close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

L 39 Obs - 04 10 2018 - 10 10 2018

код для вставкиСкачать
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SPÉCIAL
P. 44
AZNAVOUR L’ALBUM DE SA VIE MODE HOMMES
P. 129
Cahier numéro un de l’édition n° 2813 du 4 au 10 octobre 2018
ALG.410DA,ALL.5,60€,AND.5,10€AUT.5,60€,BELG.5,00€,CAN.8,10$CAN,ESP.5,20€,GB4,60£,GR.5,30€,GUAD.5,00€,GUY.5,00€,IT.5,00€,LUX.5,20€, MAR.43DH,MART.5,00€,PAYS-BAS5,30€,PORT.CONT.5,30€,RÉU.5,00€, STMARTIN5,00€,SUI.6,80CHF, TOM900XPF;TUNISIE5,50DT, ZONECFA3600
“EN FINIR AVEC
LA GAUCHE LA PLUS BÊTE DU MONDE”
LE LIVRE CHOC DE
RAPHAËL GLUCKSMANN
SON DÉBAT AVEC
JEAN-PIERRE LE GOFF
P. 28
IORGIS MATYASSY - J.P. LAFFONT/H&K
M 02228 - 2813 - F: 4,50 E
3’:HIKMMC=]UYZU\:?c@s@b@d@k";
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’ÉDITO
Le seuil de tolérance
Par J E A N DA N I E L
C
omme la plupart de mes amis, j’essaie
de lire les articles, les débats et même
certains livres dont les auteurs développent leurs thèses sur le passé. Sans
lui, nous ne sommes rien, chacun le
sait. Mais nous le transformons tous les
jours, selon nos besoins, nos interlocuteurs et nos projets ; Proust est passé
par là et, après lui, il y a peu de choses à ajouter. Mais l’important aujourd’hui, c’est de souligner ce qui peut nous
éloigner de certains souvenirs déformés ou instrumentalisés, surtout bien sûr lorsqu’ils sont politisés.
Par exemple, il est difcile d’accorder un crédit total à la
thèse selon laquelle la gauche socialiste serait suicidaire.
Car après tout c’est bien ce dont on l’accuse. Elle serait responsable de tous ses échecs, de tous ses malheurs. La
gauche serait-elle incapable d’être après avoir été ? Ainsi,
le socialisme serait caractérisé par le désir d’échec. Il y
aurait dans son rêve de construire le Bien un pervers besoin
du Mal. L’échec et la soufrance fgureraient dans les origines des ambitions de l’homme le plus généreux, autrement dit et, pour forcer le trait, le paradis serait l’enfer et
les anges, ceux de la mort. Il est évident que, traduite en
termes philosophiques, cette thèse apparaît moins sommaire et permet de répondre à toutes les sinistres contradictions de notre monde.
Nous ne nous éloignons qu’en apparence de l’évolution
du socialisme. D’autant que l’insistance avec laquelle la
question est posée démontre bien, à mon avis, la profondeur du regret que l’on a de sa disparition. On a compris
que, pour ma part, je ne pensais pas que le socialisme pouvait défnitivement disparaître. Reste, bien sûr, à le défnir,
c’est-à-dire à inventer une fois encore une utopie commune, que l’on appelle volontiers un « récit commun »,
comme le débat entre Raphaël Glucksmann et Jean-Pierre
Le Gof, dans ce numéro, le montre bien. Alors qu’en est-il
de ce « récit » ? L’impression générale que je tire de toutes
mes lectures peut être résumée dans cette idée qu’au fond
c’est Mai-68 qui incarne la défaite du socialisme avec l’invention d’un gauchisme culturel dont on dénonce tous les
jours les travers. Il s’agit d’un passage frivole de l’idéal à la
résignation et d’un voyage irresponsable dans le néoréalisme économique.
En abordant ces délicates questions, un souvenir me
taraude. En 1985, j’ai eu le privilège de m’entretenir avec
François Mitterrand, alors président de la République,
sur la question des religions, de la société multiculturelle
et des migrants. A ce moment-là, le problème ne se posait
pas de façon si aiguë, ni si dramatique. Un exemple
✎ STÉPHANE MANEL
comme celui de l’« Aquarius » n’était pas encore injurieux.
En revanche, l’importance de la question du nombre des
immigrés dans le corps social, de la possibilité de limiter
leur présence dans certaines régions et le fait que le Front
national préconisait la fermeture des frontières alertaient
sans doute le président qui refusait cependant de s’en alarmer. Tout ce qui ne pouvait être l’objet d’une solution
immédiate lui donnait l’impression d’être un prétexte ou
un alibi. Cela l’impatientait, cela ne le paralysait pas. En
fait, une expression résumait bien sa position. Il a conclu
son exposé en me disant que pour ce qui était des migrants,
cela dépendait surtout d’un « seuil de tolérance ». Ces
mots, dès que je les ai rapportés, ont été vivement reprochés au président et en somme comment décider de l’éminence du seuil de tolérance ?
Mais l’histoire a une suite. A la même époque, j’ai eu la
chance de m’entretenir avec le grand ethnologue Claude
Lévi-Strauss. Il passait pour le théoricien de l’incompatibilité des ethnies. Il avait donné, à l’Unesco, une conférence
provocante. Il y rappelait les origines diférentes et peu
sociables de toutes les tribus amazoniennes et indiennes
qu’ils avaient étudiées. Le malaise dans les sciences sociales
avait été sérieux. Lévi-Strauss avait confrmé ses propos
en précisant qu’il avait été rejeté par la tribu où il avait
conduit l’essentiel de ses recherches. Lors de cette conversation, j’ai bien entendu ce savant me déclarer : « A propos
des immigrés, c’est François Mitterrand qui a raison en parlant de seuil de tolérance. »
En me remémorant les déclarations de Lévi-Strauss,
il me semble que nous vivons une époque similaire par
bien des aspects. Voilà qu’un certain nombre de personnalités, toujours à peu près les mêmes, signent un Manifeste en faveur de « l'accueil des migrants ». En défendant
inconditionnellement l’ouverture des frontières, ils suppriment toute espèce de discussion, ils nient le fait au lieu
de le constater. Et pour ce qui est du « seuil de tolérance »,
ils ne se posent même pas la question. Leurs arguments,
surtout ceux concernant la sécurité et l’islam, ne sont pas
convaincants. Nous n’avons pas d’objection morale à leur
faire, surtout pas morale, reste que c’est en niant la politique qu’ils encouragent l’opinion dans des réactions
outrancières. Il est parfaitement défendable de redouter
un manquement quelconque à nos valeurs. Il s’agit de
savoir si elles sont attaquées davantage par la tolérance
que par l’exigence. J.D.
LA GAUCHE PEUT-ELLE AVOIR UNE DOCTRINE
CLAIRE SUR L’IMMIGRATION ?
L’OBS/N°2813-04/10/2018
5
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
À NOS LECTEURS
Des nouvelles de “l’Obs”
Par D O M I N I Q U E N O R A
Chers abonnés, chers lecteurs,
U
n mot pour vous tenir au courant de la
vie de votre magazine. Depuis que j’ai
pris la direction de la rédaction, au
printemps dernier, nous avons travaillé d’arrache-pied pour refonder
« l’Obs » sur ses valeurs originelles et
défnir un nouveau projet éditorial, plus ambitieux, plus
proche de vous, plus moderne.
L’objectif ? Rester fdèles – dans la lignée de la deuxième
gauche – aux valeurs du titre : indépendance, progressisme,
humanisme, tolérance, plaisir. « L’Obs » ambitionne de pratiquer un journalisme de témoignages, d’enquêtes, d'éclairages mais aussi de propositions. Il se fait notamment le
porte-voix des héros du quotidien qui alertent, agissent,
s’engagent et nous redonnent espoir. Avec un mot d’ordre :
promouvoir un « optimisme de combat » pour dessiner un
futur désirable. Afn de projeter cette identité éditoriale
dans un monde numérique en pleine ébullition, nous nous
eforçons chaque jour d’améliorer votre magazine papier,
mais aussi d’enrichir son site internet, NouvelObs.com, et
ses applications numériques, aujourd’hui complémentaires
de l’hebdomadaire.
Ainsi, cet été, nous avons innové avec une série d’articles, « Au cœur du crime », prolongés sur le site par des
podcasts qui vous ont permis d’écouter des témoins privilégiés de ces grandes afaires judiciaires. Nos révélations sur le réseau international des « Dubaï Papers »,
parues en septembre, témoignent de notre engagement
renouvelé pour l’investigation. Sans pour autant négliger
les sujets plus ancrés dans votre vie quotidienne : culture,
alimentation, santé, environnement, développement personnel… Certains d’entre vous se sont étonnés de l’alternance des signatures, en début de magazine. Elle refète
le choix d’une direction de la rédaction plus collégiale :
Natacha Tatu, Pascal Riché, Sylvain Courage et moimême écrivons, à tour de rôle, des « Opinions ». A côté
des éditoriaux de notre fondateur, Jean Daniel.
Nous étofons par ailleurs notre panel de chroniqueurs
et chroniqueuses. La spécialiste de l’environnement
Claire Nouvian y a rejoint l’économiste Daniel Cohen, le
« disrupteur » Nicolas Colin et l’observateur du monde
Pierre Haski.
Votre magazine s’enrichit, dès cette semaine, de nouvelles rubriques. « Dissensus » – un terme utilisé en
médecine pour désigner l’absence de consensus – pose,
✎ STÉPHANE MANEL
à travers des arguments de fond, les controverses de la
semaine portant aussi bien sur la société que sur l’environnement, la culture, le social ou l’économie.
La vie des idées, quant à elle, fait toujours l’objet d’une
rubrique dédiée au cœur du journal, afn que les
essayistes, les penseurs et les intellectuels français et
étrangers continuent à s’exprimer de façon privilégiée
dans notre magazine.
Une page Téléphone rouge/Argent, réalisée en partenariat avec le conseiller indépendant et chroniqueur
Marc Fiorentino, décrypte les grandes tendances de la
macroéconomie et des marchés mondiaux.
Notre site web a, lui aussi, fait sa mue. Nous vous y proposerons une production numérique comprenant à la
fois des rebonds sur l’actualité, de nombreux portraits,
enquêtes et interviews exclusifs. A côté de nos valeurs
sûres – Rue89, « TéléObs » ou « O » –, vous allez découvrir de nouvelles rubriques : « Des Idées et des Actes »,
qui chronique depuis le terrain la résurrection d’une politique de gauche ; « Un jour au palais », qui restitue des
récits d’audiences ; « Screenshots », qui met en exergue
certains extraits d’essais à paraître ; et un espace
« Afrique/Maghreb ». Sans oublier le regard plus subjectif de nos plumes : « Mad in USA », de notre correspondant Philippe Boulet-Gercourt ; « Jauvert Confdentiel »,
de Vincent Jauvert, qui explore les coulisses du pouvoir ;
« la Boîte à flms » de François Forestier ; ou « le Clin
d’œil » de Serge Rafy…
Pour découvrir toutes ces propositions, j’invite nos
abonnés à activer leur compte en ligne. Quant à nos nouveaux lecteurs, qu’ils n’hésitent pas à nous rejoindre
grâce à un abonnement numérique très abordable, à partir de 1 euro le premier mois.
Nous avons besoin de vous. Faites-nous part de vos
remarques et suggestions. Plus que jamais, nous devons
partager ce nouvel « Obs ». Je vous tiendrai régulièrement au courant de nos innovations. En attendant, je
vous remercie de nous rester fdèles. A très vite.
D. N.
UN MOT D’ORDRE : PROMOUVOIR UN
“OPTIMISME DE COMBAT” POUR DESSINER
UN FUTUR DÉSIRABLE.
L’OBS/N°2813-04/10/2018
7
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’OPINION
Soixante ans et
des poussières
Par PA S CA L R I C H É
L
es années en « 8 », la
France adore commémorer Mai-68 et ses
poétiques slogans.
Expos, articles, livres,
colloques, pendant des
mois, jusqu’à l’écœurement. Même le
bavard Dany l’ex-rouge s’est lassé : « C’est
ennuyeux. » En revanche, bizarrement,
c’est toujours très modestement qu’on
célèbre la Constitution du 4 octobre 1958.
Ce jeudi, Emmanuel Macron et quelques
huiles feront le service minimum : direction Colombey-les-Deux-Eglises, deux
fonfons et puis s’en vont. Et pourtant,
les Français l’adorent, leur Constitution.
N’est-elle pas celle qui a le plus duré ?
N’a-t-elle pas mis fn à l’instabilité ?
A cette discrétion commémorative,
l’historien américain Grey Anderson
avance une explication (1) : nous refoulerions une origine peu glorieuse. Car la
naissance de la Ve République est le fruit
d’un sale coup d’Etat, « un 6 février qui
aurait réussi », selon la formule d’André
Siegfried. Une partie de l’armée à Alger
menaçait de prendre le pouvoir à Paris
(« opération Résurrection »), les réseaux
gaullistes avaient fait le reste pour introniser leur héros. Une histoire violente que
la nation aurait choisi d’enfouir.
Risquons une autre explication : le
régime dans lequel nous vivons n’a rien à
voir avec sa Constitution initiale. Certes,
ses rédacteurs prévoyaient un exécutif
fort, et ils avaient empli ce trône creux
qu’était la présidence. Mais ils avaient
maintenu un régime parlementaire. Le
président, sur le papier, était conçu
comme un très puissant arbitre, pas
comme un monarque cultivant avec le
peuple un lien mystique digne de l’Ancien
Régime, ce qu’il deviendra avec l’onction
du sufrage universel dès 1962. La pratique a conforté ce pouvoir absolutiste :
peu de limitations, peu de délibérations.
La Ve a certes franchi bien des soubre-
LE RÉGIME DANS LEQUEL NOUS
VIVONS N’A RIEN À VOIR AVEC
SA CONSTITUTION INITIALE.
LE POUVOIR EST ABSOLUTISTE.
sauts : Algérie, Mai-68, cohabitations…
Mais son bilan est moins famboyant face
aux mutations économiques, sociales,
démographiques, écologiques. A la diférence d’autres pays (Allemagne, pays
scandinaves…), la France n’a pas su trouver le consensus politique nécessaire
pour tracer un horizon. Parmi les nombreux blocages français, la centralisation
du pouvoir n’est pas des moindres. Le
Parlement ne débat que rarement des
grands problèmes nationaux, se contentant de valider des lois conçues au Château. Il ne contrôle ni l’exécutif ni même
son propre ordre du jour. Malgré ce que
dit la Constitution, ce n’est pas le Premier
ministre – responsable devant les élus –
qui « détermine » la politique de la
nation : tout le pouvoir est concentré sur
une seule tête. Le quinquennat, introduit
sous Chirac, a aggravé cette situation, en
rendant sans grand intérêt les législatives. Et sitôt le président élu, on pense à
l’élection suivante...
Doit-on se satisfaire de cette situation,
au prétexte que la Constitution est populaire ? Une réforme en profondeur n’est
pas à l’ordre du jour, Macron s’étant glissé
avec délice dans le costume du Général.
Ceux qui poussaient l’idée d’une
VIe République se sont évaporés : leur
chef de file, Montebourg, élève des
abeilles. Reste que sans un renouveau de
notre Constitution, avec une vraie séparation des pouvoirs et un Parlement plus
puissant, il est vain d’espérer ce surcroît
de démocratie dont notre pays a désespérément besoin. P. R.
(1) « La Guerre civile en France, 1958-1962. Du coup d’Etat gaulliste
à la fin de l’OAS » (éditions La Fabrique, septembre 2018).
Fondateurs : Jean Daniel, Claude Perdriel
10-12, place de la Bourse, 75081 Paris Cedex 02
Téléphone Standard : 01.44.88.34.34
Pour joindre par téléphone votre correspondant, il sufft de composer 01.44.88
puis les quatre chiffres qui fgurent entre parenthèses à la suite de son nom.
Pour adresser un e-mail à votre correspondant, il sufft de taper l’initiale de son
prénom puis son nom suivi de @nouvelobs.com ou @regieobs.com
DIRECTION
Conseil de surveillance : Christian Blanckaert (président), Juan Luis Cebrian,
Jean Daniel, Louis Dreyfus (vice-président), Louis Gautier, Ursula Gauthier,
Jacques-Antoine Granjon, Xavier Niel, Claude Perdriel, Matthieu Pigasse
Directoire : Grégoire de Vaissière (président),
Dominique Nora (directrice de l’Obs, directrice des rédactions)
RÉDACTION
Fondateur, Editorialiste : Jean Daniel.
Directrice : Dominique Nora.
Directeur adjoint : Pascal Riché (34.35).
Rédacteurs en chef : Sylvain Courage (40.16), Géraldine Mailles ( Édition :
37.80), François Sionneau ( Numérique :34.22), Natacha Tatu (35.73).
Directeur de la création et directeur artistique : Serge Ricco (35.43).
Assistantes de rédaction : Catherine Rode (34.26), Catherine Coimet (34.17),
Stéphanie Terreau (Planning : 36.60).
.
Chroniqueurs : Delfeil de Ton (35.26), Daniel Cohen,
Nicolas Colin, Pierre Haski, Claire Nouvian (34.26).
Dessinateurs : Riad Sattouf, Wiaz (34;26).
France : Maël Thierry (37.35), Julien Martin (chef adj 35.20),
Cécile Amar (37.66), Emmanuelle Anizon (34.52), Cécile Deffontaines (36.56),
Rémy Dodet (34.16), Marie Guichoux (40.39), Paul Laubacher (35.89),
Alexandre Le Drollec (37.77), Serge Raffy (40.20).
Dissensus : Carole Barjon (34.64),
Rémi Noyon (34.74), Timothée Vilars (35.32).
Etranger : Sara Daniel (35.14), Sarah Halifa-Legrand ( chef adj. 36.02),
Doan Bui (35.82), Sarah Diffalah (36.31), Nathalie Funès (35.75),
Ursula Gauthier (35.35), Vincent Jauvert (35.81),
Céline Lussato (37.94), Jean-Baptiste Naudet (40.68).
Correspondants : Philippe Boulet Gercourt (New York),
Marcelle Padovani (Rome). Economie : Claude Soula (34.57), Charlotte Cieslinski (40.35),
Sophie Fay (36.46), Clément Lacombe (35.48),
Baptiste Legrand (40.69), Thierry Noisette (35.10).
Affaires : Caroline Michel-Aguirre (35.30),
Violette Lazard (chef adj. 35.22), Matthieu Aron (34.01), Lucas Burel (36.27),
Mathieu Delahousse (34.33 ), David Le Bailly (40.88),
Vincent Monnier (35.97), Céline Rastello (36.08), Elsa Vigoureux (34.69). Société / Rue 89 : Morgane Bertrand (36.05), Arnaud Gonzague (34.60),
Nolwenn Le Blevennec (chef adj. 35.86), Louise Auvitu (35.27),
Sébastien Billard (40.81), Emilie Brouze (34.49), Renée Greusard (36.09),
Barbara Krief (36.23), Elodie Lepage (37.15),
Gurvan Le Guellec (35.61), Bérénice Rocfort-Giovanni (37.07),
Henri Rouillier (35.23), Marie Vaton (36.71).
Idées : François Armanet (40.11), Eric Aeschimann (chef adj. 34.67),
Marie Lemonnier (chef adj. 37.25), Xavier de La Porte ( 34.24),
Véronique Radier (37.36), François Reynaert (35.90). Culture : Jérôme Garcin (3513),
Grégoire Leménager (chef adj. 35.98), David Caviglioli (35.24),
Anne Crignon (37.89), Sophie Delassein (36.17), François Forestier (34.71),
Bernard Géniès (35.87), Didier Jacob (35.13), Jacques Nerson (35.13),
Elisabeth Philippe (34.95) Fabrice Pliskin (35.29), Nicolas Schaller (34.45),
Amandine Schmitt (36.22).
Assistante : Véronique Cassarin-Grand (34.71).
Suppléments et régionaux : Nathalie Bensahel (34.87).
Tendances : Arnaud Sagnard (36.95), Boris Manenti (chef adj. 36.01),
Corinne Bouchouchi (34.99), Christel Brion (35.46),
Claire Fleury (34.58), Yasmine Kayser (40.57),
Dorane Vignando (40.71). Assistante : Magali Moulinet (36.63).
Médias / TéléObs : Sophie Grassin (37.70), Nebia Bendjebbour (35.44),
Véronique Groussard ( 35.95), Guillaume Loison (36.14),
Hélène Riffaudeau (37.92), Anne Sogno (36.74).
Assistante : Marie-Laure Michelon (35.60).
Internet : Laura Thouny (chef adj. 34.08), Renaud Février (34.42),
Guillaume Stoll (36.62)
Pôle visuel : Mélody Locard (35.72), Cyril Bonnet (36.18),
Julien Bouisset(34.82),Emmanuelle Hirschauer (35.58),
Louis Morice (34.23), Jade Raoulx (37.18)
Édition web : Moé Angeleri (37.72), Emmanuelle Bonneau (37.73),
Véronique Macon (40.03)
Nouvelles Écritures : Audrey Cerdan (34.74), Agathe Ranc (35.25). Maquette : Xavier Lucas (DA adj. : 37.83), Yan Guillemette (37.31),
Carole Mullot (40.28), Elisabeth Rascol (34.46), Jean-Michel Robinet (37.74),
Caroline Tatard (35.37), Mehdi Benyezzar (infographie : 35.78).
Réalisation : Véronique Belluz (37.50),
Miloud Bentebria (36.84), Jean-Luc Chyzy (36.83).
Secrétariat de rédaction-révision : Marie-Lou Morin (chef d’édition : 37.28),
Pauline Chopin (40.55), Marie-Hélène Clavel-Catteau (34.20),
Pascale Fiori (40.34), Marina Hammoutène (40.70), Christine Mordret (40.23),
Laurent Morvan (34.47), Sylvie Raymond (40.51), Isabelle Trévinal (36.57).
Photo : Véronique Rautenberg (36.04), Sylvie Duyck (1re rédac. photo : 40.93),
Miloud Bentebria (36.84), Frantz Hoez (35.18), Nathalie Lourdez (36.94),
Vincent Migeat (34.43), Camille Simon (34.41). Documentation : Florence Malleron (40.86), Gaëlle Noujaim (35.45),
Lise Tiano (35.04).
ADMINISTRATION
Directeur général : Grégoire de Vaissière.
Secrétaire générale : Cécile Boucher.
Service RH : Morgane Bak (responsable des ressources humaines : 36.64), Jessica Dubois (36.11).
Relations extérieures : Marie Riber (35.64).
Numérique : Emmanuel Babin (directeur : 36.80), Adrien Briand (37.32)
Ide Parenty (36.52), Olivier Theureaux (37.06).
Ventes : Sabine Gude (01.57.28.32.79), Emily Nautin-Dulieu (01.57.28.33.17).
Modifcation Réassorts : 08 05 05 01 47
Abonnements : Dominique Chasseré (directrice 34.06),
Mariette Chassel (35.02), Marina Lesschaeve (40.73), Sophie Mariez (35.34).
Service Abonnements : 01.40.26.86.13
Fabrication : Xavier Loth ( directeur 36.40).
Contrôle de gestion : Delphine Pintaud (35.56) Comptabilité : Blandine Leostic (directrice : 40.77),
Lydie Bruni (36.99), Dimitri Gerce (36.41),
Nicole Mahé (40.10), Sinat Tin (34.94).
Services généraux : Nathalie Boulade (34.02).
Service informatique : Thierry Sellem (responsable réseaux
et système d’info : 37.45), Paul Laleu (35.71).
RÉGIE
Régie Obs, 80, boulevard Auguste-Blanqui, 75013 Paris. Standard : 01-57-28-20-00
Présidente : Laurence Bonicalzi Bridier.
Assistante : Tania Sauvage (39.97).
Directeur délégué : David Eskenazy (38.63).
Assistante : Carole Fraschini (38.68).
Directeur délégué activités digitales, et opérations spéciales :
Vincent Salini (37.00).
Directeur Commercial International et Régional : Richard Caron (39.58). Publicité littéraire : Régine Remmache (30.94).
Immobilier : Yves Le Grix (01.44.88.36.29).
Numéros d’enregistrement à la commission paritaire : 0115 C 85929 (édition métropolitaine) Diffusion : Presstalis
Directeur de la publication : Grégoire de Vaissière.
RELATIONS ABONNÉS : 01.40.26.86.13.
8, rue Jean Antoine de Baïf, CS51402, 75647 Paris cedex 13.
8
L’OBS/N°2813-04/10/2018
✎ STÉPHANE MANEL
HUGO BOSS FRANCE SAS Téléphone + 33 1 44 17 16 70
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
BOSS.COM
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L ES
LE NOUVE AU CAPITALISME
D’HÉRITIERS
Par
DA N I E L COH E N
Directeur du département d’économie de l’Ecole normale supérieure.
L
es retraités sont les grands
contributeurs de la politique du gouvernement. En
vis-à-vis des 6 milliards de
baisse d’impôts promis l’an
prochain, ils subiront une baisse
de pouvoir d’achat de 3 milliards d’euros, due à la désindexation des retraites. Cette mesure s’ajoutera à la
hausse de la CSG qu’ils ont supportée dès 2018, laquelle
rapporte 4,5 milliards chaque année. Le gouvernement
présente ce dispositif comme favorable à l’emploi, la CSG
étant la contrepartie de la baisse des charges salariées.
Il y a toutefois une autre manière de présenter les
choses. La hausse de la CSG est quasiment équivalente
au montant des baisses d’impôts sur le capital, suppression de l’ISF et taxe forfaitaire unique. Ces deux mesures
coûtent 5,1 milliards en année pleine, soit plus de 25 milliards sur le quinquennat. A 90%, elles seront fnancées
par la CSG des retraités. Donc, le gouvernement organise en fait un immense transfert de richesse des retraités vers les détenteurs de capital. Or ces derniers sont
souvent eux-mêmes des personnes âgées, le pic de patrimoine étant atteint à 70 ans. Le mécanisme revient donc
à ponctionner les retraités de la classe moyenne (les 40%
les plus pauvres étant épargnés), dont le patrimoine est
essentiellement immobilier, en faveur des retraités
riches, dont le patrimoine est principalement fnancier.
Ce sont les propriétaires pauvres qui fnancent les propriétaires riches…
Ces mesures sont évidemment iniques en matière de
distribution des revenus. Elles conduisent aussi et surtout à aggraver les inégalités de transmission du capital.
Une note de la Fondation Jean-Jaurès (« Réforme de la
fscalité du capital : la sécession des riches »), qui passe
10
L’OBS/N°2813-04/10/2018
au peigne fn les arguments supposés justifer la suppression de l’ISF, rappelle l’une
des conclusions majeures du livre de Thomas Piketty : la part du capital hérité ne
cesse d’augmenter. En France, elle représentait 45% du patrimoine total en 1970. Elle est
montée à 70% aujourd’hui, et cette hausse pourrait
continuer jusqu’à 80%, voire 90%. Nous nous dirigeons
vers un nouveau capitalisme d’héritiers (voir p. 100).
C’est une très mauvaise nouvelle. Pour la démocratie,
c’est l’idéal méritocratique qui est perdu. Dans son livre
« le Capitalisme d’héritiers », Thomas Philippon montre
pourquoi c’est tout aussi mauvais d’un point de vue économique. Les héritiers sont souvent de mauvais gestionnaires, conduisant, selon ses estimations, à une perte de
presque 20% de proftabilité (il y a évidemment toujours
des exceptions). Le déclin italien serait une illustration
de ce processus d’un capitalisme familial qui n’a pas su
se renouveler. C’est pour corriger ces travers que les économistes qui ont soutenu le programme présidentiel,
suivis par le parti LREM lui-même, ont demandé de
revoir le droit sur les successions. L’argument qui leur a
été opposé, selon lequel « les retraités ont beaucoup
donné », ne tient pas puisque ce pourrait être une
manière de réduire leur charge. Faute de ce correctif, le
bilan pourrait être sévère lorsque les historiens se pencheront sur cet épisode. D. C.
LE GOUVERNEMENT ORGANISE
EN FAIT UN IMMENSE TRANSFERT
DE RICHESSE DES RETRAITÉS
VERS LES DÉTENTEURS DE CAPITAL.
✎ STÉPHANE MANEL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
#BoggiGentlemanStyle
UN GENTLEMAN
CONNAIT LA
VALEUR DU TEMPS.
- Règle 36 -
boggi.com
CANNES | LILLE | MARSEILLE | PARIS | SAINT TROPEZ | STRASBOURG
Photo Michel Gibert, non contractuelle. Sculpture : www.thierrylaudren.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
French Art de Vivre
French : français
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Jane. Table de repas, design Christophe Delcourt.
Scala. Buffet, design Bina Baitel.
Kompass. Bridges, design Roberto Tapinassi & Maurizio Manzoni.
www.roche-bobois.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LES CHRONIQUES
CHANCELIÈRE EN SURSIS
Par
PI E R R E H A S K I
C
ombien de fois la presse allemande
a-t-elle annoncé le « début de la fn »
pour Angela Merkel ? En 2001, déjà, à
peine un an après son accession à la
présidence de la CDU à la suite de Wolfgang Schäuble, le magazine « Der Spiegel » titrait sur l’« isolement » de cette « chancelière venue de
l’Est »… Dix-sept ans et quatre élections gagnées plus tard, elle est
toujours à la Chancellerie. Mais si, cette fois, c’était vrai ?
La « machine Merkel », bien huilée, efcace plus qu’imaginative, a
cessé de produire les efets habituels. Il y a un an, à la veille des législatives fédérales, elle semblait encore triomphante, prête à entamer un
dernier mandat couronnant un parcours exceptionnel. La poussée plus
forte que prévu de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), le parti d’extrême droite anti-migrants – devenu la troisième formation du Bundestag –, a fait mentir tous les scénarios écrits à l'avance : l’Allemagne,
que l’on pensait « vaccinée » contre le populisme, succombait à son tour
à la poussée de fèvre qui balaie l’Europe. L’accueil d’un million de réfugiés en 2015, généreusement décidé par Angela Merkel, passe mal dans
l’électorat conservateur dont une partie a basculé du côté de l’AfD.
Il aura fallu six mois – une éternité en Allemagne – pour former la
même « GroKo » (« Grosse Koalition ») qu’auparavant avec le Parti
social-démocrate (SPD) qui n’en voulait pas. Et les dissensions se sont
multipliées au sein de l’alliance entre l’Union chrétienne-démocrate
(CDU) de Mme Merkel et l’Union chrétienne-sociale (CSU) bavaroise.
Des divergences qui ont remis en cause l’autorité même de la dirigeante
et semé le doute au sein de son propre parti. Dernier signe : le candidat
14
L’OBS/N°2813-04/10/2018
de la chancelière a été battu pour la présidence du groupe
parlementaire CDU la semaine dernière.
Paradoxalement, ce climat de fn de règne contraste
avec les études d’opinion qui montrent que près de la moitié des Allemands continuent de faire confance à Angela
Merkel, un score appréciable après treize ans au pouvoir.
La suite du mandat de la chancelière pourrait se décider dans
une élection sur laquelle elle a peu de prise, le 14 octobre, dans le Land
de Bavière. Son allié remuant de la CSU est soumis à rude épreuve par
l’AfD qui surfe sur les récents incidents anti-migrants à Chemnitz, dans
l’est de l’Allemagne, et par une montée inattendue des intentions de
vote pour les Verts, devenus plus crédibles que le SPD. Une CSU qui
semble parfois plus proche de l’« illibéral » Viktor Orbán, le Premier
ministre hongrois, ou du chef du gouvernement autrichien, le conservateur Sebastian Kurz allié à l’extrême droite, que de « sa » chancelière
de Berlin… Le résultat de la Bavière sera soigneusement analysé par
les états-majors politiques nationaux qui en tireront les conséquences.
C’est évidemment une mauvaise nouvelle pour Emmanuel Macron
dont la stratégie européenne, énoncée il y a un an dans son discours de
la Sorbonne, reposait sur un tandem franco-allemand solide, apte à
impulser un nouvel élan européen. Que la chancelière surmonte cette
épreuve ou pas, la dynamique espérée il y a un an n’est pas au rendez-vous. D’autant qu’Emmanuel Macron, qui lorgne du côté des libéraux européens, et Angela Merkel, rattachée au Parti populaire européen
(PPE) dont fait toujours partie Viktor Orbán, ont des stratégies et des
alliances diférentes pour les élections européennes de mai prochain.
L’afaiblissement de la chancelière est aussi celui de l’Europe. P. H.
✎ STÉPHANE MANEL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
OUVREZ LES PORTES DE NOS MAISONS LES 12, 13 ET 14 OCTOBRE
LOUIS VUITTON – CHRISTIAN DIOR – CHAUMET – GUERLAIN – HENNESSY – BERLUTI
LORO PIANA – DOM PÉRIGNON – BVLGARI – FENDI – RIMOWA
DOMAINE DES LAMBRAYS – CHÂTEAU CHEVAL BLANC – CHÂTEAU D’YQUEM
RUINART – MOËT & CHANDON – VEUVE CLICQUOT PONSARDIN – LA SAMARITAINE
PARFUMS CHRISTIAN DIOR – GLENMORANGIE – KRUG – LOEWE – MOYNAT
CHEVAL BLANC – ROYAL VAN LENT/ FEADSHIP – LE BON MARCHÉ RIVE GAUCHE
MERCIER – LE JARDIN D’ACCLIMATATION – ZENITH – ACQUA DI PARMA
L A G R A N D E É P I C E R I E D E PA R I S – TA G H E U E R – G I V E N C H Y PA R F U M S
G R O U P E L E S E C H O S - L E PA R I S I E N – C O VA – F R E D – E M I L I O P U C C I
CHANDON CALIFORNIA – T FONDACO DEI TEDESCHI BY DFS – CAPE MENTELLE
BENEFIT COSMETICS – NEWTON VINEYARD – HUBLOT – MAKE UP FOR EVER
CLOUDY BAY – BELVEDERE – BODEGA NUMANTHIA – NICHOLAS KIRKWOOD
MAISON FRANCIS KURKDJIAN – FONDATION LOUIS VUITTON – TANNERIES ROUX
THÉLIOS – COLGIN CELLARS – TERRAZAS DE LOS ANDES – SEPHORA – GIVENCHY
lesjourneesparticulieres.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
N° 28 13 - DU 4 AU 10 OC T OBRE 20 18
SOMMAIRE
En couverture
EN FINIR AVEC LA GAUCHE
LA PLUS BÊTE DU MONDE
28
Grands formats
44
Idées
93
Culture
103
Tendances
129
Origine du papier : Allemagne. Taux de fibres recyclées : 0%.
Ce magazine est imprimé chez Newsprint, certifié PEFC.
Eutrophisation : PTot = 0.005 kg/tonne de papier.
✎ ILLUSTRATION : ARNAUD TRACOL POUR « L’OBS »
Pour « l’Obs », l’historien Jean-Pierre Le Goff
et l’essayiste Raphaël Glucksmann, qui publie
« les Enfants du vide » aux éditions Allary,
ont débattu des vices et des vertus du
progressisme. Ils sont tombés d’accord sur
un point : l’espoir ne renaîtra que si la gauche
se réconcilie avec le réel.
44
52
56
62
66
70
75
93
97
98
100
Hommage à Charles Aznavour
Pouvoir L’opération câlinothérapie d’Emmanuel Macron
PMA Né(e)s de don
Médias Le retour du « Tribunal des flagrants délires ».
Entretien avec Charline Vanhoenacker et Luis Rego
Afrique du Sud « L’apartheid est toujours là »
Innovation Et si on roulait à l’hydrogène ?
Dossier Spécial placements
Sociologie Tant qu’il y aura des classes moyennes.
Entretien avec le géographe Christophe Guilluy
Islamisme Fragile Occident ?
Philosophie De Sartre à Foucault, comment pensait-on
au XXe siècle ?
Economie Le grand retour des héritiers
103
108
110
112
113
114
Exclusif Le testament de Leonard Cohen
Littérature Qui aurait dû avoir le Nobel 2018 ?
Musique Justice en Amérique
Etranger Vivian Gornick : « Philip Roth détestait les femmes »
L’humeur de Jérôme Garcin
Le cahier critique Cinéma, livres, musique, expos, théâtre…
Notre sélection
128
Les lundis de Delfeil de Ton. Les mots croisés
129
152
Spécial mode homme Un entretien avec la directrice
artistique de Givenchy, Clare Waight Keller, l’analyse de
Sophie Fontanel sur la représentation des créatrices dans
la mode masculine, une série photo en plein Siècle d’or…
Plongée dans une nouvelle élégance
La mode pour tous par Sophie Fontanel
156
Les cahiers d’Esther par Riad Sattouf
La publication comporte 156 pages. Pour les abonnés, un cahier « Télé Obs » de 24 pages et un encart « le Monde » sont joints. Chiffre de tirage : 261 848 exemplaires. Imprimerie NEWSPRINT et MAURY. Directrice du journal, directrice de la rédaction : Dominique
Nora. Président du directoire, directeur de la publication : Grégoire de Vaissière. Numéro CPPAP : 0120 C 85929. Numéro I.S.S.N : 2416-8793. N° d’impression : 201810.1001. Dépôt légal : à parution. Abonnements : France (un an) : 160 €. Etudiants : 109 €. Etranger et
entreprises : nous consulter. Relations abonnés , 8 rue Jean-Antoine de Baïf CS 51402, 75647 Paris cedex 13 – Tél : 01-40-26-86-13 / abonnements@nouvelobs.com. L’Obs (ISSN 2416-8793) is published weekly by Le Nouvel Observateur and distributed in the USA by
UKP Worldwide, 3390 Rand Road, South Plainfield, NJ 07080. Periodicals postage paid at Rahway, NJ. and additional mailingd offices.POSTMASTER : Send address changes to L’Obs, (Publisher) C/O 3390 Rand Road, South Plainfield NJ 07080.
IORGIS MATYASSY POUR « L’OBS » - J.-P. LAFFONT/H&K - J. SORIANO/AFP - GIVENCHY
17
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE ROUGE
AUTOPARTAGE
Anne Hidalgo se rachète
une conduite
A
nne Hidalgo ennemie implacable de l’automobile ?
Depuis quelques semaines,
avec son ami Jean Todt –
président de la Fédération internationale de l’Automobile – dans le rôle du
sherpa, la maire de Paris tente de rectifer son image d’irréductible adversaire
de la « bagnole ». Elle vient récemment
de dîner en toute discrétion avec Carlos
Ghosn, le PDG de Renault. Objectif : travailler main dans la main à la mise en
œuvre de la mobilité des métropoles du
futur. Fini l’image de la « recluse de l’hôtel de ville », enfermée dans ses certitudes. « Après la démission fracassante
de Bruno Julliard, son premier adjoint,
le fasco du Vélib’ et d’Autolib’, reconnaît
un élu parisien, elle a accusé le coup puis
a décidé de contre-attaquer. Le Salon de
l’Automobile, qui ouvre cette semaine à
Paris, tombe bien. La dame de fer va
MATIGNON DÉZINGUE BAROIN
Assiste-t-on à une vague
de démissions chez les maires,
provoquée par la politique
d’Emmanuel Macron
et la suppression
de la taxe d’habitation ?
Au gouvernement, on minimise
ce phénomène : si des centaines
d’élus locaux ont rendu leur
tablier, c’est surtout pour
se mettre en conformité avec
le cumul des mandats ou parce
que la création de communes
nouvelles fait disparaître de
petites communes, expliquet-on, sans nier le phénomène
d’usure. « Leurs conditions
de travail sont de plus en plus
dures, la société a changé.
Demandez à des commerciaux,
à des profs ce qu’ils en
pensent », dit un proche
du Premier ministre.
Mais un ministre y voit surtout
une instrumentalisation
politique, orchestrée par
l’Association des Maires de
France de François Baroin.
« Nous, on n’a pas fait
18
L’OBS/N°2813-04/10/2018
La maire de Paris, lors de la Journée sans Voiture, le 16 septembre.
campagne aux côtés de
François Fillon qui était pour
des coupes drastiques sur
les collectivités locales, s’agace
un membre du gouvernement.
Baroin, ce n’est pas parce qu’il
a une voix d’outre-tombe qu’il
faut qu’il nous raconte des
carabistouilles ».
PÉNICAUD DÉFEND
LA FUSION DES AIDES
La ministre du Travail plaide
pour la remise à plat des
prestations sociales de base.
mettre des gants de velours et montrer
qu’elle n’est pas sectaire. » Jean Todt a
même réussi le tour de force de la rabibocher avec Carlos Tavares, patron de
PSA, avec qui elle entretenait des relations plus qu’orageuses. « Je ne suis pas
contre la voiture, martèle Anne Hidalgo.
Je suis contre la pollution, ce n’est pas la
même chose. Ensemble, avec les
constructeurs, nous allons trouver les
meilleurs chemins pour efectuer la
transition vers des nouveaux modes de
transport. Cela ne se fera ni contre eux ni
sans eux. » Comment réussir ce tour de
force ? La maire de Paris compte organiser dans les prochains mois les états
généraux des mobilités urbaines qui
rassembleront l’ensemble des acteurs
du secteur, sans exclusive. L’union
sacrée pour les voitures propres. Et
pour les proches municipales, aussi ?
SERGE RAFFY
« Malheureusement, aller
chercher toutes les aides est
presque devenu un travail à
plein temps », confe-t-elle.
Un constat qui la conduit
à applaudir la future fusion
du RSA, des APL et de la prime
d’activité dans un « revenu
universel d’activité » : « J’ai
une préférence pour ce qui
est simple! »
LA FRANCE INSOUMISE
ET LE PC PEUVENT S’ENTENDRE
Insoumis et communistes
vont-ils enterrer la hache de
guerre? Impossible aux niveaux
national et européen, une
alliance entre les deux partis
pourrait être nouée dans
l’Essonne, dans la
circonscription que Manuel
Valls s’apprête à quitter.
Depuis que l’ex-Premier
ministre a déclaré sa
candidature à la mairie de
Barcelone et annoncé qu’il
lâcherait son mandat de
député, son ex-rivale, l’élue
« insoumise » Farida Amrani,
qui avait perdu de 139 voix
en juin 2017, se prépare dans
l’optique de la législative
partielle. Avec un maître mot :
rassembler le plus largement
possible avant le premier
tour. Elle l’a fait savoir au
communiste Michel Nouaille,
qui avait rassemblé 7% des
voix au premier tour du scrutin
de juin 2017. « Son score lui
a donné une légitimité. C’est
à elle d’élargir, de faire des
signes », prévient le
communiste, qui se verrait bien
dans le rôle du suppléant.
Farida Amrani, candidate de La France insoumise.
MASTAR/SIPA - LUDOVIC MARIN/AFP - OLIVIER CORSAN/LP/MAXPPP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Quels sont les
plus beaux chants
du monde ?
#SayYesToTheWorld*
*Dites oui au monde
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE ROUGE
EUROPÉENNES
5 850 euros nets par mois
au titre de sa retraite
parlementaire. Plus du double
de la pension moyenne !
Le RN ne craint
plus Mélenchon
LA RÉORGANISATION
D’EDF SE PRÉPARE
A
u Rassemblement national, on a observé avec une
certaine fébrilité la rentrée politique de Jean-Luc
Mélenchon à Marseille, le 25 août dernier. « On
se demandait s’il allait changer de cap sur l’immigration », confe un proche de Marine Le Pen. Mais le discours phocéen du député des Bouches-du-Rhône a rassuré
les troupes frontistes. « Avec son discours, Mélenchon va
atteindre un plafond de verre », commente un mariniste.
Pour le RN, la campagne des européennes sera avant tout
centrée sur l’immigration. Et le positionnement de La
France insoumise sur les « vagues de migrants » est jugé
« complexe et confus ». « Dire que l’on accueille à bras ouverts
l’“Aquarius” mais que l’on veut des frontières, c’est intenable », juge-t-on dans l’entourage de Marine Le Pen. On
critique aussi durement celui qui s’est autoproclamé « premier opposant » d’Emmanuel Macron. « La France insoumise aujourd’hui, c’est la même topologie que le groupe de
députés frontistes qui a fait son entrée à l’Assemblée nationale en 1986. Il y a le meilleur comme le pire, lâche un député
RN. Finalement, à propos de Mélenchon, on se pose la même
question qu’à propos de Jean-Marie Le Pen : est-il capable
de gouverner ? La réponse est non. »
PAUL LAUBACHER
Jean-Luc Mélenchon, lors de son discours de rentrée, le 25 août à Marseille.
Lors d’une séance de dédicaces, en mai.
HOLLANDE BRÛLE
LES PLANCHES
Après avoir précipité François
Hollande vers la sortie avec
« Un président ne devrait pas
dire ça » (Stock), Gérard Davet
et Fabrice Lhomme préparent
une adaptation au théâtre de
leur livre d’entretiens. Pour la
production, ils ont fait appel
à Jean-Marc Dumontet,
propriétaire, avec Laurent
Ruquier, du Théâtre Antoine.
Les deux journalistes
collaborent actuellement pour
« resserrer la dramaturgie »
avec Antoine Mory, un énarque
qui est aussi un proche…
d’Emmanuel Macron. Quant à
l’incarnation de l’ancien chef de
l’Etat, ils évoquent « des acteurs
de la trempe d’un Niels Arestrup
ou d’un Philippe Torreton ».
Informé du projet, François
Hollande aurait simplement
déclaré « attendre de voir ».
BALKANY ARRONDIT
SA RETRAITE
En plus d’avoir augmenté de
56% son indemnité de maire de
Levallois-Perret, Patrick Balkany
a confrmé qu’il bénéfciait
également d’une retraite
parlementaire. La mairie a
toutefois refusé d’en révéler le
montant, indiquant seulement
que la pension moyenne des
anciens députés s’élevait à
2 700 euros nets par mois.
Mais Balkany a passé bien
plus de temps que la majorité
des députés à l’Assemblée
nationale. L’un de ses anciens
collègues, demeuré vingtquatre ans au Palais-Bourbon,
a confé à « l’Obs » toucher
20
L’OBS/N°2813-04/10/2018
Si les discussions autour de la
programmation pluriannuelle de
l’énergie (PPE) battent leur
plein – un texte qui devrait
défnir à quelle échéance la part
du nucléaire dans l’électricité
française est ramenée à 50% –,
on s’agite aussi beaucoup en
coulisses sur le devenir d’EDF.
Selon nos informations,
l’Agence des Participations de
l’Etat vient de s’adjoindre les
services de la banque
américaine JPMorgan pour
l’aider à préparer l’avenir du
groupe énergétique. Une des
pistes envisagée, déjà étudiée
lorsque Emmanuel Macron
était ministre de l’Economie,
viendrait à scinder en deux
l’entreprise : d’un côté, une
entité distincte, entièrement
publique, avec les activités liées
à la production nucléaire, au
thermique et à l’hydraulique ;
et de l’autre, les énergies
renouvelables, la distribution ou
les services. Autre piste étudiée,
une scission en trois, avec cette
fois une entité dédiée aux
énergies renouvelables (solaire,
éolien…), plus facilement
valorisable sur le marché.
LA FRANCE A PROFITÉ DU CETA
Très critiques sur les accords du
Ceta, le traité de libre-échange
entre l’Union européenne et
le Canada, les agriculteurs
européens pourraient
fnalement en tirer proft. Un an
après son entrée en vigueur,
les quantités de viande bovine
importée sont très faibles :
36 élevages canadiens sur
70 000 répondent aux normes
européennes. Les exportations
de fromage vers le Canada en
revanche (95% des quotas
utilisés !) sont en plein boom.
LES INFORMÉS DE
Une émission de JeanFrançois Achilli, du lundi
au vendredi de 20h à 21h
chaque jeudi avec « L’Obs »
IDRISS BIGOU-GILLES/HANS LUCAS - CHRISTOPHE SIMON/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PORTES OUVERTES
DU 12 AU 15 OCTOBRE**
CITROËN C4 SPACETOURER
LE CONFORT EN GRAND
15 aides à la conduite*
2 modèles : en 5 et 7 places*
3 sièges arrière indépendants de même largeur
Nouvelle boîte de vitesses automatique 8 rapport (EAT8)*
Volume de coffre jusqu’à 704 l avec
seuil de chargement bas*
Hayon mains libres*
REPRISE
+ 6 000 €
(1)
(1) 6 000 € TTC pour l’achat d’un Citroën C4 SpaceTourer ou Grand C4 SpaceTourer neuf, composés d’une remise de
3 000 € sur le tarif Citroën conseillé au 03/09/18 et d’une aide reprise Citroën de 3 000 €, sous condition de reprise et ajoutés à la valeur de reprise
de votre ancien véhicule. Cette valeur est calculée en fonction du cours de l’Argus®, selon les conditions générales de l’Argus® disponibles sur largus.
fr, déduction faite d’un abattement de 15 % pour frais et charges professionnels et des éventuels frais de remise en état standard. Offre réservée aux
particuliers, non cumulable, valable jusqu’au 31/10/18 dans le réseau Citroën participant. *Équipement de série, en option ou non disponible selon
version. ** Selon autorisation préfectorale.
CONSOMMATIONS MIXTES ET ÉMISSIONS DE CO2 DE CITROËN C4 SPACETOURER ET GRAND C4 SPACETOURER : DE 3,9
À 5,7 L/100 KM ET DE 104 À 130 G/KM.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE ROUGE / ARGENT
F
IO
ΠI L de
LE CONSEIL
Acheter sa résidence
principale… ou pas
O
L’
RE NTIN
Boom
américain
Les taux d’intérêt
remontent. Pour l’instant,
le mouvement touche
principalement les
Etats-Unis où la Banque
centrale a relevé ses taux
pour la 8e fois depuis fin
2015 pour maîtriser une
économie américaine en
pleine ébullition. Avec une
croissance supérieure à
4% au dernier trimestre,
un taux de chômage qui
va atteindre les 3,5% en
2019 et (enfin !) une
remontée des salaires,
les Etats-Unis défient
toutes les lois des
cycles économiques.
Contrairement à ce qu’a
affirmé Trump devant
l’ONU, ce n’est pas la plus
belle période de
prospérité de l’histoire
moderne du pays, mais
cela reste impressionnant.
L’écart se creuse avec
l’Europe. En termes de
croissance, d’emploi, de
taux d’intérêt et de
marchés financiers. Malgré
la hausse des taux, les
indices boursiers
américains battent des
records. La tech et la
finance made in USA
écrasent tout sur leur
passage. Ce n’est pas le
moindre des paradoxes :
les banques américaines,
qui avaient plongé le
monde dans la crise et
avaient frôlé la faillite,
affichent des profits et des
valorisations hallucinantes.
Pour l’instant les EtatsUnis font la course en tête.
MARC FIORENTINO
PAGE RÉALISÉE EN PARTENARIAT AVEC
22
L’OBS/N°2813-04/10/2018
L
a résidence principale est le bien
patrimonial par excellence. Celui
que 60% des foyers possèdent et
qui domine dans toutes les études
sur les objectifs d’épargne des Français.
Cette acquisition si cruciale doit donc faire
l’objet d’une sérieuse analyse patrimoniale.
Bien sûr, la détention de la résidence principale signifie la fin des loyers, la possibilité
de profiter d’une éventuelle valorisation
exonérée d’impôt sur la plus-value, l’accès
à une véritable sérénité patrimoniale (« on
a un toit sur la tête en cas de coup dur ») et
la satisfaction de disposer d’un lieu pour
faire grandir une famille. Mais ce logis
auquel nous tenons tant n’a pas que des
avantages. Il constitue aussi un facteur de
rigidité dans le temps, une source d’impôts
et de charges, un motif de conflit potentiel
en cas de succession et surtout un risque de
crédit aggravé par la hausse des prix de
l’immobilier.
· Ne vous engagez pas trop tôt. La vie des
jeunes générations a changé. La flexibilité
professionnelle, géographique et sentimentale s’impose. Ses aléas ne sont pas
toujours très compatibles avec les caractéristiques de la résidence principale. N’hésitez pas à diférer une acquisition de
quelques années pour être en adéquation
avec vos besoins.
· N’excluez pas la location par principe.
Beaucoup de personnes âgées changent de
résidence principale pour des raisons de
confort ou lors de la perte du conjoint. Par
réflexe, elles rachètent leur nouveau bien
alors que leurs besoins à moyen et long
terme sont très difciles à anticiper et
qu’elles devraient privilégier la location.
· Ne soyez pas prisonnier de votre crédit.
Il faut profiter des taux historiquement
bas. Mais dès que vous avez les moyens,
mieux vaut rembourser son crédit et profiter du levier de la dette pour des investissements locatifs. YANNICK HAMON
LE CHIFFRE
1,2
MILLIARD D’EUROS
C’est la recette de
l’impôt sur la fortune
immobilière en 2018
Dès sa première
année, le nouvel
impôt sur la fortune
immobilière (IFI)
acquitté par
120 000 déclarants
a donc rapporté
cinq fois moins que
l’ancien ISF… Mais
330 millions de plus
que prévu. Une erreur
d’appréciation du
gouvernement ? En
partie seulement. De
nombreux détenteurs
de biens immobiliers
n’ont pas bien compris
les règles complexes
du formulaire et ont
déclaré plus qu’ils
n’auraient dû. Tant pis
pour eux ! Ils devront
faire plus attention
l’année prochaine.
D’après Bercy, la
recette de 2019
devrait se monter à
1,5 milliard d’euros.
✎ STÉPHANE MANEL
STÉPHANE AUDRAS/RÉA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PEUGEOT 308
REPRISE
+3600 €
(1)
NAVIGATION 3D CONNECTÉE AVEC INFO TRAFIC *
FREINAGE AUTOMATIQUE ANTI-COLLISION *
* DE SÉRIE, EN OPTION OU INDISPONIBLE SELON LES VERSIONS.
(1) Soit 3 600 €, ajoutés à la valeur de reprise de votre véhicule, d’une puissance réelle inférieure ou égale à celle du véhicule neuf acheté. La valeur de reprise est calculée en fonction du
cours de l’Argus® du jour de la reprise, applicable à la version du véhicule repris, ou le cas échéant à la moyenne du cours des versions les plus proches de celui-ci, ledit cours ou ladite
moyenne étant ajusté en fonction du kilométrage, des éventuels frais de remise en état standard et déduction faite d’un abattement de 15 % pour frais et charges professionnels. Offre
non cumulable, réservée aux particuliers, valable pour toute commande d’une 308, neuve et en stock, passée avant le 31/10/2018 et livrée sur le mois de la commande dans le réseau
PEUGEOT participant. Offre non valable pour les véhicules au prix PEUGEOT Webstore.
Consommation mixte (en l/100 km) : de 3,5 à 5,7. Émissions de CO2 (en g/km) : de 92 à 133.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
1 10 CHOSES À SAVOIR SUR…
Ce spécialiste des trous
noirs connaît la notoriété
grâce à sa tribune publiée
juste après la démission
de Nicolas Hulot. Avec
l’aide de l’actrice Juliette
Binoche, il a réussi à rassembler
200 signatures (Alain Delon,
Pedro Almodóvar, Marianne
Faithfull…) pour appeler les
politiques à des « mesures
potentiellement impopulaires »
afin de sauver la planète.
2 3 COERCITION
Rompant avec l’écologie
positive, Barrau appelle
à des « mesures
coercitives » prises par les
gouvernants, notamment
en matière de modes de
déplacement (réduire la part de
l’avion) ou d’alimentation (obliger
les grandes enseignes à proposer
des menus sans viande). « Il faut
renoncer à certaines libertés
aujourd’hui pour acquérir,
demain, d’autres libertés », dit-il.
Certains l’accusent
d’« écofascisme », il s’en défend :
« Je ne suis évidemment pas
pour une dictature, mais
seulement pour poser certaines
limites, tout comme en vous
interdisant d’agresser quelqu’un
dans la rue, on limite votre liberté.
Pourquoi aurait-on la liberté
d’agresser la planète ? »
4 Cet astrophysicien a fait le buzz en appelant
les politiques à prendre des mesures coercitives
pour sauver la planète
MÉDIAS
« J’explose un peu »,
confie à « l’Obs »
ce quadragénaire né
à Neuilly-sur-Seine
(Hauts-de-Seine),
qui croule sous les mails
enthousiastes et les invitations
à s’exprimer sur les plateaux
télé. Il aimerait même passer
la main. « Je ne suis ni
climatologue, ni économiste,
ni spécialiste de la biodiversité.
Je veux maintenant que la
parole soit donnée à des
experts qui travaillent depuis
vingt ans sur ces sujets. Ils ont
des solutions à nous proposer. »
Pas sûr que les médias
l’entendent de cette oreille…
POLITIQUES
Archi-sollicité ces
dernières semaines, il
confie avoir été contacté
par des dirigeants
politiques « qui ont
occupé des responsabilités »,
notamment par Nicolas Hulot.
24
Aurélien
Barrau
APPEL
L’OBS/N°2813-04/10/2018
« Ce qu’ils m’ont dit m’a touché.
Je me suis rendu compte qu’ils
voulaient vraiment changer
les choses mais qu’il y avait
une impossibilité structurelle
à agir. » Les responsables de
ce blocage ? « Les lobbys, mais
aussi l’opinion publique. Nous
devons tous très vite repenser
notre rapport au monde. »
5 GENRE
Barrau est une « bête »
médiatique, comme le
mathématicien Cédric
Villani. Il fascine par son
intelligence de docteur
en astrophysique, capable
de disserter sur l’expansion
de l’univers ou le big bang. Mais
aussi par son look, inattendu,
un peu transgenre, avec
cheveux longs,
santiags, bagues,
et bracelets
aux poignets.
« Mon papa
me dit : “C’est
bizarre, tes
bracelets.”
Je suis
content de
m’amuser des archétypes, mais
je ne cherche pas à apparaître
original. C’est juste qu’on me
les a offerts, ces bracelets,
et que je les trouve jolis. »
6 VÉGÉTARISME
Sensible à la question
du bien-être animal
– il a cosigné un livre
sur le sujet –, Barrau est
végétarien depuis une
bonne vingtaine d’années.
« A l’époque, c’était très difficile
à assumer. Il fallait dire qu’on le
faisait pour des raisons de
santé ! C’est bien plus simple
aujourd’hui. » Devenir végane
(ne manger ni œufs ni produits
laitiers, en plus de s’abstenir
de la chair animale) est un « bel
horizon » qu’il n’a pas encore
atteint. « On demande aux
véganes de justifier leur
position, alors que ce sont
peut-être ceux qui tuent
des animaux qui devraient
se justifier. Mais je ne
souhaite culpabiliser
personne. »
7 MACRON
A propos d’une longue
interview du président où
l’écologie n’est même pas
abordée : « C’est comme
si, en pleine Seconde
Guerre mondiale, aucune
question n’était posée à
Churchill sur la guerre… »
Il refuse en tout cas de ricaner
du titre de « champion de la
terre » décerné au président :
« Pour moi, cette médaille ne
récompense pas un bilan, mais
pourrait être incitative. Macron
a aujourd’hui le choix entre
être un simple gestionnaire
ou un super-héros. J’ai envie
de lui dire : c’est intéressant
d’être parmi ceux qui sauvent
le monde, non ? »
8 MARIAGE
Le 11 août 1999 a eu lieu
en France la dernière
éclipse solaire du
millénaire. C’est aussi la
date qu’Aurélien Barrau
et sa femme, astrophysicienne
elle aussi, ont choisie pour
se marier. Organisé
au château d’Ermenonville,
le mariage des deux
scientifiques était même
minuté pour coïncider avec
le « soleil noir » de l’éclipse.
9 PHILO
Non content de savoir
calculer les conséquences
sur notre univers de la
théorie de la gravitation
quantique à boucles, il a
passé un doctorat en philosophie.
Sa thèse (« Une déconstruction
de la dialectique de l’un et de
l’ordre, entre Jacques Derrida et
Nelson Goodman ») soutenue en
2016 à la Sorbonne, est, de son
propre aveu, « très chiante ».
10
POÈTE
Aurélien Barrau
se passionne aussi
pour la poésie,
qu’il pratique à ses
heures perdues.
« C’est un art à la fois très
expérimental et très pointilleux,
qui demande une précision
extrême. » L’astrophysicien
ne cache pas une certaine
admiration pour les vers
de Jean Genet. « Un poète doit
être un explorateur. Un artiste
qui dit ce que nous savons
déjà ne m’intéresse pas. »
SÉBASTIEN BILLARD
et ARNAUD GONZAGUE
L’ÉLÉPHANT
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE CANNET
PROMOGIM, SAS au capital de 10 000 000 € RCS Nanterre 308 077 080. Illustration à caractère d’ambiance -
VILLA MATISSE
CONSTRUIRE LÀ OÙ VOUS AIMEREZ VIVRE
VOUS PROFITEZ DU MEILLEUR
RAPPORT QUALITÉ-PRIX en achetant
sans intermédiaire.
VOUS RENCONTREZ UN INTERLOCUTEUR
DÉDIÉ, de la recherche de financement
jusqu’à la livraison de votre bien.
VOUS ÊTES SÛR DE TROUVER LA BONNE
ADRESSE, parmi plus de 100 résidences,
grâce à des emplacements
soigneusement sélectionnés.
VOUS BÉNÉFICIEZ DE L’EXPERTISE DU
1ER GROUPE de promotion immobilière
indépendant.
100 ADRESSES PARTOUT EN FRANCE
PROMOGIM.FR
01 78 05 45 24
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DISSENSUS
Jacques Testart
est biologiste. Il vient de publier « Au péril de l’humain.
Les promesses suicidaires des transhumanistes »
(Seuil, 2018).
“C’est la porte ouverte
à toutes les demandes
sociétales”
I
l y a peu de doute que l’extension de
la PMA sera votée. Cela ne doit pas
nous empêcher de critiquer certains
arguments avancés par les partisans
de cette évolution. Rappelons-le :
aujourd’hui, n’importe quelle femme est
capable de s’auto-inséminer. Il ne s’agit
donc pas d’accéder à une nouvelle possibilité ouverte par « les progrès de la
science ». L’insémination avec donneur
(IAD) relève de la biomédecine uniquement lorsqu’elle utilise un sperme
cryoconservé ou défcient : on dépose
alors les spermatozoïdes in utero plutôt
que dans le vagin.
La revendication de l’IAD médicalisée
apparaît en fait comme une façon de
bénéfcier d’un donneur fourni par les institutions. Aussi, la « PMA pour toutes »,
bien que présentée comme émancipatrice, est plutôt l’occasion d’une perte
d’autonomie des citoyennes, désormais
encouragées à faire appel à des spécialistes. Sans compter que les conditions
actuelles des dons de sperme posent
problème : je pense à l’anonymat des
donneurs et à l’appariement donneurreceveuse, pratiqué pour éviter la
rencontre de facteurs de risque génétique,
qui ouvre la porte à l’eugénisme.
On dit que cette extension de la PMA
mettra fn à une discrimination : les homosexuelles ne pouvant pas actuellement
accéder aux actes biomédicaux permis
26
L’OBS/N°2813-04/10/2018
aux couples hétérosexuels. En réalité, la
discrimination existe plutôt entre personnes fertiles et infertiles, qu’elles soient
homosexuelles ou hétérosexuelles. A mon
sens, on pourrait admettre le recours à la
PMA si les deux membres d’un couple lesbien soufraient d’infertilité, mais pas si,
dans ce même couple, l’une des deux est
fertile et voudrait recourir à la PMA médicalisée par simple commodité.
Demain, des couples d’hommes, s’estimant discriminés par rapport aux
femmes bénéfciant de la PMA, demanderont, au nom de l’égalité des sexes, la
légalisation de la gestation pour le compte
d’autrui (GPA). Comme si l’exploitation
du corps d’une femme porteuse était
négligeable au regard du supposé « droit
à l’enfant » de chaque être humain !
L’assistance d’Etat à la procréation de
personnes fertiles ouvre la porte à toutes
les demandes sociétales. Mais c’est surtout le goût croissant des individus pour
la transgression de toutes les limites
bioéthiques qui dessine le futur. A cet
égard, le rapport du Comité consultatif
national d’Ethique aborde des questions
autrement plus importantes que celles qui
occupent les médias : l’instrumentation
de l’embryon « pour la recherche », la
sélection eugénique des futurs enfants ou
la caractérisation génétique de toute la
population. Tous assistés, tous patients !
Merci Dr Knock… ■
L’EXTENSION DE
LA PMA, UN PAS
VERS LA GPA ?
Par CA RO L E BA R J O N
Le débat ne fait que commencer.
Après l’avis favorable du Comité
consultatif national d’Ethique
(CCNE) à l’extension de la
procréation médicalement
assistée (PMA) aux femmes
seules et aux couples lesbiens,
deux lectures s’afrontent. D’un
côté, les opposants qui, comme
le biologiste Jacques Testart,
craignent que ce nouveau droit
n’entraîne la légalisation de la
gestation pour le compte d’autrui
(GPA), au nom de l’égalité entre
homosexuels hommes et femmes.
De l’autre, les défenseurs de
l’ouverture de la PMA, comme
le Pr Olivennes, qui réfutent
l’argument. La diférence
MARTA NASCIMENTO/RÉA - MADS NISSEN/PANOS-RÉA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
François Olivennes
est médecin obstétricien. Il est l’auteur de
« Pour la PMA » (JC Lattès, 2018).
“Il faut cesser d’agiter
le chifon rouge
de la GPA”
biologique entre les femmes
et les hommes et l’interdit de
la marchandisation des corps
rendent selon eux spécieux
le parallèle PMA-GPA.
Le fondement juridique de
l’extension de la PMA dans un
éventuel projet de loi ne sera donc
pas un détail. Le gouvernement
reprendra-t-il l’argument du
candidat Macron d’« une
discrimination intolérable » à
l’égard des homosexuelles et des
femmes seules, qui profterait, à
terme, aux partisans de la GPA ?
Ou se gardera-t-il d’invoquer
la notion d’égalité, comme le
CCNE, qui parle de « pallier
une soufrance, induite par
une infécondité résultant
d’orientations personnelles,
qui doit être prise en compte » ?
Les demandes de la société civile
évoluent. Et notre droit avec.
On ne peut donc pas écarter
l’idée que, après l’extension
de la PMA, la GPA soit un
jour légalisée et encadrée,
notamment en raison du droit
des femmes à disposer de leur
corps. Le Pr Olivennes lui-même
ne dit-il pas que la GPA est,
« pour l’instant, totalement
exclue » ? Pour l’instant.
DRFP/LEEMAGE/AFP
D
eux camps s’afrontent dans
ce débat. D’un côté, les partisans de l’extension de la
PMA à toutes les femmes,
qui considèrent que c’est
un progrès ne soulevant aucune
difficulté médicale ou éthique ; de
l’autre, ceux qui veulent l’empêcher au
nom de principes moraux. Ce sont ces
derniers qui agitent la supposée menace
de la « gestation pour le compte d’autrui
». La légalisation de la GPA, nous disentils, découlera inexorablement de
l’extension de la PMA, du fait de l’exigence d’équité entre homosexuels (les
hommes réclamant les mêmes droits
que les femmes) et de la pente glissante
que constituerait toute remise en question des règles existantes.
Soyons sérieux, cet argument ne tient
pas la route. L’idée que le principe d’égalité homme-femme mènera à une
autorisation de la GPA n’a aucun sens.
La réalité biologique est que la femme et
l’homme ne sont pas égaux en matière
de reproduction. Entre eux, il existe une
diférence fondamentale qui mesure
quelques centimètres : c’est l’utérus ! La
femme peut porter un enfant, l’homme
ne le peut pas. La GPA impose le recours
à une tierce personne, et c’est justement
ce qui pose problème. Il n’est venu à
l’esprit de quiconque de réclamer, au
nom de cette égalité homme-femme, le
droit pour les hommes d’allaiter leurs
enfants, et pour cause !
Rappelons enfn que la GPA ne sera
pas discutée dans le projet de loi. Le gouvernement et le président de la République y sont opposés, comme l’immense
majorité des hommes politiques, tous
partis confondus. La perspective de son
autorisation est donc totalement exclue,
pour l’instant, en France. Et le chifon
rouge de la GPA est une aberration. Il ne
faut pas que les Français indécis se
laissent berner par ces faux arguments.
N’abandonnons pas la rue et les médias
aux anti-PMA. Les femmes seules ou en
couple homosexuel ont un désir d’enfant
tout aussi respectable que celui de toutes
les autres femmes. Et leur projet ne nuit
à personne. Depuis toujours, des femmes
qui ne sont pas en couple hétérosexuel
se débrouillent pour être enceintes.
L’extension de la PMA relève donc d’une
simple médicalisation, qui permettra un
meilleur encadrement sanitaire. Les
opposants à la PMA continuent d’afrmer que le modèle familial traditionnel,
avec un référent masculin, est nécessaire
à l’épanouissement des enfants. Pourtant, de nombreuses études prouvent le
contraire. Je citerai en conclusion
l’article 4 de la « Déclaration des droits
de l’homme et du citoyen » : « La liberté
consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit
pas à autrui. » ■
L’OBS/N°2813-04/10/2018
27
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
“EN FINIR
AVEC LA
GAUCHE
LA PLUS
BÊTE DU
MONDE”
Propos recueillis par CA RO L E BA R J O N ,
S Y LVA I N C O U R AG E , R É M I N OYO N
et T I M O T H É E V I L A R S
Photos I O RG I S M AT YA S S Y
28
L’OBS/N°2813-04/10/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
Pour “l’Obs”, le sociologue JeanPierre Le Gof et l’essayiste Raphaël
Glucksmann, qui publie “les Enfants
du vide”, ont débattu des vices et
des vertus du progressisme. Ils sont
tombés d’accord sur un point :
l’espoir ne renaîtra que si la gauche
se réconcilie avec le réel
Par CA RO L E BA R J O N
C
’est tout un symbole : le Parti socialiste a
quitté la semaine dernière son immeuble
historique de la rue de Solférino pour
emménager en banlieue sud. Ivry-surSeine, nouvelle base d’une future reconquête ? L’avenir le dira, mais tous ses sympathisants le
savent : la route sera longue. On a sufsamment répété
que la gauche de François Mitterrand avait eu le tort
de ne pas assumer le tournant de la rigueur, et qu’elle
n’avait jamais fait son aggiornamento, son « Bad Godesberg » à l’instar des sociaux-démocrates allemands, et
qu’elle avait trop longtemps maintenu dans sa doctrine
la référence au marxisme. Que dire alors de
l’après-2002 ? Le séisme qu’a constitué l’élimination
dès le premier tour de Lionel Jospin et la qualifcation
de Jean-Marie Le Pen aurait dû conduire le PS à une
analyse en profondeur de ses causes. Il n’en a rien été.
On connaît la suite. A force d’entretenir la confusion
idéologique, faute d’avoir su mettre son discours en
cohérence avec la réalité de sa pratique au pouvoir, la
gauche est aujourd’hui éclatée, et son identité en lambeaux. Il n’y a pas une ligne de partage, mais plusieurs :
sur les causes de la montée des populismes (conséquences de la crise fnancière ou crispations d’ordre
identitaire ?), sur la place du marché et celle de l’Etat,
le social, l’écologie, l’universalisme républicain, le communautarisme, sur l’Europe enfn…
Il faudra bien dire pourquoi et comment on en est
arrivé là. Le nouveau patron du PS Olivier Faure
réclame du reste – en vain ? – un « inventaire du quinquennat » de François Hollande. Jean-Pierre Le Gof,
compagnon de route de la « deuxième gauche », et
l’essayiste proche de Benoît Hamon, Raphaël Glucksmann, s’emploient à dresser ce bilan et esquisser
quelques pistes pour l’avenir. Ce dernier se livre du
reste dans son ouvrage « les Enfants du vide » (Allary
Editions) à quelques courageux mea culpa (voir aussi
p. 38). Bref, il faut d’abord en fnir avec la gauche la
plus bête du monde pour aborder le temps de la
reconstruction. ■
IORGIS MATYASSY POUR « L’OBS »
L’OBS/N°2813-04/10/2018
29
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
“ LA DÉNONCIATION
DES ‘FACHOS’
MASQUE MAL
LE VIDE
DE LA DOCTRINE”
JEAN-PIERRE LE GOFF
30
L’OBS/N°2813-04/10/2018
Jean-Pierre Le Gof, dans votre livre « la Gauche à l’agonie ? 1968-2017 » (1), vous détailliez les raisons de l’efondrement de la gauche de gouvernement, notamment du
Parti socialiste. En est-on toujours au même point ?
Jean-Pierre Le Gof C’est la fn d’un cycle historique. Le PS
subit le sort qu’a connu le Parti radical après la Seconde Guerre
mondiale. Ni la synthèse mitterrandienne ni la « gauche plurielle » de Lionel Jospin ne pouvaient durablement masquer ses
incohérences idéologiques internes.
Les piliers de la gauche – l’horizon du progrès, la mission historique de la classe ouvrière, l’appropriation collective des moyens
de production et la vision rousseauiste de l’homme – se sont
désintégrés. Elle s’est alors largement rabattue sur ce que j’ai
appelé le « gauchisme culturel », comme un facteur central
d’identité, juxtaposé à la question sociale dans la plus grande
confusion.
Raphaël Glucksmann Je suis globalement d’accord, mais je
présenterais les choses diféremment. Ce que vous appelez le
« gauchisme culturel » n’est qu’une des facettes du triomphe
de l’individualisme. La révolution néolibérale des années 1980
a façonné un individu se prenant lui-même comme horizon
de toute chose. Thatcher l’a dit très clairement en 1981 :
« L’économie est la méthode ; l’objectif est de changer le cœur et
l’âme. » Le logiciel idéologique de la gauche n’échappa pas à la
révolution individualiste. La politique fut remplacée par la
morale, le souci du bien commun par la quête des droits individuels et de l’épanouissement personnel. Privée d’horizon de
transformation sociale, la gauche s’est mise à ressembler au perroquet empaillé de Félicité dans « Un cœur simple » de Flaubert : un totem vidé de toute substance, rongé par les vers. Une
machine qui tourne à vide.
J.-P. L. G. Nous ne sommes pas en désaccord sur ce point. La
conjugaison de « l’Héritage impossible de mai 68 » (2) avec un
chômage de masse a généré une déstructuration anthropologique, à la fois sur le plan social et individuel. Mais la gauche a
pris sa part dans la déstructuration de nos sociétés. Précisément
parce que le « gauchisme culturel » ne se réduit pas au triomphe
du néolibéralisme économique.
R. G. La gauche a pris sa part, mais lui faire porter le chapeau de
l’individualisme exonère le libéralisme…
J.-P. L. G. Vous minimisez la responsabilité de la gauche. Non
seulement elle n’a pas su résister de manière efcace à la vague
néolibérale, mais elle a été à l’avant-garde d’une « révolution
culturelle » dans le domaine des mœurs, de l’école et de la culture
qui a produit des efets déstructurants et développé la rupture
avec les couches populaires. Les générations contestataires de
l’après-68 ont été élevées dans un champ de ruines et tentent de
se construire une colonne vertébrale qui a des allures de
patchwork. Le repli sectaire et la dénonciation réitérée des
« réacs » ou des « fachos » masquent mal le vide de la doctrine.
Il faut en fnir avec la gauche la plus bête du monde.
R. G. Je suis d’accord. Vous remarquerez que j’ai écrit un livre
qui explore notre responsabilité à gauche dans cette crise de
sens, et refuse justement de dresser des listes d’ennemis à abattre
pour justifer notre existence…
J.-P. L. G. Je salue ce progrès !
R. G. Mon constat est simple : le succès des idées et des livres
de Zemmour et de Villiers est moins dû à leur talent qu’à notre
propre vide. C’est ce vide qui m’importe, plus que leur propos.
IORGIS MATYASSY POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
C’est une critique récurrente : la gauche aurait abandonné le social au proft du sociétal, les classes populaires
au proft des minorités, et c’est ce qui aurait causé sa
perte. Votre avis ?
“ LA GAUCHE A EU
TORT DE RÉDUIRE
LA POLITIQUE À
DES QUESTIONS
SOCIÉTALES”
RAPHAËL GLUCKSMANN
IORGIS MATYASSY POUR « L’OBS »
J.-P. L. G. La gauche s’est emparée des questions anthropologiques avec la même vision dite « progressiste » d’une marche en
avant inéluctable de l’Histoire et un même dédain pour les récalcitrants. Les nouvelles formes du féminisme reposent sur des
philosophies de la déconstruction qui sont problématiques : l’être
humain n’est pas une « construction sociale » et une pâte à modeler. Il existe bien une condition humaine qu’on ne peut manipuler à loisir, sauf à verser dans le fantasme de la toute-puissance.
R. G. La gauche a eu tort de réduire la politique à des questions
sociétales. Je pense à ce responsable socialiste qui confait dans
« Marianne » : « Notre vrai problème, c’est que, dans nos réunions
internes, on s’engueule pendant deux heures sur la GPA, et on évacue le smic en cinq minutes. » Mais cela ne veut pas dire qu’il ne
faut pas s’emparer des questions sociétales.
J.-P. L. G. La critique de l’hubris et le « principe de précaution »,
qu’on invoque tellement en faveur de la nature, me paraissent
tout aussi impératifs dans le domaine anthropologique, particulièrement pour ce qui concerne les enfants. Les questions de la
place du père et de la fliation sont des questions incontournables. L’intervention de la politique, de l’Etat et de la loi dans
des domaines qui engagent la conception de la vie humaine ne
me paraît pas, pour le moins, de bon aloi.
R. G. Mais l’Etat se mêle déjà des questions anthropologiques !
Il afrmait, il n’y a pas si longtemps, que seuls un homme et une
femme pouvaient se marier ou avoir des enfants. La loi Taubira
n’instaure pas le mariage homosexuel, mais le mariage « pour
tous ». Elle rétablit la neutralité anthropologique de l’Etat. Même
chose sur la fliation.
J.-P. L. G. Je crois au contraire que l’Etat et ses représentants se
sont comportés en militants. Autre problème fondamental pour
la gauche : le passage d’un antiracisme universaliste à un antiracisme communautariste et ethnique. Le moment « black,
blanc, beur » m’est resté en travers de la gorge. On a été jusqu’à
exposer un moulage du crâne de Lilian Thuram à côté de celui
de Descartes ! C’était une sorte de réponse inversée aux expositions racistes de jadis qui utilisaient la morphologie comme
preuve de l’existence de races inférieures.
R. G. L’antiracisme ne peut pas en efet remplacer la question
sociale. On confond trop souvent le cosmopolitisme, qui cherche
à construire un corps politique uni à partir d’origines sociales,
ethniques ou religieuses diférentes, et le multiculturalisme, qui
valide et entretient le morcellement de la République. Notre
objectif doit être de recréer un récit commun, non pas une multitude de récits séparés. En ce sens, je suis profondément cosmopolite et le resterai contre vents et marées, tout en récusant
la tentation diférentialiste.
Au fond, votre désaccord porte sur le rôle accordé à la
politique...
J.-P. L. G. La gauche a fait porter une mission prométhéenne à
la politique. Dans ce domaine, je me sens plus proche d’Albert
Camus, l’un des rares intellectuels français antitotalitaires de
gauche, qui écrivait : « Le grand malheur de notre temps est que
justement la politique prétend nous munir en même temps d’un
catéchisme, d’une philosophie complète, et même quelquefois d’un
art d’aimer »…
L’OBS/N°2813-04/10/2018
31
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
R. G. C’est la grande diférence. La politique vise à transformer la société, à inverser l’ordre des choses. Cette idée, longtemps le cœur de la promesse républicaine et le moteur de la
gauche, est en crise. Le progressisme des années 1990 et 2000
s’est contenté d’accompagner les évolutions du monde. La
gauche doit rompre avec le progressisme d’accompagnement
qui fut hier celui de Blair ou Clinton, aujourd’hui celui de
Macron, qui réduit la politique à un discours de VRP sur les évolutions technologiques et sociales. Mais, pour cela, nous avons
besoin d’un horizon tragique. Pour ébranler les intérêts établis,
il faut être habité par l’idée que la politique est une question de
vie ou de mort.
Il nous faudrait « une bonne guerre » ?
Novembre 2015. Marine Le Pen en meeting à Hayange (Moselle) pour les élections
régionales, avec Florian Philippot, et le maire, Fabien Engelmann.
LE “VIVRE-SÉPARÉ”
« Nous sommes en Lorraine, en mars 2017. Un retraité de
la sidérurgie me prend à part après une conférence :
“J’ai deux fls que je ne comprends plus. Ils travaillent, sont
mariés, ont des enfants. Ils possèdent chacun une belle
voiture, une maison, un téléphone portable. Ils mangent à
leur faim et boivent à leur soif… Ils ne vivent pas comme
des grands bourgeois bien sûr, mais ils sont plus riches que
je ne l’étais. Et pourtant ils votent Le Pen. Et pourtant ils
pensent que tout va plus mal aujourd’hui qu’hier et que
tout sera pire encore demain. Ils ont peur du monde, des
Arabes, de l’Europe… Comment l’expliquer ?” […] Je lui ai
demandé si l’insécurité avait augmenté autour de lui : “Je
ne sais pas, je ne veux pas vous dire d’ânerie, mais ce n’est
pas la jungle ici.” Il a évoqué le terrorisme, avant d’ajouter :
“Mes fls, ils étaient déjà FN avant Charlie.” Au bout d’une
demi-heure, il a conclu : “Nous étions pauvres, mais nous
avions le syndicat, nous avions l’usine, nous avions le
Parti. Il y avait aussi l’Eglise pour ceux qui croyaient.
Le syndicat, surtout, était une grande famille. […]
Mes deux fls […] sont plus seuls, tellement plus seuls
que je ne l’étais à leur âge.” »
© Extrait des « Enfants du vide », par Raphaël Glucksmann, Allary Editions.
R. G. D’une certaine manière, oui. Il faut un horizon tragique
pour changer les choses. Les grandes avancées progressistes sont
intervenues dans des périodes de troubles ou de confit.
Aujourd’hui, c’est le réchaufement climatique qui redonne ce
sens du tragique. Tout peut prendre fn. Prendre au sérieux l’écologie, c’est reprendre au sérieux la politique. Comme disait le
poète Hölderlin : « Là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve. »
J.-P. L. G. Cela me fait penser au titre du livre de René Dumont,
le premier candidat écologiste : « l’Utopie ou la Mort ! », paru en
1973. Mieux vaut « un avenir positif discernable et la vie » !
R. G. En fait, notre désaccord est générationnel. Mes parents
sont nés dans un univers saturé de sens et de dogmes, ils devaient
se libérer des mythes révolutionnaires ou nationalistes. Devenir
libéral, comme vous, quand on a été cerné par les idéologies collectivistes, est un acte d’émancipation. Le monde dans lequel je
suis né, moi, n’est pas saturé de sens, il en est vide. Si je veux
réféchir librement, de quoi dois-je me libérer ? Pas des dogmes
ou des mythes de jadis, mais de mon enfermement en moimême. Je dois réapprendre à m’oublier. C’est un mouvement de
balancier : au xxe siècle, la politique a souvent pris trop d’espace,
aujourd’hui, elle n’en prend pas assez. Elle laisse la société se
désagréger, le lien civique s’efacer.
Comment redonner ce goût de la politique lorsque la
défance à l’égard des institutions est si grande ?
R. G. Aujourd’hui, les électeurs se révoltent et votent pour
« reprendre le contrôle ». C’était le mot d’ordre des brexiteurs,
mais aussi de l’AfD en Allemagne ou de Matteo Salvini en Italie.
Pour éviter de basculer dans l’autoritarisme, il est nécessaire de
renforcer la conception active de la citoyenneté, de résorber la
coupure entre les institutions et les citoyens. C’est l’objectif d’une
démocratie participative. Dans « la République moderne »,
Pierre Mendès France disait en substance : être citoyen, ce n’est
pas seulement déposer un bulletin dans l’urne…
J.-P. L. G. Oui, mais Mendès France écrit son livre en 1962,
“ L’ÉTAT DOIT RETROUVER SA VERTICALITÉ ET
ARRÊTER D’INVOQUER LA ‘SOCIÉTÉ CIVILE’”
JEAN-PIERRE LE GOFF
32
L’OBS/N°2813-04/10/2018
VINCENT JAROUSSEAU/HANSLUCAS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
LA RÉPONSE, C’EST L’ÉCOLOGIE
« L’écologie politique nous sauvera si nous la prenons
au sérieux, si nous réalisons que la fn de notre monde
est possible. […] Il nous faut plonger au cœur du vertige
climatique pour trouver la réponse à nos questions.
A toutes nos questions, mêmes celles qui semblent a
priori très éloignées des problèmes environnementaux.
Nous nous demandons comment sortir de la solitude,
comment réorganiser la société de façon moins
inégalitaire, comment retrouver un rapport à la
transcendance, comment réinventer la “religion civile”
de Machiavel, comment redonner vie au rêve européen
de Hugo, comment limiter les dérives du capitalisme
fnancier, comment restaurer le primat du pouvoir
commun sur les puissances particulières, comment
faire converger nos luttes disparates et nos réfexions
éparpillées, comment inscrire l’énergie démiurgique
de Maïdan, Tahrir, Gezi, Central ou Puerta del Sol
dans la durée […]. La réponse à tout cela, c’est l’écologie.
L’écologie comprise comme la réinscription de
l’individu dans un environnement, un tout qui l’oblige
et qu’il doit préserver. L’écologie prise au sérieux,
c’est-à-dire au tragique. »
© Extrait des « Enfants du vide », par Raphaël Glucksmann, Allary Editions.
.
alors qu’il existait un cadre solide : une conception de la
République, une vision positive de l’avenir, et des « forces vives
de la nation » représentées par les syndicats et les associations
d’éducation populaire. Nous sommes aujourd’hui dans une
situation inversée. Et la gauche n’y est pas pour rien. Dans les
années 1970, les intellectuels de gauche ont projeté sur de nouveaux acteurs sociaux leurs rêves messianiques : les étudiants,
les lycéens, les femmes… Dans une France morcelée, la gauche
a valorisé, de fait, une légitimité « d’en bas » supposée plus
« authentique » que la représentation élue au sufrage universel.
Depuis un demi-siècle, on nous répète que mille initiatives
éclosent dans la société et qu’il faut partir de là pour régénérer
la politique. On se paie largement de mots et on attend toujours…
Vos propos sont proches de ceux de Benoît Hamon, mélange de
radicalité et de restes autogestionnaires de la deuxième gauche,
ce qui aboutit à un méli-mélo entre la société civile et l’Etat. Nous
vivons dans une société bavarde où l’on croit que l’on a transformé le monde quand on a beaucoup parlé.
R. G. Certaines expériences de démocratie participative fonctionnent comme à Kingersheim, en Alsace. Il faut élargir cela.
Le gouvernement sans le peuple ne fonctionne pas.
J.-P. L. G. La prise en compte de l’intérêt général par les élus de
la nation ne se confond pas avec la démocratie locale, aussi
importante que soit cette dernière. L’Etat doit retrouver sa verticalité et sa cohérence, et arrêter d’invoquer sans cesse la
« société civile » ou le « désir de participation » comme pour
mieux se défausser de ses responsabilités.
“LE GOUVERNEMENT
SANS LE PEUPLE
NE FONCTIONNE PAS”
RAPHAËL GLUCKSMANN
R. G. Je suis d’accord sur un point : une gauche cotonneuse a
entretenu l’idée que tout peut se résoudre par la concertation.
Or, il faut assumer le confit. Oui, la politique doit retrouver
son autorité, mais ce sont davantage les lobbys économiques
qui la minent que la démocratie participative, qui n’a rien d’un
bavardage…
La désafection des citoyens vient aussi de leur sentiment
que les décisions sont prises par une Union européenne sur
laquelle ils n’ont guère de prise…
La Marche pour le Climat, le 8 septembre dernier. Ici, à Marseille.
34
L’OBS/N°2813-04/10/2018
J.-P. L. G. Là aussi, la gauche a pratiqué la fuite en avant. Pour
moi, la nation insérée dans l’Union européenne et ouverte sur
le monde reste le lieu central de la démocratie et d’une histoire
commune. Une « identité narrative » en changement permanent épouse ce monde fuide et renforce le désarroi des
peuples européens.
CLÉMENT MAHOUDEAU/IP3
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
Le Sénat, « quintessence de la démocratie indirecte », selon Raphaël Glucksmann.
UN SÉNAT CITOYEN
« De multiples voies s’ouvrent à nous pour renforcer le
contrôle des citoyens sur les institutions représentatives
et les autorités publiques. […] A cette fn, le Sénat existant,
que son mode d’élection défnit comme la chambre des
représentants des représentants, soit la quintessence de
la démocratie indirecte, sera remplacé par un Sénat
citoyen dont les membres seront tirés au sort parmi
l’ensemble des citoyens selon des critères géographiques.
Il contrôlera les lois votées par l’Assemblée nationale et
les pratiques du pouvoir exécutif comme de la haute
fonction publique, détiendra le monopole de l’initiative
référendaire et siégera hors de Paris, dans une ville
moyenne comme Clermont-Ferrand, Saint-Etienne,
Grenoble ou Angers. Le Parlement français deviendra
hybride, composé d’une Assemblée nationale produite
par l’élection classique et d’un Sénat citoyen tiré au sort.
Des conférences civiques seront organisées toute
l’année à travers la France […]. »
© Extrait des « Enfants du vide », par Raphaël Glucksmann, Allary Editions
36
L’OBS/N°2813-04/10/2018
R. G. Il en va de l’identité comme de la souveraineté. On peut
parfaitement ressentir des identités multiples et exercer une
souveraineté qui se décline à diférentes échelles : au niveau
local, national et européen. A supposer, bien sûr, que l’Europe
soit plus démocratique.
J.-P. L. G. Le multiculturalisme invertébré noie tout dans l’indistinction et les diférents niveaux de citoyenneté ne sont pas équivalents. Quant à une Europe plus démocratique, qui est contre ?
R. G. Tous les prétendus « souverainistes », qui pensent qu’il n’y
a de souveraineté qu’à l’échelle nationale, sont contre. Or la lutte
contre le réchaufement climatique, le terrorisme et les abus des
multinationales ne peut pas se mener dans un seul pays. On a trop
souvent défendu l’Union européenne avec des arguments qui ne
sont plus opérants, du type « souvenez-vous des tragédies passées ». Or, ce sont les tragédies à venir, ou déjà en cours, qui
redonnent un sens au projet européen.
Autrement dit, les conséquences du réchaufement climatique ? L’écologie politique est centrale dans votre livre…
R. G. Oui, l’écologie refonde la politique comme entreprise de
transformation sociale. Les libéraux nous accusent d’être de
doux rêveurs. Mais le rêve le plus fou est le leur : penser que le
marché va résoudre le problème qu’il a créé.
J.-P. L. G. Il faut distinguer les problèmes écologiques réels
(réchaufement climatique, énergies, biodiversité, déchets) de
l’« écologisme » et du bricolage écolo-religieux-identitaire.
L’écologisme porte un messianisme inversé, annonçant la
grande catastrophe. Comme les marxistes avant eux, les pratiquants de cet écologisme ont un système global d’interprétation
du monde et sont persuadés de détenir les clés de la marche de
l’Histoire. Ils ne cessent d’en appeler à un « changement
LIONEL BONAVENTURE/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
“CE QUI EST
IRRATIONNEL, C’EST
DE PENSER QU’ON PEUT
CONTINUER À VIVRE
SANS CHANGEMENTS
RADICAUX”
RAPHAËL GLUCKSMANN
d’imaginaire » radical. Certains sont fascinés par des spiritualités difuses qui ramènent l’homme à un « élément d’un
grand tout » et « une espèce parmi d’autres », en rupture avec
l’idée d’une dignité première de l’être humain comme être d’interrogation et de liberté, doté de raison, élément central de notre
héritage civilisationnel européen. Les efets de l’hubris ne
doivent pas nous le faire oublier.
R. G. Le véritable écolo, ce n’est pas un mystique benêt ! Il prend
LE SENS DES DEVOIRS
« Les progressistes n’abordent le plus souvent qu’un seul
versant du contrat social : celui des droits. Ils glissent sur la
question des devoirs correspondant à ces droits. La cité
idéale, à leurs yeux, permet d’être ce qu’on est, de faire ce
qu’on souhaite, de vivre comme on l’entend. C’est joli, mais
il manque un horizon de sens commun à ces droits et ces
libertés. Sans cet horizon, le revenu universel n’est qu’une
version socialement acceptable de la logique individualiste.
Je le conçois a contrario comme le prélude au retour de la
politique dans nos vies. Il n’est pas une fn en soi, mais un
point de départ. Voilà pourquoi le revenu universel sera
couplé avec un service civique universel. Universel, ce qui
signife obligatoire. Pour que chaque individu réapprenne
qu’il appartient à une cité qui n’est pas un distributeur de
cash ou une entreprise de maintien de l’ordre, ladite cité
doit le contraindre à consacrer du temps et de l’énergie au
bien commun. A un moment donné de notre existence,
nous devons être appelés à nous efacer en tant que
personnes privées, à faire non plus ce que nous souhaitons,
mais ce que la république souhaite que nous fassions. »
© Extrait des « Enfants du vide », par Raphaël Glucksmann, Allary Editions.
38
L’OBS/N°2813-04/10/2018
la mesure du risque en s’appuyant sur des données scientifques.
L’écologie suppose d’abandonner le mysticisme d’un progrès
linéaire et inévitable.
Vous avez posé la question du changement de paradigme par
rapport à la civilisation occidentale. La vision de l’homme séparé
de la nature et de l’ensemble du vivant a permis un développement culturel et social pendant cinq siècles, mais aboutit
aujourd’hui à une aporie. Tout l’enjeu de l’écologie est de réinscrire l’homme dans son environnement. Vous parlez de raison,
mais ce qui est irrationnel, c’est de penser qu’on peut continuer
à vivre sans changements radicaux.
J.-P. L. G. Où placez-vous le seuil de cette radicalité ? La question est celle de la décroissance. Parler de « crise » et des « dégâts
du progrès » est une chose, mais je ne jette pas par-dessus bord
les idées de croissance et de progrès qui ne se confondent pas
nécessairement avec la démesure.
Raphaël Glucksmann, un chapitre de votre livre (3) s’intitule « l’Archipel des ghettos » dans lequel vous constatez le
« vivre-séparé ». Faites-vous un lien entre cette situation
et l’immigration ?
R. G. Je récuse le lien direct établi par beaucoup entre le morcellement de la République et l’arrivée des migrants. C’est notre
conception de la société qui est en question. Si une société
exprime clairement un bien commun, parvient à dégager un
horizon collectif et à proposer des structures collectives, l’intégration se fera.
Dans le cas contraire, on court à l’implosion sociale, qu’on accueille,
ou non, l’« Aquarius ». Le migrant est aujourd’hui le bouc émissaire
IORGIS MATYASSY POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
“LA GAUCHE EST
LARGEMENT
DEMEURÉE AVEUGLE
SUR LES DANGERS DE
L’ISLAMISME”
JEAN-PIERRE LE GOFF
d’autres problèmes. Mais la gauche doit sortir de l’illusion qu’on
peut faire de l’afrmation de la diférence une nouvelle défense du
prolétariat mondial et rétablir un questionnement sur toutes les
forces centrifuges de la société. Je dis bien toutes, pas seulement
l’islamisme. Ce qu’il faut, c’est rétablir un récit commun.
J.-P. L. G. Dans un récit commun, il y a des dominantes qui sont
liées à un héritage dont la laïcité est partie intégrante. Or la
gauche, qui a versé dans une vision noire et pénitentielle de notre
histoire, a été à l’avant-garde de la mésestime de soi. Des hommes
de gauche se sont assis sur leurs idéaux d’émancipation et il
existe bien un islamo-gauchisme. La gauche a tendance à considérer les représentations et les croyances comme de simples
efets de l’infrastructure économique et sociale. C’est aussi pour
cette raison qu’elle est largement demeurée aveugle sur les dangers de l’islamisme.
R. G. La gauche post-idéologique ne parvient plus à identifer la
13-14
OCTOBRE 2018
MANIFESTATION
ORGANISÉE PAR
LA MAISON DE COLETTE
SAINT-SAUVEUR
EN-PUISAYE
force des idéologies. Nous avons déduit de l’horreur communiste
qu’avoir la moindre idée allait produire le goulag et nous avons
cessé d’en avoir. Il était dangereux de croire que la politique pouvait tout refonder et créer un homme nouveau. Mais il est tout
aussi dangereux de penser aujourd’hui qu’elle ne peut plus rien.
De ce point de vue, je pense que vous n’êtes plus de gauche. Vous
ne croyez plus que la politique puisse inverser les structures de
domination dans la société. Je ne me résoudrai jamais à cela.
Sinon, l’idée républicaine s’éteindrait à mes yeux. Mais après
tout, personne n’est obligé d’être de gauche.
J.-P. L. G. Je suis républicain et je ne comprends pas qu’on puisse
en douter. La vérité et la morale n’appartiennent pas à un camp.
Ce qui m’intéresse avant tout, ce sont les défs civilisationnels
auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui. Je n’ai plus de
« surmoi » de gauche, mais j’ai toujours une sensibilité de gauche
en matière sociale. Mon parcours, comme formateur en milieu
ouvrier, ainsi que mon engagement militant qui n’étaient pas
simplement intellectuels et idéologiques en témoignent. n
(1) Editions Perrin, 2017.
(2) « Mai 68, l’héritage impossible », La Découverte, 1998. Le dernier ouvrage de Jean-Pierre Le Goff,
« la France d’hier », a paru aux éditions Stock en février 2018.
(3) « Les Enfants du vide. De l’impasse individualiste au réveil citoyen », Editions Allary, 2018.
7è
édition
FESTIVAL
INTERNATIONAL
DES ÉCRITS
DE FEMMES
WWW.ECRITSDEFEMMES.FR
IORGIS MATYASSY POUR « L’OBS »
L’OBS/N°2813-04/10/2018
39
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SIX IDÉES
POUR LA GAUCHE
Quels sont les
nouveaux combats
progressistes ?
“L’Obs” fait le point
sur des chantiers
d’avenir
Par R É M I N OYO N
DÉFINIR LES COMMUNS
RELANCER LE REVENU DE BASE
L’idée n’est pas enterrée, malgré le petit score de
Benoît Hamon à la présidentielle. Dans sa définition
classique, le revenu de base est une somme d’argent
versée sans conditions et sur une base individuelle à
tous les membres d’une communauté. Sur ce principe se déclinent des projets variés. Certains sont portés par des penseurs libéraux (l’économiste Milton
Friedman défendait lui un « impôt négatif »), d’autres
par des écolos soucieux de basculer dans une société
post-industrielle et inspirés par le philosophe André
Gorz. Pour ces derniers, le revenu de base permettrait
de répondre à la crise environnementale et à l’évolution de nos sociétés, marquées par l’automatisation
croissante du travail et la perte de sens qui l’accompagne. Une bonne partie de la gauche, souvent issue
du marxisme, y voit une fausse bonne idée, qui rompt
avec les luttes collectives et favorise un mode de pensée individualiste. Ainsi, Jean-Luc Mélenchon parlait
en 2016 du risque de créer « une trappe à pauvreté ».
40
L’OBS/N°2813-04/10/2018
Le mot « commun » accommode toutes les
langues de bois, mais il n’en désigne pas
moins un champ théorique très structuré,
mis en lumière par Elinor Ostrom, prix Nobel
d’économie en 2009. Cette chercheuse américaine nous invite à nous défaire de certains présupposés de la science économique et notamment
de l’idée que toute ressource qui n’est pas encadrée
par l’Etat ou le marché finira par être surexploitée.
Inspirée par les pêcheries traditionnelles ou les logiciels libres, la théorie des communs entend démontrer qu’une communauté peut prendre soin d’un bien
partagé, que ce soit un pâturage, des fréquences radio
ou une encyclopédie collaborative, en réhabilitant
des formes anciennes de droits d’usage. Ces travaux
nourrissent des expériences aussi diverses que les
monnaies locales, la ZAD de Notre-Dame-desLandes ou le coopérativisme de plateforme (une
réponse à l’ubérisation). Les plus optimistes y voient
les prémices d’un monde post-capitaliste, les plus
modérés un supplément d’âme apporté à l’économie
sociale et solidaire, les plus critiques un concept gentillet destiné à végéter dans les interstices du système.
ÉCOUTER LES DÉCROISSANTS
Pour les partisans de la décroissance, le développement durable est un oxymore et les énergies renouvelables sont un mirage. Il faut renoncer au productivisme, à la consommation à outrance, voire à une
certaine idée de l’homme comme maître et
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
D’OÙ PARLES-TU
CAMARADE ?
Libéralisme
Modèle républicain ou reconnaissance
des communautés ? Acceptation de l’économie
de marché ou changement de modèle ? Voici
un repérage
p
des positions des principaux
leaders et intellectuels de
la gauche
5
PHILIPPE AGHION
AGHION
(É(ÉCONOMIS
(ÉCONOMISTE)
CONOMISTE)
TE)
3
2
RÉPUBLICAIN)
RÉPUBLIC
(ESSAYISTE)
(ESSAYIS
YISTE)
TE)
1
JEAN-PIERRE
LE GOFF
(SOCIOLOGUE)
(SOCIOL
OGUE)
CAROLINE
AROLINE
-3
-2
DANIEL
DANIEL
COHN-BENDIT
0
FRANÇOIS
HOLLANDE (PS)
-1
NICOLAS
NICOLA
HUULOT
CHRISTIANE
CHRIS
TIANE
TAUBIRA
AUBIRA
UBIRA
2
4
ROKHAY
ROKHAYA DIALL
DIALLO
(DOCUMENTARISTE)
(DOCUMENT
TE)
OLIVIER FA
AAURE
URE
FFAURE
(PS)
MARTINE
MAR
TINE
AAUBRY
UBRYY
UBR
(PS) BENOÎT HAMON
(GÉNÉRATION.S)
(GÉNÉRA
UCKSMANN
GLUCKSMANN
YANNICK
YANNICK JADOT
ADO
(EEL
(EELV)
DOMINIQUE MÉD
MÉDAA
(PHILOSOPHE)
(PHILOSOPHE)
-3 (PHILOSOPHE)
BA TIEN FAUDOT
BASTIEN
FAUDOT
FAUDO
UDO
(MRC)
3
THOMAS
THOMAS PIKETTY
(ECONOMISTE)
(ECONOMIS
TE)
Multiculturalisme
Intégrationnisme
MANUEL VVALLS
VALL
ALLS
ALL
-4
JEAN-LUC
JEAN-LUC
MÉLENCHON
(FI)
-55
THOMAS
THOMA
OLIVIER
PORCHER BESANCENOT
ANCENO
(É(ÉCONOMISTE)
Interventionnisme
AFP
L’OBS/N°2813-04/10/2018
41
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
possesseur de la nature afn d’éviter l’efondrement qui nous guette – ou, tout au moins, pour en
limiter les conséquences. C’est un mouvement varié,
qui ne se résume pas à l’enjeu environnemental,
puisqu’il nous invite aussi à retrouver un rapport au
monde plus apaisé, moins médiatisé. On y trouve de
tout : des « convivialistes » aux partisans de l’économie stationnaire, en passant par ceux qui promeuvent le low tech (technologies à taille humaine).
Longtemps cantonnée à des marges militantes, brocardée comme un « retour à la bougie », la décroissance afeure dans le grand public sous la forme
euphémisée de « sobriété volontaire ». Même si
Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et Nicolas
Hulot ont pu y faire référence, le terme est encore
un repoussoir : beaucoup y voient une folie romantique, aveugle aux conséquences sociales d’une
contraction de l’économie.
COGITER SUR
LA CAUSE ANIMALE
Autrefois jugée risible ou anecdotique, la cause animale est maintenant très présente dans les programmes politiques (pendant la primaire de la
gauche, François de Rugy a même proposé la nomination d’un « défenseur des droits des animaux »).
Les progrès de l’éthologie, la difusion de vidéos tournées dans des abattoirs et la prise de conscience environnementale participent à modifer notre consommation de viande ou de poisson. Il reste que
l’antispécisme, le fait de refuser toute discrimination
arbitraire fondée sur l’espèce, est encore regardé avec
une curiosité teintée de malaise : ne risque-t-on pas
d’abaisser l’homme au même niveau que le cochon
ou le dauphin ? Parfois couplée à une dénonciation
plus large du monde industriel, voire du capitalisme,
la cause animale est alimentée par des pensées
diverses, de la « théorie des droits » (défendue par
l’Américain Tom Regan) à l’utilitarisme du célèbre
philosophe australien Peter Singer en passant par les
approches dites compassionnelles. Le mouvement
se divise aussi entre les « welfaristes », qui s’opposent
à la façon dont sont traités les animaux, et les « abolitionnistes », plus radicaux, qui veulent mettre fn à
« l’exploitation animale ».
42
L’OBS/N°2813-04/10/2018
PENSER LES DOMINATIONS
La France doit-elle se convertir à une nouvelle
pensée critique ? Classiquement, la gauche s’est
structurée autour d’une grille de lecture économique : celle des classes sociales. Des universitaires, largement inspirés de ce qu’on appelle aux
Etats-Unis les studies, entendent complexifer ce
modèle. Le raisonnement en termes « de race, de
classe et de genre » doit permettre de montrer comment les rapports de domination s’entrecroisent : une
personne peut être dominante sur un plan (le
« genre ») et dominée sur un autre (la « race »). Cette
école, qui s’inspire également des « études postcoloniales », est très étrangère à l'universalisme républicain, si bien que nombreux sont ceux qui dénoncent
le risque d’une dérive « identitaire ». Par ailleurs, le
regain d’intérêt pour les pensées féministes met en
lumière des courants comme le care ou l’écoféminisme : chaque fois, il s’agit de développer une relation plus bienveillante au monde, longtemps dévalorisée car jugée féminine.
MUSCLER LA DÉMOCRATIE
PARTICIPATIVE
Comment remédier à la crise de nos démocraties ?
Les réponses varient, du « populisme de gauche »,
inspiré par la Belge Chantal Moufe et l’Argentin
Ernesto Laclau, à la « civic tech », l’idée que le citoyen
peut être associé plus étroitement à la marche des
afaires grâce à la technologie (via des budgets participatifs, des plateformes de délibération, des systèmes de micro-votes) en passant par le « community organizing », une méthode de mobilisation des
quartiers populaires mise au point par le sociologue américain Saul Alinsky. Le tirage au sort tient
une place à part dans ce paysage : son introduction
permettrait, selon ses défenseurs, de contrebalancer les efets pervers du principe électif (reproduction des élites, etc.). Las, la démocratie participative
est souvent perçue comme un gadget qui reproduit
les biais qu’elle souhaite corriger (ce sont toujours
les mêmes qui donnent leur avis), valorise naïvement le consensus et dépolitise le débat en découpant de lourds enjeux de société en problèmes,
auxquels il est possible de trouver des solutions.
C’est le « citoyennisme » et le « solutionnisme »,
moqués par la gauche radicale. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
AZ
NA
VO
UR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
HOMMAGE
44
L’OBS/N°2813-04/10/2018
H
ier encore, ce grand
pugnace afrmait sa
volonté de vivre centenaire. En décembre
2017, à le voir arpenter
à petits pas la scène de
l’AccorHotels Arena et
enchaîner « la Bohème », « Non, je n’ai
rien oublié », « Ave Maria », « Emmenez-moi », « les Deux Guitares », on le
croyait bien parti pour atteindre son
objectif. La voix était là, le geste encore
précis, l’homme ne manquait décidément pas de ressort. Et puis, ce 1er octobre
2018, Charles Aznavour a disparu à
94 ans. Prématurément, donc. Il ne faisait
jamais de rappel.
Seule la mort pouvait faire abdiquer ce
monument d’obstination. « Un destin, ça
se forge, ça se sculpte, ça s’idéalise comme
un métal précieux », disait-il en expert de
la galère. C’est que rien n’a été ofert d’emblée à Shahnourh Varinag Aznavourian,
ce fls chéri de Knar, l’Arménienne de Turquie, et de Micha, l’Arménien de Géorgie.
Rien. Il naît le 22 mai 1924, à Paris, où ses
parents en transit attendent leur visa pour
les Etats-Unis. « Si j’ai écrit “J’aime Paris
au mois de mai”, c’est que j’y suis né »,
disait-il en souriant. « Si j’ai tant écrit sur
la jeunesse, c’est que je ne l’ai pas connue »,
regrettait-il. « Sa jeunesse » et « Hier
encore », du fantasme. Pour lui, ce fut le
chant mélancolique des émigrés, la faillite
des parents et la misère qui s’ensuit. Il
aurait tant aimé faire des études.
Il rêvait aussi de devenir comédien.
Franju, Mocky et Trufaut l’exauceront.
Mais, aujourd’hui, c’est le chanteur que
l’on regrette déjà. Celui qui s’adonnait au
swing avec Pierre Roche. Celui qui adaptait « Jezebel » pour sa copine Piaf et
ofrait « Je hais les dimanches » à Juliette
Gréco. Celui qui tardait à percer, contrairement à Gilbert Bécaud, son meilleur
ennemi. « Je n’ai jamais été un jeune premier », râlait-il en se souvenant du public
qui moquait son physique et d’une critique assassine qui l’appelait « l’enroué
vers l’or ». A partir de 1960 et avec « Je
m’voyais déjà », parce qu’il l’a voulu, passionnément, Aznavour est resté en haut
de l’afche, de l’Olympia au Carnegie
Hall. Combien de générations connaissent
ses chansons sans les avoir apprises ? On
valsait sur « les Plaisirs démodés », on
pleure encore « la Mamma », on le trouve
gonfé d’avoir écrit « Tu t’laisses aller ».
Comme il était fer d’avoir été le pionnier
qui osait, en chantant « Comme ils
disent » dès 1972, éveiller les esprits sur
l’homosexualité. Je vous parle d’un temps
que les moins de 20 ans connaissent très
bien : ils adorent Aznavour.
Désormais, on ne l’entendra plus distribuer ses standards à travers le monde.
Désormais, on ne l’écoutera plus se féliciter de ne pas avoir été « l’amant d’Edith ».
On se passera des blagues juives qui le
pliaient en deux. On vivra sans savoir les
secrets de sa longévité, on ne se moquera
plus de ses adieux réitérés à l’infni, il ne
sortira plus ses Sonotone de leur petite
boîte. Désormais, on attendra pour
Charles Aznavour que les Turcs reconnaissent enfn le génocide arménien. n
Je vous parle
d’un temps…
La critique, à ses débuts, l’appelait “l’enroué
vers l’or”, mais Charles Aznavour s’est hissé,
avec un talent tenace, tout en haut de l’afche.
Il ne l’a quitté que pour mourir, à 94 ans
Par S O PH I E D E L A S S E I N
J.-P. LAFFONT / H&H
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
A New York, en 1965.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ÉDITH PIAF, UNE “AMITIÉ AMOUREUSE”
Ils se sont rencontrés dans un bal en 1946,
où ils ont dansé ensemble pour la première
fois. Charles Aznavour dira toujours qu’ils
se sont reconnus « comme des enfants
de la rue ». Le chanteur, qui qualifiait leur
relation d’« amitié amoureuse », vivra huit
ans chez Piaf, boulevard Lannes. De lui,
elle chantera notamment l’adaptation
de « Jezebel », « Je hais les dimanches »,
« Plus bleu que tes yeux », « C’est un gars ».
En 2015, dans son album « Encores »,
Aznavour rend hommage à son pygmalion
avec « De la môme à Edith ».
PIERRE ROCHE, LE BINÔME DES DÉBUTS
Pour expliquer sa rupture avec Pierre Roche, Aznavour
disait en riant que ce dernier « aimait beaucoup (trop)
les femmes ». C’est pour l’une d’elles que Roche,
au début des années 1950, est resté au Québec,
où les duettistes étaient partis tenter leur chance.
Leur tandem aura duré sept ans (1942-1949) et
accouché de chansons qui avaient le swing au cœur :
« le Feutre taupé », « Cinq Filles à marier », « J’ai bu »
ou encore « C’est un gars », interprétée par Edith Piaf.
46
L’OBS/N°2813-04/10/2018
DANIÈLE DAROLLE / SYGMA / GETTY IMAGES – COLL. « ICI PARIS » / STARFACE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
HOMMAGE
LA PLUS BELLE POUR ALLER DANSER
On le sait peu, mais Aznavour est l’auteur d’une des chansons les plus connues de Sylvie Vartan (ici en 1976).
Sur une musique de son beau-frère et fidèle compositeur Georges Garvarentz, c’est « la Plus Belle pour aller
danser » (1963). Il avait écrit deux ans plus tôt « Retiens la nuit » pour son ami Johnny Hallyday. Sylvie Vartan
était jalouse, elle aussi voulait chanter les mots d’Aznavour. La chanson aura une carrière internationale.
RETIENS JOHNNY
Ce fut un choc, pour Aznavour,
d’apprendre la mort de Johnny
Hallyday, en décembre 2017.
L’idole des jeunes avait un
temps vécu chez lui, et leur
amitié ne s’était jamais
démentie. Il lui avait écrit
« Retiens la nuit », en 1961, une
ballade qui rompait avec le rock
effréné auquel Johnny
s’adonnait à ses débuts. En
septembre dernier, Aznavour
disait encore de ce petit frère
turbulent : « Il fait partie des
gens qui me manquent. »
LE MENTOR DE LIZA
Quand il disait qu’il l’avait
connue petite fille, c’était juste.
Des années après cette photo
dans une loge de l’Olympia
en 1966, Liza Minnelli et
Charles Aznavour partageront
la scène du Palais des Congrès,
à Paris, en 1991. « Charles
était mon mentor, mon ami,
mon amour », a-t-elle
déclaré cette semaine.
“LE GRAND CHARLES” ET “L’AMI” GILBERT
Dès les années 1940, Charles Trenet (à gauche) comptait parmi les influences musicales d’Aznavour.
Ce dernier avait l’habitude de dire qu’il y avait « le grand Charles » (Trenet) et « le petit Charles » (lui-même).
Avec Gilbert Bécaud (à droite), rencontré dans le salon de Piaf, les relations étaient plus compliquées :
tantôt amis, tantôt ennemis, ils ont écrit plusieurs chansons ensemble, dont « Mé qué mé qué » et « la Ville ».
MICHEL GINFRAY / GAMMA-RAPHO – RUE DES ARCHIVES / AGIP – KEYSTONE FRANCE / GAMMA-RAPHO – AFP
L’OBS/N°2813-04/10/2018
47
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MME AZNAVOUR
Aznavour était fier de compter
ses années de mariage avec
Ulla par dizaines. C’est en 1966
(photo) qu’il rencontre ce
mannequin suédois dans une
boîte de nuit. Ulla Thorsell
a dix-sept ans de moins que
lui. Leur mariage est célébré
une première fois à Las Vegas
en 1967, puis à Paris selon
le rite géorgien en 1968.
Ensemble, ils ont trois
enfants : Katia (sa choriste),
Misha et Nicolas
(ci-contre, avec Katia
et Misha).
48
L’OBS/N°2813-04/10/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
HOMMAGE
GOLDEN SIXTIES
Les années 1960 sont fastes pour
Aznavour (ici en 1963), qui avait tant
cherché le succès sans le trouver.
Avec « Je m’voyais déjà », en 1961, sa
carrière est lancée. C’est la décennie
de la plupart de ses standards. Ceux
qu’il écrit et compose seul :
« Emmenez-moi », « Il faut savoir »,
« Tu t’laisses aller », « le Temps ». Et
celles dont il confie la composition à
son beau-frère, le pianiste Georges
Garvarentz, auteur des mélodies de
« Désormais », « Et pourtant », « Non, je
n’ai rien oublié » ou « Paris au mois
d’août ».
VIENS VOIR LE COMÉDIEN
Cinq ans après sa sortie en France, Charles Aznavour présente, à New York, en 1965,
« Un taxi pour Tobrouk » (photo), de Denys de La Patellière. Un film de guerre où l’artiste,
désormais reconnu pour ses rôles dans « Tirez sur le pianiste », de Truffaut, et « le Passage
du Rhin », de Cayatte, partage l’affiche avec Lino Ventura. Les dialogues de Michel Audiard
sont savoureux. Exemple : « Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche. »
J.-P. LAFFONT / H&K – P. PICOT / GAMMA-RAPHO / GETTY IMAGES
V. ROSSELL / BRIDGEMAN IMAGES – LENNART GREEN / H&K
L’OBS/N°2813-04/10/2018
49
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
HOMMAGE
UNE ÉTOILE À HOLLYWOOD
Il aimait à dire qu’il était « non pas connu, mais reconnu » aux Etats-Unis, et
racontait souvent comment il avait financé lui-même sa première tournée
outre-Atlantique, en commençant par les universités. Plus d’une fois il s’est
produit au Carnegie Hall de New York. La version américaine d’« Hier encore »,
« Yesterday When I Was Young », a été chantée notamment par Elvis Presley,
Johnny Mathis, Bing Crosby ou Shirley Bassey. Le 24 août 2017, Aznavour
avait inauguré son étoile sur le Walk of Fame, à Hollywood.
FILS D’ÉMIGRANTS
Shahnourh Varinag Aznavourian, alias Charles
Aznavour, naît le 22 mai 1924 à Paris,
rue Monsieur-le-Prince. Ses parents, Knar,
Arménienne de Turquie, et Micha, Arménien
de Géorgie, sont là en transit, dans l’attente
d’un visa pour les Etats-Unis. Ils tiennent un
restaurant rue de la Huchette, pour des amis
comme eux émigrés. Quand le restaurant
fermera après la crise de 1929, la galère
débutera pour la famille Aznavourian, qui
compte deux enfants : Aida et le futur Charles.
SUR SCÈNE JUSQU’AU BOUT
Il aimait beaucoup les défis, celui-ci en était
un. Habitué de l’Olympia puis du Palais des
Congrès, Aznavour s’est produit pour la
première fois sur la scène de Bercy, rebaptisé
l’AccorHotels Arena, fin 2017. Il avait 93 ans.
Face à 20 000 spectateurs, il avait interprété
ses standards avec une énergie qui avait
enchanté le public : « Emmenez-moi »,
« les Deux Guitares », « la Bohème »,
et tant d’autres.
50
L’OBS/N°2813-04/10/2018
HENNEQUIN / DALLE – MIKE NELSON / EPA / MAXPPP – PHOTO12 / ULLSTEIN BILD – PATRICK SWIRC / MODDS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
A Cannes, en 2008.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
POUVOIR
Mais qui est
cet homme ?
52
L’OBS/N°2813-04/10/2018
THOMAS SAMSON/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
RÉCIT
Au contact des Français,
Emmanuel Macron est
imprévisible. Tantôt
arrogant, tantôt familier,
le président désarçonne
jusqu’à ses proches. Il en
a conscience, mais est-ce
sufsant ?
Par M A R I E G U I C H O U X
L
Emmanuel
Macron lors d’un
bain de foule
à Saint-Martin,
le 29 septembre.
L’île se remet
difcilement des
dégâts infigés par
l’ouragan Irma
l’année dernière.
a tentative de reconquête des cœurs a été
lancée des Antilles. Il fallait le voir, lors de sa
visite en Martinique et en Guadeloupe en
fn de semaine dernière, plonger dans la
foule, retenir une main inconnue dans la
sienne, entourer une épaule fatiguée d’un bras compatissant, presser l’avant-bras de l’un, la nuque de l’autre,
coller contre lui un gamin qui n’en demandait peut-être
pas tant. Comme si l’imposition de ses mains présidentielles pouvait soulager les maux. Comme si le candidat
Macron était réapparu pour convaincre, de Saint-Pierre
à Paris, que le président n’est pas dénué d’empathie.
Seize mois après son arrivée à l’Elysée, le désamour
s’est installé entre les Français et le jeune chef de l’Etat.
Il est tantôt l’homme des grands discours, transcendé
par une hauteur de vue indiscutable, tantôt le quadra
satisfait qui se déboutonne sur le « pognon de dingue »
que coûtent les minima sociaux. Un jour il vibre
d’émotion en dénonçant le déterminisme social qui
condamne les pauvres ; le lendemain, en son jardin
élyséen, il pointe un doigt accusateur sur un jeune horticulteur qui lui fait part de ses difcultés à trouver du
travail. Sa désormais célèbre réplique – « Je traverse
la rue, je vous en trouve ! » – atterre jusqu’à ses plus
proches. « Il y a un problème de comportement, confe
l’un d’eux, ces boulettes à répétition traduisent une personnalité. » Sûre de sa supériorité, arrogante. Ils ont
été nombreux à l’alerter sur ce travers. Tandis que
d’autres ont relevé ses raccourcis qui froissent la
gauche et ne décoifent pas la droite.
« Quand les résultats ne sont pas encore là, le style
et l’état d’esprit sont fondamentaux. La perception est
reine », analyse Philippe Grangeon, ancien directeur
de la communication de Capgemini et « marcheur »
de la première heure. Ce dernier, homme de gauche
revendiqué, devrait prochainement rejoindre l’Elysée comme conseiller très spécial alors que le chef
de l’Etat dévisse dans les sondages. Déjà Sylvain
Fort, plume du président et anar de droite dans
l’âme, s’est vu chargé de renouer le fl du récit qui
avait porté Macron vers la victoire. A eux deux, ils
reféteraient le « et de droite et de gauche », cette promesse transpartisane qui avait provoqué l’engouement des électeurs.
L’ampleur de la désafection est à la mesure de la
fascination exercée par Emmanuel Macron au début
de son mandat. « Les gens se demandent : Qui est-il et
où nous emmène-t-il ? » constate Philippe Grangeon.
Face aux réformes menées à un train d’enfer, les Français ne se sont pas déjugés mais ils estiment que seuls
les riches en proftent jusqu’à présent.
Le chef de l’Etat sait que la cote d’alerte est atteinte.
Des ministres s’alarment sous cape. Les députés qui
portent ses couleurs se sont pour beaucoup d’entre
eux lancés avec la foi des novices, désormais ils
afrontent la violence de la politique. Les adhérents
de La République en Marche sont interpellés, désorientés. « S’il vous plaît, ne remettez pas une pièce dans
le nucléaire sinon les dix “marcheurs” que je représente
aujourd’hui ne voteront pas aux européennes », lance à
Benjamin Griveaux un adhérent du 10e arrondissement de Paris, « choqué par la démission de Hulot ».
En ce week-end de la fn septembre, des ministres
sont venus sillonner la capitale pour échanger avec
leurs soutiens, dans le cadre de la « rentrée des territoires ». Dans le 17e, c’est un autre « marcheur » qui
s’émeut auprès du porte-parole du gouvernement :
« Si on écoute notre député, tout est positif, et si on
écoute la radio, on dirait que c’est un cauchemar. » Il
faut dire que l’été a été meurtrier.
“LES FRANÇAIS NE SAVENT PLUS QUI JE SUIS”
Rien ne le présageait quand, au début du mois de juin,
Emmanuel Macron tirait auprès de quelques intimes
le bilan de sa première année à l’Elysée. « On me
reproche de ne pas être humble, j’entends », a confé
alors le président à un ami. Politiquement, « les Français ne savent plus qui je suis », poursuivait-il. « Il est
lucide », témoigne cet ami. Et puis l’afaire Benalla a
éclaté, en une du « Monde », le 19 juillet, dévoilant les
failles du macronisme. De ce jour jusqu’aux derniers
soleils de septembre, le président s’est montré fébrile.
Au lieu de congédier sans tarder Alexandre Benalla
pour avoir bafoué l’Etat de droit en usurpant la fonction de policier et s’être livré à des violences gratuites
sur un manifestant et sa compagne, l’Elysée a tenté
d’étoufer l’afaire. Cette découverte fssure l’image
d’Emmanuel Macron qui a toujours insisté sur l’exemplarité et l’intégrité nécessaires à sa fonction.
L’OBS/N°2813-04/10/2018
53
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE PRÉSIDENT A FAIT PASSER
L’IDÉE QU’IL N’ÉTAIT PAS PARFAIT,
QU’IL ÉTAIT PRÊT À S’AMENDER,
SÛREMENT PAS À CHANGER DE CAP.
« Il a eu une gestion immature alors qu’on attendait
de lui une responsabilité. Et ça, il ne l’a pas senti », dit
rétrospectivement un macroniste. Attaché à l’esprit
de commando de cette petite équipe qui s’était soudée, dès les premières heures, autour de lui alors qu’il
se lançait dans l’aventure d’En Marche !, il a installé
ces jeunes dévoués et brillants à l’Elysée. Bien sûr,
Benalla n’est pas de cette étofe, il n’est au départ
qu’une petite main, mais il était l’un des leurs. Macron
a eu du mal à s’en séparer.
CRISE POLITICO-JUDICIAIRE
La crise politico-judiciaire a produit des ondes de
choc. C’est à cette lumière qu’il faut lire l’annonce
fracassante par Gérard Collomb, le 19 septembre
dans « l’Express », de sa décision de quitter le gouvernement après les européennes de 2019. Furieux
de se voir convoqué par la commission d’enquête de
l’Assemblée nationale deux mois plus tôt, le ministre
de l’Intérieur avait joué perso lors de son audition. Il
n’entendait pas endosser une once de responsabilité
et mettre en péril son envie de concourir aux municipales à Lyon. A la faveur d’un dîner, le 10 septembre, entre le président, son épouse et son
ministre, le sujet a été mis sur la table sans détour.
Collomb déplore que le président ne « soit pas monté
au créneau plus tôt ».
Macron est dur et exigeant avec ses plus proches,
n’hésitant pas à leur passer des avoinées. « On se parle
54
L’OBS/N°2813-04/10/2018
très franco », confrme Benjamin Griveaux. Il n’aime
travailler qu’avec ceux qu’il connaît. C’est sa limite.
Une forme de sentimentalité qui le retient de dire à
son ministre de l’Intérieur, son plus ancien compagnon, que prétendre diriger Lyon encore une fois, à
73 ans, ce n’est pas très nouveau monde. Et qui,
quelques jours plus tard, conduit les deux hommes à
jouer la scène du vrai-faux départ de Collomb, décidé
cette fois à démissionner et retenu par la manche par
le président. Ça fait désordre.
Le président au sourire si
confant fotte depuis cet été.
Pour tenter de rebondir, il a
fait passer ses consignes aux
macronistes. Les députés de la
majorité sont priés d’être les
« vendeurs » des réformes
gouvernementales pour
embarquer les Français dans
la « transformation ». Le plus
dur reste à faire. « On n’a rien
gagné, tout commence maintenant », dit Florian Bachelier,
premier questeur de l’Assemblée et proche de Richard
Ferrand. Le groupe, assuret-il, s’est fait les dents dans
l’épreuve : « On a mesuré la
capacité de réaction et de
conservatisme d’un corps
social plus fortement organisé qu’on ne le croyait,
notamment dans la haute fonction publique. »
A l’heure de consacrer une intervention aux Français, le chef de l’Etat a déblayé le terrain. Et fait passer
l’idée qu’il n’était pas parfait, qu’il était prêt à s’amender, sûrement pas à changer de cap. La lutte contre le
chômage reste la priorité des priorités, il faut inciter
chacun, dit-il, à accepter une ofre d’emploi « même
si ce n’est pas exactement ce qu’on veut ».
Lui qui se veut « le Rocard 4.0 » ne laissera pas tomber le parler vrai. Emmanuel Macron ne croit pas aux
confessions, et ne battra pas longtemps sa coulpe.
Pour reprendre de la hauteur, « il doit renouer avec
André Gide », résume Benjamin Griveaux en référence à la couverture des « Nourritures terrestres »,
un des livres immortalisés sur la photo ofcielle. Gide
y côtoie Stendhal (« le Rouge et le Noir ») et de Gaulle
(« Mémoires de guerre »). Hyper-président, Macron
s’est surexposé. Saura-t-il tempérer cette agitation
qui évoque Sarkozy dans l’exercice du pouvoir ?
Saura-t-il laisser davantage de place à Edouard Philippe, « son fondé de pouvoir » pour reprendre le mot
d’un macroniste ? Aux Antilles, il a eu des mots qu’on
ne lui connaissait pas : « Aidez-moi ! J’ai besoin de
vous, journalistes, population, élus. » L’apaisement est
le nouveau mantra, il paraît que c’est une clé essentielle pour regagner la confance des Français. Sinon,
2018 restera comme l’année du décrochage afectif,
avec le risque pour Macron de ne pas s’en remettre. ■
A Quartierd’Orléans,
un village de
Saint-Martin,
le 29 septembre.
ELIOT BLONDET/POOL/AFP
FLUX / MOYENS DE PAIEMENT
FINANCEMENT
PLACEMENT
ASSURANCE
UN INVESTISSEMENT
QUI ROULE, C’EST UNE
COMMANDE LIVRÉE À TEMPS
Pour développer votre activité, notre gamme Crédit-Bail ou Crédit
à Moyen-Long Terme* répond à vos besoins d’investissements matériels
(biens immobiliers, véhicules, machines, etc.) ou immatériels (brevets, fonds
de commerce, informatique, etc.) et à vos projets de reprise d’entreprise.
Pour en savoir plus sur notre ofre dédiée aux entreprises, rendez-vous
sur labanquepostale.fr/business-energies
* Après étude et acceptation de votre dossier par La Banque Postale.
La Banque Postale – SA à Directoire et Conseil de Surveillance – Capital social 4 046 407 595 €
115 rue de Sèvres 75275 Paris Cedex 06 – RCS Paris n°421 100 645 – ORIAS n°07 023 424.
M&C SAATCHI LITTLE STORIES
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
“UNE FOIS
VOTRE SECRET
DE FAMILLE
LEVÉ, VOUS
VOUS TROUVEZ
FACE À UN MUR :
UN SECRET
D’ÉTAT.”
CLÉMENT, 28 ANS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PMA
Né(e)s
de don
Entre 50 000 et 70 000 enfants
en France ont été conçus par
un géniteur anonyme. Ce sont
désormais des adultes qui réclament
le droit de connaître leurs origines
Par C É C I L E D E F F O N TA I N E S
O
Vice-président
de l’association
PMAnonyme,
Clément
Roussial a
appris à 13 ans
qu’il était né
d’une PMA.
JULIEN DANIEL / MYOP POUR « L’OBS »
n pêchait, avec mon père. J’avais 13 ans.
Il m’a dit : “Ecoute, je ne suis pas vraiment ton père. Il y a eu un géniteur,
quelqu’un qui a donné.” » Clément,
juriste de 28 ans, se souvient précisément de cette journée d’hiver. Le jour où la vérité est
sortie, comme un bouchon qui saute. « Géniteur »,
« don », « insémination artificielle »… Un vertige de
mots qu’il est alors trop jeune pour comprendre. « Il
y avait beaucoup d’émotion. Je lui ai sauté dans les
bras en lui disant que si, il était mon père ! » Ce fut un
choc, et un soulagement. C’était donc ça, ce sentiment d’étrangeté, cette impression d’être adopté ?
Clément est né par IAD ou « insémination artificielle
avec donneur », comme 50 000 à 70 000 enfants en
France. Le nom technique pour désigner le don de
sperme (ou celui, bien plus rare, d’ovocyte). Dans
l’Hexagone, ce don est anonyme et gratuit, conformément à la loi de 1994 (modifiée depuis) relative à
l’assistance médicale à la procréation (AMP).
L’OBS/N°2813-04/10/2018
57
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
“ON NE CHERCHE PAS
UN PÈRE, ON EN A UN.
C’EST NOUS-MÊME
QU’ON CHERCHE.”
GUILLAUME, 34 ANS
Ils sont nombreux, ces enfants devenus adultes qui, comme Clément, n’acceptent plus ce silence des instances
médicales. Certains d’entre eux se rassemblent sous la houlette d’associations, comme PMAnonyme (Procréation médicalement anonyme) (2), qui,
depuis plus de quinze ans, veut faire
valoir leur droit à connaître leurs origines. Un appel entendu fn septembre
par le Comité consultatif national
d’Ethique (CCNE), qui s’est déclaré
favorable à l’instauration de ce droit,
avec quelques bémols, rejoignant l’avis
émis par le Conseil d’Etat en juillet
(voir encadré). Le législateur devrait
suivre… Les enfants nés de don parlent
volontiers de ce profond besoin de
savoir. « On ne cherche pas un père, on
en a un, explique Guillaume, dentiste,
né par IAD il y a trente-quatre ans. C’est
nous-même qu’on cherche. » Comprendre qui se cache derrière cette carrure qui détonne dans la famille,
1,88 mètre pour 90 kilos. « Mon père,
aujourd’hui décédé, m’a toujours regardé
comme un extraterrestre : il était prof de
lettres classiques ; moi, je suis un scientifique, poursuit le jeune homme.
Qu’est-ce qui relève de l’inné, qu’est-ce
qui relève de l’acquis ? Je ne peux pas le
savoir, donc je fantasme ! » Le donneur
est une ombre portée sur leur vie.
LE PIÈGE DU NON-DIT
Fils d’un
prof de lettres,
ce dentiste
aimerait passer
quelques heures
avec le donneur
et le remercier.
58
Une loi qui doit être révisée au début de
l’année 2019, et qui a d’ores et déjà fait l’objet de
débats à travers la France, via les états généraux de
la bioéthique. Clément est donc « né de spermatozoïde inconnu » (1). Du donneur, il ne peut et ne
pourra jamais rien savoir. « Une fois votre secret de
famille levé, vous vous trouvez face à un mur : un
secret d’Etat. »
L’OBS/N°2813-04/10/2018
Tout commence souvent avec un
secret, une histoire verrouillée à double
tour. Beaucoup de parents ne disent
rien à leur enfant. « On estime à seulement 20% la part de ceux qui ont été mis
au courant des conditions de leur naissance », avance Jean-Philippe Wolf,
directeur du Cecos (Centre d’étude et
de conservation des œufs et du sperme
humains) de l’hôpital Cochin, à Paris,
qui a fait naître 25% des enfants nés de
don en France. Les témoins de notre
enquête ont souvent eu un papa discret
voire silencieux. « Mon père travaillait
dans le bâtiment, un milieu macho. Il
n’allait pas se “vanter” de faire un enfant
par le biais de quelqu’un d’autre. Je n’ai appris la vérité
qu’après son décès, quand j’avais la vingtaine »,
raconte Brice, 37 ans, fonctionnaire de police. « Mon
père ne voulait pas qu’on me le dise : pour lui, c’était
une cause de divorce », renchérit Guillaume. « Au
début des Cecos, créés en 1973, le don de sperme a été
assimilé au don de sang : il ne fallait pas savoir d’où il
provenait, afn que le bénéfciaire n’ait pas à assumer
JULIE OONA POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ENQUÊTE
une dette incommensurable, explique Jean-Philippe
Wolf. L’anonymat était donc considéré comme extrêmement important. Nous choisissions un donneur aux
caractéristiques physiques proches de celles du père
(couleur des yeux, cheveux, groupe sanguin) et nous
disions aux parents : le bébé devrait ressembler au
papa, vous lui direz ce que vous voudrez. » Bien des
couples mettaient ce douloureux passé d’infertilité
derrière eux, comme un mauvais souvenir. Jusqu’à
être piégés par ce non-dit.
Car tout secret transpire. « Je suis brune aux yeux
marron ; mon père, blond aux yeux bleus. J’ai toujours
eu l’impression d’être le vilain petit canard, je ne me
trouvais pas belle. Je voulais être blonde, comme mon
père. A 11 ans, je me suis même décoloré les cheveux
avec un spray », raconte Emmanuelle (3), 38 ans, à
qui ses parents n’ont rien dit jusqu’à ses 35 ans. « Le
secret “suinte” comme une plaie mal cicatrisée car
celui qui le porte – ici, les parents – y pense, le revisite,
et l’enfant le ressent. L’enfant essaie alors d’imaginer
ce qui s’est passé et il peut parfois s’inventer des histoires plus terribles que la réalité », explique le psychiatre Serge Tisseron. Ludivine, 29 ans, qui a appris
la vérité à 12 ans, avait bien perçu une ambiance
pesante : « Je sentais que mon père portait une croix
et que ma mère faisait tout pour le soutenir, dit-elle.
Mes parents avaient essayé de me le dire plus tôt, mais
ce n’est pas une conversation qu’on amène entre fromage et dessert. C’est mon père qui me l’a dit, je me
souviens de ses mots : “Je suis ravi que la science m’ait
permis de t’avoir.” » Cette révélation, souvent tardive,
peut être extrêmement déstabilisante. « Je me suis
dit que je vivais depuis toujours dans le mensonge, se
rappelle Brice, qui a tout su à la vingtaine. Que ma
vie, ce n’était pas ma vie. J’ai dû repartir de zéro. »
Aujourd’hui, les médecins préconisent de dire la
vérité aux enfants. « Dans les années 1990-2000, nous
avons commencé à entendre la plainte de ces enfants
qui avaient grandi et apprenaient leur histoire de façon
traumatisante, parfois lorsque leurs parents se séparaient, explique Jean-Philippe Wolf. Désormais, nous
conseillons donc aux parents de dire la vérité très vite,
pour que l’enfant l’ait toujours sue. » Une consultation
psychologique a même été ouverte en 2007, à
Cochin, pour accompagner la gestion de cette révélation. Mais jusqu’où aller dans cette vérité ? Nos voisins européens (Suède dès 1984, Espagne, Belgique,
Suisse…) ont fni par autoriser la levée de l’anonymat
des dons de gamètes, en refusant évidemment toute
conséquence sur la fliation : le géniteur n’a ni droits
sur l’enfant ni devoirs envers lui, et l’enfant n’héritera jamais de lui. Les « nés de don » n’en réclament
rien. Eux rêvent juste d’obtenir quelques éléments
biographiques. Ou, mieux, d’une rencontre. « J’ai
envie de discuter trois heures avec lui, explique
Guillaume. De lui dire merci, car je suis heureux de
vivre. » Brice a le même désir : « J’ai pas besoin de
savoir si c’est un mec bien. Je voudrais aussi voir à qui
je ressemble ; on m’a toujours dit que j’avais un type
arabe. » Nulle tentation de réécrire leur arbre généalogique de fond en comble : leur papa reste leur papa.
« Mon père, c’est celui qui se levait pour moi la nuit,
celui qui m’a appris à pêcher, celui qui m’a aidé quand
je n’allais pas bien », dit Clément.
LA SANTÉ EN JEU
Les avancées de la science vont dans le sens de leur
combat. Les « nés de don » font valoir que c’est leur
santé qui est en jeu. Emmanuelle l’a mesuré dans sa
chair : « J’ai eu un cancer étant jeune. Je ne savais pas
que j’étais née par IAD. Les médecins me demandaient mes antécédents médicaux devant mon père,
que je sentais très mal à l’aise. J’expliquais les soucis
qu’il y avait eu dans ce que je pensais être mon côté
paternel, et lui disait : “Non, non, ce n’est pas dû à
ça.” » Ludivine se plaint de cette incertitude qui,
pense-t-elle, hypothèque ses chances : « Il me
manque 50% de mon histoire génétique ! Je vis donc
dans des conditions plus risquées : je n’ai aucune
connaissance de la moitié de mes antécédents médicaux. » Un argument qui ne convainc pas JeanPhilippe Wolf : « Si l’enfant a besoin de connaître ses
antécédents, il peut les demander au Cecos, et nous
les fournissons. Nous disposons même de l’ADN du
donneur. Personne n’a l’ADN de ses parents après leur
mort ! » Ce code génétique, découvert en 1953, est
loin d’avoir livré tous ses secrets. La « médecine
CE QU’EN PENSE
LE COMITÉ D’ÉTHIQUE
Le Comité consultatif
national d’Ethique (CCNE)
s’est dit favorable à l’accès
aux origines, dans son
rapport du 25 septembre
2018, mais au libre choix
du donneur, ce qui risque
d’instaurer des situations
inégalitaires : certains
donneurs resteront
anonymes, d’autres
choisiront de donner leur
identité, et les enfants nés
de ces dons ne seront
donc pas tous logés à la
même enseigne. Le Conseil
d’Etat, dans son rapport
« Révision de la loi
bioéthique : quelles options
pour demain ? », remis
au Premier ministre le
11 juillet, préconisait, lui,
l’instauration d’un nouveau
droit : pouvoir « accéder
à ses origines à sa majorité,
sans revenir sur le principe
de l’anonymat du don ».
En résumé, « un anonymat,
mais en CDD », comme
l’explique Clément,
né de don et porte-parole
de PMAnonyme : à 18 ans,
l’enfant pourrait avoir
accès à des informations
sur le donneur, voire
à son identité. Avec, comme
pour toute loi, un principe
de non-rétroactivité.
Le Conseil d’Etat reconnaît
l’existence d’une
« soufrance » des
« nés de don », à laquelle
il faudrait remédier.
La République en Marche
(LREM) s’est, elle aussi,
récemment déclarée
pour une levée
de l’anonymat, toujours
si le donneur est d’accord
au moment du don.
En revanche,
aucune solution n’est
proposée aux enfants
déjà nés.
L’OBS/N°2813-04/10/2018
59
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
“LES MÉDECINS
ME DEMANDAIENT
MES ANTÉCÉDENTS
MÉDICAUX DEVANT
MON PÈRE, QUE
JE SENTAIS TRÈS MAL
À L’AISE.”
EMMANUELLE, 38 ANS
Grâce à des
tests ADN,
Emmanuelle
a découvert
qu’elle avait
deux demifrères.
À SAVOIR
Le don est anonyme
et gratuit en France.
La loi limite à 10
le nombre de naissances
issues d’un même donneur.
Ce dernier n’en est pas
informé. Il n’est plus
nécessaire d’avoir
donné la vie avant
de devenir donneur.
60
génomique », fondée sur l’étude des gènes de la
personne, donc individualisée, est amenée à se développer. Arthur Kermalvezen, ancien porte-parole de
l’association PMAnonyme, qui a médiatisé son histoire, a retrouvé son géniteur fn décembre 2017. Cet
homme ayant une maladie génétique rare, dont il
ignorait l’existence au moment du don, dans les
années 1970, Arthur doit vérifer s’il en est porteur,
ainsi que ses enfants. Un cas de fgure qui est arrivé
au Cecos de Cochin. « Une fois, un donneur de 60 ans
nous a contactés car on venait de lui diagnostiquer une
maladie héréditaire : son cœur pouvait s’arrêter d’un
coup, une afection transmise à 50% des descendants…,
explique Jean-Philippe Wolf. Nous avons donc alerté
les familles afn que leur enfant consulte un médecin ;
nous nous sommes aperçus que nous plongions certaines d’entre elles dans la détresse car elles ne leur
avaient rien dit de leur naissance. »
UN TEST “POUR S’AMUSER”
Une autre donnée fondamentale a changé : désormais, nul ne peut garantir un anonymat total aux
donneurs. La faute au développement des tests
ADN, qui sont interdits en France, mais qu’il est
facile de se procurer aux Etats-Unis, auprès de sociétés comme 23andMe ou MyHeritage, moyennant
environ 85 euros. Il y a quelques mois, plusieurs
L’OBS/N°2813-04/10/2018
membres de PMAnonyme ont envoyé un échantillon de salive outre-Atlantique pour analyse. Leur
génome a été comparé à la base de données mondiale, amenée à grossir. C’est grâce à ce test qu’Arthur
Kermalvezen a pu retrouver un cousin franco-anglais
puis, au terme d’une petite enquête, remonter
jusqu’à son donneur. Clément aussi l’a fait, sans succès. « Avant, je pensais que je me battais pour changer
la loi pour les enfants à venir, dit-il. Maintenant, je sais
que moi aussi je peux trouver. Il suft d’attendre. »
Emmanuelle s’est ainsi découvert… deux demifrères. « Quelques mois après avoir fait ce test, j’ai reçu
un e-mail en anglais qui me disait : “Nous avons
retrouvé des membres de votre famille !” Il s’agissait
de mes demi-frères, l’un vivant en Suisse, l’autre en
Autriche. » Ces jeunes hommes avaient juste fait ce
test pour s’amuser. « Ils sont tombés des nues car ils
ne savaient pas qu’ils étaient nés d’un don… C’est moi
qui le leur ai appris. Nous ne parlons pas la même
langue, mais nous nous ressemblons beaucoup et nous
faisons les mêmes jeux de mots. » Ils se rencontreront
bientôt. Emmanuelle ressent déjà pour eux comme
un lien fraternel. ■
(1) Expression empruntée au livre « Né de spermatozoïde inconnu », d’Arthur Kermalvezen,
Presses de la Renaissance, 2008.
(2) pmanonyme.asso.fr
(3) Le prénom a été changé.
PABLO CHIGNARD / HANSLUCAS POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LANCEMENT ÉVÉNEMENT LES 12, 13 & 14 OCTOBRE
À RUEIL-MALMAISON
Une nouvelle résidence à l’architecture contemporaine
proche de Paris et de La Défense.
Des appartements du studio au 6 pièces duplex,
aux belles vues dégagées sur le Mont Valérien.
Des espaces de vie spacieux et lumineux.
UNE CO-RÉALISATION
RENDEZ-VOUS
SUR NOTRE VILLAGE DE VENTE
20, rue Galliéni 92500 Rueil-Malmaison
Ouvert le vendredi 12 octobre de 17h à 21h.
Samedi 13 et dimanche 14 octobre de 10h à 19h.
01 78 05 45 36
carre - arsenal - rueil.com
Emerige, RCS Paris 350 439 543, Société par actions simplifiée au capital de 3 457 200 euros. Siège social : 17-19 rue Michel Le Comte - 75003 Paris. VINCI Immobilier Résidentiel - RCS Nanterre 435 166 285. SNC au capital social de 1 500 euros. Siège
social : 59 rue Yves Kermen 92100 Boulogne-Billancourt. Architecte : M.O Foucras - Illustration non contractuelle à caractère d’ambiance : ArX Solutions. Conception et réalisation :
- 09/2018.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
RADIO
Les “fagrants délires”
récidivent !
Le fameux tribunal pour rire revient sur France-Inter
sous la présidence de Charline Vanhoenacker. L’occasion de réunir
l’humoriste et Luis Rego, coanimateur avec Pierre Desproges
du programme des années 1980
Propos recueillis par G U I L L AU M E L O I S O N
Charline
Vanhoenacker,
présidente
du nouveau
« Tribunal des
fagrants
délires », et
Luis Rego,
ex-« avocat
le plus bas
d’Inter ».
62
L’OBS/N°2813-04/10/2018
RADIO FRANCE/ROGER PICARD
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ENTRETIEN
Charline, Claude Villers, créateur du
« Tribunal des fagrants délires » sur
Inter, vous a donné l’autorisation de
reprendre l’émission ?
Charline Vanhoenacker Oui, nous l’avons
vu en début d’année lorsque Perrine
Desproges [la flle de l’humoriste, NDLR] a
organisé « l’anniversaire du cancer de
Pierre » sur France-Inter – c’est son expression à elle, hein ! Dans le cadre de cet hommage, nous avons repris l’émission en la
rebaptisant « Le tribunal récidive ». « Les
Flagrants délires », c’est votre trio, vous, rien
que vous… Le programme était quotidien,
nous visons plutôt un rendez-vous exceptionnel : quatre dans l’année.
Luis Rego Le « Tribunal » a été si souvent
mal copié pendant des années de manière
ofcieuse… Je suis heureux cette fois que
les voleurs le revendiquent enfn ! [rires]
Charline et ses compères de « Par Jupiter ! », Guillaume Meurice et Alex Vizorek,
ont bien raison de se lancer dans l’aven-
ture. D’autant qu’ils sont animés par la
même insouciance que notre trio de
l’époque. Mes textes n’avaient souvent
pas grand-chose à voir avec l’invité. Avec
Desproges, nous étions souvent dans la
digression volontaire.
« Le Tribunal des fagrants délires »
n’a duré que deux ans. Luis, pourquoi
un règne si bref ?
L. R. Desproges avait très envie de faire de
la scène. Et moi j’avais le sentiment de
tourner en rond. De toute façon, Claude
Villers, qui jouait le rôle du président
– Pierre était le procureur, et moi, l’avocat –, n’avait pas prévu d’inscrire le « Tribunal » dans la durée.
L’écriture de vos plaidoiries devait être
titanesque, non ?
L. R. C’est vrai mais, à l’origine, on n’avait
aucune idée du travail que l’émission exigerait. La seule volonté de Villers était d’introduire le spectacle à la radio. « “Le Tribunal”,
disait-il, est la seule émission de radio en cos-
tume. » C’est la raison pour laquelle il nous
a enrôlés Desproges et moi. Pierre était,
certes, journaliste, mais il avait l’expérience
de la scène télévisuelle via « le Petit Rapporteur ». A l’époque, je ne le connaissais que
pour ses sketches chez Jacques Martin. Je
n’avais pas lu une seule de ses chroniques
dans « l’Aurore ». Quant à moi, je n’avais
aucune expérience de l’antenne, j’étais
acteur au café-théâtre.
C. V. Ce qui m’a le plus frappée en réécoutant vos émissions, c’est la longueur impressionnante de vos plaidoiries. Vous aviez une
contrainte de temps ?
L. R. Aucune. Mes papiers oscillaient entre
cinq et dix minutes, je faisais exactement
comme je le sentais.
C. V. Tous les matins, mon billet sur
France-Inter dure deux minutes quinze.
J’écris au scalpel.
L. R. C’est du télégramme, ça ! [rires]
C. V. On nous demande du court, du très
rythmé. Pour mes camarades et moi,
Le procureur
Pierre Desproges
lors d’un de
ses fameux
réquisitoires
en octobre 1980.
JULIE OONA POUR « L’OBS »
L’OBS/N°2813-04/10/2018
63
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ressusciter le « Tribunal » naît aussi
d’une forme de frustration du calibrage.
Avoir plus de temps avec l’invité permettra
de retracer sa carrière un peu comme le
faisait Villers, avec des questions poil à gratter, décalées. C’est aussi pour Guillaume
Meurice et Alex Vizorek, qui reprennent les
rôles respectifs de Desproges le procureur
et de Luis l’avocat, l’opportunité d’écrire
autrement en se permettant l’emphase, la
digression, l’interaction avec le public.
L. R. Charline, je suis tombé sur un sketch
où vous parodiez la nouvelle compagne de
Manuel Valls. Bon, je n’ai pas cliqué sur la
vidéo, hein, je ne dis pas qu’elle n’est pas
rigolote, mais nous rappeler que Valls
existe, déjà, il y a un truc qui ne va pas !
[rires]
C. V. [Elle prend l’accent espagnol] Mais si,
parce que Manouel, la
Frrance ne le mérrite pas.
C’était le Clemenceau
des années dos mil et on
l’a perdou.
L. R. Tu parles ! Bon
débarras ! Quand je passe
un mois en vacances au
Portugal, vous n’imaginez pas combien il est
formidable de vivre dans
un monde où Valls et
Benalla n’existent plus.
C. V. Moi c’est le contraire, je guette la prochaine connerie de
Benalla.
Benalla est un bon
personnage de comédie, non ?
ses partisans et ma position divisait. Quand
il a été candidat à la primaire, je sentais un
malaise dans les couloirs. Je lui avais dit
que rassembler la gauche autour de lui était
aussi improbable que de reformer les
Beatles. Mais maintenant qu’il se présente
à Barcelone sur une liste de droite, ça y est,
tout le monde se lâche ! Mon rêve, ce serait
d’avoir Sarkozy au « Tribunal ».
Il a refusé ?
C. V. Je n’ai même pas essayé. Je dis que j’en
rêve mais, au fond, j’ai peur de le rendre
sympathique.
L. R. Laissez-le là où il est. [rires]
C. V. Luis ne veut plus voir personne ! [rires]
Il est comme Mélenchon : « Qu’ils s’en
aillent tous ! »
L. R. Y compris Mélenchon ! Je me souviendrai toujours du moment où Villers
dans « l’Emission politique » sur France 2
avec Léa Salamé et David Pujadas. En Belgique, on pratique le « cordon sanitaire
médiatique », c’est-à-dire qu’on ne donne
pas en direct à la télé la parole à l’extrême
droite. S’il y a dérapage, le média est considéré comme seul responsable.
L. R. En France, tu peux constater qu’on
fonctionne autrement…
C. V. D’où ma prise de tête ! J’avais prévu
un texte pour le cas où elle quitterait le plateau [ça lui arrive souvent quand elle doit
afronter un humoriste, NDLR], et un autre
si elle restait. Ce que je n’avais pas prévu,
c’est qu’elle garderait volontairement
le nez dans ses dossiers. Une idée m’est
venue : Léa Salamé était enceinte
jusqu’aux yeux, j’ai donc félicité Pujadas
de la grossesse de Léa, comme s’il était le
futur père. Le Pen a levé
la tête, s’est marrée, j’ai
enfin pu capter son
regard et lui balancer
mes vannes. Je ne veux
plus avoir à vivre ça. Ces
gens-là n’auront pas leur
place au « Tribunal ».
Aujourd’hui, le but profond de ceux qui invitent
Zemmour pour lui laisser déblatérer ses infamies est de faire de l’audience et d’engranger de
la pub.
Guillaume Meurice, Charline Vanhoenecker et Alex Vizorek lors
Ce pourrait être un
sujet d’inspiration
pour vous. Quand
vous parodiez Elisabeth Lévy, vous êtes
très drôle.
L. R. Ah non ! Un bon
d’un hommage à Pierre Desproges en avril dernier.
C. V. Je la parodie, mais je
personnage de comédie,
pensait qu’il allait ratatiner Le Pen. C’est le ne l’invite pas. Je préfère quelqu’un qu’on
on doit l’imaginer de toutes pièces.
C. V. Il faudrait que Benalla vive mal sa contraire qui s’est produit. Villers transpi- peut cuisiner, mais avec de l’esprit. Idéalesituation pour qu’il soit rigolo. Le problème, rait à grosses gouttes parce qu’il se rendait ment, on cherche le profl d’un politique
c’est qu’il est juste hyperarrogant. En même compte en direct que l’autre s’en sortait par- rangé des voitures, qui peut s’exprimer sans
temps, il faut lui reconnaître un abattage faitement. Il riait comme un bossu à toutes langue de bois.
L. R. Ils viendront, surtout si le « Tribunal »
remarquable. Le coup du selfe avec son nos attaques.
fingue, c’est très drôle.
Oui, c’est fagrant quand on revoit devient une émission spéciale. Beaucoup
L. R. Sauf qu’on n’a pas le choix de rire de l’émission, qui est télévisée. Des- d’invités déclinaient nos demandes. Les
ce type. Rien que le fait de dire que c’est proges dit qu’on peut rire de tout mettre sur le gril était tellement unique à
horrible de parler de lui est horrible en soi. mais pas avec tout le monde, dési- l’époque… Une fois, j’ai eu l’idée assez per[Il sourit] Charline, je ne pourrais plus faire gnant par là Jean-Marie Le Pen qui verse de recopier une page de « Mein
Kampf » en remplaçant le mot « propaton boulot.
se bidonne avec vous…
C. V. Luis nous refait une plaidoirie ! En ce L. R. Cette émission ne fonctionnait pas du gande » par « publicité », et de faire découqui concerne Valls, c’est un rire de ven- tout. Et c’est celle dont tout le monde me vrir qui avait écrit ça à l’invité – un publicigeance. Il était anti-immigration et le voilà parle… Pour la raison simple que vous évo- taire dont j’ai oublié le nom. Evidemment,
qui migre tout seul, c’est quand même mar- quez : c’est l’une des rares à avoir été flmée. le gars s’est trompé et quand je lui ai révélé
rant… Je le vannais beaucoup quand il était C. V. J’y ai longuement pensé lorsque j’ai l’auteur du texte, il est devenu blême.
Premier ministre. A France-Inter, il avait fait une chronique face à Marine Le Pen Aujourd’hui, je ne le referais pas… ■
64
L’OBS/N°2813-04/10/2018
FRANCE-INTER
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
AFRIQUE DU SUD
“L’apartheid
est toujours là”
66
L’OBS/N°2813-04/10/2018
JOAO SILVA/THE NEW YORK TIMES REDUX REA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
0
REPORTAGE
400 km
BOTSWANA
NAMIBIE
LE CAP
PRETORIA
E
U
Q
I
R
AF UD
DU S
LESO
ESO
ESOTHO
Dans le
township de
Mamelodi, près
de Pretoria.
Nicolas
Champeaux
avec les
étudiants
du lycée
Westerford
au Cap, où
quelques scènes
du film ont été
tournées.
DURBAN
S
ur la scène du Festival international du Film de Durban, deux vieux messieurs s’avancent, sous les applaudissements. Pendant une heure quarante, ils ont
regardé avec une attention passionnée le documentaire (voir encadré p. 68) de deux Français sur le procès
qui a condamné Nelson Mandela et ses coaccusés à la prison à
vie. C’est leur propre histoire qui défile. Le plus âgé, George
Bizos, un Grec arrivé en Afrique du Sud pour fuir les persécutions nazies, était à l’époque l’un des avocats qui défendit Mandela et ses compagnons de l’ANC (le Congrès national africain,
décrété hors la loi pendant l’apartheid). Il a aujourd’hui 89 ans,
mais s’en souvient comme si c’était hier. Le benjamin, Max
Sisulu, avait 17 ans en 1963. C’est son père, Walter Sisulu, un
ancien mineur, pilier de l’ANC et mentor de Mandela, qui était
jugé. Grâce au film, le fils a entendu pour la première fois la passe
d’armes mémorable entre cet homme posé, déterminé, et le très
agressif procureur David Yutar. Ce dernier voulait faire le procès
de terroristes noirs et violents. Le tribunal a finalement révélé
au monde entier un groupe d’hommes noirs, blancs et indiens,
calmes, réfléchis, incroyablement soudés dans leur lutte contre
l’apartheid. La nation arc-en-ciel avant l’heure, celle que Mandela
défendra en 1994 lorsqu’il deviendra président d’Afrique du Sud.
Mais celle aussi que des mouvements de jeunes, exaspérés par
les inégalités et la corruption des anciens, rejettent aujourd’hui
violemment. Sur scène, après la projection, George Bizos le
reconnaîtra à regret, de sa voix chevrotante, presque inaudible :
« Dans notre pays, de plus en plus de jeunes critiquent Nelson
Mandela et la démocratie qu’il a construite. Ils dénoncent la minorité [les Blancs] comme des colonialistes. C’est pour cela qu’il est
si important de réécouter le procès de Rivonia et son message. »
Derrière les hommages rendus aux anciens, il faut bien le
La projection du documentaire
“le Procès contre Mandela
et les autres” relance le débat sur
l’héritage du leader historique.
Icône pour les anciens, “Madiba” est
rejeté par les jeunes Noirs, en colère
contre la discrimination persistante
De notre envoyée spéciale S O PH I E FAY
TOMMY TRENCHARD/PANOS REA POUR « L’OBS »
L’OBS/N°2813-04/10/2018
67
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
reconnaître : les rangs de
dans son pays. D’ailleurs
l’amphithéâtre où le flm est
Khanyo Mjamba ne s’est pas
projeté sont très clairsemés…
précipité pour acheter les
Les jeunes Sud-Africains sont
droits de difusion du flm
absents. Le grand public ne
lorsqu’il a entendu parler
suit pas. Un problème de
pour la première fois du
communication ? Sans doute.
Mandlakazi Ngumbela,
« Procès contre Mandela et
Mais il y a aussi cette « Mandont le père a été emprisonné
les autres ». Cette année, le
dela fatigue » que plus perdix-sept ans à Robben Island.
jeune directeur marketing du
producteur et distributeur Big
sonne ne cherche à cacher.
World Cinema a surtout
« Ici, c’est Mandela Day, tous
poussé dans les salles un
les jours », soupirent deux
documentaire (1) réhabilitant
jeunes flles noires à la ter“SI UN NOIR SUD-AFRICAIN AVAIT FAIT
rasse d’un café. Ne sont-elles
Winnie la radicale, l’expas intéressées par l’histoire
épouse de Mandela. Séduit à
LE FILM, ON SENTIRAIT PLUS DE COLÈRE.”
du procès de Rivonia ? « Pf, je
la fois par les dessins qui
n’étais même pas née… »,
mettent en images les enreMANDLAK AZI NGUMBELA
gistrements du procès et par
soufe l’une d’elles dans un
la sélection ofcielle du docuhaussement d’épaules. Parfois, le ras-le-bol laisse place à cette colère que George Bizos mentaire à Cannes, le distributeur a fni par céder. Mais il sait
redoute tant. « L’apartheid est toujours là. Vous pouvez l’écrire ! qu’il va falloir aller chercher le public ! Pour attirer les jeunes
Il n’est plus racial mais il est économique et social », dénonce à la cérémonie qui célébrera les cinq ans de la mort de Nelson
Nonhlanhla Gabela, la secrétaire générale de la Ligue des Mandela, le 5 décembre prochain, les organisateurs mettent
Femmes de l’ANC pour la province de Durban. Nelson Man- en avant Beyoncé et Jay Z, têtes d’afche d’un grand concert
dela, fgure de paix et de réconciliation dans le monde entier, à Johannesburg. Pour fêter ses 100 ans en juillet dernier, c’est
devient, bien malgré lui, le symbole d’un confit générationnel Barack Obama qui s’était déplacé… Car vingt-quatre ans après la fn de
l’apartheid, l’étoile de Nelson Mandela a
pâli. « Le pays est aujourd’hui secoué par
de nouveaux mouvements culturels et poliovationné à Cannes,
tiques qui prônent une décolonisation radiobtiendra le prix du
cale. Ils présupposent que la lutte conduite
public du 39e Festival
par Mandela et ses camarades n’a pas produ Film international
retrouver les
duit les efets escomptés, décrypte le phiDe ce procès de 1963du Durban. « Je viens
protagonistes du
losophe et théoricien du postcolonia1964, il ne restait que
d’une famille très
lisme Achille Mbembe. Certains vont
procès encore vivants. conscientisée. Mes
des enregistrements
jusqu’à traiter Mandela de traître, ce qui
vinyles, souples et très Cinq d’entre eux,
parents m’ont souvent
casque sur les oreilles,
est tout à fait inapproprié à mon sens.
fragiles, les Dictabelt,
raconté le procès,
revivent dans le flm
Mais le contexte, les inégalités sont tels
oubliés pendant
explique Thandeka
les débats qu’ils ont
qu’ils nourrissent ces réactions. » A
cinquante ans. Un
Mdlalo, une jeune
endurés sur le banc
Johannesburg, où il vit et a vu le flm, ce
chercheur lyonnais
thérapeute noire, mais
débat planait dans la salle, explique-t-il.
des accusés ou de la
Henri Chamoux leur
jamais je ne l’avais
Au Cap aussi. Mandlakazi Ngumbela,
a redonné vie en
défense. Leurs enfants perçu comme ça. » Le
dont le père a fait dix-sept ans de prison
trouvant la technologie ou leurs épouses aussi. cinéaste nigérian
à Robben Island, avait enflé un tee-shirt
pour les digitaliser,
Winnie Mandela qui
Mahmood Ali-Balogun
à l’efgie de Winnie Mandela pour la
puis un dessinateur
réécoute le procès pour savoure : « Les
projection : « Si un Noir sud-africain
néerlandais, Oerd,
la première fois depuis enregistrements audio
les a mis en images
avait fait le flm, on sentirait plus de
1964 laisse exprimer
du procès donnent une
tandis que le journaliste son émotion. Ce sera
colère, plus de distance vis-à-vis de cette
authenticité incroyable
sa dernière interview
Nicolas Champeaux,
mascarade de justice », explique-t-elle,
au flm, c’est une
avant sa mort
ancien correspondant
appelant les Européens à prendre
nouvelle perspective. »
de RFI à Johannesburg, le 2 avril 2018. conscience que « certains en Afrique du
Il sort en salles en
Sud ont commencé à se livrer à un “whiteDans la salle de
et le réalisateur Gilles
France le 17 octobre
et en Afrique du Sud
washing” [réécriture plus favorable aux
Porte ( « Quand la mer projection à Durban,
les cinéphiles présents le 5 décembre, date
Blancs] de l’apartheid, minimisant l’hormonte… », avec
reur du régime ». A chaque projection
Yolande Moreau)
anniversaire des
sont conquis. Le flm
de Nicolas Champeaux cinq ans de la mort
s’embarquaient dans
dans le pays, Nicolas Champeaux et
de Nelson Mandela. et Gilles Porte,
une course contre
Gilles Porte, les réalisateurs du flm, se
S. F.
la montre pour
sélectionné et
préparaient d’ailleurs à voir débarquer
“LE PROCÈS CONTRE MANDELA ET
LES AUTRES”, UNE HISTOIRE FRANÇAISE
68
L’OBS/N°2813-04/10/2018
TOMMY TRENCHARD/PANOS REA POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
REPORTAGE
ces étudiants en colère qui déboulonnent les statues du colon
anglais Cecil John Rhodes, fondateur de la compagnie de
diamants De Beers. Ils sont encouragés par Julius Malema,
l’homme au béret rouge, ancien responsable des jeunes de
l’ANC, qui a fait sécession pour créer en 2013 le parti des Economic Freedom Fighters, bien plus à gauche. « Mais ils ne se
déplacent pas pour ces fgures du passé, corrige Achille
Mbembe. La génération qui n’a pas connu l’apartheid ne veut
plus entendre parler d’elles. Pour ces jeunes, elles obstruent l’avenir dont ils rêvent : postcolonial, débarrassé une bonne fois pour
toutes de la suprématie blanche. » “MANDELA NOUS AVAIT PROMIS L’ÉCOLE GRATUITE.
MAIS IL FAUT TOUJOURS PAYER !”
Oubliés, l’abnégation de Mandela et de ses coaccusés, les sacrifces
des familles, les soufrances physiques et psychiques, la fermeté
et la détermination, le calme, l’unité des Noirs, Indiens et Blancs
dans la lutte ? A Westerford, un lycée chic du Cap, où quelques
scènes du flm ont été tournées, c’est pourtant bien cela que les
élèves retiennent de l’histoire. « Après l’avoir vu, je me sens fer
d’être sud-africain », lâche Christopher, 17 ans, en uniforme tout
droit sorti d’un épisode d’Harry Potter. « Avi est mon meilleur ami,
explique Liam, un blond fliforme, qui serre par l’épaule son
copain d’origine indienne, nous passons nos journées ensemble. Il
y a vingt-cinq ans, ça n’aurait pas été possible. Vingt-cinq ans seulement ! » Mais dans les rangs, les visages noirs sont très minoritaires. C’est l’inverse à Langa, l’un des townships du Cap, où
d’autres plans ont été tournés. Ici aucun lycéen n’a la peau claire.
« Plusieurs élèves se sont endormis en écoutant les enregistrements »,
se souvient Gautier Isern, chef opérateur son, marqué par la réaction vive d’une jeune flle, qui a bondi comme un diable de sa boîte
quand la bande s’est arrêtée : « Mandela nous avait promis l’école
gratuite. Il faut toujours payer ! Qu’est-ce qui a changé ? »
« Nous avons été très naïfs en 1994, en pensant qu’en une nuit
tout allait basculer », soupire Steven Markovitz, le PDG de Big
World Cinema. Le pays garde le record de l’économie la plus
inégalitaire du monde. La fn de l’ère Zuma et l’arrivée à la tête
de l’Etat de Cyril Ramaphosa le 15 février dernier – que l’on
aperçoit d’ailleurs dans le flm, tenant le micro à Mandela pour
son premier discours d’homme libre à la mairie du Cap – soulèvent pourtant de nouveau l’espoir d’une amélioration. « So
far so good » (« jusque-là tout va bien »), veut croire Max
Sisulu, ancien président de l’Assemblée nationale. Achille
Mbembe est moins optimiste : « Jacob Zuma a légué à Cyril
Ramaphosa un cadeau empoisonné : une bonne dizaine d’années
ont été perdues sur le plan intellectuel, économique et social.
L’Etat de droit a été considérablement amoindri, la corruption,
la prévarication sont partout. Il lui faut rassembler l’ANC, relancer une économie anémique qui n’arrive pas à créer des emplois
alors qu’une grande partie de la population est au chômage. »
Compliqué. A peine l’héritier spirituel de « Madiba », devenu
un riche entrepreneur, a-t-il commencé à aller à la chasse aux
investissements étrangers et à relancer le sempiternel débat
sur la redistribution des terres aux fermiers noirs (la minorité
blanche en possède encore 72%) que l’économie est entrée en
récession. Au risque de nourrir encore la « Mandela fatigue »
alors qu’approchent les élections du printemps 2019. ■
(1) Réalisé par la Française Pascale Lamche.
Chemises 50€
3 pour 99€ - 5 pour 129€
Chaussures Ville et Boots 139€
La 2e paire au choix 99€
Ceintures 29€
La 2e au choix 19€
Embauchoirs Cèdre Rouge 29€
2 paires 39€ - 4 paires 69€
Costumes 199€
Le pantalon supplémentaire 59€
«Un prix défiant toute concurrence, in-dis-cu-table» (Pointure) / «Rapport qualité-prix imbattable» (Capital)
NOS BOUTIQUES
PARIS 4° 35, bd Henri IV - PARIS 6° 116, bd St Germain - PARIS 7° 39, bd Raspail - PARIS 8° 11, rue La Boétie
PARIS 8° 76/78, av. des Champs Elysées - PARIS 8° 4, rue Chauveau Lagarde - PARIS 17° Palais des Congrès
LYON 1° 38, rue Edouard Herriot - LYON 2° 4, rue Childebert - LYON 6° 51, cours Franklin Roosevelt
MARSEILLE 6° 32, rue Montgrand - AIX-EN-PROVENCE 25, rue Thiers - NICE 30, rue de l’Hôtel des Postes
TOULOUSE 40, rue de Metz - ANNECY 7, rue Sommeiller - BRUXELLES Galerie de la Porte Louise
SHOP ONLINE
WWW.BEXLEY.COM
- Leader depuis 1996 Chaussures, Prêt-à-porter, Accessoires
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
INNOVATION
Et si on roulait
à l’hydrogène ?
La voiture électrique n’est pas la meilleure
façon de “rouler propre”. La solution
pourrait venir d’une autre technologie,
l’hydrogène. Les constructeurs dévoileront
leurs plans au Mondial de l’Auto. Mais l’avenir
de l’H2 s’annonce bien compliqué…
Par C L É M E N T L AC O M B E
70
L’OBS/N°2813-04/10/2018
BRUNO COUTIER POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉCRYPTAGE
J
Un chaufeur de
taxi fait le plein
d’hydrogène dans
une station-service
près du pont de
l’Alma, à Paris.
Sous le capot, la pile
à combustible.
BRUNO COUTIER POUR « L’OBS »
amais on n’aurait imaginé se retrouver un
jour à quatre pattes derrière une voiture, à
tenter de récupérer, une bouteille à la
main, ce qui sortirait de son pot d’échappement. Jamais non plus on ne se serait
attendu à voir un véhicule cracher non pas de la
fumée toxique, mais un liquide. Et encore moins que
l’on fnirait par… le boire, après bien des hésitations.
De l’eau ! De l’eau pure, nous avait-on expliqué, sans
minéraux ni bactéries. Une eau qui, même avalée
avec la concentration d’un sommelier, n’a pas semblé diférente de celle du robinet.
Le véhicule qui déverse cette eau est électrique –
un engin « zéro émission », comme aiment à le préciser les constructeurs, c’est-à-dire ne rejetant aucun
gaz à efet de serre. Mais, contrairement aux Tesla
d’Elon Musk ou à la Zoé de Renault, il ne cache
aucune batterie imposante sous son capot pour
stocker le courant. Son
électricité est produite à
partir de l’hydrogène de
son réservoir. C’est une
très vieille technologie –
on sait transformer
l’hydrogène en eau et électricité depuis la fn du
xixe siècle –, qui devrait
être l’une des vedettes du
prochain Mondial de
l’Auto (du 4 au 14 octobre
à Paris). Depuis trois ans,
Toyota, Honda et Hyundai
commercialisent des voitures à hydrogène. La nouveauté, c’est que Mercedes va suivre l’an prochain et
que BMW, Audi ou General Motors se préparent,
tout comme certains équipementiers (Faurecia, Plastic Omnium, Bosch, Michelin…) et énergéticiens
(Engie, Total, EDF…). Même PSA Peugeot Citroën,
longtemps réticent, va présenter au premier semestre
2019, selon nos informations, un véhicule utilitaire à
hydrogène. Une kyrielle de marques, donc – et on
aurait pu continuer… –, qui n’empêche pas les
contempteurs de cette molécule, comme Elon Musk,
d’en parler comme d’une « incroyable idiotie ». Car
le sujet déchire comme rarement dans l’automobile,
entre pro (acharnés) et anti (forcenés).
Petit rattrapage pour ceux qui auraient séché
leurs cours de physique-chimie : l’hydrogène est
l’élément le plus présent dans l’Univers. Il est le
principal composant du Soleil et de la plupart des
étoiles. Il constitue 10% de chaque être humain.
Atout considérable, à quantité égale, il libère quatre
fois plus d’énergie que le charbon et trois fois plus
que l’essence. Pour trouver l’un de ses principaux
laudateurs, il faut se rendre au siège d’une des plus
vieilles et des plus discrètes entreprises du CAC 40 :
Air liquide. De l’hydrogène, le groupe français en
vend chaque année pour 2 milliards d’euros. A l’industrie pétrolière notamment, qui s’en sert pour
éliminer le soufre du pétrole… « La vocation de
l’hydrogène est d’être l’un des remplaçants naturels
des énergies fossiles, veut croire Pierre-Etienne
Franc, le vice-président chargé de cette activité.
Des projections montrent qu’il fournirait 18% de
l’énergie mondiale en 2050. » Interrogé sur la voiture
électrique classique, celle qui se recharge avec une
prise chez soi ou dans la rue, il balaie d’un revers
de main : « La batterie a ses limites… »
UNE TECHNOLOGIE BALBUTIANTE
Ces restrictions, Mathieu Gardies les connaît bien.
Longtemps, cet entrepreneur a envisagé de créer
une fotte de taxis électriques classiques, avant de
se rabattre à la fn de 2015 sur des voitures à hydrogène : sa société, Hype, comptera bientôt 200 taxis
à Paris et, à partir de l’an prochain, à Bruxelles. Principal avantage ? L’autonomie n’est plus limitée à
300 km comme sur les véhicules électriques classiques, mais plutôt à 500, voire bientôt 700 km. Surtout, plus besoin de recharger la batterie avant de
repartir. « Le plein, c’est 3 minutes à la pompe, comme
avec l’essence. Les taxis ne sont jamais immobilisés. »
Gardies en profte pour conspuer les batteries, qui
ne sont pas si écologiques car il faut beaucoup de
métaux rares, comme le cobalt, pour les fabriquer…
Si l’hydrogène est la solution miracle pour se
déplacer proprement, comment se fait-il que cette
technologie soit toujours aussi balbutiante ? Selon
le dernier décompte des industriels du secteur – un
chifre qui était censé rester secret –, 8 852 voitures
à hydrogène circulent aujourd’hui dans le monde.
Une paille par rapport aux 99 millions de voitures
neuves (dont 1,7 million de véhicules électriques
classiques) qui seront vendues cette année. Ce
chifre microscopique s’explique d’abord par le
prix. La Toyota Mirai ou le Nexo de Hyundai sont
vendus autour de 70 000 euros. Et encore, les
constructeurs les vendent à perte : le vrai coût de
revient est deux fois plus élevé. En cause notamment, des réservoirs sophistiqués pour pouvoir
stocker cette molécule ultralégère (H2, composée
de deux atomes), conservée sous haute pression,
qui peut passer à travers quantité de métaux et qui
est facilement infammable : l’hydrogène reste souvent associé à l’incendie spectaculaire du
L’OBS/N°2813-04/10/2018
71
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
dirigeable « Hindenburg » en 1937 aux EtatsUnis. Même problème de coût pour la pile à combustible qui, sous le capot, mélange l’hydrogène à
de l’oxygène pour en faire de l’électricité et de l’eau,
et qui comporte du platine, un métal rare : « On a
déjà réussi à diviser le prix de la pile et du réservoir
par dix en quinze ans, autour de 12 000 à 15 000 euros.
Et on vise deux fois moins », veut croire Christophe
Aufrère, le directeur technique de l’équipementier
Faurecia. Toyota veut proposer une voiture à
hydrogène à 35 000 dollars d’ici à 2025, notamment
en augmentant les cadences de production.
“TOUT LE MONDE A DE L’EAU”
Le pot
d’échappement
d’une voiture
fonctionnant
à l’hydrogène
libère de l’eau.
72
Mais pour cela, encore faut-il éviter un deuxième
écueil : l’infrastructure. Pour alimenter les voitures
à hydrogène, il faut des pompes bien spéciales. Et
pour que des stations s’équipent – compter 1 million
d’euros d’investissement par unité –, il faut un
nombre suffisant de voitures en circulation.
Résultat, la France ne possède que 23 stations à
hydrogène… Voilà pourquoi certains jugent que le
développement de l’hydrogène passera d’abord par
des fottes de véhicules d’entreprise, qui rentreraient chaque soir dans un dépôt équipé de la
fameuse pompe : les voitures de la Poste, les camions
d’un livreur, les bus… Ou alors par le ferroviaire :
L’OBS/N°2813-04/10/2018
Alstom vient ainsi de mettre en service en Allemagne le tout premier train à hydrogène.
Il y a un écueil plus gros encore : si cette voiture
est très souvent présentée comme « propre », c’est
qu’on oublie que 95% de l’hydrogène commercialisé
aujourd’hui est produit… en émettant des gaz à efet
de serre. Car cette énergie, sauf en quelques très
rares endroits de la terre où elle apparaît naturellement, comme au Mali, est la plupart du temps combinée à d’autres éléments. A du carbone par exemple,
pour constituer le méthane (CH4). C’est d’ailleurs à
partir de cet hydrocarbure qu’est réalisée la quasitotalité de l’hydrogène vendu aujourd’hui. Ainsi,
produire l’hydrogène nécessaire pour faire 100 km
en voiture provoque presque autant de gaz à efet de
serre que rouler 100 km avec un véhicule à essence…
La recherche d’un hydrogène propre est donc une
nécessité. De gros espoirs sont placés dans un autre
classique des manuels de physique-chimie : l’électrolyse de l’eau (H2O). Dans ce cas, on utilise l’électricité produite par un panneau solaire ou une
éolienne pour « casser » les molécules d’eau et isoler
l’hydrogène de l’oxygène, le tout sans relâcher le
moindre gramme de carbone. Cette technique aurait
aussi l’immense avantage de résoudre un des plus
gros défs des énergies renouvelables : le stockage de
l’électricité verte quand elle n’est pas consommée
instantanément : les surplus d’électricité fournis par
les éoliennes les jours de grand vent pourraient être
transformés en hydrogène et utilisés plus tard. « On
veut faire de l’hydrogène vert à très grande échelle, dit
Franck Bruel, directeur général adjoint d’Engie. Car
c’est non seulement produire une énergie décarbonée,
mais aussi répondre à la problématique du stockage
et permettre à de nombreux pays de résoudre de gros
enjeux géostratégiques liés aux ressources : tout le
monde a de l’eau… »
Reste un dernier problème à traiter : faire de
l’hydrogène par électrolyse coûte quatre fois plus
cher que la méthode « sale ». C’est pourquoi même
les plus ardents défenseurs de la voiture à hydrogène ne croient pas qu’elle pourra s’imposer avant
longtemps : « La technologie est là, reste l’impulsion à donner. Et c’est une décision politique », juge
Lionel French Keogh, le patron de Hyundai en
France. Chez les pro-hydrogène, on se répète avec
gourmandise que la décision récente du gouvernement chinois de débloquer au moins 5 milliards
de dollars pour soutenir la flière – on est loin des
100 millions d’euros annoncés par Nicolas Hulot
en juin – va permettre de montrer la supériorité
de cette technologie. Et ainsi briser le pessimisme
qui l’entoure, nourri parfois par ceux-là mêmes
qui sont censés la défendre. En montrant notre
bouteille remplie d’eau recrachée par une voiture,
l’un d’eux avait promis les pires désagréments à
nos intestins si jamais on ingérait ce liquide aussi
pur qu’inhabituel. Longtemps après l’avoir bu, on
attend toujours. ■
BRUNO COUTIER POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
8h40
Nicolas Canteloup
“La revue de presque”
dans le 7h-9h de Nikos Aliagas
Du lundi au vendredi
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SPÉCIAL PLACEMENTS
Objectif retraite
Proche ou lointaine,
la retraite préoccupe
les Français. Les nouvelles
réformes à l’horizon les
incitent encore plus à bien
orienter leur épargne pour
maintenir leur pouvoir
d’achat
Dossier réalisé par
Agence Forum News
Rédaction en chef :
CA RO L I N E B RU N
Rédaction : L É A S I M O N
Illustrations :
S O PH I E D E L L A C O RT E
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SPÉCIAL PLACEMENTS
S
LÉA SIMON
76
L’INFLATION ROGNE LES RETRAITES
130
Evolution comparée de l’indice de revalorisation des pensions
par rapport à l’indice des prix. Indice base 100 : 1998
129,2
119,8
127,9
125
120
115
Indice des prix
117,1
110
105
100
Indice de
revalorisation
des pensions
103,6
101,7
19
98
19
99
20
00
20
01
20
02
20
03
20
04
20
05
20
06
20
07
20
08
20
09
20
10
20
11
20
12
20
13
20
14
20
15
20
16
20
17
us aux seniors ! Les
retraités ont eu la
désagréable surprise
d’être la variable
d’ajustement budgétaire du gouvernement… En quelques
mois, ils ont déjà reçu
deux coups de massue inattendus : le
relèvement de 1,7% de la CSG et le quasi gel
de la revalorisation de leur pension
jusqu’en 2020. Des décisions qui ont donné
un sérieux coup de canif à leur pouvoir
d’achat tandis que l’infation se réveille.
Pour les actifs d’aujourd’hui, ce sujet
n’est guère mieux engagé. Compte tenu
des évolutions démographiques, les règles
de départ à la retraite vont encore être
modifées. La prochaine grande réforme
est, à ce jour, annoncée pour 2019. Difcile
d’en savoir déjà la teneur ! Mais de nouvelles mesures sont prévisibles. La mise
en place au 1er janvier 2019 d’un régime de
retraite universel par points (issu de la
fusion Agirc et Arrco) illustre le début des
changements. La retraite « peau de chagrin » se profle de plus en plus.
Que faire ? Prendre l’initiative ! Epargner le plut tôt possible et régulièrement,
afn de remplir soi-même son bas de
laine. Pas facile lorsqu’il faut payer les
crédits, les impôts, les études des enfants
ou aider les parents. Toutefois, cette discipline d’épargne s’avère payante. Pour
ceux qui sont à dix ans et plus de la fn de
leur activité professionnelle, le spectre
des solutions est large. Les produits les
plus risqués se révèlent être les plus performants sur la durée. A moins de dix ans
de la fn de la vie active, il subsiste encore
quelques scénarios qui permettent de se
préparer des revenus d’appoint. Une
chose est sûre : ces rentrées d’argent complémentaires sont désormais indispensables pour conserver son train de vie et
espérer profter de sa retraite.
SOURCE : «ABRÉGÉ STATISTIQUE DE LA BRANCHE RETRAITE 2017», CNAV RETRAITE ET ACTION SOCIALE.
L’OBS/N°2813-04/10/2018
✎ SOPHIE DELLA CORTE POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SPÉCIAL PLACEMENTS
Les stratégies
du long terme
A dix ans ou plus de la retraite, on a le temps
de se préparer sans efort excessif,
ni précipitation. Le panel des solutions
de placements est ouvert, et les potentielles
performances, élevées
78
L’OBS/N°2813-04/10/2018
D
isposer de dix, quinze ans ou
plus avant la retraite est un
vrai luxe en matière de placements ! Cet horizon donne
de la liberté et surtout permet d’engranger de belles performances
sur tous les types d’investissements
(valeurs mobilières et immobilières) et
avec toutes les enveloppes (PEA, assurance-vie, PEE, Perp…).
« Sur du long terme, tout devient très rentable, même les investissements plus risqués. Car plus le temps passe, plus les accidents de marché sont lissés. On profte
alors à plein des cycles qui valorisent le
capital initial », affirme Guillaume
Eyssette, conseiller en gestion de patrimoine et fondateur du cabinet Gefnéo.
✎ SOPHIE DELLA CORTE POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
OFFRE DE BIENVENUE
3
Du 13/09/2018 au 30/10/2018
,10%
Taux promotionnel nominal brut annuel
garanti 2 mois jusqu’à 75 000 euros (1)
Les taux bruts sont exprimés avant
prélèvements sociaux et fiscaux.
Les intérêts sont calculés selon la règle
des quinzaines.
+ 40
€
OFFERTS (2)
LIVRET D’ÉPARGNE DISTINGO
Crédit photo : GettyImages
ET SI VOTRE ÉPARGNE DEVENAIT
PLUS ACTIVE ?
Tous les jours, c’est la course ! Et chez Distingo, nous
pensons que votre épargne doit être aussi active que
vous. C’est pourquoi avec le livret Distingo, nous vous
proposons l’un des meilleurs taux du marché avec un
placement sécurisé, disponible, et utile car réinvesti
dans l’économie française !
Bref, une épargne aussi distinguée que vous.
À découvrir sans plus attendre sur
psabanque.fr
Mettons votre épargne au travail
(1) Offre valable du 13 septembre au 30 octobre 2018 inclus pour toute première ouverture d’un Livret d’épargne DISTINGO. Taux promotionnel nominal annuel brut de 3,10 % garanti pendant
2 mois dans la limite de 75 000€ de dépôt et sous réserve de l’existence du livret au 31 décembre 2018. Au-delà de ce montant et de ces 2 mois, les dépôts seront rémunérés au taux nominal annuel brut
de 1,00 %, susceptible de variations. Les taux bruts sont exprimés avant prélèvements sociaux et fiscaux. Les intérêts sont calculés selon la règle des quinzaines.
(2) Prime de 40€ offerte pour toute première ouverture d’un Livret d’épargne DISTINGO du 13 septembre au 30 octobre 2018 inclus. La prime sera versée le 28 février 2019, sous réserve que le Livret
soit toujours ouvert à cette date et que les avoirs totaux du titulaire (Livret et compte(s) à terme éventuel(s)) aient été en permanence de 20 000€ minimum entre le 30 novembre 2018 et le 31 janvier
2019 inclus.
Voir toutes les conditions sur le site www.psabanque.fr.
PSA BANQUE FRANCE, SA au capital de 144.842.528 € – RCS Nanterre 652 034 638 -Siège social : 9 rue Henri Barbusse 92230 Gennevilliers.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SPÉCIAL PLACEMENTS
ÉPARGNEZ-VOUS EN VUE DE LA RETRAITE ?
Ensemble des Français
Oui très régulièrement
Oui assez régulièrement
Oui quand c’est possible
2018
8% 14%
33%
45%
2017
9%
31%
46%
14%
2016
11%
16%
28%
45%
2015
13%
12%
32%
43%
Non
SOURCE : LE CERCLE DE L’ÉPARGNE
Emmanuel Grimaud, président de
Maximis et du site Simul-retraite.fr,
démontre, calculs à l’appui, l’intérêt de
disposer d’un horizon de placement lointain : « Si à 25 ans, on investit 10 000 euros
à 1% par an (sur un livret d’épargne), cela
rapportera à 65 ans, soit quarante ans plus
tard, 15 000 euros. En revanche, si avec
cette même somme le rendement s’élève à
4% par an (soit le rendement moyen estimé
des actions sur longue durée), la somme
obtenue s’élève à 48 000 euros. La mécanique des intérêts composés amplife les
gains, alors autant en profter. » Il n’en
reste pas moins que sélectionner tel ou
tel produit dépend de la situation fnancière, personnelle et professionnelle de
chacun, de son goût du risque et de sa
capacité d’épargne. Faites vos choix.
simple fait de passer du statut de locataire à celui de propriétaire constitue un
point positif pour leur très lointaine
retraite. Plusieurs dizaines d’années
après avoir acheté, revendu diférents
biens et remboursé leur dernier crédit
immobilier, ces propriétaires verront
leurs fnances s’alléger. Et à la retraite,
au moment où les revenus sont en berne,
ne plus payer son logement est une libération. Un luxe que n’ont pas ceux restés
locataires et dont la pension est rognée
par le loyer – une dépense toujours susceptible d’augmenter.
Une fois cochée l’étape majeure de
l’achat de la résidence principale, certains auront l’occasion de réaliser un
investissement locatif, toujours à crédit.
Les mensualités obligeront à un nouvel
efort de trésorerie mais seront en partie
payées par les loyers du locataire, plus
d’éventuelles économies d’impôts (en
cas d’achat avec le dispositif Pinel). « Une
fois le prêt soldé, quinze ou vingt ans plus
tard, le bien génèrera des loyers qui viendront doper, à point nommé, une petite
retraite. D’autres options seront envisageables : le propriétaire peut choisir de l’habiter ou de le revendre pour réinjecter
l’argent dans des produits fnanciers plus
liquides », explique Guillaume Eyssette.
LA PIERRE
À CRÉDIT
Grâce au crédit, l’immobilier reste un flon
en or pour se bâtir un patrimoine. Le remboursement d’un prêt de quinze, vingtcinq voire trente ans permet de se constituer lentement un capital. Cet exercice est
d’autant plus aisé que les taux d’intérêt
actuels n’en fnissent pas de rester bas.
Cafpi, courtier en prêts immobiliers, propose aux candidats emprunteurs dotés de
bons dossiers, des taux à 0,75% sur dix
ans ; à 0,95% sur quinze ans ; à 1,30% sur
vingt ans et à 1,40% sur trente ans. Selon
cette société, la météo des taux devrait
rester encore favorable d’ici à la fn de
cette année.
Les jeunes actifs n’y pensent pas toujours lorsqu’ils se décident à acheter
leur résidence principale. Pourtant, le
80
L’OBS/N°2813-04/10/2018
✎ SOPHIE DELLA CORTE POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SPÉCIAL PLACEMENTS
LA BOURSE
AU LONG COURS
Alors que l’on a « fêté », en septembre
dernier, les dix ans de la faillite de Lehman Brothers et de l’énorme crise fnancière qui s’en est suivie, difcile d’oublier
les risques du placement en actions. Il est
évidemment hyper versatile et tellement
imprévisible ! Le moindre événement
économique, (géo)politique, social peut
faire grimper ou baisser les marchés
fnanciers mondiaux, désormais tous en
corrélation.
Pourtant, le postulat de base reste vrai :
sur une période d’au moins dix ans, voire
davantage, le placement en titres reste de
loin le plus performant. « Sans viser la spéculation pure et dure ni même parier sur les
marchés émergents très volatiles, les résultats obtenus sur des valeurs de croissance
bien établies sont spectaculaires. Sur quinze
ans, un capital de départ peut être multiplié
par trois, quatre, cinq ou plus », afrme
Guillaume Eyssette. Toutefois, pour arriver à un tel résultat, qui n’est évidemment
jamais garanti, il convient de respecter
certaines règles de base.
D’abord, consacrer au placement boursier un montant d’épargne dont on n’a pas
du tout besoin pour vivre et ne plus s’en
soucier pendant des années. Ensuite, la
méthode la plus indolore consiste à investir régulièrement sur le marché des actions
via des versements programmés. Grâce à
des achats fractionnés efectués à des
dates espacées, l’investisseur entre sur les
marchés à des niveaux de prix diférents.
C’est une façon de lisser les tarifs d’acquisition, notamment si la Bourse est chère.
Pour les boursicoteurs dans l’âme, la
détention d’actions peut se réaliser en
direct via un compte-titres. L’instauration
du prélèvement forfaitaire unique (PFU),
le 1er janvier dernier, a allégé la fscalité du
compte-titres jusqu’alors confscatoire.
Autre option alternative ou complémentaire : détenir un plan d’épargne en
actions (PEA), un seul étant autorisé par
contribuable. Circonscrite aux valeurs des
sociétés des états membres de l’Espace
économique européen, cette enveloppe
plafonnée à 150 000 euros a été conçue
pour encourager l’investissement à
moyen terme. Son atout majeur : sa fscalité attractive à la sortie. Entre cinq et huit
ans, il est possible de récupérer les fonds
jusqu’alors bloqués. Le PEA est clôturé
automatiquement, les sommes sont versées au choix en capital ou sous forme
82
L’OBS/N°2813-04/10/2018
3 QUESTIONS À XAVIER COLLOT,
directeur Epargne salariale & Retraite d’Amundi (groupe Crédit agricole)
“Faire naître une culture
de l’épargne retraite”
puisqu’il s’agit d’injecter
les sommes dans les titres
de sociétés. Qu’est-ce que la loi va changer
pour les Français qui, à titre
individuel, souhaitent
épargner (ou épargnent déjà)
pour leur retraite ?
Pourquoi la loi Pacte prévoitelle de clarifer les produits
d’épargne retraite ?
L’épargne retraite
supplémentaire est aujourd’hui
peu développée en France :
200 milliards d’euros contre
1 700 milliards pour l’assurancevie, soit seulement 2% des
prestations de retraite versées.
C’est dû à l’utilisation massive
de l’assurance-vie, liquide
à tout moment, pour préparer
sa retraite et à un manque
d’attractivité de l’ofre du
marché : multiplicité de produits
(Perp, Madelin, Perco, contrat
Article 83…) peu portables
entre eux, peu fexibles et soumis
à des règles de fonctionnement
hétérogènes, incompréhensibles
par les épargnants. L’ambition
de la réforme est d’améliorer
ces produits en les simplifant
et de faire naître au sein des
ménages une véritable culture
de l’épargne retraite. Une
meilleure allocation de cette
épargne, grâce à la gestion pilotée
selon l’âge de chacun, permettra
un meilleur espoir de rendement
pour un surplus de capital
à l’horizon de la retraite…
et par la même occasion
un meilleur fnancement de
l’économie productive française,
Des règles communes et
homogènes seront défnies,
comme la déductibilité fscale
des versements volontaires
généralisée à tous les produits
(ce sera nouveau pour le Perco). Il
y aura aussi une fexibilité accrue
avec la possibilité de retirer les
sommes issues des versements
volontaires et de l’épargne
salariale pour l’acquisition de la
résidence principale. Au moment
du départ à la retraite, les
épargnants auront tous le choix
entre rente viagère et capital.
Que prévoit ce texte
en matière d’épargne salariale
dans les entreprises ?
L’ambition est de développer
l’épargne salariale dans toutes
les entreprises et notamment
les PME et les TPE car, à ce jour,
seulement 20% des entreprises
de moins de 250 salariés
proposent un mécanisme
de partage de la valeur. Avec
la baisse ou la suppression
du forfait social prévu dans la loi,
ce seront plus de trois millions
d’entreprises de 1 à 250 salariés,
qui pourraient faire le premier
pas et mettre en place un
dispositif simple de partage
du proft. Concernant l’épargne
salariale, les mesures devraient
a priori entrer en vigueur dès
janvier 2019. En ce qui concerne
l’épargne retraite, il faudra sans
doute attendre l’automne 2019.
Et l’année 2020 sera le vrai
départ des nouvelles ofres.
DR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SPÉCIAL PLACEMENTS
de rente viagère et les gains sont non
imposables, seulement soumis aux prélèvements sociaux de 17,2%. Pour un PEA
de plus de huit ans, ce même régime fscal
s’applique avec deux scénarios supplémentaires : la possibilité de continuer à
procéder à des versements complémentaires et d’efectuer des retraits partiels
sans risque de fermeture du PEA. Pour
ceux qui sont moins fans de la Bourse ou
moins disponibles pour faire vivre un portefeuille sur la durée, rien n’empêche de
confer son PEA à un mandataire. En lui
déléguant la gestion, il s’occupera de
suivre l’évolution des places fnancières
au jour le jour avec l’objectif de surfer sur
les vagues haussières et baissières et tenter de faire mieux que le marché.
L’ASSURANCE-VIE TOUT TERRAIN
Au service de tous les objectifs qu’on souhaite lui assigner, l’assurance-vie prend
l’allure d’un vrai couteau suisse pour un
épargnant. Avec des versements non obligatoires ni même plafonnés, l’univers des
placements est complet grâce aux centaines d’unités de compte proposées. Et
on peut décider de détenir autant de
contrats que l’on souhaite. Pourquoi ne
pas en consacrer une partie à sa future
retraite, en sanctuarisant des sommes qui
feront des petits ?
Contrairement au PEA qui ne dispose
d’aucun flet de sécurité, l’assurance-vie
est appréciée pour son « matelas » si
caractéristique : le célèbre fonds en euros
qui rafe la mise en captant 75% des
encours. Même s’il n’a rapporté que 1,8%
en moyenne en 2017, le support en euros
ofre un abri salvateur en cas de tempête
des marchés fnanciers et permet de sécuriser ses gains. Mais attention de ne pas
trop remplir ce compartiment sans risque.
En cette période de retour de l’infation,
le rendement déjà maigre est quasi nul. Si
l’on dispose de temps devant soi, mieux
vaut orienter la grande majorité de son
épargne vers des unités de comptes qui,
en termes de performance, battent à
plates coutures le fonds en euros. Il existe
des solutions répondant à tous les goûts
des investisseurs. Cela va des fonds spécialisés sur un pays ou un continent aux
fonds consacrés aux grandes ou aux
petites entreprises, sans oublier les déclinaisons par secteur d’activité. « L’immobilier est même accessible via des parts de
SCPI éligibles à son contrat d’assurance-vie », indique Geneviève Remond,
84
L’OBS/N°2813-04/10/2018
directeur marketing de la Caisse
d’Epargne Rhône-Alpes. Mais attention
si vous êtes assujetti à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) : les SCPI rentrent
dans l’assiette taxable…
LE CHARME DISCRET
DE L’ÉPARGNE SALARIALE
L’épargne collective réalisée dans le cadre
professionnel s’avère un levier efcace et
puissant pour faire fructifer des économies. C’est parce que ces solutions ne
séduisent pas assez les salariés que la loi
Plan d’action pour la croissance et la
transformation des entreprises (Pacte ;
lire l’interview p. 82), actuellement en discussion au Parlement, prévoit d’harmoniser et de simplifer les dispositifs existants. « Tout salarié doit s’informer sur ce
qu’ofre sa société en matière d’épargne.
C’est même le premier réfexe à avoir quand
on est décidé à mettre de l’argent de côté.
Dans le timing, mieux vaut commencer par
remplir ces produits proposés par l’entreprise avant même de souscrire des placements d’épargne individuelle », insiste
Pierre-Emmanuel Sassonia, responsable
de l’offre individuelle chez Eres,
✎ SOPHIE DELLA CORTE POUR “L’OBS”
ND PRIX
RA
1er
Prix multisupports
ASAC-FAPÈS
E VIE 201
NC
L'ASSURA
DE
Epargne Retraite 2 Plus
8
G
ÉPARGNER
EN TOUTE SOUPLESSE
2,58 %
ÉPARGNE RETRAITE 2 PLUS*
CONTRAT D’ASSURANCE VIE DE GROUPE MULTISUPPORTS
net de frais de gestion annuels de 0,36% et brut de prélèvements sociaux et fiscaux,
attribué sur le support en euros du contrat Épargne Retraite 2 Plus, pour l’année 2017,
sous réserve de la présence d’un capital constitué sur ledit support au 31/12/2017.
Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs.
Contrat régulièrement analysé et distingué par des experts indépendants (goodvalueformoney.eu, assurance-vie.lesdossiers.com) et des jury
de professionnels (lerevenu.com, Mieux Vivre Votre Argent n°433, le particulier n°1149).
*Épargne Retraite 2 Plus est un contrat d’assurance-vie de groupe exprimé en euros et/ou en unités de compte, souscrit par l’ASAC, association loi
1901 et garanti par Allianz Vie, entreprise régie par le Code des assurances - SA au capital de 643 054 425 euros – 340 234 962 RCS Nanterre.
Contrat également accessible via l'Association Groupement Militaire de Prévoyance des Armées, association régie par la Loi 1901,
autorisation ministérielle n° 8635 MA/CM/K du 27 février 1963 - siège social : Tour Neptune - 20, place de Seine - 92086 La Défense Cedex.
ASAC-FAPES est une marque de Fapes Diffusion, 31 rue des Colonnes du Trône - 75012 Paris — Enregistrée auprès de l'ORIAS n° 07 000 759
(www.orias.fr) en qualité de courtier en assurance (catégorie B au titre de l’article L520-1 II du Code des assurances), de courtier en opérations de
banque et services de paiement et de mandataire non exclusif en opérations de banque et services de paiement.
COMMUNICATION À CARACTÈRE PUBLICITAIRE
© Illustration : shutterstock.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SPÉCIAL PLACEMENTS
société de gestion. Il faut dire que la
gamme de produits d’épargne collective
(PEE, Perco, contrat Article 83) est
aujourd’hui complète, tout du moins au
sein des grandes sociétés. « Dans ces deux
dispositifs (le Perco et le PEE), on peut loger
sa participation et son intéressement. C’est
une épargne indolore, puisqu’elle n’ampute
pas le salaire. De plus, le salarié peut bénéfcier de l’abondement. Il s’agit d’une
somme consentie par l’employeur qui vient
s’ajouter aux versements du salarié », rappelle Dominique Dorchies, directrice
déléguée de Natixis Interépargne. « Selon
les entreprises, l’abondement peut être
équivalent aux versements, mais peut être
parfois multiplié par deux ou trois », souligne Pierre-Emmanuel Sassonia.
Autre avantage de ces produits
d’épargne collective : leurs frais modérés.
Négociés par l’entreprise avec le gestionnaire d’actifs, ils sont souvent moins salés
que ceux des produits d’épargne individuelle. Quant à l’univers des placements,
86
L’OBS/N°2813-04/10/2018
il est volontairement diversifé pour satisfaire tout le monde, du bon père de famille
aux amateurs de sueurs froides. « Le meilleur conseil consiste à commencer à épargner tôt et jeune pour que la somme ait le
temps de se valoriser. Rappelons que la loi
a prévu des cas de déblocage anticipé des
fonds », souligne Dominique Dorchies.
OPTER POUR LE PERP
EN SOLITAIRE
Le plan d’épargne retraite populaire
(Perp) est actuellement la solution
d’épargne individuelle conçue pour la
retraite. Selon la Fédération française de
l’Assurance (FFA), le nombre de nouveaux Perp ouverts en 2017 a pourtant
baissé. Ce refux s’expliquerait par la préparation du prélèvement à la source
efective au 1er janvier 2019, avec 2018
comme « année blanche ». Cette période
transitoire n’incite pas à alimenter cette
enveloppe en raison d’un avantage fscal
exceptionnellement rogné, voire gommé.
« Pour retrouver le plein efet fscal sur ces
versements, il faudra attendre 2020 »,
indique Sabine Jiskra, responsable gestion de fortune à l’Institut du Patrimoine.
Reste que ce placement générateur de
revenus d’appoint offre, à ce jour,
quelques désagréments susceptibles
d’être levés avec la loi Pacte. D’abord, c’est
un « produit tunnel », c’est-à-dire un plan
où les sommes versées sont bloquées et
ne sont restituées qu’une fois le départ à
la retraite acté. Ensuite, la récupération
des fonds s’efectue en rente viagère (lire
p. 91), seul 20% du capital pouvant être
encaissé. Enfn, ce plan n’a de populaire
que le nom : seuls les ménages les plus
imposés (car plus on est taxé, plus l’avantage fscal est élevé) et ayant une évaluation assez précise de leur future retraite
peuvent en faire bon usage et l’optimiser.
Les professionnels recommandent d’ailleurs le Perp à partir de 50 ans, soit à une
quinzaine d’années de l’arrêt de l’activité
professionnelle. ■
✎ SOPHIE DELLA CORTE POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
HORS-SÉRIE
Votre magazine
+ le calendrier annuel
des plantations
ACTUELLEMENT EN VENTE
CHEZ VOTRE MARCHAND
DE JOURNAUX
L’agenda
lunaire
DU JARDINIER
2019
N°1095
E 2018 |
OCTOBR
E
24 PAGES DQUES
TI
A
R
P
S
E
H
FIC
R
LE CAHIE
INIEanRter
D
R
A
J
U
D enir la pelouse inPltemps
 Entretvaces pour le pr solitaires
des vi llir les abeilles fer
 Accuei ter un chêne tru
Plan ltiver de l’ail
Cu
Que faire au jardin et quand ?
C’est la Lune qui vous le dit !
S
R
E
I
T
I
U
n plante !
R
’o
u
q
F
t
n
a
nten
C’est mai
ts...
, grimpanntent le jardin
s
é
s
s
li
a
p
pot,
ncha
Petits, en et les fruits qui e
rs
u
e
fl
Les
EAU !
CAcD
alendrier
Le granddes plantations
annuel
Par Philippe
TATIONS
PLAN
UEL DES
RIER ANN
Février
CALEND
Période
idéale à
Période
VIVACES
nues
racines
idéale
Période
,
SAVOIR
BON À TRÈS ARGILEUX
EZ LES S,
SOL EST
PRIVILÉGI
SI VOTRE
HUMIDE,ONS DE PRINTEMP
NORD.
PLANTATI DANS LE
SURTOUT
possible
Période
possible
Période
possible
motte
Période idéale
Période idéale
Période possible
/ Midi
sous climat doux
Période possible
Floraison estivale
Période idéale
Floraison automnale
semi-rustiques
Méditerranéens ou
et en conteneurs
godets
Grands, moyens
idéale en
et en conteneurs
Période
ou sujets de rocaille idéale en godets
et en conteneurs
Période
en godets
possible en conteneurs
Période
idéale
Période
et grimpants
et en conteneurs
godets
idéale en
Période
Clématites, chèvrefeuilles,
vert”
glycines…
idéale “en
Période
l’Iris germanica
Période idéale pour
Vivaces herbacées
possible
Période
Graminées
Fougères
Semi-rustiques
Ofcinales et aromatiques
Période possible
en conteneurs
Période idéale (fin
septembre)
Période idéale
Période possible
Période possible
BON À SAVOIR
EN
LES PLANTES
POUR TOUTES LA PLANTATION
CONTENEURS,EN ÉTÉ AVEC DES
EST POSSIBLE APPROPRIÉS.
ARROSAGES
Période possible
Période idéale (bulbes)
Période possible
Floraison hivernale
Période
printanière
Floraison
estivale
Floraison
PLANTES
SAISONNIÈRES
Période idéale en
Période idéale
Floraison printanière
possible
Période
possible
Période
Bambous
BULBEUSES
BULBEUSES
hivernale
Floraison
printanière
Floraison
estivale
Floraison
automnale
Floraison
Septembre
motte
Période idéale en
en motte
Période possible
Feuillage persistant
Buissons, arbustifs
possible
Période
Graminées
Fougères
s
Semi-rustique
et aromatiques
PLANTES
FRUITIERS
possible
et grimpants
herbacées
ARBUSTES
Période
Août
Feuillage caduc
possible
Par Philippe Ferret
ONS
DES PLANTATI
Arbres
idéale
Période
Petits fruits
idéale
Période
CONIFÈRES
PLANTES ROSIERS
GRIMPANTES
Période
,
chèvrefeuilles
glycines…
Vivaces
idéale
possible
Ofcinales
possible
Mai
Palmiers
DIVERS
ARBUSTES
CONIFÈRES
PLANTES
GRIMPANTES
arbustifs
Clématites,
Période
possible
Période
moyens
Grands,
rocaille
sujets de
Avril
Période
Arbres
RUITIERS
ROSIERS
ou
Buissons,
en motte
possible
Période
printanière
Floraison
estivale
Floraison
automnale
Floraison
ou semi-rustiques
Méditerranéens
Ferret
ANNUEL
CALENDRIER
Juillet
en motte
nues et
PLANTES VIVACES
Période
Feuillage
racines
PLANTES
SAISONNIÈRES
ARBRES
D’ORNEMENT
caduc
Feuillage
persistant
idéale à
Petits fruits
idéale en
Période
possible
motte
Période
DIVERS
FRUITIERS
Période
ARBRES
D’ORNEMENT
nues et
racines
idéale à
nues
racines
idéale à
Période
Mars
SAVOIREUX,
BON À
CAILLOUT
EN SOLEUX, TRÈS DRAINÉ,
ONS
SABLONNEZ LES PLANTATI
E.
PRIVILÉGID’AUTOMN
Janvier
Période
Arbres
Petits fruits
idéale pour
les exotiques
et les feuillages
persistants
Floraison printanière
Floraison estivale
Période idéale
Floraison automnale
Floraison printanière
Floraison estivale
Bambous
Palmiers
Période possible
Juin
Période possible
Période possible
X
LES CsoAuRfEer un
font e fantaisie !
vent d
OuUti’IlL FAagUTe
CE Q
SAVOIR eter
pour achriel
du matéon
d’occasi
CONSEILS
LES BONSNE MARIE
DE STÉPHA
coin...
Chacun sojanrdin
n
u
dans priété
en copro
Votre hors-série
L’agenda lunaire
du jardinier 2019
EN VENTE
CHEZ VOTRE MARCHAND
DE JOURNAUX
DÈS LE 8 OCTOBRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SPÉCIAL PLACEMENTS
Doper sa retraite
aujourd’hui
Une fois la vie active terminée, ou un peu avant de
la quitter, il y a encore de bonnes décisions à prendre
pour se concocter des revenus d’appoint
88
L’OBS/N°2813-04/10/2018
P
lus que quelques mois ou
années avant de quitter la vie
active… et des envies de
voyage ou de changement de
vie à la pelle ! Mais des revenus d’appoint sont-ils prévus pour compléter la retraite du régime de base ? Si ce
n’est pas le cas, il est encore temps de
s’organiser. Pour les retardataires ou
même pour ceux qui seront amenés à
céder des actifs (parts de sociétés, immobilier professionnel) juste avant le départ
en retraite, plusieurs stratégies de placements sont à mettre en œuvre.
✎ SOPHIE DELLA CORTE POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
COLLECTION HISTORIQUE
présente
GOUTAL ARTWORKS
LES CONCERTS MYTHIQUES DE
À l’occasion du 65e anniversaire de l’Olympia,
revivez l’émotion des plus grands concerts.
LE N°1
JOHNNY HALLYDAY
OLYMPIA 2000
© Jacques Gargano / FLO - Jean-Louis Rancurel Photothèque
Quelque chose de Tennessee • Je te promets •
Toute la musique que j’aime • Gabrielle • Que je t’aime…
Un livre de 28 pages retraçant
la vie de chaque artiste avec
des photos rares, des anecdotes
et un CD audio.
www.collectionolympia.com
1 LIVRE + 1 CD
2
€
,99
SEULEMENT
DÈS LE 4 OCTOBRE EN VENTE CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SPÉCIAL PLACEMENTS
LA SCPI
POUR EMPOCHER
RAPIDEMENT DES
REVENUS RÉGULIERS
Pour ceux qui disposent
d’un afflux de liquidités
(héritage, cession immobilière, bonus…) à placer tout
de suite, l’achat de parts de
SCPI ofre plusieurs atouts.
D’abord, « ce placement
immobilier est réputé générer des revenus réguliers. Par
l’achat de bureaux et commerces, ces sociétés immobilières reversent à leurs associés, les détenteurs de parts,
une partie des revenus locatifs. Ce règlement s’efectue
à date fixe, tous les trimestres », souligne Guillaume Eyssette, conseiller
en gestion de patrimoine.
En 2017, le rendement
annuel moyen des SCPI a
avoisiné 4,4%. Ensuite, ce
placement, qui détient plusieurs dizaines, voire centaines d’immeubles, permet
de jouer sur la mutualisation du risque. La diversité
d’adresses et d’occupants
s’avère une bonne parade
pour amortir d’éventuelles
vacances locatives. Enfn, la
SCPI permet de s’afranchir
de tous les soucis liés à une gestion locative en direct puisque c’est un spécialiste
qui s’en charge.
« A partir d’un certain âge, on ne veut plus
s’embêter en risquant de tomber sur un locataire mauvais payeur ou en recherchant un
nouvel occupant pour ne pas faire chuter le
rendement. La SCPI ofre cette tranquillité
d’esprit », ajoute Guillaume Eyssette.
Sachez que pour un achat de parts au
comptant, il faut trois mois avant de commencer à percevoir les premiers revenus.
Reste que la fscalité de ce placement est
lourde. Les revenus fonciers encaissés sont
taxés au taux du barème progressif de l’impôt sur le revenu plus les prélèvements
sociaux. Pour les plus taxés, la ponction
peut atteindre 62,2% (45% d’impôt sur le
revenu + 17,2% de prélèvements sociaux).
Dans ce cas, mieux vaut détenir des SCPI
proposées dans le cadre d’un contrat
d’assurance-vie. C’est alors la fscalité plus
allégée de cette enveloppe qui s’applique.
90
L’OBS/N°2813-04/10/2018
Enfin, les charges de
copropriété incombent
désormais au nouveau
propriétaire, le retraité ne
payant plus que les
dépenses locatives. Outre
l’aisance de trésorerie
qu’elle procure et qui évite
de solliciter ses enfants,
cette vente ne change
absolument rien à ses
habitudes de vie. Le senior
reste chez lui. A noter que
la vente en viager se réalise
de gré à gré via des agences
immobilières spécialisées
et depuis quelques années
auprès de fonds en viager
d’assureurs
ou
de
mutuelles qui se composent ainsi des portefeuilles de biens.
L’ASSURANCE-VIE
POUR RETIRER DE
L’ARGENT À LA CARTE
LE VIAGER
POUR MONÉTISER
SON PATRIMOINE IMMOBILIER
Bénéfciant d’une image poussiéreuse,
voire morbide, la vente en viager immobilier retrouve depuis plusieurs années
des couleurs. Face à l’envolée des prix de
la pierre au cours des dernières décennies, certains retraités propriétaires
peuvent tirer parti de leur résidence
principale (et/ou secondaire). Le viager
devient alors une solution opportune
permettant de monétiser ce qui est souvent la seule richesse d’un foyer, à savoir
le patrimoine immobilier.
Le jour de la transaction chez le
notaire, le senior perçoit tout de suite de
l’acheteur un bouquet, soit une grosse
somme, calculée sur la base de la valeur
de l’appartement et de son espérance de
vie. Ensuite, le retraité sait qu’il va toucher chaque mois ou trimestre une rente
versée à vie par ce même acheteur.
Mettre en place des
rachats partiels programmés sur un ou plusieurs
de ses « vieux » contrats
d’assurance-vie est une
solution très efcace pour
obtenir des revenus d’appoints. L’idéal est de piocher par petits bouts dans
un capital constitué au fl
de l’eau : si le contrat a plus de huit ans,
son titulaire a droit à un abattement
annuel de 4 600 euros sur les gains retirés pour une personne seule et de
9 200 euros pour un couple marié. De
plus, « l’assurance vie procure un avantage fscal à la transmission », rappelle
Sabine Jiskra, responsable de gestion
de fortune à l’Institut du Patrimoine.
Pour avoir l’esprit libre, certains préféreront confer un mandat de gestion à
un professionnel. « Selon les appétences
au risque du titulaire du contrat et les
évolutions erratiques des marchés fnanciers, ce gestionnaire ajuste en permanence le portefeuille de ses clients. Même
à la retraite, mieux vaut garder au moins
30% d’unités de compte. Cela permet de
continuer à faire fructifer un capital sur
une longue durée. Car une fois quittée la
vie active, le jeune retraité dispose d’une
espérance vie encore longue. De plus, il
est amené à consommer son capital car
✎ SOPHIE DELLA CORTE POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SPÉCIAL PLACEMENTS
il réalise de nouvelles dépenses (voyages,
voiture, travaux…) », souligne Sylvain
Coriat, membre du comité exécutif en
charge des produits chez Allianz
France.
PEA, PERCO, PERP
POUR UNE SORTIE EN RENTE
VIAGÈRE
A l’approche de la retraite, il est temps
de faire le ménage dans tous vos placements en portefeuille souscrits ici et là
ou détenus à la suite de vos passages
dans différentes entreprises. Vous
aurez peut-être la surprise d’y trouver
de « vieux » produits déjà garnis ou à
remplir, avec, comme dénominateur
commun, leur sortie en rente viagère.
Le Perp ne propose que ce scénario,
avec une déclinaison de sorties en
rentes. Il y a la possibilité d’opter pour
des rentes simples, qui s’interrompent
au décès du rentier, ou des rentes avec
réversion, dont les sommes continuent
d’être versées au conjoint survivant
jusqu’à son décès. Autres solutions :
choisir des rentes par palier, dont le
montant peut être majoré ou minoré à
RACHETER DES TRIMESTRES : UNE PARADE PARFOIS EFFICACE
A moins de dix ans de la fn de
son activité professionnelle, on
dispose d’une estimation assez
réaliste de sa future retraite.
Et s’il manque des trimestres
en raison de « trous » dans sa
carrière, il est toujours possible
d’en racheter. « Cette décision
permettra d’atteindre plus vite
une pension à taux plein »,
indique Marilyn Vilardebo,
fondatrice d’Origami & Co.
Toutefois cette dépense,
fnançable à crédit, s’avère
coûteuse. Le prix unitaire d’un
trimestre peut varier de 1 000 à
4 000 euros. « Tout va dépendre
volonté selon les besoins fnanciers ou
enfn des rentes à annuités garanties.
Dans ce dernier cas, l’assureur s’engage
à payer les rentes pendant une durée
fxée à l’avance (quinze ou vingt ans par
exemple) que le rentier soit vivant ou
non (c’est alors le conjoint survivant ou
de l’âge, des revenus, du montant
prévu de la retraite, de la
profession et du type de rachat »,
détaille Valérie Batigne,
fondatrice de Sapiendo Retraite.
« Il faut examiner l’intérêt de
cette dépense et évaluer si ce
rachat va efectivement bien
doper la retraite de base. Et
parfois cela ne vaut pas le coup.
C’est du cas par cas. Il vaut mieux
se faire aider pour savoir s’il faut
activer ce levier ou non », ajoute
Pascale Gauthier, associée chez
Novelvy Retraite. Sachez que
cette opération peut prendre
de six à huit mois.
les héritiers qui touchent la rente).
Enfn, et c’est peu connu, un PEA souscrit il y a plus de huit ans, investi en
actions européennes, peut être clôturé
avec une conversion en rente viagère,
exonérée d’impôt mais soumise aux
prélèvements sociaux de 17,2%. ■
LEGS / DONATION / ASSURANCE-VIE
Parce que l’eau insalubre est la 1re cause de mortalité au monde, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL se bat depuis
plus de 35 ans pour l’accès à l’eau potable pour tous. Confits, catastrophes naturelles, extrême pauvreté :
c’est dans ces situations de crise que cette ressource vitale fait défaut… Et fait des millions de victimes.
Face à l’urgence, nous apportons en main propre une aide vitale, digne et durable à plus de 4 millions d’hommes,
de femmes et d’enfants, chaque année.
En décidant de transmettre à SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, vous choisissez de laisser plus qu’un héritage :
vous devenez vous-même source de vie. Merci.
Vous souhaitez recevoir gratuitement, en toute confdentialité et sans engagement
de votre part, la brochure de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL sur le legs, la donation
et l’assurance-vie ? Contactez Pascaline Bazart, chargée des libéralités,
au 01 76 21 87 00, ou pbazart@solidarites.org
© vincent tremeau
TRANSMETTRE
À SOLIDARITÉS INTERNATIONAL,
C’EST DEVENIR SOURCE DE VIE.
SOLIDARITÉS INTERNATIONAL
89 rue de Paris, 92110 Clichy
www.solidarites.org
L’OBS/N°2813-04/10/2018
91
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VENDREDI 12 OCTOBRE
25 personnalités
vous donnent
leur vision du monde
en 2038
ÉDITION
COLLECTOR
110 ANS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
On achève bien
les classes moyennes
L’inventeur de la “France périphérique”, le géographe Christophe Guilluy,
publie un nouvel essai. Pour lui, nos élites ont fait sécession
et mettent en péril le contrat social
SOMMAIRE
Propos recueillis par V É RO N I Q U E R A D I E R
Vous rentrez de Suède, pays riche, réputé pour
sa protection sociale, son faible chômage, où
l’extrême droite vient de remporter plus de
17% des voix aux législatives. Comment s’explique cet apparent paradoxe ?
Le vote populiste est un rouleau compresseur qui
traverse tout le monde occidental, sa survenue n’a
✎
ARNAUD TRACOL POUR “L’OBS”
rien d’illogique. Nous pensions qu’il existait des
« modèles » diférents, le britannique, le français, ou
l’américain, mais, même si des spécificités subsistent – la Scandinavie n’est pas la France –, on
observe partout des dynamiques assez similaires.
Une polarisation de l’emploi s’est progressivement
mise en place, avec d’un côté des métropoles,
p. 97
Fragile Occident ?
p. 98
De Sartre à Foucault,
comment pensait-on
au XXe siècle ?
p. 100
Le grand retour
des héritiers
L’OBS/N°2813-04/10/2018
93
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
des « villes-Etats » où il se développe et, de l’autre, des pans
entiers de territoire, petites ou moyennes agglomérations, zones
rurales tombant peu à peu en déshérence. Que cette même dynamique s’opère dans des contextes économiques et démographiques aussi diférents est en soi un fait frappant. Regardez
l’Allemagne, où l’extrême droite organise des manifestations d’une
grande violence, malgré les comptes forissants du pays, son
industrie qui cartonne et un chômage quasi inexistant. Au fond,
ces indicateurs ne disent rien sur la vie des gens, la façon dont elle
évolue selon leur catégorie sociale. Au cours des dernières élections, des journalistes allemands m’ont sollicité à cause de ces ressemblances avec les
phénomènes que j’ai décrits en France.
Bien que ces mécanismes ne frappent pas
partout les mêmes couches de la société ;
ainsi, en Allemagne, c’est avant tout la précarisation et la paupérisation d’une partie
des retraités qui est en cause.
Nous avons été trop longtemps, ditesvous, dupes d’un horizon miraculeux :
la mondialisation heureuse ?
sance de l’emploi bénéfciait à l’ensemble des territoires, mais
ensuite elle s’est concentrée autour d’une douzaine de métropoles qui totalisent presque un emploi sur deux. En GrandeBretagne, c’est encore plus net, avec d’un côté le Grand Londres
en pleine efervescence, et de l’autre tout le reste du territoire.
Le marché de l’immobilier l’illustre bien : depuis dix ans, le prix
au mètre carré ne cesse d’augmenter dans ces grandes agglomérations mais stagne ailleurs. Même des villes moyennes, des
régions longtemps prospères vacillent et décrochent, comme la
Bretagne et ses PME de l’agroalimentaire. Bien sûr, plusieurs
phénomènes se conjuguent, comme l’installation des hypermarchés et des zones
marchandes qui paupérisent les centresvilles, mais nous assistons bien à la cristallisation d’une géographie sociale de plus
en plus inégalitaire.
Au point que les classes moyennes
occidentales sont aujourd’hui menacées de disparaître ?
Nous sommes en train de subir une
recomposition sociale gigantesque. Il n’est
A la fn des années 1970, lorsque les métalplus possible d’analyser les sociétés occilos de la sidérurgie se battaient pour
dentales comme dans les années 1970 ou
empêcher la fermeture de leurs usines,
1980, lorsque Giscard parlait de « deux
nous nous sommes dit : c’est triste pour
Français sur trois » dans une dynamique
eux, tout cela crée beaucoup de soufpositive d’ascension sociale. A cette
frances, mais c’est le sens de l’histoire, il
époque, la notion de classe moyenne
faut s’adapter, les métiers et les emplois
englobait l’ensemble des catégories, de
évoluent. Avec toujours la vision d’une fn
l’ouvrier au cadre supérieur, avec des inéheureuse, ce « happy-endisme » profongalités, mais chacune était socialement,
dément ancré en nous. Sauf que, en réalité,
économiquement et donc politiquement
ces ouvriers sont restés sur le carreau,
intégrée. Ce concept a peu à peu évolué
comme chez Moulinex en Normandie,
pour devenir un terme piège qui ne nous
dont aucun salarié n’a été recasé, et où les
permet pas de lire la réalité. Lorsqu’on
Le géographe
parle aujourd’hui des classes moyennes, il
plus chanceux ont été mis en préretraite.
CHRISTOPHE GUILLUY
ne s’agit en réalité que des cadres, des proCette crise très profonde des régions
est notamment l’auteur de « la France
fessions libérales ou autres classes supéindustrielles qu’on observe partout à trapériphérique » (Champs, 2015) et du
vers le monde occidental, du Pas-derieures, les catégories plus modestes ayant
« Crépuscule de la France d’en haut »
été exclues du bloc majoritaire l’une après
Calais au nord de l’Angleterre en passant
(Champs, 2017). Il publie, ce 3 octobre,
l’autre. Dans les chifres, c’est formidable,
par la Rust Belt aux Etats-Unis, nous
« No Society. La fin de la classe moyenne
nous sommes de plus en plus riches, notre
l’avons intégrée comme une évolution
occidentale » chez Flammarion.
PIB continue à augmenter, mais pour la
logique, inéluctable. La mondialisation
première fois dans notre histoire ce
devait conduire à une division internationale du travail où, à la fn, l’ouvrier chinois
modèle ne fait plus société, il ne permet
accomplirait le travail pénible nous permettant d’obtenir des pro- plus d’intégrer la majorité des citoyens. La notion de périphérie
duits bon marché pendant que les nôtres, formés, requalifés, n’est pas seulement géographique, elle est aussi sociale et cultutrouveraient des boulots plus intéressants. Nous y avons cru, seu- relle, avec ce sentiment de ne plus porter de valeurs communes.
lement ce scénario ne s’est pas réalisé.
Contrairement à un discours souvent entendu, notamment
Cela nous semblait d’autant plus naturel que c’était la
poursuite d’un modèle auquel nous étions habitués :
l’exploitation, à notre bénéfce, des pays moins riches.
Oui, cela nous semblait parfait sur le papier, et tellement logique,
sauf que la classe ouvrière n’a pas trouvé sa place et que nous en
sommes aujourd’hui parfois à la deuxième ou troisième génération de RMistes ou de chômeurs dans ces régions. Et puis, à
partir des années 1980, le phénomène a commencé à s’étendre,
à déborder pour toucher d’autres catégories, d’autres territoires.
Nous sommes passés d’un Florange des ouvriers à un Florange
des paysans, des employés. En France, jusqu’en 1999, la crois-
94
L’OBS/N°2813-04/10/2018
chez Emmanuel Macron, les milieux populaires ont, ditesvous, accepté de jouer le jeu de la mondialisation…
Nous faisons porter aux plus modestes une perception négative
du monde qu’ils n’ont pas. J’entends souvent répéter que les Français ne sont pas adaptables, c’est une absurdité. Ils ne sont ni
contre l’Europe ni contre la mondialisation, ni même contre le
libéralisme, ce n’est pas leur problème. Ce qu’ils veulent, c’est
avoir un travail, se sentir intégrés et sécurisés, ce dont ne se
soucient pas les élites politique, médiatique, académique, qui
continuent très majoritairement à « vendre » le discours de la
mondialisation heureuse et à leur donner des leçons de morale.
✎
ARNAUD TRACOL POUR “L’OBS”
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
Ces élites prônent un monde ouvert, multiculturel, mais s’organisent pour ne pas vivre au contact des plus pauvres, ne pas
mettre leurs enfants dans les mêmes écoles, et les laissent supporter seuls les conséquences concrètes de leurs choix politiques,
y compris en matière d’immigration. Elles dénigrent les plus fragiles socialement, les ostracisent, les taxent de racisme, Hillary
Clinton les traite de « déplorables », François Hollande de « sansdents » alors que, historiquement, c’est sur eux que repose l’intégration des nouveaux arrivants. En refusant d’entendre les
demandes qu’ils répètent depuis vingt ans, on les pousse dans le
« marronnage », une défance vis-à-vis de tous les systèmes de
représentation, y compris, ce qui est complètement contradictoire, la presse et les médias. C’est en train de changer un peu, ces
postures hypocrites sont rattrapées par la réalité et deviennent
trop difciles à assumer. Comment continuer à tenir le discours
des premiers de cordée lorsque les trois quarts ont décroché ?
Mais tout cela ne découle-t-il pas avant tout de l’accroissement des inégalités ? Dans votre livre, vous n’êtes pas
tendre pour ceux qui portent ce diagnostic…
Personne ne trouve acceptable que 1% des plus riches possèdent
la majorité des richesses, mais ceux qui le dénoncent ont aussi voté
Macron. Il n’a pas été élu grâce aux seules voix des ultrariches ni
même par les 5% qui sortent gagnants de la mondialisation. Une
telle surreprésentation des catégories supérieures et des habitants
des grandes métropoles dans un scrutin, cela signife quelque
✎
ARNAUD TRACOL POUR “L’OBS”
chose : la défense des privilèges, en particulier immobiliers, l’a
emporté. Notre système de représentation politique est de plus en
plus clivé entre une France d’en haut qui vote plutôt dans un camp
et une France d’en bas qui se réfugie dans l’abstention ou un vote
populiste sans projet réel. Il explose face à ces contradictions
majeures et devient plus ou moins antidémocratique. C’est pourquoi l’on assiste à un efondrement du militantisme politique et
syndical un peu partout en Europe et aux Etats-Unis.
Vous en voulez beaucoup à la gauche, vous l’accusez de trahir la classe moyenne, notamment en faisant de l’immigration un tabou. On ne peut pourtant dire que les débats aient
fait défaut à ce sujet ! C’est même un fonds de commerce
pour certains…
Oui, la droite se sert depuis longtemps de l’immigration, mais elle
est aussi très sensible aux demandes du patronat sur l’ouverture
des frontières pour contenir les salaires. Les entrées sur le territoire
n’ont jamais été aussi nombreuses que pendant le gouvernement
Sarkozy. L’arrivée du Front national et de la question raciale
masque un clivage avant tout social : la distance entre bourgeois de
gauche et bourgeois de droite sur ces questions est infniment
moins grande qu’avec les milieux populaires. Il faut distinguer les
postures, les discours et ce qui se passe concrètement. L’argent
compte plus que l’identité ; sur ces questions, la gauche et la droite
se sont partagé des « parts de marché » de l’électorat, mais sans
intention durable, efcace. Les classes dominantes se disent
L’OBS/N°2813-04/10/2018
95
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
que tout ça va se réguler, comme pour le marché, mais ceux qui
sont en première ligne vivent des réalités de plus en plus dures et
nous devons accepter que ce sujet existe.
Vous voulez, dites-vous, « désethniciser » la question des
fux migratoires…
Le rapport à l’autre est un sentiment universel qu’il faut distinguer
de la question de l’identité, des origines. L’inquiétude des classes
populaires à ce sujet, l’insécurité culturelle, n’est pas propre à ceux
que l’on traite de « petits Blancs ». Les familles maghrébines bien
intégrées ou africaines en voie d’ascension sociale l’expriment tout
autant. Elles aussi demandent à changer de logement social,
essaient de quitter les quartiers où se concentre l’afux migratoire.
Et en choisissant d’orienter la politique d’aide sociale vers les plus
pauvres et donc les derniers arrivants, on aboutit à ce paradoxe :
le rejet des systèmes d’aide sociale, de l’Etat et de son intervention,
y compris par ses citoyens qui en ont le plus besoin, persuadés que
« ça ne profte qu’aux autres ». C’est ainsi qu’en Grande-Bretagne
on a fait « sauter » l’Etat-providence sous les applaudissements,
y compris des plus modestes.
Mais quid de l’égoïsme des plus favorisés, de ces multinationales qui s’organisent pour échapper à l’impôt et donc
à la solidarité ?
La plupart des gens ignorent que ces
sociétés échappent largement à l’impôt.
Les classes ultrafavorisées se sont tellement éloignées des citoyens « d’en bas »
qu’il n’y a même plus de confit, elles ont
“LES
fait sécession, persuadées de s’en sortir et
ULTRAFAVORISÉS
tant pis pour les autres. C’est pour cela
que, même si le disque dur est éconoSE SONT TELLEMENT
mique et social, la crise politique actuelle
se joue notamment sur la question migraÉLOIGNÉS DES
toire. Je suis totalement partisan de la
CITOYENS ‘D’EN BAS’
politique de la ville et je considère que
notre République n’a pas démérité dans
QU’IL N’Y A PLUS
ce domaine, ni même sur les minima
sociaux. Nos banlieues ont été capables de
DE CONFLIT.”
créer des classes moyennes, mais si nous
continuons à y déverser sans fn de nouvelles populations, cela ne peut plus fonctionner. Il faut s’adapter à des besoins sans
cesse changeants, or les gens ont besoin
de stabilité. Les arrivants se massent, de fait, sur les mêmes territoires, où se posent ensuite de vraies questions pour le fonctionnaire qui doit gérer le logement, l’enseignant qui doit prendre en
charge ces enfants ou le médecin qui doit soigner. Si on continue
de cette façon, tout en diminuant le nombre de fonctionnaires
comme l’annonce le gouvernement, nous allons droit à l’explosion.
Vous appelez les plus favorisés à ouvrir les yeux ?
Une société ne peut fonctionner que si tous les citoyens acceptent
d’en faire partie. Le monde d’en haut doit prendre conscience qu’il
ne peut survivre sans rejoindre le mouvement réel de la société,
celui des classes populaires, c’est-à-dire de la majorité. Les plus
favorisés ne vivent pas seuls, autour d’eux existe toute une diversité qu’ils ignorent. Leur modèle n’est pas durable, ni politiquement, ni socialement, ni culturellement, ni écologiquement, il leur
faut prendre au sérieux les attentes des autres et leurs difcultés.
Quelles sont les solutions à toutes ces situations ? Je ne sais qu’une
chose, nous ne pourrons les trouver qu’ensemble. ■
96
L’OBS/N°2813-04/10/2018
LES IDÉES SE
PROLONGENT SUR
Qui sont les
jeunes djihadistes
français ?
Les sociologues Laurent
Bonelli et Fabien Carrié
ont décortiqué les dossiers
de la Protection judiciaire de la Jeunesse
sur 133 mineurs impliqués dans des
afaires de terrorisme ou signalés pour
« radicalisation ». Fabien Truong, auteur
de l’excellent « Loyautés radicales »
(La Découverte, 2017), salue ce travail
d’enquête inédit qui tord le cou aux idées
reçues.
« La Fabrique de la radicalité », par Laurent Bonelli et Fabien Carrié,
éditions du Seuil.
Analyse par Fabien Truong
sur Bibliobs.com
Dans la tête
d’Alain Soral
Un collectif anonyme
de quatre chercheurs
s’est penché sur cette
fgure sulfureuse de
l’extrême droite. Passant
au crible les milliers d’heures de ses vidéos
en ligne hautement virales, ils décryptent
son obsession haineuse des juifs
et sa logorrhée paranoïde. Glaçant
mais indispensable.
« Le Cas Alain Soral. Radiographie d’un discours d’extrême droite »,
par le Collectif des 4, éditions Le Bord de l’eau.
Entretien avec l’un des auteurs
sur Bibliobs.com
Peut-on sauver
Heidegger ?
Plonger dans les « Cahiers
noirs » de Martin Heidegger
pour y établir son rapport
à l’idéologie nazie, telle est
l’entreprise de Nicolas Weill.
Par l’analyse précise de ce journal tenu
entre 1931 et 1946, le journaliste du
« Monde » propose une interprétation
nouvelle d’écrits qui pèsent sur la postérité
du philosophe allemand.
« Heidegger et les Cahiers noirs. Mystique du ressentiment »,
par Nicolas Weill, CNRS éditions.
Critique sur Bibliobs.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
Fragile Occident Dans “la Religion des faibles”, Jean Birnbaum décrit
un Occident narcissique et aveugle sur lui-même,
déstabilisé par l’image que lui renvoie le djihadiste
Par le politologue O M A R SAG H I
E
t si la faiblesse ne se trouvait plus là où on
le croit ? Dans son nouveau livre, « la Religion des faibles » (1), Jean Birnbaum,
journaliste au « Monde », poursuit une
investigation entamée dans « Un silence
religieux » (2016). Son postulat de base est une posture
d’écoute : l’auteur prend le djihadisme au mot. A le lire,
l’islamisme violent n’est ni un nihilisme symétrique au
consumérisme morbide de l’Occident (thèse d’Alain
Badiou) ni une crise transitoire de sociétés en plein
chamboulement démographique et culturel (thèse
d’Emmanuel Todd et Youssef Courbage). L’islamisme
violent est précisément ce qu’il articule à travers son
discours et ses actes : un contre-universalisme, cohérent et conquérant. Mais « la Religion des faibles » n’est
pas un livre sur l’islamisme, plutôt sur ce qu’il révèle de
l’Occident, lorsqu’il se regarde dans le miroir que lui
tend le djihadiste et qu’il se découvre, lui le chantre de
l’universel pacifé, si singulier, si minoritaire.
De l’afaire Salman Rushdie au massacre de « Charlie
Hebdo », il existe désormais une succession de confrontations violentes qui font système. Le libéralisme
✎
PIERRE MORNET POUR “L’OBS”
culturel occidental, européen en particulier, est agressé
par une idéologie qui n’a cessé depuis trois décennies
de marquer des points. Mais, pour Jean Birnbaum,
l’afaire est surtout interne. Reprenant en partie l’argumentaire développé par Pascal Bruckner dans « le Sanglot de l’homme blanc » (1983), il décrit une « Croyance »
occidentale à la fois hégémonique et aveugle à ellemême. Elle postule une supériorité (criminelle) principielle de l’Occident, qu’il doit expier (et exalter du
même geste dialectique) par l’érection d’un Autre
magnifé dans sa pureté, son impuissance et son potentiel salvateur. Cet Autre est à la fois opposé à l’Occident,
inverse angélique de la turpitude occidentale, et nié
dans son identité, puisque le moteur premier reste en
défnitive l’Occident, unique agent historique reconnu
par la « Croyance ».
Birnbaum trace quelques jalons dans la genèse de
cette « Croyance ». Il mentionne l’essai fondateur
d’Edward Saïd, « l’Orientalisme. L’Orient créé par
l’Occident », paru en 1978, alors même que la révolution
iranienne faisait basculer le monde musulman dans
une nouvelle ère. La pensée postcoloniale va fger un
face-à-face imaginaire, car dépassé en réalité, entre un
Occident (toujours) dominateur et un Orient (toujours)
dominé, voire inexistant hors le fantasme occidental.
Jean Birnbaum ne nie pas ce face-à-face, mais montre
que, loin de se réduire à une ombre dont le projectionniste premier serait l’Occident, il existe une
« diférence » de valeurs, de mœurs et d’horizon métaphysique, irréductible. Une autre manière pour la
« Croyance » de gommer ou d’afaiblir cette confrontation passe par l’historicisation excessive : l’Occident
ne serait que la pointe avancée d’un procès historique
universel. Et la « diférence » comprise comme un
retard de l’Autre.
Que propose l’auteur ? D’abord une réhabilitation des
sources idéologiques et culturelles du progressisme
européen. Tout un chapitre est ainsi consacré à exhumer les racines chrétiennes, bourgeoises et libérales du
mouvement ouvrier. Avec le militant internationaliste
Victor Serge pour guide, on se promène dans les nondits culturels fondateurs de la gauche occidentale.
« Notre vieil Occident de chrétiens, de socialistes, de
démocrates » se dessine en creux dans sa confrontation
à la barbarie stalinienne, par exemple. C’est d’ailleurs
un autre enjeu conceptuel de « la Religion des faibles » :
revenir à des notions que la vulgate postcoloniale a
rendues infamantes, le « despotisme oriental » par
exemple, une clé centrale du marxisme.
Jean Birnbaum ne ferme pas son livre sur une proposition afrmée. Il semble hésiter entre la volonté
d’insulariser un Occident fragilisé et l’ébauche de
quelque chose comme un « universel difcile », selon la
formule de Jean-Claude Milner.
Plutôt qu’un traité défnitif, « la Religion des faibles »
se lit comme un laboratoire où se forgent les concepts
d’un monde qui, décidément, pour Birnbaum, n’est plus
celui de la postcolonie. ■
(1) « La Religion des faibles », par Jean Birnbaum, éditions du Seuil.
L’OBS/N°2813-04/10/2018
97
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
De Sartre à Foucault, comment
e
pensait-on au XX siècle ?
De l’exaltation prophétique de 1945 à la fin de l’histoire en 1989,
François Dosse retrace le parcours des grands intellectuels français
Par R É M I N OYO N
C
’est une histoire qui commence par des certitudes et
qui se termine par un doute.
L’idéologie a laissé place à la
déconstruction ; les grands
récits, aux savoirs fragmentés ; l’horizon
clair, à un présentisme difus. Dans le
monde d’aujourd’hui que l’on dira « désillusionné », si l’on est optimiste, « désenchanté », si on l’est moins, les pensées et
leurs lignages se sont eflochés. Si bien
qu’il n’est pas simple de remonter le fil d’un
héritage philosophique. C’est pourtant ce
que s’est eforcé de faire l’historien François Dosse en écrivant une « Saga des intellectuels français », publiée en deux tomes :
« A l’épreuve de l’histoire. 1944-1968 » et
« l’Avenir en miettes. 1968-1989 ».
Ces 1 200 pages se lisent comme les aventures d’un milieu, avec ses amitiés, ses
aigreurs, ses coups fourrés, ses petites histoires qui se mêlent à la grande. Dosse ne
snobe pas les détails qui vous posent une
époque. Au hasard : en 1948, l’hebdomadaire
gaulliste « Carrefour » publie une enquête
98
L’OBS/N°2813-04/10/2018
auprès des dirigeants politiques : « Si l’Armée rouge occupait la France, que feriezvous ? » Ambiance. En 1983, sur le plateau
d’« Apostrophes », le sinologue Simon Leys
lance, cinglant, à la militante maoïste Maria
Antonietta Macciocchi : « La Chine n’a
jamais été pour vous qu’un prétexte à conversations à la mode dans les salons parisiens. »
Ces anecdotes rythment un récit dense.
Dans le premier tome, Dosse se place sur
les décombres de la
France d’aprèsFRANÇOIS
guerre, encore aux
DOSSE
prises avec l’épuraest historien
tion qui n’épargne pas
des idées, et auteur
les milieux culturels.
de biographies
Le communisme est
(Gilles Deleuze et
alors le point cardinal
Félix Guattari, Pierre à partir duquel chaNora, Paul Ricœur…). cun se définit. Entre
Il vient de publier
les querelles qui
« la Saga des
opposent Sartre et
intellectuels
Aron, le succès du
français. 1944-1989 » « Deuxième Sexe » de
Beauvoir, les débats
chez Gallimard.
sur l’Algérie, la publication de « Tristes
Tropiques » de Lévi-Strauss et le tournant
critique de Vatican II germent les prémices
de ce qui fera « l’esprit 68 ».
Le deuxième tome commence par cette
étrangeté : la révolte étudiante – éruptive et
bordélique – éclôt alors que le structuralisme et sa froideur dominent le paysage
intellectuel (« les structures ne descendent
pas dans la rue », lit-on sur un mur de la Sorbonne). Grâce à la relecture du jeune Marx,
l’accent qui était mis sur l’exploitation et
l’économie le sera désormais sur l’aliénation et la culture. Le paysage se fait plus
divers : le lecteur suit le féminisme de la
deuxième vague, la critique de la technique
menée par les écologistes, la naissance de
la Nouvelle Droite ethno-diférentialiste. Et
on constate avec nostalgie la place essentielle des magazines (du « Nouvel Obs » en
particulier) dans les controverses de
l’époque. Encore quelques années et l’efritement de l’URSS amènera tout à la fois à la
relecture de Tocqueville, au succès marketing des « nouveaux philosophes » et au
sentiment de vivre un « temps désorienté ».
C’est sur cette « fin de siècle sans boussole »
que se termine l’ouvrage.
Il pourrait être reproché à François
Dosse d’avoir voulu trop embrasser (quitte
à parfois être allusif ), d’accorder beaucoup
d’importance aux revues (« Esprit », « Commentaire ») et au petit milieu, au détriment
de la façon dont les idées se difusent plus
largement, et d’en rester à des conclusions
prudentes (le livre évite les grands systèmes
explicatifs en privilégiant ce qu’il appelle
les « moments intellectuels »). Mais le tout
donne une lecture variée, avec ses bas-côtés
et ses chemins de traverse. Quelles leçons
tirer pour le présent ? En homme modéré,
Dosse nous prévient de ces deux écueils
que sont « l’euphorie aveugle » et le « scepticisme décadentiste ». « Entre l’exaltation prophétique de 1945 et le sentiment de fin de
l’histoire de 1989, il ne s’agit donc pas de choisir », écrit-il. Si le xxe siècle fut celui des
« illusions perdues », il nous est permis de
« relancer les possibles d’un avenir délesté des
errements du passé » et de bâtir de « nouvelles utopies concrètes ». Vaste projet. ■
EXCLUSIF
Des extraits du livre de
François Dosse sur « le Nouvel
Observateur » et Jean Daniel dans
la vie intellectuelle à lire sur
www.bibliobs.nouvelobs.com
✎
SARAH NYANGUÉ POUR “L’OBS”
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
NAJAT VALLAUD-BELKACEM - LÉA SALAMÉ
PROGRAMME ET
INSCRIPTION SUR
LeMonde.fr/festival
Opéra Bastille - Palais Garnier
Théâtre des Bouffes du Nord
Cinéma Gaumont Opéra
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
Le grand retour des héritiers
L’héritage infuence davantage nos destins qu’il y a quarante ans, avec le risque d’un retour à une véritable
société de rentiers, prévient l’économiste Nicolas Frémeaux. Problème : les Français ne veulent
surtout pas voir l’Etat toucher aux droits de succession…
Par C H A R L O T T E C I E S L I N S K I et C L É M E N T L AC O M B E
V
oici un débat interdit. Trop dangereux.
Trop passionnel. A peine un membre du
gouvernement (Christophe Castaner)
s’est-il interrogé à voix haute sur la
nécessité de revoir la fscalité des successions, à la mi-septembre, qu’Emmanuel Macron
lui a aussitôt demandé de se taire. Le président a
« formellement exclu » – dixit l’Elysée – toute amorce
de discussion. Pas touche à l’héritage ! « Oser aborder
le sujet, c’est se voir opposer immédiatement un tir de
barrage sur le thème “n’attaquez pas la famille”, “respectez le deuil des gens”… c’est profondément impopulaire, nous explique l’économiste Nicolas Frémeaux,
maître de conférences à Paris-II. Et pourtant… »
Dans son essai percutant, « les Nouveaux Héritiers », cet ancien élève de Thomas Piketty montre
combien la transmission de patrimoine, dans sa forme
actuelle, est une des matrices des inégalités dans les
sociétés occidentales. Parce qu’elle est au cœur des
phénomènes de reproduction – ce n’est pas un hasard,
bien sûr, si l’ouvrage de Frémeaux, avec son titre, se
place dans la fliation du plus célèbre des livres de
100
L’OBS/N°2813-04/10/2018
LA
TRANSMISSION DE
PATRIMOINE
EST UNE
DES
MATRICES
DES
INÉGALITÉS
EN OCCIDENT.
Pierre Bourdieu (1). Mais aussi parce que les forces à
l’œuvre depuis une quarantaine d’années, et notamment l’infation du prix des actifs (à commencer par
l’immobilier) comme les rendements élevés du capital, nous ramènent chaque jour un peu plus dans une
société analogue à celle du xixe siècle, où l’héritage
joue un rôle central dans le destin de chacun : « Si certains sont plus riches que d’autres, c’est de plus en plus
parce qu’ils sont seulement bien nés, et de moins en
moins grâce à l’argent gagné dans leur travail. »
Jusqu’à la Première Guerre mondiale, 80% du
patrimoine total des Français avait été hérité, et seulement 20% constitué par l’épargne, à partir du revenu
de leur travail. Puis, jusqu’aux années 1970, le poids
de l’héritage n’a cessé de baisser, jusqu’à ne plus représenter qu’environ 35% du patrimoine – c’est le travail
qui faisait alors la fortune. Avant de repartir à la
hausse, pour atteindre environ 55% aujourd’hui. « On
peut défnir comme rentier quelqu’un qui a reçu en héritage davantage que ce que gagnent les 50% les plus
pauvres de la population en toute une vie de travail,
explique Frémeaux. La part des rentiers dans la
✎
BORIS SÉMÉNIAKO POUR “L’OBS”
© MICKALENE THOMAS CALDER SERIES #2, 2013 COURTESY OF THE ARTIST & GALERIE NATHALIE OBADIA, PARIS / BRUSSELS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
8.11 NOV 2018
GRAND PALAIS
Partenaires officiels
Avec le parrainage
du ministère de la Culture
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
population atteignait 10% dans la première moitié
presque fgées, et l’héritage érigé en totem inattaquable. Première explication possible à cette étrange
du xixe siècle. Ils ont ensuite peu à peu disparu, jusqu’à
situation : « Les gens sous-estiment le poids de l’héritomber à 2% de la population, avant de réapparaître :
tage dans la constitution d’un patrimoine. » Autre
pour les générations nées dans les années 1970, la proportion de rentiers est revenue au niveau du xixe siècle. »
cause possible : « La fscalité des successions est très
Un constat qui n’est pas circonscrit à la France : on
mal connue. Par exemple, dans les sondages, seuls 15%
retrouve cette évolution dans la plupart des grands
des personnes interrogées savent que la transmission
pays développés, où les taxes sur les successions ont
entre conjoints mariés ou pacsés est totalement exonérée. Pas grand monde non plus n’a conscience que seuls
souvent été fortement diminuées (Etats-Unis,
environ 15% des individus paieront un jour des droits
Royaume-Uni…) voire carrément supprimées
de succession. En fait, les 85% restants devraient en
(Canada, Italie, Portugal, Suède…).
théorie être favorables à la hausse des droits de succesPar essence, l’héritage est profondément inégalision, puisque c’est une mesure de justice sociale ; mais,
taire. Sommairement, la population est divisée en
dans la réalité, c’est plutôt l’inverse… Il y a quelque
trois tiers : ceux qui ont déjà touché un héritage ;
chose de presque irrationnel, de très difcile à comceux qui en toucheront un dans le futur ; ceux qui
prendre pour un économiste. » Parmi les autres facn’en auront jamais. Et, à l’intérieur même de la catégorie de ceux qui ont déjà hérité (la transmission
teurs d’explication, Frémeaux avance l’attachement
moyenne est en France de 62 500 euros), les dispagénéral à la famille, les valeurs d’altruisme, ou le fait
rités sont énormes : la moitié du patrimoine transmis
que, dans l’imaginaire collectif, il puisse être indécent
chaque année va à seulement 10% de ceux qui
de taxer des personnes au moment du deuil.
héritent… Lors des dernières décennies,
Malgré ce paradoxe, Frémeaux suggère
cette inégalité s’est renforcée avec le poids
quelques pistes pour freiner le renforcement
des transmissions. Cette évolution contredu poids de l’héritage, notamment en accenvient au principe d’égalité des chances et
tuant la progressivité des droits de succession
aux règles de la méritocratie. Si elle se pour(c’est-à-dire en les alourdissant dans les
suit, le chercheur n’envisage qu’une issue :
tranches supérieures). Autre idée : imposer la
NICOLAS FRÉMEAUX
l’ébranlement de la cohésion du corps social.
règle « à héritage égal, impôt égal ». Actuelleest maître de conférences en
D’autant que ceux qui héritent le plus sont
ment, le système permet sans trop de difculéconomie à l’université de Paris-II.
souvent aussi ceux qui touchent déjà les plus
tés de contourner l’imposition (les recettes
Ses recherches portent sur les
hauts revenus du travail.
fscales atteignent quelque 12 milliards d’euinégalités et l’économie de la famille.
La justice sociale n’est pas la seule concerros pour environ 250 milliards d’euros de
Il vient de publier « les Nouveaux
née. « C’est aussi un sujet d’efficacité
patrimoine transmis chaque année). Parce
Héritiers » (Seuil).
économique, note Nicolas Frémeaux, car il a
que l’assurance-vie ne fait par exemple l’objet
été montré, dans des travaux américains et
d’aucuns droits de succession – alors qu’elle
norvégiens, que les personnes ayant reçu un
représente 27% des sommes transmises ;
parce qu’un parent peut faire une donation de
héritage élevé travaillaient moins et/ou partaient à la retraite plus tôt… »
100 000 euros à ses enfants tous les quinze ans
sans payer le moindre impôt ; et parce qu’une
Historiquement, l’héritage n’a pourtant
personne qui hérite plusieurs fois dans sa vie n’est pas
pas toujours été le tabou qu’il est devenu. Il a même
fait l’objet de débats passionnés, parfois suivis d’efets
davantage imposée que les autres… « Aujourd’hui, les
concrets. Pendant la Révolution, Mirabeau va réclatransmissions sont taxées sur chaque part perçue, sans
mer la fn de la primogéniture (qui accorde l’essentiel
prendre en compte les autres donations et héritages
du patrimoine à l’aîné) et l’instauration d’une égalité
touchés par le passé. Il faudrait prendre en compte l’ensemble du patrimoine reçu au cours de sa vie, que ce soit
réelle entre héritiers – ce sera chose faite en 1794. A
un héritage ou une donation, et quel que soit son donala même époque, Thomas Paine propose de taxer
lourdement les héritages pour pouvoir ensuite reverteur. Rien que ce système, qui existe déjà en Irlande,
ser l’argent sous la forme d’une dotation égale à une
permettrait de retrouver de la progressivité. » Enfn,
demi-année de travail à toutes les personnes lors de
Frémeaux propose de ne plus appréhender l’héritage
leur 25e anniversaire. Au xixe siècle, des socialistes se
à travers le seul prisme de la ligne directe (les enfants
déchirent sur la nécessité ou non d’abolir l’héritage,
et les parents), qui a quelque chose d’obsolète. Ce sysalors que l’économiste libéral John Stuart Mill va plaitème n’est pensé ni pour les familles recomposées ni
der pour qu’il soit plafonné. Mais, peu à peu, toutes
pour les familles homoparentales : « Transmettre à l’extérieur de la famille nucléaire se révèle très coûteux : les
ces discussions vont s’éteindre. Lorsque la France
adopte en 1901 un système de fscalité progressive sur
successions sans enfants, qui ne représentent que 10%
les successions, ce qui conduit à imposer plus fortedes montants transmis, produisent près de la moitié des
ment les gros héritages, « il n’est alors pas seulement
droits de succession. » De quoi faire bouger un peu les
question de justice sociale : il s’agissait aussi de répondre
choses, pour que l’héritage ne soit plus « l’angle mort
au besoin criant de recettes fscales », rappelle
de la lutte contre les inégalités ». ■
(1) « Les Héritiers. Les étudiants et la culture » (Minuit, 1964).
Frémeaux. Depuis, les règles de succession ont été
102
L’OBS/N°2813-04/10/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PRIX NOBEL P. 108 JUSTICE P. 110 VIVIAN GORNICK P. 112
EXCLUSIF
Le testament
de Leonard Cohen
Jusqu’à sa mort, le génial “song writer” de “SUZANNE”
travaillait à un ultime recueil de poèmes. Marqué par ses
ANGOISSES, ses amours et son humour, il paraît enfin.
EXTRAITS en avant-première
Par G R É G O I R E L E M É N AG E R
JAVIER SORIANO/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
BIO
Né en 1934 à Montréal
(Canada), Leonard Cohen
est mort le 7 novembre
2016 à Los Angeles
(Californie). Il a publié ses
premiers poèmes en 1957
(« Let Us Compare
Mythologies ») et son
premier disque en 1967
(« Songs of Leonard
Cohen »). On lui doit une
dizaine de recueils de
poésie, deux romans,
quatorze albums studios.
En 1982 à Hydra en Grèce.
The Flame. Poèmes, notes et dessins,
par Leonard Cohen, traduit de l’anglais (Canada)
par Nicolas Richard, édition bilingue, Seuil, 360 p.,
25 euros (sortie mondiale le 11 octobre).
L
a beauté de ses chansons
faussement limpides, et
qui touchaient souvent au
sublime, avait fni par l’occulter : Leonard Cohen
était d’abord un écrivain,
qui ne s’était aventuré dans
la musique que sur le tard,
à 33 ans. Considéré comme
un des meilleurs poètes
canadiens de sa génération, doublé d’un romancier audacieux, l’auteur de
« Flowers for Hitler » et de
« Beautiful Losers » avait
même décroché, en 2011,
comme Doris Lessing,
Amos Oz ou Margaret
Atwood, le prestigieux
prix Prince des Asturies.
Personne n’avait crié au scandale. Lui
s’était borné à raconter, en recevant cet
honneur, ce qu’il devait à Federico García
Lorca et au jeune inconnu qui, à Montréal,
au début des années 1960, lui avait ensei-
104
L’OBS/N°2813-04/10/2018
gné six accords de guitare avant de se suicider mystérieusement. « Ce sont ces six
accords, avait expliqué le lauréat, c’est ce
motif musical qui a été à la base de toutes
mes chansons et de toute ma musique. »
Quand la mort l’a rattrapé à son tour, le
7 novembre 2016 à 82 ans, le chaman au
chapeau de « Hallelujah » n’avait pas
renoncé à sa vocation initiale. Il travaillait
à un ultime recueil. Il disait : « La religion,
les professeurs, les femmes, la drogue, la
route, la célébrité, l’argent… rien ne m’ofre
autant de satisfaction ni ne procure autant
de soulagement à mes soufrances que le
fait de noircir des pages, d’écrire. » Il épluchait les caisses de carnets qu’il n’avait,
jamais, cessé de remplir – ces carnets que
son fls Adam retrouvait tantôt dans ses
poches, et tantôt dans le congélateur en
allant lui chercher de la tequila. Il n’a pas
pu aller au bout de son testament. C’est
donc Adam Cohen qui a fni le travail. Il
l’a intitulé « The Flame », en notant combien le motif de la combustion, de « Joan
of Arc » à « You Want it Darker », en passant par « Who by Fire », éclaire étrangement l’œuvre de son père. Il y a rassemblé
soixante-trois poèmes achevés, les paroles
de ses quatre derniers albums, une sélection de textes divers, le récit d’un rêve où
la musique de Tom Waits lui semble « tellement meilleure/ que la sienne », de nombreux autoportraits dessinés, un dernier
courriel daté du 6 novembre 2016 (« Bénis
soient les pacifcateurs, car ils seront appelés fls de Dieu »).
Bien sûr, dans cet ensemble hétéroclite,
tout n’est pas du même niveau que l’inépuisable « Livre du désir », le dernier
recueil publié par Cohen lui-même en
2006. Et ni l’épure biblique, ni l’humour
presque invisible, ni la musicalité subtile
qui font le sel de cette poésie-là ne
voyagent tout à fait intacts d’une langue à
l’autre. Qu’importe. Pour qui sait lire, il y
a ici tout ce qui hantait, au terme de sa vie,
l’un des plus grands song writers du
xxe siècle : les « positions variées » de
l’amour (« L’amour authentique est ce qui
arrive entre deux personnes/ qui n’ont
plus besoin de connaître l’autre »), la
dépression, le judaïsme (1), l’autodérision (« Je suis un vil fls de pute »), l’éternelle tragédie humaine (« Je suis tourmenté par la guerre/ je suis tourmenté par
la paix/ Ne peuvent-ils donc trouver autre
chose »). Mais aussi, de façon troublante
chez ce vieux sage qui semblait avoir tout
vu, tout vécu, tout su : la trahison, l’extinction du désir, les années de méditation zen sur le mont Baldy, la ruine survenue en 2004 quand son ancienne
manager siphonna son compte en
banque, Bob Dylan. Avec, partout, la
volonté de regarder la mort en face.
(1) En même temps que « The Flame » paraît « Leonard Cohen et son Dieu »,
par Dominique Cerbelaud, Les Impressions nouvelles, 128 p., 13 euros.
DOMINIQUE ISSERMANN/H&K
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
“JE NOURRISSAIS
MA DÉPRESSION”
J’ai toujours travaillé régulièrement
Mais n’ai jamais appelé ça de l’art
Je nourrissais ma dépression
En rencontrant Jésus en lisant Marx
Bien sûr il a échoué mon petit feu
Mais elle est vive l’étincelle mourante
Va dire au jeune messie
Ce qui arrive au cœur
[…]
J’aurais dû voir venir
Tu pourrais dire que c’est moi
qui ai tracé la courbe
Le simple fait de la regarder
c’étaient les ennuis assurés
Ça a été les ennuis dès le début
C’est sûr on faisait un superbe couple
Mais je n’ai jamais aimé le rôle
C’est pas beau, c’est pas subtil
Ce qui arrive au cœur
24 juin 2016
“JE N’ARRIVE
PAS À DÉCHIFFRER
LE CODE”
“KANYE WEST
N’EST PAS PICASSO”
Kanye West n’est pas Picasso
C’est moi Picasso
Kanye West n’est pas Edison
C’est moi Edison
Je suis Tesla
Jay Z n’est pas le Dylan de quoi que ce soit
C’est moi le Dylan de quoi que ce soit
Je suis le Kanye West de Kanye West
Le Kanye West
Du grand glissement à la con de la culture
bidon
D’une boutique à l’autre
Je suis Tesla
Je suis sa bobine
La bobine qui a rendu l’électricité douce
comme un lit
Je suis le Kanye West que Kanye West
croit être
Quand il te vire de scène
Je suis le vrai Kanye West
Je ne sors plus trop
Je ne suis jamais beaucoup sorti
Je ne reviens à la vie qu’après une guerre
Et elle n’a pas encore eu lieu
15 mars 2015
Et la mort est partout
Et tu agonises de toute façon
Et tu n’en peux plus de la guerre
Et tu ne peux expliquer une fois de plus
Tu ne peux plus expliquer
Et tu es coincé derrière ta maison
Comme un vieux camion rouillé
Qui ne transportera plus jamais rien
Et tu ne mènes pas ta vie
Tu mènes la vie de quelqu’un d’autre
Quelqu’un que tu ne connais ni n’aimes
Et ça va bientôt se terminer
Et il est trop tard pour recommencer
Armé de ce que tu sais désormais
[…]
Tu n’en peux plus et c’est fni
Et tu ne peux plus continuer
Voilà pourquoi ce silence
Voilà pourquoi cette chanson
[…]
Je ne me souviens plus
Quand j’ai écrit ça
C’était bien avant le 11 septembre
“L’HIVER
AU MONT BALDY”
Je n’arrive pas à déchifrer le code
De notre amour congelé
Il est trop tard pour savoir
Quel était le mot de passe
C’est l’hiver au mont Baldy
Les moines déblaient la neige à la pelle
Il balance, ouvert, le Portail Sans Porte
Mais personne ne semble s’en aller
Je tends la main vers le passé
N’arrive jamais à l’atteindre
Et tout ressemble
à un ultime recours
Il fait froid et sombre c’est dangereux
Et glissant comme un mensonge
Personne ne veut être ici
Et moi, j’aimerais mieux mourir
Certes on a dit qu’on s’en tiendrait là
Et il ne reste rien
Et pourtant j’entends mes lèvres
Faire ces promesses
En guise de nourriture ce ne sont que des
restes
Et tout le monde se plaint
Le truc inestimable d’antan
Est gelé dans les égouts
Certes on a gaspillé la vérité
Et il n’en reste presque rien
On peut pourtant balayer la chambre
On peut encore faire le lit
Quand le monde sera faux
Je ne dirai pas qu’il est vrai
Quand les ténèbres appelleront
Avec toi j’irai
Quand viendra la honte
A l’heure de la grande Alerte
Quand ils appelleront ton nom
Bras dessus bras dessous nous irons
ILLUSTRATIONS LEONARD COHEN©2018OLD IDEAS LLC
[…]
“ET LA MORT EST PARTOUT”
Tu veux rendre les coups et tu ne peux pas
Et tu veux aider mais tu ne peux pas
Et le fingue refuse de tirer
Et la dynamite refuse d’exploser
Et le vent soufe dans l’autre sens
Et personne ne peut t’entendre
Il fait froid et sombre c’est dangereux
Et glissant comme un mensonge
Personne ne veut être ici
Certains disent qu’ils aimeraient mieux
mourir
Tu as vaincu l’Himalaya
Et les grandes plaines tibétaines
Tu veux prendre le mont Baldy
Tu vas avoir besoin de tes chaînes
21 août 2015
L’OBS/N°2813-04/10/2018
105
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
“JE SUIS LA CHANSON
& PAS LE CHANTEUR”
“MA GUITARE S’EST RELEVÉE
AUJOURD’HUI”
Ma guitare s’est relevée aujourd’hui
et a sauté dans mes bras pour jouer
un air espagnol pour des danseurs fers
de taper des pieds et de crier fort
contre le sort qui nous fait ployer
sous la couronne d’épines sanguinolente
de la maladie, de l’âge et des illusions
parano que, pour ma part, je ne peux éviter
Le commandant des opérations Cohen
est blessé
appelez ça l’âge ou l’amour
la tourelle de son tank Sherman
toute visqueuse de sang
Lui qui fut cent amants
déguisés en moines
demande une tasse d’eau
à un essaim de mouches
“À PRÉSENT JE SUIS VIEUX”
Je prie pour avoir le courage
A présent je suis vieux
Pour accueillir la maladie
Et le froid
chance ou manque de chance
mais tu ne renonces pas
quand ton cœur est mort
Je prie pour avoir le courage
Dans la nuit
De supporter le fardeau
De l’alléger
Ça a dû te rendre dingue
quand tu n’as plus eu l’argent
ni la jeunesse
pour soudoyer l’arbitre
Je prie pour avoir le courage
Au moment où
La soufrance viendra et
Commencera à grimper
6 novembre 2005
Je prie pour avoir le courage
A la fn
De voir la mort venir
En amie
les embrouilles m’ont suivi
d’un lit à l’autre
“MON ŒUVRE
ÉTAIT ACHEVÉE”
Il y avait si peu à dire
Toutes mes prophéties
devenaient réalité
J’étais vieux
Mon œuvre était achevée
Et puis tu as commencé
à te déshabiller pour moi
sur Skype
Et il a fallu que je pense
à ma vie de nouveau
“VIEUX ET
SANS LE SOU”
Je n’étais le second de personne
mais je n’ai jamais été le meilleur
j’étais vieux et sans le sou
alors je ne pouvais pas me reposer
Tu peux appeler ça de la chance
106
L’OBS/N°2813-04/10/2018
“LES EMBROUILLES M’ONT SUIVI”
j’ai planté ma tente
partout où l’amour m’a conduit
peu importe où
j’ai dormi et me suis nourri
les ennuis m’ont suivi & poursuivi
d’un lit à l’autre
[…]
une fois la beauté disparue
ce qui reste est mort
j’ai essayé de faire
ce qui est dur à faire
d’abord débarquer
ensuite t’aimer
et t’aimer
quelle galère
mon moyen de défense
fut de devenir riche
et d’acheter
ta vilaine cupidité
avec toutes les conneries
qu’il te faut
[…]
22 mai 2012
je suis la chanson & pas le chanteur
prenez son corps
prenez son esprit
[…]
appelez-le Dylan
appelez-le Jésus
appelez-le Mister Rockefeller
je veux atteindre les gens
que le maître n’a pas atteints
“JE VEUX ÊTRE
UN DE CES IVROGNES”
Je veux être avec d’autres gens
maintenant que je me fais vieux
je veux être un de ces ivrognes
qui a renoncé à la bouteille
je veux observer les hommes solitaires
qui sortent encore avec des femmes
je veux voir la robe de mariée
recouverte de paillettes
C’est ma nuit d’entre les nuits
le passé était une répétition
“DYLAN ÉTAIT LA BANQUE”
je n’étais qu’une fgure mineure
dans la junte
un lieutenant
dans la garde du palais
je ne peux oublier
cet été solitaire
{et le ciel} et cette nuit
si étincelante d’étoiles
Ce n’est pas à moi
d’expliquer ou de justifer
l’histoire de l’humanité
Ce n’est pas à moi
de faire une déclaration
j’ai été éduqué par les Jésuites
et le Sanhédrin
mais personne n’a pu m’expliquer
les cris venant du sous-sol
ILLUSTRATIONS LEONARD COHEN©2018OLD IDEAS LLC
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Adolf Hitler Mussolini
Staline Mao Tsé-Toung
je ne suis pas né diable
mais j’ai rêvé d’en être un
Je reçois encore de nombreuses
propositions
mais il y a quelqu’un que je dois remercier
On a tous été dévalisés
& Dylan était la Banque
Le chef de fle
Le chef de fle
l’homme que je ne serai jamais
il m’a volé ma femme
à New York
et mon cheval
dans le Tennessee
me suis attardé avec femmes et richesses
et des problèmes en Chemin
j’ai pris du retard
j’ai tout perdu hormis la gaucherie initiale
Ceci est mon quatrième jour
sans cigarette ni café
l’œil sur Shakyamuni et saint François
comme jadis
sur Flaubert et William Butler Yeats
et j’ai toujours cette vilaine sensation
que je vais réformer le monde
“JE SUIS UNE PUTAIN”
aux jeunes permettez que je dise ceci :
je ne suis ni sage, ni rebbe, ni roshi,
ni gourou
je suis un Mauvais Exemple.
aux personnes expérimentées
qui ont qualifé mon œuvre
de toc, superfcielle, prétentieuse,
insignifante :
vous ne savez pas à quel point
vous avez Raison
parmi les putains
il y en a parmi nous
qui veulent faire l’amour bien
et parmi celles-ci
quelques-unes
qui le font pour rien
“LA VÉRITÉ MOINS 7%”
Il t’a juste embrassée
sur la joue
et il t’a juste touché la main
tu dis qu’il ne s’est rien passé
et je ne vais pas contester ton histoire
ça fait un {sacré} gros paquet de roses
que « il ne s’est rien passé » a envoyé
mais je te remercie de m’avoir
dit la vérité
La vérité moins sept
pour cent
“LES VRAIS ÉCRIVAINS”
Ils sont loin devant moi
les vrais écrivains
ceux sur qui j’ai jadis réglé mon pas
je suis une putain
et un junkie
si certaines de mes chansons
vous ont soulagés
un moment
de grâce rappelez-vous ceci.
La rentrée
très
avec
« Un pamphlet contre
le harcèlement. »
V
ivre en paix : voilà bien ce qu’on ne pouvait
espérer, quand on était une jeune Afro-
Américaine installée aux États-Unis dans les
années 1940 ! Et l’on ne parle même pas du sud
du pays, mais de New York, de Harlem… Quand
elle élit domicile dans un bâtiment insalubre de la
116e Rue, Lutie Johnson ne se doute pas encore
qu’il lui faudra se battre pour résister aux avances
de Jones, le concierge. Si elle avait voulu pondre
un pamphlet contre le harcèlement, Ann Petry
n’aurait rien écrit de mieux. Mais le roman, qui ft
un carton à sa sortie, et qu’on imagine largement
tiré de sa propre expérience, est bien plus qu’un
roman misérabiliste : il atteint une dimension
métaphysique, tant le pouvoir maléfque de la
rue semble imprégner tout le décor. Héroïne
moderne, Lutie connaît toutes les astuces pour
“L’HOMME QUE TU ÉTAIS AVANT”
affronter la jungle urbaine. En tournant les pages,
Tu es venue à moi
Tu portes tes habits de veuve
je te demande qui tu pleures
tu réponds : L’homme que tu étais avant
L’homme que tu étais avant
que je t’aime
malheur, car elle n’est pas seulement une jolie
Je me souviens de lui
on en vient à prier pour qu’il ne lui arrive jamais
flle de Harlem. Elle est
toutes les femmes.
Didier JACOB
Ne vivait-il pas
sur une île
en mer Méditerranée
avec un mandat de Dieu
pour entrer dans les ténèbres
© Seuil
384 pages -7,80€
ILLUSTRATIONS LEONARD COHEN©2018OLD IDEAS LLC
Illustration : Aurélie Pollet
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LITTÉRATURE
Qui aurait dû
avoir
le Nobel 2018 ?
Pour la première fois, l’Académie suédoise
ne décernera pas de prix NOBEL
DE LITTÉRATURE. “L’Obs” a donc demandé à
trois anciens lauréats, ELFRIEDE JELINEK,
TONI MORRISON et J. M. G. LE CLÉZIO,
de l’attribuer. Résultats
Par D I D I E R JAC O B
Si l’année 2018 s’annonce pour le vin
comme un millésime sublime, elle restera
pour le Nobel de littérature un annus
horribilis. Après la révélation d’un scandale
sexuel impliquant l’époux d’une académicienne suédoise (le Français Jean-Claude
Arnault), et la démission de plusieurs jurés,
dont la secrétaire perpétuelle du prix, Sara
Danius, l’Académie a décidé de repousser
la désignation du lauréat à 2019. On n’avait
pas vu ça depuis la dernière Guerre mondiale. Le scandale est en efet à la mesure
du choc provoqué par cette annulation :
Jean-Claude Arnault est accusé d’avoir
agressé dix-huit femmes et d’avoir révélé, à
plusieurs reprises, le nom du lauréat avant
l’annonce du prix. Selon la rumeur, il aurait
même eu un comportement déplacé avec
les flles des académiciennes. De quoi relancer la bataille entre partisans de l’ordre
ancien, machiste et poussiéreux, et les
tenants de la parité au sein de l’Académie.
En Suède, le scandale a fait un mort : le lauréat 2018. Rien donc à regretter pour Philip
Roth qui, s’il était encore en vie, aurait raté
une nouvelle fois le Nobel.
108
L’OBS/N°2813-04/10/2018
“MES QUATRE CHOIX”
PA R J . M . G . L E C L É Z I O*
On pensera ce qu’on veut de la décision
qu’a prise le jury Nobel, suite à un scandale sexuel, de ne pas attribuer le prix
cette année (personnellement je n’en
pense rien, je regrette seulement le
départ de Mme Alma Katarina Frostenson). Mais cela n’entache en rien la fonction du prix, l’un des rares à s’intéresser
à la littérature, toute la littérature, représentant toutes les langues et toutes les
cultures. Ce qui rend ce prix irremplaçable, ce qui en fait la valeur, ce n’est pas
la notoriété qu’il procure à ses lauréats, ni
le prestige que lui donne le cérémonial
pompeux de sa remise, dans la compagnie de la cour royale de Suède, sous les
ors et les lustres des palais, ni même la
royale rétribution qui l’accompagne. Ce
n’est même pas non plus cette sorte de
sacralisation qui peut donner aux écrivains le sentiment d’avoir atteint le nirvana, un haut lieu où l’éternité est tout à
coup palpable. Tout cela est anecdotique,
et on peut l’oublier. Non, ce qui fait le prix
de ce prix, ce qui le rend unique et précieux, c’est qu’il fait entrer la littérature
dans sa juste dimension qui est non pas à
l’échelle d’un pays mais du monde. Le
prix Nobel de littérature a récompensé
de grands romanciers et de fameux philosophes, comme Hemingway ou Sartre
(et l’an dernier un célèbre auteur-compositeur), mais il a aussi révélé des auteurs
qui n’étaient lus que d’un petit nombre, a
fait résonner leurs noms et leurs œuvres
dans les médias : sinon, qui aurait connu
les noms de Herta Müller, Alice Munro,
Svetlana Alexievitch, Kenzaburô Ôé,
Naguib Mahfouz, Isaac Bashevis Singer,
Derek Walcott, Claude Simon, qui aurait
lu leurs livres en dehors de quelques initiés ? Et puisque l’espérance fait vivre, qui
imaginerait voir reconnaître un jour un
poète intimiste coréen tel que Ko Un, le
romancier coréen Hwang Sok-yong, le
romancier chinois Bi Fei Yu, ou la
conteuse libanaise Vénus Khoury-Ghata ?
La culture ofcielle, particulièrement en
Occident, a une tendance fâcheuse à
OLIVIER MORIN/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
MARYSE CONDÉ, FINALISTE
DU “NOBEL ALTERNATIF”
Le banquet des lauréats en présence du roi de Suède, à l’hôtel de ville de Stockholm (2008).
s’enfermer dans ses certitudes et ses
autocélébrations. Il faut remercier le jury
qui chaque année avec un sérieux déconcertant et obstiné se réunit dans la petite
salle tapissée de bleu de Stockholm pour
révéler quelqu’un quelque part dans le
vaste monde et continuer à faire soufer
un vent d’aventure sur cette ancienne nef
qu’est la littérature. A l’année prochaine,
donc !
Claire », est paru aux Editions Grasset.
Son choix s’est aussi porté sur un écrivain afro-américain, né en 1975 à Baltimore. Ta-Nehisi Coates est notamment
l’auteur d’« Une colère noire » (Editions
Autrement), un essai sur le racisme aux
Etats-Unis.
(*) Prix Nobel 2008
« Thomas Pynchon, Thomas Pynchon et
Thomas Pynchon. Je ne sais pas lequel en
premier », nous a répondu Elfriede Jelinek.
Née en 1946 en Autriche, lauréate du prix
Nobel en 2004, elle est l’auteure d’une
dizaine de romans (« la Pianiste », publié au
Seuil) et de nombreuses pièces de théâtre,
qui sont autant de charges violentes contre
l’Etat autrichien. Son choix s’est porté sur
un mythe américain : né en 1937, Pynchon
a toujours refusé, depuis les années 1950,
d’être pris en photo ou d’apparaître en
public. Romancier réputé exigeant, il est
notamment l’auteur de « V » et de « l’Arcen-ciel de la gravité » (Seuil). ■
J. M. G. L. C.
LES DEUX CHOIX
DE TONI MORRISON Prix Nobel de littérature en 1993, Toni
Morrison est la première et la seule
Afro-Américaine à avoir reçu cette distinction. Elle est l’auteure d’une douzaine de romans, dont le célèbre « Beloved » (Editions Christian Bourgois). Elle
a choisi la romancière américaine d’origine haïtienne Edwidge Danticat, née en
1969 et auteure d’une dizaine de livres
dont le dernier, « Pour l’amour de
LE CHOIX
D’ELFRIEDE JELINEK Puisque l’Académie suédoise
déclare forfait, une centaine
de personnalités suédoises a
décidé de se constituer en
« nouvelle Académie » afn de
« garantir qu’un prix littéraire
international sera décerné en
2018, mais aussi pour rappeler
que la littérature doit être
associée à la démocratie,
l’ouverture, l’empathie et le
respect ». Leur « prix Nobel
alternatif » est le fruit d’un
long processus démocratique.
Des bibliothécaires locaux
ont proposé des candidats, à
la condition qu’ils aient écrit
au moins deux livres, dont
l’un publié au cours de ces
dix dernières années. Cette
sélection a retenu des poids
lourds (Ian McEwan, Amos
Oz, Margaret Atwood, Paul
Auster, Joyce Carol Oates),
des noms plus inattendus
(la superstar nigériane
Chimamanda Ngozi Adichie,
le phénomène Elena
Ferrante, la mère d’Harry
Potter J.K. Rowling) et un
étonnant panel français.
Ainsi, la Suède plébiscite
Nina Bouraoui (« Tous
les hommes désirent
naturellement savoir »),
Edouard Louis (« En fnir
avec Eddy Bellegueule ») et
Maryse Condé (« Ségou »).
Cette dernière a toutes
ses chances. Après le vote
de 32 000 internautes, la voilà
fnaliste, avec le Britannique
Neil Gaiman et la Québécoise
Kim Thúy. Le Japonais
Haruki Murakami s’est
quant à lui désisté pour « se
concentrer sur l’écriture ».
Le lauréat sera connu
mi-octobre. Puis la « nouvelle
Académie » sera dissoute.
AMANDINE SCHMITT
L’OBS/N°2813-04/10/2018
109
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ÉLECTRO
Justice
en Amérique
Actuellement en TOURNÉE aux Etats-Unis,
le plus célèbre DUO FRANÇAIS de musique
électronique après DAFT PUNK nous dévoile
l’art de composer des tubes planétaires
Propos recueillis par FA B R I C E PL I S K I N
WOMAN WORLDWIDE, par Justice (Because).
« On aime beaucoup les chansons disco de
Sheila », vous répond Justice quand vous
comparez leur chanson « Safe and
Sound » à un moderne « Spacer », le tube
de la chanteuse produit par Chic. Actuellement en tournée aux Etats-Unis, le duo
français de musique électronique vient de
publier « Woman Worldwide », un disque
live. Entre un festival à Las Vegas et un
concert à Los Angeles, Gaspard Augé
110
L’OBS/N°2813-04/10/2018
(chemisette hawaïenne, père comédien)
et Xavier de Rosnay (cigarette électronique, mère dentiste) nous révèlent les
secrets de fabrication qui ont permis à
ces natifs de Besançon et de Brou-surChantereine de conquérir l’Amérique.
Vous chantez en anglais et vous
composez des musiques électroniques
sur Ableton, un logiciel allemand.
Qu’est-ce qui fait de Justice un groupe
français ?
Gaspard Augé Le romantisme.
Xavier de Rosnay La plupart des Américains qui écoutent nos disques nous
imaginent en chemise à jabot en train de
jouer du clavecin tout en fumant des cigarettes. Ça nous sied complètement.
G. A. On a une faiblesse un peu feur bleue
pour la musique de puceau. On s’inscrit
dans une lignée européenne. On aime
aussi Chopin. On n’écrit pas comme des
Américains. J’ai un ami français qui est un
mercenaire de la pop. Aux Etats-Unis, on
le fait venir dans les studios comme une
espèce de sound doctor pour résoudre certains problèmes d’ordre musical sur des
morceaux. C’est un fan de Gainsbourg, il a
fait le conservatoire. Quand il arrive avec
un ou deux accords gainsbouriens, ses
OLIVIA BEE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
BIO
Justice, groupe français
de musique électronique,
est composé de deux
anciens graphistes :
Gaspard Augé, né
en 1979 à Besançon
(Doubs), et Xavier
de Rosnay, né en 1982 à
Brou-sur-Chantereine
(Seine-et-Marne). Ils
ont publié, entre autres,
les albums « Cross »,
« Audio, Video, Disco » et
« Woman Worldwide ».
clients sautent au
plafond d’enthousiasme. Pour eux,
c’est exotique. C’est
la tradition européenne. Chopin.
Satie. Ça sent bon le
romantisme et la
mélancolie.
Officiellement,
vous appartenez
à la French touch,
la musique électronique made in
France.
X. de R. La French
touch n’est pas une
famille musicale.
En réalité, ce nom
désigne les groupes
français qui s’exportent à l’étranger.
Aznavour, c’est de
la French touch.
Mais il ne chante
pas en anglais.
Notre deuxième disque avait un titre latin,
« Audio, Video, Disco » : « J’entends, je
vois, j’apprends »… Mais on a grandi dans
les années 1980 en écoutant de la pop
anglo-saxonne. L’anglais, c’est la langue de
la pop. Pour nous, c’est naturel. Même si
on est aussi des grands fans de Michel Berger, France Gall ou Balavoine. Balavoine a
vraiment tout ce qu’on aime : l’approche
futuriste des synthétiseurs, la patte new
wave/cold wave, les mélodies, les paroles.
« Woman Worldwide » est votre troisième disque live. Mais on n’y entend
ni clameurs ni applaudissements. Il
n’y avait personne dans la salle ?
OLIVIA BEE
G. A. On les a coupés. Le son brut, les cris
de foule, on les avait déjà utilisés dans nos
précédents disques live.
X. de R. On a travaillé sur une vingtaine
de concerts et de répétitions enregistrés.
On a tout remonté et réédité, en studio, à
Paris, en prenant la meilleure prise dans
chaque morceau. C’est de la triche quand
on ne dit pas ce qu’on fait. Là, on ne voulait pas proposer le souvenir d’un concert
avec son énergie et ses imperfections,
mais une espèce d’anthologie.
Vous proposez une nouvelle version de
votre titre « Genesis », célèbre pour sa
forte ligne de basse. Quelle a été la
genèse de « Genesis » ?
X. de. R. Le sample est un segment
sonore que l’on prélève sur un enregistrement préexistant. Nous, on pratique le
micro-sampling. Pour la ligne de basse de
« Genesis », on a écrit un rif au synthétiseur, assez simple. Ensuite, on a cherché
des sons pour remplacer chaque note. Si
on a besoin d’un « ré » qui a une certaine
texture, on le découpe dans un disque
préexistant. Si on a de la chance, on
trouve ce « ré ». Si on n’a pas de chance,
si la note n’est pas un « ré », on le pitche :
on lui donne un nouveau ton. On a
construit comme ça cette ligne de basse,
note à note. On a samplé une demi-douzaine de disques pour la fabriquer.
Vous préférez le son du kick [grosse
caisse] électronique au son du kick
acoustique. Pourquoi ?
X. de R. Pour sa puissance, sa régularité, sa
précision. Et parce qu’on peut l’accorder à
la tonalité du morceau !
“NOTRE GROUPE PRÉFÉRÉ,
C’EST LES BEACH BOYS”
Vous appartenez à la deuxième génération de la French touch. En 2003,
alors que vous étiez graphistes, vous
avez rencontré le producteur Pedro
Winter, fondateur du label Ed Banger
Records et ex-manager de Daft Punk,
à une soirée raclette. Comment vous
placez-vous par rapport à des aînés
comme Daft Punk ?
G. A. Ils sont une inspiration pour nous.
X. de R. « One More Time », c’est beau, c’est
classe. C’est un méga hit bien écrit et bien
produit.
G. A. La principale diférence, c’est que
le premier album de Daft Punk était
influencé par la musique électronique de
Chicago et de Detroit, que nous connais-
sons mal. On n’écoute quasiment pas de
musique électronique. Même si, comme
Daft Punk, on a été traumatisés par la
musique des dessins animés japonais de
notre enfance, on est de la génération
d’après. On a grandi avec MTV, le grunge
de Nirvana, le rock, le rap. La tradition
électronique en soi n’a pas d’influence
esthétique sur nous. L’électronique est
seulement le médium technique qui
s’ofrait naturellement à nous pour faire
de la musique.
X. de R. Mon groupe préféré, c’est les
Beach Boys, qui n’est pas un groupe de
musique électronique.
Il y a beaucoup de chœurs sur ce
disque, comme sur ceux des Beach
Boys.
G. A. On préfère un chœur à un soliste. Il
y a moins d’ego, moins de personnalité.
C’est comme un synthé chantant.
X. de. R. Nos chœurs ne sont ni masculins
ni féminins. Ils n’ont pas d’âge. On ne sait
pas si c’est des Blancs ou des Blacks qui
chantent. Ce n’est pas comme un chanteur qui fait des vibes.
Vous écoutez du rap ?
X. de R. J’ai grandi avec. Le rap des
années 1990, c’était des boucles de funk
avec des beats par-dessus, pas si loin de
la French house, mais avec d’autres tempos. Ce rap m’a fait découvrir le funk de
Parliament. Le rap de maintenant est
vivant, souvent avant-gardiste, mais il me
satisfait moins que celui de Snoop Dogg.
G. A. On est attachés à la mélodie et aux
harmonies. La tendance générale du rap
est à un minimalisme un peu forcené.
Nous, on est dans la forme traditionnelle :
couplet, prérefrain, refrain.
X. de R. C’est l’intérêt du rap aujourd’hui :
il n’est plus prisonnier de cette structure
qui dominait depuis Elvis Presley. Le rap
a déstructuré la pop. Je suis fasciné par
« Hannah Montana », où Migos, sur une
minute trente, répètent de mille façons
les mots « Hannah Montana ». C’est
hyper audacieux. Et ça plaît. ■
EXCLUSIF
L’entretien intégral est
à lire sur le site
www.nouvelobs.com
L’OBS/N°2813-04/10/2018
111
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ÉTRANGER
“Philip Roth
détestait
les femmes”
Figure de proue du FÉMINISME des années 1970,
l’essayiste américaine VIVIAN GORNICK
poursuit son autobiographie et n’a rien perdu
de son tranchant
Par É L I SA B E T H PH I L I PPE
LA FEMME À PART, par Vivian Gornick, traduit
de l’anglais (Etats-Unis) par Laetitia Devaux,
Rivages, 200 p., 17,80 euros.
Elle a un prénom de fée arthurienne et
l’aura d’une légende. Du haut de ses 83 ans,
Vivian Gornick charrie avec elle l’épopée
du féminisme radical des années 1970, dont
elle fut l’une des voix majeures au côté de
Betty Friedan, Kate Millett ou Shulamith
Firestone. Son premier article publié dans
le « Village Voice » marqua la naissance du
mouvement en même temps que sa propre
renaissance. « J’avais 35 ans. J’étais tourmentée, malheureuse, je venais de quitter
mon deuxième mari, nous racontet-elle lorsqu’on la rencontre à Paris. Je me
sentais profondément en confit, mais je n’arrivais pas à mettre de mots sur ce que j’éprouvais. Et soudain, en allant à la rencontre des
militantes, tout s’est éclairé. J’ai compris que
les femmes avaient été élevées pour devenir
mères ou épouses, non des êtres pensants. En
une minute, j’étais convertie et je me retrouvais sur les barricades. » Elle accompagne
sa phrase d’un claquement de doigts et d’un
rire sonore. « En tant que pur produit de la
classe ouvrière immigrée juive, élevée dans
un milieu socialiste et communiste, j’ai grandi
en me sentant appartenir moins à un pays
qu’à une classe. C’est en devenant féministe
que je me suis sentie américaine, quand j’ai
compris que je ne voulais plus être considérée
112
L’OBS/N°2813-04/10/2018
comme une citoyenne de seconde zone. »
Journaliste, Vivian Gornick impose son
ton et ses opinions tranchées. Comme lorsqu’elle compare, dans « Harper’s Bazaar »,
la misogynie de Philip Roth à de « la lave
qui jaillit d’un volcan ». La récente disparition du romancier ne la fait pas revenir sur
ses propos. « Philip Roth détestait les
femmes, je le penserai jusqu’à ma mort ! Surtout, écrivez-le ! », lance-t-elle. Brillante critique et polémiste, elle gagne ses galons
d’écrivain avec ses textes autobiographiques et c’est par eux qu’on la découvre
en France. Publié aux Etats-Unis en 1987,
« Attachement féroce », récit de sa relation
d’amour-haine avec sa mère, a été traduit
en français il y a un an seulement. « Tant que
je suis encore en vie ! », plaisante-t-elle. Paraît
aujourd’hui la suite, dont le point de départ
est l’amitié qui unit la narratrice à Leonard,
son alter ego gay, avec qui elle partage « un
net penchant pour le négatif ». « La Femme
à part » est une déambulation dans New
York et dans le temps, entre le Bronx de son
enfance, la vie avec sa mère – encore ! –, ses
amours de jeunesse, et le West Village où
elle a fni par s’installer, ce Manhattan
qu’elle arpente inlassablement.
Collage chronologique et géographique,
le livre progresse « à sauts et à gambades »
pour reprendre une expression de
Montaigne, auteur cité par Gornick avec
Dickens, George Gissing (qui lui a inspiré
le titre de son livre), Henry James, Edith
Wharton… Aux réfexions sur la littérature, l’amitié, le mariage ou la vieillesse se
mêlent des souvenirs, des récits crus de sa
vie sexuelle, mais aussi des scènes de rue
prises sur le vif, des instantanés brossés en
une ou deux phrases d’une vivacité
incroyable qui rappellent les photos de
Berenice Abbott ou de Vivian Maier : un
couple élégant qui se promène sur Park
Avenue, la femme à la maigreur d’alcoolique « des cheveux blonds gaufrés et un
manteau de vison » ; un père et son fls
sourds qui communiquent en langue des
signes dans le métro ; deux clochards
chancelants et amoureux sur la 9e Avenue.
Avec ce portrait kaléidoscopique d’une
femme seule dans la ville, Vivian Gornick
décline au féminin la fgure du fâneur, qui
élit « domicile dans le nombre, dans l’ondoyant, dans le mouvement, dans le fugitif
et l’infni », comme l’écrivait Baudelaire.
« La marche me ramène à moi-même,
explique Gornick. La vie urbaine me rappelle ce que c’est qu’être humain. » Il lui faut
la foule pour jouir de sa solitude comme
d’une ultime liberté. « Le mot “heureux” ne
fait pas partie de mon vocabulaire, dit-elle
en fxant son regard vert et profond. Le
bonheur est une expérience transitoire. Le
propre de la condition humaine, c’est la solitude. J’ai mis du temps à mettre un mot dessus, à vivre avec et à en faire quelque chose
qui se tienne. » A la lire et à la voir, on se dit
que ça valait le coup. ■
Retrouvez tous les jeudis
« L’OBS » dans La DISPUTE,
produite par Arnaud Laporte
de 19h à 20h
sur France Culture.
JEAN-LUC BERTINI POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
C
HUMEUR
Par J É RÔ M E G A RC I N
e flm est une épure. Du verbe
épurer : rendre plus pur, en
éliminant tout ce qui pourrait nuire
à sa sobriété, à son intégrité, à sa
beauté. Imaginez. Pas un seul plan
complaisant, pas d’esthétique
arrogante, pas de dialogues
ronfants, pas de morale pesante
et aucun budget indécent. On n’est
plus habitués à une telle retenue.
Il est vrai qu’« Amin » (en salles cette semaine) est signé
Philippe Faucon, un des rares cinéastes à ne pas se
préférer. Depuis trente ans, il donne la lumière à ceux
qui ne la prennent jamais, les invisibles, les exilés, les
marginaux, les sans-grade. Le portraitiste de « Samia »
et de « Fatima » (prix Delluc, césar du meilleur flm
2016) s’attache ici à un Sénégalais qui travaille en
France sur des chantiers de terrassement et habite
un foyer d’immigrés. Il est taiseux, mélancolique,
serviable et d’une douceur qui contraste avec sa force
herculéenne. Dans son pays, où il envoie ses payes et
retourne trop rarement, il a une femme, Aïcha, et
trois enfants. Il les aime comme aiment les expatriés,
les marins, les nomades, d’un amour sans emploi et avec
de maladroits cadeaux d’escales. Aïcha lui reproche
d’ailleurs ses longues absences, elle voudrait moins de
promesses et plus de preuves. Elle le soupçonne d’avoir
une liaison. Elle n’a pas tort. Amin travaillait à une
réparation de conduits dans le jardin de Gabrielle,
en banlieue parisienne, elle lui a ofert un café, lui a
proposé de le ramener chaque soir en voiture dans son
foyer de Saint-Denis, leurs corps noir et blanc se sont
efeurés, et puis merveilleusement accordés. Une
grande passion amoureuse ? Même pas. La fusion
silencieuse et provisoire de deux solitudes. Amin
(Moustapha Mbengue) sait qu’il retournera un
jour vivre avec sa femme au Sénégal et Gabrielle
(Emmanuelle Devos) vient de rompre avec son mari,
qui continue de la persécuter, et dont elle a une
flle. Malgré de brèves digressions (la solidarité des
immigrés entre eux, l’accident d’un vieux Marocain ou
le cynisme des employeurs), « Amin » n’est pas un flm
social, encore moins militant. C’est l’histoire simple,
émouvante et sensuelle, d’un travailleur déraciné et
d’une infrmière divorcée que tout oppose, mais qui,
pareillement séparés, décident de faire un bout de
chemin ensemble. Philippe Faucon les accompagne
avec délicatesse, sans faire de bruit, comme s’il voulait
saisir, sur leurs deux visages, cet instant furtif où le
bonheur éclipse la douleur, où il y a un peu de soleil
dans l’eau froide. Une épure, vous dis-je.
Rien de tel qu’un flm d’auteur européen ou qu’un gros scandale en festival
pour relancer la carrière en berne d’un acteur américain. Malin, Matt
Dillon, 54 ans, a tenté de cumuler les deux en tournant dans le nouveau Lars
von Trier, « The House that Jack Built » (en salles le 17 octobre), présenté
hors compétition lors du dernier Festival de Cannes. Question scandale, ça
a fait pschitt, malgré l’accueil révulsé d’une bonne partie de la Croisette. Car
c’est le flm le plus jusqu’au-boutiste, dingue, égocentrique commis jusqu’ici
par le Danois fou. Abject ou salutaire ? Tout le monde s’accorde sur une
chose : l’interprétation de Matt Dillon. En tueur en série, atteint de TOC,
qui pense ses meurtres comme des œuvres d’art, l’ex-sex-symbol de « Rusty
James » et d’« Outsiders » impose le respect.
J. G.
NICOLAS SCHALLER
BALTEL - SIPA-ZENTROPA CHRISTIAN GEISNAES
114 Lire 120 Voir 124 Ecouter 126 Sortir
AVANT-PREMIÈRE
Wanted Matt Dillon
L’OBS/N°2813-04/10/2018
113
LIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DANIELLE ARBID
ADAPTE ANNIE
ERNAUX
Vicky Krieps, muse
de Daniel Day-Lewis
dans « Phantom
Thread », sera
l’héroïne de
« Passion simple »,
adapté du célèbre
roman d’Annie
Ernaux par Danielle
Arbid. Le tournage
de cette histoire
d’amour d’une
femme pour un
diplomate russe
marié (Danila
Kozlovski) aura lieu
cet automne
prochain en Europe.
APRÈS ÉDOUARD
LOUIS, HUGO
BORIS...
Après une libre
adaptation d’« En
fnir avec Eddy
Bellegueule »
(« Marvin ou la belle
éducation »), Anne
Fontaine s’inspire
du roman de Hugo
Boris, « Police »
(Grasset). Dans une
voiture de police, un
étranger, qui risque
la mort dans son
pays, est reconduit
à l’aéroport de
Roissy. Le flm
réunira Virginie Efra
et Omar Sy.
114
LE CHOIX DE L’OBS
Coetzee le grand
L’ABATTOIR DE VERRE, PAR J. M. COETZEE, TRADUIT DE L’ANGLAIS PAR GEORGE LORY,
SEUIL, 176 P., 18 EUROS.
Une demi-douzaine d’écrivains, guère plus, possèdent dans le monde un style parfait. Celui du romancier
sud-africain, lauréat du prix Nobel en 2003, et qui vit
aujourd’hui en Australie, devrait être étudié partout, pour
la manière dont il renouvelle, de phrase en phrase, notre
vision de l’humain. Comme Nathalie Sarraute, dont les
récits progressaient à coups de points de suspension,
presque en crabe, Coetzee multiplie les phrases interrogatives. Cet incessant questionnement donne au texte son
phrasé particulier, son ironie implacable et sa tonalité
barry-lyndonienne, son rythme douloureux de marche
funèbre. Elizabeth Costello, l’héroïne fétiche de Coetzee,
n’est plus aussi alerte qu’autrefois. Ses enfants s’inquiètent.
L’un, John, qui vit aux Etats-Unis, retrouve sa sœur Helen,
qui habite Nice, pour préparer leur mère à son installation
dans un lieu d’accueil pour vieillards fortunés. Mais Elizabeth ne l’entend pas de cette oreille. Elle refuse la proposition de ses enfants, et décide de continuer à vivre loin d’eux,
en Australie. Quelques pages plus loin, Elizabeth a émigré
à San Juan, en Espagne, dans une vieille maison de village
à l’électricité capricieuse, où elle vit avec tous les chats
L’OBS/N°2813-04/10/2018
qu’elle recueille et Pablo, un fan de Jean-Paul II également
exhibitionniste, détraqué sexuel et retardé mental. John
retourne voir sa mère et réitère sa proposition. Nouveau
refus. Sorte de puzzle où plusieurs narrations complémentaires viennent décrire le désarroi familial et l’entêtement
d’Elizabeth, « l’Abattoir de verre » n’est pas un roman proprement dit. Plutôt un terrain d’observation, où les cinquantenaires cherchent à mettre leurs parents hors d’état de
nuire et de se nuire. Un ring de boxe. Un champ de bataille.
A la fn, c’est Elizabeth qui appelle au secours. Mais le faitelle vraiment ? Elle se sent diminuée, c’est vrai, et envoie à
son fls (elle est écrivaine de métier) une caisse de notes, de
journaux, de manuscrits, afn de les mettre en lieu sûr, pour
le cas où elle viendrait à mourir. Afn qu’il puisse les lire
aussi, et peut-être mieux la comprendre. Ou le narguer
encore ? Car, même si Alzheimer pointe le bout de son nez,
sa mère n’aura jamais capitulé. Dans la bataille de l’intelligence, c’est elle qui, contre lui, aura gagné toutes les
manches, et qui, au seuil de l’assaut fnal, montre une fois
encore qu’elle est prête à ne rien lâcher.
DIDIER JACOB
JERRY BAUER
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
RÉCIT
Poulain se cabre
Si c’était un tableau, ce serait un Arcimboldo. Mais en mauvais état et sans cadre doré. Champ après champ, aux beaux jours,
Rosalinde suit en efet, dans le Vaucluse, le cycle naturel des fruits et
légumes : les asperges, melons, fraises, feurs de tilleul, olives, cerises,
abricots, raisins, qu’elle ramasse, cueille, trie... Rosalinde est saisonnière. Elle a le cœur blanc et les cheveux roux. Originaire de Hambourg, elle vend ses bras, pour pas cher, aux horticulteurs provençaux.
Elle partage la vie d’autres travailleurs nomades et précaires, la plupart marocains et algériens, qui récoltent des nectarines ou des brugnons pour des prunes. Rosalinde est une femme seule et forte. A
l’heure de la pause, elle lit des poèmes de Neruda en roulant une cigarette, boit le soir pour oublier, dort la nuit dans un vieux combi
Volkswagen vert kaki posté
sur le bord de l’Aygues, résiste
aux avances pressantes et
grossières des villageois. De
ses mains, elle dit : « Deux
bêtes fidèles que j’ai tant
meurtries dans la terre et les
ronces », et du ciel qu’il « est
fou de lumière ». Une folie qui
va gagner un pays ravagé par
les incendies et des hommes
prêts à tout pour assouvir
leur désir. C’est Faulkner
chez Bosco. L’ordalie grecque
en plus. Deux ans après « le
Grand Marin », ce tsunami
littéraire, Catherine Poulain
(photo) confrme son art brut
et sa philosophie rude, en
vertu de laquelle on n’écrit
bien qu’avec son corps. Le
sien, elle l’a usé et abîmé,
depuis près de quarante ans,
à ciel ouvert. Elle a pêché la
morue noire et le fétan en
Alaska, cueilli des pêches en
Colombie-Britannique, mené des moutons sur les hauteurs de Digne,
vendangé dans le Médoc et connu ce dont elle parle si bien dans « le
Cœur blanc » : l’errance, le dénuement et l’épuisant labeur des saisonniers, mais aussi la manière qu’a ce peuple de l’ombre de faire corps
avec la nature, les ceps rugueux, les pierriers noirs, les plateaux des
loups, les plaqueminiers tourmentés et les forêts obscures. Avec Catherine Poulain, la Haute-Provence n’a rien à envier à la haute mer des
Tchouktches. Qu’elle monte dans une bétaillère ou embarque sur un
chalutier, se courbe sous les serres à fraises ou pêche le crabe, elle
ensauvage la littérature, qui lui sait gré de l’avoir afranchie de Paris.
JÉRÔME GARCIN
ULF ANDERSEN AURIMAGES/AFP
© Urszula Soltys
LE CŒUR BLANC, PAR CATHERINE POULAIN,
L’OLIVIER, 256 P., 18,50 EUROS.
« Un Harold et Maude proustien. »
Eric Neuhoff, « Le Masque et la plume », France Inter
« Julian Barnes, comme son personnage,
s’intéresse à deux états intérieurs en lutte :
la vérité et l’amour. »
Marie-Laure Delorme, Le Journal du Dimanche
« La plus belle histoire d’amour de la rentrée. »
Claude Arnaud, Le Point
« Un beau et terrible roman sur l’usure
du temps, la fidélité au passé et l’amour
qui ne veut pas abdiquer. »
Jérôme Garcin, L’Obs
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
RÉ CI T
COMME DES CHEVAUX
QUI DORMENT DEBOUT
PAR PAOLO RUMIZ, TRADUIT
DE L’ITALIEN PAR BÉATRICE
VIERNE
Arthaud, 388 p., 21,50 euros.
Son Europe est née
dans les tranchées de 1914-1918.
Pour raconter « la marche de
ceux qui ne reviendront pas »,
Paolo Rumiz a traîné ses
guêtres des Dardanelles aux
Carpates, de la Pologne à
l’Ukraine, des Flandres au nord
de la France. Ses héros ne sont
pas tombés pour leur patrie,
ils sont morts du mauvais côté.
Ces « malgré-nous », AlsaciensLorrains enrôlés dans l’armée
allemande ou Triestins italiens
enrégimentés par l’Empire
austro-hongrois, ont toujours
été regardés comme des
traîtres potentiels. Une lecture
européenne et réconciliatrice
de la Grande Guerre.
MARCELLE PADOVANI
ROM A N
LA BELLE DE CASA
PAR IN KOLI JEAN BOFANE
Actes Sud, 208 p., 19 euros.
LE POCHE
La mort aux trousses
CALME ET TRANQUILLE, PAR VALÉRIE MANTEAU,
LE TRIPODE, 160 P., 9 EUROS.
Dans la famille de Valérie Manteau (photo), on se suicide
en série. Il y a la tante Andrée qui
s’est jetée dans un puits, l’aïeule
Zelda qui s’est pendue dans la
grange, l’oncle Mimi qui a avalé de
la mort-aux-rats, et puis Louise,
la grand-mère, qui s’est tuée, une
nuit, dans sa voiture, après avoir
regardé la télé. « Qu’est-ce qu’on
peut faire d’une mort comme ça, de
dernières paroles comme celles-là,
“je vais regarder Koh-Lanta”, c’est
grotesque, tellement vide de sens. »
On peut toujours en rire. Surtout
quand, comme Valérie Manteau,
on travaille à « Charlie Hebdo »,
avec Charb, Cabu, Wolinski, Luz,
cette « fraternité » de vieux gosses
délurés. Avec eux, même quand
on pleure la mort de sa grandmère, « on se marre comme des
canards ». Jusqu’au massacre du
7 janvier 2015. Qu’est-ce qu’on
peut faire de la mort de dessinaune bonne idée est condamnée
par des maladresses d’écriture
et des dialogues trop
didactiques.
DAVID CAVIGLIOLI
MUSIQUE
Roman étrangement
raté, pour qui a lu « Congo
Inc. », le précédent livre de
Bofane. Un Congolais candide,
croyant débarquer à Deauville,
échoue à Casablanca (photo),
où il survit en demandant des
mandats cash à des vieilles
Européennes qu’il charme par
internet. Il se retrouve lié à une
affaire de meurtre. Bofane
montre le Maroc des migrants
subsahariens, et voudrait en
faire l’arène d’une comédie
noire, entre polar et roman
picaresque. Le projet est
excitant, mais à chaque page
116
L’OBS/N°2813-04/10/2018
SANS LE BAROQUE,
LA MUSIQUE SERAIT
UNE ERREUR
PAR THOMAS A. RAVIER
Léo Scheer, 120 p., 16 euros.
Dès la première page,
avec « les frémissements
contondants du premier
violon » et « la chair
passementée du temps », on
comprend que ce pamphlet
pour la musique baroque contre
la romantique, qui « a rompu
avec la nature », serait
métaphorique en diable. Il tient
sa promesse. Ça vient comme
ça vient, sans plan ni dessein,
teurs tués par des kalachnikovs ?
Fuir. Dans l’alcool, les médicaments, le sexe ou à Istanbul, chez
l’amant turc. Valérie Manteau se
raccroche à l’écriture, à ses mots
écorchés, à vif, auxquels se mêlent
ceux de Sarah Kane et de Samuel
Beckett. D’un récit de deuils, elle
fait un geste de survie.
ÉLISABETH PHILIPPE
mais l’enthousiasme leur en
tient lieu. Comme son maître,
Marc-Edouard Nabe, dont
le discernement n’est pas
la première vertu, Ravier est
excellent dans l’exaltation,
décevant dans le sarcasme,
surprenant dans les
rapprochements (Monk/
Bossuet !), amusant dans
les jeux de mots : « Ouïr sans
entraves »…
JACQUES MEDINA
HIS T OIRE
HISTOIRE UNIVERSELLE
OU HISTOIRE GLOBALE ?
PAR HERVÉ INGLEBERT
PUF, 140 p., 12 euros.
La notion d’« histoire
universelle » a existé en grec,
en latin, en syriaque, en arabe,
en persan et en chinois bien
avant le concept moderne
d’histoire apparu en Europe
au xviiie siècle. Il est donc
logique qu’un antiquisant
de haute volée s’y intéresse.
Hervé Inglebert défend cette
approche contre l’histoire
globale dont il regrette
les limites temporelles et
thématiques. Le débat qu’il
engage n’est pas un combat
mais une réfexion politique sur
le poids du présent dans nos
représentations d’hier. Un petit
livre précieux sur nos manières
de comprendre le passé
comme Histoire.
LAURENT LEMIRE
BD
LES GRANDS ESPACES
PAR CATHERINE MEURISSE
Dargaud, 92 p., 19,99 euros.
« La merde,
à la campagne, sent
bon. » Catherine Meurisse,
ex-dessinatrice à « Charlie », en
connaît un rayon. Elle a en effet
passé son enfance dans les
pâtures de Poitou-Charentes
après que ses parents écolos
y ont retapé une vieille baraque
en pierres (et en ruines), dans
un petit paradis d’arbres
fruitiers, de feurs et de poésie.
Cette enfance rustique, à la
découverte des trésors de
la nature, est certes polluée de
gros tracteurs, de monoculture
pesticidée et d’inutiles projets
(le Futuroscope de Monory).
Mais quand on a appris à lire
Loti au pied d’un vieux platane,
on est protégé de la laideur.
ARNAUD GONZAGUE
« Les Grands Espaces », de Catherine Meurisse.
AFP/EMMANUELLE MARCHADOUR-DARGAUD
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
PREMIER ROMAN
L’impossibilité
d’une île
LÀ OÙ LES CHIENS ABOIENT PAR LA QUEUE,
PAR ESTELLE-SARAH BULLE, LIANA LEVI, 288 P., 19 EUROS.
ROMAN
Ava Gardner,
star du porno ?
LES NUITS D’AVA, PAR THIERRY FROGER,
ACTES SUD, 304 P., 20 EUROS.
Vous aimez le cinéma ? Ces images et ces dialogues sont pour
vous. Vous aimez l’art ? Ces « nuits » vont vous intriguer. Vous aimez les
romans ? Ce récit va vous enchanter. On y découvre la vie agitée qu’Ava
Gardner a menée à Rome (et pas seulement à Rome d’ailleurs) au cours
de l’été 1958 pendant le tournage du flm de Henry Koster « la Maja
nue ». Selon des rumeurs bien entendues non vérifées, durant ce séjour
romain, l’actrice aurait pris la pose des nus les plus célèbres de l’histoire
de la peinture – dont la provocante « Origine du monde » de Courbet.
Que sont devenues ces photos sulfureuses ? Un prof de fac légèrement
déclassé tente de rassembler les morceaux du puzzle, entre l’atelier de
Courbet, les coulisses vraiment pas propres de Hollywood et celles d’un
tournage assez spécial et assez arrosé. Thierry Froger, dont c’est ici le
deuxième roman – après « Sauve qui peut (la révolution) » –, dirige son
plateau-roman avec une habileté févreuse. Son récit, bourré d’anecdotes, d’impressions, de tableaux fait sauter joyeusement les frontières
entre réalité, fction, fantaisie. Sous sa plume, Ava est là. Lumineuse et
fêlée comme une étoile. BERNARD GÉNIÈS
Le prince
charmant a rarement
la peau foncée dans
les contes de fées.
Hilaire, « l’un des
Nègres les plus noirs »
de Morne-Galant, en
a le panache et la
prestance lorsqu’il
arrive dans son village, blessé à la
tempe, avec sa jeune épouse
blanche assise à l’arrière de son
cheval. De leur union vont naître
trois enfants, qui tous fniront par
quitter leur Guadeloupe natale
pour la métropole. Petite-fille
d’Hilaire, la narratrice a grandi à
Créteil et vit dans un « constant
sentiment d’ambiguïté, de décalage » du fait de son métissage,
cet « entre-deux qui porte quelque
chose de menaçant pour l’identité ».
Elle décide d’interroger son père
dit Petit-Frère et ses deux tantes
Antoine et Lucinde,
pour mieux connaître
et comprendre la
« terre à chimères »
sur laquelle son histoire prend racine.
A travers leurs
voix entremêlées,
Estelle-Sarah Bulle
(photo) fait revivre la Guadeloupe
des années 1950-1970, son odeur
d’amandes en décomposition, ses
couleurs mélangées, mais aussi la
bétonisation galopante imposée
depuis Paris, la dépendance de
plus en plus forte à la métropole, le
Bumidom (Bureau pour le Développement des Migrations dans
les Départements d’Outre-Mer),
les révoltes. Un premier roman à
l’écriture luxuriante et rehaussée
de créole, aussi poétique que subtilement politique.
ÉLISABETH PHILIPPE
LES ÉCRIVAINS DE “L’OBS”
Riad Sattouf
L’ARABE DU FUTUR, TOME 4, PAR RIAD SATTOUF, ALLARY, 288 P., 25,90 EUROS.
C’est une thématique peu exploitée dans les
« Cahiers d’Esther » que les lecteurs de « l’Obs » ont
la chance de lire chaque semaine. Mais elle est centrale, voire obsessionnelle, dans l’œuvre de Riad
Sattouf : l’imbécillité. Rien à voir avec l’idiotie touchante d’un Averell dans « Lucky Luke » ou la fère
balourdise des Dupond et Dupont. Non, l’imbécillité
sattoufenne est à la fois efrayante et risible, repoussante et pathétique. Le quatrième tome de « l’Arabe
du futur » confrme ce qui se proflait dans les
volumes précédents : que cette constante lui a sans
doute été inspirée par la fgure de son père, Abdel,
AFP-ALLARY EDITIONS
ce professeur d’université syrien marié à une
Française, qu’on voit évoluer à travers ses yeux d’enfant. Celui qui dans les tomes précédents était un
jeune idéaliste ambitieux et naïf glisse ici progressivement vers la connerie, la vraie, la robuste. Celle
d’un homme tourmenté de ne pas se voir ofrir la
carrière de ses rêves, donc de ne pas répondre aux
critères de la masculinité du monde arabe et qui
devient obtus, bigot, haineux, ouvertement raciste
et antisémite. Sattouf père nous choque et nous
irrite. Mais il continue de nous émouvoir.
ARNAUD GONZAGUE
L’OBS/N°2813-04/10/2018
117
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LES RAISONS D’UN SUCCÈS
EN CHIFFRES
Le roman de
Stevenson a été
adapté treize fois au
cinéma et a connu
plus d’une quinzaine
d’adaptations en
BD. Il a été aussi
porté à la scène
ou à la radio par,
notamment, Orson
Welles, James
Mason, John
le Carré.
Stevenson en VO
Une nouvelle traduction, plus fdèle à l’original, permet
de relire “l’Ile au trésor” un verre de rhum à la main. Explication
L’ÎLE AU TRÉSOR, PAR ROBERT LOUIS STEVENSON, TRADUIT DE L’ANGLAIS
PAR JEAN-JACQUES GREIF, TRISTRAM, 320 P., 19,90 EUROS.
Pauvre Stevenson ! Pendant un siècle, l’auteur du plus
célèbre des romans d’aventure a soufert, dans la première
version française qu’en avait donnée André Laurie, de
quelques anachronismes qui eussent fait frémir Long John
Silver en personne. Quand, en 1883, Stevenson écrivait
« fortin », Laurie, sans doute perturbé par l’imminence de
la Première Guerre mondiale, traduisait « blockhaus ».
Comment, dès lors, percevoir l’esprit de cette chasse au trésor entreprise par le jeune Jim Hawkins à bord de « l’Hispaniola » ? Comment s’arc-bouter sur le pont, en compagnie de matelots imbibés de rhum et sentir leur haleine
dans une adaptation qui privilégiait jusqu’alors les bonnes
manières sur le franc-parler ? On comprend que JeanJacques Greif ait eu envie de donner à la goélette un bon
coup de peinture à bateau. Et il n’y a pas été de main morte,
le bougre. Jugez plutôt. Quand, à la fn du livre, Morgan se
demande si Flint est bien mort, un des matelots se souvient :
« Tantôt il écumait de rage, tantôt il criait pour avoir du rhum,
ou il se mettait à chanter à tue-tête : “Quinze loups, quinze
matelots !” […] Il faisait très chaud, la fenêtre était ouverte, et
je me souviens que de la rue j’entendis ce vieux refrain, si clair,
si clair – et Flint était en train de mourir à ce moment
même… » Ce qui donne en patois moderne : « Là qu’il était
fou d’rage, pis là qu’il hurlait après l’rhum, pis qu’il chantait.
“Quinze Mat’lots”. […] Faisait sacrément chaud, et la f’nête
était ouverte, et j’entends c’te vieille chanson qui sort de làdedans aussi clair que clair – et l’homme djà (sic) en partance
pour l’dernier voyage. » En somme, c’est Stevenson relu et
corrigé par James Joyce – ou peut-être Pierre Dac. Reste
que le style y a gagné en énergie : quand sonnent les appels
à l’abordage, on dirait qu’ils ont maintenant, comme au
cinéma, un efet surround. DIDIER JACOB
PALMARÈS LIVRES
Semaine du 17 au 23 septembre 2018
ROMANS/FICTION*
AUTEURS
Editeurs
ESSAIS/DOCUMENTS
AUTEURS
Editeurs
1
LES PRÉNOMS ÉPICÈNES
AMÉLIE NOTHOMB
Albin Michel
1
DESTIN FRANÇAIS
ERIC ZEMMOUR
Albin Michel
2
LA VRAIE VIE
ADELINE
DIEUDONNÉ
L’Iconoclaste
2
SAPIENS : UNE BRÈVE
HISTOIRE DE L'HUMANITÉ
YUVAL NOAH
HARARI
Albin Michel
3
À SON IMAGE
JÉRÔME FERRARI
Actes Sud
3
L'ENQUÊTE VÉRITÉ
DAVID KHAYAT
Albin Michel
4 GRAN PARADISO
FRANÇOISE
BOURDIN
Belfond
4 JOURNAL
D'UN OBSERVATEUR
ALAIN DUHAMEL
Editions de
L'Observatoire
5
YASMINA KHADRA
Julliard
5
FRANÇOIS
HOLLANDE
Stock
6 LA JEUNE FILLE ET LA NUIT
GUILLAUME MUSSO
Calmann-Lévy
6 LE DEUIL DE LA MÉLANCOLIE MICHEL ONFRAY
Robert lafont
7
CHIEN-LOUP
SERGE JONCOUR
Flammarion
7
UN ÉTÉ AVEC HOMÈRE
Equateurs/
France Inter
8
UN MONDE À PORTÉE
DE MAIN
MAYLIS DE
KERANGAL
Verticales
8
LA VIE SECRÈTE DES ARBRES PETER WOHLLEBEN Les Arènes
KHALIL
9 L'UNITÉ ALPHABET
JUSSI ADLER-OLSEN Albin Michel
10 LES DISPARUS DE LA LAGUNE DONNA LEON
Calmann-Lévy
LES LEÇONS DU POUVOIR
SYLVAIN TESSON
TOUTES
9 AVEC
MES SYMPATHIES
OLIVIA DE
LAMBERTERIE
Stock
10 LE LAMBEAU
PHILIPPE LANÇON
Gallimard
Classement réalisé par l’institut GfK à partir d’un échantillon de 5 000 points de vente (librairies, grandes surfaces spécialisées,
super et hypermarchés, internet) en France métropolitaine. (*) Hors livres jeunesse.
118
L’OBS/N°2813-04/10/2018
AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
C’EST RATÉ
Sansal et sans saveur
LE TRAIN D’ERLINGEN, PAR BOUALEM SANSAL,
GALLIMARD, 256 P., 20 EUROS.
UN LIVRE
«
ADMIRABLE
ET INEPUISABLE. «
Jérôme Garcin, L’Obs
Normalement on prend le soin de séparer un homme et son œuvre,
comme on le fait avec Céline, quand l’œuvre est géniale et l’homme
mauvais. En ce qui concerne Boualem Sansal, c’est l’inverse. On admire
l’homme, qui a la droiture d’un saint. Quand on lui parle, ce qui nous est
arrivé, on croirait parler à Nelson Mandela. Il dit des choses simples et
vraies, d’une voix brisée que rien n’ose interrompre. Depuis vingt ans,
il combat l’islamisme qui a détruit l’Algérie, tué ses amis, l’a séparé de sa
famille. Il mène ce combat avec obstination. Malheureusement, il le fait
en écrivant, de plus en plus obstinément, des romans insipides.
« Le Train d’Erlingen » vise le monumental, mais n’en a que la lourdeur. L’histoire : une vieille dame, victime des attentats du 13-Novembre,
sort du coma en croyant être (tenez-vous bien) une autre vieille dame,
allemande cette fois, vivant à Erlingen, une ville qui n’existe pas,
envahie par des égorgeurs islamistes. Pourquoi pas. Seulement on a
rarement lu un livre aussi lent, aussi statique, aussi vide de personnages,
de situations, de narration – vide de tout ce qui fait les romans. Chez
Sansal, l’anti-islamisme envahit tout, et égorge tout ce qui n’est pas
anti-islamiste. « 2084 », son best-seller de l’année 2015 (300 000 exemplaires), était pareil : incroyablement anti-islamiste et incroyablement
ennuyeux. On soupçonne ceux qui l’ont acheté d’avoir lu quelques chapitres par anti-islamisme, puis de l’avoir vite reposé. L’anti-islamisme,
c’est sympa pendant cinquante pages. Après, on a compris. On aimerait
lire un roman. Politiquement « le Train d’Erlingen » est au bord du
déraillement. Raconter l’islamisation de l’Algérie, c’est salutaire, parce
que ça s’est produit. Dire, par extension, que l’Europe vit sous le joug de
sa minorité musulmane, c’est autre chose. Sansal prend le risque de
devenir le romancier de la paranoïa anti-immigrée. Il le sait. Il s’en
moque. Il dit ce qu’il a à dire. Ça nous va. On aimerait qu’il le dise mieux.
Si la seule résistance à l’islamisme, c’est de lire des romans soporifques
sur l’islamisme, à quoi bon résister. DAVID CAVIGLIOLI
GALLIMARD
«Une vaste critique de notre raison pure.»
Mathieu Messager, En attendant Nadeau
«Une œuvre qui se méfie de toutes
les formes, qui est ainsi fluide, océanique.»
Oriane Jeancourt-Galignani, Transfuge
«De sa prose rigoureuse, fragmentée,
Quignard invite son lecteur à se dépouiller
de ses croyances et de ses craintes
pour entrevoir le vivant tel qu’il est.»
Laetitia Favro, Le Journal du Dimanche
«Pascal Quignard tire le lecteur
vers le haut, lui donne de l’ambition,
comble son plaisir du texte.»
Pierre Assouline, La République des Livres
«Lire Quignard, c’est partir
dans une série d’aventures.»
Laure Adler, France Inter
www.grasset.fr
Grasset
VOIR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Romain Duris et Lena Girard Voss dans « Nos batailles ».
LE CHOIX DE L’OBS
C’est la lutte familiale !
LE BATACLAN
AU CINÉMA
Pour son deuxième
flm, Stéphanie
Pillonca, qui avait
adapté « Fleur de
tonnerre », de Jean
Teulé, rendra
hommage
aux victimes et
aux survivants des
attentats du
13 novembre 2015
à Paris. Coécrit avec
Caroline Langlade,
rescapée
du Bataclan,
le scénario
se concentre sur
les jours qui ont
précédé et suivi les
attaques à travers
le parcours
d’une étudiante
et d’un homme
du quartier.
Le tournage, qui
réunit Sami Bouajila
et Noémie Merlant,
a eu lieu cet été
à Paris.
120
NOS BATAILLES, PAR GUILLAUME SENEZ. DRAME FRANCO-BELGE, AVEC ROMAIN DURIS,
LAURE CALAMY, LAETITIA DOSCH (1H38).
Travail, famille, survie. Chef d’équipe dans un
entrepôt de commerce en ligne, Olivier est surchargé de
boulot. Sa femme, Laura, vendeuse à temps partiel, gère
la maison et leurs deux enfants. Alors qu’Olivier fait face
au suicide d’un collègue qui se trouvait sur le point d’être
licencié, Laura craque et disparaît sans prévenir. Encore
un drame sur la violence du monde du travail, encore la
chronique d’un père plaqué par son épouse et confronté
à l’éducation de ses gamins. Pas de panique : « Nos
batailles », présenté à la Semaine de la Critique à Cannes,
voit plus loin que le petit réalisme moralisateur d’ordinaire
associé à ces sujets dans le cinéma français. D’ailleurs,
Guillaume Senez est belge ! C’est en abordant le social par
l’intime que le réalisateur de « Keeper » évite les écueils
et touche juste. « Nos batailles », titre appelant à la solidarité face au sentiment de plus en plus commun de devoir
lutter pour mener une vie décente, raconte en premier
lieu l’histoire d’un homme qui apprend à écouter et à parler. Avec ses enfants, auprès desquels il se découvre père,
à la manière de Dustin Hofman dans « Kramer contre
Kramer », dans la répétition complice des gestes quotidiens. Avec sa collègue syndicaliste (Laure Calamy), qui
résiste en souriant, mais pour combien de temps encore,
L’OBS/N°2813-04/10/2018
à la gestion productiviste, inhumaine, du personnel. Avec
sa mère (Dominique Valadié) et sa sœur (Laetitia Dosch),
qui viennent l’épauler, panser ses maux par des mots.
Parlons-en, des mots. Ils sont improvisés par les acteurs,
tous épatants – citons aussi les deux enfants, Lena Girard
Voss et Basile Grunberger. D’où les hésitations, les dialogues qui se chevauchent, les phrases qui s’évanouissent,
le sentiment de vérité. Des mots souvent à double tranchant : derrière leur visée réconfortante pointent les rancœurs familiales, les abcès du passé que l’adversité pousse
ou non à crever. Ces non-dits font les zones d’ombre du
flm, le remplissent de vie et de cinéma. Le scénario empile
un peu les épreuves. Qu’importe ! Senez les aborde par
fnes touches. L’empathie et l’émotion grandissantes que
suscite « Nos batailles » sont d’autant plus fortes que ni la
mise en scène, en caméra portée, ni Romain Duris, de
presque tous les plans, ne les traquent. Disons-le tout net :
on n’a jamais vu l’acteur comme ça. Barbu, engoncé sous
un bonnet, il compose un type volontiers égoïste, parfois
bourrin, qui s’améliore et intériorise sa douleur pour aller
de l’avant. Il est au diapason de ce flm revigorant sur une
époque déprimante.
NICOLAS SCHALLER
CLAIRE NICOL / LES FILMS PELLÉAS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
C’EST RATÉ
Débris et de fureur
EN MILLE MORCEAUX, PAR VÉRONIQUE MÉRIADEC.
DRAME FRANÇAIS, AVEC CLÉMENTINE CÉLARIÉ,
SERGE RIABOUKINE, LILY MÉRIADEC (1H22).
Emmanuelle Devos et Moustapha Mbengue dans « Amin », de Philippe Faucon.
LES SORTIES
AMIN
PAR PHILIPPE FAUCON
Drame français, avec Emmanuelle
Devos, Moustapha Mbengue (1h31).
Voir l’Humeur
de Jérôme Garcin, p. 113.
FRÈRES ENNEMIS
PAR DAVID OELHOFFEN
Polar français, avec Matthias
Schoenaerts, Reda Kateb (1h51).
Deux amis d’enfance
unis comme des frangins sont
désormais rivaux. L’un est à la
tête d’un trafc de stups ; l’autre
est policier. Après « Loin des
hommes », adaptation réussie
d’une nouvelle de Camus,
David Oelhoffen confrme
son talent pour flmer les
tragédies masculines. Son
écriture complexe et trouble
donne à ce flm noir et viril
une ambiguïté et une force
exacerbées par un montage sec
et une mise en scène anxiogène.
Le charisme et l’intensité de jeu
des comédiens parachèvent
ce récit de duel aussi coupant
qu’un diamant brut. X. L.
LE CAHIER NOIR
PAR VALERIA SARMIENTO
Drame historique français,
avec Lou de Laâge, Stanislas Merhar,
Niels Schneider (1h53).
Péripéties, déboires
et heurs d’un orphelin et d’une
nourrice à travers l’Europe
du XVIIIe siècle : il y a des traîtres
patibulaires, des hommes
d’Eglise douteux, des marquis
élégants, des duels, des grands
chemins, des amours furtives…
Bref, tout ce qu’il faut pour être
dans la tradition de l’aventure
pittoresque. Adapté d’un roman
Une femme décide de rencontrer le meurtrier de son enfant lors de
sa sortie de prison. Tout commence plutôt bien. A travers ce huis
clos étoufant, la cinéaste flme deux morts-vivants et leurs drames
intimes, tout en évitant le piège du théâtre flmé grâce à un découpage fébrile de l’espace. Clémentine Célarié et Serge Riaboukine
(photo) sont remarquables. Et puis, comme si elle manquait de
confance en elle, Véronique Mériadec tombe dans le travers du
fash-back explicatif et psychologique. D’un côté, l’enfance traumatique de l’assassin, soufre-douleur de son frère, reconstituée à la
manière de grands classiques du cinéma noir (« Shining » entre
autres). De l’autre, le souvenir d’un garçonnet solaire jouant avec sa
mère, mis en scène comme une pub surexposée pour gâteaux secs.
C’est gênant et surtout contre-productif, la violence initiale de cette
fction s’étiolant sous l’efet d’un trop-plein de sensiblerie.
XAVIER LEHERPEUR
paru en 1855 de Camilo Castelo
Branco, auteur prolifque
(262 livres!), le flm de Valeria
Sarmiento (« Rosa la Chine »)
est un plaisir à regarder : images
joliment composées, nuits
inquiétantes, reconstitution
pointilleuse, malgré des moyens
modestes. Et Lou de Laâge
est exquise.
FRANÇOIS FORESTIER
BLINDSPOTTING
PAR CARLOS LÓPEZ ESTRADA
Comédie dramatique américaine,
avec Daveed Diggs, Rafael Casal,
Janina Gavankar (1h35).
Collin est en liberté
surveillée. Son pote Miles, un
peu dingue, acquiert un fingue.
Témoin d’un meurtre commis
par un fic blanc, Collin est
bouleversé et commence à
avoir des hallucinations. L’avenir
lui réserve une surprise : il va
revoir le fic assassin dans des
circonstances inattendues…
Quelque part entre la comédie
et le drame, le flm s’inspire des
événements vécus par les deux
acteurs (et scénaristes) Rafael
PYRAMIDE DISTRIBUTION – BAC FILMS – ALFAMA FILMS – DESTINY FILMS
Casal et Daveed Diggs. On sent
une sincérité, une blessure
aussi, dans les rapports entre
l’Amérique black et l’Amérique
blanche. Cette force
de conviction fait passer
les maladresses d’un premier
flm qui attaque de front
le racisme ambiant.
F. F.
UPGRADE
PAR LEIGH WHANNELL
Film de science-fction américain,
avec Logan Marshall-Green, Betty
Gabriel, Harrison Gilbertson (1h40).
Du pulp cinema plein
pot. Dans un avenir pourri,
mais très high-tech, Grey
est victime d’un accident
de la route. Sa femme est
tuée par des inconnus, et lui,
il est quadriplégique. On lui
implante une puce dans
la moelle épinière, et toc,
il se transforme en vengeur
digne de Bruce Lee. L’ennui,
c’est que la puce prend le
contrôle de son corps, et, qui
sait, de son âme… Castagnes,
meurtres, salauds, gadgets
ultra-modernes – excellent
cocktail. Leigh Whannell,
producteur et scénariste
de la série de flms « Saw »,
fait du bon boulot. Ça pulse,
ça décoiffe, c’est habile.
Dans le genre geek-baston,
une petite réussite.
F. F.
L’OBS/N°2813-04/10/2018
121
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LA SAVEUR DES RAMEN
PAR ERIC KHOO
Drame singapourien, avec Takumi
Saitoh, Seiko Matsuda, Mark Lee
(1h30).
La fction culinaire a le
vent en poupe. Après le succès
public des « Délices de Tokyo »,
de Naomi Kawase, l’auteur de
« My Magic » se frotte au genre.
La recette est la même : de la
mémoire (Singapour raconté
par sa cuisine et les infuences
migratoires qui la composent),
de la nostalgie et de la famille,
l’histoire étant celle du fls d’un
chef japonais qui, à la mort de
ce dernier, essaie de renouer
avec sa famille singapourienne
et de cautériser les anciennes
rancœurs. Le trait est délicat,
le sujet, gourmand, mais, si la
naïveté émeut, elle nous laisse
sur notre faim. Les personnages,
comme les situations, peinent
à exister en dehors du schéma
narratif.
X. L.
CHRIS THE SWISS
PAR ANJA KOFMEL
Documentaire helvéticogermano-fnlando-croate (1h25).
Enfant, Anja Kofmel
apprend le décès de son cousin,
le journaliste Christian
Würtenberg, étranglé en Croatie,
où il couvrait les confits de
l’ex-Yougoslavie. Une vingtaine
d’années plus tard, devenue
dessinatrice et réalisatrice,
« Chris the Swiss ».
122
L’OBS/N°2813-04/10/2018
elle se rend dans ce pays pour
élucider le mystère autour de
cette mort. Premier indice : un
coup de fl au terroriste Carlos,
qui, de sa prison française, lui
affrme que Chris était un espion
suisse. Ce passionnant
documentaire tient du voyage
intime, de la quête familiale
et de l’enquête politique, Kofmel
mettant au jour le massacre des
populations, l’essor des courants
extrémistes, et même une milice
à la solde de l’Opus Dei. Aux
images d’archives, du périple
de Kofmel et de ses interviews,
s’entremêlent, dans un montage
organique, des parties en dessin
animé, au graphisme épuré.
Une manière admirable, pour
la réalisatrice, de confronter les
fantasmes poétiques de son
enfance à la douloureuse réalité.
N. S.
SHUT UP
AND PLAY THE PIANO
PAR PHILIPP JEDICKE
Documentaire musical germanofranco-britannique (1h25).
C’est Chopin qui se
prendrait pour un Liberace pop.
Voilà par quelle formule
hasardeuse on serait tenté
de présenter Jason Beck, alias
Chilly Gonzales, à ceux qui
ne le connaissent pas.
Ce documentaire est une
introduction parfaite à l’œuvre
abondante et versatile de ce
pianiste émérite, ce showman
excentrique, habité par le doute
et la mégalomanie, qui navigue
du rap au classique, collabore
avec Drake, Daft Punk, Arielle
Dombasle ou Jane Birkin et a
créé son école de musique
éphémère, le Gonzervatory.
Dans ce flm coproduit par
lui, on s’étonnera de ne pas voir
évoqué son record mondial
du plus long concert en solo,
établi en 2009 : vingt-sept
heures, seul au piano.
N. S.
Jean-Louis Trintignant et Vittorio Gassman dans leur Lancia Aurelia B24.
ÇA RESSORT
Gassman
le magnifque
LE FANFARON, PAR DINO RISI. COMÉDIE ITALIENNE,
AVEC VITTORIO GASSMAN, JEAN-LOUIS TRINTIGNANT,
CATHERINE SPAAK (1962, 1H45).
Le top de la comédie italienne des sixties, avec trois personnages : Vittorio Gassman, Jean-Louis Trintignant et une Lancia Aurelia B24. Le premier est un séducteur fauché, survolté, beau et inoubliable. Le deuxième est un étudiant en droit, rêveur et timide,
espérant capter le regard de sa voisine. La Lancia, elle, sert à draguer
les flles, à frimer. Commence alors un extravagant voyage, où se noue
une amitié inattendue : en plein 15 août, dans des rues désertes et des
plages combles, les deux héros déteignent l’un sur l’autre. Trintignant
se dégèle, Gassman perd de son assurance. Catherine Spaak joue un
petit rôle, et Annette Stroyberg apparaît quelques minutes ! Le flm
est exubérant, joyeux, formidable. Rien que du bonheur. F. F.
16 LEVERS DE SOLEIL
PAR PIERRE-EMMANUEL
LE GOFF
Documentaire français (1h58).
17 novembre 2016 :
le Français Thomas Pesquet
s’envole à bord de Soyouz pour
une mission de six mois dans
la Station spatiale internationale
avec des confrères russe
et américain. Une mission
que prétend retracer ce flm
où les prises de vues terrestres
du réalisateur et celles ramenées
par Pesquet et son équipe sont
maladroitement reliées par une
voix-off monocorde lisant
des textes de Saint-Exupéry. Les
images de l’espace sont sublimes
mais que racontent-elles ?
Pourquoi les séquences
préparatoires et les discussions
par Skype entre Pesquet
et sa femme occupent-elles un
simple carré au milieu de l’écran
et pâtissent-elles d’un son
si mauvais ? Ce très long
patchwork mériterait de repasser
sur la table de montage.
N. S.
ART HOUSE – URBAN DISTRIBUTION –SOLARIS DISTRIBUTION – LA VINGT-CINQUIÈME HEURE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN
DÉJÀ DISPONIBLE
COFFRET DVD
L’ULTIME SAISON
ET
INTÉGRALE
L’INTÉGRALE DES 7 SAISONS
Inclus : 1 disque supplémentaire
avec le documentaire Mémoires de Villeneuve
et 1 livret de 24 pages sur les costumes de la série
“UN BIJOU TÉLÉVISUEL” L’EXPRESS
“EN SEPT SAISONS, À REBOURS DES FILMS SUR LA PÉRIODE 1939-1945,
CETTE FICTION A MIS EN LUMIÈRE LES COMPLEXITÉS DE L’OCCUPATION.
SI BIEN QUE MÊME LES HISTORIENS EN REDEMANDENT.” TÉLÉRAMA
DISPONIBLE
À LA fNAc
ET SUR fNAc.cOm
©2018 Tetra Media Fiction / Terego - © 2018 EuropaCorp Home Entertainment. Tous droits réservés. Crédits photos : © Benjamin Bini - © Charlotte Schousboe - © Julien Knaub - © Etienne Chognard - © Laurent Denis - © Angela Rossi/FTV.
Conception graphique © 2018 EuropaCorp Home Entertainment. Tous droits réservés.
ÉCOUTER
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE CHOIX DE L’OBS
SON EXCELLENCE
RIHANNA
Robyn Rihanna
Fenty, mieux
connue sous le nom
de Rihanna, vient
d’être nommée
ambassadrice
extraordinaire
et plénipotentiaire
de la Barbade, son
pays d’origine. La
Première ministre,
Mia Amor Mottley,
s’est dite « fère »
de lui conférer
ce titre, et l’artiste,
« on ne peut plus
fère » de se le
voir décerner.
DRÔLES
D’OISEAUX
Selon le site Goraf,
« 89% des oiseaux
avouent chanter
dans l’espoir
de se faire repérer
par une maison
de disques ».
124
Lennon, musée imaginaire
IMAGINE THE ULTIMATE COLLECTION, PAR JOHN LENNON (UNIVERSAL).
Dieu a créé le monde en sept jours. Il n’en a pas
fallu plus à John Lennon pour enregistrer le disque
« Imagine » dans son manoir studio de Tittenhurst Park,
comté de Berkshire. Paru en septembre 1971, coproduit
par « John & Yoko et Phil Spector », « Imagine », musée
imaginaire, est réédité avec, sinon des inédits, des versions de travail évolutives, ponctuées par d’énergiques
jurons du maître tels que « Oh, fuck my boots ! ». Outre
« Imagine » avec son piano doublé, l’autre grande chanson de ce disque où tout est grand s’intitule « How Do
You Sleep ? ». Sur un fond de violons et de guitares – dont
celle de George Harrison–, Lennon y châtie McCartney
avec fureur. « Le son que tu fais est de la muzak… » Géniale
paranoïa ? Dans l’esprit de Lennon, « How Do You
Sleep ? » est une réponse aux piques cryptiques que
McCartney aurait semées dans « Ram » (mai 1971), l’un
de ses plus beaux disques. Mais aussi l’un de ses plus
sournoisement anti-Lennon, si l’on en croit Lennon :
« Ça commence avec “Trop de gens se planquent” dans
“Too Many People”, où il dit aussi “Voilà ta première
erreur” et “Tu as eu ton coup de chance et tu l’as cassé en
L’OBS/N°2813-04/10/2018
deux”. Et ça se termine par “On est sûr d’avoir raison”
dans “The Back Seat of My Car.” »
En décembre 1971, sur le 33-tours « Wild Life », McCartney répondra diplomatiquement à « How Do you
Sleep ? » dans l’iréniste « Dear Friend ». Tentative de rapprochement ? Manœuvre passive-agressive ? Bientôt,
Lennon, un peu honteux, explique que « How Do You
Sleep ? » ne parlait pas de McCartney mais de lui-même.
Ce qui est à la fois vrai et faux. « How Do You Sleep ? »
connaîtra une suite trois ans plus tard : sur le disque
« Wall and Bridges », Lennon, exilé aux Etats-Unis,
chante « Steel and Glass » : « Ceci est l’histoire d’un vieil
ami à moi… ». « De qui s’agit-il ? » répond un chuchotement. Encore de McCartney ? Non. Avec la même violence, le même vitriol, les mêmes violons, Lennon, heautontimoroumenos, se châtie lui-même : « Te voilà avec
ton bronzage L.A. et ton verbiage new-yorkais… » Rappelons qu’un jour de 1972, au téléphone, McCartney, irrité
par le pseudo accent new-yorkais de son « vieil ami » de
Liverpool, lui avait lancé « Fuck You Kojak ! », avant de
lui raccrocher au nez. FABRICE PLISKIN
LAIN MACMILLAN COURTESY OF YOKO ONO
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
POP FOLK
L’art de miauler
LA PLAYLIST DE…
DOMINIQUE A
Chanteur, écrivain.
Nouvel album :
« la Fragilité » (Cinq 7)
1. CES GARÇONS-LÀ
Radio Elvis
2. WHEREVER
Halo Maud
3. HEARTBEAT
OF THE DEATH
MellaNoisEscape
4. LES INFIDÈLES
Miossec
5. Ô NUIT
(4 TITRES DÉMO)
Fièvre
WANDERER, PAR CAT POWER (DOMINO).
Y a-t-il une vie après
40 ans quand on a été, très tôt, une
icône du rock indépendant ?
Quand on a sorti un album comme
« The Greatest » (2006) ? Loin du
son grunge de ses débuts (avec
Steve Shelley de Sonic Youth), Cat
Power, née Chan Marshall en 1972,
avait sorti « Sun » en 2012. Mais ce
« Sun »-là brillait un peu trop à
force de tourner autour de la pop.
Six ans plus tard, elle a l’art de
retomber sur ses pattes. Elle a rangé ses rifs pour
se lover dans des ballades dépouillées (piano,
guitare), où sa voix unique frissonne de désir et
de spleen, miaule, pleure, sourit mystérieusement, s’élève avec une grâce dont elle a le secret.
Cali, c’est extra
BL UE S
TONY JOE WHITE
BAD MOUTHIN’
YepRoc Records/Bertus
Country blanche, blues
noir, un mélange évident pour
GRÉGOIRE LEMÉNAGER
CHANSON
SORTIES
ALEXIS HK
COMME UN OURS
La Familia
De prime abord,
on pense qu’Alexis HK fait
du Alexis HK. Aussitôt après,
on se dit tant mieux. Car nous
n’avons rien contre la chanson
intelligente, bien écrite, typée,
engagée. « Comme un ours »
l’est terriblement. C’est un
disque contre les idéaux FN,
la surconsommation suicidaire
et le pouvoir de l’argent,
contre toutes les barbaries.
Une chanson pour un fls,
une autre pour un père. De
sa grosse voix un peu bizarre,
Alexis HK chante ses valeurs,
elles sont solides. Le chanteur
s’est beaucoup promené
ces derniers temps avec
le répertoire de Brassens.
Il en reste quelque chose.
S. D.
Le disque se veut un hommage aux
« vagabonds » de la folk et du blues.
Il y est aussi question des égarements du cœur et de l’esprit,
d’être une femme de parole
(« Woman », avec Lana Del Rey),
de se regarder en face (« In Your
Face », irrésistible). C’est étonnant,
Cat Power. Son lyrisme, sa pureté,
ça devrait fnir par sembler suspect, sinon sucré. Ça ne l’est jamais.
C’est toujours digne, frémissant,
poignant, même quand elle s’approprie « Stay »,
de Rihanna : un hymne à l’amour blessé qui,
tant pis pour les fans de la jeune diva barbadienne, vaut largement l’original.
CALI CHANTE LÉO FERRÉ (BMG).
Tony Joe White qui baigne dans
la musique cajun et le gospel
depuis son enfance. Le créateur
de « Polk Salad Annie », porté
aux nues par Elvis (et Johnny
ici-bas), a appris à jouer
de la guitare sur un disque
de Lightnin’ Hopkins. Pour
fêter ses 75 balais, le natif de
Louisiane a remisé son swamp
rock (boogie-funk indolent?)
pour un blues du Delta dans le
plus simple appareil. Le vieux
loup, voix de charbon et
Stratocaster burinée, est à son
meilleur. Douze titres, six
reprises qui grondent, dont un
« Baby Please Don’t Go » de
Big Joe Williams et un « Boom
Boom » de John Lee Hooker
d’anthologie. Revigorant.
FRANÇOIS ARMANET
PHILIPPE LEBRUMAN - ELIOT LEE HAZEL - BERTUS - YANN ORHAN
Si par malheur, par distraction ou autre accident de la vie vous
avez oublié Léo Ferré, Cali est là pour vous rappeler son existence. A sa
façon, évidemment, sans quoi l’exercice de la reprise n’aurait pas grand
intérêt. Ce natif de Perpignan, gamin tout juste quinquagénaire, révèle
ici une admiration sans fltre pour le poète anarco-génial. Le choix des
chansons est judicieux, car tout Ferré est là, des ritournelles commerciales comme « C’est extra » à la poésie énigmatique, savamment cryptée de « la Mémoire
et la Mer ». Quand
Cali, avec son accent,
sa manière de faire
claquer chaque mot,
entame en piano/
voix « la Mélancolie », on a beau être
des durs, on s’émeut.
Mention spéciale à
« Vingt ans », sur
fond d’électro. C’est
beau, c’est tout.
SOPHIE
DELASSEIN
L’OBS/N°2813-04/10/2018
125
SORTIR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE CHOIX DE L’OBS
Un casse pas tout à fait réussi
FRIC-FRAC, D’ÉDOUARD BOURDET. THÉÂTRE DE PARIS, PARIS-9E, 01-48-74-25-37, 20H45.
DUBAÏ
S’ENCANAILLE
« Othello », la pièce
de Shakespeare,
va être jouée pour
la première fois à
Dubaï, du 31 janvier
au 2 février 2019.
La mise en scène
est signée Richard
Twyman ; dans
cette version,
Othello le général
vénitien d’origine
africaine est
un musulman
qui vit dans une
République de
Venise raciste et
misogyne. La même
salle, le Dubaï
Opera, accueillera
Gad Elmaleh le
11 décembre. Inutile
de réserver : les
2000 places ont
déjà été vendues.
126
Transfuge du théâtre public, Michel Fau s’est
depuis quelque temps spécialisé dans le repêchage de
boulevardiers relégués au second plan comme Jean
Poiret (« Douce amère »), Barillet et Grédy (« Peau de
vache ») ou André Roussin (« Un amour qui ne fnit
pas »). Son désir de remettre en lumière le théâtre
d’Edouard Bourdet est bienvenu. Auteur léger et rigoureux, l’un des meilleurs administrateurs que la Comédie-Française ait connus, Bourdet était un homme
d’une probité exemplaire. « Vient de paraître », « le Sexe
faible », « la Fleur des pois », « les Temps difciles »,
fgurent parmi les plus grands succès de l’entre-deuxguerres. C’est sur « Fric-frac » que le choix de Michel
Fau s’est porté. Etrange, c’est la plus datée de ses pièces.
En raison du sujet ? Non, des voyous qui tirent les vers
du nez à un naïf pour monter un cambriolage, il y en a
encore et ce n’est pas près de s’arrêter. Ce qui a vieilli
dans « Fric-frac », c’est la langue. A commencer par le
titre. Plus personne ne commet de fric-frac, on fait un
casse de nos jours. Tel est bien le danger de la langue
verte, ce langage crypté se démode vite. La plupart des
L’OBS/N°2813-04/10/2018
termes employés par Bourdet sont hermétiques pour
les moins de 60 ans. Le pire, c’est que les dialogues
sonnent faux. Marcel Proust se moquait avec raison du
« chiqué » des auteurs qui « s’eforcent de parler argot ».
En efet, l’argot, c’est comme le piano, il faut commencer jeune. On peut supposer que Bourdet, consciencieux comme il l’était, s’est documenté dans les dictionnaires, n’empêche qu’il n’argote pas comme si c’était sa
langue maternelle. Si la pièce déçoit, on ne passe pas un
mauvais moment en compagnie de Michel Fau, Régis
Laspalès, toujours excellent quand il abandonne son
duettiste Philippe Chevallier, Julie Depardieu dont la
gouaille et la frimousse mutine nous feront toujours
fondre, et surtout Emeline Bayart, la Bécassine de
Bruno Podalydès, irrésistible dans le rôle de la flle du
bijoutier, pimbêche capricieuse et coincée qui tyrannise
l’employé de son père dont elle est amoureuse en secret.
On s’en voudrait de ne pas citer pour fnir le décor
bariolé et tout oblique de Bernard Fau et Citronelle
Dufay. Il participe grandement à la gaieté du spectacle.
JACQUES NERSON
MARCEL HARTMANN
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
THÉÂTRE
Les grands plaideurs
PLAIDOIRIES, D’APRÈS MATTHIEU ARON. THÉÂTRE ANTOINE,
PARIS-10E, 01-42-08-77-71, 19 HEURES.
On se moque
souvent des effets de
manche des avocats, de
leur éloquence feurie :
idée toute faite. Ce qui
frappe au contraire dans
les plaidoyers d’Henri
Leclerc, de Jean-Pierre
Mignard, Paul Lombard,
Michel Zaoui et Gisèle
Halimi, recueillis par notre ami Matthieu Aron dans « les Grandes Plaidoiries des ténors du barreau »
(Pocket), c’est qu’elles ne comportent,
chacune dans son genre, pas un mot
de trop. Vous n’incluez pas de
joliesses dans votre discours quand le destin de
votre client dépend de
votre talent à convaincre. Pressé par la nécessité, la parole de l’avocat
va droit au but. Certains
dramaturges qui musent
si volontiers en chemin
devraient en prendre de
la graine. D’une parfaite sobriété,
Richard Berry (photo) ne s’accorde
lui non plus aucune embardée. Pas
une des fèches qu’il décoche ne
manque la cible. Du grand art.
J. N.
THÉÂTRE
EXPOSITION
La Comédie-Française
au top
Omar Ba repeint
l’Afrique
L’HEUREUX STRATAGÈME, DE MARIVAUX. THÉÂTRE DU VIEUXCOLOMBIER, PARIS-6E, 01-44-58-15-15, 20H30. JUSQU’AU 4 NOVEMBRE.
OMAR BA. AUTOPSIE DE NOS CONSCIENCES,
GALERIE TEMPLON, ESPACE GRENIER SAINTLAZARE, PARIS-3E ; WWW.TEMPLON.COM.
JUSQU’AU 27 OCTOBRE.
Moins montée que d’autres
comédies de Marivaux, la pièce est
une démonstration d’une logique
implacable. Dom Juan en jupons, la
Comtesse semble tentée de lâcher
Dorante pour Damis. Dorante feint
alors de tomber amoureux d’une
autre pour raviver sa famme. Rien de
plus combustible que la jalousie pour
attiser les cœurs défaillants. L’inconstante Comtesse se laisse prendre au piège et revient à Dorante. Pour combien
de temps ? Ça, c’est une autre histoire. La dernière réplique de la pièce, celle que
Frontin adresse à Lisette, pourrait l’être à la Comtesse par Damis : « Je vous donne
six mois pour revenir à moi. » Certains partis pris de la mise en scène d’Emmanuel
Daumas sont discutables. Le choix, par exemple, de faire chanter la troupe en chorale
(et en anglais) entre chaque acte. Ou encore celui de faire jouer le valet par un jeune
premier et inversement. Mais les acteurs de la Comédie-Française sont magnifques.
Spécialement l’adorable Claire de la Rüe du Can (photo, au premier plan) qui apporte
à la Comtesse une enfance très touchante. J. N.
CÉLINE NIESZAWER - OMAR BA/COURTESY TEMPLON, PARIS & BRUSSELS - PASCAL VICTOR/ARTCOMPRESS
Né au Sénégal en 1977, Omar Ba a commencé par
exposer dans les salons de coifure et les cafés. Sa rencontre avec le galeriste suisse Guy Bärtschi lui a permis
de passer à la vitesse supérieure. Aujourd’hui, il peint des
grands formats sur lesquels il met en scène l’Afrique
postcoloniale. Ses personnages – certains sont afublés de
têtes d’animaux – exhibent fèrement des mitraillettes,
leurs pieds chaussés de souliers multicolores. D’autres
prennent la pose sur des trônes qui rappellent ceux de
dictateurs déchus. Dans ce monde incertain, Omar Ba
passe du registre de l’infniment petit (ses fonds sont parfois constitués de petites alvéoles nacrées peintes avec
minutie) à celui d’une exubérance sculpturale (ses arbres
semblent des totems). Au sous-sol de la galerie, on découvrira des œuvres de plus petit format évoquant entre
autres la fn de Saddam Hussein et de Kadhaf. Leurs
squelettes prennent la pose, une dernière fois.
BERNARD GÉNIÈS
L’OBS/N°2813-04/10/2018
127
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LES LUNDIS DE DELFEIL DE TON
LES MOTS CROISÉS
Parr RO B E RT S C I PI O N
1
2
3
4
5
6
7
8
I
II
■
■
III
IV
■
■
V
VI
VII
■
VIII
IX
9
■
■
■
X
■
XI
10
11
Où l’on voit qu’il peut être simple ou compliqué
■
■
■
■
Problème du 21/10/1999
Horizontalement
I. Sous-alimentation ? – II. Des créatures de
rêve. Il n’est pas très malin… mais on fait avec !
– III. En observation. En affaire. A la portée.
– IV. Fait des folies et pourtant il reste très
renfermé. Passé simple ou passé défini ?
– V. Vieux survêtement. N’est pas encore
arrivé à se faire un nom. – VI. Refait sur toute
la ligne. Après un jeu ou avant une manche…
mais au jour le jour. – VII. Pronom. Victime
du gros temps. Partisan… mais pas dans la
résistance ! – VIII. Vedette des Valseuses.
– IX. C’est Musset ou Chopin qui l’a mise dans
cet état-là ? Célèbre par ses Philipiques.
Participe. – X. Ne fait pas toute la lumière mais
ne laisse pas tout passer non plus. Et
pourtant, il ne baptisait pas son vin.
– XI. Se retrouvent dans les mines.
Verticalement
1. Au supermarché ? – 2. Ou elle est publique,
ou elle n’est pas remarquée par le public. Il a
trouvé une nouvelle mine de cuivres. – 3. Fait
du french-cancan. Croque-monsieur.
– 4. Donne des coups de fil ou des coups de fer.
Lâcher le lâche. – 5. Participe. Unité de la
flotte. Pronom. – 6. Font preuve d’un manque
total d’intelligence. – 7. Renversé ou pas, il
reste toujours roi ! Tu ne devrais pas en faire.
– 8. Mène ses gens à la baguette. Diminué mais
parfois magnifié par le précédent. – 9. Qualifie
– et quantifie – de vieilles familles francoromaines. Pronom. Doublé en allemand par
une mademoiselle. Au plus mal ou tout à fait
bien, selon le sens. – 10. Pioche. Le père avait
bien tourné mais le fils est devenu maître
chanteur. – 11. Garçons de courses.
Solution du n° 2812
I
II
III
IV
V
VI
VII
VIII
IX
X
XI
128
1
2
3
T
R
A
D
U
C
T
R
I
C
E
H
A
B
I
T
U
E
E
E
P
E
E
4
R
I
T
U
E
I L
L L
S E
S
O U T
N F A
■
■ ■
5
6
7
8
M A L I
E R E
I S
I
E T U
U N U Q
L E R
C H
E
M E
I
A T O V
A L E
N T E R
■
■
■
■
■
■
■
9
10
S
O
U
D
U
R
E
S
M
A
N
I
E
U
R
11
E
M
P
E
S
T
E
R
L E
V I N
E N T
■
Le plaisir où il est
■
L’OBS/N°2813-04/10/2018
A 22 ans, on n’a pas toujours de
quoi payer sa drogue et les
billets ne se trouvent pas
dans le pas d’un cheval. Il n’y
a plus guère de chevaux mais
il y a internet. Là, on trouve
des billets. Ils sont faux mais ils sont vendus
pas cher. A chaque achat, tu gagnes. C’est à
quoi ne résista pas ce jeune Autrichien qui
avait serré dans son portefeuille une petite
fortune facilement acquise et qu’il comptait,
au plus vite, auprès d’un dealer, dépenser.
Vous savez comment sont les portefeuilles. Ils se laissent perdre. Notre héros
perdit le sien. L’embêtant est que sa carte
d’identité était dedans. Le quidam qui les
trouva, le portefeuille, la carte et les billets,
les apporta à la police, laquelle reconnut
tout de suite les billets. Elle venait tout
juste d’arrêter leur fabricant ! Il n’y avait
plus qu’à faire savoir à
l’étourdi que sa carte
d’identité, au commissariat,
l’attendait. L’attendait aussi
un interrogatoire et sans
doute un conseil : est-il
prudent, jeune homme, de
payer sa drogue avec de
l’argent contrefait ? On
croit monter au ciel, on descend en enfer.
Ces retraités français, amoureux des
plaisirs simples, c’est en Autriche aussi
qu’ils pensaient les goûter. Pas de drogue,
peut-être un peu de bière, le soir, avant de
se coucher, du grand et bon air dans la
journée. Foin des moteurs à explosion, qui
polluent et qui puent. Qui font aller trop
vite, alors qu’on n’est pas pressé. C’est fou
comme on se sent écologiste, passé certaines frontières. Ils étaient montés, pour
se promener, sur une charrette tirée par
des chevaux. De ces animaux dont il était
question plus haut, dans le pas desquels ne
se trouve nul euro. Peut-être les roues de
la charrette étaient-elles munies de
pneumatiques, comme souvent les charrettes pour touristes, bref, plaisirs anciens,
confort nouveau. Pittoresque en veux-tu,
photographions-nous, selfie avec un
cheval, vous vous rappelez Fernandel ? Un
cours d’eau. Passage à gué, comme dans les
westerns. Voilà un des deux chevaux qui
fait un écart, la charrette se renverse, cessons de rigoler, il a fallu évacuer certains
de nos retraités par hélicoptère et les ranimer dans un hôpital. Plus de peur que
de mal, le tour-opérateur de respirer.
Ofrons-lui une idée. A Paris sont revenus
les vélos-taxis, pourquoi pas en montagne
la promenade en chaise à porteurs ? Les
porteurs recevraient une formation de premier secours et, s’il faut ramener des accidentés, la chaise se transforme facilement
en brancards. Le vingt-et-unième siècle
sera pratique ou ne sera pas.
Le lecteur est venu jusqu’ici mais souhaite-t-il passer toute la chronique en
Autriche ? Ce petit jeune homme, avec son
nirvana à deux balles, ces retraités, avec
leurs orgies en pantoufles,
ils ne représentent pas
l’époque, ne donnent pas
matière à penser. Cherchons matière à conclure.
L’autre semaine, sachant
qu’il y a des richards qui ne
savent que faire de leur
pognon, il y avait eu ce
directeur de la Monnaie, en
Australie, qui a fait frapper
une pièce d’or incrustée de diamants roses,
valeur un million et demi d’euros. Cette
semaine, dans cette même course au nabab,
un joaillier présente une paire de chaussures. Tu veux dire un cordonnier, Delfeil ?
Non, un joaillier. Ce sont des escarpins. A
talons aiguilles. Très hauts, les talons. Très
fines, les aiguilles. Le nabab, faut le titiller.
Cuir, soie, or. Très oriental et justement
c’est l’Oriental qui est visé. Dix-sept millions de dollars la paire de chaussures.
Elle est exposée dans un palace de Dubaï.
Deux cent trente-six diamants incrustés.
Ce pourquoi c’est une création de joaillier.
Il ne doute pas d’en vendre. Il sait qu’à
Dubaï et dans la région il y a le potentiel. Il
entend par là les dollars. Fétichisme, quand
tu nous tiens.
D. D. T.
Passage à gué.
Comme dans
les westerns.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LES TENDANCES DE “L’OBS”
Dans les
coulisses du
défilé Givenchy
collection
automnehiver 2018.
D’où vient
l’élégance
masculine ? D’un
monde ultracodifié
qui commence à
se libérer, nous
raconte Clare
Waight Keller,
la directrice
artistique de
Givenchy. Sophie
Fontanel explique
pourquoi de plus
en plus de femmes
vont dessiner les
collections homme.
Dans notre série
aussi, la mode
masculine est en
pleine mue. La
métamorphose
ne fait que
commencer…
SPÉCIAL MODE HOMME
LES TEMPS
CHANGENT
GIVENCHY
L’OBS/N°2813-04/10/2018
129
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉFILÉ
GIVENCHY
HAUTE COUTURE
AUTOMNE-HIVER
2018-2019.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
C L A RE WA IGH T K E L L E R
“Le chic,
c’est la rareté”
La directrice artistique de Givenchy explique sa vision de la mode
masculine et ce qui la pousse à créer une ligne couture pour homme
Propos recueillis par S O P H I E F O N TA N E L
S
on nom n’est pas encore connu du grand
public et pourtant Clare Waight Keller
occupe un poste clé dans la mode. En s’asseyant l’an dernier dans le fauteuil du rebelle
Riccardo Tisci, elle est devenue directrice
artistique de Givenchy. Une maison qui cultive le
charme discret de la bourgeoisie tout en osant les fourrures, les boots aux mollets évasés, les jupes plissées
mutantes. Une quête du rafnement que l’omniprésence du streetwear nous avait fait oublier. Dans ce lieu
habitué aux fortes personnalités – John Galliano et
Alexander McQueen sont passés par là – et frappé cette
année par la mort de son fondateur, Hubert de Givenchy, la Britannique Clare Waight Keller développe à la
fois, et avec une symétrie totale, des collections femme
et des collections homme. Elle avait passé six ans chez
Chloé dans un univers totalement féminin. On ne l’attendait donc pas dans ce double exercice. Où elle
excelle. Rencontre alors qu’elle prépare sa première
ligne couture pour homme.
Vous avez fait des études de mode à Londres,
notamment au Royal College of Art, où vous avez
obtenu une maîtrise en maille, est-ce qu’habiller
des hommes vous intéressait à l’époque ?
Oui. Il faut dire que, là où j’étudiais, les cours sur la
mode masculine et la mode féminine étaient proches
géographiquement : on allait à tour de rôle dans le
même atelier, on se rencontrait constamment, donc les
idées se croisaient aussi… Et puis j’avais une attirance
pour les vêtements d’homme. J’achetais plein de trucs
dans les thrift stores [boutiques de seconde main,
NDLR] ou aux puces. A cette époque, je portais des
chaussures plates d’homme. C’était un élément déterminant de mon look. Vous savez que, quand on est
jeune, on s’invente des looks de façon très précise.
qui nous ravissait. Les grands
tee-shirts, les pantalons courts
à pinces… On adorait ça. Il y
avait tant de femmes anglaises
originales, elles s’offraient
toutes les libertés.
Quand on vous demandait,
en cours, de dessiner un
vêtement d’homme, ça vous
semblait difcile ?
Pas vraiment parce qu’il n’y
avait pas de contraintes. L’enseignement de la mode passe
par une phase d’expérimentation. On ne vous demande
qu’une chose : oser. Pousser le
plus loin possible une idée. Tout spécialement en
Angleterre. Le premier vêtement masculin que j’ai
conçu ? Je crois bien que c’était une chemise complètement déstructurée, avec des découpes excentriques.
Très peu de temps après, fnalement, vous êtes
entrée chez Ralph Lauren, à New York, pour y
dessiner des costumes.
Il n’était plus question de chemise déstructurée, vous
vous en doutez bien : les costumes Ralph Lauren s’inscrivent dans une tradition.
Ce n’était pas un peu frustrant d’être dans un
secteur si sérieux et macho ?
En réalité, pas du tout. Ce monde d’hommes en costume m’était assez étranger, mais je dois avouer que
j’ai appris là-bas des bases inestimables. Le métier de
tailleur pour homme est tellement précis, c’en est
presque obsessionnel. Si vous êtes capable d’assimiler
cette culture, alors vous serez d’autant plus capable de
la faire un jour évoluer.
Ça donnait ce mélange de masculin/féminin à la
Diane Keaton ?
En quoi faire un vêtement pour un homme est-il
plus précis que de confectionner une robe pour
une femme ?
J’étais plutôt inspirée par quelqu’un comme la styliste
Katharine Hamnett. Elle avait quelque chose d’unisexe
Le costume est si codifé, le moindre changement est
un événement. Tout cela porte des noms, des
MONICA FEUDI – GIVENCHY
“MON PAYS
EST OBSÉDÉ
PAR LA
TENUE
APPROPRIÉE.
ET, AU
FINAL,
ÇA DONNE
DAVID
BOWIE…”
L’OBS/N°2813-04/10/2018
131
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
“SI ON
DONNE
TROP
D’IMPORTANCE AU
VÊTEMENT,
ON PERD
QUELQUE
CHOSE,
NON ?”
termes précis… Une robe aussi, mais son attrait
repose aussi dans la gestuelle, dans l’attitude. Les
hommes « emportent » souvent moins les vêtements.
N’oubliez pas qu’ils ne portent pas de talons, ils
avancent un peu droits, ça a un charme fou, d’ailleurs.
Dans les années 1970, la mode masculine s’est ouverte,
la révolution entre les garçons et les flles a aussi été
vestimentaire. Regardez par exemple David Bowie.
On le cite toujours, mais n’était-il pas un exemple
isolé, fnalement, d’homme réussissant à être
viril et féminin en même temps ?
A ce niveau d’ambiguïté, c’est un cas d’école. Je ne vois
que Prince qui ait pu à ce point lui succéder. Etre très
masculin tout en étant juché sur des talons hauts, avec
de l’eye-liner… Vous remarquez que nous parlons de
deux hommes extrêmement sexy. En étant si populaires, ils ont émancipé les autres garçons, même ceux
qui osaient à peine faire comme eux.
Bowie était anglais. L’Angleterre, d’où vous
venez, a produit deux types d’hommes : le gentleman très normé et l’excentrique. Je me
demande si l’un peut aller sans l’autre ?
HUBERT
DE GIVENCHY,
DANS « VOGUE »
EN 1969, DISPARU
LE 10 MARS 2018,
À 91 ANS.
Probablement pas. C’est pour ça que les règles sont
intéressantes. Elles permettent la transgression. Mon
pays est obsédé par la « tenue appropriée ». Et vous
voyez, au fnal, ça donne David Bowie…
Vous venez de Birmingham. Quelle était la
relation des hommes de votre famille avec les
vêtements ?
Je ne viens pas d’une famille fortunée, on m’a appris
dans mon enfance qu’il fallait prendre soin des habits.
On doit les respecter.
Quand les hommes de
ma famille achetaient
quelque chose, c’était
pour le garder longtemps. Cette notion est
très importante car
cela pose la question
de ce que l’on aime
vraiment.
Souvent, quand on
parle avec un
couturier homme, il
raconte à quel point
le style de sa mère
l’a marqué. Mais
les créatrices, elles,
parlent peu d’une
relation obsessionnelle à leur père…
Je ne saurais pas expliquer ça. Moi j’étais
surtout infuencée par
les gens nouveaux que
je rencontrais. Les
copains, les personnes
avec qui j’allais en
club… J’étais curieuse
132
L’OBS/N°2813-04/10/2018
de la façon dont les hommes étaient vêtus. Si quelqu’un
s’habillait d’une manière qui m’interpellait, j’allais le
voir. Se vêtir est quand même une très bonne façon de
se faire remarquer. Et puis ça dit quelque chose de la
personne. En revanche, si on donne trop d’importance
au vêtement, on perd quelque chose, non ?
Quand vous êtes arrivée chez Givenchy l’année
dernière, vous saviez qu’il y aurait des collections homme à dessiner. Quelle vision aviez-vous
de cet homme Givenchy ?
Eh bien, quand vous dites « homme Givenchy », je
pense à Hubert de Givenchy. Bien sûr, en tant qu’Anglaise, je voyais aussi un Parisien, quelque chose de
très romantique. Mais l’image même du couturier
constitue une immense inspiration. Il avait cette élégance afranchie et très spécifque des aristocrates.
On connaît ça en Angleterre. Je l’ai rencontré il y a un
an. Il était très grand, presque sculptural. Il comprenait parfaitement la beauté, je ne sais pas comment le
dire autrement. Mais ce qui m’inspire le plus chez lui,
c’est qu’il a toujours mis un point d’honneur à se montrer le plus beau possible.
Quand je pense à lui, je vois des dessins de René
Gruau. C’est une époque révolue, tout ça…
C’est tout simplement le monde du chic.
Vous venez de prononcer « élégance » et « chic ».
Est-ce que ce sont des valeurs d’aujourd’hui ?
Je pose cette question très tristement…
Je vais vous expliquer comment je vois ça : si chaque
marque de luxe se met à penser avant tout à des vêtements dans lesquels on peut traîner, alors à quoi allonsnous tous bien pouvoir aspirer ? Si le monde entier est
fait de sweat-shirts et de tee-shirts, ça veut dire qu’on
réduit les possibilités esthétiques d’un être humain. Si
la seule chose qui fasse rêver dans un habit ou un
accessoire, c’est son prix, on ne va pas très loin. Il faut
que le vêtement nous emporte ailleurs et plus haut.
Quand on dit de quelqu’un qu’il est chic, ce n’est jamais
péjoratif. Tout le monde sait que l’élégance est une
valeur suprême et qui n’a pas tant à voir que ça avec
l’argent. Ça a surtout à voir avec la rareté. Peu d’endroits et peu de vêtements sont chics. Le chic est
exceptionnel. Et cela disparaîtrait ? Je ne le crois pas.
En créant chez Givenchy une haute couture masculine, vous voulez faire renaître cette exception ?
La haute couture, c’est une des façons de le faire. C’est
la plus grande sophistication qui puisse être proposée
à un homme. Un tailleur sur mesure se refusera toujours à vous ajouter des franges à une veste. La haute
couture, elle, va chercher comment le concevoir, ce ne
sera jamais « inconcevable » ou « impensable ». Je dis
ça parce que nous l’avons fait récemment pour l’acteur
Chadwick Boseman (« Black Panther »). Nous avons
aussi imaginé des choses, notamment un manteau du
soir rouge à franges de cristal pour le propriétaire de
théâtres londoniens Jordan Roth. Et ces hommes, j’en
suis convaincue, vont donner de l’audace à d’autres.
Travaillons cette élégance. Et regardons les miracles
qu’elle peut accomplir. ■
JOHN COWAN/CONDÉ NAST/GETTY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Im ag i ne z le c o nfo r t
Imaginez un espace de bien-être vous offrant la détente et le maintien parfait.
Avec Stressless®, c’est le fauteuil qui suit les mouvements de votre corps !
Son secret ? Silence, simplicité et liberté !
THE INNOVATORS OF COMFORT™(1)
Découvrez les avantages des fauteuils Stressless®
RCS Pau 351 150 859
Bénéfciez d’un soutien de la nuque et des lombaires toujours synchronisé
pour un maintien optimal.
Choisissez l’option de confort qui vous correspond le mieux.
Personnalisez votre Stressless® en choisissant la taille (S, M ou L) !
Pour un résultat unique, sélectionnez votre revêtement parmi plus de
160 coloris de cuirs et tissus Stressless®.
NOUVEAUTÉ Stressless® Aura en Cori Off White, piétement Signature, Bois Oak
Origine Norvège
Depuis 1934
www.stressless.com
(1)
Les innovateurs du confort
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
P OR T R A I T
Botter & Herrebrugh
Ce couple de créateurs néerlandais, récompensé au Festival de Hyères pour
leur marque masculine Botter, vient d’être nommé à la direction artistique de Nina Ricci
Par E LV I R E E M P TA Z
LA RECONNAISSANCE
« Lorsque nous sommes arrivés pour présenter nos créations
à Paris, nous avons distribué des flyers expliquant notre
parcours aux acheteurs, à la sortie du défilé Dries Van Noten.
Cinq magasins nous ont pris. » Peu après, Rushemy, 32 ans,
et Lisi, 28 ans, remportent le grand prix du Festival de Mode
de Hyères, dont le jury était présidé par Haider Ackermann.
« Nous voulons dire aux jeunes que tout est possible. Tout
le monde peut nous contacter. Nous ne croyons plus au mythe
du designer distant. La transparence est importante. »
LEUR FORMATION
Ils se rencontrent il y a neuf
ans à Mijdrecht, petit village
près d’Amsterdam, où Lisi
Herrebrugh est née. Rushemy
Botter vit tout à côté, dans le
bourg de Vinkeveen, où il est
arrivé à l’âge de 12 ans après
avoir quitté son île natale
de Curaçao, un Etat autonome
du royaume des Pays-Bas au
large du Venezuela. En couple,
ils se suivent pendant leurs
études. Rushemy passe un an
à l’armée avant d’étudier le
modélisme et d’intégrer
l’Académie des Beaux-Arts
d’Anvers, dont il sort avec
de nombreux prix. Lisi, elle,
est diplômée de l’Amsterdam
Fashion Institute. Ils se
rejoignent en Belgique.
Ensemble, ces étudiants
pugnaces participent au
concours VFiles Runway 7 à
New York (photo). « Nous
avons pu défiler à la fashion
week. Une vidéo du rappeur
Young Thug portant nos
habits et ajustant le look
d’un mannequin en plein
show est devenue virale et
nous a fait connaître. »
134
L’OBS/N°2813-04/10/2018
LA CONSÉCRATION
LEUR MARQUE
« Nous avons
toujours
eu en tête
l’homme des
Caraïbes, au
style élégant,
original et
travaillé. »
Il y a deux ans,
Rushemy et
Lisi fondent
leur marque
masculine, Botter, à la fois
joyeuse et engagée dans le
domaine du recyclage.
« Beaucoup de jeunes
marques jouent avec les
frontières du genre de façon
clownesque. Nous ne voulons
pas faire porter une robe à un
homme. La féminité masculine
vient naturellement dans nos
collections car l’homme
caribéen l’a en lui dès l’enfance
qu’il passe entouré de figures
féminines. Nous voulons
communiquer ça de façon
poétique, subtile, à travers
des détails de coupes, de
matières et une
atmosphère. »
Leur récente nomination à la tête de la poétique marque Nina
Ricci a surpris. « Les gens ne voient pas forcément le lien mais
nous savons exactement où nous voulons aller. » Si l’entrée
dans une grande maison va structurer leur travail, Rushemy
et Lisi se sont promis de continuer à créer « de façon
spontanée » avec Botter. Le rythme efréné des collections ne
leur fait pas peur, tout simplement parce qu’ils ne comptent
pas y adhérer. « Nous n’allons présenter que deux collections
par an avec Nina Ricci. Nous ne comptons pas participer à
cette folie qui impose de faire des nouvelles lignes toutes
les six semaines. Il est important de rester curieux et de
pouvoir surprendre à chaque collection. »
STÉPHANE KOSSMANN/PREMIÈRE VISION – CAPTURE D’ÉCRAN – BERIVAN/DALGALI – RUSHEMY BOTTER INSTAGRAM
‘‘ A travers ses cuvées phares qui portent haut les couleurs du Bordelais
ou les châteaux qu’elle amène au sommet de leur appellation,
Dourthe est une maison à la signature sûre. ’’
Guide des vins Bettane+Desseauve 2018
L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION
Design : Supersoe - Crédit photo : Twin photographie
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
L’habit
masculin
est-il une
afaire
de mecs ?
Pourquoi si peu de femmes dessinent les
collections masculines ? A cause du sexisme
présent chez les consommateurs comme chez
les créateurs. Heureusement, c’est en train de
changer
EN 2004, ANDA ROWLAND
SUCCÈDE À SON PÈRE, À LA TÊTE DU
TAILLEUR ANDERSON & SHEPPARD,
À SAVILE ROW, BASTION LONDONIEN
DE LA MODE HOMME.
Par S O P H I E F O N TA N E L
L
a toute première collection imaginée
par Hedi Slimane pour Celine vient de
défler lors de la fashion week femme
à Paris. Et, ô, surprise, s’y sont glissées
des pièces pour… homme ! Parce que
si le nouveau directeur artistique est venu
prendre la suite de l’Anglaise Phoebe Philo, il est
également là pour développer des collections
masculines. « J’ai toujours interprété le masculin en l’incarnant
autrement qu’à travers le corps, les muscles, les lieux communs
de la virilité. Je me suis toujours intéressé aux débuts : l’idée du
premier costume, le plaisir et le désir de jeunesse d’une première
veste, une veste pour sortir, une sorte de couture pour homme
dénuée de caractère statutaire, loin du carcan et des conventions
du costume de banquier », confait-il à ce sujet la semaine dernière dans « le Figaro ». Et déjà, ça jase sec. Avec une question
étonnante qui court parmi certains hommes des front rows :
n’est-il pas ardu pour un garçon d’aller s’habiller auprès d’une
marque portant un prénom de femme ?
Ces lascars, pourtant fort alternatifs, osent des propos comme
« Moi, tu ne me feras pas porter un truc qui s’appelle Celine ».
Pourquoi ? « Parce que c’est trop féminin. » Ces réticents oublient-
136
L’OBS/N°2813-04/10/2018
ils au passage qu’Isabel Marant a récemment
lancé sa ligne homme et que son nom n’a rien de
masculin ? Que, de même, parmi les dizaines
d’hommes dont Paul Smith, Giorgio Armani,
Tom Ford, Ralph Lauren qui dessinent des habits
pour homme, Ann Demeulemeester ou Vivienne
Westwood le font également. Sans oublier les
cultissimes agnès b., qui a révolutionné le style
masculin dans les années 1980, et Sonia Rykiel avec son « homme
Rykiel » des années 2000. Par ailleurs, derrière Prada et Givenchy (et leurs collections homme), on retrouve… encore des
femmes. Enfn, n’oublions pas non plus le génie de Comme des
garçons de Rei Kawakubo, qui se place pile sur cette crête délicate et créative. Et pourtant, malgré cette shortlist éloquente, les
lascars en question continuent de douter : « Les hommes préféreront toujours être habillés par des hommes, qui les connaissent
mieux. » Votre serviteuse objecte, évidemment, que si les femmes
s’habillent depuis des décennies en Yves Saint Laurent et en
Christian Dior, un homme devrait bien pouvoir commencer à
s’habiller en Celine ! Nos réticents admettent alors la pertinence
de la comparaison, sans toutefois se départir d’une moue dubitative. Le sexisme est partout, même chez des personnes
IAN TEH – ANDERSON AND SHEPPARD
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
LES TENUES DE
CARY GRANT DANS
LES FILMS ÉTAIENT
PRESQUE TOUTES
CHOISIES PAR UNE
FEMME, EDITH HEAD,
SURNOMMÉE
« THE DRESS DOCTOR ».
COLLECTION CHRISTOPHEL/PARAMOUNT PICTURES/AFP
L’OBS/N°2813-04/10/2018
137
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
PAULA GERBASE EST DIRECTRICE
ARTISTIQUE D’UN SANCTUAIRE
DE LA CHAUSSURE MASCULINE :
LE BOTTIER JOHN LOBB.
SONIA RYKIEL A ÉTÉ UNE DES PREMIÈRES À HABILLER LES HOMMES
(ICI EN 1991) EN LES ENVELOPPANT DE DOUCEUR, DE RAYURES.
apparemment ultramodernes. « Si c’est à tout le
monde, chez nous, c’est du sale mélange, et ça nous
dérange », chantait jadis Alain Souchon.
Il faut donc y regarder d’un peu plus près. Le vestiaire masculin est-il vraiment une « afaire de
mecs » ? Apparemment. Les faits sont là : d’un côté,
un prêt-à-porter féminin largement imaginé par des
hommes, de l’autre, un prêt-à-porter masculin rarement conçu par des femmes, sauf en complément
de lignes féminines. Toutefois, d’après Véronique Nichanian, qui
dessine les collections homme chez Hermès, c’est (peut-être)
en train de bouger, justement. Depuis trente ans, elle délivre
chaque saison des collections unanimement fêtées, sans choquer les âmes viriles. On n’a jamais entendu un garçon se dire :
« Tiens, je ne vais pas aller chez Hermès, le designer est une
femme. » Certes, le nom de la marque est celui d’un dieu grec,
un vrai gars, mais c’est dans cette maison, la plus classique de
France, voire du monde, que la mutation s’est opérée. La nomination de Véronique Nichanian était une idée visionnaire de
Jean-Louis Dumas, alors président d’Hermès, qui considérait
que de tels archaïsmes n’avaient plus lieu d’être. La créatrice
reste néanmoins quasi la seule dans ce pré carré des faiseurs de
costards. Il lui est même arrivé, en quelques occasions, de sentir
138
L’OBS/N°2813-04/10/2018
des réserves chez certains tailleurs. « Je n’ai pas
d’ordre à recevoir d’une femme », a-t-elle entendu.
En cherchant pour quelles raisons les femmes
sont encore tenues à l’écart de la mode masculine,
on tombe d’ofce sur la première explication, la plus
évidente : c’est un monde d’hommes extrêmement
codifié. L’emplacement des pinces, le façonnage, le
choix des couleurs et des tissus, tout cela obéit souvent à une tradition solide. Sauf que… à Londres,
une femme se trouve être à la tête du très ancien tailleur sur
mesure Anderson & Sheppard. Un cas, il est vrai, rarissime. De
même, la jeune Paula Gerbase, directrice artistique des
mythiques chaussures John Lobb, est un ovni. D’ailleurs, à peine
en place, elle a immédiatement allégé les chaussures, et ajouté
aux collections une gamme femme. On peut aussi citer le duo
Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh, récemment nommé à la
direction artistique de Nina Ricci, après son prix au Festival de
Mode de Hyères cette année pour une collection masculine (lire
p. 134). Ce duo est constitué d’un garçon et… d’une fille. Pour eux,
la porosité entre le masculin et le féminin est naturelle, ils ne se
posent pas la question du genre, en sachant parfaitement ce qui
est féminin ou masculin, sauf que chacun puise ce qu’il veut, où
il veut. Ça bouge, mais trop lentement. Etonnant si l’on pense au
BEN BENOLIEL - JOHN LOBB - DOMINIQUE ISSERMANN - SONIA RYKIEL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
nombre de fois – tout le temps ! – où la mode se revendique totalement à l’aise et fuide avec les questions de genres… En d’autres
termes, comment un milieu, le plus éclectique qui soit sexuellement, peut-il encore avoir de tels blocages ?
Une deuxième explication afeure. Une collègue, parvenue
au même constat, a récemment émis l’hypothèse que les
femmes sont maintenues à dessein loin du monde masculin.
Par machisme. Tout simplement. Pour autant, cette explication
logique à l’ère de #Metoo est-elle la bonne ? Les femmes viventelles ici un ostracisme ? Jean-Pierre Blanc, qui dirige à la fois le
Festival d’Hyères et enseigne à la prestigieuse école de mode
suisse Head, voit passer des centaines de stylistes en herbe. Et
les étudiantes lui proposent fréquemment des collections masculines. D’ailleurs, dans les lauréats de la catégorie « collection
homme » du festival, on retrouve un nombre impressionnant
de femmes. Ce serait plus tard, en arrivant sur le marché, que
ces créatrices se replieraient sur la mode féminine. Pourquoi ?
Le marché serait-il réticent à recruter des femmes dès lors qu’il
s’agit de concevoir des costumes ? Peut-être. Mais les femmes
tiennent-elles à ce point à pénétrer ce jardin « interdit » ?
Jusqu’à présent, et c’est la troisième explication, il semblerait
qu’elles se soient volontiers désintéressées d’un domaine où on
ne voulait pas trop d’elles. Précisons que les grands postes prestigieux, jusqu’à peu, étaient plutôt du côté de la mode féminine.
Notons également ce point : ce qui déclenche la vocation d’une
flle pour la mode semble légèrement diférent de ce qui fait
naître la passion de la couture chez un garçon. Vous trouverez
chez les couturiers, bien souvent, un fétichisme fabuleux, voire
une fxation, ou même une projection érotique sur l’image de
la femme. Loulou de la Falaise disait : « Yves [Saint Laurent]
voulait être la femme, c’est lui qu’il rencontrait dans chaque
robe. » Aucune des femmes avec lesquelles j’ai parlé n’a ce genre
d’obsession. Diane Tell chantait : « Ah, si j’étais un homme… ».
Apparemment, elle se trompait.
« Il faut dire que les temps ont changé », poursuivait néanmoins la chanteuse. En efet, à la vitesse où se transforme la
mode, ces explications vont peut-être être, elles aussi, bientôt
dépassées. Ce qui va faire bouger tout ça, c’est que la mode
masculine, autrefois bien monotone, est devenue beaucoup
plus ludique. Les hommes, qui auparavant n’osaient rien,
osent désormais tout. Bien sûr, ça résiste encore dans la vie
quotidienne mais les plus grandes stars d’aujourd’hui adorent
se faire des looks, que les réseaux sociaux
rendent instantanément abordables. Les baskets ont désenclavé les costumes. Devenus des
basiques, les sweats de couleur sont si grands
qu’ils ressemblent à des mini-robes. Le genre
entre par une porte pour sortir par l’autre. C’est
sans doute ça la fuidité. Rien n’est sérieux, et
on n’a pas à choisir : on joue. Désormais, beaucoup de jeunes flles, en sortant de l’école, ne
comprendront pas pourquoi il faut choisir
entre habiller une femme et un homme, et on
aura du mal à leur expliquer que les hommes
ne veulent pas d’elles… ■
DANS LES
ANNÉES 1980,
AGNÈS B. A
PROPOSÉ AUX
HOMMES DE
NOUVEAUX
BASIQUES, QUI
ÉTAIENT PORTÉS
AUSSI BIEN PAR
LES FILLES QUE
PAR LES GARÇONS.
VÉRONIQUE NICHANIAN, CHEZ HERMÈS, PROPOSE
AUX HOMMES UNE GAMME DE COULEUR QUI LES
FAIT SORTIR DE L’ORNIÈRE DU NOIR ET DU MARINE.
PATRICK_SWIRC - AGNÈS B - HERMÈS
L’OBS/N°2813-04/10/2018
139
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES SPÉCIAL MODE HOMME
Comme dans
un tableau de
Vermeer, l’allure
des garçons cet
automne est placée
sous le signe du
rafnement
et du mystère
Photographe BUZZ WHITE
Styliste JAME S SLEAFORD
140
L’OBS/N°2813-04/10/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Trench, sousmanteau en Nylon,
chemise et pantalon
en coton, B OSS
01-44-17-16-81
Chaussures en cuir,
HO GAN
www.hogan.com
141
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES SPÉCIAL MODE HOMME
Manteau
et pantalon en
laine, coupe-vent
en cuir et bottines
en cuir, GIVENCHY
www.givenchy.com
Blazer en laine,
PAUL SMITH
01-53-63-13-19
L’OBS/N°2813-04/10/2018
143
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES SPÉCIAL MODE HOMME
Costume
en fanelle de
cachemire, chemise
en coton, cravate
en soie et laine,
GIORGIO ARMANI
01-42-61-55-09
Trench en PVC,
costume en laine,
chemise en coton et
santiags en cuir,
MAISON MARGIELA
01-40-15-06-44
144
L’OBS/N°2813-04/10/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES SPÉCIAL MODE HOMME
Costume en laine,
D OLCE & GABBANA
www.dolcegabbana.com
Blazer, pull à col
roulé et pantalon en
laine, RAF SIMONS
www.the-broken-arm.com
Santiags en cuir,
MAISON MARGIELA
01-40-15-06-44
L’OBS/N°2813-04/10/2018
147
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES SPÉCIAL MODE HOMME
Veste en laine
et chemise en
popeline de coton,
DIOR HOMME
01-40-73-73-73
Manteau en cuir,
manteau et pantalon
en gabardine de laine
et boots en cuir, PRADA
01-53-23-99-40
148
L’OBS/N°2813-04/10/2018
CREDIT PHOTO
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES SPÉCIAL MODE HOMME
Blazer et pantalon
en laine, top en coton
et derbies en cuir,
DRIE S VAN NOTEN
www.driesvannoten.be
Assistant photographe
Modèle
Directrice de casting
en cachemire,
Manteau et pull
CHRISTIAN VARASMATTA
JOSEF PTACEK @ M Management
LEILA AZIZI
pantalon en
Assistante styliste
Groomer
Opérateur digital
gabardine de coton,
D ORA CHOUAIEB
KHELA
@ Call my agent
BRUNELLO CUCINELLI
Production
www.brunellocucinelli.com
WHITE D OT
MATHIAS RIBE
L’OBS/N°2813-04/10/2018
151
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
rS
O
PH
N
Pa
EL
S –
– LA
POUR T
OU
DE
MO
IE FONT
A
Le prénom
A la polémique lancée par le sinistre Eric Zemmour,
le monde de la mode offre plusieurs réponses
V
ous savez le pire que
On dirait, comme dans une de ces
la mode aurait à
fabuleuses petites phrases dont
reprocher à Eric
Loïc Prigent a le secret (relire
Zemmour ? Je veux
« J’adore la mode mais c’est tout
dire, le pire en plus
ce que je déteste », éditions
de tout ce qui lui est déjà reproPoints) : « C’est Corinne, mais tu
ché ? C’est qu’il n’est pas moderne.
dis pas “Corinne”, tu dis “Cowin”. »
Le soir où cet homme se signale
Parce que quand quelque chose
dans l’émission « les Terriens du
revient, on aime bien, justement,
dimanche » sur C8 en lançant
en faire quelque chose. La troisième, c’est qu’on trouverait ce
« Corinne, ça vous irait très bien »
prénom fantastiquement ringard.
à Hapsatou Sy, dès que sur Twitter le bad buzz commence à monMais ça ne s’arrêterait certaineter, dès que tant de gens (et votre
ment pas en si bon chemin. En
serviteuse parmi eux) envoient à
fait, on regarderait illico qui
Hapsatou Sy des messages de
nous parle. Si cette proposition
soutien, hé bien une consternade prénom, par hasard, venait
tion annexe monte dans le milieu
d’un type ringard, coifé comme
de la mode. Je vais vous la résuun fgurant dans un épisode des
mer en une phrase : « Mais, pour« Rues de San Francisco » et né
quoi “Corinne” ? » Les gens de la
à la fn des années 1950, on
exploserait de rire. On comprenmode, déjà, ça leur va très bien
LA CHANTEUSE CORINE AIME JOUER AVEC LES CODES DU RINGARD.
drait tout de suite, d’instinct, que
Hapsatou. C’est même un
le malheureux garçon a dû avoir
« plus » parce que c’est original.
La mode se fche pas mal que les prénoms soient dans le calen- une copine de classe, jadis, qui s’appelait Corinne, et même
drier, la mode se fche même de la fameuse « mode des pré- autrefois tapé « 3615 Corinne » sur un Minitel. En revanche, si
noms ». Elle est en amont, précurseur. Elle prend tout ce qui la proposition venait d’une personne cool, alors là ce serait comest nouveau, insolite, et l’accepte. Eric Zemmour devrait faire plètement diférent. On trouverait dément ce prénom désuet.
un stage dans mon milieu, ça lui ouvrirait les écoutilles. Il vien- Dans la mode, en ce moment, on a déjà des moufets qui s’apdrait là, avec sa phrase –« Corinne, ça vous irait très bien » –, pellent Thérèse, Marcelle, Françoise… Il nous manque des
et il rencontrerait quatre types de réactions.
Monique et des Corinne. Je vais même vous dire : il y a de la
La première, c’est que beaucoup de mes consœurs et confrères place pour des Monique et des Corinne !
n’entendraient tout simplement pas « Corinne », mais « Korine »
Ce qui m’amène à notre dernière et quatrième réaction : on a
ou « Carine ». Korine comme Harmony Korine, le réalisateur de la place pour tout, à condition que ce soit joyeux, libre et
adulé des hipsters. Et Carine comme Carine Roitfeld, une célé- ouvert. On change de prénom comme de chemise dans les
brité chez nous, qui a dirigé le « Vogue France » pendant des agences de mode, mais jamais dans un souci de se fondre dans
années et qui est le chic incarné. D’ailleurs, à l’origine, elle ne s’ap- la masse. Au contraire, on tâche toujours d’ajouter au monde
pelait pas vraiment Roitfeld, mais quelqu’un trouvait visiblement une facette diférente. Eric Zemmour et ses marottes restrictrop banal son nom initial. Et nous, dans la mode, on adore se tives, c’est encore pire pour nous que scandaleux : c’est d’un
rebaptiser. La seconde, c’est qu’on ne dirait pas juste « Corinne ». ennui mortel. Et l’ennui nous a toujours fait fuir. ■
152
L’OBS/N°2813-04/10/2018
KWAIDAN RECORDS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Propriétés & Châteaux
☎ 01-44-88-36-29
EMILE GARCIN PARIS RIVE GAUCHE
Agence PATRICE BESSE - Yvelines
IMMOBILIER.NOUVELOBS.COM
EMILE GARCIN Propriétés et Châteaux
Dans le PARC DE MAISONS-LAFFITTE (78)
YVELINES
Immeuble XVIIIe - Bel appartement de 154 m2
3 chambres + bureau. Volumes, parquet, boiseries et cheminées.
Parfait état. DPE : D. Réf : PRG-3341-LF-VS. Prix : 1 980 000 ¤
✆ 01 42 61 73 38 - parisrg@emilegarcin.com
Une impressionnante « maison-façade » avec jardin et grande
piscine. L’intérieur, baroque, comprend 7 chambres et de beaux
volumes de réception avec plus de 3,5 mètres de hauteur sous
plafond et un décor intégralement restauré.
Réf. : 10170GD. - Prix : nous consulter
✆ 01 42 84 80 85 - patrice-besse.com
Demeure Napoléon III et son parc clos d’env. 1 ha
au cœur d’un grand village. Belles pièces de réception, maison
de gardiens, dépendances, garages (env. 10 v)., piscine, tennis.
DPE : E. Réf : PPC-8247-RB -Prix : 990 000 ¤
✆ 01 42 61 73 38 - proprietes@emilegarcin.com
MARC FOUJOLS RIVE DROITE
GRISEL IMMOBILIER BORDEAUX
EMILE GARCIN BIARRITZ COTE BASQUE
e
PARIS VI - Saint-Germain-des-Prés / Pont Neuf
15 avenue Paul Doumer 75116 PARIS
SEINE-SAINT-DENIS
BORDEAUX CHARTRONS
Dans une allée privée de BAGNOLET
Maison traversante avec jardin de 100 m2 calme et ensoleillé
sans vis-à-vis. Elle offre 170 m2 sur 2 niveaux : grand séjour,
cuisine équipée, trois chambres (possible 5) dont une avec
balcon, nombreux rangements. Prix : 760 000 ¤
✆ 01 53 70 00 00 - paris@marcfoujols.com
Coup de cœur assuré pour cette maison d’architecte style loft
aux prestations de qualité, 3 chambres, bel espace de vie
donnant sur jardin et couloir de nage, cheminée éthanol,
îlot central, SDE, SDB et garage. Dans quartier calme proche
commerces, écoles et tram. Label BBC.
Prix : 1 207 000 ¤ dont 5% F.A.inclus. ✆ 06.61.89.17.33
A 10 mn des plages de SAINT-JEAN-DE-LUZ
ITC IMMOBILIER
GROUPE MERCURE RHONE ALPES
GROUPE MERCURE TOULOUSE
44 boulevard Carnot - 31000 Toulouse
Belle maison de famille de 170 m2 sur un terrain arboré
de 2 500 m2 avec possibilité de piscine. Belle pièce de vie de
60 m2 ouverte sur 2 terrasses, 5 chambres. Sous-sol. Garage.
Ref. BIA-1549-VP – Prix: 645 000 ¤
✆ 05 59 01 59 59 - emilegarcin.fr
LES VANS - SAINT-AMBROIX
A SAINT-JORIOZ - 25 mn Annecy
DORDOGNE - Secteur Bergerac
SUD ARDECHE (07) - Village classé
Château 800 m2 magnifiquement restauré
20 pièces principales dont belles pièces de réception,
9 chambres avec salles de bains. Nombreuses dépendances.
Appartement d’amis T6…. Piscine, tennis.
12 ha dont jardin à la Française, bois et prairies.
Vue panoramique. DPE C. Réf 12187vm. Prix : nous consulter
✆ 05 34 417 427 - www.groupe-mercure.fr
Ancienne seigneurie médiévale
500 m2 habitables, entièrement aménagés. 3 réceptions,
8 chambres avec salles de bains, très beaux éléments anciens.
Splendide parc paysager agrémenté d’une piscine,
belles dépendances. Exceptionnel.
Prix : 1 230 000 ¤ - ✆ 06 86 40 05 33
VILLAS EN FLORIDE Rendez-vous en octobre !
MICHEL VIVIEN
Maison récente, ossature bois, de 250 m2, (182 m2 hab.),
sur 3 niv., vue magnifique sur le lac d’Annecy et la chaine des
Aravis. Grand séjour /cuisine 80 m2, 4 ch., 3 s. d’ eau, cellier,
cave à vin. Garage 22 m2, park. Terrasse 75 m2, jardin paysagé
sud entouré de parcelles non constructibles, Grandes baies
vitrées, 2 balcons. Très lumineux. Au calme et à l’abri des regards.
Réf. 11200vm. Prix: 1 150 000 ¤ HAI - Anne-Claire de Villepin
✆ 06 28 32 84 43 - annecy@groupe-mercure.fr
Hotel
la
Villa Douce
SÉJOUR LES VOILES
DE SAINT-TROPEZ
DU 29/09 AU 07/10
Assistez au plus bel événement de l’année
Rendez-vous les 4, 6, 9, 11 et 13 octobre 2018 à
Cannes, Aix-en-Provence, Bordeaux, Lille et Paris
Fiscalité avantageuse, prix bas, rentabilité, gestion...les équipes
française et américaine de Pineloch Investments vous reçoivent
lors de leurs prochaines conférences. Nombreuses opportunités
d’investissement locatif et résidences secondaires ! Investissez
avec des experts de l’achat immobilier en Floride depuis 35 ans !
Contactez-nous pour les lieux et heures de rendez-vous. Entrée libre.
www.villasenfloride.com
info@villasenfloride.com
SORTIES EN BATEAU
POUR ASSISTER AUX REGATES
OFFERTes
THOLLON-LES-MEMISES (74)
FACE AU LAC LEMAN
APPARTEMENT 4 personnes, au pied des pistes
Cuisine équipée ouverte, coin montagne 2 couchages,
salle d’eau. Terrasse. Cave.
Prix : 79.900 ¤
✆ 04 50 70 95 13 - www.vivien-immobilier.fr
(Les honoraires des agences immobilières et les commissions pour chaque bien sont consultables sur les sites des agences)
Indiquez le code promotionnel "OBS"
lors de votre réservation.
Réservations
04 94 15 30 30 | www.lavilladouce.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LA BANDE DESSINÉE DE RIAD SATTOUF
Les cahiers d’Esther
154
L’OBS/N°2813-04/10/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’entretien de votre Audi,
aussi rapide que votre dernière
séance de cinéma.
Audi Twin Service, l’entretien premium de votre Audi en 90 minutes.
Par l’intervention de deux techniciens qui travaillent en parfaite synchronisation sur votre véhicule, nous vous garantissons un timing
maitrisé. Pendant ces 90 minutes, vous pouvez au choix : essayer un véhicule, suivre en temps réel l’entretien de votre Audi grâce à une
webcam installée dans l’atelier ou encore profter d’un accès wif pour garder le fl de votre activité(1). Chez Audi, on en fait beaucoup
pour que vous puissiez faire autre chose.
Pour prendre un RDV atelier, connectez-vous sur monentretien.audi.fr.
(1) Service disponible dans le réseau Audi participant.
Volkswagen Group France SA – 11, avenue de Boursonne Villers-Cotterêts – RCS SOISSONS 832 277 370.
Audi recommande Castrol EDGE Professional.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CROISIÈRE GRANDES DESTINATIONS
Merveilles de la Patagonie
Terre de feu et splendeurs australes
Du 9 au 26 mars 2019
Jean-Claude Lescure
Historien
Heïdi Sevestre
Glaciologue
Paris
Paris
18
Valparaiso
San Antonio
16/17
2/3
Montevideo
4 5 Punta
del Este
Buenos Aires
15
CHILI
ARGENTINE
Puerto 14
Montt
Fjords
chiliens
1
URUGUAY
Santiago
7
6
Puerto Madryn
13
8
Punta Arenas
11
Détroit 12
de Magellan
Ushuaia
10
9
Cap Horn (navigation)
Embarquez pour un merveilleux voyage qui vous conduira sur les traces des plus grands navigateurs, de
Buenos Aires à Santiago du Chili, au cœur d’une nature encore vierge. Tout au long de votre croisière,
vous bénéficierez d’un accompagnement francophone et assisterez aux conférences passionnantes
de la glaciologue Heïdi Sevestre, de l’historien Jean-Claude Lescure et de Jean-Charles Thillays,
spécialiste de la destination.
OFFRE SPÉCIALE - 300 €/pers. pour toute réservation avant le 31 octobre 2018 (code REVE)
soit la croisière à partir de 5 490 € 5 190 €/pers.* depuis Paris - à bord du Celebrity Eclipse
*vols (Paris/Buenos Aires - Santiago/Paris), pension complète (sauf boissons), conférences et taxes inclus.
Demandez la brochure au 01 75 77 87 48, par e-mail à contact@croisieres-exception.fr,
sur www.croisiere-patagonie.fr/obs.
Le Celebrity Eclipse
* Se référer à la brochure pour le détail des prestations et les conditions générales de vente. Licence n° IM075150063. Crédit photo :
© Shutterstock. Création graphique : nuitdepleinelune.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE CAHIER N°2
D E L’ É D I T I O N N ° 2 8 1 3
DU 4 OCTOBRE 2018
LE GUIDE DU SAMEDI 6 AU VENDREDI 12 OCTOBRE 2018
La fabrique
du Trump
power
“Trump, le parrain de Manhattan”
DOC
LUNDI
FRANCE 3
FILM
SAMEDI CANAL+
CINÉMA
BARBARA
p. 5
MAG
DIMANCHE FRANCE 2
MAG
MARDI FRANCE 2
FILM
MERCREDI TCM
CINÉMA
UN JOUR, UN DESTIN : CASH INVESTIGATION:
ROBERT BADINTER, LUXE, LES DESSOUS LES CHEYENNES
UN CRI DE RÉVOLTE CHOC
p. 7
p. 12
p. 15
FILM
JEUDI M6
L’ARNACŒUR
p. 17
FILM
VENDREDI TCM
CINÉMA
MAGNUM FORCE
p. 20
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
0123
hors-série
50
images
qui ont marqué
l’histoire
Pour raconter une histoire, sur Internet, dans les journaux ou les livres scolaires,
il faut l’accompagner d’une illustration, d’une vidéo, d’un dessin, d’une photographie.
Une image peut être dérangeante, informative ou dangereuse, elle peut provoquer
des révolutions, briser une carrière politique. Ce hors-série propose un mode d’emploi
des images historiques ou d’actualité.
50 IMAGES
QUI ONT MARQUÉ L’HISTOIRE
Un hors-série du « Monde »
100 pages - 8,50 €
Chez votre marchand de journaux
et sur Lemonde.fr/boutique
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
3
A New York, dans la Trump
Tower, en janvier 1989.
LE DOC
“Trump, le parrain de Manhattan” Lundi 21h00 France 3
“TOUT, CHEZ LUI, EST AFFAIRE
DE COUPS ET DE BAGARRE”
GETTY IMAGES/FRANCE 3
Dans « Trump, le parrain de
Manhattan », Frédéric Mitterrand fait
le portrait sans concession du président
républicain, de ses années de jeunesse
à son ascension dans l’immobilier
new-yorkais. Entretien.
Propos recueillis par Anne Sogno
TéléObs. – Un flm de plus sur Trump ?
Frédéric Mitterrand. – J’ai toujours peur du
politiquement correct, cette façon de tout
juger avec le même unanimisme. Karl Marx
disait que l’histoire se répète deux fois, « La
première fois comme tragédie, la seconde
fois comme farce ». Trump a été considéré
comme une sorte d’autre Reagan : on disait
de lui, à l’époque, qu’il avait lu trois livres,
dont un qu’il n’avait pas fni de colorier… Et
puis on s’est rendu compte qu’il n’avait pas
été un si mauvais président, un président de
droite, certes, mais pas indigne des enjeux.
Je me suis demandé si on n’allait pas faire la
même erreur avec Trump qui est un Reagan
bien plus vulgaire, encore plus primaire et
méprisé. Je le déteste, mais il m’intéresse
et je crois que la pire des choses, quand on
est « contre », c’est de ne pas savoir évaluer
les points forts de la personne dont on fait
le portrait. J’ai voulu voir qui il était avant
de devenir président. Il rejoint un imagiL ’ H E B D O D E S MÉDIAS
naire cinématographique au sens des flms
de Coppola ou de Scorsese, des flms politiques puisqu’ils parlent du pouvoir aux
Etats-Unis.
Trump est-il dangereux ?
J’ai voulu montrer en quoi il l’était, sans
tomber dans les idées reçues. Quand j’ai
commencé à tourner, tout le monde pensait
qu’il allait être impeached, qu’il allait disparaître… Ce n’est pas arrivé et cela n’arrivera
pas. Je pense que la seule chose qui risquerait de le faire tomber pourrait être d’ordre
sexuel. Le reste, comme l’implication des
Russes dans sa campagne, se terminera en
eau de boudin, il est beaucoup trop habile…
Il poursuit un seul objectif, la conquête du
pouvoir ou plutôt de la puissance. Son inépuisable énergie se concentre même sur ce
désir de puissance. Il a une absence totale
d’éthique comme l’a confrmé James Comey,
le chef du FBI récemment limogé. Tout, chez
lui, est afaire de coups et de bagarre, comme
le lui a enseigné son père.
Ce père terrible, vous l’évoquez, tout comme
ses débuts dans les affaires immobilières…
Son père était une crapule qui n’a fnalement pas aussi bien réussi que lui. Un
plouc du Queens qui refusait de louer ses
appartements aux Noirs et cherchait tous
les moyens de frauder. Puisque Trump
afrme diriger le pays comme il dirige ses
afaires, il était nécessaire de revenir à la
période d’avant et de décrire son ascension,
avec son côté « Arturo Ui ». Dans la jungle
des promoteurs immobiliers, il s’est formé
tout seul.
Qu’est-ce qui, au fond, vous frappe le plus
chez lui ?
Sa complexité. Certaines choses sont enracinées en lui. Comme ce désir de revanche
sur une enfance « dégueulasse ». Il peut se
montrer aimable, et même susciter une certaine indulgence. Jusqu’à la quarantaine, il
apparaît comme un bel homme qui sait être
courtois. Mais il a une faille, celle de l’immaturité afective. Il ne s’agit pas de pleurer
sur le sort de Donald Trump mais d’éclairer l’être humain. C’est un homme, pas un
fantasme. Se mesurer à un fantasme ne fait
que le renforcer.
C’est un homme assez solitaire…
On dit de lui qu’il ne lit pas, ne sort pas
et passe son temps à regarder la télévision
ou sur Twitter. Les gens qui l’entourent ont
peu d’importance, il s’en débarrasse pour
un oui ou pour un non. Depuis quelques
mois, pourtant, il s’est entouré de réactionnaires brillants comme Mike Pompeo
ou John Bolton qu’il ne pourra pas virer
aussi facilement que Steve Bannon, son
ex-éminence grise. Roy Cohn est la seule
personnalité sur laquelle il s’est reposé pour
afronter tous les procès qui ont émaillé sa
carrière. Un avocat, un « tueur » qui a envoyé les Rosenberg sur la chaise électrique.
Homosexuel, vrai héros des années Warhol
et du Studio 54, mort du sida, Cohn était
amoureux de Trump, c’est une évidence.
Parmi les milliardaires de Manhattan,
il détonne…
C’est un prolo milliardaire, une défnition
qui explique son populisme. Les superriches de Manhattan le détestent mais
votent pour lui parce que ça les arrange.
Trump les déteste encore plus. Il y a entre
eux un problème de classe. D’ailleurs, il n’a
jamais épousé une de ces femmes à milliardaires, ces blondes à vison, spécialistes de la
pension alimentaire… Mais deux femmes de
l’Est puis une starlette très jolie mais assez
« limite ». Pourquoi l’Amérique profonde at-elle voté pour lui ? Il a passé des années
de sa vie sur ses chantiers à côtoyer des travailleurs des diférents corps de métier. Des
prolos à la limite de la petite bourgeoisie,
une partie de ses électeurs…
Comment faire pour ne pas se limiter
à sa facette grotesque ?
Avec lui, on court toujours le risque de buter
sur le pittoresque et de céder à la tentation
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
4
LE DOC
LES DESSOUS D’UNE VICTOIRE
« Comment Trump a manipulé l’Amérique », de Thomas Huchon, revient
sur les rôles de la société Cambridge Analytica et de l’ultraconservateur Robert
Mercer dans l’élection du candidat républicain.
A
quoi la victoire de Donald Trump en
2016 a-t-elle tenu ? A 77 000 électeurs dans
trois Etats clés qui ont permis au magnat
de l’immobilier d’être élu, bien que distancé de près de 3 millions de voix par Hillary Clinton, et peut-être à 87 millions de
profils Facebook dont les données ont
été pillées à leur insu. C’est ce que relate ce
documentaire, qui revient sur les coulisses
de la campagne présidentielle américaine
et le scandale Cambridge Analytica.
Le film présente les marionnettistes de
l’élection : Steve Bannon, qui a dirigé les
derniers mois de la campagne du milliardaire, est devenu célèbre grâce à son passage à la Maison-Blanche (suivi d’un limogeage retentissant), mais le documentaire
révèle surtout le rôle joué par un homme
très secret, Robert Mercer. Brillant informaticien chez IBM, il est recruté dans les
années 1990 par le fonds d’investissement
Renaissance Technologies. Appliquant des
calculs mathématiques à la prévision des
cours de Bourse, Mercer en fait un fonds
ultra-rentable et devient milliardaire. Il soutient à coups de millions plusieurs lobbys
réacs, comme l’Heritage Foundation, contre
l’impôt, ou le Heartland Institute, qui défend des thèses climatosceptiques.
En 2011, Mercer rachète le très droitier site
d’actus Breitbart News, et place à sa tête un
ex-trader de Goldman Sachs, Steve Bannon.
LE GUIDE 10-12, place de la Bourse, 75081 Paris Cedex 02.
En 2015, Mercer soutient à la primaire républicaine Ted Cruz mais ce dernier étant battu,
il se rabat sur Trump. En juillet 2016, le candidat reçoit l’appui de la fondation Mercer,
et recrute Bannon comme directeur de campagne et deux autres protégés de Mercer.
Bannon est aussi le vice-président de Cambridge Analytica qui, en Angleterre, a travaillé pour les pro-Brexit.
Cette entreprise britannique se vante de sa
capacité à influencer l’opinion publique par
le profilage psychologique des électeurs.
Grâce aux données achetées à des entreprises, mais aussi à celles récoltées via des
pseudo-tests psychologiques – auprès de
300 000 utilisateurs Facebook et, à travers
eux, de 87 millions d’autres –, Cambridge
Analytica constitue une extraordinaire base
de données de l’électorat américain. Elle
permet à Trump de réaliser un ciblage publicitaire très précis. Ses stratèges mesurent
que trois Etats pourraient basculer en faveur
du candidat républicain, qui y concentre
ses efforts : le Michigan, la Pennsylvanie
et le Wisconsin votent Trump et assurent
sa victoire. Grâce aux méthodes douteuses
de Cambridge Analytica… et au laxisme, à
l’époque, de Facebook.
THIERRY NOISETTE
« Comment Trump a manipulé l’Amérique »,
mardi, à 20h50, sur Arte.
ABONNEMENTS : 01-40-26-86-13
Téléphone – Composez le 01-44-88… suivi des 4 chiffres qui figurent à la suite de chaque nom.
Internet – Tapez l’initiale du prénom suivie, sans espace ni point, du nom et de @nouvelobs.com
RÉDACTION Directeur de la rédaction : Dominique Nora (3426). Rédactrice en chef adjointe : Sophie Grassin (3770). Coordinatrice : Marie-Laure Michelon (3560).
Rédaction : Nebia Bendjebbour (3544) ; François Forestier (3560) ; Véronique Groussard ; (3595) ; Jean-Claude Guillebaud (3560) ; Marjolaine Jarry (3658) ; Guillaume Loison
(3614) ; Hélène Riffaudeau (3792) ; Anne Sogno (3674) ; et les services Photo, Secrétariat de rédaction-révision , Maquette, Photogravure de « l’Obs ». Grilles de
programmes : We TV, Paris.
PUBLICITÉ REGIE OBS, 80, boulevard Auguste Blanqui 75013 PARIS . Laurence Bonicalzi Bridier Présidente 01 57 28 39 97 .
Vincent Salini Directeur Délégué des Activités Digitales et OPS 01 57 28 37 00
COUVERTURE : GETTY IMAGES/FRANCE 3
Ce m agazine est impr im é chez N E W S P RIN T cer ti fi é P E FC
Ori g i n e du papier : Suède. Taux de fibres recyclé es : 0% . E utrop hi s ati on : P Tot = 0.005 k g /tonne d e p ap i er.
L ’ H E B D O D E S MÉDIAS
GETTY IMAGES/ARTE
de la rigolade. J’ai essayé de ne pas tomber
dans ce travers. Mais je crois beaucoup à ce
que j’évoque à la fin du film, c’est-à-dire au
syndrome du Joker. J’ai été très frappé par le
succès des trois films sur Batman aux EtatsUnis avec ce personnage maléfique joué
entre autres par Nicholson. Les années du
succès de « The Apprentice », son émission
de télé-réalité dans laquelle il jouait le patron
qui virait les candidats au cri de « You are
fired ! », coïncident avec le succès du Joker.
Or qui regardait « The Apprentice » ? Surtout
des adolescents qui ont maintenant l’âge de
voter. Ils ont été nourris à ce programme et
au Joker, le méchant qui fait rire… La presse
américaine qui suivait les débuts de la campagne de Trump a énormément joué cette
carte du Joker, en disant : « Ce n’est pas possible… » Et puis Trump a été élu.
On ne l’a pas assez pris au sérieux ?
Il n’a jamais fait de politique, il a financé
les républicains comme les démocrates. Il
était copain avec les Clinton qui l’ont regardé avec condescendance. Les médias
ont traité sa candidature comme celle de
Coluche. Personne n’y croyait, sauf Larry
King. La manière dont il s’est débarrassé
des candidats républicains à la primaire,
les uns après les autres, est significative.
La menace est la même chez nous. J’ai très
peur de ce qui va advenir, et en particulier
de quelqu’un comme Laurent Wauquiez.
Si Macron échoue, que se passera-t-il ? Il
est en train de lui arriver ce qui est arrivé à
Louis-Philippe, type intelligent plutôt bienveillant au départ, qui a glissé dans un isolement progressif. Un jour, ces hommes-là
tombent et on ne sait pas ce qui vient derrière. Aux Etats-Unis, beaucoup de gens de
gauche m’ont dit : « Trump, c’est un cauchemar mais il a soulevé des “valid questions” »,
celles qui touchent les 40 % d’Américains
très loin de l’élite. C’est en soulevant ces
questions, souvent mises sous le tapis par
la gauche française, qu’on évitera la tentation Wauquiez. On dit qu’il ne fait que 5 %
mais Trump aussi a commencé à 5 %… ■
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SAMEDI 6 OCTOBRE
5
Mise en abyme
23h10 CANAL+ CINÉMA
Barbara et Balibar, les archives et
les images de fiction, les chansons
et les notices biographiques, le
Drame français de Mathieu
Châtelet et Google, le spectacuAmalric (2017). Avec Jeanne
laire et l’intime, la satire et l’homBalibar, Mathieu Amalric. 1h37.
mage, les trompe-l’œil et les mises
Pour que le film soit ressemblant,
en abyme, bouleversant toujours
il ne fallait surtout pas qu’il soit
la chronologie, contournant l’émomimétique. Mathieu Amalric l’a
tion facile, « Barbara » est un film
bien compris, qui signe un éblouisfou sur une artiste déraisonnable.
sant portrait de l’extravagante
C’est aussi le récit de la passion
Barbara sans tomber dans le piège
ardente que, plus de vingt ans
du biopic parodique. Mieux : il se
après sa disparition, toutes gémoque du genre avec une drôlenérations confondues, on contirie et une insolence où l’on reconnaît bien la chanteuse bravache nue d’avoir pour elle. Elle, qui fuyait les photographes, aurait aimé
du « Bois de Saint-Amand ». Jeanne Balibar, alias Brigitte, qui se être ressuscitée par ce cinéaste rebelle à la fois si soucieux du détail,
joue d’avoir le troublant physique de son personnage iconique, est où se logeait la maniaque diva, et si disposé au délire, sans quoi les
en effet engagée par le réalisateur Yves Zand (fils de la journaliste morts s’ennuient. Car elle revit vraiment, Barbara, dans ce film verNicole Zand incarné par Mathieu Amalric…) pour un prétendu tigineux. Elle est en même temps sur scène, tragédienne et comébiopic consacré à la Dame Brune, lui-même inspiré du livre de dienne, boa et rocking-chair, elle broie le noir de son enfance, elle
Jacques Tournier, auquel l’écrivain des « Vies minuscules », Pierre se réfugie derrière les murs de sa ferme-ermitage de Précy, où elle
Michon, prête ici sa voix cuivrée. Inutile de préciser que le tournage tricote, compose et suce du Zan, elle est embarrassée de sa propre
est vite chamboulé, irradié, dynamité par son trop grand et insai- mythologie, qu’elle cultive autant qu’elle s’en moque, fantasque et
sissable sujet. C’est alors que, porté par une actrice virtuose, le film monastique, inoubliable et impénétrable. Dis, quand reviendrasdevient passionnant. Mêlant, au point qu’on ne les distingue plus, tu ? Maintenant, et ici.
Jérôme Garcin
Barbara
TF1
1
1
FRANCE 2
2
2
3
3
familles les plus nombreuses du monde.
17.50 6 50’ Inside. L’actu. 20.00 6 Le
20h. 20.50 6 Quotidien express.
6.00 6 Ludo. 8.15 6 Samedi Ludo. 10.50
6 On a la solution ! 11.30 Dans votre
région. 12.00 12/13. 12.55 6 Les nouveaux nomades. 13.30 6 Les grands du
rire. 15.15 6 Les carnets de Julie. 17.15
6 Trouvez l’intrus. 17.55 6 Questions pour
un super champion. 19.00 19/20. 20.00
6 Vu. 20.15 6 Zorro. Série. L’homme au
fouet. 20.40 6 Tout le sport.
21.00 Danse avec les stars
21.00 Les années bonheur
21.00 Crime dans le Luberon
Divertissement. Présenté par Camille
Combal, Karine Ferri. INÉDIT. Aux côtés
Divertissement. Présenté par Patrick
Sébastien. Invités : Magic System,
Kendji Girac, Julien Clerc, Corona,
Trois Cafés Gourmands… INÉDIT.
Téléfilm policier français d’Eric Duret
(2018). 1h40. Avec Florence Pernel,
Guillaume Cramoisan. INÉDIT. Lors d’une
de danseurs professionnels, onze personnalités vont se mesurer à travers des
épreuves de danse de couple.
Patrick Sébastien est entouré de
23.20 Danse avec les stars, la suite nombreux artistes pour égrener ses
Divertissement. Présenté par Camille fameuses «Années bonheur».
Combal, Karine Ferri. INÉDIT. 0.25 6 Le 23.20 On n’est pas couché Talk-show.
grand blind test. Humoristes contre chan- Présenté par Laurent Ruquier. INÉDIT.
teurs. Invités : Cartman, Gérémy Crédeville… 2.10 6 Stupéfiant ! 3.35 6 Affaire conclue.
FRANCE 5
WAITING FOR CINEMA/GAUMONT/FRANCE 2 CINÉMA/ALICÉLÉO
FRANCE 3
7.00 6 Télématin. 10.00 6 Thé ou café.
Invitée : Romane Bohringer. 10.50 6 Motus. 11.20 6 Les z’amours. 12.00 6 Tout
le monde veut prendre sa place. 13.00
13 heures. 13.20 6 13h15, le samedi...
14.00 Tout compte fait. 14.55 6 Affaire
conclue. 17.40 6 Joker. 18.40 6 N’oubliez
pas les paroles ! 20.00 20 heures. 20.45
6 Vestiaires. 20.55 6 Stade 2.
6.30 6 Tfou. 8.30 6 Téléshopping - Samedi. 10.30 6 Nos chers voisins. 12.00
6 Les 12 coups de midi ! 13.00 6 Le
13h. 13.30 6 Reportages découverte.
Les fondus du chocolat. 14.45 6 Grands
reportages. 16.05 6 La vie trépidante des
5
5
10.15 6 Silence, ça pousse ! 11.15 6 La
maison France 5. 12.55 6 Les escapades
de Petitrenaud. 13.25 6 Sale temps pour
la planète ! 14.10 6 Dangers dans le ciel.
15.05 6 Superstructures SOS. 16.00 6 Atlantique, l’océan et le feu. 16.55 6 Vivre
loin du monde. 17.45 6 C dans l’air. 19.00
6 C l’hebdo. 20.00 6 C l’hebdo, la suite.
20.20 6 Des trains pas comme les autres.
M6
6
6
6.00 M6 Music. 8.15 M6 boutique. 10.35
21.00 NCIS : Los Angeles
Mag. Présenté par Jérôme Pitorin. Au
rythme de la Louisiane. INÉDIT. Au som-
Série. Piège-moi si tu peux. (Saison 9,
9/24). Avec Chris O’Donnell, LL Cool
J, Daniela Ruah. INÉDIT. L’ancien agent de
maire, notamment : «24 heures sur Bourbon Street» - «La vie sur le Mississippi». la CIA Joelle Taylor débarque chez Callen
22.25 Une nuit, le centre Pompidou en plein milieu de la nuit. 21.55 Souveavec François Berléand Documen- nirs du Brésil. (Saison 9, 10/24). INÉDIT.
taire. De Valérie Amarou et Jean-Pierre 22.45 NCIS : Los Angeles Tour de passeDevillers (2018). INÉDIT. 23.20 6 A vous de passe. (Saison 7, 5/24).23.35 Retrouvoir. 23.45 6 Panama, d’un océan à l’autre. vailles explosives. (Saison 7, 6/24).0.25
L’art de la guerre. (Saison 4, 15/24).
0.35 6 En quête de vie dans l’univers.
N°2813
4
4
Top 14. La Rochelle/Clermont. 7e journée.
Au stade Marcel-Deflandre. DIRECT. 16.40
Avant match.17.00 Football : Ligue 1. Lille/
Saint-Étienne. 9e journée. DIRECT. 18.55
Canal Sport Club # 20.05 Sport reporter.
Tiger Woods # 20.40 Groland le Zapoï #
L21.00 Logan Lucky ùù
Comédie policière américaine de Steven Soderbergh (2017). VM. 1h58.
Avec Channing Tatum, Riley Keough.
battue, Pascal Achard, un chasseur d’une INÉDIT. Jimmy Logan et son frère Clyde
quarantaine d’années, est assassiné.
décident de voler les recettes de la plus
22.35 Crime en Lozère Téléfilm policier grande course auto de l’année.
de Claude-Michel Rome (2014). 1h41. 23.00 Les Zozos migrateurs Série doc.
Avec Vincent Winterhalter, Florence Pernel, Jérôme Anger. 0.05 6 Soir/3. 0.35
Don Carlo. 3.40 6 Les carnets de Julie.
ARTE
7
7
13.25 6 Le coelacanthe, plongée vers nos
origines. 14.55 Vitamines : fantasmes et
vérités. 16.25 6 Invitation au voyage en
week-end. 17.05 6 Virunga, les gorilles
en péril. 17.50 Chemins d’école, chemins
de tous les dangers. 18.35 Arte reportage.
19.30 6 Le dessous des cartes. 19.45
Arte journal. 20.05 28 minutes. 20.45
Modern Family. Série. Oh ! Le beau bateau.
11.10 Norbert commis d’office. F12.45
Le 12.45. 13.30 Cauchemar en cuisine.
Marseille. - Pfastatt. 17.35 E=M6 Spécial
santé. Pour une maison saine, quels sont
les ennemis à combattre ? 18.40 French
in the City. 19.45 Le 19.45. 20.25 Scènes
de ménages. Série.
6 50 nuances de Grecs.
L20.50 Échappées belles
CANAL +
10.30 6 Guyane. Série. 12.30 Compil JT
pressé # 12.45 Tchi tcha # 13.45 Le cercle
# 14.35 Avant-match # 14.45 Rugby :
20.50 Pasteur et Koch, un duel
de géants dans le monde
des microbes
Doc. de Mathieu Schwartz (2018). INÉDIT.
Louis Pasteur et Robert Koch se sont
affrontés à l’heure de la découverte de
la transmission des maladies.
22.25 L’intelligence artificielle va-telle nous dépasser ? Doc. De Guilain
Depardieu et Thibaut Martin (2018). INÉDIT.
23.20 6 Philosophie. 23.50 Square idée.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
(2018). Au pays du Soleil-Levant. INÉDIT.
0.00 Le journal du hard. 0.15 L’amour en
ligne. Téléfilm classé X (2017).
C8
8
58
6.30 Téléachat. 9.00 Direct auto express.
13.25 JT. 13.35 Éternelle vengeance. Télé-
film. Thriller (1998). Avec Alexandra Paul,
Vlasta Vrana. 15.20 L’angoisse d’une mère.
Téléfilm. Drame (1996). Avec Faye Dunaway,
Michael O’Keffe. 16.55 Passion criminelle.
Téléfilm policier (1995). Avec Joanna Cassidy, Jere Burns, Brooke Langton. 18.45
Les Terriens du samedi !
L21.00 La télé des Nuls ùù
Doc. de A. Combelles (2017). D’«Objectif
Nul» à «Les Nuls l’émission», ce documentaire offre l’occasion de revoir sketches
et parodies du célèbre quatuor comique,
avec des témoignages de proches et de
collaborateurs de l’époque.
23.00 Les Nuls de A à Z Divertissement.
Une rétrospective entièrement consacrée
aux célèbres trublions qui ont sévi sur
Canal + entre 1987 et 1994.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SAMEDI 6 OCTOBRE
6
W9
9
59
L20.50 Les Simpson ùù
Série. Manque de taffe. (Saison 27,
3/22). INÉDIT. La mère de Marge fête ses
80 ans et tous les membres de la famille
sont réunis pour célébrer cet évènement.
21.15 Le cowboy des rues. (Saison 19,
3/20). 21.40 La Marge et le prisonnier.
(Saison 19, 4/20).
L22.05 Les Simpson ùù Le cafard
du clown. (Saison 26, 1/22). 22.30 Le
barbier de Springfield. (Saison 19, 2/20).
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
TMC
TFX
10 60
L21.00 Columbo ùù
Série. L’enterrement de madame
Columbo. (Saison 9, 4/6). Avec Peter Falk, Helen Shaver, Roscoe Lee
Browne. Sans le vouloir, Columbo se
trouve mêlé au complot diabolique d’une
femme dérangée.
22.50 90’ enquêtes Magazine. Présenté par Tatiana Silva. Alcool, stups,
drames familiaux : pas de répit pour
les gendarmes de banlieue.
FRANCE 4
11 61
20.55 Chroniques criminelles
Magazine. Présenté par Magali Lunel.
Affaire Magali Delavaud : un crime
presque parfait. INÉDIT. Un soir de no-
12 62
Série. Champagnes et grande découverte. (Saison 8, 10, 11 et 12/24).
Avec Johnny Galecki. Leonard, Ho-
vembre 2014, Magali Delavaud ne rentre
pas chez elle après son travail.
22.40 Chroniques criminelles Mag.
ward et Raj s’intéressent aux dernières
recherches d’un professeur qui vient de
décéder. 21.20 Les intrus volants. 21.45
Présenté par Magali Lunel. Double vengeance mortelle. Le 15 mars 2013, Myriam
La désintégration de la sonde spatiale.
L22.10 The Big Bang Theory ùù
découvre le cadavre de son fiancé Domi- Malentendu, quiproquos et jalousie.
nique baignant dans une mare de sang. (Saison 8, 7/24).
CSTAR
14 63
NRJ12
L20.55 The Big Bang Theory ùù
17 64
GULLI
18 167
Doc. (2018). INÉDIT. Un portrait politique
20.55 Drôlement bêtes,
les animaux en questions
21.00 DC : Legends of Tomorrow 20.55 Barbie et la magie
Série. Le dieu de la gerre. (Saison 3, des perles
du Brésil par la première génération de
la classe populaire à étudier à l’étranger.
22.00 Un monde en docs. 22.30 Nucléaire,
la fin d’un mythe Documentaire. De
Bernard Nicolas (2018). Ll’avantage
compétitif du nucléaire français a fondu.
Et ce n’est que l’un des aspects du problème posé. 0.30 Hashtag. 1.00 Livres &
vous... 2.00 Parlement hebdo.
Jeu. Présenté par Alex Goude, Juliette
Sonet. Speciale Fête de la science.
Invités notamment : Priscilla, Denis
Maréchal, Jamy Gourmaud, Delphine
Wespiser, Camille Cerf. INÉDIT.
22.45 Fort Boyard Jeu. Présenté par
Olivier Minne. Invités : Artus, Vincent
Lagaf’, Alicia Aylies, Kamel le magicien,
Cartman, Vitaa.
9/18). Avec Brandon Routh, Dominic Purcell, Caity Lotz. INÉDIT. Après la
21.00 Encantado
FRANCE Ô
19 65
TF1 SERIES FILMS
20.55 Je vous présente ma femme 21.00 Nos chers voisins
Comédie dramatique d’Elisabeth Rappeneau (2013). 1h30. Avec Catherine
Jacob. Un homme revient d’une mission
Série. (Saison 6). Avec Martin Lamotte,
Isabelle Vitari, Gil Alma. La vie et les
de Dominique Ladoge (2014). 1h41.
Avec Pierre Arditi, Firmine Richard. 23.45
6 L’amour lé Dou. 0.35 6 Endemix Live.
son 2, 14/21). Avec Damian Lewis,
Sarah Shahi. 0.15 Sans toit, ni loi. (Saison 2, 15/21).
relations souvent amicales, quelquefois
à Cuba avec à son bras une jeune épouse, tendues, mais toujours drôles, d’une
au grand dam de sa mère.
bande de voisins.
22.20 Coup de cœur Téléfilm. Drame 23.30 Life Derrière le masque. (Sai-
RMC DÉCOUVERTE
24 98
CHÉRIE 25
mort du professeur Stein, les Légendes est une sirène qui a pour nom Lumina
sont anéanties. Chacun tente de faire et qui rêve de devenir une princesse.
son deuil. 21.50 Délivre-nous du mal. 22.20 Barbie et la porte secrète Télé(Saison 3, 10/18). INÉDIT.
22.45 DC : Legends of Tomorrow
Voyage au bout de l’enfer. (Saison 3,
7/18). 23.30 Les Terriens du samedi !
6TER
20 66
22 67
Talk-show. Présenté par Jean-Bap-
À Hammond, Darren et Lucy tiste Boursier. INÉDIT. Chaque semaine, en
achètent, pour 3 000 dollars, une vieille plateau et en public, Jean-Baptiste Bourmaison d’environ 100 m2.
sier reçoit les invités qui font l’actualité.
21.50 Une rénovation sur barge.
L22.35 The Closer : L.A. enquêtes
22.40 Rénovation impossible Télé- prioritaires ùù L’amour vache. (SaiINÉDIT.
réalité. Gagnant-gagnant. 23.35 La belle
du Sud. - Rénovation sur pilotis. - La
cabane de pêcheur.
41
21.00 Affaires non classées
Série doc. La vie dans les tranchées.
Thriller de Bert Kish (2006). 1h50.
Série. Terreur (1 et 2/2). (Saison 12, 5
et 6/12). Avec Emilia Fox, Tom Ward,
William Gaminara. INÉDIT. L’équipe en-
TÉVA
54
20.50 Bones ù
Série. Tous pour un. (Saison 6, 23/23).
Avec Emily Deschanel, David Boreanaz, T.J. Thyne. Le corps d’un joueur de
PARIS PREMIÈRE
80
56
Doc. (2016). Ce documentaire retrace
USHUAIA TV
Film d’action américain de Andrew
Davis (2002). 1h45. Avec Arnold
Schwarzenegger. Un pompier de Los
SÉRIE CLUB
43
L20.50 X-Files ùù
Série. L’effet Reggie. (Saison 11,
4/10). Avec David Duchovny. Reggie
Something prend contact avec Mulder,
qu’il retrouve dans un parking abandonné.
21.35 Ghouli. (Saison 11, 5/10).
L22.35 X-Files ùù Les forces du mal.
(Saison 11, 8/10). 23.25 Les jumeaux
diaboliques. (Saison 11, 3/10). 0.15
6 Legends. Série. Les roses de la patience.
TV5 MONDE
71
21.00 69 minutes sans chichis
Magazine. Présenté par Joëlle Scoriels. Invité : Slimane. INÉDIT.
Joelle Scoriels reçoit l’une des
Angeles se rend en Colombie pour se révélations de «The Voice France»,
venger du terroriste qui a tué sa famille. Slimane, vainqueur de l’édition 2016.
HISTOIRE
87
son 1, 1/13). Avec Kyra Sedgwick. 23.35
Mise en beauté. (Saison 1, 2/13). 0.30
Le tireur invisible. (Saison 1, 4/13).
88
MEZZO
179
20.40 Microcrédit en 4L, un tour 21.30 Mythes et monstres
L20.30 Manon Lescaut
du monde du microcrédit
Doc. (2017). La fin des temps. Depuis Opéra de Giacomo Puccini. Chef
20.55 American Pickers
- Chasseurs de trésors
Téléréalité. Tel père, telle fille. INÉDIT. Doc. (2016). Le récit de deux amis d’enDeux chineurs traversent les États-Unis fance de 21 ans partis sur les routes du
afin de dénicher des voitures et motos monde en 4L pour soutenir et promouvoir l’entreprenariat par le microcrédit.
anciennes.
L’ÉQUIPE
(1 et 2/2). (Saison 12, 7 et 8/12). INÉDIT.
0.45 Jusqu’à ce que la mort nous sépare.
0.55 New York, police judiciaire. Série.
20.50 La folle histoire des Bodin’s 20.40 Dommage collatéral @
le parcours de Vincent Dubois et JeanChristian Fraiscinet, alias les Bodin’s.
bowling est retrouvé logé dans le méca- 22.50 Les Bodin’s : «Mère et fils»
nisme de remonte-quilles.
Spectacle.
PLANÈTE+
quête sur un raid policier qui a mal tourné
et a fait plusieurs victimes.
22.50 Affaires non classées Jugement
RTL9
55
23 68
20.55 Talk Show
20.55 Un homme si parfait
Bruce Crompton repère une rare Avec Kari Matchett, Peter Outerbridge, Matthew Knight. Karen fait la
pièce d’artillerie légère allemande.
21.40 L’œil du tigre.INÉDIT.
connaissance de Denis lors d’une soi22.30 Occaz militaires Série doc. rée. Elle accepte son invitation à dîner.
(2018). Usines de guerre. INÉDIT. Bruce 22.45 Ma fille en danger Téléfilm.
est sur la piste d’objets produits par les Drame américain, canadien de Matusines de guerre allemandes entre 1940 thew Hastings (2006). 1h30. Avec Joe
et 1944.23.25 Résistance allemande. Lando, Maria Del Mar, Amanda Tapping.
RMC STORY
Téléréalité. Opération récupération.
20.50 Occaz militaires
INÉDIT.
film d’animation américain de Karen J.
Lloyd (2014). 1h21. 23.40 Zig et Sharko.
0.25 Oggy et les cafards. 0.50 Zig et Sharko.
1.00 Foot 2 rue extrême. Série.
21.00 Rénovation impossible
POLAR +
25 69
Téléfilm d’animation de Ezekiel Norton
(2014). 1h10. Dans cet épisode, Barbie
21 137
CANAL+ SPORT
la nuit des temps, les hommes ont toujours
aimé raconter des histoires. Des récits sur
les choses étranges et fabuleuses qui se
cachent dans les ténèbres insondables.
EUROSPORT 1
11
121
d’orchestre : Carlo Rizzi (2013). 2h01.
Avec Eva-Maria Westbroek, Aris Argiris, Brandon Jovanovich.
22.30 Intermezzo Clips.
BEIN SPORTS 1
131
20.45 Rugby : Fédérale 1
20.35 Rugby : Top 14
18.55 Snooker : European Masters L19.55 Football : Ligue 1
«Bourgoin/Chambéry». Commentaires : Benoît Cosset, Christophe
Dominici. Poule 4, 5e journée. Au
stade Pierre-Rajon, à Bourgoin-Jallieu. DIRECT.
«Toulouse/Agen». 7e journée. Au stade
Ernest-Wallon, à Toulouse. DIRECT.
Demi-finales. À Lommel (Belgique).
9e journée, multiplex. DIRECT.
DIRECT.
Grand classique du rugby français que
cette affiche Toulouse/Agen !
22.35 Jour de rugby Magazine.
Qui va succéder à Judd Trump ?
22.30 MotoGP : Grand Prix de Thailande Qualifications.
Quatre rencontres sont au programme
de ce multiplex : Amiens/Dijon - Angers/
Strasbourg - Guingamp/Montpellier Nîmes/Reims.
N°2813
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SAMEDI 6 OCTOBRE
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
12
L20.50 120 battements par mi- 20.50 Guyane
nute ùùù
Drame français de Robin Campillo
(2017). 2h20. Avec Nahuel Perez Biscayart, Arnaud Valois, Adèle Haenel.
Série. (Saison 2, 3/8). Avec Olivier
Rabourdin, Mathieu Spinosi, Issaka
Sawadogo. Vincent négocie avec Viviane
Muller et les Quinteiro pour exploiter illéDébut des années 1990. Alors que le sida galement la mine.
tue depuis dix ans, les militants d’Act L22.40 Babylon Berlin ùù (Saison 1,
1/8). Avec Volker Bruch. Bruno Wolter
Up-Paris multiplient les actions.
L23.10 Barbara ùù Drame français et Gereon Rath enquêtent sur l’existence
de Mathieu Amalric (2017). 1h37. Avec d’un film pornographique compromettant.
Jeanne Balibar, Mathieu Amalric. LIRE 0.15 Fear the Walking Dead. Série. Close
NOTRE ARTICLE.
Your Eyes. 1.05 Le bureau des légendes.
CINÉ+ ÉMOTION
22
CINÉ+ CLUB
24
CINÉ+ PREMIER
20
L20.45 Heat ùùù
Thriller américain de Michael Mann
(1995). VM. 2h45. Avec Al Pacino,
Robert De Niro, Val Kilmer. Un gangster
7
CINÉ+ FRISSON
21
20.45 Identity ù
Thriller américain de James Mangold
(2003). VM. 1h27. Avec John Cusack.
Lors d’une tempête, dix personnes ayant
et un lieutenant de police de Los Angeles trouvé refuge dans un motel sont
éliminées successivement.
se livrent à un face-à-face sanglant.
A ne pas voir seul(e)
Le hold-up des années 1990.
23.30 Day Watch Fantastique Russie dans les bois.
de Timur Bekmambetov (2006). VM. 22.15 The Marine Action américain de
2h12. Avec Konstantin Khabenskiy.
1.40 Jacky au royaume des filles. Comédie (2013). 3.05 L’outsider. Thriller (2016).
CINÉ+ CLASSIC
25
John Bonito (2006). VM. 1h33. Avec
John Cena, Robert Patrick. 23.45 [Rec].
Épouvante (2007). VM.
TCM CINÉMA
31
20.45 Mensonges et trahisons 20.45 À la petite semaine ù
20.45 La bataille de Marathon 20.45 Kalidor
et plus si affinités ù
Film policier français de Sam Karmann Film historique franco-italien de Jacques Film d’aventures américain de Richard
Comédie française de Laurent Tirard
(2003). 1h26. Avec Édouard Baer.
(2002). 1h40. Avec Gérard Lanvin,
Jacques Gamblin. Jacques sort de
Un écrivain, en pleine crise existentielle, prison après une dizaine d’années de
doit rédiger la biographie d’un footballeur. détention et retrouve ses amis.
22.10 Fauteuils d’orchestre ù Co- L22.30 Festen - Fête de famille ùùù
médie française de Danièle Thompson
(2005). 1h40. Avec Valérie Lemercier,
Cécile de France.
Lemercier vole la vedette.
23.55 Trop belle ! Comédie (2008). VM.
OCS MAX
26
L20.40 Le passé ùùù
Drame français d’Asghar Farhadi
(2013). 2h10. Avec Bérénice Bejo,
Tahar Rahim, Ali Mosaffa. À l’occasion
d’un bref séjour en France, un homme
découvre un lourd secret de famille.
L 22.50 Sils Maria ùùù Drame
d’Olivier Assayas (2014). VM. 2h03.
Avec Juliette Binoche, Kristen Stewart.
Comédie dramatique danoise de Thomas Vinterberg (1998). VM. 1h45. Avec
Ulrich Thomsen. 0.10 Sumuru, la cité sans
hommes. Espionnage (1969). 1.45 Die
beichte der Josefine Mutzenbacher. Film.
OCS CITY
27
L20.40 Sharp Objects ùùù
Série. Disparition. (Saison 1, 1/8).
Avec Amy Adams. La reporter Camille
Preaker retourne dans sa ville natale pour
couvrir le meurtre de deux adolescentes.
21.40 Épave. (Saison 1, 2/8).
22.40 Animals Roachella. (Saison 3,
10/10). Avec Phil Matarese. INÉDIT. Le
Tourneur, Bruno Vailati (1959). 1h25.
Avec Steve Reeves, Mylène Demongeot. Revenu vainqueur des jeux Olym-
O. Fleischer (1985). 1h28. Avec Arnold Schwarzenegger, Brigitte Nielsen, Sandahl Bergman. Une femme,
piques, Philippides s’éprend d’Andromède, décidée à venger la mort de ses parents,
reçoit une épée la rendant invincible.
la fille d’un Athénien.
L22.10 Monsieur Verdoux ùù Drame 22.20 Le chanteur de jazz Drame
américain de Charlie Chaplin (1945),
NB. VM. 1h40. Avec Charlie Chaplin.
0.15 Les amants du Capricorne. Drame
(1949, NB). VM. 2.10 Les criminels. Film.
OCS CHOC
28
20.40 Descente mortelle
Thriller de Henrik Martin Dahlsbakken
(2016). VM. 1h25. Avec Heidi Toini,
Mads Sjøgård Pettersen, Benjamin
Helstad. INÉDIT. Trois amis passionnés
américain de Richard Fleischer (1980).
1h55. Avec Neil Diamond. 0.20 Du sang
dans la poussière. Western (1974). 2.00
L’énigme du Chicago Express. Film.
OCS GEANTS
29
L20.40 Frankenstein ùùù
Film de science-fiction de James Whale
(1931, NB). VM. 1h10. Avec Boris
Karloff. Frankenstein est décidé à donner
la vie à un être dont il serait le créateur.
par les sports extrêmes décident de par- 21.50 Elle boit pas, elle fume pas,
tir explorer une grotte fermée au public. elle drague pas, mais... elle cause ! ù
22.00 Prevenge Comédie dramatique Comédie française de Michel Audiard
quotidien d’animaux vivant dans un New de Alice Lowe (2017). VM. 1h20. Avec (1969). 1h20. Avec Annie Girardot.
Une brillante réflexion York post apocalyptique. 23.15 Man on Alice Lowe. 23.30 WolfCop. Téléfilm. Comé- 23.05 6 Faut pas prendre les enfants du
sur les fragilités du métier d’actrice. High Heels - Le flic aux talons hauts. Film. die fantastique (2014). VM. 0.50 Cujo. Film. bon Dieu pour des canards sauvages. Film.
DIMANCHE
Une colère juste
23h10 FRANCE 2
Robert Badinter,
un cri de révolte
BENJAMIN DECOIN
Un jour, un destin. Présenté
par Laurent Delahousse. 1h35.
S’il est une figure inaltérable de la
gauche, c’est bien Robert Badinter.
Passée à la moulinette delahoussienne, elle se trouve habilement
dépiautée, depuis ses premiers
traumas de la guerre (son père,
juif, raflé à Lyon en 1943, meurt au camp d’extermination de Sobibor) jusqu’à son engagement au long cours en faveur de l’abolition
de la peine de mort. Avec ce zeste de psychologie à filer des acouphènes au premier Zemmour venu, l’émission parvient à retrouver
l’essence de son concept originel – raconter plusieurs moments décisifs de la vie d’une personnalité. En ce sens, celle de Badinter se
prête parfaitement à l’exercice. Ses dimanches dans la villa du publicitaire Marcel Bleustein-Blanchet, au cours desquels, alors jeune
avocat, il rencontre tour à tour François Mitterrand (dont la pugnacité au tennis l’impressionne) et la fille du maître de maison, Elisabeth (sa seconde femme), dessinent son futur ADN professionnel
N°2813
et familial. Son malaise physique,
alors qu’il assiste à la décapitation d’un client qu’il n’a pas su
défendre (Roger Bontems, en 1972),
aiguise sa volonté de faire d’une
conviction le combat d’une vie.
Son discours éruptif, en pleine
commémoration de la rafle du
Vel’d’Hiv (en 1992), à destination
des ennemis politiques de François Mitterrand, lequel persiste à
refuser de déclarer la France responsable de la déportation des
juifs pendant la guerre, est un autre moment clé. On y voit combien la colère de Badinter sculpte le style hugolien de l’avocat (ses
plaidoiries, dont on entend les plus célèbres dans l’émission, sont
empreintes de la même verve) autant qu’elle montre le tiraillement
d’un homme devant l’ambiguïté d’un ami soudainement révélée
– il a, dit-il, « réglé [ses] comptes » avec le président socialiste sans
l’avoir jamais publiquement exprimé. Il n’en dira pas plus à Laurent
Delahousse durant l’entretien qu’il lui accorde en fin de documentaire. Pas si grave : écouter frontalement Badinter après quatre-vingtdix minutes passées à suivre les étapes décisives de son parcours
demeure une satisfaction à nulle autre pareille.
Guillaume Loison
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DIMANCHE 7 OCTOBRE
8
TF1
1
1
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
3
3
CANAL +
4
4
6.30 6 Tfou. 10.05 6 Automoto. 11.00
6 Téléfoot. 12.00 6 Les 12 coups de
midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.30 6 Grands
reportages. 14.45 6 Reportages découverte. 16.00 6 Hippisme : Qatar Prix de
l’Arc de Triomphe. DIRECT. 16.15 La vie
secrète des chats. 17.25 6 Sept à huit Life. 18.25 6 Sept à huit. 20.00 6 Le 20h.
20.35 6 TF1 Rendez-vous sport.
10.45 Messe. 11.40 Le jour du Seigneur.
12.00 6 Tout le monde veut prendre sa
place. 13.00 13 heures. 13.20 6 13h15, le
dimanche... 14.20 6 Vivement dimanche.
15.30 6 Vivement dimanche prochain.
16.45 6 Stade 2 collection. 17.00 Stade 2.
18.05 6 Les enfants de la télé. 19.00 6 Les enfants de la télé, la suite. 20.00
20 heures. 20.30 20h30, le dimanche.
21.00 Retour chez ma mère
L21.00 Jeux de pouvoir ùù
7e journée. À l’Altrad Stadium, à Montpellier. DIRECT. 18.35 Canal rugby club # 19.15
Canal football club # 20.55 Avant match.
21.00 Les enquêtes de Murdoch L21.00 Football : Ligue 1
Thriller de Kevin MacDonald (2009).
2h07. Avec Russell Crowe, Ben Affleck.
Série. L’art du rire. (Saison 11, 15/19).
Avec Yannick Bisson. INÉDIT. Le proprié-
La jeune assistante d’un membre du
Congrès américain est tuée dans des
circonstances mystérieuses.
L23.10 Un jour, un destin Magazine.
taire du premier théâtre yiddish de Toronto l’OL avait réalisé un très bon match malgré
est assassiné en plein spectacle. 21.40 Le la défaite (2-0). Qu’en sera-t-il ce soir ?
jeu des rois. (Saison 11, 16/19). INÉDIT. 22.55 Canal football club, le débrief.
22.25 Les enquêtes de Murdoch La 23.10 J+1 Magazine. Présenté par
Présenté par Laurent Delahousse. Robert
Badinter, un cri de révolte. INÉDIT. LIRE
NOTRE ARTICLE. 1.15 6 Histoires courtes.
mascarade des perdreaux. (Saison 8,
9/18). 23.05 Le fantôme de Queen’s
Park. (Saison 6, 7/13). 23.55 6 Soir/3.
Comédie française d’Eric Lavaine
(2015). 1h38. Avec Josiane Balasko.
INÉDIT. Divorcée, Stéphanie vient de perdre
son travail d’architecte. Fauchée, elle
retourne vivre chez sa mère.
22.45 Esprits criminels ù Jeu de
hasard... (1/2). (Saison 3, 20/20). Avec
Joe Mantegna. 23.30 ... ou jeu de dupe
(2/2). (Saison 4, 1/26).
FRANCE 5
5
5
9.25 6 Parfum de scandale, la crucifixion.
10.20 6 Échappées belles. 12.00 6 Les escapades de Petitrenaud. 12.35 6 C l’hebdo.
13.35 6 Entrée libre. 14.05 6 Une nuit, le
M6
6
11.25 Dimanche en politique. 11.30 Dimanche en politique en régions. 12.00
12/13. 12.10 6 Dimanche en politique.
12.55 6 Les nouveaux nomades. 13.35
6 Maigret au Picratt’s. Téléfilm policier
(2016). VM. 15.15 6 Cyclisme : Paris Tours. DIRECT. 17.15 6 8 chances de tout
gagner ! 17.55 6 Le grand slam. 19.00
19/20. 20.15 6 Zorro. 20.40 6 Tout le sport.
ARTE
6
6.00 M6 Music. 7.00 Absolument stars.
10.00 Turbo. 12.30 Sport 6. 12.45 Le
12.45. 13.25 Scènes de ménages. 13.30
7
7
13.45 Les loups, nos voisins. 14.35 Islande :
l’été des renards polaires. 15.30 6 Pasteur
et Koch, un duel de géants dans le monde
Recherche appartement ou maison. Véro- des microbes. 17.10 6 Les petits secrets
centre Pompidou avec François Berléand. nique et Julie/Nicolas et Maureen/Natasha des grands tableaux. 17.35 Venise l’inso15.20 6 Décollage pour l’Amérique. 16.15 et Vincent. 15.30 Maison à vendre. Pascal lente. 18.30 Carnevale 1729, un concert à
6 Dépenses fantômes. 17.15 6 Voiture : et Catherine/Loubna et Stéphane. 17.20 66 Venise. 19.15 6 Étonnants jardins. 19.45
êtes-vous prêt à lacher le volant ? 18.35 minutes. 18.40 66 minutes : grand format. Arte journal. 20.05 6 Vox pop. 20.35 6 Ka6 C politique. 19.55 6 C politique, le débat. 19.45 Le 19.45. 20.05 Sport 6. 20.20 E=M6. rambolage. 20.45 6 50 nuances de Grecs.
L21.00 Zone interdite
L20.50 Le train ùù
20.50 L’invasion des tartares
Doc. (2018). INÉDIT. Environ 80 % des Magazine. Présenté par Ophélie Meu- Film de guerre de Pierre Granier-DeFrançais mangent des aliments crus et nier. Maisons de retraite, maintien à ferre (1972). 1h37. Avec Jean-Louis
domicile : le scandale des personnes Trintignant, Romy Schneider.
30 % de la viande et du poisson crus.
âgées maltraitées. INÉDIT.
22.30 Farah Diba Pahlavi Doc. (2018).
21.45 6 Burger sur le gril.
22.40 Les bombes perdues de la 23.10 Enquête exclusive Magazine. La dernière impératrice. INÉDIT. 23.25
guerre froide Documentaire (2018) Présenté par Bernard de La Villardière. Hommage aux grandes divas orientales.
(1/2). Les années 50. INÉDIT. 23.35 6 Ciudad Juarez - New York : la nouvelle 0.55 Amy Macdonald au Festival de Ruroute de la cocaïne. INÉDIT.
dolstadt. 2.25 Fool for Love. Film.
Voyage à travers le cinéma français.
W9
9
59
21.00 Benjamin Gates
et le livre des secrets ù
Film d’aventures américain de Jon
Turteltaub (2008). VM. 2h08. Avec
Nicolas Cage, Jon Voight. Benjamin
TMC
TFX
10 60
21.00 Cold Case : affaires
classées ù
20.55 Joker
Série. L’amour, pas la guerre. (Saison 2, 14/23). Avec Kathryn Morris.
Rush enquête sur le meurtre par stranGates, qui veut prouver l’innocence de son gulation de la jeune Ellie McCormick,
aïeul, se lance dans une quête périlleuse. qui eut lieu en 1969.
23.10 Zone d’impact : Terre Téléfilm 21.50 Fais un vœu. (Saison 2, 15/23).
catastrophe américain de Rex Piano 22.40 Cold Case : affaires classées ù
(2015). 2h00. Avec Bernard Curry,
Brooke Langton, Caitlin Carver.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
Les bas-fonds. (Saison 2, 1/23). 23.40
Rapports à risque. (Saison 2, 7/23).
FRANCE 4
FRANCE Ô
19 65
20.55 L’atoll aux 700 requins
Documentaire. (2018). INÉDIT.
Une équipe de scientifiques plonge dans
la passe de Tetamanu pour observer le
comportement des squales.
22.35 Heiva I Paris Spectacle. INÉDIT.
N°2813
Spectacle. INÉDIT.
Muriel Robin et Michelle Laroque reprennent les sketches qui ont fait le succès de cette épopée conjugale.
22.30 Le plus beau jour Théâtre. Mise
en scène de Anne Bourgeois (2016).
1h25. Avec Arié Elmaleh. 0.15 6 Les
Jeux olympiques de la jeunesse, le mag.
TF1 SERIES FILMS
(2000). VM. 3h01. Avec Tom Hanks,
Michael Clarke Duncan.
Nicolas Tourriol, Julien Cazarre, Laurie Delhostal.0.15 6 Rescue Under Fire.
Guerre (2017). VM. 1.45 6 Angle mort. Film.
C8
8
58
6.45 Gym direct. 7.45 À vos recettes. 8.45
Les animaux de la 8. Balade animalière en
Rhône-Alpes. 13.25 JT. 13.35 Secret conjugal. Téléfilm. Comédie dramatique (2005).
15.20 Liaisons obscures. Téléfilm à suspense (2000). 16.55 Un singulier divorce.
Téléfilm. Comédie dramatique. Avec Cheryl
Ladd, Jameson Parker, G. W. Bailey. 18.45
Les Terriens du dimanche !
21.00 Lucifer
Série. Dieu Johnson. (Saison 2, 16/18).
Avec Tom Ellis. INÉDIT. Un meurtre a lieu
dans un asile psychiatrique et le principal
suspect se dit être Dieu. 21.50 La pièce
manquante. (Saison 2, 17/18). INÉDIT.
22.40 Lucifer Nouveau départ. (Saison 2, 18/18). INÉDIT. Les pouvoirs de
Charlotte deviennent incontrôlables.
NRJ12
12 62
20.55 S.O.S. ma famille
a besoin d’aide
Magazine. Présenté par Pascal Soetens. David et Sandrine.
17 64
Soetens. Steven et Karine. 0.05 Émilie
et Antonio - Spéciale couples.
GULLI
18 166
21.00 Chicago Med
20.55 Il était une fois... l’Homme
Série. Une partie d’un tout. (Saison 1,
13/18). Avec Nick Gehlfuss. April se
Dessin animé. L’homme de Néandertal.
(Saison 1, 14/18). 22.45 Héritage du
passé. (Saison 1, 15/18).
23.40 La première fois Téléfilm érotique américain de Demitri Nessun.
1h30. Avec Kevin Patrick, Hanna Harper.
Le Cro-magnon - Les vallées fertiles
22.15 Il était une fois... l’Homme Dessin animé. Les premiers empires.22.40
Les voyages de Marco Polo 23.15 Zig et
Sharko. 23.50 Oggy et les cafards.
Les descendants des pithécanthropes
rapproche du père d’un petit garçon qui a sont devenus des hommes de Neandertal
avalé des aimants. 21.55 Frères d’armes. et Pierre chasse les bouquetins. 21.20
22 67
21.00 Vilaine ù
Série. Nolite te salopardes exterminorum. (Saison 1, 4/10). Avec Elisabeth Moss, O-T Fagbenle, Yvonne
Strahovski. INÉDIT.
«Paris-SG/Lyon». 9e journée. Au Parc
des Princes. DIRECT. La saison dernière,
David, 15 ans, ne côtoie plus son père
reconverti en garde du corps de riches biologique et vit mal l’absence de son
personnalités, rêve de quitter Las Vegas. beau-père à la maison.
22.40 La ligne verte ù Drame fan- 22.30 S.O.S. ma famille a besoin
tastique américain de Frank Darabont d’aide Magazine. Présenté par Pascal
6TER
20 66
L21.00 The Handmaid’s Tale :
la servante écarlate ùùù
Film d’action américain de Simon
West (2014). VM. 1h30. Avec Jason
Statham, Michael Angarano, Dominik Garcia-Lorido. Nick Wild, ex-marine
CSTAR
14 63
20.55 Elles s’aiment
Doc. (2017). Le trafic de médicaments depuis 20 ans
21.00 Trafic de médicaments
longtemps cantonné aux pays en développement touche désormais l’Europe.
23.00 En quête d’énergie durable
Documentaire (2015). Ce documentaire
propose une réflexion sur l’utilisation et
le développement des énergies durables.
0.00 Débat. 0.30 Opération Foxley : l’assassinat d’Hitler. 1.30 Débat.
11 61
12.35 La boîte à questions. # 12.45 Clique
dimanche # 13.55 Roi de la vanne # 14.00
Les reporters du dimanche # 14.35 6 Profession... 15.35 La boîte à questions. 15.40
Sport reporter. 16.10 Canal rugby club.
16.50 Rugby : Top 14. Montpellier/Toulon.
RMC STORY
23 68
L20.55 Master and Commander :
Comédie française de Jean-Patrick
Benes, Allan Mauduit (2007). 1h33.
Avec Marilou Berry. Bafouée et humiliée
de l’autre côté du monde ùù
Film d’aventures de Peter Weir (2003).
VM. 2h15. Avec Russell Crowe.
à longueur de temps, une jeune femme
Une épopée maritime
somptueuse.
décide un jour de devenir méchante.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DIMANCHE 7 OCTOBRE
RMC DECOUVERTE
24 98
20.50 Champs de bataille
Série doc. (2018). 1918, l’assaut de
la ligne Hindenburg. INÉDIT. En 1917, les
CHERIE 25
25 69
Série. Poids lourds. (Saison 6, 2/3).
Avec Corinne Touzet, Patrick Guillemin, Gabrielle Forest.
Allemands édifient une redoutable ligne
de fortifications qui relie Arras à Soissons. L’ambiance est tendue à la brigade : en
21.50 Les traces cachées Série doc. quelques semaines plusieurs camions
De Chris Reynaud (2014). 14-18.
ont été volés.
TEVA
54
20.50 Code Black
Série. Balle perdue. (Saison 2, 4/16).
Avec Marcia Gay Harden. INÉDIT. Wil-
lis, Noa et Elliott interviennent dans un
théâtre où un incendie s’est déclaré.
PLANÈTE
80
20.55 Les présidents et l’art
Doc. de Thibault Sève (2018). INÉDIT.
PARIS PREMIÈRE
55
21 137
41
SÉRIE CLUB
43
20.50 Supergirl
Série. (Saison 2, 1 et 2/10). Avec Sofia Helin, Kim Bodnia. Dans un bateau
Série. Le projet Exodus. (Saison 2,
15/22). Avec Melissa Benoist, Mehcad Brooks, Chyler Leigh.
échoué sous le pont de l’Oresund, sept
personnes sont retrouvées enchaînées. Grâce aux informations dérobées au
23.00 Dexter ù Es-tu un...? (Saison 7, DEO, Cadmus continue de traquer les
1/12). Avec Michael C. Hall.
extraterrestres référencés.
RTL9
56
TV5 MONDE
71
20.50 Cauchemar en cuisine : 20.40 À vif @
21.00 On n’est pas couché
24h en enfer
Thriller américain de Neil Jordan Talk-show. Présenté par Laurent RuTéléréalité. Browstone Bistro. INÉDIT.
USHUAIA TV
87
20.40 La science des forces
de la nature
CANAL+ SPORT
quier. 0.00 Le journal de la RTS.
Sors de ce corps Charles 0.30 Acoustic Magazine. 1.00 300 millions de critiques.
(2007). 2h02. Avec Jodie Foster.
Gordon se déplace au Browstone Bistro,
spécialisé dans la cuisine cajun.
Bronson.
HISTOIRE
88
MEZZO
179
20.40 La grande guerre
des nations
La plupart des présidents de la Ve Série doc. (2017). Foudres. INÉDIT.
République ont cultivé leur amour des 21.35 Nyiragongo, voyages au centre
de la terre Documentaire. (2015).
arts et des lettres.
L’ÉQUIPE
POLAR +
20.55 Une femme d’honneur @ L21.00 The Bridge ùù
9
11
20.30 Tugan Sokhiev et le Capitole de Toulouse : Berlioz, SaintSérie doc. de Eric Deroo (2014). Une Saëns, Chostakovitch, Debussy
victoire sans vainqueurs. L’année 1917
marque un tournant capital.
EUROSPORT 1
121
22.25 Tugan Sokhiev et le Capitole de
Toulouse : Rimski-Korsakov Concert.
BEIN SPORTS 1
131
21.00 La grande soirée
20.55 Rugby : Top 14
18.55 Snooker : European Masters 20.40 Football : Liga
Magazine. Présenté par Messaoud
Benterki. Paris-SG/Lyon. «La Grande
«Montpellier/Toulon». 7e journée. À
l’Altrad Stadium, à Montpellier.
22.35 Canal rugby club Magazine.
Présenté par Astrid Bard.
Finale. À Lommel. DIRECT. Judd Trump
Soirée» permet de suivre les faits marquants d’une grande rencontre de Ligue 1.
CANAL+ CINÉMA
10
20.50 Une belle rencontre
CANAL+ SÉRIES
12
L20.50 This Is Us ùùù
sera-t-il encore une fois le plus fort ?
22.00 Jeux olympiques de la jeunesse Cérémonie d’ouverture.
CINÉ+ PREMIER
20
«Valence CF/FC Barcelone». 8e journée. À l’Estadio de Mestalla. DIRECT.
Valence effectue un début de saison
absolument catastrophique.
CINÉ+ FRISSON
21
L20.45 Miss Peregrine
L20.45 Hyper tension ùù
Film fantastique de Tim Burton (2016).
VM. 2h07. Avec Eva Green, Asa Butterfield. Un adolescent discret découvre
(2005). VM. 1h27. Avec Jason Statham, Amy Smart. Un ex-tueur se lance
Phillips (2016). VM. 1h55. Avec Miles
Teller, Jonah Hill. Les mésaventures ro-
Mark Neveldine, Brian Taylor (2009). VM.
1h36. Avec Jason Statham. Chev, qui a
Série. A Philadelphia Story. (Saison 3,
2/18). Avec Milo Ventimiglia, Mandy
Moore. INÉDIT. Les aventures familiales,
et les enfants particuliers ùùù Thriller américain de Mark Neveldine
professionnelles et existentielles des Pearson reprennent de plus belle.
21.35 Casual. Série. La pièce manquante.
Comédie française d’Alexandre Casta- 22.05 Killing Eve Libération. (Saison 1,
gnetti (2016). 1h45. Avec Héloïse Martin. 7/8). Avec Sandra Oh. Les tensions inTamara, 15 ans, décide à son entrée en ternes s’amplifient à Moscou, au point
seconde de se débarrasser de son éti- qu’Eve n’accorde sa confiance à personne.
quette de «grosse». 0.55 Tchi tcha. 1.45 22.50 Intense fatigue. (Saison 1, 8/8).
6 Diane a les épaules. Film.
23.30 Mayans M.C. Série. 0.25 Rodin. Film.
dans une course infernale pour trouver le
une île qui abrite un très particulier foyer remède au poison qui lui a été inoculé.
pour enfants hors du commun.
Jouissif !
22.50 War Dogs Comédie de Todd 22.10 Hyper tension 2 ù Action de
Drame romantique de Lone Scherfig
(2016). VM. 1h40. Avec Gemma Arterton. À Londres, une équipe de tournage
tente de réaliser un film pour remonter le
moral des troupes durant le Blitz.
22.45 Top of the Shorts. 23.15 Tamara
CINÉ+ ÉMOTION
22
20.45 Comme des frères ù
Comédie de Hugo Gélin (2012). 1h44.
Avec François-Xavier Demaison. Après
CINÉ+ CLUB
24
L20.45 Taxi Driver ùùù
26
L20.40 Lovely Bones ùù
Drame américano-britannique de
Peter Jackson (2009). VM. 2h08.
Avec Mark Wahlberg. Une jeune fille
assassinée observe, depuis l’au-delà, sa
famille sous le choc de sa disparition.
L22.55 Las Vegas 21 ùù Comédie
OCS CITY
27
L20.40 Le labyrinthe de Pan ùù
Film fantastique hispano-Mexicain
de Guillermo del Toro (2006). VM.
1h55. Avec Sergi Lopez, Maribel
Verdú, Ivana Baquero. Espagne, 1944.
Une jeune fille découvre près de la maison familiale un mystérieux labyrinthe.
de Robert Luketic (2008). VM. 1h55. 22.35 Les premiers, les derniers
Avec Jim Sturgess. Des étudiants en Comédie dramatique de Bouli Lanmathématiques utilisent leurs facultés ners (2015). 1h40. Avec Bouli Lanners,
pour rafler la mise au black jack à Las Albert Dupontel. 0.15 The Deuce. Série.
Vegas. 0.55 6 Renaissance. Film.
What Big Ideas.
N°2813
CINÉ+ CLASSIC
25
20.45 Le livre noir
Drame américain de Martin Scorsese
(1975). VM. 1h49. Avec Robert De
Niro, Jodie Foster. À New York, la dé-
le décès d’une femme qu’ils ont aimée,
trois hommes se retrouvent embarqués rive meurtrière de Travis, chauffeur de
dans un long voyage.
taxi tourmenté, solitaire et insomniaque.
Et ta sœur ?
Culte !
L 22.25 Un secret ùù Drame de 22.35 Swagger Documentaire français
Claude Miller (2006). 1h45. Avec Cé- d’Olivier Babinet (2016). 1h24. Portrait
cile de France, Patrick Bruel. À 15 ans, d’une adolescence drôle, parfois bouleFrançois découvre un lourd secret de versante, mais toujours en éveil sur le
famille remontant aux heures sombres monde qui l’entoure. 0.00 L’infirmière. Film
de l’Occupation. 0.10 Frances (1982).
classé X (1978). 1.10 Sushi, sushi. Film.
OCS MAX
cambolesques de deux jeunes Américains survécu à une chute spectaculaire, est
propulsés dans la vente d’armes au plus enlevé par un mystérieux Chinois. 23.45
haut niveau. 0.40 Bus Palladium. Film.
Femmes fatales. Téléfilm érotique (2010).
Film d’horreur américain de Anthony
Mann (1949, NB). VO. 1h29. Avec
Robert Cummings. En pleine Révolu-
TCM CINÉMA
31
20.45 Breakdown, point
de rupture ù
Film d’aventures de Jonathan Mostow (1997). 1h35. Avec Kurt Russell,
Kathleen Quinlan. Fuyant son passé,
tion française, Robespierre consigne la
liste de ses futures victimes dans un livre. Jeff entame avec sa femme un voyage à
22.10 Je dois tuer Drame de Lewis travers les États-Unis. Elle est kidnappée.
Allen (1954), NB. VO. 1h13. Avec Frank L22.20 Chinatown ùùù Policier améSinatra. Un gangster projette de tuer le ricain de Roman Polanski (1974). 2h05.
président des États-Unis dans une ville Avec Jack Nicholson, Faye Dunaway.
tranquille de Californie. 23.25 Natalia. 0.30 Rockabye. Drame romantique (1932).
Drame (1988). 1.20 Les guichets du Louvre. 1.40 Le bal des vampires. Comédie (1967).
3.25 L’arnaqueuse. Thriller (1970).
Drame psychologique (1973).
OCS CHOC
28
20.40 Westworld ù
Série. Akane No Mai. (Saison 2, 5/14).
Avec Evan Rachel Wood, Thandie
Newton. Le groupe de Maeve est arrivé
OCS GEANTS
29
L20.40 Les hommes préfèrent
les blondes ùùù
Comédie musicale américaine de Howard Hawks (1953). VM. 1h27. Avec
Marilyn Monroe. Deux jeunes et belles
dans «Shogun World», un autre secteur
du parc reproduisant le Japon féodal. entraîneuses embarquent sur un bateau
21.40 Phase Space. (Saison 2, 6/14). à la recherche d’un mari milliardaire.
L 22.35 L’ordre et la morale ùù 22.10 Une femme qui s’affiche ù
Drame français de Mathieu Kassovitz
(2010). 2h16. Avec Mathieu Kassovitz,
Iabe Lapacas.0.50 6 Mon garçon. Thril-
ler français de Christian Carion (2017).
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
Comédie américaine de George Cukor
(1953), NB. VM. 1h28. Avec Judy Holliday, Peter Lawford. 23.35 Story classique. 23.50 Elvis Presley: The Searcher.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LUNDI 8 OCTOBRE
10
Toute une époque
Sept Morts
sur ordonnance
Drame français de Jacques Rouffio
(1975). Avec Michel Piccoli. 1h43.
Jacques Rouffio a une place étrange
dans le cinéma français : il est le
chantre du fait-divers romancé,
le dénonciateur des turpitudes
bourgeoises, l’attaquant musclé
du statu quo politique, et le collaborateur efficace de Georges
Conchon – ils signeront quatre films ensemble. Pour autant, il est
tombé aujourd’hui dans un oubli relatif, au profit d’autres réalisateurs dans le même registre (Claude Sautet, Yves Boisset). Dans « Sept
Morts sur ordonnance », son film le plus connu (avec « le Sucre »),
Rouffio s’inspire d’une affaire qui a fait jaser – et comment ! En
1969, un médecin de Reims se suicide, victime d’une campagne
de calomnies... Il se trouve qu’un autre chirurgien a subi le même
sort, dix ans auparavant, et que ces deux hommes fréquentaient
le même cercle de jeu. Mystère... Rouffio et Conchon déplacent
l’action dans une autre ville de province (Clermont-Ferrand) et
imaginent un écheveau de compromissions, de relations louches,
TF1
1
1
11.00 6 Les feux de l’amour. 12.00 6 Les
12 coups de midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.55
6 Un enfant diabolique. Téléfilm. (2018).
15.35 6 Un ange aux deux visages. Téléfilm. (2016). 17.10 6 4 mariages pour
1 lune de miel. 18.15 6 Bienvenue chez
nous. 19.20 6 Demain nous appartient.
20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h le mag.
20.50 6 C’est Canteloup.
21.00 Camping Paradis @
Série. À nos pères (1 et 2/2). (Saison 10, 4). Avec Laurent Ournac, Patrick Guérineau. INÉDIT. Un jeune homme
FRANCE 2
2
d’intérêts obscurs. C’est que les
années Giscard, succédant aux
années Pompidou, sont celles
des « affaires » et des affairistes.
Chaque semaine apporte son
lot de crapuleries et de soupçons, dont les romanciers et les
cinéastes s’emparent avec plaisir.
Le seul ennui, c’est que le cinéma
de ces années-là est parasité par
la télé : les scènes sont éclairées
plein pot (pourtant, c’est le meilleur directeur photo de l’époque,
Andréas Winding, qui est aux
commandes), très loin de l’esthétique « naturaliste » d’aujourd’hui.
Ces maquillages, ces visages sans ombres, aplatis par les projecteurs,
ces mouvements de caméra (qui ruineront un film comme « les
Damnés » de Visconti) sont insupportables aujourd’hui. Il faut voir
« Sept Morts sur ordonnance » comme un témoignage d’époque :
Michel Piccoli au top de sa carrière, Gérard Depardieu à ses débuts
(mince), Jane Birkin en sucrerie des sixties, Marina Vlady en dadame sexy, Charles Vanel en survivant du cinoche d’avant-guerre,
et mon favori, Michel Auclair, acteur dont la voix et la présence
suggèrent toujours une inquiétude d’excellente facture...
François Forestier
FRANCE 3
2
9.35 6 Amour, gloire et beauté. 9.55 6 C’est
au programme. 10.50 Motus. 11.20 Les
z’amours. 11.55 6 Tout le monde veut
prendre sa place. 13.00 6 13 heures.
13.55 6 Ça commence aujourd’hui. 15.05
6 Je t’aime, etc. 16.20 6 Affaire conclue.
18.05 6 Tout le monde a son mot à dire.
18.45 6 N’oubliez pas les paroles ! 20.00
20 heures. 20.40 6 Un si grand soleil.
3
3
8.45 6 Chroniques d’en haut. 9.15 6 Littoral. 9.50 9h50 le matin. 10.50 6 L’instant R.
11.15 Midi en France. 12.00 6 12/13.
12.55 6 Météo à la carte. 13.50 6 Rex.
Série. 16.10 6 Des chiffres et des lettres.
16.45 6 Personne n’y avait pensé ! 17.30
6 Slam. 18.10 6 Questions pour un champion. 19.00 6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. 20.45 6 Tout le sport.
21.00 Take Two, enquêtes en duo L21.00 Trump, le parrain
Série. La chasseuse de prime. (Sai- de Manhattan ùù
son 1, 6/13). Avec Rachel Bilson. INÉDIT.
Piper Mannox, une chasseuse de prime,
arrive au camping afin de disperser les est à la recherche de Ryan Conrad, évadé
cendres de son père, selon sa volonté. de prison. 21.50 À propos de la nuit
23.05 New York, unité spéciale Aux dernière. (Saison 1, 7/13). INÉDIT.
yeux de tous (1 et 2/2). (Saison 17, 1 L22.35 Stupéfiant ! Magazine. Pré-
FRANCE 5
5
5
M6
6
Documentaire de Frédéric Mitterrand. INÉDIT. Frédéric Mitterrand raconte
ARTE
6
6.00 M6 Music. 7.00 M6 Kid. 8.50 M6
boutique. 10.00 Desperate Housewives.
Série. 12.45 Le 12.45. 13.30 Scènes de
ménages. Série. 13.40 Rendez-moi mon
bébé. Téléfilm. Drame (2014). 15.30 Le
7
7
12.50 Arte journal. 13.00 Arte Regards.
13.30 6 Les combattants. Comédie dramatique (2014). 15.35 Drokpa : Tibet, les
derniers nomades. 16.30 6 Invitation au
voyage. 17.05 Xenius. 17.35 6 À la rencontre des peuples des mers. 18.05 Les
mille et une Turquie. 19.00 Deltas du monde.
19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes. 20.45
parfum du grand amour. Téléfilm. (2017).
17.20 Les reines du shopping. 18.35 La
meilleure boulangerie de France. 19.45 Le
19.45. 20.25 Scènes de ménages. Série. 6 50 nuances de Grecs.
20.55 L’homme pressé
21.00 L’amour est dans le pré
20.50 Des gens comme les autres
Comédie dramatique française
d’Édouard Molinaro (1977). 1h30.
Avec Alain Delon, Mireille Darc, Michel Duchaussoy. Pierre Niox, passionné
Téléréalité. Présenté par Karine Le
Marchand. INÉDIT. À mi-séjour, les agri-
Drame psychologique américain de
Robert Redford (1980). 2h05. Avec
Donald Sutherland, Mary Tyler Moore.
culteurs expriment leur préférence. Palpitations et déceptions sont au programme.
Une tonne de bons sentid’œuvres d’arts et collectionneur invé- 22.05 L’amour est dans le pré Téléréa- ments ne fait pas un bon film.
lité. Présenté par Karine Le Marchand. 22.50 Une seconde mère Drame de
téré, est un homme pressé.
22.20 C dans l’air Magazine. Présenté INÉDIT. Chez deux des quatre agriculteurs Anna Muylaert (2015). VM. 1h52. Avec
par Caroline Roux. 23.25 6 Avis de sor- une prétendantes est partie. Les autres Regina Casé, Michel Joelsas.0.40 Rêver
sous le capitalisme. 1.45 Arte journal. 2.05
ties. 23.40 6 C à vous. 0.35 6 C à vous, vont-ils réussir à choisir ?
6 La peur. Drame (1954, NB).
23.15 La robe de ma vie.
la suite. 0.55 6 Entrée libre.
N°2813
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
4
4
Lucky. Comédie policière (2017). VM.
17.05 Les reporters du dimanche. 17.35
Roi de la vanne. 17.40 The Tonight Show
Starring Jimmy Fallon # 18.25 Le petit
RDV # 18.30 L’info du vrai # 19.55 L’info
du vrai, le mag # 20.45 Le JT pressé #
20.55 Catherine et Liliane #
21.00 Guyane
l’ascension du jeune Donald J. Trump
jusqu’au sommet de l’État.
22.50 Président selon Trump Débat.
Présenté par Francis Letellier. 23.55 Soir/3
et 2/23). Avec Mariska Hargitay. 0.45 senté par Léa Salamé. Spéciale Michael 0.30 6 Qui sommes-nous ? 2.20 6 Jacques
Donner pour reprendre. (Saison 17, Jackson. INÉDIT. 0.05 6 Shades of Blue. Brel, fou de vivre. 4.20 Les matinales. 4.55
14/23). 1.30 6 Chicago Police Department. Série. 1.30 6 Les enfants de la télé.
6 Questions pour un champion.
11.45 6 La quotidienne. 13.05 6 Entrée
libre. 13.40 6 Le magazine de la santé.
14.35 6 Allô docteurs. 15.10 6 Panda, né
pour être libre. 15.35 6 Sale temps pour la
planète ! 16.35 6 Nyiragongo, voyage au
cœur du volcan. 17.30 C à dire ?! 17.45
6 C dans l’air. 19.00 6 C à vous. 20.00
6 C à vous, la suite. 20.20 6 Entrée libre.
20.50 Place au cinéma.
CANAL +
13.35 6 Braquage à l’ancienne. Comédie policière (2017). VM. 15.10 6 Logan
EN CLAIR
Série. Empoisonnement. (Saison 2, 5
et 6/8). Avec Olivier Rabourdin. INÉDIT.
Séduit par le mode de vie des Amérindiens, Vincent embrasse la cause des
Wayana. 22.00 6 Représailles.
22.50 Rendez-vous avec Kevin Razy.
L23.15 Ôtez-moi d’un doute ùù Co-
médie dramatique française de Carine
Tardieu (2016). 1h40. Avec Cécile de
France. 0.55 6 Gomorra. Série.
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William
à midi, première partie. 13.15 William à
midi. 13.50 Maigret. Série. Maigret chez le
docteur. - L’ami d’enfance de Maigret. Avec
Bruno Cremer, Monique Chaumetta, , Lionel
Abelanski, Pierre Berriau. 17.45 C’est que
de la télé ! 19.05 TPMP : première partie.
20.10 Touche pas à mon poste !
L21.00 Arrête-moi si tu peux ùù
Comédie de Steven Spielberg (2002).
VM. 2h21. Avec Leonardo DiCaprio,
Nathalie Baye. Dans les années 1960,
le jeune Frank Abagnale Jr. est passé
maître dans l’art de l’escroquerie.
L23.45 Les aventures extraordinaires
d’Adèle Blanc-Sec ùù Aventures
français de Luc Besson (2010). 1h45.
Avec Louise Bourgoin, Mathieu Amalric.
Viva Louise Bourgoin.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
TF1 INTERNATIONAL/JET FILMS/TIT FILMS
22h15 OCS GÉANTS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LUNDI 8 OCTOBRE
W9
9
59
TMC
10 60
TFX
11
11 61
L21.00 Rambo 3 ùù
21.00 Expendables 3
21.00 Appels d’urgence
MacDonald (1988). VM. 1h37. Avec
Sylvester Stallone, Richard Crenna.
Hughes (2014). VM. 2h07. Avec
Sylvester Stallone, Harrison Ford.
gendarmes de choc sur les routes
du Nord. Dans le Nord, le département
Un vétéran du Vietnam se rend en
Afghanistan, où son ancien officier
supérieur est retenu prisonnier.
22.50 Rambo 2 : la mission @ Guerre
L23.15
le plus peuplé de France, la gendarmerie
a déployé une nouvelle unité de choc.
22.00 Appels d’urgence Paris : quand
NRJ12
12 62
20.55 Crimes
Film de guerre américain de Peter Film d’action américain de Patrick Magazine. Trafiquants, chauffards : dans le Pas-de-Calais
américain de George Pan Cosmatos
(1985). VM. 1h32. Avec Sylvester Stallone, Richard Crenna.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
e
20.30 La V république
vue d’ailleurs
Documentaire de Joseph Beauregard et Jean-Michel Djian.
Retour sur l’histoire de la Ve République,
qui reste pour le monde un authentique
sujet d’attraction politique. 21.30 Débat.
22.00 On va plus loin Mag. Présenté
par R. Fitoussi. 23.00 Audition publique.
0.00 Made in bio. 0.30 Vie scolaire. 1.30
Débat. 2.00 Séance à l’Assemblée nationale.
FRANCE Ô
19 65
20.55 Le Balajuan
Mag. Présenté par J. Massenya. Polynésie. INÉDIT. Le Balajuan est une aven­
ture chorégraphique qui entraîne une
personnalité à la découverte de d’une
culture différente. 21.15 6 Afro zouk.
21.40 6 Clair obscur.
22.35 Vaiteani au Studio de l’Ermitage Spectacle. INÉDIT. 23.30 6 Pepena
(Pol). 0.35 6 Endemix Live.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
20.50 Wheeler Dealers France
Série doc. (2016). Golf GTI. INÉDIT.
Expendables 2 : unité spé-
ciale ùù Action américain de Simon
West (2012). VM. 1h42. Avec Sylvester
Stallone, Jason Statham.
Nos meilleurs vieux.
1.15 6 90’ enquêtes. Marseille : comment
stopper la violence ?
FRANCE 4
14 63
Au sommaire, notamment : «L’inquiétante
disparition d’Antoine» ­ «Le calvaire de
la meurtrière».
22.45 Crimes à Angers Magazine. Au
les chauffards prennent tous les risques. sommaire de cette édition : «Le réseau
23.35 6 Alerte rouge pour les pompiers pédophile d’Angers» ­ «La disparue de
du Rhône.0.40 6 Bandes, rackets, vols, Vritz». 0.35 6 Crimes dans les villages
la police municipale de Meaux en action. lorrains. Magazine.
CSTAR
17 64
21.00 La story des années 80
20.55 Merlin
Doc. de Stéphane Basset (2017).
Série. L’approche des ténèbres. (Saison 5, 11/13). Avec Bradley James.
ces invités un moment convivial autour
de l’actualité artistique et télévisuelle.
22.25 Il était une fois Divertissement. Présenté par Faustine Bollaert.
1999 avec Artus. Invité : Artus. 23.45
6 Les Jeux olympiques de la jeunesse, le
mag. 0.45 6 Montreux Comedy Festival.
#Hyperconnécté. 2.40 6 Bons plans.
TF1 SERIES FILMS
20 66
La sortie au cinéma de «Stars 80, la
suite» offre une occasion de rencontrer
des acteurs de la décennie.
22.40 Whitney Houston : révélations
sur le destin brisé de la star Docu-
À l’occasion de la sortie du biopic Le chaudron d’Arianrhod. (Saison 5,
«Whitney», pleins feux sur ce que cachait 9/13). 0.20 Oggy et les cafards. 0.25 Zig
la star de la pop.
et Sharko. 1.00 Foot 2 rue extrême. Série.
6TER
22 67
PLANÈTE+
23 68
21.00 Kaamelott ù
20.55 Révélations
Série. (Saison 1). Avec Alexandre
Astier, Lionnel Astier, Anne Girouard.
Mag. Présenté par Y. Oughlis. Les
mormons à la conquête du monde.
Les médecins tentent d’identifier la
maladie dont est atteinte une artiste.
En Bretagne, au Ve siècle, le royaume de
Kaamelott pourrait bien être le nouveau
phare de la civilisation. Son souverain,
Arthur, tente de guider son peuple vers
la lumière. Avec ses preux chevaliers, il
doit retrouver le saint Graal, la coupe qui
a recueilli le sang du Christ.
INÉDIT.
Série. Mauvaises décisions. (Saison 3,
20/24). Avec Hugh Laurie.
21.40 Deux frères. (Saison 3, 21/24).
L22.35 Dr House ùù Démission...
(Saison 3, 22/24). 23.30 L’homme de
ses rêves. (Saison 3, 16/24). 0.25 L’enfant miroir. (Saison 3, 17/24).
CHÉRIE 25
25 69
20.55 L’empreinte ù
POLAR +
41
Enquête sur une église discrète
qui rêve de convertir le monde entier.
22.40 Révélations Magazine. Présenté
par Yasmine Oughlis. Engagés volontaires : les nouveaux citoyens. Portrait
de citoyens, nouveaux héros du volonta­
riat, qui se sont engagés pour leur pays.
SÉRIE CLUB
43
21.00 The Day
20.50 Marvel : les agents
Drame psychologique français de Série. (Saison 1, 3 et 4/12). Avec du S.H.I.E.L.D.
1h30. Avec Catherine Frot, Mathilde
Seigner, Firmine Richard.
Très loin du strike.
PARIS PREMIÈRE
55
20.50 La revue de presse
80
RMC STORY
L21.00 Dr House ùù
2/10). Avec Sofia Helin. 0.50 New York,
police judiciaire. Série. 1.35 Un cas pour
deux. Série. 2.35 Nestor Burma. Série.
Conte américano-britannique de
Andy Tennant (1998). VM. 2h00.
Avec Drew Barrymore, Anjelica Huston, Patrick Godfrey.
Arthur, Merlin et les chevaliers croisent
un convoi qui vient de se faire attaquer
par les Saxons.
21.45 Merlin La prophétie de Camlann
(1 et 2/2). (Saison 5, 12 et 13/13). 23.30
mentaire de Marine Fornai.
documentaire de Anaïs Fleury et Olivier
Tixier (2017). 205 GTI.
23.50 Combi Volkswagen.
20.50 À tout jamais,
une histoire de Cendrillon
18 167
Divertissement. Présenté par Laurent
Ruquier. Laurent Ruquier partage avec
Sophie Decleir, Titus Devoogdt. INÉDIT.
54
GULLI
20.55 Les enfants de la télé
Gerry veut surfer sur le succès des Safy Nebbou (2007). 1h35. Avec
véhicules des années 1980­90, et en Catherine Frot, Sandrine Bonnaire.
Un hommage à Hitchcock.
particulier celui de la Golf GTI.
21.50 MG MGB. INÉDIT.
22.50 Bowling Comédie française de
22.50 Wheeler Dealers France Série Marie-Castille Mention-Schaar (2012).
TÉVA
Magazine.
Talk-show. Présenté par Jérôme de
Verdière.
Jérôme de Verdière et ses tontons
flingueurs commentent l’actualité
politique à leur façon.
USHUAIA TV
87
Un sniper a été blessé dans l’opération
menée par la police. Basil est interrogé
par la police.
L22.50 The Bridge ùù (Saison 2, 1 et
RTL9
56
20.40 The Secret ù
Thriller américano-canadien de Pascal
Laugier (2012). 1h45. Avec Jessica
Biel, Jodelle Ferland. À Cold Rock, les
Série. Le voyageur. (Saison 5, 5, 6
et 7/22). Avec Clark Gregg. INÉDIT.
Fitz est retenu par l’armée, mais prévoit
de s’évader. 21.35 La demande. INÉDIT.
22.30 La traque. INÉDIT.
23.20 L’exorciste Promenons-nous
dans les bois. (Saison 2, 5/10). 0.15
Nikki mon amour. (Saison 2, 6/10).
TV5 MONDE
71
L21.00 Merci pour le chocolatùù
Comédie dramatique française de
Claude Chabrol (2000). 1h30. Avec
Isabelle Huppert. Un pianiste et l’héri­
enfants disparaissent un à un. On désigne tière d’une chocolaterie voient leur ma­
comme responsable le «Tall Man».
riage perturbé par l’arrivée de Jeanne.
HISTOIRE
88
MEZZO
179
20.40 Les montagnes mythiques 20.40 The West par Robert Redford 20.30 Christian Zacharias dirige
Série doc. de Stéphane Carrel. Ales- de Chine
Série doc. (2016). Justice impitoyable. Schumann avec l’Orchestre
sandra Montagne (Brésil). INÉDIT.
Série doc. de Barbara Dickenberg L’histoire d’hommes prêts à tout risquer National de Lille
20.55 Planète chefs
Ce premier épisode s’invite à la table (2013). Le mont Tai. Haut­lieu vénéré pour vivre le rêve américain ! The West Concert. Au programme, notamment :
d’Alessandra Montagne, cheffe du par les taoïstes, le Tai Shan, ou mont Tai, par Robert Redford propulse le télé­ Manfred, ouverture op. 115 ; Concerto
s’élève entre Pékin et Shanghai.
spectateur dans le monde des cowboys. pour piano en la mineur op. 54.
restaurant Le Tempero, à Paris.
L’ÉQUIPE
21 137
CANAL+ SPORT
11
EUROSPORT 1
121
BEIN SPORTS 1
131
20.50 L’Équipe de Thomas
20.40 Football : Ligue 2
19.30 Snooker : European Masters 21.00 Club Europe
Magazine. Présenté par T. Hugues.
Gueules noires, cœurs verts. INÉDIT.
«Sochaux/Metz». 10e journée. Au
stade Bonal, à Sochaux. DIRECT.
Finale. À Lommel (Belgique).
À la fin des années 1970. La France vit Le FC Metz est passé au statut d’hyper­
la fin d’une époque : celle de la mine et favori pour la monté grâce à une impres­
sionnante série de victoires.
de l’industrie lourde.
N°2813
Judd Trump sera­t­il encore une fois le
plus fort ? 21.25 Eurosport 2 News.
21.30 Moto2 : Grand Prix de Thaïlande La course.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
Magazine. Présenté par Benjamin Da
Silva, Omar Da Fonseca. Giga Liga.
Benjamin Da Silva et Omar Da Fonseca
reviennent sur la journée du championnat
espagnol disputée ce week­end.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LUNDI 8 OCTOBRE
12
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
20.50 La bataille des sexes ù
L20.50 The Big Bang Theory ùù 20.45 Deepwater
de Jonathan Dayton, Valérie Faris
(2017). VM. 2h01. Avec Emma Stone.
(Saison 11, 5, 6, 7 et 8/24). Avec
Johnny Galecki. Amy et Howard travaillent ensemble au laboratoire. 21.10
The héritage du Professeur Proton.
21.30 La méthodologie de la géologie.
21.50 La guerre des brevets.
L22.10 The Big Bang Theory ùù The
Wedding Gift Wormhole. (Saison 12,
2/24). INÉDIT. 22.30 Young Sheldon. Série.
22.50 This Is Us. Série. 23.35 Casual. Série.
20
CINÉ+ FRISSON
21
20.45 Le dernier exorcisme
Biographie américano-britannique Série. Une collaboration houleuse. Drame américain de Peter Berg (2016). part 2 @
En 1973, le duel entre la championne de
tennis Billie Jean King et son homologue
masculin Bobby Riggs.
L22.45 Le sens de la fête ùù Co-
médie française d’Olivier Nakache, Éric
Toledano (2017). 1h57. Avec Jean-Pierre
Bacri. 0.35 Jour de cinéma. 0.40 6 L’école
buissonnière. Comédie dramatique (2017).
CINÉ+ ÉMOTION
22
L20.45 Mary à tout prix ùù
Comédie américaine de Peter et
Bobby Farrelly (1998). VM. 1h55. Avec
Cameron Diaz. Un écrivain engage un
CINÉ+ CLUB
VM. 1h47. Avec Mark Wahlberg.
ricain de D. von Ancken (2005). VM.
1h55. Avec Pierce Brosnan. 0.15 La
25
20.45 Bastogne
Drame franco-roumain de Cristian
Mungiu (2016). VM. 2h08. Avec
Adrian Titieni, Maria-Victoria Dragus.
gueró, P. Plaza (2009). VM. 1h25.
Aussi flippant que le
maison des ombres. Horreur (2011). VM. premier.
2.00 Trois mariages et un coup de foudre. 23.35 Leçons particulières. Téléfilm
érotique (2010).
Téléfilm. Comédie romantique (2013).
CINÉ+ CLASSIC
24
L20.45 Baccalauréat ùù
Film d’épouvante américain (2012).
Un chef électricien doit effectuer une VM. 1h27. Avec Ashley Bell.
Non mais de qui se
mission périlleuse sur une plate-forme
moque-t-on ?
pétrolière.
22.30 Seraphim Falls Western amé- 22.10 [Rec]2 ù Horreur de J. Bala-
Film de guerre américain de Willliam
A. Wellman (1949, NB). VM. 1h54.
Avec Van Johnson, John Odiak.
TCM CINÉMA
31
L20.45 L’étoffe des héros ùù
Film d’aventures américain de Philip
Kaufman (1983). 3h05. Avec Sam
Shepard, Scott Glenn, Ed Harris.
La confrontation d’un père et sa fille dans Fin 1944. Les Allemands ont fait une En Californie, en 1947, le dangereux
la Roumanie post-communiste.
percée dans les lignes américaines et la quotidien de sept astronautes, héros de
22.50 Taipei Story Comédie dramatique 101e Division part en Belgique.
la conquête de l’espace.
taïwainaise de Edward Yang (1985). VO. 22.40 La taverne des révoltés Western
Un casting étoilé.
britannique de Dan Mazer (2013). VM. 1h55. Avec Chin Tsai, Hsiao-hsien Hou. américain (1953). 1h22. Avec Randolph 23.55 Un nommé Cable Hogue ù
1h37. Avec Rose Byrne, Rafe Spall.
0.45 Mischka. Comédie dramatique (2001). Scott. 0.00 Assassins et voleurs. Comé- Western américain de Sam Peckinpah
Pas très folichon.
2.40 La putain du roi. Drame de Axel Corti die dramatique (1956, NB). 1.20 Monsieur. (1970). 1h58. Avec Jason Robards.
0.15 8 femmes. Comédie dramatique (2002). (1990). VM. Avec Valeria Golino.
Comédie dramatique (1964, NB).
1.55 Haute société. Comédie (1933, NB).
détective privé pour rechercher la jeune
femme dont il était amoureux au lycée.
Culte.
22.40 Mariage à l’anglaise Comédie
OCS MAX
26
20.40 Il reste du jambon ? @
Comédie française d’Anne Depétrini
(2010). 1h28. Avec Ramzy Bedia.
Une jeune journaliste parisienne a le
coup de foudre pour un chirurgien
dentiste issu de l’immigration.
22.10 # Pire soirée Comédie américaine de Lucia Aniello (2017). VM. 1h41.
Avec Scarlett Johansson, Jillian Bell.
23.50 6 Permission. Drame américain,
canadien de Brian Crano (2018). VM.
OCS CITY
L20.55 The Deuce ùù
OCS CHOC
27
Série. All You’ll Be Eating is Cannibals.
(Saison 2, 5/9). Avec Maggie Gyllenhaal, James Franco. INÉDIT.
22.00 Ballers. Série.
L22.35 Vie sauvage ùù Drame français de Cédric Kahn (2013). 1h46. Avec
Mathieu Kassovitz, Céline Sallette.
28
OCS GEANTS
29
20.40 The Walking Dead ùù
L20.40 Vacances ùù
Après avoir vaincu Negan, Rick Grimes
doit désormais rebâtir une civilisation en
travaillant main dans la main avec les
autres communautés.
21.45 Buried Drame de Rodrigo Cor-
L22.15 Sept morts sur ordonnance
Série. A New Beginning. (Saison 9,
1/16). Avec Andrew Lincoln. INÉDIT.
Comédie dramatique de George
Cukor (1938, NB). VM. 1h34. INÉDIT.
ùù Drame psychologique de Jacques
Rouffio (1975). 1h43.
LIRE NOTRE ARTICLE.
D’une violence terrible
L’affaire Fortin vue par tés (2010). VM. 1h35. Avec Ryan Rey- et sans complaisance.
nolds. 23.15 Dobermann. Policier (1997). 0.00 6 Faut pas prendre les enfants du
Cédric Kahn.
0.55 6 Gaz de France. Comédie (2015). bon Dieu pour des canards sauvages. Film.
0.20 La belle vie. Drame (2013).
MARDI 9 OCTOBRE
Fiat lux(e)
21h00 FRANCE 2
pean Investigative Collaborations).
Dans un no man’s land situé entre
Florence et Pise où la réalisatrice
s’est aventurée, 700 tanneries
Cash investigation, présenté
travaillent le cuir pour LVMH et
par Elise Lucet (2018).
autres marques chics. Les soustraitants recrutent pour tanner les
LVMH, Saint Laurent, Gucci...
peaux, enlever les poils, stopper
Sans le cuir, pas de profits records.
la putréfaction, tremper, teindre.
L’essentiel du chiffre d’affaires
Une usine de séchage a accepté la
du luxe se fait sur les sacs et les
présence de la caméra. Des Sénéchaussures. Pour « Cash investigalais travaillent treize heures par
gation », Zoé de Bussière déploie
jour dans les vapeurs chimiques
une fausse candeur didactique et achète une action afin d’entrer dans et une température de 45 °C. Interdiction d’aller aux toilettes, sauf
une réunion d’actionnaires et apostropher François Pinault, PDG de vite fait. Un ouvrier a eu trois phalanges broyées par la machine – le
Pinault-Printemps-Redoute devenu Kering après le rachat de Gucci, patron enlève parfois les sécurités pour accélérer les cadences. Un
Yves Saint Laurent et Balenciaga. Voilà qui évoque le film de François rapport de la Commission européenne sur ce sujet a été enterré par
Ruffin « Merci patron ! ». Kering a décliné l’invitation d’Elise Lucet à Cotance, le lobby du cuir. Plus en amont encore, il y a les animaux
venir s’exprimer devant la caméra. Ici, Zoé de Bussière montre com- martyrisés venus de Chine, sans loi sur la question : des millions de
ment Kering parvient en quelques tours de magie fiscale à concentrer ratons laveurs ou de lapins élevés pour leur fourrure, entassés, rendus
les profits de ses grandes marques en Suisse et à minimiser l’impôt de malades et fous par la claustration. Dans un abattoir, des centaines de
chacune d’elles en France. Rien que pour Saint Laurent, le manque à lapins crient, jetés par poignées dans des cuves comme des sacs de
gagner pour le fisc français serait de 180 millions d’euros depuis 2009 riz, dépecés vivants quand la carotide est mal tranchée. De grandes
(selon notre confrère Yann Philippin, de Mediapart, et le réseau Euro- griffes en font leurs blancs manteaux.
Anne Crignon
N°2813
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
FRANCE 2
Luxe, les dessous
choc
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 9 OCTOBRE
TF1
1
1
12.00 6 Les 12 coups de midi ! 13.00
6 Le 13h. 13.55 6 Sous l’emprise de
FRANCE 2
2
2
9.55 6 C’est au programme. 10.45 6 Motus. 11.20 Les z’amours. 11.55 6 Tout
le monde veut prendre sa place. 13.00
6 13 heures. 13.55 6 Ça commence
aujourd’hui. 15.10 6 Je t’aime, etc. 16.20
6 Affaire conclue. 18.05 6 Tout le monde
a son mot à dire. 18.45 6 N’oubliez pas
les paroles ! 20.00 20 heures. 20.40 6 Un
mon professeur. Téléfilm. Thriller (2017).
15.35 6 L’école du péché. Téléfilm. Thriller
(2015). 17.10 6 4 mariages pour 1 lune
de miel. 18.15 6 Bienvenue chez nous.
19.20 6 Demain nous appartient. Feuilleton. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h
le mag. 20.50 6 C’est Canteloup.
si grand soleil. Feuilleton.
21.00 Good Doctor
L21.00 Cash investigation ùù
FRANCE 3
3
13
3
CANAL +
4
4
9.15 6 Cap Sud-Ouest. 9.50 9h50 le matin. 10.50 6 L’instant R. 11.15 6 Midi en
France. À Thann. 12.00 6 12/13. 12.55
6 Météo à la carte. 13.50 6 Rex. Série.
16.10 6 Des chiffres et des lettres. 16.45
6 Personne n’y avait pensé ! 17.30 6 Slam.
18.10 6 Questions pour un champion.
19.00 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20 6 Plus
belle la vie. Feuilleton. 20.45 6 Tout le sport.
12.00 L’info du vrai, le mag # 12.50 Le JT
pressé # 12.55 The Tonight Show Starring
Jimmy Fallon. 13.35 6 Killing Eve. Série.
15.00 Le cercle. 15.50 6 Le sens de la
fête. Comédie (2017). 17.40 The Tonight
Show Starring Jimmy Fallon # 18.28 Le
petit RDV # 18.30 L’info du vrai # 19.55
L’info du vrai, le mag # 20.50 Le JT pressé
# 20.58 Catherine et Liliane #
21.00 Crimes parfaits
L21.00 Le brio ùù
Série. Entre deux eaux. (Saison 3,
1/2). Avec Philippe Caroit. INÉDIT.
Série. 7 bonnes raisons. (Saison 1,
13 et 14/22). Avec Freddie Highmore.
Magazine. Présenté par Élise Lucet.
Luxe, les dessous choc. INÉDIT. Élise
INÉDIT. Claire et le docteur Lim s’occupent
Lucet évoque les dessous peu reluisants Un homme est mort déchiqueté par l’hé- Une étudiante en droit d’origine maghréde l’industrie du luxe. LIRE NOTRE ARTICLE. lice de son bateau. Tout laisse à penser bine qui rêve de devenir avocate décou23.05 Face à Carlos le Chacal Docu- qu’il s’agit d’un accident. 21.55 Haute vre l’univers des joutes verbales.
mentaire de Sophie Bonnet et Chris- tension. (Saison 3, 2/2). INÉDIT.
22.40 Tchi tcha Magazine. Présenté par
tophe Bouquet (2018). INÉDIT. 0.20 Lost 22.45 Crimes parfaits Un bon chanteur Laurie Cholewa. 23.30 6 Faute d’amour.
in la mancha. 1.55 6 Shades of Blue. est un chanteur mort. (Saison 1, 1/2). Drame (2017). 1.30 6 Attraction. ScienceAvec Isabelle Gélinas. 23.45 6 Soir/3. fiction russe (2017). VM.
Série. 3.20 6 Tout compte fait.
d’un patient qui multiplie les anévrismes. 21.50 Question de genre.INÉDIT.
22.50 Grey’s Anatomy : Station 19
Faire des étincelles. (Saison 1, 5 et 6/10).
INÉDIT. 23.35 Baptême du feu. INÉDIT.
0.30 6 New York, unité spéciale. Série.
FRANCE 5
5
5
M6
6
6
ARTE
7
7
11.10 6 Sur les toits des villes. 11.55 Vivre
le long de l’équateur. 12.50 Arte journal.
13.00 Arte Regards. 13.35 6 Un adultère.
Téléfilm. Drame (2018). 15.35 6 Corée du
Sud, la tournée d’oncle Joe. 16.30 6 Invitation au voyage. 17.10 Xenius. 17.35 6 À
la rencontre des peuples des mers. 18.05
Les mille et une Turquie. 18.55 Deltas du
monde. 19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes.
Comédie française de Yvan Attal
(2017). 1h35. Avec Daniel Auteuil. INÉDIT.
C8
8
58
11.45 6 La quotidienne. 13.05 6 Entrée
libre. 13.40 6 Le magazine de la santé.
14.35 6 Allô docteurs. 15.10 6 Lucie au
pays du Soleil-Levant. 16.05 6 Panda, né
pour être libre. 16.35 6 Décollage pour
l’Amérique. Retour en Alaska. 17.30 6 C à dire ?! 17.45 6 C dans l’air. Magazine.
19.00 6 C à vous. 20.00 6 C à vous, la
suite. 20.20 6 Entrée libre.
10.00 Desperate Housewives. Série. 12.45
Le 12.45. 13.30 Scènes de ménages. Série.
13.40 Coup de foudre à la première danse.
Téléfilm. Comédie romantique (2018). 15.30
L20.50 Déni de grossesse,
21.00 Recherche appartement L20.50 Comment Trump
a manipulé l’Amérique ùù
ou maison
21.00 Banzaï
Cette enquête dévoile les dessous du
scandale Cambridge Analytica.
22.45 Recherche appartement ou 21.50 Tous les gouvernements mentent
maison Mag. Camille et Guillaume/ Doc. (2016). 22.40 Al-Sissi, bons baisers
Magaly et Henri/Marie-Ange et Lionel. du Caire. 23.40 L’argent de la terreur. 0.40
0.25 Recherche appartement ou maison. 6 Avec le sang des hommes.
Un employé de bureau est entraîné dans
un voyage rocambolesque.
L23.10 Gazon maudit ùù Comédie
à mon corps défendant ùù
Doc. de Marion Vaqué-Marti (2018).
INÉDIT.
Aujourd’hui, en France, un bébé
naît toutes les six heures d’un déni de
grossesse.
22.00 Débat.
22.40 C dans l’air Magazine. 23.50
C à vous. 0.45 6 C à vous, la suite.
W9
9
59
L’auberge des amoureux. Téléfilm. Comédie romantique (2014). 17.20 Les reines du
shopping. 18.35 La meilleure boulangerie
de France. 19.45 Le 19.45. 20.25 Scènes
de ménages. Série.
Magazine. Présenté par Stéphane
Plaza. Anaïs/Gaëlle et Philippe/Armelle et Marco. INÉDIT.
TMC
10 60
Doc. de Thomas Huchon. INÉDIT.
TFX
11 61
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William
à midi, première partie. 13.15 William à
midi. 13.50 Maigret. Série. Avec Bruno
Cremer. Maigret et les plaisirs de la nuit.
- Maigret et les sept petites croix. 17.45
C’est que de la télé ! 19.05 TPMP : première partie. Présentation : Cyril Hanouna.
20.10 Touche pas à mon poste !
Comédie française de Claude Zidi
(1982). 1h42. Avec Coluche.
française de Josiane Balasko (1995). 1h45.
Ticky Holgado est irré-
sistible.
NRJ12
12 62
20.50 Football : Match amical 21.00 90’ enquêtes
21.00 La colère des Titans
20.55 Dragon Blade
féminin
Magazine. Présenté par Tatiana Silva. Film d’aventures américain de Jona- Film d’action chinois de Daniel Lee
«France/Cameroun». Commentaires :
Carine Galli, Denis Balbir, Camille
Abily. Au Stade des Alpes, à Grenoble. DIRECT.
Bolides, grosses cylindrées et voitures
de demain : bienvenue au Mondial de
l’Auto. INÉDIT. Des reporters proposent de
vivre tambour battant le salon de celles
Nouveau match de préparation pour les et ceux qui font le Mondial.
Bleues en vue de la Coupe du monde, 22.20 90’ enquêtes Magazine. Faux
qui se déroulera en France.
permis et petites combines : la grande
23.05 Urgences, la vie au bout du fil traque aux délinquants de la route.
Documentaire (2018).
23.50 6 90’ enquêtes.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
FRANCE 4
14 63
than Liebesman (2012). VM. 1h35.
Avec Sam Worthington.
(2015). 2h10. Avec Jackie Chan,
John Cusack, Adrien Brody.
Persée tente de mener une vie paisible,
mais doit sortir de sa retraite pour sauver
son père Zeus.
22.55 Le choc des Titans Aventures
Le chef romain Tiberius veut contrôler la
route de la Soie, mais il se heurte au
rebelle Huo An.
22.55 Droid War Téléfilm d’action
américain de Louis Leterrier (2009). VM.
1h50. Avec Sam Worthington.
0.55 6 Chroniques criminelles.
américain de Mitch Gould (2018). 1h30.
Avec Dominique Swain. 0.45 Sniper :
CSTAR
17 64
L20.30 Yemen : les enfants
20.55 Amis pour la vie
Documentaire de Khadija Al-Salami
(2018). INÉDIT. La Yéménite Khadija Al
les. Un soigneur d’un centre kenyan dédié
Série documentaire. (2009).
aux éléphants va à la rencontre de ses
anciens «pensionnaires».
À l’aéroport international de la Côte d’or,
un ressortissant de Malaisie prétend
venir en visite seulement quatre jours.
L’homme dit venir se détendre en
Australie.
22.30 Douanes sous haute surveil­
lance Série documentaire (2009).
de la guerre
Salami a confié sa caméra à Ahmed,
Rima et Youssef, qui racontent la guerre.
21.30 Débat.
22.00 On va plus loin Magazine. Présenté par R. Fitoussi. 23.00 6 Manger
c’est voter. 23.30 Ça vous regarde.
FRANCE Ô
19 65
L20.55 Stupeur
et tremblements ùù
Comédie dramatique d’Alain Corneau
(2002). 1h47. Avec Sylvie Testud.
21.00 Douanes sous haute
Série doc. (2017). Jour de retrouvail- surveillance
21.40 6 Des émotions fortes.
22.25 Amis pour la vie Série doc.
(2017). Des liens éternels. 23.10 Fraternité générale. Yeni Gorce. 23.15 6 Les
Jeux olympiques de la jeunesse, le mag.
TF1 SERIES FILMS
20 66
L21.00 Tatie Danielle ùù
Comédie satirique française d’Étienne
Chatiliez (1990). 1h50. Avec Tsilla
Chelton, Isabelle Nanty.
À Tokyo, une jeune Belge tente de
Une méchante comme
on les aime.
s’adapter au choc des cultures.
N°2813
6TER
22 67
Special Ops. Téléfilm d’action (2016).
GULLI
18 166
20.55 Les Thunderman
Série. Super baby-sitting en folie.
(Saison 1, 1, 3 et 6/20). Avec Kira
Kosarin. 21.15 Le dîner. 21.45 C’est un
travail pour les Thunderman.
22.05 Les Thunderman L’amour déplace des voitures. (Saison 1, 12, 7 et
17/20). 22.40 L’invitée du week-end.
23.00 L’audition. 23.30 C’est grave,
docteur Thunderman?
RMC STORY
23 68
21.00 À la poursuite de demain 20.55 Monsieur Max et la rumeur
Film de science-fiction américain de
Brad Bird (2015). VM. 2h15. Avec
Britt Robertson. Un jeune inventeur
Thriller français de Jacques Malaterre
(2014). 1h30. Avec Patrick Sébastien, Danièle Lebrun. Max, un boucher,
se retrouve projeté à Tomorrowland, un et Caroline, sa femme, ont une violente
monde parallèle où tout semble possible. dispute. Le lendemain, Caroline disparaît.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 9 OCTOBRE
14
RMC DECOUVERTE
24 98
CHERIE 25
POLAR +
25 69
41
SÉRIE CLUB
43
20.50 Les secrets du saint Graal 20.55 Snapped : les femmes 21.00 FBI : duo très spécial
L20.50 X-Files ùù
Documentaire (2018). INÉDIT.
tueuses
Série. Lolana. (Saison 3, 1/16). Avec Série. La vérité est ailleurs (3/3). (SaiLe Graal, coupe qui aurait servi à
recueillir le sang du Christ en croix, a-t-il
existé ?
22.10 Les Templiers, de l’histoire à
la légende Documentaire.
TEVA
54
Téléréalité. INÉDIT. Des hommes et des
femmes ordinaires vont se donner douze
mois pour relever un défi extraordinaire.
80
Matt Bomer, Tim DeKay, Willie Garson.
PARIS PREMIÈRE
RTL9
55
Comédie franco-italienne de Édouard
Molinaro (1973). 1h20. Avec Jacques
Brel, Lino Ventura, Caroline Cellier.
56
L20.40 The Game ùù
Thriller américain de David Fincher
(1997). 2h05. Avec Michael Douglas.
USHUAIA TV
HISTOIRE
87
20.40 L’évolution en marche
Kirk (2018). L’ empire romain, né dans
le sang. INÉDIT. La dynastie de l’Empire
chiens errants de Moscou. Si l’évolu-
88
20.40 Comment Thatcher
Série doc. de Max Serio et Robert Série doc. de Luc Riolon (2014). Les et Reagan ont sauvé la Terre
L’ÉQUIPE
21 137
CANAL+ SPORT
20.20 Basket-ball :
Ligue des champions
«France/Maroc». Commentaires :
Jean-Luc Robert, Xavier Richefort.
Finale. À Desbiens (Canada). INÉDIT.
DIRECT.
CANAL+ CINÉMA
10
Film d’action américain de Ben
Wheatley (2016). VM. 1h31. Avec
Enzo Cilenti, Sam Riley. INÉDIT.
Le face-à-face d’associés lors d’une
vente d’armes clandestine dans un
entrepôt désert.
22.20 Que Dios nos perdone Poli-
EUROSPORT 1
11
121
1er tour. à Linz, Autriche. DIRECT.
Qui succédera à la Tchèque Barbora
Le Mans, Strasbourg et Dijon disputeront Str cová ?
à coup sûr cette phase de groupes.
22.25 Eurosport 2 News.
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
L20.50 The Americans ùù
Série. Main morte. (Saison 6, 1/10).
Avec Keri Russell, Matthew Rhys.
Trois ans ont passé. Philip a mis un terme
à ses activités d’espion et se consacre
à son agence de voyage.
cier espagnol de Rodrigo Sorogoyen
(2016). VM. 2h06. Avec Antonio de la
Torre, Roberto Álamo.
0.20 Le cercle. 1.10 Jour de cinéma. 1.15
It Comes at Night. Horreur (2016). VM.
force de la parole. Documentaire (2016).
22
71
21.00 Les petits meurtres
d’Agatha Christie ù
Série. L’étrange enlèvement du petit
CINÉ+ CLUB
MEZZO
179
20.30 La Belle au bois dormant
Ballet.
22.40 Intermezzo.
23.30 Kneebody au Festival Jazz à
la Villette Concert.
BEIN SPORTS 1
131
20.30 Tennis : Tournoi WTA de Linz 20.30 Football
21.45 Tchaikovsky. (Saison 6, 2/10).
L22.30 The Americans ùù Planification des transports urbains. (Saison 6,
3/10). Avec Keri Russell, Matthew Rhys.
23.15 Kidding. Série. The New You. 23.45
Killing Eve. Série. 1.10 À voix haute - La
CINÉ+ ÉMOTION
Documentaire (2017). INÉDIT.
tion résulte d’un long passé, la nature et 21.35 Le rêve du Nouveau Monde
les animaux continuent de s’adapter.
Série doc. (2016). Partir.
20.50 Pétanque :
Championnats du monde
20.50 Free Fire
TV5 MONDE
Un puissant homme d’affaires reçoit de Bruno. (Saison 2, 12/24). Avec SaInoubliables Brel-Ventura. son frère un étrange cadeau.
muel Labarthe, Blandine Bellavoir.
20.55 Secrets d’empires
romain est marquée par les intrigues.
son 11, 1/10). Avec David Ducho-
Peter soupçonne Neal d’avoir volé les vny, Gillian Anderson, Mitch Pileggi.
Retour sur l’affaire Laurie Jean Cone, qui œuvres du trésor nazi et la tension monte Scully a sombré dans un profond coma
a été condamnée à la prison à perpétuité entre les deux partenaires. 21.40 Les et son activité cérébrale très intense
pour avoir assassiné son mari.
testaments. (Saison 3, 2/16).
déconcerte les neurologues.
L20.50 L’emmerdeur ùù
20.50 This Time Next Year :
un an pour tout changer
PLANÈTE
Magazine. Présenté par Evelyne Thomas. Laurie Jean Cone. INÉDIT.
20
20.45 Camping 2 @
Comédie française de Fabien Onteniente (2009). 1h29. Avec Richard
Anconina, Franck Dubosc.
Quitté par sa femme, Jean-Pierre Savelli
décide de passer ses vacances au
camping des Flots Bleus.
La bâche.
22.20 Camping 3 Comédie de Fabien
Onteniente (2016). 1h45. Avec Franck
Dubosc. 0.00 Sing Street. Comédie dramatique (2016). VM. 1.40 La liste de mes
envies. Comédie dramatique (2013).
CINÉ+ CLASSIC
24
25
Retransmission ou rediffusion d’une affiche de l’un des grands championnats
européens de football ou bien d’une
grande compétition internationale.
CINÉ+ FRISSON
21
20.45 Predator 2 @
Film fantastique américain de Stephen Hopkins (1990). VM. 1h40.
Avec Kevin Peter Hall. À Los Angeles,
un officier de police livre une lutte sans
merci avec une créature extraterrestre.
L22.30 Hyper tension ùù Thriller américain de Mark Neveldine (2005). VM.
1h27. Avec Jason Statham, Amy Smart.
Jouissif !
23.55 Les charnelles. Téléfilm classé X
(2010). 1.25 Le ciel attendra. Drame (2016).
3.05 Saint Ange. Fantastique (2004).
TCM CINÉMA
31
L20.45 Magnum force ùù
L20.45 Réparer les vivants ùù
L20.45 Prendre le large ùù
20.45 L’indien
Drame français de Gaël Morel (2017).
1h43. Avec Sandrine Bonnaire, Mouna
Fettou, Kamal El Amri. INÉDIT.
Comédie dramatique américain de
Carol Reed (1970). VM. 1h45. Avec
Anthony Quinn. Un Indien désabusé
D’un côté des parents sollicités pour un
don d’organes, de l’autre, une malade
qui est condamnée s’ils refusent.
22.25 Mal de pierres ù Drame franco-
Edith, 45 ans, ouvrière dans une usine
textile, voit sa vie bouleversée par un
plan social.
L22.25 Rester vertical ùù Drame
se bat contre un sergent de police sec- Une association de justiciers, les
taire et contrecarre un projet d’autoroute. Vigilants, extermine les criminels que la
L22.25 Pour une poignée de dollars justice a du relâcher.
ùù Western hispano-italien de Ser- 22.55 État de choc Drame de Harold
Drame français de Katell Quillévéré
(2015). 1h43. Avec Tahar Rahim,
Emmanuelle Seigner, Kool Shen.
belge de Nicole Garcia (2016). 1h56.
Avec Marion Cotillard, Louis Garrel.
0.20 Un éclair de génie. Drame de Marc
Abraham (2008). VM. 2.20 L’amour aller-
français d’Alain Guiraudie (2016). 1h40.
Avec India Hair. 0.05 Ça ira mieux demain.
Comédie de Jeanne Labrune (2000). 1.30
The Wave. Action (2015). VM. 3.15 Burn
retour. Téléfilm. Comédie romantique (2009). After Reading. Comédie (2008). VM.
OCS MAX
26
20.40 The First
Série. Separation. (Saison 1, 1/8).
Avec Sean Penn, Matt Collins. INÉDIT.
OCS CITY
L20.40 40 ans, toujours puceau ùù
Comédie américaine de Judd Apatow
(2005). VM. 2h00. Avec Steve Carell,
Catherine Keener. Andy, 40 ans, cais-
Tom Hagerty , astronaute expérimenté,
est choisi pour diriger la première sier dans un magasin d’appareils électroniques, est toujours vierge. 22.35 Last
expédition vers Mars.
L21.35 Mosaic ùùù Meet Olivia Lake. Week Tonight With John Oliver.
(Saison 1, 1 et 2/7). Avec Devin Ratray, L23.10 Larry et son nombril ùù
Sharon Stone. Retour sur l’assassinat The Shucker. (Saison 9, 9 et 10/10). Avec
d’une illustratrice de renom. 22.25 Mo- Larry David. Le quotidien loufoque de Larry
ving Forward, Not Back. 23.20 L’inter- David, un producteur à succès quasi-reprète. Thriller de S. Pollack (2005). VM.
traité vivant à Los Angeles. 23.50 Fatwa!
N°2813
Becker (1988). 1h31. Avec James
Woods. 0.30 Bed of Roses. Comédie draLe cours ne faiblit pas. matique (1933, NB). 1.40 Sous le regard
0.05 La maison qui tue. Horreur (1970). des étoiles. Drame (1939, NB). 3.20 La
VM. 1.45 Jeu de massacre. Drame (1967). bataille des sexes. Comédie (1959, NB).
gio Leone (1964). VM. 1h35. Avec Clint
Eastwood, Marianne Koch.
OCS CHOC
27
Film policier américain de Ted Post
(1973). 1h59. Avec Clint Eastwood,
Hal Holbrook, David Soul.
28
OCS GEANTS
29
L20.40 The Descent ùù
20.40 Comme au bon vieux temps
Film d’épouvante de Neil Marshall
(2005). VM. 1h35. Avec Shauna
McDonald. Six jeunes femmes se
Comédie américaine de Jay Sandrich
(1980). VM. 1h30. Avec Goldie Hawn,
Chevy Chase. INÉDIT. Écrivain sans suc-
retrouvent prises au piège sous terre,
avec une «chose» décidée à les traquer.
Une vraie descente aux
enfers.
22.15 The Descent - Part 2 Horreur
cès, Nick s’est installé chez un ami. Là,
il est pris en otage par deux truands.
L22.20 L’aventure de madame Muir
de Jon Harris (2009). VM. 1h30. Avec
Shauna MacDonald, Natalie Mendoza.
23.50 The Walking Dead. Série.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
ùùù Fantastique américain de Jo-
seph Leo Mankiewicz (1948), NB. VO.
1h37. Avec Gene Tierney, Rex Harrison.
0.05 Laura. Policier américain de Otto Pre-
minger (1944, NB). VO. Avec Gene Tierney.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M E R C R E D I 10 O C TO B R E
15
Plaidoyer pro-indien
20h45 TCM CINÉMA
est pénible, d’autant plus que les
Cheyennes sont joués par des
Navajos (et parlent le navajo).
Western américain de John
Le récit dure deux heures et deFord (1964). Avec James Stewart,
mie, et sent le bricolage hollyArthur Kennedy. 2h30.
woodien. Des acteurs blancs
L’un des derniers films de John
(Ricardo Montalbán, Victor Jory)
Ford. La mode, alors, est au révijouent des rôles de Peaux-Rouges,
sionnisme : succédant à des décendes personnages légendaires
nies de clichés sur les méchants
sont ajoutés sans nécessité (c’est
Indiens, les auteurs de westerns
sympa de voir Wyatt Earp et Doc
renversent la vapeur, et désignent
Holliday, mais on se demande ce
les Blancs comme des prédateurs,
qu’ils viennent faire là) et tout
avant-coureurs d’un capitalisme
est tourné en Super Panavision
sauvage. Ford (70 ans) s’inspire
70 mm (donc, à la télé, la moitié
d’un roman de Mari Sandoz, écrivaine totalement oubliée (biographe de l’image est coupée, ce qui est un tantinet agaçant et bizarrement
de Crazy Horse, chef des Oglalas), et, en sous-main, d’un livre de minimaliste). Reste un casting luxueux : Richard Widmark, James
Howard Fast (militant communiste, blacklisté par la Commission Stewart, Edward G. Robinson, Dolores del Rio. On note la présence
des Activités anti-américaines, qui a signé le script du biopic le plus de Sal Mineo (qui joue l’Indien Red Shirt) : promis à la succession
politique des ces années-là, « Spartacus », de Kubrick). Le scénario de James Dean, l’acteur, homosexuel, sera poignardé à mort, quel– la longue marche des Cheyennes, massacrés par l’armée améri- ques années plus tard, dans un parking. Comme d’habitude, Ford
caine, en 1878, vers le Wyoming – est caractéristique : à l’époque, le donne des petits rôles à ses potes (John Qualen, Ben Johnson, Harry
western se doit d’être politiquement correct. Howard Fast, militant Carey Jr, Denver Pyle). Dans un mini-rôle, il y a aussi Mae Marsh,
de gauche infatigable, pousse à la roue. Les bons sentiments, hélas, star des années 1910, survivante de « Naissance d’une nation » :
ne font pas toujours de bons films : ici, la lourdeur de l’ensemble émouvante présence…
François Forestier
Les Cheyennes
TF1
1
1
2
2
FRANCE 3
3
3
CANAL +
4
4
chiens et chats. Téléfilm. Comédie romantique (2017). 15.35 6 3 filles et un mariage. Téléfilm. Comédie romantique
(2017). VM. 17.10 6 4 mariages pour
1 lune de miel. 18.15 6 Bienvenue chez
nous. 19.20 6 Demain nous appartient.
20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le 20h le mag.
20.45 6 Loto. 20.50 6 C’est Canteloup.
8.45 6 Les gens des Hauts. 9.15 6 Ô Sud !
9.50 6 9h50 le matin. 10.50 6 L’instant R.
11.15 6 Midi en France. 12.00 6 12/13.
12.55 6 Météo à la carte. 13.50 6 Rex.
Série. 16.10 6 Des chiffres et des lettres.
16.45 6 Personne n’y avait pensé ! 17.30
6 Slam. 18.10 6 Questions pour un champion. 19.00 6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. 20.45 6 Tout le sport.
12.50 Le JT pressé # 12.55 The Tonight
Show Starring Jimmy Fallon. 13.35 6 Coexister. Comédie (2017). 15.05 6 Jamel Comedy Kids. 16.10 Epouse-moi mon
pote. Comédie (2017). 17.40 The Tonight
Show Starring Jimmy Fallon # 18.25 Le
petit RDV # 18.30 L’info du vrai # 19.55
L’info du vrai, le mag # 20.45 6 Le JT
pressé # 20.55 Catherine et Liliane #
21.00 Esprits criminels ù
21.00 Nina
21.00 Des racines et des ailes
21.00 Daddy Cool
Série. Si c’était à refaire. (Saison 4,
3/10). Avec Annelise Hesme. INÉDIT.
Magazine. Présenté par Carole Gaessler. Trésors du Vaucluse. INÉDIT.
Comédie française de Maxime Govare
(2017). 1h37. Avec Vincent Elbaz.
L’équipe médicale est renouvelée et
secret pour enquêter sur un suspect qui Proust est à la tête du service. Kevin
semble kidnapper des jeunes femmes. prend la place de Costa. 22.00 D’abord
Le Vaucluse, de la cité des Papes au
mont Ventoux, en passant par la ville
d’Orange et le Luberon. 23.05 6 Soir/3.
23.35 Réseau d’enquêtes Magazine.
INÉDIT. Un homme immature, sans emploi,
Présenté par Charles-Henry Boudet.
L’instinct de vie. 0.30 6 Des racines et
des ailes. 2.30 6 Midi en France. 3.00
David et Stéphane Foenkinos (2017).
1h42. Avec Karin Viard. 0.25 6 Guyane.
Série. 2.10 Rencontres de cinéma. 2.25
Série. Dernier soupir. (Saison 13,
16/22). Avec Joe Mantegna, Matthew
Gray Gubler. INÉDIT. Le BAU se réunit en
21.50 L’imitateur. (Saison 11, 19/22).
22.45 Esprits criminels ù Un élève
discipliné. (Saison 11, 21/22). Avec
Joe Mantegna, Matthew Gray Gubler.
23.30 6 Blacklist. Série.
FRANCE 5
TCM
FRANCE 2
9.35 6 Amour, gloire et beauté. 9.55
6 C’est au programme. 10.50 Motus. 11.20
6 Les z’amours. 11.55 6 Tout le monde
veut prendre sa place. 13.00 13 heures.
13.55 6 Ça commence aujourd’hui. 15.05
6 Je t’aime, etc. 16.20 6 Affaire conclue.
18.10 6 Tout le monde a son mot à dire.
18.45 6 N’oubliez pas les paroles ! 20.00
20 heures. 20.40 6 Un si grand soleil.
13.00 6 Le 13h. 13.55 6 L’amour comme
5
5
ne pas nuire. (Saison 4, 4/10). INÉDIT.
22.55 Nina Mauvaise blague. (Saison 2,
3/10). 23.50 Reconstruction. (Saison 2,
4/10). 0.45 6 Meurtres au paradis. Série.
2.50 6 Le jour du Seigneur.
M6
6
6
6 Les carnets de Julie avec Thierry Marx.
ARTE
7
7
10.45 6 La magie des chouettes. 11.45
6 La quotidienne. 13.05 6 Entrée libre.
13.40 6 Le magazine de la santé. 14.35
6 Allô docteurs. 15.10 6 Panda, né pour
être libre. 15.40 6 L’Ouest américain.
16.35 6 Dans la vie d’un chien. 17.30
C à dire ?! 17.45 6 C dans l’air. 19.00 6 C à vous. 20.00 6 C à vous, la suite.
20.20 6 Entrée libre.
6.00 M6 Music. 7.00 M6 Kid. 8.50 M6
boutique. 10.00 Desperate Housewives.
Série. 12.45 Le 12.45. 13.30 Scènes de
ménages. Série. 13.40 Kathi et son prince
charmant. Téléfilm. Comédie (2015). 15.30
L20.50 La grande librairie
21.00 Le meilleur pâtissier
Magazine. Présenté par François
Busnel. Invités notamment : Christian Bobin, Alexandre Jollien. INÉDIT.
Divertissement. Présenté par Julia
Vignali. Funky fruits. INÉDIT.
de Paul Sneijder ùù
23.25 Le meilleur pâtissier : à vos
fourneaux ! Divertissement. Présenté
Paul, traumatisé par le décès de sa fille,
quitte son confort pour une vie de hasard.
22.45 La Géorgie racontée par Nino
Haratischwili Documentaire de Eva
Gerberding (2018). INÉDIT. 23.40 Ligne
de crédit. Drame (2017). 1.05 Arte journal.
Dans ce numéro, François Busnel reçoit
notamment Alexandre Jollien (pour «La
sagesse espiègle»).
22.20 C dans l’air Magazine. Présenté
par Caroline Roux. 23.30 6 C à vous.
0.25 6 C à vous, la suite. 0.45 6 Entrée
libre. 1.10 6 L’Ardèche au fil des saisons.
N°2813
Le rôle de sa vie. Téléfilm. Comédie (2013).
17.20 Les reines du shopping. 18.35 La
meilleure boulangerie de France. 19.45 Le
19.45. 20.25 Scènes de ménages. Série.
13.35 Gold. Western (2013). VM. 15.10
6 Villages de France. 15.40 Jinju, l’opéra
ambulant chinois. 16.30 6 Invitation au
voyage. 17.10 Xenius. La voile : un sport
fascinant mais risqué. 17.35 6 À la rencontre des peuples des mers. 18.05 Les
mille et une Turquie. 19.00 Deltas du monde.
19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes. 20.52
6 50 nuances de Grecs. Série.
L20.55 La nouvelle vie
Comédie dramatique franco-canaUne nouvelle journée de compétition sur dienne de Thomas Vincent (2016).
le thème des fruits attend les pâtissiers. 1h54. Avec Thierry Lhermitte. INÉDIT.
par Julia Vignali. Funky fruits. INÉDIT.
Cyril Lignac propose notamment une
tarte aux fruits sur son socle de pâte
sucrée noisette. 0.40 Incroyables gâteaux.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
se lance dans la crèche à domicile, au
grand désarroi de sa compagne.
22.40 Jalouse Comédie française de
Pirates. Aventures (1986). VM.
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William à
midi, première partie. 13.15 William à midi.
13.50 Maigret. Série. Avec Bruno Cremer,
Aurore Clément. Maigret et le corps sans
tête. - Maigret et l’Étoile du Nord. 17.45
C’est que de la télé ! Présentation : Valérie Benaïm. 19.05 TPMP : première partie.
20.10 Touche pas à mon poste !
21.00 Strike !
Jeu. Présenté par Lagaf’. INÉDIT.
Deux personnalités accompagnent un
anonyme pour lui permettre de gagner
jusqu’à 50 000 euros. Il y a quelques
nouveautés cette saison, dont une
«question cash» avec laquelle les
candidats peuvent gagner en quelques
secondes de l’argent liquide.
23.00 Strike ! Jeu. Présenté par Lagaf’.
23.50 Langue de bois s’abstenir.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M E R C R E D I 10 O C TO B R E
16
W9
9
59
TMC
TFX
10 60
L21.00 Burger Quiz
21.00 Enquêtes criminelles
Magazine. Présenté par Nathalie Renoux. Affaire Desnoue : une épouse
devenue gênante / Affaire Lagrave :
un secret trop lourd à porter. INÉDIT.
Jeu. Présenté par Alain Chabat. INÉDIT.
Des candidats joyeusement assistés par
des personnalités tentent de remporter
un maximum de «Miam».
«Affaire Desnoue : une épouse devenue 23.45 20 ans de saga «Taxi» : le film
gênante» - «Affaire Lagrave : un secret qui fait exploser tous les compteurs
Documentaire (2018). Acteurs et réalitrop lourd à porter».
23.10 Enquêtes criminelles Maga- sateurs de «Taxi» racontent les coulisses
zine. Présenté par Nathalie Renoux.
de l’un des plus gros succès du cinéma
1.20 Enquêtes criminelles.
français. 1.30 6 90’ enquêtes.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
FRANCE 4
11 61
NRJ12
12 62
21.00 Joséphine, ange gardien 20.55 Code momentum
Série. Liouba. (Saison 13, 2/6). Avec
Mimie Mathy, Lara Menini.
Joséphine vient en aide à une jeune
femme russe qui est mère porteuse pour
un couple d’hôteliers.
22.50 Joséphine, ange gardien Yasmina. (Saison 13, 6/6). Joséphine aide
Yasmina, une jeune Maghrébine rêvant
d’intégrer une grande entreprise de cosmétiques. 0.45 6 Confessions intimes.
CSTAR
14 63
17 64
Téléfilm d’action américain de Stephen S. Campanelli (2015). 1h32.
Avec Olga Kurylenko.
Cambrioleuse de haut vol, Alexis
Farraday accepte de collaborer avec son
ex pour le braquage d’une banque.
22.45 Témoin à abattre Téléfilm d’action américano-roumain de Keoni Waxman (2016). 1h35. Avec Steven Seagal.
0.40 Countdown. Téléfilm d’action (2016).
GULLI
18 167
20.30 Bon pour le service ...
civique
21.00 Une merveilleuse histoire 21.00 Black Water
20.55 Père et maire
du temps
Film d’action canadien de Pasha Pa- Série. Une deuxième vie. (Saison 4,
Documentaire. INÉDIT.
Biographie britannique de James
Marsh (2014). VM. 2h00. Avec Eddie
Redmayne. À Cambridge, lors d’une soi-
triki (2018). 1h44. Avec Jean-Claude
Van Damme. INÉDIT.
Documentaire de Davina Bristow (2017).
0.20 Fraternité générale. 0.25 6 Les Jeux
ricain de Dimitri Logothetis (2018). VM.
1h50. Avec Alain Moussi. 0.50 L’homme
olympiques de la jeunesse, le mag.
du Président. Téléfilm d’action (2000).
Un documentaire consacré au service
civique, un dispositif créé par la loi du
10 mars 20101 par Martin Hirsch.
21.30 Débat.
22.00 On va plus loin Magazine. Présenté par Rebecca Fitoussi. 23.00 Le
magazine de l’emploi. 23.30 Ça vous regarde. 0.30 Le bonheur est pour demain.
FRANCE Ô
19 65
20.55 Évangéliques,
la course aux adeptes
TF1 SERIES FILMS
6TER
20 66
21.00 Section de recherches
Série. Sexy à mort. (Saison 9, 2 et
1/12). Avec Xavier Deluc.
Documentaire. INÉDIT.
Aujourd’hui dans le monde, un chrétien
sur quatre est évangélique, ce qui
représente 619 millions de fidèles.
21.30 6 Kidnappés au nom du Christ.
22.45 Chroniques d’urgences Série
doc. (2018). 22.55 6 Confrontations :
Guyane, la guerre de l’or clandestin.
RMC DÉCOUVERTE
L’agent Scott Wheeler se réveille blessé
rée, Stephen Hawking, étudiant en cos- et menotté à une chaise. Il n’a aucune
mologie, fait la rencontre de Jane Wilde. idée d’où il est détenu.
22.50 En quête d’une nouvelle Terre 22.50 Kickboxer l’héritage Action amé-
24 98
20.50 Escape, 21 jours
pour disparaître
Série doc. (2018). INÉDIT.
Onze citoyens tentent d’échapper pendant 21 jours à une équipe d’enquêteurs
professionnels.
21.50 Escape, 21 jours pour disparaitre.
22.50 Retour à l’instinct primaire
Afrique du Sud : Géraldine et Loury.
3.55 Colombie : Marie et Olivier.
TÉVA
54
Un strip-teaseur est retrouvé mort dans
sa loge, vêtu de son costume de policier
et le crâne fendu. 21.55 Copycat.
23.00 Section de recherches Balle à
blanc. (Saison 8, 10/12). Avec Xavier
Deluc, Franck Sémonin. 0.05 Haute
tension. (Saison 8, 11/12).
CHÉRIE 25
PARIS PREMIÈRE
Une star de la télé-réalité fait appel au
service des docteurs Terry Dubrow et Les polémistes Éric Zemmour et Éric
Paul Nassif pour se faire refaire le ventre Naulleau passent en revue l’actualité
et les seins.
politique de la semaine.
USHUAIA TV
Série. Une nouvelle Eve. (Saison 2,
10). Avec Clive Standen. INÉDIT.
5, 1 et 2/6). Avec Marie Nicolle. 22.40
D520. 23.25 Passé trouble. 0.20 Kérozène. 0.50 New York, police judiciaire.
56
20.40 Pitch Black ù
Marché noir. (Saison 2, 12). INÉDIT. 23.25
The Last Kingdom. Série.
SÉRIE CLUB
43
20.50 Elementary ù
Série. Leviathan. (Saison 1, 10, 11 et
12/24). Avec Jonny Lee Miller.
Sherlock est engagé par la plus
importante marque de coffres-forts, dont
le modèle phare a été forcé.
L23.25 Justified ùù Série Z. (Saison 4, 7/13). 0.15 Hors-la-loi. (Saison 4,
8/13). 1.15 6 Legends. Série. In Memo-
riam. - Noces de sang.
TV5 MONDE
71
21.00 Devoir d’enquête
Film de science-fiction américanoaustralien de David Twohy (2000).
1h48. Avec Vin Diesel. Après un acci-
Magazine. Présenté par Malika Attar.
«Dutroux s’évade» - «La vie ruinée de
Charles». 22.30 Le journal de la RTS.
dent, un vaisseau spatial se pose sur une 23.05 Blue Moon (Saison 2, 9/10).
planète habitée par d’horribles créatures. Avec Karine Vanasse. INÉDIT.
88
MEZZO
179
20.30 Alceste de Gluck
Doc. de Jérôme Ségur (2013).
Documentaire de Don Kent (2018)
(1/2). La vague.
Opéra de Christoph Willibald Gluck.
Chef d’orchestre : Guillaume Tourniaire
(2015). 2h31. Avec Carmela Remigion, Marlin Miller, Giorgio Misseri.
23.00 Intermezzo Clips.
CANAL+ SPORT
20.20 Basket-ball :
«Italie/Ukraine». Au stade Luigi-Ferra- Ligue des champions
DIRECT.
De la Californie à l’Europe, retour sur la
vague contestataire qui, de 1965 à 1975,
a ébranlé le monde.
EUROSPORT 1
11
20.45 Football : Match amical
121
20.30 Tennis :
Tournoi WTA de Linz
Monaco a choisi de ne pas disukrainiens ont bien entamé la Ligue des puter cette compétition européenne, lui
nations en sortant victorieux face à la préférant l’Eurocoupe, antichambre de
République Tchèque et à la Slovaquie. l’Euroligue.
N°2813
23 68
20.40 Les années 68
Qui sont les Inuits d’aujourd’hui ? Que
cela représente t-il de vivre dans
ran «Energy Observer» a été transformé l’immensité de l’Arctique, à l’âge de
pour devenir le premier navire autonome. l’urbanisation et de la technologie ?
ris, à Gênes (Italie). DIRECT. Les joueurs
Des spécialistes de la traque sont
confrontés à des fugitifs, qu’ils vont
poursuivre jours et nuits...
21.45 Les limiers Fugitive. (Saison 1,
HISTOIRE
87
RMC STORY
20.40 Inuit, les âmes blessées
Série documentaire. de Jérôme Delafosse (2017). INÉDIT. L’ancien catama-
21 137
41
RTL9
55
Talk-show. Présenté par Anaïs Bouton,
Éric Zemmour, Éric Naulleau. INÉDIT.
L’ÉQUIPE
télé. 22.15 Ça passe ou ça casse. 22.40
Un feu d’artifice ou presque.
Série. Prédateur. (Saison 1, 5/6).
Avec Jean-Yves Berteloot.
policier français de Jean Sagols (2005).
1h35. Avec Emmanuelle Boidron.
1/3). Avec Christian Rauth, Daniel Rialet.
0.10 G ciné. 0.25 Zig et Sharko. 0.40 Oggy
et les cafards. 0.45 Zig et Sharko. 1.00 Foot
2 rue extrême. Série. 2.25 Totally Spies.
Les enchères se déroulent à Lancaster. Après que des espèces invasives ont été
Ivy espère y trouver des objets de valeur. volées, Bryan doit empêcher un acte de
21.25 Jarrod est bouche bée. INÉDIT. terrorisme biologique.
21.45 Storage Wars : enchères sur- 21.45 Taken Mot de passe. (Saison 2,
prises Téléréalité. Un burrito contre une 11). Avec Clive Standen. INÉDIT. 22.35
Téléfilm policier français de Thierry
Binisti (2011). 1h35. Avec Patricia
Kaas, Serge Hazanavicius.
20.50 Zemmour et Naulleau
80
Téléréalité. Une vraie vache à lait. INÉDIT.
21.00 Les limiers
Le jour des 20 ans de sa fille, Cathy
apprend qu’elle est morte assassinée.
Elle décide d’enquêter.
22.50 Mademoiselle Navarro Téléfilm
Une quinquagénaire vole une paire de
baskets sur un marché puis est
renversée par la voiture d’Hugo.
22.35 Père et maire Amélie. (Saison 4,
20.55 Taken
POLAR +
25 69
20.50 Chirurgie à tout prix
PLANÈTE+
21.00 Storage Wars :
enchères surprises
20.55 Assassinée
Téléréalité. Comme un chirurgien. INÉDIT.
20.55 Energy Observer L’odyssée pour le futur
22 67
2/3). Avec Christian Rauth.
2e journée. À Linz, Autriche. DIRECT.
La dernière Français a avoir gagné ici fut
Amélie Mauresmo en 2004.
22.25 Eurosport 2 News.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
BEIN SPORTS 1
131
20.30 Handball : D1
#
EN CLAIR
«Paris-SG/Toulouse». 6e journée.
Au stade de Pierre-de-Coubertin, à
Paris. DIRECT. Toulouse, 7e la saison der-
nière, effectue un déplacement des plus
délicats face aux champions de France.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M E R C R E D I 10 O C TO B R E
CANAL+ CINÉMA
10
CANAL+ SÉRIES
12
CINÉ+ PREMIER
20
L20.50 Le Caire confidentiel ùù
20.50 L’aliéniste
20.45 Doctor Strange
Film policier suèdo-danois de Tarik
Saleh (2017). VM. 1h50. Avec Fares
Fares, Mari Malek, Tareq Abdalla.
Série. Le garçon sur le pont. (Saison 1, 1/10). Avec Daniel Brühl, Luke
Evans, Dakota Fanning.
Film fantastique de Scott Derrickson
(2016). VM. 1h51. Avec Benedict
Cumberbatch, Rachel McAdams.
Le Caire, 2011. Une jeune chanteuse est
assassinée dans une chambre d’un des
grands hôtels de la ville.
22.35 Le fidèle Drame policier de Mi-
Le corps d’un un adolescent prostitué
est retrouvé sans vie sur pont en
construction. 21.40 Une coopération
chael R. Roskam (2017). 2h10. Avec
Matthias Schoenaerts. 0.40 Jour de cinéma. 0.45 L’hebd’Hollywood. 0.55 6 Lais-
22.25 Mayans M.C . (Saison 1, 6/10).
Avec JD Pardo. INÉDIT. 23.20 American
Horror Story : Apocalypse. Série. 0.10 Les
Avec Liam Neeson, Bradley Cooper.
sez bronzer les cadavres. Thriller (2017).
hommes du feu. Drame (2016).
pas ça.
CINÉ+ ÉMOTION
22
20.45 Avant toi
Drame américain de Thea Sharrock
(2016). VM. 1h51. Avec Emilia Clarke,
Sam Claflin, Vanessa Kirby.
salutaire. (Saison 1, 2/10).
CINÉ+ CLUB
24
20.45 Une affaire de goût ù
Drame psychologique français de
Bernard Rapp (2000). 1h30. Avec
Bernard Giraudeau, Jean-Pierre Lorit.
Après avoir perdu son emploi, Lou est Un chef d’entreprise lyonnais, maniaque
et despotique, engage un serveur de
engagée pour prendre soin de Will.
L22.30 La princesse de Montpen- restaurant pour lui servir de goûteur.
sier ùù Drame historique français
Giraudeau en prédateur
de Bertrand Tavernier (2009). 2h14. vénéneux.
Avec Mélanie Thierry. 0.45 Chloé. Drame L22.15 La fille inconnue ùù Drame
de Atom Egoyan (2009). VM. 2.20 Si je de Jean-Pierre et Luc Dardenne (2016).
t’aime... prends garde à toi. Drame (1998). 1h46. Avec Adèle Haenel, Olivier Bonnaud.
OCS MAX
26
OCS CITY
27
17
CINÉ+ FRISSON
21
L20.45 Les ailes de l’enfer ùù
Film à suspense de Simon West
(1997). VM. 1h50. Avec Nicolas Cage.
À bord d’un avion du FBI, de dangereux
Victime d’un grave accident, un brillant criminels ont préparé un audacieux plan
neurochirurgien hérite de super pouvoirs d’évasion.
Un vrai film du dimanche
lors de son processus de guérison.
22.35 L’Agence tous risques @ Action soir.
de Joe Carnahan (2009). VM. 1h54. 22.35 Fast and Furious 4 Action américain de Justin Lin (2009). VM. 1h40.
Barracuda ne méritait Avec Vin Diesel, Paul Walker. 0.20 Meurtrières. Drame (2005).
CINÉ+ CLASSIC
25
L20.45 Trafic ùùù
Comédie française de Jacques Tati
(1971). 1h32. Avec Jacques Tati.
TCM CINÉMA
31
L20.45 Les Cheyennes ùù
Western américain de John Ford
(1964). 2h30. Avec Richard Widmark.
Monsieur Hulot se rend au salon de En 1878, les derniers survivants du
l’automobile, mais il lui faut compter sur peuple cheyenne quittent la réserve où
l’enfer de la route.
ils meurent de faim. LIRE NOTRE ARTICLE.
22.20 Le petit baigneur ù Comédie
Un western pro-Indien.
française de Robert Dhéry (1968). 1h30. L23.20 La colline des hommes perAvec Louis de Funès, Andréa Parisy. dus ùù Guerre de Sidney Lumet
23.50 Ça va barder. Policier de John Berry (1965), NB. 2h02. Avec Sean Connery.
(1955, NB). Avec Eddie Constantine. 1.25
Un regard juste et
R.A.S. Drame historique (1973).
implacable.
OCS CHOC
28
OCS GEANTS
29
L20.40 La flèche brisée ùù
20.40 La crypte
20.40 Valérian et la cité des 20.40 Creepy
mille planètes
Thriller japonais de Kiyoshi Kuro- Film fantastique américain de Bruce Western américain de Delmer Daves
Film de science-fiction français de Luc
Besson (2017). VM. 2h16. Avec Cara
Delevingne, Dane DeHaan.
En 2740, Valérian et Laureline sont deux
agents spatio-temporels. À bord de leur
vaisseau, «l’Intruder», ils sillonnent
l’espace et le temps.
22.55 Life Biographie de Anton Corbijn
(2015). VM. 1h51. Avec R. Pattinson.
sawa (2016). VO. 2h10. Avec Hidetoshi Nishijima, Yuko Takeuchi. INÉDIT.
Hunt (2005). VM. 1h37. Avec Eddie
Cibrian, Cole Hauser, Morris Chestnut.
(1949). VM. 1h43. Avec James Stewart,
Jeff Chandler, Debra Paget.
La femme d’un ex-détective professeur
en criminologie, fait la connaissance de
leurs étranges voisins.
22.45 Vers l’autre rive Drame roman-
En Roumanie, dans une abbaye du XIIIe
siècle, des scientifiques découvrent un
monde terrifiant.
22.15 13 Hours Action de Michael Bay
Arizona, 1870. Un pionnier conclut un
accord avec une tribu indienne et
s’éprend d’une femme du clan.
22.10 La plume blanche Western de
tique de Kiyoshi Kurosawa (2014). VO.
2h07. Avec Eri Fukatsu. INÉDIT.
0.50 Vers l’autre rive - Bonus.
(2016). VM. 2h24. Avec John Krasinski.
0.35 Tu vois le genre ? 0.55 L’ange du mal.
Robert D. Webb (1955). VM. 1h40. Avec
Noah Beery Jr. 23.50 Story classique.
Biographie de Michele Placido (2010). VM. 0.10 La canonnière du Yang-Tsé - Bonus.
J E U D I 11 O C T O B R E
A la noce
21h00 M6
MAGALI BRAGARD/SND/UNIVERSAL PICTURES INTERNATIONAL/CHAOCO
L’Arnacœur
Comédie française de Pascal
Chaumeil (2010). Avec Romain
Duris, Vanessa Paradis. 1h45.
Briseur de couple professionnel,
Alex Lippi est un cador. Le Jim
Phelps (« Mission : impossible »)
de la séduction et du faux-semblant. Pour mener à bien ses
contrats – faire capoter des noces
programmées en prouvant à la
future épousée combien elle fait fausse route –, il paie de sa personne, apprend en deux temps trois mouvements le japonais ou
le gospel, pigeonne sa cible en lui débitant ce qu’elle a envie d’entendre… puis prend la poudre d’escampette en pleurant sur commande. Il grimace alors horriblement face caméra ? Qu’importe
puisque, comme le disait Jean-Pierre Marielle à propos du jeu d’acteur : « La nuance est le refuge des mauvais. » Bref, criblé de dettes,
Alex Lippi, qui, par éthique, accepte uniquement les dossiers de
femmes malheureuses, doit faire une entorse à ses principes en
ruinant le projet de mariage harmonieux d’une ravissante œnologue prénommée Juliette (Vanessa Paradis). Avec sa technologie
N°2813
dernier cri et sa dream team, sa
sœur (Julie Ferrier) et son beaufrère (François Damiens, désopilant en homme à tout faire
vaguement lubrique au QI de
grille-pain), il investit le théâtre
des opérations : un palace monégasque. Mais la demoiselle va
lui donner du fil à retordre. Polar
sentimental très glam, « l’Arnacœur » réserve son lot de scènes
cocasses – Juliette est fan de
« Dirty Dancing », craque pour
George Michael, période « Wake Me up Before You Go-Go », Alex
doit s’adapter – et accorde à ses seconds rôles un soin particulier.
Mais c’est évidemment le duo Vanessa Paradis-Romain Duris qui
emporte le morceau tant l’alchimie entre eux est patente. Porté par
l’habileté de son montage, le film reproduit le canevas des comédies de l’âge d’or hollywoodien : ces deux-là sont destinés l’un à
l’autre même si leur relation implique de passer par le mensonge,
l’artifice et la mise en scène avant de devenir sincère. Ce schéma
conventionnel aurait de quoi rebuter. Mais le charme distillé par
cette comédie romantique aux 4 millions d’entrées opère : le spectateur ne marche pas, il court.
Sophie Grassin
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
J E U D I 11 O C T O B R E
18
TF1
1
1
11.00 6 Les feux de l’amour. 12.00 6 Les
12 coups de midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.55
6 Les amants assassins. Téléfilm. Thriller
(2017). VM. 15.35 6 Dans l’enfer de la poly-
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
FRANCE 5
5
5
10.45 6 La hyène du Namib. 11.45 6 La
quotidienne. 13.05 6 Entrée libre. 13.40
6 Le magazine de la santé. 14.35 6 Allô
docteurs. 15.10 6 Panda, né pour être
libre. 15.40 6 Les secrets de la ruche.
16.30 6 Trains touristiques : à toute vapeur. 17.30 6 C à dire ?! 17.45 6 C dans
l’air. 19.00 6 C à vous. 20.00 6 C à vous,
la suite. 20.20 6 Entrée libre.
CANAL +
4
4
12.00 L’info du vrai, le mag # 12.50 Le
JT pressé # 12.55 The Tonight Show
Starring Jimmy Fallon. 13.35 6 Guyane.
15.25 Compil JT pressé. 15.35 6 Le fidèle.
Drame (2017). 17.40 The Tonight Show
Starring Jimmy Fallon # 18.25 Le petit
RDV # 18.30 L’info du vrai # 19.55 L’info
du vrai, le mag # 20.45 Le JT pressé #
20.58 Catherine et Liliane #
21.00 Line of Duty :
enquêtes internes
21.05 Représaille
Mag. Présenté par Élise Lucet. INÉDIT.
Au sommaire : «Mal garé ? Mal barré !»
- «L’ivresse du succès» - «Gaza, une
Un match de préparation pour les Bleus jeunesse blessée».
cinq jours avant d’affronter l’Allemagne. 22.55 Complément d’enquête Mag.
22.50 Esprits criminels ù L’ange de Présenté par Jacques Cardoze. Fac,
la mort. (Saison 4, 2/26). Avec Thomas
Gibson, Joe Mantegna. 23.40 En cercle
fermé. (Saison 4, 3/26).
3
9.50 9h50 le matin. 10.50 6 L’instant
R. 11.15 Midi en France. À Thann. 12.00
6 12/13. 12.55 Météo à la carte. 13.50
6 Rex. Série. 16.05 6 Un livre un jour.
16.10 6 Des chiffres et des lettres. 16.45
6 Personne n’y avait pensé ! 17.30 6 Slam.
18.10 6 Questions pour un champion. 19.00
6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20 6 Plus belle
la vie. 20.45 Tout le sport.
gamie. Téléfilm; Drame (2013). VM. 17.10
6 4 mariages pour 1 lune de miel. 18.15
6 Bienvenue chez nous. 19.20 6 Demain
nous appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35
6 Le 20h le mag.
L20.50 Football : Match amical 21.00 Envoyé spécial
«France/Islande». Commentaires :
Grégoire Margotton, Bixente Lizarazu. Au stade du Roudourou. DIRECT.
3
9.35 6 Amour, gloire et beauté. 9.55 6 C’est
au programme. 10.50 6 Motus. 11.20
6 Les z’amours. 11.55 6 Tout le monde
veut prendre sa place. 13.00 6 13 heures.
13.55 6 Ça commence aujourd’hui. 15.05
6 Je t’aime, etc. 16.20 6 Affaire conclue.
18.10 Tout le monde a son mot à dire. 18.45
N’oubliez pas les paroles ! 20.00 20 heures.
20.40 6 Un si grand soleil.
boulot : réussir à tout prix... ? INÉDIT.
0.10 Basique le concert. Charlotte Gainsbourg. 1.35 6 Shades of Blue. Série.
M6
6
Série. (Saison 4, 1/s6). Avec Martin
Compston, Thandie Newton. INÉDIT.
Roz Huntley subit une forte pression de
ses supérieurs pour arrêter un meurtrier.
22.00 Line of Duty : enquêtes internes (Saison 4, 2 et 3/6). INÉDIT. 0.10
6 Soir/3. 0.40 6 Les évadés de Rawa
Ruska, témoins de la Shoah.
ARTE
6
7.00 M6 Kid. 8.50 M6 boutique. 10.00
Jane the Virgin. Série. 12.45 Le 12.45.
13.30 Scènes de ménages. Série. 13.40
Lune de miel en solo. Téléfilm. Comédie
dramatique (2011). 15.30 Une passion 3
étoiles. Téléfilm. Comédie romantique (2014).
17.20 Les reines du shopping. 18.35 La
meilleure boulangerie de France.19.45 Le
19.45. 20.25 Scènes de ménages. Série.
L21.00 L’arnacœur ùù
7
7
12.50 Arte journal. 13.00 Arte Regards. 13.35
6 Une seconde mère. Drame (2015). VM.
Téléfilm d’action de Brian A. Miller
(2018). 1h29. Avec Bruce Willis. INÉDIT.
Le directeur d’une banque et un ancien
flic traquent le cerveau d’un cambriolage.
L22.35 Rolling Stone Magazine : Stories From the Edge ùù Série doc. De
Blair Foster et Alex Gibney (2018). Yuppies et Télévangélistes. INÉDIT. 23.20 6 Les
ex. Comédie de Maurice Barthélemy (2016).
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William
nuances de Grecs.
à midi, première partie. Présentation :
William Leymergie. 13.15 William à midi.
13.50 Maigret. Série. Maigret et la demoiselle de compagnie. - Maigret et les petits
cochons sans queue. 17.45 C’est que de la
télé ! 19.05 TPMP : première partie. 20.10
Touche pas à mon poste !
15.35 Groenland, les derniers chasseurs
des glaces. 16.30 6 Invitation au voyage.
17.10 Xenius. 17.35 6 À la rencontre des
peuples des mers. 18.05 Les mille et une
Turquie. 19.00 Deltas du monde. 19.45
Arte journal. 20.05 28 minutes. 20.52 6 50
20.55 Les héritiers
21.00 Enquête sous haute tension
Comédie de Pascal Chaumeil (2010).
1h45. Avec Romain Duris, V. Paradis.
Série. (Saison 2, 5 et 6/7). Avec Trine
Dyrholm, Carsten Bjørnlund. INÉDIT.
Beaucoup de questions sur le naufrage Payé pour briser des couples, un homme
du «Titanic» restent encore sans séduit une femme sur le point de se
réponses. 21.40 Titanic, la vérité dévoilée. marier et s’en éprend. LIRE NOTRE ARTICLE.
Un gentil marivaudage
22.30 C dans l’air Mag. Présenté par
C. Roux. 23.40 6 C à vous. 0.35 6 C à avec des acteurs géniaux.
23.05 L’amour par défauts Jeu. Minda.
vous, la suite. 0.55 6 Entrée libre.
Signe annonce à tout le monde son
intention de vendre le domaine.
22.45 Les héritiers . (Saison 2, 7/7).
Avec Trine Dyrholm. INÉDIT. 23.40 Marija.
Drame de Michael Koch (2016). 1.15 Arte
journal. 1.40 M.A.S.H. Comédie (1970). VM.
Magazine. Présenté par Carole Rousseau. Pompiers et Samu du Nord :
course contre la montre pour sauver
des vies. INÉDIT.
20.50 Titanic,
autopsie d’un naufrage
Doc. de Olio Sloane (2018). INÉDIT.
W9
9
59
21.00 Esprits criminels :
unité sans frontières
Série. Pour la vie d’un enfant. (Saison 1, 13/13). Avec Gary Sinise.
TMC
TFX
10 60
21.00 Un bonheur
n’arrive jamais seul ù
Comédie romantique française de
James Huth (2011). 1h50. Avec Sophie Marceau, Gad Elmaleh.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
grosses cylindrées et voitures de demain : bienvenue au Mondial de l’Auto.
FRANCE 4
Doc. de Céline Crespy (2016).
Comment cette femme venue de l’exAllemagne de l’Est a-t-elle réussi à
s’imposer à la tête de l’Allemagne ?
21.30 Débat.
22.00 On va plus loin Magazine. Présenté par Rebecca Fitoussi. 23.00 Hashtag. 23.30 Ça vous regarde. 0.30 La Ve,
une Constitution sur mesure ?
FRANCE Ô
19 65
Film d’aventures américain de M. Night
Shyamalan (2009). VM. 1h43. Avec
Noah Ringer, Dev Patel, Nicola Peltz.
Aang possède de mystérieux pouvoirs
qui intéressent la Nation du feu.
L22.25 Doctor Who ùù The Woman
Who Fell to Earth. (Saison 11, 1/12).
Avec Jodie Whittaker. INÉDIT. 23.50 6 Les
Jeux olympiques de la jeunesse, le mag.
TF1 SERIES FILMS
Film de science-fiction canadio- américain de Len Wiseman (2012). VM.
2h01. Avec Colin Farrell, Jessica Biel.
La vie d’un homme tourne au cauchemar
après qu’il s’est fait implanter des
souvenirs virtuels.
23.10 Chroniques criminelles Mag.
Présenté par M. Lunel. Affaire Sophie
Lionnet : le calvaire de la jeune fille au pair.
CSTAR
14 63
L20.30 Angela Merkel, la stratège 20.55 Le dernier maître de l’air
NRJ12
12 62
17 64
Comédie dramatique française de
Xavier Giannoli (2011). 1h53. Avec
Kad Merad, Cécile de France.
Sans en connaître la raison, un homme
est adulé par le public et pourchassé par
les paparazzis.
23.05 Contre-enquête @ Policier français de Franck Mancuso (2007). 1h21.
Avec Jean Dujardin. 0.50 La malédiction
de la pyramide. Téléfilm d’action (2013).
GULLI
18 166
21.00 I, Robot ù
20.55 Clem
Film de science-fiction américain de
Alex Proyas (2004). VM. 1h50. Avec
Will Smith, Bridget Moynahan.
Série. N’aie pas peur petite sœur.
(Saison 4, 1/5). Avec Victoria Abril,
Lucie Lucas, Laurent Gamelon.
2035, Chicago. Un chercheur en
robotique vient d’être assassiné. Le
détective Del Spooner enquête.
L23.05 X-Men 2 ùù Fantastique de
Caro et Jipé découvrent que Salomé est
harcelée au collège et pensent régler le
problème rapidement.
22.35 Clem Quand maman dérape.
Bryan Singer (2002). VM. 2h10. Avec
Hugh Jackman, Patrick Stewart.
6TER
20 66
Mag. Présenté par C. Rousseau. INÉDIT.
L20.55 Superstar ùù
21.00 Total Recall :
mémoires programmées
En Haïti, un couple d’Américains voit leur
petite fille de 4 ans kidnappée. 21.40 Le Un pianiste fêtard rencontre une mère
Prophète. (Saison 2, 1/13).
de famille à la tête d’une fondation d’art.
22.30 Esprits criminels : unité sans
Une petite friandise.
frontières Les amants meurtriers. 23.00 90’ enquêtes Mag. Bolides,
(Saison 1, 11/13). 23.10 Le Matador.
(Saison 1, 12/13).
11 61
Le circuit complet des urgences vitales
de A à Z.
23.00 Enquête sous haute tension
22 67
20.55 Flash Talk
21.00 Alice Nevers
21.00 Poil de carotte
Chironi. Peut-on rire de tout ? INÉDIT.
1/10). Avec Marine Delterme, Jean-
Bohringer (2002). 1h30. Avec Antoine
(Saison 4, 3/5). Avec Victoria Abril. 0.25
Zig et Sharko. 0.40 Oggy et les cafards.
RMC STORY
23 68
20.55 Non élucidé Débat. Présenté par Raphäl Yem, Sonia Série. Mort pour la France. (Saison 14, Comédie dramatique de Richard L’enquête continue
Magazine. Présenté par Arnaud Poivre
«Flash talk» est une émission-débat Michel Tinivelli. Noah est retrouvé assas- N’Guyen, Fanny Cottençon.
d’Arvor, Jean-Marc Bloch. L’affaire
citoyen autour d’une thématique siné. Personne ne savait qu’il était policier. Poil de Carotte, un petit garçon roux, est Élodie Kulik. En 2002, Élodie Kulik,
21.55 Survivre. (Saison 14, 2/10).
depuis toujours persécuté par sa mère. 24 ans, est violée, étranglée puis brûlée.
(société, consommation...).
N°2813
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
J E U D I 11 O C T O B R E
RMC DECOUVERTE
24 98
CHERIE 25
25 69
POLAR +
19
41
SÉRIE CLUB
43
20.50 Charles de Gaulle : L20.55 Effets secondaires ùù L21.00 Place Vendôme ùù
20.50 Nos chers voisins
le grand check-up
Thriller américain de Steven Soder- Drame psychologique de Nicole Série. (Saison 6). Avec Martin Lamotte.
Doc. INÉDIT. Le porte-avions «Charles de
Gaulle» doit subir pendant 18 mois des
transformations vitales.
22.05 Porte-avions, fleurons de la
marine française Doc. (2017).
TEVA
54
bergh (2013). 1h46. Avec Rooney
Mara, Jude Law, Channing Tatum.
Garcia (1998). 1h55. Avec Catherine
Deneuve, Jean-Pierre Bacri.
Un psychiatre est mis au ban de sa Après le suicide de son mari joaillier, une
profession après que l’une de ses femme alcoolique décide d’écouler des
diamants volés.
patientes a tué son mari.
PARIS PREMIÈRE
55
RTL9
20.50 Les dossiers de Téva
20.50 Le garçon au pyjama rayé 20.40 Apparitions
Magazine. Au cœur des maternités.
Présenté par Marielle Fournier. À la
Drame de Mark Herman (2008). VM.
1h30. Avec Asa Butterfield. Bruno,
56
80
USHUAIA TV
87
HISTOIRE
(Saison 4, 5/10). Avec M.-P. Gosselaar.
TV5 MONDE
71
21.00 Des racines et des ailes
Film fantastique de T. Shadyac (2001).
1h44. Avec Kevin Costner. Après la
maternité du CHU de Grenoble, un jeune 9 ans, fils du commandant d’Auschwitz, mort de sa femme, un médecin découvre
couple attend son premier bébé.
se lie d’amitié avec un enfant juif.
que la disparue cherche à le contacter.
PLANÈTE
La vie et les relations souvent amicales,
quelquefois tendues, mais toujours
drôles, d’une bande de voisins.
1.00 Franklin & Bash Gorge profonde.
88
Mag. Présenté par C. Gaessler. Passion
patrimoine : le tour du Mont-Blanc.
23.00 Le journal de la RTS. 23.30 Prévert, paroles inattendues Doc. (2017).
MEZZO
179
21.05 Kneebody au Festival Jazz
Série doc. de Stéphane Rybojad et Magazine. Présenté par Nicolas Hulot. Série. (Saison 1, 1 et 2/4). Avec Jona- à la Villette
20.55 Opérations spéciales
20.40 Ushuaïa nature
20.40 Toutânkhamon
than Aris. 1905 - 1914. L’égyptologue Concert. Brillants héritiers de Jim Black
des peuples du Mékong, de la province Howard Carter trouve des preuves de et John Hollenbeck, ces cinq Californiens
Momcilo Krajisnik mobilise 250 hommes. de Kamouane au Laos
l’existence de la tombe de Toutânkhamon. enchaînent les rutilantes chansons.
Anna Roch (2018). L’arrestation de
Momcilo Krajisnik. En 2000, la traque de
L’ÉQUIPE
21 137
La cité perdue. Un numéro à la rencontre
CANAL+ SPORT
11
«Pologne/Portugal». Commentaires :
Candice Rolland, Régis Dupont.
Groupe 3. DIRECT.
22.40 L’Équipe du soir Magazine.
CANAL+ CINÉMA
10
20.50 La lune de Jupiter
Drame Hongrie, allemand de Kornél
Mundruczó. VM. 2h05. Avec Merab
Ninidze, Zsombor Jéger.
Un jeune migrant se fait tirer dessus
alors qu’il traverse une frontière et
acquiert un superpouvoir.
22.55 Titan Science-fiction américain
de Lennart Ruff (2018). VM. 1h37. Avec
Sam Worthington. L’humanité place ses
espoirs dans une autre planète. 0.30 Jour
de cinéma. 0.35 Surprises. 0.50 6 Ôtez-moi
d’un doute. Comédie dramatique (2016).
CINÉ+ ÉMOTION
22
«Nevers/Mont-de-Marsan». 8e journée. Au stade du Pré Fleuri. DIRECT.
22.40 Late Rugby Club Mag. Présenté
par Astrid Bard, Jean-Baptiste Esculié.
CANAL+ SÉRIES
12
L20.55 Nox ùù
121
8es de finale. À Linz, Autriche. DIRECT.
BEIN SPORTS 1
131
La recherche de sa fille disparue va
plonger Catherine, ex-policière, dans les
sous-sols de Paris.
22.40 Guyane (Saison 2, 5 et 6/8).
Avec Olivier Rabourdin, Mathieu Spinosi.
Séduit par le mode de vie des Amérindiens, Vincent embrasse la cause des
Wayana. 0.25 The Americans. Série. 2.50
Le bureau des légendes. Série. 4.35 L’album de la semaine. 5.10 L’effet papillon.
24
«Nîmes/Chambéry». 6e journée. DIRECT.
Kiki Bertens et Johanna Larsson ont Un match engagé entre deux places
remporté le tournoi en double l’an fortes du handball français des trente
dernier. 22.25 Eurosport 2 News.
dernières années.
CINÉ+ PREMIER
20
20.45 L’outsider
Série. (Saison 1, 1 et 2/6). Avec
Nathalie Baye, Malik Zidi, Maïwenn.
CINÉ+ CLUB
EUROSPORT 1
20.30 Tennis : Tournoi WTA de Linz 20.30 Handball : D1
20.45 Football : Ligue des nations 20.35 Rugby : Pro D2
Thriller français de Christophe Barratier (2016). 1h57. Avec Arthur Dupont,
François-Xavier Demaison.
CINÉ+ FRISSON
21
L20.45 Matrix ùùù
Film de science-fiction américain de
Andy et Larry Wachowski (1999). VM.
2h10. Avec Keanu Reeves.
La trajectoire folle de Jérôme Kerviel, de Un programmeur est envahi d’étranges
son embauche à la Société générale pensées et de messages codés qu’il
jusqu’à la crise de 2008.
reçoit d’un dénommé Morpheus.
22.40 Doctor Strange Fantastique de
Souvent copié, jamais égalé.
Scott Derrickson (2016). VM. 1h51. 22.55 Matrix Reloaded ù ScienceAvec Benedict Cumberbatch. 0.30 La fiction américain de Andy et Larry
fille de Brest. Drame français d’Emmanuelle Wachowski (2003). VM. 2h15. Avec
Bercot (2015). 2.35 The Leftovers. Série. Keanu Reeves. 1.10 Matrix Revolutions.
Contrepartie. - Autocollant orange.
Science-fiction (2003). VM.
CINÉ+ CLASSIC
25
TCM CINÉMA
31
L20.45 Spring Breakers ùùù
L20.45 Voir du pays ùù
L20.45 Pickpocket ùùù
L20.45 Wall Street ùù
Pour financer leur Spring Break, quatre
filles aussi fauchées que sexy braquent
un fast-food.
James Franco est totalement barré.
22.15 Comme des frères ù Comédie
Deux jeunes militaires reviennent
d’Afghanistan. Elles vont passer trois
jours à Chypre pour décompresser.
22.25 Scarlet Diva Comédie drama-
Un jeune golden boy arriviste américain
se retrouve manipulé par un requin de
la finance.
22.50 Wall Street : l’argent ne dort
jamais ù Drame américain de Oliver
française de Hugo Gélin (2012). 1h44.
Avec François-Xavier Demaison.
tique italienne de Asia Argento (2000).
VM. 1h30. Avec Asia Argento, Jean
Shepard. 23.55 La femme objet. Érotique
français de Frédéric Lansac (1981). 1.10
Un jeune pickpocket est partagé entre
le plaisir du vol et les remords.
Un chef-d’œuvre absolu.
22.00 Le journal d’un curé de campagne Drame psychologique français
Et ta sœur ?
Garçon d’honneur. Comédie (1993). VM.
Comédie dramatique américaine de
Harmony Korine (2012). VM. 1h32.
Avec James Franco, Vanessa Hudgens.
OCS MAX
26
20.40 Nu
Série. (Saison 1, 7 et 8/10). Avec Satya Dusaugey, Alix Bénézech.
Drame français de Delphine Coulin,
Muriel Coulin (2016). 1h42. Avec
Soko, Ariane Labed, Ginger Roman.
OCS CITY
27
20.40 Here and Now ù
Série. Wake. (Saison 1, 7/10). Avec
Holly Hunter, Sosie Bacon.
Sauvé par miracle, Frank est pris en main Ramon ne passe pas inaperçu lors d’un
par Fanny.
salon sur les jeux vidéos. 21.40 Oui.
21.25 Chouquette Comédie dramatique (Saison 1, 8/10).
française de Patrick Godeau (2016). 22.30 The Deuce All You’ll Be Eating is
1h23. Avec Sabine Azéma, Michèle
Laroque. 22.50 Guibord s’en va-t-en
Cannibals. (Saison 2, 5/9). Avec Maggie
Gyllenhaal, James Franco. 23.35 Ballers. Série. There’s No Place Like Home,
Baby. 0.10 Story Series. 0.30 Brigsby Bear.
guerre. Comédie de Philippe Falardeau
(2015). Avec Patrick Huard. 0.35 Où sont
passés les Morgan ? Comédie (2009). VM. Comédie de Dave McCary (2017). VM.
N°2813
Drame français de Robert Bresson
(1959, NB). 1h15. Avec Martin Lasalle, Marika Green, Pierre Leymarie.
de Robert Bresson (1951), NB. 1h55.
Avec Claude Laydu. 23.50 Les dames du
Drame américain de Oliver Stone
(1987). 2h01. Avec Charlie Sheen,
Michael Douglas, Martin Sheen.
Stone (2010). 2h07. Avec Michael Douglas, Shia LaBeouf.
Ne vaut pas le premier.
bois de Boulogne. Comédie dramatique de
R. Bresson (1944, NB). Avec Maria Casarès. 1.10 Born to love. Drame (1931).
OCS CHOC
28
L20.40 Strike Back ùù
Série. Le Cap (1 et 2/2). (Saison 2,
5 et 6/10). Avec Philip Winchester.
OCS GEANTS
29
L20.40 Niagara ùù
Film à suspense américain de Henry
Hathaway (1953). VM. 1h25. Avec
Marilyn Monroe, Joseph Cotten.
La recherche du nucléaire manquant
conduit l’équipe à Cape Town, en Afrique Un couple au bord de la rupture visite
les chutes du Niagara en espérant la
du Sud.
L22.15 Westworld ùù Akane No réconciliation.
Mai. (Saison 2, 5/14). Avec Evan Rachel 22.05 Symphonie pour un massacre
Wood, Thandie Newton. 23.15 Phase
Space. (Saison 2, 6/14).
0.15 The Walking Dead. Série. A New
Drame de Jacques Deray (1963). 1h55.
Avec Michel Auclair, Claude Dauphin.
23.55 Cléopâtre. Péplum américain de Jo-
Beginning.
seph Leo Mankiewicz (1963). VM.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
V E N D R E D I 12 O C T O B R E
20
Harry le solitaire
Magnum Force
Policier américain de Ted Post
(1973). Avec Clint Eastwood.
1h57.
Alors que « l’Inspecteur Harry »
a en partie cartonné au boxoffice pour le procès en fascisme
que certains critiques lui ont intenté, sa première suite, « Magnum Force », joue moins la carte
de la surenchère politique que
celle d’une réponse directe mais
nuancée à ses détracteurs. Harry
ferraillait auparavant avec un hippie maléfique, le voici désormais aux prises avec un escadron de la
mort, assassinant tout ce que San Francisco compte de racailles sans
autre forme de procès – manière très nette de recentrer Callahan à
gauche. Coécrit par le jeune Michael Cimino, le scénario n’essaie
même pas de bouleverser les certitudes de Harry, jamais tenté de
rejoindre le côté obscur de cette jeune flicaille (« Bientôt, vous tuerez votre voisin parce que son chien a pissé dans votre jardin », ronchonne-t-il à l’adresse de leur chef), encore moins d’exonérer leur
geste. Sans perdre de sa vigilance, il témoigne au contraire d’une
TF1
1
1
11.00 6 Les feux de l’amour. 12.00 6 Les
12 coups de midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.55
6 Le secret du phare. Téléfilm. Thriller
(2018). VM. 15.35 6 Méfiez-vous des ap-
parences. Téléfilm. Thriller (2011). 17.10
6 4 mariages pour 1 lune de miel. 18.15
6 Bienvenue chez nous. 19.20 6 Demain
nous appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35
6 Le 20h le mag.
21.00 The Voice Kids
Divertissement. Présenté par Nikos
Aliagas, Karine Ferri. INÉDIT.
Marquée par l’arrivée de deux nouveaux
coachs, cette saison est riche en
nouveautés et en surprises.
23.20 Vendredi, tout est permis avec
Arthur Divertissement. Présenté par
Arthur. INÉDIT. Des personnalités de tous
horizons se soumettent à des improvisations déjantées proposées par Arthur.
FRANCE 5
5
5
FRANCE 2
2
certaine empathie à l’égard d’un
collègue de son âge sombrant dans
l’aigreur et la folie, personnage
concentrant à son tour tous les
griefs dont on accuse traditionnellement Harry, lequel s’en démarque sans forcer – le message
est passé. Sans perdre le fil de la
chronique policière, « Magnum
Force » se contente d’affiner les
traits de son antihéros, pas fasciste
donc, mais solitaire condamné plus
ou moins volontaire à l’errance
et à l’incompréhension générale.
Quelques scènes pleines de tendresse le confrontent tour à tour
à une jeune et jolie voisine asiatique délurée (comprendre encore
une fois : Harry n’est pas raciste), puis à l’épouse délaissée d’un collègue. Deux romances potentielles que le personnage laisse à l’état
d’ébauche. Trop obsédé par son travail pour jouer bien longtemps
les hédonistes béats, trop iconoclaste pour embrasser une vie de
famille balisée, Callahan s’en retourne à sa vadrouille permanente.
« Je hais ce système, mais je le défendrai tant que je n’aurai pas trouvé
mieux » : tout son romantisme marginal tient dans cette punchline…
Guillaume Loison
FRANCE 3
2
3
3
CANAL +
4
9.35 6 Amour, gloire et beauté. 9.55 6 C’est
au programme. 10.50 6 Motus. 11.20
6 Les z’amours. 11.55 6 Tout le monde
veut prendre sa place. 13.00 6 13 heures.
13.55 6 Ça commence aujourd’hui. 15.05
6 Je t’aime, etc. 16.20 6 Affaire conclue.
18.05 6 Tout le monde a son mot à dire.
18.45 6 N’oubliez pas les paroles ! 20.00
20 heures. 20.40 6 Un si grand soleil.
8.50 Dans votre région. 9.50 9h50 le
matin. 10.50 6 L’instant R. 11.15 6 Midi
en France. 12.00 6 12/13. 12.55 6 Météo à la carte. 13.50 6 Rex. 16.05 6 Un
livre un jour. 16.10 6 Des chiffres et des
lettres. 16.45 6 Personne n’y avait pensé !
17.30 6 Slam. 18.10 6 Questions pour un
champion. 19.00 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. 20.45 6 Tout le sport.
21.00 Les petits meurtres
d’Agatha Christie ù
L21.00 La vie secrète des chansons 21.00 Inferno
Série. L’homme au complet marron.
(Saison 2, 17/24). Avec Samuel Labarthe. Le commissaire Laurence va être
Magazine. Présenté par André Manoukian. L’originale et la reprise. INÉDIT.
André Manoukian nous raconte, avec ses
invités et en archives, l’histoire
entraîné dans une affaire d’espionnage surprenante des reprises cultes.
L 23.00 Le divan de Marc-Olivier
avec l’Union soviétique.
22.45 Les petits meurtres d’Agatha Fogiel Magazine. Présenté par MarcChristie ù Un meurtre en sommeil. Olivier Fogiel. Invité : MC Solaar. INÉDIT.
(Saison 1, 10/11). Avec Antoine Duléry,. 0.20 6 Soir/3. 0.55 Libre court. Magazine
0.20 6 Un jour, un destin.
Filles courage.
M6
6
ARTE
6
7
7
4
13.35 6 Le prix du succès. Comédie dramatique (2017). Avec Tahar Rahim. 15.05 La
boîte à questions. 15.10 Clique dimanche.
16.15 Les nouvelles aventures de Cendrillon. Comédie (2017). 17.40 The Tonight
Show Starring Jimmy Fallon # 18.28 Le
petit RDV # 18.30 L’info du vrai # 19.55
L’info du vrai, le mag # 20.45 Le JT pressé
# 20.55 La boîte à questions. #
Thriller américain de Ron Howard
(2016). VM. 2h02. Avec Tom Hanks.
INÉDIT.
Robert Langdon veut empêcher
un homme de déclencher une épidémie
mortelle sur Terre.
23.05 Logan Lucky Comédie policière
américaine de Steven Soderbergh (2017).
VM. 1h58. Avec Channing Tatum.
1.00 6 Braquage à l’ancienne. Comé-
die policière (2017). VM. Avec Joey King.
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William à
midi, première partie. 13.15 William à midi.
13.50 Maigret. Série. Maigret en meublé.
Les reines du shopping. Spéciale influenceuses : originale avec un pull. 18.35 La
meilleure boulangerie de France. 19.45 Le
19.45. 20.25 Scènes de ménages. Série.
13.35 Phoenix. Drame allemand de Christian
Petzold (2014). VO. Avec Nina Hoss. 15.05
6 Villages de France. 15.35 Canada, une
aventure polaire en Arctique. 16.30 6 Invitation au voyage. 17.05 Xenius. 17.35 6 À
la rencontre des peuples des mers. 18.05
Les mille et une Turquie. 18.55 Deltas du
monde. 19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes. 20.52 6 50 nuances de Grecs.
20.50 La maison France 5
21.00 Bull
20.55 Et vivre encore
21.00 TPMP refait la semaine !
Magazine. Présenté par Stéphane
Thebaut. INÉDIT.
Série. À la folie pas du tout. (Saison 2, 15 et 16/22). Avec Michael
Weatherly, Freddy Rodriguez. INÉDIT.
Comédie dramatique allemande de
Jens Wischnewski (2017). VM. 1h48.
Avec Christoph Letkowski. INÉDIT.
Divertissement. Présenté par JeanLuc Lemoine.
10.50 6 Barro Colorado, l’île mystérieuse.
11.45 6 La quotidienne. 13.05 6 Entrée
libre. 13.40 6 Le magazine de la santé.
14.35 6 Allô docteurs. 15.10 6 L’école des
bébés animaux. 15.40 6 Dangers dans le
ciel. 16.30 6 Costa Rica, l’harmonie des
sens. 17.30 6 C à dire ?! 17.45 6 C dans
l’air. 19.00 6 C à vous. 20.00 6 C à vous,
la suite. 20.20 6 Entrée libre.
6.00 M6 Music. 7.00 M6 Kid. 8.50 M6 boutique. 10.00 Jane the Virgin. Série. 12.45 Le
12.45. 13.30 Scènes de ménages. Série.
13.40 Croqueuse d’hommes (1 et 2/2). Téléfilm. Comédie dramatique (2009). 17.20
Maigret enquête sur la tentative d’assassinat
d’un de ses amis policiers, Archambaud.
- Maigret et le clochard. 17.45 C’est que
de la télé ! 19.05 TPMP People : première
partie. 20.10 TPMP People.
Jean-Luc Lemoine revient sur les grands
évènements de la semaine et décrypte
l’actualité média à sa manière.
23.10 Balance ton post ! Divertissement. Présenté par Cyril Hanouna. Cyril
Présenté par Stéphane Marie, Carole 21.55 Absolution. INÉDIT.
Hanouna et sa bande vont débattre avec
Tolila. Des fleurs pour nous séduire, 22.50 Bull Le syndrome de Stochumour des faits d’actualité qui ont alinous surprendre et nous combler. INÉDIT. kholm. (Saison 1, 12/23). 23.35 NCIS. S. McFadyen (2014).
Série. Double identité. - Chasseur de trésor. 0.05 Tracks. 0.45 Deep Purple au Hellfest. menté les conversations des Français.
23.15 6 C dans l’air. 0.25 6 C à vous.
Au sommaire, notamment : «Changer :
Stéphane Millet doit aménager une Bull doit faire l’évaluation psychiatrique
entrée pour la rendre plus fonctionnelle». d’Hazel Diaz, qui dirige le crime organisé
22.20 Silence, ça pousse ! Magazine. à Brooklyn depuis trente ans.
N°2813
Animé par une foi ardente en la vie, un
homme redécouvre l’amour après la
mort de sa femme.
22.40 Alice Cooper, monstrueusement rock ! Doc. De R. Harkema et
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA
23h05 TCM CINÉMA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
V E N D R E D I 12 O C T O B R E
W9
9
59
21.00 Enquête d’action
Magazine. Présenté par Marie-Ange
Casalta. Alerte accidents : en immersion avec le Samu du Mans. INÉDIT.
Au Mans, les équipes du Samu sont de
plus en plus souvent appelées sur des
accidents de la circulation.
23.00 Enquête d’action Magazine. Présenté par Marie-Ange Casalta. Routes
d’Île-de-France : la chasse aux chauffards. 0.00 Enquête d’action.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
TMC
10 60
21.00 Mentalist ù
société d’assistance maritime et de récupération d’épaves est retrouvé. 21.45
L’art du mensonge. (Saison 4, 23/24).
22.40 Mentalist ù Remède miracle.
(Saison 4, 18/24). 23.30 Tour de passepasse. (Saison 4, 19/24).
0.20 6 Londres, police judiciaire. Série.
14 63
20.30 N’ayons pas peur des mots 20.55 Scooby-Doo
Magazine. Présenté par Valérie Bro- et la folie du catch
chard. Autour de Valérie Brochard, di-
Téléfilm d’animation américain de
Brandon Vietti (2014). 1h15.
verses personnalités décryptent l’actualité
nationale et internationale.
Scooby-Doo et Sammy se rendent au
22.00 Livres & vous... Magazine. Pré- célèbre match de catch «Wrestlemania».
senté par Adèle Van Reeth.
22.15 Scooby-Doo rencontre avec Kiss
23.00 C’est vous la France. Thomas Gré- Téléfilm d’animation de Spike Brandt,
gory : le chirurgien augmenté. 23.30 Ça Tony Cervone (2015). 1h12. INÉDIT.
vous regarde. 0.30 N’ayons pas peur des 23.25 6 Les Jeux olympiques de la jeumots. 2.00 Séance à l’Assemblée nationale. nesse, le mag. 0.25 Pasteurdon.
FRANCE Ô
19 65
TF1 SERIES FILMS
20 66
20.55 The Good Karma Hospital L21.00 Good Doctor ù
Série. (Saison 2, 1 et 2/6). Avec
Amanda Redman, Amrita Acharia.
Série. 7 bonnes raisons. (Saison 1,
13/22). Avec Freddie Highmore.
INÉDIT. Une vague de chaleur inhabituelle
Claire et le docteur Lim s’occupent d’un
génère une multitude d’hospitalisations. patient qui multiplie les anévrismes alors
22.25 Line of Duty : enquêtes in- qu’il est sous traitement. 21.40 Question
ternes (Saison 3, 5 et 6/6). Avec Mar- de genre. (Saison 1, 14/22).
tin Compston, Vicky McClure.
22.35 Night Shift Vrais et faux héros.
1.00 6 Combo. 1.50 6 Vinyle. 2.45 Black (Saison 4, 7/10). Avec Eoin Macken.
Box Sessions. Ti Rat et Rouge Reggae.
23.25 Entre deux rives. (Saison 4, 8/10).
RMC DÉCOUVERTE
24 98
CHÉRIE 25
11 61
NRJ12
12 62
21.00 Pompiers : leur vie en direct 20.55 Julie Lescaut
Série. Chasse au trésor. (Saison 4,
22/24). Avec Simon Baker, Robin
Tunney. Le corps d’un employé d’une
FRANCE 4
TFX
21
25 69
Série doc. de A. Baldassari (2018).
Les risques du métier. L’ambulance de
Série. Défendre jusqu’au bout. (Saison 17, 2/6). Avec Véronique Genest.
réanimation de Ménilmontant à Paris part Julie et son équipe enquêtent sur la mort
en urgence secourir un blessé par balle. de l’avocat dans le cabinet duquel Sarah
21.55 6 Les anges gardiens.
venait d’être recrutée.
23.00 Appels d’urgence Magazine. 22.50 Julie Lescaut Julie à Paris. (SaiLes pompiers du 93. 0.05 6 Pompiers son 17, 1/6). Divorcée, mutée à Paris dans
Bouches-du-Rhône. 1.05 6 Cambrio- une grosse DPJ, Julie se retrouve à la
lages, rébellions, incivilités : interventions tête d’un groupe d’enquêteurs criminels.
à risques pour les gendarmes d’Évry.
CSTAR
17 64
0.45 Une nouvelle vie. (Saison 16, 3/3).
GULLI
18 167
21.00 Le Zap
20.55 La table enchantée
Divertissement. Présenté par John
Eledjam. INÉDIT.
Conte allemand de Ulrich König (2008).
1h00. Avec Remo Schulze, Linn Sara
Reusse, Franz-Xaver Brückner.
«Le Zap» a collecté les perles du Net et
de la télévision pour offrir des séquences
étonnantes.
23.40 Enquête très spéciale Magazine.
Chaque semaine, «Enquête très
spéciale» propose de découvrir les
tendances érotiques d’un pays.
0.15 Enquête très spéciale.
6TER
22 67
Chassés de la maison par leur père, trois
fils doivent rapidement trouver un travail.
22.05 La lumière bleue Téléfilm. Conte
allemand de Carsten Fiebeler (2010).
1h05. Avec Christoph Letkowski.
23.10 Oggy et les cafards. 23.25 Zig et
Sharko. 0.05 Oggy et les cafards.
RMC STORY
23 68
21.00 Vous avez un colis
20.55 Poldark
Téléréalité. INÉDIT.
Série. (Saison 1, 7 et 8/8). Avec idan
Turner, Eleanor Tomlinson.
Cinq familles nous ouvrent les portes de
leur foyer pour tester en exclusivité des
produits de toutes sortes.
23.00 Norbert commis d’office Ma-
Ross, étranglé par les conditions de
vente imposées par Warleggan, connaît
de graves difficultés financières.
gazine. Présenté par Norbert Tarayre. 23.10 Taken En territoire ennemi. (SaiDalila et sa paëlla/Olivier et ses lasagnes. son 2, 7). Avec Clive Standen. Bryan et
0.20 6 Laetitia et son financier/Alex et Santana doivent sortir d’une prison secrète
nord-coréenne un physicien nucléaire.
son camembert.
POLAR +
41
SÉRIE CLUB
43
20.55 Week-end chez les toquées 21.00 Bad Dog
20.50 Supergirl
Doc. de Barbara Necek (2018). INÉDIT.
Série. Mon cœur est à papa ! (Saison 2, 3/6). Avec Ingrid Chauvin.
Série. L’arme parfaite. (Saison 2, 8,
9 et 10/22). Avec Melissa Benoist.
À partir de 1940, le monde retient son
souffle pour assister à la mise à l’épreuve
de ces deux forteresses.
21.50 Les secrets de la ligne Maginot
L’arrivée inattendue de sa fille compromet le week-end qu’un homme pensait
passer en amoureux.
22.55 Week-end chez les toquées
20.50 Maginot vs Siegfried :
la guerre des lignes
Thriller français de Philippe Venault
(2010). 1h30. Avec Frédéric Pierrot,
Audrey Fleurot. INÉDIT. Trois femmes sont
tuées dans une ville du Nord, attaquées
par leurs chiens transformés en bêtes
enragées. 22.35 Pistes noires.
Documentaire. D’André Annosse (2017). Week-end en famille. (Saison 2, 2/6). 23.05 The Day . (Saison 1, 3/12). Avec
22.45 6 Nazi mégastructures. 23.40 6 Avec Ingrid Chauvin. 0.35 Belle grand- Sophie Decleir. 0.00 The Day. Série. 0.55
39-45 : batailles sous les mers.
mère 2 : À l’heure italienne. Téléfilm. (1998). New York, police judiciaire. Série.
TÉVA
54
PARIS PREMIÈRE
55
RTL9
56
Eliza Danvers est en ville pour célébrer
Thanksgiving avec ses filles, Mon-El,
Jimmy et Winn. 21.35 La porte des
étoiles. 22.30 Ennemie jurée.
23.20 Supernatural Stranger in a
strange land. (Saison 14, 1). INÉDIT.
0.10 Blade Runners. (Saison 9, 16/23).
TV5 MONDE
71
20.50 Maison à vendre
20.50 La revue de presse
20.40 xXx 2 : the Next Level
21.00 Les années bonheur
Magazine. Présenté par Stéphane
Plaza. Katia et Frédéric/Margaret et
Michel. Katia, 48 ans, Fred, 42 ans, tra-
Talk-show. Présenté par Jérôme de
Verdière.
Film d’action américain de Lee Tamahori (2005). 1h37. Avec Ice Cube.
Jérôme de Verdière et ses tontons
vaillent dans l’ouest de Paris, trop loin de flingueurs commentent l’actualité
leur maison dans l’Essonne.
politique à leur façon.
Un complot se trame à la Maison
Blanche. Un responsable de la NSA fait
appel à un soldat d’élite.
Divertissement. Présenté par Patrick
Sébastien. Le meilleur des Années
bonheur. INÉDIT. 23.25 Le journal de la RTS.
23.55 Envoyé spécial Magazine. Présenté par Élise Lucet.
PLANÈTE+
80
USHUAIA TV
87
HISTOIRE
88
MEZZO
179
20.55 Les secrets du corps 20.40 La face sauvage
de la planète
humain
20.40 Deux sœurs, une histoire 20.15 Mariss Jansons dirige
Doc. de Cal Saville (2017). Anne le War Requiem de Britten au
Série doc. de Martin Johnson (2017). Série doc. de Daniela Pulverer et et Marie Boleyn. INÉDIT. Anne Boleyn Concertgebouw, Amsterdam
Grandir. INÉDIT. Pourquoi aucune autre
Jayne Edwards (2010). INÉDIT. Nous était-elle une intrigante ou une victime?
créature terrestre ne connaît une enfance assistons à la fin de la sécheresse en 21.25 L’âge automobile Série doc. De
aussi longue que celle de l’homme ?
Afrique du Sud avec le retour de la pluie. Chris Hale (2012). Plein gaz !
L’ÉQUIPE
21 137
CANAL+ SPORT
11
EUROSPORT 1
121
Concert. Chef d’orchestre : Mariss
Jansons. Avec : Mark Padmore, Elena
Stikhina, Michael Volle.
BEIN SPORTS 1
131
20.45 Football : Ligue des nations 20.35 Football : Match amical 19.45 Football : Éliminatoires du 20.40 Rugby : Challenge européen
«Belgique/Suisse». Au stade Roi-Bau- espoirs
championnat d’Europe espoirs «Perpignan/Sale Sharks». Poule 3. Au
doin, à Bruxelles. Commentaires :
Candice Rolland, Jérôme Alonzo,
Pierre Nigay. Groupe 2. DIRECT.
22.40 L’Équipe du soir Magazine.
N°2813
«France/Turquie». Au stade RobertDiochon, à Rouen. DIRECT.
22.40 Late Football Club Mag. Présenté
par Éric Besnard, Gauthier Kuntzmann.
«Allemagne/Norvège». Groupe 5. DIRECT.
stade Aimé-Giral, à Perpignan. DIRECT.
L’Allemagne est en tête de son groupe.
22.00 Eurosport 2 News Information.
Les toutes dernières news.
En difficulté dans le Top 14, l’Usap ne
vise pas particulièrement une grande
performance dans cette compétition.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
V E N D R E D I 12 O C T O B R E
22
CANAL+ CINÉMA
10
20.50 Jalouse
Comédie française de David Foenkinos, Stéphane Foenkinos (2017).
1h42. Avec Karin Viard, D ara Tombroff.
Une professeur de lettres passe du jour
au lendemain de mère attentionnée à
jalouse maladive.
L22.30 Le cercle Magazine. Présenté
par Augustin Trapenard.
23.25 Le rôle de sa vie. Comédie sentimentale (2004). Avec Agnès Jaoui. 1.05
L’atelier. Drame (2017). Avec Marina Foïs.
CINÉ+ ÉMOTION
22
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
L20.50 Babylon Berlin ùù
Série. (Saison 1, 3 et 4/8). Avec Volker Bruch, Liv Lisa Fries, Peter Kurth.
Alexej Kardakow a échappé au
massacre. Swetlana Sorokina tente de
détourner le wagon rempli d’or.
22.25 American Horror Story : Apocalypse Boy Wonder. (Saison 8, 5/13).
Avec Kyle Allen, Kathy Bates. En pleine
Apocalypse, un groupe de survivants
trouve refuge dans Outpost 3. 23.15
L’hebd’Hollywood. 23.30 L’aliéniste. Série.
CINÉ+ CLUB
20
21
20.45 Fast and Furious 5
Film fantastique américain de David
Ayer (2016). VM. 2h00. Avec Joel
Kinnaman, Margot Robbie, Will Smith.
Film d’action américain de Justin Lin
(2011). VM. 2h10. Avec Vin Diesel.
Une force spéciale constituée des pires
super vilains doit affronter une sorcière
aux pouvoirs phénoménaux.
22.45 The Guard Drame américain de
Recherché par la police, Dominic Toretto
se voit contraint à l’exil forcé... au Brésil.
22.50 Michel Vaillant @ Aventures
français de Louis-Pascal Couvelaire
(2003). 1h44. Avec Sagamore Stévenin.
Dialogues niveau CM2,
acteurs promotion CM1.
0.35 Je travaille avec mon cul. Téléfilm
Jon M. Chu (2016). VM. Avec Lizzy Caplan. classé X (2015).
Peter Sattler (2014). VM. 1h53. Avec
Peyman Moaadi, Joseph Julian Soria.
0.40 Insaisissables 2. Thriller américain de
CINÉ+ CLASSIC
24
CINÉ+ FRISSON
20.45 Suicide Squad
25
TCM CINÉMA
31
20.45 Florence Foster Jenkins ù 20.45 La femme flic
20.45 Ali Baba et les 40 voleurs ù L20.45 Des hommes
Biographie américain de Stephen Drame français d’Yves Boisset (1980). Comédie française de Jacques Becker d’honneur ùù
Frears (2016). VM. 1h50. Avec Meryl
Streep, Hugh Grant. Une riche héritière
1h40. Avec Miou-Miou.
Jeune inspecteur de police, Corinne
new-yorkaise rêve de devenir cantatrice. Levasseur est mutée du Midi de la
Irréprochable, mais dé- France dans une ville moyenne du Nord.
pourvu de passion.
22.25 À la petite semaine ù Policier
L22.30 Réparer les vivants ùù Drame français de Sam Karmann (2002). 1h40.
français de Katell Quillévéré (2015). 1h43.
Avec Tahar Rahim, Emmanuelle Seigner.
0.10 Joyeuse fête des mères. Comédie
Avec Gérard Lanvin, Jacques Gamblin.
0.05 Black Emanuelle. Téléfilm érotique
(1975). 1.30 Raisons d’État. Thriller (2006).
(2016). VM. Avec Jennifer Aniston.
VM. Avec Matt Damon.
OCS MAX
26
20.40 Da Vinci Code @
Film fantastique américain de Ron
Howard (2005). VM. 2h22. Avec Tom
Hanks, Audrey Tautou, Jean Reno.
Un Américain découvre qu’une
organisation religieuse protège un secret
apte à bouleverser l’humanité.
Mieux vaut en rire.
23.05 Anges et démons Thriller américain de Ron Howard (2009). VM. 2h13.
Avec Tom Hanks, Ewan McGregor.
OCS CITY
(1954). 1h30. Avec Fernandel, Samia
Gamal, Dieter Borsche.
Ali Baba, le serviteur d’un riche Un avocat est chargé de défendre deux
marchand, découvre par hasard un soldats qui ont tué un de leurs camarades.
repaire secret, rempli de trésors.
Tom face à Jack.
L22.15 Le tatoué ùù Comédie franco- L23.05 Magnum Force ùù Policier
italienne de Denys de La Patellière
(1968). 1h30. Avec Jean Gabin. 23.45
L20.40 Six Feet Under ùùù
Série. La mort. (Saison 1, 1, 2 et
3/13). Avec Richard Jenkins, Michael
C. Hall, Peter Krause.
28
OCS GEANTS
29
20.40 Le silencieux
20.40 Nightwatchmen Les gardiens de la nuit
Téléfilm d’action Russie de Emilis
Velyvis (2016). VM. 1h37. Avec Ivan
Yankovskiy, Leonid Yarmolnik.
Los Angeles, la veille de Noël. Nathaniel
Fisher, propriétaire des pompes funèbres, Pasha découvre un monde souterrain
peuplé d’êtres surnaturels.
est percuté par un bus.
22.25 Subway ù Policier de Luc Bes21.30 Le testament. 22.20 Le pied.
L23.30 Another Year ùù Comédie son (1985). 1h38. Avec Isabelle Adjani.
Pour les coupes de chedramatique britannique de Mike Leigh
(2010). VM. 2h05. Avec Jim Broadbent. veux d’Adjani et de Christophe Lambert.
Film d’espionnage franco-italien de
Claude Pinoteau (1972). 1h52. Avec
Lino Ventura, Lea Massari. Un savant
français qui a été forcé d’œuvrer pour les
Russes se voit proposer un marché par
les Britanniques. 22.35 Story classique.
L22.55 La bonne année ùù Comé-
die policière de Claude Lelouch (1973).
1h55. Avec Lino Ventura. 0.45 Lino Ven-
tura, le parcours d’un homme de cœur.
Réflexion faite
CHRONIQUE
par Jean-Claude Guillebaud
L’IDÉOLOGIE PUBLICITAIRE
Un excellent article déjà ancien s’interrogeait sur la façon dont
les publicitaires détournent à leur profit et ridiculisent les symboliques religieuses, aussi bien celles des trois monothéismes que de
l’hindouisme ou du bouddhisme (« OPA publicitaire sur le sacré »,
de Thierry Baffoy et Régis Burnet, revue « Esprit », août-septembre
2006). Les auteurs citent, à titre d’exemple, le mot « zen » que les
publicitaires mettent à toutes les sauces sans en comprendre le vrai
sens. Dans tous les cas il s’agit de choquer pour retenir l’attention. C’est
ce que les Anglais appellent le shockvertising. Si un analphabétisme
consternant habite la plupart des publicités, c’est à la radio que le
pire prolifère. Je ne parle pas de la pub en tant que telle, mais de sa
claironnante niaiserie. On se trouve ainsi confronté à l’énigme absolue
que constitue l’indigence de la plupart de ces messages qui couinent
toute la journée dans vos oreilles. On s’interroge sur les vraies raisons
d’une telle inanité. Faut-il viser bas pour rameuter le chaland ? Les
créatifs manquent-ils de moyens comparés à ceux de la télévision ?
Est-ce parce que les publicités radio sont les seuls messages publics
à n’être jamais jugés ? De fait, elles se perpétuent comme un sousdiscours protégé de la critique. Lesdits messages étant payants (et
tarifés à la baisse), ils se trouvent à l’abri de tout examen.
Sur les radios privées, le débat sur la publicité n’aurait-il aucune
chance de voir le jour ? La pub est la seule façon de financer les
programmes. Quant à son contenu et à sa « forme », nul ne prend
plus la peine de râler contre ce vacarme. Cela va des pubs ânonN°2813
américain de Ted Post (1973). 1h59.
Avec Clint Eastwood. LIRE NOTRE ARTICLE.
1.15 The Common Law. Comédie drama-
Vous ne l’emporterez pas avec vous !
Comédie de Frank Capra (1938, NB). VM. tique (1931, NB).
OCS CHOC
27
Policier américain de Rob Reiner (1992).
2h10. Avec Tom Cruise.
nées à l’intention des attardés mentaux à la suavité copain-copain
du show-biz. Cette bêtise primesautière est un chiendent qui colonise peu à peu l’espace. Se trouve ainsi réévalué à la baisse le seuil
d’intelligence en deçà duquel il devient raisonnable d’éteindre son
poste. Pourquoi est-ce si bas de gamme ? De quel mécanisme procède
cette glissade ? Des lois du marché et de l’audience ? Sans doute. Le
racolage de la ménagère de moins de 50 ans ou du jeune acheteur
de PlayStation incite à ratisser large en plaçant au plus bas le niveau
culturel « fédérateur », comme disent les publicitaires.
Mais la réflexion mérite d’être élargie à l’espèce de « sous-pensée » qui imprègne la publicité en général. Que dit-elle au juste ?
Elle serine le même couplet ravageur et, sous la fausse gentillesse
de ses refrains, s’inscrit dans l’univers « impitoyable » du fric. Ce
qu’elle répète, à mots couverts, est assez clair : la plupart des SDF
sont de faux chômeurs, la manche est une arnaque, tant pis pour
les perdants… Cet impensé publicitaire est la marque de l’époque. Il
est rigoureusement inégalitaire et « gagneur ». De cela, on ne parle
guère. Pourquoi ? Tout se passe comme si un tabou fondamental
nous paralysait, alors même qu’il est banal d’ironiser sur la politique,
la religion ou l’Etat. Dans la pub, tout le monde peut se moquer de
la religion des autres mais il est impossible d’énoncer la moindre
critique à l’égard d’une marque commerciale. Les marques sont
devenues « la » religion commune. ■
Retrouvez l’intégralité de la chronique de Jean-Claude Guillebaud sur teleobs.com
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DUO
Le matin je prends ma douche...
...le soir je prends mon bain
DUO de Kinedo, c’est à la fois :
• une douche confortable et une baignoire spacieuse
• un combiné pratique et sécurisé pour les enfants
DUODEKINEDO.FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
5
Размер файла
33 826 Кб
Теги
L'Obs, journal
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа