close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

La Capitale Brabant 69 2017

код для вставкиСкачать
COMMISSION D'ENQUÊTE PUBLIFIN P. 2 À 5
La leçon de business
du professeur Moreau
Il a présenté
à l’assemblée
398 slides
N°1 francophone
© Reporters
Il dévoile
son salaire :
959.000 €
Samedi 11 mars 2017 - N° 69 - 1,90 €
COURT-SAINT-ETIENNE P. 6
ÉDITION BRABANT WALLON
PARACHUTE DORÉ
EXCLUSIF P. 2 À 5
Il met ses deux
pythons en vente
sur Facebook
560.000 €
pour quitter
une administration !
Le Montois Alain Tabart, étiqueté PS,
a touché cette indemnité suite à
la non-reconduction de son mandat
de vice-président de la Société publique
de la gestion des eaux
© D.R.
Une annonce pour le moins atypique, et
surtout à la limite de la légalité
MÉTÉO
© Reporters
P. 46
Tatiana Silva,
nouvelle star
de TF1 :
« Il ne faut
pas dire
« ouite »
mais
« huit » ! »
La Belge nous parle de ses nouveaux collègues
INTERVIEW EXCLUSIVE P. 22 ET 23
WAVRE P. 7
C’est la grogne
chez les
commerçants
François Bellot
veut diminuer
les bouchons
de 30%
© Damien Caumiant
SUPPLÉMENT GRATUIT
CRISTINA
CORDULA
La Reine du style !
© TF1
Le Jeu de Jean et Alice ne fait pas que des heureux
10
© S.G.
5 413635 045622
DIABLES ROUGES P. 38 ET 39
Avec ses 21,6 millions
de followers sur Facebook,
Twitter et Instagram,
il dépasse de loin tous
les autres Diables
Eden Hazard,
roi des réseaux sociaux !
© Photonews
*
1
2
SAMEDI 11 MARS 2017
Moreau au rapport
COMMISSION PUBLIFIN
Le numéro de charme
de Stéphane Moreau
Le CEO de Nethys s’est érigé en vrai patron tentant de défendre sa structure.
ette fois, l’audition de
Stéphane Moreau aura
tenu toutes ses promesses, devant la
commission d’enquête. Même si
le CEO de Nethys aura souvent
eu du mal à convaincre...
« Aie confiance » susurrait Kaa le
serpent à Mowgli, le petit
d’homme en apprentissage de la
dure vie de la jungle. Un épisode
incontournable du vieux Disney
que Stéphane Moreau maîtrise visiblement à merveille, et dont il a
tenté, souvent avec brio, d’interpréter un remake, ce vendredi.
Enfin sorti de son congé de maladie – même s’il annonce qu’il
devra « bientôt se faire opérer » –
le CEO de Nethys était en effet la
star (très) attendue de la commission d’enquête wallonne sur l’af-
C
faire Publifin.
Et il n’a pas déçu. Dès la matinée,
le doute n’était pas permis : on venait enfin de changer de division
– si pas carrément de championnat – par rapport aux auditions
des jours précédents. On fait référence ici à celles du troublant et
difficilement compréhensible André Gilles (PS), du finaud mais
confus Georges Pire (MR) ou du
plus solennel Dominique Drion
(cdH), tous trois impliqués de près
dans les invraisemblables montages qui ont permis de façonner
la nébuleuse liégeoise au départ
de l’intercommunale Publifin.
Soit avec l’argent des Liégeois.
Plus de doute, donc, le patron et
la tête pensante, c’est bien Stéphane Moreau. Un peu trop,
peut-être. Car, après plus de deux
heures d’audition, les députés ont
commencé à se poser des questions quant au (très) long exposé
introductif qu’il avait tenu à leur
faire avant de répondre à leur
question. Il s’appuyait sur des
slides, sortes de diapos affichées
sur grand écran pour résumer son
propos.
398 DIAPOS
Il était alors 12h15, et la dispo
projetée portait le numéro 83.
« Nous sommes des gens polis mais
je ne voudrais pas qu’on se rende
compte à 17 heures qu’on nous a
enfumés », s’est alors risqué Stéphane Hazée. Avant que Gilles
Mouyart ponctue : « Dites, combien y en a-t-il des slides comme
ça ?… » Et Jean-Luc Crucke de
ponctuer : « Je suis prêt à y passer
toute la nuit et même le week-end
s’il le faut, je n’ai rien de prévu,
mais de fait, combien y en a-til ?… »
« Environ 300 », a alors susurré
Stéphane Moreau. Renseignement pris, il s’avère qu’en fait, il y
en avait… 398. Ordre lui a donc
été intimé de presser le rythme. Si
son but était de gagner du temps
et d’endormir l’assemblée, c’était
raté…
Et sur le fond ? « Ma première ambition est de tenter de vous
convaincre de la qualité de ce projet » Nethys, « que l’on pourra ensuite améliorer, pourquoi pas avec
des partenaires nouveaux ». En
clair : s’engager sur la voie d’une
privatisation.
Y sera-t-il arrivé ? Pas vraiment. La
séance de questions-réponses de
l’après-midi aura laissé plus d’un
député sur sa faim. Il se sera
certes dédouané de toute paternité des comités de secteur et dévoilé en bonne partie son salaire (lire
par ailleurs), il aura souvent donné l’impression, d’un charmeur
agacé que son opération de séduction ne fonctionne guère.
Pressé d’en découdre, il était arrivé à Namur avec près de 40 minutes d’avance sur l’horaire. Très
bien préparé, tenant de la jouer
humble face à l’assemblée, il aura
surtout confirmé que les comités
de secteur avaient été validés par
le PS, le MR et le cdH, tout en dédouanant en bonne partie
Ecolo.
Mais il a longuement insisté : « La thèse de comi-
mandataires, elle est inexcusable
pour les médias qui ont sorti ça ! Ça
veut dire que tout le monde politique est impliqué dans un système. Vous savez comme moi que
les personnes visées sont des mandataires de base et qui ont généralement fait un excellent travail de terrain. Ce ne sont pas des grands décideurs dont il fallait acheter quoi
que ce soit… »
S’il le dit… GUILLAUME BARKHUYSEN ET
CHRISTIAN CARPENTIER
tés créés pour acheter des
Sa version des perquisitions
Notre opinion
Être ou ne pas être socialiste…
Prénom Nom
QUALITÉS DE LA PERSONNE SUR
DEUX LIGNES
Le PS liégeois est habitué au
séisme. Mais la journée d’hier
restera longtemps gravée dans les
esprits des socialistes de la Principauté. Tout d’abord, le geste de
Willy Demeyer. Le bourgmestre
de Liège a décidé de consacrer
toute son énergie à sa ville.
Terminée la présidence de la
puissante fédération du PS,
terminé le mandat de député. Un
fameux sacrifice mais il a pris la
mesure de la situation et d’une
époque qui attend de ses élus
probité, efficacité et une certaine
modération salariale. Le cas de
Stéphane Moreau est différent.
Le patron de Nethys a livré devant la Commission d’enquête
une brillante présentation de son
groupe. Mais il est sans doute
passé à côté de l’essentiel en
demandant le huis-clos sur la
question la plus brûlante – son
salaire – et en refusant toute
forme de repentir. L’Ansois a
même justifié ses énormes revenus sous prétexte qu’il ne doit
pas être pénalisé parce qu’il avait
l’étiquette PS. Mais Stéphane
Moreau oublie que c’est justement son appartenance politique
qui lui a permis d’occuper cette
place. Et qu’à ce titre, il se doit
d’être en cohérence avec les
valeurs de son parti. Car en
refusant de s’aligner sur les
rémunérations déjà faramineuses des patrons de structures
publiques (autour des 300.000
euros par an), il met en danger
son groupe, ses 3.000 emplois, et
réduit à néant les efforts de tous
les ‘camarades liégeois’, Willy
Demeyer en tête. -
« On a tenté de manipuler
la commission »
Il est 10h15, ce vendredi. Stéphane
Moreau vient de jurer de dire
« toute la vérité et rien que la vérité ». Il transmet au secrétariat de la
commission une clé USB contenant les slides soutenant l’exposé
auquel il va se livrer. Mais avant
d’y arriver, il attaque d’emblée sur
les perquisitions au siège de Nethys effectuées jeudi « sur base
d’une allégation anonyme, reprise
au P.-V. d’un commissaire qui s’est
retrouvé sur le site de La Meuse ».
Et sa sentence tombe : « Je pense
qu’on a tenté de manipuler la commission ». Car le fameux témoin
anonyme n’aurait rien vu d’autre,
selon lui, que « deux cadres supérieurs qui préparaient des documents à envoyer pour l’AG de la fin
mars ». Et il prévient : « Si on continue comme ça, on s’expose à des dérives permanentes ». Mais pas
seulement. Car il ajoute : « les
chocs successifs médiatiques » dont
Nethys est l’objet « commencent à
avoir des conséquences économiques très très lourdes. On ressent
ça de manière assez claire sur
l’image commerciale, la confiance
professionnelle et la confiance auprès des banques » de la société.
« Je ne vois
pas quelles
fausses pièces
il faudrait
fabriquer »
Puis il insiste : « L’image que
donnent ces perquisitions n’est pas
très bonne. Même les policiers se
sont rendu compte qu’ils venaient
chercher des documents dont la plupart avaient été envoyés par M. Simon, le secrétaire général de Ne-
« La thèse de comité
s
créés pour ach
ete
des mandatair r
es,
inexcusable po
ur
les médias qui
ont
sorti ça !»
thys, le matin
même. Et ils ont
copié des documents qui allaient
également partir
vers la commission
dès aujourd’hui.
Tout cela était un
peu surréaliste ! »
« Qui plus est, il est
un peu ridicule de
m’imaginer
en
train de fabriquer
de fausses pièces
qui de toute façon
laisseraient
des
traces
informatiques indélébiles !
Je ne vois d’ailleurs
pas quelles fausses
pièces il faudrait fabriquer ! C’est de la
plus haute fantaisie ! » CH. C.
« Le pro justitia
relève de la plus
haute fantaisie »
uelles
q
s
a
p
s
i
o
« Je ne v ièces nous
fausses p
riquer »
devrions fab
© Belga
*
2
3
SAMEDI 11 MARS 2017
Moreau au rapport
Son salaire enfin dévoilé
Il gagne plus de 959.000 euros par an
Plus de
959.000
euros par
an. C’est
ce que Stéphane Moreau a fini
par reconnaître
gagner, ce vendredi,
au
terme de plus
de 8 heures de
questions et d’attente. La question
est venue clairement
sur la table au début de
l’après-midi. Mais, rompant avec son apparente
bonhomie du matin, le
CEO de Nethys a tenté
d’y échapper. Interrogé
par les commissaires, il se dit prêt
à « évoquer les rémunérations chez
Nethys, y compris la mienne ». Mais
à huis clos. Pas en public. Une demande assez surréaliste, quand on
se rappelle que ce salaire il l’avait
– en partie – déjà dévoilé dans
l’Echo, lors d’une de ses trois récentes confessions fleuves.
DEMANDEZ L’ADDITION
Il faudra encore près de trois
heures et l’opiniâtreté de plusieurs élus – particulièrement
celle en l’occurrence du MR Olivier Maroy – pour qu’il accepte
finalement de jouer la transparence.
Vous êtes prêt pour l’addition ?
Accrochez-vous, vous n’allez pas
être déçu.
Comme patron de Nethys, Stéphane Moreau gagne chaque année un salaire fixe de 593.000 eu-
ros. À cela vient s’ajouter une première partie variable à court
terme, s’il a atteint ses objectifs financiers de l’année. « Elle peut al-
ler jusqu’à 246.000 euros hors
charges patronales, mais cela peut
aussi être zéro », précise-t-il. Reste
qu’en 2015, soit la dernière année
connue à ce jour, il a bien eu droit
à ces 246.000 euros, reconnaît-il.
À cela peut venir s’ajouter une
autre partie variable en fonction
d’objectifs à atteindre à plus long
terme. L’Ansois jure qu’à ce jour,
cela ne lui a « jamais été distribué ».
LUMINUS
Il touche par contre aussi chaque
année 40.000 euros en tant que
patron d’EDF-Luminus, mandat
qui découle de son job de CEO de
Nethys.
Cela nous fait donc déjà 593.000
euros, plus 246.000 euros, plus
40.000 euros, soit 879.000 euros
brut.
Ajoutez-y encore une assurance
groupe dont il n’a pas voulu livrer
le montant « mais qui est la même
que tout le personnel ». Et aussi un
remboursement de ses frais, visiblement sans plafond, même s’il
assure qu’il « ne détient pas de
carte Visa au nom de Nethys ».
DEUX ANS DE PARACHUTE
Puis aussi deux ans de salaire brut
(les 593.000 euros) de parachute
en cas de licenciement. Et bien entendu les 80.492 euros qu’il perçoit jusqu’à sa démission effective
en tant que bourgmestre d’Ans.
Cela fait donc 959.492 euros annuels, auxquels vous devrez donc
ajouter les menus frais et l’assurance groupe. Ce qui nous met
pas loin du million d’euros annuels brut. Le bourgmestre a
continué en expliquant que son
poste de bourgmestre d’Ans lui a
causé « un préjudice essentiel ».
Sans ce poste, il aurait pu atteindre « le plateau suivant » des rémunérations chez Nethys.
Excessif ? « Le patron de VOO gagne
750.000 euros, contre 600.000 euros
pour son directeur financier et
300.000 pour le secrétaire général
de Nethys », tente de recadrer
l’homme. « Chez Proximus, au comité de direction, le montant
moyen est de 1,1 million d’euros. Et
à la Sonaca, c’est 900.000 euros par
an, on est donc dans le même ordre
chez Nethys. »
Sauf que l’argent de Nethys, lui,
est de l’argent public issu des communes et de la Province… CHRISTIAN CARPENTIER
«Ma première ambition est de tenter
de vous convaincre de la qualité de
ce projet» Nethys, «que l’on pourra
ensuite améliorer, pourquoi pas
avec des partenaires nouveaux».
Une machine à acheter la paix lors des fusions
« Je ne suis pas le père du
système des comités de secteur »
L’ombre des comités de secteur aura bien entendu plané
sur les travaux de la commission, tout au long de la journée de ce vendredi. Avec pas
mal de phrases fortes de Stéphane Moreau, se dédouanant
de toute implication dans le
scandale de ces gens grassement payés, souvent à ne rien
faire.
« Je ne suis pas le père du système des comités de secteur », at-il surtout insisté avec force.
En rappelant, en guise de plaidoyer : « J’ai quitté la direction
générale de l’intercommunale
Publifin en juin 2012, et les problèmes pointés remontent pour
leur part à juin 2013 ». Soit un
an après son départ effectif…
Mais il tempère également : si
© Belga
« Je vais mieux
mais je dois me
faire opérer… »
« Ces montants
sont équivalents à ce
urs »
qui se pratique aille
les comités en question sont
une sorte d’instance à recaser
les mandataires, c’est avant
tout selon lui pour que « les
choses se passent bien » lors de
la fusion des instances de gaz
et d’électricité.
même quand ils n’assistaient
pas aux réunions…
Pour Stéphane Moreau, il
s’agit d’une suite « de regret-
tables malentendus, de circonstances indéfinies. C’est un dysfonctionnement. » Des propos
qui ont énervé Olivier Maroy
(MR) qui a fait part, avant de
cloturer les débats vers 23H20,
de son énervement. « Vous êtes
un chef brillant, vous savez gérer les succès, mais il faut savoir
gérer les moments difficiles.
Vous n’avez pas été à la hauteur
sur ce point. On instaure des comités bidons. On réduit volontairement leur rôle. Je n’appelle
pas ça une suite de regrettables
malentendus. J’appelle ça une
gouvernance défaillante ! » -
NÉGOCIATION
La création de ces comités, elle
relève selon lui de trois fédérations politiques : celles du PS,
du MR et du cdH. Il en exonère Ecolo parce que depuis le
départ de l’ancien ministre de
l’Énergie José Daras, « il n’y
avait plus d’interlocuteur patenté chez Ecolo ».
Tout ceci n’explique néanmoins toujours pas pourquoi
on a été jusqu’à accepter de rémunérer lourdement des gens
CH. C. ET G.B.
« Chez Proximus,
le montant moyen
est d’1,1 million.
on est donc dans
ez
le même ordre ch
Nethys »
« Mon poste de bourgmestre
d’Ans m’a causé un
préjudice essentiel »
*
3
4
SAMEDI 11 MARS 2017
Moreau au rapport
EXCLUSIF
Un parachute doré
de 557.291 € à la SPGE
En fin de mandat, Alain Tabart, vice-président, a pu légalement toucher ce jackpot
a fonction publique peut
encore rapporter gros !
Deux anciens vice-présidents de la SPGE en
savent quelque chose. Arrivés à
la fin de leur mandat, les viceprésidents ont pu toucher un
petit pactole en quittant cet
organisme public wallon en
charge de l’assainissement des
eaux
L
Les nouvelles règles
en vigueur en
Wallonie ne
permettent plus à
des mandataires
publics de percevoir
de telles indemnités
de départ
Le Montois Alain Tabart estime que le montant lui est dû contractuellement. © Belga
Chaque année, votre facture
d’eau augmente. Le coût vérité
à l’assainissement, fixé pour
l’ensemble de la Wallonie par
la Société publique de gestion
des eaux (SPGE), est revu traditionnellement à la hausse en
janvier. Mais dans cet organisme wallon, il n’y a pas que
les montants facturés aux citoyens qui sont élevés. Les parachutes dorés perçus par les
deux anciens vice-présidents
en décembre dernier sont simplement… faramineux.
UN DUO NON RENOUVELÉ
Fin 2016, au comité de direction de la SPGE, il y avait un
président, Jean-Luc Martin,
dont le mandat a été renouvelé. Et deux vice-présidents,
dont le mandat s’est terminé
en décembre dernier. Le premier, Alain Tabart, un Hennuyer étiqueté PS, est un ancien collaborateur de JeanClaude Van Cauwenberghe au
gouvernement wallon. Le second, Michel Cornelis, était
chef de cabinet du ministre
Guy Lutgen, le papa de l’actuel
président du cdH, avant qu’il
ne rejoigne la SPGE à sa création en 1999.
Or, grâce à l’incroyable contrat
qu’ils ont signé à leur arrivée à
la SPGE, la non-reconduction
de leur mandat leur permet de
toucher de magnifiques indemnités de départ. D’après
nos informations recoupées à
bonne source, Alain Tabart a
reçu 557.291,54€ brut. Michel
Cornelis, lui, a perçu 204.578€
brut.
« Ils avaient de très mauvais
contrats, ou de très bons en
fonction du point de vue »,
commente aujourd’hui Carlo
Di Antonio, le ministre wallon
de l’Environnement qui a la
tutelle sur la SPGE.
« Un avis juridique interne a
d’abord été demandé pour vérifier ce qu’on pouvait faire pour
éviter qu’ils reçoivent de telles
sommes. Hélas, juridiquement,
rien n’était possible. J’ai alors
fait part de mon étonnement à
M.Cornelis. Par un avenant dans
son contrat, il a réduit cette indemnité de trois à deux ans de
salaire brut. Une disposition
également acceptée par les
autres membres du comité de
direction. Ensuite, M. Cornelis a
aussi demandé pour qu’on réduise son salaire afin qu’il corresponde aux montants maximums de la dernière circulaire. »
Une disposition qui explique
désormais la différence entre
les indemnités perçues par Michel Cornelis et celles d’Alain
Tabart. Contacté, le premier
confirme l’information et ne
fait pas de commentaire. Alain
Tabart, estime que ce montant
de 557.291,54 € lui était dû :
« Il était spécifié dans ce contrat
qu’en cas de rupture, j’avais
droit à trois ans d’indemnités. Si
on m’avait proposé un nouveau
mandat de cinq ans, j’aurais
continué. Cinq ans de salaire annuel, c’est bien plus élevé que
les deux ans que je touche via
mes indemnités »
Quant à l’importance de ce
montant, Alain Tabart la relativise : « Cela peut paraître élevé, mais ce dont on parle ici, ce
sont des montants bruts soumis
à une fiscalité élevée. Enfin,
rien ne m’obligeait de ramener
l’indemnité de trois à deux ans
de salaire. Si j’allais en justice, je
gagnais. »
IMPOSSIBLE AUJOURD’HUI
Aujourd’hui, ces indemnités
en or pour les membres du comité de direction de la SPGE
n’existent plus : « J’ai demandé
que les nouveaux membres, à
savoir le président qui est resté
et le nouveau vice-président, ne
soient plus soumis à ce type de
contrat », précise le ministre
Carlo Di Antonio. « J’y tenais
absolument. Enfin, le comité de
direction de la SPGE n’est plus
composé que de deux personnes, contre quatre avant
2009, et trois ensuite. Cette
structure coûte donc aujourd’hui moins de 500.000 € par an
contre plus d’un million d’euros
par le passé. »
Enfin, notons que les deux
vice-présidents sortants, qui
ont connu un passage dans
des cabinets ministériels wallons, ont été remplacés par
François Gabriël, l’ex-chef de
cabinet adjoint du ministre Di
Antonio. La boucle est bouclée ! GUILLAUME BARKHUYSEN AVEC
CHRISTIAN CARPENTIER
André Gilles ne sera pas démuni
Un bon de sortie à 250.000€
Ne vous inquiétez pas
pour André Gilles il ne sera pas démuni une fois
que son départ de la députation provinciale aura été
acté.
En tant que député provincial, et président du collège, il a droit -comme cela
a été le cas pour Georges
Pire (MR)- à une indemnité
dite de sortie. «La volonté
était que les provinces
s’alignent pour ces indemnités
sur les assemblées fédérales et
régionales, et proposent 20
mois de salaire au lieu de 48»,
nous explique un spécialiste de cette matière. «Cela
a donc été évoqué à Liège.
Mais décision a été prise de ne
l’appliquer qu’à partir de la
prochaine législature.»
Le salaire d’André Gilles,
marié et aux multiples
brut par an) et la Socofe
(45.000€ brut par an). Soit
un total de 151.800€ bruts
par an qu’André Gilles
pourrait encore percevoir
un certain temps.
autres mandats étant d’environ 5.200€ nets mensuellement, cela lui fera donc
un chèque de départ de
249.600 euros nets, via des
versements ventilés sur 48
mois.
Cerise sur le gâteau: tout
en percevant ces indemnités il pourra aussi percevoir ses jetons de présence
s’il
demeure
«simple»
conseiller provincial. Un
jeton étant valorisé à hauteur de 205 euros brut par
réunion, et il y en a au
moins 10 par an.
Un pas de côté à la province, d’accord. Mais rien
n’a été dit pour le reste. Et
ce reste ce sont des mandats chez EDF Luminus
(48.000 € brut par an),
Ogeo (10.000€ brut par
an), Publipart (54.000€
UNE TRÈS BELLE PENSION
Et si tout cela volait en
éclats, qu’André Gilles soudainement perdait tous ses
mandats? «Il a une carrière
complète en politique et a atteint le droit à la pension»,
poursuit un autre expert
des arcanes politiques. «Je
ne connais évidemment pas
tout son dossier mais il y a fort
à parier qu’au minimum sa
pension serait de 70% de son
salaire de mandataire actuel.»
Cela ferait tout de même
un gentil 3.640€ nets par
mois. N. LD
*
4
5
SAMEDI 11 MARS 2017
Moreau au rapport
Nouveau coup de tonnerre
Demeyer quitte la Chambre et la Fédé
Hier soir, à la surprise générale, Willy Demeyer a annoncé, devant des centaines
de militants surpris, qu’il quittait la présidence de la fédération liégeoise du PS, la
plus importante du
pays en nombre de militants.
Et dans la foulée, qu’il abandonnait également son poste de député à la Chambre, ne conservant
plus que son mandat de bourgmestre de Liège.
« La situation est grave et complexe. Notre parti est en danger. Et
«C’est l’évolution
de la société et la
situation causée
par le dossier
Publifin qui me
poussent à poser
ce geste. »
Il va se consacrer à fond à Liège. © Thomas Van Ass
« Non, il ne me l’a pas demandé,
mais il en a été informé. Et les militants non plus ne me l’ont pas demandé expressément. Mais c’est
une réflexion que j’ai entamée à
l’été dernier, vu l’évolution de la
société., et que la situation causée
par l’affaire Publifin me pousse à
concrétiser aujourd’hui. »
Président de la Fédé depuis 2005,
après quatre élections, Willy Demeyer a rappelé avoir utilisé
beaucoup de son énergie durant
12 ans à mettre tout le monde
d’accord au PS liégeois. Il a envie
aujourd’hui de mettre « cette
énergie au service de sa ville de
face à la tourmente, les défis Liège qui, comme toutes les métrosont nombreux. Il faut rendre la poles, est à l’aube de grands défiparole et le premier rôle aux mili- s. Et depuis plusieurs mois, j’aspire
tants. »
aussi à retourner vers les gens. »
À la suite de cette annonce, il a été
longuement applaudi, les mili- DANS LE SENS DE L’HISTOIRE
tants estimant qu’il s’agissait là Willy Demeyer affirme avoir aussi
d’un geste fort vis-à-vis d’eux.
entendu la population. « Elle veut
Il explique alors qu’à son estime, il plus de transparence, un lien raine faut plus cumuler la prési- sonnable entre les rémunérations
dence d’une fédération de mili- et les prestations, la fin des cutants avec un mandat de premier muls. En tant que mandataires puplan (députés ou bourgmestres de blics, il faut savoir l’entendregrandes villes) « car ils sont pre- . Nous sommes des mandataires
publics et c’est le citoyen qui nous
nants en termes de temps ».
Entre 500.000 et 600.000 €/an
L’ex-chef cabinet de
Marcourt : quel salaire !
Jean-Sébastien Belle, ancien
chef de cabinet du ministre
wallon de l’Économie, JeanClaude Marcourt (PS), est actif
dans une série d’organismes
publics et privés, ses diverses
tâches lui permettant de percevoir entre 500.000 et
600.000 euros par an, rapportait La Libre Belgique,
hier.
Et il invite d’ailleurs ses trois viceprésidents (qui sont aussi députés
bourgmestres ou ministres) à faire
de même. À savoir Frédéric Daerden, Alain Mathot et Isabelle Simonis.
Mais rien ne dit bien sûr qu’il sera
suivi dans cette proposition.
Mais d’où vient cette double décision ? A-t-il subi des pressions de
la part d’Elio Di Rupo ?
Cette fourchette, confirmée à
bonne source au quotidien,
correspond au « coût société »,
soit ce que les structures privées et publiques qui recourent à ses services déboursent concrètement à
son sujet.
Parmi ses activités, M. Belle
est directeur d’une filiale de
l’Invest de Mons Borinage
(IMBC) (250.000 euros bruts
par an), président du
conseil
d’administration
(CA) de la maison mère
IMBC et actionnaire à titre
privé de l’invest IMBC.
130.000 € À LA FN
Il est en outre président du CA
de la Sowalfin, la société publique wallonne appuyant le financement des entreprises
(50.000 euros par an). Enfin, il
occupe un siège à la présidence de la FN Herstal (130.000 euros
par an) et est administrateur de la Sonaca (9.000 euros
par an au total, en
fixe et en variable).
Sur le montant total de ses rémunérations, Jean-Sébastien Belle n’a pas
souhaité faire de
Belle gagne bien sa vie. © J. Jacquemart/UE
commentaire. Marcourt, un poids lourd. © Belga
Les 500 militants ont applaudi le geste de leur président. © L.C.
paye. Même si je suis persuadé
qu’un cumul bien ciblé peut être
utile. Notamment pour porter les
problématiques des grandes villes
à la Chambre. »
Donc, à la fin juin, vous ne serez
donc plus que bourgmestre de
Liège ? « C’est exact. Ainsi que
deux mandats annexes au Port autonome de Liège et chez Ethias
pour représenter ma ville. Et je
n’atteindrai sans doute plus la limite des 150 % fixée par mon parti. Et si la limite passe à 100 %, ce
ne sera pas un problème pour
moi. »
Se sent-il tout de même un peu
responsable de cette affaire Publifin ? « J’ai adhéré à la philosophie
de ce groupe, sans en connaître
tous les détails. Mais j’accepte donc
d’endosser une part de responsabi-
lités. » Ce samedi, un comité
exécutif de la Fédé est convoqué
et il lancera la procédure d’élections d’un nouveau président
qui devrait être déjà en place
pour le 1er mai. Quant à son
mandat de député, il le quittera
à l’issue de la commission d’enquête « Attentats » dans laquelle
il s’est beaucoup investi et de
l’examen des deux propositions
de loi « Toxicomanie » qu’il défend pour la Ville de Liège. « Je
n’étais pas obligé de quitter la
Chambre non plus, reprend-il.
Mais je trouve la décision cohérente avec la première. »
Lassé aussi des critiques dont il
fait l’objet, il peut désormais se
concentrer entièrement à sa
ville. LUC GOCHEL
analyse
Marcourt, le nouvel homme fort
Le retrait de Willy Demeyer de la
présidence du PS liégeois, après la
démission du mayorat d’Ans de
Stéphane Moreau et le retrait de
la vie politique d’André Gilles,
laisse le fameux « groupe des
Cinq » qui gérait la fédération
liégeoise à… deux !
Il reste Alain Mathot, le député-bourgmestre de Seraing
qui est, lui aussi, emmêlé
dans l’affaire Publifin par
deux mandats prestés dans
des filiales. Et il reste JeanClaude Marcourt qui a eu,
dès le début, l’intelligence
de ne pas cumuler les mandats (et les salaires). Il devient
donc ipso facto le nouvel
homme fort du PS liégeois,
après être déjà un poids lourd
de la Région wallonne.
Il y a un mois, assez discrètement, il a pris la présidence de la
coupole provinciale du PS qui
gère les trois arrondissements de
Liège, Verviers et Huy-Waremme.
Il est donc situé au-dessus de la
Fédé liégeoise et il ne sera donc
sans doute pas candidat à la succession de Willy Demeyer. Mais
qui le sera alors ?
DAERDEN ? LABILLE ? SIMONIS ?
Certains ont déjà montré des velléités à cet égard. On sait que Frédéric Daerden, le député-bourgmestre de Herstal, ne serait pas
contre. On a cité un temps JeanPascal Labille, l’actuel patron des
mutualités socialistes et ex-ministre des entreprises publiques
dans le gouvernement Di Rupo.
Isabelle Simonis aussi, la députébourgmestre de Flémalle et actuel ministre des femmes, de la
jeunesse et de l’égalité des
chances à la Communauté française.
La députée et échevine de Liège,
Julie Fernandez-Fernandez, se
verrait bien aussi dans la peau
d’une candidate.
Mais aucune de ces personnalités
Saviez-vous que...
L.G.
Problèmes
d’articulations?
Essayez ce gel révolutionnaire
à base de silicium organique
et d’extraits de plantes.
Nouvelle formule
+ Chondroïtine
+ Glucosamine
20 ml seulement
de ce gel suffisent
pour sentir
rapidement un
soulagement et
retrouver sa mobilité
et flexibilité perdue.
la plupart de nos 205 magasins Spar
sont
ne colle avec l’idée que Willy Demeyer vient de proposer aux militants et pour laquelle il a été longuement applaudi. À savoir renouer avec les anciennes pratiques qui voulaient que ce ne
soit pas des élus qui se mettent
aux meilleures places sur les
listes électorales.
Voir émerger une nouvelle personnalité, jeune, femme ou d’expérience, ce ne sera sans doute
pas simple. D’autant plus
qu’après Publifin, le défi s’annonce plus grand encore. -
OUVERTS le DIMANCHE ?
Chez votre pharmacien
CNK N° 3113-925
www.antalium.be
Vous pouvez les retrouver sur monspar.be
*
5
6
SAMEDI 11 MARS 2017
La dame renversée par un camion
est décédée
P. 8
P. 8
Claire, une Tubizienne de 86 ans,
est décédée des suites de ses blessures après avoir été percutée par
un camion ce jeudi. Les circonstances de l’accident ne sont pas
encore connues, mais la vitesse n’en semble pas la cause
P. 9
SON CHIEN EST EFFRAYÉ PAR
DES FEUX
D’ARTIFICES RÉGULIERS
© D.R.
LE QUARTIER DE MERBRAINE
FAIT DÉBAT
À BRAINE-L’ALLEUD
©
COURT-SAINT-ETIENNE – NOUVEAUX ANIMAUX DE COMPAGNIE
Deux pythons mis
en vente sur Facebook
Dès le 1er avril, une loi interdira la mise en vente de ces animaux sur Internet et dans les journaux
ne publication inattendue est apparue sur le
groupe Facebook Louvain-la-Brocante. Un
Stéphanois a en effet mis en
vente un couple de pythons
royaux, pour la modique somme
de 150 euros. Une pratique à la
limite de la légalité qui ne sera
plus possible dès le 1er avril
prochain.
U
néralement utilisée pour la revente de vêtements, meubles ou
livres. Et le message a suscité des
réactions assez mitigées parmi
les membres. « Réfléchissez bien
mal. Il resterait alors encore trois
semaines au Stéphanois pour se
débarrasser de son animal de
compagnie de cette manière.
Mais ce n’est pas tout. « Lors-
À vendre ! Un couple de serpents
pythons royaux avec un terrarium complet pour 150 euros,
c’est le message un peu spécial
posté par un jeune Stéphanois
sur le groupe Facebook Louvainla-Brocante, une plate-forme gé-
et renseignez-vous avant d’acheter des animaux comme les serpents… Ça vit longtemps, ça demande de l’entretien, un certain
budget et un minimum de s’occuper d’eux. Réfléchissez bien afin
que ces pauvres bêtes ne se retrouvent pas vendues 10 fois sur
les réseaux sociaux. On prend
vraiment trop les animaux
comme des objets dont on peut se
débarrasser une fois l’effet de
mode passé. Désolant… », commentait d’ailleurs un inter-
qu’un particulier souhaite se procurer un python, il doit demander
un permis environnemental. » Et
il y a plusieurs sortes de permis.
« Il faut que la revente soit inclue
dans le permis qui a été délivré à
cette personne. Ce qui n’est pas
toujours le cas. »
« 150 euros ? C’est
le prix qu’on
retrouve dans les
magasins »
Charlotte, l’Arche
naute. Cette proposition a en
tout cas attisé la curiosité de
nombreux jeunes.
Mais une telle vente est-elle légale ? « En matière de vente ou de
Les pythons royaux. © D.R.
publicité visant la commercialisation d’animaux, la loi va changer
à partir du 1er avril. Il sera interdit
d’effectuer des ventes ou des publicités en ligne, sauf sur des sites
agréés », explique le cabinet du
ministre wallon Carlo Di Antonio, en charge du Bien-être ani-
LES NOURRIR AVEC DES RATS
Impossible donc de savoir si la
mise en vente de ce couple de
pythons royaux est légale sans
mener une enquête sur le propriétaire des nouveaux animaux
de compagnie.
Cette offre n’étonne pas spécialement Charlotte, la gérante de
l’Arche, le centre d’hébergement
et de revalidation pour animaux
indigènes et exotiques situé à
Genappe. « Il y a des ventes par-
tout. Le souci, c’est que les gens
croient s’y connaître mais ne se
rendent pas compte de ce que cela
représente », lance-t-elle.
Il faut dire que nourrir un python n’est pas si simple. « Les
animaux doivent être vivants. Il
faut carrément donner un rat,
une souris ne suffit pas. Selon la
taille, le python est nourri entre
une et trois fois par semaine. Attention, si après une dizaine de
minutes le rat n’a pas été tué, il
doit être retiré. Sinon, il risque de
s’en prendre au python et de le
blesser », détaille la Genappoise.
Au niveau du budget, il faut
L’offre publiée sur le groupe Louvain-la-Brocante. © D.R.
compter entre cinq et dix euros
par rat. « Il y a également le terra-
rium qui coûte cher, car il doit
être suffisamment grand. »
GÉRER LE TAUX D’HUMIDITÉ
Et s’occuper d’un python demande pas mal de temps. « Il
faut s’assurer de la température et
du taux d’humidité. Il faut également nettoyer le terrarium, lui
WATERLOO – FAIT DIVERS
RESPONSABLE :
Sabrina
BERHIN
rarium et sur les moyens financiers. Ce n’est pas une chose à
prendre à la légère. Un python
peut vivre jusqu’à une dizaine
d’années… »
Quant à l’offre publiée, Charlotte juge le montant correct.
« 150 euros ? Pour deux jeunes pythons, c’est le prix affiché dans les
magasins », conclut-elle. P.B.
BRÈVES
Recrudescence des vols
par ruse en Brabant wallon
Une recrudescence des vols par
ruse semble observée dans le
Brabant wallon, a indiqué ce
vendredi le procureur du Roi
brabançon wallon, précisant
que les auteurs usent d’un nouveau stratagème.
De fait, un vol par ruse a été perpétré jeudi vers 16H00 dans une
habitation située le long de
l’avenue Prince Royal, à Waterloo.
Un faux agent des eaux s’y est
présenté à une personne âgée
née en 1942.
Quelques minutes plus tard, un
donner des vermifuges (médicament qui évite l’arrivée de parasites, NdlR) et vérifié qu’il ne
souffre d’aucune blessure et qu’il
n’a aucun parasite sur la peau. »
Elle délivre quelques conseils
aux personnes qui pourraient
être intéressées par un tel achat.
« Avant de l’acheter, il est primordial de se renseigner. Tout d’abord
sur l’espace nécessaire pour le ter-
Jodoigne
Drogue
Comme nous vous l’indiquions dans notre journal
d’hier, les policiers ont
perquisitionné une habitation de la rue Longue, à
Jodoigne, dans la soirée
de mercredi, Dans le
cadre d’une enquête relative à des stupéfiants.
Quatre ressortissants albanais s’y trouvaient, y
prétendant avoir été chargés de rénover les lieux.
En réalité, des installations de culture de cannabis venaient en toute évidence d’y être démontées.
faux inspecteur de police est arrivé, justifiant sa visite par une
enquête à propos du précédent
suspect.
Des bijoux ont finalement été
dérobés à l’habitant à l’issue de
deux visites.
« Nous remarquons à présent un
nouveau modus operandi consistant à reporter la visite des faux
policiers à plusieurs jours, lesquels viennent soi-disant enquêter et effectuer des relevés d’empreinte », met en garde le procureur du Roi du Brabant wallon. -
LA CAPITALE - BRABANT WALLON
Av. Robert Schuman, 101 - 1400 Nivelles
Tél. 067/88.66.00
lacapitalebw@sudpresse.be
www.lacapitale.be
Les enquêteurs ont démarré leurs investigations au départ de déchets de plants de cannabis et de matériel lié à
une culture, ces déchets
ayant été découverts à Tirlemont.
Les quatre individus ont
été déférés au parquet du
Brabant wallon et la délivrance de mandats d’arrêt a été requise à leur encontre.
Nous avons appris ce vendredi que trois des quatre
ont été placés sous mandat. Ils sont soupçonnés
d’avoir cultivé environ
1000 plants de cannabis à
l’adresse.
Une erreur s’était de plus
glissée dans nos pages. Il
s’agit donc bien de ressortissants Albanais et non
Libanais. -
NIVELLES
Tentative de vol
Dans la nuit de jeudi à
vendredi. Les policiers interviennent rapidement
et interceptent le véhicule des candidats voleurs
en tirant dans les pneus.
Les suspects prennent la
fuite à pied. Leur véhicule
avait été signalé volé. -
Nouvelle méthode. © D.R.
DIRECTEUR GÉNÉRAL : Pierre LEERSCHOOL
CHEF DES SERVICES SPORTIFS : Thierry REMACLE
DIRECTEUR DU DÉVELOPPEMENT : André THIEL
RÉDACTEUR EN CHEF : Michel MARTEAU
RÉDACTEURS EN CHEF ADJOINTS :
Thierry REMACLE - Demetrio SCAGLIOLA
SUDPRESSE S.A., RUE DE COQUELET, 134 - 5000 NAMUR
EDITEUR RESPONSABLE : Patrick HURBAIN
SERVICE CLIENTÈLE
AUTRES SERVICES
078/15.75.75 (tarif zonal)
070/21.10.10
E-MAIL : abonnements@sudpresse.be
Ɠ AVIS NÉCROLOGIQUES Ɠ PETITES ANNONCES
Toutes nos offres d’abonnement sur www.jemabonne.be
ƓANNONCES COMMERCIALES ƓRÉDACTION GÉNÉRALE
Du lundi au vendredi de 8 à 18 h - Le samedi de 8 à 12 heures
6
7
SAMEDI 11 MARS 2017
WAVRE – COMMERCES
Les commerçants
grognent contre
le Jeu de Jean et Alice
Le spectacle nuirait aux commerces du centre
es commerçants du
centre de Wavre autour
de la place Cardinal
Mercier poussent un
coup de gueule. Ils accusent le
spectacle en plein air Jeu de
Jean et Alice de nuire à leurs
affaires.
L
Comme tous les cinq ans, le Jeu
de Jean et Alice se déroulera à la
place Cardinal Mercier au centre
de Wavre. Si le spectacle attire
du monde et fait la fierté de la
Ville, il a aussi ses détracteurs. En
première ligne : les commerçants autour de la place en question.
C’est que le spectacle qui se déroule du 24 au 28 mai prochain
est un événement d’envergure :
il nécessite la mise en place d’un
décor grandeur nature censé reconstituer l’ambiance moyenâgeuse de la pièce. Résultat, des
palissades jusqu’à six mètres de
haut sont érigées… en face des
vitrines de certains commerces
alentours. « Notre magasin est ca-
ché par une bâche. Et comme la
pièce se déroule le soir, les specta-
teurs ne viennent pas voir les vitrines. De toute façon, la nôtre
n’est pas illuminée en soirée pour
des économies d’énergie », explique André Cloeck, gérant
d’un magasin de vêtements sur
la place.
« 15 JOURS DE PERTE »
Mais il n’y a pas que les décors
qui gênent. Les commerçants reprochent également le blocage
du centre entraîné par le spectacle… et son montage. « Le Jeu
de Jean et Alice, c’est bien plus
long que la durée du spectacle, détaille Fabrice Delwiche, gérant
d’un magasin de chaussures. Le
montage est très long comme pour
tout spectacle. Il commence dix
jours avant et termine cinq jours
après avec le démontage. » Et pendant toute la durée, soit trois semaines, l’accès à la place est difficile. « La place est bloquée, le
marché est déplacé et plus aucune
place de parking n’est disponible,
alors qu’on n’en a déjà pas beaucoup », déplore Céline Smit, libraire sur la place.
En plus du manque d’accessibili-
té en voiture, la Wavrienne dénonce aussi le manque d’accès à
pied. « Il n’y a non seulement pas
d’accès aux voitures, mais pour les
piétons non plus ! Il y a cinq ans, ils
avaient fermé la rue Charles Sambon (qui accède à la place Cardinal Mercier, NdlR). C’est 15 jours
de perte colossale. On a donc décidé de fermer les 15 jours, soit la durée du spectacle. Ce qui est catastrophique, c’est qu’en plus Wavre
est sur le déclin : il y a plus de commerces fermés qu’ouverts dans le
centre-ville et la Ville ne se remet
pas en question », déplore Céline.
Les commerçants souhaiteraient
que le spectacle soit déplacé sur
la place ou que le côté scène (qui
fait six mètres de haut) soit au
moins placé du côté de l’église,
afin de leur épargner le manque
de visibilité et d’accessibilité.
Mais cette dernière option ne
semble
pas
envisageable
puisque l’église fait partie intégrante du décor de la pièce.
Pourtant, du côté de l’organisation, on dément le manque d’accessibilité. « Le site est fermé de
21h30 à 22h30 pendant la repré-
Céline Smit va fermer la durée du spectacle et de son montage, soit plus de deux semaines. © S.G.
sentation, mais en dehors de cela,
il est ouvert aux piétons. Et depuis
l’année passée, j’ai demandé que
le montage soit raccourci à 3 semaines, au lieu d’un mois et demi », se défend le président du
Syndicat d’Initiative de Wavre,
Frédéric Vaessen.
« UNE CARTE À JOUER »
Le président avoue ne pas comprendre cette grogne. « Personne
n’est venu vers moi à ce sujet, et
j’en suis étonné. Je suis ouvert à
écouter et recevoir les gens. J’ai
même reçu des demandes de trois
commerçants pour participer à la
mise en place du décor. Il faut une
démarche positive de la part des
commerçants. »
Il assure d’ailleurs que l’événement constitue une opportunité
pour les commerces. « Le Jeu est
un spectacle historique unique en
Région wallonne avec 800 personnes qui y assistent tous les soirs
et 400 figurants. Il y a un réel potentiel pour les commerçants wavriens. Il y a un impact indirect
très positif, notamment pour l’Horeca. Je me souviens qu’à la dernière édition, les 400 figuraient allaient chercher des glaces chez Carette. Il y a vraiment une carte à
jouer », assure Frédéric Vaessen.
Quoi qu’il en soit, les tickets
pour le spectacle seront en vente
à partir de lundi prochain. SARKIS GEERTS
Chacun un max
d’internet mobile
et l’internet illimité
à la maison
Chacun son
app favorite
en illimité
Chacun appelle
sans compter
(mobile et fixe)
Chacun son
bonus TV favori
et Netflix
€ 149 correspondent à € 15 de réduction durant 6 mois et l’installation gratuite
par un technicien (valeur € 59). Offre également valable avec Familus.
Du 01/03/2017 au 02/04/2017 inclus pour tout nouvel internet en Familus ou Tuttimus. Familus L avec bonus TV à € 59,95/mois pendant 6 mois au lieu de € 74,95,
Tuttimus avec bonus TV à € 84,95/mois pendant 6 mois au lieu de € 99,95. Tous nos prix sur proximus.be. Non cumulable avec d’autres promos, ni avec Mobilus FullControl.
cid:image001.png@01D281EA.84C4B520
7
8
SAMEDI 11 MARS 2017
ITTRE – FESTIVITÉS
Appel à témoins
Son chien effrayé
par des feux
d’artifice
à répétition
Claire a succombé
à ses blessures
Éric voudrait bien être prévenu
es occasions sont nombreuses à Ittre pour
lancer quelques feux
d’artifice. Loin de vouloir
les arrêter, Éric De Roover souhaite que les auteurs préviennent afin qu’il puisse mettre
son chien, qui en a une peur
leur, à l’abri.
L
C’est sur les réseaux sociaux
qu’Éric de Roover a lancé son appel à l’intention des artificiers en
herbe. « Ce soir, à nouveau des
feux d’artifice. C’est beau, c’est
agréable, sauf que pour nos petits
chiots, les chevaux et autres animaux de compagnie, c’est l’angoisse totale ! Serait-il possible de
prévenir tout le monde quand cela
se passe s’il vous plaît ? Au moins
nous pourrions faire en sorte de
mettre nos petits animaux à
l’abri », avait-il demandé sur Facebook.
C’est qu’à Ittre, les occasions où
l’on peut lancer des feux d’artifice semblent nombreuses. « En
plus du nouvel an et les festivités
du 15 août, certains feux d’artifice
sont lancés depuis le restaurant Le
Relais du Marquis, de la salle du
mariage Le Palais de plume à la rue
Haute et j’ai aussi des voisins asiatiques qui ont fêté le nouvel an chinois. Ça n’arrive pas chaque semaine, mais tout ensemble, ça fait
beaucoup. En plus, c’est illégal de
faire des feux d’artifice sans prévenir », explique Éric De Roover.
Mais l’Ittrois insiste : il n’est pas
contre les feux, mais il demande
à être prévenu.
Car son chiot, comme de nom- Le chien d’Éric a une peur bleue des bruits des feux d’artifice. © D.R.
breux chiens, a une peur bleue
des bruits forts comme ceux-là. elle tremble. Du coup, on doit s’en- et les animaux sauvages doivent
« Elle panique, elle court partout, fermer avec elle dans la toilette, aussi en être effrayés. Ça touche
qui est au centre de la maison et la aussi les chevaux. Il en va de la vie
mieux isolée du bruit extérieur », de ces animaux. »
détaille-t-il.
Bien qu’il soit inquiet, il a préféré
« Le chien d’une de
S’il était prévenu, Éric n’hésite- poster ce message sur Facebook
mes voisines a fait
rait pas à prendre son chien avec afin d’attirer l’attention plutôt
une crise
lui afin de l’éloigner du bruit. Si que porter plainte à la police. « Je
son Shih tzu reste à la maison sais que dans le groupe Facebook
cardiaque il y a
lors de tels événements, il craint d’Ittre, il y a des échevins et des poquelques années à
le pire. « Le chien d’une de mes liciers, mais il n’y a pas eu de réaccause du bruit »
voisines a fait une crise cardiaque tion de leur part. Si des feux d’artiEric de Roover
il y a quelques années à cause du fice non annoncés se reproduisent
bruit. J’ai aussi entendu qu’un de nouveau, j’irai peut-être porter
chien en est devenu fou et s’est dé- plainte », regrette-t-il.
fenestré. »
Du côté de la zone de police
Ouest Brabant wallon, on
confirme qu’aucune plainte n’a
D’AUTRES ANIMAUX TOUCHÉS
Éric s’inquiète aussi pour les été déposée par rapport à ce
autres animaux de la région. genre de problème. SARKIS GEERTS
« On a beaucoup de bois dans Ittre
MONT-SAINT-GUIBERT – ACCIDENT
Dans notre édition de ce vendredi, nous vous rapportions
qu’un accident s’était produit sur la rue de Mons, à hauteur du numéro 72. Une dame avait été renversée jeudi
vers 10h45 par un camion. Elle souffrait de multiples fractures et avait été emmenée à l’hôpital de Hal. Son état était
alors considéré comme critique.
Nous avons appris ce vendredi qu’elle n’avait malheureusement pas survécu. Claire, la victime, est décédée à l’hôpital en soirée, quelques heures après son arrivée.
Âgée de 86 ans, la Tubizienne était, semble-t-il, très appréciée dans son quartier. « C’était une dame très gentille qui disait toujours bien bonjour avec un grand sourire », témoigne
un ancien voisin.
Très vite, les Tubiziens ont réagi, dénonçant la vitesse excessive à laquelle les automobilistes roulaient sur cette rue.
Mais cette fois, ce n’est pas la vitesse qui est en cause dans
cet accident. Un élément confirmé par la police locale.
Les circonstances exactes de l’accident doivent encore être
déterminées, d’après le parquet. Toutefois, plusieurs personnes ont été témoins de l’accident. D’après leurs dires, la
victime aurait traversé alors que le feu passait au vert pour
le camion. D’autres évoquent la possibilité qu’elle n’ait pas
traversé dans les lignes du passage pour piéton.
La police fédérale a lancé un appel à témoins : « Le conduc-
teur d'une Mercedes bleue a assisté à la scène et a tenté de prévenir par des gestes le chauffeur du camion. Il est demandé au
conducteur de ce véhicule ainsi qu'à tout autre témoin de se
manifester auprès des enquêteurs. » Si vous avez la moindre
information, veuillez contacter la police via le numéro gratuit
0800
30
300
ou
par
email:
avisderecherche@police.belgium.eu. -
Le lieu de l’accident. © D.R.
MONS/GENAPPE – ASSASSINAT DE DAVID ERVINCKX
Une collision fatale à Delphine Oudot Fayçal Boutouil
La Guibertine de 37 ans est décédée dans un accident de la route
n dramatique accident
de la route s’est produit
mercredi soir rue du
Séwoir à Lens, sur la
nationale Ath-Mons. Suite à une
collision frontale, Delphine
Oudot, une Jurbisienne âgée de
37 ans, passagère, a perdu la
vie.
U
C’est vers 22h que le drame
s’est produit rue du Séwoir à
Lens mercredi. Une tragédie
qui a coûté la vie à Delphine
Oudot, une Jurbisienne ayant
grandi à Mont-Saint-Guibert
âgée de 37 ans.
Au regard des deux véhicules
impliqués (voir photo), peu de
L’état du véhicule montre la puissance du choc. © D.R.
doutes subsistent sur la violence du choc. L’impact n’a
d’ailleurs laissé aucune chance
à la trentenaire, décédée sur le
coup.
Delphine n’avait que 37 ans. © D.R.
DES CAUSES INCONNUES
Un expert est descendu sur les
lieux pour déterminer les circonstances exactes de cet accident. Y a-t-il eu vitesse inappropriée, mauvaise manœuvre,
consommation d’alcool ? On
l’ignore encore ; toutes les
pistes étaient envisagées ce jeudi pour expliquer cette collision frontale impressionnante.
Le conducteur de l’auto dans
laquelle se trouvait Delphine a
été désincarcéré du véhicule,
gravement blessé.
Quant à la conductrice de
l’autre voiture, une Shapienne,
elle s’en est sortie sans blessure
grave, nous a-t-on indiqué.
Suite à cet accident, la natio-
nale Ath-Mons est restée fermée durant plusieurs heures.
Les policiers de la zone de Sylle
et Dendre sont intervenus, ainsi que le dépanneur Bossart et
les pompes funèbres Borgno.
Les funérailles de Delphine Oudot auront lieu la semaine prochaine, le mardi 14 mars en début d’après-midi (à 14h), au
crématorium de Mons. C.M.
ne se dit pas
responsable du crime
La cour d’assises du Hainaut a entendu, jeudi, les premiers témoins factuels dans le cadre du
procès relatif à l’assassinat de David Ervinckx, survenu le 28 mars
2013 à Mellet (Les Bons Villers). Il
s’agit des riverains des rue
Wayaux et Auguste Sottiaux qui
sont intervenus directement pour
porter secours au comptable, décédé quelques heures plus tard
dans un hôpital à Charleroi. Le
procès reprendra lundi à 9h avec
l’audition d’autres témoins.
Le 28 mars 2013, en début de soirée, Jean-Marie W. était chez lui
quand une voiture s’est encastrée
dans la façade de sa maison, située le long de la rue Auguste Sottiaux à Mellet. Dans la voiture,
David Ervinckx était inconscient.
« Il suffoquait », raconte Nicolas
qui avait été surpris par le va-etvient de l’Alfa Roméo devant chez
lui. On sait que le Genappois Fayçal Boutouil, le cinquième accusé,
avait fixé rendez-vous à la victime
au 21 de la rue de Wayaux. Or, le
témoin vit au 21 de la rue Auguste Sottiaux, au coin des deux
rues.
Un urgentiste confirme que la
respiration de la victime était saccadée. « Lorsque je l’ai sorti de la
voiture, j’ai remarqué du sang sur
mon bras. Quand on a déshabillé la
victime, on a remarqué qu’elle
avait un trou au biceps et deux
trous au thorax », raconte ce témoin qui précise que les deux
vitres de l’auto étaient baissées.
Selon ces témoins, David Ervinckx ne portait plus sa ceinture de
sécurité.
La cour a également entendu un
ami de Fayçal Boutouil, chez qui
ce dernier et Patrick Bastin, le
quatrième accusé, sont passés le
soir du crime. Il prétend ne pas
avoir assisté à une remise de fond
chez lui alors que Patrick Bastin
affirme avoir donné une enveloppe qui contenait 6.000 euros à
Fayçal Boutouil.
D’autres témoins étaient attendus
jeudi après-midi mais ils ont fait
défaut. Le président de la cour a
exigé leur présence pour lundi
matin. Ces deux témoins auraient
reçu les confidences de la première accusée, Sophie Dery, au
sujet de ses intentions de faire
tuer son ex-mari qui lui disputait
la garde de leur fils.
Il s’agit de deux témoins-clés car
Sophie Dery nie avoir commandité le crime auprès de Giulano Di
Iuliochiacchia et ce dernier nie
avoir recruté Christophe Petit
pour organiser le passage à tabac
de la victime. Ces deux-là affirment qu’ils voulaient simplement arnaquer Sophie Dery dans
le cadre de réparations à faire sur
une Fiat 500.
Quant à Patrick Bastin et Fayçal
Boutouil, ils se rejettent la responsabilité du crime. Bastin avait recruté Boutouil pour mettre une
raclée à David Ervinckx comme le
lui avait demandé Christophe Petit. 8
9
SAMEDI 11 MARS 2017
BRAINE-L’ALLEUD – MOBILITÉ
WATERLOO – PROJET LIDL
L’opposition prévient : « On court « Je n’ai rien contre
l’enseigne Lidl »
à la catastrophe à Merbraine »
Intérêts Brainois s’oppose à un projet immobilier en entrée de ville
u conseil communal de
ce lundi, les esprits se
sont échauffés sur le
projet immobilier
prévu au quartier Merbraine.
L’opposition craint des problèmes de mobilité et de parking.
A
C’est une zone qui attendait
d’être fixé sur son sort depuis
20 ans. Pourtant, elle continue
encore de faire des remous.
Ce lundi, le conseil communal
de Braine-l’Alleud a en effet été
animé suite à une interpellation
d’Olivier
Vanham,
conseiller communal Intérêts
Branois, sur le sujet. Ce dernier
s’inquiète de la venue de ce
projet immobilier sur les dix
hectares disponibles et ses
conséquences sur la circulation.
Ce projet devrait accueillir
2.000 habitants et 600 véhicules supplémentaires. « Entre
les premières traces de ce projet
en 1998 et aujourd’hui, les
choses ne sont pas restées figées.
La route du Lion a entre-temps
été fermée. La chaussée de Nivelles a donc connu une charge
supplémentaire. De plus, les habitants de ce nouveau quartier
vont sortir à la rue Victor Hugo,
sise entre la rue Mont-Saint-Jean
Revenue de vacances, Florence Reuter clarifie les choses. © D.R.
La chaussée de Nivelles, déjà en proie à de nombreux soucis de circulation. © Google Street View
et la chaussée de Nivelles. Enfin,
le Basic Fit qui se trouve presque
en face connaît un certain succès et cela pose déjà des problèmes de parking », développe
le conseiller communal brainois.
« DES CONTRAINTES »
Il ajoute qu’un permis a récemment été accordé à Delhaize
pour la construction d’une
nouvelle enseigne en face de la
salle de sport. Pour lui, c’est
clair, la Commune va droit
dans le mur. « On court à la ca-
tastrophe pour ce quartier. La
décision qui avait été prise à
l’époque posait déjà question.
maintenant, on ne peut plus
rien faire », regrette-t-il.
Lors du dernier conseil communal, il n’était en effet question que de la mise en place de
feux intelligents et d’un rondpoint. Selon le bourgmestre, il
fallait avancer.
« Vingt ans plus tard, on n’avait
toujours rien fait, a rétorqué
Vincent Scourneaux, le bourgmestre. Il fallait changer l’affectation de cette zone. on pleure
déjà le manque de logements en
Brabant wallon. Nous avons des
contraintes, Waterloo et Brainel’Alleud sont des zones à urbanisation. Le promoteur a un droit
légitime sur le terrain. S’opposer
n’a plus de sens. À un moment,
il faut voter », a tranché le
maïeur. SARKIS GEERTS
Alors qu’elle était en vacances,
le projet de Lidl d’installer un
magasin à l’entrée de la commune a refait surface. La Commune a en effet introduit un
recours en annulation auprès
du Conseil d’état contre le permis. Mais l’information relayée
dans les journaux et les réseaux
sociaux a donné suite à des colportages selon lesquels Waterloo serait contre le projet parce
que l’enseigne serait trop bon
marché. « Dire que ce n’est pas
assez chic pour Waterloo, ça me
rend folle. Je me base sur des éléments objectifs et de savoir si
c’est un bon projet ou pas. Ce
n’est donc pas une question d’enseigne. On a d’ailleurs d’autres
enseignes low-cost dans Waterloo. Je pense que c’est un mauvais débat. »
La maïeure tient à préciser que
c’est bien pour d’autres raisons
qu’elle s’oppose au projet de
2.500m2. « Le projet urbanistique
ne correspond pas. Il y a un problème de taille : le magasin donnera sur le jardin des voisins. Et
puis ça va causer des problèmes
de mobilité. Cette partie de Waterloo est déjà saturée en termes
de circulation. Il y a déjà des embouteillages tout le temps et ce
supermarché va attirer encore
plus de monde. En plus des livraisons de camions sont prévues
sur la chaussée… »
Pour la bourgmestre, une autre
grande surface n’apportera rien
à la commune. « Waterloo est
un petit territoire avec une densité forte et on a déjà toutes les enseignes possibles. » S.G.
LA HULPE – STATIONNEMENT
Un chantier occupe
la zone bleue
Sur des zones bleues. © D.R.
Le docteur Dessart et les commerces voisins en ont marre ! Depuis qu’un chantier s’est installé,
la zone bleue située dans la rue
François Dubois est quotidiennement squattée à La Hulpe. « Il y a
un gros chantier près de la gare. Ils
sont en train de construire un immeuble avec une quinzaine d’appartements. Le souci, c’est que cinq
ou six camionnettes sont stationnées et occupent toutes les places
durant la journée entière », déplore le médecin, excédé. Le
bourgmestre a été prévenu et a
pris contact avec le maître du
chantier pour trouver une solution. « Toutes les deux heures, ils
changent leur disque pour pouvoir
finalement rester la journée complète. Ils bloquent ainsi plusieurs
places. Surtout que certains navetteurs préfèrent se stationner dans
la rue plutôt que de déposer leur
voiture dans le parking payant de
la gare », ajoute le Hulpois. Et
cette situation excède le médecin.
« J’en ai ras-le-bol. Les places sont
monopolisées. » Il a donc décidé
de prendre les choses en main.
« J’ai posté plusieurs photos sur Fa-
cebook et j’ai écrit un courrier aux
ouvriers de l’entreprise Thomas &
Piron qui s’occupe du chantier.
Pour l’un d’entre eux, j’ai même
constaté que le véhicule était stationné une bonne partie de la journée de mercredi et de jeudi »,
peste-t-il. Le docteur a déposé la
lettre sur le pare-brise de la voiture. « J’ai remarqué que le propriétaire avait déplacé la voiture,
après les deux heures. Il l’a parquée à un autre endroit. Ce n’est
évidemment pas illégal… », mais
cela ne règle pas le problème.
L’ACCESSIBILITÉ EN QUESTION
Car ce stationnement pose en effet problème. « Pour les commer-
çants, c’est difficile. Même les
places privées de la pharmacie sont
occupées. En plus, pour les personnes handicapées, la rue n’est
plus très accessible. Elles doivent se
parquer nettement plus loin », regrette le docteur Dessart. Selon
lui, les places de parking auraient
dû être prévues avant le début du
chantier, pour éviter cette situation. -
Découvrez, débouchez
et dégustez chez Spar
“Profitez vite de
toutes nos promos
sur les vins
en magasin!”
Silvia du Spar de Sint-Idesbald
et tous les autres entrepreneurs Spar.
2+1
GRATIS*
2187 3
14
POUR
58
Tre Stelle
rosé, rouge ou blanc
Italie - 75 cl
*33,33 % de réduction à l’achat de 3 bouteilles, calculés à la caisse.
Plus d’infos sur nos vins ?
Surfez vite sur monspar.be/inspiration
P.B.
9
10
SAMEDI 11 MARS 2017
NIVELLES – FOLKLORE
OTTIGNIES – PROJET
Ludovic
n’abandonne
pas les
petits Gilles
Atelier pour artistes
recherche exposant
Il souhaite relancer leur société
our le Nivellois Ludovic
Verstraeten, le carnaval
de Nivelles ne peut se
passer d’une société
destinée aux petits Gilles. Il
décide donc de relancer le projet
pour l’édition 2018.
Cette année, ils n’ont donc pas participé au carnaval. J’aurais pu, pour
les années à venir, m’inscrire avec
eux au sein de la société des Rif Tout
Dju. Mais je pense aussi à tous les
autres enfants. Si je relance cette société, c’est pour eux. »
Le carnaval aclot est à peine terminé qu’il est déjà l’heure de penser
au suivant. Une 116e édition qui
pourrait bien compter une société
de Gilles supplémentaires. Après
l’échec des « Ptits Djîles » – qui
n’aura au final participé qu’à une
seule saison en 2016 – Ludovic
Verstraeten a la ferme intention
de relancer le projet. « J’étais vice-
DEUX DÉFIS DE TAILLE
C’est sur Facebook que le projet a
pris racine, sous l’appellation « Renaissance de la société carnavalesque pour les enfants ». Plusieurs
informations sont déjà disponibles
pour les parents intéressés, dont le
prix de la cotisation. « En 2016, cela
P
président de la précédente société
mais étais parti avant sa dislocation.
Quand je l’ai apprise, ça m’a secoué », rapporte le Nivellois.
Ce projet lui tenait à cœur et son
envie de le relancer n’a fait que
grandir lors du dernier carnaval.
« Voir tous ces enfants avec des
étoiles dans les yeux, ça m’a motivé.
La société des petits Gilles doit exister ! »
En 2016, ses enfants, Inès et
Alexis, avaient fait partie de
l’aventure. « Eux aussi ont été très
déçus de la disparition de la société.
coûtait entre 150 et 200 euros par
enfants. Ici, j’ai fixé le prix à 250 euros. C’est un peu plus cher, mais indispensable, explique-t-il. Vu que
nous n’avons que des enfants, nous
ne pouvons pas compter sur les cotisations des adultes qui dépassent
quant à elles les 500 euros par personne. »
Toutefois, l’objectif est de parvenir
à baisser ce montant pour les années suivantes.
« Si ça fonctionne bien, nous pourrons mettre de l’argent de côté et
ainsi diminuer la cotisation l’année
d’après », affirme-t-il.
Afin d’assurer la pérennité du
Le pub anglais remplacé par un atelier pour artistes. © D.R.
Ludovic avec ses deux enfants, Inès et Alexis. © D.R.
groupe, Ludovic devra relever un
autre défi : enregistrer un nombre
suffisant d’inscriptions. « Pour que
ce soit viable, il leur faut 25 enfants
inscrits, commente Philippe Bouffioux, échevin des Fêtes. Si tel est le
cas, alors ils peuvent foncer. »
Dans cette optique, Ludovic souhaite rehausser l’âge maximal.
« En 2016, nous avions trois ou
quatre enfants de 12 ans (âge limite,
NdlR). Du coup, nous en perdions
déjà un certain nombre pour l’année d’après. L’idéal, ce serait d’ouvrir les inscriptions jusqu’à 16 ans. »
Le 116e carnaval ayant lieu les
17,18,19 et 20 février prochains, il
reste donc près d’un an à Ludovic
et son équipe pour réussir leur
challenge. SABRINA BERHIN
à noter Les intéressés peuvent
contacter les responsables au 0470/
30.05.96. ou 0490/19.23.05.
Réaction
« La relève »
Philippe Bouffioux
ÉCHEVIN DES FÊTES
La Ville de Nivelles, par l’intermédiaire de son échevin des Fêtes,
est prête à soutenir l’initiative.
« J’espère qu’il va réussir son
challenge. Avec une telle société,
la boucle sera bouclée. On a déjà
énormément de jeunes mais une
société spécifique permettra à
ceux qui n’ont pas la chance
d’avoir un parent dans une société de participer quand même au
folklore. Et puis, c’est la relève du
carnaval ! »
Philippe Bouffioux est toutefois
conscient des difficultés : « Il
faudra tirer des enseignements
des expériences passées… » -
BRABANT WALLON – INITIATIVE
glais et le transformer en atelier
pour artiste », explique-t-elle.
L’intéressée payera donc un
loyer à la Ville pour occuper les
lieux. « Nous serons quatre artistes à exposer nos œuvres dans
cet endroit. »
LE PROJET RETARDÉ
Le projet devait aboutir au mois
de décembre, mais a été retardé
par des infiltrations d’eau dans
les murs. Marie Roukens espère
donc ouvrir pour le printemps.
« Du coup, un artiste s’est décom-
mandé vu que la date d’ouverture était à chaque fois repoussée. »
Les artistes professionnels qui
souhaitent s’investir à temps
plein peuvent donc prendre
contact avec la Stéphanoise s’ils
désirent montrer leur travail au
public, en échange d’un loyer.
Lorsqu’elle a lancé le projet, elle
a reçu de nombreuses candidatures, mais toutes ne collaient
pas. « Je suis ouverte à tout type
d’art. Il y a notamment des graffeurs qui se sont présentés. Sauf
qu’avec les émanations provenant des aérosols, ce n’était malheureusement pas possible de les
accueillir », regrette Marie Roukens. C’est plutôt l’art plastique
qui est préconisé par l’atelier,
mais des discussions peuvent
quand même avoir lieu. P.B.
à noter Pour postuler, vous pouvez envoyer un message à Marie
Roukens sur son site http://
www.marieroukens.com/
FRÉGATE LÉOPOLD IER
Un bilan positif et des projets
à venir pour « Place aux livres »
Suite à la disparition des Bibliobus de la Fédération Wallonie
Bruxelles en mai 2014 et
conscient de la nécessité de garantir un service de lecture publique pour tous les citoyens du
Brabant wallon mais également
pour les écoles, maisons de repos, crèches, etc., le Brabant wallon a décidé d’organiser un nouveau service de lecture publique
itinérant au niveau provincial.
Le service itinérant « Place aux
Livres », opérationnel depuis
janvier 2016, a pour objectif de
promouvoir la lecture, l’accès à
la culture et à l’information aux
quatre coins du Brabant wallon.
Depuis le début du service en
janvier 2016, 47 écoles se sont
inscrites à « Place aux Livres » ce
qui représente approximativement 4.428 écoliers et 246 enseignants. Les communes desservies actuellement sont Beauvechain, Braine-l’Alleud, Chastre,
Genappe, Hélécine, Incourt,
Ittre, Jodoigne, La Hulpe, Nivelles, Orp-Jauche, OttigniesLouvain-la-Neuve, Ramillies, Rebecq, Tubize, Villers-la-Ville et
Wavre.
Au total, ce ne sont pas moins
de 65.000 livres qui sont mis à
disposition dont 3.500 acquis en
2016 ; de la psychologie aux
sciences humaines en passant
par la philosophie, les domaines
artistiques ou encore, bien entendu, la littérature d’ici et
d’ailleurs, contemporaine et
plus ancienne.
La Ville d’Ottignies-Louvain-laNeuve a racheté une bonne partie de l’îlot de la place du
Centre, à proximité du Douaire,
pour un projet qui devrait voir
le jour d’ici cinq ans, dont le
pub anglais qui avait fermé ses
portes dans le courant de l’année 2014. En attendant la réalisation publique, des projets
plus modestes voient le jour,
comme celui de Marie Roukens,
une artiste peintre stéphanoise.
« Je vais louera l’ancien pub an-
Le nouveau commandant
de la frégate à Nivelles
Nivelles a la chance d’être la
marraine de la frégate Léopold
Ier depuis 2008. Ce mercredi
22 mars, ce « titre » lui permettra d’accueillir « un événement
rare », annonce la Ville de Nivelles : une cérémonie solennelle avec la présentation de
Ralf Otti, le nouveau commandant de la frégate, en présence
de l’équipage du navire.
La cérémonie, ouverte au grand
public, aura lieu à partir de
14h et comprendra la remise
de commandement, de la musique, la remise de la cloche du
navire à la Ville et le passage
en revue des hommes et
femmes de la frégate par le
commandant sortant, Luc De
Maesschalck. « C’est au pied de
Nivelles comme marraine. © D.R.
la Collégiale Sainte-Gertrude que
le nouveau commandant sera
ensuite présenté de manière protocolaire aux membres d’équipage qu’il dirigera », détaille la
Ville. -
LA LOUVIÈRE
Au musée tout en complicité
avec papa et maman
Un projet de la Province qui porte ses fruits. © D.R.
Depuis janvier 2016, « Place aux
Livres » a enregistré pas moins
de 18.355 prêts de particuliers et
500 prêts interbibliothèques gérés et organisés par une directrice, 5 bibliothécaires et 1
conteuse-animatrice.
Un service à destination des particuliers est également organisé
en étroite collaboration avec les
communes qui le souhaitent. Le
souhait du Brabant wallon et de
« Place aux Livres » était de moderniser le service itinérant en le
proposant mieux pensé et plus
performant.
POUR LES TOUT PETITS AUSSI
Depuis janvier 2016, 330 lecteurs individuels se sont inscrits
à « Place aux Livres ». Ce service
collabore aussi avec des écoles
de devoirs, des musées, des garderies, des centres culturels, des
bibliothèques, des commerces, etc.
De nouveaux projets sont en
cours de réflexion au sein de
« Place aux Livres » notamment
à destination des puéricultrices
et accueillantes d’enfants.
En effet, conscients de l’importance d’enseigner le goût de la
lecture dès le plus jeune âge, les
bibliothécaires du service itinérant de lecture publique, « Place
aux Livres », proposeront prochainement aux puéricultrices
et accueillantes d’enfants, plusieurs séances de sensibilisation
à l’art de conter aux tout petits. -
Cinq familles avaient rejoint le
MILL pour y participer à une activité mettant en œuvre une collaboration ou mieux encore, une
complicité entre parents et enfants pour participer à cette animation « Sortons les pinceaux ».
Après une visite libre, tout ce petit monde se sont retrouvés avec
l’animatrice dans l’atelier du
MILL. Là, c’étaient les dons artistiques qui étaient mis à
l’épreuve. Papa, maman et l’enfant se retrouvent devant une petite toile blanche qu’il va falloir
remplir et en plus, il faut que ce
Partage et complicité. © M.A.
soit figuratif. Souvent, c’est le
plus jeune qui donne les idées et
les parents tentent de s’y conformer.
M.A.
10
11
SAMEDI 11 MARS 2017
NIVELLES – TOURISME
GENAPPE – JEUNESSE
Dissolution de la Maison du Tourisme Un voyage au
Le ministre Collin réagit et défend sa réforme décriée par certains
e conseil d’administration de la Maison du
tourisme du Roman Païs,
chargée initialement de
la promotion touristique pour les
communes de Nivelles, Ittre,
Braine-le-Château, Tubize et
Rebecq, a constaté jeudi que
l’association devait faire face à
une trop grande incertitude
financière pour continuer ses
activités.
L
« C’est horrible et cruel pour le personnel, et c’est un gâchis pour le
tourisme », a indiqué jeudi le président de la Maison du tourisme
du Roman Païs (MTRP), l’échevin
nivellois du tourisme Pascal Rigot
(Ecolo).
Une assemblée générale extraordinaire sera bientôt convoquée
avec à l’ordre du jour la proposition de dissoudre volontairement
cette Maison du tourisme. Il s’agit
d’une conséquence de l’impossibilité d’appliquer rapidement la
réforme voulue par le gouvernement wallon.
PLUS QUE 3 MRTP EN BRABANT
Le ministre wallon du tourisme,
René Colin (cdH), a en effet imposé, dans le cadre d’une réforme
plus large menée à l’échelle wallonne, le fait qu’il ne doit subsister que trois maisons du tourisme
en Brabant wallon. La province
en compte cinq actuellement.
La MTRP devrait fusionner avec la
Maison du tourisme de Waterloo
selon les plans du Gouvernement
wallon, mais les communes composant la future structure ne parviennent à aucun accord sur une
clé de répartition du financement
de celle-ci. Ce qui entraînera des
pénalités financières chiffrées à
26.000 euros pour 2017 pour la
MTRP, et à 88.000 euros en 2018.
« Je n’en veux pas aux communes
qui défendent leur budget, je peux
comprendre et je ne veux pas individualiser le problème. Le Gouvernement wallon a programmé une
réforme de 2014 à 2016 sans avoir
appréhendé les particularités locales. Chaque maison du tourisme
avait son personnel, ses manières
de fonctionner… Le Gouvernement
wallon a pris le risque que les
choses ne se mettent pas en route.
On en arrive à une situation horrible pour le personnel et au niveau
touristique, on a cassé l’outil », indique Pascal Rigot.
L’annonce de la dissolution volontaire probable de la Maison du
tourisme du Roman Païs a fait réagir ce vendredi le ministre wallon du tourisme, René Collin
(CDH). Qui a un peu de mal à entendre certains acteurs estimer
que la réforme visant à diminuer
le nombre de maisons du tourisme en Wallonie ne tient pas
compte des particularités locales.
« Ce sont les mêmes qui s’insurgeraient – à juste titre ! – si le Gouvernement wallon avait fixé d’autorité les cotisations à verser par
chaque commune et s’était mêlé de
Québec pour la
Maison des jeunes
La mascotte de la MJ accompagne les jeunes partout. © D.R.
La Collégiale Sainte-Gértrude. © Thibaut Wacquez
la gestion des ressources humaines
dans les Maisons du tourisme,
glisse le ministre. La réforme a été
annoncée dans la déclaration de
police régionale en 2014. Nous respectons l’autonomie des communes : ce sont elles qui proposent
un territoire. Et on agrée les Maisons du tourisme lorsque leurs statuts et leurs missions correspondent aux principes qui ont été
fixés. »
Et le ministre de renchérir.
« Comme observateur extérieur, ce
que je constate, c’est qu’on a fait les
choses à l’envers dans l’ouest du
Brabant wallon, affirme-t-il. Les
communes ont d’abord discuté du
budget, ce qui a d’ailleurs braqué
Tubize et Braine-le-Château, et elles
n’arrivent pas à se mettre d’accord.
Ailleurs, les communes ont fixé des
objectifs, calibré les besoins pour
l’accueil, la promotion et le personnel. Ensuite, elles ont discuté d’un
budget tenant la route, le cas
échéant en révisant un peu les ambitions à la baisse… »
Le ministre appelle donc les communes de l’ouest à se remettre
autour de la table, et à prendre
leurs responsabilités pour relancer les discussions. VINCENT FIFI ET BELGA
Le Bug-1 est une toute récente Maison de jeunes qui a vu le jour en
janvier 2016. Très vite, une petite
dizaine de jeunes âgés de 18 à 24
ans a rapidement exprimé l’envie
de réaliser un projet de grande
ampleur et de partir à l’étranger.
Le groupe étant très hétéroclite
tant au niveau des centres d’intérêt que des parcours scolaires, de
nombreuses réunions ont été
consacrées à trouver un projet fédérateur pour tous. « Très vite, leur
choix s’est porté sur le Québec, explique une des responsables de la
MJ. Mais il fallait trouver une thé-
matique pédagogique pour tout organiser, et l’idée a germé de créer
une marionnette qui est devenue
notre mascotte. Nous avons participé à plusieurs ateliers et événements en Belgique, et nous voulons
continuer cela à Montréal où l’on
peut retrouver l’on retrouve une
école supérieure spécialisée dans le
théâtre de marionnettes. »
Mais le voyage ne se fera pas tout
seul et la MJ a lancé une campagne de crowdfunding pour financer une partie de son voyage.
Le but ? Récolter 1.000 euros. T.VH
à noter Plus d’infos sur la page
Facebook de la MJ : https ://www.facebook.com/bug1genappe/
Avec son demi-écrémé équitable, Fairebel propose un lait sain, naturel et tellement plus
goûteux que les standards industriels. Et quand on sait qu’il permet à nos agriculteurs de
recevoir la juste rémunération de leur travail, on découvre qu’il est tout à fait possible d’être
à la fois un consommateur heureux et un citoyen impliqué.
Il n’y a rien de meilleur pour aider nos agriculteurs.
TOUS UNIS CONTRE L A VIE CHÈRE
www.fairebel.be
11
12
SAMEDI 11 MARS 2017
INFOS
SERVICES
BRABANT WALLON
2 RUE DES FRÈRES TAYMANS 271
1480 TUBIZE
TÉL. : 02/355.62.59.
[ JODOIGNE
[ JODOIGNE
2 RUE DE LA BRUYÈRE 19
1370 JODOIGNE
TÉL. : 010/81.34.71.
PHARMACIE
LA BRUYÈRE
[ RAMILLIES
[ BRAINE-L’ALLEUD
Dimanche
PHARMACIE
DETROZ
2 RUE SOLDAT FERNAND CHARLES 27
1367 AUTRE-EGLISE
TÉL. : 081/87.71.37.
2 LE VENDREDI ET LE DIMANCHE DE 8H À 13H.
LES ÉCHOPPES S’INSTALLENT SUR LA PLACE DU
MÔLE, LA RUE DU MÔLE, LE PARVIS DE L’ÉGLISE,
LA RUE DOYEN VAN BELLE ET LA GRAND-PLACE
BAUDOUIN IER
Médecins
[ BRAINE-LE-CHÂTEAU
Pharmacies
[ NIVELLES
PHARMACIE
NIVELPHARMA
PHARMACIE
NIVELPHARMA
2 CHAUSSÉE DE MONS 47
1400 NIVELLES
TÉL. : 067/21.12.55.
2 CHAUSSÉE DE MONS 47
1400 NIVELLES
TÉL. : 067/21.12.55.
[ GENAPPE
PHARMACIE
EUROPHAR
[ GENAPPE
PHARMACIE
EUROPHAR
2 RUE DES LILAS, 1
1470 GENAPPE
TÉL. : 067/77.23.60.
2 RUE DES LILAS, 1
1470 GENAPPE
TÉL. : 067/77.23.60.
[ WATERLOO
PHARMACIE
MULTIPHARMA 493
[ WATERLOO
PHARMACIE
SERVAIS DIANE
2 CHAUSSÉE DE TERVUREN 22
1410 WATERLOO
TÉL. : 02/354.79.02.
2 CHAUSSÉE DE BRUXELLES 102A
1410 WATERLOO
TÉL. : 02/353.12.41.
[ LIMAL
[ LIMAL
PHARMACIE
DE LA DYLE
2 RUE CHARLES JAUMOTTE 4
1300 LIMAL
TÉL. : 010/41.33.11.
PHARMACIE
DE LA DYLE
2 RUE CHARLES JAUMOTTE 4
1300 LIMAL
TÉL. : 010/41.33.11.
[ LOUVAIN-LA-NEUVE
PHARMACIE
DU BLOCRY
[ LOUVAIN-LA-NEUVE
2 RAMPE DU VAL 53
1348 LOUVAIN-LA-NEUVE
TÉL. : 010/45.22.26.
PHARMACIE
DE L’EUROPE
2 AVENUE ALBERT IER 4
1342 LIMELETTE
TÉL. : 010/41.57.03.
[ CHASTRE
[ MONT-SAINT-GUIBERT
PHARMACIE
DE CHASTRE
PHARMACIE
FONTAINE-SCIENTA
2 ROUTE PROVINCIALE 100B
1450 CHASTRE VILLEROUX-BLANMONT
TÉL. : 010/65.50.70.
2 GRAND'RUE 26
1435 MONT-SAINT-GUIBERT
TÉL. : 010/65.53.93.
[ RIXENSART
PHARMACIE
DE FROIDMONT
[ RIXENSART
AVENUE ROYALE 33
1330 RIXENSART
TÉL. : 02/653.43.53.
PHARMACIE
DE FROIDMONT
AVENUE ROYALE 33
1330 RIXENSART
TÉL. : 02/653.43.53.
[ TUBIZE
PHARMACIE
JONCKHEERE
[ TUBIZE
2 RUE DES FRÈRES TAYMANS 271
1480 TUBIZE
TÉL. : 02/355.62.59.
PHARMACIE
JONCKEERE
Marchés
2 RUE DE LA BRUYÈRE 19
1370 JODOIGNE
TÉL. : 010/81.34.71.
Samedi
[ NIVELLES
2 DURANT LES WEEK-ENDS ET JOURS FÉRIÉS
OU EN L’ABSENCE DE VOTRE DENTISTE, FORMEZ
LES NUMÉROS SUIVANTS : 02/385.02.07, LE
067/21.24.38 OU ENCORE LE 02/426.10.26.
PHARMACIE
LA BRUYÈRE
2 MERCREDI APRÈS-MIDI DE 14 À 17H SUR LA
GRAND-PLACE.
[ BRAINE-L’ALLEUD
ET WATERLOO
2 EN SEMAINE DE 19H À 8H ET LES WEEK-ENDS
DU SAMEDI 8H AU LUNDI 8H.
POUR CONNAÎTRE LES MÉDECINS DE GARDE,
FORMEZ LE NUMÉRO SUIVANT : 02/354.47.00.
L’Italie
2 LE SAMEDI MATIN DE 7H30 À MIDI SUR LA
PLACE JOSSE GOFFIN PRÈS DE L’ÉGLISE SAINTJEAN-BAPTISTE.
[ COURT-SAINT-ETIENNE
[ NIVELLES
2 POUR CONNAÎTRE LE MÉDECIN DE GARDE,
COMPOSEZ LE 07/15.75.00.
[ ITTRE ET BRAINE-LE-CHÂTEAU
2 MARDI DE 8H À 13H SUR LA PLACE BAUDOUIN
1ER ET RUE DU WERCHAI
[ GENAPPE
2 POUR CONNAÎTRE LE MÉDECIN DE GARDE,
COMPOSEZ LE 065/31.20.00.
2 VENDREDI MATIN SUR LA GRAND-PLACE.
SAMEDI MATIN DANS LA RUE DE LA STATION ET
À LA GARE DE GENAPPE.
[ TUBIZE
ET REBECQ
[ GREZ-DOICEAU
2 POUR CONNAÎTRE LE MÉDECIN DE GARDE,
FORMEZ LE 067/21.24.38.
[ OTTIGNIES, COURT-SAINTETIENNE, CÉROUX-MOUSTY ET
LIMELETTE
2 UNIQUEMENT POUR LA GARDE DU WEEK-END
(DU SAMEDI 8H AU LUNDI 8H) ET DES JOURS
FÉRIÉS (DE LA VEILLE 20H AU LENDEMAIN 8H).
POUR CONNAÎTRE LE MÉDECIN DE GARDE,
FORMEZ LE NUMÉRO SUIVANT : 010/40.16.70.
[ LOUVAIN-LA-NEUVE
2 POUR CONNAÎTRE LE NOM DU MÉDECIN DE
GARDE, FORMEZ LE NUMÉRO SUIVANT : 010/
45.20.20.
[ WAVRE, LIMAL
ET BIERGES
2 POUR CONNAÎTRE LE MÉDECIN DE GARDE EN
SEMAINE, CONTACTEZ VOTRE MÉDECIN TRAITANT DONT LE RÉPONDEUR VOUS RENSEIGNERA
À CE PROPOS.
LE WEEK-END, VOUS POUVEZ FORMER LE
010/24.33.44.
[ GREZ-DOICEAU
2 POUR CONNAÎTRE LE MÉDECIN DE GARDE DE
LA ZONE GREZ-BEAUVECHAIN, VOUS POUVEZ
FORMER LE NUMÉRO SUIVANT : 010/84.05.55.
Dentiste
[ POUR L’ENSEMBLE DE LA ZONE
PRÉSENTE
MAISON COMMUNALE
2 AVENUE DU CASTILLON 71 – 1450 CHASTRE
VENDREDI 23/09/2016 DE 16 : 00 À 19 : 30
VENDREDI 23/12/2016 DE 16 : 00 À 19 : 30
VENDREDI 17/03/2017 DE 16 : 00 À 19 : 30
[ CHAUMONT-GISTOUX
SALLE DU CPAS
2 RUE ZAINE – 1325 CHAUMONT GISTOUX
MERCREDI 02/11/2016 DE 18 : 00 À 20 : 30
MERCREDI 01/02/2017 DE 18 : 00 À 20 : 30
DION-VALMONT
2 L’ESPACE PEREZ
RUE DU VILLAGE – 1325 DION-VALMONT
LUNDI 28/11/2016 DE 16 : 30 À 20 : 00
LUNDI 13/02/2017 DE 16 : 30 À 20 : 00
[ GENAPPE
SALLE COMMUNALE (entrée par la rue
de la Cressonnière)
2 CHAUSSÉE DE NIVELLES 99 – 1472 VIEUXGENAPPE
MERCREDI 28/09/2016 DE 16 : 00 À 19 : 00
MERCREDI 28/12/2016 DE 16 : 00 À 19 : 00
BOUSVAL
2 VENDREDI DE 13H30 À 18H – SUR LA PLACE E.
DUBOIS
[ NIVELLES
[ GREZ-DOICEAU
2 MERCREDI MATIN DE 7H À 13H AU SQUARE
DES NATIONS-UNIES DANS LE QUARTIER DE LA
MAILLEBOTTE.
SAMEDI MATIN DE 7H À 13H AUTOUR DE LA
COLLÉGIALE ET PLACE ÉMILE DE LALIEUX.
[ REBECQ
2 VENDREDI MATIN DE 7H À 13H SUR LA
GRAND-PLACE DE REBECQ.
[ TUBIZE
2 JEUDI MATIN DE 8H30 À 13H SUR LA GRANDPLACE, AUTOUR DE L’ÉGLISE, SUR LE PLATEAU
DE LA GARE ET RUE DE L’INDUSTRIE.
2 SAMEDI MATIN DE 7H30 À MIDI PLACE
DUPONT, PRÈS DE L’ÉGLISE.
[ WATERLOO
2 SAMEDI MATIN DE 7H À 13H DANS LE QUARTIER DU JOLI BOIS ET CHAUSSÉE DE TERVUREN.
DIMANCHE MATIN DE 7H À 13H SUR LE PARKING
DE LA GARE DE WATERLOO.
[ WAVRE
2 MERCREDI DE 7H30 À 13H À LA PLACE
CARDINAL MERCIER (PRÈS DE L’ÉGLISE), RUE DU
COMMERCE, RUE HAUTE, RUE DU CHEMIN DE
FER, RUE PONT DU CHRIST, RUE DE NIVELLES,
QUAI AUX HUÎTRES
VENDREDI DE 16H À 20H30 SUR LA PLACE
ALBERT 1ER À LIMAL
SAMEDI DE 8H À 13H -À LA PLACE CARDINAL
MERCIER (PRÈS DE L’ÉGLISE) ET DANS LA RUE
DU COMMERCE
Brocantes
[ OTTIGNIES
2 BOURSE D’ÉCHANGE : CARTOPHILIE, NUMISMATIQUE, PHILATÉLIE LE 3ÈME DIMANCHE DU
MOIS (SAUF EN JUILLET) DE 9H À 12H À LA
SALLE DES COQUERÉES, RUE DES COQUERÉES
50A, CÉROUX-MOUSTY.
PLUS DE RENSEIGNEMENTS PAR TÉLÉPHONE AU
010/65.91.34
chante avec
[ CHASTRE
2 ECOLE COMMUNALE
RUE DES COMBATTANTS 49 – 1470 BOUSVAL
MERCREDI 21/09/2016 DE 17 : 00 À 19 : 30
MERCREDI 21/12/2016 DE 17 : 00 À 19 : 30
[ SAINTES
VOTRE JOURNAL
[ CLABECQ
COURT SAINT ETIENNE
LUNDI 12/12/2016 DE 17 : 00 À 20 : 00
LUNDI 20/03/2017 DE 17 : 00 À 20 : 00
[ WATERLOO
2 TOUS LES DIMANCHES DE 3H À 14H AU
PARKING DU CARREFOUR (ANCIENNEMENT
DÉNOMMÉ BIGG’S) SUR LA CHAUSSÉE DE
CHARLEROI.
POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS, N’HÉSITEZ
PAS À CONTACTER LES ORGANISATEURS DE LA
BROCANTE PAR TÉLÉPHONE AU 0497/34.18.42
Dons de sang
[ BEAUVECHAIN
SALLE DU VERT GALANT
REFECTOIRE DE L’ECOLE COMMUNALE
2 CHAUSSÉE DE JODOIGNE – 1390 GREZDOICEAU
MERCREDI 26/10/2016 DE 16 : 00 À 20 : 00
MERCREDI 18/01/2017 DE 16 : 00 À 20 : 00
NETHEN
2 ESPACE CULTUREL
PLACE DE TRÉMENTINE – 1390 NETHEN
LUNDI 10/10/2016 DE 16 : 00 À 20 : 00
LUNDI 09/01/2017 DE 16 : 00 À 20 : 00
[ ITTRE
SALLE DU LION D’ARGENT
2 RUE DU PATRONAGE – 1460 ITTRE
VENDREDI 11/03/2016 DE 17 : 00 À 19 : 30
VIRGINAL-SAMME
2 SALLE POLYVALENTE
RUE DES ÉCOLES – 1460 VIRGINAL-SAMME
VENDREDI 16/09/2016 DE 17 : 00 À 19 : 30
[ JODOIGNE
MCR LES DEUX GETTE
2 CHAUSSÉE DE CHARLEROI 331 – 1370
JODOIGNE
JEUDI 20/10/2016 DE 16 : 00 À 19 : 30
JEUDI 17/11/2016 DE 16 : 00 À 19 : 30
JEUDI 15/12/2016 DE 16 : 00 À 19 : 30
JEUDI 19/01/2017 DE 16 : 00 À 19 : 30
JEUDI 16/02/2017 DE 16 : 00 À 19 : 30
JEUDI 16/03/2017 DE 16 : 00 À 19 : 30
2 PLACE SAINT-SÉBASTIEN – 1420 BRAINEL’ALLEUD
JEUDI 20/10/2016 DE 16 : 30 À 20 : 00
JEUDI 27/01/2016 DE 16 : 30 À 20 : 00
[ INCOURT
OPPREBAIS
2 ESPACE CORLIER
RUE DE LA CARRIERE AUX PAVÉS – 1315
OPPREBAIS
JEUDI 24/11/2016 DE 17 : 30 À 20 : 00
JEUDI 23/02/2017 DE 17 : 30 À 20 : 00
JEUDI 18/05/2017 DE 17 : 30 À 20 : 00
JEUDI 24/08/2017 DE 17 : 30 À 20 : 00
JEUDI 23/11/2017 DE 17 : 30 À 20 : 00
[ OTTIGNIES
MAISON CROIX ROUGE
2 RUE DE FRANQUENIES 10 – 1340 OTTIGNIES
JEUDI 03/11/2016 DE 17 : 30 À 20 : 00
JEUDI 02/02/2017 DE 17 : 30 À 20 : 00
PETIT RY
2 ÉCOLE SAINT-PIE X
RUE SAINT-PIE X 5 – 1340 PETIT RY
JEUDI 22/09/2016 DE 17 : 30 À 20 : 00
JEUDI 22/12/2016 DE 17 : 30 À 20 : 00
JEUDI 30/03 DE 17 : 30 À 20 : 00
CÉROUX-MOUSTY
2 SALLE JULES GINION
PLACE COMMUNALE 5 – 1341 CEROUX
MERCREDI 05/10/2016 DE 17 : 30 À 20 : 00
MERCREDI 04/01/2017 DE 17 : 30 À 20 : 00
[ PERWEZ
LA POSTERIE
2 AVENUE WILMART 26 – 1360 PERWEZ
LUNDI 19/09/2016 DE 16 : 00 À 20 : 00
MARDI 20/09/2016 DE 17 : 00 À 20 : 00
LUNDI 19/12/2016 DE 16 : 00 À 20 : 00
MARDI 20/12/2016 DE 17 : 00 À 20 : 00
LUNDI 13/03/2017 DE 16 : 00 À 20 : 00
MARDI 14/03/2017 DE 17 : 00 À 20 : 00
THOREMBAIS-LES-BEGUINES
2 CAR DE PRÉLÈVEMENT SUR LE PARKING DE
L’ÉGLISE
RUE DE MELLEMONT – 1360 THOREMBAIS-LESBEGUINES
MERCREDI 07/12/2016 DE 17 : 00 À 20 : 00
MERCREDI 15/03/2017 DE 17 : 00 À 20 : 00
ORBAIS
2 CAR DE PRÉLÈVEMENT SUR LE PARKING DE
L’ÉCOLE « CROQUE LA VIE »
RUE TRÉMOUROUX 119 – 1360 ORBAIS
MERCREDI 14/09/2016 DE 17 : 00 À 20 : 00
MERCREDI 14/12/2016 DE 17 : 00 À 20 : 00
MERCREDI 08/03/2017 DE 17 : 00 À 20 : 00
2 HALL COMMUNAL
PLACE COMMUNALE 1 – 1350 ORP LE GRAND
JEUDI 06/10/2016 DE 16 : 00 À 19 : 30
JEUDI 05/01/2017 DE 16 : 00 À 19 : 30
MÉLIN
PLANCENOIT
2 CAR DE PRÉLÈVEMENT DE LA VILLA DU
HAUTSART
RUE DE HUSSOMPONT – 1370 MELIN
MARDI 18/10/2016 DE 17 : 00 À 19 : 30
MARDI 03/01/2017 DE 17 : 00 À 19 : 30
[ PLANCENOIT
MAISON DE TOUS
RUE DE LA BACHÉE 17 – 1380 PLANCENOIT
VENDREDI 28/10/2016 DE 17 : 00 À 20 : 00
[ RAMILLIES
SALLE DU WAYAUX
[ LA HULPE
CENTRE DE SANTÉ
2 AVENUE DES COMBATTANTS 133 – 1310 LA
HULPE
LUNDI 14/11/2016 DE 15 : 00 À 19 : 30
MARDI 15/11/2016 DE 17 : 00 À 20 : 00
LUNDI 06/02/2017 DE 15 : 00 À 19 : 30
MARDI 07/02/2017 DE 17 : 00 À 20 : 00
2 RUE DU WAYAUX 7 – 1367 RAMILLIES
JEUDI 24/03/2016 DE 16 : 00 À 19 : 30
[ REBECQ
RÉSIDENCE D’ARENBERG
2 RUE DU DOCTEUR COLSON 1 – 1430 REBECQ
2 VENDREDI 18/11/2016 DE 16 : 30 À 19 : 00
2 VENDREDI 25/11/2016 DE 16 : 30 À 20 : 00
[ MONT-SAINT-GUIBERT
[ RIXENSART
MAISON COMMUNALE
MAISON COMMUNALE
2 GRAND’RUE 39 – 1435 MONT-SAINT-GUIBERT
MERCREDI 21/09/2016 DE 16 : 00 À 19 : 30
MERCREDI 28/12/2016 DE 16 : 00 À 19 : 30
MERCREDI 29/03/2017 DE 16 : 00 À 19 : 30
2 AVENUE DE MÉRODE – 1330 RIXENSART
LUNDI 03/10/2016 DE 17 : 30 À 20 : 00
LUNDI 07/11/2016 DE 17 : 30 À 20 : 00
LUNDI 05/12/2016 DE 17 : 30 À 20 : 00
LUNDI 02/01/2017 DE 17 : 30 À 20 : 00
LUNDI 06/02/2017 DE 17 : 30 À 20 : 00
CORBAIS
[ OHAIN
EGLISE SAINT-SEBASTIEN
2 RUE DU MOULIN 10 – 1357 OPHEYLISSEMHELECINE
VENDREDI 02/12/2016 DE 15 : 00 À 19 : 00
VENDREDI 03/03/2017 DE 15 : 00 À 19 : 00
ORP-LE-GRAND
[ NIVELLES
[ BRAINE-L’ALLEUD
LOCAUX DE L’ASBL ESPACE JEUNES 21
2 SALLE POLYVALENTE
RUE DES COMBATTANTS ET DES DÉPORTÉS –
1367 HUPPAYE
JEUDI 27/10/2016 DE 15 : 30 À 19 : 00
JEUDI 26/01/2017 DE 15 : 30 À 19 : 00
2 CAR DE PRÉLÈVEMENT SUR LE PARKING DU
MAGASIN CARREFOUR MARKET
RUE HAUTE – 1435 CORBAIS
MERCREDI 26/10/2016 DE 16 : 00 À 19 : 30
MERCREDI 25/01/2014 DE 16 : 00 À 19 : 30
PLACE COMMUNALE 2 – 1380 OHAIN
MARDI 04/10/2016 DE 16 : 00 À 19 : 30
MARDI 11/10/2016 DE 16 : 00 À 19 : 30
[ OPHEYLISSEM-HÉLÉCINE
HUPPAYE
2 PLACE COMMUNALE – 1320 BEAUVECHAIN
MARDI 04/10/2016 DE 16 : 00 À 19 : 30
MARDI 11/10/2016 DE 16 : 00 À 19 : 30
MARDI 03/01/2017 DE 16 : 00 À 19 : 30
MARDI 10/01/2017 DE 16 : 00 À 19 : 30
ECOLE COMMUNALE
LUNDI 03/10/2016 DE 16 : 00 À 19 : 00
MERCREDI 12/10/2016 DE 16 : 00 À 19 : 00
JEUDI 10/11/2016 DE 16 : 00 À 19 : 00
VENDREDI 18/11/2016 DE 16 : 00 À 19 : 00
LUNDI 19/12/2016 DE 16 : 00 À 19 : 00
JEUDI 22/12/2016 DE 16 : 00 À 19 : 00
RÉSIDENCE SAMIETTE
2 RUE SAMIETTE 72 – 1400 NIVELLES
LUNDI 26/09/2016 DE 16 : 00 À 19 : 00
JEUDI 29/09/2016 DE 16 : 00 À 19 : 00
CAR DE PRELEVEMENT PARKING
CARREFOUR
2 DIMANCHE 18/09/2016 DE 11 : 30 À 17 : 30
ROSIERES
2 MAISON ROSIÉROISE
RUE BOIS DU BOSQUET – 1331 ROSIERES
LUNDI 25/01/2016 DE 16 : 00 À 19 : 30
LUNDI 25/04/2016 DE 16 : 00 À 19 : 30
Granits
Wallonie
Pompes funèbres
ERMITE
2 MAISON DE TOUS – CHAUSSÉE D’ALSEMBERG
704 – 1420 BRAINE-L’ALLEUD
MERCREDI 19/10/2016 DE 16 : 30 À 19 : 30
LILLOIS
2 ÉCOLE COMMUNALE
RUE FRANCQ 7 – 1420 LILLOIS
LUNDI 24/10/2016 DE 17 : 00 À 20 : 00
CENTRE
Un
CONCERT
EXCLUSIF
Date unique en Belgique
25 MARS 2017
AU COUNTRY HALL DE LIÈGE
Tickets en vente sur Ticketmaster.be et dans vos points de vente habituels
2 SALLE LA CLOSIÈRE
RUE SAINTE-ANNE 3 – 1420 BRAINE-L’ALLEUD
VENDREDI 14/10/2016 DE 16 : 30 À 19 : 30
Monuments
Nouveau funérarium à Binche
Route de Mons, 453 – 7131 Binche (Waudrez)
217903200 PUB
OPHAIN
2 SALLE DES FÊTES DE L’ANCIENNE MAISON
COMMUNALE
RUE DES COMBATTANTS 3 – 1421 OPHAIN
MARDI 18/10/2016 DE 17 : 00 À 19 : 30
[ BRAINE-LE-CHATEAU
ESPACE BEAU BOIS
2 RUE DE TUBIZE 11-13 – 1440 BRAINE-LECHATEAU
MERCREDI 23/11/2016 DE 16 : 00 À 19 : 00
WAUTHIER-BRAINE
2 ÉCOLE COMMUNALE LES COCCINELLES
RUE DES ÉCOLES 1 – 1440 WAUTHIER-BRAINE
JEUDI 01/12/2016 DE 16 : 30 À 19 : 00
[ COURT-SAINT-ETIENNE
COLLEGE SAINT-ETIENNE
SP_22884620/GM-B
064/342.555
Funérailles
Donato S.A.
Service assuré jour et nuit
La compétence d’un service dans la dignité
55, rue V. Garin - 7100 La Louvière
Funérailles dans toutes les communes et à l’étranger
E-mail : info@donatosa.be
Site : www.donatosa.be
064 / 21 21 21
2 RUE DES PRISONNIERS DE GUERRE 36 – 1490
217901900 PUB
12
13
SAMEDI 11 MARS 2017
LES BRUXELLOIS ONT DU TALENT
LA RUBRIQUE POSITIVE
© J. Toulet
© NannaDis
© E. Germani
© E. Germani
MOLENBEEK-SAINT-JEAN
Quand les plantes deviennent couleurs
Passionnée de teinture naturelle, Charlotte Marembert a lancé son activité il y a 5 ans
près avoir appris à
broder et à tricoter
alors qu’elle avait 6
ans, Charlotte Marembert s’est prise de passion pour
la teinture naturelle. Cette pratique, à opposer à nos colorants
actuels, l’a amenée à s’installer
dans un atelier à Molenbeek.
Rencontre.
A
été mais je voyais bien qu’il y avait
vachement de couleur dans les bassines et qu’à cause de la javel, on
Grâce aux affinités naturelles de la laine
avec les plantes, Charlotte Marembert parvient à réaliser de nombreuses nuances de
couleurs. Chaque couleur est répertoriée
dans un livre de recettes, alimenté au fil des
expériences. L'artisane dispose d'une belle
collection de bocaux qui contiennent chacun
des extraits de plantes. © D. Caumiant
mettait un peu toute la couleur au
caniveau. Et puis, c’est ma mère qui
m’a dit qu’on faisait de la couleur
avec des plantes, que ça existait. J’ai
commencé à pratiquer dans la cuisine avec la laine que j’avais achetée
au marché. » À 18 ans, la jeune
femme quitte la maison familiale
située dans le petit village de Saulzet en Auvergne et se lance dans
un stage de couleurs végétales.
Elle enchaîne avec un stage de
teinture du côté de Lyon avant
d’entrer aux Beaux-Arts à
Bourges. « Ces études m’ont surtout
permis de savoir que je ne voulais
pas devenir artiste. Et puis je continuais à teindre. » Elle atterrit ensuite à La Cambre où elle se lance
dans des études de design textile,
PETITES ANNONCES
CLASSÉES
Dans ce journal, vous trouverez...
RESEAU DE PARCS A CONTENEURS
FERMETURE EXCEPTIONNELLE
Le Secteur Valorisation et Propreté
informe la population que les parcs à conteneurs
seront exceptionnellement fermés
Appartements ventes
NON PRECISE
1570
le mardi 14 mars 2017
(Formation du personnel)
Publications légales
PUBLICATIONS LEGALES
RÉSIDENCE
BEL
SANDRINE BEIGAS
Fabrication
Le processus
Pour faire des teintures naturelles, il faut d’abord préparer
la plante. Il faut aussi que la
fibre soit en condition pour
recevoir la couleur. Pour ce
faire, on doit réussir à créer
un pont chimique entre la
fibre et la teinture. C’est pour
cette raison que Charlotte
prépare une cuve dans laquelle elle mélange par
exemple eau, alun et crème de
tartre. Ce bain devra atteindre
les 80oC. Quand la fibre et la
plante sont prêtes, on peut
commencer à teindre en faisant attention à ce qu’il n’y
ait pas de choc thermique. Il
faut ensuite laisser refroidir et
rincer. Ce schéma standard
varie selon les plantes et les
fibres utilisées. L’artisane utilise notamment du cachou
pour obtenir des tons chauds,
de la garance pour ses différentes nuances de rouge, ou
encore des résédas pour faire
du jaune ou du vert (par associations). « Il y a un côté très
magique quand une plante
affreuse produit un jaune
éclatant, ou lorsque l’on obtient du bleu avec de la feuille
verte », commente Charlotte. -
IMMO
Une publicité
dans notre supplément?
Maud Tischmeyer 0477/630.405
Conseillère Immobilière
228842000 9290
9290
VE
ND
US
Vous cherchez un
véhicule d’occasion ?
plus en plus de clients demandaient
si nous avions de la matière en couleurs végétales. C’est là que ça a fait
tilt chez moi. »
Avec sa maîtrise des couleurs végétales, sa connaissance des fibres
UNE PRATIQUE ÉCOLOGIQUE
En proposant du fil entièrement
naturel habillé de nombreuses
couleurs, Charlotte respecte l’environnement mais aussi le corps
humain, à l’heure où certains vêtements sont jugés dangereux
pour la santé. -
À quelques minutes du centre de Namur et de ses
facilités, cet ensemble résidentiel basse énergie
de 10 appartements contemporains ravira les plus
exigeants par son niveau de confort, la qualité
de ses prestations et son cadre verdoyant.
5
Auto
introduisant la couleur végétale
dans son travail. En parallèle, elle
commence à travailler dans une
boutique de fils à tricoter. « De
GA_22884200/GM-B
Entrer dans l’atelier de Charlotte
Marembert, c’est découvrir une
véritable caverne d’Ali Baba. Dans
cet espace inattendu situé à deux
pas de la place communale à Molenbeek, des céramistes, des sérigraphes, des peintres ou encore
des costumiers se côtoient. Charlotte, elle, est designer textile mais
dans une spécialité qui date du
néolithique et qui a été incontournable jusqu’au 19e siècle. Elle
teint de façon naturelle et artisanale des fils à tricoter.
L’artisane aime passer des heures
à marier la laine mérinos (abondante et très fine), mohair (toison
de la chèvre angora) ou encore le
lin avec la teinture depuis l’âge de
15 ans.
À l’époque, sa mère lui offre un
livre sur le papier végétal (papier
blanc non-industriel). Pour le fabriquer, il faut le cuire avec des
cristaux de soude et le passer à la
javel. « J’ai fait ça pendant tout un
et des filatures, la designer se dit
qu’elle a sûrement trouvé une
bonne manière de produire un
matériau en posant une couleur.
Elle appelle son activité « Myrobolan », du nom de la plante riche
en tanins utilisée notamment
dans la teinture. Chaque couleur
est répertoriée dans un livre qui
pourrait faire penser à un ouvrage
de recettes de cuisine. Un échantillon de laine est déposé à côté
des ingrédients nécessaires. Une
bible que Charlotte alimente au
fil du temps. Ses clients sont des
éleveurs, des transformateurs, ou
simplement des personnes qui
ont une matière à colorer. L’an
dernier, une styliste l’a contactée
pour réaliser des échantillons
pour ses prototypes, une série de
pièces en couleurs végétales.
En plus de cette spécialité qui est
aujourd’hui une vitrine, la
Bruxelloise d’adoption est coordinatrice artistique pour la Zinneke
Parade, donne des cours de teinture et de technique de maille à
l’école qui l’a formée à La Cambre
ainsi qu’à l’EFP à Uccle.
LES ATOUTS DE LA RÉSIDENCE
HORIZON
• De 1 à 3 chambres
• De 85 à 126 m2 habitables
• Terrasse plein sud et/ou jardin
• Peu de charges
• Parking privé et cave
• Accès aisé depuis les grands axes
• Zone arborée
NOUVEAU À NAMUR
Un ensemble de 10 appartements
en périphérie du centre de namur
avec large panorama sur la ville
et la citadelle
APPARTEMENTS
BASSE ÉNERGIE
www.bel-horizon.be
VENTE & RENSEIGNEMENTS
TÉL. : 081 22 52 31
info@immo.imact.be
TÉL : 081 33 11 00
namur@fiks.be
GA_22888710/GM-B
228887100 1370
13
14
SAMEDI 11 MARS 2017
[ UGC TOISON D'OR
PROGRAMMES
CINÉMAS
En collaboration avec
CINENEWS.BE
Braine-l'Alleud
[ KINEPOLIS IMAGIBRAINE
Alibi.com EA. VF : Di. 17.15.
Ballerina EA. VF : Sa. Di. 14.30.
Chez Nous EA. VF : Di. 17.15.
Cinquante Nuances Plus Sombres
EA. VF : Sa. 22.30 Di. 19.30, 22.15.
John Wick 2 EA. VF : Sa. 22.30 Di.
19.45, 22.30.
Kong: Skull Island EA. VF : Sa. Di.
14.00, 17.00, 19.45, 22.30VO s.-t.
bil. : Sa. 19.45, 22.15 Di. 19.45,
22.30.
La Confession EA. VF : Sa. 14.30,
17.00, 22.15 Di. 17.00, 20.00, 22.30.
La La Land EA. VO s.-t. bil. : Di.
17.00.
Logan EA. VF : Sa. 14.15, 16.45,
20.15, 22.30 Di. 14.15, 16.45, 20.15,
22.00VO s.-t. bil. : Sa. Di. 20.30,
22.15.
Masha en de Beer: naar de bioscoop
EA. VF : Sa. Di. 14.30.
Patients EA. VF : Di. 16.45.
Raid Dingue EA. VF : Sa. 14.15,
17.00, 19.45 Di. 14.15, 17.15, 19.45.
Rock'n Roll EA. VF : Sa. 16.45 Di.
16.45, 19.30.
Tous en Scène EA. VF : Sa. 14.15 Di.
14.15, 17.00.
Split EA. VF : Sa. 19.45, 22.15 Di.
20.00, 22.30.
Lego Batman, le film EA. VF : Sa. Di.
14.30.
Vaiana, la Légende du Bout du
Monde EA. VF : Sa. Di. 14.15.
Bruxelles
[ KINEPOLIS BRUXELLES
Alibi.com EA. VF : Sa. Di. 20.00,
22.45.
Allemaal Familie EA. VO s.-t. bil. :
Sa. Di. 20.15.
Baby Phone EA. VF : Sa. Di. 14.45,
17.15, 20.15, 22.15.
Ballerina EA. VF : Sa. 14.15, 17.00
Di. 10.45, 14.15, 17.00.
D5R EA. .
Deli Ask EA. VO s.-t. fr. : Sa. 17.15,
20.00, 22.45 Di. 17.15, 20.00, 22.30.
Demain Tout Commence EA. VF : Sa.
22.45 Di. 19.45, 22.45.
Cinquante Nuances Plus Sombres
EA. VF : Sa. Di. 14.15, 17.00, 20.00,
22.45VO s.-t. bil. : Sa. 19.45, 22.30
Di. 16.45, 19.45, 22.30.
H.I.T EA. .
John Wick 2 EA. VF : Sa. 14.15,
17.00, 20.00, 22.45 Di. 14.30, 17.00,
20.00, 22.45VO s.-t. bil. : Sa. Di.
19.45, 22.45.
Kong: Skull Island EA. VF : Sa.
14.15, 17.15, 20.00, 22.30 Di. 14.15,
17.00, 19.45, 22.30VO s.-t. bil. : Sa.
14.30, 17.00, 17.15, 19.45, 20.00,
22.30 Di. 10.45, 14.30, 17.00, 17.15,
19.45, 20.00, 22.30.
La La Land EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
17.00, 19.45.
Lion EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di. 17.00,
19.45, 22.30.
Logan EA. VF : Sa. Di. 14.00, 17.15,
20.30, 22.30VO s.-t. bil. : Sa. Di.
13.45, 16.45, 20.15, 20.30, 22.30.
L'Heure Légale EA. VO s.-t. fr. : Sa.
Di. 19.45.
Masha en de Beer: naar de bioscoop
EA. VF : Sa. 14.45 Di. 10.45, 14.45.
Miss Sloane EA. VO s.-t. bil. : Sa.
14.15, 16.45, 19.45, 22.15 Di. 16.45,
19.45, 22.15.
Patients EA. VF : Sa. Di. 16.45.
Raid Dingue EA. VF : Sa. 14.45,
16.45, 19.45 Di. 14.45, 16.45, 20.00.
Recep Ivedik 5 EA. VO s.-t. bil. : Sa.
17.15, 20.00, 22.45 Di. 17.00, 20.00,
22.45.
Reis EA. VO s.-t. fr. : Sa. Di. 22.15.
Le cercle - Rings EA. VF : Sa. Di.
14.45, 17.15, 22.45VO s.-t. bil. : Sa.
Di. 22.30.
Tous en Scène EA. VF : Sa. 14.30,
17.00 Di. 10.45, 14.30, 17.15.
Split EA. VF : Sa. 14.00, 17.00,
19.45, 22.15 Di. 14.00, 17.15, 19.45,
22.45VO s.-t. bil. : Sa. 14.30, 20.00,
22.30 Di. 17.15, 20.00, 22.30.
T2: Trainspotting EA. VO s.-t. bil. :
Sa. Di. 19.45, 22.30.
Lego Batman, le film EA. VF : Sa.
14.30, 17.00 Di. 10.45, 14.30, 17.00.
Vaiana, la Légende du Bout du
Monde EA. VF : Sa. 14.15, 16.45 Di.
10.45, 14.15, 16.45.
xXx : Reactivated EA. VF : Sa. Di.
14.00, 22.45.
20th Century Women EA. VO s.-t.
bil. : Sa. Di. 17.00.
Alibi.com EA. VF : Sa. Di. 17.00.
Baby Phone EA. VF : Sa. Di. 13.00,
15.00, 19.20.
Ballerina EA. VF : Sa. Di. 11.00,
13.00, 15.00.
Blue velvet EA. VO s.-t. fr. : Di.
19.00.
Chez Nous EA. VO s.-t. néerl. : Sa.
Di. 11.15, 13.45, 16.30, 19.00,
21.45.
Elle EA. VO s.-t. néerl. : Sa. Di.
11.00.
Les Figures de l'Ombre EA. VO s.-t.
bil. : Sa. 19.00.
Jackie EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
18.15.
La Confession EA. VO s.-t. néerl. :
Sa. Di. 11.30, 14.00, 16.30, 19.10,
21.40.
La La Land EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
16.15, 19.00, 21.45.
Le Secret de la Chambre Noire EA.
VO s.-t. néerl. : Sa. Di. 11.00, 13.40,
16.20, 19.00, 21.45.
L'Empereur EA. VO : Sa. Di. 11.00.
Lion EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di. 11.00,
13.45, 16.25, 19.00, 21.45.
Logan EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
11.00, 13.15, 16.10, 19.00, 21.45.
Manchester by the sea EA. VO s.-t.
bil. : Sa. Di. 20.30.
Miss Sloane EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
13.20, 16.10, 19.00, 21.45.
Moonlight EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
19.25, 21.50.
Monsieur & Madame Adelman EA.
VF : Sa. Di. 11.10, 13.45, 16.25,
19.00, 21.45.
Noces EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
11.00, 15.25, 17.30, 19.35, 21.50.
Patients EA. VO : Sa. Di. 11.30,
14.00, 16.30.
Raid Dingue EA. VF : Sa. Di. 14.00.
Rock'n Roll EA. VO s.-t. néerl. : Sa.
Di. 16.30, 19.10.
Silence EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
21.25.
Tous en Scène EA. VF : Sa. Di. 11.00,
14.00.
Split EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di. 21.45.
T2: Trainspotting EA. VO s.-t. bil. :
Sa. Di. 21.40.
Lego Batman, le film EA. VF : Sa. Di.
11.00, 13.30.
Un Sac de Billes EA. VO s.-t. néerl. :
Sa. Di. 13.05.
Vaiana, la Légende du Bout du
Monde EA. VF : Sa. Di. 11.00, 15.50.
[ UGC DE BROUCKÈRE
Alibi.com EA. VF : Sa. Di. 15.25.
Cinquante Nuances Plus Sombres
EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di. 22.00.
Les Figures de l'Ombre EA. VO s.-t.
bil. : Sa. Di. 19.20.
John Wick 2 EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
19.25, 22.00.
Kong: Skull Island EA. VO s.-t. bil. :
Sa. Di. 11.15, 13.50, 16.30, 19.25,
22.00.
La Confession EA. VO s.-t. néerl. :
Sa. Di. 11.30, 14.00, 16.30, 19.30,
22.00.
La La Land EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
19.15.
Lion EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di. 11.30,
14.00, 16.30, 19.25, 22.00.
Logan EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
11.00, 13.10, 16.00, 19.00, 22.00.
Miss Sloane EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
11.00, 13.45, 16.30, 19.15, 22.00.
Monsieur & Madame Adelman EA.
VF : Sa. Di. 11.25, 14.00, 16.30,
19.25, 22.00.
Noces EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
11.00, 13.10, 17.30, 19.45, 22.00.
Patients EA. VF : Sa. Di. 14.00,
16.30.
Raid Dingue EA. VF : Sa. Di. 17.00.
Rock'n Roll EA. VO s.-t. néerl. : Sa.
Di. 13.50.
Seuls EA. VO : Sa. Di. 11.30.
Tous en Scène EA. VF : Sa. Di. 11.30,
14.00.
Split EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di. 19.30,
22.00.
T2: Trainspotting EA. VO s.-t. bil. :
Sa. Di. 22.00.
Lego Batman, le film EA. VF : Sa. Di.
11.00, 16.30.
Vaiana, la Légende du Bout du
Monde EA. VF : Sa. Di. 11.30, 14.00,
16.30.
[ WHITE
Ballerina EA. VF : Sa. Di. 11.00,
12.50.
Cinquante Nuances Plus Sombres
EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di. 20.30.
Kong: Skull Island EA. VO s.-t. bil. :
Sa. Di. 13.20, 15.40, 18.00, 20.20.
La La Land EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
19.00, 21.30.
Lion EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di. 15.30,
17.50, 20.10.
Logan EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
15.10, 17.50, 20.30.
Miss Sloane EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
13.00, 15.40, 18.20, 21.00.
Moonlight EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
21.40.
Raid Dingue EA. VF : Sa. Di. 16.50,
19.20.
Rock'n Roll EA. VF : Sa. Di. 15.40,
18.10.
Tous en Scène EA. VF : Sa. Di. 10.50,
13.00, 14.40.
Split EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di. 19.20.
T2: Trainspotting EA. VO s.-t. bil. :
Sa. Di. 21.30.
Lego Batman, le film EA. VF : Sa. Di.
10.40, 12.50, 15.00, 17.10.
Un Sac de Billes EA. VF : Sa. Di.
11.10.
Vaiana, la Légende du Bout du
Monde EA. VF : Sa. Di. 11.10, 13.20.
[ VENDÔME
Harmonium EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
13.00, 19.15.
La Grande Course au Fromage EA.
VF : Sa. Di. 15.15.
La La Land EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
13.10, 16.30, 18.55, 21.30.
Les Premiers, Les Derniers EA. VO
s.-t. fr. : Sa. 10.00.
Manchester by the sea EA. VO s.-t.
bil. : Sa. Di. 13.15, 16.00, 18.50,
21.15.
Monsieur Bout de Bois EA. VF : Sa.
Di. 15.35.
Moonlight EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
14.00, 16.30, 19.10, 21.30.
Noces EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
13.50, 16.10, 19.00, 21.20.
Paterson EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
21.30.
Peter et Elliott le Dragon EA. VF : Sa.
10.00.
Le Client Sa. Di. 16.50.
[ AVENTURE BRUXELLES
El Color del Camaleon EA. VO s.-t.
bil. : Sa. 13.20.
Go home EA. VO s.-t. bil. : Sa. 16.10
Di. 21.45.
La La Land EA. VO s.-t. bil. : Sa.
15.00, 19.30 Di. 19.30.
L'eau sacrée EA. VO s.-t. angl. : Di.
21.40.
Lion Sa. Di. 15.10, 19.30.
L'Heure Légale Di. 16.00.
Ma Vie de Courgette EA. VO s.-t.
néerl. : Sa. Di. 13.50.
Monsieur Bout de Bois EA. VF : Sa.
13.10 Di. 13.40.
Moonlight EA. VO s.-t. bil. : Sa.
17.20, 19.30, 21.40 Di. 17.20, 21.40.
Rock'n Roll EA. VO s.-t. néerl. : Sa.
17.20, 21.45.
Toni Erdmann . 13.10.
Vaiana, la Légende du Bout du
Monde EA. VF : Sa. 14.10.
Willy 1er EA. VF : Sa. 18.00.
[ ACTOR'S STUDIO
American Honey EA. VO s.-t. bil. : Sa.
Di. 20.45.
Captain Fantastic EA. VO s.-t. bil. :
Sa. Di. 11.45.
Chez Nous EA. VF : Sa. Di. 14.00,
16.15, 18.30.
Home EA. VO s.-t. fr. : Sa. Di. 21.40.
Moi, Daniel Blake EA. VO s.-t. bil. :
Sa. Di. 17.50.
Il a déjà tes Yeux EA. VF : Sa. Di.
16.00.
L'Empereur EA. VF : Sa. Di. 14.00.
Les Beaux Jours d'Aranjuez EA. VF :
Sa. Di. 14.05, 19.45.
Les Premiers, Les Derniers EA. VF :
Sa. Di. 12.05.
Paterson EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
15.40.
Sieranevada EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
17.50.
Mademoiselle EA. VO s.-t. bil. : Sa.
Di. 21.05.
Le Client EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
11.45.
[ GALERIES CINÉMA
Elle EA. VO s.-t. néerl. : Sa. 22.00 Di.
21.00.
Femi - Langue EA. VF : Sa. Di.
17.00.
Harmonium EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
12.00.
Jackie EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
17.00.
La Grande Course au Fromage EA.
VF : Sa. Di. 10.30, 14.30.
La La Land EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
16.00.
Le Secret de la Chambre Noire EA.
VO s.-t. néerl. : Sa. Di. 13.00, 19.00,
21.30.
Ma Vie de Courgette EA. VF : Sa. Di.
15.30.
Moonlight EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
18.45.
Planétarium EA. VO s.-t. bil. : Sa. Di.
15.00.
La Tortue Rouge EA. VO s.-t. bil. : Sa.
Di. 11.00.
[ STOCKEL
Chez Nous EA. VF : Di. 20.35.
La Confession EA. VF : Sa. 20.45.
Logan EA. VF : Sa. 15.30.
Monsieur & Madame Adelman EA.
VF : Di. 18.10.
Patients EA. VF : Sa. 18.15.
Raid Dingue EA. VF : Di. 15.55.
Tous en Scène EA. VF : Sa. 13.15.
Lego Batman, le film EA. VF : Di.
13.45.
[ NOVA BRUXELLES
EXPO
23.12.16 >
23.04.17
LIEGE GUILLEMINS GARE TGV
+ 3 2
4
2 2 4
WWW. T E R R A C O T
4 9
3 8
TA - L I E G E . B E
INFO@ TERRACOT TA-LIEGE.BE
Aloys EA. VO s.-t. bil. : Di. 17.00.
Cafe Flesh EA. VF : Sa. 19.30.
Morgiana EA. VO s.-t. bil. : Di. 19.00.
Passage EA. VO s.-t. bil. : Di. 21.30.
Tenemos la carne Sa. 21.30.
Trois noisettes pour Cendrillon EA.
VO s.-t. bil. : Di. 15.30.
SERVICES
CHANTIERS
rue Froissart
Egouttage - Une bande de circulation fermée 27/02/17 au 03/03/17
Vivaqua
[ 1000 BRUXELLES
BRUXELLES services 170307.TXT
11:18
Rue de la Loi – au carrefour avec
l’avenue de la Joyeuse Entrée
Câbles d’électricité - Direction
Cinquantenaire : bandes de circulation rétrécies
28/04/17 Sibelga
Dons de sang
[ 1000 BRUXELLES
BRUXELLES
[ ANDERLECHT
Hôpital Erasme, route de Lennik
808, à 1070 Anderlecht. Pour tout
renseignement: Tél.: 02/555.46.00.
Lundi de 8h30 à 16h30. Mardi de
8h30 à 16h30. Mercredi de 8h30 à
14h30. Jeudi de 8h30 à 18h30.
Vendredi de 8h30 à 14h30.
[ BRUXELLES
Site Hustin: Hôpital St Pierre, rue
Haute 290, 1000 Bruxelles. renseignement appeler 02/535.45.81.
Mardi de 8 à 13h30. Mercredi de 8 à
17h. Jeudi de 8 à 18h30. Vendredi
de 8 à 13h30.
[ WOLUWE-SAINT-LAMBERT
Site Woluwe, Avenue K. Adenauer,
4, à 1200 Woluwe-Saint-Lambert.
Pour tout renseignement: Tél.:
02/764.33.82. Lundi de 9 à 18h.
Mardi de 13 à 20h. Mercredi de 9 à
18h. Jeudi de 13 à 20h. Vendredi de
9 à 18h.
Pharmacies de garde
[ BRUXELLES
Rue de Flandre 4
02 512 63 97
[ ANDERLECHT
Place de la Vaillance 1
02 521 32 59
[ ANDERLECHT
Chssée de Mons 1153
02 523 36 23
[ GANSHOREN
Avenue Charles-Quint 112
02 425 97 08
[ JETTE
Rue Léopold Ier 316
02 425 74 42
[ MOLENBEEK
Boulevard du Jubilé 43
02 426 31 37
[ LAEKEN
Rue Marie-Christine 3
02 426 86 71
[ EVERE
Place de la Paix 17
02 215 49 80
[ SAINT-JOSSE
Place Madou 1
02 217 98 93
[ SCHAERBEEK
Rue Josaphat 228
02 216 03 43
( côté Av. Louis Bertrand)
[ SCHAERBEEK
Bd. Général Wahis 278 (place Meiser)
02 705 43 19
[ AUDERGHEM
Chaussée de Wavre 1130 (Métro
Hankar)
02 647 70 14
[ BRUXELLES
Av. de la Chevalerie 22 (prox. parc
du Cinquantenaire)
02 732 10 40
[ WOLUWE-SAINT-LAMBERT
Avenue Parmentier 18 (prox. musée
du tram)
02 770 38 45
[ FOREST
Place Saint-Denis 61
02 376 07 75
[ IXELLES
Square du Solbosch 29 (prox. Av.
Franklin Roosevelt)
02 648 20 56
[ IXELLES
Avenue Franklin Roosevelt – entre
l’avenue Victoria et la ch. de la
Hulpe
Conduites de gaz - Une bande de
circulation fermée dans les deux
sens
30/06/17 Sibelga
[ 1050 IXELLES
[ 1000 1020 BRUXELLES LAEKEN
Chaussée de Charleroi – au carrefour avec la rue Saint-Bernard
Câbles de télécommunication
- Bandes de circulation rétrécies
10/03/17 Proximus
Quai des Usines – entre le Square
De Trooz et le pont de chemin de
fer
Egouttage - Voies latérales : bandes
de circulation rétrécies
15/09/17 Vivaqua
[ 1000 1020 BXELLES LAEKEN
Allée Verte – entre le square Jules
De Trooz et la place des Armateurs
Egouttage - Direction centre :
bandes de circulations rétrécies
05/10/17 Vivaqua
[ 1000 1020 BXELLES LAEKEN
Avenue de la Reine – au carrefour
avec la chaussée d’Anvers
Travaux de construction - Direction
centre : bandes de circulation
rétrécies
24/03/17 Entrepreneur privé
[ 1000 1030 SCHAERBEEK
Rampe du Lion – entre la rue du
Lion et l’avenue Zénobe Gramme
Pont du chemin de fer - Bandes de
circulation rétrécies
- Hauteur limitée à max. 2,5m
31/01/2025 Infrabel
[ 1000 1080 BRUXELLES MOLENBEEK-SAINT-JEAN
Porte de Ninove Réaménagement
Beliris
- Entre la Porte d’Anderlecht et la
Porte de Flandre
Voies de tram Porte de Ninove :
- Pas accessible à partir de la ch. de
Ninove
- Direction Sainctelette : déviation
via le bd. Mettewie, l’av. de la
Liberté et le bd. Léopold II
ou via rue Vandenpeereboom et ch.
de Gand
- Direction Midi : déviation via la
rue Doyen et la rue Ropsy Chaudron
(uniquement du lundi au jeudi)
- Direction chaussée de Ninove à
partir de la Petite Ceinture : déviation via la rue Delaunoy
Petite Ceinture Ouest :
16/04/2017
[ 1000 1120 BRUXELLES NEDER-OVER-HEEMBEEK
Avenue Antoon Van Oss – au
carrefour avec la chaussée de Vilvorde
Egouttage - Une bande de circulation fermée 05/03/17 Vivaqua
1000 1120 Bruxelles Neder-overHeembeek
Chaussée de Vilvorde – entre
l’avenue du Marly et la rue Meudon
Construction d’un terminal passagers
- Circulation des cyclistes interdite
sur la piste bidirectionnelle
- Déviation : circulation obligatoire
de l’autre côté de la voirie
août 2017 Port de Bruxelles
[ 1030 SCHAERBEEK
Rue du Progrès – au carrefour avec
l’avenue Philippe Thomas
Voies de tram - Direction Laeken :
rue du Progrès fermée à la circulation
- Stationnement interdit
- Déviation via la chaussée d’Anvers
et la rue d’Aerschot
17/03/17 STIB
[ 1030 SCHAERBEEK
Chaussée d'Alsemberg 135 (place
Albert)
02 537 65 97
Boulevard Léopold III – au carrefour avec la rue Camille Wollès
Travaux de construction - Direction
Zaventem : latérale fermée
- Déviation via l’avenue Frans
Courtens
03/03/17 Entrepreneur privé
[ UCCLE
[ 1040 ETTERBEEK
Place Fern. Cocq 26
02 513 09 69
[ SAINT-GILLES
Av. O.Van Goidtsnoven 16 (prox.
Altitude Cent)
02 344 36 76
Travaux
[ 1000 BRUXELLES
Boulevard du Régent – entre la rue
de Louvain et la rue Zinner
Câbles de télécommunication
- Voies latérales : bandes decirculation rétrécies
10/03/17 Proximus
[ 1000 BRUXELLES
Avenue Franklin Roosevelt (N24) –
au carrefour avec l’avenue Paul
Héger
Câbles de télécommunication
- Direction Boitsfort : bandes de
circulation rétrécies
28/02/17 Proximus
[ 1000 BRUXELLES
Rue Belliard – au carrefour avec la
ros impairs)
- Bandes de circulation rétrécies
- Stationnement interdit
- Piste cyclable temporairement
supprimée
17/03/17
- Entre l’avenue de l’Hippodrome et
la chaussée de Boondael (côté
n°pairs)
- Stationnement interdit
- Piste cyclable temporairement
supprimée
10/03/17
Chaussée de Wavre (N4) – entre le
carrefour de la Chasse et le boulevard Général Jacques
Egouttage - Chaussée de Wavre
fermée
- Déviation via l’avenue du
Deuxième
Régiment de Lanciers
02/07/17 Vivaqua
[ 1050 IXELLES
Avenue du Derby – entre la gare
de Boondael et la place Marie-José
Voies de tram - Avenue du Derby
fermée à la circulation
- Déviation via l’avenue Franklin
Roosevelt
02/06/17 STIB
[ 1050 IXELLES
Boulevard Général Jacques Réaménagement complet septembre 2018
Bruxelles Mobilité
- Entre l’avenue Adolphe Buyl et la
chaussée de Boondael (côté numé-
Avenue Adolphe Buyl Réaménagement - Direction Ville : déviation
locale entre square Devèze et l’avenue de l’Université
A déterminer Bruxelles Mobilité
[ 1060 SAINT-GILLES
[ 1070 ANDERLECHT
Quai de Veeweyde – entre la rue
Arthur Dehem et la rue Walcourt
Réaménagement - Rue Genard
fermée à la circulation en direction
du Quai de Veeweyde
06/03/17 Bruxelles Mobilité
[ 1070 ANDERLECHT
Rue de Birmingham – au carrefour avec l’avenue de Scheut
Câbles de télécommunication
- Une bande de circulation fermée
28/02/2017 Proximus
[ 1070 ANDERLECHT
Construction d’un dépôt souterrain
de métro (Erasme) – sous le boulevard Simonet
Aménagement du quartier Erasmus
Gardens
STIB
Bruxelles Mobilité
- Construction du dépôt
- Création d’un bypass de l’avenue
Wybran vers la route de Lennik
(direction
Hôpital Erasme)
- Boulevard Simonet, côté nord (du
Ring au rond-point) : circulation
dans les deux directions via la
partie sud, entre le rond-point
Simonet et le rondpoint Cora
26/09/2017
[ 1070 ANDERLECHT
Boulevard Théo Lambert – entre la
rue Claude Debussy et Square Frans
Hals
Conduites d’eau - Direction centre :
bandes de circulation rétrécies
31/03/17 Vivaqua
[ 1080 MOLENBEEK-ST-JEAN
Chaussée de Gand (N8) – au carrefour avec l’avenue des Myrtes
Conduites d’eau - Bandes de circulation rétrécies 28/02/17 Vivaqua
[ 1081 KOEKELBERG
Place Eugène Simonis Rénovation
fontaine - Bandes de circulation
rétrécies 24/03/17 Bruxelles Mobilité
[ 1090 JETTE
Rue Léopold I – au carrefour avec
l’avenue Charles Woeste
Egouttage - Rue Léopold I fermée
- Déviation via la rue Dansette
27/02/17 03/03/17
Vivaqua
1090 Jette
Aménagement ligne tram 9 et
construction d’un parking souterrain septembre 2018 Bruxelles
Mobilité
- Zone 1 : Avenue de l’Arbre Ballon
– avenue du Laerbeek
- Côté UZ : renouvellement voirie,
trottoirs, piste cyclable
- Direction Ancienne Barrière :
trafic possible
- Entre le carrefour l’av. de l’Exposition/ch. Romaine et l’entrée de
l’hôpital de jour :
circulation sur les voies de tram
- Av. du Laerbeek : circulation sur la
nouvelle chaussée
- Piétons et cyclistes : circulation via
la nouvelle voie de service et le
trottoir
côté Jardins de Jette
fin avril 2017
- Zone 2 : Place Reine Astrid –
avenue de Jette
Construction parking souterrain
Direction Simonis :
- Av. de Jette fermée à la circulation
- Déviation via la rue Prince Baudouin
Direction Place Reine Astrid :
- Av. de Jette fermée à la circulation
- Déviation via la Place Reine Astrid
fin février 2017
- Zone 3 : Avenue de l’Exposition
- Entre l’Ancienne Barrière et la
station à essence Q8
Voies de tram - Chaussée de Dieleghem fermée à la circulation
- Déviation via la rue Bonaventure
et la rue René Reniers
STIB
- Entre l’Ancienne Barrière et le
Square du Centenaire
Placement de voies de tram + réaménagement
- Dans les deux directions : circulation sur une bande rétrécie
juin 2017 STIB + Bruxelles
Mobilité
- Zone 4 : Square du Centenaire et
avenue de Jette
Câbles - Perturbations locales Entrepreneur privé
14
15
SAMEDI 11 MARS 2017
TIERCÉ - QUARTÉ+ - QUINTÉ+ - TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4 - MULTI
CE SAMEDI À SAINT-CLOUD - 3E - PRIX DU PAYS BASQUE (VERS 15H15)
Pronostics
Handicap divisé - première épreuve - Course D - 5 ans et plus - 52.000 € - 2.400 m
24.440 €, 9.880 €, 7.280 €, 4.680 €, 2.860 €, 1.820 €, 1.040 €. Pour tous chevaux entiers, hongres et juments de 5 ans et au-dessus, ayant couru depuis le 1er septembre 2016 inclus. Ancienne
référence : + 19. Engagements supplémentaires de MONTESQUIEU et MUMGALA.
NOTRE CHOIX
MAX LA FRIPOUILLE . . . . . . . . . . . . . . 1
SISYPHE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
STORM RIVER . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
TRES SOLID . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
BEYOND LIMITS . . . . . . . . . . . . . . . . 11
MONTESQUIEU . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
KALAHARI SOLDIER. . . . . . . . . . . . . . . 3
TOTTEBOURG . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
SECONDE CHANCE
ALLEGRO FORTE . . . . . . . . . . . . . . . . 5
BUNOOK. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
EARLETTA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
OUTSIDERS
MY SWEET LORD . . . . . . . . . . . . . . . . 6
TEODASH . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
TOMMY’S BOY . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
MUMGALA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
GROS OUTSIDERS
PORTALAY . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
ZILLINO . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
CAPITAL FLIGHT . . . . . . . . . . . . . . . . 13
LEUR DERNIÈRE COURSE
NO
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
PARTANTS
MAX LA FRIPOUILLE
BUNOOK
KALAHARI SOLDIER
MONTESQUIEU (E1)
ALLEGRO FORTE
MY SWEET LORD
TOMMY’S BOY
SISYPHE
TRÈS SOLID
STORM RIVER
BEYOND LIMITS
PORTALAY
CAPITAL FLIGHT
TEODASH
MUMGALA (E1)
ZILLINO
EARLETTA
TOTTEBOURG
CDE.S.
14 H
7 H
5 H
1
H
16 H
6 M
4 H
10 M
2 H
15 H
3 H
18 H
9 F
11 M
13 F
12 H
17 F
8 F
A.
5
8
6
7
6
8
5
8
6
8
9
6
5
6
7
5
8
5
POIDSPROPRIÉTAIRE
60
C. Leblond
59,5 F. Fiol
59
C. Müller
58,5 S.-L. Hoffmeister
58,5 E. Loungar
58
C.-M. Serrano Alonso-Villa
56,5 Tom Cunnane
56
P. Demercastel
56
C. Bodin
56
Ecurie Forêt Jaune
55,5 P. Fellous
55
Stall Laurus
54,5 Mulungu Bloodstock
54
B. Cambier
53
S.-L. Hoffmeister
53
A. Kurth
52,5 Ecurie R.E
52
A. Maubert
ENTRAÎNEUR
Rod. Collet
Pier. Bigot
F. Vermeulen
F. Vermeulen
F. Chappet
B. Moreno-Navarro
E. Libaud
P. Demercastel
N. Caullery
J. Phelippon
J.-M. Béguigné
H. Sauer
F. Doumen
C. Boutin
F. Vermeulen
E. Libaud
A. Vetault
E. Lellouche
JOCKEY
T. Bachelot
O. Peslier
C. Soumillon
A. Hamelin
I. Mendizabal
M. Guyon
F. Veron
E. Hardouin
M. Forest
P.-C. Boudot
A. Badel
Filip Minarik
M. Barzalona
Ronan Thomas
V. Cheminaud
A. Lemaitre
H. Journiac
C. Lecœuvre
COTE
3/1
18/1
10/1
19/1
20/1
14/1
22/1
7/1
12/1
8/1
5/1
29/1
23/1
15/1
21/1
27/1
25/1
16/1
MUSIQUE
2p, 6p, (16) 16p, 1p, 11p, 5p, 6p
(16) 6p, 1p, 4p, 1p, 4p, 2p, 5p
7p, (16) 1p, 13p, 1p, 12p, 7p, 1p
7p, 5p, 3p, (16) 14p, 1p, 4p, 3p
10p, (16) 1p, 3p, 1p, 2p, 1p, 8p
5p, (16) 9p, 1p, 6p, 9p, 16p, 4p
(16) 5p, 9p, 3p, 7p, 3p, 1p
7p, 14p, (16) 15p, 4p, 1p, 2p, 14p
5p, 1p, 4p, 5p, 6p, (16) 5p, 5p
2p, 7p, 8p, 4p, 9p, (16) 3p, 11p
3p, 3p, (16) 4p, 3p, 6p, (15) 18p, 13p
(16) 2p, 11p, 11p, 4p, 6p, 8p, (15) 9p
(16) 16p, 11p, 4p, 1p, 9p, 4p, 5p
5p, 3p, 3p, 5p, 9p, (16) 5p, 14p
5p, 3p, (16) 7p, 1p, 3p, 1p, 5p
(16) 4p, 4p, 8p, 1p, 2p, 10p, 2p
2p, (16) 5p, 6p, 5p, 9p, 2p, 1p
(16) 15p, 2p, 6p, 7p, 11p, 4p, 7p
GAINS
95.680
218.740
72.522
220.340
56.830
183.120
16.100
209.700
91.940
217.880
193.280
48.820
30.330
119.930
128.205
26.550
124.470
38.070
HIPP
Cag.
Dea.
Cag.
Cag.
Cag.
Pro.
Pro.
Cag.
Cag.
Cag.
Ch.
Pro.
Dea.
Ch.
Cag.
Pro.
Ch.
Dea.
DATES
01 02 17
29 11 16
01 02 17
25 02 17
01 02 17
15 02 17
04 11 16
27 02 17
27 02 17
18 02 17
02 02 17
19 11 16
14 12 16
02 03 17
25 02 17
16 12 16
24 02 17
28 12 16
PL
2
6
7
7
10
5
5
7
5
2
3
2
16
5
5
4
2
15
DIST
2.500
2.500
2.500
3.200
2.500
2.400
2.400
2.150
2.150
2.150
1.900
2.500
1.900
3.200
3.200
2.400
2.700
2.500
ORDRE D'ARRIVÉE
Chill Wind, 56; Max la Fripouille, 59; Loanne, 54
Elusive Dancer, 58,5; Smart Whip, 61; Brave Impact, 58
Chill Wind, 56; Max la Fripouille, 59; Loanne, 54
Poème du Berlais, 55; Zillion Dollar Cup, 53,5; Latin Charm, 51
Chill Wind, 56; Max la Fripouille, 59; Loanne, 54
Running Waters, 58; Senor Charly, 59,5; Rooke, 56,5
Ming Dynasty, 57; Olive d’Haguenet, 53,5; Squamish, 57
Dark Dream, 59,5; Chill Wind, 60; Into The Rock, 54,5
Dark Dream, 59,5; Chill Wind, 60; Into The Rock, 54,5
Très Solid, 53,5; Storm River, 57; Sylvanes, 54
Nabunga, 58,5; Crysalsa, 55,5; Beyond Limits, 60,5
Max la Fripouille, 53,5; Portalay, 53,5; V.E Day, 59
Skipéria, 58; Konigin Ricke, 59,5; Nalon, 58,5
Bois Chevalier, 58,5; Wahib, 59,5; Rock of Herin, 61
Poème du Berlais, 55; Zillion Dollar Cup, 53,5; Latin Charm, 51
Holdgreen, 55,5; Be My Lady, 60; Permskaya, 58,5
Glamour Star, 54,5; Earletta, 58,5; Teodash, 60
Bonfire Heart, 59,5; Initial, 56,5; Vaudou des Ongrais, 60
LE BAROMÈTRE DES PARTANTS
1 MAX LA FRIPOUILLE
60 condition actuellement et il appré- gressé sur sa réapparition et je le vois aucune raison pour qu’il ne 11 BEYOND LIMITS
Origines : Panis et Codicille
Il s’est remarquablement comporté
dans le quinté cagnois du 1er février, seul Chill Wind ayant pu le devancer ce jour-là. Il est resté très au
point depuis ça, avant ce retour en
région parisienne donc. Il affectionne le terrain très souple et il
connaît l’hippodrome. J’en attends
beaucoup. Il a prouvé qu’il pouvait
remporter un deuxième gros handicap...
cie les terrains assouplis. Sa marge
reste toutefois mince à ce niveau.
Un accessit paraît quand même
possible...
4 MONTESQUIEU
58,5 7 TOMMY’S BOY
Origines : Silvano et Beiramar
Il va se présenter en condition
avancée ce samedi. Il apprécie les
terrains assouplis, d’autre part, ainsi que Saint Cloud. Il a les moyens
de prendre une place.
59,5 5 ALLEGRO FORTE
2 BUNOOK
Origines : Sakhee et Amanah
Il a réalisé un excellente saison
2016, dès la fin avril, avant de passer un bon hiver. C’est donc sa rentrée ce samedi. Il avait déçu à la
même période l’an dernier. Mais il
était alors malade. Je le trouve très
bien en ce moment. Il n’aura toutefois pas une course trop dure d’emblée. J’envisage surtout une place.
3 KALAHARI SOLDIER
59
Origines : Soldier Hollow
et Kaziyma
Il est septième d’un quinté cagnois
le 1er février et cette sortie était
très correcte. Il affiche une belle
58,5
Origines : Zambezi Sun
et Née Brune
J’ai pu constater qu’il manquait de
rythme dans un quinté cagnois le
1er février, où il a dû s’avouer vaincu. Il ne peut que courir en amélioration ce samedi.
Origines : Mount Nelson
et Furzewood
Il était retourné au haras durant
l’hiver. Il lui fallait évidemment un
peu de temps pour se réadapter au
travail. Il a quand même du boulot
derrière lui avant cette réapparition
et il apprécie les terrains assouplis.
Il ne sera sans doute pas encore à
100 % ici, mais il va bien courir. Il
sera en tout cas compétitif cette
année...
8 SISYPHE
56
58 et European Style
Origines : Exécute
et Leptis Magna
Il n’a fini que cinquième à Mont-deMarsan en dernier lieu, après sept
mois et demi d’absence, mais il
courait bien. Il est possible qu’il
manque encore d’une sortie avant
d’être au top. Il a cependant pro-
1
8
Il s’est remarquablement défendu
tout récemment, étant septième
d’un quinté cagnois. Il aurait pu inquiéter les premiers ce jour-là en
trouvant un terrain plus souple.
L’inconnue ici sera qu’il n’a encore
jamais abordé une distance aussi
longue... sur le gazon. Mais je ne
9
2
5
10
18
4
1
9
2
11
10
17
14
16
Le Républicain Lorrain
10
1
8
18
11
3
4
9
Bilto
11
1
17
6
4
8
10
14
La Gazette des Courses
1
8
10
9
4
11
5
14
Week-End
1
10
8
9
3
2
4
11
Europe I
1
8
10
18
9
5
3
6
Le Parisien
1
11
9
7
14
10
8
5
Paris-Turf TIP
1
8
10
9
11
6
18
4
Paris-Turf.com
1
10
3
8
18
9
11
6
tienne pas ce samedi...
9 TRÈS SOLID
56
Origines : Honours List
et Tres Passing
Il a effectué un meeting cagnois
parfait. Ses quatre sorties ont été
payantes avec donc une victoire
plus deux places dans des quintés.
Le terrain lourd lui plaît et il peut
certainement profiter d’une forme
avancée. Ce lot est cependant plus
relevé que ceux de Cagnes-sur-Mer.
Un nouvel accessit me paraît donc
cependant complètement envisageable...
10 STORM RIVER
56
Origines : Stormy River
et Embattle
Sa plus récente apparition cagnoise
m’a beaucoup plu, étant alors
deuxième de Très Solid, qui s’est
classé cinquième d’un quinté ensuite. Il me rassurait alors, après
deux échecs. On sait que le terrain
lourd l’avantage énormément. Je
le trouve aussi bien situé au poids
ce samedi. Je le crois capable de finir à l’arrivée...
EN RÉSUMÉ
LE TOPO
LE CHOIX DES CONFRÈRES
Ouest-France
56,5
Origines : Slickly
6 MY SWEET LORD
TIERCÉ - QUARTÉ+ - QUINTÉ+ SUITE
Le Dauphiné Libéré
juge en belle forme. Le terrain
souple servira ses intérêts, d’autre
part. Il est capable d’une belle prestation ici, vu son grand coeur...
Max la Fripouille en
forme saisonnière
Max la Fripouille vient d’afficher des
progrès. Il se trouve en forme saisonnière, ayant remporté un quinté en
mars 2016. La dernière fin de course
de Sisyphe est prometteuse. Storm River termine souvent à l’arrivée lorsqu’il est monté par Pierre-Charles
Boudot. Très Solid a montré sa forme
à Cagnes. Tottebourg dépend d’un
entraînement en forme. l
LES INFORMATIONS DE LA RUBRIQUE HIPPISME SONT DONNÉES À TITRE INDICATIF. SEULS LES DOCUMENTS PUBLIÉS PAR LE
PARI MUTUEL URBAIN ONT VALEUR OFFICIELLE. NOUS INVITONS LES PARIEURS À S’Y RÉFÉRER. NOTRE RESPONSABILITÉ NE
SAURAIT EN AUCUN CAS ÊTRE ENGAGÉE.
1
10
8
9
11
3
4
18
5
6
17
2
14
7
15
12
16
Max la Fripouille. . . . . . . . . . . . . 24
Storm River. . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Sisyphe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Très Solid. . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Beyond Limits. . . . . . . . . . . . . . . 16
Kalahari Soldier. . . . . . . . . . . . . . 15
Montesquieu. . . . . . . . . . . . . . . . 15
Tottebourg. . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Allegro Forte. . . . . . . . . . . . . . . . 11
My Sweet Lord. . . . . . . . . . . . . . . 9
Earletta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Bunook. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Teodash. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
Tommy’s Boy. . . . . . . . . . . . . . . . 2
Mumgala. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
Portalay. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
Zillino. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
ABANDONNÉS :
13 Capital Flight
55,5 15 MUMGALA
Origines : Mr Greeley
et Indian Maiden
Ce chic 9 ans a évidemment pas
mal bourlingué. Il reste sur des
prestations très satisfaisantes, avec
quatre places depuis fin novembre.
Il devrait encore faire sa course ici,
d’autant que tous les terrains lui
plaisent. Il n’a certes encore jamais
abordé une telle distance de 2400
mètres. Mais je pense qu’il saura
s’adapter...
12 PORTALAY
53
Origines : Muhtathir
Il a davantage de préparation que
Tommy’s Boy. Il faut dire qu’il s’est
aligné mi-décembre, son compagnon d’écurie ayant été absent plus
longtemps. Il possède surtout le niveau des deuxièmes épreuves. Il y
aurait d’ailleurs eu une très bonne
chance ce samedi. Il n’aura toutefois que 53 kilos à porter et ce quinté ne me paraît pas très relevé...
17 EARLETTA
54,5 Origines : Early March
Origines : Motivator et Dauphine
Elle s’est imposée sur le sable
deauvillais mi-octobre et elle a ensuite eu du mal à enchaîner avec la
pénalité, ayant une place dans un
quinté quand même. Son hiver
s’est parfaitement passé. Ce break
lui a profité. Courir sur fraîcheur devrait jouer en sa faveur. Je la crois
suffisamment prête pour viser un
accessit. Elle sera peut-être même
mieux sur l’herbe encore....
14 TEODASH
16 ZILLINO
55 et Zilly Fish
Origines : Layman et Portella
Il va bien actuellement, après avoir
passé un bon hiver. Il se présentera
dès lors ici déjà en belle forme. Il
est cependant juste à ce niveau au
poids, selon moi, malgré l’effort du
handicapeur. Je juge sa tâche peu
facile. Les terrain très souples, voire
lourds, ne le gênent pas. Il va essayer d’accrocher une petite
place...
13 CAPITAL FLIGHT
53
Origines : Samum
et Stamingala
Elle avait eu un break en fin d’année dernière. Elle revient bien, ses
deux sorties cagnoises le démontrant. Elle peut mettre à profit sa
forme et aussi son poids léger ici.
Elle a les moyens de prendre un accessit, comme les deux autres Vermeulen présents au départ...
52,5
et Maladetta
Je la trouve fort bien le matin. Elle
est encore en progrès sur sa récente rentrée où elle se classait
deuxième. Mais elle se retrouve finalement au départ du quinté ici.
C’est cependant l’état du terrain qui
m’inquiète le plus. Il ne faudrait
pas qu’il soit vraiment lourd, en effet. On va voir. Elle peut batailler
pour les places si elle est servie...
18 TOTTEBOURG
54 Origines : Montmartre
Origines : Teofilo et Jeunesse Lulu
Il vient de prendre plusieurs accessits sur le sable cantilien, cette année. Il n’est certes pas un grand
spécialiste des terrains profonds.
Mais il s’était quand même illustré
l’an passé à Fontainebleau ainsi,
étant alors deuxième. Je l’aligne là,
car il n’a rien sur les surfaces fibrées en ce moment. J’ai l’espoir
de le voir bien se défendre...
52
et Delys
Elle est surtout confirmée dans des
handicaps plus modestes. Elle a cependant de l’expérience. C’est sa
rentrée ici. Elle avait brillé d’emblée
ainsi l’an passé et il s’agissait
d’ailleurs d’un quinté, se classant
troisième, à Compiègne. Le terrain
était pénible et sa valeur la même
que là. Il faut certainement s’en
méfier...
RÉSULTATS - LES RÉUNIONS D’HIER
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (1): 1,70 - Pl. (1): 1,10 - (2): 1,20 - (): .
2 TRIO ORDRE :ORDRE (1-2-3) (pour 1 €): 2,80 €.
VENDREDI À CHANTILLY
PRIX DU VAL SAINT-GEORGES
Trio Ordre - Couplés - Couplé Ordre - Trio
PSF Standard
1. Gold Sister . . . . . 8 I. Mendizabal
2. Sivinsk . . . . . . . . 2 S. Pasquier
3. Coco City . . . . . . 5 C. Soumillon
1
54
57
55,5
2 Partants :8
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (8): 12,20 - Pl. (8): 2,90 - (2): 1,70 (5): 2,50.
2 TRIO :(8-2-5) (pour 1 €): 40,20 €.
2 TRIO ORDRE :ORDRE (8-2-5) (pour 1 €): 368,30 €.
PRIX DU CENTRE D’ENTRAÎNEMENT
2
Tiercé - Quarté+ - Quinté+ - Trio - Couplés - Couplé
Ordre - 2sur4 - Multi
PSF Standard
1. Kenfay . . . . . . . 17
2. Komodo . . . . . . 14
3. Happy Cause . . . . 5
4. Isacc . . . . . . . . . 1
5. Fils Prodigue . . . . 8
G. Benoist
T. Piccone
A. Lemaitre
M. Barzalona
S. Breux
54,5
54,5
59
60
58
2 Partants :17
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (17): 10,80 - Pl. (17): 3,90 - (14): 4,10 (5): 6,50.
2 MULTI :(17-14-5-1) (pour 3 €). En 4: 3.276,00 €, en 5: 655,20
€, en 6: 218,40 €, en 7: 93,60 €.
2 2 sur 4 :(17-14-5-1) (pour 3 €): 53,40 €.
2 TRIO :(17-14-5) (pour 1 €): 383,10 €.
2 TIERCE :(17-14-5) (pour 1 €) Ordre: 1.615,00 €. Désordre:
323,00 €.
2 QUARTE :+ (17-14-5-1) (pour 1,30 €) Ordre: 6.940,44 €.
Désordre: 560,82 €. BONUS (17-14-5): 59,54 €.
2 QUINTE+ :+ (17-14-5-1-8) (pour 2 €) Ordre: 220.787,60 €.
Désordre: 2.299,80 €. TIRELIRE 1.000.000 €- Pas de gagnant.
NUMÉRO PLUS 0085 BONUS 4 (pour 2 €) (17-14-5-1): 112,40 €.
BONUS 4sur5 (pour 2 €) 56,20 €. BONUS 3 (pour 2 €) (1714-5): 28,40 €.
PRIX DU MONT GRIFFON
Trio Ordre - Couplé Ordre
PSF Standard
1. Afandem . . . . . . 1 G. Benoist
2. Amazing . . . . . . 2 C. Soumillon
3. Somewhere In Time
. . . . . . . . . . . . 3 F. Blondel
2 Partants :6
3
56,5
56,5
55
PRIX DU BEAUVAISIS
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4
PSF Standard
1. Dramatic Exit . . . 10 C. Soumillon
2. Espace . . . . . . . 11 M. Guyon
3. Illuminator . . . . . 3 P.-C. Boudot
4
58
58
58
2 Partants :12
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (10): 5,70 - Pl. (10): 1,80 - (11): 1,60 (3): 2,00.
2 MULTI :MULTI (10-11-3-4) (pour 3 €). En 4: 33,00 €, en 5:
6,60 €, en 6: 3,15 €.
2 2 sur 4 :(10-11-3-4) (pour 3 €): 4,50 €.
2 TRIO :(10-11-3) (pour 1 €): 18,80 €.
PRIX DE L’ETANG CHAPON
Trio Ordre - Couplés - Couplé Ordre - Trio
PSF Standard
1. Ninian des Aigles . 6 D. Breux
2. Dusk Falls . . . . . . 2 A. Lemaitre
3. Chicissime . . . . . 3 C. Soumillon
5
54
57
56
2 Partants :9
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (6): 17,70 - Pl. (6): 3,80 - (2): 2,80 (3): 1,60.
2 TRIO :(6-2-3) (pour 1 €): 52,80 €.
2 TRIO ORDRE :ORDRE (6-2-3) (pour 1 €): 615,50 €.
PRIX DU SOISSONNAIS
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4
PSF Standard
1. Speed As . . . . . . 4 I. Mendizabal
2. Middle East . . . . . 1 G. Benoist
3. Wyck Hall . . . . . . 3 E. Etienne
6
57
57
54,5
2 Partants :12
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (4): 8,20 - Pl. (4): 2,50 - (1): 1,90 (3): 7,10.
2 MULTI :MULTI (4-1-3-9) (pour 3 €). En 4: 2.025,00 €, en 5:
405,00 €, en 6: 135,00 €.
2 2 sur 4 :(4-1-3-9) (pour 3 €): 29,70 €.
2 TRIO :(4-1-3) (pour 1 €): 171,00 €.
PRIX DE LA LAUNETTE
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4
PSF Standard
1. Gallapagos . . . . . 5 M. Guyon
2. Sant’amanza . . . . 6 Mlle A. Massin
3. Iron Spirit . . . . . . 8 A. Badel
2 Partants :9
7
58
52
56
2 Non-partant(s) :3 Pont Neuilly (FR).
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (5): 4,80 - Pl. (5): 1,90 - (6): 2,10 (8): 2,60.
2 MULTI :MULTI (5-6-8-2) (pour 3 €). En 4: 90,00 €, en 5:
18,00 €, en 6: 6,00 €.
2 2 sur 4 :(5-6-8-2) (pour 3 €): 8,10 €. Rapports spéciaux (3
non partant): 11,10 €.
2 TRIO :(5-6-8) (pour 1 €): 34,60 €. Rapports spéciaux (3 non
partant) Gag.(5-6): 12,90 €.
PRIX DES PISTES
8
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Multi - PICK5
PSF Standard
1. Flag Fen . . . . . . . 3 G. Benoist
2. Salerno . . . . . . . 9 M. Guyon
3. Meandro . . . . . . 2 A. Bourgeais
59,5
57
59,5
2 Partants :17
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (3): 3,40 - Pl. (3): 1,80 - (9): 2,90 (2): 3,70.
2 MULTI :(3-9-2-10) (pour 3 €). En 4: 630,00 €, en 5: 126,00
€, en 6: 42,00 €, en 7: 18,00 €.
2 2 sur 4 :(3-9-2-10) (pour 3 €): 12,30 €.
2 TRIO :(3-9-2) (pour 1 €): 42,10 €.
VENDREDI À KRANJI
CLASS 5
1
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Mini Multi
Bon terrain
1. Leadership . . . . . 4 S. Sam
2. Cerdan . . . . . . . . 1 G. Boss
3. Best Jade . . . . . . 9 M. Nunes
58,5
59
56
2 Partants :12
2 Non-partant(s) :8 Genius (AUS) et 12 Buzet (AUS).
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (4): 4,50 - Pl. (4): 2,00 - (1): 1,60 (9): 2,60.
2 MULTI :MULTI (4-1-9-11) (pour 3 €). En 4: 418,50 €, en 5:
83,70 €, en 6: 27,90 €.
2 2 sur 4 :(4-1-9-11) (pour 3 €): 8,70 €.
2 TRIO :(4-1-9) (pour 1 €): 23,80 €.
RESTRICTED MAIDEN
Trio Ordre - Couplés - Couplé Ordre - Trio
Bon terrain
1. Copacabana . . . . 3 M. Rodd
2. Justice Light . . . . 5 G. Mossé
3. Athena . . . . . . . 8 R. Shafiq
2
57
57
55,5
2 Partants :9
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (3): 10,00 - Pl. (3): 1,90 - (5): 2,30 -
(8): 1,10.
2 TRIO :(3-5-8) (pour 1 €): 35,50 €.
2 TRIO ORDRE :ORDRE (3-5-8) (pour 1 €): 328,00 €.
VENDREDI À FAIRVIEW
CLASS 4
3
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Mini Multi
Bon terrain
1. Chalaza . . . . . . . 2 D. Beasley
2. Elise . . . . . . . . . 8 R. Woodworth
3. Miss Blanchett . . 11 B. Vorster
55,5
51,5
50
2 Partants :12
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (2): 2,70 - Pl. (2): 1,40 - (8): 2,40 (11): 5,60.
2 MULTI :MULTI (2-8-11-3) (pour 3 €). En 4: 301,50 €, en 5:
60,30 €, en 6: 20,10 €.
2 2 sur 4 :(2-8-11-3) (pour 3 €): 11,10 €.
2 TRIO :(2-8-11) (pour 1 €): 68,60 €.
MAIDEN
4
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Mini Multi
Bon terrain
1. Sacred Army . . . . 2 J. Powell
2. Red Riding Wood . 7 G. Boss
3. Speedy Warrior . . 9 O. Plaçais
57,5
54
51,5
2 Partants :10
2 Non-partant(s) :1 Anghiari (JPN).
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (2): 1,50 - Pl. (2): 1,10 - (7): 1,10 - (9):
1,10.
2 MULTI :MULTI (2-7-9-10) (pour 3 €). En 4: 72,00 €, en 5:
14,40 €, en 6: 4,80 €.
2 2 sur 4 :(2-7-9-10) (pour 3 €): 3,30 €. Rapports spéciaux (1
non partant): 3,30 €.
2 TRIO :(2-7-9) (pour 1 €): 5,60 €. Rapports spéciaux (1 non
partant) Gag.(2-7): 3,60 €.
OPEN BENCHMARK 67
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Multi
Bon terrain
1. Preditor . . . . . . . 2 J. Powell
2. Keep Spinning . . . 4 V. Duric
3. Special Force . . . 13 O. Chavez
5
59
56,5
50
2 Partants :14
2 Non-partant(s) :15 Cordoba (GB).
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (2): 4,90 - Pl. (2): 1,70 - (4): 2,60 (13): 4,60.
2 MULTI :(2-4-13-8) (pour 3 €). En 4: 441,00 €, en 5: 88,20 €,
en 6: 29,40 €, en 7: 12,60 €.
2 2 sur 4 :(2-4-13-8) (pour 3 €): 16,80 €.
2 TRIO :(2-4-13) (pour 1 €): 325,70 €.
WELCOME TO FAIRVIEW MAIDEN PLATE
1
Trio - Couplés - 2sur4 - Trio Ordre International Couplé Ordre International - Multi
Bon terrain
1. Le Grand Rouge . . 7 L. Hewitson
2. Beau Var . . . . . . 12 R. Fourie
3. Silken Summer . . 11 L. Mxothwa
60
57,5
57,5
2 Partants :13
2 Non-partant(s) :1 Zip Line (SAF), 2 Battersea Bridge (SAF) et 13
Bubbly Night (SAF).
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (7): 5,10 - Pl. (7): 2,00 - (12): 1,50 (11): 1,50.
2 MULTI :(7-12-11-10) (pour 3 €). En 4: 31,50 €, en 5: 6,30 €,
en 6: 3,30 €, en 7: 3,15 €.
2 2 sur 4 :(7-12-11-10) (pour 3 €): 4,80 €. Rapports spéciaux (1,
2 et 13 non partants): 3,30 €.
2 TRIO :(7-12-11) (pour 1 €): 12,50 €. Rapports spéciaux (1, 2 et
13 non partants) Gag.(7-12): 12,50 €.
ALL TO COME MR 76 HANDICAP
2
Trio - Couplés - 2sur4 - Trio Ordre International Couplé Ordre International - Mini Multi
Bon terrain
1. Duly Ordained . . . 6 C. Murray
2. Matador In Red . . 2 J.P.V’D Merwe
3. Valmode . . . . . . 12 C. Maujean
55
59,5
53,5
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (13): 40,70 - Pl. (13): 11,90 - (14): 7,90
- (10): 7,10.
2 MULTI :(13-14-10-12) (pour 3 €). En 4: 7.182,00 €, en 5:
1.436,40 €, en 6: 478,80 €, en 7: 205,20 €.
2 2 sur 4 :(13-14-10-12) (pour 3 €): 74,70 €.
2 TRIO :(13-14-10) (pour 1 €): 1.690,00 €.
VENDREDI À CORDEMAIS
PRIX DES BÉNÉVOLES
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Multi
Bon terrain
1. Cap Carsi . . . . . . 5 D. Bonne
2. Concerto d’Em . . 14 A. Wiels
3. Carat de Melleray . 6 M. Houal
1
2825
2850
2825
2 Partants :15
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (5): 6,00 - Pl. (5): 2,80 - (14): 2,00 (6): 3,60.
2 MULTI :(5-14-6-2) (pour 3 €). En 4: 8.599,50 €, en 5:
1.719,90 €, en 6: 573,30 €, en 7: 245,70 €.
2 2 sur 4 :(5-14-6-2) (pour 3 €): 33,60 €.
2 TRIO :(5-14-6) (pour 1 €): 83,90 €.
PRIX HIPPODROME DE SAINT-BRIEUC
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Multi
Bon terrain
1. Volcano de Blain . 8 Mlle A. Caillard
2. Voici à la Bruyère 16 J. Leroulley
3. Voyageuse . . . . . 1 P. Sorais
2
2825
2850
2825
2 Partants :11
2 Non-partant(s) :4 The Stones (SAF).
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (6): 9,40 - Pl. (6): 3,70 - (2): 2,60 (12): 6,70.
2 MULTI :MULTI (6-2-12-8) (pour 3 €). En 4: 508,50 €, en 5:
101,70 €, en 6: 33,90 €.
2 2 sur 4 :(6-2-12-8) (pour 3 €): 7,20 €. Rapports spéciaux (4
non partant): 4,50 €.
2 TRIO :(6-2-12) (pour 1 €): 108,80 €.
2 Partants :16
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (8): 16,40 - Pl. (8): 3,20 - (16): 1,70 (1): 3,50.
2 MULTI :(8-16-1-3) (pour 3 €). En 4: 409,50 €, en 5: 81,90 €,
en 6: 27,30 €, en 7: 11,70 €.
2 2 sur 4 :(8-16-1-3) (pour 3 €): 12,60 €.
2 TRIO :(8-16-1) (pour 1 €): 103,80 €.
RUGBY 5 FM 59 HANDICAP
3
Trio - Couplés - 2sur4 - Trio Ordre International Couplé Ordre International - Multi
Bon terrain
1. Valasco d’Im . . . 15 M. C.-J. Morin
2. Va Tout Steed . . . 14 M. S. Campain
3. Alpine du Fruitier . 9 M. A. Brehin
Bon terrain
1. Love Without End 13 C. Murray
2. Love Everlasting . 14 K. Minnie
3. Lady Marshall . . 10 R. Danielson
54
53,5
56,5
PRIX DU HARAS DE CORDEMAIS
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Multi
3
2850
2850
2850
2 Partants :16
2 MUTUEL :(pour 1 ) Gag. (15): 7,20 - Pl. (15): 2,90 - (14): 18,50 (9): 6,50.
2 Partants :16
2 Non-partant(s) :7 Gimme Now (SAF).
15
16
SAMEDI 11 MARS 2017
F. Cheyer
Mme P. Butel
J. Bertran de Balan
J.-F. Doucet
C. Laffon-Parias
Y. de Nicolay
J.-L. Guillochon
A. Bonin
S. Jésus
O. Regley
P.et F. Monfort (s)
S. Kobayashi
E. Legrix
TIERCÉ BELGE
DIMANCHE À KUURNE - WWW.EUROTIERCE.BE
16H - 1.200 € - 2.300 M - ATTELE DEUX POTEAUX - PRIX BINGOAL
N° PARTANTS
DIST.
S. A. REC.
DRIVERS
MUSIQUE
1
CUSCO DU HANOY
2
AMOUR D’OKI
2300M H 5 1.18.6 Johan Kindt
A
M 7 1.17.0 Marc Moes (L)
2-1-D-D-5-7-5-0-5-4
6-5-6-6-0-7-D-5-D
3
ALADIN BLEU
U
M 6 1.16.7 Alain Dengis
2-5-8-7-0-8-6-4-4-6
7-0-5-7-3-D-0-2-3-0
4 COMME IL FAUT
T
H 5 1.16.9 Rudy Smets
5
O
M 5 1.17.9 Frank Van Den Bergh 2-1-2-3-2-2-1-1-5-1
INVINCIBLE BOLETS
6
17
9
18
8
14
13
11
7
15
12
16
2
Zillion Dollar Cup
Glamour Star
Skating The Park
Downhill Only
Spiritueux
Enfin Seuls
Poster
Cœur Dolois
Monika Jem
Konig Chouchen
Got Tiger
Bubbly
Sandra Mia
H
H
H
H
H
F
H
H
F
H
H
F
F
6 HEPARINE BELL
S
F 6 1.17.7
Dries Devolder
8-0-2-4-6-5-2-0-5-5
T
F 6 1.16.1
Rik Depuydt
0-0-7-D-8-0-0-0-0
8 FIGARO DU RY
A
M 8 1.16.0 Lieven Cannaert
D-D-D-D-6-6-D-D-3-4
PRIX BELLISSIMA FRANCE À 11H35
R
H 5 1.16.1
3-2-3-1-1-1-3-1-1-1
10 BEL ESPOIR
T
M 6 1.15.9 Kristof Depuydt
Attelé - Attelé - 10.000 € - 2.350 m
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Mini Multi
1-0-5-2-D-D-2-D-2-D
KING CHARLES
5-9-10-2-3-6
Tiercé assez famélique en ce dimanche à Kuurne ! Deux concurrents vont sans doute se
disputer la palme: INVINCIBLE BOLETS et ICARE T ! Entre ces deux chevaux en forme, le
choix est question d’impression et la lutte risque d’être chaude. Ensuite, BEL ESPOIR,
AMOUR D’OKI et ALADIN BLEU vont sans doute s’octroyer les accessits. Il semble inutile
d’étendre son jeu car les chances de BYLANNE D’ERPION , CUSCO DU HANOY et FIGARO DU
RY semblent plus qu’aléatoires.
Plat - Handicap - 3 ans - 35.000 € - 1.600 m
Trio Ordre - Couplés - Couplé Ordre - Trio
PARTANTS
Markazi
Silver Cape
Domfront
Paleolithic
Manahir
Chiarush
Cry Baby
Libre Comme l’Or
Panameras
A.
3
3
3
3
3
3
3
3
3
PDS
60
56,5
55
54,5
54
51
51
49,5
51
JOCKEYS
NON PARTANT
E. Hardouin
S. Pasquier
M. Barzalona
M. Guyon
D. Breux
A. Badel
Mlle A. Massin
A. Coutier
D. PERF.
211113
61172
311635
5223
2226
611682
314342
5475
1 7 4 9 5 10
CDE
4
6
5
1
3
2
S.
M
M
M
M
H
M
A.
3
3
3
3
3
3
PDS
56,5
56,5
56,5
55
55
55
JOCKEYS
O. Peslier
M. Barzalona
F. Veron
A. Lemaitre
L. Boisseau
M. Guyon
D. PERF.
1
3321
1255
82
11 7 8 7 7 6
46
Nous désignons : 3 Rebello.
Outsiders : 2 Harcourt Street. 1 Qatar Weave.
4
PRIX ROSE DE MAI À 15H45
Plat - L. - Femelles - 3 ans - 55.000 € - 2.000 m
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Classic tiercé
ENTRAÎNEUR
A. de Watrigant
H.-A. Pantall
J.-M. Béguigné
P. Decouz
K. Borgel
Y. Gourraud
F. Rossi
N. Clément
Soc. F. Head
C. Ferland
NO
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
PARTANTS
Music Lover
Sistercharlie
Muthla
Thanx For Nothing
Mademoiselle Marie
Hollivia
Allons Y
Tres Belle
Listen In
Cosmique
CDE
1
7
4
9
5
10
2
3
6
8
S.
F
F
F
F
F
F
F
F
F
F
A.
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
PDS
56,5
56,5
56,5
56,5
56,5
56,5
56,5
56,5
56,5
56,5
JOCKEYS
Alex. Roussel
P.-C. Boudot
O. Peslier
Ronan Thomas
F. Blondel
E. Hardouin
T. Thulliez
S. Pasquier
A. Lemaitre
M. Guyon
D. PERF.
4 2 1 1 5 10
1
16
712365
112411
325
112
12
13
12418
Nous désignons : 9 Listen In. 10 Cosmique.
Outsiders : 7 Allons Y. 3 Muthla. 6 Hollivia.
5
PRIX ALTIPAN À 16H15
Plat - L. - 4 ans et plus - 52.000 € - 1.600 m
Trio Ordre - Couplé Ordre
ENTRAÎNEUR
J.-M. Béguigné
D. Smaga
C. Ferland
A et G. Botti (s)
H.-A. Pantall
Mick Channon
F. Rohaut
NO
1
2
3
4
5
6
7
PARTANTS
Kourkan
Djiguite
Dream Dy
Kahouanne
Dhevanafushi
Czabo
Cersei
CDE
7
6
3
1
5
4
2
S.
H
M
H
H
M
F
F
A.
4
5
4
5
4
4
4
PDS
58,5
58,5
57
57
57
57
55,5
JOCKEYS
C. Soumillon
G. Benoist
P.-C. Boudot
A. Hamelin
M. Barzalona
A. Badel
S. Pasquier
D. PERF.
311631
121467
7 1 4 8 10 5
1 3 11 2 4 1
232254
13 1 4 4 1 8
211623
6
PRIX DE CHAUMONT-EN-VEXIN À 16H50
Plat - A réclamer - 3 ans - 19.000 € - 1.600 m
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Multi - PICK5
NO
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
PARTANTS
Tu Te Calmes
Scary Chop
Mowafrost
Golden Sage
Tadkhirah
Petit Poulain
Papa Winner
Extase de la Londe
Moonlight Dream
Météorite
Zahiria
Vue de l’Esprit
Vénexiana
Pure Poésie
Mystery Sky
Etta
Parissa
CDE
9
13
3
2
6
8
4
17
15
10
5
12
14
1
16
11
7
S.
H
M
H
F
F
H
M
F
H
F
F
F
F
F
F
F
F
A.
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
PDS
59
59
56
57,5
57,5
56
56
54,5
52,5
54,5
53
52,5
53
54,5
54,5
50
54,5
JOCKEYS
I. Mendizabal
C. Soumillon
T. Speicher
P.-C. Boudot
F. Blondel
S. Hellyn
T. Piccone
E. Etienne
Mlle Z. Pfeil
J. Claudic
L. Boisseau
Mlle D. Santiago
N. Larenaudie
A. Polli
A. Hamelin
Mlle A. Massin
A. Coutier
D. PERF.
96
757462
8 12 7 12
9187
57613
14
6 8 10 6 10 3
10 11 11
15 5 9 8 14 7
9 5 4 10 5 6
7 12 3 11 10 6
13 17
9 13
D31423
10 12 4 4 12 7
10 11 3 8 7 7
11 10 10 2 5
Nous désignons : 5 Tadkhirah. 2 Scary Chop. 4 Golden Sage.
Outsiders : 10 Météorite. 14 Pure Poésie. 11 Zahiria. 7 Papa Winner.
7
PRIX D’HERBLAY À 17H20
Plat - Gentlemen-riders et Cavalières - Course E - 4 ans et plus - Qualifiés dans les Handicaps - 16.000 €
- 1.600 m
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4
ENTRAÎNEUR
P.et F. Monfort (s)
Soc. M. Boutin
C. Plisson
Mme G. Rarick
F.-X. Belvisi
I. Raybould
A et G. Botti (s)
Alex. Fracas
D. Windrif
Soc. D. Guillemin
C. Plisson
Mme V. Stefutti
NO
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
PARTANTS
Taghir Tash
Ice Cool
Amiga Intima (E1)
Orpello
Magic Mac
Aviator
Ebeltoft
La Punta Ala
L’Espagna
Cardener
Piwi Chop (E1)
Real Promise
CDE
12
1
7
11
3
2
6
10
9
5
8
4
S.
H
H
F
M
F
H
H
F
F
H
M
M
A.
5
8
7
8
5
8
5
4
8
4
7
6
PDS
70
67
68,5
68
67,5
65
66
63,5
65
61
65
61
JOCKEYS
M. P. Dubourg
M. H. Boutin
M. T. Mace
M. G. Bertrand
M. F. Guy
M. P. Raybould
M. V. Schiergen
Mlle M. Rollando
M. T. Windrif
Mlle C. Guillemin
M. F. Gautier
Mme V. Stefutti
D. PERF.
6 7 8 13 6 1
2 11 7 13 4 7
3 8 2 8 13 13
13 1 10 4 6 6
12 11 3 14 4 5
15 6 15 8 1 7
3 9 10 5 6 7
5 3 4 13 4 6
9 10 2 6 2 5
11 12 3 6 7 3
6 8 14 10 13 10
942366
Nous désignons : 8 La Punta Ala. 1 Taghir Tash.
Outsiders : 7 Ebeltoft. 5 Magic Mac. 3 Amiga Intima.
8
PRIX DE LA BIGORRE À 17H50
Plat - Handicap divisé - deuxième épreuve - Course E - 5 ans et plus - 26.000 € - 2.400 m
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Multi - PICK5
ENTRAÎNEUR
N. Leenders
Mme G. Rarick
P. de Chevigny
Mlle A. Rosa
S. Cérulis
NO
1
2
3
4
5
PARTANTS
Atilla
Bleu Astral
Ma Philosophie
Serienschock
Sulysse
S.
H
H
H
H
H
H
H
H
H
H
A. DIST.
6 2350
7 2350
8 2350
7 2350
8 2350
7 2350
6 2350
4 2350
8 2350
5 2350
DRIVERS
M. Humbert
M. E. Massonnet
R. Haller
M. J. Vignoni
Mme M.-L. Billard
Mme P. Hiltebrand
A. Bärtschi
R. Pujol
M. H. Bracher
J.-B. Matthey
TPS
1’15"4
1’16"2
1’15"8
1’14"5
1’15"6
1’17"5
1’17"8
1’16"1
1’14"9
1’16"
D. PERF.
Di 4 6 1 2 3
457655
311311
102403
51636D
3 4 13 10 1 9
Di Di 8 Di Di Di
4 Di 7 4 3 9
695775
Di 1 2 5 3 4
ENTRAÎNEUR
M.-A. Bovay
B. Perrin
J.-B. Matthey
L. Theureau
J.-B. Matthey
R. Pujol
Mme C. Gilliéron
W. Theiler
M.-A. Bovay
K. Schallenberger
NO
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
PARTANTS
Uriel de Saussaie
Tasmin de Bellon
Saltimbanque
Titou de la Couy
Tupélo des Bois
Adagio du Martza
Smanko
Vemesco
Ti Black d’Amour
Uranus de Chambe
S.
H
H
H
H
H
H
H
H
H
H
A. DIST.
9 2350
10 2350
11 2350
10 2350
10 2350
7 2350
11 2350
8 2350
10 2350
9 2350
NO
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
PARTANTS
Calvados Rom
Dynamique d’Avèze (E1)
Destin de Star
Light The Fire
Câline Uranie
Diamant de Covy
Dolo du Copy
Clio Rose
Dahlia Villetot
Carré d’As de Bomo (E1)
Drago de Tilou
Diaz
Destination
S.
H
F
H
H
F
M
M
F
H
H
H
H
F
A. DIST.
5 2350
4 2350
4 2350
4 2350
5 2350
4 2350
4 2350
5 2350
4 2350
5 2350
4 2350
4 2350
4 2350
TPS
1’14"2
1’15"5
1’16"2
1’14"4
1’13"6
1’15"9
1’15"6
1’15"8
1’13"7
1’13"9
D. PERF.
566838
6 Di 3 7 2 5
451134
342316
4 7 3 Di 6 3
323663
5 6 9 Di 4 4
8 5 2 4 10 4
341241
461142
3
DRIVERS
NON PARTANT
M. S. Garofalo
P.-A. Rynwalt-Boulard
M. Humbert
M. J.-C. Gardaz
Mme A.-M. Console
P. Besson
C. Vulliamy
M. R. Perrin
L. Ferro
H. Gubler
A. Burger
P. Schneider
TPS
1’25"1
1’17"7
1’21"4
1’17"8
1’19"5
1’17"6
1’19"2
1’18"8
1’20"6
1’17"7
-1’23"
1’21"6
D. PERF.
Di Di Di Di 7 9
5 Di Di 6 Di 8
9 Di
1 5 Di 8 3 2
0 7 6 Di 9
Di 7 3 6 Di 6
Di 5 3 6 4 3
6 Di 10 Di 9 8
Di 5 4 4 1
6 10 Di 7 1 Di
-3i
8 2 2 Di 2 4
4
PRIX CARAT WILLIAMS À 13H05
Attelé - Attelé - 8.000 € - 2.350 m
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Mini Multi
NO
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
PARTANTS
Capraio
Beluga Lake
Atlas Péreyre
Bethoven du Martza
Baumont d’Avignère
Bahia Rose
Ballade du Martza
Batingo
Aramis di Quattro
Pipilo Jet
Ubar Rose
Commodore
S.
H
H
H
H
H
F
F
H
H
H
H
H
A. DIST.
5 2350
6 2350
7 2350
6 2350
6 2350
6 2350
6 2350
6 2350
7 2350
8 2350
9 2350
5 2350
DRIVERS
Mme B. Aebischer
M. P. Blanc
R. Fresneau
R. Pujol
M. J. Juriens
C. Vulliamy
M. J. Seydoux
J.-B. Matthey
Mme V. Henry
M. H. Bracher
Mlle P. Woiton
L. Ferro
TPS
1’14"4
1’17"4
1’16"3
1’16"8
1’14"7
1’16"6
1’14"5
1’16"6
1’14"7
1’14"5
1’15"
1’13"
D. PERF.
2 2 2 1 Di 7
563794
646446
311631
6 11 7 7 5 3
8 5 9 3 Di 13
Di 3 Di Di 9 Di
1 Di Di 4 Di 2
7 6 Di 3 1 2
9 7 11 5 10 4
878676
7 Di A 5 4 4
Nous désignons : 1 Capraio. 8 Batingo.
Outsiders : 4 Bethoven du Martza. 5 Baumont d’Avignère. 2 Beluga Lake.
5
PRIX D’OUVERTURE À 13H35
CDE
5
3
4
1
10
S.
H
H
F
H
H
A.
5
5
6
9
5
PDS
60
59,5
59,5
56
59,5
JOCKEYS
Alex. Roussel
M. Forest
F. Lefebvre
Mlle A. Massin
A. Badel
D. PERF.
164393
2 10 4 6 9 9
4 3 11 9 2 4
1 3 11 A 4 6
11 5 11 1 4
ENTRAÎNEUR
M. Humbert
R. Haller
L. Ferro
V. Nunes de Oliveir
C. Pittet
R. Pujol
Mlle P. Felber
M.-A. Bovay
P.-A. Juriens
B. Perrin
C. Pittet
J.-B. Matthey
NO
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
PARTANTS
Rebus
Stark Bi
Papandreu
Attenarco
Tsar d’Acanthe
Tango du Martza
Vermeil de l’Iton
Sprint Final
Rubis de la Porte
Swing d’Eronville
Ultra Classique
Slow du Beauvoisin
S.
H
M
M
H
H
H
H
H
H
H
M
H
A. DIST.
9 2350
6 2350
8 2350
7 2350
10 2350
10 2350
8 2350
11 2350
12 2350
11 2350
9 2350
11 2350
DRIVERS
M. Humbert
R. Haller
M. S. Garofalo
H. Turrettini
M. J.-F. Bastard
R. Pujol
Mlle P. Felber
Mme V. Henry
M. P.-A. Juriens
M. J. Juriens
P. Schneider
J.-B. Matthey
TPS
1’12"
1’12"
1’12"
1’11"9
1’13"4
1’14"4
1’13"2
1’13"7
1’14"2
1’11"6
1’12"5
1’11"1
D. PERF.
554415
111231
5 5 5 Di 5 3
1 2 5 2 13 1
122144
2 Di 5 3 3 Di
141897
245621
A95677
428356
797135
3 1 Di 12 7 3
Nous désignons : 4 Attenarco. 2 Stark Bi.
Outsiders : 12 Slow du Beauvoisin. 6 Tango du Martza. 1 Rebus.
RÉUNION 3 - CAEN - 12H
1
PRIX DE CHAMPCEY À 12H20
Monté - Monté - Course E - 18.000 € - 2.450 m
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Multi
ENTRAÎNEUR
G. Ligeron
J. Bruneau
G. Lefrou
J.-E. Le Bec
J.-P. Diabat
NO
1
2
3
4
5
PARTANTS
Easy Paris
Eclat de Verre
Elite Lady
Easy Princess
Edelweiss Septhema
S.
M
M
F
F
H
A. DIST.
3 2450
3 2450
3 2450
3 2450
3 2450
3
3
3
3
3
3
3
3
3
2450
2450
2450
2450
2450
2450
2450
2450
2450
E. Raffin
C. Terry
Gérald Blandin
T. Dromigny
M. Viel
A. Barrier
Mlle A. Laroche
Y. Lebourgeois
Christ. Corbineau
2
PRIX DE JUMIGNE À 12H50
ENTRAÎNEUR
R. Chauvin
S. Hervalet
J. Compas
A. Dollion
F. Provost
A. Dollion
S. Deshayes
L.-C. Abrivard
A.-A. Barassin
C. Lancelin
S. Guarato
F. Héon
B. Carpentier
S. Roger
C. Mirandel
E. Szirmay
NO
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
PARTANTS
Estreya du Belver
Erlangère
Exauce Nous
Enzo du Klau
Eclipse Lignerie
Emeraude Vébé
Eminem Esday
Eagle Lignerie
Evan Paulo
Exayre
Ever Pride
Eclipse Lucernaise
Eternel Amour
Emir Pettevinière
Egée de Mahey
Edène Valmont
S.
F
F
M
M
F
F
M
M
M
M
M
F
H
M
F
F
A. DIST.
3 2450
3 2450
3 2450
3 2450
3 2450
3 2450
3 2450
3 2450
3 2450
3 2450
3 2450
3 2450
3 2450
3 2450
3 2450
3 2450
DRIVERS
R. Chauvin
Mme E. Le Beller
J. Compas
T. Le Beller
F. Provost
A. Dollion
S. Deshayes
L. Abrivard
A.-A. Barassin
F. Lecanu
C. Lefaix
A. Barrier
B. Carpentier
J.-P. Monclin
Y. Lebourgeois
E. Szirmay
DRIVERS
F. Lagadeuc
M. Abrivard
G. Monnier
W. Jehanne
M. Barré
TPS
------
D. PERF.
---Di
Di Di Di
ENTRAÎNEUR
R. Bergh
C. Boisnard
R. Barette
J. Bescher
E. Lefranc
H. Levesque
D. Delaroche
C.-A. Mallet
B. Kernivinen
D. Dauverné
G. Delacour
NO
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
PARTANTS
Rico Follo
Teeth White
Vasco du Gîte
Ursy Rafoulais
Verdi de Tillard
Val de l’Iton
Alexia du Cherisay
Uros de l’Extrême
Tout Va Bien
Valjean Wild
And Gibus
S.
H
F
H
H
H
H
F
H
H
H
H
A. DIST.
9 2450
10 2450
8 2450
9 2450
8 2450
8 2450
7 2450
9 2450
10 2450
8 2450
7 2450
DRIVERS
Mlle L. Mathieu Pavard
V. Saussaye
Mlle L. Balayn
Mlle L. Drapier
M. Tijou
P. Sorais
Mlle C. Le Coz
A. Angot
Mlle A. Laroche
T. Peltier
J.-Y. Ricart
A.
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
POIDS.
71
68
68
66
66
66
66
66
65
65
64
64
64
63
63
63
62
62
PROPRIÉTAIRE
Ecurie Club des Etoiles
M. Bryant
Ecurie Kura
H. De Waele
S.-C. Carrie
J. Détré
D. Beaunez
M.L.Bloodstock Ltd
C. Trecco
A. Chaillé-Chaillé
S. Munir
J. Seror
Passion Racing Club
P. Moussion
D. Beaunez
D. Dahan
J. Bruneau de la Salle
P. Papot
ENTRAÎNEUR
P. Butel
D. Bressou
C. Scandella
P. Lenogue
G. Cherel
G. Macaire
P. Butel
G. Cherel
D. Windrif
A. Chaillé-Chaillé
F. Nicolle
M. Seror
P.-J. Fertillet
Y. Fouin
P. Butel
Rob. Collet
F.-M. Cottin
D. Bressou
TPS
1’11"5
1’15"2
1’13"1
1’14"6
1’13"3
1’12"7
1’13"2
1’13"3
1’14"1
1’13"8
1’12"9
D. PERF.
Di 5 9 Di 7 4
35
1
16
1 Di 4
1
3 8 6 8 Di Di
5 Di 1 4
423
323
1
4 1 Di 8 8
2 4 Di 2
461
586684
914547
3
D. PERF.
460284
Di 8 8 Di Di 4
5 8 3 5Di 3 5
075036
0 6 0 1Di 1 0
Di Di 4 Di 8 Di
10 4 0 Di 4 Di
7 Di 9 5 5 9
Di 2 Di 1 1 5
584477
Di 6 8 0 7 6
4
PRIX D’HAUTEVILLE À 13H50
Attelé - Attelé - Mâles - Course E - 18.000 € - 2.200 m
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Multi
ENTRAÎNEUR
F. Blandin
M. Gilard
S. Meunier
F. Blandin
F. Joseph
B. Angot
P.-Y. Lemoine
F. Terry
Mlle C. Delamare
S. Provoost
C. Boisnard
O. Lienart
F. Blandin
S. Provoost
A. Marquet
NO
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
PARTANTS
Caprice du Houlme (E1)
Carabi du Jacky
Carat de Chahains
Ckepler d’Amos (E1)
Crack Magic
Cheesecake
Cannonball
Crystal du Lys
Charly d’Ommeel
Call Boy Danover (E2)
Câlin des Moissons
Casanova de Rico
Cocktail Gaby
Cyr de Coquerie (E2)
Corso Mona
S.
H
H
H
H
H
H
H
H
H
H
H
M
M
H
H
A. DIST.
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
DRIVERS
Mlle C. Le Coz
M. Gilard
Mlle A. Doyère
F. Blandin
F. Joseph
B. Angot
K. Weska
L. Aubé
N. Pacha
F. Lecanu
A.-P. Grimault
Mlle L. Buglier
Gérald Blandin
J. Travers
A. Marquet
TPS
1’16"2
1’16"8
1’15"4
1’16"
1’13"3
1’15"8
1’16"3
1’17"2
1’14"9
1’16"2
1’17"2
1’20"1
1’16"2
1’17"1
1’19"1
D. PERF.
2 3 Di 5 10 4
5 7 4 Di 9 6
341816
5 1 0 11 3 9
8 Di 1 3 3 6
196006
2 3 1 2 6 11
2 6 2 1 2 Di
523478
Di Di 9 Di Di Di
9 6 3 Di 8 4
11 0 Di 5 9 8
Di 6 9 0 8 3
Di Di 2 Di Di Di
8 10 4 7 3 7
Nous désignons : 5 Crack Magic. 3 Carat de Chahains. 4 Ckepler d’Amos.
Outsiders : 1 Caprice du Houlme. 6 Cheesecake. 9 Charly d’Ommeel. 2 Carabi du Jacky.
5
PRIX D’HAUTEVILLE À 14H20
Attelé - Attelé - Mâles - Course E - 18.000 € - 2.200 m
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Multi
ENTRAÎNEUR
S. Roger
A.-G. Maillard
J.-F. Popot
M. Donio
B. Deslandes
F. Blandin
V. Viel
J.-G. Van Eeckhaute
S. Marmion
C. Boisnard
S. Provoost
A. Mignon
F. Blandin
J.-W. Hallais
NO
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
PARTANTS
Calio Josselyn
Cello Alto
Citan du Sound
Cash Rush
Coaching Charm
Carré Chic
Carré Noir
Cicero Face
Comte des Tithais
Clopin du Boulay
Câlin du Pressoir
Câlin des Mazures
Cristo Turgot
Coup Franc
S.
H
H
H
H
H
H
H
M
H
H
H
H
M
H
A. DIST.
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
5 2200
DRIVERS
J. Minee
A.-G. Maillard
J.-F. Popot
G. Donio
B. Deslandes
F. Blandin
V. Viel
E. Raffin
M. Abrivard
A.-P. Grimault
F. Lecanu
G. Gesret
E. Szirmay
J.-C. Hallais
TPS
1’15"3
1’13"2
1’15"8
1’15"3
1’16"3
1’15"
1’14"9
1’13"5
1’16"
1’16"1
1’16"6
1’17"8
1’16"4
1’14"7
D. PERF.
305598
Di Di 4 1 2 Di
4 2 3 Di Di 1
10 4 5 4 9 6
8 11 2 Di 8 6
5 0 Di 9 0 13
Di 4Di 1 6 8 Di
5 4 Di 10 Di Di
Di Di Di 3 1 2
A 6 Di 0 A Di
2 Di 2 3 3 5
9 1658 6 Di 3
13 5 6 3 2 5
Di Di Di 1 1 Di
Nous désignons : 8 Cicero Face. 9 Comte des Tithais. 3 Citan du Sound.
Outsiders : 4 Cash Rush. 11 Câlin du Pressoir. 6 Carré Chic. 14 Coup Franc.
6
PRIX DE DUCEY À 14H50
Monté - Monté - Femelles - Course F - 18.000 € - 2.450 m
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Multi
ENTRAÎNEUR
G. Taddei
N. Perrelle
M. Bézier
C. Boisnard
D. Lefaucheux
C. Clin
P.-M. Enault
C. Dubanchet
O. Touvais
A.-H. Viel
V. Raimbault
T. Raffegeau
C. Dubanchet
C. Gallier
L.-C. Abrivard
NO
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
PARTANTS
D’Aventure
Déesse d’Un Jour
Dourga du Dollar
Dévérina d’Echal
Damoiselle Boss
Diva Gibus
Diva de Crépon
Djerba de Broye (E1)
Dolce Vita Phédo
Daphné du Surf
Diva de l’Aumoy
Didine du Digeon
Dolly de Broye (E1)
Divine de Brévol
Dorada de Lou
S.
F
F
F
F
F
F
F
F
F
F
F
F
F
F
F
A. DIST.
4 2450
4 2450
4 2450
4 2450
4 2450
4 2450
4 2450
4 2450
4 2450
4 2450
4 2450
4 2450
4 2450
4 2450
4 2450
DRIVERS
Mlle C. Théault
P. Houel
A. Angot
A.-P. Grimault
M. Abrivard
W. Jehanne
V. Seguin
N. Pacha
O. Touvais
M. Tijou
M. Pean
E. Raffin
A. Barrier
Y. Lebourgeois
L. Abrivard
TPS
1’19"8
--1’19"4
1’19"
1’17"8
1’18"3
1’18"
1’17"4
1’17"
1’17"9
1’17"9
1’17"3
1’18"5
1’16"2
D. PERF.
8
Di Di Di Di
Di Di
7 5 Di Di Di 7
4 8 Di
7 4 8 Di 5
Di 13 3 6 9 Di
Di Di 1 Di Di 0
8 Di 3 7 3 4
12 4 7 7 3 11
9 7 4 4 3 11
14
2 1 3 i Di Di
7 Di 9 Di 2 5
Di 6 4 Di 6 1
Nous désignons : 15 Dorada de Lou. 13 Dolly de Broye. 14 Divine de Brévol.
Outsiders : 12 Didine du Digeon. 11 Diva de l’Aumoy. 5 Damoiselle Boss. 10 Daphné du Surf.
LES INFORMATIONS DE LA RUBRIQUE HIPPISME SONT DONNÉES À TITRE INDICATIF. SEULS LES DOCUMENTS PUBLIÉS PAR LE
PARI MUTUEL URBAIN ONT VALEUR OFFICIELLE. NOUS INVITONS LES PARIEURS À S’Y RÉFÉRER. NOTRE RESPONSABILITÉ NE
SAURAIT EN AUCUN CAS ÊTRE ENGAGÉE.
Haies - Handicap - L. - 4 ans - 95.000 € - 3.600 m
S.
H
H
H
H
H
H
H
H
H
H
H
H
H
H
H
M
F
H
TPS
1’16"2
1’16"7
1’17"6
1’20"8
1’17"8
1’20"1
1’18"9
1’15"7
1’18"2
1’17"4
1’20"9
1’19"9
1’17"6
1’18"2
1’17"5
1’18"3
Nous désignons : 9 Tout Va Bien. 6 Val de l’Iton.
Outsiders : 7 Alexia du Cherisay. 10 Valjean Wild. 5 Verdi de Tillard.
DIMANCHE À AUTEUIL - 3EME - PRIX UNIVERS II (VERS 15H15)
PARTANTS
Pyromane
Hotmale Has
Long Breeze
Grand Départ
Touz Break
San Pedro de Senam
Treizor du Pilori (E1)
Solvedo
Le Mans
Athos du Mathan
Hurkhan
Futbolisto
Equinoxe
Dans Le Mil
Youm’z City (E1)
Striveforgreatness
Back To Brésil
L’Ami Sanèche
Di Di
Di Di
0 Di
9 10 7
7 8 Di
6
4 Di 8 Di 4
Di 5 3
5 Di 2 8 5 3
Nous désignons : 13 Estampe. 12 Espoir Eleven. 14 Enora Paulo.
Outsiders : 2 Eclat de Verre. 7 Empereur Face. 6 Elite de Bougy. 11 Ezalyo Smart.
TIERCÉ - QUARTÉ+ - QUINTÉ+ - TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4 - MULTI RÉUNION1
NO
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
---1’19"4
1’18"5
1’18"4
1’18"9
1’17"3
1’18"9
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Classic tiercé
DRIVERS
Mme L. Magnenat
M. J. Juriens
J.-B. Matthey
L. Theureau
M. M. Bougault
R. Pujol
Mme M. Jenni
Mme S. Theiler
Mme C. Rother
M. K. Schallenberger
Nous désignons : 4 Light The Fire. 11 Drago de Tilou.
Outsiders : 10 Carré d’As de Bomo. 13 Destination. 7 Dolo du Copy.
ENTRAÎNEUR
René Aebischer
F. Blanc
R. Fresneau
R. Pujol
B. Perrin
C. Vulliamy
R. Pujol
J.-B. Matthey
M.-A. Bovay
H. Bracher
Mlle P. Woiton
L. Ferro
F
M
H
F
M
M
M
F
F
Elite de Bougy
Empereur Face
Espoir Darche
Etoile Mystic
Empereur du Surf
Ezalyo Smart
Espoir Eleven
Estampe
Enora Paulo
DE CORBON À 13H20
2 PRIX
Monté - Course Européenne - Monté - Apprentis et Lads-jockeys - Course C - 32.000 € - 2.450 m
Attelé - Attelé - 8.000 € - 2.350 m
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Mini Multi
ENTRAÎNEUR
M.-A. Bovay
Mme A.-M. Console
M. Humbert
M. Humbert
M.-A. Bovay
Mme A.-M. Console
P. Besson
C. Vulliamy
R. Perrin
L. Ferro
M.-A. Bovay
A. Burger
C. Pittet
6
7
8
9
10
11
12
13
14
Nous désignons : 11 Ever Pride. 6 Emeraude Vébé. 2 Erlangère.
Outsiders : 4 Enzo du Klau. 14 Emir Pettevinière. 3 Exauce Nous. 9 Evan Paulo.
Attelé - International - Attelé - 12.000 € - 2.350 m
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Mini Multi
Nous désignons : 1 Kourkan. 2 Djiguite.
Outsiders : 5 Dhevanafushi. 4 Kahouanne.
ENTRAÎNEUR
F. Chappet
F. Vermeulen
Louis Baudron
J. Phelippon
K. Borgel
Mme D. De Wulf
S. Jésus
P. Leblanc
S. Morineau
G. Doleuze
P. Adda
Mme M. Bollack
G. Collet
F.-H. Graffard
J. Parize
Soc. M. Boutin
Mlle C. Fey
PARTANTS
Baci Love
Aladin du Fossé
Vulpes d’Orcelia
A Speedy Boy
Viken
Alfonso Mio
Bonheur du Clos
Djinn du Buisson
Vinci du Bois
Carat Bay
2 PRIX DIEGO DU GUELIER À 12H35
Plat - Classe 1 - 3 ans - 35.000 € - 2.100 m
Trio Ordre - Couplé Ordre
PARTANTS
Qatar Weave
Harcourt Street
Rebello
Normandy Eagle
Staralix
Hard Talk
NO
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
1
Nous désignons : 6 Adagio du Martza. 8 Vemesco.
Outsiders : 3 Saltimbanque. 5 Tupélo des Bois. 1 Uriel de Saussaie.
PRIX DE FRAUENFELD À 14H35
NO
1
2
3
4
5
6
ENTRAÎNEUR
M. Humbert
L. Ferro
R. Haller
L. Theureau
Mme M.-L. Billard
Mme P. Hiltebrand
A. Bärtschi
R. Pujol
H. Bracher
J.-B. Matthey
Mlle C. Delamare
Lutfi Kolgjini
F. Blandin
P. Delamarre
A.-H. Viel
C. Buhigné
S. Meunier
Ph. Allaire
A.-A. Barassin
Attelé - Attelé - Course E - 19.000 € - 2.450 m
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Multi
Trio - Couplés - Couplé Ordre - 2sur4 - Mini Multi
CDE S.
M
9 F
8 M
5 M
4 M
3
F
2
F
1
F
6 F
Nous désignons : 1 Markazi. 3 Domfront.
Outsiders : 2 Silver Cape. 4 Paleolithic. 5 Manahir.
ENTRAÎNEUR
H.-A. Pantall
A. Fabre
Soc. D.etP. Prod’hom
Soc. F. Head
C. Plisson
C. Ferland
245679
1 10 2 2 3 4
9 7 16 13 6 1
10 5 15 5 6 8
541246
12 9 12 10 8 1
4 4 12 2 7 8
13 13 2 5 1 4
3 1 5 14 10 6
18 2 4 7 2 4
251535
1 10 10 7 12 6
8 12 10 2 11 8
TREASURE KRONOS À 12H05
1 PRIX
Attelé - Attelé - 8.000 € - 2.350 m
OPTIONAL 1 À 14H05
NO
1
2
3
4
5
6
7
8
9
D. Breux
T. Bachelot
M. Guyon
J. Cabre
O. Peslier
H. Journiac
I. Mendizabal
R. Marchelli
A. Hamelin
E. Etienne
M. Barzalona
A. Lemaitre
Mlle C. Cornet
Nous désignons : 10 Carat Bay. 8 Djinn du Buisson.
Outsiders : 3 Vulpes d’Orcelia. 6 Alfonso Mio. 5 Viken.
RÉUNION 1 - SAINT-CLOUD - 13H35
ENTRAÎNEUR
J.-C. Rouget
T. Clout
N. Clément
A. Fabre
H.-A. Pantall
A et G. Botti (s)
Y. Barberot
S. Wattel
T. Castanheira
59
59
59
58,5
58
57,5
57,5
56
55,5
55,5
54,5
54,5
52
RÉUNION 2 - AVENCHES - 11H05
9 ICARE T
Gunther Loix
9
8
8
6
6
6
5
6
6
5
8
5
8
Nous désignons : 7 Glamour Star. 11 Enfin Seuls. 2 Bleu Astral.
Outsiders : 6 Zillion Dollar Cup. 8 Skating The Park. 10 Spiritueux. 16 Got Tiger.
7
BYLANNE D’ERPION
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
JOCKEY
J.-L. Beaunez
M. Regairaz
E. Chazelle
A. de Chitray
T. Beaurain
K. Nabet
D. Brassil
S. Paillard
J. Rey
J.-C. Gagnon
G. Masure
J. Ricou
D. Ubeda
B. Meme
S. Cossart
L. Philipperon
R. Schmidlin
A. Moriceau
COTE
8/1
6/1
15/1
17/1
5/1
7/1
22/1
9/1
14/1
12/1
3/1
15/1
22/1
24/1
29/1
21/1
27/1
25/1
MUSIQUE
(16) 1h, 3h, 4h, 4h, 3h, 3h, 4h
5s, (16) 6h, 1h, 7h, 3h, 7h, 3h
2h, 3h, (16) 2h, 5s, 1h, Ah, 9p
1s, 1h, (16) 1s, Th, 5h, 1h, 5h
1h, (16) Ah, Ah, 3h, 2h, 11p
2s, (16) 3h, 3h, 1h, 2h, 2h
Th, (16) 1s, 1h, 1h, 10h, 4h, 9h
(16) 6h, 2h, 3h, 11h, 9p
1h, (16) 4h, 2h, 8h, Ah, 9p, 5p
1h, 1s, 3s, (16) 6s, As, 1s, 6h
(16) 3h, 4h, 5h, 3h, 3h
(16) 4h, 8h, 10h, 12h, 8h, Th, 1h
Th, (16) 1h, 2h, 13p, 1p, 4p, 2p
(16) Ts, 3h, 2h, 3h, 4p, 3p, 5p
6s, 1h, 5h, Ts, 1h, (16) 6h, Th
4h, (16) 3h, 3h, 9h, 6p, 14p, 3p
Ah, 6h, (16) 1h, 4h, 9h, 8p, 4p
5h, (16) 5h, 8h, 8p
16
17
SAMEDI 11 MARS 2017
Tout le monde veut un
P.18
« 0475 »
Paola sort de l’hosto
avec son matelasP.19
LE HACKER DE LAURA SMET
INTERPELLÉ ET PRÉSENTÉ
À LA JUSTICE
Le pirate présumé de la page
Facebook de Laura Smet avait
fait état d’informations alarmantes sur la santé de son père
Johnny Hallyday.
© Husquin
Horecatel : 36.000
personnes attendues
Le 51e salon dédié à l’Horeca wallon
aura lieu au Wex de Marche-en-Famenne, du 12 au 15 mars.
© Reporters
ANDENNE
Le fou radicalisé fonce dans le funérarium
Un Français, déséquilibré, a fait sauter le mur avec sa voiture et s’est arrêté à côté d’un cercueil
Sclayn, Seilles, Andenne et Petit-Waret. C’est la première fois que nous
sommes victimes d’un tel fait. Jamais, nous n’avions été victimes
d’une quelconque attaque. »
Mais ce qui surprend le plus, audelà du mur défoncé, c’est ce qui
s’est passé directement après le
choc. Blessé superficiellement,
l’homme, âgé d’une trentaine
d’années, est sorti de sa voiture et
a installé un… tapis de prière.
Il s’est alors installé et a commenVendredi, vers 3h du matin, un cé à prier en disant que « l’Islam
ressortissant français s’est crashé
contre le funérarium Warzée, à
« Honnêtement, ce
Sclayn (Andenne, province de Namur).
n’est pas un
Au volant d’une petite voiture
djihadiste, mais
Ford, le jeune homme est d’abord
rentré dans le parking ou il a arraun déséquilibré »
ché les fleurs qui s’y trouvaient
avant d’écraser les potelets et de
terminer dans le mur latéral… à
Vincent Macq
moins d’un mètre d’un cercueil.
Procureur de Namur
Dans sa course folle, la voiture
s’est arrêtée à quelques centimètres du cercueil sans le toucher. vaincrait les mécréants d’Europe »,
« Il y avait tout de même quelques selon un des administrateurs du
égratignures sur le cercueil », funérarium.
confirme un membre de la fa- Toujours selon cet administrateur,
l’homme était un Français radicamille.
Du côté du Funérarium Warzée, la lisé puisqu’un Coran a été retrousurprise était totale. « On a vécu un vé dans sa voiture ainsi que des dotruc de fous », nous expliquait un cuments faisant état d’un voyage
des administrateurs présent sur les imminent pour la Syrie.
lieux du sinistre, vendredi matin. Une information qui n’est cepen« Nous avons quatre funérariums, à dant pas confirmée par les autoriendredi, un Français
converti à l’Islam a
foncé dans la vitrine
des pompes funèbres
Warzée, à Sclayn. Il est ensuite
sorti de sa voiture avant de
sortir un tapis de prières.
L’homme, victime de troubles
psychiatriques, a alors commencé à prier, souhaitant la « victoire de l’Islam contre les mécréants d’Europe ». Surréaliste.
V
tés judiciaires.
Au niveau du Parquet de Namur,
on confirme tout de même les
faits tout en les relativisant.
« Nous ne sommes pas du tout dans
une situation de terrorisme, dans la
recherche d’un djihadiste », réagit
le Procureur de Namur Vincent
Macq. « Il s’agit bien d’un sujet français de la région de Givet, converti à
l’Islam comme c’est son droit le plus
strict. Mais il s’agit surtout d’une
personne dont l’état mental est plus
que préoccupant. Honnêtement, ce
n’est pas un djihadiste, mais un déséquilibré. »
L’homme était d’ailleurs suivi en
France pour avoir tenu des propos
inquiétants.
« Mais les Français le connaissaient
aussi surtout comme quelqu’un qui
a un problème mental important. »
L’attaque du funérarium de Sclayn
ne ferait donc pas partie d’un plan
terroriste. Chose que nous ont
confirmée les autorités françaises.
« L’acte interpelle ! », reprend le procureur namurois. « Mais ce n’est
pas un acte rationnel. » Les médecins qui s’occupent de lui considéreraient même que sa place est davantage en psychiatrie qu’aux urgences.
Interpellé par la zone de police locale des Arches, l’homme a ensuite été transféré vers le CHR de
Namur pour y être soigné. J.M. (AVEC C.H.)
La voiture a défoncé le mur avant de s’arrêter à quelques centimètres du cercueil ! © V.L. / D.R.
DANS UN PORT EN ESPAGNE
Un fugitif belge arrêté
en rentrant du Maroc
Joli coup de filet pour les policiers espagnols : ils ont mis la
main, un peu par hasard lors
d’un banal contrôle d’identité,
sur un fugitif marocain activement recherché par la Belgique.
Rachid El Ouakili, 41 ans, faisait
l’objet d’un mandat d’arrêt international depuis avril 2016.
Le 4 mars dernier, alors qu’il
descendait d’un ferry au port
d’Almeria, il a été contrôlé et arrêté.
L’homme est loin d’être un enfant de chœur. Dans les années
90 déjà, il est poursuivi pour de
nombreux vols avec violence,
braquages et trafic de drogue,
en Flandre et à Bruxelles. Il est
incarcéré à la prison de Verviers, dont il s’échappe de manière spectaculaire en 2000,
avec deux autres personnes, en
utilisant de puissants explosifs.
En septembre 2001,
Rachid El Ouakili
El Ouakili en 2005. © Belga
et trois complices préparent l’attaque d’une bijouterie à Courtrai. Le braquage est avorté, et
les braqueurs veulent frapper à
Louvain. Sur la route, ils
plantent leur Audi et carjackent une voiture, mais sont
pris en chasse par des policiers.
Des coups de feu sont échangés.
Le policier Marc Munten est
touché à la tête par les tirs de
kalachnikov et meurt sur le
coup.
Quelques mois plus tard,
ils sont arrêtés et incarcérés. Jusqu’au
TIRAGE DU LOTTO
MOUSCRON
LOTTO 08-03-2017
L’affaire Brayan renvoyée en correctionnelle
La chambre du conseil du Hainaut a renvoyé, vendredi, cinq
personnes devant le tribunal correctionnel dans le cadre de « l’affaire Brayan », ce petit garçon âgé
de deux ans qui a été torturé à
Mouscron. Gaëlle Verhamme, la
mère, et Miguel D’Hondt, le
beau-père, seront jugés pour des
faits de torture et traitement inhumain envers un mineur. Ils
risquent une peine de dix à
quinze ans de prison. Plusieurs
circonstances aggravantes ont
été retenues : victime mineure,
coups portés par sa mère et son
beau-père qui avaient autorité
procès, en 2005 : El Ouakili
écope de 15 ans de prison, le jury ayant tenu compte de circonstances atténuantes et de sa
coopération dans l’enquête.
Libéré en 2010, l’homme
n’avait plus fait parler de lui
jusqu’à une fusillade près de
chez lui à Bruxelles, lors de laquelle il est inquiété. Après cela, Rachid El Ouakili disparaît
des radars ! Jusqu’à son arrestation, le week-end dernier en Espagne. Il pourrait prochainement être extradé vers la Belgique. -
sur la victime et l’incapacité de
travail permanente. Brayan, aujourd’hui placé, a gardé de
graves séquelles des tortures infligées sur son corps d’enfant durant de longs mois.
La chambre du conseil a aussi
renvoyé trois autres personnes,
deux hommes proches de la famille et la grand-mère de Brayan,
pour une prévention de non-assistance à personne en danger.
C’est en juillet 2013 que cette sordide affaire a éclaté. Brayan, un
gamin âgé d’un peu plus de deux
ans subissait, depuis sept mois,
les pires horreurs dans une petite
maison sociale louée par sa maman à la rue du Théâtre à Mouscron. Son beau-père ne le supportait pas, il frappait et sa maman laissait faire. Sordide. Le 18
juillet 2013, elle s’est rendue aux
urgences de l’hôpital de Mouscron avec son fils, dont le corps
était couvert d’hématomes et de
brûlures. Les médecins et infirmiers ont immédiatement dénoncé les faits à la police et la
mère et le beau-père de Brayan
ont été privés de liberté. Ils seront
libérés quelques mois plus
tard… Les bourreaux de Brayan. © d.r.
CÉDRIC KETELAIR
5
EURO MILLIONS 10-03-2017
17 32 37 43 44 26
N°
Gagnants
Montants
6 ..................................0.....................................0
5+bonus .....................2......................47.113,10
5 ................................49........................ 1.823,90
4+bonus .................139........................... 321,40
4 ...........................2.628............................. 31,40
3+bonus ..............3.548............................. 12,40
3 ........................ 46.580................................5,00
2+bonus ........... 32.564................................3,00
JOKER + 10-03-2017
6
5
7
8
7
7
P
31 36 38 47 49
8
11
N°
Gagnants
Montants
5★★...........................0.....................................0
5★ ..............................1.................1.279.253,60
5 ..................................4......................74.488,10
4★★.........................31........................ 4.701,20
4★ ..........................671........................... 231,60
4 ...........................1.493........................... 145,30
3★★....................1.616............................. 76,10
2★★................. 22.625............................. 25,00
3★ .................... 31.548............................. 18,90
3 ........................ 70.465............................. 16,00
1★★............... 123.981............................. 12,90
2★ .................. 488.735................................9,80
2 ................... 1.114.364................................5,30
CANCER
N°
Gagnants
Montants
6+signe astro. .................0.............. 600.000,00
6........................................0................ 20.000,00
5........................................2...................2.000,00
4......................................33......................200,00
3....................................316........................20,00
2.................................3.027..........................5,00
1.............................. 29.733..........................2,00
Signe astro............ 15.107..........................1,50
KENO 10-03-2017
2 7 18 24 27
PICK3 10-03-2017
9
4
4
31 32 33 37 42
43 44 45 51 54
55 56 58 64 68
RECEVEZ LES RÉSULTATS DU LOTTO ET EUROMILLIONS
SUR VOTRE GSM
EN ENVOYANT
TIRAGE AU 9636
ABONNEMENT : 0,80/SMS
17
18
SAMEDI 11 MARS 2017
UNE NOUVELLE TENDANCE
MONS
Tout le monde
veut le « 0475 »
« Molly semblait heureuse »,
dit sa cousine Sandy, choquée
Des Belges ont mis leur numéro en vente, attention aux arnaques !
son aide à des personnes qui
avaient l’intention de commettre un attentat en Europe »,
a déclaré le parquet fédéral
belge.
En à peine un an, la jeune
femme, également maman,
s’est radicalisée. Dans sa famille, c’est surtout avec sa cousine Sandy qu’elle gardait
contact. « Ça fait un moment
que je ne l’ai plus vue de visu,
environ un an. Au moment où
elle est partie de Mons. Elle m’a
dit avoir déménagé à Gand,
Bruxelles… Je n’ai jamais eu
d’adresse exacte. J’ai gardé
contact avec elle par messages.
Elle m’a dit qu’elle avait rencontré un garçon, un peu avant l’été
dernier : Mohammed. Qu’elle vivait avec lui et était bien avec
lui. Mais je ne sais pas s’ils sont
encore ensemble », commente
Sandy.
Si Molly parle d’erreurs, c’est
qu’elle a connu une jeunesse
difficile. Ses parents sont notamment décédés.
roximus est le premier
opérateur GSM à avoir
vu le jour sur le marché
belge avec son fameux
préfixe « 0475 ». Ces quatre
chiffres font aujourd’hui fureur,
certains vont jusqu’à vendre
leur numéro sur des sites internet de seconde main.
P
l’époque par Proximus.
Flairant la bonne affaire, une petite dizaine de Belges a mis en
L’acheteur doit
payer les factures
de l’ancien
propriétaire du
numéro, une vente
peut par exemple
cacher des frais de
roaming excessifs
« Avoir un 0475, ça fait de toi une
légende de la technologie » ou « Si
tu veux être à la page, ton numéro doit commercer par 0475 »,
voilà les messages que l’on peut
lire sur Twitter. Ils sont l’œuvre
de trentenaires nostalgiques ou
d’adolescents fans de vintage.
Tout ce petit monde désire voir
leur numéro de GSM commencer par 0475. La raison, il s’agit vente ces dernières semaines sur
du premier préfixe mis en ser- des sites de vente en ligne leur
vice en Belgique. C’était à numéro de GSM contenant ces
Envie d’un « 0475 » sur votre Nokia 3310 nouvelle génération ?
Proximus peut satisfaire votre nostalgie. © PhotoNews
quatre chiffres tant désirés. Le
prix d’achat varie entre 15 et 30
euros.
DES FRAIS CACHÉS
Proximus de son côté ressent
peu cette nouvelle tendance
dans ses magasins et ne voit pas
d’un bon œil ces propositions.
« Il y a deux points d’attention
concernant ces reventes », explique Haroun Fenaux, porteparole de Proximus. « Premièrement, un numéro est lié à un
abonnement. La cession d’un
abonnement à une autre personne ne peut donc se faire sans le
consentement de
l’opérateur. L’acheteur doit aussi payer
les factures de l’ancien propriétaire.
Par
conséquent,
cette vente peut
être une arnaque.
Nous vous l’annoncions ce
vendredi, la Montoise Molly
Bury, 24 ans, a été arrêtée.
C’était dans la nuit de mardi à
mercredi, à l’occasion d’une
perquisition, à Wevelgem
(Flandre Orientale). Elle est
soupçonnée d’avoir « apporté
Elle peut par exemple cacher des
frais de roaming excessifs.
Deuxième point sur lequel il faut
attirer l’attention, un numéro qui
passe d’une personne à l’autre
sans une transition de 6 mois de
non-utilisation est parfois nuisible
pour le nouvel utilisateur qui
risque de recevoir des appels qui
ne lui sont pas adressés ». Pour
toutes ces raisons, Proximus déconseille totalement d’acheter
un 0475 à un inconnu. « Pourquoi acheter ces numéros sur le
Web ? Dans nos magasins, vous
pouvez demander ce préfixe… Et
c’est gratuit », conclut Haroun Fenaux.
Proximus étant le propriétaire
du préfixe 0475, il est impossible de demander aux autres
opérateurs d’avoir un numéro
avec ces chiffres. « Nos nouveaux clients reçoivent d’office un préfixe correspondant à leur opérateur. Ceux
qui passent de Proximus à
Base peuvent demander de
conserver leur numéro, c’est
gratuit. Dans ce cas, ils auront
un abonnement Base mais avec le
préfixe historique de Proximus. Si
le client demande un nouveau
numéro, son ancien numéro retourne à l’opérateur dont le préfixe lui appartient », explique
Geeraerts Isabelle, chargée de
communication chez Télénet.
« Tout numéro abandonné sera
mis en quarantaine pendant plusieurs mois. Après 6 à 12 mois, il
sera fourni à un nouveau client ».
Le processus situation identique
chez Orange. -
été accrochée aux câbles pour couper l’électricité. C’est seulement
après que les pompiers sont allés
avec la grande échelle pour le rechercher. Brûlé aux bras, il parlait
encore mais était plus que sonné »,
raconte un témoin de la scène.
On ne sait pas exactement comment ce jeune homme a pu survivre car cette caténaire qui alimente les trains en électricité est
sous une tension pouvant aller
jusqu’à 15.000 volts ! Vraisemblablement, il aurait réussi à se suspendre à la caténaire par les bras.
Un arc électrique a dû se créer un
court instant avec le sol pour que
le jeune homme se retrouve brûlé
aux avant-bras et reste suspendu
en l’état. « Il a fallu plus d’une
heure au service d’Infrabel pour
couper le courant et mettre la ligne
à la terre. Le jeune homme grièvement blessé a été transporté à l’hôpital des grands brûlés à Neder-OverHeembeek », explique Roland
Hecq, substitut du procureur du
roi de l’arrondissement judiciaire
de Tournai-Mons. En attendant, le
trafic ferroviaire a été bloqué sur
la ligne 90 jusqu’à 22h30. La SNCB
se constitue partie civile, car cinq
trains ont été bloqués. Décroché par les secours © D.R.
A.DU
HANNUT
A.U.
En 2016, Molly était encore active sur Facebook. © Facebook
L’ex-Diable risque
2 ans avec sursis !
Le tribunal de police a examiné, ce
vendredi, le dossier de Frédéric
Pierre, 43 ans, de Perwez, ancienne star du ballon rond poursuivi pour un accident de la circulation ayant causé la mort de Madia Strusi, une mère de famille domiciliée à Remicourt et âgée de 58
ans. Il était aux environs de 19h30,
le 20 décembre 2014. La victime
circulait à vitesse normale sur une
voie prioritaire. Elle avait le coffre
rempli de cadeaux pour ses deux
filles et son petit-fils… Rien ne
peut lui être reproché, a répété la
substitut Fossoul.
Frédéric Pierre. © Vincent Lorent
Filmé en train de voler
pour 800 € de fringues
Ce mercredi, le magasin de prêt-àporter Doudou Doudou Dit Donc,
à Hannut (province de Liège) a été
victime d’un vol… vite résolu
grâce à la détermination de la
commerçante.
Un couple a profité que la gérante
était occupée avec un client pour
emporter plusieurs vêtements de
marque. Le souci, c’est qu’ils ont
été filmés en plein acte !
Le commerce a diffusé la vidéo sur
son compte Facebook, ce qui a permis de retrouver les auteurs… qui
ont finalement rendu la marchan-
son partenaire en travaillant
pour l’ASBL. Qu’il était formidable. Puis, un jour, elle m’a expliqué qu’elle avait arrêté de fumer et portait le voile. Je lui ai
fait part de mon étonnement.
Elle m’a répondu de ne pas
m’inquiéter, que c’était tout bon
pour elle.
Je savais donc qu’il y avait du
changement, mais je ne pensais
pas à ce point-là… », explique la
cousine. -
ACCIDENT MORTEL IMPLIQUANT FRÉDÉRIC PIERRE
Suspendu et électrocuté sur une caténaire
« L’homme se trouvait bien en haut
de la caténaire et non sur les voies,
les équipes d’Infrabel sont arrivées
sur place et une perche spéciale a
« ELLE PORTAIT LE VOILE »
« Elle m’a dit qu’elle a rencontré
ALISON VLT.
ATH
Il faut être fou ou relever un pari
très stupide pour grimper à près
de 5,5 mètres de haut le long d’un
poteau de caténaire et vouloir se
suspendre à une ligne de 3.000
volts… Et pourtant, un jeune de
18 ans s’est prêté au jeu, jeudi vers
20h, sur la ligne 90 Ath-Lessines
entre Rebaix et la gare d’Ath.
C’est un couple d’automobilistes
qui passait par là qui a alerté la police d’Ath suivie rapidement par la
police des chemins de fer.
« Molly a perdu sa maman puis
son papa. J’ai toujours été très
proche d’elle. Malgré le fait que
je suis la seule de la famille à encore lui parler, jamais je n’aurais
pu croire ça. Elle a eu un cadre
normal au niveau familial, elle a
été bien éduquée.
Mais elle a eu une jeunesse compliquée, elle a fait des bêtises
d’adolescente… Elle a eu un enfant qu’elle ne voit plus depuis
longtemps. Il vit avec son papa. ». Un contexte assez difficile qui a sans doute poussé la
jeune femme à s’investir dans
des associations. D’abord, au
profit des sans-abri. C’est là
qu’elle a fait la connaissance
de demandeurs d’asile syriens.
dise ce vendredi après-midi !
Sur les images de la vidéo, on y
voit un couple, très à l’aise, traîner
à proximité d’une tringle bien garnie de vêtements. L’homme est
partiellement masqué par la
femme mais pas suffisamment
pour qu’on ne l’aperçoive pas au
moment où il glisse les vêtements
dans un sac.
TOUT A ÉTÉ RESTITUÉ
Grâce à la diffusion de cette vidéo,
la patronne, Isabelle Chantraine,
est parvenue à identifier les au-
Extrait de la vidéo : les voleurs en pleine action. © D.R.
teurs. Des internautes les ayant reconnus, lui ont communiqué
leurs noms. Vendredi matin, elle
leur a envoyé un ultimatum, en
message privé sur Facebook : « À
dépose plainte à la police ». À 15h,
le colis intégral était restitué par la
femme. « Cela sentait la fumée de
cigarette mais tout était là », se réjouit la patronne. -
16h, si je n’ai pas la marchandise, je
M-CL.G.
IL N’A PAS VU LE « STOP »
Frédéric Pierre était quant à lui de
retour vers son domicile après une
journée entière à jouer aux fléchettes électroniques dans le cadre
d’un tournoi organisé à Flémalle.
Il ne connaissait pas le coin, a-t-il
expliqué. Il avait enregistré son
adresse dans le GPS, et il s’était retrouvé à rouler sur des voies qu’il
n’avait jamais empruntées de sa
vie. Il n’avait pas vu les panneaux
de signalisation lui indiquant qu’il
devait céder le passage. Il n’avait
pas non plus vu le panneau
« Stop » placé juste avant le croisement. Il a poursuivi sa route tout
droit, à 70 km/h, sur une route
rendue glissante par la pluie.
Frédéric Pierre aurait probablement été plus attentif, a relevé le
ministère public, s’il n’avait pas
bu pendant la journée, dont deux
bières coups sur coup juste avant
de reprendre le volant. Il affichait
un taux de 0,66 grammes d’alcool
par litre d’air expiré, soit 3 fois audessus de la limite autorisée (à
0,22, on ne peut pas conduire pendant 3 heures…). Le quadragénaire a déjà cinq condamnations
de roulage, mais non liées à un
problème d’alcoolémie. Il s’est dit
disposé à respecter toutes les mesures qui lui seraient imposées par
jugement. Vu la gravité des faits et
leurs irrémédiables conséquences,
la substitut a requis une peine de 2
ans de prison avec sursis et une déchéance de 2 ans.
Le juge Dessart rendra sa décision
le 24 de ce mois. LWS
18
19
SAMEDI 11 MARS 2017
MONARCHIE
RENCONTRE
Laurent et
JCVD : le duo
de choc !
Ecolo-Groen veut reprendre
un tiers du parc royal de Laeken
Les Bruxellois pourraient profiter de cet espace vert,
qui fait plus de 80 terrains de foot !
© Belga
ourra-t-on un jour se
promener dans le parc
du château de Laeken ?
C’est le souhait d’EcoloGroen, qui espère pouvoir faire
ouvrir un tiers du site au grand
public pour compenser le
manque d’espaces verts à
Bruxelles. Les deux partis vont
déposer une résolution dans ce
sens, à la Chambre. Mais la
sécurité de la famille royale
pourrait être menacée…
P
Pour l’instant, le parc royal de
Laeken, ce sont 186 hectares de
bois, de jardins et d’étangs. Un
site qui représente une fois et demie le Bois de la Cambre, et plus
de 250 terrains de football, dont
seule la famille royale profite.
Une situation qu’entend bien
changer Ecolo-Groen.
Les deux partis vont en effet dé-
poser une résolution pour
rendre publique une zone du
parc d’environ 86 hectares, soit
un tiers du site. « Ce qui est raison-
nable, et laisse encore une grande
partie privative pour la famille
royale », souligne Gilles Vanden
Burre, député fédéral EcoloGroen. Ce dernier a interpellé le
ministre de l’Intérieur Jan Jambon sur le sujet en commission,
cette semaine. Histoire de savoir
si le gouvernement était ouvert à
la discussion. « Pour nous, il est
clair que les Bruxellois manquent
d’espaces verts et que ce site répondrait à une demande importante
du public. Il serait donc positif,
pour la famille royale, de faire ce
geste pour la population ». Un bon
point pour leur image notamment…
« L’ouverture pourrait se faire via
les grilles d’accès et chemins exis-
tants. Ouvrir le parc permettrait
aussi de remettre en usage l’an-
« Il serait positif,
pour la famille
royale de faire ce
geste pour la
population
et d’ouvrir le parc
au grand public »
cienne gare du parc Royal », reprend la résolution.
Selon le ministre Jan Jambon, les
lieux appartiendraient en effet à
49 % à la Régie des Bâtiments, et
à 51 % à la Donation royale. Elle
serait donc décisionnaire sur le
dossier. La Régie des Bâtiments a
lancé une étude sur les possibilités juridiques d’une telle ouverture au public.« Nous devons tou-
jours garantir la sécurité du Roi et
de sa famille », a tout de même
précisé Jan Jambon.
DÉJÀ EN NORVÈGE
Côté sécurité, pour Ecolo-Groen,
les étangs du parc agiraient
comme une barrière naturelle
pour délimiter espaces publics
et privatifs. « Notre résolution, si
elle est adoptée, montrera l’intention du gouvernement de faire
avancer le dossier ».
Renseignements pris à la Donation royale, le site serait déjà pro-
Amoureux des bêtes. © Tw.
Lorsque nous avons rencontré Jean-Claude Van
Damme mardi à Knokke,
on s’est dit qu’il y avait un
grand absent. Ressentant
au quotidien la douleur endurée par les animaux, l’acteur a un discours qui ressemble fort à celui du…
prince Laurent. Les deux
hommes aiment s’envoler
dans des phrases lyriques
que, parfois, eux seuls
peuvent comprendre. Eh
bien, cette rencontre a eu
lieu si l’on en croit le
compte Twitter du prince
Laurent. Sur une photo que
le Prince a postée, on voit
les compères poser pour la
postérité.
« Cher Jean-
priété du fédéral. « La Donation
Royale n’est pas propriétaire de la
partie du parc dont vous faites
mention », indique Philippe Lens,
administrateur-délégué de la Donation. « Cette partie du parc a
toujours été propriété de l’État fédéral ».
Voilà donc qui faciliterait encore
plus l’ouverture de cette partie
du site aux promeneurs… Si le
gouvernement est partant, bien
sûr.
L’exemple existe en tout cas à
l’étranger : en Norvège, le Parc
Royal d’Oslo est ouvert au grand
public…
Ecolo-Groen espère que les négociations avanceront rapidement,
pour pouvoir mettre en œuvre
cette ouverture officielle aux
Bruxellois,
symboliquement,
d’ici le 21 juillet prochain. -
Claude, merci pour votre engagement pour le monde du
vivant », a écrit Laurent. P. N.
LAURENCE PIRET
BRÈVES
MONARCHIE
Archéologie
Paola quitte l’hôpital
avec son... matelas !
« Les médecins qui ont soigné la
reine Paola ont en effet estimé que
les résultats de l’opération chirurgicale pratiquée le 17 février étaient
très favorables et que la Reine avait
retrouvé suffisamment d’autonomie à la marche et dans les mouvements de la vie quotidienne pour
pouvoir regagner le château du Belvédère et y poursuivre une rééducation intensive de sa hanche et de sa
fracture vertébrale, qui reste invalidante ». C’est par ces quelques
lignes que le Palais royal a fait
part du retour à domicile de
l’épouse du roi Albert II, trois semaines après sa lourde chute.
Le 16 février, la Reine se remettait
d’une fracture vertébrale survenue en décembre. Les dommages
neurologiques étaient nuls mais,
de par la zone touchée, la Reine
avait dû rester couchée plusieurs
jours et avait entamé une longue
rééducation avec des soins quotidiens. Cet après-midi-là, lors d’un
banal déplacement dans le palais,
elle avait perdu l’équilibre et chu-
té, se cassant le col du fémur. Le
lendemain, elle était opérée avec
succès et on lui posait une prothèse de hanche. Une intervention certes lourde pour son âge,
mais que subissent des milliers de
Belges chaque année.
PAS LE PREMIER CAPRICE
Durant sa convalescence, la Reine
a reçu des visites régulières de son
mari, mais aussi d’Astrid et Lorenz et de Philippe et Mathilde.
On ignore si le prince Laurent,
avec qui les relations sont tendues, s’est rendu sur place. L’hospitalisation de la Reine n’est en
tout cas pas passée inaperçue
dans l’établissement hospitalier
puisque la souveraine avait fait
réserver plusieurs chambres à son
étage, tant pour le service de sécurité que pour les personnes traditionnellement à son service au
Belvédère.
Et surprise, ce vendredi donc, les
personnes qui ont assisté à sa sortie, dont une équipe de RTL, ont
vu la Reine se déplaçant avec une
canne suivie par… du personnel
qui portait son matelas ! Pas question pour Paola, de dormir sur les
matelas classiques de Saint-Luc.
Un caprice qui en rappelle
d’autres…
On se souvient, ainsi, que Paola
avait exigé, lors d’un voyage officiel au Congo, de pouvoir prendre
un bain dans de l’eau de Spa.
L’eau locale n’étant pas à 100 %
sûre pour un bain… On a donc
acheminé des bouteilles ! Ça fait
quand même 81 euros le bain
royal…
Autre caprice bien marquant : la
réalisation par l’artiste Jan Fabre,
qu’elle aimait beaucoup, du plafond de la Salle des Glaces au Palais de Bruxelles en 2002. Une
œuvre qui a nécessité le travail de
29 personnes durant deux mois et
demi. Celles-ci ont collé, une à
une, un million et demi de carapaces de scarabées verts et bleus
importés d’Asie, avec un motif représentant un P, hommage à Pao-
Le plus important trésor
du bronze finissant
découvert à Érezée
Un Limbourgeois qui cherchait des restes de la Bataille d’Ardenne a trouvé
un trésor du bronze finissant (vers 800 avant le
Christ) exceptionnel pour
la Belgique, dans un bois
appartenant à Jalhay, mais
situé à Érezée, en province
de Luxembourg. Parmi la
cinquantaine d’objets de la
préhistoire qu’il a trouvés :
une vingtaine d’anneaux,
cinq haches, autant de
pointes de lance, et des parure. Il y a aussi trois rasoirs et deux lingots, inédits pour cette époque en
Belgique. Après avoir été
étudiés à l’ULB, ces objets
seront exposés au musée
Curtius, à Liège. -
La Reine n’est pas à un caprice près. © PhotoNews
la.
Et puis, il y a eu l’affaire des bijoux de Kabila : la Reine avait dû
reconnaître, contrainte et forcée
après des révélations de la presse,
qu’elle avait reçu des bijoux en
diamants (un collier, un bracelet
et des boucles d’oreilles), du Président congolais lors d’une visite.
Zeebrugge et
Blankenberge
Justifiant ce cadeau par un don
de matériel à un hôpital de Kinshasa, la Reine avait finalement
remis la parure à la Donation
royale, ces bijoux appartenant
ainsi à l’État et étant mis à la disposition
de
la
famille
royale… -
Un homme en prison pour
deux assassinats
Le juge d’instruction de
Bruges a arrêté un homme
originaire de Blankenberge, soupçonné du
double assassinat de Zeebrugge et Blankenberge. Il
s’agit en fait du fils de la
femme dernièrement décédée dans l’incendie
d’origine intentionnelle de
son appartement. Pour
rappel, ce mardi soir, vers
21h30, à Zeebrugge, un
homme avait été retrouvé
le long d’un chemin de halage, grièvement blessé. Il
est ensuite décédé de ses
blessures. Quelques heures
plus tard, une femme âgée
de 71 ans a perdu la vie
dans l’incendie de son habitation. L’incendie était
d’origine
intentionnelle. -
L.PIRET
LE MYSTÈRE PLANE TOUJOURS
Le locataire « terroriste » d’un député bruxellois
Le mystère demeure complet
sur l’identité d’A.B., un Belge âgé
de 35 ans et interpellé le 19 décembre dernier, à son domicile
situé au 16, place Liedts dans la
commune de Schaerbeek, à
Bruxelles. Selon nos informations, A.B. louait son logement à
un homme politique. Ce dernier
n’est autre qu’Emin Ozkara (PS),
député bruxellois et conseiller
communal
schaerbeekois.
Quant à savoir qui est exactement cet individu et quelle relation il entretenait avec le député, très peu d’informations ont
filtré à ce sujet. Contacté et sollicité à plusieurs reprises,
l’homme politique n’a pas souhaité répondre à nos questions.
L’homme était déjà connu pour
des faits de vols et de violence.
Du côté du parquet de Bruxelles,
la communication est égale-
ment verrouillée. « L’intéressé est
toujours sous mandat d’arrêt.
L’instruction est en cours. Comme
mentionné dans les communiqués de presse du 20 décembre
2016, aucun commentaire ne sera
fait à propos de ce dossier », nous
a-t-on répondu.
DÉTENTION D’ARMES
C’est au cours d’une opération
policière de grande envergure
qu’A.B. avait été interpellé dans
la soirée du 19 décembre. La police judiciaire fédérale, aidée par
la police locale de la zone Nord,
a procédé à l’intervention.
L’homme avait été interpellé
sans incident.
Au sein du domicile perquisitionné, des armes ont été retrouvées et du matériel informatique avait été saisi également
par les forces de l’ordre au terme
de longues heures de fouilles.
Le SEDEE (Service d’Enlèvement
et de Destruction des Engins Explosifs) avait été réquisitionné,
mais aucun explosif n’avait été
retrouvé.
La tension était alors à son
comble et de nombreuses rumeurs concernant une attaque
visant les Plaisirs d’Hiver fleurissaient un peu partout dans la
presse. -
*
19
20
SAMEDI 11 MARS 2017
CONSOMMATION
Énergie : quand votre contrat
change de façon peu explicite…
Quand on opte pour la formule la plus intéressante chez un distributeur d’énergie, gare à sa reconduction
T
Il y a encore un an, Electrabel
proposait un contrat nommé
« Fix Online ». La formule ? Un
tarif fixe quasi imbattable. En
contrepartie, le client devait opter pour une gestion complète
de son abonnement via internet.
Mais le fournisseur belge a,
entre-temps, changé ses formules. Adieu « Fix Online »,
place à Direct. Et tous les clients
arrivés en fin de contrat « Fix
Online » ont reçu progressivement une lettre leur annonçant
un changement… Une lettre au
contenu pas toujours explicite.
« Nous avons revu notre gamme
« Vous profiterez ainsi d’un prix
indexé compétitif, aligné sur les
évolutions du marché de l’énergie. Vous en bénéficierez automatiquement à partir du 1er février
2017. »
TARIF INDEXÉ= TARIF VARIABLE
À la lecture de cette phrase, de
nombreux clients pourraient
simplement penser que le tarif
fixe qu’ils paient par kWh sera
Si dans sa pub,
Electrabel utilise
souvent le qualificatif
« variable », il a
préféré utiliser dans
l’ensemble du
courrier le mot
indexé
indexé. Mais il n’en est rien.
Quand Electrabel parle de « prix
indexé compétitif, aligné sur les
évolutions du marché », il faut
comprendre que l’abonnement
et lancé une nouvelle offre, Di- à tarification fixe… passe à une
rect, qui remplace Fix Online », tarification variable.
écrit Electrabel dans ce courrier. Et si dans ses publicités, Electra-
bel utilise souvent le qualificatif
« variable », il a préféré utiliser
dans l’ensemble du courrier le
mot indexé. Et tant pis pour
ceux qui n’ont pas compris.
Reste que le fournisseur se défend d’avoir voulu entretenir un
certain flou. « Il n’y a aucune in-
de l’utilisation de ce genre de
procédés. « Les changements ne
sont pas toujours très explicites et
voilà un exemple concret », estime Philippe De Vuyst, médiateur fédéral de l’énergie. « Mais
d’autres fournisseurs sont encore
bien plus subtils. Et ils
tention d’induire nos clients en placent simplement
erreur », explique Anne-Sophie une ligne dans
Hugé, porte-parole d’Electrabel. la facture
« On peut effectivement utiliser pour
un terme comme l’autre. Notre
offre en ligne était à la base indexée. Elle est variable.
Mais, à notre sens,
il n’y a pas de dénomination qui
est plus correcte
qu’une autre pour
décrire un prix qui
évolue. Enfin, nous
sommes bien évidemment à l’écoute de nos
clients. Et nous n’avons pas
eu d’appels en masse qui auraient pu nous faire croire qu’il y
a eu une confusion. »
Du côté du Service de médiation
de l’énergie, on ne s’étonne pas
indiquer un changement prochain de tarif. Et pour ces questions, c’est surtout du côté flamand que l’on constate que des
clients protestent. Nous avons
proposé au ministre de l’Écono-
mie, Kris Peeters, compétent pour
les problèmes relatifs aux pratiques commerciales, que ces
changements soient expliqués
dans un document séparé et de façon plus explicite » GUILLEAUME BARKHUYSEN
©
Service de médiation
5.500 plaintes en 2016
Da manière générale, au service
de médiation pour l’énergie, on a
constaté une hausse des plaintes
introduites en 2016. « Nous avons
enregistré 5.500 plaintes en 2016,
contre 4.158 l’année précédente »,
estime Philippe De Vuyst, médiateur fédéral de l’énergie. « Nous
avons constaté une forte hausse
des plaintes en Flandre suite à la
mise en place d’une taxe supplémentaire sur l’énergie verte,
surnommée la Turteltaxe. Les
tarifs de distribution ont aussi
fortement augmenté. »
On constate donc mécanique-
ment une hausse des plaintes en
cas de hausse des prix, car le
client est probablement plus
attentif et découvre des couleuvres qui se cachent dans ses
factures. Mais le service de médiation remarque aussi que les
fournisseurs proposent souvent
des solutions aux consommateurs qui s’estiment lésés. « Dans
75 % des cas, on trouve une solution entre le plaignant et le fournisseur concerné », ajoute Philippe De Vuyst. « En 2015, c’est
près de 600.000 € qui ont été
ristournés aux clients ». -
VACANCES ET PRIX BAS
1 Belge sur 3 choisit
la Tunisie ou la Turquie
Nous l’avions annoncé. Tant chez
Neckermann que chez TUI, on a
relancé la Tunisie comme destination, puisque les Affaires Étrangères ont donné leur feu vert. Les
vols reprendront dès le 1er avril. Et
déjà, ça cartonne. Ainsi chez TUI,
on explique : « La Tunisie est la 3e
SP_22871720/GM-B
arification fixe ou variable ? Lorsqu’on signe
un contrat chez un distributeur d’énergie,
autant prendre la formule la plus
intéressante. Mais gare aussi à
sa reconduction. Lorsqu’Electrabel a modifié sa gamme, le
fournisseur n’a pas hésité à
orienter ses clients qui bénéficiaient d’un tarif fixe… vers une
formule variable. Sans que le
mot « variable » ne soit utilisé
une seule fois dans la lettre
adressée aux abonnés !
destination la plus réservée par les
Belges. Constat frappant quand on
sait qu’elle n’est à nouveau proposée que depuis deux semaines à la
suite de l’assouplissement de l’avis
de voyage des Affaires étrangères.
Autre constat : la Turquie a regagné
la confiance des vacanciers. Ces tendances ressortent de l’analyse des
chiffres de réservation ».
Selon TUI encore, pour les touropérateurs, l’assouplissement de
l’avis pour la Tunisie a atténué la
réticence des vacanciers à réserver
un séjour dans les pays musulmans. Le tourisme sur la côte tunisienne reprend des couleurs grâce
à un excellent rapport qualité/
prix. Le budget moyen des séjours
en Tunisie est 30 % inférieur par
rapport à 2015.
TUI constate aussi que cette situa-
*
Les touristes plus confiants. © Re.
tion positive pour la Tunisie génère un attrait pour la Turquie.
Un vacancier sur trois qui réserve
aujourd’hui des vacances partira
dans un de ces deux pays. Le niveau de prix de la Turquie est jusqu’à 24 % meilleur marché comparé à 2015.
FAIRE PARTAGER
Ainsi les hôteliers tunisiens et
turcs veulent attirer des « ambassadeurs », des vacanciers qui vont
profiter de ces bonnes affaires,
faire ensuite l’expérience de vacances parfaites et, enfin, revenir
au pays avec un feed-back positif
qu’ils
partageront
autour
d’eux. M.SP.
20
21
SAMEDI 11 MARS 2017
Attentats de Bruxelles
1 an après
LA VICTIME ITALIENNE
Patricia a couru pour
prendre le métro explosé
Elle est décédée dans la station de métro de Maelbeek
C
Massimo, son cousin (et bien
plus qu’un cousin), nous en
parle toujours avec une énorme
émotion. Le 22 mars 2016,
c’était hier. Entre Patricia et
lui, c’est fusionnel. Ils
ont bossé ensemble,
ils sont complices.
Patricia est née à
Bruxelles le 11
janvier 1968.
Venue en
Belgique
avec ses
parents, elle a une riche expérience professionnelle. Secrétaire de direction de formation,
elle travaillait au sein de
l’Agence Exécutive de la Recherche (ERCEA) comme assistante aux ressources humaines : « Un boulot qui lui collait à la peau », commente Massimo, « elle était épatante, je vous
l’assure. Efficace, souriante, motivée, elle transmettait la bonne
humeur ».
Ce 22 mars, comme tous les
jours, elle avait quitté Limal où
elle
vivait
pour se
rendre à son boulot. « Ce jour-là,
elle a couru pour absolument
prendre ce métro-là », poursuit
Massimo, dans un sanglot. Plus
personne ne la reverra vivante.
Ce sont ses collègues de travail
qui s’inquiéteront de son absence, ce n’était pas son genre
de ne pas venir bosser sans pré-
« On avait espoir,
son téléphone
sonnait toujours,
on allait bien la
retrouver, ce
n’était pas
possible »
venir : « Nous avons été avertis de
son absence et tout de suite, nous
en avons parlé autour de nous.
J’en étais certain, on allait la retrouver. Je me souviens que ce
jour-là, RTL-TVI a diffusé les premières images dans le métro. À
un moment, on a cru la voir, la
reconnaître au loin, une victime
assise contre un mur, en vie ».
SA BROSSE À DENTS
Mais les heures passent et
pas de nouvelles. Les parents de Patricia, tous
deux
septuagénaires
sont perdus. Massimo
court partout, donne
des coups de fil : « On
Les proches de Patricia ont espéré durant trois jours... © Facebook
avait espoir, son téléphone sonnait toujours, on allait bien
la retrouver, un hôpital allait nous
contacter
pour
nous donner de
ses nouvelles ».
Massimo, bien
entouré,
par
notamment sa
famille et par les collègues de
Patricia, lancera un avis de recherche sur facebook.« Nous
avons été, mon frère et moi, à la
clinique de Neder-Over-Heembeek, j’avais emmené sa brosse à
dents et sa brosse à cheveux…
pour que les médecins aient son
ADN », se souvient son cousin.
Mais ce n’est pas si simple…
La nouvelle tombera trois jours
plus tard, la famille sera prévenue par les autorités… Patricia
est une des victimes du métro
Maelbeek. En quelques secondes, tout s’effondre.
Malgré ce terrible drame, Massimo et sa famille n’oubliera pas
les marques de soutien des
amis et des autorités italiennes,
très présentes ainsi que ceux de
la Commission Européenne.
Un an après, Massimo parle de
sa cousine comme si elle était
encore là. Posé, digne, l’homme
dit ne pas avoir de haine en lui,
mais de la tristesse, de l’incompréhension : « Comment des
gens qui ont grandi ici peuventils se faire exploser ? ». De la colère parfois : « Pourquoi n’a-t-on
pas directement arrêté tous les
moyens de transport après l’explosion de Zaventem ? »
Ce mercredi, la famille de Patricia a regardé les hommages des
télévisions aux victimes des attentats. Attentivement. « À un
moment, on voit le témoignage
d’un officier de police. Et, en
fond musical, il y a Cold Play « adventure of a lifetime », un des
groupes favoris de Patricia. Je me
suis dit : elle aussi, elle est présente dans ce reportage ».
La famille meurtrie a du mal à
se reconstruire mais Patricia
veille sur eux, son sourire
éclaire encore la famille : « On
sait qu’elle est là pour son fils. Il
suit des études de médecine sportive à l’université. Elle serait très
fière de Jonathan. C’était son soleil, son trésor ».
Aujourd’hui, sur Facebook, il
existe un comité Patricia Rizzo.
Pour que jamais, on n’oublie
son sourire, sa générosité. M.SP.
expo
révolution
bande
dessinée
Liège
17 mars
11 juin 2017
Massimo était très proche de sa cousine, dont il parle toujours comme si elle était encore là. © Facebook
21
SP_22878500/GM-B
ette fonctionnaire européenne avait deux
passions, son boulot et
sa famille, dont son fils
Jonathan, 19 ans. C’était son
trésor. Il y a un an, à 48 ans,
elle perdait la vie dans la station
de métro Maelbeek. Ses proches
ont espéré durant trois jours
qu’elle soit encore en vie avant
d’apprendre la terrible nouvelle.
22
SAMEDI 11 MARS 2017
INTERVIEW EXCLUSIVE : FRANÇOIS BELLOT (MR)
Embouteillages : – 30 %
es bouchons, des bouchons, toujours des
bouchons… Le ministre de la Mobilité
s’est donné pour ambition de
réduire de 30 % ce cancer qui
gangrène les villes, à commencer par Bruxelles, mais François
Bellot (MR) sait que cela passera aussi par un changement de
mentalité de tous les Belges.
D
0 Un ministre de la Mobilité
qui dit qu’il faut réduire les
embouteillages, c’est banal...
Cela reste en tout cas un fameux défi. Il y a vingt ans, le
total des déplacements en
Belgique, c’était 119 milliards
de kilomètres voyageurs (79 %
pour la voiture, 11 % pour le
train). En 2015, on en était à
150 milliards. Et cela va
continuer, la demande
de transport augmente de 1 à
1,5 % plus
rapidement
que la
croissance
éco-
nomique. La chambre de commerce de Bruxelles a estimé le
coût des embouteillages autour
de la capitale à 375 millions
d’euros par an (520 millions
avec les coûts externes). Le
Bureau du Plan prévoit, à
l’horizon 2030, + 19 % pour
les déplacements en voiture, +
9 % pour les trains.
0 Mais pourquoi la situation
s’aggrave-t-elle ainsi de
ministre en ministre ?
La difficulté, c’est une compétence répartie entre l’État fédéral et les Régions. Aberrant de
voir la Flandre parler de l’élargissement du Ring sans se
concerter avec Bruxelles ou
d’entendre Bruxelles parler de
réduire de moitié les bandes à
la fin de la E40. Il faut se
concerter. Il
faut une
vision
commune de la mobilité avec
un horizon à 20 ou 30 ans.
J’ai relancé le Comité exécutif
des ministres de la Mobilité
qui s’était réuni trois fois
depuis sa création en 2000.
Là, on a déjà fait mieux en
moins d’un an. Il faut se
mettre d’accord sur une stratégie commune, chacun travaillant ensuite « chez lui ».
0 Et c’est quoi l’ambition ?
De réduire les embouteillages
de 30 %. Les Pays-Bas ont
réussi à les faire fondre de
43 % en 7 ans. La preuve que
c’est possible.
0 Et vous allez me dire que
pour cela, il faut un
changement de mentalité et
une meilleure interaction
entre transports ?
Mais bien sûr ! Sinon, nous
n’y arriverons pas ! Je sens
que ce changement est là,
même s’il n’est pas organisé.
Avant, la priorité à 18 ans
était de passer son permis. Ce
n’est plus vrai aujourd’hui.
Des jeunes ne l’ont pas encore à 22 ans. Ils partagent
volontiers des voitures, etc.
0 Ce sont les solutions
pour dégager nos routes ?
Si 10 % des gens qui
voyagent seuls vers
Bruxelles faisaient du covoiturage, on réduirait considérablement les embouteillages. Le covoiturage est
une partie de la solution. Le
télétravail aussi, les bureaux
satellites ou le travail nomade. On peut également
encourager les horaires décalés… Il y a plein de projets !
0 Ou introduire une taxe au
kilomètre ?
C’est de la compétence des
Régions, mais je n’y suis pas
trop favorable tant qu’il n’y a
pas d’alternative crédible à la
voiture dans les zones rurales.
0 C’est là aussi que la
SNCB a un rôle à jouer ?
Oui, bien sûr, je l’ai
répété à la nouvelle
patronne,
Sophie
Dutordoir :
tous
leurs
« Les Pays-Bas ont
réussi à réduire la
longueur de leurs
embouteillages de 43%
en 7 ans : la preuve que
c’est possible ! »
Le credo de François Bellot, c’est la concertation. © Damien Caumiant
La vitesse à laquelle se déplace le ministre de la Mobilité
François Bellot fait 4 fois par semaine en voiture le trajet entre Rochefort et son cabinet à Bruxelles,
installé juste à côté de la gare du Midi
Rochefort
Wavre
Entre Rochefort et Wavre,
il roule à 120 km/h
Overijse
Bruxelles
Entre Wavre et Overijse, pris
dans les embouteillages, sa
vitesse retombe à 8 km/h
Sa vitesse moyenne sur les deux derniers mois : 44km/h
Rochefort-Bruxelles, un matin à l’heure de pointe : 2h30 – 2h45
Bruxelles-Rochefort, un soir hors heure de pointe : 1h20
Vitesse commerciale du train : 55km/h
efforts doivent être portés
vers les voyageurs. Bruxelles
est la 8e ville la plus encombrée des pays de l’OCDE,
mais il n’y a que 3 % des
Bruxellois qui prennent le
train et 22 % des habitants de
la couronne bruxelloise
(25km autour de la capitale,
NdlR), alors qu’il y a 31 gares
à Bruxelles, 101 dans la couronne. Les gens l’ignorent !
0 C’est tout l’intérêt du RER
qui a tant traîné, même si
vous avez annoncé avoir
trouvé l’argent (avec un
emprunt d’un milliard) pour
le terminer…
On relance le dossier pour le
terminer dans les trois régions. Dans les embouteillages, il y a 45 % de véhicules professionnels. En schématisant, si on réduit les
embouteillages, l’effet retour
indirect sur les finances permettra de financer l’emprunt.
L’offre suburbaine, c’est essentiel. Cela dit, on ne réussira le RER que si toutes les
entreprises de transports
publics contribuent à amener
les gens vers les axes ferroviaires. C’est bien plus important que de multiplier les
parkings de dissuasion autour
des gares.
0 D’autres pistes sur
lesquelles vous travaillez ?
Il y en a tant ! Le budget
mobilité qui devrait tourner
autour de 400 à 450€ par
mois, ce n’est pas encore
fixé. Peut-être que des ménages qui ont deux voitures
de société seraient disposés à
renoncer à l’une d’elles en
échange d’un autre avantage
(abonnement scolaire pour
leur enfant, etc.). On y travaille entre ministres. PROPOS RECUEILLIS
PAR DIDIER SWYSEN
Les voitures autonomes
La révolution de 2025
Les voitures autonomes (où le
conducteur devient passager),
ce n’est plus de la science-fiction, ce sera même « bientôt »
un élément important dans
les plans d’un ministre de la
Mobilité. « Cela va être une vé-
ritable révolution, exactement à
l’automobile ce que le GSM a
été à la téléphonie ! », s’enthousiasme le ministre. « La Belgique et la Suède sont à la
pointe des tests en la matière.
Les constructeurs disent qu’ils
seront prêts en 2025. Il n’existe
plus de freins technologiques,
seulement juridiques et psychologiques. »
Le ministre explique que dans
l’arrêté royal, deux conditions
ont été mises : il faut que
quelqu’un se trouve derrière
le volant pour reprendre le
contrôle du véhicule le cas
échéant et on a réduit l’entredistance entre deux voitures
leur permettant de circuler
« en trains de voitures ». « J’en
ai essayé une », explique M.
Bellot. « Quand je suis arrivé à
l’entrée du tunnel Meiser, à
Bruxelles, le coach m’a demandé de lâcher le volant. Je n’ai
pas pu. On est donc repassé une
seconde fois. Là, j’ai obéi, c’était
étonnant : la voiture dépassait,
reprenait sa place sans que je
fasse quoi que ce soit… Il faut
bien se dire qu’on n’achètera
plus une voiture, on commandera un service. La voiture viendra vous chercher, vous conduira à destination et ira se parquer là où les autorités ou les
sociétés qui les exploitent l’auront décidé. Aux États-Unis, ils
ont développé des silos à véhicules. Cela va donc révolutionner la mobilité, le covoiturage
et l’urbanisme (espaces de stationnement). Il reste à trancher
les questions juridiques : qui sera responsable en cas d’accident ? Des experts y travaillent.
Il faudra que l’on achète un service avec toutes les assurances… »
VIVE LES JEUNES !
En attendant, d’autres technologies sont développées qui
tournent aussi autour de l’ITS
(Intelligent transport systems) : « Il y a 300 applications
possibles et plein de start-up
avec de bonnes idées », reprend-il. « On a créé un comité
de pilotage et identifié deux ou
trois applications comme le
« route planner ». Vous tapez
votre lieu de départ et votre
destination et l’application vous
renseigne combien de temps
vous mettrez en voiture et ce
que vous devez faire pour aller
plus vite (par exemple : allez à
la gare X et prenez le train
jusqu’à tel endroit, NdlR).
Avec la loi Open Data, on peut
récupérer toutes les données
(GPS, opérateurs téléphoniques)
qui permettent de calculer cela.
Les gens seront surpris et auront une autre perception de la
vitesse des transports publics et
de la voiture. On raisonnera en
temps de parcours, plus en kilomètres. Les mentalités vont devoir changer. Je ne suis pas inquiet : les jeunes vont nous
pousser vers ça ! » D.SW.
SNCB : « Il faut plus de trains et plus d’efficacité »
La SNCB a un rôle important
à jouer. Mais plus de trains,
ça signifie plus de moyens…
Il faut plus de trains et plus
d’efficacité. En stabilisant la
redevance du réseau que la
SNCB paie à Infrabel, j’ai fait
dégager des moyens que l’on a
pu injecter dans le réseau : 78
nouveaux trains dont 72 à
Bruxelles et dans la zone RER.
En septembre prochain, l’offre
en trains va augmenter de
5 %, cela n’avait jamais été
fait auparavant. La SNCB a
établi son plan de transport
pour 2017 : c’est 13 millions
qui permettront 3,7 millions
de trains/kilomètres supplémentaires dès décembre 2017.
Pour le RER, cette fois, c’est
vraiment la bonne ?
L’offre suburbaine, que l’on
appelle RER à Bruxelles, est
essentielle dans notre projet.
Mais il est important d’en
développer une autour de
Liège, d’Anvers, de Gand, de
Charleroi. Il y a 31 gares à
Bruxelles, 132 dans la zone
RER. C’est une offre de transport plus efficace et moins
chère que d’autres, mais peu
de monde le sait ! J’ai rencontré une dame qui se plaignait
de mettre 1h20 pour faire
Waterloo-Bruxelles. Je lui ai
montré qu’elle pouvait gagner
deux heures par jour (allerretour) si elle prenait le train.
Elle n’y avait jamais pensé !
Une offre moins chère… La
Trains : l’offre suburbaine est un atout majeur. © Belga
SNCB aimerait justement augmenter ses tarifs…
Cela n’a pas vraiment été présenté comme cela. On a parlé de
flexibilité tarifaire, mais elle
existe déjà : l’offre tarifaire de la
SNCB est très modulée. Le problème, c’est que plein de gens ne
prennent pas la formule la plus
avantageuse pour eux. Avec le
développement des automates de
vente, ce souci va être réduit. On
a dit à la SNCB : remplissez vos
trains aux heures creuses.
C’est cela : des tarifs bas aux
heures creuses et plus élevés
aux heures de pointe…
Non, il ne faut pas interpréter la
flexibilité comme une majoration
des prix aux heures de pointe. À
part les abonnements scolaires et
les déplacements domicile-travail
dont les tarifs doivent être régulés, c’est de leur responsabilité de
développer d’autres produits. Il y
a moyen d’attirer du monde dans
les heures creuses et de « désatu-
rer » le réseau autoroutier.
Si la SNCB règle ses problèmes de ponctualité…
Il y a quelques mois, la mauvaise ponctualité des lignes qui
vont de Bruxelles à Arlon en
passant par Namur m’a fâché.
J’ai fait nommer un manager
de ligne pour comprendre ce
qui se passait et trouver des
solutions. La ponctualité s’est
nettement améliorée. Il y a un
souci, mais les causes externes
ont augmenté de 50 % en un
an et 90 % des trains arrivent à
l’heure ou avec moins de six
minutes de retard.
Le train va-t-il être la solution
à tous nos problèmes ?
Non, cela ne va pas tout révolutionner, mais la disproportion
est si grande aujourd’hui
qu’un basculement de 10 %
des automobilistes vers le train
doublerait le nombre de voyageurs à la SNCB… D.SW.
22
23
SAMEDI 11 MARS 2017
TOP CHEF
C’est l’ambition du ministre de la
Mobilité qui compte sur les nouvelles
technologies et le changement de
comportement des Belges
Le leader du porno séduit par le chef hottonais
Ce n’est plus de la science-fiction
La voiture autonome,
comment ça marche ?
Il existe en fait différentes technologies, même si elles fonctionnent toutes à l’aide de radars et de capteurs. Il y a les Lidars, des radars à faisceaux laser. Cela permet à la voiture
d’établir une cartographie en
3D de l’environnement : un peu
comme si elle avait des yeux et
pouvait voir littéralement la
route et les obstacles. On trouve
normalement un Lidar à l’avant
et un autre à l’arrière. Sur la voiture autonome de Google, plus
coûteuse, il y a un Lidar rotatif
sur le toit qui balaye l’espace à
360 degrés.
On trouve aussi des radars
longue portée à l’avant du véhicule et à l’arrière pour capter la
position et la vitesse des autres
véhicules, quelles que soient les
conditions météorologiques. On
trouve encore des capteurs (sur
les côtés aussi) à ultrason pour
capter les contacts à faible distance, avec une caméra frontale
qui permet d’identifier les panneaux de signalisation, les cyclistes, les piétons qui traversent, etc. On peut même
trouver des caméras infrarouges
L’autonomie
absolue, cela
signifie que
le conducteur
ne doit même
plus être
à bord !
pour déceler les obstacles pendant la nuit.
Dans la voiture, c’est donc le logiciel qui pilote. Il analyse en
temps réel les données des capteurs. Il tient compte des règles
de conduite qui ont été entrées
dans sa mémoire et il utilise la
technologie du GPS pour trouver son chemin.
Les experts rangent ces voitures
Max Dienst contacté
par Jacquie & Michel
force de balancer des
blagounettes en-dessous de la ceinture à
Top Chef, il fallait bien
que cela arrive. Max Dienst a
été contacté par le leader du
porno en France : Jackie & Michel. Max Dienst va-t-il assumer
son image hot et faire le buzz ?
Thierry Bonnard, directeur de
communication de J&M, nous
explique leur projet.
A
autonomes en cinq catégories.
> 1) La simple assistance à la
conduite (comme le système de
freinage ABS) qui existe, bien
sûr, depuis longtemps.
> 2) L’assistance à la conduite
grâce à un régulateur de vitesse et de maintien automatique dans les files. Cela existe
déjà aussi.
> 3) L’autonomie partielle. La
voiture roule seule sur l’autoroute pendant que le conducteur fait autre chose. Cette technologie se développe de plus en
plus.
> 4) L’autonomie totale. C’est
ce qui permettra au conducteur
de dormir pendant que l’auto
roulera toute seule. Une technologie qui devrait arriver sur le
marché vers 2020, estiment les
spécialistes.
> 5) L’autonomie absolue. Le
conducteur n’a même pas besoin… d’être à bord ! Celle-ci
n’est pas attendue avant 2025,
voire 2030. D.SW.
Maximilien Dienst, l’un des
deux candidats belges de la huitième saison de Top Chef, est assurément celui qui aura fait le
plus parler de lui cette saison.
Langage fleuri, blagues en-dessous de la ceinture,... Le jeune
Hottonais, surdoué en cuisine,
n’en rate jamais une pour se
faire remarquer. Plus jeune chef
étoilé de Belgique, « Max » savoure sa notoriété grandissante.
Une notoriété qui est en train de
lui ouvrir des portes. Dont certaines sont parfois surprenantes... Ainsi, celui qui cuisine
aux fourneaux du restaurant
Langage fleuri,
blagues en-dessous
de la ceinture,... Le
jeune Hottonais,
surdoué en cuisine,
n’en rate jamais une
pour se faire
remarquer
Max joue de son image de beau gosse décomplexé. © J. Vande Voorde/FB
beau gosse, il parle sexe de manière très libre à une heure de
grande écoute sur une grosse
chaîne, ça ne pouvait que nous titiller. Il crève littéralement
l’écran », explique Thierry Bonnard, le directeur de communication de Jacquie & Michel. « On
avait lu dans une de ses interviews qu’il n’était pas fermé au
monde du porno. On l’a contacté
sur Twitter et il nous a filé son numéro de téléphone…Il nous a
avoué qu’il aimait bien notre entreprise… », rigole-t-il.
RIGOLO PAS VULGAIRE
Mais attention, il n’est pas question ici de tourner un film porno... « Ce n’est pas le concept. On
lui a proposé de cuisiner des spécialités à double sens pour deux
ou trois de nos actrices, dénudées,
haut de gamme de Michel Elite et
de parler sexe en cuisinant avec
tout son bagout comme il sait si
bien le faire. On mettrait en scène
lien ? Parce que c’est LE candidat quelque chose de rigolo, rien de
emblématique de cette saison de vulgaire ni de hard et ensuite on
Top Chef, qu’il gagne ou pas. Il est aurait posté cette vidéo sur les ré« Les pieds dans le plat » à Marenne (Hotton) avec son père a
été contacté voici peu par le célèbre site de vidéos pornos Jacquie & Michel, leader du porno
en France.
« Pourquoi avoir contacté Maximi-
seaux sociaux. On ne continue
pas la vidéo au point de faire des
scènes de sexe... », explique
Thierry Bonnard. « C’est plus
pour jouer sur son image de cuisinier grande gueule qui nous amusait et continuer le délire qu’il a
lancé lui-même à la TV en y mêlant notre image de marque et nos
actrices haut de gamme », ajoutet-il. « Le but n’est pas non plus
qu’il soit nu mais, avec lui, rien
n’est impossible... », sourit-il.
Reste à savoir si le sulfureux candidat belge de cette huitième saison a accepté la proposition ou
non... « Il n’a pas répondu oui
mais ça avait l’air de l’intéresser et
apparemment les discussions ne
sont pas fermées. On l’a contacté
la semaine dernière, il était assez
emballé. Mais il veut juste laisser
passer la fin de l’émission, c’est
normal, et en parler à son attaché
de presse. Si ça ne se fait pas, ce
n’est pas très grave mais on trouvait l’idée marrante. C’est juste
une première approche… »,
conclut Thierry Bonnard. M. E.
CATASTROPHE FERROVIAIRE DE BUIZINGEN
Le conducteur, la SNCB et Infrabel poursuivis
Il n’y a plus de freins technologiques. Les freins psychologiques par contre... © BelgaImage
Le parquet de Hal-Vilvorde a
décidé de poursuivre le
conducteur du train LouvainBraine-le-Comte, la SNCB et
Infrabel pour leurs responsabilités dans la catastrophe de
Buizingen, qui a coûté la vie à
19 personnes le 15 février
2010, a-t-il indiqué vendredi.
Le conducteur aurait ignoré
un feu rouge et la SNCB ainsi
qu’Infrabel auraient négligé
la sécurité de l’infrastructure
ferroviaire et des trains.
Une révolution culturelle
Voici venir le règne
de la génération sans permis
Le permis n’est plus la priorité absolue des jeunes à leur 18e anniversaire. Il risque même de ne plus
être de la moindre utilité dans
quelques années. Si le règne de la
voiture autonome devient réalité,
n’importe
qui
pourra
la
conduire… Puisque le conducteur
devient passager, le véhicule étant
dirigé par un ordinateur de bord
qui calcule tout. À moins que les
autorités belges ne confirment la
condition qu’elles ont fait ajouter
à l’arrêté royal : il faut toujours
quelqu’un derrière le volant, capable de reprendre le contrôle du
véhicule le cas échéant.
en plus de gens ne le passent
plus : « D’ici 15 à 20 ans, peu de
COLLECTIONNEURS
Que le permis ne soit plus l’absolue priorité des jeunes, c’est aussi
le cas aux États-Unis où certains
experts notent même que de plus
gens seront propriétaires d’une
voiture, sauf s’ils en ont besoin
pour leur travail ou sont collectionneurs », prédit cet observateur d’une révolution culturelle qui s’annonce. Une révo-
Le permis deviendra-t-il ringard ? © Reporters
lution qui aura des effets sur la
sécurité (baisse des accidents
de la route grâce à un trafic
mieux contrôlé) et l’urbanisme
(l’espace occupé par des parkings pourrait être consacré à
des pistes cyclables, etc.). -
APRÈS SEPT ANS
Les réquisitions finales du
parquet tombent plus de sept
ans après la catastrophe ferroviaire. Le 15 février 2010, un
train L en direction de Brainele-Comte et un train IC au départ de Quiévrain, à destination de Liège-Guillemins,
étaient entrés en collision à
hauteur de Buizingen.
L’accident avait causé la mort
de 19 personnes et fait 162
blessés, dont 11 grièvement.
Le parquet de Bruxelles avait
ouvert une enquête judiciaire, qui a été reprise en-
l’article 422 du Code pénal.
La première est d’avoir été involontairement la cause d’un
accident ferroviaire de nature
à mettre en péril les personnes qui s’y trouvaient,
avec la circonstance que l’accident a entraîné la mort.
La deuxième, d’avoir été involontairement la cause d’un accident ferroviaire de nature à
mettre en péril les personnes
qui s’y trouvaient, avec la circonstance que l’accident a en19 morts en 2010. © PhotoNews traîné des lésions corporelles
puisqu’au moins 310 victimes
suite par le parquet de Hal- ont été dénombrées.
Vilvorde. L’enquête a révélé
que le conducteur du train 5 ANS DE PRISON
avait franchi un feu rouge. a troisième est d’avoir été inL’homme a toujours nié sa volontairement la cause d’un
responsabilité dans l’accident accident ferroviaire de nature
mais un doute subsisterait sur à mettre en péril les persa version des faits après sonnes qui s’y trouvaient.
l’analyse des éléments de Le conducteur de train risque
conduite et de la signalisa- cinq ans de prison et une
amende de 3.000 euros. La
tion.
Le parquet veut désormais SNCB et Infrabel encourent
poursuivre le conducteur du pour leur part une amende de
train, la SNCB et Infrabel de- 600.000 euros. La chambre du
vant le tribunal de police de conseil se penchera sur le dosHal pour trois infractions à sier le 24 avril prochain. -
D.SW.
23
LE STYLE, CE N’EST PAS
UNE QUESTION D’ARGENT.
MINI One D Clubman avec Big Business Pack, maintenant pour € 145 / mois
hors TVA* pour les professionnels.
BRUSSELS STORE SOUTH
BY GINION GROUP
Chaussée de Waterloo 861 - 865
1180 Uccle
Tél.: 02 337 37 37
info@brusselsstoresouth.net.mini.be
www.brusselsstoresouth.mini.be
GINION WATERLOO
Chaussée de Bruxelles 54
1410 Waterloo
Tél.: 02 35 209 93
info@ginionwaterloo.net.mini.be
www.ginionwaterloo.mini.be
GINION WAVRE
BY GINION GROUP
Rue Cerisier d’haine 50
1301 Wavre
Tél.: 010 45 27 45
info@ginionwavre.net.mini.be
www.ginionwavre.mini.be
VANDEPERRE
Bergensesteenweg 720
1600 St-Pieters-Leeuw
Tél.: 02 360 08 80
info@vandeperre.net.mini.be
www.vandeperre.mini.be
LA MINI CLUBMAN.
* Publicité uniquement valable pour les professionnels. Location mensuelle d’un Renting Financier MINI calculée pour une durée de 48 mois et maximum 60.000 km pour une MINI One D Clubman avec un prix de vente de € 20.229,15
hors TVA (€ 24.477,25 TVA comprise), moyennant un acompte de € 4.150,00 hors TVA et une valeur résiduelle de € 10.898,44 hors TVA. Cette publicité ne s’adresse qu’aux clients professionnels qui utilisent le véhicule en vue de l’exercice de
leurs activités commerciales, professionnelles ou artisanales. Sous réserve d’acceptation du dossier par le comité de crédit de BMW Financial Services Belgium SA, Lodderstraat 16, 2880 Bornem. Valeur résiduelle : minimum 16% du prix d’achat.
Cette publicité est valable du 1/03/2017 au 31/03/2017 inclus. Tous les prix s’entendent hors TVA et sous réserve d’erreurs ou de modifications.
MINI Clubman : CO2 99 - 162 g/km 3,8 - 7,0 l /100km
Informations environnementales : mini.be
MINI Belux - BMW Belgium Luxembourg NV/SA - BE 0413533863 - mini.be
24
25
SAMEDI 11 MARS 2017
Eden Hazard, roi des réseaux sociaux
P.33
Peter Sagan retrouve
la voie du succès
P.38-39
Le playmaker de Chelsea, qui a été récompensé du but du mois
de février en Premier League, est omniprésent sur Twitter, Instagram et Facebook où il compte 22 millions de followers.
© Belga
Le champion du monde a remporté la
3e étape de Tirreno-Adriatico, Tom Boonen a chuté sans gravité et Greg Van
Avermaet cédé son leadership.
P.36
© DR
© News
FOOTBALL – PRO LEAGUE P. 26 A 34
On va enfin savoir !
Dimanche à 16h20, la phase classique aura livré tous ses verdicts
A
nnée après année,
le succès de notre
compétition
si
bizarre, mais si
passionnante, ne se dément
pas. Dimanche, entre 14h30
et 16h20, les supporters
passeront par tous les états
d’âme et jongleront avec
leur smartphone, leur PC
ou leur TV. Voire, pour les
plus vieux d’entre nous,
avec leur bon vieux transis-
tor collé à l’oreille.
La bataille va faire rage,
le plus souvent à distance.
Entre Bruges et Anderlecht
pour fi nir la phase classique en tête, ce qui garantit désormais le 4 e ticket
européen en cas d’effondrement, et la préséance en
cas d’égalité au terme des
playoffs 1. Entre Malines,
Charleroi, Gand et Genk
pour accrocher le wagon
l’accompagnera en poule
A des Playoffs 2 (le 7e, le
12e, le 14 e, plus le Lierse et
l’Union, issus de la D1B).
On notera aussi que des retrouvailles explosives entre
les Rouches et les Zèbres
restent possibles, dans ces
fameux Playoffs 2. Mais
personne, évidemment, ne
veut l’envisager du côté du
Mambourg… PHILIPPE DEWITTE
LA 1RE PLACE
LE CLASSEMENT
1. FC Bruges
2. Anderlecht
3. Zulte Waregem
4. Ostende
5. FC Malines
6. SC Charleroi
7. La Gantoise
8. Genk
9. Standard
10. Courtrai
11. Eupen
12. Lokeren
13. W./Beveren
14. Saint-Trond
15. Westerlo
16. Mouscron
des Playoffs 1, avec même
une fi nale Gand-Malines
qui s’annonce dantesque.
Entre Westerlo et Mouscron, enfi n, pour éviter
l’enfer de la D1B.
Le Standard, lui, ne jouera
contre Ostende que pour
l’honneur. Pour montrer
s’il sait encore ce que ce
mot signifie. Il sera également attentif aux autres
résultats, pour savoir qui
58
58
51
49
48
48
47
45
38
31
30
30
30
29
23
21
1. FC BRUGES ................... 58 POINTS (18 VICTOIRES)
Premier si…
Fait, au minimum, le même résultat contre SaintTrond qu’Anderlecht contre Waasland/Beveren
2. ANDERLECHT ............... 58 POINTS (17 VICTOIRES)
Premier si…
Fait un meilleur résultat que Bruges
Damien Marcq
(SC Charleroi)
© Photonews
LES PLAYOFFS 1
5. FC MALINES ................................................................................... 48 POINTS (14 VICTOIRES)
Qualifié si…
Gagne ou fait match nul à Gand
Perd à Gand mais Charleroi perd à Lokeren ET Genk ne gagne pas à Westerlo
Perd à Gand mais Charleroi perd à Lokeren ET Genk gagne à Westerlo
mais pas sur un score monstre, pour ne pas remonter sa différence de buts
(actuellement +8 pour Malines, +1 pour Genk)
6. SC CHARLEROI .................................................................... 48 POINTS (13 VICTOIRES)
Qualifié si…
Ne perd pas à Lokeren
Perd à Lokeren mais Gand perd ET Genk ne gagne pas
7. LA GANTOISE ...................................................... 47 POINTS (13 VICTOIRES)
Qualifiée si…
Gagne contre Malines
Fait match nul contre Malines ET Charleroi perd ET Genk ne
gagne pas
8. GENK ......................................................... 45 POINTS (13 VICTOIRES)
Qualifié si…
Gagne à Westerlo ET Charleroi perd ET La Gantoise ne
gagne pas
Charleroi perd ET La Gantoise gagne ET Genk gagne, tout
en remontant sa différence de buts par rapport à Malines
(actuellement /1 pour Genk, + 8 pour Malines)
LE MAINTIEN
15. WESTERLO ........................ 23 POINTS (5 VICTOIRES)
Sauvé si…
Gagne contre Genk
Ne bat pas Genk ET Mouscron ne gagne pas à
Courtrai
16. MOUSCRON ....................... 21 POINTS (6 VICTOIRES)
Sauvé si…
Gagne à Courtrai ET Westerlo ne bat pas Genk
David Hubert (Mouscron)
© Photonews
FORMULE 1 P.37
Ferrari se reprend à rêver
Le Finlandais Kimi Räikkonen
(Ferrari) a établi sur le circuit
de Barcelone le meilleur temps
des essais hivernaux de préparation à la saison 2017 de F1.
Son équipier allemand Sebas-
tien Vettel avait fait de même
la veille, mettant ainsi en lumière le bon travail visiblement effectué par Ferrari à l’intersaison et ses ambitions retrouvées pour 2017. -
Raikkonen et Vettel ont déjà brillé à Barcelone, Hamilton et Vandoorne ont encore du boulot. © Reporters/EPA
25
26
SAMEDI 11 MARS 2017
FOOTBALL
L’ombre des
plane sur le football belge
La rumeur dit que certains clubs en paieraient d’autres pour les motiver à gagner, ce qui est tout aussi
interdit que de les inciter à lever le pied. Que dit le règlement ? Quels sont les cas concrets ? Notre enquête
S
amedi dernier, au Mambourg, pas mal d’observateurs ont été surpris
par l’énorme engagement
des Courtraisiens, alors qu’ils «
ne jouent plus rien ». Et à la fin
du match, après l’égalisation in
extremis de Dessoleil, plusieurs
d’entre eux se sont effondrés sur
la pelouse, comme s’ils venaient
de perdre la finale de la Coupe du
Monde. Surprenant ?
Dans le règlement, payer
pour inciter à perdre ou à
gagner, c’est pareil
On ne porte évidemment aucune accusation sur un club X
ou Y, en lutte avec les Zèbres,
qui aurait éventuellement pu
«motiver» Courtrai, alors que
les Flandriens restaient sur
trois défaites face à Malines,
Eupen et Waasland/Beveren.
Simplement, à chaque fin de
championnat, la rumeur se fait
insistante, et elle se propagera
peut-être encore ce week-end,
dans l’une ou l’autre tribune.
On pourrait considérer que
c’est «de bonne guerre» mais
Marc Rubens, le procureur fédéral de l’Union belge, rappelle
que c’est strictement interdit :
«Le règlement ne fait aucune distinction entre le fait de payer une autre
équipe pour l’inciter à perdre ou à
gagner. Les deux sont aussi graves.
Maintenant, si des affaires de corruption, pour perdre un match,
ont existé en Belgique, et ont
été jugées, je n’ai pas le souvenir
de condamnations, ni même de
1
plaintes, en divisions supérieures,
pour des primes de victoires. Et il
n’y en a aucune actuellement. C’est
arrivé, par contre, en divisions provinciales» (NDLR: voir par ailleurs).
Les sanctions : de la
rétrogradation à la radiation,
avec des amendes salées…
Le règlement de l’Union belge
dit en fait ceci (article 2006) :
« Est réputé fait de falsification de la
compétition toute tentative ou tout
acte qui tend ou consiste à fausser
un match. Comme offrir ou donner
un avantage jugé appréciable à des
joueurs d’un autre club que le sien,
alors que ce dernier est intéressé
quant à son classement par le résultat du match.»
Quant aux sanctions prévues,
elles sont aussi bien administratives (dégradation, voire
radiation si la majorité des dirigeants du club avaient connaissance des faits) que financières
(amendes allant, au
2
minimum, de 775 euros en
provinciales à 15.500 euros en
D1A). Sans parler de la suspension, ou de la radiation, des personnes physiques.
En Espagne, les «maletas»
ont longtemps été un vrai
sport national
En Liga, cette manière de booster un adversaire en fin de parcours fut longtemps une pratique très répandue, désignée
sous le terme de «maletas», évoquant des mallettes bourrées de
billets circulant d’une équipe à
l’autre. Ce n’était pas vraiment
permis mais tout de même
toléré. On a souvent dit que
le Barça y avait régulièrement
recours, notamment envers le
club ami de Majorque, lequel,
à un moment, battait le Real
presque chaque année
(en 2001, 2003,
3
2004, 2006 et 2009).
Lors de la dernière journée du
championnat 2006-2007, alors
que les deux grands d’Espagne
étaient à égalité de points, le
Barça avait même annoncé,
dans la presse, avoir promis
une prime de 2 millions d’euros
à Majorque, s’il accrochait le
Real, à Madrid. Mais le Real
avait gagné (3-1), pendant que
le Barça cartonnait chez ses
voisins de Tarragone (1-5). Bien
que nanti d’une meilleure différence de buts, le Barça devait
laisser le titre au Real car, à égalité de points, ce sont les résultats particuliers qui prédominent, en Liga…
En 1972, chaque joueur
de Cordoue avait touché
100.000 pesetas du Real
pour battre le Barça…
En 1972, lors de l’avant-dernière journée, les joueurs de
Cordoue, déjà quasi certain
d’être relégués (ce qui sera bien
le cas) reçoivent le Barça. Avec,
en cas de victoire, la prime
classique de leur propre club
(4.000 pesetas par joueur, soit
24 euros mais évidemment
beaucoup plus à l’époque), et
100.000 pesetas par joueur, offertes par le Real, ainsi que le
4
révélait alors sans problème le
président de Cordoue, Rafael
Campanero. Cordoue battait
le Barça 1-0, grâce notamment
à deux joueurs prêtés par le
Real (Vicente Del Bosque dans
l’entrejeu et l’attaquant Fermin, auteur du but), assurant
le titre du Real…
Les temps ont changé. Depuis
quelques années, les maletas
sont strictement interdites,
ainsi que vient encore de le
rappeler la Liga espagnole
(LFP), laquelle annonce qu’elle
sera très «vigilante». Ont-elles
disparu pour autant ? C’est
toute la question… UN DOSSIER DE
PHILIPPE DEWITTE
Edito
Impayable
Philippe Dewitte
JOURNALISTE
Payer une équipe «démobilisée» pour l’inciter à gagner,
c’est mal ? C’est en tout cas
interdit. Et passible de lourdes
sanctions, tout autant que la
corruption «classique», laquelle
consiste à soudoyer des joueurs
pour qu’ils lèvent le pied.
D’un point de vue moral, cette
non-distinction est discutable.
Car la pratique des «maletas»
peut être comprise comme
la simple volonté de réduire
la part de hasard entre le
«bon» et le «mauvais» moment
d’affronter tel ou adversaire,
motivé peu ou prou. Ce qui ne
s’équilibre pas toujours aussi
franchement que les erreurs
d’arbitrage…
Notre enquête nous a permis
de soulever quelques lièvres.
Et de rappeler quelques affaires célèbres, en respectant
l’anonymat des clubs et des
joueurs concernés lorsque cela
nous a été demandé. Et on ne
les révélera jamais. Même sous
la torture… Et qu’on ne nous
reproche surtout pas d’avoir
«fait parler un mort», à propos
de Dominique D’Onofrio. Dominique était un ami et ses
doutes, il les avait clairement
exprimés de son vivant, notamment dans nos colonnes.
Vous découvrirez aussi dans
ce dossier qu’il est possible de
surjouer, et d’être condamné,
pour quelques bacs de bière.
Cela touche à la dimension humaine et parfois folklorique
du football. La meilleure. Celle
qui anime les buvettes les soirs
du match, et les cafés du commerce le lendemain. Avec, au
fil des conversations, des discussions et des anecdotes souvent… impayables ! -
Le match fou de Biebauw en 2006 :
les soupçons de Dominique D’Onofrio
Le
regretté
Dominique
D’Onofrio, tragiquement disparu le 12 février 2016 à Buenos Aires, n’a jamais digéré
la motte de terre lancée par
un «supporter» des Rouches
après avoir loupé le titre de
justesse en 2006, après une
défaite face à La Gantoise
(0-2). Mais pour lui, c’est en
fait lors de l’avant-dernière
journée que tout s’était joué,
quand le Standard était accroché à Roulers (0-0) tandis
qu’Anderlecht
partageait
également l’enjeu à Gand (00).
Ce jour-là, s’il avait gagné à
Roulers, le Standard serait
passé en tête avant l’ultime
journée, à égalité de points
avec Anderlecht mais avec
une victoire d’avance. Le
match s’est disputé quasi à
sens unique mais les Roulariens, qui ne jouaient plus
rien, ont défendu comme des
enragés, particulièrement
leur gardien, Wouter Biebauw, qui a joué le match de
sa vie, multipliant les arrêts
miraculeux, sortant même
un penalty de Conceiçao.
La rumeur disait, à l’époque,
que les Roulariens avaient
sans doute perçu une prime
d’Anderlecht, ce qui ne fut
jamais établi. Mais Dominique D’Onofrio déclarait,
quelques années plus tard :
«Je me suis posé pas mal de questions après ce match. Pourquoi
26
les joueurs de Roulers ont-ils
fêté ce point comme une victoire
en finale de Coupe d’Europe? Le
club n’avait pourtant plus rien
à craindre ou à espérer dans la
compétition. J’ai peut-être eu
quelques réponses quand l’Anderlechtois Yves Vanderhaeghe
a signé là-bas (NDLR: en janvier 2007). Mais je n’en dirai
pas plus.»
Il en disait parfois un peu
plus, hors micro. Mais cela
restera hors micro.-
27
SAMEDI 11 MARS 2017
« maletas »
Bréda : « J’ai été puni à cause d’un tricheur »
Un match
de D1 belge
acheté puis…
revendu !
Cela se passe en D1 belge, il
y a plus de 20 ans. Au siècle
dernier ! Nous sommes en fin
de championnat et l’équipe
A, qui ne joue plus rien, va
recevoir l’équipe B, en lutte
avec l’équipe C pour éviter la
relégation en D2. Un joueur
de l’équipe A nous a raconté
l’histoire, en son temps :
« Quelques jours avant le match,
notre
entraîneur
convoque
quelques cadres de l’équipe. Il
nous explique que l’équipe C
nous offre 100.000 FB (NDLR :
2.500 euros, mais beaucoup
plus à l’époque) pour battre
l’équipe B. Il propose de partager
ça entre nous, sans rien dire aux
autres. Comme je connais bien
un dirigeant de l’équipe C, je lui
sonne pour le remercier et il me
dit qu’en fait, la somme est de
200.000 FB. Je comprends alors
que le coach veut nous arnaquer.
Du coup, je sonne à un dirigeant
de l’équipe B pour lui expliquer la
situation. Paniqué, il me propose
300.000 FB pour venir gagner
chez nous. J’arrange l’affaire avec
les cadres susnommés, mais sans
rien dire au coach, et l’équipe B
remporte facilement le match…»
Un autre joueur de l’équipe
A, qui entamait alors
sa carrière,
témoigne,
aujourd’hui :
« F ran c h e m e n t ,
je n’étais au courant de rien, et je
pense que mes plus
jeunes équipiers non
plus. Mais je me souviens de ce match car il
m’avait semblé bizarre,
notamment au sujet de la
position occupée ce jour-là sur
le terrain par le joueur qui vous a
expliqué le scénario.»-
Notre consultant arbitrage
avoue avoir remarqué quelques
bizarreries au cours de sa carrière : «Je ne vais pas citer les clubs
mais il y a pas mal d’années, lors
d’un match de D3 entre équipes flamandes, je n’ai vu strictement personne tenter de tirer au but. Il faut
dire que le 0-0 permettait aux deux
formations d’atteindre leur
objectif… Quelques
années plus tard,
les deux équipes
se sont retrouvées et l’une,
qui ne jouait
plus rien, a aligné plusieurs jeunes,
l’autre équipe s’imposant facilement. Mais rien n’a pu être démontré…»
Ce qui l’énervait le plus, c’était
les joueurs essayant d’obtenir
une carte jaune…
«Une fois, un joueur du Standard a
tout fait pour l’obtenir, rouspétant
sans cesse, et tout et tout. Il voulait
en fait être suspendu le week-end
suivant, afin d’avoir la certitude de
ne pas l’être ensuite contre Anderlecht. Moi, je considérais que c’était
de la triche et j’ai gardé la carte en
poche. Eh bien, figurez-vous que
j’ai été sanctionné suite au rapport
défavorable de mon examinateur,
qui m’a dit que j’aurais dû sortir
la carte et signaler
le fait dans mon
rapport.
C’est
ce que j’ai donc
fait par la suite,
même si j’estime
que c’était moins
régulier…»-
Albert : « Pour moi, la motivation
de Courtrai était naturelle »
Notre consultant foot Philippe
Albert est sceptique sur les rumeurs que nous évoquons :
«Courtrai est une bonne
équipe. Il y a un mois, ils étaient
allés gagner 0-3 au Standard.
C’est sûr qu’ils étaient très motivés à Charleroi mais c’est normal :
le propriétaire malaisien a parlé
tout récemment de vendre le club
avant de démentir le lendemain
et, jusqu’à ces derniers jours, l’entraîneur officiel n’était pas celui
figurant sur la feuille de match
(NDLR : Belhocine, qui a enfin
entamé le cursus pour passer
son diplôme, est officialisé depuis mercredi, alors que Bart
Van Lancker lui servait auparavant de prête-nom). Bref, c’est
un club qui manque de stabilité et
les joueurs ont vraiment tout inté-
rêt à se mettre en vitrine. Notamment Saadi, qui doit évidemment
soigner ses stats, et Chevalier,
tout feu tout flamme après avoir
connu des difficultés à Lens. Leur
motivation me paraît donc naturelle.»
Et à son époque, Philippe n’a
rien remarqué ?
«Sincèrement, non. En fin de saison, quand je jouais à Charleroi,
Gaston Colson nous offrait des
doubles primes pour assurer le
maintien, ou le meilleur classement
possible, mais je n’ai jamais rien
entendu venant d’autres équipes
ou allant vers elles…»-
Un club flamand rétrogradé pour
avoir offert des bacs de bière !
C’est Marc Rubens, le procureur général de l’Union
belge, qui raconte :
«Le seul cas dont je me souvienne
de condamnation d’un club
ayant offert quelque chose à un
autre club pour l’inciter à gagner
date d’une vingtaine d’années.
Cela se passait dans un match
de provinciales flamandes. Il a
été prouvé qu’un club avait promis des… bacs de bière comme
prime de victoire à une équipe
en principe démobilisée, qui affrontait un de ses rivaux directs.
Il y avait eu plainte, enquête et
condamnation du club fautif,
rétrogradé d’une division, sur
simple application
du règlement. Malheureusement, je ne
me souviens pas du nom
des clubs concernés mais les
choses s’étaient passées comme
ça. Et ce serait pareil en divisions
supérieures, le cas échéant…»
Nous n’avons pas non plus
retrouvé trace des clubs en
question. Reste que cette
drôle d’histoire belge doit
convaincre tous ceux qui
seraient tentés de recourir
à cette pratique doivent se
rendre compte que le règlement, ce n’est pas de la petite
bière...© iStock, D.R.
27
28
SAMEDI 11 MARS 2017
LOKEREN - SC CHARLEROI (DIMANCHE, 14H30)
« On aura zéro cadeau »
Préface du match le plus important de la saison avec les deux ex-Lokerenois Harbaoui et Remacle
assés par Daknam, Hamdi Harbaoui et Jordan
Remacle, aujourd’hui
chez l’autre Sporting,
s’apprêtent à retourner sur les
terres de leurs plus grands exploits. S’ils gardent de bons
souvenirs du club flandrien, ils
ne feront pas de
cadeaux à leur
ex-employeur…
et ne s’attendent pas
à en recevoir non
plus.
Plus peut-être que pour l’ensemble de leurs équipiers, Hamdi
Harbaoui et Jordan Remacle attendent le match de dimanche
avec impatience et excitation.
« Cette rencontre sera évidemment
P
particulière pour moi parce que j’ai
vécu là pendant quatre ans », entame Hamdi Harbaoui. « À Lokeren, j’ai vraiment passé de très bons
moments. J’en garde d’excellents
souvenirs. Mais ici, le contexte est
différent. Ce match est très important, on ne peut se louper. »
Jordan Remacle va dans le même
sens, en resongeant à sa période lokerenoise : « Je n’oublie pas tout ce qu’il s’est
passé à Daknam. J’y ai passé deux saisons et y ai
connu les meilleurs moments de ma carrière,
que ce soit en Coupe de
Belgique ou en participant à l’Europa League. »
Le Tunisien se souvient, lui, d’un tout
autre élément, pour
son ultime pige en
Flandre-Orientale :
« Pour mon dernier
match là-bas, j’avais mis
un quadruplé (NDLR :
victoire 5-1 en PO2 face
à Malines, une semaine
après avoir inscrit un doublé à… Charleroi). On verra
bien si ce terrain me porte
toujours bonheur », sourit-il. Si tel
était le cas,
le buteur
assure
qu’il ne célébrerait pas
son but : « Je
serais content, c’est sûr. D’autant
plus si on gagne. Mais par respect
pour mon ancien club et mes anciens supporters, je ne le fêterais
Remacle et Harbaoui version carolo, depuis le mois de janvier... © News pas. » Son acolyte, dont la titu-
larisation apparaît moins évidente
ce dimanche, n’est pas du même
avis : « Moi, je le célébrerais. Que ce
soit moi ou un autre qui l’inscrive.
Quand je jouais pour Lokeren, je célébrais mes buts, il n’y a pas de raison de ne pas le faire. Et comme il
n’y a pas d’enjeu pour eux, ce ne serait pas un couteau dans le dos. »
6. Cette situation amène donc une
certaine pression dans les esprits.
Harbaoui tempère toutefois :
« Nous devons considérer que c’est
un match comme un autre. Plus on
sera libre dans notre tête, plus on le
sera aussi dans notre corps. Nous
nous devrons de faire notre job avec
certes beaucoup plus de motivation
encore que d’habitude. » Et de
REMACLE : « AUCUNE RAISON
DE PASSER À CÔTÉ »
Malgré un respect mutuel avec
leur ex-employeur, les deux recrues zébrées de janvier ne
comptent pas sur celui-ci pour
laisser les points : « Je n’ai pas
eu de contacts avec d’anciens
équipiers », nous assure Harbaoui. « Et je ne compte pas les
appeler pour essayer d’avoir
quelque chose de leur part. On
reste fair-play, chacun fait son
travail. Si on veut finir dans ce
top 6, on doit vraiment le mériter. La qualification ne nous sera pas offerte sur un plateau :
Lokeren nous fera zéro cadeau. »
Remacle, lui, se dit que
ses anciennes couleurs
pourraient être amenées à lever le pied
vu l’enjeu quasi inexistant pour elles.
« Peut-être qu’ils seront
compréhensifs et plus cool…
pourquoi pas », a-t-il lâché ce
vendredi, dans un sourire.
« Mais je pense que de toute façon, une équipe qui est sur le
terrain veut toujours tout
gagner. De notre côté, on
doit aller chercher là-bas ce
qui nous est dû. Et si Charleroi est à
son niveau, le match ne peut tourner qu’en notre faveur. »
À la différence de leurs hôtes, les
Carolos auront tout à perdre, ce dimanche, après une saison passée
presque intégralement dans le top
... et version waaslandienne,
en 2014. © News
concéder toutefois : « Des trois fois
où je me suis hissé en Playoffs 1,
c’était de manière plus confortable.
Ici, force est de reconnaître qu’il y a
bien de la pression et si je devais parler de vécu, je dirais qu’elle est comparable aux deux finales de Coupe
que j’ai pu jouer. C’est à peu près la
même chose qui nous attend. »
À une exception près toutefois :
un nul suffirait au bonheur des
Zèbres. Mais pas question de faire
des calculs. « Il ne faut pas vivre
avec cette idée. Allons-y avec la
ferme intention de prendre trois
points », avance Remacle. « Il serait
regrettable de gérer le match et encaisser un but à la 83e sur un bête
ballon qui verrait le travail de toute
une saison voler en éclats. Mais
nous n’avons aucune raison de passer à côté ! »
« On va jouer la
gagne », embraye
Harbaoui. « Il ne
faut pas prendre de
risques. Si on joue le
point, on va se
rendre la tâche difficile. » Mais les
Zèbres ne devront pas
revoir leur manière
d’être et de jouer pour
autant : « On ne va pas
chan- ger notre philosophie, cellelà même qui nous caractérise depuis
quelques matches. On va jouer offensif, presser haut. Mais surtout, le
mot d’ordre sera de rester compact,
que les lignes soient proches l’une
de l’autre. »
Et de conclure sur la potentielle
déception d’une non-qualification
pour les PO1 : « Je ne pense pas à
une défaite ni à une non-qualification. Si par malheur ça arrive, c’est
le foot… Il y a toujours des déceptions dans la vie. Mais il faut d’abord
rester optimiste, préparer ce match
et faire tout pour le gagner. » CÉDRIC MARTIN
L’entraîneur carolo ne s’attend pas non plus à des fleurs waeslandiennes
Felice Mazzù : « Lokeren comme Courtrai »
opposition comme celle de Courtrai. Je ne vois pas pourquoi il en serait autrement. Pour moi, Lokeren
n’est pas une équipe en méforme,
bien au contraire. Il y a de la qualité
et de l’expérience dans cette
équipe. »
> Objectif. « On va essayer de jouer
pour gagner afin que les résultats
de nos concurrents directs, auxquels il ne faudra surtout pas pen-
Felice Mazzù aborde LA rencontre
de la saison avec sérénité et détermination quant à ses plans. On
voit tout ça avec lui...
> Préparation. « On a travaillé
normalement cette semaine. Il ne
faut pas changer les habitudes
avant une telle échéance car ça
amène de la pression et du stress
supplémentaires. »
> Adversaire. « Je m’attends à une
SC CHARLEROI 4-4-2
ser pendant le match, n’aient pas
d’importance. En cas de résultat négatif, il sera toujours temps d’y regarder... »
> Attaquants. « Nous ne sommes
pas dans les équipes qui marquent
le plus mais les trois avants à ma
disposition gardent ma confiance,
quels que soient mes choix de paire
ou de système. Ce qui m’intéresse
avant tout, c’est l’état d’esprit posi-
LOKEREN 4-2-3-1
COMPOSITIONS
PROBABLES
41
7
17
11
N’Ganga
Tainmont
Hupperts
Galitsios
10
1
24
13
Dessoleil
Diandy
Pollet
9
De Sutter
Penneteau
25
9
Martos
Marcq
Harbaoui
19
29
Mata
Remacle
RESERVISTES
35. Mandanda, 15. Baume, 17. Marinos,
4. Poulain, 6. Zajkov, 23. Willems, 5. Boulenger,
22. Hendrickx, 18. Baby, Benavente, 21. Bakar,
99. Bedia
BLESSÉS : Saglik (genou), Fall (cheville).
25
Persoons
Ninaj
14H30
DIMANCHE
DAKNAM
ARBITRE : M. BOUCAUT
MANU SALVÉ
Plus que 90 minutes... © NEWS
Express
1
Copa
Terki
match. »
> Concurrence. « N’Ganga était
un titulaire indiscutable avant sa
blessure et il a dû attendre, idem
pour Dessoleil et Marinos. Donc, si
Willems doit attendre, il attendra... »
> Remacle. « Jordan affiche une
mentalité exemplaire en toutes circonstances. » -
Deuxième plus grosse affluence zébrée à l’extérieur
14
De Ridder (?) 14
8
COACH : Felice Mazzù
8
tif qu’ils affichent. Et il s’en est fallu
de très peu pour que Pollet et Harbaoui marquent contre Courtrai... »
> Défense. « Comme je préfère
m’attarder sur le positif, je souligne
que nous avons la deuxième
meilleure défense du championnat, derrière Bruges. »
> Tactique. « J’ai la chance d’avoir
des garçons qui savent facilement
passer du 3-5-2 au 4-4-2 en cours de
20
© Photo News
Rassoul
35
6
Straetman
Skulason
COACH : Rúnar Kristinsson
RÉSERVISTES
13. Verhulst, 16. Creemers, 23. Jambor, 21. Miric,
24. Gysenlinck, 18. Martin, 28. Ngolok, 15. Ofkir,
50. Bolbat, 3. Ansah, 10. Patosi.
SUSPENDU : Maric.
BLESSÉS : Overmeire, Ticinovic.
> Hier. Une séance plus légère et
ludique était dispensée à Marcinelle. Elle était notamment faite
de foot-tennis, « toro » et autres
démarquages à thème.
> Saglik. Il a pris part à l’entièreté
de la séance, le genou toujours
entouré d’un bandage. Il n’est
toujours pas sélectionnable.
« C’est la première fois depuis sa
blessure qu’Enes a pu faire une
séance complète avec conservation du ballon et jeu au pied », se
réjouissait Mazzù.
> Fall. Il était de nouveau absent,
le staff ayant préféré lui donner
deux jours de « congé », ou plutôt
de « travail différencié » et soins
spécifiques, pour soigner sa cheville blessée.
> Aptes. Alors que Remacle ne
sentait plus rien au mollet, Marinos est à nouveau pleinement
employable.
> Cartes. Mata et Baby sont menacés d’une cinquième jaune.
> Aujourd’hui. La dernière séance
d’entraînement de la phase classique a lieu ce jour à 11h à Marcinelle (huis clos).
> Supporters. Dix-neuf cars feront
le déplacement à Daknam ce
dimanche après-midi. En tout, ce
sont près de 1.200 supporters
carolos qui devraient entrer dans
l’enceinte pour soutenir leurs
couleurs. La seule fois cette saison
où le public carolo en déplace-
ment était plus massif, c’était au
Standard, le 19 août (1.400).
> Fête. Rien n’est planifié par le
club en cas de qualification pour
les playoffs 1. « Mais nous pouvons
être très réactifs dans ces cas-là »,
(r)assure Pierre-Yves Hendrickx. Le
cas échéant, il va de soi que la fête
débuterait sur fond de retour des
joueurs sur l’esplanade du Mambourg.
> Espoirs. Ils reçoivent leurs
homologues ostendais ce lundi à
19h30 au stade de la Neuville. En
principe, il ne devrait pas y avoir
de pro délégué par Mazzù pour la
circonstance.
> Panini. Les familles et amis des
joueurs du centre de formation
carolo se ruent chez Carrefour
Market depuis quelques semaines
suite à la sortie d’un album dans
lequel toutes les catégories figurent. 28
29
SAMEDI 11 MARS 2017
STANDARD - OSTENDE (DIMANCHE, 14H30)
Aleksandar Jankovic :
« Personne ne s’est
plaint auprès de moi »
L’entraîneur du Standard revient sur la semaine
particulière infligée à son groupe
Mais après ce que j’avais vu, je
devais changer quelque chose
dans la mentalité. Les joueurs
devaient sortir de leur zone de
confort et j’avais averti le groupe
à la mi-temps du match au Canonnier. En effet, il y a plusieurs
situations importantes cette saison durant lesquelles nous
n’avons pas bien réagi. Quand
un compétiteur ne gagne pas
pendant deux mois, il doit avoir
une réaction et ce quel que soit
le club. Contre Courtrai, 8.000
abonnés ne sont pas venus au
stade. Si on respecte le club, on
ne se remet pas d’une telle
chose. Mais à Mouscron, on a
touché le fond. J’ai donc joué sur
le temps libre des joueurs car
nous n’avons pas le droit d’évoluer comme nous l’avons fait samedi dernier. Cela n’a rien à
voir avec la qualité mais avec la
mentalité. C’est une question de
respect pour les gens qui travaillent avec nous et pour ceux
qui viennent nous voir. »
amedi dernier, au terme
d’une prestation honteuse, le Standard s’inclinait 1-0 chez la lanterne rouge, Mouscron. Le lendemain, Aleksandar Jankovic
annulait les congés et augmentait la durée de présence à
l’Académie.
S
La barbe naissante et le sourire
aux lèvres, Aleksandar Jankovic a fait le point sur la semaine aux allures de punition
subie par ses ouailles. Et ce,
même s’il prétend que « sincè-
rement, ce n’est pas loin d’un
programme qui devrait être normal ». Sauf que ce n’est pas le
cas, hormis en stage…
LES RAISONS
DE LA PUNITION ?
Colère et volonté d’améliorer
la condition des joueurs pour
aller chercher un ticket européen, telles sont les raisons de
l’augmentation des entraînements. Mais n’est-ce pas trop
tard ? « Quand la saison est en
JANKOVIC A-T-IL
PRIS UN RISQUE ?
cours, on ne peut pas travailler
beaucoup le volume », soutient
le technicien serbe. « Maintenant, on l’a fait à un mois du début des Playoffs 2 pour recharger les batteries. J’avoue toutefois que je ne l’aurais pas imposé en cas de succès à Mouscron.
Quand un entraîneur prend
une mesure aussi drastique
que celle-là, soit il est soutenu,
soit il est abandonné par son
groupe. Le Serbe a-t-il joué
avec le feu ? « Je n’ai jamais pen-
sé à cela car le groupe sait que
j’ai raison. Aucun joueur ne
vous dira le contraire... Ils savent
pourquoi on a fait cela.
D’ailleurs, personne n’a lâché
durant la semaine. Tout le
monde a suivi et personne ne
s’est plaint auprès de moi. On
peut perdre mais en donnant
tout le temps le maximum, par
QUELLE RÉACTION
CONTRE OSTENDE ?
respect pour le club. »
Chaque vendredi, Aleksandar
Jankovic se félicite de la bonne
semaine de travail de ses
ouailles. Mais quand vient le
match, plus rien. Du moins ces
dernières semaines. « C’est vrai.
Mais pourtant c’est la vérité : à
l’entraînement, il y a de l’intensité et de la concentration. Pourquoi on ne retrouve pas cela parfois en match ? Je cherche toujours l’explication. Je me bats
pour les résultats. Je me bats
pour tirer le maximum des
joueurs et j’ai voulu toucher
l’orgueil de ce groupe cette semaine. Je suis persuadé qu’il y
aura une réaction humaine
contre Ostende pour déclencher
une série qui va nous permettre
d’aller jusqu’au bout des
Playoffs 2. Dimanche, ce sera
plus dans la mentalité que dans
la fraîcheur et la qualité. » -
Jankovic, ici avec Scholz : « Je suis persuadé qu’il y aura une réaction humaine contre Ostende. » © News
La suspension du Colombien touche à sa fin
Andrade reprendra vendredi
avec les Espoirs à Anderlecht
Saint-Trond) et Filip Mladenovic.
C’est surtout vrai depuis la suspension de quatre mois avec effet immédiat infligée par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) à Andrade,
qui avait appris la nouvelle nonante minutes avant de disputer
une rencontre d’Europa League au
Celta Vigo, le 24 novembre. Parce
À Sclessin, six joueurs se sont succédé, depuis le début de la saison,
au poste d’arrière gauche, à savoir
Darwin Andrade, Corentin Fiore,
Elderson Echiejile, Milos Kosanovic (il avait été replacé à gauche
lors du déplacement à Anderlecht,
après la rapide exclusion de Mladenovic), Collins Fai (une fois, à
STANDARD 4-4-2
COMPOSITIONS
PROBABLES
24
Fiore
34
1
Laifis
22
16
Edmilson
Marusic
44
9
19
Cisse
Dimata
18
Marin
Scholz
32
7
Fai
Dossevi
COACH : Aleksandar Jankovic
RESERVISTES
28. Hubert, 2. Goreux, 33. Kosanovic, 5. Danilo, 40.
Deom, 30. Legear, 11. Bolingi.
BLESSÉS : Sa, Enoh, Ndongala.
SUSPENDUS : Andrade, Raman.
COMMENTAIRE : Scholz reprend sa place en défense.
14H30
DIMANCHE
STADE DE SCLESSIN
ARBITRE : M. SMET
27
Belfodil menacé
7
18
Siani
Rozenhal
20
Godeau
28
Dutoit
99
Belfodil
Express
10
Berrier
Andrade, bientôt le retour. © PN
OSTENDE 4-5-1
Capon
Emond
Gillet
13
que depuis, Aleksandar Jankovic,
privé de son numéro 1, n’a jamais
vraiment trouvé une solution durable sur le flanc gauche.
Aujourd’hui, la suspension de
Darwin Andrade, dictée par une
rupture de contrat irrégulière avec
son précédent club colombien, La
Equidad, à qui il aurait dû verser
Jonckeere
11
33
Musona
Tomasevic
COACH : Yves Vanderhaeghe
RÉSERVISTES
12. Ovono, 4. Antunes, 26. Vandendriessche, 55.
Canesin, 8. El Ghanassy, 14. Pedersen, 9. Cyriac.
Blessé : Milic.
> Belfodil. S’il est averti dimanche face à Ostende, l’attaquant algérien, qui a reçu
quatre cartes jaunes depuis le
début de championnat, loupera
le premier match des Playoffs 2
du Standard, programmé le
week-end des 1er et 2 avril.
> Danilo. Malade depuis plusieurs jours, le médian défensif
brésilien a repris jeudi l’entraînement.
> Programme. Les Rouches
auront encore une séance d’entraînement ce samedi sur le
coup de 14h30, avant de se
mettre au vert à l’Académie.
> Knockaert. Tout se passe bien
pour l’ailier français à Brighton,
qui joue la montée en Premier
League anglaise. À un point tel
que l’ancien Standardman y a
prolongé son contrat jusqu’en
juin 2021. -
une indemnité de 100.000 euros
pour rejoindre Ujpest, touche à sa
fin. Mieux, il est prévu que l’international colombien effectue son
grand retour sur les pelouses le
vendredi 17 mars (19h30) à… Anderlecht, avec l’équipe réserve,
étant entendu que la notification
de la décision d’appel du TAS date
du 14 novembre et qu’Andrade aura donc purgé sa suspension ce 14
mars. Le match Standard-La Gantoise, prévu lundi soir à l’Académie dans le cadre du championnat
des Espoirs, arrive donc un jour
trop tôt.
Dans la foulée, Darwin Andrade,
qui s’est toujours entraîné normalement mais doit résorber un
manque de rythme évident, devrait disputer les matches amicaux programmés le 21 mars face
à l’équipe nationale du Grand-Duché de Luxembourg à Ettelbruck
et le 25 mars face au FC Metz, alors
qu’une troisième rencontre amicale devrait être organisée durant
la trêve qui complétera le programme de préparation de
l’équipe liégeoise aux Playoffs
2. D.S. ET E.PX.
Ostende reste sur... cinq
victoires face au Standard
Si, sur l’ensemble des deux
confrontations (matches aller
et retour), le Standard n’aura
pris cette saison 6 points que
face au seul Waasland-Beveren (succès 5-0 à Liège et 0-1
au Freethiel), aucun adversaire, à l’opposé, n’est encore
parvenu à dominer l’équipe
liégeoise à deux reprises,
dans ses installations et à
Sclessin. C’est le challenge
qui tentera de relever dimanche Ostende, qui en cas
de succès en bord de Meuse,
sera la première et seule
équipe à réussir le doublé,
puisqu’elle l’avait emporté
3-1 le 30 octobre à la Versluys
Arena. Ce qui est loin d’être
impossible : Ostende reste en
effet sur une série de cinq
Dimata de retour. © PN
victoires consécutives face au
Standard, dont deux signées
au stade de Sclessin (3-5 le 13
septembre 2014 et 1-2 le 23
août 2015). Le dernier succès
liégeois face aux Côtiers remonte au 18 janvier 2014
(2-0, buts de Batshuayi et de
Camargo). D.S.
29
30
SAMEDI 11 MARS 2017
COURTRAI - MOUSCRON (DIMANCHE, 14H30)
« Le maintien, et un
projet sportif, vite ! »
Icône du football mouscronnois, Steve Dugardein croit au sauvetage de l’Excel, où il a tout connu
igure emblématique de
feu l’Excelsior Mouscron
dont il fut le clubman par
excellence, de l’école de
jeunes jusqu’à une carrière pro
menée de 1996 à 2008 – via un
crochet par Caen –, et qu’il a
mené vers les sommets de la D1
il y a vingt ans, Steve Dugardein, 43 ans, espère de tout
cœur voir le club de sa ville
assurer son maintien à Courtrai
dimanche. Ce qui ne l’empêche
pas de s’inquiéter de l’absence
de projet sportif au REM ni de
prendre du recul sur l’évolution
de notre football, entre deux
souvenirs empreints de passion
et de nostalgie.
F
C’est à « La Ferme Balthazar »,
restaurant mouscronnois situé
de l’autre côté du rond-point
qui mène au Futurosport, le
centre de formation où Steve
Dugardein se rend quotidiennement dans le cadre de sa fonction au sein de l’Ecole des Sports
locale, que nous avons retrouvé
l’ancien médian défensif de
l’Excelsior, qui a tout connu
avec les « Rouge et Blanc » au
cours des années 90 et 2000.
Vingt-et-un ans après la montée
de Mouscron en Division 1, actée sur le terrain de… Courtrai,
« Duga », l’éternel capitaine, espère que Mouscron assurera son
troisième maintien sportif
consécutif lors de l’ultime journée de championnat dans ce
même stade des Eperons d’Or.
« Peut-être un signe du destin… »
se dit-il.
0 Steve, suivez-vous toujours
de près l’évolution du club de
Mouscron, même s’il a bien
changé depuis la faillite de
l’Excelsior, actée fin 2009 ?
Je n’assiste pas à beaucoup de
matches, car j’ai un peu décroché après ma retraite sportive,
mais je me tiens bien informé.
Nous parlons de l’Excel tout au
long de la semaine au Futurosport, où je travaille. J’étais
présent lors de la visite de Wes-
terlo, et, le week-end dernier,
j’ai suivi les deux matches
« pour le maintien » via la télévision, dans le « local » du club
de Provinciale 2 que j’entraîne
désormais. Par ailleurs, je croise
encore quelques « anciens » de
mon époque, de temps en
temps.
0 Quel scénario
envisagez-vous dans le bas
de tableau pour l’issue de la
phase classique de la
compétition, qui rendra ses
verdicts dimanche
après-midi ?
J’étais plutôt pessimiste, voici
quelques semaines, lorsque
Mouscron proposait du beau
jeu sans en récolter les fruits,
comme contre Ostende ou
Zulte Waregem. Là, depuis
samedi dernier, et ce retournement de situation avec la victoire de l’Excel sur le Standard,
et l’égalisation de Zulte dans les
arrêts de jeu, qui a privé Westerlo de deux points précieux,
je suis bien plus optimiste pour
Mouscron !
0 Pour quelles raisons ?
Je pense que le vent a peut-être
tourné. Les Campinois ont pris
un coup sur la tête et possèdent, à mon sens, moins de
joueurs expérimentés dans ce
genre de matches décisifs pour
le maintien. Mouscron peut en
effet miser sur des cadres
comme Hubert, Peyre, Arslanagic, mais aussi un « battant »
comme Diedhiou, par exemple.
De plus, Courtrai, son adversaire, n’aura pas d’autre motivation que la perspective de
finir le plus haut possible pour
une question de droits TV,
tandis que Westerlo affrontera
Genk, qui doit gagner pour
tenter d’accrocher les PO1. C’est
vrai, Westerlo aura l’avantage
de jouer à domicile, mais j’ai
appris que les supporters hurlus se déplaceront en masse
chez leurs voisins du KVK.
0 Surprenant, pour un club
dont on a pointé un relatif
désintérêt de la part des
supporters ou des habitants
de la ville depuis son
association avec le LOSC ?
Non, c’est logique. La situation
est devenue critique, et donc les
gens se mobilisent, le stade
était presque rempli contre les
Rouches. Et puis il y a les souvenirs de la montée sur ce
même terrain courtraisien il y a
une vingtaine d’années, la
proximité des lieux, etc. C’est
chouette de voir autant de
monde se mobiliser !
0 En tant que Mouscronnois,
vous qui coachez d’ailleurs
en P2 à Luingne, village du
« Grand-Mouscron », aux
côtés d’un ex-équipier,
Giovanni Seynhaeve,
pouvez-vous imaginer la Cité
des Hurlus sans un club de
foot au sein de l’élite ? Même
si les gens ne vont pas au
« L’exemple
à suivre,
pour Mouscron,
c’est Charleroi,
qui est descendu
bien bas mais
a su rebondir »
stade, l’Excel reste, pour
beaucoup, le sujet de
conversation privilégié le
lundi matin, non ?
Je l’imagine difficilement. Si,
bien sûr, on peut toujours
reconstruire au départ de la
D1B, mais à condition de trouver des personnes concernées et
motivées par un projet,
conscientes qu’il faut lier celuici au Futuro, et intégrer des
jeunes du cru… Mais, je reste
sceptique. Par la volonté de
quelques irréductibles, tout a
redémarré de Promotion
après la faillite. Mais y
parvenir une deuxième
fois en si peu de temps ?
Les investisseurs vont-ils
rester ? Et quid de la poignée de joueurs sous
contrat ? Il y a beaucoup de
talent au Centre de formation,
mais les parents ne risquent-ils
pas de succomber aux sirènes
extérieures en cas de relégation ? Les clubs voisins risquent
de venir se servir… Mouscron
s’est essentiellement fait
connaître grâce au football, à
l’époque de Jean-Pierre Detremmerie. Alors, même s’il n’est
plus là, je me demande bien de
quoi nous allons parler à Mouscron s’il n’y a plus de club en
D1. Oui, les Hurlus ont bien
d’autres sujets de conversations, mais tout de même…
0 Trouvez-vous les critiques
au sujet de la présence
d’investisseurs étrangers
fondées ?
Ce qui est certain, c’est que la
conception d’un club, a fortiori
de la colonne de droite du
classement, ou d’une ville
moyenne, qui peut subvenir
seul à ses besoins, est désuète.
Les temps ont changé, et je
constate qu’en Belgique comme
ailleurs, le football a pris cette
direction. Et si ce ne sont pas
des investisseurs étrangers, ce
sont quelques agents qui font
la pluie et le beau temps dans
les clubs belges. La différence,
c’est qu’ailleurs, à Manchester
City ou au PSG, les propriétaires, aussi exotiques soient-ils,
ouvrent les vannes financières.
Au REM, ce sont plutôt des
joueurs qui sont arrivés. Mais la
seule chose qui manque, c’est
un projet sportif ! Si vous voulez donner des perspectives à
vos jeunes, ou garder un Dino
Arslanagic par exemple, ce
n’est pas en jouant le maintien
une quatrième année de suite
que ça ira ! Non, il faut un
projet clair pour Mouscron. A
partir de là, le mariage peut
fonctionner. En effet, le président Declerck est un véritable
amoureux de son club comme
l’était M. Detremmerie, le pouvoir politique en moins. Et
quand je passe devant ce stade,
et cette superbe tribune ornée
de son immense logo, quand je
constate l’énorme boulot effectué au niveau du marketing,
avec les noms des supporters
sur les shorts des joueurs, leur
mise à contribution pour le
choix de l’emblème, etc. Je me
dis qu’à ce niveau le REM est
sur la bonne voie, que ça a de
la gueule. Reste à, très vite,
offrir aux supporters les
moyens de s’identifier à leur
équipe. Par des résultats, bien
sûr, mais aussi par la présence
de plusieurs gars du cru
comme Jérémy Huyghebaert ;
voire de joueurs venus de plus
loin mais qui s’investissent
corps et âme, comme Thibaut
Peyre, qui me fait penser à Greg
Lorenzi, un Corse qui fut mon
équipier ici autrefois. Je pense
qu’à ce niveau, l’exemple à
suivre, côté wallon, c’est Charleroi ! Ils ont aussi mangé leur
pain noir et sont redescendus
bien bas avant de trouver la
parade. Avec la famille Bayat,
ils ont fait – et font – du très
bon boulot, et ils en récoltent
les fruits maintenant.
0 Le mauvais match du
Standard au Canonnier
samedi a fait jaser au Nord du
pays, tandis qu’au Sud, on
évoque parfois des craintes
face à une « entente entre
clubs » lors de fins de
championnat à suspense.
Alors, certaines formes
d’arrangements
existent-elles ?
Les arrangements, ça
n’existe pas. Je
n’y ai jamais
été confronté
de toute ma
carrière ; et on
ne parle même
pas de notion
de corruption,
croyez-moi ! D’ailleurs, si le
Standard avait voulu perdre
samedi dernier, il faut m’expliquer le match incroyable de
Gillet dans les buts, et les derniers coups de rein de Belfodil
pour égaliser en toute fin de
match ! Le Standard manque de
qualité, point ! Non, ce qui peut
arriver, c’est que des circonstances, à un moment donné
d’un match, font en sorte que
les acteurs peuvent « se contenter » d’un score acquis à l’approche de la fin de la rencontre. Rien n’interdit à
l’équipe qui n’a plus rien à
gagner ni à perdre de lever le
pied et de se prémunir de toute
blessure en vue des playoffs,
par exemple.
0 Comment les joueurs
vivent-ils ce genre de journée
décisive, et alors qu’ils
dépendent d’autres
résultats ?
Ce n’est pas évident. Déjà, il est
illusoire de croire qu’on ne
saura pas ce qu’il se passe dans
l’autre match, comme à Westerlo-Genk pour les Mouscronnois dimanche. Qu’on le veuille
ou non, sur la pelouse, on sait !
Avec les smartphones, la radio,
la télé… Les nouvelles vont très
vite. Mais cela n’influence pas
énormément votre façon de
jouer, dans le sens où tout peut
bouger jusqu’à la fin, regardez
encore samedi dernier : l’Excel
était virtuellement en D1B
après 90 minutes, et ce but de
Coopman pour Zulte… J’ai
vécu cela avec Caen, lors d’un
déplacement à Istres. Notre
adversaire était déjà relégué, et
les deux entraîneurs Dumas et
Gravelaines, étaient amis. Du
coup, on s’est sans doute dit
que ça irait tout seul… et on a
ramassé un 3-0 avant la mitemps ! Le retour à Caen, même
en avion, a été très long ! J’espère qu’il sera plus festif pour
les Mouscronnois dimanche ! PROPOS RECUEILLIS PAR
SÉBASTIEN HUZLER ET
JEAN-MICHEL MANDERICK
« Mouscron peut miser sur des cadres comme Hubert, Peyre, Arslanagic, mais aussi un « battant » comme Diedhiou, par exemple », assure « Duga ». © Bernard Libert
30
31
SAMEDI 11 MARS 2017
COURTRAI – MOUSCRON (DIMANCHE, 14H30)
Steve Dugardein a quitté le monde pro
Il n’envisage pas
de percer en tant
qu’entraîneur
Steve Dugardein s’est replongé dans ses souvenirs. © B.L.
Après avoir mis un terme à
sa carrière professionnelle
en 2009 à OHL, Steve Dugardein s’était dirigé vers
le football amateur. Désormais
entraîneur
de
Luingne, en deuxième provinciale, l’ancien numéro
quatre de l’Excelsior a pris
du recul avec le plus haut
niveau. Mais ne comptez
pas sur lui pour prendre
son rôle actuel à la légère.
Dimanche dernier, le
Mouscronnois n’a par
exemple pas hésité à se lever de son banc pour récupérer un ballon que le staff
adverse a daigné rendre en
fin de rencontre.
« En plus, un responsable
avait fait un nœud dans le
sac des ballons, de façon à
me rendre la tâche impossible et afin de leur permettre de gagner du temps.
Du coup, j’ai balancé son
sac ! C’est le genre de truc
qui m’énerve. »
IL A ENTRAÎNÉ LES U19
Steve Dugardein possède le
diplôme UEFA B. Il n’a cependant jamais rêvé d’une
carrière d’entraîneur au
plus haut niveau. « Lorsque
j’étais joueur professionnel,
j’avais eu l’occasion de
suivre des cours accélérés à
Wemmel aux côtés d’Axel
Lawarée, de Georges Grün
ou encore d’Alex Czerniatynski. Il y a deux ans, on
m’avait proposé de reprendre les U19 nationaux
de l’Excel. J’avais accepté le
défi. Mais quand j’occupais
ce poste, je recevais d’in-
nombrables appels d’anciens joueurs devenus
agents… Et puis ça demandait beaucoup de travail. Le
niveau
provincial
me
convient très bien. Je n’ai
aucune ambition bien précise en tant qu’entraîneur. »
Même s’il a pris ses distances avec le plus haut niveau, l’ancien capitaine de
l’Excelsior parvient toujours à apprécier un bon
match de football.
« Avant, je ne savais regarder que ça, mais ce n’est
plus le cas maintenant. J’essaie de profiter. J’ai notamment de l’occupation avec
mon garçon de deux ans et
demi. Mais je suis toujours
disposé à regarder de belles
affiches, comme un Barcelone-PSG par exemple. »
Suite à ses deux changements de propriétaire,
Mouscron n’a pas forcément fait appel à ses anciennes
gloires
pour
rendre de précieux services, comme ça peut se
faire ailleurs en Belgique.
« Réaliser des missions de
scouting pour Mouscron ?
Pourquoi pas, ça m’aurait
bien plu. Après, un tel poste
me demanderait de me remettre à la page. Patrick Declerck, le président actuel, a
eu la bonne idée de vouloir
un Jérémy Huyghebaert
dans son effectif. Vous savez, des joueurs comme Jérémy, il y en a encore de
nombreux qui suivent derrière », conclut Steve Dugardein. S.H.
Patrick Declerck : « On va se
sauver, on en est tous persuadé »
Le président de l’Excel croit dur comme fer au maintien des Hurlus
uasiment 21 ans après
y avoir décroché la
montée en D1, Mouscron devra impérativement s’imposer dimanche à
Courtrai pour se sauver, tout en
espérant que Westerlo ne s’impose pas à Genk dans le même
temps. Patrick Declerck croit
toujours au sauvetage de ses
couleurs. Mais pour sa première
saison à la tête du club, le président ne s’attendait pas à vivre
une année si compliquée.
Q
EX-CAPITAINE DE MOUSCRON
Né dans le quartier populaire du Nouveau-Monde à
Mouscron – c’est là aussi
qu’a grandi Maxime Lestienne –, Steve Dugardein
avait fait toutes ses classes à
l’Excelsior avant de rejoindre l’équipe première en
deuxième division. Au total,
celui qui a porté le brassard
de capitaine durant plus de
quatre saisons a joué 339
matches en première division sous le maillot mouscronnois. Il a également
inscrit 31 buts. Cet ancien
milieu défensif a également
disputé deux finales de
Coupe de Belgique. La première en 2002 face à Bruges
étions allés manger ensemble,
Laurent Demol, l’un de ses deux adjoints était également présent.
Notre staff en veut et développe un
bon état d’esprit. Je ne veux pas cri-
« REDNIC EST UN TOURNEVIS »
Depuis leur ascension au sein de
l’élite en 2014, les Hurlus ont toujours eu cette fâcheuse tendance à
jouer avec le feu dans le bas de tableau. « Mais je reste confiant et op-
timiste avant ce dernier rendezvous en phase classique », confie
Patrick Declerck, l’industriel
mouscronnois devenu président
en juin 2016. « Jeudi soir, lors du
« Bœuf Gras » (NDLR : un événement incontournable à Mouscron),
je pense avoir entendu une centaine de personnes me dire que
nous allions nous sauver. Nos supporters se mobilisent pour ce déplacement à Courtrai et c’est tant
mieux. Avec notre équipe actuelle,
je suis convaincu que nous aurions
pu assurer notre maintien plus tôt
dans la saison. Il y aurait eu également plus de monde avec un football attractif. Nous n’avons pas
notre destin entre nos mains
tiquer Glen De Boeck, mais c’était
un entraîneur qui pensait davantage aux générations spontanées,
c’est-à-dire à ceux qui savaient ce
qu’ils avaient à faire. Mircea Rednic,
c’est un tournevis ! Il essaie
constamment d’apporter des ajustements à son équipe. »
Patrick Declerck n’a jamais pensé
à secouer le cocotier, il tient à laisser faire son staff. « Je ne suis pas
du style à descendre dans le vestiaire. On m’a pourtant demandé de
le faire. Mais j’estime que chacun a
son rôle bien défini à tenir. En tout
cas, nous avons tous pour vocation
de préparer le prochain exercice en
D1A. Ceci étant, Paul Allaerts, notre
directeur général, a également réfléchi aux conséquences que pouvait engendrer la relégation. Cette
démarche s’est quelque peu estompée depuis le week-end dernier. Ce
qui est acquis, c’est que nous jouerons la montée si nous sommes
amenés à jouer à l’échelon inférieur. Je ne connais pas la position
de nos actionnaires à ce niveau.
Mais à mon avis, ce n’est pas dans
leur intérêt de nous quitter. »
14 KILOMÈTRES
Dimanche à Courtrai, les Hurlus
devront aller chercher la victoire
sur le terrain d’un club distant de
seulement 14 kilomètres de la Cité des Hurlus. « Il y a une densité
importante de clubs dans notre région, ce n’est jamais évident en matière de partenariat et de sponsoring. Mais depuis le mois de janvier,
nous avons un employé qui prospecte uniquement le marché flamand. Nous n’avons aucun contentieux avec Courtrai. Il y a assez d’entreprises pour tout le monde et les
deux clubs peuvent cohabiter »,
conclut Patrick Declerck. Les deux
clubs voisins recensent quelques
partenaires en commun pour qui
le fait de s’afficher en Wallonie et
en Flandre reste un sérieux
atout. Première année de présidence mouvementée pour Declerck. © News
SÉBASTIEN HUZLER
Express
2.500 fans hurlus attendus à Courtrai !
> Matulevicius. L’attaquant
lituanien a reçu le feu vert
après avoir passé une résonance magnétique. Il a pu
s’entraîner tout à fait normalement ce vendredi, après s’être
retrouvé sur la touche durant
trois semaines.
Il a joué au Stade de France
> Stojanovic. Blessé au genou
depuis la semaine passée, il
revient progressivement dans le
coup. Le médian s’est entraîné
individuellement cette semaine.
> Préparation. Les Hurlus
passeront la nuit de samedi à
14
Joaozinho Van der Bruggen
27
Ouali
6
13
Goutas
Sifakis
dimanche dans un hôtel tournaisien. Mircea Rednic convoquera essentiellement les éléments susceptibles de jouer.
> Mobilisation. 2.500 supporters de l’Excel ont prévu de
rallier le stade des Éperons
d’Or. Tous les tickets prévus
7
27
Markovic
Vojvoda
20
Diedhiou
30
11
D’Haene
Saadi
16
9
31
88
Van Loo
Sarr
COACH : Karim Belhocine
RÉSERVISTES
28. Kaminski, 5. Kovacevic, 8. Pavlovic, 20. Stojanovic, 26. Rolland, 7. De Smet, 39. Veldwijk, 29.
Totovytskiy.
BLESSÉ Kage.
De Ceulaer
peut jouer
contre Genk !
5
36
Hubert
Arslanagic
Engagé dans la lutte pour le
maintien, Westerlo pourra
compter sur Benjamin De
Ceulaer face à Genk, alors
qu’il a été suspendu pour
trois matches par la commission des litiges, après
son agression sur Capon
contre Ostende le 25 février. L’appel de Westerlo,
qui devait être étudié hier
après-midi à la Maison de
verre, a été reporté au vendredi 17 mars prochain car
Monsieur Laforge, l’arbitre
qui avait exclu De Ceulaer,
n’était pas accompagné
d’un interprète… -
21
Delac
99
Barbaric
pour le bloc visiteurs ont été
vendus en deux jours à peine.
Les Mouscronnois se sont ensuite rués sur les places situées
dans les blocs courtraisiens.
C’est un record pour un match
à l’extérieur depuis le retour de
Mouscron au sein de l’élite. -
MOUSCRON 4-4-2
COMPOSITIONS
PROBABLES
23
et la deuxième en 2006
contre Zulte Waregem.
Lors de son passage en Ligue
1 avec Caen lors de la saison
2004-2005, il avait eu l’occasion de fouler la pelouse du
Stade de France pour y disputer la finale de la Coupe
de la Ligue. Titularisé, il
n’avait pu éviter la défaite
des siens contre Strasbourg.
Avant de rejoindre le championnat de France, il était en
passe de signer au Standard
mais le transfert avait
échoué alors que les négociations étaient bien avancées.
Durant sa carrière, Steve
Dugardein a notamment
évolué sous les ordres de
Georges Leekens, Hugo
Broos, Marc Brys ou encore
Ariël Jacobs. -
mieux connaître son entraîneur il
y a deux semaines. Arrivé dans
l’urgence, Mircea Rednic n’avait
pas encore eu l’occasion de s’entretenir avec son président. Et les
deux hommes se trouvent sur la
même longueur d’onde. « Nous
Dernier du classement avec deux
points de retard, l’Excel n’a pas
d’autre choix que de battre Courtrai. Mais pour être assurés du
maintien, les joueurs de Mircea
Rednic doivent également compter sur un nul ou une défaite de
Westerlo face à Genk. Un partage
des Campinois ferait leurs affaires
car avec un succès chez le voisin
courtraisien, Mouscron afficherait une victoire de plus que Westerlo.
COURTRAI 4-3-3
Sa bio
Steve Dugardein
puisque nous devons compter sur
un faux pas de Westerlo. Le fait que
Genk conserve un espoir de jouer
les Playoffs 1 plaide en notre faveur.
Après leur partage à Zulte Waregem, les Campinois ont émis des
doutes sur notre succès… Ce n’est
pas le genre de méthode que nous
pratiquons à Mouscron. Nous
connaissons la mentalité de Westerlo… »
Patrick Declerck a pu apprendre à
26
29
Nkaka
Peyre
Matulevicius
Chevalier
14H30
DIMANCHE
STADE DES ÉPERONS D’OR
ARBITRE : M. VISSER
10
28
Trezeguet
Huyghebaert
COACH : Mircea Rednic
RÉSERVISTES
33. Defourny, 19. Selak, 34. Simic, 6. Manea, 24.
Gulan, 11. Mohamed, 18. Miya, 9. Ferber.
SUSPENDU Tirpan.
BLESSÉS Essikal, Stojanovic.
S.H.
S.H.
31
32
SAMEDI 11 MARS 2017
COURTRAI – MOUSCRON (DIMANCHE, 14H30)
« Si Mehdi Bayat ne connaît pas : Hulk
est un super-héros, pas un bandit ! »
Derrière Idriss Saadi, le « buteur masqué »
du KVK, se cache un père de famille
calme et posé
évélation courtraisienne
de la saison, Idriss
Saadi a dépassé les
attentes avec 14 buts.
Mais, depuis une semaine, on
parle davantage de ses célébrations de buts et des insultes
racistes dont il a été victime.
Avant de défier Mouscron, il a
accepté de… tomber le masque.
R
« Si Courtrai a pu assurer son main-
tien aussi tôt cette année, c’est essentiellement à lui qu’il le doit !
Chaque jour, il m’épate de plus en
plus, il sort une grosse saison. »
Auteur d’un énième assist à destination d’Idriss Saadi, qui, d’un
contrôle parfait puis d’une
frappe somptueuse de l’extérieur
du pied, plantait son 14e but de la
saison, le week-end dernier, au
Mambourg, Idir Ouali ne tarit
pas d’éloges au sujet du jeune attaquant de 25 ans, prêté cette saison au KVK par Cardiff City.
Depuis une semaine, pourtant,
les propos racistes tenus par un
supporter de Charleroi à l’égard
de l’ancien avant-centre de SaintEtienne, et la pluie de réactions
qui en a découlé, ont quelque
peu occulté les performances
sportives du Franco-Algérien.
« De mon côté, j’ai fait le choix de
ne plus trop m’épancher sur le sujet », nous a confié le natif de Valence, dans la Drôme. « Oui, j’en
ai été très affecté. Et, non, je ne
pouvais pas faire autrement que de
© Photo News
réagir le soir-même,
car on ne peut laisser passer ce genre de propos (NDLR : un
supporter carolo l’a traité de « sale
Arabe » et de « sale terroriste » lors
d’une interruption de jeu). Mais
continuer à en parler tout au long
de la semaine, cela aurait fait trop
de publicité à ce genre de personnage… Et il serait dommage de résumer ma saison à ça ! »
A 25 ans, Idriss Saadi, papa de
deux enfants, affiche une étonnante maturité. Et son discours
est empreint de sagesse. Loin, très
loin, donc, d’une image de
joueur sulfureux qui aurait pu
naître suite à sa réaction « à
chaud », lorsqu’il a cherché à
monter dans la tribune pour s’expliquer avec l’auteur de ces propos. « Pas forcément une bonne
idée, mais j’étais dans le match,
avec l’adrénaline, etc. »
UN MESSAGE D’OUVERTURE
Bien placé pour connaître les
dangers de l’amalgame, Saadi n’a
pas tardé à dissocier le « coupable » du reste des supporters
du Sporting, via les réseaux sociaux. « J’attends désormais que les
personnes compétentes prennent
leurs responsabilités. Moi, je sais
très bien qui m’a dit ces choses. Je
le répète, c’était très grave, surtout
au vu du contexte actuel ! Je fais
partie de ceux qui se réjouissent de
pouvoir vivre dans un pays en
paix, et je prône le respect entre
toutes les communautés. Nous
sommes tous égaux, et je vois davantage un stade de foot comme
un endroit où prendre du plaisir et
assister à un spectacle que comme
un défouloir pour une poignée
d’idiots. C’est la première fois de
ma carrière que
je suis confronté
à ce cas de figure. »
Connu pour son sens
du but depuis l’entame de la saison, Idriss Saadi l’est aussi, désormais, pour sa façon de célébrer
ses réalisations. Depuis quelques
matches, il arbore en effet un
masque de Hulk avant de mimer
l’action de tirer avec une arme.
MITRAILLETTE OU PISTOLERO ?
« Et à ce sujet, je n’ai pas du tout
apprécié les propos de Mehdi Bayat
à mon égard », tient à préciser
Idriss.
« En effet, après avoir condamné
les propos racistes dont j’ai été la
cible, il a sous-entendu que je me
plaisais à provoquer les supporters
avec un masque de bandit, avec
une mitraillette dans les mains…
Ce masque, s’il ne connaît pas ce
personnage, ce n’est que Hulk, le
super-héros des éditions Marvel !
Outre mon surnom « le Taureau »
que m’a donné le responsable du
centre de formation de SaintEtienne, mes amis m’appellent
tous Hulk depuis tout jeune, en raison de ma carrure, voilà tout ! Je
fais ça pour le fun. Et la pseudo-mitraillette ? Excusez-moi, mais n’estce pas de cette façon que Suarez ou
Cavani célèbrent leurs goals, tels
des pistoleros ? De plus, je ne me
tourne jamais vers les supporters
adverses, mais c’est bien un signe
de communion avec les nôtres !
N’aurais-je pas le droit d’adopter la
même célébration de buts parce
que je suis musulman ? Nous souffrons tous des raccourcis opérés un
peu partout depuis que quelques
fous ont perpétré ces terribles attentats, et nous n’avons pas à nous
justifier de notre religion. Parfois,
le monde part vraiment de travers,
et certains ne mesurent plus la portée de leurs propos. C’est encore
pire sur les réseaux sociaux, où
cette semaine, j’ai encore lu un « va
mourir dans un coin » adressé au
journaliste français Pierre Ménès,
qui se remet à peine d’une terrible
maladie, après avoir frôlé la mort !
Inacceptable… »
Sur ces mêmes réseaux sociaux,
Idriss Saadi a aussi reçu énormément de messages de soutien.
« Cela m’a rassuré sur l’être humain, que de constater que je
n’étais pas le seul à m’insurger
contre ce genre de propos. Il y a eu
des messages de supporters de
Charleroi, qui se désolidarisaient
de l’auteur des insultes, des
amis… » Et de Mokhtar, responsable de la sécurité qui est devenu un « personnage » de « Touche
Pas à Mon Poste », l’émission à
succès animée par Cyril Hanounah, en France. « J’ai déjà assisté à
l’émission sur le plateau, et c’est
devenu un copain, oui. »
LE TÉLÉPHONE NE CHAUFFE PAS
A la veille du dernier match de la
phase classique du championnat,
Idriss Saadi a choisi de se concentrer sur son métier, et son rôle de
finisseur. Avec, là aussi, une
bonne dose de sagesse. « Si je vise
une remontée dans le classement
des buteurs ? Non… Je suis l’actuel
deuxième meilleur buteur africain
en Europe derrière Aubameyang ?
Vous me l’apprenez, et c’est flatteur, mais je me focalise avant tout
sur mes objectifs, et les résultats de
mon équipe. Vous savez, je reviens
de loin, après ma rupture des ligaments croisés, qui m’a notamment
coûté une sélection avec l’équipe
d’Algérie ! A part moi, qui croyait
que je livrerais une telle saison ?
Personne ! Alors je ne vais pas commencer à me voir trop beau, ni à
penser trop loin. A l’heure actuelle,
non, mon téléphone ne chauffe
pas. Et je n’ai pas davantage de
nouvelles des gens de Cardiff (sourire), si ce ne sont quelques
échanges avec le boss des deux
clubs (NDLR : Vincent Tan). J’aurai
deux mois après la saison pour
penser à tout ça. Là, on va tout donner face à Mouscron, par souci
d’équité et de respect pour notre
public. C’est important pour garder
une bonne dynamique en vue des
Playoffs 2. » JEAN-MICHEL MANDERICK
LA D1A EN UN COUP D’ŒIL
LA 30E JOURNÉE
FC Bruges - Saint-Trond .............DI 14H30
Anderlecht - W./Beveren .............DI 14H30
Standard - Ostende ....................DI 14H30
La Gantoise - FC Malines ...........DI 14H30
Courtrai - Mouscron ...................DI 14H30
Eupen - Zulte Waregem ..............DI 14H30
Lokeren - Charleroi ....................DI 14H30
Westerlo - Genk .........................DI 14H30
Le calendrier des Playoffs 1 et 2
sera dévoilé ce lundi à 15h.
Retrouvez-le sur
Équipe
1. FC Bruges
2. Anderlecht
3. Zulte Waregem
4. Ostende
5. FC Malines
6. SC Charleroi
7. La Gantoise
8. Genk
9. Standard
10.**OSET**
Courtrai
11.**OSET**
Eupen
12.**OSET**
Lokeren
13.**OSET**
Waasland/Beveren
14.**OSET**
Saint-Trond
15.**OSET**
Westerlo
16.**OSET**
Mouscron
J
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
29
G
18
17
14
14
14
13
13
13
9
8
8
7
7
8
5
6
P
7
5
6
8
9
6
8
10
8
14
15
13
13
16
16
20
N
4
7
9
7
6
9
8
6
11
7
6
9
9
5
8
3
BP
54
64
46
50
41
33
42
36
42
38
39
24
28
33
33
27
BC
22
30
37
35
33
26
29
35
35
53
61
34
40
46
61
53
Diff.
32
34
9
15
8
7
13
1
7
-15
-22
-10
-12
-13
-28
-26
Pts
58
58
51
49
48
48
47
45
38
31
30
30
30
29
23
21
LES BUTEURS
1. Teodorczyk (Anderlecht) ..19
2. Vossen (FC Bruges) .........15
3. Sa (Standard) .................14
4. Saadi (Courtrai) ..............14
5. Henry (Eupen) ...............12
LES ASSISTS
1. Peeters (Saint-Trond) ........9
2. Hanni (Anderlecht) ............9
3. Kaya (Zulte Waregem) .........9
4. Schrijvers (Genk) ............9
5. Chipciu (Anderlecht) ..........8
LES CLEAN-SHEETS
1. Butelle (FC Bruges) .........13
2. Coosemans (Malines) .......9
3. Gillet (Standard) ...............8
4. Penneteau (Charleroi) .......8
5. Boeckx (Anderlecht) ..........7
© Photo News
© Photo News
32
33
SAMEDI 11 MARS 2017
RSC ANDERLECHT – WAASLAND/BEVEREN (DIMANCHE, 14H30)
« Ils vont donner
leur vie »
Tielemans prédit une rude réplique des Waeslandiens
C
’est avec un moral au
zénith que les Bruxellois vont défier Waasland/Beveren dimanche. Et parmi les joueurs du
Sporting, il y en a un qui est
forcément encore un peu plus
heureux que les autres : Youri
tielemans. Papa pour la première fois depuis le week-end
passé, il a connu le moment le
plus heureux de sa vie, une
semaine de bonheur qui se
terminera parfaitement si Anderlecht bat Waasland/Beveren
demain.
« Cela ne sert à rien d’avoir gagné à
Nicosie si c’est pour perdre les deux
prochains matches face à Waasland/Beveren et lors du retour
contre l’APOEL . » Les choses sont
claires, Youri Tielemans, comme
l’ensemble du noyau anderlechtois, n’est pas repu. Et si les
jambes étaient un peu lourdes ce
vendredi matin au moment de reprendre l’avion en direction de la
Belgique, le moral était lui au
beau fixe pour tenter d’aller chercher un succès face aux Waeslandiens, ce dimanche : « On est frais
mentalement suite à cette victoire.
Certes, il y a de la fatigue physique
parce qu’il a eu des duels dans un
match d’hommes ce jeudi, mais on
a bien fait ça », poursuivait-il.
C’est donc en confiance que les
Mauves aborderont le dernier
match de la phase classique.
« Cette victoire à Chypre a fait du
bien. Même si c’était parfois difficile de combiner dans le jeu parce
qu’il y avait beaucoup d’impact, le
plus important dans un tel match,
c’est le résultat. » Et si Anderlecht a
eu les occasions pour tuer tout
suspense en vue de retour, cela
n’altère en rien la confiance des
hommes de René Weiler : « C’est
vrai qu’on a eu les occasions pour
faire 0-2, voire 0-3, mais pouvoir gagner 0-1 à Nicosie, c’est déjà très
bien », assurait le vice-capitaine,
tout sourire, à quelques encablures de la porte 26 par laquelle
il allait rejoindre l’avion qui a ramené la délégation anderlechtoise en Belgique depuis l’aéroport de Larnaca.
UN PAPA ENCHANTÉ
Youri Tielemans en profitait également pour confirmer les ambitions bruxelloises pour la fin de la
saison : « On veut continuer à
écrire l’histoire du club et, à ce titre,
on veut aller le plus loin possible en
Europa League, sans se dire que le
quart éventuel tombera pendant
les Playoffs 1. Même si on sait que
ce serait forcément face à un gros
adversaire. »
Battu à Waasland/Beveren alors
qu’il était en supériorité numérique dès la première minute, le
Sporting voudra prendre sa revanche ce dimanche. « Ce sera un
ANDERLECHT 4-3-3
10
Obradovic
Bruno
23
14
25
Nuytinck
Trebel
17
Conté
94
BENJAMIN HELSON
32
21
5
Spajic
32
Myny
Jans
12
69
Michel
Camacho
26
Dendoncker
Teodorczyk
11
7
Köteles
91
11
Najar
COACH : René Weiler
RÉSERVISTES
1. Rubén, 4. Kara, 12. Appiah, 31. Tielemans,
73. Stanciu, 18. Acheampong, 24. Kiese Thelin.
COMMENTAIRE Kara devrait faire son retour dans le
groupe, mais il n’est pas sûr qu’il sera titulaire vu son
manque d’entraînement ces derniers jours.
15
5
Seck
Buatu
Cerigioni
Chipciu
14H30
DIMANCHE
PARC ASTRID
ARBITRE : M. DIERICK
Express
Dendoncker vise les 100 %, Mbokani à Zaventem
> Menacés. Dendoncker, Hanni
et Nuytinck manqueront le
premier match des playoffs s’ils
sont avertis ce dimanche.
> Dendoncker. S’il joue tout le
match contre Waasland/Beveren, il finira la phase classique
avec 100 % de temps de jeu.
> Noyau. Si les retours de Kara et
d’Obradovic se concrétisent,
René Weiler disposera de tout
son noyau pour le match de ce
dimanche. Il devra donc faire
des choix pour sa sélection.
> Mbokani. En arrivant à Zaventem, les Bruxellois sont tombés
sur une vieille connaissance
puisque Dieumerci Mbokani
était également à l’aéroport. Il
en a profité pour discuter avec
Herman Van Holsbeeck et Roger Vanden Stock, sans oublier
de saluer les joueurs.
> Entraînement. Tout juste
rentrés en Belgique, les Anderlechtois ont rejoint Neerpede
pour un décrassage. -
Europa League : Nicolae Stanciu élu joueur
de la semaine mais... absent de l’équipe-type
Hanni
Boeckx
Le cœur de Tielemans appartient à sa fille Melina et à sa compagne Mendy. © Belga
WAAS./BEVEREN 4-4-2
COMPOSITIONS
PROBABLES
37
match compliqué, où notre adversaire donnera sa vie sur le terrain.
On se devra d’être concentré. »
De plus en plus important dans le
noyau anderlechtois, il ne réfléchit pas encore (trop) à son avenir.
Et si un transfert vers l’étranger
semble inévitable en fin d’exercice, il refuse de le confirmer :
« S’il y a de plus en plus de clubs intéressés ? Je n’en sais rien. Je laisse
mon manager s’occuper de ça. Là,
je pense à ce que je dois faire sur le
terrain, où j’ai un rôle important, et
à poursuivre sur ma lancée. Le
reste, on verra plus tard et je ne sais
pas dire si je serai toujours là ou
non la saison prochaine. Ce qui est
sûr, c’est que je dois penser à mon
développement personnel. »
S’il a gagné en responsabilités sur
le terrain, il en a aussi désormais
énormément en dehors du pré,
lui qui a bien « visé » en étant suspendu pour le match à Malines
alors que sa fille allait naître
quelques heures à peine après le
match. « C’était le plus beau jour
de ma vie. J’ai dû mordre sur ma
chique pour gérer mes émotions,
mais j’ai été fort (rires). Cela va encore m’apporter plus de stabilité.
C’était un choix d’être papa jeune
et j’en suis très content. J’ai rapidement dû partir à l’étranger donc
c’est maintenant que je vais petit à
petit prendre conscience de tout
ça. » -
10
2
Langil
Demir
COACH : Cedomir Janevski
RÉSERVISTES
18. Goblet, 22. Ampomah, 4. Moren, 7. Boljevic,
24. Cools, 23. Caufriez, 16. Ndiaye
SUSPENDU De Schutter
Auteur du seul but du match
de ce jeudi à Nicosie, qui vaudra très certainement son pesant d’or (ou d’argent) dans la
quête du million d’euros dont
héritera Anderlecht s’il se
qualifie pour les quarts de finale de l’Europa League, Nicolae Stanciu a été élu joueur de
la semaine en Europa League
par les supporters sur le site
de l’UEFA. Outre son but, le
Roumain a failli distiller une
passe décisive magnifique à
Isaac Kiese Thelin et il a surtout montré qu’il était bien
davantage qu’un remplaçant
pour les Anderlechtois.
Mais s’il a été élu par les fans,
il ne figure par contre pas
dans l’équipe-type de l’UEFA
pour ces huitièmes de finale
aller. On retrouve tout de
même un Anderlechtois dans
cette équipe. Il s’agit d’Uros
Spajic, auteur d’une très
grosse rencontre et qui a gagné son match dans le match
avec Igor De Camargo.
TROIS JOUEURS DE GENK
Outre le Serbe du Sporting
bruxellois, trois joueurs de
Genk ont bénéficié de leur
large succès à La Gantoise
pour eux aussi figurer dans le
onze de la semaine : Ruslan
Malinovski, Mbwana Samatta
et Alejandro Pozuelo.
Ils sont accompagnés, entre
autres, d’Alexandre Lacazette
(Lyon) ou Vincent Aboubakar
(Besiktas). B. H.
© Belga
ATTENTION À LA 5e CARTE JAUNE !
35 joueurs sous la menace d’une suspension
Cette dernière journée de la phase classique aura une incidence directe sur la
suite de la saison, et pas uniquement en
déterminant les équipes qui participeront aux Playoffs 1 ou 2. Pas moins de…
trente-cinq joueurs sont, ainsi, sous la
menace d’une suspension qui les priverait
du premier match de la seconde phase du
championnat. A eux d’éviter de prendre
la cinquième carte jaune dimanche. S’ils
y parviennent, ils repartiront de… zéro,
les ardoises jaunies étant effacées avant
le début des playoffs. Les cartes rouges
(directes ou pour deux jaunes) obtenues
lors de cette 30e journée ne seront, elles,
évidemment pas annulées..-
© PhotoNews
FC BRUGES (3)
t*[RVJFSEP
t7PSNFS
t7PTTFO
ANDERLECHT (3)
t%FOEPODLFS
t/VZUJODL
t)BOOJ
Z. WAREGEM (3)
t,BZB
t-FQPJOU
t.FJUÏ
OSTENDE (1)
t5PNBTFWJD
MALINES (2)
t'JMJQPWJD
t,PMPWPT
1
4
K . V. 9 0 L E N
MECHE
CHARLEROI (2)
t.BUB
t#BCZ
LA GANTOISE (1)
t&TJUJ
GENK (1)
t#VGGFM
STANDARD (1)
t#FMGPEJM
COURTRAI (4)
t,BHF
t,BNJOTLJ
t0VBMJ
t4BSS
EUPEN (2)
t$BTFT
t)FOSZ
LOKEREN (7)
t#PMCBU
t(BMJUTJPT
t3BTTPVM
t0WFSNFJSF
t1FSTPPOT
t4LVMBTPO
t5FSLJ
W.BEVEREN (1)
t,ÚUFMFT
33
SAINT-TROND (2)
t#F[VT
t#PMJ
WESTERLO (2)
t"DPMBUTF
t)ZMBOE
MOUSCRON (0)
34
SAMEDI 11 MARS 2017
DIVISION 1B (TEST-MATCH RETOUR) - ROULERS - ANTWERP (SAMEDI, 20H)
L’Antwerp n’a jamais été aussi proche
d’un retour parmi l’élite
Après le 3-1 de l’aller, le matricule 1 n’a qu’à confirmer à Roulers
En voyant Tuur Dierckx quitter
la salle de presse, Wim De Decker lui lance avec un sourire
complice : « Dors bien » . La scène
témoigne de la sérénité entourant le Bosuil alors que l’Antwerp est à nonante minutes d’un
retour en première division, devenue D1A, après treize longues
années de purgatoire dans le
mouroir de la D2, désormais
D1B. Pour mettre fin à cet exode
forcé, l’Antwerp devra défendre
son avantage de deux buts acquis à l’aller (3-1) lors de la
manche retour de la finale de la
D1B sur la pelouse de Roulers samedi soir (20h). Loin d’être impossible quand on constate que
le matricule 1 s’est imposé à
quatre reprises en cinq confrontations face à Roulers en 201617.
Pourtant, la méfiance et l’excès
de triomphalisme sont de ri-
gueur dans la bouche de Wim
De Decker. « On aurait tous signé
à l’avance pour une victoire 3-1 à
l’aller mais on n’y est pas encore et
les joueurs doivent s’en rendre
compte. Je pense qu’on devra marquer au moins un but à Roulers. Le
match de Barcelone mercredi soir
est la preuve que tout est possible
en football » , affirme haut et fort
le coach anversois en passe de
réussir ce que ses quatorze prédécesseurs n’ont pas été en mesure de réaliser : remonter au
sein de l’élite.
Nommé fin novembre après des
tentatives avec Vanderbiest, Gevaert et Bico, De Decker est devenu l’homme providentiel au Bosuil où il a terminé sa carrière de
joueur après un crochet par l’ennemi honni, le Beerschot. « On
me l’a reproché lorsque je suis arrivé mais, désormais, c’est du passé » , précise le principal intéressé.
Et pour cause, il est à un match
d’envoyer les supporters du
Great Old au Nirvana. Pratiquement inconcevable durant une
majeure partie de la saison. Passé
à côté de la première tranche,
l’Antwerp semblait avoir laissé
passer sa chance lors de la réception du Lierse le 11 février (0-2).
Mais, les circonstances lors des
deux dernières journées ont
changé la donne et offert, in extremis, la finale de la D1B à l’Antwerp dont le déclic s’est produit
il y a un peu plus de deux mois.
« Cela s’est passé durant le stage hivernal en Espagne. J’ai vu mon
groupe grandir. Je pense qu’on a
jeté les bases de notre histoire làbas en se posant les bonnes questions. »
Depuis lors, le club anversois a
« Le déclic s’est
produit durant
le stage hivernal
en Espagne »
Wim De Decker,
coach de l’Antwerp
enregistré huit succès – dont la
finale aller –, un partage et une
défaite.
L’effet « De Decker » est incontestable et salutaire pour le vestiaire
anversois sans dessus, dessous
avant la nomination du coach de
seulement 34 ans. « J’ai recomposé un groupe au sein d’un vestiaire
qui était trop individualiste
jusque-là. Je n’ai absolument pas
regardé les noms, l’expérience ou
la jeunesse des joueurs. Mon objectif était de remobiliser l’ensemble
du groupe, de redonner faim à
tout le monde et de faire un puzzle
qui tienne la route. On a réussi à
redresser la barre. »
Il faut maintenant amener le
club à bon port ce que tous les
supporters de l’Antwerp espèrent depuis le succès mérité de
dimanche dernier. « Cela fait
quelques années que je suis ici et
je n’ai jamais vu ça , reconnaît
l’adepte du pressing haut. C’est
grandiose de voir où on était et où
on est maintenant. J’espère que
tout se terminera bien samedi et
qu’on pourra écrire l’histoire. »
Pour éviter toute fausse note et
surtout conjurer le mauvais sort,
les pontes du club anversois ont
décidé de ne pas emmener de
champagne dans le bus. Il faudra
donc rebrousser chemin jusqu’au Bosuil pour faire sauter les
bouchons en bonne compagnie.
Sur place, pas moins de 10.000
personnes suivront la rencontre
sur un écran géant à défaut de
vivre l’événement en direct au
Schiervelde. Anecdotique si la
montée est actée ce soir. Après 90
minutes, ou 120, ou aux tirs au
but... GUILLAUME RAEDTS
Wim De Decker et ses joueurs ne veulent pas se rater... © Belga
DIVISIONS NATIONALES
DIVISION 1 AMATEURS
Virton - Dessel Sp.
Audenarde - P Maasmech.
Beerschot-Wilrijk - Deinze
Sp. Hasselt - Hamme
Sprimont-Comblain - WS Bruxelles
Heist - FC Seraing
ASV Geel - Oosterwijk
Coxyde - Dender
Beerschot-Wilrijk
Dessel Sp.
Virton
Heist
Dender
FC Seraing
Audenarde
ASV Geel
Hamme
P Maasmech.
Sp. Hasselt
Oosterwijk
WS Bruxelles
Coxyde
Sprimont-Comblain
Deinze
S.19 h 00
S.19 h 30
S.20 h 00
S.20 h 00
S.20 h 00
S.20 h 00
S.20 h 00
D.15 h 00
J
G
P
P/C
Pts
23
23
23
23
23
22
23
23
23
23
23
23
23
23
22
23
20
15
14
14
13
10
10
9
8
8
7
7
6
6
3
2
1
4
7
8
6
8
10
9
11
11
10
11
10
13
15
18
55/14
54/23
42/23
51/30
48/29
33/27
40/36
38/33
45/43
30/37
30/26
29/33
30/36
27/55
25/47
5/90
62
49
44
43
43
34
33
32
28
28
27
26
25
22
13
9
DIVISION 2 ACFF
Ciney - La Louvière Centre
UR Namur - Meux
Givry - Solières
Couv.-Mariemb. - Châtelet **
Walhain - Olympic
Acren - FC Liège*
RC Charleroi-Fleurus - Hamoir
La Calamine - Waremme
63B*0%
L
e Schiervelde s’apprête
à vivre ce soir l’apothéose de la D1B avec la
finale retour pour la
montée, entre Roulers et l’Antwerp. Wim De Decker, le coach
anversois, espère enfin assouvir
les désirs de ses fans, d’autant
que le Great Old s’est imposé
3-1 à l’aller.
Châtelet **
FC Liège*
Olympic
La Louvière Centre
Solières
Hamoir
Walhain
Acren
Ciney
Waremme
La Calamine
Givry
Meux
Couv.-Mariemb.
RC Charleroi-Fleurus
UR Namur
S.20 h 00
S.20 h 00
S.20 h 00
S.20 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
J
G
P
P/C
Pts
23
23
23
23
22
22
22
23
23
23
22
23
22
23
22
23
16
13
12
9
9
9
8
8
7
8
6
6
6
6
5
3
1
3
5
6
6
6
6
9
7
13
9
10
12
13
10
15
47/18
48/26
47/31
43/30
36/32
36/33
42/33
36/36
41/39
41/45
29/41
25/41
34/42
35/53
28/48
23/43
54
46
42
35
34
34
32
30
30
26
25
25
22
22
22
14
LA TROISIÈME TRANCHE
Ciney
Châtelet **
Meux
Olympic
La Louvière Centre
FC Liège*
Solières
Hamoir
Waremme
Couv.-Mariemb.
La Calamine
RC Charleroi-Fleurus
Walhain
Givry
Acren
UR Namur
J
G
P
P/C
Pts
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
3
2
2
2
2
1
1
1
1
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
1
1
1
2
2
1
1
2
2
2
3
14/5
6/1
9/3
8/4
5/2
5/3
4/4
1/3
6/6
6/9
6/8
4/9
2/5
3/7
3/7
1/7
9
9
7
7
7
6
4
4
3
3
2
2
1
1
1
0
DIVISION 3 ACFF A
Tournai - J Tamines
RWDM** - Rebecq *
Ent. Manage - Onhaye
S.20 h 00
S.20 h 00
D.15 h 00
Ganshoren - US Solrézienne
Léo Uccle - RJ Wavre
RC Waterloo - AQ Mons
Francs Borains - Profondeville
RWDM**
Rebecq *
Francs Borains
AQ Mons
Tournai
Ent. Manage
Léo Uccle
RJ Wavre
Onhaye
US Solrézienne
RC Waterloo
Ganshoren
J Tamines
Profondeville
J
G
20
20
20
20
20
20
20
20
20
20
20
20
20
20
16
15
13
10
8
8
7
7
7
6
6
5
4
0
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
P
P/C
2 59/27
1 46/16
2 50/19
4 40/20
6 39/33
7 27/25
5 38/23
8 34/23
10 24/36
10 22/48
12 25/40
12 27/52
13 23/42
20 12/62
Pts
50
49
44
36
30
29
29
26
24
22
20
18
15
0
LA TROISIÈME TRANCHE
Francs Borains
Rebecq *
RWDM**
Léo Uccle
RJ Wavre
Tournai
Onhaye
US Solrézienne
Ent. Manage
AQ Mons
J Tamines
RC Waterloo
Ganshoren
Profondeville
J
G
P
P/C
Pts
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
3
3
3
2
2
2
2
2
1
1
1
1
0
0
0
1
1
0
1
2
2
2
1
1
2
3
3
4
13/3
8/5
9/9
10/3
12/7
11/7
8/9
7/12
6/6
5/5
5/8
7/11
3/12
2/9
10
9
9
8
7
6
6
6
5
5
4
3
1
0
DIVISION 3 ACFF B
Arlon - Richelle
Aische - Bertrix
Longlier - Aywaille
Herstal - Huy
Warnant - FC Tilleur *
Verlaine - DC Cointe
Mormont - Durbuy**
Durbuy**
FC Tilleur *
Verlaine
Richelle
Huy
Mormont
Longlier
DC Cointe
Bertrix
Aische
Warnant
Herstal
Aywaille
Arlon
S.19 h 00
S.20 h 00
S.20 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
J
G
P
P/C
Pts
19
19
19
19
19
19
19
19
19
19
19
19
19
19
15
13
9
8
9
8
7
7
6
7
6
4
2
1
2
3
5
5
8
7
7
8
6
9
11
9
10
12
36/9
46/14
30/20
30/25
34/30
36/31
32/26
25/31
27/29
29/29
19/47
17/23
15/33
22/51
47
42
32
30
29
28
26
25
25
24
20
18
13
9
LA TROISIÈME TRANCHE
Durbuy**
FC Tilleur *
Verlaine
Mormont
Longlier
DC Cointe
Aische
Aywaille
Herstal
Richelle
Huy
Warnant
Arlon
Bertrix
34
J
G
P
P/C
Pts
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
3
2
2
2
2
1
1
1
1
1
1
0
0
0
1
1
1
2
2
1
1
2
2
2
3
1
2
8/1
8/1
10/7
6/6
4/2
3/3
6/6
5/5
4/6
3/5
5/10
3/7
7/9
4/8
12
9
7
7
6
6
5
5
4
4
4
3
3
2
35
SAMEDI 11 MARS 2017
FOOTBALL ÉTRANGER
Une 25 récompense
e
Eden Hazard a reçu le trophée du « goal du mois » en Premier League pour son chef-d’œuvre face à Arsenal
igne héritier d’une
grande lignée de créateurs qui passe par
Raymond Kopa, Diego
Maradona ou encore Zinedine
Zidane, le Brainois de 26 ans a
entretenu ce patrimoine en
recevant le trophée récompensant le « goal du mois » pour son
solo face à Arsenal. Eden Hazard, qui incarne ce jeu couvé
de fantaisie, n’en finit plus
d’aimanter les honneurs : il
s’agit déjà de sa 25e distinction
individuelle.
formation londonienne diluée
dans la fermeté tactique d’Antonio Conte qui fleurit. L’installation d’un 3-4-3 qui ne l’isole plus
sur le côté gauche l’aide à systématiser des actions plus fluides et
moins dépendantes de sa
« simple » volonté. Auteur de onze
buts en championnat, il n’est déjà
plus qu’à trois longueurs de son
record personnel en Angleterre et
porte un Chelsea qui impose sa loi
et tente de cadenasser un sacre
qui s’ouvre à une large probabilité d’acquisition.
Les louanges pleuvent avant
d’être rattrapées par les critiques.
Un éternel recommencement qui
tapisse la carrière de tous les footballeurs, aussi talentueux soientils. Eden Hazard ne déroge pas à la
règle mais tente de la contourner
en se construisant à travers une
incroyable insouciance. Ne reste
que le ballon. Qu’il dompte avec
une rare maîtrise. Passant par-dessus les ombrageuses contraintes
inhérentes au sport de haut niveau, l’international belge captive. Et marque. Des buts, mais
aussi les esprits. Il n’est donc
guère étonnant de le voir amasser
les distinctions individuelles depuis ses débuts chez les pros en
novembre 2007.
Neuf ans et demi plus tard, il a récolté pas moins de 25 récompenses majeures (on vous passe
sous silence les titres confidentiels
attribués par des médias), raflant
hier le « goal du mois » en Premier
League pour son solo face à Arsenal. Parti du rond central, il avait
d’abord résisté à une charge de
Francis Coquelin avant de déstabiliser Laurent Koscielny et d’expédier la gonfle dans les filets. « Une
de mes plus belles réalisations », a
expliqué le playmaker de Chelsea.
« Quand la balle est arrivée dans
EN MARS, ÇA REPART
Ce n’est pas un… hasard si les
Blues comptent plus que jamais
sur « Edeninho » à l’approche du
money time. En 2015, six buts
lors des douze dernières parties
avaient offert à José Mourinho et
Cie la Premier League sur un plateau. Lui, s’était octroyé le titre de
roi d’Angleterre. Le mimétisme est
troublant au sortir d’une victoire
face à West Ham colportant le
vent de ses nouveaux exploits. Généralement, cette période de la
saison est propice à une souveraineté sans limite. Ses trois titres de
« joueur du mois » de Ligue 1, il les
a d’ailleurs conquis en mars…
Mais Eden Hazard en veut toujours plus. Cette fois, c’est le doublé coupe-championnat qui est
son moteur. Avec un quart de finale de FA Cup face à Manchester
United au programme, le défi est
grand. La finalité de ses ambitions
n’en sera que plus belle. Avant,
peut-être, d’être élu une nouvelle
fois « joueur de l’année » de
l’autre côté de la Manche. Histoire
d’ajouter un autre titre individuel
à son palmarès. « Il me faudra une
D
mes pieds, j’ai senti que je pouvais
réaliser un truc spécial… »
Par ce goal fantastique, c’est surtout l’impact du Diable sur une
Les principales récompenses individuelles d’Eden Hazard
La Juve bat
Milan grâce
à un penalty
à la... 97e
minute
Joueur de l’année en Ligue 1
2011 et 2012
Jeune joueur de l’année en Ligue 1
2009 et 2010
Dans l’équipe-type de l’année en Ligue 1
2010, 2011 et 2012
Joueur du mois en Ligue 1
Meilleur passeur décisif de Ligue 1
2012
Joueur de l’année en Premier League
2015
Joueur de l’année en Angleterre (FWA)
2015
Footballeur de l’année en Angleterre (PFA)
2015
Jeune footballeur de l’année
en Angleterre (PFA)
2014
Dans l’équipe-type de l’année
en Angleterre (PFA)
2013, 2014 et 2015
Joueur de l’année à Chelsea (selon les fans)
2014 et 2015
Joueur de l’année à Chelsea (selon les joueurs)
2015
Goal de l’année à Chelsea
2016
Meilleur passeur décisif de l’Euro
2016
plus grande maison pour toutes ces
récompenses », sourit celui qui a
aussi gagné une Ligue 1 (2011),
une Coupe de France (2011), une
Europa League (2013), une Premier League (2015) et une Coupe
de la Ligue anglaise (2015). -
Joueur du mois en Premier League
Octobre 2016
Goal du mois en Premier League
Février 2017
© PhN
YOUNG KRUYTS
Express
ALLEMAGNE
ANGLETERRE
ESPAGNE
FRANCE
ITALIE
24e journée
28e journée
27e journée
29e journée
28e journée
Hier soir
Leverkusen - Werder Brême 1-1
7e Volland (1-0), 79e Pizarro (1-1).
Samedi
Bayern - Francfort
15h30
Darmstadt - Mayence
15h30
Fribourg - Hoffenheim 15h30
Hertha Berlin Dortmund 15h30
Direct sur VOOsport World 2
Leipzig - Wolfsbourg
15h30
Ingolstadt - Cologne
18h30
Dimanche
Schalke 04 - Augsbourg 15h30
Hambourg Mönchengladbach 17h30
Déjà joué
Manchester City - Stoke . . . . 0-0
Samedi
Bournemouth - West Ham 16h
Everton - WBA
16h
Hull - Swansea
16h
Dimanche
Liverpool - Burnley
17h
Direct sur VOOsport World 1
Reportés
Crystal Palace - Tottenham
Middlesbrough - Sunderland
Arsenal - Leicester
Southampton Manchester United
Chelsea - Watford
Hier soir
Espanyol - Las Palmas
4-3
1re Lopez (1-0), 31e Lemos (1-1),
45e Moreno (2-1), 49e Lemos (2-2),
53e Piatti sur pen (3-2), 74e Jurado (4-2), 84e Garcia (4-3).
Samedi
Valence - Gijon
13h
Direct sur Eleven Sports 1
Séville - Leganes
16h15
Direct sur Eleven Sports 1
Malaga - Alaves
18h30
Grenade - Atlético
20h45
Direct sur Eleven Sports 1
Dimanche
Real Sociedad - Bilbao
12h
La Corogne - Barcelone 16h15
Direct sur Eleven Sports 1
Celta Vigo - Villarreal
18h30
Real Madrid - Betis
20h45
Direct sur Eleven Sports 1
Lundi
Osasuna - Eibar
20h45
Hier soir
Nice - Caen
2-2
36e Santini (0-1), 50e Karamoh
(0-2), 71e Balotelli (1-2), 77e Donis
(2-2).
Marseille - Angers
3-0
9e Thauvin, 20e Cabella, 77e
Thauvin.
Samedi
Monaco - Bordeaux
16h45
Direct sur Eleven Sports 2
Guingamp - Bastia
20h
Montpellier - Nantes
20h
Nancy - Lille
20h
Rennes - Dijon
20h
Dimanche
Saint-Etienne - Metz
15h
Lyon - Toulouse
17h
Lorient - PSG
21h
Différé à 22h45 sur Eleven Sports 1
Hier soir
Juventus - AC Milan
2-1
30e Benatia (1-0), 43e Bacca (1-1),
90e + 7 Dybala sur pen (2-1).
Samedi
Genoa - Sampdoria
20h45
Direct sur Eleven Sports 2
Dimanche
Sassuolo - Bologne
12h30
Chievo - Empoli
15h
Fiorentina - Cagliari
15h
Inter - Atalanta
15h
Direct sur Club RTL
Pescara - Udinese
15h
Naples - Crotone
15h
Palerme - AS Rome
20h45
Direct sur Eleven Sports 2
Lundi
Lazio - Torino
20h45
Direct sur Eleven Sports 2
LE CLASSEMENT
1. Bayern
2. Leipzig
3. Dortmund
4. Hoffenheim
5. Hertha Berlin
6. Francfort
7. Cologne
8. Fribourg
9. Mönchengladbach
10. Leverkusen
11. Mayence
12. Augsbourg
13. Schalke 04
14. Werder Brême
15. Wolfsbourg
16. Hambourg
17. Ingolstadt
18. Darmstadt
J G BP BC Pts
17 57 13 56
15 43 24 49
12 52 25 43
10 44 24 41
11 30 25 37
10 26 24 35
8 31 25 33
10 30 40 33
9 29 31 32
9 37 39 31
8 32 38 29
7 23 30 28
7 28 27 27
7 31 44 26
6 21 34 23
6 22 45 23
5 21 39 18
3 15 45 12
23
23
23
23
23
23
23
23
23
24
23
23
23
24
23
23
23
23
LE CLASSEMENT
1. Chelsea
2. Tottenham
3. Manchester City
4. Liverpool
5. Arsenal
6. Manchester United
7. Everton
8. WBA
9. Stoke
10. Southampton
11. West Ham
12. Burnley
13. Watford
14. Bournemouth
15. Leicester
16. Swansea
17. Crystal Palace
18. Middlesbrough
19. Hull
20. Sunderland
J G BP BC Pts
21 57 20 66
16 53 20 56
17 53 29 56
15 58 34 52
15 55 31 50
13 39 22 49
12 44 30 44
11 36 34 40
9 32 40 36
9 32 34 33
9 35 44 33
9 30 40 31
8 33 47 31
7 37 52 27
7 30 45 27
8 35 59 27
7 35 46 25
4 19 30 22
5 24 53 21
5 24 50 19
27
27
27
27
26
26
27
27
28
26
26
27
27
27
27
27
27
27
27
27
Cruel. Pour tous les Milanais mais tout particulièrement pour Gianluigi
Donnarumma. Alors que
le marquoir affichait 1-1
entre la Juventus et Milan, le jeune (il a fêté ses
18 ans le 25 février dernier) gardien lombard n’a
pu que s’incliner sur un
penalty de Paulo Dybala à
la… 97e minute pour une
faute de main (peu évidente) de Mattia De Sciglio.
Battu à la 30e par Mehdi
Benatia (1-0), Donnarumma a pourtant livré un
match héroïque, repoussant des essais de Pjaca
puis Dybala (10e), Higuain
(24e, 73e, 90e+5), Pjanic (50e,
60e) ou encore Khedira
(52e, 73e). Grâce à son portier et à l’égalisation de
l’ancien Brugeois Carlos
Bacca (43e), les Rossoneri
ont cru mettre à l’incroyable série à domicile
des Turinois mais ces derniers ont bel et bien signé
une 31e victoire consécutive à domicile en Serie A.
En attendant les matches
de la Roma (à Palerme) et
de Naples (contre Crotone), la Juve s’isole un
peu plus en tête et
compte
11
points
d’avance sur la Louve et
13 sur le Napoli. -
Mars 2010, mars 2011
et mars 2012
LE CLASSEMENT
1. FC Barcelone
2. Real Madrid
3. FC Séville
4. Atlético de Madrid
5. Real Sociedad
6. Villareal
7. Athletic Bilbao
8. Eibar
9. Espanyol Barcelone
10. Celta Vigo
11. Alavés
12. Las Palmas
13. Valence
14. Bétis Séville
15. Malaga
16. Leganés
17. La Corogne
18. Grenade
19. Sporting Gijon
20. Osasuna
J G BP BC Pts
18 76 21 60
18 67 26 59
17 50 30 56
14 48 22 49
15 42 36 48
12 38 19 45
12 32 30 41
11 42 37 39
10 39 38 39
10 39 44 35
8 26 32 34
8 43 45 32
8 35 46 29
7 28 42 28
6 32 43 26
6 21 40 24
5 29 41 24
4 24 54 19
4 27 55 17
1 27 64 10
26
25
26
26
26
26
26
26
27
25
25
27
26
26
26
26
26
26
26
26
LE CLASSEMENT
1. Monaco
2. Nice
3. PSG
4. Lyon
5. Marseille
6. Bordeaux
7. Saint-Etienne
8. Rennes
9. Toulouse
10. Angers
11. Guingamp
12. Nantes
13. Montpellier
14. Caen
15. Metz
16. Lille
17. Nancy
18. Dijon
19. Bastia
20. Lorient
J G BP BC Pts
20 82 25 65
18 47 23 63
19 56 19 62
15 55 32 47
13 43 37 45
11 36 34 43
10 31 22 40
9 27 32 37
9 32 29 36
10 28 38 36
9 32 36 35
9 24 41 34
8 40 46 33
9 31 48 32
8 26 51 31
8 27 36 30
7 18 35 28
6 37 45 27
5 24 38 25
6 28 57 22
28
29
28
27
29
28
28
28
28
29
28
28
28
29
27
28
28
28
28
28
Clasico à Miami
> International Champions
Cup. Le Real Madrid et le Barça
vont s’affronter le 29 juillet
prochain à Miami pour un
match de pré-saison. Ce sera la
première fois depuis 1982 que
les deux géants de Liga se défieront hors du territoire espagnol.
> Steven Gerrard. L’ex-capitaine
de Liverpool, qui est devenu
entraîneur des jeunes à Anfield,
pourrait rapidement occuper en
parallèle un rôle au sein du
staff technique de la sélection
anglaise. La FA tente de le
convaincre.
> Vincent Kompany. Le Diable
rouge est apte à disputer le
quart de finale de FA Cup entre
Middlesbrough et Manchester
City. « Il s’est entraîné 3-4 fois
LE CLASSEMENT
avec le reste de l’équipe cette
semaine », assure Pep Guardiola,
J G BP BC Pts le coach des Sky Blues. -
1. Juventus
2. AS Rome
3. Naples
4. Lazio
5. Atalanta
6. Inter
7. AC Milan
8. Fiorentina
9. Torino
10. Sampdoria
11. Chievo
12. Sassuolo
13. Cagliari
14. Udinese
15. Genoa
16. Bologne
17. Empoli
18. Palerme
19. Crotone
20. Pescara
28
27
27
27
27
27
28
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
27
23
19
17
16
16
16
15
11
10
10
10
9
9
8
7
7
5
3
3
2
58
58
62
47
42
46
41
44
51
34
29
35
36
29
30
24
15
23
21
28
19
25
30
29
26
28
32
37
43
33
37
42
57
36
41
41
39
53
45
60
67
59
57
53
52
51
50
42
39
38
35
31
31
30
29
28
22
15
14
12
*
FA Cup - Programme
QUARTS DE FINALE
SAMEDI
Middlesbrough - Manchester City
13h15
Direct sur Eleven Sports 2
Arsenal - Lincoln (V)
18h30
Direct sur Eleven Sports 1
DIMANCHE
Tottenham - Milwall (III)
15h
Direct sur Eleven Sports 2
LUNDI
Chelsea - Manchester United
20h45
Direct sur Eleven Sports 1
DEMI-FINALES
>Le tirage au sort aura lieu lundi soir dans la
foulée du match entre Chelsea et Manchester
United
>Les matches se dérouleront le 22 et le 23 avril
35
36
SAMEDI 11 MARS 2017
CYCLISME
Alaphilippe, 19 ans après « VDB » ?
Sous la direction de Patrick Lefevere, Quick Step n’a remporté qu’une seule fois Paris-Nice, en 1998
Stéphane Thirion
ENVOYÉ SPÉCIAL
À FAYENCE
e patron de Quick Step,
Patrick Lefevere, rêve de
revivre avec le Français
Alaphilippe les émotions
de la victoire de Vandenbroucke
à Paris-Nice, en 1998. Même
âge, même tempérament : Julian et Frank ne se ressemblent
toutefois pas exactement.
L
En cyclisme, on déteste comparer
les générations, un principe qui
n’est pas seulement dicté par le
talent, les courses, la manière de
courir, l’évolution technologique
mais aussi et plus simplement
par le dopage, qui a forcément influencé certains verdicts. Depuis
37 ans, Patrick Lefevere a ainsi vu
passer du monde. A la direction
d’une formation qui a toujours
privilégié l’offensive plutôt que le
calcul, qui s’est construit un palmarès essentiellement sur les
classiques, le Flandrien n’a remporté qu’une seule fois Paris-Nice.
C’était en 1998 avec un certain
Frank Vandenbroucke, 23 ans à
l’époque, maillot blanc du début
à la fin (sous l’ancienne direction,
il s’agissait de la couleur du leader).
Bref rappel, tout de même. Le
Ploegsteertois avait pris la vareuse
de leader dès le chrono de 10
bornes à Paris. Pour ne plus jamais le lâcher malgré les attaques
permanentes et journalières de la
terrible équipe ONCE de Laurent
Jalabert, le triple vainqueur sortant, et le dernier Français vainqueur de la « Course au soleil ». A
l’époque, le cyclisme belge se promenait, comme l’Anglais Simon
Yates vendredi à Fayence : deux
victoires pour Tchmil, deux pour
Steels, deux pour Vandenbroucke. Les miettes pour les
autres.
Et des souvenirs très précis pour
Patrick Lefevere susceptible de
remporter, enfin, une deuxième
édition 19 ans après la première.
Avec un coureur qui, à certains
égards, possède quelques ressemblances avec le regretté Vandenbroucke.
« A l’échelon de la précocité, certainement », précise Lefevere. « Julian Alaphilippe a déjà un palmarès, des places d’honneur d’un niveau très élevé pour son âge. Frank
avait gagné plus de courses. Physiquement, il était plus grand, plus
épais, meilleur en contre-la-montre
même si Julian m’a bluffé sur ce
coup-là sur un parcours il est vrai
idéal pour son potentiel. » Frank a
gagné Paris-Nice avec quatre secondes d’avance sur Jalabert, avec
qui il se battait sur toutes les bonifications. « On se retrouve dans
un registre un peu comparable sur
cette édition », poursuit Lefevere.
« Rien n’est joué pour Julian. En
1998, la météo avait aussi été exécrable, mais pratiquement tout le
temps. C’était moins vallonné aussi. Mais il y avait la montée du col
de la République où il neigeait. Jalabert ne bougeait pas de la roue de
« VDB ». Je suis monté à sa hauteur
et je lui ai conseillé d’attaquer, sans
quoi nous aurions été sous la me-
« Alaphilippe
pourrait devenir
le Français
le plus populaire
du peloton »
de suiveurs. Alaphilippe pourrait
devenir, très vite, le Français le plus
populaire du peloton parce qu’il
plaît, son cyclisme offensif attire. Il
tourne la page immédiatement
lorsqu’il a perdu, lorsqu’il a gagné.
C’était différent avec Frank parce
qu’il a toujours dû courir avec un
sérieux handicap : sa blessure d’enfance au genou. Cette année-là, on
l’avait rapatrié de la Ruta del Sol où
il souffrait terriblement, ce qui ne
l’a pas empêché de remporter ParisNice. Julian, lui, n’a aucun problème physique. »
Plus léger, meilleur grimpeur
sans doute, le Français a moins de
style selon Lefevere. « Sur un vélo,
Frank éclaboussait de classe. Il était
uni à sa machine. Mais le style n’a
pas d’importance, l’efficacité bien
davantage. Une dernière différence : Julian n’a pas encore beau-
coup touché aux pavés, Frank adorait cela. » Quelques semaines
plus tard, le Hennuyer remportait
Gand-Wevelgem avant d’échouer
à la deuxième place de la Flèche
wallonne.
« Quick Step ne gagne pas souvent
des courses par étapes, c’est vrai,
mais nous sommes venus ici dans
l’espoir de gagner le général avec
Martin ou Julian. Et c’est encore
dans les cordes de l’un et de l’autre.
L’âge de Julian, celui de Frank, c’est
un détail de l’Histoire. 23, 24 ans,
ce n’est pas jeune pour un grand
champion. Je suis en revanche
convaincu que Julian, en roulant
pour une équipe étrangère, a
moins de pression, notamment des
médias qui vont rapidement le citer
parmi les favoris du Tour. »
Comme les Belges l’avaient fait
avec Vandenbroucke… -
Patrick Lefevere
nace du Français, plus rapide au
sprint. Il a écouté, ce qu’il ne faisait
pas toujours ! »
Alaphilippe n’a pas encore gagné,
en effet, parce qu’il est attaqué de
partout, par les Sky du Colombien Henao, par Contador, par les
BMC, par les Orica du vainqueur
de Fayence Simon Yates. « Je pense
qu’il n’en ferait pas une montagne
et moi non plus, si cela n’allait pas
au bout », enchaîne Lefevere.
« Nous avions exactement la même
attitude à l’époque de Frank. Julian
est jeune, enthousiaste, il aime rigoler, il attire le public comme un
aimant mais pas encore comme
« VDB » qui rassemblait une meute
Julian Alaphilippe
Frank Vandenbroucke
Poids plume
et puncheur
Styliste et
tout-terrain
Il a le profil du grimpeur,
par sa taille et son poids
(1m73, 62 kilos) mais ce n’est
pas cette spécificité qui le
caractérise. Attaquant, puncheur, il ne calcule pas, il
peut surprendre sur n’importe quel parcours, dans
n’importe quelles conditions.
Son gabarit pourrait le handicaper dans les éventails,
c’est tout le contraire, on l’a
vu cette semaine. Il s’est
révélé aussi dans un exercice
où on ne lui connaissait pas
encore ce talent, le chrono. -
Il était plus jeune de
quelques mois lorsqu’il remporta Paris-Nice. Attaquant,
puncheur, explosif. Plus
grand, un rien plus lourd
(1m79, 67 kilos). Grand styliste malgré une différence
de taille entre les jeux
jambes suite à un accident, il
savait tout faire : rouler,
grimper, sprinter. Il était
aussi à l’aise sur les pavés
que dans les classiques ardennaises. Il remporta
d’ailleurs la « Doyenne » un
an après sa victoire à
Nice. -
Alaphilippe, leader avec 36 secondes d’avance sur Gallopin. © News
Vandenbroucke a gagné avec 4 secondes d’avance sur Jalabert. © PN
Finale mouvementée pour la 3e étape de Tirreno-Adriatico, Van Avermaet cède le maillot de leader à son équipier Dennis
Classements
PARIS-NICE (FRA/WT)
Sagan au top, Boonen au tapis
Personne n’était dupe, et certainement pas son « meilleur ennemi » Greg Van Avermaet, pas du
tout aveuglé par l’abandon du
champion du monde samedi dernier, lors des Strade Bianche. Peter Sagan a, certes, souffert de menus pépins de santé ces derniers
jours (refroidissement et blessure
à un doigt) mais ceux-ci n’ont absolument pas affadi son peps ou
rogné la forme qui lui avait permis de remporter KuurneBruxelles-Kuurne. Le Slovaque a
ainsi dominé la 3e étape de Tirreno-Adriatico, ce vendredi à Montalto di Castro, au bout de 200
bornes à travers le Latium.
Profitant d’un finish vallonné, favorisant punch décoiffant et pilotage habile, Sagan a d’abord placé
une attaque dans l’ultime descente du parcours, histoire de
brûler la politesse aux purs sprinters. Il a aussi bénéficié du brin de
chance qui accompagne, dit-on,
les hommes en forme, échappant
à une chute collective éliminant,
entre autres rivaux menaçants,
Tom Boonen, Fernando Gaviria
(vainqueur au même endroit un
an plus tôt) ou Greg Van Avermaet. Puis il a, in fine, déposé Elia
Viviani (Sky) et notre compatriote
Jürgen Roelandts (Lotto-Soudal),
pour faire frémir son boulier
compteur (deux victoires).
Peter Sagan renoue avec le succès, douze jours après Kuurne. © News
BOONEN : ABRASIONS AU GENOU
Chez Quick Step, on en est quitte
pour une grosse frayeur. La… 5e
chute de Tom Boonen cette saison
n’est heureusement pas plus
grave que les précédentes (juste
des abrasions au genou droit)
alors que Fernando Gaviria et Bob
Jungels, deux autres victimes de
marque, souffrent d’hématomes.
Autre enseignement de cette journée de course rapide et enso-
leillée, Greg Van Avermaet, freiné
dans son élan par l’enchevêtrement de coureurs et machines, a
dû céder son leadership de la
« course des deux mers ». Le Waeslandien se console, c’est son équipier australien Rohan Dennis qui
hérite de la tunique bleue (sur
base des places car ils restent tous
deux dans le même temps, après
le chrono par équipe victorieux
de mercredi).
Mais la hiérarchie prendra une
tout autre configuration ce samedi. La 4e étape de 171 kilomètres
conduira les coureurs de Monalto
di Crasto, à 40 mètres au-dessus
du niveau de la mer, à 1.675
mètres, au sommet du Monte Terminillo, au terme d’une ascension de 16 kilomètres. Ils auront
au préalable eu l’occasion de
s’échauffer dans les montées de
La Colonnetta et de Pié Di Morra. E.C.
2 Classement de la 6e étape, entre Aubagne et
Fayence : 1. Simon Yates (G-B/ORS) les 193.5km
en 4h37:51 (moy. 41.785133km/h) ; 2. Sergio
Henao (Col/SKY) à 0:17 ; 3. Richie Porte (Aus/
BMC) 0:26 ; 4. Julian Alaphilippe (Fra/QST)
0:29 ; 5. Daniel Martin (Irl/QST) 0:29 ; 6. Ion
Izagirre (Esp/TBM) 0:32 ; 7. Jakob Fuglsang
(Dan/AST) 0:32 ; 8. Alberto Contador (Esp/TFS)
0:32 ; 9. Ilnur Zakarin (Rus/KAT) 0:32 ; 10. Tony
Gallopin (Fra/LTS) 0:32 ;...
2 Classement général : 1. Julian Alaphilippe
(Fra/QST) les 941.0km en 21h58:22 (moy.
42.825718km/h) ; 2. Tony Gallopin (Fra/LTS) à
0:36 ; 3. Sergio Henao (Col/SKY) 0:46 ; 4. Gorka Izagirre (Esp/MOV) 0:57 ; 5. Daniel Martin
(Irl/QST) 01:20 ; 6. Ilnur Zakarin (Rus/KAT)
01:31 ; 7. Alberto Contador (Esp/TFS) 01:34 ; 8.
Simon Yates (G-B/ORS) 01:37 ; 9. Ion Izagirre
(Esp/TBM) 02:04 ; 10. Warren Barguil (Fra/
SUN) 03:08 ; 11. Philippe Gilbert (Bel/QST)
06:41 ;... 20. Yves Lampaert (Bel/QST) 19:37
TIRRENO-ADRIATICO (ITA/WT)
2 Classement de la 3e étape :1. Peter Sagan
(Svq/BOH), les 204,0 km en 4h51:59 (moy.
41,920 km/h) ; 2. Elia Viviani (Ita/SKY) à 0:00 ;
3. Jurgen Roelandts (Bel/LTS) ; 4. Sacha Modolo (Ita/UAD) ; 5. Luka Mezgec (Sln/ORS) ; 6. Rick
Zabel (All/KAT) ; 7. Andrea Palini (Ita/ANS) ; 8.
Roberto Ferrari (Ita/UAD) ; 9. Georg Preidler
(Aut/SUN) ; 10. Ramon Sinkeldam (P-B/
SUN) ;...
2 Classement général : 1. Rohan Dennis (Aus/
BMC) les 455,7km en 11h07:13 (moy: 40,907
km/h) ; 2. Greg Van Avermaet (Bel/BMC) à
0:00 ; 3. Damiano Caruso (Ita/BMC) 0:00 ; 4.
Tejay van Garderen (USA/BMC) 0:00 ; 5. Niki
Terpstra (P-B/QST) 0:16 ; 6. Bob Jungels (Lux/
QST) 0:16 ; 7. Nairo Quintana (Col/MOV) 0:21 ;
8. Andrey Amador (C-R/MOV) 0:21 ; 9. Jonathan Castroviejo (Esp/MOV) 0:21 ; 10. Daniel
Moreno (Esp/MOV) 0:21 ;...
36
37
SAMEDI 11 MARS 2017
FORMULE 1 - ESSAIS HIVERNAUX À BARCELONE
MOTEURS
Ferrari clôture en tête
le poker menteur
Le seul
champion du
monde de F1
et de moto
est décédé
Mercedes, Ferrari et Red Bull se sont détachées à Barcelone. Mais dans quel ordre ?
Cette fois cependant, il n’y a pas
que les chronos signés par Raikkonen et Vettel qui ont étonné. La
SF70H a fait forte impression à
tous les niveaux. Et même si on
peut y voir un peu d’intox, chacun y est allé de son commentaire. « La Ferrari est clairement la
Thierry Wilmotte
ENVOYÉ SPÉCIAL
À BARCELONE
u terme des essais
libres de Barcelone,
« Ferrari a la main »,
dit Mercedes. Et viceversa. Red Bull aurait caché son
jeu en attendant un moteur
Renault fiable. McLaren n’a rien
caché : c’est la cata ! Premières
tendances avant le GP d’Australie, le 26 mars prochain.
A
La surprise Ferrari.
Une surprise, vraiment ?
Rappelons que l’an dernier
aussi, la Scuderia avait « dominé »
les essais hivernaux. Avant de signer une saison calamiteuse.
1
plus rapide : elle est sur des rails,
bien moins nerveuse que notre
Mercedes », a lancé Niki Lauda,
bientôt suivi par Lewis Hamilton :
« Je pense vraiment qu’elle est très
proche de nous, voire même
meilleure car je suis convaincu
qu’ils ont bluffé et n’ont pas tout
montré pendant ces essais. » Des arguments bien vite repoussés par
Sebastian Vettel : « La voiture est
certes meilleure que l’an dernier,
mais si vous regardez le nombre de
tours couverts par Mercedes, sa vitesse et sa consistance, je suis persuadé qu’elle reste la référence.
Nous ne devons pas nous laisser distraire par nos performances : nous
devons continuer à travailler car il
nous reste beaucoup de boulot ! »
Mercedes reste
la référence.
Tandis que Valtteri Bottas se
montrait prudent face à cet « emballement généralisé », et disait
2
qu’il était beaucoup trop tôt pour
« désigner un favori » tout en
concédant « être loin du niveau espéré car la voiture ne réagit pas toujours de la bonne manière aux différents changements qu’on lui impose », le Dr Helmut Marko estimait que « Mercedes reste bien la
référence : la facilité d’utilisation de
leur moteur ainsi que l’ensemble de
leur package est toujours aussi incroyable », dit le conseiller de Red
Bull. A deux Hamilton et Bottas
ont également dépassé la barre
des 5.000 km parcourus. Enorme !
Red Bull attend Renault.
Une écurie Red Bull qui n’a
pas eu l’occasion de se montrer totalement à son avantage
pendant cette quinzaine. La faute
à un moteur Renault (pardon,
TAG Heuer !) qui n’a pas affiché
une fiabilité à toute épreuve !
D’autres suggéraient qu’Adrian
Newey et ses collègues avaient assuré le service minimum pendant
ces essais, tout en travaillant sur
une voiture nettement plus développée aérodynamiquement qui
pourrait faire son apparition dès
Melbourne. Le manque de nouveautés apparues sur le RB13 est
un bon indice…
3
Le moteur Renault
doit progresser.
Chez Renault, on se montrait confiant quant à la réponse à
apporter à ces problèmes de fiabilité. « Il ne faut pas oublier que
4
notre unité de puissance est nouvelle à 95 % «, rappelle le directeur
technique Rémi Taffin. « Et les
pannes survenues sur nos voitures
ainsi que celles de nos clients n’ont
fait que confirmer ce que nous
avions déjà observé sur nos simulateurs. Bref, nous corrigeons tout cela, et nous serons d’ailleurs en Australie avec une nouvelle spécification moteur. »
Williams, en tête
du deuxième peloton.
Retrouver les trois teams les
plus nantis aux avant-postes n’est
pas vraiment une nouveauté en
F1. Comme le constatait le directeur technique de Haas, Gunther
Steiner, « c’est normal, mais ce qui
est sans doute moins sympa, c’est
que ces voitures devraient avoir une
bonne seconde d’avance sur le reste
du peloton ». Moins drôle en effet.
En tête de celui-ci, on devrait retrouver la Williams qui, emmenée par un Felipe Massa plus affûté que jamais, a fait forte impres-
5
sion. Dotée du moteur Mercedes,
la FW40 s’est montrée fiable et rapide. Et en tout cas capable d’emmener un « milieu de grille » qui
risque d’être bien garni avec Force
India, Toro Rosso, voire Renault.
Plus que Haas qui, pour sa
deuxième année de présence, doit
encore acquérir de la maturité à
tous les niveaux sans doute.
La catastrophe
McLaren-Mercedes !
Inutile de revenir bien longuement sur la débâcle McLarenHonda. Le motoriste japonais a visiblement « raté quelque chose ».
Même si on veut croire à la capacité de réaction d’une telle écurie,
on ne voit pas bien comment Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne s’organiseront pour faire
autre chose que se disputer le
fond de grille avec Sauber !
Look et agressivité.
Pas de doute : avec leurs
pneus plus larges, leur carrosserie « body-buildée » et leur
puissance accrue, ces nouvelles F1
en jettent ! Au freinage surtout !
Seuls les ailerons de requin apparaissent définitivement comme
d’invraisemblables fautes de goût
dans ce bel ensemble. -
John Surtees. © Reporters
John Surtees est décédé
ce vendredi à l’âge de 83
ans. Le Britannique était
le seul pilote à avoir été
champion du monde de
Formule 1 (1964 sur Ferrari) et de motocyclisme
en 500 cc (1956, 1958,
1959 et 1960) mais aussi
en 350 cc (1958, 1959 et
1960). En F1, Surtees
comptait 111 départs en
Grand Prix, 6 victoires, 8
poles, 24 podiums et 11
meilleurs
tours
en
course. Il a évolué chez
Lotus, Cooper, Lola, Ferrari, Honda, BRM, McLaren et sa propre écurie
de course, Surtees Racing Organisation, de
1970 à 1972, avant de diriger le team jusqu’en
1978.
Celui qui était le doyen
des
champions
du
monde de F1 était aux
soins intensifs du St
Georges Hospital depuis
le mois dernier pour une
insuffisance respiratoire.
« Il a été un mari, un
6
7
père, un frère et un ami
aimant. Il a également été
l’une des icônes du sport
automobile et a travaillé
sans relâche jusqu’à la
création de la Henry Surtees Foundation et du Buckmore Park Kart Circuit », mentionne le communiqué de son épouse
Jane et de ses filles Leonora et Edwina. Henry
Surtees, le fils de John,
s’était tué à 18 ans dans
un accident de Formule
2 à Brands Hatch en
2009. A Barcelone, Raikkonen est devenu le premier pilote à passer sous la barre d’une minute 19 secondes (1:18.634), pour réaliser le meilleur temps absolu de ces essais hivernaux. © Reuters
LAST MINUTE
JUDO – GRAND CHELEM DE BAKOU (AZERBAÏDJAN)
Van Snick (3 ) :
« Pas encore prête »
e
Il ne lui aura fallu que deux tournois : Tokyo (2 v., 2 d.), 5e place en
décembre, et Bakou (3 v., 1 d.), 3e
place hier. Huit combats pour
voir Charline Van Snick décrocher sa première médaille
(bronze) dans sa nouvelle catégorie de poids (-52 kg). Près de onze
mois après son dernier podium
(or à l’Euro de Kazan), la Liégeoise
de 26 ans décroche sa sixième
breloque en Grand Chelem (2e à
Paris 2015 + 5 x 3e).
TAYMANS SUR SA CHAISE
Avec Cédric Taymans, le directeur
sportif francophone qui avait passé la nuit en zone de transit à l’aéroport de Bakou en attente de son
visa, finalement sur sa… chaise :
« C’est Charline qui me l’a proposé
puisque Dimitri Dragin, son coach
français n’avait pas reçu son visa.
Ce n’était pas un souci pour moi. La
fédération ne l’a jamais laissé tomber… »
Elle a pourtant failli passer par la
fenêtre d’emblée en étant menée
de… 2 waza-ari après 2’20’’ de
combat face à l’Israélienne Bezalel coupable d’un incompréhensible relâchement sur le dernier
point marqué, ce dont profitait
largement Charline pour l’immobiliser dans les règles de l’art. Incapable de trouver la faille devant
la Roumaine Florian – la future
lauréate – et écopant de trois pénalités fatales, Charline se reprenait parfaitement en repêchages
pour gagner sur ippon face à la
Polonaise Pienkowski et surtout
l’Israélienne Cohen, 7e mondiale
et tenante du titre. « Elle n’est pas
vraiment prête » juge Taymans.
« Mais il ne faut pas oublier que depuis les Jeux de Rio en août, ce n’est
jamais que son 2e tournoi dans sa
nouvelle catégorie et elle sort d’une
grosse blessure. »
« Le point positif, c’est évidemment
la médaille », glisse Charline qui a
aussi empoché un prize-money
de 1.500 $ de l’I.J.F..
« Cela ne peut que me booster.
Maintenant, on voit surtout qu’il y
a encore pas mal de travail à accomplir notamment sur le plan de
la mobilité, de la percussion et de
l’explosivité. J’ai un gros volume
d’entraînement en retard à cause
de ma blessure au genou. Mais ici,
je n’ai rien senti. »
BASKET
NBA - RÉSULTATS DE JEUDI
Detroit - Cleveland106-101 ; Memphis - LA Clippers 98-114 ; Oklahoma City - San Antonio 10292 ; Portland - Philadelphia 114-108 a.p. ; Phoenix - LA Lakers 110-122
FORMULE 1
ESSAIS D’AVANT-SAISON À BARCELONE
2 Classement du 4e jour: 1. Kimi Räikkönnen
(Fin/Ferrari) 1:18.634 (110 tours) ; 2. Max Verstappen (P-B/Red Bull-Renault) 1:19.438 (71) ; 3.
Carlos Sainz Jr (Esp/Toro Rosso-Renault)
1:19.837 (132) ; 4. Valtteri Bottas (Fin/Mercedes) 1:19.845 (53) ; 5. Lewis Hamilton (G-B/
Mercedes) 1:19.850 (53) ; 6. Nico Hülkenberg
(All/Renault) 1:19.885 (45) ; 7. Sergio Perez
(Mex/Force India-Mercedes) 1:20.116 (128) ; 8.
Jolyon Palmer (G-B/Renault) 1:20.205 (43)
JUDO
BAKOU : LES RÉSULTATS DE VAN SNICK (3E EN - 52)
Charline VAN SNICK (-52 KG/IJF 89/bronze) bat
Ariel Bezalel (ISR/IJF 72) sur ippon (2’44’’) ;
perd Aleksandra-Larisa Florian (ROU/IJF 19) sur
pénalités (5’05 : 3-1) ; bat Karolina Pienkowski
(POL/IJF 20) sur ippon (3’01’’). Combat pour la
3e place : bat Gili Cohen (ISR/IJF 7) sur ippon
(2’30’’).
À CASABLANCA SAMEDI PROCHAIN
Pas le temps de se reposer
puisque Charline s’alignera bien
à l’Open d’Afrique samedi prochain à Casablanca (Maroc) : « Je
RALLYE
MEXIQUE : DEUX SPÉCIALES ANNULÉES
Les deux spéciales (ES2 et ES3) au programme
vendredi matin du Rallye du Mexique ont été
annulées, le convoi des véhicules ayant été retardé par un accident de la route.
dois enchaîner un maximum de
compétitions. Je ne suis plus dans
une position d’attente ou même de
confort comme en -48 kg. Je ne
peux que grandir dans ma nouvelle
catégorie. Comme je ne pars que
vendredi, j’aurai encore le temps de
m’entraîner à Paris cette semaine… » CHRISTIAN RASPILLER
RUGBY
TOURNOI DES VI NATIONS - 4E JOURNÉE
Pays de Galles - Irlande
22-9
Italie - France
Sa. 14h30
Angleterre - Ecosse
Sa. 17h
. Les matches sont en direct sur France 2
2 Classement : 1. Angleterre 13 pts ; 2. Irlande
10 ; 3. Pays de Galles 9 ; 4. Ecosse 9 ; 5. France
5 ; 6. Italie 0.
TENNIS
ATP INDIAN WELLS
Van Snick (en bleu) s’en sortira. © IJF
2 Simple messieurs (1er tour): Vasek Pospisil
(Can) - Yen-Hsun Lu (Tha) 6-7 (6/8), 6-4, 6-3 ;
*
Dusan Lajovic (Ser) - Francis Tiafoe (USA) 6-3,
6-3 ; Peter Gojowczyk (All) - Reilly Opelka (USA)
6-4, 3-6, 6-1 ; Adrian Mannarino (Fra) - Juan
Monaco (Arg) 6-3, 6-7 (5/7), 6-1 ; Karen Khachanov (Rus) - Tommy Robredo (Esp) 6-1, 7-5 ; Damir Dzumhur (B-H) - Ryan Harrison (USA) 6-4,
3-6, 7-5 ; Martin Klizan (Svq) - Thiago Monteiro
(Bre) 7-6 (8/6), 6-3 ; Fabio Fognini (Ita) - Konstantin Kravchuk (Rus) 0-6, 7-5, 6-4 ; Paolo Lorenzi (Ita) - Robin Haase (P-B) 6-4, 6-3 ; Alexandr Dolgopolov (Ukr) - Viktor Troicki (Ser) 6-1,
6-4 ; Yoshihito Nishioka (Jap) - Elias Ymer (Sue)
6-4, 6-1 ; Bjorn Fratangelo (USA) - Bernard Tomic (Aus) 6-2, 6-2 ; Darian King (Bar) - Nikoloz
Basilashvili (Geo) 7-5, 7-5 ; Mikhail Kukushkin
(Kaz) - Jordan Thompson (Aus) 1-6, 6-1, 3-0
(abandon) ; Joao Sousa (Por) - Diego Schwartzman (Arg) 4-6, 6-3, 6-4 ; Jérémy Chardy (Fra) Radu Albot (Mol) 7-6 (7/2), 6-2 ; Mikhail Youzhny (RUS) bat Daniil Medvedev (RUS) 6-4, 6-4 ;
Jirí Veselý (CZE) bat Renzo Olivo (ARG) 6-4, 2-6,
6-1 ; Kevin Anderson (RSA) bat Federico Gaio
(ITA) 6-1, 6-4
WTA INDIAN WELLS
2 Simple dames (1er tour): Mariana Duque
(Col) bat Patricia Tig (Rou) 6-4, 0-6, 6-4 ; Naomi
Osaka (Jap) bat Risa Ozaki (Jap) 6-4, 6-2 ; Katerina Siniaková (Tch) bat Mona Barthel (All) 4-6,
6-4, 6-4 ; Magda Linette (Pol) bat Taylor Townsend (USA) 6-4, 6-2 ; Julia Görges (All) bat Ajla
Tomljanovic (Cro) 7-5, 6-2 ; Lauren Davis (USA)
bat Viktorija Golubic (Sui) 6-4, 4-6, 7-5 ; Annika
Beck (All) bat Eugenie Bouchard (Can) 3-6, 6-2,
6-2 ; Donna Vekic (Cro) bat Alison Riske (USA)
6-3, 7-6 (7/2) ; Sara Sorribes (Esp) bat Ekaterina
Makarova (Rus) 6-4, 6-2 ; Shuai Peng (Chn) bat
Lesia Tsurenko (Ukr) 6-2, 2-6, 7-5 ; Lucie Safarova (Tch) bat Lara Arruabarrena (Esp) 6-3, 6-2 ;
Jelena Jankovic (Ser) bat Irina Falconi (USA) 6-2,
3-6, 6-3 ; Shelby Rogers (USA) bat Jennifer Brady (USA) 6-4, 7-6 (7/4) ; Varvara Lepchenko
(USA) bat Yaroslava Shvedova (Kaz) 4-6, 6-2,
6-4 ; Pauline Parmentier (Fra) bat Océane Dodin (Fra) 6-2, 6-4 ; Andrea Petkovic (All) bat Vania King (USA) 6-0, 2-0 (abandon)
2 Simple dames (2e tour): Daria Gavrilova
(AUS/N.24) bat Yanina Wickmayer (BEL) 6-2,
7-6 (7/5) ; Johanna Konta (GBR/N.11) bat Heather Watson (GBR) 6-4, 6-4 ; Roberta Vinci (ITA/
N.26) bat Madison Brengle (USA) 7-6 (7/5), 6-4
37
38
SAMEDI 11 MARS 2017
OMNISPORTS
Eden
Hazard,
roi
des
ré
TITRE tag with 75
Comme la plupart des meilleurs sportifs belges, le Diable est omniprésent sur Facebook, Twitter et Instagra
es sportifs doivent aujourd’hui gérer leur
e-réputation, via des
réseaux sociaux qui sont
devenus un média exceptionnel
pour leur visibilité.
L
Charline Van Snick qui annonce
la prolongation de son partenariat avec l’assureur AG sur Facebook, Vincent Kompany qui souhaite la bienvenue dans l’équipe
féminine de Manchester City à la
joueuse américaine Carli Lloyd
via Twitter, Nafissatou Thiam
qui révèle sa relation avec le décathlonien Niels Pittomvils par
l’intermédiaire d’un cliché sur
Instagram : les sportifs belges
n’échappent pas à l’inexorable
phénomène qui veut que les athlètes, dorénavant, communiquent prioritairement via les
réseaux sociaux. Une manière à
la fois de se profiler via ce qu’on
appelle, dans le jargon, le « personal branding », de devenir leur
propre média, de garder le
L’info doit être
légitime, lisible
et compréhensible.
Un message
ne doit jamais être
en contradiction
avec l’image que
dégage le sportif
contrôle de leur image et d’établir un lien direct avec leurs
fans.
Cet exercice est même devenu
incontournable au plus haut niveau. Et dans le cas où les sportifs seraient eux-mêmes modérément sensibles à ce type de communication, leurs sponsors leur
rappelleraient son importance
désormais essentielle. Chez la
plupart d’entre eux, elle figure
d’ailleurs dans les contrats qu’ils
leur font signer tant les réseaux
sociaux sont devenus un média
exceptionnel pour leur visibilité.
« C’est un phénomène qui est aujourd’hui largement développé au
niveau mondial, confirme Alain
Loret, professeur à l’Université
de Rouen et fondateur de la startup SWI. À partir d’un certain moment, l’athlète doit gérer son e-réputation via les réseaux sociaux.
Ceux-ci peuvent être une plateforme publicitaire mais aussi
autre chose. Ils peuvent leur permettre de maîtriser la data, c’est-àdire l’info qu’il va véhiculer sur le
web. »
Le réseau social de l’athlète
(RSA), protocole conçu par SWI
comme une sorte de tête de
pont, repose sur trois grandes logiques : les fans, les médias et les
sponsors. « Celles-ci fonctionnent
comme des cylindres verticaux
étanches, poursuit Alain Loret.
Chacun contient ses propres données. Le but du RSA, c’est de dépasser le cap de l’info primaire. »
Ces infos varient selon le public
auquel elles s’adressent. Pour les
fans, elles concerneront les activités liées à la famille, à la vie privée, aux actions de soutien à de
bonnes causes, souvent par l’intermédiaire de photos ou de vidéos courtes ; l’athlète doit « emmener » ses supporters avec lui
dans sa vie de sportif de haut niveau, casser la barrière qui existe
avec aux. Pour les médias, elles
veilleront à dépasser le cadre des
résultats et des conférences de
presse, souvent frustrantes, via
des news pertinentes. Pour les
sponsors, elles mettront en évidence le lien qui les unit et les
identifie aux marques qui le soutiennent.
Tact, à-propos, authenticité,
sympathie et spontanéité sont
autant d’atouts nécessaires à un
sportif de haut niveau pour être
un bon communicateur sur les
réseaux sociaux. L’exemple parfait de l’athlète qui interpelle est
le footballeur anglais Joey Barton, dont les tweets, parfois sulfureux, voire blessants, sont suivis par 3,25 millions de fidèles
qui n’accepteraient sans doute
pas qu’il communique autrement. A contrario, le sportif doit
éviter l’information fausse ou
nocive. Ce qu’on appelle le « bad
buzz » peut, en effet, lui coûter
très cher. On a vu des fans se détourner de l’athlète qu’il suivait
parce que celui-ci utilisait les réseaux sociaux pour citer systématiquement dans chacun de
ses messages l’une ou l’autre
marque commerciale. « Ils ne
sont pas idiots… », insiste le Néerlandais Joris Coppes, l’homme
derrière la stratégie média (notamment) de la nageuse hollandaise Ranomi Kromowidjojo.
L’athlète doit-il se faire aider par
des professionnels, en l’occurrence un « community manager », pour gérer sa communication sur les réseaux sociaux ?
Pour Alain Loret, cela semble
une évidence, surtout pour les
sportifs les plus sollicités et ayant
déjà acquis un certain niveau de
notoriété. « Même si on n’est en-
core qu’au début de ce genre de
compétence, vous avez, en France,
des agences de marketing qui se
spécialisent de plus en plus dans
ce type de service. Cela a évidemment un coût, qui doit pouvoir
être assuré et maîtrisé par l’athlète, même si cela peut être réduit,
aux environs de 1.000 euros par
mois. Evidemment, si vous vous
appelez Tony Parker ou Roger Federer, les logiques sont différentes… » Mais il ajoute que « la
présence de l’athlète reste indispensable » car un réseau social
conçu et géré uniquement par
un tiers deviendrait très rapidement « artificiel » et le jeune qui
le suit comprendrait très vite que
l’info n’émane pas de lui et « ça
le ferait fuir ».
Laurence Dacoury, de l’agence
parisienne de relations presse
Blanco Negro, qui a dans son
« portefeuille » quelques-uns des
plus grands sportifs français
comme le judoka Teddy Riner,
les athlètes Christophe Lemaitre
et Kevin Mayer ou le volleyeur
Earvin Ngapeth, prône, elle aussi, l’authenticité, préférant laisser à l’athlète plutôt qu’à une
boîte de com’ le soin de parler à
ses supporters.
« Quand on confie à d’autres ce
type de messages, cela se voit et cela dénature le message. Tous les
sportifs dont je m’occupe de la
communication gèrent euxmêmes leurs réseaux sociaux,
même si Teddy (Riner), qui a un
agenda très rempli, se fait parfois
aider par une amie d’enfance. Je
leur conseille simplement d’assimiler quelques règles vis-à-vis de
leurs partenaires et d’être assez
présent pour fidéliser ceux qui les
suivent : un post par jour, c’est
jouable. »
Cette authenticité peut générer
des imperfections, comme des
fautes d’orthographe ou de syntaxe. « Ce n’est pas grave. Le plus
important, c’est que l’info soit légi-
Eden Hazard est le sportif belge le plus suivi sur les réseaux sociaux. © Photonews
time, lisible et compréhensible. »
En clair, un message ne doit jamais être en contradiction avec
l’image que dégage le sportif.
Le RSA, comme son nom l’indique, fait aussi la part belle au
sportif au détriment de son club.
On suit Lionel Messi ou Cristiano
Ronaldo, pas le FC Barcelone ou
le Real Madrid. Le pouvoir est
clairement entre les mains du
« héros individuel », comme l’indique encore Joris Coppes. Un
constat qui permet même à cer-
Tact, à-propos,
authenticité,
sympathie et
spontanéité
sont nécessaires
pour être un bon
communicateur sur
les réseaux sociaux
tains de monétiser leur popularité, notamment en vendant leur
merchandising via les réseaux
sociaux.
Au bout du compte, l’art, sur les
réseaux sociaux, pour un sportif
de haut niveau, est de trouver le
juste équilibre entre le message
que l’on veut adresser et les pressions (mêmes amicales) que l’on
subit vu son enjeu commercial.
Une contrainte de plus dans une
vie où la pression est souvent
omniprésente.
De là à le plaindre… -
Une équipe de quatre personnes pour gérer sa communication sur les réseaux sociaux
« On ne publie rien
sans l’accord d’Eden »
Avec près de 22 millions de followers en audience cumulée sur les
trois principaux réseaux sociaux,
Eden Hazard est, de très loin, le
sportif belge le plus suivi sur Facebook, Twitter et Instagram. Un
constat qui ne surprend guère si
l’on considère la notoriété et l’impact du capitaine des Diables
rouges, la puissance médiatique
de son sport et de son club, Chelsea, et la sympathie générale qu’il
dégage. Pour gérer sa communication (mais aussi son image et son
sponsoring), sous la supervision
de son père, Thierry, le joueur fait
confiance à une équipe de quatre
personnes, dont un seul, le Britannique Andrew Dart, est basé à
Londres. Les trois autres, Frantz
Lecomte, Vincent Vlieghe et Marie
Armand, rencontrés à l’époque où
il jouait à Lille, officient depuis la
cité nordiste, les deux derniers via
les sociétés AV Team Conseil et AV
Team Premium, dont l’objet social de base est la gestion de patrimoine mais qui, au fil des ans, ont
acquis d’autres compétences.
C’est avec eux que l’on a évoqué
la popularité du Brainois sur les
réseaux sociaux.
0 Etes-vous surpris par le
succès d’Eden Hazard sur les
réseaux sociaux. Il a plus du
double de suiveurs que Thibaut
Courtois, le deuxième Diable
rouge le plus populaire…
Oui et non. Nous sommes effectivement étonnés par le nombre de
followers qu’il possède mais en
même temps, Eden a toujours
joui d’un grand capital sympathie. Il est facile d’accès tout en
étant très brillant et un profil
pareil attire forcément beaucoup
de monde. Mais nous ne nous
sommes jamais fixés d’objectifs
en termes d’audience.
0 D’où viennent ses followers?
Vous étudiez ça?
Oui, on a accès à toutes les statistiques, même si, pour être honnête, on ne les regarde pas tous
les jours! La plupart de ses fans
proviennent d’Europe et d’Asie,
mais on sait qu’il en a partout
dans le monde. C’est un joueur à
l’aura internationale.
0 Comment gérez-vous avec lui
les «posts» diffusés sur
Facebook, Twitter et
Instagram?
C’est assez paradoxal, mais il faut
savoir qu’Eden, malgré son statut, a encore une gestion très
artisanale des réseaux sociaux,
même s’il faut avouer que cela
devient de plus en plus compliqué. Son souci, c’est de garder la
main dessus, parce qu’il veut
maintenir une relation proche
avec ses followers.
0 Quelle est la philosophie qu’il
recherche?
Il veut simplement communiquer sur son sport avec ses fans,
savoir ce qui leur fait plaisir de
savoir sur lui. Mais malgré qu’il
soit devenu une personne publique importante, il ne publie
rien sur sa vie privée.
0 C’est lui qui rédige?
En partie, oui. C’est du 50-50. En
fait, c’est une organisation tripartie bien huilée entre lui et les
duos Vincent Vlieghe-Marie
Armand et Frantz Lecomte-Andrew Dart. On se répartit le travail. Il arrive régulièrement à
Eden de twitter personnellement
et à nous de le faire en fonction
des marques avec lesquelles nous
travaillons. Les campagnes de
pub sont de plus en plus digitales
et dans les différents deals que
nous réalisons, il y a des obligations contractuelles de prévoir
telle ou telle publication sur
Facebook, Twitter ou Instagram.
Celles-là, c’est nous qui nous en
chargeons.
PHILIPPE VANDE WEYER
*
38
39
SAMEDI 11 MARS 2017
BASKET
éseaux
sociaux
point
Le Spirou craque
au bout du suspense
am où 22 millions de fans le suivent au quotidien
Schwartz et les Spirou ont retrouvé du caractère. © GZ
ANVERS . . . . . . . . . . . . . . . 83 (A.P.) Les deux équipes peinaient en
CHARLEROI . . . . . . . . . . . . . . . . . 76 attaque dans le troisième
Q.T. : 21-20, 43-44, 52-54, 73-73, 83-76 (a.p.)
quart-temps avec 7 points marAnvers : 6/19 à 3, 21/36 à 2, 23/28 aux LF, 39 rbds, 22 ass,
qués de part et d’autre en huit
15 fp
KANDA (4-0), Beghin, CLARK (3-5), WARE (6-8), Haw- minutes (50-51). La débauche
kins, ANDERSON (8-9), Marchant (5-2), SMITH (12-6),
d’énergie ne diminuait pas
Conger (5-10).
Spirou : 10/32 à 3, 19/49 à 2, 8/10 aux LF, 41 rbds, 20 ass, d’un cran, mais la lucidité
23 fp.
manquait souvent sur le derLibert (6-6), Fusek (0-2), IAROCHEVITCH (6-7), MARNEGRAVE (0-2), Harris, RICHARDSON (9-6), Gaudoux, SHE- nier geste (2/10 pour Anvers, 4/
PHERD (13-4), Kemp (4-0), Schwartz (4-0), RADENOVIC 18 pour Charleroi).
(2-5).
Aucune des deux formations
Les deux équipes se livraient ne parvenait à faire la difféune opposition pleine d’enga- rence avant qu’Anvers ne crée
gement avec une efficacité si- un petit écart de six unités (69milaire offensive dans deux re- 63). Charleroi trouvait malgré
gistres bien différents lors de la tout les ressources dans le money-time pour égaliser par Ripremière mi-temps.
Unis dans les efforts défensifs chardson (71-71), puis reet dans la construction offen- prendre les rênes par Radenosive, les hommes de Bastianini vic à une minute du terme
retrouvaient une ferveur per- (71-73).
due ces dernières semaines. Au bout de 24 secondes pour le
Les Carolos corrigeaient des moins f loues, Smith égalisait
manquements du passé en se et Charleroi ne parvenait pas à
montrant actifs dans la ra- trouver la faille, par deux fois,
quette. Ils se délivraient 13 face à une défensive bien
passes décisives pour totaliser agressive lors de la dernière
24 points sous l’anneau avant possession…
de rentrer aux vestiaires et La décision devait se faire aux
s’offraient 18 points sur se- prolongations. Durant ces cinq
condes chances grâce à la dé- minutes, la réussite échappait
termination de Shepherd et aux Spirou et Conger leur inf ligeait un coup de massue deKemp entre autres.
puis la ligne des trois points
CHARLEROI LOUPE LE COCHE
(82-74 à la 43e). Radenovic
Anvers ne se laissait pas mal- manquait le dernier espoir de
mener pour autant et profitait Carolos n’ayant pas démérité
de la moindre option pour par- et ayant retrouvé une ligne de
tir en transition offensive et conduite. GUILLAUME ZARACAS
engranger 13 points faciles.
0 Valide-t-il tout ce que vous
postez en son nom?
Ah oui! C’est d’ailleurs un point
d’honneur de notre collaboration
avec Eden. On ne fait rien sans
son accord. Il choisit la récurrence de ses interventions.
0 Vous ne vous faites pas
aider?
On est sollicités toutes les semaines par des community managers ou des sociétés spécialisées
qui souhaiteraient prendre la
main sur ses réseaux sociaux.
Mais Eden a toujours refusé.
0 Chelsea encourage-t-il ses
joueurs à utiliser les réseaux
sociaux? Les conseille-t-il?
Non. Chelsea leur fait signer une
charte comme chaque entreprise
le ferait avec ses salariés. C’est
une charte média avec des obligations assez strictes. Le joueur a
très peu de marge de manœuvre.
Les clubs sont devenus très vigilants. Ils craignent le «bad buzz»
et veulent éviter toute «bombe à
retardement». Cela dit, Eden n’est
pas le genre de joueur à en créer;
c’est un garçon simple, qui va
aux entraînements et aux matchs
et puis qui rentre chez lui pour
s’occuper de ses trois enfants.
0 Si vous deviez décrire la
«marque» Hazard?
Eden, c’est quelqu’un qui fait
plaisir aux gens dans son jeu et
dans ce qu’il transmet. Il a des
valeurs importantes, à commencer par la famille. Il reste luimême. C’est naturel,lié à son
éducation.
PH. V.W.
Le joueur d’Ostende retrouve Liège, son ancien club
Gillet veut quitter la Belgique
> Mons-Hainaut - Louvain
Après sept défaites de rang, les
Renards se doivent d’inverser la
tendance face aux Students.
L’heure ne doit plus être aux
doutes mais à l’action. « Bien
ses récentes victoires acquises
dans le money time, les Bruxellois
y vont le couteau entre les dents.
« Nous sommes dans une phase
s’entraîner, c’est une chose mais il
faudra élever le niveau de jeu et
retrouver la confiance », a expliqué
le T1 De Meulemeester. Malade
en début de semaine, Lionel
Bosco sera de la partie. J.J. Mann
(entorse au Brussels) fera l’impasse. Un doute plane quant à la
participation de Sander van Caeneghem, bloqué à la nuque en
milieu de semaine.
> Willebroek - Brussels
Court déplacement pour le Brussels à Willebroek, face à une
équipe qui reste sur 4 victoires.
« C’est la bonne surprise du championnat. Une équipe très dangereuse », explique Guy Muya. Avec
positive, l’équipe a changé depuis
notre frustrante défaite là-bas fin
décembre (88-81). On y va pour
gagner. »
> Ostende - Liège
Battu avec Ostende en Sibérie où
il s’était déjà rendu avec Liège,
Gillet nous a confirmé vouloir
quitter le championnat belge la
saison prochaine et s’est dit
confiant malgré la fatigue du
voyage. « On va respecter Liège
mais nous avons un noyau capable
de faire la différence. » Thibaut
Petit qui alignera un groupe au
complet veut poursuivre sur la
lancée du match contre Anvers.
« On va tenter de faire douter Ostende 40 minutes. » C.L., G.X., J.-M.K.
Le point
23E JOURNÉE
Anvers - Charleroi . . . . . . . . 83-76 (a.p.)
Louvain - Mons-Hainaut
Sa. 20h30
Ostende - Liège
Sa. 20h30
Alost - Limburg
Sa. 20h30
Willebroek - Brussels
Sa. 20h30
LE CLASSEMENT
1. Ostende
2. Anvers
3.Alost
4. Willebroek
22 18 4 1784 1564 40
23 16 7 1927 1811 39
22 12 10 1883 1814 34
22 12 10 1807 1790 34
*
5. Brussels
6. Charleroi
7. Limburg
8. Mons-Hainaut
9. Louvain
10. Liège
22 12 10 1720 1718 34
23 11 12 1834 1843 34
22 11 11 1798 1783 33
22 8 14 1612 1660 30
22 6 16 1723 1927 28
22 5 17 1664 1842 27
24E JOURNÉE
Brussels - Louvain
Me. 20h30
Alost - Mons-Hainaut
Me. 20h30
Liège - Willebroek
Me. 20h30
Limburg - Anvers
Me. 20h30
Charleroi - Ostende Ma. 21/03 (20h30)
39
40
SAMEDI 11 MARS 2017
Sprint final pour les Guibertins
P. 44
© Axis Guibertin
FOOTBALL – DIVISION 3 AMATEURS
« Nous ne craignons
pas les Rebecquois »
L’attaquant molenbeekois, Jean-Paul Lutula, veut prendre sa revanche sur ses anciennes couleurs
ne semaine après avoir
reçu une claque de la
part du RJ Wavre (6-3),
Jean-Paul Lutula et le
RWDM doivent déjà faire face à
un nouveau morceau : Rebecq.
Une occasion de prendre une
revanche par rapport à l’aller et
surtout de creuser l’écart en vue
du titre.
U
En 2014-2015, Jean-Paul Lutula
défendait les couleurs de Rebecq, ennemi no1 du RWDM
pour la course au titre. Ce samedi soir, il retrouvera donc de
vieilles connaissances au stade
Edmond Machtens mais laissera
durant 90 minutes ses amitiés
au vestiaire.
« J’ai passé de bons moments à
Rebecq mais, malheureusement,
cela ne s’est pas bien terminé à
cause d’une incompréhension
avec le président, Thierry Demolie. Je suis très surpris par leur début de saison, et je pense qu’eux
aussi l’étaient, mais ils ont su se
montrer réguliers au point de
changer leur statut en cours de
saison. C’est un candidat au titre
et nous les respectons énormément », confie-t-il. « Cependant,
ce n’est pas parce que nous avons
été battus au match aller et que
notre adversaire est à un point de
nous que nous les craignons.
Nous ne ressentons aucune peur,
seulement de la prudence. »
Et il y a de quoi étant donné la
claque reçue le week-end dernier sur la pelouse du RJ Wavre
(ndlr. défaite 6-3).
« Nous avons un sentiment de revanche, non seulement parce
qu’ils nous ont enlevé la première
tranche mais aussi parce que
nous étions nulle part la semaine
dernière. Nous avions été surpris
dans tous les compartiments du
jeu. Cette défaite est entièrement
de notre faute et non celle de l’en-
« La défaite à
Wavre a permis de
réveiller tout le
monde avant la
réception de
Rebecq »
traîneur. Drazen Brncic nous
avait pourtant prévenus que la
défaite nous pendait au nez. Heureusement qu’elle est arrivée
juste avant ce choc car elle aura
permis de réveiller tout le
monde », poursuit-il. « C’est
pourquoi nous voulons, et nous
devons, nous donner à 1000 %.
En ce qui me concerne, je vais y
laisser ma peau afin de décrocher
les trois points. »
Auteur de six buts et de sept
passes décisives, l’ancien attaquant du FC Brussels a retrouvé
du temps de jeu mais surtout de
la confiance sous Drazen Brncic.
« C’est un coach comme on en
voit rarement. Il ne laisse rien au
hasard et n’hésite pas à prolonger
les entraînements pour approfondir le travail tactique. Il m’a donné sa confiance et la moindre des
choses est de la lui rendre sur le
terrain. Je peux toujours mieux
faire mais si je peux aider le club
à atteindre son objectif principal,
c’est-à-dire la montée, alors j’aurai rempli mon contrat, et surtout
payé ma dette par rapport à la
descente que j’ai connue avec le
Brussels à l’époque de la Division
1. »
Ce week-end, le RWDM entamera donc le sprint final en vue du
titre tant convoité.
« C’est une rencontre importante
mais il ne faut pas oublier qu’il y
a encore les Francs Borains ou encore Tournai par après. Il faudra
être vigilant et bien négocier
toutes nos rencontres jusqu’à
l’obtention du titre. Nous devons
le faire pour le club, ses supporters et surtout pour nous. »
Rendez-vous donc ce samedi
soir pour l’affiche de la saison. CHRISTOPHER STELLA
Jean-Paul Lutula est impatient d’affronter Rebecq. © S. François
Le transfert de Vanden Borre au TP Mazembe
« Une belle vitrine pour le foot congolais »
Il y a quelques jours, Anthony
Vanden Borre débarquait au
Congo pour relever son nouveau challenge au TP Mazembe. Accueilli en héros, son
transfert réjouit aussi l’attaquant congolais du RWDM.
« Son arrivée dans le plus grand
club du pays est une véritable
publicité pour le championnat
congolais mais surtout pour le
football africain. C’est le premier joueur européen à re-
joindre le championnat congolais, international belge qui plus
est, c’est donc une belle vitrine »,
déclarait-il. « Cependant, je
trouve qu’il aurait pu encore attendre un peu avant de rejoindre le TP Mazembe. Il est encore jeune et aurait pu encore
briller en Europe. Après, il a fait
un choix du cœur et je le respecte pour cela. Rares sont les
joueurs actuels à agir de la
sorte. » -
« L’absence de Verhaeren, c’est bon pour nous »
De Broyer. Nous avons passé
une saison incroyable et j’ai
croisé des joueurs talentueux
et
sympathiques »,
commence-t-il. « J’ai connu Ricci
Lufimbu alors qu’il était encore en réserve. Il venait parfois s’entraîner avec nous et je
lui donnais des conseils. Aujourd’hui, je vois qu’il a bien
progressé. Il est rapide et efficace. Je me souviens aussi de
Mathieu Herbecq, un joueur
teurs de l’équipe avec Kevin qui ne lâchait rien jusqu’à la
Lors de la saison 2014-2015,
Jean-Paul Lutula portait la
vareuse de Rebecq, tout juste
monté en Promotion. Aux
côtés de Kevin De Broyer,
l’attaquant congolais a fait
parler la poudre et a côtoyé
des joueurs qui figurent encore dans le noyau. C’est le
cas notamment de Matthew
Verhaeren, Ricci Lufimbu ou
Mathieu Herbecq.
« J’étais l’un des meilleurs bu-
dernière minute. Cela me fera
vraiment plaisir de les revoir
même si, sur le terrain, il n’y
aura pas de cadeau. »
Malheureusement, il ne croisera pas Matthew Verhaeren,
suspendu pour le duel.
« C’est un joueur que chaque
équipe voudrait avoir. Il nous
avait fait mal à l’aller. C’est
une bonne chose qu’il ne soit
pas là car c’est joueur qui ne
lâche rien et fonce dans le
tas. » -
Vanden Borre. © Photo News
Luigi Nasca sent que son groupe est serein et a envie de bien faire
je ne m’y attendais pas », explique
le coach brabançon wallon. « Sur
« Ce match est un cadeau
inespéré pour mes joueurs »
Rebecq livre une saison tout bonnement exceptionnelle. Avec une
seule petite défaite au compteur
depuis le début de saison, les
hommes de Luigi Nasca sont en
embuscade, derrière le RWDM,
grandissime favori de la série. Une
unité sépare les deux formations à
l’aube de leur affrontement au
stade Machtens ce samedi soir.
« Mon groupe est très bien, très serein », confie Luigi Nasca. « Mes
joueurs ont envie de faire quelque
chose. Depuis le début de saison, le
RWDM a la pression. Ils ont tout mis
en œuvre pour jouer le titre, ils ont
construit une belle équipe et ici, ils
viennent encore de prendre un an-
cien international Roumain (ndlr.
Romeo Surdu). Pour nous, c’est
presque miraculeux d’être là, si
proche d’eux. »
Surpris par le RJ Wavre il y a une
semaine, le RWDM a, bien malgré
lui, permis à Rebecq de revenir
dans son sillage.
« Ce serait malhonnête de dire que
Luigi Nasca. © Devaux
leurs derniers matches, ils sont toujours passés par le chas de l’aiguille.
Contre Mons, il a fallu une phase arrêtée en fin de match, contre Solrézienne un penalty dans le temps additionnel. Contre Profondeville et
Tamines, c’était une courte victoire
(1-0). À un certain moment, ça finirait bien par craquer. »
Cela ne l’empêche pas de penser
que le RWDM a un groupe extrêmement qualitatif.
« C’est l’équipe qui a le plus de maturité au sein du top 5 », poursuit-il.
« Même s’ils ont reçu une claque, ce
sont des compétiteurs. Et je suis persuadé qu’ils se remettront en question. »
Les Rebecquois devront en tout cas
ne pas se laisser intimider par la
chaude ambiance qui les attend
dans l’enceinte du Stade Machtens.
« La plupart n’ont pas encore connu
une telle atmosphère. C’est un cadeau inespéré. Beaucoup aimeraient pouvoir vivre ça. Il faut profiter de ces minutes et prendre du
plaisir. » M.FA.
40
41
SAMEDI 11 MARS 2017
FOOTBALL – DIVISION 3 AMATEURS
Elkana et Eliel Litu,
deux frères aux
parcours similaires
Ils s’affrontent pour la 1ère fois de leur carrière
assés par les mêmes
clubs durant de longues
années, mais n’ayant
jamais joué ensemble,
les frères Litu, Elkana du Léopold et Eliel de Wavre, vont
s’affonter pour la première fois
de leur carrière. L’occasion de
découvrir deux passionnés de
football qui ne se feront pas de
cadeau.
P
Exceptionnelle et surprenante :
la superbe victoire du RJ Wavre
face au RWDM de la semaine
dernière est encore ancrée dans
toutes les mémoires wavriennes.
Pourtant, cette semaine, il a fallu
tourner le bouton afin de préparer au mieux le déplacement au
Léopold entre deux équipes qui
n’ont pas encore mis de côté
leurs ambitions de décrocher la
troisième tranche (lire ci-dessous). Mais surtout, l’occasion de
voir deux frères, amoureux du
ballon rond depuis leur plus
tendre enfance, s’affronter pour
la… première fois de leur carrière ! Elkana (Léopold) et Eliel
(Wavre) Litu sont en tout cas enchantés de croiser le fer.
« À l’aller déjà, on aurait dû vivre
ce premier affrontement entre
nous », glissait le médian défensif du Léo.
« Mais une semaine avant, Marc
« On aurait dû
s’affronter à l’aller.
Mais Goegebeur
m’avait demandé
d’être suspendu
pour ce match »
Elkana Litu (Léopold)
Goegebeur m’a obligé à prendre
une carte face à Profondeville afin
d’être suspendu pour le déplacement à Wavre. Il voulait que je
sois présent pour les matches suivants, face à Rebecq et au RWDM.
Forcément, j’ai eu du mal à l’avaler. »
Autant dire que le duel de ce dimanche aura dès lors une saveur toute particulière.
« Je ne m’attendais pas à affronter
mon frère si tôt dans ma carrière.
Mais je suis fier de voir où nous en
sommes arrivés », glissait pour sa
part Eliel, le latéral droit de
Wavre.
Issus d’une famille de cinq enfants (NDLR : Elkana est le troisième de la famille, Eliel le quatrième), les frangins ont connu
un parcours similaire à trois ans
d’intervalle.
« Nous avons touché nos premiers
ballons à Ottignies et connu une
partie de notre formation au
White Star », souriaient-ils.
Avant de, chacun à leur tour,
Un profond respect lie Elkana (en noir) et Eliel (en beige). © SP
prendre une direction toute
autre. En 2011, Elkana choisit de
rejoindre le… RJ Wavre, club actuel de son frère.
« Mais je suis arrivé en cours de
saison et je me préparais pour
l’année suivante. C’est là que Namur est venu me chercher, pour
évoluer en D3. En regardant dans
le rétroviseur, je me dis que ce
n’était pas le meilleur choix
puisque je n’avais pas encore l’expérience nécessaire. À Wavre,
alors en P1, j’aurais peut-être pu
grandir plus à mon rythme. »
En 2012-2013, les frères Litu se
sont alors retrouvés à Ottignies
en… P4 !
« Je rentrais à l’université et j’avais
besoin de me retrouver proche de
la maison », pointait Eliel.
« Elkana de son côté se retrouvait
sans club après avoir été blessé. Il
s’entraînait, mais ne jouait pas. »
Crevant l’écran en P4, le jeune
latéral droit brabançon tapait
dans l’œil de Grez-Doiceau, alors
en P2, alors que le médian défensif signait au Léopold. Aujourd’hui, ils évoluent tous les deux
en D3 amateurs et resteront toujours liés.
« C’est Elkana qui a négocié mon
contrat à Wavre, un club qu’il
connaissait bien », souriait Eliel.
« Il a toujours été présent pour me
conseiller, me guider. Mais il n’a
jamais interféré dans mes choix,
j’étais le seul maître à bord. »
C’est d’ailleurs le respect mutuel
qui caractérise au mieux la relation qui lie les Litu.
« Au final, mon frère je le vois tous
les jours ! La seule chose qui diffère, c’est que cette fois, on s’affronte pour des points », concluait
Elkana. S.HE.
Dans l’œil de l’autre
« Eliel se repose et
joue sur ses acquis »
> Les qualités d’Eliel vues par
Elkana. « Avant toute chose, je
trouve qu’Eliel est un joueur très régulier au niveau de ses prestations.
Partout où il est passé, il a su faire
son trou. Sur un terrain, il est hargneux, rapide et bon dans le un
contre un. Techniquement, même
s’il peut encore progresser, il commet peu d’erreurs. Il peut également
se reposer sur un grand volume de
jeu qui lui permet de briller sur son
flanc. »
> Les qualités d’Elkana vues par
Eliel. « Il est très intelligent dans son
Eliel en défense. © Dev
football. Quand on évolue à son
poste, c’est important. Athlétique et
technique, c’est un joueur complet
qui est une plus-value pour son
équipe. Mais sa plus grosse qualité,
c’est sa rigueur. »
> Les défauts d’Eliel vus par Elkana. « Il se repose et joue trop sur
ses acquis. Parfois, il devrait travailler plus ! Il doit encore progresser tactiquement, mais Sergio Palavicino lui a déjà permis de franchir
un cap. J’aimerais aussi qu’il aille
plus loin dans le dépassement de
soi. »
> Les défauts d’Elkana vus par
Eliel. « Son caractère peut lui jouer
des mauvais tours ! Il prend beaucoup trop de cartons. C’est sans
doute parce qu’il se donne toujours
à 100 %. » -
Ganshoren reçoit Solrézienne
Elkana : « On a la même mentalité ! »
ce déplacement à Woluwe
pour la bonne et simple raison qu’on a connu une semaine euphorique », soulignait Eliel Litu.
« Mais le coach a tout fait
pour que nous gardions les
pieds sur terre. Depuis que
nous sommes sauvés, nous
avons trouvé une certaine sé-
Les noyaux de D3 amateurs
RWDM
Coêt : « Deux semaines décisives »
gueurs de nous, et puis nous
irons à Tamines. Si nous pouvons réaliser un six sur six, on
pourra souffler et gérer notre
fin de saison. Dans le cas
contraire, nous pourrions être
en danger », confie Jordan
Coêt, l’un des défenseurs
bruxellois.
Contrairement à la semaine
maines décisives puisque nous dernière, les Vert et Noir récuaffrontons tout d’abord Solré- péreront enfin un attaquant.
zienne, qui est à quatre lon- « Évoluer avec un défenseur
Actuellement 12e avec seulement 18 unités, soit à trois longueurs de Tamines, qui occupe la place de barragiste,
Ganshoren n’a pas d’autre
choix que de prendre un maximum de points lors des deux
prochaines semaines pour se
donner de l’air.
« Nous allons vivre deux se-
central en attaque n’est pas
commun mais, malgré tout,
nous n’avons pas démérité. En
revanche, je pense que ce sera
bien plus facile avec un vrai attaquant et on pourra montrer
notre visage. Je suis certain que
le groupe est ultra-motivé pour
ces deux semaines et que nous
allons livrer des prestations sérieuses. Nous en avons les qualités. J’ai confiance. » CH.ST.
Drazen Brncic souhaitait attendre
l’entraînement de ce vendredi soir
pour fixer définitivement son groupe
pour la venue de Rebecq ce samedi
soir. Mais le coach peut de toute façon compter sur le retour dans
l’équipe de Haidara qui a purgé son
match de suspension la semaine dernière face à Wavre. Cabeke est quant
à lui toujours incertain après sa blessure à l’adducteur et une décision sera prise au dernier moment. On notera aussi la présence du nouveau renfort offensif Romeo Surdu en lieu et
place de Somé.
REBECQ
Waterloo accueille Quévy-Mons
Hamri : « Nous avons une revanche à prendre »
Blessé lors du match aller
perdu 2-1, Hicham Hamri
garde néanmoins en mémoire
une rencontre particulière.
« Nous avions la sensation de
pouvoir repartir avec au moins
un point, mais il y a eu des
faits de match qui n’ont pas
tourné en notre faveur. Mes
coéquipiers ne l’ont pas oublié
et ont vraiment envie de
prendre leur revanche à domicile. »
De retour de suspension, Hi-
cham Hamri tentera d’apporter sa fougue et sa technique
pour aider ses couleurs à
prendre les trois points. Des
points qui pourraient s’avérer
cruciaux en vue du maintien.
« Notre défaite contre Tamines a
fait très mal car nous avions
huit unités d’avance sur notre
adversaire qui occupe la place
de barragiste. Désormais, nous
devons faire attention à ne pas
jouer avec le feu. Un succès
nous permettrait de souffler
rénité. Et forcément, tant que
c’est possible, on jouera pour
la tranche, même si nous
n’en faisons pas une obsession. »
Cette volonté de décrocher
cette troisième tranche
anime aussi le vestiaire des
Bruxellois.
« On veut bien terminer la saison. Quand on joue à notre
niveau, on développe du
beau football. Si je devais dire
quelque chose à Eliel ? Que je
suis fier de lui et de son parcours. Quand on parle de
football, on voit surtout
qu’on a la même mentalité.
Une bonne mentalité ! » -
Ce duel de frangins a également un enjeu sportif
puisque leurs équipes ont
encore une belle carte à
jouer pour la troisième
tranche, le Léo n’étant qu’à
deux points des Francs Borains et Wavre à trois points.
« Il faudra être méfiant lors de
quelque peu. »
Hicham Hamri, ailier gauche
ou milieu offensif waterlootois, est certain que les deux
équipes livreront un beau
spectacle.
« Nous sommes deux formations
qui aiment pratiquer du beau
football. Je suis donc persuadé
que ce sera un match plaisant à
suivre. J’espère simplement que
la chance sera de notre côté. » CH.ST.
Faidherbe, Chalon, Belic, Cordaro,
Herbecq, Deotto, Leclercq, Verstraeten, Lufimbu, Cunha, Hospied, Macé,
Frise, Demolie, Bova, Crauwels, ?, ?
> Luigi Nasca allait compléter son
groupe après la dernière séance prévue ce vendredi soir. Mais le coach de
Rebecq doit de toute façon composer
avec la suspension de Verhaeren.
Christopher Aurier, placé en garde à
vue en milieu de semaine (cf. nos
précédentes éditions), est incertain
et le staff devait prendre une décision
ce vendredi soir.
LÉOPOLD
Hatefi, Aragone, Jonckheere, Marino,
Diansangu, Berkes, Litu, Serville,
Chairi, Maïga, Diop, Tshiala, Sow, De-
Elkana au ballon. © Dev
FOOT - D1 AM.
ghislage.
> Miloudi Baouider va devoir se passer de Burgo et Cherkaoui, tous deux
blessés. Mais aussi de Corbino, qui
n’est pas dans le groupe.
GANSHOREN
Diaz, Walshap, Witpas, Bengui,
Woussen, George, Marquez, Cortvriendt, De Troetsel, Berodes, Petrosyan, Coet, Calvete, Sayar, Kalengayi.
> Pour cette journée, Serge De Backer doit composer sans les suspendus Kerata, El-Filahi et Leci en plus
des blessés de longue durée. Mais il
enregistre le retour de suspension de
Sayar, alors que Larivière n’est toujours pas repris.
WATERLOO
Malbrancke, Hamri, Ferraro, Hakiki,
Kamara, Kulkens, Nkanza, Concepcion, Voets, Mpati, Cino, Poto, Ndayibangutse, Manda, Coutinho.
> Peu de changement dans le noyau
de Benjamin Chapeau, à l’exception
de Ykassongo qui n’est pas sélectionné. Virgone et Diallo sont suspendus
et Fenaux et blessé. À noter les retours d’Hakiki et Hamri, et l’entrée de
l’espoir Ferraro.
RJ WAVRE
Non communiqué.
Interdiction
levée pour
le White Star
L’Union belge de football a levé la
suspension du White Star qui
peut donc jouer ce week-end en
D1 amateurs. Le club avait été suspendu lundi pour dettes nonpayées. L’URBSFA exigeait du club
de John Bico de payer les montants dus à l’ancien joueur Aurélien Joachim. Le White Star a été
mis au courant par courrier recommandé mais n’a pas répondu
à cette obligation, alors qu’il avait
jusque lundi midi pour le faire.
Les dettes ont entre-temps été
payées et le White Star pourra
donc jouera samedi contre Sprimont lors de la 24e journée.
Les Bruxellois sont 13e à sept journées de la fin, premier club non
menacé de relégation. Ils occupent
cette position grâce à la décision
du comité sportif de sanctionner
Deinze qui a été rétrogradé de la 3e
à la 16e place pour avoir aligné un
joueur non-qualifié. Deinze est en
évocation dans l’espoir de retrouver sa 3e place. Les trois derniers
sont relégués en division 2 amateurs. 41
42
SAMEDI 11 MARS 2017
FOOTBALL - PROVINCIALE 1
FOOTBALL – PROVINCIALE 2
« La pression est sur « Nous pouvons
les épaules de Grez » créer l’exploit »
Stockel et Grez ont le maintien en ligne de mire
Léonard et Braine B tenteront d’assurer le maintien
e résultat de la rencontre
entre Stockel et GrezDoiceau pourrait être
décisif pour chacune des
deux équipes en vue du maintien
en fin de saison. Les Brabançons wallons pointent toujours à
la dernière position en compagnie de Butsel, qui compte cependant deux matchs de retard.
Les Woluwéens sont quant à eux
un peu mieux lotis avec six
points d’avance mais ils occupent l’antépénultième position. Les deux clubs ont absolument besoin de points.
e RCS Brainois B se
déplacera ce week-end à
Jodoigne afin d’aller
chercher les trois points
pour consolider son avance sur
Stockel et assurer le maintien.
M. De Thier et S. Verguet
par notre défaite face à Lasne
Ohain. » explique Maxime Léonard. « Je trouve le score trop
lourd et on aurait sûrement mérité le match nul. On a été secoué à
la fin du match et on ne veut plus
connaître ce scénario. On veut
faire mieux dès le prochain
match. Je pense que face à Jodoigne on peut vraiment créer
l’exploit avec l’équipe qu’on aura
ce week-end, il y a moyen de faire
quelque chose et d’aller chercher
un bon résultat chez eux. C’est
une équipe prenable selon moi
car ils sont comme nous, ils
viennent de monter de provinciale 3. La différence pour eux,
c’est qu’ils ont su faire des bons
résultats au bon moment et c’est
ce qui explique leur 6e place.
Nousn’allons pas les sous-estimer
mais c’est également valable pour
eux. »
L
Les hommes de Patrice Longfils
pointent à la 12e place du classement avec 18 points d’avance
sur Stockel, dernier du championnat. Ce match sera donc
l’occasion pour eux d’accroître
l’écart et assurer le maintien. Les
Brainois auront à cœur de renouer avec la victoire après un
mauvais résultat le week-end
dernier. « On est vraiment déçu
Maxence De Thier est persuadé que Grez va se maintenir. © DR
0 La pression monte-t-elle à
l’approche de cette rencontre
capitale ?
M De Thier : Non, nous ne nous
posons plus de question. On ne se
met pas spécialement de pression
supplémentaire parce que c’est
un concurrent direct. Mais ce ne
sera pas facile car on a souvent
pris nos points face à des équipes
bien classées et on a plus de mal
face à des phalanges moins bien
classées. Mais on sait qu’il nous
restera encore des matchs après.
S.Verguet : La pression est clairement sur les épaules de Grez, pas
sur les nôtres. Nous n’envisageons pas un seul instant la
défaite. On vient de faire un bon
match nul, un but partout face à
« On peut encore
terminer premier
club francophone
de la série »
Sébastien Verguet
Veltem, et on doit s’appuyer sur
celui-ci. On est serein, sûr de
notre force. Je suis persuadé
qu’on va gagner.
0 Quelle sera la clé de cette
rencontre ?
S.V. : Je ne connais pas trop le jeu
de Grez-Doiceau. Et, personnellement, je prends match après
match. Mais nous devons évoluer
comme nous le faisons d’habitude. Nous devons faire le jeu et
tenter de nous faire le plus possible plaisir.
M.DT. : Face à Stockel, nous devrons surtout bien défendre et
rapidement repartir en contre.
0 Que manque-t-il à votre
équipe pour vous retrouver
plus haut au classement ?
S.V. : On a surtout manqué de
chance à plusieurs niveaux depuis le début de la saison. On a
souvent touché le poteau ou la
transversale et on n’a pas non
plus été gâté par l’arbitrage. On a
également eu beaucoup de blessés. Cela a clairement joué un
rôle dans notre saison délicate.
S’il y a moins de blessures, la
concurrence est renforcée et cela
force certains joueurs à se dépasser.
M.DT. : Notre gros problème est
notre manque d’efficacité. La
preuve ? On a très souvent perdu
sur des petits scores.
0 Comment voyez-vous la fin
de saison ?
S.V. : On ne regarde que vers le
haut du classement. On se dit
qu’on peut encore terminer
premier club francophone de la
série. Mathématiquement, c’est
toujours possible.
M.DT. : On veut évidemment se
sauver. Mais on profite aussi de la
chance qu’on a d’évoluer en
Première Provinciale. L’ambiance
dans le noyau est toujours excellente. On regarde également le
programme des prochains
matches et c’est clair qu’on pense
déjà un peu au dernier match de
la saison. On affrontera Butsel,
dernier avec le même nombre de
points que nous, sur sa pelouse.
Cela pourrait être décisif pour le
maintien. VINCENT MILLER
FRANCHIR LES ÉTAPES
L’attaquant du RCS souligne la
bonne entente de son équipe
malgré des résultats pas toujours aux rendez-vous et la solidarité qui règne au sein du club.
Avec un effectif complet et une
motivation à toute épreuve,
l’équipe se rendra à Jodoigne en
Les pronos
de Cneudt
(Jette)
Place à Cneudt.
Bierbeek - RCS Brainois X
Ren. Scha. - Houtem . . 2
Veltem - Cro. Scha. . . . . 2
Liedekerke - Butsel . . . . 1
Jette - Borght . . . . . . . . . 1
Stockel - Grez-Doiceau . 1
Hoeilaart - Sp. Bruxelles X
Strombeek - Kamp.. . . . 1
Maxime Léonard croit en la victoire face à Jodoigne. © DR
pleine confiance. « Il y a juste
l’année dernière, c’est que le niveau est vraiment plus rythmé et
qu’il y a plus d’engagement physique. Puis, c’est un peu l’expérience contre la jeunesse que nous
pouvons avoir dans notre équipe
mais avec le temps nous allons apprendre. Au début de saison,
notre objectif était de nous maintenir. Je pense que si Stockel perd
ce week-end ça sera chose faite
pour nous. Donc maintenant on
se fixe d’autres objectifs pour
continuer d’évoluer. On veut gravir les échelons et pourquoi ne
pas viser le top 10. C’est vraiment
quelque chose qu’on souhaite atteindre et on se donne les
moyens. » -
peut-être Anthony Laloux qui
risque d’être absent pour une
blessure au tibia mais nous
n’avons pas encore de nouvelles.
On est très motivé, l’ambiance au
sein du groupe est vraiment
bonne et on est tous à fond derrière le coach. On s’entend vraiment bien et c’est très agréable.
Même si les résultats ne sont pas
toujours au rendez-vous, on reste
soudés. »
Une première saison en provinciale 2 pour cette équipe brabançonne wallonne qui veut essayer
de voir plus loin que le maintien
et pourquoi ne pas tenter de se
rapprocher de la dixième place.
« La vraie différence par rapport à
J.D. (ST.)
Les pronos de Ronald Michiels (Wavre-Limal)
L’entraîneur wavrien prévoit
une victoire de son équipe à
domicile, qui lui donnerait un
peu d’air au classement.
Ixelles – BX Brussels . . . . . . 2
Evere – Chastre . . . . . . . . . . 1
Wavre-Limal – Beauvechain1
Saint-Josse – Boitsfort . . . . . X
Jodoigne – Braine . . . . . . . . 1
Kosova Sch. – Lasne Ohain . X
Etterbeek – Stockel . . . . . . . 1
Ways-Genappe – Villers . . . 2
Match au sommet
au stade Machtens
RWDM - US Rebecquoise
le samedi 11 Mars 2017 à 20h
Stade Edmond Machtens stadion - Rue Charles Malisstraat - 1080 BXL
42
SP_22859710/TP-B
Attaquant Grez et défenseur Stockel
L
43
SAMEDI 11 MARS 2017
HOCKEY – DIVISIONS D’HONNEUR
Le Daring va jouer gros face au Dragons
Le trio de tête se tient en un point
Le Dragons, le Watducks et
Brunet et les Molenbeekois ont besoin de points pour les playoffs le Racing pour jouer la tête
On y voit progressivement plus
clair au classement. Si le Dragons,
le Watducks et le Racing semblent
valider, semaine après semaine,
leur place dans le top 4, et donc en
playoffs, ils devront toutefois encore engranger quelques unités
pour entériner le constat.
Ce dimanche, le Watducks accueille l’Antwerp avec la ferme intention de prendre la mesure
d’une équipe classée avant-dernière du classement. Le Racing se
déplacera quant à lui à Louvain,
une équipe qui risque fort bien de
finir la phase régulière en roue
libre. Le menu est plus corsé pour
le Dragons qui devra en découdre
avec le Daring (voir ci-contre). Ces
e Daring connaît une
reprise plus délicate
avec un bilan de trois
points sur neuf depuis le
début du second tour. Absent
des deux premières joutes puisqu’il participait à l’Indian
League, Manuel Brunet n’a pas
pu permettre à son club de
triompher de l’Orée la semaine
passée. Qu’à cela ne tienne, il
est prêt à en découdre avec le
Dragons dimanche. Une rencontre importante dans la perspective des playoffs.
L
Les Molenbeekois vont peut-être
abattre l’une de leurs dernières
cartes ce dimanche en recevant le
Dragons dans leurs installations.
Défaits face à l’Orée il y a une semaine (3-2), les Molenbeekois sont
actuellement à 5 points de la quatrième place, qualificative pour
les playoffs.
« On sait que le Dragons est l’équipe
la plus forte du championnat, celle
qui est toujours en tête. Mais nous
voulons ces trois points, revenir
dans la course et nous battre pour
les playoffs. »
Le discours est clair et il traduit assez bien l’état d’esprit de Manuel
Brunet et ses coéquipiers.
« Le comité a construit une équipe
très forte et si nous avions bien débuté le championnat, nous avons
ensuite vécu l’affaire avec le Léopold (ndlr. et leur coach, Vitali Kholopov, suspendu et la perte des trois
points mis en jeu). C’était difficile à
Manuel Brunet veut aider le Daring à réussir sa fin de saison. © DLL
encaisser et nous avons eu du mal
mais désormais nous devons nous
reconcentrer sur les matches encore
à disputer. »
« ON PEUT BATTRE LE DRAGONS »
Conscient que le Daring n’a plus
beaucoup le droit à l’erreur et que
les unités encore en jeu seront
précieuses, Manuel Brunet veut
entamer la collecte de points, y
compris contre le Dragons. À l’aller déjà, les Molenbeekois avaient
trouvé la recette pour mettre les
Anversois à genoux.
« Le refaire ici nous redonnerait in-
déniablement de la confiance pour
la suite. On peut le refaire cette foisci encore. »
En attendant, et même s’ils n’ont
pas su s’imposer à l’Orée dimanche dernier, les Molenbeekois
sont contents de retrouver leur
Argentin champion olympique,
Manuel Brunet, revenu la semaine passée de l’Indian League.
« C’était une belle expérience.
C’était ma première fois », sourit-il.
« J’en ai profité un maximum. Cela
m’a fait rater les deux premiers
matches du second tour (ndlr.
contre le Racing et le Wellington)
mais je ne pouvais pas refuser. Je ne
regrette en rien mon départ et le ho-
ckey là-bas est très différent de celui
pratiqué ici. C’est beaucoup plus offensif là-bas. »
Une compétition enrichissante
qui lui a en tout cas permis de
maintenir son état de forme.
« La première semaine était un peu
difficile physiquement mais là je
me sens bien et je suis déterminé à
aider le Daring à se qualifier pour
les playoffs. »
Pour ne pas hypothéquer cela, il
faudra réussir à trouver la faille
dans le jeu anversois du Dragons
et relancer une bonne dynamique
dans le clan du Daring. -
trois formations sont actuellement
au coude-à-coude en haut de tableau et outre l’importance de collecter des unités pour valider le
top 4, la place de leader est en jeu
lorsque l’on sait qu’un petit point
les sépare.
En dessous, on notera le seul derby bruxellois de la journée avec le
match entre le Well, toujours bloqué à zéro unité, et le Léopold, en
course pour le top 4 et actuellement 5e.
De son côté, l’Orée voudra poursuivre sur sa dynamique lancée
depuis le début du second tour
avec un joli bilan de six points sur
neuf en se déplaçant au Beerschot. -
Chez les dames,
trois prétendants pour une place
Toujours aux portes du top 4,
le Wellington et le Watducks
sont à la même hauteur que
Louvain, quatrième grâce à sa
victoire de plus. Les trois formations affichent 26 points au
compteur et les dernières journées s’annoncent particulièrement haletantes.
Le Watducks accueillera l’Antwerp dimanche midi. Une rencontre capitale pour les Waterlootoises puisque leur adversaire du jour pointe sur la troi-
sième marche du podium (à
quatre unités) et qu’une victoire reconcentrerait tout le
monde au classement.
Le Well ne pourra, lui, se
contenter que d’une victoire
lors de son déplacement à
Bruges (11e) tandis que Louvain
accueille le Pingouin, en roue
libre pour cette fin de saison.
On notera aussi la rencontre
entre le Parc, dernier, et le Victory samedi sur le coup de
15h. -
M.FA.
Pour souscrire, complétez le formulaire ci-dessous
Abonnez-vous au journal de votre région
ET RECEVEZ 30€ /
VOTRE SMART TV MOIS
Pour seulement
FULL HD
*
1. JE COMPLÈTE MES COORDONNÉES EN MAJUSCULES
Nom
Prénom
Rue
N°
Code postal
Tél.
Bte
Localité
/
GSM
/
Date de naissance
/
/
E-mail (obligatoire)
Si pas d’E-mail (cochez cette case) Q
2. JE CHOISIS MON MODE DE LIVRAISON
P Abonnement domicile
P Abonnement libraire
• Mon journal dans ma boîte
aux lettres avant 7h30
en semaine et avant 10h
le samedi
J’indique les coordonnées de mon libraire/porteur
Cachet du libraire
101
Si vous servez ce client à domicile, cochez cette case P
cm
3. JE CHOISIS MA FORMULE DE PAIEMENT
A. Formule 6 jours/semaine
B. Formule 7 jours/semaine (uniquement La Province et Nord Eclair)
QPaiement unique de 720€ (je recevrai un virement)
QAcompte de 191€ (virement)
+ 23 mensualités de 23€ par domiciliation bancaire
WJe complète mon mandat de domiciliation ci-dessous
QPaiement unique de 840€ (je recevrai un virement)
QAcompte de 196€ (virement)
+ 23 mensualités de 28€ par domiciliation bancaire
WJe complète mon mandat de domiciliation ci-dessous
MANDAT DE DOMICILIATION EUROPÉENNE SEPA
BLUETOOTH
4XHDMI
3XUSB
FULL LED HD
En signant ce formulaire de mandat, vous autorisez (A) le créancier à envoyer des instructions à votre banque pour débiter votre compte et (B) votre banque à débiter votre compte conformément aux instructions du
créancier. Vous bénéficiez d’un droit à un remboursement par votre banque selon les conditions décrites dans la convention que vous avez passée avec elle. Toute demande de remboursement doit être présentée
dans les 8 semaines suivant la date de débit de votre compte. Vos droits concernant le mandat ci-dessus sont expliqués dans un document que vous pouvez obtenir auprès de votre banque.
Code IBAN BE
Encaissements récurrents: Objet du mandat: ABONNEMENT
Date de prélèvement le 5 du mois Date: .......... /......... /2017
Signature (obligatoire)
Votre référence vous sera envoyée dans le prochain courrier
4. JE TRANSMETS CE FORMULAIRE SOIT
• Par courrier
Je renvoie ce formulaire GRATUITEMENT
sous enveloppe NON AFFRANCHIE à:
Rossel & Cie - Sudpresse DA 852-104-4 - 5000 Namur
• A mon libraire
• Par fax: 081/208.442
Un produit
Livraison à domicile par
Plus d’infos sur
Date: .......... /......... /2017
Signature (obligatoire)
Offre valable jusqu’au 30 avril 2017. Réservée à de nouveaux souscripteurs (nouveau nom, nouvelle adresse ) en Belgique uniquement. Dès réception de votre acompte de 191€/196€ et de
votre numéro de domiciliation ou de votre virement de 720€/840€, vous recevrez votre SMART TV dans un délai de 3 semaines max. Garantie de 2 ans prise en charge par Media Markt. Produits
dans la limite des stocks disponibles. Durée du contrat: 24 mois (obligatoire). Pour la domiciliation, après 24 mois, tacite reconduction selon tarif en vigueur. Les diffuseurs de presse ne peuvent
souscrire aux offres promotionnelles de Sudpresse. Les informations recueillies sont reprises dans le fichier de Sudpresse. Vous disposez d’un droit d’ accès et de rectification en vertu de la
loi du 8/12/92 relative à la protection de la vie privée. Si vous souhaitez que ces données ne puissent être cédées à des tiers des fins de prospection, il vous suffit de cocher la case ci-après:
Le client reconnaît avoir pris connaissance des conditions générales de ventes reprises sur le site www.jemabonne.be ou envoyées sur simple demande écrite. La signature de ce bon de
commande vaut pleine et entière acceptation des conditions générales de ventes.
CODE : 2379
www.jemabonne.be/smarttv
ou au 078 15 75 75 (du lundi au vendredi de 8 à 18h et le samedi de 8 à 12h)
* Prix pour formule journal papier, 6 jours/semaine
43
44
SAMEDI 11 MARS 2017
VOLLEY-BALL – LIGUE A
Guibertin a six finales
pour sauver sa peau
Derniers au moment de débuter les playdowns, les Brabançons wallons n’ont pas le droit à l’erreur
almené en début de
championnat, Guibertin a retrouvé
quelques couleurs
en 2017 et entamera les playdowns, ce samedi, avec une
confiance retrouvée. La lanterne
rouge de la Ligue A disposera de
six finales, face à ses trois
concurrents directs, pour arracher son maintien au terme
d’une saison faite de hauts mais
surtout de bas.
M
Que la phase classique fut longue
et périlleuse pour Guibertin. Dernière au terme des dix-huit journées de compétition, la phalange
brabançonne wallonne n’a désormais plus le choix : elle doit enclencher la seconde vitesse afin
d’assurer son maintien aux côtés
des meilleures formations du
« Nous disposons
des qualités
nécessaires pour
nous maintenir en
Ligue A »
Andrej Urnaut
royaume. Fort heureusement
pour les Guibertins, le règlement
des playdowns ne donne qu’un
léger déficit à la lanterne rouge
puisque les points acquis en
championnat ne comptent plus.
Le septième, Gand, qui disposait
de 10 points d’avance, se retrouve avec trois unités, le 8e,
Zoersel, avec 2, le 9e, Waremme,
avec une unité et les Brabançons
avec zéro point.
« Cela signifie que tout est encore
possible pour les quatre formations
qui doivent sauver leur peau », pré-
« On manque
simplement de
régularité dans les
moments clés »
Andrej Urnaut
cise Charles Caprasse, le président du club.
Les six finales proposées aux pensionnaires du centre sportif Jean
Moisse débuteront par un déplacement à Gand, la meilleure formation des quatre présentes en
playdowns, tout du moins sur papier. Autant dire que les Guibertins ont l’opportunité de réaliser
une bonne opération d’entrée de
jeu ce samedi.
« Chaque match sera important et
la moindre défaite pourrait se
payer cash », soufflait Andrej Urnaut, le coach brabançon il y a
peu.
« Chaque formation présente en
bas de tableau mettra tout en
œuvre pour conserver sa place en
Ligue A. J’espère que ce sera également notre cas. »
Si l’année 2016 s’était très mal
L’équipe est désormais dos au mur. © AG
terminée – Guibertin ne parvenant pas à remporter le moindre
match en championnat –, 2017
fut d’un tout autre acabit, les résultats et les bonnes prestations
revenant enfin à l’avant-plan.
« On a repris de la confiance grâce
à plusieurs bons matches », précisait encore le mentor des Brabançons.
« Il était important de retrouver un
certain calme au sein du vestiaire.
C’est la seule manière de nous sortir de notre situation délicate. »
D’autant que même dans les défaites essuyées récemment, la
phalange guibertine n’a jamais
été balayée, à l’inverse des prestations livrées au premier tour.
« On manque simplement de régu-
Un trophée pour
une année spectaculaire
Le match face aux Castors, un boost. © Aurélie Dibi/Rebond Ottignies
quelque chose à soulever à l’issue
d’une très belle saison », confiait
Émilie Vermylen. « Le groupe est
motivé à l’idée de décrocher ce
titre. »
Et ce, un peu plus d’un mois à
peine après avoir quitté la
Coupe de Belgique en demi-finale face à Braine. La tête haute.
regrets aux Guibertins. Mais les
deux semaines de pause, où les
entraînements ont permis de travailler sur les points faibles, auront sans aucun doute fait le plus
grand bien. Du moins on l’espère
pour le club qui défend les couleurs de la région au plus haut niveau belge ! S.HE.
BRÈVES
BASKET
Actuel troisième en R1 dames,
mais avec deux matches de retard à jouer, le Rebond Ottignies
va vivre le week-end le plus important de sa saison. Et pour
cause, la phalange brabançonne
wallonne dispute, ce samedi, la
finale de la Coupe ABWW face à
Tilff, pensionnaire de R2.
« Un trophée permettrait d’avoir
larité dans les moments clés. Et on
n’arrive pas à terminer un set au
moment où il le faut. Mais dans le
jeu, nous avons connu une véritable progression. C’est important
d’entamer ces playdowns en sentant qu’on a les qualités nécessaires pour se maintenir. »
Seule la défaite face à Alost, il y a
deux semaines, laissait quelques
« On savait qu’on avait été le plus
loin possible en Coupe de Belgique, mais on voulait du coup au
moins vivre une finale cette saison. En demi-finale de la Coupe
AWBB, face à la R2 de Namur,
nous avons dû nous battre pour
nous qualifier. Rien n’est jamais
simple. »
Si le parcours sur la scène nationale s’est arrêté brusquement –
et lourdement – face à la
meilleure équipe du Royaume,
le Rebond en est sorti grandi et
tente désormais de mettre cette
expérience à profit en championnat et en Coupe AWBB.
« En affrontant une équipe
comme Braine, on a dû s’adapter
à un rythme plus élevé et à une
grande intensité. Forcément, cela
a eu pour conséquence de gonfler
notre propre jeu. Grâce à ces
matches-là, nous avons fait un pas
en avant et cela nous sert encore
aujourd’hui. Néanmoins, en
Coupe face à Braine, nous
n’avions rien à perdre. Ici, face à
Tilff, c’est tout le contraire. »
D’autant que les Brabançonnes
wallonnes partiront avec la faveur des pronostics, leurs homologues liégeoises pointant à la
quatrième place en R2.
« Nos adversaires ne se retrouvent
pas là par hasard. Elles auront également envie de réaliser quelque
chose cette saison. Nous partons
avec le statut de favorites, mais
nous devrons prester pour l’emporter. Et puis, le fait de partir
avec un handicap de 5 points peut
jouer dans les têtes. Il sera dès lors
important de mettre une grosse
intensité dans le jeu dès le début
du match. »
L’occasion sera aussi belle pour
Sébastien Dufour, le mentor du
Rebond, d’à nouveau décrocher
un titre, lui qui avait été sacré
avec Namur, en Coupe de Belgique, l’an dernier.
« Sébastien connaît fort bien le
basket et est ouvert au dialogue
avec ses joueuses. Je trouve que
cette ouverture est sa principale
qualité ! » -
Basket – Cpe. Brabant
Pas de finale pour
le BC Brainois
La deuxième demi-finale
de la Coupe de Brabant
voyait s’opposer le BC
Brainois face à United Woluwe. Braine, équipe de
provinciale 3 et petit Poucet de la compétition,
avait déjà réalisé l’exploit
en battant l’École européenne en quart de finale.
Les Brainois ont bien débuté la partie et ont réussi
Le BC Brainois s’arrête aux
portes de la finale. © DR
à imposer leur rythme
face à une équipe de Woluwé dépassée en première mi-temps. Avec une
avance de 17 points, les
Brainois ont cru tenir l’exploit dans leurs mains.
Malheureusement,
les
Woluwéens ont réussi à
recoller au score au début
du quatrième quarttemps avant de dérouler
devant une salle comble.
En manque de fraîcheur
physique, le BC Brainois
n’a pu que constater les
dégats et voir la rencontre
basculer en faveur des
Bruxellois. Victoire donc
de United Woluwé 67 à
82. En finale, ils affronteront le Royal Canter
Schaerbeek, le 26 mars
prochain à Waterloo. -
Basket – D1 dames(1)
ordinateur de la section
« Garçons section provinciale », Patrick Muylaert
sera le coordinateur de la
section « Filles AWBB » et
Monique Desclée sera la
coordinatrice de la section
« Filles section provinciale ». -
Dernière sortie en phase
classique pour Braine
Basket
Ce samedi, à 17h, les Castors Braine affronteront
Willebroek dans le cadre
de la dernière journée de
la phase classique du
championnat. Avec 21
victoires en autant de rencontres, les Brainoises
sont assurées de participer
aux playoffs depuis bien
longtemps, mais elles ont
l’intention de terminer,
une nouvelle fois, la saison invaincues. À l’issue
de leur match, elles resteront pour assister au duel
en D1 messieurs entre
Willebroek et le Brussels. -
Basket – D1 dames(2)
Quatre coordinateurs
pour l’EDJ des Castors
Castors Braine, qui misera
sur son Ecole des Jeunes
l’an prochain, a désigné
les responsables des différentes sections pour l’an
prochain. Ainsi, JeanFrançois Walasiak sera le
coordinateur de la section
« Garçons AWBB », Christophe Brassart sera le co-
Choc français à
l’accent bruxellois
En cours de semaine, le
duel de Pro A française opposait Gravelines à Limoges. Le Bruxellois Serron effectuait ses débuts
devant les supporters du
cru alors que Mathieu
Bayot (Woluwé), dirigeait
les débats. À noter qu’il réside actuellement à Montpellier. Soit, à plus de…
1000 km de la Côte
d’Opale. -
Football
Journée de détection
à Kraainem le 19 mars
Le club de Kraainem organise une journée de détection avec des superviseurs
de son club partenaire,
Montpellier. Cela se déroulera le dimanche 19
mars au club. Un stage sera également organisé à
Pâques (du 3 au 7 avril),
toujours en collaboration
avec le club français. Pour
les
inscriptions :
www.kraainemfootball.be. 44
45
SAMEDI 11 MARS 2017
TENNIS DE TABLE - SUPERDIVISION
Quand l’élève espère faire tomber le maître
Outsider, l’Alpa, emmené par Florian Cnudde, défie le Logis Auderghem de Jean-Michel Saive
e dimanche à 19h, le
Royal Alpa IxellesSchaerbek accueillera
le Logis Auderghem,
actuel leader de la Superdivision belge de tennis de table.
Jean-Michel Saive et Florian
Cnudde, leaders respectifs des
deux clubs bruxellois, préfacent
la rencontre.
C
face au Logis Auderghem de JeanMi.
« C’est un match tellement particulier pour nous », confesse le joueur
de l’Alpa. « Il y a une concurrence
Du haut de ses 17 ans, Florian
Cnudde a déjà tout d’un grand.
26e joueur belge, auteur d’une
brillante saison en Belgique et sur
la scène internationale, le Bruxellois a un planning chargé. Dans
cet agenda, une date marquée
d’une pierre blanche : le derby
supplémentaire entre nos deux
clubs. En plus, ils ont été champions l’année passée donc ça nous
donne encore plus envie d’aller
chercher des points contre eux. »
Face à l’Alpa dimanche soir, une
légende vivante du ping-pong
belge : Jean-Michel Saive. Mais si
Cnudde parle de cette rencontre
avec des étoiles plein les yeux,
Jean-Mi y attache moins d’importance.
« À titre tout à fait personnel, cela
me touche moins. Je ne suis pas
Bruxellois. Je porte un regard extérieur à tout ça. Même si je sens bien,
qu’en coulisses, on en parle », admet le désormais 4e joueur du
royaume.
FERVEUR POPULAIRE
Qu’à cela ne tienne, le public a
pris l’habitude de ce rendez-vous.
D’abord uniquement match de
gala, le derby revêt quasiment des
allures de choc. L’Alpa occupe en
effet la 5e place du classement. Et
dans ce genre de confrontation,
les supporters peuvent jouer un
rôle primordial. Florian, particulièrement sensible aux encouragements, n’hésite d’ailleurs pas à
faire un appel du pied à ses sympathisants. « J’espère que les sup-
porters de l’Alpa seront là en
nombre. C’est une aide très précieuse. Ça me procure une grande
motivation. Avoir un public derrière soi favorise les exploits. »
Bien sûr, on sera très loin des ambiances mythiques à l’époque où
Jean-Mi, alors sous les couleurs de
La Villette, faisait trembler le Spiroudôme carolo, alignant les topspins devant 4.500 spectateurs ébahis.
Loin de Charleroi, c’est bien à
Schaerbeek que le spectacle aura
lieu dimanche. Spectacle oui,
même si Jean-Michel Saive admet
qu’il ne sait pas très bien à quoi
s’attendre tant les hôtes de l’Alpa
sont imprévisibles. « Si nos adversaires alignent Julien Indeherbeg
Florian Cnudde, jeune promesse belge. © SE.H.
(13e joueur belge évoluant selon la
règle de la double appartenance. Il
n’officie pas à temps plein dans le
championnat belge, NDLR), ils
peuvent jouer les trouble-fêtes face
aux meilleures équipes de la division. Sans lui, c’est une équipe qui
ne joue que le maintien », déplore
Jean-Mi.
CHOC GÉNÉRATIONNEL
Cela n’empêche pas le Liégeois de
rester méfiant. Notamment s’il se
retrouve face à Cnudde. Lors des
trois dernières confrontations
entre le Logis Auderghem et l’Alpa
Ixelles Schaerbeek, jamais Florian
Cnudde n’a eu l’occasion d’affronter son aîné. La faute au tirage.
(Les interclubs de Superdivision
opposent trois joueurs de chaque
équipe. Chaque joueur affrontant
uniquement deux adversaires,
NDLR). Alors, pour ce quatrième
derby, les deux joueurs attendent
de voir ce que le sort leur réserve.
Saive suit d’ailleurs de près la trajectoire ascendante du jeune pongiste. Il connaît son style de jeu et
évitera probablement son revers
dévastateur. « Je me suis déjà en-
Jean-Michel Saive espère un nouveau succès. © Toulet
traîné face à Florian à plusieurs reprises », confie-t-il. « Mais, évidemment, un match officiel ne ressemble jamais à une partie disputée
à l’entraînement. Il joue très bien. »
Pour Florian, ce duel sonnerait
comme l’aboutissement d’une saison déjà réussie. « Cela doit être
très spécial de l’affronter. C’est une
légende du ping belge et mondial.
J’espère ressentir ce que ça fait de
jouer contre lui. » Et malgré le niveau de jeu qu’il développe cette
saison, le pensionnaire de l’Alpa
préfère la jouer modeste. « Je ne
pars pas favori face à lui, loin de là.
Il a l’expérience de son côté et possède encore un très bon niveau de
jeu. Mais bon, j’ai créé pas mal de
surprises cette saison. Alors, pourquoi pas celle-là ? »
Cette confrontation directe entre
les deux hommes forts bruxellois
risque d’être ternie. Jean-Mi abordera ce derby dans des conditions
difficiles. Devenu un véritable
globe-trotter ces dernières semaines, il a passé la semaine aux
Caraïbes. Au programme : la promotion de sa candidature à la présidence de la Fédération internationale de tennis de table. S’il est
élu, le joueur du Logis mettra un
terme à sa carrière sportive. Choc
thermique, fatigue, jetlag mais
surtout niveau de jeu de plus en
plus proche… Une dernière occasion pour Florian de réaliser son
rêve : faire tomber l’idole pongistique de tout un pays. -
HONNEUR
Louvain - Anderlecht
Wespelaar - Mortroux A
R.J.
OMNISPORTS - LE PROGRAMME DU WEEK-END
FOOTBALL
BRABANT 1
Bierbeek A - RCS Brainois A
S.20 h 00
Renaissance Schaerbeek - Houtem A S.20 h 00
FC Strombeek - Kampenhout A
D.15 h 00
Liedekerke A - Butsel A
D.15 h 00
HO Veltem A - Crossing Schaerbeek A D.15 h 00
Stockel A - Grez Doiceau A
D.15 h 00
Hoeilaart A - Sporting Bruxelles A
D.15 h 00
Jette A - Borght
D.15 h 00
BRABANT F2 A ACFF
SC Ixelles A - BX Brussels
Wavre Limal A - Beauvechain
St. Everois A - Chastre A
Kosova A - Lasne-Ohain A
St Josse - Boitsfort A
Ways Gen. A - Villers-la-Ville A
Etterbeek A - Stockel B
Jodoigne A - RCS Brainois B
S.20 h 30
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
BRABANT F3 A ACFF
Berchem - FC M.Uccle
Anderlecht SCB - Nivelles A
Saintes - Ittroise A
Sur. Bruxel. - Ophain A
ES Brainoise - SCM Braine A
Brussels City A - Hout.-Gen. A
El Hikma Bxl A - Jette B
J. Molenb. - Renaissance Forestoise
S.19 h 30
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
BRABANT F3 B ACFF
Perwez A - Audergh. A
Lasne-Ohain B - Chastre B
Melin - Villers-la-Ville B
Orp-Noduwez - Chaum-Gist.
RJ Wavre B - Etterbeek B
Incourt A - St-Michel A
Bierges - Rixensart A
Polonia Boitsfort - Mt-St-Guib. A
S.19 h 30
S.19 h 30
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
BRABANT F4 A ACFF
Incourt B - Mt-St-André
Stéphanois - Ottignies A
Huppaye - Ronvau
Jandrain - Ways Gen. B
Mt-St-Guib. B - Grez Doiceau B
Rixensart B - Buston
La Hulpe - Perwez B
Jodoigne B - Wavre Limal B
S.19 h 30
S.20 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.17 h 30
S.19 h 00
S.19 h 30
S.20 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
BRABANT F4 C ACFF
Kosova B - St. Everois B
S.20 h 00
Brussels City B - El Hikma Bxl B
S.20 h 00
Africa Bruxelles - Sporting Bruxelles B D.15 h 00
St. Guidon - Brussels Utd
D.15 h 00
St-Michel B - F.S.I. Berchem
D.15 h 00
RC Schaerb. - SC Ixelles B
D.15 h 00
Anderl.-Milan - JS Anderlecht
D.15 h 00
DAMES I BRABANT
Eva’s Tirlemont B - Jodoigne A
Str. Gooik - Leeuw A
F. WS Woluwe B - Wolfsdonk B
Wezemaal B - Irlande Audergh. A
Sparta Lombeek - Perwez
V.20 h 00
S.14 h 30
S.17 h 00
D.09 h 30
D.10 h 00
V.20 h 30
S.11 h 30
S.15 h 00
S.19 h 00
D.11 h 15
DAMES II B BRABANT
Lasne-Ohain A - Ternat
Sjoeters Opwijk - Berchem
FC Lennik - Molenbeek Girls A
F. WS Woluwe C - Wolv. Merchtem B
Liedekerke - Veldkant. A
RJ Wavre - Herne
St-Michel - RCS Brainois A
DAMES III A BRABANT
V.20 h 30
V.20 h 30
S.17 h 15
D.11 h 15
D.11 h 15
D.11 h 15
DAMES III C BRABANT
Zemst - Black Star
V.20 h 30
Veldkant. B - Wolv. Merchtem C
S.15 h 00
Ganshoren - Jette
D.09 h 30
Molenbeek Girls B - Crossing Schaerbeek
D.11 h 15
Anderlecht D - Etterbeek A
D.11 h 15
St-Josse - BUFC Ladies Brussels
D.11 h 15
ABSSA
DIVISION 1
Brussels LTC 1 - Tourinnois 1
Choule - Jefke 1
Irlande 1 - Portugal
Coin Balai - Cinquant. LXG
Green Devils - Ent. RACB 1
Am. Enghien - Bruss. Brit. 1
MTM - Audergh. Amb. 1
S.12 h 30
S.12 h 30
S.12 h 30
S.14 h 00
S.14 h 00
S.15 h 00
S.15 h 30
DIVISION 2 A
Lorraine 2 - British Utd 1
Hellas Berch. - JAFT
Chiefs 1 - Pharma 2
Curtis L’Ausele - Tourinnois 2
Martin - Wong A.S.
Union JP 1 - Laeken
S.12 h 30
S.13 h 00
S.14 h 00
S.15 h 00
S.15 h 30
S.15 h 30
Lorgnette 1 - ITT Gecko 1
Azur 1 - Ettekijs 1
Etincelle - Bruss. Brit. 2
Lorraine 1 - Besace
W Team - New Arquois 1
Brussels LTC 2 - Forestois 1
ESAJF - Pharma 1
S.12 h 30
S.13 h 30
S.14 h 00
S.14 h 00
S.14 h 00
S.15 h 30
S.15 h 30
S.12 h 30
S.13 h 30
S.14 h 00
S.15 h 30
S.15 h 30
S.15 h 30
S.14 h 00
S.14 h 00
S.15 h 30
S.15 h 30
S.15 h 30
S.15 h 30
S.15 h 30
V.20 h 00
V.20 h 00
S.10 h 30
S.15 h 00
S.18 h 00
S.18 h 15
S.19 h 15
Peter Pan - Cerco
Cop. Réunis 1 - St.Georges 3
Sp. Scheut - Grez AJ 1
Vollenback - Cobra Team
Sayano Utd - Neptune
Brussel G. - New Inn 3
Ster’s - SYB
DIVISION 4 D
Voirie - St.Georges 4
Friends Sp. - Cosmos Mol. 1
Sicula AS - Patjes
Los Extranos - Virginal
Press - Rapid Mymol
Irlande 3 - Bruss. Brit. 3
Basilique 2 - Boca Subl.
S.12 h 30
S.12 h 30
S.12 h 30
S.12 h 30
S.15 h 30
S.15 h 30
S.15 h 30
DIVISION 5 A
Effeta - Biergeois
Om. Bierghes - Aigles Noirs
Moonshooters - Breu United
Cornoi - Avia 1
Vogelpik FC - Lunette 1
Macapsules - Rapid Bruss.
S.12 h 30
S.13 h 00
S.14 h 00
S.15 h 00
S.15 h 00
S.15 h 30
DIVISION 5 B
Tauro 2 - Tricoteuses
Goalois 2 - ITT Gecko 2
Irlande 4 - Wolv. Evere 1
Forestois - Brussels LTC 3
Grez AJ 3 - Lunette 2
Les Patrons - Colo-Colo Utd
Blue thrills - Bruss. Brit. 4
Postboys 1 - Ent. Uccle
Celt. Forest 1 - St. Pénélope 2
Celtic Roosters - Wappers
Rapid Limelet. - Erenler Genclik
Chenois 2 - British Utd 4
Tourinnois 3 - Longchamp
Mutuelle - Bruss. Brit. 5
Brussels LTC 5 - Trinquant 2
Azur 4 - Audergh. Amb. 2
Gast 2 - Jefke 2
Irlande 5 - Metrasport
Lorraine 4 - Cosmos Mol. 2
Chiefs 3 - Goalois 3
Alize - Esp. Chenois 2
Celt. Forest 2 - New Arquois 2
Mir. Wemm. - RJ St Gilloise
Cop. Réunis 2 - Picardie
Audergh. RU - ITT Gecko 3
S.13 h 30
S.14 h 00
S.14 h 00
S.14 h 00
S.14 h 00
S.15 h 00
S.15 h 30
Nivelles AS 3 - Ettekijs 3
Auderghem - Campom.
Anderlecht US - Pharma 3
Choule 2 - Cornac Utd 2
Tourinnois 4 - Avia 2
Le Clan 2 - British Utd 6
Brussels LTC 6 - Forestois 3
S.14 h 00
S.14 h 00
S.14 h 00
S.15 h 00
S.15 h 30
S.15 h 30
S.15 h 30
Lorraine 5 - British Utd 7
Anderlecht UA 2 - Brussels LTC 7
Am. Jettoise - Ent. RACB 2
Id. Rangers - AEMA
Pangloss 2 - Azur 5
Postboys 2 - St.Georges 5
S.12 h 30
S.14 h 00
S.14 h 00
S.15 h 30
S.15 h 30
S.12 h 30
S.13 h 30
S.14 h 00
S.14 h 00
S.15 h 30
S.15 h 30
S.15 h 30
S.13 h 30
S.14 h 00
S.14 h 00
S.15 h 00
S.15 h 15
S.15 h 30
S.12 h 30
S.12 h 30
S.14 h 00
S.14 h 00
S.14 h 30
S.15 h 30
S.15 h 30
S.12 h 30
S.14 h 00
S.14 h 00
S.14 h 00
S.15 h 00
S.15 h 30
S.15 h 30
DIVISION 6 D
DIVISION 4 A
Lorgnette 2 - Tois. d’Or
Lorraine 3 - Union St Lambières
Requins - St. Pénélope 3
Pangloss 1 - BEA Wol.
Deaf Brussels - Radio Tamtam
Nivelles AS 1 - Central P. 2
Pantoufles - British Utd 2
S.12 h 30
S.12 h 30
S.12 h 30
S.14 h 00
S.14 h 00
S.14 h 00
S.14 h 00
DIVISION 6 C
DIVISION 3 C
Elan Ever. 1 - New Inn 2
Forest ACSSA - St. Pénélope 1
R Mexico - Azur 2
Irlande 2 - Iris United
St.Georges 2 - Pumas
Aclots - Beethoven
Woluwe - Chenois 1
No Boys - Azur 3
Trinacria - Comp.Ciné
Rama AS - Cornac Utd 1
Foot Josaphat - Grez AJ 2
Watermael - British Utd 3
Stendhal - BXL Alliance
Rayo Latino - Black Star Genval
S.11 h 00
S.13 h 30
S.14 h 00
S.14 h 00
S.14 h 00
S.14 h 00
S.15 h 30
S.14 h 00
S.14 h 00
S.15 h 30
S.15 h 30
S.15 h 30
S.15 h 30
DIVISION 6 E
Tigre - Bruss. Brit. 6
Faubourg Br. - Ecussons
Elan Ever. 2 - British Utd 8
Chenois 3 - Karia 2
Tubifoot - Pharma 4
Irlande 6 - Higgins 3
Watermael - St. Pénélope 4
HOCKEY
Louvain 1 - Racing 1
Wellington 1 - Léopold 1
Daring 1 - Dragons 1
Herakles 1 - Braxgata 1
Watducks 1 - Antwerp 1
Beerschot 1 - Orée 1
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 30
DIVISION 1
DIVISION 4 C
DIVISION 6 B
DIVISION 3 B
Asturias Sp. - Les Fossis
Chenois 1 - Euro Union
St.Georges 1 - Karia 1
Tauro 1 - Trinquant 1
Chiefs 2 - Central P. 1
Union JP 2 - Scheut FC
Midi AS - Higgins 2
S.13 h 30
S.14 h 00
S.15 h 00
S.15 h 30
S.15 h 30
S.15 h 30
S.15 h 30
DIVISION 6 A
DIVISION 3 A
Hermès - Higgins 1
Gast 1 - Br.-Terminus
Basilique 1 - Germinal
Big J ASPS - Bouks
Charl. Quint - Bous.-Gen.
Mazur - U. Schaerbeek
DIVISION 4 B
Ixelles City - P’t. Jaunes
Goalois 1 - New Team
St Josse Tennis - Le Clan 1
Anderlecht UA 1 - Bleu Blanc
Nivelles AS 2 - Ettekijs 2
Brussels LTC 4 - Réal Trappiste
Cheverny - Etoile
DIVISION 5 C
DIVISION 3 D
DAMES II A BRABANT
Chastre B - Jodoigne B
Veltem B - Ottignies
Tildonk - SNA Keiberg
Tervuren-Duisburg - Bunsbeek
Kortenaken - Herent
DAMES III B BRABANT
SC Ixelles A - RCS Brainois B
Stéphanois B - Chastre C
Halle SK - Irlande Audergh. B
FC M.Uccle - Saintes
Audergh. - BX Brussels
Mt-St-Guib. - Lasne-Ohain B
DIVISION 2 B
BRABANT F4 B ACFF
U St Gilloise B - Black Star
Nivelles B - Crossing Schaerbeek B
Maccabi Brussels - Olympic Clabeq
Ophain B - SCM Braine B
Ottignies B - Hout.-Gen. B
FC Forest - Boitsfort B
Brussels Fire - Audergh. B
Ronvau - Stockel
V.20 h 00
Vissenaken - Beauvechain
S.13 h 00
Renaissance Schaerbeek - Wijgmaal S.17 h 00
Wezembeek - Holsbeek
S.17 h 00
Lubbeek - Boitsfort
D.09 h 30
Eva’s Tirlemont C - SC Ixelles B
D.09 h 30
S.12 h 30
S.14 h 00
S.15 h 00
S.15 h 00
S.15 h 30
S.15 h 30
S.15 h 30
Léopold 3 - Uccle 1
Watducks 3 - Langeveld 1
Ombrage 1 - Victory 1
Pingouin 1 - Namur 1
Baudouin 1 - White Star 1
Gantoise 1 - Léopard 1
D.13 h 00
D.13 h 30
D.15 h 00
D.15 h 30
D.15 h 30
D.16 h 00
DIVISION 2 A
Parc 1 - Verviers 1
Louv.-la-N. 1 - Racing 3
Old Club 1 - Orée 3
Wolvendael 1 - Huy 1
Daring 3 - Mechelse 1
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.17 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 30
D.15 h 30
D.17 h 00
DIVISION HONNEUR DAMES
Parc 1 - Victory 1
Bruges 1 - Wellington 1
Watducks 1 - Antwerp 1
Louvain 1 - Pingouin 1
Herakles 1 - Braxgata 1
Gantoise 1 - Dragons 1
S.15 h 00
D.12 h 00
D.12 h 00
D.12 h 00
D.12 h 00
D.14 h 00
DIVISION 1 DAMES
White Star 1 - Léopold 1
Racing 1 - Indiana 1
Orée 1 - Wellington 2
LARA Wavre 1 - Braxgata 2
Beerschot 1 - Watducks 2
Old Club 1 - Mechelse 1
S.15 h 00
S.15 h 00
S.15 h 00
D.12 h 00
D.12 h 00
D.12 h 00
DIVISION 2 A DAMES
Louvain 2 - Antwerp 2
Léopold 2 - Hermes 1
Daring 1 - Namur 1
Gantoise 2 - Uccle 1
St-Georges 1 - Ixelles 1
Amic. And. 1 - Tamise 1
S.15 h 00
S.15 h 00
D.12 h 00
D.12 h 00
D.12 h 00
D.12 h 00
DIVISION 2 B DAMES
Herakles 2 - Rasante 1
Pingouin 2 - Huy 1
Victory 2 - LARA Wavre 2
Louv.-la-N. 1 - La Louv. 1
Ombrage 1 - Tamise 2
Dragons 2 - Baudouin 1
S.15 h 00
S.15 h 00
D.12 h 00
D.12 h 00
D.12 h 00
D.12 h 00
HANDBALL
PROMOTION BRABANT-HAINAUT
HBCCR - Utd Brussels
HC Mouscron R - EHC Tournai R
Mouloudia - Kraainem
Ent. Centre R - HC Perwez
Waterloo R - Tubize R
S.19 h 30
D.15 h 30
D.16 h 00
D.18 h 00
D.18 h 15
DIVISION 2 NATIONALE DAMES
Uilenspieg. - Bressoux
Rhino - Brussels
Sprimont - Pent. Kortes.
Meeuwen - Atomix
Eupen - ROC Flémalle
Eynatten-Raeren - Overpelt
S.18 h 00
S.18 h 10
S.18 h 15
S.20 h 30
D.16 h 00
D.17 h 00
DIVISION 1 LIGUE DAMES
Grâce-Hollogne - JS Herstal
Villers 59 - Tubize
Utd Brussels - ROC Flémalle R
Ren. Montegn. - Brussels R
Waterloo - Un. Beyne
Citizens - Waregem
Laakdal - Schilde
Gand - Bruges
Malines - BW Est
Kibubu - Celtic
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
Marchin - Lommersweiler
Bouillon - Bruxelles Est B
Farciennes - La Louvière
Olne - Baudour
Nivelles B - Bruxelles Est A
La Louvière - Baudour
D.17 h 00
D.19 h 00
Basècles - Skill Tournai
St Luc Mons - Guibertin D
Chaumont - Mouscron
Woluwé - Evere
Capci Ixelles - Nivelles C
TENNIS DE TABLE
DIVISION 1 NAT. A
Cipale A - Audergh. A
Aye A - Et. B-Sbre A
Merelbeke A - Donald A
Caj-Mir A - Sokah A
DB Tourn. A - Zandvoorde A
Meerdaal A - Schulen A
S.16 h 45
S.18 h 30
S.18 h 45
S.19 h 00
D.20 h 00
RUGBY
Rooigem A - Braine A
Villette A - Hasselt A
Castellin. A - Vedrinam. A
Tiège A - Gullegem A
Ch. en Ht A - Berlaar A
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
DIVISION 2 NAT. A
Hoeselt A - Stekene A
Manage A - Zoersel A
Châtelet A - Malonne A
Perwez A - Palette Bon-Secours A
Tiège C - Ast. Herst. C
Smash Dolfijn A - Lauwe A
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
DIVISION 2 NAT. B
Diest B - Audergh. C
Salamander A - Hamme A
Basècles A - Donald B
Neufvil. A - Vedrinam. B
Vervia A - Gullegem B
TTC Kruibeke A - Schulen B
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
DIVISION 2 NAT. C
Hoeselt B - Melreux A
Gand B - Braine B
Basècles B - Gierle A
AFP Anvers A - Gand A
Tiège B - Ec. Mons A
Ast. Herst. A - Erquelin. B
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
DIVISION 2 NAT. D
Sportline A - Minérois A
Gand C - Philipp. A
Nodo A - Limal-Wav. A
Alpa Ixel. A - Sokah B
Schulen C - Ast. Herst. B
Allain A - Erquelin. A
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
S.19 h 00
DIVISION 1 NAT. DAMES
Minérois B - Hoeselt A
Neufvil. A - Jamoigne A
Tiège A - Et. B-Sbre A
Ast. Herst. B - Schulen A
Oupeye A - Pingouin A
The Charlies A - Mons A
S.13 h 00
S.13 h 00
S.13 h 00
S.13 h 00
S.14 h 00
S.14 h 00
DIVISION 2 NAT. DAMES
SetJetFleur A - Philipp. A
Vedrinam. C - Lipalet A
Neufvil. B - Châtelet A
Malonne B - Dinez B
Oupeye B - Audergh. B
Meerdaal A - Berlaar A
S.13 h 00
S.13 h 00
S.13 h 00
S.13 h 00
S.14 h 00
S.14 h 00
VOLLEY-BALL
LIGUE B
Achel - Walhain A
Genk - Kapellen
VC Zoersel - Puurs
Vosselaar - Booischot
Lendelede - Berlare
Waasland - Vilvoorde
Wevelgem - Gembloux A
BUC - Mons
Namur - Audenarde
Coq Mosan - Anvers
Black Star - Boitsfort
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
D.15 h 00
Ruiselede - Booischot
Am. Zoersel B - Blaasveld
MF Kalmthout - Torhout
Esneux A - Nivelles A
Am. Zoersel B - Guibertin B
V.21 h 00
S.21 h 00
D.18 h 00
D.18 h 00
D.18 h 00
DIVISION 3 B
Anhée - Spa
Lesse et Lhomme - Stabulois
Floor-F. - Guibertin C
Remouchamps - Herstal
SJ Welkenraedt - Mortroux C
S.17 h 15
S.19 h 30
S.20 h 30
S.21 h 00
D.16 h 30
LIGUE A DAMES
As - Mosan Yvoir
Tongres - Am. Zoersel
Dauphines Charleroi - Anvers
Oostende - Barbar d’X-Elles A
Oudegem - Gand dames
Michelbeke - Asterix Avo
S.20 h 00
S.20 h 30
S.20 h 30
S.20 h 30
D.16 h 00
D.17 h 30
LIGUE B DAMES
Lendelede - Olne
Barbar d’X-Elles B - Blaasveld
Farciennes - MF Kalmthout
Thimister - Haasrode
Namur Volley A - Torhout
F. Oudenaarde - Uikhoven
S.15 h 00
S.20 h 45
D.17 h 00
D.17 h 00
D.17 h 30
D.18 h 00
DIVISION 2 DAMES
Romedenne - Tchalou B
Thimister B - La Louvière
Nalinnes - Tchalou A
Bouillon - Bruxelles Est
Aubel - Franchimont Theux
Waremme - Lessines
S.14 h 00
S.14 h 00
S.16 h 00
S.17 h 15
S.20 h 30
S.20 h 30
DIVISION 3 A DAMES
Basècles - St-Ghislain
Jemeppe - Drogenbos
Limal-Ottignies B - Baudour
Bruxelles Est B - Evere
Tchalou C - Nivelles
Pays des Collines - Soignies
V.21 h 00
S.19 h 45
D.14 h 30
D.14 h 30
D.17 h 00
D.18 h 00
DIVISION 3 B DAMES
SJ Welkenraedt - St- Louis
Eupen Kettenis - Seraing
Houffalize - Hermalle
Dison - Chaumont
Namur Volley B - Ciney
Limal-Ottignies A - Gembloux A
S.17 h 15
S.18 h 00
S.20 h 30
S.20 h 30
D.11 h 00
D.17 h 30
BRABANT
DIVISION 1
Nivelles - Bruxelles Est D
Anderlecht - Braine
Capci Ixelles - Bruxelles Est C
Uccle - Villers
Phenix Bruxelles - Guibertin
S.13 h 30
S.14 h 30
D.14 h 45
D.18 h 00
D.18 h 00
DIVISION 2
Ancienne - Guibertin
Yooop Tigers - Phenix Bruxelles
Perwez - Barrio Jette
Woluwé - Tubize
Star Ice - Villers
Nivelles - Bruxelles Est
S.20 h 15
S.20 h 30
S.20 h 30
S.20 h 30
S.20 h 30
D.16 h 30
D.17 h 00
Nivelles - Bruxelles Est
Ancienne - Chaumont B
Barbar d’X-Elles D - Bousval
Capci Ixelles - Rixensart
S.20 h 30
S.20 h 30
S.20 h 30
S.20 h 30
D.15 h 00
Barbar d’X-Elles F - Bruxelles Est
Rixensart - Jodoigne
Flashing Fémina - Limal-Ottignies C
Nivelles - Chaumont
Limal-Ottignies C - Bruxelles Est
Perwez - Barbar d’X-Elles E
DIVISION 1
DIVISION 2
V.21 h 30
S.20 h 30
S.20 h 30
S.20 h 30
D.14 h 00
D.16 h 00
DIVISION 3 A
SUPER MESSIEURS
Basse Sambre - Nodo
Alpa Ixel. - Le Logis
D.18 h 00
DIVISION 2
DIVISION 1 NAT. B
DIVISION 2 B
Mechelse 3 - Hermes 1
LARA Wavre 1 - Linkebeek 1
Bruges 1 - Uccle 3
Tamise 1 - Indiana 1
Amic. And. 1 - Rasante 1
Wellington 3 - Taxandria 1
D.15 h 00
DIVISION 3
S.20 h 45
D.13 h 45
D.14 h 00
D.14 h 45
D.16 h 00
D.18 h 00
DIVISION 1 DAMES
S.17 h 00
S.17 h 30
S.19 h 00
D.13 h 45
DIVISION 2 DAMES
45
S.15 h 45
S.16 h 00
S.19 h 00
S.20 h 30
D.11 h 15
D.17 h 15
46
SAMEDI 11 MARS 2017
LA 7E SAISON DE «GAME OF
THRONES» SERA DIFFUSÉE À
PARTIR DU 16 JUILLET AUX USA
La vidéo de Facebook Live
montrait un bloc de glace que
les gens ont fait fondre en postant «Feu», la date apparaissant
alors. Ça a duré 15 minutes...
© Reporters
Céline choisie pour
La Belle et la Bête
© Reporters
Céline Dion chantera «How Does A
Moment Last Forever» pour La Belle
et la Bête, film avec Emma Watson.
MÉTÉO
Il ne faut pas dire
« ouite », mais « huit » !
Tatiana Silva a commencé son nouveau job sur TF1… avec les recommandations de Gilles Bouleau !
près une préparation
façon « cosmonaute »,
Tatiana Silva (32 ans,
ex-Miss Belgique) a
inauguré ce vendredi ses nouvelles fonctions à TF1 sur la plus
grosse chaîne d’Europe où elle
aura 4,6 millions de téléspectateurs en moyenne.
A
Mercredi dernier, la Belge –
qui va présenter la météo sur
la chaîne française en alternance avec Évelyne Dhéliat et
Louis Bodin – a terminé les
préparatifs avec un « exercice
en blanc », autrement dit, elle
ne passait pas sur antenne,
mais faisait tout « dans les
conditions du direct » comme
si c’était vraiment le cas.
Bien qu’elle trouve qu’il y a
« trop de départements en
France », Tatiana commence à
bien maîtriser la géographie
française. Bon, elle ne savait
pas que Jean-Pierre Pernaut est
originaire d’Amiens – le journaliste aime bien qu’on précise le temps qu’il va y faire !
Devant le bâtiment de TF1 © FB
– et elle sèche sur le nom de
certains habitants (comme
ceux de Biarritz), elle ne prendra « pas de risques dans un
premier temps » et compte
pour le reste sur l’atlas de
France « pour les enfants » qui
trône sur son bureau.
Pour le reste, elle est très attentive aux remarques, comme
celles de Gilles Bouleau, le présentateur du 20h qui trouve
étrange sa prononciation du
mot « huit » : chez elle comme
chez nous, ça sonne plutôt
comme « ouite »…
SON AVIS SUR SES COLLÈGUES
Pendant deux semaines, l’exMiss Belgique a été coachée
par Louis Bodin (avec qui elle
présentera la météo en alternance, le week-end) et surtout
par Evelyne Dhéliat, celle qui
dirige le service.
« J’ai été très bien accueillie, estime la petite nouvelle. Eve-
lyne a déjà bâti sa carrière, elle
n’est pas dans la compétition.
C’est une personne joyeuse, au
Avec Louis Bodin © FB
top et qui transmet ses acquis.
Même chose pour Louis qui me
guide et me protège. Ce qu’ils
souhaitaient en priorité, c’est
que je sois intéressée par le métier et non pas juste quelqu’un
qui le voit comme un tremplin.
L’un comme l’autre m’ont
transmis la méthodologie du
travail que je connaissais évidemment dans les grandes
lignes pour avoir travaillé à la
RTBF, à TV5 et à M6. La base est
la même, mais la charte graphique est plus complexe à TF1,
on a deux graphistes qui travaillent spécifiquement pour la
rubrique, ça, c’est nouveau
pour moi. Pour le reste, on fait
partie de la rédaction au même
titre que le service société, on
est donc en contact direct avec
la rédaction qui attend beaucoup de nous. Je serai aussi amenée à faire parfois des interventions sur le plateau du JT, ce qui
est assez impressionnant. »
Le baptême du feu s’est passé
au mieux pour Tatiana : globalement, sa première a été ap-
En séance de travail avec
Evelyne Dhéliat © Instagram
précié par les internautes. Le
sourire de la belle les a fait craquer. Seul reproche : un débit
de parole trop rapide que certains analysent comme une
conséquence du stress. Pour
contrer son trac, Tatiana s’astreint à vingt minutes de
méditation par jour. De
son côté, la principale intéressée a adressé un message de remerciements.
« Merci pour vous tous vos
messages, a-t-elle tweeté.
L’aventure ne fait que
commencer. » SAM CHRISTOPHE
Sa bio en quelques dates
> 5 février 1985: naissance à Uccle.
> Décembre 2004 : élue Miss Belgique 2005.
> 2006: débuts à la télé sur AB3 dans une téléréalité.
> 2009-2017: présentation de la météo sur la RTBF, puis
sur TV5 Monde et sur M6 (2013).
> 2014: ambassadrice de l'Unicef.
> 2016: chroniqueuse pour «Vis ta mine» sur La Deux.
Hier au JT de 13h avec Jean-Pierre Pernaut © Twitter
Météo
Stromae, Guillermo Guiz…
Sa première sur TF1,
c’était presque parfait
Ses amours sont
très « compliquées »
La jolie Belge était sobrement élégante et plutôt à l’aise. © TF1
C’est très à l’aise, comme si elle
avait fait ça toute sa vie, que Tatiana Silva a présenté sa toute première météo sur TF1, ce vendredi
aux alentours de 13h50. Pas la
moindre hésitation ni le moindre
accent chez la Belge sobrement
élégante dans sa blouse blanche à
col Claudine et son legging slim
en cuir noir… Certains ont juste
trouvé qu’elle parlait un peu vite,
mais c’est peu dire qu’elle a fait
des progrès en diction depuis ses
débuts dans la rubrique à la RTBF.
En tout cas, Tatiana semble avoir
déjà charmé Jean-Pierre Pernaut
qui l’a reçue au début de son JT de
13h et qui a lourdement insisté
sur le bonheur qu’il a à accueillir
Tatiana sur TF1. Si Pernaut a fait
un clin d’œil aux Belges par l’entremise de la nouvelle recrue, Tatiana de son côté a surtout tenu à
rendre hommage à Catherine Laborde, à qui elle « ne succède
pas », à qui elle « dit bonjour »,
bien qu’elle ne l’ait « pas encore
rencontrée ». Voilà donc qui sentait la sincérité absolue. S.CH.
En France, le fait que Tatiana Silva
a été la petite amie déclarée de
Stromae (en 2011/2012) impressionne très fort. Tous les articles
mentionnent cette idylle jalousement cachée aux yeux du public
– il existe objectivement peu
(voire pas) de photos où ils apparaissent côte à côte.
Mais il est évidemment normal
que les Français évoquent cette romance, puisqu’elle met en cause
un des chanteurs les plus populaires de ces 10 dernières années
en francophonie.
Comme elle l’a toujours fait, Tatiana botte en touche quand on lui
parle de sa vie amoureuse estimant qu’elle « n’intéresse pas
grand monde » (sic), que c’est de
toute façon « un jardin secret »
qu’elle « tient à préserver » et
qu’elle « donne déjà beaucoup »
d’elle-même sur Instagram.
Question de point de vue sans
doute. Parce que là, il n’y a plus
personne qui soit sûr de son statut
amoureux. Est-elle célibataire ou
pas ? Même son dernier petit ami
en date, l’humoriste Guillermo
Guiz (ex-RTBF et actuellement sur
France Inter) a récemment affirmé
que c’était « très compliqué », laissant entendre que lui-même ne savait pas… s’il sortait encore avec
Tatiana ! Comme s’il se doutait
que c’est fini, tout en n’ayant reçu
aucune explication ! -
Une idylle avec Stromae. © PhN
46
47
SAMEDI 11 MARS 2017
KOH-LANTA
MILEY CYRUS
« Les + faibles partent en premier » Mariée en secret
à Liam Hemsworth
Dylan, le Luxembourgeois en mocassins, a déjà quitté le jeu
H
0 En vous rendant au conseil,
vous doutiez-vous que votre
heure avait sonné ?
Oui, je savais déjà que je partirais. Si on n’est pas bête, cela se
ressent ce genre de chose. Dans
une équipe de six, on se retrouve directement dans un
combat de coqs. On élimine
directement les plus forts et
ceux qui ont la plus grande
bouche.
0 Avez-vous compris le choix
de vos coéquipiers ?
Oui, quand nous sommes dans
une équipe de six, on avance à
six et pas tout seul. Avancer
tout seul, cela ne marche pas.
0 Vous aviez aidé Mathilde à
attraper le collier d’immunité.
Elle avait dit qu’elle vous le
donnerait en cas de besoin.
Ce qu’elle n’a finalement pas
fait…
Elle l’a dit deux fois même ! Sur
le moment je lui en ai voulu de
ne pas avoir tenu sa promesse
mais Koh-Lanta reste un jeu, un
jeu de stratégie et de manipulation, de menteurs et de menteuses.
0 Kelly était votre alliée.
Estimez-vous qu’elle a
retourné sa veste en votant
contre vous ?
Elle n’a pas retourné sa veste.
Elle a cru que j’allais voter
contre elle. Elle a eu des doutes,
donc son choix s’est porté
contre moi.
0 Vous débarquez dans
l’aventure avec vos
mocassins !
Il fallait deux paires de baskets
pour aller sur l’île. J’avais envie
d’avoir une paire pour les
épreuves sportives mais aussi
d’avoir des chaussures plus
confortables. J’avais des mocassins à la maison et je me suis
tout simplement dit que j’allais
les prendre.
0 Qu’avez-vous pensé
lorsque vous avez découvert
qu’il y avait une troisième
équipe ?
Dans ma tête, je n’ai pensé qu’à
des choses négatives. J’avais
tout misé sur les deux équipes
de dix candidats. Dans ces
équipes, en général, on garde
les plus forts jusqu’à la réunification. Ensuite, on se retrouve à
faire des épreuves physiques
tout seul. Je m’attendais à aller
au moins jusqu’à la réunification car ce sont normalement
les plus faibles qui partent en
premier. Ces trois équipes, ce
n’est que du négatif pour des
gars comme moi.
ISABELLE MERGA
ULT
Elle
n’a jamais vécu avec
un
homme
La craquante Isabelle
Me
explique qu’elle n’a jam rgault (58 ans)
ais vécu sous le
même toit qu’un ho
mme. « Ça ne s’est
jamais fait, dit-elle.
J'a
gues histoires d'amour, i eu de très lonma
son appartement. Il n'y is avec chacun
a jamais eu deux
brosses à dents dans
ma salle de bain…
Ce n'est pas pour moi !
» C’est donc seule
que l’actrice est ma
man d’une petite
Maya adoptée en 2010
. -
GWYNETH
PALTROW
Miley Cyrus et Liam Hemsworth
se sont-ils secrètement mariés,
bien avant la date attendue ? Il
était bien prévu une union mais
« plus tard », quoique bien au
cours de l’année 2017.
Seulement voilà, jeudi soir aux
USA, le propre père de Miley, à
savoir le chanteur country Billy
Ray Cyrus (qui est une authentique superstar aux States) a publié sur Instagram une photo
qui attise toutes les rumeurs.
La photo représente un écran digital où on voit sa fille Miley revêtue d’une robe blanche… La
légende laissée par papa est encore plus interpellante : « Je suis
si heureux ! », commente-t-il.
Billy Ray (55 ans) fait-il part du
bonheur qu’il a eu de voir sa
fille se marier ? Le message est
bien entendu ambigu, sans
doute à dessein.
Il regrette son manque de stratégie. © Philippe Le Roux/ALP/TF1
0 Avez-vous quand même eu
le temps de profiter de votre
aventure ?
Oui, j’ai vécu à fond chaque
minute et chaque seconde. J’en
ai profité un maximum.
0 Qui mérite de gagner ?
Je pense que plusieurs aventuriers ont les capacités pour
gagner. Je n’ai pas un nom en
particulier à vous citer.
0 Les conditions climatiques
étaient très rudes. Vous
attendiez-vous à ce que la
survie soit si éprouvante ?
Je ne m’attendais pas à ça. Je
pensais qu’il allait faire beau,
qu’il ne pleuvrait pas. Je ne me
doutais pas que le temps serait
aussi catastrophique. Mais nous
avions signé pour ça ! Cela
donne plus de peps à l’émission
et à l’aventure.
0 Si vous deviez refaire
l’aventure. Que
modifieriez-vous dans votre
comportement ?
Je serais beaucoup plus stratégique ! MARIE DEFISE
SÉPARATION ET RABIBOCHAGE
À 24 ans, Miley Cyrus est bien
entendu en âge de se marier. Sa
romance avec Liam Hemsworth
ne date pas d’hier. En 2013, on
avait pourtant cru les deux
jeunes gens définitivement séparés, pour la petite histoire,
c’était après un « twerk » ravageur de la chanteuse en compagnie de Robin Thicke.
Trois ans plus tard, en juin 2016,
à la surprise générale, Miley et
Liam avaient révélé que leur histoire d’amour n’était pas finie.
Ils s’étaient non seulement remis ensemble, mais en plus ils
préparaient activement leur mariage.
Très amoureux. © Instagram
En robe de mariée ? © Instagram
Pour rappel, Liam est un acteur
australien âgé de 27 ans, qui a
connu la consécration avec la série de quatre films de « Hunger
Games ».
Pendant tout un moment, Liam
Hemsworth et Miley Cyrus
avaient laissé entendre qu’ils
s’uniraient sur une plage d’Australie, dans un lieu paradisiaque
et avec des invités de marque.
On se demande maintenant si ce
mariage grandiose, digne d’un
conte de fée, n’a pas déjà eu lieu
en toute intimité… -
ADRIANA LIMA
Larguée… parce qu’elle
voulait un bébé !
On peut être la plus belle femme au monde
et se faire larguer quand on ne s’y attend pas
du tout. C’est un peu la morale de l’histoire
qui est arrivée à Adriana Lima. Le top mannequin brésilien de 35 ans est une des
stars de la profession. En couple avec
Julian Edelman, un célèbre joueur de
football américain, Adriana lui a confié
son désir d’avoir un enfant avec lui.
C’est peu dire que ça l’a refroidi. La
belle Adriana est redevenue célibataire sur-le-champ. Visiblement, les
deux n’étaient pas sur la même longueur d’ondes concernant le sérieux
de leur relation ! -
SARA
SAMPAIO
Sur le métal, nue
La Portugaise Sara
Sampaio, un des An
ges de Victoria's Se
grande professionne
cret, est une
lle
nue sur le métal froid . Elle n’a pas rouspété de devoir ainsi
s’allonger
d’une automobile à qu
courbes. La photo de
i
Mario Sorrenti sert de elle dispute la perfection des
couver ture à l’édition
du magazine GQ. italienne
EMILY RATAJKOWSKI
Elle avait trop d’avan
ce
sur son temps !
Toujour s aussi magn
ifique, l'actrice
Gw yn et h Pa ltr ow
fa it la Un e de
« Women's Health »,
un magazine santé
où elle revient sur la
polémique qu’elle
avait déclenchée en
2015. À l’époque,
Gw yneth Paltr ow av
ait cons eillé un
traitement qui perm
ettait de nettoyer
so n ut ér us à la va
pe
ch ér ie du pr od uc te ur. To llé ! La
ur Br ad Falch uk
es time aujourd’hui
que
en avance sur son tem lor squ’on es t
ps avec quelque
chose de nouveau,
on s’expose à ce
genr e de réac tion.
« Mais cinq ans
plus tard, tout le mo
nde est d'accord.
Donc il y a quand mê
me une forme de
reconnaissance… ». -
Les mêmes bikinis
qu’en 2016
© D.R., Women’s Health, GQ, Instagram, Photonews
ier soir, les téléspectateurs de TF1 ont découvert le premier
épisode de « KohLanta : Cambodge ». Parmi les
18 candidats – répartis en trois
équipes – Dylan, le participant
luxembourgeois n’est pas passé
inaperçu. Beau gosse, grande
gueule, débarquant dans le jeu
avec des mocassins, il a préféré
la jouer solo. Une attitude qui
lui a valu d’être le premier éliminé de cette nouvelle saison.
On ne la croit pas ma
is le mannequin Emily Ra taj ko
ws ki pr étend
que les photos qu’elle
pu
Ins tagram célèbrent blie sur son
son pr emier
bain de soleil de 2017.
Elle a toujours
autant qu’en 2016 le ch
ic pour choisir des bikinis trop pe
tits. -
47
48
SAMEDI 11 MARS 2017
CE DIMANCHE SUR LA UNE
En Mer Rouge avec Tanguy Dumortier
et les dauphins sauvages
Le Jardin Extraordinaire a tourné durant une semaine dans les eaux égyptiennes
qua rapidement que ce n’était pas
possible : les dauphins ne sont pas
friands des bulles dégagées par
le plongeur. « Mais regarder Leina
descendre en apnée à leur rencontre
fut un moment magique », explique
Tanguy. Lors de la dernière plongée Patrick est venu sans caméra :
« Ils sont venus jouer avec moi, me
tourner autour, c’est incroyable, ils
viennent vraiment très très près ».
Tanguy Dumortier : «Les dauphins dégagent une énergie si sereine.»
D
u haut du pont supérieur
du Nooraya, l’équipe
du Jardin Extraordinaire a improvisé un
plateau d’enregistrement. Les
eaux turquoises de la baie de
Sataya offrent un décor sublime.
Tanguy Dumortier, le réalisateur
Patrick Destiné, et le preneur
de son David Spitaels, ont posé
leur matos pour une semaine en
pleine mer à la rencontre des
dauphins sauvages. Un reportage
à découvrir ce dimanche 12 mars
et le 30 avril.
Dans les eaux égyptiennes, Tanguy met tout de suite à l’aise.
Ce passionné de nature est tout
simplement… naturel! Aucun
artifice, aucun ego démesuré,
aucune « tchatche » de star.
Dès 6h du mat, c’est la première
plongée : les dauphins spinners
entrent dans la baie.
Nos trois mousquetaires enfilent leurs
combis et
plongent à la
recherche
d’images, guidés par les connaissances de Hamada, le « snorkel
guide ». Même David, qui n’aime
pas trop l’eau, monte sur le zodiac muni de sa perche et de sa
bonne humeur. Tanguy n’a pas
de cernes, pas les traits tirés. Il est
à la vie comme à l’écran !
En rentrant dans la baie de Sataya, l’excitation est palpable. Et
tout d’un coup on entend : « Ils sont
làààààà ! ». Une quarantaine de
dauphins fendent l’eau turquoise
pour escorter l’arrivée du « Nooraya ». Le bateau s’immobilise
dans la baie et nous enfilons rapidement nos maillots, prenons
notre matériel sous le bras et sautons à l’eau. Une première plongée magnifique. « Je me demandais
comment j’allais me sentir au milieu
de tant de dauphins », avoue Tanguy.
« Ils dégagent une énergie si sereine
que mes craintes se sont vite envolées ».
Parfois il faut parcourir la baie
un long moment en zodiac avant
de les rencontrer. Nous avons été
gâtés : à presque chaque plongée
ils étaient là. Tanguy pensait
pouvoir les approcher en plongée bouteilles, mais il remar-
temps ce que d’autres mettent six mois
à produire ».
PROFESSIONNALISME
Ici, ce sont des débuts et fins
d’émissions qui sont tournées.
« On emballe les programmes achetés
pour les raccrocher à notre public en
suivant des gens ayant un lien avec la
Belgique », explique Tanguy. Sur
le Nooraya, la Belgique est bien
représentée : la Belge Pati Verbist
UN JOYEUX TRIO
organise des séjours pour
En dehors des grandes lignes,
rencontrer les dauphins.
déf inies avant le
Jean-Marie Ghislain,
voyage, c’est entre
belge également,
deux plongées,
est spécialisé
dans la photo
en regardant
sous-marine
les images
et sa femme,
du jour ou
Leina Sato,
lors des
apnéiste
repas que
japonaise,
les plans se
définissent.
vivent régu« Nous dislièrement à
Bruxelles.
posons d’un
Que ce soit en
petit budget »,
« plongée bouexplique Tanteille », avec un
guy, « la marge de
Tanguy Dumortier
masque et un tuba, en
manoeuvre est mince.
Nous fonctionnons grâce à des parhaute mer, le long des récifs
tenaires. Nous produisons un quart ou au milieu des dauphins, Tandes émissions, le reste ce sont des pro- guy assure! Sachant lui-même
manier un appareil photo et une
grammes achetés. »
Très peu de stress au sein de ce caméra, il a le souci de l’image.
joyeux trio, mais Patrick avoue Le tournage est un réel travail
qu’au début de chaque tournage, d’équipe, chacun n’hésitant pas
il est un peu anxieux : « Comme à sortir de sa fonction. Patrick
nous n’effectuons pas de repérages, explique qu’il s’est déjà improvisé
ce n’est pas évident. En moyenne, on cuistot et David baby-sitter !
passe deux semaines sur place, c’est Cette semaine ne ressemble pas
très court. D’autant plus que les tout à fait aux autres : « Ici, nous
animaux ne viennent pas toujours savons d’office où nous dormons le
lorsqu’on les attend. Travailler en soir. On s’est déjà retrouvé avec des
équipe réduite nous permet d’être plus chèvres ! », se rappelle Tanguy. « Les
conditions de travail
flexibles ». Pour Tanguy, l’enjeu est
sont top car on se
de satisfaire un public très pointu. « On doit tourner en très peu de
lève avant le soleil,
vers 5h30, et on se couche après lui, vers
21h. » Patrick avoue avoir envoyé
un message à sa femme lui disant
que c’est la première fois qu’il ne
va pas rentrer crevé alors qu’il
bosse toute la journée! « En plus »,
dit Tanguy, « le sujet dauphins touche
quasi tous les êtres humains, contrairement à une plante dont il n’est
pas toujours évident de transmettre
l’intérêt. » David, écoute plus qu’il
ne parle, déformation professionnelle peut-être, mais il retiendra
surtout la zénitude des gens et
du lieu. « On n’est pas des vantards
mais, cette fois, je crois qu’on a fait du
très bon boulot », s’exclame Patrick.
Echange de regards, éclats de
rire ! Quand travail rime avec
plaisir, ça se sent. Et heureusement pour nous, téléspectateurs,
Tanguy avoue ne pas avoir envie
d’arrêter de présenter le Jardin
Extraordinaire avant d’avoir pu
tourner… dans l’espace ! VANESSA JANSEN
A VOIR SUR LA UNE :
Le 12 mars et le 30 avril.
La troisième partie sera diffusée
lors de la prochaine saison.
Voir aussi les vidéos sur sudinfo.be
Voir Leina en apnée, un moment magique.
EN PRATIQUE
A la rencontre des dauphins
sauvages avec « Nooraya »
www.nooraya.com
Aller en Egypte avec TUI : www.tuifly.be
Bxl-Hurghada : 2 à 3 vols/semaine
Charleroi-Hurghada : 1 vol/semaine
(2 de juin à octobre)
Bxl-Marsa Alam : 1 vol/semaine
Tanguy Dumortier entre Leina Sato et son mari Jean-Marc Ghislain.
© Le Jardin Extraordinaire
48
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
276
Размер файла
15 391 Кб
Теги
La Capitale, newspaper
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа