close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

L'Obs - 13 09 2018 - 19 09 2018

код для вставкиСкачать
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ALZHEIMER COMMENT FAIRE FACE ? | JEAN-LUC DELARUE LES DERNIERS SECRETS
SPECIAL IMMOBILIER
LES CLÉS
DU MARCHÉ
CHÉ
BONY / SIPA
L’effet
Macron
Les meilleurs
taux de crédit
Les prix dans
votre région
P. 54
P. 20
Cahier numéro un de l’édition n° 2810 du 13 au 19 septembre 2018
M 02228 - 2810S - F: 4,50 E - RD
3’:HIKMMC=]UYZU\:?c@i@l@a@q";
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Fondateurs : Jean Daniel, Claude Perdriel
10-12, place de la Bourse, 75081 Paris Cedex 02
Téléphone Standard : 01.44.88.34.34
Pour joindre par téléphone votre correspondant, il sufft de composer 01.44.88
puis les quatre chiffres qui fgurent entre parenthèses à la suite de son nom.
Pour adresser un e-mail à votre correspondant, il sufft de taper l’initiale de son
prénom puis son nom suivi de @nouvelobs.com ou @regieobs.com
DIRECTION
Conseil de surveillance : Christian Blanckaert (président), Juan Luis Cebrian,
Jean Daniel, Louis Dreyfus (vice-président), Louis Gautier, Ursula Gauthier,
Jacques-Antoine Granjon, Xavier Niel, Claude Perdriel, Matthieu Pigasse
Directoire : Grégoire de Vaissière (président),
Dominique Nora (directrice de l’Obs, directrice des rédactions)
RÉDACTION
Fondateur, Editorialiste : Jean Daniel.
Directrice : Dominique Nora.
Directeur adjoint : Pascal Riché (34.35).
Rédacteurs en chef : Sylvain Courage (40.16), Géraldine Mailles ( Édition :
37.80), François Sionneau ( Numérique :34.22), Natacha Tatu (35.73).
Directeur de la création et directeur artistique : Serge Ricco (35.43).
Assistantes de rédaction : Catherine Rode (34.26), Catherine Coimet (34.17),
Stéphanie Terreau (Planning : 36.60).
.
Chroniqueurs : Delfeil de Ton (35.26), Daniel Cohen,
Nicolas Colin, Pierre Haski, Claire Nouvian (34.26).
Dessinateurs : Riad Sattouf, Wiaz (34;26).
France : Maël Thierry (37.35), Julien Martin (chef adj 35.20),
Cécile Amar (37.66), Emmanuelle Anizon (34.52), Cécile Deffontaines (36.56),
Rémy Dodet (34.16), Marie Guichoux (40.39), Paul Laubacher (35.89),
Alexandre Le Drollec (37.77), Serge Raffy (40.20).
Dissensus : Carole Barjon (34.64),
Rémi Noyon (34.74), Timothée Vilars (35.32).
Etranger : Sara Daniel (35.14), Sarah Halifa-Legrand ( chef adj. 36.02),
Doan Bui (35.82), Sarah Diffalah (36.31), Nathalie Funès (35.75),
Ursula Gauthier (35.35), Vincent Jauvert (35.81),
Céline Lussato (37.94), Jean-Baptiste Naudet (40.68).
Correspondants : Philippe Boulet Gercourt (New York),
Marcelle Padovani (Rome). Economie : Claude Soula (34.57), Charlotte Cieslinski (40.35),
Sophie Fay (36.46), Clément Lacombe (35.48),
Baptiste Legrand (40.69), Thierry Noisette (35.10).
Affaires : Caroline Michel-Aguirre (35.30),
Violette Lazard (chef adj. 35.22), Matthieu Aron (34.01), Lucas Burel (36.27),
Mathieu Delahousse (34.33 ), David Le Bailly (40.88),
Vincent Monnier (35.97), Céline Rastello (36.08), Elsa Vigoureux (34.69). Société / Rue 89 : Morgane Bertrand (36.05), Arnaud Gonzague (34.60),
Nolwenn Le Blevennec (chef adj. 35.86), Louise Auvitu (35.27),
Sébastien Billard (40.81), Emilie Brouze (34.49), Renée Greusard (36.09),
Barbara Krief (36.23), Elodie Lepage (37.15),
Gurvan Le Guellec (35.61), Bérénice Rocfort-Giovanni (37.07),
Henri Rouillier (35.23), Marie Vaton (36.71).
Idées : François Armanet (40.11), Eric Aeschimann (chef adj. 34.67),
Marie Lemonnier (chef adj. 37.25), Xavier de La Porte ( 34.24),
Véronique Radier (37.36), François Reynaert (35.90). Culture : Jérôme Garcin (3513),
Grégoire Leménager (chef adj. 35.98), David Caviglioli (35.24),
Anne Crignon (37.89), Sophie Delassein (36.17), François Forestier (34.71),
Bernard Géniès (35.87), Didier Jacob (35.13), Jacques Nerson (35.13),
Elisabeth Philippe (34.95) Fabrice Pliskin (35.29), Nicolas Schaller (34.45),
Amandine Schmitt (36.22).
Assistante : Véronique Cassarin-Grand (34.71).
Suppléments et régionaux : Nathalie Bensahel (34.87).
Tendances : Arnaud Sagnard (36.95), Boris Manenti (chef adj. 36.01),
Corinne Bouchouchi (34.99), Christel Brion (35.46),
Claire Fleury (34.58), Yasmine Kayser (40.57),
Dorane Vignando (40.71). Assistante : Magali Moulinet (36.63).
Médias / TéléObs : Sophie Grassin (37.70), Nebia Bendjebbour (35.44),
Véronique Groussard ( 35.95), Guillaume Loison (36.14),
Hélène Riffaudeau (37.92), Anne Sogno (36.74).
Assistante : Marie-Laure Michelon (35.60).
Internet : Laura Thouny (chef adj. 34.08), Renaud Février (37.30),
Guillaume Stoll (37.30)
Pôle visuel : Mélody Locard (35.72), Cyril Bonnet (36.18),
Julien Bouisset(34.82),Emmanuelle Hirschauer (35.58),
Louis Morice (34.23), Jade Raoulx (37.18)
Édition web : Moé Angeleri (37.72), Emmanuelle Bonneau (37.73),
Véronique Macon (40.03)
Nouvelles Écritures : Audrey Cerdan (34.74), Agathe Ranc (35.25). Maquette : Xavier Lucas (DA adj. : 37.83), Yan Guillemette (37.31),
Carole Mullot (40.28), Elisabeth Rascol (34.46), Jean-Michel Robinet (37.74),
Caroline Tatard (35.37), Mehdi Benyezzar (infographie : 35.78).
Réalisation : Véronique Belluz (37.50),
Miloud Bentebria (36.84), Jean-Luc Chyzy (36.83).
Secrétariat de rédaction-révision : Marie-Lou Morin (chef d’édition : 37.28),
Pauline Chopin (40.55), Marie-Hélène Clavel-Catteau (34.20),
Pascale Fiori (40.34), Marina Hammoutène (40.70), Christine Mordret (40.23),
Laurent Morvan (34.47), Sylvie Raymond (40.51), Isabelle Trévinal (36.57).
Photo : Véronique Rautenberg (36.04), Sylvie Duyck (1re rédac. photo : 40.93),
Miloud Bentebria (36.84), Frantz Hoez (35.18), Nathalie Lourdez (36.94),
Vincent Migeat (34.43), Camille Simon (34.41). Documentation : Florence Malleron (40.86), Gaëlle Noujaim (35.45),
Lise Tiano (35.04).
Relations lecteurs : Claire Fleury (34.10) lecteurs@nouvelobs.com
ADMINISTRATION
Directeur général : Grégoire de Vaissière.
Secrétaire générale : Cécile Boucher.
Service RH : Morgane Bak (responsable des ressources humaines : 36.64), Jessica Dubois (36.11).
Relations extérieures : Marie Riber (35.64).
Numérique : Emmanuel Babin (directeur : 36.80), Adrien Briand (37.32)
Ide Parenty (36.52), Olivier Theureaux (37.06).
Ventes : Sabine Gude (01.57.28.32.79), Emily Nautin-Dulieu (01.57.28.33.17).
Modifcation Réassorts : 08 05 05 01 47
Abonnements : Dominique Chasseré (directrice 34.06),
Mariette Chassel (35.02), Marina Lesschaeve (40.73), Sophie Mariez (35.34).
Service Abonnements : 01.40.26.86.13
Fabrication : Xavier Loth ( directeur 36.40).
Contrôle de gestion : Delphine Pintaud (35.56) Comptabilité : Blandine Leostic (directrice : 40.77),
Lydie Bruni (36.99), Dimitri Gerce (36.41),
Nicole Mahé (40.10), Sinat Tin (34.94).
Services généraux : Nathalie Boulade (34.02).
Service informatique : Thierry Sellem (responsable réseaux
et système d’info : 37.45), Paul Laleu (35.71).
RÉGIE
Régie Obs, 80, boulevard Auguste-Blanqui, 75013 Paris. Standard : 01-57-28-20-00
Présidente : Laurence Bonicalzi Bridier.
Assistante : Tania Sauvage (39.97).
Directeur délégué : David Eskenazy (38.63).
Assistante : Carole Fraschini (38.68).
Directeur délégué activités digitales, et opérations spéciales :
Vincent Salini (37.00).
Directeur Commercial International et Régional : Richard Caron (39.58). Publicité littéraire : Régine Remmache (30.94).
Immobilier : Yves Le Grix (01.44.88.36.29).
Numéros d’enregistrement à la commission paritaire : 0115 C 85929 (édition métropolitaine) Diffusion : Presstalis
Directeur de la publication : Grégoire de Vaissière.
RELATIONS ABONNÉS : 01.40.26.86.13.
L’OPINION
Vague rouge
et marée brune
Par N ATAC H A TAT U
L
e populisme de gauche
sera-t-il l’ultime rempart à la progression de
l’extrême droite en
Europe, comme veut le
croire Jean-Luc Mélenchon ? Ou au contraire son mauvais
génie ? On l’a vu dimanche, même la
Suède, malgré son économie forissante
et ses 6% de chômeurs, n’a pas réussi à
repousser la marée brune qui se répand
inexorablement sur l’Europe. Après la
Hongrie, l’Autriche, l’Allemagne, la
Grèce, l’Espagne, les Pays-Bas, voilà
donc la paisible Scandinavie touchée à
son tour. Certes, la catastrophe annoncée n’a pas eu lieu. Mais ne nous réjouissons pas trop vite. S’ils se maintiennent
en tête du scrutin, les sociaux-démocrates enregistrent leur plus mauvais
score depuis un siècle. Seules la gauche
radicale et la droite xénophobe progressent, la première ayant d’ailleurs en
partie, comme l’a relevé le leader de La
France insoumise, contribué à contenir
la percée attendue du second. A trop
avoir les yeux braqués sur la montée
nationaliste, on l’oublie souvent, mais
l’extrême gauche aussi marque des
points. En prospérant généralement sur
le même terreau. On l’a bien vu en Italie,
avec cette alliance contre-nature entre
le Mouvement 5 étoiles, cet ovni politique anti-establishment, plutôt ancré à
gauche, et la Ligue, l’ancienne Ligue du
Nord, qui a fait de la chasse aux migrants
son fonds de commerce.
A force d’entretenir le marquage à la
culotte, de jouer sur le même terrain, de
firter avec les mêmes démons populistes, les « illibéralistes » des deux camps
ont fni par converger, soudés par leur
même détestation des contraintes budgétaires, des technocrates de Bruxelles et
des élites en général, tout en se rapprochant, aussi, sur les questions migratoires… Jusqu’à présent, c’était la princi-
À FORCE DE JOUER SUR LE MÊME
TERRAIN, DE FLIRTER AVEC
LES MÊMES DÉMONS POPULISTES,
LES « ILLIBÉRALISTES » DES DEUX
CAMPS ONT FINI PAR CONVERGER.
pale ligne de fracture entre les deux
camps. Solidarité avec les réfugiés d’un
côté, xénophobie de l’autre, c’était le yin
et le yang, les deux faces irréconciliables
d’une même médaille. Mais l’Italie a fait
sauter cette digue, et elle pourrait ne pas
être la seule. En Allemagne, où le SPD se
fait désormais régulièrement battre par
les partis d’extrême droite dans les sondages, Sahra Wagenknecht, l’une des leaders du groupe parlementaire proche des
communistes de Die Linke, a elle aussi
franchi la ligne rouge. Avec son nouveau
mouvement Aufstehen (« Debout »), elle
veut « en fnir avec la bonne conscience de
gauche sur la culture de l’accueil » et en
appelle clairement à un strict contrôle
des frontières : « Plus de migrants économiques signife plus de concurrence pour
décrocher des jobs dans le secteur des bas
salaires », estime-t-elle, revisitant, au
fond, ce vieux credo marxiste selon
lequel la vague migratoire crée une
concurrence déloyale pour les travailleurs et pèse sur les salaires. N’empêche :
un tabou est tombé.
Bien sûr, pas question de basculer dans
l’amalgame. Jean-Luc Mélenchon n’est
pas Viktor Orban, pas plus que Sahra
Wagenknecht n’est Marine Le Pen.
N’empêche. Ils se placent sur les mêmes
thèmes. Et à l’approche des européennes,
d’autres glissements pourraient avoir lieu
si l’Europe et les grandes démocraties
persistent à nier l’inquiétude des peuples.
Il faut maintenant prendre la mesure du
problème, entendre les classes populaires, leur apporter des réponses. Et vite.
N. T.
8, rue Jean Antoine de Baïf, CS51402, 75647 Paris cedex 13.
✎ STÉPHANE MANEL
L’OBS/N°2810-13/09/2018
5
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LA
L’URGENCE D’UN NEW DE AL
Par
N ICOLA S COLI N
Associé fondateur de la société The Family et enseignant à l’Institut d’Etudes politiques de Paris
F
ranklin D. Roosevelt a été élu président
des Etats-Unis en 1932. Rien, dans ses
promesses de campagne de l’époque,
n’annonçait ce qu’on a ensuite appelé
le « New Deal », cette série de mesures
progressistes qui ont changé les EtatsUnis pour le meilleur. Le projet initial de Roosevelt se réduisait, pour l’essentiel, à deux idées vagues : réduire le défcit
budgétaire ; conduire des expérimentations « audacieuses » pour
relancer une économie dévastée par la Grande Dépression.
La première mouture du New Deal, lancée dès 1933, consistait en une
politique de contrôle des prix et des salaires, qui visait à réduire l’instabilité des marchés. Sa mise en œuvre était supervisée par une nouvelle
agence fédérale, la National Recovery Administration (NRA). Mais la
Cour suprême des Etats-Unis a jugé en 1935 que l’Etat fédéral avait outrepassé ses compétences en créant la NRA et a imposé sa fermeture. Trois
ans après l’éclatante victoire de 1932, il a fallu tout reprendre de zéro.
Il y eut ensuite l’ascension politique du sénateur de Louisiane
Huey P. Long. Personnage controversé (du fait de tendances autoritaires et de signes évidents de corruption), Long accusait Roosevelt de négliger les travailleurs et menaçait de le défer lors des primaires démocrates pour l’élection présidentielle de 1936. Inquiet
de cette ofensive populiste, Roosevelt a décidé de museler son rival
en mettant la barre à gauche toute.
Inspiré par Frances Perkins (la première femme ministre de l’histoire
des Etats-Unis), il a décidé la création des premiers régimes fédéraux
d’assurance sociale (la Social Security américaine) et a fait adopter une
loi (le Wagner Act) pour renforcer les syndicats dans leurs négociations
avec les employeurs. Ces deux mesures sont devenues les piliers de ce
qu’on a appelé le « deuxième New Deal ».
Les Etats-Unis ont ainsi défriché un modèle qui a ensuite été répliqué dans tous les pays occidentaux : des assurances sociales pour
couvrir les ménages contre les risques critiques ; des syndicats forts
pour favoriser une répartition de la richesse plus favorable aux travailleurs. La présidence de Roosevelt a initié une réorientation du
capitalisme, qui a porté ses fruits après la Seconde Guerre mondiale
– une période que nous appelons en France les Trente Glorieuses.
Et tout cela, à l’origine, est issu d’une improbable série d’événements
politiques dans le contexte de la Grande Dépression.
Alors que nous marquons le dixième anniversaire de la chute de
6
L’OBS/N°2810-13/09/2018
Lehman Brothers (voir p. 32), il est temps de se poser
cette question : pourquoi la même chose n’est-elle
pas arrivée après la crise de 2008 ? Pourquoi le choc
terrible infigé à l’époque aux revenus des ménages
et aux marges des entreprises n’a-t-il pas provoqué
l’émergence d’un nouveau Roosevelt et la mise en
œuvre d’un nouveau New Deal ?
La première raison, c’est que les conséquences de la crise
ont été bien maîtrisées. Après le krach de 1929, l’aveuglement des
dirigeants de l’époque les avait empêchés d’actionner à fond les leviers
de la politique budgétaire et de la politique monétaire. Après 2008,
en revanche, les pays occidentaux ont réagi en desserrant la contrainte
sur la masse monétaire, en renfouant les banques et, aux Etats-Unis
(mais pas en Europe), en laissant fler la dépense publique pour soutenir les entreprises et les ménages.
La seconde raison, c’est que nous avons manqué de dirigeants à la
hauteur. Barack Obama a été élu président des Etats-Unis quelques
semaines à peine après le pic de la crise fnancière. Mais malgré la
révolution qu’a représentée sa victoire, il n’a pas adopté l’approche
radicale de Roosevelt après 1935. Au fond, il lui a manqué un Huey
P. Long des temps modernes – un démocrate plus radical et populiste
qui l’aurait inquiété, lui le centriste pragmatique, et l’aurait forcé à se
repositionner vers la gauche et à innover. Le sénateur Bernie Sanders,
« socialiste » autoproclamé et star des sondages, n’a fait irruption que
plus tard. Il a été un rival pour Hillary Clinton en 2016, mais pas pour
Obama pendant sa présidence.
Faute d’inspiration des Etats-Unis, ce sont les dirigeants progressistes européens qui auraient pu relever le déf. Mais eux aussi se sont
montrés incapables d’imaginer un nouveau New Deal. Les travaillistes
britanniques ont été discrédités par la guerre en Irak. Les sociauxdémocrates allemands ont été marginalisés suite aux réformes du
marché du travail imposées par Gerhard Schröder. Le Parti socialiste
français a été rayé de la carte après l’échec politique total de François
Hollande et Manuel Valls.
Du coup, rien n’a vraiment changé, sur le front institutionnel, dans le
fonctionnement du capitalisme. La colère des peuples, exploitée par les
populistes, est à son plus haut niveau. Et dans ce contexte chargé de
menaces, l’héritage de la crise fnancière reste une extraordinaire opportunité politique. Il est temps, comme Roosevelt dans les années 1930,
d’en tirer parti et de changer notre économie pour le meilleur. N. C.
✎ STÉPHANE MANEL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Le monde entier vous attend
Nous vous proposons plus de 250 vols hebdomadaires vers l´Amérique latine
et 131 destinations à travers le monde.
Chaque jour comme au premier jour.
iberia.com/fr
La compagnie la plus
ponctuelle au monde
2016 et 2017
Source: cabinet de conseil FlightGlobal.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PORTES OUVERTES
DU 14 AU 17 SEPTEMBRE*
ON N’A PAS INVENTÉ LA FAMILLE,
MAIS LA VOITURE QUI VA AVEC.
NOUVEAU CITROËN BERLINGO
PAR LE CRÉATEUR DU LUDOSPACE
Modutop®**
19 aides à la conduite**
2 longueurs en 5 & 7 places**
3 sièges arrière individuels et escamotables**
Jusqu’à 1 050 l de volume de coffre**
4 technologies de connectivité**
Lunette arrière ouvrante**
À PARTIR DE
199 €
/MOIS (1)
SANS CONDITION,
LLD 36 MOIS/30 000 KM
APRÈS UN 1ER LOYER DE 2 700 €
3 ANS OFFERTS :
ENTRETIEN, GARANTIE
Modèle présenté : Nouveau Citroën Berlingo Taille M PureTech 110 S&S BVM6 Shine avec options Accès et démarrage mains libres, Pack Enfant,
Pack Park Assist, Ambiance Wild Green avec Pack XTR et peinture nacrée (324 €/mois après un 1er loyer de 3 000 € selon les conditions de l’offre détaillée ci-après).
(1) Exemple pour la Location Longue Durée sur 36 mois et 30 000 km d’un Nouveau Citroën Berlingo Taille M PureTech 110 S&S BVM6 Live neuf, hors option ; soit un 1er loyer de
2 700 € puis 35 loyers de 199 € incluant l’assistance, l’extension de garantie et l’entretien offerts pour 36 mois et 30 000 km (au 1er des deux termes échu). Montants exprimés TTC
et hors prestations facultatives. Offre non cumulable, valable jusqu’au 30/09/18, réservée aux particuliers, dans le réseau Citroën participant et sous réserve d’acceptation du dossier
par CREDIPAR/PSA Finance France, locataire gérant de CLV, SA au capital de 138 517 008 €, n° 317 425 981 RCS Nanterre, 9 rue Henri Barbusse CS 20061 92623 Gennevilliers
Cedex. Le Contrat de Service Garantie & Entretien peut être souscrit seul, sans location, selon conditions disponibles dans le Réseau Citroën participant. *Selon autorisation préfectorale.
**De série, en option ou non disponible selon les versions. ◊ Détails sur citroen.fr.
CONSOMMATIONS MIXTES ET ÉMISSIONS DE CO2 DE NOUVEAU CITROËN BERLINGO : DE 4,1 À 5,5 L/100 KM ET DE 108 À 125 G/KM.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
N° 28 10 – DU 13 AU 19 SEP T EMBRE 20 18
SOMMAIRE
Dossier
ALZHEIMER : COMMENT FAIRE FACE
C’est le mal du siècle. Alors que chaque famille
ou presque est touchée, la médecine reste bien
souvent désarmée. Mais la médicalisation est loin
d’être la seule réponse possible. Un peu partout,
de nouvelles pratiques se mettent en place, plus
respectueuses du bien-être du malade
20
Grands formats
32
32
38
40
44
48
54
59
60
Spécial
immobilier
LES CLÉS DU MARCHÉ
Le marché immobilier commence à ralentir
dans de nombreuses villes, mais reste dynamique
dans les grandes métropoles. Les bas taux
d’intérêt permettent toujours de faire de bonnes
affaires. La politique du logement menée par
Emmanuel Macron est-elle adaptée ?
Notre dossier, avec tous les prix ville par ville,
quartier par quartier
En(*) Encahier
central*
France mŽtropolitaine.
Débats
67
Culture
75
Tendances
102
Origine du papier : Allemagne. Taux de fibres recyclées : 0%.
Ce magazine est imprimé chez Newsprint, certifié PEFC.
Eutrophisation : PTot = 0.005 kg/tonne de papier.
✎ ILLUSTRATION : PEP MONTSERRAT POUR « L’OBS »
Finance La retraite dorée des « banksters » des subprimes
Populisme Benoît Hamon dénonce la « gauche anti-migrants »
Russie Oleg Sentsov : mourir pour ses idées
Terrorisme Inès et Ornella, une romance djihadiste
Webtélé Le Média ou les illusions perdues
Exclusif Jean-Luc Delarue, une star et ses démons
Europe Marc Roche : « Le Brexit va réussir »
Portfolio « Mare Mostrum », de Marco Valle
67
71
Féminisme Sexe et laïcité. Entretien avec
l’historienne américaine Joan W. Scott
Philosophie La philosophe Chantal Mouffe
et le « populisme de gauche »
74
Les lundis de Delfeil de Ton. Les mots croisés
75
80
84
87
87
Cinéma Audiard au Far West
Autobiographie Dans la tête de David Lynch
Roman Camille Bordas, un troisième livre en anglais
L’humeur de Jérôme Garcin
Le cahier critique Cinéma, livres, musique, théâtre, expos…
Notre sélection
102
106
108
110
On en parle Fila, phénix du sportswear
Mode Les hommes sur le devant du podium
Aller simple Le nouveau visage arty de Chiang Mai
Trop bon ! Tous à table à Biarritz !
111
Les cahiers d’Esther par Riad Sattouf
La publication comporte 116 pages. Pour la métropole, des suppléments « immobilier » de 48 ou 64 pages sont brochés au centre. Pour les abonnés, un cahier « Télé Obs » de 24 pages et un encart 16 pages « Actu Santé » sont assemblés. Un catalogue 180 pages
« C Magazine » est joint en diffusion partielle. Chiffre de tirage : 272 989 exemplaires. Imprimerie NEWSPRINT et MAURY. Directrice du journal, directrice de la rédaction : Dominique Nora. Présidente du directoire, directrice de la publication : Dominique Levy.
Numéro CPPAP : 0120 C 85929. Numéro I.S.S.N : 2416-8793. N° d’impression : 201809.1002. Dépôt légal : à parution. Abonnements : France (un an) : 160 €. Etudiants : 109 €. Etranger et entreprises : nous consulter. Relations abonnés , 8 rue Jean-Antoine de Baïf
CS 51402, 75647 Paris cedex 13 – Tél : 01-40-26-86-13 / abonnements@nouvelobs.com. L’Obs (ISSN 2416-8793) is published weekly by Le Nouvel Observateur and distributed in the USA by UKP Worldwide, 3390 Rand Road, South Plainfield, NJ 07080. Periodicals
postage paid at Rahway, NJ. and additional mailing offices.POSTMASTER : Send address changes to L’Obs, (Publisher) C/O 3390 Rand Road, South Plainfield NJ 07080.
SANDRA MEHL POUR « L’OBS » – SOMODEVILLA / GETTY / AFP – JEAN-YVES LACÔTE - JEAN-LUC BERTINI POUR « L’OBS » – LITOVSKY / REDUX / REA
9
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE ROUGE
MAJORITÉ
Castaner reporte
sa rentrée
I
l est la victime collatérale du remaniement. Non pas que
Christophe Castaner ait dû quitter son poste de secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement. Mais celui
qui est aussi délégué général de La République en
Marche (LREM) éprouve toutes les peines du monde à efectuer la rentrée politique de son parti. A l’origine, la conférence de presse devait se tenir le 28 août à 10 heures, mais
elle a dû être annulée en catastrophe, Nicolas Hulot ayant
provoqué une crise politique en claquant la porte du gouvernement quelques minutes auparavant. Report au 4 septembre à la même heure puis autre annulation, le remplaçant
du ministre démissionnaire n’ayant toujours pas été
annoncé. Nouvelle date fxée au 10 septembre, mais il s’agissait précisément du jour choisi par les groupes LREM de
l’Assemblée nationale et du Sénat pour organiser leur propre
rentrée parlementaire à Tours. Sans compter que la réunion
des élus s’annonçait houleuse puisque les députés devaient
se prononcer sur leur futur candidat à la présidence de
l’Assemblée nationale, l’ancien titulaire du poste, François
de Rugy, ayant remplacé Nicolas Hulot. Après ce jeu de
chaises musicales, Christophe Castaner doit croiser les
doigts pour qu’il ne se passe rien le 14 septembre, la nouvelle nouvelle nouvelle date retenue !
JULIEN MARTIN
Olivier Noblecourt, délégué interministériel
chargé de la stratégie solidarité.
LES COLLECTIVITÉS CALENT
SUR LE PLAN PAUVRETÉ
Ce n’est pas seulement
le magnifque parcours
de l’équipe de France lors
de la Coupe du Monde de foot
qui a décidé du report de la
présentation du plan pauvreté
– pardon, de la « stratégie
solidarité », selon la
10
L’OBS/N°2810-13/09/2018
terminologie présidentielle –,
mais un problème plus
épineux. Toute l’architecture
minutieusement préparée par
Olivier Noblecourt, le délégué
interministériel chargé du sujet,
repose sur l’implication et
l’initiative des acteurs locaux,
en particulier des communes
et des départements. Or
trois associations d’élus –
l’Association des maires
de France, L’Assemblée des
départements de France
et celle des régions – avaient
décidé de boycotter la
Conférence nationale des
territoires le 12 juillet pour
signifer leur désaccord avec
le gouvernement sur leurs
conditions de fnancement,
notamment la prise en charge
du RSA. Diffcile au même
moment de leur demander
de s’impliquer davantage dans
la réinsertion dans la vie active
ou l’aide au fnancement
de la cantine pour les familles
en diffculté.
MACRON SE MÉFIE DE BERCY
Comment expliquer les
hésitations publiques du
président de la République
sur le prélèvement à la source?
Pour l’un de ses ministres,
Emmanuel Macron voulait
surtout obliger l’administration
du ministère de l’Economie
et des Finances à bouger,
notamment sur les crédits
d’impôt versés en début
d’année. « Ces ajustements,
Bercy ne les aurait pas faits
sinon! Il leur a rappelé qu’il
avait des exigences, que
c’était lui le chef. Le coup des
5 euros de moins sur les APL,
le président de la République
ne l’avait pas vraiment voulu.
Il ne va pas se faire avoir
une deuxième fois. Il veut
les mettre au pas. »
LES INFORMÉS DE
Emmanuel Macron et Bruno Le Maire,
ministre de l’Economie.
Une émission de JeanFrançois Achilli, du lundi
au vendredi de 20h à 21h
chaque jeudi avec « l’Obs »
STÉPHANE DE SAKUTIN/AFP – CHRISTOPHE PETIT TESSON/MAXPPP – AMMAR ABD RABBO/POOL/REA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE ROUGE
OUTRE-MER
Girardin veille
sur Saint-Martin
O
ù en est l’île de Saint-Martin, un an
après le passage de l’ouragan Irma ?
A la veille d’une visite sur place du
président de la République, la
ministre des Outre-mer Annick Girardin
assure que la reconstruction a bien avancé
(20% des bâtiments avaient été détruits, 80%
touchés), même s’il reste à faire : l’Etat a débloqué 500 millions d’euros pour Saint-Martin et
Saint-Barth et les assurances ont versé 2 milliards… mais « 60% des maisons n’étaient pas
assurées », rappelle-t-elle. « L’eau et l’électricité
sont revenues, sauf pour ceux qui ne l’avaient
pas avant. Deux écoles n’ont pas rouvert, mais
je ne suis pas sûre qu’elles rouvriront, entre
7 000 et 8 000 personnes sur les 40 000 que
comptait l’île sont parties. Je n’accepterai pas
qu’on dise que l’Etat n’a pas été à la hauteur. »
La ministre sait cependant que les impatiences
sont encore grandes sur place : « On n’accepte
pas qu’à l’autre bout du monde, un an après, il y
ait la moindre faille. » MAËL THIERRY
LA POSTE INVESTIT ÉTHIQUE
Philippe Wahl, patron de La
Poste et président du conseil
de surveillance de la Banque
postale, a un objectif pour 2021
afin de mieux marquer encore
sa stratégie d’entreprise
citoyenne : tous les fonds
de son établissement, qui va
bientôt englober l’assureur
CNP, devront être investis
dans des entreprises « ISR »,
socialement responsables,
autrement dit respectant
de stricts critères sociaux
et environnementaux.
La plupart des établissements
financiers offrent déjà des
fonds ISR, mais ce sera la
première fois sur la planète,
selon Philippe Wahl, que tous
les placements d’une banque
respecteront ces règles,
notamment en matière
d’écologie, de développement
durable ou de partage de
la valeur ajoutée.
CE QU’ILS EN DISENT
“Le résultat montre
qu’il n’y a aucune fatalité
à la victoire des extrêmes
en Europe. L’avenir
est aux progressistes.”
NATHALIE LOISEAU,
Les
législatives
suédoises
ministre chargée des Afaires européennes
“Encore une mauvaise
soirée pour
l’Union européenne
en perspective. La
révolution démocratique
en Europe est en cours !”
MARINE LE PEN,
présidente du Rassemblement national
“Le score obtenu par le SD, le parti
d’extrême droite suédois, tire
néanmoins la sonnette d’alarme
face à la vague nationaliste qui
gangrène petit à petit l’Europe,
de l’Autriche à l’Italie.”
CHRISTOPHE CASTANER,
délégué général de La République en Marche
12
L’OBS/N°2810-13/09/2018
Parti social-démocrate : 28,4%.
Modérés : 19,8%.
Extrême droite : 17,6%.
“Victoire contre l’extrême droite
en Suède. Et notre allié suédois
dans la coalition européenne
‘Maintenant le peuple’
progresse et atteint 10% !”
JEAN-LUC MÉLENCHON,
leader de La France insoumise
M. YALCIN/ANADOLU AGENCY/AFP – E. PIERMONT/AFP – J. ROBERT/HAYTHAM-REA – L. MARIN/AFP – B. GUAY/AFP – T. SAMSON/AFP – E. FEFERBERG/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MARSEILLE 8ÈME
PROMOGIM, SAS au capital de 10 000 000 € RCS Nanterre 308 077 080. Illustration à caractère d’ambiance -
BEL HORIZON
CONSTRUIRE LÀ OÙ VOUS AIMEREZ VIVRE
VOUS PROFITEZ DU MEILLEUR
RAPPORT QUALITÉ-PRIX en achetant
sans intermédiaire.
VOUS RENCONTREZ UN INTERLOCUTEUR
DÉDIÉ, de la recherche de financement
jusqu’à la livraison de votre bien.
VOUS ÊTES SÛR DE TROUVER LA BONNE
ADRESSE, parmi plus de 100 résidences,
grâce à des emplacements
soigneusement sélectionnés.
VOUS BÉNÉFICIEZ DE L’EXPERTISE DU
1ER GROUPE de promotion immobilière
indépendant.
100 ADRESSES PARTOUT EN FRANCE
PROMOGIM.FR
01 78 05 45 24
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE ROUGE
LA CRITIQUE DE L’ENTREPRISE
FAIT RECETTE
Quatre mille exemplaires
vendus en trois jours, stock
d’Amazon épuisé en quelques
heures, 1 300 réassorts dans
la seule journée de vendredi
dernier, « la Comédie (in)
humaine. Comment les
entreprises font fuir les
meilleurs », le livre de Nicolas
Bouzou et Julia de Funès
démarre fort en librairie. Les
Editions de l’Observatoire ont
lancé sa réimpression.
En dénonçant les dérives du
management – séminaires de
motivation ou de team building,
religion du PowerPoint et
de la réunion, novlangue vide
de sens… –, ils ont visiblement
touché juste. « Nous ne nous
attendions pas à devenir les
psys des cadres », s’étonne
l’économiste, surpris par le
nombre de messages qu’il
reçoit. Par l’exemple, les auteurs
dénoncent l’impasse du
management qui ne sait plus
donner du sens à l’action de ses
salariés. Comment en sortir ?
En retrouvant quelques
principes simples : confance,
autonomie, convivialité, courage
et dialogue direct, voire
confrontation. Et pour éviter
la brutalité, les auteurs
conseillent de remplacer le saut
à l’élastique, le rafting ou
les théories managériales
enseignées dans les séminaires
par un retour aux
« humanités » : philo, littérature,
histoire.
S. F.
14
L’OBS/N°2810-13/09/2018
CORSE
Un retraité tué par erreur
L
’enquête sur
l’assassinat
d’un retraité
dans le centre
de la Corse le 23 août
dernier prend un nouveau tournant. La justice est aujourd’hui
persuadée que Jean
Livrelli, 67 ans, tué par
des tirs de chevrotines
sur une route sinueuse
près de Bastelica
(photo) au petit matin
alors qu’il se rendait à
une partie de chasse,
n’était pas celui que les
tueurs attendaient.
L’ancien entrepreneur d’Ajaccio n’avait
jamais fait parler de lui et venait tout juste
de prendre sa retraite au village. La piste de
la méprise évoquée dès le jour de sa mort est
maintenant privilégiée. Un membre du
grand banditisme, Alain Lucchini, habitant
dans la même micro-région et qui circulait
à bord d’une voiture de la même marque,
aurait été la cible véritable de ce guet-apens
bien préparé. D’après nos informations, cet
ancien militant nationaliste, proche d’Alain
Orsoni, a été entendu par les enquêteurs.
Pense-t-il avoir été la vraie cible des tueurs ?
« Lors de son audition, Alain Lucchini n’a pas
été prolixe », confe une source proche du
dossier. En 2008, ce dernier avait été victime
d’une tentative de meurtre, mais avait réussi
à riposter avec son arme et à faire fuir les
tueurs. Il a déjà été entendu et mis en examen dans plusieurs procédures judiciaires.
L’enquête sur la mort de Jean Livrelli a été
confée à la JIRS de Marseille (chargée des
afaires de grand banditisme), et la police
judiciaire s’est saisie du dossier. Il avait
d’abord été confé aux gendarmes et au parquet d’Ajaccio.
VIOLETTE LAZARD
FRANCE 3
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PORTES OUVERTES
LES 15 ET 16 SEPTEMBRE*
PEUGEOT 208
REPRISE + 2 900 €
PEUGEOT 108
(1)
REPRISE + 2 000 €
(2)
Soit (1) 2 900 €, (2) 2 000 € ajoutés à la valeur de reprise de votre véhicule, d’une puissance réelle inférieure ou égale à celle du véhicule neuf acheté. La valeur de reprise est
calculée en fonction du cours de l’Argus® du jour de la reprise, applicable à la version du véhicule repris, ou le cas échéant à la moyenne du cours des versions les plus proches de
celui-ci, ledit cours ou ladite moyenne étant ajusté en fonction du kilométrage, des éventuels frais de remise en état standard et déduction faite d’un abattement de 15% pour
frais et charges professionnels. Offre non cumulable, réservée aux particuliers, valable pour toute commande d’une 208 neuve et en stock ou d’une 108, neuve, hors Access et
Active commandée avant le 31/10/2018 et livrée avant le 31/12/2018, dans le réseau PEUGEOT participant. Offre non valable pour les véhicules au prix PEUGEOT Webstore.
*Dans le réseau participant.
Consommation mixte (en l/100 km) : 108 : de 4,1 à 4,2; 208 : de 3,5 à 5,6. Émissions de CO2 (en g/km) : 108 : de 93 à 96; 208 : de 90 à 129.
Données indicatives sous réserve d’homologation.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PHOTO DE LA SEMAINE
16
L’OBS/N°2810-13/09/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’élection
brésilienne
poignardée
FABIO MOT TA /AFP
Le 6 septembre, Jair Bolsonaro, candidat d’extrême
droite à l’élection présidentielle, avait donné
rendez-vous à ses partisans dans les rues de la ville
de Juiz de Fora, engendrant une bousculade monstre.
Je me suis demandé comment j’allais photographier
l’événement. J’ai eu l’idée de monter dans les arbres.
J’étais en train de grimper quand j’ai vu Bolsonaro
descendre des épaules d’un de ses soutiens avec une
expression de vive douleur. J’ai d’abord pensé qu’il
avait un malaise, un journaliste m’ayant dit que
Bolsonaro était très fatigué, qu’il n’avait pas l’avantage
dans la campagne et qu’il se sentait mal. Mais
l’agitation n’a fait que s’aggraver et les gens ont
commencé à parler d’agression. On ne pouvait pas
vraiment comprendre ce qui se passait. J’ai vu
plusieurs personnes transporter le candidat dans un
restaurant. Ils ont appelé une voiture qui l’a emmené
à l’hôpital. Pendant ce temps, un autre tumulte
indiquait que des partisans de Bolsonaro voulaient
régler son compte au militant d’extrême gauche
illuminé qui avait poignardé leur candidat. Cet
épisode me paraît très inquiétant : l’élection présidentielle du 7 octobre va se dérouler sous tension…
L’INSTANT D’ AVANT
A Juiz de Fora, dans l’Etat du Minas Gerais au Brésil,
Jair Bolsonaro salue ses partisans, juste avant son agression.
L’OBS/N°2810-13/09/2018
17
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
10 CHOSES À SAVOIR SUR…
1 INSULTES
Plus sérieux et documenté
que « le Feu et la Fureur »
de Michael Wolff, le livre
de Woodward, « Fear »,
recense pourtant
une collection encore plus
impressionnante d’insultes
à l’endroit de Trump, venant
de son entourage : « Idiot »,
« menteur », « erratique »,
« ignorant »… Le clou est cette
remarque du chef de cabinet
John Kelly au conseiller Gary
Cohn, qui a pondu une lettre
de démission avant de se
raviser : « A ta place, j’aurais
pris cette lettre de démission
et lui aurais fourré dans le c…
de six manières différentes ! »
2 SÉCURITÉ
NATIONALE
L’un des détails de
« Fear » qui a le plus
frappé les esprits :
des conseillers repérant,
et subtilisant sur le bureau
présidentiel, des documents
soumis à la signature du
président qu’ils considèrent
irresponsable ou dangereux
pour la sécurité nationale.
Une sorte de « coup d’Etat
administratif », note Woodward.
3 NUCLÉAIRE
Jeune officier de la
Navy, Bob Woodward
se retrouve en charge,
sur un navire, du code
de lancement de l’arme
atomique : « J’étais l’un des
deux officiers devant être
présents au cas où les codes
d’authentification secrets pour
les ordres d’attaque nucléaire
seraient utilisés ou transférés. »
4 APPRENTISSAGE
« Tu vois, tu ne sais pas
comment t’y prendre.
Si tu es sérieux, va
apprendre les bases
du métier dans un petit
journal. » Nous sommes en
1970 et Bob Woodward vient
de rater spectaculairement
sa période d’essai au…
« Washington Post ». Ridiculisé,
pour son premier sujet, par un
scoop du « New York Times »,
il écoute le conseil de Harry
Rosenfeld et va se faire la
main dans un hedbo de
banlieue, avant d’être
embauché au « Post »,
un an plus tard, par le
même Rosenfeld.
18
L’OBS/N°2810-13/09/2018
Bob
Woodward
Le journaliste star du Watergate a encore frappé :
son dernier livre éclaire le chaos de la Maison-Blanche
sous la présidence de Donald Trump
5 INFORMATEUR
Début 1970. Tout
fringant dans son
uniforme de la Navy,
le jeune officier
Woodward apporte
des documents à la MaisonBlanche. Dans la salle d’attente
vient s’asseoir « un homme
grand, avec des cheveux gris
parfaitement peignés » :
Mark Felt, haut responsable du
FBI. Les deux hommes font
connaissance. Deux ans et demi
plus tard, ils ont rendez-vous
dans un parking souterrain du
1401 Wilson Boulevard, à
Arlington (Virginie) : Felt n’est
autre que « Gorge profonde »,
l’informateur clé du Watergate.
6 “DEEP THROAT”
C’est le directeur
de la rédaction
du « Washington
Post », Howard
Simons, qui a
imaginé le pseudonyme
de la source de Bob
Woodward et de Carl
Bernstein. « A cause
du film pornographique de
l’époque, parce que les
interviews étaient du “deep
background”, un terme
journalistique indiquant que
l’information pouvait être
utilisée mais sans qu’aucune
source ne soit identifiée »,
explique Woodward dans
le livre qu’il publie en 2005,
après que l’identité de « Deep
Throat » a été révélée.
7 MENSONGE
Woodward a passé plus
de temps à interviewer
George W. Bush que
tout autre président, mais
cela ne l’a pas empêché
de gober le mensonge
sur les prétendues armes de
destruction massive de Saddam
Hussein. « Les chances [qu’on
ne les trouve pas en Irak] sont
égales à zéro », prédira-t-il.
Il n’est pas le seul : David
Remnick, patron du « New
Yorker », et le « New York
Times » tombent eux aussi
dans le panneau.
8 ESTABLISHMENT
Habitué de la haute
société washingtonienne,
Woodward s’est vu
accusé de faire partie
de l’establishment
et d’en dresser un portrait
trop complaisant. L’écrivaine
américaine Joan Didion lui a
reproché un « esprit déférent »
et des livres « manufacturés ».
Notons que les critiques
proviennent généralement
du camp politique dans la ligne
de mire du journaliste : ces
derniers jours, personne,
chez les démocrates, ne met
en doute ses talents !
9 BEST-SELLER
Sans compter Nixon
et le Watergate, « Fear »
est son dixième essai
consacré à un président
américain. Après
l’élection de Trump, Bob
Woodward se met en chasse
et collectionne des centaines
d’heures d’interviews. Vu sa
notoriété, les sources acceptent
d’être enregistrées, sachant que
leurs propos resteront privés.
Numéro un des préventes sur
Amazon avant même sa sortie
aux Etats-Unis (le 11 septembre),
« Fear » sera sans doute
le plus gros succès de librairie
de Woodward.
10
COUP DE FIL
« J’aurais beaucoup
aimé vous parler,
vous savez que
je suis très ouvert
avec vous. Je pense
que vous avez toujours été
honnête. » Ce 14 août, au
téléphone avec Woodward,
Trump s’étonne : « Mais
pourquoi donc n’avez-vous pas
demandé à m’interviewer ? »
Woodward lui fait remarquer
qu’il a fait une demande via
« six ou sept personnes »,
dans une conversation
qui résume le chaos régnant
à la Maison-Blanche.
PHILIPPE BOULET-GERCOURT
JEFF MALET/NEWSCOM/SIPA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PUBLI-COMMUNIQUÉ
Une audition
à 360°
totalement
invisible !
avec Audipuce®
l’Invisible(1)
(1)
Prendre soin de votre santé auditive
est tout aussi important que de prendre
soin de votre vue. Avec Audika, il est
enfin possible de retrouver une bonne
audition pour rester connecté à votre
environnement et à vos proches, en
totale discrétion. Découvrez comment !
Une nouvelle
innovation Audika.
Nous sommes conscients que la
discrétion fait partie des éléments aussi
importants que de bien entendre. Chez
Audika, nous proposons une innovation
technologique intégralement repensée
et qui permet de profiter d’une audition
naturelle en totale discrétion : Audipuce®
l’Invisible(1).
Ces
aides
auditives
nouvelle génération vous permettent
de réentendre tous les sons à 360°, en
analysant de manière ultra rapide votre
Ma vie a changé
“Au mariage de ma fille, j’ai compris
toutes les conversations à notre table ! Et
sans effort ! Si j’avais su, je n’aurais pas
attendu aussi longtemps, quel plaisir ! ”
Annette, 56 ans
environnement, à chaque instant.
Vous retrouvez une écoute naturelle
inégalée, même dans les milieux les
plus bruyants et cela, sans effort et sans
que personne ne s’en aperçoive. Cette
solution auditive unique et sur-mesure
se glisse parfaitement dans votre oreille.
Les audioprothésistes Audika réalisent la
prise d’empreinte de votre conduit auditif
pour vous assurer un confort optimal.
Découvrez en vidéo
« Audipuce® l’Invisible(1) »
en flashant ce QR Code ou
directement sur audika.fr
Un cerveau
en bonne santé.
Lorsque votre audition baisse, votre
cerveau est de moins en moins sollicité
et perd petit à petit de ses capacités
cognitives. Le traitement ultra rapide
des sons permet d’améliorer la
compréhension de la parole dans des
environnements tels que les restaurants.
Avec cette nouvelle technologie, le
cerveau se fatigue moins ce qui permet
de préserver toute votre énergie mentale
et ainsi mieux vivre votre quotidien.
Retrouver une vie sociale, de bons
moments avec vos proches, tout cela est
désormais possible sans effort en totale
discrétion.
Des technologies
connectées(2)
à votre quotidien.
Chez Audika, nous proposons également
des solutions auditives connectées(2).
Vous pouvez ainsi les associer à vos
appareils du quotidien : TV, ordinateur
de bord de votre véhicule, etc. et même
recevoir des alertes directement dans vos
aides auditives ou contrôler des objets
connectés. Il est également possible de
les connecter à votre Smartphone pour
régler le volume de vos appareils ou les
géolocaliser facilement.
Prenez rendez-vous dès maintenant en
appelant le 0 800 302 607 et retrouvez
plus d’informations dans
notre nouveau « Magazine
Vivez+ » disponible dans
vos centres.
(1) Dans la limite des possibilités d’appareillage et selon recommandations de votre audioprothésiste. (2) Connexion internet par le réseau
If This Then That (IFTTT.com) et/ou Bluetooth, Smartphone ou accessoires sans fil. (3) Bilan non médical.
Pour réaliser un bilan auditif(3), rien de plus simple :
prenez rendez-vous dans un centre Audika sur audika.com
ou au 0 800 302 607 (service et appel gratuits).
ALZHE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Parr É L O D I E
L E PAG E et
BÉRÉNICE
RO C F O RTG I OVA N N I
20
COMMENT
COMMENT
FAIRE FACE
L’OBS/N°2810-13/09/2018
EIMER
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DOSSIER
C’est le mal du siècle. Alors que
chaque famille ou presque est
touchée, la médecine reste bien
souvent désarmée. Mais
la médicalisation est loin d’être
la seule réponse possible. Un peu
partout, de nouvelles pratiques se
mettent en place, plus respectueuses
du bien-être du malade
N
otre époque perd la boule. Au moins
trente-cinq millions de personnes frappées dans le monde – environ 900 000
en France, 225 000 nouveaux cas par an,
soit 600 par jour. Entrée dans tous les
foyers, la maladie d’Alzheimer bouleverse toutes les familles. D’après un sondage de 2015, elle est désormais la deuxième pathologie qui efraie le plus les
Français après le cancer. Peur pour soi, pour les autres… Peur de
voir son conjoint, ses parents happés, « raptés » par une pathologie insidieuse qui grignote la mémoire, modifie la personnalité,
et fait sombrer dans la démence. Quand elle n’a pas aussi la peau
de l’entourage : on estime qu’un tiers des aidants décèdent avant
le proche dont ils s’occupent.
L’angoisse face à Alzheimer est d’autant plus grande que
la maladie reste mystérieuse malgré des décennies de
L’OBS/N°2810-13/09/2018
21
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DOSSIER
recherche. Si ses nombreux symptômes – pertes des repères demandent réflexion, concentration et mémorisation : apprentisspatio-temporels, troubles cognitifs, troubles du comportement, sage d’une langue, pratique d’un nouveau sport… »
problèmes d’expression – sont bien identifiés, la science peine
L’activité physique est d’ailleurs chaudement recommandée.
encore à comprendre l’origine de cette afection neurodégéné- Il faudrait prendre l’habitude, chaque jour, de bouger au moins
rative caractérisée par une accumulation de plaques amyloïdes, trente minutes : marche, vélo, natation… Seule restriction : les
dites « plaques séniles », dans le cerveau. Surtout, nul ne sait sports de contact (rugby, boxe, football américain) susceptibles
comment en stopper l’inexorable progression. « C’est une mala- d’entraîner des chocs au cerveau. Côté alimentation, le fameux
die dont les contours avec le temps deviennent de plus en plus flous, régime méditerranéen (peu de viande, huile d’olive, légumes à
pointe Olivier Saint-Jean, chef du service de gériatrie à l’hôpital foison…) est vivement conseillé. Et l’idéal serait de tenter de
européen Georges-Pompidou, à Paris, et auteur d’un livre coup réduire au maximum les facteurs de risque bien connus à ce
de poing, “Alzheimer, le grand leurre” (1). Dans l’histoire de la jour : alcool, drogue, tabac, tranquillisants, et malboufe, à l’orimédecine moderne, aucune autre n’a eu ce destin. »
gine de l’hypertension et des accidents cardio-vasculaires.
Plus on avance en âge, plus on a de risques d’être atteint : entre
Il importe aussi d’avoir une vie sociale la plus riche possible,
65 et 85 ans, le nombre de cas double tous les cinq ans. Quarante aussi bien préventivement que lorsque la maladie est déclarée.
pour cent des octogénaires en sont atteints, selon le livre blanc Ce qu’ont bien compris des pays au label Dementia Friendly
de la Fondation Médéric Alzheimer, qui vient de paraître. L’ex- comme la Grande-Bretagne, la Belgique, la Suisse qui, depuis
plosion chez les personnes très âgées est telle que des spécia- une dizaine d’années déjà, ont à cœur d’intégrer entièrement
listes se demandent même si Alzheimer et vieillissement ne les malades à la société. « Les professions en contact avec du public
sont sensibilisées de manière à s’adresser aux
feraient pas qu’un. « Le cerveau est comme un château, avec le
temps, des pièces s’éteignent, poursuit le gériatre. Dire que
malades de la façon la plus adaptée qui soit »,
“perdre la tête” est une maladie a permis de
explique Fabrice Gzil, coordinateur du livre
blanc de la Fondation Médéric Alzheimer.
nier le sujet du vieillissement dont
C’est le cas du personnel de l’aéroport de
personne n’a envie d’entendre parler.
Heathrow, à Londres, des policiers à
Tout le monde veut croire qu’il va
Genève, des commerçants à Bruxelles.
mourir de sa belle mort à 95 ans en
ayant regardé un match de foot avec ses
« Avec ce genre d’initiatives, ces pays
« copains la veille, et non pas en étant
sont sortis du tout ou rien, du modèle
“soit on est bien portant et on reste chez
gâteux en maison de retraite. »
Alzheimer, construction sociale ?
soi, soit on est très malade et on va en
Ehpad”, poursuit Gzil. Des malades
L’hypothèse fait aujourd’hui débat.
modérément atteints peuvent espérer
Quelle qu’en soit l’issue, la ministre de
rester chez eux plus longtemps. » Et
la Santé Agnès Buzyn a fait éclater au
pour cause, souligne Philippe
grand jour l’impasse thérapeutique
OLIVIER SAINT-JE AN,
CHEF DU SERVICE GÉRIATRIE À L’HÔPITAL
Amouyel : « La durée de vie d’un
actuelle en annonçant, au printemps, le
EUROPÉEN GEORGES-POMPIDOU.
malade en institution est de deux
déremboursement, à compter du 1er août,
des quatre médicaments habituellement
ans, alors qu’à la maison, elle est
utilisés pour atténuer les symptômes
de cinq à dix ans. »
Les Ehpad, parlons-en. Il serait temps d’en finir pour
d’Alzheimer. Raison invoquée par la Haute
de bon avec ce modèle dépassé où des malades bourrés de
Autorité de Santé : « Intérêt médical insufsant pour justifier leur prise en charge ». Comprendre : ils ne cachets sont livrés à l’ennui en attendant la fin. Certains établisfonctionnent pas. Pire encore, ils peuvent entraîner des efets sements pionniers l’ont bien compris, et puisent largement dans
secondaires parfois graves.
les thérapies non médicamenteuses : médiation animale, artFaut-il pour autant rendre les armes ? Heureusement, non. A thérapie, jardinage, musicothérapie… Même si leur efcacité
défaut de pistes médicamenteuses prometteuses, les décou- clinique est compliquée à prouver, elles soulagent les patients,
vertes récentes sur la plasticité du cerveau ont montré qu’il est de l’aveu même de ceux qui organisent ces prises en charge (voir
possible de retarder l’éventuelle apparition de la maladie en pre- reportage p. 24). « Elles doivent occuper une place de choix dans
nant soin de cet organe. D’abord, en le sollicitant intellectuelle- l’accompagnement des malades », confirme Olivier Saint-Jean.
Et pourquoi ne pas envisager un radical changement de parament, puisqu’on sait désormais que le niveau d’études est un
facteur protecteur. Pas besoin, cependant, de viser un bac+8 : digme ? Des pays européens ont déjà pris un virage à 180 degrés.
« Nous pouvons tous entretenir notre “réserve cognitive” ou “capi- Ainsi, à Weesp, aux Pays-Bas, les malades évoluent librement,
tal cerveau” grâce à des activités qui stimulent les connexions et mais en toute sécurité, dans un immense centre conçu comme
compensent les pertes neuronales. L’efort intellectuel permet en un village. Rome aussi en a inauguré un l’an dernier. Et un troiefet de produire de nouvelles interactions », explique Philippe sième de ce type verra le jour à Dax en 2019. Les pays du Nord,
Amouyel, professeur de santé publique au Centre hospitalier quant à eux, privilégient les petites structures sur le modèle de
universitaire de Lille et directeur de la Fondation Plan Alzhei- la maison de famille. Une chose est sûre, nous ne pouvons plus
mer (2). Ainsi, la lecture, les jeux de société sont autant de loisirs reléguer ces malades aux confins de la société. Il faut oser regaractifs à préférer à des passe-temps passifs tels que la télévision. der Alzheimer en face. ■
Le professeur Amouyel insiste aussi sur la nécessité de « sortir (1) Avec Eric Favereau, Michalon, 2018.
de sa zone de confort en pratiquant des activités nouvelles qui (2) Auteur du « Guide anti-Alzheimer, les secrets d’un cerveau en pleine forme », Cherche-Midi, 2018.
“DIRE
DIRE QUE
‘PERDRE LA TÊTE’
EST UNE MALADIE
A PERMIS DE NIER
LE SUJET DU
VIEILLISSEMENT.”
22
L’OBS/N°2810-13/09/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SE SOUVENIR DES BELLES CHOSES
Venue des Etats-Unis, la méthode Montessori adaptée
aux personnes âgées souffrant de troubles cognitifs
fait partie des thérapies non médicamenteuses
qui émergent en France. Reportage dans un Ehpad
de l’Hérault qui l’applique avec succès depuis sept ans
P
oule pondeuse ou
« poule de luxe » ?
Quand il s’agit d’aller
nourrir les animaux
de la mini-ferme
pédagogique, Gilberte
et Liliane n’ont pas de
préférence. Les deux
femmes s’occupent de
toutes, de race plus ou moins rare, avec le
même entrain. « Elle est belle, la blanche ! »,
s’extasie Gilberte, 90 ans, comme si elle la
voyait pour la première fois. Une animatrice, Séverine Mourgues, lui met le volatile immaculé dans les bras. Gilberte
plonge son visage aux mille rides dans la
boule de plumes, puis, tout sourire,
embrasse la poule comme du bon pain. A
deux pas, Liliane, 79 ans, remplit
consciencieusement les mangeoires des
pondeuses. « Elles savent pourquoi on est
là », lâche-t-elle d’un ton mystérieux. La
tâche terminée, elle interpelle Gilberte.
« Viens, on va donner à manger aux
chèvres ! » Liliane est à peine entrée dans
l’enclos que les deux bêtes lui sautent dessus. « Doucement ! », leur intime Claudine
Constant, l’ergothérapeute. Pas question
de brusquer ces femmes, fragilisées par
l’âge et les maux liés au vieillissement.
Guère apeurée, Liliane laisse les bêtes
venir manger dans sa main. « Je n’ai plus
rien, ma nounou ! », dit-elle à la chèvre
noire qui réclame encore.
Comme la plupart des 73 résidents de
La Colombe, un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes
(Ehpad) situé à Gigean, une commune à
mi-chemin entre Sète et Montpellier, ces
deux femmes soufrent de la maladie
24
L’OBS/N°2810-13/09/2018
d’Alzheimer. Aussitôt les bêtes nourries,
aussitôt oubliées. Pour autant, pas question, dans cet établissement atypique, de
laisser les pensionnaires dépérir dans leur
chambre. Au contraire. Ici, outre de nombreux ateliers thérapeutiques, tous les
résidents sont sollicités à la mesure de
leurs facultés selon les principes de la
méthode Montessori. D’habitude réservée
aux enfants, elle a été adaptée aux personnes âgées soufrant de troubles cognitifs par un neuropsychologue américain,
Cameron Camp. « Il est parti de l’enseignement de Maria Montessori, médecin qui a
révolutionné l’éveil des petits à partir d’un
principe clé : “Aidez-moi à faire seul”,
explique Véronique Robert, directrice de
La Colombe. L’idée est de s’appuyer sur les
compétences que possèdent encore les résidents pour cultiver ce qui leur reste d’autonomie et de capacités cognitives et
motrices plutôt que de faire les choses à
leur place, ce qui précipite leur déclin physique et intellectuel. »
RESPECTER LA PERSONNALITÉ
Cette approche, encore peu répandue en
France, relève des thérapies non médicamenteuses (TNM) auxquelles le corps
médical a de plus en plus recours
aujourd’hui, faute de traitement curatif
(voir ouverture). Inédite pour les patients,
elle l’est aussi pour les soignants, habitués
à tout faire pour aller plus vite. La personne âgée est en efet censée dépendre
d’eux plutôt qu’être encouragée à se
débrouiller par elle-même. Tout le personnel de La Colombe, qui appartient au
groupe Korian, a donc suivi des formations Montessori version cheveux blancs.
Par É L O D I E L E PAG E
Photos par SA N D R A M E H L
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DOSSIER
« Nous avons été l’une des premières
maisons à prendre ce tournant, il y a sept
ans », précise la directrice.
Après la ferme, atelier jardinage. L’été a
brûlé les plants de romarin, de basilic…
Séverine demande à Gilberte ce qu’elle
aimerait replanter. « Persil ou lavande ? »
« Comme vous voudrez », répond Gilberte.
L’animatrice insiste gentiment pour que
la pensionnaire fasse l’efort de choisir.
Gilberte opte finalement pour la lavande.
Elle malaxe à pleines mains le terreau
pour former un petit trou. « C’est bien,
c’est bien… », se dit-elle à elle-même.
« Vous avez remarqué comme elles sont
loquaces et concentrées, pendant qu’elles
Sur un mur, dans l’unité fermée, différents
dispositifs – verrou, interrupteur... –
sont accrochés afin de retenir l’attention
des résidents pour calmer leurs angoisses.
Ci-dessous : Denyse et Liliane.
font tout ça ? demande Claudine Constant
qui ne les quitte pas des yeux. Stimulées
par les parfums, les couleurs, les textures,
elles retrouvent un meilleur usage de la
parole, et font des phrases qui ont du sens.
Tous ces exercices sont également excellents du point de vue de la motricité. Elles
travaillent leur équilibre, leur dextérité
sans s’en rendre compte. Il faut voir Gilberte
se redresser quand elle porte les seaux d’eau
pour les poules ! »
L’heure du déjeuner approche. A l’intérieur, Denyse, robe noire à pois blancs et
catogan gris, met le couvert à son rythme.
« Tout le monde contribue, comme à la maison », résume Daisy Lengagne, une
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Moment de bonne humeur à l’heure du déjeuner entre deux résidentes et Daisy Lengagne, aide-soignante.
aide-soignante. Tout le monde, même
si les femmes sont plus actives que les
hommes. Si Denyse se trompe, Daisy la
reprend, tout en l’encourageant à continuer, mais si l’erreur se répète, elle rectife
hors de la vue de la résidente : « Le but n’est
pas que ce soit parfait, mais que les pensionnaires participent. Il serait contre-productif
de les stresser ou de casser leur enthousiasme en insistant sur le fait qu’ils se sont
trompés. »
A La Colombe, l’autre grand principe
dans l’esprit Montessori est de respecter
la personnalité et les goûts de chacun. De
retour du jardin, Gilberte se dirige vers le
bar qui donne sur la salle à manger et se
met à nettoyer l’évier avec soin. « Il est
propre ! précise la directrice. Nous avons du
personnel qui fait le ménage, contrairement
à ce qu’ont pu imaginer des familles. Mais
si cette femme aime récurer, pourquoi l’en
empêcher ? Pendant ce temps, elle se sent
utile, ce qui est excellent pour le moral, et là
encore, elle accomplit, à cette occasion, des
exercices de motricité. C’est doublement
bénéfque. » Liliane aussi s’est trouvé une
occupation fétiche : tous les jours, elle aide
la lingère à distribuer draps et vêtements
26
L’OBS/N°2810-13/09/2018
aux résidents. « Elle a fait ça un jour, d’ellemême, et c’est devenu un rituel. » Le rythme
et les habitudes de vie de chacun sont tout
autant ménagés. Une pensionnaire aime
faire la grasse matinée ? Elle se lèvera
quand elle le voudra. Un homme a toujours fait sa toilette au gant ? La douche ne
lui sera pas imposée. Un résident – un exParisien – ne jure, pour le déjeuner, que
par des sandwiches jambon-beurre ? Va
pour les sandwiches ! L’entrée en Ehpad
est déjà un choc, inutile de bousculer
davantage ces vieilles personnes.
RANIMER LA MÉMOIRE ANCIENNE
Ce sur-mesure dans la « prise en soins »
– l’équipe soignante a banni l’expression
« prise en charge » – exige une connaissance fne de chaque résident. Avant de
poser leurs valises à La Colombe, et de
décorer à leur guise leur chambre de
24 mètres carrés, les futurs pensionnaires
font l’objet de longues discussions entre
leur famille et la direction. « Nous demandons aux proches de remplir un dossier très
complet, poursuit Véronique Robert. C’est
important que nous sachions quelle personne était leur parent avant d’être malade,
ce qu’il aimait faire, ce qu’il n’aimait pas, ce
qu’ont été sa vie, ses joies, ses chagrins… »
Une fois terminée cette « enquête de personnalité », la direction et la famille se
mettent d’accord sur un « projet de vie »
qui sera, si nécessaire, amendé tous les six
mois. Le tout pour 2 800 euros mensuels
environ. Une somme rondelette, certes,
mais dans la moyenne basse des établissements privés, et pas si éloignée des tarifs
pratiqués dans les maisons de retraite
publiques. « Nous ne sommes pas plus nombreux qu’ailleurs, précise la directrice. Tout
est une question d’organisation, et aussi
d’engagement. Ici, chacun se sent responsable des malades au-delà de sa propre fonction. Des soignants adhèrent à 200%,
d’autres ne restent pas. »
Même les personnes très malades,
celles qui ont perdu tout repère spatio-temporel, qui ne reconnaissent plus
leurs proches et vivent dans la partie sécurisée, bénéfcient de cet accompagnement
personnalisé. « Leurs fonctions cognitives
ont beau être très altérées, il y a toujours un
sens que nous pouvons stimuler », estime
Gaëlle Guénan, la psychologue. Dans
l’après-midi, un atelier thérapeutique
SANDRA MEHL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DOSSIER
« senteurs » réunit 6 patients soufrant
plus ou moins gravement de la maladie
d’Alzheimer. La doyenne de l’assemblée,
une centenaire bien mise, a été diagnostiquée « de forme sévère ». Venue lui rendre
visite, sa flle s’assoit à ses côtés. « Nous
allons vous faire sentir des herbes, explique
Claudine Constant. Si vous les reconnaissez, c’est très bien, mais vous pouvez aussi
dire tout simplement ce que leur parfum
vous évoque. » Une fois de plus, l’idée n’est
pas de mettre le patient en difculté, juste
de ranimer la mémoire ancienne. Qui sait
quel souvenir joyeux ou triste, grave ou
léger un bouquet de persil ou de thym
pourra faire remonter ?
Un premier pot fait le tour de la petite
assemblée. La centenaire le respire une
fois, deux fois… Claudine le lui fait sentir à
nouveau quand la vieille femme dit : « C’est
du basilic ! » Ravie, l’ergothérapeute lui
demande si elle peut écrire le mot sur une
étiquette à coller sur le pot. La dame s’empare d’un feutre noir… et trace tranquillement les sept lettres. « Vous avez vu ? dit sa
flle. C’est fou ! Je croyais que ma mère ne
pourrait plus jamais écrire. Il y a quelques
mois seulement qu’elle est ici. La dernière
fois que son gériatre l’a vue, il a été odieux.
Il lui a fait faire le MMS [mini-mental state,
un test d’évaluation des fonctions cognitives, NDLR] en la rudoyant à chaque fois
qu’elle se trompait et m’a dit qu’elle n’avait
plus rien dans le cerveau. »
A force de stimulations, de sollicitations,
d’encouragements, il n’est pas rare d’assister à ce genre de « fulgurance ». « Dans ces
Liliane et Gilberte entourées de Claudine Constant, ergothérapeute, nourrissent les chèvres.
moments-là, notre travail prend tout son
sens », commente Claudine Constant. Les
familles se réjouissent aussi de voir leur
proche plus apaisé. « Un an après son
entrée, ma mère est plus présente, plus souriante », remarque une sexagénaire.
PARTAGER DES MOMENTS DE LOISIRS
La méthode Montessori ferait-elle des
miracles ? Comme la plupart des TNM, il
est difcile de l’évaluer scientifquement.
Mais le Dr Philippe Franchini, médecin
Liliane a pris l’habitude d’aider la lingère, une initiative vivement encouragée.
SANDRA MEHL
coordinateur de l’Ehpad, dit « prescrire
moins de neuroleptiques et de psychotropes
depuis sa mise en place. Sans doute parce
qu’ils sont plus écoutés et très actifs, les
patients sont moins angoissés et dorment
mieux. » Même ressenti positif du côté des
« anciens » du personnel. « Avant Montessori, les résidents criaient et déambulaient
plus », estime Séverine Mourgues, présente à La Colombe depuis quatorze ans.
De la chaleur humaine, du respect, des
attentions… Et si c’était ça, le meilleur des
remèdes ? En plus des familles, invitées à un
grand déjeuner tous les derniers vendredis
du mois, et autorisées à participer aux ateliers, les petits de la crèche du village, les
enfants des écoles primaires, les jeunes des
collèges et lycées voisins viennent partager
des moments de loisirs avec Gilberte,
Liliane, Odette et les autres. « L’ouverture de
La Colombe sur l’extérieur contribue à l’amélioration des patients », confrme Philippe
Franchini. Mieux encore, les résidents
sortent régulièrement. Toujours bien encadrés. Si les plus gourmands vont au marché
tous les mardis, d’autres font des virées plus
lontaines. En témoignent de nombreuses
photos épinglées dans le couloir principal.
Sur l’une d’elles, deux résidentes, chapeau
et lunettes de soleil, bronzent à la plage.
« C’était l’été dernier, raconte Claudine
Constant, encore émue au souvenir de cette
belle journée. L’une d’elles s’est même baignée. Elle était si heureuse. » n
L’OBS/N°2810-13/09/2018
27
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
“LES FAMILLES
DE MALADES AUSSI
ONT BESOIN
D’ÊTRE AIDÉES”
Se faire épauler, et surtout s’accorder
des moments de répit : c’est ce que
recommande Martine Bouriffet,
psychologue clinicienne au sein
du service de gériatrie de la PitiéSalpêtrière à Paris. Entretien
Propos recueillis par B É R É N I C E RO C F O RT- G I OVA N N I
Vous animez depuis douze ans à l’hôpital des groupes de
paroles pour les proches qui prennent soin de malades
d’Alzheimer. Pourquoi ont-ils tant besoin de parler ?
Alzheimer est une maladie insidieuse. Au tout début, cela commence par des problèmes de mémoire, mais il n’y a pas que cela.
Quand les troubles du comportement apparaissent, il est très
difcile de voir l’autre changer. La communication en est modifiée. Par exemple, une épouse qui a l’habitude d’échanger avec
son mari est désemparée lorsqu’elle constate qu’il n’y a plus de
retour de sa part. Au sein de couples fusionnels, la complicité
disparaît. C’est encore plus dur pour ceux qui connaissaient déjà
des difcultés ! Quant aux enfants qui s’occupent de leurs
parents, ils soufrent beaucoup car l’image « idéale » qu’ils
avaient d’eux est atteinte. Très souvent, le malade demande dix
fois la même chose. A la dixième fois, et c’est bien normal, le
proche explose : « Je te l’ai déjà dit ! » En consultation, les aidants
me disent : « Ce n’est pas possible, il le fait exprès. » On leur
explique que non… Ils doivent faire le deuil de ce qu’était la personne avant. Il leur faut aussi renoncer à des projets, à des
voyages, à une résidence secondaire où ils ne peuvent plus aller
car cela bouscule trop les repères du malade. Les aidants ont
souvent du mal à accepter une aide extérieure, ils pensent que
personne ne pourra s’occuper de leur proche aussi bien qu’eux.
C’est ainsi qu’ils finissent par négliger leur propre santé et se
retrouver au bord de l’épuisement total. Dans ce type de pathoUne résidente avec Ophélie Beuvin, stagiaire à la direction
de l’Ehpad La Colombe, à Gigean dans l’Hérault.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DOSSIER
logie, il est pourtant crucial de
ménager les aidants, car bien
les prendre en charge permet
de retarder le placement des
malades en institution.
Comment fonctionnent les
groupes de paroles ?
Nous proposons cinq séances
d’éducation thérapeutique à
des groupes de sept ou huit
personnes encadrées par un
médecin, un ergothérapeute,
une orthophoniste, une psychologue et une assistante
sociale. Six mois plus tard,
une dernière rencontre a lieu
pour faire le point. Chaque
séance aborde un thème précis pendant deux heures. Par
exemple, lors de la première
réunion, on explique les
troubles du comportement
provoqués par la maladie. Le
but est informatif, mais c’est
surtout l’occasion pour les enfants, les conjoints, les proches, de
partager leur expérience. Rien que le fait de prendre un aprèsmidi pour eux et d’exprimer leur ressenti les libère. C’est un
temps, un lieu, où ils peuvent déposer leur fardeau, sans aucun
jugement. Je les reçois aussi en tête à tête pour qu’ils puissent
verbaliser leurs angoisses, car il y a des choses qu’ils ne peuvent
pas raconter à leur famille. J’ai toujours une boîte de Kleenex
sur mon bureau ! Chez eux, ils entendent parfois : « C’est ton
père (ta mère, ton mari) : il faut t’en occuper. » Impossible de
dire : « Je n’en peux plus. » à cause du devoir moral qu’ils s’imposent. Ils gardent tout pour eux et à un moment donné, cela
devient très difcile.
Quels conseils leur donnez-vous ?
Avant toute chose, nous leur disons de prendre du temps pour
eux et c’est ce qu’ils ont le plus de mal à accepter. L’assistante
sociale vient leur présenter toutes les aides fnancières et matérielles auxquelles ils ont droit. Par exemple, grâce à l’accueil de
jour qui propose des activités aux malades, les aidants peuvent
soufer une journée. De la même manière, les auxiliaires de vie
dégagent quelques heures dans l’après-midi dont il faut impérativement profter. Pendant très longtemps, les aidants se sont
coupés de leur vie sociale et familiale, or il n’y a rien de pire.
C’est pourquoi nous répétons aux familles qu’il faut rester
tourné vers l’extérieur, continuer à faire de la gym, aller au
théâtre… Les aidants ont besoin d’entendre cela pour se déculpabiliser. Quand ils hésitent à prendre des aides à la maison, on
leur demande : « Est-ce vraiment votre travail de faire la toilette
de votre mari, (de votre mère, de votre père) ? » Les conjoints
disent souvent : « Elle (il) ne veut personne d’autre que moi »,
mais en réalité, les patients acceptent assez bien les personnes
extérieures. La relation avec les aidants n’en devient que meilleure, car ces derniers sont libérés des contraintes matérielles.
Quel comportement est-il préférable d’adopter avec un
malade d’Alzheimer ?
Il n’y a pas de recette miracle, sinon ce serait facile ! Chaque
SANDRA MEHL POUR « L’OBS »
Une malade dans sa chambre, à La Colombe. « Il est essentiel de laisser
de l’autonomie au patient », conseille la psychologue Martine Bourifet.
patient est diférent. Il faut garder des rituels, lui faire poursuivre
ses activités le plus longtemps possible. Si vous demandez à votre
mari de faire la vaisselle, alors qu’il n’a jamais touché à une
éponge, cela ne peut pas fonctionner. Parfois, des dilemmes se
posent. Le mari d’une aidante avait pour habitude de partir seul
en train dans sa maison de campagne le week-end. Quand la
maladie s’est déclarée, son épouse s’est interrogée : « Est-ce que
je dois continuer à le laisser y aller ? » On en a beaucoup parlé et
fnalement, cet homme a continué pendant très longtemps ses
virées. Il faut apprendre à lâcher, même si cela provoque une
angoisse terrible. Le proche ne doit surtout pas être infantilisé,
il faut continuer à lui parler, ne pas toujours le voir comme un
malade. Il est essentiel de lui laisser une autonomie, de ne pas
toujours tout faire à sa place. Il peut acheter le pain par exemple,
même si ça prend plus de temps. De la même manière, on doit
l’informer des décisions qui le concernent, ne pas le couper de
tout, car cela est très mal vécu. Le malade doit être stimulé, sans
être brusqué. Quand on lui explique quelque chose, il faut que
ce soit dans le calme, sans le bruit de la télé allumée par exemple.
Poser des questions fermées [qui appellent des réponses comme
« oui » ou « non », NDLR] et ne pas se lancer dans de grandes
explications car le malade a vite fait de perdre le fl. Quand il
devient agressif, il est important de repérer l’élément déclencheur, pour comprendre pourquoi la crise d’angoisse a éclaté.
Quand faut-il se résoudre à un placement en institution ?
En douceur, on explique dès le départ aux aidants qu’il faut anticiper cette solution, car monter un dossier ne se fait pas du jour
au lendemain. Ce qui ne veut pas dire que tous les patients iront
en institution ! Le mieux pour le malade est de rester chez lui,
dans son environnement, le plus longtemps possible, à condition
d’être stimulé. n
L’OBS/N° 2810-13/09/2018
29
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mara, enfant,
avec son père
Jean-François Goyet.
“QUE FAIRE DE TOUT CE QUI DISPARAÎT ?”
Bouleversée par
la maladie de son
père, la romancière
Mara Goyet lui
consacre un essai
émouvant, “Ça va
mieux, ton père ?”*.
Extraits
30
L’OBS/N°2810-13/09/2018
DÉGIVRÉ
C’est toujours l’image du congélateur qui
me vient. J’en aurais aimé de plus élégantes, mais rien d’autre ne s’est proposé.
On le décongèle. On le vide. Il est plein
de glace. Elle a enrobé les étagères, les bacs,
les résistances. On met des torchons par
terre. On garde la porte ouverte et on
attend.
Il y a le goutte-à-goutte. Lentement. On
jette un œil, la glace est comme polie,
humide, aux coins arrondis. Douce. On
regarde, on s’afaire. On s’en va.
Et l’on entend le bruit massif, sec, de couperet : un pan de givre s’est détaché, est
tombé. La sonorité est bien particulière.
Quelque chose de net après une ébauche
de cisaillement. On prend le bloc, on le met
dans l’évier, on le laisse continuer sa fonte
ou l’on s’amuse à le noyer sous l’eau chaude.
Des pans de cerveau semblent ainsi se
détacher. Boum, les dieux grecs. Boum,
boum, boum : Rousseau, Balzac et Proust.
Boum, Cervantes. Boum, les oncles et les
tantes. Boum. Les souvenirs. Boum.
Manger. Boum. Mon prénom. Boum, qui
je suis. Boum, ma vie. C’est fini.
On se retrouve avec le bloc étranger mais
pourtant si familier dans les mains et l’on
hésite. On le connaît par cœur. Doit-on le
laisser fondre ? Le noyer, le réchaufer ou
l’accueillir, en exilé, en réfugié, dans son
propre cerveau déjà fort occupé ?
Que faire de tout ce qui disparaît ? […]
DÉMENCE
Je ne peux le nier, « démence » est devenue le terme approprié. Mon père me fait
souvent penser aux savants revenus d’une
expédition ethnologique au Pérou dans
PHOTO PERSONNELLE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DOSSIER
« les Sept Boules de cristal », qui, au contact
de la momie de Raspar Capac, deviennent
fous puis sombrent dans la léthargie.
Mon père n’est pas juste malade, il est
dingue, fou à lier. La première fois que j’ai
lu le mot « démence » sur un compte rendu
médical, dans un hôpital, j’avais été révoltée. Accablée. Il ne l’était pas. Et même si
c’était l’expression consacrée, ce n’était
vraiment pas la peine de l’employer.
Aujourd’hui, il est dément : il sife, il répète
des bruits, il fait des gestes, dit de drôles de
trucs. Comme dans « Tintin » quand ils
sont en pyjama bleu, attachés sur les lits,
dans cette grande salle lumineuse avec les
couvertures brunes, l’horloge (il est 10h30).
Comme le professeur Bergamotte, qui,
après avoir été un moment indemne, succombe à son tour à l’épidémie.
Lui s’échappe de deux manières diférentes et simultanées : par la dégénérescence et par le délire. Etrangement, le délire
vient comme masquer la première ligne de
fuite et ça en paraît presque rassurant. C’est
à la fois burlesque et efarant. Mais ce n’est
pas douloureux. Dans ces moments-là, ce
n’est pas la perte qui occupe le premier plan,
mais le trop, le trop de paroles, de gestes,
d’agitation, de volume sonore, de frénésie.
Le trop, c’est presque un repos.
Penser à la planche de « Tintin » me
console. Mais je n’oublie pas la momie, dans
un coin, qui va se réveiller. Cette momie qui
m’a toujours fait peur, que je hais dans sa
hideur et sa maigreur. Elle est là… […]
FUGUE
Un petit chien : le médecin me demande
si mon père est « fugueur ».
Là, je vois le collier (rouge, je ne sais pas
pourquoi), les oreilles, les poils, les pattes,
la langue. Et je m’aperçois que je l’imagine
en scottish terrier.
Je suis déçue par cette vision qui ne rend
pas justice à la stature de mon père, ni à son
caractère, ni à sa trempe. Je suis surprise.
Puis je me souviens des deux chiens des
étiquettes du whisky Black & White. L’un
blanc, l’autre noir.
Le whisky, un autre moyen d’avoir de la
fuite dans les idées. […]
que ça s’achève au plus vite. On tente de
fxer des vertiges, de chérir l’insupportable,
de ne pas perdre une miette de ce qui est
extraordinairement douloureux.
Le compte à rebours est lancé. Quand il
parle, on pense au moment où il ne parlera
plus. Quand il parle, on ne se contente pas
de l’écouter. On se dit aussi, en même
temps, qu’il parle encore et qu’il ne parlera
plus. Ainsi en va-t-il pour la marche, les
repas, les habits, l’écrit, chaque élément et
dimension de son existence.
Tout ce qui est plus banal devient inaugural. A chaque geste, on fxe le regard
comme on le fait avec des gens à qui l’on dit
adieu, craignant, en raison de leur âge ou
de leur santé, de ne plus jamais les revoir.
Enfant, je regardais intensément mes
grands-parents avant de partir en
vacances : ce pouvait être la dernière fois.
Quand mon père fume sa cigarette, la
prend entre ses doigts (ce qu’il ne fait pas
toujours), laisse tomber la cendre, je pense
au jour où il ne le fera pas. Tout est vécu
avec son envers, avec sa dissipation. La vie
avec lui devient une Vanité : la bougie fond,
la bulle va éclater, les feurs vont faner, les
mouches cesseront vite de voler.
Je me refuse pourtant à fixer ces
moments. Je n’ai pris aucune note depuis
le début de sa maladie, je ne l’ai pas enregistré. Il n’y aura pas de « traces », en tout
cas en ce qui me concerne. Je réfute l’idée
qu’il faille considérer ce temps autrement.
Je ne prenais pas non plus de notes auparavant, j’aurais pu commencer enfant. Je
ne veux pas que chaque moment devienne
un monument spectral dont je souhaite,
dans un autre mouvement, ardemment, la
démolition pour revenir aux fondations.
J’essaie d’afronter le temps calmement,
normalement, si du moins c’est possible.
Sans contorsions. […]
MIMÉTISME
J’ai le sentiment d’être atteinte d’une
forme d’hystérie mimétique, d’un syndrome de Münchhausen. A moins que je
ne sois malade. Je supporte tellement mal
d’en savoir plus, de me repérer mieux que
lui que j’en viens à désirer fortement me
perdre dans la rue (je n’y arrive pas), me
tromper dans les dates, efacer des souvenirs essentiels.
Quand je suis avec lui, je sens que mon
cerveau fait un efort pour s’asphyxier,
devenir moins agile. J’essaie de me limiter,
de ne pas dépasser. Je déteste savoir faire
tout ce que je fais (ouvrir la grille, allumer
une cigarette, payer un café, choisir la
bonne direction, éviter un obstacle, décider
qu’il faut sortir, rentrer, revenir).
Je me sens soudain proche de ces enfants
qui ne réussissent pas à apprendre à lire, terrorisés à l’idée de dépasser des parents analphabètes, ce sont des enfants qui pourraient
mais n’y arrivent pas. Je me réfugie plus ou
moins volontairement dans des états de
fou, de perdition qui me permettent d’avoir
le sentiment de rester au niveau.
Chez moi, je passe ainsi des journées à
ne rien faire, à me perdre sur internet
comme il est perdu dans la vie. Je veux me
punir. C’est une forme d’hystérie que je
reconnais au premier coup d’œil. Dont je
ne suis pas sortie.
© Stock
(*) Editions Stock, 150 pages, en librairies.
PROFITER
La maladie crée un rapport au temps, à
la durée, douloureux. L’étape suivante sera
pire que le moment présent. Elle vous
oblige à ne pas perdre de temps, à en « profter », étrange formulation, avant que cela
ne se termine, tout en vous laissant désirer
JULIEN FALSIMAGNE
L’OBS/N°2810-13/09/2018
31
GRANDS FORMATS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Lloyd
Blankfein,
le tout
puissant PDG
de Goldman
Sachs.
A gauche,
le siège de
Lehman
Brothers à
Times Square.
Finance
Par C L É M E N T L AC O M B E
La retraite dorée
des “banksters”
Dix ans après l’explosion de Lehman Brothers, les principaux
acteurs de la plus grande crise fnancière depuis 1929 proftent
de leur richesse en toute impunité
Dick Fuld,
surnommé
« le gorille »,
a dirigé
Lehman
Brothers
pendant
quinze ans,
jusqu’à sa
faillite en
2008.
Hank
Greenberg
(à gauche),
ex-patron de
AIG.
Angelo
Mozilo,
ex-PDG de
Countrywide
(prêts
immobiliers).
C
e jour de mai 2015, un gros millier de personnes s’étaient serrées dans une salle du
Grand Hyatt Hotel, en plein cœur de Manhattan. Non pas que le thème de cette
conférence fût particulièrement passionnant : on y causait sur les petites entreprises cotées en
Bourse, rien de bien original. Mais le programme de la
journée annonçait l’intervention d’un homme resté
silencieux depuis des années. Celui que Wall Street,
dans un mélange de crainte et d’admiration, a longtemps surnommé « le gorille ». Celui qui, depuis le
31e étage d’un building situé à moins d’un mile de là, a
dirigé la banque d’afaires Lehman Brothers durant
quinze ans, jusqu’à la mise en faillite de la vénérable
institution centenaire, le 15 septembre 2008 à 1h45 du
matin. Pour sa première apparition publique (et unique
à ce jour) depuis la banqueroute, Dick Fuld, le regard
toujours aussi noir, a convoqué Freud. Pas pour évoquer un sentiment de culpabilité... « Que disait Sigmund
Freud ? “Vous pouvez dire tout ce que vous voulez sur
moi, je vais bien parce que ma mère m’aime.” Eh bien, ma
mère m’aime toujours. Elle a 96 ans. »
Des remords ? Aucun. La crise des subprimes, la plus
grande panique fnancière depuis 1929, qui a fait perdre
leur maison à des centaines de milliers d’Américains et
des emplois à des millions d’autres, qui a entraîné le
monde dans la récession ? Pas sa faute. Ni celle de Lehman Brothers. A entendre Dick Fuld, la responsabilité
incombe au gouvernement fédéral, qui avait mis en
place toutes les conditions juridiques et économiques
pour que chacun puisse réaliser le rêve américain et
devenir propriétaire de sa maison : la crise est en efet
partie de prêts immobiliers accordés en rafale à des
ménages peu solvables (les subprimes) rassemblés
ensuite dans des produits fnanciers que les banques
se reflaient entre elles et qui se sont efondrés quand
les foyers ont commencé à ne plus rembourser. Pas un
mot de Fuld, en revanche, pour rappeler que Lehman
s’était lancé dans une folle cavalerie fnancière. Rien
pour raconter la course insensée aux profts, qui avait
permis au patron d’empocher plus de 500 millions de
dollars (!) de rémunération en une décennie. Pas la
moindre allusion à la technique dite du « repo 105 »
dont usait et abusait Lehman – il s’agissait de « prêter »
des actifs pourris à d’autres entreprises juste le temps
de l’arrêté des comptes, histoire de les embellir.
FAUTES MORALES
Pour tout cela et pour la faillite de la banque d’afaires,
Fuld a été condamné à… absolument rien. Pas la
moindre amende ou journée de prison, malgré des milliers de pages de rapports d’experts. En 2013, les investigations lancées par la SEC, le gendarme américain
des marchés, contre les anciens dirigeants de Lehman
se sont éteintes sans la moindre sanction. Des fautes
morales, oui, le dossier en compte une palanquée. Mais
aucun crime ou délit n’a pu être avéré. De quoi permettre à Fuld de pavoiser au Grand Hyatt Hotel : « Ce
qui compte ce n’est pas de savoir si vous frappez fort, mais
si vous serez capable de vous relever après avoir été jeté
au sol. J’adore Rocky. » Sitôt Lehman fermée, il a recréé
une petite banque d’afaires et trouvé des clients : selon
la presse anglo-saxonne, il gérerait aujourd’hui une
centaine de millions de dollars confés par des familles
fortunées. Fuld n’est pas un cas isolé, loin de là. Aucun
banquier d’aucune grande institution de Wall Street n’a
été jugé pour ce krach. Aucun procès, donc, et aucune
peine de prison, alors que des centaines de milliards de
dollars d’argent public ont été débloqués pour renfouer les banques ou garantir leurs emprunts. De quoi
nourrir un lancinant refrain sur l’incompréhensible
clémence dont aurait bénéfcié le secteur fnancier.
« L’administration Obama a décidé de ne pas poursuivre
les banquiers, estime ainsi Todd Gitlin, professeur
HIROKO MASUIKE/GETTY IMAGES/AFP - RON SACHS/CNP PHOTO/NEWSCOM/SIPA - CHIP
SOMODEVILLA/GETTY IMAGES/AFP - GERALD HERBERT/AP/SIPA - SUSAN WALSH/AP/SIPA
L’OBS/N°2810-13/09/2018
33
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Octobre 2008.
Une foule en
colère accueille
Dick Fuld
à sa sortie du
Capitole.
“LA LOI NE
PRÉVOIT PAS
DE PEINES DE
PRISON POUR
AVOIR PRIS
TROP DE
RISQUES.”
SAMUEL BUELL,
ENQUÊTEUR JUDICIAIRE
de sociologie à Columbia et auteur d’un livre sur le
mouvement antifnance Occupy Wall Street. Comme
c’est tout le secteur de la banque d’investissement qui a
fauté, il aurait fallu poursuivre de très nombreuses personnes et pas juste quelques individus. Or, les autorités
fédérales ont pensé que cela risquerait de déstabiliser
encore plus le système fnancier. »
Des scandales fnanciers retentissants qui fnissent
par de lourdes peines de prison, les Etats-Unis en ont
pourtant connu une kyrielle dans leur histoire. Comme
celui du courtier en énergie Enron en 2001, une société
qui ne reposait que sur du vent, qui a valu des dizaines
d’années d’emprisonnement à ses dirigeants. Cette
afaire Enron, Samuel Buell l’a connaît parfaitement
puisqu’il a codirigé l’enquête judiciaire. Devenu professeur de droit à la Duke University Law School, il est
lui plus mesuré quand on lui demande pourquoi la crise
des subprimes n’a abouti à aucune grande condamnation : « Les interrogations portaient sur des transactions
très complexes sur des marchés fnanciers aussi opaques
que sophistiqués, où il est extrêmement difcile de prouver formellement une intention criminelle, entre personnes averties. La loi ne prévoit pas de peine de prison
EN ISLANDE,
DE LA PRISON FERME
Très rares sont les responsables
de la crise à avoir été traînés en
justice. Un seul pays a engagé
avec volontarisme des
poursuites pénales. Pas le plus
grand : l’Islande, 330 000
habitants. Il faut dire que les
trois banques islandaises de
l’époque – Kaupthing,
Landsbanki et Glitnir – s’étaient
efondrées ensemble, le
5 octobre 2008, entraînant
l’économie vers le goufre et le
chômage vers les sommets.
Pour préparer ces procès, une
équipe de 110 personnes a été
constituée, sous l’autorité d’un
34
L’OBS/N°2810-13/09/2018
procureur spécial (le
commissaire de police d’un
petit port). Des perquisitions
ont été menées dans les
banques, aux domiciles des
suspects, et même à la banque
centrale ! Près de 30 personnes
ont été condamnés pour
manipulations de cours, octroi
de prêts frauduleux, délits
d’initiés, comptes falsifés…
Y compris les PDG et
directeurs fnanciers de
banques, leurs avocats, certains
gros actionnaires. Les peines
sont allées jusqu’à 4 ans et demi
ferme. Mais beaucoup de
« neo-Vikings », fnanciers sans
foi ni loi, se sont expatriés et
vivent des jours paisibles.
PASCAL RICHÉ
pour avoir pris trop de risques… » Et de continuer :
« Mais je comprends que cela puisse ne pas être accepté
par la population du pays qui afche le plus fort taux
d’emprisonnement au monde. » La colère de l’homme
de la rue, de Main Street comme on dit aux Etats-Unis,
Annaline Dinkelmann est bien placée pour la sentir :
depuis 2008, cette ancienne salariée de la banque Morgan Stanley organise des visites guidées du quartier de
Wall Street pour le touriste de passage à New York.
Avec arrêt devant l’ancien siège de l’assureur AIG, un
building bradé en catastrophe au plus fort de la crise.
Ou au pied de l’ex-QG de Goldman Sachs, où la
moindre plaque avec le nom de la banque avait été retirée pour ne pas s’attirer d’ennuis. Elle le dit sans
détour : « Les gens ont fait savoir leur colère en votant
et en envoyant à la Maison-Blanche quelqu’un censé être
de leur côté. » La victoire de Trump serait donc l’ultime
conséquence de cette faillite.
“TRUC TOXIQUE”
Visage impeccablement hâlé, sourire Ultra-Brite, chemise amidonnée, Angelo Mozilo est l’un des cas les
plus controversés de ces années-là. Son histoire a
longtemps eu tous les atours des success-stories qui
font rêver les Américains, celle d’un fls de boucher
du Bronx, qui a quitté l’école à 14 ans pour devenir
courtier en crédits immobiliers avec sa société
Countrywide, jusqu’à devenir le roi du secteur aux
Etats-Unis. Le champion, aussi, du no doc loan, littéralement « le crédit sans justifcatif ». Pas la peine de
prouver le moindre revenu pour pouvoir lui emprunter de quoi s’acheter une maison. En cas de problème,
la propriété était saisie et comme les prix de l’immobilier ne cessaient d’augmenter, le business était
gagnant à tous les coups. Jusqu’au jour de 2007 où le
marché a fni par se retourner et la plupart des créanciers par devenir insolvables… Ces risques, Mozilo les
connaissait : « De toute ma carrière, j’ai jamais vu un
truc aussi toxique », écrivait-il dans un mail d’avril
2006. Son procès, très attendu, n’aura pourtant jamais
lieu. A quelques jours de l’audience, il a signé un
chèque de 67 millions de dollars pour solder toutes
les poursuites. Une paille si l’on rapporte cette somme
aux 400 millions de dollars qu’il a gagnés rien qu’entre
2001 et 2006. Retiré en Californie, il est sorti de son
silence en juin dernier dans le « Wall Street Journal ».
Pas pour s’excuser, ça non. « J’ai adoré ce que nous
avons fait. Nous avons changé la vie de millions de personnes dans le bon sens. »
Mais au moins Angelo Mozilo n’a-t-il pas attaqué
l’Etat fédéral, comme l’a fait Hank Greenberg. Lui
fut longtemps une légende de Wall Street pour avoir
été durant quarante ans le grand patron de AIG. Un
géant de l’assurance, nationalisé dans l’urgence le lendemain de la chute de Lehman Brothers grâce à 180
milliards de dollars d’argent public. Eh bien Greenberg, 93 ans aujourd’hui et désormais patron de l’assureur Starr, a pourtant poursuivi en justice l’Etat
américain : en tant qu’actionnaire d’AIG, il s’est estimé
SUSAN WALSH/AP/SIPA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
lésé par ce sauvetage et a réclamé... 40 milliards de
dollars de dédommagement ! Une demande rejetée
par la Cour suprême. Alors certes, Greenberg n’était
plus aux manettes lors de la nationalisation – il s’était
fait virer en 2005 pour avoir maquillé les comptes et
il a juste eu à verser 9 millions de dollars pour arrêter
les poursuites. Mais c’est lui qui a créé le foyer des
pertes colossales d’AIG : il avait confé une petite fliale
à un Dr Frankenstein de la mathématique fnancière,
un certain Joseph Cassano. Greenberg n’a jamais
compris ce que faisait Cassano – des produits fnanciers appelés credit default swap (CDS), une sorte de
contrat d’assurance sur des produits fnanciers reposant eux-mêmes sur des emprunts. Mais comme tout
cela rapportait énormément d’argent, il n’a pas voulu
en savoir plus. Un aveuglement volontaire pour lequel
Greenberg ne sera jamais poursuivi. Même issue sans
dommage pour Cassano, qui a gagné plus de 300 millions de dollars dans les années précédant la chute
d’AIG et profte désormais de sa gigantesque villa dans
le Connecticut.
Les plus grandes maisons de Wall Street ont quand
même dû sortir leur chéquier plusieurs années après
pour éteindre certaines poursuites. Des transactions
dans la coulisse, sans procès, donc sans catharsis
publique, et sans que cela ne fasse vaciller ces géants
bancaires. Goldman Sachs par exemple, le nom le plus
prestigieux de Wall Street, a été accusé d’avoir créé
des produits fnanciers qu’il savait vérolés et de les
avoir vendus en toute connaissance de cause à des
clients naïfs. Cette afaire s’est soldée par une transaction de 5 milliards de dollars mais elle n’a pas coûté
son poste à son patron depuis 2006, le tout puissant
Lloyd Blankfein – il avait expliqué un jour sans rire
qu’en tant que banquier, il « faisait le travail de Dieu ».
Dix ans après, les anciens de Lehman, eux, ont fni par
se recaser. Certains ont choisi de se réunir le 15 septembre pour « fêter » les 10 ans de la faillite. Des
retrouvailles auxquelles ne participera pas Erin Callan. Juste avant la banqueroute, elle était le visage que
Lehman s’était choisi pour parler aux marchés, la première femme au comité exécutif de la banque en cent
cinquante-sept ans d’histoire. Le 18 mars 2008, à
peine six mois avant la faillite, la directrice fnancière
utilisait à quatorze reprises le mot « fabuleux » pour
qualifer les résultats de Lehman lors de sa présentation aux analystes. Elle fnira par être virée sans
indemnités trois mois avant la faillite. Depuis, Erin
Callan, 52 ans aujourd’hui, a frôlé la faillite personnelle à cause de ses dépenses d’avocats – elle n’est pas
restée au sommet de Lehman sufsamment longtemps pour se constituer une fortune. Elle a surtout
écrit un livre autoédité où elle raconte combien sa vie
professionnelle était vide de sens. Sa tentative de suicide et ses remords. Elle, au moins, regrette amèrement la première partie de sa vie. ■
REPÈRES
12 octobre 2007 :
l’indice boursier Dow
Jones atteint son plus
haut niveau historique.
11 janvier 2008 :
sauvetage de
Countrywide, le plus gros
prêteur immobilier des
Etats-Unis.
15 septembre 2008 :
faillite de Lehman
Brothers.
16 septembre 2008 :
nationalisation de AIG,
premier assureur mondial.
3 octobre 2008 :
adoption d’un plan de
700 milliards de dollars
pour sauver les banques
américaines.
20 octobre 2008 :
l’Etat français injecte
10,5 milliards d’euros dans
six grandes banques.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Entretien
“Des milliers de
fnanciers auraient
dû aller en prison”
Le réalisateur du
documentaire oscarisé
“Inside Jobs” sur la
crise des subprimes,
Charles Ferguson,
explique pourquoi
l’impunité des banquiers
a renforcé le populisme
Propos recueillis par
C L É M E N T L AC O M B E
Dix ans après, les Etats-Unis sont-ils
hantés par la crise des subprimes ?
Bien sûr, même si son souvenir s’est
estompé au fl des ans. Parce que les deux
grands partis ont préféré l’oublier et que de
nombreux Américains sont allés de l’avant.
Sans oublier que la crise a d’abord touché
les plus âgés et les plus pauvres. Or,
aujourd’hui, beaucoup de ces personnes
sont mortes, et celles qui ont survécu ont du
mal à faire connaître leur détresse, dont les
signes sont évidents : crise des opioïdes, suicides, baisse de l’espérance de vie...
Depuis plusieurs années, l’image des
banquiers s’améliore dans les sondages...
Parce que par rapport à l’époque où des millions d’Américains perdaient leur emploi ou
leur maison à cause du secteur fnancier, la
situation ne pouvait que s’améliorer. Mais
les gens ne leur font pas davantage
confance. Regardez les scandales récents.
Celui qui touche la banque Wells Fargo, qui
a ouvert plusieurs millions de comptes à
36
L’OBS/N°2810-13/09/2018
l’insu de ses clients, lui permettant de prélever des commissions… Ou Goldman
Sachs, dont le rôle est cité dans une afaire
de corruption en Malaisie.
Le monde de la fnance jure que sa
culture a changé...
La crise et les législations passées à sa suite
ont en efet transformé en partie la culture
du monde bancaire. Mais je ne crois pas que
sa nature réelle ait changé. La preuve, ce
sont tous les eforts déployés par l’industrie
fnancière pour revenir en arrière. En mai,
elle a obtenu du Congrès un assouplissement de la loi Dodd-Frank de 2010, relâchant la surveillance de milliers d’institutions fnancières. Aujourd’hui, elle tente de
faire baisser les exigences en fonds propres
[les actifs qu’une banque doit posséder dans
son bilan, NDLR]. Ou s’en prend à la règle
Volcker, qui restreint le trading pour
compte propre.
L’arrivée de Trump à la MaisonBlanche a-t-elle changé les choses ?
Bien sûr. Comme il est très réceptif aux
intérêts de l’industrie fnancière, celle-ci
défend encore plus ses intérêts...
Aucun grand acteur de la crise de 2008
n’a fni en prison. C’est la démonstration que la délinquance en col blanc est
difcile à établir ?
Plutôt la preuve qu’un bon avocat permet
d’éviter la détention. Au moins plusieurs
centaines de personnes auraient dû être
condamnées à une peine de prison. Peutêtre même plusieurs milliers. Ce n’est pas
que mon opinion, c’est celle de tous ceux
qui ont étudié les racines de la crise : universitaires, médias, ONG…
Et cette clémence a alimenté le populisme ?
Très certainement. Il faut se souvenir de
BIO EXPRESS
1996 Entrepreneur dans les
logiciels, il vend sa société à
Microsoft pour 133 millions
de dollars et se lance
dans la réalisation de
documentaires.
2010 Réalise « Inside Jobs »,
décorticage implacable de
la folie qui avait saisi Wall
Street, et obtient l’oscar
du meilleur documentaire.
2018 Prépare la sortie d’un
documentaire de quatre
heures consacré au
scandale du Watergate.
l’immense colère au plus fort de la crise. Et
vu le ressentiment à l’époque, je suis surpris de ne pas en voir davantage
aujourd’hui. Une des explications tient
peut-être à ce qu’une partie des reproches
aurait dû être adressée à Obama, élu six
semaines après la chute de Lehman, pour
sa gestion de l’après-crise. Beaucoup ont
préféré taire leurs critiques à son encontre
sur les questions fnancières pour ne pas
l’afaiblir sur d’autres sujets, comme la couverture maladie ou le climat.
Vous trouvez qu’Obama a été très
réceptif aux arguments du monde
fnancier ?
Oui. A un point qui m’a beaucoup surpris.
Et beaucoup déçu. Il faut se souvenir que
Jamie Dimon, le patron de JP Morgan, ou
Lloyd Blankfein, celui de Goldman Sachs,
étaient ses conseillers, régulièrement invités à la Maison-Blanche...
Avant Obama, la présidence Clinton
(1993-2001) a déjà été marquée par
une forte dérégulation fnancière. C’est
une tache pour le Parti démocrate ?
Certainement. Beaucoup jugent maintenant que le Parti démocrate n’est plus très
diférent du Parti républicain sur les enjeux
fnanciers et plus globalement sur les questions d’argent. C’est l’une des grandes raisons de la défaite d’Hillary Clinton en 2016.
Si elle avait été élue, aurait-elle été
aussi ouverte que Trump aux intérêts
de la fnance ?
La diférence aurait été de l’ordre de la
nuance. Les grandes entreprises ont bien
trop d’infuence, ce qui nourrit la rupture
entre la classe politique américaine et le
pays. Voilà pourquoi il faut mettre des
limites au fnancement privé des campagnes électorales. ■
GLOBE PHOTOS/ZUMA/MAXPPP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Innovez.
Nous vous
protégeons.
Nous avons tous une mission, la nôtre consiste à
protéger votre activité. La sécurité a toujours été
notre priorité et nous savons comment protéger
chacun de nos clients.
Que vous innoviez dans la distribution ou que vous
développiez les technologies de demain, Google Cloud
est là pour protéger votre entreprise.
Découvrez comment sur g.co/cloudsecureFR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Populisme
Propos recueillis par
C É C I L E A M A R et J U L I E N M A RT I N
“La gauche
anti-migrants,
une défaite
de la pensée”
Benoît Hamon, le fondateur de Génération.s,
se prononce pour une politique d’immigration
équilibrée et appelle à la construction d’une grande
force écologiste et sociale
Après l’Italie où un parti antisystème
s’est allié avec l’extrême droite, après
l’Allemagne où une dirigeante d’extrême gauche crée un parti antimigrants, ce scénario peut-il advenir
en France ?
Je refuse un Aufstehen [nouveau mouvement de gauche allemand, NDLR] à la française. « Gauche » et « anti-migrants » sont
deux mots radicalement incompatibles.
Opposer travailleurs français et travailleurs étrangers, plutôt que viser des
patrons voyous bien français, c’est une
défaite de la pensée. Une aile de la gauche
populiste, y compris en France, est pourtant sur cette voie. Dans un contexte où le
fascisme monte partout, l’Europe et les
migrants sont les deux digues qu’il ne faut
pas faire sauter. J’ai voté non au traité
européen de 2005, je me suis opposé au
pacte budgétaire européen, mais je refuse
de faire de l’Europe un bouc émissaire.
L’Europe est dirigée par les libéraux ? La
France aussi. Doit-on jeter l’Europe et la
France ou l’ultralibéralisme ?
38
L’OBS/N°2810-13/09/2018
La France doit-elle accueillir tous les
« Aquarius » ?
Mais oui ! Ce n’est pas populaire, mais j’assume : oui, la France doit les accueillir,
c’est de l’assistance à personnes en danger ! C’est le devoir d’une grande nation.
Je suis pour la maîtrise des fux migratoires, mais cela suppose aussi une politique équilibrée d’accueil et d’immigration, ce qu’on n’a pas. Quand des ONG
sauvent des personnes d’une noyade
quasi certaine et les conduisent vers un
port d’accueil, on doit au minimum les
secourir, les identifer et les enregistrer,
puis les accueillir et, le cas échéant, leur
indiquer qu’elles ne sont pas éligibles à
l’asile. Mais même ça, on ne le fait pas.
Alors que l’alerte environnementale
n’a jamais été aussi forte, regrettez-vous la démission de Nicolas
Hulot ?
Pas du tout. La clarifcation est la bienvenue. La démission de Hulot signe l’échec
de l’écologie dépolitisée, mais pas celle de
l’écologie politique. On ne peut pas être
IORGIS MATYASSY POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
écolo dans un gouvernement qui perpétue un modèle libéral obsolète. C’est son
message le plus important. Je vis sa
démission comme une bonne nouvelle.
Les raisons qu’il a invoquées pour quitter
le gouvernement sont pour moi un point
d’appui et même un espoir. Il indique la
voie vers l’âge adulte de l’écologie politique. Et puis, c’était ennuyeux d’avoir un
de nos meilleurs représentants dans le
camp d’en face. Il était le seul qu’on avait
encore envie de sauver.
vouée à l’échec. J’appelle à la construction
d’une vraie gauche écologiste européenne, contre le modèle libéral et contre
la parole anti-migrants, qui était l’apanage
de l’extrême droite mais qui devient aussi
celle de la droite et parfois celle de la
social-démocratie européenne, voire celle
de l’extrême gauche en Allemagne.
Ne se dirige-t-on pas vers un tropplein de listes de gauche aux élections
européennes, et donc un éparpillement certain des voix ?
On verra à la fn. Mais si je dois mener une
liste, je le ferai sans aucun état d’âme. Je
Ce ne peut plus être l’écologie dépolitisée, veux rester cohérent avec les idées que je
celle de ceux parmi les Verts qui ont choisi défends : le revenu universel, la transition
de travailler avec Macron, celle qui peut écologique, une France zéro carbone en
s’adapter à la gauche comme à la droite. Des 2050, la taxe robot, la reconnaissance du
écologistes partout, c’est l’écologie nulle burn-out, la santé environnementale.
part. Le poids politique et médiatique de Plus ça va, plus il y a de gens d’accord avec
moi. Je vais commencer un tour
Hulot n’aura servi à rien face à un
de France des solidarités avec
président qui incarne ce que je
“MACRON des intellectuels, des ONG, des
qualife d’élites décadentes sur le
plan moral, et obsolètes sur le plan
au terme duquel, dans
INCARNE politiques,
économique. Aujourd’hui, l’Etat
deux mois, on se décidera.
devient prédateur, sa puissance est LES ÉLITES Mais tout le monde dit la même
mise au service d’intérêts particuÀ LA FOIS chose : La France insoumise,
liers. La haute fonction publique et
les communistes, EELV, le PS,
les forces du marché ont fusionné : DÉCADENTES et maintenant vous. Personne
même agenda, mêmes convicne veut se désister pour l’autre !
ET
tions, mêmes dîners, mêmes proL’heure est venue d’engager la
mos, mêmes idées, même cham- OBSOLÈTES.” construction d’une grande force
pion, même président.
écologiste et sociale. La direction
Vous connaissez bien le remplaçant de d’EELV est dans un combat du siècle
Nicolas Hulot, vous l’avez battu à la passé. Au moment où l’écologie politique
primaire de la gauche. Que symbolise devient une idée majoritaire, elle ne
pourra pas arriver au pouvoir si elle n’est
à vos yeux François de Rugy ?
Il représente ce camp de l’écologie dépo- adossée qu’à un petit parti qui en revenlitisée qui ne recycle que lui-même. Cela dique le monopole. Pas davantage que le
ne sert à rien de lui souhaiter bonne petit parti qu’est devenu le PS ne peut
chance, il ne mènera aucun combat revendiquer le monopole du socialisme.
important. Et si l’audace lui venait d’en Je veux dépasser les partis pour que ces
mener, ses vrais maîtres tireraient sur la deux grands courants d’idées construisent
laisse. Mais cela nous rappelle notre une alternative aux néo-libéraux.
devoir d’être à la hauteur. Veut-on fnir Comment faire et avec qui ?
comme Rugy ou changer la donne écolo- Soyons honnête. Il y aura une liste du PS
gique ? Il n’y a pas de succès pour les parce qu’Olivier Faure est prisonnier de
grandes idées sans grandes fgures.
François Hollande et de son désir de
Jean-Luc Mélenchon fait-il partie de revenir. Il y aura aussi une liste de la
ces fgures ? Il préempte l’opposition France insoumise parce que Jean-Luc
de gauche, notamment sur l’écologie… Mélenchon veut moins rassembler
Il ne préempte rien du tout : le peuple de qu’être seul face à Macron. Le peuple de
gauche n’est pas une part de marché. Il ne la gauche et de l’écologie politique espère
pourra éteindre la pluralité de la gauche. autre chose que régler des comptes et
Je ne crois pas davantage à l’écologie répéter les querelles du siècle passé. Le
dépolitisée qu’à l’écologie franco-fran- champ des possibles est immense. Aux
çaise. Une stratégie de transition écolo- orphelins de la gauche, je demande : à
gique qui ne s’appuierait pas sur une stra- quand remonte la dernière fois où vous
tégie de coopération européenne serait avez voté avec le sourire ? ■
Que serait cet âge adulte de l’écologie
politique ?
L’OBS/N°2810-13/09/2018
39
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Russie
Par J E A N -BA P T I ST E N AU D E T
Dans la colonie
pénitentiaire de
la péninsule de
Yamal en Sibérie,
le 9 août 2018.
Mourir
pour ses idées
Condamné à vingt ans d’emprisonnement
en août 2015 après un procès inique,
le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, opposé
à l’annexion de la Crimée en 2014, est
en grève de la faim depuis cent jours 40
L’OBS/N°2810-13/09/2018
S
es yeux se voilent, ses poumons
s’enfamment. Le sac plastique
qui enveloppe sa tête se colle à son
visage. Ses mains sont menottées,
les coups pleuvent. Oleg Sentsov
sufoque. Il doit se demander s’il reverra sa
femme et ses enfants de 12 et 13 ans. S’il va
mourir, à 42 ans. Le cinéaste ukrainien n’en
peut plus. Cela fait trois semaines que les
AFP/PRESS SERVICE OF RUSSIA’S HIGH COMMISSIONER FOR HUMAN RIGHTS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
hommes du Federalnaïa Sloujba Bezopasnosti, le FSB, le service de renseignement intérieur russe héritier du KGB, le
torturent. Son corps couvert d’ecchymoses
n’est plus qu’un bleu. Simple « conséquence de pratiques sadomasochistes »,
selon la version ofcielle. Ses tortionnaires
lui enlèvent son pantalon, menacent de le
violer. Mais c’est dans la bouche qu’ils lui
GENYA SAVILOV/AFP
enfoncent le canon d’un pistolet. Ils lui déclaré, en visite dans la région. Le 25 août
demandent de retirer l’arme lui-même. 2015, après un procès « stalinien, d’une iniPour qu’on la retrouve chez lui, avec, sur la quité fagrante, une parodie de justice »,
crosse, ses empreintes digitales. Il résiste. d’après Amnesty International, le tribunal
Costaud, 1,90 mètre et 90 kilos, Oleg Sentsov militaire de Rostov-sur-le-Don condamne
ne veut pas signer d’aveux. Il ne veut pas le réalisateur à vingt ans d’emprisonnement
reconnaître qu’il est un « terroriste ». Ce pour « organisation d’un groupe terroriste ».
militant nationaliste ukrainien qui refuse En entendant le verdict, Oleg Sentsov,
l’annexion de sa Crimée natale par Moscou cernes creusés, regard farouche, sourit et
en 2014 est accusé d’avoir voulu faire sauter fait le « V » de la victoire. Dans un documenà Simferopol, la capitale de la péninsule, la taire, on le voit debout dans sa cellule, dire
statue de Lénine… Il a beau parler russe d’une voix grave : « Je ne vois pas l’intérêt
(comme près de 90% des Ukrainiens) et d’avoir des principes, si on n’est pas prêt à
être d’une famille ukrainienne russophone, soufrir, voire à mourir pour eux. »
il est désigné « ennemi de la Russie ». Oleg
Il est envoyé dans une colonie pénitenSentsov étoufe mais il se tait. Détenu au tiaire de la région de Yamal, dans le Grand
secret, il sait qu’on peut le faire « dispa- Nord russe. Dans une de ses lettres de Sibéraître » : personne ne sait où il est.
rie, il écrit : « La prison est une machine à
Ces terribles tortures, c’est Sentsov lui- broyer les destinées humaines. Un endroit où
même qui les a rapportées par bribes aux tu cesses de croire en ce qui est juste, sans
rares personnes avec qui il a pu s’entretenir pour autant abandonner le combat. Quand
depuis son arrestation.
tu te retrouves en prison, tu apprends à vivre
C’était le 11 mai 2014, les hommes du FSB d’espérance, même quand celle-ci a disparu. »
l’ont enlevé devant sa flle alors qu’il sortait Le 17 mai 2018, il tend un mot à son avocat
de son domicile à Simferopol, et expédié Dmitri Dinze : « Moi, Sentsov Oleg,
dans cette lugubre prison
Rassemblement pour la libération d’Oleg Sentsov devant
de haute sécurité de Leforl’ambassade
de Russie à Kiev le 21 août.
tovo où depuis toujours les
services russes torturent et
assassinent. Oleg n’avoue
rien. Et il n’y a pas de
preuve contre lui. Guennadi Afanassiev, un autre
militant ukrainien, est alors
à son tour torturé par le
FSB qui veut en faire un
témoin à charge. Coups,
étouffements sous un
masque, injections de
vomitif, décharges électriques dans les parties
génitales. Guennadi
craque. Mais il reviendra
lors de son procès sur ses
aveux extorqués. Le juge écartera son “LA PRISON EST UN ENDROIT
témoignage. Contre une remise de peine
(7 ans au lieu de 20), Guennadi et un autre OÙ TU CESSES DE CROIRE
témoin avaient avoué faire partie d’un com- EN CE QUI EST JUSTE, SANS
plot avec Sentsov. Un complot contre la
« Crimée russe » dirigé, selon Poutine, POUR AUTANT ABANDONNER
depuis l’étranger : « Dans certaines capitales,
LE COMBAT. ”
on recrute des cadres pour des actes de sabotage et de la propagande radicale », avait-il OLEG SENTSOV
L’OBS/N°2810-13/09/2018
41
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Iouri Dmitriev, historien russe
arrêté à nouveau en juin dernier.
Oyoub Titiev, militant tchétchène
incarcéré depuis janvier.
ET LES PRISONNIERS POLITIQUES RUSSES ?
C’est Memorial,
l’association de défense
des droits de l’homme
fondée par le dissident
et prix Nobel de la paix
Andreï Sakharov,
qui tient le compte à
Moscou des prisonniers
politiques en Russie.
Il n’y a pas seulement
des Ukrainiens, mais
aussi 46 Russes.
137 autres personnes
sont aussi persécutées en
raison de leur religion,
selon cette ONG. Signe de
l’aggravation de la
répression, parmi
les Russes incarcérés se
trouvent deux membres
éminents de Memorial,
célèbre dans le monde
entier et jusqu’à
maintenant relativement
épargnée. Le plus
emblématique est Oyoub
Titiev, le directeur à
Grozny (en Tchétchénie)
de Memorial, qui a été
arrêté en janvier 2018
et accusé, à 60 ans, de
« trafc de drogue ».
citoyen ukrainien, illégalement
condamné par la justice russe et me trouvant
dans la colonie de Labytnangui, proclame
une grève de la faim illimitée à partir du
14 mai 2018. Le seul moyen de l’arrêter est la
libération de tous les prisonniers politiques
ukrainiens se trouvant sur le territoire de la
Fédération de Russie. »
PRO-EUROPÉEN À MAÏDAN
Citoyen engagé mais amateur en politique, Oleg Sentsov fait irruption sur la
scène publique et médiatique internationale. Hors de son milieu, ce réalisateur
prometteur était jusque-là peu connu.
C’est un « self-made-man qui pratique un
cinéma appris sur le tas », selon Lubomir
Hosejko, l’historien du cinéma ukrainien
qui a préfacé les « Récits » d’Oleg Sentsov
(Editions L’Harmattan). Après deux
courts-métrages, « Gamer », son premier
flm au tout petit budget de 20 000 dollars, sorti en 2011, a rencontré un franc
succès au Festival international du Film
de Rotterdam. Il trace le portrait d’un
adolescent ukrainien passionné de jeux
42
L’OBS/N°2810-13/09/2018
Célèbre historien russe
du stalinisme, Iouri
Dmitriev, a, lui, de
nouveau été arrêté en
juin alors qu’il venait
à peine d’être acquitté
en avril après plus d’un
an d’emprisonnement
pour « pédophilie ».
C’est après avoir pris
fait et cause pour
l’Ukraine à la suite
de l’annexion de la
Crimée par la Russie
qu’il avait été interpellé
une première fois.
vidéo et qui veut en faire son métier, au
grand dam de sa mère. Tournée dans un
style réaliste, l’œuvre est autobiographique : Oleg Sentsov était un passionné
de cybersport qui a consacré huit ans de
sa vie aux compétitions de jeux vidéo. Il
a même été champion d’Ukraine. Le
cinéaste fnance son premier flm en travaillant en tant que gérant d’une salle de
jeux à Simferopol.
Le succès de « Gamer » lui permet de
trouver des fonds pour réaliser son
second long-métrage, « Rhino » (budget
de près de 1 million de dollars), fnancé
par l’Etat ukrainien à hauteur de 43%.
Dans le scénario, le héros voit dans un
rêve son épouse le prévenir que, dans une
prochaine vie, il ne connaîtra que l’obscurité. Dans la préface de « Récits », Lubomir Hosejko écrit : « Ce rêve obéissait
fatalement à la réalité et la prémonition à
un voyage au bout de la nuit polaire. » En
novembre 2013, lorsqu’éclatent les premières manifestations pro-européennes
en Ukraine, Oleg Sentsov interrompt le
tournage de « Rhino ». Il s’engage au sein
du mouvement Euromaïdan. En réaction
à cette révolution ukrainienne et proeuropéenne qui chasse les hommes de
Moscou au pouvoir à Kiev, la Russie
annexe la péninsule de Crimée.
Oleg Sentsov continue de protester
contre l’Anschluss russe. Kostiantyn
Reoutski, un militant ukrainien, raconte
à l’AFP : « Oleg et ses camarades organisaient des rallyes automobiles en Crimée,
avec des symboles et des drapeaux ukrainiens. Ils en accrochaient aussi aux murs et
ils ont continué de le faire après l’annexion,
quand tout le monde était parti. » Le
Kremlin voit rouge.
Poutine refuse de gracier Sentsov, sous
le prétexte fallacieux qu’il n’a pas sollicité
sa grâce. Et les négociations avec l’Ukraine
pour un échange des 70 prisonniers ukrainiens en Russie contre les 36 Russes détenus par Kiev, parfois pour d’incertains
« crimes contre l’Etat », sont pour l’instant
dans l’impasse. Oleg Sentsov est
aujourd’hui seul dans une cellule isolée de
l’hôpital de la colonie pénitentiaire de
Labytnangui dans la péninsule de Yamal.
Zoïa Svetova, journaliste engagée pour les
droits l’homme, a eu l’autorisation de le
rencontrer pendant deux heures, sous
vidéosurveillance et en présence du directeur de la prison. C’est la dernière à l’avoir
vu, le 14 août dernier. « C’est quelqu’un de
très amaigri qui ressemble plutôt à un adolescent mais avec sur son visage beaucoup
de rides », raconte-t-elle.
“ALIMENTÉ DE FORCE”
Alors qu’il approchait du seuil critique,
les médecins l’ont contraint à s’alimenter.
« Ils lui ont dit qu’il allait être nourri de force :
attaché sur un lit, avec un tuyau dans le nez,
dans la bouche et, s’il le fallait, dans le cul », a
raconté son avocat. Oleg Sentsov a alors
accepté une perfusion de glucose, d’amino-acides et de vitamines ainsi que d’avaler
deux cuillères de compléments alimentaires par jour. « Son état psychologique et
moral est très bon, poursuit Zoïa Svetova.
C’est quelqu’un qui a une très grande force
d’esprit. Il a tout son moral. Il a parlé avec
moi comme un homme qui n’a pas du tout
perdu le sens de la vie. » Prêt à mourir pour
ses idées, Oleg Sentsov ne veut pourtant pas
être un héros. Dans « Testament », le dernier chapitre de ses « Récits », le discret réalisateur ukrainien écrit : « De manière générale, je ne veux pas attirer l’attention sur moi,
ni maintenant ni après ma mort. Je ne veux
pas de tombe. » ■
MUSS SADULAYEV/AP/SIPA-AFP/OLGA MALTSEVA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Terrorisme
44
L’OBS/N°2810-13/09/2018
Par M AT H I E U D E L A H O U S S E
DOCS « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
Ornella
et Inès,
une romance
djihadiste
Séduction, manipulation et
tentative d’attentat… L’enquête
sur les deux femmes qui voulaient
faire exploser une voiture piégée
à côté de Notre-Dame dévoile
un scénario inédit. Récit
nos informations, les juges antiterroristes viennent
de mettre un point fnal à leur instruction, ouvrant
désormais la voie à un procès. La tentative d’attentat
en elle-même est relativement simple : au petit matin,
deux femmes, Ornella Gilligmann et Inès Madani, de
dix ans sa cadette, garent une Peugeot 607 remplie
de six bouteilles de gaz dans une petite rue proche
de la cathédrale. La mise à feu ne fonctionne pas. Les
deux femmes s’enfuient puis sont arrêtées quelques
jours plus tard. L’afaire, pourtant, est l’une des plus
atypiques du terrorisme français, montrant une
logique d’emprise inédite mêlant relations amoureuses et manipulation mentale.
A en croire la mère de famille, tout commence par
un firt sur les réseaux sociaux. En 2016, Ornella Gilligmann vit dans le Loiret, où elle semble s’être enfn
posée après une jeunesse en région parisienne, marquée par la délinquance, l’alcool et le cannabis. Elle a
depuis passé un CAP de cuisine et rencontré son futur
mari. Les trois enfants entraperçus au parloir sont
issus de cette union. Convertie à l’islam, la religion de
son époux, Ornella Gilligmann se radicalise au point
d’être repérée par les services secrets. Elle s’envole
même avec ses trois enfants, en septembre 2014, vers
la Turquie, avec une autre radicalisée rencontrée lors
d’un congrès de l’UOIF (Union des Organisations islamiques de France). Cette dernière fle vers la Syrie
pour se marier avec un combattant de l’Etat islamique
qu’elle a connu par internet. Ornella Gilligmann reste
dix jours sur place avant de revenir en France, où elle
se plonge dans les réseaux sociaux.
MESSAGÈRE MASQUÉE
C
A gauche,
Inès Madani,
l’adolescente qui se
faisait passer pour
un combattant
islamiste ; à droite,
Ornella Gilligmann,
la femme mariée qui
s’est laissé séduire,
et entraîner dans
le terrorisme.
e mercredi 23 mai, au cœur de la maison
d’arrêt des femmes de Fleury-Mérogis,
une jeune femme aux longs cheveux
noirs ondulés, baskets de couleur vive et
grand gilet noir, joue tranquillement avec
ses trois enfants, âgés de 5, 6 et 8 ans. Ornella Gilligmann, mise en examen pour tentative d’attentat criminel, s’est installée discrètement dans l’un des coins
d’une grande salle réservée ce jour-là aux visites
familiales. Quelques gâteaux, deux ou trois bouteilles
de jus de fruits : c’est un parloir exceptionnel. Les
détenues qui ne présentent ni danger ni problème de
discipline célèbrent, avec quatre jours d’avance, la
fête des mères. « L’Obs » est témoin de cet instant
d’intimité presque par hasard, à l’occasion d’un
reportage sur les femmes djihadistes.
Cela fait bientôt deux ans qu’Ornella Gilligmann
est incarcérée. Cette Française de 31 ans devra prochainement répondre de la tentative d’attentat qui a
visé Notre-Dame de Paris le 4 septembre 2016. Selon
En 2013, juste avant le ramadan, elle commence à
dialoguer avec un jeune internaute nommé Abou
Souleymane. « Une personne me complimentait souvent sur mes bonnes réponses. J’ai fni par lui
répondre », déclare-t-elle au juge. Elle commence à
se confer sur ses problèmes de couple, sans savoir
que derrière le nom de l’« aimable » correspondant
se cache en réalité une femme : Inès Madani. L’adolescente de 19 ans se dissimule sous l’identité d’un
homme sur un forum consacré à la culture religieuse
musulmane, elle semble y draguer. Elle-même est
sous les ordres de Rachid Kassim, un chef djihadiste
qui a déjà commandité plusieurs attentats en France
depuis la Syrie. Via l’application Telegram, il recrute
ses futurs soldats, hommes ou femmes.
Si Inès Madani se prête tant au jeu, c’est qu’elle n’en
est pas à son coup d’essai. Dix ans de moins que la
mère de famille du Loiret, souvent moquée pour son
surpoids, la messagère masquée, originaire de SeineSaint-Denis, a elle aussi été tentée de partir en Syrie
avant que sa carte d’identité lui soit retirée. Après
avoir longtemps nié, elle fnit lors de l’enquête par
L’OBS/N°2810-13/09/2018
45
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
avouer : oui, elle s’est « fait passer pour un homme
auprès de plusieurs femmes », oui, elle a utilisé au
moins trois identités (trois « kunias ») de combattants
« qui en réalité n’existaient pas »…
Inès Madani aurait commencé en 2016, en utilisant
le compte Facebook de l’ami d’une amie. Se faisant
passer pour lui, elle aurait incité ses correspondants à
partir en Syrie. Des réponses venaient, de garçons et
de filles. Projetée dans un univers de séduction qu’elle
ne connaissait manifestement pas, elle a fini par manipuler ses correspondants. « C’était virtuel, j’ai fini par
m’y plaire. Je pouvais me donner n’importe quelle
image, je me suis prise au jeu », dira-t-elle à un expert
judiciaire. Son but n’était pas de draguer, mais de pousser au départ ou à des actions sur le sol français.
Avec Ornella, le dialogue, abondant, dure tout l’été
2016. Des nuits blanches, des messages de plus en
plus intimes… une séduction à tombeau ouvert. Inès
se présente comme un cadre de l’Etat islamique
caché quelque part en région parisienne. « Je crois
que je suis tombée amoureuse de cet homme », avoue
Ornella Gilligmann devant la justice.
“MAINTENANT TU ES À MOI, FEMME”
Elle est tellement éprise qu’un mois avant la nuit des
bonbonnes de gaz elle décide de quitter son mari
pour l’envoûtant messager qu’elle n’a pourtant
jamais vu. Le divorce religieux d’avec son mari est
La Peugeot
607 du père
d’Inès Madani,
que les deux
suspectes
ont chargée
de bonbonnes
de gaz, rue
de la Bûcherie,
à Paris,
le 4 septembre
2016.
prononcé. Sur internet, son prétendu correspondant
lui lance : « Maintenant tu es à moi, femme. »
Le compte à rebours a commencé. Quittant une
première fois son Loiret un mercredi pour préparer
l’union, Ornella Gilligmann se retrouve dans un fastfood de Sevran, où une jeune femme se présente à
elle comme la sœur du promis et lui ofre un bouquet
de roses de la part de ce dernier. Il s’agit évidemment
d’Inès Madani, qui lui promet le rendez-vous avec
le futur mari pour le samedi suivant. Mais quand le
46
L’OBS/N°2810-13/09/2018
week-end arrive, elle exige un « petit service » : acheter sur son trajet entre Orléans et Paris deux bouteilles de gaz. Le piège se referme : Inès jure à Ornella
qu’il s’agit de suivre un ordre du mystérieux mari ;
ce dernier, parallèlement, fait pression sur Ornella
par des messages qu’elle reçoit sur son smartphone.
La folle nuit des deux femmes terroristes s’arrête
avec l’échec de la mise à feu de la 607 chargée des
bonbonnes : le prétendu fiancé demeure invisible, la
mère d’Ornella s’inquiète de son absence dans le Loiret, la panique gagne… L’improbable duo se sépare
avant l’aube. Sitôt la voiture découverte, la brigade
criminelle se met aux trousses des deux femmes.
L’enquête n’est pas très compliquée : la voiture est
immatriculée au nom du père d’Inès, et elle contient
des empreintes digitales, et même un ticket de péage
abandonné… Gilligmann se laissera arrêter. Madani,
elle, criera « Allahou akbar » en pointant un couteau
sur le policier de la Direction générale de la Sécurité
intérieure (DGSI), qui tire, la blessant à la cuisse.
L’analyse de la personnalité des deux femmes sera
au centre du procès. Le psychiatre Daniel Zagury,
commis par la justice dans ce dossier, décrit un « processus s’apparentant à une prise en main psychologique ». Le psychologue Jean-Luc Martin souligne
qu’« au moment où la possibilité d’une rencontre efective se précise, elle quitte ses enfants et son mari pour
se précipiter à Paris et participer sans le savoir, selon
elle, à la commission d’un attentat ». Conclusion du
psychiatre : « Ni la religion ni l’adhésion idéologique
ne dominent [le récit] d’Ornella Gilligmann. » Celle-ci
« donne le sentiment de ne pas pouvoir véritablement
intégrer que l’homme dont elle a été passionnément
amoureuse était en réalité Inès Madani »… A entendre
la jeune femme, elle aurait feint une participation à
l’action, mais aurait remplacé l’essence par du gasoil,
sûre que ce carburant ne serait pas assez inflammable pour faire exploser les bonbonnes.
Inès Madani, de son côté, plaide aussi la manipulation : « Je voulais mourir en martyre, mais moi, je ne
voulais tuer personne… » Face aux experts, elle a commencé à analyser son parcours et à réaliser qu’ellemême était tombée sous la coupe d’un puissant commanditaire, à savoir Kassim, qui aurait téléguidé ces
actes de mort depuis la Syrie : « J’étais clairement
entrée dans une secte. J’étais asservie. Je me sentais
obligée de faire des choses pour des gens que je ne
connaissais même pas. »
Depuis leurs prisons respectives, Ornella Gilligmann et Inès Madani attendent leur procès. Les avocats de la première, Mes Xavier Nogueras et Cosima
Ouhioun, comme celui de la seconde, Me Laurent
Pasquet-Marinacce, n’ont pas souhaité commenter
les avancées de l’enquête. Les deux jeunes femmes
devraient être jugées courant 2019 par la cour d’assises de Paris, pour « association de malfaiteurs en
vue de la préparation d’un ou plusieurs crimes » et
« tentative d’assassinat en bande organisée ». Elles
encourent la réclusion criminelle à perpétuité. ■
BFMTV
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Webtélé
Par R É M Y D O D E T
Le Média
ou les illusions perdues
« J’ignorais que la société de Sophia Chikirou
était prestataire du Média. »
10 AOÛT 2018
« Sophia ne veut pas
que Le Média
survive à son départ. »
13 AOÛT 2018
« Ce que nous trouvons en arrivant,
c’est une dette de 200 000 euros. »
3 SEPTEMBRE 2018
Aude Lancelin, nouvelle présidente
La chaîne lancée par les proches de Jean-Luc Mélenchon devait tout
révolutionner. Mais rien n’a marché comme prévu : rivalités, différends
financiers, désaccords politiques…, et la saison 2 s’annonce périlleuse
D
ans les locaux de Montreuil, le
calme est revenu après la tempête. « C’est un peu surréaliste,
raconte un des journalistes
du Média qui a survécu au
naufrage. Les échanges cinglants ont eu lieu
dans la presse. A l’intérieur, on ne se dit plus
rien. » Dans cette « maison de trois étages,
48
L’OBS/N°2810-13/09/2018
au milieu de rien, où on vivait à quarante, les
uns sur les autres », comme le raconte un
autre, il y a pourtant eu de grands moments
de camaraderie militante. Ensemble, les
fondateurs de la webtélé de la gauche alternative, qui s’étaient attiré des soutiens prestigieux allant d’Arnaud Montebourg à
Josiane Balasko, ont refait le monde. Ils ont
rêvé de bousculer les vieux médias du système pour in fine marquer des points dans
la bataille culturelle, celle qui précède toute
victoire politique.
Désormais, il n’y a plus un éclat de voix
dans la cuisine, où se tenaient les réunions.
L’heure n’est pas aux grandes ambitions. A
la veille d’entamer sa deuxième saison,
STÉPHANE BURLOT / HANS LUCAS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
« Tout le monde au Média était
informé de ces prestations. »
10 AOÛT 2018
« Pour s’émanciper de moi,
la nouvelle direction n’est
en rien obligée de me salir par
des propos diffamatoires. »
12 AOÛT 2018
«Juste avant d’être
révoquée, le 24 juillet,
j’avais signé
un contrat
de prêt leasing
avec la banque pour
un montant de près
de 200000 euros.»
3 SEPTEMBRE 2018
dimanche 16 septembre, Le Média, amputé
d’une partie de sa rédaction et en sursis
financier, tente juste de survivre.
Tout avait pourtant si bien commencé.
Ce 11 octobre 2017, l’excitation règne au
premier étage de l’Antenne. C’est dans cet
STÉPHANE BURLOT / HANS LUCAS
Sophia Chikirou, ex-présidente
espace de coworking situé à deux pas du
Père-Lachaise, en plein cœur du Paris
bobo, que Jean-Luc Mélenchon avait
tourné ses clips de campagne. Cette fois,
trois de ses proches, la communicante
Sophia Chikirou, le psychanalyste Gérard
Miller et le réalisateur Henri Poulain y
avaient donné rendez-vous pour la soirée
de lancement du Média. Devant les caméras de Poulain, à la réalisation de cette
retransmission en direct, le gratin de la
gauche alternative se passait le micro pour
convaincre les « socios », futurs adhérents,
de mettre la main à la poche. Il y avait là
l’écologiste Noël Mamère, le fondateur des
« Guignols » Bruno Gaccio, l’ex-directrice
adjointe de la rédaction de « l’Obs » Aude
Lancelin, ou encore les députés de La
France insoumise François Ruffin et
Adrien Quatennens. Autour de la table, on
dénonçait la concentration des médias
dans les mains des « oligarques », on tapait
sur les chaînes d’info en continu soumises
à la dictature de l’urgence, on se réjouissait
de voir enfin naître la webtélé révolutionnaire dont la gauche manquait. « Tout était
merveilleux, tout le monde s’adorait. C’était
le grand début d’un grand truc », se
L’OBS/N°2810-13/09/2018
49
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Soirée d’inauguration
du Média, le 11 octobre 2017.
A g, le psychanalyste
Gérard Miller, cofondateur
du Média.
“TOUT ÉTAIT
MERVEILLEUX,
TOUT
LE MONDE
S’ADORAIT.”
AUDE ROSSIGNEUX,
ANCIENNE
PRÉSENTATRICE
DU JT DU MÉDIA
Les députés
François Rufn et Adrien
Quatennens, invités
de la première difusion.
rappelle Aude Rossigneux, éphémère
présentatrice du journal télévisé de la chaîne.
Nul ne se souciait alors des questions qui
fâchent. « On ne s’est même pas demandé
qui avait payé quoi à cette soirée », se remémore un participant. On le sait désormais :
Sophia Chikirou en a facturé une partie.
Une semaine plus tôt, l’ex-patronne du
Média avait déposé la marque à l’Institut
national de la Propriété industrielle. Elle
anticipait déjà que les choses pourraient
50
L’OBS/N°2810-13/09/2018
mal tourner, selon un artisan du projet :
« Elle s’est dit : “Si ça pète, je les nique.” »
Ce soir-là, Sophia Chikirou avait juré la
main sur le cœur : « L’argent n’est pas notre
moteur, ce qui est notre moteur, c’est la solidarité, c’est l’humain. » Elle avait expliqué
la répartition des rôles. A Gérard Miller, le
maoïste fortuné bien connu des téléspectateurs de l’émission de Michel Drucker
« Vivement dimanche », la caution morale.
A elle, 39 ans, flle d’un peintre en bâtiment
kabyle, passée par Sciences-Po et le Parti
socialiste, devenue la protégée de Mélenchon, la gestion administrative et fnancière. « Soyez confants. Avec les sous,
Sophia, elle est très carrée, ce sera très bien
utilisé », avait plaisanté un journaliste.
Chikirou avait ri jaune. Ofciellement, la
présidente était bénévole. En réalité, elle
dirige une boîte de communication,
Mediascop, premier prestataire de la campagne de Mélenchon. C’est à cette même
société, dont elle est l’actionnaire unique,
qu’elle a fait verser 64 000 euros en juillet
dernier, depuis le compte du Média. Avant
de réclamer, deux jours plus tard, un
deuxième paiement, de 67 000 euros cette
fois, bloqué par la banque. Des sommes correspondant, selon elle, à la communication
orchestrée pour le lancement de la webtélé
ou encore à la mise à disposition de matériel. Mais ces versements sont contestés par
ses anciens associés, qui la menacent de
poursuites. « Sur la deuxième facture, au
mois de juillet, elle inscrit dix jours de conseil.
Mais on était alors en plein séminaire,
afrme aujourd’hui l’un des cofondateurs.
Qui a-t-elle conseillé pendant ces dix jours ? »
Ironie de l’histoire : c’est dans les médias du
système dénoncés hier que Chikirou leur
répond : « Ils veulent faire croire que j’ai fait
de fausses factures, mais je n’ai pas peur. Tout
est en règle. Qu’on fasse un audit indépendant. Je suis prête à aller au tribunal. » Le
Média, victime d’une banale histoire de
sous ? « C’est glauque, se désole un partenaire de la webtélé, mais quand on touche
au fric, tous les coups sont permis. »
Même entre « insoumis » ? Le Média,
c’était presque une afaire de famille : la
sœur de Sophia Chikirou a rédigé les
contrats des journalistes, le fls de Gérard
Miller s’est occupé des réseaux sociaux.
Hier, ils faisaient campagne ensemble.
Aujourd’hui, ils se déchirent. « Les amitiés
se fracassent très vite », philosophe Miller,
qui avait reçu « Sophia » en week-end dans
sa maison ardéchoise dix jours avant que
le règlement de comptes éclate au grand
jour. C’était le 2 juillet, dans les locaux de
Montreuil. Ce jour-là, les langues se
délient. Les critiques fusent contre la
patronne du Média. « Un lynchage », selon
un participant. « Un putsch », selon un de
ses soutiens, qui aurait été fomenté par
Aude Lancelin, la nouvelle présidente. Le
caractère, la méthode, les omissions de
Sophia Chikirou, tout y passe. D’après le
portrait qu’en dressent ses ex-salariés,
l’« insoumise » « parle aux gens comme
STÉPHANE BURLOT / HANS LUCAS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Colored Optical Series
www.vinylfactory.fr
EYEWEAR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
à des chiens et hurle sans arrêt », « dès
les premiers jours, trois flles sont sorties de
son bureau en chialant ». « On était à mille
lieues du manifeste, les gens arrivaient la
boule au ventre », lâche un ancien, dépité
par le fossé entre discours et pratique.
Lors d’un fameux séminaire organisé par
Chikirou, un journaliste fait un malaise en
pleine réunion, les pompiers débarquent
et l’emmènent aux urgences. Le lendemain, dans des échanges sur la messagerie
Telegram avec un petit groupe de salariés
en qui elle a confance et qu’elle surnomme
« le vrai Média », la patronne insoumise
plaisante : « Aujourd’hui, on envoie qui à
l’hôpital ? » « Tout le monde la craint. C’est
une guerrière, une tueuse qui s’épanouit
dans le combat », glisse un ancien reporter.
« Elle a une énergie folle, elle a réussi à lever
2 millions d’euros sur le dos des gens, mais
sa grande erreur a été de croire qu’on dirige
un média comme une équipe de campagne. » Chikirou en a mené deux, pour
les présidentielles de 2012 et de 2017,
auprès de Mélenchon, en s’occupant
de ses relations compliquées avec la
presse. L’adversité, elle connaît. Mais,
après le grand déballage du 2 juillet, elle
sait que son sort est scellé, n’en dort pas
de la nuit et annonce dans la foulée
qu’elle retourne auprès de son mentor
préparer les européennes.
Ofciellement, Le Média se voulait
« indépendant » de La France insoumise.
Mais la promesse s’est vite avérée difcile
à tenir. Témoin : ce cache sur un ordinateur
qui tombe en plein direct et dévoile un
autocollant LFI, sous le regard consterné
du fautif. Henri Poulain le reconnaît
aujourd’hui : « Le Média ne peut pas être lié
à une tutelle politique. Par nature, c’était
problématique, ça nous fragilisait. » Le traitement réservé au Venezuela a ainsi été
source de tensions. Le 26 janvier, dans une
brève critique, la présentatrice du JT
explique avec ironie que Nicolas Maduro
va empêcher l’opposition de s’inscrire aux
élections. Un dictateur, Maduro ? Des
socios sont choqués de la présentation.
Chikirou s’en ouvre à la rédaction. Il s’agit
en fait d’une erreur de traduction de l’AFP,
Maduro ne faisant que repousser la période
d’inscription au scrutin. « Ces connards de
l’AFP, tu les dégommes ! » s’emporte la
patronne. Tout à son désir de fustiger le
pouvoir libéral et autoritaire macronien, la
webtélé est allée trop vite. Le vendredi
20 avril, après l’intervention de CRS à la fac
de Tolbiac en grève contre Parcoursup,
le JT annonce qu’un étudiant est dans le
TOUT À SON DÉSIR DE
FUSTIGER LE POUVOIR LIBÉRAL
ET AUTORITAIRE MACRONIEN,
LA WEBTÉLÉ EST ALLÉE TROP VITE.
Le 20 avril
2018, Le Média
relaie la fausse
rumeur d’un blessé grave lors
de l’évacuation
de l’université
parisienne
de Tolbiac.
52
L’OBS/N°2810-13/09/2018
coma. Le lundi qui suit, la journaliste
Virginie Cresci veut s’excuser à l’antenne.
« Sophia est entrée dans le bureau et m’a
ordonné de supprimer la phrase. Elle m’a dit :
“C’est quoi ce bordel, on ne s’excuse pas !” »
Une version que l’ex-présidente conteste.
Deux jours plus tard, Le Média fnit par
regretter sa bévue.
Aujourd’hui, l’ancienne direction avance
une autre raison aux divisions internes : la
rédaction aurait été traversée par un débat
qui secoue toute la gauche de la gauche. « Il
y a une scission entre républicains et “racisés” », assure Chikirou, qui se classe dans
le premier camp. La question surgit, là
encore, lors de ce séminaire qui vire au
grand déballage. Un jeune reporter d’origine asiatique demande alors ouvertement
s’il n’y a pas un problème de racisme au
sein de la rédaction. Il vise deux collègues
plus âgés, qui n’auraient pas pris au sérieux
sa proposition d’une chronique sur le
racisme anti-asiatique. Le 6 juillet, il en
vient presque aux mains avec un salarié qui
lui reproche ses accusations. Réponse
quelques semaines plus tard, par un communiqué signé de quatre journalistes : « Le
Média, qui revendique de lutter contre le
racisme, ne peut pas accepter que plusieurs
journalistes se qualifent eux-mêmes par le
terme de “racisés”. Cette expression est
odieuse. » Pour la nouvelle direction, ces
accusations ne servent qu’à faire diversion :
« Du baratin pour cacher le vrai sujet : les
factures de Mediascop. »
C’est avec ce lourd passif que la rédaction a repris le travail le 20 août dernier.
Dans le calme, pour le moment, mais
« c’est le bal des hypocrites », assure un salarié. La plupart des soutiens de Chikirou
sont partis. Aude Lancelin a déjà fait évoluer le projet initial. Fini le JT. Le Média
veut désormais s’ouvrir à l’« investigation »
et à la « critique des médias ». Mais son avenir s’annonce incertain. Le titre, qui avait
initialement convaincu 19 000 donateurs
de le soutenir, doit en convaincre de nouveaux. Après une saison en enfer, une saison en sursis… Les opposants de Mélenchon, eux, en proftent : « Ils voulaient
gouverner le pays, ils ne sont même pas
capables de gérer une webtélé », ironise sur
Twitter le porte-parole de La République
en Marche, Gabriel Attal. Sur les réseaux
sociaux, Le Média a été rebaptisé le « Merdia ». A La France insoumise, c’est silence
gêné depuis la rentrée : la télé sur laquelle
Mélenchon et les siens comptaient s’appuyer s’est transformée en boulet. ■
LE MÉDIA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
COMMUNIQUÉ
OBSERVATOIRE
PERENE
NOUVELLE ŠKODA FABIA
Vous rêviez d’une voiture
qui vous simplife le quotidien ?
La nouvelle ŠKODA FABIA est faite pour vous !
Montez à bord de la nouvelle FABIA et proftez d’une
connectivité avancée partout où vous irez.
Toujours là pour vous épauler, vous pouvez également
compter sur son freinage automatique d’urgence
ainsi que ses détecteurs d’angles morts. En plus d’être
pratique, elle saura vous charmer avec son nouveau
design souligné par de
nouveaux feux full LED.
Elle a déjà pensé à tout pour vous.
Découvrez-là sur skoda.fr
OPTIC 2OOO DÉVOILE
SA NOUVELLE COLLECTION
« PERSONNALITÉS » POUR HOMME
La nouvelle collection Personnalités d’Optic 2ooo
propose une ligne de 6 montures pour homme aux
allures graphiques et contemporaines. Le camaïeu de
couleurs met en valeur les jeux du métal des branches
pour sculpter le visage. Cette monture se décline en
2 coloris, en bleu ou en kaki.
Les montures de la ligne Personnalités sont
« Origine France Garantie ».
Disponible dans les 1200 magasins Optic 2ooo au prix
maximum conseillé de 169€
www.optic2000.com
MEAT°IT
SONDE DE
CUISSON
CONNECTÉE
Mastrad a pensé à tous
les perfectionnistes de la
cuisson en créant
meat°it, une sonde
garantissant une cuisson
parfaite de la viande
comme du poisson, et à
la bonne vitesse de
cuisson. Grâce à cette
sonde entièrement sans
fl et connectée à une
application dédiée, le
contrôle de la viande à
distance se fait en toute
simplicité. Dotée de
2 capteurs à la
technologie brevetée, elle
mesure simultanément,
et au degré près jusqu’à
100°C, la température au
cœur du produit ainsi
que la vitesse de cuisson,
s’assurant qu’il n’y ait
ni sur-cuisson, ni
sous-cuisson.
Entre une cuisson
parfaite et ses invités,
il n’y a plus à choisir !
PVPC 89€
www.mastrad-paris.fr/
meat-it-sonde-sans-fl.
html
Plus qu’une marque, Perene est un signe de
reconnaissance dans l’univers de l’agencement
d’intérieurs. C’est aussi celui d’un art de vivre qui
exprime la passion du beau portée par des
réalisations d’exception pour des projets uniques.
Cuisine, salle de bains, dressing, bibliothèque, suite
parentale… quelque soit l’espace à (ré)inventer,
Perene façonnera un projet un cousu-main qui vous
ressemble. Partez à la rencontre d’un Agenceur
Perene sur www.perene.fr
COLLECTION DU NÉPAL !
KITU naît en 2017 lors du voyage au Népal de Jade
Bégué, styliste bénévole, avec la volonté d’allier la mode,
les voyages et l’humanitaire. Le concept : un voyage >
une collection > une donation
Pendant un voyage intense de 2 mois naît cette première
collection Printemps/Eté 2018.
Vêtements, bijoux et accessoires imaginés et
confectionnés à Paris ont été fabriqués au Népal par
diférents petits artisans locaux sélectionnés avec soin.
Un mélange stylistique du savoir-faire de la couture
française et de la tradition népalaise.
Lors du voyage, une donation en main propre de 10 %
des bénéfces de l’année précédente a été reversée à une
famille népalaise défavorisée.
A découvrir au plus vite en suivant le lien :
https://kituparis.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Une star
et ses
démons
54
L’OBS/N°2810-13/09/2018
TONY BARSON/WIREIMAGE/GETTY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
SOUS LE SIGNE DU MÉPRIS
Dans “Jean-Luc Delarue,
la star qui ne s’aimait pas”*,
l’ex-directeur de France 2
Vincent Meslet fait le récit
saisissant de l’ascension
et de la chute de l’animateur
disparu en 2012. Extraits
exclusifs
L’équipe d’Elkabbach est sûre d’elle-même, de
son talent, de son omniscience et de son habileté. Il ne faut pas sous-estimer cette culture de la virilité ; ni le manque de naturel de ces quinquagénaires
cherchant à séduire ce presque trentenaire ; ni le
manque de considération de Delarue pour ses aînés.
Ces quatre hommes sont de la génération de son père,
ce qui constitue un grave défaut à ses yeux. […] Elkabbach est convaincu que le trentenaire lui doit tout et
que c’est lui qui devrait les supplier de le prendre.
Jean-Luc sait qu’il est l’atout maître des quatre pontes
et compte bien en profter. […] Avant de partir, [Elkabbach] reprend son ton paternaliste pour parler de ce
qui le passionne le plus : la communication. Une fois
le contrat signé, il faudra difuser une photo réunissant Jean-Luc Delarue, Michel Drucker et lui-même.
Puis il se tourne vers Jean-Luc : « Vous allez devenir
un animateur du service public. […] Vous devez vous
créer une image d’homme cultivé. Je vais demander à
ma femme, Nicole Avril. Vous connaissez Nicole ? Elle
est écrivaine, auteure de “la Disgrâce” et d’“Il y a longtemps que je t’aime”. Je vais lui demander de vous faire
une liste de livres que vous pourrez citer dans vos interviews. » Jean-Luc remercie, mais il est blessé.
GRANDS CRUS AU GOULOT
C
’était sa quête : obliger ses intellos de
parents à l’admirer, notamment sa mère
qui l’imaginait… facteur ; soigner sa blessure narcissique. Sa réussite a surtout été
emblématique : Jean-Luc Delarue reste
« l’animateur-producteur » des années 1980-1990 par
l’argent gagné, une sorte de hold-up sur le service
public dont Jean-Pierre Elkabbach, alors président,
lui avait donné les clefs. Mais « le voleur de patates »
préféré des Guignols a aussi imposé un genre avec
« Ça se discute », quinze ans à l’antenne : la télévision
testimoniale. Des anonymes y parlent de sujets
intimes et Delarue sait en faire un spectacle. Ça, c’est
la façade. Elle se fssure le jour où des paparazzis le
shootent, à l’aube, embarqué par la police pour possession de drogue. Jusqu’ici, son entourage le protégeait et le public croyait à la fable du gendre idéal,
ignorant la puissance de ses addictions : pouvoir,
argent, sexe, cocaïne. Et sa soufrance, qui traverse le
livre. Son auteur, Vincent Meslet, est un jeune chargé
d’études à France 2 lorsqu’il rencontre l’animateur, de
deux ans son aîné. Il monte dans la hiérarchie, reste
l’un de ses interlocuteurs. A travers ce portrait, il livre
une réfexion sur « ce milieu professionnel, si envoûtant
et si déstructurant, qui se joue de vous en vous intégrant
puis en vous détruisant ». Le pharaonique contrat que
signe Elkabbach (cela lui coûtera son poste) au jeune
prodige, en 1994, marque l’apothéose de l’animateur
mais recèle déjà tous les ferments de sa chute.
Le 10 juin 1994, jour où il reçoit son premier chèque de
France 2, Jean-Luc Delarue prend une cuite. Il boit des
grands crus au goulot en dansant sur la musique de
« Reservoir Dogs », le flm de Quentin Tarantino qui lui
a inspiré le nom de sa société. […] Chaque contrat provoque chez lui une intense satisfaction, un sentiment
de victoire. Mais, le soir et la nuit venus, il se « met mal ».
Il boit et se drogue de manière violente et autodestructrice. Les jours qui suivent, il se lance dans des dépenses
Jean-Luc
Delarue sur
le plateau de
« Ça se discute »,
en octobre 2008.
V É RO N I Q U E G RO U S SA R D
JACQUES MORELL
L’OBS/N°2810-13/09/2018
55
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
con, prétentieux ». […] [Jean-Luc]
se sent trahi. Il se réfugie à Séville
avec Elsa, où il se gave de corridas et s’identife au taureau que
l’on veut tuer sous les applaudissements et les hourras du public.
[…] Il se met à tout casser et crie
sur Elsa, qu’il confond avec JeanPierre Elkabbach. Il ne cesse de
lui répéter : « Tu es Jean-Pierre
Elkabbach déguisé en Elsa ! JeanPierre, sors de ce corps ! […] Je te
tuerai ! »
MAUVAIS GÉNIE
inconsidérées, claque des dizaines de milliers de francs
de façon compulsive, comme pour se débarrasser d’un
argent qui lui brûle les doigts.
“ON SERA MIEUX LÀ-HAUT TOUS
ENSEMBLE, NON ?”
Quand il arrivera dans le studio, quand la lumière jaillira, il devra être un autre – cet autre qui sera connu et
reconnu par le public, et surtout par ses invités. Ce n’est
pas la peur de ne pas y arriver qui alimente ce trac,
c’est l’efroi de cette transformation. Les premières
semaines, il l’afronte naturellement, puis avec des bouteilles de vodka et enfn avec de la drogue. […] Lorsque
Delarue sort du studio commence la lente et pénible
redescente. […] Les caméras ne sont plus là pour le protéger. L’alcool et le shit, et plus tard la cocaïne, ne sont
plus des antidotes. Une nuit, vers 3 heures, il rentre chez
lui avec Elsa [sa fancée, NDLR] et son demi-frère. Il
conduit la belle Safrane achetée par Réservoir Prod […].
Il passe par les voies sur berges, non loin du pont où la
princesse Diana trouvera la mort en 1997. Il pousse la
musique à fond […] puis se tourne vers Elsa : « On sera
mieux là-haut tous ensemble, non ? » Il accélère, tout le
monde crie dans l’habitacle, la voiture fnit par se fracasser contre un poteau de la bretelle de sortie avant de
faire trois tonneaux.
“TU N’ES RIEN SANS NOUS”
Dans cette tourmente, Jean-Pierre [Elkabbach] cherche
à sauver sa tête et est décidé à trouver un bouc émissaire. […] Il le convoque dans son bureau, avenue d’Iéna,
et le somme de renégocier son contrat ainsi que le prix
de ses émissions. […] un des conseillers du président […]
pointe son majeur et son index sur la tempe de JeanLuc et déclare : « Si tu ne renégocies pas, tu seras un
homme mort, carbonisé. Ta carrière sera détruite. Tu n’es
rien sans nous. » […] Ils sont convaincus de faire la peau
de celui qu’ils considèrent désormais comme « un petit
56
L’OBS/N°2810-13/09/2018
L’animateur,
pas encore
trentenaire, avec
Jean-Pierre
Elkabbach, à
Europe 1, en 1993.
“A CÔTÉ DE
JEFF BEZOS,
JE SUIS UN
VRAI CON.
JE NE SUIS
RIEN À CÔTÉ
DE LUI.”
JEAN-LUC DEL ARUE
Percevant le désert afectif dans
lequel Delarue étouffe et se
débat, « Human Bomb » [Hubert
Boukobza, roi de la nuit, NDLR]
banalise sa colère contre les
femmes. […] Les deux hommes
partent en vacances dans des lieux chics où le tourisme
sexuel autorise tous les fantasmes : Maldives, Phuket,
Marrakech, Ibiza… […] Le fait qu’Hubert Boukobza soit
tombé quelques années auparavant pour trafc de
drogue et qu’il ait fait de la prison ne dérange en rien
Jean-Luc. Au contraire même, car il a toujours été fasciné par les voyous. […] si Boukobza laisse la cocaïne et
l’alcool marquer son corps, le boufr et l’enlaidir, Delarue ne peut se le permettre. Son corps, c’est son capital,
sa matière première, son image, ce qu’il ofre à son
public. Et ce corps doit continuer de raconter la légende
du gendre idéal ; […] Jean-Luc devient le pro des régimes,
des cures de désintoxication où il dit « perdre sa crasse »
et va même jusqu’à faire laver son sang. Il multiplie les
séjours dans la clinique de Merano, en Italie.
“MÊME PAS 40 ANS, ET JE SUIS DÉJÀ FINI”
« Regardez qui [“Time Magazine”] a élu “homme de
l’année 1999”. Ils ont fait une erreur. Ce n’est pas l’homme
de l’année, c’est l’homme de la prochaine décennie, voire
du prochain siècle… Il a mon âge, vous vous rendez
compte ? […] A côté de lui, je suis un vrai con. Je ne suis
rien à côté de lui. Je ne me rappelle plus son nom… Mais
il est déjà riche et il va dominer le monde… Il a mon
âge ! “Time”, journal que le monde entier lit, le choisit
comme l’homme de l’année, et moi je ne suis rien. Même
“le Parisien” ne me choisit pas comme l’homme de
l’année ! […] Ah oui, je me rappelle : Jef Bezos… Jefrey.
P. Bezos, patron d’Amazon… Je rêverais d’être le Jefrey
P. Bezos français. […] Même pas 40 ans, et je suis déjà
fni… Je dois réagir. »
LE SYNDROME HOWARD HUGHES
Delarue est craint par les directeurs de chaîne,
Franck [Saurat, son associé, NDLR] découvre qu’en
fait il se sent très mal lorsqu’il a rendez-vous chez un
difuseur. Il a peur d’y aller. Il est dévoré par le trac,
comme tout immense acteur. […] Il ne fait confance
ALAIN NOGUES/SYGMA/GETTY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
qu’à des surdoses de cocaïne ingurgitées dans la voiture
ou les toilettes de la chaîne visitée. […] Franck se fait le
complice des dirigeants de Réservoir Prod pour protéger l’équipe : fausse oreillette faisant croire [à Delarue,
en régie, NDLR] qu’il parle aux animatrices, faux emploi
du temps avec réunions qui donneront à Jean-Luc
l’illusion qu’il élabore les programmes, alors que les
vraies réunions de production se tiennent sans lui. […]
Franck est toujours là lorsque la police appelle au petit
matin, lorsque Delarue est trouvé dans les pires
endroits, mis à mal au milieu de clochards, attaché à un
radiateur dans une chambre d’hôtel… Parfois, il faut
juste le forcer à bouger lorsqu’il s’enferme dans son
appartement, fenêtres fermées, des jours et des jours.
A RolandGarros, en 2009,
avec l’écrivain
François
Weyergans.
s’adressant à lui, et tous les convives doivent alors écouter le dialogue […]. Arrive le moment des cadeaux du
quarantième anniversaire de l’animateur. […] Nerveux,
il ne parvient pas à ouvrir les paquets et réclame un
couteau au serveur. Il n’y arrive pas plus et déchiquette
les emballages comme à coups de poignard. Puis,
ceux-ci enfn ouverts, il plante violemment son couteau
dans la table. Tout le monde sursaute. […] Nul ne sait
que la violence de ce coup de couteau préfgure la violence du stylo avec lequel Jean-Luc Delarue signera
chaque lettre de licenciement.
LES ORTOLANS DE LA DISGRÂCE
La scène se passe dans un des restaurants les plus chics
de Paris, deux étoiles, dirigé par un grand chef originaire des Landes. […] interdiction [pour la trentaine de
cadres de Réservoir Prod invités, NDLR] de s’asseoir tant
que Jean-Luc n’est pas arrivé, car la soirée commencera
par une surprise, qui se déroulera au sous-sol. […] il a sa
tête des mauvais jours […]. Le coup de grâce lui a été
asséné dans l’après-midi. Il sait qu’il va falloir faire un
plan social et que la plupart des cadres ici présents
seront licenciés dans les mois ou les années qui
viennent. Si, à 30 ans, il avait tout ; si, tout au long de
cette décennie, il a eu toujours plus, il sait que la quarantaine s’annonce déclinante. […] Jean-Luc Delarue
est arrivé. C’est le moment, pour les invités, de découvrir la surprise qui les attend au sous-sol : la dégustation
de plusieurs dizaines d’ortolans. […] ce mets interdit
que les puissants dégustent en toute impunité, à l’image
de François Mitterrand. […] Pour une majorité de
l’équipe des cadres, […] cette expérience de luxe
extrême s’apparente à une horreur culinaire. C’est donc
dans une atmosphère mêlant rires et cris d’efroi, excitation et répulsion, que commence la soirée. […] Il
anime son dîner comme une émission. Il empêche tout
aparté et distribue la parole. On ne peut parler qu’en
“JE ME SUIS CACHÉ DANS LE FRIGIDAIRE”
Avec Hubert
Boukobza,
Robert De Niro
et le chef japonais
Nobuyuki
Matsuhisa lors
de l’ouverture
du restaurant
Nobu, à Paris,
en juillet 2001.
Il veut marquer la culture française, être reconnu
comme un homme de culture. Ce besoin n’est pas nouveau, mais il devient obsessionnel. […] Pour célébrer
l’élection de son ami [François Weyergans, à l’Académie
française, NDLR], Jean-Luc organise une fête chez lui.
[…] Il a réservé des camions de déménagement pour
vider son appartement de tout meuble et de toute
œuvre, et loué pour la journée d’autres œuvres et
d’autres meubles. Tout Paris est là. Il a intrigué pendant
des semaines pour faire venir Valéry Giscard d’Estaing,
lui-même membre de l’Académie française depuis
2003. Celui-ci ne reste guère plus d’une demi-heure,
mais Delarue racontera mille fois ce qu’il a vécu comme
l’un de ses plus grands exploits. […] La folie de l’alcool
et de la drogue atteint des sommets. […] « Ça se discute »
doit s’arrêter en juin 2009, et l’une des dernières émissions est tournée. Delarue est en retard, vraiment en
retard. Ses équipes, qui y sont habituées, intègrent
depuis longtemps ses retards légendaires à leurs plans
de production. Mais, là, le délai est vraiment dépassé.
Delarue ne répond à aucun des appels. On commence
à s’inquiéter. Puis, tout d’un coup, son nom s’afche sur
un des portables. La voix, chuchotante, est presque
inaudible : « Je ne peux pas parler. C’est trop drôle ! Il faut
annuler. Je ne peux pas venir. Je joue à cache-cache avec
François Weyergans. Je me suis caché dans le frigidaire.
Il me cherche depuis des heures. […] » L’enregistrement
est donc reporté, et des milliers d’euros gâchés.
© Fayard.
Les intertitres sont de la rédaction.
(*) Editions Fayard, 280 pages. En librairies le 19 septembre.
BERTRAND RINDOFF PETROFF/BESTIMAGE - STÉPHANE CARDINALE/CORBIS/GETTY
L’OBS/N°2810-13/09/2018
57
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Europe
Par S O PH I E FAY P h o to ST É PH A N E L AG O U T T E
Le journaliste belge Marc Roche a d’abord été abasourdi par la décision britannique
de quitter l’Union européenne... Avant d’en devenir un défenseur. Rencontre
“Le Brexit va réussir”
S
a Gracieuse Majesté Elisabeth II comptera
bientôt un nouveau sujet. Le 2 octobre, le journaliste Marc Roche, belge de naissance, adopté
par les journaux français qui ont fait de lui leur
correspondant dans la City, obtiendra la nationalité britannique. Avec une conviction forte : « Le
Brexit va réussir. » C’est d’ailleurs le titre de l’ouvrage
qu’il publie chez Albin Michel. Et l’auteur veut être aux
premières loges pour le constater. Le 24 juin 2016 à
l’aube, quand se sont afchés les résultats du référendum sur le maintien ou la sortie du pays de l’Union
européenne, cet europhile était pourtant accablé.
Remainer de cœur, il était convaincu que les Britanniques voteraient pour rester. « Pourquoi me suis-je
autant trompé ? », s’interroge-t-il. Quand on vit à
Notting Hill, quartier chic de Londres – celui du
fameux « Coup de foudre » entre Julia Roberts et Hugh
Grant –, que l’on voyage plus souvent à Bruxelles et
Paris qu’à Derby, Newcastle ou Liverpool, on ne
connaît pas l’Angleterre profonde. « J’ai sous-estimé
l’hostilité à l’Europe », explique-t-il. Son disque dur
proeuropéen lui a aussi fait perdre de vue la logique
planétaire des Britanniques et de leur souveraine, chef
d’Etat de quinze autres pays du Commonwealth, et la
capacité de rebond du pays grâce à ces qualités qu’il
aime tant : l’humour, le multiculturalisme, le fameux
Dunkirk spirit (« esprit de Dunkerque »)...
D’ailleurs, à l’écouter, le Brexit a déjà produit un
miracle. Le populisme aurait vécu. Le parti Ukip s’est
fait laminer aux élections. On ne s’écharpe plus au sujet
de l’immigration, mais de l’état du système de santé, de
l’éducation, du logement. Au passage, une « injustice »
a été réparée : les Européens de l’Est n’ont plus d’avantage, pour s’installer au Royaume-Uni, sur les Antillais,
les Asiatiques, les Australiens ou autres membres du
Commonwealth.
N’en déplaise aux Cassandre, l’économie ne s’est pas
écroulée. Certes, le business anglais paie le prix de la
séparation, mais pas pour longtemps. Marc Roche est
convaincu que l’union de façade des Européens face à
Theresa May ne va pas durer. Déjà Londres regarde
ailleurs. Vers l’Otan et les Etats-Unis côté militaire. Vers
le Commonwealth, l’Inde et le monde émergent. Et
surtout vers la Chine, dont la ville compte bien être la
STÉPHANE LAGOUTTE/MYOP POUR L’OBS
BIO EXPRESS
1951 Naissance près
de Bruxelles.
1985 S’installe à Londres.
Journaliste pour
« le Monde », « le Soir »
et « le Point ».
2010 Publie « la Banque »,
enquête sur Goldman
Sachs, et réalise un
documentaire.
2014 Dénonce les
pratiques de la finance
dans l'essai
« les Banksters ».
2018 Publie « Le Brexit
va réussir » chez Albin
Michel.
place fnancière privilégiée. Elle distribue déjà « à
tire-larigot des passeports dorés à tous les riches Chinois,
sans poser aucune question sur l’origine des fonds qu’ils
apportent ». Elle va assumer son rôle de place fnancière ofshore, un mot compliqué pour dire paradis
fscal et réglementaire. N’étant plus soumis au plafond
européen sur les bonus, les fnanciers vont y être plus
heureux que jamais. Les chercheurs et innovateurs
bénéfcieront d’une réglementation plus souple que
dans l’Union. Ironie de l’histoire, les gagnants seront
ceux qui voulaient rester européens, les élites de la City,
les jeunes, les scientifques. « Il est évident que ceux qui
ont voté pour le Brexit se sont fait avoir, conclut Marc
Roche, car l’avenir de l’Angleterre sera celui d’une société
à deux vitesses, encore plus inégalitaire. » Heureusement, dit-il, que « les Britanniques sont darwiniens,
croient à la loi du plus fort et peuvent l’accepter ». Qui
d’autre en Europe tolérerait que les poubelles soient
ramassées deux fois par semaine dans les quartiers
riches et toutes les deux voire trois semaines dans les
quartiers pauvres ? ■
A LIRE SUR NOUVELOBS.COM : l’entretien avec Marc Roche
et le contrepoint de David Lidington, ministre
d’Etat de Theresa May.
L’OBS/N°2810-13/09/2018
59
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
BAIGNADE
PORTFOLIO
Si les côtes italiennes ressemblent souvent à
des cartes postales, c’est une tout autre image
que le photographe Marco Valle nous dévoile
avec sa série “Mare Mostrum”, où “notre” mer
devient “monstre”. Un monstre de pollution défguré
par l’activité industrielle et les constructions illégales
60
L’OBS/N°2810-13/09/2018
MARCO VALLE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
L’été, les « plages blanches »
de Toscane attirent les
touristes par milliers. Mais
ni la blancheur du sable ni
le bleu Caraïbes de la mer ne
sont naturels. Ce phénomène
est dû aux rejets de l’usine
chimique Solvay, comme
ici à Rosignano, l’un des sites
côtiers les plus pollués.
INTERDITE
L’OBS/N°2810-13/09/2018
61
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Bacoli, province de Naples.
Un jockey s’entraîne sur
une plage où la baignade
est interdite sur 1,5 km
en raison de l’évacuation
des eaux usées. En
Campanie, le nombre de
décès et de maladies graves
liés à la pollution est de plus
en plus alarmant.
Civitavecchia, province
de Rome. Un groupe de
riverains retraités s’insurge
contre la pollution marine
en collectant toutes
sortes de déchets rejetés
sur le rivage.
62
L’OBS/N°2810-13/09/2018
MARCO VALLE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
Lamezia Terme, en Calabre.
Ancienne station balnéaire
devenue zone industrielle,
le site est aujourd’hui à
l’abandon et partiellement
interdit à la baignade.
Le pont construit pour
le commerce maritime
n’a jamais été utilisé.
Il s’est écroulé en 2012.
Embouchure de la Savone,
à Mondragone, province
de Caserte. La plupart des
municipalités de Campanie
ne possèdent pas de
systèmes de traitement
des eaux usées qui sont
déversées dans les rivières.
MARCO VALLE
L’OBS/N°2810-13/09/2018
63
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Civitavecchia, province
de Rome. Sur les 14,5 km
de côte, seuls 25% sont
autorisés à la baignade.
Et pour cause : la présence
de la centrale à charbon
n’invite guère au farniente.
Sur une plage de Calabre.
Aux heures chaudes,
les jeunes du coin se
retrouvent dans cette
baraque qui a quasiment
les pieds dans l’eau.
Pourtant, depuis 1985, une
loi protège le littoral,
prohibant toute construction
à moins de 300 mètres
du rivage.
64
L’OBS/N°2810-13/09/2018
MARCO VALLE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
Bagheria, province de
Palerme. La Sicile détient
le record de constructions
illégales en Italie. Selon
l’Institut national de
Statistiques italien, il existe
56 constructions de ce
type pour 100 autorisées.
Rosignano Maritimo, en
Toscane. Baignade dans le
canal acheminant l’eau de
l’usine Solvay. Les analyses
ont démontré la présence
de métaux lourds (arsenic,
chrome, cadmium, nickel
et mercure) sur la plage
et dans les sédiments à
l’embouchure du canal
à des doses supérieures
aux normes autorisées.
MARCO VALLE
L’OBS/N°2810-13/09/2018
65
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DUO
Le matin je prends ma douche...
...le soir je prends mon bain
DUO de Kinedo, c’est à la fois :
• une douche confortable et une baignoire spacieuse
• un combiné pratique et sécurisé pour les enfants
DUODEKINEDO.FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉBATS
“Il faut cesser de croire que la laïcité
garantit l’égalité des sexes”
Figure majeure du féminisme américain, Joan W. Scott publie un nouvel essai
détonnant. Dans “la Religion de la laïcité”, l’historienne déconstruit
nos grands récits contemporains sur le genre en Occident
Propos recueillis par M A R I E L E M O N N I E R
J
oan Wallach Scott appartient à cette catégorie qui impose le respect autant qu’elle
suscite la controverse, celle des pionnières.
Avec son célèbre article « Genre : une catégorie utile d’analyse historique » (1988),
elle est en efet celle qui a introduit la question du
genre dans les études historiques.
Dans « la Politique du voile » (Amsterdam, 2017),
cette spécialiste de la France dressait une histoire des
✎
PEP MONTSERRAT POUR “L’OBS”
débats suscités dans l’Hexagone par le port du foulard islamique depuis les années 1980.
Elle revient aujourd’hui avec le provocateur
« Sex and Secularism », publié en français sous le
titre « la Religion de la laïcité ». Dans les pas de
Foucault, l’historienne bouscule les certitudes sur
des notions aux usages éminemment polémiques
et passe à l’examen critique le discours de la laïcité,
de ses origines anticléricales au xixe siècle à
SOMMAIRE
p. 71
La grande Mouffe
L’OBS/N°2810-13/09/2018
67
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉBATS
son déploiement actuel dans des campagnes
antimusulmanes. Entretien exclusif
Dans « la Religion de la laïcité », vous confrontez
la question du genre aux discours politiques de
la laïcité depuis le xixe siècle jusqu’à nos jours.
Pourquoi vous est-il apparu pertinent de rapprocher ces deux notions, sexe et laïcité ?
L’inspiration de ce livre m’est venue des débats actuels
sur les immigrés et les musulmans, non seulement en
France mais un peu partout en Occident. On entend
très souvent dire : « “Nous”, l’Occident, les pays civilisés
sécularisés, nous avons l’égalité des sexes. Et “eux”, les
pays d’Islam, ils ne l’ont pas. » Cela est seriné comme
une évidence, qu’il me semblait urgent de questionner.
En tant qu’historienne des femmes, je sais très bien
que la question de l’égalité des sexes n’a pas été résolue
avec l’émergence des Etats modernes en Occident, et
que l’idée selon laquelle la laïcité est synonyme d’émancipation des femmes est tout simplement fausse.
L’égalité ne peut non seulement pas être considérée
comme une donnée de base, mais elle continue de
poser problème. On le voit clairement avec le mouvement #Metoo, les violences faites aux femmes, les différences salariales, les plafonds de verre, la misogynie… : certes, les femmes n’afrontent pas partout les
mêmes difcultés, mais la culture de la masculinité perdure en Occident, l’égalité n’est pas acquise. Il est d’ailleurs stupéfant d’entendre les mêmes hommes politiques qui ont freiné l’accès des femmes aux hautes
fonctions de l’Etat invoquer l’égalité de genre comme
valeur « primordiale » de nos sociétés qui serait garantie par la laïcité – ce qui relève en soi d’une conception
totalement idéalisée du sécularisme.
On ne peut qu’en déduire qu’ils instrumentalisent
cette notion à des fns précises, en l’occurrence pour
marquer leur opposition à l’islam et pour dissimuler,
par contraste, la persistance de l’inégalité en Occident.
J’ai donc voulu intervenir pour dire que notre histoire est bien plus complexe que ce qu’avance le
binaire « nous et eux », « Occident contre Orient »,
« égalité versus inégalité ».
Vous afrmez que l’égalité de genre aujourd’hui
invoquée comme un principe fondamental de la
laïcité n’était absolument pas incluse dans les
premiers emplois de ce mot.
C’est même tout le contraire. En réalité, l’inégalité de
genre a été fondamentale pour la formulation de la
séparation de l’Eglise et de l’Etat qui inaugure la
modernité occidentale. Et j’irai même plus loin
encore, en disant que cette modernité impliquait un
nouvel ordre de subordination des femmes, puisque
c’est à ce moment-là que s’élabore le discours des deux
sphères séparées : la sphère privée domestique qu’on
attribue aux femmes et la sphère publique politique
qu’on attribue aux hommes.
Les femmes sont alors associées à la religion (on leur
prête une crédulité et une sensibilité religieuse innées)
et à la reproduction, et pour cela même écartées de la
vie de la cité. Jules Michelet, l’historien de la nation
68
L’OBS/N°2810-13/09/2018
JOAN W.
SCOTT
est professeure
émérite à l’Ecole
des Sciences sociales
de l’Institute for
Advanced Study
de Princeton et
professeure adjointe
d’histoire au Graduate
Center de la City
University of New
York. Elle a publié des
essais importants
dont, en français : « la
Citoyenne paradoxale.
Les féministes
française et les droits
de l’homme »
(Albin Michel, 1998),
« Théorie critique
de l’histoire » (2009),
« De l’utilité du genre »
(2012).
Elle sort aujourd’hui
« la Religion de
la laïcité » dans la
collection « Climats »,
chez Flammarion.
française, les décrit comme une menace constante pour
la République. On insiste à nouveau sur l’invariabilité
des rôles de genre : l’homme fort protège la nation, la
femme faible est l’objet de la sexualité masculine.
Attribuées à la nature, les diférences entre femmes
et hommes ofrent un moyen de formuler les règles
d’organisation des nouvelles nations et en retour, ces
règles établissent la soi-disant « vérité » de la diférence des sexes. La politique a ainsi « naturalisé » ses
hiérarchies par référence au sexe – alors même que
le sens ultime des diférences biologiques est, rappelons-le, une énigme absolue. Genre et politique se sont
donc constitués réciproquement. C’est d’ailleurs ce
nœud qui rend encore aujourd’hui si difciles les
changements. On n’a ainsi cessé durant la modernité,
et jusque tard dans le xxe siècle, de se demander si les
femmes pouvaient être citoyennes ou non.
Vous citez à cet égard le débat hilarant qui
opposa Proudhon à la féministe socialiste française Jeanne Deroin, empêchée du fait de son
sexe de se présenter aux élections de 1848…
Ce fut une vraie joie d’historienne de trouver cette
citation qui dit absolument tout de la fausse légitimité
du pouvoir masculin. A Pierre-Joseph Proudhon qui
estimait que des femmes législatrices avaient autant
de sens que des hommes nourrices, Jeanne Deroin
répond : « Montrez-moi l’organe requis pour exercer
les fonctions de législateur et je reconnaîtrai ma défaite.
Si la nature est aussi positive à cet égard que vous
paraissez le croire, j’abandonne le débat. » Proudhon
n’eut évidemment rien à répliquer à cette mise en évidence du soubassement phallique de la politique.
Jacques Lacan dit bien que « le phallus n’est signifant
que lorsqu’il est voilé ».
Comment est-on passé du discours moderne de
laïcité qui hiérarchise les sexes au discours
contemporain qui fait de la laïcité la garante de
l’émancipation sexuelle des femmes, au « sexularism » dites-vous drôlement ?
Il y a eu deux choses. La première concerne le rapport
de l’Etat à la religion dans le contexte de la guerre
froide. Contre les Russes communistes, le leader américain chercha un argument pour avancer la supériorité occidentale : il consista à marquer une diférence
entre la sécularité et un athéisme sans Dieu dont
l’Union soviétique était le foyer. On a donc réintroduit
de la religion dans le discours de la laïcité pour présenter la démocratie comme garante des droits de la
conscience religieuse privée.
Le christianisme, en tant que socle commun des
puissances occidentales laïques, fut alors plus explicitement que jamais associé à la démocratie séculière.
Quelle fut la seconde évolution ?
Elle concerne l’émancipation sexuelle des femmes,
dans le courant de la deuxième vague du féminisme
(1960-1970). La sécularité est alors devenue synonyme du droit à la liberté du corps, et la liberté
sexuelle a été assimilée à l’émancipation en général.
Les discours de la liberté religieuse et de la liberté
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉBATS
morale pour imposer nos choix
culturels à des populations une
espèce d’arrogance occidentale
blanche qui ressemble à la
continuation d’une forme de
colonialisme. Ce n’est pas sans
évoquer ces séances de dévoilement qui avaient été organisées
sur la place publique d’Alger en
1958 durant la guerre par des
femmes d’administrateurs de la
colonie et qui étaient censées
symboliser la mission civilisatrice de la France.
Mais surtout, j’observe que
l’attention portée à ces pratiques a été utilisée pour promouvoir un discours d’un
« nous » supérieur contre un
« eux » essentialisé.
C’est en s’inscrivant dans la
rhétorique du « choc des
civilisations » que la laïcité
a refait son entrée dans le
discours contemporain,
comme une alternative
positive à l’islam, soulignez-vous.
sexuelle ont ensuite été récupérés à la fn du siècle
dernier, en même temps que l’islam se substituait au
communisme comme ennemi de l’Occident chrétien
sécularisé.
Dans les années 1990, on s’est d’ailleurs mis à faire
de grandes conférences internationales contre les
violences faites aux femmes en Islam, les mariages
forcés, les crimes d’honneur…
Après la chute du communisme en 1989 et plus fortement encore après les attentats
du 11 septembre 2001, l’islam
est devenu un « déf religieux
extrémiste » lancé à un « système moderne international »
désormais compris comme
étant démocratique et chrétien. C’est dans ce contexte que
le politologue Samuel Huntington, qui a popularisé l’idée
d’un « choc des civilisations »,
a insisté sur l’idée d’une corrélation historique forte entre le
christianisme occidental et la
démocratie. Et que le président
Bush a pu justifer l’invasion de
l’Irak comme accomplissement de la volonté de Dieu. Ou
que le président Nicolas Sarkozy en a appelé à une
nouvelle laïcité positive, tenant compte des racines
chrétiennes de la France. Ou bien encore que le pape
Benoît XVI, dans son débat avec le philosophe allemand Jürgen Habermas en 2004, a pu ranger le christianisme du côté de la raison, face à un islam diabolisé.
Ce qui, à première vue, semble une juste cause ?
Comment la libération sexuelle des femmes estelle recyclée par le discours laïque dans cette
logique huntingtonienne ?
Je n’approuve évidemment rien de ces pratiques horribles. Mais il y a dans cette façon de partir en croisade
Dans ce nouveau discours, « laïque » signife « sexuellement libérée ». Le christianisme devient la
✎
PEP MONTSERRAT POUR “L’OBS”
L’OBS/N°2810-13/09/2018
69
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉBATS
religion de la liberté et l’islam celle de l’oppression
des femmes. Il y a bien sûr en cela beaucoup de contradictions, parce que le christianisme est loin d’être favorable à cette émancipation du corps des femmes.
Le discours de la laïcité s’appuie désormais sur une
opposition entre Occident et Islam fabriquée à partir
d’un contraste entre corps féminins couverts et corps
féminins découverts. Les femmes « découvertes »
étant jugées libres de suivre leur désir, contrairement
aux femmes « couvertes ». Et peu importe que la plupart du temps, le désir des femmes « découvertes »
se présente comme l’option conforme aux normes
dominantes qui défnissent la féminité à partir du
désir masculin. L’opposition entre corps couverts et
découverts renvoie en réalité moins aux femmes qui
exercent leur autonomie sexuelle qu’à l’afchage de
leur disponibilité sexuelle, recourant ainsi à de
vieilles asymétries de genre.
être couverte, c’est manifester d’une manière irréfutable que la diférence des sexes est un problème bien
présent dans les rapports sociaux et qu’elle justife le
traitement diférent des hommes et des femmes. Je
n’accepte pas du tout cette position, ni que ce soit une
bonne manière d’aborder cette difculté, mais c’est au
moins une reconnaissance de la difculté. Alors qu’en
général en Occident, on préfère cacher cette tension.
Le mouvement #Metoo reconnaît cette tension
justement.
C’est ce que n’ont pas compris les signataires de la tribune Deneuve par exemple ; en revendiquant un droit
à être importunées, elles refusent de reconnaître la
tension, c’est-à-dire le fait qu’il existe un réel problème avec la diférence des sexes dans « nos » sociétés et qu’il faut l’afronter.
Si #Metoo peut poser une difculté à mon sens,
c’est plutôt dans le fait qu’il a ouvert une porte non
seulement pour des dénonciations vraies mais aussi
Pourquoi dites-vous que ce discours laïque
pour des dénonciations plus ambiguës, et qu’une
d’émancipation sexuelle est une « idée occidenaccusation est trop vite prise comme une vérité. Il est
tale et bourgeoise » ?
Parce que cette vision de l’émancipation n’est pas uniessentiel que de véritables procès puissent avoir lieu
verselle mais une création historiquement contextuaavant des condamnations. D’autant que le backlash, le
lisée, et que la liberté sexuelle est une liberté qui
retour de bâton, a déjà commencé.
ne confère pas nécessairement l’égalité.
J’observe une nouvelle insistance sur la difCe n’est que par comparaison avec le destin
“L’INÉGALITÉ DES férence des sexes en Occident. Et je pense qu’il
n’y a aucun hasard à ce que les plus grands
des femmes musulmanes figurées comme
SEXES EST
dirigeants autoritaires soient tous en train
sexuellement opprimées que cette idée trouve
d’attaquer sur ce front. Que ce soit aux Etatsson sens. Cela permet de souligner certains éléLA MATRICE
ments (droit de vote, accès à l’éducation, liberté
Unis, en Pologne, en Turquie ou en Hongrie, les
remises en question des lois sur l’avortement,
de choix sexuel) au détriment d’autres. L’insisDE TOUTES LES
tance sur la sexualité – aussi importante soit-elle
de la contraception ou des genders studies, sont
AUTRES
– ne dit rien par exemple des inégalités éconoune agression directe contre les femmes et leur
miques, des diférences de classes ou de races.
émancipation. Il s’agit de remettre les femmes
INÉGALITÉS.”
« à leur place », précisément parce que la forme
Or nous habitons des structures qui perpétuent l’inégalité et la discrimination. Il suft de
de l’Etat et la diférence des sexes sont essenlire les témoignages des femmes entrées dans l’arène
tielles l’une pour l’autre et que nous sommes dans une
période de crise où le pouvoir d’Etat est fragilisé par
politique après l’élection de Trump pour s’en rendre
la puissance du marché.
compte : elles font état de menaces, de harcèlements,
d’insultes inouïes. Elles sont l’objet d’une résistance
Vos propos critiques sont-ils un réquisitoire
haineuse viscérale. Si on souhaite pour les femmes
contre la laïcité ?
Non, je n’attaque pas la laïcité, j’adhère totalement aux
une vraie égalité, il faut prêter attention aux origines
principes laïques défnis par la loi de 1905, à savoir la
de cette discrimination.
neutralité de l’Etat, la non-interférence religieuse
Prenez la question des violences conjugales. En
Amérique ou en France, on en fait une question de psydans les délibérations politiques et la reconnaissance
chopathologie individuelle (un homme qui ne peut pas
de la liberté de conscience individuelle.
contrôler sa colère), tandis que pour les musulmans,
Ce que je dénonce en revanche, c’est d’une part, le
on considère qu’il s’agit d’une question de « culture
discours qui veut instrumentaliser la laïcité française
musulmane ». Sauf que dans les deux cas, il s’agit d’une
d’une manière que je trouve raciste, pour exclure une
culture masculine. #Metoo a révélé cet aspect qui était
minorité. Et c’est d’autre part, l’inégalité qui est au
jusqu’alors simplement ignoré.
cœur même de la construction de nos Etats laïques.
A commencer par l’inégalité entre les hommes et les
Que représente alors la femme voilée dans nos
femmes qui justife les autres, raciales, religieuses…
sociétés ?
La femme voilée nous met sous les yeux quelque chose
Car je soutiens que l’inégalité des sexes est la matrice
qu’on ne veut pas admettre en Occident. Notre égalité
de toutes les autres inégalités, une manière de justifer
les asymétries de pouvoir en tant que nature et donc
politique s’est construite sur une contradiction : il y a
hors du contrôle humain.
d’une part un principe abstrait d’égalité entre les individus et d’autre part la prétendue immuabilité de la difRester aveugle à cela, c’est s’empêcher de penser un
férence des sexes attribuée à la nature. Autrement dit,
monde plus juste. ■
70
L’OBS/N°2810-13/09/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉBATS
La grande Mouffe
Corbyn, Iglesias, Mélenchon… Tous se réfèrent à Chantal Moufe.
Comment cette philosophe belge a imposé l’idée
d’un “populisme de gauche”
Par R É M I N OYO N
C
e sont d’abord des expressions
– « signifiant flottant »,
« chaîne d’équivalence »,
« construction de la frontière
politique » – qui emplissent
ce petit théâtre de Saint-Ouen (SeineSaint-Denis) où se tient en cette mi-juillet
la première université d’été du Vent Se
Lève, un site qui publie de longs entretiens pour briser le « mur médiatique ».
Quel est ce vent dont on se félicite qu’il se
lève ? Le populisme.
Ici, le terme n’a rien d’infamant. Il
désigne un corpus théorique – constitué
par les écrits de la Belge Chantal Moufe
et de son compagnon, l’Argentin Ernesto
✎
ANA CASTILLO POUR “L’OBS”
Laclau, décédé en 2014 – qui a pris une
place grandissante dans les gauches européennes. A la tribune se succèdent des
membres de Podemos et de La France
insoumise (LFI), qui détaillent l’intérêt
trouvé à la lecture de ces deux philosophes,
souvent qualifés de « post-marxistes ». Là
où l’on appelait hier à « conscientiser les
masses », on lance aujourd’hui qu’il faut
mener une « stratégie populiste ».
Pour comprendre cette mue idéologique,
il faut remonter dans le temps. En 1985, le
mur n’est toujours pas tombé, Thatcher
bute contre les mineurs et Moufe et Laclau
publient « Hégémonie et stratégie socialiste », qui restera une référence dans le
FORSYTH/GETTY IMAGES/AFP - OSCAR GONZALEZ/NURPHOTO/AFP - LUDOVIC MARIN/AFP
milieu universitaire anglo-saxon, en particulier au sein des cultural studies. S’inspirant du philosophe italien Antonio
Gramsci, les deux auteurs entendent
renouveler une grille de lecture marxiste
incapable, selon eux, d’appréhender ce
qu’on appelle alors les « nouveaux mouvements sociaux » que sont le féminisme, la
lutte antiraciste ou l’écologie.
Eux proposent de prendre la politique au
sérieux. Elle ne saurait être le simple refet
des confits économiques, comme le voudrait (ils caricaturent un peu) la vulgate
marxiste. Plutôt que d’extirper la « fausse
conscience » de la tête des prolétaires pour
dévoiler la lutte des classes, il s’agit de
mettre les mains dans le cambouis, de faire
en sorte que des revendications variées forment un tout de plus en plus cohérent. Dans
le patois local, on dit qu’il faut « articuler
des demandes hétérogènes dans une chaîne
d’équivalence ». C’est le socle de la stratégie
populiste : « Rien ne dit que le féminisme
s’accorde avec l’écologie ou avec les combats
ouvriers ! Il s’agit de faire converger ces
L’OBS/N°2810-13/09/2018
71
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉBATS
aspirations », détaille Chantal Moufe.
Cette idée implique que la réalité sociale
est en partie malléable, qu’elle peut être
modelée par ce qu’on appelle, à la suite de
Gramsci, la « bataille culturelle ». Lenny
Benbara, 25 ans, directeur de la publication du Vent Se Lève, se lance dans un
exemple : « L’idée d’écologie sera-t-elle aspirée par les forces réactionnaires, sous une
forme conservatrice, qui parle d’ordre naturel ? Ou bien par les forces progressistes,
dans un horizon anticapitaliste ? Le sens
donné à ce mot fait l’objet
d’une lutte hégémonique. »
En 2005, Laclau publie
« la Raison populiste ». Il
y précise les conditions
d’émergence de cette nouvelle volonté collective,
notamment par la désignation d’un ennemi (« la
caste », « l’oligarchie ») et la
cristallisation autour d’un
leader charismatique.
Quant à Moufe, échaufée
par le glissement libéral de
la social-démocratie, elle
relit le très controversé
Carl Schmitt. Dénonçant
la « post-démocratie », elle
insiste sur le besoin de
redonner aux citoyens un
véritable choix entre des
visions politiques différentes. Accusée de crisper
le débat, elle proteste : « Je
ne célèbre pas l’antagonisme, je le constate ! S’il y
a du politique, c’est parce
qu’il y a du confit dans la
société. Pour que ces dissensus ne prennent pas un
tour violent, il faut qu’ils se
canalisent dans des institutions politiques. »
Ces questions demeurent longtemps
hors des radars en France, où les traductions tardent à venir. Elles vont fnir par
atteindre les gauches européennes par
l’intermédiaire d’un jeune étudiant espagnol, Iñigo Errejón. Avant de devenir, à
partir de 2014, l’une des têtes pensantes
de Podemos, celui-ci a rédigé une thèse
sur le gouvernement du président bolivien Evo Morales : « J’avais lu “Hégémonie” pendant mes études, puis je suis allé
en Amérique latine où j’ai découvert les
mouvements nationaux-populaires. J’ai été
fasciné par ces gouvernements, critiqués à
72
L’OBS/N°2810-13/09/2018
CHANTAL MOUFFE
est une philosophe belge
qui enseigne à l’université
de Westminster, à Londres. Elle est
l’auteure de nombreux livres de
sciences politiques. Son manifeste
« Pour un populisme de gauche » vient
de paraître chez Albin Michel.
la fois par les oligarchies et par la gauche
marxiste. » Il tombe sur « la Raison populiste » et le « dévore ».
Revenu en Espagne, Errejón applique cet
appareillage conceptuel au mouvement des
« indignés », puis au lancement de Podemos. Lors de la campagne des européennes
de 2014, le nouveau parti réussit à faire élire
cinq députés. « C’est une stratégie extrêmement sophistiquée intellectuellement, mais
qui peut avoir des applications très pratiques,
très immédiates. Tout le monde n’en comprenait pas la profondeur théorique, mais ça
fonctionnait », se souvient Errejón.
La recette ? Ne pas suivre les fgures
imposées du militantisme à gauche. Cette
mouvance, traditionnellement, se méfe
du leader ? Le populiste y voit un maillon
essentiel pour incarner un projet de rupture : le visage de Pablo Iglesias apparaîtra sur les bulletins de vote. La gauche se
méfe des passions et privilégie la raison ?
Le populisme croit en la puissance des
afects et n’hésite pas à jouer des efets
rhétoriques : le marketing n’est pas
méprisé. La gauche se méfe des symboles nationaux ? Le populiste y voit un « signifant
fottant » à reprendre à la
droite. « Cette orientation
stratégique induit un certain nombre de diférences
fondamentales avec l’extrême gauche révolutionnaire, note Chantal
Moufe. Il s’agit d’investir
les institutions pour les
transformer. Je ne crois pas
en la démocratie directe ou
à l’auto-organisation de la
“multitude”. » Mais à la
diférence de la gauche
réformiste, façon François
Hollande, elle pense qu’il
est possible de ne pas
céder au « néolibéralisme »
et « de mener à bien des
changements profonds à
l’intérieur du cadre de la
démocratie libérale ».
De ce côté des Pyrénées,
ce succès interpelle les
troupes de Jean-Luc
Mélenchon alors enlisées
dans leur alliance avec les
communistes. Le rassemblement de la gauche a
vécu, place à un nouveau
mot d’ordre : « Fédérer le
peuple. » « Il y avait une part d’intuition
dans ce que nous faisions en lançant
La France insoumise, en 2016, raconte
Manuel Bompard, directeur de campagne
du mouvement, mais on s’est raccrochés à
des références théoriques. Le populisme a
percuté des réfexions qui étaient en friche
et a permis la rupture avec quelques idées
reçues, par exemple avec celle que pour
convaincre les gens, il suft d’avoir les meilleurs arguments. »
Lors de la présidentielle de 2017,
Chantal Moufe sera désormais identifée comme « la philosophe qui inspire
✎
ANA CASTILLO POUR “L’OBS”
SERENA CAMPANINI/AGF/SIPA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉBATS
Mélenchon ». Elle voit défiler les journalistes à Londres, où elle enseigne à l’université de Westminster. Aujourd’hui,
elle prend ses distances : « Je ne veux pas
parler de Mélenchon, mais de mon livre »,
lance-t-elle un peu raide. Côté « insoumis », on nuance aussi cette proximité.
Dans un long entretien accordé au Vent
Se Lève après la campagne, Jean-Luc
Mélenchon assure que la référence à
Moufe satisfaisait le « snobisme médiatique ». Sa rencontre avec le couple star
du populisme à Buenos Aires, en Argentine, en 2012, lui aurait surtout permis
de libérer sa « parole » et son « imaginaire politique », déjà décantés dans ses
propres ouvrages (notamment « A la
conquête du chaos », en 1991).
Il faut dire qu’une fois l’attrait de la
nouveauté estompé, le populisme s’attire
la méfiance d’une partie des progressistes. En Espagne, deux lignes se sont
vite opposées au sein de Podemos : d’un
côté les populistes purs, façon Errejón,
de l’autre une ligne plus classiquement
de gauche, incarnée par Juan Carlos
Monedero. Pour ces derniers, la stratégie
populiste rencontre assez rapidement
ses limites et favorise un discours
attrape-tout, au détriment de la clarté du
programme.
En France, des voix critiques s’élèvent
aussi au sein de La France insoumise. La
députée Clémentine Autain dit avoir
trouvé des choses « stimulantes » chez
Moufe et Laclau, mais elle n’est « pas
totalement à l’aise avec l’ensemble de ce
que cela peut créer ». En cause : le potentiel repli national, la place trop centrale
du leader et le brouillage de l’ancrage à
gauche. Malgré leurs dénégations, il a
été aussi beaucoup reproché à Moufe
et Laclau d’abandonner la logique de
classe. Voire – grave accusation pour les
marxistes – de ne croire qu’en la force
du discours, au mépris des déterminants
matériels. Charlotte Girard, coresponsable du programme de LFI, le concède :
« On garde une certaine distance par rapport à leur pensée, ne serait-ce que parce
que nous intégrons une dimension
marxiste, qui est en quelque sorte réinventée dans leur travail – certaines interprétations, plus hostiles, diraient qu’elle y
est diluée. »
D’autres ne s’embarrassent pas de tant
de précautions. Si l’on en croit Olivier
Tonneau, enseignant à Cambridge, ancien
candidat LFI à la députation, Moufe se
perd dans un sabir postmoderne : « La
France insoumise veut mobiliser les
classes populaires tentées par le FN et les
populations des quartiers. Selon la théorie
populiste, cela suppose de créer une
“chaîne d’équivalence”. C’est beau sur le
papier, mais dans la pratique, comment
on fait ? Sur le rôle de la police, par
exemple. Comment on en parle ? Le pire,
c’est qu’il y a des incohérences majeures
dans la pensée de Moufe : quand elle dit
que les électeurs du FN ne sont pas
racistes, qu’ils expriment une insécurité
économique, elle opère ce réductionnisme
économique qu’elle dénonce par ailleurs ! » Cette critique se rapproche de
celle du sociologue Eric Fassin, qui, dans
« le Grand Ressentiment », estime que
le populisme est une erreur stratégique :
la gauche ne récupérera pas l’électeur
frontiste par la manche. Le ressentiment
ne se transformera pas en révolte.
C’est pourtant cet objectif qui anime
Chantal Moufe. Selon elle, « nous assistons à la crise de l’hégémonie néolibérale » : un décalage croissant s’installe
entre le discours que le système tient sur
lui-même et les aspirations de la population. Il faut éviter que cette frustration
ne profite à des mouvements xénophobes. Dans son dernier livre, « Pour
un populisme de gauche », sorti ces
jours-ci, elle prophétise : « En récréant
des frontières politiques, le “moment
populiste” vise à un “retour du politique”
après des années de “post-politique”. Il se
peut que ce retour ouvre la voie à des solutions autoritaires – à travers des régimes
qui afaiblissent les institutions démocratiques libérales –, mais il se peut aussi
qu’il mène à une réafrmation et à une
extension des valeurs démocratiques.
Tout dépendra des forces politiques qui
réussiront à hégémoniser les demandes
actuelles et de la forme du populisme qui
sortira victorieuse du combat contre la
post-politique. » ■
EXCLUSIF
Lire l’entretien avec
Chantal Moufe sur le site
www.nouvelobs.com
ENSEIGNER
DANS LES
“TERRITOIRES”,
C’EST POSSIBLE
Deux livres, de bords opposés,
sur l’art et la difficulté d’être prof
en banlieue
L
e match était attendu. D’un
côté, « Territoires vivants de la
République » (La Découverte)
ouvrage collectif d’enseignants
piloté par Benoît Falaize, ex-référent
laïcité sous Najat Vallaud-Belkacem. De
l’autre, « Allons z’enfants… la République
vous appelle ! » (Odile Jacob) signé par
Iannis Roder, prof d’histoire tenant
chronique (irrégulière) sur le site
Causeur et ancien contributeur des
« Territoires perdus de la République »
(Mille et Une Nuits, 2002), tableau très
sombre – et largement médiatisé – d’une
école rongée par l’obscurantisme. Une
fois de plus allait être mise en scène cette
« fausse alternative » dénoncée par le
chercheur Fabien Truong entre « un
sociologisme primaire de gauche et un
déclinisme catastrophiste de droite ».
Et puis non. Benoît Falaize et Iannis
Roder s’apprécient, et, malgré leurs trajectoires divergentes, se retrouvent finalement sur l’essentiel. Ils croient en
« l’éducabilité » de tous et en la force de
la pédagogie, malgré le règne de l’instantané, malgré la propagation des fake
news. Historiens, ils témoignent l’un et
l’autre de la possibilité d’aborder tous
les sujets sans tabous – guerre d’Algérie,
Shoah – pourvu que les enseignants
fassent le pari de l’intelligence, plutôt
que celui de l’émotion et du catéchisme
républicain. Ils le racontent avec moult
cas concrets, et c’est passionnant.
Iannis Roder comme tous ses collègues qui témoignent dans « Territoires
vivants » sont des experts dans l’art du
rebond. On pense notamment au texte
délicieux de Cécile Berterreix, qui,
confrontée à la question du halal – et
donc du pur et de l’impur – avec ses
petits CP-CE1, imagine des dispositifs
pédagogiques (jeux de rôle, travail sur
les régimes alimentaires) pour les amener à la distinction essentielle entre
croyance et savoir. GURVAN LE GUELLEC
L’OBS/N°2810-13/09/2018
73
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LES LUNDIS DE DELFEIL DE TON
LES MOTS CROISÉS
Parr RO B E RT S C I PI O N
1
2
3
4
5
6
7
I
III
V
VI
VII
VIII
IX
X
XI
9
■
II
IV
8
■
■
■ ■
■
■ ■
■
10
11
■
Où l’on voit qu’il faut aller à l’essentiel
■
■
Problème du 3/1/1986
Horizontalement
I. La guerre des étoiles. – II. Son
principal fournisseur est un traîneur.
A rallongé les dessous des Parisiennes.
– III. Provoquée par une moutarde.
– IV. Dans son quartier, on est sûr
d'avoir des pépins. Garde-chastes.
– V. Victime d'Européens, puis
bourreau d'Africains. Il a dirigé jadis ou
elle dirige encore. – VI. Nature morte.
Symbole. – VII. Fout les maquereaux en
prison. Châsses vitrées. – VIII. En
dilettante. Pas nécessairement sotte…
– IX. S'opposent aux gens du milieu. Ne
fait pas toute la lumière… et le peu qu'il
fait manque de bon sens. – X. Une forte
tête… et a même une conduite
scandaleuse. Pour rôder à l'extérieur
de la ville ou empêcher de rôder à
l'intérieur. – XI. Fixent les idées.
Verticalement
1. Conséquence d'un manque d'adresse.
– 2. Perte sèche. – 3. Quel sacrifice il a
fait pour se faire tirer de partout !
Bouche-trou. – 4. Aurait eu ainsi encore
plus de mystère. N'est pas fraîche… ou
s'est reposée. – 5. Bande à part.
Participe. Ensemble de marches.
– 6. Demandent du fric pour descendre.
A de la fortune. – 7. Grande Bretagne.
Quand on a de la fortune. – 8. Chef de
compagnie jadis ou simple troufion
naguère. Devient bossu quand il a bu.
– 9. Seule pour la littérature, mais pas
pour la science. Epreuve de force.
– 10. Noir sur blanc en poésie. Porte
la poisse. – 11. Se consacrent à la
conservation des espèces.
Solutions du n°2809
74
Foin de l’accessoire
L’OBS/N°2810-13/09/2018
U
ne bonne nouvelle : l’Espagne renonce à vendre à
l’Arabie des bombes à guidage laser. Une bonne
question : pourquoi l’Espagne en fabrique-t-elle ?
Réfléchir là-dessus. Le même jour où l’Inde
légitime l’homosexualité, la Malaisie
bastonne deux lesbiennes condamnées pour
lesbianisme à la bastonnade. Se livrer à des
considérations géographiques. Un homme
d’afaires chinois dans les ennuis au Kenya
pour avoir comparé le président kenyan à un
singe. A tant que faire, puisqu’il était au
Kenya, allait-il s’arrêter au président ? C’était
une bonne question. Il a étendu sa comparaison à la population
kenyane. Peut-être pas la
bonne réponse.
Les bonnes questions sont
foison. Que pourrais-je, s’est
demandé le directeur de la
Monnaie australienne, proposer aux richards qui
recherchent l’ultra-luxe ? Il
les voit, comme des âmes en
peine, ne sachant plus quoi
collectionner. Ainsi fait-il
frapper une pièce d’or incrustée de diamants
roses dont la valeur en dollars australiens est
d’un million et demi d’euros. Pas mal. En plus,
ça doit rien peser.
Les bonnes réponses ne manquent pas.
Pourquoi le Musée national du Brésil, à Rio,
a-t-il flambé comme une boîte d’allumettes,
sans bouches d’eau et sans extincteurs ? La
femme de l’ancien maire, rapporte le journal
« O Globo », s’ofrait avec l’argent public des
boucles d’oreilles coûtant six années de budget annuel du musée.
Objection, Votre Honneur. C’était l’argent
de la Ville, le musée dépend de l’argent de
l’Etat. Ne confondons pas. Que répondez-vous ?
Réponse. C’était l’argent de la pourriture
et c’est de la pourriture que le musée est
mort. Une autre question ? Pourquoi un nouveau film de Woody Allen ne sort-il pas sur
les écrans cette année, alors qu’il en sortait
au moins un tous les ans depuis quarante
ans ? Parce que la calomnie a gagné et qu’on
lui refuse même le montage du dernier qu’il
a tourné.
Question. Woody Allen pourra-t-il encore
tourner des films, enrichissant ainsi l’imaginaire de l’humanité ? Réponse : l’humanité
peut certainement se brosser.
Faut-il plaindre les 34 000 habitants de la
République de Saint-Marin et leurs six
banques victimes de la lutte contre les fraudes
fiscales qui ont fait tant de mal dans les pays
étrangers mais dont ils ont si bien vécu pendant tant d’années pour se retrouver
aujourd’hui dans une de ces situations qu’on
qualifie généralement d’au bord du goufre ?
Réponse : on peut les plaindre
si on a des larmes de reste
mais il n’est pas interdit non
plus d’en rigoler.
Khadija, Marocaine de
17 ans, enlevée, séquestrée,
violée, est rentrée chez ses
parents dans son village près
de Rabat, portant de nombreux stigmates parmi lesquels, sur les photos, se voit
une croix gammée. Question :
par quel cheminement mental des voyous du
Maroc en viennent-ils à se servir de ce symbole des Aryens purs et durs ? Réponse : cons
de tous les pays, unissez-vous.
Tiens, puisqu’on parle de la bêtise, revenons
à l’homme d’afaires chinois qui comparait un
Kenyan à un singe, en l’occurence le président
du Kenya. Il faut aussi se mettre à la place des
Chinois, ils ont moins l’expérience de la colonisation de l’Afrique que nous autres Européens, ils débutent dans le processus, ils y ont
le racisme ingénu : en même temps que ce faux
pas de l’homme d’afaires, qui ne demande qu’à
se corriger, soyons-en sûrs, l’AFP rapportait
celui d’un restaurant chinois de Nairobi (capitale du Kenya) qui refusait de servir les Noirs
après 17 heures. Il avait peur de rien, celui-là.
Les Noirs lui ont fermé son restaurant. J’aurais
d’abord tout cassé mais on m’aurait traité de
sauvage, alors efectivement, valait mieux pas.
D.D.T.
Que proposer
aux richards
qui recherchent
l’ultra-luxe ?
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DAVID LYNCH P. 80 CAMILLE BORDAS P.84
CINÉMA
Audiard au Far West
Avec “LES FRÈRES SISTERS”, tourné avec
JOAQUIN PHOENIX et JOHN C. REILLY, le réalisateur
d’ “Un prophète” entre dans le club très fermé des cinéastes
français adoptés par les AMÉRICAINS. Entretien
Propos recueillis par F R A N Ç O I S F O R E ST I E R
JEAN-LUC BERTINI POUR « L’OBS »
�
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
D
John C. Reilly, Joaquin Phoenix,
Riz Ahmed et Jake Gyllenhaal, sur
le tournage avec Jacques Audiard.
rôle de nom, drôles de personnages, drôle de Qu’est-ce qui vous a amené à faire un western ?
western. Dans « les Frères Sisters », toute la J’ai adoré le livre de Patrick deWitt, que j’ai lu à sa parution,
mythologie du Far West s’écroule avec sans savoir que j’en ferais un flm, car le western, pour nous,
panache, au long cours d’une quête poétique. Européens, c’est un genre intangible. Il a fallu l’intervention de
Jacques Audiard, pour son huitième long- John C. Reilly, acteur qu’on a vu dans « Gangs of New York » et
métrage, pénètre dans un univers codifé, récemment dans « les Gardiens de la galaxie », pour que je sois
balisé, celui des cow-boys et des pistoleros, des impliqué. Il a acheté les droits du roman et il est venu vers moi.
duels au Colt Peacemaker et des bandidos de C’est alors que je me suis dit : « Pourquoi pas ? »
grand chemin, des chevaux fatigués et des Dans le roman de Patrick deWitt, l’argent joue un rôle très
hommes durs. Adapté d’un roman de Patrick important. Dans votre flm, il est moindre. Pourquoi ?
deWitt, le flm est une réussite totale. Avec Le cœur du récit, c’est le déplacement du droit d’aînesse entre
douceur, avec délicatesse, Jacques Audiard les frères. Qui dirige toute cette longue course-poursuite ? Au
insère ses propres thèmes, ses petites obses- début, c’est Charlie Sisters (Joaquin Phoenix) et, à la fn, c’est Eli
sions, et, avec l’aide de deux acteurs excep- Sisters (John C. Reilly). Voilà l’objectif intellectuel du flm.
tionnels, John C. Reilly et Joaquin Phoenix, L’argent n’est qu’un prétexte.
transforme un récit d’aventures (deux tueurs On n’est pas dans un western classique…
sont expédiés pour récupérer le secret d’un Non. Ce sont les relations entre les personnages qui m’intéchercheur d’or) en saga picaresque, en ressent. J’ai tiré à moi le roman de l’auteur, qui est drôle et bien
concert spirituel. Jacques Audiard entre ainsi écrit. Il y a là-dedans des thèmes qui m’intéressent, notamment
dans le club fermé des réalisateurs
celui de la fraternité. Qu’est-ce qu’être un frère ? Comfrançais adoptés par les Américains. A 66 ans, le fls de
ment se distribuent les rôles ? Quelle est l’utilité d’un
Michel Audiard s’est fait un prénom, avec des flms
frère pour l’autre frère ? En changeant d’aînesse, on
remarquables : « Un prophète », « De rouille et d’os »,
change d’univers. Ce rapport entre Eli Sisters – l’aîné
« Dheepan ». En s’attaquant à un genre spécifquement
– et Charlie Sisters – le cadet – est très intéressant.
hollywoodien, Jacques Audiard a pris tous les risques, « LES FRÈRES SISTERS », Voilà deux cow-boys usés, ils ont passé leur date de
dont celui du pastiche. En se posant les bonnes ques- par Jacques Audiard,
péremption, et ils restent comme deux enfants qui se
tions, il a évité les écueils et réinventé le genre.
en salles le 19 septembre. chamaillent, ils sont frustes, ils parlent comme des
76
L’OBS/N°2810-13/09/2018
MAGALI BRAGARD
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Riz Ahmed et Jake Gyllenhaal
incarnent Hermann Kermit
Warm et John Morris, deux
chercheurs d’or.
petits marquis… On les jette dans un genre qui tend vers l’hyperviolence et, en fait, ils amènent une sorte d’humanité.
Ce sont des tueurs impitoyables, quand même.
Oui, c’est ce contraste qui est amusant. Eli pleure son cheval mort,
alors qu’il vient de massacrer des gens. Il donne une leçon de
séduction à une prostituée, dans un bordel au fn fond d’un trou
perdu. Et le flm se termine sur une note réconciliatrice, permettant ainsi de reprogrammer le système et de repartir de zéro.
“J’AI HÉRITÉ DE L’AÎNESSE, C’EST DUR À VIVRE”
Pourquoi le thème de la fraternité vous touche-t-il d’aussi
près ?
J’ai vécu cet état de fait. Qu’est-ce qu’être un cadet ? Situation
agréable, protégée. Mais si l’aîné vient à disparaître, on se retrouve
d’un coup en première ligne. Quand mon frère François est
décédé d’un accident de voiture, en 1975, j’avais 22 ans. J’ai hérité,
à ce moment-là, de l’aînesse. C’est dur à vivre. Le regard des
parents est toujours là, et vous devez endosser cette responsabilité d’être celui qui a survécu.
Comment êtes-vous entré dans l’univers du western ?
La question est : comment faire face à une mythologie aussi puissante, très ancrée dans la culture américaine ? Quand Sergio
Leone s’empare de cette mythologie, dans les années 1960, il le
fait en iconoclaste, en sacripant. A partir des années 1970, il y a
eu des réalisateurs comme Arthur Penn, qui a réalisé deux flms
extraordinaires, « Little Big Man » et « Missouri Breaks » . Tout,
MAGALI BRAGARD
à ce moment-là, a changé. Un western comme « Jeremiah Johnson » a été traversé par une pensée écologique, et « John McCabe »
a bousculé les codes esthétiques. Le western, alors, est devenu
critique de son histoire. Le plus bel exemple, c’est « la Horde sauvage » de Peckinpah. Aujourd’hui, c’est un genre qui a décliné
vers une tendance post-moderne. Les flms de Tarantino, par
exemple, sont empreints de cynisme. Comme si c’était un genre
qui avait du mal à se redéfnir
Le western vous a-t-il toujours intéressé ?
Oui, j’allais tout voir, de « Soldat bleu » à « Monte Walsh », en passant par « Rio Lobo » et « Deux Hommes dans l’Ouest ». Ma cinéphilie s’est constituée dans ces années-là.
Comment avez-vous abordé ce projet américain ?
Au départ, on pensait le tourner entièrement en Amérique. Je
suis allé dans l’Alberta, pour faire des repérages, et tout était là :
les routes, les sentiers, les baraques, les forêts, l’horizon… Quand
j’ai vu ces décors intacts, je me suis dit : je vais faire quoi ? Reproduire, décalquer ? Du coup, ça m’intéressait moins. C’est le genre
de questions que je me suis posées lors d’« Un prophète », en
2009. Fallait-il utiliser des décors existants ou les reconstituer ?
Finalement, j’ai décidé de construire, car en construisant, on est
déjà dans un geste de cinéma. On se place ex nihilo, d’une certaine façon. Je trouve cette démarche plus intéressante, et c’est
ce qui s’est passé avec « les Frères Sisters ». Je préfère inventer,
imaginer et bâtir des décors plutôt que d’avoir le « big sky » et la
profondeur de champ à ma disposition. J’aime l’artifciel.
Donc, tout est factice ?
L’OBS/N°2810-13/09/2018
77
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Tout a été construit. Les villes, les saloons, les baraques. Nous
nous sommes rendus à Almería, en Espagne, où nous avons
retrouvé les vieux décors de Sergio Leone, bien sûr abîmés. Nous
les avons remis debout. Autre chose : la lourdeur technique et
logistique, aux Etats-Unis, est impressionnante. Le poids de cette
machine est rebutant.
“J’AIMAIS LA VOIX FRANÇAISE DE JOHN WAYNE”
Etes-vous opposé à l’utilisation du décor naturel et des
dialogues en son direct, ardemment défendus par la
Nouvelle Vague ?
Je ne suis pas opposé, mais pas client. Je m’explique : quand j’étais
gamin, je voyais les westerns à la télé. Evidemment, les flms
étaient doublés. Les cow-boys parlaient français. Quand j’ai redécouvert plus tard les flms de John Ford et de Howard Hawks, en
anglais, j’ai été déstabilisé. Et ça me plaisait beaucoup moins. J’aimais la voix française de John Wayne. Donc, le côté décalé, non
naturel, est resté obligatoire.
Surtout, ne pas faire du « à la manière de » ?
Exactement. Le lyrisme du paysage, chez John Ford, est inaccessible pour moi. Je dois m’en éloigner.
Il y a, dans votre flm, un mélange de genres. C’est drôle,
tragique, absurde, un cocktail très typique de votre style.
Est-ce une volonté afchée ?
C’est sans doute le paradigme Polanski, dont j’ai été l’assistant
pour « le Locataire ». Doucement ironique dans la tragédie, assez
dramatique dans les moments drôles. Les références cinéphiliques, actuellement, sont exclusivement américaines. Mais ma
culture provient aussi bien de la vision du « Couteau dans l’eau »
de Polanski que des « Amours d’une blonde » de Forman, en passant par « les Petites Marguerites » de Chytilová.
Le travail avec des acteurs américains a-t-il été diférent ?
Il y a des réalisateurs, comme Hitchcock, qui estiment qu’il faut
traiter les acteurs comme des animaux dressés. Ou, comme Frankenheimer, qui pensent qu’il faut les laisser faire. Ce qui me semble
très curieux et ne correspond pas à mon expérience. J’avais envie
de travailler avec des acteurs américains, car, tôt ou tard, un cinéaste
doit se poser une question : qu’est-ce qui existe vraiment dans le
cinéma américain ? Des visages. Des hommes, des femmes qui
apparaissent tout d’un coup et qui deviennent inoubliables. On a
même créé des mots : le « plan américain », un « fash-back ».
Quand les acteurs américains arrivent sur le plateau, ils ont
construit le personnage, on n’a pas besoin de leur parler pendant
deux heures. Dès que vous passez un accord avec eux, ils deviennent
responsables. Ils vont vous proposer quelque chose d’entrée de jeu.
N’est-ce pas le cas avec les acteurs français ?
Non, ce n’est pas du tout la même chose. Les Américains ne sont
pas des comédiens, ce sont des acteurs. Ils ont une conception
du métier très précise, ancrée dans le cinéma, alors que, chez
nous, cette distinction est plus confuse : il y a des comédiens de
théâtre, des gens de scène qui font du cinéma parfois. Même
l’Actors Studio a été pensé comme un pont vers le cinéma. John
C. Reilly et Joaquin Phoenix arrivaient préparés, très attentifs,
faciles, avec les mains pleines. Il sufsait de faire le tri. J’ai trouvé
cela très exaltant. D’autant plus que « les Frères Sisters » est un
flm d’époque, avec un niveau de composition très élevé. Il faut
fabriquer du personnage, dans le costume, la diction, la façon
d’être. Et dans un genre très répertorié.
78
L’OBS/N°2810-13/09/2018
Charlie Sisters (Joaquin Phoenix) a été engagé avec son frère Eli
(John C. Reilly) par le Commodore pour régler son compte à Hermann
Kermit Warm (Riz Ahmed). John Morris (Jake Gyllenhall) se joint
à eux dans cette traque.
“J’AURAIS BESOIN D’UNE DEUXIÈME VIE”
Vous êtes venu à la mise en scène assez tard. Vous aviez
42 ans quand vous avez signé « Regarde les hommes
tomber ». Etait-ce un choix ?
Non, un malus. Je suis obligé de faire le constat que je suis lent, qu’il
MAGALI BRAGARD
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
me faut cinq ans dans toute situation de ma vie. Je
regrette de n’avoir pas gagné de temps. J’aurais
besoin d’une deuxième vie. Je suis tardif, parce que
je pose trop de questions. Il faut simplifer.
Comment avez-vous débuté?
A l’époque, j’étais scénariste – je ne voulais plus
l’être, et je ne savais pas si j’allais me diriger vers la
production, le théâtre ou autre chose. Quand j’ai fait
mon premier flm, j’ai failli abandonner le métier.
J’ai détesté les rapports entre les gens, cet univers
viriloïde, ces rapports de pouvoir. En revanche, avec
le deuxième flm, tout s’est arrangé. Mais j’ai pris
mon temps pour devenir cinéaste.
Vous attendiez d’avoir quelque chose à dire ?
On ne fait pas du cinéma parce qu’on a quelque
chose à dire, mais par un désir de forme. Comment
le flm qu’on va faire – qu’il s’agisse de « Sur mes
lèvres » ou des « Frères Sisters » – va-t-il s’inscrire
dans le grand système des images infnies ? Où se
met-on dans le train du cinéma, et à quelle place ?
Jacques Audiard a reçu le lion d’argent de la meilleure mise en scène
à la dernière Mostra de Venise pour « les Frères Sisters ».
Question difcile, d’autant plus que la forme évolue…
Pourtant, l’image animée est ultraprésente, constamment.
Depuis les années 1980, et au début des années 1990, il y a eu un
changement crucial, dont on n’a pas tiré toutes les conséquences :
l’arrivée du numérique. Celui-ci a modifé notre représentation
du réel, et notre croyance dans cette représentation. Dans un premier temps, avec la caméra classique, j’avais un cadre, un découpage, une lumière et une durée. A partir du moment où la lumière
est calculée par un algorithme, c’est fni, il n’y a plus de rapport
au naturel. On peut mettre dans l’image n’importe quoi, et une
dose de soupçon se glisse. On continue à utiliser le mot « cinéma »,
inventé en 1895, mais désormais, on est ailleurs. Il faudrait un
nouveau mot.
Certes, mais on en fait quoi ? La vérité de la réalité s’est diluée.
On est dans un univers liquide. Le mystère du cinéma, cet élément étrange qui nous invite à voir et à revoir certains flms, a
disparu. Pourquoi vais-je revoir « Ma nuit chez Maud » d’Eric
Rohmer une fois par an ? Parce qu’il y a quelque chose qui
m’échappe, quelque chose d’irrésolu. Ce mystère-là, dans ce
qu’on voit actuellement, n’est plus. On a changé d’art.
« Les Frères Sisters » reste du cinéma – et du sacré cinéma.
Je l’espère. A chaque flm, tout recommence, avec l’angoisse, l’attente, le trac. C’est toujours la première fois. ■
Ce qui ne change pas le mode de production, n’est-ce pas ?
Les gens d’argent évitent de se poser cette question. Ou alors ils
inventent des sièges qui tremblent, des spectacles en immersion,
mais ce n’est plus du cinéma, c’est du « Playland ».
“LE CINÉMA OCCIDENTAL
S’EST INDUSTRIALISÉ À OUTRANCE”
Le cinéma, de façon générale, s’appauvrit-il ?
Non, il change. Si on part du principe que le cinéma a besoin du
réel pour exister, on en déduit très vite que cet art a un rôle d’identifcation. Le premier grand flm, c’est « Naissance d’une nation »,
en 1915, et il répond au besoin d’une société qui a besoin de s’identifer. De même, à quel moment le cinéma va-t-il être le plus efcace en France ? Sous la IIIe République. On identife alors les
classes sociales, les types sociaux, le langage des riches et des prolos… Quels sont les flms les plus marquants, ces dernières années ?
Ce sont ceux qui proviennent de sociétés qui ont du mal à s’identifer, l’Iran, la Chine, la Corée, Taïwan, la Russie. Ce sont des zones
de mouvement, d’apparition, de naissance, de fracture. Le cinéma
occidental s’est industrialisé à outrance, son objectif est de donner
à manger aux spectateurs, et non de les aider à s’identifer.
C’est donc une révolution ?
Probablement. Nos parents, nous-mêmes avons été éduqués par
le cinéma. Aujourd’hui, le cinéma n’a plus cette fonction d’éducation et d’identifcation. Le terme de « consommateur » a remplacé
celui de « spectateur ».
MAGALI BRAGARD
LES SEPT D’OR D’AUDIARD
« Regarde les hommes
tomber » (1994) :
l’odyssée de deux
hommes que tout
sépare. César du
meilleur premier flm
(1994).
« Un héros très
discret » (1996) :
grandeur et décadence
d’un faux résistant. Prix
du scénario à Cannes
(1996).
« Sur mes lèvres »
(2001) : un délinquant et
une sourde, love story
sur fond de polar. César
du meilleur scénario
(2002).
« De battre mon cœur
s’est arrêté » (2005) : la
rédemption par la
musique. Trois césars
(meilleur flm, meilleur
réalisateur, meilleure
adaptation, 2006).
« Un prophète »
(2009) : un petit voyou
en prison devient caïd.
Grand prix du jury à
Cannes (2009), trois
césars (meilleur flm,
meilleur réalisateur,
meilleur scénario
original, 2010).
« De rouille et d’os »
(2012) : elle est amputée
des jambes, il l’aime.
César de la meilleure
adaptation (2013).
« Dheepan » (2015) :
vie et combat d’un
immigré tamoul. Palme
d’or à Cannes (2015).
L’OBS/N°2810-13/09/2018
79
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EXCLUSIF
Dans
la tête
de David
Lynch
Le réalisateur
de “TWIN PEAKS”
et de “MULHOLLAND
DRIVE” se raconte dans
une AUTOBIOGRAPHIE
hors norme. Extraits
en avant-première
L’ESPACE DU RÊVE, par David Lynch
et Kristine McKenna, JC Lattès, 672 p.,
26 euros (en librairies le 19 septembre).
On a tous en nous un flm de David Lynch
que l’on n’a pas compris. « Eraserhead »,
« Lost Highway », « Mulholland Drive » : à
chacun sa plus marquante expérience
« lynchienne ». L’épithète, apparue à la fn
des années 1990, après le phénomène
« Twin Peaks » et la palme d’or pour « Sailor
et Lula », désigne une œuvre sibylline dont
l’univers emprunte à l’imagerie du flm noir
et à l’illogisme du rêve. Il dit surtout à quel
point le cinéaste a marqué l’imaginaire collectif. « Je suis venu au cinéma par le biais de
la peinture, dit-il. Et un peintre, par essence,
a une liberté totale. » Les flms de David
Lynch ne ressemblent à aucun autre, il ne
pouvait en être autrement de son autobiographie. Défnitive (600 pages), illustrée de
photos personnelles, dédiée « à sa Sainteté
Maharishi Mahesh Yogi et à la grande famille
RICHARD DUMAS / AGENCE VU
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
Les frères Lynch, David et John, dans la voiture familiale, en 1953.
humaine », elle est à deux voix. D’un côté,
celle de la journaliste et commissaire d’art
Kristine McKenna, qui retrace la vie de l’artiste, adepte de méditation transcendantale,
à partir de nombreux témoignages. De
l’autre, celle de Lynch lui-même, qui réagit
à chaque chapitre, le complète par ses
propres souvenirs et digresse avec un sens
très particulier de l’anecdote, pragmatique
et sans chute, dont la pertinence se révèle
quand on ne s’y attend pas – comme ses
flms, cauchemars éveillés construits par
associations d’idées. Son enfance à Boise
(Idaho), dans une Amérique d’après-guerre
à la Norman Rockwell, sa relation privilégiée avec Fellini, sa brève collaboration avec
un Michael Jackson obnubilé par l’idée de
lui racheter ses reliques d’« Elephant Man »,
ses marottes, ses muses, ses femmes : le
maître aux faux airs de James Stewart et de
Jean-Luc Mélenchon se livre de long en
barge tout en cultivant le mystère. Extraits
en avant-première.
NICOLAS SCHALLER
LA DAME BLANCHE
Un soir, alors que j’étais sorti avec mon
frère, la nuit semblait magique car tout se
fondait dans l’obscurité. Aujourd’hui,
toutes les rues sont éclairées, mais dans les
années 1950, dans une bourgade comme
Boise, les réverbères diffusaient une
lumière faible. Tandis qu’on déambulait au
hasard des rues, une femme nue, à la peau
très blanche, est apparue. Sans doute à
cause de l’éclairage blafard, j’ai eu l’impression que sa peau avait la couleur du lait, et
que sa bouche était en sang. Elle titubait,
visiblement dans un sale état, dans le plus
COLL. DONALD LYNCH – THE KOBAL COLLECTION / AURIMAGES
simple appareil. C’était un spectacle irréel.
Elle se dirigeait vers nous sans vraiment
nous voir. Mon frère s’est mis à pleurer et
elle s’est assise sur le trottoir. Je voulais
aider cette femme, mais je ne savais pas
quoi faire. J’aurais dû lui demander : « Tout
va bien ? Vous avez mal quelque part ? »
Mais elle ne disait rien. Elle était terrifée,
blessée, et pourtant elle était magnifque.
LES FILLES CATHOLIQUES,
KENNEDY ET MOI
Mon type de flle ? Les brunes, je dirais,
du genre bibliothécaire coincée. Vous
savez, l’apparence stricte qui cache un
caractère impétueux. Judy Westerman
est celle qui m’a le plus marqué. Je l’aimais beaucoup. Elle ressemblait un peu
à Paula Prentiss. Lui ai-je été fdèle ? Non.
Enfn, oui et non. Je voyais d’autres flles
avec qui j’allais plus loin, parce que Judy
était catholique. Nos rendez-vous les plus
débridés ont été les premiers, car à
chaque séance de catéchisme, elle découvrait des interdits supplémentaires. […]
Un vent de changement soufait sur les
Etats-Unis à la fn des années 1950, un
changement que j’ai senti quand nous
avons déménagé à Virginia, et qui se produisait également à Boise. Puis Kennedy
a été assassiné en 1963, et la situation a
empiré. Cette journée restera gravée dans
ma mémoire. […] On nous a appris la nouvelle et l’école a fermé ses portes. J’ai raccompagné Judy à la maison, qui sanglotait si fort qu’elle n’a pas pu articuler un
mot. Kennedy était catholique, comme
elle, et Judy le portait aux nues. On
est montés dans son appartement, au
deuxième étage d’un immeuble. Sa mère
se trouvait dans la salle à manger. Judy est
passée à côté d’elle comme un zombie et
est allée s’enfermer dans sa chambre. Elle
n’en est ressortie que quatre jours plus
tard. Au début, je n’ai pas remis en question l’identité de l’assassin de Kennedy.
Puis je me suis interrogé sur le mobile.
Certains se demandaient à qui proftait le
crime. Lyndon Baines Johnson habitait
au Texas et l’avait fait venir à Dallas. Et
Johnson rêvait d’être président depuis
qu’il était haut comme trois pommes. Un
des sénateurs les plus infuents de l’histoire des Etats-Unis aurait renoncé à la
magistrature suprême pour devenir
vice-président ? Il se trouvait à une balle
de pistolet de la présidence, et je crois
qu’il haïssait suffisamment Kennedy
pour avoir fait en sorte de prendre sa
place. C’est ma théorie.
L’HISTOIRE DU MASQUE
D’“ELEPHANT MAN”
Je tenais beaucoup à fabriquer moi-même
le masque de l’Elephant Man, mais peu
après mon arrivée à Londres, plusieurs événements étranges me sont arrivés. La maison où on logeait à Wembley était dotée
d’un garage où j’avais installé mon atelier
de fabrication du masque. Je me servais de
glycérine, de talc, de latex et de plusieurs
autres matériaux. C’était une maison typiquement anglaise, remplie de bibelots, et
un jour, alors que je traversais la salle à
manger, j’ai éprouvé une sensation de
déjà-vu. D’habitude, on pense : « Oh, j’ai
déjà vécu cette scène », mais cette fois, je
me suis visualisé dans le futur. Et j’ai compris une chose essentielle : le maquillage de
l’Elephant Man ne fonctionnerait pas. Je le
savais. Je l’avais vu. On peut voir l’avenir. Ce
n’est pas facile, mais si on le désire vraiment, c’est possible. J’avais bien avancé sur
le masque, mais quand j’en ai appliqué
«Elephant Man », deuxième long-métrage
de Lynch, en 1980.
L’OBS/N°2810-13/09/2018
81
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
une partie sur le visage de John Hurt,
ce dernier ne pouvait plus bouger. Il a soupiré : « C’était bien tenté, David. »
Lorsque J. F. Kennedy a été assassiné, le
pays a traversé quatre journées noires. Eh
bien, c’est là que ma période noire a
débuté. Quand j’étais éveillé, je n’arrivais
pas à garder les yeux ouverts, et quand je
m’endormais, je faisais d’afreux cauchemars. J’avais des pensées suicidaires et je
ne supportais plus d’habiter mon propre
corps. J’éprouvais un profond dégoût
pour moi-même. « Qui est capable d’endurer un tel calvaire ? » me demandais-je. La
production a fait appel à Chris Tucker, un
maquilleur qui a pris un malin plaisir à me
dénigrer, en leur promettant de tout
arranger. Je me sentais horriblement mal.
Mel [Brooks, producteur d’« Elephant
Man », NDLR] a alors décidé de venir à
Londres : « Je veux voir David. » Quatre
jours plus tard, Mel est arrivé. Quand il
m’a vu, il a souri. « David, ton boulot est de
diriger ce flm, pas de fabriquer le masque.
C’est un énorme travail, tu n’aurais jamais
dû te lancer là-dedans… Heureusement,
maintenant, on a Chris Tucker. » Cela a mis
fn à ma période sombre.
UN BAISER D’ELIZABETH TAYLOR
J’ai été invité à la fête des Oscars donnée
par Swifty Lazar, à Spago – j’avais été
nommé pour le prix du meilleur réalisateur
pour « Blue Velvet ». Mais j’ai perdu contre
le « Platoon » d’Oliver Stone. Je suis allé à
la soirée avec Isabella [Rossellini, sa com-
BIO
Né en 1946 à Missoula
(Etats-Unis), David Lynch
est un cinéaste, plasticien
et musicien américain.
Palme d’or en 1990 pour
« Sailor et Lula », il a créé
la série « Twin Peaks »
et été nommé trois fois
à l’oscar du meilleur
réalisateur, pour « Elephant
Man », « Blue Velvet »
et « Mulholland Drive ».
Ce dernier a été élu plus
grand film du XXIe siècle
par un sondage de la BBC
auprès de critiques
internationaux.
David Lynch et Sheryl Lee sur le plateau de « Twin Peaks. Fire Walk with Me », en 1991.
pagne d’alors]. Plusieurs lauréats avaient
apporté leur oscar, et Anjelica Huston m’a
abordé : « David, vous connaissez mon père
il me semble ? » J’avais rencontré John
Huston au Mexique. Nous avions assisté
ensemble à un spectacle à Puerto Vallarta.
[…] « Mon père est dans la pièce d’à côté.
Pourquoi n’allez-vous pas le saluer ? » Très
bonne idée. J’ai ouvert la porte du salon
privé et j’ai vu John assis à une table en
compagnie de George Hamilton et d’Elizabeth Taylor. J’adore Elizabeth Taylor dans
« Une place au soleil ». Ce baiser entre
Avec l’acteur
Robert Broski
pendant le tournage
de « Twin Peaks. The
Return », en 2016.
82
L’OBS/N°2810-13/09/2018
Monty Clift et elle ? L’un des mieux flmés
de toute l’histoire du cinéma ! Grace Kelly
et Jimmy Stewart dans « Fenêtre sur cour »
s’embrassent magnifquement aussi.
Ce soir-là, Elizabeth Taylor a présenté le
prix du meilleur réalisateur, et dans les
coulisses, elle m’a chuchoté : « J’ai adoré
“Blue Velvet”. » Mon cœur tambourinait
dans ma poitrine. J’étais étonné qu’elle l’ait
vu et apprécié. « J’aurais aimé gagner, lui
ai-je avoué plus tard, car lorsque vous avez
donné son prix à Oliver Stone, il vous a
embrassée. » Elle m’a fait signe d’approcher ; j’ai avancé d’un pas, je me suis penché
vers elle, et j’ai plongé dans ses yeux violets,
avant de poser mes lèvres sur les siennes.
Des lèvres incroyablement douces. Un
moment magique. Ensuite, nous avons discuté avec John Huston. Je l’ai embrassée
une autre fois à Cannes. Comme j’étais assis
à sa table, je lui ai rappelé notre baiser à
Spago et je lui ai demandé si je pouvais
recommencer. A l’époque, j’étais avec Mary
Sweeney. Plus tard, Elizabeth a appelé ma
chambre et m’a demandé si j’étais marié.
La célèbre actrice aimait le mariage – elle
s’est mariée sept ou huit fois ! Mais je ne
voulais pas épouser Elizabeth Taylor.
“JE M’ENTENDAIS BIEN AVEC
FRANCIS BOUYGUES”
Je suis allé à Paris pour rencontrer Francis
Bouygues dans son bureau au dernier
étage d’un immeuble sur les Champs-Ely-
LOREY SEBASTIAN – MICHAEL BARILE
P. DE DROITE : COLL. DAVID LYNCH
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
sées. […] Je me suis retrouvé seul face à
M. Bouygues et ses deux acolytes, deux
sales types qui me toisaient comme pour
me dire : « On va te crucifer. » Ils ne voulaient pas que Bouygues investisse dans la
production cinématographique, et ils dégageaient de très mauvaises vibrations. […]
C’était le mauvais côté de la France, cette
arrogance afchée. J’ai souvent droit à ce
genre de réaction quand j’évoque la méditation. Les journalistes sont passionnés par
mes flms, mais dès que j’aborde le sujet de
la méditation, ils prennent une expression
moqueuse. […] Francis Bouygues n’était pas
un grand cinéphile, mais il adorait « Sailor
et Lula ». Il aimait sa force.
Je m’entendais bien avec Francis et sa
femme, Monique, même si en afaires,
c’était sûrement un homme impitoyable,
qui s’entourait de types comme lui. Cela
explique pourquoi tant de gens le détestaient. Francis et moi avions sympathisé.
On se déplaçait dans sa voiture de golf et
on bavardait comme de vieux amis. Il
voyait grand et savait faire avancer les
choses. Il avait construit le tunnel sous la
Manche, ainsi que la Grande Arche de la
Défense, au nord-ouest de Paris. Il me l’a
fait visiter avec ses gardes du corps et ses
ingénieurs. On formait un cortège de
quinze vans. Une fois, il est venu à
Stockton, en Californie, et il a tellement
aimé les habitants et les usines de Stockton
qu’il a failli s’installer là-bas. Mais il est
retourné en France pour bâtir un empire
– c’était son destin. Francis m’a demandé
un jour combien j’avais d’employés. Trois,
Message adressé par Lynch à ses parents
en 1977 : « Chers maman… et papa, s’il vous
plaît, n’allez pas voir “Eraserhead”… et
ne dites à personne que j’ai fait ce flm. »
lui ai-je répondu. Lui en avait trois cent
mille. Son pouvoir était immense.
Ce que j’aime tant en France, c’est que
tout touche à l’art. L’architecture, le mobilier, la vaisselle, les trains, les voitures, la
cuisine, les outils, le vin, la mode… sont
autant de formes d’art. Et les Français
croient à la qualité des matériaux, à l’artisanat, et à la conception haut de gamme.
Les Italiens ont la même tendance. J’aimais l’hôtel où je descendais à Paris.
J’aimais aussi les gens, et puis le foie gras,
le bordeaux et les croque-madame. Leur
café est délicieux, même s’il n’est pas aussi
bon que le « café David Lynch ».
“BRANDO AIMAIT SE TRAVESTIR”
Marlon est venu plusieurs fois à la maison.
Un jour, il a débarqué sans prévenir – je
crois qu’il a conduit lui-même – et il était
très impressionnant. Vous imaginez ? Mar-
lon Brando dans votre salon ? J’étais un peu
nerveux, car je ne savais pas pourquoi il
était là ni ce qu’on allait faire. J’ai pensé lui
proposer un café, mais il m’a demandé si
j’avais quelque chose à manger. Mon Dieu !
« Marlon, je ne sais pas. Allons voir. » On a
trouvé une tomate et une banane dans la
cuisine. Il a lâché : « Bon, ça ira. » Je lui ai
apporté une assiette, un couteau et une
fourchette, puis on a bavardé. Il m’a
réclamé du sel, a salé sa tomate et l’a mangée tout en bavardant. Ensuite, Mary [alors
épouse de Lynch] est arrivée avec Riley [leur
fls], et Brando a déclaré : « Mary, donnemoi ta main, j’ai un cadeau pour toi. » Elle
lui a tendu la main et il a passé à son doigt
un anneau qu’il avait fabriqué avec l’autocollant de la tomate.
A cette époque, Marlon aimait se travestir de temps à autre ; il avait proposé à
Harry Dean [Stanton] de se déguiser en
femme avec lui, puis d’aller prendre le thé.
Imaginez un peu le tableau ! Ça aurait été
génial ! Il me sufsait de laisser la caméra
tourner… mais Marlon a changé d’avis. Ça
m’a rendu dingue. Il aurait dû le faire ! […]
J’ai montré « Lost Highway » à Marlon
Brando avant sa sortie en salle. On avait
loué un cinéma et annoncé au propriétaire la venue de la star. Le propriétaire
était aux anges. Quand Brando est arrivé,
un hamburger-frites l’attendait ! Marlon
a rempli ses poches de bonbons et a tout
dévoré dans la salle. Plus tard, il m’a
appelé : « C’est un sacré bon flm, mais il ne
rapportera pas un centime. »
J’étais comblé.
Haletant du début à la fin.
Une course contre la montre
dans Casablanca. PREMIÈRE
Un conte cinglant.
TÉLÉRAMA
Un très beau film.
Percutant.
L’EXPRESS
LE MONDE
LE PARISIEN
Coup de cœur.
LE FIGARO
Implacable.
LE JDD
Émouvant.
Un coup de maître.
L’OBS
Virtuose et haletant.
LE FIGAROSCOPE
POSITIF
ACTUELLEMENT
UN FILM DE
MERYEM BENM’BAREK
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ROMAN
Camille
dédouble
La Française CAMILLE
BORDAS, que Zadie Smith
compare à Salinger, a écrit son
troisième roman en ANGLAIS.
Avant de le TRADUIRE
elle-même dans sa langue
maternelle. Rencontre
Par É L I SA B E T H PH I L I PPE
ISIDORE ET LES AUTRES, par Camille Bordas,
Inculte, 414 p., 19,90 euros.
Pas besoin d’aller à Hollywood – ni de s’appeler Marion
Cotillard – pour vivre le rêve américain. Chicago peut
très bien faire l’afaire. Surtout si l’on souhaite faire carrière dans le monde des lettres plutôt qu’au cinéma.
Après tout, c’est là, dans la ville d’Al Capone, que sont
nés Raymond Chandler, John Dos Passos ou Philip K.
Dick, là aussi qu’a grandi Saul Bellow. Et là qu’a débarqué, un beau jour, la jeune romancière française Camille
Bordas. Par amour. Pour un écrivain, évidemment. En
l’occurrence Adam Levin, auteur des « Instructions »
(Ed. Inculte), livre fou qui lui a valu d’être comparé à
David Foster Wallace. Quand elle rencontre Levin,
84
L’OBS/N°2810-13/09/2018
Camille Bordas a 25 ans et déjà publié deux romans. Le
premier, « les Treize Desserts » (Ed. Joëlle Losfeld),
paru en 2009, raconte l’histoire d’Inès, une jeune flle
qui vient de perdre son père et qui s’éprend d’un musicien américain. Prémonitoire ? Trois ans plus tard, suit
« Partie commune », dont le personnage principal est
une maison. « J’ai rencontré mon mari en faisant la
promo de ce livre. Lui se trouvait en France pour la sortie
des “Instructions”. On peut dire qu’on s’est rencontrés à
la Fnac », raconte au téléphone Camille Bordas, qui
ponctue chacune de ses phrases d’un petit rire
charmant. « Je suis partie aux Etats-Unis sans vraiment
BIO
Née en 1987 à Lyon,
Camille Bordas vit
aux Etats-Unis depuis
2012. Son premier
roman en anglais
a été salué par le
« New York Times » et
traduit dans dix pays.
MÉLANIE BORDAS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
réféchir aux questions matérielles, poursuit-elle. Dans
les premiers temps, je faisais du baby-sitting et quelques
traductions pour gagner un peu d’argent. »
Déménager, Camille Bordas en a l’habitude depuis
sa plus tendre enfance. Elle a seulement 3 ans quand sa
famille s’installe au Mexique où son père, ingénieur
télécoms, a été nommé. « J’y ai vécu de 3 à 7 ans, précise-t-elle. Comme ma mère est d’origine espagnole, elle
a trouvé que c’était une très bonne façon pour que ses
enfants apprennent eux aussi l’espagnol. Au bout de deux
semaines, nous étions bilingues. C’est pour cela que, par
la suite, je n’ai pas eu trop de problèmes pour apprendre
l’anglais. J’avais déjà une bonne oreille. » Quand elle
arrive aux Etats-Unis en 2012, Camille Bordas maîtrise
donc nettement mieux la langue de Shakespeare que
Maurice Chevalier. De là à délaisser le français pour
écrire dans cet idiome… « Mon mari ne parlant pas un
mot de français, il m’a dit que je devrais écrire en anglais
pour qu’il puisse se faire une idée de mon travail, se remémore la romancière. J’ai commencé par un paragraphe.
Adam m’a encouragée, j’ai continué. Page après page,
c’est devenu un roman en anglais. »
Elle va jusqu’au bout de l’expérience et le livre paraît
fnalement aux Etats-Unis en août 2017 sous le titre
« How to Behave in a Crowd ». Entre « la Famille Tenebaum », le flm de Wes Anderson, et « l’Attrape-cœurs »
de Salinger, ce roman d’apprentissage extrêmement
drôle, sensible et futé raconte l’histoire d’Isidore Mazal,
un garçon de 11 ans, petit dernier d’une fratrie de surdoués. Ses frères et sœurs ont tous plusieurs années
d’avance, enchaînent les thèses, commentent les séries
télé en citant la « Poétique » d’Aristote, organisent des
« soirées condescendance » et paraissent à peine afectés
quand leur père, un courant d’air, toujours par monts
et par vaux, meurt soudainement. « Parfois, j’ai l’impression d’avoir élevé une portée de petits misanthropes intolérants », déplore leur mère. S’il est le seul de sa famille
à ne pas avoir sauté de classe, Isidore, surnommé Izzie
ou Dory, semble aussi le seul à éprouver des sentiments,
qu’il s’attache à Denise, sa meilleure amie suicidaire, ou
trouve un drôle de père de substitution en la personne
de son prof d’allemand, qui infige « Dogville » de Lars
von Trier à ses élèves. Il fait bien quelques tentatives de
fugues pour se faire remarquer. Mais c’est sa normalité
qui le rend exceptionnel.
« J’ai quelques points communs avec mon personnage,
admet Camille Bordas. Comme Isidore, j’ai longtemps
eu l’impression que je ne savais pas m’exprimer. Je ne
savais pas faire simple. Et comme lui, je suis la dernière
d’une famille de quatre enfants. Je faisais beaucoup d’efforts pour essayer de m’élever à la hauteur de mes frères
et sœurs. Je passais beaucoup de temps à lire ou à rédiger des énigmes et des blagues que je leur vendais
ensuite pour 2 francs. Je n’ai pas tellement aimé l’adolescence. Peut-être est-ce pour cette raison que j’ai
choisi de me replonger dans cette période, à travers
Hommage à Claude Monet, 1991. Photo : Jean-Louis Losi.
Collection particulière © Adagp, Paris, 2018
“DE PETITS MISANTHROPES INTOLÉRANTS”
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
BECKETT, GARY, NABOKOV AUSSI…
Nabokov à Montreux,
en Suisse, en 1965.
Pour Nabokov, un bon
traducteur « doit posséder
le don d’imitation, être capable
de jouer le rôle de l’auteur,
copiant fdèlement son
comportement, son élocution, ses
manières et sa forme d’esprit ».
Ou encore mieux, être l’auteur
lui-même. Polyglotte, l’auteur de
« Lolita » se traduisait lui-même
en russe, en anglais et en
français. Parmi les auteurs à
avoir pratiqué l’autotraduction,
on peut citer Isaac Bashevis
Singer qui transposait ses textes
du yiddish à l’anglais, Elsa
Triolet, l’Irlandais Samuel
Beckett qui préférait le français
pour pouvoir écrire « sans
Isidore, afn de la revivre d’une autre façon. Mais le
fait qu’Isidore soit un ado tient aussi au fait que, quand
j’ai commencé à écrire le livre, je n’avais pas un niveau
d’anglais qui me permettait de prendre la voix d’un prof
d’université en préretraite. Mes options linguistiques
étant limitées, ça m’a permis d’aller au plus simple. »
“AUTANT BOIRE LE CALICE JUSQU’À LA LIE”
“LES AUTEURS
SONT
TOUJOURS
MÉCONTENTS
DES
TRADUCTIONS.”
86
Très bien accueilli à sa sortie par la presse américaine,
notamment par le « New York Times », « How to
Behave in a Crowd » reçoit les éloges de pointures de
la littérature anglo-saxonne comme George Saunders,
récent Booker Prize, excusez du peu, qui salue sa
« vision généreuse de l’humanité » ou Zadie Smith, qui
voit en Camille Bordas « la flle spirituelle de J. D. Salinger ». Pour étofer encore cette fliation prestigieuse,
on peut ajouter que la Frenchie rejoint le club très chic
des auteurs ayant écrit dans une autre langue que la
leur : Joseph Conrad, Samuel Beckett, Vladimir Nabokov, Eugene Ionesco ou Milan Kundera, pour n’en citer
que quelques-uns. Pour autant, troquer le français pour
l’anglais semble un cas relativement rare. On pense
bien entendu à Jack Kerouac, né de parents québécois,
qui a grandi en parlant français jusqu’à l’âge de 6 ans,
avant de devenir le héraut de la Beat Generation et de
la littérature américaine des années 1950 (rassemblés
sous le titre « La vie est d’hommage », ses textes en
français ont été publiés en 2016). Mais plus rares
encore sont les auteurs français à avoir écrit directement en anglais et à s’être ensuite traduits eux-mêmes
dans leur langue maternelle. C’est ce qu’a fait Camille
Bordas. Décidément tout aussi exceptionnelle que son
Isisore, et un peu surdouée comme la fratrie Mazal.
« Les Editions Inculte m’ont demandé de traduire
moi-même mon livre en français. J’aurais préféré que
L’OBS/N°2810-13/09/2018
style » et adaptait ensuite
« Molloy » ou « Murphy » dans
sa langue natale, Romain Gary
qui s’est autotraduit en anglais
et plus près de nous Vassilis
Alexakis ou Nancy Huston.
Le critique George Steiner,
lui-même trilingue, voyait
dans l’autotraduction une
forme achevée de narcissisme
tandis qu’Umberto Eco
considérait cette pratique
comme de l’autoplagiat. Reste
que s’autotraduire a tendance
à rassurer les auteurs.
« Traduttore, traditore »,
« Traducteur, traître »,
c’est bien connu.
E. P.
quelqu’un d’autre le fasse à ma place. Je n’avais pas
très envie de me replonger dans ce livre, je travaillais
à quelque chose d’autre », explique la jeune femme
qui, entre-temps, a publié des nouvelles (toujours
en anglais) dans le « New Yorker ». « Et fnalement
j’ai fni par être bien contente de m’en charger moimême. Je me suis dit : “Autant boire le calice jusqu’à
la lie.” D’autant que les auteurs sont toujours mécontents des traductions faites par d’autres. Le plus difcile a été de retrouver une voix juste pour chaque personnage. Au départ, mon Isidore français faisait trop
gamin. J’ai dû opérer des petits changements de vocabulaire pour qu’il ait l’air moins enfantin et ressemble
le plus possible à la version originale. J’ai aussi adapté
deux ou trois blagues, mais en dehors de ça je n’ai fait
aucun changement. » Le titre français, « Isidore et
les autres », difère tout de même pas mal de l’original. Mais le charme doux-amer opère pareillement
en VO et en VF. Après plusieurs années à Chicago,
Camille Bordas vient d’emménager à Gainesville en
Floride, où elle s’apprête à donner des cours de création littéraire à des apprentis écrivains triés sur le
volet. En anglais, naturellement. Se considère-t-elle
aujourd’hui comme une romancière américaine plutôt que française ? « Mon poste en Floride me pose en
écrivaine américaine, estime-t-elle. Mais je me considère comme romancière. Point. Je ne pense pas trop
à la langue ou à la nationalité. » Elle travaille à un
nouveau livre. En anglais. ■
Retrouvez tous les jeudis
« L’OBS » dans La DISPUTE,
produite par Arnaud Laporte
de 19h à 20h sur France Culture.
HORST TAPPE/ROGER VIOLLET
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
C
HUMEUR
Par J É RÔ M E G A RC I N
’est vrai que François Nourissier,
le mémorialiste d’« A défaut de
génie », ne s’aimait guère et qu’il
fut, jusqu’à sa mort, en 2011, son
pire procureur. C’est vrai aussi
que tous ses livres, injustement
négligés aujourd’hui, sont
d’irréfutables précis de
décomposition : il avait l’art, dans
un style de haute volée, de noircir
sa vie, lui à qui pourtant n’avaient été refusés, dans la
république des lettres, ni les grandeurs d’établissement
ni les pleins pouvoirs. C’est vrai, enfn, que ses proches
ne furent pas épargnés par sa persistante hypocondrie
à laquelle la maladie de Parkinson ajouta, in fne, un
supplément d’amertume, un complément de colère.
Mais fallait-il à ce point charger la mule, stigmatiser
celui qui était déjà son propre caricaturiste,
transformer en monstre de duplicité, en tyran
domestique et en pousse-au-crime un homme que le
bonheur avait ignoré, mais que la littérature avait
épousé ? Le matois Jean-Luc Barré, directeur de la
collection Bouquins et biographe sulfureux de
François Mauriac, s’y emploie dans son premier
roman, « Pervers » (18 euros), publié perfdement chez
Grasset, la maison même sur laquelle, comme auteur
et éditeur, régna l’ex-président de l’Académie
Goncourt. S’il a préfacé avec jubilation le « Journal »
de Matthieu Galey, dont Nourissier est une des
victimes expiatoires, Jean-Luc Barré assure qu’il n’a
pas connu l’écrivain du « Gardien des ruines », mais il
ne cache pas lui avoir tout emprunté pour faire le
portrait de l’abominable Victor Marlioz : ce romancier
plusieurs fois marié vit en Suisse (la seconde patrie de
Nourissier), porte une barbe de sorcier qui le vieillit
avant l’heure, propage dans son œuvre « une
atmosphère de désastre », juge son physique « trop
mou, trop fasque », pose en « petit-bourgeois », alors
que sa dernière femme est « notoirement plus riche »
– une femme qui, de guerre lasse, a fni par sombrer
dans l’alcoolisme. Le narrateur du roman de Barré, un
journaliste opiniâtre, enquête pour savoir si Marlioz,
qui s’ingénie à provoquer dans son entourage les
drames relatés ensuite dans ses livres, a poussé sa flle,
32 ans, au suicide. On trouvera la réponse, terrible,
dans l’épilogue. Reste une question, qui me turlupine :
qu’ajoute donc la ressemblance fagrante avec
Nourissier à ce portrait assassin ? Pour son premier
livre de fction, Jean-Luc Barré n’a-t-il pas cédé à la
perversité du titre, plus qu’il n’a fait confance à son
imagination ? La réponse est aussi dans l’épilogue.
Il voulait être batteur ou dessinateur et puis Cédric Klapisch l’a découvert et
convaincu de jouer dans « le Péril jeune ». Vingt-quatre ans plus tard, Romain
Duris est un acteur incontournable du cinéma français. Il a baladé sa silhouette
de danseur de « l’Arnacœur » à « De battre mon cœur s’est arrêté », chez Christophe Honoré, Tony Gatlif, Patrice Chéreau ou Laurent Tirard. Trois fois nommé
au césar du meilleur acteur, il pourrait l’obtenir enfn pour « Nos batailles » de
Guillaume Senez (en salles le 3 octobre), présenté à la Semaine de la Critique du
Festival de Cannes. En père de famille confronté au départ de sa femme et à la
réduction des efectifs dans l’usine où il est chef d’équipe, il révèle un visage
qu’on ne lui connaissait pas.
J. G.
NICOLAS SCHALLER
BALTEL - SIPA-BOYER HAHN MARECHAL/ABACA
88 Lire 94 Voir 98 Ecouter 100 Sortir
AVANT-PREMIÈRE
Le césar pour Duris ?
L’OBS/N°2810-13/09/2018
87
LIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE CHOIX DE L’OBS
Noire est la guerre
FRÈRE D’ÂME, PAR DAVID DIOP, SEUIL, 176 P., 17 EUROS.
DEUX GONCOURT
À BASTIA
Du 21 au
23 septembre,
à Bastia, en
partenariat avec
« l’Obs », le festival
Libri Mondi
accueille Philippe
Jaenada (prix
Femina 2017),
Kaouther Adimi,
Hervé Le Corre,
Robert McLiam
Wilson ou encore
Jérôme Ferrari (prix
Goncourt 2012).
Grégoire
Leménager y
animera une
rencontre avec
Eric Vuillard, prix
Goncourt 2017.
Renseignements :
librimondi.com
88
Par trois fois, Mademba Diop, dont le ventre
grand ouvert dégorgeait des entrailles qui s’épandaient
dans la boue rouge, l’a supplié de l’achever, mais Alfa
Ndiaye ne s’y est pas résolu. Il a écouté la voix de Dieu,
qui interdit de tuer, et a été sourd aux prières de son frère
d’arme. Il l’a laissé agoniser dans les larmes et le sang,
sous un ciel de métal froid. C’était un matin de la Grande
Guerre, sur un champ de bataille apocalyptique, dans un
remugle de charogne, de cloaque et de gaz moutarde.
Agés de 20 ans, les deux tirailleurs sénégalais, jaillis de
leur tranchée, allaient monter au front lorsqu’ils
essuyèrent des tirs allemands. Mademba s’écroula,
afreusement mutilé de l’intérieur, demanda en vain à
son ami d’enfance de l’égorger « comme un mouton de
sacrifce », et mourut. A la nuit tombée, Alfa rassembla
les boyaux éparpillés, qu’il remit dans le ventre, ce « vase
sacré », et rapporta dans la tranchée le cadavre ligaturé
avec sa propre chemise. Après cette cérémonie des
adieux, l’inconsolable Alfa Ndiaye perdit la raison. Le
fusil Lebel dans une main, le coupe-coupe dans l’autre,
il redoubla de fureur et d’audace. Il se reprochait d’avoir
manqué d’humanité avec Mademba, il serait donc
« inhumain par choix », quitte à ressembler au sauvage
sanguinaire et anthropophage stigmatisé par l’ennemi.
Il ramperait sous les barbelés jusqu’à la tranchée d’en
L’OBS/N°2810-13/09/2018
face, chercherait le corps-à-corps, étriperait le boche et
lui trancherait les mains, qu’il collectionnerait comme
autant de trophées. Par son comportement, sa rage, ses
hurlements en wolof et ses étranges rituels, il ne terroriserait pas seulement l’adversaire, il inquiéterait aussi
les poilus, « toubabs ou chocolats », et serait vite dépassé
par la rumeur qui ferait de lui « un dévoreur d’âmes, un
“dëmm” ». Tant et si bien que, après avoir salué son courage et lui avoir promis la croix de guerre, le capitaine
décida de l’exfltrer. Il fut alors envoyé à l’arrière, dans
un hôpital de campagne, pour reprendre ses esprits et
comprendre enfn que, si la « guerre civilisée » prohibe la
mutilation, elle légitime le meurtre et même l’encourage.
« Frère d’âme », fable plus que roman, est un texte à la
fois candide et halluciné. David Diop (photo), d’origine
sénégalaise, maître de conférences à l’université de Pau,
se glisse en efet dans la peau d’Alfa Ndiaye. La culpabilité du survivant, son désespoir, sa cruauté, sa folie, mais
aussi sa nostalgie du pays perdu, il les fait siens. Et les
traduit dans une langue obsédante, chantante, gorgée de
métaphores et d’allégories, ponctuée, telle une antienne,
d’une même invocation : « Par la vérité de Dieu », et commotionnée par l’aberrante Grande Guerre. Où, rappelle
David Diop, l’Afrique aussi fut atrocement saignée.
JÉRÔME GARCIN
HERMANCE TRIAY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Gallimard
présente
RÉCIT
Le polar de ma mère
LE GUETTEUR, PAR CHRISTOPHE BOLTANSKI, STOCK,
288 P., 19 EUROS.
JEAN HATZFELD
DEUX
MÈTRES DIX
rom a n
Photo F. Mantovani © Gallimard
A l’époque où il était encore grand reporter à « l’Obs »,
Christophe Boltanski (photo) avait publié « la Cache » : une enquête
sur sa famille sous l’Occupation, qui, intégrée dans un dispositif
formel à la Perec, lui avait valu le prix Femina 2015. Trois ans plus
tard, il revient avec un polar labyrinthique à la Modiano, plein de
silhouettes évanescentes, de réunions clandestines dans des cafés
enfumés, et d’énigmes dont le passé a égaré les clés. Perec, Modiano :
il y a de pires fxeurs dans la littérature. Mais Boltanski n’a pas choisi
ceux-là pour le plaisir. « A quoi bon, note-t-il ici en citant Bataille, un
roman auquel son auteur n’a pas été contraint ? » C’est un écrivain qui
poursuit à tâtons, jusque dans les impasses de l’Histoire, les traces des
fantômes qui l’obsèdent. Le principal fantôme qui hante « le Guetteur »,
c’est sa mère, cette consommatrice de Gauloises bleues qui « buvait
trop », « pouvait rester allongée des journées entières », et vivait seule,
barricadée dans son appartement, où elle « guettait un ennemi invisible ». Après sa mort, Boltanski est tombé sur un « Dossier Polar » où
elle archivait ses embryons de romans. Elle « voulait fnir ses jours
en reine du crime à cheveux blancs, écrivant des best-sellers sur son
Olivetti ». Mais qu’avait-elle en tête ? Où espérait-elle en venir avec
cette « Nuit du guetteur », dont le personnage « épie des femmes » ?
Une mère est toujours un mystère. « Pour pouvoir l’appréhender, je
devais la transformer en un roman policier », résume Boltanski avec
une inquiétude difuse qui le mène dans les coulisses parisiennes de
la guerre d’Algérie, à l’époque où sa mère cachait chez elle, sous le
nom de « Sophie », un chef du FLN qu’on appelait « le Noir ». Encore
une histoire de cache chez Boltanski, oui. Et cette poignante déclaration d’amour flial, pour une femme que l’existence avait si douloureusement laissée sur la touche : « J’aurais voulu qu’elle vive. Elle
aurait mérité un temps supplémentaire, comme au foot, pour compenser
ses arrêts de jeu. »
GALLIMARD
JEAN
HATZFELD
Deux mètres dix
ROMAN
« Des années 1980 à nos jours, Jean Hatzfeld
retrace le parcours d’exception de quatre sportifs
de très haut niveau et nous replonge au temps
de la guerre froide, quand les corps des
champions signifiaient rudement la rivalité
symbolique entre l’Est et l’Ouest. »
Muriel Steinmetz, L’Humanité
GRÉGOIRE LEMÉNAGER
« Guerre, tensions géopolitiques, sport de haut
niveau : Jean Hatzfeld décline ici ses obsessions.
Il ramasse son style pour faire place aux
émotions. »
Macha Séry, Le Monde des Livres
« Deux mètres dix n’est pas un livre de nostalgie
sportive. C’est un grand roman sur la nature
humaine contrariée.
Sans se perdre, le lecteur est bousculé par la
chronologie du récit qui s’étend des générations
précédentes à un aujourd’hui non daté, dans un
désordre captivant. »
Jean-Baptiste Harang, Le Magazine Littéraire
PHILIPPE MATSAS/LEEMAGE
gallimard.fr I facebook.com/gallimard
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
débarrassé de « cette saloperie
d’humanité ». Or Kamal est
exaucé dans la seconde partie.
Après une catastrophe nucléaire
qui décime la majorité de la
population, il survit dans une
ferme abandonnée, seulement
fanqué de Chocolat, un mouton,
et de Fine, une chatte. La
communion avec la nature
sufft-elle au bonheur ou faut-il
avoir quelqu’un à qui s’adresser ?
Réponse dans cette
robinsonnade brute et sensuelle.
AMANDINE SCHMITT
ROM A N
TROIS FOIS
LA FIN DU MONDE
PAR SOPHIE DIVRY
Noir sur Blanc, 240 p., 16 euros.
« Trois fois la fn du
monde », deux romans pour le
prix d’un. D’abord la découverte
de la prison par Joseph Kamal
après un braquage qui tourne
mal. La sidération, le désespoir
et le vœu pieux d’être
É T R A NGE R
LES JOURS DE SILENCE
PAR PHILLIP LEWIS, TRADUIT
DE L’AMÉRICAIN PAR ANNELAURE TISSUT
Belfond, 432 p.,22 euros.
« On ne retourne pas
sans crainte dans un lieu qui
abrite de nombreux souvenirs. »
LE POCHE
Couper le cordon
ATTACHEMENT FÉROCE, PAR VIVIAN GORNICK,
TRADUIT DE L’ANGLAIS PAR LAETITIA DEVAUX,
RIVAGES POCHE, 265 P., 8 EUROS.
La carte des Etats-Unis
peut se découper en bastions
d’écrivains : le Newark de Philip
Roth, le Chicago de Saul Bellow
ou encore le Harlem de Henry
Roth. Des prés carrés littéraires,
urbains et virils avec lesquels
rivalise le Bronx de Vivian
Gornick (photo). Dans « Attachement féroce », ses Mémoires
parus en 1987, qui nous parviennent avec trente ans de
retard, la journaliste américaine
du « Village Voice », et fgure du féminisme, fait revivre le quartier de
son enfance et l’immeuble dans lequel elle a grandi dans les années 1950.
Une sorte de gynécée, tant les hommes en semblent absents. « Je ne
me rappelle que des femmes », note Gornick. En particulier de sa mère,
« afectueusement terrible, adorablement exaspérante », avec laquelle
elle a vécu dans une promiscuité toxique après la mort de son père.
Toute sa vie, Gornick cherchera à couper les liens avec sa famille et son
milieu. Un itinéraire qui tient de la déambulation plus que de la ligne
droite. Tissé d’allers-retours entre passé et présent, c’est le récit vif et
lucide d’une lutte sans fn pour l’émancipation.
ÉLISABETH PHILIPPE
90
L’OBS/N°2810-13/09/2018
Neuf ans après avoir quitté sa
petite ville de Caroline du Nord
pour poursuivre ses études à
l’université, Henry Aster revient
dans la « maison-vautour »
désertée de son enfance. Y rôde
le fantôme de son père, si
maladroitement aimant, qui lui
avait transmis sa passion de la
littérature avant d’abandonner
sa famille. Avec une empathie
contagieuse pour ses
personnages, Lewis démêle les
liens complexes de l’amour flial
et compose une vibrante élégie
à son pays natal.
VÉRONIQUE
CASSARIN-GRAND
P OL A R
LE RÔLE DE LA GUÊPE
PAR COLIN WINNETTE,
TRADUIT DE L’ANGLAIS PAR
ROBINSON LEBEAUPIN
Denoël, 208 p., 20 euros.
Un jeune garçon, qui
« n’éprouvait de loyauté envers
personne et n’était fer de rien »,
intègre un pensionnat pour
orphelins, où il est confronté à
une série de morts et de
disparitions. Un bruit court
qu’un spectre hanterait le foyer
et tout semble désigner le petit
nouveau. Il va mener l’enquête,
mais la tâche sera diffcile. « Une
bande de garçons enfermés
ensemble est un bâton de TNT,
une force explosive. » Un roman
spectral qui explore, comme
« Sa Majesté des Mouches » de
William Golding, la violence et
la perversion des adolescents
entre eux. Reste une question :
les fantômes peuvent-il se faire
piquer par une guêpe ?
FRANTZ HOEZ
RÉ CI T
SOUVENIRS D’UN CHASSEUR
DE TRÉSORS LITTÉRAIRES
PAR JEAN-CLAUDE
ZYLBERSTEIN
Allary, 450 p., 22,90 euros.
Une délicieuse
promenade dans les étals des
quais de Seine et les rayons des
bibliothèques. Depuis son
adolescence, Jean-Claude
Zylberstein (photo) a passé son
temps à dénicher des livres
inconnus ou oubliés, tout en
étant critique de jazz,
chroniqueur au « Nouvel Obs »,
avocat en droit d’auteur. De Jim
Harrison à Jean Paulhan, de
Primo Levi à Robert Van Gulik, il
a côtoyé une sacrée galaxie de
grands écrivains, et, devenu
éditeur, nous les a fait connaître.
Drôle, chaleureux, piquant, son
livre de souvenirs est une ode
élégante à la lecture, ce fameux
« vice impuni ».
FRANÇOIS FORESTIER
HIS T OIRE
LA GUERRE CIVILE
EN FRANCE, 1958-1962
PAR GREY ANDERSON
La Fabrique, 304 p., 15 euros.
Mai 1958 plutôt que
mai 1968. Les Américains ont le
chic pour revisiter l’histoire de
France de manière peu
conventionnelle en insistant sur
les zones grises. Dans cet essai
documenté, Grey Anderson
raconte la période 1958-1962 qui
va « du coup d’Etat gaulliste à la
fn de l’OAS ». Cette séquence
sur la naissance de la
Ve République sur fond de
guerre d’Algérie, de
barbouzeries et de drames voit
l’émergence d’une « nouvelle
gauche » qui s’exprime dans
« l’Express » et « France
Observateur ». La vision
marxiste de ce jeune historien
dont c’est le premier livre est
compensée par la maîtrise du
sujet et la fuidité du récit.
Epatant.
LAURENT LEMIRE
Manifestation de soutien au général de Gaulle,
à Paris, le 30 mai 1958.
BROOKS/RHPL/ANDIA - MITCHELL BACH - COUPANNEC/LEEMAGE - AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
ROMAN
Grève générale
en Angleterre
L’HIVER DU MÉCONTENTEMENT, PAR THOMAS
B. REVERDY, FLAMMARION, 215 P., 18 EUROS.
PREMIER ROMAN
« L’Hiver du
mécontentement » : c’est
par cette formule empruntée au « Richard III » de
Shakespeare que Larry
Lamb, éditorialiste au
« Sun », désigna les grandes
grèves britanniques de l’hiver 1978, quand la mise en
place d’un plafond à l’augmentation salariale jeta dans
Un grèviste bloque l’accès aux docks, fin 1978, à Londres. la rue dockers, camionneurs, ouvriers de l’automobile, fonctionnaires de la poste. Bien sûr, tous furent accusés de
prendre « les gens en otage », et leurs protestations présentées
comme des caprices d’analphabètes par des messieurs en cravate
notoirement surpayés venus à la télé dénigrer les syndicalistes. Mais
les mécontents tiennent bon. Le 3 janvier 1979, de Londres à Liverpool où les croque-morts aussi cessent le travail, tout s’arrête. Convergence des luttes sous la neige. Les piétons par milliers ouvrent leurs
maisons et prêtent un canapé. Patrons et hommes politiques
s’énervent. Ils vont faire appel à l’armée si ça continue. Et elle observe
tout ça, Candice, jeune héroïne de ce roman à la Ken Loach, les lords,
les juges, « les gens qui savent, et même ceux de gauche », les pleins
aux as qui font la morale aux ouvriers et à tous ceux qui triment pour
pas assez. Une inconnue de fer est aux aguets, qui veut réparer l’Angleterre : « Fini de rêver », dit-elle. ANNE CRIGNON
Une princesse rebelle
HONORIA, PAR JUDITH HOUSEZ,
LES ÉQUATEURS,376 P., 20 EUROS.
Les personnages de roman surgissent souvent sans crier
gare. C’est un producteur, auquel Judith Housez soumettait un
scénario qui le laissait indiférent (auteure d’une biographie primée sur Marcel Duchamp, elle est également scénariste), qui lui
suggéra d’écrire un film sur Galla Placidia. En faisant des
recherches sur cette impératrice romaine dont la bigoterie fut à
l’origine de nombreuses catastrophes, elle découvrit, dans un
article du « Journal of Roman Studies » de 1919, l’existence de sa
fille, Honoria, qui aima un afranchi et demanda même Attila en
mariage. Il n’en fallait pas plus pour faire de cette princesse rebelle,
incarnée au cinéma par Sophia Loren en 1954, l’héroïne de son
roman. Dans un style vif et imagé sous-tendu par une joyeuse érudition, Judith Housez, en partageant avec le lecteur son enquête
où présent et passé se mêlent et se répondent, redonne vie et voix
à cette princesse romaine née en 418 qui assista à la progressive
hégémonie de la religion chrétienne et aux derniers soubresauts
de l’Empire romain d’Occident. Toujours elle défendit sa liberté,
malgré la funeste prédiction d’un devin qui en eut la tête tranchée :
« Honoria, ses vices résonneront jusqu’à la nuit des temps, elle sera
la courtisane de l’Empire ! »
VÉRONIQUE CASSARIN-GRAND
ROMAN
Lyon, Mai-68
TROIS ENFANTS DU TUMULTE, PAR YVES BICHET, MERCURE DE FRANCE, 272 P., 19,80 EUROS.
La fin de Mai-68 s’est jouée lors d’une grande manifestation, non pas à Paris mais à Lyon. Percuté par un camion fou, le
commissaire Lacroix trouvera la mort à l’hôpital. Après le drame,
les autorités reprennent le pays en main. Yves Bichet revient sur
cet épisode oublié et remet en scène Théodore et Mila, les deux
héros de son précédent roman « Indocile ». Ces enfants du tumulte
ont participé aux événements, ils ont cru aux jours meilleurs promis par ce joyeux chambardement. Ils ne s’en remettront pas. Théo
le journaliste s’installe avec Mila, sa belle rebelle, et son amie Delphine. Ils forment un triangle amoureux tapageur. Ballotés « entre
STEVE BURTON/GETTY IMAGES - LUISA RICCIARINI/LEEMAGE
désir de liberté et nostalgie du chaos », ils se marginalisent,
connaissent des problèmes avec la police, se retrouvent mêlés à
des petits trafics de drogues. Ils sont les relégués d’une période
efervescente qui les a laissés avides d’action et d’émotions. Leur
soif de consolation semble impossible à étancher. Se profile le
spectre de la radicalisation des années 1970. Témoin navré de leur
dérive, Yves Bichet esquisse l’histoire d’une génération désenchantée. Son récit haletant, sous tension, traite de la candeur
bafouée, de la fin de l’innocence.
CLAIRE JULLIARD
L’OBS/N°2810-13/09/2018
91
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LES RAISONS D’UN SUCCÈS
EN CHIFFRES
Directeur du journal
« le 1 », Eric
Fottorino est
l’auteur de
« Korsakov » (prix
du roman France
Télévisions 2004,
à 60 000
exemplaires),
« Baisers de
cinéma » (prix
Femina 2007,
105 000 ex.) et
« l’Homme qui
m’aimait tout bas »
(grand prix des
lectrices de « Elle »
2010, à 98 800 ex.).
Mal de mère
Eric Fottorino raconte le calvaire de sa mère, forcée d’abandonner
sa flle à la naissance. Bouleversant
DIX-SEPT ANS, PAR ÉRIC FOTTORINO, GALLIMARD, 272 P., 20,50 EUROS.
Tout commence par un déjeuner de famille. Lina, la mère
de trois garçons, est retournée habiter à La Rochelle, dans
la maison que son ex-mari, qui l’occupait depuis leur
divorce, lui a laissée en se suicidant. A peine la paella terminée, voici que la belle infrmière s’enferme avec ses
trois fls, aujourd’hui adultes et eux-mêmes parents, pour
leur révéler un secret qu’elle ne peut plus supporter de
garder pour elle seule : Lina a eu, très jeune, une flle dont
le père a pris la fuite, et sa mère, qui n’acceptait pas qu’on
pût élever seule un enfant, l’a forcée à l’abandonner à la
naissance. Les trois garçons n’en croient pas leurs oreilles,
à commencer par Eric, le narrateur du livre, l’aîné de la
fratrie, d’autant plus ému par cette annonce qu’elle fait
écho à un autre mystère sur la véritable identité de son
père. On a compris qu’Eric Fottorino jouait son va-tout
dans ce qui est peut-être son plus beau livre. « Dix-Sept
Ans », c’est d’abord un cri d’amour à toutes les mères, et
surtout à Lina, femme de courage, toujours digne dans la
soufrance, et qui n’hésite pas à confer, avant que la
mémoire lui fasse défnitivement défaut, qu’elle a, plus
que tout, aimé l’amour. Ainsi Eric, après cette petite sœur
cachée, née d’un étudiant arabe, sera-t-il conçu par
Moshé, un juif de Fès, puis adopté par Michel, un piednoir de Tunisie – futur mari de Lina. Mais pourquoi Eric
a-t-il aussi peu de souvenirs de sa prime jeunesse ? C’est
à Nice qu’il va tenter de résoudre l’énigme de son existence. L’occasion, pour Fottorino, de déambuler dans la
ville, de la Prom’ aux Ponchettes, et de chercher, derrière
les façades nonchalantes de la cité d’aujourd’hui, la Nice
d’hier, celle de Brunner et de la Seconde Guerre mondiale, celle de son enfance aussi. Avec un style qui n’est
pas sans rappeler la magnifque écriture de Chantal
Chawaf dans le sublime « Manteau noir », Fottorino
ouvre les vannes de l’émotion et se livre avec autant de
courage que de sincérité.
DIDIER JACOB
PALMARÈS LIVRES
Semaine du 27 août au 2 septembre 2018
ROMANS/FICTION*
AUTEURS
Editeurs
ESSAIS/DOCUMENTS
AUTEURS
Editeurs
1
LES PRÉNOMS ÉPICÈNES
AMÉLIE NOTHOMB
Albin Michel
1
UN ÉTÉ AVEC HOMÈRE
SYLVAIN
TESSON
Equateurs/
France Inter
2
À SON IMAGE
JÉRÔME FERRARI
Actes Sud
2
SAPIENS : UNE BRÈVE HISTOIRE
DE L’HUMANITÉ
YUVAL NOAH
HARARI
Albin
Michel
3
LA JEUNE FILLE ET LA NUIT
GUILLAUME MUSSO
Calmann-Lévy
3
LA VIE SECRÈTE DES ARBRES
PETER
WOHLLEBEN
Les Arènes
MAYLIS DE
KERANGAL
Verticales
4 LE LAMBEAU
PHILIPPE
LANÇON
Gallimard
DANIELLE STEEL
Presses de la
Cité
5
VINCENT ALEL
Hachette
OLIVIA DE
LAMBERTERIE
Stock
MONDE À PORTÉE
4 UN
DE MAIN
5
OURAGAN
6 L’UNITÉ ALPHABET
JUSSI ADLER-OLSEN Albin Michel
CHAMPIONS DU MONDE !
TOUTES MES
6 AVEC
SYMPATHIES
7
LA DISPARITION DE
STÉPHANIE MAILER
JOËL DICKER
De Fallois
7
IL FAUT DIRE QUE LES TEMPS
ONT CHANGÉ…
DANIEL COHEN
Albin
Michel
8
KHALIL
YASMINA KHADRA
Julliard
8
PRIONS EN ÉGLISE
NC
Bayard
9 UNE FILLE COMME ELLE
MARC LEVY
Robert Lafont/
Versilio
TOUT PASSE :
9 PUISQUE
FRAGMENTS DE VIE
CLAIRE CHAZAL Grasset
EST GRAND TEMPS DE
10 IL
RALLUMER LES ÉTOILES
VIRGINIE GRIMALDI
Fayard
10 MERCI LES BLEUS !
COLLECTIF
Marabout
Classement réalisé par l’institut GfK à partir d’un échantillon de 3 500 points de vente (librairies, grandes surfaces spécialisées,
super et hypermarchés, internet) en France métropolitaine. (*) Hors livres jeunesse
92
L’OBS/N°2810-13/09/2018
ULF ANDERSEN/AURIMAGES/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ROMAN
L’amour au temps du mojito
La rentrée
très
avec
EN GUERRE, PAR FRANÇOIS BÉGAUDEAU, VERTICALES, 298 P., 20 EUROS.
Beaucoup de romans dits réalistes se
déroulent dans un monde légèrement plus
noble que le nôtre. Les personnages, par
exemple, n’y perdent pas des heures sur YouTube devant des vidéos stupides. Contrairement à Romain Praisse, héros d’« En guerre ».
A chaque fois que ce trentenaire cultivé va sur
internet, il se laisse happer par un « clash entre
Michel Onfray et Tariq Ramadan », ou par « le
départ de Robert Ménard du plateau de “Salut
les Terriens” », ou par une « vidéo d’Alain Soral
sur le terroriste de Bruxelles qui a renoncé à s’exploser à l’aéroport, montrant une lâcheté typique
de la racaille, cette partie enjuivée du néoprolétariat des périphéries fotisé par la féminisation
de l’Occident ». De même,
quand un personnage de
roman parle du livre qui a
changé sa vie, il évoque
généralement « Moby
Dick » ou « Don Quichotte » ; plus rarement
« Lutter », l’autobiographie
de Rihanna, dans lequel la
pop star narre « son ascension partie de rien », ainsi
que le résume Louisa
Makhlouf, l’autre protagoniste du roman de François
Bégaudeau (photo).
L’auteur de « la Blessure la
vraie » raconte, dans une
France en multicrise, l’espèce d’histoire d’amour
que vivent Romain, intello
de centre-ville, et Louisa,
ouvrière de périphérie.
Leur rencontre, c’est aussi
la rencontre entre la
France des bars à vin et
celle des night-clubs à
mojito ; entre la France
qui, comme Romain, va
voir des seul-en-scène de
Denis Podalydès et celle
qui, comme Louisa, ignore
qui est Denis Podalydès.
On espère tout le long que
l’amour triomphera, au
moins pour cette fois, des
dures lois de la sociologie. Mais surtout on
s’ébaubit de lire une fction aussi radicalement de son temps. Derrière la romance transclasse, « En guerre » est une anthropologie-minute de la France des années 2010. Les
écrivains qui tentent d’attraper leur époque
accusent souvent un léger retard sur elle, par
manque de réfexe ou par peur du trivial, mais
Bégaudeau écrit sur la crête de la vague. Les
tics de langage, les corps, la géographie des
villes, les métiers, les manières de penser,
d’écrire, de parler politique, de blaguer, de draguer, de faire l’amour : tout dans « En guerre »
est d’aujourd’hui, et tout aujourd’hui y est.
DAVID CAVIGLIOLI
« Le nouveau prodige des
lettres américaines. »
N
é au Viêtnam en 1971, arrivé aux ÉtatsUnis avec ses parents avant que le pays
ne se transforme en gigantesque camp de
concentration, Viet Thanh Nguyen est devenu,
dans les jours qui ont suivi la parution de son
premier roman, le nouveau prodige des lettres
américaines : lauréat du prix Pulitzer en 2016,
il raconte la fuite en Californie, après la chute
de Saigon, d’un méritant capitaine de l’armée
sud-viêtnamienne qui va se révéler être une
taupe, informant secrètement les communistes
des agissements de la diaspora vietnamienne
à Los Angeles. Mais ce traître discret est-il un
salopard fni ? C’est toute l’ambiguïté du roman
de Viet Thanh Nguyen, qui se garde bien de
trancher. Espion vietcong, le héros du livre est
aussi le dévoué collaborateur de son général,
qui a ouvert un commerce d’alcool en Californie.
Entre la critique impitoyable de l’impérialisme
américain et la terrible description des camps
communistes, Viet Thanh Nguyen cherche
une troisième voie. S’il était vietnamien, John
Le Carré n’aurait pas écrit La taupe, mais Le
sympathisant.
Didier JACOB
552 pages - 9,10€
JOEL SAGET/AFP
Illustration : Aurélie Pollet
VOIR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE DESTROYER
GIBSON
Mel Gibson repasse
à la réalisation avec
« Destroyer : Hell
from the Heavens »,
d’après le livre de
John Wukovits qui
retrace l’histoire du
destroyer américain
« USS Laffey ».
Cible d’attaques
kamikazes à la
bataille d’Okinawa
le 16 avril 1945, le
navire en fammes
n’a pas sombré
et a pu regagner
les Etats-Unis.
BERNSTEIN PAR
GYLLENHAAL
Jake Gyllenhaal
sera le légendaire
compositeur
Leonard Bernstein
dans un biopic
réalisé par Cary
Fukunaga (« True
Detective ») dont
le tournage débute
cet automne.
« The American »
décrit son ascension
fulgurante après
avoir dirigé
l’Orchestre
philharmonique de
New York à 25 ans.
94
LE CHOIX DE L’OBS
SOS apprenti médecin
PREMIÈRE ANNÉE, PAR THOMAS LILTI. COMÉDIE FRANÇAISE,
AVEC VINCENT LACOSTE, WILLIAM LEBGHIL (1H32).
La fn, c’est donc le début. Belle idée. Comme
une métaphore de son propre parcours, qui l’a vu troquer
le caducée contre la caméra, et aussitôt revenir au premier avec la seconde, le docteur Thomas Lilti referme
son triptyque sur la médecine par le chapitre qui aurait
dû logiquement l’inaugurer : la fameuse première année
de faculté au terme de laquelle un impitoyable concours
ofre ou refuse aux étudiants le droit d’apprendre à soigner, d’apprendre à sauver. Clin d’œil du réalisateur : le
Vincent Lacoste de « Première Année » tente pour la troisième fois d’obtenir le sauf-conduit qui a permis, il y a
quatre ans, au Vincent Lacoste d’« Hippocrate » de commencer son internat dans le service hospitalier de son
père. Mais si Thomas Lilti a tardé à décrire cette « Première Année », c’est peut-être qu’elle est, paradoxalement, la plus violente. La plus aberrante, aussi. A côté, la
vie du Dr Werner (François Cluzet), qui se bat contre le
cancer dans « Médecin de campagne » (2016), est presque
une promenade de santé. Il suft en efet à Thomas Lilti
de quatre-vingt-dix minutes pour démontrer comment
des flles et des garçons aspirant à exercer ce métier
admirable sont broyés par une machine mortifère, abrutis par une compétitivité kafaïenne et contraints de préparer un concours qui ressemble à une fnale démentielle
de « Questions pour un champion » ou du « Maillon
faible », où seul prévalent le par-cœur et le sans-cœur.
Dans cet examen, pas de place, évidemment, pour la
médecine, cette science qui est un art. Il ne s’agit pas de
former des thérapeutes, mais de sélectionner des winners.
On n’y enseigne ni les prolégomènes de la clinique ni le
dévouement, mais la rivalité. Pas la consolation, mais la
gagne – le vainqueur « se rapprochant plus du reptile que
de l’être humain », dit l’un des protagonistes. Le flm de
Thomas Lilti serait une excellente comédie d’apprentissage si ce n’était, en creux, une tragédie politique : en suivant jour et nuit deux étudiants venus de deux mondes
socioculturels opposés, Antoine (Vincent Lacoste) et
Benjamin (William Lebghil), qui sont lancés dans une
même course folle, le médecin-cinéaste montre sur
quelle absurdité est construit le système de santé. Par
bonheur, Thomas Lilti soigne sa saine colère en faisant
le portrait d’une très belle amitié, qu’il élève ici au rang
de panacée, et dont l’épilogue a valeur de morale. Manière
d’opposer, au culte maladif de la performance, ce par quoi
passaient, avant d’exercer, les grands médecins d’autrefois, et qu’on appelait si joliment « les humanités ». En
somme, on a sacrifé Montaigne à Laurence Boccolini.
JÉRÔME GARCIN
Vincent Lacoste
et William Lebghil.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
travellings élégants. C’est beau,
c’est lent, c’est trrrès russe.
F. F.
Edouard Baer et Alice Isaaz.
LES SORTIES
MADEMOISELLE
DE JONCQUIÈRES
PAR EMMANUEL MOURET
Comédie dramatique française,
avec Edouard Baer, Cécile
de France, Alice Isaaz (1h49).
Un joli conte du XVIIIe,
tiré d’un texte de Diderot.
Une jeune veuve, séduite
et abandonnée par un petit
marquis, monte sa revanche
en faisant passer une pute pour
une oie blanche. L’intrigue est
dans le droit fl des « Liaisons
dangereuses » et a été déjà
flmée par Robert Bresson
dans « les Dames du bois
de Boulogne » (1945). Le flm,
succession de tableaux
dialogués, progresse de façon
prévisible. Dans un univers
proche de Rohmer,
on va du point A au point B
avec une certaine application.
C’est un peu plan-plan.
Le plaisir repose sur les acteurs,
qui parlent en Marivaux.
Cécile de France et Edouard
Baer s’amusent et donnent
une certaine allure au flm.
FRANÇOIS FORESTIER
DOVLATOV
PAR ALEXEI GERMAN JR.
Biopic russe, avec Milan Maric,
Danila Kozlovsky, Helena
Sujecka (2h06).
Six jours dans la vie
de Sergueï Dovlatov, écrivain
soviétique, à l’époque Brejnev.
Quotidien terne, talent bridé,
idéologie oppressante, emplois
dégradants : ne faisant pas
partie de l’Union des Ecrivains,
Dovlatov a été réduit à travailler
pour des feuilles de chou
propagandistes, avant
d’émigrer aux Etats-Unis et
d’y mourir en 1990, à 48 ans,
d’une crise cardiaque.
Le réalisateur reconstitue,
sur le mode du biopic poétique,
les doutes, les plaintes, les
errements d’un artiste jugulé.
Dovlatov, auteur inconnu en
Europe (son « Livre invisible »,
publié en 1977, porte un titre
prophétique), est une âme
généreuse, souffrante,
enveloppée ici dans des
THUNDER ROAD
PAR JIM CUMMINGS
Comédie dramatique américaine,
avec Jim Cummings, Kendal Farr,
Nican Robinson (1h31).
Au départ, il y a
un court-métrage éponyme,
plan-séquence sur un policier
texan à moustache qui
s’empêtre dans son discours aux
funérailles de sa mère. C’est
devenu la scène d’introduction
de ce flm, longue série
d’humiliations d’un fic et père
de famille en deuil, en instance
de divorce et en burn-out,
soucieux de bien agir alors que
tous ses repères s’écroulent.
Depuis sa présentation à Cannes
dans le programme de l’Acid,
« Thunder Road », qui emprunte
son titre à une chanson de Bruce
Springsteen, est porté aux nues
par la presse branchée. Las!
La gêne qu’on éprouve devant
ce petit objet théâtral et artifciel
tient moins à sa supposée
peinture tragi-comique d’une
Amérique chancelante qu’au
one-man-show égocentrique et
exaspérant de Jim Cummings,
acteur intense, scénariste
bégayant et réalisateur absent.
NICOLAS SCHALLER
OKKO ET LES FANTÔMES
PAR KITARO KOSAKA
Film d’animation japonais (1h35).
Après un drame ayant
bouleversé son existence, la
petite Okko trouve refuge dans
l’auberge de sa grand-mère,
où elle fait la rencontre
de fantômes, dont un
particulièrement turbulent.
Comment trouver, dans la
réconciliation avec la mort, une
façon de se pardonner et de
s’armer pour vivre? Un sujet
aussi magnifque que délicat
pour ce flm qui veut séduire
à la fois les grands et les petits.
Il est servi par un scénario tout
en rebondissements où se
répondent, dans une parfaite
harmonie, humour cocasse et
mélancolie poignante. Le tout
sublimé par une animation
qui entremêle réalisme et
enchantement. X. L.
C’EST RATÉ
Le pape François, amen
LE PAPE FRANÇOIS. UN HOMME DE PAROLE, PAR WIM WENDERS.
DOCUMENTAIRE (1H36).
Evidemment, si on le compare à son prédécesseur, le
peu regretté Benoît XVI, le pape François a tout bon.
Il se rend dans les favelas, se range du côté des immigrés, défend (un peu) la cause des femmes et rêve
d’une église modeste à défaut d’être pauvre. Tout
énamouré, Wim Wenders le considère comme le
descendant direct de François d’Assise (ce qui nous
vaut une reconstitution de la biographie du saint à la
manière d’un flm muet qui exige un certain niveau
de maîtrise de soi pour ne pas éclater de rire durant
la projection). Wenders dresse le portrait le plus
hagiographique possible, et le moins cinématographique, de l’actuel chef de l’église catholique. Entre
extraits totalement prosélytes et entretiens face
caméra, le cinéaste a défnitivement perdu ses « Ailes
PASCAL CHANTIER – PARADIS FILMS – PANAME DISTRIBUTION – EUROZOOM – UNIVERSAL PICTURES INTERNATIONAL FRANCE
P. DE GAUCHE : DENIS MANIN
du désir » et il assure, sans recul, la promotion de
François. Sans jamais s’interroger sur le décalage
entre ses discours indignés (notamment dans les
récents scandales d’abus sexuels) et son absence de
solutions concrètes. XAVIER LEHERPEUR
L’OBS/N°2810-13/09/2018
95
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SEARCHING
PAR ANEESH CHAGANTY
Polar américain, avec John Cho,
Debra Messing, Michelle La (1h42).
Tout (ou presque) se
passe sur un écran d’ordinateur.
Alarmé par la disparition de
sa flle qui ne donne plus signe
de vie, un père (John Cho,
photo) tente de remonter la
piste, en analysant les traces
laissées sur les réseaux sociaux,
les sites visités, les contacts sur
le web. Aidé par une policière
du FBI, il tente de débrouiller
l’écheveau d’une vie numérique.
Premier flm d’un réalisateur
de pubs, le récit offre quelques
surprises, mais pâtit de la
comparaison avec d’autres flms
fondés sur le même gimmick
(l’enquête par clics),
ÇA RESSORT
Chevalier, prends garde !
UNE HEURE PRÈS DE TOI, PAR ERNST LUBITSCH ET GEORGE CUKOR. COMÉDIE MUSICALE
AMÉRICAINE, AVEC MAURICE CHEVALIER, JEANETTE MACDONALD (1932, 1H20).
notamment le superbe
« The Guilty », de Gustav Möller.
Malgré un retournement fnal
inattendu, on regarde, on oublie.
F. F.
PEPPERMINT
PAR PIERRE MOREL
Thriller d’action américain, avec
Jennifer Garner, John Gallagher Jr.,
Tyson Ritter (1h35).
Une mère de famille
(Jennifer Garner, photo) voit
son mari et sa petite flle se faire
assassiner sous ses yeux par les
membres d’un gang mexicain,
libérés faute de preuves. Elle se
transforme en tueuse et décime
tout le cartel. Sa croisade met
au jour les accointances des
ripoux avec les trafquants et
enfamme les réseaux sociaux
qui en font une héroïne
controversée. C’est là la seule,
et maigre, originalité de
ce vigilante movie pour mous
du bulbe, signé Pierre Morel,
usineur en chef du genre
depuis le carton planétaire
de « Taken ». Poncifs,
96
L’OBS/N°2810-13/09/2018
Un flm délicieux où l’adultère se pratique
en souriant, où la séduction s’opère en chantant, où
on dialogue en smoking et robe de soirée, où le cocufage est un art de salon. Commencé par Lubitsch,
poursuivi par Cukor, repris par Lubitsch (et tourné
en deux versions, américaine et française), le flm est
l’un des derniers précédant l’établissement du code
invraisemblances et morts
violentes. Bien sûr, la fn laisse
la porte ouverte à une suite
potentielle. Help! N. S.
MA FILLE
PAR NAIDRA AYADI
Drame français, avec Roschdy Zem,
Natacha Krief, Darina Al Joundi
(1h20).
Depuis qu’elle a
annoncé par SMS à sa petite
sœur Nedjma qu’elle ne
rentrerait pas pour Noël, Leïla
ne répond plus aux messages
de sa famille. Son père, Hakim,
modeste menuisier, quitte le
Jura pour retrouver sa trace à
Paris, où Leïla est partie suivre
une formation de coiffeuse.
Accompagné de Nedjma,
Hakim découvre une réalité
qu’il ne soupçonnait pas.
On ne doute pas de la sincérité
de l’actrice Naidra Ayadi
(« Polisse »). Pour sa première
réalisation, elle adapte très
librement « le Voyage du père »,
de Bernard Clavel, et traite du
fossé entre un père aimant mais
taiseux, issu de l’immigration
algérienne des années 1990,
et ses deux flles élevées en
France, dont l’une a cédé aux
de censure Hays, ce qui explique la liberté de ton.
C’est très daté (surtout à cause de Jeanette
MacDonald, immense star de l’époque, dont le style
vocal est totalement désuet) mais voir notre Maurice
national chanter « Oh ! That Mitzi » avec sa gouaille
inimitable, c’est rien que du bonheur.
F. F.
sirènes de la nuit parisienne.
Louables intentions mais
que de maladresses! On
se croirait dans une version
contemporaine d’un Jean
Delannoy avec Roschy Zem
à la place de Jean Gabin
en patriarche provincial
choqué par une jeunesse
citadine en perdition. N. S.
LE TEMPS DES FORÊTS
PAR FRANÇOIS-XAVIER
DROUET
Documentaire français (1h43).
Un documentaire sur
les récentes mutations de
la forêt française. En apparence,
c’est le sujet le moins sexy
de l’année. Mais à l’écran, c’est
une analyse passionnante,
économique et sociétale sur
les conséquences des actuelles
politiques forestières (recours
aux pesticides, plantations
intensives, rationalisation
excessive de l’espace). Un bilan
inquiétant, mais qui refuse
le catastrophisme et s’interroge
sur les solutions à venir. Sans
oublier de faire du cinéma,
la caméra et l’œil aguerri
de son auteur confèrent
à ce passionnant plaidoyer
écologique une belle facture
esthétique. X. L.
ELIZABETH KITCHENS / SONY – CHRISTOPHE L – METROPOLITAN FILMEXPORT – KMBO
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN KIOSQUE
Le magazine de ma nouvelle vie !
+ Disponible sur Kiosquemag.fr
ÉCOUTER
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE CHOIX DE L’OBS
Swamp Dogg
sous Auto-Tune
LOVE, LOSS, AND AUTO-TUNE, PAR SWAMP
DOGG (JOYFUL NOISE REC./DIFFER-ANT)
Dans la glorieuse tradition des excentriques à
groove, quelque part entre George Clinton et MF Doom,
Swamp Dogg n’est pas le moins glorieux. En 1970, un certain Little Jerry, chanteur de R&B, originaire de Virginie,
abjure la soul classique pour se créer un alter ego : non pas
Ziggy Stardust, mais Swamp Dogg. Difcile ne pas succomber aux grâces graves et folâtres de son nouvel album où sa
voix de soul man septuagénaire se voile et se difracte sous
Auto-Tune, où les belles mélodies sudistes se parent d’une
production synthétique digne de Kanye West ou de James
Blake pour chanter la solitude des cœurs brisés. Dans le
magnifque et mélodramatique « Answer Me, My Love »,
écoutez cet amant transi se décharner et se vaporiser sans
fn dans un désert de cuivres numériques et de « bips » allogènes genre « les extraterrestres attaquent » (à 2 : 37). Sur
la chanson « Sex With Your Ex », il mêle même aux larsens
de guitare et clavier des conseils de développement personnel. « Je suis peut-être le seul, mais je pense que Swamp
Dogg est un trésor national. » C’est lui-même qui le dit.
FABRICE PLISKIN
BLUES
Un grand petit-fls
UN BAR
À COCKTAILS
DAVID BOWIE
Le 20 septembre,
Ziggy’s, un bar à
cocktails ayant
comme thématique
David Bowie ouvrira
à Londres, à l’hôtel
Café Royal, là où
Bowie, en 1973,
organisait un
« dernier souper »
pour dire adieu à
son alter ego Ziggy
Stardust. Les noms
des mixtures
s’inspirent de
ses textes. Vous
reprendrez bien
un « Tigers on
Vaseline » (citation
de « Hang On to
Yourself ») ou un
« Darkness and
Disgrace » (dans
« Lady Stardust ») ?
98
BENTON COUNTY RELIC, PAR CEDRIC BURNSIDE (SINGLE LOCK
RECORDS/MODULOR)
L’OBS/N°2810-13/09/2018
Le patronyme de Cedric Burnside dira sans doute quelque chose aux
amateurs de blues. Ce garçon de 39 ans
est le petit-fls du grand R. L. Burnside.
Il a été à bonne école en l’accompagnant,
comme batteur, quand il avait 13 ans. Il
pratique aujourd’hui un hill country
blues faussement bancal, électrique et
râpeux, sale et sensuel, pesant et puissant comme la vie sait l’être quand on a
grandi dans le Mississippi sans la radio
ni l’eau courante (« We Made It »), perdu
des proches (« Hard to Stay Cool »), et,
évidemment, biberonné les meilleurs
standards du genre (« Death Bell
Blues »). Le rock est peut-être en mauvais état, mais son ancêtre, joué avec
cette sincérité-là, reste increvable.
GRÉGOIRE LEMÉNAGER
LA PLAYLIST DE…
FABCARO
Auteur de BD, vient de publier
« Moins qu’hier (plus que demain) »
(Glénat).
1. « BANG BANG »
Nancy Sinatra 2. « A PAS DE GÉANT »
Mano Solo
3. « APRIL COME SHE WILL »
Simon and Garfunkel
4. « FROM THE RITZ TO
THE RUBBLE »
Arctic Monkeys
5. « DEBASER »
Pixies
ERIK MADIGAN HEK - NANDA GONZAGUE - SLR - BEN MORGAN
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
CHANSON
SORTIE
Et toujours
Nino Ferrer
JAZZ
TONY BENNETT & DIANA
KRALL
LOVE IS HERE TO STAY
Verve/Universal
…ET TOUJOURS EN ÉTÉ,
PAR NINO FERRER (BARCLAY)
Un best of de Nino Ferrer est
absurde : cette œuvre-là ne se résume pas.
On peut en ofrir, au mieux, un vague tour
d’horizon. Ce cofret de 3 CD qui célèbre le
trentième anniversaire de la mort du génial
Génois (le 13 août 1998 à 64 ans) est aussi
bordélique que le grenier de mon grandpère. On entre, on farfouille avec joie, on
ressort avec une malle d’objets hétéroclites.
Il faut dire que le personnage était difcile
à suivre. En gros, Nino Ferrer reste populaire pour ses farces (« les Cornichons », « le
Téléfon », « Mirza »), et deux incontournables ballades (« la Maison près de la fontaine » et « le Sud »). Il en soufrait, lui le
fou de jazz, de rhythm’n’blues, de rock
expérimental.
La plupart de ses expériences post-sixties
sont restées confdentielles. Elles apparaissent ici en pointillés avec « l’Angleterre »,
« Métronomie », « Bloody famenco »,
« Moses ». La suite (CD3) est un capharnaüm
de reprises, d’où l’on extrait quelques
pépites : « la Rua Madureira » par Stacey
Kent et « un Año de amor » version Luz
Casal. On referme le cofret comme un cercueil, en se disant que le défunt était un grand
incompris.
En 2002, le succès immédiat de leur premier
album avait propulsé ce groupe de Liverpool, à peine sorti
de l’adolescence, dans le grand tourbillon rock’n’roll, sacrifant au passage leur jeunesse et compliquant un peu la
suite. Après quelques déboires, revoici The Coral, avec la
volonté afchée de coudre des morceaux de trois minutes
sans solos, imparables et mélodiques. Il y a du soufe, du
romantisme et des cordes dans le sublime « Eyes Like
Pearls », des guitares sur « Sweet Release », de la classe avec
« Eyes of The Moon » et des orgues vrombissantes sur l’entêtant « Stormbreaker ». Ce groupe totalement sous-estimé
est pourtant capable d’écrire des merveilles, gorgées de pop
rafnée. « Ecrire une chanson simple, la faire sonner comme
un air qu’un gamin sifoterait sur le chemin de l’école, ce n’est
pas facile. C’est ce qu’on a essayé de faire », disent-ils modestement. Pari gagné.
SOPHIE DELASSEIN
FRANTZ HOEZ
ROCK
OK Coral
MOVE THROUGH THE DAWN,
PAR THE CORAL (IGNITION/ PIAS)
NOUVEL ALBUM
Le grand voyage autour du monde de notre guitariste,
entouré d’invités enchanteurs.
Avec : Léa Desandre, Adélaïde Ferrière,
Christian-Pierre La Marca, Didier Lockwood,
-M-, Ballaké Sissoko, Thylacine, Erik Truffaz
Au tournant des
années 1990, alors que Diana
enregistrait ses premier albums,
Tony, Italo-Américain du
Queens, vétéran de la Seconde
Guerre mondiale, crooner
monté en grade sur les traces
de Sinatra, redescendu des
cimes dans les sixties pour
cause de british invasion,
ressuscitait dans les charts.
Depuis, ce séducteur de 92 ans
a collectionné les duos de choc
(Barbra Streisand, Céline Dion,
Aretha Franklin, Mariah Carey,
Amy Winehouse, Lady Gaga…).
Et cette fois-ci, avec la seule
artiste à avoir jamais placé huit
albums au top du Jazz
Billboard. Si la maîtrise
mainstream de la chanteuse
canadienne peut agacer les
puristes, sa complicité avec
Bennett sur douze standards
des frères Gershwin roule
comme du papier à musique.
FRANÇOIS ARMANET
SORTIR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
« La Nuit des rois », à la Comédie-Française. « Fric-Frac », au Théâtre de Paris.
« Le Tartuffe », au Théâtre de la Porte Saint-Martin.
LE CHOIX DE L’OBS
Les trois coups du théâtre
LA FÊTE À
CLAUDEL
Les 19, 20 et
21 septembre,
un colloque
universitaire est
organisé à la
Sorbonne pour le
cent cinquantenaire
de la naissance de
Paul Claudel.
Le dernier jour sera
consacré à son
théâtre. Avec, à
11 heures, un débat
entre les metteurs
en scène Eric Ruf,
Yves Beaunesne,
Daniel Mesguich et
Christian Schiaretti.
(Renseignements :
06-16-98-07-24).
100
Plus réjouissante que la rentrée des classes, la rentrée des
places de théâtre à réserver sans tarder. A tout seigneur,
tout honneur, commençons par « la Nuit des rois », de
Shakespeare, mis en scène à la Comédie-Française par
Thomas Ostermeier dans une nouvelle adaptation d’Olivier Cadiot. Avec, entre autres, Adeline d’Hermy, Georgia
Scalliet, Anna Cervinka, ainsi que Sébastien Pouderoux,
Denis Podalydès, Laurent Stocker, Stéphane Varupenne,
Christophe Montenez et Julien Frison… La renommée
de ce génial metteur en scène allemand qui vient tout
juste de franchir le cap de la cinquantaine est si étendue
à travers le monde que sa venue dans la maison de
Molière constitue en soi un événement. Mais ce n’est pas
la première fois qu’il dirige des acteurs français. Espérons
que cette comédie aura autant de succès que l’électrisant
« Richard III » qui avait embrasé Avignon voici deux ans
(Comédie-Française, Paris-1er, 01-44-58-15-15, 20h30.
En alternance du 22 septembre au 28 février prochain.)
Autre grand metteur en scène allemand, Peter Stein. Il
monte « le Tartufe » de Molière, en français, avec Pierre
Arditi et Jacques Weber dans les rôles principaux au
Théâtre de la Porte Saint-Martin (Paris-10e, 01-42-08-00-32,
20 heures, à partir du 14 septembre). Cette salle semble
L’OBS/N°2810-13/09/2018
décidément abonnée à « Tartufe » : Michel Bouquet et
Michel Fau l’y ont déjà joué la saison dernière. Classique
lui aussi quoique plus proche de nous, Edouard Bourdet,
l’impeccable auteur de « Fric-Frac » que Michel Fau,
encore lui, joue au Théâtre de Paris avec Régis Laspalès
et Julie Depardieu. Après Guitry, Roussin ou Jean Poiret,
Michel Fau tente de remettre en selle un autre auteur
de boulevard aujourd’hui laissé de côté. Rappelons pour
mémoire que cette comédie fut interprétée à l’écran par
Michel Simon, Fernandel et Arletty. (Théâtre de Paris,
Paris-9e, 01-48-74-25-37, 20h45. Jusqu’au 14 octobre).
Au Théâtre Antoine (Paris-10e, 01-42-08-77-71), dont
Laurent Ruquier vient de laisser les rênes à son associé
Jean-Marc Dumontet, Richard Berry, dirigé par Eric
Théobald, joue à 19 heures « Plaidoiries », tiré du
recueil de notre ami Matthieu Aron, « les Grandes Plaidoiries des ténors du barreau ». Ce qui ne l’empêchera
pas de mettre en scène à partir du 25 septembre au
Théâtre de la Michodière (Paris-2e, 01-47-42-95-22,
20h30) « l’Ordre des choses », de Marc Fayet, avec
Gérard Darmon. De quoi se mettre en jambe pour ce
début de saison.
JACQUES NERSON
PASCAL VICTOR/ARTCOMPRESS - J. L. FERNANDEZ - MARCEL HARTMANN
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
PHOTO
C’EST RATÉ
Ronis
à Belleville
Les perles
de Foenkinos
WILLY RONIS PAR WILLY RONIS,
AU PAVILLON CARRÉ DE BAUDOUIN,
121, RUE DE MÉNILMONTANT,
PARIS-20E, 01-58-53-55-40.
JUSQU’AU 2 JANVIER 2019.
LE POTENTIEL ÉROTIQUE
DE MA FEMME, PAR DAVID
FOENKINOS. THÉÂTRE 13 JARDIN,
PARIS-13E, 01-45-88-62-22, 20 HEURES.
JUSQU’AU 7 OCTOBRE.
Né en 1910, Willy Ronis se rêvait
musicien, mais il a été contraint de devenir
photographe professionnel pour reprendre
la boutique paternelle. On remercie ce coup
du destin qui a révélé l’un des plus importants témoins du xxe siècle. Le Carré de Baudouin nous ofre (oui, c’est gratuit !) sa plus
grande rétrospective, avec 590 clichés commentés par l’auteur lui-même. Photographe
humaniste, engagé et sensible, Willy Ronis
documente le Paris des années 1930, des
scènes de la vie quotidienne aux premiers
confits sociaux où il témoigne de sa solidarité avec les luttes ouvrières. En 1947, il
tombe amoureux du quartier Belleville-Ménilmontant. Il trouve dans ce village alors
ignoré, voire craint des Parisiens, ce qu’il
aime appeler « la poésie de l’authenticité »,
qu’il photographiera inlassablement. Il se
prend également de passion pour la peinture, à en juger ses nus d’une incroyable
légèreté, sculptés par la lumière naturelle.
Autoportraits, photos de province ou d’ailleurs… on redécouvre ici l’essentiel de son
travail. Soit soixante-dix années d’un regard
fraternel et sincère.
N’était l’étonnante popularité de David
Foenkinos dont les livres se vendent comme
des petits pains, on ne parlerait pas de cette
adaptation de son roman. Les acteurs sont
acceptables. L’ennui, c’est l’humour de l’auteur.
Ou plutôt ce qu’il imagine être tel. Rien de plus
laborieux que l’histoire de ce type qui demande
sans cesse à sa femme de faire les vitres parce
que ce spectacle le met en émoi. On n’éprouve
pas la même excitation que lui. Et l’on s’étonne
que Sophie Accard considère les formules
foenkinosiennes comme autant de perles. La
mignonne les trouve « si jolies qu’on aimerait
bien les conserver dans une petite boîte ». Dans
une boîte ? Soit, mais rangée dans un cofrefort dont on a jeté la clé en pleine mer. On n’est
pas là pour enfler des perles.
CAMILLE SIMON
J. N.
« Gamins de Belleville, sous l’escalier de la rue Vilin », 1959.
THÉÂTRE
Une soirée télé
POUR LE MEILLEUR ET POUR LE DIRE, PAR DAVID BASANT ET MÉLANIE REUMAUX. MANUFACTURE DES ABBESSES,
PARIS-18E, 01-42-33-42-03, A 21 HEURES LES LUNDI, MARDI ET MERCREDI, A 20 HEURES LE DIMANCHE.
Ça a collé entre eux dès leur première rencontre. Audrey et Julien ne sont pas
des jeunes premiers. A l’approche de la quarantaine, Audrey voudrait avoir un enfant
sans perdre de temps mais Julien, qui a déjà
un fls de sa précédente femme, tarde à se
décider. Il est amoureux d’elle, à n’en pas douter. Qu’est-ce qui le retient ? Mona, chez qui
ils sont sans le savoir tous deux en analyse,
son fls Sacha, Coralie, la meilleure amie de
Julien, vont tous fourrer leur nez dans cette
afaire. Ce qui dans un premier temps engendrera un bel embrouillamini, puis permettra
de découvrir la nature du problème.
Le spectacle regorge de qualités. Pour com-
mencer, il est très bien joué par Céline Perra,
Roger Contebardo, Tessa Volkine, Caroline
Brésard et Edouard Giard. Alain Lagarde a
conçu un décor élégant et astucieux. Et les
dialogues sont pétillants. On ne peut nier que
la soirée soit distrayante. Néanmoins, on a
l’impression de l’avoir passée devant un téléflm tant les auteurs manquent d’ambition
artistique. Comme si la drôlerie de la comédie
ne pouvait se manifester qu’au détriment de
l’exigence. David Basant n’est pas seulement
dramaturge, mais coach en communication.
Mélanie Reumaux est également coach en
entreprise et psychologue clinicienne. Le programme annonce qu’elle a même créé un club
de storytelling live. Impressionnant. N’empêche qu’au théâtre, ils devraient placer la
barre un peu plus haut. J. N.
MINISTÈRE DE LA CULTURE/MÉDIATHÈQUE DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE/RMN-GP/DONATION WILLY RONIS - MANUFACTURE DES ABBESSES
L’OBS/N°2810-13/09/2018
101
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LES TENDANCES DE “L’OBS”
ASAP ROCKY (À DROITE)
À LA FASHION WEEK DE
NEW YORK EN FÉVRIER 2017.
Fila, phénix du sportswear
Eclipsé depuis
quinze ans,
l’équipementier
italien revient en
force et organise
son propre déflé
à la fashion week
de Milan
Par BORIS MANENTI,
envoyé spécial à Biella
102
C
ome-back : retour au premier plan […]
après une période d’oubli », selon la défnition du Larousse. Le dictionnaire peut
désormais lui accoler l’exemple de Fila,
marque tombée en désuétude dans les
années 2000 qui opère sous nos yeux une renaissance
totale. Depuis deux ans, l’équipementier italien profte du double engouement pour la mode des nineties
et pour les habits de sport, séduisant pêle-mêle les
icônes Beyoncé, Rihanna, Gigi Hadid, Sofa Richie ou
Asap Rocky. Il a bien compris l’intérêt de conquérir
la sphère fashion pour revenir sur le devant de la
L’OBS/N°2810-13/09/2018
scène en écoulant à foison son tee-shirt blanc au logo
bleu et rouge ainsi que ses grosses baskets Disruptor.
Fila multiplie également les collections réalisées avec
des créateurs en vue, comme Gosha Rubchinskiy,
Anna Sui ou Jason Wu, et se fait remarquer sur les
podiums par sa collaboration avec la maison Fendi.
Pour cette rentrée, il enfonce le clou en s’incrustant
dans le calendrier des déflés de la prochaine fashion
week milanaise, entre les luxueux Versace, Prada
et autre Missoni… Une première pour une marque
de sport ! Son directeur de la création, Antonino
Ingrasciotta, dévoilera à cette occasion une collection
DINA LITOVSKY/REDUX-REA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
STEWART FRASER/COLORSPORT/DPPI - PHOTO 12/AFP
– LA
EL
S –
✎ STÉPHANE MANEL
DE POUR T
OU
JUILLET 1980 : BJÖRN BORG
DÉCROCHE SON CINQUIÈME
TITRE D’AFFILÉE À WIMBLEDON.
O
PH
N
rS
Le défilé Fila se tiendra le dimanche
23 septembre à Milan.
MO
Pa
printemps-été pour femme (avec toutefois quelques
pièces homme), tenue au secret mais présentée
comme un hommage aux collections passées de la
grife centenaire. D’ailleurs, en amont du déflé, l’italien reviendra sur son parcours avec une grande
exposition, basée sur les archives de la Fondation
Fila, organisée à la Triennale de Milan, proposant une
véritable plongée à travers le temps et la mode.
« Pour moi, Fila représente le vrai style italien, qui
donne cet unique et incomparable charme », fait valoir
d’emblée Gene Yoon, son actuel patron. L’histoire de
la marque remonte à 1911 et, comme nombre d’entreprises italiennes, elle rime avec famille, celle des
fratelli Fila et de leur flature de laine installée à Biella,
dans le Piémont. L’usine fnira même par devenir un
grand complexe manufacturier, spécialisé dans les
sous-vêtements, au début des années 1950. Crise
oblige, la société se réoriente vingt ans plus tard vers
l’équipement sportif, suivant l’idée d’un jeune manager qui pense à réutiliser les machines pour confectionner un premier tee-shirt en coton côtelé. Carton
plein dès 1974, avec la collection White Line, mal
nommée puisqu’elle propose aux tennismen les premiers polos avec des touches de couleur, à l’image de
celui iconique de Björn Borg avec son col bleu et ses
lignes verticales. En misant sur le joueur suédois, qui
remportera cinq Wimbledon et six Roland-Garros,
Fila introduit avec brio le concept de sponsoring
d’athlètes. Vingt ans plus tard, la ligne basket-ball
portée par Grant Hill, le joueur des Detroit Pistons,
tape dans l’œil d’un certain Tupac Shakur, fgure de
proue d’un monde du hip-hop féru de sneakers. En
France, c’est Sear, fondateur du magazine « Get
Busy » et ancien compagnon de route de NTM, qui,
avec sa garde-robe constituée essentiellement de
pièces Fila, contribue à rendre la marque culte. « La
GH1 devient la chaussure la plus vendue après l’Air
Jordan 1 », se remémore-t-on à la Fondation. Dans
les années 1990, l’équipementier devient même le
deuxième plus gros vendeur
de baskets mondial, derrière
Adidas, et pèse alors 2,5 milliards de dollars. Le streetwear est conquis mais pas
pour longtemps. Le changement de millénaire (et d’actionnaires) a raison de la
grife, qui disparaît peu à
peu des rayons. Du moins
jusqu’au rachat, en 2004, par
l’homme d’afaires coréen
Gene Yoon, maître d’œuvre
de ce come-back. ■
IE FONT
A
La tenue
de l’automne
A quelqu’un qui me demandait quelle allait être la mode de
la rentrée, je me suis entendue dire : « Ce que tu décides. »
La personne en question a trouvé que ma réponse macronnait sur les bords. Et pourtant, j’ai répondu honnêtement.
A notre époque, où il est de plus en plus difcile d’identifer
les tendances, c’est à chacun de puiser en lui pour choisir.
Mais, attention, cette liberté n’est pas totale : on fait ce qu’on
veut à condition d’y mettre son âme. En mode, on appelle
ça « éditer un look ». Et, non, il ne suft pas de vouloir être
preppy, punk, rétro, street, ou même « neutral », il faut aussi
savoir de quelle manière on va l’être. Comment on va, à partir d’une notion vestimentaire, renaître quand les feuilles,
elles, tombent. Vous trouvez que ça a un caractère obsessionnel ? Vous brûlez ! Une personne qui aime la mode
n’achète pas « une paire de boots », elle s’imagine des looks
les yeux au plafond pendant des heures. Aucune paire de
boots dans aucune boutique ne coïncide avec son idée, de
plus en plus fxe. Et un jour, elle les trouve, même pas cher.
Vous pensez que ça pourrait s’arrêter là ? Non. Avec quelle
jupe, avec quel petit haut noir ? Vers quelle cohérence ? Vers
quels clashs discrets et déterminants ? De splendides prises
de tête amènent à un rêve de soi. Moi, cette année, j’ai envie
d’être un peu Veronica Lake (photo), ses cheveux, ses robes
à la taille prise, ses colliers. Je ne lui ressemble pas ? Tant
mieux, sinon trop « premier degré ». Alors que là, j’entre
dans un roman immense et divinement pas évident. Le
roman de l’automne. ■
L’OBS/N°2810-13/09/2018
103
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
P OURQUOI L UI ?
Riccardo Sciutto
En deux ans, il a su réveiller la maison italienne Sergio Rossi
et en faire l’une des marques de chaussures les plus séduisantes
Par E LV I R E E M P TA Z
QUI EST-IL ?
Riccardo Sciutto reçoit dans sa pièce préférée de l’immense usine de Sergio Rossi, à
San Mauro Pascoli, près de Bologne : la salle des archives. Plus de 4 500 paires de
chaussures de la marque italienne y trônent, toutes chinées une par une à
travers le monde. « Quand je suis arrivé, cette salle n’existait pas. J’ai trouvé
la première paire à Berlin. Pendant un an, une équipe a cherché les
modèles. Pour entrer dans une nouvelle ère, c’est important de connaître
le passé. » C’est en 2016 que Riccardo Sciutto, alors âgé de 44 ans, a
pris la tête de Sergio Rossi, propriété du groupe Kering, qui l’a rachetée à son fondateur éponyme. La maison, née en 1968, fonctionne
alors surtout sur ses acquis, sans guère innover. « Les gens d’ici se
sentaient abandonnés. Ils faisaient encore du porno chic, les chaussures étaient sexy, or cette époque était révolue. Il a fallu se mettre à
créer du féminin pas bling-bling, à moderniser ce bel héritage. »
D’OÙ VIENT-IL ?
Le chef d’entreprise a grandi en alliant business et mode. « Ma
famille, venue du Piémont, avait les premières boutiques franchisées de Max Mara, où je travaillais l’été. Mes parents pensaient que
je reprendrais le business familial après mes études en économie,
mais j’ai intégré un groupe textile, GFT. » Il devient directeur commercial à l’international pour Calvin Klein. Puis il entre chez le
joaillier Pomellato en 2005. « C’est une maison familiale que nous
avons fait connaître à travers le monde et qui est passée de 40 à
150 millions d’euros de chifre d’afaires. J’ai beaucoup appris dans
les bijoux. » Sept ans plus tard, il rejoint Tod’s pour développer à
l’étranger la marque de chaussures et de prêt-à-porter Hogan. « Au
bout de quatre ans, Andrea Bonomi, l’actionnaire principal, m’a annoncé
qu’il voulait racheter Sergio Rossi. Je lui ai dit qu’il fallait y remettre de l’esprit entrepreneurial. Il a aimé l’idée, car c’est exactement ce qu’il avait fait chez Aston Martin. »
QUE FAIT-IL ?
« En arrivant ici, j’ai rencontré quarante-cinq créateurs. Tous étaient très excités
à l’idée de venir. J’ai d’abord songé à prendre un grand nom, mais j’ai pensé que
ça ferait de l’ombre à la marque… » Il met donc en place une équipe de plusieurs
designers et, plutôt que de s’atteler tout de suite aux nouvelles collections, il
leur demande de rédiger un livre pour définir l’identité de la maison. Une
sorte de guide, que tout le monde possède au bureau de Milan et à l’usine de
San Mauro. « On a besoin de tous utiliser le même vocabulaire. » Bien que la
maison soit renommée pour ses escarpins de soirée, ils décident, avec les stylistes, de proposer des chaussures que l’on peut porter toute la journée et
lancent les fameuses slippers à bout carré. « J’ai voulu commencer par le
modèle le plus dur, par quelque chose d’iconique. Personne n’y croyait, mais au
bout d’un an elles représentaient 50% de nos ventes ! Nous sommes redevenus
précurseurs et non plus suiveurs. » Ils refont ensuite le logo, le packaging, puis
toutes les boutiques à travers le monde « de façon sophistiquée, pas trash ».
Aujourd’hui, Riccardo Sciutto continue à construire le succès de la maison
dans l’esprit d’une start-up. Son secret ? « Etre organisé et passionné. » ■
COURTESY OF SERGIO ROSSI
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
L’A L L URE
Blue velvet
Veste et pantalon
en velours
de laine et coton,
Ermenegildo Zegna
www.zegna.fr
Pull en coton,
Lemaire
www.lemaire.fr
PHOTOGRAPHE
Bertrand Le Pluard
STYLISTE
Clémence Belin
ASSISTANTE STYLISTE
Anaïs Garrione
MODÈLE
Joseph Signoret @Success
COIFFURE
Vincent de Moro @Airport Agency
MAQUILLAGE
Masae Ito
L’OBS/N°2810-13/09/2018
105
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
HEDI SLIMANE,
NOUVEAU
DIRECTEUR
ARTISTIQUE
DE CÉLINE.
CHORÉGRAPHIE
POUR LE DÉFILÉ
COS LORS DU
DERNIER PITTI
UOMO.
SIMON PORTE
JACQUEMUS,
LORS DE LA
PRÉSENTATION
DE SA PREMIÈRE
COLLECTION
HOMME
(CI-DESSUS).
COLLECTION
PRINTEMPS-ÉTÉ
2019 DE VIRGIL
ABLOH POUR
LOUIS VUITTON.
106
L’OBS/N°2810-13/09/2018
Y. R. – COS – JACQUEMUS – MATTHIEU DORTOMB ET LUDWIG BONNET/LOUIS VUITTON
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
L
a planète mode est en ébullition. Dans quinze jours, comme le disait Cocteau, “la mode, c’est ce qui se démode”. »
Hedi Slimane, ancien directeur artistique de Saint Selon lui, cet intérêt des hommes pour l’habit serait avant tout
Laurent, présentera sa première collection pour la la conséquence d’une stratégie culturelle déployée par les
maison Céline lors de la fashion week femme. Et, marques. Ce sont elles qui habituent ces cibles à fort pouvoir
surprise, il glissera dans son déflé des créations d’achat à « l’idée d’obsolescence dans l’univers vestimentaire. A
pour… hommes ! Une nouveauté pour la marque. Et un signal partir du moment où le vêtement se déleste en partie de sa vertu
fonctionnelle, il est davantage considéré comme un achat de loifort dans le secteur du luxe.
Déjà, en juillet dernier, Simon Porte Jacquemus, le maes- sir et non comme un achat contraint. »
tro de l’habit au féminin, avait dévoilé sa ligne masculine,
Si la mode masculine tend à se rapprocher de la mode
particulièrement plébiscitée, dans la calanque de Sormiou, féminine, une diférence fondamentale demeure : le modèle
à Marseille. Quelques mois plus tôt, le groupe LVMH sur- de rotation est plus lent dans le vestiaire masculin. Même
prenait aussi son monde avec la nomination de Virgil Abloh, s’ils changent maintenant plus régulièrement certaines
du label Of-White et designer le plus cool du moment, à la pièces de leur garde-robe, les hommes motivent leurs achats
tête de la ligne mâle de la maison Louis Vuitton. Ces trois non pas seulement par le prix mais aussi par l’expertise, le
événements ne sont que le sommet de l’iceberg : la mode savoir-faire et la durabilité. Leur panier moyen est d’ailleurs
homme prend une ampleur inédite et séduit à la fois clients, plus élevé : 175 € par mois, contre 119 € pour les femmes,
marques et médias.
d’après une étude de Simon Kucher & Partners. L’audace des
C’est au Pitti, le plus grand salon de mode masculine qui marques et l’explosion de l’e-commerce les encouragent à
se déroule chaque année à Florence, qu’il faut chercher l’ori- développer leur style de façon moins traditionnelle. Le sucgine du phénomène. Cela fait plusieurs saisons que cet évé- cès d’un site comme Mr Porter, le pendant masculin du géant
du luxe anglais Net-a-porter,
nement détrône les fashion
weeks homme de Londres et
le montre bien. « Depuis cinq
de Milan, « où il ne se passe
ans, les hommes sont beaucoup plus intéressés par leur
plus rien », entendait-on
look, confrme Fiona Firth,
dans la capitale toscane lors
directrice des achats de
de la session de juin. « Nous
Mr Porter. La partie conseil
sommes passés de 60 exposants en 1972 à 1 240
du site est très importante
aujourd’hui, et nous attirons
pour eux, car ils ont besoin
des acheteurs de 120 nationad’être rassurés dans leurs
lités diférentes, se réjouit
choix. Nous leur parlons de
Raffaello Napoleone, le
marques très pointues,
Longtemps délaissées, la mode
directeur du Pitti. La mode
comme Balenciaga ou Ofmasculine est en pleine expansion
White, même si tout le monde
italienne infuence le monde
ne sait pas qui est Virgil
car les grandes marques procréative, médiatique et économique
duisent leurs vêtements et
Abloh. Nous accentuons notre
Par E LV I R E E M P TA Z
propos sur le style et la durée.
leurs chaussures en Italie. »
Au Pitti, on croise autant des
Beaucoup de clients ne
nouveaux labels que des marques institutionnelles. C’est veulent d’ailleurs pas se distinguer, mais plutôt suivre la tennotamment là que Cos a présenté sa première collection d’es- dance. »
sentiels, à travers une performance artistique chorégraphiée
Il faut néanmoins rappeler que la suprématie d’une mode
par l’Anglais Wayne McGregor. « Nous ne voulions pas d’un féminine, plus libre et décomplexée, est relativement récente.
déflé classique, mais plutôt une présentation inédite et le Pitti « De la Renaissance à la fn du xviiie siècle, les hommes et les
est très ouvert là-dessus, raconte Christophe Copin, directeur femmes étaient habillés avec certes autant de frivolités, rappelle
des collections homme de Cos. Ici, on voit à la fois du tradi- l’historien Jean-Denis Franoux, professeur de stylisme au Stutionnel et de l’expérimental. »
dio Berçot. Mais c’est le côté puritain et bourgeois du xixe siècle
Cette prise de pouvoir de la mode masculine a lieu dans un qui a mis un frein à cela. » Le xxe siècle a, lui, largement mis en
marché du textile en baisse depuis plusieurs années, qu’il avant la mode féminine. Ainsi aujourd’hui, lorsque l’on parle
s’agisse de la fréquence d’achat ou du prix du panier moyen. de mode, on pense d’ailleurs instinctivement aux femmes.
Une tendance que l’on peut notamment attribuer à l’essouf- Mais cela change, en particulier avec la convergence des styles
fement du modèle de la fast fashion, presque exclusivement et l’efacement du genre dans l’habit. « La femme dispose d’une
féminin. « Quand un segment porteur se montre moins acheteur liberté stylistique très importante tandis que, chez l’homme, les
et moins rentable, il est logique qu’un secteur se tourne vers un règles formelles sont encore en vigueur dans certains milieux,
segment complémentaire, à savoir ici l’homme et l’enfant, ana- estime Frédéric Godart, professeur à HEC Paris et spécialiste
lyse Benoît Heilbrunn, professeur de marketing à l’ESCP du luxe. Cela tend à s’assouplir. Ainsi, plus on va vers les
Europe. Il faut donc que l’industrie de la mode fasse désormais marques de luxe, moins ces diférences sont claires, comme l’ille même travail culturel que celui réalisé avec les femmes depuis lustrent les déflés mixtes. Mais ça va prendre du temps pour
le xviie siècle, à savoir acclimater une clientèle masculine à l’idée que l’ensemble de la population évolue. » Le changement, ce
de mode, c’est-à-dire essentiellement à l’idée de rotation car, n’est pas (encore) pour maintenant. ■
Les hommes
sur le devant
du podium
L’OBS/N°2810-13/09/2018
107
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LA FAÇADE
COUVERTE DE MIROIRS
DU MUSÉE MAIIAM
REND HOMMAGE
AUX TEMPLES THAÏS.
A L L E R SIMP L E ✈T H A ÏL A NDE
Le nouveau visage arty
de Chiang Mai
Galeries, lieux alternatifs et musée d’art contemporain : la grande cité du Nord, connue pour ses traditions
et ses temples, est devenue un acteur majeur de la scène artistique thaïlandaise
Par O L I V I A L E S I DA N E R
D
es milliers de miroirs réféchissant le vert
des arbres, le bleu du ciel et les couleurs
fugitives des véhicules qui circulent sur la
route voisine : telle est la scintillante
façade du MAIIAM, le premier musée
d’art contemporain de Chiang Mai, à une demi-heure
du centre historique. Son inauguration, il y a deux ans,
a mis en lumière l’énergie créative de l’ancienne capitale du royaume de Lanna, intégrée au royaume de
Siam à la fn du xixe siècle. Connue pour sa multitude
de sanctuaires bouddhistes, celle que l’on surnomme
« la Rose du Nord » a vu ces dernières années feurir les
galeries, les lieux alternatifs, les hôtels arty, les boutiques design, et a rejoint en novembre le club sélect
108
L’OBS/N°2810-13/09/2018
Y aller
Avec Thai Airways :
aller-retour dès 684 € A/R.
Terres de Charme propose
une découverte culturelle de
Chiang Mai en 6 jours/3 nuits
au départ de Paris,
dès 1 575 €/pers. Rens. :
01-55-42-74-10 et sur
terresdecharme.com
Office national du Tourisme
de Thaïlande :
tourismethaifr.com
des Villes créatives de l’Unesco. A l’origine de cet élan,
nulle volonté politique, mais plutôt l’addition d’initiatives personnelles, de la part des artistes eux-mêmes,
des galeristes et des amateurs d’art. Parmi elles fgure
le MAIIAM – « très nouveau » en thaï –, un musée
privé fondé par le collectionneur français Jean-Michel
Beurdeley, spécialiste d’art asiatique, son épouse Patsri
Bunnag – aujourd’hui disparue – et leur fls Eric Bunnag Booth. « Nous avons commencé à collectionner les
œuvres d’artistes contemporains thaïlandais dans les
années 1980-1990, explique Jean-Michel Beurdeley. En
créant ce musée, nous avions envie de les faire vivre, d’en
faire profter les autres. » Le MAIIAM a pris ses quartiers dans un ancien entrepôt de 3 000 m², qui accueille
OLIVIA LE SIDANER
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
A voir
Le musée d’art
contemporain MAIIAM
Jusqu’au 3 mars 2019, l’expo
« Diaspora : Exit, Exile, Exodus
of Southeast Asia » explore
les thèmes des migrations
et de la diaspora à travers
les œuvres de 18 artistes
du Sud-Est asiatique.
Rens. : maiiam.com
LE TEMPLE WAT LOK MOLEE.
GALLERY SEESCAPE, À LA FOIS GALERIE, CAFÉ ET BOUTIQUE.
AU MEETING ROOM ART CAFE SE RETROUVENT
LES AMOUREUX D’ART CONTEMPORAIN.
des performances, des projections, des conférences et
des expositions temporaires particulièrement ambitieuses. La collection permanente présente une cinquantaine d’artistes thaïlandais, tels Araya Rasdjarmrearnsook (de Chiang Mai) ou Ampannee Satoh (de
Pattani), qui abordent les thèmes de l’identité, des
migrations et des droits des femmes.
De l’autre côté de la ville, le quartier étudiant et
branché de Nimmanhaemin, lieu de prédilection des
noctambules, incarne aussi la scène artistique de
Chiang Mai. Non loin de l’University Art Center, qui
organise de nombreuses manifestations culturelles,
Gallery Seescape est un endroit à part, à la fois galerie,
café et boutique de design. C’est le plasticien thaïlandais Torlarp Larpjaroensook, alias Hern, qui a créé
en 2008 ce lieu alternatif où se retrouve la jeune communauté artistique. Pour les expositions, il est secondé
par un Français, Sébastien Tayac, professeur à la
faculté des beaux-arts de l’université de Chiang Mai.
« La ville est en train d’exploser, afrme-t-il. L’image
classique de Chiang Mai, avec ses traditions, ses éléphants, ses massages, évolue pour laisser la place à une
cité où l’art et le design occupent une place importante.
Faute de collectionneurs, les galeries d’art conceptuel ont
une durée de vie limitée, mais il existe un énorme marché pour l’art néotraditionnel, dont le néo-lanna. »
Surfant sur cette vague, de nombreux boutiqueshôtels jouent la carte arty. Ainsi, l’Art Mai Gallery,
OLIVIA LE SIDANER
inauguré en 2016, a fait décorer six de ses chambres par
des peintres, sculpteurs et designers thaïlandais, créant
également un espace d’exposition pour les artistes
locaux. Un autre, le YaYee, attire, le temps d’un drink
en fn de journée, la jeunesse dorée sur son rooftop. De
là-haut, la vue embrasse les montagnes, à l’heure idéale
où le soleil les embrase. Certains migreront ensuite vers
Sangdee Art, lieu d’expo et fondation pour artistes à la
curieuse façade végétalisée, qui s’anime le soir venu à
la faveur de concerts, de DJ sets ou de karaokés.
Cette efervescence a aussi gagné la rive gauche de
la rivière Ping. Près du Wat Ket Karam, superbe
temple lanna du xve siècle, l’artisanat du Nord a naturellement trouvé sa place au cœur de ce quartier
auquel les maisons traditionnelles en teck confèrent
un charme suranné. Plusieurs boutiques chics
jalonnent la rue Charoen Rat. Ainsi, Sop Moei Arts
vend des produits équitables fabriqués par des villageois pwo karen. Chez Crafti, deux créateurs thaïlandais travaillant avec des fls de bronze exposent
leur collection de bijoux. Et chez Woo se juxtaposent
café-resto branché, magasin de déco et galerie d’art.
En face, on fait une pause-café au bord de l’eau à The
Old Place, qui s’éveille le soir au moment des concerts.
On profte aussi d’une agréable vue sur la rivière à The
Gallery, resto-boutique installé dans l’une des plus
anciennes maisons en bois de Chiang Mai (1892),
mêlant architectures chinoise et thaïlandaise du
Nord. L’occasion rêvée de s’initier à la cuisine lanna
en commandant un kantoke (un assortiment de mets).
Pour un thé glacé à la rose, on se rendra à l’Hotel des
Artists, Ping Silhouette, à la déco sino-thaïe, clin d’œil
au quartier chinois situé sur la rive opposée.
Les férus d’art contemporain, eux, se retrouvent au
Meeting Room Art Café, un lieu convivial où l’on
sirote une boisson chaude sur une grande table en
bois, au milieu de livres et d’œuvres. « C’est une entreprise sociale, explique Jon, qui s’occupe avec enthousiasme la galerie depuis sept ans. Notre but est de
générer une dynamique culturelle locale. Mais on
expose aussi des artistes internationaux. » C’est ainsi
que, petit à petit, une poignée de passionnés a contribué à opérer la mue de Chiang Mai, la « ville nouvelle », qui n’en a pas fni de se réinventer. ■
Gallery Seescape, Art
& community Chiang Mai
Exposition « Dichotomy »
de Yutdanai Sripaiboon,
jusqu’au 24 octobre.
Rens. : galleryseescape.co
Baan Kang Wat
Bijoux, céramique, aquarelle,
textiles… Art et artisanat
se conjuguent dans ce petit
village de créateurs situé
à l’ouest de l’aéroport.
Possibilité de participer à des
ateliers. Egalement un très joli
café. Rens. : facebook.com/
Baankangwat
Y dormir
Tamarind Village.
Cet hôtel raffiné, avec piscine
et spa, met à l’honneur
la culture lanna dans son
architecture, la cuisine
délicate de son restaurant
et ses expositions. Un havre
de paix au cœur de la vieille
ville. Dès 115 € la nuit.
Rens. : tamarindvillage.com
Y boire un verre
Clay Studio. Coffee in the
garden. Un endroit secret
de Old City, où l’on boit de
délicieux smoothies dans un
jardin entouré de statues en
terre cuite. 36 Prapokkloa Rd,
Tambon Phra Sing.
L’OBS/N°2810-13/09/2018
109
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
T ROP BON !
Tous à table à Biarritz !
Meilleure période de l’année pour s’évader quelques jours sur la côte basque,
septembre est aussi l’occasion de profter d’une ofre gastronomique bien fournie
1
Casa Juan Pedro
Par M AT H I L D E SA M A M A — Illustration V I C T O R I A R O U S S E L
5
Le Carlos
48, allée Port-des-pêcheurs.
Tél. : 05-59-24-00-86.
7, boulevard du Prince-de-Galles.
Tél. : 05-59-22-27-83.
C’est une afaire de famille
depuis trente-cinq ans. Jean et
Paul, aidés par leurs neveux,
nièces et amis de toujours, font
tourner la boutique d’avril à
octobre. Ici, on mange des
sardines grillées, des gambas, et
des poissons frais à la plancha
sur des tables en plastique. On
déguste aussi des chipirons, de
la salade de poulpe et des
moules-frites. Le tout en
sirotant une sangria maison et
en regardant les minots sauter
du pont pour atterrir dans l’eau
goudronnée du port des
pêcheurs.
Avant c’était le Côte 57, le point
de ralliement des Parisiens
exilés à « BTZ » pour boire
l’apéro et admirer le coucher de
soleil. 57, car c’est l’inverse de
75. Renommé Le Carlos depuis
deux ans, son principe reste le
même : boire une Bob’s Beer
(célèbre bière locale brassée à
Hasparren) ou un verre de
txakoli, léger et pétillant, en
sortant de la plage de la Côte
des Basques.
2
1
3
2
5
La Crique
7
6
L’OBS/N°2810-13/09/2018
7
Le Labo du pizzaiolo
117, avenue du
Président-J.F.-Kennedy.
Tél. : 05-59-41-10-03.
Loubère
Institution biarrote depuis plus
de vingt ans, cette boulangeriepâtisserie traverse les années
sans jamais prendre une ride.
Réputée pour ses brioches grand
format, dorées et légères, la
maison est aussi connue pour sa
prouesse technique quasi unique
à Biarritz : du pain croustillant et
qui le reste, malgré l’humidité,
toute la journée. Ou presque.
110
Médaille d’or l’an dernier au
Salon de l’Agriculture pour sa
bière blanche aux notes
d’agrumes, cette petite
brasserie indépendante montée
en 2017 par deux Biarrots
abreuve toute la ville. Brassées
sur la côte basque à partir de
malts, de houblons, de levure et
d’eau, sans additifs ni
conservateurs, les bières de
Baptiste et Vincent sont
vivantes et non pasteurisées.
Mention spéciale pour la bière
noire crémeuse Vanilla Milk
Stout, au goût de malt torréfé,
de chocolat, de moka et de café.
4
Fraîchement installée, cette
cantine de la mer bretonne
défraye déjà la chronique avec
son lobster roll de compétition :
pain brioché, homard bleu
(breton, bien sûr), salade de
chou et mayo citronnée. Les
propriétaires, Giovanni et
Clément, gratinent les huîtres
ou les servent crues, twistées au
yuzu, snackent d’épaisses
tentacules de poulpe et
parfument les moules au
chorizo ibérico. Belle sélection
de produits d’épicerie fne sur
l’étagère derrière le comptoir.
11, rue Larralde et
55, avenue de Verdun.
La Superbe
25, allée du Moura. Tél.: 06-08-72-58-20.
49, rue Gambetta.
Tél. : 05-59-47-39-77.
3
6
4
Dano
22, rue Harispe.
Tél. : 05-59-43-82-27.
Quartier Beaurivage, Dano
cuisine et vend du porc sous
toutes ses formes. Créé il y a
trois ans par Mathilde et
Wilfried, ce comptoir cochon
envoie chaque semaine des
plats du jour diférents :
légumes de saison farcis avec
de l’échine de cochon cuite
quatre heures dans un
bouillon, parmentier de boudin
noir, ou encore bourguignon de
joue de porc. La marchandise
vient toujours de chez Bernier,
charcutier des Deux-Sèvres (de
la famille de Wilfried) ou de
chez Mayté à Saint-Jean-leVieux, l’un des seuls détenteurs
du label Ibaïama ( jambon de
prestige) en France.
Italiens pur souche, s’abstenir !
Dans cette pizzeria tout près de la
gare, des ingrédients locaux et
non conventionnels garnissent les
pâtes fnes et croustillantes de
pizzas aux noms basques. Comme
la Lapurdi, à base de crème de
poivrons, d’oignons confts, de
jambon de Bayonne, de tomates
cerises rôties au thym, d’œuf et de
mozzarella di bufala, ou l’Euskadi,
à base de crème de piquillos,
de lomo séché, de piment
d’Espelette et de brebis AOP.
✎
VICTORIA ROUSSEL / CREASENSO
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LA BANDE DESSINÉE DE RIAD SATTOUF
Les cahiers d’Esther
L’OBS/N°2810-13/09/2018
111
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
☎ 01-44-88-36-29
Propriétés & Châteaux
VANEAU Saint-Honoré
MOBILIS
IMMOBILIER.NOUVELOBS.COM
EMILE GARCIN LE MARAIS
111 rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris
14 bis, rue Marbeuf – 75008 Paris
PARIS Ier. Entre Concorde et Madeleine
Au 4e étage d’un immeuble 1900 avec ascenseur
Appartement traversant de 82 m2 avec plan en étoile et
beaucoup de charme. Entrée avec rangements, beau double
séjour avec cheminée, cuisine dînatoire équipée, chambre
parentale avec dressing et salle de bains, 2 chambres,
salle d’eau. Une cave. Prix: 1 200 000 ¤
✆ 01 40 75 75 75 - saint-honore@vaneau.fr
Appartement traversant de 185 m2 au 2e étage avec ascenseur
d’un immeuble ancien. Grande réception, cuisine dînatoire,
2 chambres avec chacune sa salle de bains,
bureau (ou 3e chambre), bureau avec une entrée privative
(ou 4e chambre), dressing, buanderie.
Beaux volumes et vues dégagées. Exclusivité.
Prix: 2 100 000 ¤ (honoraires charge vendeur).
✆ 06 81 76 17 98 - www.groupemobilis.com
Aux 2 derniers étages d’un très bel immeuble
Elégant duplex de 150 m2 avec balcon filant
Réception de 45 m2, 2 suites avec bains et dressing. Beaux volumes.
DPE : D. Réf : PLM-3868- FE. – Prix: 2 500 000 ¤
✆ 01 44 49 05 00 - parislemarais@emilegarcin.com
AGENCE VARENNE
AGENCE VARENNE
VANEAU Bac - Saint-Germain
42 rue Barbet de Jouy, 75007 Paris
14 rue de Birague, 75004 Paris
PARIS Ier - PLACE DES INNOCENTS
7 place Saint-Sulpice, 75006 Paris
PARIS IVe - ILE SAINT- LOUIS - QUAI D’ORLEANS
PARIS
VIe - JARDIN DU LUXEMBOURG
er
e
PARIS Ier - PALAIS-ROYAL
25 rue Vaneau 75007 Paris
PARIS VIe - Saint-Placide - Jean Ferrandi
En étage d’un très bel immeuble du XVIIe siècle
Rare appartement de 85 m2 aux beaux volumes, vue
panoramique sur les bords de Seine et le Panthéon. A rénover
et à repenser entièrement. Il pourrait être composé d’une
entrée, salon/salle à manger, espace cuisine, chambre, bureau,
salle de bains. Remarquable adresse.
Prix : 1 720 000 ¤ - ✆ 01 45 55 79 00
infos@agencevarenne.fr - www.agencevarenne.fr
Au 1 étage avec ascenseur d’un immeuble fin XVII
Rare appartement de 88 m2 L.C. composé d’un vaste salon
avec une belle hauteur de plafond de 3.5m et une cuisine
équipée, une chambre et sa salle de bains, de nombreux
rangements. Beaux volumes.
Prix: 1 950 000 ¤ - ✆ 01-45-55-79-10
infos@agencevarenne.fr - www.agencevarenne.fr
Dans bel immeuble du XIXe
Appartement de 120 m2 environ comprenant : entrée, un
grand double séjour traversant, cuisine dînatoire, deux
chambres, salle d’eau, une suite parentale avec salle de bains
et dressing. Cave. Double exposition, calme, soleil. Exclusivité.
Prix: 1 790 000 ¤
✆ 01 45 55 46 63 - bac@vaneau.fr
JUNOT RIVE GAUCHE
DAUPHINE RIVE GAUCHE
EMILE GARCIN PARIS RIVE GAUCHE
PARIS VIe - MAZARINE / SEINE
Situé au 3e étage d’un immeuble ancien
Appartement comprenant une entrée, un double séjour avec
2 fenêtres, une cuisine séparée et aménagée, deux chambres
dont une avec salle d’eau, une salle de bains avec WC.
Parquet ancien, poutres, cheminée.
✆ 01 53 63 09 09 - paris7@dauphine-immo.com
www.dauphine-immo.com
81 rue du Bac, 75007 Paris
PARIS VIIe - Rue du BAC
Au 2e étage d’un bel immeuble du XVIIIe
Charmant appartement de 60 m2 en parfait état
Vaste pièce à vivre avec cuisine ouverte équipée, une chambre.
Calme, idéal pied-à-terre.
Prix: 1 260 000 ¤
✆ 01 48 87 10 00 - www.junot.fr
VANEAU 9e
58 rue de Chateaudun, 75009 Paris
PARIS IXe - Rue Pierre Haret
Bel immeuble Haussmannien - 6e étage ascenseur
Appartement 135,79 m2 L.C., belle vue dégagée sans vis-à-vis
Séjour cathédrale, salle à manger, cuisine équipée, 2 chambres,
salle de bains, salle d’eau, bureau au 7e étage accessible de
l’appartement. Balcon, 2 caves. Prix: 1 720 000 ¤
✆ 01 48 00 89 89 - vaneau9@vaneau.fr
(Les honoraires des agences immobilières et les commissions pour chaque bien sont consultables sur les sites des agences)
PARIS IXe - Terrasse - Opéra
Immeuble récent, 6e étage ascenseur
Très bel appartement de 55 m2 avec terrasse de 60 m2
Parfait état, magnifique vue. DPE : E
Réf. : PRG-3906-VS. Prix: 1 250 000 ¤
✆ 01 42 61 73 38 - parisrg@emilegarcin.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Propriétés & Châteaux
☎ 01-44-88-36-29
EMILE GARCIN PARIS RIVE DROITE
IMMOBILIER.NOUVELOBS.COM
AGENCE VARENNE
JUNOT MONCEAU
14 avenue George V, 75008 Paris
PARIS XVIe - TROCADERO
PARIS XVIIe - BATIGNOLLES
Appartement de 63 m , en parfait état.
Séjour, coin bureau, chambre. Immeuble sécurisé 24h/24. Cave
et place de parking. DPE en cours. Réf : PRD-3988-IT.
Prix: 650 000 ¤ - ✆ 01 58 12 02 02
parisrd@emilegarcin.com - emilegarcin.fr
Appartement de réception de 136.72 m2
Galerie d’entrée distribuant une pièce de réception traversante
donnant sur une terrasse ensoleillée de 72 m2,
une salle à manger, une cuisine ouvrant sur un balcon de 8 m2,
et 2 chambres. Lumineux et traversant. Excellent plan et clair.
Prix: 1 620 000 ¤ - ✆ 01 45 55 79 20
infos@agencevarenne.fr - www.agencevarenne.fr
IMMOPOLIS
IMMOPOLIS
JUNOT ABBESSES
MONTMARTRE - Au pied du Sacré-Coeur
PARIS XVIIIIe - BLANCHE / ABBESSES
e
PARIS XV - Beaugrenelle - Vue Seine
2
MONTMARTRE
Vue imprenable sur le Sacré-Cœur
Appartement 111.63 m2 au 2e étage avec ascenseur d’un
immeuble Haussmannien. Entrée, triple réception avec
2 balcons, cuisine, 2 chambres (possibilité 3), salle de bains,
toilettes séparées. Belle hauteur sous plafond, moulures,
parquet pointe de Hongrie, cheminées. Une cave de 11 m2.
Prix: 1 800 000 ¤ FAI
Agence place Marcel-Aymé - ✆ 01 53 28 98 98
Belle maison rénovée esprit loft
de 169 m2 /125 m2 loi Carrez
4 chambres, 2 salles de bains, bureau.
Jolie terrasse plantée de 16 m2.
Prix: 1 490 000 ¤
✆ 01 42 55 20 00 - www.junot.fr
Appartement de 44.2 m2 au 6e et dernier étage avec un
ascenseur. Entrée, 2 chambres, salle de douche avec toilettes
séparées, salon, cuisine ouverte. Vues imprenables sur Paris et
sur le Sacré-Cœur. Une cave complète ce bien. Coup de cœur
assuré ! Prix : 745 000 ¤ FAI
Agence place Marcel-Aymé. - ✆ 01 53 28 98 98
Au 3e étage asc. d’ un immeuble en pierre de taille
Appartement de 130 m2
Vaste séjour, salle à manger/cuisine avec verrière, 3 chambres.
Exposé sud avec vues dégagées.
Prix: 1 450 000 ¤
✆ 01 42 52 40 00 - www.junot.fr
AGENCE PATRICE BESSE VAL DE MARNE
IMMOPOLIS
2 place Marcel Aymé, 75018 Paris
Au centre de
SAINT-MANDE
Entre le bois de Vincennes
et les commerces
et très proche du métro.
Répertoriée comme
édifice remarquable
de la ville,
La maison pourrait compter
jusqu’à 10 chambres
ou être divisée
en appartements.
Un jardin et 2 dépendances.
Réf; : 10375RG
Prix: 2 415 000 ¤
✆ 01 42 84 80 85
patrice-besse.com
PARIS XVIIIe - Quartier Lamarck / Caulaincourt
Appartement 5/6 pièces de 114 m2 dans un bel immeuble
Haussmannien Vaste galerie d’entrée, double séjour
(cheminée), cuisine dînatoire séparée, 3 chambres, salles de
bains avec toilettes, dressing et toil. avec espace buanderie.
Possib. créer 1 chambre supplémentaire ou une 2e s. bains.
2 caves. Possib. louer 1 ou 2 parkings. Prix: 1 250 000 ¤ FAI
✆ 01 53 28 98 98 - www.immopolis.fr
CHÂTENAY-MALABRY
169/177, av. de la Division Leclerc
FONCIA VALORISATION
COURBEVOIE
64/66, bd de la Mission Marchand
ITÉ
MGC
MGC
CONNECTING
CONNECTING
EXCLUSIV
NEUILLY Face Bois, vue Tour Eiffel
Beau Penthouse de 296 m2 avec terrasse de 156 m2
Immeuble récent. Triple réception, 4 chambres, 2 parkings
Bien rare. Travaux à prévoir. Studio de service de 20 m2 possible
en supplément du prix. Exclusivité. Prix: 4 935 000 ¤
Rive Droite Rive gauche Invest - Magali SEGUIRAN, AC
✆ 06 14 56 81 78 - www.rdrginvest.com
06 28 46 61 27 - 06 86 86 35 91
www.villa-artis-chatenay-malabry.fr
ITÉ
Face au tramway, une adresse rare
Villa Artis, au cœur de la “Ville Jardin”
Dans bel immeuble moderne de 2008, 3P 64 m2,
1er étage, séjour 20m2, balcon 2,85m2, 2 chambres,
cave et parking. 289.000 €
EXCLUSIV
ARGENTEUIL (95)
A mi-chemin entre le centre-ville et la gare
dans un immeuble de 2008
Beau 2 pièces 50 m2, balcon, parking.
Prix: 202 000 ¤
Autres surfaces disponibles. ✆ 06 86 86 35 91
darnet684@foncia.fr - www.residences-argenteuil.fr
(Les honoraires des agences immobilières et les commissions pour chaque bien sont consultables sur les sites des agences)
Dans bel immeuble moderne de 2007 :
3P 63 m2, 3e étage, 2 balcons, cave, parking : 461.000 €
3P 77 m2, 3e étage, balcon 7m2, cave, parking : 504.000 €
06 28 46 61 27 - 07 63 30 22 46
www.6466-missionmarchand.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Propriétés & Châteaux
☎ 01-44-88-36-29
AGENCE PATRICE BESSE VAL DE MARNE
MARCFOUJOLS-PropriétésetChâteaux
15 avenue Paul Doumer 75116 Paris
A LA VARENNE SAINT-HILAIRE
SEINE-ET-MARNE
dressée au milieu de son parc, à l’abri des regards
Une grande villa classique de 1900
La propriété compte 6 chambres, de grands espaces de
réception, des terrasses, une maison de gardien, une piscine
et un garage. Une élégance intemporelle que souligne une
rénovation récente. Réf : 10428RG. Prix : 2 860 000 ¤
✆ 01 42 84 80 85 - patrice-besse.com
Ravissante maison de campagne de 130 m2 dans un charmant
village à deux pas de Fontainebleau, à moins d’une heure de
Paris. Restaurée de façon contemporaine, elle bénéficie d’une
grande luminosité et d’une très belle hauteur sous plafond. Elle
offre 3 chambres, 2 salles de bains et un jardin de 500 m2
Prix: 485 000 ¤
✆ 01 53 70 00 00 - paris@marcfoujols.com
GROUPE MERCURE NORMANDIE
EMILE GARCIN NORMANDIE
ORNE - Secteur Haras du Pin
IMMOBILIER.NOUVELOBS.COM
EMILE GARCIN Propriétés et Châteaux
5, rue de l’Université, 75007 Paris
SENS - Propriété avec parc de 4,5 ha
A 1 h 30 de Paris, propriété familiale avec 7 chambres
et maison de gardien. Parc de 4,5 ha avec bois, verger.
Commerce à 8 km. DPE : E. Réf. : PPC-8511-AD
Prix: 495.000 ¤
✆ 01 42 61 73 38 - proprietes@emilegarcin.com
EMILE GARCIN BRETAGNE
DINARD - PLEURTUIT (35)
Hôtel particulier de village, entièrement rénové avec goût,
offrant 350 m2 habitables dont 5 chambres en suite.
Un charmant jardin clos et une dépendance complètent ce
bel hôtel offrant également un appartement séparé
en rez-de-chaussée. Potentiel touristique.
Réf. 41766vm. DPE : D. Prix: 598 000 ¤
✆ 06 22 62 21 48 - c.demaynard@groupe-mercure.fr
Belle maison d’influence Renaissance italienne
avec dépendance, grand rooftop, 5 chambres, jardin.
Réf : DEV-1534-XB. Prix: 990.000 ¤
✆ 02 31 14 18 18 - normandie@emilegarcin.com
Nichée dans un parc de plus d’1 hectare
Propriété de caractère avec accès direct au Frémur.
Vastes réceptions, 4 chambres et un bureau. Exposition Sud.
DPE : Vierge. Ref : BRE-8651-VG. – Prix: 785 000 ¤
✆ 06 21 88 10 15 / 01 47 17 18 18
vincent.garnier@emilegarcin.com - www.emilegarcin.fr
EMILE GARCIN BIARRITZ COTE BASQUE
GROUPE MERCURE TOULOUSE
GROUPEMERCUREPOITOU-CHARENTES
BIARRITZ - La plage à pied
3 bâtisses du XIe siècle rénovées formant un hameau
Maison principale T4 185 m2. 2° maison 124 m2. 3° maison 133 m2
dont 60 m2 à finir de rénover. Caves voûtées, cheminées.
Parc, piscine. 11 ha prairies, bois, potager, verger,
rivière, source. Idéal gites. Proche toutes commodités.
Réf. 12399vm DPE C. Prix: 1 200 000 ¤
✆ 05 34 417 427 - www.groupe-mercure.fr
2
CALVADOS - DEAUVILLE centre
44 bd Carnot, 31000 Toulouse
AVEYRON - Saint-Affrique
2
Maison mitoyenne rénovée de 125 m - Terrasse 41 m
exposée sud avec très belle vue mer et montagnes
3 ch. 3 sde. Solarium. Garage. Cave. Domotique complète.
Piscine en copropriété. Ref. BIA-1527-OC.
Prix: 915 000 ¤ - ✆ 05 59 01 59 59
biarritz@emilegarcin.com - emilegarcin.fr
18 rue Carnot, 86000 Poitiers
A 5 mn de SURGERES (17)
Demeure de charme XIXe de 403 m2
dont une partie indépendante dans la tour.
Dépendances de 1200 m2 environ. Terrain clos et arboré
de 7258 m2 avec potager et piscine. Cave voûtée.
DPE vierge. Ref. 14908.
Prix: 683 700 ¤ (frais d’agence inclus charge vendeur).
✆ 05 49 60 27 00 - groupe-mercure.com
BNP PARIBAS IMMOBILIER
Hotel
la
Villa Douce
SÉJOUR LES VOILES
DE SAINT-TROPEZ
DU 29/09 AU 07/10
Assistez au plus bel événement de l’année
SORTIES EN BATEAU
POUR ASSISTER AUX REGATES
HAUTS-DE-SEINE - VAUCRESSON
Maison 300 m2 env. - Au rdc, entrée, salon avec cheminée,
salle à manger, cuisine dînatoire, bureau, suite parentale avec
dressing et sdb, ch. avec sdb. A l’étage : 2 ch., 2 sdb.
Grand espace de détente, buanderie. Jardin 976 m2,
piscine chauffée et garage (3 places de voiture), cave.
Prix: 2 415 000 ¤ - ✆ 0810 450 450
david.molho@realestate.bnpparibas.com
(Les honoraires des agences immobilières et les commissions pour chaque bien sont consultables sur les sites des agences)
OFFERTes
Indiquez le code promotionnel "OBS"
lors de votre réservation.
Réservations
04 94 15 30 30 | www.lavilladouce.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
J’AI
CHOISI
www.antigel.agency - 00996 - Novembre 2017 - © Hervé THOUROUDE - Ce document est non contractuel
MA SANTÉ, C’EST SÉRIEUX.
MGEN
MUTUELLE SANTÉ - PRÉVOYANCE
Floria Gueï et 4 millions de personnes ont
choisi MGEN pour la confiance, la solidarité,
l’accès aux soins de qualité et le haut niveau
de prévoyance.
FLORIA GUEÏ
CHAMPIONNE
D’EUROPE DU 400M
MGEN,Mutuelle Générale de l’Éducation Nationale,n°775 685 399,MGEN
Vie, n°441 922 002, MGEN Filia, n°440 363 588, mutuelles soumises aux
dispositions du livre II du code de la Mutualité - MGEN Action sanitaire et
sociale,n°441 921 913,MGEN Centres de santé,n°477 901 714,mutuelles
soumises aux dispositions du livre III du code de la Mutualité.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Cahier numéro un de l’édition n° 2810 du 13 au 19 septembre 2018
L’IMMOBILIER
EN
ANDIA/LAURENT CARO
T OUS L E S P RI
VILLE PAR VILL X
QUARTIER E,
PAR QUARTIER
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S PÉ C I A L I M M O B I L I E R
A bordeaux,
le pouvoir
d’achat
immobilier a
baissé de
10 % au cours
des six
derniers
mois.
SÉBASTIEN ORTOLA/RÉA
FIN DE CYCLE
Malgré le faible niveau des taux d’intérêt,
le marché immobilier est en train de
ralentir. De nombreux ménages ne peuvent
plus acheter à cause de la hausse des prix
et des mesures d’aides moins favorables
Par Y V E S L E G R I X
L’OBS/N°2810-13/09/2018
3
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
A
sont contrariés dans leurs projets d’acquisition, parfois au point de devoir y renoncer faute de financement. Sur les trois derniers mois, les prix ont chuté dans 45 %
des villes moyennes de plus de 60 000 habitants, notamment celles qui sont en deçà
du seuil moyen de 1 700 €/m2. De plus, la
suppression de certaines aides financières
désolvabilise les acheteurs dans les villes
où ils sont budgétairement les plus fragiles.
A Paris et dans les métropoles comme
Lyon, Bordeaux ou encore Nantes, où les
prix ont progressé très rapidement depuis
2015, « le pouvoir d’achat immobilier des
acquéreurs a reculé d’environ 10 % au cours
des six derniers mois, note Michel Mouillart, professeur d’économie à l’université
près une année record, 2018 avait
tout pour rester un bon millésime pour l’immobilier : des taux
d’intérêt toujours exceptionnellement bas, des banques prêtes à financer,
des prix encore abordables, un attrait
intact des Français pour la pierre. Or le
constat est là, l’activité du marché de l’immobilier a globalement baissé au cours du
premier semestre. Selon le baromètre LPISeloger, le nombre des ventes dans l’ancien
a baissé de 16,5 % à fin juin sur les trois derniers mois. Et selon l’Observatoire Crédit
Logement CSA, le nombre de crédits
accordés au cours des six derniers mois a
chuté de 14 % par rapport au premier
semestre 2017. Les ménages les moins aisés
ÉVOLUTION DE LA CAPACITÉ
D’ACHAT DES MÉNAGES
- 1,6 %
- 5,0 %
- 2,9 %
- 5,1 %
58,6 m2
57,9 m2
57,9 m2
60,5 m2
69,4 m2
RENNES
ROUEN
PARIS
LILLE
STRASBOURG
- 3,8 %
- 4,1 %
60,7 m2
BORDEAUX
%
%
- 3,0 %
64,5 m2
Surface habitable
d’un logement ancien
acheté en 2018
Variation de la surface
achetable sur un an
(T3-2018 par
rapport à T3-2017)
LYON
- 2,7 %
60,3 m2
64,3 m2
NANTES
GRENOBLE
- 1,9 %
- 1,5 %
+ 2,0 %
58,6 m2
56,8 m2
63,6 m
TOULOUSE
MONTPELLIER
MARSEILLE
4
- 1,4 %
L’OBS/N°2810-13/09/2018
2
+ 4,0 %
57,8 m2
NICE
SOURCE :
OBSERVATOIRE
CRÉDIT
LOGEMENT CSA
ET BAROMÈTRE
LPI-SELOGER
Paris-Ouest et porte-parole du baromètre
LPI-Se Loger. Les prix de l’ancien y ont augmenté plus vite que les revenus des ménages,
d’un peu plus de 11 % sur les trente derniers
mois, alors que l’amélioration des conditions
de crédit n’a permis de compenser qu’une
hausse des prix de 8 %. »
Malgré cela, dans les grandes villes les
plus dynamiques, le marché immobilier
reste actif. Dans l’ancien, « les huit premiers
mois de l’année 2018 sont, au niveau national, dans la continuité de 2016 et 2017 : augmentation régulière et mesurée des prix,
volume des ventes stable et élevé dans un
marché fluide », constate Sébastien de
Lafond, président de MeilleursAgents. Le
marché s’est stabilisé à des niveaux élevés.
Les prix sont toutefois encore légèrement
en deçà du pic de 2011. Cette fluidité du
marché ne saurait durer, tant le déséquilibre constaté entre l’ofre et la demande
est important. « Le nombre de mandats de
ventes enregistrés au sein de notre réseau a
baissé de 12,5 % en un an », constate Fabrice
Abraham directeur du réseau d’agences
Guy Hoquet. Tandis que la demande croît,
l’ofre continue en efet de se raréfier : - 9 %
au plan national, - 1 % à Paris, - 12 % en Ilede-France et - 8,5 % en régions, selon le
réseau d’agences Laforêt. « Après 2016 et
2017, des années historiques en termes de
volume de transactions, le stock de biens disponibles à la vente continue donc de s’assécher », estime Yann Jehanno, le directeur
du réseau. Les délais de vente restent élevés, à quatre-vingt-douze jours en moyenne
contre soixante-dix-huit il y a sept ans.
HAUSSE DE LA DURÉE DES PRÊTS
Aussi le marché repose-t-il sur les conditions d’emprunt, qui restent avantageuses.
Proposant toujours des taux exceptionnellement bas, jusqu’à 1,25 % sur vingt ans et
1,50 % sur vingt-cinq ans, selon Philippe
Taboret, directeur général associé de
Cafpi, les banques ont en outre assoupli
leurs critères d’octroi de prêt, parfois
même sans exiger d’apport personnel. « Au
1er juillet, à un niveau de mensualités comparable de 1 000 € sur vingt ans, un ménage
pouvait emprunter 211 000 € quand, en
2011, il n’obtenait que 160 800 €. La diférence représente en gros le quart du montant
moyen d’un achat en France », rappelle
Laurent Vimont, président de Century 21
France. En outre, pour faciliter l’accès des
ménages modestes au crédit, les banques
acceptent désormais d’accorder des prêts
de longue durée, sur trente ou même
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
&$' /1 #! - 1*!)1(# 2** 05$(++ !)1 #!+ * *+%/2 !/ +1* + %*#+ 1! !// #!+ 0 !+
* / * +1%*1* / 3)1# +1* %*# %#4 +#! 1! !)1/ *+ %* #! - 1*!)1(# %1 5,-50-05$(
#* / + /1+ /**+ / 1* +#1* %1+ 055" +1* #1*+#* !)1(# (
&0' /1 *+ %* #1*+#* !)1 +1* + + !/+ #1*+#* !)1 4!/ #12*/ 1! $* # %/ !* ! 05$,(
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
trente-cinq ans. Selon le baromètre
Crédit Logement CSA, les durées des prêts
bancaires se sont accrues de six mois
depuis le début de l’année 2018. « Ces
ofres, qui ne sont pas sans risques, permettent d’obtenir des mensualités plus
faibles à emprunt égal ou un emprunt plus
élevé à mensualités équivalentes », rappelle
Ludovic Huzieux, directeur associé d’Artémis courtage. Les taux d’intérêt
devraient profiter d’une stabilité globale
sur les prochains mois avant de remonter.
AVENIR DIFFICILE POUR LE NEUF
Dans l’ancien, « la hausse des prix devrait
s’assagir et ne plus atteindre que + 1,5 % en
France d’ici à l’été prochain », estime Sébastien de Lafond. Plusieurs indicateurs
montrent néanmoins que le changement
de cycle est proche et devrait intervenir
dans moins d’un an, probablement sous
l’efet d’une hausse des taux décidée par
la Banque centrale européenne. Mais c’est
dans le secteur de l’immobilier neuf que la
conjoncture est la plus préoccupante.
Alors qu’habituellement la pression de la
demande, qui se renforce à l’arrivée de
l’été, pousse les prix vers le haut, cette fois,
en juin, pour le quatrième mois consécutif,
les prix étaient orientés à la baisse. « Cette
baisse fait écho à l’afaiblissement de la
demande dont la solvabilité a été afectée
par la dégradation des soutiens publics, APL
accession et prêt à taux zéro », explique
Michel Mouillart. Dans les zones tendues,
le problème est essentiellement celui de
l’ofre. « Pour le moment, le marché du neuf
“Un problème
d’offre”
CHRISTINE FUMAGALLI,
présidente du groupement
d’agences ORPI
6
Depuis le début de l’année, les stocks de biens disponibles à la vente diminuent.
est sauvé par les taux bas. Mais il faut vite
mettre en place une ofre adaptée à la
demande, car celle-ci évolue plus vite que la
production », explique Laurent Tirot,
Quel constat votre
groupement fait-il
du marché ?
Il reste dynamique, mais
avec des distorsions
géographiques. Bien que
les prix aient beaucoup
augmenté ces dernières
années à Bordeaux, à
Lyon et dans les grandes
villes, on trouve encore
facilement des
acquéreurs. Les taux bas
permettent toujours
d’acheter et les banques
jouent le jeu. Mais le vrai
problème est celui de
l’ofre. Dans les zones très
tendues, les stocks sont
bas. Or, dans le monde de
L’OBS/N°2810-13/09/2018
la location – notre
groupement gère environ
100 000 biens –, on
s’aperçoit que le nombre
de congés est en baisse.
Les gens bougent peu
actuellement, et ce
manque de mobilité
afecte aussi bien la
fluidité du marché locatif
que de celui de l’achat.
De plus, les acheteurs
commencent à se poser
des questions sur les
nouvelles lois, comme le
prélèvement de l’impôt à
la source, ou les
changements
d’assurances, et cela peut
ralentir le marché.
directeur du logement chez Bouygues
Immobilier. Par ailleurs, le nombre d’investisseurs a baissé. « La prolongation du
dispositif de défiscalisation Pinel pour
quatre ans a modifié la notion d’urgence
chez les investisseurs », explique Philippe
Jossé, président de Cogedim. Le marché
reste actif dans les grandes métropoles.
A Bordeaux, « les programmes s’écoulent
rapidement, autour de 4 500 €/m2 »,
explique Gilles Hautrive, de BNP Paribas
Immobilier. Mais l’avenir s’annonce difcile. Selon les statistiques publiées par le
ministère de la Cohésion des territoires, le
nombre de permis de construire accordés
de mai à juillet a baissé de 12,1 % en un an,
celui des mises en chantier étant en recul
de 4,9 % sur la même période. Quant aux
ventes de maisons individuelles, elles ont
chuté de près de 15 % en un an. Le projet
de loi Elan (évolution du logement, de
l’aménagement et du numérique) doit être
examiné en commission mixte paritaire le
12 septembre (voir page 8) mais le fameux
« choc d’ofre » promis par le gouvernement semble encore loin. ■
PATRICE LUCENET/OREDIA - ORPI
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
partout, il se voyait diminuer les
contraintes à la construction et laisser faire
le marché.
Alors que s’ouvre l’an II du quinquennat,
la révolution est bien en route ! Lois de
Finances, loi Essoc (pour un Etat au service
d’une société de confiance), puis projet de
loi Elan (évolution du logement, de l’aménagement et du numérique), tout bouge :
les aides au logement (accession et location), le Code de la construction, le monde
des bailleurs sociaux (HLM)… En résulte
une déstabilisation du secteur qui provoque
pour l’instant l’inverse d’un choc d’ofre !
Pour Julien Denormandie, secrétaire d’Etat
à la Cohésion des territoires et artisan de
cette politique, il faut se méfier des efets
d’optique : « Les chifres à mi-année sont difficiles à interpréter. Souvenez-vous que tous
les dispositifs (Pinel, prêt à taux zéro…)
auraient dû s’arrêter budgétairement fin 2017.
Cela explique en partie les chifres de la
construction observés aujourd’hui. Quand
nous sommes arrivés, nous avons prolongé
et gréé ces dispositifs pour quatre ans car il
faut donner de la visibilité au secteur. » Peutêtre. Mais la réussite de la politique du logement à la sauce En Marche ! est pour l’instant encore un point d’interrogation.
POLITIQUE
DU LOGEMENT
LE RENDEZVOUS RATÉ
D’EMMANUEL
MACRON
Le logement est une priorité
du gouvernement. La preuve,
tout change : les normes de
construction, les aides, le
monde des HLM… Mais les
Français ne s’y retrouvent pas.
Et la construction de logements
marque le pas
Par S O PH I E FAY
8
L’OBS/N°2810-13/09/2018
LOGEMENT SOCIAL
EN TRANSITION
Le président
sur un chantier à
Poissy en 2016.
E
mmanuel Macron avait promis un
« choc d’ofre ». En clair : plus de
logements dans les zones tendues,
là où les prix flambent et où les
loyers pénalisent la mobilité et l’installation des jeunes ou des moins jeunes. Le
candidat à la présidentielle promettait de
ne rien faire comme ses prédécesseurs.
Avec lui, fini les vaines dépenses budgétaires, ces fameux 42 milliards d’euros
d’aides au logement, qui, au lieu de fluidifier le marché, contribuent à l’envolée des
prix. Plutôt que de faire intervenir l’Etat
L’entrée en matière du gouvernement restera dans les annales des décisions de politique publique les plus maladroites. A l’été
2017, Bercy annonce la diminution de 5 €
par mois des APL. Objectif : faire des économies dans les dépenses de l’Etat en espérant que les propriétaires baisseront les
loyers et que les locataires ne seront pas trop
pénalisés. Naïf ! Les seuls propriétaires à qui
le gouvernement a finalement pu imposer
sa « manip budgétaire » ont été les bailleurs
sociaux ! Certains avaient une trésorerie
abondante, d’autres moins. Ils ont été priés
de se réorganiser. Mais en attendant, beaucoup ont mis en suspens leurs nouvelles
opérations. Or, comme beaucoup de programmes de constructions résidentielles
doivent intégrer des logements sociaux (à
la demande des maires), si les sociétés de
HLM ne sont pas au rendez-vous, tout est
bloqué. « Dans une zone dynamique, avec des
besoins importants, comme celle de Nantes
métropole, les promotions baissent de 30 %,
regrette Yannick Borde, président du réseau
Procivis (HLM, construction, syndic, etc.)
et vice-président de l’Union sociale pour
ALAIN GUILHOT/DIVERGENCE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
(5/ !3/ (5 !&603!/ &0 6(3/
(5/ (&&"3/ $0 3!$0 3 (&!3!(&0 $ /%!0 )/ %%(!$!/ -50 57 #50-5. 4 999 5/(0 & 0 &(& $6 0 /0/60
&0 5& $! 19 #(5/0 *'9 #(5/0 $ 0 &3+ 3 .00!!$!3 3(3$ 5
!& !%%(!$!/ (&/& /&8 6(50 05/ $ 0!3 6!&! !%%(!$!/ ,(%
(5 &0 6(3/ 5/5 6&3,
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Manifestation contre la baisse des APL annoncée par Bercy à l’été 2017.
l’Habitat (USH). Mettre un coup de frein
à la construction de logement social, c’est freiner tous les acteurs. Comme le projet de loi
Elan ne corrige pas cela pour l’instant, cela
va durer. » Un propos un peu rapide, si l’on
en croit Julien Denormandie : « Notre politique consiste à aider le logement social à l’entrée plutôt qu’à la sortie, sur les loyers. N’oubliez pas que la Caisse des Dépôts et
Consignations va mobiliser 10 milliards d’euros pour le monde HLM, auxquels s’ajoute un
doublement des moyens de la rénovation
urbaine (de 5 à 10 milliards d’euros). »
INVESTISSEURS PRIVÉS ET
PROMOTEURS EN PLEIN DOUTE
Au fond, cette économie sur les APL dans le
parc HLM aurait pu se comprendre si, en
parallèle, le gouvernement avait donné un
coup de pouce au parc privé. « Aujourd’hui,
il représente 6,5 millions de logements, soit un
million de plus que le parc social, note JeanMarc Torrollion, président de la Fnaim. Il y
a plus de mobilité des locataires dans le parc
privé et donc plus de jeunes. » D’ailleurs, dans
les pays où le parc locatif privé n’existe pas
“Le choc d’offre
viendra aussi
des logements
vacants”
JULIEN DENORMANDIE,
secrétaire d’Etat à la Cohésion
des territoires
« Il y a aujourd’hui des
centaines de milliers
de logements vacants dans
les zones tendues qu’il faut
10
absolument remettre sur
le marché. » Pour ce faire,
le secrétaire d’Etat fait
la promotion de la
garantie Visale : un
propriétaire peut
louer sans risque à un
L’OBS/N°2810-13/09/2018
jeune de moins de 30 ans.
Si son logement a besoin
de travaux pour être
reloué, il peut obtenir une
aide auprès de l’Agence
nationale de l’habitat,
dont les crédits ont été
augmentés, à condition
d’accepter un loyer
conventionné. Il peut
également bénéficier d’un
avantage fiscal en louant
via une agence
immobilière sociale ou
une association
via le dispositif Solibail.
vraiment, comme l’Espagne ou l’Italie, la
« décohabitation » des jeunes est beaucoup
plus tardive. Mais le gouvernement a plutôt
fait l’inverse ! Impôt sur la fortune immobilière, loyers toujours soumis à l’impôt sur le
revenu et pas à l’impôt forfaitaire unique
(IFU de 30 %), les signaux ne sont pas positifs pour les investisseurs en immobilier locatif. Est-il encore temps pour envoyer un message plus encourageant ? Le président de la
Fnaim plaide pour une amélioration du statut du propriétaire-bailleur et a réussi son
lobbying auprès des sénateurs, qui ont
amendé le projet de loi Elan (uniformisation
du délai de préavis à deux mois, départ du
locataire facilité en cas de vente…). Rien n’assure que cela figurera dans le texte final. La
balle est entre les mains des parlementaires,
rappelle Julien Denormandie, qui, lui, travaille à la concorde entre les propriétaires et
les locataires, en faisant la promotion de la
garantie Visale (garantie des loyers pour tous
les locataires de moins de 30 ans pendant
trente-six mois, gratuitement).
L’ACCESSION DES MÉNAGES
MODESTES EN PANNE
La vague d’économies sur le budget du logement a aussi touché les ménages modestes
qui souhaitent devenir propriétaires. Fini
MARTA NASCIMENTO/RÉA - DR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
4 ,:5 #%85 ,: %+;68%5 +6 ;,85
,:5 ,++&85 )6 8%)6 8 ,+%8%,+6 ) ,*.+68%,+ ++%5 ;56 .5
+ 6 +,+$56.8 : )% )%;5%6,+ < +6 )48 ;+8 #,56 585 : 565;8%5 ):) 6 ) -5 ',:5 585 .5,58 8*.,5%6
6:5 :+ 6 ++:)) 91 : .5%< ;+8 : %+ ,+5+ /) 6 #+8
.5(%+" %+):60 .,:;+8 ))5 ':63:4 1 : .5%< : %+ 5+=$;,:6 6:5 ) 6%8
;%+%$%**,%)%5$!2,* ,: +6 ;,85 :5: ;+82
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
“Pas d’offre
sans demande”
ALAIN DININ, PDG de Nexity
Peut-on réguler le
marché de l’immobilier
en jouant sur l’ofre ou
la demande de biens ?
« On n’est pas dans
un système libéral où le
marché se régule de
lui-même. Nous sommes
dans un secteur assourdi
de taxes : on fait
42 milliards d’euros de
dépenses budgétaires
pour le logement, mais
l’Etat récupère
74 milliards de recettes
fiscales. » En outre,
l’ofre et la demande
sont complètement
interdépendantes :
l’APL Accession, versée directement à la
banque, ce qui diminuait d’autant les mensualités de remboursement de 50 000
familles (jusqu’à 160 € par mois). Cette aide
a été supprimée pour le neuf et limitée dans
l’ancien. Le prêt à taux zéro (PTZ) a lui aussi
été raboté dans les zones non tendues. « Cela
a brutalement désolvabilisé les ménages,
constate Yannick Borde, directeur général
de Procivis. Nous avons eu des annulations
de construction de maisons alors que tout était
signé. » Il doute de l’efcacité budgétaire de
cette décision. « L’économie est de 200 millions d’euros, mais elle remet en question
30 000 opérations qui auraient rapporté
beaucoup plus à l’Etat (en TVA, etc.). »
Il aimerait d’ailleurs que la mesure soit
évaluée. Et pourquoi pas que le gouvernement revienne sur sa décision dans
la prochaine loi de Finances… Ce n’est
pas à l’ordre du jour, répond Julien
Denormandie à « l’Obs ». Seul le volet
ultramarin, très spécifique, de l’APL
Accession pourrait être sauvé. Le
ministère joue en efet une autre carte :
la vente de logements HLM. Mais
attention, cette bonne idée sur le papier
peut vite tourner au cauchemar si le
poids des charges de copropriété n’a
pas été bien estimé et anticipé par les
nouveaux acquéreurs.
LE FONCIER
TOUJOURS AUSSI CHER
Le gouvernement n’a pas non plus
trouvé la solution miracle pour
résoudre le problème du logement à
la racine, c’est-à-dire en rendant le
12
L’OBS/N°2810-13/09/2018
« On ne lance un
programme que lorsque
les appartements
sont prévendus. »
Le prix du foncier
exclu 85 % des ménages
français sur le marché
neuf. Il faut donc partir
du besoin des
personnes pour
prendre les bonnes
mesures et être
imaginatif : « Un
ménage qui s’équipe, par
exemple, aurait besoin
de location avec
option d’achat : il faut
inventer le dispositif. »
prix des terrains abordable. « Il faut passer
de la mise aux enchères par les collectivités
à l’appel à projet, quitte à plafonner les prix
de vente des logements, voire la marge des
promoteurs », exhorte Alain Dinin, le PDG
de Nexity. Certaines collectivités ont commencé à le faire. Problème : les vendeurs
(Etat, collectivité, entreprises publiques)
ont toujours besoin de faire rentrer plus
d’argent dans les caisses. Quant à l’exonération immédiate des plus-values pour les
particuliers propriétaires de terrain
constructible, c’est une incitation forte mais
pas encore sufsante : «Tant que le foncier
se valorise, les propriétaires hésitent à
vendre », note un expert, prêt à imaginer
une taxe quasi confiscatoire qui pousserait
à passer à l’acte. Pas très populaire…
PAS DE MIRACLE
POUR LES VILLES MOYENNES
Pendant que les prix montent en zone tendue, « c’est la déprime dans les villes
moyennes comme Saint-Etienne, Brive,
Bourges, etc., et les communes rurales, qui
attirent moins et où la population vieillit »,
explique Robin Rivaton, investisseur en
Real Estech, les nouvelles technologies
appliquées à l’immobilier. Conscient de
cette dichotomie, le gouvernement a présenté en janvier un grand plan de revitalisation des centres-villes destiné aux petites
et moyennes agglomérations. Mais Robin
Rivaton n’y croit guère : « Le volontarisme
politique ne peut rien contre la concentration
de richesse dans les métropoles et la dynamique économique. »
LES CONSTRUCTEURS INQUIETS
Les chifres sont rudes. Très loin du choc
d’ofre, la construction de nouveaux logements subit un vrai coup de frein. Entre
août 2017 et juillet 2018, 474 800 autorisations de mise en chantier ont été délivrées,
soit 4,5 % de moins qu’un an plus tôt, à la fin
du quinquennat Hollande, très dynamique.
De mai à juillet 2018, la baisse des permis de construire s’est accélérée alors
En un an, les autorisations de mise en que les mois de printemps sont habichantier ont chuté de 4,5 %. tuellement plutôt porteurs : - 12,1 % par
rapport à la même période de 2017.
« Le recul de la construction pourrait
coûter 0,5 point à la croissance française », prévient Alain Dinin. Il y aura
peut-être un efet de rattrapage une
fois que la loi Elan sera votée et que
l’on connaîtra les nouvelles normes de
construction, moins contraignantes.
Elle encadrera surtout les recours abusifs (60 000 aujourd’hui) contre les
permis de construire. Mais cela ne rassure pas le professionnel. Car déjà, certains maires lèvent le pied sur les projets de construction, anticipant
l’échéance électorale de 2020. « Le
mois de juillet est calamiteux : cette fois,
le logement plonge », s’alarme Jacques
Chanut, président de la Fédération
française du Bâtiment (FFB). Le cri
d’un lobbyiste, mais un avertissement
sérieux pour le gouvernement. ■
DR - STÉPHANE ANDRAS/RÉA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MARCHÉ
“LE POUVOIR D’ACHAT IMMOBILIER
CONTINUE DE SE DÉGRADER”
Pour l’économiste Michel Mouillart, malgré des conditions de crédit exceptionnelles
et le fort désir des Français de devenir propriétaires, le marché est en train de se retourner
Propos recueillis par Y V E S L E G R I X
L’activité immobilière est en repli cette
année alors que l’envie d’acheter des
Français est toujours forte et que les
conditions d’accès au crédit restent
très favorables. Vous estimez que le
marché a commencé à se retourner dès
septembre 2017. La hausse des prix et
la suppression de certaines aides en
sont-elles les seules causes ?
Dès la fin de l’été 2017, en effet, la demande a
commencé à s’affaiblir. La hausse des prix des
logements, neufs et anciens, à l’œuvre depuis
le printemps 2015, avait sensiblement dégradé
le pouvoir d’achat de l’apport personnel des
candidats à l’acquisition d’un logement. Pourtant les soutiens publics (prêt à taux zéro
[PTZ], aides personnelles et dispositif Pinel)
permettaient toujours de compenser cette
dégradation. D’autant que les conditions de
crédit s’amélioraient encore. Mais dès le
début de l’année 2018, la suppression des
aides personnelles et la dégradation du PTZ
et du dispositif Pinel sur les territoires où les
acheteurs en ont le plus besoin sont venues
transformer en récession ce qui n’était encore
qu’un affaiblissement. Aussi, alors que les prix
ont continué à augmenter dans de nombreuses villes, rien ne permet plus de stimuler
la demande. Et l’amélioration des conditions
de crédit n’est plus en mesure de remplir le
rôle, qu’elle jouait depuis quelque temps déjà,
de soutenir à bout de bras les marchés.
Selon le baromètre LPI-Seloger, les
prix ont baissé dans près de la moitié
des villes de France… mais dans les
grandes métropoles dynamiques ils
continuent à monter, certes à un
rythme qui faiblit. Le marché va-t-il
finir par s’autoréguler et se stabiliser ?
Et avec quels écarts de prix ?
La baisse des prix qui s’observe dans
nombre de villes moyennes et qui s’accom-
14
L’OBS/N°2810-13/09/2018
prix y sera néanmoins moins rapide. Et ailleurs, comme les acheteurs n’ont plus ni
les moyens ni les soutiens pour réaliser
leurs projets, l’activité va encore se
contracter… sans que des prix plus bas ne
lui permettent de rebondir.
Michel Mouillart.
pagne d’un ralentissement de la hausse
dans les métropoles prouve un afaiblissement général de la demande. Pourtant, les
marchés bénéficient toujours de conditions de crédit qui n’ont jamais été aussi
bonnes : des taux à 1,43 % en août, sous l’inflation pour le troisième mois consécutif ;
des durées qui ont retrouvé les niveaux
élevés qui inquiétaient les autorités monétaires durant les années 2006-2007 ; des
conditions d’octroi de prêt exceptionnelles
et des taux d’apport personnel exigés qui
n’ont jamais été aussi bas… Alors, comme
le moral des ménages, que l’Insee mesure
chaque mois, se dégrade aussi depuis le
printemps dernier, la situation est maintenant compliquée ! On va certes voir ressortir les vieilles explications selon lesquelles seule une baisse des prix d’au
moins 15 %, et même de 25 % ou plus dans
les grandes villes, pourrait faire rebondir
la demande. Mais ne rêvons pas trop, l’autorégulation du marché par les prix reste
un mythe. En revanche, alors que les
grandes agglomérations sont devenues des
marchés de pénurie, l’augmentation des
Les aides au logement sont pointées du
doigt comme coûteuses et inflationnistes. La suppression de l’APL accession et le recentrage du PTZ afectent
durement le désir d’acquisitions des
ménages les moins fortunés. Pourtant,
ces aides n’avaient-elles pas prouvé
leur efcacité ?
Les décisions prises depuis une année
pèsent lourdement sur tous les marchés :
construction, transaction et travaux. Avec
à la clé une destruction d’emplois qui va
faire suite à celle des années du quinquennat précédent. Il est donc vrai que c’est la
deuxième fois depuis la fin des années 1960
que les aides au logement ne permettront
pas de contrarier la crise. La fois précédente,
durant le ministériat de Cécile Duflot, le
niveau de la construction était descendu
plus bas qu’en 2009, au plus profond de la
grande crise…
Que peut-on attendre de la production
de crédits et du marché immobilier en
2019 ?
Sauf inflexion rapide et significative de la
politique du logement, mais très peu probable, l’année 2019 devrait connaître une
nouvelle dégradation des marchés. Après un
recul de 10 % des ventes de logements
anciens en 2018, une baisse de seulement
5 ou 6 % est envisageable. Comme une diminution de 25 000 à 30 000 mises en chantier,
après une baisse de 20 000 unités en 2018.
Alors que la production de crédits va encore
perdre quelques points, après une chute de
l’ordre de 10 % en 2018. ■
DR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
888488
9 3 2-*)33 -23*))'$33
382 '3 ))()53 5 ' 3'$5
5 3)3 9*$2 (1)!!2/
4
-2*2()5 $)'8)5 '3 $3 '155/
5 52*892 '1233 $' 08 3*$5
-*82 ; "$52 *8 -*82 $)935$2/
9 ' -23*))'$35$*) '1$))$
(*) --25()5 5 ' -*33$$'$5
9$38'$32 (3 -')3 ) 6/
) )$)5 5*853
'3 !2)5$3 8 )8 5 18) 08$-
-23#9)5 $/
4 )3 (*) -2*&5 $((*$'$2 9
(*) 3- '$)5 ) '$!) 5 5*853
'3 $)*2(5$*)3 382 (*) 08$3$5$*)/
-8$3 < )3 )*83 *)3528$3*)3 )*52 "$35*$2 382 '3 *)()53
' 35$35$*) '$)5/ *82 9*83 -2(552 ()2 $) 9*52 -2*&5
$((*$'$2 ) 5*85 32)$5 )*83 9*83 -2*-*3*)3 3 329$3 :'83$3/
1
'? ??? 1/2
,
1 7, 7<
4$69 ! +4$=0%5)$- $ ;&,- 5.#
0 800 544 000
1:2
) -2*5)5 '1*(-!)()5 3 :-253 8() 2* 5 ) 28$3)5
(3 $(-+53 &83081 7, . 8 (*)5)5 (*) $)935$33()5 -))5 ,7 )3/
*82 ) 39*$2 -'83 5 *5)$2 8) 3$(8'5$*) -23*))'$3
5$-#$>(<.;6 6;5 *;&,-5.#3&570)-$+
@&@C3*;&,-5.#36
-&.5,9).-6 " )*)#23-5 3 )!!()53 '*5$*) )52%) ' -25 8 ) 3 $)$55$*)3 3'3/ )935$2 )3 '1$((*$'$2 *(-*25 3 2$3083/
1/2 6 @** 1.?6 <.?< .,<6< 676@<&., 7&#, ,<6 * 0> 71<+6 >D0 < * >0 .<.6 >D0 &,*?7 7*., *7 7<.)7 &71.,&*7 ? 0= (?&**< >D0 @ ?, 7&#,<?6 ,.<6& 6#?*6&7 ,7 ?, *& > +.&7 167 * < 676@<&., 7?6 *7
.16<&.,7 , .?67 <6@?A .? ? 1*?7 <6 * < A ,7 * .,<6< 676@<&., 1.6<,< 7?6 ?, 7*<&., 16.#6++7 % @,<# .,7,<& 7.?7 * .6+ 5?, 6?<&., ? 16&A 54?&7&<&., % +.,<,< * 6?<&., @6& , .,<&., *
<B1.*.#& ? *.#+,< @ ?, +&,&+?+ 6+&7 > 2 ? 16&A @,<3 1:2 ,.,%671< 7 ,##+,<7 *.<&., ,<6', * 16< ? , 7 &,&<<&.,7 7*73 &71.7&<& &,* 16+< ?, 6?<&., 5&+1/<7 .,< * +.,<,<
1, * ?6 *5,##+,< 16&7 16 *54?6?6 % ?<&., @6&,< 0> >0 23 <&*7 7 .,&<&.,7 ,7 ,.<6 71 @,<3 ?+, 6. .&< ,.,B+ ? 1&<* 7.&* ! 9" 9!->" 7&# 7.&* 0>8 @,? $6*7
?** % ->>D8 ?&**B%7?6%&, A3 33 8D> D>> 8>"3 6&< 1$.<. <<B +#7 6<&., % D-:>D03
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRÉDIT
UN PRÊT SUR 30 ANS,
SÉRIEUSEMENT ?
Idéal pour franchir le pas de l’acquisition quand les prix sont élevés,
le crédit sur une très longue durée est à utiliser avec précaution
Par AG N È S M O R E L
L
a tendance est nette : la durée des
crédits immobiliers s’allonge. En
juin dernier, selon Crédit logement,
spécialisé dans la garantie de prêts,
40 % des emprunteurs ont souscrit un
emprunt sur 25 ans… et plus. Car après avoir
disparu en 2008, le crédit sur 30 ans fait son
grand retour dans une dizaine de banques
– LCL, la Société générale, les Caisses
d’Epargne… – à un taux inférieur à 2 %. Un
« frémissement inédit » pour Philippe
Taboret, directeur général adjoint de Cafpi,
courtier en prêts immobiliers, qui a « bon
espoir que tous les établissements bancaires
s’y mettent. Le Crédit foncier communal d’Alsace et de Lorraine s’est même positionné sur
35 ans ». Bien sûr, si les banques le proposent,
c’est qu’elles comptent bien faire en sorte que
2018 leur soit aussi profitable que les années
précédentes, boostées par le niveau historiquement bas des taux de crédit, lesquels
avaient favorisé les rachats de créances et
suscité le retour des primo-accédants. De
plus, les jeunes acquéreurs sont des clients
recherchés, surtout quand ils ont des « profils évolutifs », avec des revenus promis à augmenter. Or la hausse des prix et la restriction
des aides telles que le prêt à taux zéro ou
l’APL accession (une aide aux foyers à faibles
revenus pour financer leur logement) risquaient de les dissuader d’acheter.
Proposé depuis quelques mois, le prêt sur
30 ans est donc clairement un produit d’appel
destiné à séduire ces primo-accédants. Le
mécanisme est simple : l’allongement de la
durée permet de réduire le montant des
mensualités et de débloquer le dossier de
jeunes aux revenus un peu « justes ». Autre
possibilité : acquérir tout de suite un logement familial, sans passer par l’étape intermédiaire de l’achat d’un studio ou d’un
2-pièces, qui deviendra vite trop petit et qu’il
faudra revendre en perdant les sommes
engagées, comme les frais de notaire et la caution logement. Une aubaine ? Oui, à condition
d’avoir bien pris la mesure du surcoût, constitué à la fois par le montant de l’assurance
emprunteur et par celui des intérêts, calculés
sur cinq années supplémentaires… et du taux
d’intérêt majoré. « La diférence entre 25 ans
et 30 ans est alors presque indolore », souligne
Philippe Taboret.
Enfin, il est primordial de s’entourer de
toutes les garanties possibles, car « plus c’est
long et plus c’est risqué », confirme Cécile
Roquelaure, responsable de la communication d’Empruntis. Les banques continuent
d’exiger des acquéreurs au moins 10 % d’apport, un emploi en CDI et environ 1 000 €
mensuels de « reste à vivre ». Il est recommandé de soigner le choix de l’assurance
emprunteur et le type de crédit. Notamment,
en obtenant de pouvoir le suspendre gratuitement, de moduler à la hausse ou à la baisse
les mensualités, ainsi que d’en sortir par anticipation… car, même si on emprunte sur du
long terme, on revend son logement au bout
de 8 à 9 ans en moyenne. n
DE QUELLES CONDITIONS DE CRÉDIT PEUT-ON BÉNÉFICIER ?
Banques
POUR UN CRÉDIT DE 150 000 €
SUR 15 ANS
Taux fixe Mensualités
BNP Paribas
Boursorama
Caisse d'Epargne Rhône-Alpes
CIC Lyonnaise de Banque
Crédit agricole Ile-de-France
Crédit du Nord
Crédit foncier
HSBC
ING Direct
La Banque postale
LCL
Société générale
1,20%
0,98%
1,20%
1,23%
1,55%
1,25%
1,45%
1,30%
1,20%
1,20%
1,53%
1,40%
911,0 €
896,4 €
911,0 €
913,0 €
934,5 €
914,3 €
927,7 €
917,7 €
911,0 €
911,0 €
933,1 €
924,4 €
Coût total
du crédit
POUR UN CRÉDIT DE 250 000 €
SUR 20 ANS
Taux fixe Mensualités
13 980 €
11 356 €
13 980 €
14 339 €
18 209 €
14 580 €
16 994 €
15 181 €
13 980 €
13 980 €
17 965 €
16 388 €
Enquête réalisée fin août pour un couple de 35 ans avec des revenus de 50 000 € et 10 % d’apport.
Taux, mensualités et coût du crédit hors assurance et hors négociation.
16
L’OBS/N°2810-13/09/2018
1,50%
1,28%
1,45%
1,33%
1,70%
1,45%
1,60%
1,45%
1,37%
1,40%
1,77%
1,60%
1 206,4 €
1 181,2 €
1 200,6 €
1 186,9 €
1 229,5 €
1 200,6 €
1 217,9 €
1 200,6 €
1 191,5 €
1 194,9 €
1 237,7 €
1 217,9 €
Coût total
du crédit
39 527 €
33 496 €
38 150 €
34 860 €
45 079 €
38 150 €
42 295 €
38 150 €
35 954 €
36 776 €
47 038 €
42 295 €
POUR UN CRÉDIT DE 300 000 €
SUR 30 ANS
Taux fixe Mensualités
/
/
1,50%
/
/
/
2,35%
/
/
/
2,10%
2,85%
/
/
1 035,4 €
/
/
/
1 162,1 €
/
/
/
1 123,9 €
1 240,7 €
Coût total
du crédit
/
/
72 730 €
/
/
/
118 356 €
/
/
/
104 611 €
146 642 €
SOURCE : « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
)* !$ !$'$ ' !$ '* ) '$ $'
( % ( %' #%%
! ($ !$% %$ ) '$ '$($
"""
!"#%! ( & '
'
*) (% %($ ! ($ ()$$ ' ('% % $%
'
!"#%! ( "# !"
&
- .'5. '-$ -2 5 7## .5- 5% .#2!'% ,%.!%. % )-2%-!2 7 $ -2 5*'$ ,5% 7#5- 4 ::: 4: ::: .#'% 29)'#'! 2 7!## )'5- 2'52 '%2-2 -.-72!'% ,5% #'$%2 .!% %2- # (/0:&04:( 2 #
(0(:04:( !%#5.* .2 8#5 22 '- # -.!% / -5 '#! -!. (3* -2 5 .- #!7- .'5. '%!2!'% # .!%25- #,2 52%2!+5 7%2 %. #. #!. )-75. 5 '%2-2 -.-72!'%* 22 '- .2 %'% 5$5##
7 2'52 52- )-'$'2!'% ).. % '5-. '5 7%!- %. # #!$!2 . .2'". !.)'%!#.* '52 %%5#2!'% ,5% '%2-2 -.-72!'% .5!7! ,5% %'57## -.-72!'% % )'5-- ). %!- #,'-* '5. #. )-!8 !%!+5. .'%2 % 5-'. 2 * 2!#. #,'- !.)'%!#. .5- %'2- .!2 !%2-%2 2 %'. .). 7%2* $-! .'!2 )- 2!'%. .!$)#! 5 )!2# 3 / 4:: !$$2-!5# 5 -!. .'5. # %5$-' 3: 3& 3 ! .'!# (/ (& -5 !# '$2 /::3 -!. '5$%2
%'% '%2-25# !##5.2-2!'%. ,$!%. %'% '%2-25##. 5. # #!- !%2-)-22!'% #,-2!.2 . ))-2$%2. .'%2 7%5. %'% $5#.*
:&04:(*
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FISCALITÉ
CHERS IMPÔTS LOCAUX
Si la taxe d’habitation doit progressivement disparaître, la taxe foncière
augmente et pèse lourd sur les finances des propriétaires
Par L O U I S E M O N N E R E T
E
ntre 2003 et 2017, mes impôts locaux
ont augmenté de 1 198 € ! », constate
Marie-Angèle, propriétaire d’une
maison de 120 m2 à RamonvilleSaint-Agne (Haute-Garonne), commune
située à 10 km de Toulouse. « Au total, je paie
aujourd’hui 3 234 € pour les taxes foncière et
d’habitation. C’est énorme et la somme continue d’augmenter chaque année », poursuitelle. La taxe d’habitation est calculée en fonction de la composition du foyer et des
revenus. Son montant est souvent plus ou
moins égal à celui de la taxe foncière. D’une
ville à l’autre la note peut vite doubler. « Je
suis propriétaire en Ile-de-France. Si je fais le
calcul, entre mon crédit immobilier, mon assurance et mes impôts locaux, mon taux d’endettement atteint 40 % ! Les fins de mois sont parfois difciles », confie Hélène, chargée de
projets. « En plus, je dépasse légèrement les
plafonds de dégrèvement de la taxe d’habitation pour cette année », remarque-t-elle. En
efet, en faisant une simulation sur le site
Impot.gouv.fr, si vos revenus dépassent
28 000 € par an pour une seule part, vous
n’êtes pas éligible à l’intégralité de la réforme.
Le courtier en crédits immobiliers Meilleurtaux.com a évalué l’impact de la fiscalité
locale dans les budgets des propriétaires
(voir tableau ci-dessous). « En moyenne, pour
les dix grandes métropoles françaises, la fiscalité locale représente 183 € de plus par mois à
acquitter », constate Maël Bernier, directrice
de la communication de cette entreprise de
courtage. Soit l’équivalent de deux échéances
de crédit immobilier en plus par an, ou un
emprunt à un taux beaucoup moins avantageux que ceux observés actuellement.
A Saint-Etienne (Loire) par exemple, ville
dont le prix au mètre carré est le moins élevé
du tableau, cela revient à emprunter au taux
de 5 %, soit un budget de 179 € en plus par
mois ! A Paris, avec des prix d’achat qui s’envolent, la fiscalité locale est quasi indolore
avec « seulement » 56 € de plus par mois à
débourser. Signe que plus les prix sont bas,
plus la fiscalité locale pèse lourd pour les propriétaires.
De son côté, l’Union nationale des Propriétaires immobiliers (UNPI) constate une
hausse globale de 14 % de la taxe foncière au
cours des cinq dernières années. Beaucoup
craignent qu’elle augmente encore en raison
de la suppression totale de la taxe d’habitation pour 80 % des Français d’ici à 2020. Une
suppression qui pourrait faire également
grimper la note des loyers… et faire baisser
le pouvoir d’achat des propriétaires. n
m
èt
el
ré
ux é
ta l i t
ce c a
s
le n fi
a
va l
a
u i t de
el
E q fa i
nd s
du
t i o ro
ta e u
en en
é
gm lité
lit
Au ua
s
ua
en
n s u se
m
Me c l
n
éi
lit
)
ca
é(s
fis
lit )
ua (s
n s el le )
Me nnu e (s
a air
t
en
lé m
le
pp
ca
su
lo
ité
al
sc
re
lfi
c iè
ta
on **
To
e f e*
x
ell
Ta u
n
an
n
t io
ta
bi ***
ha le
d’ uel
xe n n
é
Ta a alit
u e
n s a nc
Me u r
s
as
rs
it
ho
éd
cr
du
ût
Co
en
oy
m **
u x ns
Ta 0 a
r 2 ce
su
fa
ur ²
t s m
an 70
nt ne
Mo e n
au
oy rix é*
m
P rr
ca
POIDS DES TAXES DANS LE BUDGET D’ACQUISITION
re
Ville
Saint-Etienne
Nîmes
Le Mans
Le Havre
Angers
Toulon
Montpellier
Dijon
Marseille
Reims
Grenoble
Toulouse
Rennes
Nantes
Bordeaux
Strasbourg
Lille
Nice
Lyon
Paris
1 407 €
2 226 €
1 792 €
1 907 €
2 225 €
2 315 €
2 960 €
2 425 €
2 887 €
2 532 €
2 579 €
3 008 €
3 074 €
3 434 €
4 662 €
3 334 €
3 183 €
4 250 €
4 551 €
9 829 €
98 490 €
155 820 €
125 440 €
133 490 €
155 750 €
162 050 €
207 200 €
169 750 €
202 090 €
177 240 €
180 530 €
210 560 €
215 180 €
240 380 €
326 340 €
233 380 €
222 810 €
297 500 €
318 570 €
688 030 €
1,45 %
1,44 %
1,51 %
1,51 %
1,51 %
1,44 %
1,44 %
1,45 %
1,44 %
1,42 %
1,45 %
1,48 %
1,51 %
1,51 %
1,48 %
1,48 %
1,42 %
1,44 %
1,45 %
1,40 %
15 029 €
23 605 €
19 971 €
21 253 €
24 797 €
24 550 €
31 390 €
25 903 €
30 616 €
26 462 €
27 548 €
32 827 €
34 259 €
38 271 €
50 877 €
36 384 €
33 265 €
45 070 €
48 613 €
101 212 €
473 €
747 €
606 €
645 €
752 €
777 €
994 €
815 €
969 €
848 €
867 €
1 014 €
1 039 €
1 161 €
1 571 €
1 124 €
1 067 €
1 427 €
1 530 €
3 288 €
1 182 €
1 332 €
1 147 €
860 €
931 €
1 044 €
1 317 €
908 €
1 430 €
1 001 €
837 €
1 107 €
1 313 €
1 165 €
1 273 €
1 124 €
1 031 €
1 125 €
987 €
493 €
966 €
1 423 €
1 064 €
1 343 €
1 354 €
1 176 €
1 387 €
1 293 €
1 026 €
1 069 €
1 252 €
1 214 €
989 €
1 202 €
1 356 €
810 €
786 €
1 051 €
809 €
675 €
2 148 €
2 755 €
2 211 €
2 203 €
2 285 €
2 220 €
2 704 €
2 201 €
2 456 €
2 070 €
2 089 €
2 321 €
2 302 €
2 367 €
2 629 €
1 934 €
1 817 €
2 176 €
1 796 €
1 168 €
4,5
3,7
3,6
3,4
3,0
2,9
2,7
2,7
2,5
2,4
2,4
2,3
2,2
2,0
1,7
1,7
1,7
1,5
1,2
0,4
652 €
977 €
790 €
829 €
942 €
962 €
1 219 €
998 €
1 174 €
1 021 €
1 041 €
1 207 €
1 231 €
1 358 €
1 790 €
1 285 €
1 218 €
1 608 €
1 680 €
3 385 €
* Source : SeLoger.com. ** Taux hors assurance relevés pour les dossiers moyens Meilleurtaux en juin 2018 dans chacune des villes concernées. ***Taxe d’habitation
et taxe foncière : source Forum pour la gestion des villes, pour un couple avec 2 enfants (info 2017) avec projection (taxe d’habitation+ 2,5 % et taxe foncière + 3 %) .
18
L’OBS/N°2810-13/09/2018
179 €
230 €
184 €
184 €
190 €
185 €
225 €
183 €
205 €
173 €
174 €
193 €
192 €
197 €
219 €
161 €
151 €
181 €
150 €
97 €
5,00 %
4,40 %
4,45 %
4,30 %
4,00 %
3,75 %
3,65 %
3,65 %
3,50 %
3,45 %
3,45 %
3,35 %
3,35 %
3,20 %
2,90 %
2,95 %
2,85 %
2,70 %
2,45 %
1,70 %
SOURCE : MEILLEURS TAUX
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
5 5 ;0 />7 &/6-! 5>.! 6">:+/. > 16+A "),! , @,!>6 ! , 7>6&! /&&!6:! 20 -= 1/>6 ,!7 7:>+/7 !: < 1+#!7 < -= 1/>6 ,!7 ; 1+#!7 !: ; -= 1/>6 :/>:!7 ,!7 >:6!7 :B1/,/)+!73 1/>6 :/>:
/.:6: ! 6"7!6@:+/. 7+)." !.:6! ,! <0 /?: !: ,! ;0 /:/6! <C0$ +.,>7 6")>,+#6!-!.: 6"+:"6" 16 :! ./:6+" % &&6! @,,! 7>6 >.! 7",!:+/. 5/1"6:+/.7 !: !A,>7+@! ! :/>:!
>:6! /&&6!4 /.+:+/.7 ":+,,"!7 7>6 /)!+-4/- /> !. !71! ! @!.:! 7>6 7+-1,! !-.!4 /)!+- $ @!.>! !,77" 8'CC$ 6+7 > 1+:, 7/+, ! ;C CCC CCC . C'( 'CC $0( . 0; CC' 00; % ,,>7:6:+/. ./. /.:6:>!,,!4 6"+:7 1*/:/ !::B -)!7 %
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
sident France du réseau d’agences immobilières Coldwell Banker. Une logique
qu’il qualifie même « d’usine à gaz ». Il
détaille : « Vous êtes actionnaire familial
d’une société, vous héritez, par exemple de
votre père, de parts d’une entreprise de
cimenterie. Si cette société détient un
immeuble de belle facture dans la ville, il
faudra compter la valeur de cet immobilier.
Avec l’imbrication des filiales et sousfiliales, ce sera un véritable casse-tête de
tout démêler. »
FISCALITÉ
LE PATRIMOINE IMMOBILIER
DANS LE VISEUR
Cette année, l’impôt sur la fortune immobilière a remplacé l’impôt de
solidarité sur la fortune. Des nouvelles règles qui devraient entraîner
un changement de comportement de la part des investisseurs
Par B E N JA M I N A R N AU D
R
éformer l’impôt de solidarité sur
la fortune (ISF) était une mesure
emblématique du programme du
candidat Macron. Malgré un
démarrage chaotique en juin dernier, la
mesure est bien entrée en vigueur cette
année. Et elle change la donne pour les
détenteurs de patrimoine. L’impôt sur la
fortune immobilière (IFI) reprend les
principales caractéristiques de l’ISF : le
seuil d’imposition à 1,3 million d’euros
d’actif net taxable, l’abattement de 30 %
pour la résidence principale et le barème
par tranches, de 0,5 à 1,5 %. Mais dans le
détail, l’IFI réserve des nouveautés. Avec
l’ISF, grâce aux déductions des passifs
(dettes), il était possible de compenser la
valeur des actifs détenus. Depuis cette
année, il est impossible de déduire plus
20
L’OBS/N°2810-13/09/2018
de 60 % des dettes au-dessus d’un patrimoine immobilier de 5 millions d’euros.
« C’est un tout nouvel impôt avec sa logique
propre », afrme Laurent Demeure, pré-
ISF contre IFI,
l’impact de l’impôt
Selon la composition du
patrimoine (immobilier
ou financier), l’efet de la
réforme de l’ISF est très
diférent.
1. Madame M., retraitée,
est propriétaire d’un
immeuble à Paris. C’est
d’ailleurs l’essentiel de
Selon les situations, la réforme de
l’ISF se fait plus ou moins sentir. « Les
redevables qui détiennent essentiellement un patrimoine financier paient
beaucoup moins d’impôt. A l’inverse,
ceux qui ont misé sur la pierre et ont
beaucoup emprunté sont concernés par
l’IFI », explique Olivier Rozenfeld,
président du groupe Fidroit, expert en
valorisation du patrimoine.
Prenons l’exemple d’un couple avec
un patrimoine équilibré, bien réparti
entre biens immobiliers (2,5 millions
d’euros) et actifs financiers (2,1 millions d’euros). Avec l’ISF ancienne formule, leur prélèvement s’élevait à près
de 26 600 €, alors qu’avec l’IFI, ils ne
paient plus que 8 000 €.
La réforme aura certainement un
impact sur les choix économiques de
ceux qui détiennent du patrimoine.
Pour Olivier Rozenfeld, « certains
petits investisseurs vont avoir tendance
à s’orienter vers le secteur financier ou
du moins à réfléchir avant d’acquérir
davantage de biens immobiliers et de
passer au-dessus du seuil ». Dans les
faits, la réforme de l’ISF est positive
pour les détenteurs de patrimoine
important. L’IFI devrait rapporter au
mieux 1 milliard d’euros cette année,
contre 5 milliards avec l’ISF. n
son patrimoine, qui
s’élève à 1,9 million
d’euros. Alors qu’elle
payait 5 680 € avec l’ISF,
elle paie aujourd’hui
4 985 € avec l’IFI. Une
économie de 695 € pour
Madame M.
2. Monsieur et
Madame A. sont des
actionnaires familiaux.
Ils détiennent pour
2,6 millions d’euros de
biens immobiliers,
mais ils possèdent
surtout un portefeuille
d’actions d’un montant
de 20 millions d’euros.
Pour eux, la facture
passe de 97 000 € avec
l’ISF à 7 350 € avec l’IFI.
Ils récupèrent ainsi
89 650 € grâce à la
réforme voulue par
Emmanuel Macron.
MICHEL GAILLARD/RÉA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
" " ! ! !# "! $ "! $ ! !" ! ! ! ! ! # " & ??. @67-.< 4?,4? .<?6 4? 70*< . 2?< <6 B*% 5?. 26<*?,*6 @.< ,50<.<*0. 5?. 0? 2,?7*?67 26<7 56%.<3 ' & 0?6 <0?< 26< *--0*,*6 ,5-26?.<?6 *7207
5?. ,* 6#B*0. 1D +0?67 8 ,5(< 7< 7?060.. ,50<.<*0. ? 26< 8 75*, .57< 27 0<.? , @.?6 0*< 6-0?676 ,7 70--7 @6773 ' 33 7*% 70*, > 60?<
06*, ) /19DD *.<).@*@)7)0*7 ) ,3 D1 :/ "1 DD DD ) )-*, !2*!2*3!6 ) 33 *6<0*6 < 0.7*, ?6@*,,. ? 2*<, 11 "9> "DD ?607 ) "1D =D> /"= ) ) >DD/ DD=:" ) ::1/ ) D/D$9= " ) $ >9 "9D ) 0?6<*6 . 026<*0.7 .4? < . 77?6. )
-6 ,5 770*<*0. 60!77*0..,, 7 .<6-**67 . 6*<7 ) <60?@C ,5.7-, .07 26<.*67 .*67 7?6 AAA3!2*3!63
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MAISONS NEUVES
UN RÊVE CONTRARIÉ
Avec la fin de l’APL accession et la baisse des quotités du prêt
à taux zéro en zone détendue, faire construire sa maison devient,
pour les moins fortunés, un rêve difficile à réaliser
Par LU D OV I C C L E R I M A
renoncer à son rêve de maison individuelle à
cause du PTZ remanié et de la fin de l’APL
accession : « Ils avaient pour projet de faire
bâtir une maison pour un total de 265 000 €,
foncier compris, explique Dominique Duperret, délégué général de la LCA-FFB. En septembre 2017, le financement de l’opération par
un prêt à l’accession sociale (PAS), un crédit
classique et un PTZ de 92 000 € générait une
mensualité de 945 €, soit un taux d’endettement de 36 %. Grâce à l’APL accession, la mensualité descendait à 763 €, pour un taux d’endettement de 29 %. Mais en mars 2018, après
la réduction de la quotité du PTZ et la suppression de l’APL accession, la mensualité atteignait 995 €, soit un taux d’endettement de 38 %.
Le dossier n’était alors plus finançable. »
RISQUES DE FRUSTRATION
F
aire construire sa maison est le rêve
de nombreux ménages français. Un
rêve évanoui pour plusieurs milliers
d’entre eux depuis janvier. Après
une année 2017 performante, les premières
tendances pour 2018 ne sont pas très bonnes.
Selon l’indicateur Markemétron, au premier
trimestre, les ventes ont reculé de 13,4 %. « La
perte de vitalité du marché est rapide et la
diminution des ventes pour 2018 devrait être
de l’ordre de 10 % », précise l’organisme.
DES TAUX D’ENDETTEMENT
TROP LOURDS
Toutes les Régions sont concernées par cette
tendance du premier trimestre : - 21 % en
Occitanie, - 20 % en Auvergne-Rhône-Alpes
et en Normandie, - 15 % en BourgogneFranche-Comté… Une hémorragie qui trouve
son origine dans la fonte des aides à l’accession décidée par le gouvernement : « En supprimant l’APL accession et en réduisant de 50 %
la quotité du prêt à taux zéro (PTZ) sur la
zone C, soit dans 34 000 communes, le gouvernement tue le rêve des Français qui veulent
construire leur maison individuelle », déplore
Pierre Jude, président fondateur du constructeur Maisons Pierre. Selon les données des
Constructeurs et Aménageurs de la Fédération française du Bâtiment (LCA-FFB), près
de 40 % des baisses de ventes relèvent de la
suppression de l’APL accession. L’impact de
ces décisions frappe en efet lourdement les
22
L’OBS/N°2810-13/09/2018
acquéreurs. Ce fut le cas d’Anne-Sophie
lorsqu’elle a entrepris ses démarches de
financement pour construire une maison de
126 m2 du côté de Colmar : « Nous préparions
ce projet depuis plus d’un an. Nous avions
trouvé une banque pour nous suivre. Tout allait
bien jusqu’au 31 décembre 2017. A ce momentlà, la quotité du prêt à taux zéro auquel nous
avions droit est passée de 101 200 à 50 600 €.
La banque ne pouvait plus nous soutenir et
nous avons bien cru que notre projet allait tomber à l’eau. » Le couple et ses trois enfants ont
dû trouver en urgence une solution de
secours. « Nous avons fait appel aux services
du courtier en crédit Empruntis. Ils ont pu nous
aider à trouver la banque capable de nous
suivre. » Même problème à Castelsarrasin
(Tarn-et-Garonne), où une famille a dû
“La fin d’un modèle”
PHILIPPE TABORET,
directeur général adjoint de Cafpi,
courtier en crédit immobilier
« Les taux bas ont
longtemps permis
de combler la hausse des
prix dans le neuf, mais
ce modèle touche à sa fin.
Aujourd’hui, c’est
l’allongement de la durée
Or, contrairement à ce que laisserait penser le phénomène croissant de métropolisation des espaces, le rêve d’une maison
individuelle, légèrement en retrait de la
ville, reste fort chez les Français : « Ces
acheteurs veulent changer de cadre. Ne pas
avoir toutes les lourdeurs inhérentes à la vie
en copropriété ni acheter le HLM dans
lequel ils ont vécu depuis trop longtemps.
C’est ce point qui semble échapper au président Macron », constate Pierre Jude. Une
situation que connaît bien Ludovic, qui
vient de faire construire sa maison à Panazol, près de Limoges : « Nous vivons avec
ma femme dans une maison HLM. Nous
aurions pu l’acheter, mais nous préférions
avoir une maison à nous, avec notre propre
décoration et nos aménagements. » Outre
le nombre d’emplois perdus consécutivement à la baisse de l’activité, le gouvernement a pris le risque de frustrer une partie
des Français modestes sur le secteur très
sensible de leur rêve d’habitat. n
ne jouent pas en leur
faveur. Surtout depuis que
l’on sait que le Crédit
foncier, spécialisé dans ce
type de prêts, va
disparaître. Or si les taux
devraient rester bas tout
au long de l’année, ils ne
reculeront plus et risquent
des prêts par les banques de grimper dès 2019. Ce
qui solvabilise les
qui freinera encore
ménages modestes. Mais davantage les projets
la fin de l’APL accession et de cette population
le remaniement du PTZ
d’acquéreurs. »
MAISONSPIERRE.COM - DR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
/9?: BD9?: -)/9)+:
- )-?9+/B?B9 B-)7B 29/,/?B9 /-:?9B?B9 ? F2+/)?-?
+B: I 9:)-: :-)/9:
- )-D:?)::,-? 2?9),/-)+ :B9):
- /#9 -?)/-+ - )-+ ? /BB9 B+ - :9D) 9D-? )-?&9
- +/?)9 )+
- ,9' 2/9?B9
/9?: BD9?:
B A; B @I :2?,9
I$ <A %; .% .$ EEE6:-)/9)+:6/,
6 ):2/:)?)" - "DB9 +8)-D:?)::,-? +/?)" D):-? +8(
7B):)?)/- - DB : +/?)/- 8B- +/&,-? -B" /B - ?? "B?B9 8'D,-? :)?B -: 9?)-: H/-: &/&92')7B: ! B?)/- 8),20? D9)-? 1A A1
5 :+/- + B9 +8-&&,-? +/?)/- ! ):2/:)?)" :/B,): /-)?)/-: 9::/B9: B +/?)9 ? 2+"/--,-? : +/G9: ! 9?6 1.. -/D/D)): /B
EEE6:9D)(2B+)6"96 - ):2/:)?)" C:+ 2B? ")9 +8/*? 8B- D/+B?)/- 29 D/) 9&+,-?)96 /B? )-D:?)::,-? +/?)" 29:-? : 9):7B:
2/BD-? 9,??9 - B: +87B)+)9 /-/,)7B +8/29?)/- 3D- +/?)D ):: B +/G9 ),2G: "9): &:?)/- ,/)-:(D+B +/9: + 9D-? ?64 ! 9B::)? 8B- )-(
D:?)::,-? - )-+ ? (=
2- -/?,,-? B 9&9 : 29)F B ,9' +/+ B 29)F 87B):)?)/- B )- ? B ,/-?-? : +/G9: #?)D,-? 29(
B:6 + 229?)-? ?/B? )-D:?)::B9 D9)C9 +822+)?)/- :/- 29/*? 8)-D:?)::,-? B 2+"/--,-? &+/+ 9?)-: D-?&: C:BF 29DB +89?)+ AII(I B 6
//+BH(/?/+)6/,
INVESTISSEZ EN RÉSIDENCE SENIORS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
STATIONS
BALNÉAIRES
LES PLAGES
EN FEU
C’est la fête sur le littoral.
Les prix augmentent dans
la plupart des stations,
toutes côtes confondues
Toulon, sur la côte varoise.
Q
ui a dit que la résidence secondaire
avait du plomb dans l’aile ? Selon
une étude de MeilleursAgents, les
prix ont augmenté un peu partout
sur les côtes françaises ces douze derniers
mois, poursuivant une remontée amorcée
il y a deux ans. Sur la côte atlantique, LègeCap-Ferret est à la fois la plus chère et celle
qui a le plus augmenté (+ 7,5 % annuelle),
avec 6 780 €/m2 en moyenne pour un appar-
Ville
Département
Lège-Cap-Ferret
Pornic
Noirmoutier-en-l’Ile
Arcachon
Biarritz
Ramatuelle
Granville
Pornichet
Capbreton
Saint-Jean-de-Luz
La Baule-Escoublac
Saint-Jean-Cap-Ferrat
Cassis
Le Touquet-Paris-Plage
Erquy
Royan
Saint-Pierre-d’Oléron
Cancale
Gironde
Loire-Atlantique
Vendée
Gironde
Pyrénées-Atlantiques
Var
Manche
Loire-Atlantique
Landes
Pyrénées-Atlantiques
Loire-Atlantique
Alpes-Maritimes
Bouches-du-Rhône
Pas-de-Calais
Côtes-d’Armor
Charente-Maritime
Charente-Maritime
Ille-et-Vilaine
Prix au 1er juin 2018
24
L’OBS/N°2810-13/09/2018
tement et 6 270 €/m2 pour une maison. Le
Cap-Ferret, et de manière générale le bassin d’Arcachon (+ 14 % en deux ans), illustre
le boom du marché bordelais et de l’ensemble de l’Aquitaine. Plus près de Nantes,
Pornic, réputée pour sa thalasso, est également en forte hausse (+ 6,3 %) tandis que
La Baule reste la plus chère : 4 700 €/m2
pour un appartement et 3 900 €/m2 pour
une maison. L’Aiguillon-sur-Mer est la
moins chère de cette côte, avec 1 850 €/m2
en moyenne pour une maison et 2 260 €/m2
pour un appartement. Le littoral breton a
également augmenté (+ 5,6 % en deux ans).
Prix
Prix Variation
appar- maison annuelle
tement €/m² €/m²
%
6 787 €
3 669 €
3 205 €
5 726 €
5 015 €
7 979 €
2 581 €
4 490 €
4 019 €
4 995 €
4 701 €
10 031 €
5 611 €
4 660 €
3 152 €
2 906 €
3 137 €
2 862 €
6 267 €
2 945 €
3 756 €
5 519 €
4 423 €
13 825 €
2 024 €
3 687 €
3 578 €
4 397 €
3 878 €
13 929 €
5 840 €
4 540 €
2 089 €
2 489 €
2 562 €
2 287 €
7 5 %
6 3 %
6 0 %
5 2 %
5 1 %
5 1 %
5 1 %
4 9 %
4 8 %
4 7 %
4 3 %
4 3 %
4 2 %
4 2 %
4 1 %
4 1 %
3 6 %
3 6 %
« Les prix y avaient fortement baissé ces dix
dernières années et le pouvoir d’achat des
Français pour des résidences secondaires a
considérablement augmenté dans cette
zone », selon MeilleursAgents. Camaretsur-Mer est le plus abordable avec
1 540 €/m2 pour une maison et 2 080 €/m2
pour un appartement.
Sur la côte normande, les prix ont augmenté de 5,3 % en deux ans. Les stations les
plus abordables sont Le Tréport, avec
1 370 €/m2 pour une maison, et Ault, avec
1 598 €/m2 pour un appartement. A l’opposé, la cote la plus forte est logiquement
celle de Deauville, où un appartement vaut
en moyenne 4 780 €/m2 et une maison,
4 280 €/m2. Mais c’est Granville, dans la
Manche, qui a le plus augmenté en un an
avec 5,1 % de hausse. Enfin, c’est sur la côte
méditerranéenne (+ 5,8 % en deux ans) que
les écarts de prix sont les plus importants.
Toulon est la moins chère avec 2 350 €/m2
pour un appartement et 3 000 €/m2 pour
une maison. Dans les cimes, trône la station
favorite des Russes, Saint-Jean-CapFerrat, avec 13 900 €/m2 en moyenne pour
une maison et 10 000 €/m2 pour un appartement, alors que Ramatuelle enregistre la
plus forte variation de cette côte en un an
avec + 5,1 %. Y. L. G.
Ville
Département
Cabourg
Bormes-les-Mimosas
Fréjus
Ars-en-Ré
Saint-Malo
Honfleur
Hendaye
Sainte-Maxime
Hyères
Bandol
Le Lavandou
Nice
La Croix-Valmer
Larmor-Plage
Antibes
Cavalaire-sur-Mer
Cannes
Saint-Tropez
Calvados
Var
Var
Charente-Maritime
Ille-et-Vilaine
Calvados
Pyrénées-Atlantiques
Var
Var
Var
Var
Alpes-Maritimes
Var
Morbihan
Alpes-Maritimes
Var
Alpes-Maritimes
Var
Prix
Prix Variation
appar- maison annuelle
tement €/m² €/m²
%
3 366 €
4 421 €
3 761 €
4 009 €
3 106 €
2 702 €
3 434 €
4 557 €
3 382 €
5 142 €
4 914 €
4 077 €
4 741 €
3 431 €
449 €
4 423 €
4 963 €
8 586 €
2 990 €
4 626 €
3 656 €
4 342 €
2 870 €
2 308 €
3 084 €
5 642 €
4 101 €
4 656 €
5 659 €
4 615 €
6 141 €
2 791 €
5 667 €
4 385 €
4 955 €
12 763 €
3,4 %
2,9 %
2,9 %
2,8 %
2,8 %
2,7 %
2,7 %
2,5 %
2,4 %
2,3 %
2,3 %
2,2 %
2,0 %
1,9 %
1,8 %
1,8 %
0,6 %
NC %
SOURCE : MEILLEURSAGENTS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
'9 )++-)*)5 /,6@ -,9595 <, /5 9 )++-)*)5 69 <, ,&&+,9 #,,)5 )+/-59,90
-<5 =-<6 -55 <, /5 9 * ,2< ?)& <, &5,9)0
&#&"# "# "% (#%% !)%& & "'
"%&" "# "#"' ! % "% "
&5,9) #,,)!5 /56,9 6 =,9&6 )+/-59,96
&" #'" &# &# ## # "%" & "
%% "&
"% %
,-,95 = ,(5 )*-, )59<5 ,5* 5)9 -&+,9
<** 69 =-95 9)=)93 "% % %"'% &" "%" # "%# "#
#%# " # "#&( "# &( "%&"# &" !%
&" "# " #" !& '#%##%
% & &" # %"'&(
'# ! "% " #'" & #% "% " "% %
& &# " " "% # "%#
"# "#%# "
<* 69 *4),95 9 * &5,9) 5)9 -&+,93 "% "% % ) ' !' #
'% " #'" ' "% "# # # #!% !' "% %) ' ) " !"'%'"
%'% ' ) # "% "% "% " ' (% %% !' # #")
#
'!' #("% " !"%" #
S.A. au capital de 1 259 850 270 - RCS PARIS B302 493 275 - Contenu non contractuel.
!"&%&" #&% " &" %" &
&'& "% "% % !#% #
%% & # & "% & !"&%&" #&#"% & #% ## #&# "#"' !" " & & #% "% !" % ' "% "
"% % & % # "% %"#"" "%
"% #&" & &' &#% % ## "# #&
%"# "% "% %
'# # !"'%'" ") # )% #
"% ! # # #!
'%%" "# ) ' #"% # )
' "# !+% '
% " & %&% "&%&" &% %" "% #
&%# "# "% % &"#&% # ##
!% )#% ' !"&%&" # &##
# " ' "% % % %'%# # #'%#
# ### % % " )
!"'
%'" % # ' #'% '* % # #%'%
"# # "# , # # !"'%'" "%"')
' +
" #% # "% "
1 %A ,6 4?/59)6
1 ;AA /59,5)96 ,)56
1 7 +)**)-,6 4+/5<,9<56 &5,9)6
1 $AA AAA -/59)-,6 )++-)*)!56 &5,9)6 , ;A.7
1 :AA +)**)56 4<5-6 4,-<56 /5 96 )++-)*)56 &5,9)6
#'" &# #&" "% "% %
>>>05)9*-&+,90"5
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Visiter sans se déplacer, un gain de temps appréciable.
NUMÉRIQUE
TOUS EN LIGNE !
De la recherche de logement aux travaux d’aménagement en passant
par l’obtention d’un crédit, les outils digitaux jalonnent déjà
le parcours des futurs propriétaires. Et ce n’est qu’un début !
Par PAU L I N E JA N I C O T et M A R I E PE L L E F I G U E
L
e secteur de l’immobilier, comme
beaucoup d’autres, a vu ses habitudes bouleversées par le développement des outils numériques.
Pourtant, même à l’heure de la « fintech »,
un acquéreur passe souvent par une agence
pour trouver son logement et ne peut négliger les conseils de professionnels. « Les
métiers de l’immobilier sont, et resteront, liés
à l’humain. Les nouvelles technologies permettent simplement de gagner en efcacité »,
afrme Olivier Bugette, PDG de La Boîte
Immo. Outre ce facteur humain, si l’immobilier met du temps à basculer dans le tout
numérique, c’est aussi parce qu’il est extrêmement réglementé. En France, un véri-
26
L’OBS/N°2810-13/09/2018
table millefeuille fiscal touche les transactions, la location ou la détention d’un bien.
Le secteur est de plus soumis à une série de
normes et d’obligations et chaque mandature donne lieu à une avalanche de microdispositifs.
LES INNOVATIONS
SE DIFFUSENT…
Malgré ces freins, pour Vincent Pavanello
et Robin Rivaton (1), le secteur est désormais mature et va se transformer plus
encore via les nouvelles technologies.
« L’immobilier 2.0 existe déjà, car particuliers
comme professionnels se sont approprié les
outils numériques et les utilisent au quotidien », souligne Vincent Pavanello. Ces
outils numériques chamboulent aussi bien
les habitudes des consommateurs, que les
modèles économiques des entreprises. Pour
preuve, les internautes ont dorénavant
accès à une foule d’informations (prix au
mètre carré, cartographie d’une ville, calculatrice financière…). Quant aux professionnels, ils utilisent tous les outils numériques (internet, visite en 3D, page
Facebook…) pour proposer leurs biens.
… ET VONT CONTRIBUER
À CHANGER LA DONNE
A l’avenir, « les nouvelles technologies vont
devoir s’adapter encore plus aux besoins de
l’utilisateur pour lui faciliter la vie », confie
Olivier Le Gallo, directeur marketing,
communication et data chez Seloger.com.
Elles permettront aussi de trouver des
solutions pour répondre à la problématique phare du secteur : se loger, justement.
Pour diminuer les délais de construction,
et réduire la pénurie de biens, le laboratoire de recherches LS2N de l’université
de Nantes a développé un projet avec la
métropole. Il a conçu une machine de taille
XXL pour imprimer en 3D une maison
destinée au parc social. « Même si elle
BURGER/PHANIE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Confiez-nous votre projet sur
www.ArtemisCourtage.Com
Avis clients
4,8
Un crédit vous engage et doit être remboursé, vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
SARL ARTEMIS COURTAGE, capital 102.500 euros. Siège social au 11 Rue de Miromesnil – 75008 Paris.
Immatriculée au RCS Paris 512 444 282 – Code APE 6619B – ORIAS 09 050 499
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ne remplacera jamais la construction
traditionnelle, notre technologie va faire
évoluer la conception des logements »,
confie Benoît Furet, professeur à l’université nantaise.
Au quotidien, l’immobilier 2.0 révolutionne la recherche, la vente ou la gestion
d’un bien. Le secteur se partage aujourd’hui
en deux camps. D’un côté, celui des précurseurs, qui ont plus de dix ans d’existence,
qui continuent de développer des innovations et d’assurer leur difusion. De l’autre,
les petites entreprises « pépites », qui se
lancent dans un domaine pointu pour faciliter les transactions.
DES PRÉCURSEURS
TOUJOURS À LA POINTE
Les sites comme Le Bon Coin (petites
annonces), De Particulier à Particulier
(vente entre particuliers) ou SeLoger (agrégateur de petites annonces immobilières)
ont considérablement facilité la recherche
et la vente d’un logement. Parmi eux,
Seloger a été le premier à se lancer sur internet puis à développer une galaxie de sites
spécialisés (neuf, belles demeures…). Le
groupe continue d’innover, puisqu’il a mis
en ligne cet été un moteur de recherche
intelligent. Son plus ? Etre capable de croiser des critères comme la localisation d’une
école ou la distance entre logement et travail. « Même s’ils démarrent sur la taille du
logement et son prix, nos utilisateurs afnent
ensuite leur choix grâce à ces critères avancés.
Notre nouveau moteur de recherche vise à
leur faire gagner du temps en amont »,
explique Olivier Le Gallo. Internet a aussi
changé la donne en matière de financement,
avec le développement des courtiers en crédit immobilier sur le web (Cafpi, Empruntis,
Meilleurtaux, Vousfinancer…). « Sur notre
site, nous enregistrons un nombre croissant
de simulations de prêts,
les internautes finalisent
ensuite leurs dossiers
après avoir visité le bien
qu’ils convoitent », confie
Maël Bernier, porteparole de Meilleurtaux.
com. Grâce aux cybercourtiers, les e-emprunteurs profitent non seulement du taux le plus
concurrentiel à l’instant
T, mais aussi d’un crédit
fabriqué sur mesure à
moindres frais.
28
L’OBS/N°2810-13/09/2018
Des photos professionnelles sont un plus lors de la mise en vente d’un bien.
Enfin, l’arrivée du big data a aussi fluidifié
l’accès à l’information. Dans ce domaine,
MeilleursAgents.com, qui a fêté ses 10 ans
cet été, est devenu une référence. La plateforme fournit gratuitement les prix de vente
réels enregistrés par les notaires et ses
10 000 agents immobiliers partenaires. Les
acheteurs peuvent ainsi, en rentrant une
adresse, obtenir une cartographie de l’immeuble et de ses voisins, colorisés selon leur
prix moyen, avec un indice de confiance
(plus il est élevé, plus les données sont
récentes). En tant que vendeur, vous pouvez
afner en ligne ce prix en estimant votre
bien après avoir précisé ses caractéristiques
(étage, balcon, parking…).
DES SERVICES DE NICHE
ADAPTÉS AUX BESOINS
A côté de ces pionniers, « une nouvelle génération de start-up, dont certaines sont ultrainnovantes, se lance. Mais elles auront du mal
à se développer sans l’appui de grands
Avant tout, il faut bien choisir son quartier.
groupes », analyse Sébastien de Lafond, président de MeilleursAgents.com. En mettant
au point leurs propres techniques de
géolocalisation et leurs algorithmes, ces
« pépites » proposent des services de niche,
gratuitement ou pour une somme modique.
Ainsi, de nombreux sites ofrent d’aider
les vendeurs désireux de se passer des
agences immobilières tout en étant efrayés
par l’ampleur de la tâche. Par exemple,
Homagency accompagne le propriétaire
pendant la vente de son bien (estimation en
ligne, difusion de l’annonce, planification
des visites…), moyennant un forfait minimum de 39 € par mois. Pour cela, il travaille
en partenariat avec d’autres solutions 2.0
innovantes comme OuiFlash (photos ou
vidéos professionnelles à moindre coût) ou
KelQuartier (informations sur une ville ou
un quartier). Il assure aussi une difusion de
l’annonce sur plus de 50 sites (Le Bon Coin,
Explorimmo, ParuVendu…). « Homagency
ouvre une nouvelle voie pour vendre son bien
via des moyens modernes regroupés en une
seule plateforme, de manière simple, automatique et surtout très économique », précise
Olivier Lanza, son fondateur.
Ceux qui sont pressés de vendre leur logement peuvent passer par Homeloop. Cette
plateforme, directement inspirée du concept
de l’américain OpenDoor, propose de le
racheter en quarante-huit heures, avec une
décote. Elle le cède ensuite dans les trois mois
au prix de marché et encaisse la plus-value.
Pour cela, le site a mis au point un algorithme
d’évaluation fondé sur une centaine de
critères (socio-économiques, démographiques…). « Grâce à nous, un vendeur évite
de souscrire un crédit-relais onéreux », se
OUIFLASH - KELQUARTIER
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
! ! " ! ! ! Icade Promotion - Immeuble Open - 27, rue Camille Desmoulins - CS 10166 - 92445 Issy-les-Moulineaux Cedex - SASU au capital de 29 683 456 euros - RCS Paris 784 606 576
N° Orias 13003036 - IOBSP Mandataire Non Exclusif - Carte T CPI 7501 2016 000 016 385 délivrée par la CCI de Paris. Crédit photo : GettyImages. Réalisation : Agence
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Les simulateurs aident à se projeter avant l’aménagement.
de la copropriété, Syndicalur, spécialisé dans
le courtage en syndics, propose aux copropriétaires d’évaluer le leur et de les accompagner dans leur démarche au cas où ils
décident d’en changer. « La structure accompagne alors les conseils syndicaux à travers
cinq étapes clés : la visite de la résidence, l’appel d’ofres, la rencontre des syndics, le choix
du candidat et les formalités administratives,
la préparation de l’assemblée générale »,
explique Francis Bourriaud, son fondateur.
ACCOMPAGNER LE
PROPRIÉTAIRE-BAILLEUR
félicite son cofondateur Aurélien
Gouttefarde. Le site ne sélectionne, pour
l’heure, que des logements en Ile-de-France
dont la valeur n’est ni trop faible ni trop élevée. Gagner du temps est aussi le credo de
Livsty, qui veut aider les seniors à vendre leur
logement en viager en moins de soixante
jours. « L’achat d’un logement occupé par une
personne âgée fait peur. Pour convaincre les
acheteurs, nous mutualisons les risques auprès
de plusieurs investisseurs », explique Grégoire
Berger, à l’origine du projet.
Enfin, les particuliers qui envisagent d’investir dans un bien locatif ou veulent gérer
leur patrimoine à moindre coût ont intérêt
à utiliser les services de la fintech, qui développent des outils d’analyse ou d’aide à la
décision pointus. Rendementlocatif.com
permet, par exemple, de se renseigner en
amont sur le marché locatif d’une ville, en
fournissant le prix et le loyer du bien visé. Il
calcule ensuite la rentabilité attendue, mais
aussi la trésorerie mensuelle nécessaire pour
taire censé aider les suivants à faire appel aux
meilleurs spécialistes. A titre d’exemple,
Weflat aide ceux qui cherchent un architecte
pour rénover leur logement. Une fois sélectionné, le professionnel est présent lors de la
visite du bien et s’engage à répondre à toutes
les questions techniques (état
réel de la structure, estimation
du montant des travaux…). Il
envoie ensuite un compte rendu
digitalisé synthétique, avec ses
conseils. Sur le même principe,
le site MISM Design (Mon intéDÉNICHER LE BON
rieur sur mesure) propose les
services d’architectes d’intérieur
PROFESSIONNEL
et de décorateurs pour des proLa mise en relation avec des professionnels jets de rafraîchissement. Enfin,
est l’autre atout de la nouvelle génération de certaines plateformes fourRevendre vite et moins cher pour éviter un prêt-relais…
sites. Concrètement, leur modèle est calqué nissent directement des devis en
sur celui de Tripadvisor : des entreprises ligne d’artisans (plomberie, électricité, l’opération. Mieux encore, l’aspirant bailleur
s’inscrivent pour proposer leurs services, carrelage…). Enchantier.com, Renovation peut simuler plusieurs scénarios (vente au
puis le site en extrait une sélection pour les man.com ou Travaux.com permettent à l’in- bout de dix ans…) ou obtenir des conseils
internautes selon certains critères (localisa- ternaute de mettre en concurrence diférents personnalisés sur le bon régime fiscal à
tion, type de projet…). Ensuite, les utilisateurs prestataires en quelques clics, puis de lancer adopter. Dans la même veine, Bevouac.com
notent les prestations et laissent un commen- son projet au meilleur tarif. Dans le secteur cible ceux qui veulent investir mais n’ont
aucune expérience en sélectionnant des
investissements en fonction de critères de
risques et de rendement. Enfin, pour facilia notamment imposé
la création du bail
ter la gestion des biens locatifs, le site InSitio
des outils de gestion
dématérialisé, pour
permet de déléguer la plupart des tâches
virtuelle aux syndics de s’afranchir de
courantes (avis d’échéance, régularisation
copropriété. Dans la loi
nombreuses contraintes
Les réformes
annuelle, quittance de loyer…) tout en
sur l’évolution du
(multiples rendez-vous,
conservant la main sur le choix du locataire
successives sur le
logement, de
impression de dizaines
et des travaux. Rentila.com et Gererseul.com
logement n’ont intégré le l’aménagement et du
de pages…), et la fin
proposent peu ou prou les mêmes services.
numérique que très
numérique (Elan),
de la mention
Les bailleurs ont donc l’embarras du choix
récemment. En 2014, la
discutée cet été, peu de
manuscrite pour la
pour gagner du temps. n
loi pour l’accès au
mesures portent sur
caution, qui devrait
(1) CO-AUTEURS DE « L’IMMOBILIER DEMAIN, LA REAL ESTECH,
logement et un
cette thématique. Les
devenir une procédure
DES RENTIERS AUX ENTREPRENEURS » (2017, DUNOD).
urbanisme rénové (Alur) plus emblématiques sont dématérialisée.
Et le législateur
dans tout ça ?
30
L’OBS/N°2810-13/09/2018
PLAINPICTURE/HERO IMAGES - HOMELOOP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
$ % & ) ) ) ) ( & "%) ))) ''+.!". &# !/ " ,$ . 2'$, ,0$0,.
",
'+$.". 10, ,( , $!'$, *0" , $" "
.+1+,". &4 !/ 1 $",( +$.$" *0" '.. , $" *0" , !"+ *0" 0,"
,$0+ *0" 0," ,'+ *0" , !"+ ".$+ . .+$, !+, '$,, , $". 0" ,0. )0.+ !+, *0" , $0 . *0" , !.+( " 1( ) ! & %)
",( " 1( ) ! ! !
' !) ))) ( %) ))) 0"
!!0 "
'++
. ''+.!".
, $!'$, *0"
".+ $".'+",, . +0 1+, %. '+.0 +
0 +"+ . ''+.!". 1 02
" 0!+ 1 +"( $!'+" 0" , $" " +3
$+". , 10, ,( , $!'$, *0" $0 +" 1 0" 0.0+ ,$0, ' $" 0" 0,"
, $"
0" ,0. !.+ 1 .++,, . .+$, !+, 1 , ,
, ", . *0" , $0( " 1( "
",( " '+"( ) !" !! % )
'+" " ,0, 0 '+2( ) ! )%
*0"
0,"
,'+
.+$,
+, $",
!+,
*0"
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
JUSQU’AU 31 OCTOBRE,
profitez de nos ofres immobilières partout en France
« Chloé, propriétaire d’un 2 pièces,
part en vacances sans se soucier de son crédit immobilier »
Inscrivez-vous sur :
JENREVE.PITCHPROMOTION.FR
0 800 123 123
*Pitch Promotion vous ofre jusqu’à 42 600 € pour l’achat de votre appartement neuf pour toute réservation signée entre le 21 septembre et le 31 octobre 2018, sous réserve de
signature de l’acte notarié dans les délais stipulés au contrat de réservation. Exemple de remise pour l’acquisition du lot B33, un 5 pièces neuf avec terrasse - parking compris à 1 420
000 € TTC (TVA 20%) dans la résidence « Entrevues » à Saint-Cloud (92). Ofre sous la forme d’une remise sur le prix de vente du bien immobilier payé par l’acheteur dont la valeur
est calculée sur la base de 2% ou 3% du prix de vente TTC du bien acquis. Ofre applicable sur une sélection de résidences et d’appartements dont le détail est disponible sur http://
jenreve.pitchpromotion.fr et en espace de vente et réservée uniquement aux 5 premiers acheteurs par résidence. Ofre non cumulable avec toute autre ofre en cours ou à venir. Crédit
photo : Getty Images – Pitch Promotion 6 rue de Penthièvre 75008 Paris au capital de 30 026 550 € - RCS Paris 422 989 715. AYCTOR – 09/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S PÉ C I A L I M M O B I L I E R
FR A N C E
Poitiers.
FRANCE
34 MARCHÉ • 36 23 VILLES PASSÉES AU CRIBLE • 41 PARIS • 42 CÔTE D’AZUR
JULIAN ELLIOTT/AFP
L’OBS/N°2810-13/09/2018
33
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
A Clermont-Ferrand, l’investissement locatif redevient intéressant.
34
L’OBS/N°2810-13/09/2018
ROMAIN LAFABREGNE/ANDIA.FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S PÉ C I A L I M M O B I L I E R
FR A N C E
FRANCE
LES ÉCARTS
SE CREUSENT
Cette année, de nombreuses
villes moyennes enregistrent
des baisses de prix, même si
certaines résistent toujours
Par D O M I N I Q U E T H I É BAU T
U
n an après l’élection d’Emmanuel Macron, le paysage immobilier français a changé. Si les
prix dans les agglomérations les
plus dynamiques continuent de flamber,
le marché de certaines villes moyennes
s’enfonce dans le marasme, et il semble
que le mouvement s’accélère. Désormais,
les valeurs baissent dans 45 % des villes.
Selon le dernier baromètre national LPISeLoger, les prix en France ont diminué
de 0,2 % au cours des trois derniers mois.
Sur le marché des maisons individuelles,
le recul est même de 0,8 %…
Des villes naguère florissantes comme
Béziers, Brest, Bourges, Dunkerque,
Mulhouse, Perpignan ou Troyes sont
touchées par cette baisse. C’est le résultat
conjoint d’une politique nationale de l’immobilier sélective en faveur des zones
tendues et d’une conjoncture défaillante
dans des agglomérations industrielles
abandonnées ou des Régions en difculté
économique, comme la ChampagneArdenne. Et ce, surtout pour les maisons,
où la marge de négociation obtenue par
les acquéreurs atteint jusqu’à 10 % dans
la Région Centre-Val-de-Loire… Dans
certaines villes, comme à Nevers, les prix
des maisons baissent de plus de 10 %, et
jusqu’à 24 % à Limoges.
Mais même dans ces régions, il y a des
exceptions. Depuis le début de l’année,
l’investissement locatif renaît à Poitiers et
à Clermont-Ferrand. Tandis qu’Orléans
fait preuve d’une belle dynamique, le marché du Mans est redevenu fluide. Enfin,
Besançon découvre l’efet TGV… n
NICOLAS THIBAUT/AFP
Le prix des maisons a chuté à Limoges.
MAISONS
Villes
Limoges
Vierzon
Le Creusot
Epernay
Nevers
Châteaudun
Châteauroux
Auxerre
Châtellerault
Pithiviers
Niort
Vichy
Reims
Roanne
Vendôme
Poitiers
Nemours
Châlons-en-Champagne
Angoulême
Beaune
Dijon
Troyes
Chamalières
Provins
Moulins
Prix
en €/m2
1 094
875
982
1 396
1 073
1 081
1 118
1 373
1 196
1 341
1 332
1 245
1 976
1 215
1 506
1 542
1 742
1 466
1 278
1 849
2 331
1 580
2 467
1 728
1 969
Evolution
sur un an
– 24,13 %
– 15,62 %
– 12,63 %
– 10,23 %
– 9,83 %
– 4,84 %
– 3,87 %
– 3,85 %
– 3,00 %
– 2,40 %
– 1,55 %
– 1,50 %
– 0,35 %
+ 0,33 %
+ 1,28 %
+ 1,31 %
+ 1,81 %
+ 2,16 %
+ 4,16 %
+ 6,20 %
+ 6,83 %
+ 8,67 %
+ 8,77 %
+ 26,69 %
+ 27,28 %
SOURCE : MEILLEURSAGENTS.COM, CALCUL EFISTAT
APPARTEMENTS
Prix
en €/m2
Villes
Auxerre
Châlons-en-Champagne
Le Creusot
Châteaudun
Roanne
Niort
Vendôme
Châteauroux
Epernay
Vichy
Limoges
Pithiviers
Angoulême
Reims
Vierzon
Beaune
Dijon
Nevers
Chamalières
Nemours
Châtellerault
Poitiers
Troyes
Provins
Moulins
1 351
1 143
900
1 001
950
1 297
1 538
924
1 396
1 261
1 181
1 337
1 183
2 000
937
1 847
1 951
909
2 049
2 326
1 123
1 617
1 405
2 176
2 615
Evolution
sur un an
– 11,76 %
– 10,42 %
– 9,73 %
– 8,58 %
– 7,77 %
– 6,15 %
– 4,83 %
– 4,74 %
– 4,32 %
– 4,03 %
– 2,80 %
– 1,11 %
– 0,67 %
– 0,30 %
– 0,11 %
+ 0,76 %
+ 0,98 %
+ 1,11 %
+ 1,19 %
+ 2,74 %
+ 8,08 %
+ 8,23 %
+ 8,24 %
+ 14,53 %
+ 26,57 %
SOURCE : MEILLEURSAGENTS.COM, CALCUL EFISTAT
L’OBS/N°2810-13/09/2018
35
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
AJACCIO
Le neuf recherché
Après la folle année 2017, l’activité immobilière reste dynamique. Les prix se stabilisent
dans une fourchette entre 1 500 et
5 500 €/m2 pour l’essentiel du marché. Mais
les appartements des années 1960-1980
continuent de soufrir face au neuf qui
poursuit son développement en périphérie.
« Des prix hyperconcurrentiels – un T2 de 45
m2 pour 140 000 € –, des frais de notaire
réduits, le PTZ, l’aide de 10 000 € de la collectivité territoriale : le neuf attire aussi la clientèle des jeunes que nous n’avions pas avant,
explique Pierre-Paul Carette, président de
la Fnaim Corse. Dès qu’ils ont un CDI, ils
profitent des taux bas pour acquérir leur résidence principale, avec l’assurance de charges
de copropriété réduites. » Côté revente, un
2-pièces de 50 m2 proche de la place Foch
et de la vieille ville, acheté 160 000 € en
2010, s’est revendu 125 000 € en 2018. Dans
les quartiers populaires (Salines, Cannes,
l’Empereur) les T3 coûtent entre 90 000 et
120 000 €. Les rénovations de ces quartiers – en cours et en projet – ne pèsent pas
encore sur les prix mais les loyers pratiqués
(550 à 650 € mensuels) ofrent une belle
rentabilité. Pour Olivier Souquière, de
l’agence Century 21, « l’hypercentre résiste.
Il faut compter entre 3 500 et 5 000 €/m2.
Dans le quartier du marché, un T5 de 180 m2
avec vue sur le port de plaisance et 200 000 €
de travaux à prévoir, sans terrasse mais avec
4 mètres de hauteur sous plafond, s’est vendu
600 000 €. » Place des Diamants, un appartement de 90 m2, au 4e et dernier étage, sans
ascenseur, avec une petite terrasse et une
vue sur le golfe, en état impeccable, s’est
vendu 385 000 €. MARIE-ÉVELYNE COLONNA
BASTIA
Regain de confiance
Estimés entre 1 673 € et 3 347 €/m2, avec une
moyenne à 2 231 €/m2 selon MeilleursAgents.com, les prix de l’immobilier à Bastia
résultent d’un marché fortement endogène
auquel s’est ajoutée la vive concurrence que
se sont livrée les programmes immobiliers
neufs. Ces derniers sont en fort développement dans les communes au sud, de Furiani
à Vescovato. En 2018, pourtant, l’ofre de
logements neufs se tasse et si le marché reste
dynamique, il est difcile pour les biens
comportant des défauts. « Il a fallu dix mois
pour vendre à 220 000 € un T4 de 95 m2, habitable mais vieillot, situé au 5e étage sans ascen-
36
L’OBS/N°2810-13/09/2018
Les investisseurs misent sur le centre-ville de Besançon.
FRANCE
23 VILLES
PASSÉES
AU CRIBLE
seur boulevard Paoli, et proposé à 255 000 € »,
note Emmanuelle Castelli chez Orpi-Caza
Immobilier, qui constate par ailleurs : « Certains acquéreurs recherchent des biens nécessitant de gros travaux et bénéficient d’aides
dans le cadre des opérations de rénovation du
centre ancien menées par la Ville. Ce fut le cas
pour ce T2 de 56 m2, acquis pour 75 000 €. »
Des plus-values sont déjà au rendez-vous.
« Rue Carbuccia, un appartement de 66 m2
Carrez, mais 83 m2 avec ses soupentes, acheté
110 000 € en 2014, s’est revendu 195 000 € en
2018 après 30 000 € de travaux », raconte
Philippe Lavios, de Laforêt Immobilier. Il
note par ailleurs que « la belle santé du marché en 2017 a provoqué un regain de confiance
et le retour des acquéreurs pour le haut de
gamme. Les biens à 600 000 € et plus trouvent
preneurs Nos clients ne craignent plus la
revente et osent à nouveau l’achat plaisir. A
Borgo, une maison de 400 m2 sur un terrain
de 3 500 m2, avec de belles prestations mais
restée dans son jus des années 1960, avec une
vue dégagée, s’est vendue 760 000 €. » M.-É. C.
BESANÇON
Une maison en périphérie
Ecole-Valentin, Châtillon-le-Duc,
Les Auxons… L’axe nord-ouest de Besançon, menant à la gare TGV, fait de plus en
plus d’émules parmi les acheteurs. A EcoleValentin, une maison récente de 136 m2,
avec 1 000 m2 de terrain, s’est vendue
315 000 €. « Un bien recherché par les cadres
supérieurs, déjà propriétaires », précise
David Blond, de l’agence Guy Hoquet à
Besançon. Au-delà de 550 000 €, le marché
se tarit. Au sud-ouest de la ville (Franois,
Serre-les-Sapins, Grandfontaine…), les
primo-accédants – de jeunes couples avec
ou sans enfants – aux revenus plus
modestes jettent leur dévolu sur de petits
pavillons mitoyens, estimés entre 90 000
et 200 000 €. Intra-muros, outre les retraités en quête de commodités et de services,
les investisseurs misent sur le centre-ville
bisontin. « Rue Bersot, un studio de 18 m2 est
parti à 45 000 €. Loué 350 €/mois, son rendement est très intéressant », constate David
Blond. En périphérie, les quartiers de
Mouillère (2 300-2 500 €/m2), Chaprais
(1 800 €/m 2) et Saint-Claude
(1 900-2 000 €/m2) sont très demandés.
« Proches du centre, au calme, biens desservis et pourvus en écoles, ils ont tout pour
plaire ! » conclut David Blond. EUGÉNIE RIEME
BORDEAUX
Retour à la raison
Dans l’ancien, après la hausse de 2017, la
raison semble être revenue, et les prix se
stabilisent. Selon Thibault Sudre, de la
chambre des notaires, « les appartements
anciens se sont vendus en moyenne à
4 275 €/m2 sur le début de 2018. Sur l’ensemble
de la métropole, ce prix moyen s’établit à
OT BESANÇON
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S PÉ C I A L I M M O B I L I E R
3 085 €/m2 et atteint 3 325 €/m2 pour le département de la Gironde. 2018 devrait voir les prix
se maintenir mais le volume des ventes a
marqué une légère baisse, entre 10 et 15 % au
premier semestre par rapport à la même
période de 2017 ». On note l’arrivée d’une
clientèle étrangère et de retraités venus des
départements voisins, tandis que certains
Parisiens repartent faute d’emploi. Dans le
cœur de Bordeaux, les petites surfaces de
moins de 50 m2 à 7 000 €/m2 reviennent sur
le marché depuis l’accalmie des locations
Airbnb. Le neuf se vend pour l’essentiel de
3 000 à 4 500 €/m2. La plupart des promoteurs nationaux proposent actuellement des
programmes à Bordeaux. Leur prix moyen
en centre-ville dépasse 5 000 €/m2. Aux
Bassins-à-Flot, les T3 neufs oscillent entre
2 800 et 3 500 €/m2. FLORENCE BERNSON
CLERMONT-FERRAND
Les investisseurs reviennent
Depuis un an, les acheteurs sont revenus et
prospectent le marché immobilier clermontois. « Nous avons notamment des demandes
d’investisseurs qui avaient déserté la ville les
années passées », note Corinne Baron, directrice de l’agence Era Montferrand.
Aujourd’hui, la demande est supérieure à
l’ofre, ce qui entraîne une légère tension sur
les prix. Les logements se négocient dans les
fourchettes d’estimation hautes, avec peu de
négociations. Malgré cet engouement, les
acquéreurs restent raisonnables, « Il existe
toujours des diférences de tarifs marquées
selon les secteurs et types de logements »,
ajoute Corine Baron. Un appartement dans
la ville vaut en moyenne 1 500 €/m2, 2 % de
plus qu’en janvier. Avec un plancher à
1 000 €/m2 pour les copropriétés des
quartiers nord datant des années 1960, et un
plafond à 2 500 €/m2 pour les immeubles
proches de la place de Jaude. Le prix des
maisons a grimpé plus vite, de 3 à 5 %, car la
demande est plus forte. Un petit pavillon se
vend autour de 150 000 €, une maison
classique vaut de 180 000 à 300 000 € et une
grande bâtisse dans un quartier recherché
entre 300 000 et 500 000 €. Au second
semestre, le marché devrait rester aussi
dynamique et les prix continuer d’augmenter, de 1 à 3 % en moyenne. EMMA RIEUX
DIJON
De belles affaires du nord au sud
Les investissements locatifs dans le centreville ont la cote, surtout lorsqu’ils sont situés
OT LAVAL
à proximité du lieu central de la vie dijonnaise : la place de la République. Selon l’Unef,
le syndicat étudiant, un appartement dijonnais se loue, en moyenne, 399 €/mois, soit
une hausse de 1,94 % en un an. Et à l’approche
de la rentrée, les investisseurs sont actifs.
« J’y ai vendu un T2 pour 80 000 €. Les
candidats à l’achat se battaient presque pour
l’avoir », afrme Jérôme Hue, mandataire
chez OptimHome qui a également signé la
vente d’un duplex de 122 m2 nécessitant
d’importants travaux dans le centre historique pour 255 000 €. « Les prix varient
évidemment selon les quartiers et l’état des
biens, mais en moyenne ils sont compris entre
2 200 et 2 400 €/m2 », explique-t-il. « La zone
nord de Dijon, avec Toison-d’Or, Valmy, Talant
et Fontaine-lès-Dijon, se développe et est de
plus en plus demandée par les acquéreurs »,
constate Jacqueline Darmigny, conseillère
immobilier chez Capifrance. Du côté de
Chenôve, commune située au sud de Dijon,
les prix sont plus raisonnables : 1 604 €/m2
en moyenne selon SeLoger. A l’inverse, c’est
en longeant la Route des vins, qui traverse
des villages aux noms de grands crus tels que
Fixin, Nuits-Saint-Georges ou
Gevrey-Chambertin, que l’on
trouve quelques-unes des belles
propriétés de la Côte-d’Or. LOUISE
MONNERET
FR A N C E
depuis le printemps. Ils trouvent des pavillons cossus ou de vieilles bâtisses de
charme, proches du centre-ville, entre
400 000 et 650 000 €. Moins chers, les
pavillons récents et les échoppes valent de
250 000 à 450 000 € selon leur surface, leur
localisation et leur état. Enfin, beaucoup de
neuf sort de terre à La Rochelle. Selon les
secteurs, les prix oscillent entre 3 800 et
5 000 €/m2. EM. R.
LAVAL
Pas encore d’effet LGV
La mise en service de la ligne à grande
vitesse (LGV) qui met Laval désormais à
1 h 10 de Paris, incite les promoteurs à transformer le quartier de la gare. De nouvelles
résidences éligibles à la loi Pinel se
construisent, telle Konect, où l’on trouve des
2-pièces de 41 m2 pour 105 000 €. Parallèlement, le nouveau quartier Ferrié sort de
terre ; il s’aménage sur 50 hectares à la place
de l’ancienne caserne. L’ambition est d’y
créer un millier de logements parmi lesquels
20 à 30 % de sociaux. « Même si la munici-
LA ROCHELLE
La pénurie fait flamber les prix
Face à une demande croissante,
les professionnels rochelais
manquent de biens à vendre
depuis l’automne dernier. La
pénurie s’est accentuée en mars, A Laval intra-muros, les maisons sont rares.
notamment en centre-ville et
dans les quartiers autour du cœur de la cité palité initie beaucoup de projets urbains, les
où les acheteurs sont très actifs. Du coup, prix stagnent pour le moment, assure Vanina
les prix ont flambé de 2 à 7 % sur les six Brilhault, de l’agence Stéphane Plaza immoderniers mois, avec des pointes à + 10 % bilier. Nous n’avons pas encore ressenti
pour les petites surfaces refaites à neuf dans l’impact de la ligne à grande vitesse, ni une
l’hypercentre. Il faut compter entre 3 500 hausse des demandes. » En centre-ville, les
et 4 500 €/m2 pour un appartement proche maisons sont rares et chères. Il faut
du port, 10 à 15 % de plus avec une terrasse débourser 400 000 € pour 200 m2 avec un
et une vue dégagée. Dans les quartiers péri- jardin, aussi les primo-accédants se
centraux, les tarifs vont de 2 500 à tournent-ils vers la périphérie. Avec un
3 500 €/m2 et pour les secteurs plus éloi- budget moyen de 160 000 €, ils guettent les
gnés, de 1 800 à 2 500 €/m2. Dans ces zones, pavillons des années 2000 avec 3 chambres.
« l’ofre est plus importante, les prix sont donc « Le prix des appartements anciens oscille
plus stables depuis janvier », précise entre 1 030 € et 1 280 €/m2, poursuit Vanina
Christophe Gaillard, directeur des agences Brilhault, ceux avec un ascenseur partent plus
Laforêt. Le marché des maisons est actif, lui rapidement. » Un appartement de 82 m2
aussi, car les acquéreurs disposant d’un proche de la cathédrale s’est récemment
budget supérieur à 400 000 € sont revenus vendu 101 000 €. INGRID GODARD
L’OBS/N°2810-13/09/2018
37
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE MANS
Un marché sain
Soutenu par une forte demande, le nombre
de transactions a continué de croître, entraînant une raréfaction des biens mis en vente.
« Dans les quartiers les plus cotés, dès que
nous avons un logement à vendre au bon prix,
il trouve preneur en moins d’une semaine »,
constate Stéphane Vachot, directeur de
Carré Mans. Du coup, certains propriétaires
euphoriques réclament des tarifs élevés,
supérieurs aux estimations. Mauvais calcul,
car malgré l’engouement des candidats à
l’acquisition, les prix restent globalement
stables. Seuls les logements de standing
dans les quartiers huppés se négocient de
1 à 3 % plus cher qu’en janvier. Les maisons,
notamment les mancelles anciennes, restent
les biens les plus demandés. Bien situées,
elles se négocient entre 1 800 et 2 000 €/m2
en bon état, 5 à 10 % de moins avec des
rafraîchissements à prévoir. Les petits pavillons des années 1960 se vendent plutôt entre
Au Mans, les prix sont stables.
1 400 et 1 800 €/m2. Pour les appartements,
l’ofre reste globalement importante et les
tarifs stables. Il faut compter entre 1 300 et
2 000 €/m2 pour un logement en bon état,
et de 800 à 1 000 €/m2 pour un bien à rénover ou avec de fortes charges. EM. R.
LILLE
Pénurie de biens
A cinquante-cinq minutes de Paris en TGV,
Lille cumule les avantages : cadre de vie
agréable, population jeune, grandes écoles
et pôle d’excellence numérique boostent
l’économie locale et attirent acquéreurs et
investisseurs. Tous les quartiers de la ville
vivent une profonde métamorphose depuis
dix ans, d’Euralille à Lille sud, en passant par
Wazemmes, Moulins ou Fives, ce qui contribue à son attractivité. De manière générale,
le premier semestre a été actif. Mais si la
demande ne faiblit pas, les biens sont souvent
trop chers, notamment dans le quartier du
38
L’OBS/N°2810-13/09/2018
Vieux-Lille et dans l’hypercentre, où la
demande est bien supérieure à l’ofre pour
un marché de l’ancien, qui se situe entre
2 300 et 5 000 €/m2. Le prix moyen des logements neufs à Lille connaît une légère augmentation et avoisine en moyenne les
3 600 €/m2, parking inclus, et même plus de
5 000 €/m2 pour les opérations du centreville. Dans les quartiers au sud de Lille ou à
Fives, les tarifs sont plus contenus, autour de
3 300 €/m2 en moyenne, avec la possibilité
pour les acquéreurs en résidence principale
de profiter de la TVA réduite. ROBERT KASSOUS
LIMOGES
Du simple au double
Quatrième ville la moins chère de France, la
cité de la porcelaine afche des prix modérés. En centre-ville, les immeubles en pierre
de taille, sans ascenseur ni stationnement
privé, distribuent des plateaux de 200 m2 qui
peinent à trouver preneur. « Les demandes
convergent vers les maisons de 120 m2 en
pierre des années 1930, explique
Thomas Desplat, directeur de
Laforêt. Avec des travaux à efectuer,
elles se négocient autour de
130 000 €. Si elles sont rénovées, il
faut compter entre 180 000 € et
220 000 €. » Selon la date de
construction, le tarif des appartements va du simple au double. Les
investisseurs recherchent ceux des
années 1980 qui se vendent entre
1 500 €/m2 et 1 800 €/m2 pour une
rentabilité de 7 %. Le bâti des années 19601970 trouve difcilement acheteur et l’ofre
est conséquente. « A 850 €/m2, les primoaccédants sont séduits par le prix et les emplacements proches du centre, poursuit Thomas
Desplat. Ils font fi des chaufages collectifs, du
manque d’isolation thermique et phonique. »
Quant aux programmes neufs, la moinsvalue à la revente refroidit les acquéreurs. À
l’exemple des Balcons de Renoir, construction de 2007, où le mètre carré neuf s’était
vendu 3 000 € et qui, aujourd’hui, part
difcilement pour 1 500 €. I. G.
LYON
Difficile de se lancer
La capitale de la région Auvergne-RhôneAlpes ne cesse de gagner en attractivité. Il
devient difcile pour un jeune actif d’acheter
un logement quand le prix moyen du mètre
carré dans l’ancien, selon les notaires, est de
3 690 € dans Lyon intra-muros et de 3 000 €
dans la Métropole. Les investisseurs locaux
se ruent aussi sur les petites surfaces, et les
jeunes expatriés investissent pour se
constituer un patrimoine en prévision de
leur retour. Parmi les quartiers les plus abordables figurent Etats-Unis et Mermoz, SaintRambert, Vaise et Lacassagne où le prix
moyen fluctue entre 2 400 et 3 570 €/m2. Les
plus chers, entre 4 100 et 4 850 €/m2, sont le
plateau de la Croix-Rousse, Charlemagne,
les Terreaux, le Vieux-Lyon, et la Presqu’île.
La périphérie n’échappe pas à l’envolée des
prix (+ 4,4 % sur un an). Les primo-accédants
avec enfants sont contraints d’aller vers Bron,
Mézieux, Pierre-Bénite, Saint-Priest… où les
prix de l’ancien peuvent parfois descendre
en dessous des 2 000 €/m2. Les prix du neuf
ont grimpé de 3 %, à 4 355 €/m2 en moyenne
dans la métropole, de 2 800 € (en cas de TVA
réduite à 5,5 %) à plus de 7 000 €/m2. La
hausse des prix de l’ancien devrait atteindre
5 à 6 % cette année. ÉLISABETH LELOGEAIS
MARSEILLE
Nouvelle donne
Si les prix baissent dans certains secteurs et
montent dans d’autres, le prix moyen des
reventes ne progresse que de 1,8 % sur un
an, d’après la Fnaim, soit l’une des plus
faibles hausses des grandes villes de France.
Et ce malgré une belle dynamique qui se
poursuit sur la lancée de la reprise des ventes
enclenchée en 2017. A Marseille, où le prix
médian des reventes s’établit à 2 420 €/m2
d’après les notaires, près d’un achat sur deux
est le fait de primo-accédants dont le
pouvoir d’achat est dopé par la baisse des
taux d’intérêt. Dans le triangle d’or PradoParadis-Périer, les prix ont reculé de 5 à 10 %.
Les appartements avec terrasse situés dans
des copropriétés des années 1950-1980, qui
cotaient jusqu’à 3 500 €/m2, ont du mal à
intéresser les acheteurs, souvent des
retraités qui revendent leur villa. Paradoxalement, des quartiers comme Noailles dans
le 1er arrondissement, encore dénigrés il y a
deux ou trois ans, sont désormais à la mode.
A 4 100 €/m2 hors parking les prix du neuf
se sont renchéris de 4,6 %. SOPHIE BONIS
MONTPELLIER
Toujours dynamique
Le prix des appartements montpelliérains
est légèrement en hausse (+ 2 % sur un an),
le mètre carré moyen s’établissant à 2 550 €.
Les maisons, légèrement en baisse, se
vendent en moyenne à 270 000 €. Le mar-
OT LE MANS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S PÉ C I A L I M M O B I L I E R
Niort, à moins de deux heures de Paris en TGV.
ché est toutefois resté dynamique, et les
jeunes acheteurs, profitant des taux
toujours bas, y ont été très présents. « Ils ont
conscience que les prix continueront à
augmenter car il y a peu de biens à vendre du
fait de la forte pression du marché », résume
Jean-Pierre Tallaa, directeur de l’agence
Meilleurtaux.com de Montpellier. Près des
trois quarts des emprunteurs qu’il a conseillés ce dernier semestre étaient primo-accédants dont près de la moitié (44 %) avaient
moins de 35 ans. Les quartiers en vogue
restent le cœur historique, de 2 500 à
4 500 €/m2, le faubourg des Beaux-Arts, de
2 500 à 3 500 €/m2, Rondelet, de 2 300 à
3 500 €/m2, et dans le neuf, Port-Marianne,
de 3 500 à 6 000 €/m2. MYRIEM LAHIDELY
NANTES
La pépite de l’Ouest
« Face à l’augmentation des prix [+ 31 % pour
les appartements neufs en dix ans et + 14 %
dans l’ancien selon les chiffres de la
chambre des notaires départementale,
NDLR], les primo-accédants n’ont plus ni
l’apport ni les revenus nécessaires pour acheter dans Nantes intra-muros », explique
Arnaud Figureau, directeur associé de
l’agence Nantes Sud chez Vousfinancer. En
efet, selon Jean-Charles Veyrac, notaire
délégué à la communication à la chambre
des notaires de Loire-Atlantique, « dans
Nantes, l’âge moyen des acquéreurs d’appartements anciens est de 42 ans, 35 % sont des
cadres supérieurs, 28 % des cadres moyens.
S’ils veulent acquérir une maison avec un
jardin, les plus jeunes et les acheteurs aux plus
petits revenus doivent désormais viser la
seconde couronne ». Les biens les plus prisés,
situés dans l’hypercentre, proches du tram,
de la gare TGV (qui dessert Paris en deux
heures), des espaces de coworking ou
OT NIORT
disposant d’une chambre supplémentaire
ou d’un bureau pour les télétravailleurs,
restent très chers. SOPHIE STADLER
NIORT
La reconquête urbaine
De nouveaux quartiers renaissent, comme
Port-Boinot, une friche industrielle de
20 000 m2 à proximité de la Sèvre. « Les investisseurs s’y pressent, souligne Jonathan
Bonneau, agent à La Bourse de l’immobilier,
car Niort loge les salariés des mutuelles d’assurance. Même s’ils n’y sont que la semaine, ils
cherchent des logements de standing, ce qui
revient moins cher aux mutuelles que de les
loger à l’hôtel. » La ville se rend aussi attractive par la gratuité de ses transports et par
l’arrivée de la ligne grande vitesse qui la place
à 1 h 50 de Paris. Les investisseurs bordelais,
nantais et rochelais visent des appartements
de 2 pièces qui séduisent les cadres, et dont
la rentabilité peut atteindre 8 %. Comme ce
59-m2 du quai Maurice-Métayer, qui s’est
vendu 89 000 € et se loue 500 € par mois.
« Les quais restent très attractifs, le mètre carré
y dépasse 2 000 €. C’est une exception car en
moyenne il se situe entre 1 000 et 1 350 € pour
les appartements anciens de bonne facture »,
poursuit Jonathan Bonneau. Quant aux maisons de ville, elles se vendent entre 180 000 €
et 260 000 € pour 150 m2 et beaucoup plus si
elles ont une vue sur le fleuve. I. G.
ORLÉANS
Une belle dynamique
A une heure de Paris, avec l’arrivée de Franciliens aux budgets conséquents, Orléans
connaît une augmentation des prix de
l’immobilier. Au second trimestre 2018, la
chambre des notaires observe une hausse de
7,8 % sur les appartements anciens et une
FR A N C E
hausse de 0,3 % sur les maisons. Pour acquérir un logement dans la capitale de la région
Centre, la fourchette est large. Dans le quartier populaire de la Source, le mètre carré est
à 950 € et il atteint plus de 3 000 € dans
l’hypercentre. A l’ouest, la rue du FaubourgSaint-Jean reste prisée et les appartements
se vendent en moyenne 3 150 €/m2. Le
quartier de Carmes connaît un regain
d’attractivité, les prix atteignant 2 350 €/m2,
comme ce duplex de 93 m2 à rénover, avec
vue sur la Loire, pour 249 000 €. « Les
maisons du centre-ville sont convoitées, assure
Teddy Darmon, de l’agence Era Orléans
Bannier. La demande est très active et il faut
budgétiser au moins 400 000 € pour 150 m2
avec jardin. En périphérie, les maisons se négocient autour de 250 000 € pour la même superficie. » Avec 60 000 étudiants qui cherchent
à se loger, les investisseurs sont très présents.
Les studios et les 2-pièces figurent en tête
des recherches. Un studio meublé de 28 m2,
place du Martroi, est à vendre 66 000 €, il se
louera sans difculté 320 € par mois. I. G.
POITIERS
Pour l’investissement locatif
Avec l’arrivée de la LGV, la ville étudiante
n’est plus qu’à 1 h 20 de Paris et à une heure
de Bordeaux. Une aubaine pour de nombreux investisseurs. Avec des prix stables, et
surtout bien moins élevés qu’à Paris :
1 617 €/m2 en moyenne pour un appartement
contre les 9 254 €/m2 dans la capitale, selon
MeilleursAgents, la cité du Futuroscope ofre
un bon rendement locatif. « Si le centre est
très recherché, le quartier de la Gibauderie l’est
également en raison de sa proximité avec le
CHU et la faculté de médecine et de pharmacie », confirme Stéphane Texier, fondateur
de Texier Immobilier. « Nous constatons une
forte demande pour les petites surfaces,
principalement les studios, qui se vendent et
se louent très bien », indique Antoine
Desmaisons, directeur de l’agence Citya
Sogexfo, qui a récemment signé la vente d’un
studio de 24 m2 dans le quartier étudiant au
prix de 55 000 €. Et de conclure : « Si le bien
est au prix du marché, il part souvent sans
négociation. » Après un été plutôt calme, la
rentrée s’annonce dynamique ! L. M.
REIMS
En quête de perles rares
Le marché immobilier rémois se porte
comme un charme depuis le début de l’année.
Malgré une petite pause estivale, le
L’OBS/N°2810-13/09/2018
39
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
rythme des ventes y reste très soutenu.
Les acquéreurs se pressent pour trouver la
perle rare proche du centre-ville mais l’ofre
commence à faire défaut. Ainsi, « les prix
augmentent légèrement. Nous constatons une
hausse de l’ordre de 2,5 % », souligne Nicolas
Buhot, directeur de l’agence Orpi Comptoir
Champenois. « Certains biens sont en efet
vendus à des prix plus élevés qu’auparavant,
mais il s’agit le plus souvent de logements en
bon état et ne nécessitant pas de travaux »,
estime de son côté Jean-Yves Person, de
l’agence Guy Hoquet, qui a récemment
vendu un appartement de 125 m2 avec
balcon, terrasse et garage dans le secteur
Stalingrad pour 240 000 €. « Certains acquéreurs se reportent sur Tinqueux, à seulement
dix minutes en voiture du centre de Reims,
pour trouver plus facilement des jardins »,
remarque l’agent. Le neuf a aussi la cote et
de nombreux programmes sont en cours de
commercialisation. Par exemple, la rési-
Les acquéreurs se pressent au centre de Reims.
dence L’Opéra, rue de Thillois, face à l’église
Saint-Jacques, dont les prix vont de 179 000 €
pour un studio à 415 000 € pour un 4-pièces
avec terrasse. L. M.
RENNES
Les stocks diminuent
Les acquéreurs se calment dans la capitale
bretonne. « Ils sont toujours nombreux, mais
ne se précipitent pas à n’importe quel prix, ils
préfèrent prendre leur temps, quitte à rester
en location en attendant », note Anne Vestu,
directrice de LFI Cleunay à Rennes. Après
une année 2017 exceptionnelle en termes
de nombre de ventes, « le rythme des
transactions est resté bon au premier
semestre 2018, mais leur volume s’est un peu
tassé », note Matar Charpentier, de la
chambre des notaires. Face à la forte
demande, le stock de logements à vendre a
diminué l’an dernier, créant des pénuries
dans certaines zones, particulièrement pour
les petites surfaces au cœur de Rennes et
40
L’OBS/N°2810-13/09/2018
pour les maisons à moins de 350 000 € dans
la métropole. Du côté du neuf, la demande
explose dans une agglomération qui
construit beaucoup et depuis plusieurs
années. Elle a été soutenue par les
investissements en Pinel et par les actifs
locaux qui trouvent dans le neuf une
alternative au manque de choix dans
l’ancien. Comparé à celui des autres métropoles, le prix du neuf à Rennes reste très
accessible, autour de 4 500 €/m2 en
moyenne et de 3 700 à 4 000 €/m2 en
première couronne. MARIE PELLEFIGUE
STRASBOURG
Des signes d’essoufflement
A Strasbourg, le marché immobilier reste
actif mais a perdu de la vigueur en l’espace
d’un an. « La contraction du volume des
transactions est due à une ofre plus réduite
de biens, notamment dans l’ancien, alors que
la demande reste soutenue »,
constate Daniel Scheid,
président de la chambre des
notaires du Bas-Rhin. Selon les
statistiques de la chambre, le
nombre de ventes au premier
trimestre a baissé de 2 % tandis
que les prix ont augmenté de
1,6 %. D’ici à la fin de cette
année, le volume global ne
devrait pas se redresser. Même
dans le neuf qui représente 25 %
des transactions, des signes
d’essoufement se font ressentir. Cette
baisse de régime devrait se traduire par une
diminution du nombre de permis de
construire délivrés par la collectivité locale.
Pour l’instant, l’Eurométropole prévoit
encore de tenir son cap, à savoir construire
3 000 à 3 400 logements par an durant sa
mandature, jusqu’à fin 2019. Le prix moyen
de vente dans le neuf avoisinait 4 000 €/m2
au premier trimestre, en progression de
4,8 % sur un an. Selon les statistiques des
notaires, la transaction moyenne dans le
neuf avoisine 208 200 € pour 46 m2. Les
écarts sont importants : de 2 800 €/m2 en
prix maîtrisé dans un nouveau quartier à
6 000 €/m2 pour des résidences de standing
intra-muros. LAURENCE BOCCARA
TOULOUSE
Ralentissement en vue
« L’immobilier reste aujourd’hui très bien
orienté, confirme Philippe Pailhès, président
de la chambre interdépartementale des
notaires, mais nous percevons déjà les premiers signes de ralentissement. » Le centreville est le seul marché où les gens se précipitent aujourd’hui. « Partout ailleurs, les
délais de vente sont légèrement supérieurs et
on voit même des rétractations chez les
notaires », poursuit le notaire. Des signes
d’hésitation qui ne se traduisent pas encore
dans les chifres, les volumes de ventes
restant importants, et les prix légèrement
orientés à la hausse : + 3,4 % constatés en
moyenne dans l’ancien entre juin 2017 et
juin 2018, selon les notaires et la Fnaim.
Selon MeilleursAgents.com, il faut désormais compter en moyenne 2 778 €/m2 pour
acheter un appartement ancien à Toulouse.
Dans certains quartiers, la rareté fait monter
les prix. Ainsi, depuis un an, ceux-ci ont
progressé de 7 à 10 % à la Côte-Pavée. Le
faubourg Bonnefoy, bientôt desservi par le
métro et proche du quartier Matabiau déjà
en rénovation, a lui aussi vu ses prix monter
de 3 à 5 %. BÉATRICE GIRARD
TOURS
Un marché calme
Sur les bords de la Loire, Tours afche un
marché de l’immobilier d’un calme ligérien.
Volumes de transactions soutenus, prix
stables… la ville propose un panel de biens
susceptibles de répondre aux demandes de
tous. Ainsi les étudiants et jeunes couples
pourront se laisser tenter par les quartiers
centraux tels que les Halles où les prix
oscillent entre 1 800 et 2 800 €/m2. En
revanche, les familles en quête de maisons
pourront, elles, miser sur des secteurs
comme les Prébendes, Velpeau ou Febvotte
ou la moyenne se situe entre 2 800 et
3 000 €/m2. « Les budgets plus serrés ont,
eux, tout intérêt à regarder du côté des rives
du Cher. Ils y trouveront certes de grandes
tours mais les appartements y sont vendus à
1 500 €/m2. Autre secteur à surveiller,
La Riche. Située à l’ouest de Tours, cette commune doit accueillir le prolongement de la
ligne de tram. Cela va doper le secteur, c’est
certain », explique Jennifer Polel, négociatrice au sein de l’agence Stéphane Plaza
Immobilier Tours Ouest. Aujourd’hui, les
prix pratiqués pour les appartements
tournent entre 1 800 et 2 300 €/m2. « Une
maison place Sainte-Anne s’y négocie
2 500 €/m2 en moyenne. La particularité de
ce secteur, ce sont ses immeubles des années
1970 proposant des appartements spacieux.
Les primo-accédants peuvent y trouver des
T3 à 150 000 € », conclut-elle. VALÉRIE FERRER
JOLYOT/ANDIA.FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S PÉ C I A L I M M O B I L I E R
FR A N C E
9 e, 10 e, 11 e et 12 e arrondissements
Le Paris branché
Appartements
anciens
PARIS
TOUJOURS EN HAUSSE
Place de l’Odéon, dans
le 6e arrondissement.
Par Y V E S L E G R I X
Le vieux Paris rive droite
Appartements
anciens
9 000 - 20 000 €/m2
Les quartiers du vieux Paris constituent
un marché de pénurie. De la Concorde à
Palais-Royal, l’essentiel des ventes – des
petites surfaces de caractère sans
ascenseur – tourne autour de 11 000 à
13 000 €/m2. Les prix sont à peine
inférieurs à Montorgueil, dans le Sentier
de plus en plus rénové, sur les GrandsBoulevards, aux Halles ou vers Artset-Métiers Dès que l’on pénètre dans le
Marais (3e et 4e), en plein boom, les prix
s’élèvent fortement.
5e, 6 e et 7 e arrondissements
Les quartiers historiques rive gauche
Appartements
anciens
12 000 - 25 000 €/m2
Les prix continuent de monter dans les
6e et 7e arrondissements, autour de
Saint-Germain-des-Prés, Saint-Sulpice,
Invalides et près du Champ-de-Mars.
Les écarts de prix restent importants :
de 12 000 €/m2 pour un 1er étage à réno-
JEAN-YVES LACOTE
ver à 16 000 €/m2 pour un bien de qualité, et jusqu’à 35 000 €/m2 pour un bien
exceptionnel (une vue sur le Luxembourg…). Toujours aussi peu de biens à
vendre dans le quartier Latin (5e), qui
comprend beaucoup de petites surfaces
pour étudiants.
8e, 16 e et 17 e arrondissements
La rive droite résidentielle
Appartements
anciens
L’esprit village parisien et les biens de
qualité du 9e, autour de la rue des
Martyrs, gardent leurs atouts et leurs
prix élevés, jusqu’à 13 000 €/m2. Dans le
10e, de plus en plus recherché, le marché
tourne entre 9 000 et 11 500 €/m2 autour
du canal Saint-Martin et des GrandsBoulevards. Jeunes, familles et investisseurs se partagent le marché du 11e, de
la Bastille à la République (9 00012 000 €/m2). Dans le 12e, le FaubourgSaint-Antoine est le plus coté, mais le
quartier Daumesnil n’est pas loin (de
10 000 à 12 000 €/m2).
18e, 19 e et 20 e arrondissements
Les quartiers de l’est et du nord
Les prix des quartiers animés ou à l’habitat de qualité continuent
de monter. Dans un marché parisien en pénurie, on ne trouve plus
beaucoup d’affaires à moins de 8 000 €/m 2
1er, 2 e, 3 e et 4 e arrondissements
8 500 - 13 500 €/m2
9 000 - 25 000 €/m2
Les prix du triangle d’or, entre les
Champs-Elysées et l’Alma (8e), restent
élevés, de 14 000 à 25 000 €/m2. Mais
on trouve des appartements de qualité
dans le reste du 8e à partir de
11 000 €/m2. Le 16e arrondissement a
repris du poil de la bête, grâce à des
atouts recherchés aujourd’hui : calme,
écoles, espaces verts, commerces et bon
rapport qualité-prix des copropriétés :
autour de 11 000 à 13 000 €/m2 ; c’est
plus cher de Dauphine à Passy, et moins
au sud. Ces valeurs se retrouvent dans
les quartiers Ternes, Maillot, Monceau
(17e). Au nord, Batignolles et Epinettes
montent aussi.
Appartements
anciens
6 000 - 12 500 €/m2
Dans le 18e, la hausse continue aux
Abbesses et sur la butte Montmartre
(de 12 000 à 16 000 €/m2), entraînant
celle des quartiers voisins, comme celui
de la mairie (10 000-13 000 €/m2). La
zone la moins chère de Paris, le
19e arrondissement, a franchi tout de
même la barre des 7 300 €/m2, mais on
trouve encore du récent à rénover, vers
Flandre, à 6 000 €/m2. Le canal de
l’Ourcq et les Buttes-Chaumont sont
cotés. Le 20e, où les 2-pièces et petits
3-pièces constituent le cœur du
marché, se rapproche des 8 000 €/m2
mais atteint 9 000 €/m2, et au-delà à
Gambetta et à Jourdain.
13e, 14 e et 15 e arrondissements
Les quartiers sud
Appartements
anciens
8 000 - 14 000 €/m2
La hausse a été homogène pour ces
trois arrondissements, autour de 5 %
sur un an. Le 13e, où la demande de studios est forte de la part d’investisseurs
et de parents pour leurs enfants, reste
le moins cher, sauf autour de la Butteaux-Cailles (10 000 €/m2). Les prix
médians du 14e et du 15e dépassent
9 000 €/m2, et 10 000 €/m2 au nord et
au centre, vers Montparnasse et les
mairies. C’est un peu moins (autour de
8 000 €/m2) au sud, vers les portes. ■
L’OBS/N°2810-13/09/2018
41
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CÔTE D’AZUR
Le vieux port de Cannes.
DESTINATION PRESTIGE
La concurrence est rude pour les primo-accédants face aux
investisseurs et aux étrangers aux budgets très importants.
Mais les conditions d’emprunt jouent en leur faveur
Par S O PH I E B O N I S
NICE
Un dynamisme retrouvé
Suivant la tendance nationale et après
n’avoir cessé de progresser au cours de l’année passée, le volume des reventes à Nice
s’est stabilisé au tournant du deuxième trimestre 2018. A 4 127 €/m2, le prix de l’ancien reste en moyenne stable, même s’il
accuse un très léger fléchissement de
0,08 % sur un an d’après la Fnaim. Le marché immobilier niçois, porté pour l’essen-
42
L’OBS/N°2810-13/09/2018
tiel par la résidence principale et par les
ventes d’appartements entre 150 000 et
400 000 €, reste plus qu’ailleurs sur la Côte
d’Azur dépendant du pouvoir d’achat des
actifs locaux. Il n’en demeure pas moins
que dans le centre, ainsi que le long de la
ligne 2 du tramway, quelques tensions sur
les prix commencent à poindre. « Dans le
centre-ville, les petites surfaces sont à la fois
recherchées par les investisseurs locatifs et
par les primo-accédants qui peuvent
aujourd’hui emprunter en remboursant des
mensualités à peine supérieures à un loyer.
Cela fait monter les prix de façon mécanique,
de l’ordre de 4 à 5 % », observe Moïse
Vergeot, président du groupement
d’agences Orpi Côte d’Azur. Rue FrançoisIer, en lisière de la zone piétonne, un studio
au calme de 26 m2 avec un balcon de 7 m2
situé en étage élevé proposé à 210 000 €
vient d’être négocié pour la forme à
200 000 €. Dans l’ouest de Nice, dans le
quartier Californie, un studio de 22 m2 à
rafraîchir vient de se vendre 89 500 € soit
plus de 4 000 €/m2 alors qu’il n’en aurait
coûté que 3 500 €/m2 auparavant. « Certains sont déjà en train de parier sur la
valorisation du secteur à la suite de la mise
en service de la première tranche de la ligne 2
du tramway, vouée à se poursuivre vers
l’ouest jusqu’à l’aéroport puis la Vallée du
Var », continue Moïse Vergeot. De
nouveaux comportements apparaissent.
« Parmi les 20-40 ans, certains ont une
vision entrepreneuriale de l’immobilier. Ils
veulent acheter dans les meilleures condi-
JEAN-DANIEL SUDRES/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S PÉ C I A L I M M O B I L I E R
tions possibles dans l’idée de revendre à court
terme et de dégager une plus-value en
faisant jouer l’exonération fiscale liée à la
résidence principale, constate Benjamin
Mondou, directeur général des agences
Century 21 Lafage Transactions. Ils investissent de préférence dans l’ancien et dans
les quartiers niçois en devenir comme Libération. » A proximité de la gare du Sud, un
couple de trentenaires vient ainsi de se porter acquéreur d’un 2-pièces de 50 m2 situé
dans un immeuble ancien avec ascenseur,
balcons et box fermé pour 230 000 €. Après
l’avoir rénové et habité quelques années,
ils font le pari de le revendre nettement
plus que son prix d’achat initial de
4 600 €/m2. Il est vrai que ce quartier situé
à cinq minutes de tramway de la place
Masséna termine sa métamorphose avec
ses nouvelles salles de cinéma, sa galerie
commerciale et ses programmes neufs
dont les appartements ont très vite été
commercialisés à plus de 6 000 €/m2. Deux
ans après l’attentat de la promenade des
Anglais, Nice et ses nombreux projets
urbains attire de nouveau les étrangers à
la recherche d’une résidence secondaire.
« C’est aussi l’efet Macron à l’international.
Les étrangers reviennent investir chez nous
avec des budgets de 300 000 € à 1 million
d’euros, voire plus », poursuit Benjamin
Mondou. Le port et le Mont-Boron sont
parmi les quartiers les plus recherchés. Les
appartements s’y négocient en moyenne
entre 5 000 et 8 000 €/m2.
ANTIBES
En demi-teinte
Les panneaux « A vendre » se multiplient
sur les façades du front de mer de Juanles-Pins. « La loi Littoral est passée par là.
Avec la destruction d’une partie des plages
privées et l’extension du domaine public,
CÔTE D’AZUR
biens anciens à rénover de l’hypercentre,
qu’ils aiment pouvoir refaire à leur goût à
partir d’un prix d’achat de 250 000 €. Au
pied du vieil Antibes, la commercialisation
des logements neufs de 2 à 4 pièces du nouveau quartier Marenda-Lacan se poursuit
entre 285 000 et 650 000 €.
CANNES
A la baisse
Après l’efervescence de 2017, le marché est
en train de marquer un peu le pas. « Les
biens disponibles à la vente sont moins nombreux. Aussi l’accession à la propriété est ici
difcile pour les jeunes sans apport personnel, même avec des taux d’intérêt bas »,
afrme Bernard Ravel, directeur de l’agence
Vousfinancer de Cannes. Et il ajoute : « Le
financement de la primo-accession ne représente qu’environ 30 % des dossiers de
demande de crédit qui nous sont soumis. » A
4 883 €/m2, le prix moyen des reventes a
pourtant légèrement fléchi de 0,44 % en un
an, d’après la Fnaim. Si dans la cité balnéaire
l’immobilier de prestige reste au sommet,
à partir de 20 000 €/m2 sur la Croisette et
12 000 €/m2 en moyenne dans les quartiers
Californie ou du Palm-Beach, çà et là
quelques baisses de prix commencent à être
observées. « Nous constatons que les
propriétaires de résidence secondaire doivent
actuellement baisser leur prix pour vendre.
Certains revendent moins cher que le prix
auquel ils ont acheté quelques années auparavant », constate Christian Marly, gérant
de l’agence Orpi MCH. A Isola-Bella, un
3-pièces en rez-de-jardin, dans une résidence avec piscine, mis en vente 470 000 €
en 2016, vient d’être cédé 385 000 €. En
arrière de la plage du Midi, un 3-pièces avec
terrasse et vue panoramique sur la mer,
acheté sur plan pour 715 000 € en 2008,
vient de se revendre 675 000 €. n
Une rue d’Antibes.
certains propriétaires de résidences secondaires préfèrent s’en aller. Face à l’augmentation de l’ofre, les petites surfaces qui se vendaient 8 000 €/m2 en moyenne n’en coûtent
plus que 7 000 », constate Yannick Cicile,
d’Orpi Antibes. A Antibes, la reprise s’est
confortablement installée, portée par la
baisse des taux d’intérêt. D’après la Fnaim,
à 4 414 €/m2, le prix moyen des reventes n’a
pas bougé en un an. Cette stabilité des prix
favorise le marché de la résidence principale et l’accession à la propriété des primoaccédants qui peuvent s’endetter sur vingt
à vingt-cinq ans pour des mensualités équivalentes au loyer d’un 3-pièces, environ
1 000 € par mois. Les 25-35 ans ciblent de
préférence les quartiers périphériques du
centre-ville, comme Rabiac et Bréguières,
ou ceux des hauteurs, comme la CroixRouge et les Semboules, où les 3-pièces se
négocient entre 200 000 et 250 000 €. Les
jeunes quadras ont une faiblesse pour les
APPARTEMENTS
A rénover
Rénové
MAISONS
Haut de gamme
min
max
min
max
min
max
Loyer/
mois
Mont-Boron
Cannes
Mandelieu-la-Napoule
Cagnes-sur-Mer
Antibes
2 960
3 620
4 110
2 680
2 580
3 370
3 700
5 640
5 130
3 890
3 590
4 210
3 750
5 770
5 200
3 970
3 660
4 270
5 530
9 560
7 660
5 850
5 020
6 290
5 430
9 360
7 530
5 760
4 950
6 180
6 520
11 410
9 030
6 870
5 820
7 410
Grasse
1 920
2 400
2 430
3 590
3 520
Menton
3 400
3 700
3 750
5 090
5 050
Prix et loyers en €/m2
Nice
ALEXANDRE ROTENBERG/AFP
FR A N C E
Prix standard
min
max
Loyer/
mois
15,1
17,8
16,3
15,7
14,6
15,9
3 360
3 870
3 280
2 370
3 000
4 710
6 730
10 880
6 550
5 530
6 150
9 420
16,2
19,0
17,4
16,7
15,8
17,0
4 230
12,3
2 510
5 030
13,1
6 810
16,0
4 750
7 100
15,0
L’OBS/N°2810-13/09/2018
43
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PARIS,
ÎLE-DE-FRANCE
Prix et loyers en €/m2
APPARTEMENTS
A rénover
Rénové
MAISONS
Haut de gamme
min
max
min
max
min
max
Loyer/
mois
7 570
6 540
7 530
7 920
8 290
9 320
9 080
7 350
6 580
5 700
6 190
6 090
5 130
6 180
6 650
6 500
5 820
4 850
4 370
4 870
9 640
8 700
9 670
10 660
10 740
11 860
11 610
9 490
8 210
7 170
7 740
7 530
6 870
7 850
8 190
8 260
7 750
6 600
5 840
6 190
9 780
8 840
9 810
10 840
10 900
12 030
11 780
9 630
8 320
7 270
7 840
7 630
6 980
7 960
8 290
8 380
7 880
6 720
5 940
6 280
13 390
11 320
12 600
14 520
13 930
15 930
15 690
13 040
10 090
9 030
9 440
9 170
8 790
9 950
10 610
10 700
9 810
8 940
7 380
7 630
13 200
11 200
12 460
14 340
13 780
15 730
15 490
12 860
10 010
8 940
9 360
9 100
8 710
9 850
10 490
10 580
9 720
8 830
7 320
7 570
15 560
12 970
14 460
16 940
15 980
18 410
18 150
15 120
11 470
10 310
11 000
10 400
10 040
11 360
12 200
12 280
11 180
10 320
8 410
8 670
3 080
3 260
3 580
3 210
1 980
2 320
2 900
2 080
5 430
3 150
4 380
3 740
2 980
4 360
2 500
3 250
2 470
2 590
3 480
4 970
3 090
3 850
4 080
4 480
4 010
2 480
2 900
3 630
2 600
6 790
3 940
5 930
4 680
3 730
5 450
3 130
4 070
3 090
3 230
4 350
6 220
3 860
3 900
4 140
4 540
4 070
2 510
2 940
3 680
2 640
6 880
3 990
6 030
4 740
3 780
5 520
3 170
4 120
3 130
3 280
4 400
6 300
3 920
5 750
6 100
6 690
5 990
3 700
4 330
5 420
3 890
10 140
5 880
7 650
6 980
5 570
8 130
4 670
6 080
4 610
4 830
6 490
9 280
5 770
5 640
5 990
6 570
5 890
3 640
4 250
5 320
3 820
9 960
5 780
7 570
6 860
5 470
7 990
4 580
5 970
4 530
4 740
6 370
9 120
5 670
6 770
7 180
7 880
7 060
4 370
5 100
6 380
4 580
12 060
6 930
8 740
8 230
6 560
9 580
5 500
7 160
5 440
5 690
7 650
10 940
6 800
Prix standard
min
max
Loyer/
mois
32,2
32,0
31,9
32,6
30,9
31,8
31,8
29,3
27,5
26,9
27,5
25,4
25,2
26,3
26,7
27,6
27,3
25,6
23,3
24,0
NC
NC
NC
NC
9 990
10 850
10 490
7 910
9 140
5 960
7 910
NC
6 250
6 840
6 970
7 450
7 740
5 090
5 200
5 820
NC
NC
NC
NC
17 510
19 490
19 080
14 780
14 480
9 790
14 040
NC
11 120
11 430
11 610
14 080
13 530
9 850
9 100
9 420
34,3
34,1
34,1
34,8
33,0
33,9
34,0
31,3
29,4
28,7
29,3
27,1
26,9
28,0
28,5
29,5
29,1
27,3
24,9
25,6
12,8
12,9
14,8
13,4
10,1
13,4
13,8
12,1
17,9
13,1
15,9
15,6
13,1
15,8
11,6
13,1
10,7
13,0
14,7
10,8
14,3
3 190
3 520
4 150
3 380
2 160
2 130
3 040
1 980
6 300
3 400
4 590
4 460
3 610
4 730
3 160
3 470
3 080
2 560
3 590
4 890
3 040
6 380
7 050
8 300
6 760
4 310
4 270
6 080
3 960
12 600
6 800
8 340
8 920
7 220
9 460
6 330
6 950
6 170
5 120
7 180
9 780
6 090
14,2
12,9
14,8
14,9
11,2
14,3
14,7
12,8
17,9
14,6
17,7
15,6
13,1
17,6
12,9
14,6
11,8
13,0
16,3
12,8
15,9
PARIS
1er
2e
3e
4e
5e
6e
7e
8e
9e
10e
11e
12e
13e
14e
15e
16e
17e
18e
19e
20e
BANLIEUE
Alfortville
Antony
Asnières-sur-Seine
Arcueil
Argenteuil
Aubervilliers
Bagnolet
Bobigny
Boulogne-Billancourt
Cachan
Charenton-le-Pont
Clichy
Colombes
Courbevoie
Créteil
Fontenay-sous-Bois
Fresnes
Gennevilliers
Gentilly
Issy-les-Moulineaux
Ivry-sur-Seine
44
L’OBS/N°2810-13/09/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S PÉ C I A L I M M O B I L I E R
PARIS,
ÎLE-DE-FRANCE
Prix et loyers en €/m2
La Courneuve
Le Kremlin-Bicêtre
Le Pré-Saint-Gervais
Les Lilas
Levallois-Perret
Maisons-Alfort
Malakoff
Mantes-la-Jolie
Melun
Montreuil
Montrouge
Nanterre
Neuilly-sur-Seine
Nogent-sur-Marne
Noisy-le-Grand
Noisy-le-Sec
Orsay
Pantin
Puteaux
Romainville
Rosny-sous-Bois
Rueil-Malmaison
Saint-Cloud
Saint-Denis
Saint-Germain-en-Laye
Saint-Mandé
Saint-Maur-des-Fossés
Saint-Ouen
Sarcelles
Sceaux
Suresnes
Vanves
Versailles
Vincennes
Viroflay
APPARTEMENTS
A rénover
Rénové
FR A N C E
MAISONS
Haut de gamme
min
max
min
max
min
max
Loyer/
mois
1 950
3 590
3 410
3 690
5 920
3 410
3 890
1 580
1 820
3 130
4 460
3 320
7 040
3 880
2 440
2 230
2 930
3 140
4 180
2 820
2 230
3 900
4 610
2 370
3 480
5 320
3 530
3 020
1 420
4 150
4 410
4 260
3 840
5 010
3 470
2 440
4 490
4 270
4 610
7 400
4 260
4 860
2 380
2 270
3 910
5 580
4 150
8 800
4 850
3 050
2 790
3 660
3 920
5 220
3 530
2 790
4 870
5 770
2 960
4 360
6 840
4 420
3 780
1 970
5 190
5 520
5 320
4 800
6 260
4 330
2 470
4 550
4 320
4 670
7 490
4 310
4 930
2 430
2 300
3 960
5 650
4 210
8 920
4 910
3 090
2 830
3 710
3 980
5 290
3 570
2 830
4 930
5 840
3 000
4 410
6 940
4 480
3 830
2 000
5 260
5 590
5 390
4 870
6 340
4 390
3 640
6 700
6 370
6 890
11 040
6 360
7 260
3 280
3 400
5 840
8 330
6 200
13 140
7 240
4 550
4 170
5 460
5 860
7 800
5 260
4 170
7 270
8 610
4 430
6 500
8 780
6 600
5 640
2 850
7 750
8 240
7 950
7 170
9 350
6 470
3 580
6 590
6 260
6 760
10 850
6 240
7 130
3 240
3 340
5 730
8 180
6 090
12 910
7 110
4 470
4 100
5 370
5 760
7 660
5 170
4 100
7 140
8 460
4 350
6 390
8 690
6 480
5 540
2 810
7 610
8 090
7 810
7 050
9 180
6 350
4 300
7 900
7 510
8 120
13 020
7 490
8 560
3 780
4 000
6 880
9 820
7 310
15 490
8 530
5 370
4 920
6 440
6 910
9 190
6 200
4 910
8 570
10 610
5 220
7 670
10 330
7 780
6 650
3 330
9 130
9 710
9 370
8 450
11 020
7 630
10,3
13,3
13,9
15,1
19,3
13,8
14,2
8,9
8,9
14,6
16,2
13,7
20,2
13,3
10,1
10,6
10,7
12,8
16,1
11,8
11,2
14,3
15,7
12,8
14,5
16,9
13,3
14,5
9,0
15,1
14,4
14,5
14,3
17,1
12,5
Prix standard
min
max
Loyer/
mois
2 200
2 980
3 660
3 650
5 980
3 660
4 210
1 370
1 740
3 070
4 550
3 590
7 600
4 040
2 520
2 280
2 490
3 070
4 550
2 650
2 460
4 610
5 480
2 120
3 460
5 360
3 850
2 870
1 590
4 850
4 780
4 650
4 120
4 900
4 310
4 400
5 950
7 330
7 300
11 970
7 310
8 420
2 970
3 470
6 140
9 110
7 180
15 200
8 090
5 040
4 560
4 980
6 130
9 100
5 290
4 920
9 230
10 960
4 240
6 920
9 200
7 690
5 740
3 400
9 700
9 550
9 310
8 240
9 800
8 610
11,4
14,8
15,4
16,0
20,5
15,3
15,8
9,9
9,9
15,5
16,2
13,7
20,2
14,7
11,2
11,8
11,9
14,3
16,1
13,1
12,4
14,3
15,7
13,7
16,1
18,8
14,8
15,4
10,1
15,1
16,0
16,2
15,9
19,0
13,9
MODE D’EMPLOI
L’Argus 2018 du Logement, élaboré par
Efistat Consultants pour « l’Obs », est
fondé sur les transactions efectivement
réalisées et/ou recensées récemment par
MeilleursAgents et SeLoger. Il permet de
déterminer les prix d’achat et de vente
(hors frais de notaire et coût d’emprunt) ou
les loyers mensuels moyens au mètre carré
(hors charges, meublés compris) des logements vendus ou loués libres en fonction :
de la localisation (ville, arrondissement
ou quartier significatif ) ;
de l’état actuel : à rénover (avec travaux
de remise aux normes), rénové (complètement réhabilité depuis moins de 10 ans) ou
haut de gamme (neuf et récent ou ancien
exceptionnel) ;
des fourchettes des prix constatés : min
(pour minima généralement observés en
environnement défavorable) et max (pour
maxima généralement observés dans un
environnement exceptionnel). Les maisons
sont sur un terrain standard.
Pour une estimation en ligne, avec plus de
critères, d’un loyer dans 1 500 villes et quartiers, consulter la calculette exclusive disponible sur www.nouvelobs/immobilier,
rubrique Argus du Logement.
D. THIÉBAUT ET M. BENYEZZAR
L’OBS/N°2810-13/09/2018
45
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VILLES
DE FRANCE
Prix et loyers en €/m2
APPARTEMENTS
A rénover
Rénové
MAISONS
Haut de gamme
min
max
min
max
min
max
Loyer/
mois
2 680
1 600
1 950
2 520
1 840
2 040
2 050
2 810
1 900
1 630
2 030
2 180
3 350
2 000
2 430
3 150
2 300
2 550
2 560
3 770
2 370
2 040
2 540
2 720
3 400
2 020
2 470
3 190
2 330
2 590
2 600
3 830
2 400
2 070
2 570
2 760
5 010
2 980
3 630
4 700
3 440
3 810
3 830
5 750
3 540
3 050
3 790
4 070
4 920
2 930
3 570
4 610
3 380
3 750
3 760
5 650
3 480
2 990
3 730
3 990
5 900
3 510
4 280
5 540
4 050
4 500
4 510
6 790
4 180
3 590
4 470
4 790
2 990
2 460
1 510
1 380
1 210
1 670
1 320
940
950
1 490
4 110
1 280
550
1 320
1 460
2 370
1 180
960
1 290
1 360
1 250
1 040
1 410
1 120
1 490
640
1 850
1 680
990
2 030
3 740
3 070
1 890
1 730
1 730
2 090
1 650
1 180
1 190
1 860
5 140
1 870
870
1 650
1 820
2 970
1 480
1 200
1 610
1 700
1 560
1 300
1 770
1 400
1 860
960
2 310
2 100
1 240
2 540
3 790
3 110
1 920
1 750
1 770
2 120
1 670
1 190
1 200
1 890
5 210
1 910
890
1 670
1 840
3 010
1 500
1 210
1 630
1 720
1 590
1 320
1 790
1 420
1 890
980
2 340
2 130
1 250
2 570
5 580
4 590
2 830
2 580
2 510
3 120
2 460
1 760
1 770
2 780
7 680
2 720
1 260
2 470
2 720
4 430
2 210
1 790
2 410
2 530
2 340
1 950
2 640
2 100
2 780
1 540
3 450
3 140
1 850
3 790
5 480
4 500
2 780
2 530
2 470
3 070
2 420
1 730
1 740
2 730
7 540
2 680
1 240
2 420
2 670
4 350
2 170
1 760
2 370
2 490
2 290
1 910
2 590
2 060
2 730
1 510
3 390
3 080
1 820
3 720
6 580
5 410
3 330
3 040
2 920
3 680
2 900
2 070
2 090
3 270
9 050
3 170
1 460
2 910
3 200
5 230
2 600
2 110
2 840
2 990
2 750
2 290
3 110
2 470
3 280
1 820
4 070
3 700
2 180
4 470
Prix standard
min
max
Loyer/
mois
12,1
11,1
12,5
11,7
11,1
12,6
11,0
15,0
10,8
11,0
11,1
11,4
2 460
1 990
1 490
2 780
2 340
2 190
2 320
3 440
2 370
1 410
1 810
2 350
4 920
3 980
2 990
5 560
4 670
4 370
4 640
6 880
4 750
2 830
3 630
4 700
12,9
11,9
13,3
12,5
11,8
13,5
11,7
17,7
11,6
11,7
11,8
12,2
14,5
11,1
10,1
9,5
8,9
9,9
9,2
7,6
7,7
10,7
15,7
9,6
6,3
9,2
10,3
11,4
9,3
8,2
9,0
10,0
9,0
7,5
9,7
9,0
9,1
7,1
10,6
10,1
7,8
11,1
3 180
2 610
1 370
1 460
950
1 960
1 420
1 030
1 150
1 560
3 880
1 110
660
1 400
1 640
1 950
1 280
1 190
1 320
1 400
1 650
1 020
1 500
1 150
1 470
900
2 290
1 840
1 110
2 270
6 370
5 220
2 740
2 920
2 090
3 920
2 840
2 070
2 290
3 120
7 760
2 490
1 600
2 810
3 290
3 900
2 570
2 390
2 650
2 800
3 310
2 040
3 000
2 290
2 950
2 330
4 580
3 680
2 220
4 540
15,4
11,8
10,8
10,1
9,5
10,6
9,8
8,1
8,2
11,4
16,7
10,3
6,8
9,8
11,0
12,1
9,9
8,8
9,6
10,6
9,6
7,9
10,3
9,6
9,7
7,6
11,3
10,7
8,3
11,8
GRANDES MÉTROPOLES
Bordeaux
Grenoble
Lille
Lyon
Marseille
Montpellier
Nantes
Nice
Rennes
Rouen
Strasbourg
Toulouse
GRANDES VILLES
Aix-en-Provence
Ajaccio
Amiens
Angers
Arras
Bastia
Besançon
Bourges
Brest
Caen
Cannes
Chartres
Châteauroux
Clermont-Ferrand
Dijon
La Rochelle
Le Havre
Le Mans
Metz
Nancy
Nimes
Niort
Orléans
Poitiers
Reims
Saint-Etienne
Toulon
Tours
Troyes
Villeurbanne
46
L’OBS/N°2810-13/09/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S PÉ C I A L I M M O B I L I E R
VILLES
DE FRANCE
Prix et loyers en €/m2
APPARTEMENTS
A rénover
Rénové
FR A N C E
MAISONS
Haut de gamme
min
max
min
max
min
max
Loyer/
mois
980
650
2 780
3 330
1 500
1 010
1 450
1 650
1 180
920
880
850
1 190
610
740
700
1 370
620
1 270
1 260
1 150
2 160
1 990
910
2 060
920
1 220
1 020
880
1 240
1 170
1 050
1 010
1 170
760
2 130
1 430
1 250
1 890
1 230
1 130
1 750
1 450
1 500
1 020
3 470
4 160
1 880
1 480
1 820
2 490
1 480
1 150
1 100
1 290
1 490
990
1 130
1 040
2 020
970
1 590
1 570
1 430
3 350
2 490
1 350
2 570
1 140
1 530
1 280
1 100
1 550
1 460
1 310
1 260
1 470
1 150
2 880
1 790
1 980
2 360
1 540
1 420
2 190
1 810
1 530
1 050
3 520
4 210
1 900
1 510
1 840
2 540
1 500
1 160
1 110
1 320
1 510
1 010
1 160
1 070
2 070
990
1 610
1 590
1 450
3 430
2 520
1 380
2 600
1 160
1 550
1 300
1 110
1 570
1 480
1 320
1 280
1 480
1 180
2 930
1 810
2 030
2 390
1 560
1 440
2 220
1 830
2 120
1 460
5 180
6 210
2 800
2 010
2 710
3 510
2 210
1 720
1 640
1 810
2 220
1 420
1 550
1 580
2 880
1 420
2 370
2 340
2 140
4 920
3 710
1 940
3 840
1 710
2 280
1 910
1 640
2 310
2 180
1 950
1 880
2 190
1 790
4 390
2 670
2 740
3 530
2 300
2 120
3 270
2 700
2 090
1 440
5 090
6 100
2 750
1 990
2 670
3 460
2 170
1 680
1 610
1 790
2 180
1 400
1 540
1 550
2 840
1 400
2 330
2 300
2 100
4 850
3 650
1 910
3 770
1 680
2 240
1 880
1 610
2 270
2 140
1 920
1 850
2 150
1 760
4 310
2 620
2 700
3 460
2 260
2 080
3 210
2 650
2 450
1 700
6 110
7 320
3 300
2 320
3 200
4 060
2 600
2 020
1 930
2 100
2 620
1 650
1 790
1 850
3 350
1 650
2 790
2 760
2 520
5 730
4 380
2 260
4 520
2 020
2 690
2 250
1 930
2 720
2 570
2 300
2 220
2 580
2 100
5 180
3 150
3 150
4 160
2 710
2 500
3 860
3 180
7,7
7,2
13,1
15,1
9,2
8,3
9,4
10,0
9,2
7,4
7,6
8,0
7,3
6,7
7,5
7,6
10,1
7,6
8,8
8,7
9,5
12,5
11,9
8,0
10,6
8,0
8,3
7,2
8,1
8,4
8,8
8,4
7,4
9,1
7,4
8,6
8,1
9,8
9,7
8,9
8,2
8,5
9,7
Prix standard
min
max
Loyer/
mois
VILLES MOYENNES
Albi
Angoulême
Annecy
Antibes
Arles
Auxerre
Avignon
Bayonne
Beauvais
Belfort
Béziers
Blois
Calais
Carcassonne
Châlons-en-Champagne
Chalon-sur-Saône
Chambéry
Charleville-Mézières
Colmar
Dunkerque
Evreux
Fréjus
Grasse
La Roche-sur-Yon
La Seyne-sur-Mer
Limoges
Lorient
Montauban
Mulhouse
Narbonne
Pau
Perpignan
Quimper
Roubaix
Saint-Brieuc
Saint-Malo
Saint-Nazaire
Salon-de-Provence
Sète
Tourcoing
Valence
Vannes
Vénissieux
930
670
2 920
4 110
1 640
870
1 520
1 610
1 250
1 040
1 190
910
930
770
840
840
1 460
670
1 510
1 180
1 190
2 170
2 620
1 010
2 500
1 060
1 400
1 200
1 200
1 430
1 320
1 350
1 090
920
770
2 170
1 410
1 540
2 390
1 030
1 320
1 840
1 830
2 110
1 590
5 840
8 210
3 280
1 830
3 040
3 610
2 510
2 090
2 380
2 050
1 850
1 900
1 830
2 020
3 230
1 620
3 020
2 360
2 390
5 240
5 230
2 270
5 000
2 130
2 800
2 400
2 400
2 860
2 630
2 710
2 180
1 840
1 940
4 330
2 820
3 540
4 780
2 070
2 650
3 680
3 650
L’OBS/N°2810-13/09/2018
NC
7,7
NC
NC
NC
8,8
10,0
10,7
9,9
7,9
8,1
8,5
7,8
7,1
8,0
8,1
10,8
8,1
9,4
9,3
10,1
13,3
12,7
8,5
11,3
9,0
8,9
7,7
8,7
9,0
9,4
9,0
7,9
9,7
7,9
9,2
8,6
10,4
10,4
9,5
8,7
9,0
10,4
47
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Lionel Naccache ©
UNE COLLECTION
Présentée par
Lionel NACCACHE
Trouvera-t-on un jour le siège de la conscience
dans l’enchevêtrement des connections neuronales ?
Les découvertes scientifiques
qui vont changer nos vies
Cerveau, génétique, biotechnologies
Découvrez les avancées scientifiques les plus récentes
pour mieux appréhender la science de demain
avec cette collection rigoureuse et accessible à tous.
LE VOLUME 3
9 99
,
€
visuel non contractuel
RCS B 533 671 095
SEULEMENT
EN VENTE CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX
www.defisdelascience-lemonde.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE CAHIER N°2 DE
L’ É D I T I O N N ° 2 8 1 0
DU 13 SEPTEMBRE 2018
LE GUIDE DU SAMEDI 15 AU VENDREDI 21 SEPTEMBRE 2018
“Coincoin
et les Z’inhumains”
L’apocalypse selon Bruno Dumont
SÉRIE
JEUDI
ARTE
FILM
SAMEDI CANAL+
CINÉMA
DETROIT
p. 5
DOC
DIMANCHE ARTE
CONVERSATION
AVEC ROMY
SCHNEIDER
p. 7
DOC
DOC
LUNDI PUBLIC SÉNAT MARDI ARTE
TOUCHE PAS À MON INSIDE LEHMAN
ÉCOLE RURALE
BROTHERS
p. 10
p. 12
FILM
MERCREDI CINÉ+
FRISSON
DOC
VENDREDI ARTE
p. 15
p. 20
A WAR
HOLLYWOOD
CONFIDENTIAL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
3
LA SÉRIE
“On accepte
Jeudi
20h55 Arte
diffcilement que
l’art soit malséant”
ROGER ARPAJOU
Quatre ans après « P’tit Quinquin », Arte diffuse « Coincoin et les Z’inhumains »,
la suite de la série existentialo-policière de Bruno Dumont. Cette fois, il confronte
ses héros à une attaque d’extraterrestres dans le nord de la France.
Propos recueillis par Sophie Grassin
TéléObs. – Comment réagissez-vous si
l’on vous dit que l’on ne rit pas de la même
façon dans « Coincoin et les Z’inhumains »
et « P’tit Quinquin » ?
Bruno Dumont. – Je le comprends. Cette fois,
l’humour est moins psychologique, le trait,
plus appuyé. En d’autres termes, le « fn »
a disparu au proft du « gros ». J’avais envie d’hilarité, d’un esprit tarte à la crème.
D’appuyer bien fort. D’y aller franchement.
Mais la saison 2 adresse un certain nombre
de clins d’œil à la précédente. Je sais le
public par nature nostalgique, « chargé »,
méfant. Il dira peut-être : « Je préférais... »
Il a un souvenir très fort de ce qu’il a vu, on
ne peut l’en empêcher.
Ces réactions sont donc également
recevables ?
Je ne suis pas consensuel. Je ne cherche pas
à plaire à tout le monde. Personnellement,
je penche pour Bach plutôt que Mozart,
pour Proust plutôt que Hugo. En projection,
j’ai vu des membres du public rire comme
des baleines, d’autres sortir de la salle. Ils
visionnent pourtant la même série. C’est
L ’ H E B D O D E S MÉDIAS
le mystère du spectateur, il faut l’accepter.
Et puis ce qui compte avant tout, c’est le
dialogue avec lui.
Quatre ans plus tard, P’tit Quinquin devient
donc Coincoin...
Je le réduis à une onomatopée : Coincoin,
comme on dirait pschitt pschitt, fonfon ou
youp la boum... Coincoin, comme une volonté de tout schématiser, de tout simplifer.
Le cinéma est une orchestration de poids
et de mesures, un équilibre à trouver. J’ai
devant moi des pupitres : j’orchestre. J’aime
l’altitude mais j’aime aussi rester au ras des
pâquerettes.
Le commandant de gendarmerie Roger
Van der Weyden qui, devant une invasion
d’extraterrestres, prédit « l’apocalypse,
la fn de la vie, la mort de tout, même
de la gendarmerie » ne se situe pas
précisément au ras des pâquerettes...
Il nourrit des pensées métaphysiques mais
demeure au ras du sol. S’il se bornait à
n’être que cérébral, il en deviendrait ridicule. Son contrepoids le rend intéressant.
Je ne vis pas que dans un monde éthéré.
Et les intellectuels à l’écran ont tendance
à m’énerver.
Devant ces extraterrestres, on peut songer
à « The Thing », de John Carpenter...
Ou à « Shoah », de Claude Lanzmann, qui,
avant d’intituler son flm de cette façonlà, voulait l’appeler « la Chose ». Les neuf
heures et demie de projection de « Shoah »
me rendent humain, elles me vaccinent
contre le mal. Le néant y prend une forme
historique horrible. Chez moi, les personnages vont au bord d’un néant qui reste burlesque. Mais le ressort est le même. Dans la
première saison, le commandant parlait de
la « chouia » pour évoquer la Shoah. Ici, il
se tient au bord du goufre. Le fantastique
en soi ne m’intéresse pas. D’ailleurs, pour
moi, il naît d’abord du réel.
Clonage, « corps étrangers », extrême
droite, homosexualité, migrants...
La série évoque aussi des sujets sociétaux
et politiques.
Série sur la fn, sur la France, le flm est en
efet très contemporain. Je le vois comme
un épisode d’« Astérix » dans un village de
Gaulois ancré dans le Nord avec son carnaval, son folklore et sa séquence où les personnages fnissent par tourner en rond à l’image
d’un vortex qui se vide. Dans la gendarmerie,
le commandant et son adjoint Carpentier
sont confrontés au mal absolu. Le comique
est accolé au tragique.
Pourquoi les migrants se contentent-ils
de déambuler en regardant les personnages ?
Dans la région, ce sont des passants. Je
n’ai pas la prétention de traiter la question, juste de me référer au regard qu’on
porte sur eux. Surtout à Calais. D’ailleurs,
le commandant s’exprime comme les
habitants de la ville. Quand il explique à
Carpentier : « C’est bien gentil de dire qu’il
faut être bons mais quand vous les avez tous
les jours devant chez vous, ce n’est pas possible », il dit tout haut ce que pensent les
gens. A Paris, on peut tenir un discours
moral, écrire de beaux articles dans les
journaux sur l’amour de l’humanité. Mais
pour s’aimer les uns les autres, on a besoin
de distance. C’est ni plus ni moins ce que
le commandant souligne.
Au fond, la bien-pensance vous hérisse
le poil...
Je la combats. S’aimer les uns les autres, OK.
Y parvenir ne passe pas par des injonctions
morales mais par l’éducation. Le cinéma, la
littérature forment des lecteurs et des spectateurs. Richard III, aussi sanguinaire soitil, lui aussi nous rend humains. Idem pour
Lacombe Lucien [le collabo du flm de Louis
Malle, NDLR]. Les bombes éclatent dans la
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
4
LE DOC
AU CŒUR DE LA BARBARIE
En exhumant des informations
confidentielles sur l’Etat islamique,
le documentaire de Kamal Redouani
« Daech, dans le cerveau du monstre »
met en lumière le fonctionnement
de l’organisation. Glaçant.
S
yrte (photo), en Libye. Devenue la
capitale de l’Etat islamique en 2014, partiellement détruite après les terribles combats entre les terroristes de Daech et les
combattants des brigades de Misrata – une
armée composée de soldats et de civils –,
la ville a été reprise le 4 décembre 2016
après huit mois de combats (700 morts et
1 600 blessés). Dans les ruines, un jeune
homme trouve un ordinateur mais aussi un
téléphone portable appartenant à l’épouse
d’un des chefs de Daech. Il les remet à
Kamal Redouani, le réalisateur de ce film
exceptionnel, parce qu’il veut que le monde
sache ce qu’est réellement Daech.
Le documentariste, qui a aussi mis la main
sur une centaine d’heures de vidéos tournées par les membres de l’organisation destinées à un usage interne, met plus d’un an
à étudier, trier et classer ces informations.
L’ordinateur appartient à l’émir Abou Abdallah El Masri, un vétéran du djihad, proche
d’Oussama Ben Laden, qui contrôlait la ville.
Le disque dur recèle des centaines de documents confidentiels invitant à semer la terreur et la mort en fabriquant des bombes et
en fomentant des attentats. Il exhume surtout une mine d’informations sur le fonctionnement de l’organisation, ses institu-
LE GUIDE 10-12, place de la Bourse, 75081 Paris Cedex 02.
tions et sa stratégie terroriste. Son contenu
permet de mettre en lumière un système de
gouvernance très élaboré où se mêlent brutalité et bureaucratie méticuleuse.
La puissance de ce documentaire tient à
ses témoignages : combattants, habitants,
le directeur des services libyens Mustapha
Nouh, un émir rencontré à Istanbul (arrêté
depuis) qui justifie la barbarie de Daech par
cette phrase : « Celui qui sort du droit chemin
doit mourir. » Mais, à travers ces documents,
le spectateur perçoit le double discours de
l’Etat islamique capable de prôner une vision rigoriste de la société mais d’adopter
un mode de fonctionnement contraire. Pour
se financer, tous les moyens sont bons : racket, drogue, esclavage. Soit des milliards de
dollars par an, qui permettent aux terroristes
de recruter et de faire vivre confortablement
les djihadistes.
Aujourd’hui, l’organisation, même si elle a
perdu Raqqa en Syrie et Mossoul en Irak,
est loin d’être anéantie. « On a des chefs qui
envoient des loups solitaires, un, deux, voire
trois djihadistes entraînés à combattre, formés à se déplacer, à commettre des attentats
en Europe », se réjouit l’émir. Mustapha
Nouh confirme : « Daech va renaître. Elle
a recruté des djihadistes cultivés qui savent
utiliser les outils électroniques » et qui se
transmettent surtout l’expérience acquise
en Irak et en Afghanistan. Les informations
trouvées confirment qu’une nouvelle génération poursuivra le combat.
NEBIA BENDJEBBOUR
u Ç Daech, dans le cerveau du monstre È,
mardi, ˆ 20h50, sur France 5.
ABONNEMENTS : 01-40-26-86-13
Téléphone – Composez le 01-44-88… suivi des 4 chiffres qui figurent à la suite de chaque nom.
Internet – Tapez l’initiale du prénom suivie, sans espace ni point, du nom et de @nouvelobs.com
RƒDACTION Directeur de la rédaction : Dominique Nora (3426). Rédacteur en chef : Arnaud Sagnard (3661). Rédactrice en chef adjointe : Sophie Grassin (3770).
Coordinatrice : Marie-Laure Michelon (3560). Rédaction : Nebia Bendjebbour (3544) ; François Forestier (3560) ; Véronique Groussard ; (3595) ; Jean-Claude Guillebaud (3560) ;
Marjolaine Jarry (3658) ; Alexandre Le Drollec (3777) ; Guillaume Loison (3614) ; Hélène Riffaudeau (3792) ; Anne Sogno (3674) ; et les services Photo, Secrétariat de
rédaction-révision , Maquette, Photogravure de « l’Obs ». Grilles de programmes : We TV, Paris.
PUBLICITƒ REGIE OBS, 80, boulevard Auguste Blanqui 75013 PARIS . Laurence Bonicalzi Bridier Présidente 01 57 28 39 97 .
Vincent Salini Directeur Délégué des Activités Digitales et OPS 01 57 28 37 00
COUVERTURE : JULIEN CAUVIN/LEONIS/TF1
Ce m agazine est impr im é chez N E W S P RIN T cer ti fi é P E FC
Ori g i n e du papier : Suède. Taux de fibres recyclé es : 0% . E utrop hi s ati on : P Tot = 0.005 k g /tonne d e p ap i er.
L ’ H E B D O D E S MÉDIAS
FRANCE 5
rue, elles devraient éclater au cinéma qui
est fait pour nous délivrer de la violence.
On accepte difficilement que l’art soit malséant. J’essaie de dire les choses justement
parce qu’on n’a pas le droit de les dire. Le
héros bonasse ne sert à rien. Le pompier, le
médecin, tous les personnages de téléfilms
incitent au sommeil. La télévision devrait
éduquer, elle distraie.
Et une série comme « Coincoin » ?
Personne ne la verra, elle est diffusée sur Arte
[« P’tit Quinquin » a néanmoins été regardé
par 1,4 million de spectateurs, NDLR]. Mais la
culture reste un bon investissement. Grâce
à l’éducation, on s’élève.
On a le sentiment que vous passez
votre temps à expérimenter...
Je n’ai pas la prétention de savoir ce qu’il
faut faire mais j’essaie d’accomplir un travail utile. J’identifie ce qui me bouleverse
en tant que spectateur et je suis conscient
de l’exigence cinématographique à déployer pour arriver à atteindre cette émotion. Il y a tout un pan du cinéma qui ne
remplit pas sa mission. Moi, j’oblige mes
enfants à voir « Shoah ». « C’est long », objectent-ils. Oui, c’est long, mais il faut au
moins tout ce temps pour être moins con.
Prenez la scène du coiffeur. Lanzmann le
filme au travail dans son salon de coiffure
où il raconte les atrocités de Treblinka.
La séquence est totalement cinématographique. Pour que l’intelligence fonctionne,
on doit vivre une émotion.
Que vous permet le format de la série ?
L’invention mais aussi la digression qui
retire son apogée aux choses. Je ne crois
pas à l’apogée. Dans « les Soprano », on est
parfois à deux doigts de s’emmerder. Mais
il y a de la joie dans l’emmerdement, autrement dit, si on ne s’emmerde pas, on ne
peut pas remonter la pente. Sinon, j’ai un
faible pour « Game of Thrones » et ses personnages tordus qui ne nous rendent pas
pour autant pervers. Devant eux, j’éprouve
un sursaut de « bien ». ■
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S A M E D I 15 S E P T E M B R E
Voyage au bout d’une nuit américaine
20h50 CANAL+ CINÉMA
Detroit
Drame américain de Kathryn
Bigelow (2017). Avec Anthony
Mackie. 2h23 min.
En 1967, alors que la guerre du
Vietnam enflamme le paysage
politique, la ville de Détroit est
ravagée par une insurrection des
quartiers blacks: dans ce chaos,
une poignée de jeunes Noirs,
membres d’un groupe de doo-wop,
se réfugie dans une chambre de
l’Algiers Motel. Mais la police va
s’en prendre à ces musiciens, et, au petit matin, il y a trois morts…
Kathryn Bigelow signe là son chef-d’œuvre: il passe, dans ces images,
une telle rage, une telle détermination, que le film se transforme
en brûlot. En s’inspirant des événements réels du 23 juillet 1967
(sur un scénario de Mark Boal, qui collabore pour la troisième fois
avec Bigelow), l’auteure de « Démineurs » et de « Zero Dark Thirty »
touche à l’essentiel: ces policiers haineux, ces visages de flics grimaçants ne sont-ils pas animés par un racisme élémentaire qui n’a
pas changé? D’où provient ce rejet absolu de l’Autre? La réalisatrice
jongle avec les formats, les documents d’époque, les reconstitutions,
TF1
1
1
FRANCE 2
2
2
FRANCE 3
3
3
10.00 6 Thé ou café. 10.50 6 Motus. 11.20
6 Les z’amours. 12.00 6 Tout le monde
veut prendre sa place. 13.00 13 heures.
13.20 6 13h15, le samedi... 13.50 Ten-
21.00 Stars sous hypnose
21.00 Affaire conclue : le prime 21.00 Le secret de l’abbaye
Divertissement. Présenté par Arthur.
Invités : Élodie Gossuin, Jeanfi Janssens, Gérémy Crédeville, Florent Peyre,
Baptiste Giabiconi, Géraldine Lapalus, Moundir, Evelyne Thomas. INÉDIT.
Magazine. Présenté par Sophie Davant. Invités : Eric-Emmanuel Schmidt,
Ghislaine Arabian, Madame Monsieur.
Drame français d’Alfred Lot (2016).
1h30. Avec Fabienne Carat, Bernard
Yerlès, Slimane Yefsah.
INÉDIT. Plus de 750 particuliers sont venus
Le corps sans vie de frère Yves est
retrouvé pendu par les pieds à la croix
du cimetière de Montjoyer.
22.25 Un crime oublié Téléfilm fran-
des quatre coins de la France faire estiPour démarrer la rentrée, Arthur et mer leur objet en public.
Messmer proposent un numéro inédit 23.15 On n’est pas couché Talk-show.
Présenté par Laurent Ruquier. INÉDIT.
de «Stars Sous Hypnose» !
23.35 Stars sous hypnose Divertis- 2.10 6 Un jour, un destin. Fabrice Luchini,
sement. Présenté par Arthur.
voyages intérieurs. 3.30 6 Affaire conclue.
FRANCE 5
FRANÇOIS DUHAMEL/ANNAPURNA PICTURES
en scènes brèves. Au début, les
cocktails Molotov et les pavés; à
la fin, les tanks et l’armée. Dehors,
le feu; dedans, la terreur. Car ce
sont bien les flics qui torturent,
violent et tuent. Un vigile noir,
Melvin Dismukes (incarné par
John Boyega) est témoin de la barbarie: impuissant, il tente en vain
de ramener à la raison les assassins. Ce qui frappe, c’est l’extraordinaire maîtrise de la réalisation.
Entre le huis clos étouffant des
interrogatoires dans le motel et
les flambées de violence dans la
rue, le film prend une ampleur extraordinaire, dont nul spectateur
ne sort intact. Film complexe, superbe saga morale: rien n’est gratuit, rien ne permet de se réfugier dans une zone de confort. On est
jeté, avec force, dans un drame aux terribles échos. Comme dans « le
Cuirassé Potemkine » ou « Z » (la comparaison s’impose à ce niveau),
le spectateur est contraint de regarder l’injustice, la sauvagerie, la
décomposition d’une société. Pour la première fois, Kathryn Bigelow
aborde de front les résonances politiques de ces émeutes: inutile
de dire qu’elles sont plus actuelles que jamais, aux Etats-Unis. Un
très grand film, nécessaire. Mieux: essentiel.
François Forestier
6.30 6 Tfou. 8.20 6 Téléshopping - Samedi. 10.30 6 Nos chers voisins. Série.
12.00 6 Les 12 coups de midi ! 13.00
6 Le 13h. 13.30 6 Grands reportages.
Un été au camping. 14.45 6 Reportages
découverte. Les routes de légende. 16.05
nis : Coupe Davis. France/Espagne. Demifinale. DIRECT. 16.50 6 Affaire conclue.
6 Vacances des familles nombreuses : un 17.40 6 Joker. 18.40 6 N’oubliez pas les
défi XXL. 17.50 6 50’ Inside. L’actu. 20.00 paroles ! 20.00 20 heures. 20.45 6 Ves6 Le 20h. 20.50 6 Quotidien express.
tiaires. Série. La visite. 20.50 6 Stade 2.
5
5
12.48 6 Ma maison de A à Z. 12.50 6 Les
escapades de Petitrenaud. 13.25 6 Vu sur
Terre. 14.00 6 Sale temps pour la planète ! 15.00 6 L’aube des civilisations.
15.55 6 Panama, d’un océan à l’autre.
16.55 6 Vivre loin du monde. 17.45 6 C
dans l’air. 19.00 6 C l’hebdo. 20.00 6 C
l’hebdo, la suite. 20.20 6 Des trains pas
comme les autres.
L20.50 Échappées belles
Magazine. Présenté par Tiga. Sous
le soleil du Monténégro. INÉDIT.
M6
6
6
6.00 M6 Music. 8.15 M6 boutique. 10.35
Modern Family. Série. 11.10 Norbert commis
21.00 NCIS : Los Angeles
Au sommaire, notamment : «Une «jeune»
nation qui s’ouvre au tourisme» ; abattue sous les yeux d’un homme. Cela
ressemble à un travail de professionnel.
«Monténégrins/Méditerranéens».
L22.25 La Traviata : Au Château de 21.55 Sans sommation. INÉDIT.
Fontainebleau Opéra de Giuseppe 22.45 NCIS : Los Angeles Kolcheck, A.
Verdi. Chef d’orchestre : Benjamin Pionnier (2015). 2h02. Avec Samy Camps.
0.25 6 L’œil et la main.
N°2810
6.00 6 Ludo. 8.15 6 Samedi Ludo. 10.50
6 On a la solution ! 11.30 Dans votre région. 12.00 12/13. 12.55 6 Les nouveaux
nomades. 13.20 6 Un livre un jour. 13.30
6 Les grands du rire. 15.15 6 Les carnets
de Julie. 17.15 6 Trouvez l’intrus. 17.55
6 Questions pour un super champion.
19.00 19/20. 20.00 6 Vu. 20.15 6 Les
héros du patrimoine. 20.40 6 Tout le sport.
çais de Patrick Volson (2012). 1h30.
Avec Corinne Touzet, Michèle Moretti.
0.00 6 Soir/3. 0.30 Pas sur la bouche.
ARTE
7
7
10.55 Gérard de par le monde : Japon. 11.20
Mystérieuse Arabie. 14.55 Un samouraï au
Vatican. 16.25 6 Invitation au voyage en
week-end. 17.05 6 Moscou : les chiens
renifleurs d’explosifs. 17.50 Namibie - Les
corsets de l’histoire. 18.35 Arte reportage.
19.30 Le dessous des cartes. 19.45 Arte
journal. 20.05 Chemins d’école, chemins
d’office. Jean-Paul et sa cazuela chilienne/
Mehdi et ses bricks. 12.45 Le 12.45. 13.25
Scènes de ménages. Série. 13.45 Cauchemar en cuisine. 17.40 E=M6 Spécial santé.
Douleurs au quotidien : comment leur dire
stop ! 18.40 French in the City. 19.45 Le
19.45. 20.25 Scènes de ménages. Série. de tous les dangers.
Série. Un lieutenant exemplaire. (Saison 9, 3 et 4/24). Avec Chris O’Donnell. INÉDIT. Le lieutenant Naomi Elder est
(Saison 6, 23/24). Avec Daniela Ruah.
23.30 Chernoff, K. (Saison 6, 24/24) 0.25
Le traître. (Saison 3, 19/24).
5
CANAL +
4
4
8.10 6 Detroit. Drame (2017). VM. 10.30
Rencontres de cinéma. 10.50 6 Babylon
Berlin. 12.30 JT pressé # 12.45 Tchi tcha
# 13.45 Le cercle # 14.35 Avant match. #
14.45 Rugby : Top 14. Lyon/Montpellier. 4e
journée. DIRECT. 16.40 Avant match. # 17.00
Football : Ligue 1. Caen/Lyon. 5e journée.
DIRECT. 18.50 Canal Sport Club # 20.00
Sport reporter # 20.35 Groland le Zapoï #
21.00 D’après une histoire vraie ù
Drame français de Roman Polanski
(2017). 1h40. Avec Emmanuelle Seigner, Eva Green, Vincent Perez. INÉDIT.
Après le succès d’un roman où elle
parlait de sa mère, Delphine, romancière,
ne trouve plus l’inspiration.
L22.40 Message From the King ùùù
Thriller de Fabrice Du Welz (2017). 1h42.
Avec C. Boseman. INÉDIT. 0.20 6 Lais-
sez bronzer les cadavres. Thriller (2017).
C8
8
58
6.30 Téléachat. 9.00 Direct auto express.
11.00 Direct auto. 12.00 Direct auto express.
13.25 JT. 13.35 Un crime passionnel. Téléfilm (1999). 15.20 Disparition inquiétante.
Téléfilm. (2011). 16.55 Seule face à sa peur.
Téléfilm. (2008). Cassie a subi un traumatisme à l’âge de 7 ans : elle a été kidnappée et a passé deux jours enfermée dans
une cave 18.45 Les Terriens du samedi !
20.50 Claude Dornier, pionnier 21.00 Michel Leeb : «40 ans !»
de l’aviation
Spectacle. INÉDIT. Michel Leeb tenait à
Doc. de Thomas Wartmann (2018).
INÉDIT. Portrait de l’ingénieur Claude Dor-
nier, dont les inventions ont révolutionné
le monde de l’aviation.
22.20 Demain, l’école Doc. De Frédéric Castaignède (2018) (1/2). Les innovations dans le monde. INÉDIT.
23.15 Philosophie. 23.45 Square artiste.
0.10 Court-circuit. Magazine.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
fêter ses 40 ans de carrière sur scène.
Accompagné par huit musiciens, l’artiste
offre au public un one-man show rempli de souvenirs, avec des parodies, des
imitations et des sketches.
23.20 Michel Leeb : «Leeb Show»
Spectacle. Michel Leeb fête ses 40 ans
de scène avec un nouveau spectacle à
son image, plein d’humour et de swing.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S A M E D I 15 S E P T E M B R E
6
W9
9
59
L20.45 Les Simpson ùù
Série. L’équipe des nuls. (Saison 18,
18, 7, 15 et 8/22). Bart devient la personne la plus détestée. 21.10 Marge
reste de glace. 21.35 Mariage plus
vieux, mariage heureux. 22.00 Mon
meilleur ennemi.
L22.25 Les Simpsonùù Info sans gros
mot. (Saison 18, 22/22). 22.50 Le roi du
dessin animé. (Saison 4, 19/22). 23.15 Kill
Gill, volumes 1 et 2. (Saison 18, 9/22).
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
TMC
TFX
10 60
L21.00 Columbo ùù
Série. Attention, le meurtre peut
nuire à votre santé. (Saison 10, 2/3).
Avec Peter Falk, George Hamilton,
Peter Haskell.
Après la mort d’un journaliste, le
lieutenant Columbo affronte l’animateur
de l’émission «Alerte au crime».
22.40 90’ enquêtes Magazine. Corse
et Côte d’Azur : un été en ébullition.
0.25 6 90’ enquêtes.
FRANCE 4
20.55 Fort Boyard
Magazine. Présenté par Adèle Van
Reeth. Invitées : Hélène Carrère d’Encausse, Delphine Horvilleur.
Jeu. Présenté par Olivier Minne. Invités : Audrey Pulvar, Thierry Moreau,
Bertrand Chameroy, Emilie Besse,
Florent Manaudou, David Travadon.
FRANCE Ô
19 65
22.55 Allan Quatermain et la pierre
des ancêtres Téléfilm d’aventures
américano- allemand de Steve Boyum
(2004). 2h44. (1 et 2/2). Avec Patrick
Swayze, Alison Doody, Roy Marsden.
1.45 6 Francofolies de la Rochelle. Giorgio.
TF1 SERIES FILMS
Magazine. Présenté par Magali Lunel.
Affaire Sophie Lionnet : le calvaire de
la jeune fille au pair. INÉDIT.
Londres, le 21 septembre 2017. Le corps
carbonisé d’une jeune Française est
découvert dans un jardin.
22.40 Chroniques criminelles Magazine. L’affaire de la petite Fiona : la mère
au double visage. 0.45 6 Affaire Laëtitia
Delecluse : traquée jusqu’à la mort.
CSTAR
14 63
L20.00 Livres & vous...
Cette émission se penche sur l’actualité
littéraire, avec des présentations
d’ouvrages et des interviews.
22.30 Réfugiés, un marché sous influence Doc. De Nicolas Autheman et
Delphine Prunault (2017). 0.30 Simone
Veil, mémoire d’une immortelle.
11 61
20.55 Chroniques criminelles
17 64
3 et 4). Avec Victor Garber. INÉDIT. En
22 67
21.00 Nos chers voisins
21.00 Rénovation impossible
Téléfilm policier français de Philippe
Setbon (2012). 1h35. Avec Sylvie
Testud. Un chirurgien controversé pro-
Série. (Saison 6). Avec Martin Lamotte,
Isabelle Vitari, Gil Alma. La vie et les
Téléréalité. La belle du Sud. INÉDIT.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
CHÉRIE 25
Robert et Katie achètent un cottage de
88 m2 pour 1 400 dollars, mais le couple
a du pain sur la planche.
21.45 6 Pour le meilleur et pour le pire.
22.35 Rénovation impossible Téléréalité. Une rénovation sur barge.
23.30 6 Gagnant-gagnant. 0.25 6 Méfiez-vous des apparences.
POLAR +
25 69
41
20.50 Australie, la ruée vers l’or 20.55 Amour et préméditation
21.00 Affaires non classées
Téléréalité. Alerte braconniers. INÉDIT.
Série. Le serment d’Hippocrate (1
et 2/2). (Saison 11, 5 et 6/10). Avec
William Gaminara. Leo Dalton et Nikki
Thriller américano-canadien de George
Greg et Chris découvrent que des Erschbamer (2005). 2h00. Avec Vanessa Angel, Linda Purl.
braconniers ont pillé leur concession.
21.40 6 Toucher au but.
Le riche banquier Devon Major est
22.30 Australie, la ruée vers l’or accusé d’avoir assassiné son ex-épouse.
Téléréalité. La fin est proche. INÉDIT. Il Il est défendu par Susan Grace.
ne manque que 22 000 dollars aux Ma- 22.45 Le secret de Hidden Lake Téléhoney pour réaliser leur objectif. 23.20 film américain de Penelope Buitenhuis
6 Loin du compte.
TÉVA
(2006). 1h40. Avec Rena Sofer.
54
20.50 Bones ù
Série. La magie de Noël. (Saison 3,
9/15). Avec Emily Deschanel, David
Boreanaz, Eric Millegan. Un père Noël
PARIS PREMIÈRE
William Gaminara, Emilia Fox. INÉDIT.
0.45 New York, police judiciaire.
56
Film d’action de Renny Harlin (1993).
1h50. Avec Sylvester Stallone.
est retrouvé mort par deux elfes. Booth l’humour politique sont réunis pour un
découvre que celui-ci était un pickpocket. spectacle sans langue de bois.
Stallone en débardeur
par moins 20 °C.
PLANÈTE+
80
Téléréalité. Une sélection d’objets ou
des œufs de ferme. Ryan Newman, un
pilote automobile américain, est coriace
en matière de négociation.
L’ÉQUIPE
21 137
18 167
Téléfilm d’animation américain de
RMC STORY
23 68
20.55 Armée, à l’école
de l’engagement
Série doc. de B. Cazedepats (2017).
Les commandos. INÉDIT. Au CNEC, les
cadres de l’armée viennent effectuer un
stage de quatre semaines intensives.
22.05 Armée, à l’école de l’engagement Série doc. De Bernard Cazedepats (2017). Les pilotes de la marine.
INÉDIT. 23.05 6 Vocation pompier.
SÉRIE CLUB
43
L20.50 X-Files ùù
Série. Esprit vengeur. (Saison 10, 4/6).
Avec David Duchovny, Gillian Anderson. Mulder et Scully doivent enquêter
(Saison 10, 2 et 3/6). 23.20 Rencontre
d’un drôle de type. 0.10 Real Humans.
TV5 MONDE
71
20.50 Le grand gala de l’humour 20.40 Cliffhanger, traque au 21.00 69 minutes sans chichis
politique 2018
sommet ù
Magazine. Présenté par Joëlle ScoSpectacle. Présenté par Corinne Tong
Chaï. Bernard Mabille et les ténors de
20.55 American Pickers Chasseurs de trésors
GULLI
Alexander doivent faire face à la mort sur un meurtre qui semble ne pas avoir
d’un enfant, décédé après une opération. été commis par un humain.
22.50 Affaires non classées Double 21.35 Babylon. (Saison 10, 5/6).
défi (1 et 2/2). (Saison 11, 7/10). Avec L22.25 X-Filesùù Les enfants du chaos.
RTL9
55
Série. Loco-démotivation. (Saison 8,
1, 2 et 3/24). Avec Johnny Galecki,
Mayim Bialik. 21.20 Sheldon Cooper, professeur d’université. 21.45
Un engagement pas très engageant.
L22.10 The Big Bang Theory ùù Un
proton peut en cacher un autre. (Saison 7, 22, 23 et 24/24). 22.35 OrangOutan en emporte le vent. 23.00 Fiançailles, status quo, départ...
venant au secours de Gary, les Légendes William Lau (2013). 1h17.
font la rencontre de la mystérieuse Zari. Pour sauver la reine de Flottauvent qui
21.55 Téléphone maison. INÉDIT.
est malade, la fée Mariposa va devoir
22.50 DC : Legends of Tomorrow La quitter le royaume.
fin du temps. (Saison 2, 17/17). Les 22.20 Barbie et ses sœurs au club
Légendes retournent en 1916 et chan- hippique Téléfilm d’animation amériger à nouveau les événements. 23.40 La cain de Kyran Kelly (2013). 1h09. 23.40
surprise de César. (Saison 3, 1).
Zig et Sharko. 0.25 Oggy et les cafards.
20.55 Les mains de Roxana
relations souvent amicales, quelquefois
pose une greffe à une violoniste qui a tendues, d’une bande de voisins.
perdu l’usage de ses mains.
23.30 Life Vendredi noir. (Saison 2,
22.30 Fais danser la poussière Télé- 8/21). Avec Damian Lewis, Sarah Shahi.
film français de Christian Faure (2009). Un homme est mort après une chute du
1h30. Avec Tatiana Seguin.
deuxième étage d’un centre commercial.
0.05 6 Endemix Live.
0.15 Les groupies. (Saison 2, 9/21).
12 62
21.00 DC : Legends of Tomorrow 20.55 Barbie Mariposa
Série. Voyages interdits. (Saison 3, et le royaume des fées
6TER
20 66
NRJ12
L20.55 The Big Bang Theory ùù
USHUAIA TV
HISTOIRE
87
88
riels. Invités : Christophe Willem.
Il aura fallu attendre un coup de foudre,
celui de Rio et de ses habitants pour que
Christophe Willem prenne la plume.
MEZZO
179
20.40 Planète d’eau
20.40 La saison italienne
20.30 King Arthur
Série doc. de Michael R. Gärtner
(2017). Le Jourdain : fleuve de la paix ?
21.35 Les îles du futur Série doc. De
Michael R. Gärtner (2015). El Hierro Les visionnaires du bout du monde.
Doc. de TBC (2016). Artemisia Gentileschi, peindre pour survivre. Sans
Opéra de Henry Purcell. Chef d’orchestre : René Jacobs (2017). 3h00.
Avec Annett Fritsch, Robin Johannsen, Benno Schachtner.
23.20 Intermezzo.
CANAL+ SPORT
compter le courage qui se dégage de ses
déclarations, Artemisia Gentileschi était
surtout une femme et un peintre uniques.
EUROSPORT 1
11
121
BEIN SPORTS 1
131
19.30 Volley-ball : Championnat L20.35 Rugby : Top 14
21.10 Cyclisme : Tour d’Espagne 19.55 Football : Ligue 1
du monde
«Toulouse/Racing 92». 4e journée. Au 20e étape : Andorra. Escaldes-Engor- 5e journée, multiplex. DIRECT.
«Pays-Bas/Brésil». Poule B. DIRECT.
21.30 Moto : Bol d’Or Sur le circuit
Paul-Ricard, au Castellet (France). DIRECT. 23.00 Catch : Catch américain «Raw».
N°2810
stade Ernest-Wallon, à Toulouse. DIRECT.
22.35 Jour de rugby Magazine. Présenté par Guilhem Garrigues.
23.15 Jour de foot.
dany - Coll de la Gallina (105,8 km).
21.55 Les rois de la pédale.
22.00 Orange e-Ligue 1, le mag
Magazine.
22.40 Rallye : Turkmen Desert Race 22.30 Label boxe. 23.30 This Is Paris. 0.00
5ème étape. Au Turkménistan.
Football : Ligue 1. «Caen/Lyon». 5e journée.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S A M E D I 15 S E P T E M B R E
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
20
CINÉ+ FRISSON
21
L20.50 Detroit ùùù
20.50 Guyane ù
Drame psychologique franco-belge
de Nicole Garcia (1998). 1h55. Avec
Catherine Deneuve. Après le suicide de
Thriller américain de Carl Franklin
(2002). VM. 1h55. Avec Ashley Judd,
Morgan Freeman. Un militaire, accusé
Été 1967. À Detroit, des émeutes mettent
policiers et forces de l’ordre sur les
dents, jusqu’au drame. LIRE NOTRE ARTICLE.
L23.05 The Square ùù Comédie dra-
redoutable tueuse s’emparent du camp. son mari joaillier, une femme alcoolique
Louis en fait les frais.
décide d’écouler des diamants volés.
21.45 Garrota di program.
22.40 Fauteuils d’orchestre ù CoL22.40 Gomorra ùùù Une vie vio- médie française de Danièle Thompson
d’avoir tué des civils, est défendu par
sa femme avocate et un ex-procureur.
L22.35 The Hole ùù Thriller britan-
Drame américain de Kathryn Bigelow (2017). VM. 2h23. Avec John
Boyega, Will Poulter, Algee Smith.
matique de Ruben Östlund (2017). VM.
2h31. Avec Claes Bang, Elisabeth Moss.
1.30 Gauguin - Voyage de Tahiti. Biogra-
phie d’Edouard Deluc (2017).
CINÉ+ ÉMOTION
22
Série. Tomasinho. (Saison 1, 5 et 6/8).
Avec Olivier Rabourdin, Mathieu Spinosi. Un mercenaire sanguinaire et une
lente. (Saison 3, 7/12). Avec Marco
D’Amore, Salvatore Esposito. 23.25
Leçons de vie. (Saison 3, 8/12).
0.10 Fear the Walking Dead. Série.
CINÉ+ CLUB
L20.45 Place Vendôme ùù
7
(2005). 1h40. Avec Valérie Lemercier.
Lemercier vole la vedette.
0.25 Aeon Flux. Science-fiction américain
de Karyn Kusama (2004). VM.
CINÉ+ CLASSIC
24
20.45 Entre deux rives
L20.45 C’est le bouquet ! ùù
dro Agresti (2005). VM. 1h49. Avec
Keanu Reeves, Sandra Bullock.
Jeanne Labrune (2002). 1h39. Avec
Sandrine Kiberlain, Jean-Pierre Darroussin, Dominique Blanc.
20.45 Crimes et pouvoir
25
mantique américain de Pat O’Connor
(2001). VM. 1h56. Avec Keanu Reeves.
0.15 Le voyage au Groenland. Comédie
dramatique (2016).
OCS MAX
26
dramatique française de Bertrand Blier
(1981). 2h00. Avec Patrick Dewaere.
0.25 Intérieur d’un couvent. Téléfilm (1978).
1.55 Les bas de soie noire. Téléfilm (1982).
OCS CITY
Drame de Aleksandar Petrovic (1967).
VO. 1h32. Avec Bekim Fehmiu, Gordona Jovanovic, Bara Zivojnovic.
Dans la vaste plaine de Pannonie, un
Tzigane rencontre une belle sauvageonne
au caractère farouche.
L22.10 Les guichets du Louvre ùù
Drame psychologique de Michel Mitrani
(1973). 1h31. Avec Christine Pascal.
23.45 France société anonyme (1975).
OCS CHOC
27
Les revenants. Drame français de Robin
Campillo (2004). Avec Géraldine Pailhas.
TCM CINÉMA
31
20.45 The Crow
20.45 J’ai même rencontré
Film fantastique américain de Alejan- Comédie de mœurs française de des tziganes heureux
Un homme et une femme entretiennent
une relation épistolaire à travers deux Catherine reçoit aux aurores l’appel d’un
homme mystérieux, un certain Kirsh.
espaces-temps différents.
22.20 Sweet November Drame ro- L 22.25 Beau-père ùù Comédie
nique de Nick Hamm (2000). VM. 1h35.
Avec Thora Birch, Keira Knightley. 0.15
Objectif X. Téléfilm classé X (2007). 1.35
28
Film fantastique américain de Alex
Proyas (1994). 1h40. Avec Brandon
Lee, Ernie Hudson, Michael Wincott.
Assassiné la veille de son mariage par
des loubards, un homme revient à la vie
guidé par un corbeau.
22.25 A bout de souffle, Made in
USA Suspense américain de Jim Mc
Bride (1983). 1h36. Avec Richard Gere.
0.05 Quatorze heures. Thriller (1951). 1.40
Le maître des illusions. Fantastique (1995).
OCS GEANTS
29
L20.40 Café Society ùù
L20.40 Counterpart ùù
20.40 Carbone
20.40 L’affaire Mori
Série. L’école. (Saison 1, 5/10). Avec
J.K. Simmons, Olivia Williams, Harry
Lloyd. INÉDIT. Howard découvre une autre
Film policier français d’Olivier Marchal
(2017). 1h44. Avec Benoît Magimel,
Gringe, Idir Chender. INÉDIT.
Film à suspense italien de Pasquale
Squitieri (1977). VO. 1h52. Avec Giuliano Gemma, Claudia Cardinal. INÉDIT.
Un sens de la réplique
ragaillardi et une bonne dose de
mélancolie.
22.15 La grande séduction Comédie
facette d’Emily, alors qu’Aldrich et Quayle
interrogent une vieille connaissance. 21.30
Menacé de perdre son entreprise,
Antoine Roca met au point une arnaque
qui deviendra le casse du siècle.
22.20 Don’t Hang Up Horreur améri-
Dans l’Italie fasciste, le préfet Mori est
nommé à Palerme avec pour mission de
lutter contre la mafia.
22.35 Ombres sous la mer Aventures
cain de Damien Macé, Alexis Wajsbrot
(2016). VM. 1h23. Avec Gregg Sulkin.
23.45 Dante 01. Science-fiction (2008).
américain de Jean Negulesco (1957). VM.
1h51. Avec Sophia Loren, Alan Ladd.
0.25 Le doulos. Policier (1962, NB).
Comédie dramatique américaine de
Woody Allen (2016). VM. 1h25. Avec
Jesse Eisenberg, Kristen Stewart.
canadienne de Jean-François Pouliot
(2003). VO. 1h50. Avec Raymond Bouchard, David Boutin.
La taupe. (Saison 1, 6/10). INÉDIT.
22.30 Animals Happy Is The One Who
Wears The Mask - The Trial. (Saison 3,
7/10). Avec Phil Matarese. INÉDIT. 23.05
La communauté. Drame (2016). VM.
D I M A N C H E 16 S E P T E M B R E
Romy comme on ne l’a jamais vue
22h40 ARTE
de l’actrice, Magda Schneider et Wolf
Albach: deux comédiens, deux purs
nazis. Romy confie à la journaliste
que sa mère (dont la maison donDocumentaire français
nait sur le nid d’aigle du Führer à
de Patrick Jeudy et Charly
Berchtesgaden) avait même « couBuffet (2018). 53 min.
ché avec Hitler ». Un document d’archive inédit montre Magda Schneider tout sourire en sa compagnie.
Le document est inédit, exceptionnel : dans la nuit du 12 décembre
De son enfance, il lui revient aussi,
1976, Alice Schwarzer, journaliste
jusqu’à la nausée, les traits de l’imallemande et féministe de la premonde Hans Herbert Blatzheim, le
mière heure, reçoit en secret – et
deuxième mari de sa mère qui la
à sa demande – l’actrice Romy Schneider. Cette année-là, elle est poursuivait de ses avances libidineuses et lui dérobait d’autorité ses
la « Mado » de Sautet et « Une femme à sa fenêtre » sous l’œil de cachets colossaux des « Sissi ». La trilogie des « Sissi », parlons-en:
Granier-Deferre. Mais de cinéma, il sera peu question; elle vient à l’insu des gamines rêveuses que nous étions, elle a notamment
graver sur bandes quelques confessions, ces douloureux secrets servi à redorer après-guerre l’image de Magda Schneider, qui jouait
qui font d’elle une grande brûlée de l’existence et donnent tant de le rôle de la mère de l’ingénue impératrice d’Autriche. Depuis le preprofondeur à son jeu. A Alice Schwarzer, elle dit tout, sans réprimer mier volet de la série, l’Allemagne pensait que Romy Schneider (qui
ni les sanglots ni la colère, privilégiant le français car l’allemand de n’avait que 16 ans) lui appartenait. Alors, elle lui en voulait de l’avoir
son enfance est la langue du ressentiment, de cette colère, juste- quittée pour la France et les beaux yeux d’Alain Delon. De son côté,
ment, longtemps mise en sourdine. Aujourd’hui, plus de quarante la comédienne, qui n’avait pas pardonné à l’Allemagne son passé
ans après, cet enregistrement sort enfin, il sert de base au film de nazi, jouait des juives et des résistantes. Devenue mère, elle appela
Patrick Jeudy et Charly Buffet. Il est entre autre question des parents son fils David et sa fille Sarah.
Sophie Delassein
GABRIELE JAKOBI/LES BONS CLIENTS
Conversation avec
Romy Schneider
N°2810
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
D I M A N C H E 16 S E P T E M B R E
8
TF1
1
1
6.30 6 Tfou. 10.15 6 Automoto. 11.05
6 Téléfoot. 12.00 6 Les 12 coups de
midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.30 6 Repor-
tages découverte. Un été à l’île de Ré.
14.45 6 Grands reportages. De mains de
maîtres. 16.05 6 La vie secrète des chats.
17.10 6 Sept à huit - Life. 18.15 6 Sept à
huit. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 TF1 Rendez-vous sport.
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
FRANCE 5
5
5
12.00 6 Les escapades de Petitrenaud.
12.35 6 C l’hebdo. 13.35 6 Les égéries
des grands hommes. 14.05 6 Nadia &
W9
9
59
L21.00 The Salvation ùù
Western dano-britannique de Kristian Levring (2014). VM. 1h28. Avec
Mads Mikkelsen, Eva Green.
En 1870, au Far West, un émigré danois
déclenche la fureur d’un chef de gang.
Mad of Mads.
22.50 Vikings ù Le désossé. (Saison 2, 8, 9 et 10/10). Avec Travis Fimmel. INÉDIT. 23.40 Le choix. INÉDIT. 0.40
Notre père. INÉDIT.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
4
«Marseille/Guingamp». 5e journée.
INÉDIT.
INÉDIT. Sept personnes découvrent l’an-
Le quotidien d’un médecin de
campagne qui tombe gravement malade
et doit faire appel à une remplaçante.
22.55 Un jour, un destin Mag. PréDelpech, quand j’étais chanteur. INÉDIT.
0.45 6 Histoires courtes.
M6
6
Français/Toulon. 4e journée. Au stade JeanBouin. DIRECT. 18.35 Canal rugby club #
19.15 Canal football club #
21.00 Les enquêtes de Murdoch L21.00 Football : Ligue 1
DIRECT. Après sa belle victoire à Monaco
(2-3), Marseille doit confirmer son redresnonce de leur mort dans un journal. 21.40 sement à domicile.
Mauvaises frictions. INÉDIT.
22.55 Canal football club, le débrief.
22.25 Les enquêtes de Murdoch Une 23.10 J+1 Mag. Présenté par Nicolas
admiration sans limites. (Saison 8, 6/18).
23.05 Quand Murdoch rencontre Sherlock. (Saison 6, 4/13). 23.55 6 Soir/3.
ARTE
6
7
7
Tourriol, Julien Cazarre, Laurie Delhostal.
0.10 6 Logan. Science-fiction (2017). 2.20
6 Rencontres de cinéma. 2.35 Surprises.
C8
8
58
12.55 6 Taïwan : les Kung-Fu Girls. 13.50
Le Japon vu du ciel. 16.05 Claude Dornier,
pionnier de l’aviation. 17.35 Franz Xaver
Winterhalter : le peintre de Sissi. 18.30
6.45 Gym direct. 7.45 À vos recettes. 8.45
Drame français de Claude Sautet
(1972). 1h46. Avec Yves Montand.
Série. Copie presque conforme. (Saison 2, 7/18). Avec Tom Ellis. INÉDIT.
Une femme mariée retrouve un ami, dont
notamment : «Déstockeurs alimentaires : elle est toujours éprise.
comment font-ils pour casser les prix ?». L22.40 Conversation avec Romy
23.05 Enquête exclusive Magazine. Schneider ùù Doc. De P. Jeudy et C.
Présenté par B. de La Villardière. INÉDIT. Buffet. INÉDIT. LIRE NOTRE ARTICLE. 23.35 La
0.20 Enquête exclusive.
musique en temps de guerre et de révolution.
De nouvelles preuves laissent à penser
que l’assassin du père de Chloe est
toujours en liberté. 21.50 Retour de
6.00 M6 Music. 7.00 Absolument stars.
10.00 Turbo. 12.30 Sport 6. 12.45 Le
12.45. 13.25 Maison à vendre. Thierry et
Sylvie/Sonia et Charlie. 17.15 66 minutes.
18.40 66 minutes : grand format. 19.45
Le 19.45. 20.05 Sport 6. 20.20 E=M6.
20.50 Cornichon, l’agité du bocal 21.00 Capital
Les Français raffolent des cornichons.
Mais il n’en a pas toujours été ainsi.
21.45 Bien manger : à quel sain se vouer ?
22.40 ONU : la bataille de De Gaulle
1944-1945 Doc. De P. Saada (2018).
INÉDIT. 23.35 6 Voyage à travers le cinéma
français. 0.30 6 Sale temps pour la planète !
4
Série. Des morts en pleine santé. (Saison 11, 9 et 10/19). Avec Y. Bisson.
Fernand Léger, la face cachée d’un maître.
15.05 6 Sale temps pour la planète. 15.35
6 Drôles de villes pour une rencontre.
16.35 6 Le citron a-t-il un pépin ? 17.35 Toboggans géants, films d’action, fusées
6 Ananas, le roi des fruits ? 18.35 6 C «maison» : des sensations fortes décryppolitique. 19.55 6 C politique, le débat.
tées par la science !
Doc. de Liza Fanjeaux (2018). INÉDIT.
CANAL +
Comédie française de Thomas Lilti
(2015). 1h42. Avec François Cluzet.
le XXe siècle... et se retrouvent plongés
en pleine Révolution française.
23.05 Les visiteurs 2 : les couloirs du
temps @ Comédie de Jean-Marie Poiré senté par Laurent Delahousse. Michel
(1998). 1h58. Avec Christian Clavier.
1.15 6 New York, police judiciaire.
3
12.20 Rencontres de cinéma # 12.35 La
boîte à questions. Best of # 12.45 Sport
reporter # 13.10 Formule 1 : Grand Prix de
Singapour. DIRECT # 16.05 Formula One,
le débrief. 16.25 Canal rugby club. 16.45
Avant match. 16.50 Rugby : Top 14. Stade
21.00 Les visiteurs : la Révolution @ L21.00 Médecin de campagneùù
Comédie française de Jean-Marie
Poiré (2015). 1h50. Avec Christian
Clavier. Godefroy et Jacquouille ont quitté
3
13.35 6 Maigret et son mort. Téléfilm (2016).
OU Tennis : Coupe Davis. France/Espagne.
Demi-finale. DIRECT. 15.20 6 Comme une
envie de jardins... OU 6 Tennis : Coupe
Davis. DIRECT. 16.15 6 Comme une envie
de jardins... OU 6 Tennis : Coupe Davis.
DIRECT. 17.15 6 8 chances de tout gagner !
17.55 6 Le grand slam. 19.00 19/20. 20.00
6 Vu. 20.15 6 Zorro. 20.40 6 Tout le sport.
12.00 6 Tout le monde veut prendre sa
place. 13.00 13 heures. 13.20 6 13h15, le
dimanche... 14.20 6 Vivement dimanche.
15.30 6 Vivement dimanche prochain.
15.31 Tennis : Coupe Davis. DIRECT. 16.45
6 Stade 2 collection. 17.00 Stade 2. 18.05
6 Les enfants de la télé. 18.55 6 Les enfants de la télé, la suite. 20.00 20 heures.
20.30 20h30, le dimanche.
Mag. Présenté par J. Courbet. Valse
des étiquettes : pourquoi les prix sontils devenus fous ? INÉDIT. Au sommaire
TMC
Les animaux de la 8. Vaches, brebis et dromadaires ! Bienvenue en Aveyron. 13.25
JT. 13.35 La mort d’un fils. Téléfilm. Drame
Murray Perahia joue le concerto «L’em- (1996). 15.20 Innocentes victimes. Télépereur» de Beethoven. 19.15 6 Eton- film. Drame (1993). 16.55 Une leçon de
nants jardins. 19.45 Arte journal. 20.05 vie. Téléfilm. Comédie dramatique (2008).
6 Vox pop. 20.35 6 Karambolage. 20.45 18.45 Les Terriens du dimanche ! Présentation : Thierry Ardisson.
6 50 nuances de Grecs.
L20.50 César et Rosalie ùùù 21.00 Lucifer
TFX
10 60
11 61
lame. (Saison 2, 8/18). INÉDIT.
22.40 Lucifer Avis d’expulsion. (Saison 2, 9/18). INÉDIT.
NRJ12
12 62
21.00 Cold Case :
affaires classées ù
20.55 The Mortal Instruments : 20.55 S.O.S. ma famille
a besoin d’aide
la cité des ténèbres
Série. Instinct maternel. (Saison 1,
21 et 23/23). Avec Kathryn Morris.
Film fantastique américain de Harald
Zwart (2013). 2h11. Avec Lily Collins.
Un psychologue expert auprès des
tribunaux contacte Rush au sujet de l’un
de ses patients. 21.45 Premier amour.
22.40 Cold Case : affaires classées ù
New York. Lors d’une soirée, une
adolescente est témoin d’une bataille
entre anges et démons.
Du sous-« Twilight ».
23.15 2012 Film catastrophe améri-
Cupidité. (Saison 1, 20/23). 23.35 Des
bleus et des papillons. (Saison 1, 8/23).
0.30 6 90’ enquêtes.
FRANCE 4
cano-canadien de Roland Emmerich
(2009). VM. 2h32. Avec John Cusack.
CSTAR
14 63
17 64
Magazine. Présenté par Pascal
Soetens. Émilie et Antonio - Spécial
couples. Émilie et Antonio enchaînent
les disputes et sont incapables de trouver le bon équilibre.
22.25 S.O.S. ma famille a besoin
d’aide Magazine. Présenté par Pascal Soetens. Benoît et Marie-Thérèse.
0.00 6 Toni, Alexandre et Patricia.
GULLI
18 166
21.00 Arabie Saoudite, les liai- 20.55 Paprika
21.00 Chicago Med
20.55 Il était une fois... l’Homme
sons dangereuses
Théâtre. Pièce de Pierre Palmade. Série. Héros d’un jour. (Saison 1, 4 Dessin animé. L’Angleterre d’Elisabeth.
Doc. de Claude Trinquesse (2015).
L’Arabie saoudite est au centre de la
poudrière moyen-orientale. Ce film tente
de lever le voile sur ce pays.
22.10 Débat.
23.00 Charles le catholique - 19581969 Doc. De Marie-Christine Gambart
(2017). 0.00 Débat.
FRANCE Ô
19 65
Mise en scène de Jeoffrey Bourdenet (2018). 1h30. Avec Victoria Abril.
Une strip-teaseuse voit un homme se
présenter chez elle affirmant être son fils.
L22.45 Pouic-Pouic ùù Comédie de
J. Girault (1963). 1h25. Avec L. de Funès.
Jacqueline Maillan est
immense.
TF1 SERIES FILMS
6TER
20 66
20.55 Nouvelle-Calédonie,
les sentinelles du patrimoine
L21.00 The Grand Budapest
Doc. de Pierre Belet (2016).
Comédie américaine de Wes Anderson (2013). VM. 1h40. Avec Ralph
Fiennes, F. Murray Abraham.
Malmené par l’histoire, le patrimoine de
la Nouvelle-Calédonie est mis au jour par
quelques passionnés.
N°2810
En cette fin du XVIe siècle, l’Espagne est
Une fusillade a lieu dans un cinéma. Les au faîte de sa puissance.
médecins du Chicago Medical Center 21.20 L’âge d’or des Provinces-Unies.
21.50 Le grand siècle de Louis XIV.
sont submergés de patients.
21.55 Erreur de diagnostic.
22.15 Il était une fois... l’Homme
22.50 Chicago Med Les liens du sang. Dessin animé. 23.15 Zig et Sharko. 23.50
(Saison 1, 6/18). 23.40 Secret de femme. Oggy et les cafards. 0.05 Zig et Sharko. 0.35
Téléfilm érotique (2014).
Oggy et les cafards. 0.50 Zig et Sharko.
et 5/18). Avec Nick Gehlfuss.
22 67
RMC STORY
23 68
21.00 Miracle sur la 34e rue
20.55 Le baiser mortel du dragon
Conte américain de Les Mayfield
(1994). VM. 1h50. Avec Richard Attenborough. Dans un magasin new-
Film d’action américain de Chris Nahon (2001). VM. 1h38. Avec Jet Li,
Bridget Fonda, Tchéky Karyo. Venu à
yorkais, un vieillard recruté à la va-vite
Esthétiquement dément. s’avère être un fabuleux Père Noël.
Paris, un policier chinois se retrouve piégé
puis traqué par un homologue français.
Hotel ùùù
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
D I M A N C H E 16 S E P T E M B R E
RMC DECOUVERTE
24 98
20.50 Machines de combat
Doc. (2018). La naissance de l’ingénierie militaire. INÉDIT.
CHERIE 25
25 69
Série. Trafic de clandestins. (Saison 5,
3/4). Avec Corinne Touzet, Blanche
Raynal, Natalia Dontcheva.
La Première Guerre mondiale (19141918) a marqué la naissance de En assistant au mariage de Davia, une
belle Roumaine, Isabelle Florent va se
l’ingénierie militaire.
21.40 6 Les chars d’assaut.
retrouver au cœur d’un drame.
TEVA
54
20.50 Code Black
Série. Premier rencard. (Saison 1,
13/18). Avec Marcia Gay Harden,
Raza Jaffrey. INÉDIT. 21.40 Mange,
prie, aime. (Saison 1, 14/18). INÉDIT.
PLANÈTE
80
POLAR +
41
20.55 Une femme d’honneur @ L21.00 The Bridge ùù
PARIS PREMIÈRE
55
20.50 Les hôtels les plus
incroyables du monde
Série doc. (2017). Oman - L’Anantara Al Jabal Al Akhdar resort. INÉDIT.
21.55 Chili - le Vira Vira.
USHUAIA TV
87
SÉRIE CLUB
43
20.50 Supergirl
Série. (Saison 1, 5 et 6/10). Avec Sofia
Helin, Kim Bodnia, Dag Malmberg. Le
tueur du pont revendique des meurtres
commis à Malmö et à Copenhague.
23.00 Dexter ù Le lac de l’enfer. (Saison 6, 11/12). Avec Michael C. Hall.
RTL9
9
56
Série. L’arme parfaite. (Saison 2,
8/22). Avec Melissa Benoist, Mehcad Brooks, Chyler Leigh.
Eliza Danvers est en ville pour célébrer
Thanksgiving avec ses filles, Mon-El,
Jimmy et Winn.
TV5 MONDE
71
20.40 Au bout de la nuit
21.00 On n’est pas couché
Film d’action américain de David Ayer
(2008). 1h45. Avec K. Reeves. Accusé
Talk-show. Présenté par Laurent Ruquier. Laurent Ruquier reçoit une per-
à tort du meurtre d’un collègue, un policier lutte pour prouver son innocence.
sonnalité politique et des artistes venus
de différents horizons.
HISTOIRE
88
MEZZO
20.55 Châteauneuf-du-Pape : 20.40 Amérique du Nord :
la naissance d’un continent
histoire d’une success story
20.40 L’Empire de Mille Ans Le plan d’Hitler
2 500 habitants avec un château en ruines. ont façonné le continent américain.
projet de grands travaux d’infrastructures. Concert.
179
20.30 Roger Norrington dirige
Schumann et Brahms avec AraDoc. de Vincent Herissé et Eric Eras- Doc de P. Oxley (2015). La vie. Érup- Série doc. de D. O’Brien (2017). Trans- bella Steinbacher et l’Orchestre
tostene. Il était une fois un village de tions, inondations, et impacts d’astéroïdes port et logistique. INÉDIT. Hitler avait un symphonique de Montréal
L’ÉQUIPE
21 137
CANAL+ SPORT
11
EUROSPORT 1
121
BEIN SPORTS 1
131
19.30 Volley-ball : Championnat 20.45 Rugby : Top 14
20.45 Cyclisme : Grand Prix Jef 20.40 Football : Liga
du monde
«Stade Français/Toulon». 4e journée. Scherens
«Séville FC/Getafe». 4e journée. Au
«Pays-Bas/France». Commentaires :
Xavier Richefort, Guillaume Degoulet.
Groupe B. DIRECT.
CANAL+ CINÉMA
10
Au stade Jean-Bouin. Toulon a mal fini
Belgium Cup. En Belgique.
la saison dernière et a mal commencé
celle-ci en perdant face au Racing.
Qui succédera au palmarès au coureur ville. DIRECT. 22.45 Club Europe Magazine. Présenté par Anne-Laure Bonnet.
belge Timothy Dupont ?
CANAL+ SÉRIES
12
CINÉ+ PREMIER
stade Ramon Sanchez-Pizjuan, Sé-
20
CINÉ+ FRISSON
21
20.50 Ces différences qui nous L20.50 Pose ùù
20.45 Tarzan ù
20.45 Independence Day :
rapprochent
Série. Mother’s Day. (Saison 1, 5 et Film d’aventures américain de Da- Resurgence
Drame américain de Michael Carney
(2017). VM. 2h00. Avec Greg Kinnear,
Renée Zellweger. INÉDIT. Un couple à la
6/8). Avec Indya Moore, Kate Mara.
Blanca est obligée de renouer avec ses
frères et sœurs qui se sont perdus de
dérive se lie avec un sans-abri. Le vieil vue après la mort de sa mère.
homme parvient à faire évoluer ces deux 21.45 Love Is the Message.
êtres. 22.45 Top of the Shorts. France-bel- 22.35 Killing Eve Un si joli visage.
gique : égalité pour la tchatche.
(Saison 1, 1/8). Avec Sandra Oh, Jodie
23.15 Knock Comédie française de Lor- Comer. 23.15 Ne jamais remettre a plus
raine Lévy (2017). 1h53. Avec Omar Sy.
1.05 Tchi tcha. 1.55 Mon poussin. Comédie
(2017). Avec Pierre-François Martin-Laval.
CINÉ+ ÉMOTION
22
tard. (Saison 1, 2/8).
23.55 Mayans M.C. Série. Escorpión/Dzec.
0.50 Babylon Berlin. Série.
CINÉ+ CLUB
24
vid Yates (2016). VM. 1h50. Avec
Alexander Skarsgard, Margot Robbie,
Christoph Waltz. Tarzan vit à Londres
Film de science-fiction américain de
Roland Emmerich (2016). VM. 2h01.
Avec Liam Hemsworth. Vingt ans après
avec son épouse, Jane. Invité au Congo, l’échec de leur première invasion, les
le couple est pris dans un piège.
aliens reviennent, plus forts que jamais.
22.30 Braqueurs Policier français de L22.40 Snowpiercer, le transperceJulien Leclercq (2015). 1h21. Avec Sami neige ùù Drame américano-français
Bouajila, Guillaume Gouix.
23.50 Ils sont partout. Comédie d’Yvan Attal
(2015). Avec Yvan Attal. 1.40 Nous trois.
de Joon-Ho Bong (2013). VM. 2h05.
Avec Chris Evans, Tilda Swinton.
0.45 J’ai tué Clémence Acéra. Comédie
Comédie dramatique (2009).
dramatique (2001). Avec Gérald Laroche.
CINÉ+ CLASSIC
25
TCM CINÉMA
31
20.45 Wall Street : l’argent ne
20.45 Le journal de Bridget L20.45 Burn After Reading ùù 20.45 La brigade du suicide
Jones ù
Comédie américaine de Joel Coen, Film policier américain de Anthony dort jamais ù
Comédie sentimentale britannique de
Sharon Maguire (2001). VM. 1h35.
Avec Renée Zellweger, Hugh Grant.
Ethan Coen (2008). VM. 1h35. Avec
John Malkovich, George Clooney.
Drame psychologique de Jane Campion
(1993). VM. 1h55. Avec Holly Hunter.
germano-autrichien de Ali Soozandeh
(2017). VO. 1h36.
Agent de la CIA fraîchement licencié,
Une trentenaire naïve et célibataire tente Osborne Cox décide de se venger en
de trouver l’amour.
rédigeant ses mémoires.
L22.20 La leçon de piano ùùù 22.20 Téhéran tabou Film d’animation
Un chef-d’œuvre.
0.15 Avant toi. Drame américain de Thea
Sharrock (2016). VM. Avec Emilia Clarke.
OCS MAX
26
L20.40 Las Vegas 21 ùù
Téhéran, la nuit. Babak, musicien, passe
la nuit avec une jeune femme.
23.55 Black Emanuelle. Téléfilm (1975).
OCS CITY
27
Mann (1948, NB). VO. 1h30. Avec
Wallace Ford, Mary Meade.
Un agent du Trésor américain est tué
alors qu’il allait faire arrêter une bande Un jeune trader sollicite l’aide du père
de sa fiancée, le redoutable trader
de faux-monnayeurs.
22.20 Marché de brutes Policier amé- Gordon Gekko.
Ne vaut pas le premier.
ricain de Anthony Mann (1948), NB. VO.
L23.05 Wall Street ùù Drame amé1h20. Avec Dennis O’Keefe.
23.35 L’empereur du Nord. Aventures ricain de Oliver Stone (1987). 2h01.
(1973). VM. 1.30 Ces garçons qui venaient Avec Charlie Sheen, Michael Douglas.
1.10 La rose noire. Aventures (1950).
du Brésil. Thriller (1978). VM.
OCS CHOC
28
20.40 Deux sœurs pour un roi @ 20.40 Future Man
Film historique britannico-américain
de Justin Chadwick (2008). VM. 1h55.
Avec Natalie Portman.
Série. Operation: Natal Attraction.
(Saison 1, 10, 11, 12 et 13/13). Avec
Josh Hutcherson, Eliza Coupe.
Des étudiants en mathématiques La rivalité fratricide de Mary et Anne
utilisent leurs facultés pour rafler la mise Boleyn pour obtenir les faveurs d’Henri
au black jack à Las Vegas.
VIII d’Angleterre.
22.40 La Dame de fer Biographie briMais qu’allaient-elles
tannique de Phyllida Lloyd (2012). VM. faire dans cette galère ?
1h45. Avec Meryl Streep, Jim Broadbent. 22.35 Apnée Drame de Jean-ChrisMeryl sauve l’affaire.
tophe Meurisse (2016). 1h29. Avec Cé0.25 The Queen. Historique (2006). VM.
line Fuhrer. INÉDIT. 0.00 The Deuce. Série.
Dome. 21.40 Prelude to an Apocalypse. 22.10 A Date With Destiny.
22.45 Identify Science-fiction de S.
Gomez (2016). VM. 1h36. Avec V. Kirby.
0.20 Sweet Home. Horreur (2015). VM.
Comédie américaine de Robert Luketic (2008). VM. 1h55. Avec Jim Sturgess, Kate Bosworth, Kevin Spacey.
N°2810
Drame américain de Oliver Stone
(2010). 2h07. Avec Michael Douglas,
Shia LaBeouf, Josh Brolin.
OCS GEANTS
29
L20.40 Les dents de la mer ùùù
Film d’horreur de Steven Spielberg
(1975). VM. 1h59. Avec Roy Scheider.
Finis les bains de minuit
Josh est recruté par des visiteurs du (et les baignades tout court).
futur et est investi d’une mission : sauver 22.40 Les dents de la mer 2 ù Avenle monde. 21.10 Beyond the Truffle- tures américain de Jeannot Szwarc
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
(1978). VM. 1h51. Avec Roy Scheider.
Pas mal. Et un titre mémorable.
0.35 Story classique. 0.55 Un flic. Policier
(1972). Avec Alain Delon.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L U N D I 17 S E P T E M B R E
10
Tableau noir
Documentaire de Sandra Cerqueira
et Samia Dechir (2018). 25 minutes.
Manifestations, banderoles, occupations d’écoles… Au printemps de
cette année, la colère gronde dans
les campagnes depuis l’annonce de
la carte scolaire 2018-2019 et celle du
dédoublement effectif des classes
de CP en zones sensibles, majoritairement situées dans les métropoles. Le 17 juillet 2017, Emmanuel Macron avait pourtant affirmé
avec conviction au pupitre de la Conférence nationale des Territoires qu’il n’y aurait plus de fermeture de classes dans les écoles
primaires. Quelques mois plus tard, le gouvernement annonçait
plus de 200 suppressions de classes dans 70 départements ruraux.
Parents d’élèves, enseignants, maires, tous s’inquiètent de l’effet
boule de neige que la fermeture d’une école pourrait entraîner sur
la vie de leur village. C’est cette préoccupation que les auteures de
ce documentaire sont allées filmer dans l’Allier, où 22 classes sont
menacées, et que les sénateurs et sénatrices des départements
TF1
1
1
FRANCE 2
2
ruraux répercutent dans l’hémicycle:
«75% du territoire est en cours d’abandon par l’Etat, par les services publics,
et je crois que la fermeture d’écoles
est la goutte d’eau qui fait déborder
le vase », lance le sénateur (UDI-UC)
d’Indre-et-Loire Pierre Louault à
Jean-Michel Blanquer, ministre
de l’Education nationale. A SaintGérand-de-Vaux, les parents d’élèves
occupent la petite école depuis
plus de trois semaines. Tous les
habitants se sont mobilisés contre
la suppression de la classe de CPCE1 au profit d’une seule classe de
cinq niveaux (du CP au CM2), difficile à gérer pour un seul enseignant et rédhibitoire pour les parents, qui pourraient être tentés
de choisir le privé ou la scolarisation dans une agglomération plus
importante. Du côté de l’Académie, on se justifie en avançant les
chiffres du recul démographique. « Dans les villes, on dédouble les
CP. Dans les campagnes, on nous oblige à avoir des classes à plusieurs
niveaux. C’est illogique! », remarque justement une institutrice. De
son côté, la sénatrice (LR) de Seine-et-Marne Anne Chain-Larché
interroge: « Les petits écoliers des champs ne seraient-ils pas égaux
en droit à ceux des villes ? »
Anne Sogno
FRANCE 3
2
3
3
mariages pour 1 lune de miel. Mélanie et
Mickael. 18.15 6 Bienvenue chez nous.
19.20 6 Demain nous appartient. 20.00
6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h le mag. 20.45
6 Loto. 20.50 6 Nos chers voisins. Série.
5.30 Les z’amours. 6.00 Le 6h info. 6.30
Télématin. 9.35 6 Amour, gloire et beauté.
9.55 6 C’est au programme. 10.50 Motus.
11.20 Les z’amours. 11.55 Tout le monde
veut prendre sa place. 13.00 6 13 heures.
13.55 6 Ça commence aujourd’hui. 15.05
6 Je t’aime, etc. 16.20 6 Affaire conclue.
18.00 6 Tout le monde a son mot à dire.
18.40 6 N’oubliez pas les paroles ! 20.00
20 heures. 20.40 6 Un si grand soleil.
8.45 6 Chroniques d’en haut. 9.15 6 Littoral. 9.50 9h50 le matin. 10.50 6 L’instant
R. 11.15 Midi en France. 12.00 6 12/13.
12.55 6 Météo à la carte. 13.50 6 Rex.
Série. 16.05 Un livre un jour. 16.10 6 Des
chiffres et des lettres. 16.45 6 Personne
n’y avait pensé ! 17.30 6 Slam. 18.10
6 Questions pour un champion. 19.00
6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20 6 Plus belle
la vie. 20.45 6 Tout le sport.
21.00 Tu vivras ma fille
21.00 Meurtres au paradis
Drame de Gabriel Aghion (2018).
1h50. (1 et 2/2). Avec Cécile Bois,
Arié Elmaleh. INÉDIT. Bianca l’enfant de
Série. Des aveux suspects. (Saison 7,
7/8). Avec Ardal O’Hanlon. INÉDIT.
L21.00 La grande évasion ùùù
11.00 6 Les feux de l’amour. 12.00 6 Les
12 coups de midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.55
6 Carly, 16 ans, enlevée et vendue. Téléfilm.
Thriller (2017). 15.35 6 Ma fille kidnappée ! Téléfilm. Thriller (2017). 17.10 6 4
Film de guerre américain de John
Sturges (1963). 2h52. Avec Steve
McQueen, James Gardner.
Dwayne et JP sont appelés par un voisin
Nathalie et Paul Elbaz, est atteinte d’une pour un tapage nocturne. Ils découvrent Durant la Seconde Guerre mondiale, les
maladie du système nerveux central.
un homme mort dans son salon.
tentatives d’évasion des détenus d’un
22.55 New York, unité spéciale Épouse 22.10 Meurtres au paradis Un der- camp militaire allemand. 23.55 6 Soir/3.
modèle. (Saison 13, 18, 13 et 19/23). nier reggae. (Saison 7, 8/8). INÉDIT. 23.10 0.30 Qui sommes-nous ? Documentaire.
Avec M. Hargitay. 23.45 Dans l’ombre Erreur sur la personne. (Saison 6, 7/8). 2.20 6 Midi en France. 2.45 Les carnets
du père. 0.40 La ligue des justiciers.
0.10 Jour de vote. (Saison 6, 8/8).
de Julie. 4.35 Les matinales.
FRANCE 5
5
5
10.15 6 L’œil et la main. 10.50 6 Animaux voyageurs. 11.45 6 La quotidienne.
13.05 6 Les égéries des grands hommes.
13.40 6 Le magazine de la santé. 14.35
6 Allô docteurs. 15.10 6 Des trains pas
comme les autres. 15.40 6 Sale temps
pour la planète ! 16.30 6 Drôles de villes
pour une rencontre. 17.30 C à dire ?! 17.45
6 C dans l’air. 19.00 6 C à vous. 20.00
6 C à vous, la suite. 20.20 6 Entrée libre.
M6
6
ARTE
6
6.00 M6 Music. 6.59 M6 Kid. 8.50 M6 boutique. 10.00 Desperate Housewives. 12.45
Le 12.45. 13.30 Scènes de ménages. 13.40
Romance à l’hôtel. Téléfilm (2015). 15.35
Temps nuageux avec risque d’amour. Téléfilm. Comédie romantique (2014). 17.20
Les reines du shopping. Jeu. Sexy avec des
mules. 18.35 La meilleure boulangerie de
France.19.45 Le 19.45. 20.25 Scènes de
ménages. Série.
L20.55 L’horloger de Saint-Paulùù 21.00 L’amour est dans le pré
Comédie dramatique française de Téléréalité. Présenté par Karine Le
Bertrand Tavernier (1973). 1h40. Marchand. INÉDIT. Les invités de nos
Avec Philippe Noiret, Jean Rochefort. agriculteurs sont plongés en immersion
À Lyon, un horloger apprend que son fils
est recherché par la police pour meurtre.
22.35 C dans l’air Magazine. Présenté
par Caroline Roux. 23.40 6 Avis de sorties. 23.55 6 C à vous. 0.50 6 C à vous,
la suite. 1.10 6 Entrée libre.
N°2810
7
7
12.50 Arte journal. 13.00 Arte Regards.
13.35 Toute la vérité : avatar meurtrier. Téléfilm d’action (2018). VM. 15.10 Rencontres
sur la route de la Soie. 15.35 Canada, une
aventure polaire en Arctique. 16.30 6 Invitation au voyage. 17.05 Xenius. 17.35
Goûts et saveurs d’Israël. 18.05 California
Dreaming - Un État de rêve. 19.00 Sur les
toits des villes. 19.45 Arte journal. 20.05
28 minutes. 20.45 6 50 nuances de Grecs.
L20.50 Une histoire simple ùùù
Drame franco-allemand de Claude
Sautet (1978). 1h45. Avec Romy
Schneider, Claude Brasseur.
dans leur quotidien pas comme les autres.
Simple et beau.
22.00 L’amour est dans le pré Téléréa- L 22.35 Portrait de groupe avec
lité. Présenté par Karine Le Marchand. dame ùù Drame français d’Aleksandar
INÉDIT. La première journée d’immersion Petrovic (1977). VM. 1h43. Avec Romy
à la ferme se poursuit. 23.25 L’amour est Schneider, Michel Galabru.
dans le pré : que sont-ils devenus ?
0.15 Ta peau si lisse. 1.50 Arte journal.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
CANAL +
4
4
12.00 L’info du vrai, le mag # 12.55 The
Tonight Show Starring Jimmy Fallon. 13.35
6 Le roi Arthur : la légende d’Excalibur.
Aventures (2017). VM. 15.40 Rendezvous avec Kevin Razy. 16.00 6 D’après
une histoire vraie. Drame (2017). 17.40
The Tonight Show Starring Jimmy Fallon.
18.25 La boîte à questions # 18.30 L’info
du vrai # 19.55 L’info du vrai, le mag #
20.55 Catherine et Liliane #
L21.00 Babylon Berlin ùù
Série. (Saison 1, 7 et 8/8). Avec Volker
Bruch, Liv Lisa Fries. INÉDIT. Charlotte
utilise un subterfuge afin de pouvoir inspecter le hangar abritant le train russe.
22.40 Crime Time (Saison 1, 3/7). Avec
Augusto Madeira, Érico Brás.
23.40 6 Les grands esprits. Comédie dramatique (2017). 1.20 6 Nos années folles.
Drame (2017). Avec Pierre Deladonchamps.
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William
à midi, première partie. Présentation :
William Leymergie. 13.15 William à midi.
13.50 Maigret. Série. Maigret chez le ministre. - Maigret et la croqueuse de diamants. 17.45 C’est que de la télé ! 19.05
TPMP : première partie. 20.10 Touche pas
à mon poste ! Divertissement. Présentation : Cyril Hanouna.
L21.00 La planète des singes :
les origines ùù
Film de science-fiction américain de
Rupert Wyatt (2011). 1h46. Avec
James Franco, Andy Serkis. Cobaye
d’une expérience scientifique, un chimpanzé devenu intelligent se révolte contre
sa condition.
Un remake réussi.
23.10 Au cœur de l’enquête Magazine.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
PUBLIC SÉNAT
23h00 PUBLIC SÉNAT
Touche pas
à mon école rurale
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L U N D I 17 S E P T E M B R E
W9
9
59
TMC
10 60
TFX
21.00 Taken 2 @
21.00 Expendables : unité spéciale 21.00 Appels d’urgence
(2012). VM. 1h38. Avec Liam Neeson, Maggie Grace, Famke Janssen.
Stallone (2009). VM. 1h43. Avec Sylvester Stallone, Jason Statham, Jet Li.
11 61
11
NRJ12
12 62
20.55 Crimes dans les villages
Film d’action français d’Olivier Megaton Film d’action américain de Sylvester Magazine. Bandes, rackets, vols, la lorrains
Pour assouvir sa vengeance, un gang Des mercenaires aguerris acceptent de
enlève un ancien agent de la CIA.
mener à bien une opération secrète en
22.50 Taken @ Action français de Pierre Amérique du Sud.
Morel (2007). VM. 1h25. Avec Liam Nee- 22.55 90’ enquêtes Magazine. Côte
son, Maggie Grace. Un ex-agent amé- d’Azur : policiers de choc contre nouricain a quelques heures pour arracher velles mafias. 0.45 Corse et Côte d’Azur :
sa fille des mains d’un gang albanais.
un été en ébullition.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
FRANCE 4
14 63
police municipale de Meaux en action.
Magazine.
Meaux a deux visages : un centre-ville Au programme de ce magazine : «Affaire
paisible encerclé de quartiers difficiles. Castronovo» - «Affaire Cretello» - «Affaire
22.00 Cambriolages, rébellions, Granier».
incivilités : interventions à risques 22.45 Crimes au bord des lacs de
pour les gendarmes d’Évry.
Savoie Magazine. Au sommaire de ce
23.05 Appels d’urgence Magazine. numéro qui prend de l’altitude : «Les mysCôte d’Azur : pas de vacances pour tères de Chevaline» ; «Ami ou ennemi ?».
les délinquants.
0.30 6 Crimes. Sur les rives de la Garonne.
CSTAR
17 64
GULLI
18 167
20.30 La reine bicyclette,
histoire des Français à vélo
20.55 Les enfants de la télé
21.00 La story des années 90
20.55 Merlin
Doc. (2018). INÉDIT.
Doc. de Laurent Védrine (2013).
Divertissement. Présenté par Laurent Ruquier.
Le journaliste Stéphane Basset a
Laurent Ruquier partage avec ces invités rencontré celles et ceux qui ont fait la
un moment convivial autour de l’actualité musique des années 90 : Native, Les
artistique et télévisuelle.
Innocents, Doc Gynéco, Benny B, Axelle
22.25 Montreux Comedy Festival Red, Poetic Lover ou encore Ménélik.
2015 Spectacle. Best of. 0.30 6 Gala 22.40 La story de U2 : les missionVirginie Hocq & Guests. 2.35 6 Consomag. naires du rock Documentaire (2017).
Les loot boxes ou pochettes surprises des Focus sur 4 gars de Dublin devenus le
jeux video : de quoi parle-t-on ?
célèbre groupe U2.
Série. Profanation. (Saison 5, 5/13).
Avec Colin Morgan, Bradley James.
Ce documentaire se penche sur l’histoire
de la Petite Reine et sur la passion que
lui vouent les Français.
21.30 Le débat. Mégalopoles : une mégaplace pour le vélo ? 22.00 On va plus loin.
L23.00 Sénat en action Magazine.
Touche pas à mon école rurale. LIRE
NOTRE ARTICLE. 23.30 Flash Talk.
FRANCE Ô
19 65
20.55 Combo
Magazine. Présenté par Amanda
Scott. Invités : Mario Canonge, Tricia
Evy. INÉDIT.
Amanda Scott propose une carte blanche
à Ralph Thamar qui nous fait découvrir
son univers musical.
21.45 Vinyle Magazine. Présenté par
Juan Massenya. INÉDIT. 22.10 6 Vinyle.
22.40 Jazz à Vienne.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
TF1 SERIES FILMS
20 66
L21.00 Dr House ùù
Série. Acceptera... ou pas ? (Saison 3,
10/24). Avec Hugh Laurie.
Wilson l’ayant trahi, l’étau se resserre
autour du docteur House. 21.40 Coeurs
brisés. (Saison 3, 11/24).
L22.35 Dr House ùù De pièces en
pièces. (Saison 3, 12/24). 23.30 Une
aiguille dans une botte de foin. (Saison 3, 13/24).
CHÉRIE 25
25 69
6TER
22 67
Le sorcier Osgar enjoint le roi Arthur à
recevoir le jugement du Disir, un trio de
prêtresses. 21.45 Disparition.
(Saison 5, 6/13).
22.40 Merlin Le spectre d’Uther.
(Saison 5, 3/13). Avec Colin Morgan,
Bradley James. 23.30 Le sortilège de
Morgane. (Saison 5, 4/13).
RMC STORY
23 68
21.00 Un flic à la maternelle
20.55 Révélations
Comédie américaine de Ivan Reitman
(1990). 1h50. Avec Arnold Schwarzenegger, Penelope Ann Miller.
Magazine. Présenté par Yasmine
Oughlis. Travail, vie privée : sommesnous sous surveillance ? INÉDIT.
Pour pouvoir confondre un trafiquant de
drogue, un flic prend un poste
d’instituteur en maternelle.
23.05 Les rois de la piscine Télé-
Partout où nous nous trouvons, nous
sommes aujourd’hui épiés. Enquête sur
le business de l’espionnage au quotidien.
22.40 Révélations Magazine. Présenté
réalité. Mon paradis aquatique. 23.30
Champagne sous les étoiles.
par Yasmine Oughlis. Trafics illégaux :
animaux en danger.
POLAR +
41
SÉRIE CLUB
43
20.50 Mega aéroport
20.55 Danse avec lui @
21.00 The Teach
ham Strong. Contre la montre. INÉDIT.
Valérie Guignabodet (2006). 1h53.
Avec Mathilde Seigner, Sami Frey.
Stuhr, Katarzyna Dabrowska. INÉDIT.
Divertissement.
Pawel interroge les parents de Karolina
pour essayer d’en savoir plus sur la
disparition d’Iwo.
L22.50 The Bridge ùù (Saison 1, 5
Quelles séries ayant marqué l’année
2018 remporteront le trophée ?
21.15 Dead of Summer - Un été maudit Mauvaise graine. (Saison 1, 7/10).
20.50 Emmys 2018,
Série doc. de Ross Young et Gra- Comédie dramatique française de Série. (Saison 2, 5 et 6/8). Avec Maciej qui l’emportera ?
Dans un aéroport d’envergure, la
moindre opération est planifiée à la
seconde près. 21.40 Contrôle renforcé.
22.30 Mega aéroport Série docu-
Après une rupture dramatique, une jeune
femme réapprend à vivre grâce à sa
rencontre avec un écuyer.
mentaire. De Ross Young et Graham 23.10 Détrompez-vous ! @ Comédie
Strong. Jamais de répit. INÉDIT. 23.20
Méga convois. Voiture de rallye.
TÉVA
54
française de Bruno Dega (2007). 1h28.
Avec François Cluzet, Mathilde Seigner.
PARIS PREMIÈRE
55
et 6/10). Avec Sofia Helin, Kim Bodnia.
0.50 New York, police judiciaire. Série.
1.35 Meurtres à l’anglaise. Série.
RTL9
56
Avec Elizabeth Mitchell. INÉDIT. 22.05
Malphas. (Saison 1, 8/10). INÉDIT. 23.00
Bienvenue à Stillwater. (Saison 1, 1/10).
TV5 MONDE
71
20.50 Comment se faire larguer 20.50 La folle histoire des Bodin’s 20.40 Les châtiments @
21.00 Les châteaux de sable
en 10 leçons @
Doc. d’Olivier Chapelle (2016).
Film fantastique américain de Ste- Comédie dramatique d’Olivier Jahan
Comédie américaine de Donald Petrie
(2003). 1h52. Avec Kate Hudson, Matthew McConaughey, Kathryn Hahn.
Inepte.
PLANÈTE+
80
Ce documentaire retrace le parcours
semé d’embûches de Vincent Dubois et
Jean-Christian Fraiscinet, qui ont
conquis le cœur des Français.
USHUAIA TV
87
L20.55 Pourquoi nous détestent- 20.40 A l’épreuve d’une tribu
ils, nous les Noirs ?
phen Hopkins (2007). 1h38. Avec
Hilary Swank. Une professeur d’uni-
(2015). 1h42. Avec Emma de Caunes,
Yannick Rénier, Jeanne Rosa.
versité qui démystifie les phénomènes Éléonore, la trentaine, vient de perdre
«surnaturels» est appelée en Louisiane. son père. Il lui a légué sa maison.
HISTOIRE
88
MEZZO
179
L20.40 The West par Robert Redford 20.30 Kent Nagano, Yulianna
Série doc. (2014). Les chasseurs
du désert.
Série doc. (2016). Une Amérique divisée. En 1865, à la fin de la guerre de
Advdeïeva et l’Orchestre
symphonique de Montréal
Hazen Audel prend un cours accéléré de
tente de comprendre les mécanismes du survie avec le peuple San en Namibie.
racisme à l’encontre des Noirs.
21.25 En terre Arctique.
Sécession, l’Amérique mise sur l’Ouest
pour panser ses plaies.
Concert. 22.10 Kent Nagano dirige
Série doc. de L. Jean-Baptiste et
M. Richard (2016). Lucien Jean-Baptiste
L’ÉQUIPE
21 137
CANAL+ SPORT
11
21.25 Une guerre sur deux fronts.
EUROSPORT 1
121
Grieg, Mozart, Sibeliuset avec l’Orchestre Symphonique de Montréal
BEIN SPORTS 1
131
20.45 Pétanque : Masters
20.35 Football : Ligue 2
21.05 Moto : Bol d’Or
L20.30 Club Europe
Commentaires : Daniel Lauclair,
Xavier Richefort, Guillaume Claret,
Jean-Luc Robert. Final Four, finale.
«Béziers/Metz». 7e journée. Au Stade
de la Méditerranée, à Béziers. DIRECT.
Sur le circuit Paul-Ricard, au Castellet.
Magazine. Présenté par Benjamin Da
Silva, Omar Da Fonseca. Giga Liga.
C’est la première fois que le club biterrois
L’équipe Montoro a fait sensation ! Mais parvient en Ligue 2. Il aura fort à faire ce
que nous réservera ce Final Four à Istres ? soir face à l’un des grands favoris.
N°2810
Qui succédera au trio Yamaha David
Checa-Niccolo Canepa-Mike Di Meglio ?
22.55 Dimanche méca. 23.25 Eurosport
2 News.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
Benjamin Da Silva et Omar Da Fonseca
reviennent sur la journée du championnat
espagnol disputée ce week-end.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L U N D I 17 S E P T E M B R E
12
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
20.50 Les têtes de l’emploi
L20.50 Brooklyn Nine-Nine ùù
Magnier (2016). 1h30. Avec Elsa
Zylberstein, Franck Dubosc. INÉDIT.
13/23). Avec Andy Samberg.
Stéphane, Cathy et Thierry sont les
meilleurs employés de l’Agence pour
l’Emploi de leur ville.
22.10 Tamara Comédie d’Alexandre
Castagnetti (2016). 1h45. Avec Héloïse
Martin. 23.53 Jour de cinéma. 23.55 Sales
Une prise d’otage est en cours. La
situation pourrait dégénérer. Jake est
appelé en renforts. 21.10 La garde à En 1939, deux amis inséparables,
vue. (Saison 5, 14/23). 21.30 Énigmes totalement immatures et inconséquents,
à gogo. (Saison 5, 15/23). 21.50 désertent leur bataillon.
NutriBoom. (Saison 5, 16/23). 22.10 L22.25 Layer Cake ùù Thriller britan-
gosses. Comédie de Frédéric Quiring (2016). 22.35 L’hebd’Hollywood Magazine.
1.20 6 Rattrapage. Comédie (2016).
Présenté par Didier Allouch.
CINÉ+ ÉMOTION
22
20.45 Jane Eyre ù
CINÉ+ CLUB
Drame romantique de Cary Joji Fukunaga (2011). VM. 1h55. Avec Mia
Wasikowska, Michael Fassbender.
nique de Matthew Vaughn (2005). VM.
1h46. Avec Daniel Craig, Sienna Miller.
0.05 The Door. Horreur (2015). VM.
CINÉ+ CLASSIC
24
20.45 Chouf
Drame français de Karim Dridi (2015).
1h48. Avec Sofian Khammes, Foued
Nabba, Oussama Abdul Aal.
OCS MAX
26
OCS CITY
20.40 Equals
20.55 The Deuce
Drame américain de Drake Doremus
(2015). VM. 1h40. Avec Nicholas Hoult.
Série. (Saison 2, 2/9). Avec Victor
Best Jr, Jeannine Adornetto. INÉDIT.
Dans un monde où les sentiments sont
considérés comme une maladie, Nia et
Silas tombent amoureux.
22.20 Story Movies.
22.40 Spider-Man : Homecoming ù
En 1977, dans le quartier de Midtown à
New York, la vie de personnages haut en
couleur durant l’âge d’or de l’industrie
pornographique.
22.00 Ballers ù (Saison 4, 6/10). Avec
Fantastique américain de Jon Watts
(2017). VM. 2h10. Avec Tom Holland.
0.50 Spider-Man : Homecoming - Bonus.
Kris D. Lofton, Amanda Rea. INÉDIT.
22.35 Insecure. Série. Ready-Like. 23.10
RTT. Comédie de Frédéric Berthe (2008).
Neo doit sauver la planète en anéantissant les sentinelles programmées pour
détruire toute vie.
23.00 Sunshine ù Science-fiction de
Danny Boyle (2007). VM. 1h40. Avec
Rose Byrne, Cliff Curtis.
Un huis clos spatial aux
effets spéciaux soignés.
TCM CINÉMA
25
31
L20.45 À la poursuite
Film de guerre américain de Ken Annakin (1965). VM. 2h18. Avec Henry
Fonda, Charles Bronson, Robert Shaw.
Film d’aventures américain de Robert
Zemeckis (1984). 1h40. Avec Michael
Douglas, Kathleen Turner.
des Ardennes ùù
OCS CHOC
27
Film de science-fiction américain de
Andy et Larry Wachowski (2003). VM.
2h15. Avec Keanu Reeves.
L20.45 La bataille
Sofiane, 24 ans, brillant étudiant, intègre
le business de son quartier après le 1944. Alors que tout le monde croit à la
fin de la guerre, les Allemands attaquent
meurtre de son frère.
L22.30 Bye-bye ùù Drame français en secret.
de Karim Dridi (1995). 1h45. Avec Sami 23.20 Angels One Five Drame histoHung (2016). 1h55. Avec Audrey Tautou. Bouajila, Nozha Khouadra. 0.15 Khamsa. rique de George More O’Ferrall (1952).
0.30 Versailles. Série. 5.00 Bright Lights : Film. Drame français de Karim Dridi (2008). Avec Jack Hawkins.1.00 Tortillard pour
Starring Debbie Reynolds & Carrie Fisher. Avec Marco Cortes. 1.50 Quartier chouf. Titfield. Comédie de Charles Crichton (1953).
L’histoire de la passion entre l’orpheline
Jane Eyre et le riche et ombrageux
Edward Rochester.
Académique mais bien joué.
L22.40 Éternité ùù Drame de Tran Anh
21
20.45 Matrix Reloaded ù
Comédie franco-belge de Jonathan
Barré (2015). 1h38. Avec David Marsais, Grégoire Ludig, Alice Vial.
DFW. (Saison 5, 17/23).
CINÉ+ FRISSON
20
20.45 La folle histoire
Comédie d’Alexandre Charlot, Franck Série. La négociation. (Saison 5, de Max et Léon
du diamant vert ùù
Une romancière à succès vole au
secours de sa sœur enlevée en Colombie
par de dangereux malfrats.
22.35 100 dollars pour un shérif
Western américain de Henry Hathaway
(1969). 2h08. Avec John Wayne. 0.45
Appelez Nord 777. Thriller (1948, NB).
OCS GEANTS
28
L20.40 L’ordre et la morale ùù
Drame français de Mathieu Kassovitz
(2010). 2h16. Avec Mathieu Kassovitz, Iabe Lapacas, Malik Zidi.
29
L20.40 L’honneur perdu
de Katharina Blum ùù
Drame de Volker Schlöndorff, Margarethe von Trotta (1975). VO. 1h45.
Avec Angela Winkler, Mario Adorf.
Avril 1988, Nouvelle-Calédonie. Trente
gendarmes sont pris en otage par des Une femme sans histoire devient la cible
de la police.
indépendantistes kanak.
22.50 Intersections Thriller français de L22.25 La taverne de l’Irlandaisùùù
David Marconi (2013). 1h41. Avec Roschdy Zem. 0.30 6 Trainspotting. Comédie
dramatique de Danny Boyle (1996). VM.
Comédie de John Ford (1963). VM.
1h44. Avec John Wayne, Lee Marvin.
0.10 Le réveil de la sorcière rouge - Bonus.
M A R D I 18 S E P T E M B R E
Au cœur de la pire banque du monde
20h50 ARTE
pas les moyens d’encadrer ; ciblé,
pour des achats immobiliers, les
familles les moins solvables afin
de leur consentir des prêts dont
Documentaire de Jennifer
les mensualités pouvaient tripler
Deschamps (2018). 1h28.
sans prévenir les intéressés ; employé des bonimenteurs rémunérés en fonction du taux d’intérêt
Dix ans après la plus grande faillite de l’histoire bancaire, ce docude l’emprunt vendu ; diffusé des
ment a la bonne idée de faire parpublicités vantant les prêts via
ler les repentis de l’établissement
des filles en sous-vêtement… Le
américain qui a provoqué la crise
spectateur est plongé dans les
des « subprimes » dont l’économie
coulisses d’un monde financier
mondiale ne s’est toujours pas reirrationnel, une espèce de folie
mise. Le mot « repenti » est ici utilisé à dessein tant les témoignages qui a fini par exploser au visage du monde entier. « Travailler dans
des anciens salariés de Lehman Brothers font penser à ceux qui ont les prêts hypothécaires, c’était une addiction », raconte une ancienne
réussi, après avoir changé d’identité, à échapper à l’hydre de la Mafia. secrétaire. Une autre rappelle qu’« on pouvait aisément y gagner
Qu’ils aient été vice-président ou simples employés, tous racontent 100 000 dollars par mois ». Ce délire, qui a provoqué banqueroutes,
avoir travaillé pour un monstre guidé par une seule force : la cupidité. suicides et la perte de centaines de milliards au moment de son
Du haut au bas de l’échelle, leur travail consistait à faire du profit épilogue, repose sur une culture d’entreprise qui imposait à tous la
« par tous les moyens ». La question, raconte l’un d’eux, ce n’était pas loi du silence. Quand les employés ont tenté les premiers de tirer la
« Est-ce que c’est bien ou mal ? », « Est-ce que c’est légal ou non ? » mais sonnette d’alarme, des femmes en grande majorité, ils n’ont pas été
« Est-ce que tu peux le faire ou pas ? ». Et, chacun à leur échelle, ils écoutés par les hommes à la tête de l’entreprise. Qui ont en bonne
ont inventé des instruments financiers que les législations n’avaient partie échappé à la justice.
Arnaud Sagnard
N°2810
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
ARTE/YLE
Inside Lehman
Brothers
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M A R D I 18 S E P T E M B R E
TF1
1
1
12.00 6 Les 12 coups de midi ! 13.00 6 Le
13h. 13.55 6 Nuit de terreur pour la babysitter. Téléfilm. Thriller (2018). 15.35 6 Une
FRANCE 2
2
2
FRANCE 3
étrange baby-sitter. Téléfilm. Thriller (2017).
17.10 6 4 mariages pour 1 lune de miel.
18.15 6 Bienvenue chez nous. Roselyne
et Michel. 19.20 6 Demain nous appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h
le mag. 20.50 6 Nos chers voisins. Série.
21.00 The Good Doctor
21.00 Trois hommes et un couffin L21.00 Illettré
Série. Pas à pas. (Saison 1, 7/22).
Avec Freddie Highmore. INÉDIT.
Théâtre. Mise en scène de Coline
Serreau (2018). 1h35. Avec Ben,
Bruno Sanches, Alex Vizorek.
Shaun doit s’occuper d’un jeune patient
atteint d’autisme, Liam. 21.45 Pomme
3
3
9.15 6 Cap Sud-Ouest. 9.50 9h50 le matin. 10.50 6 L’instant R. 11.15 6 Midi en
France. 12.00 6 12/13. 12.55 6 Météo à
la carte. 13.50 6 Rex. Série. 16.10 6 Des
chiffres et des lettres. 16.45 6 Personne
n’y avait pensé ! 17.30 6 Slam. 18.10
6 Questions pour un champion. 19.00
19/20. 20.00 6 Vu. 20.20 6 Plus belle la
vie. Feuilleton. 20.45 Tout le sport.
9.30 6 Amour, gloire et beauté. 9.55
6 C’est au programme. 10.45 6 Motus.
11.20 Les z’amours. 11.55 6 Tout le monde
veut prendre sa place. 13.00 6 13 heures.
13.55 6 Ça commence aujourd’hui. 15.10
6 Je t’aime, etc. 16.20 6 Affaire conclue.
18.00 6 Tout le monde a son mot à dire.
18.40 6 N’oubliez pas les paroles ! 20.00
20 heures. 20.40 6 Un si grand soleil.
Drame de Jean-Pierre Améris. 1h25.
Avec Kevin Azaïs, S. Ouazani. INÉDIT.
Léo, un trentenaire, est un jour victime
d’un accident du travail parce qu’il ne
de discorde. (Saison 1, 8/22). INÉDIT.
sait pas lire.
22.40 New York, unité spéciale L’homme
L22.25 21 jours au cœur de l’illetde la famille. (Saison 19, 21/24). Avec
trisme Doc. De Alexandra Alévêque et
Mariska Hargitay. INÉDIT. 23.30 Du virtuel scène de Muriel Robin (2016). 2h20. Philippe Lagnier (2014). 23.35 6 Soir/3.
à la réalité. (Saison 16, 14/23).
Avec Michèle Laroque, Muriel Robin. 0.20 6 Votre télé et vous.
FRANCE 5
5
5
10.50 6 Mistigri des toits. 11.45 6 La
quotidienne. 13.05 6 Entrée libre. 13.40
6 Le magazine de la santé. 14.35 6 Allô
docteurs. 15.10 6 Des trains pas comme
les autres. 15.35 6 Rêver le futur. 16.35
6 Les plus beaux treks. 17.30 6 C à dire ?!
17.45 6 C dans l’air. 19.00 6 C à vous.
20.00 6 C à vous, la suite. 20.20 6 Entrée
libre. Magazine.
L20.50 Daech, dans le cerveau
du monstre ùù
Doc. de Kamal Redouani (2018). INÉDIT.
Trois trentenaires célibataires qui
partagent le même appartement doivent
s’occuper d’un nouveau-né.
22.35 Elles s’aiment Théâtre. Mise en
M6
6
6
W9
9
59
TMC
10 60
Le quotidien des employés du centre
départemental d’appels d’urgence de Pendant un an, «90’ enquêtes» a partagé
Corbeil-Essonnes (91).
la vie de quatre détectives privés.
23.05 Enquête d’action Magazine. 22.20 90’ enquêtes Mag. Enquête sur
les pompiers des Bouches-du-Rhône.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
par minute ùùù
Drame français de Robin Campillo
(2017). 2h20. Avec Nahuel Perez
Biscayart, Arnaud Valois. INÉDIT.
Début des années 1990. Alors que le sida
tue depuis dix ans, les militants d’Act Up
Paris multiplient les actions.
23.25 24 heures Série doc. Act Up
Sida Guerilla. 0.15 Tchi tcha.
C8
8
les nouvelles formes de prostitution.
23.40 Accidents de la route, bagarres
entre touristes, insultes : le quotidien
musclé des gendarmes du Sud.
FRANCE 4
14 63
Retour sur la chute de Lehman Brothers
qui a plongé la planète dans une
gigantesque récession. LIRE NOTRE ARTICLE.
22.15 Les gangsters de la finance
Doc. De Jérôme Fritel et Marc Roche
(2017). 23.55 6 Morts à crédit. 1.30 Mon
toit, ma ville, mes droits. 2.30 Arte journal.
TFX
11 61
21.00 Sherlock Holmes 2 :
jeu d’ombres ù
Film d’aventures de Guy Ritchie (2011).
VM. 2h07. Avec Robert Downey Jr.
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William
à midi, première partie. 13.15 William à
L20.50 Inside Lehman Brothers 21.00 Dumb & Dumber De
Doc. de J. Deschamps (2018). INÉDIT.
4
The Tonight Show Starring Jimmy Fallon.
18.25 La boîte à questions # 18.30 L’info
du vrai # 19.50 L’info du vrai, le mag #
20.55 Catherine et Liliane #
L21.00 120 battements
21.00 Maison à vendre
Maga. Présenté par S. Plaza. Nathalie et Michel/Julie et Delphine. INÉDIT.
Mag.. Présenté par Tatiana Silva. Adultères, filatures, disparitions : le monde
secret des détectives privés. INÉDIT.
Présenté par Marie-Ange Casalta. Pompiers des Bouches-du-Rhône : alerte
sur la côte ! «Enquête d’action» a suivi
7
4
11.05 Les îles du futur. 11.55 Les mille
et une Turquie. 12.50 Arte journal. 13.00
Arte Regards. 13.35 6 César et Rosalie.
Drame (1972). 15.25 Conversation avec
Romy Schneider. 16.30 6 Invitation au
voyage. 17.10 Xenius. 17.35 Goûts et saveurs d’Israël. 18.05 California Dreaming
- Un État de rêve. 19.00 Sur les toits des
villes. 19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes.
21.00 90’ enquêtes
Doc. (2018) (2 et 1). INÉDIT.
7
CANAL +
11.50 La boîte à questions # 11.55 L’info
du vrai, le mag # 12.55 The Tonight Show
Starring Jimmy Fallon. 13.35 6 Killing
Eve. Série. 15.00 Tchi tcha. 15.50 6 Les
grands esprits. Comédie (2017). 17.40
7.00 M6 Kid. 8.50 M6 boutique. 10.00
Desperate Housewives. Série. 12.45 Le
12.45. 13.30 Scènes de ménages. Série.
13.40 Les sœurs Anderson. Téléfilm. Drame
(2014). 15.35 Une idylle d’automne. Téléfilm. Comédie romantique (2016). 17.20
Les reines du shopping. 18.35 La meilleure
boulangerie de France. 19.45 Le 19.45.
20.25 Scènes de ménages. Série.
Plongée au cœur de l’État islamique, sa Deux maisons doivent trouver preneur
brutalité minutieuse et son organisation afin que leurs propriétaires puissent
changer de vie définitivement.
dictatoriale. 22.00 Le monde en face.
22.50 C dans l’air Magazine. Présenté 23.10 Maison à vendre Magazine. Paspar Caroline Roux. 23.55 C à vous. 0.50 cal et Catherine/Loubna et Stéphane.
6 C à vous, la suite. 1.15 6 Entrée libre. 1.00 Marion/Pierre et Colette.
21.00 Urgences,
la vie au bout du fil
ARTE
13
midi. Présentation : William Leymergie.
13.50 Maigret. Série. Avec Bruno Cremer,
Roger Pierre. L’ami d’enfance de Maigret.
- Maigret à l’école. 17.45 C’est que de la
télé ! 19.05 TPMP : première partie. 20.10
Touche pas à mon poste !
Comédie américaine de Bobby Farrelly, Peter Farrelly (2014). 1h48. Avec
Jim Carrey, Jeff Daniels, Rob Riggle.
INÉDIT. Vingt ans après, Lloyd et Harry sont
toujours amis.
23.15 Flagrant délit Mag. Présenté
par Emilie Besse. Immersion dans les
forces de sécurité de Reims.
NRJ12
12 62
20.55 Contre-enquête @
Film policier français de Franck Mancuso (2007). 1h21. Avec Jean Dujardin, Laurent Lucas, Agnès Blanchot.
Sherlock Holmes traque son ennemi juré, Richard Malinowski, capitaine de brigade
Moriarty, qui veut déclencher une guerre. criminelle, mène sa contre-enquête sur
23.20 Sherlock Holmes ù Aventures l’assassinat de sa fille.
de Guy Ritchie (2011). VM. 2h07. Avec 22.35 L’homme qui voulait vivre sa
Robert Downey Jr., Jude Law.
vie ùThriller de Eric Lartigau (2009).
Downey Jr. en fait des 1h51. Avec Romain Duris, Marina Foïs.
quintaux.
Pas totalement abouti, hélas.
CSTAR
17 64
GULLI
18 166
L20.30 Les enfants fantômes,
21.00 Hollywood Autopsy
20.55 Les Thunderman
un défi pour l’Afrique
20.55 Caméras espions
en terre animale
Série doc. (2014). Anna Nicole Smith.
Doc. de Clément Alline.
Série doc. (2017). Le parfait amour.
INÉDIT.
Série. Président Thunderman. (Saison 1, 8/20). Avec Kira Kosarin.
Plus de 85 millions d’enfants africains
n’ont jamais été enregistrés à leur
naissance. 21.30 Débat.
22.00 On va plus loin.
23.00 Manger c’est voter Magazine.
Les animaux sauvages surprennent
par les liens d’amitié qu’ils sont capables
de tisser et de cultiver. 21.45 Brillants
Médecin légiste de renom, Richard Phoebe se présente à l’élection de
Shepherd revient sur les circonstances présidente du Conseil des élèves. 21.15
de la mort d’Anna Nicole Smith. 21.55 Le pouvoir d’anticipation. (Saison 1,
d’intelligence.
22.35 Chats des villes et chats des
Présenté par Périco Légasse. 23.30 champs Série doc. De Eileen Inkson
Flash Talk. 0.05 État de santé.
(2014). Tous les sens en alerte.
FRANCE Ô
19 65
TF1 SERIES FILMS
20 66
Nicole Brown Simpson.
22.50 Hollywood Autopsy Série documentaire (2014). Michael Jackson.
23.45 Brittany Murphy.- Elvis Presley.
6TER
22 67
13/20). 21.45 Un drôle d’anniversaire.
(Saison 1, 15/20). 22.05 En avant
pour les vacances. (Saison 1, 19/20).
22.40 Les Thunderman (Saison 1, 9/20).
RMC STORY
23 68
L20.55 The Lunchbox ùù
21.00 Ah ! Si j’étais riche ù
tra (2013). 1h42. Avec Irrfan Khan,
Nimrat Kaur, Denzil Smith.
ton (2002). 1h45. Avec Jean-Pierre
Darroussin, Valeria Bruni Tedeschi.
Comédie de Bora Dagtekin (2015).
VM. 1h55. Avec Elyas M’Barek.
Téléfilm d’action de Brian TrenchardSmith (2014). 1h30. Avec John
Cusack, Thomas Jane, Zoe Ventoura.
Pour les fins gourmets Menacé de licenciement, un représentant
gagne une fortune au loto.
Zeki s’occupe toujours de la 3e B, mais
aimerait quitter son poste.
Un braqueur enrôle un ex-pilote de
Formule 1 pour assurer sa fuite.
21.00 Un prof
Comédie romantique de Ritesh Ba- Comédie de Michel Munz, Gérard Bit- pas comme les autres 2
de l’amour.
N°2810
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
20.55 Drive Hard
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M A R D I 18 S E P T E M B R E
14
RMC DECOUVERTE
24 98
20.50 Les secrets des Vikings
Doc. Le tombeau secret. INÉDIT.
CHERIE 25
POLAR +
25 69
20.55 Snapped :
les femmes tueuses
41
SÉRIE CLUB
43
21.00 FBI : duo très spécial
20.50 BrainDead
Série. À bout portant. (Saison 2,
9/16). Avec Matt Bomer, Tim DeKay.
Série. Le vote. (Saison 1, 12/13). Avec
Mary Elizabeth Winstead.
Jelling abrite un site archéologique
inscrit au patrimoine mondiale de
l’Unesco 21.45 Forteresse disparue.
22.40 Les secrets des Vikings Docu-
Magazine. Présenté par Evelyne Thomas. Amanda Kaur. INÉDIT.
Les motivations des femmes tueuses
sont aussi variées que leurs profils. 21.50
Burke et Caffrey avancent dans leurs Laurel est abattue et démoralisée : elle
recherches du meurtrier présumé de Kate. ne voit pas comment vaincre les
21.40 FBI : duo très spécial Les sept insectes. 21.35 Le chant des insectes.
mentaire. Le trésor perdu. INÉDIT.
Ruby Ann Ruffolo.
mercenaires. (Saison 2, 10/16).
TEVA
54
20.50 La croisière, cap sur...
Doc. (2016) (1/3). La mer Baltique. INÉDIT.
PARIS PREMIÈRE
RTL9
55
20.50 Dernier domicile connu ù 20.40 Shanghai Kid
Film policier français de José Giovanni
(1969). 1h45. Avec Lino Ventura.
Le «Regal Princess» est l’un des plus
grands paquebots de croisière de luxe. Un inspecteur doit retrouver la trace d’un
témoin-clé dans une affaire en cours.
Lancé en mai 2014, il mesure 330 m.
PLANÈTE
80
(Saison 1, 13/13).
56
USHUAIA TV
Comédie d’aventures de Tom Dey
(2000). 1h46. Avec Jackie Chan.
71
21.00 Les petits meurtres
d’Agatha Christie ù
Série. Un meurtre est-il facile ? (Sai-
Un garde impérial chinois convoie un son 2, 9/24). Avec Samuel Labarthe.
22.30 Le journal de la RTS.
trésor aux États-Unis.
HISTOIRE
87
TV5 MONDE
88
MEZZO
179
20.55 Enquête sur le Nil : les 20.45 Microcrédit en 4L, un tour 20.40 Naissance d’une star - 20.30 Anne Teresa De Keersmaesecrets des pharaons bâtisseurs du monde du microcrédit
la première émission télévisée ker à l’Opéra national de Paris
Doc. de Frédéric Wilner (2009).
Récit d’une fouille qui a pour but
d’extraire du Nil les trésors engloutis.
L’ÉQUIPE
21 137
Doc de Nicolas Aubert et Matthieu
Tordeur (2016). INÉDIT. Le récit de deux
amis d’enfance de 21 ans.
CANAL+ SPORT
Doc. de P. Gauvain (2016). INÉDIT. Le
EUROSPORT 1
11
121
19.30 Volley-ball : Championnat 20.45 Rugby : Currie Cup
20.45 Championnat de la MLS
du monde
«Lions/Western Province». À Ellis Park Magazine. Les temps forts. INÉDIT.
«Canada/France». Groupe B. DIRECT.
21.30 La grande soirée Magazine.
Présenté par Messaoud Benterki.
CANAL+ CINÉMA
10
de Johannesburg (Afrique du Sud).
22.20 Fractionné. 22.35 Zapsport.
22.40 Late Football Club Magazine.
CANAL+ SÉRIES
BEIN SPORTS 1
131
20.45 Label boxe
Magazine. Le magazine 100 % dédié au
La saison dernière, c’est Toronto qui a noble art revient sur toute l’actualité de
la semaine : analyse des prochains comremporté la Major League Soccer.
21.15 Horse Excellence.
bats, interviews, reportages et images.
CINÉ+ PREMIER
12
Concert.
2 novembre 1936, une étrange troupe 22.05 The Lisbon Peace Ballet.
prépare la première émission de télévision. 22.40 Intermezzo.
20
20.50 Rescue Under Fire
20.50 Billions
20.45 Barbecue @
Martínez Pérez (2017). VM. 1h35.
Avec Ariadna Gil, Raúl Mérida, Roberto Álamo. INÉDIT.
(Saison 3, 7/12). Avec Paul Giamatti,
Damian Lewis, Maggie Siff.
(2013). 1h38. Avec Lambert Wilson,
Franck Dubosc, Florence Foresti.
Le puissant patron de fonds spéculatif
et l’impartial procureur général
poursuivent leurs joutes. 21.45 Tous les
Après un infarctus, un quinquagénaire
décide d’arrêter pour de bon de «faire
attention».
Un nanar choral de la
pire espèce.
22.20 Nous Yorkù Comédie de Géraldine
CINÉ+ FRISSON
21
20.45 La Ligue des gentlemen
Film de guerre espagnol de Adolfo Série. Pas vous, monsieur Dake. Comédie française d’Eric Lavaine extraordinaires ù
Médecin et capitaine dans l’armée
espagnole, Isabel Varela intervient en
Afghanistan.
22.20 La planète des singes - Suprématie Science-fiction de Matt Reeves
(2017). VM. 2h20. Avec Andy Serkis.
0.35 Jour de cinéma. 0.40 Le cercle. 1.30
6 Cherchez la femme. Comédie (2017).
CINÉ+ ÉMOTION
22
wilburys. (Saison 3, 8/12).
22.40 Kidding Pusillanimous. (Saison 1, 2/10). Avec Jim Carrey, Frank
Langella. INÉDIT. 23.10 Killing Eve. Série.
0.35 Chacun sa vie. Comédie de Claude
Lelouch (2017). 2.25 Soupçons.
CINÉ+ CLUB
Nakache, Hervé Mimran (2012). 1h38.
Avec Leïla Bekhti, Géraldine Nakache.
0.00 Paradise Lost. Thriller (2013). VM.
CINÉ+ CLASSIC
24
25
Film fantastique de Stephen Norrington (2003). VM. 1h46. Avec Sean
Connery, Tony Curran, Jason Flemyng.
La Ligue des gentlemen extraordinaires
tente de neutraliser «Le Fantôme».
Où sont les femmes ?
22.30 Independence Day : Resurgence Science-fiction de Roland Emmerich (2016). VM. 2h01. Avec Liam
Hemsworth. 0.30 Shootings de charme.
Téléfilm érotique (2008).
TCM CINÉMA
31
L20.45 La danseuse ùù
L20.45 The Ice Storm ùù
20.45 Deux hommes dans l’Ouest ù L20.45 The Game ùù
Western américain de Blake Edwards
(1971). VM. 2h05. Avec William Holden, Karl Malden, Ryan O’Neal.
Thriller américain de David Fincher
(1997). 2h05. Avec Michael Douglas,
Sean Penn, Deborah Kara Unger.
Le destin d’une fille de ferme du
Wisconsin qui va devenir une figure du
Paris de la Belle Époque.
L22.35 La fille inconnue ùù Drame
En 1973, un couple au bord de la rupture
se rend chez des amis pour une soirée
qui va changer leur vie.
L22.35 Latifa, le cœur au combat
Dans les années 1880, deux cow-boys
décident d’attaquer la banque d’une
petite ville du Montana.
22.50 Shalako Western britannique
Documentaire français de Cyril Brody,
Olivier Peyon (2017). 1h37. 0.10 Mischka.
de Edward Dmytryk (1968). VM. 1h50.
Avec Sean Connery. 0.40 Grandeur et
Pour son anniversaire, un puissant
homme d’affaires reçoit de son frère un
étrange cadeau.
L22.50 Animal Kingdom ùù Drame
Biographie française de Stéphanie
Di Giusto (2016). 1h48. Avec Soko,
Gaspard Ulliel, Mélanie Thierry.
de Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne
(2016). 1h46. Avec Adèle Haenel. 0.15
Drame psychologique américain de
Ang Lee (1998). VM. 1h52. Avec Sigourney Weaver, Kevin Kline.
8 femmes. Comédie dramatique de Fran- Comédie dramatique de Jean-François
çois Ozon (2002). 2.05 Décalage horaire. Stévenin (2001). 2.05 Colonia. Drame de
Florian Gallenberger (2015). VM.
Comédie sentimentale (2002).
OCS MAX
26
OCS CITY
décadence d’un petit commerce de cinéma. carrefour de la mort. Drame de Henry HaPolicier de Jean-Luc Godard (1986). 2.15 thaway (1947, NB). 2.30 Pas d’orchidées
pour miss Blandish. Drame (1930, NB).
Bob le flambeur. Policier (1955, NB).
OCS CHOC
27
28
L20.40 The Handmaid’s Tale ùùù
20.40 Larguées
20.40 Desierto
Série. After. (Saison 2, 7/13). Avec
Elisabeth Moss, Joseph Fiennes,
Yvonne Strahovski. Pour les Ser-
Comédie américaine de Jonathan
Levine (2017). VM. 1h30. Avec Amy
Schumer, Kim Caramele.
Thriller de Jonas Cuarón (2015).
VM. 1h34. Avec Gael García Bernal.
vantes, les conséquences de l’attentat
sont terribles. 21.25 Women’s Work.
Après s’être fait larguer, Emily persuade
sa mère de l’accompagner en vacances.
L22.10 Larry et son nombril ùù A
(Saison 2, 8/13).
22.30 Life Biographie de Anton Corbijn
(2015). VM. 1h51. Avec Robert Pattinson, Joel Edgerton. 0.20 Pur-sang, la
légende de Seabiscuit. Drame américain
de Gary Ross (2003). VM.
N°2810
Disturbance in the Kitchen. (Saison 9,
3/10). Avec Larry David. Un officier zélé
inflige une contravention à Larry. 22.35
Running with the Bulls. (Saison 9, 4/10).
23.15 Real Time With Bill Maher.
australien de David Michôd (2010).
1h52. Avec James Frecheville. 0.45 Le
OCS GEANTS
29
20.40 Un cadeau pour le patron ù
Comédie britannico-américaine de
Stanley Donen (1960, NB). VO.
1h40. Avec Yul Brynner, Mitzi Gaynor, George Coulouris.
À la frontière du Mexique et des ÉtatsUnis, un psychopathe se lance dans une
Un gangster américain est expulsé des
chasse aux migrants.
Etats-Unis et se retrouve dans une ïle de
22.05 Desierto - Bonus.
L22.10 Usual Suspects ùùù Policier sa Grèce natale.
américain de Bryan Singer (1995). VM. L22.15 La nuit des généraux ùù
1h41. Avec Kevin Spacey, Gabriel Byrne.
Guerre de Anatole Litvak (1967). VM.
Ne laissez personne vous 2h28. Avec Peter O’Toole, Omar Sharif.
0.40 L’affaire Mori. Suspense (1977). VO.
raconter la fin.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M E R C R E D I 19 S E P T E M B R E
15
La guerre à bonne distance
20h45 CINÉ+ FRISSON
demande refuge aux soldats, peutelle être hébergée? Le règlement
dit non. Le cœur dit oui. Plus tard,
Drame danois de Tobias
Pedersen, sous le feu de l’ennemi,
Lindholm (2015). Avec Pilou
demande une frappe aérienne.
Asbæk. 2h00.
Résultat: onze morts civils. D’où
Une guerre? Quelle guerre? Ces
la deuxième partie du film : la
moments d’ennui et de chaos en
cour martiale. Dans la grisaille
Afghanistan? Cette mélancolie
de la salle d’audience, sous les
rageuse qui règne au foyer, si loin?
néons, la guerre est désincarnée,
Ces enfants qui jouent près d’un
les débats sont ternes, la vérité,
mirador, où un sniper guette ?
absente. L’homme déchiré par
Ces juges qui veulent établir
une mine, le taliban qui a pris
une vérité officielle, là-bas, au
un enfant en otage, la jeune
Danemark ? Le film de Tobias
Afghane blessée, et ces assailLindholm échappe à toutes les classifications, à tous les clichés lants constamment invisibles, tout s’efface devant la cour ; il ne
du cinéma de guerre: il n’y a ni héros ni salauds, juste la poussière reste que la loi, par essence injuste. Tobias Lindholm, le réalisateur,
du désert, la brume des montagnes, le feu de l’action, le sang des observe cet événement, authentique, d’ailleurs. Et, avec respect, il
hommes et l’amertume des actes. Deux parties: dans la première, recule sa caméra. Comme dans ses films précédents (« R », l’unil’officier Pedersen (Pilou Asbæk), commandant d’une section au vers carcéral; « Hijacking », la piraterie en Somalie), Lindholm ne
sud-ouest de Kaboul, décide de participer aux patrouilles sur le charge personne, ne défend aucune cause. Il laisse le spectateur,
terrain, pour manifester sa solidarité avec ses fantassins. Sa femme vous, moi, avec ses incertitudes, sa liberté, son inconfort. Il y a là
Maria (Tuva Novotny), à Copenhague, lutte pour élever ses trois une démarche de dignité, une question de hauteur. Et puis, non
enfants. Pedersen doit faire face à des choix sur le terrain : cette loin de Kandahar, le cerf-volant d’un gamin s’abat sur un arbre, le
famille afghane, menacée d’être exécutée par les talibans, qui vol est foutu. Tout est dit.
François Forestier
A War
TF1
1
1
FRANCE 2
2
2
3
3
CANAL +
4
4
sur commande. Téléfilm. Comédie romantique (2016). 15.35 6 French Romance.
Téléfilm. Comédie romantique (2016). VM.
17.10 6 4 mariages pour 1 lune de miel.
Jessica et Denis. 18.15 6 Bienvenue chez
nous. 19.20 6 Demain nous appartient.
20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h le mag.
20.50 6 Nos chers voisins. Série.
10.50 6 L’instant R. 11.15 6 Midi en
France. 12.00 6 12/13. 12.55 6 Météo
à la carte. 13.50 6 Rex. Série. 16.05 6 Un
livre un jour. 16.10 6 Des chiffres et des
lettres. 16.45 6 Personne n’y avait pensé !
17.30 6 Slam. 18.10 6 Questions pour un
champion. 19.00 6 19/20. 20.00 6 Vu.
20.20 6 Plus belle la vie. Feuilleton. 20.45
12.55 The Tonight Show Starring Jimmy
Fallon. 13.35 6 Jour J. Comédie (2017).
15.05 6 Le sens de la fête. Comédie
(2017). 17.00 Rencontres de cinéma.
17.15 Rendez-vous avec Kevin Razy. 17.40
6 Tout le sport.
The Tonight Show Starring Jimmy Fallon.
18.25 La boîte à questions # 18.30 L’info
du vrai # 19.55 L’info du vrai, le mag #
20.59 Catherine et Liliane #
21.00 Esprits criminels ù
21.00 Alex Hugo
21.00 La police de Vichy
21.00 Le prix du succès
Série. Les amants du levant. (Saison 2, 1/3). Avec Samuel Le Bihan,
Lionnel Astier, Jean-Marie Winling.
Doc. de David Korn-Brzoza. INÉDIT.
Comédie dramatique française de
Teddy Lussi-Modeste (2017). 1h32.
Avec Tahar Rahim, Roschdy Zem. INÉDIT.
Série. Vengeance codée. (Saison 13,
13/22). Avec Joe Mantegna, Matthew
Gray Gubler, Kirsten Vangsness. INÉDIT.
Le cadavre d’Andrew Hirota est retrouvé Dans un refuge de montagne, Alex
à côté du symbole d’un dieu grec dessiné découvre un couple mort, ainsi qu’une
avec son sang. 21.45 Rencontre sous lettre au pied du lit.
tension. (Saison 11, 11/22).
22.40 Alex Hugo Celle qui pardonne.
22.40 Esprits criminels ù La lame (Saison 3, 6). 0.20 La mort ou la belle
du châtiment. (Saison 11, 12/22). 23.25 vie. (Saison 1, 1/5). 1.55 6 Émissions reli6 Blacklist. Série.
gieuses. 2.55 6 Ça commence aujourd’hui.
FRANCE 5
5
5
M6
6
6
Ce documentaire revisite les années
noires qui marquèrent à jamais
l’institution policière française.
22.35 Ils ont libéré Paris Documen-
Brahim est promis à un brillant avenir
dans l’univers du stand-up et son frère
taire. De Serge Bonafous et Serge de Mourad est jaloux de lui.
Sampigny (2014). 0.20 6 Soir/3. 0.50 22.35 Profession... Mag. Présenté
6 Des racines et des ailes. 2.45 6 Un par M. Denisot. Couturiers et chanlivre un jour. 2.50 6 Midi en France. 3.20 teurs. INÉDIT. 23.30 6 Babylon Berlin.
6 Les carnets de Julie.
Série. 1.05 6 Happy End. Drame (2017).
ARTE
7
7
de l’amour. Téléfilm. Comédie romantique
(2012). 15.35 L’amour c’est compliqué.
Téléfilm. Comédie romantique (2016).
17.20 Les reines du shopping. 18.35 La
meilleure boulangerie de France. 19.45 Le
19.45. 20.25 Scènes de ménages. Série.
13.35 6 L’odyssée de l’«African Queen».
Aventures (1951). VM. 15.35 6 Ladakh,
le jeune Rinpoché et son parrain. 16.30
6 Invitation au voyage. 17.10 Xenius. La
force invisible des aimants. 17.35 Goûts et
saveurs d’Israël. 18.05 California Dreaming
- Un État de rêve. 19.00 Sur les toits des
villes. 19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes.
20.52 6 50 nuances de Grecs. Série.
L20.50 La grande librairie
21.00 Le meilleur pâtissier
L20.55 La guerre est
Magazine. Présenté par François
Busnel. Invités : John Irving, Janine
Mossuz-Lavau, Nina Bouraoui, Vanessa
Schneider, Michèle Fitoussi. INÉDIT.
Divertissement. Présenté par Julia
Vignali. Les ch’tis gâteaux. INÉDIT.
10.50 6 24 heures dans la nature. 11.45
6 La quotidienne. 13.05 6 Entrée libre.
13.40 6 Le magazine de la santé. 14.35
6 Allô docteurs. 15.10 6 Des trains pas
comme les autres. 15.35 6 La famille éléphant & moi. 16.35 6 Premiers pas dans la
savane. 17.30 C à dire ?! 17.45 6 C dans
l’air. 19.00 6 C à vous. 20.00 6 C à vous,
la suite. 20.20 6 Entrée libre.
STUDIOCANAL GMBH
FRANCE 3
9.35 6 Amour, gloire et beauté. 9.55
6 C’est au programme. 10.50 Motus. 11.20
6 Les z’amours. 11.55 6 Tout le monde
veut prendre sa place. 13.00 13 heures.
13.55 6 Ça commence aujourd’hui. 15.05
6 Je t’aime, etc. 16.20 6 Affaire conclue.
18.00 6 Tout le monde a son mot à dire.
18.40 6 N’oubliez pas les paroles ! 20.00
20 heures. 20.40 6 Un si grand soleil.
13.00 6 Le 13h. 13.55 6 Coup de foudre
8.50 M6 boutique. 10.00 Desperate Housewives. Série. 12.45 Le 12.45. 13.30 Scènes
de ménages. Série. 13.40 Le bodyguard
Le Nord est à l’honneur de cette semaine
qui gratifie les candidats d’épreuves
John Irving est notamment invité par autour des «ch’tis gâteaux».
François Busnel ce soir pour les 40 ans 23.25 Le meilleur pâtissier : à vos
fourneaux ! Divertissement. Présenté
du «Monde selon Garp».
22.25 C dans l’air Magazine. Présenté par J. Vignali. Les ch’tis gâteaux. INÉDIT.
par Caroline Roux. 23.30 6 C à vous. 0.25 Cyril Lignac promet un régal avec son mer6 C à vous, la suite. 0.50 6 Entrée libre. veilleux revisité. 0.35 Incroyables gâteaux.
N°2810
déclarée ùùù
Comédie dramatique française de
Valérie Donzelli (2010). 1h40. Avec
Valérie Donzelli, Jérémie Elkaïm.
Roméo et Juliette apprennent que leur
fils a un cancer. Unis, ils déclarent la
guerre à la maladie.
22.35 Archi-faux, vraies villes et
faux monuments Doc. De Benoit Felici
(2018). INÉDIT. 23.30 6 Mercuriales. Drame.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William
à midi, première partie. 13.15 William à
midi. Présentation : William Leymergie.
13.50 Maigret. Série. Avec Bruno Cremer.
Maigret et les petits cochons sans queue.
- Maigret et la fenêtre ouverte. 17.45 C’est
que de la télé ! 19.05 TPMP : première
partie. 20.10 Touche pas à mon poste !
L21.00 Blanche Gardin :
«Je parle toute seule» ùùù
Spectacle. INÉDIT.
Reine de l’humour noir, Blanche Gardin
signe la suite d’«Il faut que je vous
parle !», son premier spectacle.
L22.55 Gaspard Proust tapine Spectacle. Sur scène, Gaspard Proust aborde
tous les sujets : le nazisme, le lifting, les
personnes âgées.
0.50 Langue de bois s’abstenir.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M E R C R E D I 19 S E P T E M B R E
16
W9
9
59
TMC
TFX
10 60
11 61
NRJ12
12 62
21.00 Enquêtes criminelles
L21.00 Burger Quiz
21.00 Joséphine, ange gardien 20.55 Countdown
Magazine. Présenté par Nathalie
Renoux. INÉDIT.
Jeu. Présenté par Alain Chabat.
Série. La tête dans les étoiles. (Saison 5, 2/4). Avec Levitan Aurélien,
Mimie Mathy, Erwan Demaure.
Téléfilm d’action américain de John
Stockwell (2016). 1h30. Avec Nic
Nemeth, Glenn Jacobs.
Joséphine va découvrir les dons
exceptionnels jamais décelés que
possède le jeune Jérôme.
22.45 Joséphine, ange gardien Une
Un déséquilibré kidnappe un jeune
garçon et menace de le tuer. Un agent
de la WWE est sur leur piste.
22.40 Sniper : Special Ops Téléfilm
prof. (Saison 13, 4/6). Avec Mimie Mathy, Dounia Coesens. 0.40 6 Confes-
d’action américain de Fred Olen Ray
(2016). 1h24. Avec Steven Seagal. 0.25
sions intimes.
Ransom Games. Téléfilm. Thriller (2016).
«Affaire Sophie Lionnet : les dernières
heures de la jeune fille au pair» - «Affaire
Zawadski : les amants maudits».
23.10 Enquêtes criminelles Magazine. Présenté par Nathalie Renoux.
Au sommaire : «Affaire Pico : l’homme
qui en savait trop» - «Affaire Barbot : la
mort est dans le pré».
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
L20.30 Jackie sans Kennedy
Doc de Patrick Jeudy (2013).
Peu après l’assassinat de son mari,
Jackie Kennedy se confie à l’historien
Arthur M. Schlesinger. 21.30 Débat.
Jackie Kennedy : la veuve en noir. 22.00
On va plus loin.
23.00 Terra Terre Magazine. Vegan,
Des candidats joyeusement assistés par
des personnalités tentent de remporter
un maximum de «Miam».
L22.45 Burger Quiz Jeu. Best of. Les
meilleurs moments de «Burger Quiz», le
jeu déjanté qui consiste à gagner un maximum de «Miam».23.45 6 90’ enquêtes.
Adultères, filatures, disparitions : le monde
secret des détectives privés.
FRANCE 4
CSTAR
14 63
20.55 Populaire ù
Comédie française de Régis Roinsard
(2012). 1h51. Avec Romain Duris.
Dans les années 1950, un patron
entraîne sa secrétaire pour des concours
de vitesse dactylographique.
Si vous aimez les machines à écrire.
peut-on vivre sans exploitation animale ? 22.45 Paprika Théâtre. Pièce de Pierre
23.30 Flash Talk. 0.00 État de santé. 0.30 Palmade. Mise en scène de Jeoffrey
Opération Foxley : l’assassinat d’Hitler.
Bourdenet (2018). 1h30.
FRANCE Ô
19 65
TF1 SERIES FILMS
21.00 Tu vivras ma fille
Série doc. (2018). INÉDIT.
Drame français de Gabriel Aghion
(2018). 0h53. (1 et /2). Avec Cécile
Bois, Arié Elmaleh, Hugo Becker.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
Bianca l’enfant de Nathalie et Paul Elbaz,
est atteinte d’une maladie du système
nerveux central.
22.45 Piégés Téléfilm français de Ludovic Colbeau-Justin (2018).1h58. (1
et /2). Avec Odile Vuillemin.
CHÉRIE 25
Téléfilm d’action américain de Eric
Norris (2001). 1h40. Avec Chuck
Norris, Judson Mills, Jennifer Tung.
Le Président fait appel à son agent
spécial Joshua McCord pour contrer un
groupe terroriste.
22.40 L’homme du Président @ Té-
léfilm d’action de Eric Norris, Michael
Preece (2000). 1h40. Avec Chuck Norris.
22 67
21.00 Storage Wars :
enchères surprises
Sang pour cent. - Le livre de Dave.
- Dan est au régime.
22.30 Storage Wars : enchères surprises Téléréalité. L’inspecteur Mary.
41
Téléréalité. Afrique du Sud : Géraldine et Loury. INÉDIT.
Téléfilm policier français de Jean Sagols (2005). 1h35. Avec Emmanuelle
Boidron, Roger Hanin.
Série. L’histoire d’Hélène. (Saison 1,
1/6). Avec Clémentine Célarié, Michel
Voïta, Jérôme Kircher.
de Charlotte Brandström (2010). 1h30.
Avec Cristiana Reali, Vincent Perez.
de Laurent. (Saison 1, 2/6).
22.55 Accusé L’histoire de Martin.
(Saison 1, 3/6). Avec Pascal Légitimus.
TÉVA
54
PARIS PREMIÈRE
20.50 Objectif mannequin avec 20.50 Chapeau melon
et bottes de cuir
Yolanda Hadid
Doc. (2018). Nouveau look. INÉDIT.
Série. Noël en février. (Saison 7,
30/33). Avec Patrick Macnee. Gren-
Toujours à la recherche de nouveaux
talents, la «momager» Yolanda Hadid ville, Lomax, Gilbert Sexton et la belle
Circe s’introduisent dans une maison.
s’apprête à coacher 6 adolescentes.
PLANÈTE+
80
USHUAIA TV
56
RMC STORY
23 68
son 2, 2). Avec Clive Standen, Jennifer
Beals. INÉDIT. 22.40 Œil pour œil. (Saison 2, 3). INÉDIT. 23.35 The Last Kingdom.
Série. Les marais. - Les épées du Wessex.
SÉRIE CLUB
43
20.50 Elementary ù
Série. Sherlock et Watson. (Saison 1,
1/24). Avec Jonny Lee Miller, Lucy Liu.
du monstre. (Saison 1, 3/24).
Justified ùù Droit dans le
mur. (Saison 4, 1/13). Avec Nick Searcy.
L23.25
TV5 MONDE
71
20.40 The Giver : le passeur
21.00 Faites entrer l’accusé
Film de science-fiction de Phillip
Noyce (2014). 1h37. Avec Brenton
Thwaites, Jeff Bridges. Dans un futur
Mag. Présenté par Frédérique Lantieri.
Laurent Bary, la femme du volailler.
lointain, les émotions ont été éradiquées
en supprimant toute trace d’histoire.
HISTOIRE
87
parentale. (Saison 3, 2/3). Avec Christian Rauth. 0.20 G ciné. 0.25 Zig et Sharko.
0.40 Oggy et les cafards.
Joan Watson rencontre l’homme avec
Hélène veut comprendre ce qui s’est lequel elle doit collaborer : Sherlock
passé la nuit où son fils est mort dans Holmes. 21.40 Le grand sommeil.
un accident de la route. 21.55 L’histoire (Saison 1, 2/24). 22.30 La chambre
RTL9
55
Des habitants de Ville-Grand décident
d’accueillir provisoirement les résidents
d’une maison de retraite.
22.40 Père et maire Responsabilité
Aux États-Unis, quand les loyers des Bryan Mills se bat pour sa vie à l’intérieur
garde-meubles sont impayés, leur d’une prison secrète mexicaine.
contenu est vendu aux enchères. 21.20 21.45 Taken Chasse à l’homme. (Sai-
21.00 Accusé
léréalité. Afrique du Sud : Patrick et Gabrielle.23.55 Colombie : Pascale et Eddy.
4/4). Avec Christian Rauth, Daniel
Rialet, Cécile Auclert.
Série. Retour au pays. (Saison 2, 1).
Avec Clive Standen, J. Beals. INÉDIT.
Téléréalité. Un bon flair.
20.50 Retour à l’instinct primaire 20.55 Mademoiselle Navarro
Dans la savane sud-africaine, Loury et
Géraldine affrontent des températures Yolande, la fille du commissaire Navarro,
est avocate. Elle défend un jeune homme
extrêmes et une faune dangereuse.
21.45 Maxence et Julie.
accusé de viol.
22.50 Retour à l’instinct primaire Té- 22.50 Trahie ! Téléfilm. Thriller français
18 167
20.55 Taken
POLAR +
25 69
GULLI
21.00 L’homme du Président 2 : 20.55 Père et maire
mission spéciale @
Série. Entre deux feux. (Saison 5,
6TER
20 66
20.55 Chroniques d’urgences
Locaux ou expatriés, ils vouent leur vie
à celles des autres en menant des
interventions pour les secourir.
21.45 Chroniques d’urgences en outremer. Guyane, la guerre de l’or clandestin.
22.40 Saint-Martin, un an après
Reportage.0.30 6 Passion outre-mer
«Grand format». 2.20 Outre-mer : express.
17 64
88
Laurent Bary appelle les pompiers de
Dijon, ce 26 mars 2004. Il vient de
retrouver sa femme étendue par terre.
MEZZO
179
20.55 On a marché sur...
20.40 Au fil du monde
20.40 La quête du Nil
Série doc. (2010). Mars. Mars est la
L20.30 The Tempest
Série doc. de Isabelle Dupuy-Chava-
Série doc. de Terje Tvedt et Erik Hanneman (2014). Un fleuve historique.
Opéra de Thomas Adès. Chef d’orchestre : Thomas Adès (2012). 2h10.
Avec Simon Keenlyside, Audrey Luna.
22.35 Intermezzo Clips. 23.30 Chassol
planète la plus proche de la Terre. Long- nat et Jill Coulon (2017). Mongolie.
temps, de l’eau a coulé à sa surface.
En Mongolie, Christopher, ancien
21.40 On a marché sur... Série docu- producteur de rock allemand, a rencontré
mentaire (2010). Vénus et Mercure.
la femme de sa vie.
L’ÉQUIPE
21 137
CANAL+ SPORT
La série inédite «La quête du Nil» est un
fabuleux voyage à la découverte du Nil
«Big Sun» à La Villette Sonique.
fleuve le plus long du monde.
EUROSPORT 1
11
L21.00 La grande soirée
20.45 Fight+
«La Grande Soirée» permet de suivre les
faits marquants de cette première
journée de Ligue des champions.
22.50 L’Équipe du soir Magazine.
Ce magazine hebdomadaire propose une
revue de détail de l’actualité de la boxe
pieds-poings.
22.30 Late Football Club Magazine.
121
20.45 Moto supersport :
Mag. Présenté par Messaoud Benterki. Mag. Présenté par Marie Portolano. Championnat du monde
N°2810
À Portimao (Portugal).
Le Français Jules Cluzel mène le
championnat du monde devant
l’Allemand Sandro Cortese.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
BEIN SPORTS 1
131
20.30 Handball : D1
EN CLAIR
«Montpellier/Istres». 3e journée. Au
palais des sports René-Bougnol, à
Montpellier. DIRECT.
22.30 Ça se passe sur beIN Sports.
22.45 Omar c’est foot Magazine.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M E R C R E D I 19 S E P T E M B R E
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
12
CINÉ+ PREMIER
20
20.50 Que Dios nos perdone
20.50 Ice
20.45 Brice 3
Film policier espagnol de Rodrigo Sorogoyen (2016). VM. 2h06. Avec Antonio de la Torre, Roberto Álamo. INÉDIT.
Série. Un rendez-vous avec la mort.
(Saison 2, 5/10). Avec Cam Gigandet, Jeremy Sisto. INÉDIT.
Comédie française de James Huth
(2015). 1h35. Avec Jean Dujardin,
Clovis Cornillac, Bruno Salomone.
Madrid, été 2011. La ville, en pleine crise
économique, est confrontée à l’émergence
des «indignés».
22.50 K.O ù Thriller français de Fabrice
Freddy s’est installé chez Ava pour tailler
la réplique du diamant. 21.40 Question
Brice, le roi de la glisse, rejoint son ami
Marius à Bordeaux par le premier avion.
L 22.15 OSS 117, Rio ne répond
plus ùù Comédie française de Mi-
Gobert (2017). 1h55. Avec Laurent
Lafitte, Chiara Mastroianni. 0.40 Jour
de cinéma. 0.45 L’hebd’Hollywood. 0.55
Hostages. Drame (2017). VM.
CINÉ+ ÉMOTION
22
de confiance. (Saison 2, 6/10). INÉDIT.
22.30 Mayans M.C Escorpión/Dzec.
(Saison 1, 2/10). Avec JD Pardo. 23.20
Snowfall. Série. Aftermath. 0.05 American
Horror Story : Apocalypse. Série. 1.00 Gau-
chel Hazanavicius (2008). 1h40. Avec
Jean Dujardin, Louise Monot. 23.55
CINÉ+ CLUB
24
CINÉ+ CLASSIC
25
20.45 Taipei Story
L20.45 Les amants
Comédie dramatique Taïwan de Edward Yang (1985). VO. 1h55. Avec
Chin Tsai, Hsiao-hsien Hou, Su-Yun
Ko. Le licenciement brutal de Chin va
du Capricorne ùùù
Drame américain de Alfred Hitchcock
(1949, NB). VM. 1h55. Avec Ingrid
Bergman, Joseph Cotten.
1931, aux États-Unis. Un étudiant
vétérinaire plongé dans la misère rejoint
un cirque itinérant.
22.40 L’histoire de l’amour Drame
bientôt compromettre le projet de vie
commune qu’il a avec Lung.
L22.40 Juste la fin du monde ùù
Australie, 1830. Un jeune Irlandais
décide d’aider une jeune aristocrate
alcoolique.
L22.40 Mr. Smith au Sénat ùùù
de Radu Mihaileanu (2016). VM. 2h14.
Avec Gemma Arterton. 0.50 Belle du
seigneur. Drame romantique (2012). VM.
OCS MAX
26
Drame de Xavier Dolan (2016). 1h35.
Avec Nathalie Baye, V. Cassel. 0.20 Les
bas de soie noire. Téléfilm érotique (1982).
1.35 Mademoiselle. Drame (2016). VM.
OCS CITY
27
Comédie de Frank Capra (1939), NB.
VM. 2h04. Avec James Stewart. 0.45
Les espions. Espionnage (1926, NB). VO.
OCS CHOC
28
L20.40 Louis, enfant roi ùù
L20.40 Enter the Void ùù
Le portrait d’un homme de conviction,
Jacques-Yves Cousteau, le marin le plus
célèbre de son temps.
22.40 Bonne pomme Comédie de
Août 1648. La grande noblesse et les
parlements comptent profiter de la
jeunesse du roi : la Fronde commence.
L23.20 La mort de Louis XIV ùùù
Oscar et sa sœur Linda habitent depuis
peu à Tokyo. Oscar survit de petits trafics
de drogue alors que Linda est stripteaseuse dans une boîte de nuit.
23.15 Knock Knock Thriller américain
Florence Quentin (2017). 1h51. Avec
Gérard Depardieu. 0.20 Bachelorette.
Comédie de Leslye Headland (2011). VM.
21
Drame danois de Tobias Lindholm
(2015). VM. 2h00. Avec Alex Hogh
Andersen, Pilou Asbæk, Dar Salim.
Le récit du quotidien d’une unité de
soldats de nationalité danoise en
Afghanistan. LIRE NOTRE ARTICLE.
22.35 Fast and Furious ù Policier de
Rob Cohen (2001). VM. 1h47. Avec Vin
Diesel, Paul Walker. 0.20 David et Madame
Film historique français de Roger
Planchon (1993). 2h35. Avec Carmen Maura, Maxime Mansion.
Historique hispano-français d’Albert
Serra (2015). 1h55. Avec Jean-Pierre
Léaud, Patrick d’Assumçao. INÉDIT.
TCM CINÉMA
31
20.45 Sur la piste des Comanches
20.40 L’odyssée ù
Biographie française de Jérôme Salle
(2016). 2h02. Avec Lambert Wilson,
Audrey Tautou, Pierre Niney.
CINÉ+ FRISSON
L20.45 A War ùùù
Enemy. Thriller américain de Denis Ville- Hansen. Comédie dramatique français de
guin - Voyage de Tahiti. Biographie (2017). neuve (2013). VM. Avec Jake Gyllenhaal. Alexandre Astier (2011).
20.45 De l’eau
pour les éléphants ù
Drame américain de Francis Lawrence
(2011). VM. 1h55. Avec Robert Pattinson, Christoph Waltz.
17
Drame français de Gaspar Noé (2009).
VM. 2h34. Avec Nathaniel Brown,
Paz De la Huerta, Cyril Roy.
de Eli Roth (2015). VM. 1h39. Avec
Keanu Reeves. 0.55 Knock Knock - Bonus.
Western américain de Gordon Douglas (1957, NB). 1h30. Avec Clint
Walker, Virginia Mayo, Russ Conway.
Un homme injustement accusé de
meurtre sauve une veuve et son fils
attaqués par les Comanches.
L22.15 Salvador ùù Drame amé-
ricain de Oliver Stone (1986). 1h57.
Avec James Belushi, James Woods.
0.20 13, rue Madeleine. Espionnage (1946,
NB). 2.00 The Crow. Fantastique (1994).
OCS GEANTS
29
20.40 L’ange et le mauvais garçon
Western de J. Edward Grant (1947,
NB). VM. 1h39. Avec John Wayne.
Un hors-la-loi tombe amoureux d’une
femme qui veut le convaincre de rentrer
dans le droit chemin.
L22.15 Nevada Smith ùù Western
de Henry Hathaway (1966). VM. 2h06.
Avec Steve McQueen. 0.25 Story classique. 0.45 La vengeance du serpent à
plumes. Comédie de Gérard Oury (1984).
JEUDI 20 SEPTEMBRE
Le grand œuvre de Terrence Malick
23h15 PARIS PREMIÈRE
plain-chant à huit voix. Malgré la
multiplicité des personnages, aucune psychologie: les GI avancent
Film de guerre américain
dans les hautes herbes, la soif à
de Terrence Malick (1998).
la gorge, sans voir l’adversaire. Le
Avec Sean Penn. 2h50.
premier cadavre, trouvé dans un
Sous des palmes caressées par le
champ de cannes, semble être une
soleil, « la Ligne rouge », de Terinsulte à ce monde magnifique
rence Malick, s’ouvre en images
qui l’entoure: il n’en reste qu’un
d’une beauté incroyable. Il y a des
magma. Plus tard, poussés par
bambous sauvages courbés par
un lieutenant-colonel imbécile
le vent, une plage infinie battue
(Nick Nolte), menés par un sergent
par un ressac doux, des cathéamer (Sean Penn), les hommes
drales de rayons dans la forêt, des
vont être massacrés sous un ciel
oiseaux de paradis. Ce rêve de carte postale, ce cliché pour vacan- d’une pureté infinie. Qui sont-ils, ces hommes? Contrairement aux
ciers, cet îlot de paix inventé par le cinéaste, c’est Guadalcanal. Deux codes du film de guerre, Malick nous fournit peu d’indications. Le
hommes, sans doute deux soldats, y vivent loin de tout, dans une sergent Keck (Woody Harrelson) est un crétin qui se fera sauter
nature magnifique. Une frégate cuirassée passe à l’horizon, la réa- lui-même ; le capitaine Staros (Elias Koteas) est plutôt gentil ; le
lité les rattrape. Nous sommes en 1942, les Américains se préparent caporal Fife (Adrien Brody) est un innocent… Huit monologues
à attaquer Guadalcanal, qui va devenir le lieu de l’une des batailles intérieurs s’entrecroisent. Vingt ans après « les Moissons du ciel »,
les plus sanglantes du Pacifique. James Jones, l’auteur du roman son deuxième film, Terrence Malick montre le combat comme une
(et de « Tant qu’il y aura des hommes »), y était présent. Terrence atteinte à la sérénité de la nature, un acte d’agression esthétique.
Malick a gardé quelques éléments du livre (déjà adapté en 1964 par Le message philosophique est discutable mais, incontestablement,
Andrew Marton dans « L’attaque dura sept jours ») pour en faire un le film est superbe.
François Forestier
TWENTIETH CENTURY FOX
La Ligne rouge
N°2810
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
JEUDI 20 SEPTEMBRE
18
TF1
1
1
13.00 6 Le 13h. 13.55 6 De l’excellence à
l’indécence. Téléfilm; Drame (2017). 15.35
6 La double vie de Samantha. Téléfilm.
Drame (2010). 17.10 6 4 mariages pour
1 lune de miel. Athénai et Johan. 18.15
6 Bienvenue chez nous. Marie-Hélène et
Laurent. 19.20 6 Demain nous appartient.
20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h le mag.
20.50 6 Nos chers voisins. Série.
21.00 Insoupçonnable ù
Série. (Saison 1, 3/10). Avec Emmanuelle Seigner, Melvil Poupaud. INÉDIT.
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
3
3
FRANCE 5
5
5
20.50 Nyiragongo,
voyage au cœur du volcan
Doc. de Simon Winchcombe et Ben
Wilson (2017). INÉDIT.
W9
9
59
Série. Les hommes bleus. (Saison 1,
7/13). Avec Gary Sinise, Daniel Henney.
L21.00 Envoyé spécial
21.00 Les Lyonnais
21.00 Killing Eve
Film policier français d’Olivier Marchal
(2010). 1h38. Avec Gérard Lanvin,
Tchéky Karyo, Daniel Duval.
Série. On se connaît ? (Saison 1, 3/8).
Avec Sandra Oh, Jodie Comer. INÉDIT.
Mag. Présenté par Élise Lucet. INÉDIT.
M6
6
ARTE
6
LCP PUBLIC SÉNAT
7
Villanelle supprime un colonel dans une
clinique de Berlin. 21.50 Toutes mes
excuses. (Saison 1, 4/8). INÉDIT.
22.30 Rolling Stone Magazine : Stories From the Edge Série doc. De Blair
Foster et Alex Gibney (2018) (1/6). INÉDIT.
23.10 6 Detroit. Drame (2017). VM.
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William
à midi, première partie. 13.15 William à
Meurtre à la une. Téléfilm policier (2015).
15.35 Jamais sans mes enfants. Téléfilm.
Comédie dramatique (2010). 17.20 Les
reines du shopping. 18.35 La meilleure
boulangerie de France. 19.45 Le 19.45.
20.25 Scènes de ménages. Série.
21.00 Cauchemar en cuisine
L20.55 Coincoin et les Z’inhu-
21.00 Enquête sous haute tension
Série. Noir ch’est noir. (Saison 2, 1/4).
Avec Alane Delhaye. INÉDIT.
Magazine. Présenté par Carole Rousseau. Police, pompiers, Samu : un
été chaud sur la Côte d’Azur. INÉDIT.
Magazine. Présenté par Philippe
Etchebest. Tarbes. INÉDIT.
TMC
mains ùùù
Le p’tit Quinquin, devenu Coincoin, a
grandi. Son amoureuse Ève l’a abandonné. 21.45 Les Z’inhumains.
22.45 Ngogo : la guerre des singes
Doc. De J. Reed (2016). INÉDIT.
TFX
10 60
11 61
midi. Présentation : William Leymergie.
13.50 Maigret. Série. Maigret et le fou de
Sainte-Clothilde. - Maigret et le marchand
de vin. 17.45 C’est que de la télé ! 19.05
TPMP : première partie. 20.10 Touche pas
à mon poste !
Plongée au cœur de la police municipale
de Mandelieu-la-Napoule.
23.00 Enquête sous haute tension
Mag. Police, pompiers, Samu : un été
chaud sur la Côte d’Azur.
NRJ12
12 62
21.00 Taxi 2
21.00 Célibataire, mode d’emploi 20.55 Le Négociateur
Film d’action français de Gérard
Krawczyk (2000). 1h25. Avec Frédéric Diefenthal, Samy Naceri.
Comédie de Christian Ditter (2015).
VM. 1h44. Avec Dakota Johnson.
(1998). 1h27. Avec Frédéric Diefenthal.
13 107
7
The Tonight Show Starring Jimmy Fallon.
18.25 La boîte à questions # 18.30 L’info
du vrai # 19.50 L’info du vrai, le mag #
20.59 Catherine et Liliane #
13.00 Arte Regards. 13.30 6 Le magnifique. Comédie (1973). 15.10 Goûts et
saveurs d’Israël. 15.35 6 Corée du Sud,
un plongeur transfuge. 16.30 6 Invitation
au voyage. 17.10 Xenius. 17.35 Goûts et
saveurs d’Israël. 18.05 California Dreaming
- Un État de rêve. 19.00 Sur les toits des
villes. 19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes.
20.52 6 50 nuances de Grecs. Série.
6.00 M6 Music. 7.00 M6 Kid. 8.50 M6 boutique. 10.00 Desperate Housewives. 12.45
Le 12.45. 13.30 Scènes de ménages. 13.40
Un couple de seniors est kidnappé à En visite en France, le ministre de la
Casablanca. 21.40 Le massacre des Défense japonais est enlevé par un gang
innocents. (Saison 1, 8/13).
de yakusas.
22.30 Esprits criminels : unité sans
Pour les amateurs de
frontières Paris la nuit. (Saison 1, Marseille et de Samy Naceri.
5/13). 23.15 Lune de miel en enfer. 22.40 Taxi ù Action de Gérard Pirès
(Saison 1, 6/13).
4
12.55 The Tonight Show Starring Jimmy
Fallon. 13.35 6 Babylon Berlin. Série.
15.10 6 Rendez-vous avec Kevin Razy.
15.25 6 La planète des singes - Suprématie.Science-fiction (2017). VM. 17.40
Un défi de taille attend Philippe
Au cœur du Congo (RDC) se dresse un Etchebest dans le restaurant en grande
immense volcan : le mont Nyiragongo. difficulté de Christian.
23.00 Cauchemar en cuisine Maga21.40 Révélations sur Pompéi.
22.30 C dans l’air Mag. Présenté par zine. Présenté par Philippe Etchebest.
Bléré. 0.55 Vendargues.
Caroline Roux. 23.40 6 C à vous.
21.00 Esprits criminels :
unité sans frontières
4
9.50 9h50 le matin. 10.50 6 L’instant R.
11.15 Midi en France. À Banyuls-sur-Mer.
12.00 6 12/13. 12.55 Météo à la carte.
13.50 6 Rex. 16.05 6 Un livre un jour.
16.10 6 Des chiffres et des lettres. 16.45
6 Personne n’y avait pensé ! 17.30 6 Slam.
18.10 6 Questions pour un champion.
19.00 6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20 6 Plus
belle la vie. Feuilleton. 20.45 Tout le sport.
Sommaire (provisoire) : «Éoliennes : le
L’assassinat du lieutenant Costa, son vent de la révolte» - «Maisons de
À l’approche de la soixantaine, Momon,
amant d’un soir, ébranle Chloé Fisher.
retraite : à qui profitent nos vieux ?».
23.00 New York, section criminelle L22.45 Complément d’enquête Mag. un ancien du grand banditisme, n’aspire
Luttes armées. (Saison 10, 3/8). Avec Présenté par Jacques Cardoze. Benalla, qu’à la tranquillité. 22.40 6 Soir/3.
Vincent D’Onofrio, Kathryn Erbe. 23.45 «petits chefs» : l’ivresse du pouvoir. INÉDIT. 23.55 Vive la politique ! Magazine. Le
Mésalliance. (Saison 10, 5/8). 0.40 La 0.15 Hip Hop symphonique. 1.20 6 Ça com- député, la bouffe et les lobbies. INÉDIT.
belle et la bête. (Saison 4, 19/23).
mence aujourd’hui. 2.20 6 Affaire conclue. 0.25 6 Vive la politique !
10.50 6 Les secrets des serpents. 11.45
6 La quotidienne. 13.05 6 Entrée libre.
13.40 6 Le magazine de la santé. 14.35
6 Allô docteurs. 15.10 6 Des trains pas
comme les autres. 15.40 6 Superstructures
SOS. 16.35 6 Les routes de l’impossible.
17.30 6 C à dire ?! 17.45 6 C dans l’air.
19.00 6 C à vous. 20.00 6 C à vous, la
suite. 20.20 6 Entrée libre.
CANAL +
9.35 6 Amour, gloire et beauté. 9.55 6 C’est
au programme. 10.50 6 Motus. 11.20
6 Les z’amours. 11.55 6 Tout le monde
veut prendre sa place. 13.00 6 13 heures.
13.55 6 Ça commence aujourd’hui. 15.05
6 Je t’aime, etc. 16.20 6 Affaire conclue.
18.00 6 Tout le monde a son mot à dire.
18.40 6 N’oubliez pas les paroles ! 20.00
6 20 heures. 20.40 6 Un si grand soleil.
FRANCE 4
Les aventures de jeunes célibataires
décomplexées dans un New York festif Victime d’un complot, un policier
spécialisé dans les prises d’otages
où l’alcool coule à flots.
23.05 Triple alliance @ Comédie de retient prisonnier son accusateur.
Nick Cassavetes (2014). VM. 1h59. Avec 23.30 Sécurité rapprochée @ ThrilCameron Diaz, Leslie Mann.
Triple bouse malgré la
présence de Leslie Mann.
CSTAR
14 63
Film policier américain de Gary F
Gray (1998). 2h15. Avec Samuel L.
Jackson, Kevin Spacey, David Morse.
17 64
ler américano-sud-africain de Daniel
Espinosa (2012). 1h56. Avec Denzel
Washington, Ryan Reynolds.
GULLI
18 166
20.30 La Ve, une Constitution 20.55 Le septième fils
21.00 Le pacte des loups @
20.55 Clem
sur mesure ?
Film fantastique américano-britan- Film d’aventures de Christophe Gans Série. Rendez-moi ma fille. (Saison 4,
Doc. de Bénédicte Loubère (2018).
Ce documentaire retrace la mise en
place de la Ve République par le général
de Gaulle, en 1958. 21.30 Débat. Ve
République : taillée pour de Gaulle ?
23.00 Ma voix compte Magazine.
nique de Sergei Bodrov (2014). VM.
1h38. Avec Jeff Bridges, Ben Barnes.
L’unique survivant d’un ordre mystique
part en quête d’un héros prophétique.
22.25 Apprentis cascadeurs : à l’école
de la rigueur Doc. De Laurent Beaufils
20 ans : une génération raisonnable ? (2018). INÉDIT. 0.00 6 Ne m’abandonne
23.35 Flash Talk. 0.00 État de santé.
pas. Téléfilm; Drame (2016).
FRANCE Ô
19 65
TF1 SERIES FILMS
N°2810
4/5). Avec Lucie Lucas, Victoria Abril.
Un naturaliste se rend dans le Gévaudan
en 1766 pour enquêter sur un animal.
Evitez de vous jeter dans
sa gueule.
23.30 Dikkenek ù Comédie de Oli-
Clem, accusée de complicité dans un
trafic de stupéfiants, est arrêtée à son
école d’esthétique.
22.40 Clem Haut les cœurs ! (Sai-
vier Van Hoofstadt (2003). 1h24. Avec
Jean-Luc Couchard, François Damiens.
6TER
20 66
20.55 À l’autre bout de la guerre L21.00 La mémoire
Doc. de C.-A. de Rouvre (2018). INÉDIT. dans la peau ùù
En 1940, après l’armistice de la France,
l’Océanie française se retrouve dans une
situation complexe. 22.40 À l’autre
bout de la guerre : le débat INÉDIT.
(2000). 2h17. Avec Samuel Le Bihan.
22 67
son 3, 3/3). Avec Lucie Lucas, Victoria
Abril. 0.25 Zig et Sharko. 0.40 Oggy et les
cafards. 1.00 Foot 2 rue extrême. Série.
RMC STORY
23 68
21.00 Trop jeune pour elle
20.50 Non élucidé Comédie romantique de Amy Hecker- L’enquête continue
Film d’espionnage de Doug Liman
(2002). VM. 1h58. Avec Matt Damon.
ling (2007). 1h37. Avec Michelle Pfeiffer, Paul Rudd, Saoirse Ronan. INÉDIT.
Mag. Présenté par A. Poivre d’Arvor.
L’affaire Xavier Dupont de Ligonnès.
Un inconnu amnésique cherche à
découvrir son identité.
À 40 ans, une mère célibataire tombe
amoureuse d’un homme plus jeune.
21 Avril 2011. Cinq cadavres sont
découverts dans le jardin d’une maison.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
JEUDI 20 SEPTEMBRE
RMC DECOUVERTE
24 98
CHERIE 25
25 69
POLAR +
41
19
SÉRIE CLUB
43
20.50 Le Tonnerre,
L20.55 Out of Africa ùù
L21.00 Fred ùù
19.55 Marvel :
fleuron de la marine française Drame américain de Sydney Pollack Comédie dramatique française de les agents du S.H.I.E.L.D
Doc. de Lionel Langlade. INÉDIT.
(1986). 2h40. Avec Meryl Streep, Ro-
Le «Tonnerre» est le plus gros navire de bert Redford, Klaus Maria Brandauer.
la Marine nationale après le «Charles- Dans les années 1910, au Kenya, une
de-Gaulle». Ce navire du futur est un Danoise mariée s’éprend d’un aventurier.
Pour le duo d’acteurs.
véritable «couteau suisse».
TEVA
54
55
L20.50 Collateral ùùù
20.50 Reign :
le destin d’une reine @
Série. L’objet du désir. (Saison 3, 7/18).
Avec A. Kane. INÉDIT. 21.35 Au nom
de l’Écosse. (Saison 3, 8/18). INÉDIT.
PLANÈTE
PARIS PREMIÈRE
80
Thriller américain de Michael Mann
(2004). VM. 2h00. Avec Tom Cruise.
L23.15 La ligne rouge ùùù Guerre
(1998). VM. 2h50. LIRE NOTRE ARTICLE.
USHUAIA TV
87
Pierre Jolivet (1997). 1h20. Avec
Vincent Lindon, Clotilde Courau.
Série. Le bon Samaritain. (Saison 4,
6/22). Avec Clark Gregg, Ming-Na Wen.
Un grutier au chômage accepte de Retour sur la nuit où Robbie et son frère
rendre service à un ami routier, qui va furent attaqués : Gabe est blessé et
mettre leurs vies en péril.
paralysé, tandis que Robbie est décédé.
RTL9
56
L20.40 Marie-Antoinette ùù
TV5 MONDE
71
21.00 Des racines et des ailes
Drame historique de Sofia Coppola
(2006). 1h58. Avec Kirsten Dunst.
Mag. En Bretagne, de la Cornouaille
au Léon. De l’archipel des Glénan au cap
Marie-Antoinette en
Sizun, Louis Laforge part à la rencontre
de passionnés de la Bretagne.
Converse.
HISTOIRE
88
MEZZO
179
L20.40 La glace et le ciel ùù
L20.55 Apocalypse,
20.40 1666, Londres en flammes L21.05 Keith Jarrett, Charles
la Première Guerre mondiale
Doc. de Luc Jacquet (2014). 1h29. Série. (Saison 1, 3). Avec Andrew Bu- Lloyd, Jack Dejohnette... - Jazz
Série doc. de I. Clarke (2011). Enfer. L’aventure de Claude Lorius, parti dès chan, Rose Leslie, Jack Huston. INÉDIT. Archive Concert. 21.45 Louis ArmsEn septembre 1915, l’Europe entière s’est 1957 étudier les glaces de l’Antarctique. Thomas retourne en ville à la recherche
embrasée. La guerre est industrielle.
22.05 Okavango Magazine.
de Sarah et y découvre un feu.
L’ÉQUIPE
21 137
CANAL+ SPORT
11
EUROSPORT 1
121
trong and His All Stars: Live in ‘59.
22.45 Intermezzo Clips.
BEIN SPORTS 1
131
20.50 Kick Boxing :
Enfusion talents 51
20.35 Rugby : Pro D2
20.05 Moto : Bol d’Or
20.30 Handball : D1
«Vannes/Brive». 5e journée. DIRECT.
Sur le circuit Paul-Ricard, au Castel-
Commentaires : Jean-Charles Barès,
Aurélien Duarte. À La Haye. INÉDIT.
22.30 L’Équipe du soir Magazine.
Descendu de Top 14 en mai dernier, Brive let.Qui succédera au trio Yamaha David
sera-t-il capable de remonter aussitôt Checa-Niccolo Canepa-Mike Di Meglio ?
21.25 Campagne antidopage Eurosport.
dans l’élite du rugby français ?
«Paris-SG/Saint-Raphaël». 3e journée. DIRECT.
22.30 Football 2.20 Football américain :
CANAL+ CINÉMA
10
20.50 Attraction
Téléfilm de science-fiction de Fedor
Bondarchuk (2017). VM. 1h57. Avec
Oleg Menshikov, Alexander Petrov.
Alors qu’une pluie de météorites s’abat
sur Moscou, un vaisseau spatial atterrit
sur la ville.
22.45 The Jane Doe Identity Horreur de
CANAL+ SÉRIES
12
L20.50 Le bureau des légendesùù
Série. (Saison 3, 5/10). Avec Mathieu
Kassovitz, Jean-Pierre Darroussin.
Malotru et le Russe luttent pour leur
survie alors qu’ils sont activement
traqués par les djihadistes.
22.40 Billions Pas vous, monsieur Dake.
CINÉ+ PREMIER
20
20.45 S.W.A.T. unité d’élite ù
Film d’action américain de Clark Johnson (2003). VM. 1h57. Avec Samuel
L. Jackson, Michelle Rodriguez.
Championnat de la NFL. 3e journée. DIRECT.
CINÉ+ FRISSON
21
20.45 Dans le noir
Film d’horreur américain de David F.
Sandberg (2016). VM. 1h21. Avec
Teresa Palmer, Gabriel Bateman.
Un vétéran d’un groupe d’intervention
est chargé de trouver et de former de
nouvelles recrues.
22.40 Brice 3 Comédie de James Huth
Un enfant est témoin d’un phénomène
aussi surnaturel que terrifiant qui
l’empêche de dormir.
(Saison 3, 7/12). Avec Paul Giamatti,
22.05 La Ligue des gentlemen extraAndré Øvredal (2017). VM. 1h49. Avec Damian Lewis. 23.35 Tous les wilburys. (2015). 1h35. Avec Jean Dujardin, Clo- ordinaires ù Fantastique de Stephen
Brian Cox, Emile Hirsch 0.05 Jour de ci- (Saison 3, 8/12). 0.35 De plus belle. Co- vis Cornillac. 0.10 Snatch - Tu braques Norrington (2003). VM. 1h46. Avec Sean
néma. 0.10 Surprises. 0.35 6 Les grands médie dramatique de Anne-Gaëlle Daval ou tu raques. Comédie policière de Guy Connery, Tony Curran.
esprits. Comédie dramatique français de (2017). 2.10 Les Paris du globe-cooker. Ritchie (2000). VM. Avec Brad Pitt. 1.55
Où sont les femmes ?
Olivier Ayache-Vidal (2017). 2.20 Le cercle. Les Chinois - Les Marocains.
The Night Of. Série.
23.50 Six-Pack. Policier (1999).
CINÉ+ ÉMOTION
22
20.45 Marius ù
CINÉ+ CLUB
24
Film d’action de Roar Uthaug (2015).
VM. 1h41. Avec Kristoffer Joner, Ane
Dahl Torp, Jonas Hoff Oftebro.
Marius rêve de voyager jusqu’au bout
du monde. Mais il est secrètement
amoureux de la belle Fanny.
22.15 Fanny ù Comédie dramatique
Marié et père de deux enfants, Kristian
Eikjord, géologue, est chargé de la
surveillance d’un massif montagneux.
22.30 Die beichte der Josefine Mutzenbacher Documentaire allemand de
Hans Billian (1978). 1h25. Avec Jane
Iwanoff, Rainer Abendroth. INÉDIT. 0.00
Mon amour. Téléfilm érotique (2005). 1.30
Reviens-moi. Drame britannique (2007). VM. ... Comme elle respire. Comédie (1997).
OCS MAX
26
20.40 Nu
Série. (Saison 1, 1/10). Avec Satya
Dusaugey, Alix Bénézech.
2026. Après huit longues années de
coma, Frank Fish se réveille dans une
France pacifiée et apaisée, où tout le
monde vit nu.
21.25 Je fais le mort ù Comédie de
Jean-Paul Salomé (2013). 1h40. Avec
François Damiens, Géraldine Nakache.
23.10 Mon ex beau-père et moi. Comédie
américain de Gavin Wiesen (2017). VM.
N°2810
OCS CITY
25
27
20.40 Here and Now ù
Série. Onze, onze. (Saison 1, 1/10).
Avec Holly Hunter, Tim Robbins.
Des questionnements agitent une famille
pourtant ouverte. 21.40 Ça vient.
(Saison 1, 2/10).
22.40 The Deuce (Saison 2, 2/9). Avec
Victor Best Jr, Jeannine Adornetto. 23.40
Ballers. Série. 0.15 Story Series.
0.35 The Fits. Film. Drame américain
de Anna Rose Holmer (2015). VO. Avec
Royalty Hightower.
Liberty Valance ùùù
Western américain de John Ford
(1962, NB). VM. 2h03. Avec John
Wayne, James Stewart, Vera Miles.
Un sénateur arrive dans un modeste
village du Colorado pour assister à
l’enterrement d’un vieil ami.
22.45 Chut... Chut... chère Charlotte
Drame américain de Robert Aldrich
(1964), NB. VO. 2h05. Avec Bette Davis,
Olivia de Havilland. 0.50 Le journal d’une
femme de chambre. Drame (1964, NB).
OCS CHOC
TCM CINÉMA
31
L20.45 Chinatown ùùù
L20.45 L’homme qui tua
20.45 The Wave
Comédie dramatique française de
Daniel Auteuil (2013). 1h30. Avec
Raphaël Personnaz, Daniel Auteuil.
française de Daniel Auteuil (2012). 1h38.
Avec Victoire Bélézy, Daniel Auteuil.
23.55 La danseuse. Biographie français de
Stéphanie Di Giusto (2016). Avec Soko. 1.45
CINÉ+ CLASSIC
28
20.40 Strike Back Le projet Aurore ù
Série. Budapest (1/2). (Saison 1, 9/10).
Avec Richard Armitage, A. Lincoln.
Film policier américain de Roman Polanski (1974). 2h05. Avec Jack Nicholson, Faye Dunaway, John Huston.
Un détective est entraîné dans une
sombre histoire de meurtre liée à des
escroqueries immobilières.
L22.55 Le bal des vampires ùùù
Comédie britannique de Roman Polanski
(1967). 1h43. Avec Jack MacGowran.
Emballant.
0.45 La maison de la 92e rue. Espionnage
de Henry Hathaway (1945, NB).
OCS GEANTS
29
20.40 Mes meilleurs copains ù
Comédie française de Jean-Marie
Poiré (1988). 1h45. Avec Gérard Lanvin, Jean-Pierre Darroussin.
Stonebridge vient d’apprendre que son Cinq amis quadragénaires retrouvent la
épouse Kerry est enceinte. Elle le met femme dont ils étaient tous épris.
Vive Jean-Pierre Darau pied du mur. 21.25 Budapest (2/2).
roussin !
(Saison 1, 10/10).
L22.15 Terminator 2 : le jugement 22.30 Patton - Bonus.
dernier ùù Science-fiction américain L22.35 Patton ùù Guerre américain de
de James Cameron (1991). VM. 2h10.
Avec A. Schwarzenegger, Linda Hamilton.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
Franklin J. Schaffner (1970). VM. 2h42.
Avec George C. Scott, Stephen Young.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
V EN D R EDI 21 SEP T EM B R E
20
Les ciseaux des studios
22h25 ARTE
cinéma fantastique dans les années 1930 au final gore de « Taxi
Driver » (photo) en 1976, semble
toujours se vérifier. Pour autant,
la polémique pèse parfois sur
la bonne marche du marché,
Documentaire français de
comme en témoigne l’affaire Fatty
Jérôme Korkikian (2016). 59 min.
Arbuckle, cette star du muet acHollywood et la censure, voilà
cusé de meurtre – à tort – en 1915,
un gigantesque pari de téléviscandale qui détériore l’image
sion relevé d’une main ferme par
publique des icônes naissantes
Jérôme Korkikian. Synthétiser,
de Hollywood. Voilà pourquoi
comme c’est le cas ici, un siècle
la censure, qu’on pouvait croire
d’histoire du cinéma et un escaseulement contraignante pour les
dron de polémiques en seulement
studios, s’est aussi révélée, dans
59 minutes relève au moins du bon boulot, sinon du petit miracle les années 1930, lors de la promulgation du code Hays (qui court
pédagogique. Sans y parvenir parfaitement – les cinq dernières jusqu’en 1968), comme une affaire de pure rationalisation compminutes expédient quarante années sur la base d’un argument un table. Outre le fait de répandre sur les films une morale d’inspirapeu fastoche (« Depuis “les Dents de la mer” en 1975, la menace de la tion catholique, son objectif consistait pour l’industrie à réduire ses
censure est inexistante au prétexte que l’industrie ne prend plus le coûts. Exemple type à ne pas reproduire : l’exploitation chaotique
moindre risque artistique et vise le public le plus large possible ») –, du sulfureux « Naissance d’une nation », en 1915, premier blockce tour d’horizon plaisant, instructif, éclairé par le discours limpide buster de l’histoire racontant la guerre de Sécession par le prisme
d’une poignée d’historiens, décrypte l’évolution des mœurs de Holly- de l’extrême droite la plus nauséabonde, qui a fait l’objet de mulwood et son rapport ambivalent au scandale. On pense d’abord au tiples interdictions et d’innombrables coupes dans les différents
cocktail sexe-drogue-violence, loi d’attraction qui, de l’essor du Etats du pays, à la seule charge du studio.
Guillaume Loison
Hollywood
Confidential, les
égouts du paradis
1
1
6 Tu ne m’échapperas pas. Téléfilm. Thriller
(2018). 15.35 6 Brisée par mon mari. Téléfilm. Drame (2011). 17.10 6 4 mariages
pour 1 lune de miel. 18.15 6 Bienvenue
chez nous. 19.20 6 Demain nous appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h
le mag. 20.50 6 Nos chers voisins. Série.
21.00 Ninja Warrior Le parcours des héros
Divertissement. Présenté par Denis
Brogniart, Christophe Beaugrand, Iris
Mittenaere. INÉDIT. Les concurrents de
ce jeu viennent se défier sur un parcours
d’obstacles gigantesques.
23.25 Vendredi, tout est permis avec
Arthur Divertissement. Présenté par
Arthur. Best of. INÉDIT.
FRANCE 5
5
5
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
3
3
CANAL +
4
4
11.20 Rendez-vous avec Kevin Razy. 11.50
La boîte à questions # 11.55 L’info du vrai,
le mag # 12.55 The Tonight Show Starring
Jimmy Fallon. 13.35 6 L’homme aux mille
visages. Policier (2015). VM. 15.35 6 Thor :
Ragnarok. Fantastique (2017). VM. 17.40
pas les paroles ! 20.00 20 heures. 20.40
6 Un si grand soleil.
6.00 6 Ludo. 8.15 6 On a la solution ! À
Orléans. 8.50 Dans votre région. 9.50 9h50
le matin. 10.50 6 L’instant R. 11.15 6 Midi
en France. 12.00 6 12/13. 12.55 6 Météo
à la carte. 13.50 6 Rex. Série. 16.05 6 Un
livre un jour. 16.10 6 Des chiffres et des
lettres. 16.45 6 Personne n’y avait pensé !
17.30 6 Slam. 18.10 6 Questions pour un
champion. 19.00 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. 20.45 6 Tout le sport.
21.00 Les petits meurtres
d’Agatha Christie ù
21.00 On refait les grands duos 21.00 L’école buissonnière
d’humour
Comédie dramatique française de
Série. Albert Major parlait trop. (Saison 2, 16/24). Avec Samuel Labarthe.
Divertissement. Présenté par Kad
Merad. INÉDIT.
Nicolas Vanier (2017). 1h56. Avec
François Cluzet. INÉDIT. Un jeune orphelin
Alice Avril est admise dans un hôpital,
où un malade est assassiné.
22.45 Les petits meurtres d’Agatha
Christie ù Le flux et le reflux. (Saison 1,
Cette émission unique rend hommage
aux plus grands sketches joués en duo.
22.55 Le divan de Marc-Olivier Fogiel Magazine. Présenté par Marc-Oli-
se lie d’amitié avec un braconnier bourru.
L23.00 Le sens de la fête ù Comédie
9.35 6 Amour, gloire et beauté. 9.55
6 C’est au programme. 10.50 6 Motus.
Jeu. 11.20 6 Les z’amours. Jeu. 11.55
6 Tout le monde veut prendre sa place.
Jeu. 13.00 6 13 heures. 13.55 6 Ça commence aujourd’hui. 15.05 6 Je t’aime, etc.
16.20 6 Affaire conclue. 18.00 6 Tout le
monde a son mot à dire. 18.40 6 N’oubliez
8 et 6/11). 0.25 Je ne suis pas coupable. 2.10 6 Ça commence aujourd’hui.
M6
6
vier Fogiel. Invité : Michel Fugain. INÉDIT.
0.10 6 Soir/3. 0.50 Libre court.
ARTE
6
7
7
The Tonight Show Starring Jimmy Fallon.
18.25 La boîte à questions # 18.30 L’info
du vrai # 19.55 L’info du vrai, le mag #
20.55 La boîte à questions. Best of #
française d’Olivier Nakache, Éric Toledano (2017). 1h57. Avec Jean-Pierre
Bacri, Gilles Lellouche. INÉDIT.
0.50 6 Jour J. Comédie (2017).
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William
à midi, première partie. 13.15 William à
midi. 13.50 Maigret. Série. Les scrupules
de Maigret. - La maison de Félicie. 17.45
Descente en eaux troubles. Téléfilm. Thriller (2015). 17.20 Les reines du shopping.
18.35 La meilleure boulangerie de France.
Paca : la finale régionale. 19.45 Le 19.45.
20.25 Scènes de ménages. Série.
11.15 Planète Mars : suivez le guide. 12.20
Gérard de par le monde : Japon. 12.50 Arte
journal. 13.00 Arte Regards. 13.35 Les cahiers bleus. Téléfilm. Drame (1991). 15.00
Colombie sauvage. 16.30 6 Invitation au
voyage. 17.10 Xenius. 17.35 Goûts et saveurs d’Israël.18.05 California Dreaming
- Un État de rêve. 19.00 Sur les toits des
villes. 19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes.
20.52 6 50 nuances de Grecs.
20.50 La maison France 5
21.00 Bull
20.55 Meurtre au fossé des anges 21.00 TPMP refait la semaine !
Magazine. Présenté par Stéphane
Thebaut. INÉDIT. Au sommaire, notam-
Série. Joyeux Thanksgiving. (Saison 2, 9 et 10/22). Avec Michael
Weatherly, Freddy Rodriguez. INÉDIT.
Thriller allemand de Miguel Alexandre
(2017). 1h30. Avec Christina Hecke.
Divertissement. Présenté par JeanLuc Lemoine.
Le meurtre d’une prostituée dans une
forêt de la Sarre rappelle une autre
affaire non résolue.
L22.25 Hollywood Confidential, les
égouts du paradis Doc. De Jérôme
Jean-Luc Lemoine revient sur les grands
évènements de la semaine et décrypte
l’actualité média à sa manière.
23.10 Balance ton post ! Divertis-
Korkikian (2016). LIRE NOTRE ARTICLE.
23.25 Tracks. 0.10 30 ans de techno à Berlin.
Cyril Hanouna anime un talk-show... qui
ne parle pas que de médias !
10.15 6 Vu sur Terre, les aventurières. 10.50
6 Le bouquetin sauvage de Nubie. 11.45
6 La quotidienne. 13.05 6 Entrée libre.
13.40 6 Le magazine de la santé. 14.35
6 Allô docteurs. 15.10 6 Des trains pas
comme les autres. 15.45 6 Dangers dans
le ciel. 16.40 6 L’archipel des Bermudes.
17.30 6 C à dire ?! 17.45 6 C dans l’air.
19.00 6 C à vous. 20.00 6 C à vous, la
suite. 20.20 6 Entrée libre.
ment : «Les hottes de cuisine» ; «Une
maison à Bayeux» ; «Thé ou café».
22.20 Silence, ça pousse ! Magazine.
6.00 M6 Music. 7.00 M6 Kid. 8.50 M6
boutique. 10.00 Desperate Housewives.
Série. 12.45 Le 12.45. 13.30 Scènes de
ménages. Série. 13.40 Un si charmant
docteur. Téléfilm. Thriller (2017). 15.35
Un jeune boxeur aux antécédents violents
a découvert le cadavre d’un voisin dans
Présenté par Stéphane Marie, Carole son coffre. 21.55 L’esprit de Noël. INÉDIT.
22.50 Bull Rumeurs et préjugés. (SaiTolila. Voyage autour de l’eau. INÉDIT.
23.10 6 Expression directe. 23.15 6 C son 1, 9/23). 23.35 NCIS. Série. Légende
(1 et 2/2). À l’ancienne.
dans l’air. 0.25 6 C à vous.
N°2810
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
C’est que de la télé ! Divertissement. Présentation : Valérie Benaïm. 19.05 TPMP
People : première partie. Divertissement.
20.10 TPMP People. Divertissement. Présentation : Matthieu Delormeau.
sement. Présenté par Cyril Hanouna.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
COLLECTION CHRISTOPHEL/COLUMBIA PICTURES CORPORATION
TF1
10.25 6 Demain nous appartient. 11.00
6 Les feux de l’amour. 12.00 6 Les 12
coups de midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.55
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
V EN D R EDI 21 SEP T EM B R E
W9
9
59
21.00 Enquête d’action
Magazine. Présenté par Marie-Ange
Casalta. Gendarmes de campagne :
affaires sensibles en Sologne.
23.00 Enquête d’action Magazine.
Présenté par Marie-Ange Casalta.
Gendarmes de campagne : affaires
sensibles dans le Grand-Est.
0.00 Enquête d’action. Urgences de Nice :
le Samu en première ligne. - Police de
Nice : au secours des mineurs en danger.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
TMC
10 60
TFX
11 61
21
NRJ12
12 62
21.00 Mentalist ù
21.00 On a échangé nos mamans 20.55 Julie Lescaut
Le membre d’un réseau de lutte
antisectes, Gabriel Meadows, est
retrouvé mort dans son bureau.
Coralie qui mise tout sur la discipline et
Anna qui est très permissive vont
échanger leur famille.
22.45 On a échangé nos mamans
Série. Jeu de dupes. (Saison 4, 16
et 17/24). Avec Simon Baker.
21.45 Proposition douteuse.
22.40 Mentalist ù La marche forcée.
(Saison 4, 12/24). 23.30 La preuve par
la plume. (Saison 4, 13/24).
0.20 6 Londres, police judiciaire. Série.
FRANCE 4
14 63
Divertissement. Coralie vs Anna. INÉDIT.
Série. Écart de conduite. (Saison 16,
2/3). Avec Véronique Genest.
Un chauffeur de taxi est retrouvé
assassiné au lac des Clairières.
22.45 Julie Lescaut Le droit de tuer.
(Saison 15, 3/5).
Divertissement. Annick vs Élodie.
Dans la famille «Maman cool» il y a Julie Lesaut enquête sur le double meurtre
Annick, la maman, Thierry le beau-père d’une fille et de sa mère, Mélanie et Patricia Derhuns. 0.40 L’affaire du procureur.
et trois enfants.
0.40 6 Lucile vs Cinthia.
CSTAR
(Saison 16, 1/3).
17 64
GULLI
18 167
L20.30 Un caméraman
20.55 Il était une fois
21.00 Le Zap
20.55 La princesse au petit pois
Doc. de Franck Mazuet (2016).
Divertissement. Présenté par Faustine
Bollaert. 1975 avec Marianne James.
Invités : Marianne James. INÉDIT.
Divertissement. Présenté par John
Eledjam. «Le Zap» a collecté les perles
Conte allemand de Bodo Fürneisen (2010). 0h58. Avec Rike Kloster.
dans la Résistance ùù
Caméraman et opérateur clandestin de
la Résistance, Félix Forestier a filmé les
derniers jours de la guerre.
21.30 Débat. 22.00 Livres & vous...
23.00 C’est vous la France Série
doc. Michel Fournier : au nom des
territoires ruraux. 23.35 Flash Talk. 0.00
État de santé. 0.35 Les temps de la radio.
FRANCE Ô
19 65
En compagnie de Marianne James,
Faustine Bollaert évoquera notamment
les programmes jeunesse de l’époque.
22.25 Il était une fois Divertissement.
Présenté par F. Bollaert. 1999 avec Artus. Invité : Artus. 23.55 6 La saga Jack-
son, histoire d’une famille extraordinaire.
TF1 SERIES FILMS
20 66
20.55 L’outre-mer fait son Olympia 21.00 The Good Doctor
Concert. Présenté par Amanda Scott,
Jacob Desvarieux.
En direct de l’Olympia, des artistes
ultramarins confirmés et d’autres de la
génération montante.
22.55 Patrick Saint-Éloi, la légende
Reportage.
0.30 6 Le Balajuan. Jazzy funk. 1.20
6 Clair obscur. 2.15 6 Black Box Sessions.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
20.50 La Shoah en France :
le tournant de 1942
Doc. de François Pomès et Pauline
Legrand (2018). INÉDIT.
Du printemps 1941 à l’été 1942, 80 000
Juifs ont été déportés en France.
22.00 Quand Vichy espionnait les
Français Doc. D’Emilie Lançon (2018).
INÉDIT. 23.00 L’incroyable histoire du maquis des Glières.
TÉVA
54
Série. Pas à pas. (Saison 1, 7 et 8/22).
Avec Freddie Highmore, Antonia Thomas. Shaun doit s’occuper d’un jeune
patient atteint d’autisme, Liam. 21.40
Pomme de discorde.
22.35 The Good Doctor Ne tirez pas
sur l’oiseau moqueur. (Saison 1, 5/22).
Avec Freddie Highmore, Nicholas Gonzalez. 23.25 Initiatives. (Saison 1, 6/22).
CHÉRIE 25
25 69
L21.00 Les Simpson ùù
RMC STORY
23 68
20.55 Miss Fisher enquête !
Série. La malédiction des Simpson.
(Saison 9, 17/25). 21.20 La clé magique.
(Saison 9, 18/25). 21.45 Un Homer
à la mer. (Saison 9, 19/25). 22.15 La
phobie d’Homer. (Saison 8, 15/25).
L22.40 Les Simpson ùù Les frères
ennemis. (Saison 8, 16, 17 et 18/25).
23.05 À bas la baby-sitter ! 23.30 Homer, le baron de la bière.
POLAR +
41
Série. Le bal costumé. (Saison 1,
12/13). Avec Essie Davis, Nathan
Page, Hugo Johnstone-Burt.
À la veille d’un bal costumé pour les
fiançailles du cousin de Phryne, une
jeune fille est tuée.
22.00 Miss Fisher enquête ! La quatrième déesse. (Saison 1, 13/13).
23.00 6 Taxi Brooklyn. Série.
SÉRIE CLUB
43
20.50 Enquêtes réservées
Comédie dramatique française de
Joyce Buñuel (2009). 1h40. Avec
Pierre Mondy, Bruno Salomone.
Thriller français d’Arnaud Sélignac
(2010). 1h30. Avec Zabou Breitman, Catherine Jacob. Vera Cabral
Série. La belle endormie. (Saison 6,
5/6). Avec Jérôme Anger, Yvon Back.
Le jour où Félix est renvoyé de sa maison
de retraite, son fils est contraint de
l’emmener en vacances.
22.45 Nuages Téléfilm sentimental
travaille en psychiatrie d’urgence. Son
patron l’attend un soir devant sa porte.
22.35 Pistes noires. Invité : Richard Berry.
23.05 The Teach (Saison 2, 5 et 6/8).
français d’Alain Robillard (2008). 1h30.
Avec Bérénice Bejo.
Avec Maciej Stuhr, Katarzyna Dabrowska.
0.50 New York, police judiciaire. Série.
PARIS PREMIÈRE
55
Cette semaine, les 5 candidats en
compétition ne sont pas tous de parfaits Laurent Ruquier est entouré d’une bande
inconnus... Car parmi eux s’est glissée de joyeux drilles qu’il soumet à des
une célébrité : la pétillante Eve Angeli ! questions portant sur l’actualité.
80
22 67
21.00 Notre-Dame des barjots
Divertissement. Présenté par Laurent
Ruquier. INÉDIT.
PLANÈTE+
6TER
20.55 Le temps est à l’orage
20.50 Un dîner presque parfait 20.50 Les Grosses Têtes
Jeu. Spéciale Eve Angeli.
du Net et de la télévision pour offrir des Une jeune femme trempée des pieds à
séquences étonnantes.
la tête demande l’hospitalité aux portes
23.40 Enquête très spéciale Magazine. d’un château un soir d’orage.
Présenté par Nephael. INÉDIT.
22.05 Blanche-Neige et les sept
«Enquête très spéciale» propose nains Téléfilm allemand de Thomas
d’embarquer pour un pur moment de Freundner (2009). 1h00. Avec Laura
Berlin. 23.10 Oggy et les cafards. 23.25
détente au pays de l’érotisme.
0.15 Enquête très spéciale.
Zig et Sharko. 0.05 Oggy et les cafards.
USHUAIA TV
87
20.55 Le mystérieux volcan
du Moyen Âge
20.40 Empire animal
Doc. de Pascal Guérin (2017).
(2016). Migrer pour survivre. INÉDIT.
RTL9
56
L20.40 Space Cowboys ùù
Film de science-fiction américain de
Clint Eastwood (2000). 2h05. Avec
Clint Eastwood, Tommy Lee Jones.
Les cartes Vermeil en
orbite.
HISTOIRE
88
Suite au vol d’un dossier compromettant,
Catherine est en danger.
21.45 Morte saison. (Saison 6, 6/6).
22.45 Jules. (Saison 4, 8/8).
23.40 Supernatural La sainte mélodie.
(Saison 9, 9/23). Avec Jared Padalecki.
0.35 Union sacrée. (Saison 9, 10/23).
TV5 MONDE
71
21.00 Les 20 ans du «Plus grand
cabaret du monde»
Divertissement. Présenté par Patrick
Sébastien. À l’occasion des vingt ans du
«Plus grand cabaret du monde», l’animateur propose une émission exceptionnelle.
MEZZO
179
L20.00 Christian Arming
20.40 Nadar, le premier
Doc. de Bob Daly et Craig Ferguson des photographes
et l’Orchestre Royal
Philharmonique de Liège :
Pendant plus de trente ans, des Il y a des endroits très spéciaux où les Félix Nadar (1820-1910) fut le premier Strauss, Walton, Rachmaninov
Doc. (2017).
scientifiques ont cherché à identifier un animaux se réunissent pour se nourrir, grand photographe portraitiste de Concert.
22.00 Dracula Concert.
mystérieux volcan.
s’abriter, se reproduire ou mourir.
l’histoire.
L’ÉQUIPE
21 137
CANAL+ SPORT
11
EUROSPORT 1
121
BEIN SPORTS 1
131
20.30 Volley-ball : Championnat L20.40 Football : Ligue 1
20.00 Tennis : Tournoi ATP de Metz 19.55 Football : Ligue 2
du monde
«Monaco/Nîmes». 6e journée. Au stade Quarts de Finale. DIRECT.
8e journée, multiplex. DIRECT.
Commentaires : Xavier Richefort,
Guillaume Degoulet. 2e tour. DIRECT.
22.35 L’Équipe du soir Magazine.
Présenté par Olivier Ménard.
N°2810
Louis-II, à Monaco. DIRECT.
22.45 Late Football Club Magazine.
Présenté par Éric Besnard, Gauthier
Kuntzmann. 23.45 Fight+.
22.00 Eurosport 2 News.
22.00 Ça se passe sur beIN Sports.
22.05 Equitation : Jeux équestres 22.30 Vendredi Ligue 1 Magazine.
mondiaux Épreuve de saut. À Tryon, Présenté par Florian Genton, Luis Feren Caroline du Nord (États-Unis). DIRECT. nandez. 23.45 This Is Paris.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
V EN D R EDI 21 SEP T EM B R E
22
CANAL+ CINÉMA
10
L20.50 Un héros très discretùùù
Comédie dramatique française de
Jacques Audiard (1995). 1h40. Avec
Mathieu Kassovitz. À l’issue de la Se-
conde Guerre mondiale, un jeune homme
sans histoire s’invente un passé héroïque.
Un traité de l’imposture
signé Jacques Audiard.
L22.30 Le cercle Magazine. Présenté
par Augustin Trapenard.
23.25 6 Happy End. Drame (2017). 1.10
Le jeune Karl Marx. Biographie (2017). VM.
CINÉ+ ÉMOTION
22
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
L20.50 Gomorra ùùù
Série. L’ange de Forcella. (Saison 3,
9 et 10/12). Avec Marco D’Amore.
Le Sorcier accepte le principe de rendre
le quartier de Forcella à Enzo pour éviter
une guerre.
21.35 La reine de Secondigliano.
22.15 Programme non communiqué.
L23.10 Babylon Berlin ùù (Saison 1,
7 et 8/8). Avec Volker Bruch, Liv Lisa Fries.
0.45 Ice. Série. 2.25 Snowfall. Série. Aftermath. 3.05 Habillé(e)s pour l’hiver.
CINÉ+ CLUB
Comédie sentimentale américano-britannique de Adam Shankman (2001).
VM. 1h35. Avec Jennifer Lopez.
Drame français de Giuliano Montaldo
(1987). 1h40. Avec Philippe Noiret,
Rupert Everett, Valeria Golino.
Un ratage trop parfait.
22.25 Le journal de Bridget Jones ù
À la fin des années 1930 en Italie, un
médecin quinquagénaire tombe sous le
charme d’un étudiant.
L22.30 C’est le bouquet ! ùù Co-
Comédie française d’Eric Capitaine (2016).
OCS MAX
26
L20.40 Sils Maria ùùù
Drame franco-belge d’Olivier Assayas
(2014). VM. 2h03. Avec Juliette Binoche, Kristen Stewart.
médie de mœurs française de Jeanne
Labrune (2002). 1h39. Avec Sandrine
Kiberlain. 0.05 Pole Dance. Téléfilm érotique (2013). 1.30 Egon Schiele (2016). VO.
OCS CITY
Mottola (2009). VM. 1h42. Avec Jesse
Eisenberg. 0.30 Story Movies. 0.45 Blade
Runner 2049. Science-fiction (2017). VM.
Film d’action américain de John Singleton (2003). VM. 1h45. Avec Paul
Walker, Tyrese Gibson, Eva Mendes.
Un chef électricien doit effectuer une
mission périlleuse sur une plate-forme
pétrolière.
L22.30 La maison des ombres ùù
Un ancien policier rempile pour tenter
de mettre fin aux agissements d’un
puissant homme d’affaires.
22.30 Safe @ Thriller américain de Boaz
(2016). VM. Avec Elisabeth Röhm.
0.00 La fille inconnue. Drame (2016).
Horreur britannique de Nick Murphy
(2011). VM. 1h43. Avec Rebecca Hall,
Dominic West. 0.15 Blood Father. Action
25
L20.45 Le tatoué ùù
TCM CINÉMA
31
Film à suspense américain de John
Badham (1983). 1h48. Avec Matthew Broderick, Dabney Coleman.
die dramatique américaine de Charlie
Chaplin (1940), NB. VM. 2h07. Avec
Charlie Chaplin, Jack Oakie. 0.15 Les
de James Cameron (1989). 2h45. Avec
Ed Harris, Mary Elizabeth Mastrantonio.
1.30 Under Pressure: Making ‘The Abyss’.
Croyant avoir piraté un nouveau jeu
neur d’art veut acquérir le tatouage que vidéo, un lycéen manque de déclencher
porte un ancien légionnaire.
une guerre atomique.
L22.10 Le dictateur ùùù Comé- L22.40 Abyssùù Fantastique américain
feux de la rampe. Drame (1952, NB). VM. Documentaire de Ed W. Marsh (1993).
28
OCS GEANTS
29
L20.40 La canonnière
20.40 Frères ennemis
Téléfilm de guerre de Elmo Nüganen (2014). VM. 1h40. Avec Marko
Leht. En 1944, un Estonien engagé dans
du Yang-Tsé ùù
Film de guerre américain de Robert
Wise (1966). VM. 2h50. Avec Steve
McQueen, Richard Attenborough.
23.35 Story classique.
l’armée soviétique tombe sur un compatriote enrôlé de force dans la Wehrmacht.
22.20 L’aube rouge Action américain L23.50 Les dents de la mer ùùù
de John Milius (1984). VM. 1h50. Avec
C. Thomas Howell. Six jeunes Américains
Horreur américain de Steven Spielberg
(1975). VM. 1h59. Avec Roy Scheider.
Finis les bains de minuit
du Colorado se transforment en guéril(et les baignades tout court).
leros contre l’envahisseur soviétique.
Réflexion faite
CHRONIQUE
par Jean-Claude Guillebaud
LE DIPLODOCUS MÉDIATIQUE
Au sujet de la ritournelle des éditos et commentaires trop
conformes, trop politiquement corrects, posons comme postulat
la bonne foi des intéressés. Rien n’autorise à croire que tous ces
confrères (tous ?) soient aveuglés par leurs préjugés, soumis servilement à l’air du temps. Allons même jusqu’à oublier quelques
ménages compromettants, connivences croisées et tout le toutim.
Partons du principe (vraisemblable) que prévaut malgré tout chez
ces « manipulateurs de symboles » médiatiques un minimum de
probité intellectuelle. Le terrain ainsi déblayé de quelques soupçons
parasites, l’esprit critique s’en trouve stimulé. Pourquoi ? Parce qu’il
s’agit alors de rechercher ailleurs que dans on ne sait quelle malignité l’explication de tant d’erreurs, myopies, rabâchages infinis qui
agacent l’oreille. Des « lois » structurelles jouent sûrement quelque
part – y compris à l’insu des intéressés – et contribuent à bétonner
cette curiosité ontologique qu’est le conformisme médiatique. S’ils
disent tous à peu près la même chose, il doit bien y avoir quelques
explications globales fondées non point sur l’insuffisance de chacun
mais sur un système qui les englobe tous. Suggérons deux pistes que
l’on pourrait ainsi désigner : l’effet vache folle et l’effet diplodocus.
Le premier est une conséquence perverse de l’anthropophagie.
Voilà plusieurs décennies, bien avant les histoires de vaches britanniques, des ethnologues avaient mis en évidence une affection
étrange – la maladie de kuru – frappant certaines tribus cannibales. Troublant symbole... Une loi biologique encore mal élucidée
N°2810
Halte au terrorisme rétinien.
20.45 War Games
Série. Coke et tequila. (Saison 7, 7,
8, 9 et 10/10). Avec A. Grenier. INÉDIT.
21.05 Sniffette et gang bang. INÉDIT. 21.30
Porno dans un restaurant italien. INÉDIT.
21.55 Pétage de plomb. INÉDIT.
de Rémy Belvaux, Benoît Poelvoorde,
André Bonzel (1992), NB. 1h35. Avec
Benoît Poelvoorde. 0.25 The Deuce. Série.
Yakin (2012). VM. 1h34. Avec Jason
Statham, Catherine Chan.
Comédie franco-italienne de Denys
de La Patellière (1968). 1h30. Avec
Jean Gabin, Louis de Funès, Dominique Davray. Un richissime collection-
20.40 Entourage
Une brillante réflexion
sur les fragilités du métier d’actrice.
22.40 Adventureland : un job d’été L22.45 C’est arrivé près de chez
à éviter Comédie dramatique de Greg vous ùù Comédie dramatique belge
21
Drame américain de Peter Berg
(2016). VM. 1h47. Avec Mark Wahlberg, Kurt Russell, Gina Rodriguez.
OCS CHOC
27
CINÉ+ FRISSON
20.45 Fast and Furious 2
CINÉ+ CLASSIC
24
20.45 Un mariage trop parfait @ 20.45 Les lunettes d’or
Comédie sentimentale britannique de
Sharon Maguire (2001). VM. 1h35. Avec
Renée Zellweger, Hugh Grant.
0.00 The Tourist. Thriller (2010). VM. Avec
Angelina Jolie. 1.40 Rupture pour tous.
20
20.45 Deepwater
voudrait qu’il soit dangereux pour une espèce animale de se manger
elle-même. Or c’est bien ce que font, avec assiduité, les meilleurs de
nos éditorialistes qui s’informent principalement en... lisant les journaux ! C’est-à-dire en s’entre-dévorant. Je te lis, tu me lis, je t’écoute,
tu m’écoutes. Le système médiatique se retrouve à peu près clos sur
lui-même ; incarcéré – avec la classe politique – dans un jeu de miroir
vertigineux ; assez peu réceptif aux signaux venus de la société
réelle. Ce cannibalisme effréné explique la propagation foudroyante
– et affreusement durable – des cinq ou six préjugés basiques et
variables selon les époques qui constituent ce qu’il est convenu d’appeler l’air du temps. Voué au recopiage inlassable et au mimétisme
inconscient, le système médiatique n’en finit pas de se dupliquer
jusqu’à perdre contact avec le réel. Il est donc guetté, en permanence,
par une pathologie très comparable à la maladie de la vache folle.
Quant à l’effet diplodocus, il est simple à comprendre : chez
les sauriens, l’influx nerveux mettait fort longtemps à atteindre le
cerveau après avoir dû cheminer sur vingt ou trente mètres entre
le bout de la queue et le lobe frontal. D’où la faible efficacité des
réactions. Pour les mêmes raisons, le grand « corps médiatique »,
empêtré lui aussi dans ses paresses psychiques, n’intègre qu’avec
retard les concepts un peu neufs venus du dehors. Additionnez donc
les deux syndromes décrits ici et concluez vous-même : la crise des
médias, c’est une maladie du diplodocus fou. Nous voilà bien ! ■
Retrouvez l’intégralité de la chronique de Jean-Claude Guillebaud sur teleobs.com
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
.com
Suivez toute l’actualité
TV
programmes TV, people, audiences…
Suivez toute l’actualité TV
avec Teleobs.com
et vos séries préférées
24 heures sur 24, 7 jours sur 7,
où que vous soyez !
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
0
Размер файла
28 980 Кб
Теги
L'Obs, journal
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа