close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

L'Obs_-_20_09_2018_-_26_09_2018

код для вставкиСкачать
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Cahier numéro un de l’édition n° 2811 du 20 au 26 septembre 2018
LESSECRETS
NOIRS SECRETS
LES NOIRS
DUL’ÉGLISE
PSY DE L’ÉGLISE
P. 58
DU PSY DE
LA FRANCE RACONTÉE PAR SES IMMIGRÉS
P. 64
AVEC
ALG.410DA,ALL.5,60€,AND.5,10€AUT.5,60€,BELG.5,00€,CAN.8,10$CAN,ESP.5,20€,GB4,60£,GR.5,30€,GUAD.5,00€,GUY.5,00€,IT.5,00€,LUX.5,20€, MAR.43DH,MART.5,00€,PAYS-BAS5,30€,PORT.CONT.5,30€,RÉU.5,00€, STMARTIN5,00€,SUI.6,80CHF, TOM900XPF;TUNISIE5,50DT, ZONECFA3600
’:HIKMMC=]UYZU\:?m@s@b@b@a";
ANDREW BIRKIN
P. 24
M 02228 - 2811 - F: 4,50 E
BIRKIN
BIRKIN
INTIME
INTIME
Exclusif
Les extraits de
son Journal
P. 24
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Photo Michel Gibert, non contractuelle.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
« Cette collection est un hommage à l’aventurier que nous avons tous un peu rêvé d’être.
Le voyage est une expérience qui nous transforme et je voulais que chaque pièce évoque
cette sensation d’avoir rapporté un trésor d’un pays lointain. »
French : français
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
La Parisienne, table de repas. Opérette, chaises.
Wonder, buffet. Mariposa, suspensions.
Moucharabieh, tapis.
French Art de Vivre
design Marcel Wanders
www.roche-bobois.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Fondateurs : Jean Daniel, Claude Perdriel
10-12, place de la Bourse, 75081 Paris Cedex 02
Téléphone Standard : 01.44.88.34.34
Pour joindre par téléphone votre correspondant, il sufft de composer 01.44.88
puis les quatre chiffres qui fgurent entre parenthèses à la suite de son nom.
Pour adresser un e-mail à votre correspondant, il sufft de taper l’initiale de son
prénom puis son nom suivi de @nouvelobs.com ou @regieobs.com
DIRECTION
Conseil de surveillance : Christian Blanckaert (président), Juan Luis Cebrian,
Jean Daniel, Louis Dreyfus (vice-président), Louis Gautier, Ursula Gauthier,
Jacques-Antoine Granjon, Xavier Niel, Claude Perdriel, Matthieu Pigasse
Directoire : Grégoire de Vaissière (président),
Dominique Nora (directrice de l’Obs, directrice des rédactions)
RÉDACTION
Fondateur, Editorialiste : Jean Daniel.
Directrice : Dominique Nora.
Directeur adjoint : Pascal Riché (34.35).
Rédacteurs en chef : Sylvain Courage (40.16), Géraldine Mailles ( Édition :
37.80), François Sionneau ( Numérique :34.22), Natacha Tatu (35.73).
Directeur de la création et directeur artistique : Serge Ricco (35.43).
Assistantes de rédaction : Catherine Rode (34.26), Catherine Coimet (34.17),
Stéphanie Terreau (Planning : 36.60).
.
Chroniqueurs : Delfeil de Ton (35.26), Daniel Cohen,
Nicolas Colin, Pierre Haski, Claire Nouvian (34.26).
Dessinateurs : Riad Sattouf, Wiaz (34;26).
France : Maël Thierry (37.35), Julien Martin (chef adj 35.20),
Cécile Amar (37.66), Emmanuelle Anizon (34.52), Cécile Deffontaines (36.56),
Rémy Dodet (34.16), Marie Guichoux (40.39), Paul Laubacher (35.89),
Alexandre Le Drollec (37.77), Serge Raffy (40.20).
Dissensus : Carole Barjon (34.64),
Rémi Noyon (34.74), Timothée Vilars (35.32).
Etranger : Sara Daniel (35.14), Sarah Halifa-Legrand ( chef adj. 36.02),
Doan Bui (35.82), Sarah Diffalah (36.31), Nathalie Funès (35.75),
Ursula Gauthier (35.35), Vincent Jauvert (35.81),
Céline Lussato (37.94), Jean-Baptiste Naudet (40.68).
Correspondants : Philippe Boulet Gercourt (New York),
Marcelle Padovani (Rome). Economie : Claude Soula (34.57), Charlotte Cieslinski (40.35),
Sophie Fay (36.46), Clément Lacombe (35.48),
Baptiste Legrand (40.69), Thierry Noisette (35.10).
Affaires : Caroline Michel-Aguirre (35.30),
Violette Lazard (chef adj. 35.22), Matthieu Aron (34.01), Lucas Burel (36.27),
Mathieu Delahousse (34.33 ), David Le Bailly (40.88),
Vincent Monnier (35.97), Céline Rastello (36.08), Elsa Vigoureux (34.69). Société / Rue 89 : Morgane Bertrand (36.05), Arnaud Gonzague (34.60),
Nolwenn Le Blevennec (chef adj. 35.86), Louise Auvitu (35.27),
Sébastien Billard (40.81), Emilie Brouze (34.49), Renée Greusard (36.09),
Barbara Krief (36.23), Elodie Lepage (37.15),
Gurvan Le Guellec (35.61), Bérénice Rocfort-Giovanni (37.07),
Henri Rouillier (35.23), Marie Vaton (36.71).
Idées : François Armanet (40.11), Eric Aeschimann (chef adj. 34.67),
Marie Lemonnier (chef adj. 37.25), Xavier de La Porte ( 34.24),
Véronique Radier (37.36), François Reynaert (35.90). Culture : Jérôme Garcin (3513),
Grégoire Leménager (chef adj. 35.98), David Caviglioli (35.24),
Anne Crignon (37.89), Sophie Delassein (36.17), François Forestier (34.71),
Bernard Géniès (35.87), Didier Jacob (35.13), Jacques Nerson (35.13),
Elisabeth Philippe (34.95) Fabrice Pliskin (35.29), Nicolas Schaller (34.45),
Amandine Schmitt (36.22).
Assistante : Véronique Cassarin-Grand (34.71).
Suppléments et régionaux : Nathalie Bensahel (34.87).
Tendances : Arnaud Sagnard (36.95), Boris Manenti (chef adj. 36.01),
Corinne Bouchouchi (34.99), Christel Brion (35.46),
Claire Fleury (34.58), Yasmine Kayser (40.57),
Dorane Vignando (40.71). Assistante : Magali Moulinet (36.63).
Médias / TéléObs : Sophie Grassin (37.70), Nebia Bendjebbour (35.44),
Véronique Groussard ( 35.95), Guillaume Loison (36.14),
Hélène Riffaudeau (37.92), Anne Sogno (36.74).
Assistante : Marie-Laure Michelon (35.60).
Internet : Laura Thouny (chef adj. 34.08), Renaud Février (34.42),
Guillaume Stoll (36.62)
Pôle visuel : Mélody Locard (35.72), Cyril Bonnet (36.18),
Julien Bouisset(34.82),Emmanuelle Hirschauer (35.58),
Louis Morice (34.23), Jade Raoulx (37.18)
Édition web : Moé Angeleri (37.72), Emmanuelle Bonneau (37.73),
Véronique Macon (40.03)
Nouvelles Écritures : Audrey Cerdan (34.74), Agathe Ranc (35.25). Maquette : Xavier Lucas (DA adj. : 37.83), Yan Guillemette (37.31),
Carole Mullot (40.28), Elisabeth Rascol (34.46), Jean-Michel Robinet (37.74),
Caroline Tatard (35.37), Mehdi Benyezzar (infographie : 35.78).
Réalisation : Véronique Belluz (37.50),
Miloud Bentebria (36.84), Jean-Luc Chyzy (36.83).
Secrétariat de rédaction-révision : Marie-Lou Morin (chef d’édition : 37.28),
Pauline Chopin (40.55), Marie-Hélène Clavel-Catteau (34.20),
Pascale Fiori (40.34), Marina Hammoutène (40.70), Christine Mordret (40.23),
Laurent Morvan (34.47), Sylvie Raymond (40.51), Isabelle Trévinal (36.57).
Photo : Véronique Rautenberg (36.04), Sylvie Duyck (1re rédac. photo : 40.93),
Miloud Bentebria (36.84), Frantz Hoez (35.18), Nathalie Lourdez (36.94),
Vincent Migeat (34.43), Camille Simon (34.41). Documentation : Florence Malleron (40.86), Gaëlle Noujaim (35.45),
Lise Tiano (35.04).
ADMINISTRATION
Directeur général : Grégoire de Vaissière.
Secrétaire générale : Cécile Boucher.
Service RH : Morgane Bak (responsable des ressources humaines : 36.64), Jessica Dubois (36.11).
Relations extérieures : Marie Riber (35.64).
Numérique : Emmanuel Babin (directeur : 36.80), Adrien Briand (37.32)
Ide Parenty (36.52), Olivier Theureaux (37.06).
Ventes : Sabine Gude (01.57.28.32.79), Emily Nautin-Dulieu (01.57.28.33.17).
Modifcation Réassorts : 08 05 05 01 47
Abonnements : Dominique Chasseré (directrice 34.06),
Mariette Chassel (35.02), Marina Lesschaeve (40.73), Sophie Mariez (35.34).
Service Abonnements : 01.40.26.86.13
Fabrication : Xavier Loth ( directeur 36.40).
Contrôle de gestion : Delphine Pintaud (35.56) Comptabilité : Blandine Leostic (directrice : 40.77),
Lydie Bruni (36.99), Dimitri Gerce (36.41),
Nicole Mahé (40.10), Sinat Tin (34.94).
Services généraux : Nathalie Boulade (34.02).
Service informatique : Thierry Sellem (responsable réseaux
et système d’info : 37.45), Paul Laleu (35.71).
RÉGIE
Régie Obs, 80, boulevard Auguste-Blanqui, 75013 Paris. Standard : 01-57-28-20-00
Présidente : Laurence Bonicalzi Bridier.
Assistante : Tania Sauvage (39.97).
Directeur délégué : David Eskenazy (38.63).
Assistante : Carole Fraschini (38.68).
Directeur délégué activités digitales, et opérations spéciales :
Vincent Salini (37.00).
Directeur Commercial International et Régional : Richard Caron (39.58). Publicité littéraire : Régine Remmache (30.94).
Immobilier : Yves Le Grix (01.44.88.36.29).
Numéros d’enregistrement à la commission paritaire : 0115 C 85929 (édition métropolitaine) Diffusion : Presstalis
Directeur de la publication : Grégoire de Vaissière.
RELATIONS ABONNÉS : 01.40.26.86.13.
L’OPINION
Gare à
l’ubérisation
de la culture !
Par D O M I N I Q U E N O R A
E
n France, un livre édité
par Amazon est en lice
pour le prix Renaudot ;
en Italie, la Mostra de
Venise vient d’attribuer
le lion d’or à un flm
Netfix. Deux événements qui soulèvent
les hauts cris des professionnels français.
Deux signaux avancés d’un véritable tsunami : l’irrésistible ofensive des géants
américains du numérique sur l’industrie
culturelle française et européenne.
Bien sûr, côté créateurs, les situations
ne sont pas exactement les mêmes : c’est
parce que le roman « Bande de Français »
de Marco Koskas a été refusé par les éditeurs traditionnels qu’il a été contraint à
l’autoédition de ce texte relatant la vie
d’immigrés de fraîche date en Israël. Tandis qu’Alfonso Cuarón (« Gravity »), lui, a
choisi de vendre à Netfix les droits mondiaux de son « Roma », chronique d’une
année tumultueuse dans la vie d’une
famille de la classe moyenne à Mexico au
début des années 1970.
Reste que, dans les deux cas, on assiste
à une forme d’« ubérisation » de nos industries culturelles par des plateformes américaines aux poches très profondes, centrées sur les désirs du public. Netfix
comme Amazon ouvrent de dangereuses
brèches dans les digues patiemment élaborées pour protéger notre « exception
culturelle ». Shocking ! L’Association française des Cinémas d’Art et d’Essai déplore
que « Roma », qui ne sortira a priori pas en
salles, soit primé dans l’un des plus grands
festivals du monde. Après le scandale provoqué en 2017 par la sélection d’« Okja »,
produit par Netfix, le Festival de Cannes
a cette année boycotté les flms de la plateforme. Mais pour combien de temps ?
Quant à « Bande de Français », il n’est
pas prévu qu’il soit disponible en librai-
ries, sauf à ce que le libraire le commande
lui-même à son ennemi juré... Amazon.
D’où les protestations indignées d’une
libraire, qui accuse le jury du Renaudot
« d’ouvrir la porte à la bête » ! Et la réaction
outrée du Syndicat de la Librairie française, qui afrme que cette présélection
« donne un signal inquiétant pour l’avenir
de la création et de la difusion du livre ».
Problème, ce débat ne tient pas du duel
de western : méchants marchands de
soupe américains contre héros français de
la haute culture… Comme l’a souligné à
juste titre Cameron Bailey, directeur du
Festival international du Film de Toronto,
Netfix, Amazon et Hulu « soutiennent
certains des meilleurs talents de nos jours ».
Surtout, nos écosystèmes culturels sont
d’autant plus vulnérables qu’ils n’ont pas
su anticiper les nouveaux modes de
consommation numérique plébiscités par
les usagers. De la même façon que les
combats d’arrière-garde de nos compagnies de taxis ont ouvert un boulevard à
Uber. La patronne de France Télévisions,
Delphine Ernotte, l’a bien compris, qui
souhaite arrêter de vendre ses séries à
Netfix pour les distribuer sur le projet de
plateforme made in France Salto.
Résister aux « divisions yankees » pour
défendre la souveraineté culturelle européenne suppose une puissante régulation
fscale et réglementaire. Ce qui a peutêtre commencé, avec le récent vote de la
directive sur les droits d’auteur au Parlement de Strasbourg. Mais aussi – et surtout – une modernisation accélérée de
nos vieux modèles économiques. Est-il
vraiment sérieux de distribuer chaque
année en France 500 millions de livres
papier, pour en pilonner 100 millions ? Ou
d’imposer au public d’attendre trois ans
après sa sortie en salles pour voir un flm
via une plateforme numérique ? D. N.
8, rue Jean Antoine de Baïf, CS51402, 75647 Paris cedex 13.
✎ STÉPHANE MANEL
L’OBS/N°2811-20/09/2018
7
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LA
LE TROU D’AIR DE MACRON
Par
DA N I E L COH E N
Directeur du département d’économie de l’Ecole normale supérieure
L
’afaire Benalla, la démission
de Hulot, les hésitations sur le
prélèvement à la source ont impacté
la popularité de Macron, soudain privé
de sa posture jupitérienne. Il existe
toutefois une cause plus directe au désamour des Français pour le président : le pouvoir d’achat
des ménages est en berne.
Selon l’Insee, il a baissé au début de l’année, la consommation restant atone au cours du premier semestre.
Alors que l’année 2017 avait fait espérer un rebond franc
et massif de la croissance, le rythme s’est brutalement
ralenti. Le PIB n’a crû que de 0,2% par trimestre au
début de l’année, contre 0,7% à chacun des deux derniers
trimestres de 2017. La Banque de France prévoit un
retour à un niveau intermédiaire dans la deuxième moitié de l’année, à 0,4% de croissance par trimestre, mais
le rythme des créations d’emploi pour 2018 devrait être
deux fois moindre que celui de l’année précédente,
réduisant aussi la baisse du chômage.
Pour l’essentiel, ce ralentissement est indépendant de
la politique menée et doit surtout à l’infation du prix
des matières premières, même si les taxes sur le tabac et
les carburants ont aussi joué leur rôle. La zone euro
connaît d’ailleurs la même décélération. Mais les lois de
la politique sont inexorables : les gouvernements s’attribuent les bonnes nouvelles quand tout va bien, et sont
tenus pour responsables des mauvaises quand ça va mal,
même quand ils n’y sont pour rien, dans l’un ou l’autre
cas. Cela ne veut évidemment pas dire qu’ils ne sont que
spectateurs de la vie économique. De mauvaises politiques peuvent briser le potentiel d’une économie, à
l’image de la purge budgétaire menée en Europe à partir
de 2011. Des politiques de relance peuvent, elles aussi,
8
L’OBS/N°2811-20/09/2018
être fautives, comme celle menée par Trump
aujourd’hui, qui creuse les défcits sans nécessité macroéconomique, et qui se paiera cher lorsque
les cartouches budgétaires auront été épuisées et que le
cycle se retournera. Les gouvernements peuvent aussi,
bien sûr, prendre de bonnes décisions au bon moment,
mais c’est dans la durée que l’on peut savoir si tel a bien
été le cas. A court terme, ils subissent bien davantage les
aléas d’une conjoncture qui leur échappe.
Il y a toutefois, dans le cas de Macron, une situation
spécifque qui le met en danger quand la croissance
ralentit. En multipliant les transferts de richesse, entre
les retraités et les actifs, entre les fonctionnaires et le
secteur privé, entre les détenteurs de capital et les salariés, il divise la société en autant de contents et mécontents, à rebours du discours général qu’il veut donner
d’une société réconciliée avec elle-même (et que la
réforme des retraites, par exemple, est censée incarner
en unifant les statuts). Une croissance forte du pouvoir
d’achat lui est indispensable pour donner le sentiment
que ces mesures tirent tout le monde vers le haut. Privé
de celle-ci, le monde qu’il a créé se transforme en un jeu
à somme nulle entre diférents ayants droit, où l’on déshabille l’un pour habiller l’autre, et qui fnit par efacer
la fgure jupitérienne qu’il a présentée.
D. C.
EN MULTIPLIANT LES TRANSFERTS
DE RICHESSE, EMMANUEL MACRON DIVISE
LA SOCIÉTÉ, À REBOURS DU DISCOURS
GÉNÉRAL QU’IL VEUT DONNER D’UNE SOCIÉTÉ
RÉCONCILIÉE AVEC ELLE-MÊME.
✎ STÉPHANE MANEL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
rien à fêter,
juste à savourer.
M&C SAATCHI.GAD - RCS PARIS 481 915 585
LE CHAMPAGNE
Réservé à toutes les occasions
LES VIGNERONS DE CHAMPAGNE
L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
NOUVEAU
PEUGEOT RIFTER
L’AVENTURE, COMME D’HABITUDE
À PARTIR DE
199 /MOIS
€
(1)
APRÈS UN 1ER LOYER DE 2 700 €
ENTRETIEN OFFERT
PEUGEOT i-Cockpit ®
ADVANCED GRIP CONTROL (2)
MODULARITÉ JUSQU’À 7 PLACES (2)
(1) En location longue durée sur 37 mois et pour 30 000 km. Exemple pour la location longue durée (LLD) d’un nouveau PEUGEOT RIFTER Standard Active PureTech 110 S&S BVM6 neuf,
hors options, incluant l’entretien et l’assistance offerts pendant 37 mois. Montants exprimés TTC et hors prestations facultatives. Modèle présenté : nouveau PEUGEOT RIFTER Standard
GT Line BlueHDi 100 BVM5, options peinture métallisée et toit Zénith : 265 €/mois après un 1er loyer de 3 500 €. Offre valable jusqu’au 31/12/2018, réservée aux personnes physiques
pour un usage privé pour toute LLD d’un nouveau PEUGEOT RIFTER neuf dans le réseau PEUGEOT participant, sous réserve d’acceptation du dossier par CREDIPAR, loueur et SA au
capital de 138 517 008 €, RCS Nanterre n° 317 425 981, ORIAS 07004921 (www.orias.fr) – 9, rue Henri-Barbusse, 92230 Gennevilliers. Offre non valable pour les véhicules au prix
PEUGEOT Webstore. Le CPS Pack Entretien peut être souscrit indépendamment de toute LLD aux conditions disponibles dans le réseau PEUGEOT participant. (2) De série, en option ou
indisponible selon les versions.
Consommation mixte (en l/100 km) : de 4,3 à 5,3. Émissions de CO2 (en g/km) : de 112 à 121.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SOMMAIRE
N° 28 11 - DU 20 SEP T EMBRE AU 26 SEP T EMBRE 20 18
En couverture
24
BIRKIN INTIME
Cahier numéro un de l’édition n° 2811 du 20 au 26 septembre 2018
LESSECRETS
NOIRS SECRETS
LES NOIRS
DUL’ÉGLISE
PSY DE L’ÉGLISE
P. 58
DU PSY DE
LA FRANCE RACONTÉE PAR SES IMMIGRÉS
BIRKIN
BIRKIN
INTIME
INTIME
P. 64
AVEC
Pour la premi•re fois de sa vie, Jane Birkin
se découvre, ˆ nu, ˆ cru, dans un Journal
bouleversant o• le couple irradiant quÕelle a
formé avec Serge Gainsbourg occupe la plus
grande place. Extraits exclusifs, quinze jours
avant parution
Exclusif
Les extraits de
son Journal
P. 24
P. 24
Photo
hoto de couverture : Serge Gainsbourg et Jane Birkin, en 1969
hot
à Cannes lors du Festival, par Andrew Birkin, frère de Jane.
A voir aussi : « Jane et Serge, album de famille », une exposition
des photographies d’Andrew Birkin au Musée des Beaux-Arts
dee CCalais jusqu’au 4 novembre.
ANDREW BIRKIN
Grands formats
42
Débats
77
Culture
85
Tendances
112
Origine du papier : Allemagne. Taux de fibres recyclées : 0%.
Ce magazine est imprimé chez Newsprint, certifié PEFC.
Eutrophisation : PTot = 0.005 kg/tonne de papier.
✎ ILLUSTRATION : YANN KEBBI POUR “L’OBS”
42
48
52
58
64
70
77
Pouvoir L’Elysée en mode start-up
Communication Le Schiappa circus
Document Maurice Audin, la fin d’un mensonge
Abus sexuels Les noirs secrets du psy de l’Eglise
Immigration « Histoires d’une nation », une série
documentaire sur France 2 en partenariat avec « l’Obs »
Populisme Andrej Babiš, le Trump tchèque
81
Philosophie Que dissimule le libéralisme ? Entretien
avec Jean-Claude Michéa
Mythe Les sorcières sont de retour !
84
Les lundis de Delfeil de Ton. Les mots croisés
85
Cinéma Pierre Schoeller fait sa Révolution
dans « Un peuple et son roi »
Rap Nicki Minaj, la méchante reine
Littérature Adrien Bosc publie « Capitaine »
Roman Michael Imperioli, des « Soprano » à l’écriture
L’humeur de Jérôme Garcin
Le cahier critique Cinéma, livres, musique, expos,
théâtre… Notre sélection
90
92
94
95
96
112
113
114
118
121
On en parle Le Brach de Starck débarque dans le 16e
La mode pour tous par Sophie Fontanel
Pourquoi lui ? Le calligraphe Nicolas Ouchenir
Phénomène Les restaurateurs contre les poseurs de lapins
Aller simple Fonscolombe ou la vie de château
122
Les cahiers d’Esther par Riad Sattouf
La publication comporte 124 pages. Pour les abonnés, un cahier « Télé Obs » de 24 pages est joint. Chiffre de tirage : 264 876 exemplaires. Imprimerie NEWSPRINT et MAURY. Directrice du journal, directrice de la rédaction : Dominique Nora. Président du directoire,
directeur de la publication : Grégoire de Vaissière. Numéro CPPAP : 0120 C 85929. Numéro I.S.S.N : 2416-8793. N° d’impression : 201809.1003. Dépôt légal : à parution. Abonnements : France (un an) : 160 €. Etudiants : 109 €. Etranger et entreprises : nous consulter.
Relations abonnés , 8 rue Jean-Antoine de Baïf CS 51402, 75647 Paris cedex 13 – Tél : 01-40-26-86-13 / abonnements@nouvelobs.com. L’Obs (ISSN 2416-8793) is published weekly by Le Nouvel Observateur and distributed in the USA by UKP Worldwide, 3390 Rand
Road, South Plainfield, NJ 07080. Periodicals postage paid at Rahway, NJ. and additional mailingd offices.POSTMASTER : Send address changes to L’Obs, (Publisher) C/O 3390 Rand Road, South Plainfield NJ 07080.
ANDREW BIRKIN - CHRISTOPHE PETIT TESSON/AFP - JÉRÔME PRÉBOIS - HÔTEL BRACH
11
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Imaginez le confort
RCS Pau 351 150 859 - photos Vol de nuit
Imaginez un espace de bien-être vous offrant la détente et le maintien parfait.
Tous les fauteuils et canapés Stressless® suivent les mouvements de votre corps !
Leur secret ? Silence, simplicité et liberté !
Origine Norvège
Depuis 1934
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
THE INNOVATORS OF COMFORT™(1)
Connaissez-vous les avantages des canapés Stressless® ?
Nuque et lombaires sont toujours
maintenues de manière synchronisée
pour un soutien optimal…
Pour un confort entièrement personnalisé,
chaque place est indépendante :
dossiers et assises sont inclinables
individuellement !
Pour un résultat unique jusque dans les
moindres détails, sélectionnez votre
revêtement parmi plus de 160 coloris
de cuirs et tissus Stressless®.
Fauteuil et repose-pieds Stressless® Mayfair et Canapé Stressless® Windsor en Cori Silver Cloud, boiserie Grey
www.stressless.com
Les innovateurs du confort
(1)
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE ROUGE
MAIRIE DE PARIS
Bruno Julliard
choisit le coup d’éclat
LE PEN INTITULE SON TOME 2
“TRIBUN DU PEUPLE”
Bruno Julliard et Anne Hidalgo.
I
l fait son Hulot ! » C’est ce que répète l’entourage d’Anne Hidalgo, lâchée brusquement cette semaine par son premier
adjoint, Bruno Julliard. La maire de
Paris n’a pas caché sa fureur à propos des
conditions du départ d’un de ses plus fdèles
soutiens. « Il l’a prévenue dix petites minutes
avant la parution de l’article du “Monde”
dans lequel il annonce sa démission fracas-
HAMON SE RAPPROCHE
DE BROSSAT
Combien la gauche présenterat-elle de listes aux élections
européennes? Alors que La
France insoumise a prévu d’y
aller solo et qu’EELV prétend
vouloir faire de même, Benoît
Hamon, le porte-parole de
Génération·s, et Ian Brossat
14
L’OBS/N°2811-20/09/2018
sante, souligne un adjoint. Pas très élégant.
C’est ce qui s’appelle une “hulotade”, le signe
que Bruno n’a pas de nerfs. » En fait, la
mésentente entre Anne Hidalgo et son premier lieutenant était un secret de polichinelle à l’hôtel de ville. Elle couvait depuis
plusieurs mois. Ce départ en fanfare d’un
des poids lourds de la mairie est un coup dur
pour « la dame de fer des voies sur berge ».
(voir p. 22), le chef de fle du
PCF, semblent tout disposés à
s’allier. Un rapprochement mis
en scène à la Fête de l’Huma et
qui fait rire chez Mélenchon.
« C’est quoi la cohérence entre
les pronucléaires communistes
et Hamon l’écolo? C’est une
alliance de naufragés », raille un
cadre insoumis. En attendant,
tout en critiquant le discours de
De retour de vacances
et remis de ses soucis de santé,
Jean-Marie Le Pen s’est fxé
pour objectif de terminer
dans les prochaines semaines
l’écriture du second tome
de ses Mémoires. Selon nos
informations, la suite de
« Fils de la nation », dont
la sortie est prévue pour
le premier semestre 2019
et qui débutera avec la création
du Front national en 1972, a déjà
un titre : « Tribun du peuple ».
Réconcilié avec ses flles depuis
quelques semaines, Jean-Marie
Le Pen reconnaît avoir mis
de l’eau dans son vin au sujet
de sa cadette Marine, à qui il a
« pardonné ». Quitte à réécrire
certains passages personnels
du manuscrit : « Des termes
qui auraient pu être jugés
blessants ont été adoucis »,
explique Jean-Marie Le Pen,
nonagénaire depuis peu.
Trois ans après son exclusion
du parti, l’ancien candidat
à la présidentielle confe
glisser à nouveau des conseils
à sa flle, même si les sujets
qui fâchent n’ont pas tous été
évoqués: « Nous avons à
nouveau de longues discussions
politiques », dit-il. De l’avis
de son entourage, le discours
prononcé ce week-end
par Marine Le Pen à Fréjus
était d’ailleurs « excellent » :
« Jean-Marie Le Pen n’en aurait
pas changé un mot », rapporte
un proche.
Mélenchon en matière
d’immigration, les deux
« naufragés » lorgnent vers
l’agriculteur Cédric Herrou,
symbole vivant de l’aide
aux migrants. « Le problème,
souligne un proche du leader
de Génération·s, c’est
qu’Hamon, Brossat,
Herrou, ça fait beaucoup
d’hommes. » JACQUES WITT/SIPA - JOHN THYS/AFP - CHARLY TRIBALLEAU/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SKYPRIORITY
CIEL ME VOILÀ !
Profitez d’un service exclusif pour être prioritaire à l’enregistrement,
à l’embarquement et au retrait de vos bagages.
AIRFRANCE.FR
France is in the air : La France est dans l’air. Sur les vols effectués par Air France, SkyPriority est réservé aux membres Flying Blue Gold et Platinum ou SkyTeam Elite Plus, aux passagers des cabines La Première, Business
et Premium Economy, aux passagers voyageant avec un billet Flex sur les vols entre la France et l’Europe, Afrique du Nord ou Israël, aux passagers abonnés HOP! Air France sur les vols domestiques depuis le 1err avril 2017.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE ROUGE
JOUYET NOMME
LA FILLE D’UN AMI
Stupeur à Londres !
L’ambassade de France vient de
recruter Anissia Tugendhat
(photo) comme responsable du
pôle des affaires juridiques et
des libertés publiques. JeanPierre Jouyet, l’ambassadeur et
ancien secrétaire général de
l’Elysée sous François Hollande,
renforce ainsi ce pôle pour
mieux cerner les enjeux du
Brexit. Ce qui ne manque pas
d’étonner les diplomates qui
suivent ce dossier.
Premièrement, l’essentiel des
équipes est regroupé à Paris et
à Bruxelles. Deuxièmement,
Anissia Tugendhat est l’épouse
de Tom Tugendhat, président
de la Commission
des Affaires étrangères de la
Chambre des Communes. Ce
député fait aussi partie du
Brexit Delivery Group, qui
rassemble les députés
conservateurs favorables à un
accord avec l’Union européenne
sur le Brexit. Même si la
compétence d’Anissia
Tugendhat, membre du Conseil
d’Etat, n’est pas mise en cause
sur les questions juridiques, le
confit d’intérêts potentiel, qui
fait tiquer les diplomates, a-t-il
pu échapper à Jean-Pierre
Jouyet ? Sans doute pas, mais
pas au point de ne pas
s’entraider entre grandes
familles de serviteurs de l’Etat.
Enarque, sœur d’énarque,
Anissia Tugendhat est aussi flle
de diplomates. Son père Pierre
Morel a été ambassadeur de
France en Russie, en Chine et
auprès du Saint-Siège. Au
Quai-d’Orsay, on précise qu’il ne
s’agit pas d’une création de
poste, même si celui-ci était
vacant depuis quelque temps.
Enfn, Anissia Tugendhat ne
sera pas en position de décision
mais d’analyse…
16
L’OBS/N°2811-20/09/2018
FISCALITÉ
La note qui
accuse Macron
D
ans une note publiée en exclusivité par « l’Obs », la
Fondation Jean-Jaurès analyse l’impact de la nouvelle fscalité du capital défnie par Emmanuel
Macron. Baisse de taxation des revenus du capital à
30%, suppression de l’impôt sur les valeurs mobilières, réforme
de l’« exit tax »… « Ces mesures proftent principalement à moins
de 400 000 ménages parmi les plus riches, qui bénéfcieront chacun d’un allégement fscal moyen de 10 000 euros par an. Il s’agit
de la baisse d’impôt par contribuable la plus forte jamais réalisée
en France », observe la Fondation Jean-Jaurès, qui s’inquiète
d’un inévitable creusement « des inégalités de revenus après
impôt, au proft des 10% de ménages du haut de l’échelle ». Mais
le think tank, proche du PS, conteste aussi l’efcacité de ces
mesures : « Un accroissement de l’épargne est probable, alors
qu’elle atteint déjà un niveau élevé en France. » Quant au fnancement des investissements, il est jugé « hypothétique » car « les
entreprises ne soufrent, dans leur grande majorité, d’aucun problème de fnancement », mais « dépendent en revanche de la
fscalité pesant directement sur les entreprises : impôt sur les
sociétés (IS), cotisation sur la valeur ajoutée, cotisation foncière... ». Emmanuel Macron se serait-il trompé de levier pour
libérer la France qui entreprend ?
QUI A TUÉ LE BÂTONNIER
D’AJACCIO ?
Six ans après le meurtre à
Ajaccio de Me Antoine Sollacaro
(photo), avocat emblématique
de l’île – il avait notamment
défendu Yvan Colonna –,
l’enquête n’a toujours pas
permis d’identifer le tueur. Et le
parquet de Marseille et le juge
d’instruction s’affrontent. Ce
dernier a décidé fn août de
renvoyer trois personnes devant
la cour d’assises pour complicité
et préparation de l’assassinat.
Le parquet, qui n’avait pas
encore rendu ses réquisitions, a
immédiatement fait appel de ce
renvoi : il avait demandé au juge
un complément d’enquête, à
savoir la confrontation entre
l’une des personnes poursuivies
(Jacques Santoni, parrain
présumé de la bande du Petit
Bar) et le repenti qui l’accuse.
Santoni ne s’étant pas présenté
à la convocation, le juge
d’instruction a clos le dossier.
« Il est diffcile de se présenter
devant une cour d’assises dans
ces conditions », fait-on valoir
du côté du parquet. « Pourquoi
tant de précipitations, et de
négations des droits de la
défense ? s’insurge Me Garbarini,
l’avocat de Santoni, qui a
également fait appel du renvoi.
Mon client est accusé par un
repenti, dont on ignore
comment il a obtenu ce statut. »
LES INFORMÉS DE
Une émission de JeanFrançois Achilli, du lundi
au vendredi de 20h à 21h
chaque jeudi avec « L’Obs »
LIONEL PRÉAU/RIVA PRESS – CHRISTOPHE MORIN/IP3/MAXPPP – GALERIE LA FOREST DIVONNE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CITROËN C3
SÉRIE SPÉCIALE GRAPHIC
Pack Safety
Climatisation automatique
Tablette tactile 7’’ avec Mirror Screen
Décors de personnalisation et Toit Bi-Ton
À PARTIR DE
12 590 €
(1)
SOUS CONDITION DE REPRISE
Dont 1 000 € de prime
à la conversion.
Modèle présenté : Citroën C3 PureTech 82 S&S BVM Graphic avec options Airbump® Black, jantes STEEL & DESIGN
16’’ et peinture Blanc Banquise toit Rouge Aden (13 318 € déduction faite d’une remise, d’une aide à la reprise Citroën de 800 €, de la prime reprise Eco
Inspired de 300 € et de 1 000 € de prime à la conversion gouvernementale). (1) Somme TTC restant à payer pour l’achat d’une Citroën C3 PureTech 82 S&S BVM
Graphic neuve, hors option, déduction faite d’une remise sur le tarif Citroën conseillé au 03/09/18, d’une aide reprise Citroën de 800 € sous condition de reprise d’un
véhicule, de 300 € de prime reprise Eco Inspired ajoutés pour la reprise d’un véhicule immatriculé avant le 01/01/06 et de 1 000 € de prime à la conversion
gouvernementale pour la reprise de votre véhicule diesel immatriculé avant le 01/01/01 ou essence immatriculé avant le 01/01/97, destiné à la destruction (conditions
sur www.service-public.fr). La valeur de reprise est calculée en fonction du cours de l’Argus® (selon les conditions générales de l’Argus® disponibles sur largus.fr,
déduction faite d’un abattement de 15 % pour frais et charges professionnels et des éventuels frais de remise en état standard). Offre réservée aux particuliers, non
cumulable, valable jusqu’au 30/09/18, dans le réseau Citroën participant. ◊ Détails sur citroen.fr
CONSOMMATIONS MIXTES ET ÉMISSIONS DE CO2 DE CITROËN C3 : DE 3,8 À 5,1 L/100 KM ET DE 97 À 120 G/KM.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE ROUGE
ANTITERRORISME
Belloubet traque
le magistrat fautif
L
’inspection des services judiciaires
chargée de faire la lumière sur la
libération par erreur du terroriste
présumé Oualid Boudissa le 3 avril
dernier est sur le point de boucler son
enquête. Selon nos informations, le rapport
18
L’OBS/N°2811-20/09/2018
fnal sera remis le 28 septembre à la garde
des Sceaux Nicole Belloubet (photo). D’après
les investigations menées dans le cabinet
du juge, il semble que la fche du djihadiste
se soit malencontreusement trouvée sur le
tableau des libérations du mois d’octobre
alors qu’il aurait fallu renouveler sa détention provisoire six mois plus tôt. Révélée
publiquement le 22 août par « le Canard
enchaîné », l’afaire reste l’objet d’une vive
tension, en particulier depuis que le terroriste présumé a été arrêté pour violation de
son contrôle judiciaire puis relâché faute de
preuves. Alors que la réforme de la justice
doit être débattue le 9 octobre au Sénat, la
chancellerie redoute désormais une polémique politique au sujet de la responsabilité
des magistrats. Si la garde des Sceaux décide
de saisir le Conseil supérieur de la Magistrature, le juge d’instruction fautif pourrait être
contraint à quitter l’antiterrorisme. C’est la
solution qui lui avait été proposée en catimini
au mois d’avril par le président du Tribunal
de Grande Instance de Paris Jean-Michel
Hayat. Une exfltration que le magistrat mis
en cause avait semblé accepter avant de la
refuser au nom de l’inamovibilité des juges
du siège prévue par la Constitution.
MATHIEU DELAHOUSSE
LE PARLEMENT EUROPÉEN
VISE TOUJOURS LE FN
Dans l’affaire des emplois
présumés fctifs du FN, l’Olaf,
l’organe interne de lutte contre
la fraude du Parlement européen,
poursuit ses investigations tous
azimuts. Cet été, des enquêteurs
ont sollicité des prestataires
du groupe FN pour vérifer les
réalités de plusieurs prestations.
Les eurodéputés bénéfciaient
en effet d’une enveloppe pour
se faire rembourser certains
frais. Le Parlement cherche
à savoir si le parti d’extrême
droite n’en a pas profté. Las.
En plein mois d’août, les
enquêteurs de l’Olaf se sont
heurtés à des portes closes.
Dans cette affaire judiciaire,
le FN est soupçonné d’avoir fait
rémunérer les salariés du parti
par le Parlement européen.
Quinze personnes sont mises
en examen, dont Marine
Le Pen (photo).
MUSTAFA YALCIN/ANADOLU AGENCY/AFP - YANN COATSALIOU/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VILLENEUVE-LOUBET
PROMOGIM, SAS au capital de 10 000 000 € RCS Nanterre 308 077 080. Illustration à caractère d’ambiance -
LE CLOS DES ORANGERS
CONSTRUIRE LÀ OÙ VOUS AIMEREZ VIVRE
VOUS PROFITEZ DU MEILLEUR
RAPPORT QUALITÉ-PRIX en achetant
sans intermédiaire.
VOUS RENCONTREZ UN INTERLOCUTEUR
DÉDIÉ, de la recherche de financement
jusqu’à la livraison de votre bien.
VOUS ÊTES SÛR DE TROUVER LA BONNE
ADRESSE, parmi plus de 100 résidences,
grâce à des emplacements
soigneusement sélectionnés.
VOUS BÉNÉFICIEZ DE L’EXPERTISE DU
1ER GROUPE de promotion immobilière
indépendant.
100 ADRESSES PARTOUT EN FRANCE
PROMOGIM.FR
01 78 05 45 24
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PHOTO DE LA SEMAINE
Le roi des
décathloniens
NICOLAS TUCAT/AFP
Au second jour du Décastar de Talence,
le champion du monde en titre, Kevin Mayer, attaque
la huitième épreuve, celle du saut à la perche. Le concours s’annonce capital dans la tentative
du Français pour battre le record du monde de
la discipline mythique. Quelques semaines auparavant,
il a échoué aux Championnats d’Europe... Au moment
où débute le saut à la perche, sous un beau soleil,
je réféchis longuement à mon positionnement.
Je choisis fnalement de me placer tout près, au pied
du sautoir, là où retombent les athlètes. Mayer a prouvé
tout au long du Décastar qu’il est ce qu’on peut appeler
un bon client, très démonstratif : un régal pour les
photographes ! J’espérais donc bien qu’en se relevant
il montre sa joie au public, tout proche derrière moi.
Mais il a franchi cette barre à 5,05 mètres avec une telle
facilité qu’il n’a pas attendu de retomber pour exulter.
J’ai vu une forme de libération dans son attitude,
comme s’il savait qu’il allait vraiment « performer ».
Par la suite, Kevin Mayer a battu son record personnel
à la perche (5,45 mètres). Il était sur la voie royale
pour battre le record du monde. Ce qu’il a fait
avec brio deux épreuves plus tard.
L’INSTANT D’APRÈS
Ce 16 septembre à Talence, le Français Kevin Mayer a établi
un nouveau record du monde du décathlon.
20
L’OBS/N°2811-20/09/2018
STÉPHANE KEMPINAIRE/KMSP/DPPI
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’OBS/N°2811-20/09/2018
21
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
10 CHOSES À SAVOIR SUR…
1 NEW LOOK
Peut-il déringardiser le
Parti communiste français
(PCF) ? Place du ColonelFabien, le choix d’un
élu parisien de 38 ans
pour diriger la campagne
des européennes fait en tout
cas l’unanimité. « C’est un
intello, un urbain, il connaît
bien les médias. Il va apporter
un souffle nouveau à notre
vieux parti », veut croire
l’eurodéputée Marie-Pierre
Vieu. Son plan pour percer ?
Etre identifié sur des thèmes
de gauche emblématiques
comme le logement ou l’accueil
des réfugiés…
2 AIRBNB
L’adjoint au
logement d’Anne
Hidalgo a proposé
d’interdire la location
d’appartements via
la célèbre plateforme dans
les quatre arrondissements
du centre. Il vient aussi de
publier « Airbnb, la ville
ubérisée » (éd. La ville brûle),
un livre dans lequel il étrille
la firme californienne. A ses
yeux, le site participe à la
crise du logement en poussant
les propriétaires à louer
aux touristes plutôt qu’aux
Parisiens. Chris Lehane,
responsable de la politique
mondiale d’Airbnb, a dénoncé
une « proposition politicienne »
d’un élu briguant un « poste
important ».
3 KGB
Marcus Klingberg, son
grand-père, a travaillé
pour le KGB, le célèbre
service d’espionnage
russe. Brossat a
raconté son histoire dans
« l’Espion et l’Enfant »
(Flammarion). Né à Varsovie
dans une famille juive,
Klingberg a fui en URSS quand
les nazis ont envahi la Pologne.
Après la guerre, il fait son
alya (émigration vers Israël)
et intègre l’Institut de
Recherche biologique israélien,
qui travaille sur les armes
chimiques et bactériologiques.
Pendant des années,
il va alors renseigner le KGB.
Arrêté en 1983, il est
condamné à vingt ans de
prison. Brossat en est tout
fier : « Je savais depuis
toujours que James Bond
pouvait aller se rhabiller. »
22
L’OBS/N°2811
Ian Brossat
Adjoint d’Anne Hidalgo et chef de file du PC
aux élections européennes, ce trentenaire fait figure
d’étoile montante à gauche
4 TROTSKI
Depuis tout petit,
il baigne dans l’idéal
communiste. Son
père, professeur
de philosophie à
l’université Paris-VIII, et sa mère,
sociologue à l’Institut national
de la Santé et de la Recherche
médicale (Inserm), ont
milité ensemble à la Ligue
communiste révolutionnaire
(LCR) dans les années 1970.
Ian Brossat prendra, lui, sa
carte au Parti communiste à
l’âge de 17 ans.
5 NORMALE-SUP
Après une prépa
au prestigieux
lycée Henri-IV,
il intègre
l’Ecole
normale supérieure,
à Lyon. Agrégé en
lettres modernes,
il a enseigné
quelques
années dans
un collège de
Sarcelles
(Val-d’Oise) avant d’être
élu conseiller de Paris en
2008 sur une liste menée
par l’ancien maire socialiste
Bertrand Delanoë.
6 MÉLENCHON
En 2012, c’était « le
plus mélenchoniste des
cocos », se rappelle un
proche du leader de La
France insoumise (LFI).
Désormais, les deux hommes
ne s’adressent plus la parole. La
rupture remonte à 2014. Brossat
a préféré rejoindre la liste de la
socialiste Anne Hidalgo avant
le premier tour des municipales,
abandonnant ses camarades du
Parti de Gauche. « C’est le
communiste à l’ancienne,
il tape sur les socialos
et à la fin il les
rejoint. Il a tué le
Front de Gauche
pour sauver son
poste », rumine
l’un d’eux.
7 HIDALGO
Alors qu’elle est ciblée
par ses opposants
comme la responsable
de tous les maux des
Parisiens, Brossat fait
corps derrière la socialiste
Anne Hidalgo. « C’est son
toutou », raille un conseiller
municipal. Avec elle, il a
notamment installé le fameux
centre d’hébergement
pour SDF près du bois de
Boulogne, dans le très riche
16e arrondissement de Paris.
Ensemble, ils ont aussi créé la
« garden-party », une fête des
concierges. Geste pas si anodin
envers de précieux relais
politiques à moins de deux ans
des municipales.
8 OBONO
L’« insoumise »
Danièle Obono était
sa suppléante aux
législatives de 2012.
Cinq ans plus tard,
c’est elle qui l’a battu dans le
18e arrondissement. « Quand
elle s’est présentée, il a été
condescendant, il s’est dit : ça
va me faire des voix pour le
second tour », raconte un cadre
de LFI. Au final, Brossat est
balayé dès le premier tour.
Tandis qu’Obono est élue à
quelques voix près. Une petite
vengeance entre « camarades ».
9 MARIAGE
Ian et Brice se sont
dit oui le 6 juillet 2013.
Un mois et demi
après la promulgation
de la loi sur le mariage
pour tous. Son mari est
professeur de maths en prépa
au lycée Louis-le-Grand.
L’élu n’hésite pas à le mettre
en avant. En août, les deux
hommes prenaient la pose
dans « Paris Match ». En mode
« Emmanuel et Brigitte ».
10
AUTOSATISFACTION
Sur les réseaux
sociaux aussi,
le trentenaire
aime prendre
la pose. Sur son profil
public Instagram, on le
voit s’afficher en maillot
de bain. Commentaire
acide d’un adversaire :
« Il a le melon, il se kiffe. »
RÉMY DODET
JEAN-FRANÇOIS MONIER/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Le cahier d’inspirations n°2
995€
canapé d’angle 5 places Saou
*by = par
ALINÉA RCS 345 197 552.
SAOU Canapé angle gauche fxe. Structure en pin massif et panneau de particules. Revêtement 100% polyester. Dossier en fbre de polyester, avec passepoil. Coussins déco garnis de fbres polyester. Pieds
démontables en acier métal. Vendu avec 2 coussins velours 100% polyester. Coloris beige nèfe. L225xH82xP150cm. 995€ taxe Éco-mobilier incluse 8,50€. VITOUR Bout de canapé. Acier fnition époxy noir
avec plateau fnition émaillée. Coloris: rouge, bleu myrte, gris clair, bleu niolon. Diam.41,5xH40cm. 45€ taxe Éco-mobilier incluse 0,18€
Catalogue Nouvelle Collection Automne 2018
à découvrir en magasin et sur alinea.com
« gallery by alinea », second opus. alinea s’afrme au cœur d’une collection renouvelée en profondeur.
De nouveaux produits, coloris et motifs qui gardent tous une âme, un style élégant et accessible.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EXCLUSIF
Le Journal intime de
Jane Birkin
et Serge Gainsbourg en
Normandie, en 1969.
24
L’OBS/N°2811-20/09/2018
TONY FRANK
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
Jane
Par
JÉRÔME
GARCIN
Pour la premi•re
fois de sa vie, Jane
Birkin se dŽcouvre,
ˆ nu, ˆ cru, dans un
livre bouleversant
o• le couple irradiant
quÕelle a formŽ avec
Serge Gainsbourg
occupe la plus grande
place. Extraits exclusifs,
quinze jours avant
parution
Même dans ce qu’elle écrit, on entend
encore son fameux accent londonien,
dont on ne saura jamais si, depuis un
demi-siècle, elle le cultive avec coquetterie ou essaie en vain de le dissimuler. Un
accent séraphique, lascif, efarouché et
enfantin, qui ne suft pas à estomper la
crudité du Journal très intime que, à
71 ans, Jane Birkin, cette éternelle lolita, a
choisi de publier. Un Journal (où elle
s’adresse en anglais à son unique confident : un emblématique singe en peluche),
qu’elle tient méthodiquement depuis son
enfance et qu’elle n’a ensuite jamais cessé
de noircir, comme s’il était un refuge
secret pour la femme, la mère, l’actrice, la
chanteuse et, aujourd’hui, l’icône. Un
Journal émaillé de petits dessins dans
lequel, longtemps après la mort de Serge
Gainsbourg, trois ans après celle de sa fille
Kate Barry et alors qu’elle menait un combat contre la leucémie, elle s’est replongée
afin de l’ordonner, le commenter, l’annoter, l’augmenter de souvenirs rafraîchis et
le traduire elle-même en français.
Le résultat, mélange de candeur et d’audace, de timidité et d’impudeur, d’égotisme
et d’altruisme, est détonant. L’interprète de
« la Décadanse » et des « Dessous chics »
s’y montre nue, se raconte sans tabous, s’exprime sans chichis, se confesse sans s’avantager et s’abandonne sans se couper. Car il
faudra deux volumes (le second paraîtra
en 2019) pour contenir un tel destin. Le
premier, qui couvre les années 1957-1982,
est fondateur : on y voit la petite chrysalide
anglaise se transformer en papillon de la
nuit parisienne pour former, avec Serge
Gainsbourg, un couple de légende, qui a
survécu à sa tempétueuse séparation et aux
amours contingentes de l’introvertie
comme de l’extraverti. Il faut lire ici,
comme jamais on ne l’a lue, la relation de
leur foudroyante passion, où la mystique
côtoie la lubricité et l’absolue tendresse
n’empêche pas la grande violence, pour
comprendre vraiment le sens du célèbre
« Je t’aime moi non plus ». L’épilogue de ce
premier tome de Journal-Mémoires serre
le cœur. On est en août 1981, Jane Birkin vit
désormais, heureuse, avec Jacques Doillon,
leur fille Lou va bientôt naître, et elle écrit
à son « dearest » une longue lettre, où elle
lui chuchote : « Dans mes rêves, Serge, tu
n’es jamais parti [...] Mon amour pour toi est
pour toujours. » ■
MUNKEY DIARIES (1957-1982), par Jane Birkin, Fayard,
352 pages, 22,50 euros (en librairies le 3 octobre).
L’OBS/N°2811-20/09/2018
25
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
BIO EXPRESS
[J’ai écrit mon Journal à
partir de 11 ans, adressé à
Munkey, mon confident, ce
singe en peluche habillé en
jockey m’a été ofert par mon
oncle, gagné dans une tombola, il a dormi à mes côtés,
partageant la mélancolie de
l’internat, les lits d’hôpitaux
et ma vie avec John, Serge,
Jacques, il a été le témoin de
toutes les joies et toutes les
tristesses, doté d’un pouvoir
magique, il n’y avait aucun vol
d’avion, aucune hospitalisation sans sa présence. Papa avait dit : “Peut-être qu’au paradis,
c’est Munkey qui nous accueillera, bras ouverts !” Kate, Charlotte
et Lou avaient ses vêtements sacrés sans quoi les voyages étaient
impensables. Serge a gardé ses jeans dans son attaché-case jusqu’à
sa mort… Devant la dévastation de mes enfants, j’ai déposé Munkey
dans les bras de Serge dans le cercueil où il reposait, tel un pharaon.
Mon singe pour le protéger dans l’après-vie.]
Chanteuse et comédienne, Jane Birkin
est née à Londres le 14 décembre 1946, de
l’actrice Judy Campbell et du commandant
de la Royal Navy David Birkin. Elle épouse
en 1965 le compositeur anglais John Barry
(auteur de la musique des « James Bond »),
dont elle aura une fille, Kate. Elle rencontre
Serge Gainsbourg en 1968, sur le tournage
de « Slogan », le film de Pierre Grimblat.
Ils forment un couple pendant douze ans
et ont une fille, Charlotte, en 1971. De 1980 à
1992, elle devient la compagne du cinéaste
Jacques Doillon, dont elle a une fille, Lou.
A
oût 1965 : “Je vais épouser John Barry”
Je me marie dans sept semaines, ça semble long mais
ça va vite arriver. Je vais épouser John Barry, un compositeur. Il a travaillé sur tous les « James Bond » et sur
« Rideau de brume » et des tonnes de films. Nous nous
sommes rencontrés en février à la fête que Roman
Polanski donnait au Ad Lib. John, Gene Gutowski et
moi étions dans l’ascenseur et tous très en avance, alors
j’ai passé une éternité aux toilettes. Puis on a fini par
pouvoir s’asseoir. John et Gene m’ont demandé si je
savais chanter et danser, j’ai répondu que oui, fière et idiote, alors
ils ont proposé que je passe une audition pour « Passion Flower
Le 16 octobre 1965, Jane Birkin, 18 ans, épouse John Barry, 31 ans
(à sa gauche). A sa droite, son grand frère, Andrew.
Hotel ». J’ai posé à John des questions stupides du genre « Comment composez-vous ? ». Il me dit maintenant que ce soir-là, il
n’a pas pensé grand-chose de moi ! Il écrivait la musique du
« Knack… et comment l’avoir » et j’ai dit, assez orgueilleusement,
que je jouais dedans. Il m’a dit plus tard que quand il avait vu le
film, et le minuscule rôle que j’avais, il s’était dit « quelle vantarde ». Je ne l’ai pas revu pendant longtemps. Jusqu’à l’audition
pour « Passion Flower Hotel ». Quand je l’ai revu, je l’ai trouvé
vraiment très beau. Je suis passée à côté de lui dans l’escalier et
je me suis dit que j’allais mourir, j’allais mourir s’il m’adressait la
parole. Il m’a parlé d’un prof de chant, j’ai failli m’évanouir et il
a dû s’en aller. […]
11
décembre 1966 : “Je vais avoir un bébé”
Je vais avoir un bébé, ça fait bizarre, mais je n’ai eu
que neuf mois à attendre. J’avais la terrible sensation
que je ne pourrais jamais être mère. J’ai tant espéré
et fait semblant si souvent que j’imaginais que la seule
grossesse possible pour moi était de mettre un ballon
sous ma robe, jusqu’à ce qu’il me faille admettre que
tout était faux et de l’enlever pour prendre un bain.
Quand j’étais petite, j’y pensais pendant des heures
avant de m’endormir. Je planifiais ce à quoi il me faudrait penser, généralement la maison idéale et sept enfants, leurs
cheveux, leurs yeux et leur incroyable perfection. Ma me disait
qu’elle faisait la même chose. Elle appelait ça les « thinkums ».
J’étais terrifiée à l’idée de m’endormir, car mes projets étaient
alors hors de contrôle, mes amants étaient tués, ma maison hantée et mes enfants non existants. Quand je vois mon ventre qui
sursaute, il faut que je le touche, c’est si merveilleux d’arrêter
d’imaginer comme une idiote et de vraiment devenir grosse et
pas seulement parce que je me force pour sortir le ventre. Ma
poitrine me fait mal et ça me fait tellement plaisir. Ça va être
bizarre d’accoucher. Ça l’était en tout cas quand je faisais semblant d’avoir des contractions devant la glace, jusqu’à faire apparaître de vraies larmes. […]
M
ajorque, juin 1967 : “Suis-je une obsédée sexuelle ?”
J’adore John, c’est pour ça que je trouve si difcile
de lui dire qu’il est marié à une obsédée sexuelle.
J’ai Kate, qui est un trésor. Et je ne pourrais m’en
séparer pour rien au monde, pleine d’amour et de
bonheur. Comme j’aimerais ne plus penser au
sexe, mais j’ai seulement 20 ans et je l’ai seulement
fait pendant deux ans, dont une année pendant
laquelle j’étais enceinte et où il ne voulait pas me
toucher, je ne l’ai fait qu’avec John et je parie qu’il
a été comme moi avant, mais il a pu se débarrasser de tout ça
avec Ulla, ce qui est une gifle pour moi parce qu’elle était si évidemment sexy et pleine de tentations. Alors bien sûr, je la hais,
mais pas pour de vrai, je ne la connais même pas, mais je lui en
veux à elle d’avoir reçu autant de lui et à lui de l’avoir désirée
plus que moi. C’est de la jalousie, voilà ce que c’est. S’il me disait
avoir été infidèle, je mourrais, je serais tellement jalouse de
cette foutue fille, je la tuerais, oh oui je suis sûre que je le ferais.
Je n’arrive pas à croire que je sois une obsédée sexuelle, je suis
sûre de ne pas être le genre, mais ça commence à devenir un
truc avec moi, maintenant. C’est la dernière, mais vraiment la
dernière chose que je voudrais être. […]
26
L’OBS/N°2811-20/09/2018
KING/SUNDAY MIRROR/MIRRORPIX/GETTY IMAGES
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
Jane et sa peluche Munkey
sur l’une des photos de studio
réalisées pour illustrer
l’album « Melody Nelson »,
de Gainsbourg (1971).
[Image extraite du livre « Melody Nelson
Standing », par Tony Frank, RVB Books.]
TONY FRANK
L’OBS/N°2811-20/09/2018
27
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
J
anvier 1968 :
“Gainsbourg m’a regardée avec un œil méprisant”
Quand j’étais chez mes parents, j’ai eu vent d’une audition
que faisait passer un Français, Pierre Grimblat, dans les
studios de Hugh Hudson. J’ai déjeuné avec Gabrielle chez
Alvaro sur King’s Road, juste en face, et en rappliquant
là-bas, je me suis trouvée à l’étage avec toutes les jeunes
filles du Swinging London qui, elles aussi, étaient là pour
passer cette audition. Il paraît que Just Jaeckin m’avait
aperçue et avait dit à Pierre que la fille qu’il cherchait était
en haut. En descendant les escaliers pour mon entrevue, j’ai fait
rigoler Pierre : je portais une minijupe, il m’a fait une réflexion
sur mes jambes et je lui ai répondu que je paierais l’intervention
chirurgicale pour aligner mes jambes arquées ! Il m’a suggéré de
venir à Paris passer une audition filmée, j’ai dit que je ne pouvais
absolument pas partir dans l’instant parce que j’avais un bébé,
« alors dans quelques jours », a-t-il dit, c’est comme ça que je me
suis trouvée à Paris dans son appartement, accueillie par son
valet chinois, en essayant d’apprendre avec lui trois scènes, une
de rencontre, une d’amour, une de rupture, moi qui ne parlais
pas un mot de français. Dans la voiture qui m’emmenait au 50,
quai du Point-du-Jour pour le test, je me souviens d’avoir espéré
Eté 1969, le couple avec Pierre Grimblat assiste à la première
de « Slogan », le film sur lequel ils se sont rencontrés.
un petit accident, rien de trop grave, qui m’empêcherait de faire
l’essai tant c’était orgueilleux de dire un texte sans avoir la
moindre idée du français. Arrivée dans ma loge, j’ai entendu ces
mêmes phrases dites parfaitement par Marisa Berenson, divine
actrice de « Barry Lyndon ». Alors quand mon tour est venu de
descendre l’escalier et de démarrer la scène devant mon partenaire, Serge Gainsbourg, il m’a regardée avec un œil sarcastique
et méprisant, qui est donc cette petite Anglaise avec sa robe ridicule, bafouillant son texte dans un français très approximatif,
pleurant en mélangeant sa vie personnelle et son rôle d’actrice,
chose qu’il trouvait dégoûtante ? Il a admis plus tard que je pleurais très bien et qu’il m’avait même soufé quelques mots quand
j’avais un trou. Froid, distant, mais pas tout à fait hostile donc,
d’ailleurs il avait absolument le droit de mettre son veto sur le
choix de sa partenaire, c’était lui la vedette, et il ne l’a pas fait. Je
suis sortie avec Pierre, sa Porsche a explosé devant le drugstore
28
L’OBS/N°2811-20/09/2018
Saint-Germain, Mai-68 avait démarré. De retour à Londres, j’ai
su par un coup de fil que j’avais remporté le rôle, je ne pouvais
pas retourner à Paris parce qu’il y avait la révolution. Les avions
ne prenaient pas de passagers, mais les valises partaient parfois,
les langes de Kate étaient arrivés comme ça au Bourget. Il fallait
que Kate et moi attendions le mois de juin pour partir. […]
Grimblat s’est éclipsé après le dîner et moi, j’ai traîné Serge sur
la piste de danse pour un slow. A ma surprise, il a marché maladroitement sur mes pieds, je me suis rendu compte qu’il ne savait
pas danser, ce qui était pour moi une chose exquise. J’ai compris
aussi que son arrogance et son mépris étaient un camouflage
pour cette personne extraordinairement pudique et timide.
Après plusieurs verres, Serge m’a emmenée chez Raspoutine,
une boîte de nuit russe. Il a fait jouer par tout l’orchestre la
« Valse triste » de Sibelius sur le trottoir quand nous montions
dans le taxi pour nous emmener ailleurs, il poussait des billets
de 100 francs dans leur violon, en me disant « ce sont des putes,
comme moi ! ». Nous sommes arrivés dans une autre boîte,
Le Calvados. Là, il y avait des musiciens mexicains, Serge a joué
de la guitare avec eux et puis il s’est avancé vers le pianiste de
jazz noir, ultracélèbre, Joe Turner, et a joué à quatre mains avec
lui au piano. Puis il m’a emmenée chez Madame Arthur, une
boîte de travestis extraordinaire, inimaginable, où les messieurs
étaient habillés en femmes et où, vêtus en poules, ils faisaient
sortir des œufs de sous les bras des spectateurs enchantés en
faisant « cotcotcotcot ». Ils ont embrassé Serge en criant
« Sergio ! », ils le connaissaient tous, car le père de Serge avait été
pianiste chez Madame Arthur pendant une vingtaine d’années,
ramenant le soir du Nouvel An des langues de belle-mère et des
confettis pour Serge et ses sœurs. Je crois qu’au petit matin, on
a atterri aux Halles, où il me semble que des bouchers aux
tabliers ensanglantés ont bu du champagne avec Serge. […]
[A la fin de « Slogan », tournage divin, avec un Serge d’un romanesque magnifique, j’avais l’intention de repartir à Londres pour
ne pas subir une vie de femme dépendante comme je l’avais été
avec John Barry. Nous logions à l’hôtel L’Hôtel, rue des Beaux-Arts,
là où Oscar Wilde est mort. Avant mon départ, Serge a pleuré toute
la nuit en silence avec une bougie, très dramatique et russe, et le
lendemain soir, pendant un dîner avec lui et Grimblat, ma chance
a été que Jacques Deray est venu m’espionner sur les conseils de
Pierre pour voir si je correspondais au rôle de Penelope, fille de
Maurice Ronet dans « la Piscine », le film qu’il allait tourner
quelques mois plus tard à Saint-Tropez, avec Alain Delon et Romy
Schneider. C’est comme ça que j’ai pu en toute dignité rester en
France à côté de Serge, emménager avec Kate rue de Verneuil sur
des lits de camp, une maison qui serait la mienne pour les douze
prochaines années.]
A
oût 1968 : “Serge est dégénéré et pur”
J’ai quitté Paris pour Saint-Tropez, pour voir si je
vais faire un film là-bas ou pas. Tellement de
choses se sont passées depuis que j’ai rompu avec
John. Je viens tout juste de terminer un film appelé
« Slogan » en France. Il y a un homme que j’aime
dedans et son nom est Serge Gainsbourg. Il a une
allure très bizarre, mais je l’aime, il est si diférent
de tout ce que je connais, assez dégénéré mais pur
en même temps. […]
YVES LE ROUX/GAMMA RAPHO VIA GETTY IMAGES
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Pour habiter ou investir dans votre
logement neuf
Pour connaître les détails et conditions de la remise par VINCI Immobilier de chèques cadeaux,
jusqu’à 2 000 euros TTC, en cas de non levée des réserves dans un délai de 60 jours (90 jours
le cas échéant) et d’accessibilité totale au bien immobilier concerné : rendez-vous sur le site
vinci-immobilier-4YOU.com ou dans votre bureau de vente.
Pour connaître les détails et conditions de la compensation fnancière versée par VINCI Immobilier
en cas de non-respect du délai de livraison fxé dans l’acte de vente, hors retard du réservataire,
calculée dès le 1er jour de retard prorata temporis, sur une base annuelle de 3% du prix de vente
TTC du bien concerné (le cas échéant parking inclus), pouvant aller jusqu’à 5% du prix TTC du
bien : rendez-vous sur le site vinci-immobilier-4YOU.com ou dans votre bureau de vente.
Découvrez les preuves de notre engagement sur
vinci-immobilier-4YOU.com
VINCI Immobilier Promotion - RCS Nanterre 339 788 309
Conception - Réalisation :
SI NOUS NOUS ENGAGEONS
EN CAS DE PROBLÈME
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
68
Pigalle : “Je voulais jouer la pute sordide”
« Oh, j’ai envie d’aller au bordel ! » J’ai déclaré
ça après deux douzaines d’huîtres et beaucoup trop de vin. C’était tellement vrai, je
m’étais toujours languie de faire une expérience comme ça, et ça me paraissait le bon
moment, si on peut dire. On a guidé le taxi à
travers une petite rue tranquille où quelques
dames déambulaient nonchalamment sous les
porches, beaucoup trop respectables, j’ai
pensé, après tout si tu veux aller dans un claque, tu choisis le pire,
non ?, pas un hôtel deux étoiles, le pire des pires, « le plus mauvais », j’ai dit ! […] Alors, dix minutes plus tard, on était à Pigalle.
On a traversé une rue glauque, mon cœur bondissait, la théorie
devenait pratique et c’était très excitant d’être là en minirobe
noire et cuissardes kinky. « Arrachez-lui les yeux » a gueulé une
gonzesse ravagée et du bout de la rue, quatre putes en furie ont
déboulé, ça m’a pas pris longtemps pour comprendre « agression » dans une forme vilaine. Le quatuor furax se rapprochait
dangereusement. Lucien (prénom de naissance de Serge, NDLR)
m’a attrapé la main et m’a traînée derrière lui pour se réfugier
dans le square, en marmonnant « pourquoi moi ? » avec une voix
terrible. Une petite foule de Français qui plus tôt avaient essayé
de nous refourguer des photos de cul rigolaient et tapaient du
pied, trouvant le tableau drôle, mais nous, on ne riait pas. Dans
le taxi, Lucien m’a expliqué la scène atroce, arrachez, déchirer,
les yeux. L’agression, c’était parce que j’attirais l’attention, puis
on était sur leur territoire et elles étaient furibondes, tu vois.
Un autre endroit. Je pouvais pas afronter la même populace. On a essayé deux autres rues, mais elles étaient pas assez
sordides, alors une heure plus tard on était de retour à Pigalle,
moi je tremblais comme une tortue. Cette fois on a plongé vers
l’hôtel le plus cradingue, intacts. Je suppose que nos quatre
amies étaient autrement occupées à ce moment-là. Eh bien,
cet hôtel remportait la palme du sordide. On a dû avaler deux
cognacs dans le club de strip-tease d’à côté pour trouver le
courage d’y entrer. A première vue, c’était un lieu de rencontres, mais le signe « hôtel » en lettres rouges nous a
confrmé que c’était ce qu’on cherchait.
« Une chambre, a dit Lucien d’une voix calme et posée pendant
que je sifotais.
– Quel âge, la petite ? a demandé un vieil homme.
– Elle est majeure », a rétorqué Lucien.
Je pouvais même pas regarder le type tellement j’étais gênée.
« Pas avec cette petite, a répondu l’autre.
– Elle a 21 ans, a dit le pauvre Lucien qui restait ferme malgré
sa voix chevrotante.
– Papiers d’identité », a demandé l’homme.
Ça devenait vraiment embarrassant. Quatre maigrichons
s’étaient joints à nous. J’ai pensé que ce serait le viol par la force !
« Donne-lui ton passeport », m’a ordonné Lucien.
Oh dear, oh dear, de pire en pire, j’ai farfouillé dans mon panier
et je souhaitais être ailleurs pendant que le type vérifait mes
caractéristiques britanniques. Tout le monde s’y est mis pour
calculer l’âge que j’avais, vu que je suis née en 1946 et en quelle
année sommes-nous, déjà ? Je priais pour que la protection de
Sa Majesté tienne bon dans les claques arabes de Pigalle quand
Lucien m’a donné un coup de coude pour que je monte à l’étage
après avoir distribué un peu de pognon. L’escalier était sombre
30
L’OBS/N°2811-20/09/2018
Le couple pose pour
une série de mode
du magazine « Vogue »,
en juin 1970.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
et grinçant et je me suis demandé combien de prostituées étaient
en train de se donner dans les petites chambres tout autour de
nous. Deux étages plus haut et à droite, l’homme a ouvert la
porte, il m’a jeté un dernier coup d’œil, à moi, la victime blonde,
et il s’est tiré.
T’imagines pas la chambre, dégueu, d’un gris lugubre, une
lumière brillante juste au‑dessus du lit et un pathétique bou‑
quet rose et vert en plastique couvert de poussière et emballé
dans un flet. Lucien a calé le bouquet contre l’ampoule nue
pour adoucir la lumière. Je pourrai jamais oublier le criss-cross
que ça projetait dans la pièce et ce balancement qui vous don‑
nait le mal de mer.
« Joue la prostituée », il a dit. Alors j’ai retiré mes bas noirs et
mon porte‑jarretelles. J’étais horrifée de voir qu’il n’y avait vrai‑
ment rien dans la pièce à part le lit double et un bidet, même
pas une télé ou quoi que ce soit, il était posé contre le mur, pas
d’évier pour se laver les mains, juste de quoi se laver « ça », il
était très sale et le robinet gouttait, ploc, ploc, ploc, c’était le seul
bruit. Mais c’était ce que je voulais, jouer la pute sordide, alors
je me suis allongée sur le lit. Il était humide, je m’étais jamais
couchée sur un lit humide avant, tu peux choper une pneumo‑
nie en une demi‑heure. J’ai essayé d’avoir l’air sexy et je me suis
demandé si le matelas avait des tiques, j’avais pas osé ouvrir les
draps au cas où je verrais des trucs noirs, comme dans le flm
« L‑Shaped Room ». […]
J
anvier 1970, Deauville :
“Pour Serge, je voudrais me convertir au judaïsme”
Il est si doux et tendre et si fort à la fois et sensuel et
sexuellement merveilleux et pourtant j’ai le sentiment
qu’il est tellement plus qu’un homme sexy, il est brillant
et unique. Si je le perds, ce sera pire que tout ce que j’ai
perdu jusque‑là parce que je ne me suis jamais sentie aussi
comblée. C’est un véritable amour et je me sens si forte.
On a l’air de se compléter, tandis que John et moi, nous
nous détruisions.
[…] On dit qu’au moment de sa mort on a le prénom d’un seul
homme gravé dans le cœur. John est efacé, éradiqué, recouvert
par l’excentricité et la totalité de mon amour pour Serge. Il n’est
pas possible d’aimer autrement, pas avec cette perfection‑là. Je
prie pour son amour.
[…] Pour Serge, je voudrais me convertir au judaïsme. Je veux
tout faire pour lui montrer mon amour et que je serai fdèlement
sienne pour toujours et, oh mon Dieu, peu importe le Dieu que
vous êtes, vous ne pouvez pas penser que j’ai tort de vouloir que
ça dure toujours. Aujourd’hui n’est pas une promesse sufsante.
Je veux me promettre à lui pour toujours. […]
72
“Comment j’ai infuencé le look de Serge”
A partir de cette époque, j’ai peut‑être infuencé
le look de Serge, de ça, je suis fère, je trouvais ça
moche quand il se rasait de trop près, il avait l’air
trop jeune, trop lisse, trop brillant, par contre s’il
se laissait pousser la barbe trois‑quatre jours, ça
poussait dans des drôles d’endroits, un peu
comme un empereur tatar, alors il avait acheté
une tondeuse pour toujours garder sa barbe à
cette longueur, la fameuse barbe de trois jours.
Décoré de bijoux, je le trouvais rafné parce qu’il n’avait pas
BERT STERN/CONDÉ NAST VIA GETTY IMAGES
L’OBS/N°2811-20/09/2018
31
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
Serge
&Jane
PAR
ALAIN SOUCHON “JE SERAI TOUJOURS LÀ POUR JANE”
Jane et Serge, ce sont la beauté, la liberté, l’intelligence,
le talent, l’époque. Elle : son visage est inimaginable.
Lui : son allure, et la même inquiétude dans le regard que
Chopin, qui l’a tant inspiré. J’ai très tôt aimé ses chansons,
notamment « l’Anamour » et ses « pavots sur le pavé ».
Après, il a mal tourné à cause de la télévision. Gainsbourg
ne m’aimait pas, parce que j’avais du succès, parce que je
plaisais aux filles. J’aimais qu’il ne m’aime pas, ça prouvait
qu’il restait fragile, lui qui était pourtant à mille coudées
au-dessus de moi. Quand nous avons tourné « Je vous
aime », de Claude Berri, il se plaignait parce que
ça l’agaçait qu’on me voie tout le temps à l’écran.
J’ai également joué avec Jane dans un film de Jacques
Doillon que nous avions tourné dans les montagnes. Elle
m’est apparue comme un mélange très puissant de force,
de faiblesse, de détermination. Il y a chez Jane et Serge un
goût pour la culture qui fait du bien dans notre monde de
variétés. Et puis le sourire et le rire, cette élégance ultime,
qui dédramatise tout. J’aime le fouillis qu’il y a dans la tête
de Jane. Nous ne nous voyons pas assez, mais j’ai pour elle
une amitié profonde. Je serai toujours là pour elle.
de poils. Je l’avais prié d’enlever ses chaussettes parce que
je trouvais ça si triste, un homme en chaussettes. Quand j’étais
allée chez Repetto, qui était tenu par la mère de Roland Petit
pour qui Serge a écrit la revue pour Zizi, il y avait un panier de
soldes près de la caisse, j’ai payé pour mes ballerines habituelles
et dans le panier, j’ai vu des chaussures aussi douces que des
socquettes, comme Serge avait les pieds plats et qu’il n’aimait
pas avoir mal aux pieds, je les ai embarquées à la maison, ce sont
devenues ses chaussures uniques. Il portait des jeans, mais j’aimais bien quand il avait une veste de gentleman, légèrement
rayée. On en avait trouvé une à Chelsea Antique Market, c’était
un modèle pour filles, avec des pinces devant, ça lui allait telleAoût 1972 : Jane et Serge à Cannes, où ils sont venus promouvoir
leur dernier duo, « la Décadanse ».
ment bien que je lui ai commandé un costume chez Lanvin,
juste pour la veste, et je voulais qu’il mette les petites lunettes
en métal, comme ça il faisait professeur russe, excentrique avec
les cheveux un peu trop longs.
Il avait un attaché-case que j’avais trouvé chez Vuitton, tout
noir, je l’avais enfoncé un soir par jalousie pour je ne sais quelle
fille. Il ne l’a jamais réparé, il aimait qu’il porte des cicatrices.
Dedans, il avait des bifetons, ça le rassurait, des vêtements de
Munkey, mon singe, et quelques lettres d’insulte qu’il aimait
bien, « vous avez des yeux de crapaud électrocuté et vous m’avez
coûté 1 franc, le prix du timbre », et aussi une lettre des gens de
la Légion d’honneur qui lui demandaient d’enlever sa fausse
décoration car il ne la méritait pas et ne l’avait pas reçue. Ils
étaient idiots de ne pas la lui donner, s’ils avaient su combien
il aurait respecté ça, il ne s’en serait jamais moqué. Sa décoration des Arts et Lettres était en place d’honneur sur sa table.
Après que je suis partie, il a mis une veste en lézard, « regarde,
Jeannette, ils m’ont fabriqué ça dans la nuit », « eh ben, ç’en a
l’air ! ». Je l’aimais élégant et lui, ça lui plaisait bien de la jouer
voyou. Il a repris ma montre, « confisquée ! », la plus petite du
monde, qu’il avait trempée dans du platine, et des énormes
montres d’aviateur, il faisait collection d’insignes de shérif et
de flic… Avec tout ça, il est devenu Gainsbarre. […]
73
“Je chantais ‘la Décadanse’ comme un cantique”
Mon premier 33-tours toute seule, écrit par
Serge, en faisant allusion à mon père, à mon
singe et à ma poitrine plate. Sur le même disque,
on trouve quelques chansons mignonnes inspirées par nos séjours avec mes parents à Brighton. « Mon amour baiser » est une des chansons
préférées d’Etienne Daho. En fait, c’est très délicat parce que ça ne dit pas ce qu’on imagine, baiser bouche, baiser doux, baiser tout… Il dépeint
dans toutes ces chansons une jeune fille qui couche à droite à
gauche, innocente et sans plaisir, poursuivie par les mauvais garçons jusque dans son appartement, elle se retourne et « c’est
encore lui ». Il a fabriqué ce personnage un peu triste, un peu
drôle. Il me demandait de chanter très près du micro, dans un
soufe, je l’épatais de chanter si haut. Peut-être l’année d’avant
est sorti ce qui est pour moi plus beau que « Je t’aime », « la Décadanse », Serge a même inventé une danse où on retourne la
femme, un peu exhibitionniste, mais bon… Je chantais ça comme
un cantique. […]
M
ardi 14 août 1973, à l’heure du thé : “L'événement de
l'année ! Serge a pris un bain !” L’événement de l’année ! Serge a pris un bain ! Le
premier en trois mois, son dernier remonte au
13 mai ! Je ne peux pas dire qu’il y soit entré volontairement ni sans résistance, mais il l’a pris. […]
Serge était la personne la plus impeccable que
j’aie jamais connue. Il se lavait par petits bouts,
en discrétion, grâce à un bidet, il ne transpirait
pas, je ne lui ai jamais connu la moindre odeur.
Quand je lui ai demandé comment il faisait, il me répondait
« Je suis un pur esprit ! ». Jamais il ne se baladait nu, je ne l’ai
jamais vu nu debout, toujours en robe de chambre. Les
enfants étaient aux aguets, mais ils ne l’ont jamais attrapé.
GAMMA/RAPHO/KEYSTONE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Faites de votre
équipe de
sécurité une
force pour
votre entreprise.
Tout professionnel de l’informatique sait que pour avoir
une bonne équipe de sécurité, il ne faut pas lésiner sur
les efectifs. C’est pourquoi nous employons plusieurs
centaines des meilleurs ingénieurs en sécurité au monde.
Quand vous utilisez Google Cloud, vous bénéfciez de
leur experise pour protéger votre entreprise.
Découvrez comment sur g.co/cloudsecureFR
Innovez.
Nous vous protégeons.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Juillet 1970 : après le tournage de « Slogan », Jane décide de rester
en France et s’installe avec Serge.
13
novembre 1974 : “Je suis sa poupée”
Cher Munkey,
Le silence est si afreux qu’il me faut écrire à
quelqu’un. Si j’avais fait quelque chose au moins,
j’aurais de quoi avoir honte, mais je n’ai rien fait
de mal, parce que j’aime quelqu’un, j’aime Serge
plus que tout, je ne souhaite perdre son amour
pour rien mais parfois j’ai le sentiment qu’il pourrait m’oublier comme une mauvaise afaire et ne
plus penser à moi. Je n’ai pas l’impression qu’il
en a quelque chose à faire de moi, sauf pour constater que je
suis à lui, mais si jamais j’étais tentée de faire quelque chose de
mal ou de considéré comme mal, il n’aurait plus besoin de songer à moi et me remplacerait par la première venue. Il dirait « la
petite Birkin est ma fabrication, je peux en faire autant de copies
que je veux, et meilleures et plus jeunes, mais elles ne sont rien
sans moi ». Hier soir il a dit que je buvais uniquement parce
qu’il me permettait de boire, que je vivais uniquement parce
qu’il me laissait vivre. Je suis sa poupée avec mes qualités de
poupée, mais complètement reproductibles avec un meilleur
matériau que le mien. Tout ça, c’est peut-être juste pour se
protéger de mes sentiments, mais je suis certaine que si je faisais un pas de travers, il serait incapable de me reprendre.
J’aurais commis mon erreur et ce serait fini […]. Dans dix ans
je suis finie, personne ne m’aimera plus. Je serai vieille et
moche. Mes problèmes n’intéresseront plus personne, je ne
serai plus à la mode. Je n’aurai plus 27 ans, j’aurai 37 ans, et
c’est la fin. Je ne voudrais pas vieillir. Je ne vieillirai pas. Serge
regardera les filles de 17 ans et si je me montre jalouse, il me
balancera : « Allez-y ma vieille » et ce sera trop tard, même
pour boire un verre, même pour avoir un copain, et je me rendrai compte que ma vie est passée et je serai amère de toutes
les choses que j’aurais pu faire si seulement j’avais su.
34
L’OBS/N°2811-20/09/2018
Mais Serge a eu 27 ans, il a eu toute la rigolade, avec qui il voulait
à Paris. Je ne demande pas ça, je ne demande pas un week-end
pour baiser tout Paris. Je n’aime pas baiser. Je veux juste être désirée et ne pas en avoir honte et ne pas me sentir vieille et responsable. Et si après six ans avec quelqu’un, t’es un petit peu en retard
et que c’est chacun pour soi sans tenir compte de tout ce que j’ai
fait, y compris un enfant… J’ai cru quand même que Serge m’aimait un peu plus que tout ça, mais parfois j’ai l’impression qu’il
me fait croire, par ce qu’il dit ou ce qu’il ne dit pas, que six ans c’est
rien du tout, que je suis juste de passage au milieu de ses aventures
nombreuses. Il a le droit d’en être fier, de s’en vanter, et je ne suis
pas au niveau de Dalida, Gréco ou Bardot ni de sa précieuse femme
puisqu’elle, il l’a épousée.
La moindre erreur, il me mettra dehors et il va recommencer.
Pour de vrai, je croyais que l’amour durait toujours et que moi,
Jane, j’étais plus importante, avec tous mes défauts, que n’importe
qui d’autre, mais ce n’est pas le cas. Au moins cette illusion est
finie. « Tu m’aimes ? » il a répondu « Evidemment, sinon je t’aurais
foutue dehors. » Après six ans et tout ce que nous avons traversé,
c’est tout ce que je suis pour lui. […]
Toute ma vie, c’est Serge, Kate, Charlotte, Papy, Andrew, Ma
et Linda. Et c’est tout. Je ne veux pas d’autres amours que
ceux-là, je sais que personne ne pourra les remplacer, jamais. Je
ferais n’importe quoi pour eux. Par superstition et par peur, je
ne veux pas que Serge fasse de testament. Je ne veux pas de son
argent, je veux qu’il vive pour toujours, quand les gens font des
testaments, ça signifie que la mort a été envisagée. J’ai mon boulot, qui me rend faussement indépendante, parce que je déteste
l’idée d’être entretenue, et ma maison en Normandie est pour
Kate et Charlotte si quelque chose comme un crash d’avion me
tue. Je suis émotionnellement complètement liée à Serge.
Serge
&Jane
PAR
CALI
“NON, MAINTENANT, VIENS…”
Bien sûr « Melody Nelson », et une photo de Bert Stern
datant de 1970 achetée à Bruxelles et posée là en bas des
escaliers. On y voit Jane, souriante et sauvage, tirant par un
foulard comme un lasso Serge l’indomptable. La danse de
l’amour fou. Le couple mythique du dandy chic. Je les ai
toujours perçus comme des provocateurs de la vie. Enfant,
je ressentais leurs joies, leurs rigolades, des clowns heureux
ou mélancoliques que je regardais comme des Indiens, une
glace à la main, les yeux écarquillés. Comme si rien ne
pouvait être aussi beau, ne pouvait aller plus vite. Enfin, la
vie… De la lumière, beaucoup de lumière, et puis des photos
encore. Celles du frère, Andrew, période campagne
anglaise. Serge Gainsbourg délicat et généreux pour sa
Jane sublime. J’ai attendu que tout le monde dorme et j’ai
foncé dans la discothèque de papa. J’ai glissé le disque sous
mon pull jusqu’à la chambre. Les gens parlaient de cette
chanson comme de quelque chose de sulfureux. Je me suis
mis tout nu sur mon lit et j’ai fixé le plafond. Mon ventre
brûlait. Un plaisir inconnu m’attendait au bout de cette
chanson. Il me tendait les bras. J’avais peur. Alors la fille a
supplié : « Non, maintenant, viens… » et l’autre
qui se retenait encore, et moi qui sautais de la falaise.
LUC FOURNOL / PHOTO12
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S
Décembre 1981 : Jacques Doillon et Jane, en pleine romance, assistent à une soirée organisée par Régine (au centre).
amedi 22 septembre 1979 : “Je suis heureuse avec
Jacques [Doillon] et Serge…”
J’ai si froid aujourd’hui, il fait soleil dehors mais je ne
fais que trembler et me traîner de chaise en chaise. J’es‑
saie de réféchir à ma vie mais je suis si angoissée et per‑
due que je ne veux faire que dormir, la fuite du lâche.
Serge, qui était terrifant dans sa façon de se comporter
en Normandie, si systématiquement bourré, a changé
et il est heureux maintenant. Il est vrai que tous ses
espoirs sont en train de se réaliser, son flm, son livre,
son disque (« Aux armes »), qui est un formidable succès. Il est
très attentionné et gentil à propos de ma vie et de ma manière
diférente de grandir. Je me sens si étrange, je ne sais pas ce que
je veux mis à part ce que j’ai toujours tout voulu.
Je sais aussi que quoi que je fasse je ne serai jamais heureuse
sans Serge. Si je pars, je regretterai toujours ma vie exception‑
nelle aux côtés d’un homme exceptionnel. Est‑il seulement pos‑
sible de vivre à trois ? Je ne sais pas et d’une certaine façon je
sens que Serge serait incapable de me partager, même par l’es‑
prit, pas plus que je n’en suis moi‑même capable. Nous avons
parlé de ça hier soir. Nous avons dîné ensemble et j’étais si heu‑
reuse avec Jacques (Doillon) et Serge. Il me semblait que si c’était
possible, ce serait le moment le plus heureux de ma vie. Et si
Serge pouvait aimer Jacques, même s’ils partaient tous les deux,
je ne serais pas triste puisqu’ils seraient ensemble, et je sais qu’ils
seraient heureux. Je ne veux pas d’un amant de cinq à sept, je
ne veux pas perdre un ami, mais j’ai tellement envie de vivre.
Alors qu’en août, je voulais si désespérément mourir.
Je suis ébahie d’être seulement aimée, que le doux garçon me
trouve réellement intéressante, j’ai l’impression que c’est un rêve.
J’aime m’asseoir auprès de lui, ou marcher, en lui tenant la main,
et le voir rire avec Serge. Je suis si fère que Serge parvienne à
36
L’OBS/N°2811-20/09/2018
faire rire ce garçon triste. Alors me voilà, un peu efrayée par ce
nouveau sentiment. Je touche ma bouche et songe, est‑ce cette
blessure‑là qui sourit ? […]
28
mai 1980 : “L’alcool est mon cauchemar”
Je lui ai parlé cet après‑midi. Il était au plus bas
après quatre jours sans alcool, il subissait des
symptômes de manque. Arrivera‑t‑il un jour à
surmonter ça ? L’alcool est mon cauchemar. Ça
le transforme en quelqu’un de si diférent et
efrayant. Et parfois il dit que maintenant qu’il
a la gloire, l’argent, la célébrité, la seule chose
qu’il ne connaît pas est de tuer, il ne parlait
jamais comme ça avant. Je me demande com‑
ment ça va fnir. Et quand je suis triste, j’ai vraiment envie de
mourir, et de sa main. Pourquoi pas ? Je suis si fatiguée de la dif‑
fculté de vivre. Il me semble que je fais toujours tout de travers
et je m’aperçois que je suis mise de côté et que je pourrais repar‑
tir de zéro avec quelqu’un d’autre, comme c’est le cas. Je ne veux
pas tout recommencer. Je préférerais mourir. Serge m’aime à sa
manière et c’est la seule que je connaisse depuis douze ans. Je
ne crois pas que je connaisse une autre manière. Il est trop tard
et tout ça doit venir d’une étrange pulsion qui me pousse à vou‑
loir être blessée. C’est la seule manière de me punir pour cette
vie que je vis en spasmes, contre les règles établies. Je dois payer
pour ça un jour, autant que ça soit maintenant. Comment pour‑
rais‑je expliquer ça à quelqu’un sur cette terre ? Si seulement je
n’avais pas un juge moral dans mon cœur ! Mais c’est le cas et ça
me fait mal. Et de penser que j’ai 33 ans et je serai bientôt vieille
et voilà quelqu’un de si amoureux de moi que je peux à peine
résister à l’envie de savoir ce que ça fait d’être aimée à ce point.
Je sais que je ne changerai jamais. Je sais avec certitude que
BERTRAND RINDOFF PETROFF/GETTY IMAGES
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
Serge
&Jane
PAR
CARLA BRUNI
“JANE, LA FEMME-ENFANT”
Jane est une fée, une charmante charmeuse, une amante
envoûtée, une grande amoureuse, simple comme un
bonjour et pourtant si précieuse. Jane est une muse,
de sa grâce inconnue elle a inventé une femme : femmeenfant, femme-feur et jeune flle éternelle et soyeuse,
éternellement belle, éternellement gracieuse. Jane est
une mère, ses trois flles comme des feurs ont hérité
d’elle la classe chaleureuse, la beauté fatale, la tendresse
sans appel. Jane est un cœur qui bat pour chaque
douleur, s’épuise, se voue, ne pose jamais les armes face
à notre monde en larmes. Jane est une icône, mais sans
le vouloir, sans le savoir, comme un charme, comme une
rose, comme un geste ou comme un zeste, sans calcul
et sans raison. Jane est unique, si fragile et solide, comme
la pierre, comme la foudre, comme une feur diaphane.
Jane est difcile à décrire, si complexe et limpide,
si mystérieuse à dire, à écrire. Mystérieuse.
1974 : Jane avec
ses filles, Kate
et Charlotte.
je suis incapable d’aimer quelqu’un autant que j’aime Serge,
malgré le cœur, malgré le dédain et l’orgueil et l’indiférence, ou
peut‑être bien à cause de tout ça ?
Il y a deux jours, Serge a dit « Tu es la personne de ma vie. » Il
n’avait jamais dit ça à qui que ce soit avant « Tu es à moi et je tuerai quiconque essaiera de t’enlever. J’excuserai toutes tes erreurs,
pour le meilleur et pour le pire. Je suis ton amour inconditionnel.
Je suis un inconditionnel de Jane ». Et bien que ça m’ait efrayée,
j’étais aussi émue et je savais que c’était vrai. Il me taquine à pro‑
pos de Jacques, en me disant que peut‑être je suis dans une
période de ma vie où il me faut coucher avec des gens qui me
feront ressentir « la passion ». Je réponds « non » alors on en reste
là. Sauf qu’il ajoute que s’il découvre tout, il vaudrait mieux que
je fasse gafe. C’est tellement compliqué, tu tombes dans le piège
d’imaginer que parce que tu es aimée, tout est pardonné mais
c’est faux. C’est dangereux de penser ça. C’est aussi trop deman‑
der à quelqu’un, surtout à quelqu’un comme Serge. Que va‑t‑il
arriver ? Quelque chose va arriver. Jacques veut m’épouser et il
ne me lâche pas. Et je lui dis « je ne peux rien promettre » ou « on
verra ce qui arrivera demain ». Je ne sais pas, mais ce n’est pas
facile et je ne peux pas quitter Serge, je n’en serai probablement
jamais capable, sauf s’il me fait trop peur. Il est trop nécessaire !
Trop essentiel ! Il est ma vie depuis si longtemps. Et puis je pense
aux cachets pour ne pas avoir à continuer. Je fnirai par décevoir
Serge, je décevrai les enfants et je me décevrai moi‑même, j’étais
perdue il y a longtemps. […]
15
septembre 1980 :
“La vie avec Serge est devenue insupportable”
Très cher Munkey,
Je suis au Hilton avec mes flles. C’est la première
fois que je t’écris en n’ayant aucune idée de ce qui
se passe ni de ce qui va se passer. Charlotte est
couchée à côté de Kate dans un grand lit. Je suis
sur un lit de camp parce que Kate donne tout le
temps des coups de pied. Serge vient de partir
pour rentrer à la maison. Le sentiment de solitude
n’est pas insupportable puisque je ne suis pas seule, les enfants
sont là. Pour Serge, c’est un cauchemar. Je le regarde comme
celle qui a mutilé un être précieux, puisque c’est ma faute, je
regarde et je ne bouge pas, ne le touche pas. Pauvre Serge, après
douze ans, il ne mord toujours pas, il riposte seulement avec des
mots, du mieux qu’il peut. Il semblait indiférent et maintenant
je sais que ce n’était pas vraiment le cas, mais c’est trop tard. Quit‑
ter la maison pour prouver quoi ? Que moi aussi, je suis vivante ?
Je me suis détournée la première, mais je ne le blâme pas pour
ça. Je ne peux pas lui en vouloir, je l’ai si profondément blessé
dans son orgueil. Je crois qu’il ne sera plus jamais capable de
m’aimer comme avant, je ne suis plus la même. Je refuse la puis‑
sance de son amour, son autorité, sa supériorité. Je veux savoir
ce qu’est la vie toute seule avec moi. Je dois savoir.
Voilà Munkey, tu sais tout. Toutes mes remarques moralisa‑
trices, comment la vie avec Serge est devenue insupportable, son
ivrognerie, son égoïsme et moi sa marionnette. Alors me voici
maintenant, j’ai blessé Serge à tel point que je pense que la vie
ne sera plus jamais la même, et Jacques, qui est triste et veut ma
vie lui aussi. Et moi aimée par les deux, qui me tiennent comme
des serre‑livres. Retires‑en un et tu glisses, retire l’autre et tu
glisses, retire les deux et tu tombes. J’en suis là. Vivant obs‑
38
L’OBS/N°2811-20/09/2018
BOTTI/STILLS/GAMMA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
moi sous la pluie, frapper à la porte ? Je
courrai pour l’ouvrir, pour retirer ce que
je peux d’amertume, sache que je viendrai
toujours. Je demande beaucoup et je
n’espère pas de réponse. Pas maintenant.
La dernière fois la violence que j’avais en
moi m’a fait dire des choses stupides, des
choses fausses, en espérant quelque part
que tu comprennes qu’elles venaient de la
misère provoquée par ton regard sur moi.
Combien de fois, des nuits comme celle-là,
j’ai pleuré pour être à la maison, pour
que tu me pardonnes, pas pour que tu me
reprennes, mais pour que tu m’aimes à un
autre niveau, n’importe quel niveau, pour
emporter au loin la peine qu’il y a entre
nous. Je te demande cette amitié, nous qui
n’avons jamais été amis, mais tu es une
part de ma vie. […]
Début septembre,
au Divan du Monde,
à Pigalle.
tinément ma vie du mieux que je peux sans aucun d’eux.
Mon Dieu, aidez-moi. Mais pourquoi m’aiderait-il ? M’aider à
ne plus me sentir coupable et curieusement ne pas perdre
l’amour de Serge pour toujours ? Et aider J. à ne pas soufrir ?
Quel rubbish, ils sont tous malheureux et c’est ma faute.
Dieu merci il y a le sommeil, pouvoir rêver comme Richard II,
le roi lâche, je sais maintenant pourquoi je l’aimais tant, toute
l’arrogance et toute la solitude du roi perdu. […]
15
31
juin 1981 : “Il est si égoïste, mais…”
Je sais maintenant ce qui est magique chez
Serge, ses défauts. Il est si égoïste, une petite
chose jalouse, avec un caractère dominateur,
mais il est drôle ; profondément gentil et original jusque dans les bêtises les plus stupides
qu’il fait. Il n’y a personne comme lui. Son
visage de petit garçon vilain, son ivrognerie
incontrôlable, son charme fou. Le plus humain,
le plus perspicace, le plus ouvert, le plus sentimental. Encore plus sentimental et beau que… oh je ne sais
pas… Il n’y a pas beaucoup d’hommes qui s’intéressent à l’esprit des femmes. Serge n’est intéressé par l’esprit de personne,
à part le sien, mais au moins il le dit. Il est honnête, il ne fait
pas semblant d’être généreux de ses sentiments. J’aimerais
pouvoir être à nouveau avec lui, une seule journée, au meilleur moment de notre histoire, quand j’étais certaine qu’il
serait à moi pour toujours. Comment c’était ? […]
40
août 1981 : “Viendras-tu frapper à la porte ?”
La vie est trop courte, et parfois j’ai peur de mourir
sans que tu saches l’immensité de mon amour.
Tout cela semble ambigu puisque je suis avec
Jacques, et la vie continue, mais toi, est-ce que je
serai exceptionnelle pour toi un jour ? Est-ce que
tu diras : « Oui, mais Jane est diférente, on a quelque
chose d’autre. ça ne ressemble à rien d’autre. » Ou
n’importe quel cliché est mieux qu’un coup de fil
glacial. Quand tu soufres la nuit, viendras-tu chez
L’OBS/N°2811-20/09/2018
[J’ai eu cette grande chance qu’il ait bien
voulu devenir mon ami, même si ça lui a été terriblement difcile au
début. Quand j’ai eu Lou, il a suggéré d’être son papa 2, son parrain,
et s’il avait des soucis, j’avais la joie qu’il m’appelle. Il se pointait chez
moi, rue de la Tour, pour dîner, à minuit, conduit par les flics ou
par des taxis G7. Il y avait deux services, Jacques, moi et les enfants,
et puis à n’importe quelle heure, Serge, parfois avec Charlotte, parfois
avec Bambou. Bambou a été pour moi la meilleure des personnes.
Elle a empêché Serge de se ruiner, de s’abîmer, elle lui a donné un
enfant, une nouvelle famille, elle était jeune, belle, et elle tolérait sa
façon de lui parler. Elle m’a permis d’avoir une vie professionnelle et
proche avec Serge, sans pour autant la mettre en danger, elle a compris la nécessité pour moi de faire encore un petit peu partie de sa vie
et peut-être pour lui d’avoir une confidente. Et puis il y avait
Charlotte. Il me semblait qu’elles avaient le même âge, qu’elles pouvaient faire les mêmes bêtises, et pour Charlotte, une autre vie a
démarré rue de Verneuil les week-ends. Bambou et Lulu vivaient
dans une réplique de la rue de Verneuil à Chinatown. Serge a rencontré Bambou quelque temps après mon départ, à partir de là
je savais qu’il était sauf… ] ■
© Editions Fayard
Les passages en italique
et entre crochets sont
des commentaires
que Jane Birkin a ajoutés
à son Journal original.
Les intertitres
sont de la rédaction.
Serge croqué
par Jane (1968),
l’un des dessins
illustrant son
Journal.
GABRIELLE CRAWFORD – JANE BIRKIN
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
INTRODUCTION
EN BOURSE SUR EURONEXT PARIS
Parce qu’1 patient sur 2 ne prend pas correctement ses
médicaments, MedinCell a pour ambition de développer des
traitements actifs sur une durée contrôlée de quelques jours à
plusieurs mois après une simple injection.
Nous associons notre technologie BEPO® à des molécules présentes
dans des médicaments déjà commercialisés, dont l’efficacité est
prouvée, afin de cibler des indications spécifiques telles que la
schizophrénie, la douleur postopératoire ou la contraception.
Nous augmentons ainsi l’efficience des traitements en facilitant
notamment le respect des prescriptions médicales.
PARTICIPEZ JUSQU’AU 26 SEPTEMBRE 2018
À L’INTRODUCTION EN BOURSE DE MEDINCELL
Fourchette indicative de prix : 7,25 – 9,25 € / action
Code ISIN FR0004065605 • Mnémo : MEDCL
www.medincell.com
Avertissement - Des exemplaires du Prospectus visé par l’AMF le 14 septembre 2018 sous le numéro n°18-434, composé du document de base enregistré par l’AMF le 4 septembre 2018 sous le numéro I.18062, d’une note d’opération et d’un résumé du Prospectus (inclus dans la note d’opération), sont disponibles sans frais au siège social de MedinCell et sur les sites Internet de l’AMF (www.amf-france.org) et
de MedinCell (investors.medincell.com). MedinCell attire l’attention du public sur les facteurs de risques décrits au Chapitre 4 du document de base et au Chapitre 2 de la note d’opération. La concrétisation
d’un ou plusieurs de ces risques peut avoir un effet défavorable significatif sur les activités, le patrimoine, la situation financière, les résultats ou les perspectives de MedinCell, ainsi que sur le prix de marché
des actions de MedinCell. Aucune communication, ni aucune information relative à cette opération ou à MedinCell ne peut être diffusée au public dans un pays dans lequel il doit être satisfait à une quelconque obligation d’enregistrement ou d’approbation. Aucune démarche n’a été entreprise (ni ne sera entreprise) dans un quelconque pays (autre que la France) dans lequel de telles démarches seraient
requises. Le présent communiqué ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’offre de vente ou de souscription de valeurs mobilières nécessitant un prospectus au sens de la Directive 2003/71/CE du
Parlement européen et du Conseil du 4 novembre 2003, telle que modifiée (la « Directive Prospectus »).
GRANDS FORMATS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Pouvoir
Par A L E X A N D R E L E D RO L L E C
Concert de
musique techno
dans la cour de
l’Elysée, lors de la
Fête de la Musique.
L’Elysée
en mode
start-up
Lourdeurs administratives, procédures archaïques,
manque de transparence… Emmanuel Macron veut
transformer le Palais en une entreprise efcace.
Reste à savoir si la vieille maison saura s’adapter
à ce nouveau management
A
l’Elysée, en cette rentrée, il y
a comme un parfum de
déménagement. Entre les
arrivées des uns et les changements d’affectation des
autres, les services de la présidence
risquent de s’arracher les cheveux pour
dégoter des bureaux. Lundi 17 septembre,
le nouveau directeur général des services,
CHRISTOPHE PETIT TESSON/AFP
Jérôme Rivoisy, a débarqué de Pôle emploi
dont il était le numéro deux. Son poste
n’existait pas jusque-là : l’énarque issu de
la même promotion qu’Emmanuel Macron
vient mettre de l’huile dans les rouages
administratifs et améliorer le fonctionnement de la maison. Il y a du boulot : deux
jours avant son arrivée, Rivoisy ne savait
toujours pas où il s’installerait. « On lui
L’OBS/N°2811-20/09/2018
43
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
donnera un bureau où on peut, dit-on à
l’Elysée. Dès qu’on a besoin du moindre
mètre carré, ici, c’est la baston générale. »
Le Château à l’heure Macron ? Pour l’ancien banquier de chez Rothschild, adepte
des codes de l’entreprise moderne, de la
culture du résultat et de la recherche de
performance, il était grand temps de
« dépoussiérer » et de « restructurer » la
maison, de la rendre « efcace » et « efciente ». L’ancien hôtel particulier de la
marquise de Pompadour, qui abrite la présidence de la République depuis 1848, vit
avec ses propres règles et usages. Il n’y a
pas d’organigramme. Pas de règlement
intérieur. Pas de représentant du personnel. Et le millefeuille administratif est un
véritable casse-tête. « Il n’y a pas d’agents
de la présidence de la République, rappelle
l’ex-député socialiste René Dosière, qui a
longtemps ferraillé contre l’opacité du
budget de l’Elysée. La majorité des
Services
688
Cabinet
du président
106
Etat-major
particulier
28
Le GSPR
188 agents
Le commandement
militaire
77 agents
(*) chiff res 2017.
Après la réorganisation,
le pôle regroupera
200 personnes.
tecture d’une collectivité territoriale et à
celle d’une entreprise. D’ici à l’automne,
l’Elysée va se doter d’un comité de direction autour de Jérôme Rivoisy, composé
des directeurs de quatre ou cinq nouveaux
pôles regroupant l’ensemble des services
“DYSFONCTIONNEMENTS INTERNES” actuels. Autre changement, plus délicat : la
Emmanuel Macron et son état-major ont fusion du groupe de sécurité de la présidonc décidé d’engager une profonde dence de la République (GSPR) – rattaché
réorganisation des seize services de la à la police nationale et chargé de veiller sur
présidence. Archives, correspondance, les déplacements présidentiels – avec le
sécurité, communication : aucun des commandement militaire, qui, de son côté,
822 salariés n’y échappera ! « Le président est jusqu’à présent cantonné à la sécurité
est depuis longtemps convaincu que la interne du Château. Deux entités qui ont
modernisation du Palais est nécessaire. Les du mal à se parler : leurs systèmes radio ne
événements récents l’ont conforté dans sont pas techniquement compatibles !
cette idée », dit-on prudemment dans son Quant au service communication, il est lui
entourage, avant de reconnaître : « L’af- aussi restructuré : c’est Sylvain Fort, l’un
faire Benalla a révélé des dysfonctionne- des architectes de la campagne victorieuse
ments internes et nous a contraints d’accé- de 2017 et jusqu’ici plume du président, qui
va le piloter. Conseillère presse, Sibeth
lérer le processus. »
Orchestré par le Ndiaye sera son adjointe. Le contesté
secrétaire général porte-parole de l’Elysée Bruno Roger-Petit
Alexis Kohler, le est, lui, exfiltré et ramené à un poste de
futur schéma ély- conseiller. Le communicant Philippe
séen emprunte à Grangeon, ancien de Capgemini et très
la fois à l’archi- proche du chef de l’Etat, est en discussion
Un service
pour intégrer l’équipe. But de la
de communication
manœuvre ? Unifier la parole présidentielle et pacifier les relations avec la presse.
Quand ils ont pris possession des lieux
Une administration de
au printemps 2017, les macroniens, démolisseurs du Vieux Monde, se sont étranglés
devant tant d’« archaïsme ». « Ça vous saute
Une flotte auto de
aux yeux immédiatement », note l’un d’eux.
Un exemple ? Au moindre raout organisé
dans l’enceinte élyséenne, un gendarme
stabilote le nom de chaque invité sur une
feuille issue d’un tableau Excel. « Imaginez quand on invite 1 000 personnes,
Une équipe
soupire-t-on en interne. Alors
de sécurité
qu’aujourd’hui un simple coup de
scan sur un code-barres devrait
à l’étranger
sufre. La SNCF a réussi à proUne agence de voyages
poser des billets électroniques,
pourquoi pas nous ? » Dans un
en France registre diférent, l’impression
du moindre document – cartons
d’invitation, dossiers de presse… –
doit nécessairement passer par le
Un budget de
Salaires
en 2017
commandement militaire. Car l’Élysée
est d’abord une maison militaire. Huissiers,
gardes républicains, aides de camp… Près
d’un tiers des efectifs est issu de la Grande
Muette. Avec les civils, la cohabitation est
Equipement
parfois difcile et crée des couacs. « Les
Frais
et travaux
de fonctionnement
militaires s’occupaient par exemple de l’envoi des communiqués de presse, rappelle un
Déplacements
ex-membre du cabinet de François
salariés est, en efet, détachée des ministères : Défense, Intérieur, etc. Ce qui pose
parfois problème : à travail égal, un type de
Bercy est souvent bien mieux payé qu’un
autre venu de la Culture ! »
55*
agents
833
265
agents
65 millions
L’Elysée,
c’est…
102
véhicules
46
198
déplacements
mil ions d’euros
5 millions
17 millions
44
151
agents
L’OBS/N°2811-20/09/2018
15 millions
152
La Poste – SA au capital de 3 800 000 000 € – 356 000 000 RCS Paris – Siège social : 9, rue du Colonel Pierre Avia 75015 Paris –
–
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
À Orléans,
j’aime,
je commente,
je poste,
je suis postière.
Hélène est social media manager. Au fait des actualités de La Poste
dans la région Centre-Val de Loire, elle les diffuse sur les réseaux sociaux, tout
en vous proposant des services qui pourraient vous intéresser. Avec 4,5 millions
d’heures de formation dispensées en 2017, La Poste ne cesse d’évoluer
et de repenser ses métiers. Rendez-vous sur groupelaposte.com
Chiffres RH tirés du Rapport Social 2017 — Le Groupe La Poste. Plus d’informations sur le site groupelaposte.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
“ILS COMMETTENT UNE ERREUR. IL FAUT
S’ADAPTER À L’ÉLYSÉE, PAS L’INVERSE.”
UN ANCIEN SOUTIEN DU PRÉSIDENT
Hollande. Evidemment, dans leur boulot, ce sont des pros. Mais là… Ils oubliaient
de masquer les destinataires, envoyaient les
mails avant le go présidentiel. Ça nous rendait dingues. » « La verticalité jupitérienne
doit néanmoins assez bien s’accommoder,
voire prendre du plaisir, au fonctionnement
martial de l’Elysée », avance toutefois, ironique, un ancien ministre.
L’EX-NUMÉRO TROIS VOYAIT TOUT
Cette maison, Emmanuel Macron ne l’a
pas découverte en 2017. Il la connaissait
déjà. Mieux que beaucoup d’autres. Longtemps, il a regardé la machine de haut.
Quand François Hollande le nomme en
mai 2012 secrétaire général adjoint de
l’Elysée, le jeune énarque choisit de s’installer dans un bureau d’angle, au 4e étage,
presque sous les combles. Une pièce
occupée auparavant par François Pérol,
ex-Monsieur Economie de Nicolas Sarkozy passé, comme Macron, par la banque
Rothschild. De là, et jusqu’à sa démission
en juin 2014, le numéro trois de l’Elysée
voit tout. Quand il ne reçoit pas de jeunes
entrepreneurs ou les patrons du CAC 40,
il observe ceux qui font tourner la boutique : majordomes, feuristes, sommeliers,
lingères, maîtres d’hôtels… Il constate aussi
46
L’OBS/N°2811-20/09/2018
Revue militaire
dans le jardin du
Palais, en mai 2017.
les dysfonctionnements de ce palais tricentenaire, glacial et à la confguration si peu
adaptée aux exigences du monde moderne.
« De sa fenêtre, il avait une vue très précise
sur le fonctionnement interne du Palais »,
témoigne un ex-conseiller.
C’est fort de cette expérience que,
quelques mois après son élection, en
octobre 2017, Emmanuel Macron ordonne
un audit interne. Une nouveauté : lorsqu’Alexis Kohler convoque les salariés
pour en parler, il se heurte d’abord à un
grand silence de l’assemblée. Personne
n’avait l’habitude d’avoir à donner son avis.
De cette consultation, il ressort que les services travaillent trop « en silo », qu’il y a un
« défaut de transversalité » et un « problème
de rationalisation des moyens ». En janvier 2018, le cabinet Eurogroup Consulting est mandaté pour, entre autres, proposer de nouvelles pistes d’organisation.
Pendant six mois, trois consultants écument les coursives du Château. Ils rendent
leur rapport en juillet. Quelques jours
avant le début de l’afaire Benalla. Ces
deux travaux servent aujourd’hui de base
à la transformation menée.
Chaque président élu se construit en
rupture avec son prédécesseur. Emmanuel
Macron ne déroge pas à la règle. François
Hollande s’érigeait en président « normal » ? Son ex-ministre de l’Economie
annonce un exercice « jupitérien » du pouvoir. François Hollande avait pris l’habitude de s’acoquiner avec la presse ? Son
successeur verrouille tout à triple tour,
jusqu’à faire déménager la salle de presse
hors des murs du Château. François Hollande travaillait dans le salon doré, au premier étage du Palais, comme la majorité
des chefs d’Etat de la Ve République ?
Macron, lui, préfère s’installer dans le
salon d’angle, ancienne chambre à coucher
de l’impératrice Eugénie. Et tant pis si la
pièce est surnommée, depuis les passages
d’Aquilino Morelle et d’Henri Guaino,
deux très fortes personnalités, le « bureau
qui rend fou ». Avec Emmanuel Macron,
la physionomie de l’Elysée évolue. « L’ambiance ressemble parfois à celle d’une
start-up, note Patrice Duhamel, auteur de
“l’Elysée. Histoires, secrets, mystères”
(Plon). On est loin, très loin, des équipes pléthoriques des années Mitterrand et Chirac. »
MARIANNE STREET ART
Mais le Palais peut-il vraiment servir de
labo au réformisme macronien ? « Le président et son entourage sont arrivés avec une
culture d’entreprise, commente, sceptique,
un ancien soutien du chef de l’Etat. Ils commettent une erreur. Il ne faut pas tout changer. Il faut s’adapter à l’Elysée, pas l’inverse.
Après tout, les présidents n’en sont que les
locataires. » Pas facile en efet de venir à
bout de ces rites immuables, de ce cérémonial solennel et de ce protocole d’un autre
âge. « Travailler à l’Elysée, c’est travailler
dans un musée, s’amuse Bernard Poignant,
conseiller de François Hollande de 2012 à
2017. Un jour, le président me demande :
“Mais comment je fais pour personnaliser
les lieux ?” Je lui réponds : “Comme ils font
tous. Mets des photos sur la cheminée.” »
Hollande choisira, entre autres, une caricature de Loison le montrant sous le déluge
et titré « la Flotte tranquille ». Cinq ans plus
tard, Emmanuel Macron optera pour une
Marianne street art d’Obey et un tableau
du peintre belge Alechinsky. « Macron
n’aime pas l’Elysée, observe un compagnon
de route. C’est dans sa nature : il n’aime pas
être contraint de travailler avec des gens qu’il
n’a pas choisis. Là, il est sommé de composer
avec un fonctionnement global : le protocole,
les obligations. Tout ce qui a été mis en place
par le Vieux Monde et qu’il exècre. Mais
paradoxalement, il aime s’y voir. Car Emmanuel Macron adore avant tout le pouvoir. » ■
JOLY/KAMILREVELLI/POOL/REA
La Poste – SA au capital de 3 800 000 000 € – 356 000 000 RCS Paris – Siège social : 9, rue du Colonel Pierre Avia 75015 Paris –
–
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
À Sartrouville,
je renvoie
le doudou
oublié
par Loulou,
je suis postier.
Olivier est facteur. En plus de la distribution du courrier, il vient récupérer
directement dans votre boîte aux lettres les colis que vous souhaitez
envoyer ou réexpédier. Avec ses 160 métiers, La Poste ne cesse d’évoluer
et de repenser ses services. Rendez-vous sur groupelaposte.com
Chiffres RH tirés du Rapport Social 2017 — Le Groupe La Poste. Plus d’informations sur le site groupelaposte.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Communication
Par S O P H I E G R A S S I N
et V É R O N I Q U E G R O U S S A R D
Le 27 mai 2017, sur France-Info, la secrétaire d’Etat tout
juste nommée réagit au dérapage homophobe d’Hanouna.
Le Schiappa
circus
Talk-shows en tout genre,
interviews à gogo ou émissions
de divertissement… La secrétaire
d’Etat chargée de l’Egalité entre
les femmes et les hommes est
omniprésente dans les médias.
Une stratégie de saturation inédite
48
L’OBS/N°2811-20/09/2018
L
e karaoké sur « Gigi l’Amoroso »
de Dalida dans une émission de
France 2 ? C’est fait. Le tuto
coifure pour échafauder un
chignon-ministre en moins de
deux minutes sur le site MadmoiZelle ?
C’est fait. « Les Monologues du vagin » sur
scène devant Brigitte Macron ? C’est fait.
Comme les blagounettes complices avec
Cyril Hanouna, l’interview de Claire Chazal
entre femmes pour « Paris Match »… Plan
média d’un people en promo ? Non, celui
de Marlène Schiappa, la secrétaire d’Etat
chargée de l’Egalité entre les femmes et les
hommes. Qui, on le voit, déploie une stratégie de communication très inédite. Et si
son choix d’invités pour sa première université du féminisme fait grincer des dents,
cette petite polémique ne saurait nuire.
Sur la photo du premier gouvernement
d’Edouard Philippe, dans l’escalier de
l’Elysée, en mai 2017, elle est tout en haut,
à demi cachée. Le 14 juillet dernier, comme
CAPTURES D’ÉCRAN
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
“ON NE VA PAS SE MENTIR, #METOO A BRAQUÉ LE PROJECTEUR SUR ELLE.”
MATHIEU PONTÉCAILLE, CONSEILLER SPÉCIAL DE MARLÈNE SCHIAPPA
Aux fnalistes de« The Voice » : « Ils souhaitent
gagner mais ils sont dans la bienveillance, c’est hyper
macroniste en fait ! » (« C à vous », le 8 mai.)
Mi-enjôleuse, mi-ironique sur
le plateau de « TPMP », le 8 mars,
Journée des Femmes...
Chez Thierry Ardisson
le 13 janvier, où elle évoque
le sexisme en politique.
dans le jeu « Un, deux, trois, soleil », la voilà,
sans rapport avec son rang protocolaire,
dans le carré présidentiel. Et dix jours
plus tard, impossible de la rater quand
Emmanuel Macron s’exprime sur l’afaire
Benalla : elle trône à sa gauche, dans une
robe bleu claquant. Si omniprésente qu’en
un an, elle est devenue l’une des personnalités de la macronie les mieux identifées
par les Français.
Cette fulgurante notoriété doit beaucoup
à sa com. Codes, attitudes, périmètre : tout
est nouveau. L’ancienne blogueuse de
« Maman travaille », passée par l’agence de
pub Euro-RSCG, tranche avec les ministres
techniciens, sortis des grandes écoles, souvent plus timorés. A « Paris Match », elle
explique comment « fabriquer un poing
américain avec un trousseau de clefs coincé
entre les doigts […] Si vous prenez de l’élan,
le mec est défguré ». Ça plante le décor.
Pas froid aux yeux ! Marlène Schiappa
colle à l’époque qui carbure au clash et au
CAPTURES D’ÉCRAN
buzz. Le 8 mars, Journée des Femmes, elle
choisit le plateau de… Cyril Hanouna pour
y annoncer une mesure contre le cyberharcèlement, sujet massivement évoqué
par les lycéens lors de son Tour de France
de l’Egalité. Mi-enjôleuse, mi-ironique,
elle se coule dans l’ambiance : « Je crois
que ça se passe bien, Cyril, entre nous… »
Chez Ruquier, Jean-Claude Van Damme
se vautre dans un discours machiste. Elle
le tacle : « Ce que vous venez de faire, c’est
du “mansplaining” » (expliquer, avec
condescendance, à une femme des choses
qu’elle connaît déjà). La séquence fera le
tour du Net. Tout comme ses leçons sur le
sexisme : quand le fot de commentaires
la conduit à discipliner ses cheveux en
chignon, elle en profte pour fustiger l’intérêt pour sa crinière au mépris de ses
idées. Et quand son décolleté fait sensation alors que, sur BFMTV, elle défend
Macron en pleine tourmente Benalla, elle
se rue sur Twitter : « Une nième preuve de
ce que subissent les femmes en politique ! Il
fait 36 °C mais on nous invite à nous “couvrir”. » Comme un manifeste de l’étendue
du travail qui l’attend.
Son périmètre… « Il n’est pas trop grand !
Il n’est jamais trop grand ! », s’exclame-t-elle
sur France-Inter, début septembre. Elle
professe, selon Mathieu Pontécaille, son
conseiller en communication, qu’« on ne
peut atteindre l’égalité qu’en remportant un
combat culturel ». Edouard Philippe lui a
fxé une feuille de route : sensibiliser le
grand public au-delà des associations déjà
engagées. Sauf-conduit qui lui permet
d’intervenir sur tout et partout. Cinq
conseillers, un budget riquiqui... Mais
« elle a deux armes, dit son conseiller : l’action publique, c’est-à-dire les lois, les décrets,
et la parole publique ».
Le 15 mai 2017, elle est nommée. Le 18,
« le Monde » la sollicite. « Elle dit oui tout
de suite et pour le jour même », relève la
journaliste, un brin surprise. Le 27,
L’OBS/N°2811-20/09/2018
49
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
flles et même son salaire, « 7 000 euros et
quelques », dévoilé à son jeune neveu qui
l’interroge dans « Thé ou Café » : « Tatie
Marlène, pourquoi tu veux faire ce métier ?
Pour gagner de l’argent ou pas ? » A l’instar
des youtubeurs vedettes Norman ou Natoo
qui incluent l’un son papa, l’autre sa maman
dans leurs sketches, Marlène Schiappa
utilise sans vergogne son histoire familiale :
arrière-grand-mère témoin d’un viol,
grand-mère qui tire le diable par la queue
avec sa petite retraite…
Mais le dispositif ne serait
rien sans le service aprèsvente. Quand elle passe « au
“ELLE A COMPRIS QU’UN
tableau » sur C8, elle le
retwette 54 fois en vingtTWEET FAIT AVANCER
quatre heures. Elle utilise
LE DÉBAT ET PEUT VOUS
aussi largement le réseau
social pour populariser ses
AMENER AU 20-HEURES.”
sujets, « c’était même une
stratégie pour rendre son
JÉRÉMIE PELTIER, DIRECTEUR DES ÉTUDES
secrétariat d’Etat visible, elle
À L A FONDATION JEAN-JAURÈS
sait très bien ce qui se joue là,
explique son ami Jérémie
Peltier, directeur des études
formule fait déjà à la Fondation Jean-Jaurès. Elle a compris
la moitié du taf. qu’un tweet fait avancer le débat et peut vous
Et qu’elle finira amener au 20-heures. La politique changera
bien par infuser quand les jeunes qui ont tenu des Skyblogs
dans cette « vraie [l’ancêtre des plateformes de blogs, NDLR]
France » qu’elle arriveront au pouvoir. » Et puis, magie des
se targue de com- tweets, ils permettent de squeezer les
prendre. « Si elle a intermédiaires, les journalistes, avec lesfait émerger le sujet quels, en bonne macronienne, Marlène
des violences obsté- Schiappa entretient des relations contrasAujourd’hui, Marlène Schiappa est l’une des personnalités
tricales, explique tées. Certains se délectaient à guetter le
Mathieu Ponté- faux pas. Elle-même peut être aussi impéde la macronie les mieux identifées par les Français. Une fulgurante
caille, c’est que les tueuse que ses émoticônes. En bisbille avec
notoriété qui doit beaucoup à sa com.
internautes, avait- une reporter de « l’Obs », elle a ainsi interdit
quins dans l’année ! En exergue du dernier, elle repéré, entraient souvent sur son blog par de réunion publique l’un de ses confrères :
« Si souvent éloignée de vous », promu avec ce mot-clé. » La « vraie France », c’est aussi « Si “l’Obs” vient, je quitte la salle ! »
les moyens du ministère, une phrase de celle rencontrée lors de son Tour de l’EgaIl est une chose, en tout cas, que la secréMadame de Sévigné qui n’en demandait lité, celle des associatifs reçus largement ou taire d’Etat n’oublie jamais : assurer son
pas tant ! La machine fait-elle mine de de ces élèves de troisième à Trappes, qui, en personal branding, la promotion du produit
ralentir ? Elle remet du charbon. Marlène pleine bourrasque #Metoo, ouvrent de « Schiappa ». Ecrit-elle, dans « l’Opinion »,
a toujours quelque chose à dire ! Sur « Koh- grands yeux car, raconte son bras droit, un article sur Elisabeth Badinter, hop, elle
Lanta », interrompu par une agression « dans leur écrasante majorité, ils n’en cite au passage ses propres œuvres. Trois !
sexuelle présumée ; sur la blessure de avaient jamais entendu parler. A quarante Et ses interviews tournent au dictionnaire
Neymar ; sur les propos sexistes de l’ani- minutes de Paris ! ».
de citations, Simone de Beauvoir, Hegel,
mateur Tex ; sur le slogan « Hourra ! J’ai la
Mais le choix de la méthode est crucial. Flaubert, Eleanor Roosevelt… Manière
carte de crédit de mon mec ! » imprimé sur L’ancienne blogueuse parfait la leçon de d’instiller l’idée qu’elle est employable aille sac-cabas d’Auchan ; sur Bertrand Cantat Ségolène Royal en propulsant son intimité leurs – au ministère de la Culture, par
en une des « Inrockuptibles »…
dans la sphère politique. On connaît le nom exemple ? Il lui faudrait alors se sevrer de
« On ne va pas se mentir, reconnaît de ses poupées (Staline et Gorbatchev), sa cette com. Mais, confe-t-elle dans son
Mathieu Pontécaille, #Metoo a braqué le peur en avion (je récite trois fois un « Je livre, elle potasse déjà, sous son plaid
projecteur sur elle. » D’autant qu’elle a signé vous salue Marie »), ses découverts ban- devant « Game of Thrones », la méthode
un essai sur la culture du viol, et que le caires, « mais mon banquier est sympa », le Pilhan, ce communicant de Mitterrand qui
projet de loi contre les violences sexistes et shampooing lui évoquant l’odeur de ses prônait la parole… rare. ■
réagissant à un dérapage homophobe
de Cyril Hanouna, elle le convoque – « lui
propose une entrevue », rectifie son
conseiller. Le ton est donné. De Konbini
au 20-heures, de « Closer » à « la Vie »,
médias traditionnels, Twitter, pure
players, talk-shows, émissions littéraires…
Marlène Schiappa prend tout. Mélange
tout. Sans se pincer le nez. Avec une
science avérée du « coup ».
« Essayez de le dire pendant que vous
faites l’amour : “Chéri, caresse-moi le
vagin !” Vous foutez tout par terre, tout de
suite » : pour la Journée de la Femme, elle
déclame à Bobino « les Monologues du
vagin ». Pub assurée. Enchaîne trois bou-
50
L’OBS/N°2811-20/09/2018
sexuelles était sur les rails. Inconnue dixhuit mois plus tôt, elle croule sous les sollicitations. « Enormissime !, commente son
conseiller, au minimum quinze demandes
par jour… en période creuse. Y compris de
médias internationaux » : le « Sunday
Times », le « New Yorker », le « Times »,
des journaux coréens, irlandais, italiens,
allemands, indiens...
« Harcèlement de rue », « culture du viol »,
« violences obstétricales », « plafond de
mère »… L’ex-publicitaire sait qu’une bonne
GILLES BASSIGNAC/DIVERGENCE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
G
LE OU RA
S2
9 VE ND
&
E
30 RT
S E UR
PT
EM E
BR
E
31 RUE FERNAND FOREST
SURESNES92
Une nouvelle adresse composée d’un large
choix d’appartements du studio au 5 pièces,
à proximité des quais de Seine et du parc du Château
ESPACE DE VENTE :
Hôtel Renaissance,
Hippodrome de Saint-Cloud
Samedi 29 et dimanche 30 septembre de 10h à 19h
suresnes-forest.emerige.com
01 78 05 45 07
Emerige, société par actions simplifiée au capital de 3 457 200 €, immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 350 439 543 - Siège social 17-19 rue Michel Le Comte 75003 Paris – Document non contractuel, illustration d’ambiance non contractuelle, libre interprétation d’artiste – Les
- 09/2018.
appartements sont vendus non meublés. Architecte : Cabinet François DE ALEXANDRIS. Perspectiviste : GOLEM.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Document
Maurice
Audin,
la fn d’un
mensonge
Emmanuel Macron a
mis fn à un non-dit de
soixante et un ans : le jeune
mathématicien a bien été
assassiné par l’armée
française pendant la guerre
d’Algérie. Pour “l’Obs”,
Michèle Audin, sa flle,
commente les images d’une
vie trop brève
L
’Obs » a un lien particulier avec
Maurice Audin et avec la guerre
d’Algérie. Avant que le confit
éclate, « l’Observateur », son
ancêtre, a, le premier, dénoncé
les tortures de la police française sur les
militants nationalistes. C’était en décembre
1951, trois ans avant la « Toussaint rouge »,
sous la plume de Claude Bourdet, compagnon de la Libération, et sous le titre : « Y
a-t-il une Gestapo en Algérie ? ». Jean
Daniel, le cofondateur de « l’Obs », né à
Blida, a couvert la guerre d’Algérie, systématiquement combattu le colonialisme et
toujours défendu l’indépendance. Nous
n’avons cessé ensuite d’écrire sur la disparition de Maurice Audin et sur le combat
incessant de sa veuve, Josette. Depuis notre
52
L’OBS/N°2811-20/09/2018
publication, en 2012, d’un écrit du colonel
Godard, en poste durant la guerre d’Algérie,
accusant un ofcier d’avoir exécuté le
mathématicien, nous avons cherché en vain
à connaître les circonstances de sa mort.
Torturé et exécuté ? Mort sous la torture ?
Les archives n’ont rien confrmé. Les
témoins n’ont pas voulu nous parler.
D’autres sont morts avant que nous ayons
pu les rencontrer. C’est dire qu’aujourd’hui
nous saluons particulièrement l’acte historique d’Emmanuel Macron. En reconnaissant, le 13 septembre, que Maurice Audin a
été tué par des militaires français, il met fn
à soixante et un ans de non-dits et de mensonges d’Etat et ouvre enfn la porte à une
réconciliation des mémoires fracassées de
la guerre d’Algérie. En accordant une dérogation générale sur les archives relatives
aux disparus et en appelant les témoins à
parler, il signife que la France souhaite la
vérité sur la mort de Maurice Audin, emblématique, et, plus généralement, sur toutes
les exactions de la guerre d’Algérie. Michèle
Audin, la flle aînée de Maurice, avait 3 ans
quand son père a disparu. Mathématicienne, auteure de nombreux ouvrages,
dont « Une vie brève », un très beau livre sur
son père, et « Oublier Clémence », consacré
à son arrière-grand-mère paternelle, qui
sera publié début octobre chez Gallimard,
elle a écrit pour « l’Obs » les légendes, particulièrement émouvantes, de ces six pages,
des jeunes années de son père à la visite du
chef de l’Etat à sa mère.
NATHALIE FUNÈS
“
13 SEPTEMBRE 2018.
Emmanuel Macron se rend chez
Josette Audin pour lui remettre sa
déclaration. Si Josette ne sait
toujours pas exactement comment
Maurice est mort, la République
reconnaît enfn qu’il a été torturé
et assassiné.
L’exergue de cette déclaration, dû à
Pierre Vidal-Naquet, dit : « Ce
système s’était installé sans
qu’aucune modifcation n’ait été
apportée au Code pénal, sans que les
principes de 1789 aient cessé d’être
proclamés comme les bases de l’Etat
et sans que les gouvernements aient
cessé de dire ofciellement que la
torture était condamnable, même
s’ils s’en prenaient plus volontiers à
ceux qui la dénonçaient qu’à ceux
qui la pratiquaient. »
1952. Faculté des sciences
d’Alger. Maurice Audin et Josette
Sempé ont 20 ans. Ils sont étudiants
en mathématiques. Il va commencer
une thèse, ils vont se marier. Ils sont
tous deux révoltés par les injustices
du système colonial dans lequel ils
vivent – les « Européens » peuvent
espérer aller à l’université alors que
les « indigènes », le plus souvent, ne
vont même pas à l’école, et ce n’est
qu’un exemple. Josette photographie
Maurice.
FRANÇOIS DEMERLIAC-AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
1955. Le bébé que
Maurice Audin montre
fèrement à l’appareil
photographique de Josette
est leur deuxième enfant,
Louis, né le 18 octobre.
Maurice est assistant
à la faculté des sciences,
il travaille à sa thèse,
il est membre du Parti
communiste algérien,
qui a été interdit
le 12 septembre. Il s’occupe
de la propagande et
bientôt de cacher les
dirigeants, recherchés et
clandestins. Le troisième
1953. Une des très rares photos de Josette et
Maurice ensemble. Ils se marient le 24 janvier, très
simplement : la cérémonie à la mairie, suivie d’un
« goûter » dans le petit appartement de Bab-el-Oued
où Josette vit avec sa grand-mère. Quelque temps
après, ils vont chez un photographe.
Après l’arrestation de Maurice, dès que Josette a pu
sortir, elle a commencé à le chercher, à demander des
explications aux autorités militaires, à écrire des
lettres, à faire connaître la disparition de son mari.
Avec détermination et pugnacité, Josette a créé
l’« afaire Audin », qui a contribué à faire savoir
ce qui se passait en Algérie.
54
L’OBS/N°2811-20/09/2018
enfant de Maurice et
Josette, Pierre, naît le
28 avril 1957, quarantequatre jours avant
l’arrestation de son père.
Il n’y a pas de photo de
Pierre avec son père.
SPLENDID PHOTO ALGER-AFP-NACERDINE ZEBAR/GAMMA RAPHO-KEYSTONE FRANCE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
1957. L’armée française
sur les toits de la Casbah,
au-dessus de la ville
blanche, du port et au loin
de la baie d’Alger.
Attentats contre des civils
« pieds-noirs », qui
pourraient être la mère
d’Albert Camus, comme
il le dit à Stockholm en
décembre, ou la mienne,
ou ma grand-mère...
Arrestations,
perquisitions, torture,
exécutions se succèdent,
destinées à terroriser
les populations. Peut-être
trois mille personnes
arrêtées (et donc sous
la responsabilité de
l’armée de la République)
sont portées
disparues pendant la
« bataille d’Alger ».
La déclaration du
13 septembre devrait
contribuer à une histoire
apaisée de cette période
et de la guerre d’Algérie.
3 DÉCEMBRE 1957. Six mois après
l’arrestation de Maurice, Josette est à Paris
où elle rencontre notamment Jules Borker,
un de ses avocats. La veille, elle a assisté, avec les
parents de Maurice et de nombreux
universitaires, à la soutenance in absentia de la
thèse de Maurice, un événement, organisé par
Laurent Schwartz, dont les mathématiciens qui
y ont assisté se souviennent encore avec
émotion.
A l’initiative de Schwartz, le conseil de la faculté
des sciences a écrit, le 24 octobre, au ministre de
l’Education nationale : « Il est inadmissible
qu’aujourd’hui, en France, quelqu’un puisse être
arrêté, et qu’il soit encore impossible, quatre
mois après, de savoir ce qu’il est devenu. »
L’OBS/N°2811-20/09/2018
55
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
JUIN 1959. Agenda chargé
4 juillet 1957. Faux, contradictions
pour Josette Audin. Le lundi 22,
entre les déclarations des témoins de
à Rennes, le juge d’instruction. Le 24,
l’« évasion » de Maurice Audin, le juge
à Paris, conférence de presse. Le 25,
a assez d’éléments pour confondre
meeting à la Mutualité. Les 27 et 28,
les coupables...
congrès du PCF à Ivry. A tous, juge,
Parmi les journalistes, Maurice
journalistes, public, elle pointe les
Kriegel-Valrimont, à qui elle explique
documents manifestement falsifés
tout ceci en détail. D’où cette double
fgurant au dossier de l’instruction de
page dans l’hebdomadaire
sa plainte en homicide volontaire du
communiste « France nouvelle ».
2003. L’artiste Ernest Pignon-Ernest réalise un « parcours Audin » à Alger. Il colle son
image grandeur nature du jeune mathématicien, en chemisette, un livre à la main, dans
des lieux liés à son histoire. Maurice marche ainsi, par exemple, dans la cour de l’immeuble
d’El-Biar où il a été torturé, qui pourrait être aussi le lieu où il a été assassiné. Pour cette
photographie, il est devant (sur ?) l’immeuble qu’il habitait, rue Gustave-Flaubert, celui
dans lequel il a été arrêté par les parachutistes de Massu le 11 juin 1957. Josette Audin et
ses enfants ont dû quitter ce logement en 1961 pour échapper aux menaces de l’OAS.
56
L’OBS/N°2811-20/09/2018
PHOTO12/AFP-ERNEST PIGNON ERNEST/ADAGP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
26 MAI 2004. Inauguration de
la place Maurice-Audin, sur la rue
des Ecoles, à Paris. De gauche à
droite, deux des petites-flles de
Josette et Maurice Audin, Josette,
le maire de Paris Bertrand
Delanoë, et l’historien Pierre
Vidal-Naquet, auteur, dès 1958,
de « l’Afaire Audin », que publia
Jérôme Lindon aux Editions de
Minuit. Il y dénonçait la torture et,
à la suite d’une enquête
rigoureuse, y infrmait la thèse
de l’« évasion » de Maurice Audin,
dont il démontrait que c’était
une mise en scène destinée à
dissimuler un assassinat.
2018. Soixante et un ans après, il est toujours impossible
de savoir exactement ce que Maurice Audin est devenu.
Louis, le bébé de la photo, est mort en 2006. Ses enfants, sur les
photographies dans l’appartement de Josette, ont grandi.
Leur grand-père, Maurice, a toujours 25 ans.
2018. « Jeune,
éternellement », a écrit
Pierre Vidal-Naquet
de sa mère disparue à
Auschwitz. Je me souviens
de l’avoir entendu le dire
aussi de Maurice Audin.
Josette a toujours 26 ans.
Sa détermination et sa
”
volonté de savoir sont
intactes.
JEAN AYISSI/AFP-LAHCÈNE ABIB/SIGNATURES
L’OBS/N°2811-20/09/2018
57
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Abus sexuels
Par M AT T H I E U A RO N
L
Les noirs
secrets du psy
de l’Eglise Prêtre et psychanalyste
ultramédiatique,
Tony Anatrella
était un conseiller très
écouté au Vatican.
Pourtant, durant
plus de quinze ans,
certains de ses patients,
tous des hommes, ont
dénoncé ses étranges
pratiques, en vain
STÉPHANE OUZOUNOFF/CIRIC
e communiqué est tombé au
début de l’été, le 4 juillet. Un
simple message envoyé à
l’Agence France-Presse par les
services du diocèse : « L’archevêque de Paris a signifé à Tony Anatrella
qu’aucun ministère sacerdotal ne lui serait
plus confé. » La nouvelle est presque passée
inaperçue, et les autorités ecclésiastiques
ont poussé un soupir de soulagement.
Cette sale afaire était terminée. L’omerta
qui a duré pendant plus de quinze ans ? Les
atermoiements et les manœuvres de
l’Eglise – jusqu’au Vatican – pour préserver
l’image d’un homme devenu l’une de ses
fgures les plus médiatiques ? Il faut oublier.
Circulez, il n’y a plus rien à voir.
Le « dossier » Anatrella est pourtant
révélateur des dysfonctionnements de
l’institution, de sa culture du silence, de son
hypocrisie aussi, voire de sa schizophrénie.
A Rome, pendant près d’un quart de siècle,
Tony Anatrella a exercé une infuence
considérable. Nommé « consulteur » au
Conseil pontifcal pour la famille et chargé
de mission pour le Conseil pontifcal pour
la santé, il était l’expert en titre de deux
ministres du pape. Prêtre et psychanalyste,
une rareté, il n’a cessé dans les cercles pontifcaux de pourfendre l’homosexualité
qu’il décrit comme « un inachèvement et
une immaturité foncière de la sexualité
humaine ». Mais, aux dires de certains de
ses patients, tous des hommes, dans le
secret de son cabinet, il se serait livré sur
eux à des pratiques qu’il était le premier à
dénoncer. Allant même, toujours à les en
croire, à les abuser sexuellement.
SIMPLE “RÉPRIMANDE”
L’histoire est en elle-même assez édifante.
Mais plus édifante encore est l’attitude de
l’Eglise, alertée depuis des années sur le
caractère très particulier des thérapies du
prêtre psy. Les cardinaux à Rome savaient.
Les évêques à Paris savaient. Or, il a fallu
presque deux décennies pour que tombe
une sanction. Ou plutôt une « réprimande »,
pour reprendre les termes exacts du communiqué envoyé à l’AFP le 4 juillet dernier.
En langage canonique, la réprimande est
infigée à celui « dont le comportement a
provoqué un scandale ». Il y aurait donc
L’OBS/N°2811-20/09/2018
59
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
bien eu scandale, même si Tony
Anatrella se défend toujours d’avoir eu le
moindre geste déplacé. Un scandale
tellement énorme que l’Eglise veut à tout
prix le circonscrire. En ce mois de septembre, la porte-parole du diocèse de Paris,
Karine Dalle assure ainsi au téléphone :
« Aujourd’hui, le sujet est défnitivement clos,
et il n’est plus question de communiquer
là-dessus », avant de raccrocher.
Pourtant, certains des anciens patients de
Tony Anatrella refusent que l’Eglise
s’exonère aussi facilement de ses responsabilités. D’eux d’entre eux se sont confés à
« l’Obs ». Michel (1), artiste, âgé aujourd’hui
de 60 ans, a consulté Anatrella – qu’il avait
connu comme aumônier de son lycée –
dans les années 1990. « A l’époque, dit-il,
je m’interrogeais sur ma sexualité. » Fabien,
40 ans, croyant et pratiquant – avant de
fonder une entreprise, il a même songé à
devenir prêtre – a frappé à la porte du
psychanalyste à la fn des années 2000. Lui
aussi se posait « des questions » sur son
« rapport aux femmes ». Michel et Fabien
ont entrepris leur cure analytique à vingt
ans d’intervalle. Mais l’un et l’autre rapportent des expériences très similaires.
Tony Anatrella, racontent-ils, s’est engagé à
leur « faire prendre conscience » de leur
« masculinité » avec une série d’exercices.
« Il nous demandait de nous déshabiller, puis
il se mettait à nous masser tout doucement.
Enfn, il nous caressait et nous masturbait. »
Tous deux assurent lui avoir fait confance
parce qu’il était non seulement leur thérapeute, mais aussi leur conseiller spirituel.
Aujourd’hui, ils ont le sentiment d’avoir été
doublement trahis. Ils ont mis du temps,
expliquent-ils, pour dépasser la honte « de
60
L’OBS/N°2811-20/09/2018
s’être ainsi laissé faire alors qu’ils étaient
adultes ». Et à leurs yeux, la simple réprimande dont a écopé Tony Anatrella, n’est
pas à la hauteur du « traumatisme » qu’ils
disent avoir subi. « Nous exigeons réparation, s’indigne Fabien. L’archevêque de Paris,
Michel Aupetit, doit aller beaucoup plus loin.
Il doit renvoyer le dossier à Rome. »
En haut : Mgr Aupetit, archevêque
de Paris depuis décembre 2017.
A gauche : place Saint-Pierre de Rome,
au Vatican, où Tony Anatrella a été le
conseiller de plusieurs ministres du pape.
A droite : Mgr Vingt-Trois, archevêque
de Paris, de 2005 à 2017.
En bas : Mgr Lustiger, archevêque
de Paris de 1983 à 2005.
Rome ? « Avec cette réprimande, l’Eglise,
tente de sauver sa peau », décrypte
Christian Terras, le rédacteur en chef de
« Golias », la revue des « catholiques critiques ». « Non seulement, poursuit-il, pendant des décennies, des cardinaux à Rome
et des évêques français ont protégé Anatrella
mais deux papes successifs en ont fait leur
expert ofciel. » Ainsi, en 2016, Tony
Anatrella était encore chargé par le Vatican
de former les futurs évêques à la prévention des abus sexuels.
Dès 2001, pourtant, tous les clignotants
sont au rouge. Cette année-là, un ancien
séminariste, Daniel Lamarca, franchit le
pas et se confe à l’archevêque de Paris, le
cardinal Lustiger, en lui décrivant comment Anatrella a « manipulé son sexe et l’a
masturbé » lors de ses séances analytiques.
Que fait Jean-Marie Lustiger ? Il récon-
forte le séminariste, dit « partager sa douleur », prie pour lui mais n’alerte ni la justice pénale ni la justice ecclésiastique. A
cette époque, Tony Anatrella est déjà une
vedette, invitée à la radio ou à la télé,
publiant régulièrement des tribunes dans
« le Figaro » ou « la Croix ». Titulaire d’un
DEA de psychologie, diplômé de l’Ecole
des Hautes Etudes en Sciences Sociales,
auteur d’une dizaine d’ouvrages, il s’est
d’abord fait connaître du grand public par
ses thèses sur la « société adolescentrique »
(ces jeunes qui peinent à entrer dans l’âge
adulte). C’est à la fn des années 1990 qu’il
a amorcé son virage intégriste. Il pourfend le pacs (« une folie ») et surtout
l’homosexualité. Son obsession. Il y voit
un « problème psychique qu’il faut soigner
d’urgence ». Il s’en prend au « lobby gay
narcissique et manipulateur », afrme
JEAN-MATTHIEU GAUTIER/CIRIC - PLANET PIX/ZUMA/RÉA - ÉRIC FEFERBERG/AFP - PIERRE ANDRIEU
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
4–14 OCTOBRE 2018 • PARIS EXPO PORTE DE VERSAILLES
10H À 20H - NOCTURNES LES 4, 5, 6, 10, 11 ET 12 OCTOBRE JUSQU’À 22H
#MONDIALPARIS
WWW.MONDIAL-PARIS.COM
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
que « le nazisme, le marxisme, le
fascisme sont des idéologies de nature
homosexuelle ».
Sa croisade « anti-homo », son aura dans
les médias, loin d’irriter le Vatican, lui
attirent de nombreux soutiens. Son double
statut de prêtre et de psychanalyste est mis
en avant pour légitimer des prises de position ultraréactionnaires. Si Dieu l’a dit, et si
Freud le pense, alors, oui, l’homosexualité
doit bien être la marque d’une conduite
« intrinsèquement désordonnée ». Anatrella,
qui n’a jamais été évêque, se voit même
décerner le titre honorifque de « Monseigneur ». En 2000, il conçoit le guide de
l’épiscopat français « Lutter contre la pédophilie ». En 2005, le Vatican lui confe la
rédaction de la note qui interdit la prêtrise
aux homosexuels.
lui fait part publiquement de « son estime »
et de « son soutien ». A Rome, Benoît XVI
le confrme dans toutes ses fonctions.
Pourtant, ses détracteurs n’hésitent plus à
donner de la voix.
Le théologien Philippe Lefebvre, frère
dominicain, normalien, agrégé de lettres
classiques, enseignant dans la très réputée
université catholique de Fribourg, s’élève,
en 2006 dans une tribune parue sur le site
catholique LaCourDieu contre les thèses
fumeuses d’Anatrella sur l’homosexualité.
Quand l’article paraît, d’autres patients qui
s’estiment eux aussi victimes d’abus du
psychanalyste contactent le théologien.
« J’ai alors averti sept évêques français, mais
rien n’a bougé, se désole aujourd’hui le
MASSAGES DE TYPE CALIFORNIEN
A Paris, son cabinet de psychanalyse, installé place de la Nation, ne désemplit pas.
Tous les diocèses de France lui envoient de
jeunes pratiquants ou des séminaristes en
proie au doute vis-à-vis de leur sexualité.
Anatrella prétend remettre ces âmes
égarées sur le droit chemin. En trente ans
d’exercice, il aura reçu plusieurs centaines
de patients. Il dit avoir importé ses
techniques thérapeutiques d’Inde et des
Etats-Unis. « Le jour où je lui ai demandé de
m’expliciter ses méthodes, raconte Michel,
l’un des plaignants rencontrés par “l’Obs”,
il m’a répondu par e-mail qu’il s’agissait de
massages de type californien, inspirés des
travaux de Wilhelm Reich à propos des résistances psychocorporelles, d’Alexander
Lowen sur la bioénergie, et d’André Bara
pour le rapport à la nudité. Il m’a aussi précisé que ces “thérapies corporelles” étaient
parfois utilisées dans les écoles de comédien.
Mais quand je lui ai demandé s’il était spécifé dans les manuels d’aller jusqu’à l’éjaculation, il a cessé toute relation avec moi. »
Longtemps, les accusations lancées à
l’encontre du prêtre sont restées confdentielles. En octobre 2006, pourtant, la revue
« Golias » les écrit noir sur blanc, avec à
l’appui les plaintes de trois hommes (à
cette époque, ni Michel ni Fabien n’ont
encore entamé d’action judiciaire). Mais
les faits dénoncés sont prescrits. La réputation d’Anatrella en sort à peine ternie.
Dans la tourmente, surtout, l’Eglise se
refuse à le lâcher. Mgr Vingt-Trois, le cardinal de Paris, envoie un e-mail personnel
à tous les prêtres de son diocèse. Du
jamais-vu. Il dit « prier » pour Anatrella et
62
L’OBS/N°2811-20/09/2018
“J’AI AVERTI SEPT ÉVÊQUES
FRANÇAIS, MAIS RIEN
N’A BOUGÉ.”
LE PÈRE PHILIPPE LEFEBVRE
dominicain. Mes supérieurs m’ont juste fait
savoir qu’Anatrella avait fait des pieds et des
mains pour réclamer ma démission… » En
2014, lorsque de nouveaux témoignages lui
parviennent, Philippe Lefebvre saisit
Mgr Pontier, le président de la conférence
des évêques de France. Sans plus de succès.
Le théologien en est aujourd’hui convaincu :
« Anatrella a été couvert par un silence puissant, organisé, une véritable omerta. »
Fabien (l’aspirant prêtre devenu chef
d’entreprise) a lui aussi tenté d’alerter
l’Eglise avant d’être entendu par la police en
2016. Il est capable de décrire certaines particularités anatomiques du prêtre psy. Un
détail qui apporte une certaine crédibilité à
son témoignage puisqu’il ne peut être
connu que par les « intimes » d’Anatrella.
L’archevêque de Paris alors en fonction
(Mgr Vingt-Trois) se contente en 2014 de
renvoyer le jeune homme vers un abbé,
Claude Petit-Delmas. « Je m’étais renseigné,
raconte Fabien, cet abbé appartenait à
l’Opus Dei. Il dirigeait l’ofcialité de la province ecclésiastique de Paris [le tribunal
de l’Eglise, NDLR] qui employait comme
expert… Tony Anatrella. Je n’ai pas eu
confance et n’ai pas donné suite. »
En 2016, l’afaire Barbarin fait les gros
titres des journaux. Le cardinal Barbarin se
voit accusé d’avoir couvert les agissements
d’un prêtre pédophile de son diocèse. L’archevêque de Lyon risque d’être poursuivi.
Celui de Paris prend peur. Mgr Vingt-Trois,
« l’épée dans les reins » selon Christian
Terras de la revue « Golias », diligente enfn
une « enquête préliminaire » au sein de
l’Eglise au sujet d’Anatrella, qu’il confe à
Eric de Moulins-Beaufort, alors évêque
auxiliaire dans la capitale. « Pour la première fois, nous avons été reçus par plusieurs
personnes et réellement écoutés », reconnaît
Fabien. En 2017, le dossier est déposé sur le
bureau du pape François, qui doit décider
s’il faut ouvrir ou non un procès canonique.
Mais, au Vatican, Anatrella a toujours disposé d’appuis puissants. Ceux des très
conservateurs Légionnaires du Christ,
celui du cardinal canadien Marc Ouellet,
annoncé un temps comme le successeur de
Benoît XVI, qui a dédicacé l’un des
ouvrages du psychanalyste, ou bien encore
celui du cardinal Javier Lozano Barragan,
ancien ministre de la santé du pape. Après
plusieurs mois d’hésitation, Rome se refuse
à juger l’abbé psy et très étrangement choisit d’ordonner… une nouvelle enquête préliminaire. « A partir de ce moment-là,
constatent, désabusés, Fabien et Michel,
nous avons été tenus dans la plus totale
ignorance. Il a fallu que nous insistions à de
multiples reprises pour simplement être
entendus. » En mai 2018, la seconde
enquête est terminée. Quelles en sont les
conclusions ? Mystère. Les victimes n’en
ont jamais eu connaissance. L’archevêché
de Paris n’a pas souhaité les communiquer
et se refuse toujours à le faire, malgré
notre demande. De son côté, l’avocat de
Tony Anatrella, Benoît Chabert, soutient
qu’aucun « délit au sens du droit canon »
n’a été retenu.
Finalement, le 4 juillet 2018, Michel
Aupetit, le nouvel archevêque de Paris,
décide de refermer le couvercle sur cette
afaire qui sent le soufre. Il évite ainsi à
l’Eglise d’avoir à s’expliquer sur ses coupables silences. ■
(1) Les prénoms ont été changés.
STÉPHANE OUZOUNOFF/CIRIC
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
La France et l’immigration
Propos recueillis par N AT H A L I E F U N È S
“Nos
ancêtres
ne sont
pas des
Gaulois”
Les 25 septembre et 2 octobre,
France 2 propose une série
documentaire sur l’épopée des
Français issus de l’immigration.
Pour “l’Obs”, Gérard Noiriel
analyse “Histoires d’une nation”
« Mercedes ». Le prénom et le nom peuvent être discriQuel est votre regard sur la série documentaire ?
Il faut saluer le courage de France 2, vu le contexte actuel,
minants, comme la religion ou la couleur de peau.
de programmer en prime time ce type de documentaire
Vous aviez été beaucoup critiqué à la sortie du
et insister sur l’enjeu civique de l’initiative. Mon avis n’est
« Creuset français »…
Gérard Noiriel,
sans doute pas totalement objectif car j’ai eu l’impression 68 ans, historien, a écrit Avec cette perspective du « nous Français issus de
de voir une « mise en images » des thèses que j’ai déve- plus de vingt ouvrages l’immigration », que j’ai constamment défendue, on
loppées dans « le Creuset français » il y a trente ans : l’exm’a reproché de placer sur le même plan les immigrasur la question de
périence migrante s’appréhende comme un point comtions européennes et celles issues de l’ancien empire
l’immigration, dont
mun à l’ensemble des communautés étrangères fxées « le Creuset français » et colonial français. Cette critique a été alimentée par
en France depuis le xixe siècle et en fait un facteur cen- « Chocolat, clown nègre ». l’extrême droite qui considère que les Italiens ou les
tral de la construction de la nation. Un exemple illustre
Espagnols ont « su » s’intégrer car ils étaient de
cette volonté de privilégier les points communs entre les
culture européenne et chrétienne. Mais elle a été aussi
immigrants, c’est cette Française d’origine espagnole [Mercedes nourrie par l’extrême gauche « postcoloniale » qui m’a reproErra, présidente de Havas Worldwide et du Musée de l’Histoire de ché de sous-estimer la spécifcité du racisme subi par les immil’Immigration, NDLR] qui dit combien elle a soufert de s’appeler grants de l’ancien empire colonial. Il faut s’attendre à ce que ces
64
L’OBS/N°2811-20/09/2018
BRUNO ARBESU/REA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
Avec
complètement oubliés. De même, l’absence totale des Roms pose
problème, d’autant que ces derniers sont les meilleurs exemples
d’une migration multiséculaire. Ils sont arrivés en France à
l’époque de Jeanne d’Arc, c’est-à-dire au moment où l’Etat français s’est défnitivement imposé. Et ce sont eux qui subissent
aujourd’hui les rejets les plus massifs.
Le documentaire dit qu’être français en 1870 ne veut pas
dire grand-chose, êtes-vous d’accord ?
A cette époque, à peu près la moitié des Français ne parlent pas le
français des élites. C’est seulement avec la IIIe République, l’école
obligatoire, la loi sur la nationalité française, qu’on va construire,
moderniser, « franciser » le pays. Tout se met en place en quelques
années. Et c’est à ce moment-là aussi qu’ont lieu les premières polémiques sur l’immigration. Le 17 juin 1881, à Marseille, les soldats
français de retour de Bizerte après avoir écarté les troupes italiennes de la Tunisie déflent et se font sifer par des ouvriers italiens. S’en suit une semaine de chasse à l’Italien qui fait trois victimes. Jusqu’alors les élites considéraient le peuple, qu’il soit
français ou non, comme une « race » à part, le mot « race » était
d’ailleurs utilisé. Classes laborieuses, classes dangereuses, disait-on
alors. L’épisode marque un tournant. Le vocabulaire social s’eface.
Il ne s’agit plus d’une rixe entre ouvriers, mais entre Français et
Italiens. La presse de masse, tout juste naissante, s’empare de l’affaire. On découvre qu’il n’y a pas de statistiques : les étrangers
entrent et sortent de France sans être enregistrés nulle part. 1888
voit naître l’ancêtre de la carte d’identité qu’on appelle aujourd’hui
carte de séjour, 1889, la loi sur la nationalité, qui combine droit du
sang et double droit du sol.
Quand on est historien, dites-vous, on est sidéré par le côté
répétitif de la question migratoire…
Des immigrés italiens
dans le sud de la
France (années 1950).
critiques croisées resurgissent à propos du documentaire.
Vous n’avez pas la même défnition des immigrés que le
documentaire, pourquoi ?
C’est une critique que je pourrais faire. Les auteurs n’ont pas
voulu s’en tenir à une défnition strictement juridique qui est la
nationalité. C’est pourquoi, par exemple, ils parlent des Bretons.
Mais alors pourquoi avoir oublié les Corses ? Bien sûr, on peut
dire que les maçons de la Creuse étaient stigmatisés au xixe siècle
car ils ne parlaient pas le français, comme je l’ai écrit moi-même.
Mais ils étaient français, ils ne formaient pas une catégorie à part.
De même, placer sur un même plan les pieds-noirs et les travailleurs immigrés algériens élude le fait que l’accueil a été infniment
plus favorable aux premiers, d’où une mobilité sociale rapide
pour nombre d’entre eux. Et surtout, on ne comprend pas pourquoi les harkis algériens et leurs équivalents indochinois ont été
DONDERO/LEEMAGE
Exactement à la même époque commence à se poser la fameuse
question de l’intégration. Si les Italiens ont sifé, c’est la preuve
qu’ils ne sont pas assimilés. Ce sont des ennemis de l’intérieur.
La matrice se met en place, elle va perdurer, se raviver, à chaque
crise économique notamment, et s’alimenter d’une actualité différente au cours des siècles suivants. A l’époque, ce sont l’Allemagne et ses alliés, dont l’Italie, qui sont les ennemis de la France.
En 1914, la République interne 50 000 à 60 000 travailleurs immigrés, venant de pays en guerre contre la France, même quand ils
avaient fui pour des raisons politiques.
Vous écrivez dans votre dernier livre, « Une histoire populaire de la France » (Agone), qui vient de paraître, que « nos
ancêtres ne sont pas des Gaulois ».
C’est une évidence. La France, de par sa situation, au carrefour
de l’Europe, de par l’importance de ses zones côtières, a toujours
été une terre de migrations, mais elle l’est de moins en moins. En
1988, au moment du « Creuset français », j’avais estimé qu’un
Français sur trois avait au moins un arrière-grand-parent étranger. C’était un ratio plus important qu’aux Etats-Unis. Mais
depuis, la France a accueilli de moins en moins d’étrangers, sans
doute en raison de l’épée de Damoclès du Front national, à l’inverse des autres pays. Aujourd’hui, nous sommes seulement au
20e rang européen pour notre taux d’étrangers. Le chifre, tombé
autour de 6%, n’a jamais été aussi faible depuis cinquante ans.
Nous vivons dans une culture mondialisée, les revendications
identitaires sont fortes. Mais cela ne signife pas pour autant que
la société française soit devenue beaucoup plus « multiculturelle » qu’elle ne l’était dans le passé, car il faudrait d’abord s’entendre sur ce qu’on appelle une « culture ». ■
L’OBS/N°2811-20/09/2018
65
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
La France et l’immigration
Avec
Par D OA N B U I
Les Bleus,
une histoire
du melting-pot
français
E
st-il digne de porter le maillot des tricolores ? A la veille de la Coupe du
Monde de 1938, Gusti Jordan,
milieu de terrain d’origine autrichienne tout juste naturalisé
français, a rejoint l’équipe nationale.
« Indécent », s’émeut le journal « l’Action
française » : « Ne sachant pas ce que
c’est qu’être français, il ne peut pas porter haut nos couleurs nationales. » En
ces années-là, l’ennemi est outreRhin, ou de l’autre côté du Danube.
Trois ans plus tôt, Miss France, une
Lorraine qui avait le malheur d’être
de Sarrebruck, capitale d’une région
devenue allemande après un plébiscite, a déjà dû rendre sa couronne alors
qu’elle avait opté, elle, pour la nationalité française. Gusti Jordan tente donc,
lui aussi, de convaincre de sa francité :
« Me voici admis à l’honneur de porter le
maillot tricolore. J’en suis très touché, heureux et fer. » On ne plaisante pas avec le foot,
ce totem sacré de l’identité nationale. L’équipe
de France reste un sujet éminemment politique.
Bien plus tard, Manuel Valls, Premier ministre,
s’opposera au maintien parmi les Bleus de Karim
Benzema, embourbé dans l’afaire des sextapes. « Un grand
sportif doit être exemplaire… le foot, c’est notre patrimoine. »
Car oui, le football, comme notre grammaire ou notre gastronomie, fait partie de ce patrimoine auquel il est interdit de toucher. Les polémiques passionnées autour du ballon rond
racontent, en creux, l’histoire de notre pays et son rapport à
l’immigration. C’est l’un des multiples fls que tire le documentaire « Histoires d’une nation » dont « l’Obs » est partenaire (voir
encadré p. 68), rappelant à quel point l’équipe de France, par sa
diversité, a toujours été un miroir de notre société.
Raymond Kopaszewski, dit Kopa ? Il est fls de mineur polonais, appelé à travailler dans les houillères du Nord. Le gamin
rêve d’obtenir une place d’apprenti électricien, pour sortir « au
jour », en vain : à 14 ans, il rejoint son père à la mine, y travaille
deux ans, jusqu’au jour où il perd deux doigts à la suite d’un
éboulement. Ce qui lui permet d’être afecté à un poste moins
fatigant, celui de chaudronnier, et de laisser s’épanouir son
talent footballistique. Les meilleurs centres de formation sont
là, dans le Nord et l’Est : un bassin industriel qui fournit dans
les années 1950 30% des joueurs de D1.
Le foot est l’un des fls que tire le documentaire
de France 2. L’équipe de France, par sa diversité,
a toujours été un miroir de notre société. Les
polémiques qui ont entouré sa composition
racontent le rapport de la
nation à ses immigrés
66
L’OBS/N°2811-20/09/2018
Le trio magique d’attaquants de la grande équipe de 1958,
connue pour son épopée lors de la Coupe du Monde en Suède,
ne compte aucun « Français de souche », avec Kopa, fls de Polonais, Piantoni, descendant d’Italien, Fontaine, pied-noir d’origine
espagnole. Il manque une star, pourtant, celui que Kopa a toujours admiré. Rachid Mekhlouf, pilier des Verts de Saint-Etienne,
est algérien, bref (encore) français, même s’il est un français de
seconde zone puisque « indigène ». En 1958, peu avant la Coupe
du Monde, 11 joueurs algériens vont disparaître du territoire français pour aller rejoindre l’équipe clandestine du FLN. « Un coup
de tonnerre. Ces joueurs quittaient une situation forissante, par
patriotisme, par conviction politique. Ils sont vus comme des
traîtres », dit l’historien Alain Ruscio. Pendant quatre ans, l’équipe
du FLN fera le tour de la planète, lors de matchs de démonstration, jouant même devant Hô Chi Minh. Mekhlouf ne portera
jamais les couleurs de l’équipe de France, même s’il retourne
évoluer à Saint-Etienne après les accords d’Evian. « On a
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
Raymond Kopaszewski
dit Kopa (ici, en mai 1958),
né à Nœux-les-Mines,
était le fls d’un mineur
polonais.
Rachid Mekhlouf (debout), pilier des Verts,
rejoint, en 1958, l’équipe clandestine du FLN.
STRINGER/AFP - AFP - PEDRO UGARTE/AFP
Michel Platini et Jean Tigana, médaillés
de bronze de la Coupe du Monde en 1986.
Pas de joueur d’origine algérienne avant
les années 1990. Ici Zinedine Zidane, en 1998.
L’OBS/N°2811-20/09/2018
67
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Karim Benzema, pas assez « exemplaire »,
n’est pas sélectionné pour le Mondial de 2010.
Nabil Fekir, en 2015, reste chez les Bleus
après avoir pensé aux Fennecs algériens.
sauté une génération. Il faudra attendre les années 1990 pour
voir de nouveau évoluer des joueurs d’origine algérienne comme
Zidane, dont le père a le même âge que Mekhloufi. »
Il n’y a donc aucun joueur d’origine nord-africaine dans
l’équipe de France mythique des années 1980, qui comptait pourtant Platini et Battiston, petit-fils d’Italiens, Luis Fernandez né
en Espagne, Jean Tigana ou José Touré, tous deux d’origine
malienne. La victoire de 1998 cristallisera le mythe « BlackBlanc-Beur », grâce à la seule présence de Zidane. L’historien
spécialiste de l’immigration algérienne Emmanuel Blanchard
souligne cependant le contraste entre la faible présence de descendants algériens dans l’équipe de France et l’ampleur des
controverses les concernant, de Karim Benzema à Samir Nasri.
Comme si on les soupçonnait, eux tout particulièrement, de
n’être pas sufsamment attachés à leur patrie.
Le match France-Algérie de 2001 au Stade de France, où « la
Marseillaise » a été sifée, a en efet causé un électrochoc. Et il
faut être un Zidane, c’est-à-dire Dieu himself, pour oser confesser
L’HISTOIRE COMME ON
VOUDRAIT L’ENTENDRE PLUS
Sous ce beau titre, « Histoires d’une
nation », France 2 lance sa série
événement, quatre documentaires
sur la France racontée par ses
immigrés – ou les descendants de ces
derniers – mardi 25 septembre et
2 octobre, en prime time. Le pari est
de raconter comment notre nation
s’est construite sur une histoire pas
forcément « gauloise », l’histoire de
ceux et celles qui venaient d’Italie,
d’Espagne, du Portugal, d’Europe de
l’Est, d’Algérie, du Vietnam, et qui,
un jour, furent perçus comme des
« métèques ». Aujourd’hui, un quart de
la population française a des parents
ou grands-parents étrangers.
68
L’OBS/N°2811-20/09/2018
Kylian Mbappé, né à Paris en 1998, désigné
meilleur joueur du Mondial 2018 par la Fifa.
comme il l’a fait à l’époque qu’il « aurait un pincement au cœur »
s’il devait jouer contre l’Algérie. Le foot, c’est la guerre, et dans
l’imaginaire, le binational reste le traître à la nation, surtout quand
il vient d’une contrée qui fut l’ennemi. En 2015, Nabil Fekir
annonce qu’il va jouer pour les Fennecs algériens… avant de se
rétracter et d’opter pour les Bleus, au grand dam de sa famille.
« Finalement, le football est devenu plus strict que le droit de la
nationalité, note l’historien Yvan Gastaut. Jusqu’à la fin des années
1970, il était possible de changer de maillot, comme le fit par exemple
Gusti Jordan qui avait d’abord joué sous les couleurs de l’Autriche,
avant de passer chez les Français. Mais aujourd’hui, les fédérations
obligent les joueurs à choisir, très tôt. Et le premier choix les détermine à vie. Radical. En foot, il n’y a pas de binationaux. » En
témoigne l’afaire des quotas qui fit scandale lorsque Mediapart
révéla, en 2011, que la direction technique nationale envisageait
de restreindre à 30% la proportion de binationaux susceptibles
d’entrer dans les centres de formation de la Fédération.
Soupçon autour de leur double identité, étiquette de « jeune
Le documentaire ouvre sur la
construction de la tour Eifel –, et
l’histoire occultée d’un des ouvriers
du chantier, immigré italien, mort
en érigeant ce symbole de l’identité
nationale... Pédagogique, « Histoires
d’une nation » fait intervenir
anonymes et personnalités dans des
récits intimes et familiaux. On croise
Zola, « l’italianasse » traîné dans la
boue après voir défendu Dreyfus. Ou
encore Maurice Obréjan, le « Bébé
Cadum » de 1925, déchu de sa
nationalité sous Vichy car juif, et
déporté… On constate que les débats
d’aujourd’hui furent ceux d’hier : les
controverses autour du plombier
polonais répondent aux protestations
des carabins qui refusaient, dans les
années 1930, qu’on laisse entrer des
médecins d’Europe de l’Est– juifs,
souvent. Cette série brasse plus
d’un siècle d’histoires et elle raconte
bien ces perpétuels mouvements
de balancier : après les guerres,
on naturalise car il faut repeupler ;
pendant les crises, on renvoie les
étrangers, variables d’ajustement.
D. B.
AVANT-PREMIÈRE
A voir dès le 20 septembre
le premier épisode de la série
“Histoires d’une nation” sur
www.nouvelobs.com
et le 25 septembre à 21h00 sur France 2
FRANCK FIFE/AFP - MEHDI TAAMALLAH/NURPHOTO/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
de banlieue », un peu « racaille »… Dans « Traîtres à
fort « la Marseillaise », la main sur le cœur, voire les
“DANS
yeux fermés. La com est huilée. Chacun répète haut
la nation ? » et « Afreux, riches et méchants ? », le
sociologue Stéphane Beaud analyse avec fnesse L’INCONSCIENT et fort sa ferté d’être français et de porter les couleurs. Dans les médias, on répugne à évoquer les oricomment les successeurs de l’équipe de 1998 vont
COLLECTIF,
gines des joueurs, y compris celles, métissées, de
peu à peu devenir des « mauvais Français » dans
Kylian Mbappé, né d’un père camerounais et d’une
l’imaginaire collectif, avec l’épisode clé de la grève
L’IMMIGRÉ
mère algérienne. Et quand l’humoriste Trevor Noah,
de Knysna, lors de la Coupe du Monde 2010. Des
N’EST PAS
« caïds immatures », fustige Roselyne Bachelot, alors
d’origine sud-africaine, blague dans l’émission améministre des Sports, des « hommes qui ne savent rien
ricaine « le Daily Show », en se félicitant que l’Afrique
UN VRAI
ofrir » dit « l’Equipe », qui a provoqué le scandale
ait gagné la Coupe du Monde, c’est le scandale. IndiFRANÇAIS.” gnation sur les réseaux sociaux. Lettre de l’ambasavec sa une titrée « Va te faire enculer, sale fls de
sadeur de France aux Etats-Unis l’accusant de légipute », insulte soi-disant lancée par Nicolas Anelka
à l’entraîneur Raymond Domenech, lequel donnera ALAIN RUSCIO, HISTORIEN timer le discours raciste. Réponse de Noah : « Quand
bien plus tard une version toute diférente de l’afils sont sans emploi ou qu’ils commettent un crime,
faire. Il est hallucinant de relire la chronique que ft Eric Zem- on parle d’eux comme de migrants africains. Mais quand leurs
mour sur RTL de ce psychodrame national. « On nous avait dit, enfants gagnent une Coupe du Monde pour la France, il ne fau“tu verras, c’est beau la vie en ‘Black-Blanc-Beur’ ” […] Les drait parler d’eux que comme des Français. Quand je dis qu’ils
musulmans convertis comme Ribery, Abidal ou Anelka ont sont africains, […] je le fais pour les inclure et partager avec eux
imposé leur loi […] On n’osait pas leur parler d’amour du pays, l’identité africaine qui est la mienne. » Français avant tout ? Pour
“la Marseillaise”, ils ne connaissaient pas les paroles, parce que Alain Ruscio, cette crispation montre au contraire que nous
chez ces gens-là, la France, c’est un pays de boufons. » Pas de bol, n’avons pas fait la paix avec notre passé : « L’équipe de France
c’est le « gentil » Jérémy Toulalan, jamais désigné comme est issue de son histoire coloniale. Ça, tous les étrangers l’ont vu
potentiel coupable par la presse – parce que blanc ? –, qui a écrit lors de cette Coupe du Monde. Mais nous, on garde comme une
la lettre des grévistes.
pudeur à nommer les choses, comme si fnalement on refusait de
Didier Deschamps a en tout cas retenu la leçon du fasco de voir la société en face, avec sa diversité. Dans l’inconscient col2010. Dès 2014, les Bleus ont tenté de reconquérir le public et lectif, l’immigré n’est pas un vrai Français. En témoigne l’usage
font tout pour soigner leur image. En 2018, tous chantent très du mot “gaulois” par Macron… » ■
Histoires d’une nation
25 septembre - 2 octobre à 21.00
à (re)voir sur
En partenariat avec
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Populisme
De notre envoyée spéciale SA R A H H A L I FA-L E G R A N D
Andrej Babiš,
le Trump de l’Est
La République tchèque
va-t-elle à son tour prendre le chemin des
démocraties issues de
l’ex-bloc soviétique qui
rejettent les valeurs
européennes ?
Rencontre avec son
très controversé
Premier ministre
R
ien de plus facile que de
prendre rendez-vous avec le
nouveau Premier ministre
tchèque. Envoyez-lui un
SMS et il vous répondra en
moins de vingt-quatre heures et en français : « Bonjour oui c’est possible 23.8 jeudi
a quel heure ? slts ab » (sic). « ab », comme
Andrej Babiš. Le géant bronzé aux yeux
rieurs et aux oreilles décollées qui nous
reçoit au Hrzánský Palác, sur les hauteurs
de Prague, est un animal politique
étrange. Un croisement insolite entre
Donald Trump, Silvio Berlusconi et
Viktor Orbán, mais en plus sympathique. Un milliardaire décomplexé qui
dit vouloir gouverner l’Etat « comme ses
entreprises ». Un magnat charismatique
et égocentré qui a mis la main sur les
principaux journaux du pays, un populiste obnubilé par la crise migratoire.
70
L’OBS/N°2811-20/09/2018
Depuis qu’il a pris les rênes du gouvernement le 6 juin, Bruxelles l’observe avec
appréhension : va-t-il rejoindre la cohorte
des populistes de droite qui veulent remodeler l’Europe pour en faire un attelage de
nationalismes xénophobes ? Membre du
groupe de Visegrad (voir ci-contre), ce
club informel réunissant les pays de l’exbloc de l’Est qui veulent en découdre avec
Bruxelles, la République tchèque marche
à son tour au bord du précipice.
« Populiste ? Ça veut dire quoi ? » Andrej
Babiš sirote son café glacé dans la grande
salle à manger. « Oui, je suis là pour les
gens ! » rétorque ce Premier ministre qui se
vante de passer des coups de fil à ses électeurs, avant de nous envoyer balader : « Je
me fous de ce qu’on dit. J’en rigole. » Son rire
explose sous les voûtes du palais. A 64 ans,
ce magnat de l’agroalimentaire, assis sur
3 milliards d’euros qui font de lui la deuxième fortune du pays, a réussi en sept ans
à chambouler le paysage politique tchèque.
En mai 2011, il crée le mouvement ANO
(Association des Citoyens mécontents)
pour en finir avec « les politiciens corrompus ». Moi « je bosse », dit celui qui réduit le
Parlement à une « chambre de bavardage » :
le slogan est efcace ; le succès, fulgurant.
« La méthode Babiš, décrit Pavel Fischer,
ex-ambassadeur en France, consiste en un
marketing très professionnel avec pour objectif de rester proche de l’opinion publique. Ce
qui fait qu’il peut dire tout et son contraire
dans la même semaine. »
Dès 2013, il intègre la coalition dirigée par
les sociaux-démocrates et en devient le
ministre des Finances. En octobre 2017, il
remporte les législatives. Mais l’homme est
controversé. Il lui faudra s’y reprendre à
deux fois avant d’arracher la confiance du
Parlement. Ici aussi la crise des partis
LE GROUPE DE VISEGRAD,
aussi appelé V4, rassemble
quatre anciens pays de l’exbloc soviétique, la Hongrie, la
Pologne, la République tchèque
et la Slovaquie, totalisant à eux
tous 65 millions d’habitants.
Il tire son nom de la ville
hongroise où s’est tenue une
rencontre historique des rois
de Hongrie, de Pologne et
de Bohême en 1335. Ce club
informel a été ressuscité
en 1991 après l’efondrement
de l’empire soviétique,
lorsque les dirigeants polonais,
tchécoslovaque et hongrois
se sont retrouvés dans cette
même ville afin de préparer
ensemble leur processus
d’entrée dans l’Otan et dans
l’Union européenne. Ironie
de l’histoire, ce qui réunit
aujourd’hui ces pays, c’est leur
hostilité commune à l’égard
de la Commission européenne
qu’ils accusent d’éroder leur
souveraineté.
LE GROUPE DE VISEGRAD
POLOGNE
PRAGUE
RÉP. TCHÈQUE
SLOVAQUIE
HONGRIE
0
300 km
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRANDS FORMATS
MARTIN DIVISEK EPA/MAXPPP
L’OBS/N°2811-20/09/2018
71
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
pouvoir : « Dans son parti, tout le monde
attend de savoir ce que dit le patron avant de
s’exprimer », remarque Pavel Fischer. Babiš
coche toutes les cases du parfait populiste,
même s’il s’agace qu’on le compare sans
cesse à Trump et Berlusconi : « Vous savez
ce qu’on a en commun avec Trump ? C’est
qu’on s’est mariés à une femme tchèque [la
première épouse de Trump, NDLR]. C’est
tout. Et puis moi j’étais là avant Trump. »
Mais ses propos à l’emporte-pièce masquent
un personnage plus raisonnable qu’il n’y
paraît. Son passage aux Finances s’est révélé
plutôt efcace : il a lutté avec succès contre
l’évasion fiscale et réduit la dette. UNE DIZAINE DE MIGRANTS AU PLUS
Le seul point commun avec Trump qu’Andrej Babiš reconnaisse : avoir épousé une Tchèque.
Ici avec sa femme à Prague le 8 mars 2018 pour la réélection du président Zeman.
traditionnels a frappé. Babiš est l’outsider qui sait entendre la frustration des électeurs. « Comme dans les autres pays de l’Est,
et en dépit d’une économie qui se porte bien,
une grande partie des Tchèques ont le sentiment de ne pas profiter de cette croissance,
analyse le journaliste Martin Ehl. Les gens
commencent à perdre espoir dans la démocratie libérale et cherchent une alternative.
En Hongrie, Orbán l’a trouvée dans la
construction d’un Etat fort sur des racines
nationalistes. Chez nous, la solution c’est
Andrej Babiš. »
“SEUL CONTRE TOUS”
Seule diférence, ici ce ne sera pas un nationalisme ultraconservateur à la hongroise ou
à la polonaise mais « un populisme entrepreneurial », comme l’appelle le grand spécialiste français de l’Europe centrale Jacques
Rupnik : l’oligarchie économique devient
une élite politico-médiatique, la frontière
entre les fonctions de l’Etat, l’espace public
et les intérêts privés s’estompe. C’est un
autre symptôme de la crise démocratique
qui métastase sur les marches orientales de
l’Europe. Andrej Babiš est un homme qui
n’est pas dévoré par les scrupules. Né à
Bratislava, dans l’ex-Tchécoslovaquie, il a
construit son empire, Agrofert, en rachetant à prix cassé des anciennes entreprises
d’Etat à la chute du communisme. Il est
aujourd’hui accusé d’avoir frauduleusement bénéficié de fonds européens. A
entendre cet ancien membre du Parti communiste, ce sont des attaques « bidon »,
aussi « mensongères » que les soupçons de
72
L’OBS/N°2811-20/09/2018
LE VILLAGE FORTIFIÉ D’ASTÉRIX
ET OBÉLIX, “C’EST ÇA,
MA VISION DE L’EUROPE.”
ANDREJ BABIŠ
collaboration avec la police secrète qui
pèsent sur cet ex-apparatchik du régime.
Babiš n’aime vraiment pas qu’on le critique. Au moment où il se lançait en politique, les deux quotidiens les plus lus du
pays « ont écrit trois jours de suite sur la première page vingt-cinq mensonges sur moi ».
Ni une ni deux, il achète les deux titres ! Le
Premier ministre aime se présenter comme
« seul contre tous ». Il n’est « ni de droite ni
de gauche » puisqu’il est là « pour tout le
monde ». Et il afectionne la verticalité du
Andrej Babiš disparaît soudain de la pièce
pour revenir aussitôt avec un petit livre intitulé « Ce dont je rêve quand il m’arrive de
dormir » (1). Sa vision pour 2035. « C’est
un super livre », répète-t-il avec un accent
trumpien d’autosatisfaction en nous le
dédicaçant. Il ouvre le chapitre européen.
On y voit un dessin du village fortifié
d’Astérix et Obélix, d’où un Gaulois chasse
un Romain à coups de gourdin. « C’est ça,
ma vision de l’Europe. » Babiš a une obsession : les migrants. Il y reviendra sans cesse
au cours de la discussion. Sur ce point, il
ressemble aux autres dirigeants de Visegrad, tous partisans de la ligne dure. Prague
est même allée contester devant la Cour de
Justice de l’Union européenne les quotas
de migrants que la Commission européenne a voulu imposer aux Etats membres.
Son credo ? « Nos sociétés veulent choisir qui
vient travailler chez elles. Ce n’est pas à
Bruxelles de décider pour nous, expose-t-il.
Les Tchèques veulent bien accueillir des
gens qui ont demandé un visa et qui ne sont
pas africains. » Le pays, qui n’a guère
Le livre-programme autoédité du Premier ministre.
MARTIN DIVISEK EPA/MAXPPP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
accueilli jusqu’ici plus d’une
ticien hongrois en 2015. « Com“ANDREJ
dizaine de migrants, soufre
bien de musulmans chez
BABIŠ N’EST vous ? 10 millions ? » demande
du même mal que tout l’ancien
encore Babiš. On corrige : envibloc soviétique : il se sent
PAS UN
ron 6 millions. Il n’y croit pas :
menacé de déclin, en raison de
IDÉOLOGUE,
« Non, c’est plus. »
son faible taux de natalité et de
« Andrej Babiš n’est pas un
l’émigration de sa jeunesse, et
C’EST UN
idéologue. C’est un pragmatique
craint un « grand remplacement » par une immigration
PRAGMATIQUE pur. Ce qui peut aussi se révéler
africaine presque inexistante
une approche dangereuse pour
PUR.”
jusqu’ici. Babiš n’est sur ce sujet
la vie d’une société plurielle »,
que le porte-voix d’un malaise
alerte Pavel Fischer. Parce
PAVEL FISCHER,
qu’il dit ce que les gens veulent
général de la société. « Les
EX-AMBASSADEUR
Tchèques ne sont pas habitués au
entendre. Ainsi, « comme il
EN FRANCE
multiculturalisme. On a une relivoit que les Tchèques sont de
gion, une culture et on veut garplus en plus nombreux à penser
der ces valeurs, argue-t-il. On voit que ça ne que les ONG sont pro-réfugiés, il parle de
marche pas chez vous et on a peur. Ma femme réduire fortement les aides de l’Etat pour ces
était à Nice deux heures avant l’attentat du organisations », s’inquiète Robert Basch,
14-Juillet. » Mais il refuse de voir là une frac- directeur du bureau tchèque d’Open
ture Est/Ouest. « De plus en plus de gens Society Foundations. Le Premier ministre
disent que la migration est un problème. Pas lève les yeux au ciel : « Je ne suis pas un
seulement à l’Est. En Autriche, en Italie. » Lui danger pour la démocratie. Ce sont des
qui a vécu cinq ans au Maroc se sert de cette conneries tout ça. Ils disent à Bruxelles que
expérience comme contre-modèle : « Pen- Kaczynski et Orbán font des choses contre
dant le ramadan, ma femme ne portait pas la démocratie. Moi non. Rien. » Mais il ne
de tee-shirt. Et je n’ai jamais mangé de porc trouve pour autant rien à redire à la dérive
là-bas. J’ai accepté les coutumes d’un pays où « illibérale » (2) de ses deux camarades,
j’étais étranger. C’est ce qu’on veut chez sous le coup de procédures d’infractions
nous. » Sa solution consiste à soutenir fnan- lancées par Bruxelles pour manquements
cièrement les pays du pourtour méditerra- à l’Etat de droit. « La Commission leur fait
néen. « Il faut un plan Marshall pour des reproches mais je n’ai pas ces informal’Afrique. Pour que les gens ne viennent plus. » tions-là. Où est le problème ? En Hongrie il y
Un peu plus tard, en nous raccompagnant a eu des élections et Orbán a gagné. Je n’ai
à la porte, après s’être assuré que le dicta- jamais vu 150 000 personnes manifester
phone ne tourne plus, il ajoutera : « Vous pour un politicien en Europe. Vous pensez
avez lu “Soumission” de Houellebecq ? Voilà que les citoyens sont bêtes ? » Babiš se revence dont on ne veut pas. » « Soumission » est dique « pro-européen » certes, mais son
l’épouvantail de toute l’Europe de l’Est. On idéal ressemble plus à l’Europe des nations
l’avait déjà vu trôner sur le bureau d’un poli- d’Orbán qu’à l’Europe approfondie de
Avec le président Macron à l’Elysée pour le centenaire de la Tchécoslovaquie en juin 2018.
Macron : « La paix, la liberté de circulation
des capitaux, des biens, des services et des
personnes, et la défense des frontières extérieures. » Intégration, zone euro et surtout
cette Commission « politique » sont des
concepts qu’il exècre : « Ce sont les pays
membres du Conseil qui doivent décider. »
LES SIRÈNES DE POUTINE
Le nouveau populiste de Visegrad
prend-il le chemin d’Orbán ? « Il ne sait
pas ce qu’est l’Etat de droit, les pouvoirs
indépendants, il a des confits d’intérêts
partout. Mais nos piliers démocratiques
– Sénat, Cour constitutionnelle, Cour
suprême – sont encore solides », veut
croire l’éditorialiste Martin Ehl. Cependant on a vu en Hongrie et en Pologne
que les contre-pouvoirs peuvent être
considérablement afaiblis. Et puis les
sirènes de Poutine chantent déjà. Babiš
n’a eu la confance du Parlement que
grâce à l’appui des communistes qui sont
pour la sortie de l’Otan. Et il doit son
poste de Premier ministre au soutien du
président tchèque, Miloš Zeman, un
social-démocrate pro-Moscou qui a basculé dans un radicalisme identitaire.
Une atmosphère prorusse fotte sur
Prague. La population, la plus eurosceptique d’Europe, pourrait se révéler réceptive à cette petite musique. Mais dans le
match européen entre Macron, autoproclamé champion des progressistes, et
Orbán, héraut des nationalistes illibéraux,
Babiš n’a pas encore choisi son camp. « Il
court après la reconnaissance des grands
pays européens. Il veut entrer dans le club.
Il faut l’y pousser. C’est notre seule chance,
remarque Martin Ehl. Regardez où est son
argent : Allemagne, France, où il a un restaurant deux étoiles à Mougins. Il ne veut
pas trop aller à l’Est car il sait comment la
Russie fonctionne. Et il appartient au
groupe libéral au Parlement européen. Mais
que se passera-t-il si les autres dirigeants de
l’Union européenne décrètent qu’il n’est pas
leur égal ? Il risque de se tourner vers Moscou. » Tous espèrent que Macron saura le
retenir. « Je suis assis à côté de lui au
Conseil », glisse le Tchèque avant de nous
quitter. C’est déjà une bonne nouvelle. ■
(1) « What I Dream of When I Happen to Sleep », Ed. Andrej Babiš.
(2) Le concept de démocratie « illibérale » a été introduit par Pierre
Rosanvallon puis repris en 1997 par le journaliste américain Fareed
Zakaria pour décrire des « régimes démocratiquement élus, qui ignorent
les limites constitutionnelles de leurs pouvoirs et privent leurs citoyens
de droits basiques et de libertés ». En 2014, Viktor Orbán s’en est réclamé
disant construire en Hongrie « un Etat illibéral ».
74
L’OBS/N°2811-20/09/2018
JACQUES DEMARTHON/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
"FAISONS
LA GUERRE
AU CANCER"
Chaque année 500 enfants meurent du cancer en France
Aidez la recherche contre
le cancer des enfants !
www.imagineformargo.org
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
NAJAT VALLAUD-BELKACEM - LÉA SALAMÉ
PROGRAMME ET
INSCRIPTION SUR
LeMonde.fr/festival
Opéra Bastille - Palais Garnier
Théâtre des Bouffes du Nord
Cinéma Gaumont Opéra
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉBATS
Que dissimule le libéralisme ?
“L’homme est un loup pour l’homme” est l’un des refrains du credo
libéral. Dans “le Loup dans la bergerie”, un nouvel essai décapant,
le philosophe Jean-Claude Michéa dénonce la naïveté de la gauche contemporaine
Propos recueillis par F R A N Ç O I S A R M A N E T
En quoi libéralisme culturel et libéralisme
économique ne sont-ils pour vous que les deux
faces du même projet historique ?
Rappelons d’abord que le libéralisme économique
ne prend pas sa source dans d’obscures doctrines
religieuses, patriarcales ou « conservatrices ». Il
constitue simplement l’extension des principes de
✎
YANN KEBBI POUR « L’OBS »
base du libéralisme politique au monde particulier
de la production et des échanges. Autrement dit,
l’extension de ce courant philosophique issu des
Lumières dont l’originalité première était de
reconnaître à tout être humain le droit de vivre
« comme il l’entend », sous la seule réserve que son
« choix de vie » personnel ne nuise pas à la
SOMMAIRE
p. 80
Comment nous apprenons
p. 81
Les sorcières sont
de retour !
L’OBS/N°2811-20/09/2018
77
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉBATS
liberté symétrique d’autrui. C’est par exemple en ce sens que ler le dimanche – prétendent en efet les libéraux – n’engage
la loi d’Allarde proclamait, dès mars 1791, qu’il serait désormais que ma seule personne – sur laquelle mon droit de propriété
« libre à toute personne de faire tel négoce ou d’exercer telle est absolu – et celle de mon employeur. Pour peu, par conséprofession, art ou métier qu’elle trouvera bon » (la loi Le Cha- quent, que je reconnaisse aux autres le droit symétrique de ne
pelier se contentant d’ajouter que toute contestation de ce prin- pas travailler le dimanche, il semble donc logique d’en conclure
cipe, au nom des « prétendus intérêts communs » des classes que ce choix purement privé ne saurait nuire à quiconque. Ce
populaires, serait donc « attentatoire à la liberté et à la Décla- que néglige toutefois un tel type de raisonnement, c’est que si
ration des droits de l’homme »). Ou encore que Friedrich Hayek le dimanche devait efectivement devenir un jour comme les
– dans « The Road to Serfdom » – défnissait le libéralisme éco- autres ce sont, en réalité, tous les rythmes collectifs qui strucnomique comme le droit pour chacun « de produire, vendre et turent la vie commune – ceux qui rendent par exemple possible
acheter tout ce qui est susceptible d’être produit ou vendu », une vie familiale, sportive ou associative – qui s’en trouveraient
sans que ni la collectivité ni l’Etat n’aient à s’immiscer dans aussitôt bouleversés. Avec, à la clé, une diminution inévitable
ses choix. Dans ces conditions, toute prétention à limiter le de l’autonomie individuelle, c’est-à-dire du pouvoir de contrôle
champ de cette liberté économique au nom d’une quelconque qu’il est possible d’exercer sur sa propre vie quotidienne. Une
« préférence » morale, philosophique ou religieuse (en s’op- telle normalisation du dimanche rendrait par exemple plus difposant, par exemple, à la libéralisation du commerce des dro- fcile aux parents de synchroniser leurs eforts afn d’ofrir à
gues, au droit de travailler le dimanche ou à la généralisation leurs enfants le type d’éducation qu’ils ont choisi pour eux. C’est
de la gestation pour autrui) ne pourrait évidemment conduire donc bien, en défnitive, parce que le libéralisme culturel, du
qu’à remettre en cause ce principe de « neutralité axiolo- fait de ses « robinsonnades » constitutives, se révèle désespégique » [qui suppose une absence de
rément incapable de penser philosophiquement cette partie de l’existence
jugement de valeur, NDLR] sur lequel
humaine qui devrait impérativement resrepose tout l’édifce capitaliste. C’est la
raison pour laquelle le libéralisme cultuter commune si le mot d’humanité a
rel de la gauche moderne – précisément
encore un sens, qu’autant de choix initiaparce qu’il se fonde sur l’idée qu’aucune
lement présentés comme purement
JEAN-CLAUDE MICHÉA
manière de vivre ou de penser ne doit
« techniques » ou « privés » par l’idéoloa écrit une œuvre importante.
être tenue pour supérieure à une autre –
gie dominante – ou, si l’on préfère par la
Il est notamment l’auteur
est donc logiquement devenu, pour
pensée France-Info – fnissent si souvent
de « l’Empire du moindre mal »,
l’élite au pouvoir, l’unique moyen intelpar se traduire, du moins pour le plus
« Orwell anarchiste tory », « Impasse
lectuel de légitimer de manière à la fois
grand nombre, par un surcroît de
Adam Smith », « le Complexe
contraintes. Quiconque entendrait vivre,
cohérente et intégrale le mouvement
d’Orphée », « Notre ennemi,
de nos jours, sans voiture, sans ordinateur
historique qui porte sans cesse le capile capital » qui vient de sortir en
talisme à étendre son emprise sur toutes
ou sans téléphone mobile, comprendra
poche chez Champs. Il publie cette
les sphères de la vie humaine. C’est bien,
immédiatement ce que je veux dire.
semaine aux éditions Climats :
du reste, cette unité dialectique des deux
Pour vous les maîtres de la Silicon
« le Loup dans la bergerie ».
moments du libéralisme que Marx
Valley ne visent qu’à déshumaniser, à
entendait souligner chaque fois qu’il
reprogrammer intégralement l’être
rappelait que la dynamique exponenhumain en fonction des seuls intérêts
tielle du capital ne pouvait connaître,
des élites économiques. La Silicon
par défnition, ni frontière ni « aucune
Valley, stade ultime du capitalisme ?
limite morale ou naturelle ». Dynamique à la fois politique, La capitalisation boursière des grandes frmes de la Silicon
économique et culturelle dont il résumait ainsi la maxime fon- Valley confrme amplement que celle-ci est en efet devenue l’un
datrice : « Liberté, Egalité, Propriété, Bentham ».
des principaux centres mondiaux de l’accumulation du capital.
Dans votre livre, vous expliquez ce que dissimule le libéra- Il est donc normal d’y retrouver – sous une forme concentrée et
presque chimiquement pure – les principaux ingrédients écolisme à travers la question du travail dominical.
La défnition libérale de la liberté comme « propriété de soi- nomiques et culturels du stade terminal du capitalisme. D’un
même » (self-ownership) repose sur la fction métaphysique côté, donc, des industries de pointe qui, du fait de leur technod’un individu naturellement égoïste et calculateur – sans ce pos- logie toujours plus sophistiquée, conduisent à diminuer sans
tulat la « science » économique libérale s’efondrerait aussitôt – cesse la part du travail vivant – le seul, pourtant, à ajouter réeldont les droits fondamentaux pourraient être déduits avant lement de la valeur – dans le produit fnal (d’où, entre autres, le
même qu’il existe une société. Telle est la véritable origine de fait que la richesse de ces « industries du futur » repose – comme
cette idée selon laquelle l’usage que chacun entend faire de son le notait déjà André Gorz – sur « des bases de plus en plus précorps, de son temps ou de son argent ne devrait regarder que caires et fctives »). De l’autre, un imaginaire résolument prolui, toute intervention de la collectivité ou de l’Etat s’avérant ici gressiste – souvenons-nous par exemple du rôle central joué par
liberticide (le célèbre slogan des féministes de gauche – « mon la « contre-culture » de la gauche californienne des sixties dans
corps, mon choix, ça ne vous regarde pas » – constitue, de ce la formation du projet « siliconien » (de nombreux leaders de la
point de vue, une illustration parfaite du dogme libéral). Or il Silicon Valley sont d’ailleurs issus de l’école Montessori). Imasuft d’appliquer cet argument à la question du travail domini- ginaire fondé sur la conviction positiviste que la science et la
cal pour en percevoir aussitôt les limites. Mon choix de travail- technique ont non seulement vocation à régenter tous les aspects
78
L’OBS/N°2811-20/09/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉBATS
de la vie humaine – y compris
les plus intimes – mais également à fabriquer un homme
« augmenté » dont le degré
d’obéissance pourrait ainsi
être contrôlé à tout instant. Le
fait que les tycoons de la Silicon Valley aient toujours
fguré – aux côtés de Wall
Street et de Hollywood –
parmi les principaux soutiens
politiques et financiers
d’Obama et du clan Clinton ne
pourra donc surprendre que
ceux qui croient encore que
l’austérité morale ou religieuse, la peur de la nouveauté
et le « repli sur soi » constituent le véritable moteur
culturel de la mondialisation
capitaliste.
Et Macron, quel type de libéral est-il ?
Un libéral visiblement assez
intelligent pour avoir compris
– comme il le rappelait en septembre 2015 quand il n’était
encore que le directeur de
conscience de François
Hollande – que le libéralisme
économique reposait, depuis
l’origine, sur les notions d’individu, de liberté, de Raison et de
Progrès, c’est-à-dire, selon ses
propres termes, « sur des
valeurs de gauche ». Et de fait,
quel universitaire de gauche
oserait encore sérieusement
prétendre
aujourd’hui
qu’Adam Smith, Voltaire ou
Turgot n’étaient que d’odieux
« réactionnaires » ?
Vous liez de manière indissoluble les discours des
« droits de l’homme » au
libéralisme économique.
Pour vous, « les droits de
l’homme sont l’idiot utile du
capitalisme ». Pourquoi ?
“LE LIBÉRALISME CULTUREL
SE RÉVÈLE INCAPABLE DE PENSER
PHILOSOPHIQUEMENT LA PARTIE
DE L’EXISTENCE HUMAINE
QUI DEVRAIT RESTER COMMUNE.”
✎
YANN KEBBI POUR « L’OBS » - HANNAH ASSOULINE/OPALE/LEEMAGE
Je ne crois pas avoir jamais
employé une formule aussi
réductrice ! Elle risquerait d’ailleurs d’égarer le lecteur. Car si,
en efet, les premiers socialistes s’accordaient presque tous à
voir dans l’idéologie des « droits de l’homme » (c’est d’elle seule
dont nous parlons ici) le complément idéal du nouveau monde
capitaliste, ce n’est pas – sauf, peut-être, chez certains disciples
de Saint-Simon et de Cabet ou, plus tard, chez Lénine – parce
qu’ils auraient été farouchement hostiles à l’idée même de
liberté individuelle (« le libre développement de chacun est
L’OBS/N°2811-20/09/2018
79
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉBATS
la condition du libre développement de tous » ira jusqu’à
écrire Marx). C’est, au contraire, parce que le postulat fondateur de cette idéologie – l’idée anthropologiquement absurde
d’un homme déjà pleinement humanisé avant même l’existence
du langage et de la société – la rendait structurellement aveugle
à toutes ces nouvelles formes de servitude, d’inégalité sociale
et d’aliénation que le capitalisme naissant portait déjà en lui. En
d’autres termes – et pour citer encore Marx – si le langage atomisant et abstrait des « droits de l’homme » permet bien de
décrire « la chaîne qui retenait l’esclave romain », son approche
purement juridique de la réalité sociale lui interdit, en revanche,
de percevoir ces « fls invisibles qui relient le salarié à un propriétaire ». Et cela d’autant plus, notait Marx, que « ce propriétaire, ce n’est pas le capitaliste individuel mais la classe capitaliste dans son ensemble ».
Le fait que la rhétorique « inclusive » des droits de l’homme
soit devenue de nos jours le seul langage que l’intelligentsia
de gauche apparaisse encore capable de manier n’a donc rien
d’étonnant. C’est le fruit de cette contre-révolution culturelle
libérale de la fn des années 1970 (en France, l’émission « Vive
la crise ! » – sous l’égide de Laurent Jofrin et d’Yves Montand – constituera, en 1984, le point d’orgue de cette ofensive
thermidorienne) qui, sous le prétexte
légitime d’en fnir avec l’imposture
stalinienne, contribuera surtout, dans
les faits, à discréditer comme « popu“POUR COMPRENDRE
liste » et « réactionnaire » toute criLA LOGIQUE ULTIME
tique un tant soit peu radicale et
cohérente du système capitaliste et
DE LA FUITE EN
du mode de vie aliénant et écologiAVANT DE
quement destructeur dans lequel il
s’incarne.
NOS SOCIÉTÉS
Vous faites fréquemment référence
à Marx. Quel marxiste êtes-vous ?
LIBÉRALES, IL FAUT
Marx – du moins jusqu’à sa rencontre
LIRE ‘LE CAPITAL’.”
fnale avec les populistes russes –
tenait le capitalisme pour une étape
« historiquement nécessaire » de l’évolution humaine dont la « mission » première était de préparer
la base matérielle – la grande industrie centralisée – de la future
société communiste. Un postulat aussi euro-centré légitimait
par avance toutes les folies de l’ère soviétique. C’est lui, entre
autres, qui conduira Lénine à interpréter la disparition progressive de l’agriculture paysanne traditionnelle comme la preuve
« scientifque » qu’elle n’était donc pas seulement condamnée
par la logique industrielle du capitalisme mais également, et
peut-être même surtout, par le « sens de l’histoire » lui-même.
Et que seuls, par conséquent, des esprits « petits-bourgeois »
comme Proudhon et les populistes pouvaient encore lui prêter
un avenir socialiste.
Il existe toutefois, heureusement, un tout autre Marx. Car s’il
s’agit, en revanche, de comprendre la logique ultime de cette
fuite en avant insensée et suicidaire qui caractérise de plus en
plus nos sociétés libérales, alors je ne connais efectivement pas,
aujourd’hui encore, de livre plus éclairant que « le Capital » de
Marx. Et au vu des innombrables désastres – climatiques, politiques, économiques, démographiques, militaires ou autres –
qui se proflent déjà à l’horizon des prochaines décennies, on
risque de s’en apercevoir beaucoup plus vite que prévu. ■
80
L’OBS/N°2811-20/09/2018
COMMENT NOUS
APPRENONS
Stanislas Dehaene, l’homme qui
murmure à l’oreille du ministre de
l’Education nationale, met en scène
les prouesses de notre cerveau
C
hercheur passionné et engagé, Stanislas Dehaene mène une croisade
depuis plusieurs années pour difuser ses découvertes sur le fonctionnement du cerveau auprès des enseignants
et des parents. Il est convaincu qu’en en comprenant mieux les mécanismes, ils pourront
ainsi rendre l’école plus efcace, favoriser en
particulier l’apprentissage des enfants qui
vivent dans les milieux les moins favorisés.
Nous sommes, explique ce neuroscientifque,
un animal avant tout apprenant plutôt que
sachant, c’est là le propre de notre espèce qu’il
rebaptise homo docens : « Ce que nous savons
du monde, pour la plus grande partie, ne nous
a pas été donné : nous l’avons appris de notre
environnement, de notre entourage. » Avec son
équipe, dans son labo du CEA, il explore les
incroyables capacités cognitives de notre
encéphale. Ainsi, à quelques mois seulement,
un bébé comprend déjà les lois de la physique
et manifeste de la surprise face à une petite
expérience de magie qui semble les contredire, reconnaît les mots de sa langue maternelle. Doté d’algorithmes qui lui permettent
de déduire les propriétés des objets, notre
cerveau est un incroyable outil d’exploration,
de déductions et de combinaisons. Il s’appuie
en permanence sur des calculs de probabilité,
se corrige, hiérarchise les informations qui
lui parviennent, élimine, le tout avec une
dépense minime d’énergie. Sa plasticité lui
permet de surmonter traumatismes et blessures et de continuer à s’améliorer à tout
moment de notre vie.
Parfois critiqué pour sa vision trop
« cybernétique » de l’intelligence, le chercheur assure cependant que nous disposons d’une sérieuse avance sur les
machines. Il nous fait entrevoir les arcanes
du deep learning et autres prodiges de l’intelligence artificielle qui bute encore
notamment sur les concepts abstraits et
l’absence intrinsèque de curiosité et de
motivation. Pour l’instant.
V. R.
« Apprendre ! Les talents du cerveau, le défi des machines » par
Stanislas Dehaene, 382 pages 22,90 euros, éditions Odile Jacob.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉBATS
Isabelle Stengers, connue pour avoir introduit le
concept de Gaïa dans la pensée francophone, est de
longue date une proche de Starhawk. Plus récemment,
dans un ouvrage collectif de référence (2) paru aux
Presses de Sciences-Po, la philosophe Emilie Hache
fait un vibrant éloge des sorcières qui, « en dansant et
chantant devant une centrale nucléaire, dans les manifestations contre le dérèglement climatique », s’eforcent
d’« inventer des rituels de guérison » et de « fabriquer
collectivement de nouveaux récits », pour faire advenir
un monde plus respectueux de la nature et des êtres
vivants qui la composent.
Cet engouement repose sur une relecture fascinante
de la chasse aux sorcières aux xvie et xviie siècles : pour
Silvia Federici et Starhawk, celle-ci aurait constitué une
étape clé dans l’avènement du capitalisme, du patriarcat et de la civilisation technicienne (oui, tout cela à la
fois !). Un premier lien mobilise un épisode bien connu
de l’histoire du capitalisme : les « enclosures ». Longtemps, la vie économique des villages s’est organisée
autour des « communs », des terrains agricoles qui
appartenaient aux seigneurs mais dont le droit coutumier autorisait l’usage à tous les habitants du village. A
partir du xvie, d’abord en Angleterre puis un peu partout en Europe, l’aristocratie a entrepris de clore ces
terrains. Marx a écrit des pages célèbres sur ce proces-
82
L’OBS/N°2811-20/09/2018
sus d’enclosure qui jeta sur les routes des cohortes de
paysans sans terre, qui allèrent grossir les villes et fournirent la première main-d’œuvre aux ateliers textiles.
Le père du communisme avait oublié les vieilles
femmes qui restaient au village. Privées de ressources,
dit Silvia Federici, elles furent perçues comme un danger pour la communauté villageoise, et c’est d’abord
pour elles que l’on alluma les bûchers.
Qui plus est, ces vieilles femmes étaient souvent celles
qui soignaient, préparaient des potions, aidaient aux
accouchements et transmettaient des recettes abortives. Un savoir précieux, que la médecine moderne en
train d’émerger dans les villes à l’époque a perçu comme
un rival dangereux. Dans son « Histoire de la folie »,
Foucault a raconté comment le xviie siècle avait
enfermé les fous au nom d’une nouvelle façon de gouverner, qui se voulait rationnelle et fondée sur la science.
Silvia Federici applique la grille aux sorcières, en y ajoutant la dimension du genre : quand la médecine devient
une afaire d’hommes, les sages-femmes sont reléguées
au second rang. Au même moment, les premières
mesures sont prises pour empêcher les avortements, et
les femmes sont chassées des corporations artisanales
où elles étaient jusqu’alors admises sans problème.
Dans un raccourci (un peu trop) saisissant, Silvia Federici en conclut que la chasse aux sorcières fut le moyen
✎
SONIA PULIDO POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉBATS
de faire rentrer les femmes au foyer, de s’approprier le
On le voit, ce schéma explicatif ratisse large. Trop ?
La relecture suscite en tout cas les plus vives réserves
contrôle de leur ventre et de les transformer en force
du côté des historiens, y compris féministes. Michelle
de reproduction du capital humain.
Zancarini-Fournel, auteur d’une monumentale « HisEn particulier, l’essayiste américaine montre que la
traque n’a pas été menée par les parties rétrogrades des
toire populaire de la France » (3), confie sa gêne : « Je
sociétés européennes, mais par son avant-garde éclaisuis très sceptique. Je vois des étudiantes qui veulent travailler sur le sujet et je ne les en empêche pas. Il faut trarée. La féodalité ne pourchassait pas les sorcières : ce
vailler, enquêter, analyser les archives pour voir si l’intuisont les Etats en formation qui ont arrêté, torturé, jugé,
exécuté. Ironie amère, l’imprimerie, tout juste inventée,
tion de départ tient la route. » « L’Obs » a interrogé
a contribué au massacre en permettant la difusion du
d’autres historiens, dont deux spécialistes de l’histoire
« Malleus Maleficarum » (le « Marteau des sorcières »),
des genres, Ulrike Krampl et Sylvie Steinberg, qui parmanuel de persécution écrit à la fin du xve et réédité
tagent ce diagnostic. Et corrigent certaines erreurs.
34 fois jusqu’en 1669. Quant aux philosophes et scienAinsi, contrairement à ce que prétendent Silvia Fedetifiques, ils ont justifié les persécutions, à l’image de
rici, le sujet a été largement traité par des historiens
Jean Bodin, l’un des premiers philosophes du droit
hommes, de Michelet à Robert Muchembled, Carlos
“LA
moderne, ou de Francis Bacon, fondateur de l’empiGinzburg et Robert Mandrou. Leurs analyses ont mis
risme scientifique. Si l’on ajoute que des exécutions se
l’accent sur les mutations culturelles (paganisme résiFÉODALITÉ
poursuivirent jusqu’à la fin du xviiie, il y a de quoi jusduel, contrôle de l’Eglise, rapport aux superstitions)
NE
tifier le jugement de l’historien Guy Bechtel : la sorcière
plutôt qu’économico-sociales, ce qui ne saurait être
« fut une victime des Modernes, et non des Anciens ».
POURCHAS- balayé d’un revers de main. Par ailleurs, le profil type
Et c’est ce point qui intéresse la pensée écologiste : la
de la vieille femme, marginale et guérisseuse, n’est pas
SAIT
destruction des sorcières appartient à l’histoire de notre
toujours vérifié. Dans certaines régions, on a surtout
rapport au monde. Jusqu’à la Renaissance, la nature
brûlé des sorciers ; ailleurs, il y avait peu de guérisPAS LES
était perçue comme un tout organique dont l’homme
seuses ; et des dames de la haute société sont aussi pasSORCIÈRES : sées au bûcher. Les chifres, enfin, sont à manier avec
faisait partie. C’est la révolution copernicienne qui a
Dans les années 1970, on parlait d’un million
réduit les êtres vivants à des entités mécaniques,
CE SONT LES prudence.
dépourvues d’intérêt propre, à l’exception de l’homme.
de victimes. Silvia Federici en admet 100 000, mais sa
Descartes est le même qui sépare la matière et l’esprit
plume glisse parfois vers « quelques centaines de milÉTATS EN
et décrète l’homme « comme maître et possesseur de la
Désormais, les évaluations tournent autour de
FORMATION liers ».
nature ». La matière devient un amas d’atomes isolés
60 000. « Le grand livre sur la persécution des sorcières
et séparés, où les énergies impalpables (et n’était-ce
n’a pas encore été écrit », résume Philippe Pignarre,
QUI ONT
éditeur à La Découverte et qui fut le premier à publier
pas cela que l’on nommait les « forces de l’esprit » ?)
ARRÊTÉ,
Starhawk en France.
n’avaient plus de place. « Le monde devait être “désenchanté” pour être dominé », dit Silvia Federici. Sauf que,
En attendant, fleurissent çà et là des demandes de
TORTURÉ,
depuis Einstein, la science a changé et parle désormais
réhabilitation. En Suisse, en Belgique, en Norvège, on
JUGÉ,
« de flux d’énergies, de probabilités, de phénomènes qui
pose des plaques en hommage à des femmes exécutées
changent quand on les observe », souligne avec justesse
EXÉCUTÉ.” pour sorcellerie. Plus troublant, des militantes s’insStarhawk. La physique quantique « reconnaît ce que les
pirent de la sorcellerie jusqu’à pratiquer des rites qui
chamans et les sorcières ont toujours su : que l’énergie et
aident à se sentir plus forts ensemble. Isabelle Camboula matière ne sont pas des forces séparées mais des formes
rakis, qui a participé aux rituels de Starhawk, décrit une
diférentes de la même chose ».
cérémonie « avec des incantations et des danses en spirale. C’est empirique, simple, facile à partager, pas du tout
L’homme occidental a cru qu’il pouvait s’extraire de
ésotérique ». Ce retour aux rites s’inscrit dans une
la nature : voilà ce que dénonce la pensée écologique
depuis quarante ans, d’Ivan Illich à Bruno Latour. L’indémarche militante plus large, venue des Etats-Unis,
térêt de l’écoféminisme est d’articuler cette critique à
qui consiste à imaginer des pratiques collectives perla question des femmes. Ainsi, dans ses écrits, Bacon
mettant aux plus démunis de gagner en puissance.
décrit la nature comme une femme à conquérir, voire
Dans le monde anglophone, cela s’appelle l’empowerà violenter, et recommande aux biologistes d’utiliser
ment. Littéralement : « l’empouvoirement » ou « l’augpour leurs travaux sur le vivant les techniques inquisimentation de la puissance d’agir ». S’armer pour faire
face aux coups du destin, en quelque sorte. N’est-ce pas
toriales utilisées contre les sorcières. « On a séparé la
ce justement que la sorcellerie a toujours proposé ?
culture et la nature et on a placé les femmes du côté de la
Alors, à défaut d’avoir tranché le débat sur les
nature », résume Isabelle Cambourakis. Les
sorcières du xviie siècle, sachons accueillir
femmes furent renvoyées du côté de l’impur,
celles du xxie. ■
du grouillant, du dangereux, du méprisable,
EXCLUSIF
(1) « Sorcières. La puissance invaincue des femmes », La Découverte.
comme plus tard les colonisés, les fous, les
malades et les pauvres : tous ceux qui n’entrent
(2) « Penser l’anthropocène », sous la dir. de Rémi Beau et Catherine Larrère,
Portait-rencontre avec
pas dans le moule de la rationalité occidentale.
paru en mars 2018.
Mona Chollet sur le site
En somme, la chasse aux sorcières aurait
(3) « Les Luttes et les Rêves. Une histoire populaire de la France de 1865
www.nouvelobs.com
ouvert le bal des massacres modernes.
à nos jours », Zones, 2016.
L’OBS/N°2811-20/09/2018
83
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LES LUNDIS DE DELFEIL DE TON
LES MOTS CROISÉS
Parr RO B E RT S C I PI O N
1
2
3
4
5
6
7
8
9
I
II
III
V
VI
VII
VIII
IX
X
■
■
■
■
■
XI
11
■
■
■
IV
10
■
■
■
■ ■ ■
Problème du 19/8/1999
Horizontalement
I. Théâtre d’essai. – II. Un penchant pour
l’écriture. En chaleur. – III. Surplus de blé. Ont
des usages. – IV. Amour à ses débuts. Joue l’or
à la hausse. Il en est un dans l’Etat chez des
voisins. – V. Air poétique… mais à ne pas
respirer. Fait vinaigre. – VI. Elle commence à
avoir un certain charme. Un des grands succès
d’Armstrong. – VII. Aurait pu permettre à
Armstrong de souffler ! Frais non compris.
– VIII. Ont toujours beaucoup de liquide avec
elles. Direction. – IX. A subi revers… sur revers.
– X. Il a réussi à se caser aux Etats-Unis.
Fille, sœur, femme ou mère d’empereur.
– XI. Mauvaise humeur ou bonne humeur.
Verticalement
1. Un homme de paroles. – 2. En coupe réglée.
Un morceau d’harmonium. N’a pourtant
généralement rien d’une œuvrette. – 3. Pour un
succès ou pour un insuccès. Un vert du Benelux
et dans les cadres en plus ! – 4. Le jardin des
présupplices. – 5. Participe. Il paraît qu’elle est
chrétienne… Prend des notes mais il vaut mieux
ne pas y être mis. – 6. La flotte romaine. La fée
Carabosse. Une partie de fléchettes. – 7. Ils les
couvrent en partie. Très vive ou pas très vive,
selon le cœur qu’on y met. – 8. A la lettre,
rimbaldo-déroulédien. Auraient eu des excuses
à sortir de leur réserve. Une tranche de jambon.
– 9. En somme, il serait plutôt petit. Selon le
début, il était très accueillant ou elle était trop
accueillante. – 10. C’étaient des hommes de
paroles. Futur ex. – 11. Coco à l’œil.
Solution du n° 2810
I
II
III
IV
V
VI
VII
VIII
IX
X
XI
84
1
2
3
V
A
G
A
B
O
N
D
A
G
E
E
V
A
P
O
R
A
T
I
O
N
D
A
M
I
E
N
S
4
5
6
7
E T T A
L E U R
I N E R
D U E
R
R E
A N S
S E
O
S
G R
L I E R S
U S S E
T E T E M
■
■
■ ■
■
8
9
R I
R
I E
G N
N E
A
C U
E N
I
Z O
E N
■
■ ■
■
■
10
11
A T
E R
E
E S
O
G R
L I
U E
A R
N E
T S
■
■
L’OBS/N°2811-20/09/2018
La fée Electricité
Où l’on voit qu’elle fait des étincelles
L
a semaine dernière, bonne
nouvelle : l’Espagne renonçait à vendre à l’Arabie des
bombes à guidage laser. Cette
semaine, mauvaise nouvelle :
tout bien réfléchi, l’Espagne
vend ses bombes. Il y aurait du chantage
là-dessous. L’Arabie, qui lui avait commandé
des corvettes, navires de guerre, parlait de les
faire construire par d’autres. Des emplois
étaient en jeu. Le gouvernement espagnol
n’allait pas désespérer le travailleur. Pour rassurer tout le monde, il a été mis en avant que
les quatre cents bombes, objets du marché,
avaient une précision d’un mètre sur la cible.
Bravo pour la précision mais loin d’être rassuré, un Français, bien qu’il n’ait pas à la
ramener question vente d’armement, se permet de conclure que les civils du Yémen, si on
les a pris pour des combattants comme c’est
quasiment quotidien, n’auront alors plus la moindre
chance de réchapper à un
bombardement. Yéménites, planquez vos mômes.
Quand il faut mourir, on
meurt. Pas besoin de
bombes pour ça. Nouvelles
d’Angleterre. Une dame,
très probablement anglaise,
sinon on se demande pourquoi elle serait allée s’enterrer à Gloucester, vient d’y
être enterrée pour de bon, inhumée, à Gloucester. 89 ans, un bel âge pour se faire renverser par un fauteuil roulant électrique en plein
quartier piétonnier (de Gloucester). Après
deux mois passés à l’hôpital (royal) de Gloucester, elle est morte. Le surprenant de l’affaire, à ce que rapporte la presse du pays du
Brexit, c’est que la police, depuis le 30 juin, en
est encore à chercher la conductrice du fauteuil roulant qui s’est évanouie dans la nature
(de Gloucester et de ses environs).
Nous avions annoncé des nouvelles d’Angleterre. Le public en veut une autre. Il l’aura
mais qu’il n’en attende pas davantage. Cette
fois, la chose s’est passée à Dalston, district
de Londres, et c’est la presse britannique du
même jour que pour l’afaire de Gloucester
qui la rapporte, il y a des jours comme ça.
Encore une dame victime d’un accident de
la circulation, dans la cinquantaine de son
âge, celle-ci, et encore victime d’un véhicule
électrique, cette fois une bicyclette. Premier
piéton du Royaume-Uni à être tué par un
vélo électrique. Sur ses deux pieds, elle se
trouvait sur la piste cyclable. Abandonnant
son cycle, le cycliste a pris la fuite. Comme
avait pris la fuite la conductrice du fauteuil
de Gloucester. En Angleterre, le fair-play
n’est plus ce qu’il était.
Bien entendu, si à son tour la France venait
à être mortellement frappée par la multiplication des engins de locomotion électrique,
trottinettes, planches à roulettes, cyclopodes
à une roue, à deux roues, rollers, skates, on
en passe et on en oublie, sur les trottoirs,
dans les zones piétonnes, les galeries marchandes, sur les quais des gares et dans les
couloirs du métro, cette
chronique ne serait pas la
dernière à vous en informer. Pour vous mettre en
garde. Nul n’est tenu de
mourir, bombe à laser ou
véhicule électrique, d’une
rencontre avec les dernières trouvailles de la
technologie.
Le danger est parfois
chez soi. Jusqu’en Oregon,
Etats-Unis, côte ouest. Il
s’appelle Joshua Horner, il est plombier, sa
fille l’avait dénoncé. Papa me viole. Il menace
de tuer tous mes animaux si je raconte ce
qu’il me fait. Je le dénonce quand même. Il a
déjà tué mon labrador sous mes yeux. Le
père, l’année dernière, en avait pris pour cinquante ans. Il en a 42. Des gens, en Amérique,
heureusement qu’ils existent, parce que la
justice en Amérique, Innocence Project est
le nom de leur association, se sont intéressés
à son cas, à cette condamnation. Ils ont
retrouvé le labrador. L’était pas mort. Pas
même blessé. Vous avez des gamines, leur
père envoyé en prison pour cinquante ans,
on leur confierait même pas un grille-pain
électrique.
D.D.T.
Premier piéton
du Royaume-Uni
à être tué
par un vélo
électrique.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
NICKI MINAJ P. 90 ADRIEN BOSC P. 92
CINÉMA
Aux armes et caetera
Ils jouent LOUIS XVI, MARAT, ROBESPIERRE. Les acteurs
d’“Un peuple et son roi”, foisonnante fresque sur la Révolution
française de PIERRE SCHOELLER, racontent
Propos recueillis par N I C O L A S S C H A L L E R
JÉRÔME PRÉBOIS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
UN PEUPLE ET SON ROI,
par Pierre Schoeller, en salles le 26 septembre.
L
a Révolution française ne quitte plus l’actualité
artistique. Après la pièce de Joël Pommerat, « Ça
ira (1) Fin de Louis », le roman d’Eric Vuillard,
« 14 juillet », voici le film de Pierre Schoeller,
« Un peuple et son roi ». « Il y a un manque de
révolution en France », pointe le cinéaste, qui
entend raconter un moment de création politique. Sa fresque couvre les événements de la
prise de la Bastille à l’exécution du roi. « Une
période où le peuple est très actif, décisif sur des
étapes historiques, ce qui n’a pas été raconté au
cinéma. » Le réalisateur de « l’Exercice de l’Etat »
avait initialement en tête un diptyque qui devait
courir jusqu’à la chute de Robespierre. Trop
cher, dans un contexte de production plus propice aux comédies qu’aux ambitieuses reconstitutions où « Un peuple et son roi » et son budget
de 16 millions d’euros font déjà figure d’heureux
accident (seul un franc succès en salles, soit un
million d’entrées, permettrait la mise en route
du second volet). C’est une œuvre chorale, éclatée, sans autre fil
conducteur que l’« émotion révolutionnaire », dixit Schoeller. On
y passe d’une communauté d’insurgés du faubourg SaintAntoine aux débats qui ont animé l’Assemblée, des chants du
peuple à la stupeur d’un roi ébranlé dans ses divines certitudes.
La distribution est de haute volée. Adèle Haenel, Olivier
Gourmet, Gaspard Ulliel, Izïa Higelin, Noémie Lvovsky composent le peuple. Face à eux, les grandes figures historiques sont
incarnées par des acteurs qui, pour une fois, ont à peu près l’âge
de leurs personnages. La Révolution n’a jamais paru si jeune.
LOUIS XVI, PAR LAURENT LAFITTE :
“JE N’AI PAS UN PROFIL BOURBON”
Je ne me voyais pas du tout en Louis XVI, l’idée m’a donc excité.
Et j’ai fait confiance à Pierre Schoeller, dont j’adore le travail. On
s’est d’abord débarrassé de la ressemblance physique. Je n’ai pas
un profil Bourbon, je n’ai pas les yeux bleus, je n’ai pas le nez Bourbon. On m’a seulement ajouté un faux embonpoint car les vestes
longues afnent et me donnaient des airs de marquis. Louis XVI
était grand, il montait à cheval, chassait beaucoup. Un sacré
gaillard ! Pierre a voulu un film politique plus qu’épique. Il ne
condamne pas Louis XVI, mais les actes, le fonctionnement dans
lequel il s’inscrit. Pour ma part, je l’ai imaginé dépassé par les événements, j’ai cherché une forme d’incompréhension dans son
regard. Parce que se crée un langage dont il n’a pas la clé. On le sent
86
L’OBS/N°2811-20/09/2018
dans la scène du cauchemar,
une de mes préférées. Assailli
par ses aïeux Louis XI,
Henri IV et Louis XIV, il leur
dit, angoissé, pour se justifier :
« Je fais de la politique », comme
si c’était un mot nouveau.
Louis XVI n’était quasiment
jamais sorti de Versailles. Tout
juste était-il allé inaugurer un
port et, en traversant la France,
il avait compris qu’on l’adorait.
Je me suis aussi beaucoup attaché à cette dimension divine de
la fonction. Le peuple français, aussi révolté fût-il, entretenait une
fascination pour la part de sacré qu’incarnait le roi.
Je n’ai pas voulu trop composer : une composition fonctionne
sur la longueur, pas quand vous n’avez que cinq scènes pour faire
exister le personnage. J’avais confiance en l’écriture. Chaque
AGLILEO COLLECTION/AURIMAGES/AFP - JÉRÔME PRÉBOIS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
sortant du cinéma, qu’on pourrait poursuivre leurs débats. Il n’est
plus question de choisir entre une république et une monarchie
constitutionnelle, il est question d’engagement, de militantisme,
du pouvoir de faire bouger les choses.
ROBESPIERRE, PAR LOUIS GARREL :
“UNE ÂME SANS CORPS”
J’adore « Danton » d’Andrzej Wajda. J’aime aussi beaucoup le
spectacle « la Mort de Danton », que j’ai vu à l’âge de 17 ans, mis en
scène par Thomas Ostermeier, et celui sur la Terreur de Sylvain
Creuzevault, « Notre terreur ». Quand j’ai rencontré Pierre
Schoeller, je ne savais pas si j’étais
capable de jouer Robespierre.
Celui du « Danton » de Wajda,
interprété par Wojciech Pszoniak,
est une figure si iconique pour
moi. Les robespierristes n’aiment
pas trop ce film pro-Danton, où
l’intransigeance de Robespierre
s’apparente à celle d’un dictateur :
Wajda l’avait réalisé pour dénoncer la situation politique en
Pologne. Tout le long du tournage
d’« Un peuple et son roi », je me
sentais en rivalité avec
scène avec Louis XVI raconte quelque chose de fort : le cauchemar, la fuite à Varennes, l’échafaud. L’exécution du roi ? C’est
comme dans certaines tragédies grecques, un événement tellement extrême, injouable, qu’il faut se détacher de la situation et
de la psychologie, sinon on réduit tout. Il faut en faire une page
blanche sur laquelle chacun mettra l’émotion qu’il veut. J’ai joué
la sidération, le saisissement. Je me souviens de la vidéo de l’exécution du couple Ceaușescu ou de celle de Saddam Hussein, il
y avait beaucoup d’arrogance, de défiance dans leurs postures.
Je ne voulais surtout pas ça pour Louis XVI. Lui est monarque
de naissance, il est le représentant de Dieu sur le royaume de
France. Il n’a pas l’arrogance du parvenu, il accepte ce qui lui
arrive comme un événement divin.
« Un peuple et son roi » donne furieusement envie de passer
à la VIe République. Parce qu’on n’est pas débarrassé des figures
monarchiques : regardez comme on a besoin de sacraliser le chef
de l’Etat. Le film crée un lien direct avec nos ancêtres, il me fait
plus penser à « 120 Battements par minute » qu’aux autres
fresques historiques sur la Révolution. On a l’impression, en
JOSSE/LEEMAGE/AFP - JÉRÔME PRÉBOIS -
L’OBS/N°2811-20/09/2018
87
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Pszoniak, ce grand acteur polonais, doublé en
français par Gérard Desarthe, qui était mon prof au
Conservatoire ! Autre inquiétude : en tant que spectateur, j’ai beaucoup de mal avec les représentations
de discours politiques. La plupart du temps, l’acteur,
inconsciemment ou non, tient à montrer que lui aussi
est traversé par de grands élans. A l’écran, c’est comme
si le personnage enfonçait deux portes. Je faisais très
attention à ne pas être grisé par le texte, rythmiquement génial, et par mon narcissisme d’acteur.
Tous mes propos dans le film sont issus des
discours que Robespierre a tenus à l’Assemblée. Ses
premières plaidoiries comme avocat à Arras avaient
été remarquées pour leur virtuosité. Il n’avait pas une
grande qualité d’orateur, mais on écoutait ses textes.
J’ai compris, à travers ses biographies, que c’était
quelqu’un d’assez timide. Dans le film, Robespierre
a trois interventions à la tribune. Je l’ai joué assez
hésitant à la première, prenant confiance à la
deuxième et ne doutant plus à la troisième, car ce
qu’il écrit va dans le sens de l’Histoire. Un jour où
j’avais pris un peu d’assurance, Pierre m’a lancé :
« moins de Gaulle ! ». Devant les deux cents acteurs,
je ne l’ai pas très bien pris. On dit que Robespierre était très
coquet, d’où le soin apporté à sa perruque. Or, quand on a une
grosse tête comme moi, on a vite l’air déguisé avec une perruque.
J’ai rendu folles les coifeuses. Déjà que je n’ai pas le nez très fin
de Robespierre… Alors qu’au final on se fiche de la ressemblance.
Robespierre est une âme sans corps. Un type fascinant et terrifiant. On ne lui connaît aucun fait de corruption, d’où son surnom,
« l’Incorruptible ». J’ai appris qu’il n’avait touché aucune de ses
indemnités parlementaires. Il ne dépensait rien, on ne lui connaît
pas de femme, certains disent qu’il est resté vierge. C’est lui qui a
inventé le « procès de rupture », dont Jacques Vergès était friand.
A la question « le roi doit-il être jugé ? », Robespierre rétorque
que répondre à la question sous-entend qu’il pourrait être absous,
donc que la Révolution s’évanouit. Il refuse de reconnaître le bienfondé du procès, technique rhétorique assez virtuose. Son argumentation en faveur de l’exécution du roi, lui qui s’était toujours
dressé contre la peine de mort, est un texte de grand stratège. Ce
qu’« Un peuple et son roi » a de très contemporain, c’est la question du fossé énorme entre le peuple et ses représentants. Le pays
est toujours représenté par la bourgeoisie. S’il y a bien une chose
à parfaire, c’est arriver à ce que l’Assemblée nationale soit vraiment
à l’image de la France. Un film sur la Révolution peut servir à revenir aux sources de la grande révolte. La diférence, aujourd’hui,
c’est le refus de la figure du chef. Comme si les jeunes gens politisés avaient tiré la leçon du fait que tout mouvement contestataire
finit par déraper dans le culte de la personne. Cela rend les choses
compliquées mais enivrantes : un mode d’action reste à inventer.
MARAT, PAR DENIS LAVANT :
“UN PUNK AVANT L’HEURE”
Il y a quelques années, j’avais été sollicité par le metteur en scène
Ivan Morane pour interpréter Marat dans « Marat-Sade », de
Peter Weiss. Une pièce qui se passe dans un asile psychiatrique,
où Sade fait jouer des scènes de la Révolution à des internés.
Déjà, le personnage m’avait bien plu. C’est une figure particu-
88
L’OBS/N°2811-20/09/2018
lière de la Révolution, un des
seuls qui ne soient pas morts
guillotinés. Marat est surtout
connu pour le tableau de David
où on le voit gisant dans sa baignoire. Son rôle durant la Révolution a moins laissé de traces
que le lien qui l’unissait à sa
meurtrière, Charlotte Corday.
J’ai découvert sa trajectoire atypique en lisant la biographie de
référence sur lui (« Marat, martyr de la Révolution », de Robert
Fohr et Pascal Torrès). Marat est
né en Suisse, d’une mère suisse
et d’un père sarde. Il est l’auteur de thèses scientifiques, dont
une méthode pour soigner grâce à l’électricité, et s’est colleté
avec Condorcet à l’Académie des Sciences, il a écrit un roman à
l’eau de rose, il a séjourné un temps en Angleterre, où il était
vétérinaire. Le livre le présente comme quelqu’un d’assez opportuniste dont l’obsession était de devenir connu par n’importe
quel moyen. Au départ très individualiste, il est tombé malade
peu avant 1789 : c’est comme s’il avait trouvé dans le projet révolutionnaire un sujet de passion qui l’a aidé à se remettre en selle.
Marat était un comédien, un orateur, très théâtral. Et un extrémiste. Je le trouve touchant mais pas très sympathique. Avant
de devenir tribun à l’Assemblée, il tenait un journal où il dénonçait à tour de bras. Il a insufé une paranoïa qui le rend en partie
responsable des massacres de Septembre. Il me fait penser à ces
journalistes qui ont mené une intox politique et raciale et se sont
montrés si destructeurs au Rwanda ou en Bosnie.
Mon état d’esprit à la tribune ? Inquiéter et convaincre. D’où le
geste de prendre la bougie et d’éclairer les opposants. Ou ce
moment où il sort un revolver en plein discours : on ne l’a pas
inventé, c’est noté dans les didascalies des comptes rendus de
l’Assemblée. Pierre Schoeller me parlait de Marat comme d’un
JÉRÔME PRÉBOIS - JEAN BERNARD/ LEEMAGE/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
personnage scandaleux et isolé. Il m’a cité comme exemple Maurice Pialat, pour sa manière pas aimable de revendiquer son
authenticité, pour son attitude conquérante quand il a eu la palme
d’or et s’est fait huer à Cannes. Marat fait montre de virulence, de
hargne, son quant-à-soi le met aussi dans une grande solitude.
C’est un original, une sorte de punk avant l’heure. Son costume
avec ce col en fourrure de chat sauvage le distingue des autres, il
lui donne un côté pirate-dandy. La démarche que j’ai adoptée
dans l’habit me fait penser à un petit Richard III. La seule chose
qui peut me séduire chez lui, c’est son côté seul contre tous. Il
n’était pas révolutionnaire et l’est devenu davantage que les révolutionnaires. Ce qu’il y a de Marat en moi ? Je n’ai pas de maladie
de peau – la sienne le rendait dingue. Peut-être une rage latente,
que je canalise dans mes rôles, et un dandysme décalé. Le lyrisme
de Marat n’est plus présent en politique, si ce n’est chez Jean-Luc
Mélenchon, qui cite plus volontiers Robespierre. Il n’y a rien de
très honorable à citer Marat.
LOUISE-RENÉE LEDUC
ALIAS REINE AUDU,
PAR CÉLINE SALLETTE :
“LA PAROLE DU PEUPLE”
Je ne connaissais pas Reine Audu,
figure très populaire qui n’est pas
restée dans l’Histoire, écrite par la
noblesse. Il y a quelques représentations d’elle, mais aucun livre ne
lui a été consacré. On sait qu’elle vendait des harengs sur les marchés, qu’elle faisait partie des meneuses lors de la marche des
femmes, événement que j’ai découvert grâce au film : le
5 octobre 1789, plus de 7 000 femmes ont marché sous la pluie, de
Paris à Versailles, afin de parler au roi. C’est inouï ! Pierre Schoeller nous a abreuvées d’images de la marche. Les postures, le mouvement des robes inspirent un élan. Il était très attaché à ce que le
film soit organique. Un travail qui s’est fait sur le plateau. Le décor
et les costumes pèsent, mais, c’est le piège des films historiques, il
ne suft pas qu’une robe d’époque passe dans le champ pour que
les choses vivent. Pour tourner la scène, on a passé la journée sous
des rampes d’eau, trempées dans nos costumes. La sensation physique en apprend plus que n’importe quel bouquin sur ce qu’elles
ont pu endurer. « Un peuple et son roi » rend hommage à la mobilisation féminine lors de la Révolution française que l’on ne connaît
pas tant que ça.
Dans ce chœur de femmes, Reine Audu était une figure plus
bravache que les autres, une grande gueule. On l’a dessinée
comme une pirate, une mercenaire. Dès le casting, Pierre nous
demandait si on savait chanter et on a fait beaucoup de répétitions autour du chant et de la danse. Lors de ma première apparition, dans une auberge, je chante des paroles que Pierre a
écrites sur une mélodie inspirée des refrains de l’époque. Tout
ce qui est dit par le peuple dans le film a réellement été dit, même
si on ne sait pas précisément par qui. C’est bouleversant à jouer.
Pierre s’est attelé à faire exister la parole du peuple. Les questions posées par le film, comme celle du vide qui subsiste entre
le pouvoir et le peuple, sont toujours d’actualité. Pourquoi laisset-on la farine, ce premier besoin fondamental, aux commerçants ? En 1789, c’étaient les accapareurs. Aujourd’hui, ce sont
les lobbys. Ne me demandez pas qui sont les Reine Audu actuelles !
Il n’y a pas d’équivalents. Disons, en revanche, que les lanceurs
d’alerte attentifs aux rouages de la démocratie et aux lois votées
sont des citoyens révolutionnaires en puissance. Je les admire. ■
LE CINÉMA DE LA RÉVOLUTION
« LA MARSEILLAISE », 1938
Alors que la menace hitlérienne grandit, Jean Renoir,
soutenu par le Front populaire, retrace la marche des
volontaires marseillais ayant combattu la monarchie
au chant du futur hymne national.
« DANTON », 1982
A travers le duel Danton (Gérard Depardieu)/
Robespierre (Wojciech Pszoniak), le Polonais Andrzej
Wajda évoque les procès politiques et le pouvoir
dictatorial des pays communistes. Et ce, un an après
l’abolition de la peine de mort en France.
« LA RÉVOLUTION FRANÇAISE », 1989
Pour célébrer le bicentenaire de la Révolution,
Alexandre Mnouchkine produit un diptyque de cinq
heures et demie, réalisé par Robert Enrico et Richard T.
Hefron. Un bide. Y apparaît, parmi les membres
du tiers état, un figurant nommé Nicolas Sarkozy.
THE HOLBARN ARCHIVE/LEEMAGE/AFP - JÉRÔME PRÉBOIS
L’OBS/N°2811-20/09/2018
89
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
BIO EXPRESS
La rappeuse new-yorkaise
Nicki Minaj est née sous
le nom d’Onika Tanya Maraj,
en 1982 à Port-d’Espagne
(Trinité-et-Tobago).
Elle a publié entre autres
les albums « Pink Friday »,
« The Pinkprint »
et « Queen ».
RAP
Nicki Minaj,
la méchante reine
Elle se prend pour Aretha Franklin, INSULTE les critiques, traite
ses rivales de CHIENNES. Il y a quelque chose de pourri au royaume
de la plus CÉLÈBRE rappeuse du monde
Par FA B R I C E PL I S K I N
90
L’OBS/N°2811-20/09/2018
UNIVERSAL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
QUEEN, par Nicki Minaj (Cash Money). En concert le 7 mars 2019
à l’AccorHotels Arena.
Son nouvel album s’intitule « Queen ». Nicki Minaj n’est-elle pas
une reine de droit « diva » ? La plus célèbre rappeuse du monde
n’a-t-elle pas détrôné la Queen of soul ? « Mlle Aretha, je l’ai dépassée », dit-elle orgueilleusement sur son disque, dans le titre « Sir ».
Vérité statistique. Nicki Minaj a placé 76 titres dans le Hot 100 du
magazine « Billboard », battant ainsi le record des 73 titres de la
défunte Aretha Franklin. N’est-elle pas la monarque du twerk,
cette danse frénétiquement fessue que ses rondeurs ont contribué à populariser ? En elle tout n’est-il pas souverain ? Et jusqu’à
ses provinces les plus intimes (Minaj compare son sexe à Mufasa,
le roi lion de Disney) ?
Le nouveau disque de la New-Yorkaise, née Onika Tanya Maraj
en 1982, à Trinité-et-Tobago, d’une guichetière de change et d’un
directeur fnancier, veut sonner comme un sacre. On y entend
ses pages, les rappeurs Eminem et Future, lui donner de la
« majesté » (« Majesty »). Minaj sait aussi, quand il le faut, se montrer une reine queer ; parfois, elle se qualife de « roi » ; dans le
morceau « Chun-Li », elle se compare à « Miss King Kong ».
Comme tous les monarques, elle pratique la diplomatie quand
sonne l’heure de se partager le monde : « Je suis la reine du rap, la
jeune Ariana règne sur la pop », dit-elle à propos de sa pote Ariana
Grande dans la chanson « Side by Side ». Son hégémonie est si
voluptueuse qu’elle aime à en jouir de puissance à puissance,
comme dans « Feeling Myself », un duo avec Beyoncé sur les
bienfaits du sextoy Jack Rabbit – à savourer comme une version
rap du tableau « Gabrielle d’Estrées et une de ses sœurs ».
Minaj est-elle une reine féministe ? Assurément oui. Parce qu’elle
a réussi à s’imposer dans le rap, ce fef masculin. Et parce que, dans
l’industrie du divertissement, le mot féministe est synonyme de
multimillionnaire : je suis riche, donc puissante, donc libre, donc
un modèle d’émancipation et d’autonomisation ; partant faites
comme moi, soyez féministes, enrichissez-vous et roulez en
Bentley Continental GT rose à 322 000 dollars, et en voiture
Simone (de Beauvoir, bien sûr). Féministe, Nicki ? Assurément non,
disent les autres, puisque cette vilaine flle ne cesse de rabaisser la
concurrence. A ses illégitimes rivales la reine Nicki oppose une
hargne anti-sororale. Fille de la classe moyenne, elle se méfe tout
particulièrement de la rappeuse Cardi B, cette ex-strip-teaseuse
d’origine trinidadienne (comme Minaj), dont la gouaille prolétaire
et « pussycratique » lui fait désormais de l’ombre. Cette manante
prométhéenne – cette « répugnante cochonne », dit Minaj – ose
contester sa légitimité jupitérienne : à la dernière fashion week de
New York, elle a même jeté son soulier rouge à la fgure de Nicki
(sans réussir à l’atteindre). Une révolte ? une révolution ?
Pour mater l’essaim mutin des « chiennes jalouses » qui
menacent son royaume, « il a fallu que je leur balance [mon album]
“Queen” comme une guillotine », dit la rimeuse dans le morceau
« Coco Chanel », où, une seconde auparavant, d’une punchline
implacable comme une lettre de cachet, elle plonge Remy Ma,
rappeuse déclinante, dans un cul-de-basse-fosse : « Cette bitch
n’a pas vu le Top 100 en 2017. » On note que dans son langage royalement ambivalent, le mot bitch désigne à la fois le pouvoir absolu
et l’absolue absence de pouvoir. Comme dans cette vidéo Twitter
où Minaj, sous un afolant tissage capillaire, se vante de posséder
un jet privé : « Voilà comment les “bad bitches” quittent Londres
pour s’envoler à Prague. » Non sans ajouter pour les plus frustes
de ses 20 millions de followers : « Bande de chiennes qui ne savez
même pas épeler Prague. »
“JE SUIS RICHE,
CÉLÈBRE, INTELLIGENTE, JOLIE”
Solitude du pouvoir ? Dérive autocratique ? Paranoïa de reine qui
incline à voir partout des complots contre la couronne ? Ces dernières semaines, Nicki Minaj, comme prise d’une fèvre obsidionale, multiplie les colères de coupeuse de tête. Passe encore
qu’elle s’embrouille avec son ex-petit ami, le rappeur Safaree
Lloyd Samuels, qui l’accuse de l’avoir « poignardé ». Ulcérée de
voir que son disque « Queen » n’occupait que la deuxième place
des ventes derrière « Astroworld » du rappeur Travis Scott, l’agitée du diadème tire dans le tas. Elle accuse Spotify, plateforme de
streaming concurrente d’Apple Music, d’avoir saboté la promotion de « Queen », parce qu’elle avait présenté son disque, en
exclusivité, dans une émission de radio difusée sur Apple Music.
Et elle compare son beau combat contre les services de streaming
à celui de l’héroïque Harriett Tubman (1820-1913) contre l’esclavage. Tollé. Elle accuse aussi son heureux rival, Travis Scott, de
fraude et de tricherie, et égratigne sa femme et leur flle de 6 mois :
« J’ai mis mon sang, ma sueur et mes larmes à écrire un album
“chanmé”, tout ça pour que Travis Scott demande à Kylie Jenner
de publier un post [sur Instagram] pour inviter les gens à sa tournée et leur dire de venir la voir elle et Stormi. » Précisons que Kylie
Jenner, milliardaire de 20 ans, est la demi-sœur de Kim Kardashian et que sa force de frappe totalise 114 millions de followers
sur Instagram.
Reine de proximité, Minaj se clashe désormais avec le premier
roturier venu, au risque d’abaisser la fonction régalienne. Un critique a le mauvais goût de la critiquer ? Elle crie au putsch, l’insulte furieusement dans une série de tweets dignes d’un Roi Lear
en Louboutin (le premier commence par les mots « Suck my dick
ASSHOLE »), puis invite son armée de fans, les « Barbs » (abréviation de Barbies), à démolir « ce “nigga” comme si c’était un
voleur ». Depuis, ses troupes ont partagé sur Twitter l’adresse et
le numéro de téléphone du critique, qui menace d’attaquer la
superstar en justice après avoir reçu plusieurs menaces de mort.
Une autre critique estime qu’« à presque 40 ans », il serait bon que
la rappeuse montre plus de « maturité » dans ses textes ? Alertée
par ses Barbs, Minaj lui répond sur Twitter en la traitant de
femme « hideuse » : « Avoue juste que tu es jalouse parce que je suis
riche, célèbre, intelligente, jolie, et dégage. » Elle précise aussi
qu’elle n’a pas « presque 40 ans » mais seulement « 34 ans », avant
de rectifer dans un nouveau message : « 35 ans, en fait .» Comme
il se doit, la malheureuse critique a reçu sur Twitter, Facebook,
Instagram, boîte mail et portable, un déluge de messages injurieux, certains lui recommandant le suicide. Elle a même vu circuler sur les réseaux sociaux une photo de sa flle de 4 ans. Cela
va sans dire : elle a été exclue du site KarenCivil.com où elle avait
publié son article. ■
L’OBS/N°2811-20/09/2018
91
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ROMAN
Capitaine
Bosc
A 32 ans, ADRIEN BOSC,
l’auteur à succès de
“CONSTELLATION”, qui
a failli prendre la tête des
éditions du SEUIL, se console
en publiant “CAPITAINE”.
Portrait
Par DAV I D CAV I G L I O L I
Photo X AV I E R RO M E D E R
CAPITAINE, par Adrien Bosc, Stock,
400 p., 22 euros.
Je connais Adrien Bosc depuis longtemps,
et j’ai souvent du mal à comprendre ce
qu’il dit. Il parle d’une voix grave qu’on
entend mal. Il avance par digressions et
grandes ellipses logiques, comme s’il avait
peur de vous ennuyer. Un soir, dans une
pizzeria, il m’a parlé d’un livre qu’il souhaitait écrire. J’ai mis des heures à comprendre le sujet. Ça concernait les Gipsy
Kings, Golda Meir et la Norvège. Bosc est
toujours intéressant, mais on ne sait pas
où il va. Il parle de tout en même temps,
peut-être parce qu’il lit tout en même
temps : les livres pas encore parus, ceux
qui ne sont plus en circulation, les journaux étrangers, les archives des bibliothèques. Il est informé, et il croit que tout
le monde l’est autant que lui. Il a vent des
rumeurs avant les journalistes. Il vous les
livre, mais à demi-mot, comme un intrigant du théâtre élisabéthain, si bien que
vous ne les comprenez pas. Il connaît tout
92
L’OBS/N°2811-20/09/2018
le monde. Les grands éditeurs, les grands
agents, les grands journalistes, les grands
écrivains. Les milliardaires. (Selon « le
Monde », Pierre Bergé, que Bosc est allé
démarcher à 25 ans, a fnancé sa maison
d’édition.) Les académiciens, qui lui ont
remis leur grand prix duroman. Brigitte
Macron, qui l’a invité à l’Elysée. En 2016, à
New York, j’entrai dans un restaurant de
Manhattan où j’avais rendez-vous avec des
écrivains et des journalistes américains en
vue : Bosc était là. Bosc est toujours là,
avant vous, comme Rastapopoulos qui
précède toujours Tintin. Il a 32 ans.
Son second roman, « Capitaine », lui
ressemble. Bosc a reconstitué le trajet du
« Capitaine-Paul-Lemerle », un bateau
parti de Marseille en 1941 pour rejoindre
New York via la Martinique, avec à son
bord d’illustres personnages fuyant Vichy,
XAVIER ROMEDER POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
comme Claude Lévi-Strauss, André
Breton, l’écrivaine Anna Seghers, le révolutionnaire russe Victor Serge, le peintre
Wilfredo Lam. On y croise aussi Chagall,
Matisse, Césaire, Koestler, Paul-Emile
Victor, Walter Benjamin, Thomas Mann,
Hannah Arendt. Le livre est un grand
festival de digressions, de noms propres
importants jetés les uns sur les autres,
de carambolages biographiques et,
comme face à Bosc, on suit avec grand rent, en pleine rentrée littéraire. On lui a
plaisir, mais sans comprendre où ça mène. confé une mission de réfexion sur l’aveA la fn du mois d’août, il me reçoit chez nir de l’édition. Certains pensent qu’il
lui, tôt le matin. Adrien Bosc a des yeux boude. D’autres qu’il est placardisé. Bosc,
incroyablement pâles, une élégance relâ- qui derrière une apparence calme est un
chée de vieux sorbonnard et une structure nerveux aux ongles rongés de près, se
faciale anguleuse, légèrement australo- sent observé par les médisants et pourpithèque. Il est en train de déménager. Il suivi par la rumeur. Ça l’agace. Un soir,
fait des cartons de livres. Il vide l’apparte- après quelques bières, il me dira qu’il est
ment bourgeois qu’il occupe depuis le fasciné, ces temps-ci, par des écrivains
succès de « Constellation », son premier discrets comme Jean Echenoz et par le
roman, vendu à 250 000 exemplaires matador José Tomás, homme rare qui
(poches compris) avec l’appui de l’Acadé- donne une corrida par an et disparaît
mie française. C’était en 2014. Il devenait ensuite. Bosc en a assez du milieu, de
un phénomène de librairie, à 28 ans, alors Paris, du pouvoir, du succès et de la
qu’il était déjà le jeune homme en vue de crainte de l’échec. Il dit : « Je voudrais
l’édition française. En tant que patron de disparaître derrière ce que j’écris. »
Bosc est un personnage double. Editeur,
la revue « Feuilleton » et des Editions du
il est un peu voyou. Il maniSous-Sol, Bosc, depuis 2011,
gance dans les foires internaavait acquis sa renommée en
BIO
tionales pour rafler aux
important chez nous les
Né en 1986 à Avignon,
rivaux les bons livres étrangrands noms du journalisme
Adrien Bosc est éditeur et
gers. Il vend ses exclusivités
narratif américain, littérature
écrivain. Fondateur des
à la presse avec la rouerie
documentaire féconde mais
Editions du Sous-Sol,
d’un forain. Il publie des
ignorée par les grandes maidirecteur adjoint au Seuil,
sons. Après trois années fnanpoétesses queer, des journail a remporté le grand prix
cièrement difciles (« Toujours
listes canailles, des postmodu roman de l’Académie
au bord du défaut de paiement,
dernistes. Auteur, il s’assagit.
française en 2014 avec
une angoisse permanente que je
Il devient patrimonial. C’est
« Constellation ».
ne souhaite à personne », dit-il),
le reproche qu’on ferait à ses
il venait de céder sa petite
livres : ils sont révérencieux.
entreprise au Seuil, institution dont il Bosc est un écrivain de bibliothèque, fasdeviendrait, en quelques mois, le numéro ciné par les vieilles archives et les grands
deux. Pour parler de Bosc, il fallait alors noms de l’histoire culturelle. Chez lui, il
recourir à d’irritants poncifs journalis- propose de vider, devant moi, le meuble
tiques : l’ascension fulgurante, le Bel-Ami, où il a rangé l’immense documentation de
celui à qui tout réussit. Il s’est fait des « Capitaine ». Trois doubles rangées de
ennemis. Les vieux crocodiles du milieu livres, cent cinquante ouvrages, qu’il
le traitaient de petit provincial ambitieux. empile dans un carton, parlant un peu de
Les critiques infuents le passaient à tabac chacun, dans une de ces farandoles
(« Pendant “le Masque et la Plume’’, je rece- digressives dont il a le secret. Pendant une
vais des textos qui me demandaient : “Ça heure, voyant des liens entre tout et tout,
va ? Tu tiens le coup ? »). Un poncif conso- comme certains fous trop attentifs au
latoire appelle ça la rançon du succès.
hasard, il évoque pêle-mêle un transbordeur de Marseille bombardé par les
en 1944, Edouard Glissant et la
“JE VOUDRAIS DISPARAÎTRE” Allemands
botanique martiniquaise, le phalanstère
Quand je le rencontre, Bosc est pourtant d’artistes surréalistes que le journaliste
amer. En novembre dernier, le directeur Varian Fry a fondé à la Villa Air-Bel, les
du Seuil, Olivier Bétourné, 66 ans, a paquebots dans « Tintin », les diférentes
annoncé qu’il quittait ses fonctions. Bosc éditions des écrits politiques de Victor
était son dauphin putatif, mais Bétourné Serge, la tentation romanesque de Lévia préféré donner la maison à Hugues Strauss au moment où André Breton
Jallon, venu des éditions La Découverte. essaie d’en finir avec le roman, les
Bosc dit tantôt qu’il n’avait jamais brigué trotskistes mexicains, l’Algérie, Saintle poste, tantôt qu’« on ne va pas se mentir, Domingue, la coopérative Croque-fruits
c’est un choc à encaisser ». Il s’est mis en qui commercialisait des barres aux dattes
retrait, notamment parce que « Capi- et aux pistaches – il s’interrompt : « Euh, je
taine » allait sortir chez un éditeur concur- ne sais plus pourquoi je te parlais de ça. » ■
L’OBS/N°2811-20/09/2018
93
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ROMAN
“Les
Soprano”,
Lou Reed
et moi
MICHAEL IMPERIOLI, l’acteur des “Soprano”,
publie son premier roman avec, en guest star,
le chanteur du VELVET UNDERGROUND.
Par É L I SA B E T H PH I L I PPE
WILD SIDE, par Michael Imperioli, traduit de l’anglais
par Héloïse Esquié, Autrement, 304 p., 20,90 euros.
La connexion Skype une fois établie, il
apparaît sur l’écran. Cheveux coifés en
arrière, peignoir blanc, décor aux dorures
kitsch. A-t-on afaire à Michael Imperioli
ou au personnage, qui l’a rendu mondialement célèbre, de Christopher Moltisanti
dans « les Soprano » ? Le doute est permis
tant l’allure et le cadre évoquent la série
mythique. Il se dissipe dès qu’il prend la
parole, afable, décontracté, excusant sa
tenue un brin négligée – il est encore tôt à
Los Angeles. Rien à voir avec le neveu tourmenté et drogué de Tony Soprano, parrain
dépressif du New Jersey. Quoique. Dans la
série, entre deux basses œuvres pour son
oncle, Christopher s’escrime sur un scénario qu’il tente par tous les moyens de refourguer aux studios. Comédien chez Scorsese
94
L’OBS/N°2811-20/09/2018
(« les Afranchis ») et Spike Lee, Michael
Imperioli a lui aussi collaboré à l’écriture de
scénarios pour le cinéma et la télévision,
avec plus de succès que son alter ego de fction. Le passage à la littérature semblait
alors s’imposer comme une suite logique.
Seulement, avec « Wild Side », son premier livre, Imperioli déjoue toutes les
attentes. Pas d’histoire de mafa ni de saga
familiale italo-américaine à la sauce Fante,
mais un roman d’apprentissage placé sous
l’égide assumée de Salinger, loué par Joyce
Carol Oates, et portant une citation de
Marguerite Duras en épigraphe. Le livre
raconte le parcours initiatique de Matt,
16 ans, qui, grâce à un héritage inespéré,
déménage avec sa mère à Manhattan, dans
un bel immeuble avec portier, au 446
52e Rue Est. « Un coin très rupin », un autre
monde. Tout est raconté du point de vue
du garçon, et la voix de ce Candide perdu
dans le New York des seventies se révèle
très attachante, naïve sans être niaise.
« Comme Matt, j’ai découvert l’intensité de
Manhattan à l’adolescence, nous explique
Michael Imperioli. Avant, je vivais dans une
banlieue au nord du Bronx, très proche géographiquement mais à des années-lumière
culturellement. Je sais ce que ça fait de
découvrir cette frénésie avec de grands yeux
ébahis. Mais je n’ai vécu aucun des événements que je raconte dans le roman. »
Déjà parce que lui n’avait que 10 ans en
1976. Et surtout parce que Matt fait une rencontre pour le moins stupéfante : son voisin du 8e s’appelle Lou Reed. Il le croise une
première fois dans le hall de l’immeuble
sans savoir que ce « petit homme maigre
habillé tout en noir », avec une croix de fer
dessinée au rasoir à l’arrière du crâne, est
une légende du rock, ex-leader du Velvet
Underground et ami de Warhol. Défoncé,
paranoïaque, cultivé et violent, Lou Reed
vit avec Rachel, la muse de l’album « Coney
Island Baby », dont l’ombre de barbe perce
sous le fond de teint. Il devient une fgure
de substitution paternelle pas très orthodoxe pour Matt. Premier gin tonic, première cigarette, premières transgressions,
le rocker lui ouvre les portes de l’âge adulte.
« Lou Reed était un de mes héros, s’enfamme
Imperioli. J’ai fait sa connaissance après
un de ses concerts en 2000. Il était fan des
“Soprano’’ et j’ai pu aller lui parler en coulisses. On est devenus amis. C’est après sa
mort [en 2013] que j’ai eu l’idée de l’intégrer
dans le roman. »
Qu’ils soient réels ou fctifs, tous les personnages du livre sont soignés avec le
même sens du détail. « C’est ce que j’ai appris
auprès de David Chase [créateur et scénariste des “Soprano”], souligne Michael
Imperioli. Accent, vêtement, il ne faut rien
laisser au hasard. » Les femmes sont ainsi
subtilement dépeintes, en particulier Veronica, la petite amie sophistiquée de Matt
avec laquelle il fait l’amour pour la première
fois au cours d’une passe. D’une nostalgie
jamais pesante, « Wild Side » s’aventure sur
des chemins certes balisés, mais avec une
charmante simplicité, qui engendre les
refrains les plus évidents, comme le « Doo
doo doo doo » fredonné par Lou Reed sur
« Walk on the Wild Side », la chanson qui
donne son titre français au roman. L’ancien
Soprano a trouvé la note juste. ■
Retrouvez tous les jeudis
L’OBS dans La DISPUTE,
produite par Arnaud Laporte
de 19h à 20h
sur France Culture.
MARY EVANS PICTURE LIBRARY/SIPA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
E
HUMEUR
Par J É RÔ M E G A RC I N
picène porte un prénom sans
sexe, mais c’est une flle. Elle a
une mère, Dominique, qu’elle
adore, et un père, Claude, qu’elle
déteste et qui le lui rend bien.
Dans cette famille épicène,
la vengeance est un plat qui
se mange froid. Bon. Comme
l’adjectif, dont la forme ne varie
pas selon le genre, la littérature
d’Amélie Nothomb est immuable. Elle est aussi
annuelle qu’une rente, courte sur pattes, très
champagnisée, trop maquillée, et toujours décevante.
C’est de la littérature de pince-fesses. Si on a cessé
d’attendre d’elle un roman de plus de 150 pages – la
brièveté est en efet son style –, on voudrait qu’elle
aille un jour au bout de sa cruauté, de sa perversité,
de sa mordacité. Et qu’elle se soucie moins de valoriser
son propre personnage que de creuser ses héros.
La preuve : en même temps que son 27e opus,
« les Prénoms épicènes » (Albin Michel, 17,50 euros),
Amélie Nothomb publie « la Bouche des carpes »
(L’Archipel, 16 euros), recueil d’entretiens accordés
à son compatriote belge Michel Robert. Une coupe
à la main, elle y surjoue le rôle de pythonisse
excentrique que, depuis vingt-cinq ans, elle répète
ad libitum sur la scène du Musée Grévin. Elle confesse
donc son « obsession pour le répugnant », explique
comment, pour bien vomir chaque matin, il faut
ingurgiter « un thé horriblement fort », rappelle sa
passion des fruits pourris – surtout les bananes –, se
contente de deux heures de sommeil, se fatte d’écrire
chaque année « 3,7 manuscrits » et 1 600 lettres à ses
fans. Inconsolable de n’avoir pas été le Christ, elle se
dit douée pour le pardon (« On peut ne pas aimer mes
livres et bien s’entendre avec moi »), mais est aussi
capable de perfdies. Elle juge ainsi le romancier
Sollers « illisible » et compare Bernard-Henri Lévy à
« un cheval de cirque ». D’ailleurs, tous les intellectuels
sont « stériles et nuisibles ». Et quand on lui demande
des explications, Amélie Nothomb lâche, avec le plus
grand sérieux, cette énormité : « Le fait que des
génocides deviennent possibles dans certaines contrées
me semble être favorisé par le fait qu’il existe des
intellectuels. […] Ils sont très largement responsables
de ce qu’ils dénoncent. » On frémit. Quelques pages
plus loin, la romancière d’« Hygiène de l’assassin »
conseille aux gens très malheureux, qui rendent les
autres malheureux, de « mettre immédiatement fn
à leurs jours ! ». On voit que, stupeur et tremblements,
la causeuse a moins de scrupules et plus de malignité
que la romancière. Son champagne est amer. J. G.
ANGELO DI PIETRO/CONTRASTO-RÉA
96 Lire 102 Voir 106 Ecouter 108 Sortir
AVANT-PREMIÈRE
Saviano l’anti-gang
Il n’en fnira donc jamais avec la Mafa. Après « Gomorra », où il s’attaquait à la
Camorra napolitaine, et « Extra pure », où il provoquait les barons de la drogue,
Roberto Saviano provoque les gangsters en herbe : dans « Piranhas », son premier
roman (Gallimard, parution le 4 octobre), des mineurs ne craignent ni la justice,
ni la police, ni les vieux parrains du crime. Leur seule obsession : gagner le plus
d’argent possible par tous les moyens possibles, et acheter, au Foot Locker du
coin, des paires de Nike par dizaines. Contrairement à leurs parents, qui sévissaient dans les mêmes quartiers de Naples, ces jeunots sont prêts à tuer pour la
frime. Le livre raconte le parcours de l’un d’eux, Nicolas Fiorillo, une petite frappe
qui vend herbe et cocaïne, pour gagner en trois jours ce que ses parents ont
économisé en une vie. Terrifant. DIDIER JACOB
L’OBS/N°2811-20/09/2018
95
LIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE CHOIX DE L’OBS
Les pensées de Pascal
L’ENFANT D’INGOLSTADT, PAR PASCAL QUIGNARD, GRASSET, 288 P., 20 EUROS.
LE KING DU
CINÉMA
On n’en fnit plus
d’adapter le
romancier Stephen
King au cinéma.
Après le succès de
« Ça » (2017) et le
tournage prochain
de la suite de
« Shining », c’est
au tour de son
best-seller
« Roadmaster »,
paru chez Albin
Michel en 2004.
Le scénario et la
réalisation seront
signés par William
Brent Bell (« The
Boy »). Cette
histoire d’une Buick
1954 qui se révèle
être un portail
vers une autre
dimension rappelle
le « Christine »
adapté par John
Carpenter en 1983.
96
Pascal Quignard est né deux fois. D’abord en
1948, à Verneuil-sur-Avre, et puis en 1997, à l’hôpital
Saint-Antoine, où, après un accident cardiaque et une
hémorragie pulmonaire, il fut admis en urgence. Les
médecins ayant établi qu’il lui restait peu de temps à
vivre, l’auteur des « Tablettes de buis » décida alors
d’écrire, comme si c’étaient les tout derniers, des textes
brefs, de petits traités, des fragments de rêverie et
quelques savantes apostilles, dans une prose hâve de sursitaire. Libéré du métier de durer, il n’aurait donc plus le
souci d’obéir aux vieilles lois du roman ou de l’essai. Il
inventerait, depuis son lit d’hôpital, son propre genre,
érudit et primitif à la fois, où s’enchâsseraient la philosophie, la rhétorique, l’étymologie, la musicologie, le conte,
l’élégie, le théâtre, mais encore les lectures, les portraits,
les souvenirs, « les requiems athées » et même les silences.
L’infernal compte à rebours s’étant par miracle inversé,
ce qui devait être son testament allait, à son insu, fonder
son œuvre. Désormais, Pascal Quignard se survivrait et
disparaîtrait un jour dans « le Dernier Royaume », qui
est devenu sa « Vita Nova » à lui et dont voici, consacré
à « l’attrait de tout ce qui est faux dans l’art et dans le rêve »,
le dixième volume. Celui qui, il y a vingt ans, vomissait
son sang à gros bouillons avant de le réingurgiter – « je
L’OBS/N°2811-20/09/2018
me nourrissais de moi-même » – défe ici la mort, avec son
cortège de conventions funèbres, comme l’enfant obstiné
et enterré des frères Grimm dresse son poing pour braver sa terrible mère et lui dire sa colère. Il converse aussi,
le plus naturellement du monde, avec Confucius, Ovide,
Michel-Ange, Pétrarque, le cardinal de Richelieu,
Robert Nanteuil, Colette et Landru (la scène est saisissante), ou encore Chardin, qui « pleurait en dessinant
ce qu’il s’apprêtait à manger », et Pierre Molinier, qui
éjaculait sur ses toiles. Il se souvient surtout de ses
visites à son ami, le peintre Jean Rustin, dont il admirait tant les visages inconsolables et les corps écorchés,
avec lequel il jouait Bach, Mozart, Schubert, et qu’il
accompagnait ensuite, pour acheter des bouteilles de
bordeaux, au Franprix de Bagnolet. Il se rappelle aussi
avoir fait, chez Gallimard, des concours alcoolisés de
« confessions négatives » avec Roger Caillois, tout en
dégustant les visitandines confectionnées par Dominique Aury. Et il confesse ici son rêve secret : « Recevoir
du syndicat de la solitude un brevet d’abandon. » Avec ce
livre admirable et inépuisable, il l’obtient. A condition
que l’abandon ne soit pas celui du « Dernier Royaume »,
dont on attend déjà le onzième tome.
JÉRÔME GARCIN
BALTEL/SIPA-WITI DE TERA/OPALE/LEEMAGE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Gallimard
présente
ÉTRANGER
C’est facile d’écrire...
LA GÉNÉROSITÉ DE LA SIRÈNE, PAR DENIS JOHNSON,
TRADUIT DE L’AMÉRICAIN PAR BRICE MATTHIEUSSENT,
CHRISTIAN BOURGOIS, 224 P., 20 EUROS.
Rien de compliqué. Vous prenez un stylo, une feuille de
papier, et vous cherchez dans vos connaissances. Si, comme Denis
Johnson (photo, en 2003), vous avez le génie du portrait, vous ne
manquerez jamais votre coup. L’auteur américain de « Jesus’ Son »
(né à Munich en 1949, il est mort en 2017) semble avoir une réserve
inépuisable de personnages hors du commun, à commencer par
lui-même. Qu’il raconte la vie d’un pubard de San Diego, que terrasse la soudaine conscience de la « rapidité de la vie », d’un peintre
catho, Tony, qui confie avoir Dieu pour seul modèle, et qui se dit
prêt à défier Picasso, ou encore d’un gars qui décide d’écrire à tous
les gens qu’il connaît, pape compris, Johnson vise toujours juste.
Dans une des nouvelles de ce recueil, l’écrivain d’« Arbre de fumée »
se demande comment Bob l’Etrangleur, un type qui moisit dans
une prison avec d’autres tordus de son espèce, s’y est pris pour bouffer sa femme. Il s’en défend d’ailleurs : « C’est vraiment exagéré, dit
Bob. Je n’ai pas mangé ma femme. Ce qui est arrivé, c’est qu’elle élevait quelques poulets et j’en ai mangé un. J’ai tordu le cou de ma
femme, puis j’ai tordu celui d’un poulet pour mon dîner. » Si l’idée de
devenir écrivain vous a efeuré l’esprit, prenez, en tout cas, le temps
de jeter un œil à la page 116. Vous gagnerez quelques années de tortures inutiles. « Ecrire. C’est un travail facile. On subit parfois la pauvreté, l’angoisse, des dettes astronomiques, mais rien ne dure éternellement. Plus d’une fois je suis passé de la misère à la richesse, et vice
versa. » Denis Johnson avait pris l’habitude de rendre visite à un
collègue qui habitait au fin fond du Texas avec deux fantômes pour
seule compagnie. La description, épique, de ses rencontres avec
Darcy vaut à elle seule la lecture du livre, qui le fit vénérer par tout le gotha
des écrivains américains, de Philip Roth
à Don DeLillo. Sans
oublier Jonathan
Franzen qui, lui,
se mettait carrément à genoux :
« Le Dieu auquel je
veux croire a la voix
et le sens de l’humour
de Denis Johnson. »
DIDIER JACOB
FRANÇOIS
DOSSE
La saga des
intellectuels français
TOME I - À l’épreuve de l’histoire (1944-1968)
T O M E II - L’avenir en miettes (1968-1989)
« Le chercheur François Dosse dresse un passionnant
panorama sur quarante-cinq ans des combats
menés par les intellectuels français, de la Libération
à la chute du mur de Berlin. »
Robert Maggiori, Libération
« Deux tomes d’une richesse exceptionnelle et sans
équivalent, qui dessinent une fresque monumentale
de l’histoire des intellectuels français. »
Anne Sinclair, Le Journal du Dimanche
« Ils sont tous là : Jean-Paul Sartre, Albert Camus,
Raymond Aron, François Mauriac, Michel Foucault,
Claude Lévi-Strauss et tant d’autres… héros d’une
authentique saga. »
Gilles Heuré, Télérama
« Nous avons là un monument qui désormais va servir
de référence à quiconque voudra s’informer sur
l’atmosphère intellectuelle de notre après-guerre,
jusqu’à la chute du communisme en 1989. »
Jacques Julliard, Le Figaro
gallimard.fr I facebook.com/gallimard
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DOC UME N T
LES GOLDMAN
PAR AMBRE BARTOK
Pygmalion, 192 p., 17 euros.
Voici les portraits
croisés de l’icône Jean-Jacques
Goldman et de son demi-frère
Pierre Goldman, de sept ans
son aîné, intellectuel d’extrême
gauche assassiné par balles, en
1979, par un mystérieux
commando, au moment où
Jean-Jacques commençait sa
carrière. Ce dernier a toujours
refusé de s’exprimer sur son
frère. Qu’avaient en commun
ces deux hommes qui
partageaient le même père
ashkénaze ? Un amour infaillible
des mots chez l’auteur de
« Souvenirs obscurs d’un juif
polonais né en France » comme
chez le chanteur, « poète des
notes, prodige de l’écrit ». Un
même goût pour la musique,
une même peur de la mort,
et un rapport complexe avec
le judaïsme. Ils détestaient
la notoriété, et sont devenus
célèbres malgré eux.
ALAIN CHOUFFAN
LE POCHE
Western kirghize
CONTINUER, PAR LAURENT MAUVIGNIER,
MINUIT « DOUBLE », 240 P., 8,50 EUROS.
BD
RE V UE
ÉRIC CHEVILLARD :
ANGLES D’ATTAQUE
CRITIQUE
Minuit, 144 p., 13,50 euros.
Tout un numéro de
la savante revue « Critique »
sur Eric Chevillard (photo) ?
Logique. L’auteur de « Démolir
Nisard » et de « l’Autofctif »
n’est pas seulement un écrivain
qui s’est aventuré à critiquer les
livres des autres. Sa littérature
est une critique de la littérature
et de ce qu’on croit être la
réalité. « J’ai écrit parce que
je ne parvenais pas à me
passionner pour tout ce qui
agite les hommes », dit-il dans
un grand entretien, entre des
extraits de son prochain roman,
« l’Explosion de la tortue », et
une série d’intéressants articles
signés Pierre Jourde ou
Tiphaine Samoyault qui portent
aussi bien sur son art du
« sabotage » romanesque que
sur « ce qui fait d’Alexandre
Jardin un Chevillard raté ».
GRÉGOIRE LEMÉNAGER
P RE MIE R ROM A N
Comment réagir quand on constate que son enfant est en train
de muter en véritable petite ordure ? Ado taciturne, crâne rasé et écouteurs enfoncés dans les oreilles, Samuel menace de virer skinhead. Sa
mère, Sibylle, ne veut pas le voir détruire sa vie comme elle pense avoir
raté la sienne. En dépit de l’avis et du mépris de son ex-mari, elle décide
de sauver son fls d’une dérive mortifère en l’emmenant, lui qui aimait
tant monter, faire du cheval dans les montagnes du Kirghizistan. Une
idée folle, mais à laquelle elle s’accroche et sacrife tout. Western initiatique, « Continuer » possède l’allant d’un roman d’aventures mené au
galop. Mille et un dangers attendent la mère et le fls au détour de leur
randonnée, entre les à-pics vertigineux et les cours d’eau traîtres. Il y a
les obstacles physiques et ceux, invisibles, qui se dressent entre Sibylle
et Samuel, ces non-dits que Mauvignier sait peut-être mieux qu’aucun
autre écrivain mettre en mots. Dommage qu’une fn un peu édifante
vienne plomber ce texte d’une grande fnesse, bientôt porté à l’écran
par Joachim Lafosse, avec Virginie Efra dans le rôle principal.
ÉLISABETH PHILIPPE
98
L’OBS/N°2811-20/09/2018
PLEURER DES RIVIÈRES
PAR ALAIN JASPARD
Héloïse d’Ormesson, 189 p., 17 euros.
Franck, Gitan
d’Argenteuil, et Sammy, son
acolyte, n’ont pas eu de chance.
Partis pour fourguer du cuivre
à un ferrailleur, ils se retrouvent
pris dans une fusillade et
emprisonnés. Julien, leur avocat
commis d’offce, obtient la
relaxe de Franck. Celui-ci l’invite
dans son campement. Il lui
présente sa femme Mériem,
enceinte de son huitième
enfant. Or Séverine, l’épouse de
l’avocat, souffre de ne pas être
mère. Franck propose alors à
Julien un pacte qui scellera une
complicité à vie des deux
couples. Rythmé, habile,
surprenant, le premier roman
d’Alain Jaspard, réalisateur né
en 1940, est une réussite.
CLAIRE JULLIARD
LARTIGUES & PRÉVERT
PAR BENJAMIN ADAM
La Pastèque, 114 p., 21 euros.
Le deux zozos du titre
démarrent cette aventure dans
un train : ils fuient pour se
planquer après une sale affaire
– un garçon retrouvé mort dans
le coffre d’une voiture qu’on leur
a passée. Prévert se demande si
Lartigues y serait pour quelque
chose. Diffcile à dire : alors qu’il
devrait penser à sauver sa peau,
son copain d’enfance tombe
amoureux et se fche du reste.
Auteur très méticuleux, Benjamin
Adam a un sens de la narration et
des trouvailles à chaque page,
qui renouvellent la BD. Son polar
bouseux évoque les flms des
frères Coen, première époque.
Une géniale réédition.
ARNAUD GONZAGUE
É T R A NGE R
JE RESTE ICI
PAR MARCO BALZANO,
TRADUIT DE L’ITALIEN
PAR NATHALIE BAUER
Philippe Rey, 224 p.,18 euros.
L’auteur du « Dernier
Arrivé », remarquable roman
qui traitait de l’arrachement
d’adolescents pauvres à leur
Mezzogiorno natal pour aller
travailler à Milan dans les
années 1960, retrace la violente
histoire du village autrichien de
Curon, annexé par l’Italie en 1923
et englouti sous les eaux d’un
barrage en 1950. Trina raconte à
sa flle, enlevée par une parente
au début de la guerre, toute une
vie de lutte contre le fascisme, les
faux espoirs suscités par Hitler,
et l’inéluctable anéantissement
du village au nom d’un progrès
qui réduira à la misère les
habitants expropriés.
VÉRONIQUE
CASSARIN-GRAND
Seul témoin de Curon englouti : son clocher.
JULIETTE ROBERT/HAYTHAM-REA - LEONARDO CENDAMO/LEEMAGE - PHILIPPE CLÉMENT/BELPRESS/ANDIA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
ROMAN
ÉTRANGER
Deux ratés géniaux
La corvée
d’être femme
AU CLAIR DE LA LUNE, PAR CHRISTOPHE DONNER,
GRASSET, 272 P., 19,50 EUROS.
L’auteur de « l’Empire de la morale » retrace ici les fops
commerciaux de deux inventeurs de génie : Nicéphore Niépce
(1765-1833), premier à fxer l’image sur un support sensible à la
lumière, Edouard-Léon Scott de Martinville (1817-1879), premier à
transcrire le tracé des ondes sonores sur le papier. Hélas ! ni le père
de la photographie ni celui de l’enregistrement n’avaient la bosse
des afaires. Longtemps le nom de Niépce fut escamoté, son associé
Louis Daguerre s’étant attribué sa découverte après sa mort. Quant
à Scott, faute de pouvoir restituer le son enregistré, il ne ft que tirer
les marrons du feu pour Thomas Edison qui exploita le phonographe avec succès. Revanche tardive, deux chercheurs américains
ont numérisé il y a dix ans un
enregistrement de Scott
datant du 9 avril 1860. On
l’entend chevroter « Au clair
de la lune, mon ami Pierrot »
pendant dix secondes. Dixsept ans avant qu’Edison ne
brevette le phonographe.
Dans un récit réussi, aussi
bien sur le plan romanesque
que sur le plan historique,
Christophe Donner, dont on
connaît la verve et l’ironie,
entrecroise les destins de
deux ratés de génie. C’est
tantôt cocasse, tantôt
navrant, toujours palpitant.
Nicéphore Niépce et Louis Daguerre (gravure, 1869).
JACQUES NERSON
LA MASSAIA. NAISSANCE ET MORT DE LA FÉE DU FOYER,
PAR PAOLA MASINO, LA MARTINIÈRE,
352 P., 20,90 EUROS.
Poétesse, dramaturge, écrivain, journaliste et traductrice, Paola
Masino (1908-1989, photo) a produit
l’essentiel de son œuvre romanesque
dans l’Italie mussolinienne. Compagne de l’écrivain Massimo
Bontempelli (qui était marié et de
trente ans son aîné), proche de Moravia et de Pirandello, elle s’est attachée
à dénoncer le conformisme et les
hypocrisies de la société bourgeoise
dont elle était issue, notamment à travers le statut des femmes, emprisonnées dans le mariage et la maternité.
Ecrit entre 1938 et 1939, censuré par
le régime fasciste, ce portrait de femme qui tente en vain de résister à
son inéluctable destin est d’une modernité stylistique époustoufante.
Passant avec aisance du fantastique au grotesque, du symbolique au
parodique, alternant les monologues intérieurs et la dramaturgie,
Masino n’ofre aucune échappatoire à cette enfant qui vécut les premières années de sa vie dans une malle remplie de livres, époussetée
comme un objet par les domestiques, avant d’épouser, pour échapper
au chantage de sa mère, un vieil oncle de la famille. Tiraillée entre le
désir de rester fdèle à son idéal de liberté et l’injonction sociale d’être
une « parfaite maîtresse de maison », la Massaia ne trouvera jamais le
repos, même après la mort... VÉRONIQUE CASSARIN-GRAND
POLAR
Un réveillon noir
ÉVASION, PAR BENJAMIN WHITMER, TRADUIT DE L’ANGLAIS PAR
FRANÇOIS MAILHOS, GALLMEISTER, 416 P., 23,80 EUROS.
Le soir du réveillon, douze détenus
s’évadent de la prison d’Old Lonesome dans le
Colorado. Une tempête de neige « vous fait
regretter jusqu’au dernier de vos petits mensonges minables ». Une grande traque est lancée, toute la ville se met à leur trousse. Des
fugitifs acculés, une police déplorable, un traqueur au grand cœur, des gardiens de prison
vicieux, des habitants gavés d’amphétamines
et armés jusqu’aux dents, une dealeuse
d’herbe, deux journalistes qui couvrent la
traque mais ne peuvent publier la vérité : cette
nuit va être celle des règlements de comptes
où les blessures d’enfance et les vieilles rancœurs resurgissent, où les honnêtes gens
deviennent des bêtes féroces. La violence, les
désillusions, les amours déçues, les injustices
relient ces personnages, mettant tout en
BIANCHETTI/LEEMAGE - GHITTA CARELL - CULTURA CREATIVE/AFP
œuvre pour survivre en choisissant souvent
la pire option. Des hommes et des femmes qui
ont « passé l’intégralité de leur vie à regarder
l’intégralité de leur vie se désagréger ». Un
roman magistral, à la Cormac McCarthy, au
cœur d’« une ville où l’on échoue à vivre une vie
qu’on n’a jamais voulu vivre ».
FRANTZ HOEZ
L’OBS/N°2811-20/09/2018
99
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN CHIFFRES
Né en 1948 à
Villemomble, Daniel
Picouly est l’auteur
du « Champ de
personne »
(Flammarion, 1995),
vendu à 300 000
exemplaires.
Il obtient le prix
Renaudot en 1999
pour « l'Enfant
léopard » (Grasset)
vendu aussi à
300 000.
LES RAISONS D’UN SUCCÈS
Nuée ardente
De l’éruption de la montagne Pelée, en 1902, Daniel Picouly a tiré
un conte philosophique. Volcanique QUATRE-VINGT-DIX SECONDES, PAR DANIEL PICOULY, ALBIN MICHEL, 256 P., 19,50 EUROS.
De sa hauteur, la montagne Pelée jauge les humains et
leurs œuvres. Dans son viseur, la ville de Saint-Pierre. Celle
qu’on surnomme le « petit Paris des Antilles » n’est plus
qu’une « flle du port, les jambes ouvertes à tous les
embruns ». En ce jeudi 8 mai 1902, la majesté volcanique
s’apprête à démontrer sa toute-puissance. Elle va raser
sans pitié la Sodome tropicale qu’elle a vu prospérer à ses
pieds et se débaucher. La Pelée prophétise. Ses exactions
seront terribles. Elle prévoit 30 000 morts en quatre-vingtdix secondes. Inconscients de l’efroyable feu d’artifce qui
se prépare, les citoyens s’agitent en vain. Deux d’entre eux
préparent un duel au Jardin botanique. L’un est un tueur
grimé en notable, Georgien d’Outreville, l’autre est un
acteur, Othello. Le premier est payé par Armand Vintelle
pour tuer le saltimbanque qui a ravi le cœur de la belle
Louise. A priori, Othello n’a aucune chance. Mais le drame
shakespearien s’achève en pied de nez. Sortes de Paul et
Virginie rescapés des fots, les amants prendront le large
en riant. Ils paraissent protégés des cieux. Ils sont bien
les seuls. Lyrique, au meilleur de sa verve, Daniel Picouly
oppose l’innocence des amoureux à l’inconséquence des
hommes et à la terreur des éléments. Il fait parler le volcan déchaîné dont la nuée ardente détruisit toute une
ville. Le recours à la personnifcation donne un tour
mythologique à son épopée. Ce drame historique a des
résonances actuelles. En efet, la légende de Saint-Pierre
revue par Picouly est allégorique. Elle pointe notre indifférence aux avertissements de la nature et aux mises en
garde des scientifques. Le professeur Landes alerte la
population sur l’imminence d’un désastre, mais on ne
l’écoute pas. L’être civilisé a fait taire tout instinct en lui.
Lorsqu’un voile noir commence à fotter au-dessus de la
montagne, il est déjà trop tard pour fuir. Avec ce conte
philosophique aux accents apocalyptiques, Daniel
Picouly signe son meilleur livre.
CLAIRE JULLIARD
PALMARÈS LIVRES
Semaine du 3 au 9 septembre 2018
ROMANS/FICTION*
AUTEURS
Editeurs
ESSAIS/DOCUMENTS
AUTEURS
Editeurs
1
LES PRÉNOMS ÉPICÈNES
AMÉLIE NOTHOMB
Albin Michel
1
IL FAUT DIRE QUE LES TEMPS
ONT CHANGÉ…
DANIEL
COHEN
Albin Michel
2
À SON IMAGE
JÉRÔME FERRARI
Actes Sud
2
UN ÉTÉ AVEC HOMÈRE
SYLVAIN
TESSON
Equateurs/
France Inter
3
L’UNITÉ ALPHABET
JUSSI ADLER-OLSEN Albin Michel
3
SAPIENS : UNE BRÈVE
HISTOIRE DE L’HUMANITÉ
YUVAL NOAH
HARARI
Albin Michel
MONDE À PORTÉE
4 UN
DE MAIN
MAYLIS DE
KERANGAL
Verticales
D’UN
4 JOURNAL
OBSERVATEUR
ALAIN
DUHAMEL
Editions de
l’Observatoire
5
FRANÇOISE
BOURDIN
Belfond
5
PETER
WOHLLEBEN
Les Arènes
6 LA JEUNE FILLE ET LA NUIT
GUILLAUME MUSSO
Calmann-Lévy
TOUTES
6 AVEC
MES SYMPATHIES
OLIVIA DE
Stock
LAMBERTERIE
7
KHALIL
YASMINA KHADRA
Julliard
7
LES POUVOIRS DU CERVEAU
STANISLAS
DEHAENE
Odile Jacob
8
LA DISPARITION DE
STÉPHANIE MAILER
JOËL DICKER
De Fallois
8
LE LAMBEAU
PHILIPPE
LANÇON
Gallimard
9 CENTRAL PARK
GUILLAUME MUSSO
Presses
de la Cité
9 FABULEUSE HISTOIRE DU DEUXIÈME VINCENT ALEL Hachette
10 LA VRAIE VIE
ADELINE
DIEUDONNÉ
L’iconoclaste
10 LES LEÇONS DU POUVOIR
GRAN PARADISO
LA VIE SECRÈTE DES ARBRES
CHAMPIONS DU MONDE ! : LA
SACRE MONDIAL DES BLEUS
FRANÇOIS
HOLLANDE
Stock
Classement réalisé par l’institut GfK à partir d’un échantillon de 3 500 points de vente (librairies, grandes surfaces spécialisées,
super et hypermarchés, internet) en France métropolitaine. (*) Hors livres jeunesse
100
L’OBS/N°2811-20/09/2018
ASTRID DI CROLLALANZA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ROMAN
La guerre de Torreton
La rentrée
très
avec
JACQUES À LA GUERRE, PAR PHILIPPE TORRETON, PLON, 384 P., 19,90 EUROS.
Tant pis pour le roman national.
En 1945, ce ne fut pas la fn de la guerre
pour tout le monde. Pour un jeune Normand comme Jacques, par exemple, les
choses sérieuses avaient à peine commencé. Son enfance était partie en fumée
sous l’Occupation pendant que Rouen, sa
ville, en fammes, « sentait le feu de cheminée » et que ses habitants devenaient
« fous » sous le « Daylight Bombing » des
« bifuselages anglais ». A la Libération, au
milieu d’un « foutoir pas possible », il y avait
de quoi être défnitivement vacciné contre
la tentation de l’héroïsme. Mais « c’est fou
les hommes : tu mets un peu de musique ronfante et tapante dans leur poitrine, du
matériel fatteur entre les mains, et ils
repartent tête redressée, prêts pour la
grande dézinguerie ». Pourquoi Jacques, ce
Bardamu qui se destinait à l’horticulture,
ce taiseux qui n’avait « aucune envie de tuer
des gens », s’est-il alors engagé en Indochine, entouré de braves gars comme lui et
de légionnaires germanophones qui portaient « le tatouage SS sous les aisselles »,
pour se battre contre des gens qui étaient
« chez eux » ?
Cette question, on sent bien qu’elle hante
Philippe Torreton, ce comédien fort en
gueule qui a si bien porté le nez de Cyrano au
théâtre, l’uniforme du « Capitaine Conan »
au cinéma, et la plume dans un très sensible
petit livre qui rendait hommage à sa
« Mémé ». Jacques était son père. Pour évoquer sa vie de soldat colonial et
saluer sa mémoire avec amour, il
expérimente ici un dispositif de
ventriloquie littéraire assez original. Il se faufle dans la tête de
Jacques de manière à lui faire
raconter, à la première personne,
une jeunesse marquée par la faim,
la trouille, les mines antipersonnel
dans la jungle, mais aussi ses derniers jours, des décennies plus tard,
à l’hôpital, entouré des siens. Il lui
ofre l’occasion d’expliquer pourquoi l’armée, dans le grand chaos
de la Libération, lui « avait semblé
la seule agence de voyages qui fonctionnait ». Il lui fait dire, à son
retour, découvrant enfn la vie
civile dans un pays en paix : « Ma
guerre avait duré seize ans. » Torreton n’a pas dédié par hasard son
livre « à toutes ces gouttes d’hommes
que l’océan de l’Histoire rend invisibles ». On y entend, de la première
à la dernière ligne, la voix de son
père sonner avec un lyrisme plein
de verve, de sentiments généreux
et d’images qui claquent. Il y a parfois quelques longueurs, mais toujours du talent. C’est « l’Art français
de la guerre », à hauteur d’homme
et à la portée de tous.
« Le nouveau prodige des
lettres américaines. »
N
é au Viêtnam en 1971, arrivé aux ÉtatsUnis avec ses parents avant que le pays
ne se transforme en gigantesque camp de
concentration, Viet Thanh Nguyen est devenu,
dans les jours qui ont suivi la parution de son
premier roman, le nouveau prodige des lettres
américaines : lauréat du prix Pulitzer en 2016,
il raconte la fuite en Californie, après la chute
de Saigon, d’un méritant capitaine de l’armée
sud-viêtnamienne qui va se révéler être une
taupe, informant secrètement les communistes
des agissements de la diaspora vietnamienne
à Los Angeles. Mais ce traître discret est-il un
salopard fni ? C’est toute l’ambiguïté du roman
de Viet Thanh Nguyen, qui se garde bien de
trancher. Espion vietcong, le héros du livre est
aussi le dévoué collaborateur de son général,
qui a ouvert un commerce d’alcool en Californie.
Entre la critique impitoyable de l’impérialisme
américain et la terrible description des camps
communistes, Viet Thanh Nguyen cherche
une troisième voie. S’il était vietnamien, John
Le Carré n’aurait pas écrit La taupe, mais Le
sympathisant.
Didier JACOB
GRÉGOIRE LEMÉNAGER
552 pages - 9,10€
BRUNO KLEIN
Illustration : Aurélie Pollet
VOIR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
John C. Reilly et Joaquin Phoenix.
NATALIE
PORTMAN
SE DÉDOUBLE
Trois ans après
« Une histoire
d’amour et de
ténèbres », Natalie
Portman va réaliser
un biopic sur les
jumelles Ann
Landers et Abigail
Van Buren,
chroniqueuses
au « Chicago Sun
Times ». Portman
interprétera
chacune des deux
sœurs, dont
la relation sera
compromise
par l’esprit
de compétition.
“LE DINDON”
À L’ÉCRAN
L’acteur Jalil Lespert
réalise actuellement
à Paris l’adaptation,
transposée dans les
années 1960, de la
célèbre comédie de
Feydeau « le
Dindon », avec Dany
Boon, Alice Pol et
Guillaume Gallienne,
de la ComédieFrançaise, qui
cosigne le scénario.
102
LE CHOIX DE L’OBS
Mortels frangins
LES FRÈRES SISTERS, PAR JACQUES AUDIARD. WESTERN FRANÇAIS,
AVEC JOAQUIN PHOENIX, JOHN C. REILLY, JAKE GYLLENHAAL (1H57).
Ils sont comme la peste. Leur réputation les précède, en vagues noires. Dans un Far West abandonné de
Dieu, ravagé par les hommes, Eli et Charlie Sisters
traquent, chassent, retrouvent et finguent leurs proies,
selon les ordres du Commodore, un boss qui tient du
Dr Mabuse et de Don Corleone. Dans des paysages
balayés par la légende américaine, Jacques Audiard s’empare du mythe du western et suit à la trace les frangins.
Dans ces salauds barbares, malgré tout, il trouve des
indices d’humanité, et c’est justement ce qui fait des
« Frères Sisters » un grand flm. Tout commence à
Oregon City. L’aîné, Eli (John C. Reilly) râle, car son petit
frère (Joaquin Phoenix) a pris la direction des opérations.
Chemin faisant vers San Francisco, les brothers se réconcilient dans le sang. Ils cherchent à mettre la main sur
Hermann Warm, un chimiste qui a trouvé une mixture
permettant de fltrer l’or des rivières. Ils foutent le feu à
une ville, bastonnent des vachers, tuent des fâcheux, s’en
prennent à une patronne de bordel, bref, font le job. Eli
tombe en amitié avec un cheval borgne et demande à une
pute de lui jouer la comédie de l’amour, tandis que
Charlie se ronge le foie à coups de verres de tord-boyaux.
L’OBS/N°2811-20/09/2018
Peu à peu, le rapport de pouvoir s’inverse – et c’est ce qui
intéresse Audiard, cinéaste des fux d’amour et de désamour, comme jadis Cassavetes. Dans « Regarde les
hommes tomber » (1994) ou dans « Un prophète » (2009),
ce qui compte, c’est la vibration entre les êtres. Dans « les
Frères Sisters », la ruée vers l’or cache une quête, violente,
celle d’une identité impossible, d’une dignité fantomatique. Tiré du roman de Patrick deWitt, auteur canadien,
le flm précipite les personnages vers une fn décapante,
où les comptes sont réglés, les péchés, dilués, les corps,
tronqués. Quant à l’or, cet or que tous, Commodore et
rufans, prostituées et détectives, chimiste et trappeurs,
convoitent avec ardeur, il restera aussi illusoire que la
paix des anges.
Est-ce l’Ouest, le vrai, cet horizon chaotique, ce chemin
de croix ? Jacques Audiard s’éloigne (avec raison) du western américain comme du western spaghetti. Il n’est ni
dans la parodie ni dans l’imitation. Il trace un chemin
élégant, sans Indiens, sans diligence, sans flle du shérif.
Avec Eli et Charlie Sisters, il se fraie la route vers le paradis, à coups de revolver.
FRANÇOIS FORESTIER
MAGALI BRAGARD
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
LES SORTIES
LEAVE NO TRACE
PAR DEBRA GRANIK
Drame américain, avec Thomasin
McKenzie, Ben Foster, Jef Kober
(1h49).
Un père veuf et
mutique (Ben Foster), ex-soldat
au Moyen-Orient, et sa flle
adolescente (l’inconnue
Thomasin McKenzie) vivent
en pleine forêt aux abords
de Portland. Ce sont des
« néosurvivalistes ». Repérés
par les autorités et contraints
de rentrer dans le rang, ils
intègrent une communauté
rurale à laquelle ils s’adaptent
diversement. Après le rugueux
« Winter’s Bone », qui révéla
Jennifer Lawrence, Debra
Granik poursuit son exploration
de microsociétés en symbiose
avec la nature à travers le récit
d’une émancipation féminine.
Son approche béhavioriste
et sa mise en scène factuelle,
dépassionnée, font le prix et la
limite de ce beau flm pudique
sur une Amérique alternative,
tiré d’un fait divers réel ayant
déjà donné lieu à un roman,
« l’Abandon », de Peter Rock.
N. S.
C’EST RATÉ
La débâcle de Noé
CLIMAX, PAR GASPAR NOÉ. THRILLER FRANÇAIS, AVEC SOFIA BOUTELLA,
ROMAIN GUILLERMIC, SOUHEILA YACOUB (1H35).
Dans un bunker isolé,
bordé par la neige,
de jeunes danseurs
répètent un spectacle.
Leur chorégraphie, flmée en plan-séquence,
prend la forme d’une
transe, percutante, hypnotique. Les choses se
gâtent quand la troupe
décide de faire la nouba.
Car quelqu’un a mis de
la drogue dans la sangria, et c’est la porte
ouverte au grand n’importe quoi : une flle enceinte
se fait tabasser par ses camarades, une mère, pour
protéger son enfant, l’enferme dans le local électrique
et, de temps à autre, clignotent à l’écran les pensées
de Gaspar Noé (naître est une opportunité
L’AMOUR EST UNE FÊTE
PAR CÉDRIC ANGER
Comédie dramatique française,
avec Guillaume Canet, Gilles
Lellouche, Michel Fau, Camille
Razat, Xavier Beauvois (1h59).
En 1982, alors que
Jack Lang entame sa croisade
contre la pornographie, deux
fics (Guillaume Canet et
Gilles Lellouche), infltrés
dans le milieu des peep-shows
de Pigalle, se lancent dans
SCOTT GREEN / MAB PRODUCTIONS – WILD BUNCH DISTRIBUTION
unique, vivre est une
impossibilité collective,
mourir est une expérience extraordinaire).
Allô maman, bobo ! Formaliste virtuose mais
provocateur de plus en
plus stérile, le réalisateur d’« Irréversible »
tourne en rond, comme
sa caméra. Son cinéma
a été tripant, dérangeant ; dans ce huis clos
horrifant aux airs de
mauvaise performance artistique, il n’est plus qu’agitation vaine et puérile. A moins d’y voir un tract
frontiste sur une jeunesse black-blanc-beur qui
s’étripe devant le drapeau français…
NICOLAS SCHALLER
le cinéma X et se prennent au
jeu. Il faut du temps pour saisir
ce que raconte Cédric Anger
(« La prochaine fois je viserai
le cœur »), qui oscille entre
l’enquête sur le blanchiment
d’argent issu de la prostitution
et la plongée drôle et sexy
dans le milieu du porno.
En fait, le flm lorgne « Boogie
Nights », de Paul Thomas
Anderson, cette ode à
l’artisanat collectif du cinoche,
fût-il médiocre, et aux
jouisseurs qui ont cru en
l’utopie d’une vie sans tabou,
fût-elle hors la loi. Porté par
des images et une bande-son
léchées, mais lesté par une
écriture incertaine, « L’amour
est une fête » réjouit surtout
dans les scènes avec Michel
Fau, savoureux en parrain
libertin, et Xavier Beauvois,
en réalisateur X exalté
(inspiré de feu Henri Pachard
et Michel Ricaud).
N. S.
L’OBS/N°2811-20/09/2018
103
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE POULAIN
PAR MATHIEU SAPIN
Comédie française, avec Finnegan
Oldfeld, Alexandra Lamy, Gilles
Cohen (1h37).
Encore un bédéaste
qui passe derrière la caméra.
Mathieu Sapin connaît bien
les coulisses du landerneau
politique pour avoir suivi
la campagne de François
Hollande et ses débuts à l’Elysée,
documentés dans deux de ses
albums. Il en fait la matière de
son premier flm sur le parcours
d’un jeune prof de langues,
Arnaud Jaurès (Finnegan
Oldfeld, photo), qu’un concours
de circonstances et la référence
de son patronyme propulsent
assistant de la directrice de
communication (Alexandra
Lamy) d’une candidate de la
gauche à la primaire de la
présidentielle. Culte de l’image
médiatique, retournements de
veste, attrait libidinal du pouvoir,
coups bas et éléments de
langage : des us et travers de
cette mafa autocentrée, tout
y passe. Résultat du scrutin ?
Une petite comédie satirique
à deux vitesses : le dialogue
et Alexandra Lamy carburent
au super, la mise en scène et
Finnegan Oldfeld, au diesel.
N. S.
VOLUBILIS
PAR FAOUZI BENSAÏDI
Drame marocain, avec Mouhcine
Malzi, Nadia Kounda, Abdelhadi
Talbi (1h46).
Abdelkader est vigile,
Malika est femme de chambre,
et, faute de moyens, ils ne
peuvent vivre ensemble à
Meknès. L’avenir, pensent-ils,
sera meilleur. Erreur : la perte
104
L’OBS/N°2811-20/09/2018
d’un bouton de l’uniforme
d’Abdelkader va signaler la
plongée dans le drame, et un
déclassement social tragique…
Faouzi Bensaïdi, metteur en
scène de théâtre, acteur et
réalisateur (« Mille Mois »),
s’intéresse avant tout à la
fracture sociale (haut-bas,
riches-pauvres) et décrit avec
une indéniable conviction la
lutte de classes qui pourrit la
société marocaine. Il cherche,
dit-il, une synthèse entre le ton
de Douglas Sirk et le cinéma
égyptien (donc, il aime le mélo).
L’émotion est là, forte et
soyeuse.
F. F.
« Fortuna ».
AVANT L’AURORE
PAR NATHAN NICHOLOVITCH
Drame français, avec David D’Ingeo,
Panna Nat, Viri Seng Samnang
(1h45).
En deux flms (« Casa
Nostra » et « Avant l’aurore »),
Nathan Nicholovitch s’est
imposé comme un talent à
suivre. Dans ce road-movie où
un transgenre, prostitué français
exilé au Cambodge, recueille
une fllette tout en cherchant
à achever sa transformation,
il parvient, comme son héros,
à questionner le genre. Filmée
comme un doc, cette fction
intimiste et rageuse séduit
autant qu’elle déroute, malmène
autant qu’elle cajole. Du cinéma
brut et pourtant délicat, qui
ose firter avec le sordide pour
mieux capter la splendeur
triviale de son récit. Tout
en sacralisant le corps mutant
de son troublant acteur,
David D’Ingeo.
XAVIER LEHERPEUR
FORTUNA
PAR GERMINAL ROAUX
Drame suisse, avec Kidist Siyum
Beza, Bruno Ganz (1h46).
Fortuna, jeune
immigrée de 14 ans venue
d’Ethiopie, est recueillie par
une congrégation catholique
dans les Alpes suisses.
Entre déracinement et coup
de foudre pour un autre sanspapiers plus âgé qu’elle, la jeune
adolescente fait l’expérience de
la vie et du sort des apatrides.
Le flm, qui transcende les limites
de ce genre de fction, apporte
complexité et mystère à son
sujet comme à son héroïne.
Y compris formellement,
délaissant le faux réalisme pour
une mise en scène esthétique,
portée par un superbe noir et
blanc, marque de fabrique du
jeune réalisateur-photographe.
Seule limite : un récit
inutilement traversé de
paraboles qui surlignent
« Avant l’aurore ».
l’ambiguïté de Fortuna au lieu
de la suggérer.
X. L.
CARNAGE CHEZ
LES PUPPETS
PAR BRIAN HENSON
Comédie américaine, avec Melissa
McCarthy, Maya Rudolph, Elizabeth
Banks (1h31).
Attention, prévient
l’affche, ce n’est pas un flm
pour enfants. Vu l’échec
commercial aux Etats-Unis et la
discrétion de la sortie française,
il est permis de se demander
à qui est destinée cette version
flm noir et salace du « Muppet
Show ». Dans un monde où
cohabitent humains dominants
et marionnettes souffre-douleur,
une policière en chair et en os
(Melissa McCarthy plus
crispante que jamais) et un
détective en mousse traquent
un tueur qui élimine les
anciennes vedettes d’un show
télé. La mise en scène du fls
de Jim Henson, le créateur
de Kermit et Piggy, ne rend
guère hommage à l’inventivité
de son père. Quant au second
degré du pastiche, s’il fait
illusion quelques minutes,
il s’enlise vite dans un
humour ras la braguette et
parodiquement pauvre.
X. L.
CECILE MELLA – FILM FORTUNA – RICHARD CARTWRIGHT / MOTION PICTURE ARTWORK @2017 STX FINANCING,
LLC. ALL RIGHTS RESERVED – DIVULGACÃO RIO FESTIVAL DE G@S – P. DE DROITE : DESTINY FILMS – TAMASA DISTRIBUTION
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
VAURIEN
PAR MEHDI SENOUSSI
Polar français, avec Mehdi
Senoussi, Carlo Brandt,
Romane Bohringer (1h30).
Visiblement tourné
à l’économie, dans un seul lieu,
voici un polar bâti sur de
bonnes intentions (la tragédie
du chômage), mais inabouti
(scénario incohérent).
Redouane (joué par le
réalisateur), titulaire d’un bac+5,
prend le personnel d’un bureau
de Pôle Emploi en otage.
S’ensuivent de longues heures
de dialogues, de menaces, de
revirements et de changements
de ton. Les seuls bons moments
sont ceux où apparaît l’acteur
Carlo Brandt, en vieux bougon.
Hélas, il ne sufft pas à sauver
ce brouillon de flm. F. F.
ÇA RESSORT
Le rébus de Resnais
L’ANNÉE DERNIÈRE À MARIENBAD, PAR ALAIN RESNAIS. DRAME FRANÇAIS,
AVEC DELPHINE SEYRIG, GIORGIO ALBERTAZZI, SACHA PITOËFF (1961, 1H34).
Le plus Resnais des films de
Resnais : quelque chose
comme un rêve qui
bégaie, un ouroboros
flmique ou, tout simplement, une histoire
fantastique inspirée
d’un roman d’Adolfo
Bioy Casares. Le scénario de RobbeGrillet, le ton glacial
de Delphine Seyrig
(photo), la sublime beauté des images de Sacha
Vierny, le décor fgé des statues dans le parc, la scène
du jeu des allumettes, tout est devenu mythique,
dans ce flm qui continue à partager les critiques :
est-ce un chef-d’œuvre de romantisme onirique ou
une esbroufe de magicien chic ? On peut revoir le
flm, et changer d’opinion à chaque fois, devant un
objet flmique aussi brillant, et aussi déconcertant.
Cinquante-sept ans ont passé, et la fascination est
toujours là. F. F.
© Meurisse - Dargaud 2018
L’enfance de l’art…
par l’auteure de La Légèreté
www.dargaud.com
ÉCOUTER
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
KANYE WEST SE
LANCE DANS LE X Le rappeur
producteur Kanye
West a tous les
talents. En qualité
de directeur
artistique, il a conçu
les costumes des
présentateurs et
les statuettes des
Pornhub Awards,
la première
cérémonie de
remise de trophées
de Pornhub,
le site canadien
de vidéos X.
106
L’OBS/N°2811-20/09/2018
LE CHOIX DE L’OBS
Jeanne
la mutante
RADIATE, PAR JEANNE ADDED
(BELIEVE).
La mèche tient toujours, petite vague
argentée sur le front. Après un superbe premier album (« Be Sensational ») et près de
200 concerts, Jeanne Added s’est enfermée
dans un studio de Molenbeek à Bruxelles pour
enregistrer son second opus. Avec sa belle
mèche donc, et aussi ses amis du duo Maestro,
Frédéric Soulard et Mark Kerr. Changement
de vent sur la planète Added ? Délaissant le
post-punk et la pop de ses débuts, elle s’embarque dans la galaxie électro. Le mariage
pourrait paraître un peu suranné. L’électro,
c’est comme la menthe à l’eau : séduisant
d’abord, mais (trop) sucré quand même. Sans
guère de surprise, pourtant, Jeanne Added
s’en sort à merveille. Sa propre culture musicale est son alliée la plus certaine (violoncelle
et chant lyrique au conservatoire de Reims, sa
ville natale, classe de jazz au Conservatoire
national de Musique et de Danse à Paris, puis
à la Royal Academy à Londres). Mais elle aime
aussi prendre les chemins de traverse, portée
par sa propre voix, claire, solide, souple. Ne
dédaignant ni les risques ni la simplicité.
On peut écouter l’album dans le désordre.
Commencer par exemple par son morceau de
bravoure, « Song 1-2 », qui coule d’abord
comme un mince ruisseau (voix + synthé) et
s’achève dans une apocalypse hurlante, déchirée par le son des machines électro. La voix
s’insinue dans ces volutes, elle chante un
poème d’amour du magnifique John Donne
(1572-1631) celui-là même à qui Hemingway
piqua le titre de « Pour qui sonne le glas ».
Autre escapade déjantée, celle de « Mutate »,
ode aux vibrations et à la mutation inspirée
par « Babylon Babies » de Maurice G. Dantec.
Toujours en sautant les plages, on pourra revenir sur « Radiate », portée par les vagues de
synthé hantées par des paroles vénéneuses
(« You feel my anger radiate/My brutality disseminate »). La petite ballade de la fin, « Years
Have Passed », est soutenue par un piano fragile, le chant déroulant sur un mode rêveur la
mélancolie des années enfuies. Princesse sage
et délurée, Jeanne Added signe un deuxième
album qui confirme que la force (de la
musique) est avec elle. Alors forcément, elle
nous emporte. BERNARD GÉNIÈS
JULIEN MIGNOT
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
GUITARE
LA PLAYLIST DE…
CHILLY GONZALES
Pianiste, dernier album :
« Solo Piano III » (PIAS)
1. WELCOME TO THE
PLEASUREDOME
Frankie Goes to Hollywood
2. FULLINGNESS’ FIRST
FINALE
Stevie Wonder
3. CONCERTOS
POUR PIANO 2 AND 3
Sergueï Prokofiev
4. 10 INTERMEZZI
DE BRAHMS
Glenn Gould
5. TEFLON DON
Rick Ross
SORTIES
P OP
ADAM NAAS
THE LOVE ALBUM
Mercury/Universal
Quand on écoute
Adam Naas, on entend des
voix. Sur son deuxième album,
le Français sonne tour à tour
comme un Prince, non de
Minneapolis mais de la porte de
Vincennes. Comme un poète du
falsetto. Comme une chanteuse
de soul rendue bipolaire par
une vie de souffrances et
de discriminations. Comme
un petit frère de Leee John,
le chanteur du groupe disco
Imagination. Adam Naas a
une voix plus grande que lui.
Cette voix, il n’en finit pas de
l’explorer, de la découvrir et de
se laisser féconder par elle.
Cette voix sait sur lui-même des
choses qu’il ne sait pas. La voix
12 villes, 12 chansons
CITIES, PAR THIBAULT CAUVIN (SONY CLASSICAL).
Bienvenue au château d’Hérouville. Pour sa réouverture, le
mythique studio fondé par Michel Magne en 1969 a accueilli Thibault
Cauvin, le guitariste du Sud-Ouest qui a des doigts de fée. Ici, cet amateur de surf délaisse le répertoire classique pour, comme Dick Annegarn avec son dernier album, faire le tour du monde en six cordes et
douze morceaux évoquant douze villes, de Bamako à Istanbul en passant par New York, Bombay, Tokyo. Et il n’est pas tout seul : ses invités
s’appellent Ballake Sissoko, -M-, Erik Trufaz ou encore Didier
Lockwood, dont l’ultime enregistrement est donc ce « Budapest » qui
pleure et swingue, doux, gai et triste comme une fin d’été sur les bords
du Danube. GRÉGOIRE LEMÉNAGER
d’Adam, c’est son Eve.
Le dialogue entre Adam et Eve
fait la beauté de ce disque rare.
FABRICE PLISKIN
ROCK
GÉRARD MANSET
À BORD DU BLOSSOM
Parlophone/Warner Music
Le voyageur ne
ralentit pas sa course. A coup
d’un album par an (sans
compter Mémoires et compil),
au titre codé. Après Hergé
(« Manitoba ») et Pierre
Louÿs (« Aphrodite »), Robert
Louis Stevenson ? Ile au
trésor, lointains océaniens,
naufrageurs, exquises
Marquises ? On est en
terre connue de Manset :
gentilshommes de fortune,
capitaines courageux, volcans
éteints, hamac, chambre avec
vue, archipel des Perles, jeunes
filles en fleurs, paradis évanouis.
Le poète a retrouvé le goût du
rock (cocktail Lennon/Young/
Seger). Longues plages ou
histoires courtes, vagabonde
reggae ou grondent guitares,
embarquez dans le rêve.
FRANÇOIS ARMANET
DPA/ABACA - FRANK LORIOU/AGENCE VU - MICHAEL HURCOMB/SHUTTER/SIPA
C’EST RATÉ
Eminem se fait vieux
KAMIKAZE, PAR EMINEM (AFTERMATH/INTERSCOPE).
C’est étrange, la ringardise. Ça vous tombe dessus, et vous avez beau vous démener, ça vous
reste collé à la peau. Eminem sort « Kamikaze », album consciencieusement produit, pas mauvais en lui-même, mais
dont l’écoute provoque une drôle de
pensée : on l’aurait trouvé meilleur
si c’était l’album de quelqu’un
d’autre. On a trop entendu sa
voix. Sa virtuosité prosodique n’impressionne
plus. Ses provocations ne
provoquent plus rien en
nous. Il essaie de coller à l’air
du temps, tout en vomissant à
longueur de morceaux sur ce
même air du temps. Il joue le vétéran.
C’est du rap de vieux qui essaie d’aller racoler la jeunesse, mais qui le fait de mauvaise grâce.
Pour montrer qu’il a plus de flow que les kids, il
enchaîne les figures acrobatiques. On admire
l’efort, on admet la maîtrise, mais on ne ressent
rien. Il lance des clashs à tout-va, de Donald
Trump à Drake en passant par le très jeune
rappeur Lil Xan et par le rappeur retraité Joe
Budden, mais personne ne les rattrape. Comme
un rappeur dans un duty free d’aéroport qui lance
des bouteilles de parfum tout seul et que la police
ne vient même pas arrêter.
DAVID CAVIGLIOLI
L’OBS/N°2811-20/09/2018
107
SORTIR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SAUVER
LA GRANDE
CHAUMIÈRE
Fondé en 1904,
l’atelier de dessin
et de peinture La
Grande Chaumière
à Paris va être mis
en vente le
16 octobre. Pour
éviter que ce lieu
légendaire ne soit
dénaturé par son
futur propriétaire
et afn que les
actuelles activités
artistiques y soient
maintenues, une
pétition a été
lancée. On la signe
sur www.change.org
ON LES AVAIT
OUBLIÉS…
Alors que le Centre
Pompidou va
consacrer l’an
prochain une
grande exposition
à Vasarely, la galerie
Daniel Templon
à Paris revisite
(jusqu’au
20 octobre) l’œuvre
de Georges
Mathieu.
108
LE CHOIX DE L’OBS
La ruée vers West
FRANZ WEST, CENTRE GEORGES-POMPIDOU, PARIS-4E ; WWW.CENTREPOMPIDOU.FR.
JUSQU’AU 10 DÉCEMBRE. CATALOGUE DE L’EXPOSITION : CENTRE POMPIDOU, 224 P., 39,90 EUROS.
Ce n’est pas le moindre des paradoxes de l’artiste autrichien Franz West (1947-2012). Fils d’un marchand de charbon et d’une dentiste, ce Viennois qui
connut une vie bien agitée voit désormais ses œuvres
fgurer sur les catalogues des plus célèbres marchands
d’art contemporain. En 2011, il reçoit le lion d’or de la
Biennale de Venise et aujourd’hui, le Centre Pompidou
lui consacre une copieuse rétrospective qui prendra
ensuite le chemin de la Tate Modern à Londres.
L’art de Franz West ne se place pas du tout dans le registre
de la séduction. L’œuvre est constituée pour une bonne
part de matériaux pauvres, vieux balais, bouteilles vides,
postes de radio tandis que certaines de ses sculptures
sont en papier mâché. Chez lui la beauté n’est pas inscrite
au programme. Pour apaiser les craintes, le visiteur est
accueilli ici, avant même l’entrée de l’expo, par une installation composée d’une vingtaine de divans recouverts
de tapis persans sur lesquels on peut s’asseoir : « Auditorium » appartient à ces œuvres que l’on pourrait qualifer
d’interactives. Au début du parcours de l’expo, on
découvre également ces « Passtücke », prothèses
L’OBS/N°2811-20/09/2018
informes en plâtre, papier mâché ou polyester dont on
peut s’emparer pour les toucher et les déplacer. Pour
West, l’art n’est pas sacré. Artiste autodidacte, il compose
des bibliothèques où les livres de Camus, Wittgenstein
ou Sartre sont placés en libre-service. Altruiste, il invite
ses proches (artistes ou non) à peindre ses sculptures,
sortes de rochers en papier mâché posés sur des tables.
Les pièces les plus monumentales, comme ce « Rrose/
Drama » exposée dans le forum du Centre, déroulent des
formes cylindriques irrégulières peintes en rose bonbon.
Créateur de mobilier (ci-dessus, « Plural », 1995), il compose aussi, non sans humour, d’improbables chaises, des
fauteuils inconfortables ou des poufs géants.
Christine Macel, la commissaire de cette exposition,
réussit non sans habileté à dévoiler tous les enjeux d’une
œuvre qui inspire désormais nombre de créateurs
actuels. En ouverture du parcours, elle a placé cette
phrase de l’artiste : « J’ai toujours pensé que l’idéal est de
ne rien faire et d’être quand même capable d’en vivre. »
Franz West a réussi son pari.
BERNARD GÉNIÈS
RHEINISCHES BILDARCHIV KÖLN/MARION MENNICKEN
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
THÉÂTRE
Quelque chose
de Tennessee
LA MÉNAGERIE DE VERRE, DE TENNESSEE WILLIAMS.
POCHE-MONTPARNASSE, PARIS-6E, 01-45-44-50-21, 21 HEURES.
C’est avec sa huitième pièce, la plus
autobiographique de toutes, qu’en 1944
Tennessee Williams a rencontré le succès.
Harcelé par le remords de s’être éloigné de sa
sœur schizophrène, lobotomisée en son
absence, il y montre une famille calquée sur la
sienne, c’est-à-dire à la dérive. Le père s’est
déflé. La mère fait du démarchage téléphonique pour joindre les deux bouts. Laura, la
flle, se révèle trop fragile et complexée par sa
boiterie pour trouver un emploi – et plus
encore un mari. Le fls, Tom (le véritable prénom de Williams était Thomas), ronge son
frein en usine en rêvant de
devenir écrivain. Et voici que,
sa mère l’ayant pressé de trouver un soupirant pour Laura, il
ramène à la maison un collègue de travail.
Lequel n’imagine pas dans quel traquenard il
est tombé. La dernière fois qu’on a vu cette tragédie moderne d’une beauté inouïe, Dominique Reymond jouait la mère mais le metteur
en scène avait eu la géniale idée de la cantonner derrière un rideau de tulle. Charlotte Rondelez, qui signe cette nouvelle mise en scène,
ne commet pas cette ânerie. Son travail, dis-
cret et sensible, met très intelligemment les
acteurs en valeur : Cristiana Reali (la mère),
Ophélia Kolb (Laura, photo) et Félix Beaupérin (le soupirant), tous trois magnifques. Seul
Charles Templon (photo) interprète Tom de
façon trop extériorisée, comme un jeune premier de vaudeville. Cette unique restriction
ne doit pas vous dissuader de courir voir ce
superbe spectacle. JACQUES NERSON
PHOTO
C’EST RATÉ
Des feurs ofertes !
Un Alzheimer
pas inoubliable
FLORES, GALERIE CAMERA OBSCURA, PARIS-14E,
WWW.GALERIECAMERAOBSCURA.FR. JUSQU’AU 20 OCTOBRE.
Didier Brousse a
ouvert sa première galerie
dans le 14e arrondissement à Paris en 1993.
Après ses débuts rue
Ernest-Cresson, il attire
depuis de nombreuses
années tous les amateurs
de photographie dans son
bel espace du boulevard
Raspail. Pour fêter ces
25 années, il a « lancé » des
feurs sur les murs du lieu,
confrontant les tableaux
de deux artistes de
Valence (Rosa Artero et Marcelo
Fuentes) avec les images des stars
de son propre catalogue. Le
mariage est réussi, qui permet de
découvrir ou redécouvrir les fleurs
somptueuses de Denis Brihat,
celles, ensorcelantes de Sarah
Moon cependant que les compo-
TU TE SOUVIENDRAS DE MOI, DE FRANÇOIS
ARCHAMBAULT. THÉÂTRE DE PARIS, SALLE RÉJANE,
PARIS-9E, 01-42-80-01-81, 21 HEURES.
sitions rêveuses de Bernard
Plossu voisinent avec les extraordinaires daguerréotypes du photographe japonais contemporain
Takashi Arai. Il y a encore d’autres
surprises (Patrick Taberna, Françoise Nuñez, Ingar Krauss) : c’est
donc un bon anniversaire. B. G.
Directeur du nouveau théâtre
d’Antibes, Daniel Benoin dit que
c’est Patrick Chesnais qui lui a
apporté cette pièce québécoise.
A-t-il pour autant eu raison de la
monter ? Son sujet (l’Alzheimer
qui grignote la cervelle d’un universitaire) manque d’originalité.
Robert Hirsch ou plus récemment Anémone ont déjà joué des
vieillards dont la mémoire s’en
va. En outre aucun personnage
n’est attachant. Y compris le prof
d’histoire incarné par Chesnais,
qu’on nous présente comme un
esprit supérieur alors qu’il ne fait
que cracher son mépris pour
l’époque présente. Si bien qu’on a
du mal à s’apitoyer sur son sort.
Chesnais, grand échalas à la dic-
PASCAL GELY/HANS LUCAS FRANCE - PATRICK TABERNA, ESPAGNE ZUHEROS 2012/COURTESY GALERIE CAMERA OBSCURA
tion un peu foue dont le visage
chiffonné rappelle celui de
Dingo, l’acolyte de Mickey, a du
métiern mais son talent d’acteur
ne parvient pas à masquer la
faiblesse du texte. La soirée est
comme les souvenirs du prof à la
retraite : pas inoubliable. J. N.
L’ÉCRITURE PREND VIE
L’OBS/N°2811-20/09/2018
109
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
En partenariat avec
Aux Bibliothèques idéales
de Strasbourg
Du 7 au 16 septembre, le festival littéraire de la capitale alsacienne,
en partenariat avec “l’Obs”, a reçu 150 auteurs, dont Salman Rushdie,
Maylis de Kerangal, Philippe Torreton et Régis Debray. Récit
Par A M A N D I N E S C H M I T T
S
’il y avait un blues du dimanche soir à Strasbourg, les
Bibliothèques idéales ont sans doute contribué à le soigner. Le 9 septembre, les 500 spectateurs de l’auditorium de la Cité de la Musique et de la Danse – et ceux
qui se trouvaient dans le hall faute de place – gratifaient
Anne Sylvestre d’une standing ovation. Du haut de ses 84 ans, la
grande dame rousse n’en fnissait pas de chanter. Peu importe que
le concert retarde d’une heure la programmation assurée par
François Wolfermann, de la librairie Kléber, elle entonnait avec
allant ses morceaux ironiques et drôles : « Et pour la petite dame ça
sera quoi ?/Où ça “la petite dame”, j’en vois pas ! » (« Violette ») ou
« Entre nous, eh bien franchement/Ils sont pauvres ou ils font semblant ? » (« Ça n’se voit pas du tout »). La chanteuse était particulièrement galvanisée par l’hommage que venaient de lui rendre
deux duos : Philippe et Martine Delerm, tout en guitare et poésie,
Vincent Dedienne et Léopoldine HH, tout en humour et tendresse.
110
L’OBS/N°2811-20/09/2018
Célébrer les chansons pour adultes d’une auteur-compositrice-interprète surtout connue pour son répertoire enfantin,
cette charmante fantaisie n’était que l’un des axes choisis par
les Bibliothèques idéales pour son dixième anniversaire. Avec
70 rendez-vous et 150 auteurs invités, l’événement se plaçait
sous une devise empruntée à Stefan Zweig : « Seuls les vivants
créent le monde. » Et avec ces vivants-là, il n’était pas seulement question de chanson française. Le festival a aussi servi
de chambre d’écho à la rentrée littéraire (avec la venue
d’Aurélie Filippetti, Vanessa Schneider ou Olivia de Lamberterie), organisé des rencontres avec des stars du milieu
(Amélie Nothomb, Marc Levy, Frédéric Beigbeder, Joann Sfar)
et lancé diverses pistes de réfexion sur de grands sujets de
société. Alain Badiou est revenu sur l’héritage de Mai-68, Alain
Mabanckou et Dany Laferrière ont débattu du colonialisme,
Pierre Rosanvallon a analysé la deuxième gauche.
ALBAN HEFTI
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
François Wolfermann et Régis Debray.
Maylis de Kerangal.
Philippe Torreton et Grégoire Leménager.
Incontestable star de ces journées, Salman Rushdie est venu
présenter « la Maison Golden » (Actes Sud). Bien que l’Etat iranien ait levé la fatwa pesant sur lui, il n’en demeure pas moins
placé sous haute protection. Particulièrement en verve, il a tout
de même fait une allusion aux « Versets sataniques ». Interrogé
par Eric Naulleau sur la crise de la vérité et ce qu’elle présage, l’auteur botte en touche : « Je ne suis pas très bon en prophéties. J’ai eu
quelques problèmes avec les prophètes… » A travers le destin d’une
famille immigrée, son dernier roman s’empare de la question de
l’identité et du climat politique aux Etats-Unis, qu’il imagine dirigé
par un Joker, personnage tiré de l’univers de Batman. « Je pensais
que c’était l’élément le plus surréaliste de mon livre, c’est en fin de
compte le plus réaliste. » Il poursuit : « Je ne dis pas que l’Amérique
est fasciste, même si le fait de remettre en question la vérité est un
premier pas. Mais pour l’instant, ni les assauts sur les médias ni la
justice ou le gouvernement n’ont brisé le système. » Considérant
que « la vie est un roman de 400 pages », Rushdie s’estime « à la
page 300 ». Qu’en retient-il, quant à son activité d’écrivain ? « Faites
ce que vous aimez. Ne perdez pas de temps. Ne venez pas répondre
à des questions dans un amphithéâtre », plaisante-t-il, tout en se
réjouissant de ne pas adapter lui-même ses « Enfants de minuit »,
dont les droits viennent d’être vendus à Netflix.
La littérature française n’était pas en reste. Maylis de Kerangal
est venue parler, « pour la première fois en public »,
d’« Un monde à portée de main » (Verticales), où elle évoque l’apprentissage
d’une jeune peintre en décor et l’acte
même de création. « C’est un moment
assez déchirant parce que ce livre ne m’appartient plus. » Harmonieuse, précise, l’auteur de « Réparer les vivants » explique
comment elle s’imprègne d’une discipline
avant d’écrire, qu’il s’agisse du processus de
grefe d’un organe humain ou de la copie
artistique. « Plus on est précis, plus on est
documenté, plus on est proche de son motif,
plus ça débride l’imagination. La fiction n’est
jamais aussi vivante que quand elle est documentée. »
Comme Paula Karst, son héroïne qui se forme à la
ALBAN HEFTI
Salman Rushdie.
peinture, Maylis de Kerangal se forme « à sa propre langue » à travers l’écriture. Philippe Torreton dirait-il la même chose ? Auréolé
du succès de « Mémé », l’acteur de « Capitaine Conan » sort
« Jacques à la guerre » (Plon), roman ventriloque où son père
raconte ses guerres, de l’Occupation à l’Indochine. Mais il a fallu
inventer ce que ce père « taiseux » ne disait pas, et reconstituer
« le squelette de la mémoire », note l’ancien sociétaire de la Comédie-Française pour qui « l’écriture est le prolongement du métier
d’acteur. Il s’agit d’expression ».
Dans un débat avec le politologue allemand Yascha Mounk,
l’économiste Julia Cagé (« le Prix de la démocratie », Fayard) a fait
sensation avec une démonstration convaincante, prônant la « limitation drastique du financement privé des partis politiques et
l’augmentation des fonds publics ». Elle propose de « donner à
chaque Français 7 euros qu’il pourrait allouer au mouvement de son
choix » pour une meilleure représentation. « Il faut trouver des
moyens d’impliquer le citoyen dans le combat politique. Il faut lui
faire confiance », dit-elle. Applaudissements. Régis Debray
(« l’Angle mort », Le Cerf ) s’est ému de son côté que « l’imaginaire
religieux soit la force motrice » actuellement. L’ex-castriste s’est
aussi étonné de notre « société du contact » : « Macron ne peut pas
rencontrer quelqu’un sans l’embrasser. C’est câlin à tous les étages.
Même s’il faut rester prudent, je trouve ça pas mal. Ça réchaufe. »
Et puisque tout finit par des chansons, venons-en à Dani,
dont la performance a la force de réveiller une salle
un dimanche matin. En duo avec Emmanuelle
Seigner, la crooneuse a chanté quelques-uns
de ses titres (« Qu’est-c’t’as qu’est-c’t’as pas »,
« J’voudrais que quelqu’un me choisisse ») et
des reprises (« Laisse tomber les filles », « Pour
un flirt avec toi »). Elle dit « ne pas oser » lire
des extraits de « La nuit ne dure pas », son
recueil de souvenirs. C’est donc l’actrice qui
s’en charge, et raconte comment Serge Gainsbourg a composé « Comme un boomerang »
pour le concours de l’Eurovision – chanson
qui n’y passera d’ailleurs jamais. « Je sens des
boums et des bangs/agiter mon cœur blessé. » Dès
les premières notes, toute la salle frissonne. ■
L’OBS/N°2811-20/09/2018
111
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LES TENDANCES DE “L’OBS”
Starck en
grande
pompe
Le nouvel hôtel
conçu par
le roi du design
ouvre ses portes
dans le 16e
arrondissement
parisien. Visite
du Brach
Par D O R A N E
VIGNA NDO
112
V
LE ROOFTOP DU
BRACH OFFRE UNE VUE
DE PARIS À 360 DEGRÉS.
oilà un an, au regard de l’énorme
« festa » qui se déroulait au cœur des
7 000 m² de béton éventré, nous nous
étions dit que le futur hôtel Brach, signé
Starck, allait faire le buzz. Non pas du
fait qu’un énième établissement pensé et façonné par
la star française du design ouvre à Paris, mais parce
que le bâtiment en lui-même – un ancien centre de
tri postal aux volumes XXL – laissait présager « un
truc énorme ». Un an plus tard, et après 70 millions
d’euros d’investissement, le Brach est presque opérationnel et ouvrira ses portes le 25 septembre à
l’angle de la rue de la Pompe, dans le 16e arrondissement. Une fourmilière de petites mains et de gros
bras s’active de concert pour apposer les dernières
touches à ce cinq étoiles, premier de cordée et
dernier-né du groupe Evok Hôtels Collection (le
Nolinski Paris, la brasserie Réjane au Palais-Royal...).
Déjà, l'immeuble en impose. Exit, la bâtisse moche
des années 1970. A la place, un grand bâtiment de
verre et d’acier, où dégringolent des grappes de verdure provenant du potager du septième étage. Un joli
L’OBS/N°2811-20/09/2018
potager d’ailleurs, qui s’étale sur la totalité du toit où
poussent herbes aromatiques, tomates cœur-debœuf, laitues afolantes, fraises des bois et autres
courgettes. Sans oublier un poulailler où les volages
Eglantine, Suzie et Bérénice pondent des œufs qu’il
faut chaparder. De là-haut, la vue en bouche un coin :
Paris à 360 degrés et la tour Eifel en majesté. Pour le
reste, les six étages du dessous laissent découvrir
59 chambres et suites avec terrasses et bain norvégien
estampillées 100% « starckiennes », dont la hauteur
sous plafond est aussi haute que les fenêtres sont
larges. Murs en bois de palissandre, sièges et canapés
en cuir naturel, tabourets africains, objets et œuvres
d’art en tout genre (sculptures, lithographies,
bronzes…) avec un souci particulier du détail : le
marbre est meulé en surface et brut sur les tranches
des escaliers ou des lavabos.
Le Brach se veut distingué (premier prix pour une
chambre à 450 €) mais pas endimanché. Il s’inscrit
dans la ligne des hôtels « lieux de vie » ouverts aux
résidents du quartier. Au rez-de-chaussée, où fle une
grande fresque d’Ara Starck (la flle de Philippe), on
HÔTEL BRACH
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DE POUR T
rS
O
PH
N
Pa
EL
S –
– LA
OU
MO
IE FONT
A
MARBRE DANS LA
SALLE DE BAINS….
…ET MURS
EN BOIS DE
PALISSANDRE
DANS LES
CHAMBRES.
trouve une épicerie fine, un bar à cocktails, un restaurant de cuisine méditerranéenne chapeauté par
Adam Bentalha (passé par le Ritz ou Le Royal Monceau) et une boutique pâtisserie présentant les créations de Yann Brys, meilleur ouvrier de France. Et si
vous culpabilisez d’avoir englouti trop vite la tartelette cœur de citron au yuzu, reste à descendre au
sous-sol pour transpirer. « Le Brach est avant tout un
hôtel énergique », afrme Emmanuel Sauvage, directeur du groupe Evok Hôtels Collection. En atteste
son club de sport maous costaud, inspiré des clubs
de boxe des années 1930 avec abonnement à l’année
pour profiter de cours et des deux piscines. Aquayoga
version sage ou aquapole version hot, on peut également enchaîner les longueurs dans le bassin de
22 m « aux reflets terracotta et éclairé de lignes
blanches pour faire un clin d’œil à l’esprit de
Roland-Garros ». Et puisque le luxe s’affiche
aujourd’hui à la cool, tout le staf participe à l’efort
collectif et accueille en uniforme Le Coq sportif. En
sweat et baskets, tout est tellement plus chic. ■
Hôtel Brach, 1-7, rue Jean-Richepin, Paris-16 e.
HÔTEL BRACH – PIERRE HARDY ✎ STÉPHANE MANEL
La danse
du petit talon
Je vais vous le dire : ça va tout changer. Pour la première
fois depuis longtemps, on trouve cet automne profusion
de petits talons de 4 cm (en photo ci-dessus, des Pierre
Hardy). J’en ai même vu l’autre jour sur une collègue,
jadis la fille perchée sur des échasses (« J’te jure, on
est comme dans des chaussons ! ») et qui, là, avouait :
« Je revis. » Donc, avant, elle ne vivait pas. Donc, avant,
pour avoir l’air plus grande, plus mince, plus sexy, plus
moderne, elle renonçait à vivre. La divine (divine !)
Blanche Gardin explique très bien, dans son stand-up, de
quelle manière les talons hauts sont faits pour empêcher
les femmes de s’enfuir de leur condition. C’est leur laisse,
en quelque sorte. Elle le dit sarcastiquement, mais on
peut humer un parfum de vérité dans tout ça, non ?
Depuis quelques années, j’ai vu tant de fille « se replier »
sur les baskets. Elles n’en pouvaient plus d’avoir mal
aux pieds. Or on trouvait peu de jolis petits talons.
Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il faut du génie
pour penser petit, en chaussures. C’est complexe de créer
quelque chose de léger, d’excitant même, sans l’élan
vertigineux d’un talon de 10 cm. Quand c’est haut, le pied
fait une partie du travail esthétique en se cambrant.
Quand c’est plus bas, c’est à la ligne de la chaussure de
se farcir tout le boulot. Mais le jeu en vaut la chandelle.
Je regardais l’autre jour cette collègue s’éloigner dans
la rue. Les 4 cm sufsaient à la hisser au-dessus de je-nesais-quoi. Et les hanches faisaient le reste. Elle chaloupait.
« Je revis. » ■
L’OBS/N°2811-20/09/2018
113
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
P OURQUOI L UI ?
Nicolas Ouchenir
Ce artiste moustachu est un calligraphe très en vue.
Il signe les cartons d’invitation des plus grandes maisons
de luxe, et commence à développer ses propres créations
Par M AG A L I M O U L I N E T
QUI EST-IL ?
D’un mouvement d’épaule, Nicolas Ouchenir réajuste sa veste d’atelier couleur
sable, celle-là même qu’il vient de concevoir avec la grife française Celio. « Elle
est géniale, non ? », lance-t-il en ouvrant les bras. Depuis dix-sept ans, ce jeune
quadra signe de sa plume impeccable les invitations des plus grandes maisons
de luxe, de Prada à Dior, du Ritz à Montblanc. Calligraphe mais aussi créateur,
il imagine des dessins qui se muent depuis peu en véritables œuvres d’art. Derrière son pupitre constellé de taches d’encre, signature de son travail, des piles
d’invitations et d’enveloppes vierges – il en réalise entre 40 000 et 60 000 par
saison – témoignent d’un ouvrage colossal. Un entraînement que le calligraphe
accepte avec philosophie : « Les invitations, c’est mon sacerdoce. C’est un “A”
sublime formé sur une invitation qui m’a inspiré pour créer un logo. »
Pugnace, curieux et sociable, il a su s’imposer comme la référence de la calligraphie française.
D’OÙ VIENT-IL ?
Nicolas Ouchenir porte en lui sa passion de
l’écriture. « Quand j’étais petit, alors que
mes amis avaient les mains occupées
par des petites voitures, moi, j’étais
constamment un crayon à la main,
taché d’encre et de peinture », confiet-il, d’après les dires de son père,
serrurier, et de sa mère, administratrice à la Caisse des Dépôts. Il grandit
à Paris, à Belleville, et s’entraîne sur les murs d’un quartier cosmopolite
qui inspire toujours son travail. A 21 ans, il termine sans grande conviction sa formation dans une école de commerce. C’est une première expérience dans une galerie d’art qui lancera le début de sa carrière. Le calligraphe s’impose de réaliser en une nuit 750 marque-places pour le dîner
de mécénat The American Friends of Versailles. Il ne réussit pas son défi,
mais son aplomb et sa pugnacité sont vite remarqués, ce soir-là justement,
par l’oracle de la mode, Miuccia Prada.
QUE FAIT-IL ?
L’autodidacte s’autorise régulièrement à sortir des sentiers battus. « Je fais
aussi des choses moins glam mais tout aussi excitantes : un logo d’ofce notarial,
des lettres gravées sur des pierres tombales, des tatouages – des tonnes ! –, des
invitations pour bar-mitsva et mariages, ou encore des lettres d’amour et de
divorce, sur consultation. Je travaille régulièrement avec la cour d’appel de
Paris, parfois même avec le Quai-d’Orsay ! » En parallèle, Nicolas Ouchenir
expose ses œuvres à la galerie JVH Lab à Paris (du 20 septembre au
20 octobre), et planche déjà sur la réalisation d’une sphère pour un grand
cristallier, une fois les fashion weeks clôturées. Avant de partir en tournée
signer ses vestes dans les boutiques Celio. ■
114
L’OBS/N°2811-20/09/2018
IORGIS MATYASSY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
MODE D ’ E MP L OI
Une sacoche sinon rien
Par AUDREY MOULIN
PEOPLE
Kanye West, fashion victime que l’on
ne présente plus, ne quitte pas sa sacoche
Alyx, sorte de sac à dos porté sur le devant.
Depuis, la marque a vu ses ventes
bondir et ses modèles copiés par les
plus grandes enseignes. Un succès
qui ne risque pas de s’arrêter.
DÉFILÉS
La sacoche a déjà défilé sur les
podiums de l’automne-hiver 2019.
Les créateurs en ont fait un accessoire
« de base », comme chez Dries Van
Noten (ci-dessus), Off-white, Fendi,
Prada ou Louis Vuitton.
Doudoune
Balibaris,
425 €
Bonnet Acne,
120 €
Basket Adidas,
99,95 €
Cet automne, ce sera l’accessoire indispensable pour les hommes.
Ce mini-sac porté en bandoulière, ou tout simplement autour du
cou, vient détrôner le sac banane, star jusque-là des podiums. On
oublie évidemment le vieux baise-en-ville de tonton et on opte
pour une sacoche XXS, simple, colorée ou monogrammée, avec
une touche sportswear. Une tendance venue des cités, devenue
ultra-pointue et qui réinvestit maintenant la rue.
C’ÉTAIT HIER
COMMENT LA PORTER
Dans un esprit sportswear, sans la prendre
au sérieux. On peut assumer un total look
associé avec de grosses baskets, une
doudoune XXL et un bonnet. Un style cool,
décontracté, dans l’air du temps. Et parfait pour
affronter les températures plus fraîches.
Bottega Veneta, 1 380 €
Eastpak, 32 €
Alyx, 333 €
INSTARIMAGES.COM/BACKGRID - ZARA - BALIBARIS - ACNE - ADIDAS - DRIES VAN NOTEN - BOTTEGA VENETA - EASTPAK - ALYX - VUITTON - SUPREME
Il n’y a pas si longtemps, Louis Vuitton
et Supreme collaboraient pour
une collection capsule de maroquinerie
avec des modèles reprenant les codes
et le style des années 1990,
notamment une sacoche.
L’OBS/N°2811-20/09/2018
115
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
L’A L L URE
Patte de velours
Manteau
et sac à main
en velours,
Dolce & Gabbana
www.dolcegabbana.com
PHOTOGRAPHE
Bertrand Le Pluard
STYLISTE
Clémence Belin
ASSISTANTE STYLISTE
Anaïs Garrione
MODÈLE
Martine Dirkzwager @Viva
COIFFURE
Vincent de Moro @Airport Agency
MAQUILLAGE
Masae Ito
MANUCURE
Philippe Ovak @Marie-France Thavonekham
116
L’OBS/N°2811-20/09/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Un
Yseulys Costes, 1000Mercis
événement
Bienvenue dans le
hub techno de
l’Europe du Nord
Alain Weill, Altice France
Fran
Olivier Duha, W
Webhelp
Rencontrez les start-up
les plus innovantes
Saisissez les opportunités
des business d’avenir
Des débats d’experts
et des tables rondes
Nombre de places limité /
Programme, réservation et infos :
PHOTOS : BRUNO LEVY - MARC BERTRAND / Challenges — ERIC PIERMONT / AFP
sommetdesstartup.fr/lille/
Frédérique Vidal,
Ministre de l’Enseignement supérieur,
de la Recherche et de l’Innovation
Xavier Bertrand,
Président de la Région Hauts-de-France
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
AU NOMA, À
COPENHAGUE, L’UN
DES MEILLEURS
RESTAURANTS
AU MONDE, LE
CHEF EST DEVENU
INTRANSIGEANT SUR
LES ANNULATIONS.
P HÉ NOMÈ NE
La chasse aux poseurs
de lapins est ouverte
Ils réservent, puis ne viennent pas. Et ne se donnent même
pas la peine de prévenir. Face à ces clients indélicats,
les restaurateurs ont décidé de réagir
Par C H R I S T E L B R I O N
118
L’OBS/N°2811-20/09/2018
CHRISTIAN ALS/PANOS-REA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
U
n magnifique doigt d’honneur. René
Redzepi, le chef doublement étoilé du
Noma à Copenhague, a posté il y a
quelques années sur Twitter une image
le représentant, son staf et lui, le majeur
tendu en signe de réprobation avec ce commentaire :
« Un message de l’équipe du Noma aux gens des tables
restées vides hier soir. » Un an plus tôt, l’homme plusieurs fois nommé meilleur chef du monde au World
50 Best, avait été plus mesuré : « S’il vous plaît, vous
qui ne venez pas au dernier moment, prenez le temps
d’annuler votre réservation, l’équipe travaille dur et
d’autres aimeraient avoir une table. » Ce n’était alors
que le début du phénomène appelé no show – un
terme anglais qui désigne le fait qu’un client réserve
une table pour finalement ne pas venir sans prendre
le temps d’annuler. Depuis, les chefs se mobilisent.
Certains, excédés, livrent désormais le nom des indélicats sur les réseaux sociaux. D’autres préfèrent
employer l’humour. Ainsi, à Paris, Camille Revel et
Justine Piluso, à la tête du jeune restaurant Le Cappiello, un temps classé premier sur le site TripAdvisor,
n’ont pas hésité à remercier sur Facebook un certain
M. Lai (en réalité les trois premières lettres de son
véritable nom) de les avoir fait attendre pour rien.
Et si le secteur de la restauration se montre aussi
sensible face à cette pratique, c’est que celle-ci représente une perte annuelle de chifre d’afaires pouvant
aller jusqu’à 15%. Le chef va en efet faire ses courses
en fonction du nombre de tables prévu, et embauche
parfois du personnel supplémentaire selon le nombre
de couverts. David Sinapian, PDG du groupe Pic et
président de l’association Les grandes tables du
monde, revient sur les raisons de cette tension :
« Comme, ces dernières années, la capacité d’accueil
s’est beaucoup réduite, 40 couverts en moyenne, une
table de quatre en moins, c’est 10% de votre chifre
d’afaires qui saute. Dans n’importe quelle autre industrie, on trouverait cela colossal. » La punition paraît
d’autant plus frustrante que ces établissements ont
souvent refusé d’autres clients.
Le profil des nouveaux restaurateurs joue un rôle
dans la faible tolérance aux plantages de dernière
minute. Dans un pays où la longévité moyenne d’un
établissement est passée, selon le magazine « Challenges », de sept à deux ans, il faut réussir vite. Le no
show, simple épiphénomène, devient plus qu’un
manque à gagner, un véritable trou dans leur business
plan. « Avant, les jeunes diplômés d’HEC rêvaient de
travailler chez Unilever, aujourd’hui, ils veulent ouvrir
un resto. Du coup, ils sont plus attentifs à la gestion que
leurs prédécesseurs », observe François Blouin,
président de Food Service Vision, société de conseil
LE CAPPIELLO
“UNE TABLE
DE QUATRE
EN MOINS,
C’EST 10% DU
CHIFFRE
D’AFFAIRES
QUI SAUTE.”
DAVID SINAPIAN,
PDG DU GROUPE PIC
spécialisée en restauration. Dans son enquête
« Paroles de chefs gastronomiques », les chefs interrogés placent le no show loin devant les autres difcultés inhérentes à leur métier.
LE CLIENT TOUT-PUISSANT
Mais alors qui sont ces goujats ? Plusieurs profils se
dégagent : l’étourdi qui a oublié sa réservation, l’impatient qui n’a pas pu attendre que quelqu’un
décroche le téléphone pour noter son annulation, le
timide qui n’ose pas et le client roi qui ne voit pas où
est le problème. « Cette dimension du client toutpuissant est très ancrée en France », remarque Sophie
Cornibert, du restaurant Fulgurances. Surtout, bon
nombre de clients indélicats appartiennent à une
génération de gastronomes plus connectés et…
zappeurs. Ils peuvent notamment réserver dans plusieurs restaurants à la fois et en choisir un au dernier
moment. Eric Fréchon, chef du restaurant trois étoiles
du Bristol et de la brasserie Lazare (également à
Paris), raconte que « certaines personnes s’amusent à
appeler et à ne pas venir. Ça peut être le concurrent du
coin ou le voisin qui veut moins de bruit ». On peut ajouter le cas où un intermédiaire, le concierge de l’hôtel
notamment, fait la réservation. Les risques de no show
augmentent puisque la transaction passe par une personne non concernée, et ce pour une personne quittant la ville quelques jours plus tard.
Parmi les solutions envisagées, Xavier Zeitoun,
cofondateur de Zenchef, propose via sa start-up
LE CAPPIELLO
A RIPOSTÉ EN
APOSTROPHANT
SUR FACEBOOK
UN CLIENT QUI
N’EST JAMAIS
VENU.
L’OBS/N°2811-20/09/2018
119
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
un logiciel de réservation personnalisé, sans intermédiaire où la réservation et l’annulation se font en
un clic. Celui-ci estime « que la conjoncture actuelle où
les marges se réduisent dans un secteur de plus en plus
tendu rend le no show insupportable ». De son côté,
Eric Fréchon veut croire que « ça va rentrer dans les
mœurs : quand je vois qu’à Londres on réserve et on paie
à partir d’appli sur le mobile, je me dis que la restauration est en pleine transformation ». D’autres professionnels tentent le prépaiement ou le versement d’une
caution. « Ça a toujours existé, pour les banquets, les
fêtes de famille, avec un menu décidé à l’avance, on a
toujours demandé le versement d’arrhes », rappelle
Patrick Rambourg, historien des pratiques culinaires.
Dans les pays anglo-saxons, le no show a été quasiment éliminé grâce la demande d’empreinte bancaire. Ce remède commence timidement à être
appliqué en France : « Je demande le numéro de carte
bancaire à partir de la réservation d’une table de six »,
indique David Sinapian. Au Noma, certes un des restaurants les plus connus au monde, le client doit
avancer l’intégralité du prix du menu, et se contente
de payer le prix des boissons une fois sur place. Pour
autant, Patrick Rambourg a du mal à croire que cela
puisse fonctionner chez les Latins : « En France,
nous avons une approche de la gastronomie plus
sensuelle qu’économique. »
LE REGRET DU BON VIEUX TÉLÉPHONE
Les grandes plateformes de réservation sont, elles,
déjà aux aguets. La Fourchette (propriété de TripAdvisor) propose à ses restos partenaires de sécuriser
leur réservation. Mais les chefs s’en méfent car ils ont
vu ce qui était arrivé aux hôtels, pieds et poings liés
aux opérateurs géants, très gourmands en commission. « Je ne veux pas que L’Ami Jean soit englouti dans
120
L’OBS/N°2811-20/09/2018
“AVOIR
LE CLIENT DE
VIVE VOIX,
C’EST LE
DÉBUT D’UN
LIEN QUI
OBLIGE.”
CAMILLE REVEL,
CHEF DU CAPPIELLO
POUR ÉVITER
LES MAUVAISES
SURPRISES ET FAIRE
LE BUZZ, CERTAINS
RESTAURANTS
OPTENT POUR LA
NON-RÉSERVATION
(ICI, LA FELICITÀ,
À PARIS).
une multinationale, noyé au milieu de pizzerias et de
sandwicheries », précise d’emblée le chef Stéphane
Jégo. Il a préféré l’outil de Zenchef, plus personnalisé
et à taille humaine. D’autres regrettent déjà le bon
vieux téléphone : « Avoir le client de vive voix, c’est le
début d’un lien qui oblige », souligne Camille Revel du
Cappiello. Certains, comme les propriétaires de
l’Experimental Group, envisagent de rassembler des
chefs ou de publier une tribune afn d’« initier un mouvement et d’éviter de se retrouver seuls, traités de voleur,
quand on annonce au client qu’il doit laisser un acompte
à la réservation », ajoute David Sinapian.
PATIENTER SUR LE TROTTOIR
Il existe encore une solution plus radicale et déjà bien
visible dans certaines rues de la capitale : la nonréservation, qui provoque de larges fles d’attente sur
le trottoir. Bien que très courante dans le monde,
celle-ci ne s’appliquait que très rarement aux restaurants courus. Aujourd’hui, dans un pays « où la culture
fait que tout le monde mange à la même heure », selon
Patrick Rambourg, avoir du monde devant sa vitrine
permet de fgurer parmi les tables qui buzzent. Sans
réservation, un établissement exploite à fond l’occupation de son espace, il n’a plus de client en retard, ni
de temps mort entre deux tables. « C’est grâce à ce
système que nous pouvons proposer les meilleurs
produits à petit prix », expliquent même Victor Lugger
et Tigrane Seydoux, patrons du groupe Big Mamma
– dont les restaurants quadrillent la capitale – et…
tous deux sortis d’HEC. Bien entendu, il faut d’abord
que le client accepte de patienter sur le trottoir – une
gageure pour les plus de 35 ans. Deborah Pham, journaliste à la tête du magazine « Mint », agacée par ce
système, a publié une chronique devenue virale « Big
Mamma, je t’aime mais voilà pourquoi je te quitte ».
Elle doute que la méthode
fonctionne en France : « C’est
culturel, ici, on n’attend pas la
même chose du service. » David
Sinapian renchérit : « Dans
notre pays, la queue ne fait pas
partie de l’expérience gastronomique. » Alors qu’est-ce qui
peut pousser certains à
attendre plus d’une heure
pour manger une simple
pizza ? Pour les millennials,
toujours à l’afût du dernier
spot tendance, faire la queue
constitue justement le début
de l’expérience et permet de
se mettre en scène en partageant les photos sur les
réseaux sociaux. Possibilité de
réserver ou pas, pour les restos comme pour les clients, le
véritable spectacle a lieu
désormais sur Instagram. ■
BRUNO COUTIER POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
Y aller
A 20 km d’Aix-en-Provence,
Fonscolombe est très
accessible par l’autoroute
ou le train. Une voiture
est indispensable pour
s’y déplacer.
Y séjourner
50 chambres et suites,
de 195 € à 920 €, en fonction
de la catégorie et
de la saison.
Menu midi à partir de 26 €,
le soir 39 €. Ouvert toute
l’année. Route de
Saint-Canadet,
Le Puy-Sainte-Réparade.
Rens. au 04-42-21-13-13 et
sur www.fonscolombe.fr.
A L L E R SIMP L E ✈ BOUCHES- DU - RHÔNE
Fonscolombe
ou la vie de château
Pour découvrir le versant historique du Sud, une escapade champêtre
et un séjour royal dans le domaine des marquis de Saporta
Par A N N E - M A R I E CAT T E L A I N - L E D Û
U
ne fois quittée la nationale, à hauteur de
Puy-Sainte-Réparade, les chemins de
traverse de la Provence ne ménagent
guère les montures. On imagine l’arrivée
en calèche, chevaux et passagers épuisés,
devant la grille du château de Fonscolombe, merveille
architecturale du xviiie siècle, de style italianoprovençal. La façade armoriée et la chapelle privée se
découvrent du parc, l’atout majeur de ce « château
agricole », comme se plaisait à le nommer l’un des derniers marquis qui y résida. Issu d’une grande famille
d’humanistes, il comptait parmi ses ancêtres d’illustres chercheurs en médecine et botanique.
La propriété ne ressemble pourtant en rien à une
ferme, avec ses 180 hectares ornés de statues, de
bassins, et de dizaines d’arbres rares. En 1965,
« Queen Mum », la reine-mère Elizabeth herself,
lors d’un de ses séjours amicaux, tint à enrichir la
collection sylvestre en enracinant un cèdre blanc
de l’Atlas. Dans ses ramures règnent aujourd’hui en
maîtresses absolues et protégées quinze espèces de
chauve-souris – sur les trente-quatre recensées en
France – invisibles la plupart du temps. On peut, en
toute tranquillité, y pique-niquer à l’ombre, en
dégustant les produits locaux et bio servis par la
jeune chef, Nadège Serret.
CHÂTEAU DE FONSCOLOMBE - ANDREW PATTMAN
Entre l’éleveur Claude Coste, installé au hameau
Les Crottes, qui difuse de l’opéra à ses brebis pour
prévenir leur stress, le cultivateur engagé Tristan
Arlaud, qui chante des poèmes de Rimbaud à ses
tomates et ses salades, et la propriétaire de La Fanette,
qui veille avec son vieux cheval sur son oliveraie de
poche, on comprend où Alphonse Daudet puisa son
imagination. Il est heureux que Fonscolombe les associe à sa résurrection : ces amoureux de la terre
reçoivent volontiers les hôtes sur leurs exploitations
pour partager leurs convictions et les produits de leur
labeur. En ce sens, peut-être, le château mérite d’accoler le label agricole à ses cinq étoiles hôtelières.
Pour changer de vocation, la demeure aristocratique classée aux monuments historiques a été restaurée sous l’autorité de Corrado de Giuli Morghen,
architecte du patrimoine marseillais, tandis que
l’agence Artefak et Cathy Crinon ont repensé sa décoration. Velours, soie brodée, mobilier sobre et salles
de bains ravissantes dessinent, sans trahir l’esprit
xviiie, un univers facile à s’approprier, aussi bien dans
la partie ancienne que dans l’aile neuve. Mais, rêvant
toujours de devenir princesse, on avoue avoir jeté son
dévolu sur la chambre dite « de la Reine », où « Queen
Mum » s’installa quelques jours, ne saluant de son
balcon que les oiseaux et les papillons de passage. ■
A voir
Aix-en-Provence bien sûr,
mais aussi l’exceptionnel
parcours Art & Architecture
de Château La Coste.
Rens. : www.chateau-lacoste.com
A rapporter
L’huile d’olive de La Fanette,
récolte manuelle,
mini-production bio.
Les vins du château de
Fonscolombe, élevés avec
soin. Les fromages bio
de Claude Coste.
L’OBS/N°2811-20/09/2018
121
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LA BANDE DESSINÉE DE RIAD SATTOUF
Les cahiers d’Esther
122
L’OBS/N°2811-20/09/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Propriétés & Châteaux
☎ 01-44-88-36-29
GROUPE MERCURE TOULOUSE
IMMOBILIERE DU LUBERON
IMMOBILIER.NOUVELOBS.COM
CAMPAGNES DU SOLEIL
Françoise DESSOY
44 boulevard Carnot - 31000 Toulouse
GERS - Vieille ville d’Auch
Belle maison XIXe 235 m2 en parfait état
12 pièces princ. Séjour 26 m2, salon, salle à manger, serre 16 m2,
cuisine, 5 chambres, dressing, bibliothèque, bureau, salle de
gym. Cave. Belvédère 9 m2, jardin 1400 m2, terrasse. Au calme.
DPE C. Réf. 12419vm. Prix : 525 000 ¤
✆ 05 34 417 427 - www.groupe-mercure.fr
AVIGNON à 10 mn - Au cœur d’un village
DROME
Bastide XVIIIe avec cour intérieure, jardin arboré de 1442 m2
Surface habitable 450 m2. Atelier d’artiste, orangerie jardin d’hiver,
piscine chauffée. Terrasse ombragée par une superbe treille
Un charme exceptionnel. Ref LH 01 1283. Prix : 1 072 000 ¤
✆ 04 90 723 840 - www.immobiliereduluberon.com
Au sommet de l’un de ses plus charmants villages classés
Château médiéval restauré avec le plus grand soin
Une dizaine de pièces dont salon 80 m2, dépendances aménageables.
Cour, terrasse, jardin de 1 991 m2. Vue sublime.
✆ 04 75 01 66 33 - www.campagnesdusoleil.com
EMILE GARCIN PARIS RIVE DROITE
EMILE GARCIN PARIS RIVE GAUCHE
JUNOT COURCELLES
PARIS XVIIe - COURCELLES/ PEREIRE
PARIS IIIe - Marais
PARIS VIe - SAINT-GERMAIN-DES-PRES
Elégant appartement de 63 m2 entièrement rénové
Séjour, cuisine ouverte, deux chambres. Idéal lieu de vie
DPE : En cours - Réf : PRD-3649-IT. Prix: 915.000 ¤
✆ 01 58 12 02 02 - parisrd@emilegarcin.com
Dans un bel immeuble XVIIIe
Duplex 2 P. de 35 m2 sur belle cour pavée. Calme,
parfait état. DPE : E. Réf.: PRG-3152-VS. Prix: 590 000 ¤
✆ 01 42 61 73 38 - parisrg@emilegarcin.com
JUNOT MONTMARTRE
EMILEGARCIN-PropriétésetChâteaux
PARIS XVIIIe - HAUT MONTMARTRE
Maison de caractère de 210 m
avec séjour/atelier sous verrière, salle à manger ouverte sur un
agréable patio, 3/4 chambres, 2 bains, salle de projection,
balcon plein sud. Prix : 3 200 000 ¤ HAI.
✆ 01 42 55 20 00 - www.junot.fr
A 35 km de Paris, dans un magnifique château
avec son parc clos et arboré de 10 ha
Très bel appartement en duplex de près de 298 m2
au 2e étage, triple réception, 6 chambres.
DPE : D. Réf. : PPC-8430-VL. Prix : 890 000 ¤
✆ 01 42 61 73 38 - proprietes@emilegarcin.com
MICHEL VIVIEN
EDEN ARC 1800
Au 2e étage asc. d’un immeuble haussmannien
Elégant appartement d’angle de 162 m2
Double séjour de 45 m2, 4 chambres, balcons filants avec vue
dégagée. Bon plan et ensoleillé. Prix : 1 990 000 ¤ HAI.
✆ 01 43 80 10 00 - www.junot.fr
CHANTILLY
2
RARE : 1 630 m2 - Centre ville - Yvelines
Habitation : 532 m2 - Ateliers : 456 m2 - Jardin : 430 m2, cour : 150 m2.
300 m. gare direct St Lazare et 2,5 km A13.
Toutes commodités à pied. Bords de Seine, Parc du Vexin.
Prix: 745 000 ¤ - Particulier - ✆ 06 76 93 07 43
Hotel
la
Villa Douce
SÉJOUR LES VOILES
DE SAINT-TROPEZ
DU 29/09 AU 07/10
Assistez au plus bel événement de l’année
SORTIES EN BATEAU
POUR ASSISTER AUX REGATES
THOLLON-LES-MEMISES (74)
FACE AU LAC LEMAN
APPARTEMENT 4 personnes, au pied des pistes
Cuisine équipée ouverte, coin montagne 2 couchages,
salle d’eau. Terrasse. Cave.
Prix : 79.900 ¤
✆ 04 50 70 95 13 - www.vivien-immobilier.fr
ARC 1800 - SAVOIE 73
Programme d’exception Ski & Golf aux pieds
surplombant la vallée de la Tarentaise.
Résidence 5*****, du T2 au T5. Achat “Loueur en meublé“.
Allie à la perfection plaisir et défiscalisation.
Rentabilité garantie+ occupation.
Possibilité achat classique de 234 000 ¤ HT à 970 000 ¤ HT
✆ 04 79 22 00 16 - www.edenarc1800.com
(Les honoraires des agences immobilières et les commissions pour chaque bien sont consultables sur les sites des agences)
OFFERTes
Indiquez le code promotionnel "OBS"
lors de votre réservation.
Réservations
04 94 15 30 30 | www.lavilladouce.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE CAHIER N°2 DE
L’ É D I T I O N N ° 2 8 1 1 D U
20 SEPTEMBRE 2018
LE GUIDE DU SAMEDI 22 AU VENDREDI 28 SEPTEMBRE 2018
Noémie Lvovsky
entre les murs
MERCREDI
21H00
“ Les Impatientes ”, la fiction
carcérale de France 2
FILM
SAMEDI OCS MAX
LE FILS DE JEAN
p. 5
DOC
DIMANCHE ARTE
LUNDI
LUNDI TV5 MONDE
AGATHA CHRISTIE, APRÈS MAI
LA REINE DU CRIME
p. 7
p. 10
DOC
MARDI FRANCE 2
LE RÊVE
DE PAUL DUAN
p. 12
FILM
JEUDI CINÉ+
ÉMOTION
DOC
VENDREDI FRANCE 3
p. 17
p. 20
MAL DE PIERRES
NOS ANNÉES
JULIEN CLERC
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FIN DE SÉRIE
Venez découvrir des prix d’exception
sur fin de série et modèles d’exposition
RN 20 – 104 av Aristide Briand – 92220 Bagneux
01 45 47 84 84 – paris.bagneux@cinna.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
3
Noémie Lvovsky, Léonie Simaga et Roxane Potereau
LA FICTION
Mercredi 21h00 France 2
“L’ENFERMEMENT FAIT PARTIE DE NOUS”
FABRICE LANG/SEPTEMBRE/FTV
Dans « les Impatientes », de Jean-Marc Brondolo, Noémie Lvovsky interprète
Maude, une mère de famille qui purge une peine de prison et partage sa cellule
avec deux autres détenues. Propos recueillis par Anne Sogno
TéléObs. – On vous connaît en tant que
réalisatrice et actrice de cinéma. On vous
voit moins à la télévision…
Noémie Lvovsky. – En efet, j’ai déjà tourné
dans les séries « Nox », « Ainsi soient-ils »
et « Paris, etc. », de Zabou Breitman, mais
c’est la première fois que je tiens un rôle
aussi long pour la télévision, un rôle qui se
déploie tout au long du flm. J’avais rencontré Jean-Marc Brondolo qui m’avait parlé
de son projet et de son désir de me confer
le personnage de Maude. Des mois plus
tard, il m’a envoyé le scénario. Ce qui m’a
frappée, c’est qu’il ne cherchait pas l’efcacité à tout prix. Dans son script, il n’y
avait pas d’action forcée ou de suspense
un peu artifciel. Il suivait avant tout les
relations entre les personnages et l’évolution de leurs sentiments.
La prison est un sujet qui vous intéresse
particulièrement ?
Ça m’intéresse parce que la condition des
plus défavorisés m’intéresse, pas seulement celle des détenus d’ailleurs… Mais
ce n’est pas pour cette raison que j’ai fait le
flm. C’est une fction et je ne la confonds
pas avec la réalité. Il me semble que l’enfermement fait partie de nous, même si on
L ’ H E B D O D E S MÉDIAS
a la chance de ne pas le connaître physiquement, et puis la question m’intéresse
comme cinéphile : j’ai été très marquée par
« le Trou », de Jean Becker, un de mes flms
chéris. L’enfermement, c’est un cauchemar,
un fantasme et une métaphore. Sauf pour
les gens qui sont incarcérés. Lorsque j’ai
passé le concours de la Fémis [Ecole nationale supérieure des Métiers de l’Image et
du Son, NDLR], j’ai dû traiter un sujet très
vaste : « la porte ». J’ai choisi les portes
de prison. Je voulais faire une enquête à
Fleury-Mérogis mais je n’en ai pas obtenu
l’autorisation. Alors je me suis orientée sur
ce qui se trouve autour, j’ai rencontré des
gens qui y travaillaient et vivaient dans
la cité voisine. A la Fémis, mon premier
flm d’étudiante était un documentaire sur
deux hommes qui sortaient de très longues
peines. Bien après, j’ai joué un petit rôle
dans « les Mains libres », de Brigitte Sy,
qui a beaucoup travaillé au théâtre sur ce
thème. Je me suis toujours dit qu’aller en
prison pourrait m’arriver à moi, à nous, si
nous avions moins de chance. C’est pour ça
qu’il existe de si grands flms sur le sujet. Il
y a dans cet enfermement quelque chose
qui raconte notre condition.
« Les Impatientes » n’est pas un flm militant ?
Je ne me suis pas lancée dans cette fction pour tenir un discours sur les prisons
ni avec une âme de missionnaire. J’aime
beaucoup le personnage de Maude mais
je ne me suis pas engagée dans ce flm
pour le personnage, j’y suis allée pour le
scénario. Et beaucoup pour Jean-Marc
dont je sentais le regard bienveillant mais
sans complaisance sur les actrices. On a
tourné en plein été, pendant des journées
parfois caniculaires, on enchaînait beaucoup d’heures, on aurait pu être tendus
car on avait aussi des choses pas toujours
très guillerettes à jouer mais il a su insuffer sufsamment d’élan à l’équipe et aux
comédiens pour nous permettre de travailler au mieux de nos capacités.
C’est important de se sentir portée ?
Je me souviens d’une scène que l’on a tournée à la fn, alors que je connaissais déjà
tout le monde : celle où Maude se rend pour
la première fois à la promenade, dans la
cour de la prison. Maude devait avoir très
peur et moi, je me disais intérieurement :
« Je crois que je ne vais pas avoir peur. »
Mais il fallait jouer cette situation, il fallait
donc que je sois au moins impressionnée.
Ce qui est formidable, c’est que tout m’a
été apporté par les fgurantes, des fgurantes regardées par Jean-Marc – un réalisateur comme je les aime – et par toute
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
4
TROIS FEMMES
PUISSANTES
« Tu as l’impression d’étouffer, c’est
normal, on vient de t’enfermer, ça ne va
pas durer. » Isabelle (Léonie Simaga),
jeune et brillante chercheuse, rassure
la femme qui vient d’entrer dans la cellule de 13 mètres carrés qu’elle partage
avec Leïla (Roxane Potereau), 17 ans,
visage poupin à peine sorti de l’enfance.
La nouvelle « coloc » a la cinquantaine
et s’appelle Maude (Noémie Lvovsky).
D’un regard craintif et résigné, elle fait
le tour de l’univers contraint qui résume
son avenir : des lits superposés, un petit lavabo, une fenêtre haute et grillagée.
Que vient faire cette mère de famille
ordinaire dans une maison d’arrêt ? Dès
son entrée dans la pièce, elle essuie les
questions en rafale de l’adolescente :
« Pourquoi t’es là ? T’as tué ton mec ? Il
te battait ? Il violait ta fille ? » « J’ai tué »,
souffle Maude qui déclarera plus tard à
l’avocat commis d’office : « Il n’y a rien
à défendre, je mérite d’être condamnée. » On apprendra au fil de ce récit
en trois épisodes que sa fille unique est
morte, renversée par un jeune dealer,
et qu’elle, une coiffeuse sans histoire,
Parce que Leïla a l’âge qu’aurait eu sa fille,
un lien s’établit entre elles. Mais Leïla ne
se laisse pas materner si facilement. Au
début, elle est même très agressive envers
Maude. Et puis elle a une mère, loin d’elle
mais tout de même présente. Leïla n’est pas
qu’une fille de substitution pour Maude,
elle devient une amie.
Vous aviez déjà travaillé avec François Morel
qui incarne le juge d’instruction ?
On se connaît et on s’aime beaucoup. On a
failli travailler ensemble il y a cinq ou six
ans, ça ne s’est pas fait. Son mélange de
LE GUIDE 10-12, place de la Bourse, 75081 Paris Cedex 02.
n’a pas supporté de voir le criminel en
liberté. « J’ai voulu me venger », dirat-elle au juge interprété avec finesse par
un François Morel à contre-emploi.
Les « impatientes », ce sont ces trois
femmes, trois générations, trois milieux
sociaux, trois histoires qui vont « pousser à l’ombre » comme les fleurs du
même nom qui se fraient un chemin
vers la lumière dans la cour de la prison.
Trois destins dans une même cellule où
elles vont devoir apprendre à survivre
entre violence et tendresse. Sur fond
d’enquête policière, cette fiction émouvante portée par de formidables comédiennes introduit la soirée de France 2
consacrée aux femmes en prison. Elle
sera suivie d’un débat animé par Julian
Bugier et du documentaire « Détenues »
réalisé par Marie Drucker.
A. S.
grande tendresse et d’ironie me désarme
complètement. J’étais si heureuse que je
crois que j’ai joué un truc qui n’était pas
dans le scénario… J’ai joué Maude en train
de tomber amoureuse de lui. Je ne sais pas,
en revanche, ce que François a joué dans
le secret de son cœur. ■
« Les Impatientes » (1, 2 et 3/3),
de Jean-Marc Brondolo, avec
Noémie Lvovsky, Léonie Simaga,
Roxane Potereau, François Morel
et Thierry Godard.
ABONNEMENTS : 01-40-26-86-13
Téléphone – Composez le 01-44-88… suivi des 4 chiffres qui figurent à la suite de chaque nom.
Internet – Tapez l’initiale du prénom suivie, sans espace ni point, du nom et de @nouvelobs.com
RÉDACTION Directeur de la rédaction : Dominique Nora (3426). Rédactrice en chef adjointe : Sophie Grassin (3770). Coordinatrice : Marie-Laure Michelon (3560).
Rédaction : Nebia Bendjebbour (3544) ; François Forestier (3560) ; Véronique Groussard ; (3595) ; Jean-Claude Guillebaud (3560) ; Marjolaine Jarry (3658) ; Guillaume Loison
(3614) ; Hélène Riffaudeau (3792) ; Anne Sogno (3674) ; et les services Photo, Secrétariat de rédaction-révision , Maquette, Photogravure de « l’Obs ». Grilles de
programmes : We TV, Paris.
PUBLICITÉ REGIE OBS, 80, boulevard Auguste Blanqui 75013 PARIS . Laurence Bonicalzi Bridier Présidente 01 57 28 39 97 .
Vincent Salini Directeur Délégué des Activités Digitales et OPS 01 57 28 37 00
COUVERTURE : NICOLAS ROBIN
Ce m agazine est impr im é chez N E W S P RIN T cer ti fi é P E FC
Ori g i n e du papier : Suède. Taux de fibres recyclé es : 0% . E utrop hi s ati on : P Tot = 0.005 k g /tonne d e p ap i er.
L ’ H E B D O D E S MÉDIAS
FABRICE LANG/SEPTEMBRE/FTV
l’équipe comme des actrices à part entière,
au même titre que nous, Léonie, Roxane
et moi. Chacune a été sélectionnée pour
elle-même, comme une personne unique.
Elles jouaient tellement bien que l’intimidation, la peur sont venues toutes seules…
Je n’avais plus qu’à recevoir ce qu’elles me
donnaient, ce sont elles qui m’ont fait jouer
la scène.
Maude est une femme ordinaire qui se
retrouve dans une situation extraordinaire.
Comment avez-vous appréhendé ce rôle ?
Ce qui m’a beaucoup aidée et, finalement,
ne m’a pas incitée à visiter une prison,
quand bien même on m’y aurait autorisée, c’est que Maude ne sait rien du milieu
carcéral. C’est une femme comme vous
et moi qui a priori n’aurait jamais dû se
retrouver là. Le spectateur découvre cet
univers à travers son regard, son appréhension, alors qu’Isabelle [Léonie Simaga]
et Leïla [Roxane Potereau], ses codétenues,
connaissent déjà tous les codes.
Finalement, on a l’impression que Maude
se sent en relative sécurité dans la maison
d’arrêt. Personne ne l’attend dehors…
Je vous disais que je n’avais pas l’âme d’une
missionnaire mais je me sens en revanche
quelques petites responsabilités… Faire
dire à un personnage qu’il se sent mieux
en prison que dehors me semble très compliqué ! Il a fallu que je cherche en moi le
moyen de rester vraie… Qui a le droit de
dire pour un autre qu’il préférerait rester
en prison ? Il est certain que Maude se sent
plus libre à l’intérieur qu’à l’extérieur parce
qu’elle est absolument seule, qu’elle vit un
deuil insurmontable et qu’entre les murs de
la maison d’arrêt, elle a l’impression d’avoir
des amies et de se rendre utile, notamment
en proposant un « salon de coiffure » pour
ses codétenues.
Elle est la plus âgée des trois femmes
qui partagent cette cellule. Avec Leïla, l’ado
rebelle, elle finit par avoir des relations
presque maternels…
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SAMEDI 22 SEPTEMBRE
Au nom du père
20h40 OCS MAX
Le Fils de Jean
Drame franco-canadien
de Philippe Lioret (2015).
Avec Gabriel Arcand,
Pierre Deladonchamps. 1h38.
Entre autres qualités, les films
de Philippe Lioret se distinguent
de la production courante par
leur modestie. Plus les histoires
qu’ils mettent en scène paraissent
compliquées, plus ils visent la
simplicité, et même lorsque le sujet pourrait les porter à tonitruer
(se souvenir de « Welcome »), ils donnent à entendre surtout des
silences. Assez naturellement, ils trouvent dans la famille un lieu
d’expression privilégié, et dans les relations entre les générations,
les frictions créatrices de leur tension dramatique. De famille, il est
question dans ce film dont le titre donne l’enjeu. Mathieu (Pierre
Deladonchamps) a 33 ans lorsqu’un appel téléphonique du Canada
l’informe de la mort de son père, dont il a toujours tout ignoré et dont
ce qu’il connaît désormais se résume à un prénom. Il part à la rencontre de cette famille qui n’est pas la sienne et à laquelle, pourtant,
il appartient, enfin peut-être. C’est ainsi qu’il se découvre deux frères,
TF1
1
1
6.30 6 Tfou. 8.20 6 Téléshopping - Samedi.
10.30 6 Nos chers voisins. Série. 12.00
6 Les 12 coups de midi ! 13.00 6 Le 13h.
13.30 6 Grands reportages. Un été à Orly.
14.45 6 Reportages découverte. Véto, quel
boulot ! 16.05 6 Wedding Planners : dans
le secret des mariages hors du commun.
17.50 6 50’ Inside. L’actu. 20.00 6 Le
20h. 20.50 6 Quotidien express.
21.00 Le grand concours
des animateurs
Jeu. Présenté par Laurence Boccolini. Invités : Christophe Beaugrand,
Thierry Beccaro, Laurie Cholewa, Valérie Damidot, Samuel Étienne… INÉDIT.
23.25 Les experts ù Tirer sa révérence.
(Saison 10, 14/23). Avec Laurence Fishburne. 0.15 La fureur de vivre. (Saison 10, 19/23). 1.10 Même plus drôle.
(Saison 10, 20/23).
FRANCE 5
5
5
10.10 6 Silence, ça pousse ! 11.10 6 La
maison France 5. 12.50 6 Les escapades
de Petitrenaud. 13.20 6 Vu sur Terre. 14.00
6 Sale temps pour la planète ! 15.00 6 L’aube
des civilisations. 15.55 6 Bangkok au fil
du temps. 16.55 6 Vivre loin du monde.
17.45 6 C dans l’air. 19.00 6 C l’hebdo.
20.00 6 C l’hebdo, la suite. 20.20 6 Des
SÉBASTIEN RAYMOND
trains pas comme les autres. Norvège.
L20.50 Échappées belles
FRANCE 2
2
2
FRANCE 3
3
3
CANAL +
4
4
6.00 6 Ludo. 8.15 6 Samedi Ludo. 10.50
6 On a la solution ! 11.30 Dans votre région. 12.00 12/13 12.55 6 Les nouveaux
nomades. 13.30 6 Les grands du rire.
15.15 6 Les carnets de Julie. La route
des vins. 17.15 6 Trouvez l’intrus. 17.55
12.45 Tchi tcha # 13.45 Le cercle # 14.35
Avant match. # 14.45 Rugby : Top 14.
21.00 Les Grosses Têtes
21.00 Mémoire de sang
Divertissement. Présenté par Laurent
Ruquier. ... retournent à l’école. Invités : Sheila, Thomas Dutronc, Marion Game, Bruno Salomone, Arielle
Boulin-Prat… INÉDIT. Les Grosses Têtes
Thriller français d’Olivier Guignard
(2018). 1h47. Avec Louise Monot,
Isabelle Gélinas, Blandine Bellavoir.
21.00 Le fidèle ù
ressortent les cartables pour retrouver la
classe du professeur Ruquier.
23.30 On n’est pas couché Talk-show.
Présenté par Laurent Ruquier. INÉDIT.
2.20 6 Un jour, un destin.
M6
6
6
6.00 M6 Music. 8.15 M6 boutique. 10.35
Modern Family. Série. Haley a 21 ans.
11.10 Norbert commis d’office. 12.45 Le
12.45. 13.20 Scènes de ménages. Série.
13.35 Cauchemar en cuisine. Quintenas.
15.40 Cauchemar en cuisine. Peynier.
17.40 E=M6 Spécial santé.18.40 French
in the City. 19.45 Le 19.45. 20.25 Scènes
de ménages. Série.
21.00 NCIS : Los Angeles
Série. Mountebank. (Saison 9, 5/24).
Avec Chris O’Donnell, LL Cool J. INÉ-
1h50. Avec Roberto Alagna, Elina Garanca, Maria Agresta. 1.05 6 L’œil et
tives. (Saison 7, 1/24). 23.35 Double jeu.
(Saison 7, 2/24). 0.30 Intérêts communs.
(Saison 3, 20/24). 1.15 Supernatural.
DIT. Un ancien réserviste devenu banquier
«Vive les marées!» ; «L’appel du large» ; d’affaires est tué après avoir eu une
conversation codée. 21.55 L’incorrup«Gastronomie bretonne».
L22.25 Carmen Opéra de Georges tible. (Saison 9, 6/24). INÉDIT.
Bizet. Chef d’orchestre : Mark Elder. 22.45 NCIS : Los Angeles Mesures ac-
N°2811
une tante et un oncle, qu’il apprend que le défunt lui a légué un
tableau de valeur, et que le corps
de son père n’a pas été retrouvé :
il serait au fond d’un lac. Avec les
deux frangins et son oncle Pierre
(Gabriel Arcand), grand ours mal
léché, ils se lancent à sa recherche,
étant entendu que s’il n’y a pas
de dépouille, il n’y a pas non plus
d’héritage. Ce dont Mathieu se
soucie peu. Entre eux tous, il y a
un cadavre, et le souvenir d’un
amour parisien vécu il y a plus
de trente ans par le dénommé Jean. Voilà ce que le scénario, inspiré
lointainement du roman de Jean-Paul Dubois « Si ce livre pouvait
me rapprocher de toi », travaille au fil de confrontations familiales
et d’échappées bienvenues au cœur d’une nature triomphante. Les
acteurs tiennent une place essentielle et, si tous sont excellents, c’est
à Gabriel Arcand que revient la part du lion. Il compose une figure
d’oncle volontiers ombrageux, malade d’un cancer qu’il refuse de
soigner en suivant les prescriptions de la Faculté, un taiseux qui,
forcément, en sait plus qu’il n’entend en révéler. C’est sur lui que
le film mise, c’est en lui que réside le mystère du « Fils de Jean » et
l’un des secrets du cinéma de Philippe Lioret.
Pascal Mérigeau
6.20 6 Les z’amours. 7.00 6 Télématin.
10.00 6 Thé ou café. 10.50 6 Motus.
11.20 6 Les z’amours. 12.00 6 Tout le
monde veut prendre sa place. 13.00 13
heures. 13.20 6 13h15, le samedi... 14.00
Tout compte fait. 14.55 6 Affaire conclue.
17.40 6 Joker. 18.40 6 N’oubliez pas les
paroles ! 20.00 20 heures. 20.45 6 Vestiaires. Série. 20.55 6 Stade 2.
Magazine. Présenté par Jérôme Pitorin. Week-end sur la côte d’Émeraude. INÉDIT. Au sommaire notamment :
la main. 1.30 6 Les secrets des serpents.
5
Bordeaux-Bègles/Clermont. 5e journée.
Au stade Chaban-Delmas, Bordeaux. DIRECT. 16.40 Avant match.# 17.00 Football :
Ligue 1. Lille/Nantes. 6e journée. Au stade
6 Questions pour un super champion. Pierre-Mauroy, Villeneuve-d’Ascq. DIRECT.
19.00 19/20. 20.00 6 Vu. 20.15 6 Zorro. 18.55 Canal Sport Club # 20.05 Invisible.
Série. 20.40 6 Tout le sport.
Le putting # 20.35 Groland le Zapoï #
INÉDIT. Une jeune pédiatre voit sa vie bou-
Drame policier franco-belge de Michael R. Roskam (2017). 2h10. Avec
Matthias Schoenaerts, Adèle Exarchopoulos. INÉDIT. Tombé fou amoureux, un
leversée par la découverte dans le béton braqueur de banque s’efforce de renondu corps du mari de sa mère.
cer à ses activités illégales.
22.35 L’inconnu de Brocéliande Télé- 23.10 K.O ù Thriller français de Fabrice
film policier français de Vincent Giovanni
(2016). 1h38. Avec Claire Keim.
0.05 6 Soir/3. 0.35 Le Cavalier de bronze.
ARTE
7
7
5.15 Arte journal. 5.40 Socotra, paradis
menacé. 6.30 6 Le réveil des dinosaures
géants. 7.40 Voyage en Arménie. 8.20 Vivre
le long de l’équateur. 16.10 6 Invitation au
voyage en week-end. 16.50 Vivre le long de
l’équateur. 19.30 Le dessous des cartes.
Gobert (2017). 1h55. Avec Laurent Lafitte, Chiara Mastroianni. 1.00 6 D’après
une histoire vraie. Drame (2017).
C8
8
58
6.30 Téléachat. 9.00 Direct auto express.
11.00 Direct auto. 12.00 Direct auto
express. 13.25 JT. 13.35 Rendez-moi mon
mari ! Téléfilm. Drame (2005). Avec Wendy
Crewson, David James Elliott, Clare Stone.
15.20 Cœurs coupables. Téléfilm. Drame.
Mer Rouge : guerre froide en eaux chaudes. (1 et 2/2). Avec Treat Williams, Marcia Gay
19.45 Arte journal. 20.05 Chemins d’école, Harden, Olympia Dukakis. 18.45 Les Terchemins de tous les dangers. L’Éthiopie. riens du samedi !
L21.00 Baptiste Lecaplain :
20.50 Monuments éternels
Série doc. d’Olivier Julien et Gary
Glassman (2014). Pétra, capitale du
désert. Les secrets de Pétra, en Jorda-
«Origines» ùù
Spectacle. INÉDIT.
Baptiste Lecaplain revient sur ses
nie, sont peu à peu révélés grâce à un origines, avec le sens aigu de
travail de fouille titanesque.
l’autodérision qui le caractérise.
22.15 Demain, l’école Doc. (2018) 23.20 Baptiste Lecaplain et ses
(2/2). Du bon usage du cerveau. INÉ- potes Spectacle.
DIT. 23.05 Philosophie. Jeter ou réparer ? Pour séduire Chloé, son béguin de lycée,
23.35 Square idée. 0.05 Court-circuit. Baptiste Lecaplain décide d’utiliser sa
0.55 Traumatismes : sont-ils héréditaires ? notoriété.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SAMEDI 22 SEPTEMBRE
6
W9
9
59
L20.50 Les Simpson ùù
Série. Police du ciel. (Saison 26, 16,
18 et 19/22). INÉDIT. Le Chef Wiggum
reçoit par erreur un réacteur dorsal. 21.15
Maman Bulldozer. INÉDIT. 21.40 Les enfants se battent bien. INÉDIT. 22.05 La
vengeance est un plat qui se mange
trois fois. (Saison 18, 11/22). 22.30 Mon
meilleur ennemi. (Saison 18, 8/22).
L22.55 Les Simpson ùù Little Big
Lisa. (Saison 18, 12/22).
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
TMC
TFX
10 60
L21.00 Columbo ùù
Série. Meurtre au champagne. (Saison 11, 1/3). Avec Peter Falk. Freddy
Doc. (2018). INÉDIT. L’avantage compé-
titif du nucléaire français a fondu. Et ce
n’est que l’un des aspects du problème
posé. LIRE NOTRE ARTICLE.
22.00 Un monde en docs. 23.30 Réfugiés,
un marché sous influence Documentaire. (2017). 0.30 6 Ma voix compte. 20
ans : une génération raisonnable ? 1.00
6 Livres & vous... 2.00 Parlement hebdo.
FRANCE Ô
19 65
Magazine. Présenté par Magali Lunel.
Double vengeance mortelle. INÉDIT.
NRJ12
12 62
L20.55 The Big Bang Theory ùù
Série. Plan à quatre. (Saison 8, 4/24).
Avec Johnny Galeck. Penny reproche
a mené une vie misérable. Mais un jour, il Le 15 mars 2013, Myriam découvre le
gagne 30 millions de dollars à la loterie. cadavre de son fiancé Dominique
22.50 90’ enquêtes Mag. Insultes, baignant dans une mare de sang.
noyades, incendie : le quotidien mus- 22.40 Chroniques criminelles Maga-
à Emily d’avoir passé la nuit avec Raj.
clé des gendarmes du Sud. 0.10 Policiers et pompiers sous tension : un été
chaud à Palavas. - Dérive de la route :
sommes-nous tous en danger ?
L22.10
FRANCE 4
zine. Présenté par Magali Lunel. Affaire
Maëlys : Nordahl Lelandais, l’ombre
du tueur en série ? 0.30 L’affaire de la
petite Fiona : la mère au double visage.
CSTAR
14 63
L21.00 Le nucléaire, autopsie 20.55 Fort Boyard
d’une faillite ùù
11 61
20.55 Chroniques criminelles
Jeu. Présenté par Olivier Minne. Invités : Sébastien Loeb, Iris Mittenaere,
Léa François, Cyril Despres, Tom Villa,
Cyril Féraud. L’équipe jouera en faveur
17 64
21.20 Le conditionnement opérant.
(Saison 8, 5/24). 21.45 L’expérience
de la mine. (Saison 8, 6/24).
The Big Bang Theory ùù
Loco-démotivation. (Saison 8, 1/24).
22.35 Sheldon Cooper, professeur
d’université. (Saison 8, 2/24).
GULLI
18 167
21.00 DC : Legends of Tomorrow 20.55 Barbie Série. Entretien avec un vampire. Rêve de danseuse étoile
(Saison 3, 5/18). Avec Victor Garber,
Brandon Routh. INÉDIT. Après que Nate
Téléfilm d’animation de Owen Hurley
(2013). 1h15. Une ballerine découvre
a découvert deux anachronismes parti- une paire de chaussons magiques qui la
culiers, l’équipe se retrouve plongée en transforme en danseuse étoile.
1895. 21.55 La belle Hélène de Troie. 22.15 Barbie Mariposa et le royaume
(Saison 3, 6/18). INÉDIT.
des fées Téléfilm d’animation américain
Pulvar, Thierry Moreau, Bertrand Cha- 22.50 DC : Legends of Tomorrow La de William Lau (2013). 1h17. 23.40 Zig et
meroy, Emilie Besse, Florent Manau- foire aux monstres. (Saison 3, 2). 23.40 Sharko. 0.25 Oggy et les cafards. 0.50 Zig
dou, David Travadon.0.10 6 Consomag. Voyages interdits. (Saison 3, 3).
et Sharko. 1.00 Foot 2 rue extrême. Série.
de Wings for Life, qui soutient la recherche
sur les lésions de la moelle épinière.
23.05 Fort Boyard Jeu. Invités : Audrey
TF1 SERIES FILMS
6TER
20 66
22 67
RMC STORY
23 68
20.55 Coup de cœur
21.00 Nos chers voisins
21.00 Rénovation impossible
20.55 À l’école des cascadeurs
Drame de Dominique Ladoge (2014).
1h41. Avec Pierre Arditi. Un brillant
Série. (Saison 6). Avec Martin Lamotte,
Isabelle Vitari, Gil Alma. La vie et les
Téléréalité. Rénovation sur pilotis. INÉDIT.
Série doc. (2018). Dans le feu de
chirurgien se retrouve dans la peau d’un relations souvent amicales, quelquefois
patient. Cette expérience va le transformer. tendues, mais toujours drôles, d’une
22.20 Les mains de Roxana Téléfilm bande de voisins.
policier français de Philippe Setbon 23.30 Life La traversée du désert.
(2012). 1h35. Avec Sylvie Testud, Micky
Sébastian. 23.55 6 L’amour lé Dou. 0.50
6 Koudzok Ségamaloya
RMC DÉCOUVERTE
24 98
(Saison 2, 10/21). Avec Damian Lewis,
Sarah Shahi. 0.15 Les collectionneurs.
(Saison 2, 11/21).
CHÉRIE 25
Robert et Katie acquièrent un lot l’action. INÉDIT. Immersion dans un
comprenant un terrain de 6 000 m2 sur stage de cascadeurs où l’on suit à la
trace quelques passionnés qui veulent
lequel se trouve un bungalow.
21.45 On se jette à l’eau.
en faire leur métier.
22.35 Rénovation impossible Télé- 22.10 À l’école des cascadeurs Série
réalité. Changer de main.
23.30 On touche du bois. - Le style
créole. - Dans le rétro.
POLAR +
25 69
41
20.50 Occaz militaires
20.55 Ma fille en danger
21.00 Affaires non classées
Série doc. La bataille de Dunkerque.
Drame de Matthew Hastings (2006).
1h30. Avec Joe Lando, Maria Del Mar.
Série. Apparences trompeuses (1 et
2/2). (Saison 11, 9 et 10/10). Avec
Emilia Fox. Nikki, Leo et Harry aident
INÉDIT. «Occaz Militaires» est une chasse
aux trésors mené par Bruce Crompton,
revendeur de matériel militaire.
21.40 Occaz militaires L’entre-deuxguerres. INÉDIT. «Occaz Militaires» est
une chasse aux trésors mené par Bruce
Crompton, revendeur de matériel militaire.
22.30 La France sous l’Occupation.
TÉVA
54
20.50 Bones ù
Abby Lord est victime d’un enlèvement
qui tourne mal, s’achevant par la mort
de la jeune kidnappeuse.
22.50 Une mère sans défense Téléfilm
canadien de Douglas Jackson (2005).
1h45. Avec Tracy Nelson, Linden Ashby,
Bruce Boxleitner.
PARIS PREMIÈRE
20.50 Conseil de famille
Série. Les nouveaux amants. (Saison 6, 2/23). Avec Emily Deschanel,
David Boreanaz, T.J. Thyne. Durant une
Théâtre. Pièce de Amanda Sthers,
Morgan Spillemaecker (2017). 1h50.
Avec Eva Darlan. Une mère a décidé
enquête délicate, Seeley Booth reçoit la de s’éclater. Et tant pis si cela ne plaît
visite surprise de sa petite amie Hannah. vraiment pas à ses enfants.
PLANÈTE+
80
USHUAIA TV
20.40 Top Gun ù
Mike Wolfe et Frank Fritz continuent nous emmène sur les bords du Lac Tchad
où quelques 170 000 déplacés ont fui les
d’explorer des greniers.
21.35 Red Barn, Black Keys.
îles devant l’avancée de Boko Haram.
21 137
CANAL+ SPORT
88
U Arena. DIRECT. Le Racing est-il toujours
Série. La vérité est ailleurs (2/2). (Saison 10, 6/6). Avec David Duchovny.
TV5 MONDE
71
Magazine. Présenté par Stéphane
Bern. Les démons de Michel-Ange.
MEZZO
179
L20.30 Parsifal
Doc. (2017). Amour et trahison.
Depuis la nuit des temps, les hommes
ont toujours aimé raconter des histoires.
22.15 Nadar, le premier des photographes Documentaire. (2017).
121
Opéra de Richard Wagner. Chef d’orchestre : Daniel Barenboim (2015).
4h35. Avec Wolfgang Koch.
0.45 Magnetic Ensemble à D’Jazz
Nevers Concert.
BEIN SPORTS 1
131
L20.00 Football : Ligue 1
20.30 Volley-ball : Championnat 20.35 Rugby : Top 14
20.15 Tennis de table :
du monde
«Racing 92/Castres». 5e journée. À la Championnat d’Europe
2e tour. DIRECT. À l’issue du premier tour,
43
De Rome à Florence, Stéphane Bern
Les années 1980, les dessine le parcours de Michel-Ange
avions, Cruise, McGillis.
(1475-1564), génie solaire et tourmenté.
EUROSPORT 1
11
SÉRIE CLUB
L20.50 X-Files ùù
21.00 Secrets d’Histoire
Film d’aventures américain de Tony
Scott (1986). 1h46. Avec Tom Cruise,
Tom Skerritt, Kelly McGillis.
HISTOIRE
87
Doc. (2018). Tchad quand la pluie attend la paix. INÉDIT. Christine Oberdorff
Téléréalité. From A to T.
L’ÉQUIPE
56
20.40 Les enquêtes d’Ushuaïa TV 21.30 Mythes et monstres
20.55 American Pickers
- Chasseurs de trésors
du feu. - Moments de vérité.
Les investigations de Mulder et Scully
Julia Catina et Frank Skipper à faire la et les révélations O’Malley ont réveillé
lumière sur trois décès.
de puissants ennemis. 21.35 La vérité
22.50 Affaires non classées Apoca- est ailleurs (3/3). (Saison 11, 1/10).
lypse (1 et 2/2). (Saison 11, 1 et 2/10). L22.30 X-Files ùù Esprit vengeur.
0.45 New York, police judiciaire. Série. (Saison 10, 4/6). 23.25 Babylon. (Sai1.30 Meurtres à l’anglaise. Série.
son 10, 5/6). 0.10 6 Legends. Série.
RTL9
55
documentaire (2018). L’art du combat.
INÉDIT. 23.15 6 Vocation pompier. Baptême
6e journée - Multiplex. DIRECT. Cinq
rencontres sont au programme de ce
les quatre meilleurs équipes de chaque sous le choc de sa sévère défaite face à
multiplex : Angers/Toulouse - Montpelpoule sont reversés dans quatre nou- Clermont (17-40) lors de la 2e journée, Qui succédera au Français Emmanuel lier/Nice - Reims/Dijon - Saint-Etienne/
velles poules de quatre.
dans son antre de la U Arena ?
Caen - Strasbourg/Amiens.
Lebesson, vainqueur en 2016 ?
N°2811
Quarts de finale messieurs. À Alicante
(Espagne). DIRECT.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SAMEDI 22 SEPTEMBRE
CANAL+ CINÉMA
10
L20.50 Faute d’amour ùùù
Drame de Andreï Zviaguintsev (2017).
VM. 2h08. Avec Marianna Spivak,
Alexeï Rozine, Matveï Novikov. INÉDIT.
Trop préoccupés par la vie qui les attend
après leur divorce, Boris et Genia
délaissent leur fils Aliocha.
22.50 Hostages Drame russo-géorgien
de Rezo Gigineishvili (2017). VM. 1h44.
Avec Tinatin Dalakishvili, Irakli Kvirikadze.
0.35 Attraction. Téléfilm (2017). VM. 2.25
The Spacewalker. Aventures (2017). VM.
CINÉ+ ÉMOTION
22
CANAL+ SÉRIES
12
20.50 Guyane ù
Série. Pikolet. (Saison 1, 7/8). Avec
Olivier Rabourdin. Louis se remet dou-
cement de ses blessures, mais des soupçons pèsent sur lui concernant l’affaire
Merlot. 21.40 Pour une poignée de
métal. (Saison 1, 8/8).
Gomorra ùùù L’ange de
Forcella. (Saison 3, 9/12). Avec Marco
D’Amore, Salvatore Esposito. 23.15 La
reine de Secondigliano. (Saison 3, 10/12).
0.00 Fear the Walking Dead. Série.
L22.35
CINÉ+ CLUB
24
CINÉ+ PREMIER
20
L20.45 Training Day ùù
Film policier américain de Antoine Fuqua (2001). VM. 2h00. Avec Denzel
Washington, Ethan Hawke.
7
CINÉ+ FRISSON
21
20.45 Opération Espadon ù
Thriller américain de Dominic Sena
(2001). VM. 1h45. Avec John Travolta, Hugh Jackman, Halle Berry.
Pour les beaux yeux de
Un grand Denzel WashHalle Berry.
ington.
L22.45 Spring Breakers ùù Comédie 22.20 Hyper tension ù Thriller amédramatique de Harmony Korine (2012).
VM. 1h32. Avec James Franco.
ricain de Mark Neveldine (2005). VM.
1h27. Avec Jason Statham, Amy Smart.
Jouissif !
James Franco est tota23.45 Dédales. Thriller (2003). 1.25 Je tralement barré.
0.15 La loi de la jungle. Comédie (2015). vaille avec mon cul. Téléfilm classé X (2015).
CINÉ+ CLASSIC
25
TCM CINÉMA
31
20.45 Closer, entre adultes 20.45 Sushi, sushi
20.45 La marchande d’amour L20.45 Serpico ùù
consentants ù
Comédie dramatique française de Drame italien de Mario Soldati (1953, Film policier américain de Sidney LuDrame américain de Mike Nichols
(2004). VM. 1h44. Avec Natalie Portman, Jude Law, Julia Roberts.
Laurent Perrin (1990). 1h26. Avec
André Dussollier, Jean-François Stévenin, Sandrine Dumas.
L22.15 The Ice Storm ùù Drame
psychologique de Ang Lee (1998). VM.
1h52. Avec Sigourney Weaver, Kevin
Kline. 0.05 Die beichte der Josefine Mutzenbacher. Documentaire (1978). 1.30 Black
Emanuelle. Téléfilm érotique (1975). 2.50
NB). VO. 1h54. Avec Gina Lollobrigida. Exaspérée, Gemma blesse son
met (1973). 2h05. Avec Al Pacino,
John Randolph. À New York en 1971,
amie Elvira. Germaine explique à son un inspecteur gravement blessé revoit sa
vie défiler sur son lit d’hôpital.
mari, les raisons de son geste.
Quand c’est trop c’est
22.35 La maison qui tue Horreur brifrançais de Anne Fontaine (2003). 1h42.
tannique de Peter Duffel (1970). VM. Serpico.
Avec Fanny Ardant, Emmanuelle Béart.
1h42. Avec Wolfe Morris, Joss Ackland. 22.55 Engrenages Film à suspense
0.05 La princesse de Montpensier. Drame
0.15 Les cicatrices de Dracula. Horreur américain de David Mamet (1987).
historique (2009). 2.20 Jane Eyre. Drame
(1970). VM. 1.45 Les contes d’Hoffmann. 1h42. Avec Lindsay Crouse. 0.35 100
romantique (2011). VM.
Taipei Story. Comédie dramatique (1985). VO. Comédie dramatique (1951). VO.
dollars pour un shérif. Western (1969).
Trop sage, dommage.
22.25 Nathalie... ù Drame sentimental
OCS MAX
26
L20.40 Le fils de Jean ùù
Drame franco-canadien de Philippe
Lioret (2015). 1h38. Avec Pierre
Deladonchamps, Gabriel Arcand. À
33 ans, Mathieu Capelier apprend que
son père, qu’il n’a jamais connu, vient
de mourir. LIRE NOTRE ARTICLE.
22.15 Las Vegas 21 ùù Comédie
américaine de Robert Luketic (2008).
VM. 1h55. Avec Jim Sturgess, Kate
Bosworth.
OCS CITY
27
L20.40 Counterpart ùù
Série. Faux-semblant. (Saison 1,
7). Avec J.K. Simmons. Peter Quayle
OCS CHOC
L20.40 Mon garçon ùù
28
Thriller français de Christian Carion
(2017). 1h30. Avec Guillaume Canet,
Mélanie Laurent. Le père d’un petit
OCS GEANTS
29
20.40 Terreur aveugle
Thriller de Richard O. Fleischer (1971).
VM. 1h30. Avec Mia Farrow, Robin
Bailey, Dorothy Alison. A son retour de
passe un mauvais moment lors de son
anniversaire. Le passé de Clare est révélé. garçon de 7 ans apprend que son fils a promenade, une jeune aveugle découvre
toute sa famille massacrée.
21.30 Cher mensonge. (Saison 1, 8). disparu. Il part à sa recherche.
22.30 Animals The Democratic People’s 22.05 Nemesis Horreur français, amé- L22.10 Lawrence d’Arabie ùùù
Republic of Kitty City. (Saison 3, 8/10).
Avec Phil Matarese. INÉDIT. 23.00 Stefan
Zweig, adieu l’Europe. Biographie (2015).
VO. Avec Josef Hader.
ricain de Christophe Deroo (2016). VM. Film d’aventures américain de David
1h15. Avec Rusty Joiner, Sigrid La Cha- Lean (1962). VM. 3h25. Avec Peter
pelle. 23.20 Piranha 3D. Horreur (2009). O’Toole, Alec Guinness.
3 heures 25, le bonheur.
VM. 0.50 Les sicarios. Action (2016). VM.
DIMANCHE 23 SEPTEMBRE
Sa vie est un roman
22h30 ARTE
Cette pionnière du roman policier
britannique moderne est également un symbole d’émancipation féminine. Du premier vol
Documentaire allemand d’André
en avion de la jeune Agatha (elle
Schäfer (2017). 52 min.
a 21 ans), en 1911, à ses voyages
aux côtés de son second époux,
Agatha Christie, 70 romans, une
l’archéologue sir Max Mallowan,
centaine de nouvelles et 20 pièces
lors de ses campagnes de fouilles
de théâtre, fait partie des auteurs
au Moyen-Orient – au point de
les plus célèbres au monde. Elle
devenir elle-même passionnée
est considérée comme l’écrivain
d’archéologie –, ce documentaire
le plus lu de l’histoire de la littéretrace le parcours de cette antirature anglo-saxonne après Wilconformiste. Infirmière volonliam Shakespeare. Son œuvre
taire durant la Grande Guerre,
est également la plus vendue et
elle s’engage comme pharmala plus traduite (plus d’un milliard d’exemplaires de ses livres ont cienne pendant la guerre de 39-45 et en profite pour s’initier aux
été publiés en anglais, et autant en langues étrangères). Mais la poisons, arme qu’elle utilisera à de multiples reprises pour pimenromancière britannique n’a pas passé sa vie uniquement assise ter ses crimes presque parfaits. Riche d’images d’archives inédites,
derrière son bureau à échafauder des intrigues – qui se déroulent du témoignage de son petit-fils Mathew Prichard et des expertises
souvent à huis clos – tenant le lecteur en haleine jusqu’au point apportées par ses divers biographes, ce film nous livre le portrait
final. Elle a, parallèlement, mené une vie particulièrement trépi- intime de la reine du polar. La géniale créatrice d’Hercule Poirot
dante. Grande voyageuse, elle était avide de vivre des aventures et et de Miss Marple s’y révèle un véritable personnage romanesque.
d’acquérir ces connaissances qui lui ont permis de nourrir ses récits.
Hélène Riffaudeau
BRIDGEMAN IMAGES
Agatha Christie,
la reine du crime
N°2811
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DIMANCHE 23 SEPTEMBRE
8
TF1
1
1
6.30 6 Tfou. 10.15 6 Automoto. 11.05
6 Téléfoot. 12.00 6 Les 12 coups de
midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.30 6 Grands
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
3
11.25 Dimanche en politique. 11.30 Dimanche
en politique en régions. 12.00 12/13. 12.55
6 Les nouveaux nomades. 13.40 6 Mai-
à deux ù
Série. Amateurs contre professionnels. (Saison 11, 11/19). Avec Yannick Bisson. INÉDIT. Higgins s’est mis
reportages. Profession : chasseurs d’héritiers. 14.45 6 Reportages découverte. Les
apprentis prennent la route. 16.05 6 La vie
secrète des chats. 17.10 6 Sept à huit Life. 18.15 6 Sept à huit. 20.00 6 Le 20h.
20.35 6 TF1 Rendez-vous sport.
L21.00 Non-stop ùù
21.00 L’amour, c’est mieux
Thriller américano-français de Jaume
Collet-Serra (2013). 1h46. Avec Liam
Neeson, Julianne Moore.
3
10.45 Messe. 11.45 Le jour du Seigneur.
12.00 6 Tout le monde veut prendre sa
place. 13.00 13 heures. 13.20 6 13h15, le
dimanche... 14.20 6 Vivement dimanche.
15.30 6 Vivement dimanche prochain.
16.45 6 Stade 2 collection. 17.00 Stade
2. 18.05 6 Les enfants de la télé. 18.55
6 Les enfants de la télé, la suite. 20.00
20 heures. 20.30 20h30, le dimanche.
Comédie française d’Arnaud Lemort,
Dominique Farrugia (2009). 1h36.
Avec Clovis Cornillac, Manu Payet.
gret : la nuit du carrefour. Téléfilm (2016).
VM. 15.20 6 Comme une envie de jardins... 16.15 6 Cette semaine-là. 17.15
6 8 chances de tout gagner ! 17.55 6 Le
grand slam. 19.00 19/20. 20.15 6 Zorro.
Série. 20.40 6 Tout le sport.
CANAL +
4
4
12.45 Clique dimanche # 13.55 6 Roi de la
vanne # 14.00 Les reporters du dimanche
# 14.35 Cinéma par... Olivier Nakache &
Éric Toledano. 15.40 Invisible. 16.10 Canal rugby club. 16.45 Avant match. 16.50
Rugby : Top 14. Montpellier/Toulouse. 5e
journée. À l’Altrad Stadium, à Montpellier.
DIRECT. 18.35 Canal rugby club # 19.15
Canal football club # 20.55 Avant match. #
21.00 Les enquêtes de Murdoch L21.00 Football : Ligue 1
«Lyon/Marseille». 6 e journée. Au
Groupama Stadium, à Décines-Charpieu. DIRECT. La saison dernière, les deux
Un bon thriller sur une
au cricket, mais son premier match «Olympico» avaient tourné à l’avantage
histoire à dormir debout.
Une « rom com » de plus. est interrompu par la mort d’un batteur de Lyon. Qu’en sera-t-il cette saison ?
23.00 Esprits criminels ù Ancienne L22.45 Un jour, un destin ùù Maga- adverse. 21.40 Les larmes de Marie. 22.55 Canal football club, le débrief.
blessure. (Saison 3, 14/20). Avec Joe zine. Présenté par Laurent Delahousse. (Saison 11, 12/19). INÉDIT.
23.10 J+1 Mag. Présenté par Nicolas
Mantegna. 23.50 Humiliés. (Saison 3, Serge Gainsbourg, entre les murs. INÉDIT. 22.25 Les enquêtes de Murdoch Un Tourriol, Julien Cazarre, Laurie Delhostal.
16/20). 0.45 6 Person of Interest. Série. 0.30 6 Histoires courtes.
loup dans la bergerie. (Saison 8, 7/18). 0.15 Les coulisses d’une création originale.
FRANCE 5
5
5
10.20 6 Échappées belles. 12.00 6 Les escapades de Petitrenaud. 12.35 6 C l’hebdo.
13.35 6 Entrée libre. 14.05 6 Jérôme Bosch,
le diable aux ailes d’ange. 15.05 6 Sale
temps pour la planète ! 15.35 6 Sri Lanka,
l’île aux trésors. 16.35 6 Bien manger : à
quel sain se vouer ? 17.35 6 Cornichon,
l’agité du bocal. 18.35 6 C politique. 19.55
6 C politique, le débat.
20.50 Trains touristiques :
à toute vapeur
Doc. de Anne Gautier (2017). INÉDIT.
21.45 L’Ardèche au fil des saisons. 22.40
La case du siècle Mag. Présenté par
F. d’Almeida. Hitler sur table d’écoute.
INÉDIT. 23.35 6 Voyage à travers le cinéma
français. 0.30 6 Mères sous X, mères de
l’ombre. 1.40 6 Dangers dans le ciel.
W9
9
59
21.00 Mission : Revenge
Film d’action de Christian Alvart (2016).
2h20. Avec Til Schweiger, Fahri Yardim. INÉDIT. Un flic dont la femme a été
M6
6
ARTE
6
13 107
Durant deux jours, une caméra a filmé
le face-à-face entre des recruteurs et
des chercheurs d’emploi.
22.45 Débat Débat. Présenté par Valérie Brochard. 23.05 La Ve, une Constitution sur mesure ? 0.05 Débat. 0.30 Iran, la
bombe à tout prix. 1.30 Débat. 2.00 C’est
vous la France. 2.30 6 Ma voix compte.
FRANCE Ô
19 65
C8
8
58
21.00 Zone interdite
20.50 Rendez-vous avec la mort 21.00 Lucifer
Magazine. Présenté par Ophélie Meunier. Adolescentes et déjà mamans :
le choix d’une vie. INÉDIT.
23.05 Enquête exclusive Magazine.
Présenté par Bernard de La Villardière.
Armée israélienne : des femmes et
des hommes en état d’alerte permanent. INÉDIT.
Film policier britannique de Michael
Winner (1988). VM. 1h48. Avec Peter
Ustinov, Lauren Bacall, Carrie Fisher.
Série. Jugement. (Saison 2, 10/18).
Avec Tom Ellis, Lauren German, Kevin
Alejandro. INÉDIT. Charlotte est déter-
L22.30 Agatha
minée à ce que Lucifer quitte la Terre et
monte Chloé contre lui. 21.50 Ex mais
TMC
Série. Daniela. (Saison 2, 3/23). Avec
Kathryn Morris. Rush et Valens reçoivent
Comédie américaine de Todd Phillips (2011). VM. 1h40. Avec Bradley
Cooper, Ed Helms, Zach Galifianakis.
Quand de Funès et Girardot tournent un peu à vide.
0.05 6 IZombie. Série. 3.25 Gawayn.
Les animaux de la 8. Autour de Marseille :
des animaux au tempérament... 13.25 JT.
13.35 La rivale. Téléfilm. Thriller (1995).
Avec Courtney Thorne-Smith, Kyle Secor.
15.20 Au bénéfice du doute. Téléfilm. Comédie dramatique (1995). (1 et 2/2). Avec
Daphne Zunica, David James Elliott, Patricia
Kalember.18.45 Les Terriens du dimanche !
pas trop. (Saison 2, 11/18). INÉDIT.
22.40 Lucifer Poignées d’amour. (Saison 2, 12/18). INÉDIT.
NRJ12
12 62
20.55 S.O.S. ma famille
a besoin d’aide
Magazine. Présenté par Pascal Soetens. Kelyan et Mavilde. Mavilde ne
sait plus comment calmer les colères de
son fils, Kelyan, et le climat est explosif.
22.35 S.O.S. ma famille a besoin d’aide
zine. Présenté par Magali Lunel.
Magazine. Émilie et Antonio - Spéciale
Au sommaire : «Affaire Jean-Pierre couples. Émilie et Antonio enchaînent les
Treiber» - «La cougar et le légionnaire» disputes et sont incapables de trouver le
bon équilibre. 0.05 Jordan et Patricia.
- «Fatale attraction».
17 64
GULLI
18 166
21.00 Chicago Med
20.55 Il était une fois... l’Homme
Série. Contre mauvaise fortune...
(Saison 1, 7/18). Avec Nick Gehlfuss, Yaya DaCosta. April doit traiter
Dessin animé. Le siècle des Lumières.
Dans la France du XVIIIe siècle qui s’ouvre
aux idées modernes, nos héros sont
comédiens. 21.20 L’Amérique - 1789-
un patient atteint de «générosité compulsive» après un AVC. 21.55 À cœur 1814, la Révolution française
ouvert. (Saison 1, 8/18).
22.15 Il était une fois... l’Homme Des22.45 Chicago Med Cas de conscience. sin animé. Le printemps des peuples.
(Saison 1, 9/18).23.40 Promenades co- 22.40 L’âge des vikings 23.15 Zig et
Sharko. 23.50 Oggy et les cafards.
quines. Téléfilm érotique.
6TER
20 66
6.45 Gym direct. 7.45 À vos recettes. 8.45
Du cinéma pour amateurs
de concours de lancers de nains.
22.50 Chroniques criminelles Maga-
CSTAR
14 63
Théâtre. Mise en scène de Francis
Veber (2014). 1h30. Avec Gérard Jugnot, Alexandra Vandernoot.
22.45 La zizanie ù Comédie française de Claude Zidi (1978). 1h36.
Avec Louis de Funès, Annie Girardot.
TF1 SERIES FILMS
11 61
20.55 Very Bad Trip 2 @
21.00 Cold Case : affaires
classées ù
FRANCE 4
Christie, la reine du
crime ùù Doc. (2017). INÉDIT. LIRE NOTRE
ARTICLE. 23.25 Prélude à Debussy. 0.15 6 Pelléas et Mélisande. 3.15 Arte journal. 3.35
Franz Xaver Winterhalter : le peintre de Sissi.
TFX
10 60
L21.00 La gueule de l’emploi ùù 20.55 Cher trésor
Doc. de Didier Cros (2010).
7
Pascale et Philippe/Karine et Laurent/Julien et Yé. 15.25 Maison à vendre. Kathy et
Alain/Cécile et Pierre-Alexandre. 17.20 66
minutes. 18.40 66 minutes : grand format.
19.45 Le 19.45. 20.05 Sport 6. 20.20 E=M6.
assassinée par la mafia turque part à la un film amateur dans lequel une femme
recherche de sa fille à Istanbul.
est apparemment tuée par balle. 21.45
23.10 Thor : le monde des ténèbres ù Au bout du tunnel. (Saison 2, 4/23).
Fantastique de Alan Taylor (2013). VM. 22.40 Cold Case : affaires classées ù
2h10. Avec Chris Hemsworth. Thor doit Le plan. (Saison 1, 22/23). 23.35 Oulutter pour sauver les Neuf Royaumes vrières de guerre. (Saison 2, 2/23).
face à un ennemi qui convoite l’univers. 0.35 6 90’ enquêtes.
LCP PUBLIC SÉNAT
7
12.55 6 Paysages d’ici et d’ailleurs. 13.20
Le berceau des baleines. 14.05 Abysses, la
vie dans les profondeurs extrêmes. 14.50
Le Japon vu du ciel. 16.15 6 Monuments
éternels. 17.35 La chambre des merveilles.
18.30 Piotr Anderszewski et son piano.
19.15 6 Étonnants jardins. 19.45 Arte journal. 20.05 6 Vox pop. 20.35 6 Karambolage. 20.45 6 50 nuances de Grecs. Série.
6.00 M6 Music. 7.00 Absolument stars.
10.00 Turbo. 12.30 Sport 6. 12.45 Le
12.45. 13.20 Scènes de ménages. Série.
13.45 Recherche appartement ou maison.
22 67
RMC STORY
23 68
20.55 Madagascar, les trésors L21.00 Black Book ùùù
21.00 Hot Shots ! ù
20.55 Le roi Scorpion @
de l’île Rouge
Drame historique de Paul Verhoeven Comédie satirique américaine de Jim Film d’aventures américain de Chuck
Doc. INÉDIT. Avec ses 600 000 km2, c’est
(2006). 2h19. Avec Carice van Hou-
la cinquième plus grande île du monde. ten, Sebastian Koch, Thom Hoffman.
22.45 Passion Madagascar Série
Le film tient le spectateur
documentaire. (2018). INÉDIT.
par le col sans le lâcher.
N°2811
Abrahams (1991). VM. 1h20. Avec
Charlie Sheen. Le destin héroïque et
Russell (2001). 1h30. Avec Dwayne
Johnson, Kelly Hu. Dans l’Antiquité,
délirant d’un pilote américain de l’aéronavale gaffeur et sentimental.
un mercenaire s’oppose aux hordes
d’un despote qui opprime les peuples.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DIMANCHE 23 SEPTEMBRE
RMC DECOUVERTE
24 98
20.50 Machines de combat
Doc. (2018). Les Royal Engineers. INÉDIT.
CHERIE 25
25 69
Série. À cœur perdu. (Saison 5, 4/4).
Le Corps of Royal Engineers est l’un des Avec Corinne Touzet, Franck Capilcorps soutien de la British Army.
lery, Pierre-Marie Escourrou.
21.40 Machines de combat Documen- Le cadavre de Nathalie Vergne, 35 ans,
taire (2018). La technologie au service est découvert par les gendarmes. La
du renseignement. INÉDIT.
jeune femme a été poignardée.
TEVA
54
20.50 Code Black
Série. Je vous salue, Marie. (Saison 1,
16/18). Avec Marcia Gay Harden.
INÉDIT.
Christa s’inquiète de sa nouvelle
relation avec Neal.
PLANÈTE
80
POLAR +
41
20.55 Une femme d’honneur @ L21.00 The Bridge ùù
PARIS PREMIÈRE
55
sur la cocaïne, des toilettes de ses restaurants londoniens à la jungle colombienne.
USHUAIA TV
87
SÉRIE CLUB
43
20.50 Supergirl
Série. (Saison 1, 7/10). Avec Sofia
Helin, Kim Bodnia. «Le Tueur du pont»
Série. L’un d’entre nous. (Saison 2,
11/22). Avec Melissa Benoist, Chyler Leigh, David Harewood.
s’empare d’un bus scolaire avec cinq
écoliers et énonce sa dernière vérité.
Kara s’apprête à célébrer l’anniversaire
23.00 Dexter ù Ma faute. (Saison 5, de son arrivée sur Terre, mais elle se sent
1/12). Avec Michael C. Hall.
très seule.
RTL9
56
20.50 Gordon Ramsay en guerre L20.40 Erin Brockovich,
seule contre tous ùùù
contre la cocaïne
Doc. (2017) (1/2). INÉDIT. Le chef enquête
9
71
21.00 On n’est pas couché
Drame américain de Steven Soderbergh (2000). 2h06. Avec Julia Roberts, Albert Finney, Aaron Eckhart.
HISTOIRE
TV5 MONDE
88
20.55 Sauver Big Ben !
20.40 Amérique du Nord :
la naissance d’un continent
20.40 Les résistants
du train fantôme
être nécessaires pour rénover la cloche
de Big Ben.
Nous pensons déjà tout savoir sur
l’Amérique du Nord. Grave erreur.
INÉDIT. Le film évoque la vie et les luttes de
Talk-show. Présenté par L. Ruquier.
0.00 Le journal de la RTS. 0.30 Acoustic Magazine. Présenté par Sébastien
Folin. Invitée : Clara Luciani.
MEZZO
179
20.30 Valery Gergiev dirige
Doc. de Jenny Dames (2017). INÉDIT.
Strauss et Bruckner avec
Plus de trente millions d’euros devraient Doc. de Peter Oxley (2015). L’homme. Doc. de Jorge Amat (2016). 0h51. le Philharmonique de Munich
L’ÉQUIPE
21 137
CANAL+ SPORT
11
Concert. Au programme : Also sprach
quelques-uns des 750 déportés résistants. Zarathustra, op. 30 de Richard Strauss…
EUROSPORT 1
121
BEIN SPORTS 1
131
20.30 Volley-ball : Championnat 20.55 Basket-ball : Coupe
du monde féminine
du monde
20.40 Cyclisme : Championnat 20.40 Football : Liga
du monde sur route
«FC Barcelone/Gérone». 5e journée.
2e tour. DIRECT. À l’issue du premier tour,
Contre-la-montre par équipe messieurs. À Innsbruck. Cette épreuve
«Espagne/Porto Rico». Groupe C.
les quatre meilleurs équipes sont reversés En Espagne. DIRECT.
dans quatre nouvelles poules de quatre. 22.50 Rugby : Top 14
CANAL+ CINÉMA
10
20.50 Une femme fantastique
Comédie dramatique germano-chilien
de Sebastian Lelio (2017). VM. 1h44.
Avec Daniela Vega, Francisco Reyes,
Luis Gnecco. Marina et Orlando, de vingt
ans son aîné, s’aiment loin des regards
et se projettent vers l’avenir.
22.30 Top of the Shorts. 22.55 Ces
différences qui nous rapprochent
Drame américain de Michael Carney
(2017). VM. 2h00. Avec Greg Kinnear,
Renée Zellweger. 0.50 Le dernier vice-roi
des Indes. Drame historique (2017). VM.
CINÉ+ ÉMOTION
22
20.45 Bridget Jones,
l’âge de raison @
Comédie de Beeban Kidron (2004).
VM. 1h45. Avec Renée Zellweger,
Hugh Grant. En dépit de sa relation
CANAL+ SÉRIES
devrait être supprimée à partir de 2020.
12
L20.50 Pose ùù
Série. Pink Slip. (Saison 1, 7/8). Avec
Indya Moore. C’est la surprise : Blanca
fait une révélation des plus inattendues
concernant Lil Papi. 21.35 Mother of
The Year. (Saison 1, 8/8).
22.30 Killing Eve On se connaît ?
(Saison 1, 3/8). Avec Sandra Oh, Jodie
Comer. Villanelle supprime un colonel
chinois dans une clinique de Berlin. 23.15
Toutes mes excuses. (Saison 1, 4/8).
23.55 Mayans M.C. Série. Búho/Muwan.
0.50 Babylon Berlin. 2.20 L’hebd’Hollywood.
CINÉ+ CLUB
24
26
20.40 L’interprète ù
Thriller américain de Sydney Pollack
(2005). VM. 2h05. Avec Nicole Kidman, Sean Penn. Une interprète à l’ONU
Western américain de Antoine Fuqua (2016). VM. 2h13. Avec Denzel
Washington. Pour mettre fin au despo-
27
L20.40 Dans la peau
de John Malkovich ùù
Thriller américain de John Hillcoat
(2016). VM. 1h55. Avec Casey Affleck,
Chiwetel Ejiofor. Ex-agent des Forces
de David MacKenzie (2016). VM. 1h42.
Avec Ben Foster. Après la mort de leur
En 1991, des militaires américains décident de récupérer l’or que Saddam
Hussein a volé au Koweït. 0.45 Les petits
mouchoirs. Comédie dramatique (2009).
mère, Tanner et son frère Toby cherchent
à éviter la saisie de la propriété familiale.
0.15 Colt 45. Thriller (2013). 1.40 Les charnelles. Téléfilm érotique (2010).
CINÉ+ CLASSIC
25
Drame américain de Lewis Allen (1954,
NB). VO. 1h13. Avec Frank Sinatra,
Sterling Hayden. Un gangster projette
OCS CITY
21
de David O. Russell (1999). VM. 1h50.
Avec George Clooney, Mark Wahlberg.
20.45 Je dois tuer
médie américaine de Joel Coen, Ethan
Coen (2008). VM. 1h35. Avec John
Malkovich, George Clooney. 23.50 O
Ka. Documentaire (2015). VO. 1.20 Har-
CINÉ+ FRISSON
L20.45 Triple 9 ùù
tisme d’un industriel, les habitants d’une spéciales, Michael Atwood et son équipe
petite ville recrutent sept mercenaires. de flics corrompus attaquent une banque.
L22.55 Les rois du désert ùù Guerre L22.35 Comancheria ùù Western
Comédie espagnole de Juan José
Bigas Luna (1993). VM. 1h30. Avec
Javier Bardem, Maria de Medeiros,
Maribel Verdú. Un jeune homme se sert
États-Unis. Un étudiant vétérinaire plongé
dans la misère rejoint un cirque itinérant.
0.25 Le rôle de sa vie. Film.
monium. Drame VO. Avec Mariko Tsutsui.
OCS MAX
20
20.45 Macho
amoureuse, Bridget Jones ne parvient des femmes pour assouvir ses pulsions
pas à calmer ses angoisses chroniques. et réussir son ascension sociale.
22.30 De l’eau pour les éléphants ù L22.15 Burn After Reading ùù CoDrame de Francis Lawrence (2011). VM.
1h55. Avec Robert Pattinson. 1931, aux
CINÉ+ PREMIER
20.45 Les 7 mercenaires
Au Nou Camp, à Barcelone. DIRECT.
22.45 Club Europe Magazine. Présenté
par Anne-Laure Bonnet.
TCM CINÉMA
31
L20.45 La guerre des Rose ùù
Comédie satirique américaine de
Danny DeVito (1989). 1h51. Avec
Michael Douglas, Kathleen Turner. Un
de tuer le président des États-Unis dans couple en instance de divorce transforme
leur maison en vrai champ de bataille.
une ville tranquille de Californie.
Voyage au bout de la
L22.00 Quai des Orfèvres ùùù Policier français d’Henri-Georges Clouzot hargne.
(1947), NB. 1h43. Avec Louis Jouvet, 22.40 Chute libre Policier américain
Suzy Delair. Une chanteuse de music- de Joel Schumacher (1992). 1h50.
hall accepte un rendez-vous avec un Avec Michael Douglas, Robert Duvall.
producteur amateur de jeunes femmes. 0.30 Le grand Sam. Western (1960). 2.30
23.45 Bob le flambeur. Policier (1955, NB). Le maître des illusions. Fantastique (1995).
OCS CHOC
L20.40 Westworld ùù
28
Série. Voyage dans la nuit. (Saison 2,
1/14). Avec Tessa Thompson, Evan
Rachel Wood. Le chaos règne sur le
OCS GEANTS
29
20.40 Elvis Presley: The Searcher
Doc. de Tom Zimny (2018) (1/2). INÉDIT.
Né en janvier 1935 à Tupelo, une ville du
Mississippi, Elvis Presley grandit dans
surprend une conversation révélant un
parc de Westworld après la révolte des une famille très pieuse.
complot contre un chef d’État africain. découvre un moyen de s’introduire dans hôtes qui comptent bien se venger des 22.25 Elvis Presley: The Searcher
L22.45 A.I. Intelligence artificielle ùù l’esprit de John Malkovich.
humains. 21.30 Réunion. (Saison 2, 2/14). Documentaire. De Tom Zimny (2018)
Film d’anticipation américain de Steven 22.30 Hector Drame britannique de 22.50 10 Cloverfield Lane Thriller amé- (2/2). INÉDIT. Portrait du légendaire chanSpielberg (2001). VM. 2h20. Avec Ha- Jake Gavin (2015). VO. 1h28. Avec Pe- ricain de Dan Trachtenberg (2015). VM. teur, de son retour de l’armée et ses anley Joel Osment, Jude Law. Un couple, ter Mullan, Keith Allen. 0.00 The Deuce. 1h40. Avec Mary Elizabeth Winstead, nées comme acteur, jusqu’à sa mort, en
dont le fils est malade, adopte un proto- Série. 1.00 Albert Nobbs. Drame de Ro- John Goodman. 0.30 Enter the Void. août 1977. 0.00 Amour sauvage. Western
américain de Philip Dunne (1961). VM.
type d’enfant-robot doté de sensibilité. drigo García (2011). VM. Avec Glenn Close. Drame de Gaspar Noé (2009). VM.
N°2811
Comédie fantastique américaine de
Spike Jonze (1999). VM. 1h48. Avec
John Malkovich. Un marionnettiste raté
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LU N D I 24 S E P T E M B R E
10
Autoportrait
23h15 TV5 MONDE
choses), ipso facto dénuée d’intrigue dramatique, prolongement
explicatif de « l’Eau froide » (1994),
Drame français d’Olivier
cette chronique d’un printempsAssayas (2012).Avec India
été illustre ce que gravèrent en AsMenuez. 2h02.
sayas les intrigues sentimentales
d’alors, l’attirance pour l’Orient, la
La faculté à développer une œuvre
contre-culture, le rock, la drogue,
autobiographique plus ou moins
le radicalisme, la découverte de
cryptée, à la manière de François
Guy Debord, l’opposition à son
Truffaut ou d’Arnaud Desplechin,
père, scénariste de « Maigret »,
fait figure d’exception française.
le goût de la peinture puis du
C’est là que réside la première
cinéma. Bref, Assayas dit d’où il
qualité d’« Après Mai », où Olivier
vient, ce qui a fait de lui ce qu’il
Assayas livre une chronique de ses
est, jusqu’à « Personal Shopper ».
années de formation. Bien qu’il soit
La seconde qualité de ce ressac
séduisant de saluer le film comme une tentative tardive, complice soixante-huitard poétique et intime saute aux yeux. Rares sont les
et enfin crédible, de ressusciter la comète post-Mai-68 (période de cinéastes contemporains capables de faire preuve d’une telle virtuol’Histoire occultée ou trahie par notre cinéma, hormis « Mourir à sité et d’un tel sens des ambiances : violence de la manif du 9 février
trente ans », de Romain Goupil, et « les Amants réguliers », de Phi- 1971 où un jeune militant, Richard Deshayes, perdit un œil, course
lippe Garrel), il faut se garder de le juger à la seule aune des « événe- incessante d’une génération qui vivra un jour son « fin août, début
ments ». « Après Mai » n’est pas tant une œuvre sur l’après-68 que septembre », fêtes où le feu brûle et où la mort s’invite, inclination
l’écho qu’il laissa sur un lycéen de 13 ans, la transcription lyrique pour les films d’agit-prop, virée à Pompéi sur un champ de ruines,
de ce que ces années ont creusé d’empreintes sur lui. Forcément celles des dissensions politiques qui conduisent au sentiment naispartielle et discutable pour les ex-militants (chacun a sa vision des sant de l’identité personnelle.
Sophie Grassin
Après Mai
1
1
6 Accusée de meurtre à 17 ans. Téléfilm.
Drame (2018). 15.35 6 Grossesses rivales.
Téléfilm. Thriller (2015). 17.10 6 4 mariages
pour 1 lune de miel. 18.15 6 Bienvenue
chez nous. 19.20 6 Demain nous appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h le
mag. 20.50 6 C’est Canteloup.
21.00 Camping Paradis @
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
9.35 6 Amour, gloire et beauté. 9.55 6 C’est
au programme. 10.50 Motus. 11.20 Les
z’amours. 11.55 Tout le monde veut prendre
sa place. 13.00 6 13 heures. 13.55 6 Ça
commence aujourd’hui. 15.05 6 Je t’aime,
etc. 16.20 6 Affaire conclue. 18.00 6 Tout
le monde a son mot à dire. 18.40 6 N’oubliez pas les paroles ! Masters. 20.00 20
heures. 20.40 6 Un si grand soleil.
21.00 Take Two, enquêtes en duo
Série. Mon père, ce breton ! (1 et
2/2). (Saison 10, 3 et 4). Avec Laurent Ournac. INÉDIT. Les Bretons Yann et
Série. La star et le privé. (Saison 1,
1/13). Avec Rachel Bilson, Eddie Cibrian. INÉDIT. Sam Swift, une actrice, et
Servane sont heureux de retrouver leur Eddie Valetik, un détective privé, enquêtent
fille, Soizick, partie étudier dans le Sud. en tandem sur un meurtre. 21.55 La main
23.05 New York, unité spéciale Aveux dans le sac. (Saison 1, 2/13). INÉDIT.
forcés. (Saison 13, 17/23). Avec Mariska 22.35 Take Two, enquêtes en duo
Hargitay, Danny Pino. 23.55 À mauvaise
école. (Saison 13, 21/23). 0.50 Les vieux
démons. (Saison 7, 1/22).
FRANCE 5
5
5
Recherche DJ désespérément. (Saison 1, 3/13). INÉDIT. 23.20 6 Meurtres au
paradis. Série. 3.30 6 13h15, le samedi...
M6
6
3
- Compte à rebours. - Jeunesse dorée.
16.10 6 Des chiffres et des lettres. 16.45
6 Personne n’y avait pensé ! 17.30 6 Slam.
18.10 6 Questions pour un champion. 19.00
6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20 6 Plus belle
la vie. 20.45 6 Tout le sport.
L21.00 Les sept
mercenaires ùùù
Western américano-belge de John
Sturges (1960). VM. 2h06. Avec Yul
Brynner, Steve McQueen, Eli Wallach.
CANAL +
4
4
12.00 L’info du vrai, le mag # 12.50 The
Tonight Show Starring Jimmy Fallon. 13.35
6 Tamara. Comédie (2016). 15.15 6 Le
fidèle. Drame policier (2017). 17.20 Les
coulisses d’une création originale. 17.40
The Tonight Show Starring Jimmy Fallon.
18.25 Le petit RDV # 18.30 L’info du vrai
# 19.50 L’info du vrai, le mag # 20.45
JT pressé # 20.55 Catherine et Liliane #
21.00 Guyane
Série. (Saison 2, 1 et 2/8). Avec Olivier Rabourdin. INÉDIT. Vincent est prêt
à tout pour écouler l’or qui se trouve
dans la mine mythique Sarah Bernhardt.
Excédés par les exactions d’une bande 22.55 Crime Time (Saison 1, 4/7). Avec
de pilleurs, des paysans mexicains Augusto Madeira. Tony met en scène
sa propre agression, revient en héros et
engagent sept mercenaires.
23.15 6 Soir/3. 23.55 Qui sommes- annonce qu’il brigue un poste de député.
nous ? Doc. (2018). 1.45 6 Midi en 23.50 6 Hostages. Drame (2017). VM. 1.35
France. 2.15 6 Des racines et des ailes. 6 Gomorra. Série.
ARTE
6
3
10.50 6 L’instant R. 11.15 Midi en France.
12.00 6 12/13. 12.55 6 Météo à la carte.
13.50 6 Rex. Série. Disque de plomb.
7
7
C8
8
58
11.45 6 La quotidienne. 13.05 6 Entrée
libre. 13.40 6 Le magazine de la santé.
14.35 6 Allô docteurs. 15.10 6 Bienvenue chez les orangs-outans. 15.35 6 Sale
temps pour la planète ! 16.35 6 Drôles de
villes pour une rencontre. 17.30 C à dire ?!
17.45 6 C dans l’air. 19.00 6 C à vous.
20.00 6 C à vous, la suite. 20.20 6 Entrée
libre. 20.50 Place au cinéma.
6.00 M6 Music. 6.59 M6 Kid. 8.50 M6
boutique. 10.00 Desperate Housewives.
Série. 12.45 Le 12.45. 13.30 Scènes de
ménages. Série. 13.40 La femme en or.
Téléfilm. Drame (2015). 15.35 Un million
de raisons. Téléfilm. Comédie (2013). 17.25
Les reines du shopping. 18.35 La meilleure
boulangerie de France. 19.45 Le 19.45.
20.25 Scènes de ménages. Série.
12.50 Arte journal. 13.00 Arte Regards.
13.30 Meurtre au fossé des anges. Téléfilm. (2017). 15.10 6 Paysages d’ici et
d’ailleurs. 15.35 Jinju, l’opéra ambulant
chinois. 16.30 6 Invitation au voyage. 17.10
Xenius. 17.40 Les chemins de l’équitable.
18.05 Merveilles nordiques. 19.00 6 Paradis de rouille. 19.45 Arte journal. 20.05 28
minutes. 20.45 6 50 nuances de Grecs.
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William à
midi, première partie. 13.15 William à midi.
13.50 Maigret. Série. L’ami d’enfance de
L20.55 Un homme
21.00 L’amour est dans le pré
20.50 Zorba le Grec ù
21.00 Hunger Games ù
et une femme ùù
Téléréalité. Présenté par Karine Le MarDrame français de Claude Lelouch chand. INÉDIT. Après des speed-dating
(1966, NB). 1h39. Avec Anouk Aimée, pleins d’émotion, les prétendant(e)s de
Jean-Louis Trintignant, Pierre Barouh. quatre agriculteurs arrivent à la ferme.
Une scripte de cinéma et un coureur 22.05 L’amour est dans le pré Téléréaautomobile, veufs tous les deux, lité. Présenté par Karine Le Marchand.
s’éprennent l’un de l’autre.
22.35 C dans l’air Magazine. Présenté
par Caroline Roux. 23.40 6 Avis de sorties. 23.50 6 C à vous.
N°2811
INÉDIT. Jacques, Vincent et Émeric s’ap-
prêtent à passer leur première journée
en compagnie de leurs prétendantes.
23.15 La robe de ma vie.
Comédie dramatique de Michaël
Cacoyannis (1964, NB). VM. 2h16.
Avec Anthony Quinn. Parti en Crète pour
Maigret. - Un échec de Maigret. Avec Bruno
Cremer, Roger Pierre, Marianne Groves,
Hubert Saint-Macary. 17.45 C’est que de
la télé ! 19.05 TPMP : première partie.
20.10 Touche pas à mon poste !
Film d’action américain de Gary Ross
(2012). 2h22. Avec Jennifer Lawrence,
Josh Hutcherson, Elizabeth Banks.
exploiter une mine d’or, un écrivain sym- Dans ce qui fut les États-Unis, 24
pathise avec un sexagénaire exubérant. garçons et filles combattent à mort au
23.10 Wajma, une fiancée afghane ù cours des Hunger Games.
Drame de Barmak Akram (2013). VM. L23.45 Battle Royale ùù Drame
1h25. Avec Wajma Bahar. INÉDIT.
0.30 Le violoniste de Florence. Film muet
(1926). VM. 2.00 Arte journal.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
psychologique japonais de Kinji Fukasaku (2001). 1h53. Avec Takeshi Kitano,
Yoshio Akamatsu.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
CAROLE BETHUEL
TF1
11.00 6 Les feux de l’amour. 12.00 6 Les
12 coups de midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.55
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LU N D I 24 S E P T E M B R E
W9
9
59
TMC
10 60
L21.00 Rambo ùù
cheff (1982). VM. 1h29. Avec Sylvester Stallone, Richard Crenna.
Cérémonie. Présenté par Grégoire
Margotton, Bixente Lizarazu. INÉDIT.
Devenu marginal après sa démobilisation,
un héros de la guerre du Vietnam défie
la police américaine.
22.50 Taken 2 @ Action d’Olivier Me-
Cette cérémonie récompense les
meilleures performances footballistiques
de l’année et décerne des prix.
22.30 Le labyrinthe : la terre brûlée
gaton (2012). VM. 1h38. Avec Liam
Neeson. Pour assouvir sa vengeance, un
gang enlève un ancien agent de la CIA.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
20.30 En quête d’énergies
durables
Doc. de Loïc Baffier et Sonia Henry
(2015).
À quels choix environnementaux les
sociétés vont-elles être confrontées dans
les années à venir ? 21.30 Débat.
22.00 On va plus loin Magazine. Présenté par Rebecca Fitoussi. 23.00 Audition publique. 0.00 LCP, le mag. 0.30 La
reine bicyclette, histoire des Français à vélo.
FRANCE Ô
19 65
20.55 Le Balajuan
Magazine. Présenté par Juan Massenya.
La cumbia. Invités : Nâdiya. INÉDIT.
Dans ce nouvel épisode, Juan Massenya
met en lumière un genre musical des
plus dansants : la cumbia. 21.20 Le
Balajuan. Jazzy funk. Invités : Ménélik.
21.45 Clair obscur Magazine. Présenté
par Sébastien Folin. Invité : Ray Lema.
22.35 6 Creole spirit.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
Science-fiction de Wes Ball (2015). VM.
2h05. Avec Dylan O’Brien, Ki Hong Lee.
0.55 6 90’ enquêtes.
FRANCE 4
TFX
11 61
L21.00 Gladiator ùù
20.50 The Best Fifa
Film d’action américain de Ted Kot- Football Awards
14 63
11
NRJ12
12 62
20.55 Crimes
Péplum américain de Ridley Scott
(2000). VM. 2h28. Avec Russell Crowe,
Richard Harris, Joaquin Phoenix.
Magazine. Spéciale récidivistes. INÉDIT.
Au sommaire ce soir : «Le calvaire de la
petite Julie» - «Un mystérieux ADN» Devenu esclave puis gladiateur, Maximus «Mon voisin le tueur».
revient à Rome pour se venger.
22.50 Crimes Magazine. Spéciale
23.45 Appels d’urgence Magazine. mères tueuses.
Présenté par H. Mannarino. Accidents Au sommaire de ce numéro consacré
et sauvetages extrêmes pour les pom- aux mères tueuses : «Jamais sans ma
piers du Sud. 0.55 Pompiers de Paris : fille» ; «Emprise fatale».
les nouveaux héros de la capitale.
0.45 6 Crimes au bord des lacs de Savoie.
CSTAR
17 64
GULLI
18 167
20.55 Les enfants de la télé
21.00 La story des années 2000 20.55 Merlin
Divertissement. Présenté par Laurent Ruquier.
Doc. (2018). INÉDIT.
Laurent Ruquier partage avec ces invités
un moment convivial autour de l’actualité
artistique et télévisuelle.
22.25 On va rire de tout ! Spectacle.
Présenté par Mathieu Madénian. 0.10
6 Montreux Comedy Festival 2015. Best
of. 2.15 6 Consomag. Emprunter lorsque
l’on a été gravement malade.
TF1 SERIES FILMS
20 66
L21.00 Dr House ùù
Série. Sans peur et sans douleur.
(Saison 3, 14/24). Avec Hugh Laurie.
C’est la Saint-Valentin : Cuddy a rendezvous avec une personne qu’elle ne
connaît pas. 21.40 Demi-prodige.
(Saison 3, 15/24).
Dr House ùù L’homme de
ses rêves. (Saison 3, 16/24). 23.30 Acceptera... ou pas ? (Saison 3, 10/24).
L22.35
CHÉRIE 25
25 69
Le journaliste Stéphane Basset a recueilli
les souvenirs des artistes qui ont fait la
musique des années. 2000 De Moby à
Bob Sinclar, de Amel Bent à Lorie, de
Natasha St-Pier à Willy Denzey, Kyo, etc.
22.25 La story des années 90 Documentaire (2018). Stéphane Basset
est allé à la rencontre de celles et ceux
qui ont fait la musique des années 90.
6TER
22 67
21.00 Kaamelott ù
Parce qu’Arthur est tombé de cheval en
forêt, le valet d’écurie est accusé d’avoir
décousu sa selle. 21.45 Merlin et le
jeune druide. (Saison 5, 8/13).
22.40 Merlin Profanation. (Saison 5,
5/13). 23.30 Disparition. (Saison 5, 6/13).
0.20 Oggy et les cafards. 0.25 Zig et Sharko.
RMC STORY
23 68
20.55 Révélations
Série. Avec Alexandre Astier, Lionnel Astier, Anne Girouard, Thomas
Cousseau, Nicolas Gabion, Audrey
Fleurot, Jean-Christophe Hembert.
Au carrefour de l’histoire, le royaume de
Kaamelott apparaît comme le nouveau
phare de la civilisation. Investi d’une
mission divine, le roi Arthur tente de
guider son peuple vers la lumière.
POLAR +
Série. Morgane et son alliée. (Saison 5, 7/13). Avec Colin Morgan,
Bradley James, Angel Coulby.
41
20.50 Mega aéroport
20.55 Donne-moi ta main
21.00 The Teach
Strong. Connecter le monde. INÉDIT.
dais de Anand Tucker (2010). 1h36.
Avec Amy Adams, Matthew Goode.
Stuhr, Katarzyna Dabrowska. INÉDIT.
Magazine. Présenté par Yasmine
Oughlis. Engagés volontaires : les
nouveaux citoyens. INÉDIT.
Portrait de citoyens, héros du volontariat,
qui se sont engagés pour leur pays.
22.35 Révélations Magazine. Présenté
par Yasmine Oughlis. Bébé à tout prix,
les nouvelles méthodes. Les traitements
pour tomber enceinte se multiplient.
SÉRIE CLUB
43
20.50 Dead of Summer Série doc. de Ross Young et Graham Comédie romantique américano-irlan- Série. (Saison 2, 7 et 8/8). Avec Maciej Un été maudit
Cette série documentaire s’intéresse aux
grands aéroports du monde sous tous
leurs aspects. 21.40 Zéro défaut.
22.30 Paris-Charles-de-Gaulle : aéroport du futur Doc. De L. Langlade et
N. Brénéol (2017). Roissy-Charles-deGaulle est le premier aéroport d’Europe.
TÉVA
54
Une jeune femme fait la rencontre
inattendue d’un aubergiste irlandais qui
va bouleverser sa vie.
22.50 Danse avec lui @ Comédie
dramatique de Valérie Guignabodet
(2006). 1h53. Avec Mathilde Seigner.
PARIS PREMIÈRE
55
Après la découverte du corps d’Ewelina,
Radek, en charge de l’enquête, se rend
au campement.
L23.10 The Bridge ùù (Saison 1,
7/10). Avec Sofia Helin, Kim Bodnia.
1.10 Meurtres à l’anglaise. Série. 2.40
Maigret. Série. Maigret et l’Étoile du Nord.
RTL9
56
Série. Le mal incarné. (Saison 1,
9/10). Avec Elizabeth Mitchell. INÉDIT.
L’équipe affronte le mal qui se cache
dans le lac. Le chaos règne sur le camp
de Stillwater.
21.35 Dead of Summer - Un été
maudit L’ange de la mort. (Saison 1,
10/10). INÉDIT.
TV5 MONDE
71
20.50 Twister
20.50 La revue de presse
20.40 Intruders
21.00 Mourir à trente ans
Film d’aventures de Jan de Bont
(1996). VM. 1h50. Avec Helen Hunt.
Talk-show. Présenté par J.de Verdière.
Film d’horreur de Juan Carlos Fresnadillo (2011). 1h35. Avec Clive Owen,
Ella Purnell. Deux enfants vivant chacun
Doc. de Vincent Garenq (1982). 1h35.
Avec Henri Weber, M. Recanati,. INÉDIT.
22.45 Le journal de la RTS.
L23.15 Après mai ùù Drame d’Olivier
Assayas (2012). 2h02. LIRE NOTRE ARTICLE.
Jérôme de Verdière et ses tontons
Au cours d’un cyclone, une équipe flingueurs commentent l’actualité.
23.35 Des pissenlits par la racine Coexpérimente du matériel.
Ça manque d’un twist. médie de G. Lautner (1964), NB. 1h35.
PLANÈTE+
80
USHUAIA TV
87
dans des pays différents sont visités la
nuit par une entité sans visage.
HISTOIRE
88
MEZZO
179
20.55 Repousser la mort mensonges & vérités
20.40 Les montagnes mythiques 20.40 The West par Robert Redford 20.30 Jean-Guihen Queyras
de Chine Série doc. de S. Appel Série doc. de John Ealer (2016). De et Alexandre Tharaud
Série doc. de Brent Hodge (2016).
Détox. INÉDIT. Notre expert se penche
(2013). Le mont Emei. À la découverte
l’or et du sang. L’histoire vraie d’hommes
des montagnes sacrées du bouddhisme
ou du taoïsme, trois sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.
prêts à tout risquer pour vivre le rêve amé- Jean-Guihen Queyras (violoncelle),
ricain ! Production de très grande qualité. Alexandre Tharaud (piano) Johann
21.25 L’épreuve de force.
Sebastian Bach Sonate pour violoncelle.
tout d’abord sur l’univers de la détox.
21.40 Régimes à tout prix.
L’ÉQUIPE
21 137
CANAL+ SPORT
11
121
BEIN SPORTS 1
131
20.50 Cyclisme : Championnat 21.00 Club Europe
«Niort/Lens». 8e journée. Au stade du monde sur route
Magazine. Présenté par Benjamin Da
21.05 Pétanque :
Championnat de France
20.35 Football : Ligue 2
Commentaires : Guillaume Claret, JeanLuc Robert. Doublette mixte, finale.
22.30 L’Équipe du soir Magazine.
Présenté par Olivier Ménard.
René-Gaillard, à Niort (France). DIRECT.
N°2811
EUROSPORT 1
Concert.
Contre-la-montre des - de 23 ans.
Après une saison passée catastrophique, Chaque nation bénéficie de deux
Le RC Lens a retrouvé son mordant et partants. 22.45 Snooker : China
s’affiche comme le favori de la Ligue 2. Championship 1re journée.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
Silva, Omar Da Fonseca. Giga Liga.
Benjamin Da Silva et Omar Da Fonseca
reviennent sur la journée du championnat
espagnol disputée ce week-end.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LU N D I 24 S E P T E M B R E
12
CANAL+ CINÉMA
10
20.50 Chips - La relève
Comédie d’action américaine de Dax
Shepard (2017). VM. 1h40. Avec Michael Peña, Dax Shepard.
À Los Angeles, le motard Jon Baker fait
équipe avec Castillo pour enquêter sur
cinq flics corrompus.
22.25 Vegas Academy : coup de poker
pour la fac Comédie de A. Jay Cohen
(2017). VM. 1h28. Avec Will Ferrell.
23.50 Jour de cinéma. 23.55 6 Les têtes
de l’emploi. Comédie (2016).
CINÉ+ ÉMOTION
22
20.45 Les tribulations
d’une caissière
Comédie française de Pierre Rambaldi (2010). 1h42. Avec Déborah
François, Elsa Zylberstein.
Solweig, employée comme caissière
dans un supermarché, raconte son
quotidien dans un blog.
22.25 Avant toi Drame de T. Sharrock
(2016). VM. 1h51. Avec Emilia Clarke.
0.10 Versailles. Série. 4.50 L’amour aller-
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
L20.50 Brooklyn Nine-Nine ùù
Série. L’incendie criminel. (Saison 5,
18/23). Avec Andy Samberg.
CINÉ+ FRISSON
20
20.45 Gods of Egypt
Film d’aventures américain de Alex
Proyas (2015). VM. 2h07. Avec Brenton Thwaites, Gerard Butler.
21
L20.45 Matrix Revolutions ùù
Film de science-fiction américain de
Larry et Andy Wachowski (2003). VM.
2h05. Avec Keanu Reeves, CarrieAnne Moss, Laurence Fishburne.
Un incendie réduit le food truck de
Charles en cendres. Pimento se rend sur La paix règne en Égypte. Mais Seth, dieu
place en tant qu’assureur. 21.10 du désert, qui convoite le pouvoir, Dans la cité de Zion, l’explosive bataille
finale est engagée entre les machines
Bachelorette. (Saison 5, 19/23). assassine le roi.
21.30 Une journée d’angoisse. 22.50 Braqueurs Policier français de et les rebelles.
(Saison 5, 20/23). 21.50 La dernière Julien Leclercq (2015). 1h21. Avec Sami 22.50 Orgueil et préjugés et zomligne droite. (Saison 5, 21/23). 22.10 Bouajila, Guillaume Gouix. 0.10 Snatch - bies Action de Burr Steers (2016). VM.
Jake & Amy. (Saison 5, 22/23).
Tu braques ou tu raques. Comédie policière 1h48. Avec Lily James, Sam Riley. 0.35
22.35 Pose Pink Slip. (Saison 1, 7/8). de Guy Ritchie (2000). VM. Avec Brad Pitt. Les tentatrices. Téléfilm érotique (2009).
CINÉ+ CLUB
CINÉ+ CLASSIC
24
20.45 La taverne des révoltés
Film d’aventures de Fellipe Barbosa
(2017). VO. 2h07. Avec Caroline Abras,
João Pedro Zappa. INÉDIT.
Western américain de Felix E. Feist
(1953). 1h22. Avec Randolph Scott,
Patrice Wymore, Dick Wesson.
Avant d’intégrer une prestigieuse
université, Gabriel Buchmann décide de
partir un an faire le tour du monde.
L22.55 La cour de Babel ùù Docu-
A la fin des années 1850, un major se
rend en Californie pour estimer la force
du mouvement sécessionniste.
L22.05 Austerlitz ùùù Historique
mentaire de Julie Bertuccelli (2013).
1h29. 0.25 Mademoiselle. Drame de
Chan-Wook Park (2016). VM. .2.45 Un
TCM CINÉMA
25
20.45 Gabriel et la montagne
français de Abel Gance (1960). 2h43.
Avec Pierre Mondy, Michel Simon. 0.50
31
20.45 Le diamant du Nil ù
Film d’aventures américain de Lewis
Teague (1985). 1h42. Avec Michael
Douglas, Kathleen Turner.
En panne d’inspiration, la romancière
Joan accepte de jouer les biographes
pour un prince du désert.
22.35 Sur la piste des Comanches
Western de Gordon Douglas (1957),
NB. 1h30. Avec Clint Walker, Virginia
Mayo. 0.10 L’attaque de la malle-poste.
Les gaspards. Comédie française de Pierre
retour. Téléfilm. Comédie romantique (2009). homme charmant. Drame (2015, NB). VO. Tchernia (1973). Avec Philippe Noiret.
Western de Henry Hathaway (1951, NB).
OCS MAX
26
20.40 Permission
Drame romantique de Brian Crano
(2018). VM. 1h35. Avec Rebecca Hall,
Dan Stevens, Jason Sudeikis. INÉDIT.
Le meilleur ami d’un couple lui suggère
de s’autoriser une relation avec un autre
partenaire. 22.15 Story Movies.
22.35 Mon babysitter @ Comédie de
Bart Freundlich (2008). VM. 1h34. Avec
Catherine Zeta-Jones. 0.10 6 Tout nous
sépare. Drame de Thierry Klifa (2016).
OCS CITY
OCS CHOC
27
OCS GEANTS
28
L20.55 The Deuce ùù
20.40 K-O - Bleed for This
Série. (Saison 2, 3). Avec Maggie
Gyllenhaal, James Franco. INÉDIT.
Drame américain de Ben Younger
(2016). VM. 2h00. Avec Miles Telle.
En 1977, à New York, la vie de
personnages haut en couleur durant
l’âge d’or de l’industrie pornographique.
22.00 Ballers ù The Kids Are Aight.
L’histoire du boxeur Vinny Pazienza,
victime d’un grave accident et qui est
remonté sur le ring.
L22.35 A.C.A.B. (All Cops Are Bastards) ùù Film policier de S. Sollima
29
20.40 Elle boit pas, elle fume
pas, elle drague pas, mais...
elle cause ! ù
Comédie française de Michel Audiard
(1969). 1h20. Avec Annie Girardot,
Bernard Blier, Mireille Darc.
Une femme de ménage décide de faire
chanter trois de ses clients qui ont des
(2012). VM. 1h52. Avec Filippo Nigro. choses à se reprocher.
Un thriller choral très L21.55 Lord Jim ùù Aventures britannique de Richard Brooks (1965). 2h17.
Thriller de Nicolas Winding Refn (2016). VM. maîtrisé.
(Saison 4, 7/10). Avec Kai Andersen,
Lisa Arturo. INÉDIT. 22.35 Insecure. Série.
Obsessed-Like. 23.10 6 The Neon Demon.
MARDI 25 SEPTEMBRE
L’idéaliste du numérique
23h45 FRANCE 2
France pour développer une
application gratuite en partenariat avec Pôle Emploi. Le but
est de collecter les données des
Infrarouge. Documentaire de
demandeurs d’emploi dans la
Jean-Thomas Ceccaldi (2018).
perspective de faire baisser le
nombre de chômeurs. Un pari fou
Né à Trappes de parents immique le réalisateur Jean-Thomas
grés chinois, Paul Duan est un
Ceccaldi, habitué des tournages
ingénieur français brillant. Petit
au long cours, des films sociaux
génie des mathématiques et de
et des portraits de personnalités
l’informatique, il a 21 ans, traaux destins singuliers, a tenu à
vaille pour une start-up à San
suivre pendant deux ans. De la
Francisco et gagne 10 000 dollars
genèse du projet à la naissance
par mois quand il décide de tout
de l’application en passant par
plaquer, renonçant à une carrière toute tracée au sein de la Silicon le recrutement de l’équipe d’ingénieurs, le documentaire nous
Valley. Poussé par sa conscience citoyenne et convaincu que les emmène dans les coulisses de cette aventure inédite. Loin de s’aralgorithmes peuvent servir le bien commun, ce pur produit de la rêter à sa dimension technologique, le documentariste cherche
méritocratie républicaine française décide alors de monter une aussi à comprendre les ressorts de l’engagement de Paul et de ses
association à but non lucratif : Bayses Impact. Son ambition ? Uti- camarades qu’il filme au plus près au gré de leur enthousiasme et
liser la technologie pour résoudre les grands problèmes de société. de leurs moments de doute. In fine, il nous livre un portrait capDans un monde d’ubérisation forcenée, le discours détonnant tivant de cette génération de geeks à contre-courant, convaincus
du jeune homme interpelle alors aussi bien les journalistes que les que le big data peut aussi avoir une dimension sociale et servir les
politiques. En 2016, c’est sous le feu des médias qu’il rentre en intérêts du plus grand nombre.
Hélène Riffaudeau
N°2811
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
PROD
Le Rêve
de Paul Duan
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 25 SEPTEMBRE
TF1
1
1
12.00 6 Les 12 coups de midi ! 13.00 6 Le
13h. 13.55 6 Tu ne tueras point. Téléfilm.
Drame (2018). 15.35 6 Sous l’emprise du
FRANCE 2
2
2
9.55 6 C’est au programme. 10.45 6 Motus. 11.20 Les z’amours. 11.55 6 Tout le
monde veut prendre sa place. 13.00 6 13
heures. 13.55 6 Ça commence aujourd’hui.
15.05 6 Je t’aime, etc. 16.20 6 Affaire
conclue. 18.00 6 Tout le monde a son mot
à dire. 18.40 6 N’oubliez pas les paroles !
Masters. 20.00 20 heures. 20.40 6 Un si
pasteur : l’histoire vraie de Mary Winkler.
Téléfilm. Drame (2011). 17.10 6 4 mariages
pour 1 lune de miel. 18.15 6 Bienvenue
chez nous. 19.20 6 Demain nous appartient. Feuilleton. 20.00 6 Le 20h. 20.35
6 Le 20h le mag. 20.50 6 C’est Canteloup. grand soleil. Feuilleton.
L21.00 Histoires
21.00 Good Doctor ù
Série. Au millimètre près. (Saison 1,
9/22). Avec Freddie Highmore. INÉDIT.
Un enfant natif de Guinée est pris en
charge par l’hôpital. 21.45 Prise de
d’une nation ùùù
Série doc. de Yann Coquart (2018).
1870-1927. Le pays où l’on arrive. INÉDIT.
La France est devenue dans les années
décision. (Saison 1, 10/22). INÉDIT.
1920, le premier pays d’immigration au
22.45 Grey’s Anatomy : Station 19 monde. 22.00 1927-1954. Des héros
Sur des charbons ardents. (Saison 1, dans la tourmente. INÉDIT. 22.55 Débat.
1/10). Avec Jaina Lee Ortiz. INÉDIT. 23.30 L23.45 Le rêve de Paul Duan Doc.
Pas de fumée sans feu. INÉDIT.
FRANCE 5
(2018). INÉDIT. LIRE NOTRE ARTICLE.
5
5
10.50 6 Plongée avec les baleines-pilotes.
11.45 6 La quotidienne. 13.05 6 Entrée
libre. 13.40 6 Le magazine de la santé.
14.35 6 Allô docteurs. 15.10 6 Bienvenue
chez les orangs-outans. 15.35 6 Rêver le
futur. 16.35 6 Décollage pour l’Amérique.
17.30 6 C à dire ?! 17.45 6 C dans l’air.
19.00 6 C à vous. 20.00 6 C à vous, la
suite. 20.20 6 Entrée libre.
M6
6
6
8.50 M6 boutique. 10.00 Desperate Housewives. Série. 12.45 Le 12.45. 13.30
Scènes de ménages. Série. 13.40 Amour
et vignobles. Téléfilm. Comédie romantique
(2016). 15.35 Mères entremetteuses. Téléfilm. Comédie romantique (2013). 17.25
Les reines du shopping. 18.35 La meilleure
boulangerie de France. 19.45 Le 19.45.
20.25 Scènes de ménages. Série.
FRANCE 3
3
3
Mag. Présenté par S. Plaza. Caroline
et Emmanuel/Éric/Amandine. INÉDIT.
Des membres du personnel de l’hôpital
de Gonesse s’interrogent sur l’avenir du À Paris, Stéphane Plaza va aider un
système de santé en France. 22.00 Débat. couple dans leur recherche.
22.45 C dans l’air Magazine. Présenté 22.45 Recherche appartement ou
par Caroline Roux. 23.50 C à vous. 0.45 maison Mag. Présenté par S. Plaza.
6 C à vous, la suite. 1.05 6 Entrée libre. Christel/Nicolas et Hélène/Éric et Jordan.
W9
9
59
TMC
10 60
L21.00 Ôtez-moi d’un doute ùù
Série. Tous coupables. Avec Charlotte
de Turckheim, Bruno Wolkowitch. INÉDIT.
ARTE
7
7
9.25 Ngogo : la guerre des singes. 10.50
Éthiopie, la cité des coureurs de fond. 12.05
Étrange Tasmanie. 12.50 Arte journal. 13.00
Arte Regards. 13.35 Gold. Western (2013).
VM. 15.35 6 Taïwan : les Kung-Fu Girls.
16.30 6 Invitation au voyage. 17.10 Xenius.
17.35 Les chemins de l’équitable. 18.05
Merveilles nordiques. 18.55 6 Paradis de
rouille. 19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes.
Doc. de Sonya Pemberton (2018). INÉDIT.
TFX
11 61
21.00 Hancock
Film d’action américain de Peter Berg
(2008). VM. 1h40. Avec Will Smith,
Charlize Theron, Jason Bateman.
Un homme d’affaires tombe sous le
charme d’une prostituée.
Donne envie d’aimer et
d’aller chez le coiffeur.
23.05 Etam Live Show Gala. INÉDIT.
Le défilé Etam, est l’un des shows de la
Fashion Week parisienne.
Une équipe de «90’ enquêtes» a partagé
le quotidien des gendarmes du
Groupement de l’Essonne.
22.25 90’ enquêtes Magazine. Présenté
Un super-héros impopulaire fait appel à
un expert en relations publiques pour
améliorer son image.
22.45 Sherlock Holmes 2 : jeu
d’ombres ù Aventures de Guy Ritchie
14 63
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William
à midi, première partie. 13.15 William à
midi. Présentation : William Leymergie.
13.50 Maigret. Série. Avec Bruno Cremer,
Annie Grégorio. Maigret en meublé. - Maigret et la princesse. 17.45 C’est que de la
télé ! 19.05 TPMP : première partie. 20.10
Touche pas à mon poste !
L21.00 Podium ùù
Comédie de Yann Moix (2003).
1h30. Avec Benoît Poelvoorde, Julie
Depardieu. Un sosie de Claude Fran-
Faut-il consommer des vitamines ? Ce
marché en pleine croissance repose sur çois a pour ambition de gagner le grand
de graves méconnaissances.
concours de la «Nuit des sosies».
22.20 La fabrique à bébés Doc. De
Le festival Poelvoorde.
Ramona S. Diaz (2017). INÉDIT. 23.25 22.50 Bowling Comédie de Marie6 Lumières sur la ville.
Castille Mention-Schaar (2012). 1h30.
Mag. Présenté par T. Silva. Alcool,
stups, drames familiaux : pas de répit
pour les gendarmes de banlieue. INÉDIT.
FRANCE 4
Comédie dramatique français de Carine
Tardieu (2016). 1h40. Avec François
Damiens, Cécile de France. INÉDIT.
Une avocate talentueuse prend la
défense d’un bon père de famille accusé Un Breton un brin bourru découvre sur
d’avoir tué un dealer.
le tard que son père n’est pas le sien.
22.35 La loi de Barbara Illégitime 22.45 Tchi tcha Magazine. Présenté
défense. (Saison 1, 3/3). Avec Josiane par Laurie Cholewa. 23.35 6 Le prix du
Balasko. 0.20 6 Soir/3. 0.55 6 Le pitch succès. Comédie dramatique de Teddy
cinéma. 1.00 6 Jacques Brel, fou de vivre. Lussi-Modeste (2017). Avec Tahar Rahim.
21.00 90’ enquêtes
13 107
4
21.00 La loi de Valérie
Comédie romantique de Garry Marshall (1990). VM. 1h55. Avec Richard
Gere, Julia Roberts, Ralph Bellamy.
LCP PUBLIC SÉNAT
4
11.50 La boîte à questions # 11.55 L’info
du vrai, le mag # 12.55 The Tonight Show
Starring Jimmy Fallon. 13.35 6 Killing
Eve. 15.00 Rencontres de cinéma. 15.20
6 Detroit. Drame (2017). VM. 17.40 The
Tonight Show Starring Jimmy Fallon. 18.25
Le petit RDV # 18.30 L’info du vrai # 19.50
L’info du vrai, le mag # 20.45 JT pressé
# 20.59 Catherine et Liliane #
L21.00 Pretty Woman ùù
par Tatiana Silva. Accidents, alcool et
délits de fuite : alerte maximum pour
les gendarmes de l’autoroute.
CANAL +
9.15 6 Cap Sud-Ouest. 9.50 9h50 le matin. 10.50 6 L’instant R. 11.15 6 Midi en
France. 12.00 6 12/13. 12.55 6 Météo à
la carte. 13.50 6 Rex. Série. 16.10 6 Des
chiffres et des lettres. 16.45 6 Personne
n’y avait pensé ! 17.30 6 Slam. 18.10
6 Questions pour un champion. 19.00
19/20. 20.00 6 Vu. 20.20 6 Plus belle la
vie. Feuilleton. 20.45 Tout le sport.
20.50 L’hôpital à fleur de peau 21.00 Recherche appartement 20.50 Vitamines :
fantasmes et vérités
ou maison
Doc. de Cyril Denvers et Pierre Duyckaerts (2018). INÉDIT.
13
(2011). VM. 2h07. Avec Robert Downey
Jr. 1.10 6 Chroniques criminelles.
CSTAR
17 64
NRJ12
12 62
20.55 3 Days to Kill @
Thriller francoaméricain de McG
(2013). 1h53. Avec Kevin Costner.
Un agent secret américain malade reçoit
l’ordre de neutraliser un terroriste.
Quiproquos affligeants
et clichés moisis.
23.05 Le Négociateur Policier de Gary
F Gray (1998). 2h15. Avec Samuel L.
Jackson. 0.45 6 Sniper : Special Ops.
Téléfilm d’action (2016).
GULLI
18 166
20.30 Iran, la bombe à tout prix 20.55 Caméras espions
Doc. de Gilles Cayatte et Jean Chichi- en terre animale
21.00 Hollywood Autopsy
20.55 Les Thunderman
Série doc. (2014). River Phoenix. INÉDIT.
zola (2012).
Série doc. (2017). Histoires d’amitié.
La tension monte entre l’Iran et la
communauté internationale. L’enjeu : le
programme nucléaire perse. 21.30 Débat.
22.00 On va plus loin Mag. Présenté
par Rebecca Fitoussi. 23.00 6 Manger
c’est voter. 23.30 Ça vous regarde. 0.30
Les enfants fantômes, un défi pour l’Afrique.
Grâce à des robots, le réalisateur a pu
pénétrer l’intimité d’espèces. 21.45
Le 31 octobre 1993, l’acteur River
Phoenix meurt à 23 ans, devant le nightclub de son ami Johnny Depp.
21.55 Hollywood Autopsy. Karen Carpenter.
22.45 Hollywood Autopsy Série do-
Série. L’audition. (Saison 1, 17/20).
Avec Kira Kosarin, Diego Velázquez.
21.15 C ’ e s t g r a v e , d o c t e u r
Thunderman? (Saison 1, 18/20).
21.45 Pas de A pour papa. (Saison 1,
20/20). 22.05 C’est un travail pour les
Thunderman. (Saison 1, 6/20).
22.40 Les Thunderman La comète
d’Achille. (Saison 1, 11/20).
FRANCE Ô
19 65
Esprits rebelles.
22.35 Caméras espions en terre
animale Série doc. De John Downer
(2017). L’aventure du tournage. 23.25 Le
parfait amour. Brillants d’intelligence.
TF1 SERIES FILMS
20 66
L20.55 Va, vis et deviens ùù
21.00 Un peu, beaucoup,
Drame de Radu Mihaileanu (2004). aveuglément ù
2h23. Avec Yaël Abecassis, R. Zem.
Comédie de Clovis Cornillac (2014).
1h25. Avec Mélanie Bernier. Un inven-
1984, Ethiopie. Une mère chrétienne
pousse son fils à se déclarer juif pour teur qui a besoin de silence et une jeune
pianiste talentueuse doivent cohabiter.
échapper à la famine.
N°2811
cumentaire (2014). Whitney Houston.
23.45 Nicole Brown Simpson. Michael
Jackson.
6TER
22 67
RMC STORY
23 68
21.00 Monsieur nounou
20.55 Quand l’amour s’emmêle
Comédie de Matthias Schweighöfer,
Torsten Künstler (2015). 1h50. Avec
Matthias Schweighöfer. INÉDIT.
Comédie dramatique de Claire de La
Rochefoucauld (2010). 1h30. Avec
Emmanuelle Devos, Jean-Pierre Lorit.
Rolf Horst est chassé de son
appartement.
Un père et une mère développent une
relation à la suite d’un accident.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 25 SEPTEMBRE
14
RMC DECOUVERTE
24 98
20.50 Londres des mystères
Doc. INÉDIT.
CHERIE 25
POLAR +
25 69
20.55 Snapped :
les femmes tueuses
La capitale britannique est l’une des
villes les plus visitées, mais il existe un
autre Londres, plus secret.
22.25 Les dessous secrets de Paris
Magazine. Présenté par Evelyne
Thomas. Donna Cobb. INÉDIT. Évelyne
Doc. De Fabrice Buysschaert (2016).
21.50 Dee Dee Moore.
TEVA
54
Thomas revient sur le parcours de Donna
Cobb, qui a poignardé son mari.
PARIS PREMIÈRE
PLANÈTE
80
Film fantastique de Gregory Hoblit
(1997). 2h00. Avec Denzel Washington.
Série. La vérité est ailleurs (1/2). (Saison 10, 1/6). Avec David Duchovny.
TV5 MONDE
71
21.00 Les petits meurtres
d’Agatha Christie ù
Série. Mademoiselle Mac Ginty est
Un policier d’élite et une entité diabolique morte. (Saison 2, 10/20). Avec Sase livrent un combat à mort.
muel Labarthe, Blandine Bellavoir.
HISTOIRE
87
43
chaos. (Saison 10, 2/6).
56
20.40 Le témoin du mal ù
de leur vie : voler des lingots d’or à Orly.
SÉRIE CLUB
L20.50 X-Files ùù
diplomate est détenu à Burma pour un Walter Skinner recontacte Mulder et
crime qu’il affirme ne pas avoir commis. Scully à la demande de Tad O’Malley.
21.40 Les vieux escrocs ne meurent L21.35 X-Files ùù Les enfants du
RTL9
Policier de J. Becker (1954). 1h30. Avec
J. Gabin. Max et Riton ont réussi le coup
USHUAIA TV
Série. Le rubis Mandalay. (Saison 2,
12/16). Avec Matt Bomer. Le fils d’un
jamais. (Saison 2, 13/16).
55
20.50 This Time Next Year :
L20.50 Touchez pas
un an pour tout changer Téléréalité. au grisbi ùùù
Sarah-Jayne / Kim et Mick / Malcolm
/ Jody / James. INÉDIT. 21.40 Robin /
Becci et Amy / Chris / Linda / Alan.
41
21.00 FBI : duo très spécial
88
MEZZO
179
20.55 Aux origines de l’histoire 20.45 Cuba, le paradis en sursis 20.40 L’histoire en marche avec 20.30 Anna Karenina
Série doc. de J. Grant Goldin et
G. Rotello (2016). La naissance des
civilisations. 8000 ans avant J.C., des
hommes expérimentent l’agriculture.
L’ÉQUIPE
21 137
Doc. de John Jackson et Jérôme
Julienne (2017). Cuba l’île bleue récifs sous haute surveillance. INÉDIT.
21.35 Cuba l’ile verte le paradis en sursis.
CANAL+ SPORT
Mag.. Présenté par J.-C. Buisson. INÉDIT.
EUROSPORT 1
11
Ballet.
Dans ce nouvel épisode, Jean-Christophe 21.55 Ouliana Lopatkina, une étoile
Buisson reçoit L’historien et membre de russe Documentaire. De Marlène Ionesco (2014). 23.30 Intermezzo.
l’Académie française Pierre Nora.
121
BEIN SPORTS 1
131
20.45 Cyclisme : Championnat 18.55 Football : Ligue 1
Commentaires : Xavier Richefort, «Toulouse/Saint-Étienne». 7e jour- du monde sur route
«Monaco/Angers». 7e journée. Au
21.00 Pétanque : Coupe de France 20.50 Football : Ligue 1
Jean-Luc Robert. Triplette, finale.
22.50 L’Équipe du soir Magazine.
Présenté par Olivier Ménard.
CANAL+ CINÉMA
10
née. Au Stadium de Toulouse. DIRECT.
Contre-la-montre junior. À Innsbruck.
stade Louis-II. DIRECT. Les joueurs de
Saint-Étienne a effectué un mercato Qui succédera au Britannique Thomas
judicieux et semble armé pour aller loin. Pidcock ?
Leonardo Jardim doivent se reprendre
après un début de saison compliqué.
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
20.50 Kingsman : Le Cercle d’or 20.50 Billions
Film d’espionnage de Matthew Vaughn
(2017). VM. 2h21. Avec Taron Egerton, Edward Holcroft, Mark Strong.
Les deux Kingsmen rescapés s’associent
à leurs homologues américains pour
combattre une narcotrafiquante.
23.05 Rescue Under Fire Guerre
Série. Mise en train. (Saison 3, 9/12).
Avec Paul Giamatti, Damian Lewis.
Chuck recrute les alliés dont il a besoin
et compte bien aller de l’avant avec un
nouveau plan. 21.40 Le rachat.
20
Film fantastique américain de Mark
Steven Johnson (2003). VM. 1h42.
Avec Ben Affleck, Jennifer Garner.
Quatre anciens membres d’une unité
d’élite de l’armée sont chargés d’une
mission secrète.
Barracuda ne méritait
pas ça.
22.40 Le prix du silence Thriller amé-
Devenu aveugle, un New-Yorkais se
découvre des pouvoirs surnaturels et
s’érige en justicier.
L22.25 Triple 9 ùù Thriller américain
espagnol de Adolfo Martínez Pérez
(2017). VM. 1h35. Avec Ariadna Gil,
Raúl Mérida. 0.35 Jour de cinéma. 0.40
Le cercle. 1.30 Mort à Sarajevo. Drame de
Danis Tanovic (2016). VM.
Policier de Alberto Rodriguez (2015). VM. kers. Comédie dramatique (2012). VM.
22
L20.45 Mal de pierres ùù
Drame franco-belge de Nicole Garcia (2016). 1h56. Avec Marion Cotillard, Louis Garrel, Alex Brendemühl.
Gabrielle rêve d’un amour absolu. Mais
dans son village, on n’aime guère les
cœurs enflammés.
22.40 Victoria ù Comédie dramatique
française de Justine Triet (2016). 1h36.
Avec Virginie Efira, Vincent Lacoste.
0.15 Minuit à Paris. Comédie sentimen-
tale américain de Woody Allen (2011). VM.
1.45 Fanny. Comédie dramatique (2012).
OCS MAX
26
L20.40 The Handmaid’s Tale ùùù
Série. Smart Power. (Saison 2, 9/13).
Avec Elisabeth Moss, Joseph Fiennes.
CINÉ+ CLUB
20.45 Garçon d’honneur ù
25
L20.45 Pour une poignée
de dollars ùù
de John Hillcoat (2016). VM. 1h55.
Avec Casey Affleck, Chiwetel Ejiofor.
0.20 Escapade amoureuse. Téléfilm érotique (2016). 1.25 Red Riding, en l’an du
seigneur 1983. Thriller (2009). VM.
TCM CINÉMA
31
20.45 Wall Street :
l’argent ne dort jamais ù
Comédie américaine de Ang Lee
(1993). VM. 1h45. Avec Winston
Chao, Mitchell Lichtenstein, May Chin.
Western de Sergio Leone (1964). VM.
1h35. Avec Clint Eastwood, J. Welles.
Homosexuel, taïwanais et new-yorkais,
Wei Tong se résout à un mariage blanc
pour sauver les apparences.
22.30 Swagger Documentaire français
d’Olivier Babinet (2016). 1h24. 23.55 Les
bas de soie noire. Téléfilm érotique (1982).
1.15 Un mauvais fils. Drame français de
Claude Sautet (1980, NB). 3.00 Rien sur
Robert. Comédie dramatique (1998).
Un mercenaire essaie de tirer le meilleur
parti de la lutte farouche qui oppose deux Un jeune trader sollicite l’aide du père
de sa fiancée, le redoutable trader
familles.
Le cours ne faiblit pas. Gordon Gekko.
Ne vaut pas le premier.
22.20 Soleil rouge Aventures de Terence Young (1971). 1h50. Avec Charles L23.05 Wall Street ùù Drame de
Bronson. 0.15 Traitement de choc. Drame Oliver Stone (1987). 2h01. Avec Charlie
f de Alain Jessua (1973). 1.35 Dillinger est Sheen, Michael Douglas. 1.10 Quatorze
mort. Drame psychologique (1969). VM. heures. Thriller de Henry Hathaway (1951).
OCS CITY
OCS CHOC
27
28
L20.40 Tonnerre
20.40 13 Hours
Comédie de Ben Stiller (2008). VO.
Film d’action américain de Michael
Bay (2016). VM. 2h24. Avec John Krasinski, Max Martini, Pablo Schreiber.
sous les tropiques ùù
Offred, de son vrai nom June Osborne, 1h48. Avec Ben Stiller, Jack Black.
est désormais enceinte, mais elle Un réalisateur entraîne son équipe de
poursuit son combat. 21.40 The Last tournage au cœur du Triangle d’or.
Ceremony. (Saison 2, 10/13).
Le génial Ben Stiller aux
22.35 Limitless ù Thriller américain commandes.
de Neil Burger (2011). VM. 1h45. Avec 22.40 Last Week Tonight With John
Bradley Cooper, Robert De Niro. 0.20 Oliver Talk-show. Présenté par John
Préjudice. Drame américain de Steven Oliver. INÉDIT. 23.15 Larry et son nomZaillan (1998). VM. Avec John Travolta.
bril. Série. 0.30 Real Time With Bill Maher.
N°2811
ricain de Rod Lurie (2008). VM. 1h48.
Avec Kate Beckinsale. 0.25 Spring Brea-
CINÉ+ CLASSIC
24
21
Film d’action américain de Joe Carnahan (2009). VM. 1h54. Avec Liam
Neeson, Bradley Cooper, Jessica Biel.
(Saison 3, 10/12).
22.35 Kidding Every Pain Needs a
Name. (Saison 1, 3/8). Avec Jim Carrey, Frank Langella. INÉDIT. 23.05 Killing
Eve. Série. On se connaît ? - Toutes mes
excuses. 0.30 L’homme aux mille visages.
CINÉ+ ÉMOTION
CINÉ+ FRISSON
20.45 L’Agence tous risques @ 20.45 Daredevil @
Drame américain de Oliver Stone
(2010). 2h07. Avec Michael Douglas,
Shia LaBeouf, Josh Brolin.
OCS GEANTS
29
20.40 Symphonie
pour un massacre
Drame de Jacques Deray (1963).
1h55. Avec Michel Auclair. INÉDIT.
Sur un gros coup avec quatre truands,
Jabeke entend faire cavalier seul pour
rafler la mise.
22.25 La vengeance du serpent à
(2015). 1h35. Avec Aboubakr Bensaihi. plumes Comédie de Gérard Oury
Un adolescent d’une cité vit une histoire (1984). 1h45. Avec Coluche, Maruschka
d’amour avec une jeune fille d’un gang Detmers. 0.15 Un cadeau pour le patron.
rival. 0.30 Kite. Téléfilm d’action (2014). VM. Comédie de Stanley Donen (1960, NB). VO.
Le 11 septembre 2012, des terroristes
attaquent la mission diplomatique des
États-Unis à Benghazi, en Libye.
23.00 Black Action belge de Adil El Arbi
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MERCREDI 26 SEPTEMBRE
15
La cavale
20h40 OCS CITY
passée toujours au plus près de
la nature, à jouer à cache-cache
avec la justice, la police et Nora,
Drame franco-belge de Cédric
sous le masque de fausses idenKahn (2013). Avec Mathieu
tités. Des Indiens, voilà ce qu’ils
Kassovitz. 1h46.
sont. Des Apaches ou des Sioux
Il y a vingt-quatre ans de cela,
contraints de changer de réserve
Cédric Kahn donnait à son
à la moindre alerte. Ce monde-là
deuxième film le beau titre tendrefascine Paco, et c’est dans un tipi
ment ironique de « Trop de bonqu’il connut Nora. L’ambition de
heur ». Depuis, il y a eu « l’Ennui »,
« Vie sauvage », dont l’histoire est
« Feux rouges » et « les Regrets »,
dérivée de l’expérience vécue
autrement dit pas trop la joie, et
par Xavier Fortin, est également
enfin « Une vie meilleure » et « la
celle de faire courir un film de
Prière ». Sans prêter aux titres plus
moins de deux heures sur plud’importance qu’ils n’en ont, on
sieurs années. Comment est-il
ne peut s’interdire d’y voir le signe d’une insatisfaction au moins possible de passer tant de temps en marge de tout ? C’est un de ses
chronique et la volonté de tailler une route qui conduise le cinéaste enjeux majeurs. Cela ne va pas sans créer certaines impressions de
sans doute le plus doué de sa génération à un épanouissement plus manque : entre le destin changeant du père et celui de la mère, le
grand. Une vie meilleure, c’est ce à quoi aspire Philippe (Mathieu film a dû choisir. Il commence par prendre le parti de Paco, épouse
Kassovitz), qui se fait appeler Paco. Une vie meilleure que celle qu’il celui des enfants, revient enfin à Nora. Et fait penser à « Roberto
a connue enfant, mais surtout meilleure que celle des autres : au Succo » (2001), également récit d’une cavale. Le rapprochement
début du film, Paco vient chercher ses deux fils de 6 et 7 ans chez tient lieu d’éloge, auquel on associera Mathieu Kassovitz, acteur
leur mère, Nora (Céline Sallette), qui en a obtenu la garde ; il ne les rare à qui son instinct offre de donner le meilleur de lui-même, et
ramènera jamais, les entraînant dans une cavale longue de onze ans, la toujours parfaite Céline Sallette.
Pascal Mérigeau
Vie sauvage
TF1
1
1
12.00 6 Les 12 coups de midi ! 13.00
6 Le 13h. 13.55 6 Ma nounou est un
homme ! Téléfilm. Comédie (2016). 15.35
6 Lieutenant nounou. Téléfilm. Comédie
(2014). 17.10 6 4 mariages pour 1 lune
de miel. 18.15 6 Bienvenue chez nous.
19.20 6 Demain nous appartient. Feuilleton. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h
le mag. 20.50 6 C’est Canteloup.
21.00 Esprits criminels ù
Série. Souillure. (Saison 13, 14/22).
Avec Joe Mantegna, Matthew Gray
Gubler, Kirsten Vangsness. INÉDIT.
FRANCE 2
2
2
CAROLE BETHUEL
5
5
3
CANAL +
4
4
12.55 The Tonight Show Starring Jimmy
Fallon. 13.35 6 Les grands esprits. Comédie
dramatique (2017). 15.20 6 Jamel Comedy
Club. 15.45 6 L’école buissonnière. Comédie dramatique (2017). 17.40 The Tonight
Show Starring Jimmy Fallon. 18.25 Le petit
RDV # 18.30 L’info du vrai # 19.50 L’info
du vrai, le mag # 20.35 6 JT pressé #
20.59 Avant match. #
L21.00 Les impatientes ùù
21.00 Des racines et des ailes
L21.00 Football : Ligue 1
Mag. Présenté par Carole Gaessler. Le
Morbihan, entre terre et océan. INÉDIT.
«Paris-SG/Reims». 7e journée. Au Parc
des Princes, à Paris. DIRECT.
L’émission part à la découverte du
Morbihan et installe pour l’occasion son
plateau à Carnac. 23.05 6 Soir/3.
23.40 Culture, dans votre region Mag.
INÉDIT. 0.30 6 La police de Vichy. 2.05 6 Un
livre un jour. 2.10 6 Midi en France. À La
Trinité-sur-Mer. 2.40 6 La tragédie des
Brigades internationales.
Après ses déplacements à Liverpool et
à Rennes, le PSG affronte des Rémois
audacieux devant son public.
22.55 Jour de foot Magazine. Présenté par Karim Bennani. 23.45 21 cm.
0.40 6 Guyane. Série. 2.30 Les coulisses
d’une création originale. 2.50 Basket-ball :
Coupe du monde féminine. Canada/France.
Série. (Saison 1, 1, 2 et 3/3). Avec
Noémie Lvovsky, Roxane Potereau,
Léonie Simaga. INÉDIT. LIRE NOTRE ARTICLE.
M6
6
6
10.50 6 24 heures dans la nature. 11.45
6 La quotidienne. 13.05 6 Entrée libre.
13.40 6 Le magazine de la santé. 14.35
6 Allô docteurs. 15.10 6 Bienvenue chez
les orangs-outans. 15.40 6 La famille
éléphant & moi. 16.35 6 Dans la vie d’un
chien. 17.30 C à dire ?! 17.45 6 C dans
l’air. 19.00 6 C à vous. 20.00 6 C à vous,
la suite. 20.20 6 Entrée libre.
6.00 M6 Music. 6.55 Manger, bouger, dormir. 7.00 M6 Kid. 8.50 M6 boutique. 10.00
Desperate Housewives. Série. 12.45 Le
12.45. 13.30 Scènes de ménages. Série.
13.40 Le baiser de Valentine. Téléfilm.
L20.50 La grande librairie
21.00 Le meilleur pâtissier
Mag. Présenté par François Busnel.
Invités : Alain Mabanckou, Eric Fottorino, Sophie Daull, Olivia de Lamberterie, Elisabeth De Fontenay. INÉDIT.
Divertissement. Présenté par Julia
Vignali. Voyage dans le temps. INÉDIT.
Comédie romantique (2015). (1 et 2/2).
17.25 Les reines du shopping. 18.35 La
meilleure boulangerie de France. 19.45 Le
19.45. 20.25 Scènes de ménages. Série.
Dans l’épreuve du revisité, les candidats
devront réinterpréter le mille-feuille.
Alain Mabanckou est notamment l’invité 23.30 Le meilleur pâtissier : à vos
François Busnel ce soir pour «Les fourneaux ! Divertissement. Présenté
par Julia Vignali. Voyage dans le temps.
cigognes sont immortelles».
22.25 C dans l’air Mag. Présenté par INÉDIT. Cyril Lignac réinterprète le milleC. Roux. 23.30 6 C à vous. 0.25 6 C à feuille avec une pâte feuilletée inversée.
0.45 Incroyables gâteaux.
vous, la suite. 0.50 6 Entrée libre.
N°2811
3
9.50 6 9h50 le matin. 10.50 6 L’instant R.
11.15 6 Midi en France. 12.00 6 12/13.
12.55 6 Météo à la carte. 13.50 6 Rex.
Série. 16.05 6 Un livre un jour. 16.10 6 Des
chiffres et des lettres. 16.45 6 Personne
n’y avait pensé ! 17.30 6 Slam. 18.10
6 Questions pour un champion. 19.00
6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20 6 Plus belle
la vie. Feuilleton. 20.45 6 Tout le sport.
L’équipe est appelée après que dix La rencontre en prison de trois femmes
cadavres ont été retrouvés. 21.45 que tout sépare : une mère de famille,
Souffle coupé. (Saison 11, 15/22). une délinquante et une chercheuse.
22.35 Esprits criminels ù Derek. L23.35 Femmes en prison, la double
(Saison 11, 16/22). 23.25 6 Blacklist. peine ? Débat. Présenté par Julian BuSérie. Le groupe Kilgannon (N°48). - Ian gier. 0.35 6 Détenues. 1.45 6 Émissions
Garvey (N°13). - Alaska.
religieuses. 2.15 6 Islam.
FRANCE 5
FRANCE 3
9.35 6 Amour, gloire et beauté. 9.55
6 C’est au programme. 10.50 Motus. 11.20
6 Les z’amours. 11.55 6 Tout le monde
veut prendre sa place. 13.00 13 heures.
13.55 6 Ça commence aujourd’hui. 15.05
6 Je t’aime, etc. 16.20 6 Affaire conclue.
18.00 6 Tout le monde a son mot à dire.
18.40 6 N’oubliez pas les paroles ! 20.00
20 heures. 20.40 6 Un si grand soleil.
ARTE
7
7
12.50 Arte journal. 13.00 Arte Regards.
13.35 Zorba le Grec. Comédie dramatique (1964, NB). VM. 16.05 6 Paysages
d’ici et d’ailleurs. 16.30 6 Invitation au
voyage. 17.10 Xenius. 17.35 Les chemins
de l’équitable. 18.05 Islande : l’été des renards polaires. 19.00 6 Paradis de rouille.
19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes. 20.50
6 50 nuances de Grecs. Série.
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William à
midi, première partie. 13.15 William à midi.
Talk-show. Présentation : William Leymergie. 13.50 Maigret. Avec Bruno Cremer,
Christine Boisson. Série. Maigret et l’ombre
chinoise. - Signé Picpus. 17.45 C’est que
de la télé ! 19.05 TPMP : première partie.
20.10 Touche pas à mon poste !
L20.55 Les combattants ùùù 21.00 Strike !
Comédie dramatique française de
Thomas Cailley (2014). 1h38. Avec
Adèle Haenel, Kévin Azaïs.
Un jeune homme timide rencontre une
fille de son âge.
Le petit coup de frais de
l’année 2014.
22.30 Blaise Cendrars, comme un
roman Doc. (2017). INÉDIT. 23.25 L’olivier. Comédie dramatique (2015). VM.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
Jeu. Présenté par Lagaf’. INÉDIT.
Il y a quelques nouveautés cette saison
dans «Strike !», dont une «question cash»
avec laquelle les candidats peuvent
gagner en quelques secondes de l’argent
liquide et des entrées «à la Lagaf’».
23.00 Strike ! Jeu. Présenté par Lagaf’.
Vincent Lagaf’ effectue son grand retour
avec ce jeu alliant bowling et culture
générale. 23.50 Langue de bois s’abstenir.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MERCREDI 26 SEPTEMBRE
16
W9
9
59
Magazine. Présenté par Nathalie Renoux. Affaire Daval : un pacte familial ?
L’affaire Daval connaît de nouveaux
rebondissements ! W9 propose une
soirée spéciale consacrée à l’affaire.
23.10 Enquêtes criminelles Magazine. Présenté par Nathalie Renoux.
«Affaire Sophie Lionnet : les dernières
heures de la jeune fille au pair» - «Affaire
Zawadski : les amants maudits».
LCP PUBLIC SÉNAT
TMC
TFX
10 60
L21.00 Burger Quiz
21.00 Enquêtes criminelles
13 107
20.30 Aviation :
l’héritage de 14-18
Doc de Nicolas Jallot (2017).
Jeu. Présenté par Alain Chabat. INÉDIT.
Seize ans après son arrêt, «Burger Quiz»
a fait son grand retour, et Alain Chabat
est à nouveau aux manettes.
L22.45 Burger Quiz Jeu. Présenté par
Alain Chabat. 23.45 6 90’ enquêtes. Alcool,
stups, drames familiaux : pas de répit pour
les gendarmes de banlieue. - Accidents,
alcool et délits de fuite : alerte maximum
pour les gendarmes de l’autoroute.
FRANCE 4
19 65
Téléréalité. Croatie : Sara et Robin.
0.00 Colombie : Emmanuelle et Kevin.
TÉVA
54
TF1 SERIES FILMS
colère du tueur. Téléfilm. Thriller (1998).
6TER
20 66
22 67
21.00 Storage Wars :
enchères surprises
Téléréalité. Gare aux moustiques.
Alors qu’il court après un voleur, un Les acheteurs se rendent à Rancho
musicien est percuté par une voiture. Cucamonga dans l’espoir de faire de
21.50 Balle à blanc. (Saison 8, 10/12). bonnes affaires. 21.20 Boite à rythme et
22.50 Section de recherches Haute ultrasons. - Labyrinthe. - Duel au soleil.
tension. (Saison 8, 11/12). Avec Xavier 22.30 Storage Wars : enchères surDeluc. Un policier est retrouvé mort. 0.00 prises Téléréalité. Voiturette sur rail.
CHÉRIE 25
POLAR +
25 69
41
21.00 Accusé
Série. Avant le gel. (Saison 3, 3/3).
Avec Kenneth Branagh, Sarah Smart.
Série. L’histoire de Sophie. (Saison 1,
4/6). Avec Isabelle Gélinas, Eric Savin.
Croyant créer un choc dans l’esprit de
Une amie d’enfance de Linda Wallander, son mari, Sophie demande le divorce.
la fille de l’inspecteur, a disparu.
Problème : il accepte !
22.50 Ligne de mire Téléfilm. Thril- 21.50 Accusé L’histoire de Simon. (Sailer français de Nicolas Herdt (, 2014).
1h28. Avec Lola Dewaere, Thierry Neuvic, Liane Foly, Féodor Atkine.
PARIS PREMIÈRE
USHUAIA TV
son 1, 5/6). Avec B. Wolkowitch. 22.40
L’histoire de Claire. (Saison 1, 6/6). 23.35
L’histoire de Laurent. (Saison 1, 2/6).
RTL9
55
56
L20.40 La chute du Faucon noirùù
Film de guerre américain de Ridley
Scott (2001). 2h18. Avec Josh Hartnett, Ewan McGregor, Tom Sizemore.
tension.
Une électricité haute
HISTOIRE
87
88
CANAL+ SPORT
Lorsque la mallette nucléaire est volée,
Bryan et l’équipe doivent le récupérer.
21.45 Taken Secret d’État. (Saison 2, 5).
Avec Clive Standen, A. Goldberg. INÉDIT.
22.35 Faux-semblants. (Saison 2, 6).
INÉDIT. 23.30 The Last Kingdom. Série. Un
SÉRIE CLUB
43
20.50 Elementary ù
Série. Les maîtres de l’univers. (Saison 1, 4/24). Avec Jonny Lee Miller.
Watson n’a pas eu de nouvelles de
Sherlock depuis plus de trois heures.
21.35 L’ange de la mort. (Saison 1,
5/24). 22.30 Y a-t-il un tueur dans
l’avion ? (Saison 1, 6/24).
23.25 Justified ùù Noeud de vipères.
(Saison 4, 3/13).
TV5 MONDE
71
21.00 Objectif monde
Mag. Présenté par D. Laresche. L’exil
à tout prix. INÉDIT. En 2018, ils sont
deux fois moins nombreux à avoir tenté
de rejoindre l’Europe, mais la question
des migrants reste au cœur des débats.
MEZZO
179
au festival Europa Jazz
Doc. de Olivier Lemaître (2018). INÉDIT.
Concert. Singulier, inclassable, musiDe retour du sud de l’Egypte, des cien avant tout, mais échappant à toutes
voyageurs rapportaient l’existence de les classifications, Michel Portal est une
temples entre le désert nubien et le Nil. extraordinaire personnalité.
EUROSPORT 1
11
Série. Haute trahison. (Saison 2, 4).
Avec Clive Standen, A. Goldberg. INÉDIT.
L21.00 Michel Portal Quintet
20.40 Egypte :
Série doc. d’Isabelle Dupuy-Chavanat les temples sauvés du Nil
De la Terre, les anneaux de Saturne, et Jill Coulon (2017). Tibet.
géant de gaz, semblent solides... Au Tibet, Dechen relance depuis dix ans
Pourtant, ils sont faits de poussières. le tissage de la laine de yak sur les hauts
21.40 Jupiter.
plateaux tibétains de l’Amdo.
23 68
nouvel espoir. - Jeu de pouvoir.
22.55 Piano miniature.
La cavale. (Saison 8, 8/12).
RMC STORY
20.55 Taken
20.40 Au fil du monde
21 137
18 167
(Saison 5, 4/4). Avec Christian Rauth,
Daniel Rialet. 0.20 G ciné. 0.25 Zig et
Sharko. 0.40 Oggy et les cafards.
Toujours à la recherche de nouveaux Pierre Palmade campe des personnages
talents, la «momager» Yolanda Hadid maladroits qui tentent de se faire aimer
par tous les moyens.
s’apprête à coacher six adolescentes.
L’ÉQUIPE
GULLI
américain de Ernie Barbarash (2012).
1h50. Avec J.-C. Van Damme. 0.45 La
Spectacle. Présenté par C. Tong Chaï.
Série doc. (2010). Saturne.
double. Téléfilm policier (2008). (1/ et 2/2).
L’arrivée du petit Paul pose un vrai
problème. Il n’y a aucune place
disponible en famille d’accueil.
22.40 Père et maire Entre deux feux.
Doc. (2018). Shooting avec Gigi. INÉDIT.
80
17 64
Kurt Sloan est bien décidé à venger la
mort de son frère Eric, tué par un
champion de boxe thaïlandaise.
22.40 Six Bullets Téléfilm d’action
20.50 Pierre Palmade :
«Aimez-moi»
PLANÈTE+
ricain de John Stockwell (2016). 1h30.
Avec Nic Nemeth. 0.30 Nightfall : agent
Série. Entre père et mère. (Saison 3,
3/3). Avec Christian Rauth, Daniel
Rialet, Cécile Auclert.
20.50 Objectif mannequin
avec Yolanda Hadid
20.55 On a marché sur...
monde de douceur. (Saison 13, 5/6).
Avec Mimie Mathy, Hubert Benhamdine.
0.50 6 Confessions intimes.
20.55 Père et maire
20.50 Retour à l’instinct primaire 20.55 Les enquêtes
Téléréalité. Colombie : Stephanie et de l’inspecteur Wallander ù
Un homme et une femme qui ne se
connaissent pas vont vivre pendant trois
semaines une grande expérience. 22.05
Retour à l’instinct primaire.
23.05 Retour à l’instinct primaire
Un groupe de mercenaires est trahi par
le gouvernement américain et doit
prendre sa revanche.
22.45 Countdown Téléfilm d’action amé-
Téléfilm d’action américain de John
Stockwell (2016). 1h25. Avec JeanClaude Van Damme, Alain Moussi.
Série. Cyrano. (Saison 8, 9/12). Avec
Xavier Deluc, Franck Sémonin.
Steven. INÉDIT.
Joséphine aide Yasmina, une jeune
Maghrébine rêvant d’intégrer une grande
entreprise de cosmétiques.
22.50 Joséphine, ange gardien Un
21.00 Kickboxer : Vengeance
21.00 Section de recherches
24 98
Téléfilm d’action américain de Mitch
Gould (2018). 1h30. Avec Dominique
Swain, Natassia Malthe. INÉDIT.
Comédie dramatique française de
Thomas Gilou (2006). 2h02. Avec
Gérard Depardieu, Nathalie Baye.
Série doc. (2018). INÉDIT.
RMC DÉCOUVERTE
12 62
20.55 Michou d’Auber
20.55 Chroniques d’urgences
Locaux ou expatriés, ils vouent leur vie
à celles des autres en menant des
interventions. 21.50 Confrontations :
Jamaïque, au pays de la ganja.
22.40 Chroniques d’urgences Série
documentaire (2018). 23.30 6 Police
d’élite en Guadeloupe. 0.30 6 Passion
outre-mer. Spécial patrimoine.
NRJ12
Série. Yasmina. (Saison 13, 6/6).
Avec Mimie Mathy, Valérie Kaprisky,
Nailia Harzoune.
CSTAR
14 63
L’aviation s’inspire toujours des
inventions et traditions de ses pionniers En 1960, dans le contexte troublé des
«événements», un petit Algérien est
et as de 14-18. 21.30 Débat.
22.00 On va plus loin Magazine. placé dans une famille d’accueil.
Présenté par Rebecca Fitoussi. 23.00 23.00 Cher trésor Théâtre. Mise en
Le magazine de l’emploi. 23.30 Ça vous scène de Francis Veber (2014). 1h30.
regarde. 0.30 Jackie sans Kennedy. 1.30 Avec Gérard Jugnot, Alexandra VanDébat. 2.00 Questions d’actualité, l’intégrale. dernoot. 0.30 6 Paprika.
FRANCE Ô
11 61
21.00 Joséphine, ange gardien 20.55 Droid War
121
BEIN SPORTS 1
131
20.30 Volley-ball :
Championnat du monde
20.50 Basket-ball :
Coupe du monde féminine
L20.45 Cyclisme :
21.00 This Is Paris
Commentaires : Xavier Richefort,
Guillaume Degoulet. 3e tour. DIRECT.
Barrages. DIRECT. Les quatre équipes
Contre-la-montre messieurs. À Innsbruck (Autriche). 22.30 The Minute.
«This Is Paris» est un magazine de reportages exclusifs dans les coulisses du
Paris Saint-Germain. Il propose de revenir sur l’actualité récente du club.
Championnat du monde sur route Magazine.
classées premières des groupes du preCette année, la compétition se déroule mier tour sont qualifiées directement en
quarts de finale.
en Italie et en Bulgarie.
N°2811
22.35 Snooker : China Championship
3e journée. À Guangzhou.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MERCREDI 26 SEPTEMBRE
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
12
20.50 Logan Lucky
20.50 Ice
Comédie policière américaine de Steven Soderbergh (2017). VM. 1h58.
Avec Channing Tatum. INÉDIT.
Série. Coup de tonnerre. (Saison 2,
7/10). Avec Cam Gigandet, Jeremy
Sisto, Audrey Marie Anderson. INÉDIT.
Deux frères décident de monter un casse
pour empocher les recettes d’une grande
course automobile.
22.45 Kingsman : Le Cercle d’or Es-
La maison d’Ava est prise d’assaut par
des braqueurs casqués et très bien
informés. 21.40 Creuse ta tombe.
pionnage de Matthew Vaughn (2017).
VM. 2h21. Avec Taron Egerton. 1.00
Jour de cinéma. 1.05 L’hebd’Hollywood.
1.15 6 K.O. Thriller (2017).
CINÉ+ ÉMOTION
22
20.45 Hors contrôle
Comédie américaine de Jake Szymanski (2016). VM. 1h38. Avec Zac
Efron, Adam DeVine, Anna Kendrick.
(Saison 2, 8/10). INÉDIT.
22.30 Mayans M.C Murciélago/Zotz.
(Saison 1, 4/10). Avec JD Pardo. INÉDIT. 23.20 Snowfall. Série. Education. 0.05
American Horror Story. Série.
CINÉ+ CLUB
24
L20.45 Cecil B. Demented ùù
Comédie américaine de John Waters
(2000). VM. 1h28. Avec Melanie Griffith, Stephen Dorff, Alicia Witt.
Deux frères, rois de la fête, sont mis sous Une star hollywoodienne se fait
pression par leur entourage qui exige kidnapper par un cinéaste en révolte
qu’ils se rangent.
contre le système.
22.20 Un mariage trop parfait @ CoBien déjanté.
médie sentimentale de Adam Shank- 22.10 Chouf Drame français de Kaman (2001). VM. 1h35. Avec Jennifer
Lopez, Matthew McConaughey.
Un ratage trop parfait.
OCS MAX
26
rim Dridi (2015). 1h48. Avec Sofian
Khammes, Foued Nabba. 23.55 Black
Emanuelle. Téléfilm érotique (1975).
OCS CITY
27
L20.40 Vie sauvage ùù
CINÉ+ PREMIER
20
17
CINÉ+ FRISSON
21
L20.45 Miss Peregrine
20.45 Rock’n’Rolla ù
Film fantastique américain, belge de
Tim Burton (2016). VM. 2h07. Avec
Eva Green, Asa Butterfield.
(2008). VM. 1h54. Avec Gerard Butler, Tom Wilkinson, Thandie Newton.
et les enfants particuliers ùù Comédie policière de Guy Ritchie
Un adolescent discret découvre une île
qui abrite un très particulier foyer pour
enfants hors du commun.
22.50 S.W.A.T. unité d’élite ù Action de
Clark Johnson (2003). VM. 1h57. Avec
Samuel L. Jackson, Michelle Rodriguez.
0.45 Femme fatale. Thriller (2001). VM.
CINÉ+ CLASSIC
25
Caïd londonien, Lenny travaille à
l’ancienne. Mais les mafieux des pays
de l’Est entrent dans le jeu.
22.35 Fast and Furious 2 Action américain de John Singleton (2003). VM.
1h45. Avec Paul Walker. 0.20 Objectif
X. Téléfilm classé X (2007). 1.40 Place
Vendôme. Drame psychologique (1998).
TCM CINÉMA
31
L20.45 Edouard et Caroline ùù 20.45 Will Penny, le solitaire
Comédie française de Jacques Becker (1951, NB). 1h40. Avec Daniel
Gélin, Anne Vernon, Jean Riveyre.
Western américain de Tom Gries
(1967). 1h48. Avec Charlton Heston,
Joan Hackett, Donald Pleasance.
Un couple se déchire pendant toute une
nuit avant de se réconcilier enfin.
L 22.15 L’homme qui tua Liberty
Valance ùùù Western américain de
Un cowboy solitaire sur le retour va
devoir cohabiter dans une cabane avec
une femme et son fils.
22.35 Les seigneurs Comédie drama-
John Ford (1962), NB. VM. 2h03. Avec
John Wayne, James Stewart. 0.15 La
tique de Philip Kaufman (1979). 1h55.
Avec Jim Youngs, Tony Ganios. 0.30 La
marchande d’amour. Drame de Mario Sol- rose noire. Aventures américain de Henry
dati (1953, NB). VO. Avec Gina Lollobrigida. Hathaway (1950). Avec Tyrone Power.
OCS CHOC
28
OCS GEANTS
29
20.40 Legend
20.40 La plume blanche
Drame français de Cédric Kahn (2013).
1h46. Avec Mathieu Kassovitz, Céline
Sallette, David Gastou.
Thriller britannique de Brian Helgeland
(2015). VM. 2h10. Avec Tom Hardy,
Colin Morgan, Christopher Eccleston.
Western américain de Robert D. Webb
(1955). VM. 1h40. Avec Noah Beery
Jr., Eduard Franz, Robert Wagner.
Deux amants se réveillent : Pierre Philippe décide de ne pas ramener ses fils
découvre qu’il vit dans le corps de de 6 et 7 ans à leur mère. LIRE NOTRE ARTICLE.
L’affaire Fortin vue par
Pénélope et vice versa.
22.05 L’odyssée Biopic français de Jé- Cédric Kahn.
rôme Salle (2016). 2h02. Avec Lambert 22.25 La belle vie ù Drame de Jean
Wilson, Audrey Tautou. 0.05 La Dame Denizot (2013). 1h33. Avec Zacharie
de fer. Biographie (2012). VM.
Chasseriaud, Nicolas Bouchaud. INÉDIT.
Les jumeaux Ronnie et Reggie Kray,
célèbres gangsters, règnent en maîtres
sur la capitale anglaise.
22.50 Carbone Policier de Olivier Mar-
En 1877, dans le Wyoming, le colonel
Lindsay doit persuader une tribu
cheyenne d’abandonner ses terres.
22.20 La ville abandonnée Western de
chal (2017). 1h44. Avec Benoît Magimel. 0.30 Tu vois le genre ? 0.45 6 Trains-
W. A. Wellman (1948), NB. VO. 1h35.
Avec G. Peck. 0.00 Story classique. 0.15
20.40 L’un dans l’autre
Comédie français de Bruno Chiche
(2016). 1h25. Avec Louise Bourgoin,
Stéphane De Groodt, Aure Atika. INÉDIT.
potting. Comédie dramatique (1996). VM. 6 Mes meilleurs copains. Comédie (1988).
JEUDI 27 SEPTEMBRE
Hymne à la rébellion
22h10 CINÉ+ ÉMOTION
lieutenant (Louis Garrel), revenu
d’Indochine fort mal en point et
qui joue du piano. Romanesque
Drame français de Nicole
en diable, l’histoire est dérivée
Garcia (2016). Avec Marion
du livre de Milena Agus que
Cotillard. 1h56.
raconte, presque entièrement en
Aux yeux de Gabrielle (Marion
flash-back, Nicole Garcia. Il y a
Cotillard), il n’y a que l’amour.
des promesses d’amour éternel,
Elle y croit si fort qu’elle le voit
une étreinte brûlante, une dispalà où il n’est pas, au risque de ne
rition, une séparation longue et
pas le reconnaître là où il n’attend
douloureuse, des dizaines et des
qu’elle. Ce que dans ses prières à
dizaines de lettres restées sans
Jésus elle nomme « la chose prinréponse. Pour faire valoir que
cipale » n’a rien de très catholique : c’est bien de désir et de plaisir Gabrielle a plus inventé sa vie qu’elle ne l’a vécue, le scénario s’autorise
qu’il s’agit. Dans la campagne française des années 1950, c’est assi- une acrobatie risquée, avant de retomber sur ses pieds, ou presque,
milé à une maladie mentale. Erotomane, Gabrielle ? Quand elle se comme par miracle. La musique submerge par moments ce portrait
jette au cou de l’instituteur du village, de surcroît en présence de d’une rebelle, d’une « intenable », que son indifférence aux autres
son épouse enceinte, cela y ressemble en effet. Sa mère (Brigitte ne rend pas forcément sympathique, mais qui brûle du feu allumé
Roüan) lui donne alors le choix entre l’internement et le mariage en elle par Marion Cotillard. La vie, ou plus exactement le scénario,
avec un ouvrier espagnol. Gabrielle décide de devenir la femme de se chargera de la faire revenir à la raison commune. Il fallait bien
José (Alex Brendemühl). Mais elle ne lui cache pas qu’elle ne l’aimera que tout rentre enfin dans l’ordre. C’est une loi propre aux belles
jamais. L’amour, c’est bien autre chose, elle le sent, elle le sait. C’est histoires, et alors l’émotion se recentre et augmente, concluant de
lors d’une cure de six mois dans une clinique suisse où elle soigne belle manière ce film que l’on pourrait dire à l’ancienne, sans qu’il
des calculs rénaux qu’elle le rencontre, sous les traits d’un beau n’y ait là rien de disqualifiant, au contraire.
Pascal Mérigeau
STUDIOCANAL
Mal de pierres
N°2811
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
JEUDI 27 SEPTEMBRE
18
TF1
1
1
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
3
3
CANAL +
4
4
9.55 6 C’est au programme. 10.50 6 Motus. 11.20 6 Les z’amours. 11.55 6 Tout le
monde veut prendre sa place. 13.00 6 13
heures. 13.55 6 Ça commence aujourd’hui.
15.05 6 Je t’aime, etc. 16.20 6 Affaire
conclue. 18.00 6 Tout le monde a son mot
à dire. 18.40 6 N’oubliez pas les paroles !
Masters. 20.00 6 20 heures. 20.40 6 Un
disparu. Téléfilm; Drame (2011). 17.10
6 4 mariages pour 1 lune de miel. 18.15
6 Bienvenue chez nous. 19.20 6 Demain
nous appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35
6 Le 20h le mag. 20.50 6 C’est Canteloup. si grand soleil. Feuilleton.
9.50 9h50 le matin. 10.50 6 L’instant R.
11.15 Midi en France. À La Trinité-sur-Mer.
12.00 6 12/13. 12.55 Météo à la carte.
13.50 6 Rex. Série. 16.05 6 Un livre un
jour. 16.10 6 Des chiffres et des lettres.
16.45 6 Personne n’y avait pensé ! 17.30
6 Slam. 18.10 6 Questions pour un champion. 19.00 6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. 20.45 Tout le sport.
11.50 La boîte à questions # 11.55 L’info
du vrai, le mag # 12.55 The Tonight Show
Starring Jimmy Fallon. 13.35 6 Guyane.
Série. 15.20 Kingsman : Le Cercle d’or.
Espionnage (2017). VM. 17.40 The Tonight
Show Starring Jimmy Fallon. 18.25 Le petit
RDV # 18.30 L’info du vrai # 19.50 L’info
du vrai, le mag # 20.40 JT pressé. 20.59
Catherine et Liliane #
21.00 Insoupçonnable ù
21.00 L’émission politique
21.00 Salaud, on t’aime ù
21.00 Killing Eve
Comédie dramatique de C.Lelouch
(2013). 2h04. Avec Johnny Hallyday.
Série. Invité surprise. (Saison 1, 5/8).
Avec Sandra Oh, Jodie Comer. INÉDIT.
Un père absent va se retrouver confronté
à ses filles dans des circonstances bien
particulières. 23.10 6 Soir/3.
23.50 Vive la politique ! Série doc.
Après une conversation avec Villanelle,
Eve a la certitude qu’une taupe sévit au
sein du MI5. 21.50 Derrière les murs.
D’Olivier Lamour (2018). Le grand
déménagement. INÉDIT. 0.15 6 Vive la
22.30 Rolling Stone Magazine : Stories From the Edge Série doc. De Blair
11.00 6 Les feux de l’amour. 12.00 6 Les
12 coups de midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.55
6 Mon bébé, enlevé et adopté. Téléfilm;
Drame (2017). VM. 15.35 6 Mon fils a
Série. (Saison 1, 5 et 6/10). Avec Emmanuelle Seigner, M. Poupaud. INÉDIT.
Magazine. Présenté par Léa Salamé.
Invité : Édouard Philippe.
La criminologue Chloé Fisher a enfin Pour la première «Émission politique» de
la saison, Léa Salamé recevra le Premier
cerné Paul Brodsky.
22.50 New York, section criminelle ministre Édouard Philippe.
Le prix de la perfection. (Saison 10, 0.20 Grande fugue Ballet. INÉDIT.
6/8). Avec Kathryn Erbe. 23.35 L’amour La chorégraphe Lucinda Childs propose
ne s’achète pas. (Saison 10, 4/8). 0.30 sa vision de la «La Grande Fugue». 1.45
Mon meilleur ennemi. (Saison 4, 22/23). 6 Ça commence aujourd’hui.
FRANCE 5
5
5
10.50 6 À la rencontre du coyloup. 11.45
6 La quotidienne. 13.05 6 Entrée libre.
13.40 6 Le magazine de la santé. 14.35
6 Allô docteurs. 15.10 6 Bienvenue chez
les orangs-outans. 15.40 6 Superstructures
SOS. 16.35 6 Ananas, le roi des fruits ?
17.30 6 C à dire ?! 17.45 6 C dans l’air.
19.00 6 C à vous. 20.00 6 C à vous, la
suite. 20.20 6 Entrée libre.
20.50 En quête de vie
dans l’univers
M6
6
10.00 Desperate Housewives. Série. 12.45
Le 12.45. 13.30 Scènes de ménages. Série.
13.40 Trouver l’amour à Valentine. Téléfilm.
Comédie romantique (2016). 15.35 Trouver
Y a-t-il de la vie en dehors de la planète
Terre ? Ce film présente les futures
missions, notamment vers Mars.
22.20 C dans l’air Mag. Présenté par
C. Roux. 23.30 6 C à vous. 0.25 6 C à
vous, la suite. 0.45 6 Entrée libre.
Après trois jours, Arnaud Ducret va se
retrouver livré à lui-même.
23.25 Cap Horn : retour sur l’expédition Doc (2018). Arnaud Ducret. INÉDIT.
0.20 À l’état sauvage. M. Pokora dans les
pas de Mike Horn.
9
59
TMC
Film d’action de Gérard Krawczyk
(2002). 1h30. Avec Frédéric Diefenthal.
Un policier marseillais traque des
Une adolescente fugue pour retrouver gangsters qui commettent leurs méfaits
son petit ami turc, puis disparaît. 21.40 déguisés en Pères Noël.
Pretorius. (Saison 1, 10/13).
Panne séche.
22.30 Esprits criminels : unité sans 22.40 Taxi 2 Action de Gérard Krawcfrontières Les hommes bleus. (Sai- zyk (2000). 1h25. Avec Samy Naceri.
son 1, 7/13). 23.15 Le massacre des
Pour les amateurs de
innocents. (Saison 1, 8/13).
Marseille et de Samy Naceri.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
FRANCE 4
FRANCE Ô
19 65
Film fantastique de Peter Jackson
(2012). VM. 2h45. Avec Ian McKellen,
Martin Freeman, Richard Armitage.
Bilbon est entraîné dans une quête pour
reprendre le Royaume des nains d’Erebor.
0.00 Allan Quatermain et la pierre
des ancêtres Téléfilm d’aventures de
Steve Boyum (2004). 2h50. (1 et 2/2).
TF1 SERIES FILMS
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William
à midi, première partie. Talk-show. Présentation : William Leymergie. 13.15 William à
midi. 13.50 Maigret. Série. Avec Bruno Cremer, Monique Chaumetta. Maigret chez le
docteur. - Les scrupules de Maigret. 17.45
C’est que de la télé ! 19.05 TPMP : première
partie. 20.10 Touche pas à mon poste !
Magazine. Présenté par Carole Rousseau. Police, pompiers, Samu : un
été chaud sur la Côte d’Azur. INÉDIT.
À mesure que les dédoublements se On suit ici le travail des pompiers, de la
multiplient, la confusion grandit ? 21.55 police municipale et du Samu pendant
L’apocalypse. (Saison 2, 4/4). INÉDIT. la saison estivale.
22.45 Le chant de la baleine Doc. De 23.00 Enquête sous haute tension
L. de Barros et P. Moers (2017). INÉDIT.
11 61
Mag. Présenté par Carole Rousseau.
NRJ12
12 62
21.00 Joséphine s’arrondit
20.55 Héritages
Comédie française de Marilou Berry
(2015). 1h30. Avec Marilou Berry,
Mehdi Nebbou, Medi Sadoun.
Magazine. Présenté par Jean-Marc
Morandini. INÉDIT.
Au sommaire : «Un mariage trop parfait»
- «La haine en héritage» - «Sous
l’emprise du gourou».
22.45 Crimes Magazine. Spéciale familles disparues. Au sommaire : «Affaire
zine. Présenté par Magali Lunel. L’affaire Troadec : la haine en héritage» - «Le mysde la petite Fiona : la mère au double tère Dupont de Ligonnès».
visage. 0.50 6 Chroniques criminelles.
0.40 Crimes dans l’Eure.
Joséphine aime toujours Gilles. Mais son
petit monde s’écroule quand elle
apprend qu’elle est enceinte.
22.50 Chroniques criminelles Maga-
17 64
GULLI
18 166
21.00 Lara Croft : Tomb Raider 20.55 Clem
d’Alstom à General Electric ùù un voyage inattendu ùù
Retour sur la vente, en avril 2014, de la
branche énergie d’Alstom à l’Américain
General Electric. 21.30 Débat.
22.00 On va plus loin Magazine. Présenté par Rebecca Fitoussi. 23.00 Hashtag. 23.30 Ça vous regarde.
Foster et Alex Gibney (2018). INÉDIT.
21.00 Enquête sous haute tension
Série. D’la glu, d’la glu, d’la glu !!! (Saison 2, 3/4). Avec A. Delhaye. INÉDIT.
CSTAR
14 63
L20.30 Guerre fantôme : la vente L20.55 Le Hobbit :
Documentaire de David Gendreau et
Alexandre Leraître (2017).
12.50 Arte journal. 13.00 Arte Regards.
13.35 Une histoire simple. Drame (1978).
15.35 Éthiopie, la cité des coureurs de
fond. 16.30 6 Invitation au voyage. 17.10
Xenius. 17.35 Les chemins de l’équitable. 18.05 Les loups, nos voisins. 19.00
6 Paradis de rouille. 19.45 Arte journal.
20.05 28 minutes. 20.52 6 50 nuances
TFX
10 60
21.00 Taxi 3 @
Série. D’amour et de haine. (Saison 1,
9/13). Avec Gary Sinise, D. Henney.
7
et les Z’inhumains ùùù
Doc. de Ruth Chao (2017).
W9
7
l’amour à Sugarcreek. Téléfilm. Comédie
dramatique (2014). 17.25 Les reines du
shopping. 18.35 La meilleure boulangerie
de France. 19.45 Le 19.45. 20.25 Scènes
de ménages. Série.
de Grecs. Série.
L20.55 Coincoin
21.00 Cap Horn
Documentaire (2018) (1 et 2/2).
Arnaud Ducret. INÉDIT.
21.00 Esprits criminels :
unité sans frontières
politique ! La préfecture et les chauffards.
ARTE
6
(Saison 1, 6/8). INÉDIT.
Film d’aventures de Simon West
(2001). 1h40. Avec Angelina Jolier.
Série. Ma femme, sa sœur et moi.
(Saison 4, 5/5). Avec Lucie Lucas.
Lara Croft, une riche aventurière, a 48
heures pour résoudre une énigme
antique et sauver l’Humanité.
22.50 Le pacte des loups @ Aven-
Après cinq ans sans avoir vu sa sœur
cadette Inès, Caro la voit débarquer
enceinte.
22.40 Clem Rendez-moi ma fille. (Sai-
tures de Christophe Gans (2000). 2h17.
6TER
20 66
son 4, 4/5). Avec Lucie Lucas, Victoria
Evitez de vous jeter dans Abril. 0.25 Zig et Sharko. 0.40 Oggy et les
sa gueule.
cafards. 1.00 Foot 2 rue extrême. Série.
22 67
20.55 Frontières
L21.00 La mort dans la peau ùù
21.00 Jeux d’enfants ù
Maroni. INÉDIT. 500 km de fleuve séparent
Greengrass (2004). VM. 1h44. Avec
(2003). 1h33. Avec Guillaume Canet.
RMC STORY
23 68
20.50 Non élucidé Série doc. (2018). Saint-Laurent-du- Film d’espionnage américain de Paul Drame romantique de Yann Samuell L’enquête continue
la Guyane du Suriname, l’Europe de l’un Matt Damon. Un ex-agent de la CIA et Deux amis de toujours se retrouvent à
des pays les plus pauvres d’Amérique du sa compagne, qui vivent cachés en Inde, l’âge adulte sans s’avouer leur amour.
Cap ou pas cap.
Sud. 21.45 Débat animés.
sont rattrapés par leur passé.
N°2811
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
Magazine. Présenté par Arnaud
Poivre d’Arvor. L’affaire Xavier Dupont de Ligonnès.
22.00 L’affaire Christelle Blétry.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
JEUDI 27 SEPTEMBRE
RMC DECOUVERTE
24 98
CHERIE 25
25 69
20.50 Boeing 747,
50 ans de conquêtes
L20.55 Vol 93 ùùù
Série doc. (2018). Un défi ambitieux.
nique de Paul Greengrass (2005).
VM. 1h45. Avec Christian Clemenson, David Alan Bashe, Trish Gates.
est le plus connu des avions de ligne à
réaction. 21.45 Démocratisation des
voyages aériens. INÉDIT.
54
20.50 Reign :
le destin d’une reine @
Série. Les malheurs de Claude. (Saison 3, 10/18). Avec Adelaide Kane,
Megan Follows, Toby Regbo. INÉDIT.
PLANÈTE
41
SÉRIE CLUB
43
20.10 New York, police judiciaire 19.50 Marvel :
Film catastrophe américano-britan- Série. Une famille intouchable. (Sai- les agents du S.H.I.E.L.D
INÉDIT. Le Boeing 747, alias «Jumbo Jet»,
TEVA
POLAR +
19
80
son 10, 14/24). Avec Steven Hill, S.
Epatha Merkerson, Jesse L. Martin.
Série. Illusion. (Saison 4, 11/22). Avec
Clark Gregg, Ming-Na Wen.
En enquêtant sur une affaire, les Coulson autorise une opération visant le
Le grand film sur le détectives s’intéressent à une famille bureau de la sénatrice Nadeer.
11-Septembre.
20.50 Nos chers voisins (Saison 6).
influente dans le domaine politique.
PARIS PREMIÈRE
55
RTL9
56
TV5 MONDE
71
20.50 Le casse de Central Park 20.40 Rédemption
21.00 Des racines et des ailes
Comédie de Brett Ratner (2010). VM.
1h45. Avec Ben Stiller, Eddie Murphy.
L23.00 Collateral ùùùThriller de
Michael Mann (2004). VM. 2h00.
Mag. De la Vendée au pays nantais.
USHUAIA TV
87
Comédie dramatique de Phil Joanou
(2006). 2h00. Avec Dwayne Johnson.
L’autre perle de la Vendée, c’est l’île de
Deux agent de probation doivent former Noirmoutier et son passage du Gois. Une
chaussée qui relie l’île à marée basse.
une équipe avec des délinquants.
HISTOIRE
88
MEZZO
179
L20.55 Apocalypse - La Première 20.40 Ushuaïa nature
20.40 1666, Londres en flammes 20.00 La Flûte enchantée de MoMagazine. Présenté par Nicolas Hu- Série. (Saison 1, 4). Avec Andrew Bu- zart à la Monnaie de Bruxelles
Guerre mondiale ùùù
Série doc. d’Isabelle Clarke (2011).
Délivrance. Octobre 1917. Lénine donne
lot. Parfums de l’Arabie heureuse.
chan, Rose Leslie, Jack Huston. INÉDIT.
Nicolas Hulot suit la route de l’encens, Thomas avoue à Sarah que son mari Will
le coup d’envoi de la révolution d’Octobre. tracée en bordure du désert yéménite. n’est pas mort comme elle le pensait.
L’ÉQUIPE
21 137
CANAL+ SPORT
11
121
20.35 Rugby : Pro D2
Commentaires : Xavier Richefort,
Guillaume Degoulet. 3e tour. DIRECT.
22.35 L’Équipe du soir Magazine.
Parc des sports d’Aguilera. DIRECT.
22.40 Late Rugby Club Magazine.
Présenté par A. Bard et J.-B. Esculié.
10
20.50 It Comes at Night
Film d’horreur américain de Trey Edward Shults (2016). VM. 1h37. Avec
Joel Edgerton, Kelvin Harrison Jr.
Alors que le monde est en proie à une
menace terrifiante, un homme vit reclus
dans sa propriété.
22.20 Attraction Téléfilm de science-
CANAL+ SÉRIES
12
L0.55 Le bureau des légendesùùù
Série. (Saison 3, 7 et 8/10). Avec
Mathieu Kassovitz, Jean-Pierre Darroussin, Sara Giraudeau.
Épreuve junior dames. À Innsbruck.
L’Italienne Elena Pirrone l’avait emporté
en 2017.
CINÉ+ PREMIER
20
L20.45 Gone Baby Gone ùùù
Film policier américain de Ben Affleck
(2007). VM. 1h55. Avec Casey Affleck,
Michelle Monaghan.
Dans la banlieue de Boston, la tante et
l’oncle d’une fillette disparue engagent
des détectives.
Un choc !
fiction Russe de Fedor Bondarchuk Avec Olivier Rabourdin, Mathieu Spi- L22.35 Miss Peregrine et les en(2017). VM. 1h57. Avec Oleg Menshikov, nosi.0.30 Billions. Série. Mise en train. fants particuliers ùù Fantastique
Alexander Petrov. 0.10 Jour de cinéma. - Le rachat. 2.15 Nox. Série. 4.00 Faites américain, belge de Tim Burton (2016).
0.15 Surprises. 0.45 6 Laissez bronzer les tourner 3. 5.00 L’album de la semaine. VM. 2h07. Avec Eva Green. 0.40 Spring
cadavres. Thriller (2017).
Hollie Cook. 5.30 L’effet papillon.
Breakers. Comédie dramatique (2012). VM.
CINÉ+ ÉMOTION
22
À Bakou, Marina est rattrapée par la
paranoïa, ce qui compromet dangereu­
sement sa mission.
22.45 Guyane . (Saison 2, 1 et 2/8).
CINÉ+ CLUB
24
20.45 La stratégie de la poussette@ L20.45 Frantz ùù
Comédie de Clément Michel (2012).
1h25. Avec Raphaël Personnaz.
Drame de François Ozon (2016).
1h53. Avec Pierre Niney, Paula Beer.
Un homme se sert d’un enfant dont il a
la garde pour tenter de reconquérir la
femme qu’il aime.
Faut pas pousser.
L22.10 Mal de pierres ùù Drame
Une jeune veuve allemande découvre
qu’un Français vient de déposer des
roses sur la tombe de son mari.
L22.35 8 femmesùùù Film. Comédie
de Nicole Garcia (2016). 1h56. Avec
Marion Cotillard, Louis Garrel. LIRE
NOTRE ARTICLE.
0.10 Belle du seigneur. Drame romantique
de Glenio Bonder (2012). VM.
OCS MAX
26
20.40 Nu
Série. (Saison 1, 3 et 4/10). Avec
Satya Dusaugey, Alix Bénézech, Sebastian Barrio. Une fête est organisé
dramatique française de François Ozon
(2002). 1h45. Avec Catherine Deneuve.
Quand Ozon joue à la
131
OCS CITY
27
20.40 Here and Now ù
Série. Le cerf dans la foret. (Saison 1,
3/10). Avec Sosie Bacon, Holly Hunter, Melissa Sheree Baird.
Une famille multiraciale est bouleversée
lorsqu’un des enfants commence à voir
français de Jean-Michel Ben Soussan des choses que personne ne voit. 21.40
(2015). 1h25. Avec Charles Berling,
Sylvie Testud. 22.55 Cherche fiancé tous
CINÉ+ CLASSIC
25
Pour son retour dans antre de Beaulieu,
Nantes affiche ses ambitions : le titre.
22.30 Le décrassage de Luis Mag.
CINÉ+ FRISSON
21
L20.45 Dernier train
pour Busan ùù
Film d’action de Sang-ho Yeon (2016).
VM. 1h58. Avec Yoo Gong, Dongseok Ma, Woo-sik Choi.
Les passagers d’un train tentent de
survivre à un virus inconnu qui se répand
en Corée du Sud.
22.40 Daredevil @ Fantastique de Mark
Steven Johnson (2003). VM. 1h42. Avec
Ben Affleck, Michael Clarke Duncan. 0.20
French Beauty. Téléfilm classé X (2001).
1.45 Brocéliande. Thriller (2003).
TCM CINÉMA
31
L20.45 Vous ne l’emporterez L20.45 True Lies ù
pas avec vous ! ùù
Comédie américaine de Frank Capra
(1938, NB). VM. 2h07. Avec Jean Arthur, Lionel Barrymore, James Stewart.
À New York, un carré d’irréductibles
résiste à un promoteur immobilier sans
scrupules.
L 22.45 Les amants du Capricorne ùùù Drame de Alfred Hitch-
Film d’action américain de James
Cameron (1994). 2h15. Avec Arnold
Schwarzenegger, Jamie Lee Curtis.
Un agent de la lutte antiterroriste cache
ses activités à sa famille, pour qui il est
informaticien.
23.05 The Crow Fantastique américain de Alex Proyas (1994). 1h40. Avec
Brandon Lee, Ernie Hudson. 0.50 Appe-
poupée.
cock (1949), NB. VM. 1h55. Avec Ingrid lez Nord 777. Thriller américain de Henry
0.25 Swimming Pool. Thriller de François Bergman. 0.40 Monsieur. Comédie drama- Hathaway (1948, NB). 2.45 Whisky, vodka
Ozon (2003). VM. Avec Charlotte Rampling. tique de Jean-Paul Le Chanois (1964, NB). et jupon de fer. Comédie (1956).
pour fêter la loi Transparence.
21.30 Le correspondant Comédie
Cache-cache. (Saison 1, 4/10).
22.35 The Deuce ùù (Saison 2, 3).
Avec Maggie Gyllenhaal. 23.40 Ballers.
Série. 0.15 Story Series. 0.35 Stefan Zweig,
frais payés. Comédie française d’Aline Issermann (2005). 0.30 6 La grande séduction. Comédie de J.-F. Pouliot (2003). VO. adieu l’Europe. Biographie (2015). VO.
N°2811
BEIN SPORTS 1
20.45 Cyclisme : Championnat 20.30 Handball : D1
«Biarritz/Bayonne». 6e journée. Au du monde sur route
«Nantes/Montpellier». 2e journée. DIRECT.
20.30 Volley-ball :
Championnat du monde
CANAL+ CINÉMA
EUROSPORT 1
Opéra. Chef d’orchestre : Antonello
Manacorda (2018). 3h30. Avec Gábor
Bretz, Ed Lyon, Dietrich Henschel.
OCS CHOC
28
L20.40 Strike Back ùù
Série. Somalie, mêmes joueurs, nouvelles règles (1/2). (Saison 2, 1/10).
Avec Philip Winchester, Rhona Mitra.
OCS GEANTS
29
L20.40 Cléopâtre ùùù
Péplum américain de Joseph Leo
Mankiewicz (1963). VM. 3h35. Avec
Elizabeth Taylor, Rex Harrison.
Damien Scott et des diplomates tombent Vainqueur du peuple égyptien, César
dans une embuscade tendue par un chef tombe amoureux de la belle Cléopâtre.
de guerre. 21.25 Somalie, mêmes 0.40 Les dents de la mer - Bonus.
joueurs, nouvelles règles (2/2). L0.45 Les dents de la mer ùùù
(Saison 2, 2/10).
Horreur américain de Steven Spielberg
(1975). VM. 1h59. Avec Roy Scheider.
la nuit. (Saison 2, 1/14). Avec Tessa
Thompson, Evan Rachel Wood.
Finis les bains de minuit
(et les baignades tout court).
L22.15 Westworld ùù Voyage dans
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VENDREDI 28 SEPTEMBRE
20
L’autobiographie sélective
Nos années
Julien Clerc
Documentaire français
de Pascal Forneri (2018). 1h54.
C’est rigolo cette manière de nous
prendre d’emblée pour des gogos :
chaque fois que se profile la diffusion d’un documentaire sur Julien
Clerc, on nous promet que ce personnage « très secret » s’y livrera
« comme jamais ». Promesse faite
mais non tenue par le film de Pascal Forneri. Au contraire : jamais le
chanteur ne s’est aussi peu dévoilé, déroulant les temps forts de sa
vie en voix off – c’est la seule idée de réalisation – et en pilote automatique. Comment lui en vouloir, après cinquante ans de carrière
sous les feux d’une gloire tant méritée ? Du vu et revu, donc. Ce qui
n’interdit pas de prendre du plaisir à voir des images d’archives très
rares ou à entendre parler de Maurice Vallet et Etienne Roda-Gil,
les auteurs du début, tous deux disparus. Son orchestrateur historique, Jean-Claude Petit, est là pour rappeler que cette longue carrière repose sur des paroles littéraires, des mélodies puissantes, une
voix lyrique et attachante. Sous le pseudonyme de Julien Clerc, il y
TF1
1
1
11.00 6 Les feux de l’amour. 12.00 6 Les
12 coups de midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.55
6 La maîtresse de mon mari. Téléfilm. Thriller (2018). 15.35 6 Le mari de ma meil-
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
3
3
9.55 6 C’est au programme. 10.45 6 Motus. 11.20 6 Les z’amours. 11.55 6 Tout
le monde veut prendre sa place. 13.00
6 13 heures. 13.55 6 Ça commence
aujourd’hui. 15.05 6 Je t’aime, etc. 16.20
6 Affaire conclue. 18.00 6 Tout le monde
a son mot à dire. 18.40 6 N’oubliez pas
les paroles ! 20.00 20 heures. 20.40 6 Un
8.50 Dans votre région. 9.50 9h50 le
matin. 10.50 6 L’instant R. 11.15 6 Midi
en France.12.00 6 12/13. 12.55 6 Météo à la carte. 13.50 6 Rex. 16.05 6 Un
livre un jour. 16.10 6 Des chiffres et des
lettres. 16.45 6 Personne n’y avait pensé !
17.30 6 Slam. 18.10 6 Questions pour un
champion. 19.00 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. 20.45 6 Tout le sport.
21.00 Les petits meurtres
d’Agatha Christie ù
L21.00 Nos années Julien Clerc
leure amie. Téléfilm. Thriller (2014). 17.10
6 4 mariages pour 1 lune de miel. 18.15
6 Bienvenue chez nous. 19.20 6 Demain
nous appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35
6 Le 20h le mag. 20.50 6 C’est Canteloup. si grand soleil. Feuilleton.
21.00 Ninja Warrior Le parcours des héros
eut d’emblée un ambitieux projet : faire de la chanson chic et
populaire. Ce qui n’interdit pas
non plus de fondre sous les feux
des amours de Julien Clerc pour
France Gall, pour Miou-Miou. Les
documents d’archives sont entrecoupés de témoignages, parfois
formidables, comme ceux de la
sœur du chanteur, Marianne, de
son frère le journaliste Gérard
Leclerc et de sa fille, la réalisatrice Jeanne Herry. Malgré tout,
l’ensemble est abominablement
hagiographique et soulève bien des questions. Pourquoi Hélène
Grémillon est-elle présentée comme l’« épouse de Julien Clerc » et
non pas aussi comme romancière ? Pourquoi Maxime Le Forestier,
complice de trente ans, apparaît-il si tard et si peu ? Pourquoi Alex
Beaupain, auteur de chansons importantes des dernières années,
n’est-il même pas mentionné ? Pourquoi Bertrand de Labbey et Rose
Léandri, agents et producteurs de Julien Clerc pendant plusieurs
décennies, ont-ils été rayés de l’histoire ? Dans ce documentaire
sans aspérités, pas un mot sur sa prof de chant Mme Charlot, sur le
flop de son disque en anglais, sur les années cocaïne... Quand c’est
trop lisse, ça glisse.
Sophie Delassein
Doc. de Pascal Forneri (2018). INÉDIT.
C’est un Julien Clerc inédit qui se raconte
dans ce film, à l’occasion de ses 50 ans
Le corps de Mike, un guitariste à succès de carrière. INÉDIT. LIRE NOTRE ARTICLE.
Les concurrents de ce jeu viennent se habitué de la une de «Salut les copains», 23.00 Le divan de Marc-Olivier Fogiel Magazine. Présenté par Marc-Olidéfier sur un parcours d’obstacles est retrouvé sans vie.
22.45 Taratata 100 % Live Magazine. vier Fogiel. Invitée : Macha Méril. INÉDIT.
gigantesques.
23.25 Vendredi, tout est permis avec Présenté par Nagui. INÉDIT. 0.50 6 Les 0.15 6 Soir/3. 0.50 Libre court. 1.35 6 La
Arthur Divertissement. Présenté par petits meurtres d’Agatha Christie. Série. vie secrète des chansons. 2.35 6 Midi en
Arthur. INÉDIT.
2.30 6 Ça commence aujourd’hui.
France. 3.05 6 Les carnets de Julie.
Divertissement. Présenté par Denis
Brogniart, Christophe Beaugrand,
Iris Mittenaere. INÉDIT.
FRANCE 5
5
5
10.50 6 Dix requins étranges. 11.45 6 La
quotidienne. 13.05 6 Entrée libre. 13.40
6 Le magazine de la santé. 14.35 6 Allô
docteurs. 15.10 6 Bienvenue chez les
orangs-outans. 15.35 6 Dangers dans le
ciel. 16.30 6 Panama, d’un océan à l’autre.
17.30 6 C à dire ?! 17.45 6 C dans l’air.
19.00 6 C à vous. 20.00 6 C à vous, la
suite. 20.20 6 Entrée libre.
Série. Mélodie mortelle. (Saison 2,
23/24). Avec Samuel Labarthe. INÉDIT.
M6
6
ARTE
6
7
7
CANAL +
4
4
8.00 Golf : Ryder Cup. 1re journée. DIRECT # 9.50 Formule 1 : Grand Prix de
Russie. Essais libres. DIRECT. 11.40 Golf :
Ryder Cup. 1re journée. DIRECT # 13.55
Formule 1 : Grand Prix de Russie. Essais
libres. DIRECT. 15.45 6 Laird Hamilton, le
surfeur de l’extrême. Documentaire (2017).
17.40 Sport reporter. 19.05 Ryder Cup, le
mag # 20.35 Avant match.
L21.00 Football : Ligue 1
«Saint-Étienne/Monaco». 8e journée.
Au stade Geoffroy-Guichard. DIRECT.
Avec déjà deux défaites après quatre
journées, Monaco a clairement raté son
début de saison.
22.40 Late Football Club Magazine.
Présenté par Éric Besnard, Gauthier
Kuntzmann. 23.40 6 Kingsman : Le Cercle
d’or. Espionnage (2017). Avec Taron Egerton. 1.55 6 Love Hunters. Thriller (2016).
C8
8
58
12.50 Arte journal. 13.00 Arte Regards.
13.35 6 César et Rosalie. Drame (1972).
15.35 6 Laponie, les Samis, pour l’amour
des rennes. 16.30 6 Invitation au voyage.
17.10 Xenius. 17.35 Les chemins de
l’équitable. 18.05 Le retour des loups,
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William
à midi, première partie. 13.15 William à
midi. 13.50 Maigret. Série. Maigret et le
Les doutes de Scarlett. Téléfilm. (2013).
15.35 Dans la peau de mon fiancé. Téléfilm. (2015). 17.25 Les reines du shopping. une chance pour le parc de Yellowstone.
18.35 La meilleure boulangerie de France. 19.00 6 Drôles de grenouilles. 19.45 Arte
19.45 Le 19.45. 20.25 Scènes de ménages. journal. 20.05 28 minutes.
clochard. - Maigret et la demoiselle de
compagnie. 17.45 C’est que de la télé !
19.05 TPMP People : première partie.
20.10 TPMP People. Divertissement. Présentation : Matthieu Delormeau.
20.50 La maison France 5
21.00 Bull
Série. Instinct de survie. (Saison 2,
11/22). Avec Michael Weatherly. INÉ-
20.55 Jan Masaryk,
histoire d’une trahison
21.00 TPMP refait la semaine !
Magazine. Présenté par Stéphane
Thebaut. Dordogne - Sarlat. INÉDIT.
Au sommaire, notamment : «Changer :
Stéphane Millet doit délimiter une
entrée» ; «Le cannage».
22.20 Silence, ça pousse ! Mag. Pré-
DIT. Bull participe au procès d’une adoles-
senté par S. Marie, C. Tolila. Les plantes
sauvages, pas si secrètes. INÉDIT.
23.15 6 C dans l’air. 0.20 6 C à vous. 1.20
6 C à vous, la suite. 1.40 6 Entrée libre.
N°2811
6.00 M6 Music. 6.55 Manger, bouger,
dormir. 6.59 M6 Kid. 8.50 M6 boutique.
10.00 Desperate Housewives. 12.45 Le
12.45. 13.30 Scènes de ménages. 13.40
Drame historique de Julius Sevcík
(2016). VM. 1h48. Avec Eva Herzigova,
Oldrich Kaiser, Karel Roden. INÉDIT.
Divertissement. Présenté par JeanLuc Lemoine.
22.45 L’épopée pop de Jean-Charles
de Castelbajac Documentaire. De
Jean-Luc Lemoine revient sur les grands
évènements de la semaine et décrypte
l’actualité média à sa manière.
23.10 Balance ton post ! Divertis-
Mathieu César et Stéphanie Tras-
sement. Présenté par Cyril Hanouna.
Bull et son équipe défendent la PDG tour (2017).
d’une entreprise de véhicules autonomes. 23.40 La ligne Balmain. 0.35 Tracks. 1.20
23.35 NCIS. Série.
Ibeyi & Julien Doré. Reeperbahn Festival.
Cyril Hanouna anime un talk-show... qui
ne parle pas que de médias ! Sa nouvelle
bande va débattre des faits d’actualité.
cente accusée de vol à main armée avec
son petit ami. 21.55 Le crime parfait.
(Saison 2, 12/22). INÉDIT.
22.50 Bull E.J. (Saison 1, 10/23).
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
CHRISTIAN SIMONPIETRI/GETTY SYGMA
21h00 FRANCE 3
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VENDREDI 28 SEPTEMBRE
W9
9
59
21.00 Enquête d’action
Mag. Présenté par Marie-Ange Casalta.
Pompiers de Paris : au cœur de la
plus grande caserne d’Europe. INÉDIT.
23.00 Enquête d’action Magazine.
Présenté par Marie-Ange Casalta. Pompiers de Paris : au cœur des quartiers
branchés. 0.00 Gendarmes de campagne : affaires sensibles en Sologne.
2.00 Gendarmes de campagne : affaires
sensibles dans le bordelais.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
TMC
10 60
TFX
11 61
21
NRJ12
12 62
21.00 Mentalist ù
21.00 On a échangé nos mamans 20.55 Julie Lescaut
voitures est retrouvé mort, enterré dans
un parc. Il souffrait d’un cancer des os.
Marie et Peggy, deux mamans que tout
oppose, vont échanger leurs familles une
semaine durant.
22.45 On a échangé nos mamans
Série. Remède miracle. (Saison 4, 18
et 19/24). Avec Simon Baker, Robin
Tunney, Tim Kang. Un vendeur de
21.45 Tour de passe-passe.
22.35 Mentalist ù Présomption d’innocence. (Saison 4, 14/24). 23.30 Opération séduction. (Saison 4, 15/24).
0.20 6 Londres, police judiciaire. Série.
FRANCE 4
14 63
Divertissement. Marie vs Peggy. INÉDIT.
Divertissement. Jenny vs Olivia.
Série. Une nouvelle vie. (Saison 16,
3/3). Avec Véronique Genest.
Julie enquête sur le meurtre de Gérard
Mayani, un policier retraité, retrouvé
assommé chez lui.
22.45 Julie Lescaut Écart de conduite.
À 32 ans, Jenny est une femme au foyer (Saison 16, 2/3).
à la tête d’une tribu de 4 filles qu’elle Un chauffeur de taxi est retrouvé
mène à la baguette.
assassiné au lac des Clairières.
0.35 6 Aurore vs Aurélie.
CSTAR
0.35 Le droit de tuer. (Saison 15, 3/5).
17 64
GULLI
18 167
20.30 N’ayons pas peur des mots 20.55 Il était une fois
21.00 Le Zap
20.55 Le poisson magique
Magazine. Présenté par Valérie Brochard. Autour de Valérie Brochard, di-
Divertissement. Présenté par John
Eledjam. «Le Zap» a collecté les perles
Conte allemand de Christian Theede
(2013). 1h20. Avec Fabian Busch.
verses personnalités décryptent l’actualité
nationale et internationale.
L22.00 Livres & vous... Magazine.
Présenté par Adèle Van Reeth. INÉDIT.
23.00 Les dessous de la mondialisation.
23.30 Ça vous regarde. 0.30 N’ayons pas
peur des mots. 2.05 Séance à l’Assemblée nationale. 4.30 Les matins du Sénat.
FRANCE Ô
19 65
Divertissement. Présenté par Faustine Bollaert. 1987 avec Christophe
Michalak. Invité : Christophe Michalak. INÉDIT.
22.25 Il était une fois Divertissement. Présenté par Faustine Bollaert.
1975 avec Marianne James. Invitée :
Marianne James.
23.55 6 Une vie de chaton. 1.20 6 Consomag. 1.25 6 Printemps de Bourges.
TF1 SERIES FILMS
20 66
20.55 The Good Karma Hospital 21.00 Good Doctor
Série. (Saison 1, 1 et 2/6). Avec Amrita
Acharia, Amanda Redman.
Série. Au millimètre près. (Saison 1,
9 et 10/22). Avec Freddie Highmore,
Nicholas Gonzalez. Un enfant natif de
Ruby Walker, jeune médecin, laisse
derrière elle sa vie en Angleterre pour un Guinée et souffrant d’une maladie carnouveau départ en Inde du Sud.
diaque est pris en charge par l’hôpital.
22.25 The Good Karma Hospital . 21.40 Prise de décision.
(Saison 1, 3/6).
22.35 Night Shift Retour en force. (Sai23.10 6 Line of Duty : enquêtes internes.
Série. 1.15 6 Combo. 2.10 6 Vinyle.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
20.50 La face cachée
de la Résistance
Doc. INÉDIT. Ce documentaire tente d’aller
son 4, 1/10). Avec Eoin Macken, Jill Flint.
23.25 Déraillements. (Saison 4, 2/10).
CHÉRIE 25
25 69
54
80
L21.00 Les Simpson ùù
41
avoir combattu pendant la guerre d’Indépendance américaine, Ross Poldark
retourne dans sa Cornouailles natale.
22.00 Poldark (Saison 1, 2 et 3/8).
Avec Aidan Turner, Phil Davis. INÉDIT.
Ross décide de remettre la mine en
production. 0.05 Taken. Série.
SÉRIE CLUB
43
Drame français de Bernard Uzan
(2010). 1h30. Avec Bernard Le Coq,
Alexandra Vandernoot. À 50 ans, Chris-
Série. Le monde à ses pieds. (Saison 2, 1/22). Avec Melissa Benoist.
Avec Maciej Stuhr.
1.10 Meurtres à l’anglaise. Série. 2.45
Maigret. Série. Maigret et le corps sans tête.
de Krypton. (Saison 2, 2, 3 et 4/22).
22.30 Rencontre au sommet. 23.20
Espoir déçu. 0.15 6 Supernatural. Série.
PARIS PREMIÈRE
55
Talk-show. Présenté par Jérôme de
Verdière.
USHUAIA TV
87
Supergirl tente avec son cousin
tian, veuf et cynique, n’attend plus rien Superman de stopper une navette qui
de la vie. 22.30 Pistes noires.
menace de s’écraser sur National City.
23.00 The Teach . (Saison 2, 7 et 8/8). 21.35 Supergirl Les derniers enfants
RTL9
56
20.40 Les larmes du Soleil @
Drame américain de Antoine Fuqua
(2003). 1h58. Avec Bruce Willis.
HISTOIRE
88
20.40 Dorothea Lange
Lawrie (2007). L’atmosphère, ultime
bouclier. Notre atmosphère est composée
71
21.00 Samedi c’est parodie
Divertissement. Présenté par Michel
Drucker. Un florilège de parodies du
documentaire inédit explore le parcours
et l’œuvre de la photographe américaine
Dorothea Lange à travers les yeux de sa
petite-fille réalisatrice, Dyanna Taylor.
MEZZO
179
20.30 L’Orchestre
Doc. de Dyanna Taylor (2016). Ce Philharmonique de Malte à Berlin
Série doc. de Daniela Pulverer (2010).
INÉDIT.
Dans cet épisode, nous suivrons
de différentes couches. La troposphère les singes Samango de la réserve de
s’arrête au-dessus des nuages.
Hluhluwe-Imfolozi en Afrique du Sud.
CANAL+ SPORT
TV5 MONDE
Un officier américain se rend au Nigeria patrimoine télévisuel français, en compour sauver une femme médecin, pagnie de nombreuses personnalités.
22.50 Le journal de la RTS.
menacée par la guerre civile.
20.40 La face sauvage
Série doc. de Annabel Gillings et Ben de la planète
21 137
Série. (Saison 1, 1/8). Avec Aidan Turner, Eleanor Tomlinson. INÉDIT. Après
Comédie dramatique de Bertrand
Van Effenterre (2014). 1h30. Avec
François Berléand. À cause de sa mère,
20.55 Puissante planète
L’ÉQUIPE
23 68
20.55 Poldark
Série. La femme au volant. (Saison 10,
15, 16, 17 et 18/23). 21.20 C’est dur
la culture. 21.45 Beau comme un camion. 22.15 Les Simpson dans la Bible.
L22.40 Les Simpson ùù Le chefd’œuvre d’Homer. (Saison 10, 19/23).
23.05 Les vieux sont tombés sur la tête.
(Saison 10, 20/23). 23.30 L’amour au
curry. (Saison 10, 14/23).
POLAR +
RMC STORY
20.50 Supergirl
Ils sont cinq et habitent la même région.
Ils ne se connaissent pas et pourtant, ils Jérôme de Verdière et ses tontons
vont s’inviter à dîner à tour de rôle flingueurs commentent l’actualité
politique à leur façon.
pendant toute une semaine.
PLANÈTE+
22 67
21.00 Une cible dans le dos
20.50 Un dîner presque parfait 20.50 La revue de presse
Jeu. Spéciale Benoît Poelvoorde.
6TER
20.55 La clef des champs
au-delà des légendes et de montrer ce
qu’était vraiment la Résistance.
un Parisien d’adoption se retrouve obligé
21.55 Champs de bataille Série do- de séjourner dans sa campagne natale.
cumentaire. De Serge Tignères (2017). 22.50 Le temps est à l’orage TéléLe maquis du Vercors. 23.05 39-45 : film. Comédie dramatique française de
batailles sous les mers. Opération à haut Joyce Buñuel (2009). 1h40. Avec Pierre
risque. - Commandement tactique.
Mondy, Bruno Salomone.
TÉVA
du Net et de la télévision pour offrir des L’un des poissons tout juste pêchés par
séquences étonnantes.
un homme lui implore de le gracier : il
23.40 Enquête très spéciale Magazine. serait en fait un prince.
Présenté par Nephael. INÉDIT.
22.05 La princesse au petit pois Té«Enquête très spéciale» propose léfilm. Conte allemand de Bodo Fürneid’embarquer pour un pur moment de sen (2010). 0h58. Avec Rike Kloster.
23.10 Oggy et les cafards. 23.25 Zig et
détente au pays de l’érotisme.
0.15 Enquête très spéciale.
Sharko. 0.05 Oggy et les cafards.
11
L20.30 Volley-ball : Champion- L20.50 Basket-ball : Coupe du
EUROSPORT 1
121
Concert.
21.50 Serguey Smbatyan, un portrait
Documentaire. De Benjamin Bleuton
(2018). 22.20 Intermezzo.
BEIN SPORTS 1
131
nat du monde
monde féminine
20.45 Cyclisme : Championnat 19.55 Football : Ligue 2
du monde sur route
9e journée - Multiplex. DIRECT.
Commentaires : Xavier Richefort,
Guillaume Degoulet. 3e tour. DIRECT.
22.35 L’Équipe du soir Magazine.
Présenté par Olivier Ménard.
Quarts de finale. En Espagne. DIRECT.
Moins de 23 ans. À Innsbruck (Autriche).
22.50 Basket-ball : Coupe du monde
féminine
0.25 Ryder Cup, le mag. Jour 1.
22.30 Snooker : China Championship
N°2811
Quarts de Finale. À Guangzhou (Chine).
0.25 Eurosport 2 News.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
22.00 Ça se passe sur beIN Sports.
22.30 Vendredi Ligue 1 Magazine.
Présenté par Florian Genton, Luis Fernandez. 23.45 This Is Paris.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VENDREDI 28 SEPTEMBRE
22
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
20
CINÉ+ FRISSON
21
20.50 À la poursuite
de Ricky Baker
L20.55 Gomorra ùù
L20.45 La fille de Brest ùù
Film d’aventures Nouvelle-Zélande de
Taika Waititi (2016). VM. 1h41. Avec
Sam Neill, Julian Dennison. INÉDIT. Après
et 12/12). Avec Marco D’Amore. Pour
cot (2015). 2h08. Avec Sidse Babett
Knudsen, Benoît Magimel.
Film d’action américain de Justin Lin
(2005). VM. 1h44. Avec Lucas Black.
À Brest, une pneumologue découvre un
lien entre des décès de patients et la
prise du médicament Mediator.
22.50 Day Watch Fantastique Russie
Un passionné des voitures de sport part
à Tokyo, où il découvre le monde des
courses de Drift.
22.25 Identity ù Thriller de James Man-
américain de Taika Waititi (2017). VM.
2h10. Avec Chris Hemsworth.
1.15 6 Bigfoot Junior. Animation (2017).
7 et 8/10). Avec Cam Gigandet, Jeremy
Sisto. 0.20 Creuse ta tombe.
1.10 Snowfall. Série. 1.50 Nox. Série.
20.45 Fast and Furious :
Série. Entre tes mains. (Saison 3, 11 Drame français d’Emmanuelle Ber- Tokyo Drift
récupérer sa femme et son fils, Gennaro
offre la tête d’Enzo aux Confédérés. Mais
de nombreux démêlés avec la justice, ils veulent plus. 21.40 Rédemption.
Ricky, fugueur invétéré, est placé chez 22.25 American Horror Story : Apocalypse.
un couple de fermiers. 22.25 Le cercle. Série. 23.15 L’hebd’Hollywood.
23.10 Thor : Ragnarok Fantastique 23.30 Ice Coup de tonnerre. (Saison 2,
CINÉ+ ÉMOTION
22
CINÉ+ CLUB
de Timur Bekmambetov (2006). VM.
2h12. Avec Konstantin Khabenskiy.
0.55 Deepwater. Drame (2016). VM. 2.40
Ils sont partout. Comédie (2015).
CINÉ+ CLASSIC
24
20.45 Mariage à l’anglaise
20.45 La putain du roi
Comédie dramatique britannique de
David Kane (2000). VM. 1h40. Avec
Catherine McCormack.
Drame franco-italien de Axel Corti
(1990). VM. 2h07. Avec Valeria Golino,
Timothy Dalton, Stéphane Freiss. La
Le jour de son mariage, Danny apprend
la récente infidélité d’Hannah. Sans
réfléchir, il la chasse.
22.20 Bridget Jones, l’âge de raison @ Comédie de Beeban Kidron
25
26
OCS CITY
20.40 Baby Driver
20.40 Entourage
Film d’action britannique de Edgar
Wright (2017). VM. 1h53. Avec Ansel
Elgort. Chauffeur pour des braqueurs
Série. Bon retour à la maison. (Saison 8, 1, 2, 3 et 4/8). Avec Adrian
Grenier, Kevin Dillon, Kevin Connolly.
INÉDIT. 21.05 Se dire adieu. INÉDIT. 21.30
Un dernier coup. INÉDIT. 21.55 Bénis
des dieux. INÉDIT.
22.35 Easy Girl Comédie romantique
américaine de Will Gluck (2011). VM.
1h28. Avec Emma Stone, Penn Badgley.
0.10 6 Pauline asservie. 0.30 The Deuce.
de banque, Baby ne compte que sur
lui-même pour être le meilleur dans sa
partie. 22.30 Baby Driver - Bonus.
22.35 Scott Pilgrim Aventures américain de Edgar Wright (2009). VM. 1h52.
Avec Michael Cera. 0.25 Story Movies.
0.45 6 Bonne pomme. Comédie (2017).
28
20.40 Overdrive @
31
L23.20 Des hommes d’honneurùùù
Policier américain de R. Reiner (1992).
2h10. Avec Tom Cruise, Jack Nicholson.
Tom face à Jack.
1.35 Le carrefour de la mort. Drame (1947,
NB). Avec Victor Mature. 3.20 Le maître des
illusions. Fantastique (1995).
OCS GEANTS
29
L20.40 Le pont
Film d’action franco-américain de
Antonio Negret (2017). VM. 1h36.
Avec Scott Eastwood, Freddie Thorp.
de la rivière Kwaï ùù
Film de guerre britannique de David
Lean (1957). VM. 2h40. Avec William
Holden, Alec Guinness, Jack Hawkins.
Les frères Foster sont réputés pour être
N’a pas si mal vieilli.
des pilotes d’exception mais aussi des
23.15 Sam Spiegel, à la conquête
voleurs de voitures de luxe.
22.10 Top Gun ù Aventures de Tony d’Hollywood Doc. De Stephan WelScott (1986). VM. 1h46. Avec Tom Cruise.
link et Robert de Young (2017). INÉDIT.
Les années 1980, les avions, 0.20 Story classique. 0.40 Notre agent à
La Havane. Espionnage (1959, NB). VO.
Cruise, McGillis.
Réflexion faite
CHRONIQUE
par Jean-Claude Guillebaud
LES MÉDIAS FACE AU TERRORISME
Il faudrait transposer cette phrase de Lénine ironisant sur les capitalistes « capables de vendre eux-mêmes la corde servant à les pendre ».
Pourquoi donc ? Parce que la docilité avec laquelle nous obéissons
aux terroristes en médiatisant leur besogne illustre mieux que tout la
fragilité d’un système démocratique capable de collaborer avec ceuxlà même qui le combattent. Cette bêtise-là, spontanée, structurelle
pourrait-on dire, n’est pas si différente du cynisme capitaliste dont
Lénine ricanait. Dans les trois jours qui suivent un attentat, nul ne peut
échapper à ces monceaux de bavardages creux, supputations gratuites
par lesquels la radio ou la télévision saluent l’événement. On n’a aucune
information précise à donner sinon que « l’enquête progresse » mais
cela n’empêche personne d’emplir l’air d’adjectifs et de lamentations.
Ecoutant ce « bruit » étourdiment saupoudré sur la France, comme
un écho sans fin de l’explosion, on se sent parfois incrédule. N’est-ce
pas là ce que les terroristes escomptaient ? Bien sûr que si. Mais alors…
Radios et télévisions se seront donc mis en état de servilité ingénue.
La pesanteur du système médiatique serait telle que nul ne songerait
plus à exercer contre ses tyrannies un minimum de volonté ? Rappelons quelques évidences. Le terrorisme – dans les années 1970 tout
comme aujourd’hui –, sauf exception rarissime, fait peu de victimes
(dans les pires moments du terrorisme italien ou espagnol, en une
année entière les attentats tuaient beaucoup moins qu’un seul weekend sur les routes). Ce n’est donc pas sur un résultat opérationnel que
N°2811
TCM CINÉMA
Comédie dramatique française de Thriller américain de Sydney Pollack
Sacha Guitry (1956, NB). 1h25. Avec (1993). 2h34. Avec Tom Cruise.
Jean Poiret, Michel Serrault, Magali
Un bon petit thriller des
Noël. Alors qu’il s’apprête à se suicider, années 90.
OCS CHOC
27
À ne pas voir seul(e)
dans les bois.
23.55 Diamant noir. Drame (2015).
L20.45 Assassins et voleurs ùù L20.45 La firme ùù
passion du roi du Piémont pour une comtesse française , à la fin du XVIIe siècle. un châtelain est interrompu par un voleur
L22.55 Philadelphia ùù Drame amé- à qui il va se confier.
ricain de Jonathan Demme (1993). VM. 22.05 Guitry de toujours, Guitry pour
2h00. Avec Tom Hanks.
toujours Doc. De Jacques Pessis
(2004). VM. 1h45. Avec Hugh Grant.
Si vous aimez sangloter (2018). 23.00 Le petit baigneur. Comé0.05 L’amour extra-large. Comédie (2001). en écoutant Springsteen.
die (1968). Avec Louis de Funès. 0.30 Mr.
VM. 1.55 Télé Gaucho. Comédie (2011). 0.55 Mon amour. Téléfilm érotique (2005). Smith au Sénat. Comédie (1939, NB). VM.
OCS MAX
gold (2003). VM. 1h27. Avec Ray Liotta.
tablent les terroristes. C’est sur un effroi psychologique, un « effet de
sens » proportionnel à la médiatisation d’un attentat. Au fil des années,
d’ailleurs, les terroristes sont devenus des spécialistes de la manipulation journalistique : c’est peu avant le journal de 20-heures que les
bombes, en France, sont souvent posées. Seuls les médias rendront
sensible l’effet déstabilisateur du message sanglant.
En dehors de l’information proprement dite, tout ce qui brode autour d’un attentat ne fait rien d’autre qu’ajouter à l’efficacité de celui-ci.
Or notre inclination pour ce type de broderie est devenue stupéfiante.
De plus en plus de mousse, en somme, à proportion de l’événement.
Qu’on se souvienne des deux dernières fois : ces surenchères de formules
dramatisées ; ces témoignages aléatoires mais « bouleversants » ; ces
colloques de pseudo-spécialistes convoqués à la hâte créent artificiellement une sorte d’état de guerre virtuel… Tous ces désastreux salmigondis obéissent au sacro-saint professionnalisme : ne pas faire moins que
la concurrence, glaner un détail de plus, faire dans l’émotion… Mises
bout à bout, ces couvertures finissent par former comme une immense
clameur dont c’est peu dire qu’elle est démocratiquement maladroite.
Elle constitue le deuxième souffle de la bombe, la vraie récompense
de l’assassin. Quant à la question de savoir si l’on ne pourrait pas faire
autrement – par exemple informer en s’interdisant rajouts et grandiloquences –, on notera qu’elle est de plus en plus rarement posée. ■
Retrouvez l’intégralité de la chronique de Jean-Claude Guillebaud sur teleobs.com
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Suivez toute l’actualité
TV
programmes TV, people, audiences…
Suivez toute l’actualité TV
avec Teleobs.com
et vos séries préférées
24 heures sur 24, 7 jours sur 7,
où que vous soyez !
© Bal du Moulin Rouge 2018 - Moulin Rouge® - 1-1028499
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LA REVUE DU PLUS CÉLÈBRE CABARET DU MONDE !
DÎNER ET REVUE À 19H À PARTIR DE 180€ - REVUE À 21H ET 23H À PARTIR DE 77€
MONTMARTRE - 82, BLD DE CLICHY - 75018 PARIS - TEL : 33(0)1 53 09 82 82 - WWW.MOULINROUGE.COM
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
5
Размер файла
24 063 Кб
Теги
L'Obs, journal
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа