plus
à son aise, au moins le matin, avant
que la grisaille ne débarque près des
Pyrénées. Du côté de la Corse, le ciel
bleu sera de retour dans l’après-midi.
ÎLE-DE-FRANCE ET OISE. Journée
maussade en perspective. Les
températures sont en baisse et des
flocons pourraient tomber le matin.
Pluie et neige mêlées sont prévues
pour l’après-midi.
VOTRE
HOROSCOPE
21 MARS - 20 AVRIL
1°
Nuages au Nord
VOTRE
AVENIR ?
07 h 37
7°
5° 10°
Nîmes
8° 12°
Marseille
7°
1100m
23 JUILLET - 22 AOÛT
CŒUR. Une journée que vous vivrez dans un
climat passionné. RÉUSSITE. C'est le calme
plat en ce moment. FORME. Vous avez besoin
de détente, de grand air.
Nice
11°
23 AOÛT - 22 SEPTEMBRE
CŒUR. Vous êtes en pleine mutation sentimentale. RÉUSSITE. Beaucoup d'activité et de
surexcitation sur le lieu de travail. FORME.
Bon moral.
°
12
Perpignan
70 km/h
Ajaccio
7° 14°
23 SEP. - 22 OCTOBRE
Pointe-à-pitre
Fort-de-France
Saint-Denis
Papeete
Cayenne
Alger
Rabat
Tunis
Londres
Bruxelles
25/29
25/28
27/28
27/27
26/27
6/15
14/16
10/16
2/3
-3/2
Berlin
Madrid
Rome
Lisbonne
New York
-3/1
3/6
7/15
5/10
-8/-2
Soleil
Éclaircies
Nuageux
Couvert
Averses
Bruines ou pluies
Orages
Brouillard
Verglas
Verglas
Neige
Neige
Vent
Vent
Températures
Températures
Mini Maxi
Dimanche 12 février
Samedi 11 février
CŒUR. En famille, ne laissez pas la porte
ouverte aux malentendus. RÉUSSITE. Vous
êtes sur la défensive. Prenez un peu de recul.
FORME. Bonne endurance.
23 OCT. - 21 NOVEMBRE
CŒUR. Ne laissez pas planer le doute dans
votre vie familiale. RÉUSSITE. Tout vient à
point à qui sait attendre. Mais vous n'êtes pas
patient ! FORME. Prenez des vitamines.
Lundi 13 février
22 NOV. - 20 DÉCEMBRE
-2° 5°
0°
1°
0°
8°
5°
-1°
8°
1°
2° 11°
7°
8°
0°
8°
6° 10°
CŒUR. Vous êtes un peu trop cynique. RÉUSSITE. Vous ne manquerez pas d'idées originales et vous irez au bout de vos projets.
FORME. Faites du sport.
21 DÉC. - 19 JANVIER
1° 10°
4° 15°
7
°
°
9° 13°
°
11
10° 13°
°
11 15
CŒUR. Ne croyez pas ce que l'on raconte.
RÉUSSITE. Votre ténacité et votre perspicacité feront pencher la balance en votre faveur.
FORME. Migraine possible dans la soirée.
20 JANV. - 18 FÉVRIER
CŒUR. Pour les amoureux, avis de grand
beau temps. RÉUSSITE. Vous éviterez toutes
les idées préconçues, vos facultés mentales
seront pétillantes. FORME. Moral en hausse.
www.leparisien.fr
19 FÉV. - 20 MARS
La question du jour
CŒUR. Une rencontre pourrait bien enflammer
vos sens. RÉUSSITE. Vous jetterez les bases
d'importants projets. FORME. Les reins sont
votre point faible.
Soupçons d’emplois fictifs : François Fillon
se défend-il bien ?
Souhaitez-vous que François Bayrou
se présente à l’élection présidentielle ?
OUI : 32,3 % NON : 67,7 %
14 693 internautes ont voté.
AUDIO
Miss Univers en plein marathon médiatique
aux Etats-Unis
milibris_before_rename
En images
Le nord-est des Etats-Unis
frappé par une tempête de neige
BAROMÈTRE DE L’AMOUR
LP/ARNAUD DUMONTIER
REUTERS/ROMEO RANOCO
Question d’hier
SAGITTAIRE. Calmez vos ardeurs ou vous
sèmerez la discorde. POISSONS. La passion
sera au rendez-vous.
BON ANNIVERSAIRE
Affaire Théo : l’appel au calme du maire d’Aulnay
Maxime Le Forestier, 68 ans (chanteur).
Laura Dern, 50 ans (actrice).
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
61
Размер файла
9 594 Кб
Теги
Aujourd'hui, newspaper
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа