close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Les Echos - 03 05 2018

код для вставкиСкачать
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Série Limitée
// NOTRE SUPPLÉMENT MENSUEL
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE // JEUDI 3 MAI 2018 // LESECHOS.FR
DÉFICIT : LE SATISFECIT
DE BRUXELLES À LA FRANCE
La Commission européenne doit
constater officiellement ce jeudi
le retour du déficit de la France
sous la barre de 3 % du PIB. // P. 3
LES OCCUPATIONS
D’UNIVERSITÉ DÉCLINENT
Seules deux d’entre elles restent totalement bloquées et six autres partiellement. Plusieurs syndicats appellent à une mobilisation ce jeudi dans
l’éducation et le supérieur. // P. 4
ENTREPRISES
& MARCHÉS
LE PATRON DE GL EVENTS
CONTRE-ATTAQUE
Olivier Ginon réfute les accusations de Mediapart quant aux ristournes accordées par son entreprise au candidat Macron pour
certains de ses meetings. // P. 21
BLOOMBERG LANCE UNE
OFFRE NUMÉRIQUE PAYANTE
La société de Michael Bloomberg
est persuadée qu’elle peut valoriser au-delà des terminaux financiers la production de ses 2.700
journalistes et analystes. // P. 23
LES ÉCOLES DE CUISINE
SE RENOUVELLENT
Ferrandi, Vatel, Institut Paul
Bocuse, les écoles de cuisine s’adaptent pour répondre aux besoins des
restaurateurs et des nouveaux ateliers de production. // P. 25
BANQUES FRANÇAISES : DIX
ANS DE COURSE À LA TAILLE
Les banques ont vu leurs bilans progresser bien plus vite que leurs
concurrentes en Europe et aux
Etats-Unis. Elles se préparent à un
premier trimestre en demi-teinte.
// P. 28
CARNET // P. 33
Agriculture :
Paris dit non
aux coupes
de Bruxelles
Comment les compagnies
gèrent la pénurie de pilotes
l La Commission propose de réduire de 5 %
le budget de la politique agricole commune.
l Le budget 2021-2027 serait en légère hausse
pour favoriser la recherche et les jeunes.
I
nacceptable pour Paris. La politique agricole
commune (PAC) est la grande perdante, avec les
politiques de cohésion, des arbitrages budgétaires de la Commission pour le prochain budget pluriannuel 2021-2027. Les aides directes aux agriculteurs, dont la France est le principal bénéficiaire,
seraient réduites et réorientées vers les petites
exploitations. Avec 365 milliards d’euros proposés
sur la période 2021-2027, contre 408 milliards
d’euros sur la précédente mandature, le recul
« brut » avoisinerait les 10 %. « Une telle baisse, drastique, massive et aveugle, est simplement inenvisageable. La France ne pourra accepter aucune baisse de
revenu direct pour les agriculteurs », a fustigé le
ministère de l’Agriculture.
Dans une Europe qui perd avec le Royaume-Uni
l’un de ses membres les plus riches, il a fallu toucher
aux vaches sacrées que sont la PAC et la politique de
cohésion tout en débloquant des fonds pour de nouvelles missions (défense, sécurité, migration). Au
total, le projet de budget est en légère hausse, à
1,279 milliard d’euros. Les jeunes, la recherche et le
numérique font partie des nouvelles priorités pour
soutenir la croissance future.
// PAGE 6 ET L’ÉDITORIAL
DE JEAN-FRANCIS PÉCRESSE PAGE 9
Rénovation des routes :
le projet qui divise l’exécutif
INFRASTRUCTURES Le ministère des Transports étudie
Chris Ratcliffe/Bloomberg
un financement dédié et une structure ad hoc. Bercy renâcle.
Facebook Retour
au travail après
les affaires // P. 22
Faut-il créer un nouvel établissement public, doté
d’un financement dédié, pour mener à bien la rénovation du réseau de routes nationales non concédées ? La question agite le gouvernement, alors que
la future loi d’orientation sur les mobilités (LOM),
qui pourrait héberger cette mesure, attend ses derniers arbitrages.
Le projet est fortement soutenu par les services
du ministère des Transports, ainsi que par plusieurs députés de la majorité. Pour financer les travaux, la nouvelle structure, qui serait baptisée
AÉRIEN Après dix années d’interruption, Air France a relancé cette année
sa filière « cadets » de formation de pilotes de ligne « ab initio ». Une initiative saluée par un afflux de candidatures, qui illustre le besoin massif de
pilotes au niveau mondial. Confrontées à la croissance du trafic et au triplement attendu de la flotte mondiale, les compagnies aériennes de tous
les pays ont, en effet, de plus en plus de mal à attirer et à conserver leurs
équipages. Ce qui se traduit par des tensions sur les salaires, comme l’illustre le conflit chez Air France. // L’ENQUÊTE PAGE 13
Chine-Inde :
l’esquisse d’un
réchauffement
« Routes nationales de France », bénéficierait d’une
ressource affectée : la future contribution que l’exécutif compte demander au transport routier. Mais
Bercy renâcle face à un tel schéma. « La mesure n’est
pas arrêtée », indique l’entourage d’Elisabeth Borne,
ministre des Transports. Pendant ce temps-là, les
sociétés d’autoroutes sont en embuscade, et se
disent prêtes à assurer la mise à niveau de 600 kilomètres d’autouroutes publiques en périphérie des
grandes villes… en échange d’allongement des
concessions ou de hausses de péage. // PAGE 16
Analyse par
Michel De Grandi
A l’occasion d’une rencontre entre
Narendra Modi et Xi Jinping
en Chine, Pékin et New Delhi
viennent de mettre en sourdine
leurs différends frontaliers. Mais
entre le régime autoritaire chinois
et la démocratie indienne,
les divergences restent fortes
et la rivalité économique omniprésente, écrit Michel De Grandi.
Seule la montée des risques pousse
les deux puissances, qui regroupent
40 % de la population mondiale, à se
soutenir mutuellement. // PAGE 9
Attractivité :
Macron persiste
et signe
en supprimant
l’« exit tax »
SUR
DOMINIQUE SEUX
DANS « L’ÉDITO ÉCO »
À 7H45
DU LUNDI AU VENDREDI
FISCALITÉ C’est le dernier pavé jeté
Bourse : comment la réforme fiscale
de Trump dope Wall Street
ISSN0153.4831
NUMÉRO 22689
Shutterstock
L’ESSENTIEL
110e ANNÉE
34PAGES
Antilles Réunion 3,70 €. Guyane-St Martin
4,80 €. Belgique 3, 20 €. Espagne 4 €.
Grande-Bretagne 3£40. Grèce 3,70 €. Italie
4 €. Luxembourg 3,40 €. Maroc 28 DH. Suisse
5 , 4 0 F S . Tu n i s i e 4 , 5 T N D. Z o n e C FA
2.800 CFA.
Apple va racheter ses propres actions pour 100 milliards de dollars. Un effet de la réforme fiscale.
BOURSE Dans le sillage d’Apple, les groupes du S&P 500 pourraient procéder à plus de
800 milliards de dollars de rachat d’actions cette année. C’est presque autant que la capitalisation de la Bourse italienne. La réforme fiscale de Trump va doper les profits.
// PAGE 27 ET L’ÉDITORIAL DE GUILLAUME MAUJEAN PAGE 9
dans la mare par Emmanuel Macron.
Dans une interview au magazine « Forbes », le chef de l’Etat annonce la suppression de l’« exit tax », un dispositif
antidélocalisations fiscales, pour favoriser la création d’entreprise en France.
Cet impôt, justifie-t-il, envoie un « message négatif aux entrepreneurs », car il
signifie que, « au-delà d’un certain seuil,
vous êtes pénalisé si vous quittez la
France ». Contrairement à l’ISF et à la flat
tax de 30 % sur les revenus du capital, la
fin de l’« exit tax » ne faisait pas partie du
programme présidentiel d’Emmanuel
Macron, qui risque cette fois de prendre
de court sa majorité. // PAGE 2
Emmanuel Macron a choisi
le magazine « Forbes » pour annoncer
la suppression de l’« exit tax »,
un dispositif antidélocalisations
fiscales, pour favoriser la création
d’entreprise en France.
Photo DR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
02 //
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos
FRANCE
Macron et la taxe
qui parle
l Le chef de l’Etat estime que cet impôt sur les plus-values lorsqu’un résident
quitte la France envoie un « message négatif » aux entrepreneurs.
l La taxe, avait été créée en 2011 pour prévenir les délocalisations fiscales.
En annonçant la suppression de l’« exit tax »
dans ce moment de fortes tensions sociales,
Emmanuel Macron dit beaucoup de son action.
FISCALITÉ
LE FAIT
DU JOUR
POLITIQUE
Par Cécile
Cornudet
P
Dessin Fabien Clairefond pour « Les Echos »
Fin de l’« exit tax » : le nouveau
pavé dans la mare de Macron
our l’anniversaire de
son arrivée à l’Elysée,
Emmanuel Macron a
pensé aux décrypteurs de son
action. Il supprime l’« exit tax »
et leur offre un pitch, ou, dit
autrement, un résumé parfait,
de ses douze mois de président.
Le chef de l’Etat ne répond
jamais à la pression, règle
numéro un. La France sociale
manifeste, le pouvoir d’achat
s’installe en tête des
revendications, une frange de
moins en moins timide de La
République En marche rêve
d’un rééquilibrage « à gauche »
de la politique menée :
Emmanuel Macron fait tout
l’inverse.
Il supprime cette barrière à
l’évasion fiscale conçue comme
telle par Nicolas Sarkozy et
l’annonce le jour du 1er Mai
dans le magazine « Forbes ».
Même la droite libérale (Gilles
Carrez) s’alarme d’une mesure
« qui concerne les hyperriches ». « Disruption » doit
rimer avec perturbation
(politique), règle numéro deux.
Et tant pis si la gauche pense
surtout « provocation ».
Emmanuel Macron affiche, lui,
sa cohérence. Il pense
attractivité avant toute chose. Il
fait de la France une vitrine. Il
choisit des réformes
susceptibles de changer le
regard que l’extérieur porte sur
le pays (statut des cheminots…).
Il parle au monde au moins
autant qu’aux Français. « No
chance » d’amender la réforme
SNCF, dit-il sur Fox News aux
Etats-Unis. « On avait dit : c’est
pas possible que la France
retrouve sa place dans le concert
des nations sur le plan
économique : nous l’avons fait »,
dit-il ce mercredi en Australie.
« Je ne veux aucune “exit tax” »,
annonce-t-il donc dans
« Forbes ».
Pour remettre à flot la « startup nation », il ne perd jamais de
vue sa boussole qu’est
l’entrepreneur. Avant de
pouvoir redistribuer, il faut
produire, a-t-il récemment
expliqué à la télévision.
Beaucoup de « nos propres
start-up, considérant la France
moins attractive que l’étranger,
ont décidé de se lancer de zéro
depuis l’étranger rien que pour
échapper à cette taxe », justifie-til encore dans le magazine
américain.
Emmanuel Macron suit un fil
rouge : il pense que la France
pourra être heureuse dans la
mondialisation si elle y joue
selon les mêmes règles que ses
voisins. Lorsqu’il s’exprime en
France, il est plus philosophe,
évoquant « l’histoire qui
redevient tragique » (« NRF »),
son goût du « risque », de
l’« absolu », du « sel » (France 3,
« L’Express »). Comme s’il avait
bien sûr compris (voulu ?) que
son sel pique.
en bref
Delphine Batho quitte le PS pour
prendre la tête de Génération écologie
POLITIQUE L’ancienne ministre de l’Ecologie Delphine Batho a
annoncé mercredi qu’elle quittait le PS pour prendre la tête de
Génération écologie, le parti créé en 1991 par Brice Lalonde. « Cela
fait un moment que je ne me fais plus d’illusions. J’ai proposé un
tournant, pour faire du PS une force écologiste et féministe. Un
autre chemin, conservateur, a été choisi », a expliqué la députée des
Deux-Sèvres dans cet entretien au « Monde ». « Ma vie et ma tâche
sont ailleurs. Je n’ai pas de regrets », poursuit-elle, assurant ne pas
être « dans une obsession revancharde ».
Xavier Bertrand voit « une tentation
thatchérienne » chez Macron
POLITIQUE Xavier Bertrand, président (ex-LR) de la région
Hauts-de-France, voit après un an de mandat « une tentation thatchérienne chez Emmanuel Macron », qui « semble affectionner le
rapport de force » et « oublier son en même temps » en matière
sociale. « Bien sûr, il faut créer de la richesse avant de la redistribuer.
Mais on peut être libéral et social [...)] Je refuse la théorie du premier
de cordée, ce ne sont pas les valeurs de la France et c’est une aberration économique », tacle-t-il dans « L’Express », rappelant qu’un
chef de l’Etat « a l’obligation de rassembler ».
RETROUVEZ DANIEL FORTIN
RÉDACTEUR EN CHEF DE LA RÉDACTION DES ECHOS
DANS LE JOURNAL DE 8H D’EUROPE MATIN
PRÉSENTÉ PAR PATRICK COHEN
#E1Matin
Son coût de gestion est pointé du
doigt. « Bercy doit collecter des données plusieurs années après l’expatriation, c’est extrêmement compliqué. Nous voulons lancer un signal
politique en créant un cadre simple et
clair », défend Amélie de Montchalin, chef de file des députées En Marche à la commission des finances de
l’Assemblée.
Ingrid Feuerstein
@In_Feuerstein
Après la réforme de l’impôt sur la
fortune et de la fiscalité sur le capital,
Emmanuel Macron a abattu une
nouvelle carte de sa politique
d’attractivité. Le chef de l’Etat a
choisi le magazine américain « Forbes » pour annoncer la suppression
de l’« exit tax », un impôt créé en 2011
pour dissuader le transfert de domicile fiscal à l’étranger.
Le choix de ce média n’est pas
anodin. Emmanuel Macron justifie
cette décision par la volonté de créer
un environnement plus favorable
pour les créateurs d’entreprise.
Selon lui, cet impôt envoie un « message négatif aux entrepreneurs, plus
qu’aux investisseurs », car il signifie
qu'« au-delà d’un certain seuil, vous
êtes pénalisé si vous quittez la
France ». Il défend la liberté d’investir qu’il compare avec l’engagement
du mariage : « Si vous voulez vous
marier, vous ne devriez pas avoir à
expliquer à votre partenaire : “Si tu te
maries avec moi, tu ne seras pas libre
de divorcer” […] Je suis pour l’idée de
pouvoir se marier et être libre de
divorcer. »
L’« exit tax » cible les contribuables transférant leur domicile fiscal
hors de France. Elle est assise sur les
plus-values latentes constatées lors
du transfert. Elle est due lors de la
cession de l’entreprise. Contrairement à l’ISF et à la « flat tax » de 30 %
sur les revenus du capital, sa disparition ne faisait pas partie du programme présidentiel d’Emmanuel
Macron, même s’il s’était prononcé
contre cette disposition lorsqu’il
était ministre de l’Economie.
Le chef de l’Etat risque cette fois
de prendre de court sa majorité,
alors que les dernières réformes fis-
Une efficacité discutable
Le chef de l’Etat a choisi le magazine américain « Forbes »
pour annoncer la suppression de l’« exit tax ». Photo DR
cales ont laissé l’image d’un « président des riches » confortée par la difficile mise en œuvre de la hausse de
CSG. « Avec Emmanuel Macron, c’est
encore et toujours « exit la taxe » pour
les plus fortunés […] qui pourront
désormais s’exiler fiscalement en
toute impunité », a dénoncé le
député PS Boris Vallaud.
Les arguments plaidant pour la
suppression de l’« exit tax » ne manquent pas. Son rendement est faible,
moins de 100 millions d’euros au
total depuis 2011 selon Bercy,
même si ce chiffrage est mis en
doute par un récent rapport du Conseil des prélèvements obligatoires
(CPO). Valérie Rabault, chef du
groupe Nouvelle Gauche (PS) à
l’Assemblée, souligne que l’« exit
tax » fait l’objet d’un faible nombre
de déclarations. « C’est une tempête
dans un verre d’eau. Si les Américains
savaient que la principale annonce du
président concernait 400 contribuables, ils nous riraient au nez. »
La question est de savoir si la France
est prête à se passer d’un dispositif
anti-évasion fiscale pour favoriser la
création d’entreprises. « Quand une
entreprise a pris de la valeur, elle le
doit aussi à l’environnement social,
aux infrastructures dont elle a bénéficié. Un retour de 30 % sur la plus-value à la collectivité me paraît justifié »,
juge le député Gilles Carrez (LR),
rapporteur du budget lors de la création de cette taxe.
Cette taxe est-elle vraiment efficace pour freiner les départs des
chefs d’entreprise ? « C’est plus l’instabilité fiscale que le poids des impôts
qui pousse les entrepreneurs à partir.
Quand une personne souhaite quitter
la France, l’exit tax est un élément
d’arbitrage, mais ce n’est pas cela qui
va empêcher le départ », constate
Benjamin Homo, associé du cabinet
Mayer Brown.
A l’étranger, de nombreux pays
occidentaux possèdent une législation dissuadant le départ des entrepreneurs, le plus connu étant
l’impôt américain lié à la nationalité.
« Le système allemand continue de
taxer les nationaux après le départ,
mais sous réserve quand même qu’ils
aient été résidents allemands pendant
au moins cinq années précédent
l’expatriation », illustre Daniel Gutmann, associé chez CMS Francis
Lefebvre. Dans le droit britannique,
les résidents qui quittent le Royaume-Uni ne sont taxés que s’ils
reviennent. n
Une mécanique complexe pour freiner
les départs des chefs d’entreprise
Le Conseil des prélèvements obligatoires avait
récemment évalué le
rendement de l’« exit tax »
à 800 millions d’euros par
an. Mais il s’agit de l’impôt
théoriquement dû au
regard des plus-values
latentes. Les recettes
effectivement perçues
atteignent à peine 100 millions en tout depuis 2011,
indique Bercy.
Dans son interview à « Forbes »,
Emmanuel Macron présente l’« exit
tax », qu’il veut supprimer dès 2019,
comme un impôt « minuscule » qui
représente un « coût d’opportunité ».
« Beaucoup de start-up par le passé,
quand elles considéraient la France
moins attractive, ont décidé de se lancer à l’étranger pour éviter cette
taxe », ajoute-t-il dans la revue américaine. Bercy indique que les recettes de l’« exit tax » effectivement perçues par l’Etat ont représenté à peine
100 millions d’euros, en tout, depuis
2011. Cette image d’une taxe qui rapporte peu et freine la création
d’entreprise est apparue dès les premières années d’application de
l’« exit tax ». Les chiffres publiés par
Bercy ont alors fait état d’un rendement très faible (quelques dizaines
de millions en 2012 et 2013), bien
inférieur aux recettes attendues
(200 millions). Chaque année, le
nombre de déclarations d’« exit
tax » se comptait en centaines. Quel-
que 399 contribuables ont transmis
une déclaration en 2014, pour un
montant total de plus-values potentielles déclarées de 2,6 milliards
d’euros.
Fonctionnement complexe
En début d’année, le Conseil des prélèvements obligatoires, instance rattachée à la Cour des comptes, a
pourtant évalué le rendement de cet
impôt à 803 millions d’euros en 2016
et 745 millions d’euros en 2015. Mais
il s’agit d’un rendement théorique.
L’écart s’explique par le fonctionnement complexe de l’« exit tax ».
Instaurée en 2011, à la fin du quinquennat Sarkozy, cette taxe visait à
freiner les délocalisations de chefs
d’entreprise dans les Etats où
l’imposition des plus-values de cession est plus clémente. « Les entre-
preneurs ayant l’intention de vendre
partaient en Belgique pour céder leur
entreprise en franchise totale de plusvalue. Les cas étaient fréquents »,
explique le député LR Gilles Carrez,
à l’époque rapporteur du budget. La
polémique remonte aux années
1990 avec le départ du fondateur de
BusinessObjects. La France avait
instauré une première « exit tax »
au début des années 2000. Mais celle-ci avait été retoquée par la justice
européenne, qui l’avait déclarée
contraire à la liberté de circulation
des capitaux : seuls pouvaient partir
ceux qui avaient les liquidités pour
payer la taxe.
C’est la raison pour laquelle le
texte élaboré en 2011 a prévu un sursis de paiement. En clair, l’entrepreneur déclare ses plus-values latentes au moment où il transfère son
domicile fiscal hors de France. Il ne
paie l’impôt qu’à partir du moment
où il cède son entreprise, un événement qui peut intervenir plusieurs
années après l’expatriation. Ou qui
peut ne pas intervenir du tout.
C’est ce qui explique l’écart entre
les estimations de Bercy et les chiffres du Conseil des prélèvements
obligatoires. Dans le premier cas, il
s’agit des recettes qui rentrent effectivement dans les caisses de l’Etat.
Dans le second, c’est une estimation
de l’impôt qui serait théoriquement
dû au regard des plus-values latentes déclarées mais non exercées. A
noter que l’argent ne rentre pas
nécessairement, même ultérieurement, car une fois qu’un délai de
quinze ans s’est écoulé après l’expatriation, le contribuable est
exempté de l’« exit tax ». — I. F.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FRANCE // 03
Les Echos Jeudi 3 mai 2018
Déficit : la France va sortir du purgatoire
l Bruxelles doit lancer, ce jeudi, la fin de la procédure pour déficit excessif qui vise la France depuis 2009.
l Le gouvernement va devoir lever les incertitudes qui pèsent sur la trajectoire budgétaire post-2019.
BUDGET
Renaud Honoré
@r_honore
C’était la condition indispensable
pour être pris au sérieux sur la scène
européenne. Emmanuel Macron
s’apprête, ce jeudi, à recevoir de la
part de Bruxelles son brevet de bon
élève budgétaire. Pierre Moscovici,
le commissaire européen aux Affaires économiques, va en effet constater officiellement le fait que la
France devrait avoir son déficit
public sous la barre des 3 % de PIB
deux années consécutives en 2017
et 2018 (à 2,6 % et 2,3 % respectivement selon Paris), ce qui n’était
plus arrivé depuis 2007.
A bien des égards,
le programme
de stabilité envoyé
mi-avril peut déjà
paraître en partie
obsolète, après les
différentes annonces
faites depuis trois
semaines…
Suite à cette annonce, la Commission devrait mettre fin le 23 mai prochain, lors de la présentation de ses
recommandations aux pays de la
zone euro, à la procédure pour déficit excessif dans laquelle la France
est empêtrée depuis 2009. Une
bonne nouvelle pour la crédibilité
économique du pays, même si cela
ne fera pas forcément sortir la
réforme de la zone euro voulue par
Emmanuel Macron des limbes dans
lesquelles elle s’est abîmée depuis
son élection il y a un an.
Pour autant, le retour sous la
barre des 3 % n’exonère pas de tout
effort. Et la France va rentrer dans le
volet préventif du pacte de stabilité.
Celui-ci prévoit notamment l’obligation d’une baisse tous les ans d’au
moins 0,5 % de PIB du déficit structurel (hors effet de la conjoncture).
Or, de l’aveu même d’un haut fonctionnaire de Bercy, « nous ne sommes pas complètement raccords avec
ce qui est prévu dans les textes ».
Le Haut Conseil des finances
publiques relevait dans son avis,
paru mi-avril, sur le programme de
stabilité du gouvernement sur les
années 2018-2022 que l’ajustement
structurel n’était que de « 0,3 point de
PIB par an en moyenne entre 2018
et 2022 […] et même limité à 0,1 point
en 2018 ». L’autorité indépendante
notait également que l’autre objectif
assigné (le retour rapide à l’objectif
de moyen terme de solde structurel,
fixé à – 0,4 % pour l’Hexagone) « ne
serait pas atteint sur la période de
programmation ».
Il y a encore quelques semaines,
les experts de Bercy estimaient que
les réformes lancées par le gouvernement devraient suffire à convaincre Bruxelles de ne pas leur tenir
trop grief de ces entorses aux tables
de la loi européennes. « Il faut aussi
se rappeler que l’élasticité des recettes
fiscales [l’effet que la conjoncture
peut avoir sur leur niveau, NDLR]
pourrait aussi faire varier le niveau
d’ajustement structurel, comme cela
a été le cas en 2017 », espère une
source gouvernementale.
Il est toutefois possible que les
derniers échos venus de Paris aient
légèrement fait tiquer les experts de
la Commission. A bien des égards, le
programme de stabilité envoyé miavril peut déjà paraître en partie
obsolète, après les différentes
annonces faites depuis trois semaines qui n’avaient pas été intégrées au
document gouvernemental. Reprise
d’une partie de la dette de la SNCF
dès 2020, suppression totale de la
taxe d’habitation après 2020 sans
contrepartie, chasse aux taxes
inutiles et baisse programmée des
impôts de production pour les
entreprises : les milliards d’euros
s’accumulent, qui rendent l’objectif
d’un excédent des comptes publics
en 2022 à 0,3 % hypothétique. Un
flou qui s’ajoute à celui autour des
économies budgétaires promises
après 2020, ce qui devrait inquiéter
Bruxelles qui n’aime rien moins que
les incertitudes. n
Coup de frein à la croissance
en France et en zone euro
Le PIB de la zone euro a
progressé de seulement
0,4 % au premier trimestre
contre 0,7 % sur les trois
derniers mois de 2017.
Les économistes évoquent
un trou d’air plus
qu’un retournement
de la conjoncture.
Guillaume de Calignon
@gcalignon
Le ralentissement de l’activité a été
notable dans toute la zone euro au
premier trimestre. Le PIB a progressé de seulement 0,4 % sur les
trois premiers mois de l’année alors
qu’il avait grimpé de 0,7 % au dernier trimestre 2017. La France a subi
un coup de frein d’une ampleur
similaire : la croissance n’a atteint
que 0,3 % au premier trimestre.
Que s’est-il passé ? D’abord, la
progression enregistrée à la fin de
l’année 2017 était forte et largement
supérieure au rythme de croisière,
c’est-à-dire à celui que peuvent soutenir à long terme les économies de
la zone euro et de la France. En
rythme annualisé, le PIB avait augmenté de 2,8 % fin 2017. Impossible
de garder une telle vitesse sur la
durée. En ce sens, la croissance du
premier trimestre de 2018 marque
un retour à la normale.
Ensuite, le climat des affaires s’est
tassé dans la zone euro depuis le
début de l’année. Ce recul s’explique
par la hausse du prix du pétrole – le
baril de brut est passé de 50 dollars
il y a un an à 73 dollars mercredi – et
par l’appréciation de l’euro face au
dollar, ce qui pèse sur les exportations. Par ailleurs, le mauvais temps
de cet hiver a eu un impact sur la
production industrielle. Et les chefs
d’entreprise craignent que les
escarmouches entre la Chine et les
Etats-Unis en matière commerciale
ne dégénèrent en véritable guerre
dont l’Union européenne pourrait
bien être la première victime. Les
Etats-Unis ont accusé un déficit
commercial de plus de 50 milliards
d’euros avec la seule Allemagne l’an
passé.
L’appréciation
de l’euro face
au dollar pèse
sur les exportations.
Toutefois, beaucoup d’économistes pensent que l’économie européenne a connu un trou d’air au premier trimestre et qu’il ne s’agit pas
d’un retournement de tendance.
Dans ses dernières prévisions économiques publiées en mars dernier, la Banque centrale européenne (B CE) tablait sur une
croissance de 2,4 % dans la zone
euro cette année. Le gouvernement d’Edouard Philippe indiquait,
lui, le mois dernier, s’attendre à une
progression du PIB de 2 % dans
l’Hexagone en 2018. n
Le siège de la
Commission
européenne,
à Bruxelles.
La France va
rentrer dans le volet
préventif du Pacte
de stabilité. Celui-ci
prévoit l’obligation
d’une baisse tous les
ans d’au moins 0,5 %
de PIB du déficit
structurel.
Photo Shutterstock
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
04 // FRANCE
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos
Dans le Cher,
Philippe mise
sur la pédagogie
POLITIQUE
Le Premier ministre
a entamé mercredi
une « décentralisation » de Matignon
pour trois jours.
Isabelle Ficek
@IsabelleFicek
— Envoyée spéciale dans le Cher
Après le Lot en décembre, le
Cher au printemps. C’est là
qu’Edouard Philippe et l’essentiel de son cabinet ont posé,
mercredi, leurs valises pour une
nouvelle « décentralisation » de
Matignon. Autant une opération de communication à l’intention des territoires visés
pour un exécutif accusé d’être
coupé du terrain qu’une session
de travail pour le cabinet. Le
tout, dans un contexte que Matignon reconnaît assez différent,
avec une « période de contestation sociale jamais connue depuis
le début du quinquennat ».
« L’idée n’est pas du tout de
compenser par manque de capteurs, a expliqué Edouard Philippe depuis l’abbaye de Noirlac,
mais de discuter, d’expliquer.
Je crois beaucoup au contact direct. » Mercredi, le contact
direct – mais extrêmement
encadré tout au long de la journée – a débuté auprès d’agriculteurs, avec le marché aux bovins
des Grivelles. Echanges polis.
Quelques encouragements.
« Laissez-vous pas faire par les
cheminots. Il faut les mettre au
boulot. Faut pas hésiter. C’est
sur la bonne voie, là », a lâché
un jeune agriculteur. Sourire et
silence d’Edouard Philippe, qui
s’est contenté – pas question de
se laisser aller au « cheminots
bashing » – d’une tape appuyée
sur le bras. Passage ensuite
par une jeune exploitation qui
produit, entre autres, du quinoa
made in France. Et visite d’une
maison de santé flambant
neuve à Sancoins.
Solutions et innovations
De quoi, pour Edouard Philippe, pouvoir dire qu’il « existe
des solutions exemplaires quand
les médecins se mettent d’accord
entre eux pour désengorger les
urgences » ou lutter contre les
déserts médicaux avec la télémédecine. Le tout sans risquer
une visite sans doute plus
périlleuse dans un CHU.
Bref, l’idée de Matignon était
de montrer que, « même dans
des territoires en difficulté, il
existe solutions et innovations »,
insiste son entourage. Au menu
du dîner, mercredi soir avec les
élus, une mesure moins au goût
du territoire : la limitation à
80 km/h, qui concernera 99 %
du réseau du Cher. Et que le cortège du Premier ministre est allé
jusqu’à respecter dans l’espoir
de la faire peu à peu digérer. n
Les occupations
d’université sur le déclin
administrativement, soit évacués
par les forces de l’ordre ». L’Unef a
appelé à une journée de mobilisation ce 3 mai, avec d’autres (FSU,
CGT, FO, SGL, Solidaires, UNL)
dans l’Education nationale et
l’enseignement supérieur. « Les
étudiants vont continuer à se faire
entendre », prédit Lilâ Le Bas, en
regrettant que « la seule réponse
aux revendications des étudiants
mobilisés [ait] été l’envoi des forces
de l’ordre pour les déloger ».
ENSEIGNEMENT
SUPÉRIEUR
Seules deux universités
restent bloquées et six
autres partiellement.
Plusieurs syndicats
appellent à une journée
de mobilisation, ce
jeudi, dans l’éducation
et l’enseignement
supérieur.
Enseignements à distance
Marie-Christine Corbier
@mccorbier
« Victoire ! » a réagi l’UNI dans un
tweet. Le tribunal administratif de
Toulouse, qui avait été saisi en
référé par le syndicat universitaire,
a ordonné ce mercredi le déblocage
de l’université de Toulouse JeanJaurès, occupée depuis le 6 mars.
Seules deux universités restent
bloquées : Rennes-II et Nanterre.
Six autres le sont encore partiellement, selon le ministère de l’Enseignement supérieur : Limoges, Nantes, Marseille, Lyon-II, Paris-VIII et
l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS). Avant les
vacances universitaires, une quinzaine de sites étaient bloqués.
L’impasse des examens
Certains ont été débloqués durant
les vacances. Après le site parisien
de Tolbiac le 20 avril, des bâtiments
avaient été évacués à Montpellier,
Grenoble, Nancy, Metz ou Stras-
Le tribunal administratif de Toulouse a ordonné mercredi le déblocage de l’université Toulouse Jean-Jaurès. Photo Pascal Pavani/AFP
bourg. « On arrivait dans une
impasse, l’impasse des examens,
avait justifié la semaine dernière le
président de l’université de Lorraine, Pierre Mutzenhardt, en parlant de « la délocalisation impossible » des 600 épreuves programmées à partir de ce jeudi.
« Chaque fois que des espaces universitaires seront confisqués par des
petits groupes radicaux, chaque fois
que l’organisation des examens sera
ciblée, nous répondrons avec fermeté », avait affirmé la semaine dernière Edouard Philippe. « Tous les
examens auront lieu », avait ren-
chéri la ministre de l’Enseignement
supérieur, Frédérique Vidal.
Les vacances, les ponts de mai et
la période des examens font que « le
mouvement s’est calmé », constate
François Germinet, vice-président
formation à la Conférence des présidents d’université (CPU). Mais il
est, selon lui, « trop tôt pour dire si
c’est la fin d’un mouvement ou s’il va
reprendre dans une semaine ».
Pour la présidente de l’Unef, Lilâ
Le Bas, hostile à la réforme de l’université, « les situations d’occupation
sont de plus en plus compliquées car
de nombreux sites ont été soit fermés
Certaines universités tentent néanmoins d’organiser les examens sans
recourir aux forces de l’ordre.
Comme à Nantes, où l’université a
finalement préféré laisser les étudiants bloqueurs occuper une partie d’un campus. Les enseignements se poursuivent à distance, à
l’aide de plates-formes numériques,
et le personnel administratif s’est
installé dans d’autres bâtiments. A
Rennes-II, où le blocage a été reconduit jusqu’au 7 mai, les examens ont
été décalés au 17 mai « avec des
mesures d’aménagement pour les
étudiants empêchés », selon le président de l’université, Olivier David.
A Lyon-II, son homologue Nathalie Dompnier envisage « différentes
possibilités pour que les examens
aient lieu aux dates prévues »,
durant la deuxième quinzaine de
mai. « L’essentiel du semestre s’est
tenu normalement, avec dix semaines et demie de cours sur douze, indique-t-elle. C’est certes problématique, mais le semestre n’est pas
compromis. » n
L’exécutif confronté au retour
de la violence politique
Partenaires Officiels
SOCIAL
28
MAI 2018
Palais des Congrès
Le gouvernement
rejette toute
défaillance après
les heurts du 1er Mai.
PARIS
Grégoire Poussielgue
@Poussielgue
ACHETEURS DE GRANDS GROUPES, PME, ETI
VENEZ RENCONTRER VOS FOURNISSEURS !
LA PLUS GRANDE PLACE DE MARCHÉ
DU SECTEUR PROTÉGÉ ET ADAPTÉ
150
FOURNISSSEURS
sélectionnés du secteur
protégé & adapté (EA/ESAT/TIH) *
La polémique a démarré immédiatement, obligeant Emmanuel
M a c r o n , d e p u i s l ’Au s t r a l i e ,
et Edouard Philippe, depuis le Cher,
à réagir. Au lendemain des graves
violences qui ont émaillé les manifestations syndicales du 1er Mai, le
FN et LR ont dénoncé, sur le même
registre, l’échec du gouvernement.
Marine Le Pen a évoqué le « laxisme
du pouvoir », quand Laurent Wauquiez s’en est pris à la « faillite de
l’Etat régalien ». Plus mesuré, Olivier Faure, le nouveau premier
secrétaire du PS, a demandé une
commission d’enquête parlementaire pour « faire la lumière sur les
responsabilités dans la chaîne de
commandement ».
Un an après l’élection d’Emmanuel Macron, ces violences s’inscrivent dans un contexte de fortes tensions sociales. La violence des black
blocs a occulté la manifestation des
syndicats, les rendant inaudibles.
109 gardes à vue
« Il y a un gouvernement, il y a un
Etat, il est dirigé et il continuera à
agir », a indiqué mercredi Emmanuel Macron depuis l’Australie, où il
est en voyage officiel. De son côté,
Edouard Philippe a dénoncé « des
casseurs dont la volonté est de remettre en cause notre société et à certains
égards notre démocratie », après
avoir taclé la veille les « professionnels de la polémique ».
Le bilan de la journée du 1er Mai
fait état de 283 personnes interpellées et de 109 gardes à vue. Au-delà
de la polémique sur le rôle de la
police et sa capacité à anticiper ces
événements – la préfecture de
police attendait 500 à 600 black
blocs, il en est venu 1.200 –, plusieurs responsables de la majorité
ont aussi dénoncé la surenchère
verbale qui, selon elle, nourrit cette
violence. « Lorsque vous avez une
partie de la classe politique, sur les
marges, qui appelle à faire la fête à
Macron, certains le prennent effectivement au pied de la lettre », a
déclaré, sur France 2, le ministre de
l’Intérieur, Gérard Collomb.
L’allusion à la manifestation
qu’organise samedi à Paris le député
de La France insoumise François
Ruffin n’est pas cachée. L’initiateur
du mouvement Nuit debout en 2016
a annoncé cette manifestation
début avril, avec la ferme intention
d’apporter sa part à la contestation
sociale, à défaut de réussir à mettre
en œuvre la « convergence des luttes ». Pour prévenir les violences,
deux services d’ordre seront mis en
place par les organisateurs.
Mais la facilité avec laquelle les
black blocs ont pu s’agréger à la
manifestation et commettre des
dégradations n’a échappé à personne. Et le climat général ne plaide
pas pour une manifestation apaisée. Gérard Collomb a promis un
renfort de forces de l’ordre (« On va
s’adapter ; pour les prochaines manifestations, il y aura encore plus de forces de l’ordre »), mais cela ne sera
peut-être pas suffisant. n
12
PÔLES D’ACTIVITÉS
Systèmes d’information, sous-traitance
industrielle, restauration, communication,
marketing direct…
100
SPEED MEETING
Rencontrez en one-to-one des prestataires
qualifiés selon vos besoins
*EA : Entreprises Adaptées - ESAT : Etablissements et Services d’Aides par le Travail - TIH : Travailleurs Indépendants Handicapés
Partenaires Associés
Partenaires accessibilité
Infos & inscriptions sur
salonhandicap.com
La police a compté quelque 1.200 Black Blocs le 1er mai à Paris. Photo Thomas Samson/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FRANCE // 05
Les Echos Jeudi 3 mai 2018
La liste des candidats
à la présidence du Medef se réduit
Les candidatures
à la succession de
Pierre Gattaz doivent
être validées le 4 mai.
Plusieurs postulants
ont déjà annoncé leur
retrait de la course.
SANTÉ Le 26 avril, deux nouveaux référentiels de branche rela-
Services publics : « un sentiment
de dégradation », selon une enquête
Marie Bellan
@mbellan1
FONCTION PUBLIQUE Les résultats de la consultation lancée
en novembre pour recueillir les avis des agents et des usagers
des services publics, présentés mercredi par le gouvernement,
montrent un sentiment de dégradation largement partagé. Baptisée « Forum de l’action publique », cette consultation qui comportait deux volets – une plateforme en ligne et des événements
régionaux – s’est déroulée du 24 novembre au 9 mars. Elle s’inscrit dans le processus de transformation de l’action publique
engagé par le gouvernement, nommé Action publique 2022. La
présentation organisée mercredi à Bercy a été boycottée par la
CGT des services publics ainsi que par Solidaires.
De gauche à droite, Olivier Klotz, Jean-Charles Simon, Alexandre Saubot, Pierre Brajeux, Patrick
Martin, Dominique Carlac’h, Geoffroy Roux de Bézieux et Frédéric Motte. Photo Eric Piermont/AFP
désormais l’assurance d’avoir le
soutien indéfectible du président de
l’UIMM, Philippe Darmayan, un de
ses proches qui vient tout juste
d’être élu à la tête de la fédération à
sa place. Mais les fédérations territoriales de l’UIMM risquent de ne
pas être toutes aussi disciplinées.
Geoffroy Roux de Bézieux, de son
côté, peut pousser un ouf de soula-
Alliances entre candidats
Cette alliance peut-elle rebattre les
cartes de la campagne ? Aucun des
trois candidats n’avait de chance
d’arriver à la présidence du Medef.
Mais ensemble, ils vont réunir un
nombre de voix certes limité, mais
qui pourrait être précieux pour
faire la différence, notamment
pour les deux favoris que sont
Alexandre Saubot, l’ex-président de
la Fédération de la métallurgie
(UIMM), et Geoffroy Roux de
Bézieux, le patron d’Oliviers & Co.
Il est toujours aussi difficile de
prévoir qui sortira gagnant de cette
campagne. Alexandre Saubot a
Le compte de prévention de la
pénibilité s’installe progressivement
tifs à l’exposition aux risques professionnels ont été étudiés par
le Conseil d’orientation des conditions de travail. Ils concernent
la branche des cabinets dentaires libéraux et celle de la charcuterie de détail. Ces référentiels sont destinés à faciliter l’accès au
compte professionnel de prévention (C2P) pour les salariés des
petites entreprises. Les référentiels de branche présentés à
l’homologation sont désormais au nombre de 16. Ils recensent
les expositions aux risques professionnels par tâches ou par
métiers. Au final, avec ces deux nouveaux référentiels, ce sont
plus de 1.600.000 salariés du secteur privé qui vont être couverts
par un référentiel ou un accord de branche pénibilité.
SOCIAL
L’heure des grandes manœuvres a
commencé au Medef. C’est que la
date limite de dépôt des candidatures pour la succession de Pierre
Gattaz à la tête de l’organisation
patronale arrive à grands pas. Ce
vendredi sera établie la liste définitive des candidats. Les neuf postulants qui s’étaient lancés dans la
course ne resteront pas tous en lice.
Après le ralliement de Vincent
Charpin à Jean-Charles Simon, qui
défend un projet résolument libéral,
loin de tout paritarisme, un autre
trio s’est formé il y a quelques jours
autour de Patrick Martin, le président du Medef Auvergne-Rhône-Alpes. Fabrice Le Saché, jeune entrepreneur, et Pierre Brajeux, qui
préside le Medef des Hauts-deSeine, ont choisi de retirer leur candidature à son profit. « L’unité et le
collectif doivent primer pour l’avenir
de notre mouvement », expliquent les
trois dirigeants pour justifier leur
regroupement.
en bref
Le scénario final
devrait se dessiner
plus nettement
après les 17 et 18 mai.
Durant ces deux jours,
la FFB (bâtiment) et
l’UIMM (métallurgie)
auditionneront tous
les candidats validés
par la commission.
gement avec l’abandon de Christian
Nibourel, le président de la fédération des services. Ce dernier a
caressé jusqu’au bout l’idée de prendre part à la campagne, ce qui aurait
sérieusement compliqué l’équation
pour Geoffroy Roux de Bézieux, qui
a besoin des voix (une quarantaine
environ sur les 570) de la fédération
des services pour être élu.
Le scénario final devrait toutefois
commencer à se dessiner un peu
plus nettement après les 17 et
18 mai. Durant ces deux jours, les
deux grandes fédérations professionnelles que sont la FFB (bâtiment) et l’UIMM auditionnent tous
les candidats validés par la commission statutaire. A l’issue de ces auditions, les deux fédérations n’ont pas
prévu de communication officielle,
mais on devrait savoir qui sont les
candidats qui ont fait la meilleure
impression. Les voix du bâtiment
sont stratégiques pour cette élection. Or aucun des deux favoris ne
s’impose réellement chez les adhérents de la FFB.
Alexandre Saubot est jugé bon
connaisseur des problématiques
du secteur, assez proches finalement de celles de la métallurgie,
mais trop « social » et pas assez collectif dans sa façon de travailler.
Geoffroy Roux de Bézieux, au contraire, a plutôt tendance à inspirer
confiance mais certains le trouvent
trop « dilettante ». n
Loi asile-immigration : la CNCDH
déplore un texte « dangereux et inutile »
POLITIQUE Le projet de loi asile-immigration, adopté en pre-
mière lecture à l’Assemblée nationale, est un texte « inadapté »,
« dangereux » et « inutile », a estimé la Commission nationale
consultative des droits de l’homme (CNCDH) dans un avis
sévère rendu mercredi. Les aménagements prévus « sont
contraires aux fondements de la procédure d’asile », avec un risque de « régression » de ce droit, via la réduction des délais et le
recours accru à la vidéo-audience, estime la CNDH. Le projet de
loi vise à réduire le délai de la demande d’asile à six mois et prévoit aussi un doublement à quatre-vingt-dix jours de la durée
maximale de rétention administrative.
Gallimard
présente
Bataille judiciaire pour
le nom de domaine France.com
INTERNET
Un Français installé
aux Etats-Unis
était propriétaire
du nom de domaine
depuis 1994.
Dépossédé par
la France, il l’attaque
en justice devant un
tribunal américain.
Véritable carte de visite pour un site
Internet, le nom de domaine est
déterminant pour son existence sur
la Toile. Et cela peut parfois coûter
très cher : en témoignent les
28,5 millions d’euros déboursés en
2007 par la société de locations de
vacances HomeAway pour Vacation.com. Un montant record.
Jean-Noël Frydman, lui, n’a reçu
aucune compensation financière
pour voir son site France.com devenir la propriété de l’Etat français. Le
19 avril, celui qui avait fait de son site
un portail d’aide et de conseil à destination des touristes visitant
l’Hexagone a décidé de répliquer et
d’assigner l’Etat français devant un
tribunal américain.
Il accuse le gouvernement de
« cybersquatter » France.com, en
profitant de la marque et de la
notoriété de son site Internet. Le
« cybersquatting » est une pratique consistant à déposer un nom
de domaine qui contient celui
d’une marque connue, pour s’assurer du trafic grâce à sa popularité.
Aujourd’hui, France.com est
automatiquement réorienté vers
France.fr, le portail officiel du tourisme en France.
C’est en 2015 que le ministère
français des Affaires étrangères
l’attaque en justice en soutenant
que « France » est un nom de marque déposé et que « France.com »
lui appartient donc. Il est également
reproché à l’entrepreneur de faire
concurrence à Atout France, l’agence chargée du développement
touristique du pays.
En juillet 2016, le couperet
tombe : le tribunal de grande instance de Paris donne raison à l’Etat
et ordonne le transfert du nom de
domaine ; la décision sera confir-
100.000
TOURISTES
C’est le nombre de visiteurs
que le site France.com aurait
envoyés dans l’Hexagone depuis
vingt ans, selon son fondateur.
mée en appel en septembre 2017.
Un pourvoi est alors déposé devant
la Cour de cassation, mais la société
Web.com, qui assurait la gestion de
l’adresse IP, a transféré le nom à
l’Etat français mi-mars.
Le site de Jean-Noël Frydman
vient de fêter ses vingt ans ; ce n’est
plus le petit portail Web pour francophiles des débuts d’Internet. En
effet, le Français a depuis créé une
agence de voyages et utilise son site
Internet pour faire la promotion de
sa société. Il estime qu’il a envoyé
entre « 100.000 et 150.000 touristes » dans l’Hexagone en près de
vingt ans.
Des millions d’euros
de pertes
Le 19 avril, l’entrepreneur a donc
déposé une plainte auprès d’un
tribunal américain pour « cybersquattage ». Elle vise la République
française, Atout France, le ministère de l’Europe et des Affaires
étrangères ainsi que le ministre
Jean-Yves Le Drian. Jean-Noël
Frydman y demande à redevenir
propriétaire de France.com. Il
estime que la perte de son nom de
domaine lui a coûté des « millions
d’euros ». Pour connaître la position
définitive de la justice française, il
faudra attendre la décision de la
Cour de cassation. — S. T.
CHRISTIAN
MOREL
Les décisions absurdes
T O M E I – Sociologie des erreurs radicales et persistantes
T O M E I I – Comment les éviter
T O M E I I I – L’enfer des règles. Les pièges relationnels
Parmi les « 10 livres cultes du xxie siècle » du magazine Challenges
gallimard.fr I facebook.com/gallimard
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
06 //
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos
MONDE
en
chiffres
ITALIE : LE PIB À FIN MARS
PROGRESSE DE 0,3 %
CHINE : HAUSSE
DU MANUFACTURIER
L’économie italienne
a enregistré une croissance
modeste au premier
trimestre 2018, conforme
aux attentes et au même
rythme qu’à la fin de 2017,
selon les données provisoires
de l’institut de la statistique
(Istat). Le PIB a crû de 0,3 %
sur la période janvier-mars
et de 1,4 % sur une base
annuelle, affirme l’institut.
L’activité manufacturière en
Chine a légèrement accéléré
en avril, selon l’indicateur
Caixin diffusé mercredi.
L’indice des directeurs
d’achat (PMI), calculé par
le cabinet IHS Markit
et publié par le groupe
de médias Caixin, s’est établi
à 51,1 le mois dernier,
contre 51,0 en mars
et 51,6 en février.
14
EXPERTS DU CLIMAT
REJOIGNENT LA FRANCE
Quatorze personnes, originaires de sept pays, vont rejoindre l’initiative « Make Our
Planet Great Again », lancée
par Emmanuel Macron après
l’annonce par Trump du
retrait des Etats-Unis de
l’Accord sur le climat.
UNION EUROPÉENNE
Paris vent debout contre les coupes
dans la politique agricole commune
l La Commission propose de réduire
de 5 % le budget de la PAC.
l Les aides directes aux agriculteurs,
dont la France est le principal bénéficiaire, seraient réduites et réorientées
vers les petites exploitations.
Derek Perrotte
@DerekPerotte
— Bureau de Bruxelles
Marie-Josée Cougard
@CougardMarie
Comme un symbole, elle est désormais qualifiée dans le vocable budgétaire de Bruxelles de « politique
ancienne ». Comme pressenti
depuis des mois, la politique agricole commune (PAC) apparaît
comme la grande perdante, avec les
politiques de cohésion, des arbitrages budgétaires de la Commission.
En dépit des efforts en coulisses
de Paris ces dernières semaines,
l’exécutif européen a la main assez
lourde dans sa proposition. Sur le
papier, il avance une coupe nette
« de 5 % en euros courants ». Mais ce
calcul intègre le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne et
prend comme base ce qu’aurait
donc été un budget de la PAC « stable » pour les 27 membres restants.
Avec 365 milliards d’euros proposés
sur la période 2021-2027 contre
408 milliards sur la précédente
mandature, le recul « brut » avoisinerait en réalité 10 %, chiffre brandi
par les opposants à de telles coupes
dans un budget qui représente 37 %
des dépenses européennes.
Les économies financeraient
plus que le seul trou qu’engendrera
le Brexit dans la PAC. Le coup serait
rude pour les exploitants : les aides
directes que leur verse Bruxelles, et
les mesures de marché activées en
cas de crise, reculeraient de 3,9 % en
moyenne annuelle, avec des variations selon les pays. La baisse en
France, principal bénéficiaire de ces
aides, serait dans cette moyenne.
L’effort frapperait en priorité les
grosses exploitations. Aujourd’hui,
les 20 % les plus conséquentes
obtiennent 80 % des aides. Bruxelles juge ce système inéquitable et
peu écologique et propose deux pistes de rééquilibrage : introduire un
plafond annuel et/ou une dégressivité des aides afin d’enclencher leur
réorientation vers les plus petites
exploitations.
Les autres économies seraient
réalisées dans le soutien au développement rural, second pilier de la
PAC, avec une baisse de la contribution européenne qu’il reviendrait à
chaque Etat de compenser s’il le
souhaite sur son propre budget.
Cette « flexibilité nouvelle » dans
la PAC — la seule des politiques
européennes jusqu’ici entièrement
intégrée, financée et pilotée par
Bruxelles — est mise en avant par la
Commission pour rassurer les pays
à forte culture agricole.
Paris n’est pas du tout d’accord
avec cette manière de présenter les
choses. Pour le cabinet de Stéphane
Travert, le ministre français de
l’Agriculture, « cette nouvelle flexibilité n’est pas de nature à rassurer les
grands pays agricoles. Elle tient plus
du désengagement de Bruxelles que
d’une opportunité pour les Etats
membres qui n’ont pas nécessairement les moyens de suppléer à une
baisse du cofinancement de l’UE. »
« Le casse du siècle »
La copie de la Commission a même
fait bondir le gouvernement français. « Une telle baisse, drastique,
massive et aveugle, est simplement
inenvisageable. La France ne pourra
accepter aucune baisse de revenu
direct pour les agriculteurs », a fustigé le ministère de l’Agriculture, a
fortiori dans un contexte de hausse
globale du budget de l’UE. « La PAC
va être sabordée pour financer
d’autres politiques. C’est un hold-up
organisé, le casse du siècle ! La Commission est irresponsable alors qu’elle
entend demander aux agriculteurs
des efforts supplémentaires de protection de l’environnement », abonde
l’eurodéputé Michel Dantin (PPE,
droite), spécialiste des questions
agricoles.
Le think tank européen Farm
Europe dénonce, lui aussi, « les tours
de passe-passe utilisés par la Commission pour masquer une baisse extrêmement conséquente du budget
PAC ». Il a calculé qu’en euros constants, la baisse réelle des aides directes devrait ainsi atteindre quelque
15 % en 2027 par le jeu de l’inflation
et engendrerait une situation « très
préoccupante pour l’avenir des filières
européennes ».
(
Lire l’éditorial de
Jean-Francis Pécresse
Page 9
Budget européen : Bruxelles
reste mesurée dans ses ambitions
Défense et protection des frontières,
nouveaux chantiers en Europe
La Commission propose
une hausse du budget
plutôt timide par rapport
à la fourchette qu’elle avait
définie. Et propose de
rogner sur les politiques
traditionnelles de l’Union.
Longtemps inexistante
dans le budget européen,
la défense fait
son apparition.
L’Europe « qui protège »
est passée par là.
Gabriel Grésillon
@Ggresillon
— Bureau de Bruxelles
A Bruxelles, c’est un peu devenu le
baromètre de la sensibilité politique d’un sujet. Très rare devant les
médias, Jean-Claude Juncker, le
président de la Commission européenne, est descendu dans l’arène,
mercredi, pour présenter les
grandes lignes du projet de budget
à 1.279 milliards d’euros qu’il va
soumettre aux Etats membres
pour la période 2021-2027. Un
budget qui promet de très âpres
négociations entre les Vingt-Sept :
le Brexit laisse un trou de plus de
10 milliards d’euros par an.
Preuve de l’ingratit ude de
l’exercice, les réactions négatives
n’ont pas manqué. Stéphane Travert, le ministre de l’Agriculture
français, a fustigé une proposition
« inacceptable ». Le mouvement
M5S italien, vainqueur des dernières élections, a employé le même
terme au sujet du sort réservé aux
régions pauvres d’Italie. Même
posture d’insatisfaction chez
Mark Rutte, le Premier ministre
néerlandais, refusant que son
pays paie « une part trop élevée de
la facture ».
Pour faire face au départ du
Royaume-Uni sans trop amputer
l’Union, la Commission propose
finalement une hausse de la contribution des Etats membres à
1,11 % de leur Revenu national brut
(RNB) contre une situation
actuelle à 1,03 %. Ce chiffre de
1,11 % est au bas de la fourchette
qu’avait définie Günther Oettinger, le commissaire européen au
Budget, en février dernier. Preuve
que la frilosité inattendue de la
nouvelle coalition allemande, et
les réticences de plusieurs pays
nordiques ainsi que de l’Autriche,
ont coupé les ailes de Bruxelles.
S’attaquer
aux vaches sacrées
Dans une Europe qui perd l’un de
ses membres les plus riches tout
en débloquant des fonds pour de
nouvelles missions (défense, sécurité, migration), il a donc fallu toucher aux vaches sacrées que sont
la PAC et la politique de cohésion.
« Ce n’est pas un massacre », a
voulu rassurer Jean-Claude Juncker, alors que la Commission propose une baisse de 5 % de la PAC
en euros courants, et de 7 % de la
politique de cohésion.
Sur ce dernier sujet, il y a presque une forme de soulagement à
l’est de l’Europe : le critère du PIB
par habitant restera déterminant
dans la façon de décider de l’allocation des fonds de cohésion. Les
considérations sur l’environnement, le chômage ou l’accueil des
réfugiés, si elles entrent en jeu, ne
pèseront que dans des proportions faibles (15 % à 20 % du total
au maximum).
Cette clémence de la Commission est compensée par un geste
très ferme, en revanche, vis-à-vis
des pays laissant leur Etat de droit
à la dérive. Elle propose de créer
un mécanisme pour couper les
financements à un Etat dont
l’indépendance de la justice ne
serait pas garantie. Seule une
majorité qualifiée des Etats membres pourrait bloquer cette nouvelle procédure. Quand on l’interroge sur le sujet, Vera Jourova, la
commissaire en charge de la Justice, laisse entendre que si elle
existait aujourd’hui, la Pologne ou
la Hongrie pourraient probablement en être les cibles. n
« Une Union qui protège, qui
donne les moyens d’agir et qui
défend. » Il suffit de voir la dénomination officielle du projet de
budget présenté, mercredi, par la
Commission européenne, pour
saisir à quel point la dimension
sécuritaire est devenue centrale
dans les projets de Bruxelles. La
crise des réfugiés, la multiplication des attentats et la formule
incessante d’Emmanuel Macron
appelant à construire une
« Europe qui protège » sont passées par là. Résultat : dans un
contexte où les piliers historiques
du budget européen (agriculture
et cohésion) sont appelés à se serrer la ceinture, ce sont la défense
et la gestion des frontières qui
bénéficient du coup de pouce le
plus net.
Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Les fonds alloués à la gestion des frontières, à l’asile et à la
migration s’élèvent à 34,9 milliards d’euros sur sept ans dans la
proposition de la Commission,
alors qu’ils totalisent 13 milliards
sur la période 2014-2020. Frontex, l’agence des gardes-côtes et
gardes-frontières, déjà en pleine
expansion, pourrait ainsi voir ses
effectifs passer de 1.200 à environ
10.000 sur la période.
Autre signe de l’importance
accordée à ce sujet : Bruxelles
propose de faire évoluer les critères d’attribution des fonds de
cohésion afin de venir en aide aux
régions accueillant des réfugiés.
A défaut de parvenir à obliger
tous les Etats membres à
accueillir sur leur sol une partie
des réfugiés, la Commission propose donc de retirer une partie du
gâteau de la cohésion à ceux qui
s’y refusent.
34,9
MILLIARDS D’EUROS
Les fonds alloués à la gestion
des frontières, à l’asile
et à la migration s’élèvent
à 34,9 milliards d’euros
sur sept ans dans la proposition
de la Commission, alors
qu’ils totalisent 13 milliards
sur la période 2014-2020.
Mais le changement le plus notable concerne la défense – ce qui
ravit la France, très demandeuse
d’un effort collectif en la matière.
Une vingtaine de milliards d’euros
pourraient lui être consacrés sur
l’ensemble de la période. C’est la
première fois que l’Union se saisit
réellement de ce sujet, devenu central dans la réflexion que mènent
les Européens sur leur autonomie
stratégique.
Développement industriel
Si les propositions de la Commission sont validées, une enveloppe
de 13 milliards d’euros (sur sept
ans) serait ainsi consacrée au
sujet. Sur cette somme, quelque
9 milliards serviraient à cofinancer des projets de développement
industriel impliquant plusieurs
Etats et 4 milliards seraient consacrés aux programmes de
recherche européens dans le
domaine (cette fois sans nécessité
de cofinancement national). A
cela vient s’ajouter la proposition
de Bruxelles de consacrer
6,5 milliards au renforcement
des infrastructures de transport,
afin d’être en mesure de déplacer
rapidement des troupes et des
matériels militaires d’un bout à
l’autre de l’Union. — G. G.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MONDE // 07
Les Echos Jeudi 3 mai 2018
Les jeunes,
la recherche
et le
numérique
érigés
en priorité
Bruxelles veut renforcer
les budgets européens
dans ces secteurs clefs
pour la croissance.
:
•LEJEUNES
BUDGET ERASMUS
DOUBLÉ
Ils sont par définition l’avenir
de l’Europe. Alors qu’ils ont
particulièrement souffert de
la crise cette dernière décennie, la Commission européenne étend son soutien aux
jeunes, avec un doublement
des programmes à leur destination. Le programme
« Erasmus + », qui constitue à
la fois une des plus grandes
réussites europ éennes et
une des plus connues du
grand public, serait doté de
30 milliards d’euros sur la
période 2021-2027, soit un
doublement de son budget
actuel. L’objectif est d’en renforcer le nombre de bénéficiaires tout en poursuivant
l’élargissement entamé ces
dernières années à des
publics autres que les étudiants du supérieur, comme
les apprentis, les enseignants,
les entrepreneurs ou encore
les jeunes en volontariat,
avec l’essor attendu du corps
européen de solidarité. Quelq u e 7 00 mi l l i o n s d ’e uros
seraient aussi déblo qués
pour soutenir l’accès des jeunes aux « pass Interrail » permettant de voyager en train à
travers l’Europe.
115 MILLIARDS
•D’EUROS
POUR
LA RECHERCHE
C’est le moteur de l’innovation et de la guerre commerciale mondiale. La Commission propose d’accroître les
investissements dans la
recherche et l’innovation en y
allouant 114,8 milliards
d’euros dans le prochain budget à long terme de l’Union
européenne, contre quelque
70 milliards d’euros dans la
mandature en cours. Le projet de réacteur thermonucléaire expérimental international (ITER) bénéficierait
notamment d’une enveloppe
de 6 milliards d’euros.
NUMÉRIQUE :
•BRUXELLES
VEUT
CHANGER DE BRAQUET
Au sein de cette enveloppe, le
changement de braquet se
veut particulièrement important pour favoriser la révolution numérique en Europe.
E l l e d i s p o s e r a d ’u n p r o gramme dédié de 9,2 milliards d’euros, soit neuf fois
plus que pour la mandature
en cours. L’objectif premier
est de stimuler les investissements de première ligne dans
les secteurs jugés clefs dans la
croissance future par la Commission, à savoir le calcul à
haute p erformance et les
méga-données, l’intelligence artificielle, la cybersécurité et la formation à des
compétences numériques
avancées. Trois milliards
d’euros seraient consacrés au
développement des infrastructures de connectivité, en
particulier pour le déploiement de la 5G, un virage que
Bruxelles ne veut pas rater
après avoir mal négocié et
sous-exploité celui de la 4G.
— D. P.
Les députés pro-Brexit conservateurs
menacent de lâcher May
ROYAUME-UNI
La pression pesant
sur les épaules de la
Première ministre est
encore montée d’un
cran sur l’explosif
dossier du Brexit.
Alexandre Counis
@alexandre counis
— Correspondant à Londres
La pression pesant sur les épaules
de Theresa May est encore montée
d’un cran, mercredi, sur l’explosif
dossier du Brexit. La Première
ministre conservatrice s’apprêtait
à affronter une réunion difficile
avec les ministres concernés de son
gouvernement pour débattre des
relations douanières que le Royaume-Uni souhaite à terme entretenir
avec l’Union européenne, quand
elle a reçu un désagréable avertissement des députés pro-Brexit de son
propre camp : une soixantaine
d’entre eux ont menacé de la lâcher
si elle s’entêtait à pousser la solution
qu’elle préconise en lieu et place de
l’actuelle union douanière avec
l’Union européenne.
« D’ultimatum il ne saurait être
question », a assuré sur la BBC Jacob
Rees-Mogg, à la tête de ce groupe.
Dans un rapport de 30 pages envoyé
à Downing Street, les députés proBrexit du Parti conservateur expliquent néanmoins pourquoi ils
s’opposent au « partenariat douanier » que veut créer Theresa May
Une soixantaine des députés pro-Brexit ont menacé de quitter la Première ministre, si elle s’entêtait à pousser la solution
qu’elle préconise en lieu et place de l’actuelle union douanière avec l’Union européenne. Photo Tolga Akmen/AFP
avec l’Union européenne. Faisant
ainsi de ce sujet un casus belli.
Deux formules sur la table
Un tel partenariat « ne marcherait
pas » et « nous laisserait de facto
dans l’union douanière et dans le
marché unique », a estimé Jacob
Rees-Mogg. Aux yeux des députés
qu’il représente, il réduirait la
marge de manœuvre de Londres
pour nouer à terme des accords
commerciaux avec des pays tiers.
Vidant ainsi le Brexit de son sens.
Concrètement, la solution de
Theresa May consisterait, pour le
Royaume-Uni, à prélever lui-même
les droits de douane de l’UE sur les
produits transitant par son sol,
mais destinés aux pays de l’Union.
Quitte à les lui reverser ensuite.
Les partisans d’un Brexit dur au
Parlement comme au gouvernement lui préfèrent une autre formule : un « arrangement douanier
simplifié », qui limiterait les contrôles douaniers à la frontière entre
l’Union européenne et le RoyaumeUni en misant à fond sur la technologie – avec des déclarations en
ligne pour éviter les files d’attente de
camions, par exemple.
Derrière ces considérations techniques se décide la portée réelle du
Brexit. Un point sur lequel chaque
camp joue gros sur le plan politique. Pour les députés conservateurs pro-Brexit, il s’agit de respecter la volonté sortie des urnes au
référendum de juin 2016. Pour Theresa May, il s’agit de respecter sa
promesse de sortir de l’union douanière avec l’UE, tout en minimisant
les dommages collatéraux pour les
entreprises commerçant avec
l’Union. La Première ministre parie
que sa solution suffira à dissuader
les députés anti-Brexit de son parti
qui cherchent à lui imposer par voie
législative de rester dans « une »
union douanière avec l’UE.
Le comble de l’histoire, c’est que
chacune des deux options est pour
l’instant rejetée par Bruxelles. La
première est jugée trop compliquée,
la seconde vue comme irréaliste. Et
aucune des deux ne pourrait être
mise en œuvre avant plusieurs
années. Pas moins de cinq ans de
développements informatiques
seraient nécessaires pour donner
naissance à un partenariat douanier.
Pas moins de trois ans pour un
arrangement douanier simplifié. n
Londres fait le ménage
dans ses paradis fiscaux
ROYAUME-UNI
Un amendement a été
voté au Parlement
britannique qui demande la création de
registres d’ici à 2020.
Richard Hiault
@RHIAULT
C’était une demande de longue date
de la part des organisations non
gouvernementales (ONG) et de certains Etats européens, dont la
France. Les députés britanniques y
ont répondu en partie mardi. Ils ont
approuvé un amendement obligeant les territoires d’outre-mer du
Royaume-Uni à déclarer publiquement l’identité des propriétaires des
entreprises qui y sont enregistrées.
Les îles Caïmans, les îles Vierges britanniques ou les îles Turques-etCaïques ont jusqu’au 31 décembre
2020 pour créer des registres
publics de propriété, faute de quoi
ils s’exposeront à une intervention
de Londres.
Cette mesure permettra de
« changer la donne » dans « nos
paradis fiscaux », a souligné la députée de l’opposition travailliste Margaret Hodge, à l’origine de cet amendement au projet de loi sur le
blanchiment d’argent. « Avec des
registres ouverts, nous saurons qui
possède quoi et où. Et nous pourrons
voir où l’argent circule », a-t-elle
ajouté. « Qu’il s’agisse d’évasion ou de
fraude fiscale, d’un kleptocrate, d’un
criminel, de gangs impliqués dans le
crime organisé, de blanchisseurs
d’argent ou de ceux qui veulent financer le terrorisme, cela les empêchera
[…] de cacher leurs richesses toxiques
et de blanchir de l’argent », a assuré la
députée.
Theresa May, la Première ministre, a finalement reculé. Son gouvernement a longtemps mis en exergue
l’argument constitutionnel consistant à ne pas s’occuper des affaires
intérieures de ces territoires, qui ont
leur propre gouvernement élu. Le
Royaume-Uni a traditionnellement
évité d’intervenir directement.
« Nous rejetons avec véhémence l’idée
que nos gouvernements élus puissent
être supplantés par le Parlement britannique », s’est d’ailleurs énervé
mardi le gouvernement des îles
Vierges britanniques, dans un communiqué. « Toutes nos économies
sont en jeu » dans cette affaire, ajoute-t-il. Reste que Margaret Hodge a
rallié à la cause des travaillistes suffisamment de députés conservateurs et d’indépendantistes écossais
pour faire passer l’amendement.
i
Vendred
avec
os
Les Ech
Le combat
est loin d’être achevé
A la satisfaction des ONG : Transparency International a salué l’adoption de l’amendement comme un
« moment extrêmement important
dans la lutte contre la corruption ».
Ces territoires « ont longtemps été le
talon d’Achille de nos défenses contre
l’argent sale », a souligné un responsable de l’ONG, Duncan Hames. Ces
« territoires d’outre-mer sont des centres financiers relativement petits
mais très secrets, responsables d’un
peu plus de 4 % des services financiers
offerts aux non-résidents », a commenté l’ONG Tax Justice Network.
Toutefois, le combat est loin d’être
achevé. L’amendement ne s’applique pas aux trusts et ne concerne pas
les dépendances du Royaume-Uni
comme les îles de Jersey, de Guernesey et de Man. « C’est une mesure
nécessaire mais pas suffisante », a
reconnu Margaret Hodge. « Le vote
d’aujourd’hui est une bonne nouvelle
pour la protection des droits de
l’homme et de la démocratie à travers
le monde, et une mauvaise nouvelle
pour les fraudeurs, les blanchisseurs
d’argent et les kleptocrates. Il est temps
maintenant d’aborder les autres bastions du secret financier. Il en reste suffisamment pour occuper toute une
vie », a déclaré Markus Meinzer,
membre de Tax Justice Network sur
le site de l’organisation. n
Videz-vous la tête avec
un magazine qui la remplit
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
08 // MONDE
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos
La Réserve fédérale acte
la reprise de l’inflation
L’Arménie tente
un nouveau vote
pour désigner son
Premier ministre
ÉTATS-UNIS
La banque centrale
a laissé ses taux
inchangés mercredi.
CAUCASE
Le 8 mai, les députés
arméniens vont
de nouveau voter
pour désigner un
Premier ministre.
Michel De Grandi
@MdeGrandi
C’est le 8 mai qu’aura lieu l’élection d’un nouveau Premier
ministre en Arménie. L’annonce
faite mercredi par le Parlement
de cette ex-république soviétique du Caucase arrive à point
nommé pour espérer débloquer
une situation chaotique qui dure
depuis plus de trois semaines.
Première hypothèse : les
députés élisent un nouveau
chef de gouvernement. A ce
stade, nul ne sait si Nikol Pachinian, le chef de l’opposition, va
se représenter. Si tel était le cas,
il va devoir convaincre quelques députés – six au minimum – de la famille des Républicains pour obtenir la
majorité au Parlement. Mardi,
lors du premier vote, le leader
de l’opposition, qui bénéficie
d’un large soutien dans le
public, n’a pas réuni le nombre
de voix nécessaires (55 contre,
45 pour), les Républicains ayant
fait précisément bloc contre lui.
La deuxième hypothèse
vient du camp de la majorité, les
Républicains pouvant désigner
un candidat dans leurs rangs et
le faire élire sans grande difficulté. La troisième hypothèse
n’est envisageable qu’en cas
d’échec lors du vote du 8 mai.
Cela provoquerait une dissolution de l’assemblée suivie d’une
convocation pour de nouvelles
élections législatives anticipées. « Le jeu est très ouvert »,
explique Samuel Carcanague,
chercheur à l’Iris.
Elsa Conesa
@ElsaConesa
Nikol Pachinian, le chef
de l’opposition.
L’inflation est-elle enfin de retour
aux Etats-Unis ? Les investisseurs,
qui en sont convaincus, étaient pendus mercredi aux lèvres du gouverneur de la Fed, Jerome Powell, qui
publiait son communiqué à l’issue
de deux jours de réunion du comité
de politique monétaire – au cours
duquel les taux ont été inchangés. « Sur douze mois, l’inflation globale et l’inflation des biens hors alimentation et énergie se sont toutes
deux rapprochées des 2 %, a finalement indiqué la Fed. A moyen terme,
l’inflation devrait évoluer autour de
l’objectif symétrique du comité de
2 %. » . En d’autres termes: la Fed
tolérera que les prix augmentent un
peu au delà de 2% avant d’accélérer
le rythme de hausse des taux.
De fait, tous les indicateurs le
disent : depuis quelques mois, les
prix sont repartis à la hausse, et
l’inflation se rapproche progressivement, mais régulièrement, de l’objec-
Photo Vano Shlamov/AFP
Il y a urgence à trouver une
issue au chaos actuel. Le poste
est vacant depuis que Serge Sarkissian a démissionné le
23 avril, six jours après s’être
installé dans le fauteuil de Premier ministre. Les opposants
lui reprochent d’avoir amendé
la Constitution pour pouvoir
transférer au Premier ministre
la plupart des pouvoirs du président – une fonction qu’il a
occupée durant deux mandats
(de 2008 à 2018) – et de vouloir
ainsi continuer à régner sur
cette république de 2,9 millions
d’habitants.
Appel à mettre fin
aux manifestations
En attendant, des dizaines de
milliers de manifestants ont de
nouveau paralysé la capitale,
mercredi, aiguillonnés par Nikol
Pachinian, qui depuis plusieurs
jours a appelé à la désobéissance
civile. Cet ancien journaliste,
toujours vêtu de son T-shirt kaki
et coiffé d’une casquette noire
garde une emprise sur la foule et
les manifestants. Ces derniers
l’ont écouté lorsque le leader de
l’opposition a demandé la réouverture des routes puis en fin de
journée, lorsqu’il a appelé ses
partisans à mettre fin aux manifestations. Il a affirmé avoir
obtenu le soutien des quatre forces politiques présentes au Parlement pour son élection au
poste de Premier ministre le 8
mai. « La question est réglée
« a-t-il assuré. » n
Selon un rapport
de l’OMS, plus de 90 %
des décès dus à un air
pollué surviennent
dans des pays
à revenu faible
ou intermédiaire.
Les Marchés
Mondiaux
2018
Plusieurs facteurs expliquent le
rebond des prix, à commencer par la
hausse des prix du pétrole, qui ont
gagné 11 % depuis janvier. La faiblesse
du dollar a également contribué à
renchérir les importations pour les
entreprises américaines. Et le dyna-
J-S Bach, cantate BWV 31
sur invitation exclusivement
contact :
isabelle.tanguy@dauphine.fr
en partenariat avec
Conception graphique : Claire Mabille - www.clairmab.com, photo©istockphoto.com
“Der Himmel lacht !
Die Erde jubilieret”
La planète se réchauffe mais elle suffoque aussi de plus en plus et
s’empoisonne. Chaque année, la pollution de l’air entraîne le décès prématuré de 7 millions de personnes,
selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS),
publié mercredi. Dans un précédent
décompte, portant sur l’année 2012,
ses experts avançaient le chiffre de
6,5 millions de morts annuels.
Avec 5,4 millions de morts au
total, le sida, la tuberculose, le diabète et les accidents de la route font
moins de dégâts humains. Cette
pollution de l’air, qui se caractérise
notamment par la présence de différentes substances (suies noires,
nitrates, etc.) en suspension, agit
comme un facteur de risque aggravant dans la contraction de maladies non transmissibles (MNT), tels
que les cancers du poumon et les
troubles cardio-vasculaires.
C’est la pollution
de l’air ambiant qui
fait le plus de ravages.
Matières premières - Monnaies - Services - Agriculture Énergie - Finance - Industrie - Commodités
invitation
Surveiller l’inflation
misme du marché de l’emploi, soutenu par une croissance solide, a
poussé les salaires à la hausse.
Cette tendance devrait se confirmer dans les prochains mois.
La réforme fiscale votée fin 2017
devrait en effet doper le pouvoir
d’achat des consommateurs américains et l’investissement des entreprises. Les tarifs douaniers sur
l’acier et l’aluminium imposés par
l’administration Trump pourraient
en outre venir peser sur les coûts des
matières premières pour les entreprises, même à la marge. Le mois
dernier, Whirlpool a ainsi annoncé
une hausse du prix de ses appareils
électroménagers en pointant le relèvement des prix de l’acier et de cer-
taines matières premières. Et Carrier, qui fabrique des systèmes de
chauffage, compte relever les siens
de 6 % en juillet prochain pour les
ajuster à la flambée des matières
premières.
« Toute la question pour la Fed est
de savoir si l’inflation va continuer à
progresser normalement ou si elle va
déraper », décrypte Thomas Julien,
économiste chez Natixis. La banque centrale table pour l’instant sur
trois relèvements de taux cette
année, dont un déjà décidé fin mars.
Mais les membres du comité de
politique monétaire sont partagés
sur le rythme de la normalisation,
et la nécessité d’agir trois fois plutôt
que deux d’ici la fin de l’année. n
Joël Cossardeaux
@JolCossardeaux
ENVIRONNEMENT
sous la direction de Philippe Chalmin et Yves Jégourel
colloque
tif de 2 % que la Fed voit comme un
plafond. Un indicateur publié lundi
par le département du Commerce, et
surveillé de près par la banque centrale américaine, l’a encore confirmé : les prix (hors énergie et alimentation) ont crû de 1,9 % sur un an
en mars, contre 1,5 % en décembre. Et
les anticipations d’inflation sont également bien orientées.
La pollution de l’air tue 7 millions
de personnes par an
CYCL O PE
16 mai 2018
Jerome Powell, gouverneur de la Fed. Photo Saul L/AFP
En 2016, l’OMS chiffre à
4,2 millions le nombre
de ses victimes.
Le caractère profondément inégalitaire de cette mortalité s’accentue. « Plus de 90 % des décès dus à la
pollution de l’air se produisent dans
des pays à revenu faible ou intermédiaire, principalement en Asie et en
Afrique, suivis des pays à revenu faible ou intermédiaire des régions de la
Méditerranée orientale, de l’Europe et
des Amériques », indique l’OMS dont
les conclusions s’appuient sur la
qualité de l’air observée dans plus de
4.300 villes réparties entre 108 pays
Au Proche-Orient et en Asie du
Sud-Est, les taux de particules fines,
les PM 2,5 (diamètre inférieur à
Sajjad Hussain/AFP
Nikol Pachinian
affirme bénéficier
du soutien des partis.
Elle a souligné
que l'inflation
s'était rapprochée
de la cible des 2%.
Jour de « smog » à Delhi, la capitale de l’Inde et l’une des mégalopoles mondiales où il fait le moins bon respirer.
2,5 microns), principale cause de
cette mauvaise de qualité de l’air qui
affecte 9 terriens sur dix, dépassent
souvent plus de 5 fois les valeurs
limites de l’OMS (10 microgrammes
par mètres cubes). Les villes à
revenu faible ou intermédiaire
d’Afrique et du Pacifique occidental
sont les plus concernées par cette
pollution qui peut avoir d’autres
sources (sable et poussières provenant du désert, incinération des
déchets, déforestation, etc.).
Pollution à domicile
A l’opposé, les pays à revenu élevé
présentent les niveaux de pollution
les plus faibles, en particulier dans
les Amériques et en Europe où la
dégradation de l’air de certaines villes a été enrayée. Mais la situation
reste globalement préoccupante et
continue de mobiliser les opinions
publiques, comme actuellement en
France.
C’est la pollution de l’air ambiant
qui fait le plus de ravages. En 2016,
année de référence de son rapport,
l’OMS chiffre à 4,2 millions le nombre de ses victimes. La mauvaise
qualité de l’air à l’intérieur des habitations, elle, a été fatale à plusieurs
millions d’individus. Une hécatombe liée au fait que plus de 40 %
de la population mondiale n’a toujours pas accès à des combustibles
et à des technologies de cuisson
propres à leur domicile.
L’OMS se bat depuis dix ans pour
faire chuter ce taux, mais la population mondiale croit beaucoup plus
vite que le nombre de foyers équipés, notamment en Afrique subsaharienne, mettant à mal les efforts
entrepris. Comme ceux de l’Inde où,
en à peine deux ans, environ 37 millions de femmes vivant sous le seuil
de pauvreté ont été raccordées gratuitement au réseau de gaz GPL, un
combustible plus propre. n
10
MICROGRAMMES
PAR MÈTRE CUBE
Le taux maximum de particules
fines présentes dans l’air
recommandé par l’OMS.
9 terriens sur dix vivent dans
un environnement qui dépasse
cette valeur.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
// 09
Les Echos Jeudi 3 mai 2018
idées&débats
SOMMAIRE
Le meilleur
du Cercle des Echos
La Chronique
Le Point de vue
Art et culture
Stratégie
La grande distribution peut-elle revitaliser
les centres-villes
La guerre commerciale de Trump
ou l’aveu de faiblesse de l’Amérique
L’heure de vérité a sonné pour le patronat
Indridason au pays des elfes
Huawei, champion du tout connecté
LES ÉDITORIAUX
DES « ÉCHOS »
L’ultime budget
de l’Europe
Boll pour « Les Echos »
Chine-Inde : le rapprochement
de la carpe et du lapin
Michel De Grandi
— Journaliste au service
International
Occulté par le sommet intercoréen,
le rapprochement entre la Chine et
l’Inde qui vient de s’opérer, prend à
son tour des allures de mouvement
pacificateur dans la zone Asie. Ce
sommet entre Xi Jinping et Narendra Modi avait un objectif officiel qui
a été atteint. Celui d’arrondir les
angles entre les deux pays qui se chamaillent à intervalles réguliers le
long de leur frontière commune de
quelque 3.500 kilomètres dans
l’Himalaya. Pékin comme New
Delhi veulent en finir avec le déploiement de leurs forces armées respectives le long de cette ligne de séparation sur le plateau du Doklam situé
sur le flanc ouest du Bhoutan. L’été
dernier, les armées des deux pays se
sont affrontées pendant deux mois.
L’effort des dirigeants de gommer
leurs différends est louable, car il
doit permettre aux deux puissances
d’« ouvrir un chapitre nouveau dans
leurs relations ». Les deux hommes
d’Etat ont même établi un calendrier
de rencontres, notamment en Inde
l’an prochain pour un autre sommet
informel à l’invitation cette fois
de Narendra Modi. Mais leur bonne
entente risque d’être cantonnée à
cette zone frontalière. Ce qui n’est
pas rien. Mais, à bien des égards, ce
rapprochement ressemble à celui de
la carpe et du lapin. La carpe chinoise, symbole en Asie de la persévérance et de l’abondance, fait face
au lapin indien, lancé dans une
course sans fin pour tenter de rattraper son rival. Disons-le franchement, le régime autoritaire chinois
et la démocratie indienne ont peu de
chances de partager un jour un avenir commun tant leurs différences
sont flagrantes. Pour l’heure, ce sont
surtout les agendas des deux dirigeants qui semblent avoir largement influencé cette démarche
réconciliatrice.
Les deux puissances asiatiques,
qui ensemble concentrent 40 % de
L’ANALYSE
DE LA RÉDACTION
A l’occasion d’une
rencontre entre
Narendra Modi et
Xi Jinping en Chine,
Pékin et New Delhi
viennent de mettre
en sourdine leurs
différends frontaliers.
Mais entre le régime
autoritaire chinois
et la démocratie
indienne, les
divergences restent
fortes et la rivalité
économique omniprésente.
D
Les points à retenir
à la montée des risques,
•lesFace
deux puissances, qui
regroupent à elles deux 40 %
de la population et 18 % des
richesses mondiales, éprouvent
le besoin de se soutenir.
Mais l’Inde, aidée par le Japon,
tente de ne pas se laisser
distancer par la Chine et ses
ambitions commerciales sur le
continent africain.
Leur différend le plus
emplématique reste le corridor
commercial qui doit passer par le
Pakistan pour rejoindre la mer.
•
•
la population mondiale et quelque
18 % de la richesse, éprouvent
aujourd’hui le besoin de s’épauler
mutuellement pour faire face à une
montée des risques. La Chine, parce
qu’elle est sous la menace d’une
guerre commerciale avec les EtatsUnis, espère trouver un terrain
d’entente avec New Delhi, en pleine
lune de miel avec Washington.
L’Inde, parce que l’échéance électorale de 2019 pour un nouveau mandat de Narendra Modi se rapproche
et qu’il semble bien difficile au candidat de se présenter avec, à son
bilan, une relation en lambeaux
avec son voisin chinois. En outre, le
maintien de la croissance indienne
reste pour le Premier ministre une
nécessité absolue à un moment où
le rythme des réformes économiques et sociales marque le pas. Or, il
est en retard sur ses promesses. Par
exemple, il avait promis, pour 2019,
l’accès à l’électricité pour tous les
villages. Malgré les efforts déployés,
il reste 32 millions de foyers dans le
noir. Xi Jinping, comme Narendra
Modi, n’ont donc pas intérêt à
ouvrir de nouveau front.
Leurs récentes déclarations ne
doivent pourtant pas faire illusion :
les deux pays demeurent des rivaux
bien plus que des partenaires.
Narendra Modi, à peine élu, avait
réservé en 2014 son premier déplacement à l’étranger à son homologue japonais, Shinzo Abe. Pékin
avait pleinement apprécié le geste.
Depuis, non seulement le Japon
participe au développement économique de l’Inde, mais Tokyo et New
Delhi tentent aussi des ouvertures
diplomatiques. Certes limitées. « La
Route de la liberté », qui consiste en
un corridor de la croissance entre
l’Asie et l’Afrique lancée conjointement par le Japon et l’Inde il y a
quelques mois reste pour l’instant à
l’état de simple concept. Il montre
néanmoins la volonté partagée par
ces deux puissances de ne pas laisser la Chine seule sur le terrain du
développement. Car, ces Routes de
la liberté, même si elles n’en ont ni la
taille ni l’ambition, sont présentées
comme une réponse nippo-indienne au mégaplan chinois des
nouvelles routes de la soie, qui fait
sérieusement grincer des dents à
New Delhi. Là se situe la vraie zone
de fracture entre les deux rivaux.
Sans doute est-ce parce qu’elle n’y
est pas directement associée, l’Inde
a toujours marqué son opposition
au plan chinois des routes de la soie.
Narendra Modi avait d’ailleurs boycotté la cérémonie de lancement de
cette initiative pour le commerce et
les transports. Officiellement,
parce qu’une branche passe par la
partie du Cachemire administrée
par le Pakistan et revendiquée par
New Delhi.
Mais ce n’est pas tout. Ces routes
de la soie éclairent sous un nouveau
jour la relation entre Islamabad et
Pékin. Celle-ci s’articule autour de la
construction d’un énorme corridor
économique à travers le Pakistan,
d’un montant estimé à 50 milliards
de dollars, entièrement financé et
construit par des Chinois. Il doit
relier la province chinoise occidentale du Xinjiang à l’océan Indien. En
bout de chaîne, Pékin a créé le port
en eau profonde de Gwadar, qui
offre à la Chine ce débouché maritime tant recherché. Ce dossier est
le plus emblématique des divergences bilatérales, il n’est pas le seul.
Pour New Delhi, les aides financières massives que la Chine distribue au Sri Lanka, notamment pour
le port de Colombo, restent inacceptables, tout comme d’ailleurs la
diplomatie chinoise dans l’océan
Indien. S’ils veulent réellement
coopérer, les deux géants peuvent
partager un dessein commun au
sein du RCEP (Regional Comprehensive Economic Partnership),
cet accord de libre-échange qui
englobe la Chine et les pays de
l’Asean. Mais les routes vont vite
diverger, surtout si les Etats-Unis
aident New Delhi à intègrer le
« quatuor » de démocraties
regroupant, en plus des Etats-Unis,
le Japon et l’Australie. n
Dis-moi quel budget tu fais, je te dirai quelle
Europe tu seras. C’est peu dire que les tractations qui se sont ouvertes hier autour des finances de l’UE pour la période 2021-2027 seront décisives pour l’avenir du projet européen. Les propositions présentées par la Commission européenne suscitent déjà des cris
Par
d’orfraie parmi les Etats membres, dont la
Jean-Francis
France, elles sont pourtant à la hauteur des déPécresse
fis lancés à ce que plus personne n’ose appeler
communauté européenne. En filigrane,
Les intérêts la
l’exécutif bruxellois a raison de faire comprennationaux
dre que l’ardoise de 10 milliards à 13 milliards
d’euros laissée, en partant, par le Royaumeont
Uni ne doit pas être le grand sujet de cette prorarement
grammation budgétaire pluriannuelle. La
paru si
croissance économique dans l’Union et une
augmentation des contributions des Etats resdivergents.
tants devraient pourvoir à ce manque à gagner. En acceptant, dans leur accord de coalition, de donner l’exemple, les Allemands, que l’on accuse trop vite de ce côté du Rhin de
jouer leur partition en solo, montrent que c’est lors du passage en
caisse que se mesure l’ambition européenne. A un an des élections
européennes, alors que les vagues populistes et extrémistes menacent de déferler sur le Parlement des Vingt-Sept, la Commission ne
s’est pas trompée de priorité en présentant, hier, des propositions qui
visent à réorienter le budget de l’UE vers la sécurisation des frontières,
le contrôle de l’immigration et le renforcement de l’effort de défense.
Tout en se montrant enfin capable de prendre en compte l’aspiration
de populations européennes, qui se sentent, à tort ou à raison, menacées dans leur identité, leur sécurité et leur prospérité, Bruxelles met
implicitement les Etats devant leurs responsabilités. D’abord, parce
qu’il faudra bien sacrifier des moyens du passé aux moyens de l’Europe de demain – une Europe qui protège efficacement ses frontières et
négocie avec les pays d’émigration. C’est toute la question posée à Paris par la demande de coupes budgétaires dans cette politique historique qu’est la politique agricole commune. La France peut-elle demander à l’Europe de pallier et son défaut de protection aux frontières et
son déficit de compétitivité agricole ? Ensuite, si l’Union consacre
plus de moyens au contrôle de l’immigration, il faudra bien que ses
membres finissent par en accepter un jour le corollaire, autrement
dit un transfert de souveraineté dans ce domaine, là aussi… La Commission, enfin, est dans son rôle de garant des principes fondateurs
de l’Europe lorsqu’elle propose, visant clairement la Pologne et la
Hongrie, que l’octroi de certains fonds structurels, dits de cohésion,
soit conditionné au respect des libertés élémentaires. Les intérêts nationaux ont rarement paru si divergents alors qu’ils convergent au
fond vers un intérêt commun : faire en sorte que ce budget soit un signal ultime adressé par l’Europe à ses peuples. Et pas le dernier de
l’Europe à laquelle nous croyons encore. Le temps presse.
(
Lire nos informations
Page 6
Le cadeau de Trump
à Wall Street
Par
Guillaume Maujean
America Inc. tourne à plein régime. Les résultats que les très grandes
entreprises américaines sont en train de publier au titre du premier
trimestre sont explosifs. Les trois quarts d’entre elles ont battu les attentes des analystes, pourtant très élevées. Les Gafam – Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft – font étalage de leur grande forme au moment où on les disait pourtant sur le déclin. Mais ils ne sont
pas les seuls. Des poids lourds du Dow Jones comme McDonald’s,
Disney ou Intel ont aussi annoncé de bonnes performances. Signe de
leur dynamisme, les fusions-acquisitions vont bon train. Walmart,
ExxonMobil ou Sprint sont à l’offensive. Wall Street profite surtout de
la grande réforme fiscale de Trump, qui commence déjà à faire sentir
ses effets. Une grande partie des bénéfices économisés ou rapatriés
de l’étranger vont, en effet, directement dans la poche des investisseurs, sous forme de dividende ou de rachat d’actions. Apple a donné
le ton avec les 100 milliards promis à ses actionnaires. Au total, les entreprises de l’indice S&P 500 pourraient racheter plus de 800 milliards de dollars de leurs propres actions cette année. Comme si elles
avalaient la moitié de la Bourse de Paris ! L’effet dopant de la réforme
fiscale sur Wall Street est évident. Reste à savoir s’il sera durable. Et s’il
se propagera à l’ensemble de l’économie aux Etats-Unis. Ces dernières années, les grandes firmes américaines ont eu davantage tendance à soigner leurs actionnaires qu’à investir dans leur modernisation,
leurs dépenses de recherche ou le renouvellement de leurs gammes
de produits. Autrement dit, elles ont préféré soutenir leur cours de
Bourse à court terme plutôt que de miser sur le développement et les
profits futurs. Larry Fink s’en est ému plusieurs fois publiquement, en
leur demandant de rééquilibrer la balance. Il sait de quoi il parle : le
gestionnaire BlackRock, qu’il a créé et qu’il dirige encore aujourd’hui,
est le plus gros actionnaire boursier au monde.
(
Lire nos informations
Page 27
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
10 // IDEES & DEBATS
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos
opinions
LES ARTICLES LES PLUS LUS SUR LESECHOS.FR
1. Decathlon est la marque qui inspire le plus confiance aux Français
2. Apple promet 100 milliards de dollars à ses actionnaires
3. Impôts : Macron veut supprimer l’« exit tax » dès 2019
4. Gibson se place sous chapitre 11
5. De violents heurts ont perturbé le défilé du 1er Mai
LE MEILLEUR DU
CERCLE DES ÉCHOS
DANS LA PRESSE
ÉTRANGÈRE
La grande distribution
peut-elle revitaliser
les centres-villes ?
Sempé, recordman
pour le « New Yorker »
Donald Trump a décidé
d’une hausse spectaculaire
des droits de douane sur
l’acier et sur l’aluminium.
Les centres commerciaux et
supermarchés sont accusés de « vider »
les centres-villes. La tendance semble
pourtant s’inverser, explique Oscar Aleksy,
stratégiste en développement industriel.
DÉSERTIFICATION « Un “pacte national de
Photo Todd Spoth/NYT-Redux-RÉA
revitalisation des centres-villes et centresbourgs”. Le 12 avril, les sénateurs Rémy
Pointereau (LR) et Martial Bourquin (PS) ont
présenté une nouvelle proposition de loi. […]
Depuis les années 1980, le développement
des supermarchés en bordure des villes a
entraîné la fermeture en série des magasins
alimentaires de proximité, conduisant
à une désertification des centres-villes
et à une dégradation du vivre-ensemble. »
CŒUR DES VILLES « Pas question, pour
autant, de reproduire les erreurs d’antan.
Les clients sont aujourd’hui en attente de
nouvelles expériences d’achat. Ils ne jurent
plus que par le “phygital” (contraction de
“physique” et “digital”) […]. En mars dernier,
le groupe Casino annonçait prévoir “des
centaines de projets en franchise adaptés à
chaque format que ce soit au cœur des villes
ou en milieu rural”. […] Leclerc a frappé
un grand coup en annonçant, au début
de l’année, arriver sur le marché parisien
de la livraison à domicile. »
NOUVEAUX SERVICES « Si la grande
distribution est contrainte de réinventer son
modèle économique, “le magasin n’est pas
mort”, analyse Catherine Barba dans son
ouvrage du même nom. […] Les groupes
innovent et misent sur une multitude de
services – livraison à pied, restauration
sur place, vente au kilo, numérisation de la
vente, etc. Un bel exemple de compétition
participant à la redynamisation de centresvilles à nouveau attractifs et vivants. »
a
Lire le texte intégral sur Le Cercle
lesechos.fr/idees-debats/cercle
Une cycliste en ciré jaune et chapeau
•rouge,
sous la pluie, dans un New York
multicolore : la dernière une du « New
Yorker » est un magnifique dessin de
l’illustrateur français Jean-Jacques
Sempé. C’est la 111e fois que le cocréateur
du « Petit Nicolas » (avec René Goscinny) fait la une du prestigieux hebdomadaire américain. Un record pour un
artiste vivant, accompagné cette fois
d’une interview du dessinateur par la
directrice artistique du magazine,
Françoise Mouly, à lire sur le site Web
du « New Yorker ».
L’occasion de revenir sur une collaboration vieille de quarante ans, au
cours de laquelle Sempé ne s’est rendu
qu’une poignée de fois dans la Grosse
Pomme. Fidèle à son atelier de Montmartre, le dessinateur âgé de quatrevingt-cinq ans se dit « passionnément
attaché à New York », mais bloqué par la
barrière de la langue : « Si je savais parler anglais, je me serais sans doute installé là-bas. Mais j’en suis totalement
incapable, et je ne voulais pas être vu
comme un de ces Français arrogants qui
ne parlent que leur propre langue. »
— B. G.
LE LIVRE
DU JOUR
Denis Roche, le regard
d’un photographe
LE PROPOS « Ce qu’il y a de
formidable avec la photographie,
c’est tout ce qu’il y a autour »,
s’émerveillait le photographe Denis
Roche. Le titre de l’anthologie qui
lui est consacrée, « Denis Roche.
La Montée des circonstances », fait
ainsi référence aux minutes qui
précèdent la prise photographique.
A la fois artiste et intellectuel,
Denis Roche a ouvert, à partir des
années 1960, une réflexion sur
l’acte photographique, procédant
d’incessants allers-retours entre
écriture et photographie. Pour
éclairer ce parcours singulier,
l’historien de l’art Farid
Abdelouahab a sélectionné une
centaine de photographies
jalonnées de textes thématiques.
Denis Roche puise ses sujets
dans le quotidien : ses voyages,
sa compagne, des autoportraits,
des nus ou encore ses appareils
photographiques. L’artiste nous
promène non seulement dans
l’intimité de sa vie, mais aussi
dans celle de son geste créatif.
L’INTÉRÊT Cette première vision
panoramique consacrée à l’œuvre
de Denis Roche met en valeur
Denis Roche. La Montée
des circonstances
Anthologie réalisée et présentée
par Farid Abdelouahab
et Guillaume Geneste,
Ed. Delpire, 288 pages, 37 euros.
sa richesse et sa cohérence. Outre
la publication de certaines photos
inédites, les textes documentés
et habilement sédimentés portent
un nouvel éclairage sur un regard
photographique. L’ouvrage,
remarquable par sa composition
et sa fabrication, offre l’occasion
de (re)découvrir un artiste qui
ne cherchait pas à devenir
photographe. Sa sincérité et
l’amour de son médium paraissent
d’une grande fraîcheur.
— Marion Brisson
Exposition à la galerie Folia, 13, rue de
l’Abbaye 75006 Paris. Jusqu’au 2 juin.
La guerre commerciale de Trump
ou l’aveu de faiblesse de l’Amérique
ÉTATS-UNIS // En menaçant de taxer les produits chinois, Donald Trump
commet une erreur économique qui risque de coûter cher aux
producteurs et consommateurs américains. Il montre surtout le visage
d’une Amérique désemparée devant une Chine qui risque de la supplanter
dans tous les domaines, y compris les plus avancés.
LA
CHRONIQUE
de Joseph
E. Stiglitz
L
a bataille commerciale entre les
Etats-Unis et la Chine sur l’acier,
l’aluminium et d’autres produits
montre le mépris total de Donald
Trump envers les accords commerciaux multilatéraux et l’Organisation
mondiale du commerce (OMC), institution créée pour résoudre les conflits
commerciaux. Avant d’annoncer que
plus de 1.300 produits chinois importés
pour une valeur totale de 60 milliards de
dollars par an seront soumis à une taxe
de 25 %, début mars, Trump a décidé
d’une hausse spectaculaire des droits de
douane sur l’acier et sur l’aluminium
(fixés respectivement à 25 % et à 10 %). Il
a justifié cette mesure par des considérations relatives à la sécurité nationale et
souligné qu’une taxe sur une petite partie de l’acier importé suffira à faire face à
une menace stratégique authentique.
Or, la plupart des experts contestent
ce raisonnement. Trump a du reste invalidé sa propre argumentation en exemptant de droits de douane la plupart des
grands pays exportateurs qui vendent
de l’acier aux Etats-Unis. Ainsi, il en
exclut le Canada sous condition d’une
issue favorable de la renégociation de
l’Accord de libre-échange nord-américain (Aléna). Procédant ainsi, il menace
ce pays s’il ne se soumet pas à son diktat.
Comme c’est souvent le cas, le président américain se préoccupe aujourd’hui d’un problème largement dépassé.
Il décide en effet d’augmenter les droits
de douane sur l’acier, alors que son prix a
fait un bond de 130 %, notamment en raison de la politique chinoise visant à
réduire son excédent de production.
Non seulement Trump agite un problème qui n’en est pas un, mais il
enflamme les passions et met à l’épreuve
la relation des Etats-Unis avec leurs principaux alliés. Pis encore, ses décisions
sont dictées par des considérations
purement politiciennes. Il veut donner
l’impression à ses électeurs d’être fort et
de ne pas craindre la confrontation.
Il devrait pourtant réaliser que c’est le
déficit commercial multilatéral qui
compte, et non celui concernant un pays
en particulier. Réduire les importations
en provenance de la Chine conduira à
une hausse des prix pour les ménages
américains et ne créera pas d’emplois
aux Etats-Unis, mais au Bangladesh, au
Vietnam ou dans tout autre pays dont les
exportations vers l’Amérique remplaceront celles de la Chine. Et dans les quelques cas où la production manufacturière se relocalisera sur le sol américain,
ce ne sera probablement pas dans la
Rust Belt (« ceinture de la rouille »), mais
dans des zones de haute technicité où la
fabrication sera assurée par des robots.
Comme on pouvait s’y attendre, la
Chine a réagi à la hausse des taxes sur
ses exportations en menaçant de relever elle aussi ses droits de douane. Une
large gamme de produits américains
serait concernée, tout spécialement
dans les secteurs qui ont soutenu la
candidature de Donald Trump.
La Chine a menacé
de relever elle aussi
ses droits de douane.
Une réaction ferme
et mesurée, qui vise
à éviter tout à la fois
une escalade
et une soumission.
La réaction chinoise a été ferme et mesurée. Elle vise à éviter tout à la fois une
escalade et une soumission. Il faut dire,
de façon plus large, que le soutien en
faveur de la Chine a diminué à la fois aux
Etats-Unis et en Europe. Au-delà du fait
que les électeurs américains et européens souffrent de la désindustrialisation, la Chine n’est pas l’eldorado qu’elle a
semblé être pour les entreprises américaines. Les entreprises chinoises étant
devenues plus concurrentielles, les salaires ont augmenté dans le pays et ses normes environnementales sont devenues
plus strictes. Au grand déplaisir des
investisseurs de Wall Street, la Chine
ouvre lentement ses marchés financiers.
Paradoxalement, alors que Trump prétend défendre les travailleurs américains, c’est sans doute le secteur financier américain qui sera le véritable
gagnant des négociations « réussies » de
Trump. Effectivement, s’il parvient à
imposer ses conditions, la Chine sera
incitée à ouvrir plus largement ses
marchés au secteur des assurances
et à d’autres secteurs financiers.
Le conflit commercial d’aujourd’hui
montre surtout à quel point les EtatsUnis ont perdu leur position dominante
dans le monde. Quand il y a environ
vingt-cinq ans, la Chine, un pays en
développement alors pauvre, a commencé à augmenter ses échanges commerciaux avec l’Occident, qui imaginait
qu’elle allait devenir le géant industriel
de la planète ? Elle a déjà dépassé les
Etats-Unis en termes de production
manufacturière, d’épargne, de commerce et même de PIB mesuré à parité
de pouvoir d’achat.
La Chine, leader
de l’intelligence artificielle
Plus effrayant encore pour une partie de
l’opinion publique des pays avancés,
elle pourrait non seulement rattraper
son retard technologique, mais aussi
devenir leader dans l’un des secteurs
clefs de demain : l’intelligence artificielle, qui repose sur les grandes bases
de données. Or, la protection des données est avant tout une affaire politique
qui touche à de nombreuses questions,
telles que le respect de la vie privée, la
transparence, la sécurité et la réglementation de la concurrence économique.
Un avantage dans ce domaine va bien
au-delà de la technique. Il touche potentiellement presque tous les secteurs
économiques. Un accord international
est donc indispensable pour fixer les
normes du développement et du
déploiement de l’intelligence artificielle
et des techniques qui s’y rapportent.
Dans les années à venir, il nous faudra parvenir à un cadre équitable entre
des pays aux systèmes économiques,
aux histoires, aux cultures et aux préférences sociétales hétérogènes. L’ère de
Trump présente de ce point de vue un
danger : en fixant toute son attention
sur ses tweets et en s’efforçant de ne pas
se laisser entraîner dans une catastrophe, le monde risque de délaisser ces
défis pourtant bien réels.
Joseph E. Stiglitz est prix Nobel
d’économie et professeur
à l’université Columbia (New York).
Cet article est publié en collaboration
avec Project Syndicate 2018.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDEES & DEBATS // 11
Les Echos Jeudi 3 mai 2018
art&culture
LES ARTICLES LES PLUS PARTAGÉS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
1. Decathlon est la marque qui inspire le plus confiance aux Français
2. Gibson se place sous chapitre 11
3. Le Venezuela double le salaire minimum pour contrer l’hyperinflation
4. Apple promet 100 milliards de dollars à ses actionnaires
5. Le cofondateur de WhatsApp quitte le groupe Facebook
LE POINT
DE VUE
de Sophie Errante, Richard
Ferrand, Stanislas Guerini,
Olivia Grégoire, Gilles
Le Gendre, Roland Lescure
et Richard Yung et de
113 parlementaires LREM
S
ans intervenir dans la prochaine
élection du président du Medef,
nous souhaitons interpeller ses
dirigeants sur un sujet crucial pour ceux
qui œuvrent à la réconciliation des
Français avec l’entreprise : êtes-vous
prêts à rompre avec des positions défensives héritées d’un passé où l’entreprise
était l’adversaire de la politique, mais
que rien, aujourd’hui, ne justifie plus ?
Parlementaires de la majorité présidentielle, nous sommes des partenaires
des entreprises pour les aider à innover,
investir, créer de la richesse et des
emplois. Cette stratégie est au cœur de la
politique économique du président de la
République et des lois que nous votons.
Pour la mettre en œuvre, nous prenons
des risques politiques, que nous assumons. Favoriser la compétitivité des
entreprises, ce n’est pas faire des
« cadeaux » aux patrons ou aux actionnaires. C’est donner du travail aux chômeurs, sécuriser les salariés et dégager
les moyens d’une protection sociale
ambitieuse.
La compétitivité n’est pas seulement
affaire de charges, de droit du travail ou
de normes. Souvent issus de l’univers de
l’entreprise, nous savons qu’elle inclut
bien d’autres dimensions : un meilleur
partage des bénéfices, la lutte contre les
discriminations, la fidélisation des salariés, la réputation auprès des clients et,
bien sûr, la prise en compte des enjeux
environnementaux. Tous ces facteurs
concourent à la création de valeur
et invitent les entreprises à adopter une
vision large de la compétitivité, incluant
LE POINT
DE VUE
de Thomas Philippon
L
es marchés concurrentiels sont
formidables, mais, comme l’eau
potable et l’air frais, nous nous en
apercevons surtout quand ils viennent à
manquer. Il y a vingt ans les ménages
américains bénéficiaient des marchés
les plus concurrentiels du monde. Mais
les régulateurs américains se sont
endormis à la barre et ont cédé aux sirènes – et aux carnets de chèques – des lobbys. C’est l’Europe qui a repris, avec succès, le flambeau de la concurrence.
L’a b o n n e m e n t à I n t e r n e t c o û t e
aujourd’hui deux fois moins cher en
Europe qu’aux Etats-Unis. Idem pour les
billets d’avion. Ce sont des centaines
d’euros épargnés chaque année par chaque ménage. Vive la Direction générale
de la concurrence et vive la commissaire
Vestager !
Les lobbyistes arguent que la concurrence nuit aux profits – ce qui est vrai
mais sans importance – et aux investissements, ce qui est possible en théorie
mais empiriquement faux dans les données récentes. Les rentes de monopole
se retrouvent dans les dividendes et
les rachats d’actions, et peut-être les
salaires des cadres, mais pas dans les
investissements. Mon expérience dans
ce domaine me convainc que, dans
leur immense majorité, les arguments
contre la concurrence sont spécieux, et
parfois franchement malhonnêtes.
Il existe pourtant un domaine où cette
approche par la concurrence doit être
analysée avec prudence, celui des industries de réseau et de l’intelligence artificielle. Encore faut-il bien cerner le pro-
L’heure de vérité a
sonné pour le patronat
un plus grand engagement au service
de la Cité.
Le Plan d’action pour la croissance et
la transformation des entreprises
(Pacte), que porte Bruno Le Maire, leur
offre la chance de démontrer qu’elles y
sont prêtes. Le ministre de l’Economie et
des Finances s’est engagé à reprendre les
propositions du président de Michelin,
Je a n - D o m i n i q u e S e n a r d , e t d e
l’ancienne secrétaire générale de la
CFDT, Nicole Notat. Celles-ci visent à
introduire dans le Code civil l’obligation
pour l’entreprise de « considérer les
enjeux sociaux et environnementaux de
Les Français aiment
leur propre entreprise,
mais se méfient
de toutes les autres.
son activité » en lui permettant de définir
sa « raison d’être », afin de pérenniser un
objet social élargi qui ne se limite pas à la
seule maximisation de son profit.
Ces propositions équilibrées ont été
saluées par une très grande majorité
d’acteurs, notamment parmi les entreprises. Une très grande majorité, mais
pas tous. Tel le village d’Astérix, le Medef
résiste encore et toujours au progrès.
Pierre Gattaz, son président, et la plupart des candidats à sa succession évoquent une « boîte de Pandore » juridique. A tort : le précédent britannique
démontre que les contentieux n’ont pas
augmenté après la modification de la loi
en 2006. Pierre Gattaz dit aussi faire
confiance à l’autorégulation. Chiche !
Mais ses propositions ne nous semblent
pas, là non plus, à la hauteur des enjeux.
Il faut aller plus loin. Reprendre l’idée,
déjà appliquée avec succès par quelques
grands groupes, de la création de comités de parties prenantes qui éclaireraient les décisions du conseil d’administration.
Faire progresser la transparence des
conseils en publiant des déclarations
annuelles de conflits d’intérêts des
administrateurs. Et confier le contrôle
de la bonne gouvernance des entreprises à une instance qui ne soit pas désignée exclusivement par le Medef et son
organisation cousine, l’Afep.
Les Français aiment leur propre
entreprise, mais se méfient de toutes les
autres. Longtemps, les responsables
politiques ont entretenu des faux clivages, par manque de courage ou méconnaissance des réalités économiques.
Depuis un an, la donne a changé. Réconcilier les Français et l’entreprise : le défi
est immense.
La difficulté ne vient pas
tant des entreprises que
des gouvernements et des
acteurs quasi étatiques.
D’un point de vue purement économique, nous n’avons pas vraiment
besoin d’un Google européen. Utiliser
les Gafa (Google, Apple, Facebook,
Amazon) tout en les forçant à payer
leurs impôts et à respecter les règles de
concurrence semble suffisant. Nous
pouvons importer leurs savoir-faire, ou,
si l’on préfère l’Orient, ceux de Tencent,
Alibaba, Baidu, Xiaomi ou Didi. Les
géants du Net sont des entreprises commerciales qui ne peuvent se permettre
d’être exclues du marché européen. Les
Gafa l’ont d’ailleurs bien compris. Si on
leur donne le choix entre suivre nos
règles ou perdre l’accès à nos marchés,
Isabelle Lesniak
@IsabelleLesniak
ROMAN ISLANDAIS
petit appartement plein de
coupures de presse évod’Arnaldur Indridason.
quant l’histoire de la coutuAvis à tous les nostalgiques
Traduit par Eric Boury,
rière qu’il n’a jamais cessé
d’Erlendur, le commissaire
Ed. Métailié, 304 pages,
de ruminer.
fétiche d’Arnaldur Indrida21 euros.
« Passage des Ombres »
son que nous avons laissé il
se présente donc comme
y a quelques années déjà en très petite
une construction à plusieurs niveaux,
forme, menacé d’hypothermie au milieu de
mêlant avec finesse des enquêtes menées
ses chers fjords de l’Est (« Etranges Rivasur une longue période de soixante ans. Un
ges »). A défaut de ressusciter son personbrillant jeu de miroirs qui permet, sous counage emblématique, le plus célèbre des
vert d’une intrigue policière, d’en apprendre
auteurs islandais lui invente un jumeau litbeaucoup sur l’histoire, la société et la cultéraire en la personne de Konrad dans
ture de cette île, dont la Seconde Guerre
« Passage des Ombres ». Ce dernier volet,
mondiale a, à jamais, changé le mode de vie,
très réussi, de la Trilogie des Ombres introouvert les esprits et émancipé les femmes.
duit cet ex-inspecteur à la retraite, alors qu’il
Tel un mantra, les coupables des crimes
s’attaque à un « cold case » classé depuis
commis susurrent à leurs victimes « Tu
1944, autant par désœuvrement que parce
diras que c’était les elfes » en référence aux
que l’affaire lui rappelle de lointains souvelégendes islandaises qui ont, depuis des siènirs de jeunesse.
cles, permis à l’homme d’affronter une
nature hostile et un climat défavorable lors
Brillant jeu de miroirs
des interminables nuits d’hiver. L’une des
En pleine occupation américaine, la découconclusions de cette édifiante fresque histoverte à Reykjavik du cadavre d’une jeune
rique, c’est qu’il serait trop facile de faire
couturière maîtresse d’un GI avait déclenporter toute la responsabilité des problèché une enquête trop rapidement expédiée
mes insulaires aux troupes d’occupation.
à l’époque par le duo d’investigateurs renIl faut aussi chercher les coupables dans les
contré dans les deux premiers tomes de la
rangs islandais – et pas seulement chez les
trilogie, Flovent et Thorson. Ce dernier vient
ogresses, les géants et autres esprits aquatià son tour d’être retrouvé mort, apparemques malfaisants qui peuplent avec poésie
ment étouffé sous son oreiller, dans son
ce macabre conte de fées. n
Passage des Ombres
Richard Ferrand, Stanislas Guerini,
Sophie Errante, Olivia Grégoire,
Gilles Le Gendre et Roland Lescure
sont députés LREM.
Richard Yung est sénateur LREM.
a
La liste complète des signataires
de la tribune sur lesechos.fr
Pour une politique
industrielle
européenne de l’IA
blème. L’impact économique de l’IA me
semble assez mineur. Son impact sociétal et politique, par contre, est majeur.
Lorsque j’entends parler les enthousiastes de l’IA, il me vient en mémoire
cette phrase que l’on attribue parfois à
de Gaulle : « Le Brésil est un pays d’avenir
et il le restera. » J’ai presque envie de dire
que l’intelligence artificielle est la
science de l’avenir et qu’elle le restera.
Pour le moment, force est de constater
que son impact économique est faible et, même si le processus accélère,
il semble être plus incrémental que
révolutionnaire.
Indridason au pays des elfes
ils suivront nos règles. Mais le problème
se complique terriblement quand on
dépasse la sphère économique. La difficulté ne vient pas tant des entreprises
que des gouvernements et des acteurs
quasi étatiques. Autant on peut défendre une approche ouverte d’un point de
vue commercial, autant cette approche
semble dangereuse d’un point de vue
politique.
Les données numériques alliées aux
capacités de traitement de l’IA créent
des risques aigus, particulièrement
pour les démocraties. La manipulation
des opinions et des élections, les attaques et l’espionnage informatiques, et la
collecte systématique d’informations
personnelles sur les élus et les dirigeants
peuvent saper les fondements des
sociétés ouvertes.
Dans ce domaine, l’Europe ne peut
pas se permettre de prendre du retard
face à la Russie ou à la Chine. Le gouvernement américain, quant à lui, fait de la
maîtrise de l’IA et de ses applications
dans le domaine de la défense une priorité stratégique. Les Etats sont des
monstres froids et ils le seront certainement plus que de coutume vis-à-vis
de l’IA. L’Europe doit donc affirmer son
indépendance en faisant de l’IA une
priorité de sa politique de défense,
au même titre que la maîtrise des frontières, et en infléchissant si besoin sa
politique industrielle.
Thomas Philippon est professeur de
finance à la Stern School of Business
de New York.
Le plus célèbre des auteurs islandais, Arnaldur Indridason.
Photo Brooks Walker/LAIF-RÉA
L’Amérique à la hache
Philippe Chevilley
@pchevilley
ROMAN AMÉRICAIN
de ces « Loups de la forêt »
tentent de monter un syndide Matthew Neill Null.
cat clandestin et de faire
Plus de férocité que de douTraduit par Bruno
plier la compagnie. Mais la
ceur : « Le Miel du lion » de
Boudard, Albin Michel,
p o l i c e , d o u b l é e d ’u n e
Matthew Neill Null lorgne
432 pages, 23 euros.
milice, veille… Coups de
davantage vers « La Junforce, guet-apens, trahigle » d’Upton Sinclair que vers le « feelgood
sons, tous les coups sont permis pour répribook ». On pourrait même le qualifier de
mer la révolte. Matthew Neill Null n’a pas
« feelbad book », tant le propos de ce preson pareil pour décrire la violence des
mier roman est âpre et désespéré. Car si les
camps, la beauté sauvage de la forêt en surécrivains socialistes yankees du début du
sis, la corruption de la petite ville ouvrière.
XXe siècle croyaient encore possible de
Son évocation touche parce qu’elle repose
changer le monde, le romancier du XXIe qui
sur des personnages forts, taillés dans le roc
évoque la lutte des bûcherons dans les forêts
en apparence, mais qui se révèlent à
de Virginie-Occidentale, en 1904, ne peut
l’épreuve ambigus et vulnérables.
que constater l’échec d’une utopie révolutionnaire vite tuée dans l’œuf. A travers la
Jeu de dupes
frénésie d’une compagnie de bois d’œuvre, il
A commencer par le héros, Cur, un drôle
rappelle aussi que les atteintes à l’environd’homme perdu : banni de la ferme faminement ne datent pas d’hier. Pour produire
liale, ce garçon séduisant mais pusillanime
du bois à tout-va, trois industriels vont raser
recherche l’image du père qu’il a trahi dans
des dizaines de milliers d’hectares de forêt et
ses camarades bûcherons. D’autres figures
transformer la région en désert aride.
singulières s’imposent : un pasteur défroLe titre, « Le Miel du lion », est une réféqué qui souffre de l’absence de Dieu, un colrence biblique qui sied parfaitement à ce
porteur syrien humaniste, un débardeur au
roman-fable. Trois fils de famille qui ont
grand cœur, une Slovène rebelle, un ténécombattu pendant la guerre de Sécession
breux syndicaliste italien, un policier sans
retournent vingt-cinq ans après dans la
foi ni loi… L’auteur orchestre un étourdisforêt primaire où ils ont vécu une bataille
sant jeu de dupes, où les êtres font des étincruciale. Convaincus d’avoir découvert la
celles, s’embrasent et se détruisent en
poule aux œufs d’or, ils achètent les terrains
se frottant les uns aux autres. Le train
à de pauvres propriétaires, créent une petite
rugit dans la nuit, les séquoias et les chênes
ville, font construire un chemin de fer,
tombent avec fracas. La jeune Amérique
embauchent des bûcherons à tour de bras.
inconsciente mutile sa mère Nature et,
Mal payés, exploités, les plus bravaches
déjà, la planète saigne. n
Le Miel du lion
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
12 // IDEES & DEBATS
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos
stratégie
Comment aider
(vraiment) la presse
LA
CHRONIQUE
de Xavier Fontanet
N
os médias écrits, rouages intimes de nos
sociétés, permettant l’information, la
réflexion et le débat, connaissent en ce
moment des bouleversements profonds. Ces
transformations technologiques affectent les
bases de leur fonctionnement au point qu’une
réflexion (qui concerne aussi les lecteurs)
devient indispensable. Il est loin le temps où la
presse écrite vivait exclusivement de ventes en
kiosque et d’abonnements (la source la plus
incontestable de leur financement). La publicité
fut une première innovation, mais elle eut des
conséquences : à partir du moment où elle
représente plus de 50 % des recettes, une régie
publicitaire peut essayer – sans forcément
toujours le réaliser – de vendre ses lecteurs aux
annonceurs ! La tentation est alors grande pour
certains d’entre eux d’influencer le contenu
éditorial en passant leurs commandes.
Seconde raison pour installer une solide
gouvernance, l’Etat et, disons-le, le pouvoir
politique sont entrés dans le jeu, distribuant des
subventions non négligeables… ce qui,
reconnaissons-le, n’est pas très sain ni pour les
journaux, ni pour la puissance publique.
Depuis une quinzaine d’années, l’évolution
continue de plus belle : Internet déplace la publicité
vers Google, Facebook ou YouTube, tandis que la
numérisation des supports vide progressivement
les kiosques. Cette nouvelle pression sur les
comptes risque de freiner la capacité des médias à
bien rémunérer leurs journalistes, alors qu’on n’ a
peut-être jamais eu autant besoin d’eux. Et, le
négatif se vendant mieux, certains titres sont
poussés à la recherche du spectaculaire qui attire
mieux le chaland. Ces dérives contribuent à donner
une image inexacte de la réalité, rendant plus
difficile la nécessaire réflexion. Cela dit, tout n’est
pas négatif en cette période : l’abonnement, qui est
le mode de financement le plus responsable du
point de vue du lecteur, rentre à nouveau dans les
mœurs, sur le modèle de ce qui se passe avec la
musique. Que diraient donc nos députés d’une
proposition de loi décapante autorisant à déduire
ses abonnements aux médias des revenus
imposables, la réduction des recettes fiscales étant
compensée par l’arrêt des aides à la presse ?
Xavier Fontanet est professeur de stratégie
à HEC.
o
L’ ÉTUDE
Quand la concentration des
entreprises pèse sur les salaires
P
lusieurs facteurs sont généralement mis en
avant pour expliquer la stagnation des
salaires dans l’industrie américaine :
compétition internationale, automatisation,
déclin des syndicats… Une étude publiée par le
National Bureau of Economic Research propose
d’y ajouter un autre élément : la concentration des
entreprises au niveau local, qui crée une situation
de monopsone (un seul demandeur, l’entreprise,
se retrouve face à un nombre important d’offreurs,
en l’occurrence les travailleurs). En comparant des
données sur les salaires et les niveaux de
concentration du marché du travail au niveau des
comtés américains, les auteurs de l’étude ont
calculé que, dans les zones où une entreprise est le
seul employeur, les salaires sont en moyenne 3,1 %
moins élevés que dans celles où il y a plusieurs
possibilités d’emploi. Sur les périodes étudiées
(1977-1981 et 2002-2009), les auteurs suggèrent
que la hausse des importations chinoises a
également joué un rôle : non seulement elle a
réduit la demande de travailleurs pour produire ce
qui est désormais fabriqué à l’étranger, mais elle a
aussi tiré les salaires vers le bas dans les autres
industries, en contribuant à augmenter la
concentration du marché du travail. — B. G.
« Strong Employers and Weak Employees : How
Does Employer Concentration Affect Wages ? »,
www.nber.org
SUR
LE WEB
TRAVAILLEURS
EN VOIE D’EXTINCTION
Projectionniste, portier, relieur,
patron de vidéo-clubs…
« The Atlantic » publie
une superbe série de photos sur
des métiers désormais menacés.
theatln.tc/2w2WDSo
2
milliards
de dollars
NIKOLA ATTAQUE TESLA
A l’origine d’un semi-remorque à hydrogène, la start-up
Nikola Motor poursuit Tesla
pour violation de brevets. Elle
l’accuse d’avoir copié le design de ses camions.
for. tn/2KvjAk1
TÉLÉCOMS // En à peine trente ans, le géant chinois est devenu numéro un mondial des équipe-
ments télécoms et numéro trois des smartphones. Mais il voit son avenir dans les objets connectés.
Huawei, champion du tout-connecté
LEDÉCRYPTAGE
de Raphaël
Balenieri
S
i Wang Yufeng travaillait chez Google, ses chefs auraient pu
écrire « evangelist » sur sa carte de
visite. Manque de chance, ce titre n’existe
pas encore chez Huawei, le géant chinois des
télécoms. Il irait pourtant comme un gant à
cet ingénieur de quarante-trois ans. Et pour
une raison toute simple. A Shenzhen, sur le
« campus » du numéro un mondial des équipements télécoms et troisième fabricant de
smartphones de la planète, aucun des
90.000 autres employés répartis sur ce site
gigantesque ne parle du futur avec autant
d’enthousiasme et de conviction.
Directeur des « X Labs » de Huawei, un
réseau de laboratoires de recherche dédiés à
la connectivité, Wang Yufeng reçoit sans chichis dans la petite salle qui lui sert tous les
jours de terrain de jeu. C’est bientôt l’heure de
la sieste, dans la capitale de la tech chinoise
qui a vu naître Huawei, il y a tout juste trente
ans. Mais notre Géo Trouvetou chinois, lui,
continue de présenter une à une ses inventions. Ici, un drone dopé à l’intelligence artificielle et qui se passera donc de toute commande humaine. Là, un casque qui, grâce à
la réalité virtuelle, pourra aider les 39 millions de mal-voyants à travers le monde à
mieux s’orienter dans la rue. Entre ces quatre murs, Wang Yufeng et ses équipes cherchent à éliminer « les 10 % restants » qui, selon
lui, nous séparent encore d’un monde
dominé par les machines et l’Internet des
objets (IoT). « Ces vingt dernières années, la
technologie ne nous a permis de connecter que
les humains », se désole l’ingénieur, en faisant
visiter son labo, lancé l’année dernière. « Ici,
nous voulons que l’intelligence artificielle, et
non les hommes, prenne les commandes du
monde physique. Que tous les drones et les
robots soient connectés et autonomes. Et pour
cela, on a juste besoin de connectivité ! »
Les projets de Wang Yufeng ont de grandes chances de voir le jour. Car, chez Huawei,
la « connectivité » est devenue le maître mot.
Eric Xu, le patron « tournant » du groupe, l’a
répété, mi-avril, devant 500 personnes réunies à Shenzhen pour le grand sommet
annuel du groupe. « Nous voulons connecter
tout ce qui, aujourd’hui, ne l’est pas », a-t-il
lancé devant l’audience qui l’écoutait religieusement. En clair, Huawei ne veut plus se
contenter de vendre des équipements télécoms aux opérateurs, son métier historique,
et de mettre ses terminaux mobiles (smartphones, tablettes, PC...) dans les mains des
Chinois ou des Européens, à défaut de pouvoir équiper les Américains. En effet, la multinationale n’a jamais réussi à percer aux
Etats-Unis, où le passé militaire de son fondateur, Ren Zhengfei, soixante-treize ans
aujourd’hui, a toujours été jugé suspect…
Malgré ces revers dans la première économie mondiale, Huawei est présent dans 170
autres pays. Devenu le numéro un mondial
des équipements télécoms et numéro trois
des smartphones, Huawei veut à présent
connecter tout le reste. Les voitures, les équipements pour la maison, les bennes à ordures, les lampadaires urbains et même les
têtes de bétail dans les élevages. Et dire qu’en
1987, lorsque Ren Zhengfei, un ancien ingénieur de l’armée chinoise, fonde Huawei à
l’âge de quarante-trois ans, la société se contentait de distribuer des commutateurs
fabriqués à Hong Kong sous licence allemande ! C’est désormais un groupe tentaculaire, un acteur scientifique qui investit sans
compter dans la 5G ou l’Internet des
objets. « En 2000, aucune des 520 millions de
fermes à travers le monde n’utilisait l’Internet
des objets [...]. D’ici à 2025, un milliard de
vaches seront connectées », écrit Huawei dans
un rapport récent. Selon le groupe, ce sera
aussi le cas de 40 % des voitures. « On estime
Chiffres clefs
- 180.000 employés
Présence dans 170
pays
- Chiffre d’affaires
2017 :
92,5 milliards de
dollars, en hausse de
15,7%, dont :
– 45,7 milliards
pour la
division équipement,
le métier historique
de Huawei ;
– 36,4 milliards de
dollars pour la
division grand public;
– 8,4 milliards de
dollars pour la
division entreprises.
- Nombre de
smartphones
vendus en 2017 :
153 millions d’unités.
Investissement
en R&D : 13,8 milliards
de dollars en 2017,
soit 14,9% du chiffre
d’affaires
- Nombre total
de brevets délivrés
à Huawei : 74.307
-Demandes de
brevets déposées
en Chine : 64.091
-Demandes
de brevets
déposées hors
de Chine : 48.758
que les automobilistes restent coincés 70 heures par an dans les embouteillages. Avec les
voitures connectées, ce chiffre tombera à 60
heures par an », se réjouit déjà William Xu, le
grand chef du marketing de Huawei. Sur ce
sujet, Huawei travaille déjà avec PSA, qui lui
a confié, fin 2017, la connexion de ses prochains véhicules. Le groupe de Shenzhen a
conçu une plate-forme informatique permettant aux voitures de PSA de recevoir et
d’envoyer des données, et donc d’ouvrir le
coffre à distance avec un smartphone, ou
encore de réchauffer l’habitacle avant d’y
entrer... Le premier modèle du constructeur
français à en bénéficier, le DS7 Crossback,
vient d’être présenté en Allemagne.
Cap sur les services
« Notre job principal, c’est toujours de fournir
des solutions aux opérateurs télécoms, mais
nous voulons travailler davantage sur la digitalisation », déclare Wang Tao, l’un des dixsept membres du conseil de direction, le «
cockpit » de Huawei. Certes, la fourniture
d’équipements télécoms pèse toujours pour
49 % du chiffre d’affaires total de la multinationale. En France, tous les opérateurs, sauf
Fr e e , o n t d e s é q u i p e m e n t s s i g n é s
Huawei. Dans l’Hexagone, SFR a été le premier à s’en procurer, à une époque où « ça ne
se disait pas trop », se souvient aujourd’hui
l’opérateur de Patrick Drahi. Chez Bouygues
Telecom, le ratio est même monté à 50-50
entre les équipements fournis par Huawei et
ceux d’Ericsson.
Mais aujourd’hui, la dynamique pour
Huawei n’est plus sur ce segment. « La vente
d’équipements aux opérateurs, c’est un marché mature. La croissance est plate », explique
Michael Howard, directeur de recherche
chez IHS Markit. Avec une hausse de 3% en
2017, le bras équipement de Huawei croît
bien moins vite que sa division grand public
(+32%) et les services aux entreprises (+35%),
sa troisième activité. D’où le besoin de voir
plus grand. « La valeur ajoutée n’est plus dans
la vente pure et simple d’équipements télécoms, résume Stéphane Téral, directeur exécutif chez IHS Markit et spécialiste du secteur. La Chine est en pleine transformation
numérique. Dans les usines du pays, il va falloir connecter les robots pour qu’ils dialoguent
entre eux. Là, Huawei a un boulevard.»
Dans cette course à la connectivité,
Huawei ne manque pas d’atouts. A commencer par son portefeuille de clients. Dans
les services aux entreprises (solutions cloud,
Big Data, centres de données...), Huawei travaille déjà avec IBM, Samsung, mais aussi
avec BNP Paribas, Airbus, Siemens ou Intel.
Dans l’automobile, Volkswagen, Daimler, et
les constructeurs chinois SAIC Motor ou
Dongfeng se sont aussi associés au géant de
Shenzhen pour la connectivité (à l’instar de
PSA) ou pour d’autres services. Le groupe
était entré en 2011 sur ce créneau, pourtant
radicalement différent de son cœur de
métier. Aujourd’hui, parmi les trois divisions de Huawei, c’est celle qui affiche la
croissance la plus dynamique. « Le marché
Devenu le numéro un
mondial des équipements
télécoms et numéro trois
des smartphones, Huawei
veut connecter tout le reste.
est énorme, on ne voit pas le plafond, se félicite
Qiu Heng, qui dirige le marketing de cette
branche encore périphérique à l’échelle du
groupe (9% du CA), mais néanmoins en
plein essor. Nous allons pouvoir doubler
notre chiffre d’affaires tous les deux ans et
dépasser les 10 milliards de dollars cette
année. » « Les débuts ont été turbulents, car
pour eux, c’était un autre monde, se souvient
pourtant Stéphane Téral. Malgré ça, ils ont
réussi à déloger Cisco, le leader du secteur. »
Pour connecter tout les objets du monde
de demain, Huawei va aussi pouvoir compter sur sa R&D. En 2017, le géant chinois a
réinjecté presque 15% de son chiffre d’affaires dans la recherche. C’est certes moins
qu’Ericsson (18,8%) et Nokia (21,2%), les deux
autres grands équipementiers. Mais, le mois
dernier, Eric Xu a promis que ce chiffre resterait constant au cours des dix prochaines
années. Wang Yufeng, l’ingénieur à la tête
des X Labs, est d’ailleurs le premier à en
bénéficier. Tandis que les 17 autres centres
de R&D doivent mettre au point des solutions commercialisables, à destination des
clients, lui semble, au contraire, être libéré
de ces contraintes. Ce qui lui permet de laisser libre cours à son imagination. « Dans dix
ans, ce seront des robots connectés qui assembleront les avions. » On peut être certain que
Huawei sera, à ce moment-là, bel et bien au
rendez-vous. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
// 13
Les Echos Jeudi 3 mai 2018
enquête
Denis Fainsilber
dfainsilber@lesechos.fr
et Bruno Trévidic
@BrunoTrevidic
D
ix ans que Laurent attendait ça ! En
2007, quand Air France avait fermé
sa « filière cadets » de formation de
pilotes, le jeune homme avait quinze ans.
Assez pour passer le brevet de base en aéroclub, mais trop jeune pour postuler, avant
que ne se referment les portes de la compagnie pour dix longues années de disette.
Alors quand, fin 2017, Laurent entend parler sur les forums de passionnés d’aviation
de la prochaine réouverture de la « filière
cadets », le jeune homme n’hésite pas une
seconde. « J’ai toujours voulu devenir pilote
à Air France, explique-t-il. J’ai continué à
voler en aéroclub – j’ai 1.200 heures de vol en
planeur et 400 heures en avion – et j’ai réussi
à être embauché comme ingénieur dans une
entreprise d’aéronautique. Mais j’ai toujours
gardé un œil sur l’actualité d’Air France. »
La « filière cadets » d’Air France, c’est un
peu la voie royale pour qui n’a pas eu la
chance ou les moyens financiers de passer
son brevet à l’Enac ou dans les écoles privées : de vingt-quatre à vingt-huit mois de
formation aux frais de la compagnie, rémunérés, et avec un emploi assuré à la sortie
aux commandes d’un A320 d’Air France ou
d’un Boeing 737 de sa filiale Transavia. Avec
la perspective de pouvoir passer des
moyen-courriers aux long-courriers. A
condition toutefois de passer les différentes
étapes d’une sélection ardue. Car si Air
France a prévu de recruter 250 pilotes –
dont 100 cadets – par an sur les cinq prochaines années, les candidats sont beaucoup plus nombreux que les places offertes.
« Pour cette première sélection, nous avons
reçu quelque 4.300 candidatures, souligne
Olivier Dulat, directeur général adjoint des
opérations aériennes d’Air France. C’est
beaucoup plus que ce que nous attendions.
Les profils sont de très haut niveau, nous
avons des polytechniciens, des anciens de
Harvard, des médecins… beaucoup de gens
déjà engagés dans des carrières prestigieuses
et qui sont prêts à changer de vie. »
Sur les 3.890 candidats appelés à participer à la première épreuve « psycho zéro »,
802 seulement, dont Laurent, ont franchi ce
cap, auxquels s’ajoutent 460 jeunes en liste
d’attente. Mais, avant d’intégrer l’une des
trois écoles de pilotage sélectionnées par Air
France, ces rescapés vont encore devoir
affronter deux séries d’épreuves – « psycho 1 » et « psycho 2 » – d’ici à fin mai, à
l’issue desquelles ils ne seront plus que 100.
« Le test psycho 1, qui a débuté fin avril à l’Enac
à Toulouse, consiste en une série de tests sur
un mini-simulateur de vol, permettant d’évaluer les capacités cognitives tout en actionnant des commandes avec les pieds et les
mains, explique Olivier Dulat. Le psycho 2, à
partir de mai, repose sur un entretien. » Les
heureux élus partiront, à partir de fin juin,
dans l’une des écoles de pilotage sélectionnées par Air France, pour une formation de
deux ans aux normes Air France. « Nous
sommes la seule compagnie à avoir intégré à
la formation des vols en planeur et une initiation à la voltige », souligne Olivier Dulat.
La flotte mondiale va tripler
En repassant en mode formation, Air
France est très loin d’être un cas isolé. Les
besoins en navigants vont devenir très
aigus, au vu des carnets de commandes
astronomiques passés par les compagnies.
Dans les dix ans qui viennent, la flotte mondiale d’avions en service devrait passer de
12.000 à 37.000 machines, selon une étude
du groupe canadien CAE, leader dans
l’enseignement au pilotage. Or, à chaque
fois qu’une compagnie comme Air France
reçoit un seul long-courrier, comme le
Boeing 787 actuellement, celui-ci requiert
au total près de 25 pilotes ! Un impressionnant effet boule de neige.
Au t o t a l , « i l y a u ra u n b e s o i n d e
255.000 nouveaux pilotes de ligne sur les dix
prochaines années. Autrement dit, 70 professionnels à former par jour. Or 50 % de ces
futurs navigants en 2027 n’ont pas encore
commencé leur formation », résume une
porte-parole de CAE. Sur ce volume record,
105.000 serviront à remplacer des départs
en retraite tandis que la majorité (150.000)
sera recrutée pour absorber la croissance.
Si l’on prolonge la courbe sur vingt ans,
Le trafic aérien mondial devrait exploser, passant de 4,1 milliards de passagers annuels à 7,8 milliards en 2036, si bien qu’il faudra former, selon la patronne
de l’Organisation de l’aviation civile internationale, pas moins de… 620.000 pilotes sur la période. Photo Frederic Maigrot/RÉA
Pilotes de ligne :
comment
les compagnies
gèrent la pénurie
AÉRIEN // Air France recommence à former
des jeunes navigants, après dix ans d’interruption.
Une initiative qui reflète un besoin massif
de pilotes de ligne, au niveau mondial.
rien ne s’arrange : le trafic aérien mondial
devrait exploser, passant de 4,1 milliards de
passagers annuels à 7,8 milliards en 2036, si
bien qu’il faudra former, selon la patronne
de l’Organisation de l’aviation civile internationale (Oaci), Fang Liu, pas moins de…
620.000 pilotes d’ici à 2036 !
Un gigantesque défi, qui n’a pas été vraiment anticipé. Partout autour de la planète,
les signes de pénurie plus ou moins masquée apparaissent, avec des manifestations
diverses. Cliente inconditionnelle des
paquebots des airs Airbus A380 et Boeing
777, la compagnie Emirates vient d’admettre qu’elle devra annuler une partie des vols
programmés cet été vers les Etats-Unis,
l’Asie ou l’Europe. « Nous sommes un peu
courts en pilotes », concède son PDG, Tim
Clark, que l’on a connu beaucoup plus
offensif. Le roi européen du low cost Ryanair, après avoir annulé plus de 20.000 vols
depuis l’automne dernier, faute de navigants, recrute actuellement en Afrique du
Sud. Connu pour sa légendaire radinerie,
Ryanair n’hésite pourtant plus à payer une
partie de la formation des jeunes candidats,
et a proposé une prime de 6.000 à
12.000 euros à ses pilotes en place, en
échange de l’abandon de jours de congé…
Toujours chez les low cost, le nouvel
entrant aux dents longues Norwegian,
après avoir recruté chez les canards boiteux
Alitalia, Monarch ou Air Berlin, n’est pas
encore arrivé à satiété. Lufthansa, en
meilleure santé que les précédents, cherche
néanmoins 500 pilotes novices en 2018.
Pour amorcer la pompe, il a cassé les prix de
ses programmes de formation dans son
entité spécialisée LAT, passant de 100.000 à
80.000 euros. Et, au siège moscovite d’Aeroflot, on tend désormais les bras aux pilotes
non russes et on leur distribue des primes
d’arrivée.
Le phénomène est loin de se cantonner à
l’Europe. Au Japon, où l’on attend les retombées des JO de 2020, l’âge maximal de la
retraite a été remonté à 67 ans révolus pour
les commandants de bord (+3 ans). En Australie, le gouvernement vient d’alléger les
règles de délivrance de visas pour les pilotes
étrangers. D’autres exemples ? Iran Air, qui
tente un come-back dans l’aviation internationale, offre pour la première fois des sièges de pilote… aux femmes. Même son rival
Iraqi Airways fait en ce moment le tour des
écoles de pilotage françaises, témoigne un
professionnel.
La Chine ratisse large
Mais c’est surtout la Chine qui a joué le rôle
de détonateur. Dopées par une croissance
énorme du trafic aérien, ses compagnies
font leur marché. Cela a commencé par les
ténors comme China Eastern ou China
Southern, qui ont proposé des ponts d’or
aux navigants occidentaux. Puis c’est à présent au tour d’acteurs aux blasons inconnus
comme Xiamen Airlines, Kunming Airlines ou Changan Airlines, de se mettre en
chasse à l’étranger.
« Les compagnies ont faim de pilotes. Cela
fait environ neuf mois que la situation est critique », confirme Charles Clair, président de
l’école de formation Astonfly, basée sur
l’aérodrome de Toussus-le-Noble (Yvelines), qui prédit déjà une année 2019 « catastrophique ».
Son cas est lui-même révélateur : alors
qu’il a quitté l’aviation d’affaires en 2012, où
il volait sur des Falcon, il vient d’être approché par un chasseur de têtes pour reprendre du service chez… Emirates, à Dubaï.
« Des compagnies chinoise s offrent
aujourd’hui aux Occidentaux plus de
300.000 euros de salaire annuel, avec les
impôts payés en sus ! », dit-il.
En comparaison, les pilotes touchent
chez Air France en moyenne de 170.000 à
200.000 euros (avant impôts), ou bien de
150.000 à 300.000 dollars aux Etats-Unis,
hors retraite, en fonction de leurs galons. De
quoi aiguiser partout la pression salariale et
donner du grain à moudre aux syndicats de
pilotes : après des hausses récentes chez
Delta, British Airways et Lufthansa, c’est au
tour d’Air France d’être confronté à
une revendication de ses pilotes, qui réclament 10,7 % de hausse immédiate ! « Beaucoup de gens prédisaient la pénurie de pilotes,
mais personne n’y croyait. Les compagnies
ont sous-estimé leurs besoins, estime le jeune
patron. Rien qu’en Europe, le problème n’a
jamais été aussi énorme : les compagnies
auront besoin de recruter 5.400 pilotes par
an dans les quinze ans qui viennent. Or les
écoles existantes, sur le continent, ne sont pas
capables d’en former plus de 1.500 par an, et
vont elles-mêmes manquer d’instructeurs,
qui font ce travail en attendant de trouver un
job dans une compagnie ! »
Retraite relevée à 65 ans
« Nous sommes dans une vraie situation de
tension, que l’on n’avait plus connue depuis le
début des années 1990, confirme Guy Tardieu, délégué général de la FNAM, le syndicat du transport aérien français. La Chine a
colonisé tous les grands centres de formation
du monde. Tout cela a fini par créer une saturation en Europe. »
Sans compter d’autres facteurs propres à
la France : les 35 heures se sont soldées,
pour les pilotes, par deux jours de repos
mensuels supplémentaires. Puis le relève-
« Les profils sont de très
haut niveau, nous avons
des polytechniciens,
des anciens de Harvard,
des médecins... »
OLIVIER DULAT
Directeur général adjoint
des opérations aériennes d’Air France
ment de l’âge de la retraite de 60 à 65 ans
(pour les volontaires) a gelé « l’échelle de
séniorité », qui régule le passage du siège de
copilote à celui de commandant de bord.
« On est au pied du mur : on arrive au bout du
processus et le trafic, lui, se développe »,
ajoute Guy Tardieu.
Aux Etats-Unis, le problème est encore
plus aigu. Après les embauches massives
liées à la grande dérégulation des années
1980, la moyenne d’âge des pilotes est
aujourd’hui élevée : 48 ans en moyenne
contre 43,7 ans en Europe. Si bien que 42 %
des navigants américains partiront à la
retraite dans les dix ans à venir.
Aller faire les fonds de tiroir dans les petites compagnies régionales n’y suffira pas :
Boeing a calculé qu’il faudra former
5.840 pilotes chaque année pendant vingt
ans ! Or ce pays est le seul à exiger, depuis un
ancien crash, 1.500 heures de vol avant de
s’installer dans le cockpit d’un avion de passagers, soit 6 fois le seuil requis par l’Oaci
ailleurs dans le monde. Une très dissuasive
barrière à l’entrée pour les candidats.
Pour faire face à cette pénurie sans précédent, les compagnies ne peuvent plus se
reposer uniquement sur les grands spécialistes du training sur simulateur comme
CAE, L3 (ex-CTC Aviation), ou FTEJerez,
dont les listes d’attente s’allongent.
De nombreuses compagnies, de l’australien Qantas à Emirates en passant par TUI
Fly ou Turkish Airlines, tentent donc
actuellement de contourner l’obstacle en
créant leur propre école de formation, souvent ouvertes à des tiers pour rentabiliser le
coûteux matériel. Autre remède à plus long
terme, certains imaginent déjà des avions…
sans pilote ! Or même les experts en intelligence artificielle préfèrent rester sur le
plancher des vaches : « Je ne monterai pas
dans un avion piloté artificiellement, ce n’est
pas assez fiable », expliquait récemment
Eric Schmidt, l’ex-patron de Google ! n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 //
Jeudi 3 mai 2018Les Echos
,
Budget de l’Etat 2018 : 386,3 milliards d’euros // PIB 2017 : 2.283,6 milliards d’euros courants //
Plafond Sécurité sociale : 3.311 euros/mois à partir du 01-01-2018 // SMIC horaire : 9,88 euros
à partir du 01-01-2018 // Capitalisation boursière de Paris : 1.547,84 milliards d’euros (au 10-01-2018)
// Indice des prix (base 100 en 2015) : 101,85 en décembre 2017 // Taux de chômage (BIT) : 9,4 %
au 3e trimestre 2017 // Dette publique : 2.226,1 milliards d’euros au 3e trimestre 2017
Les chiffres
de l'économie
À L’ÉTRANGER
XYNTHIA FIN D’UN LONG
MARATHON JUDICIAIRE
LIBYE ATTAQUE CONTRE
LA COMMISSION ÉLECTORALE
La Cour de cassation a rejeté, mercredi,
les pourvois des victimes de la tempête
Xynthia en 2010, qui souhaitaient voir
reconnue la responsabilité personnelle
de l’ancien maire de La Faute-sur-Mer
(Vendée), René Marratier, dans ce
drame qui a coûté la vie à 29 personnes.
En avril 2016, la cour d’appel de Poitiers
l’avait condamné à deux ans de prison
avec sursis pour « homicides involontaires », contre quatre ans ferme en
première instance en 2014.
Deux kamikazes du groupe djihadiste
Etat islamique (EI) ont attaqué, mercredi, le siège de la Commission électorale à Tripoli, tuant 12 personnes et
faisant 7 blessés, au moment où la communauté internationale appelle de ses
vœux à des élections en 2018 pour sortir
la Libye de l’anarchie. Aucune date n’a
encore été fixée. Celles-là doivent aussi
être précédées d’un référendum sur
un projet de Constitution et la rédaction d’une loi électorale.
INTEMPÉRIES SAINT-MALO
RECONNUE EN ÉTAT DE
CATASTROPHE NATURELLE
MAROC TÉHÉRAN DÉMENT
LES ACCUSATIONS DE RABAT
AFP
EN FRANCE
Un arrêté publié mercredi a reconnu
l’état de catastrophe naturelle pour la
commune de Saint-Malo, en raison
des dégâts occasionnés lors des
intempéries des 3 et 4 janvier. Les
grandes marées, de coefficient 106 et
107, avaient alors démultiplié les
effets de la tempête Eleanor sur le
front de mer de Saint-Malo, occasionnant d’importants dégâts.
ENQUÊTE PLUS D’UNE AVOCATE
SUR DEUX VICTIME
DE DISCRIMINATION
Plus d’une avocate sur deux affirme
avoir été victime de discrimination
dans les cinq dernières années, dans
une enquête inédite du Défenseur des
droits publiée mercredi, mais moins de
5 % d’entre elles ont lancé des démarches pour dénoncer cette situation. Les
principaux motifs de discrimination
déclarés sont le sexe, la maternité et
l’âge. Un homme sur cinq dit avoir aussi
été victime de discrimination pendant
la même période.
MÉDIAS LES JOURNALISTES,
CIBLE PRIVILÉGIÉE
DE LA CYBERVIOLENCE
Les journalistes sont l’une des professions les plus visées en France par les
commentaires violents sur Internet,
selon une étude publiée mercredi par
l’association Respect Zone. Les journalistes sont la troisième profession la
plus visée derrière les hommes et femmes politiques et les personnalités
publiques (acteurs, animateurs télé...).
L’organisation basque ETA annonce sa dissolution
L’Iran a démenti, mercredi, les accusations du Maroc qui avait annoncé, la
veille, rompre ses relations avec Téhéran en lui reprochant d’avoir facilité
une livraison d’armes au Front Polisario, mouvement indépendantiste au
Sahara occidental. Le ministre des
Affaires étrangères marocain, Nasser
Bourita, avait de son côté affirmé disposer de « preuves irréfutables » sur une
récente « livraison d’armes » au Polisario, mouvement soutenu par l’Algérie.
AUSTRALIE DEUX PROCÈS POUR
LE CARDINAL GEORGE PELL
Après des décennies d’attentats meurtriers en Espagne et en France, l’organisation séparatiste basque ETA a annoncé
mercredi sa dissolution, mettant fin à la dernière insurrection armée d’Europe occidentale. Dans une conférence de presse
à San Sebastián, le Collectif des victimes du terrorisme au Pays basque a refusé qu’ETA « remette les compteurs à zéro ».
Photo : AFP/Ander Gillenea
AFP
LEVOTHYROX
DES NANOPARTICULES
DE MÉTAL MISES EN CAUSE
L’Association française des malades de
la thyroïde (AFMT) a appelé mercredi la
Justice à examiner le rôle que pourraient
jouer selon elle des nanoparticules de
métal dans les effets secondaires du
Levothyrox. Présentes dans la nouvelle
formule controversée de ce médicament, ces nanoparticules n’étaient pas
dans l’ancienne, a affirmé Jacques
Guillet, un médecin qui a mené des analyses pour le compte de l’AFMT.
LA PHOTO DU JOUR
Les avocats du cardinal australien
George Pell ont demandé que le
numéro trois du Vatican, renvoyé
devant la justice pour des accusations d’agressions sexuelles anciennes, soit jugé dans deux procès distincts du fait des différences entre les
faits présumés. Un tribunal de Melbourne a ordonné mardi que ce proche conseiller du pape soit jugé pour
de « multiples » chefs d’inculpation,
tout en abandonnant plus de la moitié des accusations.
ITALIE LE GRAND MAÎTRE
DE L’ORDRE DE MALTE ÉLU À VIE
Le chef par intérim de l’Ordre de
Malte, Giacomo Dalla Torre del Tempio di Sanguinetto, a été élu mercredi
« grand maître » à vie, même si son
prédécesseur avait été contraint de
démissionner en 2017 à la demande
du pape après une grave crise
interne. Agé de soixante-quatorze
ans, il est le 80e grand maître en neuf
siècles d’existence de l’Ordre.
BRÉSIL DES DISPARUS APRÈS
L’EFFONDREMENT D’UNE TOUR
Quarante-quatre personnes étaient
portées disparues mercredi, au lendemain de l’effondrement spectaculaire d’une tour de 24 étages du
centre de São Paulo, ont annoncé les
pompiers. Celle-ci s’est brutalement
e f f o n d r é e a p r è s avo i r p r i s f e u .
L’incendie de la tour aurait pu être,
selon la presse, déclenché par un
accident domestique.
ON EN PARLE À GENÈVE
L’oligarque russe Abramovitch devant la justice suisse
La BERD essaie de recouvrer un prêt de 40 millions d’euros.
Jean-Jacques Franck
— Correspondant à Genève
indiqué qu’il refusait toute idée
de conciliation, est reparti sans
un mot. Les affaires sérieuses
pouvaient commencer.
Abramovitch, son bras droit,
Eugene Shvidler, et la société
Gazprom sont assignés devant
la justice suisse par la Banque
européenne pour le développement et la reconstruction
(BERD). L’institution financière,
conçue pour amener la Russie
post-soviétique sur le chemin
d’un capitalisme encadré,
réclame au milliardaire de cinquante-deux ans et à ses coaccusés le recouvrement de 46 millions de francs (40 millions
d’euros), plus les intérêts. En
1997, la BERD avait avancé cet
argent à une banque russe, SBS
Agro, avec pour garantie la
U
ne vingtaine de policiers
dans et autour du tribunal d’arrondissement
de la Sarine, des traducteurs russes, dix-sept avocats qui se partagent les pupitres de la plus
g r a n d e s a l l e d ’a u d i e n c e
– pourtant sous-dimensionnée
pour l’événement : « On n’avait
jamais vu ça à Fribourg », témoigne l’envoyée spéciale de la RTS,
la Radio-Télévision suisse.
Le personnage central du
procès n’est autre que l’oligarque
russe Roman Abramovitch.
Celui qui est aussi propriétaire
du club de football londonien de
Chelsea a assisté au début du
procès, puis, les avocats ayant
société Runicom, basée à Fribourg et dirigée par les deux
accusés. Runicom commercialisait le pétrole du groupe Sibneft, dans lequel Abramovitch et
Shvidler étaient également
actifs. Plus tard, Sibneft sera
racheté par le géant Gazprom.
« Le centre du monde »
SBS Agro ayant fait faillite, la
BERD s’est donc retournée vers
Runicom pour obtenir remboursement. En vain. Commence alors une bataille judiciaire devant la justice russe, qui
durera treize ans. Au final, la
BERD obtient gain de cause…
mais Runicom a entre-temps
fait faillite. La BERD soupçonne
alors que des actifs financiers de
Runicom ont été dissimulés
pour échapper à la justice. On
évoque notamment un transfert
vers Sibneft, racheté en 2005 par
Gazprom pour une quinzaine
de milliards de francs. Gazprom
conteste la compétence de la justice fribourgeoise, arguant que
le for juridique de cette affaire se
trouve en Russie. Mais, en 2014,
le Tribunal fédéral suisse
déboute la multinationale sur ce
point. Commence alors le volet
suisse de l’affaire.
Complexe, le procès est programmé jusqu’au 13 juin. Personne ne sait si Roman Abramovitch reviendra témoigner
devant le petit tribunal. En attendant, « en grossissant un peu le
trait, Fribourg va devenir le centre
du monde », écrit le quotidien
régional « La Liberté ». n
1
16
15
15
15
14
5
15
16
16
18
1
17
16
16
6/19
5/16
16
16
16
VENDREDI
4/17
1
16
188
VENDREDI
4/18
7/19
14/24
15
14
15
4/19
18
1
15
16
18
SAMEDI
2
21
13
16
6/21
9/21
2
24
23
19
8/22
6/18
16/24
12/21
24
2
20
/
10/20
DIMANCHE
13/23
23
13/22
18/24
SAMEDI
8/12
8/18
10/21
20/25
18/26
19/25
12/18
10/19
11/21
9/15
8/18
10/21
29/32
30/33
30/322
12/18
10/21
13/24
25/28
23/24
24/266
14/17
17/24
17/22
6/15
9/18
12/21
11/18
8/21
11/23
14/20
17/21
17/27
15/24
13/23
14/21
22/31
24/32
20/277
25/27
25/28
26/29
9
12/17
12/18
12/17
18/26
20/26
20/24
4
28/31
28/31
28/31
17/26
20/24
13/21
22/29
18/23
17/25
18/21
15/22
12/20
10/14
10/15
11/20
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’entreprise
ferroviaire offre
désormais la
possibilité de
constituer son
forfait « train
+ hôtel ». // P. 18
Jeudi 3 mai 2018
www.lesechos.fr
DEVISES EUR/GBP 0,8796 EUR/JPY 1,3151 EUR/CHF 1,194 GBP/USD 1,3593 USD/JPY 1,0994 USD/CHF 0,9984 TAUX EONIA -0,355 LIFFE EURIBOR 3 MOIS -0,329 OAT 10 ANS 0,7852 T-BONDS 10 ANS 2,962
INDUSTRIE & SERVICES
TRANSPORT
DERNIÈRE HEURE
Routes nationales de France,
le projet qui agite l’exécutif. // P. 16
Un Français prêt à racheter
Withings à Nokia
DÉFENSE
Les dépenses militaires russes en
baisse, une première depuis 1998.
// P. 17
ENVIRONNEMENT
Air France : la
grève s’essouffle
chez les pilotes
Au Royaume-Uni, un front antiplastique s’organise avec l’industrie.
Bruno Trévidic
@BrunoTrevidic
// P. 19
GRAND PARIS EXPRESS
Gros contrat en vue pour Alstom.
// P. 20
ÉVÉNEMENTIEL
Polémique autour de GL Events :
Olivier Ginon contre-attaque.
// P. 21
Marc Bertrand/Challenges-RÉA
Josh Edelson/AFP
HIGH-TECH & MEDIAS
FACEBOOK
Après les scandales des dix-huit
derniers mois, le réseau social
veut aller de l’avant. // P. 22
BLOOMBERG
L’agence lance un site
d’information payant. // P. 23
Si la transaction est finalisée, Eric Carreel aura pour mission de relancer la marque, aujourd’hui très affaiblie.
START-UP
SANTÉ
Eric Carreel, le cofondateur
de Withings, racheté par
Nokia en 2016, va reprendre
la division santé du groupe
finlandais.
Grail cherche à lever 1 milliard de
dollars pour dépister les tumeurs.
// P. 24
D. Malecot pour Les Echos
PME & RÉGIONS
GASTRONOMIE
Les écoles de cuisine
vont contribuer davantage
à l’attractivité touristique. // P. 25
FINANCE & MARCHÉS
BOURSE
Les rachats d’actions vont
atteindre des records à Wall Street.
// P. 27 ET L’ÉDITORIAL
DE GUILLAUME MAUJEAN P. 9
BANQUE
Pourquoi les établissements
français n’ont cessé de grossir
depuis 2005. // P. 28
BCE
Le juge européen s’attaque
à l’opacité de l’institution. // P. 29
DOLLAR
L’étonnante ascension. // P. 30
LES ÉCHOS BUSINESS
CARNET // P. 33
SUR
DANS
« LA CHRONIQUE
BOURSE »
À 12H ET 17H35
DU LUNDI AU VENDREDI
Guillaume Bregeras
@gbregeras
C’est finalement la piste « française » qui
aura été retenue. Dans un communiqué,
Nokia confirme être entré en négociation
exclusive avec Eric Carreel pour reprendre
sa division santé. Une piste tricolore et un
retour aux sources également, puisque le
repreneur n’est autre que le cofondateur
de Withings, la start-up rachetée en 2016
par Nokia qui avait entraîné la création de
son pôle santé. Le géant finlandais assure
que l’opération devrait être conclue vers la
fin du deuxième trimestre 2018 et
qu’elle inclut les produits consommateurs
et entreprises, dont les montres et pèsepersonnes connectés qui ont fait sa réputation. L’entrepreneur français était l’un des
candidats intéressés par cette reprise, aux
côtés d’autres européens, mais aussi de
Samsung et de Google notamment. Nokia et
Eric Carreel n’ont pour l’instant pas souhaité répondre à nos questions, mais cette
opération devrait déjà logiquement rassurer sur le maintien des 219 salariés qui travaillent en France puisque l’entrepreneur
s’est toujours montré attaché à la constitution d’entreprises au sein de l’Hexagone.
Succession d’erreurs
stratégiques
Le montant de la transaction reste pour
l’instant secret et il ferait toujours partie de
la phase de négociations entre les deux
parties. Rachetée pour 170 millions
d’euros en 2016, sa valeur a été très largement revue à la baisse à la fin de l’année
dernière par Nokia, à environ 30 millions
d’euros. Un choix qui entérinait un aveu
d’échec puisque Withings n’a jamais pu
réellement s’intégrer au sein du groupe,
qui se positionne désormais comme équipementier télécoms. Le départ de Ramzi
Haidamus, qui avait concrétisé l’opération
pour Nokia, avait précipité son sort dès le
rachat de la start-up par le groupe finlandais il y a deux ans.
Des choix stratégiques concernant
l’évolution des produits ont ensuite participé à la chute des ventes et la démotivation des salariés : malgré le succès des
montres connectées, Nokia en avait tout
d’abord effacé la marque Withings au profit de la sienne, chahutant ainsi la communauté des clients qui se voyaient jusque-là
comme des pionniers. Puis le finlandais
avait retiré une fonctionnalité clef de son
pèse-personne début 2018 alors qu’il
n’avait pas cessé d’être enrichi depuis la
sortie du laboratoire de R&D de Withings
en 2009. Et, enfin, son dispositif censé
améliorer le sommeil n’a jamais trouvé
son marché.
Si la transaction va bien au bout, il reste
à déterminer comment Eric Carreel
pourra relancer la marque. Très affaiblie
et positionnée sur le créneau des objets
connectés, qui tardent à concrétiser ses
promesses, elle devra s’appuyer sur de
nouveaux produits, mais aussi de nouveaux services qui demanderont d’importants moyens financiers. n
Le conseil de FNAC Darty ferme la porte
au nouvel actionnaire du groupe
Laurence Boisseau
@boisseaul
Philippe Bertrand
@Bertra1philippe
SFAM, l’investisseur atypique de FNAC
Darty, ne s’impose pas comme une évidence au conseil d’administration du distributeur. Le courtier en assurances dites
« affinitaires » (couverture de mobiles et
autres ordinateurs) a surpris en février en
acquérant 11 % du capital auprès du fonds
Knight Vinke. Il est devenu le deuxième
actionnaire du groupe de distribution derrière l’allemand Ceconomy, qui a racheté
la part d’Artemis, le holding des Pinault.
Arguant de sa position, SFAM a proposé la
nomination de deux nouveaux administrateurs à l’assemblée générale du 18 mai.
Ces résolutions n’ont pas obtenu le soutien
du conseil de FNAC Darty. Les candidats
de SFAM sont Sadri Fegaier, le jeune
fondateur et dirigeant, et Nicole Guedj,
ex-secrétaire d’Etat à la Justice en 2004
et 2005, puis chargée de mission auprès
du président de la République en charge
des technologies innovantes.
Partenaire commercial
Le conseil d’administration, présidé par
Jacques Veyrat, a considéré « qu’il n’avait
pas eu la possibilité dans un délai très court
de procéder à un examen suffisamment
approfondi du profil des candidats et de
l’opportunité de ces nominations ». Il a
avancé que « les deux candidats proposés
présentaient des liens avec le groupe SFAM,
qui occupe la position de deuxième actionnaire de la Société, d’une part, et de partenaire commercial du groupe FNAC Darty,
d’autre part ». « Ce projet de nomination
aurait donc nécessité un examen approfondi,
notamment d’éventuels conflits d’intérêts »,
conclut le texte.
Un proche du conseil explique que le
partenariat commercial entre FNAC Darty
et SFAM n’est pas exclusif et ouvert à
d’autres assureurs. Il serait donc délicat
que SFAM devienne, en quelque sorte, juge
et partie. D’autant que Ceconomy, qui
exploite les enseignes Saturn et Mediamark, concurrentes de FNAC et Darty
en Europe, a pris le soin de ne nommer
que des administratrices indépendantes
pour éviter tout malentendu. Sadri Fegaier
comprend la position du conseil, mais a
confirmé aux « Echos » qu’il maintiendrait
sa résolution, sûr de son bon droit et de
« ses bonnes relations avec le management
de FNAC Darty ». n
Alors qu’Air France aborde ses 12e et
13e jour de grève, jeudi et vendredi,
et que deux autres préavis sont déjà
déposés pour les 7 et 8 mai, le mouvement donne de très nets signes d’essoufflement. Selon les chiffres fournis par la
compagnie, le taux de grévistes chez les
pilotes, fers de lance de l’intersyndicale,
est tombé à 18,8 %, contre 27,2 % lors
de la précédente journée de grève du
24 avril et plus de 36 % au plus fort du
mouvement. Le taux de grévistes est
en revanche stable, à 18 % chez les personnels de cabine et en léger recul chez
les personnels au sol. Mais la moindre
participation des pilotes permet déjà
à Air France d’assurer près de 85 % de
son programme, au lieu de 65 % à 75 %
lors des grèves précédentes, dont 78 %
des long-courriers. La réduction de
l’impact des grèves sur la clientèle est
également très nette, avec près de
2.000 messages d’alerte envoyés aux
passagers pour cette journée de jeudi,
contre 300.000 pour la journée du
18 avril.
L’érosion de la mobilisation chez les
pilotes est constante depuis la mi-avril,
mais le recul s’est manifestement
accentué depuis l’annonce de la consultation des salariés, dont le résultat sera
connu vendredi soir. De quoi laisser
augurer d’une large victoire du « oui »,
Le recul s’est
manifestement accentué
depuis l’annonce de la
consultation des salariés,
dont le résultat sera
connu vendredi soir.
même si le taux de grévistes ne reflète
pas nécessairement le pourcentage de
salariés hostiles à la poursuite de la
grève. Ce taux de 18,8 % pour la journée
du 3 mai est en effet calculé sur le nombre de pilotes ayant un vol programmé
ce jour-là et non pas sur la totalité des
effectifs de « PNT » (personnels navigants techniques) d’Air France. Le nombre de pilotes grévistes n’en reste pas
moins très faible : à peine plus d’une
centaine pour la journée de mardi et
moins de 7 % des effectifs d’Air France
pour l’ensemble des grévistes tous
métiers confondus.
Dissensions
Ce recul de la mobilisation va de pair
avec des dissensions de plus en plus
fortes au sein du corps des pilotes,
même si les trois syndicats d’Air France,
le SNPL AF, Alter et le SPAF, appellent
à poursuivre le mouvement. Au sein
du SNPL AF, plusieurs voix se sont
élevées pour critiquer la stratégie intersyndicale suivie par le bureau et réclamer une consultation des adhérents,
obligeant ses dirigeants à justifier régulièrement leur action dans des communiqués au ton aigre-doux.
Au sein de la compagnie, un nouveau
syndicat de pilotes non représentatif, le
SPL, a décidé de lancer sa propre consultation des salariés d’Air France, via
une plate-forme participative, non pas
sur le projet d’accord de la direction,
mais sur le principe d’une suspension
immédiate de la grève. Enfin, au sein du
groupe Air France-KLM, l’incompréhension, l’inquiétude et la colère
l’emportent manifestement sur la solidarité, chez leurs collègues de KLM. n
Shutterstock
Quand Eurostar joue
les agences de voyages
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 //
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos
INDUSTRIE
&SERVICES Routes nationales de France,
le projet qui agite l’exécutif
l Le ministère des Transports étudie la création d’un établissement public,
doté d’un financement issu du transport routier, pour rénover le réseau national.
l Mais ce projet, soutenu par plusieurs députés, rencontre l’opposition de Bercy.
à suivre
Christophe Archambault/AFP
TRANSPORT
Participation en légère baisse pour la
septième séquence de grève à la SNCF
TRANSPORT Pour le septième épisode de la grève intermittente
lancée par les syndicats de la SNCF, la direction du groupe
public prévoit d’assurer la circulation de la moitié des TGV et
des Transiliens, ainsi que de 2 TER (trains régionaux) sur 5 en
moyenne. Parmi les personnels indispensables à la circulation
des trains, la SNCF a comptabilisé 29,8 % de grévistes, après un
taux de 32,2 % enregistré le 24 avril, « dernier jour ouvrable [de
grève] comparable », selon Alain Krakovitch, directeur général
de SNCF Transilien. Dans le détail, jeudi, seront en grève 52 %
des conducteurs, 40 % des contrôleurs et 23 % des aiguilleurs.
Nestlé règle un litige avec
des distributeurs européens
Lionel Steinmann
@lionelSteinmann
Faut-il créer une « agence des routes » pour mener à bien la rénovation du réseau national non concédé, mais aussi préparer le retour
dans le giron public des autoroutes
aujourd’hui gérées par le privé ? La
question agite le gouvernement,
alors que la future loi d’orientation
sur les mobilités (LOM), qui pourrait héberger cette mesure, attend
ses derniers arbitrages.
Apparue lors des Assises de la
mobilité, organisées l’automne dernier pour préparer la loi, cette idée
figure également dans le rapport
rendu début février par le Conseil
d’orientation des infrastructures
(COI). Elle est fortement soutenue
par les services du ministère des
Transports, ainsi que par plusieurs
députés de la majorité. Sur le plan
opérationnel, le projet est de créer
un nouvel établissement public,
baptisé « Routes nationales de
France » (RNF). Y seraient regroupées les onze directions interdépartementales des routes (DIR), qui
sont chargées d’entretenir le réseau
national, et les autoroutes non concédées. Cette unification de services
aujourd’hui répartis dans toute la
France permettrait de gagner en
efficacité, ainsi qu’en expertise.
Avec RNF, les pouvoirs publics
seraient mieux armés pour juger de
la bonne application des contrats
de concessions par les sociétés
d’autoroutes.
L’Asfa, l’association qui les représente, n’y est pas opposée sur le
principe. « Nous sommes pour un
contrôle efficace de la puissance
publique car il ne peut y avoir de concession sans concédant qui contrôle », indique-t-elle aux « Echos ».
Comme les DIR aujourd’hui, le nouvel établissement public assurerait
la maîtrise d’œuvre des chantiers de
rénovation menés sur le réseau. Il
pourrait donc être le bras armé du
« plan de désenclavement complet »
que la ministre des Transports, Elisabeth Borne, a annoncé en décembre dernier dans le cadre de la LOM.
Et pour financer ces travaux, RNF
bénéficierait d’une recette affectée :
la future contribution supplémentaire que le gouvernement compte
demander au transport routier.
Le scénario d’une recette
affectée
« Je soutiens totalement l’idée d’une
recette affectée », explique Benoît
Simian, député LREM de la
Gironde, membre du COI et rapporteur spécial du programme
« infrastructures et services de
transports ». « La route génère globalement 41 milliards d’euros de
recettes mais on ne dépense pour elle
que 12 milliards. Dans le même
temps, le réseau non concédé se
dégrade. La future agence permettrait d’y remédier, et un financement
fléché permettrait sans doute une
meilleure acceptation par le transport routier. » Par ailleurs, ajoute le
député, « il faut anticiper la fin des
concessions autoroutières. Même si
cette perspective reste lointaine (2031
pour la première, NDLR), cette
agence des routes pourrait constituer
la structure qui les exploitera au nom
de l’Etat le moment venu ».
La création de RNF est toutefois
loin d’être acquise. Bercy, selon plusieurs sources, s’y oppose, les schémas prévoyant des recettes affect é e s n’é t a n t p a s d u g o û t d u
m i n i s t è r e d e s Fi n a n c e s . Pa r
ailleurs, si ses services militent
pour cet arbitrage, Elisabeth Borne
a d’autres combats à mener dans le
cadre de la réforme ferroviaire et ne
serait pas, selon un expert du secteur, encore totalement convaincue. « Nous étudions cette mesure,
son intégration dans la LOM n’est
pas arrêtée », indique son entourage. Matignon devrait trancher
prochainement. n
ALIMENTATION Nestlé a mis un terme à huit mois de litige sur les
prix avec ses distributeurs européens. Le leader mondial était en
conflit avec le groupement européen d’achats AgeCore, qui inclut
le français Intermarché, le suisse Coop et l’allemand Edeka parmi
ses membres. Ceux-ci boycottaient les produits du géant suisse
afin d’obtenir des conditions plus avantageuses. Ce conflit illustre
les tensions entre distributeurs et fournisseurs européens,
confrontés à d’importantes évolutions des habitudes du consommateur et à la nouvelle concurrence du commerce en ligne.
Hugo Boss retrouve la forme grâce
à la Chine et au marché américain
HABILLEMENT Hugo Boss a confirmé ses objectifs pour l’année
2018 après avoir publié un bénéfice net en hausse de 3 % au premier trimestre, à 50 millions d’euros. Hors effets de change, le
chiffre d’affaires a augmenté de 8 %, à 650 millions d’euros, porté
notamment par les marchés asiatiques (+12 %) et américain
(+7 %). En Europe, les ventes ont progressé de 3 %. Le groupe allemand récolte les fruits d’une réorganisation lancée en 2016, avec
la fermeture de magasins non rentables, un recentrage sur ses
marques phares HUGO et BOSS et un développement du digital.
Précision sur
AccorHotelMövenpick
600 kilomètres de voies périurbaines
dans le viseur des sociétés d’autoroutes
Lacoste a annoncé le départ de
son directeur artistique, le créateur portugais Felipe Oliveira
Baptista (43 ans), en poste depuis
huit ans. « Une nouvelle étape va
s’ouvrir et je suis extrêmement confiant dans les succès futurs de notre
m a rq u e , e m b l é m a t i q u e » , a
déclaré son PDG, Thierry Guibert.
La marque de sportswear, propriété du suisse Maus Frères,
annoncera la nouvelle organisation de la direction artistique
« dans les prochains mois ».
Bertrand Guay/AFP
TEXTILE La griffe au crocodile
HÔTELLERIE A la suite d’un inci-
dent technique, « Les Echos » ont
malencontreusement republié
dans leurs éditions du 2 mai un
article paru le 27 avril sur le projet
de reprise de Mövenpick Hotels &
Resorts par AccorHotels. Officialisé le 30 avril avec la signature
d’un accord, ce projet a donné
lieu à un autre article sur la montée en puissance du groupe français dans l’hôtellerie haut de
gamme, dont la consolidation
s’amplifie. Cet article est accessible sur Lesechos.fr.
SUR
« C’EST MON ARGENT »
Chaque vendredi
à 6 h 25 et 10 h 50
Mövenpick
Lacoste
se sépare
de son designer
Le nouvel établissement public, baptisé « Routes nationales de France », regrouperait les onze directions interdépartementales
des routes (DIR), qui sont chargées d’entretenir le réseau national et les autoroutes non concédées. Photo Lionel Bonaventure/AFP
Les sections concernées
seraient modernisées
ou élargies, en échange
de hausses de péages
ou d’allongement de
concessions. Reste à
convaincre le gouvernement.
Malgré la fin de non-recevoir qui
leur avait été opposée l’an dernier,
les sociétés d’autoroutes ne désespèrent pas de passer un nouvel
accord avec l’Etat pour échanger
des travaux de modernisation du
réseau contre un allongement des
concessions ou une hausse des péages. Elles l’avaient déjà fait en 2010
puis en 2015, avec à chaque fois des
chantiers portant principalement
sur des sections qu’elles exploitent
déjà. Cette fois-ci, ce sont des portions d’autoroutes publiques
autour des grandes villes que les
concessionnaires se proposent de
rénover… en les intégrant dans
leurs réseaux. Au total, l’Asfa, l’association qui représente les 3 grands
du secteur (Vinci, Eiffage et Sanef),
estime que ce deal peut concerner
près de 600 kilomètres de voies, en
périphérie de Paris, mais aussi de
Nantes, Lyon ou encore Bordeaux.
Il y a un an, Sanef, qui exploite 5
des 7 autoroutes qui mènent à la
capitale, était sorti du bois en proposant d’investir plusieurs milliards d’euros dans la mise à niveau
des sections publiques qui relient
son réseau à la capitale. La filiale du
groupe espagnol Abertis deman-
dait en contrepartie de récupérer
dans son giron les portions concernées, et de bénéficier d’une extension de la durée de ses concessions.
Mais Elisabeth Borne, la ministre
des Transports, a douché ces espérances quelques semaines après sa
nomination. L’Asfa ne s’est pas
découragée pour autant. Et elle profite de la préparation de la loi
d’orientation sur les mobilités
(LOM), dont Elisabeth Borne doit
présenter les grands axes d’ici à fin
mai, pour revenir à la charge. Elle a
dévoilé son argumentaire lors des
Assises organisées pour préparer la
loi, et celui-ci n’a pas varié depuis.
La LOM, explique le gouvernement depuis des mois, va donner la
priorité aux transports du quotidien. Cela tombe bien, explique en
substance l’Asfa dans un document
présenté dans un groupe de travail
fin novembre, et dont « Les Echos »
ont eu communication : la grande
majorité des déplacements (notamment les trajets domicile-travail) se
font par la route, et les autoroutes
concédées y contribuent largement
La loi d’orientation
sur les mobilités
va donner la priorité
aux transports
du quotidien.
aux abords des grandes agglomérations. Ici ou là, certains aménagements spéciaux ont été mis en
place : parkings dédiés au covoiturage aux abords des péages, lignes
Les concessionnaires se proposent de rénover des portions
d’autoroutes publiques autour des grandes villes. Photo Isa Harsin/Sipa
d’autocar express, voies réservées…
La LOM doit permettre d’étendre
ces initiatives à grande échelle. Les
sociétés d’autoroutes proposent de
s’en charger sur les portions périurbaines qui sont de leur ressort, en
échange de prolongations de concessions ou de hausses de tarifs. Par
ailleurs, « afin de réaliser des aménagements cohérents et efficaces, il faut
ouvrir la possibilité de transférer (aux
autoroutiers) un certain nombre de
sections (du réseau public). Cela
pourrait concerner environ 600 kilomètres d’autoroutes non concédées
en zone métropolitaine ».
« Allongement des durées
et/ou surpéages »
Ce transfert s’accompagnerait, précise l’Asfa, « de versement de soultes à
l’Etat et de la reprise des personnels »
chargés de l’entretien, mais aussi
« de l’allongement des durées de concessions autoroutières et/ou de surpéages à l’approche des agglomérations ». Ce scénario permettrait
pour l’Etat de réaliser à peu de frais
la modernisation ou l’élargissement
de voies aujourd’hui saturées,
notamment en région parisienne,
mais serait sans doute très impopulaire. L’Asfa continue toutefois de
plaider sa cause, en espérant que
l’urgence de certains travaux à
mener (la remise à niveau de l’A1
entre la capitale et l’aéroport de
Roissy-Charles-de-Gaulle est indispensable avant les JO de 2024)
pourra convaincre l’exécutif.— L. S.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
INDUSTRIE & SERVICES // 17
Les Echos Jeudi 3 mai 2018
Les dépenses militaires russes en baisse,
une première depuis 1998
DÉFENSE
Les dépenses militaires mondiales ont
progressé de 1,1 %
en 2017, selon l’Institut
international de
recherche sur la paix.
La Russie est l’un
des rares pays où elles
ont baissé, principalement en raison des
sanctions occidentales.
Claude Fouquet
@ClaudeFP
Moscou n’est plus sur le podium des
pays qui affichent les dépenses militaires les plus importantes. Selon le
dernier rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de
Stockholm (Sipri) rendu public
mercredi, la Russie, qui avait le troisième budget en 2016, occupe
désormais la quatrième place en
2017. Ses dépenses militaires ont en
effet chuté de 20 %, à 66,3 milliards
de dollars. Une première depuis
près de vingt ans puisqu’il faut
remonter à 1998 pour constater une
baisse. Il y a vingt ans, les dépenses
militaires avaient été touchées de
plein fouet par la crise financière
qui avait frappé le pays.
Le repli de l’an passé est, lui,
directement lié aux sanctions économiques qui affectent Moscou.
« La modernisation militaire reste
une priorité en Russie, mais le budget
militaire a été restreint par les difficultés économiques que le pays connaît depuis 2014 », explique plus lar-
gement Siemon Wezeman,
chercheur au Sipri. Jusqu’en 2016,
le budget russe consacré à la
défense était préservé des coupes
budgétaires entreprises dans
d’autres secteurs comme l’éducation ou les infrastructures. Mais « il
n’est plus possible de maintenir le
secteur de la défense à un niveau
élevé, ni de le faire progresser »,
ajoute le chercheur. Un constat qui
intervient alors que la confrontation entre Moscou et les Occidentaux atteint des niveaux inégalés
depuis la fin de la guerre froide,
après notamment l’empoisonnement le 4 mars de l’ex-agent double
russe Sergueï Skripal en Angleterre, ainsi que les frappes des EtatsUnis, de la France et du RoyaumeUni le 14 avril contre le régime de
Damas, allié de Moscou, en riposte
à une attaque chimique présumée.
La Russie est l’exception qui confirme la règle dans un monde où,
« La modernisation
militaire reste
une priorité
en Russie, mais
le budget militaire
a été restreint par
les difficultés
économiques que
le pays connaît
depuis 2014. »
SIEMON WEZEMAN
Chercheur au Sipri
sur l’ensemble de l’année 2017, les
dépenses militaires mondiales se
sont élevées à 1.739 milliards de dollars, en hausse de 1,1 % sur un an.
Les 29 membres de l’Otan ont,
ensemble, dépensé 900 milliards
de dollars pour leur défense en
2017, soit 52 % des dépenses mondiales. Les dépenses militaires en
Europe centrale et occidentale ont,
elles, progressé de, respectivement,
12 % et 1,7 % en 2017, en partie à
cause de menace russe croissante.
Les Etats-Unis restent le pays qui
dépense le plus, avec 610 milliards
de dollars investis dans sa défense
en 2017.
L’Inde passe
devant la France
Viennent ensuite la Chine, l’Arabie
saoudite, la Russie, l’Inde, la France,
le Royaume-Uni et le Japon, qui, à
eux sept, ont dépensé 578 milliards
pour leur défense en 2017, soit
moins que les Etats-Unis
seuls. L’Inde récupère d’ailleurs la
5e place du classement au profit de
la France, rétrogradée en 6e position. L’Hexagone a consacré l’année
dernière 57,8 milliards de dollars à
sa défense, soit 2,3 % de son PIB.
Pour autant, si ses dépenses baissent, la Russie reste l’un des pays de
la planète où les dépenses militaires
rapportées au PIB restent les plus
importantes, mais également l’un
des tout premiers marchands
d’armes de la planète. Comme l’ont
d’ailleurs montré les tensions
récentes liées à la vente de missiles
S-400 à la Turquie, mais aussi à
l’Iran. Selon un rapport du Sipri
publié en mars, Washington et
Moscou dominent toujours le marché des armes (avec, respectivement, 34 % et 22 % des ventes mondiales). La 3e marche du podium
revient à la France. Très loin derrière les deux premiers de la classe,
cependant, avec « seulement »
6,7 % des ventes mondiales. n
Satellites : Londres fait monter
les enchères sur Galileo
AÉROSPATIALE
La Grande-Bretagne
peut-elle saboter
la constellation
de géolocalisation
européenne ?
Londres menace
de plus en plus fermement Bruxelles, qui
refuse de transiger.
Anne Bauer
@annebauerbrux
La participation de la Grande-Bretagne à la constellation européenne
Galileo de navigation satellite est
devenue l’un des principaux sujets
d’irritation des négociations sur le
Brexit. Le ministre britannique des
Finances, Philip Hammond, menacerait désormais de « saboter » la
constellation, en bloquant un transfert de technologie sur la cryptographie entre l’entreprise CGI UK et
Thales. Le ministre de l’Economie,
Greg Clark, brandissait déjà une
réclamation potentielle de 1,4 milliard d’euros, le montant qu’aurait
investi le Royaume-Uni dans la
constellation. Pour compléter le
tableau, le gouvernement de Theresa May laisse croire que faute
d’accès à Galileo, il pourrait lancer
une constellation concurrente. Avec
22 satellites en orbite et bientôt 26,
Galileo offre un service bien plus
précis que le GPS américain. Il a déjà
été sélectionné par Samsung et
Apple pour leur dernier modèle de
téléphone et répond au souhait de
l’Union européenne de s’affranchir
de sa dépendance vis-à-vis des EtatsUnis pour être souveraine. Président de l’agence chargée d’opérer les
satellites de Galileo, Jean-Yves Le
Gall confirme que le programme,
entièrement financé par la Commission européenne, pourrait être
moins ouvert aux entreprises britanniques après le Brexit qu’avant.
Il souligne aussi que le RoyaumeUni n’aura plus accès au PRS
(« public regulated service »), la
combinaison de fréquences cryptées et sécurisées du système Galileo
qui sert aux opérations militaires. Le
téléport de Swanwick, en Angleterre, chargé de la sécurité des satellites Galileo (CSSG), a déjà été transféré en Espagne. Londres peut-il
réellement faire dérailler ce que le
Avec 22 satellites en orbite et bientôt 26, Galileo offre un service
bien plus précis que le GPS américain. Photo ESA-P. Carril
patron du CNES considère comme
le « succès spatial européen du
moment » ? Les acteurs du spatial
sont dubitatifs. Personne ne croit
que Londres financera seul sa propre constellation. « C’est possible
mais cher pour un pays qui coupe
dans ses budgets militaires », remarque un expert. Bloquer les transferts
de technologie de CGI, entreprise
canadienne installée outre-Manche,
semble aussi irréaliste, notamment
dans le cadre de l’Otan Enfin, la
menace d’un remboursement fait
sourire à Bruxelles : le programme
Galileo a nourri l’industrie spatiale
britannique pendant des années,
au-delà de la mise initiale du pays.
Un enjeu de défense majeur
Si chacun comprend la détermination de Londres à défendre ses
industriels, l’ampleur donnée à ce
dossier surprend. D’autant que la
Grande-Bretagne vient de renforcer
sa participation financière à
l’Agence spatiale européenne, afin
de continuer à peser dans les programmes de l’Europe spatiale. Galileo dissimule en réalité un enjeu
militaire de première importance.
Le système offre plusieurs services
ouverts et libres d’accès pour les utilisateurs de mobile, certaines applications commerciales et les services
publics de sauvetage pour géolocaliser les personnes en détresse. Seul le
service PRS n’est pas libre d’accès et
réclame des codes militaires. Si Londres veut utiliser le PRS pour son
armée, cela peut certainement se
négocier. Mais Bruxelles ne veut pas
que les Britanniques restent dans les
instances de gouvernance du PRS et
gardent voix au chapitre sur son utilisation. Bruxelles n’a pas investi
10 milliards dans cet outil lui permettant de défendre son autonomie
par rapport à Washington pour en
confier la clef aux Britanniques… n
FORTE CROISSANCE DU CA AU T1 2018 : +10,7% À 832 M€
Implantation aux Pays-Bas avec l’acquisition de 2 sociétés (962 lits) :
Dagelijks Leven et Woonzorgnet
Confirmation des objectifs 2018 : CA de 3 400 M€ et marge d’EBITDA
supérieure ou égale à celle de 2017
Le 1er trimestre 2018 a été particulièrement
dynamique avec une nouvelle forte croissance
du chiffre d’affaires de +10,7% à 832 M€. Cette
excellente performance résulte toujours de la
combinaison du modèle vertueux d’ORPEA alliant une
croissance organique particulièrement solide de +5,4%, et la
contribution des acquisitions, notamment en Autriche,
République tchèque et Allemagne.
Conformément à sa stratégie, ORPEA poursuit son expansion
européenne en s’implantant aux Pays-Bas avec l’acquisition de
deux sociétés. Dagelijks Leven et Woonzorgnet représentent
des plateformes de croissance organique uniques, avec des
équipes de management expérimentées et une excellente
réputation pour atteindre les objectifs de développement du
Groupe dans ce pays.
Ces opérations démontrent la capacité d’ORPEA d’attirer les
meilleures équipes pour créer de la valeur sur le long terme.
+5,4%
Croissance
organique
+650 lits
Ouvertures au T1
Ainsi, le Groupe réitère avec confiance ses objectifs 2018 : un
chiffre d’affaires de 3 400 M€ (+8,3%), une marge d’EBITDA
supérieure ou égale à celle de 2017 et de nouveaux
développements organiques et externes.
Yves LE MASNE - Directeur Général
Retrouver le communiqué dans son intégralité sur
www.orpea-corp.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
18 // INDUSTRIE & SERVICES
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos
Quand Eurostar joue
les agences de voyages
« Si nous proposons
de bons packages,
nous serons encore
plus compétitifs par
rapport à l’avion. »
TRANSPORT
L’entreprise
ferroviaire offre
désormais la possibilité de constituer son
forfait « train + hôtel ».
Elle prépare d’autres
initiatives afin
d’enrichir son offre
aux voyageurs.
Christophe Palierse
@cpalierse
Pour ses vingt-quatre ans, Eurostar,
depuis peu dirigé par le Britannique
Mike Cooper, s’offre une nouvelle
voie. L’opérateur du service nord
européen de lignes à grande vitesse,
qui relie en premier lieu Londres,
Bruxelles et Paris depuis novembre 1994, se positionne désormais
comme une agence de voyages proposant de véritables forfaits touristiques. Eurostar, que détiennent la
SNCF (majoritaire), London and
Continental Railways et les chemins de fer belges, vient, à ce titre,
de procéder à un premier mouvement d’importance en se lançant
dans la réservation hôtelière sur la
base d’une sélection d’établissements.
Il s’agit d’une collection d’environ
300 hôtels ou résidences hôtelières
de 2 à 5 étoiles pour les 7 destinations principales d’Eurostar : Londres, Paris, Bruxelles, Lille, Marnela- Vallée, Bruges, Amsterdam. Et
non seulement le voyageur a la possibilité de constituer son forfait
« train + hôtel » mais il a également
la possibilité de réserver uniquement son établissement ! Parmi les
plus prestigieux hôtels sélectionnés
figurent, entre autres, Le Meurice et
le Shangri-La à Paris, le Savoy et le
Brown’s à Londres. La direction
ROBERTO ABBONDIO
Directeur du nouveau
business digital
d’Eurostar table sur un total de nuitées de 200.000 en année 1 d’ici à
avril 2019. L’entreprise ferroviaire
transporte plus de 10 millions de
passagers par an… Cette offre hôtelière a vocation à s’étendre. D’autres
villes, y figureront ultérieurement :
desservies par Eurostar, Lyon, Avignon, Marseille, et Rotterdam sont
notamment annoncées.
Forfait sur mesure
En outre, la société ne compte pas se
limiter à la seule hôtellerie. Son
« objectif est de devenir une grande
entreprise de voyage », indique en
effet Roberto Abbondio, en charge,
depuis février 2017, de développer
son « nouveau business digital »,
après avoir œuvré pour British
Airways, Expedia, Hostelbookers.com et Cathay Pacific. Afin de
compléter l’activité de transporteur
d’Eurostar, Roberto Abbondio évoque d’ailleurs d’autres « expériences » à proposer aux consomma-
Après l’hôtellerie, la restauration, les monuments historiques ou
les musées sont des domaines à cultiver pour Eurostar en tant que
marque de voyage. Montage : Photo Shutterstock
teurs d’ici à la fin de l’année. La
restauration, les monuments historiques ou les musées sont ainsi des
domaines à cultiver pour Eurostar
en tant que « marque de voyage ». De
même, son service de livraison de
bagages porte-à-porte a vocation à
être intégré à sa palette d’options
pour constituer son forfait sur
mesure. « Si nous proposons de bons
packages, nous serons encore plus
compétitifs par rapport à l’avion »,
souligne Roberto Abbondio. Ce
point est tout particulièrement crucial pour les clientèles non européennes d’Eurostar. Le directeur de
ces nouvelles activités numériques
de l’entreprise ferroviaire ne cache
pas que celle-ci a d’« importantes
opportunités » de ventes avec ses
clientèles nord-américaines et asiatiques. n
ANNLEGALECH
annonces judiciaires & légales
PRÉFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE
DIRECTION DE LA COORDINATION DES POLITIQUES PUBLIQUES ET DE L’APPUI TERRITORIAL
Bureau de l’Environnement, des Installations Classées et des Enquêtes Publiques
AVIS D’ENQUÊTE PUBLIQUE
Avis d’ouverture d’enquête publique préalable à la délivrance, au profit de la SCCV Tour des Jardins de l’Arche, d’une autorisation de construire un Immeuble de Grande Hauteur
(IGH) dénommé « Tour des Jardins de l’Arche » situé rue des Sorins sur la commune de NANTERRE
Par arrêté préfectoral, il sera procédé du mardi 22 mai 2018 au vendredi 22 juin 2018 inclus, soit pendant 32 jours consécutifs, à une enquête publique au titre de l’article L.123-6 du code de l’environnement, préalable à la délivrance, au profit
de la SCCV Tour des Jardins de l’Arche, d’une autorisation de construire un Immeuble de Grande Hauteur (IGH) dénommé « Tour des Jardins de l’Arche » situé rue des Sorins sur la commune de NANTERRE.
Cet immeuble de grande hauteur constitué de 53 étages sur 8 niveaux de sous-sol, et développant au total 62 884 m² de surface de plancher, dont 17 548 m² de bureaux et 45 336 m² affectés à la création de 718 chambres d’hôtel, se situe dans le
périmètre d’opération d’intérêt national pour l’aménagement du quartier d’affaires de La Défense.
Trois communes du département des Hauts-de-Seine sont concernées par la présente enquête : Nanterre, commune d’implantation de l’IGH, Courbevoie et Puteaux.
Le siège de l’enquête publique est fixé à la Mairie de Nanterre - Direction de l’Aménagement et du Développement - 130 rue du 8 mai 1945 – Tour A – 12ème étage – 92000 NANTERRE, où les observations peuvent être adressées par écrit à
l’attention personnelle du commissaire enquêteur. Ces observations seront annexées au registre d’enquête.
Monsieur Adrian BOROS, directeur général des services techniques en retraite d’une commune, a été désigné en qualité de commissaire enquêteur.
Il se tiendra à la disposition du public avec le dossier d’enquête et le registre d’enquête permettant à chacun de consigner éventuellement ses observations, lors des six permanences qu’il assurera :
Lieux de permanences
À la Mairie de NANTERRE (92000) Direction de l’Aménagement et du Développement 130 rue du 8 mai 1945 – Tour A – 12ème étage
Dans le hall principal de la Mairie de COURBEVOIE (92400) - Accès 2 - Place de l’Hôtel de ville
Dans la bulle C du hall administratif de la Mairie de PUTEAUX (92800) - 131 rue de la République
Dates
Horaires
Le mardi 22 mai 2018
De 9h à 12h
Le jeudi 7 juin 2018
De 14h à 17h
Le vendredi 25 mai 2018
De 14h à 17h
Le samedi 16 juin 2018
De 9h à 11h45
Le lundi 28 mai 2018
De 9h30 à 12h
Le vendredi 22 juin 2018
De 14h à 17h
Pendant toute la durée de l’enquête publique, un exemplaire du dossier, ainsi qu’un registre d’enquête seront déposés dans les Mairies de NANTERRE, COURBEVOIE et PUTEAUX.
Chacun pourra prendre connaissance du dossier et consigner éventuellement ses observations sur l’un des trois registres ouverts à cet effet aux jours, lieu et horaires suivants :
Lieux
À la Mairie de NANTERRE (92000) Direction de l’Aménagement et du Développement 130 rue du 8 mai 1945 – Tour A – 12ème étage
À la Mairie de COURBEVOIE (92400) Service Permis de Construire et Commissions de Sécurité (1er étage) Place de l’Hôtel de ville
Dates
Horaires
Les lundis, mardis,
mercredis, vendredis
De 9h à 12h
Les jeudis
De 13h30 à 17h30
Les lundis, mercredis,
jeudis et vendredis
De 8h30 à 12h15
et de 13h à 17h30
Les mardis
De 13h à 17h30
Exceptionnellement
le samedi 16 juin 2018
De 9h à 11h45
Les lundis et mercredis
De 9h30 à 12h00
et de 13h30 à 17h30
Les vendredis
De 9h30 à 12h00
et de 13h30 à 17h00
À la Mairie de PUTEAUX (92800) – pôle aménagement urbain – bureau 1.08 -131 rue de la République
Durant l’enquête, le public pourra également adresser ses observations par voie postale à l’attention personnelle de M. Adrian BOROS, à l’adresse de la Direction de l’Aménagement et du Développement de la Mairie de Nanterre. Ces observations
seront annexées au registre d’enquête ouvert au siège de l’enquête.
Du mardi 22 mai 2018 – 8h30 au vendredi 22 juin – 17h30, le public pourra en outre adresser ses observations ou propositions par voie électronique à l’adresse mail : pref-enquetes-publiques-belp@hauts-de-seine.gouv.fr
Le public pourra également formuler ses observations sur le registre dématéralisé à l’adresse suivante : https://www.tja-nanterre-enquetepublique.fr
Au plus tard à compter de la date d’ouverture d’enquête publique, et pendant toute la durée de l’enquête, les pièces du dossier de l’enquête seront en outre consultables :
- sur le site dédié : https://www.tja-nanterre-enquetepublique.fr
- et à partir d’un poste informatique situé à la Mairie de Nanterre, Direction de l’Aménagement et du Développement - 130 rue du 8 mai 1945 – Tour A – 12ème étage, aux jours et heures habituels d’ouverture de la Mairie.
Le présent avis d’enquête publique sera par ailleurs publié sur le site internet de la préfecture des Hauts-de-Seine à l’adresse suivante : http://www.hauts-de-seine.gouv.fr/Publications/Annonces-avis/Enquetes-publiques/Enquetespubliques-2018/NANTERRE ainsi que sur le site dédié au projet : https://www.tja-nanterre-enquetepublique.fr
Le rapport et les conclusions du commissaire enquêteur seront tenus à disposition du public, à réception et pendant un an à compter de la clôture de l’enquête dans les Mairies de NANTERRE, COURBEVOIE et PUTEAUX, ou à la Préfecture des
Hauts-de-Seine, (DCPPAT – BEICEP – section Enquêtes Publiques et Actions Foncières) ou pourront être consultés sur internet aux adresses suivantes :
- sur le site dédié : https://www.tja-nanterre-enquetepublique.fr
- sur le site Internet de la Préfecture des Hauts-de-Seine : http://www.hauts-de-seine.gouv.fr/Publications/Annonces-avis/Enquetes-publiques/Enquetes-publiques-2018/NANTERRE
Le délai d’instruction du permis de construire est de deux mois à compter de la réception par le Maire de NANTERRE du rapport et des conclusions du commissaire enquêteur. A l’issue de l’instruction, le Maire de NANTERRE rendra sa décision,
au nom de l’État, sur la demande de permis de construire.
Toute information relative au dossier de permis de construire de l’Immeuble de Grande Hauteur (IGH) dénommé « Tour des Jardins de l’Arche » situé rue des Sorins sur la commune de NANTERRE peut être demandée au maître d’ouvrage :
SCCV « Tour des Jardins de l’Arche »
61 avenue Jules Quentin
92000 NANTERRE
01-41-91-41-02
Madame Marjolaine MASSERAN
La ligne de référence est de 40 signes en corps minimal de 6 points didot. Le calibrage de l’annonce est établi de filet à filet.
Les départements habilités sont 75, 78, 91, 92, 93, 94, 95 et 69.
É É- LE PUBLICATEUR LÉGAL É
LES ECHOS SOCIÉTÉS
- LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
INDUSTRIE & SERVICES // 19
Les Echos Jeudi 3 mai 2018
Au Royaume-Uni, un front anti-plastique
s’organise avec l’industrie
Alors que l’opinion publique britannique est en pleine prise de conscience à propos de la pollution liée au plastique, le gouvernement accroît la pression sur les acteurs privés. Photo Shutterstock
l Le combat contre les emballages plastique, le plus souvent à usage unique, est engagé.
l Une quarantaine de grandes entreprises viennent de signer un pacte pour que 100 % de leurs emballages plastique
soient réutilisables, recyclables ou biodégradables à l’horizon de 2025.
ENVIRONNEMENT
Alexandre Counis
— Correspondant à Londres
La guerre contre la pollution liée au
plastique est déclarée au RoyaumeUni. Bouteilles, cotons-tiges, pailles,
emballages… Les fronts se sont multipliés ces dernières semaines pour
lutter contre les dommages qu’infligent à l’environnement ces objets, le
plus souvent à usage unique. Dernière offensive en date, la montée au
créneau d’une quarantaine de grandes entreprises. Elles ont signé la
semaine dernière un pacte avec le
gouvernement et les ONG, promettant que 100 % de leurs emballages
plastique seraient réutilisables,
recyclables ou biodégradables à
horizon de 2025.
Parmi ces marques de la grande
consommation et de la distribution,
Procter & Gamble, Coca-Cola mais
aussi Tesco, Sainsbury’s, Asda, Aldi,
Lidl, Waitrose ou encore Marks &
Spencer. A elles seules, elles sont
responsables de plus de 80 % des
emballages plastique vendus en
supermarché outre-Manche. Elles
s’engagent à ce que 70 % de ces
emballages soient effectivement
recyclés ou finissent en compost
d’ici sept ans. Elles veulent que 30 %
d’entre eux incluent d’ici là des
matériaux recyclés. Et elles promettent d’éliminer l’usage unique des
La France va devoir faire ses preuves
en matière de recyclage
La feuille de route
de l’économie circulaire
veut recycler 100 %
des plastiques en 2025.
veut ressusciter la consigne des
emballages liés à la restauration
hors foyer. Celle des bouteilles plastique, dont près d’une sur deux se
perd dans la nature, pourra être
menée en outre-mer à titre expérimental. En métropole, les collectivités locales seront incitées à créer
des systèmes de « consigne solidaire ».
Un autre levier d’action consiste à
réduire à la source l’utilisation du
plastique. En France, au 1er janvier
2020, en vertu de la loi sur la transition énergétique, la vente de gobelets, de verres et d’assiettes jetables
fabriqués dans cette matière sera
interdite. Une liste que la loi de 2016
sur la biodiversité a étendue aux
cotons-tiges.
Joël Cossardeaux
@JolCossardeaux
« Tendre vers 100 % de plastiques
recyclés en 2025. » L’objectif de la
feuille de route de l’économie circulaire (FREC), dévoilée le 23 avril,
semble d’une ambition folle, tant la
France part de loin. Seulement 22 %
de ses déchets plastique sont recyclés, signalait récemment
une étude de PlasticsEurope, le syndicat professionnel des emballages
plastique. C’est 9 points de moins
que la moyenne européenne. Et les
progrès sont lents. De 38 % en 2013,
la part de ces matières mises en
décharge est encore de 34 %.
Le bât blesse au niveau des
emballages usagés. Ils représentent
62 % des plastiques collectés en
France, mais ce taux ne vaut que
pour les 15 millions de Français desservis par un centre de tri nouvelle
génération. Au final, seulement
26 % des emballages utilisés en
plastique sont recyclés à ce jour. En
2022, les emballages plastique de
70 % de la population devraient être
collectés, mettant à disposition un
gisement important.
Mais pour en faire quoi ? « Pour
15 à 20 % de la matière collectée, on
sait qu’il faudra trouver des solutions
alternatives au recyclage », indiquet-on chez Citeo, l’éco-organisme à la
tête de cette filière. A défaut, ces
emballages plastique prendront
encore longtemps le chemin de
l’incinérateur.
Pour atteindre les 100 % de collecte, son objectif, le gouvernement
Des grandes sociétés
impliquées
En France, seulement 26 %
des emballages en plastique
usagés sont recyclés à ce jour.
Photo Pascal Sittler/RÉA
En métropole,
les collectivités locales
seront incitées à créer
des systèmes de
« consigne solidaire ».
Le législateur n’a, en revanche, rien
décidé de tel sur les pailles, massivement consommées en France. Selon
une étude du cabinet Eunomia, il
s’en jette chaque jour 8,8 millions
d’unités dans la restauration rapide.
Ce chiffre pose un enjeu environnemental fort sur lequel les pouvoirs
publics sont interpellés depuis plusieurs mois par les associations. « Le
sujet des petits plastiques est à l’étude
dans le prolongement de la sortie de la
FREC », indique-t-on au ministère
de la Transition écologique, sans
autre précision.
Des grandes sociétés du privé ont
pris position. Pernod Ricard a banni
de toutes ses activités les pailles et
bâtons mélangeurs en plastique
non biodégradables. Eurostar n’en
offre plus à bord de ses trains. La
Ville de Paris réfléchit à une initiative du même type dans le cadre des
Jeux Olympiques de 2024. n
emballages plastique « dans les cas
qui posent problème ou lorsque c’est
inutile ».
L’initiative est saluée par le ministre de l’Environnement, Michael
Gove, et présentée par l’ONG
WRAP, à l’origine du projet, comme
une occasion historique de faire
avancer les choses. Des voix se sont
néanmoins élevées pour regretter
que l’objectif d’élimination de
l’usage unique ne vise pas 100 % des
emballages plastique. Ou encore
pour plaider pour une législation en
bonne et due forme plutôt qu’une
simple autorégulation. D’autres ont
choisi de soutenir le pacte sans y
prendre part, comme la chaîne de
supermarchés Iceland, qui a ellemême lancé son propre programme (suppression de tous les
emballages plastique sur la marque
distributeur d’ici à 2023).
Certains rappellent aussi que les
chaînes de supermarchés impli-
quées refusent par ailleurs de communiquer sur le volume de leurs
emballages plastique, et encore plus
de payer davantage pour qu’ils soient
collectés et recyclés. Le gouvernement pourrait néanmoins les y contraindre en annonçant cet été un
durcissement du dispositif actuel.
Taxes et prélèvements
Alors que l’opinion publique britannique, grâce à des programmes télé
emblématiques comme « Blue Planet » sur la BBC, est en pleine prise
de conscience de la pollution des
océans par les matières plastiques,
le gouvernement accroît la pression
sur les acteurs privés. A travers une
consultation publique, il réfléchit à
interdire purement et simplement
l’an prochain les cotons-tiges et les
pailles en plastique en Angleterre
(8,5 milliards d’entre elles seraient
jetées chaque année à la poubelle au
Royaume-Uni).
Michael Gove a annoncé fin mars
qu’il souhaitait un système de consigne pour les bouteilles plastique – le
Royaume-Uni ne recycle que 43 %
des 13 milliards de bouteilles en plastique qu’il utilise chaque année. Le
ministre a néanmoins renoncé cette
année à imp oser une taxe de
25 pence sur les gobelets à café, en
dépit du succès de la taxe de 5 pence
que les supermarchés font payer à
leurs clients sur chaque sac plastique depuis 2015. Theresa May a
annoncé en janvier que ce prélèvement serait étendu, à terme, à tous
les types de commerces.
À NOTER
La chaîne de supermarchés
Morrisons, qui a pris part
au pacte, a annoncé un test
pour permettre à ses clients
de s’approvisionner en fruits,
légumes, viande et poisson avec
leurs propres récipients.
Tenir vos objectifs
j
2020
d’économies d’énergie et de CO2
Bravo au Lauréat 2017 POSTE IMMO : 39,3% d’économies.
En moyenne 10,57% d’économies sur 236 bâtiments candidats en 1 an !
La 4ème édition démarre le 1er juillet 2018 !
Inscrivez vos bâtiments : www.cube2020.org
CUBE 2020 est un concours d’économies d’énergies d’un an entre bâtiments tertiaires qui permet aux
entreprises candidates de réaliser des économies d’énergie et de CO2 grâce à la mobilisation des occupants
et gestionnaires.
La réglementation donne un cap de -40% en 2030 pour le tertiaire et la législation arrive : le concours CUBE
est la dernière opportunité pour accélérer vos économies et amener vos bâtiments sur leurs objectifs 2020.
Un concours de l’IFPEB avec ses partenaires : EDF, Poste Immo, Schneider Electric, Ministère de la Transition Ecologique
et Solidaire, Ademe, Plan Bâtiment Durable, Conseil Immobilier de l’Etat, Association des Directeurs Immobiliers,
Business Immo et Les Echos. Le concours est placé sous le haut patronage du Ministre d’Etat Nicolas Hulot.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
20 // INDUSTRIE & SERVICES
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos
Grand Paris Express : gros
contrat en vue pour Alstom
TRANSPORT
Le constructeur français est pressenti pour
fournir le matériel
roulant des lignes 15, 16
et 17 du futur métro
automatique.
Jean-Michel Gradt
@ogrady99
Bientôt la fin du suspense. « Dans le
cadre de la procédure négociée avec
mise en concurrence préalable,
le constructeur ferroviaire Alstom
est pressenti pour la fourniture de
matériels roulants des lignes 15, 16
et 17 du réseau de transport public
Grand Paris Express », a annoncé
mercredi la Société du Grand Paris
(SGP). Le montant du contrat n’a
pas été précisé, mais, selon des
sources proches du dossier, il
dépasserait le milliard d’euros.
Ce marché qui p orte sur le
design, la conception, la fabrication
et la mise en service du nouveau
matériel roulant capable de rouler
jusqu’à 110 kilomètres-heure sera
finalisé d’ici à l’été. « Il constitue la
première acquisition de métros automatiques (sans conducteur, NDLR)
à roulement ferré qui seront exploités
en France », se félicite la SGP.
Si la SGP passe la commande c’est
Ile-de-France Mobilités – l’autorité
organisatrice des transports dans la
région capitale, présidée par Valérie
Pécresse, qui prendra à sa charge
l’intégralité de la facture. Concrètement, Alstom devrait fournir deux
types de métros automatiques.
D’une part, pour la ligne 15 du Grand
Paris Express, jusqu’à 133 rames de
6 voitures chacune (longueur :
108 mètres) capables de transporter
un millier de personnes. Et d’autre
part, jusqu’à 50 rames de 3 voitures
(longueur : 54 mètres environ) pour
les lignes 16 et 17.
Déjà en construction au sud de
Paris, la ligne 15 va se dérouler en
rocade entre 2024 et 2030. A cette
échéance, elle aura dessiné autour
de la capitale un cercle qui va passer
notamment par Champigny-surMarne, Créteil, Villejuif, Boulogne-
Billancourt, Nanterre, la Défense,
Saint-Denis Pleyel, Bobigny et Valde-Fontenay, avec une antenne
pointant vers Noisy - Champs.
Ouvertures de lignes
entre 2024 et 2030
Quant aux lignes 16 et 17, elles relieront Saint-Denis Pleyel au Bourget
puis à Aulnay-sous-Bois, ClichyMontfermeil et Noisy - Champs
d’une part ; et à l’aéroport de Roissy
Charles-de-Gaulle de l’autre. Les
ouvertures se feront par étapes
entre 2024 et 2030.
Ce marché concerne enfin la
fourniture de « trains d’auscultation
des infrastructures », précise la SGP.
Quant aux automatismes, ils feront
l’objet, tout comme les équipe-
Alstom, pressenti pour ce contrat qui dépasserait, selon certaines
sources, le milliard d’euros, devrait fournir deux types de métros
automatiques. PhotoSébastien Bozon/AFP
ments embarqués d’information
(vidéosurveillance, information
voyageurs, sono…) et de télécommunications, d’un contrat séparé.
Pour ce mégacontrat la consultation avait été lancée en 2014. Alstom
était donné favori et la concurrence
s’est avérée limitée. Selon le magazine « Ville, Rail & Transports »,
seul l’espagnol CAF était resté en
lice. Les concurrents habituels du
concepteur du TGV, le canadien
Bombardier et l’allemand Siemens,
n’ont pas déposé d’offres. n
ANNLEGALECH
annonces judiciaires & légales
REPUBLIQUE FRANCAISE
PRÉFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE
DIRECTION DE LA COORDINATION DES POLITIQUES PUBLIQUES ET DE
L’APPUI TERRITORIAL
Bureau de l’Environnement, des Installations Classées et des Enquêtes Publiques
AVIS D’ENQUÊTE PUBLIQUE
COMMUNE D’ISSY-LES-MOULINEAUX
AVIS D’OUVERTURE D’ENQUÊTE PUBLIQUE
ENVIRONNEMENTALE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION
D’UTILITÉ PUBLIQUE ET PARCELLAIRE CONJOINTE
RELATIVE AUX EMPRISES DES ILOTS B ET D
NECESSAIRES À LA RÉALISATION DU PROJET
D’AMÉNAGEMENT DE LA ZAC LÉON BLUM
SUR LA COMMUNE D’ISSY-LES-MOULINEAUX
Par arrêté préfectoral, il sera procédé
du mardi 22 mai 2018 au vendredi 22 juin 2018 inclus,
soit pendant 32 jours consécutifs, à une enquête publique environnementale
préalable à la déclaration d’utilité publique et parcellaire conjointe relative aux
emprises des îlots B et D nécessaires à la réalisation du projet d’aménagement de
la ZAC Léon Blum sur la commune d’ISSY-LES-MOULINEAUX.
L’Etablissement Public Territorial (EPT) Grand Paris Seine Ouest est le
responsable du projet d’aménagement de la « ZAC Léon Blum » à Issy-lesMoulineaux et la SPL Seine Ouest Aménagement, l’expropriant.
Cette opération concerne une seule commune du département des Hauts-deSeine : Issy-les-Moulineaux.
Le siège de l’enquête est fixé au Centre Administratif Municipal (2ème étage) –
47 rue du Général Leclerc - 92130 ISSY-LES-MOULINEAUX, où les observations
peuvent être adressées par écrit à l’attention personnelle du commissaire enquêteur.
Ces observations seront annexées au registre d’enquête.
Monsieur Olivier JACQUE, ingénieur général honoraire de la ville de Paris, a
été désigné par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise comme commissaire
enquêteur.
Il se tiendra à la disposition du public avec le dossier d’enquête publique
comprenant notamment une étude d’impact, l’avis de l’autorité environnementale,
le mémoire en réponse du maître d’ouvrage à cet avis et le registre d’enquête
permettant à chacun de consigner éventuellement ses observations, lors des cinq
permanences qu’il assurera au Centre Administratif Municipal – 2ème étage – 47
rue du Général Leclerc - 92130 ISSY-LES-MOULINEAUX :
- le mardi
22 mai 2018, de
8h30 à 12h00 ;
- le jeudi
31 mai 2018, de 16h00 à 19h00 ;
- le samedi
9 juin 2018, de
8h30 à 12h00 ;
- le mercredi
13 juin 2018, de 14h00 à 18h00 ;
- le vendredi
22 juin 2018, de 14h00 à 18h00.
Pendant toute la durée de l’enquête, du mardi 22 mai 2018 au vendredi
22 juin 2018 inclus, un exemplaire du dossier soumis à enquête publique
(déclaration d’utilité publique et parcellaire) ainsi qu’un registre d’enquête
seront mis à disposition du public qui pourra y consigner ses observations au
Centre Administratif Municipal (2ème étage) – 47 rue du Général Leclerc - 92130
ISSY-LES-MOULINEAUX, accessible aux jours et horaires suivants :
- les lundis, mardis, mercredis et vendredis de 8h30 à 18h00,
- les jeudis de 8h30 à 19h00,
- les samedis de 8h30 à 12h00.
Il sera également possible au public, pendant cette même période, de prendre
connaissance du dossier et de consigner ses observations sur un registre
électronique ouvert à cet effet au siège de l’EPT Grand Paris Seine Ouest Direction de l’aménagement et du développement durable (4ème étage) – 2 rue de
Paris - 92190 MEUDON, accessible du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à
17h30.
Du mardi 22 mai 2018 – 8h30 au vendredi 22 juin 2018 – 18h00, le public pourra
en outre adresser ses observations ou propositions par voie électronique sur le
registre d’enquête dématérialisé :
- zac-leon-blum-issylesmoulineaux@enquetepublique.net
et sur l’adresse mail de la préfecture :
- pref-enquetes-publiques-belp@hauts-de-seine.gouv.fr
Au plus tard à compter de la date d’ouverture d’enquête publique, et pendant
toute la durée de l’enquête, les pièces du dossier de l’enquête seront en outre
consultables :
- sur le site dédié au projet : http://zac-leon-blum-issylesmoulineaux.
enquetepublique.net
- et à partir d’un poste informatique au sein des locaux de l’EPT Grand Paris Seine
Ouest - Direction de l’aménagement et du développement durable (4ème étage)
– 2 rue de Paris - 92190 MEUDON.
Le rapport et les conclusions du commissaire enquêteur seront tenus à
disposition du public, à réception et pendant un an à compter de la clôture de
l’enquête, à la préfecture des Hauts-de-Seine, au siège de l’EPT Grand Paris Seine
Ouest et à la mairie d’Issy-les-Moulineaux, ou pourront être consultés sur internet
aux adresses suivantes :
- sur le site dédié au projet : http://zac-leon-blum-issylesmoulineaux.
enquetepublique.net
- sur le site Internet de la préfecture des Hauts-de-Seine : http://www.hauts-deseine.gouv.fr/Publications/Annonces-avis/Enquetes-publiques/Enquetespubliques-2018/ISSY-LES-MOULINEAUX
Le projet « ZAC Léon Blum » à Issy-les-Moulineaux fera l’objet ou non d’une
déclaration d’utilité publique prise par arrêté du Préfet des Hauts-de-Seine.
Par ailleurs, le projet fera également ou non l’objet d’un arrêté de cessibilité pris
par le préfet des Hauts-de-Seine, au bénéfice de la SPL Seine Ouest Aménagement.
Des informations sur le présent projet peuvent être demandées au responsable
du projet :
Monsieur le Président de l’Etablissement Public Territorial
Grand Paris Seine Ouest (GPSO)
Pôle aménagement durable, habitat, mobilité et développement économique
Karine TURRO – 01 46 29 24 66
9, route de Vaugirard - CS 90008 - 92197 MEUDON CEDEX
Les personnes intéressées autres que le propriétaire, l’usufruitier, les fermiers,
les locataires, ceux qui ont des droits d’emphytéose, d’habitation ou d’usage et
ceux qui peuvent réclamer des servitudes sont tenues de se faire connaître à
l’expropriant dans un délai d’un mois, à défaut de quoi elles seront, en vertu des
dispositions des articles L 311-1 à L 311-3 du code de l’expropriation pour cause
d’utilité publique, déchues de tous droits à l’indemnité.
EP18-177
enquête-publique@publilegal.fr
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
RÉPUBLIQUE FRANÇAISE
PRÉFET DE LA SEINE-SAINT-DENIS
PRÉFECTURE
DIRECTION DE LA COORDINATION DES POLITIQUES
PUBLIQUES ET DE L'APPUI TERRITORIAL
BUREAU DE L’UTILITÉ PUBLIQUE ET DES AFFAIRES FONCIÈRES - CB
Arrêté préfectoral n°2018 - 0882 du 16 avril 2018
Arrêté déclarant d'utilité publique le projet d’aménagement
du secteur « Paul Bert » dans le cadre de la mise en œuvre
du PNRQAD et de la ZAC Fraternité
à
MONTREUIL
Le préfet de la Seine-Saint-Denis,
Officier de la Légion d’honneur,
Officier de l’ordre national du Mérite,
Vu le code de l'expropriation pour cause d'utilité publique ;
Vu le code général des collectivités territoriales ;
Vu le décret n°2004-374 du 29 avril 2004 modifié relatif aux pouvoirs des
préfets, à l'organisation et à l'action des services de l’État dans les régions et
départements ;
Vu le traité de concession du 31 mars 2014 par lequel l’établissement
public territorial (EPT) Est Ensemble concède à la Société de requalification
des quartiers anciens (Soreqa), dans le cadre du programme national de
requalification des quartiers anciens dégradés (PNRQAD), la réalisation de
l’opération d’aménagement du secteur « Paul Bert» de la ZAC Fraternité à
Montreuil ;
Vu la délibération du 16 avril 2015, par laquelle le conseil d'administration de
la Soreqa autorise l’engagement de la procédure de déclaration d’utilité
publique pour l’aménagement du secteur « Paul Bert» de la ZAC Fraternité à
Montreuil ;
Vu le courrier reçu en préfecture le 26 octobre 2015, sollicitant du préfet de
la Seine-Saint-Denis l'ouverture d’une enquête publique conjointe préalable à la
déclaration d’utilité publique et parcellaire relative au projet d’aménagement du
secteur « Paul Bert » de la ZAC Fraternité à Montreuil et demandant à ce que la
DUP soit prononcée au profit de la SOREQA ;
Vu l'arrêté n°2017-3124 du 24 octobre 2017 relatif à l'enquête publique
préalable à la déclaration d'utilité publique et parcellaire, qui s'est tenue du
vendredi 8 décembre 2017 au 22 décembre 2017 ;
Vu le dossier soumis à l'enquête ;
Vu le rapport du commissaire enquêteur du 21 janvier 2018 et ses avis
favorables sans réserve au titre de chacune des enquêtes ;
Vu le courrier en date du 28 février 2018 par lequel la SOREQA sollicite le
prononcé de la déclaration d’utilité publique du projet et la cessibilité des biens
nécessaires à sa réalisation ;
Vu l'arrêté n°2017-3131 du 23 octobre 2017 donnant délégation de signature
à Monsieur Jean-Sébastien LAMONTAGNE, sous-préfet, secrétaire général
de la préfecture de la Seine-Saint-Denis, et publié au bulletin d'informations
administratives de la préfecture de la Seine-Saint-Denis du 23 octobre 2017
(édition bis) ;
Considérant la nécessité d'acquérir les biens immobiliers nécessaires à la
réalisation du projet ;
Sur proposition du secrétaire général de la préfecture de la Seine-Saint-Denis :
ARRÊTE
Article 1er : Est déclarée d'utilité publique au profit de la SOREQA,
l'acquisition, à l’amiable ou par voie d'expropriation, des immeubles nécessaires
à la réalisation du projet d’aménagement du secteur « Paul Bert» de la ZAC
Fraternité à Montreuil.
Le périmètre de la déclaration d’utilité publique est précisé sur le plan
annexé au présent arrêté.
Article 2 : L'expropriation doit être accomplie dans un délai de cinq ans à
compter de la publication du présent arrêté.
Article 3 : Le présent arrêté est publié au bulletin d'informations administratives
de la préfecture de la Seine-Saint-Denis.
Il est également inséré dans deux journaux d'annonces judiciaires et légales
du département par les soins et aux frais de la SOREQA.
Il est, en outre, rendu public par affichage, pour un délai de deux mois, à la
mairie de la commune de Montreuil. L'accomplissement de cette mesure
incombe au maire, qui en certifie la réalisation.
Article 4 : Le présent arrêté peut être déféré au tribunal administratif de
Montreuil dans un délai de deux mois à compter de sa publication.
Article 5 : Le secrétaire général de la préfecture de la Seine-Saint-Denis,
le sous-préfet chargé de mission auprès du préfet, secrétaire général adjoint
chargé de l’arrondissement chef-lieu, le maire de Montreuil et la directrice
générale de la SOREQA sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution
du présent arrêté, dont copie est adressée au président de l’établissement
public territorial Est Ensemble, au commissaire enquêteur, au directeur de l'unité
départementale de la direction régionale et interdépartementale de l'équipement et
de l'aménagement et à la présidente du tribunal administratif de Montreuil.
Le préfet,
Pour le préfet et par délégation,
Le secrétaire général
Signé
Jean-Sébastien LAMONTAGNE
EP18-186
enquête-publique@publilegal.fr
L’Oréal achète
sa première
marque coréenne
COSMÉTIQUE
Le géant mondial
des cosmétiques
a racheté la marque
coréenne Stylenanda.
Dominique Chapuis
dchapuis@lesechos.fr
L’Oréal poursuit ses emplettes.
Après les marques américaines,
le géant mondial de la beauté a
jeté son dévolu sur une griffe
coréenne très en vogue, Stylenanda. Une première acquisition dans le pays pour le champion de la cosmétique. Le
montant de l’opération n’est pas
communiqué.
Fondé en 2004 à Séoul, Stylenanda a débuté dans l’univers de
la mode, avant de lancer la marque de maquillage 3CE. Une
marque très suivie par les
Millennials, en raison de sa forte
créativité. 3CE est devenu
depuis, selon le groupe, « le fer de
lance » de la société coréenne. Il
pèse aujourd’hui plus de 70 % de
son chiffre d’affaires, qui s’est
élevé à 127 millions d’euros en
2017, avec quelque 400 salariés.
« Stylenanda est parfaitement
positionné pour nourrir l’appétit
grandissant des Millennials pour
le maquillage, que ce soit en Corée,
en Chine et au-delà », a souligné Alexis Perakis-Valat, président de la division produits
grand public de L’Oréal.
Beauté coréenne
Déjà connue en Chine, l’entreprise est aussi présente au
Japon, et a étendu ses activités à
Hong Kong, Singapour, en
Malaisie et en Thaïlande. Avec
L’Oréal, 3CE devrait se déployer
partout dans le monde. La marque est vendue sur Internet,
dans les grands magasins et les
boutiques duty free. Elle a aussi
quelques « boutiques iconiques », notamment une à
Tokyo. « Avec le soutien de
L’Oréal, notre ambition est de
devenir une marque de renommée mondiale à la pointe des tendances de la beauté », a indiqué
sa fondatrice et dirigeante, SoHee Kim. Intégrée dans le pôle
grand public, aux côtés de
L’Oréal Paris, Maybelline ou
NYX, qui pèse près de la moitié
des ventes du groupe, cette
acquisition « renforce la présence de L’Oréal de manière
significative sur le marché du
maquillage accessible, a précisé
Yann Le Bourdon, président de
L’Oréal Corée, et contribue à
offrir le style et la beauté
coréenne au reste du monde. » n
en bref
EDF porte plainte contre
l’UFC-Que Choisir pour diffamation
ÉNERGIE EDF a annoncé, mercredi, avoir « déposé une plainte avec
constitution de partie civile pour diffamation à l’encontre de l’association UFC-Que Choisir auprès du tribunal de grande instance de
Paris » lundi. L’association de consommateurs avait publié une
étude accusant EDF de sous-utiliser ses réacteurs nucléaires lorsque les prix de marché diminuent, au bénéfice de centrales plus
coûteuses (gaz, fioul, charbon). L’électricien public dénonce des
propos jugés « diffamatoires ». Il avait contesté les accusations de
l’UFC-Que Choisir dès leur publication, estimant qu’elles reposaient sur « un raisonnement économique erroné ».
L’Europe prête à autoriser le rachat
de Rockwell par United Technologies
AÉRONAUTIQUE Selon l’AFP, la Commission européenne est
La ligne de référence est de 40 signes en corps minimal de 6 points didot.
Le calibrage de l’annonce est établi de filet à filet.
Les départements habilités sont 75, 78, 91, 92, 93, 94, 95 et 69.
en passe d’accorder un feu vert conditionnel au rachat par le conglomérat américain United Technologies (UTC) de l’équipementier aéronautique américain Rockwell Collins pour 23 milliards
de dollars (19,2 milliards d’euros). L’opération, annoncée en septembre, donnerait naissance à un nouveau numéro un mondial
des équipements aéronautiques. UTC a proposé de vendre des
actifs afin de répondre aux préoccupations de l’exécutif européen
en matière de libre concurrence sur ce marché. Rockwell Collins
est présent dans l’avionique, les sièges et les intérieurs d’avion.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
INDUSTRIE & SERVICES // 21
Les Echos Jeudi 3 mai 2018
Polémique autour de GL Events :
Olivier Ginon contre-attaque
marketing
Le lin apporte
son soutien à la mode
responsable
TEXTILE
La troisième campagne de
promotion de la seule fibre
textile d’origine européenne
est l’occasion de sensibiliser
le grand public au coût
environnemental et humain
de l’industrie du vêtement.
Valérie Leboucq
@vleboucq
Le meeting d’Emmanuel Macron à la Mutualité, le 12 juillet 2016, mis en cause par Mediapart. Photo Romuald Meigneux/Sipa
ÉVÉNEMENTIEL
Alors que le site Mediapart dénonce
les ristournes effectuées
par le groupe au candidat Macron, son PDG
explique les pratiques
commerciales de ce
genre de prestations.
Martine Robert
@martiRD
Quand on est l’un des leaders mondiaux de l’événementiel, à la fois
présent sur les parcs d’exposition,
les palais des congrès, les stades, les
manifestations culturelles, sportives, politiques, on croise tôt ou tard
la route d’un candidat en campagne
présidentielle. GL Events a ainsi
loué plusieurs salles à Emmanuel
Macron et le site Mediapart souligne qu’à cette occasion, la Commission nationale des comptes de campagnes et des financements
politiques (CNCCFP) a relevé des
ristournes anormalement élevées
faites par l’entreprise lyonnaise à
celui qui allait gagner l’Elysée. Le
site d’Edwy Plenel rappelle au passage la proximité du PDG Olivier
Ginon et de l’ex-maire de Lyon
Gérard Collomb, proche du fondateur de La République En marche.
Le groupe coté en Bourse n’a pas
tardé à réagir, via un communiqué
adressé lundi aux investisseurs.
« Concernant le meeting organisé à la
maison de la Mutualité, le 12 juillet
2016, pour le lancement du mouvement La République En marche, la
fa c t u re s ’ e s t é l e vé e à p l u s d e
92.000 euros hors taxes, comprenant
la location des espaces, les services et
les prestations de restauration pour
un événement de 4 heures. Le montant de la remise faite à l’organisateur a été de 19.811 euros, soit 21 % de
la facturation totale, une remise
usuelle en période estivale à Paris par
les gestionnaires de sites événementiels, dans un contexte de concurrence très forte et de faible activité. »
Tarifs personnalisés
« En clair, comme les compagnies
aériennes ou les hôteliers, nous pratiquons le yield management, c’est la loi
de l’offre et de la demande. Nous sommes présents dans 25 pays et 90 villes,
traitons avec 5.000 organisateurs par
an, et nos salariés ont été choqués que
l’on remette ainsi en cause la qualité
de leur travail. La politique pèse
moins de un millième de notre chiffre
d’affaires de plus de 1 milliard
d’euros », commente aux « Echos »
Olivier Ginon, rappelant que la
CNCCFP a validé tous les comptes
de la campagne 2017 sans exception.
A Mediapart, arguant que François Fillon n’a pas bénéficié de telles promotions, le PDG de
GL Events rétorque : « Tous les candidats sont venus à un moment ou
un autre sur nos sites et ont eu parfois des conditions préférentielles. Le
prix moyen d’un meeting est d’envi-
« En clair, comme les
compagnies
aériennes ou les
hôteliers, nous
pratiquons le yield
management, c’est
la loi de l’offre et de
la demande. »
OLIVIER GINON
PDG de GL Events
ron 100.000 euros, mais chaque fois
la négociation est spécifique, selon
par exemple que les installations
audiovisuelles ou que les prestations
de traiteur sont demandées ou non ;
les affaires ne sont jamais totalement comparables, nous sommes
dans le commerce, il n’y a pas de tarification obligatoire. »
De nouvelles acquisitions
Quant aux marchés juteux décrochés par le groupe, dans les grands
événements sportifs par exemple,
ils ne datent pas de la montée en
puissance de Gérard Collomb et
d’Emmanuel Macron, et sont loin
d’être une spécificité française puisque GL met en avant sa stature
d’opérateur intégré de stature internationale, de l’Euro 2016 de football
aux Jeux Olympiques de Rio. Enfin,
quand le site Internet note que le
LAURENT BAZIN
EUROPESOIR
18H-19H
#Informer
#Réagir
#Comprendre
#E1Soir
ban et l’arrière-ban de la Macronie
ont défilé au « Global Industrie » fin
mars à Villepinte, Salon organisé
par GL Events, Olivier Ginon ne
manque pas de faire remarquer que
« ce Salon professionnel est le plus
important de ce type, jamais tenu en
France, sur plus de 100.000 mètres
carrés, avec 42.000 visiteurs reçus.
Que le président ait décidé à cette
occasion d’inviter 200 industriels à
l’Elysée ne me paraît pas aberrant ! »
Le groupe français continue
d’ailleurs à se développer tant en
France (52 % de son chiffre d’affaires) qu’à l’étranger. Il vient de remporter, au sein d’un consortium
avec le japonais Maeda, dans lequel
le français est majoritaire, le contrat
de gestion du futur Parc des Expositions International d’Aichi de
60.000 mètres carrés, pour quinze
ans. Juste avant il reprenait Fisa, le
leader des Salons, congrès et expositions au Chili. Olivier Ginon table
cette année sur une croissance de
7 % de son groupe qui emploie
maintenant 4.400 personnes dans
le monde. n
92.000
EUROS
Le montant facturé, pour
le lancement du mouvement
La République En marche,
le 12 juillet 2016 à la maison
de la Mutualité à Paris.
Depuis trois ans, la Confédération européenne du lin et du
chanvre (CELC) fait la promotion des seules fibres textiles originaires du Vieux Continent.
Après la France en 2016 et l’Italie
en 2017, le théâtre des opérations se déroule cette année en
Grande-Bretagne, où, pendant
un mois (du 13 avril au 13 mai),
50 grandes enseignes de mode
et de décoration mettent le lin à
l’honneur dans leurs vitrines.
Des noms connus du monde
entier, Uniqlo, Max Mara,
Vivienne Westwood ou Designers Guild, aux institutions
typiquement « brit », comme
Peter Jones, John Lewis ou
encore l’une des marques préfé-
lioration de la manière dont sont
fabriqués les vêtements, ainsi que
de leur traçabilité », estime-t-elle.
Fashion Revolution
La CELC a ainsi rejoint la « sustainable apparel coalition », un
collectif de marques américaines, comme le spécialiste de
l’outdoor Patagonia ou le géant
Walmart engagés dans l’amélioration des processus de fabrication des vêtements. Le lin européen a aussi décidé de soutenir
la Fashion Revolution, mouvement lancé par deux stylistes de
Londres, Carr y S omers et
Orsola de Castro, après le drame
du Rana Plaza, un immeuble
d’ateliers de confection de Dacca
au Bengladesh. En avril 2013,
1.135 personnes travaillant pour
des sous-traitants de grandes
marques étaient mortes dans un
incendie révélateur des conditions de travail indignes.
Ce mouvement présent dans
plus de 90 pays appelle à plus de
transparence dans la mode.
Fashion Revolution incite à
acheter de manière responsable
en s’intéressant à l’origine des
vêtements. Le 24 avril, les internautes étaient invités à poster
Promotion du lin dans le grand magasin Peter Jones
de Sloane Square à Londres. Photo James McCauley/CELC
rées de la duchesse de Cambridge, L.K Bennett, tous ont
joué le jeu faisant de cette troisième édition la plus importante
de cette campagne cofinancée à
parité par l’Union européenne
et les professionnels (1). « Ville du
shopping par excellence avec ses
enseignes présentes à l’international, Londres assure un maximum de visibilité », souligne
Marie-Emmanuelle Belzung,
directrice générale de la CELC.
Réunissant l’ensemble des
acteurs européens, agriculteurs,
transformateurs du lin, filateurs
et tisseurs, l’organisme professionnel profite de cette prise de
parole pour sensibiliser le public
au coût environnemental et
humain de la mode. Régulièrement montrée du doigt, celle-ci
passe pour la deuxième industrie la plus polluante après celle
du pétrole et de ses dérivés. Dernier exemple en date : les 3,4 milliards d’euros de provisions passées sur stocks d’invendus dans
les comptes trimestriels du
géant suédois H&M, qui « recycle » ses surplus sous forme de
combustible pour centrales
électriques… « Le lin et le chanvre
ne représentent qu’un peu moins
de 1 % de la consommation mondiale de fibre », constate MarieEmmanuelle Belzung, mais « en
Europe, d’où proviennent les plus
belles qualités, leur culture ne
nécessite pas d’irrigation et peu
d’engrais et de pesticides. Nous
avons un rôle à jouer dans l’amé-
sur les réseaux des photos d’étiquettes assorties de la question
« Who made my clothes » (qui a
fabriqué mes vêtements) et du
hashtag #FashionRev.
Doublement des prix
Persuadée que les consommateurs, notamment les Millennials, sont de plus en plus sensibles à cette problématique,
Marie-Emmanuelle Belzung
dresse le bilan d’une décennie
d’efforts pour développer les
débouchés de ces fibres naturelles bien moins énergivores
que le coton ou les synthétiques. « Nous avons sorti le lin des
placards de nos grands-mères.
Cette fibre et sa cousine le chanvre ont fait la preuve de leur
capacité à innover et pas que
dans le textile. On utilise leurs
sous-produits en matériau isolant dans la construction, pour
la fabrication de mobilier et les
équipements sportifs en lieu et
place des fibres de verre et de carbone plus polluantes. » Preuve
de cette attractivité nouvelle,
l’augmentation continue de la
demande depuis dix ans (20082018) et son corollaire, le doublement des prix chez les trois
plus grands pays producteurs
européens, France (en tête),
Belgique et Pays-Bas représentant à eux seuls plus de 80 % du
total mondial. n
(1) 3,3 millions d’euros au total pour
les trois années.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
22 //
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos
HIGH-TECH
&MEDIAS
en
pixels
L’armée américaine
pousse Huawei et
ZTE vers la sortie
Les téléphones des deux
constructeurs chinois ne pourront
plus être vendus dans les magasins
situés à l’intérieur des bases
militaires des Etats-Unis
à l’étranger, selon une décision
rendue publique mercredi par
le Pentagone. Washington craint
que la Chine n’utilise ces appareils
à des fins d’espionnage.
BETC et GAD en
finale du match EDF
L’appel d’offres européen lancé
par EDF sur le volet « création » de
son dispositif de communication,
franchit ses derniers mètres.
Ne restent plus en lice que les
agences BETC et MC Saatchi GAD,
après l’élimination de Havas Paris,
responsable du budget depuis dixhuit ans et dont les dernières
campagnes avaient été conçues
par l’acteur Eric Judor.
20
MILLIONS D’ABONNÉS
La plate-forme américaine
de streaming, Hulu, a
dépassé ce seuil, gagnant
3 millions d’abonnés depuis
janvier. L’entreprise détenue
par des géants des médias a
aussi commandé la saison 3
de « La Servante écarlate »,
son gros succès.
Après les scandales des dix-huit derniers
mois, Facebook veut aller de l’avant
l Le réseau social lance un service de rencontres.
l Il poursuit également son recentrage sur les interactions entre utilisateurs, au détriment de l’actualité.
RÉSEAUX SOCIAUX
Anaïs Moutot
@AnaisMoutot
— Correspondante à San Francisco
Montrer qu’il a à cœur de réparer
les défaillances de Facebook mais
que les scandales des derniers mois
ne changeront ni son business
model ni sa capacité d’innovation.
Voici le jeu d’équilibriste auquel
s’est prêté Mark Zuckerberg, le PDG
du réseau social, lors du F8, sa
conférence pour les développeurs
informatiques organisée mardi à
San Jose (Californie).
Souhaitant redonner un gage de
sa volonté d’améliorer le contrôle
des utilisateurs sur leurs données
– au moment même où il est convoqué par le Parlement britannique –,
M a r k Z u c k e r b e r g a d ’a b o r d
annoncé une fonctionnalité leur
permettant d’effacer une partie de
leur historique de navigation. Disponible dans quelques mois, celle-ci leur permettra de refuser le
stockage par Facebook des informations que certains sites Web et
applications lui envoient.
Mark Zuckerberg a également
répété les éléments de langage
adoptés après l’affaire Cambridge
Analytica, du nom de cette firme
ayant siphonné les données de
87 millions d’utilisateurs de Facebook sans leur accord : « Nous
adoptons désormais une vision plus
large de notre responsabilité et nous
devons nous assurer que les outils
que nous créons soient utilisés pour
faire le bien. » Mais il a délaissé son
air grave, évoquant pour la première fois l’épisode avec dérision en
projetant une vidéo de son audition
par les parlementaires américains
m o n t r a nt l e s c o m m e nt a i r e s
moqueurs de ses amis en direct.
« Construire
de nouveaux outils »
Le changement de ton visait à prouver que Facebook est désormais prêt
à tourner la page. Le site estime pouvoir mener de front la réparation de
ses erreurs et la construction de nouveaux produits et fonctionnalités.
« Nous devons continuer à assurer la
sécurité des utilisateurs mais nous
devons aussi continuer à construire de
nouveaux outils pour rapprocher plus
de gens », a déclaré Mark Zuckerberg. Malgré les différentes affaires
ayant ébranlé la société – désinformation, ingérence étrangère dans
les élections, fuite de données… –, ses
utilisateurs sont de plus en plus
nombreux : 2,2 milliards fin mars,
une augmentation de 13 % en un an.
La société a annoncé une nouvelle
manière de les connecter : un service
de rencontres amoureuses, qui permettra notamment de contacter les
personnes présentes à un événement ou dans un groupe, si elles ont
elles aussi créé un profil de « dating ».
La société accélère aussi son
recentrage sur sa mission originelle : l’échange entre utilisateurs
autour d’événements de leur vie privée. Marginalisant la place de
l’actualité et des entreprises sur sa
plate-forme, Facebook pousse les
conversations de groupes en vidéo,
en les étendant à Instagram et
WhatsApp, et les « stories », ces
compilations de vidéos de quelques
secondes disparaissant toutes les
vingt-quatre heures. Celles-ci sont
devenues le terrain d’expression
privilégié des utilisateurs, remplaçant progressivement le fil d’actualités comme plate-forme centrale.
Le format est désormais présent
sur Instagram, Facebook, mais
aussi WhatsApp, l’application où il
a le plus de succès, avec 450 millions d’utilisateurs quotidiens.
Mark Zuckerberg lors de la conférence Facebook pour développeurs F8, le 1er mai à San Jose. Photo AFP
société repense également le rôle de
la vidéo pour éviter la consommation passive et encourager les interactions, censées améliorer le bienêtre de l’utilisateur. Afin d’éviter
« une expérience de consommation
solitaire », Fidji Simo, la vice-présidente en charge de la vidéo, développe « Watch Party », une fonctionnalité permettant de lancer le
visionnage de plusieurs vidéos au
sein d’un groupe en notifiant les différents utilisateurs. « Nous voulons
recréer la magie que nous ressentions
adolescents en se rassemblant avec
des amis pour voir une série dans le
salon », déclare-t-elle. n
Le site estime pouvoir
mener de front
la réparation
de ses erreurs
et la construction
de nouveaux produits
et fonctionnalités.
Le réseau so cial met aussi
l’accent sur les groupes, vu comme
l’exemple même d’une utilisation
positive de sa plate-forme, en leur
dédiant désormais un onglet. La
Facebook Workplace veut devenir
le hub central des entreprises
ou de remplir ses notes de frais,
mais aussi les fils de Bloomberg ou
de Reuters pour suivre l’actualité
d’un secteur.
Après avoir laissé la porte ouverte à
un autre business model lors de
son audition devant les parlementaires américains, Mark Zuckerberg a fermement réitéré son attachement à la publicité lors de la
présentation des résultats trimestriels de Facebook la semaine dernière. « Nous avons bien sûr pensé à
différentes formes de revenus, y compris aux abonnements, mais les
publicités sont très naturelles pour
nous », a répondu Sheryl Sandberg,
la directrice opérationnelle de
l’entreprise, à la question d’un analyste. Mais, en réalité, la société a
déjà une belle expérience dans ce
domaine à travers Workplace, son
réseau social à destination des
entreprises.
Pour 3 dollars par mois et par utilisateur, les sociétés ont accès à un
réseau leur permettant de connecter toutes leurs équipes et de les
faire collaborer par posts, tchats,
discussions vidéo... Créé il y a un an
et demi à Londres, l’offre a séduit
30.000 clients, des grands groupes,
comme Walmart, Starbucks ou
Améliorer la distribution
Jason Alden/Bloomberg
L’outil collaboratif annonce
une quarantaine de
nouvelles intégrations avec
des logiciels.
Créé il y a un an et demi à Londres, l’outil collaboratif a séduit
30.000 clients, des grands groupes aux start-up.
Club Med, aux start-up, comme
Spotify et Deliveroo.
50 intégrations
Pour en attirer encore plus, la plateforme veut devenir un hub centralisant tous les outils utilisés par
les salariés. A l’occasion de sa conférence pour les développeurs
organisée à San José (Californie)
mardi, Workplace a ainsi annoncé
une quarantaine de nouvelles intégrations. La société se branchait
déjà à 7 logiciels, dont G-Suite,
Microsoft Outlook, Salesforce et
les systèmes de visioconférence
Zoom et BlueJeans. Elle inclut
désormais les fichiers de Box, Dropbox et SharePoint, les campagnes
de Marketer, les fiches de paie
d’ADP, certains logiciels permettant de déposer ses dates de congés
L’idée est d’améliorer la productivité des salariés : « Je n’ai plus à
ouvrir toutes ces applications :
Workplace me signale dès qu’il y a
une nouveauté et j’y ai accès au sein
même de notre outil », explique
Julien Codorniou, le VP, français, de
Workplace. « Une tâche qui prenait
trois minutes dure désormais
cinq secondes », corrobore Simon
Cross, manager produit.
La société améliore aussi sa distribution avec des partenariats avec
Deloitte et PwC, qui doivent l’aider à
faire face à la concurrence d’autres
outils collaboratifs, comme Microsoft Teams, Hangouts Chat de Google et Slack, qui comprend, lui, plus
de 1.400 intégrations. Workplace
estime se distinguer par sa capacité
à toucher « les collaborateurs ne disposant pas d’e-mails au sein de
l’entreprise ou de PC de travail,
comme les vendeurs chez Starbucks,
les concessionnaires chez Renault,
ou les GO du Club Med, qui ont juste
un smartphone dans la poche », indique Julien Codorniou. — A. M.
Le réseau social se
lance dans le « dating »
Le réseau social va proposer aux utilisateurs de
rencontrer des participants
aux événements et groupes
auxquels ils sont inscrits.
Facebook vient défier Tinder. A
l’occasion de sa conférence pour les
développeurs organisée à San José
(Californie), le réseau social a
annoncé qu’il allait lancer une nouvelle fonctionnalité permettant de
rencontrer des personnes au-delà
de son cercle d’amis dans le courant
de l’année. L’idée est de créer des
« relations authentiques et durables,
pas seulement des plans d’un soir », a
affirmé Mark Zuckerberg, le PDG
de l’entreprise. Sur les quelque
2 milliards d’utilisateurs du réseau
social, « environ 200 millions se définissent comme célibataires, donc il y
a quelque chose à construire », a
déclaré le dirigeant.
Pour jouer les Cupidon, la société
compte s’appuyer sur ses points
forts : l’utilisation du réseau social
pour s’inscrire à des événements et
rejoindre des groupes d’individus
partageant des intérêts communs.
Le service, qui ne sera pas une application séparée mais une fonctionnalité intégrée à Facebook, va permettre de rentrer en contact avec les
participants qui ont également
activé la fonctionnalité « dating ».
Match.com,
victime collatérale
Facebook n’a pas précisé le business
model qu’il comptait adopter. Les
autres applications ont majoritairement des modèles « freemium »,
avec des fonctionnalités payantes,
comme le « swiping » illimité. Mais
plus qu’une nouvelle source de
revenus, le service vise probablement à augmenter le temps passé
sur Facebook, alors que celui-ci est
en recul.
Le réseau social risque cependant de rencontrer un obstacle de
taille : l’importance de la confiden-
tialité pour ce genre d’activité. Alors
que la société est sous le feu des critiques pour son traitement des données des utilisateurs dans l’affaire
Cambridge Analytica, Facebook
s’est voulu rassurant sur ce point.
L’option ne fonctionnera que si l’utilisateur l’active, nécessitera la création d’un profil séparé qui ne sera
pas visible par ses amis et les conversations avec les « matchs » ne
seront pas connectées à Messenger
et WhatsApp.
Victime collatérale de cette
annonce, Match.com, l’entreprise
qui détient les applications de rencontres Tinder et OkCupid, a vu son
action chuter de 23 % à Wall Street
depuis l’annonce, soit la plus forte
baisse en deux ans. Pour générer
ses « matchs », ses produits reposent sur l’obtention de nombreuses
informations auprès de Facebook,
comme leur réseau d’amis et leurs
photos. Reste à voir si l’entreprise
californienne va continuer à leur y
donner accès quand elle lancera sa
propre plate-forme… — A. M.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
HIGH-TECH & MEDIAS // 23
Les Echos Jeudi 3 mai 2018
Bloomberg lance un site
d’information payant
Le studio
Weinstein va être
repris par
Lantern Capital
MÉDIA
L’agence aux
2.700 journalistes et
analystes pense pouvoir séduire les lecteurs des médias
internationaux comme
« The Economist » ou
le « New York Times ».
CINÉMA
En grande difficulté,
le studio du producteur accusé de viols
et de harcèlement
sexuel a accepté
l’offre de la société
d’investissement.
Bloomberg veut marcher sur les
plates-bandes des grands médias
internationaux comme le « New
York Times », le « Financial Times »,
le « Wall Street Journal » ou « The
Economist » avec une offre par
abonnement permettant d’accéder
à sa production journalistique pour
35 dollars par mois (ou 40 dollars
avec avec en bonus le magazine
imprimé « BusinessWeek » qu’il
contrôle).
La société de l’ex-maire de New
York estime que la production de sa
gigantesque équipe éditoriale de
2.700 journalistes et analystes – servant d’abord les 325.000 abonnés
au terminal Bloomberg d’accès aux
marchés financiers pour
20.000 dollars par mois –, peut être
valorisé autrement en séduisant
directement une partie des quelque
93 millions de gens qui, selon ses
calculs, constituent son audience
numérique (63 millions rien que
sur ses sites).
« Quelques capuccinos »
« Nous sommes le chroniqueur du
capitalisme avec une couleur new
yorkaise mais une présence dans le
monde entier et personne ne couvre
John Micklethwait, le rédacteur en chef de Bloomberg. Photo Guo Cheng/Xinhua-RÉA
mieux que nous le business, la
finance ou la technologie, dit aux
« Echos » John Micklethwait,
l’ancien patron de la rédaction de
« The Economist » devenu celui de
la rédaction de Bloomberg en 2015.
Nous avons donc un mandat pour
cibler notre audience en dehors des
terminaux. » Selon lui, les lecteurs
sont de plus en plus prêts à payer.
« Et si vous pensez que le journalisme
intelligent est incroyablement utile,
s’offrir un accès à Bloomberg pour le
prix de quelques capuccinos par
semaine n’est pas difficile, » explique
John Micklethwait.
Les déclinaisons numérique de
Bloomberg vont être relancées.
Toutes les dépêches du terminal n’y
figureront pas mais on pourra y
trouver les articles les plus travaillés avec un focus sur l’écono-
mie, la gestion de fortune, la technologie, le changement climatique,
les cryptodevises ou encore les articles de commentaires. L’idée du
nouveau design est de faire ressembler le site à un quotidien. Au début,
le lecteur se heurtera au « paywall »
après la consultation de dix articles. Les abonnés auront accès à
deux newsletters régionalisées
chaque jour.
Progression
de la pub en ligne
En juin dernier, Bloomberg avait
déjà établi un paiement progressif
pour Bloomberg BusinessWeek et
s’estime content du résultat. Le
groupe assure cependant que contrairement à de nombreux médias
qui ne résistent pas à la déferlante
Google et Facebook, il génère tou-
Apple, en grande
forme, fait taire
les sceptiques
ÉLECTRONIQUE
Le géant américain
publie des résultats
trimestriels excellents,
signe de la pertinence
de sa stratégie
haut de gamme.
Sébastien Dumoulin
@sebastiendmln
Rien ne semble pouvoir arrêter la
fabuleuse machine à cash Apple. Le
groupe a rendu public mercredi les
résultats du trimestre clos fin mars
– le meilleur deuxième trimestre
fiscal de son histoire –, avec 61 milliards de dollars de chiffre d’affaires
et 13,8 milliards de profit. La progression est impressionnante pour
un groupe de cette taille. Apple affiche une croissance des revenus de
16 % par rapport à la même période
un an plus tôt – soit 8 milliards en
plus dans ses caisses. C’est le
sixième trimestre d’affilée qu’Apple
voit son taux de croissance progresser. Et le groupe attend encore de
bonnes nouvelles au trimestre prochain, avec une croissance comprise entre 13 et 18 %.
Les Cassandre, qui annonçaient
ces dernières semaines un ralentissement probable des ventes, en sont
pour leurs frais. Sur un marché
mondial du smartphone atone,
beaucoup d’analystes jugeaient en
effet le dernier-né de la marque à la
pomme, l’iPhone X, trop cher.
S’appuyant sur les prévisions de
plusieurs fournisseurs d’Apple,
dont le fondeur taïwanais TSMC, ils
ne donnaient pas cher de la peau du
smartphone à plus de 1.000 euros.
Le patron d’Apple a mouché les
critiques dès les premières minutes
de son échange avec les analystes
financiers. Après avoir fait remarquer que les ventes d’iPhone sur six
mois avaient dépassé les 100 milliards de dollars, un record, Tim
Cook a tenu à préciser que « les
consommateurs ont choisi l’iPhone X
plus que n’importe quel autre modèle
d’iPhone au cours de chaque semaine
du trimestre clos en mars, tout
comme ils l’ont fait après sa sortie pendant le trimestre clos en décembre ».
L’iPhone représentant encore
deux tiers des revenus de la Pomme,
les questions étaient légitimes. Mais
en réalité, Apple vend plus de téléphones que jamais. Sur les six derniers mois, il en a vendu près d’un
demi-million de plus que sur la
même période l’an dernier. Et
comme les étiquettes ont valsé, le prix
moyen d’un iPhone a bondi de
90 dollars pour atteindre 769 dollars
sur les six premiers mois de l’exercice.
100 milliards de rachat
d’actions
En parallèle de cet insolent succès de
son produit phare, le groupe continue de se diversifier rapidement.
Entre les revenus de son magasin
d’applications mobiles, d’Apple
Music, d’Apple Pay… les services
sont en plein boom. Les revenus ont
progressé de plus de 30 % en un an
pour dépasser les 9 milliards de dollars sur le trimestre. « Sur tous nos
appareils, les revenus d’abonnements
ont dépassé les 270 millions de dollars,
en hausse de 100 millions par rapport
à l’année passée, et en hausse de
jours plus de revenus publicitaires
en ligne : grâce notamment à ses
offres couplées avec ses autres plates-formes, ces derniers ont progressé de 16 % par an entre 2014
et 2017.
Lorsqu’il a quitté la mairie de
New York en 2014, Michael Bloomberg est revenu aux commandes de
son groupe. Selon le « New York
Times », il se serait inquiété des
coûts très élevés de son équipe éditoriale. John Micklethwait estime
que le journalisme de ses équipes a
une valeur « immense », notamment car il fait bouger les marchés.
Il assure que son travail depuis trois
ans a été d’unifier ses rédactions et
de concentrer les contenus sur le
business et l’économie alors que
Bloomberg avait des pages arts et
sports. n
C’est bientôt l’épilogue du long
feuilleton de la reprise du studio Weinstein. Selon un document publié mardi par l’entrep r i s e , l a s o c i é t é
d’investissement Lantern Capital a proposé le prix de reprise le
plus élevé pour le studio du producteur Harvey Weinstein,
accusé de viols, harcèlement ou
agression sexuelle par plus de
100 femmes, et s’est ainsi assurée d’en prendre le contrôle.
Yann Coatsaliou/AFP
Nicolas Madelaine
@NLMadelaine
Lantern Capital a proposé le prix de reprise le plus élevé
pour le studio du producteur Harvey Weinstein (photo).
Lantern Capital s’était positionnée dès l’ouverture de la
procédure judiciaire pour
reprendre l’essentiel de la
Weinstein Company, notamment son catalogue de
277 films, dont plusieurs oscarisés tels que « Le Discours d’un
roi » ou « The Artist ».
La transaction s’élève à
430 millions de dollars :
310 millions en numéraire et
120 millions de reprise de dettes. En y ajoutant les frais liés à
la procédure judiciaire, la facture devrait s’élever à près de
450 millions de dollars pour la
société d’investissement.
Une offre de dernière
minute
Mardi, plusieurs médias améri30 millions sur les 90 derniers jours
seulement », a précisé Tim Cook.
Même dans les accessoires – qu’il
s’agisse de sa montre connectée,
des écouteurs AirPods, des casques
Beats – Apple oppose le démenti des
chiffres à ses critiques. La dernière
boutique dédiée à l’Apple Watch
vient de fermer à Tokyo, ravivant
les commentaires sur les ventes
décevantes des « wearables » ? Le
lancement du HomePod, l’enceinte
connectée de la Pomme, n’a pas fait
les étincelles attendues ?
Qu’importe. Le segment « autres
produits » d’Apple, qui regroupe
tous ces gadgets, a engrangé 9,4 milliards de dollars de revenus ces six
derniers mois, en hausse de 37 %.
Après avoir méthodiquement
asséné ses chiffres et démoli les arguments de ses détracteurs, Tim Cook
s’est dit tellement optimiste pour le
futur qu’Apple va consacrer…
100 milliards de dollars à un programme de rachat d’actions sans
précédent. De quoi envoyer au tapis
les derniers investisseurs sceptiques.
(
Lire nos informations
et « Crible »
Pages 27 et 34
cains avaient fait état d’une
offre de dernière minute, déposée après la clôture par Inclusion Media, société du producteur de Broadway Har vey
Kagan. Elle proposait 315 millions de dollars en numéraire,
mais aussi de mettre de côté
30 millions de dollars pour les
victimes présumées d’Harvey
Weinstein.
Le projet prévoyait également de leur distribuer des
actions du studio créé par Harvey Weinstein et son frère Bob.
Pour la Weinstein Company,
le projet n’offrait pas les garanties suffisantes, notamment en
matière de financement, pour
être considéré comme une offre
recevable. Le conseil d’administration a donc décidé de retenir
l’offre de Lantern qui « offrait,
avec certitude, la valorisation la
plus importante », selon un
VENTE
communiqué publié mardi.
La reprise a été négociée en
collaboration avec les services
du procureur de l’Etat de New
York, Eric Schneiderman, qui a
insisté publiquement à plusieurs
reprises pour que des dispositions soient prises pour indemniser les victimes présumées.
Le prix d’acquisition est toutefois sensiblement inférieur
aux 500 millions de dollars, dettes comprises, proposés par le
groupe d’investisseurs
emmené par une ancienne de
l’administration Obama, Maria
Contreras-Sweet. Des investisseurs avec lesquels la Weinstein
Company n’était pas parvenue à
s’entendre, ce qui avait entraîné
l’ouverture de la procédure
judiciaire. — Source AFP
PRIVÉE
CHÂTEAU MALARTIC-LAGRAVIÈRE ROUGE 2013
Bordeaux - Pessac-Léognan
30,00€
au lieu de 33.00€
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
24 //
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos
START
UP
Q
e
LE BUZZ
START
Sept start-up ont été sélectionnées
pour intégrer pendant six mois la
troisième édition de l’incubateur
Usine 4.0 dédié à l’hygiène, la sécurité et l’environnement, créé par Total : Rcup (France),
Proxxi (Canada), XP-Digit (France), E-Novact
(France), WaryMe (France), BlyncSync (EtatsUnis) et Ludo-vic (France). Elles bénéficieront du
soutien de Total et de ses partenaires, Air
Liquide, Eiffage, Orano, Solvay et Vinci Energies.
1,2
MILLION D’EUROS
Constructeur spécialiste de la robotique
en entrepôt, iFollow a bouclé une première levée de fonds menée par Axeleo
Capital et WaterStart Capital (NCI),
accompagnés d’X-Création (incubateur
de Polytechnique) et de business angels.
La start-up américaine Nikola Motor poursuit
Tesla en justice et réclame 2 milliards de dollars à
l'entreprise d'Elon Musk pour violation de brevets.
Une plainte, déposée dans l'Arizona, affirme que Tesla a copié
le design d'un semi-remorque hybride que la jeune pousse
avait dévoilé en 2016. Les noms des deux sociétés font référence au même célèbre inventeur et ingénieur, Nikola Tesla.
Grail cherche à lever 1 milliard de dollars
pour dépister les tumeurs par une prise de sang
SANTÉ
La start-up californienne prévoit
de commercialiser
son premier test
cette année.
Elle se prépare également à une introduction en Bourse,
selon Bloomberg.
Anaïs Moutot
@AnaisMoutot
— Correspondante à San Francisco
La technologie de Grail repose sur la circulation de fragments
d’ADN tumoral dans le sang des personnes cancéreuses.
Photo Shutterstock
Après avoir réalisé la plus grosse
levée de fonds de l’histoire des biotech en réunissant 900 millions de
dollars en mars 2017, Grail veut ressusciter l’exploit. Selon Bloomberg,
la start-up californienne cherche à
lever 1 milliard de dollars supplémentaire, avant une introduction
COMMUNIQUÉ
HPE innove
à VivaTech
3 QUESTIONS À …
Maud Samagalski,
Directrice Marketing et Communications HPE
—P o u r q u o i p a r t i c i p e r à
VivaTech 2018 ?
Maud Samagalski › Au regard
de l’expérience positive de l’an
passé au sein du Hall of Tech,
nous avons décidé de revenir en
2018 en passant à la vitesse supérieure. Nous avons opté pour
une présence très visible pour favoriser les rencontres business :
un laboratoire de 390 m² baptisé
Accelerate Innovation. Nous envisageons l’événement comme
une formidable opportunité de
rencontre avec nos clients, un
moyen de nous différencier sur
notre marché et l’occasion de
mettre en lumière les jeunes
pousses du programme Startup
d’HPE.
—D’où vient l’engagement du
Groupe en matière d’innovation ?
MS › Notre ADN novateur a été
insufflé par les fondateurs du
tout premier garage de la Silicon
Valley en 1939 : Bill Hewlett et
Dave Packard. Au fil du temps,
HPE a toujours su renouveler
ses investissements en R&D,
afin de se réinventer. La politique d’acquisitions de sociétés
innovantes leaders comme, très
récemment, SimpliVity,
Nimble Storage ou encore
Niara, contribue à cette dynamique. Notre lab mettra en lumière cette innovation qui est à
la fois une tradition et une feuille
de route.
—Quelles innovations sur le
Lab HPE @ VivaTech ?
MS › Le Lab « Accelerate Innovation » by HPE aura pour rôle
de mettre en exergue des solutions B2B dans les domaines
lli
artificielle,
tifi i ll des
d
de l’intellligence
o
onnectés
industriels et
objets co
il
de l’informatique
de la mobililité,
hybride en mode cloud ou de
la consommation à l’usage de
solutions ou services. Chaque
solution sera illustrée par des
réalisations élaborées en coopération avec une trentaine de
partenaires et de jeunes pousses
issues des 4 dernières promotions de notre programme startup. Nous aurons également
l’honneur d’accueillir la remise
du grand prix national de l’entreprise numérique organisé
par France Entreprise Digitale et
le Monde Informatique en collaboration avec les clubs DSI et
R français. •
RSSI
EZ-VOUS DAN
N
RENDE
NS
CE
L’ESPAC
La station sp
patiale internationallle ISS tourne au
utour
u
de la Terre (ett voit un lever de sollleil) une fois tou
t u
utes
les 92 minutess. Depuis peu, elle est équipé
é d’’’un
ée
supercalculateu
ur capable de suivre
e ce rythm
m et d
me
de
recevoir et analyyser toutes les donn
n
nées ém
m
manant
de
e
l’espace qui y so
ont collectées. Les visite
e
eurs
pourront découvrir surr le Lab HPE la répliq
q
que
e exacte du
module habitacle de
d la station héberg
rg
g
geant
l’unité
informatique mise au
a point par HPE ett la NASA et
qui a quitté la terre à bord d’une fusée SpaceX au
mois d’août dernier.
The world’s rendezvous
for startups & leaders
to celebrate innovation
VIVATECHNOLOGY.COM
en Bourse au cours de l’année. De
l’argent frais nécessaire pour
mener à bien de gigantesques essais
cliniques visant à détecter les cancers par le biais d’une simple prise
d e s a n g ava n t m ê m e q u e l e s
pa tients ne d ével o p p ent des
symptômes.
Créé en 2016, ce spin-off d’Illumina, le leader mondial du séquençage d’ADN, n’a pas pâti des doutes
sur le potentiel des tests sanguins
après les révélations sur Theranos,
une jeune p ousse du secteur
ayant menti sur sa technologie. Les
deux hommes les plus riches du
monde – Bill Gates et Jeff Bezos –, et
certains des plus grands laboratoires pharmaceutiques, comme
Johnson & Johnson, Bristol-Myers
Squibb et Merck font partie de ses
investisseurs.
La technologie de Grail repose
sur la circulation de fragments
d’ADN tumoral dans le sang des
personnes cancéreuses. Son défi est
de réussir à les identifier, car ces
brins sont présents en quantités
infimes par rapport aux acides
nucléiques normaux.
Le signal peut également être difficile à distinguer d’alertes engendrées par le vieillissement ou des
maladies inflammatoires. Le risque
est de déclarer la personne cancéreuse alors qu’elle est en réalité en
bonne santé – c’est-à-dire d’obtenir
un taux élevé de « faux positifs ».
Pour éviter ce problème, la firme
cherche à constituer une gigantesque base de données du génome de
centaines de milliers de patients
pour les faire mouliner par des
algorithmes de machine learning
capables d’établir avec précision les
mutations caractéristiques des différentes tumeurs.
Premiers résultats
cliniques encourageants
Mi-avril, la société a publié les premiers résultats d’une étude clinique
sur une cohorte de 15.000 personnes. Sur 580 personnes non diagnostiquées avec un cancer, la
société a détecté un signal indiquant une tumeur chez 5 personnes. Soit un taux de faux positifs de
moins de 1 % ! D’autres résultats de
chercheurs de la John Hopkins University publiés en janvier dans la
revue « Science » confirment le
potentiel des prises de sang pour
détecter des tumeurs – mais aussi
leurs limites pour certains types de
cancers, qui ne laissent pas de traces d’ADN suffisantes dans le sang
pour être détectés. L’un des membres de l’université a créé sa propre
start-up, Personal Genome Diagnostics, qui a levé 75 millions de
dollars supplémentaires début jan-
vier. Ce n’est pas le seul concurrent
sérieux pour Grail : Guardant
Health a levé plus d’un demi-million de dollars, et Freenome débauche de plus en plus de ses salariés.
Pour ne pas se laisser dépasser,
l’entreprise a racheté Cirina, une
petite start-up de Hong Kong fondée par Dennis Lo, un pionnier de la
biopsie liquide, en mai dernier.
Celui-ci a joué un rôle central dans
la découverte d’ADN du fœtus dans
le sang de femmes enceintes, propulsant les tests pour la trisomie 21.
L’été dernier, l’entreprise a publié
une étude réalisée auprès de
20.000 personnes montrant qu’un
test sanguin pour détecter le carcinome du nasopharynx avait permis
à un homme sur 10 de découvrir
qu’il avait ce cancer de la gorge prévalent en Asie du Sud-Est. Grail a
annoncé en décembre qu’il comptait le commercialiser dès cette
année.
Prochaine étape pour la société :
des études cliniques d’encore plus
grande ampleur, avec une cohorte
de 120.000 femmes effectuant une
mammographie pour détecter un
cancer du sein. Pour les mener à
bien, la société a remplacé son PDG,
Jeff Huber, un ancien cadre de
Google, par Jennifer Cook, qui dirigeait les opérations cliniques de
Roche. n
Bourges veut sa pépinière
de jeunes pousses de la musictech
MUSIQUE
La communauté
d’agglomération veut
profiter durablement
de la dynamique
enclenchée par le
festival du Printemps
de Bourges.
Martine Robert
@martiRD
Le Printemps de Bourges Crédit
Mutuel vient de clore une nouvelle
é d i t i o n r e c o r d , ave c p l u s d e
80.000 entrées payantes et une fréquentation dans la ville de
250.000 spectateurs venus apprécier les 250 concerts proposés. Et
c’est pour tirer profit toute l’année de
ce succès que Bourges Plus, la communauté d’agglomération, a créé
une pépinière dédiée aux start-up de
la musique. Quelques-unes avaient
fait le déplacement à l’initiative des
élus à l’occasion du festival. « Nous
recevons depuis quarante-deux ans le
Printemps de Bourges, qui lance la
saison musicale des festivals. L’événement génère 10 millions de retombées
économiques et nous voulons profiter
de sa visibilité pour structurer une
filière musique et technologies numériques XXIe siècle », précise Florence
Thöni-Kyobe, chargée du marketing
territorial à Bourges Plus.
La filière s’appuie sur l’équipe du
festival, mais aussi sur des structures comme l’Insa (Institut national
des sciences appliquées), l’Ensa
(Ecole nationale supérieure d’art),
l’Estacom (Ecole supérieure de communication), les universités…
Le Printemps de Bourges
a proposé 250 concerts cette
année. Photo Guillaume Souvant/AFP
« Notre objectif est de devenir le réseau
de référence, notamment pour le traitement, le cryptage, l’exploitation des
données numériques musicales »,
poursuit Florence Thöni-Kyobe.
L’Irma, le centre de ressources sur
les musiques actuelles, observe une
croissance de 33 % du nombre de
start-up françaises sur ce secteur
entre 2016 et 2017, identifiant plus de
330 jeunes pousses.
66 % des start-up à Paris
Ainsi Augmented Acoustics créé fin
2014, plonge le spectateur dans une
expérience sonore immersive et
interactive. Equipé d’écouteurs, d’un
récepteur et d’une application
mobile dédiée, « il peut choisir de
mieux entendre les paroles d’une
chanson, d’isoler le son produit par
son musicien préféré au sein d’un
ensemble, ou de donner plus de puis-
sance aux instruments à vent, etc. »,
explique Stéphane Dufossé, l’un des
cofondateurs, qui a déjà bénéficié de
deux fonds d’amorçage.
Pims est une plate-forme de suivi
et d’analyse des ventes de billets destinée aux producteurs de spectacles.
Si la start-up n’est pas encore rentable, elle vise les 100.000 euros de
chiffre d’affaires d’ici à fin août.
« Nous avons déjà une trentaine de
producteurs et de festivals qui nous
font confiance », explique le directeur général, Duong Phan. Et non
des moindres avec Fimalac, Lagardère, Gérard Drouot, Astérios,
Caramba, Little Bros., Pascal
Legros…
Quant à Gigz France, créé en 2016,
sa plate-forme permet, grâce à un
concentré d’intelligence artificielle,
de trouver le bon événement au bon
moment, optimisant la recommandation faite à l’utilisateur par géolocalisation et par analyse de son
écoute en temps réel sur Spotify,
Deezer, et bientôt Apple Music. Les
programmes d’accélération de Facebook et de Paris & Co l’ont déjà
repéré. Certaines de ces start-up
étaient d’ailleurs déjà référencées à
Bourges, comme Lyf Pay, avec sa
solution de paiement mobile pour
les événements, ou Tech4team, qui,
via son offre Arenametrix, aide les
structures culturelles à mieux communiquer avec leur public, à vendre
davantage de billets et à optimiser
leurs revenus.
Reste que, selon l’Irma, 66 % des
start-up qui se créent dans la musique sont installées à Paris. Bourges
devra convaincre de ses atouts, et en
particulier de sa qualité de vie pour
un prix abordable. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
// 25
Les Echos Jeudi 3 mai 2018
en
direct
Plus de films
étrangers
en Ile-de-France
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES
ÎLE-DE-FRANCE L’étude sur la
Après des semaines de négociations, une rupture conventionnelle collective vient d’être signée
par la direction de l’usine DunlopGoodyear de Montluçon avec la
CGT et la CFDT, qui porte sur
88 départs de salariés volontaires
(sur 653 CDI). Les syndicats ont
obtenu l’arrêt du projet de réorganisation du temps de travail.
DPA/AFP
PME
&REGIONS
Dunlop Montluçon :
accord collectif
production audiovisuelle et cinématographique, réalisée par la
Commission du film d’Ile-deFrance et Audiens, montre que la
région comptait, en 2016,
31.119 emplois, équivalent temps
plein, soit une hausse de 6 % des
effectifs sur un an. Le dispositif
fiscal incitatif mis en place par
l’Etat et le fonds de soutien de la
région Ile-de-France ont entraîné
le retour des tournages étrangers.
Cet abattement a permis de générer 152 millions d’euros de dépenses en 2016, contre 57 millions en
2015. En 2017, la capitale a enregistré une hausse de 15 % des tournages (après + 30 % en 2016). La
région concentre 50 % des films
tournés en France. « Mission :
Impossible 6 » a nécessité l’embauche de plus de 300 techniciens
français sur 35 jours de tournage.
Les écoles de cuisine vont contribuer
davantage à l’attractivité touristique
l La gastronomie est un atout
pour le développement du tourisme.
l Les écoles de cuisine relèvent le défi
en élevant le niveau des formations.
GASTRONOMIE
Dominique Malécot
dmalecot@lesechos.fr
Peut mieux faire. En France, les
métiers de la gastronomie
emploient 794.000 professionnels,
ce qui en fait le cinquième
employeur français, et génèrent
près de 234 milliards d’euros de
chiffre d’affaires, selon Bercy. Les
métiers de bouche, avec 145 milliards d’euros, s’en adjugent la plus
grosse part, devant la restauration,
87 milliards d’euros, et les arts de la
table avec 1,7 milliard d’euros.
Pour autant, la gastronomie ne
capte que 13,5 % des dépenses des
83 millions de touristes étrangers
qui visitent notre pays et ces dernières devraient augmenter. En effet, la
France compte bien attirer 100 millions de visiteurs à l’horizon 2020.
Surtout, le gouvernement, les élus
et les professionnels veulent tout
mettre en œuvre pour les inciter à
dépenser plus et sortir d’un paradoxe : la première destination mondiale par le nombre de touristes
n’est que la cinquième pour les
dépenses qu’ils effectuent.
Une bonne raison de développer
les métiers de la restauration et de
l’hospitalité, où le déficit de personnel affecterait de 50.000 à
100.000 postes non ou mal pourvus. Les établissements proposant
des formations ne manquent pas.
Parmi eux, l’Ecole supérieure
d’hôtellerie, le Centre de management hôtelier international, l’Académie internationale de management,
l’Ecole Ferrières, l’Institut Paul
Bocuse ou Vatel concernent un segment professionnel bien particulier.
Créée en 1920, l’école Ferrandi de la
Chambre de commerce de Paris est
la seule à proposer un cursus complet, du CAP au bac + 6.
Laboratoire d’idées
« C’est une institution qui a su se
renouveler, se félicite son directeur,
Bruno de Monte. Elle est citée
comme l’école de référence, bien dans
son temps, bien dans son époque et
tournée vers l’avenir en participant
activement à des recherches sur l’alimentation de demain dans ses
35 laboratoires », le nom donné dans
le métier aux ateliers de production.
De nouveaux modes de consommation, de nouveaux produits nécessitant la mise au point de procédés de
préparation et de cuisson adaptés et
les enseignants de l’école sont particulièrement sollicités par les chercheurs pour apporter la pratique qui
complète la théorie.
Ces enseignants sont tous des
professionnels justifiant d’au
moins dix années d’expérience que
Ferrandi forme à la pédagogie. Ils
ont gardé leur propre réseau, ce qui
favorise le placement des élèves
pour la partie de leur formation se
L’école Ferrandi de la Chambre de commerce de Paris propose un cursus complet, du CAP au bac + 6. Photo dominique Malécot
déroulant en entreprise. Ses quatre
établissements, Paris, Jouy-en-Josas (Yvelines), Saint-Gratien
(Val-d’Oise) et Bordeaux, auxquels
s’ajoutera Dijon dans deux ans,
accueillent 4.500 étudiants dont
2.200 dans le cadre de cursus de
l’apprentissage à l’ingénieur,
300 étudiants étrangers et
2.000 adultes en formation continue ou en reconversion.
Cuisiniers, pâtissiers, boulangers, confiseurs, chocolatiers, bar-
men, sommeliers sortent avec un
diplôme d’Etat, tout comme leurs
condisciples qui se destinent à gérer
un hôtel ou un restaurant. En septembre va commencer une nouvelle formation destinée aux entrepreneurs qui veulent innover. Un
espace modulable, conçu avec des
designers, est en cours d’aménagement pour leur permettre de tester
des idées et des concepts tout en
étant accompagnés par des
coachs. n
Dijon valorise son image dans la gastronomie
Cuisine Mode d’Emploi(s)
du chef Thierry Marx et
l’école Ferrandi s’implantent à Dijon dans la
perspective de l’ouverture
de la Cité de la gastronomie
et du vin, mais aussi pour
répondre à une demande
locale.
Didier Hugue
— Correspondant à Dijon
Foire gastronomique, renaissance
du vignoble, inscription des Climats
de Bourgogne – ces parcelles séculaires – au patrimoine de l’humanité, relance du maraîchage, pôle
de recherche et d’enseignement
agroalimentaire et future Cité de la
gastronomie : Dijon ne pouvait
qu’attirer les écoles de cuisine.
Cuisine Mode d’Emploi(s), du
chef étoilé Thierry Marx, a ouvert la
voie en mars dernier sur 450 mètres
carrés dans le quartier populaire en
pleine réhabilitation de la Fontaine
d’Ouche. Des adultes en difficulté
d’insertion apprennent en 400 heures intensives le métier de boulanger. « Il y a eu une demande du maire,
François Rebsamen, qui a apprécié
notre initiative lorsqu’il était ministre
du Travail et a largement favorisé
notre installation », indique Céline
Canon de Lumière de la future Cité de la gastronomie de Dijon.
Photo Agence d’architectes Anthony Béchu et associés
Quinquenel, la directrice de l’établissement et de son « frère » de Besançon, plus axé cuisine et service en
salle, avec option sommellerie.
Des métiers en tension
Chaque promotion est limitée à dix
élèves pour assurer de bonnes conditions de formation et un suivi de
qualité à son issue. « C’est vraiment
très bien d’offrir une autre chance
autour de valeurs fortes, car nos
métiers sont très exigeants », appré-
cie William Frachot, chef doublement étoilé du restaurant qui porte
son nom à Dijon.
L’école Ferrandi a une autre
vision pour son centre de formation
b o u rg u i g n o n . S a c i n q u i è m e
implantation prendra ses quartiers
sur 1.500 mètres carrés et deux
niveaux au sein de la Cité de la gastronomie confiée à Eiffage Construction. L’école rattachée à la CCI de
Paris entend faire rayonner le repas
français auprès de stagiaires inter-
nationaux majeurs avec des cours
en anglais. « Ce seront des promotions de quatorze en cuisine et autant
en pâtisserie qui, durant cinq mois
intensifs, avec des stages, peaufineront leur projet de création d’entreprise à l’étranger, argumente Bruno
de Monte, directeur de Ferrandi. Des
grands chefs locaux seront impliqués,
à l’instar d’Eric Pras du restaurant
triplement étoilé Lameloise, à Chagny, en Saône-et-Loire. »
« Que va nous apporter cette Cité
d e l a g a s t ro n o m i e e n t e r m e s
d’emplois pour nos maisons ? Sur
une équipe d’une quarantaine de personnes, j’ai toujours trois à quatre
postes à pourvoir », s’interroge
William Frachot. « C’est vrai que
nous manquons de personnel et qu’il
est très dur d’en trouver, mais il faut
persé vérer, aller dans les écoles, démontrer que nos professions
sont valorisantes », argumente de
son côté Stéphane Derbord, autre
chef dijonnais étoilé. « Je suis admirative de ce que fait Thierry Marx
avec une formule originale et qui
fonctionne. Quant à Ferrandi, j’y ai
fait mon CAP de cuisine, aussi je
pense que cette école était la mieux
placée pour intégrer la vitrine de la
cité de la gastronomie », juge Dominique Loiseau, présidente de Bernard Loiseau. n
Les châteaux de Ferrières
et de Sceaux transformés
en écoles culinaires
Le groupe Accelis loue les
châteaux des deux villes
d’Ile-de-France pour
développer ses écoles de
cuisine. 20 millions ont déjà
été investis à Ferrières.
La finalité d’un établissement
d’enseignement professionnel est
de permettre à ses étudiants de
trouver un emploi à la sortie, mais
l’Ecole de Ferrières va plus loin en
garantissant un CDI à ses diplômés.
Créée il y a quatre ans par le petit
groupe Accelis, basé à Bussy-SaintGeorges (Seine-et-Marne) et présent dans l’immobilier, les services
et l’hôtellerie, elle propose des formations bac + 3 et bac + 5 dans les
métiers de l’hôtellerie et la restauration de luxe.
Cette école privée, qui revendique près de 150 élèves, a diplômé ses
32 premiers étudiants l’an dernier. Comme toutes les écoles professionnelles, elle alterne enseignement dans ses locaux et immersion
en entreprise, en l’occurrence
auprès d’un tuteur dans l’un des
deux restaurants du château de
Ferrières. Ce dernier, qui appartient
à la commune de Ferrières-en-Brie
(Seine-et-Marne), est loué à très
20
MILLIONS D’EUROS
La somme déjà investie par
le groupe Accelis dans l’Ecole
de Ferrières, qui a diplômé
ses 32 premiers étudiants
l’an dernier.
long terme au groupe Accelis, qui
l’aménage progressivement pour
l’adapter à cet usage.
Accelis, qui annonce avoir déjà
investi 20 millions d’euros dans
cette école, compte en faire le centre
de gravité d’un important complexe
de formation associé à des équipements. Il projette d’y investir
50 millions d’euros supplémentaires et d’accueillir à terme 1.500 étudiants.
Ecole de centre-ville
à Sceaux
Le projet de la ville de Sceaux
(Hauts-de-Seine) est moins avancé.
La commune, qui a repris pour
8 millions d’euros le château de
l’Amiral, en centre-ville, a voté fin
mars sa transformation en « école
culinaire internationale ». Le projet,
qui s’insère dans une politique
structurante du centre-ville, prévoit
d’importants travaux pour remettre en état le bâtiment historique et
la reconstruction d’une aile plus
récente pour accueillir un bistrotsalon de thé, la boutique commercialisant des produits élaborés par
les étudiants et le restaurant
d’application de l’école. Les bâtiments de l’école proprement dite
devraient s’inspirer d’ateliers
d’artistes pour s’insérer dans le
milieu urbain.
L’école, qui sera gérée par le
groupe Galileo Monde - Studialis,
accueillera de jeunes bacheliers
pour des cursus de trois ans, des
adultes qui souhaitent se reconvertir et des étudiants étrangers. Il est
aussi prévu un restaurant d’application et des ateliers de cuisine destinés au grand public. — D. M.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
26 // PME & REGIONS
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos
3
DOM L’île de la Réunion connaît
petite couronne via une application
mobile. Prix : 4 euros pour un kilo de
linge ou 1,50 euro pour une chemise.
La levée de fonds va lui permettre
l’ouverture d’une deuxième unité de
production de 2.000 mètres carrés
dans le Val-d’Oise.
Richard Bouhet/AFP
MILLIONS D’EUROS LEVÉS PAR LE LAVOIR MODERNE
La start-up lancée en 2014 veut
renouveler le modèle du pressing.
Elle propose, en industrialisant la
chaîne de lavage, de remplacer les
boutiques par le traitement de tout
type de linge avec une livraison en
trente minutes dans tout Paris et sa
innovateurs
Epidémie de dengue
à la Réunion
une épidémie sans précédent de
dengue, a déclaré l’Organisation
mondiale de la santé (OMS).
1.816 cas dits « autochtones »,
c’est-à-dire non importés par des
touristes, ont été confirmés
entre le 1er janvier et le 23 avril.
Il y a eu 50 hospitalisations pour
des cas de dengue à la Réunion
cette année, contre 12 en 2017.
Amoeba envisage de
quitter la France pour
sauver son biocide
de 1 milliard d’euros. Les fonds levés
vont permettre d’engager le déploiement commercial du processeur
existant et de finaliser le développement de la nouvelle génération, qui
devrait être lancée en 2019. Kalray
réalise déjà 80 % de sa R&D avec des
partenaires étrangers et possède
deux agences au Japon et aux EtatsUnis. Sa technologie, protégée par
plus de 20 brevets, sera produite par
des usines extérieures. Cette nouvelle génération de processeurs en
silicium est dotée de 288 cœurs et
fonctionne à basse fréquence (environ 600 mégahertz), synonyme de
faible consommation d’énergie.
TECHNOLOGIES
Alliance Ventures
et Definvest ajoutent
10 millions d’euros
pour boucler une levée
de fonds de 23,6 millions lancée par Kalray.
Le concepteur
grenoblois vise en
particulier les fermes
de données et les
voitures intelligentes.
HP, Amazon ou Orange
Gabrielle Serraz
@ GabrielleSerraz
— Correspondante à Grenoble
« Notre ambition est de devenir un
acteur mondial des systèmes intelligents », annonce Eric Baissus, le président du directoire de Kalray. Ce
concepteur grenoblois de microprocesseurs à très forte puissance
de calcul et à faible consommation
d’énergie accueille deux nouveaux
f o n d s à s o n c a p i t a l . I l s’a g i t
d’Alliance Ventures, le fonds de
capital-risque de l’Alliance RenaultNissan-Mitsubishi, et Definvest, le
fonds géré par bpifrance pour le
compte du ministère des Armées.
Les processeurs Kalray équipent déjà le prototype de voiture
autonome Symbioz développé par Renault. Photo Renault
Cette opération s’élève à un total de
10 millions d’euros, incluant les
actionnaires existants et les nouveaux investisseurs. Elle constitue la
deuxième tranche d’une levée de
23,6 millions lancée en juin 2017
auprès de Safran Corporate Ventures, le fonds d’investissement asiatique Pengpai et de ses actionnaires
historiques ACE Management, CEA
Investissement, EurekaP! et Inocap
Gestion. La conversion de la première tranche de 13,6 millions en
capital est intervenue au cours de
l’exercice 2017.
Essaimé du CEA en 2008, Kalray
emploie 65 personnes à Montbonnot près de Grenoble. Dans un premier temps, il se focalise sur deux
marchés, les fermes de données et
les voitures intelligentes, qui représentent chacun un potentiel de plus
Kalray vise un large éventail de
clients, parmi lesquels des fabricants de serveurs, des intégrateurs
de systèmes intelligents, des fabricants de produits grand public. Ou
des acteurs de stockage comme HP,
Amazon ou Orange. « L’arrivée des
nouvelles technologies telles que
l’intelligence artificielle ou les mémoires de stockage rapide crée un besoin
énorme en puissance informatique
dans les prochaines années. Kalray
est au cœur de cette révolution grâce à
ses microprocesseurs capables
d’apporter des capacités phénoménales de traitement de l’information en
temps réel », explique Eric Baissus. n
Construction modulaire : le portugais
Purever reprend Dagard
NOUVELLE
AQUITAINE
La PME de la Creuse
est rachetée par
son concurrent
portugais spécialiste
des parois modulaires
pour chambre froide.
Jean-Pierre Gourvest
— Correspondant à Limoges
Spécialiste de la fabrication de
parois modulaires pour chambres
froides, le groupe Dagard, dont le
siège social est à Boussac en Creuse
a été racheté par son concurrent
portugais Purever. Les deux entreprises fabriquent depuis les
années 1990 des parois modulaires
pour chambre froide. Elles ont
appartenu au fonds de pension
Apax avant d’être revendues séparément en 2001. Considérées toutes deux comme leaders, Purever
est dominant au Sud et en Amérique latine, Dagard au Nord, les
deux entreprises se disputent le
territoire africain.
Premier employeur privé de son
département, l’ancienne menuiserie familiale Dagard (fondée en
1951) possède également une unité
de production à Montluçon dans
l’Allier. Elle emploie 400 salariés et
réalise un chiffre d’affaires de
8 0 m i l l i o n s d ’e u r o s , c o n t r e
72,5 millions l’année précédente.
La PME s’est imposée sur la niche
des panneaux frigorifiques, puis a
développé des parois pour ateliers
agroalimentaires, avant d’investir
début 2000 dans les salles blanches et d’ouvrir pour cette production son usine dans l’Allier.
« Reformer la famille »
Le rachat par Purever – qui affiche
un chiffre d’affaires de 60 millions
d’euros et détient 11 sites de production, pour environ 400 salariés –
va donner au groupe une importance accrue, en réunissant les
savoir-faire et les moyens des deux
entités dans un holding en cours de
constitution, qui devrait s’appeler
Purever France. « Nous allons
reformer la famille, éviter de nous
concurrencer sur des produits similaires, réunir nos moyens », explique Daniel Quinet, directeur marketing de Dagard. De son côté, Luis
Borges, PDG de Purever a affirmé
sur les ondes de France Bleu que
des embauches pourront avoir lieu
à moyen terme sur le site de Boussac.
Le groupe portugais détient déjà
l’usine Portiso France située à Peyrat-le-Château dans la HauteVienne, spécialisée dans la fabrication de portes pour les chambres
froides et salles propres. n
Traiteur de Paris agrandit son usine bretonne
LA PME À SUIVRE
BRETAGNE
Effectifs : 170 salariés
Chiffre d’affaires : 43 millions
International : 40 % des ventes
Stanislas du Guerny
— Correspondant à Rennes
Les mignardises sucrées de Traiteur de Paris font les beaux jours
des cocktails et autres soirées festives organisées par les grands
hôtels et professionnels de la restauration. Face à la demande, Traiteur de Paris, qui réalise 40 % de ses
ventes à l’étranger, engage un
investissement de 12 millions
d’euros afin de doubler la taille de
son usine située à La Guerche-deBretagne (Ille-et-Vilaine).
A l’issue des travaux, la PME va
p a s s e r d ’u n e s u r f a c e i n d u s trielle de 3.000 mètres carrés à
7.800 mètres carrés. Quarante
emplois vont être créés pour renforcer les 170 collaborateurs de
l’usine complétée par un second
site d’une taille quasi identique à
Fécamp. « A La Guerche-de-Bretagne, indique le patron, Denis
Pinault, nous fabriquons essentiellement des mini-pâtisseries premium, quand, à Fécamp, il s’agit
surtout de portions de taille plus
importante. » Pour vendre ses produits, Traiteur de Paris, qui a en
catalogue près d’une centaine de
références sucrées(petits-fours,
crumbles, financiers) et, dans une
moindre mesure, des mignardises
salées, comme ses mini-quiches
végétariennes ou ses mousselines
au parmesan, met en avant l’art de
vivre à la française.
Une soixantaine de pays
« Nos clients sont à la recherche de
qualité. Nous avons privilégié le surgelé pour l’ensemble de nos gammes,
car il évite l’utilisation de conservateurs », continue le dirigeant,
qui entend maintenir en France
l’ensemble de ses productions.
Il vend uniquement auprès des
grossistes et professionnels de la
distribution de pâtisseries pour la
restauration. Une quinzaine de
commerciaux maison sillonnent le
monde, puisque Traiteur de Paris a
des clients dans une soixantaine de
pays. Ses points forts sont en Allemagne, mais aussi en Espagne et
au Benelux. Les Etats-Unis et l’Asie
sont aussi des zones privilégiées.
Chaque année, l’entreprise, qui a
dégagé un chiffre d’affaires de
43 millions d’euros en 2017, réalise
une progression à deux chiffres de
ses activités. Pour tenir le rythme,
l’entreprise familiale créée il y a
vingt-deux ans par Denis Pinault, a
nécessairement besoin d’une R&D
structurée. Sept personnes se chargent d’établir les recettes et de les
adapter aux goûts des différents
pays sans les dénaturer. n
Aurélie Raisin
Kalray se prépare à commercialiser
ses processeurs surpuissants
LA STRATÉGIE
AMOEBA
Date de création : 2010
Président : Fabrice Plasson
Effectif : 46 personnes
Secteur : biotechnologies
Léa Delpont
@LeaDelpont
— Correspondante à Lyon
Le coup est très dur p our
Amoeba : le comité européen
des produits biocides a émis, le
26 avril, un avis négatif sur
l’homologation de Willaertia
magna C2c Maky, l’amibe
tueuse de bactéries développée
par la société depuis 2010. Sanction immédiate de la Bourse : le
titre de la société de biotechnologies lyonnaise a fait un plongeon de 77 %, à une valorisation de 33 millions d’euros,
mercredi. Comment l’entreprise peut-elle rebondir ? Avec
sa solution, baptisée « Biomeba », qui est une alternative
biologique aux traitements chimiques pour éliminer les risques de contamination bactérienne dans l’eau, elle visait le
marché des tours de refroidissement, où prolifèrent notamment les souches de légionelles.
Si la Commission européenne, qui doit statuer en
octobre, suivait l’avis du comité
qu’elle n’a pas contredit jusque-là, la société déposerait
« une demande d’annulation ».
Mais son PDG, Fabrice Plasson,
annonce d’ores et déjà « soumettre une nouvelle demande
d’homologation auprès d’un
autre Etat membre », repartant
ainsi pour un processus réglementaire de trois ans. La Belgique, la Suède, les Pays-Bas
et l’Allemagne se seraient montrés plus favorables que la
France, rapporteure du dossier,
qui a relayé des réticences formulées par l’Anses en mars
2017.
« Mais c’est une stratégie de
long terme, car c’est presque un
retour à zéro », estime Pierre
Antoine Chazal, analyste chez
Bryan, Garnier & Co. En revanche, la demande d’homologation déposée par la société aux
Etats-Unis lui paraît une piste
plus « crédible dans l’immédiat ». La décision finale de
l’Environmental Protection
Agency est attendue à partir
d’octobre, laissant espérer un
début de commercialisation en
2019. Fabrice Plasson estime
cette marche « plus facile » à
franchir du fait d’une requête
formulée différemment, « pour
un spectre plus large ».
Autre levier pour surmonter
la crise : Amoeba va accélérer le
développement des applications agricoles, destinant sa
solution à la viticulture pour la
lutte contre le mildiou. Mais la
société ira faire valider le procédé dans un autre pays europ é e n q u e l a Fr a n c e , d o n t
Fabrice Plasson dénonce « un
incompréhensible manque de
soutien. C’est en contradiction
totale avec les propos du ministre Nicolas Hulot sur les innovations biologiques ». Et de rappeler « l’archaïsme du traitement
de l’eau : chimique, au chlore,
inchangé depuis… 1914 ».
Dans l’immédiat, Amoeba va
devoir trouver de l’argent frais
pour financer le contentieux
qui s’annonce, ainsi que les
nouvelles procédures d’homologation. Elle ne peut plus
compter pour l’instant sur le
prêt de la BEI de 20 millions
d’euros, dont elle a reçu une
première tranche de 5 millions
l’an dernier, la suite du versement étant conditionnée à cet
agrément.
Déménagement
aux Etats-Unis
L’entreprise, qui emploie
40 salariés près de Lyon et 6 au
Canada, à Montréal, dispose
d’une trésorerie – 10 millions
d’euros à fin 2017 – « lui garantissant la continuité d’exploitation jusqu’en décembre prochain », affirme son PDG. Mais
la restructuration semble inévitable et le dirigeant envisage
un déménagement sans retour
pour les Etats-Unis : « L’usine
de Chassieu ne sert plus à rien. »
Rappelons qu’Amoeba avait
investi 8 millions en 2016 dans
cet outil industriel, qu’elle
s’apprêtait à agrandir. « L’histoire ne s’arrête pas là, estime
Pierre Antoine Chazal. Nouveaux territoires, nouveaux produits, il y a encore des catalyseurs à déclencher. Le signal
américain sera déterminant. » n
Amoeba a mis au point une alternative biologique
aux traitements chimiques pour éliminer les risques
de contamination bactérienne dans l’eau. Photo DR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
// 27
Les Echos Jeudi 3 mai 2018
FINANCE
&MARCHES
LA LIVRE TURQUE CHUTE
APRÈS LA DÉGRADATION
DE S&P GLOBAL RATINGS
La devise turque a perdu 2,8 % en
deux jours, après la dégradation de
la note du pays, mardi. S&P Global
Ratings a en effet placé la Turquie
encore plus bas dans la catégorie
spéculative, à BB-/B contre BB/B
auparavant. Parmi les raisons
invoquées par l’agence de notation
figurent la très forte inflation, la
faiblesse de la devise turque et le
déficit budgétaire important.
les
indices
Les rachats d’actions vont atteindre
des records à Wall Street
l Les entreprises du S&P 500 pourraient racheter pour plus de 800 milliards de dollars d’actions en 2018.
l Un premier effet de la réforme
fiscale de Donald Trump.
BOURSE
Pierrick Fay
@pierrickfay
L’annonce du plan de rachat
d’actions géant d’Apple n’est que la
partie émergée de l’iceberg. 2018
sera en effet une année record pour
les entreprises du S&P 500. Celles-ci
devraient réaliser plus de 800 milliards de dollars de rachat d’actions
(presque l’équivalent de la capitalisation de la Bourse de Milan et environ 3,5 % de la capitalisation de
l’indice S&P 500…), selon les estimations de Dubravko Lakos-Bujas
chez JP Morgan, contre 519 milliards en 2017. Un niveau bien supérieur à l’estimation faite auparavant
par Goldman Sachs, à 650 milliards
de dollars. Laquelle correspondait
d’ailleurs au précédent record, établi en 2007. Selon la banque américaine, au 2 mars, les entreprises
avaient déjà annoncé un montant
record de 151 milliards de dollars
depuis le début de l’année.
Il y a d’abord un effet de rattrapage alors que les entreprises ont
réduit leurs rachats d’actions de
3,2 % en 2017 et de 9,2 % par rapport
à 2015 selon les chiffres de S&P Dow
Jones Indices. Un niveau, certes
élevé, mais qui montrait une forme
d’attentisme de la part de Wall
Street. Les firmes avaient en effet
réduit leurs opérations dans
l’attente du vote de la réforme fiscale voulue par Donald Trump.
« Cette réforme [baisse des impôts
sur les profits des entreprises,
amortissement immédiat des
investissements, incitation au rapatriement des profits conservés à
l’étranger] va certainement conduire
à une hausse des rachats d’actions
par les entreprises américaines »,
reconnaît ainsi Patrick Artus chez
Natixis.
Selon JP Morgan, 200 milliards
devraient provenir du rapatriement
des bénéfices logés à l’étranger et
100 milliards du fait de la réduction
à 21 % du taux d’impôt. Celle-ci
devrait en effet doper un peu plus les
profits des entreprises américaines,
déjà soutenus par la dynamique de
la croissance économique aux
Etats-Unis, mais aussi dans le
monde. Les analystes ont déjà fortement revu à la hausse leurs prévisions de résultats pour cette année,
et les premières indications pour le
premier trimestre 2018 semblent de
nature à les conforter. Ainsi, selon
FactSet, alors que 53 % des sociétés
du S&P 500 ont publié leurs résultats, 79 % ont dépassé les attentes en
termes de bénéfice par action et
74 % en termes de chiffre d’affaires.
« Si ce chiffre de 79 % devait se confirmer, cela pourrait marquer le
meilleur pourcentage de l’indice
depuis que FactSet a commencé à
agréger ces résultats en 2008. »
Quid des investissements ?
Le plan de Donald Trump visait
avant tout à relancer l’investissement aux Etats-Unis, et à soutenir le
pouvoir d’achat et l’emploi des
Américains. Il y a en effet urgence
alors que la part du cash allouée au
« capex » (dépenses d’investissement) par le S&P 500 est au plus bas
depuis 1990, selon Goldman Sachs.
Pour autant, la forte hausse des
retours aux actionnaires ne devrait
pas se faire au détriment des investissements, selon la banque américaine, qui estime que ces entreprises vont dépenser, en dollars, 12 %
de plus qu’en 2017 en investissement et 10 % de plus en recherche et
développement. « Nous avons peutêtre été trop prudents en ce qui concerne l’impact de la réforme fiscale
Trump sur l’investissement », reconnaît d’ailleurs Stéphane Déo à La
Banque Postale AM. « Les entreprises prévoient une hausse de 39 % des
capex, contre seulement 16 % pour
les rachats d’actions et 11 % pour les
dividendes. »
(
L’éditorial
de Guillaume Maujean
Page 9
Apple promet 100 milliards de dollars à ses actionnaires
L’entreprise californienne
a confirmé mardi soir
son gigantesque plan
de rachat d’actions.
Elsa Conesa
@ElsaConesa
— Bureau de New York
La rumeur circulait depuis des
jours. Le géant californien Apple a
confirmé mardi soir son gigantesque plan de rachat d’actions à
100 milliards de dollars. Il s’agit,
selon le cabinet d’analyse Birinyi
Associates, de la plus grosse opération de rachat d’actions jamais
annoncée par un groupe américain. Un projet titanesque qui s’inscrit dans la droite ligne de la tradition du groupe de Cupertino, qui a
réalisé cinq des dix plus grosses
opérations de rachat d’actions de
l’histoire américaine. Depuis 2012
et avant l’annonce de mardi, Apple
aura ainsi rendu 275 milliards de
dollars à ses actionnaires, dont
200 milliards en rachat d’actions.
Le conseil d’administration a également voté une hausse de 16 % du
dividende sur le trimestre.
Cette opération pharaonique
découle en partie de la réforme fiscale votée en fin d’année dernière
par la majorité républicaine, qui a
instauré une taxe de 15,5 % sur
la trésorerie stockée à l’étranger.
Apple a annoncé en janvier qu’il
rapatrierait l’essentiel de son cash
détenu hors des Etats-Unis, soit
269 milliards de dollars.
Aucun calendrier n’a toutefois été
donné pour l’opération de rachat
d’actions. Le directeur financier
Luca Maestri a indiqué que l’exécution de l’opération « prendrait du
temps » mais que l’entreprise souhaitait « aller vite ». La réforme fiscale, qui a ramené le taux d’impôt
sur les sociétés de 35 à 21 %, réduira
en outre le taux d’imposition effectif d’Apple à 14,5 % sur l’ensemble de
l’année, a admis l’entreprise mardi.
Déception côté iPhone
L’annonce a largement éclipsé les
chiffres relativement décevants des
ventes d’iPhone au deuxième trimestre, eux-mêmes compensés
par le relèvement du prix de vente
des derniers appareils (1.000 dollars pour l’iPhone X). Les ventes du
produit phare de la marque à la
pomme, l’iPhone, se sont élevées
à 52,2 millions sur le trimestre
(+ 3 %). Au total, les revenus tirés
de l’iPhone, qui représente encore
l’essentiel des ventes et profits
d’Apple, ont progressé de 14 %,
à 38 milliards, au deuxième
trimestre.
Les performances du groupe ont
également été dopées par le dynamisme des services payants, sur
lesquels Apple mise pour faire évoluer son profil (abonnements,
vidéos en streaming, Apple
Music…). Selon les analystes de
Morgan Stanley, chaque appareil
A p p l e r a p p o r t e e n m oye n n e
30 dollars à la firme, qui compte
environ 1,3 milliard d’iPhone et
autre iPad actifs et en circulation
dans le monde. La banque estime
que les services représenteront
l’essentiel de la croissance des revenus de la firme au cours de cinq
prochaines années.
(
Lire « Crible »
Page 34
INTERVIEW // ÉRIC DOR Directeur des Etudes économiques à l’IESEG School of Management
« Si Trump pensait que sa réforme allait faire
bondir les investissements, il doit être déçu… »
Cette année, les rachats
d’actions vont bondir
aux Etats-Unis. C’est tout sauf
une surprise ?
Depuis 2009, les émissions nettes
des entreprises américaines ont été
négatives de l’ordre de 3.000 milliards de dollars, en grande partie
du fait des politiques de rachat
d’actions, selon le FMI, pour qui le
corollaire a été une forte augmentation de leur endettement. Avec la
réforme fiscale de Trump, on pouvait donc attendre une amplification du mouvement de rachat
d’actions. Mais la hausse de l’endettement est moins forte que d’habitude, car les entreprises du
S&P 500 utilisent surtout les gains
d’aubaine de la baisse des impôts,
qui leur a permis d’annoncer des
résultats meilleurs que prévu, et de
l’opportunité de rapatrier les sommes parquées à l’étranger. Or, en
général, ces rachats d’actions
étaient financés par la dette, ce qui
dans un contexte de hausse des
coûts de financement pouvait les
fragiliser.
C’est un camouflet
pour l’administration Trump ?
Si vraiment Donald Trump croyait
que sa réforme allait faire bondir
l’investissement réel, et donc les
capacités de production et l’emploi,
il doit bien être déçu… Certes, il y a
eu des chiffres indiquant que les
entreprises au sens large avaient
plus de projets d’investissement,
mais la réalité montre que ces anticipations n’ont pas toujours été au
rendez-vous. De ce point de vue, on
est un peu dans le flou. On peut penser malgré tout qu’il y aura une
hausse des investissements du
S&P 500, mais elle sera sans doute
en deçà des attentes. Après plus de
huit ans de croissance, l’économie
américaine est en bout de cycle, et
on peut penser qu’au moins la moitié des baisses d’impôts sera distribuée aux actionnaires sous forme
de rachat d’actions et de dividendes.
Pour les actionnaires, est-ce
une bonne ou une mauvaise
nouvelle ?
Une étude de JP Morgan a montré
Eric Dor. Photo DR
que le rendement boursier des
entreprises qui achètent le plus
leurs propres actions excède celui
des autres entreprises de 2 % en
période de récession et de 1,5 % en
période de correction. Mais cela
marche moins lorsque les marchés
sont haussiers.
Ensuite, l’impact redistributif est
fort surtout en direction des plus
riches quand on sait que les 10 % les
plus riches possèdent 84 % des
actions aux Etats-Unis. La politique
de rachat d’actions est d’ailleurs très
critiquée pour cette raison, d’autant
plus qu’elle profite aussi beaucoup
aux dirigeants des entreprises dont
les bonus sont souvent dépendants
de l’évolution du cours de Bourse
par rapport aux bénéfices par
action. Mais d’un point de vue économique, cette politique peut nuire
à la profitabilité des entreprises à
long terme. Si les rachats d’actions
dopent temporairement l’indicateur des profits par action (mécaniquement, le nombre d’actions en
circulation diminue), cet argent ne
sert pas à investir dans les profits
futurs, dans la recherche et développement, la modernisation des
entreprises ou le renouvellement
des produits. C’est une stratégie perdante à long terme, qui encourage
la fainéantise des managers qui
peuvent réaliser leurs objectifs sans
se creuser la tête sur comment
créer les développements futurs.
Propos recueillis par P. Fay
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
28 // FINANCE & MARCHES
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos
Pourquoi les banques françaises
n’ont cessé de grossir depuis 2005
l Selon une étude publiée par la Banque de France, les banques hexagonales
ont vu leurs bilans progresser d’environ 40 % depuis 2005.
l Elles apparaissent cependant moins rentables que les banques américaines.
BANQUE
Edouard Lederer
@EdouardLederer
L’exception française dans toute sa
splendeur. Depuis 2005, les banques de l’Hexagone ont connu une
progression spectaculaire de leur
total de bilan, reflétant un moteur
du crédit tournant à plein régime.
Le contraste est très fort avec les
banques américaines, pour lesquelles la hausse de bilan a été « beaucoup plus contenue ». Il l’est encore
plus avec les autres banques européennes, dont la taille a enregistré
une croissance « quasi nulle », soulignent les auteurs d’un récent article publié par la Banque de France,
plus largement consacré à la baisse
de rentabilité du secteur bancaire
dans le monde (1).
Si l’on observe l’évolution des
bilans depuis la crise financière (en
2008 en Europe), le constat est plus
nuancé : les banques françaises se
contentent, en 2018, de rattraper
leur niveau de bilan d’il y a dix ans,
là où les banques européennes restent en forte décrue.
Cette bonne tenue des bilans
« made in France » peut sembler
paradoxale, alors que la tornade
financière de 2007-2008 est souvent analysée comme une crise de
la dette et d’une mauvaise évaluation du risque. Toutes les réformes
réglementaires post-crise ont précisément conduit les banques, soit à
considérablement renforcer leurs
fonds propres, soit à réduire leurs
tailles de bilans.
Coût du risque maîtrisé
Est-ce à dire que les banques françaises prennent plus de risques que
leurs concurrentes européennes et
américaines ? Pas vraiment à en
croire d’autres indicateurs présentés par les auteurs de l’article. Si les
banques françaises prêtent… c’est
qu’elles peuvent se le permettre.
Elles présentent tout d’abord un
coût du risque – les pertes infligées à
une banque en cas d’impayé – équivalant aux banques américaines,
mais surtout deux fois plus faible
que leurs consœurs du Vieux Continent (autour de 0,2 % du total de
bilan pour les banques françaises).
De même, elles ont pratiquement
doublé leurs capitaux propres
depuis 2005, alors qu’il stagne depuis
bientôt huit ans pour les banques
européennes. Au-delà des paramètres financiers, cette hausse du bilan
correspond avant tout à un choix
stratégique : celui du crédit comme
produit d’appel. Les banques universelles françaises prêtent largement
et prudemment, afin de vendre
ensuite des produits connexes à
leurs clients. Cela semble se refléter
dans la composition des revenus des
banques mis en évidence dans l’article : la marge nette d’intérêts (MNI)
liée au crédit diminue en France et
apparaît plus faible en France que
dans les pays voisins. « En particulier,
depuis 2012, la baisse de la MNI a été
compensée par la hausse des revenus
nets des activités de marché et la progression des autres revenus nets
d’exploitation bancaire, même si leur
poids reste encore modeste », soulignent les auteurs de l’article.
Reste à voir si ce modèle est
gagnant du strict point de vue de la
rentabilité. Comme toutes les banques de la planète, les françaises
voient le rendement de leurs capitaux propres (mesure phare de la
rentabilité bancaire ; NDLR) s’établir durablement en dessous de la
barre des 10 %. Dans ce contexte,
elles font bien meilleure figure que
leurs consœurs européennes, pour
certaines encore engluées dans les
difficultés issues de la crise. Elles ne
parviennent pas, en revanche,
à combler l’écart avec les géants
financiers américains.
(1) Baisse de la rentabilité depuis 2005 :
les banques françaises tirent leur épingle
du jeu.
La BCE
encourage
les banquiers
à regarder
« Ocean’s
Eleven »
CYBERSÉCURITÉ
La BCE a publié
mercredi un mode
d’emploi destiné à
aider le secteur de
la finance à mener
des tests d’intrusion
dans leurs systèmes.
Les banques françaises ont
pratiquement doublé leurs
capitaux propres depuis 2005.
Photo Sipa
Les experts informatiques de la
BCE ont visiblement une certaine tendresse pour « Ocean’s
Eleven ». A l’image du film, où
une équipe de braqueurs parvient à percer les défenses d’un
casino, la BCE veut promouvoir
des « tests d’intrusion » dans
les systèmes informatiques des
banques, menés par des équipes d’experts en sécurité, qui
seraient externes aux banques.
Dans le jargon de la sécurité, on
parle de « red team » (« équipe
rouge »), l’équipe chargée de
jouer le rôle des « méchants »,
par opposition à la « blue
team », les salariés de la banque qui devront faire face à
l’attaque.
« Duplication inutile »
Etat des lieux des banques dans le monde
Les banques françaises ont depuis 2005 fait
progresser leurs bilans bien plus que leurs
concurrents en Europe. Le phénomène s’est
accéléré à partir de la crise des dettes souveraines :
après 2011, les acteurs français font grossir
leurs bilans en développant leur activité alors
que les autres banques européennes, plus touchées
par la crise, se restructurent.
Les banques françaises ont fait progresser leurs bilans
tout en maîtrisant leurs risques. Entre 2005 et 2016,
elles ont maintenu leur provisions pour risques
d’impayés à un niveau inférieur à celui affiché
par leurs concurrentes européennes ou américaines.
Ces dernières années, les banques américaines ont
néanmoins amélioré leur coût du risque, réduisant l’écart
avec les françaises.
Globalement, les banques ont vu leur rentabilité
se dégrader depuis 2005. Seules les établissements
américains ont retrouvé leur rentabilité d’avant-crise.
En dépit de la croissance de leurs bilans et de
leurs efforts de réduction de coûts, les banques
françaises affichent une rentabilité en retrait par rapport
à celle d’avant-crise et inférieure à celle des banques
américaines.
Les marchés s’attendent à des performances
mitigées au premier trimestre
BNP Paribas et Société
Générale publient leurs
résultats trimestriels
vendredi.
ANNLEGALECH
annonces légales
COMMUNE D’ARCUEIL
MODIFICATION SIMPLIFIEE
DU PLAN LOCAL D’URBANISME
(PLU)
Par arrêté en date du 21 février 2018, le
Président de l’EPT GOSB a prescrit la
procédure de modification simplifiée du
PLU de la commune d’Arcueil.
Cet arrêté a été affiché à l’EPT GOSB le
1er mars 2018 et en mairie le 25 avril 2018
pendant une durée minimale d’un mois.
La ligne de référence est de 40 signes
en corps minimal de 6 points didot.
Le calibrage
de l’annonce est établi de filet à filet.
Les départements habilités
sont 75, 78, 91, 92, 93, 94, 95 et 69.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
Sharon Wajsbrot
@Sharonwaj
Le début d’année devrait être plutôt
mitigé pour les banques françaises,
qui publient leurs résultats trimestriels à partir de ce vendredi. Après
une année 2017 bien orientée, les
établissements ont subi quelques
vents contraires en début d’année.
« La baisse du dollar par rapport à
l’euro a joué en défaveur de leurs activités de banque de financement et
d’investissement puisqu’une partie
significative de leurs revenus est libellée en dollars. Par ailleurs, les activités de banque de détail devraient porter la marque de la fin des
renégociations de prêts immobiliers :
les portefeuilles de crédits devraient
afficher une moindre rentabilité »,
estime Jean-Pierre Lambert, analyste chez Keefe Bruyette & Woods.
Pour ce premier trimestre, il attend
des revenus opérationnels en
baisse chez Société Générale,
Natixis, BNP Paribas et chez Casa, la
structure cotée du groupe Crédit
Agricole.
Fait marquant ce trimestre, les
moteurs de croissance des banques
françaises ne devraient pas être
tout à fait les mêmes que ceux qui
ont porté leur croissance en 2017.
Leurs activités de banque de financ e m e n t e t d ’ i nve s t i s s e m e n t
devraient profiter du rebond de la
volatilité observé depuis le début de
l’année sur les marchés, à l’instar
des banques américaines, qui ont
déjà publié leurs comptes.
En revanche, les activités de gestion d’actifs risquent d’accuser le
coup. « La collecte des gestionnaires
d’actifs aux Etats-Unis a ralenti et
pourrait continuer de ralentir dans
les prochains mois », fait valoir Jean
Pierre Lambert. Une forte volatilité
incite en effet généralement les
investisseurs à la prudence dans
leurs allocations d’actifs.
En banque de détail, le contexte
reste sensiblement le même qu’en
2017 : le niveau des taux d’intérêt
devrait continuer de peser sur les
revenus d’intérêts, cela d’autant
plus que les banques n’auront pas
dans leurs comptes l’effet bénéfique
des indemnités de remboursement
anticipé de crédits immobiliers
renégociés.
La gouvernance au cœur
des interrogations
Outre le résultat de leurs différents
métiers, les banques françaises
seront attendues sur leurs annonces en matière de stratégie et de
gouvernance lors de la publication
de leurs comptes. Natixis et BPCE,
qui viennent de changer respectivement de directeur général et de président, pourraient donner des précisions sur leurs futures lignes
stratégiques. Société Générale sera
aussi attendu sur sa gouvernance.
Près de deux mois après la démission de son numéro deux, Didier
Valet, qui est impliqué dans l’affaire
du Libor actuellement en discussion avec la justice américaine, la
banque ne lui a toujours pas trouvé
de successeur. « D’autres départs,
comme celui du responsable actions
et dérivés actions de la banque, qui
vient de survenir, renforcent les questions des investisseurs sur la gouver-
« La baisse du dollar
par rapport à l’euro
a joué en défaveur
de leurs activités
de banque de
financement et
d’investissement
puisqu’une partie
significative de
leurs revenus est
libellée en dollars. »
JEAN-PIERRE LAMBERT
Analyste
chez Keefe Bruyette & Woods
nance de la banque », fait valoir un
autre analyste. Cela d’autant plus
que ce litige – ainsi que ceux en
cours aux Etats-Unis sur des opérations de Société Générale avec le
fonds souverain libyen LIA et dans
des pays soumis à l’embargo américain – n’est pas encore soldé. n
Francfort a ainsi diffusé mercredi ce qui n’est pour l’heure
qu’un cadre de travail – baptisé
« Tiber-EU » et dont pourront
s’emparer dans les mois à venir
les autorités de supervision
européennes ou nationales,
ainsi que les banques, afin de
mener ces exercices de cybersécurité grandeur nature selon
des standards identiques. Alors
que les différentes juridictions
montrent un intérêt croissant à
développer ce type d’approche,
« il existe un risque que des
cadres de travail incompatibles
émergent et que cela amène à une
duplication inutile des efforts »,
souligne la BCE. En outre, ce
cadre unique paraît plus adapté
à des groupes financiers actifs
sur plusieurs pays.
Beaucoup reste à faire avant
que cette pratique – qui s’inspire d’initiatives menées aux
Pays-Bas, en Belgique et au
Danemark – se généralise : les
autorités de supervision vont
au cas par cas se saisir de ce
nouveau format et, le cas
échéant, indiquer aux banques
leurs attentes en la matière.
Selon la philosophie Tiber, la
banque reste responsable du
déroulement du test. Celui-ci
demande une phase de préparation, avec la désignation des
menaces les plus pertinentes et
des cibles visées par les vraisfaux hackers. L’équipe rouge
doit, elle aussi, être constituée.
« Le marché des experts en sécurité est plutôt tendu. Le cadre de
travail que nous lançons est
aussi une façon de le catalyser »,
indique un bon connaisseur.
Un test coûteux
Il faudra aussi mettre sur pied
une « white team » (« équipe
blanche »), c’est-à-dire les quelques personnes au sein de la
banque mises dans le secret. La
phase de test comprend l’application de scénarios, un
« replay » destiné à indiquer les
vulnérabilités, ainsi qu’un plan
de remédiation que devra présenter, le cas échéant, la banque
attaquée. L’ensemble du projet
peut durer de neuf à douze mois,
et s’avérer assez coûteux, admet
la BCE, qui ne se hasarde à
aucun chiffrage. « Ce test, réalisé
sur mesure pour chaque établissement, est au plus haut niveau de
ce qui se fait sur le marché. Il sera
par nature plus onéreux qu’un
test de pénétration classique »,
reconnaît cette même source.
— E. Le.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FINANCE & MARCHES // 29
Les Echos Jeudi 3 mai 2018
Le juge européen s’attaque
à l’opacité de la BCE
Malakoff Médéric
sur une bonne
dynamique
BANQUE
ASSURANCES
La Banque centrale a
refusé l’accès à certaines informations suite
à la liquidation de
Banco Espirito Santo.
Le groupe de
protection sociale
a porté son résultat
net à 61 millions
d’euros l’an dernier,
contre 7 millions
en 2016.
La Cour européenne
vient de lui donner
tort.
Laurent Thévenin
@laurentthevenin
Isabelle Couet
@icouet
C’est une décision importante pour
les investisseurs. Le 26 avril, la Cour
de justice de l’Union européenne a
donné tort à la Banque centrale
européenne (BCE). Elle considère
que l’institution gardienne de l’euro
n’aurait pas dû refuser l’accès à certaines informations dans l’affaire de
liquidation de l’établissement portugais Banco Espirito Santo (BES).
Un arrêt qui pourrait inspirer de
nouvelles plaintes, alors que la BCE
protège jalousement ses secrets.
Petit retour en arrière. Au printemps 2014, Banco Espirito Santo
est confronté à des pressions financières. En juillet, la Banque du Portugal lui accorde des prêts
d’urgence (ELA). Dans un premier
temps, la BCE maintient l’accès de
l’établissement à son guichet, mais
fixe un plafond aux prêts d’urgence,
dont le montant n’est pas dévoilé. Le
28 juillet, l’institut monétaire gèle
l’encours de prêts disponibles. Puis,
le 1er août, le Conseil des gouverneurs suspend l’accès aux opérations ordinaires de refinancement.
Les autorités de régulation portugaises décident alors de procéder à
une « résolution », qui prend la
forme suivante : une banque relais,
La réaction de la BCE sera suivie avec attention, étant donné qu’un certain nombre de porteurs
d’obligations bancaires ont été floués depuis la crise. Photo Jan Peter Boening/Laif-RÉA
Novo Banco, est créée pour reprendre les activités saines de l’établissement. Le holding actionnaire est
mis en liquidation.
Protection
de l’intérêt public
C’est suite à ces événements que le
holding de BES a demandé des
documents à la Banque centrale
européenne. Objectif : élucider ce
qui a motivé le déclenchement
d’une procédure d’insolvabilité à
son encontre. Et vérifier si une autre
solution, moins préjudiciable,
aurait pu être envisagée. Mais
l’entité n’a obtenu que des réponses
partielles. En avril 2015, la BCE a
même jugé que le montant des prêts
accordés à son guichet et le plafond
des ELA devaient rester confidentiels. L’institut monétaire s’appuie
sur une décision de mars 2004 relative à l’accès public à ses docu-
ments. « La BCE utilise une disposition de ce document qui établit qu’elle
peut garder un document confidentiel si sa divulgation risque de porter
atteinte à la protection de l’intérêt
public », explique Eric Dor, professeur à l’IESEG. « Sur cette base, la
BCE peut protéger des décisions relatives à la politique monétaire – c’est le
cas ici – comme des décisions liées à
son rôle de superviseur bancaire. »
Dans l’affaire BES, elle a notamment évoqué le risque d’attiser la
spéculation et de déstabiliser le système financier portugais... quand
bien même le Portugal avait luimême déjà rendu publiques certaines données.
Si le juge européen a donné raison au holding de BES sur plusieurs
points, la Banque centrale, elle, peut
toujours faire appel. Elle dispose de
deux mois et dix jours pour contester l’arrêt de la Cour. La dimension
politique du dossier pèsera sans
doute dans sa décision. La réaction
de la BCE sera suivie avec attention,
étant donné qu’un certain nombre
de porteurs d’obligations bancaires
ont été floués depuis la crise. Une
plainte contre la Banque du Portugal a ainsi été déposée suite à sa
décision de décembre 2015 de
réduire à 0 la valeur de plusieurs
titres Novo Banco.
Le géant Pimco, qui ferait partie
des victimes, a aussi été lésé lors de
la « résolution » de Banco Popular,
la première depuis que l’Autorité
européenne de résolution existe.
Cette opération sur la banque
e s p a g n o l e f a i t a u s s i l ’o b j e t
d’une procédure en justice. Les
créanciers demandent chaque fois
la même chose : quels éléments ontconduit les autorités à déclencher la
liquidation ? Le débat sur la transparence ne fait que commencer. n
RBS annonce de nouvelles
suppressions de postes
Transformation digitale
à l’œuvre
En 2017, Malakoff Médéric a
réalisé un chiffre d’affaires en
« Les agences
[bancaires]
demeurent vitales
pour de nombreuses
personnes. [...]
Si l’exclusion
financière s’accroît,
le gouvernement
devra intervenir. »
BANQUE
L’établissement britannique va fermer
162 agences supplémentaires et supprimer près de 800 postes
dans la banque
de détail.
La décision de l’établissement sous contrôle
public fait polémique
outre-Manche.
NICKY MORGAN
Présidente de la commission
des Finances du Parlement
britannique
Anne Drif
@Anndrif
Royal Bank of Scotland (RBS) vient
d’annoncer 800 nouvelles suppressions de postes et la fermeture de
162 agences en Angleterre et au
pays de Galles. Une décision qui
intervient cinq mois seulement
après une première vague de 259
agences et 680 emplois. « La majorité des agences concernées se situait
à moins de 0,6 mile (1 kilomètre)
d’une autre agence RBS ou NatWest,
et toutes à moins de 2,5 miles (4 kilomètres) d’une autre agence », explique le groupe.
La banque sous contrôle public
met en cause un accord noué avec
l’Union européenne lors de son
sauvetage par le gouvernement
lors de la crise financière il y a dix
ans. RBS s’était vu contraint de
céder cinq actifs, dont sa filiale de
banque de détail Williams & Glyn.
Mais sa vente a échoué et Bruxelles
a autorisé RBS à la réintégrer l’an
dernier.
Du coup la banque britannique a
dû faire des arbitrages au détriment
Depuis la fin 2014, la banque RBS s’est allégée de 1.000 agences,
et n’en compte plus que 859. Photo Daniel Leal-Olivas/AFP
de Williams & Glyn, qui perd ainsi
60 % de son réseau. Ceux-ci sont
d’autant plus nécessaires avec la
montée de la banque mobile, explique le groupe. « Depuis 2014, les transactions conduites au travers du
réseau de Royal Bank of Scotland en
Angleterre et au pays de Galles ont
chuté de 30 %. Durant la même
période, nous avons enregistré une
croissance de 53 % du nombre de
clients utilisant la banque mobile et le
volume de transactions par téléphone
a crû de 74 % », a déclaré un porte-parole. Mais outre-Manche, les explications du group e, qui vien t
de dégager son premier profit
annuel depuis la crise, ne passent
pas. Depuis la fin 2014, la banque
s’est allégée de 1.000 agences, et n’en
compte plus que 859. Nicky Morgan, la présidente de la commission
des Finances du Parlement britannique, a ainsi fermement condamné
cette décision et demandé que le
gouvernement intervienne si ces
fermetures venaient à accentuer
l’exclusion sociale, rapporte le quotidien britannique « The Guardian ».
« Ces dernières années, les banques de détail ont décidé de réduire
leur réseau au motif que davantage
Malakoff Médéric a conforté
ses positions en 2017. Le
deuxième groupe de protection
sociale français a publié mercredi en début de soirée un
résultat net de 61 millions
d’euros pour l’exercice écoulé,
contre 7 millions d’euros en
2016. Mais il a dû s’acquitter
d’une charge d’impôts exceptionnelle de 86 millions d’euros.
Avant impôt, son résultat net
s’est élevé à 148 millions d’euros,
soit trois fois plus que l’année
précédente, du fait en particulier, explique Malakoff Médéric,
d’une amélioration de la sinistralité et d’une baisse des frais
généraux.
Après une année 2016 « un
peu compliquée » marquée
par l’abandon du projet de rapprochement avec La Mutuelle
Générale, un changement de
direction générale et des réorganisations internes, « les résultats 2017 montrent que le travail
de relance effectué à partir du
s e c o n d s e m e s t re 2 0 1 6 e s t
payant », fait valoir aux
« Echos » Thomas Saunier, son
directeur général. A fin décembre, le groupe affichait également des fonds propres en
hausse (à 5,5 milliards d’euros)
et une marge de solvabilité renforcée (228 % hors mesures
transitoires).
de personnes sont bancarisées en
ligne. Mais les agences demeurent
vitales pour de nombreuses personnes, en particulier les plus vulnérables et celles vivant en zone rurale », a
critiqué la présidente. Il est donc
important, dit-elle, « que le gouvernement britannique contrôle cette
tendance. Si l’exclusion financière
s’accroît, le gouvernement devra
intervenir ».
La plus grosse organisation syndicale du pays, Unite Union, a
appelé RBS à cesser son
« plan catastrophique ». Dans 71 des
162 agences concernées, les clients
seront contraints de faire des allersretours d’environ 40 km, a-t-elle
souligné. Le président de la fédération des PME britanniques (Federation of small businesses) s’est, lui
aussi, montré très critique : « Il est
vraiment décevant de voir RBS utiliser la vente ratée de William & Glyn
comme une excuse pour décimer
ensuite le réseau d’agences de la banque britannique ». n
augmenta tion de 6,8 %, à
4,05 milliards d’euros (+12,4 %
en santé et +1,6 % en prévoyance). Avec une production
brute de 391 millions d’euros,
« c’est une année commerciale
historique alors même que le
marché n’a jamais été aussi
concurrentiel », souligne
Thomas Saunier.
Selon lui, il faut y voir à la fois
l’effet « d’une approche très segmentée par taille d’entreprises et
par canal de distribution, le renforcement de notre présence près
du courtage, ainsi que notre stratégie de différenciation par les
services, notamment auprès des
grands comptes ».
Pour 2018, Malakoff Médéric
se montre « confiant ». Interrogé sur l’étude en cours avec
Humanis de l’opportunité d’un
rapprochement de leurs activités de retraite complémentaire
et d’assurance de personnes,
Thomas Saunier confirme que
la décision de confirmer ou non
ce projet sera prise en juin,
comme les deux groupes de
protection sociale l’avaient
indiqué.
Malakoff Médéric poursuit
par ailleurs ses investissements
dans la transformation digitale
et les data. Il y a déjà consacré
20 millions d’euros sur l’enveloppe de 100 millions d’euros
prévue sur cinq ans. Il dispose
par ailleurs d’un fonds de
150 millions d’euros, lancé l’an
dernier en partenariat avec
Idinvest Partners, pour investir
dans des assurtech, des start-up
de la « healthtech » ou des jeunes pousses spécialisées dans
les services aux entreprises. n
61
MILLIONS D’EUROS
Le résultat net de Malakoff
Médéric en 2017.
AVIS FINANCIERS
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE
AVIS DE RÉUNION
Mesdames et Messieurs les actionnaires sont convoqués à l’Assemblée Générale
Mixte qui se tiendra le mercredi 23 mai 2018 à 10 h 30 à la Halle aux Toiles - Cours
Clémenceau - 61000 Alençon
Un avis de réunion préalable comportant l’ordre du jour et les projets de résolutions a
été publié au BALO n°46 du 16 avril 2018. L’avis de convocation, dont l’ordre du jour
et les projets de résolutions ont été modifiés par rapport à ceux publiés dans l’avis
préalable, sera publié au BALO n°54 du 4 mai 2018.
Toute information complémentaire peut être demandée au siège social 2, route
d’Ancinnes, 61000 Alençon.
MAISONS FRANCE CONFORT : Patrick Vandromme ou Jean-Christophe Godet
Tél. : 02 33 80 66 61 - E-mail : finances@maisonfc.fr
ACTUS : Amalia Naveira - Tél. : 04 72 18 04 90 - E-mail : anaveira@actus.fr
APOGEE RETRAITE
Association régie par la loi du 1er juillet 1901 et par le décret du 16 août 1901
Tour Société Générale - 17 Cours Valmy - 92972 PARIS LA DEFENSE CEDEX
479 126 153 / GP 13
Le Président de l’Association APOGEE RETRAITE a l'honneur de convier les
membres de l’Association à son Assemblée Générale qui se tiendra le
7 juin 2018 à 10 heures, dans les locaux de la société SOGECAP Tour D2 - 17
bis place des Reflets - 92919 Paris La Défense Cedex, 11ème étage, salle D11.093
à l’effet de délibérer sur l’ordre du jour suivant :
1. Approbation des comptes annuels du Plan pour l’exercice 2017 sur le rapport
du Commissaire aux comptes de l’entreprise d’assurance, après avis motivé
du Conseil d’Administration agissant en qualité de Comité de Surveillance,
2. Approbation du budget du Plan établi par le Conseil d’Administration agissant
en qualité de Comité de Surveillance, et détermination des conditions et limites
dans lesquelles le Conseil d’Administration peut engager des dépenses audelà des montants prévus,
3. Approbation des comptes sociaux pour l'exercice clos le 31 décembre 2017,
du rapport d’activité du Conseil d’administration et quitus aux administrateurs,
4. Détermination du montant du droit d'entrée,
5. Renouvellement du mandat d’administrateur de Monsieur Michel BADOC,
6. Renouvellement du mandat d’administrateur de Monsieur Alain ERNEWEIN,
7. Renouvellement du mandat d’administrateur de Monsieur Hervé SICHELDULONG,
8. Renouvellement de la délégation de pouvoir faite au Conseil d’Administration
pour signer d’éventuels avenants visant à modifier les dispositions non
essentielles du contrat PERP EPICEA,
9. Modification de l’article 14 des statuts.
Le Président
Pour toute réponse ou question, merci de contacter : assemblees.associations@gmail.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
30 // FINANCE & MARCHES
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos
L’étonnante ascension du billet vert
DEVISES
« Si l’histoire se
répète, la tendance
baissière du dollar
devrait reprendre
après la déclaration
de la Fed »
Le billet vert est
à son plus haut niveau
en quatre mois face
aux autres devises.
Un dynamisme porté
notamment par la Fed.
LES STRATÉGISTES D’ING
Guillaume Benoit
@gb_eco
Le billet vert a atteint son plus haut
niveau en quatre mois face aux
grandes devises. Il a effacé du
même coup toutes ses pertes
depuis le début de l’année.
Cette performance s’explique
paradoxalement par le fait que les
cambistes étaient excessivement
pessimistes. « Le marché a joué de
manière très agressive une baisse du
dollar. Les positions vendeuses sur le
billet vert n’ont jamais été aussi élevées. Mais tenir cette position est
devenu de plus en plus coûteux »,
note LBPAM. Ce qui justifie un
débouclage élevé des positions de
ventes à découvert.
La hausse du billet vert doit surtout beaucoup à la politique monétaire. La Réserve fédérale va être la
seule grande banque centrale à
augmenter ses taux dans un avenir
proche. Il y a deux semaines, le gouverneur de la Banque d'Angleterre a
surpris en laissant entendre qu’il ne
fallait pas forcément compter sur
un resserrement monétaire lors de
la réunion du 10 mai prochain. Ses
homologues européens, BCE en
tête, devraient conserver leur taux à
leur niveau actuel pendant plusieurs mois.
Dans un contexte de poursuite de
la croissance et d’un retour de
l’inflation au-delà de 2 % outre-Atlantique, la Fed semble bien partie
pour trois hausses de taux après
celle de mars dernier. C’est du
moins le pari des analystes, qui sont
de plus en plus nombreux à adhérer
à cette hypothèse.
Dans cette perspective, la décision du comité de politique monétaire présidé par Jerome Powell
était très attendue mercredi soir. La
plupart des obser vateurs ne
tablaient pas sur un resserrement
cette fois-ci, mais sur un communiqué assez volontariste quant à la
poursuite d’une politique plus
stricte. La hausse des taux d’intérêt
rend mécaniquement plus
attrayants les placements aux
Etats-Unis et renforce la demande
de billet vert.
Un attrait plus grand pour
les investisseurs étrangers
Un dollar fort attire plus d’investisseurs étrangers, car il leur assure de
meilleurs rendements. Un atout
non négligeable quand on sait que
les prêteurs internationaux se sont
un peu fait tirer l’oreille pour financer les Etats-Unis, dont les émissions de dette explosent.
En revanche, la hausse du dollar
pourrait peser lourdement sur les
Etats et entreprises émergentes, qui
lèvent de plus en plus de fonds
libellés en devise américaine. La
baisse de leur propre monnaie face
au billet vert a mécaniquement
pour effet d’alourdir la charge de
leur dette, s’ils ne se sont pas
couverts.
Plusieurs analystes ne voient pas
le dollar poursuivre longtemps sa
course vers les sommets. « Si l’histoire se répète, la tendance baissière
du dollar devrait reprendre après la
déclaration de la Fed », estiment
ainsi les stratégistes d’ING. Vasileios Gkionakis, chez UniCredit,
estime que la pression sur la devise
américaine ne devrait pas faiblir.
« La politique budgétaire expansionniste arrive au mauvais moment du
cycle et risque de priver Washington
de cartouches lors du prochain ralentissement économique. Cela devrait
pousser la prime de risque sur
l e s E t a t s - U n i s à l a h a u s s e . »,
souligne-t-il. n
La place de Paris renouvelle
son engagement auprès des PME et ETI
FINANCEMENT
La Caisse des dépôts,
des assureurs et des
investisseurs privés se
sont engagés à investir
plus de 470 millions
d’euros.
Cette somme servira
à financer une quarantaine d’entreprises
non cotées au travers
des nouveaux fonds
de place Novo.
La Bourse de
Paris proche
de ses plus
hauts de 201 8
Bourse de Paris poursuit
•sonLarebond,
doucement mais
sûrement. L’indice CAC 40 a terminé en hausse, mercredi, de
0,16 % à 5.529 points, à quelques
points de son plus haut de
l’année datant du 22 janvier à
5.541 points. Les volumes de
transactions se sont aussi un
peu étoffés à 4,4 milliards
d’euros. Malgré tout, les investisseurs sont restés relativement
prudents avant le verdict monétaire de la Réserve fédérale américaine. Si la grande majorité des
analystes ne prévoient pas
l’annonce d’une remontée des
taux, beaucoup misent sur un
relèvement en juin et seront à la
recherche d’indices allant en ce
sens. D’autant que le rebond
récent des marchés européens
doit beaucoup au recul de l’euro
face au dollar. Du coté des
actions, les hausses (29) ont été
plus nombreuses que les baisses
(11) sur le CAC 40. STMicroelectronics a terminé dans le vert
(+4,55 %), soutenu par les bons
résultats d’Apple. Vivendi a
gagné 3,88 %, alors que le conseil du groupe va examiner les
différents scénarios concernant
l’évolution du capital d’Universal Music Group. A signaler
aussi la hausse de 2,09 % de
Valeo.
En revanche, plusieurs poids
lourds comme L’Oréal (-1,68 %),
Total (-1,30 %) et Carrefour
(-1,06 %) ont pesé sur la tendance. Atos de son côté a affiché
la plus forte baisse de l’indice,
avec un recul de 2,50 %.
Par ailleurs Spie a reculé de
2,46 %. Les analystes de Jefferies
juge optimiste la prévision de
marge du groupe pour 2018 et
pointe également un endettement élevé et les effets mitigés
de sa politique d’acquisitions.
Enfin l’action Ubisoft s’est
appréciée de 3,31 %. soutenue
par un début de suivi de son titre
par KeyBanc Capital Markets,
avec une recommandation à
« sur-performance ».
L’OPÉRATION DU JOUR
CDS : l’américain Hovnanian
se place en « défaut fabriqué »
Les menaces de la CFTC, le
•régulateur
américain des déri-
vés, n’auront pas découragé
Hovnanian Enterprises. Le
constructeur immobilier américain a choisi mercredi de ne pas
respecter une échéance d’intérêt sur sa dette obligataire. Une
décision surprenante quand on
sait que le groupe avait tout à fait
les moyens de payer les investisseurs. Mais cet « événement de
crédit » pourrait permettre de
déclencher les CDS – des produits dérivés faisant office
d’assurance contre le défaut
d’un emprunteur – d’Hovnanian. Si le constructeur ne
s’acquitte pas de la somme dans
les 30 jours, les porteurs de CDS
seront donc indemnisés. Parmi
eux, figure GSO, un hedge fund
appartenant à la galaxie Blackstone. Ce dernier, qui pourrait
ainsi gagner une somme significative, a offert à Hovnanian de
refinancer sa dette à un coût très
faible si ce dernier se plaçait
volontairement en défaut. Une
pratique qualifiée de « défaut
fabriqué » qui a provoqué l’ire
du régulateur. La CFTC avait
annoncé la semaine dernière
qu’elle utiliserait tous les
moyens à sa disposition pour
éviter toute manipulation du
marché des CDS. Le feuilleton
est donc loin d’être fini.
en bref
Solenn Poullennec
@SolennMorgan
La place unit de nouveau ses forces
pour offrir aux entreprises une
alternative aux banques. La Caisse
des dépôts, une dizaine d’assureurs
et des investisseurs privés ont
ab ondé à hauteur de plus de
470 millions d’euros deux fonds
destinés au financement des PME et
ETI, ont annoncé la Caisse des
Dépôts et la Fédération Française
de l’Assurance (FFA) la semaine
dernière.
Ces deux fonds pourront prêter à
une quarantaine d’entreprises non
cotées. Les financements devraient
aller de 10 à 50 millions d’euros et
avoir une durée maximale de 7 ans.
Baptisés Novo 2018, ces deux véhicules prennent le relais de premiers
fonds de dette Novo lancés en
2013 ayant investi plus de 1 milliard d’euros. A l’époque, ceux-ci
représentaient une innovation. Ils
étaient en effet le fruit d’une
réforme réglementaire conçue
pour encourager le financement
des entreprises de taille moyenne et
intermédiaire par les assureurs.
Les nouveaux véhicules de place
partagent le même objectif, même
s’ils peuvent fonctionner un peu différemment. « Dans la première génération on ne finançait les PME que
LA SÉANCE DU 2 MAI 2018
Washington ouvre la voie à Rusal
pour échapper aux sanctions
Le siège de la Caisse des dépôts à Paris. Les financements devraient aller de 10 à 50 millions d’euros
et avoir une durée maximale de 7 ans. Photo Hamilton/RÉA
sous format obligataire, de type Euro
PP [NDLR : une forme de placement
privé]. Là, de manière à toucher un
public encore plus large on va aussi
faire des financements sous forme de
prêts en direct », explique David
Bouchoucha, responsable du pôle
de gestion de dette privée chez BNP
Paribas Asset Management, qui
gère l’un des deux fonds.
Aux yeux du gérant, le succès des
premiers fonds Novo est indéniable : « la place financière de Paris a
réussi à installer dans le paysage ce
mode de financement non bancaire »,
insiste-t-il. Des entrepreneurs se
disent en tout cas satisfaits de cette
source de financement complémentaire. « L’obligataire est un peu
plus cher que du bancaire pur mais
on parle de durations un peu plus
longues », souligne ainsi Olivier
Jourdanney, dirigeant du groupe
Bastide, une société qui a bénéficié
d’un des fonds de place. Du côté des
investisseurs, le bilan est aussi présenté comme positif. « Les niveaux
de rémunération de ces fonds sont
tout à fait conformes à ce qui était
annoncé au départ par les gérants
d’actifs », commente Olivier Héreil,
directeur général adjoint de BNP
Cardif.
Des placements privés
un peu moins en vogue
Pour autant, les fonds Novo 2018,
n’ont pas suscité autant d’intérêt
que leurs prédécesseurs. Pas moins
de dix-sept assureurs avaient souhaité investir dans ces derniers. Certains expliquent ce changement par les évolutions du
marché du financement des entreprises. « Il y a eu un très gros retour
des banques sur le marché des PME et
ETI et le volume des Euro PP a plutôt
tendance à baisser par rapport aux
années 2014-2015 », explique Joël
Prohin, directeur du pôle de gestion
des portefeuilles de la Caisse des
Dépôts.
D’autres font valoir que les possibilités alternatives de financement
des PME et ETI se sont multipliées
faisant perdre aux fonds Novo leur
caractère très innovant.
« Aujourd’hui, on a la capacité de
faire du financement sous le format
obligataire et sous le format prêt aux
PME et ETI avec notre asset manager
interne, Allianz Global Investors »,
explique ainsi Pierre-Yves Péchon
chez Allianz IM, une société qui a
décidé de ne pas remettre au pot.
Enfin, certains investisseurs ont
pu être échaudés par l’investissement d’un des premiers fonds Novo
dans la holding de financement
de Financière Turenne Lafayette
(derrière les marques Madrange
et William Saurin), un groupe
agroalimentaire démantelé suite à
la découverte du trucage de ses
comptes en 2016. n
MATIÈRES PREMIÈRES Le Trésor américain a donné mardi soir
un mois de plus aux investisseurs pour se débarrasser de leurs
titres dans le géant de l’aluminium russe Rusal et dans sa maison-mère En+. Les deux entreprises ont été placées début avril
sur la liste noire des Etats-Unis, qui cherchent à atteindre leur
propriétaire, Oleg Deripaska. Ce « geste » laisse à penser que le
Trésor serait prêt à travailler avec l’oligarque qui s’apprête à
céder le contrôle, selon le « Financial Times ». Si cette limite
n’avait pas été repoussée, la cotation d’En+ sur le London Stock
Exchange aurait pu être suspendue cette semaine. Toutefois, il
pourrait falloir entre 6 et 12 mois avant que Washington retire
Rusal et En+ de sa liste noire, dit le quotidien britannique.
Le président de la Buba juge possible
une hausse des taux de la BCE mi-2019
POLITIQUE MONÉTAIRE Jens Weidmann a de nouveau plaidé
mercredi pour une normalisation de la politique monétaire de
la Banque centrale européenne. Le président de la Bundesbank
estime « exagérées » les inquiétudes sur une fin de la reprise en
Europe. Il juge que le niveau d’inflation de 1, 7 % prévu pour
2020 correspond bien à l’objectif de la BCE, proche mais inférieur à 2 %. Il considère que la Banque centrale devrait effectivement mettre fin à son programme d’achat d’actifs (QE) d’ici à la
fin de l’année, comme anticipé par de nombreux analystes. Pour
Jens Weidmann, la BCE ne devrait pas avoir besoin d’attendre
plus d’un an entre l’extinction du QE et le premier relèvement de
ces taux, qui pourrait donc intervenir dès la mi-2019.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FINANCE & MARCHES // 31
Les Echos Jeudi 3 mai 2018
euronext
séAncE du 02 - 05 - 2018
CaC 40 : 5529,22 (0,16 %) neXt 20 : 11899,72 (0,75 %)
CaC larGe 60 : 6117,7 (0,22 %)
CaC all-tradaBle : 4344,43 (0,29 %)
Date De ProroGation : 28 mai
CAC 40
srD suite
Valeurs mnémo / info /
ost
isin / Devise / Date Détach. / Div
accor (ac) R
a
fr0000120404
air liQuiDe (ai) R
12/05/17 1,05
a
fr0000120073
15/05/17 2,6
airBus GrouP (air) R
a
nl0000235190
16/04/18 1,28
arcelormittal (mt)
a
lu1598757687
atos se (ato) R
fr0000051732
aXa (cs) R
a
26/05/17 1,6
a
fr0000120628
05/05/17 1,16
BnP PariBas (bnp) R
a
fr0000131104
BouYGues (en) R
A : indicateur acompte, solde ou total du dividende. BPA : bénfice par action. PER : price earning ratio. les plus hauts et plus bas ajustés sont sur l’année
civile. les valeurs classées par ordre alphabétique sont regroupées en trois classes de capitalisation signalées par les lettres a pour les capitalisations
supérieures à 1 milliard d’euros, B pour les capitalisations comprises entre 1 milliard d’euros et 150 millions d’euros et c pour les capitalisations inférieures
à 150 millions d’euros. L : valeurs de l’indice cacnext20. R : valeurs de l’indice caclarge60. G : valeurs de l’indice cacmid60. g : valeurs de l’indice
cacsmall. les bénéfices par action : source facset Jcf estimates. mise en ligne intégrale des informations réglementées sur www.lesechos-comfi.fr
30/05/17 2,7
a
fr0000120503
02/05/18 1,7
caP-Gemini (cap) R
a
fr0000125338
22/05/17 1,55
carreFour (ca) R
a
fr0000120172
21/06/17 0,7
creDit aGricole (aca) R
a
fr0000045072
Danone (bn) R
29/05/17 0,6
a
fr0000120644
enGie (enGi) R
05/05/17 1,7
a
fr0010208488
11/10/17 0,35
essilor international (ei) R a
fr0000121667
KerinG (Ker) R
26/04/18 1,53
a
fr0000121485
l.V.m.H. (mc) R
15/01/18 2
a
fr0000121014
17/04/18 3,4
laFarGeHolcim (lhn)
a
ch0012214059
leGranD (lr) R
08/05/17 2
a
fr0010307819
l'oréal (or) R
02/06/17 1,19
a
fr0000120321
micHelin (ml) R
25/04/18 3,55
a
fr0000121261
24/05/17 3,25
ouv
vol.
nb titres
46,91
1125544
289.335.970
108,05
933480
428.545.149
97,99
2075219
774.556.062
28,05
5259927
1.021.903.623
112,25
567740
105.598.479
23,65
10402445
2.425.235.751
64
3328173
1.248.859.386
41,08
1162615
364.967.441
115,1
738719
168.817.033
17,065
2554847
774.677.811
13,6
4070609
2.846.104.526
66,91
1843280
670.710.400
14,545
4643668
2.435.285.011
112,7
524308
219.130.367
480
208124
126.279.322
290,15
601909
505.089.741
46,27
290736
606.909.080
64,48
837645
267.255.298
198,95
957818
561.799.699
116,4
707904
179.521.119
clot
+ haut
+ bas
47,19
48,17
46,74
108,3
108,65
107,45
98,07
98,53
96,46
28,565
28,78
28,035
109,1
113,1
109,1
23,845
23,96
23,65
64,35
64,37
63,9
41,33
41,46
41,04
115,05
116,95
113,9
16,855
17,07
16,855
13,62
13,685
13,55
66,64
67,06
66,47
14,555
14,615
14,465
113,85
114,1
112,45
486
488,3
479,2
292,75
292,85
289,1
46,58
46,76
46,13
64,26
64,64
63,98
195,5
199
195,05
118,15
118,6
116,35
% Veil
% mois
% 52 s.
+ 0,68
+ 7,62
+ 13,44
+ 0,23
+ 8,87
+ 6,03
+ 0,69
+ 4,55
+ 31,37
+ 1,67
+11,15
+ 31,9
- 2,5
- 1,8
- 10,65
+ 0,53
+10,39
- 4,29
+ 0,58
+ 6,95
- 2,16
+ 1,92
+ 1,52
+ 5,81
+ 0,92
+13,69
+ 22,79
- 1,06
+ 0,03
- 22,15
- 0,11
+ 3,14
- 1,27
- 0,67
+ 1,38
+ 3,53
+ 0,03
+ 7,38
+ 10,43
+ 0,71
+ 3,88
- 3,76
+ 1,33
+25
+ 70,53
+ 1,19
+17,01
+ 28,37
+ 0,63
+ 5,19
- 12,36
- 0,37
+ 0,88
+ 5,99
- 1,69
+ 6,63
+ 5,99
+ 1,37
- 1,46
- 1,25
% an
bpa
+ haut an per
+ bas an rDt
+ 9,74
48,38
42,1
2,23
+ 3,09
110
97,12
2,4
+ 18,16
3,4
99,97 28,89
81,33
1,53
+ 5,35
30,76
24,335
- 10,09
130,55
103,65
1,47
- 3,6
27,69
20,935 4,87
+ 3,37
68,66
58,33
4,2
- 4,57
45,98
39,18
4,11
+ 16,34
116,95
97,38
1,35
- 6,57
19,73
15,51
4,15
- 1,3
15,54
12,92
4,41
- 4,73
71,78
63,23
2,55
+ 1,53
1,21
14,79
12,07
12,165
2,41
- 0,96
115,65
105,35
1,34
+ 23,66
488,3
363,9
0,41
+ 19,3
292,85
232,5
1,16
- 0,98
4
51,1
43,3
3,97
+ 0,11
67,44
60,42
1,85
+ 5,7
199,3
170,3
1,82
- 1,17
130,85
113,95
2,75
Valeurs mnémo / info /
ost
isin / Devise / Date Détach. / Div
oranGe (ora) R
a
fr0000133308
05/12/17 0,25
PernoD-ricarD (ri) R
a
fr0000120693
PeuGeot (uG) R
20/11/17 1,08
a
fr0000121501
02/05/18 0,53
PuBlicis GrouPe (pub) R
a
fr0000130577
renault (rno) R
fr0000131906
saFran (saf) R
06/06/17 1,85
a
21/06/17 3,15
a
fr0000073272
19/06/17 0,83
saint-GoBain (sGo) R
a
fr0000125007
sanoFi (san) R
12/06/17 1,26
a
fr0000120578
16/05/17 2,96
scHneiDer electric (su) R a
fr0000121972
02/05/18 2,2
société Générale (Gle) R a
fr0000130809
soDeXo (sW) R
31/05/17 2,2
a
fr0000121220
solVaY (solb)
01/02/18 2,75
a
be0003470755
16/01/18 0,97
stmicroeletronics (stm) R a
nl0000226223
19/03/18 0,05
tecHniPFmc (fti) R
a
Gb00bDsfG982
total (fp) R
19/03/18 0,13
a
fr0000120271
19/03/18 0,62
uniBail-roDamco (ul)
a
fr0000124711
27/03/18 5,4
Valeo (fr)
a
DiV 3 06/06/16
fr0013176526
30/05/17 1,25
Veolia enV. (vie) R
a
fr0000124141
Vinci (DG) R
24/04/17 0,8
a
fr0000125486
ViVenDi (viv) R
24/04/18 1,76
a
fr0000127771
20/04/18 0,45
ouv
vol.
nb titres
15,085
6017799
2.660.056.599
137,1
495932
265.421.592
19,975
3164420
904.828.213
61,82
715589
230.838.337
90
1348309
295.722.284
97,74
1168339
443.680.643
43,805
2229929
553.557.091
65
3151416
1.254.019.904
73,26
1730180
574.955.979
45,22
3759771
807.917.739
82,54
474711
150.830.449
115,35
524280
105.876.416
18,535
4336183
911.134.420
27,24
1909320
462.064.894
51,98
7030296
2.649.159.714
198,5
480915
99.905.332
55,42
1054930
239.653.121
19,585
4183334
563.364.823
83,42
1602736
591.953.483
22,15
8200980
1.300.044.709
srD
Valeurs mnémo / info /
ost
isin / Date Détach. coupon / Div
aB science (ab) g
% Veil
% mois
% 52 s.
+ 0,17
+ 9,83
+ 5,73
- 0,11
+ 1,59
+ 18,76
+ 0,85
+ 2,61
+ 5,3
+ 0,07
+ 9,65
- 5,17
+ 0,18
- 8,63
+ 6,21
+ 0,1
+13,47
+ 26,14
+ 0,87
+ 2,37
- 13,32
+ 0,11
+ 0,81
- 24,8
+ 0,38
+ 2,83
+ 1,47
- 0,09
+ 2,84
- 10,07
- 0,39
- 0,15
- 30,22
+ 1,86
+ 4,34
+ 0,08
+ 4,55
+ 5,34
+ 25,38
+ 1,87
+17,39
- 2,56
- 1,3
+11,97
+ 10,26
- 0,91
+ 6,17
- 13,4
+ 2,09
+ 5,52
- 14,98
+ 0,25
+ 2,39
+ 11,93
+ 1,49
+ 5,56
+ 8,06
+ 3,88
+ 8,29
+ 26,58
% an
bpa
+ haut an per
+ bas an rDt
+ 4,59
15,18
13,315
1,65
+ 4,13
141,9
120,05
0,79
+ 18,31
20,99
16,455 2,64
+ 9,51
63,18
52,88
2,98
+ 7,26
100,8
81,53
3,5
+ 13,56
97,8
81,04
0,85
- 4,58
48,6
41,795 2,87
- 8,34
75,23
62,88
4,49
+ 3,53
76,34
68,18
3
+ 5,49
47,505
42,59
4,84
- 27,01
113,05
76
3,36
+ 1,6
7,98
120,65
14,76
108,25
+ 4,06
0,23
20,7
83,37
16,57
0,26
+ 7,31
28,71
22,9
+ 12,17
52,33
43,09
1,2
- 6,14
10,36
214,2
19,03
177,35
- 9,11
66,48
2,21
52
- 7,38
22,29
18,57
4,06
- 0,95
88,8
77,56
2,09
+ 1,43
24,87
20,26
1,98
Valeurs françaIses
ouv
vol.
nb titres
B 4,95
426463
40.789.901
B 6,9
44398
fr0004040608
20/07/17 0,25 58.051.067
aBiVaX (abvX) g
B 7,49
12398
fr0012333284
9.898.829
acantHe DeV. (acan) g
c 0,658
34144
fr0000064602
08/02/18 0,3 147.125.260
actia GrouP (ati) g
c 8,12
19202
fr0000076655
27/09/17 0,15 20.099.941
aDocia (aDoc) g
B 19,46
28728
fr0011184241
6.910.753
aéroPorts De Paris (aDp) G
a 182,3
80146
fr0010340141
06/12/17 0,7 98.960.602
air France-Klm (af) G
a 8,206
9624575
fr0000031122
14/07/08 0,58 428.634.035
aKKa tecHnoloGies (aKa) g
B 56,9
40109
fr0004180537
30/06/17 0,6 20.291.990
alD (alD)
a 14,05
96209
fr0013258662
404.103.640
alPes (cie Des ) (cDa) g
B 29,75
17914
fr0000053324
13/03/18 0,5 24.413.271
alstom (alo) LR
a 37,61
792666
fr0010220475
07/07/17 0,25 222.210.471
altamir (lta) g
B 13,86
17717
fr0000053837
24/05/17 0,65 36.512.301
altarea (alta) g
a 211,5
5087
fr0000033219
16/05/17 11,5 16.051.842
alten (ate) G
a 82,5
49296
fr0000071946
28/06/17 1 33.823.497
altran tecHnoloGies (alt) G a 12,89
1002755
fr0000034639
09/05/17 0,24 257.021.105
amPlituDe surG. (ampli) g
4,04
11046
fr0012789667
46.929.852
amunDi (amun) G
a 70,48
eX-Ds 15/03/17
172863
fr0004125920
26/05/17 2,2 201.510.562
anF immoBilier (anf) g
B 21
oPa 16/11/17
1261
fr0000063091
02/05/18 0,8 19.009.271
aPril GrouP (apr)
B 14,95
4463
fr0004037125
11/05/17 0,26 40.904.135
arcHos (JXr) g
c 0,902
1380426
fr0000182479
42.561.334
arKema (aKe) L
a 109,1
336304
fr0010313833
25/05/17 2,05 75.870.506
artPrice.com (prc) g
c 15,38
8032
fr0000074783
6.651.515
assYstem (asY) g
B 27,9
oPa 24/11/17
7400
fr0000074148
12/06/17 1 15.668.216
atari (ata)
c 0,629
1920751
fr0010478248
255.105.360
auBaY (aub) g
c 39,9
7016
fr0000063737
08/11/17 0,23 13.100.796
aurea (aure)
c9
20933
fr0000039232
27/06/17 0,1 11.850.669
aVenir telecom (avt) g
c 0,374
196220
fr0000066052
21/10/11 0,05 110.501.888
aXwaY soFtware (aXW) g
B 20,2
8093
fr0011040500
13/06/17 0,4 21.210.546
Bénéteau (ben)
a 18,7
168170
fr0000035164
14/02/18 0,25 82.789.840
Bic (bb) G
a 84,25
119945
fr0000120966
22/05/17 3,45 46.615.862
BiGBen int. (biG) g
c 13,88
31703
fr0000074072
04/01/18 0,1 18.363.339
BiomérieuX (bim)
a 65,6
142214
fr0013280286
118.361.220
Boiron (boi) g
a 73,7
4907
fr0000061129
31/05/17 1,6 19.414.756
Bolloré (bol) G
a 4,122
4099382
fr0000039299
08/09/17 0,02 2.921.611.290
BonDuelle (bon) g
B 37
10288
fr0000063935
13/12/17 0,45 32.281.118
Bureau Veritas (bvi) L
a 21,57
726648
fr0006174348
18/05/17 0,55 442.000.000
Burelle sa (bur)
a 1325
28
fr0000061137
06/06/17 11,5 1.853.315
carmila (carm)
c 25
15099
fr0010828137
28/11/17 0,75 135.060.029
casino (co) LR
a 42,95
409224
fr0000125585
07/12/17 1,56 110.583.374
catana GrouP (catG) g
c 3,01
246138
fr0010193052
30.514.178
cGG (cGG) g
c 2,028
9376354
fr0013181864
685.408.097
cHarGeurs (cri) g
c 25
20820
fr0000130692
26/04/18 0,35 23.330.597
cHristian Dior (cDi)
a 350,2
eX D oP 08/06/17
16579
fr0000130403
17/04/18 3,4 180.507.516
fr0010557264
aBc arBitraGe (abca) g
clot
+ haut
+ bas
15,14
15,18
15,02
137,4
137,9
136,8
20,06
20,34
19,975
62,04
62,08
61,54
90
90,63
89,56
97,56
97,8
96,78
43,875
44,13
43,585
65,86
66,34
64,95
73,36
74,06
73,02
45,415
45,92
45,22
81,78
83,1
81,7
117,75
118
114,85
18,945
19,155
18,445
27,74
27,98
27,23
51,65
52,31
51,65
197,1
198,9
196,55
56,6
56,82
55,4
19,705
19,71
19,33
84,34
84,44
83,36
22,74
22,84
22,15
clot
% Veil % an
bpa
+ haut % mois + haut an per
+ bas % 52 s. + bas an rDt
5,125
5,33
4,946
6,91
6,92
6,86
7,28
7,49
7,22
0,65
0,658
0,642
8,25
8,25
8,1
19,06
19,66
18,72
184
185,2
181,9
8,656
8,716
8,204
57,9
57,9
55,6
13,87
14,23
13,81
30,7
31,5
29,65
38,34
38,4
37,5
13,76
14
13,7
212,5
213,5
211,5
83,4
83,4
82,1
12,95
13
12,86
3,99
4,04
3,92
70,26
71,04
70,02
20,25
21
20,25
14,7
15
14,7
0,897
0,928
0,871
110,2
110,35
108,8
15,5
15,76
15,26
28,4
28,6
27,85
0,627
0,645
0,617
40
40
39,7
9,04
9,24
8,9
0,376
0,377
0,366
20,5
20,7
20,05
18,32
18,72
18,32
83,8
84,8
83,65
13,88
13,9
13,74
67,8
68,2
65,6
75,2
75,2
73,7
4,312
4,34
4,122
36,8
37,05
36,55
21,57
21,72
21,53
1330
1330
1320
25,3
25,3
25
42,9
43,11
42,61
3,03
3,11
3,005
2,064
2,1
2
25,7
25,7
25
354,6
355
349,7
+ 4,08 - 38,55
-37,65
11,15
- 65,6
4,76
+ 0,73 + 10,03
+ 2,83
7,17
+ 6,8
6,27
- 2,8 - 15,64
- 2,93
9,87
- 63,05
7
+ 2,2 - 24,42
+ 8,33
0,87
+ 1,56
0,562
+ 1,23 + 18,19
+ 5,23
8,25
- 1,79
7,01
- 1,24 + 32,82
+40,56 21,3
- 3,74 13,28
+ 0,88 + 16,09
+ 3,95 186,5
+ 47,14 156
+ 6,37 - 36,26
- 3,93 14,51
+ 11,19
7,95
- 0,17 + 25,05
+17,21 58,6
+ 33,53 46,2
- 1,07 + 7,39
+5
14,8
- 3,01 12,54
+ 4,42 - 6,06
+ 3,89 36,1
+ 30,08 28,2
+ 1,67 + 10,79
+ 4,73 38,48
+ 31,5
32,79
- 1,29 - 9,71
+ 4,72 16,1
- 12,24 12,7
+ 0,71 + 2,11
+ 3,41 216,5
+ 13,33 184,2
+ 1,34 + 19,81
+ 6,58 84,5
+ 5,68 69,5
+ 1,17 + 3,58
+ 7,74 13,681
- 7,74
11,63
- 0,99 + 12,71
+ 3,64
4,4
+ 1,79
2,94
- 0,31 - 0,55
+ 7,66 77,66
+ 14,88 61,32
+ 1,5 - 7,2
- 0,98 23,7
+ 1,25 19,7
- 2
- 2,65 16,4
+ 23,84 14,1
- 2,5 + 38
-24,11
1,576
- 22
0,65
+ 1,57 + 8,52
+ 3,96 112,9
+ 12,68 94,82
+ 0,78 - 8,01
+ 4,45 17,88
+ 18,68 14,42
+ 1,79 - 5,08
+ 1,97 33,05
- 15,58 26,75
- 1,72 + 74,17
-11,06
0,948
+198,57
0,367
+ 15,61
- 4,19 43,3
+ 43,11
33,55
+ 3,43 + 4,99
+ 7,36
9,3
+ 31,2
7,8
+ 1,08 + 79,05
- 4,81
0,477
+317,78
0,21
+ 0,99 - 10,09
+13,89 23,1
- 35,74 17,82
- 2,35 - 8,15
+ 3,74 23,2
+ 35,91
17,18
- 0,77 - 8,58
+ 3,65 99,05
- 20,94 76,05
+ 0,43 + 0,65
+10,16
16,2
+122,79
11
+ 3,35 - 9,22
+ 1,19 79,8
+ 8,78 59
+ 1,76 + 0,47
+ 9,78 78,5
- 14,66 66,1
+ 4,71 - 4,77
- 0,42
4,798
+ 13,59
4,036
- 0,27 - 16,51
+ 7,13
47,8
+ 13,37 32,85
- 0,37 - 5,35
+ 2,18 24,28
+ 0,35 20,39
+ 0,38 + 4,72
- 1,48 1420
+ 15,16 1255
+ 0,8 + 8,98
+ 5,42 25,35
- 11,97 22,4
- 0,14 - 15,15
+ 7,76 53,48
- 23,8
37,34
+ 1
+ 0
+ 3,59
3,611
+197,2
2,697
+ 2,18 + 35,09
+28,12
4,1
- 20,9
1,295
+ 2,8 + 1,54
+ 8,35 28,64
+ 11,45 23,08
+ 1,58 + 16,43
+10,5 355
+ 39,94 291,6
Valeurs mnémo / info /
ost
isin / Date Détach. coupon / Div
ouv
vol.
nb titres
clot
% Veil % an
bpa
+ haut % mois + haut an per
+ bas % 52 s. + bas an rDt
cie Du camBoDGe (cbDG)
a 6550
6550
- 6,43 - 8,26
1
6550
- 8,39 7550
12/06/17 48 559.735
6550
- 2,24 6550
c 0,937
0,95
+ 1,12 + 93,88
1481676
0,956
- 2,36
1,223
fr0004026714
393.573.788
0,937 +161,71
0,491
cnP assurances (cnp) GR
a 21,22
21,2
- 0,19 + 10,1
454504
21,4
+ 3,41
21,62
fr0000120222
20/04/17 0,8 686.618.477
21,18
+ 8,91
19,02
coFace (cofa) g
a 10,5
10,52
+ 18,02
167460
10,62
+13,24 10,76
fr0010667147
22/05/17 0,13 157.248.232
10,48 + 46,93
8,18
colas (re)
a 190
187,6
+ 0,54 + 3,36
8784
190,2
+ 1,96 192
fr0000121634
30/04/18 8,2 32.654.499
184,4
+ 19,04 173,8
Dassault aV. (am) G
a 1667
1660
+ 0,3 + 27,9
9245
1669
+ 7,03 1708
fr0000121725
29/05/17 12,1 8.311.921
1651
+ 30,64 1267
Dassault sYstèmes (DsY) LR a 108,1
107,95 + 0,65 + 21,85
394560
108,85
- 2,22 113
fr0000130650
30/05/17 0,53 260.506.586 106,45 + 30,8
87,52
DBV tecHnoloGies (Dbv) G
B 36,5
37,24 + 0,59 - 11,11
122007
37,78
- 3,37 47,38
fr0010417345
29.802.292
35,68
- 42,91 32,88
DericHeBourG (DbG) g
B 7,3
7,2
- 1,84 - 20,98
243280
7,325 + 0,77
9,18
fr0000053381
13/02/18 0,14 163.878.780
7,17
+ 60,14
6,96
DeVoteam (Dvt) g
c 89,2
88
- 0,45 + 17,57
2813
89,8
+ 2,33 92,8
fr0000073793
29/06/17 0,6 8.332.407
87,1
+ 46,42 72,5
Dir. enerGie (Dir)
42,3
42,28
- 0,05 + 7,07
14447
42,4
+38,17 42,8
fr0004191674
02/06/17 0,25 45.224.132
42,26
+ 7,6
28,3
DnXcorP (DnX) g
c 8,32
8,5
+ 2,66 + 36
7398
8,6
+16,44
8,6
fr0010436584
10/07/17 0,37 2.834.575
8,32
+ 22,13
5,8
eDenreD (eDen) G
a 28,42
28,92
+ 1,47 + 19,6
756196
29,09
+ 2,41 29,41
fr0010908533
12/05/17 0,31 235.402.740
28,4
+ 20,58 23,74
eDF (eDf) LR
a 11,525
11,69 + 0,34 + 12,19
eX-Ds 7/03/17
2688099
11,82
- 0,6
11,985
fr0010242511
16/11/17 0,15 2.927.438.804
11,5
+ 47,47
9,832
eiFFaGe (fGr) LR
a 98,74
99,5
+ 0,81 + 8,93
338268
99,5
+ 7,59 99,5
fr0000130452
15/05/17 1,5 98.003.766
98,64 + 26,08 87
eKinoPs (eKi) g
3,66
3,66 + 0,14 - 21,79
26596
3,72
- 6,87
5,49
fr0011466069
21.242.747
3,64
- 32,46
3,46
elior (elior) G
a 16,9
16,81
- 0,71 - 2,41
324263
17,11
- 4,81
19,71
fr0011950732
16/03/18 0,42 172.289.164
16,68
- 27,45 16,1
elis (elis) G
a 19,8
19,92 + 0,51 - 13,45
386983
20,06
- 0,9
23,94
fr0012435121
29/05/17 0,37 219.370.207
19,67
+ 2,15
18,51
eos imaGinG (eosi)
c 5,25
5,23
- 0,38 + 9,41
6555
5,26
+ 3,56
5,92
fr0011191766
22.641.483
5,2
+ 11,99
4,75
eramet (era) Gg
a 144,7
155,9
+ 8,19 + 57,43
168284
156,4
+39,45 167,2
fr0000131757
20/05/13 1,3 26.633.660
144,7
+257,08 98,2
erYtecH PHarma (erYp) g
B 17,32
17,45 + 0,12 - 5,68
11667
17,45
+ 2,65 19,57
fr0011471135
17.937.035
17,31
- 27,2
16,01
esi GrouP (esi) g
c 36
36
- 22,58
14627
36
- 8,75 47
fr0004110310
5.955.072
35,3
- 33,93 34,8
eurazeo (rf) G
a 71
69,4
+1792,73
139917
71
+1849,7
71
fr0000121121
30/04/18 1,25 74.290.622
69,2 +2305,71
3,426
euro ressources (eur)
c 3,4
3,44
- 1,71
2502
3,44
+ 1,18
3,61
fr0000054678
13/06/17 0,15 62.491.281
3,4
- 2,82
3,14
euroFins scientiFic (erf) G
a 450
455
+ 1,61 - 10,36
47715
462,8
+ 6,06 545,5
fr0000038259
29/06/17 1,7 17.600.716
449
- 0,36 382,2
euroPcar GrouPe (eucar) G
a 9,7
9,73
+ 0,62 - 5,07
221821
9,76
+ 7,75
11,78
fr0012789949
29/05/17 0,41 161.030.883
9,67
- 14,8
8,59
eurotunnel (GrouPe) (Get) LR a 11,745
11,77
+ 0,68 + 9,79
1206121
11,875
+ 1,47 12,49
fr0010533075
24/05/17 0,26 550.000.000
11,48
+ 14,11
10,11
eutelsat com. (etl) LG
a 17,955
18,55
+ 3,4 - 3,86
1200733
18,565 +15,22 19,845
fr0010221234
21/11/17 1,21 232.774.635
17,93
- 17,13
15,845
eXel inDustries (eXe) g
B 106
107
+ 1,42 - 7,76
1433
107
+ 0,47 125,5
fr0004527638
14/02/18 1,58 6.787.900
106
+ 22,43 102
Faurecia (eo) G
a 68,1
70,22
+ 3,57 + 7,82
464023
71,02
+ 6,85 74,5
fr0000121147
02/06/17 0,9 138.035.801
67,82 + 54,5
62,32
FFP (ffp) g
a 100,2
100,8
+ 0,6 + 0,5
+ 0,6 106,2
4578
101
fr0000064784
16/05/17 1,8 25.072.589
100,2
+ 15,73 94,5
FiGeac aero (fGa) g
B 16,2
16,24 + 0,5 - 14,03
11723
16,24
- 0,98 19,5
fr0011665280
31.839.473
16,1
- 21,43 15,76
Fin. oDet (oDet)
a 920
950
+ 2,37 - 3,65
486
954
- 6,4 1090
fr0000062234
12/06/17 1 6.585.990
920
+ 18,09 884
Fnac DartY (fnac)
a 89,15
91,65 + 2,98 - 8,99
71650
92,1
+ 5,28 106,6
fr0011476928
26.658.135
88
+ 42,91
81,05
Foncière Des murs (fmu)
a 27,1
27,2
+ 0,37 - 4,96
1137
27,3
- 5,88 29,9
fr0000060303
11/04/18 1,55 106.252.098
27
+ 5,84 26,6
Foncière Des réGions (fDr) G a 92,8
92,45
- 0,22 - 2,15
133964
93,2
+ 3,12 94,6
fr0000064578
17/05/17 4,4 74.863.035
92,05
+ 10,71 84,6
Foncière lYonnaise (flY)
a 57,2
57,2
+ 4,74
999
57,2
- 3,7
63,4
fr0000033409
30/04/18 2,3 46.566.870
57
+ 16,97 54,4
FromaGeries Bel (fbel)
a 488
488
+ 0,41 - 0,4
5
488
- 0,81 565
fr0000121857
17/05/17 9,75 6.872.335
488
- 11,27 476
Futuren (ftrn)
c 1,13
1,13
n/P reGr.
13229
1,135
1,14
fr0011284991
277.134.987
1,13
+ 0,89
1,125
Geci international (Gecp) g
c 0,189
0,185
- 1,07 +105,56
174912
0,189
-15,53
0,32
fr0000079634
01/10/01 0,1 117.363.009
0,183 - 36,21
0,09
Gecina (Gfc) G
a 143,6
142,1
- 1,05 - 7,67
148386
144
+ 0,71 161,9
fr0010040865
06/03/18 2,65 75.420.688
142,1
+ 10,66 137,3
Gemalto (Gto) L
a 49,88
49,97 + 0,18 + 0,95
486854
50,02
+ 0,64 50,14
nl0000400653
22/05/17 0,43 90.423.814
49,84
- 4,73 49,1
GenFit (Gnft) G
B 23,64
23,98 + 2,04 + 0,25
156781
24,12
+ 2,04 28,28
fr0004163111
31.166.437
23,32
- 23,99 22
GensiGHt (siGht)
c 3,14
3,21
+ 2,56 - 48,06
61728
3,27
-42,68
7,68
fr0013183985
24.234.223
3,14
- 54,14
2,56
fr0000079659
claranoVa (cla) g
2,89
1,82
1,05
1,04
1,63
0,65
4,72
1,2
1,85
3,13
1,77
1,86
3,52
0,58
1,11
1,95
1,37
4,12
0,72
2,13
0,46
1,22
2,55
0,87
3,64
0,97
0,96
0,73
3,77
1,24
4,37
0,73
0,49
1,94
0,68
0,59
5,06
2,14
1,28
1,51
2,5
1,86
1,8
4,36
0,44
4,2
2,21
6,52
1,48
1,28
1,79
0,11
2
4,21
11,86
Valeurs mnémo / info /
ost
isin / Devise / Date Détach. / Div
Genticel (Gtcl) g
Valeurs françaIses
ouv
clot
vol.
+ haut
nb titres
+ bas
1,492
1,5
7812
1,5
fr0011790542
77.850.006
1,486
Gl eVents (Glo) g
B 26,1
26,1
3364
26,1
fr0000066672
30/06/17 0,65 23.402.711
25,8
GrouPe crit (cen) g
B 89,8
88,8
2834
90
fr0000036675
28/06/17 0,4 11.250.000
88,8
GrouPe Flo (flo) g
c 0,25
0,253
eX D s 13/06/17
32422
0,254
fr0004076891
08/07/14 0,06 765.157.113
0,25
GrouPe GorGé (Goe) g
B 17,34
17,34
10698
17,36
fr0000062671
26/06/15 0,32 13.502.843
17,06
GrouPe lDlc (lDl) g
c 17,6
17,18
nom.
9944
17,7
06/10/16 0,5 6.322.106
16,9
fr0000075442
GrouPe PartoucHe (parp)
27,8
27,8
reGr.
576
28,1
fr0012612646
11/09/17 0,31 9.627.034
27,5
Gtt (Gtt) Gg
a 51,45
52,85
84961
52,9
fr0011726835
27/09/17 1,33 37.028.800
51,4
Haulotte GrouP (piG)
B 16,4
16,5
7134
16,5
fr0000066755
05/07/17 0,22 31.371.274
16,34
Hermès international (rms) LRa 535,4
542
73447
542,6
fr0000052292
20/02/18 1,5 105.569.412
534,6
HiGH co (hco) g
c 4,895
4,9
2318
4,9
fr0000054231
02/06/17 0,12 22.421.332
4,87
HuBwoo (hbW) g
c 0,176
0,176
105
0,176
fr0004052561
136.345.527
0,176
icaDe (icaD) G
a 78,1
77,05
148246
78,2
fr0000035081
02/05/18 4,3 74.111.186
76,85
iD loGistic (iDl) g
B 147,4
147,6
3713
147,8
fr0010929125
5.593.975
147,2
iliaD (ilD) LR
a 165,5
164,1
123700
165,55
fr0004035913
21/06/17 0,44 58.946.268
163,55
imerYs (nK) G
a 75,6
77,25
137563
77,25
fr0000120859
09/05/17 1,87 79.604.285
75,6
inGenico GrouP (inG) LR
a 72,5
72,5
377915
72,72
fr0000125346
17/05/17 1,5 62.363.114
71,4
innate PHarma (iph) g
B 6,31
6,525
201354
6,545
fr0010331421
57.600.100
6,31
insiDe secure (insD)
c 2,55
2,51
62507
2,575
fr0010291245
44.119.162
2,505
inter ParFums (itp) g
B 38,35
38,6
14359
39,2
fr0004024222
05/05/17 0,55 39.059.662
38,25
iPsen (ipn) G
a 134,5
134,15
82826
135
fr0010259150
09/06/17 0,85 83.782.308
133,4
iPsos (ips) G
a 31,06
32,42
103809
32,56
fr0000073298
03/07/17 0,85 44.436.235
31,06
JacQuet metal serVice (JcQ) g B 32,15
32,9
17827
32,9
fr0000033904
05/07/17 0,5 24.028.438
32,1
JcDecauX (Dec) G
a 29,7
29,74
185332
29,84
fr0000077919
16/05/17 0,56 212.676.701
29,52
KauFman & BroaD (Kof)
B 44
44,18
26555
44,4
fr0004007813
16/05/17 1,85 21.073.535
43,6
KlePierre (li) LR
a 33,9
33,63
1118321
34,05
fr0000121964
26/04/18 1,96 314.356.063
33,59
Korian (Kori)
a 29
28,98
109835
29,28
fr0010386334
28/06/17 0,6 80.983.563
28,8
laGarDère (mmb) G
a 23,71
23,8
594719
23,9
fr0000130213
08/05/17 1,3 131.133.286
23,49
latecoere (lat) g
c 5,42
5,4
316723
5,48
fr0000032278
29/06/07 0,75 94.394.902
5,4
le Bélier (beli) g
c 56
58,6
2997
58,9
fr0000072399
06/06/17 1,1 6.582.120
55,6
lna santé (lna) g
B 53,4
54,9
10489
55
fr0004170017
06/07/17 0,24 9.705.937
52,8
lectra (lss)
B 21,4
22
42566
22,1
fr0000065484
02/05/18 0,38 31.577.881
21
lineData sVices (lin) g
B 33,6
33,25
1842
33,75
fr0004156297
05/07/17 1,5 7.293.356
33,2
lisi (fii) g
a 30,1
31,45
55088
31,9
fr0000050353
02/05/18 0,48 54.023.875
30,1
m6-métroPole tV (mmt) G
a 20,42
20,64
103211
20,78
fr0000053225
17/05/17 0,85 126.414.248
20,42
maisons Du monDe (mDm)
B 33,74
33,26
85000
33,8
10/07/17 0,31 45.241.894
fr0013153541
32,98
maisons France conF. (mfc) g B 51,5
51,5
2515
51,8
fr0004159473
06/06/17 1 6.937.593
51,2
manitou (mtu) g
B 37,95
37,25
27263
37,95
fr0000038606
09/06/17 0,43 39.617.974
36,9
marie BrizarD w & s (mbWs)
B 7,91
7,83
21561
8
fr0000060873
27/09/07 0,5 28.336.515
7,83
mauna Kea (mKea)
c 2,785
2,785
30359
2,79
fr0010609263
23.147.338
2,775
mercialYs (merY) G
a 15,85
15,9
135874
16
fr0010241638
30/04/18 0,68 92.049.169
15,85
mersen (mrn) g
B 39
40,15
47427
40,6
fr0000039620
04/07/17 0,5 20.635.491
39
metaBolic eXPlorer (meteX) g c 1,98
2,005
18009
2,02
fr0004177046
23.261.500
1,98
mGi coutier (mGic) g
B 28,6
29
10814
29,2
fr0000053027
04/07/17 0,3 26.741.040
28,6
nanoBiotiX (nano) g
B 13,42
13,42
44808
13,49
fr0011341205
19.633.373
13,05
natiXis (Kn) LR
a 6,81
6,924
5925510
6,924
fr0000120685
26/05/17 0,35 3.138.305.787
6,788
natureX (nrX) g
B 134
134,6
10155
135
fr0000054694
03/07/14 0,1 9.548.741
134
netGem (ntG) g
c 2,48
2,46
3705
2,48
fr0004154060
07/06/17 0,15 29.664.667
2,45
neXans (neX) G
a 43,85
44,39
180792
44,87
fr0000044448
16/05/17 0,5 43.494.691
43,85
neXitY (nXi) G
a 51,8
52,35
101112
52,4
fr0010112524
06/06/17 2,4 56.129.724
51,5
nicoX (coX)
B 9,2
9,235
50582
9,285
fr0013018124
22.869.669
9,2
nrJ GrouP (nrG) g
B 8,6
8,54
5952
8,6
fr0000121691
15/05/12 0,3 78.417.846
8,5
oeneo (sbt) g
B 10
9,85
26558
10,08
fr0000052680
31/07/17 0,14 63.180.843
9,84
onXeo (onXeo) g
B 1,349
1,356
69278
1,36
fr0010095596
50.695.653
1,349
orPéa (orp) G
a 106,4
106,55
100247
107,55
fr0000184798
07/07/17 1 64.586.323
106,25
Parrot (parro) g
B 5,55
5,42
49224
5,55
fr0004038263
30.174.671
5,42
PHarmaGest int. (pha)
57,9
57,5
2890
57,9
fr0012882389
29/06/17 0,65 15.174.125
57
Pierre & Vacances (vac) g
B 41
40,4
1826
41
fr0000073041
19/03/12 0,7 9.804.565
40,4
PiXium Vision (piX) g
c 2,47
2,72
185792
2,81
fr0011950641
15.137.428
2,405
Plastic omnium (pom) G
a 39,2
39,6
179270
39,78
fr0000124570
02/05/18 0,67 150.976.720
39,2
PlastiValoire (pvl)
B 19,22
19,24
DiV 8 02/05/17
8648
19,4
fr0013252186
05/04/18 0,27 22.125.600
18,9
PsB inDust. (psb)
c 46
46,3
410
46,3
fr0000060329
25/04/17 1,8 3.675.000
45,8
Quantel (Qua) g
c 12,24
12,3
60261
12,44
fr0000038242
15.771.457
11,92
rallYe (ral)
a 12,95
12,94
51617
13,15
fr0000060618
18/05/17 1,4 52.064.824
12,85
recYleX sa (rX)
c 10,71
10,55
80557
10,84
fr0000120388
04/07/90 0,61 25.533.982
10,44
rémY cointreau (rco) G
a 114
115,6
63000
116,2
fr0000130395
01/08/17 1,65 50.223.800
114
reXel (rXl) G
a 12,85
12,955
1686930
13,06
fr0010451203
05/07/17 0,4 303.343.177
12,755
roBertet sa (cbe)
B
/260418
c.i.P.
fr0000045601
29/06/17 4,6 143.616
roBertet sa (cbr)
B
/121016
c.D.V. nom.
fr0000045619
rotHscHilD & co (roth)
a 31,45
31,45
26036
31,7
fr0000031684
02/10/17 0,68 77.407.512
31,4
ruBis (rui)
a 64
65
DiV 2 28/07/17
178955
65,45
fr0013269123
94.815.740
63,95
% Veil
% mois
% 52 s.
+ 1,22
- 4,46
- 23,08
+ 6,75
+ 16,26
- 1,33
+ 1,6
+ 17,57
+ 1,2
- 1,94
- 65,81
+ 1,64
+15,29
- 17,03
- 2,39
+ 5,92
- 32,73
+ 1,46
- 21,69
+ 2,92
+ 3,83
+ 52,94
+ 0,98
- 1,43
+ 21,41
+ 1,16
+12,56
+ 22,02
% an
bpa
+ haut an per
+ bas an rDt
- 9,64
2,08
1,45
+ 6,53
27,9
22,6
2,49
+ 22,01
95
72
0,45
- 2,69
0,34
0,23
+ 10,66
19,04
13,44
- 14,06
22,2
15,36
- 17,73
36,5
25,4
1,12
+ 5,49
60,15
47,76
2,52
+ 2,29
19,68
15,64
1,33
+ 21,46
542,6
417,9
0,28
+ 4,26
5,43
- 21,35
4,3
2,45
- 9,28 + 10
- 4,86
0,204
+ 17,33
0,172
- 1,28 - 5,96
- 2,34 88,65
+ 12,09 76,25
+ 9,17
+ 1,79 151,8
+ 5,81 120
- 1,12 - 17,85
- 2,32 214,4
- 27,8 160,1
0,27
+ 2,18 - 1,64
- 2,09 87,8
- 2,41 75,05
2,42
+ 0,14 - 18,55
+10,05 94,34
- 14,62 62,52
2,07
+ 2,68 + 37,37
+13,78
6,995
- 42,15
4,714
- 0,79 - 14,63
- 1,18
3,12
- 16,89
2,4
+ 0,92 + 11,72
+ 3,21 39,2
+ 32,19 33,8
1,43
- 0,26 + 34,73
+ 6,34 137,35
+ 24,62 99
0,63
+ 2,92 + 5,6
+ 1,57 34,5
+ 10,33 29,48
2,62
+ 2,65 + 19,64
+12,1
32,9
+ 33,74 26,7
1,52
+ 0,41 - 11,5
+ 5,24 36,9
- 8,35 27,16
1,88
+ 1,19 + 11,48
+ 3,42 45,3
+ 21,01 39,2
4,19
- 0,86 - 8,28
+ 2,69 38,58
- 7,16
31,55
- 0,07 - 1,58
+ 5,38 30,38
- 3,85 22,84
2,07
+ 0,51 - 10,96
+ 2,59 27,17
- 16,08 21,99
5,46
+ 0,37 - 5,43
+ 8,54
6
+ 48,76
4,35
+ 2,27 + 17,18
- 0,85 66,3
+ 46,83 50,1
1,88
+ 2,81 - 6,79
-3
60
+ 9,93 50,5
0,43
+ 3,68 - 12,52
- 4,14 26,3
- 8,94 20,35
1,73
- 1,19 - 15,42
+ 5,56 39,45
- 30,73 30,25
4,51
+ 4,42 - 21,57
- 3,82 41,75
- 13,36 29,55
1,53
+ 1,18 - 4,16
- 1,34 24,34
- 3,6
20,06
4,12
- 1,25 - 11,89
+12,14 38,58
+ 4,46 29,02
0,93
- 0,19 - 14,07
- 0,39 63,9
- 7,71 50
1,94
- 1,19 + 22,13
+ 7,97 37,95
+ 29,21 29,5
1,15
- 2
- 37,76
-11,53 13
- 43,87
7,66
- 41,24
- 8,09
5,41
+ 15,08
2,685
+ 0,32 - 13,8
+ 1,86 18,75
- 9,14
15,3
+ 2,95 + 7,53
+ 8,66 41,9
+ 49,42 35,3
1,25
+ 1,16 - 12,06
- 1,47
2,52
- 15,04
1,922
+ 1,4 - 13,97
- 5,23 36,8
- 15,6
27,55
1,03
+ 0,45 - 9,51
+ 5,92 15,61
- 19,16
12,02
+ 1,64 + 4,97
+4
7,45
+ 7,52
6,376
5,06
+ 0,15 + 51,97
+ 0,45 135,4
+ 60,24 84,1
- 0,81 + 1,65
+ 2,07
2,9
- 2,38
2,3
6,1
+ 1,37 - 13,15
+ 5,69 52,26
- 14,06 39,69
1,13
+ 1,16 + 5,5
+ 0,58 54,55
+ 4,32 45,28
4,59
+ 0,44 - 8,93
+ 1,82 10,95
- 8,38
8,7
- 0,7 - 6,36
- 0,93
9,24
- 19,05
8,06
- 1,4 - 3,9
- 3,05 10,94
+ 15,88
9,55
1,42
+ 1,19 + 25,56
+ 1,5
2,49
- 49,4
1,09
+ 0,19 + 8,39
+ 3,2 107,55
+ 12,45 87,5
0,94
- 1,81 - 38,55
+ 3,83
9,56
- 38,76
5,09
- 0,69 + 30,83
+ 6,88 59,6
+ 51,84 44,05
1,13
- 1,1
- 11,85
+11,14 45,65
- 6,26 34,2
+ 9,02 + 6,7
+ 4,6
4,085
- 56,84
2,157
+ 1,1 + 4,5
+ 1,8
41,95
+ 10
36
1,24
+ 1,37 + 2,89
+ 5,48 20,1
- 7,28 16,6
10,4
+ 4,07
- 0,43 48,4
- 6,84 44,2
3,89
+ 1,82 + 74,47
+46,43 12,68
+110,62
6,8
- 12,74
+ 6,07 16,32
- 38,03 11,35
10,82
- 1,77 - 19,03
+ 2,53 15,35
+192,24 10,06
+ 1,32 + 0,09
- 0,17 120,8
+ 23
99,05
1,43
+ 0,82 - 14,32
- 5,78 15,58
- 21,01 12,455
3,09
+ 33
+13,35 399
+ 53,97 330
460
+ 3
+ 5,18 33,85
+ 10,14 28,25
+ 0,78 + 10,21
+10,83 65,45
+ 37,38 53,55
2,16
srD suite
Valeurs françaIses
Valeurs mnémo / info /
ouv
ost
vol.
isin / Devise / Date Détach. / Div nb titres
sartorius steD. Bio. (Dim)
a 78,5
DiV 6 10/05/16
101237
fr0013154002
09/04/18 0,46 92.180.190
saVencia (bh)
B 85,8
2145
fr0000120107
15/05/17 1,6 14.032.930
a 33,57
scor (scr) LR
573946
fr0010411983
30/04/18 1,65 193.500.317
seB (sK) G
a 158,9
53065
fr0000121709
16/05/17 1,72 50.169.049
seQuana (seQ)
c 0,584
85762
fr0011352590
65.183.351
ses-imaGotaG (sesl) g
B 25,2
12386
fr0010282822
25/06/12 0,5 13.384.229
sHowroomPriVé (srp) g
B 7,6
127004
fr0013006558
32.804.103
B 85
siPH (siph) g
21
fr0000036857
20/06/14 0,98 5.060.790
soitec (soi) G
B 67,25
eX-Ds 13/05/16 reGr.1P20
86088
fr0013227113
30.311.510
solocal GPe (local) g
B 1,07
reGr.
1527985
fr0012938884
582.684.440
soPra steria GP (sop)
a 176,5
47315
fr0000050809
03/07/17 2,2 20.547.701
sPie (spie) G
a 18,62
808805
fr0012757854
27/09/17 0,16 150.000.000
sQli (sQi)
37,35
3006
fr0011289040
21/07/17 0,88 3.959.538
st DuPont (Dpt) g
c 0,146
256980
fr0000054199
16/09/14 0 524.279.556
steF (stf) g
B 102,2
3687
fr0000064271
15/05/17 2,25 13.165.649
c 1,316
stentYs (stnt) g
119225
fr0010949404
26.813.317
suez enVironnement (sev) LR a 11,62
2605209
fr0010613471
15/05/17 0,65 621.362.579
suPersonic im. (ssi) g
c 1,758
10185
fr0010526814
23.209.127
sworD GrouP (sWp) g
B 36,8
8155
fr0004180578
03/05/17 1,02 9.544.965
sYnerGie (sDG) g
B 50,7
10459
fr0000032658
21/06/17 0,6 24.362.000
tarKett (tKtt) G
a 24,48
128779
fr0004188670
04/07/17 0,6 63.722.696
tecHnicolor (tch) G
a 1,357
12058147
fr0010918292
21/06/17 0,06 414.461.178
telePerFormance (rcf) G
a 133
147474
fr0000051807
25/04/18 1,85 57.780.000
terreis (ter)
B 42,3
388
fr0010407049
14/11/17 0,4 25.239.254
tF1 (tfi) G
a 10,35
490839
fr0000054900
30/04/18 0,35 209.865.742
tHales (ho) LR
a 104,9
413256
fr0000121329
06/12/17 0,45 212.717.647
tHermaDor GrouPe (thep) g B 115,5
1333
fr0000061111
23/04/18 3,4 4.554.876
tiKeHau caPital (tKo)
a 28,3
eX D s 03/07/17
36205
fr0013230612
70.888.284
c 10,35
touaX (toup) g
3072
fr0000033003
30/12/14 0,5 7.011.547
transGène (tnG)
B 2,77
102514
fr0005175080
62.075.190
triGano (tri) g
B 157
25304
fr0005691656
11/01/18 1,3 19.336.269
uBisoFt entertainment (ubi) G a 80,8
683671
fr0000054470
111.645.032
Vallourec (vK) G
a5
3823928
fr0000120354
04/06/15 0,81 457.987.760
ValneVa (vla) g
B 3,9
307555
fr0004056851
78.773.618
Vicat (vct) G
a 61
56402
fr0000031775
20/04/18 1,5 44.900.000
Vilmorin & cie (rin) G
a 58,6
17688
fr0000052516
13/12/17 1,6 20.833.902
a 129,2
VirBac (virp) g
4777
fr0000031577
26/06/15 1,9 8.458.000
VranKen-PommerY m. (vrap)
B 23,7
780
fr0000062796
06/07/17 0,8 8.937.085
waVestone (Wave)
B 143,6
2984
fr0004036036
02/08/17 0,61 4.966.882
a 125,4
wenDel (mf) G
80907
fr0000121204
23/05/17 2,35 46.253.210
worlDline (Wln) G
a 41,8
106332
fr0011981968
132.175.623
X-FaB silicon (Xfab)
a 8,11
123421
be0974310428
130.781.669
XPo loGistics (Xpo) g
a 306
80
fr0000052870
13/07/17 1,28 9.836.241
clot
+ haut
+ bas
79,6
80,25
77,6
85
85,8
84,2
33,41
33,88
33,36
158,9
160,9
158,3
0,572
0,586
0,572
25,5
25,5
25,2
7,5
7,77
7,37
85
85
85
68,25
69,4
67,25
1,052
1,08
1,051
173,2
177,7
172,8
18,27
18,62
18,04
38,4
38,65
37,35
0,142
0,148
0,142
104,2
106
101
1,382
1,39
1,316
11,88
11,96
11,6
1,752
1,758
1,726
37,2
37,2
36,5
50,4
51,4
50,4
24,32
24,6
24,26
1,421
1,423
1,311
135,3
136,3
133
42,4
42,5
42,2
10,63
10,73
10,35
105,25
105,9
104,3
117,5
119,5
115,5
27,9
28,5
27,7
10,2
10,35
10,2
2,85
2,885
2,765
155,5
158,9
155,5
81,88
82,9
79,76
5,1
5,14
4,99
4
4,01
3,88
61,4
62
60,85
57,6
58,8
57,3
128,4
129,8
128
23,8
23,8
23,3
150,6
150,8
143,6
125,8
126,7
125,4
41,54
42,04
41,38
8,13
8,2
7,86
308
308
306
% Veil % an
bpa
% mois + haut an per
% 52 s. + bas an rDt
+ 2,84 + 32,03
+ 8,37 80,25
+ 26,49 59,75
0,53
- 0,93 + 5,3
- 2,52 88,8
+ 5,39 78,4
1,88
- 0,71 - 0,4
+ 0,45 36,89
- 3,4
31,78
4,94
+ 2,88
+ 2,38 175,9
+ 4,27 152,1
1,08
- 1,38 - 17,1
-20
0,9
- 46,94
0,564
+ 1,19 - 14,6
- 7,78 30,5
- 16,97 23,6
- 0,93 + 18,3
- 3,85
11,7
- 68,89
6,27
- 0,12 + 1,74
87,9
+ 51
83,9
+ 1,11 + 14,8
+15,87 77,2
+ 66,06 54,6
- 1,13 + 26,75
- 8,52
1,297
- 7,72
0,832
- 2,09 + 11,13
+ 4,53 177,7
+ 25,1
145,8
1,27
- 2,46 - 15,83
+ 1,67 22,4
- 29,03 17,11
0,88
+ 1,19 + 8,57
+ 2,95 40,2
- 3,49 33
2,29
- 5,33
- 6,58
0,205
- 21,11
0,142
+ 1,96 + 10,36
+ 2,16 106,8
+ 25,54 92
2,16
+ 5,18 - 9,81
- 6,11
2,011
- 37,74
1,26
- 0,67 - 18,99
+ 0,93 14,925
- 22,53 10,58
5,47
- 0,46 - 6,81
+13,77
2,32
- 1,01
1,508
+ 2,62 + 9,93
+ 6,13
37,3
+ 17,72 32,5
3,23
- 0,79 + 14,85
- 1,37 53,6
+ 32,74 43,55
1,19
- 0,65 - 30,47
-10,65 37,34
- 44,28 21,38
2,47
+ 4,72 - 50,49
+ 3,42
3,328
- 69,64
1,152
+ 1,81 + 13,27
+ 7,38 136,3
+ 14,76 111
1,37
+ 0,24 - 0,93
+6
48,2
+ 12,17 39,2
+ 2,71 - 13,47
- 3,63 12,89
- 7,53
9,76
3,29
+ 0,24 + 17,1
+ 6,38 105,9
+ 7,89 84,3
0,43
- 1,67 + 3,52
+ 2,17 133
+ 28,22 111
2,89
- 1,41 + 27,11
+ 8,14 29,3
+ 15,83 21,4
- 1,45 - 12,75
+2
12,4
- 10,45
9,1
+ 3,07 + 0,71
- 4,36
3,46
- 12,31
2,715
- 0,58 + 5,57
+6
162,7
+ 57,96 135
0,84
+ 3,31 + 27,66
+19,5
82,9
+ 83,9
61,6
+ 2
+ 1,29
+18,49
6,078
- 11,18
4,152
+ 2,3 + 44,4
+12,36
4,01
+ 43,37
2,78
+ 0,57 - 6,67
+ 0,08 70,9
- 6,7
59,55
2,44
- 1,71 - 34,8
-18,53 91,9
- 13,47 56,4
2,78
- 0,62 + 3,97
+ 7,54 130,4
- 14,4 103
+ 0,42 + 0,85
+ 4,85 24,4
+ 7,69 22,5
3,36
+ 5,46 + 22,15
+12,22 150,8
+ 92,12 124
0,41
+ 0,48 - 12,88
- 0,71 152,6
- 3,9 120,6
1,87
- 0,57 + 2,14
+ 0,68 47
+ 35,57 39,74
+ 1,63 - 15,34
- 7,09 11
- 0,85
7,63
+ 0,65 + 19,61
+ 4,05 322
+ 57,79 244
Autres Valeurs de la Zone euro
Gemalto (Gto) L
nl0000400653
noKia (noKia) R
fi0009000681
ses (sesG) LR
lu0088087324
a 49,88
486854
22/05/17 0,43 90.423.814
a 5,018
1037093
24/05/17 0,12 5.839.381.803
13,2
3420990
23/04/18 0,68 351.105.589
49,97 + 0,18 + 0,95
50,02
+ 0,64 50,14
49,84
- 4,73 49,1
4,838 - 2,73 + 24,24
5,018 + 8,06
5,018
4,82
- 9,57
3,845
13,3
+ 3,91 + 2,23
13,61
+21,07 14,095
13,17
- 35,19 10,55
4,21
11,86
0,3
16,34
3,51
6,02
VAleurs Zone InternatIonale
General electric (Gne)
11,9
11,96
6950
11,96
usD 23/02/18 0,08 8.683.512.335
11,7
8,35
8,356
21122
8,395
Gb0005405286
usD 22/02/18 0,21 20.092.409.280 8,346
laFarGeHolcim ltD (lhn)
a 46,27
46,58
290736
46,76
ch0012214059
chf 08/05/17 2 606.909.080
46,13
rusal Plc (rusal)
/090418
reG. s
us9098832093
usD 05/09/17 0,37 1.636.363.646
scHlumBerGer (slb)
a 56,8
57
1744
57,4
an8068571086
usD 06/02/18 0,5 1.434.212.164
56,6
stallerGenes Greer (staGr) a 24,65
24,5
2588
24,95
Gb00bZ21rf93
19.738.000
24,5
us3696041033
HsBc (hsb)
a
+ 0,5 - 18,58
+ 9,72 16,12
- 54,95 10,32
+ 0,35 - 2,15
+ 8,86
8,996
+ 10,38
7,497
+ 0,63 - 0,98
+ 5,19
51,1
- 12,36 43,3
- 9,91
- 4,76 13
+ 8,58 10
- 1,04 + 2,04
+ 8,78 65,4
- 13,15
51
- 0,61 - 36,38
-14,93 41,7
- 29,66 24,05
La cote a changé.
Vous pouvez retrouver
les Bourses internationales
sur http://investir.lesechos.fr
1,29
52,19
4
3,45
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
32 // FINANCE & MARCHES
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos
euronext//taux&changes//matières premières
euronexT hors srd
actions
françaises
isin
valeur
ouv
+ht +bs
clôt écart vol
fr0000076887 a.s.t. groupeg
c 13,1
13,36
12,82
12,98 - 0,15
38431
fr0013185857 abeo
c 35,8 35,9
35,4
35,8 + 0,85
330
fr0000076861 acteosg
c 5,22
5,24
5,14
5,2 + 0,78
2954
be0974269012 ad capital
0,11
fr0000062978 adl partnerg
c 15,7
16
15,7
16
+ 1,59
1187
fr0012821890 adux (ex:hi media) c 4,77
5,02
4,77
4,96 + 3,33
15074
fr0004152874 advenisg
c 1,995 2,01
1,96
1,96 - 1,75
350
fr0013296746 advicenne
c 11,58 11,58
11,576
11,576- 0,02
632
fr0000053043 advini
c 34,2 35
34,2
35
799
fr0000036105 affine reg
c 17,6
17,7
17,3
17,4 - 0,57
5640
fr0000044612 afone
c 8,45 8,45
8,45
8,45 - 0,59
111
fr0000062804 alpha mos
c 0,44 0,44
0,396
0,435- 1,14
6198
fr0000039216 altareit
b338
338
338
338
1
fr0011051598 amoebag
c 5,84 6,03
5,4
5,44 - 6,37
180128
fr0013258589 antalis
b 1,628 1,67
1,622
1,67 + 2,2
24034
b 42,7
45
42,7
44,4 + 3,26
3453
fr0010481960 argang
fr0012185536 artea
c
7,65
fr0000076952 artois
a6450 6450 6450
6450
+ 1,58
2
fr0011992700 ateme
c 17,2
17,64
17,2
17,34 + 0,81
17511
fr0004042083 au femining
b 39,4 39,5
39,4
39,4
4123
fr0000061780 augros cp
c 5,1
5,1
5,1
5,1
1616
fr0013183589 aures tech.
c 46,65 47,5
46,55
47,5 + 2,26
1055
fr0011800218 awoxg
2,01
2,02
1,97
2
- 0,5
4809
fr0000064123 baccarat
b
216
mc0000031187 bains monaco
b 51,6 52,6
51,6
51,6 + 0,78
4249
fr0013258399 balyo
c 5,6
5,63
5,51
5,57 - 2,28
15999
8,85
fr0000062788 barbara bui
c
fr0000035370 bastide
c 48,9 50
48,4
50 + 2,25
3579
90
fr0000062150 bleecker
c
fr0011592104 blue solutionsg
16,95 17,15
16,9
17 + 0,59
2710
fr0004548873 bourbonGg
a 5,25
5,55
5,24
5,55 + 6,73 106281
fr0000074254 bourse direct
c 1,58
1,59
1,57
1,59
2706
fr0000078958 business et dec.g
c
7,8
fr0010151589 cafom
c 9,55 9,55
8,6
9,5 - 0,52
3479
fr0012969095 capelli
46
46
44,6
46
501
fr0000064156 carp.de partic.
c
51,5
fr0000072894 castg
c 3,48 3,51
3,47
3,51 + 0,86
4736
fr0000064446 catering inter.g
b 18,75 18,95
18,75
18,9 + 0,8
1890
fr0010193979 cbo territoriag
c 4,03 4,06
4,02
4,03 + 0,25 37049
fr0000078339 cca intern.
c
4,99
fr0000053506 cegedimg
b 35,3 36,9
35,2
35,2
33286
fr0010309096 cegerealg
b 45
47,4
43,2
44,2 - 7,72
3501
fr0012633360 cellnovog
c 2,9
2,925 2,865
2,88 + 0,35
16793
fr0012616852 cerenisg
b 1,96
1,97
1,954
1,968+ 0,72
9924
fr0000037475 cfi
c
1,87
fr0000060907 chausseria sa
c
0,001
fr0000054322 cibox inter.g
c 0,272 0,281 0,26
0,263 - 5,05 1010623
fr0000060824 clayeuxg
c 0,248 0,248 0,248
0,248
247
fr0000053399 cnimg
b 120
120,5 120
120,5 + 0,42
84
fr0004031763 coherisg
c 2,64 2,64
2,62
2,63 - 0,38
888
nl0010489522 constellium
11
fr0000065393 courtois
c 125
126
125
126 + 0,8
6
fr0000044323 cr alpes prov.
c106,3 107,2 106,3
107,2 + 0,85
230
fr0000185506 cr atl. vendée
c 133,76 134,5
133,5
134,2 + 0,54
517
fr0010483768 cr brie picard.
b 25,5
25,8
25,405 25,75 + 2,39
4777
fr0000045213 cr ille vilaine
c 91
91,75
91
91,75 + 0,55
621
fr0010461053 cr languedoc
c 65,99 66,6
65,99
66,6 + 0,76
907
fr0000045239 cr loire hte-loire c 91,6
91,8
91,01
91,6
191
fr0000045551 cr morbihan
c 75
76,8
75
76,8 + 1,32
766
fr0000185514 cr nord france
b 22,6
22,85 22,55
22,7 + 0,89
3825
fr0000044364 cr norm. seine
c130,38 130,4 130
130,4
363
fr0000045528 cr paris idf
b 82,7
83,2
82,6
83 + 0,4
991
fr0000045346 cr rhône-alpes
c 189,78 189,8
189,78 189,8
57
fr0000045544 cr toulouse
c 110
110,2
110
110
- 0,36
97
fr0000045304 cr tour. poitou
c106,08 106,08 104
105,4 - 0,66
370
3,12
fr0000050395 crosswood
c
fr0007317813 cs-com. et syst.g
c 7,28
7,28
7,24
7,24 - 0,28
1095
fr0011026749 daletg
c 14,4
14,5
14,2
14,3 + 0,7
675
fr0000036774 dane-elec memoryg c
0,56
fr0010879056 deinove
3,655 3,735 3,63
3,65 - 0,55
26619
fr0013283108 delta plus group b 49,4 49,4
47,2
47,2 - 3,28
2713
fr0000035784 digigram
c
0,65
fr0012202497 dms
c 1,65
1,65
1,55
1,59 - 5,92
59245
fr0000065260 docks pétroles a c545 545
525
525
- 2,78
7
fr0000052839 dom securityg
c 60
60,2
59,8
60,2 + 0,33
54
fr0010099515 ecag
c 18,1
18,3
18,1
18,3 + 1,11
367
fr0000072373 egideg
c 2,42 2,42
2,36
2,39 + 1,27
11979
fr0000031023 elect. strasbourg b 129,5 131
129
131
+ 1,55
159
fr0012650166 electro powerg
c 10,9
11,15
10,8
11,05 + 1,84
24348
fr0004030708 encres dubuitg
c 5,4
5,48
5,32
5,48 - 1,44
8340
fr0000120669 essog
b 50,3 50,5
49,7
50
- 0,4
2636
fr0004254035 euler hermes gpG a
122
fr0000061475 eurasia fonc inv
c
0,25
fr0000075343 euromedis groupeg c 6,6
6,75
6,6
6,75 + 0,75
1111
fr0010490920 europacorpg
c 2,84 3,12
2,77
3,03 + 8,6
582416
fr0000064164 exacompta clairef. c 128
129
128
129
+ 7,5
267
fr0000037343 expl. prod. chim.
c
900
fr0000039026 expl. prod. chim.
c875
875
875
875
3
fr0000062341 f.i.e.b.m.
c 6
6
6
6
1300
105
fr0000062507 f.i.e.b.m.
c
fr0000038184 f.i.p.p.
c 0,27 0,286 0,27
0,281+ 4,07 145871
fr0000063034 fauvet-girel g
c
0,001
fr0011271600 fermentalgg
3,06 3,07
3,03
3,065+ 0,16
16029
fr0000062101 fermière cannes
b
1570
fr0000061418 fiducial office
c 29,8 29,8
29,8
29,8
1
fr0000060535 fiducial re
b 198
198
198
198
1
fr0000076986 fin. moncey
a
6300
fr0000035123 finatis
b 51,5
51,5
51
51
- 1,92
89
fr0000074759 fleury michon
b 48,3 48,4
47,9
48,4 + 0,42
663
fr0000065930 foncière 7 inv.
c 2
2
2
2 + 22,7
11
fr0000064362 foncière atland
c
115
fr0000038499 foncière euris
b 38
38
38
38
61
fr0010341032 foncière inea
b 40
40
40
40
142
fr0011277391 foncière paris nord c 0,044 0,044 0,042
0,042- 4,55 257372
fr0000063265 foncière r-paris
c
34,97
fr0000053944 foncière volta
c
4,18
fr0013030152 française energie c 17,75 18,25
17,75
18,1 + 3,13
2117
fr0010588079 frey
b 28,4 28,4
28,2
28,2 - 0,7
1363
fr0000031973 fsdv
c
36,2
fr0000030611 galimmo
c 24,4 24,4
24,4
24,4
1
fr0000034894 gaumont
b 133,5 137
133,5
136
+ 1,49
443
fr0000053035 gea
c 101,5 101,5
101,5
101,5
7
fr0010501692 generixg
c 3,18
3,2
3,15
3,17 - 0,63
6579
fr0011799907 genomic visiong
1,906 1,906 1,86
1,878+ 2,07
19031
fr0000061459 gérard perrier
c 55,8 56
55,8
56 + 0,36
92
fr0004038099 gfi informatiqueg b 8,02 8,02
8,02
8,02 + 0,25
662
fr0000065971 graines voltZ
c 54,5 54,5
54,5
54,5 + 0,93
827
fr0000124232 groupe ird
c 24,4 24,4
24,4
24,4
201
fr0004010338 groupe jaj
c
1,8
fr0004050300 groupe openg
c 34,75 35,6
34,5
35,55 + 1,28
15141
fr0010214064 groupe piZZorno
c 23,1
23,4
22,1
22,6 - 3,83
2396
fr0004155000 groupe sfpi
c 3,4
3,4
3,35
3,37 - 0,88
8796
fr0010340406 groupe vial
c
0,91
fr0000032526 guerbetg
b 53,8 54,8
53,5
54,3 + 3,43
38627
fr0000066722 guillemot corp.g
c 4,59 4,75
4,41
4,69 + 2,18
46916
fr0004035061 guy degrenne
c 0,33 0,33
0,33
0,33 - 2,94
1001
fr0000066540 herigeg
c 43,6 43,7
42,6
42,7 - 1,39
510
fr0000038531 hf companyg
c 8,88 8,9
8,8
8,86 - 0,45
643
fr0012821916 hipay group
c 15
15,15
15
15,15 + 0,66
591
fr0000065278 hopscotch groupeg c 8,5
8,5
8,44
8,48 - 0,47
630
fr0000051393 idi
b 48,9 49,4
48,7
48,9 + 2,09
3234
fr0000030827 ige + xaog
c149
149,5 149
149,5 + 0,34
10
fr0000033243 immo. dassault
b 47,3
47,5
47,3
47,5 + 0,42
1720
fr0000036980 immo. hôtelière
c
1,04
fr0000066219 ind. fin. ent.
c
74
fr0000071797 infotelg
c 54,2 56,2
53,4
53,4 - 0,19
17766
fr0000064297 innelec mult.g
c 6
6
5,86
5,96 - 0,67
2051
fr0000060451 installux sa
c
426
- 0,47
fr0000064958 intexa
c
2,24
fr0013233012 inventiva
b 6,96
7,26
6,96
7,2 - 0,28
3332
fr0000072597 it linkg
c 11,6
11,6
11,55
11,6
127
fr0004026151 itesoftg
c 4,44 4,64
4,4
4,48 + 2,75
13833
fr0000073843 its groupg
c 7,28
7,28
6,7
7,26 - 0,28
4306
fr0012872141 jacques bogart
c 8,76 9
8,6
8,7
6876
fr0004029411 keyrusg
c 7,26
7,32
7,22
7,24 - 0,28
3066
fr0000039638 la foncièreverte c
57
fr0000066607 lacroix sa
c 28,7
29,2
28
28
- 3,11
8866
fr0000035263 lafuma
c
23,2
fr0004027068 lanson-bcc
b 32,2 32,4
32
32,4 + 0,62
337
fr0006864484 laurent-perrier
b 110
110
104
105,5 + 0,96
727
fr0000075673 le tanneurg
c 2
2
2
2
- 9,09
730
fr0000121295 lebon
c 191,5 192,5
191
192,5 + 1,05
156
fr0004165801 les hôtels de paris c
2,2
fr0004023208 les nx constr.
b 54
55
54
54,6
384
fr0000033599 lexibookg
c 1,3
1,365
1,285
1,33 + 2,31
3446
fr0000121352 locindus
b 21,6
22,2
21,6
22
+ 0,92
3156
fr0000030074 malteries fr-b
c510
530
510
530
- 0,94
21
fr0000032302 manutan inter.g
b 83,2 83,8
81,8
83,8 + 0,96
933
fr0000051070 maurel & promG
a 4,785 4,8
4,645
4,8 + 0,63 330981
fr0011742329 mcphy energyg
5,22
5,39
5,18
5,28 + 0,96
42401
fr0000061244 mecelec
c 2,06 2,06
2,06
2,06 + 0,49
36
fr0000052623 medasysg
c 0,425 0,458 0,421
0,438+ 1,62 134306
fr0000064404 média 6
c 14,45 14,55
14,45
14,55 + 1,04
2
c 1,955 1,995 1,955
1,99 - 1,97
3131
fr0010298620 memscapg
actions
françaises
euronexT hors srd suite
isin
fr0000077570
fr0011584549
fr0000064180
fr0004034320
fr0000060196
fr0000037970
fr0011341205
fr0000120560
fr0004050250
fr0012789386
fr0010298901
fr0010428771
fr0000075392
fr0013190410
fr0010609206
fr0013318813
fr0010263202
fr0000052896
fr0000038465
fr0011027135
fr0000053514
fr0000066441
fr0012432516
fr0000060832
fr0004044600
fr0012613610
fr0010380626
fr0010211615
fr0000044471
fr0000075954
fr0000039091
fr0000060071
fr0000060121
fr0006239109
fr0000039109
fr0004175842
fr0011950682
fr0000060790
fr0000074122
fr0013214145
fr0004016699
fr0010209809
fr0000072563
fr0000078321
fr0000038804
fr0000075517
fr0000065864
fr0000131732
fr0000063307
fr0004529147
fr0004037182
fr0000066482
fr0000060949
valeur
ouv
+ht
micropoleg
c 1,485 1,575
mndg
3,815 3,965
moul. strasbourg c
mr bricolage sa
b 14,75 14,8
mrm
c 1,69
1,71
musée grévin
c
nanobiotixg
b 13,42 13,49
neopostG
a 22,28 22,56
neuronesg
b 25,6
25,9
nextstage
c 101
101
officiis propertiesg c 1,74
1,75
ol groupeg
c 3,04 3,07
orapig
c 9,56 9,58
orchestra-pre.
c 2,5
2,52
orege
3,49 3,49
paragon id
c 34,55 34,8
parefg
c 82
82
paris. de chauf.
b
passat
c 4,26 4,3
patrimoine & com
b 19,5
19,6
pcas g
c 18,7
18,8
poujoulat
c 42,8 42,8
poxelg
c 7,04 7,17
precia g
c204 208
prismaflexg
c 18,45 19,4
prodways group
b 4,63 4,69
prologueg
c 0,66 0,67
quotium tech.
c
ramsay gds
b 19,3
19,3
riberg
c 3,58 3,67
robertet sa
b498 500
s.a.m.s.e.
b 177
177
sabeton
c 25
25
scbsmg
c 7,1
7,1
séché env.g
b 30,2 30,2
selectirente
c 72
72
sergeferrari group c 10,15 10,2
signaux girod
c 25,5
25,6
sii
c 24,9 25
smcp
a 21,15 21,25
smtpcg
b 22,95 23,45
soc. fr. casinos
c
sodifrance
c 18,4
18,4
soditech ing.
c 1,07
1,07
sofibus
c
14,9
soft computingg c 14,9
sogeclairg
c 48,5 49
spir com.
c
tayninh
c
tessig
b 173,5 174,5
thermocompactg c
tipiak
c 91
91
tivoly
c 33,2
33,8
+bs
1,465
3,815
clôt écart vol
1,51 + 1,34 226622
3,935+ 3,55 20290
670
14,75
1,69
14,75 - 1,34
1,71 + 0,59
13,05
22,06
25,4
101
1,73
3,03
9,56
2,42
3,49
34,45
80
13,42 + 0,45
22,48 + 0,54
25,8 + 0,78
101
1,75 + 0,58
3,07 + 0,99
9,56
2,5 - 0,79
3,49
34,5
80
- 1,24
427
1379
78,5
44808
101118
3969
1
5835
13744
3
15976
2
252
24
isin
fr0000064388
fr0000039240
fr0000036816
fr0010127662
fr0000079147
fr0000054215
fr0000034548
fr0000074197
fr0000062465
fr0004186856
fr0000066680
fr0000050049
fr0000035719
fr0000065765
fr0011995588
fr0004034072
fr0011471291
valeur
tonna elect.
toupargel groupe
tour eiffel
txcellg
u10g
unibel
union fin. fr. bque g
utig
verneuil part.
vetoquinolg
videlio (ex:iec)
viel et cieg
viktoria investg
visiodentg
voltalia
xilam animationg
ymagisg
ouv
c
c 4,3
b 54,2
1,026
c 3,5
a
b 30,3
c 0,86
c
b 53,6
c 1,56
c 5,68
c
c
b 10,02
c 63
7,78
+ht
+bs
clôt
écart vol
0,46
4,3
54,4
1,12
3,56
4,12
54,2
1,022
3,5
4,16 - 3,26
503
54,4 + 0,37
165
1,068+ 4,3 338305
3,54 + 0,28
1687
30,7
0,86
30,3
0,792
30,6
0,804- 6,51
53,6
1,59
5,68
53
1,56
5,44
53 + 0,76
1,59 + 3,92
5,56 + 0,36
630
92261
357
633
1241
4,74
2,3
10,4
68,5
7,78
10,02
63
7,66
10,2 + 2
66,1 + 4,92
7,74 - 0,51
7773
36654
3554
20,8
19
19,3 - 0,52
3,54
3,6 - 0,55
492
496
- 0,4
177
177
25
25 + 4,17
7,1
7,1
29,9
30,1
72
72
10,1
10,1 - 0,49
25,5
25,5
24,8
24,8 - 0,8
20,795 20,97 - 0,83
22,6
23,45 + 1,96
1851
28256
350
44
100
142
17091
410
52
448
428
33716
1222
2,46
18,4
1,07
18,4 + 1,1
1,07 - 1,84
278
200
163
14,4
48,5
14,8
48,8
- 0,67
- 1,81
424
618
3,53
1,35
165
169,5
- 2,31
1808
35,5
91
33
91
33,4 + 1,21
39
516
auTres valeurs de la Zone euro
lu0569974404
it0001389631
be0974260896
nl0010949392
be0974290224
nl0006294274
it0001210050
ie00bjys1g50
be0003853703
fi0009000681
be0946620946
nl0000289783
nl0000289817
aperam
beni stabili
celyad
cnova nv
dexia
euronext
fedon
mainstay medical
montea cva
nokiaR
rentabiliweb gpg
robeco nv
rolinco
a 40,45 41,46 40,4
0,765 0,765 0,75
c 28,82 30,14
28,54
a 4,1
4,1
4,1
c 6,96 6,96
6,86
a 59,45 60,5
59,45
c
41,41
0,75
29,1
4,1
6,86
60,25
+ 2,58
- 2,03
+ 2,03
- 0,87
+ 1,43
5091
39381
171
796
133150
13,49
- 1,91
44,4 - 0,23
4,838- 2,73 1037093
14,2
44,4 44,5
44,4
a 5,018 5,018 4,82
c
36,44 36,44 36,44
38,5 38,5
38,5
8,98
36,44 + 0,52
38,5 + 0,34
abbvie
agta record
bras. ouest afr.
brass. cameroun
caterpillar inc.
cfoa
coca cola enter.
diageo
lilly and co
forestière eq.
gds rusal
geneurog
hexcel
infosys
maroc telecom
merck and co inc
66
625
66
625
66
625
- 0,75
- 0,79
1
1
119
3
45,57
29,535 29
c
29,535+ 2,2
64,5
+ 1,55
235
670
8,05
b 6,16
6,16
6,14
6,14
753
50
c
+ 1,39
13,8 - 1,43
48,2 - 2,82
14,6
14
49
changes : cours au comptant
14
49
13,5
48,2
var.
veille
en %
var.
année
en %
dollar us
1,1972
livre sterliNg
0,8799
FraNc suisse
1,194
couroNNe daNoise
7,4488
couroNNe Norv.
9,7209
kuNa croate
7,4116
couroNNe suedoise
10,6548
dollar caNadieN
1,5388
yeN JaPoNais
131,6025
dollar australieN
1,5965
rouble russe
76,4715
rouPie iNdieNNe
79,8898
dollar Neo-zelaNdais 1,7091
couroNNe tcheQue
25,566
ForiNt hoNgrois
314,5
zloty PoloNais
4,2704
lev bulgare
1,9559
dollar hoNg-koNg
9,3967
WoN sud coreeN
1289,1751
Peso MexicaiN
22,8493
real
4,2416
dollar siNgaPour
1,5986
raNd sud-aFricaiN
15,1666
livre turQue
4,9878
reNMibi yuaN
7,6169
ruPiah
16692,8633
Peso PhiliPPiN
62,133
riNggit Malais
4,719
bath thalaNdais
38,0028
-0,19
-0,12
-0,08
-0,03
0,18
0,75
0,38
-0,16
-0,13
-0,28
0,08
-0,28
-0,16
-0,42
0,12
-0,08
-0,02
-0,18
-0,31
0,53
0,85
-0,06
-0,11
1,42
-0,41
-0,44
0,08
0,32
-0,11
-0,28
-0,83
2,08
0,02
-1,32
-0,28
8,48
1,94
-2,80
3,83
10,57
4,21
1,06
0,10
1,20
2,27
-0,01
0,16
0,65
-3,20
6,69
-0,45
2,06
9,51
-2,41
2,64
3,52
-3,32
-2,79
principaux taux directeurs
pays
taux de référence
taux en %
02-05-2018
eur
eur
usd
gbp
chf
sek
dkk
jpy
cad
usd
1
1,1972
0,8799
1,194
10,6548
7,4488
1,316
1,5388
gbp
0,8353
1,1365
1
1,3605
0,735
1
0,9976
1,3571
8,9007 12,1108
6,2226
8,466
1,0991 149,5298
1,2855
1,749
chf
sek
dkk
0,8375
1,0024
0,7369
1
8,924
6,2383
110,21
1,2888
0,0939
0,1124
0,0826
0,1121
1
0,6989
12,3469
0,1444
0,1343
0,1607
0,1181
0,1603
1,4307
1
0,1766
20,659
- 0,66
572
59,13
19,91
c
a159
50
159
155,5
156,5
11,28
c
361
+ 9,81
0,02
valeur
ouv
+ht
+bs
clôt
fr0010641449
fr0010397760
fr0012788065
fr0012816825
fr0011648716
fr0010907956
fr0000035818
fr0004166197
fr0000044810
fr0010342329
fr0012819381
fr0013204070
fr0000077562
fr0004153930
fr0010458729
fr0011053636
fr0004155687
fr0004032746
fr0004171346
fr0000064529
fr0000061608
fr0004197747
fr0013263878
fr0004155240
fr0004045847
agrogeneration
auplata
biocorp
biophytis
carbio
carmat
esker
evolis
europlasma
gaussin
groupe guillin
groupe parot
hiolle industries
hybrigenics
implanet
leadmedia group
mastrad
neovacs
nextedia
nsc groupe
piscines desjoyaux
theradiag
umanis
vergnet
voy. du monde
0,389
0,115
9,08
3,335
7,69
22,3
55,4
41,2
0,183
0,32
36,2
9,16
5,05
0,484
0,386
0,391
0,118
9,18
3,34
7,75
22,5
55,9
41,6
0,192
0,32
36,8
9,4
5,05
0,494
0,426
0,387
0,113
9
3,18
7,65
22,05
55,4
41,2
0,176
0,312
36,2
8,96
4,96
0,482
0,386
0,387+ 0,52
0,117 + 3,18
9,1 + 0,44
3,27 + 0,31
7,75 + 0,78
22,3 + 0,68
55,9 + 0,9
41,3 + 0,24
0,185+ 0,54
0,313 - 2,19
36,55 + 0,97
9,4 + 3,52
5,05 + 1
0,49 - 0,91
0,408+ 4,62
0,469 0,479
0,373 0,39
0,96 0,96
0,451
0,373
0,942
0,479+ 2,13
0,38 + 2,43
0,946- 0,74
14,45
1,53
15,45
125,5
jpy (100)
cad
0,7599
0,9098
0,6688
0,9074
0,081
5,6617
1
1,1697
0,6499
0,7779
0,5718
0,7759
6,9244
4,8405
0,8549
1
14,5
1,55
15,8
128
écart vol
62729
2452664
1168
142735
5072
3301
2605
595
3590248
698402
7617
8827
6860
76957
350323
0,29
44802
857534
15044
82
14,3
1,53
15,35
14,3 - 1,04
1,53 - 0,97
15,8 + 2,27
0,64
125,5
128
1049
9603
13168
+ 2,4
1074
investir 10
igs10 - Fr0011630474
a
152.10.942394
1306
108
avec
Consultez les cotations
en direct
sur tous les marchés
internationaux
http://investir.lesechos.fr
Marché obligataire
Taux marchés monétaires et eurodevises
cours de changes croisés
cours
bce
60
LA BOURSE
120,5
c
29
60
isin
INVESTIR 10 GRANDES VALEURS
58
b 66
c625
b
60,4
cerTiFicaT
VaLeurs Zone internationale
us00287y1091
ch0008853209
sn0008626971
cm0000035113
us1491231015
sn0000033192
us19122t1097
gb0002374006
us5324571083
ci0000053161
us9098832093
ch0308403085
us4282911084
us4567881085
ma0000011488
us58933y1055
60,4
euronexT groWTh (sélection)
2,74
109
4,09
4,3 - 3,15
25925
19,4
19,5 - 0,51
1856
18,26
18,8 + 0,64
830
42,8
42,8
50
6,88
7,16 + 2,43 232551
202
208
+ 1,96
144
18,45
18,95 + 2,71
1193
4,53
4,545- 0,55 48052
0,654
0,662- 3,78 448014
procter & gamble
rorento cdh
rusal plc
televerbier
total gabon
vale sa
Zci limited
900
Taux eT changes
02-05-2018
1 euro en devise
us7427181091
lu0934195610
us9098831004
ch0008175645
ga0000121459
us91912e1055
bmg9887p1068
actions
françaises
euronexT hors srd suite
02-05-2018
marchés monétaires
1 mois
3 mois
jour
6 mois
1 an
Zone euro-0,35/-0,50 -0,37/-0,62 -0,33/-0,48 -0,27/-0,42 -0,18/-0,43
ecarts de taux avec l’allemagne
02-05-2018
6 mois
allemagne 100,28
portugal
-0,28
france
-0,05
espagne
-0,07
italie
-0,07
2 ans
5 ans
7 ans
10 ans
-0,55
0,41
0,10
0,27
0,42
-0,03
0,61
0,07
0,27
0,71
0,24
0,91
0,12
0,51
1,02
0,54
1,13
0,25
0,86
1,31
euromts
indice
FraNce
1-3 aNs
5-7 aNs
10-15 aNs
Plus 15 aNs
Plus 25 aNs
eMtxi-be
249,37
171,86
237,29
289,81
337,66
346,78
236,45
var %
-0.02
-0.10
-0.03
-0.01
-0.19
-0.25
-0.04
31/12 var %
248,89
171,84
236,20
284,90
327,74
332,52
234,24
0.21
2.54
0.49
1.78
3.22
4.55
0.99
cours a TerMe de l’euro contre les principales devises
usd
gbp
chf
sek
dkk
jpy (100)
cad
1,1970
1,1973
0,8798
0,8799
1,1940
1,1941
10,6539
10,6558
7,4475
7,4500
131,5980
131,6070
1,5386
1,5389
-0,0052
-0,0052
-0,0001
-0,0004
0,0002
0,0001
0,0379
0,0350
-0,0008
0,0006
-0,2143
-0,2280
-0,0023
-0,0022
-0,0113
-0,0113
0,0002
-0,0021
0,0010
0,0009
0,0387
0,0354
0,0001
0,0009
-0,2728
-0,2922
-0,0080
-0,0079
-0,0203
-0,0203
-0,0044
-0,0047
0,0022
0,0019
0,0399
0,0361
0,0022
0,0023
-0,3449
-0,3793
-0,0167
-0,0168
-0,0404
-0,0407
-0,0106
-0,0110
0,0040
0,0036
0,0360
0,0309
0,0085
0,0026
-0,4653
-0,4996
-0,0374
-0,0377
02-05-2018
comptant
achat
veNte
a 1 mois
achat
veNte
a 3 mois
achat
veNte
a 6 mois
achat
veNte
a 12 mois
achat
veNte
bce
taux pret marginal 0.25 %
Taux repo (refi)
0.00 %
Taux DepoT
-0.40 %
royaume uni taux jour le jour
0.45 %
Taux De base
0.50 %
usa
taux jour le jour
1.75 %
fonDs feDeraux
1.75 %
2 ans
2.51 %
10 ans
2.96 %
japon
boj tokyo
-0.10 %
Taux Jour le Jour
-0.85 %
Taux repo (refi)
-0.10 %
10 ans
0.03 %
Taux bons du trésor
btf
taux
1 Mois
3 Mois
6 Mois
9 Mois
1 aN
2 aNs
5 aNs
10 aNs
-0,56
-0,58
-0,57
-0,59
-0,56
-0,51
0,05
0,79
indices de référence des emprunts à taux variables
moy.
mens.
mars 16
avr. 16
mai 16
juin 16
juil. 16
août 16
sept. 16
oct. 16
nov. 16
déc. 16
janv. 17
fév. 17
mars 17
avr. 17
mai 17
juin 17
juil. 17
août 17
sept. 17
oct. 17
nov. 17
déc. 17
janv. 18
fév. 18
mars 18
avr. 18
tmm
euribor
1 mois
3 mois
-0,293
-0,3376
-0,3378
-0,3326
-0,3279
-0,3398
-0,343
-0,3462
-0,3486
-0,3501
-0,3511
-0,353
-0,3532
-0,3563
-0,3585
-0,3569
-0,359
-0,3561
-0,3573
-0,3589
-0,3513
-0,3411
-0,3614
-0,3649
-0,3628
-0,3648
-0,31
-0,341
-0,348
-0,356
-0,369
-0,37
-0,371
-0,371
-0,373
-0,373
-0,371
-0,372
-0,372
-0,372
-0,373
-0,373
-0,373
-0,372
-0,372
-0,372
-0,372
-0,369
-0,369
-0,37
-0,371
-0,372
-0,23
-0,249
-0,257
-0,268
-0,294
-0,298
-0,302
-0,309
-0,313
-0,313
-0,325
-0,329
-0,329
-0,33
-0,329
-0,33
-0,33
-0,329
-0,329
-0,33
-0,329
-0,328
-0,328
-0,329
-0,328
-0,329
tme
0,56
0,50
0,55
0,45
0,23
0,21
0,25
0,36
0,70
0,80
0,91
1,11
1,10
0,97
0,87
0,71
0,89
0,78
0,77
0,77
0,65
0,62
0,82
0,97
0,85
0,80
source cdc ixis
tmor.
pub. priv.
moy.
eonia
euribor
tec
hebdo
1 mois 3 mois 10
the
0,76
0,70
0,75
0,65
0,43
0,41
0,45
0,56
0,90
1,00
1,11
1,31
1,30
1,17
1,07
0,91
1,09
0,98
0,97
0,97
0,85
0,82
1,02
0
0
0
23-03
26-03
27-03
28-03
29-03
30-03
03-04
04-04
05-04
06-04
09-04
10-04
11-04
12-04
13-04
16-04
17-04
18-04
19-04
20-04
23-04
24-04
25-04
26-04
27-04
30-04
02-05
0,80
0,80
0,80
0,80
0,80
0,80
0,80
0,76
0,76
0,77
0,77
0,77
0,77
0,77
0,76
0,76
0,76
0,76
0,76
0,82
0,82
0,82
0,82
0,82
0,88
0,88
0,88
0,76
0,70
0,75
0,65
0,43
0,41
0,45
0,56
0,90
1,00
1,11
1,31
1,30
1,17
1,07
0,91
1,09
0,98
0,97
0,97
0,85
0,82
1,02
1,17
1,05
1,00
-0,367
-0,366
-0,366
-0,367
-0,368
-0,365
-0,348
-0,348
-0,362
-0,363
-0,368
-0,368
-0,366
-0,366
-0,365
-0,364
-0,364
-0,367
-0,368
-0,368
-0,368
-0,368
-0,368
-0,367
-0,366
-0,367
-0,355
-0,371
-0,37
-0,37
-0,371
-0,371
-0,372
-0,372
-0,372
-0,372
-0,372
-0,372
-0,372
-0,372
-0,372
-0,371
-0,371
-0,371
-0,371
-0,371
-0,372
-0,372
-0,372
-0,372
-0,371
-0,372
-0,372
-0,371
-0,329
-0,329
-0,329
-0,329
-0,329
-0,328
-0,328
-0,328
-0,328
-0,328
-0,329
-0,329
-0,329
-0,329
-0,329
-0,329
-0,329
-0,328
-0,328
-0,328
-0,328
-0,328
-0,328
-0,328
-0,328
-0,329
-0,329
0,72
0,73
0,72
0,69
0,71
0,71
0,71
0,69
0,72
0,72
0,71
0,71
0,72
0,71
0,73
0,75
0,73
0,69
0,77
0,79
0,83
0,82
0,85
0,83
0,78
0,78
0,79
thor.
pub.
priv.
1,00
1,00
1,00
1,00
1,00
1,00
1,00
0,96
0,96
0,97
0,97
0,97
0,97
0,97
0,96
0,96
0,96
0,96
0,96
1,02
1,02
1,02
1,02
1,02
1,08
1,08
1,08
1,00
1,00
1,00
1,00
1,00
1,00
1,00
0,96
0,96
0,97
0,97
0,97
0,97
0,97
0,96
0,96
0,96
0,96
0,96
1,02
1,02
1,02
1,02
1,02
1,08
1,08
1,08
MaTières preMières
MéTaux précieux
MéTaux non Ferreux
MéTaux sTraTégiQues
paris
OR (euros cPror/*cours hebdo)
02/05
01/05
COURS PriMe Prec.
lingot
34520
0
34950
10 florins
213,9
2,42
213
5 dollars*
299
15,18
299
10 dollars
588
13,26
588
20 dollars
1180
13,6
1180
5 roubles*
0
-100
0
50 pesos
1314
1,51
1314
latine
203
1,29
204,9
napoleon
207
3,28
214,9
1/2 napoleon* 111,9
11,66
111,9
souverain eli i* 260,1
2,93
271,2
souverain
256
1,31
259,8
1/2 souverain* 136
7,64
136
suisse
202,9
1,24
202,8
tunisienne*
204
1,78
204
mark*
261
5,6
260
krugerrand
1100
2,45
1139,5
lingotin 500grs 18100
4,87
18050
lingotin 250grs 9050
4,87
9050
lingotin 100grs 3630
5,16
3630
argent c3e (euro Par kilo) (csFaNMP)
525,47
527,79
cuivre (girm):
Londres
(eN dollars)
palladium (euro Par kilo) (csFaNMP)
Fix1
25 678
26 147
Fix2
25 924
26 162
platine (euro Par kilo) (csFaNMP)
Fix1
24 070
24 176
Fix2
24 023
24 246
London BuLLion MarKeT
02/05
01/05
argent (eN ceNts Par oz)
Fixage
1 638
1 604
or (eN dollars Par oz)
Fix
1 307
1 322
palladium (eN dollars Par oNce troy)
958
973
platine (eN dollars Par oNce troy)
900
907
neW YorK
argent (eN ceNts Par oNce)
settleMeNt
02/05
Mai 18
16,38
Juil. 18
16,46
sePt. 18
16,55
déc. 18
16,67
JaNv. 19
16,71
or (eN dollars Par oNce)
settleMeNt
settleMeNt
01/05
16,11
16,18
16,27
16,39
16,55
settleMeNt
02/05
Mai 18
1305,2
aout 18
1313,3
déc. 18
1325,9
avr. 19
1342,5
déc. 19
1364,8
platine (eN dollars Par oNce)
settleMeNt
Mai 18
Juil. 18
oct. 18
JaNv. 19
avr. 19
02/05
891,5
897,4
903
907,5
906,2
01/05
1303,5
1310,8
1323,7
1338,1
1365,2
settleMeNt
01/05
898,2
895
899,6
905,4
931
cathodes : 5828 a coMPter du 02/05/
autres demi produits cuivreux :
base cuivre
663,96 dePuis le 02/05
base laMiNé laitoN 1 titre 563,7 dePuis le 02/05
base laMiNé laitoN 70/30
572,81 dePuis le 02/05
base laMiNé laitoN 85/15
618,38 dePuis le 02/05
base laMiNé broNze 94/6
755,47 dePuis le 02/05
base laMiNé broNze 94/4
724,97 dePuis le 02/05
London MeTaL exchange
02/05
01/05
alliage d`alumin. (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
1915-1925
1925-1935
11920
1915-1925
1925-1935
11920
aluminium (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
2257,5-2258
2252-2253
1325925
2248-2249
2247-2248
1349950
cuivre (en $ par tonne)
cash
3 Mois
stocks
6777-6777,5
6820-6822
325525
6796-6797
6839-6840
337700
etain (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
21395-21400
21205-21210
2225
21390-21400
21175-21180
2250
13605-13610
13670-13680
306762
éLecTriciTé
ice
(eN gbP Par MWh)
clôture
02/05
base
40,69
PoiNte
46,28
ice futures
(eN gbP Par MWh)
clôture
13970-13980
13990-14000
307668
plomb (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
2335-2336
2333-2335
130775
2335-2336
2334-2335
130175
Zinc (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
3100-3100,5
3110-3111
237275
3119,5-3120,5
3121-3122
237800
neW YorK
cuivre (en cents par lb)
settleMeNt settleMeNt
Mai 18
JuiN 18
Juil. 18
aout 18
02/05
3,05
3,06
3,07
3,08
01/05
3,03
3,04
3,05
3,06
vol
569
510
76140
78
base Jul 18
base dec 18
PoiNte JuN 18
PoiNte Jul 18
02/05
51,54
57,55
55,21
55,45
KuaLa LuMpur
settleMeNt settleMeNt
Jou r
02/05
21150
01/05
21000
vol
clôture
01/05
40,69
46,28
clôture
01/05
51,54
57,55
55,21
55,45
vol
364004
192492
vol
clôture
clôture
JuiN 18
Juil. 18
sePt. 18
déc. 19
Mars 10
02/05
67,05
66,98
66,35
58,5
57,55
01/05
67,25
67,13
66,35
58,75
57,55
414,5
386,5
singapour
gasoliNe 97
gas oil
Fuel oil (180)
Fuel oil (380)
84,85
84,83
453,5
421,5
84,85
84,83
450,5
418,5
éMission co2
nymex emissions (eN euros Par toNNe)
clôture
02/05
13,35
clôture
settleMeNt settleMeNt
vol
01/05
21,45
21,9
22
gaz naTureL
JuiN 18
Juil. 18
aout 18
02/05
2,75
2,79
2,8
vol
clôture
vol
01/05
2,8
2,84
2,84
clôture
01/05
20,17
vol
vol
12944
352
5
2
settleMeNt settleMeNt
02/05
JuiN 2018 21,25
Juil 2018 21,25
août 2018 21,22
01/05
20,98
20,96
20,88
01/05
85
84,53
78,85
86836
49934
19060
4021
clôture
clôture
vol
02/05
01/05
Mai 18
1880
1894
Juil. 18
1930
1947
sePt. 18
1967
1984
déc. 18
1960
1976
Mars 19 1942
1949
new york (eN $ Par toNNe)
1113
7285
2998
2594
3091
Mai 18
sePt. 18
déc. 18
Mai 19
Mai 19
02/05
2880
2840
2820
2781
2781
01/05
2914
2917
2892
2826
2826
vol
2
6008
3009
412
412
settleMeNt settleMeNt
02/05
591,8
572,1
555,1
01/05
591,8
572,1
555,1
vol
settleMeNt settleMeNt
vol
02/05
01/05
Mai 18
1812
1800
1314
Juil. 18
1807
1815
13497
Nov. 18
1788
1789
1866
JaNv. 19 1788
1789
400
Mars 19 1790
1800
41
new york-arabica (en cents par lb)
settleMeNt settleMeNt
vol
12
10780
3134
Mai 18
sePt. 18
déc. 18
Mars 19
02/05
122,6
127
130,45
133,9
01/05
122,85
127,05
130,5
134
vol
settleMeNt settleMeNt
vol
4
11217
4833
1329
new york (coNt. No2 - eN ceNts Par lb)
Jou r
02/05
01/05
112,45
115,7
vol
02/05
01/05
Mai 18
12,67
12,62
Juil. 18
13,08
12,91
sePt. 18
12,25
12,15
avoine à chicago
(eN ceNts Par boisseau)
7
324
43
settleMeNt settleMeNt
vol
199
1
settleMeNt settleMeNt
02/05
143
147
151,75
vol
01/05
144
147
152
54
10
320
veau vivaNt - bresil - brl :
141.2
le 30/04//18
betail vivaNt - cMe - usd : 1.05825
le 01/05//18
betail d'eNgrais - cMe - usd : 1.379
le 01/05//18
Porc Maigre - cMe - usd :
0.6745
le 01/05//18
Porc FraNce e - eur :
1.5
indices
rJ crb
settleMeNt settleMeNt
vol
1960
93471
26193
BeTaiLs
londres-robusta (en $ par tonne)
clôture
vol
1154
329
155
settleMeNt settleMeNt
02/05
01/05
Mai 18
396,5
395,75
Juil. 18
405,75
405
sePt. 18
413,25
411,75
riZ à chicago (eN ceNts Par lb)
vol
clôture
14
6
02/05
01/05
JuiN 18
166,75
165,75
aout 18 171,5
171
Nov. 18
170,25
170
mais à chicago (eN ceNts Par
boisseau)
Mai 18
Juil. 18
Nov. 18
jus d’orange
chicago (eN $ Par 1000 bdFt)
settleMeNt settleMeNt
02/05
01/05
Mai 18
534,5
529,75
sePt. 18
542,38
544
déc. 18
561,5
564
mais à paris (eN euros Par toNNe)
caFé
Bois
Mai 18
Juil. 18
sePt. 18
01/05
0
11,7
11,96
13,12
13,33
vol
Prix indicatif de l'organisation internationale du
café (cents us/livre) :
Prix composé : 116.88
Moyenne quinze derniers jours : 205.461
new york (cont. n°2 - cents par lb)
settleMeNt settleMeNt
02/05
11,69
11,69
11,96
13,08
13,31
vol
settleMeNt settleMeNt
02/05
01/05
Mai 18
171,25
168
12867
sePt. 18
174,5
172
29068
déc. 18
177,75
175,25
35833
blé à chicago (eN ceNts Par boisseau)
vol
coTon
02/05
85,12
84,48
78,8
JuiN 18
Juil. 18
oct. 18
Mars 19
Mai 19
clôture
blé de meunerie n°2 à paris
(eN euros Par toNNe)
02/05
01/05
Mai 18
222,75
226
Juil. 18
235,5
237,75
sePt. 18
238,25
241,5
blé fourrager à londres
(eN £ Par toNNe)
iNdice cotlook a : 93, le 02/05//18
Mai 18
Juil. 18
Déc. 18
clôture
settleMeNt settleMeNt
nymex ( eN $ Par Mbtu)
clôture
vol
8525
2741
685
348
103
cacao
uraniuM
02/05
21,45
21,9
22
clôture
Prix indicatif de l'organisation internationale du
cacao (dollars/tonne) : le 30/04/
Prix indicatif : 2799,5
londres (eN £ Par toNNe)
uranium nymex (en $ par lb)
aout 18
déc. 18
JaNv. 19
clôture
02/05
01/05
aout 18 326,1
325,6
oct. 18
325,5
324
déc. 18
332,3
331,1
Mars 19 339,9
337,4
Mai 19
344,7
342,3
new york (eN ceNts Par lb)
vol
01/05
13,35
powernext gas futures
02/05
01/05
Mai 18
641
648,75
47587
JuiN 18
637,25
644,25
87330
Juil. 18
635,5
642
34752
Nov. 18
630
636,25
5480
Fév. 19
623,5
629
888
new york nymex wti (eN $ Par baril)
clôture
418,5
392
sPot
céréaLes
12,06 cts/lb
londres (eN dollars Par toNNe)
622,5
fuel
Fuel oil (hs 180)
Fuel oil (hs 380)
clôture
02/05
01/05
Jour
72,6
73,13
Juil. 18
72,6
73,13
240582
aout 18 72,19
72,7
118620
londres-gaZole (eN $ Par toNNe)
clôture
sucre
london daily price:
02/05
Nord da 20,4
londres-brent (eN $ Par baril)
clôture
produiTs péTroLiers
rotterdam
(barges - Fob) (eN $ Par toNNe)
gas oil 0.1% sul.
625
powernext gas spot
produiTs péTroLiers
clôture
etain (en dollars par tonne)
01/05
antimoine 99,65% (par tonne)
8450
8450
bismuth 99,99% (par lb)
5,15
5,15
cadmium 99,95% (par lb)
1,45
1,45
cobalt (cathodes) 99,80% (par lb)
44
44
eponge de titane 99,60% (par kg)
7,65
7,65
ferro manganese (hc) (par tonne)
1125
1125
ferro molybdene (par kg)
29,75
29,75
germanium (par kg)
1750
1750
selenium 99,50% (par lb)
23,5
23,5
silicium (par tonne)
2250
2250
nickel (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
02/05
vol
112.45
02/05
01/05
205,15
205,59
reuters coM. 2293,81
2239,79
Moodys coM. 6180,27
6103,78
or iNdustriel 35374
35335
lMex
3299,7
3275,3
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FINANCE & MARCHÉS // 33
Les Echos Jeudi 3 mai 2018
dernier
dividende net
en euros**
mont. date
Mirabaud Asset Management
Tél. 058 200 60 01
www.mirabaud.com
marketing@mirabaud-am.com
A la recherche d’une gestion active
de conviction ?
Tous les details de nos solutions d’investissement
à disposition ici : www.mirabaud-am.com
Pictet Asset Management
34, avenue de Messine 75008 Paris
Tél. : 01 56 88 71 00
www.assetmanagement.pictet
code isin
désignation
des valeurs
val. unit date
hors frais de la
en euros** valor.
LU0130728842 Pictet-emerging euroPe
345,45 01/05
LU0130729220 Pictet-emerging mkts
612,2 02/05
LU0128490280 Pictet-eur Bonds
551,45 01/05
dernier
dividende net
en euros**
mont. date
code isin
désignation
des valeurs
val. unit date
hors frais de la
en euros** valor.
désignation
des valeurs
val. unit date
hors frais de la
en euros** valor.
251,27 01/05
LU0128467544 Pictet-gloBal emerg.deBt
366,49 01/05
LU0935268721 ram (l) sf em mkt core eq
108,65 30/04
LU1626130063 sWiss small & mid caPs (chf)
112,11 30/04
LU0168449691 Pictet-greater china
605,55 02/05
LU0704154292 ram (l) sf em mkt eq
191,87 30/04
LU1626129727 sWiss all caPs (chf)
102,51 30/04
LU0188501257 Pictet-health
249,61 01/05
LU0375629556 ram (l) sf euroPean eq
459,98 30/04
LU1626130816 silk road Zone stocks (usd)
103,4 30/04
LU0070964530 Pictet-indian eq.
559,45 02/05
LU1048876350 ram (l) sf gB shldr yld eq
132,62 30/04
LU0851564897 euroPean equity (eur)
169,27 30/04
LU0705072691 ram (l) sf l/s em mkt eq
122,18 27/04
LU1626130220 high div. euroPe stocks (eur)
100,62 30/04
LU0851564541 World equity (eur)
151,62 30/04
LU0176900511 Pictet-JaPanese eq. sel.
15887,67 02/05
LU0217139020 Pictet-Premium Brands
157,36 01/05
LU0705071701 ram (l) sf l/s euroPean eq
154,63 27/04
129,88 01/05
LU0375630729 ram (l) sf north am eq
299,64 30/04
LU1279334210 Pictet-roBotics
LU0090689299 Pictet-Biotech
680,59 01/05
LU0338483075 Pictet-russian equities
56,15 01/05
LU1074511459 ram (l) tf conv euroPe
148,96 30/04
LU0256846139 Pictet-security
231,39 01/05
LU0419186167 ram (l) tf gB Bd tot ret
143,68 30/04
LU0935723782 ram (l) tf ii asia Bd tot ret
139,88 30/04
LU0340554913 Pictet-digital
288,84 01/05
LU0130732364 Pictet-small caP eur.
1236,11 01/05
LU0255798109 Pictet-emerg lc deBt
171,72 01/05
LU0104884860 Pictet-Water
285,17 01/05
dernier
dividende net
en euros**
mont.
date
synchrony (lu)
LU0144509717 Pictet-euroPean sust. eq.
280,97 27/04
90,72 01/05
code isin
Banque Cantonale
de Genève (France) SA
Tél. 04 72 07 31 50
bcgef.fr/fonds
LU0155303323 Pictet-asian eq. JaPan
LU0280430660 Pictet-clean energy
dernier
dividende net
en euros**
mont. date
classification
val. unit date
hors frais de la
en euros** valor.
classification
désignation
des valeurs
classification
code isin
classification
sicav//fcp
Valeur unitaire hors frais : valeur de la part ou de l’action hors droits d’entrée ou de sortie éventuels. Les SICAV éligibles au PEA sont signalées par un astérisque *. Le pictogramme P indique la cotation d’un FCP.
Classification des OPCVM : actions françaises (AF), actions de la zone EURO (AE), actions internationales (AI), monétaires EURO (ME), monétaires à vocation internationale (MI), obligations et autres titres de créances libellés en EURO (OE), obligations et autres titres de créances internationaux (OI), sicav luxembourgeoises (LX), diversifiés (DI), garantis ou assortis d’une protection (GP). ** : en euros ou dans la devise indiquée dans la colonne «DéSIGnAtIOn DES VALEURS».
carnet
fr
PORTRAIT
par Emmanuel Guimard
—Correspondant à Nantes
DR
Jean-Michel
Renaudeau,
judoka, linguiste
et industriel
Un après-midi d’avril. La Roche-sur-Yon. JeanMichel Renaudeau ouvre grand les portes de
l’usine de Sepro Group, deuxième fabricant
mondial de robots pour l’injection plastique. On
sent la fierté de cet industriel devant l’effervescence du bureau d’études ou l’incessant ballet
des robots à l’essai. Forte de 650 salariés, l’ETI
vendéenne file au rythme annuel de 20 % de
croissance, réalisant 90 % de ses ventes à
l’export, sous l’impulsion de ce patron. Lequel
s’est vu, récemment, confier en prime, les rênes
du pôle de compétitivité EMC2, tourné vers
l’industrie du futur. Pourtant, soucieux du mot
juste et de la belle métaphore, à la fois technique
et conceptuel, le directeur général de Sepro
Group n’est pas l’ingénieur que l’on imaginait.
L’homme est linguiste et interprète de formation, « un littéraire profond », dit-il. « En quatrième, ma professeure m’a dit que j’étais surdoué
en allemand, et je l’ai crue, cela m’a donné confiance », s’amuse ce Vendéen, sixième enfant
d’une mère femme de ménage et d’un père
ouvrier du textile.
C’est à son père, passionné de judo, septième
dan et directeur technique d’un club local très
prisé, qu’il doit son goût de l’international. Posé
dès 5 ans sur le tatami, ceinture noire à 15, Jean-
ENTREPRISES
SAP
Gérald Karsenti
devient directeur général
de SAP France.
Gérald Karsenti, 55 ans, titulaire
d ’u n m a s t e r e n f i n a n c e , e s t
diplômé de l’IEP de Paris, de HEC
et de l’université d’Oxford. Il a
notamment été président-directeur général de HP France, puis
de Hewlett Packard Entreprise
France après avoir été dirigeant
Michel Renaudeau va, grâce à cet art martial,
voyager et découvrir des cultures lointaines.
« J’aime comprendre les codes, devenir membre
d’une communauté », souligne ce dirigeant aux
lunettes bleu électrique. D’ailleurs, il a invité à La
Roche-sur-Yon le champion olympique Yasuhiro Yamashita, « un demi-dieu au Japon ». Sa
visite fut un instant inoubliable dans la vie de ce
patron sportif qui s’impose, aujourd’hui encore,
trois ou quatre séances hebdomadaires de
course ou de salle de sport.
Professeur d’allemand
à l’Ecole de guerre
Jean-Michel Renaudeau étudie l’allemand à
l’Université catholique d’Angers et décroche un
diplôme d’interprétariat allemand-anglais tout
en cultivant son espagnol. De quoi le conduire,
en 1984, à enseigner ces langues à l’Ecole de
guerre, dans le cadre d’un service militaire en
tant que scientifique du contingent. A Paris, il a
pour élèves des officiers supérieurs, et même
Edwige Avice, alors secrétaire d’Etat auprès du
ministre de la Défense. En parallèle, il se délecte
des cours de stratégie dispensés par l’institution.
Mais la fonction d’interprète a ses limites,
« celle de ne véhiculer que les idées des autres »,
au sein des groupes IBM et Capgemini. Plus récemment, il était
d i r e c t e u r g é n é r a l d ’O r a c l e
France. Il est, par ailleurs, professeur affilié à HEC Paris depuis
plus de douze ans.
RAKUTEN FRANCE
Stéphanie Rollin
a été nommée directrice
financière de Rakuten France
(PriceMinister).
Stéphanie Rollin, 41 ans, diplômée
de HEC, a débuté chez Lagardère,
considère Jean-Michel Renaudeau, qui tente
alors un virage professionnel via un MBA de
l’école de commerce de Reims, « le moins cher à
l’époque », s’amuse-t-il. Il s’engage ensuite dans
un master de l’ESCP, qu’il lui faut interrompre
« faute de moyens et devenu papa ».
Pour travailler au plus vite, il rejoint alors
l’école Xerox, qui le forme à la vente de photocopieurs grands comptes. Curieusement, ce métier
enthousiasme le jeune intellectuel. « Je me suis
passionné pour le commerce, qui était très loin de
mon monde », raconte ce compétiteur qui « ne
sait faire les choses qu’à fond ». Via son réseau de
judokas, il est contacté en 1990 pour créer une
force commerciale chez Sepro, qui est alors
« une boîte d’ingénieurs » de 30 personnes. Son
baptême du feu, à 28 ans, sera la liquidation puis
la reconstruction d’une filiale anglaise. « Cet épisode un peu rêche a été ma chance », dit-il.
Espagne, Allemagne… Jean-Michel Renaudeau installe bientôt l’entreprise vendéenne de
par le monde. En 1997, il est nommé directeur
des ventes, en 2005, directeur général et, en
2009, associé. Cette année-là, Sepro subit de
plein fouet la crise financière. Ce fut « une raclée
phénoménale », se souvient-il : « J’ai réuni
l’ensemble du personnel dans le hall pour leur
annoncer, face à face, le plan social », raconte
Jean-Michel Renaudeau, qui évoque « un exercice de solitude hors du commun ». Bon nombre
des partants sont depuis revenus. Mais, à ses
yeux, « rien n’est plus rassurant qu’un dirigeant
qui dirige, on est payé pour cela ». Et pour être un
« éclaireur d’avenir, connecté pour percevoir les
signaux faibles ». Pour autant, « diriger, ce n’est
pas être violent », mentionne ce flegmatique
citant le bushido, code d’honneur des samouraïs, qui prône maîtrise de soi et morale sociale.
« Etre adversaire ou partenaire est une question de
situation », estime aussi l’ancien judoka, qui a
multiplié les alliances avec d’autres industriels
plutôt que d’exercer une concurrence frontale.
« Il faut, ajoute le nouveau président d’EMC2,
toujours s’ouvrir, désiloter, hybrider… J’ai toujours l’idée de passer une porte, une frontière. » n
occupant différents postes de contrôle financier au siège du groupe.
Après avoir intégré la branche
presse en 2003, elle a participé à la
cession des journaux de Presse
Quotidienne Régionale et assuré
le suivi financier des suppléments
Version Femina et TV Hebdo.
Nommée responsable du contrôle
de gestion sur la presse magazine
France, elle a rejoint, en 2012,
Figaro Classifieds pour prendre la
direction du contrôle de gestion
tout en étant membre du comité
de direction.
RCI BANQUE
Thibault Paland
sera directeur général de DIAC
à compter du 1er juin.
Thibault Paland, 46 ans, diplômé
de l’ESGF, est devenu directeur
grands comptes Renault et directeur commercial Overlease en
2006. En 2008, il a rejoint DIAC
où il est, notamment, devenu en
2013, directeur général délégué
Diac Location chez R.P.E. Depuis
2016, il était directeur général de
RCI Benelux.
BUREAU VERITAS
Jacques Pommeraud
Laurent Louail
Depuis le 1er mai, Jacques
Pommeraud est vice-président
exécutif, chargé de la division
matières premières, industrie et
infrastructures en France et en
Afrique, et des activités services
aux gouvernements et
commerce international. Laurent
Louail est vice-président
exécutif, chargé de la division
matières premières, industrie
et infrastructures en Europe
du Sud et de l’Ouest. Ils sont
membres du comité exécutif
du groupe.
Jacques Pommeraud, 42 ans, est
titulaire d’un master d’ingénierie
de l’Ecole nationale des Ponts et
C h a u s s é e s e t d ’u n M B A d e
l’Insead. Après des débuts chez
McKinsey & Co, il a intégré, en
2009, Atos pour prendre la direction du lean avant de devenir
directeur général de Canopy
Cloud. ll a été nommé senior viceprésident et directeur général success services chez Salesforce Inc
(à San Francisco) en 2014. Il était,
plus récemment, senior vice-président customer success chez
SAP.
Laurent Louail, 52 ans, titulaire
d’une maîtrise des sciences en
ingénierie mécanique de l’université de technologie de Compiègne
(UTC), a rejoint Bureau Veritas en
1995, au poste de responsable
régional industrie en France.
Après avoir étendu ses responsabilités au niveau régional, il a été
nommé, en 2013, senior vice-président en charge du réseau géographique France. Depuis 2015, il
était senior vice-président,
chargé de la division matières
premières, industrie et infrastructu res de Bureau Veritas
région Pacifique (à Melbourne).
HAVAS GROUP
Rodolphe Rodrigues
rejoint le pôle média d’Havas
Group. Il devient Global Head of
DATA pour les activités média.
Rodolphe Rodrigues, 50 ans, titulaire d’un doctorat de physique
quantique moléculaire, a notamment été le co-fondateur de
Weborama. Il était précédemment Global Media Director
d’AXA.
AIRBUS
Grazia Vittadini
est chief technology officer,
membre du comité executif
d’Airbus depuis le 1er mai.
Grazia Vittadini, 48 ans, titulaire
d’un diplôme d’ingénierie aéronautique de l’université Polytechnique de Milan, est executive vicepresident engineering d’Airbus
Defence and Space. En 2002, elle a
rejoint Airbus où elle a notamment été ingénieure en chef Wing
High Lift Devices pour l’A380 (à
Brême) et directrice Airframe
design and technical authority
pour tous les avions Airbus. Elle a
ensuite dirigé le département corporate audit & forensics, chargée
des activités d’audit de l’entreprise dans le monde.
ILS SONT NÉS
UN 3 MAI
Martin Bouygues, PDG
du groupe Bouygues, 66 ans.
Philippe Darmayan, président
d’ArcelorMittal France
et de l’UIMM, 66 ans.
Frédéric Jousset, cofondateur
de Webhelp, 48 ans.
Jean Lassalle, député
des Pyrénées-Atlantiques,
ancien candidat à l’élection
présidentielle, 63 ans.
Pierre Lellouche, ex-député
de Paris, ancien secrétaire
d’Etat chargé du Commerce
extérieur, 67 ans.
Christian Nadal, ex-président
du conseil de surveillance
d’Enedis, 66 ans.
Akio Toyoda, PDG de Toyota
Motor Corporation, 62 ans.
Karine Tuil, écrivain, 46 ans.
Yves Simon, écrivain,
auteur, compositeur, 74 ans.
Steven Weinberg, prix Nobel
de physique, 85 ans.
Christiane Ziegler,
égyptologue, 76 ans.
, Envoyez vos nominations à
carnetlesechos@nomination.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Jeudi 3 mai 2018
` SUR LE WEB WWW.LESECHOS.FR
L’iPhone va devenir moins central
dans l’histoire boursière d’Apple.
L'INVITÉE
DES « ÉCHOS »
« Les Echos »
+
La pomme et la carotte
Clémentine Autain
Députée La France insoumise
GOUVERNEMENT « Ce gouvernement est d’une violence
sociale réelle. Il a décidé de favoriser les hyper-riches,
il a cassé le Code du travail, et ne répond à aucune des crises
que nous rencontrons. Ce gouvernement prolonge et aggrave
les politiques telles qu’elles ont été menées depuis 30 ou 40 ans
partout en Europe. »
EMMANUEL MACRON « Pour l’instant, la stratégie
d’Emmanuel Macron est la fermeté : ne rien donner, avancer
vite, frapper fort et espérer que par, la sidération dans le pays
devant les coups portés par ce gouvernement, plus personne
se mobilise », estime Clémentine Autain. « Dans quel rythme
et sous quelle forme la mobilisation peut-elle prendre une ampleur inédite ? Nous sommes en train de chercher la bonne
méthode et le bon moment. »
SYNDICATS « Il est de notre responsabilité en temps que
responsable politiques ou syndicaux d’essayer d’avancer
ensemble et de trouver le calendrier qui soit le plus approprié
pour cette rencontre qui doit être massive. »
MAI 1968 « 1968 était une revendication d’égalité, de partage
des pouvoirs, de mise en commun des richesses, une contestation des institutions en place… Emmanuel Macron, avec son
libéralisme économique et son autoritarisme, est à mille lieux
de ce qu’a été 1968. »
Interview réalisée par Olivier Harmant
a L'intégralité de l'émission sur lesechos.fr/invitedesechos
Les pommes d’or du jardin des Hespérides étaient des oranges :
ni Wall Street, qui cultive les fruits sacrés de son olympe technologique,
ni sa principale divinité, Apple, ne l’ont oublié. Pour les investisseurs comme
pour la première capitalisation boursière mondiale, il est temps d’en presser
le jus. L’iPhone X a enfoncé le clou du cercueil d’un « super-cycle » qui serait
né de son pouvoir de séduction : la hausse des volumes vendus de janvier
à mars n’atteint pas 3 %. Mais la stratégie d’un positionnement « premium »,
qui faisait douter certains experts, fait des merveilles : à 1.000 dollars pièce,
l’appareil a fait bondir de 14 % les revenus de la marque à la pomme.
Ce choix amène Apple à un point de bascule : celui où l’attention des gérants
se focalise moins sur l’iPhone – encore 62 % de son chiffre d’affaires –, et plus
sur les services (applications, musique, paiements, cloud) dont la croissance
est du double (+31 %). Ceux-ci rapportent certes quatre fois moins que
l’iPhone, mais le ratio était d’un à cinq il y a un an, et ils approchent du seuil
des 10 milliards par trimestre. Ces revenus récurrents confortent le statut
de machine à cash d’Apple : les 100 milliards de dollars de rachats d’actions,
rajoutés aux 300 milliards qui auront été effectués d’ici à la fin juin en six ans
– soit au total la moitié de sa valeur actuelle en Bourse – et la hausse de 16 %
du dividende font grandir une carotte désormais au cœur de l’assiette des investisseurs. Tout sera dès lors une question de cuisson…
Iceland 19
Lantern Capital 23
Lidl 19
L’Oréal 30
Marks & Spencer 19
Nokia 15
Personal Genome
Diagnostics 24
Pims 24
Procter & Gamble 19
Royal Bank of Scotland
29
Rusal 30
Sainsbury’s 19
Sanef 16
Spie 30
STMicroelectronics 30
Stylenenda 20
SOS Fantôme
Le chinois Tencent a peut-être réinvesti
trop vite dans Snap.
Banco de Sabadell illustre le talon d’Achille
informatique des banques.
Entre les « have » et les « have not » de la technologie, la ligne de démarcation est tellement mince que même les plus « geek » des investisseurs
s’y perdent. Il y a six ans, Facebook trébuchait lamentablement lors de son
entrée en fanfare à Wall Street qui doutait alors de sa capacité à « monétiser » un réseau social. La leçon d’humilité, doublée d’une ironie mordante,
n’a pas servi à ceux qui ont vu dans Snap, l’application de « sexting » des
ados, un « Facebook-killer ». Un peu plus d’un an après s’être fait dérouler le
tapis rouge par des gérants peu regardants sur leurs droits, le titre a touché
un plus bas historique, mercredi, dans la foulée de résultats trimestriels
faisant craindre l’accident industriel. La vision du fondateur Evan Spiegel,
et sa manière de la mettre en œuvre, se révèlent aussi évanescentes que les
messages « fantômes » de son appli. Son nouveau design a suscité une levée
de boucliers autant des « fab people » que de 1,2 million d’utilisateurs.
Un « post » vengeur de Rihanna visant en mars dernier un spot publicitaire
– il n’y en a pas pourtant beaucoup sur ce réseau qui détient moins de 0,7 %
du marché – a refait chuter l’action sous son prix d’introduction de 17 dollars. Le chinois Tencent, investisseur heureux dans Epic Games, l’éditeur
du jeu vidéo à succès Fortnite et l’un des premiers soutiens de la start-up
californienne, pensait probablement faire une bonne affaire en novembre
dernier : après trois publications d’affilée de résultats trimestriels décevants, il avait repris 10 % du capital. Le cours est encore tombé de plus de
10 % depuis. Le petit fantôme rit jaune.
Tesco 19
Tinder 22
Total 30
Traiteur de Paris 26
TSMC 23
Ubisoft 30
Valeo 30
Vinci 16
Vivendi 30
Weinstein Company 23
Withings 15
Workplace 22
AVIS FINANCIERS
Apogée Retraite 29
Maisons France
Confort 29
ORPEA 17
EN VUE
les echos est une publication du
principal associé ufipar (lvmh)
présiDent-Directeur général Pierre Louette
Directeur général Délégué Christophe Victor
Directeur Délégué Bernard Villeneuve
Directeur De la publication & présiDent De la sas les echos Pierre Louette
edité par les echos, sas au capital de 794.240 euros rcs 582 071 437
10, boulevard de Grenelle, CS10817, 75738 Paris Cedex 15 Tél. : 01 87 39 70 00.
www.lessechos.fr
éDitrice Bérénice Lajouanie
éDitrice Déléguée Capucine Marraud des Grottes
Directeur Des Développements éDitoriaux Du pôle les echos Henri Gibier
Directeur De la réDaction Nicolas Barré
eDitorialistes Cécile Cornudet,
Directeurs Délégués De la réDaction
Jacques Hubert-Rodier, Eric Le Boucher,
Dominique Seux et François Vidal
Jean-Francis Pécresse, Jean-Marc Vittori,
réDacteurs en chef
Sabine Delanglade, Laurent Flallo,
David Barroux (entreprises)
Sylvie Ramadier (le crible)
Laura Berny (enquêtes)
Les eChos exeCUTIves
Daniel Fortin (magazine, opinions, innovation)
Directeur Délégué De la réDaction
Arnaud Le Gal (les echos entrepreneurs
Laurent Guez
et opérations spéciales)
réDactrice en chef Muriel Jasor
Etienne Lefebvre (france et international)
Les eChos week-end
Clémence Lemaistre (information digitale)
Directeur De la réDaction Henri Gibier
Guillaume Maujean (finance-marchés)
réDacteurs
en chef Gilles Denis,
Pascal Pogam (information
Karl de Meyer et Lucie Robequain
et transformation digitale)
Directrice
artistique
Cécile Texeraud
réDacteur en chef technique Didier Boileau
sÉrIe LImITÉe
Directeur De création Fabien Laborde
réDactrice en chef Frédérique Dedet
Directrice artistique aDJointe
Directrice artistique
Marion Brisson
Clarice Fensterseifer
Directeur De la Diffusion et Du marketing clients Etienne Porteaux
Directeur stratégie et communication Fabrice Février
PUBLICITÉ Les Echos Team Media tél. : 01 87 39 78 00.
présiDente Corinne Mrejen
Directrice générale Cécile Colomb
Directrice publicité financiÈre Céline Vandromme
Directrice publicité commerciale Emmanuelle Denis
Directrice publicité lifestYle Anne-Valérie Oesterlé
servICe ABonnemenTs les echos 4, rue de mouchy 60438 noailles cedex
tél. : 01 70 37 61 36. fax : 01 55 56 70 38 du lundi au vendredi de 9 h à 18 h
ImPressIon l’imprimerie (tremblay-en-france), midi libre (montpellier).
tirage Du 2 mai 2018 : 86.043 exemplaires
origine du papier : belgique. taux de fibres recyclées : 100%.
ce journal est imprimé sur du papier porteur de l’ecolabel européen
sous le numéro fi/37/002. eutrophisation : ptot 0.013kg/tonne de papier
membre de oJD-Diffusion contrôle cppap : 0421 c 83015. toute reproduction, même partielle,
est interdite sans l’autorisation expresse de l’éditeur (loi du 11 mars 1957)
ce numéro comporte un 3e cahier de 18 pages « les echos sociétés »
On a la célébrité que l’on peut. L’audition parlementaire de Paul Pester à
deux pas de la Tamise n’a pas fait autant le « buzz » mondial que celle de
Mark Zuckerberg non loin du Potomac. Mais les élus britanniques étaient
bien plus remontés contre le directeur général de la petite banque TSB,
filiale de Banco de Sabadell, que leurs homologues du Congrès contre le
fondateur du Social Network. A la Chambre des Communes, on connaît
parfaitement l’enjeu de la continuité des traitements informatiques
bancaires, un défi fort ancien à la différence de la protection des données
numériques. Or presque deux semaines après une migration informatique
ratée, plusieurs centaines de milliers de clients n’ont toujours pas accès
normalement à leurs services en ligne. Pire, le patron sur le grill a donné
l’impression de mal apprécier le tort causé aux malheureux clients,
même s’il va rendre une partie de son bonus. C’est la maison mère
espagnole qui a fourni le nouveau système. Il s’agissait de réaliser la sortie
définitive de TSB du giron de Lloyds Banking obligé de vendre des actifs
après avoir été sauvée par le contribuable en 2009. La Bourse de Madrid
a fait preuve de calme en limitant à moins de 8 % le repli de son action,
probablement à cause de sa décote boursière par rapport à
son actif net (30 %). A l’heure où la BCE peaufine sa méthodologie
des exercices de cybersécurité grandeur nature, avec des test d’intrusion
sophistiqués, Banco de Sabadell donne malheureusement l’impression
de s’être mise toute seule dans la difficulté. Pour le reste de la profession,
ce n’est pas une raison de se sentir à l’abri.
Crise migratoire
LES ENTREPRISES CITÉES
Air France 15
Aldi 19
Amoeba 26
Apple 23, 30
Asda 19
Atos 30
Augmented Acoustics 24
Bloomberg 23
Carrefour 30
Coca-Cola 19
Eiffage 16
Eurostar 18
Facebook 22
Gigz France 24
GL Events 21
Grail 24
Hovnanian Enterprises
30
crible
E
Philippe Germain
mmanuel Macron quitte l’Australie en ayant signé différents
accords. En Nouvelle-Calédonie, c’est plutôt l’harmonie qu’il devra
rechercher. Avec Canberra, il a lancé
des initiatives pour lutter contre le
réchauffement, avec Nouméa, il s’agit
de le stimuler.
Attention, gros Caillou dans la
chaussure, zone sensible ! Non seulement parce que dans six mois le territoire se prononcera sur son indépendance, mais que trente ans pile après
l’assaut de la grotte d’Ouvéa, le 5 mai
1988, Emmanuel Macron sera le premier président à se rendre sur ces lieux
paradisiaques qui connurent le pire.
Ce jour-là, le sens symbolique de la
visite jupitérienne sera encore approfondi par la remise officielle du document de 1853 actant de sa prise de possession par la France. Nickel comme
on dit là-bas !
C’est donc dans les mains de Philippe
Germain, le président élu et réélu, que le
chef de l’Etat français remettra le parchemin signé par le contre-amiral Fébvrier-Despointes au nom de Napoléon
III. Comme son nom a deux prénoms, le
représentant du parti « Calédonie
ensemble », 50 ans, a deux casquettes.
Avant de présider ce gouvernement
depuis 2015, il en fut chargé des questions économiques, mais sa principale
progression il l’a faite au sein de la chocolaterie locale Biscochoc. Fils d’exploitants forestiers de la Grande Terre, il y
est entré en 1990 comme comptable
après des études de gestion à Nice et à
Paris, jusqu’à en devenir directeur général en 2003. Cela le conduira à la tête des
industriels locaux. Vu qu’à l’époque Biscochoc produisait 50 tonnes de pâte à
tartiner par an, il s’est battu contre
l’importation du Nutella. Macron s’en
fout, il préfère le Cordon Bleu !
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
JEUDI 3 MAI 2018 // CAHIER DES ANNONCES LÉGALES ET JUDICIAIRES AU NUMÉRO 22689 | ISSN 01534831 NE PEUT PAS Ê TRE VENDU SÉPARÉMENT
75 • PARIS
SOCIETES
CONSTITUTIONS
158730B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
25/04/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
ECCE DEVELOPPEMENT
Objet social : Fourniture de prestations
de services relatives à des prestations de
consultants ; de conseil et d’assistance à
des entreprises et organisations sur des
questions de gestion, changement, de
réduction des coûts et d’autres questions
financières, les politiques, les pratiques
et la planification en matière de ressources humaines, le recrutement, assistance au développement commercial, les
opérations de « croissance externe », les
opérations de transmission d’actifs financiers et de participations, la recherche de
partenariats stratégiques, l’évaluation et
la transmission d’entreprises.
Siège social : 67 rue Saint Jacques,
75005 Paris Capital : 1000 € Président :
M. Marc DUBOEUF demeurant : 3 avenue Gilly, 06100 Nice élu pour une durée
indéterminée Admission aux assemblées et exercice du droit de vote :
Chaque actionnaire est convoqué aux
Assemblées. Chaque action donne droit
à une voix. Clauses d’agrément : Les
actions sont librement cessibles entre actionnaires uniquement avec accord du
Président de la société. Durée : 99 ans
à compter de son immatriculation au
RCS de Paris
158760B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
21/04/2018 il a été constitué une SARL
Unipersonnelle nommée :
MYC BUSINESS GROUP
Objet social : Prestation de coaching,
management, conseil à des sportifs ou à
des entités du domaine sportif. Accompagnement au développement personnel
et professionnel tout public
Siège social : 8 Avenue Boutroux,
75013 Paris Capital : 1000 € Gérant :
Michael YAPO, 8 Avenue Boutroux,
75013 Paris Durée : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de Paris
158876B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
29/04/2018 il a été constitué une SARL
nommée :
ASIAN EXOTIC BOAT
158836B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
13/04/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
TORINO
Objet social : Mise en relation de particuliers et de professionnels.
Siège social : 50 rue du Chateau Landon, 75010 Paris Capital : 100 € Président : M. Ibrahim Minthe demeurant : 1
rue Demarquay, 75010 Paris élu pour
une durée indéterminée DG : M. Hugo
Battoue demeurant : 25 boulevard Voltaire, 75011 Paris Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Paris
158837B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
14/04/2018 il a été constitué une SCI
nommée :
SCI PAULHAC IMMOBILIER
Objet social : L’acquisition et la gestion
de tout bien immobilier dans l’optique exclusive de leur mise en location et de répartition des revenus locatifs auprès des
associés de la société, l’acquisition de
toutes participations dans des sociétés
civiles ayant un objet social similaire à
savoir la gestion et la location de biens
immobiliers, la réalisation de toutes opérations mobilières, immobilières et financières à caractère strictement civil se rattachant directement ou indirectement à
l’objet social.
Siège social : 48, boulevard de la Tour
Maubourg, 75007 Paris Capital : 1500 €
Gérant : M. Dominique PAULHAC, 48,
boulevard de la Tour Maubourg, 75007
Paris Cessions de parts sociales : les
parts sociales sont librement cessibles
au profit d’un Associé. Toute cession à
un tiers de la société est soumise au
préalable à agrément de la collectivité
des Associés réunis en Assemblée Générale Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Paris
Objet social : CONCERTS, TRAITEUR,
RESTAURATION SUR ET A EMPORTER, ÉVÉNEMENTIELS, ACTIVITÉS
CONNEXES...
Siège social : 3 rue boussingault, 75013
PARIS Nom commercial : ASIAN
DREAM Capital : 20000 € Gérance : M.
GUECK LY, 14 BIS RUE DU LAYON,
93160 Noisy le Grand Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Paris
159031B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
12/04/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
KATZ-TÊTE
Objet social : l’étude, le conseil et toute
prestation de services dans les domaines de la communication notamment digitale, évènementielle, d’identité visuelle
ainsi que la communication sous toutes
ses formes et quel que soit le support,
l’assistance à la stratégie marketing des
entreprises publiques ou privées.
Siège social : 2 allée du bord de l’eau,
75016 Paris Capital : 1000 € Président :
Mlle Audrey Katz demeurant : 2 allée du
bord de l’eau, 75016 Paris élu pour une
durée indéterminée Exercice du droit de
vote : Tout associé peut participer aux
décisions collectives sur justification de
son identité et de l’inscription en compte
de ses actions au jour de la décision collective. Sous réserve des dispositions légales, chaque action donne droit à une
voix. Transmission des actions : La cession des actions de l’associé unique est
libre. Agrément : Les cessions d’actions,
à l’exception des cessions aux associés,
sont soumises à l’agrément de la collectivité des associés. Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Paris
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
2 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
159049B – LES ECHOS
12099918 – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099610W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte authentique en
date du 04/04/2018 il a été constitué une
SCI nommée :
Par acte SSP en date à Paris du
18/4/2018, il a été constitué une S.A.S.
Dénomination : SIROTAO. Siège :
24, rue de Clichy, 75009 PARIS. Capital : 1.000 €. Objet : prestations de service en ingénierie informatique, programmation informatique, conception et
développement de programmes, formation en informatique et programmation.
Aux AG, chaque associé dispose d’autant de voix qu’il possède ou représente
d’actions. Agrément : toutes cessions
d’actions soumises à l’agrément de la
collectivité des associés. Président :
M. Olav-Pierre BUJARD, 39, rue Monttessuy, 91260 Juvisy-Sur-Orge. Durée :
99 ans . Immatriculation : au RCS de
Paris. Pour avis. Le président.
Aux termes d’un acte SSP en date à Paris
du 23/04/2018, il a été constitué une société civile immobilière présentant les caractéristiques suivantes :
Dénomination sociale : SCI L’HERMITAGE
Siège social : 37, avenue Franklin Roosevelt – 75008 PARIS.
Capital social : 10.000 euros.
Objet : L’acquisition et la gestion de tous
immeubles, biens ou droits immobiliers et,
tout particulièrement d’un ensemble immobilier sis à CLOYES-LES-TROIS-RIVIERES (28220), 26, rue Neuve, l’Hermitage, Commune de MONTIGNY LE
GANNELON&hellip ;
Durée : 99 années.
Cession des parts sociales : Les parts sociales ne peuvent être cédées, à titre onéreux ou gratuit, à quelque concessionnaire
que ce soit, y compris les conjoints, ascendants ou descendants du cédant et
même entre associés, qu’avec l’agrément
préalable d’un ou plusieurs associés représentant au moins les trois quarts du capital social.
Gérance : M. Marc BORE demeurant 37,
avenue Franklin Roosevelt, 75016 Paris.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de PARIS.
Pour avis.
SCI JLGB 2
Objet social : La propriété et la gestion
à titre civil de tous les biens mobiliers et
immobiliers
Siège social : 10, rue du Charolais,
75012 PARIS Capital : 1 000 € Gérant :
M. Jean-Louis BACQUELOT, 10, rue du
Charolais, 75012 PARIS Cogérant :
Mme Ghislaine BACQUELOT, 10, rue du
Charolais, 75012 PARIS Les cessions de
parts sont soumises à l’agrément préalable à l’unanimité des associés Durée : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de Paris
159095B – LES ECHOS
12100053 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date du
23/04/2018 il a été constitué une SARL
nommée :
Suivant acte reçu par Me Jérôme CAZUGUEL, notaire à Châteauneuf d’Ille et
Vilaine le 16/4/2018, enregistré au SIE
de Rennes le 19/4/2018, bordereau
nº2018N, case nº01231, il a été constitué
une société. Dénomination : S.C.I.
3MS. Forme : S.C. régie par le titre IX
du livre III du Code civil, modifié par la loi
du 4/1/1978, le décret du 3/7/1978 et ses
textes subséquents. Siège : 41, rue de
Paradis. 75010 PARIS. Capital :
1.500 €, il est divisé en 150 parts de 10 €
chacune, entièrement libéré. Apport en
numéraire : 1.500 €. Durée : 99 ans.
Objet : l’acquisition, l’administration et la
gestion par location ou autrement de tous
immeubles et biens immobiliers et notamment d’un immeuble situé à 43, rue
Saint Matthieu, 69008 Lyon. Gérance :
Mme Marie-Line, Léonie TIMSIT, 41, rue
du Paradis, 75010 Paris. Clause d’agrément : toute opération ayant pour but ou
pour résultat, le transfert entre toutes personnes existantes, physiques ou morales, de la propriété d’une ou plusieurs
parts sociales, si ce n’est entre associés
ou entre conjoints ainsi qu’entre ascendants et descendants, doit être autorisée
par une décision des associés statuant à
l’unanimité. Immatriculation : au RCS
de Paris. Pour avis et mention, Me Jérôme CAZUGUEL, notaire.
NORMA
Objet social : l’activité de restaurant, de
cuisine française et/ou étrangère, salon
de thé, pâtisserie, traiteur
Siège social : 70 rue de Turbigo, 75003
PARIS Capital : 50000 € Gérance : M.
Francesco LOMBARDO, 16 rue Montgolfier, 75003 Paris Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Paris
159186B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
01/05/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
EXPERIENCE ADVISORY
Objet social : Conseil et assistance opérationnelle apportés aux entreprises et
autres organisations en matière de relations publiques et de communication
Siège social : 10 rue de Penthièvre,
75008 PARIS Capital : 2000 € Président : M. Louis-Amaury, Dominique, Marie LAURENSON demeurant : 126, rue
Championnet, 75018 PARIS élu pour
une durée indéterminée Durée : 99 ans
à compter de son immatriculation au
RCS de Paris
159211B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
23/04/2018 il a été constitué une Société
Civile nommée :
HERATYR
Objet social : ACQUISITION, GESTION
DE BIENS IMMOBILIERS, MOBILIERS
Siège social : 3-5 CITE FEREMBACH,
75017 PARIS Capital : 1000 € Gérant :
M. JACQUES TIXIER, 19 R RUHMKORFF, 75017 PARIS Cessions de
parts sociales : les parts sociales sont
librement cessibles au profit d’un Associé. Toute cession à un tiers de la société
est soumise au préalable à agrément de
la collectivité des Associés réunis en Assemblée Générale Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Paris
159273B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
15/04/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
DAVOUT NEGOCE
Objet social : Commerce alimentation
générale
Siège social : 2 Bis rue Dupont de
l’Eure, 75020 PARIS Capital : 10000 €
Président : M. Hafid NEJJARI demeurant : 42 Avenue du chemin de Mesly,
94000 CRETEIL élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Paris
159274B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte authentique en
date du 13/04/2018 il a été constitué une
SAS nommée :
GFG.MF
Objet social : MACONNERIE DEMOLITION ACHAT VENTE NEGOCE ET RECYCLAGE DE TOUTE MATIERE
Siège social : 31 RUE DE REUILLY,
75012 PARIS Capital : 1000 € Président : M. ROMAIN ECLERCY demeurant : LE GROUIN, 86220 PORT DE PILES élu pour une durée indéterminée
Admission aux assemblées et exercice du droit de vote : Chaque actionnaire est convoqué aux Assemblées.
Chaque action donne droit à une voix.
Clauses d’agrément : Les actions sont
librement cessibles entre actionnaires
uniquement avec accord du Président de
la société. Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Paris
200254 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Rectificatif à l’annonce parue dans
"Le Publicateur Légal" du 27/2/2018
concernant l’immatriculation de la société
OPPCI GGC Paris : il fallait prendre en
compte que la société a été constituée le
16/4/2018. Le reste demeure inchangé.
12098877W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date du date
9/4/2018, il a été constitué une société civile immobilière présentant les caractéristiques suivantes :
Dénomination sociale : SCI CKMR
Siège social : 21, rue Carial 75019 Paris
Capital social : 200.000 euros
Objet : l’acquisition, la construction, l’administration et l’exploitation par bail, location ou autrement, de tous immeubles ou
droits immobiliers appartenant à ladite société immobilière ...
Durée : 99 ans.
Cession des parts sociales : agrément
en cas de cession à des tiers étrangers,
dont les modalités sont fixées dans les
statuts.
Gérant : M. Kevin CHAU, demeurant 21,
rue Carial 75019 Paris.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Paris.
Pour avis.
12099016W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 10/04/2018,
il a été constitué une Société par actions
simplifiée :
Dénomination sociale : NOBEJ ASSOCIES
Siège social : 5 bis et 7 rue Lavieuville
75018 PARIS
Capital social : 30.000 €
Objet : La création, l’acquisition, la location, la prise en location gérance de tous
fonds de commerce, la prise à bail, l’installation, l’exploitation de tous établissements, fonds de commerce, usines, ateliers. La prise, l’acquisition, l’exploitation
ou la cession de tous procédés, brevets et
droits de propriété intellectuelle concernant lesdites activités. La participation, directe ou indirecte, de la société dans toutes opérations financières, immobilières
ou mobilières ou entreprises commerciales ou industrielles pouvant se rattacher à
l’objet social ou à tout objet similaire ou
connexe.
Durée : 99 ans
Cession des actions : Il existe une
clause statutaire d’agrément.
Admission aux assemblées et vote :
tout actionnaire peut participer aux assemblées quel que soit le nombre de ses
actions, chaque action donnant droit à une
voix.
Président : Monsieur Nordine CHERGUI,
Les Martinières 89150 SAINT-VALERIEN.
Membres de l’organe de Direction :
Monsieur Nordine CHERGUI, Les Martinières 89150 SAINT-VALERIEN, Monsieur Benjamin GRAIS, 1 rue des Sainfoins 77250 VILLECERF, et Monsieur
Julien IGLESIAS, 40 rue du Chevalier de
la Barre 91330 YERRES.
Commissaires aux comptes Titulaire et
Suppléant : CLC AUDIT, 9 rue du Delta
75009 PARIS, et AUDIT BM ET ASSOCIES, 53 boulevard Robespierre 78300
POISSY.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de PARIS.
Pour avis
12099653W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 25 avril
2018, il a été constitué une Société par
actions simplifiée :
Dénomination sociale : MyTopManager
Siège social : 157 rue du Faubourg
Saint Antoine 75011 Paris
Capital social : 40.000 €
Objet : Le service aux entreprises spécialisées dans le sourcing et la gestion
de managers opérationnels. Le portage
commercial de tout type de prestations
de services & conseil aux entreprises.
Durée : 99 ans
Cession des actions : Agrément préalable des associés
Admission aux assemblées et vote :
tout actionnaire peut participer aux assemblées quel que soit le nombre de ses
actions, chaque action donnant droit à une
voix.
Président : La société MAOH située 108
quai de Jemmapes 75010 Paris (504 601
089 RCS Paris ).
Comité Stratégique : - La société Maoh
situé 108 quai de Jemmapes 75010 Paris.
- La société Trium situé 14 rue de Crespin du Gast 75011 Paris ( 838 837 680
RCS Paris ).
- La société Mermoz située 13/15 rue de
Berri 75008 Paris ( 830 788 170 RCS Paris ).
Commissaires aux comptes Titulaire :
La société Lex Audit située 6 rue de Thann
75017 Paris ( 532 041 936 RCS Paris ).
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Paris.
Pour avis
12099690W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP à Paris, le 20/04/2018 il a
été constitué une SAS ayant les caractéristiques suivantes :
Dénomination : LES NOUVEAUX BARS
Capital : 10.000 euros par l’émission de
1O. 000 actions d’une valeur nominale
d’un (1) euro
Siège social : 13 rue de Montyon 75009
PARIS.
Objet : La prise et gestion de participation, dans le cadre notamment d’activités
de holding animatrice ; Les prestations de
service ; La création, ct 1’acquisition de
toute marque en lien avec cette activité,
ainsi que la concession de toute licence
de marque.
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au R.C.S.
Admission aux assemblées – Vote :
Tout associé peut participer aux décisions
collectives, quel que soit le nombre de ses
actions, chaque action donnant droit à une
voix au moins.
Transmission des actions : Libre.
Président : Youssef CHRAIBI. Demeurant 13rue de Montyon 75009 Paris
Commissaire aux comptes titulaire :
Laurent BENEDICT demeurant au 147 rue
Gallieni 92100 Boulogne-Billancourt ;
CAC Suppléant : Cabinet Bénédict et Associés, SARL sis 7 rue chateaubriand
75008 Paris, 377 852 983, RCS Paris
La société sera immatriculée au R.C.S. de
PARIS.
12099703W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP en date du 20/04/18, il
a été constitué une société présentant les
caractéristiques suivantes :
Dénomination : Patrimonial Invest ND 26
Forme juridique : SAS
Durée : 99 ans
Siège social : 145, avenue de Malakoff
75116 Paris
Capital : 5.200 €
Objet social : En France et dans tous
pays, les opérations de courtage d’assurances, le conseil en investissement financier, les transactions sur immeubles et
fonds de commerce, l’activité d’intermédiaire en opérations de banque et services
de paiement, le démarchage bancaire ou
financier, la distribution de produits de
gestion, le conseil en gestion de patrimoine et le conseil en investissement financier.
Président : Mme Nathalie BOZOKI, demeurant 42, rue Dauphine 75006 Paris
Directeur général : Mr Denis ZOUARI,
demeurant 6, allée de l’Abbé Alfonsi
93320 Les Pavillons sous Bois
Commissaire aux comptes :
Titulaire : Mr Alain BOTBOL, demeurant
18, rue Dagorno 75012 Paris
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos Sociétés
Suppléant : AVIDEX AUDIT & CONSEIL,
SAS dont le siège social se situe 18, rue
Dagorno 75012 Paris, immatriculée au
RCS de Paris sous le Nº 494 641 632.
La société sera immatriculée au RCS de
Paris.
Président : Gustave TCHUINKAM NOUKAGUÉ, 5 rue Henri Durel, 78510 Triel sur
Seine
La société sera immatriculée au RCS de
Paris
Gérant : Monsieur Pierre SERVAIS, né le
19.02.1952, domicilié 2 rue Yvonne Le
Tac – 75018 PARIS, est nommé gérant
pour une durée indéterminée aux termes
de l’article 50 des statuts
La société sera immatriculée au Registre
du Commerce et des Sociétés de Paris.
12099878W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099814W – LE PUBLICATEUR LEGAL
QFP
SNC au capital de 2 EUROS
Siège social : 90 avenue de Wagram –
75017 PARIS
Suivant acte sous seing privé en date à
Paris du 19 avril 2018, il a été constitué la
société suivante :
Forme : Société en Nom Collectif
Dénomination : QFP
Siège social : 90 avenue de Wagram –
75017 PARIS
Capital : 2 € divisé en 2 parts de 1 € chacune, attribuées à :
- La SAS « LEFT BANK 2 » dont le siège
social est sis 75 rue des Saints-Pères
75006 PARIS représentée par sa Présidente, la SARL THE MANSION
- La SAS « DEVON STORAGE
FRANCE » dont le siège social est sis 64
rue du Ranelagh 75016 PARIS représentée par son Président M. Daniel GUERIN.
Durée : 50 années
Objet :
- L’achat, la vente, la mise en valeur,
l’administration, la location, l’exploitation et toutes transactions de tous
biens mobiliers ou immobiliers, bâtis
ou non bâtis tels que immeubles, fonds
de commerce, l’activité de marchand
de biens, commissionnement et courtage et toutes opérations portant sur
les biens d’autrui.
- La souscription d’actions ou de parts
de Sociétés Civiles Immobilières, apports en Sociétés et échanges de tous
biens tels que définis ci-dessus.
- L’acquisition de tous droits à la souscription d’emprunts.
Gérants : M. Daniel GUERIN domicilié
90 av. de Wagram – 75017 PARIS et M.
Guillaume de MONTALIER domicilié 60
rue de Billancourt – 92100 BOULOGNE
BILLANCOURT.
La société sera immatriculée au R.C.S. de
PARIS.
Pour avis.
Suivant acte SSP du 26.04.2018 a été
constituée une SAS dénommée : CHIRIS
Objet : L’achat, la vente, la fabrication,
l’importation, l’exportation, et la distribution de tous produits se rattachant à la parfumerie et à la cosmétologie. Capital :
10.000 € Siège social : 33, passage du
Désir 75010 Paris Durée : 99 ans Admission aux assemblées – Vote : Tout associé a le droit de participer aux assemblées générales et aux délibérations
personnellement ou par mandataire. Chaque action donne droit à une voix. Transmission des actions : libre Président :
La société LXV, SAS sise 33, passage du
Désir 75010 Paris, 440.055.572 RCS Paris. Commissaire aux comptes : LUTETIA CONSEIL AUDIT sise 94, rue Saint
Lazare 75009 Paris, 538.577.990 RCS
PARIS (titulaire), Mme Christelle ODOUL
demeurant 3, rue Gabriel Péri 94220 Charenton le Pont (suppléant) Immatriculation : RCS de Paris
12099880W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 26/4/2018,
il a été constitué une Société par actions
simplifiée :
Dénomination sociale : WEAST
Siège social : 16, rue de Provence 75009
PARIS
Capital social : 10.000 €
Objet : toutes opérations d’achat, vente,
courtage, commercialisation, promotion et
restauration d’oeuvres d’art...
Durée : 99 ans
Cession des actions : libre
Admission aux assemblées et vote :
tout actionnaire peut participer aux assemblées quel que soit le nombre de ses
actions, chaque action donnant droit à une
voix.
Président : Madame Sabine VAZIEUX,
75, rue de Rochechouart 75009 PARIS
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Paris.
Pour avis
12099864W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099924W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 13/04/18, il
a été constitué, pour une durée de 50 ans,
une Société Civile de Construction Vente :
Dénomination sociale : S.C.C.V. Marseille
Audisio
Siège social : 1-3-5 rue Paul Cézanne
75008 Paris
Capital social : 100 €
Objet : L’acquisition d’un terrain en vue d’y
édifier des constructions ou l’acquisition
d’immeubles déjà bâtis en vue de démolir
les bâtiments existants et d’en édifier d’autres ; La construction d’un ou plusieurs immeubles, de toutes annexes et dépendances, en vue de leur vente en totalité ou par
fractions, avant ou après achèvement ; La
location des lots en stock en l’attente de
leur vente, location d’immeubles ou fraction d’immeubles en immobilisation, dès
lors que celle-ci reste accessoire à la
vente.
Cession des parts sociales : Les parts sociales sont librement cessibles entre associés et ne peuvent être cédées à d’autres personnes qu’avec l’autorisation
préalable de tous les associés.
Gérant : QUARTUS RESIDENTIEL, SAS
dont le siège social se situe 1-3-5 rue Paul
Cézanne 75008 Paris, 380 497 701.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Paris.
Selon un ate SSP du 24/04/2018, il a été
constitué une SAS dénommée GANESH
HOLDING. Capital : 10.000 €. Siège social : Paris 75016 - 69 bld de Beauséjour.
Objet : Holding. Durée : 99 ans. Agrément
des associés en cas de cession d’actions.
Accès aux assemblées non restreint. une
action égale une voix. Président : M. Frédéric FRINGHIAN, dt à PARIS 75016 - 69,
Bld de Beauséjour. Immatriculation : Rcs
Paris.
12099870W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à Paris
du 29/12/2017 a été constituée une société par actions simplifiée à capital variable présentant les caractéristiques suivantes :
Dénomination : NOVA JURIS
Capital social : souscrit 1.000 euros.
Minimum : 1000 euros
Siège social : 84, rue du Faubourg SaintHonoré - 75008 PARIS
Objet : La société a pour objet l’exercice
en commun par les soussignés de la profession d’avocat, notamment par rachat
de la clientèle d’avocats
Durée : 99 ans
Admission aux assemblées – Vote : tout
associé peut participer aux décisions, quel
que soit le nombre de ses actions, chaque
action donnant droit à une voix.
Transmission des actions : toute transmission à des tiers non associés nécessite
l’agrément donné par la collectivité des associés dans le respect des conditions statutaires
12099961W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte sous seing privé en
date à Paris du 26/04/2018, il a été constitué entre :
La société « IENA 2 »
Société à Responsabilité Limitée au capital de 9.222.592 €uros
Ayant son siège social 78 avenue Raymond Poincaré – 75116 PARIS
Immatriculée au R.C.S. de Paris sous le
nº 418 355 293
Représentée par son Gérant, Monsieur
Pierre SERVAIS
La Société « DEVON STORAGE
FRANCE »
Société par Actions Simplifiée au capital
de 6.750.000 €uros
Dont le siège social est sis 64 rue du Ranelagh à Paris 16ème
Immatriculée au R.C.S. de Paris sous le
nº 421 318 809
Représentée par son Président, Monsieur
Daniel GUERIN
une Société Civile ayant pour :
Objet :
La prise de participations financières, l’acquisition de parts ou actions de tous types
de sociétés, civiles ou commerciales, cotées ou non, pourvu que lesdites parts ou
actions puissent en droit des sociétés être
acquises par une société civile sans remettre en cause son caractère civil, valeurs mobilières de toute nature, organismes de placements collectifs en valeurs
mobilières
Raison sociale : IENA ISAAC NEWTON
Siège social : 90 avenue de Wagram –
75017 PARIS.
Durée : 99 années à compter de son immatriculation au Registre du Commerce et
des Sociétés.
Capital social : DEUX EUROS (2 euros)
divisé en cent parts (100) de DEUX CENTIMES D’EUROS (0,02 €) chacune,
12099979W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP, en date, à Paris, du 25/04/2018, il a été constitué une
société par actions simplifiée présentant
les caractéristiques suivantes :
Dénomination : ELEVEN INTERNATIONAL
Capital : 1.500 € de numéraire.
Siège social : 78 avenue Raymond Poincaré à Paris (75116).
Objet : toutes opérations, pour son propre
compte, d’achat, de vente et de gestion de
valeurs mobilières françaises et étrangères de toute nature et de toutes entreprises, l’achat, la souscription, la gestion, la
vente, l’échange de ces valeurs et de tous
droits sociaux, la prise d’intérêts et la participation directe ou indirecte dans toutes
sociétés ou entreprises créées et à créer
par tous moyens (par voie de création de
sociétés nouvelles, d’apports, de souscriptions, d’acquisitions ou d’échanges de
valeurs mobilières, obligations, bons,
droits ou biens sociaux, de fusions, de sociétés en participation, de groupements
d’intérêt économique, ou autrement, ainsi
que par comptes courants ou prêts d’associés, à court terme et long terme) ; l’acquisition et l’attribution à son profit de tous
biens meubles et immeubles, l’exploitation
de ces biens, leur vente et leur apport en
société ; la participation à toutes opérations pour l’exploitation, la gestion et l’administration de toutes affaires ou entreprises ; l’achat, la location d’immeubles
nécessaires à l’objet de la Société, toutes
prestations de services et de conseil en
matières stratégique, administrative, ressources humaines, financière, comptable,
commerciale, informatique, communication, juridique, marketing ou de gestion ;
&hellip ;
Durée : 99 ans.
Transmission des actions : la cession ou
transmission des actions est libre.
Admission aux assemblées - Vote : le droit
pour chaque associé de participer aux assemblées est subordonné à la simple justification de son identité. Le droit de vote
est proportionnel à la quotité du capital
possédée et chaque action a droit à une
voix.
Président : Monsieur Bertrand Semaille,
demeurant 2 rue Pigache à Saint-Cloud
(92210).
Immatriculation : RCS de Paris.
Pour avis.
12099982W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte S.S.P du 26/04/2018, il a été
constitué une Société par actions simplifiée dénommée : « SAS BAGNEUX
116 »
Siège social : 8 avenue Delcassé 75008
PARIS
Capital social : 1 000 €
Durée : 99 années
Objet social : L’acquisition d’un terrain
et des constructions éventuelles qui y
sont édifiées sous quelque forme que
ce soit, de tous biens et/ou droits mobiliers et immobiliers, bâtis ou non bâtis, afférents à un ensemble immobilier
sis 116 avenue Aristide Briand et 145 à
161 rue des Meuniers à Bagneux
(92220).
Président : la SNC COGEDIM PARIS
METROPOLE sise 8 avenue Delcassé
75008 PARIS immatriculée au RCS de
PARIS sous le numéro 319 293 916
Commissaire aux comptes : Ernst &
Young et autres, SAS sise 1-2, place
des Saisons – Paris La Défense 1 –
92400 Courbevoie immatriculée au
RCS de NANTERRE sous le numéro
438 476 913
Admission aux Assemblées et vote :
Tout associé peut participer aux Assemblées quel que soit le nombre de
ses actions, chaque action donnant
droit à une voix.
Immatriculation au RCS de PARIS.
12100018W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP du 24/04/2018, il a été
constitué une S.A.S. dénommée ALF (Accompagnement Logiciel Formalités) Capital social : 10.000 € - Siège social :
35, Bd Bonne Nouvelle - 75002 PARIS
Objet social : Conseil pour les affaires et
autres conseils de gestion - Durée : 99
ans - Président : Mr David-Alexandre
TORDJEMAN demeurant 16, rue Léon
Bocquet - 94100 Saint Maur des Fossés Immatriculation au RCS de PARIS.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Jeudi 3 mai 2018
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 3
Les Echos Sociétés
12100221W – LE PUBLICATEUR LEGAL
152332A – LES ECHOS
158081A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP du 30/04/2018,
il a été constitué une société présentant
les caractéristiques suivantes :
Dénomination sociale : EUROPEAN HOMES 90
Forme juridique : SCCV
Siège social : 10-12 Place Vendôme
75001 Paris
Capital social : 1.000 €
Objet : Au moyen soit de capitaux propres,
soit de capitaux d’emprunts, l’acquisition
de tous terrains ou droits immobiliers
comprenant le droit de construire ; la
construction, sur ces terrains ou droits immobiliers, de tous immeubles, de toutes
destinations et usages ; la vente en totalité
ou par fractions, des immeubles
construits, avant ou après leur achèvement ; accessoirement, la location desdits
immeubles.
Durée : 30 ans.
Gérant : EUROPEAN HOMES CENTRE,
SAS dont le siège social se situe 10, Place
Vendôme 75001 Paris, immatriculée au
RCS de Paris sous le nº 479 322 562.
La société sera immatriculée au RCS de
Paris.
Par ASSP du 29/03/18, il a été constitué
une SARL dénommée MAISON BAUVAN.Siège social :78 rue la fayette 75009
Paris.Capital :1 €.Objet :Photographie/
Art/Prêt-à-Porter.Gérance :M. florian dupont, 78 rue la fayette 75009 Paris ; Mme
munoz jessika, 78 rue la fayette 75009 Paris.Durée :99ans.Immatriculation au RCS
de PARIS.
Par acte SSP du 06/04/2018 il a été constitué une SAS dénommée :
12100227W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 27/04/2018,
il a été constitué une société présentant
les caractéristiques suivantes :
Dénomination sociale : Neox Summit
Forme juridique : SASU
Siège social : 6, Place de la Madeleine
75008 Paris
Capital social : 1 €
Objet : L’acquisition, seule ou aux côtés
d’autres investisseurs, ou la cession de
participations ou d’intérêts dans toute entité ou société, ainsi que la réalisation de
toute opération financière, mobilière et immobilière, apport en société, souscription,
achat de titres ou de parts d’intérêts,
constitution de société.
Durée : 99 ans.
Président : Cathay Capital Private Equity,
SASU dont le siège social se situe 52, rue
d’Anjou 75008 Paris, immatriculée au
RCS de Paris sous le nº 490 506 045.
Commissaire aux comptes titulaire : Mazars, SA à directoire et conseil de surveillance dont le siège social se situe 61, rue
Henri Regnault Tour Exaltis 92400 Courbevoie, immatriculée au RCS de Nanterre
sous le nº 784 824 153.
La société sera immatriculée au RCS de
Paris.
152340A – LES ECHOS
Constitution de la sasu à cap. variable :
Parametre architecture, 14 rue des lions
st paul 75004 Paris. Cap. : 5000 €. Cap.
min : 5000 €. Objet : services au profit
d’architectes. Pdt : Ali Benabdallah, 14 rue
des lions st paul 75004 Paris. Durée : 99
ans au rcs de paris.
152393A – LES ECHOS
Par ASSP du 02/04/18, il a été constitué
une SAS dénommée Inti.Siège social : 134, avenue du général leclerc
75014 Paris. Capital : 10 000 €. Objet : La
distribution de composants photovoltaïques. Président : M. Nicolas Robert, 134,
avenue du général leclerc 75014 Paris.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de Paris.
152405A – LES ECHOS
Par ASSP du 30/03/18, il a été constitué
une EURL dénommée AWESOME
LAB.Siège social :66avenue des champsélysées 75008 Paris.Capital :500 €.Objet :programmation Informatique, conseil
et étude des systèmes informatiques,conception et développement.Gérance :M. laurent loukopoulos, 16 rue coypel 75013 Paris.Durée :
99ans.Immatriculation au RCS de PARIS.
152446A – LES ECHOS
Par ASSP du 28/03/18, il a été constitué
une EURL dénommée IMPACT - PASSAGE SOUPIRS.Siège social : 23 rue
d’edimbourg 75008 Paris.Capital :1000 €.Objet :acquisition du 11 bis
Passages des Soupirs 75020 Paris ; travaux de construction, de rénovation et
mise en copropriété. cession en totalité ou
par lots de l’immeuble. Marchand de
biens.Gérance : M. Terry Abessera, 23
rue d’edimbourg 75008 Paris.Durée :99ans.Immatriculation au RCS de
PARIS.
ICAU CONSULT
Siège social : 59 rue Rodier 75009 PARIS. Capital : 500 €. Objet : Conseil en
management, ingénierie, études techniques, innovation et suivi de projets dans
domaines génies industriel et logistique,
prestations de services, informatique, formation. Président : M CAUQUIL Yvan, 59
rue Rodier 75009 PARIS. Durée : 99
ans.Iimmatriculation au RCS de PARIS.
158580A – LES ECHOS
Par acte SSP du 16/04/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
KOOLITECH
Siège social : 6 rue de Musset 75016 PARIS. Capital : 1.000 €. Objet : Conseil en
systèmes et logiciels informatiques. Président : M GIMENEZ Gregory, 11 rue
d’Issy 92100 BOULOGNE BILLANCOURT. Admission aux assemblées et
droits de vote : Tout actionnaire est convoqué aux assemblées. Chaque action
donne un droit à une voix. Clauses d’agrément : Actions librement cessibles entre
les associés uniquement. Durée : 99 ans.
Immatriculation au RCS de PARIS.
actus
franciliennes
75
PARIS
RÉUNION FOURNISSEURS /
RÉHABILITATION BÂTIMENT
DES CANAUX
Lundi 14 mai, de 9h à 12h, la
Mairie de Paris tient une
réunion d’information sur la
réhabilitation du bâtiment
des Canaux (Paris XIX). Elle
aura pour objet la présentation du projet, ses objectifs,
ainsi que des échanges entre
participants. Les entreprises
intéressées doivent s’inscrire
avant le mercredi 9 mai. La
réunion aura lieu Pavillon de
l’Arsenal (Paris IV).
Information et inscription
sur +: https://goo.gl/fCTnUc
158746A – LES ECHOS
Par acte SSP du 09/04/2018, il a été
constitué une SAS à capital variable dénommée MFBOISDESIGN. Objet : Fabrication, vente de parquets et prestations de
pose, ponçage, vitrification et rénovation.
Capital : minimum 1 €, initial 1 €. Cessions soumises à agrément. Siège social : 17 rue Gazan 75014 PARIS. Président : Johan Gilbert René MONTOYA, 4
rue de l’orme brisé 77310 PRINGY. Durée : 99 ans. Immatriculation : RCS de
PARIS
158752A – LES ECHOS
Par acte SSP du 19/04/2018 il a été constitué une SARL dénommée : UNIVERSITY
DOGS Siège social : 107 rue de reuilly
75012 PARIS Capital : 1.000 € Objet : La
garde, la promenade, l’éducation et le
dressage de chiens Gérant : Mme VINCENTE NOBRE LOURENCO Elisabete
107 Rue de Reuilly 75012 PARIS Durée :
99 ans à compter de l’immatriculation au
RCS de PARIS
APPEL À PROJETS FSE
Initialement limité au 15
mai, le dépôt des candidatures à l’appel à projets FSE
2018 est prolongé jusqu’au
30 mai. Les projets attendus
doivent répondre aux objectifs du FSE de « lutte contre
la pauvreté et de promotion
de l’inclusion ». L’appel à
projets est téléchargeable sur
yvelines.fr (rubrique économie et emploi). Contact :
cmorteveille@yvelines.fr
START-UP FOR KIDS
158759A – LES ECHOS
12100229W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP du 16/04/2018, il a été
constitué une S.A.S.
Dénomination : ENE 2
Siège social : 97, avenue de Villiers 75017 Paris. Capital social : 1.000 €. Objet social : La gestion et l’exploitation de
centrales solaires photovoltaïques. Durée : 99 ans. Président : Mr Marc COHEN
demeurant 97, avenue de Villiers - 75017
Paris. Commissaire aux comptes : Le
cabinet "VENDÔME-AUDIT-CONSEIL"
259, rue Saint Honoré - 75001 Paris. Immatriculation au RCS de Paris
152448A – LES ECHOS
Par ASSP le 30/03/2018, il a été constitué
la SAS :
INSTITUT ANTI-AGE PARIS
Capital : 500 €. Objet : Soin Anti-Age,
vente et distribution de dispositifs medicaux, prestation de service. Siège : 29
Rue de Mogador 75009 PARIS. Président : SU SHU demeurant 47 av de l’Arche 92400 Courbevoie. Durée : 99 ans.
Au RCS de PARIS
12096985 – LA VIE JUDICIAIRE
152576A – LES ECHOS
Par acte SSP du 5/4/18 à Paris (75), il
a été constitué FM Renobat, S.A.R.L. Capital 10.000 €. Objet : Rénovation et Ravalement en Bâtiment. Siège : 227, rue
Marcadet 75018 Paris. Gérant : M. DIB
Mohamed Abdelhakim, 227, rue Marcadet
75018 Paris. Durée : 99 ans, RCS PARIS.
Par acte SSP du 29/03/2018 constitution
de la SASU YSIT. Capital : 1000 euros.
Siège social : 128 rue de la boétie 75008
paris. Objet : Consulting et conseil. Président : Yassir Salhi, chez marie hedelin 3
rue de versailles 78150 le chesnay. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation
au RCS de Paris
12100210 – LA VIE JUDICIAIRE
Il a été constitué une société par acte
SSP en date du 30/4/2018 à Paris. Dénomination : LOFERO. Forme : S.C.I.
Siège : 73, boulevard Richard Lenoir,
75011 PARIS. Capital : 1.000 €. Montant
des apports en numéraire : 1.000 €. Objet : acquisition, cession, administration et
location d’immeubles et biens immobiliers.
Durée : 99 ans. Cession de parts et
agrément : les parts sont librement cessibles entre associés. Elles ne peuvent être
transférées à des tiers qu’avec l’autorisation préalable de l’AGE. Gérance :
M. Guillermo ROSALES, 73, boulevard Richard Lenoir, 75011 Paris ; M. Carlos
FEENEY, 73, boulevard Richard Lenoir,
75011 Paris. Immatriculation : au RCS
de Paris. Pour avis.
156778A – LES ECHOS
Par acte SSP du 30/03/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
GS BAT
Siège social : 19 rue des balkans 75020
PARIS
Capital : 1.000 €
Objet : Menuiserie et rénovation
Président : M. VUJICIC Milutin 29 rue michelet 93140 BONDY
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PARIS
157840A – LES ECHOS
152232A – LES ECHOS
Par acte SSP du 11/03/2018 constitution
de la SASU MEABAN CAPITAL. Capital :
1000 euros. Siège social : 96 bis rue pierre
demours 75017 paris. Objet : prestation
de conseil. Président : Sébastien Huppe,
96 bis rue pierre demours 75017 paris.
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de Paris
152310A – LES ECHOS
Par acte SSP du 09/04/2018 il a été constitué une SAS dénommée :
MAGMA TECHNOLOGY
Siège social : 25 rue de la voute 75012
PARIS. Capital : 14.000 €. Objet : Etude
et conception de tout service informatique
dans le domaine de la supply chain. Président : M EL BIDAOUI Mourad, 25 Rue
de la voute 75012 PARIS. Admission aux
assemblées et droits de vote : Tout actionnaire est convoqué aux assemblées. Chaque action donne un droit à une voix. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de
PARIS.
Par ASSP le 15/03/2018, il a été constitué
la SASU à capital variable :
SIMPLICITY
157848A – LES ECHOS
Capital : 1 €.Capital min : 1 €. Objet : En
France et dans tous pays, la recherche,
l’enseignement, l’e-learning, l’innovation,
le conseil, le développement de supports
de formation. Siège : 13 rue de poissy,
75005 PARIS. Président : GAINET Celine
demeurant 13 rue de poissy, 75005 Paris.
Durée : 99 ans. Au RCS de PARIS.
Par acte SSP du 25/04/2018 il a été constitué une EURL dénommée : FAJU. Siège
social : Chez FABRICE Julien, 184 rue
Vaugirard 75015 PARIS. Capital :
2.000 €. Objet : Electricité et nettoyage industriel. Gérant : M FABRICE Julien, 184
rue Vaugirard 75015 PARIS. Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
Suivant acte SSP du 09/03/2018 constitution de SAS ELE AM ; Capital social :
1000 € ; Siège social : 28 rue de l’annonciation 75016 Paris Objet : Le courtage en
financement et activité d’IOBSP (intermédiaire en opérations de banques et service
de paiements), le courtage en assurance
et plus généralement, toutes opérations
industrielles, commerciales, financières,
civiles, mobilières ou immobilières ; Président : Mr Edouard Leleu demeurant au 28
rue de l’annonciation 75016 Paris , élu
pour une durée illimitée ; Admission aux
assemblées et exercice du droit de vote :
chaque actionnaire est convoqué aux Assemblées. Chaque action donne droit à
une voix. Clauses d’agrément : Les actions sont librement cessibles entre actionnaires uniquement avec accord du
Président de la société. Durée de la société : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Paris.
158788A – LES ECHOS
Par acte SSP du 24/04/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
BOOGIE DOWN
COMMUNICATION
Sigle : BDC
Siège social : 25, rue michel le comte
75003 PARIS
Capital : 3.000 €
Objet : Conception, rédaction, production
audiovisuelle
Président : M. BRAUNSTEIN Jacques
25, rue michel le comte 75003 PARIS
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PARIS
Samedi 26 et dimanche 27 mai,
à l’école Centrale Supelec
a
(Gif-sur-Yvette), l’université Paris-Saclay organise des
ateliers d’initiation à l’innovation pour les 6-14 ans ou
15-20 ans. L’inscription est
gratuite mais obligatoire.
Plus d’informations sur :
https://goo.gl/xjE26W
92
HAUTS
DE SEINE
DÉMATÉRIALISATION DES
MARCHÉS PUBLICS
Jeudi 17 mai, à 14h30, la
Seine Musicale (BoulogneBillancourt) accueille une
réunion sur la dématérialisation des procédures de
marchés publics qui sera
obligatoire d’ici le 1er octobre
2018 au plus tard. La
réunion est organisée par le
Département des Hautsde-Seine, en partenariat avec
la CCI Hauts-de- Seine, la
CPME 92 et le GIP Maximilien. L’inscription obligatoire
est ouverte jusqu’au 14 mai
(deux participants maximum
par entreprise).
Informations et inscription :
https://goo.gl/Us2dpp
d’immatriculation… Inscription obligatoire : 01 48 17 86 60
ou entreprendre@paristde.fr
ATELIER ACCORD CETA /
OPPORTUNITÉS D'AFFAIRES
Jeudi 17 mai, de 9h à 13h,
la CCI de Créteil tient un
atelier sur le CETA : accord
de libre-échange entre l'UE et
le Canada. Au programme :
contenu de l’accord (Direction Générale du Trésor) ;
formalités douanières (Direction Régionale des Douanes
de Paris Est) ; présentation
du marché canadien (Business
France) ; développement et
sécurisation des échanges avec
le Canada (CCI Paris Île-deFrance et réseau Enterprise
Europe Network de la
Commission
Européenne).
L’atelier aura lieu dans les
locaux de la CCI.
Inscription gratuite en ligne :
https://goo.gl/remqhM
ATELIER TROUVER OU
DÉVELOPPER UNE IDÉE
ATELIER / ÉTAPES DE LA
CRÉATION D’ENTREPRISE
Mardi 15 mai, de 9h30 à 12h, le
Service Création d’entreprise
de Paris Terres d’Envol propose
un atelier sur les étapes à suivre
pour créer une entreprise :
étude de marché, montage
financier, statuts juridiques,
aides financières, formalités
Mercredi 16 mai, de 9h à 12h,
l’agglomération Plaine Vallée
organise un atelier pour
vérifier l’adéquation d’un
projet d’entreprise avec son
créateur et lui proposer des
pistes pour étudier toutes les
possibilités. Il aura lieu à
Soisy-sous-Montmorency.
Plus d’informations sur :
https://goo.gl/GLUiXy
ENVOYEZ VOS ACTUS FRANCILENNES À COLLIVIER@LESECHOS.FR
158814A – LES ECHOS
158914A – LES ECHOS
Par acte SSP du 29/04/2018 il a été constitué une SARL à associé unique dénommée : VIA ALTA Sigle : vA Nom commercial : VIA ALTA Siège social : 5 place paul
painlevé 75005 PARIS Capital : 3.000 €
Objet : La société a pour objet en France
comme à l’étranger : - La mise en relation
d’entreprise(s) et/ou de particulier(s) avec
toute structure à vocation culturelle dans
le cadre du financement d’un projet culturel ; - la prestation de conseils et de services aux entreprises et aux particuliers
dans tous les domaines ayant trait au mécénat et au sponsoring par tous moyens ;
- la recherche de partenariats pour le
compte d’institutions ou de structures à
vocation culturelle ; - la négociation des
contreparties dans le cadre d’un partenariat de mécénat ou de sponsoring ; - l’apport de projets culturels aux entreprises
et/ou aux particuliers ainsi qu’à toute
structure à vocation culturelle ; - la
communication et les relations publiques
dans le domaine du mécénat et du sponsoring sous toutes formes connues ou inconnues à ce jour ; - l’exécution et le
contrôle de tout ce qui sera de nature à
mener à bien les opérations entrant dans
le champ de l’objet social qui lui auront été
confiées pour le compte de ses mandants ; - et, plus généralement, toutes
opérations industrielles, civiles, commerciales, financières, juridiques, économiques, mobilières ou immobilières, se rapportant directement ou indirectement à
l’objet social ainsi spécifié, ou susceptible
d’en faciliter l’extension ou le développement, et à tout autre objet similaire ou
connexe. La société peut recourir en tout
lieu à tout acte ou opération de toute nature dès lors qu’il peut encourir ou faciliter
la réalisation de l’objet visé ci-dessus ou
qui permet de sauvegarder, directement
ou indirectement, les intérêts commerciaux ou financiers de la société ou des
entreprises avec lesquelles elle est en relation d’affaires. Gérant : Mme MARTINY
Alta 5 Place Paul Painlevé 75005 PARIS
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PARIS
Par acte SSP du 26/04/18 il a été constitué une SCI : EGAH INVEST Capital : 100 € Siège social : 35 rue de l’Abbé
Groult 75015 PARIS Objet social : La
prise de participation par achat, souscription, apport, fusion et par tout autre
moyen, et la gestion de toutes valeurs mobilières, ainsi que l’acquisition de tous
biens mobiliers ou immobiliers, directement ou par l’intermédiaire de toute société ou entité juridique Gérance : Mme
Gaëlle JANNAUD demeurant au 35 rue de
l’Abbé Groult 75015 PARIS Cessions de
parts sociales : les parts sociales sont librement cessibles au profit d’un associé.
Toute cession à un tiers de la société est
soumise au préalable à agrément de la
collectivité des associés réunis en Assemblée Générale. Durée de la société : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de PARIS.
158822A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 20/04/2018 constitution de la SASU SARASMA. Capital fixe : 1000 €. Siège social : 29 RUE
ALPHONSE BERTILLON 75015 PARIS.
Objet social : EXPLOITATION DE VEHICULES DE TRANSPORT AVEC CHAUFFEUR (VTC). Président : Mr Hicham
CHLIHI demeurant 29 RUE ALPHONSE
BERTILLON 75015 PARIS, la société
SASU SARASMA située 29 RUE ALPHONSE BERTILLON 75015 PARIS est
en cours d’immatriculation au RCS de PARIS élu pour une durée illimitée. Durée de
la société : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de PARIS.
158941A – LES ECHOS
Par acte SSP du 27/04/18 il a été constitué une SCI : BORN TO BE WILD Capital : 100 € Siège social : 16 rue de Turbigo 75002 PARIS Objet social : La prise
de participation par achat, souscription,
apport, fusion et par tout autre moyen, et
la gestion de toutes valeurs mobilières,
ainsi que l’acquisition de tous biens mobiliers ou immobiliers, directement ou par
l’intermédiaire de toute société ou entité
juridique Gérance : Mr Audran SAUVAGE
demeurant au 16 rue de Turbigo 75002
PARIS Cessions de parts sociales : les
parts sociales sont librement cessibles au
profit d’un associé. Toute cession à un
tiers de la société est soumise au préalable à agrément de la collectivité des associés réunis en Assemblée Générale. Durée de la société : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de PARIS.
158967A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte sous seing privé en
date, à Paris du 16 avril 2018, il a été
constitué la société suivante :
Dénomination : Café Bienvenue
Forme : Société par Actions Simplifiée
Objet : l’exploitation de tout fonds de
commerce dédié à la vente, sur place ou
à emporter, de plats cuisinés, de boissons
chaudes ou froides sans alcool et plus généralement de tout lieu d’accueil ; l’organisation de tout évènement et atelier linguistique, culturel, créatif ou de quelque
nature que ce soit visant à l’insertion de
réfugiés ; toute activité permettant la formation et l’insertion sociale des salariés
de la Société ; la création et le développement de tout réseau de franchise permettant ou facilitant la réalisation de l’objet social..
Siège social : 4 rue du Bourg l’Abbé
75003 PARIS
Durée : 99 ans
Capital : 5.000 euros
Président : Madame Amelia HANNION,
demeurant 40 bis rue de Dantzig 75015
PARIS
Droit de vote : chaque action donne droit
à une voix lors des décisions collectives
Transmission des actions : les actions
sont librement cessibles entre associés.
Toute autre cession d’actions est soumise
à l’agrément tel que prévu à l’article 10 des
statuts
La société sera immatriculée au RCS de
PARIS
158981A – LES ECHOS
Par acte SSP du 30/04/2018 il a été constitué une SAS à capital variable dénommée : 42 ADVISORS Siège social : 7 rue
de l’alboni 75016 PARIS Capital : 100 €
Capital min : 100 € Capital max :
200.000 € Objet : La Recherche & Développement en mathématiques appliquées
à la finance, informatique et sciences de
l’information, finance et gestion, ainsi que
le conseil dans ces domaines. Les activités de conseil incluent la conception, réalisation et maintenance de systèmes informatiques liés aux domaines de recherche.
Président : M. MAILA Georges 121 rue
saint denis 75001 PARIS Transmission
des actions : Les actions de la société ne
peuvent être cédées y compris entre actionnaires qu’après agrément préalable
donné par décision collective adoptée à la
majorité des deux tiers des actionnaires
présents ou représentés Admission aux
assemblées et exercice du droit de vote :
Tout Actionnaire est convoqué aux Assemblées. Chaque action donne droit à
une voix. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PARIS
158995A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 30/04/2018, il a
été constitué une SARL denommée :
SARON
Capital : 1500 euros
Siège Social : 22 Rue Meslay, 75003 PARIS
Objet social : L’achat, la vente de prêtà-porter en gros, demi gros et au détail
pour hommes femmes et enfants, chausures et accessoires.
Gérance : MR Aharon MARCIANO demeurant au 6 rue d’Estienne d’Orves
94380 BONNEUIL-SUR-MARNE
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Paris.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
4 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
159003A – LES ECHOS
Par acte SSP du 15/04/2018 il a été constitué une SARL dénommée : SARL DOWELL Sigle : DW Nom commercial : SARL
DOWELL Siège social : 14 rue de dunkerque centre des affaires regus paris nord
75010 PARIS Capital : 5.000 € Objet :
Traduction, Interprétariat Gérant : M. AHMED Azmir 218 Rue Saint Jacques 75005
PARIS Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PARIS
159019A – LES ECHOS
Par acte SSP du 30/04/2018 il a été constitué une SARL dénommée : DIMANCHE
STUDIO Sigle : ds Siège social : 49 rue
d’aboukir 75002 PARIS Capital : 2.000 €
Objet : - l’activité de création artistique, le
design, la création de projets ; - l’édition
d’art, la reproduction, la publication, la diffusion commerciale de toute oeuvre sur
tous supports ; - l’élaboration, la réalisation, la promotion, la production, l’exploitation de projets artistiques, artistes et
évènements. - Le conseil, l’assistance, la
prestation de services de conseil et d’assistance technique et créative aux entreprises et autres organisations dans tous
domaines y compris la création, la direction artistique, l’identité de marque, la
communication ; - La création, l’exploitation d’objets et outils de communication ou
d’information, sur tous supports y compris
numériques ; - la participation directe ou
indirecte de la Société dans toutes opérations commerciales, industrielles, financières, mobilières et immobilières pouvant se
rattacher directement ou indirectement à
cet objet social ou à tous objets similaires
ou connexes. - Et, plus généralement, toutes opérations industrielles, commerciales, financières, mobilières ou immobilières, se rapportant directement ou
indirectement à l’objet social ou susceptibles d’en faciliter l’extension ou le développement. Gérant : Mme SIAUD Leopoldine 49 Rue d’aboukir 75002 PARIS
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PARIS
159021A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 16/04/2018 constitution d’une SASU : RAG 18 ; Capital social : 100 € ; Siège social : 49 rue Cambronne 75015 PARIS Objet : Participation
par achat souscription apport fusion et par
tout autremoyen et la gestion de toutes valeurs mobilières et l’acquisition de tous
biens mobiliers et immobiliers ; Président : Mr Christophe DURIER demeurant
au 49 rue Cambronne 75015 PARIS , élu
pour une durée illimitée ; Admission aux
assemblées et exercice du droit de vote :
chaque actionnaire est convoqué aux Assemblées. Chaque action donne droit à
une voix. Clauses d’agrément : Les actions sont librement cessibles entre actionnaires uniquement avec accord du
Président de la société. Durée de la société : 99 ans à compté de son immatriculation au RCS de PARIS.
159096A – LES ECHOS
Par acte sous seing privé du 24/04/2018,
il a été constitué :
Dénomination :
ELYSEES PRESTIGE
SERVICES
Forme : SASU.
Capital : 5.000 €.
Siege social : 102 avenue des Champs
Elysées 75008 PARIS.
Durée : 99 ans.
Objet social : Exploitation de voiture avec
chauffeur location de véhicule avec ou
sans chauffeur coursier conciergerie
conseil en organisation dans l’évènementiel
Président : GRUNBERG Fréderic demeurant 25 rue du Maréchal Leclerc
94410 SAINT-MAURICE.
Immatriculation : RCS Paris.
159144A – LES ECHOS
Par acte SSP du 30/04/2018 il a été constitué une SARL dénommée : POLYGARDE
SECURITE PRIVEE Siège social : 26 rue
des rigoles 75020 PARIS Capital : 1.000 €
Objet : La surveillance humaine ou la surveillance par des systèmes électroniques
de sécurité ou le gardiennage de biens
meubles ou immeubles, ainsi que la sécurité des personnes se trouvant dans cet
immeubles. Gérant : M. KESRAOUI Rezki
7 Rue Marchetti 13002 MARSEILLE Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation
au RCS de PARIS
159168A – LES ECHOS
Par acte SSP du 01/05/2018 il a été constitué une SASU dénommée : EXPLORE.
Siège social : 66, Avenue des ChampsElysées 75008 PARIS. Capital : 5.000 €.
Objet : Vente en ligne de produits divers
non réglementés : alimentaires, non alimentaires et numériques. Import/Export,
achat/revente, marketing d’affiliation, publicité et toutes autres activités ou opérations complémentaires. Président : M
CROS Anthony, 4 Allée de Troches, Bâtiment B 74140 DOUVAINE. Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
159171A – LES ECHOS
Par acte SSP du 24 avril 2018, il a été
constitué une SASU :
Dénomination : FUNDIMMO FP21
Objet : la souscription, l’acquisition, la
possession, la détention, la gestion, pour
son propre compte, directement ou indirectement de tous titres, droits et valeurs
mobilières d’une seule société ou entité investissant dans un projet immobilier ou de
la prise de participation ou d’intérêt dans
cette société, dans laquelle elle se réserve
d’intervenir le cas échéant.
Siège social : 154 boulevard Haussmann
75008 PARIS
Durée : 99 ans
Capital : 1.000 euros
Président : FUNDIMMO, SAS sise 154
boulevard Haussmann 75008 PARIS,
RCS PARIS 802 497 099
CAC titulaire : FIDAREX, SAS sise Actiparc 1 Marseille Est BP 03 13713 LA
PENNE SUR HUVEAUNE cedex, RCS
MARSEILLE 391 093 879
CAC suppléant : AECMD, SAS sise 139
rue Henri Silvy 84120 PERTUIS, RCS
AVIGNON 531 639 680
Immatriculation : RCS de PARIS
159178A – LES ECHOS
Par acte SSP du 24 avril 2018, il a été
constitué une SASU :
Dénomination : FUNDIMMO FP20
Objet : la souscription, l’acquisition, la
possession, la détention, la gestion, pour
son propre compte, directement ou indirectement de tous titres, droits et valeurs
mobilières d’une seule société ou entité investissant dans un projet immobilier ou de
la prise de participation ou d’intérêt dans
cette société, dans laquelle elle se réserve
d’intervenir le cas échéant.
Siège social : 154 boulevard Haussmann
75008 PARIS
Durée : 99 ans
Capital : 1.000 euros
Président : FUNDIMMO, SAS sise 154
boulevard Haussmann 75008 PARIS,
RCS PARIS 802 497 099
CAC titulaire : AECMD, SAS sise 139 rue
Henri Silvy 84120 PERTUIS, RCS AVIGNON 531 639 680
CAC suppléant : FIDAREX, SAS sise Actiparc 1 Marseille Est BP 03 13713 LA
PENNE SUR HUVEAUNE cedex, RCS
MARSEILLE 391 093 879
Immatriculation : RCS de PARIS
159223A – LES ECHOS
Selon acte SSP du 28/03/2108 constitution de la SAS :
LA PETITE COM
Capital fixe : 1.000 €
Siège : 131, Boulevard Pereire Paris 75017
Objet social : Agence de conseil en publicité, communication, production et évènementiel
Président : La société HOLDING SERVICE, SAS, siège 131, boulevard Pereire
75017 PARIS nº de RCS PARIS 838 014
298 élu pour une durée illimitée représentée par Monsieur Cristophe PAWLISKO
Directeur Général : M Benjamin BONIOFACIO demeurant 2, rue de Mézières
95810 VALLANGOUJARD
Commissaires aux comptes : la société
S & W Associés- siège 65, rue de la Boetie
75008 PARIS immatriculée au RCS de
PARIS sous le nº 414 818 930
Admissions aux assemblées et droit de
vote : chaque associé est convoqué aux
Assemblées. Chaque action donne droit à
une voix.
Cession de titres : Toute cession d’action est soumise à exercice d’un droit
de préemption et à défaut de levée
d’option à agréement du nouvel associé par l’Assemblée Générale
Durée de la société : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de PARIS
159224A – LES ECHOS
Selon acte SSP du 28/03/2108 constitution de la SAS :
BACK UP MARKET
Capital fixe : 1.000 €
Siège : 131, Boulevard Pereire Paris
75017
Objet social : la vente de matériel neuf ou
d’occasion directement ou en qualité d’intermédiaire ou de négociant, principalement de matériel de scène, sono, éclairage, l’assistance, le conseil et toute
prestation de service dans le domaine de
la vente de matériel d’occasion
Président : La société HOLDING SERVICE, SAS, siège 131, boulevard Pereire
75017 PARIS nº de RCS PARIS 838
014 298 élu pour une durée illimitée représentée par Monsieur Cristophe PAWLISKO
Directeur Général : M Benjamin BONIOFACIO demeurant 2, rue de Mézières
95810 VALLANGOUJARD
Commissaires aux comptes : la société
S & W Associés- siège 65, rue de la Boetie 75008 PARIS immatriculée au RCS de
PARIS sous le nº 414 818 930
Admissions aux assemblées et droit
de vote : chaque associé est convoqué
aux
Assemblées. Chaque action donne droit
à une voix.
Cession de titres : Toute cession d’action est soumise à exercice d’un droit de
préemption et à défaut de levée d’option
à agréement du nouvel associé par l’Assemblée Générale
Durée de la société : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de PARIS
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos Sociétés
Siège : 131, Boulevard Pereire Paris
75017
Objet social : conseils à destination des
entreprises et collectivités, de bureau
d’étude, d’audit et de diagnostic, d’accompagnement d’appel d’offre, de suivi de
chantier, d’assistance à maitrise d’oeuvre
Président : La société HOLDING SERVICE, SAS, siège 131, boulevard Pereire
75017 PARIS nº de RCS PARIS 838
014 298 élu pour une durée illimitée représentée par Monsieur Cristophe PAWLISKO
Directeur Général : M Benjamin BONIOFACIO demeurant 2, rue de Mézières
95810 VALLANGOUJARD
Commissaires aux comptes : la société
S & W Associés- siège 65, rue de la Boetie 75008 PARIS immatriculée au RCS de
PARIS sous le nº 414 818 930
Admissions aux assemblées et droit
de vote : chaque associé est convoqué
aux
Assemblées. Chaque action donne droit
à une voix.
Cession de titres : Toute cession d’action est soumise à exercice d’un droit de
préemption et à défaut de levée d’option
à agréement du nouvel associé par l’Assemblée Générale
Durée de la société : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de PARIS
159282A – LES ECHOS
AVIS DE CONSTITUTION
Aux termes d’un acte SSP en date à PARIS du 30/04/2018, il a été constitué une
société présentant les caractéristiques
suivantes :
Forme : Société par actions simplifiée à
capital variable
Dénomination : LA CORDEE
Siège : 19 Rue Vivienne, 75002 PARIS
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Paris
Capital minimum : 405 000 € Capital
souscrit : 891.315 € Capital maximum : 1 215.000 €
Objet : L’acquisition et la détention exclusive de la pleine propriété des actions ROCHE-BRUNE et des valeurs mobilières
associées le cas échéant
Condition d’admission aux assemblées et
exercice du droit de vote : Tout associé
peut participer aux décisions collectives sur justification de son identité et de
l’inscription en compte de ses actions au
jour de la décision collective ; le droit de
vote attaché aux actions est proportionnel
à la quotité de capital qu’elles représentent
Agrément : Les cessions d’actions, à l’exception des cessions aux associés, sont
soumises à l’agrément du Président
Président : Monsieur Bruno FINE, demeurant 7 Impasse Saint-Denis, 75002
PARIS
Directeur général : Monsieur Grégoire
LAVERNE, demeurant 6 rue de la Terrasse, 75017 PARIS
La Société sera immatriculée au RCS de
Paris
159389A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte sous seing privé en
date, à Paris du 30 avril 2018, il a été
constitué la société suivante :
Dénomination : MY ROLL
Forme : Société par Actions Simplifiée
Objet : la création, la gestion et l’exploitation de toute activité de restauration traditionnelle ou rapide, la fabrication pour son
compte ou pour le compte de tiers, le stockage, le conditionnement et la commercialisation de toute denrée alimentaire ; et
l’exploitation directe ou indirecte de tous
fonds de commerce s’y rapportant ; la
conception et la commercialisation de tous
produits dérivés liés à ces activités ; toute
activité de formation en lien avec son objet.
Siège social : 3 rue Tardieu 75018 PARIS
Durée : 99 ans
Capital : 9.000 euros
Président : Monsieur Patrice LAFFONT,
demeurant 3 rue Tardieu 75018 PARIS
Droit de vote : chaque action donne droit
à une voix lors des décisions collectives
Transmission des actions : les cessions
d’actions sont soumises à l’agrément tel
que prévu à l’article 13 des statuts
La société sera immatriculée au RCS de
PARIS
Selon acte SSP du 28/03/2108 constitution de la SAS :
LE BUREAU 21
Capital fixe : 1.000 €
Suite à ce transfert, il est rappelé les caractéristiques suivantes :
Objet : acquisition et exploitation d’immeubles de caractère purement civil
Durée : 99 ans
Gérance : M. guy vieuille, demeurant 2
square Emmanuel Chabrier, 75017 Paris
159210B – LES ECHOS
12100141 – LE PUBLICATEUR LEGAL
TURQUOISE
1) Aux termes du PV de l’AGMO et E
du 13/2/2018 de la HLD ASSOCIES,
S.A.S. au capital de 5.935.323 €, sise
41/43, rue Saint-Dominique, 75007 PARIS, 521 418 335 RCS PARIS. Le capital
de la société à été réduit de
2.967.661,50 € pour le porter à
2.967.661,50 €. En conséquence les articles 7 et 8 des statuts ont été modifiés en
ce sens. Ancienne mention capital :
5.935.323 €. Nouvelle mention capital :
2.967.661,50 €. 2) Aux termes du PV des
décisions du président du 19/3/2018, sur
délégation de l’AGMO et E du 13/2/2018
de la société susvisée au capital de
2.967.661,50 €, il a été constaté la réduction définitive d’un montant de
29.624.50 €. En conséquence les articles
7 et 8 des statuts ont été modifiés en ce
sens. Ancienne mention capital :
2.967.661,50 €. Nouvelle mention capital : 2.938.038 €. Pour avis.
SARL au capital de 10000,00 €
1 rue Saint Charles, 75015 PARIS
827483843 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
07/12/2017 il a été décidé de modifier le
capital de la société en le portant de
10000,00 € à 2000 €. Mention en sera
faite au RCS de Paris
Gérance : M. ludovic vieuille, demeurant
119 rue Damrémont, 75018 Paris
La société sera immatriculée au RCS de
Paris et sera radiée du RCS de Montpellier
158870B – LES ECHOS
FONCIERE HP
SCI au capital de 1000,00 €
17 avenue du Général de Gaulle,
95230 SOISY SOUS MONTMORENCY
795047018 RCS Pontoise
Par décision de L’AGE en date du
20/12/2014 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 323 rue de
vaugirard, 75015 PARIS à compter du
01/01/2015.
Suite à ce transfert, il est rappelé les caractéristiques suivantes :
Objet : administration et gestion de biens
immobiliers
Durée : 99 ans
Gérance : M. HERVE COMPAN, demeurant 323 rue de vaugirard, 75015 PARIS.
La société sera immatriculée au RCS de
Paris et sera radiée du RCS de Pontoise
159212B – LES ECHOS
ENT SAUTIER FRANCKY &
DAVID
SARL au capital de 1000,00 €
24 rue Louis Blanc, 75010 Paris
803856947 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
27/04/2018 il a été pris acte de la démission du Gérant M. Franky Sautier, à
compter du 27/04/2018. M. Cédric Tacita,
Gérant, demeure seul dirigeant à compter
de cette même date. Mention en sera faite
au RCS de Paris
159276B – LES ECHOS
OSEA
SARL au capital de 7622,00 €
88 rue de Provence, 75009 Paris
432413912 RCS Paris
Par décision de L’AGO en date du
02/05/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 8 rue Manin,
75019 Paris à compter du 10/05/2018.
Mention en sera faite au RCS de Paris
158875B – LES ECHOS
AVEDONE
SARL Unipersonnelle au capital de
8000,00 €
17 rue de la Paix, 75002 PARIS
792386716 RCS Paris
Par décision en date du 27/04/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 12 avenue de Verzy, 75017
PARIS à compter du 27/04/2018.
Gérance : M. Jean-Philippe LEFEVRE,
demeurant 17 rue de la Paix, 75002 PARIS. Mention en sera faite au RCS de Paris
159314B – LES ECHOS
LOC CAR
SARL au capital de 155400,00 €
157, 159 rue du Faubourg Saint Honoré,
75008 PARIS
197844167 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
02/05/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 177 ter, route
nationale 10, 78310 COIGNIERES à
compter du 02/05/2018. La société sera
immatriculée au RCS de Versailles et sera
radiée du RCS de Paris
158917B – LES ECHOS
CLEAN ONE
SASU à capital variable de 500,00 €
99B, AVENUE DU GENERAL LECLERC,
75014 PARIS
824349484 RCS Paris
Par décision en date du 23/04/2018 il a
été pris acte de la nomination de Mme
CLEMENTINE SASSONE, demeurant
25B, RUE DES POINTARDS 45200
AMILLY en qualité de nouveau Président,
à compter du 02/05/2018 pour une durée
illimitée, en remplacement de M. JOSEPH
ANDRE SASSONE, décédé. Mention en
sera faite au RCS de Paris
159339B – LES ECHOS
FSK DRIVER
SASU au capital de 200,00 €
5 Rue de tanger, 75019 PARIS
824966329 RCS Paris
Nom commercial : FBSK DRIVER
Par décision en date du 12/02/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 22 Rue Voltaire, 94400 VITRY SUR SEINE à compter du
12/02/2018. La société sera immatriculée
au RCS de Créteil et sera radiée du RCS
de Paris
MODIFICATIONS
158866B – LES ECHOS
GERNAY ARCHITECTE
SARL au capital de 500,00 €
4 VILLA ST-MICHEL, 75018 PARIS
818452518 RCS Paris
Par décision du Gérant en date du
27/04/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 36 RUE TOFFIER DECAUX, 93500 PANTIN à compter
du 27/04/2018. La société sera immatriculée au RCS de Bobigny et sera radiée du
RCS de Paris
SCI AGADIENNE
SCI à capital variable de 100000,00 €
9 rue de l’université,
34000 Montpellier
498183144 RCS Montpellier
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
12100150 – LE PUBLICATEUR LEGAL
S.C.I. DU 22/24 RUE ORFILA au capital de 1.524,49 €, sise 22/24, rue Orfila,
75020 PARIS, 392 801 692 RCS PARIS.
Aux termes du PV de l’AGM du 12/4/2018,
il résulte que le siège a été transféré à
compter du 12/4/2018 et l’article 5 des statuts a été modifié en conséquence. Ancienne mention siège : 22/24, rue Orfila,
75020 PARIS. Nouvelle mention siège :
52, avenue Charles-De-Gaulle, 72130
FRESNAY-SUR-SARTHE. Le dépôt légal
pour la nouvelle immatriculation sera faite
au RCS et GTC Le Mans désormais
compétent à son égard. Pour avis, le représentant légal.
12100224 – LE PUBLICATEUR LEGAL
FINANCIERE MC, S.C.I. au capital de
10.000 €, sise 46, rue de Provence, 75009
PARIS, 520 613 894 RCS PARIS. Aux term e s d e s d é c is i o n s d u g é r a n t d u
18/4/2018, le siège a été transféré au
10, avenue de Wagram, 75008 PARIS à
compter du même jour. L’article 5 des statuts a été modifié en conséquence. Mention sera faite au RCS de Paris. Pour avis.
12100343 – LE PUBLICATEUR LEGAL
VETHYQUA, S.A.R.L. au capital de
102.000 €, sise 15/17, rue Damesme,
75013 PARIS, 412 461 568 RCS PARIS.
Suivant décisions du 13/3/2018, la société
TGS FRANCE AUDIT, ZAC des Montgorges, 2, rue Caroline Aigle, 86000 Poitiers,
anciennement CAC suppléant de la société, a été nommée CAC titulaire, à
compter du même jour, en remplacement
de M. Roland DUPONT, parti à la retraite
le 1er/1/2015 sans notification, pour la durée restant à courir du mandat de son prédécesseur, soit jusqu’à la décision de l’associé unique appelé à statuer sur les
comptes de l’exercice clos le 31/12/2019.
Pour avis, la gérance.
200253 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Rectificatif à l’insertion parue dans "Le
Publicateur Légal" du 13/3/2018, concernant la société HELLOSANTE. Il y a lieu
de lire : l’ancien siège est situé au 2906
(et non au 5906), chemin du Linguador,
06670, Castagniers
12075518-2W – LE PUBLICATEUR LEGAL
159054B – LES ECHOS
DIMENSION PROJET OUEST
SASU au capital de 3000,00 €
6 rue de l’Armorique, 75015 PARIS
830546636 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
30/03/2018 il a été pris acte de la nomination de Mme Ana PLANTIVE, demeurant 114 rue Castagnary 75015 PARIS en
qualité de nouveau Président, à compter
du 30/03/2018 pour une durée illimitée, en
remplacement de M. Loic VARNAJOT,
Président démissionnaire.
Autres modifications :
- il a été pris acte de modifier l’objet social
Nouvelle mention : création, conception,
réalisation de tous objets, étude, aménagement, agencement et décoration de
tous espaces de vie professionnels, culturels, privés. Mention en sera faite au RCS
de Paris
159348B – LES ECHOS
F’GOOD
SAS au capital de 1000,00 €
12 rue dautancourt, 75017 Paris
830989927 RCS Paris
Sigle : F-Good
Par décision de L’AGE en date du
14/04/2018 il a été pris acte de modifier
l’objet social de la société, à compter du
26/04/2018
Nouvel objet social : Prise d’activité de
restauration rapide, salon de thé d’une société créée sans activité.
Autres modifications : - Suite à la cession de droit au bail du 22/03/2018 enregistré le 05/04/2018, le siège social est situé à présent au 78 rue de la tour, 75116,
Paris. Mention en sera faite au RCS de
Paris
159189B – LES ECHOS
12099732 – LE PUBLICATEUR LEGAL
158869B – LES ECHOS
159230A – LES ECHOS
Par décision de L’AGM en date du
17/04/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 2 square Emmanuel Chabrier, 75017 Paris à compter
du 17/04/2018.
KSAT CONSULTING
Par décision en date du 17/04/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 13 rue André Antoine, 75018
PARIS à compter du 17/04/2018. Mention
en sera faite au RCS de Paris
LIAMONE, S.A.R.L. au capital de
5.000 €, sise 150, rue Legendre, 75017
PARIS, 788 566 834 RCS PARIS. Aux termes d’un PV de l’AGE du 19/3/2018, il a
été décidé de nommer M. Rémy MARTINETTI, 9, rue du Pont Colbert, 78000 Versailles, gérant pour une durée illimitée en
remplacement de M. Thomas MARTINETTI, gérant démissionnaire. Mention au
RCS de Paris.
159208B – LES ECHOS
12099957 – LE PUBLICATEUR LEGAL
KONTEXT
MUCHIMUCHI, S.A.R.L. au capital de
1.000 €, sise 8, rue Greffulhe, 75008 PARIS, 488 670 910 RCS PARIS. Aux termes du PV de AGE du 4/4/2018, la société
susvisée a décidé de transférer son siège
du 8, rue Greffulhe, 75008 PARIS au
38, passage du Désir, 75010 PARIS. à
compter du 4/4/2018. Les statuts seront
modifiés en conséquence et la modification sera faite au RCS de Paris. Pour avis,
la gérance.
SARL Unipersonnelle au capital de
1000,00 €
135 rue de Clignancourt, 75018 PARIS
813622933 RCS Paris
SARL Unipersonnelle au capital de
2000,00 €
42 rue de Poitou, 75003 Paris
828468629 RCS Paris
Par décision en date du 01/05/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 1 rue Castex, 75004 Paris à
compter du 01/05/2018. Mention en sera
faite au RCS de Paris
AU GRAIN DE BLE
SAS au capital de 10.000 euros
Siège social :
5 rue Beaurepaire 75010 Paris
519 323 919 RCS Paris
En date du 02 mars 2018, le Président de
la Société a décidé de réduire le capital
de 5.500 € pour le ramener à 4.500 euros.
Pour avis.
12088684W – LE PUBLICATEUR LEGAL
INVESTOR
SAS au capital de 1.099.400 euros
Siège social : 91 rue du Faubourg Saint
Honoré 75008 Paris
483 677 308 RCS Paris
En date du 28 mars 2018, le Président de
la Société a constaté la réalisation définitive d’une réduction de capital d’un montant de 664.000 euros afin de le ramener
de 1.099.400 à 435.400 euros.
Pour avis.
12098974W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SUGAR LOVE
SAS au capital de 10.000 €
Siège social : 59, rue des Petites Ecuries
75010 PARIS
817 769 532 RCS PARIS
Aux termes des décisions du 07/03/2018,
le Président a constaté que le capital a été
augmenté d’une somme de 10.000 € pour
être porté à la somme de 20.000 € par la
création de 1.000 actions nouvelles de
10 € chacune, entièrement libérées en numéraire, et décidé de transférer le siège
social de la Société au 3 bis, rue Bleue
75009 PARIS.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Jeudi 3 mai 2018
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 5
Les Echos Sociétés
L’Assemblée générale du 16/03/2018 a
nommé en qualité de Directeur Général la
société SUBSET, SARL au capital de
1.000 €, siège social 2, rue Preschez
92210 SAINT-CLOUD, 814 408 852 RCS
NANTERRE.
Modification au RCS de Paris.
12099225W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ERIC LANDAU
S.A.R.L. à associé unique
au capital de 600.000 euros
7, rue de Châteaudun
75009 Paris
572 089 365 RCS PARIS
12099632W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099699W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099738W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099809W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099899W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SOCIETE CIVILE IMMOBILIERE 48 RUE
LA FAYETTE
SCI au capital de 259.000 €
33 rue Orfilla
75020 PARIS
423 969 922 RCS PARIS
L’arbre Holding
SARL au capital de 5000 euros
Siège social : 5 rue Georges Berger 75017
Paris
838 740 736 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 18 avril 2018, il a été décidé d’augmenter le capital de 3.9999.990
euros par l’émission de 399.999 parts sociales de 10 euris de valeur nominale. Le
capital est désormais fixé à 4.004.990 euros divisé 400.499 parts de 10 euros de
valeur nominale. Les statuts ont été modifiés en conséquence.
HOMLY YOU
SAS au capital de 30.000 €
13/15 rue Germaine Tailleferre
75019 PARIS
815 142 443 RCS PARIS
SCI LES CHARENTINES
Société civile au capital de 1.524,49 €
Siège Social : 20, rue de la Trémoille
75008 PARIS
414 425 090 RCS PARIS
L’AGO du 15/10/2005, a pris acte de la
démission de Monsieur Armel René Bazin
de Jouy de ses fonctions de gérant à
compter du jour même et nommé Monsieur Gilles de Lasteyrie du Saillant demeurant à PARIS (75017), 66 rue Jouffroy
d’Abbans (nouvelle adresse : 7 rue de la
République 77300 FONTAINEBLEAU) en
qualité de nouveau gérant pour une durée
illimitée.
TPC
SAS au capital de 1.950.000 €
Siège social : 33, rue du Mail 75002 Paris
828 514 612 RCS Paris
Aux termes du procès verbal du
08/03/2018, l’assemblée générale a décidé de transférer le siège social au 36 rue
du Chemin Vert 75011 PARIS et de proroger la durée de la société de 5 ans, soit
jusqu’au 1er Mai 2024. Les statuts ont été
modifiés corrélativement.
Pour avis
Aux termes des décisions du 12/5/2017,
l’Associé unique, statuant dans le cadre
des dispositions de l’article L 225-248 du
code de commerce, a décidé qu’il n’y avait
pas lieu à dissolution anticipée de la société.
Mention sera faite au RCS de Paris.
Pour avis
12099811W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099700W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant décision en date du 9/4/2018, la
Gérance a décidé de transférer le siège
social au 9, rue Buffault 75009 Paris, à
compter du 9/4/2018.
L’article 4 des statuts a été modifié.
Pour avis.
12099235W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ABRACENA PRODUCTION
S.A.S. à associé unique au capital de
2.000 euros
3, rue Lécuyer
75018 Paris
751 626 524 RCS PARIS
Suivant procès-verbal en date du
16/4/2018, l’assemblée générale extraordinaire a décidé de transférer le siège social au 23/25, rue Jean-Jacques Rouss e a u 7 5 00 1 P ar i s , à c o m p t er d u
16/4/2018, et de modifier les statuts en
conséquence.
Pour avis.
12099456W – LE PUBLICATEUR LEGAL
S.DESIGN
SALr au capital de 8.000 €
Siège social : 2, rue Franche Comté
75003 PARIS
439 453 051 RCS PARIS
12099663W – LE PUBLICATEUR LEGAL
FONTADIS
Société à responsabilité limitée au capital
de 823.138,53 euros
Siège social : 41, rue Jean de La Fontaine
- 75016 Paris
383 372 919 RCS Paris
Le 28 février 2018, l’associé unique a
nommé, pour une durée indéterminée,
avec effet immédiat, Mr Antoine Ferreira
Martins demeurant 2, rue Troyon – 92310
Sèvres en qualité de gérant, en remplacement de Mr Alain Christel, démissionnaire.
12099465W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ONE STOP AGENCY
SAS au capital de 65.000 €
Siège social :
18 bis, rue d’Anjou 75008 PARIS
799 960 885 RCS PARIS
L’AGE du 01/04/2018 a décidé de transférer le siège social de la Société au 64,
rue de Monceau 75008 PARIS.
Modification au RCS de Paris.
12099470W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCM du 6 avenue Mac Mahon
SCM au capital de 18.000 €
Siège social : 6, avenue Mac Mahon
75017 PARIS
309 020 246 RCS PARIS
Le 5 Avril 2018, les associés ont décidé
de transférer le siège social au 280, Rue
Saint Honoré - 75001 PARIS à compter
du 5 Avril 2018. L’article 5 des statuts a
été modifié.
Pour avis
12099664W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ENTERPRISE HOLDINGS FRANCE
SAS au capital de 1.000.000 €
Siège social : 37, rue du Colonel Pierre
Avia 75015 Paris
318 771 995 RCS Paris
Suivant décisions du comité des nominations en date du 15/03/2018, il a été :
- pris acte de la fin des mandats de membre du comité de gestion et de vice-président du comité de gestion de Mr. James
Ware,
- décidé de nommer en qualité de membre
du comité de gestion, Mr. Neil Hafer demeurant 18, avenue de la Bourdonnais
75007 Paris, déjà directeur général délégué,
La Pirogue Holding
SARL au capital de 5000 euros
Siège social : 5 rue Georges Berger 75017
Paris
838 749 943 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 18 avril 2018, il a été décidé d’augmenter le capital de 3.9999.990
euros par l’émission de 399.999 parts sociales de 10 euris de valeur nominale. Le
capital est désormais fixé à 4.004.990 euros divisé 400.499 parts de 10 euros de
valeur nominale. Les statuts ont été modifiés en conséquence.
12099719W – LE PUBLICATEUR LEGAL
DA HOLDING
SARL au capital de 5 166 000 euros
Siège social : 2 rue Gounod 75017 Paris
792 777 732 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 18 avril 2018, il a été décidé d’augmenter le capital de 3.9999.990
euros par l’émission de 399.999 parts sociales de 10 euris de valeur nominale. Le
capital est désormais fixé à 9.165.990 euros divisé 916.599 parts de 10 euros de
valeur nominale. Les statuts ont été modifiés en conséquence.
KD RESTAURATION
SASU au capital de 2.000 €
Siège Social : 11 rue André Lefebvre
75015 Paris
811 073 899 RCS Paris
Suivant décisions de l’associé unique en
date du 01/04/18, il a été décidé :
de transformer la société en Société à responsabilité limitée à associé unique, sans
création d’une personne morale nouvelle.
L’objet social de la société, la dénomination sociale, le siège social, la durée et le
capital social restent inchangés.
de nommer en qualité de Gérante, Mme
Karima DRISSI, demeurant 83 allée Georges Askinazi 92100 Boulogne-Billancourt,
mettant fin à son mandat de Président.
12099681W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099720W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SC JADS INVEST
SC au capital de 3.256.802 €
6 place de la Madeleine
75008 PARIS
832 126 080 RCS PARIS
KD LOC
SASU au capital de 4.000 €
Siège Social : 56 rue Letellier 75015 Paris
824 358 113 RCS Paris
Suivant décisions de l’associé unique en
date du 01/04/18, il a été décidé :
de transformer la société en Société à responsabilité limitée à associé unique, sans
création d’une personne morale nouvelle.
L’objet social de la société, la dénomination sociale, le siège social, la durée et le
capital social restent inchangés.
de nommer en qualité de Gérante, Mme
Karima DRISSI, demeurant 83 allée Georges Askinazi 92100 Boulogne-Billancourt,
mettant fin à son mandat de Président.
Aux termes d’un procès verbal d’AGE du
22/3/2018, les Associés ont décidé d’augmenter le capital social de 2.497.800 €
pour le porter à 5.754.602 €.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Pour avis.
12099682W – LE PUBLICATEUR LEGAL
L’assemblée générale du 09/03/2018 a
pris acte de la démission de M. JeanClaude FURON de ses fonctions de gérant à compter du 21/12/2017, et nommé
en qualité de cogérant Mme Catherine
SOUCHAL-CAUSSIN demeurant 26, allée
de la Fontaine 78170 LA CELLE SAINTCLOUD.
Modification au RCS de Paris.
12099608W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SEPTEOS
Société par actions simplifiée au capital de
16.648.180 €
Siège social : Bâtiment B – 12 avenue de
la Grande Armée – 75017 PARIS
RCS 518 597 760 PARIS
Aux termes de l’AGE du 16 décembre
2016 suivi d’un acte de la Présidente du
30 juin 2017 agissant sur délégation, le capital social a été augmenté de 82.631 €
pour être porté à 16.730.811 €, ainsi que
cela a été constaté par la Présidente selon
acte du 2 octobre 2017.
Pour avis
12099612W – LE PUBLICATEUR LEGAL
GROUPE VME PATRIMOINE
S.A.R.L. au capital de 50.000 €
46, avenue des Ternes - 75017 PARIS
352 708 523 RCS PARIS
Suivant acte en date du 10/4/2018, l’associé unique a décidé d’adopter à compter
de ce jour MEG PATRIMOINE comme dénomination sociale et de modifier l’article
3 des statuts.
Pour avis
CELYATIS
SAS au capital de 1.037.648 €
Siège social : 9/11, passage Bullourde 75011 PARIS
484.597.638 RCS PARIS
Aux termes d’un PV d’AGE en date du
01.03.2018, l’Assemblée Générale a
nommé en qualité de président à compter
du même jour et pour une durée illimitée
en remplacement de M. Yann BEYS, Mme
Aurélia DENOUAL, 900, avenue de la victoire - 83000 TOULON.
Pour avis
12099704W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099665W – LE PUBLICATEUR LEGAL
L’AGE du 02/04/2018 a décidé de transférer le siège social de la Société au 40,
rue des Blancs Manteaux 75004 PARIS,
à compter du même jour.
Modification au RCS de Paris.
13 DUQUESNE
SARL au capital de 10 000 €
13, Avenue Duquesne - 75007 PARIS
518 191 523 RCS PARIS
12099747W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SC GAIA INVEST
SC au capital de 3.256.802 €
6 place de la Madeleine
75008 PARIS
832 126 189 RCS PARIS
Aux termes d’un procès verbal d’AGE du
22/3/2018, les Associés ont décidé d’augmenter le capital social de 2.497.800 €
pour le porter à 5.754.602 €.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Pour avis.
12099697W – LE PUBLICATEUR LEGAL
STARDUST MEDIA AND COMMUNICATION
SAS au capital de 17.102 euros
Siège social : 20, rue Sainte-Croix de la
Bretonnerie – 75004 Paris
531 058 410 R.C.S. PARIS
(1) Aux termes des décisions du président
du 8 février 2018, des décisions des associés du 8 février 2018 et des décisions
du président du 10 février 2018 : (i) le capital social a été augmenté, d’un montant
de 3.599 euros, par émission de 3.599 actions d’un euro de valeur nominale ; puis,
d’un montant de 1.347 euros, par émission de 1.347 actions d’un euro de valeur
nominale. Le capital social est désormais
fixé à la somme de 22.048 euros divisé en
22.048 actions d’un euro de valeur nominale chacune ; (ii) Daniel SCHIMPF demeurant Angerweg 17 – 26129 Oldenburg
(Allemagne) a été nommé en qualité de
directeur général. Les statuts ont été modifiés en conséquence ; (2) Aux termes
des décisions du président du 4 avril
2018 : le siège social est transféré au 7,
rue du Bucarest – 750047 Paris. Les statuts ont été modifiés en conséquence.
12099733W – LE PUBLICATEUR LEGAL
LD RESTAURATION
SASU au capital de 2.000 €
Siège Social :
1 rue de l’Arrivée 75015 Paris
831 815 311 RCS Paris
Suivant décisions de l’associé unique en
date du 01/04/18, il a été décidé :
de transformer la société en Société à responsabilité limitée à associé unique, sans
création d’une personne morale nouvelle.
L’objet social de la société, la dénomination sociale, le siège social, la durée et le
capital social restent inchangés.
de nommer en qualité de Gérante, Mme
Karima DRISSI, demeurant 83 allée Georges Askinazi 92100 Boulogne-Billancourt,
mettant fin à son mandat de Président.
12099736W – LE PUBLICATEUR LEGAL
K.D
SASU au capital de 2.000 €
Siège Social : 39 rue Balard 75015 Paris
794 835 561 RCS Paris
Suivant décisions de l’associé unique en
date du 01/04/18, il a été décidé :
de transformer la société en Société à responsabilité limitée à associé unique, sans
création d’une personne morale nouvelle.
L’objet social de la société, la dénomination sociale, le siège social, la durée et le
capital social restent inchangés.
de nommer en qualité de Gérante, Mme
Karima DRISSI, demeurant 83 allée Georges Askinazi 92100 Boulogne-Billancourt,
mettant fin à son mandat de Président.
12099758W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PSYLEINE
SCM au capital de 1.500 €
Siège social : 8, boulevard de la
Madeleine - 75008 PARIS
491 499 737 RCS PARIS
L’AGM du 19/03/2018 a nommé en qualité
de cogérant Mme Raphaëlle QUEINEC
demeurant 50, rue Saint-Anne 75002 PARIS, à compter du 01/05/2018.
Modification au RCS de Paris.
12099774W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décisions du Président du 23/10/2017
de la société SFR PRESSE, SAS, capital
22 001 000,00 €, siège : 29, rue de Châteaudun 75009 Paris, 810 902 635 RCS
Paris, il a été décidé de transférer le siège
social 16, rue du Général Alain de Boissieu 75015 Paris. Les statuts ont été modifiés en conséquence. Mention au RCS
de Paris.
12099775W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Ivanhoé Cambridge Europe
SASU au capital de 38.500 €
Siège social : 28/32 avenue Victor Hugo
75016 Paris
437 533 847 RCS Paris
Suivant décisions de l’associé unique prises par acte SSP en date du 22/03/2018,
il a été décidé de nommer en qualité de
directeur général, Mr. Alfonso Graceffa
demeurant 306-55 ch. de la Côte-SainteCatherine, Montréal (Québec), H2V2A58,
Canada.
12099777W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Solairedirect
SAS au capital de 52.842.807,50 euros
Siège social :
115 rue Réaumur 75002 Paris
492 490 057 RCS Paris
En date du 24 avril 2018, l’associé unique
a décidé d’adopter comme nouvelle dénomination sociale : Engie Solar et de modifier l’article 3 des statuts.
Pour avis
12099824W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ROJO
Société À Responsabilité Limitée au
capital de 49 980.00 €
Siège social : 17 rue Diderot
92300 SEVRES
512 350 489 RCS NANTERRE
Suivant décisions de l’associé unique du
07 avril 2018 :
- L’associé unique a décidé de modifier la
dénomination sociale pour adopter, à
compter du 07/04/2018, celle suivante :
LES HOTELIERS IMPERTINENTS.
En conséquence, l’article 3 des statuts a
été modifié comme suit :
Ancienne mention :
La dénomination de la société est : ROJO.
Nouvelle mention :
La dénomination de la société est : LES
HOTELIERS IMPERTINENTS.
- Le siège social a été transféré, à compter
du 07/04/2018, de 17 rue Diderot, SEVRES (Hauts de Seine), à 4 rue Brunel
75017 PARIS.
En conséquence, l’article 5 des statuts a
été modifié.
Le gérant : Michel DELLOYE-33 avenue
Villeneuve L’etang-78000 Versailles
Dépôt légal au Greffe du Tribunal de
commerce de NANTERRE et PARIS.
Pour avis, la gérance
12099841W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ECURIE WILDENSTEIN
Société Civile
au capital de 18.100 euros
Siège social :
57 rue La Boétie 75008 Paris
439 708 694 RCS Paris
Aux termes de l’assemblée générale ordinaire du 30 juin 2017, les associés ont décidé de ne pas renouveler les mandats
respectifs de Commissaires aux comptes
titulaire et suppléant de Cagnat & Associés et de M. Pierre Mercadal.
Pour avis
SCI ARTOIPOLE FEUCHY
SCI au capital de 3.000 €
14 Rue Greffulhe, 92300 Levallois-Perret
518600598 RCS Nanterre
Aux termes de l’AGE en date du
30/03/2018, les associés ont décidé de
transférer le siège social à 19 rue Jean
Mermoz, 75008 Paris.
Objet : Location de terrains et d’autres
biens immobiliers, Durée : 99 ans
Radiation du RCS de Nanterre et immatriculation au RCS de Paris
12099782W – LE PUBLICATEUR LEGAL
CAP JAVAULT
SASU au capital de 1.692.000 €
Siège social : 20, rue des Gravilliers
75003 Paris
794 694 425 RCS Paris
Suivant décision de l’associé unique en
date du 18/04/2018, il a été décidé :
- de transférer le siège social au 27, boulevard Saint Martin 75003 Paris,
- d’étendre l’objet social à la réalisation de
tous types d’investissements et de placements financiers, l’activité de marchand
de biens, l’acquisition, la gestion, l’administration et la cession de biens immeubles,
12099873W – LE PUBLICATEUR LEGAL
TOUGH FOOD
SAS au capital de 4.500 €
Siège social : 3 rue de Solférino
92100 Boulogne Billancourt
821 792 801 RCS NANTERRE
L’AGE du 23 mars 2018 a décidé de transférer le siège social au 74 rue de Rennes
– 75006 Paris. Gérant : Mr Bertrand
AMAR demeurant 74 rue de Rennes –
75006 Paris. L’article 4 des statuts a été
modifié en conséquence. Radiation au
RCS de Nanterre et immatriculation au
RCS de Paris
12099900W – LE PUBLICATEUR LEGAL
KALICES Compagnie
S.A.S au capital de 1 000 €
Siège Social : 100 boulevard Suchet
75016 PARIS
RCS PARIS 829 472 240
Aux termes d’une décision de l’assemblée
générale en date du 12 avril 2018, les associés ont nommé en qualité de Président
pour une durée illimitée :
Mr COTENS Robert
Né le 4 février 1956 à Antibes (06)
Demeurant : 126 chemin Reydet – 84800
L’ISLE SUR LA SORGUE
en remplacement de Mademoiselle COTENS Alice pour raisons personnelles
L’article 9 des statuts sera modifié en
conséquence
Pour avis
La Présidence
12099929-2W – LE PUBLICATEUR LEGAL
FONCIERE LNA
Société Civile Immobilière
Au capital de 1.000 €uros
Siège social : 33, boulevard de Courcelles
75008 PARIS
489 585 927 RCS PARIS
--oOo-Aux termes du procès-verbal de l’assemblée générale extraordinaire en date du 23
avril 2018, Madame Hélène TEOFILE demeurant au 2, rue Dulong – 75017 PARIS,
a été nommée en qualité de co-gérante en
remplacement de Madame Emilienne DAVISSEAU épouse TEOFILE, cogérante
démissionnaire, et ce à compter du même
jour pour une durée illimitée, les cogérants
pouvant agir ensemble ou séparément ;
L’article 17 des statuts a été modifié en
conséquence.
Pour avis.
12099941W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI GUENY-CULLEN
SCI au capital de 600.000 euros
Siège social :
18 rue de Trétaigne 75018 Paris
529 037 400 RCS Paris
Aux termes de l’assemblée générale ordinaire et extraordinaire du 21 février 2018,
les associés ont décidé :
- de transférer le siège social au 32 rue
Godot de Mauroy 75009 Paris.
- de nommer Mme Caroline Mentré née
Gueny demeurant 15 rue Petrarque 75116
Paris en qualité de Gérante.
Pour avis
12099944W – LE PUBLICATEUR LEGAL
STUDIOS SAINTE ANNE
S.A.S. au capital de 8.000 euros
12, rue Sainte-Anne
75001 Paris
437 977 390 RCS PARIS
Suivant décisions en date du 1/4/2018,
l’associée unique a décidé la transformation de la société en société à responsabilité limitée, à compter du 1/4/2018,
sans création d’un être moral nouveau.
Mme Coralie DRESSEL (ancienne Présidente) a été nommée Gérante. En conséquence, les fonctions des sociétés GESTION AUDIT EXPERTISE et IP
CONSULTING, respectivement Commissaires aux comptes titulaire et suppléant, ont pris fin. Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Pour avis.
12099885W – LE PUBLICATEUR LEGAL
HELLO PROD
SAS au capital de 1.000 €
Siège social : 5 rue Viète 75017 Paris
528 818 701 RCS PARIS
L’AGE du 3 avril 2018 a été décidé de
nommer à compter du 01/04/2018, Mr
Laurent PREECE dt 10 bld Pereire –
75017 Paris, en qualité de Président et ce
en remplacement de Mme Lisebell Emma
NATF, démissionnaire. L’assemblée a
également décidé de transférer le siège
social au 10 boulevard Pereire – 75017
Paris. L’article 4 des statuts a été modifié
en conséquence. Mention au RCS de Paris
12099790W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099894W – LE PUBLICATEUR LEGAL
FINEXKAP
SAS au capital de 661.397 €
Siège social : 193, rue de Bercy Tour
Gamma A 75015 Paris
788 592 889 RCS Paris
CLAI
SAS au capital de 284.304 euros
Siège social : 12 bis Place Henri Bergson75008 Paris
75008 Paris
413 660 606 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’assemblée
générale du 24 avril 2018, il a été décidé
la nomination à compter du 1er mai 2018
de HOLDING EG, société civile, 169 boulevard Montparnasse-75006 Paris 830
833 794 RCS Paris 830 833 794 RCS PARIS en qualité de Président en remplacement d’Eric Giuily avec effet au 30 avril
2018 minuit
Aux termes de l’assemblée générale extraordinaire des associés en date du
14/10/2016, des décisions unanimes des
associés en date du 28/03/2018 et des décisions du président en date du
04/04/2018, il a été décidé d’augmenter le
capital de 120.967, 80 €, de 95.816, 90 €
puis de 156.617, 30 € pour le porter de
661.397 € à 1.034.799 €.
Suivant décisions du président en date du
12/02/2018, il a été décidé d’augmenter le
capital de 450.000 € pour le porter de
1.950.000 € à 4.200.000 €.
12099949W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Hammerson Beauvais SNC
Société en Nom Collectif au capital de
1.000 euros
Siège social : 40-48 rue Cambon
23 rue des Capucines
75001 Paris
529 386 666 RCS PARIS
Aux termes d’un acte sous seing privé du
25 avril 2018, Hammerson France, société
par actions simplifiée au capital de
2.797.017 € dont le siège social est situé
40/48 rue Cambon – 23 rue des Capucines à Paris (75001), identifiée sous le numéro unique 682 030 622 RCS Paris a
cédé à 1 part sociale de la société Hammerson Beauvais SNC, à Hammerson, société par actions simplifiée au capital de
66.116.800 €, dont le siège social est situé 40/48 rue Cambon – 23 rue des Capucines à Paris (75001), identifiée sous le
numéro unique 702 024 803 RCS Paris.
L’article 7 des statuts a été modifié.
12099950W – LE PUBLICATEUR LEGAL
L’ECUME SAINT HONORE
SARL au capital de 7.622,45 €
Siège social :
6, rue du Marché Saint Honoré
75001 PARIS
417 966 124 RCS PARIS
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
6 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
Suivant D.A.U. du 30 janvier 2015, il a été
décidé de poursuivre l’activité sociale
conformément à l’article 223-42 du Code
de Commerce. Mention au RCS de Paris
12099967W – LE PUBLICATEUR LEGAL
STRINGERS
S.C.I. au capital de 100,00 €uros
Siège social : 264, rue du Faubourg
Saint-Honoré – 75008 PARIS
RCS PARIS 439 018 292
12100030W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI DLV2-SCI au capital de 152.45 €Siège social : 61 avenue de Suffren-75007
PARIS-414 401 067 RCS PARIS-Aux termes de l’AGE du 9/4/18, il a été décidé à
compter de ce jour de nommer en qualité
de gérant Mr Joaquim DE OLIVEIRA BAPTISTA, demeurant à Lugar da Praia, CASTELO DO NEIVA (PORTUGAL), pour une
durée indéterminée, en remplacement de
Mr Joaquim Adelio MACHADO démissionnaire.Mention sera faite au RCS de PARIS
12100128W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12100040W – LE PUBLICATEUR LEGAL
L’AGE du 31/10/2017 a décidé le changement de la gérance attribuée désormais à
M. Martin P. HAYTER demeurant 4, rue
Milne Edwards à PARIS 17ème.
Pour avis.
12099968W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI DES VICTOIRES
S.C.I. au capital de 100,00 €uros
Siège social : 264, rue du Faubourg
Saint-Honoré – 75008 PARIS
RCS PARIS 503 055 600
L’AGE du 31/10/2017 a décidé le changement de la gérance attribuée désormais à
M. Martin P. HAYTER demeurant 4, rue
Milne Edwards à PARIS 17ème.
Pour avis.
12099970W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI DU FAUBOURG
S.C.I. au capital de 100,00 €uros
Siège social : 264, rue du Faubourg
Saint-Honoré – 75008 PARIS
RCS PARIS 534 191 382
L’AGE du 31/10/2017
a décidé le changement de la gérance attribuée désormais à M. Martin P. HAYTER
demeurant 4, rue Milne Edwards à PARIS
17ème.
Pour avis.
12099977W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Hospitality Service Collection Co
SASU au capital de 100 €
Siège social :
10, avenue Frochot 75009 Paris
820 234 011 RCS Paris
Suivant décisions de l’associé unique et
du président en date du 26/02/2018, il a
été décidé :
De modifier la dénomination sociale
comme suit : FDH Chamonix,
De nommer en qualité de président, la société SOFIVAL, SA dont le siège social est
situé sis 29 bis, rue d’Astorg 75008 Paris,
RCS de Paris nº 562 041 707, en remplacement de Mr. Guillaume Multrier démissionnaire,
De nommer en qualité de directeur général, la société les Hôtels (Très) Particuliers, L.H.T.P, SAS dont le siège social est
situé sis 10, avenue Frochot 75009 Paris,
RCS de Paris nº 820 234 904,
De transférer le siège social au 30, rue
Montmartre 75001 Paris,
Suivant décisions de l’associé unique en
date du 29/03/2018 et du directeur général en date du 03/04/2018, il a été décidé :
D’augmenter le capital de 1.999.900 €
pour le porter de 100 € à 2.000.000 €,
De nommer en qualité de directeur général, la société Folie Douce Hôtels, SASU
dont le siège social est située sis 10, avenue Frochot 75009 Paris, RCS de Paris
nº 820 231 819, en remplacement de la
société les Hôtels (Très) Particuliers,
De nommer en qualité de membres du
comité stratégique, Messieurs Guillaume
Multrier demeurant 30, rue Montmartre
75001 Paris et Manuel Soumet demeurant
23, boulevard Foch 51100 Reims,
De nommer en qualité de commissaire
aux comptes titulaire, KPMG Audit IS,
SAS dont le siège social est situé sis 2,
avenue Gambetta Tour Eqho 92400 Courbevoie, RCS de Nanterre nº 512 802 653,
12099981W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ALBERT HIRIBARRONDO HOLDING
Société à Responsabilité Limitée
Au capital de 1.000 €uros
10 Avenue Victor Basch
91230 MONTGERON
809 399 256 RCS EVRY
L’Assemblée Générale du 24 Janvier
2018 a décidé de transférer le siège social
au 24 Avenue de l’Opéra - 75001 PARIS,
à compter du même jour, et de modifier
les statuts en conséquence.
La gérance est assurée par Mr Albert HIRIBARRONDO, demeurant 53 Avenue
Henri Chasles – 91480 QUINCY SOUS
SENART.
La Société sera désormais immatriculée
au RCS de PARIS.
12100016W – LE PUBLICATEUR LEGAL
DU GUESCLIN-SCI au capital de 800 €Siège social : 61 avenue de Suffren-75007
PARIS-448 352 450 RCS PARIS-Aux termes de l’AGE du 9/4/18, il a été décidé à
compter de ce jour de nommer en qualité
de gérant Mr Joaquim DE OLIVEIRA BAPTISTA, demeurant à Lugar da Praia, CASTELO DO NEIVA (PORTUGAL), pour une
durée indéterminée, en remplacement de
Mr Joaquim Adelio MACHADO démissionnaire.Mention sera faite au RCS de PARIS
Il est mis fin aux fonctions d’administrateurs de monsieur SIGNOLES Alex,
de Monsieur SIGNOLES Rémi, de monsieur SIGNOLES Pierre Jean, de
conseil de AUDIT et Finance.
Admission aux assemblées : tout actionnaire peut participer aux assemblées.
Chaque action donne droit à une voix.
Transmission des actions : Il existe des
clauses statutaires d’agrément à l’égard
des tiers.
NOUS
Société par actions simplifiée au capital de
40.000 €
Siège social : 118, rue du Mont Cenis 75018 Paris
483 335 782 RCS Paris
Suivant procès-verbal en date du 30 mars
2018, l’associé unique a décidé de ne pas
renouveler le mandat de Monsieur Sébastien Lalanne, commissaire aux comptes
suppléant.
12100048W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Laodicé
Société par actions simplifiée au capital de
1.000 €
Siège social : 118-126, rue du Mont Cenis
- 75018 Paris
821 041 159 RCS Paris
Suivant procès-verbal en date du 30 mars
2018, l’associé unique, délibérant en application des dispositions de l’article L.
225-248 du Code de commerce, a décidé,
nonobstant la perte de l’exercice social au
30 septembre 2017, de poursuivre les affaires sociales.
12100052W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SNC MINI LP 16
Société en nom collectif au capital de
151.000 euros
Siège social :
25, rue des Fêtes – 75019 Paris
804 917 771 RCS Paris
Le 28 février 2018, les associés ont transféré le siège social de la Société, à
compter de cette date, au Lieu-dit "Brolliet
vers le pont" - 74540 Saint Félix et modifié
en conséquence l’article 4 des statuts.
La société sera désormais immatriculée
au RCS de Annecy.
12100094W – LE PUBLICATEUR LEGAL
MOGADOR
S.A.S. à associé unique
au capital de 3.980.000 euros
19, rue de Mogador
75009 Paris
530 227 669 RCS PARIS
Suivant décisions unanimes en date du
12/4/2018, les associés ont décidé
d’adopter à compter 12/4/2018, comme
nouvelle dénomination sociale "OPERA
SYSTEMS", et de modifier l’article 3 des
statuts.
Pour avis.
12100113W – LE PUBLICATEUR LEGAL
BIG MAMMA SAS
S.A.S. au capital de 52.576,09 euros
28, rue d’Aboukir
75002 Paris
838 501 773 RCS PARIS
Il résulte des décisions unanimes des associés en date du 18/4/2018 et des décisions du Président en date du 23/4/2018,
que le capital social a été augmenté de
26.916,13 euros afin d’être porté à
79.492,22 euros, par émission de
2.691.613 actions de préférence T3 de
0,01 euro de valeur nominale chacune.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Pour avis.
12100120W – LE PUBLICATEUR LEGAL
TRADE INVESTISSEMENT
Société à responsabilité limitée
au capital de 10 000 €
157 Rue Amelot 75011 Paris
RCS PARIS 441 574 787
Par AGE du 2 AVRIL 2018, décision de
transférer le siège social au 85 rue Jouffroy d’Abbans 75017 PARIS à compter du
même jour et modification de l’article 4 des
statuts
Pour avis
12100126W – LE PUBLICATEUR LEGAL
GOYARD ST-HONORE
Société Anonyme à conseil
d’adminisrtation au capital de
142315,73 €
16, place Vendôme 75001 PARIS
RCS PARIS 582 031 373
Par AGE du 31 MARS 2018 décision de
transformation de la société en Société
par Actions Simplifiée. L’objet de la société, sa durée, son siège social et sa dénomination demeurent inchangés. Le capital de la société reste fixé à la somme
de 142315,73 €.
Président madame GRIMA Laurence
demeurant Pavillon Borelli Parc de
Saint Tropez 83990 SAINT TROPEZ.
les fonctions de président de monsieur
Jean-Michel SIGNOLES prennent fin à
compter de ce jour.
les fonctions des commissaires aux
comptes titulaires et suppléants sont
maintenus
anatolio
Société à Responsabilité Limitée
au capital de 200.000 €
Siège social : 8 rue des Tournelles
75004 PARIS
RCS PARIS 503 129 199
Aux termes d’une assemblée générale extraordinaire du 15.2.2018, enregistrée au
SERVICE DEPARTEMENTAL DE L’ENREGISTREMENT PARIS ST HYACINTHE le 30.3.2018 – Dossier : 2018 21603
référence 2018 A 08868, les associés ont
augmenté le capital social de la société
par compensation avec des créances liquides et exigibles d’une somme de
190.000 € pour le porter à 200.000 € par
élévation de la valeur nominale de parts
qui de 10 € passe à 200 € et de modifier
les articles 6 et 7 des statuts en conséquence
Le dépôt sera effectué au Greffe du tribunal de Commerce et des Sociétés de PARIS
12100134W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SHIPLEADER RETURNS
SAS au capital de 2.838,83 €
Siège social : 59 rue des Petits Champs
75001 Paris
800 171 860 RCS PARIS
En date du 23 mars 2018, le président a
constaté la réalisation définitive de l’augmentation du capital social d’une somme
de 10 € en numéraire décidée par une décision du Président en date du 03/02/2017
et conformément aux termes d’une décision de l’associé unique en date du
03/02/2017. Le capital est ainsi porté à
2.848,83 €. Les articles 7 et 8 des statuts
ont été modifiés en conséquence. Mention
au RCS de Paris
12100139W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SOFTEAM GROUP
SAS au capital de 54.992.24 euros
Siège social : 21 avenue Victor Hugo
75116 Paris
833 978 992 RCS Paris
Aux termes des décisions du 24 avril
2018, il a été décidé d’augmenter le capital de 1.854.872 euros par l’émission de
1.854.872 actions d’un euro de valeur nominale. Le capital est désormais fixé à
56.846.896 euros divisé en 56.846.896
actions d’un euro de valeur nominale. Les
statuts ont été modifiés en conséquence.
12100155W – LE PUBLICATEUR LEGAL
DANONE
SA au capital de 167.677.600 €
Siège social :
17 Bd Haussmann 75009 Paris
552 032 534 RCS Paris
Par délibération en date du 15/02/2018, le
conseil d’administration a pris acte du non
renouvellement de mandat d’administrateur de Mme Patrimouna SEPEHRI, de M.
Jean LAURENT et de M. Jacques-Antoine
GRANJON.
Par délibérations en date du 26/04/2018,
l’AGM a décidé de nommer en qualité
d’administrateurs :
- M. Guido BARILLA, demeurant Via Macchione 80, 43126 Parma, Italie,
- M. Michel LANDEL, demeurant 5 avenue
Emile ACOLLAS 75007 Paris,
- Mme Cécile CABANIS, demeurant 10
rue Huysmans 75006 Paris.
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos Sociétés
RCS 791 778 848 RCS Aix-en-provence
en qualité de CAC titulaire.
12100197W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Groupe WH & Associés
SARL au capital de 80.100 €
12 RUE DE LOTA, 75116 Paris
538317140 RCS Paris
Aux termes de l’AGE en date du
15/02/2018, les actionnaires ont décidé
malgré la perte de plus de la moitié du capital social, qu’il n’y avait pas lieu de prononcer la dissolution de la société.
12100199W – LE PUBLICATEUR LEGAL
THE SMILING NAPKIN - SAS au capital
de 15.000 € - Siège social : 36 Bd Garibaldi – 75015 Paris - 838 121 291 RCS
PARIS.
L’AGE du 17/04/2018 a modifié la dénomination sociale qui devient « DARK KITCHEN ». Mention au RCS de PARIS.
SUBLISSIME SARL
SARL au capital de 1.500 €
Siège social : 30 rue Notre Dame de
Nazareth - 75003 Paris
809 889 645 RCS Paris
Par délibérations en date du 27/04/2018,
les Associés de ladite société ont décidé
de transformer la société en société par
actions simplifiée à compter de ce jour.
La dénomination sociale devient de ce fait
SUBLISSIME.
Président : Mme Mari LAKSPERE, demeurant 18 bis rue de Bellefond 75009
Paris.
Accès aux assemblées et vote : tout associé peut participer aux assemblées,
quel que soit le nombre de ses actions,
chaque action donnant droit à une voix
Transmission des actions : Les actions
sont librement cessibles, sauf stipulation
contraire de toute convention d’associés.
Pour avis,
LE PRESIDENT
SAVEURS ET TRADITIONS
SARL au capital de 93.000 €
Siège social :
184, avenue Victor Hugo 75116 Paris
429 256 332 RCS Paris
Suivant décisions du gérant en date du
23/04/2018, il a été décidé de transférer
le siège social au 11, rue Pétrarque 75116
Paris.
12100228W – LE PUBLICATEUR LEGAL
JUICY PEOPLE
SAS, capital 1.000 €
Siège social :
4 place de l’Opéra - 75002 Paris
834 295 172 RCS PARIS
Aux termes d’une AGE du 18/04/2018, les
associés ont décidé d’étendre l’objet social aux activités de recrutement, de modifier l’ordre des activités principales de la
société et de modifier l’article 2 des statuts.
Pour avis
12100230W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Selon AGOE du 26/04/2018 de COOK
ANGELS SAS au capital de 16.274 euros,
Siège social : 10, rue Chappe 75018 Paris, 789 563 806 R.C.S. Paris, il a été décidé de nommer M. Bruno Caron, 16 allée
Coysevox 35000 Rennes, en qualité d’administrateur et de Président, en remplacement de Mme Charlotte Sieradzki, nommée en qualité de Directeur Général tout
en conservant son mandat d’administrateur, de prendre acte de la démission de
la société ELAIA PARTNERS de ses fonctions d’administrateur, de nommer Mrs
Laurent Billard, 4 bis rue St Martin bat. A
35000 Rennes et Jean-Luc Denece, 136
av. sergent Maginot 35000 Rennes, en
qualité de nouveaux administrateurs. En
outre, il a été décidé de ne pas dissoudre
la société bien que les capitaux propres
soient devenus inférieurs à la moitié du capital et il a été décidé un ensemble d’augmentations de capital d’un montant nominal total de 8.967 €, dont la réalisation a
été constatée par le Président le
28/04/2018, portant ainsi le capital à
25.241 €. Les statuts ont été modifiés en
conséquence. Pour Avis.
L’associé unique, le 28/6/2013, a constaté
que les mandats de Mme Jackie Routier,
commissaire aux comptes titulaire et
EURL SFR Patrick Hachon, commissaire
aux comptes suppléant, étaient arrivés à
expiration et a décidé de ne pas les renouveler, les seuils n’étant pas atteint.
12100238W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SAS au capital de 2.000 €
76-78, rue Saint Lazare, 75009 Paris
801208836 RCS Paris
Aux termes de l’AGE en date du
24/04/2018, les actionnaires ont décidé de
transférer le siège social à 22-24 rue Rodier, 75009 Paris.
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Paris
12100245W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ELTE GPS - Sasu - Capital : 10.000 € Siège social : 105 rue des Moines, 75017
Paris - 834 832 263 Rcs Paris
Aux termes d’un procès-verbal de l’associé unique en date du 27 mars 2018, il a
été décidé de nommer en qualité de Président, M. Grzegorz NOWAK, demeurant
au 32-003 Podleze 645 (Pologne), en remplacement de Mme Monika STYPKA.
Mention au Rcs de Paris.
12100185W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12100260W – LE PUBLICATEUR LEGAL
TOLOMEI PARTICIPATIONS
Société par actions simplifiée au
capital de 280.500 €
Siège social :
7-9, rue Tronchet - 75008 Paris
452 794 811 RCS Paris
Aux termes des décisions du Président du
2 mai 2018, le Président a décidé de transférer le siège social du 89, rue Réaumur 75002 Paris au 7-9, rue Tronchet - 75008
Paris à compter du même jour.
L’article 4 des statuts a été modifié.
Pour avis
156927A – LES ECHOS
R.P.B.
SASU au capital de 1.000 €
Siège : 19 RUE DE MALTE 78500
SARTROUVILLE
830588075 RCS de VERSAILLES
Par décision de l’associé unique du
01/03/2018, il a été décidé de transférer
le siège social au 19 RUE DES BALKANS
75 020 PARIS. Radiation au RCS de VERSAILLES et ré-immatriculation au RCS
PARIS
12100319W – LE PUBLICATEUR LEGAL
158667A – LES ECHOS
TOP LOISIRS - SA à Directoire et CS au
capital de 15.750.000 € - Siège social :
31 rue de Rivoli – 75004 Paris - 347 784
704 RCS PARIS.
Suite au C.S du 28/03/2018, Mr Arthur
MATAL dt 24 rue Barbet de Jouy – 75007
Paris a été nommé membre du directoire
à compter du 28/01/2018 en remplacement de Mr Bernard MERLIN décédé. Le
conseil a également nommé Mr Claude
LINI (actuellement membre de directoire),
président du directoire à compter du
28/01/2018 suite au décès de Mr Bernard
MERLIN. Mention rcs Paris
SECOND EURO INDUSTRIAL
PROPERTIES-BRETIGNY SAS
Société par Actions Simplifiée
unipersonnelle
Au capital de 100.000 euros
Siège social : 242 boulevard Voltaire
75011 PARIS
RCS PARIS 481 390 888
Aux termes du PV des Décisions de l’Associé unique du 29 mars 2018, il a été décidé de nommer Madame Katie
SCHOULTZ, demeurant 16 Doni Mecholupy Nad Sadem 465/2 PRAGUE République Tchèque et Monsieur Andrew STACEY, demeurant 33 rue de Tocqueville
75017 PARIS, en qualité de Directeurs généraux, en remplacement de Monsieur
Olivier DORIER, démissionnaire.
Mention en sera faite au RCS de PARIS
12100324W – LE PUBLICATEUR LEGAL
LA PELLE A BOIS
SARL au capital de 1000 €
Siège social :
75002 PARIS - 149 rue Montmartre
R.C.S. PARIS 484.026.505
L’AGO du 02/05/2018 a nommé en qualité
de cogérant M. Jacinto DE LIMA demeurant à SUILLY LA TOUR (58150) – 38 rue
Saint Symphorien. Mention au RCS de
PARIS
12100327W – LE PUBLICATEUR LEGAL
CAPPA
SAS au capital de 1.520.000 euros
Siège social :
5 rue du Helder 75009 Paris
833 667 595 RCS Paris
Aux termes du procès-verbal des décisions du Président en date du 06/03/2018,
il a été décidé de transférer le siège social
au 6, rue de Rome 75008 Paris. L’article
4 des statuts a été modifié.
Pour avis
158674A – LES ECHOS
SECOND EURO INDUSTRIAL
PROPERTIES-CHALLENGE SAS
Société par Actions Simplifiée
unipersonnelle
Au capital de 100.000 euros
Siège social : 242 boulevard Voltaire
75011 PARIS
RCS PARIS 484 066 485
Aux termes du PV des Décisions de l’Associé unique du 29 mars 2018, il a été décidé de nommer Madame Katie
SCHOULTZ, demeurant 16 Doni Mecholupy Nad Sadem 465/2 PRAGUE République Tchèque et Monsieur Andrew STACEY, demeurant 33 rue de Tocqueville
75017 PARIS, en qualité de Directeurs généraux, en remplacement de Monsieur
Olivier DORIER, démissionnaire.
Mention en sera faite au RCS de PARIS
12099725 – LA VIE JUDICIAIRE
VERSION ORGANISATION, S.A.R.L.
au capital de 12.500 €, sise 10, rue Duchefdelaville, 75013 PARIS, 491 619 268
RCS PARIS. Le 1/3/2018, les Associés
ont décidé à l’unanimité de transférer le
siège de 10, rue Duchefdelaville, 75013
PARIS au 1, rue Crespin du Gast, 75011
PARIS à compter de ce jour. Les statuts
ont été modifiés en conséquence. Mention
au RCS de Paris. Pour avis, la gérance.
12099735 – LA VIE JUDICIAIRE
WIDEVICE, S.A.R.L. au capital de
1.000 €, sise 35, rue des Chantiers, 78000
VERSAILLES, 802 508 457 RCS VERSAILLES. Aux termes d’un PV de l’AGE
du 12/3/2018, il a été : - décidé de transférer le siège du 35, rue des Chantiers,
78000 VERSAILLES au 38, rue de Berri,
75008 PARIS ; - a été nommé M. Rémy
MARTINETTI, 9, rue du pont Colbert,
78000 VERSAILLES, gérant pour une durée illimitée en remplacement de M. Thomas MARTINETTI, démissionnaire de ses
fonctions, Radiation au RCS de Versailles. Immatriculation au RCS de Paris.
12099906 – LA VIE JUDICIAIRE
ORGANIC ALLIANCE INTERNATIONAL
SAS au capital de 1000 euros
Siège social : 23 avenue de Neuilly 75116
Paris
832 911 291 RCS Paris
Aux termes des décisions du 14 décembre 2018, il a été décidé (i) d’augmenter
le capital social de 23.936.861 euros par
l’émission de 23.936.861 actions d’un
euro de valeur nominale. Le capital est désormais fixé à 23.937.861 euros divisé en
23.937.861 actions d’un euro de valeur
nominale. Les statuts ont été modifiés en
conséquence ; (ii) de nommer Sud Audit
Consulting, SAS sis 16 rue Irma Moreau,
Villa Moreau 13100 Aix-en-provence,
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
STORM COMMUNICATION
SARL au capital de 7 500 €
1 square Tolstoï 75016 PARIS
440 723 765 RCS PARIS
12100213W – LE PUBLICATEUR LEGAL
NOVA EDGE
12100166W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12100273W – LE PUBLICATEUR LEGAL
AARPI Inter Barreaux NOVA JURIS,
sise 84, rue du Faubourg Saint-Honoré,
75008 PARIS. Aux termes d’un PV de
l’AGE du 20/3/2018, il a été pris acte du
retrait de Mme Florence BENARD, avocat
inscrit au barreau des Hauts de Seine, à
effet au 18/2/2018. L’AARPI perd sa qualité Inter-Barreaux.
12100163 – LA VIE JUDICIAIRE
VIDICOM, S.A.R.L. au capital de
5.000 €, sise 175, rue Legendre, 75017
PARIS, 813 546 561 RCS PARIS. Aux termes de l’AGM du 27/4/2018, la collectivité
des associés a décidé de transférer le
siège du 175, rue Legendre, 75017 PARIS
au 22, rue Brûle Maison, 59000 LILLE,
à compter du 27/4/2018. Les statuts ont
été modifiés en conséquence et la société
fera l’objet d’une nouvelle immatriculation
au RCS de Lille. Pour avis. Le gérant.
12100266 – LA VIE JUDICIAIRE
LIMONADE MAILLOL, S.A.R.L. au capital de 1.000 €, sise 71, rue du Faubourg
Saint-Martin, 75010 PARIS, 824 652 531
RCS PARIS. Aux termes d’une délibération en date du 9/04/2018, l’AGE a décidé
d’augmenter le capital d’une somme de
100.000 € pour le porter de 1000 à
101.000 € par apport de numéraire. En
conséquence, l’article 7 des statuts a été
modifié. Ancienne mention capital :
1.000 €. Nouvelle mention capital :
101.000 €.
152354A – LES ECHOS
ATELIER DENIS HAYOTTE. SASU au capital de 1000 euros. Siège social : 19 rue
au maire 75003 Paris. 830 491 015 RCS
Paris. Le 10.03.2018, l’associé unique a
décidé de transférer le siège social 38 rue
dunois 75647 Paris cedex 13. Modification
au RCS de Paris.
158791A – LES ECHOS
Fun Prestige
Sarl au capital de 4 000 €
Siège : 132 rue du Landy
93400 Saint Ouen
517 709 457 RCS Bobigny
L’AGE du 21/04/18 , a étè decidé de transférer le siége social au 66 avenue Des
Champs Elysées-75008 Paris.
L’AGE du 21/04/18 , a étè decidé de nominer le nouveau Gérant M.MAHDI Mustafa,demeurant 384 rue Paul Doumer78510 Triel- Sur- Seine , en remplacement
de M.BOUAZZA Mohamed qui est démissionnaire.
L’AGE du 21/04/18 , a étè decidé d’ajouter
un nom commercial KAYES AIRLINES.
L’AGE du 21/04/18 , a étè decidé de modifier l’objet social.
- Achats-Vente de tous types de matériels,
commerce en gros et détail, importation et
exportation de matériels et marchandises,
intermédiaire de vente, réparation et remise en état.
Radiation au RCS de Bobigny et ré-immatriculation au RCS de Paris
158794A – LES ECHOS
CULTURE PATRIMOINE
SARL au capital de 50 000 €
6 place de la Madeleine – 75008 PARIS
RCS Paris 488 989 369
Le 17 avril 2018, les associés réunis en
AGE ont décidé :
D’augmenter le capital d’une somme de
90 € pour le porter à 50 090 € par création
de 9 parts sociales nouvelles libérées en
numéraire ;
D’augmenter le capital d’une somme de
449 910 € Pour le porter à 500 000 € par
incorporation de ladite somme sur le
compte « Autres réserves », et d’élever en
conséquence la valeur nominale des parts
5 009 à 99,82 € chacune ;
De convertir les 5 009 parts anciennes en
25 000 parts d’une valeur nominale de
20 € chacune, attribuées aux associés à
raison de 4,991 parts nouvelles pour 1 ancienne.
Le capital se trouve ainsi porté à
500 000 € réparti en 25 000 parts d’une
valeur nominale de 20 € chacune. Mention sera faite au RCS de Paris
158795A – LES ECHOS
BOUTIQUE HOTEL
SAS au capital de 1.000 €. Siège social :
9 Avenue de Laumière 75019 PARIS.
RCS 827 735 085 PARIS.
L’AGO du 29/12/2017 a nommé CAC Titulaire et Suppléant, respectivement :
DBA, SARL au capital de 15.000 €, RCS
413 853 706 PARIS, 21 rue des favorites
75015 PARIS et ADECAC 78, SARL au
capital de 300.000 €, RCS 499 565 588
VERSAILLES, 13 rue de Fourqueux
78100 ST GERMAIN EN LAYE. Mention
au RCS de PARIS.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Jeudi 3 mai 2018
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 7
Les Echos Sociétés
158797A – LES ECHOS
SAMASA PRESTIGE
SARL au capital de 4.500 €. Siège social : 10 RUE DE PENTHIEVRE 75008
PARIS. RCS 810 245 076 PARIS.
L’AGE du 20/04/2018 a décidé d’étendre
l’objet social aux activités de : Coursier sur
deux (2 ) roues. Mention au RCS de PARIS.
Le 23 avril 2018, l’AGE de la SAS, qui a
pour Président : Mr Sami DJABER demeurant 3 rue Jaffeux 92230 GENNEVILLIERS et pour Directeur Général : M. Rachid DJABER demeurant 3 rue Jaffeux
92230 GENNEVILLIERS, a décidé de
transférer le siège social au 91 rue du Faubourg Saint Honoré 75008 PARIS. En
conséquence, la société sera immatriculée au RCS de PARIS.
158939A – LES ECHOS
158811A – LES ECHOS
JSINFO SASU au capital de 500 € Siège :
8 RUE DES ROITELETS 91400 ORSAY
813463064 RCS de EVRY Par décision
du président du 22/01/2018, il a été décidé
de transférer le siège social au DIGIDOM,
10 RUE DE PENTHIEVRE 75008 PARIS.
Président : M. SABIN Jimmy 2 Rue Michelet 92150 SURESNES Radiation au RCS
de EVRY et ré-immatriculation au RCS de
PARIS.
WEHOCOM
SAS au capital de 12.000 €
Siège social : 30, rue du Grenier Saint
Lazare à PARIS (75003)
797 578 580 RCS PARIS
Les associés, par AG du 30/11/2017, ont
pris acte de la démission de M. Julien
MASSIAT de son mandat de Président, à
compter du 01/12/2017, et ont nommé en
remplacement, pour une durée illimitée, à
compter du 01/12/2017, la société WEHOLDING, sise 30 rue du Grenier Saint
Lazare à PARIS (75003), en qualité de
nouveau Président.
158819A – LES ECHOS
SECOND EURO INDUSTRIAL
PROPERTIES-ERAGNY SAS
Société par Actions Simplifiée
unipersonnelle
Au capital de 300.000 euros
Siège social : 242 boulevard Voltaire
75011 PARIS
RCS PARIS 482 467 693
Aux termes du PV des Décisions de l’Associé unique du 29 mars 2018, il a été décidé de nommer Madame Katie
SCHOULTZ, demeurant 16 Doni Mecholupy Nad Sadem 465/2 PRAGUE République Tchèque et Monsieur Andrew STACEY, demeurant 33 rue de Tocqueville
75017 PARIS, en qualité de Directeurs généraux, en remplacement de Monsieur
Olivier DORIER, démissionnaire.
Mention en sera faite au RCS de PARIS
158824A – LES ECHOS
SECOND EURO INDUSTRIAL
PROPERTIES-SAVIGNY SAS
Société par Actions Simplifiée
unipersonnelle
Au capital de 100.000 euros
Siège social : 242 boulevard Voltaire
75011 PARIS
RCS PARIS 482 467 735
Aux termes du PV des Décisions de l’Associé unique du 29 mars 2018, il a été décidé de nommer Madame Katie
SCHOULTZ, demeurant 16 Dolni Mecholupy Nad Sadem 465/2 PRAGUE République Tchèque et Monsieur Andrew STACEY, demeurant 33 rue de Tocqueville
75017 PARIS, en qualité de Directeurs généraux, en remplacement de Monsieur
Olivier DORIER, démissionnaire.
Mention en sera faite au RCS de PARIS
158860A – LES ECHOS
SECOND EURO INDUSTRIAL
PROPERTIES-SAVIGNY TWO SAS
Société par Actions Simplifiée
unipersonnelle
Au capital de 100.000 euros
Siège social : 242 boulevard Voltaire
75011 PARIS
159088A – LES ECHOS
BARBIER INVESTISSEMENTS " B.I ",
SARL au capital de 1 000 € - Siège social : 57 Boulevard de Vaugirard, 75015
PARIS - 798 210 860 RCS PARIS - AVIS
DE PUBLICITE : Aux termes du procèsverbal de l’AGE du 22/02/2018, il résulte
que le siège social a été transféré du 57
Boulevard de Vaugirard, 75015 PARIS au
9 Route de la Troche, 78490 GROSROUVRE, à compter du même jour. L’article 4
" Siège social " des statuts a été modifié
en conséquence. Mention sera faite au
RCS de PARIS. Pour avis,
159090A – LES ECHOS
158955A – LES ECHOS
BOOST IN FRANCE
SAS au capital de 2.000 €
Siège : 1 RUE DE COURCELLES 75008
PARIS
814281093 RCS de PARIS
Par décision du président du 31/12/2017,
il a été décidé de transférer le siège social
au 25 rue Saint James 92200 NEUILLY
SUR SEINE. Radiation au RCS de PARIS
et ré-immatriculation au RCS de NANTERRE
158962A – LES ECHOS
JOUBERT DIFFUSION
Société A Responsabilité Limitée
Au capital de 154.994 €
8 chemin des Huppes
86580 VOUNEUIL-SOUSBIARD
RCS POITIERS 513616722
Aux termes du procès-verbal de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 30 avril
2018, la société susvisée, dont le gérant
est Jean-Marc JOUBERT demeurant au
156 avenue Michel Montaigne, 06210
MANDELIEU-LA-NOPOULE, a décidé de
transférer son siège social du 8 chemin
des Huppes, 86580 VOUNEUIL-SOUSBIARD au 9 rue du Louvre, 75001 PARIS,
à compter du 30 avril 2018.
Les statuts seront modifiés en conséquence et la société qui était immatriculée
au RCS de POITIERS sous le
nº513616722, fera l’objet d’une nouvelle
immatriculation au RCS de PARIS.
Pour avis,
La gérance
FONCIERE VOLTA
SA au capital de 22.310.290 euros
Siège social : 3 avenue Hoche - 75008
Paris
RCS Paris 338.620.834
Le 19 avril 2018, le conseil d’administration a :
- nommé, par voie de cooptation sous réserve de la ratification de cette nomination
par la prochaine assemblée, en qualité
d’administrateur, M. Jean-Daniel COHEN
demeurant 36/37 boulevard de Waterloo
B-1000 Bruxelles (BELGIQUE), en remplacement de CIVEN INVESTMENTS SA,
administrateur démissionnaire ;
- constaté la fin des fonctions d’administrateur de M. Nicole GUEDJ pour cause
de démission.
Modification au RCS de PARIS.
Le Président Directeur Général
159093A – LES ECHOS
FACILITIES MULTISERVICE Société par
actions simplifiée au capital de 1.000 €
Siège : 1 rue de Courcelles 75008 PARIS
817931926 RCS de PARIS Par décision
de l’associé unique du 01/01/2018, il a été
décidé de transférer le siège social au 35
RUE DE ROME 75008 PARIS. Mention au
RCS de PARIS.
159117A – LES ECHOS
FRENCH PULP EDITIONS
Société à responsabilité limitée
Au capital de 1 020 euros
158979A – LES ECHOS
RFYL
Sarl au capital de 10 000 €
Siège social : 14 rue de Bassano 75116
Paris
813 866 886 RCS Paris
Le 30/10/2017, l’associé unique a décidé
qu’il n’y avait pas lieu à dissolution de la
société malgré les pertes constatées, en
application de l’art. L223-42 du Code de
commerce. Modification au RCS de Paris.
RCS PARIS 489 363 481
Aux termes du PV des Décisions de l’Associé unique du 29 mars 2018, il a été décidé de nommer Madame Katie
SCHOULTZ, demeurant 16 Dolni Mecholupy Nad Sadem 465/2 PRAGUE République Tchèque et Monsieur Andrew STACEY, demeurant 33 rue de Tocqueville
75017 PARIS, en qualité de Directeurs généraux, en remplacement de Monsieur
Olivier DORIER, démissionnaire.
du 02/01/2016, Madame Gisèle BRANCHE, demeurant 16 passage Charles Albert 75018 Paris, a été nommée gérante,
à compter du 02/01/2016, pour une durée
indéterminée, en remplacement de Madame Laetitia GUIZOL, démissionnaire.
Le siège social est transféré au 16, passage Charles Albert 75018 Paris. Radiation au RCS BOBIGNY immatriculation au
RCS PARIS. Pour avis.
159010A – LES ECHOS
DADDY RIDER Société par actions simplifiée au capital de 20.000 € Siège : 1 rue
de Courcelles 75008 PARIS 832907885
RCS de PARIS Par décision de l’associé
unique du 01/03/2018, il a été décidé de
transférer le siège social à compter du
01/01/2018 au 35 rue de rome 75008 PARIS. Mention au RCS de PARIS.
Siège social : 6 Chemin d’Aillant 89110 LA FERTE LOUPIERE
822 315 420 RCS SENS
Aux termes d’une délibération en date 20
février 2018, l’Assemblée Générale Extraordinaire des associés de la société à
responsabilité limitée FRENCH PULP
EDITIONS a décidé de transférer le siège
social du 6 Chemin d’Aillant – 89110 LA
FERTE LOUPIERE au 49 rue du Moulin
de la Pointe – 75013 PARIS à compter du
1er janvier 2018, et de modifier en conséquence l’article 4 des statuts.
La Société, immatriculée au Registre du
commerce et des sociétés de Sens sous
le numéro 822 315 420 RCS SENS fera
l’objet d’une nouvelle immatriculation auprès du Registre du commerce et des sociétés de Paris.
Gérance : Madame Nathalie CARPENTIER, demeurant la Vigne aux Bois - Les
Rigolets - 89110 LA FERTE LOUPIERE
Pour avis
La Gérance
Mention en sera faite au RCS de PARIS
158882A – LES ECHOS
PARC EOLIEN DE SAINT
RIQUIER 2
Société par Actions Simplifiée au capital
de 233.284 €
Siège social : 59 rue des Petits-Champs –
75001 PARIS
RCS PARIS 493 813 661
Le 30 mars 2018, l’Associé Unique a décidé de transférer le siège social du 59
Rue des Petits-Champs à 75001 Paris au
1 Rue des Arquebusiers à 67000 Strasbourg à compter du 15 décembre 2017.
Président : Volkswing GmBH (société allemande RCS Oldenbourg HRB 140 700)
Gustav-Weisskopf-Strasse 3 D-27777
GANDERKESEE
Mention sera faite aux RCS de Paris.
Pour avis
158901A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 75 et 92
3D
SAS au capital de 15.000 euros
Siège social : 3 rue Jaffeux
92230 GENNEVILLIERS
791 687 247 RCS NANTERRE
159058A – LES ECHOS
159143A – LES ECHOS
HOTELIERE COYPEL
MULBERRY STREET Société à responsabilité limitée au capital de 1.500 €
Siège : 41 rue de la Tour d’Auvergne
75009 PARIS 823434253 RCS de PARIS
Par décision de l’AGE du 01/05/2018, il a
été décidé de transférer le siège social au
10 Rue de Penthièvre 75008 PARIS. Mention au RCS de PARIS.
SASU au capital de 720.000 €
Siège : 142 BOULEVARD DE L HOPITAL
75013 PARIS
504660986 RCS de PARIS
Par décision de l’associé unique du
15/10/2017, il a été décidé :
- de remplacer le commissaire aux
comptes titulaire M. CHAROUX BRIEU
Clément 3 allée Daniel Brettes 33380
MARCHEPRIME par Mme BERTHE Laurette 126 avenue du General De Gaulle
51000 CHALONS EN CHAMPAGNE et de
remplacer le commissaire aux comptes
suppléant la SARL CBP AUDIT PARC
KENNEDY 17 AVENUE HENRI BECQUEREL 33700 MERIGNAC immatriculée au Greffe de BORDEAUX
Nº507978385 par la SASU SOCIETE DE
COMMISSARIAT AUX COMPTES B.L.V
4 RUE ARISTIDE BRIAND 10000
TROYES immatriculée au Greffe de
TROYES Nº343645172
Mention au RCS de PARIS
159086A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 75 et 93
EVE CONTENT
SARL à associée unique au capital de
3000 € Siège social 60, avenue du Président Wilson 93230 Romainville-RCS BOBIGNY 15342852. Aux termes du procèsverbal des décisions de l’associée unique
159146A – LES ECHOS
GCIC GESTION COMPTABLE DE L’INDUSTRIE ET DU COMMERCE Société à
responsabilité limitée au capital de
400.000 € Siège : 199 bis boulevard SaintGermain 75007 PARIS 377507140 RCS
de PARIS Par décision de l’AGO du
02/04/2018, il a été décidé de : - nommer
Gérant M. BOUFFARD Jean 12 rue de
verdun 92100 BOULOGNE BILLANCOURT.Mention au RCS de PARIS
159147A – LES ECHOS
MALMOOSK
EURL au capital de 1.000 €. Siège social : 15 rue froidevaux, 75014 PARIS.
RCS 818 953 036 PARIS
L’associé unique, en date du 30/04/2018,
a décidé de transférer le siège social au 2
allée de varsovie, 35830 BETTON, à
compter du 30/04/2018. Radiation du RCS
de PARIS et immatriculation au RCS de
RENNES.
159155A – LES ECHOS
EXPANCI SARL au capital de 121,69 €
Siège : 32 BLD FLANDRIN 75116 PARIS
347518700 RCS de PARIS Par décision
de l’AGE du 12/02/2018, il a été décidé à
compter du 01/03/2018 de : - nommer Gérant Mme DOGHRI Sonia 32 bld flandrin
75116 PARIS en remplacement de Mme
MEFFRE AIMEE démissionnaire.Mention
au RCS de PARIS
159170A – LES ECHOS
FUNDIMMO COURCELLES FP1
Société par Actions Simplifiée
unipersonnelle
Au capital de 1.000 euros
Siège social : 22 rue de Courcelles
75008 PARIS
RCS PARIS 824 757 488
Aux termes du PV des Décisions de l’Associé unique du 13 avril 2018, il a été décidé :
- de modifier l’objet social, qui devient « la
souscription, l’acquisition, la possession,
la détention, la gestion, pour son propre
compte, directement ou indirectement, de
tous titres, droits et valeurs mobilières
d’une seule société, ou entité investissant
dans un projet immobilier unique ou de la
prise de participation ou d’intérêt dans
cette société ou entité, dans laquelle elle
se réserve d’intervenir le cas échéant ».
- de modifier la dénomination sociale en
« FUNDIMMO FP19 »
- de transférer le siège social du 22 rue de
Courcelles 75008 PARIS au 154 boulevard Haussmann 75008 PARIS.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Mention en sera faite au RCS de PARIS
Ladite augmentation a été réalisée ainsi
qu’en atteste le certificat du dépositaire
établi par la banque BNP PARIBAS. Les
statuts ont été modifiés en conséquence.
Nouvelle mention : le capital social est fixé
à la somme de 22.510 euros, divisé en
2.251 actions de 10 euros de valeur nominale chacune.
Mention en sera faite au RCS de PARIS
159336A – LES ECHOS
OBA INVEST
SARL à associé unique au capital de
1 000 €
Siège social : 29 rue de Meaux - 75019
PARIS
801 488 511 RCS PARIS
Le 23/04/2018, l’associé unique, a décidé
en application de l’article L. 223-42 du
Code de commerce qu’il n’y avait pas lieu
à dissolution de la Société.
159363A – LES ECHOS
GALLIENI BB SHOP
Société civile immobilière au capital de
1.000 €
Siège social : 13 rue Saint Lazare 75009
PARIS
819 866 419 RCS PARIS
Aux termes d’une AGOA en date du 28
février 2018, la collectivité des associés a
nommé en qualité de cogérant Monsieur
Pascal CHEVALIER, demeurant 54 Boulevard Emile Augier 75116 PARIS, à
compter de ce jour.
Modification sera faite au GTC de PARIS.
Pour avis
159221A – LES ECHOS
JWAM
Société À Responsabilité Limitée
au capital de 1 036.000 €
Siège social : 10, Rue de la paix
75002 PARIS
753 584 440 RCS PARIS
Aux termes d’une décision en date du 1er
Avril 2018, l’associé unique a décidé de :
- nommé en qualité de cogérant Mme Michèle VINEGLA, demeurant 34, Avenue
Castellane - 66660 PORT VENDRES et
Mme Charlotte BELLOIS, demeurant 2,
Rue Claude Lorrain – 66670 BAGES pour
une durée illimitée. - d’étendre l’objet social aux activités de : exploitation d’une
galerie, organisation de salon, vernissage,
expositions, dégustation de vins, etc&hellip ; et l’achat et la revente d’oeuvres d’art,
notamment photographiques ; L’acquisition, la propriété (par voie d’apport ou autrement) et la gestion de toutes valeurs
mobilières et droits sociaux ; La prise
de participation, sous quelque forme
que ce soit, directement ou indirectement, notamment par voie de souscription, d’apport ou d’achat de titres ou
droits sociaux, dans toutes entreprises ou
sociétés ; La réalisation de toutes prestations de services notamment dans les domaines administratifs, financiers, techniques, informatiques et commerciaux ; et
de modifier en conséquence l’article 2 des
statuts. Mention sera faite au RCS de PARIS. Pour avis.
.
La Gérance
159381A – LES ECHOS
KAEDE
159245A – LES ECHOS
« LE GRAND SAUT EVENT ». SASU au
capital de 1 000,00 Euros. Siège social :
30 RUE SEDAINE. 75011 PARIS. RCS :
819 734 575 PARIS. CHANGEMENT DE
FORME JURIDIQUE. Par décision de l’associée unique du 15/03/2018, il a été décidé de - changer la forme Juridique de la
Société, initialement « Société par Action
Simplifiée. Unipersonnelle (SASU) », en
Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limité. (EURL) ; - nommer Madame
BARBARA SPEICHER en tant que Gérante de la société LE. GRAND SAUT
EVENT à compter du 15/03/2018. L’Article 1 « FORME » des statuts a été modifiée en conséquence ; . Toutes les démarches ont été faites à cet effet. Le dépôt
légal sera effectué au RCS de PARIS.
159323A – LES ECHOS
WINDDLE
Société par Actions Simplifiée
unipersonnelle
Au capital de 20.000 euros
Siège social : 5 rue de Siam 75116
PARIS
RCS PARIS 811 521 491
Aux termes du PV des Décisions du 9
mars 2018, le Président a constaté la réalisation d’une augmentation du capital social d’un montant de 2.510 euros, par
l’émission de 251 actions nouvelles de 10
euros de valeur nominale chacune, assorties d’une prime d’émission de 1.176 euros par action.
Union des Entreprises et des Salariés
pour le Logement
Société Coopérative à forme Anonyme
à capital variable au capital de 27.000
euros
Siège social : 66 avenue du Maine
75014 Paris
411 464 324 RCS Paris
Aux termes du conseil d’administration de
l’association Action Logement Groupe, Liquidateur, il a été constaté la clôture de la
liquidation de la Société conformément à
l’ordonnance 2016-1408 du 20 octobre
2016 et aux arrêtés ministériels du 28 octobre 2016.
Les états financiers avant dévolution seront déposés au greffe du tribunal de
commerce de Paris.
Pour avis
12096221W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI BOISSY NONTRON
SC au capital de 1.000.000 €
23 rue Boissy d’Anglas
75008 PARIS
442 307 021 RCS PARIS
Aux termes du procès verbal en date du
05/03/2017, les Associés ont décidé la dissolution anticipée de la société, sa mise
en liquidation et ont nommé comme liquidateur HERMES INTERNATIONAL, 24
rue du faubourg Saint Honoré 75008 PARIS (572 076 376 RCS PARIS), avec les
pouvoirs les plus étendus pour terminer
les opérations sociales en cours, réaliser
l’actif et acquitter le passif. Le siège de liquidation est fixé au siège social.
Aux termes du procès verbal en date du
05/03/2017, les Associés ont approuvé les
comptes de liquidation, donné quitus de
sa gestion au liquidateur et prononcé la
clôture de la liquidation.
La société sera radiée du registre du
commerce et des sociétés de PARIS.
LE LIQUIDATEUR
BOOBACK
SARL au capital de 2.000 euros
12099291W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Siège social : 62 Rue Notre Dame de
Nazareth 75003 PARIS
ASIE INVEST
SARL au capital de 51.328,20 euros
Siège social : 15, rue du Parc de
Montsouris – 75014 PARIS
393 324 017 RCS PARIS
Aux termes d’un PV d’AGE du 10/04/2018,
les associés ont prononcé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable, à compter du 10/04/2018,
nommé en qualité de Liquidateur avec les
pouvoirs les plus étendus pour mener à
bien les opérations de liquidation, M. Philippe VINCENT demeurant 123-3C, Avenida das Acacias, 2765-390 Monte Estoril
(Portugal), et décidé de fixer le siège de
la liquidation à l’adresse du siège social.
La correspondance devra être adressée
au Cabinet CGD PARIS – 7, rue Paul Escudier, 75009 Paris.
Pour avis.
RCS 753265552
Le 28/12/2015, l’AGE a décidé de transférer le siège social au 57 Boulevard Poniatowski 75012 PARIS. Modification au
RCS de PARIS.
DISSOLUTIONS
158696B – LES ECHOS
MINAMO
SARL au capital de 1000,00 €
3 rue Meissonier, 75017 PARIS
811032556 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
30/11/2017 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 30/11/2017,
nommé en qualité de liquidateur Mlle OLIVIA MORACCHINI, 4 RUE AMEDEE DUFOURG, 64600 ANGLET et fixé le siège
de liquidation et l’adresse de correspondance chez le liquidateur Mlle OLIVIA MORACCHINI. Mention en sera faite au RCS
de Paris
159244A – LES ECHOS
SARL au capital de 7.622,45 €
Siège : 22/22bis, rue de la Verrerie 75004 PARIS
RCS PARIS 397 644 360
Le 23/04/2018, l’AGE a décidé de transférer le siège au 20, Avenue d’Ivry - appartement 282 - 75013 PARIS à compter
du 30 avril 2018. Modification au RCS de
PARIS.
12081579-2W – LE PUBLICATEUR LEGAL
159206B – LES ECHOS
POESIMETRIE SARL
SARL au capital de 3000 €
5 rue Cardinal Mercier, 75009 Paris
809096431 RCS Paris
Par décision de L’AGO en date du
30/04/2018 les Associés ont :
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
- donné quitus au Liquidateur, Mme Mercier 283 rue des Pyrénées, 75020 Paris,
pour sa gestion et décharge de son mandat,
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée. Radiation au RCS de Paris
159391B – LES ECHOS
FR DATA
SAS au capital de 1000,00 €
83 rue Michel Ange 75016 Paris
828720888 RCS Paris
Par DAU en date du 23/04/2018, la société BM TECHNOLOGIES SASU au capital de 80699 € située 6 PASSAGE GUENOT, 75011 Paris et immatriculée au RCS
de Paris sous le numéro 333532034, associé unique de la société a décidé la dissolution sans liquidation de cette dernière,
entraînant la transmission universelle de
son patrimoine, conformément aux termes
de l’article 1844-5 al. 3 du Code civil. Les
créanciers peuvent former opposition
dans les 30 jours de la présente publication au Tribunal de Commerce de Paris.
Pour avis.
12099333W – LE PUBLICATEUR LEGAL
BULLES DE COULEURS
SARL au capital de 40.000 €
41 avenue Albert Bartholomé
75015 PARIS
834 837 155 RCS PARIS
Aux termes du procès verbal en date du
23/02/2018, les associés ont décidé la dissolution anticipée de la société, sa mise
en liquidation et ont nommé comme liquidateur, Monsieur Douglas MATHON, 14
place Etienne Pernet 75015 PARIS, avec
les pouvoirs les plus étendus pour terminer les opérations sociales en cours, réaliser l’actif et acquitter le passif. Le siège
de liquidation est fixé au siège social.
Aux termes du procès verbal en date du
23/02/2018, les associés ont approuvé les
comptes de liquidation, donné quitus de
sa gestion au liquidateur et prononcé la
clôture de la liquidation.
La société sera radiée du registre du
commerce et des sociétés de PARIS.
LE LIQUIDATEUR
12099975W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SOFT PARIS
SARL à associé unique au capital de
13.725 €
Siège social : 12, rue Vivienne 75002 Paris
489 254 623 RCS Paris
Suivant décisions de l’associé unique en
date du 31 mars 2018, la société SP Parties Limited, société de droit irlandais au
capital de 660.002 € dont le siège social
est situé 222 The Capel Building, Mary’s
Abbey, Dublin 7, Irlande, immatriculée
sous le Nº 491733, associé unique de la
société SOFT PARIS, a décidé la dissolution anticipée de la société sans qu’il y ait
lieu à liquidation.
Conformément aux dispositions de l’article 1844-5, alinéa 3 du code civil, les
créanciers de la société SOFT PARIS
peuvent former opposition à la dissolution
dans un délai de trente jours à compter de
la présente publication devant le Tribunal
de commerce de Paris.
Mention en sera faite au RCS de Paris
12100247W – LE PUBLICATEUR LEGAL
BLACKBALL
SAS, société en liquidation
au capital de 134.572 €
40 RUE NOTRE DAME DE LORETTE,
75009 Paris
822982500 RCS Paris
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
8 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
Aux termes de l’AGO en date du
01/05/2018, les associés ont approuvé les
comptes de liquidation, donné quitus au
liquidateur, prononcé la clôture de liquidation de la société.
La société sera radiée du RCS de Paris
Le liquidateur.
12100148 – LA VIE JUDICIAIRE
Aux termes de l’AGE du 30/3/2018 de
la société LETELLIER, S.C.I en liquidation au capital de 762,25 €, sise 9, rue Letellier, 75015 PARIS, 399 928 928 RCS
PARIS. Il a été approuvé les comptes de
liquidation, donné quitus au liquidateur, M
Patrick AKNIN, 69, avenue Paul Vaillant
Couturier, 94250 Gentilly, l’a déchargé de
son mandat et prononcé la clôture des
opérations de liquidation à compter du jour
de ladite assemblée. Les actes, pièces et
comptes définitifs de la liquidation sont déposés au GTC de Paris. Pour avis, le liquidateur.
12100217 – LA VIE JUDICIAIRE
VALCONTEC, S.A.S. en liquidation au
capital de 1.000 €, sise 31, avenue de Ségur, 75007 PARIS, 524 948 148 RCS PARIS. Le 20/2/2018, l’Associé unique a décidé la dissolution anticipée de la société
à compter du même jour et sa mise en
liquidation amiable sous le régime
conventionnel. M. Carlo VALIER, ancien
président de la société, a été nommé liquidateur, avec les pouvoirs les plus étendus pour réaliser les opérations de liquidation et parvenir à la clôture de celle-ci.
Le siège de la liquidation est fixé chez M.
VALIER, Via San Luca nº10, 20122 MILAN, ceci où les actes et documents
concernant la liquidation devront être envoyée et notifiés. Le dépôt de la liquidation
sera faite au GTC de Paris.
12100264 – LA VIE JUDICIAIRE
PENICHE POURQUOI PAS, S.A.R.L.
en liquidation au capital de 2 €, sise 10, allée du Bord de l’Eau, 75016 PARIS, 451
053 672 RCS PARIS. Suivant délibération
de l’AGE du 26/3/2018, les Associés ont
décidé la dissolution anticipée de la société à compter du 26/3/2018 et sa mise
en liquidation. L’AG a nommée comme liquidateur Mme Viviane WEIL, 19, boulevard Georges Perrin, 87000 Limoges et lui
a conféré les pouvoirs les plus étendus
pour terminer les opérations sociales en
cours, réaliser l’actif et acquitter le passif.
Le siège de liquidation est fixé au 19, boulevard Georges Perrin, 87000 Limoges.
C’est l’adresse de correspondance où les
actes et documents concernant la liquidation devront être notifiés. Le dépôt de la
liquidation sera effectué au GTC de Paris.
Pour avis, le liquidateur.
158628A – LES ECHOS
MAISONS EVASION
SARL au capital de 7.622 €. Siège social : 25 rue de ponthieu 75008 PARIS.
RCS 408 955 250 PARIS.
L’AGE du 25/04/2018 a approuvé les
comptes de liquidation, donné quitus au
liquidateur, l’a déchargé de son mandat et
prononcé la clôture de liquidation, à
compter du 25/04/2018. Radiation au RCS
de PARIS.
158756A – LES ECHOS
MEDIANE FILMS
SARL au capital de 7.622,45 €. Siège social : 39 rue fbg du Temple 75010 PARIS.
RCS 722 025 665 PARIS.
L’AGO du 24/04/2018 a approuvé les
comptes de liquidation, donné quitus au
liquidateur, l’a déchargé de son mandat et
prononcé la clôture de liquidation, à
compter du 31/05/2018. Radiation au RCS
de PARIS.
Pour établir les bases et les conditions de
l’opération de fusion, ont été retenus les
comptes et les bilans de l’absorbée, arrêtés au 31 décembre 2017. L’actif et le passif de l’ACEF Normandie dont la transmission est prévue à l’Union des ACEF du
territoire BRED s’élèvent à :
Actif : 72 343,25 €
Passif : 72 343,25 €
Faisant ressortir un actif net de : 72
343,25 €
L’opération prendra effet au 1er janvier
2019, les opérations de l’ACEF Paris et sa
région depuis cette date devant être considérées comme accomplies par l’Union des
ACEF du territoire BRED.
Les objectifs affichés de la fusion-absorption sont :
- Assurer la continuité en matière de promotion des valeurs de solidarité, de bénévolat, de performance et de fidélité,
- Favoriser les échanges entre les membres dans un souci de coordination, d’harmonisation, de promotion et de cohérence,
- La rationalisation des coûts quant à la
gestion des associations,
- La mise en place d’un Conseil d’administration unique.
Le Président de l’ACEF Paris et sa région ;
la Présidente de l’Union de l’ACEF des territoires BRED.
159089A – LES ECHOS
M.C.F. CLEAN
S.A.S.U au capital de 10 000 €
Siège social : 9, rue de la Dhuis, 75020
PARIS
RCS PARIS 450 530 514
Le traité de fusion établi le 20/03/2018 entre la société M.C.F. CLEAN (absorbée) et
son associée unique la société UTILE ET
AGREABLE (société absorbante), S.A.S.
au capital de 100.000 €, siège social : 9,
rue de la Dhuis, 75020 PARIS, 542 005
236 RCS de Paris, a été déposé au greffe
du Tribunal de Commerce de Paris le
21/03/2018 et a fait l’objet d’une publication au BODACC le 23/03/2018. Il n’a été
formulé aucune opposition pendant le délai légal de 30 jours. Conformément aux
dispositions du traité de fusion, la fusion a
pris effet le 30/04/2018 à minuit. La société M.C.F. CLEAN, absorbée, se trouve
dissoute de plein droit sans liquidation du
seul fait de la réalisation définitive de la
fusion.
DIVERS
12098485W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP en date à Paris du 5/4/2018,
enregistré au Service Départemental de
l’Enregistrement de Paris St-Hyacinthe le
18/4/2018, dossier 2018 21773, référence
2018 A 08938,
La société BEAUTY RIVOLI SARL, au capital social de 10.000 euros, ayant son
siège social sis 5, rue des Déchargeurs
75001 Paris, immatriculée sous le nº 507
753 127 RCS PARIS,
A cédé à :
La société BEAUTY SUCCESS, S.A.S. au
capital de 33.500.000 euros, ayant son
siège social sis 1, rue des Lys, Parc d’Activités ASTIER 24110 Saint-Astier, immatriculée sous le nº 311 889 877 RCS PERIGUEUX.
LE FONDS DE COMMERCE de "prestations de soins esthétiques et commercialisation de produits de beauté", sis et exploité 5, rue des Déchargeurs 75001
Paris, moyennant le prix de 105.000 euros.
L’entrée en jouissance a été fixée au
1/4/2018.
Les oppositions, s’il y a lieu, seront reçues
dans les dix jours de la dernière en date
des publications légales, chez Maître Valérie GUILLIN, Avocat à la Cour, domiciliée 181, rue de la Pompe 75116 Paris.
Pour avis.
12099651W – LE PUBLICATEUR LEGAL
159264A – LES ECHOS
Le 30.03.2018, l’age de la sci ortelli ariano,
siège 17 r claude terrasse 75016 PARIS,
capital 1000 €, rcs Paris 483615761, décide de la dissolution anticipée de la société à compter du 30.03.2018, est
nommé liquidateur Stephane Ortelli sis 17
r claude terrasse 75016 PARIS et fixe le
siège de la liquidation au siège social. Rcs
Paris.
FUSION
12100159W – LE PUBLICATEUR LEGAL
AVIS DE PROJET DE FUSION
Association ACEF Paris et sa région
Association régie par la loi du 1er juillet
1901,
Siège social : 18 quai de la Râpée PARIS
75012
SIREN : 751 131 747
(L’association absorbée)
Association l’Union des ACEF du territoire
BRED
Association régie par la loi du 1er juillet
1901,
Siège social : 18 quai de la Râpée PARIS
75012
(L’association absorbante)
Aux termes des décisions du Conseil d’administration en date du 11 janvier 2018
pour l’Union des ACEF du territoire BRED
et du 14 février 2018 pour l’ACEF Paris et
sa région, cette dernière transmettrait à titre de fusion à l’Union des ACEF du territoire BRED l’ensemble de son patrimoine.
Les organes délibérants statueront sur
l’opération le 9 juin 2018.
Suivant un acte sous seing privé en date
du 16 avril 2018,
La société CARREFOUR PROXIMITE
FRANCE, Société par Actions Simplifiée
au capital de 47.547.008 Euros, ayant son
siège ZI Route de Paris 14120 MONDEVILLE, immatriculée au Registre du
Commerce et Sociétés de CAEN sous le
numéro 345.130.488.
a donné en location gérance à
la société KARTHAGO, Société A Responsabilité Limitée au capital de 7500 euros, ayant son siège à PARIS (75020) 30
Boulevard de Belleville, immatriculée au
Registre du Commerce et Sociétés de PARIS sous le numéro 821.467.776
un fonds de commerce d’alimentation générale de type supermarché avec station
service sis et exploité à PARIS (75019),
44-46 rue de Flandres sous l’enseigne
CARREFOUR CITY
Le présent contrat est consenti pour une
durée initiale d’une année entière à
compter du 16 avril 2018 pour se terminer
à pareille époque le 15 avril 2019.
A l’expiration de cette période initiale, le
présent contrat se reconduira tacitement
pour une durée indéterminée.
Jeudi 3 mai 2018
12099740W – LE PUBLICATEUR LEGAL
159203B – LES ECHOS
Selon un acte SSP du 24 avril 2018, il a
été décidé la résiliation amiable et immédiate du bail portant sur un local commercial représentant le lot Nº 8 sis Galerie
Commerciale Elysées 26, 26 avenue des
Champs Elysées 75008 Paris, conclu le
15 mai 2015 entre la Société Civile Elysées 26 dont le siège est sis 4 place de la
Concorde et 1 rue Royale 75008 Paris,
443.877.782 Rcs Paris, bailleur, et ALJAZEERA PERFUMES SAS dont le siège
social est sis 26 avenue des Champs Elysées 75008 Paris, 810.824.789 Rcs Paris,
preneur. Les créanciers du preneur pourront formuler leur éventuelle opposition,
dans un délai de 30 jours à compter du
présent avis, auprès de Maître Aubry
D’ARGENLIEU, Avocat à la Cour, Fairway
A.A.R.P.I., 25, rue Murillo - 75008 Paris.
Pour Avis.
Aux termes d’un acte sous-seing privé en
date du 30/04/2018 il a été mis fin à la
location gérance, consentie par acte SSP
à ST-MAURICE-MONTC. en date du
01/12/2016, pour une durée de 1 an renouvelable par tacite reconduction, entre :
la société MALAKOFF-TAXIS sarl, au capital de 22500 €, immatriculée au RCS de
EVRY sous le numéro 622011849, domiciliée 5 ch de P. aux Chiens 91530 SAINTMAURICE-MONTCOURONNE. représentée par JM BÉCANE,
au profit de
M. Mohamed BENACEUR, 3 rue de l’Ermitage, 78100 ST-GERMAIN-EN-LAYE
portant sur un fonds de commerce de : location partielle d’une ADS nº8486 et d’un
véhiculé équipé taxi DA-692-XB sis et exploité au zone d’activite du taxi parisien,
75001 PARIS
Pour unique insertion
12099742W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Selon un acte SSP du 24 avril 2018, il a
été décidé la résiliation amiable et immédiate du bail portant sur un local intitulé
"Réserve nº R2" sis niveau -1 Galerie
Commerciale Elysées 26 sis 17/19/21 rue
de Ponthieu et 26 avenue des Champs
Elysées 75008 Paris, conclu le 1er août
2016 entre la Société Civile Elysées 26
dont le siège est sis 4 place de la
Concorde et 1 rue Royale 75008 Paris,
443.877.782 Rcs Paris, bailleur, et ALJAZEERA PERFUMES SAS dont le siège
social est sis 26 avenue des Champs Elysées 75008 Paris, 810.824.789 Rcs Paris,
preneur. Les créanciers du preneur pourront formuler leur éventuelle opposition,
dans un délai de 30 jours à compter du
présent avis, auprès de Maître Aubry
D’ARGENLIEU, Avocat à la Cour, Fairway
A.A.R.P.I., 25, rue Murillo - 75008 Paris.
Pour Avis.
VENTE DE FONDS GERANCE
OPPOSITIONS
12098998 – LA VIE JUDICIAIRE
Par acte SSP en date du 29/3/2018, enregistré à PARIS ST HYACINTHE le
9/4/2018, dossier nº 2018.19385 réf 2018
A 08032, la SASU GARE DU NORD PERMIS, 811 250 562 RCS PARIS, a cédé un
fonds de commerce d’auto-école sis et
exploité au 135, rue Lafayette, 75010 PARIS à la SASU AUTO ECOLE GARE DU
NORD, 135, rue Lafayette, 75010 Paris,
en cours de constitution, moyennant le
prix de 25.000 €. Entrée en jouissance le
29/3/2018. Les oppositions seront reçues
dans les 10 jours de la dernière en date
des publications au fonds vendu pour la
validité et par Me Mustapha KALAA, avocat, 2, bd de la Liberté, 93260 Les Lilas,
pour la correspondance.
159142A – LES ECHOS
Par acte SSP du 25/04/2018, enregistré
au Service Départemental de l’Enregistrement de PARIS Saint-Hyacinthe le
27/04/2018, Dossier 2018 23426 - Référence 2018 A 09678, la SARL TSUBAKY,
SARL au capital de 3.000 euros, ayant son
siège social au 54-56, rue Richer 75009
PARIS, 511 784 837 RCS de Paris, a cédé
à la SAS MA CANTINE THAÏ, SAS au capital de 3.000 euros, ayant son siège social 54-56, rue Richer 75009 PARIS,
838 048 361 RCS de Paris, un fonds de
commerce de restauration sis 54-56, rue
Richer 75009 PARIS, moyennant le prix
de 200.000 euros. La date d’entrée en
jouissance a été fixée au 25/04/2018. Les
oppositions seront reçues dans les 10
jours de la dernière en date des publicités
légales chez Maître Stéphane CHICOURI
93 avenue Niel 75017 Paris pour la correspondance et au fonds cédé 54-56, rue
Richer 75009 PARIS pour la validité. Pour
avis.
UNIQUE GÉRANCE
159100B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte sous-seing privé en
date du 26/12/2017 enregistré le
26/02/2018 au Service des Impôts des Entreprises de BOBIGNY, bordereau numéro 05626, case numéro 02807,
la SARL CRUZ TAXIS, au capital de
7980 €, immatriculée au RCS de PARIS
sous le numéro 383668225, domiciliée 26
RUE DU MOULIN JOLY - 75011 PARIS
représentée par ALVES ANTONIO,
DIVERS
CONVOCATIONS
12100296W – LE PUBLICATEUR LEGAL
THEAM EASY ETF
Société d’Investissement à Capital
Variable
Siège social : 1 Boulevard Haussmann
75009 Paris
797 774 783R.C.S. PARIS
AVIS DE CONVOCATION
L’Assemblée générale mixte de la SICAV
THEAM EASY ETF du 27 avril 2018
n’ayant pu valablement délibérer, MM. les
actionnaires sont de nouveaux convoqués
en Assemblée générale mixte le 14 mai
2018 à 14 heures 30 dans les locaux de
la société de gestion BNP Paribas Asset
Management France situés au 14, rue
Bergère - 75009 Paris, en vue de délibérer
et statuer sur l’ordre du jour suivant :
A titre ordinaire :
1. Lecture des rapports du Conseil d’Administration et du rapport général du
commissaire aux comptes sur les comptes
de l’exercice clos le 29 décembre 2017 ;
Examen et approbation des comptes annuels de l’exercice clos le 29 décembre
2017, Quitus aux administrateurs ;
2. Affectation des sommes distribuables ;
3. Lecture du rapport spécial du commissaire aux comptes sur les conventions visées à l’article L 225-38 du Code de
commerce ;
4. Pouvoir en vue de l’accomplissement
des formalités légales.
A titre extraordinaire :
5. Changement de dénomination de la SICAV et modification consécutive des Statuts de la SICAV
6. Regroupement des Catégories d’actions EUR C/D (code ISIN
FR0012740975) et EUR D (code ISIN
FR0012740983) de la SICAV
7. Fixation du jour de calcul de la parité
d’échange et pouvoir donné au Conseil
d’administration de la SICAV pour procéder à la détermination de la parité
d’échange ;
8. Pouvoir en vue de l’accomplissement
des formalités légales.
********
Conformément à la législation en vigueur,
les actionnaires sont informés que le bilan, le compte de résultat et la composition
des actifs sont à leur disposition au siège
social de la société de gestion de la SICAV et qu’ils seront envoyés gratuitement
sur demande.
Tout actionnaire, quel que soit le nombre
d’actions qu’il possède, a le droit de participer à cette assemblée, de s’y faire représenter par un actionnaire ou par son
conjoint ou d’y voter par correspondance.
Le droit de participer pour tout actionnaire
à l’assemblée ou de s’y faire représenter
est subordonné à l’enregistrement
comptable de ses titres, soit en son nom
ou au nom de l’intermédiaire inscrit pour
son compte, au deuxième jour ouvré précédant l’Assemblée à zéro heure, heure
de Paris.
Les actionnaires désirant voter par correspondance peuvent se procurer le formulaire de vote auprès de BNP PARIBAS Securities Services – Support Juridique ACI :
CPD07A1 – 9, rue du Débarcadère –
93500 Pantin (« VSJ-BPSS »). La demande de formulaire doit être adressée
par lettre recommandée avec accusé de
réception et parvenir à VSJ-BPSS six
jours au moins avant la date de la réunion.
Les formulaires de vote à distance ne seront pris en compte qu’à la condition de
parvenir à VSJ-BPSS deux jours avant la
date de l’assemblée, accompagnés d’une
attestation établie par le dépositaire de
ces actions justifiant de leur enregistrement comptable.
L’actionnaire ayant voté par correspondance n’aura plus la possibilité de participer directement à l’Assemblée ou de s’y
faire représenter en vertu d’un pouvoir. Le
Conseil d’Administration
a donné en location gérance à
M. STEPHEN OWUSU- KANING, 6 CITE
JACQUES DUCLOS, 93200 SAINT-DENIS
un fonds de commerce de
TAXI PARISIEN CONSTITUE DE L’AUTORISATION DE ST Nº 15031 DELIVREE PAR LE PREFET DE POLICE LE
03/01/1992 VEHICULE EQUIPE TAXI EXPLOITE EN ZONE TAXI PARISIEN RATTACHE AU SIEGE DE LA SOCIETE situé
26 RUE DU MOULIN JOLY, 75011 PARIS, à compter du 01/01/2018 jusqu’au
31/12/2018
Le contrat est renouvelable par tacite reconduction d’une période de 12 mois
Pour unique insertion
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
78 • YVELINES
SOCIETES
CONSTITUTIONS
158843B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
25/04/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
SAS HELIODORE
Objet social : Toutes activités de conseil
aux Entreprises
Siège social : 39 rue du Général Leclerc,
78430 Louveciennes Nom commercial :
Heliodore Capital : 5000 € Président : M.
Dominique Bouillot demeurant : 39 rue du
général Leclerc, 78430 Louveciennes élu
pour une durée indéterminée Admission
aux assemblées et exercice du droit de
vote : Chaque actionnaire est convoqué
aux Assemblées. Chaque action donne
droit à une voix. Clauses d’agrément :
Les actions sont librement cessibles entre
actionnaires uniquement avec accord du
Président de la société. Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Versailles
Les Echos Sociétés
158715A – LES ECHOS
Par acte SSP du 26/04/2018 il a été constitué une SARL dénommée : 2K2 AGENCY
Siège social : 68 rue aristide briand 78130
LES MUREAUX Capital : 1.000 € Objet :
Développement informatique et marketing
des entreprises. Gérant : M. GHERRAS
Mustapha 7 rue Helene Loiret 92190
MEUDON Co-Gérant : M. DARRASSE
Anatole 4 rue Victor Hugo 37230 LUYNES
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de VERSAILLES
158783A – LES ECHOS
158918B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
27/04/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
SYNODEIA
Objet social : Prestation de service Informatique
Siège social : 72 COURS DE PROVENCE, 78450 VILLEPREUX Capital :
100 € Président : Mme AICHA HAMRI
demeurant : 72 COURS DE PROVENCE,
78450 VILLEPREUX élu pour une durée
indéterminée Durée : 2 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Versailles
12100114W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à
ELANCOURT du 19/04/2018 a été constituée une SARL nommée :
TASTY CHICKEN
Objet : Restauration rapide, consommation sur place et à emporter sans vente
d’alcool
Capital : 1.000 € Siège social : 21, RUE
DU CHEMIN DES BOEUFS, 78990
ELANCOURT Durée : 99 ans Gérance :
M. Piranavatharan SUBRAMANIAM, 145,
Rue de chevilly, 94800 Villejuif.
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Versailles
12100246W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à VERSAILLES du 30/03/2018 a été constituée
une SASU nommée :
Marine LNG
Objet : Management de projets gaziers
Capital : 18.609 €, Capital variable minimum : 1.861 € Siège social : 5, rue
Sainte Sophie, 78000 Versailles Durée :
99 ans Président : M. FRANCOIS
VUYLSTEKE, 5 rue Sainte Sophie, 78000
Versailles
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Versailles
152352A – LES ECHOS
Par ASSP du 02/04/18, il a été constitué
une SAS dénommée Fadel Conseil.Siège
social : 6 rue erik satie 78330 Fontenay le
fleury. Capital : 1 000 €. Objet : Conseil,
prestation de services et ingénierie en informatique, télécommunications et nouvelles technologies. Président : M. Cheikh
Gning, 6 rue erik satie 78330 Fontenay le
fleury. Durée : 99 ans. Immatriculation au
RCS de Versailles.
152506A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 27/03/2018, il a
été constitué une SCI dénommée SCI INVEST INNOV . Capital : 100 €. Siège social : 45 quater rue eugene bourdillon
78540 Vernouillet. Objet social : acquisition revente administration gestion de
tous immeubles et biens immobiliers. Gérance : Pascal DA SILVA, 45 quater rue
eugene bourdillon 78540 Vernouillet. Cessions de parts sociales : les
parts sociales sont librement cessibles au
profit d’un associé, conjoin, ascendant ou
descendant d’un associé. Toute cession à
un tiers de la société est soumise au préalable à agrément de la collectivité des associés réunis en Assemblée Générale.
Durée de la société : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de Versailles.
152510A – LES ECHOS
Par ASSP du 03/04/18, il a été constitué
une SAS dénommée BASIGNAC.Siège
social : 1 av victor hugo 78400 Chatou. Capital : 500 €. Objet : Vente de matériels informatiqu et de logiciels informatique. Conception de logiciels. Etude,
design et audit informatique. Conception
et réalisation de cours en informatique.
Formation informatique et en nouvelle
technologie. Sécurisation d’un system information. Président : M. Steve Moncoq, 1
av victor hugo 78400 Chatou. Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS de Versailles.
Par acte SSP du 27/04/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
GENOME PRODUCTION
Siège social : 2 allée des Reine Claude
78630 MORAINVILLIERS. Capital :
6.000 €. Objet : Activité de prestataire en
événementiel pour particuliers et professionnels, animation musicale. Président :
M SEDDIKI Laurent, 2 allée des Reine
Claude 78630 MORAINVILLIERS. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de
VERSAILLES.
158913A – LES ECHOS
IBL
Constitution SSP à Aubergenville en date
du 26-04-2018 de : IBL. Forme : SCI . Capital : 6000 Euros. Siège : 33 Boulevard
du Commerce, 78410 Aubergenville. Durée : 99 ans. Gérance : M. Ider BEN SAID,
33 Boulevard du Commerce 78410 Aubergenville. Objet : Acquisition, revente exceptionnelle, gestion et administration civiles de tous biens et droits immobiliers lui
appartenant. Cessions de parts sur décision extraordinaire des associés représentant au moins 2/3 des parts sociales.
RCS : Versailles.
158933A – LES ECHOS
Par acte SSP du 26/04/2018 il a été constitué une SARLdénommée :
KZ SERVICE EXPO
Siège social : 13 rue Laennec - 78310
COIGNIERES
Capital : 500 €
Objet : Organisation foires salon congrès
évènementiel prestation de service
Gérant : M. ZAOUGUI Hassane, 5 rue
Paul Cezanne - 89400 MIGENNES
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de VERSAILLES
158952A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 19/04/2018 constitution de la SASU LELOUP CONSEIL. Capital fixe : 1000 €. Siège social : 14 RUE
ERIK SATIE 78280 GUYANCOURT. Objet social : APPORTEUR D’AFFAIRES,
CONSEIL. Président : Mosnieur Francois
LELOUP demeurant 14 RUE ERIK SATIE
78280 GUYANCOURT, la société
SASU LELOUP CONSEIL située 14 RUE
ERIK SATIE 78280 GUYANCOURT est
en cours d’immatriculation au RCS de
VERSAILLES élu pour une durée illimitée.
Durée de la société : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de VERSAILLES.
158973A – LES ECHOS
Par acte SSP du 22/04/18 il a été constitué une SCI : KAJOU Capital : 100 €
Siège social : 26 rue de Tourville 78100
SAINT GERMAIN EN LAYE Objet social : La prise de participation par achat,
souscription, apport, fusion et par tout autre moyen, et la gestion de toutes valeurs
mobilières, ainsi que l’acquisition de tous
biens mobiliers ou immobiliers, directement ou par l’intermédiaire de toute société ou entité juridique Gérance : Mme
Jennifer KALDANY demeurant au 26 rue
de Tourville 78100 SAINT GERMAIN EN
LAYE Cessions de parts sociales : les
parts sociales sont librement cessibles au
profit d’un associé. Toute cession à un
tiers de la société est soumise au préalable à agrément de la collectivité des associés réunis en Assemblée Générale. Durée de la société : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de VERSAILLES.
159050A – LES ECHOS
Par acte SSP du 04/05/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
SKYFIN ADVISORY
Siège social : chemin de la butte 78750
MAREIL MARLY
Capital : 5.000 €
Objet : La Société a pour objet, en France
ou à l’étranger, l’accompagnement et le
conseil de toute personne morale ou physique, dans les domaines de la finance
d’entreprise, de la trésorerie, et notamment du conseil et de l’accompagnement
en système d’information de trésorerie.
Président : M. D’HUMIÈRES Amaury
chemin de la butte 78750 MAREIL MARLY
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de VERSAILLES
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 9
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos Sociétés
159123A – LES ECHOS
Par acte SSP du 25/04/2018 il a été constitué une SAS dénommée : WARI Siège social : 24 rue de saint exupery 78500 SARTROUVILLE Capital : 3.000 € Objet :
Achat et revente de métaux précieux,plus
spécifiquement d’or et d’argent Transformation de métaux précieux , plus spécifiquement d’or et d’argent Président : M.
FOFANA Moussa 24 rue saint-exupery
78500 SARTROUVILLE Transmission
des actions : Les actions sont librement
cessibles entre actionnaires uniquement
avec accord du Président de la société.
Admission aux assemblées et exercice du
droit de vote : Admission aux assemblées
et exercice du droit de vote : chaque actionnaire est convoqué aux Assemblées.Chaque action donne droit à une
voix Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de VERSAILLES
159161A – LES ECHOS
Par acte SSP du 16/04/2018 il a été constitué une SARL dénommée : UNIWARE
MANAGEMENT Siège social : 13 rue saint
honore 78000 VERSAILLES Capital :
2.000 € Objet : Recrutements et Managements de Collaborateurs Ingénieurs en Informatique pour de la prestation de Services Gérant : M. HACCOUN Olivier 19
Avenue Philippe LEBOUCHER 92200
NEUILLY SUR SEINE Durée : 99 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
VERSAILLES
159290A – LES ECHOS
Il a été constitué une société par acte sous
seing privé, en date du 27 avril 2018, à
CONFLANSSAINTES-HONORINE.
Dénomination :
S.X. BATI.
Forme : Société par actions simplifiée unipersonnelle.
Siège social : 22, rue du Clos d’en Haut,
78700 Conflans-Sainte-Honorine.
Objet : Construction de maisons individuelles.
Durée de la société : 99 année(s).
Capital social fixe : 2.000 euros euros divisé en 200 actions de 10 euros chacune,
réparties entre les actionnaires proportionnellement à leurs apports respectifs.
Cession d’actions et agrément : Cession libre.
Admission aux assemblées générales
et exercice du droit de vote : Dans les
conditions statutaires et légales.
Ont été nommés :
Président : Monsieur Xavier SYLVAIN 22,
rue du Clos d’en Haut 78700 Conflans ste
honorine.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Versailles.
Pour avis.
159190B – LES ECHOS
152313A – LES ECHOS
GESTION PLATINE
Le 01/03/2018 l’age de la SCI A2G
(2000 €, 8 rue St Jacques 78810 Feucherolles, 515087500 RCS Versailles) a
transféré le siège social à compter du
15/03/2018 au 1 imp de Toulouse 78000
Versailles. Mention RCS Versailles.
SASU au capital de 20000,00 €
1 résidence du bord de l’eau, 78780
MAURECOURT
811797554 RCS Versailles
Par décision de L’Associé Unique en date
du 02/05/2018 il a été pris acte de changer
la dénomination de la société, à compter
du 02/05/2018, pour JUQUENT IMMO.
Autres modifications : - La mention syndic d’immeuble est retirée de l’objet. Mention en sera faite au RCS de Versailles
159205B – LES ECHOS
PATCHWORK STUDIO
SARL au capital de 7500,00 €
1 rue du 19/03/1962 , Bat A appt 6, 78130
Les Mureaux
500352406 RCS Versailles
Par décision de L’AGE en date du
30/04/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 49 rue Duguesclin, 69006 Lyon à compter du
30/04/2018. La société sera immatriculée
au RCS de Lyon et sera radiée du RCS
de Versailles
159313B – LES ECHOS
LOC CAR
SARL au capital de 155400,00 €
157, 159 rue du Faubourg Saint Honoré,
75008 PARIS
197844167 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
02/05/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 177 ter, route
nationale 10, 78310 COIGNIERES à
compter du 02/05/2018.
Gérance : M. Makinthan RASARATNAM,
demeurant 20 bis, rue Magloire Aristide
Barre, 78310 TRAPPES
La société sera immatriculée au RCS de
Versailles et sera radiée du RCS de Paris
REEVOLS
SAS au capital de 10000,00 €
14 Avenue Pasteur Martin Luther King,
78230 LE PECQ
819225194 RCS Versailles
Par décision de L’AGO en date du
29/03/2018 il a été décidé de modifier le
capital de la société en le portant de
10000,00 € à 12500 €
Autres modifications :
- il a été pris acte de la nomination de DG
M. Eric JEANDESBOZ, demeurant 8 rue
des Sources, 78100 SAINT GERMAIN EN
LAYE à compter du 29/03/2018. Mention
en sera faite au RCS de Versailles
12100027 – LE PUBLICATEUR LEGAL
MODIFICATIONS
158731B – LES ECHOS
NECIMPAR
SAS au capital de 50000,00 €
60 CHEMIN DE LA BUTTE, 78620
L’ETANG-LA-VILLE
448247056 RCS Versailles
Par décision de L’AGE en date du
20/04/2018 il a été décidé de modifier le
capital de la société en le portant de
50000,00 € à 100 €. Mention en sera faite
au RCS de Versailles
158864B – LES ECHOS
CEJU 45
SCI au capital de 100,00 €
45 rue Diderot, 78500 Sartrouville
790533145 RCS Versailles
Par décision de L’AGE en date du
18/04/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 3 rue Diderot,
78500 Sartrouville à compter du
23/04/2018. Mention en sera faite au RCS
de Versailles
158878B – LES ECHOS
SCM DES DOCTEURS THIL ET
MEGRET
Société Civile De Moyens au capital de
1509,00 €
2 RUE MARCEAU, 78800 HOUILLES
344116611 RCS Versailles
Par décision de L’AGE en date du
31/10/2013 il a été pris acte de la démission du Gérant M. Olivier MEGRET, à
compter du 31/10/2013. M. Robert THIL,
Gérant, demeure seul dirigeant à compter
de cette même date. Mention en sera faite
au RCS de Versailles
SNC AUBERDIS
Société en Nom Collectif
au capital de 154.020 euros
Siège social : 123, quai Jules Guesde 94400 VITRY-SUR-SEINE
809 664 410 RCS CRETEIL
Par décisions en date du 28/2/2018, les
associés ont décidé :
- de nommer, pour une durée indéterminée, avec effet immédiat, M. Antoine Ferreira Martins demeurant 2, rue Troyon 92310 Sèvres, en qualité de gérant, en
remplacement de SAULUSAC HOLDING,
et
- de transférer le siège social de la société,
à compter de cette date, au 5, rue de Bucarest - 78990 ELANCOURT et de modifier en conséquence l’article 4 des statuts.
Aux termes d’un acte sous seing privé en
date du 28/2/2018 enregistré à la recette
des impôts de Vanves 2 le 26/3/2018, dossier 2018.22921, référence 2018 A 02374,
les sociétés SI2M SAS (501 678 312 RCS
CRETEIL) et COFILEAD SAS (499 268
597 RCS CRETEIL), sises 123, quai Jules
Guesde - 94400 Vitry-sur-Seine, ont cédés, moyennant le prix de 193.000 euros,
15.402 parts sociales qu’elles détenaient
aux sociétés SPRING IDF SAS (833 732
902 RCS NANTERRE) et SPRING IDF
EQUILIBRE SAS (837 692 813 RCS NANTERRE), sises 2, rue de Troyon - 92310
Sèvres. Les articles 7 et 8 des statuts ont
été modifiés en conséquence.
La Société fera l’objet d’une nouvelle immatriculation auprès du RCS de Versailles.
12100318W – LE PUBLICATEUR LEGAL
WORLDVAPE
société civile au capital de 1.000 €
13 RUE DE LA PAROISSE
78000 Versailles
817946262 RCS Versailles
Aux termes de l’AGE en date du
22/03/2018, l’associé unique a pris acte
de la modification de la gérance de la société à compter du 22/03/2018 :
- HOLDING DREAM S SASU, sise 9 RUE
DE LA GRANDE OURSE, 95800 CERGY
et immatriculée au RCS sous le numéro
838448983 (nomination)
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Versailles
Radiation au RCS de PARIS et ré-immatriculation au RCS de VERSAILLES.
156929A – LES ECHOS
R.P.B.
SASU au capital de 1.000 €
Siège : 19 RUE DE MALTE 78500
SARTROUVILLE
830588075 RCS de VERSAILLES
Par décision de l’associé unique du
01/03/2018, il a été décidé de transférer
le siège social au 19 RUE DES BALKANS
75 020 PARIS. Radiation au RCS de VERSAILLES et ré-immatriculation au RCS
PARIS
158027A – LES ECHOS
E-SSIMO
SARL au capital de 100.000 €. Siège social : 13 rue Albert Sarraut 78000 VERSAILLES. RCS 442 816 922 VERSAILLES.
Le Gérant, en date du 22/03/2018, a décidé de transférer le siège social au 12BIS
RUE CHAMP LAGARDE 78000 VERSAILLES. Mention au RCS de VERSAILLES.
BARBIER INVESTISSEMENTS " B.I ",
SARL au capital de 1 000 € - Siège social : 57 Boulevard de Vaugirard, 75015
PARIS - 798 210 860 RCS PARIS - Aux
termes du procès-verbal de l’AGE du
22/02/2018, il résulte que le siège social
a été transféré au 9 Route de la Troche,
78490 GROSROUVRE, à compter du
même jour. En conséquence, la Société
qui est immatriculée au RCS de PARIS
sous le numéro 798 210 860 fera l’objet
d’une nouvelle immatriculation au RCS de
VERSAILLES. L’article 4 " Siège social "
des statuts a été modifié en conséquence.
Pour avis.
159169A – LES ECHOS
VIGILANCE ET SECURITE SASU au capital de 2.000 € Siège : 09 RUE FRANCOIS BOUCHER 78000 VERSAILLES
828414342 RCS de VERSAILLES Par décision de l’AGE du 15/04/2018, il a été décidé à compter du 15/05/2018 de : - de
remplacer l’objet social par : Accueil, réception, services en chambres. - changer
la dénomination sociale qui devient HOTEL & SERVICES Mention au RCS de
VERSAILLES
158805A – LES ECHOS
FRANCRIS Société civile immobilière au
capital de 1.524 € Siège : 131 Avenue DU
MARECHAL FOCH 78400 CHATOU
422817601 RCS de VERSAILLES Par décision du gérant du 23/04/2018, il a été
décidé de transférer le siège social au 2
Rue LAFONTAINE 78400 CHATOU. Mention au RCS de VERSAILLES.
PROFIASSUR
Société par Actions Simplifiée
unipersonnelle
Au capital de 1.000 euros
Siège social : 26 rue Hoche 78390 BOIS
D’ARCY
RCS VERSAILLES 839 169 737
Aux termes du PV des Décisions de l’Associé unique du 25 avril 2018, il a été décidé :
- d’étendre l’objet social au courtage en
assurance, au courtage en opérations de
banque et services de paiement et à l’activité de mandataire et de mandataire d’intermédiaire en assurance.
- de nommer le cabinet THIERRY MOREL
& Associés, Société Anonyme sise Centre
Athena 56 rue du Grand Faubourg BP
57 28001 CHARTRES, RCS CHARTRES
417 99 489, en qualité de Commissaire
aux Comptes.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Mention en sera faite au RCS de VERSAILLES
158909A – LES ECHOS
BATI AKH
BATI AKH, SARL au capital de 1000 euros, 27 rue pierre toutain 78200 Mantes la
jolie. RCS Versailles 838743714. Suite
A.G.E du 28-04-2018 et à compter du
02-05-2018 : Transfert du siège social à :
1 T Rue D Alsace, 78200 Mantes La Jolie.
L’objet devient : Agence de Communication. Conseil en communication et marketing. Relation presse et publiques. Agence
de publicité. Création graphique, production vidéo et 3D, site internet. Prestation
de services et dépannage informatique,
réseaux. Petits travaux. Statuts mis à jour.
Formalités au RCS de Versailles.
159261A – LES ECHOS
Le 09/03/2018 l’age de la SCI CDL 208
(SC, 155 98 €, 209 à 210 av du général
Leclerc 78220 Viroflay, 453978959 RCS
Versailles) a transféré le siège social au
17 bis rue Mademoiselle 78000 Versailles.
Mention RCS Versailles
Aux termes d’un acte authentique en date
du 01/04/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
158808A – LES ECHOS
Objet social : FABRICATION MENUISERIES ALUMINIUM
Le 01/05/2018, l’associée unique de la société a nommé Présidente de la société
Mme Christelle LACOLOMBE, demeurant
14 Chemin de la Lizonnière 27220 Boisle-Roi en remplacement de M. Jean-Sébastien BRIERE, démissionnaire. Modification au RCS de Versailles.
159379A – LES ECHOS
LOUNGE COIFFURE Ô
MASCULIN
SARL au capital de 5.000 €
Siège social : 12 rue Montbauron
78000 VERSAILLES
515 136 794 RCS VERSAILLES
Par décision du 01/01/2018, l’associé unique a décidé de transformer la forme juridique de la société en société par actions
simplifiée, sans création d’un être moral
nouveau. A été nommé en qualité de Président, M. Thuan BOUNLAY, 18 rue des
Néréides 78180 MONTIGNY-LE-BRETONNEUX. Mention sera faite au RCS de
Versailles.
DISSOLUTIONS
159062A – LES ECHOS
SCI au capital de 1.000 €
Siège : 98 RUE SAINT CHARLES 75015
PARIS
821614104 RCS de PARIS
Par décision de l’AGE du 30/04/2018, il a
été décidé de transférer le siège social au
12 PLACE DE L’EGALITE 78280 GUYANCOURT.
DIVERS
159265B – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue dans Les
Echos (Le Publicateur Légal – La Vie Judiciaire), le 07/03/2018, concernant la société GENOVA CONSULTING, lire 2 résidence de la petite place en lieu et place
de 2 petite place
91 • ESSONNE
ECP CONSEILS
SASU, société en liquidation au capital de
10.000 €
2 allée des Colverts, 78390 Bois-d’Arcy
830193165 RCS Versailles
Aux termes de l’AGE en date du
25/04/2018, l’associé unique a approuvé
les comptes de liquidation, donné quitus
au liquidateur, prononcé la clôture de liquidation de la société.
La société sera radiée du RCS de Versailles
Le liquidateur.
12100211 – LA VIE JUDICIAIRE
VALCONTEC, S.A.S. en liquidation au
capital de 1.000 €, sise 31, avenue de Ségur, 75007 PARIS. Siège de liquidation :
Via San Luca nº10, 20122 Milan, 524 948
148 RCS PARIS. Décision du 20/2/2018,
l’associé unique a approuvé les comptes
de liquidation, a donné quitus au liquidateur et l’a déchargé de son mandat, et a
prononcé la clôture de la liquidation. Les
comptes de liquidation sont déposés au
GTC de Paris.
158690A – LES ECHOS
SCI BAN/GREGET Société Civile au capital de 1.520 € Siège : 41 RUE CIRCULAIRE 78110 LE VESINET 393777735
RCS de VERSAILLES Par décision de
l’AGE du 24/04/2018, il a été décidé la dissolution anticipée de la société, nommé liquidateur M. GREGET Alain 4 chemin Benigne May 78290 CROISSY SUR SEINE
, et fixé le siège de liquidation à l’adresse
du liquidateur où seront également notifiés actes et documents. Mention au RCS
de VERSAILLES.
158691A – LES ECHOS
V.M.E.
SARL au capital de 8.000 €
Siège : 30 B RUE DU VIEIL ABREUVOIR
78100 ST GERMAIN EN LAYE
158854B – LES ECHOS
FABRICATION ALUMINIUM
MENUISERIE
Siège social : 16 Rue de l’Orme, 91540
Fontenay le vicomte Sigle : F.A.M Capital : 500 € Président : M. Sébastien CHIRON demeurant : 19 Rue Michel de l’Hôpital, 91150 Champmotteux élu pour une
durée de 99 années Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Evry
159292B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte authentique en date
du 02/05/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
IMMO FRANCE SOLUTIONS
Objet social : COUVERTURE TOITURE
POSE DE GOUTTIÈRE ZINC PVC RÉNOVATION DE L HABITAT
Siège social : 29 RUE EMILIE ZOLA,
91100 Corbeil-essonnes Sigle : ISF Nom
commercial : IMO FRANCE SOLUTION
Capital : 1000 € Président : M. LAMINE
KADIRI demeurant : 29RUE EMILE
ZOLA, 91100 Corbeil-essonnes élu pour
une durée indéterminée DG : M. lamine
KADIRI demeurant : 29 RUE EMILE
ZOLA, 91100 Corbeil-essonnes Durée :
99 ans à compter de son immatriculation
au RCS de Evry
12099942W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SOCIETES
Aux termes d’un acte SSP en date à
cronse du 27/04/2018 a été constituée une
SASU nommée :
CONSTITUTIONS
ELECTRICITE PLOMBERIE
HAROUN
158698B – LES ECHOS
Objet : les traveaux d electricite et de
plomberie
Aux termes d’un acte SSP en date du
26/04/2018 il a été constitué une SCI à
capital variable nommée :
LA MAISONNEUVE
Objet social : AQUISITION DE BIENS
IMMOBILIERS PROPRIETE ADMINISTRATION GESTION LOCATION TOUS
PLACEMENTS CAPITAUX
Siège social : 60 RUE DE LA DIVISION
LECLERC, 91380 CHILLY MAZARIN Capital minimum : 500 €, en dessous duquel il ne peut être réduit Capital initial :
500 € Capital maximum : 200000 € Gérant : M. FREDERIC LAGRANGE, 60
RUE DE LA DIVISION LECLERC, 91380
CHILLY MAZARIN Cessions de parts
sociales : les parts sociales sont librement cessibles au profit d’un Associé.
Toute cession à un tiers de la société est
soumise au préalable à agrément de la
collectivité des Associés réunis en Assemblée Générale Durée : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de Evry
Sigle : EPH Capital : 1.000 € Siège social : 31TER avenune jean jaures, 91560
Crosne Durée : 99 ans Président : M. salim oueriemmi, 31 ter avenue jean jaures,
91560 Crosne
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Évry
152476A – LES ECHOS
Par acte SSP du 26/03/2018 constitution
de la SAS TODAYPROD. Capital : 3000
euros. Siège social : 18 rue de savoie
91160 logjumeau. Objet : distribution d’information. Président : Laura Nordin, 18
rue de savoie 91160 longjumeau. Directeur général : Pascal Hubert Pierre Louis,
16 av. de la porte de champerret 75017
paris. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de Evry
158798A – LES ECHOS
12099744W – LE PUBLICATEUR LEGAL
159041A – LES ECHOS
E-SWIN
Société par Actions Simplifiée
unipersonnelle
Au capital de 195.000 euros
Siège social : 5 rue de la Noue 78113
ADAINVILLE
RCS VERSAILLES 501 515 423
Aux termes du PV des Décisions de l’Associé unique du 5 avril 2018, il a été décidé :
- de nommer Madame Petra BRUCKMÜLLER, demeurant Donaupromenade
7/76 4030 LINZ Autriche, en qualité de
Président, en remplacement de Monsieur
Yves-Vincent BROTTIER, démissionnaire.
- de transférer le siège social du 5 rue de
la Noue 78113 ADAINVILLE au ZA de la
Prévôté rue des Côtes d’Orval 78550
HOUDAN.
Les statuts ont été modifiés en conséquence
Mention en sera faite au RCS de VERSAILLES
EASY CONDUITE SASU au capital de
4.000 € Siège : 1 B RUE AUX FLEURS
78960 VOISINS LE BRETONNEUX
821695293 RCS de VERSAILLES Par décision du président du 31/03/2017, il a été
décidé la dissolution anticipée de la société à compter du 31/03/2017, nommé liquidateur M. EL MIR Ahmed 13 IMPASSE
MICHEL EUGENE CHEVREUL 78990
ELANCOURT , et fixé le siège de liquidation à l’adresse du liquidateur où seront
également notifiés actes et documents.
Par décision du président du 31/03/2017,
il a été décidé d’approuver les comptes de
liquidation, donné quitus de sa gestion au
liquidateur, et prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du
31/03/2017. Radiation au RCS de VERSAILLES.
JS2B
société par actions simplifiée au capital de
5000 €. Siège : 19 rue de Paris 78550
Houdan, 484 184 114 RCS Versailles,
SCI ARY
152295A – LES ECHOS
Par décision de l’AGO du 07/02/2018, il a
été décidé la dissolution anticipée de la
société, nommé liquidateur M. NONAN
AHANOV 115 RUE DE PARIS 92110 CLICHY , et fixé le siège de liquidation à
l’adresse du liquidateur où seront également notifiés actes et documents. Mention
au RCS de VERSAILLES.
159085A – LES ECHOS
158818A – LES ECHOS
159344B – LES ECHOS
Gérant : M. DIALLO ABDOUL-AZIZ 12
PLACE DE L’EGALITE 78280 GUYANCOURT
158736B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
25/04/2018 il a été constitué une SCI de
Construction Vente (SCICV ou SCCV)
nommée :
S.C.C.V. CHAMPIGNY
ROSIGNANO MARITTIMO
Objet social : Acquisition de terrains sise
à CHAMPIGNY SUR MARNE (94500) Construction d’un ensemble immobilier Vente de l’ensemble immobilier en bloc ou
par lots achevés, en l’état futur d’achèvement ou à terme.
Siège social : 2, avenue du Général de
Gaulle, 91170 VIRY CHATILLON Capital : 1600 € Gérant : la société FAYAT IMMOBILIER IDF, au capital de 50 000 €, immatriculée au RCS de Evry sous le
numéro 511705923, domiciliée 2 avenue
du Général de Gaulle 91170 VIRY CHATILLON représentée par Arnaud BOCQUET, DG Cessions de parts sociales :
les parts sociales sont librement cessibles
au profit d’un Associé. Toute cession à un
tiers de la société est soumise au préalable à agrément de la collectivité des Associés réunis en Assemblée Générale Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Evry
158842B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
27/03/2018 il a été constitué une SCI à
capital variable nommée :
BG VINCEARON
Objet social : Acquisition/construction/location de biens immobilier
Siège social : 23 rue de Savigny, 91170
Viry-Chatillon Sigle : BGVA Capital minimum : 1500 €, en dessous duquel il ne
peut être réduit Capital initial : 2000 €
Capital maximum : 20000 € Gérant : M.
Fabien GOGUILLOT, 23 rue de Savigny,
91170 Viry-Châtillon Cessions de parts
sociales : les parts sociales sont librement cessibles au profit d’un Associé.
Toute cession à un tiers de la société est
soumise au préalable à agrément de la
collectivité des Associés réunis en Assemblée Générale Durée : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de Evry
Par acte SSP du 26/04/2018 il a été constitué une SCI dénommée : A.D.M.C Siège
social : 8 bis rue pasteur 91360 EPINAY
SUR ORGE Capital : 1.500 € Objet : L’acquisition, l’administration et l’exploitation
par bail, location ou autrement de tous immeubles bâtis et non bâtis dont elle pourrait devenir propriétaire ultérieurement,
par voie d’acquisition, échange, apport ou
autrement. Gérant : M. CORDONNIER
Antoine 8 Bis Rue Pasteur 91360 EPINAY
SUR ORGE Cession des parts sociales :
Toute cession de parts doit être constatée
par un acte notarié ou sous seings privés.
Les parts sociales ne peuvent être cédées
qu’avec un agrément donné dans le forme
et les conditions d’une décision collective
extraordinaire. Durée : 99 ans à compter
de l’immatriculation au RCS de EVRY
158802A – LES ECHOS
Par acte SSP du 23/04/2018 il a été constitué une SARL dénommée : BDR 91 IGNY
177 CACHIN Sigle : BDR91I177C Nom
commercial : CRÈCHE BERCEAU DES
ROIS - IGNY - GOMMONVILLIERS Siège
social : 177 boulevard marcel cachin
91430 IGNY Capital : 20.000 € Objet :
Crèches, structures d’accueil de la petite
enfance. Gérant : M. NTCHOUANGHO
LAMINSI Armel 5 Rue du Limousin 91220
BRETIGNY SUR ORGE Durée : 99 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
EVRY
158825A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 20/04/2018 constitution de la SASU AMA STYLE. Capital fixe : 5000 €. Siège social : 1 ALLEE
RAYMOND QUENEAU 91000 EVRY. Objet social : VENTE DE PRODUITS COSMETIQUES, TRESSES AFRICAINES.
Président : Mme Khady NDIAYE demeurant 1 ALLEE RAYMOND QUENEAU
91000 EVRY, la société SASU AMA
STYLE située 1 ALLEE RAYMOND QUENEAU 91000 EVRY est en cours d’immatriculation au RCS d’EVRY élu pour une
durée illimitée. Durée de la société : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS d’EVRY.
822485629 RCS de VERSAILLES
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
10 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
158831A – LES ECHOS
Par ASSP à MORANGIS le 26/04/18 il a
été constitué une SASU dénommée « BAKOUO LAVERIE » présentant les caractéristiques suivantes : Siège : 11 r de l’Ormeteau 91420 MORANGIS. Durée : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS. Capital : 1 000 euros. Objet : Laverie et pressing. Exercice du droit de vote :
Tout associé peut participer aux décisions
collectives sur justification de son identité
et de l’inscription en compte de ses actions au jour de la décision collective.
Sous réserve des dispositions légales,
chaque associé dispose d’autant de voix
qu’il possède ou représente d’actions. Agrément : Les cessions d’actions,
à l’exception des cessions aux associés,
sont soumises à l’agrément de la collectivité des associés. Président : Charles
Christopher BAKOUO dmt 11 rue de l’Ormeteau 91420 MORANGIS. La Société
sera immatriculée au RCS d’EVRY
Gérance : M. Alexis Bandrac, demeurant
15 rue Jean Racine, 91630 Marolles en
Hurepoix
La société sera immatriculée au RCS de
Evry et sera radiée du RCS de Nanterre
158982B – LES ECHOS
SPB
SARL Unipersonnelle au capital de
10000,00 €
32 Avenue de la République, 91560
Crosne
819476888 RCS Evry
Par décision du Gérant en date du
01/07/2017 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 83 Rue Marcel Sembat, 93350 Le Bourget à compter
du 01/07/2017. La société sera immatriculée au RCS de Bobigny et sera radiée du
RCS de Evry
12099688W – LE PUBLICATEUR LEGAL
158946A – LES ECHOS
Par acte SSP du 30/04/2018 il a été constitué une SASU dénommée : FRANCE DE
GARDE ET PROTECTION SECURITE
PRIVEE Sigle : F.G.P. sécurité privée
Siège social : 19 avenue jean pierre bénard 91200 ATHIS MONS Capital : 300 €
Objet : Surveillance,gardiennage,protection des personnes et des biens,cynophile
Président : M. TALA Jean clauvis 19 avenue jean pierre bénard 91200 ATHIS
MONS Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de EVRY
ACTUANT FRANCE
Société par actions simplifiée au capital de
3.991.653 EUR
Siège social : Zone Orlytech, Bâtiment
516, 1 Allée du Commandant Mouchotte
91550 Paray-Vieille-Poste
382 861 664 RCS Créteil
Suivant procès-verbal en date du 17 avril
2018 le Président a nommé en qualité de
directeur général Monsieur Richard Roman demeurant 8201 W Holmes Avenue,
Greendale WI 53220 en remplacement de
Monsieur Terence Braatz, démissionnaire.
Pour avis
159063A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 18/04/2018, il a
été constitué une EURL denommée LAQUINCE CONSULTING. Capital : 500
euros. Siège Social : 6 RUE JEAN MERMOZ 91300 MASSY. Objet social :
CONSEIL EN INFORMATIQUE. Gérance : M. XAVIER, FLORENT QUINCIEUX demeurant 6 RUE JEAN MERMOZ
91300 MASSY. Durée : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de EVRY
159213A – LES ECHOS
Par acte SSP du 30/04/2018 il a été constitué une SCI dénommée : SCI 57A5 Siège
social : 57 route d’orléans 91310 MONTLHERY Capital : 400.000 € Objet : L’ACQUISITION, LA PROPRIETE, LA MISE
EN VALEUR, LA TRANSFORMATION,
LA CONSTRUCTION, L’AMENAGEMENT, L’ADMINISTRATION, LA LOCATION ET LA VENTE (EXCEPTIONNELLE) DE TOUS BIENS ET DROITS
IMMOBILIERS Gérant : M. CORIC Hervé
57 Route d’Orléans 91310 MONTLHERY
Co-Gérant : M. LEOTY Yann 57 Route
d’Orléans 91310 MONTLHERY Co-Gérant : M. SAVARY Olivier 57 Route d’Orléans 91310 MONTLHERY Co-Gérant :
Mme WLACHE Delphine 57 Route d’Orléans 91310 MONTLHERY Co-Gérant :
M. TREHOU Vincent 57 Route d’Orléans
91310 MONTLHERY Cession des parts
sociales : Les parts sont librement cessibles entre associés.. Toutes les autres
cessions sont soumises à l’agrément
préalable de la collectivité des associés
donné par une décison extraordinaire. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation
au RCS de EVRY
Jeudi 3 mai 2018
158871B – LES ECHOS
REAL
SARL au capital de 7622,45 €
9 RUE JEAN DE LAFONTAINE, 91250
SAINT GERMAIN LES CORBEILS
399501410 RCS Evry
Par décision de L’AGE en date du
20/04/2018 les Associés ont :
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
- donné quitus au Liquidateur, M. BIANCHI FRANCK 12 RUE PELISSON, 69100
VILLEURBANNE, pour sa gestion et décharge de son mandat,
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée. Radiation au RCS de Evry
M.A. COIFFURE
AP SOLUTIONS
AP SOLUTIONS EURL au capital de 1000
euros, 1 Rue Du Ruisseau 91410 Dourdan. RCS Evry 793865064. A compter
A.G.E du 31-12-2017 : Dissolution anticipée et mise en liquidation volontaire. Liquidateur durée liquidation : Mme PERR O T ( I S Q U IN ) A g n e s , 1 R u e D u
Ruisseau, 91410 Dourdan. Siège liquidation : siège social. Mention au RCS Evry.
VENTE DE FONDS GERANCE
OPPOSITIONS
HN FOODS
158903A – LES ECHOS
GEO-CONSULTANTS Société par actions simplifiée au capital de 6.000 €
Siège : 15 Avenue de Norvège 91978
COURTABOEUF CEDEX 810169102
RCS de EVRY Par décision de l’AGE du
06/04/2018, il a été décidé de augmenter
le capital social de 24.000 € par apport en
incorporation de réserve, le portant ainsi
à 30.000 €. Mention au RCS de EVRY
159012A – LES ECHOS
MODIFICATIONS
158850B – LES ECHOS
VIE AIR EAU
SARL Unipersonnelle au capital de
3000,00 €
44 Avenue de la libération, 91130 Ris
Orangis
789092277 RCS Evry
Sigle : VAE
Par décision du Gérant en date du
15/04/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 260 Avenue
Henri Becquerel, 33260 La Teste de Bush
à compter du 15/04/2018. La société sera
immatriculée au RCS de Bordeaux et sera
radiée du RCS de Evry
158851B – LES ECHOS
SCI SEGURATHIS
SCI au capital de 4500,00 €
50 rue des Vallées, 91800 BRUNOY
521673616 RCS Evry
Par décision en date du 27/04/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 2 bis avenue du Bois, c/o M.
WACQUIEZ, 44350 GUERANDE à
compter du 27/04/2018. La société sera
immatriculée au RCS de Saint-Nazaire et
sera radiée du RCS de Evry
158971B – LES ECHOS
MANA
SCI au capital de 1000,00 €
17 bis rue Rivay,
92300 Levallois-Perret
535244230 RCS Nanterre
Par décision de L’AGE en date du
26/03/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 35 route
d’Evry, 91630 Marolles en Hurepoix à
compter du 26/03/2018.
Suite à ce transfert, il est rappelé les caractéristiques suivantes :
Objet : Achat de biens immobiliers et gestion de ces biens
Durée : 99 ans
CLIMAPRO
SARL au capital de 7 500.00 €
Siège : 1 chemin de la Longue Raie
91760 ITTEVILLE
452 904 428 RCS EVRY
Par assemblée générale mixte du
28/04/2018 :
le siège social a été transféré au 9 Rue
des Alouettes – 91590 BOISSY LE
CUTTE
il a été pris acte de la démission de Monsieur Sylvain QUEVAREC de ses fonction s d e co-gé ran t à compt er du
28/04/2018. Monsieur Nicolas CHARLET,
demeure gérant dans la société.
Dépôt légal au GTC d’EVRY.
DISSOLUTIONS
158858B – LES ECHOS
92 • HAUTS-DE-SEINE
SOCIETES
CONSTITUTIONS
158753B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte authentique en date
du 27/04/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
DBS ADVISORY
Objet social : Conseil en systèmes et logiciels informatiques
Siège social : 42 TERRASSE DE L IRIS,
92400 COURBEVOIE Capital : 1000 €
Président : M. El kadiri Soufiane demeurant : 42 Terrasse de l’iris, 92400 COURBEVOIE élu pour une durée indéterminée
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Nanterre
CHOICE PREMIUM
SASU au capital de 2000,00 €
151 BIS AVENUE DE LA REPUBLIQUE,
91230 MONTEGERON
790810725 RCS Evry
Par décision de L’Associé Unique en date
du 30/03/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 30/03/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. JEANJACQUES MOUMDJIAN, 151 BIS AVENUE DE LA REPUBLIQUE, 91230 MONTGERON et fixé le siège de liquidation et
l’adresse de correspondance au siège de
la société. Mention en sera faite au RCS
de Evry
Durée : 99 ans.
152401A – LES ECHOS
Cession des parts sociales : agrément
Gérant : Mr Arnaud COQUEREL demeurant 9 Rue Gallieni 92100 Boulogne Billancourt et Mme Isabelle PASCULLI demeurant 9 Rue Gallieni 92100 Boulogne
Billancourt.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Nanterre.
Pour avis
158853B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
16/04/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
JK RENOV
Objet social : entreprise général de peinture- petite maçonnerie.
Siège social : 7, rue du 18/06/1940,
92600 Asnieres sur seine Nom commercial : jk renov Capital : 1000.00 € Président : M. kamel jabri demeurant : 7, rue
du 18/06/1940, 92600 Asnieres sur seine
élu pour une durée de 99 années Durée :
99 ans à compter de son immatriculation
au RCS de Nanterre
158880B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
25/04/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
MANAGEMENTS ET CONSEIL
Objet social : conseils et managements
des entreprises, demarches administratives fiscales et comptables gestion de la
paie et autids sociaus transactions sur immeuble et fonds de commerce HACCP
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
159006B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
30/04/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
GB FINANCE ADVISORY
Objet social : prestations de conseil et
d’assistance opérationnelle apportées aux
entreprises et autres organisations en matière de Corporate Finance
Siège social : 21, rue Pauline Borghèse,
92200 Neuilly-sur-Seine Capital : 1000 €
Président : M. Guillaume Bailly demeurant : 21, rue Pauline Borghèse, 92200
Neuilly-sur-Seine élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Nanterre
12099472W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 20/04/2018,
il a été constitué une Société par actions
simplifiée :
Dénomination sociale : LES PROFESSIONNELS DES LABORATOIRES
Sigle : PROFILAB
Siège social : 198, avenue de Verdun
92130 ISSY LES MOULINEAUX
Capital social : 100.000 €
Objet : Import export négoce distribution
divers notamment en biologie, biochimie,
et santé. Création, transformation, récupération, produits, équipements médicaux et
de laboratoires.
Durée : 99 ans
Cession des actions : Agrément par
AGE
Admission aux assemblées et vote :
Tout associé peut participer aux assemblées quel que soit le nombre de ses actions, chaque action donnant droit à une
voix.
Président : M. Amin BENSAID demeurant
23 rue des Charmilles 95610 ERAGNY
SUR OISE
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de NANTERRE.
12099882W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP du 18/04/2018 a été
constituée une SARL dénommée : ALTEA
GROUP NV Objet : La prestation de services et de consulting en matière de marketing et commerciale à destination de
toute société civile ou commerciale ; Toutes prestations de service en matière administrative, financière, comptable, de
gestion ou autre ; La prise de participation
par voie d’apport, d’achat, de souscription
ou autrement. Capital : 223.320 € Siège
social : 1 rue Royale 92210 SAINT
CLOUD Durée : 99 ans Admission aux
assemblées – Vote : Tout associé peut
participer aux assemblées. Chaque action
donne droit à une voix. Transmission des
actions : libre Président : Mr Armand
PASTEUR demeurant : Base de Vie Altea
Resources, Zone du Stade, 30 500 Hassi
Messaoud, Algérie Immatriculation :
RCS de Nanterre
12099939W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à Boulogne-Billancourt, du 26/02/2018 a été
constituée une SAS nommée :
158675A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte sous seing privé du
8 mars 2018, il a été constitué une Société par actions simplifiée :
Par acte SSP du 18/04/2018 il a été constitué une SARL dénommée :
Dénomination sociale : AGDM Conseil
Siège social : 8 rue Devès 92200 - Neuilly
sur Seine
Capital social : 1.000,00 euros
Objet : conseil et l’assistance opérationnelle auprès des entreprises et autres organisations
Durée : 99 ans
Cession des actions : libre
Admission aux assemblées et vote :
tout actionnaire peut participer aux assemblées, chaque action donnant droit à
une voix.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Nanterre.
Pour avis
12100116W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 26 avril 2018
, il a été constitué une Société civile :
Dénomination sociale : CHALENDRAY
RE
Siège social : 16 Sente de l’Abbé Suger
92420 Vaucresson
Capital social : 100 €
Objet : L’acquisition, la propriété et la
gestion sous toutes ses formes de tous immeubles bâtis ou non bâtis dont elle pourrait devenir propriétaire, usufruitière ou
nue-propriétaire, par acquisition, créditbail ou autrement. La mise à disposition
gratuite, permanente ou ponctuelle, partielle ou totale de tous immeubles lui appartenant à ses associés, nus-propriétaires ou usufruitiers.
Durée : 99 ans.
Cession des parts sociales : libre entre
associés et soumise à l’agrément préalable des associés dans tous les autres cas.
Gérant : Mme Marie, Charlotte, Juliette
Rommetin-Guibert épouse Bailly demeurant 16 Sente de l’Abbé Suger
92420 Vaucresson.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Nanterre.
Pour avis
12100215W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à Colombes du 05/01/2018 a été constituée
une SELARL nommée :
12100020-2W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 10/04/2018,
il a été constitué une Société civile :
Dénomination sociale : PASCOQ
Siège social : 9 Rue Gallieni 92100 Boulogne Billancourt
Capital social : 1.000 €
Objet : L’acquisition par voie d’achat ou
d’apport, la propriété, la mise en valeur, la
transformation, la construction, l’aménagement, l’administration et la location de
tous biens et droits immobiliers, de tous
biens et droits pouvant constituer l’accessoire, l’annexe ou le complément des
biens et droits immobiliers en question et
tous placements de capitaux.
SOCIETE GENERALE DU
DECOR ET TRAVAUX
Siège social : 25 bis rue du Chateau
92200 NEUILLY SUR SEINE. Capital :
1.000 €. Objet : Réalisation de travaux
tout corps d’état. Gérant : M MAHMOUD
ABDOU ELSAID ELSEADY rue TARAWI
ELBORG, MAHALA, EGYPTE. Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS de NANTERRE.
158710A – LES ECHOS
Par acte SSP du 24/04/18 il a été constitué une SCI : ADVENTURE & DREAMS
Capital : 100 € Siège social : 101 rue de
la République 92800 PUTEAUX Objet social : La prise de participation par achat,
souscription, apport, fusion et par tout autre moyen, et la gestion de toutes valeurs
mobilières, ainsi que l’acquisition de tous
biens mobiliers ou immobiliers, directement ou par l’intermédiaire de toute société ou entité juridique Gérance : Mr David AUBRIL demeurant au 101 rue de la
République 92800 PUTEAUX Cessions
de parts sociales : les parts sociales sont
librement cessibles au profit d’un associé.
Toute cession à un tiers de la société est
soumise au préalable à agrément de la
collectivité des associés réunis en Assemblée Générale. Durée de la société : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de NANTERRE.
158722A – LES ECHOS
Par acte SSP du 27/04/2018 il a été constitué une SARL dénommée : EPARLIFE
EUROPME Nom commercial : EPARLIFE
EUROPME Siège social : 171 bis avenue
charles de gaulle 92200 NEUILLY SUR
SEINE Capital : 100 € Objet : Toutes activités de communication, de diffusion,
d’édition, de marketing, de production, de
publication, de publicité ou de réalisation
d’annonces, bandes-sons, documents,
enregistrements audiovisuels, films, photographies, textes et vidéos, en ce compris
la diffusion en ligne sur extranet ou internet, la location de temps ou d’espaces sur
tout média et tout support, ainsi que toutes
activités d’intermédiation en opérations
d’assurance (IAS) et de courtage en opérations d’assurance (COA), etc... Gérant :
M. BRIS Olivier 212 Avenue Georges
Pompidou D 2 Résidence Regent’s Park
LE GOLFE-JUAN 06220 VALLAURIS Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation
au RCS de NANTERRE
KLA
158806A – LES ECHOS
Objet : profession de chirurgien-dentiste
12100243W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP du 23/04/2018 il a été constitué une SARL dénommée : BDR 92 CHATILLON 16 PERRIERE Sigle :
BDR92C16P Nom commercial : CRÈCHE
BERCEAU DES ROIS - CHATILLON STADE Siège social : 16 avenue clément
perrière 92320 CHATILLON Capital :
20.000 € Objet : Crèches : Etablissements
d’accueil du jeune enfant Gérant : M.
NTCHOUANGHO LAMINSI Armel 5 rue
du Limousin 91220 BRETIGNY SUR
ORGE Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de NANTERRE
Par acte SSP du 27 avril 2018 a été constituée une SELARL :
159249A – LES ECHOS
Capital : 101.490 € Siège social : 157
boulevard Charles de Gaulle, 92700 Colombes Durée : 99 ans Gérance : M.
Ramy AL KHALIL, 23 rue Jules Vernes,
93400 Saint-Ouen.
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Nanterre
Dénomination : SELARL DE CHIRURGIEN -DENTISTE DU DOCTEUR STEPHANE HAYAT
Capital : 1000 €
Siège social : 2 Rue Victor Hugo 92400
COURBEVOIE
Objet : L’exercice de la profession de
chirurgien-dentiste
Durée : 99 ans
Gérant : Monsier HAYAT Stéphane demeurant 46 Rue Vital 75016 PARIS
La société sera immatriculée au Registre
du Commerce et des Sociétés de PARIS
Pour avis
MB Global Investment
Objet : Détention et de gestion des participations dans d’autres sociétés
Capital : 20.000 € Siège social : 172 rue
de Paris, 92100 Boulogne-Billancourt Durée : 99 ans Président : M. MOHAMMED
MEDDANE, 170 RUE DE PARIS, 92100
Boulogne-Billancourt
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Nanterre
Par ASSP du 31/03/18, il a été constitué
une SAS dénommée Kitnex.Siège social : 42 bis boul. de la mission marchand
92400 Courbevoie. Capital : 250 €. Objet : les transactions de biens non réglementés, services ou informations par le
biais d’interfaces électroniques et digitales. Président : M. Mihai Paul Gavrila, 42
bis boul. de la mission marchand 92400
Courbevoie. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de Nanterre.
12100064W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Président : Anne GENUYT
159296B – LES ECHOS
JSINFO SASU au capital de 500 € Siège :
8 RUE DES ROITELETS 91400 ORSAY
813463064 RCS de EVRY Par décision
du président du 22/01/2018, il a été décidé
de transférer le siège social au DIGIDOM,
10 RUE DE PENTHIEVRE 75008 PARIS.
Radiation au RCS de EVRY et ré-immatriculation au RCS de PARIS
Aux termes d’un acte SSP en date du
30/04/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
Objet social : SALON DE COIFFURE
Siège social : 69 rue Victor Hugo et 113
rue Jean Jaurès, 92300 LEVALLOISPERRET Capital : 500 € Président : M.
Malek AMALOU demeurant : 34 rue de
Bellevue, 92700 COLOMBES élu pour
une durée indéterminée La cession des
actions de l’associé unique est libre. chaque action donne droit à une voix Durée :
99 ans à compter de son immatriculation
au RCS de Nanterre
Aux termes d’un acte sous-seing privé en
date du 19/04/2018 enregistré le
26/04/2018 au Service des Impôts des Entreprises de CORBEIL ESSONNES, bordereau numéro 2018/253, case numéro 1,
la société SAS MIA DI PASTA, au capital
de 1000 €, immatriculée au RCS de EVRY
sous le numéro 819464280, domiciliée
MENNECY (91540) 47 bld Charles de
Gaulle représentée par M. GHERBI,
a cédé à
la société SAS MB MENNECY, au capital
de 1000 €, immatriculée au RCS de EVRY
sous le numéro 838717254, domiciliée
MENNECY (91540) 47 Bld Charles de
Gaulle représentée par M. Mohamed BEN
DHIF et M. Driss MARJANI,
un fonds de commerce de restauration
sis et exploité 47 Boulevard Charles de
Gaulle, 91540 MENNECY, comprenant
l’enseigne, le matériel, la clientèle..
L’entrée en jouissance a été fixée au
19/4/2018.
La présente vente est consentie et acceptée moyennant le prix principal de
30000 €.
Les oppositions, s’il y a lieu, seront reçues
dans les dix jours suivant la dernière en
date des publications légales.
Pour la réception des oppositions élection
de domicile est faite tant pour la correspondance et le renvoi des pièces que pour
la validité à chez me FX GILLES notaire à
MENNECY (91540), 11 rue Faraday.
Pour unique insertion
158810A – LES ECHOS
158944B – LES ECHOS
159202A – LES ECHOS
158496A – LES ECHOS
SAS au capital de 4.000 €
Siège : 2 RUE DU LUNAIN 91170 VIRY
CHATILLON
832725485 RCS de EVRY
Par décision de l’AGO du 15/12/2017, il a
été décidé de transférer le siège social à
compter du 01/01/2018 au 8 rue du Lunain
91170 VIRY CHATILLON. Mention au
RCS de EVRY.
Siège social : 29 rue victor hugo, 92300
Levallois perret Capital : 1000 € Président : M. MEYSSAN KANZARI demeurant : 29 place Georges Pompidou, 92300
Levallois Perret élu pour une durée indéterminée Admission aux assemblées et
exercice du droit de vote : Chaque actionnaire est convoqué aux Assemblées.
Chaque action donne droit à une voix.
Clauses d’agrément : Les actions sont librement cessibles entre actionnaires uniquement avec accord du Président de la
société. Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Nanterre
Les Echos Sociétés
152288A – LES ECHOS
Par ASSP du 03/04/18, il a été constitué
une SAS dénommée 4H DIGITAL SOLUTIONS.Siège social : 3 rue de paris 92110
Clichy. Capital : 100 €. Objet : édition de
logiciels. Création de site internet et d’application. Création d’une application "Miiting" liée à l’évenementiel. Commercialisation de l’application. Président : M. Jordan
Haddad, 20 av des rochers 94170 le perreux sur marne. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de Nanterre.
152364A – LES ECHOS
Par acte SSP du 27/03/2018 constitution
de la SASU OPTIMLIFE INSTITUTE. Capital : 500 euros. Siège social : 18 ter rue
du regard 92380 garches. Objet : organisation de conférences. Président : Denys
Coester, 18 ter rue du regard 92380 garches. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de Nanterre
Par acte SSP en date du 27/04/2018, il a
été constitué une EURL denommée PRIMERGENCE CONSULTING. Capital : 250 euros. Siège Social : 3 RUE
FREDERIC PASSY 92200 NEUILLY SUR
SEINE. Objet social : CONSEIL. Gérance : M. OUMAROU SANDA AWAL demeurant 3 RUE FREDERIC PASSY
92200 NEUILLY SUR SEINE. Durée : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de NANTERRE
159250A – LES ECHOS
Par acte SSP du 12/01/2018 il a été constitué une SCM dénommée : ASC Siège social : 32 avenue albert 1er 92500 RUEIL
MALMAISON Capital : 15.000 € Objet :
Ouverture Cabinet Kinésithérapie ostéopathie Gérant : Mme CAPELLE Aurelie
58-62 Rue raymond poincare 92000 NANTERRE Cession des parts sociales : Avec
agrément des autres associés Durée : 99
ans à compter de l’immatriculation au RCS
de NANTERRE
159251A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 19/04/2018 constitution de la SASU SYMBIOSE DESIGN. Capital fixe : 1000 €. Siège social : 43
BOULEVARD CHARLES DE GAULLE
92700 COLOMBES. Objet social : MODE
ET DECORATION. Président : Mme ARLETTE PELAGIE EDELE demeurant 43
BOULEVARD CHARLES DE GAULLE
92700 COLOMBES, la société SASU
SYMBIOSE DESIGN située 43 BOULEVARD CHARLES DE GAULLE 92700 COLOMBES est en cours d’immatriculation
au RCS de NANTERRE élu pour une durée illimitée. Durée de la société : 99 ans
à compter de son immatriculation au RCS
de NANTERRE.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 11
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos Sociétés
159284A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte sous seing privé en
date, à Meudon du 10 avril 2018, il a été
constitué la société suivante :
Dénomination : AMALTHEIA Lorena
LAGUENIERE Consulting
Forme : Société par Actions Simplifiée
unipersonnelle
Objet : conseils et services consultatifs
dédiés aux professionnels de l’immobilier,
pour la mise en œuvre de logiciels, l’intégration de données et reporting sur mesure.
Siège social : 2 boulevard des Nations
Unies 92190 MEUDON
Durée : 99 ans
Capital : 200 euros
Président : Madame Martha Lorena LAGUENIERE, demeurant 2 boulevard des
Nations Unies 92190 MEUDON
Droit de vote : chaque action donne droit
à une voix lors des décisions collectives
Transmission des actions : les cessions
d’actions sont soumises au droit de
préemption et à l’agrément, tels que prévus à l’article 11 des statuts.
La société sera immatriculée au RCS de
NANTERRE
159378A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 26/04/2018 constitution de la SASU ILYES. Capital fixe : 100 €. Siège social : 55 RUE DE
LA VANNE 92120 MONTROUGE. Objet
social : EXPLOITATION DE VEHICULES
DE TRANSPORT AVEC CHAUFFEUR
(VTC). Président : Mr LASSAAD BOUHASTINE demeurant 55 RUE DE LA
VANNE 92120 MONTROUGE, la société SASU ILYES située 55 RUE DE LA
VANNE 92120 MONTROUGE est en
cours d’immatriculation au RCS de Nanterre élu pour une durée illimitée. Durée
de la société : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Nanterre.
159385A – LES ECHOS
Par acte SSP du 02/05/18 il a été constitué une SCI : SCI MICHELLON Capital : 100 € Siège social : 39 rue Parmentier 92600 ASNIERES SUR SEINE Objet
social : La prise de participation par
achat, souscription, apport, fusion et par
tout autre moyen, et la gestion de toutes
valeurs mobilières, ainsi que l’acquisition
de tous biens mobiliers ou immobiliers, directement ou par l’intermédiaire de toute
société ou entité juridique Gérance : Mr
Emmanuel MICHELLON demeurant au 39
rue Parmentier 92600 ASNIERES SUR
SEINE Cessions de parts sociales : les
parts sociales sont librement cessibles au
profit d’un associé. Toute cession à un
tiers de la société est soumise au préalable à agrément de la collectivité des associés réunis en Assemblée Générale. Durée de la société : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de NANTERRE.
MODIFICATIONS
158862B – LES ECHOS
LT2
SAS à capital variable de 100,00 €
9/11 RUE BENOIT MALON, 92160
SURESNES
531085207 RCS Nanterre
Par décision du Président en date du
28/04/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au TOUR EUROPA, 1 AVENUE DE L’EUROPE, 94320
THIAIS à compter du 28/04/2018. La société sera immatriculée au RCS de Créteil
et sera radiée du RCS de Nanterre
158865B – LES ECHOS
SCL CONSEIL
SARL Unipersonnelle au capital de
1500,00 €
69 RUE GILBERT ROUSSET, 92600
ASNIERES-SUR-SEINE
508373255 RCS Nanterre
Par décision du Gérant en date du
10/04/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 6 RUE DOCTEUR BONHOMME, 49100 ANGERS à
compter du 12/04/2018. La société sera
immatriculée au RCS de Angers et sera
radiée du RCS de Nanterre
158924B – LES ECHOS
DES ÉTOILES PLEIN LES
MAINS
SAS au capital de 50000,00 €
21, avenue Henri Barbusse, 92700
Colombes
819752528 RCS Nanterre
Par délibération en date du 12/03/2018,
statuant en application de l’article
L.225.248 du Code de Commerce, a décidé qu’il n’y avait pas lieu à dissolution
malgré un actif net inférieur à la moitié du
capital social. Mention en sera faite au
RCS de Nanterre
158970B – LES ECHOS
MANA
SCI au capital de 1000,00 €
17 bis rue Rivay, 92300 Levallois-Perret
535244230 RCS Nanterre
Par décision de L’AGE en date du
26/03/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 35 route
d’Evry, 91630 Marolles en Hurepoix à
compter du 26/03/2018. La société sera
immatriculée au RCS de Evry et sera radiée du RCS de Nanterre
158990B – LES ECHOS
MELTIN
SARL Unipersonnelle au capital de
100,00 €
7 AVENUE VLADIMIR ILITCH LENINE,
92000 NANTERRE
838831485 RCS Nanterre
Par décision du Gérant en date du
30/04/2018 il a été pris acte de modifier
l’objet social de la société, à compter du
30/04/2018
Nouvel objet social : Conciergerie, aviation d’affaires, import-export, Prestation
de Service et Produits. Mention en sera
faite au RCS de Nanterre
159103B – LES ECHOS
BID BAD WOLF
SARL au capital de 1000,00 €
12 rue Brissard, 92140 CLAMART
815010376 RCS Nanterre
Par décision de L’AGO en date du
10/04/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 28 BOULEVARD DE STALINGRAD, 92240 MALAKOFF à compter du 10/04/2018.
Gérance : M. Jimmy BRASSEUR, demeurant 32 RUE DU PROFESSEUR
SCHWEITZER, 92160 ANTONY. Mention
en sera faite au RCS de Nanterre
159185B – LES ECHOS
NÉGOCE EN AFFAIRES
SARL au capital de 300,00 €
6 rue du docteur Emile ROUX, 92110
CLICHY
792290611 RCS Nanterre
Sigle : NEA
Suite à la décision du Gérant en date du
30/03/2017 il a été pris acte de la nomination de Mme EMILIE ALLETRU, demeurant 6 rue du docteur Emilie ROUX
92110 Clichy en qualité de nouveau Gérant, à compter du 30/03/2017 pour une
durée illimitée, en remplacement de M.
SAMBA ADAMA, Gérant démissionnaire.
Mention en sera faite au RCS de Nanterre
159209B – LES ECHOS
MISS BEAUTY
SARL au capital de 1000,00 €
315 AVENUE D’ARGENTEUIL, 92270
BOIS-COLOMBES
831829676 RCS Nanterre
Par décision en date du 26/03/2018 il a
été pris acte de la nomination de Mme RAJINI PASUPATHY, demeurant 2 RUE EUGENE FOURNIERE 75018 PARIS en
qualité de nouveau Gérant, à compter du
26/03/2018 pour une durée illimitée, en
remplacement de M. HAKIM MOHAMMED ABDUL, Gérant démissionnaire.
Autres modifications :
- il a été pris acte de changer la dénomination de la société.
Ainsi, la dénomination sociale de la société est désormais :
AGHATHA BEAUTY. Mention en sera
faite au RCS de Nanterre
159377B – LES ECHOS
M. K. DISTRIBUTION
SARL au capital de 1500,00 €
12 RUE DE VERSAILLES, 92140
CLAMART
802483297 RCS Nanterre
Par décision en date du 30/04/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 10 RUE DES CARNETS,
92140 CLAMART à compter du
02/05/2018. Mention en sera faite au RCS
de Nanterre
12099630W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SOGELEASE FRANCE
SAS au capital de 248.500.005 €
59 avenue de Chatou
92500 RUEIL MALMAISON
410 736 169 RCS NANTERRE
12099680W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Calimero
12099851W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099996W – LE PUBLICATEUR LEGAL
CB SERVICES
DENTAL PARTNERS CONSULTING
SAS au capital de 10.000 €
Siège social :
26, avenue Charles de Gaulle
92200 Neuilly sur Seine
820 711 950 RCS NANTERRE
L’AGE du 16 avril 2018 a décidé de transférer le siège social au 22, avenue Charles
de Gaulle - 92200 Neuilly sur Seine. L’article 4 des statuts a été modifié en conséquence. Mention au RCS de Nanterre
LES DELICES DE LA RESIDENCE
Société à responsabilité limitée au
capital de 15000 €
66 Rue Jean Jaures 92800 PUTEAUX
RCS NANTERRE 797 776 903
Par AGE du décision 31 Mars 2018 à
16 H nomination en qualité de gérant à
compter du même jour de monsieur
CHARMAT Tijani demeurant Résidence
de la Ferme du Temple 91130 RIS ORANGIS en remplacement de Monsieur LACHGAR Ahmed, démissionnaire
Pour avis
SARL au capital de 790.000 €
14, boulevard Jean Jaurès
92100 Boulogne Billancourt
SIREN 799 676 153 RCS Nanterre
L’Assemblée Générale Extraordinaire du
21 mars 2018, enregistrée au SIE de Nanterre 3 le 23 avril 2018, dossier 2018
21865, référence 2018 A 04073, a décidé
de réduire le capital social de 90.000 €
pour le ramener de 790.000 € à 700.000 €
par voie de rachat d’actions. Les statuts
sont modifiés en conséquence.
Mention sera faite au RCS de Nanterre.
SARL au capital de 1.500 €
45 Avenue de la Redoute, 92600
Asnières-sur-Seine
811857440 RCS Nanterre
Aux termes de l’AGE en date du
28/03/2018, l’associé unique a décidé de
modifier le capital social en le portant de
1.500 € à 3.000 €.
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Nanterre
12099684W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099863W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SIRANO
Société civile
Au capital de 104 846 200 €
Siège social :41 rue de la Ferme
92 200 NEUILLY SUR SEINE
389 395 435 RCS NANTERRE
Le 9 avril 2018, l’assemblée générale extraordinaire a augmenté le capital social
de
68 889 600 €, pour le porter à 173 735
800 €.
ARTICLE 6 : CAPITAL SOCIAL (nouvelle
mention) : 173 735 800 €.
Mention sera faite au RCS de NANTERRE
OAMB
SARL au capital de 7.700 €
Siège social : 175 bd Saint Denis
92400 Courbevoie
804 532 612 RCS NANTERRE
Suite à l’AGE du 9 avril 2018, il a été décidé de poursuivre l’activité sociale conformément à l’article 223-42 du Code de
Commerce. Mention au RCS de Nanterre
PRIMEXIS CONSULTANTS
SAS au capital de 38.113 €
Siège social : 77, Esplanade du Général
de Gaulle - Tour Opus 12 - La Défense 9 92914 Paris la Défense Cedex
394 733 224 RCS Nanterre
GEC
159304B – LES ECHOS
MARLY
Société Civile au capital de 1524,00 €
11 rue Alexandre Coutureau, 92210
SAINT CLOUD
410841985 RCS Nanterre
Par décision de L’AGE en date du
20/04/2018 il a été pris acte de modifier
l’objet social de la société, à compter du
20/04/2018
Nouvel objet social : Acquisition gestion
de tous biens mobiliers et immobiliers emprunts de tous fonds et toutes activités directes ou indirectes. Mention en sera faite
au RCS de Nanterre
Aux termes de l’assemblée générale extraordinaire du 31/03/2018, il a été décidé
de transférer le siège social au 49, rue
d’Angiviller 78000 Versailles.
La société sera ré-immatriculée au RCS
de Versailles.
Additif à l’annonce parue dans le Publicateur Légal du 24/04/2018 concernant la
société RANBAXY PHARMACIE GENERAIQUES. Il faut lire : L’AGE du
30/03/2018 a pris acte de la démission de
Mr Lionel BENYAYA de ses fonctions de
Pharmacien Responsable Intérimaire à
compter du 31 janvier 2018.
12099655W – LE PUBLICATEUR LEGAL
APETIT COMMUNICATION
Société Civile au capital de 177450,00 €
11 rue Coutureau, 92210 SAINT CLOUD
411033079 RCS Nanterre
Par décision en date du 20/04/2018 il a
été pris acte de modifier l’objet social de
la société, à compter du 20/04/2018
Nouvel objet social : Acquisition gestion
de tous biens mobiliers et immobiliers emprunt de tous fonds et toutes activités directe ou indirectes. Mention en sera faite
au RCS de Nanterre
MOIRA
SARL au capital de 100.000 €
Siège social : 11, rue des Bois 92310
Sèvres
802 742 544 RCS Nanterre
Par décisions de l’associé unique du 16
avril 2018, la dénomination sociale a été
modifiée et devient State Street Paris
SAS, avec effet immédiat. En conséquence, l’article 2 des statuts a été modifié
comme suit :
- Ancienne mention : « STATE STREET
GLOBAL ADVISORS FRANCE »
- Nouvelle mention : « State Street Paris
SAS »
Aux termes de la même décision du 16
avril 2018, l’associé unique a décidé, avec
effet immédiat, de modifier l’objet social de
la société et de modifier en conséquence
l’article 3 des statuts qui est désormais rédigé comme suit :
« ARTICLE 3 - OBJET
La Société a pour objet toutes activités administratives au bénéfice de toutes entités
juridiques appartenant au Groupe State
Street et implantées dans le monde entier,
et notamment la gestion des ressources
humaines, ainsi que l’assistance dans les
domaines administratifs et commerciaux.
Et, généralement, toutes opérations, affaires ou entreprises quelconques, financières, industrielles, commerciales, mobilières ou immobilières et, plus
particulièrement, celles se rattachant directement ou indirectement aux objets cidessus relatés ou qui seraient de nature
à faciliter, favoriser ou développer son
commerce et son industrie, et ce, tant en
France que dans tous autres pays.
Pour les besoins du présent article, le
« Groupe State Street » désigne l’ensemble des entités juridiques contrôlées par,
contrôlant, ou sous contrôle commun avec
la Société, de manière directe ou indirecte,
selon le sens donné à la notion de contrôle
p a r l ’ a r t ic l e L . 23 3- 3 d u C o d e d e
Commerce. »
Mention sera faite au RCS de Nanterre.
SNC BARBUDIS
Société en nom collectif au capital de
1.187.000 €
Siège social : 89 avenue Henri Barbusse –
92700 Colombes
804 953 495 RCS Nanterre
Aux termes d’un acte sous seing privé en
date du 28/02/2018 enregistré à la recette
des impôts de Vanves le 26/03/2018, dossier 2018 22940, référence 2018 A 02549,
les sociétés SI2M SAS (501 678 312 RCS
Créteil) et COFILEAD SAS (499 268 597
RCS Créteil), sises 123, quai Jules
Guesde - 94400 Vitry sur Seine, ont cédés, moyennant le prix de 278.000 euros,
118.700 parts sociales qu’elles détenaient
aux sociétés Spring IDF 2 SAS (833 731
490 RCS Nanterre) et Spring IDF Equilibre 2 SAS (837 692 706 RCS Nanterre),
sises 2, rue de Troyon – 92310 Sèvres.
Les articles 7 et 8 des statuts ont été modifiés en conséquence.
Par décisions en date du 28/02/2018, les
associés ont nommé, pour une durée indéterminée, avec effet immédiat, Mr Antoine Ferreira Martins demeurant 2, rue
Troyon – 92310 Sèvres en qualité de gérant, en remplacement de SAULUSAC
HOLDING, démissionnaire.
Aux termes du procès verbal du
12/03/2018, le conseil d’administration a
désigné en qualité d’administrateur, Monsieur Jean-Baptiste GIROS, 7 rue de l’Alboni 75016 PARIS.
Pour avis
12099692W – LE PUBLICATEUR LEGAL
159295B – LES ECHOS
12099815W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099832W – LE PUBLICATEUR LEGAL
159216B – LES ECHOS
SARL au capital de 150000,00 €
93 RUE ROUGET DE LISLE, 92150
SURESNES
490554888 RCS Nanterre
Par décision de L’AGE en date du
30/01/2018 il a été pris acte de la nomination de M. LIONEL PROVOST, demeurant 93 RUE ROUGET DE LISLE 92150
SURESNES en qualité de nouveau Gérant, à compter du 30/01/2018 pour une
durée illimitée, en remplacement de M.
GREGOIRE PROVOST, Gérant démissionnaire. Mention en sera faite au RCS
de Nanterre
d’un immeuble sis à Senlis (60300), 6, rue
Saint Hilaire.
Mentions RCS Paris et Nanterre.
Pour avis, le Gérant
Suivant extrait du procès-verbal des délibérations de l’assemblée générale mixte
du 12/04/2018, il a été pris acte de la fin
des fonctions de commissaire aux
comptes suppléant, de la société AFIGEC
AUDIT FINANCE INFORMATIQUE GESTION EXPERTISE.
12099746W – LE PUBLICATEUR LEGAL
LEADER PRICE COIGNIERES
Société par actions simplifiée au capital de
2.089.090 euros
Siège social : 123, Quai Jules Guesde,
94400 Vitry-sur-Seine
525 203 501 RCS Créteil
Par décisions en date du 28 février 2018,
l’associé unique a décidé de :
- transférer le siège social au 2, rue Troyon
– 92310 Sèvres à compter de cette date
et corrélativement l’article 5 des statuts,
- nommer, pour une durée indéterminée,
avec effet immédiat, Mr Antoine Ferreira
Martins demeurant au 2, rue Troyon –
92310 Sèvres en qualité de président, en
remplacement de Vaucluse Discount.
La société sera désormais immatriculée
au RCS de Nanterre.
12099997W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI MAILLOT
SCI au capital de 1.000 €
Siège social : 26 avenue Charles de
Gaulle
92200 Neuilly sur seine
538 862 921 RCS NANTERRE
L’AGE du 16 avril 2018 a décidé de transférer le siège social au 22 avenue Charles
de Gaulle - 92200 Neuilly sur seine. L’article 4 des statuts a été modifié en conséquence. Mention au RCS de Nanterre
12099865W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ALGI
SASU au capital de 1 000 EurosSiège
social : 8 bis rue de la Rochefoucauld
92100 BOULOGNE BILLANCOURT821
876 968 RCS NANTERRE
Aux termes du PV des DAU en date du
04/09/2017, il a été décidé de nommer
en qualité de Commissaires aux
comptes titulaire la SARL CONTROLE
REVISION ETUDES DE GESTION sise
19 rue de Madrid 75008 PARIS immatriculée au RCS de PARIS sous le numéro
310 776 554. Mention en sera faite au
RCS de NANTERRE.
12099998W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI IMMOBILIERE LEVALLOISIENNE
SCI au capital de 1.000 €
Siège social : 4 rue Saint Marceau
75017 Paris
493 029 946 RCS PARIS
L’AGE du 16 avril 2018 a décidé de transférer le siège social au 22 avenue Charles
de Gaulle - 92200 Neuilly sur seine. Gérant : Mr David TAIEB demeurant Nissim
Aloni 3/905 – TEL AVIV (Israël). L’article
4 des statuts a été modifié en conséquence. Radiation au RCS de Paris et immatriculation au RCS de Nanterre
12099875W – LE PUBLICATEUR LEGAL
V.B.L.G.
SAS au capital de 1 000 EurosSiège social : 32 rue Jean-Baptiste Clément 92100
BOULOGNE BILLANCOURT532 746 583
RCS NANTERRE
Aux termes du PV des DAU en date du
04/09/2017, il a été décidé de nommer
en qualité de Commissaires aux
comptes titulaire la SARL CONTROLE
REVISION ETUDES DE GESTION sise
19 rue de Madrid 75008 PARIS immatriculée au RCS de PARIS sous le numéro
310 776 554. Mention en sera faite au
RCS de NANTERRE.
12099877W – LE PUBLICATEUR LEGAL
BARE ESCENTUALS FRANCE
SAS au capital de 1 037 000 euros
Siège social : 4 place du 8 mai 1945 92300
Levallois-Perret
499 984 672 RCS Nanterre
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 6 avril 2018, il a été
constaté le départ de Andrew RODERS à
compter du 1 novembre 2017 ; et la nomination de Cecile BEHNCKE en qualité de
DG.
12099755W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP du 8 février 2018, SCI JFM,
société civile au capital de 38.112,25 euros, dont le siège est à Paris (75017), 13,
rue d’Armaillé, immatriculée 378.322.002
RCS PARIS, a transféré son siège à Suresnes (92150), 56, rue Gambetta, à
compter de cette date.
L’article 4 des statuts est modifié en
conséquence.
La société a une durée de 99 ans expirant
le 13 juin 2089 et pour objet l’acquisition,
la propriété, la mise en valeur et la gestion
12099984W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099978W – LE PUBLICATEUR LEGAL
STATE STREET GLOBAL ADVISORS
FRANCE
Société par actions simplifiée
Au capital de 3.888.975,10 euros
Siège social : Immeuble Défense Plaza
23/25, rue Delarivière-Lefoullon
92064 Paris La Défense Cedex (Puteaux)
RCS Nanterre 412 052 680
12100009W – LE PUBLICATEUR LEGAL
HUDSON GLOBAL RESOURCES
SASU au capital de 3.094.553 €
Siège social : 176, avenue Charles de
Gaulle 92200 Neuilly-sur-Seine
388 484 008 RCS Nanterre
Suivant décision de l’associé unique en
date du 12/04/2018, il a été :
- pris acte de la fin des fonctions de président, de la société Hudson Global Resources Limited,
- décidé de nommer en qualité de président, Mr. Samuel Tamagnaud demeurant
5, Villa Jocelyn 75016 Paris,
- pris acte de la fin des fonctions de directeur général, de Mr. Marc Puyoulet,
12100083W – LE PUBLICATEUR LEGAL
AESIS
S.A.R.L. à associé unique
au capital de 9.163.627 euros
33, Place des Corolles - Tour Europe La Défense
92400 Courbevoie
497 894 170 RCS NANTERRE
Suivant décisions en date du 24/4/2018,
l’associé unique a décidé de nommer en
qualité de nouveau Gérant, en remplacement de M. Bruno ROQUEPLO démissionnaire, M. Eric LOBBE, demeurant 39,
rue de l’Aubépine 34270 Sainte Croix de
Quintillargues.
Pour avis.
12100084W – LE PUBLICATEUR LEGAL
BONNA SABLA
S.A. au capital de 5.176.992 euros
33, Place des Corolles
Tour Europe la Défense
92400 Courbevoie
562 087 346 RCS NANTERRE
Suivant procès-verbal en date du
24/4/2018, le Conseil d’Administration a
pris acte des démissions de M. Bruno ROQUEPLO de ses fonctions de Directeur
Général avec effet au 13/4/2018, et de M.
Benoit CATTIN-MARTEL de ses fonctions
de Directeur Général Délégué avec effet
au 24/4/2018, et a décidé de nommer en
qualité de nouveau Directeur Général, M.
Benoit CATTIN-MARTEL (anciennement
Directeur Général Délégué), et en qualité
de nouveau Directeur Général Délégué,
M. Eric LOBBE, demeurant 39, rue de
l’Aubépine 34270 Sainte-Croix de Quintillargues.
Pour avis.
12100085W – LE PUBLICATEUR LEGAL
BONNA SABLA SNC
S.N.C. au capital de 30.000 euros
33, Place des Corolles
Tour Europe la Défense
92400 Courbevoie
418 679 866 RCS NANTERRE
Suivant procès-verbal en date du
24/4/2018, l’assemblée générale ordinaire
a décidé de nommer en qualité de nouveau gérant (non associé) à compter du
24/4/2018, en remplacement de M. Bruno
ROQUEPLO démissionnaire avec effet au
13/4/2018, M. Eric LOBBE, demeurant 39,
rue de l’Aubépine 34270 Sainte-Croix de
Quintillargues.
Pour avis.
12100135W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PARTICIPATION FINANCIERE
INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE PARFININCO
Société anonyme
au capital de 502 928 Euros
Siège social : Tour MANHATTAN
6 place de l’Iris
92095 PARIS LA DEFENSE CEDEX
702 041 658 RCS NANTERRE
Suivant procès-verbal de l’Assemblée Générale Ordinaire Annuelle du 6 avril 2018,
les actionnaires ont pris acte du départ à
la retraite de Monsieur Jean-Philippe PERONNY, commissaire aux comptes suppléant de la Société et ont nommé :
- KPMG SA - Immeuble Eqho – 2 avenue
Gambetta – 92066 PARIS LA DEFENSE
cedex, immatriculée au RCS de Nanterre
sous le numéro 775 726 417,
en qualité de commissaire aux comptes
suppléant, en remplacement de Monsieur
Jacques PERONNY.
Mention en sera faite au RCS de Nanterre.
Pour avis.
12100204W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SC PRENIUM-SC au capital de 160 000
Euros-Siège social : 7 rue Jules Ferry92100 BOULOGNE BILLANCOURT-451
830 673 RCS NANTERRE-Aux termes de
l’AGE du 21/3/18, il a été décidé à compter
de ce jour de prendre acte de la démission
de Mme Delphine PEREIRA, gérante,
sans remplacement.Mention sera faite au
RCS de NANTERRE
12100205W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI GRENIER 23-SCI au capital de 1 000
Euros-Siège social : 7 rue Jules Ferry92100 BOULOGNE BILLANCOURT-530
528 744 RCS NANTERRE-Aux termes de
l’AGE du 21/3/18, il a été décidé à compter
de ce jour de nommer en qualité de gérant
Mr Antonio CORREIA, demeurant au 74
Rua de 5 de Octobro – 4910 Vila Praia de
Ancora (PORTUGAL), pour une durée indéterminée, en remplacement de Mme
Delphine PEREIRA, démissionnaire.Mention sera faite au RCS de NANTERRE
12100207W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI PICQUET 13-SCI au capital de 1 000
Euros-Siège social : 7 rue Jules Ferry92100 BOULOGNE BILLANCOURT-797
892 346 RCS NANTERRE-Aux termes de
l’AGE du 21/3/18, il a été décidé à compter
de ce jour de nommer en qualité de gérant
Mr Antonio CORREIA, demeurant au 74
Rua de 5 de Octobro – 4910 Vila Praia de
Ancora (PORTUGAL), pour une durée indéterminée, en remplacement de Mme
Delphine PEREIRA, démissionnaire.Mention sera faite au RCS de NANTERRE
12100249W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SEREX
S.A.S. au capital de 1.650.000 €
222, rue des Caboeufs
92230 GENNEVILLIERS
352 381 008 RCS NANTERRE
Aux termes du procès verbal du 30/4/2018
il a été décidé de nommer en qualité de
directeur général délégué, pharmacien
responsable Monsieur Sylvain BILLAT demeurant 150 Avenue de Verdun, App.
A02, 92130 Issy les Moulineaux, à
compter du 2 mai 2018, en remplacement
de Monsieur Thibaut BREC.
Pour avis
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
12 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
12100255W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI ASNIERES MOURINOUX
ORGEMONT
SCI AU CAPITAL DE 1.000 €
Siège social : 4 Place du 8 Mai 1945
92300 Levallois-Perret
830 852 943 RCS Nanterre
Aux termes du procès-verbal des décisions unanimes des associés en date du
16/11/2017, il a été décidé qu’à l’issue de
la fusion absorption de la société BPD Marignan, gérant associé, par la société BDP
France devenue BDP Marignan, SAS dont
le siège social se situe 4 Place du 8 mai
1945 92300 Levallois-Perret, immatriculée
au RCS de Nanterre sous le nº 438 357
295, cette dernière deviendra gérante de
la Société. La fusion ayant été réalisée en
date du 31/12/2017, la nouvelle société
BDP Marignan (ex BDP France- 438 357
295 RCS Nanterre) est devenue gérante
en lieu et place de BDP Marignan (412 842
684 RCS Nanterre).
Pour avis
12100256W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI YERRES- QUARTIER DE LA GARE
SCI au capital de 1.500 euros
Siège social : 70 rue de Villiers
92300 Levallois-Perret
807 633 607 RCS Nanterre
Aux termes du procès-verbal des décisions unanimes des associés en date du
30/11/2017, il a été décidé qu’à l’issue de
la fusion absorption de la société BPD Marignan, gérant associé, par la société BDP
France devenue BDP Marignan, SAS dont
le siège social se situe 4 Place du 8 mai
1945 92300 Levallois-Perret, immatriculée
au RCS de Nanterre sous le nº 438 357
295, cette dernière deviendra gérante de
la Société. La fusion ayant été réalisée en
date du 31/12/2017, la nouvelle société
BDP Marignan (ex BDP France- 438 357
295 RCS Nanterre) est devenue gérante
en lieu et place de BDP Marignan (412 842
684 RCS Nanterre).
Pour avis
BDP Marignan (ex BDP France- 438 357
295 RCS Nanterre) est devenue gérante
en lieu et place de BDP Marignan (412 842
684 RCS Nanterre).
Pour avis
12100275W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI HAMEAU DE LONGUEIL
SCI au capital de 1.500 euros
Siège social : 70 rue de Villiers
92300 Levallois-Perret
829 188 580 RCS Nanterre
Aux termes du procès-verbal des décisions unanimes des associés en date du
27/11/2017, il a été décidé qu’à l’issue de
la fusion absorption de la société BPD Marignan, gérant associé, par la société BDP
France devenue BDP Marignan, SAS dont
le siège social se situe 4 Place du 8 mai
1945 92300 Levallois-Perret, immatriculée
au RCS de Nanterre sous le nº 438 357
295, cette dernière deviendra gérante de
la Société. La fusion ayant été réalisée en
date du 31/12/2017, la nouvelle société
BDP Marignan (ex BDP France- 438 357
295 RCS Nanterre) est devenue gérante
en lieu et place de BDP Marignan (412 842
684 RCS Nanterre).
Pour avis
157838A – LES ECHOS
A’PART TRAVAUX
SARL au capital de 1.000 €. Siège social : 79/81 route de la Reine 92100 BOULOGNE BILLANCOURT. RCS
520 496 621 NANTERRE
L’AGE du 23/04/2018 a décidé de modifier
la dénomination sociale qui devient : WE
LOVE SPACE. Mention au RCS de NANTERRE.
12100259W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12100263W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI NANTERRE PROVINCES A1B2
SCI au capital de 1.500 €
Siège social : 4 Place du 8 mai 1945
92300 Levallois-Perret
820 827 087 RCS Nanterre
Aux termes du procès-verbal des décisions unanimes des associés en date du
21/11/2017, il a été décidé qu’à l’issue de
la fusion absorption de la société BPD Marignan, gérant associé, par la société BDP
France devenue BDP Marignan, SAS dont
le siège social se situe 4 Place du 8 mai
1945 92300 Levallois-Perret, immatriculée
au RCS de Nanterre sous le nº 438 357
295, cette dernière deviendra gérante de
la Société. La fusion ayant été réalisée en
date du 31/12/2017, la nouvelle société
BDP Marignan (ex BDP France- 438 357
295 RCS Nanterre) est devenue gérante
en lieu et place de BDP Marignan (412 842
684 RCS Nanterre).
Pour avis
12100265W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI SOUTH CANAL
SCI au capital de 1.500 €
Siège social : 4 Placedu 8 Mai 1945
92300 Levallois-Perret
832 738 447 RCS Nanterre
Aux termes du procès-verbal des décisions unanimes des associés en date du
23/11/2017, il a été décidé qu’à l’issue de
la fusion absorption de la société BPD Marignan, gérant associé, par la société BDP
France devenue BDP Marignan, SAS dont
le siège social se situe 4 Place du 8 mai
1945 92300 Levallois-Perret, immatriculée
au RCS de Nanterre sous le nº 438 357
295, cette dernière deviendra gérante de
la Société. La fusion ayant été réalisée en
date du 31/12/2017, la nouvelle société
BDP Marignan (ex BDP France- 438 357
295 RCS Nanterre) est devenue gérante
en lieu et place de BDP Marignan (412 842
684 RCS Nanterre).
Pour avis
12100268W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI COURS SAINTE MARTHE
SCI au capital de 1.500 euros
Siège social : 4 Place du 8 Mai 1945
92300 Levallois-Perret
824 628 986 RCS Nanterre
Aux termes du procès-verbal des décisions unanimes des associés en date du
26/11/2017, il a été décidé qu’à l’issue de
la fusion absorption de la société BPD Marignan, gérant associé, par la société BDP
France devenue BDP Marignan, SAS dont
le siège social se situe 4 Place du 8 mai
1945 92300 Levallois-Perret, immatriculée
au RCS de Nanterre sous le nº 438 357
295, cette dernière deviendra gérante de
la Société. La fusion ayant été réalisée en
date du 31/12/2017, la nouvelle société
159060A – LES ECHOS
MAM COCKTAIL
SARL au capital de 1.000 €
Siège : 299 T AVENUE DE LA DIVISION
LECLERC 92290 CHATENAY MALABRY
819759309 RCS de NANTERRE
Par décision de l’AGE du 10/04/2018, il a
été décidé de la transformation de la
SARL en SAS, sans création d’un être moral nouveau et a adopté le texte des statuts qui régiront désormais la Société. La
dénomination de la Société, son objet, son
siège, son capital, sa durée et les dates
d’ouvertures et de clôture de son exercice
social demeurent inchangés. Mme SISSOKO EPOUSE DIALLO OUMOU 299 T
AVENUE DE LA DIVISION LECLERC
92290 CHATENAY MALABRY a céssé
ses fonctions de Gérant du fait de la transformation de la Société. Sous sa nouvelle
forme de SAS, la Société est dirigé par
Mme SISSOKO EPOUSE DIALLO Oumou 299 t avenue de la division leclerc
92290 CHATENAY MALABRY, en qualité
de président.
Mention au RCS de NANTERRE
159139A – LES ECHOS
Suivant PV des décisions du 15/03/2018,
l’associé unique de la société ENGIE
GREEN HOLDING, SAS à capital variable
au capital minimum de 40.000 €, siège social 2 Place Samuel de Champlain –
92400 Courbevoie, 488.329.996 RCS
Nanterre, a décidé, à compter de ce jour,
le transfert du siège social au 215 rue Samuel Morse – Le Triade II – 34000 Montpellier, et la modification des statuts en
conséquence. La société sera radiée du
RCS de Nanterre et immatriculée au RCS
de Montpellier.
159272A – LES ECHOS
158565A – LES ECHOS
SCI COLOMBES - LES FOSSES JEAN
SCI au capital de 1.500 euros
Siège social : 70 rue de Villiers
92300 Levallois-Perret
812 133 999 RCS Nanterre
Aux termes du procès-verbal des décisions unanimes des associés en date du
30/11/2017, il a été décidé qu’à l’issue de
la fusion absorption de la société BPD Marignan, gérant associé, par la société BDP
France devenue BDP Marignan, SAS dont
le siège social se situe 4 Place du 8 mai
1945 92300 Levallois-Perret, immatriculée
au RCS de Nanterre sous le nº 438 357
295, cette dernière deviendra gérante de
la Société. La fusion ayant été réalisée en
date du 31/12/2017, la nouvelle société
BDP Marignan (ex BDP France- 438 357
295 RCS Nanterre) est devenue gérante
en lieu et place de BDP Marignan (412 842
684 RCS Nanterre).
Pour avis
Jeudi 3 mai 2018
BEABA
EURL au capital de 500 euros
10 rue Poussin, 75016 Paris
RCS Paris 531 849 685.
Aux termes du PV de l’AGE du
23/04/2018, la société susvisée, dont la
gérante est Béatrice FIRMIN MONNIER,
10 rue Poussin, 75016 PARIS, a décidé
de transférer son siège social au 17 villa
Marie Justine – 92100 Boulogne Billancourt, à compter du 23/04/2018.
Les statuts seront modifiés en conséquence et la société qui était immatriculée
au RCS de Paris, fera l’objet d’une nouvelle immatriculation au RCS de NANTERRE
158697A – LES ECHOS
SCI LES GLYCINES
Au capital de 152,45 €
Ayant son siège à CLICHY (92110), 28 rue
Gabriel Péri
Immatriculée au RCS de NANTERRE
sous le numéro SIREN 393304696
Aux termes d’un procès-verbal du 20 avril
2018, les associés de la société ont décidé de transférer le siège de la société à
FABREZAN (11200), Domaine de l’Izard,
BP 4, à compter du 1er janvier 2018.
La société sera radiée du RCS de NANTERRE et immatriculée au RCS de NARBONNE.
Pour avis
Le gérant
158793A – LES ECHOS
GROUPE FIDUCIAIRE CHAFII
SASU au capital de 1.000 €. Siège social : 77 quai du Maréchal Joffre 92400
COURBEVOIE. RCS 817 440 555 NANTERRE.
L’AGE du 20/04/2018 a décidé de modifier
le capital social pour le porter à 66.195 €.
Mention au RCS de NANTERRE.
PROGRAMMATIC LAB
SAS au capital de 500 euros
Siège social : 20 bis rue de Chartres
92200 NEUILLY SUR SEINE
RCS NANTERRE Nº824 450 51
Le 02/04/2018, l’associé unique a décidé
de transférer le siège social au 14 rue Grenette 69002 LYON. En conséquence, elle
sera immatriculée au RCS de LYON. Modification au RCS de NANTERRE.
DISSOLUTIONS
158846B – LES ECHOS
FPN SERVICES
SAS au capital de 1000 €
33 Rue des Bourguignons, 92270
Bois-Colombes
819580713 RCS Nanterre
Par décision de L’AGE en date du
29/04/2018 les Associés ont :
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
- donné quitus au Liquidateur, M.
ANOUAR Ayoub 33 Rue des Bourguignons, 92270 Bois-Colombes, pour sa
gestion et décharge de son mandat,
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée. Radiation au RCS de Nanterre
158868B – LES ECHOS
REËN
SASU au capital de 1000,00 €
39 Avenue du Général Leclerc, 92100
BOULOGNE-BILLANCOURT
831987185 RCS Nanterre
Par décision de L’Associé Unique en date
du 21/03/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 21/03/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. Matthieu SOLER, 39 Avenue du Général Leclerc, 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT et fixé le siège de liquidation et
l’adresse de correspondance chez le liquidateur M. Matthieu SOLER. Mention en
sera faite au RCS de Nanterre
159207B – LES ECHOS
158958A – LES ECHOS
BOOST IN FRANCE
SAS au capital de 2.000 €
Siège : 1 RUE DE COURCELLES 75008
PARIS
814281093 RCS de PARIS
Par décision du président du 31/12/2017,
il a été décidé de transférer le siège social
au 25 RUE SAINT JAMES 92200
NEUILLY SUR SEINE.
Président : Mme GIESECKE ISABELLE
25 RUE SAINTJAMES 92200 NEUILLY
SUR SEINE
Radiation au RCS de PARIS et ré-immatriculation au RCS de NANTERRE.
158963A – LES ECHOS
AVENOS
SAS au capital de 20000,00 €
5 rue rigaud, 92200 Neuilly-sur-Seine
810769349 RCS Nanterre
Par décision de L’AGE en date du
01/05/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 07/05/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. Antoine Dupont, 15 Avenue Le Corbeiller,
92190 Meudon et fixé le siège de liquidation et l’adresse de correspondance au
siège de la société. Mention en sera faite
au RCS de Nanterre
159219B – LES ECHOS
B2M CONSTRUCTIONS
SARL au capital de 1000,00 €
29 Bd Stalingrad, 92240 MALAKOFF
797566668 RCS Nanterre
M.G.A. 92 Société civile au capital de
228 € Siège : 5 Rue BARTHOLDI 92100
BOULOGNE BILLANCOURT 380203919
RCS de NANTERRE Par décision de
l’AGE du 15/09/2017, il a été décidé de
transférer le siège social au 20 Rue Escudier Chez Madame Christiane BOENNECLEBLEU 92100 BOULOGNE BILLANCOURT. Mention au RCS de NANTERRE.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
Par décision de L’AGE en date du
07/03/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 07/03/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. Manuel BASTO MARTINS, 1 Place du bois
clair, 91620 NOZAY et fixé le siège de liquidation et l’adresse de correspondance
chez le liquidateur M. Manuel BASTO
MARTINS. Mention en sera faite au RCS
de Nanterre
12099686W – LE PUBLICATEUR LEGAL
COLOMBIA EUROPE
Société à Responsabilité Limitée
Au capital de 7.622,45 €uros
4 Rue de la Sablière
92230 GENNEVILLIERS
414 641 001 RCS NANTERRE
L’Assemblée Générale du 31 Décembre
2017 a décidé la dissolution anticipée de
la société à compter du même jour, et sa
liquidation amiable sous le régime
conventionnel.
Monsieur Nordine ARROUNI, demeurant
1 Rue Arthur Rimbaud – 92230 GENNEVILLIERS, a été nommé liquidateur avec
les pouvoirs les plus étendus pour procéder aux opérations de liquidation et parvenir à la clôture de celle-ci.
Le siège de la liquidation est fixé au siège
social. C’est à cette adresse que la correspondance devra être envoyée et que
les actes et documents concernant la liquidation devront être notifiés.
12099687W – LE PUBLICATEUR LEGAL
COLOMBIA EUROPE
Société à Responsabilité Limitée en
liquidation
Au capital de 7.622,45 €uros 4 Rue de la
Sablière 92230 GENNEVILLIERS 414
641 001 RCS NANTERRE
L’Assemblée Générale du 20 Avril 2018 a
approuvé les comptes définitifs de liquidation arrêtés au 31 Décembre 2017, donné
quitus au liquidateur, l’a déchargé de son
mandat et a prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du 20 Avril
2018.
Les comptes de liquidation seront déposés au Greffe du Tribunal de Commerce
de NANTERRE.
La radiation sera demandée au RCS de
NANTERRE.
12099780W – LE PUBLICATEUR LEGAL
CONSEIL MANAGEMENT PLASTIQUE
COMAPLAST
SASU en liquidation au capital de 50 000 €
Siège social : 11 avenue de la Providence
92160 ANTONY
528 914 823 RCS NANTERRE
Aux termes d’un procès-verbal du
31/03/2018, l’associé unique a approuvé
les comptes de liquidation arrêtés au
même jour, donné quitus de gestion et décharge de mandat au Liquidateur et prononcé la clôture des opérations de liquidation.
Dépôt des comptes et des pièces au RCS
de Nanterre.
12100298W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12098402-30 – LE PUBLICATEUR LEGAL
ALLIANCE NB
Par acte du 10/4/2018, la SA TAXITEL,
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
313 002 578 RCS NANTERRE, a donné
en location-gérance à Mme Kahena KERBAL, chez la Société Nikolsen, 20, rue Lavoisier, 95300 PONTOISE, le fonds de
commerce d’autorisation de stationnement nº 597 et du véhicule équipé taxi,
rattaché au 22/28, rue Henri Barbusse,
92110 Clichy. Cette location-gérance a
été consentie pour une durée allant du
10/4/2018 au 9/4/2019, renouvelable d’année en année par tacite reconduction.
Société à responsabilité limitée
au capital de 160 €
290, avenue Napoléon Bonaparte
92500 RUEIL MALMAISON
428 278 931 RCS NANTERRE
L’Assemblée générale du 18 avril 2018 a
décidé la dissolution anticipée de la société à compter du même jour, et sa liquidation amiable sous le régime conventionnel.
Il a été mis fin aux fonctions de gérante
de Madame Nathalie BUDON.
Monsieur Sébastien BUDON, demeurant
290, avenue Napoléon Bonaparte – 92500
Rueil Malmaison, a été nommé liquidateur
avec les pouvoirs les plus étendus pour
procéder aux opérations de liquidation et
parvenir à la clôture de celle-ci.
Le siège de la liquidation est fixé au siège
social. C’est à cette adresse que la correspondance devra être envoyée et que
les actes et documents concernant la liquidation devront être notifiés.
154821A – LES ECHOS
AUTOMOTIVE & MOTORSPORT
CONSULTING, SASU au capital de
5000 €. Siège social : 5 rue charles desvergnes 92190 Meudon. 810247452 RCS
NANTERRE. Le 31/03/18, l’associé unique a décidé la dissolution anticipée de la
société, nommé liquidateur M. François
SUDAN, 5 rue Charles DESVERGNES
92190 MEUDON , et fixé le siège de liquidation au siège social. Modification au
RCS de NANTERRE.
158627A – LES ECHOS
TEINTURERIE VICTOR HUGO
SARL au capital de 7.622,4 €. Siège social : 48 avenue Victor Hugo 92100 BOULOGNE BILLANCOURT. RCS
572 092 757 NANTERRE.
L’AGE du 09/04/2018 a décidé la dissolution de la société et sa mise en liquidation
amiable à compter du 09/04/2018, nommé
liquidateur Mme ZONCHAIN Florence, la
pecherie bat c appt 315, 2 rue de la roubine 34300 AGDE et fixé le siège de la
liquidation chez le liquidateur. Mention au
RCS de NANTERRE.
159017A – LES ECHOS
ZITOUNE TRANSPORT Société Par Actions Simplifiée en liquidation au capital de
3000 euros Siège social : 26 rue du Docteur Debat 92380 GARCHES (Hauts de
Seine) 811 565 290 RCS NANTERRE
D’un procès-verbal, il résulte que l’associé
unique, en date du 24 avril 2018 a approuvé les comptes de liquidation, donné
quitus au liquidateur et l’a déchargé de
son mandat, et a constaté la clôture des
opérations de liquidation. Les comptes de
liquidation seront déposés au RCS de
NANTERRE. Pour avis, le liquidateur
12099789W – LE PUBLICATEUR LEGAL
HC CONSEIL
SARL au capital de 2.000 €
38 rue Louis Rouquier
92300 LEVALLOIS PERRET
514 232 347 RCS NANTERRE
Suivant délibération de l’AGE du
02.03.2018, l’assemblée générale, décidé
la dissolution anticipée de la société à
compter de ce jour et sa mise en liquidation.
A été nommé comme liquidateur Mme
Christine AYANIAN COHEN, demeurant
38 rue Louis Rouquier 92300 LEVALLOIS
PERRET, avec les pouvoirs les plus étendus pour terminer les opérations sociales
en cours, réaliser l’actif et acquitter le passif.
Le siège de liquidation est fixé au siège
social de la société. C’est à cette adresse
que la correspondance devra être envoyée et que les actes et documents
concernant la liquidation devront être notifiés.
Aux termes d’un procès-verbal de l’AGE
en date du 31.03.2018, l’assemblée Générale a approuvé les comptes de liquidation, donné quitus de sa gestion au liquidateur et prononcé la clôture de la
liquidation à compter de ce jour.
Les comptes de liquidation seront déposés au greffe du tribunal de commerce de
NANTERRE.
12100031W – LE PUBLICATEUR LEGAL
GRACE SCI au capital de 2000 euros,
siège social : 3 rue de la paix, 92100 BOULOGNE BILLANCOURT, 481 091 015
RCS NANTERRE. L’Assemblée Générale
Extraordinaire réunie a décidé la dissolution anticipée de la Société à compter
31/01/18 et sa mise en liquidation amiable
sous le régime conventionnel dans les
conditions prévues par les statuts et les
délibérations de ladite assemblée. Elle a
nommé comme liquidateur Mme GAUTHIER Danièle, demeurant résidence
Amazones BAT6, Allée Jules Verne,
78690 LES ESSARTS LE ROI, pour toute
la durée de la liquidation, avec les pouvoirs les plus étendus tels que déterminés
par la loi. Le siège de la liquidation est fixé
3 rue de la paix, 92100 BOULOGNE BILLANCOURT. C’est à cette adresse que la
correspondance devra être envoyée et
que les actes et documents concernant la
liquidation devront être notifiés. Les actes
et pièces relatifs à la liquidation seront déposés au Greffe du Tribunal de commerce
de NANTERRE, en annexe au Registre du
commerce et des sociétés.
Les Echos Sociétés
DIVERS
12098402-50 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 3/4/2018, la SA TAXITEL,
22/28, rue Henri Barbusse 92110 Clichy,
313 002 578 RCS NANTERRE, a donné
en location-gérance à M. Guerard LARAME, 11, rue Lefèvre, 91350 Grigny, le
fonds de commerce d’autorisation de
stationnement nº 2167 et du véhicule
équipé taxi, rattaché au 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy. Cette locationgérance a été consentie pour une durée
allant du 3/4/2018 au 2/4/2019, renouvelable d’année en année par tacite
reconduction.
12098402-70 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 4/4/2018, la SA TAXITEL,
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
313 002 578 RCS NANTERRE, a donné
en location-gérance à SASU I’M TAXI VALENTE, 18 ter, rue de la Libération, 95640
Marines RCS PONTOISE en cours, le
fonds de commerce d’autorisation de
stationnement nº 2382 et du véhicule
équipé taxi, rattaché au 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy. Cette locationgérance a été consentie pour une durée
allant du 4/4/2018 au 3/4/2019, renouvelable d’année en année par tacite reconduction.
12098402-90 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 11/4/2018, le contrat de location-gérance du 11/10/2017 de l’autorisation de stationnement nº 2199 et du
véhicule équipé taxi, rattaché au
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
conclu entre TAXITEL, 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy, 313 002 578
RCS NANTERRE, loueur de fonds, et
SASU SOUIDIJ, 15, avenue du Général
de Gaulle, 93290 Tremblay-en-France,
RCS BOBIGNY en cours, locataire-gérant, a été résilié au 11/4/2018.
12098412-10 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 6/4/2018, la SA COPAGAU,
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
622 012 565 RCS NANTERRE, a donné
en location-gérance à M. Rajeev NANDAL, 1, rue Marie-Sophie de la Briffe,
91610 Ballancourt-sur-Essonne, le fonds
de commerce d’autorisation de stationnement nº 30516 et du véhicule équipé
taxi, rattaché au 22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy. Cette location-gérance a été consentie pour une durée allant du 6/4/2018 au 5/4/2019,
renouvelable d’année en année par tacite
reconduction.
154346A – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue dans "Les
Echos socie’te’s" le "03/04/18", concernant la société LABSIDE, il a lieu de
lire que la dissolution a lieu le 07/04/18 et
non le 08/03/18. Mention au RCS de Nanterrre.
VENTE DE FONDS GERANCE
UNIQUE GÉRANCE
12098412-30 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 9/4/2018, la SA COPAGAU,
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
622 012 565 RCS NANTERRE, a donné
en location-gérance à M. Philippe
NDONGO NDONGO, 4, rue Antoine Laurens, 60800 CREPY-EN-VALOIS, le fonds
de commerce d’autorisation de stationnement nº 2232 et du véhicule équipé
taxi, rattaché au 22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy. Cette location-gérance a été consentie pour une durée allant du 9/4/2018 au 8/4/2019,
renouvelable d’année en année par tacite
reconduction.
12098378-10 – LE PUBLICATEUR LEGAL
12098412-50 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 12/4/2018, la SAS NORD
OUEST TAXIS, 22/28, rue Henri Barbusse
92110 Clichy, 642 041 586 RCS NANTERRE, a donné en location-gérance à
M. Samir RIBANI, 198, avenue Elisee Reclus, 93380 PIERREFITTE-SUR-SEINE,
le fonds de commerce d’autorisation de
stationnement nº 5084 et du véhicule
équipé taxi, rattaché au 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy. Cette locationgérance a été consentie pour une durée
allant du 12/4/2018 au 11/4/2019, renouvelable d’année en année par tacite
reconduction.
Par acte du 6/4/2018, la SA COPAGAU,
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
622 012 565 RCS NANTERRE, a donné
en location-gérance à M. Massinissa
HEBBOUCHE, 286, bd Gabriel Peri,
93130 Noisy-le-Sec, le fonds de
commerce d’autorisation de stationnement nº 290 et du véhicule équipé taxi,
rattaché au 22/28, rue Henri Barbusse,
92110 Clichy. Cette location-gérance a
été consentie pour une durée allant du
6/4/2018 au 5/4/2019, renouvelable d’année en année par tacite reconduction.
12098402-10 – LE PUBLICATEUR LEGAL
12098412-70 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 12/4/2018, la SA TAXITEL,
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
313 002 578 RCS NANTERRE, a donné
en location-gérance à M. Khaled BEDDAR, 107B, rue de Calais, 95100 ARGENTEUIL, le fonds de commerce d’autorisation de stationnement nº 449 et du
véhicule équipé taxi, rattaché au
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy.
Cette location-gérance a été consentie
pour une durée allant du 12/4/2018 au
11/4/2019, renouvelable d’année en année par tacite reconduction.
Par acte du 6/4/2018, la SA COPAGAU,
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
622 012 565 RCS NANTERRE, a donné
en location-gérance à M. Jean Ricot
EXUME, 49, rue Lamartine, 92500 RUEILMALMAISON, le fonds de commerce
d’autorisation de stationnement nº 118
et du véhicule équipé taxi, rattaché au
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy.
Cette location-gérance a été consentie
pour une durée allant du 6/4/2018 au
5/4/2019, renouvelable d’année en année
par tacite reconduction.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 13
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos Sociétés
12098412-90 – LE PUBLICATEUR LEGAL
12098594-50 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 5/4/2018, la SA COPAGAU,
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
622 012 565 RCS NANTERRE, a donné
en location-gérance à SASU STAALI MOHAMED, 7, rue Pierre Ronsard, 95140
Garges-lès-Gonesse, RCS PONTOISE en
cours, le fonds de commerce d’autorisation de stationnement nº 669 et du véhicule équipé taxi, rattaché au 22/28, rue
Henri Barbusse, 92110 Clichy. Cette location-gérance a été consentie pour une durée allant du 5/4/2018 au 4/4/2019, renouvelable d’année en année par tacite
reconduction.
Par acte du 5/4/2018, la SA COPAGLY,
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
622 014 520 RCS NANTERRE, a donné
en location-gérance à M. William BOU ANTOUN, 3, allée des Voies, 95000 CERGY,
le fonds de commerce d’autorisation de
stationnement nº 30502 et du véhicule
équipé taxi, rattaché au 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy. Cette locationgérance a été consentie pour une durée
allant du 5/4/2018 au 4/4/2019, renouvelable d’année en année par tacite reconduction.
12098594-70 – LE PUBLICATEUR LEGAL
12098415-10 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 8/4/2018, le contrat de location-gérance du 29/12/2017 de l’autorisation de stationnement nº 7394 et du
véhicule équipé taxi, rattaché au
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
conclu entre OMNIA TAXIS, SAS,
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
572 191 450 RCS NANTERRE, loueur de
fonds, et M. Jérôme BARKIAN, 2, chemin
de Villeneuve, 77510 Sablonnières, locataire-gérant, a été résilié au 8/4/2018.
Par acte du 6/4/2018, la SA COPAGLY,
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
622 014 520 RCS NANTERRE, a donné
en location-gérance à M. Ali BOUCHOUICHA, 53, rue Pierre Brosellette, 91270 VIGNEUX-SUR-SEINE, le fonds de
commerce d’autorisation de stationnement nº 129 et du véhicule équipé taxi,
rattaché au 22/28, rue Henri Barbusse,
92110 Clichy. Cette location-gérance a
été consentie pour une durée allant du
6/4/2018 au 5/4/2019, renouvelable d’année en année par tacite reconduction.
12098594-10 – LE PUBLICATEUR LEGAL
12098594-90 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 3/4/2018, la SA COPAGLY,
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
622 014 520 RCS NANTERRE, a donné
en location-gérance à M. Niang ALASSANE, 31, rue Soeur Marie Alexis, 76500
ELBEUF, le fonds de commerce d’autorisation de stationnement nº 551 et du
véhicule équipé taxi, rattaché au
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy.
Cette location-gérance a été consentie
pour une durée allant du 3/4/2018 au
2/4/2019, renouvelable d’année en année
par tacite reconduction.
Par acte du 6/4/2018, la SA COPAGLY,
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
622 014 520 RCS NANTERRE, a donné
en location-gérance à M. Abdehlatif
BERGHAM, 21, allée des Petites Bruyères, 77181 Courtry, le fonds de commerce
d’autorisation de stationnement
nº 2280 et du véhicule équipé taxi, rattaché au 22/28, rue Henri Barbusse,
92110 Clichy. Cette location-gérance a
été consentie pour une durée allant du
6/4/2018 au 5/4/2019, renouvelable d’année en année par tacite reconduction.
12098594-110 – LE PUBLICATEUR LEGAL
12100043 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 3/4/2018, la SA COPAGLY,
22/28, rue Henri Barbusse 92110 Clichy,
622 014 520 RCS NANTERRE, a donné
en location-gérance à SASU TAXI JSLG,
74, avenue Jean Jaurès, 93110 Rosnysous-Bois, RCS BOBIGNY en cours le
fonds de commerce d’autorisation de
stationnement nº 30572 et du véhicule
équipé taxi, rattaché au 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy. Cette locationgérance a été consentie pour une durée
allant du 3/4/2018 au 2/4/2019, renouvelable d’année en année par tacite reconduction.
Par acte du 7/9/2016, la SA COPAGAU,
22/28, rue Henri Barbusse 92110 Clichy,
622 012 565 RCS NANTERRE, a donné
en location-gérance à la SASU NEW
GUARD TRANSPORTS, 9, avenue Lucien Lanternier 92230 Gennevilliers, le
fonds de commerce d’autorisation de stationnement nº 665 et du véhicule équipé
taxi, rattaché au 22/28, rue Henri Barbusse 92110 Clichy. Cette location-gérance a été consentie pour une durée allant du 7/9/2016 au 6/9/2017,
renouvelable d’année en année par tacite
reconduction.
* soit assister personnellement à l’assemblée,
12100171 – LA VIE JUDICIAIRE
152513A – LES ECHOS
158889A – LES ECHOS
* soit remettre une procuration à un autre actionnaire ou à leur conjoint,
Forme : S.A.R.L. Dénomination :
BOUCHERIE L’ETOILE D’OR. Siège :
52, boulevard de Chanzy, 93190 LIVRYGARGAN. Capital : 2.000 €. Objet : l’acquisition, la création, l’exploitation de
fonds de commerce de boucherie, charcuterie, triperie, rôtisserie et traiteur. Durée :
99 ans. Gérance : M. Hakim MEFTAH,
chez M. et Mme Ahcène MEFTAH, 3, rue
du 4 Septembre, 93140 Bondy. Cession
de fonds de commerce : Par acte SSP
en date du 12/4/2018 à Bondy, enregistré
à la recette des impôts de Bobigny le
25/4/2018, sous le numéro de dossier
2018.11405, référence 2018 A 05548, la
société S.A.R.L. LEVY, S.A.R.L. au capital de 8.000 €, sise 52, boulevard de
Chanzy, 93190 Livry-Gargan, 489 156
067 RCS BOBIGNY, a vendu à la BOUCHERIE L’ETOILE D’OR, S.A.R.L. au capital de 2.000 €, 52, boulevard de Chanzy,
93190 Livry-Gargan, en cours d’immatriculation au RCS de Bobigny, le fonds
commercial de boucherie, charcuterie, triperie, rôtisserie, traiteur exploité au
52, boulevard de Chanzy, 93190 LIVRYGARGAN, avec entrée en jouissance le
12/4/2018, moyennant le prix de 45.000 €.
Les oppositions, s’il y a lieu, seront reçues
au Cabinet de Me Dominique LEFRANC,
avocat, 18, avenue Suzanne Buisson,
93140 Bondy, au plus tard dans les 10
jours de la dernière en date des publications où domicile a été élu à cet effet. Pour
avis.
Par acte SSP, il a été constitué une SASU
dénommée MARC MEDHI INVESTMENTS Capital : 100 € Siège social : 12
rue Anselme 93400 Saint Ouen Objet :
L’activité de holding, la détention et prise
de participation directe ou indirecte dans
le capital de la société, groupement ou entités juridiques de tous types. L’animation,
la participation à la politique commerciale
et le contrôle de ses filiales, en rendant
notamment, à titre onéreux, des services
administratifs, juridiques, comptables, financiers et des prestations de conseil,
d’organisation, de formation, d’informatique. Président : MARC Medhi 59 Ter
Boulevard Henri Dunant 91100 CORBEILESSONNES Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS BOBIGNY
Par acte SSP en date du 18/04/2018, il a
été constitué une SARL denommée OPTIMUM DECORATION. Capital : 1000
euros. Siège Social : 30 AVENUE DU
COLONEL FABIEN 93200 ST DENIS.
Objet social : PEINTURE, DECORATION. Gérance : M. CHAKER MARZOUK
demeurant 30 AVENUE DU COLONEL
FABIEN 93200 ST DENIS. Durée : 99 ans
à compter de son immatriculation au RCS
de BOBIGNY
* soit adresser à la Société une procuration sans indication de mandataire,
* soit utiliser un formulaire de vote par
correspondance.
Des formules de procuration et de vote
par correspondance, ainsi que leurs annexes, sont à la disposition des actionnaires au siège social.
La demande doit être faite par lettre recommandée avec demande d’avis de réception adressée à la Société.
La Société fera droit à toute demande
déposée ou reçue au Siège Social au plus
tard six jours avant la date de l’assemblée.
Il ne sera pas tenu compte des bulletins
de vote par correspondance reçus moins
de trois jours avant la date de l’assemblée.
Le vote par correspondance est exclusif
du vote par procuration et réciproquement.
Le Conseil d’Administration
93 • SEINE-SAINT-DENIS
SOCIETES
CONSTITUTIONS
158740B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
27/04/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
SERRURIX
12098594-130 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par courrier du 2/11/2017, le contrat de
location-gérance du 6/4/2017 de l’autorisation de stationnement nº 30572 et du
véhicule équipé taxi, rattaché au
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
conclu entre COPAGLY, 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy, 622 014 520
RCS NANTERRE, loueur de fonds, et
SASU TAXI HBK, 25, rue du 14 juillet,
93260 Les Lilas, RCS BOBIGNY en cours,
locata ire-g éra nt , a été résili é au
2/11/2017.
12098594-150 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 12/4/2018, le contrat de location-gérance du 19/9/2017 de l’autorisation de stationnement nº 854 et du
véhicule équipé taxi, rattaché au
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
conclu entre COPAGLY, 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy, 622 014 520
RCS NANTERRE, loueur de fonds, et
M. Gabriel OMOLADE 14, rue des Pinsons, 95610 Eragny-sur-Oise, locatairegérant, a été résilié au 12/4/2018.
12098594-170 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 5/4/2018, le contrat de location-gérance du 20/2/2018 de l’autorisation de stationnement nº 489 et du
véhicule équipé taxi, rattaché au
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
conclu entre COPAGLY, 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy, 622 014 520
RCS NANTERRE, loueur de fonds, et
M. Massinissa HEBBOUCHE, 286, bd Gabriel Péri, 93130 Noisy-le-Sec, locatairegérant, a été résilié au 5/4/2018.
12098594-190 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par courrier du 10/4/2018, le contrat de
location-gérance du 26/8/2015 de l’autorisation de stationnement nº 84 et du
véhicule équipé taxi, rattaché au
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
conclu entre COPAGLY, 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy, 622 014 520
RCS NANTERRE, loueur de fonds, et
M. Eric MOATTI, 50 bis, rue des Longs
Prés, BAT B LOGT 424, 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT, locataire-gérant, a
été résilié au 10/4/2018.
12098594-30 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 4/4/2018, la SA COPAGLY,
22/28, rue Henri Barbusse, 92110 Clichy,
622 014 520 RCS NANTERRE, a donné
en location-gérance à M. Hichem AGGOUNE, 13, rue de l’Ourcq, 75019 Paris,
le fonds de commerce d’autorisation de
stationnement nº 2076 et du véhicule
équipé taxi, rattaché au 22/28, rue Henri
Barbusse, 92110 Clichy. Cette locationgérance a été consentie pour une durée
allant du 4/4/2018 au 3/4/2019, renouvelable d’année en année par tacite reconduction.
12100043-30 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte du 3/10/2017, le contrat de location-gérance du 7/9/2016 de l’autorisation de stationnement nº 665 et du véhicule équipé taxi, rattaché au 22/28, rue
Henri Barbusse, 92110 Clichy, conclu entre COPAGAU, 22/28, rue Henri Barbusse
92110 Clichy, 622 012 565 RCS NANTERRE, loueur de fonds, et la SASU NEW
GUARD TRANSPORTS, 9, avenue Lucien Lanternier 92230 Gennevilliers, locataire-gérant, a été résilié le 3/10/2017.
DIVERS
CONVOCATIONS
Objet social : Achat-vente matériel serrurerie, intermédiation en serrurerie, coffre
forts et serrures
Siège social : 95 avenue du Président
Wilson, cs5003, 93108 Montreuil cedex
Capital : 1000 € Président : M. Michael
Matab demeurant : 209 chemin des Tines,
06700 Saint Laurent du Var élu pour une
durée indéterminée Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Bobigny
158841B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
25/04/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
Société anonyme
au capital de 7.333.886 €
Siège Social :
18, avenue d’Alsace
" Les Miroirs ", 92400 COURBEVOIE
542 100 169 RCS NANTERRE
Avis de convocation
Mesdames et Messieurs les actionnaires de la Société EVERITE S.A. sont
convoqués en Assemblée Générale
Mixte-Ordinaire et Extraordinaire le
mercredi 23 mai 2018 à 8 h 30, 18, Avenue d’Alsace, "Les Miroirs", 92400 COURBEVOIE, à l’effet de délibérer sur l’ordre
du jour suivant :
1) PARTIE ORDINAIRE
- Rapport de gestion du Conseil d’Administration sur les opérations de l’exercice clos le 31 décembre 2017 ;
- Rapport général du Commissaire aux
comptes sur les comptes dudit exercice ;
- Approbation des comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2017 ; affectation du résultat ;
- Renouvellement du mandat d’un administrateur ;
- Ratification de la nomination d’un administrateur ;
- Rapport spécial du Commissaire aux
comptes sur les conventions visées aux
articles L.225-38 et L.225-39 du Code de
Commerce.
2) PARTIE EXTRAORDINAIRE
- Lecture du rapport du Conseil sur la
proposition de modifier les statuts Commissaire aux comptes ;
- Modification de l’article 18 des statuts
en conséquence.
3) PARTIE COMMUNE
. Pouvoirs pour les formalités.
Pour participer à cette assemblée, les
actionnaires devront justifier de leur identité et de la propriété de leurs titres par leur
inscription en compte 5 jours avant la date
de la réunion.
Les actionnaires pourront :
156127A – LES ECHOS
Par ASSP du 30/4/2018, il a été constitué une société. Forme : S.A.S. Dénomination : L’ATELIER DES ARTISTES.
Siège : 73, boulevard Edouard Branly,
93230 ROMAINVILLE. Durée : 99 ans.
Capital : 3.000 €. Objet : le contrôle, la
prise de participation ou d’intérêts dans
toutes sociétés ou entreprises commerciaux, industrielles ou financières et l’animation, le conseil, l’assistance administrative et commerciale auprès des sociétés
dans lesquelles elle détient des intérêts ou
non et notamment dans le secteur de la
boulangerie-pâtisserie. Agrément : les
cessions d’actions, à l’exception des cessions aux associés, sont soumises à
l’agrément de la collectivité des associés.
Président : M. Jorge COSTA DA SILVA,
8, rue Tripier, 93130 Noisy-Le-Sec. DG :
Mme Luzia Margarida COSTA DA SILVA,
14, rue des Laborieux, 93230 Romainville
et Mme Stéphanie DIAS GIL, 8, rue Tripier, 93130 Noisy-Le-Sec. Immatriculation : au RCS de Bobigny. Pour avis, le
président.
152299A – LES ECHOS
Objet social : ? Désigner, Architecture
d’intérieure et tous les métiers du bâtiment
attaché directement ou indirectement ; ?
La participation, par tous moyens, à toutes
entreprises ou sociétés créées ou à créer,
pouvant se rattacher à l’objet social ; ? Et
plus généralement, toutes opérations industrielles, commerciales et financières,
mobilières et immobilières pouvant se rattacher directement ou indirectement à
l’objet social.
Par ASSP du 29/03/18, il a été constitué
une SAS dénommée D TRAVEL. Siège
social : 12 rue anselme 93400 Saint ouen.
Objet : programmation Informatique,
conseil et étude des systèmes informatiques. Président : M. Fabrice Assouline, 34
rue racine 69100 Villeurbanne. Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS de BOBIGNY.
12099297 – LE PUBLICATEUR LEGAL
EVERITE S.A.
12100225 – LA VIE JUDICIAIRE
S CONSEPT
Siège social : 93 rue Emile Cossonneau,
93330 NEUILLY SUR MARNE Capital :
7000 € Président : M. SLADJAN RADOVANOVIC demeurant : 93 rue Emile Cossonneau, 93330 NEUILLYS SUR MARNE
élu pour une durée indéterminée Durée :
99 ans à compter de son immatriculation
au RCS de Bobigny
12100127W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Forme : SARL au capital de 8 000 Euros
Dénomination : PHENIX MOD
Siège social : 28 Rue François Arago
93100 Montreuil
Objet : Commerce de vêtements en gros,
fabrication et confection confiées en soustraitance.
Gérant : Mr YE Sunbin demeurant au 33
rue de la Capsulerie 93170 Bagnolet.
Durée : 99 ans, RCS : Bobigny
12099862 – LA VIE JUDICIAIRE
Suivant acte SSP à Le Raincy en date
du 9/3/2018, il a été institué une société.
Dénomination : LES VIGNES. Forme :
S.N.C. Capital : 1.000 €. Siège : 19, allée
du Bel Air, 93340 LE RAINCY. Objet : promotion immobilière et marchand de biens.
Durée : 99 ans. Gérant : Richard LEBLANC, 19, allée du Bel Air, 93340 Le
Raincy. Associés en nom tenus indéfiniment et solidairement des dettes sociales : la société RJR MARIE ICE, S.A.S.
au capital de 320.000 €, 19, allée du Bel
Air, 93340 Le Raincy, 492 221 056 RCS
Bobigny et la société CEYLAN, S.A.R.L.
au capital de 1.000 €, 53, allée du Jardin
Anglais et de Finchley, 831 060 918 RCS
Bobigny. Immatriculation : au RCS de
Bobigny.
12100149 – LA VIE JUDICIAIRE
Il a été constitué une société par acte
SSP, en date du 25/4/2018, à Pantin. Dénomination : DES GRILLES. Forme :
S.C.I. Siège : 2, rue Etienne Marcel,
93500 PANTIN. Capital : 14.000 €. Montant des apports en numéraire :
14.000 €. Objet : acquisition, exploitation,
mise en valeur et aliénation de biens immobiliers. Durée : 99 ans. Cession de
parts et agrément : agrément de la gérance. Gérance : Mme Sonia Eguavoen,
2, rue Etienne Marcel, 93500 Pantin. Immatriculation : au RCS de Bobigny.
152560A – LES ECHOS
Par ASSP du 28/03/18,il a été constitué
une SAS dénommée C.2.C.BAT.Siège social :278 avenue de rosny 93100 Montreuil.Cap :3000 €.Objet :Construction
d’autres bâtiments,isolation thermique et
acoustique intérieur et extérieur, flocage,plomberie,sanitaire,chauffage,climatisation,gaz,électricité générale,peinture,maçonnerie,menuiserie,charpente,couverture,pose de revêtements de
sols,carrelages,parquets bois et chapes.Prés :M.christophe laurent,7 avenue
pablo picasso 94120 Fontenay sous
bois.Durée :99 ans. Immatriculation au
RCS de BOBIGNY.
Par acte SSP du 20/04/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
CABANZ FUTURE
Sigle : FINA EC
Siège social : 3 avenue marcel dassault
93360 NEUILLY PLAISANCE
Capital : 2.000 €
Objet : Profession d’expert comptable.
Président : M. NZESSI André 4 allée françois mauriac 93360 NEUILLY PLAISANCE
Par ASSP du 03/04/18, il a été constitué
la SCI dénommée ROOM IN LOC.Siège
social : 12 rue yves rousval 93200 Saint
denis.Capital : 100000 €. Objet : acquisition et gestion de biens mobiliers et immobiliers. Gérance : M. Philippe Vuarnesson, 35 rue du pré saint gervais 75019
Paris. Cessions soumises à agrément. Durée : 99ans. Immatriculation au
RCS de BOBIGNY.
Par ASSP du 03/04/18, il a été constitué
une SAS à capital variable dénommée
PRIS’ACTIV.Siège social : 6, allee duperrey 93330 Neuilly sur marne. Capital minimum : 500 €, capital initial : 3000 €, capital maximum : 50000 € Objet : Métiers
du conseil et des services aux entreprises
et aux personnes. Formation sécurité prévention des risques professionnels. Président : M. Jocelyn Moukouri Nguime, 6, allee duperrey 93330 Neuilly sur marne.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de Bobigny.
157909A – LES ECHOS
Par acte SSP du 01/02/2018 il a été constitué une SARL dénommée :
SMAIL AKLI
Siège social : 8 Av. Henri Barbusse
93000 BOBIGNY. Capital : 5.000 €. Objet : Électricité, plomberie, maçonnerie,
peinture. Gérant : M SMAIL Akli, 5 rue Ste
Marguerite 93500 PANTIN. Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS de BOBIGNY.
157928A – LES ECHOS
Par acte SSP du 25/04/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
Siège social : 03 av R. rolland 93200 ST
DENIS. Capital : 1 €. Objet : consulting.
Président : M BOUHAMIDA abdousamed, 03 av R. rolland 93200 ST DENIS.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de BOBIGNY.
158616A – LES ECHOS
Par acte SSP du 20/04/2018 il a été constitué une SARL dénommée :
Siège social : 37 bis rue du progrès
93200 ST DENIS. Capital : 1.000 €. Objet : Marchandisage, rayonnage nettoyage, ainsi que le service à la personne,
livraison des achats à domicile, prestations de services. Gérant : M HAJEJ Mohamed, 3 rue Auguste Barbier 75011 PARIS. Durée : 99 ans. Immatriculation au
RCS de BOBIGNY.
Par acte SSP du 30/03/2018 constitution
de la SASU KZ86. Capital : 1000 euros.
Siège social : 60 avenue colonel fabien
93190 livry-gargan. Objet : Développement d’une plateforme en ligne et conseil
en communication/gestion. Président :
Kamel Zeboudj, 60 avenue colonel fabien
93190 livry-gargan. Durée : 99 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
Bobigny
152500A – LES ECHOS
Par ASSP le 30/03/2018, il a été constitué
la SASU :
ADREVETEMENTS
Capital : 1000 €. Objet : revêtements intérieure (peinture,carrelage,papier
peint,etc.) second oeuvre. Siège : 8 av
Youri Gagarine , 93270 SEVRAN. Président : DIARRA Adama sis 1 rue juste heras, 93150 Blanc-mesnil. Durée : 99 ans.
Au RCS de BOBIGNY
Par acte SSP du 01/05/2018 il a été constitué une SAS dénommée :
AOZORA
Siège social : 10 rue Gabrielle Josserand
93500 PANTIN. Capital : 2.000 €. Objet :
Conception, édition, développement et exploitation de sites internet et mobiles, permettant notamment de promouvoir la pratique d’activités sportives aériennes.
Président : LEVANNA, RCS 794 345 033
BOBIGNY, SASU au capital de 5.000 €,
10 rue Gabrielle Josserand 93500 PANTIN représentée par M ROELANTS Olivier. Admission aux assemblées et droits
de vote : Tout actionnaire est convoqué
aux assemblées. Chaque action donne un
droit à une voix. Clauses d’agrément :
soumise à agrément par les articles 10 à
16. Durée : 99 ans. Immatriculation au
RCS de BOBIGNY.
MODIFICATIONS
158861B – LES ECHOS
GERNAY ARCHITECTE
SARL au capital de 500,00 €
4 VILLA ST-MICHEL,
75018 PARIS
818452518 RCS Paris
Par décision du Gérant en date du
27/04/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 36 RUE TOFFIER DECAUX, 93500 PANTIN à compter
du 27/04/2018.
Gérance : M. PIERRE-EMMANUEL GERNAY, demeurant 36 RUE TOFFIER DECAUX, 93500 PANTIN
La société sera immatriculée au RCS de
Bobigny et sera radiée du RCS de Paris
158712A – LES ECHOS
Par acte SSP du 26/04/2018 il a été constitué une SCI dénommée :
SCI USO
152452A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 25/04/2018 constitution de la SASU ALL TECHNOLOGY. Capital fixe : 1500 €. Siège social : 12 RUE
DU PRESIDENT JOHN KENNEDY 93330
NEUILLY SUR MARNE. Objet social : La
conception, l’édition, le développement et
l’exploitation de sites internet et mobiles,
dans tous domaines d’activités. Président : Mr LUDOVIC, JEAN-PIERRE SIMONNET demeurant 12 RUE DU PRESIDENT JOHN KENNEDY 93330 NEUILLY
SUR MARNE, la société SASU ALL
TECHNOLOGY située 12 RUE DU PRESIDENT JOHN KENNEDY 93330
NEUILLY SUR MARNE est en cours d’immatriculation au RCS de BOBIGNY élu
pour une durée illimitée. Durée de la société : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de BOBIGNY.
159149A – LES ECHOS
HPS
152429A – LES ECHOS
158960A – LES ECHOS
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de BOBIGNY
ABC55CONSULTING
152423A – LES ECHOS
158930A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 26/04/2018 constitution de la SASU PARIS NORD VTC. Capital fixe : 1500 €. Siège social : 13
BOULEVARD MARCEL PAUL 93450
L’ILE SAINT DENIS. Objet social : EXPLOITATION DE VEHICULES DE
TRANSPORT AVEC CHAUFFEUR
(VTC). Président : Mr DIAOUNE DIADJE
demeurant 13 BOULEVARD MARCEL
PAUL 93450 L’ILE SAINT DENIS, la société SASU PARIS NORD VTC située 13
BOULEVARD MARCEL PAUL 93450
L’ILE SAINT DENIS est en cours d’immatriculation au RCS de BOBIGNY élu pour
une durée illimitée. Durée de la société :
99 ans à compter de son immatriculation
au RCS de BOBIGNY.
Siège social : 7 avenue alfred bossu
93700 DRANCY
Capital : 1.000 €
Objet : La propriété la gestion et plus généralement l’exploitation par bail location
ou toute autre forme de tous biens immobiliers
Gérant : Mme OYMAN ASKAN Done 7
Avenue Alfred Bossu 93700 DRANCY
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de BOBIGNY
158796A – LES ECHOS
Par acte SSP du 25/04/2018 il a été constitué une SARL dénommée :
GRG-RENOV
Siège social : 37 bis rue du Progrès
93200 ST DENIS. Capital : 6.000 €. Objet : Travaux de peinture décorative, papier peint et carrelage murs et sols. Gérant : Mme ARMOOGUM Sheila, 20 rue
Félix Merlin 93800 EPINAY SUR SEINE.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de BOBIGNY.
158919B – LES ECHOS
EOFRANCE
SASU au capital de 10000,00 €
12 rue anselme, 93400 Saint ouen
815040084 RCS Bobigny
Par délibération en date du 29/04/2018,
statuant en application de l’article
L.225.248 du Code de Commerce, a décidé qu’il n’y avait pas lieu à dissolution
malgré un actif net inférieur à la moitié du
capital social. Mention en sera faite au
RCS de Bobigny
158983B – LES ECHOS
SPB
SARL Unipersonnelle au capital de
10000,00 €
32 Avenue de la République,
91560 Crosne
819476888 RCS Evry
Par décision du Gérant en date du
01/07/2017 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 83 Rue Marcel Sembat, 93350 Le Bourget à compter
du 01/07/2017.
Gérance : M. Ahmed GULISTAN, demeurant 32, Avenue de la République, 91560
Crosne
Autres modifications :
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
- En outre, Mr AHMED Waqar, domicilié
au 21 Bis Rue Jules Auffret 93500 Pantin,
est nommé Gérant, en remplacement de
Mr GULISTAN Ahmed, démissionnaire.
La société sera immatriculée au RCS de
Bobigny et sera radiée du RCS de Evry
12099693W – LE PUBLICATEUR LEGAL
FRANCE ISOLATION
SAS au capital de 1.000 Euros
10, rue Jarry 75010 Paris
812 371 078 RCS Paris
Jeudi 3 mai 2018
Aux termes de l’AGE en date du
24/03/2017, les associés ont décidé malgré la perte de plus de la moitié du capital
social, qu’il n’y avait pas lieu de prononcer
la dissolution de la société.
12100241W – LE PUBLICATEUR LEGAL
159214B – LES ECHOS
SEF ETANCHE
SARL au capital de 5000,00 €
6 RUE DU HUIT MAI 1945, 93380
PIERREFITTE SUR SEINE
819744236 RCS Bobigny
Par décision en date du 02/04/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 48/50 avenue d’enghien,
93800 EPINAY SUR SEINE à compter du
02/04/2018.
Autres modifications :
- il a été pris acte de la nomination de M.
Yumer Ali MUSTAFA, demeurant chez
M.Yerebasmaz Akin 12 rue Jean Philippe
Rameau 93800 Epinay sur seine en qualité de nouveau Gérant, à compter du
02/04/2018 pour une durée illimitée, en
remplacement de Mlle YEREBASMAZ
SEFIKA NILGUN, Gérant démissionnaire.
Mention en sera faite au RCS de Bobigny
159217B – LES ECHOS
LINK TO THE WORLD
SARL au capital de 10000,00 €
8 Rue Berthier, 93500 Pantin
835337718 RCS Bobigny
Par décision en date du 30/04/2018 il a
été pris acte de modifier l’objet social de
la société, à compter du 30/04/2018
Nouvel objet social : Négoce Import Export et distribution de tous produits non réglementés. Achat et vente à titre ambulant
de fruits et légumes. Mention en sera faite
au RCS de Bobigny
12099724 – LE PUBLICATEUR LEGAL
GROUPEMENT FORESTIER DU BOIS
DE LA PLESSE, sise 12, allée Jean-Baptiste Clément, 93190 LIVRY-GARGAN. Au
capital de 221.051,07 €, 414 441 113 RCS
BOBIGNY. Par décision de l’AG en date
du 28/2/2018, il a été : - décidé de transférer le siège de la société au 3, route de
Saint-Maurice, 28240 SAINT-ELIPH ; pris acte de la démission de M. Patrick
MONTHUIR à La Graiserie, 28240 Champrond-En-Gatine, à compter du
28/11/1998. M. Claude BORNE restant
seul gérant. Radiation au RCS de Bobigny. Immatriculation au RCS de Chartres.
Pour avis, Me Xavier BABEY,19, rue Pasteur, 28240 La Loupe
12099956 – LE PUBLICATEUR LEGAL
S.A.S. CAPASOFT au capital de
20.000 €, sise 5, avenue du Général De
Gaulle, 94160 SAINT-MANDE, 829 077
148 RCS CRETEIL. PV de AGE du
12/2/2018 de la société a décidé de transférer le siège de 5, avenue du Général De
Gaulle, 94160 SAINT-MANDE au 4, Rue
des Artisans, 93160 NOISY-LE-GRAND,
à compter du 12/2/2018. Les statuts seront modifiés en conséquence. Immatriculation sera faite au RCS de Bobigny. Pour
avis, le président.
Aux termes de l’Assemblée Générale Extraordinaire en date du 15 mars 2018, il a
été décidé de transférer le siège social au
72, rue Saint Denis 93130 Noisy le Sec à
compter du 19 mars 2018.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Président : Monsieur Sajid Latif Sheikh demeurant 51, rue du Val d’Or 92210 Saint
Cloud.
La société sera désormais immatriculée
au RCS de Bobigny.
12099855W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099960W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ERE CONCEPT
Société à Responsabilité Limitée
Au Capital de 377 500 €
12 rue de Coulanges
94370 SUCY EN BRIE
RCS Créteil 531898 849
L’associé unique lors de l’assemblée extraordinaire en date du 27 décembre 2017
à pris les décisions suivantes qui seront
effectives le 27 décembre 2017 :
- Suite à la démission de Mlle Sabrina
ARACI en qualité de Co Gérante pour raisons personnelles, Mr FANNI Laurent demeurera gérant de la société
L’article 16 des statuts sera modifié
- Transfert du siège social de la société du
12 rue de Coulanges – 94370 SUCY EN
BRIE au 36 rue Marceau – 93100 MONTREUIL
L’article 4 des statuts sera modifié
- Adjonction des activités suivantes : formation et accompagnement commercial,
prestation de services à caractère de
conseil stratégique, administratif et
commercial.
L’article 2 des statuts sera modifié
- Diminution du capital pour le porter à la
somme de 28 000 Euros (vingt huit mille
euros). Cette réduction est motivée par les
pertes.
La réduction de capital sera effectuée de
la manière suivante :
Annulation de 3 495 parts à 100 € de valeur nominale.
Le capital social de la société sera de 28
000 € divisé en 280 parts sociales d’une
valeur nominale de 100 € chacune.
L’article 7 des statuts sera modifié
- L’adresse de Mr Laurent FANNI gérant
est : 36 rue Marceau – 93100 MONTREUIL
Pour Avis
Le gérant
12100118W – LE PUBLICATEUR LEGAL
BATI-MODERNE
EURL au capital de 1.000 €
54 Avenue Henri BARBUSSE
93700 Drancy
839077625 RCS Bobigny
Aux termes de l’AGE en date du
28/04/2018, l’associé unique a décidé de
transférer le siège social à 04 Avenue
Henri BARBUSSE, 93700 Drancy, à
compter du 28/04/2018.
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Bobigny
12100151W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099656-2W – LE PUBLICATEUR LEGAL
JBJ ASSOCIES
SAS au capital de 40.000 €
Siège social :
40 rue Jean Jaurès 93170 Bagnolet
802 490 250 RCS Bobigny
Par décisions en date du 20/04/2018, l’associé unique a décidé de transférer le
siège social au 14 avenue de l’Europe
77144 MONTEVRAIN, à compter du
01/05/2018.
La société sera désormais immatriculée
au RCS de Meaux.
12099657-2W – LE PUBLICATEUR LEGAL
4 INVEST
SAS au capital de 2.000.100 €
Siège social :
40 rue Jean Jaurès 93170 Bagnolet
819 543 224 RCS Bobigny
Par décisions en date du 20/04/2018, l’associé unique a décidé de transférer le
siège social au 14 avenue de l’Europe
77144 MONTEVRAIN, à compter du
01/05/2018.
La société sera désormais immatriculée
au RCS de Meaux.
Suivant procès-verbal en date du
23/3/2018, le Conseil d’Administration a
décidé de coopter en qualité de nouvel admistrateur, Mme Laurence LE BUZULLIER, demeurant 30, avenue du Château
94210 La Varenne Saint Hilaire, et ce en
remplacement de Jean-Bernard MATEU
démissionnaire.
Pour avis.
GRILL FIVE
SASU au capital de 2.000 €
68 Avenue Jean Jaurès
93320 Pavillons-sous-Bois
819723297 RCS Bobigny
Aux termes de l’AGE en date du
10/04/2018, l’associé unique a décidé de
nommer à compter du 10/04/2018 en qualité de Président M. Yousri DZIRI, demeurant 41 Rue Edgard Degas, 93600 Aulnaysous-Bois en remplacement de M. Mounir
MIMOUNI
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Bobigny
12100147 – LE PUBLICATEUR LEGAL
A.E.P, S.A.R.L. au capital de 4.000 €,
sise 144, avenue Joffre, 93800 EPINAYSUR-SEINE, 824 254 528 RCS BOBIGNY. Suivant décisions de l’AGE du
28/3/2018, il a été décidé de transférer le
siège à compter du 1er/4/2018 du
144, avenue Joffre, EPINAY-SUR-SEINE
au 205, rue Georges Clémenceau,
59139 WATTIGNIES. En conséquence,
l’article 4 des statuts a été modifié. La société fera l’objet d’une nouvelle immatriculation au RCS de Lille Métropole. Suivant
cette même assemblée, il a été décidé de
ne pas remplacer Mme Fatima ITTIDAR,
gérante, démissionnaire. Dépôt légal au
GTC de Bobigny. Pour avis, la gérance.
ORANGE BANK
S.A. au capital de 405.575.712 euros
67, rue Robespierre
93100 Montreuil
572 043 800 RCS BOBIGNY
PECOFACET FRANCE
SARL au capital de 255.000 €
Siège social : 22 avenue des Nations
Zone Paris Nord II Bât Evolic 3
93420 Villepinte
341 914 521 RCS Bobigny
Par délibérations en date du 27/04/2018,
les associés ont décidé de :
- nommer en qualité de gérants, M. Christian BERNERT, demeurant Gorch-FockStr, 81827 München, et M. Giuseppe
PIERRI, demeurant Via Lucio Seneca, 3 10088 Volpiano (Italie), en remplacement
de M. Graham BIELINSKI- BRADBURY,
Mme Valérie SCHIERMEYER et M. Jacques DORCIER.
- modifier la dénomination sociale qui sera
désormais : Facet France.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
152302A – LES ECHOS
OFFRESASAISIR. SAS au capital de
2000 euros. Siège social : 2 allée de la
grotte 93160 noisy-le-grand. 811 142 918
RCS bobigny. Le 04/12/2017, l’AGE a décidé d’augmenter le capital d’une somme
de 8000 euros par apport de numéraire
pour le porter à 10000 euros. Modification
au RCS de bobigny.
Sigle : SCOOT AUTO SERVICES
SARL au capital de 7.500 €
114-116 AVENUE VICTOR HUGO
93300 Aubervilliers
809369678 RCS Bobigny
158801A – LES ECHOS
EMD
ONE CAPITAL HOLDING
SARL au capital de 170.000 €. Siège social : 9-11 Avenue Michelet 93400 ST
OUEN. RCS 833 912 421 BOBIGNY.
L’AGO du 16/04/2018 a nommé CAC Titulaire et Suppléant, respectivement : CABINET SAS HSB &PARTNERS, SASU au
capital de 1.000 €, RCS 815 168 984 PARIS, 21 Rue Viete 75017 PARIS et CABINET GROUPE ACTICONSEIL, SARL au
capital de 164.700 €, RCS 478 512 510
LYON, 1 Rue du docteur Pierre Fleury Papillon 69100 VILLEURBANNE. Mention au
RCS de BOBIGNY.
158512A – LES ECHOS
Siège : 89 AVENUE MARCEAU 93700
DRANCY
159341A – LES ECHOS
832811343 RCS de BOBIGNY
MOULOUK TESTE. SCI au capital de 200
euros. Siège social : 6, rue Paul Richez
93120 La Courneuve. RCS Bobigny
493 198 105. Le 21/04/2018, l’AGE a décidé la dissolution anticipée de la société
à compter du 21/04/2018. Radoin Moulouk demeurant 47 rue Léon Bernard
93700 Drancy, a été nommé liquidateur.
Le siège de liquidation a été fixé au siège
social. Modification au RCS de Bobigny.
Par décision de l’AGE du 17/04/2018, il a
été décidé de :
- transférer le siège social au 70 BOULEVARD ANATOLE FRANCE 93200 ST DENIS.
- nommer Président M. HAJI BEGUM
Imran ali 89 avenue marceau 93700
DRANCY en remplacement de M. AKRAM
BILAL démissionnaire
Mention au RCS de BOBIGNY
159013A – LES ECHOS
SARL M&CZ
Au capital de 5800 euros
Siège social : 45 Avenue Victor Hugo, Bât
252, Lot 2-S 93300 Aubervilliers
l’AGE du 23/04/2018 s’est réunie au siège
social et a décidée de poursuivre l’exploitation malgré la perte de la moitie du capital et s’engage à reconstituer celui-ci au
cours des deux prochains exercices le gérant
Notification au RCS de BOBIGNY
159033A – LES ECHOS
158548A – LES ECHOS
SAS CAPASOFT
Au capital de 20000 euros
5 AV. DU GENERAL DE GAULLE
94160 SAINT MANDE
RCS CRETEIL 829077148
Aux termes du procès-verbal de l’AGE du
12/02/2018, la société susvisé, a décidé
de transférer son siège social 5 AV. DU
GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT
MANDE au 4 RUE DES ARTISANS 93160
NOISY LE GRAND, à compter du
12/02/2018.
La présidente est Mme AIDAN Laury demeurant 7 allée Louis Malle 93230 ROMAINVILLE.
Les statuts seront modifiés en conséquence et la société fera l’objet d’une nouvelle immatriculation au RCS de BOBIGNY.
Pour avis,
Le Président
158641A – LES ECHOS
M2S
SARL au capital de 1.000 €. Siège social : 18 AV DE LA REPUBLIQUE 93800
EPINAY SUR SEINE. RCS 798 326 088
BOBIGNY.
L’AGE du 27/04/2018 a nommé gérant :
M MOHAMMAD BILAL HUSSAIN, 73 AV
DE LA REPUBLIQUE 93800 EPINAY
SUR SEINE en remplacement de M MOHAMMAD SHAHBAZ. Mention au RCS de
BOBIGNY.
158700A – LES ECHOS
A.M.A
SCI au capital de 100.000 €
Siège : 51 RUE EUGENE CAS 93240
STAINS
509157772 RCS de BOBIGNY
Par décision de l’AGO du 18/04/2018, il a
été décidé de :
- nommer Gérant M. GEZER Ahmet 16
avenue mistral 77270 VILLEPARISIS en
remplacement de M. GEZER Ali démissionnaire.
Mention au RCS de BOBIGNY
158792A – LES ECHOS
FUN PRESTIGE
SARL au capital de 4.000 €
Siège : 132 RUE DU LANDY 93400 ST
OUEN
517709457 RCS de BOBIGNY
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
VENTES
IMMOBILIÈRES
158745A – LES ECHOS
OSICA (SA D’HLM) Vend 1 appartement
T3 sis 2 allée des Sophoras à ROSNY
SOUS BOIS (93110) dans un immeuble
en copropriété d’une sur face de 66,50 m2
au 1er étage avec un box et une cave de
EI 0736 - UG 037870 - NºCOPRO 53
PRIX LOCATAIRE DU DEPARTEMENT :
144.638 €*(hors frais de notaire et bancaires)
" Le syndicat des copropriétaires ne fait
pas l’objet de procédures menées sur le
fondement des articles 29-1 A et 29-1 de
la loi nº 65-557 du 10 juillet 1965 précitée
et de l’article L. 615-6 du CCH."
159059A – LES ECHOS
Renseignements et Ventes : GROUPE
SNI-GIE VENTES – Anne-Caroline
SCHNIRER TEL : 09 79 99 02 15 aschnirer@groupesni.fr
DISSOLUTIONS
158857B – LES ECHOS
LES FILMS À NOUS
SARL au capital de 7500,00 €
59 rue du capitaine Guynemer, 93230
Romainville
498777697 RCS Bobigny
Par décision de L’AGM en date du
09/04/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 09/04/2018,
nommé en qualité de liquidateur Mme Emmanuelle Sardou, 59 rue du capitaine
Guynemer, 93230 Romainville et fixé le
siège de liquidation et l’adresse de correspondance au siège de la société. Mention
en sera faite au RCS de Bobigny
12099838W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SOLETO-SCI au capital de 1 530 €-Siège
social : 32 avenue du Général de Gaulle
93160 NOISY LE GRAND- 450 770 722
RCS BOBIGNY-Par AGE du 31/12/2017,
il a été donné quitus au mandat du liquidateur et constaté la clôture de liquidation
de la société, dont la personnalité morale
cesse d’exister à compter de ce jour.
12099926W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ATM PRO
SARL au capital de 10.000 €
Siège social : 2 avenue Jean Moulin
93390 Clichy-sous-Bois
812 224 921 RCS Bobigny
Suivant délibérations de l’assemblée générale extraordinaire en date du 24/04/18,
il a été décidé la dissolution anticipée de
la société. Mr Ahmet PARLAYICI, demeurant 2 avenue Jean Moulin 93390 Clichysous-Bois, a été désigné en qualité de Liquidateur.
Le siège de la liquidation est fixé au 2 avenue Jean Moulin 93390 Clichy-sous-Bois.
12099928W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ATM PRO
SARL au capital de 10.000 €
Siège social : 2 avenue Jean Moulin
93390 Clichy-sous-Bois
812 224 921 RCS Bobigny
Suivant délibérations de l’assemblée générale extraordinaire en date du 24/04/18,
il a été pris acte de la clôture des opérations de liquidation. Quitus a été donné au
liquidateur de sa gestion et de son mandat.
La société sera radiée du RCS de Bobigny.
Son fonds de commerce de lutherie vent,
susvisé, exploité 39, allée Etienne Dolet
93320 LES PAVILLONS SOUS BOIS, au
prix de soixante dix mille euros (70.000 €)
et aux conditions fixées entre les parties.
L’entrée en possession a été fixée au 01
janvier 2018.
Les oppositions seront reçues dans les dix
jours de la dernière en date des publications légales au siège de la société 39, allée Etienne Dolet, 93320 LES PAVILLONS SOUS BOIS, pour la validité, et au
Cabinet de Maître Patrick CHAPPEL, Avocat, 118-130 avenue Jean Jaurès – 75019
PARIS, pour la correspondance.
Par acte SSP en date du 14/02/2018,
enregistré à Bobigny le 23/03/2018 dossier 2018.08239, référence 2018 A 04013,
la S.A.R.L. MARKET, 488 965 229 RCS
BOBIGNY, a cédé un fonds de commerce
d’alimentation générale sis et exploité au
122, rue de Paris, 93260 LES LILAS à la
S.A.S.U. BLM, sis au 122, rue de Paris,
93260 Les Lilas, en cours de constitution,
moyennant le prix de 60.000 €. Entrée en
jouissance le 14/02/2018. Les oppositions
seront reçues dans les dix jours de la dernière en date des publications par Me
Mustapha KALAA, avocat, 2, boulevard de
la Liberté, 93260 Les Lilas.
DPE : C
Lots soumis à la copropriété. Nb de lots
dans la copropriété (y compris les annexes) : 96 logements, 96 caves, 171 parkings.
LDEM MANAGEMENT Société à responsabilité limitée au capital de 1.000 €
Siège : 4 Impasse de la Gendarmerie
93400 ST OUEN 803819531 RCS de BOBIGNY Par décision de l’AGE du
30/04/2018, il a été décidé de transférer
le siège social au 32 Ter Boulevard Ornano Immeuble Ornano 1 93200 ST DENIS. Mention au RCS de BOBIGNY.
SAS ROGER PETIT, LUTHIER VENTS,
siège social : 39, allée Etienne Dolet,
93320 Les Pavillons sous Bois, immatriculée au RCS BOBIGNY sous le nº 834
710 196, présidée par Madame Christine
CONRAD, demeurant 39, rue Etienne Dolet, 93320 Les Pavillons sous Bois.
12099921 – LA VIE JUDICIAIRE
LDEM FORMATION Société à responsabilité limitée au capital de 1.000 € Siège :
4 Impasse DE LA GENDARMERIE 93400
ST OUEN 811931815 RCS de BOBIGNY
Par décision de l’AGE du 30/04/2018, il a
été décidé de transférer le siège social au
32 Ter boulevard Ornano Immeuble Ornano 1 93200 ST DENIS. Mention au RCS
de BOBIGNY.
H2N CONSTRUCTIONS
SASU au capital de 12.000 €. Siège social : 21/23 Av Marcel Dassault, 93370
MONTFERMEIL. RCS 814 099 867 BOBIGNY.
L’associé unique, en date du 26/04/2018,
a décidé de transférer le siège social au 5
Av du Général de Gaulle, 94160 ST
MANDE. Radiation du RCS de BOBIGNY
et immatriculation au RCS de CRETEIL.
159237A – LES ECHOS
Le 15.03.2018, l’age de la sci sept, 7 r
chappe 93160 Noisy le grand, capital
1000 €, rcs Bobigny 798468757, décide
de la dissolution anticipée de la société à
compter du 15.03.2018, est nommé liquidateur Thi Diem Van Nguyen sis 7 r
chappe 93160 Noisy le grand et fixe le
siège de la liquidation au siège social. Rcs
Bobigny.
SASU au capital de 8.000 €
RCS BOBIGNY 813 730 660
158332A – LES ECHOS
12100239W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCOOT AUTO SERVICES
Par décision de l’AGE du 21/04/2018, il a
été décidé de transférer le siège social au
66 avenue Des Champs Elysées 75008
PARIS. Radiation au RCS de BOBIGNY
et ré-immatriculation au RCS de PARIS
Les Echos Sociétés
Quote-part de charges annuelles : 1560 €
par an soit 130 € par mois.
" Le syndicat des copropriétaires ne fait
pas l’objet de procédures menées sur le
fondement des articles 29-1 A et 29-1 de
la loi nº 65-557 du 10 juillet 1965 précitée
et de l’article L. 615-6 du CCH."
Offre réservée exclusivement aux locataires OSICA du département de LA SEINESAINT DENIS ainsi qu’aux gardiens de
l’entité pendant deux mois à compter de
la présente publication conformément aux
dispositions de l’article R-443-12 du CCH
relatif aux ventes de logements sociaux
Les locataires d’un logement déjà proposé
à la vente pourront bénéficier, sous certaines conditions, d’un prix d’acquisition inférieur.
Les locataires d’un logement déjà proposé
à la vente pourront bénéficier, sous certaines conditions, d’un prix d’acquisition inférieur soit 133.067 €.
DIVERS
12098821W – LE PUBLICATEUR LEGAL
rectificatif à l’annonce parue dans le publicateur légal du 12/4/2018 concernant
l’immatriculation de FONCIERE IMMO
EXPANSION (département 93), il y a lieu
de lire "aux termes d’un acte SSP en date
du 26/3/2018"
VENTE DE FONDS GERANCE
OPPOSITIONS
12100012W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 19/04/2018,
enregistré au Service Départemental de
l’Enregistrement BOBIGNY, le 27/04/2018
Dossier 2018 11534 Réf 2018 A 05582, la
SAS « SUSHI VILLEMOMBLE » au capital de 8.000 € sise 1 Place de la Gare / 2
Bd Carnot – 93250 Villemomble, 530 889
039 RCS BOBIGNY a cédé à la SASU « M
E C » au capital de 8.000 € sise 10 rue
Hurault – 93250 Villemomble, 838 717 932
RCS BOBIGNY, un fonds de commerce
de « restauration rapide, vente et livraison
de plats à emporter, sur place, et à livrer,
vente d’accessoires non alimentaires »,
connu sous l’enseigne « PLANET
SUSHI » sis et exploité au 1 Place de la
Gare / 2 Bd Carnot – 93250 Villemomble.
L’entrée en jouissance a été fixée au
19/04/2018 moyennant le prix principal de
450.000 €. Les oppositions s’il y a lieu seront reçues dans les dix jours de la dernière en date des publications légales
pour la validité au fonds vendu et pour la
correspondance au cabinet SCP G&B ASSOCIES – Me Isabelle GOMME - Avocat
– 2 av de Messine – 75008 Paris
12100258W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP en date du 20 avril 2018 à
LES PAVILLONS SOUS BOIS (93320),
enregistré le 26 avril 2018 au SDE de BOBIGNY, dossier nº 2018 11455, référence
2018 A 05552,
Monsieur Roger PETIT, exerçant l’activité
de Luthier Vent au 39, allée Etienne Dolet,
93320 Les Pavillons sous Bois, inscrit au
RCS BOBIGNY sous le nº330 871 328
A vendu à :
159281A – LES ECHOS
Suivant acte SSP en date du 12 avril 2018,
enregistré le 20 avril 2018 au SDE de Bobigny, Dossier 2018 10861 – Référence
2018 A 05269,
Didier ROUQUET et Mme Anne
RAMOND épouse ROUQUET
Nés respectivement le 28/03/1950 à
Sousse (Tunisie) et le 26/07/1947 à Nevers (58), tous deux de nationalité française et pharmaciens, demeurant 67 allée
des Bosquets – 93340 LE RAINCY
Ont cédé le fonds de commerce de
pharmacie, immatriculé au RCS de Bobigny, sous le numéro 316 564 707,
qu’ils exploitaient au 73 avenue Marceau – 93700 DRANCY
A la SELARL
PHARMACIE DU BAILLET ,
Au capital de 20.000 €, ayant son siège
73 avenue Marceau – 93700 DRANCY, en
cours d’immatriculation au RCS de Bobigny, représentée par ses associés M. Tanou BAH et la SPFPL de pharmaciens
d’officine SARL GROUPE SAINT CYR,
Cette vente a été consentie au prix de
320 000 €, et l’entrée en jouissance est
fixée au 3 juin 2018.
Les oppositions s’il y a lieu seront reçues
dans les formes légales dans les 10 jours
de la dernière publication, pour la validité
en l’Etude de Maître Fabrice COUVILLERS, huissier de justice, 64 rue Marcelin
Berthelot – 93700 DRANCY, et pour la
correspondance par Maître Mylène CARNEVALI, SELARL CABINET D’AVOCAT
MYLE CARNEVALI, 23 av. Rapp – 75007
PARIS.
Pour avis
DIVERS
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
12100287 – LA VIE JUDICIAIRE
Envoi en possession après le décès de
M. Serge BELLENGER. Par testament
olographe du 14/2/1994, M. Serge Jacques Roland BELLENGER, en son vivant
retraité, à Aulnay-Sous-Bois (93600)
99, rue Maximilien Robespierre, né
16/6/1939 à Le Havre (76600), célibataire,
décédé à Aulnay-Sous-Bois (93600) le
9/1/2018, a institué un légataire universel.
Ce testament a été déposé au rang des
minutes de Me Daniel CHOLEZ, notaire à
Paray-Le-Monial, le 9/2/2018 et le contrôle
de la saisine du légataire universel a été
effectué aux termes d’un acte reçu par Me
François-Xavier BOUSSER, notaire à
Brest, le 19/4/2018 dont la copie authentique a été reçue par le greffe du TGI de
Bobigny, le 23/4/2018. Les oppositions
pourront être formées auprès de Me
EDELMAYER, 32, rue d’Aiguillon, 29200
Brest, notaire chargé du règlement de la
succession. Pour avis. Me Christophe
EDELMAYER.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 15
Jeudi 3 mai 2018 Les Echos Sociétés
VENTES
JUDICIAIRES
12100056 – LE PUBLICATEUR LEGAL
OSICA (SA D’HLM) Vend 1 appartement T3 sis 2, allée des Sophoras à
ROSNY SOUS BOIS (93110) dans un immeuble en copropriété d’une sur face de
66,50 m € au 1er étage avec un box et
une cave de EI 0736 - UG 037870 NºCOPRO 53
PRIX LOCATAIRE DU DEPARTEMENT : 144.638 €*(hors frais de notaire
et bancaires)
DPE : C
"Le syndicat des copropriétaires ne fait
pas l’objet de procédures menées sur le
fondement des articles 29-1 A et 29-1 de
la loi nº 65-557 du 10 juillet 1965 précitée
et de l’article L.615-6 du CCH."
Lots soumis à la copropriété. Nb de lots
dans la copropriété (y compris les annexes) : 96 logements, 96 caves, 171 parkings.
Quote-part de charges annuelles :
1560 € par an soit 130 € par mois.
" Le syndicat des copropriétaires ne fait
pas l’objet de procédures menées sur le
fondement des articles 29-1 A et 29-1 de
la loi nº 65-557 du 10 juillet 1965 précitée
et de l’article L.615-6 du CCH."
Renseignements et Ventes :
GROUPE SNI-GIE VENTES - Anne-Caroline SCHNIRER ; Tél. : 09 79 99 02 15.
aschnirer@groupesni.fr
Offre réservée exclusivement aux locataires OSICA du département de LA
SEINE-SAINT-DENIS ainsi qu’aux gardiens de l’entité pendant deux mois à
compter de la présente publication conformément aux dispositions de l’article R443-12 du CCH relatif aux ventes de logements sociaux Les locataires d’un
logement déjà proposé à la vente pourront
bénéficier, sous certaines conditions, d’un
prix d’acquisition inférieur.
.Les locataires d’un logement déjà proposé à la vente pourront bénéficier, sous
certaines conditions, d’un prix d’acquisition inférieur soit 133.067 €.
94 • VAL-DE-MARNE
SOCIETES
CONSTITUTIONS
159204B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
30/04/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
BABY PANDA
Objet social : La création et la gestion de
micro-crèche en France, De promouvoir
toute action visant à développer la garde
d’enfants de moins de 6 ans, Et développer toute activité contribuant à la réalisation de cet objet.
Siège social : 65 Rue Hoche, 94200
IVRY SUR SEINE Capital : 10 000 € Président : M. Michael QUACH demeurant :
65 Rue Hoche, 94200 IVRY SUR SEINE
élu pour une durée indéterminée Durée :
99 ans à compter de son immatriculation
au RCS de Créteil
12099670W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP du 17.04.2018 a été
constituée une SAS dénommée : XELA
Objet : La prise de tous intérêts et participations dans toutes sociétés ou entreprises françaises ou étrangères Capital :
20.000 € Siège social : 5-7, rue de l’Amiral Courbet 94160 Saint-Mandé Durée :
99 ans Admission aux assemblées –
Vote : Tout associé a le droit de participer
aux assemblées générales et aux délibérations personnellement ou par mandataire. Chaque action donne droit à une
voix. Transmission des actions : Sous
réserve de ce qui est prévu aux articles
14.2 à 14.4 des statuts, la cession ou
transmission des actions est libre. Président : M. Xavier DEQUEST demeurant
14, rue Mandar 75002 Paris. Immatriculation : RCS de Créteil.
12099748W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à Paris
du 24/04/2018 a été constituée une SARL
nommée :
SULTANA INFORMATIQUE
Objet : Achat - vente de téléphones portable, informatique, accessoires, internet,
cabines, téléphonique
Capital : 5.000 € Siège social : 26B rue
du Pont de Créteil, 94100 Saint-Maur-desFossés Durée : 99 ans Gérance : M. Abul
Fazol SHIKDAR, 164, avenue du Président Wilson, 94100 Saint-Maur-des-Fossés.
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Créteil
12099826W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à Chevilly larue du 17/01/2018 a été constituée
une SASU nommée :
Aux termes d’un acte SSP en date du
30/03/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
PAPEXP
Objet social : Conseils RH et paie
Siège social : 30 BOULEVARD ALSACE
LORRAINE, 94170 LE PERREUX SUR
MARNE Capital : 500 € Président : M.
Sébastien Grenier demeurant : 30 BOULEVARD ALSACE LORRAINE, 94170 LE
PERREUX SUR MARNE élu pour une durée de 5 années Admission aux assemblées et exercice du droit de vote : Chaque actionnaire est convoqué aux
Assemblées. Chaque action donne droit à
une voix. Clauses d’agrément : Les actions sont librement cessibles entre actionnaires uniquement avec accord du
Président de la société. Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Créteil
12100321 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Il a été constitué une société par acte
SSP en date du 10/4/2018, à PARIS. Dénomination : STR 2. Forme : SASU.
Siège social : 2, allée des canotiers,
94410 St maurice. Objet : Prise de participation dans toutes sociétés, gestion de
titres, de patrimoine et de valeurs mobilières, conseil et apport d’affaires.Durée de
la société : 99 année(s). Capital social
fixe : 300000 euros. Cession d’actions
et agrément : Les cessions d’actions de
l’associé unique sont libres. Admission
aux assemblées générales et exercice du
droit de vote : Dans les conditions statutaires et légales. Ont été nommés : Président : M. Laurent MAZIERES 2, allée des
canotiers 94410 St maurice.La société
sera immatriculée au RCS de Créteil. CAC
titulaire : SARL FIDUCIAIRE DES TERNES 4, rue Jean Althen 84000 AVIGNON,
442 860 409 RCS d’AVIGNON, Représentant permanent : M. Stéphane RIVIERE.
CAC suppléant : SARL GUERIDO FIDUCIAIRE 4, rue Jean Althen 84000 AVIGNON. 390 559 086 d’AVIGNON. Représentant permanent : Stéphane RIVIERE.
Pour avis.
158702A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 15/4/2018, il
a été constitué une S.A.R.L. Dénomination : CLICK ON WEBB. Siège : 99, quai
de la Marne, 94340 JOINVILLE-LEPONT. Capital : 1.000 €. Objet : spécialisé dans le secteur d’activité des autres
activités de soutien aux entreprises n.c.a. ;
l’exploitation de toutes unités liées à la
restauration et à l’activité traiteur et de préparation de plats cuisinés et à livrer à domicile ; l’événementiel et l’organisation de
manifestations et de festivités ; formation
et conseil dans le domaine culinaire et de
la restauration ; la conception et le développement de procédés et concepts dans
le domaine culinaire ; le conseil en web
medias, en communication et publicité digitale ; la formation dans le domaine digital et le développement de sites web et
toutes prestations liées à l’internet ; la réalisation de toute prestation de service et
notamment dans le domaine digital, réseaux sociaux et technologies de l’information et de communication. Durée :
99 ans. Gérant : M. Mohammed BENZINEB, 99, quai de la Marne, 94340 Joinville-Le-Pont, né le 15/10/1972 à Meknes
(Maroc), nationalité marocaine. Immatriculation : au RCS Créteil.
Suivant acte SSP du 24/04/2018 constitution de la SASU KAIRAN DRIVE Capital fixe : 1000 € Siège social : 106 CHEMIN DU PRE DE L’ETANG PROLONGE
94500 CHAMPIGNY SUR MARNE Objet
social : EXPLOITATION DE VEHICULES
DE TRANSPORT AVEC CHAUFFEUR
(VTC) Président : Mr Kairan IBEN GHARRABIA demeurant 106 CHEMIN DU PRE
DE L’ETANG PROLONGE 94500 CHAMPIGNY SUR MARNE, la société
SASU KAIRAN DRIVE située 106 CHEMIN DU PRE DE L’ETANG PROLONGE
94500 CHAMPIGNY SUR MARNE est en
cours d’immatriculation au RCS de CRETEIL élu pour une durée illimitée. Durée
de la société : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de CRETEIL.
12100218 – LA VIE JUDICIAIRE
Suivant acte SSP à Créteil en date du
25/4/2018, il a été institué une S.A.S.U.
Dénomination : ENYDATA. Capital :
500 €. Siège : 13, rue de la Remise aux
Faisans, bâtiment A, 94600 CHOISY-LEROI. Objet : développement, conception
des logiciels informatiques. Durée :
99 ans. Agrément : la cession des actions
de l’actionnaire unique est libre. Président : ESSALE ADJOMO, 13, rue de la
Remise aux Faisans, bâtiment A, 94600
Choisy-Le-Roi. Immatriculation : au RCS
de Créteil.
ED TRANSPORT
Objet : Transport léger de marchandises
au moyen de véhicules utilitaires de moins
de 3,5 tonnes
Capital : 3.600 € Siège social : 2 RUE
DE BRETAGNE, 94550 Chevilly-Larue
Durée : 99 ans Président : M. Eduard
Tseretyan, 2 rue de bretagne, 94550 Chevilly-Larue
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Créteil
12100115W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP du 18 avril 2018 à VINCENNES il a été constitué une Société par actions simplifiée :
Dénomination sociale : TRUST-ONE
Consulting
Siège social : 137 rue Defrance 94300
VINCENNES
Capital social :1000 €
Objet : Conseil en ingéniérie informatique
Durée : 99 ans
Cession des actions : libre
Admission aux assemblées et vote :
chaque action donnant droit à une voix
pour participer aux assemblées.
Président : Monsieur FAVERO Anthony
demeurant 137 Rue Defrance 94300
VINCENNES
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de creteil
12100121W – LE PUBLICATEUR LEGAL
159215B – LES ECHOS
12100145 – LA VIE JUDICIAIRE
Aux termes d’un acte SSP du 23 mars
2018, il a été constitué une Société par
actions simplifiée :
Dénomination sociale : U MaePo
Siège social : 19 rue de la Grande Ceinture 94100 Saint Maur des Fossés
Capital social : 50.000 €
Objet : La prospection, l’acquisition, la
souscription, la détention, la gestion et
la cession de toutes actions et de tous
autres titres de toute société ainsi que
l’acquisition, l’administration et la gestion par location ou tout autre moyen
de tous immeubles et biens immobiliers.
Durée : 99 ans
Cession des actions : libre
Admission aux assemblées et vote :
tout actionnaire peut participer aux assemblées quel que soit le nombre de ses
actions, chaque action donnant droit à une
voix.
Président : M. Christophe Renfer demeurant 19 rue de la Grande Ceinture
94100 Saint-Maur des Fossés.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Créteil.
Pour avis
12100178W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte s.s.p. du
26.04.2018, il a été constitué une Société
à responsabilité limitée présentant les caractéristiques suivantes :
Dénomination : PARIS-BREIZH 94
Capital : 10.000 €
Siège social : 8, rue Saint Hilaire – 94210
LA VARENNE SAINT HILAIRE
Objet social : La création, achat, vente et
exploitation de tous fonds de commerce
de café, restaurant, traiteur, vente à emporter, cours de cuisine, vins et liqueurs.
Durée : 99 ans
Gérant : M. Médéric MENARD et Mme
Nathalie BOUSSARD épouse MENARD
demeurants 2 rue Pleyel – 75012 PARIS
La société sera immatriculée au R.C.S. de
CRETEIL
12100226 – LA VIE JUDICIAIRE
Il a été constitué une société par acte
SSP en date du 28/4/2018 à Fontenaysous-Bois. Dénomination : BEST VALDE-FONTENAY. Forme : S.A.S. Siège :
3, rue Coli, 94170 LE PERREUX-SURMARNE. Capital : 1.000 € divisé en 1.000
actions de 1 € chacune, réparties entre les
actionnaires proportionnellement à leurs
apports respectifs. Objet : la prise de participation dans toutes entreprises et société, ainsi que la gestion de ces participations. Durée : 99 ans. Cession
d’actions et agrément : agrément. Admission aux AG et exercice du droit de
vote : tout actionnaire peut participer aux
assemblées. Chaque action donne droit à
une voix. Président : M. Simon DUPUIT,
3, rue Coli, 94170 Le Perreux-sur-Marne.
Immatriculation : au RCS de Créteil. Julien FAURE.
152492A – LES ECHOS
Constitution de la sci : Sci Kiba, 1 ch. de
la pl. de l’église 94320 Thiais. Cap. : 1 €.
Objet : immobilier. Gérant : Céline Roussel, 1 ch. de la pl. de l’église 94320 Thiais.
Durée : 99 ans au rcs de Créteil.
152501A – LES ECHOS
Constitution de la sci : Cgd, 1A rue du Gal
de Gaulle 94430 Chennevieres sur marne.
Cap. : 2000 €. Objet : immobilier. Gérant :
Ghenadie Cucereavii, 1A rue du Gal de
Gaulle 94430 Chennevieres sur marne.
Durée : 99 ans au rcs de Créteil.
158776A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 08/04/2018 constitution de SASU GAROS CONSULTING ;
Capital social : 1000 € ; Siège social : 31 Avenue Daumesnil 94160 Saint
Mande Objet : Participation par achat
souscription apport fusion et par tout autre
moyen et la gestion de toutes valeurs mobilières et l’acquisition de tous biens mobiliers et immobiliers ; Président :
Mr Pierre-Simon De La Seigliere demeurant au 31 Avenue Daumesnil 94160 Saint
Mande, élu pour une durée illimitée ; Admission aux assemblées et exercice du
droit de vote : chaque actionnaire est
convoqué aux Assemblées. Chaque action donne droit à une voix. Clauses
d’agrément : Les actions sont librement
cessibles entre actionnaires uniquement
avec accord du Président de la société.
Durée de la société : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Créteil.
158803A – LES ECHOS
Par acte SSP du 23/04/2018 il a été constitué une SARL dénommée : BDR 94
FRESNES 14 CHARCOT Sigle :
BDR94F14C Nom commercial : CRÈCHE
BERCEAU DES ROIS - FRESNES CHARCOT ZOLA Siège social : 14 rue du
docteur charcot 94260 FRESNES Capital : 20.000 € Objet : Crèche : établissement d’accueil du jeune enfant Gérant : M.
NTCHOUANGHO LAMINSI Armel 5 Rue
du Limousin 91220 BRETIGNY SUR
ORGE Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de CRETEIL
158804A – LES ECHOS
Par acte SSP du 23/04/2018 il a été constitué une SARL dénommée : BDR 94 CRETEIL 4 GIRAUDOUX Sigle : BDR94C4G
Nom commercial : CRÈCHE BERCEAU
DES ROIS - CRÉTEIL - PRÉFECTURE
Siège social : 4 place jean giraudoux
94000 CRETEIL Capital : 20.000 € Objet :
Crèches : Etablissements d’accueil du
jeune enfant. Gérant : M.
NTCHOUANGHO LAMINSI Armel 5 Rue
du Limousin 91220 BRETIGNY SUR
ORGE Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de CRETEIL
159134A – LES ECHOS
Par acte SSP du 30/04/2018 il a été constitué une SARL à associé unique dénommée : PLACE IMMOBILIER Siège social :
2 rue des bateliers 94170 LE PERREUX
SUR MARNE Capital : 5.000 € Objet :
Agence immobilière, mandataire, intermédiation de transactions, activités de gestion de locations, marchands de biens Gérant : M. GABISON Kevin 2 Rue DES
BATELIERS 94170 LE PERREUX SUR
MARNE Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de CRETEIL
159162A – LES ECHOS
157845A – LES ECHOS
Par acte SSP du 16/04/2018 il a été constitué une SARL dénommée :
CHRISTALE
Siège social : 7 rue Parmentier 94100 ST
MAUR DES FOSSES. Capital : 1.800 €.
Objet : Production, Achat, vente, importation, exportation et conditionnement de
produits alimentaires. Gérant : M TOURRETTE Alexandre, 7 rue Parmentier
94100 ST MAUR DES FOSSES. Durée :
99 ans. Immatriculation au RCS de CRETEIL.
Par acte SSP du 17/04/2018 il a été constitué une SASU dénommée : VITALLISE
Siège social : 25 av victor hugo 94600
CHOISY LE ROI Capital : 1.000 € Objet :
Btp Président : M. URSU Vitalie 25 av victor hugo 94600 CHOISY LE ROI Durée :
99 ans à compter de l’immatriculation au
RCS de CRETEIL
MODIFICATIONS
158721B – LES ECHOS
CLIVIA
158564A – LES ECHOS
Par acte SSP du 10/01/2018 il a été constitué une SCI dénommée :
ESTHIA
Siège social : 3 av kleber 94130 NOGENT SUR MARNE. Capital : 1.000 €.
Objet : transactions immobilières. Gérant : Mme ZHENG iris, 10 rue Breguet
75011 PARIS. Cession de parts : Agrément requis sauf entre associés. Durée :
99 ans. Immatriculation au RCS de CRETEIL.
SARL au capital de 1000,00 €
165 AVENUE ARISTIDE BRIAND, 94230
CACHAN
837912898 RCS Créteil
Par décision de L’AGE en date du
20/04/2018 il a été pris acte de la nomination de M. LIANGDONG CAI, demeurant 76 AVENUE DE FLANDRE 75019
PARIS en qualité de nouveau Gérant, à
compter du 20/04/2018 pour une durée illimitée, en remplacement de Mme
CHANGQIU YANG, Gérant démissionnaire. Mention en sera faite au RCS de
Créteil
158887B – LES ECHOS
158669A – LES ECHOS
Par acte SSP du 15 04 2018 il est constitué une : S.C.I. Dénomination : SCI NAVIAN. Capital social : 1.000 €. Siège social : 8 avenue des Arts 94100
SAINT-MAUR-DES-FOSSES. Durée : 99
ans. Objet : Acquisition, gestion,
construction et location de tous biens immobiliers. Gérant : Mr GUIROY Adrien
demeurant 8 avenue des Arts 94100
SAINT-MAUR-DES-FOSSES. Immatriculation au RCS de CRETEIL
KINE OSTEO GAMBETTA
SELARL au capital de 10000,00 €
111 avenue GAmbetta, 94700 MAISONS
ALFORT
821536422 RCS Créteil
Sigle : KOG
Par décision de L’AGO en date du
01/03/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 27 avenue
GAmbetta, 94700 MAISONS ALFORT à
compter du 01/04/2018. Mention en sera
faite au RCS de Créteil
158897B – LES ECHOS
ENJOY
SASU au capital de 5000 €
63 bis avenue du Maréchal de Lattre de
Tassigny,
94440 Villecrenes
817757545 RCS Créteil
L’AGE du 30/09/2017 a décidé en vertu
de l’article L 225-248 du Code de
commerce qu’il n’y avait pas lieu de dissoudre la société.
158916B – LES ECHOS
LT2
SAS à capital variable de 100,00 €
9/11 RUE BENOIT MALON,
92160 SURESNES
531085207 RCS Nanterre
Par décision du Président en date du
28/04/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au TOUR EUROPA, 1 AVENUE DE L’EUROPE, 94320
THIAIS à compter du 28/04/2018.
Président : M. GERARD GUENEBAUT,
demeurant 119 RUE DE L’ABBE
GROULT, 75015 PARIS
La société sera immatriculée au RCS de
Créteil et sera radiée du RCS de Nanterre
159227B – LES ECHOS
SASU BATIVITA
SASU au capital de 1000,00 €
30 rue de la varenne, 94100 SAINT MAUR
DES FOSSES
829694611 RCS Créteil
Par décision du Président en date du
02/05/2018 il a été pris acte de modifier
l’objet social de la société, à compter du
02/05/2018
Nouvel objet social : entreprise de rénovation tous corps d’état, menuiserie, plomberie, électricité, peinture, carrelage, revêtement de sol, installation de système de
chauffage et de climatisation, travaux
d’isolation thermique et phonique. Mention
en sera faite au RCS de Créteil
12100170 – LE PUBLICATEUR LEGAL
GARAGE LLOBET, S.A.S. au capital
de 40.000 €, sise 8/10, rue des Orvilliers,
94320 THIAIS, 345 245 807 RCS CRETEIL. Aux termes d’une décision en date
du 27/4/2018, l’Associée unique a décidé
de transférer le siège du 8/10, rue des Orvilliers, 94320 THIAIS au 8, rue des Cèdres Bleus, 94320 THIAIS à compter du
15/4/2018 et de modifier en conséquence
l’article 3 des statuts. Pour avis. Le président.
158936B – LES ECHOS
ECODIAGE
SARL Unipersonnelle au capital de
7000,00 €
192 Avenue de la Maréchale, 94420 LE
PLESSIS TREVISE
793653320 RCS Créteil
Par décision du Gérant en date du
15/04/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 22 rue de
Penthièvre, 86000 Poitiers à compter du
15/04/2018. La société sera immatriculée
au RCS de Poitiers et sera radiée du RCS
de Créteil
12100220 – LE PUBLICATEUR LEGAL
H & L, S.A.S. au capital de 463.800 €,
sise 8/10, rue des Orvilliers, 94320
THIAIS, 501 568 844 RCS CRETEIL. Aux
termes d’une délibération en date du
27/4/2018, l’AGE des associés de la
S.A.S. H & L a décidé de transférer le
siège du 8/10, rue des Orvilliers, 94320
THIAIS au 8, rue des Cèdres Bleus,
94320 THIAIS à compter du 15/4/2018 et
de modifier en conséquence l’article 3 des
statuts. Pour avis. Le président.
12087405W – LE PUBLICATEUR LEGAL
159038B – LES ECHOS
NEUFSYS
SASU au capital de 5000,00 €
45, rue de Villeneuve, 94150 RUNGIS
820303626 RCS Créteil
Par décision de L’AGO en date du
10/04/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 47-49, Rue
Michel Carré, 95100 ARGENTEUIL à
compter du 10/04/2018.
Autres modifications :
- il a été pris acte de la nomination de M.
Yasser BEN MOUSSA, demeurant 75,
Rue Laplace 94110 ARCUEIL en qualité
de nouveau président, à compter du
10/04/2018 pour une durée illimitée, en
remplacement de M. Zakaria BENMOUSSA, Président démissionnaire. La
société sera immatriculée au RCS de Pontoise et sera radiée du RCS de Créteil
159077B – LES ECHOS
CERONI ET FILS
SARL au capital de 7622,00 €
AVENUE DES ROSES B5 ZAC DE LA
BUTTE GAYEN, 94440 SANTENY
324646710 RCS Créteil
Par décision de L’AGE en date du
25/03/2018 il a été pris acte de la nomination de M. MEHMET YAGBASAN, demeurant AVENUE JEAN BAPTISTE FORTIN 92220 BAGNEUX en qualité de
nouveau Gérant, à compter du 25/03/2018
pour une durée illimitée, en remplacement
de M. MARCIO DO CARMO MORAIS,
Gérant démissionnaire. Mention en sera
faite au RCS de Créteil
CONSORTIUM SPORTIF BOWLING
S.A.R.L. au capital de 108.000 euros
119, Quai d’Artois
94170 Le Perreux-sur-Marne
775 561 293 RCS CRETEIL
Il résulte des décisions collectives extraordinaires des associés en date des
30/1/2018 et 6/2/2018, et de la décision
de la Gérance du 23/3/2018, que le capital
social a été réduit de 49.915,63 euros afin
d’être ramené à 58.084,37 euros, réalisé
par voie de rachat de 2.542 parts sociales
en vue de leur annulation. Les statuts ont
été modifiés en conséquence.
Pour avis.
12087406W – LE PUBLICATEUR LEGAL
CONSORTIUM FINANCIER LASIB
S.A.R.L. au capital de 37.000 euros
119, Quai d’Artois
94170 Le Perreux-sur-Marne
342 665 239 RCS CRETEIL
Il résulte des décisions collectives extraordinaires des associés du 5/2/2018, et de
la décision de la Gérance du 23/3/2018,
que le capital social a été réduit de 9.620
euros afin d’être ramené à 27.380 euros,
réalisé par voie de rachat de 52 parts sociales en vue de leur annulation. Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Pour avis.
12099820W – LE PUBLICATEUR LEGAL
159106B – LES ECHOS
DEBRABANT CONSULTANTS
SARL au capital de 6000,00 €
9 avenue de Paris, 94300 VINCENNES
509395687 RCS Créteil
Par décision de L’AGM en date du
31/03/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 636 CHEMIN
DE JEAN PAUL, CENTRE ARIA BAT A
LOT 4 BIS, 83440 CALLIAN à compter du
31/03/2018. La société sera immatriculée
au RCS de Draguignan et sera radiée du
RCS de Créteil
159188B – LES ECHOS
EXEAT
SAS au capital de 1000,00 €
41 RUE LEON BOCQUET, 94100
SAINT-MAUR DES FOSSES
831190079 RCS Créteil
Par décision en date du 30/04/2018 il a
été pris acte de la nomination de Mme
Amandine DORIN, demeurant 41 RUE
LEON BOCQUET 94100 SAINT-MAUR
DES FOSSES en qualité de nouveau Président, à compter du 02/05/2018 pour une
durée illimitée, en remplacement de M.
JOEL BRUNET, Président démissionnaire.
Autres modifications : - AMANDINE DORIN démissionne de fait de son poste de
DG à compter du 02/05/2018. Mention en
sera faite au RCS de Créteil
Par AGE du 2/01/2018, les Associés de la
Société AMBROSIA TECHNOLOGIES,
SARL au capital de 4 000 €. Siège social :
69-71 Avenue Foch - 94100 ST MAUR
DES FOSSES (514 273 069 RCS CRETEIL) statuant en application de l’article L.
223-42 du Code de commerce, ont décidé
qu’il n’y avait pas lieu à dissolution de la
Société. Pour avis.
12099985W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SNC LEADER PRICE ARGENTIERE
Société en nom collectif au capital de
872.000 euros
Siège social : 123, quai Jules Guesde –
94400 Vitry-sur-Seine
809 462 534 RCS Créteil
Le 28 février 2018, les associés ont transféré le siège social de la Société, à
compter de cette date, à Castelsarrasin
RN 113 - Artel Est - 82100 Castelsarrasin
et modifié en conséquence l’article 4 des
statuts.
Mention au RCS de Créteil.
12100002W – LE PUBLICATEUR LEGAL
LES PATIOS DE LIMEIL
SCI au capital de 1.000 €
192, rue Royale, 94370 Sucy-en-Brie
789014818 RCS Créteil
Aux termes de l’AGE en date du
01/01/2018, les associés ont décidé de
transférer le siège social à 10, avenue de
l’Alma, 94210 Saint-Maur-des-Fossés, à
compter du 01/01/2018.
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Créteil
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
12100003W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12100047W – LE PUBLICATEUR LEGAL
HESTIA
SNC MINI LP 2
Société en nom collectif au capital de
28.090 euros
Siège social : 123, quai Jules Guesde,
94400 Vitry-sur-Seine
803 766 948 RCS Créteil
Le 28 février 2018, les associés ont transféré le siège social de la Société, à
compter de cette date, à Montauban I,
963-993, rue de l’Abbaye - 82000 Montauban et modifié en conséquence l’article 4
des statuts.
La société sera désormais immatriculée
au RCS de Montauban.
SCI au capital de 1.000 €
192, RUE ROYALE, 94370 Sucy-en-Brie
811635341 RCS Créteil
Aux termes de l’AGE en date du
01/01/2018, les associés ont décidé de
transférer le siège social à 10, AVENUE
DE L’ALMA, 94210 Saint-Maur-des-Fossés, à compter du 01/01/2018.
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Créteil
12100004W – LE PUBLICATEUR LEGAL
CÔTÉ PYRAMIDE
SCI au capital de 1.000 €
192, rue Royale, 94370 Sucy-en-Brie
791863475 RCS Créteil
Aux termes de l’AGE en date du
01/01/2018, les associés ont décidé de
transférer le siège social à 10, avenue de
l’Alma, 94210 Saint-Maur-des-Fossés, à
compter du 01/01/2018.
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Créteil
12100006W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI AUBERT 57
SCI au capital de 1.524,49 €
Siège social : 57 rue Aubert 94400 VITRY
S/SEINE
RCS CRETEIL D 338.863.103
Aux termes des décisions de l’AGO du
16.04.2018 Mme Sarah MARTIN demeurant 59 rue Auber 94400 VITRY S/SEINE
a été nommée gérante de la société à
compter du 16.04.2018 en remplacement
de Mr André MARTIN gérant démissionnaire.
Pour avis.
La gérance
12100167W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI IMMO PRESTIGE
SCI au capital de 100 €
1 VOIE DAUMIER, 94400 Vitry-sur-Seine
478248438 RCS Créteil
Aux termes d’une décision en date du
30/04/2018, les associés ont pris acte de
la modification de la gérance de la société
à compter du 30/04/2018 :
- Mme STEPHANIE DE PASCALE, demeurant 1 VOIE DAUMIER, 94400 Vitrysur-Seine en remplacement de LARUCCIA DAVID
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Créteil
12100195W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12100011W – LE PUBLICATEUR LEGAL
AUBERGINE ; SARL au capital de
8000 € ; Siège social :112 avenue de
Paris, 94306 Vincennes Cedex ; RCS
CRETEIL nº511 339 897NOMINATION
ADMINISTRATEUR PROVISOIRE
Aux termes d’une ordonnance rendue par
le Tribunal de Commerce de CRETEIL le
11 avril 2018 : Maître Jérôme CABOOTER, demeurant 8 Place Robert Belvaux,94170 LE PERREUX SUR MARNE,
a été nommé en qualité d’administrateur
provisoire avec mission de gérer et d’administrer la société ci-dessus citée.
Un exemplaire de ladite ordonnance sera
déposée au greffe du tribunal de
commerce de CRETEIL. L’administrateur
provisoire.
AMF IMMO
12100203W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI au capital de 1.000 €
192, rue Royale, 94370 Sucy-en-Brie
808214746 RCS Créteil
Aux termes de l’AGE en date du
01/01/2018, le gérant a décidé de transférer le siège social à 10, avenue de l’Alma,
94210 Saint-Maur-des-Fossés, à compter
du 01/01/2018.
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Créteil
JITEX CONSULTING GROUP
SARL au capital du 97.650 euros
Siège social : 108, avenue de Fontainebleau – 94270 Le Kremlin-Bicêtre
351 343 934 R.C.S. CRETEIL
Aux termes des décisions de l’associé unique du 27 mars 2018 : Cyril BOISSY demeurant 98, rue Nollet – 75017 Paris, a
été nommé en qualité de gérant en remplacement d’Yves-Michel PEYRACHE.
12100028W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12099888 – LA VIE JUDICIAIRE
MINI LP 57
Société en Nom Collectif
au capital de 381.670 euros
Siège social : 123 quai Jules Guesde –
94400 Vitry-sur-Seine
808 066 674 RCS Créteil
Le 28 février 2018, les associés ont transféré le siège social de la Société, à
compter de cette date, à RD 491 – 169
Avenue du golf - 73420 Drumettaz-Clarafond et modifié en conséquence l’article 4
des statuts.
La société sera désormais immatriculée
au RCS de Chambéry.
SCI 169, S.C. au capital de 40.000 €,
sise 53, rue Musselburgh, 94500 CHAMPIGNY-SUR-MARNE, 529 882 961 RCS
CRETEIL. Par décision du 10/4/2018,
l’AGO prend acte de la démission de
M. Jean-Claude MONNERAYE, de son
mandat de gérant et décide de nommer
M. William MONNERAYE, 17, rue Gabrielle Josserand, 93500 PANTIN, gérant,
à compter de ce jour.
12100032W – LE PUBLICATEUR LEGAL
MINI LP 6
Société en nom collectif
au capital de 37.350 euros
Siège social : 123 quai Jules Guesde –
94400 Vitry-sur-Seine
804 917 631 RCS Créteil
Le 28 février 2018, les associés ont transféré le siège social de la Société, à
compter de cette date, au 135, rue de
l’Abrivado - 34160 Castries et modifié en
conséquence l’article 4 des statuts.
La société sera désormais immatriculée
au RCS de Montpellier.
12100035W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SNC MINI LP 56
Société en Nom Collectif
au capital de 111.640 euros
Siège social : 123 quai Jules Guesde –
94400 Vitry-sur-Seine
808 066 435 RCS Créteil
Le 28 février 2018, les associés ont transféré le siège social de la Société, à
compter de cette date, à Avenue de la Folatière - 38480 Pont de Beauvoisin et modifié en conséquence l’article 4 des statuts.
La société sera désormais immatriculée
au RCS de Vienne.
12100041W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SNC MINI LP 41
Société en nom collectif
au capital de 373.340 euros
Siège social : 123, quai Jules Guesde –
94400 Vitry-sur-Seine
808 008 361 RCS Créteil
Le 28 février 2018, les associés ont transféré le siège social de la Société, à
compter de cette date, au 33, avenue de
la Libération - 33700 Mérignac et modifié
en conséquence l’article 4 des statuts.
La société sera désormais immatriculée
au RCS de Bordeaux.
152579A – LES ECHOS
SCI AZALEE. SCI au capital de 1000 euros. Siège social : 55 av. joffre 94100
Saint-Maur-des-Fossés. 798 423 943
RCS Creteil. Le 23/03/2018, l’AGE a décidé de transférer le siège social 9 rue
Louis Maurice 94210 Saint-Maur-des-Fossés. Modification au RCS de Créteil.
158513A – LES ECHOS
H2N CONSTRUCTIONS
SASU au capital de 12.000 €. Siège social : 21/23 Av Marcel Dassault, 93370
MONTFERMEIL. RCS 814 099 867 BOBIGNY.
L’associé unique, en date du 26/04/2018,
a décidé de . - transférer le siège social
au 5 Av du Général de Gaulle, 94160 ST
MANDE. Président : M HANNOU Jamal,
2 allée de Coubron 93390 CLICHY SOUS
BOIS. - modifier l’objet social comme suit :
travaux de construction d’autres bâtiments. Radiation du RCS de BOBIGNY et
immatriculation au RCS de CRETEIL.
158686A – LES ECHOS
SAS VALENTON KEBAB
SAS au capital de 1000 €
Siège social : 35 Rue des Sablonnières
94460 VALENTON
RCS CRETEIL 828 980 193
Par l’AGE du 16/04/2018, il a été décidé
de nommer président Mr TURK Mustafa demeurant au 3, rue Anatole France
91860 EPINAY-SOUS-SENART, en remplacement de Mr SAHIN Mahmut démissionnaire. Modification au RCS de CRETEIL
Jeudi 3 mai 2018
L’AGE du 30/03/18 a décidé de transférer
le siège social au 1, rue des Marronniers,
Zac Le Plateau de l’Hay, 94240 L’HAYLES-ROSES, à compter du 01/01/2018.
Objet social : La propriété, l’administration et l’exploitation par bail ou location ou
autrement de tous immeubles bâtis ou
non.
Durée : 50 années jusqu’au 28/12/2037.
En conséquence, elle sera immatriculée
au RCS de CRETEIL et elle sera radiée
au RCS de NANTERRE.
159039A – LES ECHOS
COCCHI 6 BIS
SCI au capital de 12.000 euros
Siège social : 3, rue Denis Lavogade
94360 BRY SUR MARNE
RCS CRETEIL 528 859 614
Le 11/04/2018, l’assemblée générale
a constaté la démission de Jean Luc COCCHI, co-gérant. Modification au RCS de
CRETEIL.
159127A – LES ECHOS
SCI NICOVALENTE
Société Civile Immobilière au capital social de 1.524 euros
Siège social : 5, Rue de Cherbourg à BRY
SUR MARNE (94360)
378 073 639 R.C.S. CRETEIL
Les associés, par AG du 23/03/2018, ont
décidé de transférer le siège social de la
société à Trélannec à CROZON (29160),
à compter du 01/04/2018. L’article 5 des
statuts a été modifié en conséquence. Le
dépôt légal sera effectué auprès du GTC
de Créteil et de Brest.
DISSOLUTIONS
12100143 – LE PUBLICATEUR LEGAL
LA SUITE, S.A.R.L. en liquidation au
capital de 5.000 €, sise 93, Grande rue
Charles-De-Gaulle, 94130 NOGENTSUR-MARNE, 789 287 687 RCS CRETEIL. Par décision de L’AGE en date du
31/3/2018, il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 31/3/2018,
de nommer liquidateur Mme Elena LOPEZ
MILLET, épouse VENEL, 54B, avenue du
Port-au-Fouarre, 94100 Saint-Maur-DesFosses, de fixer le siège de liquidation et
l’adresse de correspondance au 54B, avenue du Port-au-Fouarre, 94100 SaintMaur-Des-Fosses. Mention sera faite au
RCS de Créteil. Le liquidateur.
IGP, S.A.S. à Associé unique au capital
de 7.000 €, sise 5, rue Gambetta, 94120
FONTENAY-SOUS-BOIS, 809 579 881
RCS CRETEIL. Par décision à FontenaySous-Bois du 18/4/2018, la société GIC
PATRIMOINE, sise 5, rue Gambetta,
94120 FONTENAY-SOUS-BOIS, 537 810
350 RCS de Créteil, associée unique de
la société IGP ci-dessus désignée, a prononcé la dissolution de cette dernière.
Cette décision a fait l’objet d’une déclaration auprès du GTC de Créteil. En application de l’article 1844-5 AL.3 du Code civil, la dissolution de ladite société
entraînera transmission universelle de son
patrimoine à la société GIC PATRIMOINE
sans qu’il y ait lieu à liquidation, les créanciers pouvant faire opposition dans les
conditions et délais prévus par ledit article.
Le dépôt des actes et pièces relatifs à la
dissolution sera effectué au GTC de Créteil en annexe au RCS. Pour avis.
12099792W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SARL au capital de 25.000 €
78 rue Garibaldi – 94100 ST MAUR DES
FOSSES
RCS Créteil 538 012 568
Réunis en AGO le 25 juin 2015, les associés reprennent et confirment la décision
de nomination des commissaires aux
comptes avec effet depuis l’exercice clos
le 31/12/2013 et jusqu’à l’AG statuant sur
les comptes de l’exercice 2018 , à savoir :
CAC Titulaire : SAS FRANCE AUDIT
COMPTABLE, 8 esplanade de la Manufacture – 92130 ISSY LES MOULINEAUX,
RCS Nanterre 400 191 664
CAC suppléant : SARL AUDEXO, 8 esplanade de la Manufacture – 92130 ISSY
LES MOULINEAUX, RCS Nanterre
448 742 890
Mention sera faite au RCS de Créteil.
159150A – LES ECHOS
AV PARIS
Société à responsabilité limitée
Au capital de 1 600 €
Siège social : 3 ter avenue Jeanne d’Arc
94 170 LE PERREUX SUR MARNE
811 679 844 RCS CRETEIL
Aux termes d’une décision en date du 27
novembre 2017, l’assemblée générale
des associés a décidé la dissolution anticipée de la société à compter de ce jour,
et sa mise en liquidation.
Les associés ont nommé comme liquidateur Monsieur Antoine MILKOFF, 3 ter
avenue Jeanne d’Arc, 94 170 LE PERREUX SUR MARNE, avec les pouvoirs les
plus étendus pour réaliser les opérations
de liquidation et parvenir à la clôture de
celle-ci.
Le siège de la liquidation est fixé au 3 ter
avenue Jeanne d’Arc, 94 170 Le Perreux
sur Marne, adresse à laquelle toute correspondance devra être envoyée, et, actes et documents relatifs à la liquidation
devront être notifiés.
Pour avis, le représentant légal.
SCI MONTANA
SCI au capital de 1.000 €. Siège social :
15 rue de Bournalières, 86580 VOUNEUIL
SOUS BIARD. RCS 818 978 751 POITIERS
L’AGE du 01/05/2018 a décidé de transférer le siège social au 6 Avenue du Panorama, 94230 CACHAN, à compter du
25/06/2018. Radiation du RCS de POITIERS et immatriculation au RCS de CRETEIL.
159174A – LES ECHOS
SCI BOURDIGNON
SCI au capital de 1 000 €
Siège Social : 11 avenue des Sorbiers
94210 La Varenne Saint Hilaire
RCS CRETEIL 815 054 135
L’AGE du 27/04/2018 a décidé de transférer le siègesocial à 4 rue Bourdignon,
94100 SAINT-MAUR-DES-FOSSES
Mention au RCS de CRETEIL
159315A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 94 et 75
« FERRI-SOCOFINORD »
Société au capital de 10.500 €
Siège Social : 13 Rue Dubrunfaut 75012
PARIS
RCS PARIS : 572 082 972
Gérante : SANDRIN Brigitte
Suivant Procès Verbal de l’AGE du
03/04/2018, à l’unanimité, les porteurs de
parts acceptent que le siège social soit
transféré à compter du 23/04/2018 à
l’adresse suivante : 3 Impasse des Marais
Z.I. Les Grands Marais Garosud 94000
CRETEIL.
Radiation au Greffe de PARIS
Réimmatriculation au Greffe de CRETEIL
12099867 – LA VIE JUDICIAIRE
GMT.W, S.A.S.U. au capital de 1.000 €,
sise 12, avenue du Plessis-Trévise, 94420
LE PLESSIS-TREVISE, 802 986 216 RCS
CRETEIL. L’associé unique en date du
25/3/2018 a été décidé la dissolution anticipée de la société à compter du
25/3/2018, a nommé comme liquidateur
M. Grégory CONCAUD, 12, avenue du
Plessis-Trévise, 94420 Le Plessis-Trevise
avec les pouvoirs les plus étendus. Le
siège de liquidation est fixé au 12, avenue
du Plessis-Trévise, 94420 Le Plessis-Trevise. Le dépôt des actes et pièces relatifs
à la liquidation sera effectué au RCS de
Créteil. Pour avis, le liquidateur.
158847A – LES ECHOS
SAD’S CONSEIL
SARL au capital de 20.000 €
78 rue Garibaldi
94100 ST MAUR DES FOSSES
RCS Créteil 752 547 760
Le 31 décembre 2017, les associés ont
approuvé les comptes de liquidation de la
société, donné quitus au liquidateur et
constaté la clôture des opérations de liquidation à compter de ce même jour. La société sera radiée du RCS de Créteil.
159183A – LES ECHOS
SCI LENNY
SCI au capital de 2 000 €
Siège social : 22 avenue des
Marguerites. 94350VILLIERS SUR
MARNE
RCS CRETEIL 799028816
Par l’AGE du 12/04/2018, les associés ont
approuvé lescomptes de liquidation,
donné quitus au liquidateur et l’ont déchargé de sonmandat, puis ont prononcé
la clôture des opérations de liquidation.
Radiationau RCS de CRETEIL.
159271A – LES ECHOS
158961A – LES ECHOS
TROC A SUIVRE
Cette annonce paraît dans les départements 94 et 92
SOCIETE CIVILE IMMOBILIERE LE CAP
Société Civile Immobilière
Au capital de 1 524,49 Euros
Siège social : 6 avenue Henri Marrou
92290 CHATENAY- MALABRY
RCS NANTERRE 343 267 902
SARL à associée unique en cours de
liquidation au capital de 7.650 €
Siège de liquidation : 41 bis avenue de la
République – 94100 SAINT MAUR DES
FOSSES
Adresse de correspondance : 26
boulevard des Mûriers 94210 LA
VARENNE SAINT HILAIRE
448 053 793 RCS CRETEIL
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
DIVERS
159294B – LES ECHOS
Additif à l’annonce parue dans Les Echos
(Le Publicateur Légal – La Vie Judiciaire),
le 02/05/2018, concernant la société CERONI ET FILS, lire par décision de l AGE
en date du 25/03/2018il a été pris acte du
changement de la dénomination la Sarl
CERONI et fils le nouveaux nom est 3F
12100146 – LE PUBLICATEUR LEGAL
159133A – LES ECHOS
BS INTER
Par décision du 30/04/2018, l’associée
unique a décidé la dissolution anticipée de
la Société à compter du 30/04/2018 et
nommé liquidateur Corine CZORNOMAZ,
demeurant 26 Boulevard des Mûriers –
94210 LA VARENNE SAINT HILAIRE. Le
siège de liquidation a été fixé au siège social mais toute correspondance devra être
adressée au domicile du liquidateur.
VENTE DE FONDS GERANCE
OPPOSITIONS
12099228W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP en date à Paris du
29/3/2018, enregistré au Service Départemental de l’Enregistrement de Créteil le
19/4/2018, dossier 2018 10319, référence
2018 A 03894,
La société FLJ DISTRIBUTION, S.A.R.L.
au capital de 1.000 euros, ayant son siège
social sis 11 S, rue d’Angers, CP 90717,
Bâtiment B3 A, 94584 Rungis, immatriculée sous le nº 799 992 102 RCS CRETEIL,
A cédé à :
La société J. COLAS & Cie, S.A.R.L. au
capital de 140.000 euros, ayant son siège
social sis 1, rue des Tropiques 94150 Rungis, immatriculée sous le nº 542 046 404
RCS CRETEIL,
LE FONDS DE COMMERCE de "vente en
gros, demi-gros et distribution de fruits et
légumes", sis et exploité au 11 S, rue d’Angers, CP 90717, Bâtiment B3 A, 94584
Rungis, moyennant le prix de 200.000 euros.
L’entrée en jouissance a été fixée rétroactivement au 1/3/2018.
Les oppositions, s’il y a lieu, seront reçues
dans les dix jours de la dernière en date
des publications légales, pour la validité à
l’adresse du fonds cédé, et pour la correspondance au Séquestre Juridique de l’Ordre des Avocats de Paris, 11 Place Dauphine 75001 Paris.
Pour avis.
UNIQUE GÉRANCE
159151A – LES ECHOS
Par acte SSP du 15/04/2017, la société
SCI SOCIETE CIVILE IMMOBILIERE
MONTALEGRE au capital de 457,35 € €,
sise 42 RUE LENINE 94200 IVRY-SURSEINE Nº378840151 RCS de CRETEIL a
confié en location-gérance à Mme PINTO
DA VEIGA Maria mavilde 42 rue lenine
94200 IVRY SUR SEINE, son fond de
commerce de CAFE RESTAURANT. sis
et exploité au 42 rue lenine 94200 IVRY
SUR SEINE. La présente location-gérance est consentie et acceptée pour une
durée de 2 an(s) à compter du 01/05/2017
renouvelable par tacite reconduction.
Les Echos Sociétés
158881B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
25/04/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
SANI NEGOCE
Objet social : Import, export et négoce de
tous types de produits
Siège social : 3 rue Michel Ange, 95120
Ermont Capital : 1000 € Président : M.
Sanoussi SYLLA demeurant : 3 rue Michel
Ange, 95120 Ermont élu pour une durée
indéterminée Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Pontoise
158888B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
27/04/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
MILELIS
Objet social : Nettoyage des chantiers,
bureaux, industriels, époussetage, nettoyage des sols, vitres, entretien des espaces vert, ect..
Siège social : 34 BD ROGER SALENGRO, 95190 GOUSSAINVILLE Capital :
2000 € Président : M. Céline DARICI demeurant : 21 Allée Paul lafargue, 93320
Les pavilons sous bois élu pour une durée
indéterminée Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Pontoise
158964B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
05/04/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
3.A HOLDING
Objet social : Prise de participation dans
des sociétés
Siège social : 2, boulevard du Port,
95000 CERGY Capital : 1000 € Président : M. Yvan FAMBY demeurant : 2,
boulevard du Port, 95000 CERGY élu pour
une durée indéterminée Admission aux
assemblées et exercice du droit de
vote : Chaque actionnaire est convoqué
aux Assemblées. Chaque action donne
droit à une voix. Clauses d’agrément :
Les actions sont librement cessibles entre
actionnaires uniquement avec accord du
Président de la société. Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Pontoise
159023B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
25/04/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
VBL BUSINESS
Objet social : Prestations de services,
évènementiels, conciergerie, et négoces
en tous genres
Siège social : 3 CHEMIN DES BOTTES,
95300 PONTOISE Capital : 1000 € Président : Mme VIRGINIE CRUZ demeurant : 22 RUE DES ETOURNEAUX,
95610 ERAGNY élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Pontoise
159338B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
23/04/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
ANSA BAT
95 • VAL-D'OISE
SOCIETES
CONSTITUTIONS
Objet social : Travaux de Rénovation Générale et Vente de Matériaux de Bâtiment
Siège social : 48 Boulevard Jean Allemane, 95100 ARGENTEUIL Nom
commercial : ANSA BAT Capital : 200 €
Président : M. ansar MUHAMMAD demeurant : 3 allée des Bleuets, 95400 VILLIERS LE BEL élu pour une durée de 99
années Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Pontoise
158720B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
27/04/2018 il a été constitué une SCI nommée :
HM GOMA
Objet social : L’acquisition, la gestion et
l’exploitation par bail, location ou autre des
biens immobiliers de la société. Entre
dans l’objet social la vente exceptionnelle
d’un des biens immobiliers dans le cadre
d’une gestion patrimoniale et civile.
Siège social : 31 rue des écoles, 95460
Ezanville Sigle : HMG Capital : 1000 €
Gérant : M. Jura Helmut GOMA, 31 rue
des écoles, 95460 Ezanville Les parts sociales sont librement cessibles au profit
d’un associé, conjoint, ascendant ou descendant. Toute cession de parts sociales
à d’autres personnes est soumise au préalable à agrément de la collectivité des Associés réunis en Assemblée Générale Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Pontoise
158844B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
29/04/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
EVANS AUTO
Objet social : - vente de tous véhicules
d’occasion - toutes prestations de services en lien avec l’objet ci-dessus
Siège social : 6 rue de l’Escouvrier,
95200 Sarcelles Capital : 500 € Président : M. Nissim MALKA demeurant : 4 allée Paul Claudel, 95350 Saint-Brice-sousForêt élu pour une durée indéterminée
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Pontoise
12099915 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP du 17/04/2018 il est
constitué une S.A.S.U. Dénomination :
MAYOR BAT. Sigle : M.B. Capital :
1.000 €. Siège : 1, place de la Paix 95300 PONTOISE. Durée : 99 ans. Objet : travaux de rénovation en bâtiment,
vente de tous produits non réglementés.
Président : M. Oscar MAYOR, 1, place de
la Paix, 95300 Pontoise. Chaque action
donne droit à la participation aux assemblées et au vote. Les cessions sont libres.
Immatriculation : au RCS de Pontoise.
12099714W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP du 28/03/2018, il a été
constitué une SELAS présentant notamment les caractéristiques ci-après :
Dénomination : "PHARMACIE DO PHAM"
Siège social : 12, avenue Jean Jaurès 95340 PERSAN
Capital social : 600.000 € constitué d’un
apport en nature.
Objet social : L’exploitation de la profession de pharmacien d’office
Durée : 99 ans
Président : Mr Quynh DO PHAM demeurant 12, avenue Jean Jaurès - 95340 PERSAN
Immatriculation au RCS de Pontoise
12100037W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à SARCELLES du 27/02/2018 a été constituée
une SASU nommée :
ROMY’S VTC
Objet : Transport de personnes avec
chauffeur.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Jeudi 3 mai 2018
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 17
Les Echos Sociétés
Capital : 500 € Siège social : 11, rue
Louis Lebrun, 95200 Sarcelles Durée : 99
ans Président : M. Jérémie BIRKENWALD, 11, rue Louis Lebrun, 95200 Sarcelles
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Pontoise
12100244W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte authentique en date
à ERAGNY SUR OISE du 01/05/2018 a
été constituée une EURL nommée :
VIBOUDECORATION
Objet : Peintures et Décoration
Capital : 1.000 € Siège social : 9 RUE
DES ECOLES, 95610 Éragny Durée : 99
ans Gérance : M. GREGORY VIBOUD, 9
RUE DES ECOLES, 95610 ERAGNY.
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Pontoise
Cession de parts sociales : soumise à
agrément
Immatriculation au RCS de PONTOISE
Durée de la société : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de PONTOISE.
157979A – LES ECHOS
159365A – LES ECHOS
Suivant un acte ssp en date du
01/04/2018, il a été constitué une SASU
Dénomination :
Par acte SSP du 13/04/2018, il a été
constitué une société civile dénommée
« MPIALA ». Capital : 265.000 €. Siège
social : CORMEILLES-EN-PARISIS
(95240) 19 route d’Argenteuil. Objet social : acquisition, détention, gestion de
tous biens et droits immobiliers, et de tous
instruments financiers, droits sociaux et
valeurs mobilières. Durée : 99 ans. Gérant : Madame Gisèle EYANG NDOUTOUME, LIBREVILLE BP 9930 (GABON).
RCS de PONTOISE. Clause d’agrément
sauf entre associés et descendants.
BL DECONOV
Siège social : 17 Rue De Turennes
95560 MONTSOULT
Capital : 1000 €
Objet : peinture générale en bâtiment
Durée : 99 ans
Président : M. LAZAREVIC Branislav
16-18 De La Cour Des Noues 75020 PARIS
Immatriculation au RCS de PONTOISE
MODIFICATIONS
12100323W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 25/4/2018 ,
il a été constitué une Société civile :
Dénomination sociale : LEELOO
Siège social : 1, rue du Moulin, 95450
Longuesse
Capital social : 1000 €
Objet : l’acquisition, l’administration, la
gestion et la cession d’un patrimoine
composé de biens immobiliers et mobiliers
en ce compris la prise de participation
dans toute société ou groupement...
Durée : 99 ans.
Cession des parts sociales : les parts
osicales sont librement cessibles entre associés et au profit des ascendants ou descendants du cédant
Gérant :Monsieur Cyril PANTANELLA demeurant 1, rue du Moulin, 95450 Longuesse
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Pontoise.
Pour avis
152406A – LES ECHOS
Betibam’s
Forme : Société par actions simplifiée
Siège : 31 rue Sœur Azelie 95170 Deuil
la Barre
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Pontoise
Capital social : 1.000 €
Objet : E-commerce : vente en ligne de
produits non réglementés. Gestion de site
internet de mise en relation de vendeurs
et d’acheteurs de biens et services (sauf
produits ou services réglementés).
Conseil en marketing.
Exercice du droit de vote : Tout associé
peut participer aux décisions collectives
sur justification de son identité et de l’inscription en compte de ses actions au jour
de la décision collective. Sous réserve des
dispositions légales, chaque associé dispose d’autant de voix qu’il possède ou représente d’actions.
Transmission des actions : La cession
des actions de l’associé unique est libre.
Président : Mme Mvom-Nadia MAFO demeurant 31 rue Sœur Azelie 95170 Deuil
la Barre.
157508A – LES ECHOS
Par acte SSP du 22/04/2018, il est constitué une S.C.I. :
Dénomination :
SCI DU PHENIX
Capital : 1.000 €.
Objet : Acquisition gestion location de
tous biens immobiliers.
Siège social : 138 avenue du Général Leclerc, 95230 SOISY-SOUS-MONTMORENCY.
Durée : 90 ans.
Gérante : Melle Isabelle DUPONT, 138
avenue du Général Leclerc, 95230
SOISY-SOUS-MONTMORENCY.
Immatriculation : RCS PONTOISE
157798A – LES ECHOS
Suivant un acte ssp en date du
06/04/2018, il a été constitué une SASU
Dénomination :
AZAD
Siège social : 16 Rue Edmond Bourgeois
95340 PERSAN
Capital : 5000 €
Objet : entreprise générale de maçonnerie
Durée : 99 ans
Président : M. ALGUNERHAN ERCAN
16 Rue Edmond Bourgeois 95340 PERSAN
Immatriculation au RCS de PONTOISE
157857A – LES ECHOS
Suivant un acte ssp en date du
12/04/2018, il a été constitué une SCI
Dénomination :
SCI DAHMANI ET FILS
Siège social : 25 Boulevard Joffre 95220
HERBLAY
Capital : 100 €
Objet : achat, vente, location, administration et exploitation de tous biens immobiliers
Durée : 99 ans
Gérant : M. DAHMANI Chabane 25 Boulevard Joffre 95220 HERBLAY
158440A – LES ECHOS
Suivant un acte ssp en date du
23/04/2018, il a été constitué une SAS
Dénomination :
UN PAIN C’EST TOUT
Sigle : UPCT
Siège social : 94/100 Rue Rouget De
L’isle 95870 BEZONS
Capital : 8000 €
Objet : laboratoire de produits de boulangerie artisanale
Durée : 99 ans
Président : M. AKIL Reda Ismael 2 Rue
Dupressoir 92230 GENNEVILLIERS
Cession d’actions : Soumise à agrément
Immatriculation au RCS de PONTOISE
158867B – LES ECHOS
SARL MATHIOT GHERIBI
SARL au capital de 7500,00 €
19 rue Georges Méliès, 95220 HERBLAY
753533074 RCS Pontoise
Sigle : MG
Par décision de L’Associé Unique en date
du 29/04/2018 il a été pris acte de la nomination de M. Hédi GHERIBI, demeurant
19 rue Georges Méliès 95220 HERBLAY
en qualité de nouveau Gérant, à compter
du 29/04/2018 pour une durée illimitée, en
remplacement de M. Marlène MATHIOT,
Gérant démissionnaire. Mention en sera
faite au RCS de Pontoise
158921B – LES ECHOS
158520A – LES ECHOS
Suivant un acte ssp en date du
25/04/2018, il a été constitué une SAS
Dénomination :
R CAR
Siège social : 11 Rue Bellevue 95140
GARGES LES GONESSE
Capital : 50000 €
Objet : location de courte duree de voitures et de vehicules automobiles legers
Durée : 99 ans
Président : M. MANSOURI KADA 1 Rue
Racine 92140 CLAMART
Cession d’actions : AGREMENT
Immatriculation au RCS de PONTOISE
158821A – LES ECHOS
Par acte ssp en date du 09/04/2018, il a
été constitué une SARL
Dénomination :
LES COMPAGNONS DE
L’ASCENSEUR
Sigle : LCA
Nom commercial : Brahim OUICHEN
Siège social : 43 Rue Du Poirier Baron
95110 SANNOIS
Capital : 30000 €
Objet : dépannage, montage et maintenance d’ascenseurs et de monte-charges,
réseaux y compris fibre, plomberie, chauffage, vmc, rénovation globale
Durée : 99 ans
Gérance : M. OUICHEN Brahim 43 Rue
Du Poirier Baron 95110 SANNOIS
Immatriculation au RCS de PONTOISE
158896A – LES ECHOS
Par acte authentique du 10/01/2018, il a
été constitué une SARL ayant les caractéristiques suivantes :
Dénomination :
Raptor transports
Objet social : Transports de marchandises, déménagement ou location de véhicules avec conducteurs destinés au transport de marchandises à l’aide de véhicules
n’excedant pas 3,5 tonnes
Siège social : 1 rue de la destiné, 95800
Cergy.
Capital : 5000 €
Durée : 99 ans
Gérance : M. Smail Anthony, demeurant
1 rue de la destiné, 95800 Cergy, M. Merimi Yanis, demeurant 2 impasse de
l’osier, 95280 Jouy-le-Moutier
Immatriculation au RCS de Pontoise
159076A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 10/04/2018 constitution de la SAS :
JEFF KING OF CARS
Capital fixe : 500 €
Siège social : 34 rue du Travers des
Champs Guillaume 95240 CORMEILLES
EN PARISIS
Objet social : Entretien, réparations, carrosserie, peinture de tous véhicules ;
Vente de véhicules à la carte.
Président : Mr Jeffrey EQUILLE demeurant 3 rue de Paris 78600 MAISONS LAFFITTE élu pour une durée illimitée
Admissions aux assemblées et exercice du droit de vote : chaque associé
est convoqué aux Assemblées. Chaque
action donne droit à une voix.
Clauses d’agrément : les actions sont
librement cessibles
SCI VICENZA
SCI à capital variable de 44 000,00 €
3 rue Jacques Chaban Delmas, 95170
Deuil la Barre
575152854 RCS Pontoise
Par décision de L’AGO en date du
20/04/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 3, Chemin
Communal, 95160 MONTMORENCY à
compter du 28/04/2018. Mention en sera
faite au RCS de Pontoise
159187B – LES ECHOS
SCI DE LA TOUR B
SCI au capital de 1732,00 €
3 PLACE DE LA PAIX, 95300 PONTOISE
785897190 RCS Pontoise
Par décision de L’AGE en date du
12/01/2004 il a été pris acte de la démission du Gérant M. PIERRE BEAUDIER, à
compter du 13/01/2004. M. THIERRY
COEN, Gérant, demeure seul dirigeant à
compter de cette même date. Mention en
sera faite au RCS de Pontoise
200252 – LE PUBLICATEUR LEGAL
ELYSEE ETOILE, S.A.S. au capital de
22.860 €, sise 5, rue de l’Etoile, 75017 Paris, 652 028 796 RCS PARIS. Erratum à
l’annonce nº 2088943W parue dans " Le
Publicateur Légal " du 27/2/2018, il fallait
lire : La société SAINT-HONORE BK & A,
140, rue du Faubourg Saint-Honoré,
75008 Paris est nommée CAC.
12099889W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SL TRANSPORTS
SAS au capital de 15 000 euros
Siège social : 4 Rue des Silos à Grains,
95460 EZANVILLE
820708881 RCS PONTOISE
Aux termes d’une décision en date du 1er
Avril 2018, M. Slimane BEN ZEKRI, demeurant 96 Rue Claude Monet, 95540
MERY-SUR-OISE a été nommé en qualité
de Président en remplacement de M. David LUU, démissionnaire.
L’article 38 des statuts a été modifié en
conséquence et le nom de M. David LUU
a été retiré des statuts sans qu’il y ait lieu
de le remplacer par celui de M. Slimane
BEN ZEKRI.
L’associée unique a décidé de transférer
le siège social 4 Rue des Silos à Grains,
95460 EZANVILLE au 96 Rue Claude Monet, 95540 MERY-SUR-OISE à compter
du 1er Avril 2018 et de modifier en conséquence l’article 4 des statuts.
POUR AVIS
Le Président
12099936W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI AKBH
SCI au capital de 1.000 €
665 CHEMIN DU GROS BOIS, 38500
Buisse
484996475 RCS GRENOBLE
Aux termes de l’AGO en date du
01/03/2018, les associés ont décidé de
transférer le siège social à 7 AVENUE DE
LA CASCADE, 95200 Sarcelles, à
compter du 01/03/2018.
Objet : SCI IMMOBILLIERE, Durée : 99
ans
A NOME EN QUALITE DE GERANT
ISAAC FRANCK NE A LONDRES LE
03/11/1958 DOMICILIE AU 7 AVENUE
DE LA CASCADE 95200 SARCELLES
EN REMPLACANT L ANCIEN GERANT
MR DAHAN DAVID DEMEURANT AU 665
CHEMIN DU GROS BOIS 38500 LA
BUISSE PAR L ASSEMBLEE GENERALE LE 01/03/2018
Radiation du RCS de GRENOBLE et immatriculation au RCS de Pontoise
12100065W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ADDITIF à l’insertion parue dans LES
ECHOS du 01/05/2018, concernant la société AU DERMO. Il y a lieu d’ajouter :
Complément concernant l’adresse du
siège social situé PLACE DES TOULEUSES 95000 CERGY
12100222W – LE PUBLICATEUR LEGAL
159218B – LES ECHOS
SARL SEFER
SCI GAB
SARL au capital de 2.000 €
32 RUE PAUL DELINGE
95880 Enghien-les-Bains
830161535 RCS Pontoise
Aux termes de l’AGE du 05/03/2018 les
associés ont décidé de transformer la société en société par actions simplifiée.
Président : Mme SABINE MOSSERI, demeurant 32 RUE PAUL DELINGE, 95880
Enghien-les-Bains
Accès aux assemblées et vote : Tout actionnaire peut participer aux assemblées,
quel que soit le nombre de ses actions,
chaque action donnant droit à une voix.
Transmission des actions : il existe des
clauses statutaires d’agrément à l’égard
des tiers.
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Pontoise
SCI au capital de 1000,00 €
11 avenue Julia, 95230 Soisy sous
Montmorency
497844357 RCS Pontoise
Par décision du CA en date du 01/05/2018
il a été décidé de transférer le siège social
de la société au 39 chemin du grand Montagné, 30400 Villeneuve lès Avignon à
compter du 01/05/2018. La société sera
immatriculée au RCS de Nîmes et sera radiée du RCS de Pontoise
159236B – LES ECHOS
FUNKY VEGGIE
SAS au capital de 1000,00 €
Parc Technologique de Montmagny, 26
rue des Sablons, 95360 MONTMAGNY
821407863 RCS Pontoise
Par décision en date du 23/04/2018 il a
été décidé de modifier le capital de la société en le portant de 1000,00 € à 1250 €.
Mention en sera faite au RCS de Pontoise
159340B – LES ECHOS
MCCS FIBRE TELECOM
SARL au capital de 1000,00 €
15 VENELLES DES ORCHIDEES
POURPRES, 95180 MENUCOURT
830082285 RCS Pontoise
Par décision de L’AGE en date du
15/03/2018 il a été pris acte de changer la
dénomination de la société, à compter du
15/03/2018, pour MC TELECOM. Mention
en sera faite au RCS de Pontoise
12100219 – LE PUBLICATEUR LEGAL
AMONDIAL GOURMET, S.A.R.L. au
capital de 1.000 €, sise "Le Dôme", 1, rue
de la Haye, BP 12910, 95731 Roissy
CDG, 93290 TREMBLAY-EN-FRANCE,
505 209 155 RCS BOBIGNY. Aux termes
d’une délibération en date du 24/4/2018,
l’AGE des associés de la société susvisée
a décidé de transférer le siège du 1, rue
de la Haye, " Le Dôme", BP 12910, 95731
Roissy CDG, 93290 TREMBLAY-ENFRANCE, au 6, rue Fréderic Joliot Curie, 95500 GONESSE à compter du 1er/
5/2018 et de modifier en conséquence
l’article 5 des statuts. Pour avis. La gérance.
12100212 – LA VIE JUDICIAIRE
MANULAV, S.A.S. au capital de
60.000 €, sise 8/10, allée Rosa Luxembourg, Parc des Bellevue, 95610 ERAGNY-SUR-OISE, 331 604 355 RCS PONTOISE. Suivant la délibération de
l’associé unique du 26/4/2018, il a été décidé de ne pas renouveler les mandats du
CAC suppléant et du CAC titulaire . et de
nommer, en conséquence, CAC titulaire
la CIE EUROPEENNE DE COMPTABLITE, S.A.R.L. 441 386 596 RCS de Paris, 116, rue de Courcelles, 75017 Paris à
compter de ce jour pour une durée de six
exercices. Pour avis, le président.
150563A – LES ECHOS
A-OK FRANCE
SAS au capital de 30.000 €
Siège social : 23/25 avenue de l’Eguillette
95310 SAINT OUEN L’AUMONE
820321 735 RCS PONTOISE
L’AGE du 12/03/2018 a décidé d’étendre
l’objet social aux activités de : commerce
de gros. Mention au RCS de PONTOISE
Suivant décisions de l’associé unique du
01/04/2018 : le siège social a été transféré, à compter du même jour, au 165 rue
du Général De Gaulle 95370 MONTIGNY
LES CORMEILLES. En conséquence,
l’article 4 des statuts a été modifié.
L’objet social a été étendu à compter du
même jour aux activités suivantes : Programmation informatique, Conseil informatique, Audit informatique, Maintenance
de systèmes et de réseaux informatiques,
Hébergement de systèmes informatique,de site et d’applications en ligne, Planification et conception (études, conseil)
de systèmes informatiques intégrant les
technologies du matériel, des logiciels et
des communications (et formation à l’utilisation), Conseil en développement logiciel
personnalisé, et également le commerce
de détail spécialisé de produits par Internet. En conséquence, l’article 2 des statuts a été modifié.
Dépôt légal GTC PONTOISE. Pour avis,
le gérant
157260A – LES ECHOS
LISA
SARL au capital de 1.000 €
Siège : 2 RUE DE LA REPUBLIQUE
95100 ARGENTEUIL
753421031 RCS de PONTOISE
Par AGE du 23/04/2018, il a été décidé de
nommer nouveau gérant M. CHOBBOU
ALI demeurant 53 Avenue Henri Barbusse
93700 DRANCY à compter du 23/04/2018
en remplacement de M. CHOBBOU ABDELKADER démissionnaire. Mention au
RCS de PONTOISE
157893A – LES ECHOS
COFFREX
SARL au capital de 7.500 €
Siège : 5 AVENUE DU GENERAL DE
GAULLE 95100 ARGENTEUIL
521105585 RCS de PONTOISE
Par AGE du 29/01/2018, après avoir
constaté que l’actif net est devenu inférieur à la moitié du capital social, a décidé
qu’il n’y avait pas lieu de dissoudre la société, conformément aux dispositions de
l’article L.223-42 du code de commerce.
Mention au RCS de PONTOISE
158055A – LES ECHOS
GROUPE J.C.L.
CONSTRUCTION
SAS au capital de 3.000 €
Siège : 44 B RUE DE NORMANDIE 95810
EPIAIS RHUS
831665468 RCS de PONTOISE
Par AGO du 03/04/2018, il a été décidé
de nommer nouveau président M. PRESSAC Frédéric demeurant 25 Rue Le Clos
Des Princes 60149 SAINT CREPIN IBOUVILLERS à compter du 03/04/2018 en
remplacement de M. LOUSTO Diego démissionnaire
Mention au RCS de PONTOISE
158190A – LES ECHOS
GARAGE PARIS-CHANTILLY
AUTOS
SARL au capital de 15.244,09 €
Siège : 129 AVENUE DE LA DIVISION
LECLERC 95200 SARCELLES
329105027 RCS de PONTOISE
Par AGE du 04/09/2008, il a été décidé de
nommer nouveau gérant M. ZAGDOUN
Emile demeurant 2 Rue Archereau 75019
PARIS à compter du 04/09/2008 en remplacement de Mme BERRIH ZAGDOUN
Hanna décédée.
Mention au RCS de PONTOISE
158235A – LES ECHOS
E.M.A ESPACE MENTHE
AGRICOLE
SASU au capital de 1.000 €
Siège : 123 BOULEVARD DE L HOPITAL
75013 PARIS
830043741 RCS de PARIS
Par décision de l’AGE en date du
01/04/2018, il a été décidé les modifications suivantes à compter du 01/04/2018.
1/Changement de présidence Mr ACHIBAN Brahim quitte son poste de Président. Mr ESSARJANI Said, demeurant
Résidence Ouled Ziane Imm C et G 5 No
21 Ain Borja Casablanca MAROC est
nommé nouveau Président pour une durée indéterminée.
2/ Transfert de siège : Le siège est transféré au 238 route d’Enghien 95100 ARGENTEUIL.
Radiation du RCS de PARIS Inscription au
RCS de PONTOISE
152347A – LES ECHOS
DEVGO
Société à responsabilité limitée
au capital de 3.000 €
Siège social : 74 chaussée Jules César
95150 TABERNY
814 739 629 RCS PONTOISE
158470A – LES ECHOS
LORIN
SASU au capital de 1.000 €
Siège : 8 AVENUE LOUIS LECOIN 95490
VAUREAL
823294590 RCS de PONTOISE
Par AGE du 10/04/2018, il a été décidé de
nommer nouveau président M. POLAT
ERHAN demeurant 10 Avenue Des Jasmins 95500 GONESSE à compter du
10/04/2018 en remplacement de M. POLAT ERGIN démissionnaire
Mention au RCS de PONTOISE
158502A – LES ECHOS
LE COQ DORÉ
SARL au capital de 8.000 €
Siège : 11 AVENUE DU MARECHAL
FOCH 95100 ARGENTEUIL
793701863 RCS de PONTOISE
Par décision de l’AGE du 21/04/2018, il a
été décidé de :
- nommer Gérant M. ERDOGAN Furkan
40 avenue liegeard 93270 SEVRAN en
remplacement de M. BAYRAKCIOGLU
ABDO démissionnaire.
Mention au RCS de PONTOISE
158550A – LES ECHOS
EVY PRO TECH
SARL au capital de 6.000 €
Siège : 7 RUE DESCARTES 95330
DOMONT
801169772 RCS de PONTOISE
Par AGE du 31/03/2018, il a été décidé de
nommer nouveau gérant M. BUSILA Teodor demeurant 12015 Résidence La Forestière 93390 CLICHY SOUS BOIS à
compter du 31/03/2018 en remplacement
de M. YABAS Hormuz démissionnaire
Mention au RCS de PONTOISE
158585A – LES ECHOS
B B ETUDE
SCI au capital de 1.000 €
Siège : 8 RUE D AULNAY 95500
GONESSE
479926131 RCS de PONTOISE
Par AGE du 25/04/2018, il a été décidé à
compter de ce même jour de nommer gérant, M. HADDOUCHE KAMEL au 8 rue
d’Aulnay 95500 GONESSE en remplacement de M. HASNAOUI KHALID, démissionnaire.
Mention au RCS de PONTOISE
158692A – LES ECHOS
TICTIC
TICTIC, EURL au capital de 8500 euros,
14 Avenue Gabriel Peri 95210 Saint-Gratien. RCS Pontoise 492244694. Suite
A.G.E du 25-04-2018 et à compter du
02-04-2018 : Transfert du siège social à :
3 Avenue John Fitzgerald Kennedy,
95210 Saint-Gratien. Statuts mis à jour.
Formalités au RCS de Pontoise.
158711A – LES ECHOS
MCI RENOV BAT
SASU au capital de 15.000 €
Siège : 1 RUE NORMANDIE NIEMEN
93350 LE BOURGET
803602978 RCS de BOBIGNY
Par AGE du 26/04/2018, il a été décidé de
transférer le siège social au 9 Rue Danton
95190 GOUSSAINVILLE, à compter du
26/04/2018.
Présidence : M. SINGH JAGWANT, Demeurant 9 Rue Danton 95190 GOUSSAINVILLE
Radiation au RCS de BOBIGNY et immatriculation au RCS de PONTOISE
158729A – LES ECHOS
DTP2I
SARL au capital de 105.444 euros
Siège social : Zone d’activités des
Carreaux - Rue des Carreaux – 95640
MARINES
481 955 458 RCS PONTOISE
Aux termes de l’AGE en date du
30.03.2018, il a été décidé de :
- transformer la société en SAS, sans
création d’un être moral nouveau et
d’adopter la nouvelle forme des statuts. La
dénomination, l’objet, la durée et le siège
social restent inchangés ;
- nommer en qualité de Président la société PRATZEN INVESTISSEMENTS, société civile au capital de 746.520 euros,
sise 4, rue du Climat de Beaulin – 45600
SAINT-FLORENT, immatriculée au RCS
ORLEANS sous le nº752 531 228 ;
- confirmer les mandats des sociétés
PIERRE MERCADAL & ASSOCIES et
CAGNAT ASSOCIES, respectivement
commissaires aux comptes titulaire et suppléant.
Dépôt légal au RCS PONTOISE.
158770A – LES ECHOS
Avis de modification
Dénomination sociale : AXNET TRAITEMENT ARCHITECTONIQUE. Forme : société à responsabilité limitée. Siège social : 162-164 rue de Paris 95150
Beauchamp. Capital social : 15000 euros. Numéro SIREN : 444 279 640
Aux termes d’une assemblée générale extraordinaire du 30 avril 2018, les associés
ont décidé de transférer à compter du 30
avril 2018 le siège social qui était situé
162-164 rue de Paris, 95150 BEAUCHAMP à l’adresse suivante : 6 avenue
Morère 95250 BEAUCHAMP. Les statuts
ont été modifiés en conséquence. Le dé-
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
18 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
pôt légal sera effectué au registre du
commerce et des sociétés de PONTOISE. Pour avis et mention.
158813A – LES ECHOS
MAISON QUELIN
SAS au capital de 1.000 €
Siège : 6 RUE CARNOT 95160
MONTMORENCY
833165475 RCS de PONTOISE
Par décision de l’AGE du 12/04/2018, il a
été décidé d’étendre l’objet social à :
Achat et vente de fromages, de produits
laitiers, affinage, restauration rapide/vente
à emporter. Mention au RCS de PONTOISE
Par décision extraodinaire du 30 avril
2018, l’associé unique a décidé de transférer à compter du 30 avril 2018 le siège
social qui était situé 162-164 rue de Paris,
95150 TAVERNY à l’adresse suivante : 14
rue du Pont 95300 PONTOISE. Les statuts ont été modifiés en conséquence. Le
dépôt légal sera effectué au registre du
commerce et des sociétés de PONTOISE. Pour avis et mention.
158950A – LES ECHOS
Avis de modification
Dénomination sociale : POINT
BLANC
AGENCE CRISTAL EVENT
Forme : société à responsabilité limitée à
associé unique. Siège social : 162-164
rue de Paris 95150 Taverny. Capital social : 7.622,45 euros. Numéro SIREN :
432 513 760
EURL au capital de 2000 €
Siège social : 6 IMPASSE MOZART,
95110 Sannois
824 390 660 RCS de Pontoise
En date du 28/04/2018, le gérant a décidé
de transférer le siège social de la société
2 PROMENADE DES DEUX PUITS,
95110 Sannois, à compter du 05/05/2018
Mention au RCS de Pontoise
Aux termes d’une décision extraordinaire
du 30 avril 2018, l’associé unique a décidé
de transférer à compter du 30 avril 2018
le siège social qui était situé 162-164 rue
de Paris, 95150 TAVERNY à l’adresse
suivante : 6 avenue Morère 95250 BEAUCHAMP. Les statuts ont été modifiés en
conséquence. Le dépôt légal sera effectué au registre du commerce et des sociétés de PONTOISE. Pour avis et mention.
158904A – LES ECHOS
158906A – LES ECHOS
158999A – LES ECHOS
RM TRANSPORT
SASU au capital de 1800 €
Siège social : 32 rue de la bataille, 95240
Cormeilles-en-Parisis
824 417 976 RCS de Pontoise
En date du 09/04/2018, l’associé unique a
décidé de modifier le capital social de la
société en le portant de 1800 Euros, à
4500 Euros
Modification au RCS de Pontoise
METALOC
SASU au capital de 100000 €
Siège social : 11-17 rue Constantin
Pecqueur, 95150 Taverny
750 980 476 RCS de Pontoise
En date du 15/12/2017, l’associé unique a
pris acte de la démission des fonctions de
directeur général délégué de M. LECORRE Alexandre, à compter du
01/01/2018.
Modification au RCS de Pontoise
158915A – LES ECHOS
ECO GESTION PRESTATION ET
LOGISTIQUE
SASU au capital de 4.000 €
Siège : 5 RUE ALEXANDRINE
DELANDES 95500 BONNEUIL EN
FRANCE
828372904 RCS de PONTOISE
Par AGE du 30/04/2018, il a été décidé de
transférer le siège social au 4 Avenue
Pierre Salvi 95500 GONESSE, à compter
du 03/01/2018.
Mention au RCS de PONTOISE
158937A – LES ECHOS
Avis de modification
T.H.P TECHNIQUES D’HYGIENE
ET DE PROPRETE
Forme : société à responsabilité limitée. Siège social : 162-164 rue de Paris
95150 Taverny. Capital social : 70000
euros. Numéro SIREN : 400 460 127
Jeudi 3 mai 2018
159359A – LES ECHOS
158718A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 95 et 93
EURL BOUCHERIE D’ARGENTEUIL
EURL BOUCHERIE D’ARGENTEUIL en
liquidation au capital de 5000 euros.
Siège : 28 Rue Careme Prenant, 95100
Argenteuil. RCS Pontoise 814191185. A
compter A.G.E du 31-03-2018 : Approbation des comptes de liquidation. Quitus au
liquidateur, décharge de son mandat. Clôture de liquidation. Radiation de la société.
Dépot comptes de liquidation au RCS de
Pontoise.
3YM DISTRIBUTION
SARL au capital de 10.000 euros
Siège social : 13, avenue Roger Salengro
93150 LE BLANC MESNIL
RCS nº838 504 769 BOBIGNY
Le 25/04/2018, l’assemblée générale des
associés a décidé de transférer le siège
social au 8, rue du général Leclerc 95410
GROSLAY. Gérant : M. Hakim HAZENE
résidant 13, avenue Roger Salengro
93150 LE BLANC MESNIL. En conséquence elle sera immatriculée au RCS de
PONTOISE et elle sera radiée au RCS de
BOBIGNY.
DISSOLUTIONS
12099466W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SOFT4TV
SASU au capital de 18.000 €
35 rue Philippe Dartis
95880 ENGHIEN LES BAINS
522 942 366 RCS POPNTOISE
Aux termes d’un procès-verbal de l’AGO
en date du 20/03/2018, l’assemblée générale a approuvé les comptes de liquidation, donné quitus de sa gestion au liquidateur et prononcé la clôture de la
liquidation à compter de ce jour.
Les comptes de liquidation seront déposés au greffe du tribunal de commerce de
PONTOISE.
La société sera radiée du registre du
commerce et des sociétés de PONTOISE.
Société par actions simplifiée au capital de
263.000 €
Siège social : 48 Boulevard du Général de
Gaulle, 95200 SARCELLES
552 031 809 RCS PONTOISE
Le 7 avril 2018, l’associée unique a décidé de ne pas renouveler les mandats de
la société KPMG AUDIT PARIS ET CENTRE, Commissaire aux Comptes titulaire,
KPMG AUDIT NORD Commissaire aux
Comptes suppléant, denommer la société
KPMG S.A domiciliée 2, Avenue Gambetta Tour Eqho 92066 Paris la défense
CEDEX aux fonctions de commissaire aux
comptes titulaire, pour une période de six
exercices, soit jusqu’à l’exercice clos le 31
décembre 2023. POUR AVIS
SCI ABPM
SCI au capital de 1000 €
Siège social : 28 avenue des 10 Arpents,
95470 Vémars
535 074 983 RCS de Pontoise
L’AGE du 30/04/2018 a décidé la dissolution de la société et sa mise en liquidation
amiable à compter du même jour, nommé
en qualité de liquidateur Mme Brugel
Alexandra, demeurant 52 rue de Simiane,
93190 Livry-Gargan et fixé le siège de liquidation chez le liquidateur. La correspondance est à adresser au 52 RUE DE
SIMIANE, 93190 Livry-Gargan.
L’AGO du 30/04/2018 a approuvé les
comptes de liquidation, donné quitus au
liquidateur et l’a déchargé de son mandat
et constaté la clôture des opérations de
liquidation à compter du même jour.
Les comptes de clôture seront déposés au
greffe du tribunal de commerce de Pontoise.
Radiation du RCS de Pontoise
159179A – LES ECHOS
12099836W – LE PUBLICATEUR LEGAL
CHRISTIAN BRINGER MENUISERIEEURL au capital de 7622.45 €-Siège social 12 Chemin de l’AULNAY 95450
SAGY-415 105 477 RCS PONTOISE
Aux termes de l’AGE du 31/03/2018, les
associés ont approuvé les comptes définitifs de la liquidation, donné quitus au liquidateur pour sa gestion et le décharge
de son mandat. Prononcé la clôture des
opérations de liquidation à compter du jour
de ladite Assemblée. La Ste sera radiée
au RCS de PONTOISE
159192A – LES ECHOS
MODIFICATION DIRIGEANTS
FOLIOPLAST
159111A – LES ECHOS
158049A – LES ECHOS
Tamby Technics – SARL unipersonnelle
au capital de 100 €, Siège social : 85 Rue
Jean Jaurès – 95870 BEZONS – RCS
PONTOISE 820 462 018. Par décision de
l’associé unique du 28.02.2018, la dissolution anticipée de la société a été décidée
à compter du 28.02.2018 suivie de sa
mise en liquidation amiable en application
des dispositions statutaires. A été nommé
comme liquidateur Monsieur Marie Patrick
Gérard TAMBY demeurant au 3 Rue Meissonnier – 95 870 BEZONS, a qui ont été
conférés les pouvoirs les plus étendus
pour terminer les opérations sociales en
cours, réaliser l’actif et apurer le passif. Le
siège de la liquidation est fixé à l’adresse
personnelle du liquidateur. C’est à cette
adresse que la correspondance devra être
envoyée et que les actes et documents
concernant la liquidation devront être notifiés. Dépôt des actes au RCS PONTOISE. Pour avis, le liquidateur.
CREPY DECORATION ISOCELE
SARL en liquidation au capital de 5 000
euros
Siège social et de liquidation : 5 Avenue
Aristide Briand 95210 ST GRATIEN
533 046 850 RCS PONTOISE
L’Assemblée Générale Ordinaire réunie le
31/03/2018 a approuvé le compte définitif
de liquidation, déchargé Monsieur Robert
CREPY de son mandat de liquidateur,
donné à ce dernier quitus de sa gestion et
constaté la clôture de la liquidation à
compter du jour de ladite assemblée. Les
comptes de liquidation sont déposés au
greffe du Tribunal de commerce de Pontoise, en annexe au RCS et la Société sera
radiée dudit registre. POUR AVIS. Le liquidateur.
A apporté à :
La Société "PHARMACIE DO PHAM", SELARL au capital de 600.000 €, ayant son
siège social à Persan (95340), 12, avenue
Jean Jaurès, RCS en cours
Un fonds de commerce d’officine de pharmacie, sis et exploité à Persan (95340),
12, avenue Jean Jaurès, pour l’exploitation duquel Mr Quynh DO PHAM est immatriculé au RCS de Pontoise sous le numéro 351 745 351. La valeur nette dudit
apport est évaluée à 600.000 €, au vu d’un
rapport établi par Mme Marine FONTAINE
DOUSSAINT, Commissaire aux apports
sis à Méry sur Oise (95540), 27, rue des
Fougères. La date d’entrée en jouissance
est fixée à la date de réalisation de la
condition suspensive, laquelle interviendra le 1er mai 2018
Les créanciers de l’apporteur auront un
délai de dix jours à partir de la dernière en
date des publications légales, pour faire la
déclaration de leurs créances au Greffe du
Tribunal de Commerce de Pontoise.
DIVERS
158849B – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue dans Les
Echos (Le Publicateur Légal – La Vie Judiciaire), le 25/04/2018, concernant la société MAISON EL AAHAD, lire 8 RUE DE
STALINGRAD en lieu et place de 8 RUE
STALINGRAD
157639A – LES ECHOS
Dans l’annonce parue dans LES ECHOS
du 19/04/2018, concernant la société
DALI TRANSPORT, il convient de lire :
siège social : 72/74 avenue JEAN JAURES 95100 ARGENTEUIL au lieu de 74
avenue JEAN JAURES 95100 ARGENTEUIL
12099716W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP en date du 27 février
2018, enregistré au SIE de Pontoise
-Ouest, le 20/04/2018, Bordereau
2018/249, Case nº 9, objet d’une publication dans le présent journal
Mr Quynh DO PHAM, Docteur en Pharmacie, époux contractuellement séparé
de biens de Madame Thi Xuan TRAN, demeurant ensemble à Persan (95340), 12,
avenue Jean Jaurès
158368A – LES ECHOS
Suivant acte ssp en date du 01/04/2018
La société TAXICOP, SARL à capital variable au capital de 1062912 €, RCS
622032357 CRETEIL 44 Avenue Du General De Gaulle 94240 L’HAY LES ROSES, représentée par Mr CHAVINIER a
donné en location gérance à M. BERARD
Olivier 37 Bis Rue Des Granges 95170
DEUIL LA BARRE RCS , un fonds de
commerce de Licence Taxi sis et exploité
au 37 Bis Rue Des Granges 95170 DEUIL
LA BARRE, pour une durée allant du
01/04/2018 au 01/04/2019 renouvelable
par tacite reconduction
158469A – LES ECHOS
Suivant acte ssp en date du 01/03/2018
La société BARCO, SAS au capital de
943104 €, RCS 562136390 CRETEIL 44
Avenue Du General De Gaulle 94240
L’HAY LES ROSES, représentée par M
BESNIER a donné en location gérance à
M. PATRIKAS KONSTANTINOS 28 Rue
Des Chataigniers 95100 ARGENTEUIL
RCS 50150941800015, un fonds de
commerce de LICENCE DE TAXI Nº 3092
sis et exploité au 28 Rue Des Chataigniers
95100 ARGENTEUIL, pour une durée allant du 01/03/2018 au 01/03/2019 renouvelable par tacite reconduction
158571A – LES ECHOS
Suivant acte ssp en date du 01/04/2018
La société GAT, SAS au capital de
1403904 €, 44 Avenue Du General De
Gaulle 94240 L’HAY LES ROSES, représentée par M. JACOPIN a donné en location gérance à M. BEN ABBA LAZHAR 28
Allee Marguerite De Navarre 95240 CORMEILLES EN PARISIS RCS
48869879600015, un fonds de commerce
de LICENCE DE TAXI Nº15289 sis et exploité au 28 Allee Marguerite De Navarre
95240 CORMEILLES EN PARISIS, pour
une durée allant du 01/04/2018 au
01/05/2019 renouvelable par tacite reconduction
159087A – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce publiée dans Les
Echos du 13/03/2018 concernant la société car agency. Il fallait lire : En date du
10/01/2018 et à compter du 10/01/2018.
VENTE DE FONDS GERANCE
UNIQUE GÉRANCE
158069A – LES ECHOS
APPORT
Les Echos Sociétés
Suivant acte ssp en date du 01/03/2018
La société GAT, SAS à capital variable au
capital de 1403904 €, RCS
55201740200033 CRETEIL 44 Av Du Gal
De Gaulle 94240 L’HAY LES ROSES, représentée par M. JACOPIN a donné en
location gérance à M. JABAR Youssef 40
Rue De Galliéni 95170 DEUIL LA BARRE
RCS 75095957900012, un fonds de
commerce de LICENCE TAXI Nº 003720
sis et exploité au 40 Rue De Galliéni
95170 DEUIL LA BARRE, pour une durée
allant du 01/03/2018 au 01/03/2019 renouvelable par tacite reconduction
DIVERS
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
12100154 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Le Directeur de la DNID, Les Ellipses,
3 ave du chemin de Presles 94417 SaintMaurice Cedex, curateur de la succession
de Mme HERINGUEZ veuve MATTIOLI
Charlette décédée le 2/11/2014 à Marines
(95) a établi l’inventaire, le projet de règlement du passif et le compte rendu de la
succession qui sera adressé ultérieurement au TGI. Réf. 9938023718/GSI/SC.
BILANS - COMPTES ANNUELS
12100234 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Autres dettes d’exploitation
Total Passif
(2) Y compris comptes de régularisation
WHITE TOWER C 2016 OPCI
Organisme professionnel de placement collectif immobilier
Société de Placement à Prépondérance Immobilière à Capital Variable
sous forme de SAS (société à associée unique)
Siège social : 112 avenue Kléber – 75784 Paris Cedex 16
821 004 975 RCS PARIS – APE : 6820 A ; SIRET 821 004 975 00016
Exercice social du 01/01/2017 au 31/12/2017
Conformément à l’article L. 214-68 du Code Monétaire et Financier
BILAN ACTIF
Actifs à caractère immobilier
Parts des sociétés de personnes (article L. 214-36-I-2)
Autres actifs à caractère immobilier (1)
Autres créances
Dépôts à vue
Total Actif
(1) Comprend les avances en compte courant et les dépôts et cautionnements versés
BILAN PASSIF
Capitaux propres (=actif net)
Capital
Report des résultats nets antérieurs (2)
Résultat de l’exercice (2)
Dettes
Autres emprunts
31/12/2017
(12 mois)
31/12/2016
(7 mois)
119.157.684
53.169.166
65.988.518
35.429.752
25.760.693
9.669.059
33.653.731
266.914
69.350.396
864
119.158.548
Montant au 31/12/2017
99.097.873
98.167.246
(522.911)
1.453.538
20.060.675
19.982.622
Montant au 31/12/2016
33.135.862
33.658.773
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
(522.911)
36.214.535
36.145.789
78.052
119.158.548
68.746
69.350.396
COMPTE DE RESULTAT
Montant au 31/12/2017 Montant au 31/12/2016
Produits de l’activité immobilière
Autres produits sur actifs à caractère immobilier (*)
2.565.728
404.805
Total I
2.565.728
404.805
Résultat de l’activité immobilière (I-II)
2.565.728
404.805
Produits sur opérations financières
Autres produits financiers
429.282
Total III
429.282
Charges sur opérations financières
Charges sur dépôts et instruments financiers non immobiliers
836.834
435.365
Autres charges financières
772.766
Total IV
836.834
1.208.132
Résultat sur opérations financières (III-V)
- 836.834
- 778.850
Autres produits (V)
1.984
Frais de gestion et de fonctionnement (VI)
275.356
150.400
Autres charges (VI)
450
Résultat net au sens de l’article L. 214-51
(I - II + III - IV + V - VI - VII)
1.453.538
-522.911
Résultat de l’exercice avant comptes de régularisation (I - II + III - IV + V - VI - VII + VIII
- IX)
1.453.538
- 522.911
Résultat de l’exercice
(I - II + III - IV + V - VI - VII + VIII - IX +/- X)
1.453.538
- 522.911
* En cohérence avec l’actif du bilan, comprend notamment les intérêts sur comptes courants
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
355
Размер файла
11 730 Кб
Теги
Les Echos, newspaper
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа