close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Le lobe ant├йrieur de L'hypophyse du foetus ├а terme.

код для вставкиСкачать
L E LOBE ANTERIEUR DE L’HYPOPHYSE DU FOETUS
TERME
A. PORTELLA
Laboratoire de Pbysiologie, Facultd d e Mddecine d e Porto, Portugal
UNE FIGURE
Dans l’hypophyse du foetus b terme nous n’avons pas
remarque des manifestations abondantes de l’activit6 granuleuse comme dans l’hypophyse des animaux en voie de croissance extrautkrine. Dans l’organe d’un enfant 8g6 de 7 ans
nous voyons des cellules en abondance qui se colorent par
1’6osine et dont le protoplasme ne fixe pas l’h6matoxiline
ferrique, mais nous voyons aussi de nombreuses cellules, ?i
grains nettement sQpar&s,de grandeur variable, avec leurs
noyaux en divers Qtats d’activit6, comme je l’ai d6jb vQrifi6
dans l’hypophyse du chien.l
Le mQcanisme de la sQcrQtiondans 1’hypophyse humaine
parait analogue & celui qui s’ophre dans l’hypophyse du
chien, et toutes les phase d’activit6 skcr6toire se retrouvent
dans le lobe glandulaire de l’enfant 8gk de 7 ans.
De meme, les lacs colloides provenant de la d6g6nkrescence
d’une cellule ceiitrale s ’observent aussi chez l’enfant, et je
crois que ces lacs sont destinQs B recevoir les sQcr6tions des
cellules eiivironnantes qui ne peuvent pas se mettre en communication avec un vaisseau sanguin et que plus tard, par
suite de la dQg6n6rescence d’une de ces cellules en couloir,
s’Qtablit la liaison entre le d6p8t colloide et le vaisseau. J e
crois que par suite de ce double mkanisme, c’est-&-dire par
suite de la formation de lacs colloides et de la dQg6n6rescence
des cellules adjacentes en couloir, se forment les processus
‘Portella, A., 1918. L’hgpophgse 3~ 1’Btat normal.
do Porto, vol. 111, no. 4, e IV, no. 1.
313
Anais Scien. da Fac. Med.
314
A. PORTELLA
permettant l’entrke de la colloide dans le courant circulatoire,
comme je l’ai dkjh fait remarquer dans une communication
antkrieure.2
Les grains A s6crktion passent, par refoulement des cellules actives, dans l’espace creus6 entre les cellules, o h ils
fusionnent et prennent ensuite les caractkres chimiques de la
colloide en prbsence des couleurs, suivant mes observations
Fig. 1 Lobe ant6rieui-e de l’hypophyse de I’enfant bg6 de 7 :Ins. Oc. 3,
obj.
im. Dans un des lacs colloides on voit une masse siderofile (en noir)
provenant de la secretion.
nombreuses ; ou alors les grains passent directement dans les
espaces lymphatiques et traversent ensuite les vaisseaux, soit
B l’6tat de grains soit aprPs solubilisation, comme je l’ai dkjj
dAmontrk.
I1 est probable que les lacs colloides ou les espaces colloides
constituent des reserves pour &re utiliskes au moment
opportun.
?Portella, A.,
1919.
Ergastoplasma e Condrioma.
Idem, vol. 111,
110.
1.
LOBE ANTERIEUR DE L’HYPOPHYSE
3 15
Dans l’hypophyse du foetus 2t terme nous ne trouvons pas
de cellules dkg6nkrQesni les abondantes lacs colloides comme
d a m l’hypophyse du chien.
J ’explique ces faits prkciskment par la richesse vasculaire
et par le fait que dans l’hypophyse du foetus les cellules sont
en 6troit voisinage avec les vaisseaux; d’ailleurs les cellules
de l’hypophyse du foetus n’ont pas besoin d’un travail intense
comme c’est le cas chez les animaux pendant la vie extraut6rine.
I1 est d6montr6 que l’hypophyse de la m6re augmente,
pendant la gestation, en poids et en volume et pr6sente tous
les caracthres d’un organe en s ~ r a c t i v i t 6 ,et
~ cela explique
le petit nombre de cellules ii grains que l’on trouve dans
l’hypophyse du foetus, puisque les glandes endocrines de l a
mBre supplkent celles du foetus.
Les cellules B grains du foetus sont parsemks dans le lobe
glandulaire et ne sont pas r6unies ni agglomkrkes comme elles
se prksentent dans les hypophyses des animaux jeunes ou
adultes, chez qui les cellules B grains occupent la majeure
partie de la masse centrale du lobe glandulaire en des amas
noire (par 1’h6matoxiline f errique) tranchant sur le f omi
orang6 des cellules color6es par 1’6osine.
Mais il convient de dire que les cellules de l’hypophysc
du foetus n’ont pas une aussi grande affinit6 pour 1’6osine
que les cellules des hypophyses plus $g6es. Beaucoup des
cellules prennent une teinte intermkdiaire entre celle donnhc!
par l’6osine et celle par I’h6matoxiline ferrique. P a r ces
caracthres je suis amen6 B penser que les cellules de l’hypophyse foetale sont aptes 2t commencer leur travail de s6crktion aussitcit que l’individu vient au monde, et dhs qu’il ne
peut plus recevoir l’influence de 1’hypophyse maternelle.
Siguret, A., 1912. Contribution B 1’Btude histologique &e l’hypophyse pendant
la gestation. These, Paris, no. 72.
Launois, 1903. Les eellules siderofiles de l’hypophyse chez la femme eneinte.
Comptes rendus de 1’Ass. des Anatomistes.
Thoan, 1907. L’hypophyse a n eours de la gestation. Bull. de 1’Acad. Roy.
de Belgigue, XIX.
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
0
Размер файла
181 Кб
Теги
terms, foetus, hypophyseal, ant, lobel, йrieur
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа