close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Elle France - 14 09 2018 - 20 09 2018

код для вставкиСкачать
EL LE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SEXE
CE QUE
LES LESBIENNES
ONT À NOUS
APPRENDRE
BESACE OU CABAS ?
BOOTS OU ESCARPINS ?
POP OU CLASSIQUE ?
GLORIA
ALLRED
L’AVOCATE QUI
FAIT TREMBLER
COSBY ET
WEINSTEIN
LE GUIDE
ULTIME DE
FORME
LA GYM EN
LIGNE EST-ELLE
LA SOLUTION
MIRACLE ?
L’ACCESSOIRE
BELLE MAILLE,
CAPE CHIC...
LES PIÈCES
FORTES QU’ON
VA ADORER
MUSIQUE,
MODE, CINÉMA :
RIEN NE RÉSISTE À
ZOË
KRAVITZ
M 01648 - 3795 - F: 2,30 E
3’:HIKLQE=]UWXUW:?d@r@t@f@a";
HEBDOMADAIRE 14 SEPTEMBRE 2018
FRANCE MÉTROPOLITAINE 2,30 €. AND : 2,70 €. BEL :
2,60 €. CAN $: 5,90 CND. A : 4,90 €. D : 4,70 €. ANTILLES A : 5,70 €. SAINT-MARTIN : 7 €. RÉUNION A : 6,70 €. GUY S :
4,20 €. CH : 4,30 FS. ESP : 3,80 €. GR : 4,60 €. ITA : 3,80 €. LUX : 2,60 €. MAR : 35 MAD. PORT. Cont. : 3,80 €.
NL : 4,70 €. NC A : 1 350 CFP. NC S : 480 CFP. POLY FR S : 500 CFP. TUN : 5,70 DNT.
elle.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Photographie retouchée
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
louisvuitton.com
Photographie retouchée
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
NOUVEAU
ROUGE U LT R A T E N U E .
ULTRA PIGMENTÉ. HYDRATANT
*Le rouge inoubliable comme un baiser.
DISPONIBLE SUR DIOR.COM
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PRINTEMPS HAUSSMANN
GALERIES LAFAYETTE HAUSSMANN
DAVIDYURMAN.COM
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SOMMAIRE
Semaine du 14 au 20 SeptembRe 2018
{le fAshion cRuSh }
31 l’édito Par Dorothée Werner.
34 tout ce qui nous a rendus
heureux cette semaine
36 elle est partout
Sac à main en python,
Giorgio Armani, 3 500 €.
44 elle info
Le normal boyfriend a la cote • Chaud,
le sabot • À l’école, tenue correcte contestée
• Mélanie Laurent : « Le départ de Nicolas
Hulot doit mobiliser » • Les looks fous de
Serena Williams • Presque célèbre : Jaime
Lorente López • La power combi •
La députée allemande qui fait polémique
• Fashion week : vive les Françaises ! •
Jennifer Garner : sainte patronne • Gabrielle
Lazure, mal de mère • Celeste Barber, antistar-system • Soirée ELLE Spécial Mode.
75 elle culture
75 cinéma • EXPOs • ThéâTrE
« Maniac », série addictive • Le Festival
d’automne • Elisapie Isaac, on adore
• Le carnet de Jean-Marc Barr • Au théâtre
ce soir avec « Fuck America » • Le deuxième
round de MHD • Maestro Picasso • L’actu
des écrans • Animation : on se laisse hanter
• Quoi de neuf Sofia Boutella ?
presse
96 livres
Abnousse Shalmani • Romy pour la vie •
Destins animés • Premiers romans : entrées
réussies • Diane Mazloum, une fille en or •
Buzzolettres • Le nouveau Serge Joncour •
Le mur d’inspiration de Maylis de Kerangal.
E L L E .FR
109 elle style
110 mode Twiste ton trench • Les boots
jouent du talon • Le swing de la besace
• La gazette fashion.
120 Beauté Beauty notes • Un soin
ayurvédique : une bonne idée ?
• Beauty scoop • Les crushs de Julie Ferrier •
Pschitt news.
132 elle MAG
132 success story Laure
Hériard-Dubreuil : une Frenchie en Amérique.
136 rencontre Gloria Allred,
l’ange gardien des femmes.
138 phéno Paysage : le nouveau selfie.
140 mode Magic bag.
142 défilés Un week-end à Balmoral.
145 sexe Jouis comme une lesbienne !
148 concours ELLE Solidarité Mode
152 humeur Le téléphone pleure ?
155 cinéma Égaux en duo.
165 société Sourire, c’est du boulot !
169 reportage
Femmes rohingyas : d’un supplice à l’autre.
en couVerture
ZoË KravitZ PoRTE UN PULL
ZADIG & VoLTAIRE. JUPE SAINT
LAURENT. BoUCLES D’oREILLES
H. STERN. MAQUILLAGE yves
saint laurent PAR NINA
PARK AVEC LA ToUCHE ÉCLAT
ALL-IN-oNE GLoW AMBRE, LA
ToUCHE ÉCLAT LE STyLo N°4.5
ET LE RoUGE PUR CoUTURE
N°5 BEIGE ÉTRUSQUE.
CoIFFURE niKKi nelms.
MANUCURE casey herman.
RÉALISATIoN isaBel dupré
PHoToGRAPHE nagi saKai
23
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SOMMAIRE
Semaine du 14 au 20 SeptembRe 2018
Crème Jour Compacte
Sublimatrice, L’Intemporel
Blossom, Givenchy, 56 €.
174 elle Mode
174 numéro spécial
Le guide ultime de l’accessoire.
196 elle beAuté
196 ZoË KravitZ
Beauty talk avec l’actrice.
202 les sports sur le net
La gym en ligne, ça marche ?
206 elle Vie PriVée
Charlotte Collard : la foodie belge
• Sakément bon ! • Adoptez la dégaine
sportswear • Food : et si on testait la
déshydratation ? • Le goût de la Corse
24
• C’est mon histoire : « Mon voyage
au Groenland s’est révélé brûlant »
• Une journée avec Emma Sawko.
227 numéroscope
228 horoscope
229 fiches-cuisine
géRez votRe abonnement •
abonnez-vouS •poSez voS queStionS
PAr internet : www.elleabo.com
PAr e-MAil : abonnementselle@cba.fr
PAr téléPhone : (00 33) 01 75 33 70 35
PAr courrier : ELLE abonnements CS 50002 - 59718 Lille cedex 09
Les recettes d’Adeline Grattard.
231 la liste de nos envies
232 la Bd de soledad
Ce numéro comporte, insérées entre les pages 228 et 229, 12 pages spéciales numérotées de I à XII (édition Alsace-Lorraine) ; ou 8 pages spéciales
numérotées de I à VIII (édition Aquitaine) ; ou 4 pages spéciales numérotées
de I à IV (édition Bourgogne-Franche-Comté) ; ou 4 pages spéciales numérotées de I à IV (édition Nord-Pas-de-Calais). Entre les pages 52 et 53, un
encart Chanel Mascara 3D de 2 pages avec carte collée (abonnés France
métropolitaine et kiosques Ile-de-France), sur la page 69, un collage yves
Saint Laurent Fond de Teint Encre de Peau (édition France métropolitaine),
entre les pages 92 et 93, un encart jeté abonnement ELLE de 2 pages
(kiosques France métropolitaine); sur la page 125, un calque Guerlain La
Petite Robe Noire de 2 pages (abonnés France métropolitaine), sur la
page 157, un collage Mixa Hyalurogel (abonnés France métropolitaine), et
posés contre la 4e de couverture, un catalogue Printemps Magazine Mode
3 de 52 pages (kiosques Ile-de-France). Ce numéro comporte un encart
abonnement Dynapresse sur les exemplaires kiosques Suisse et des envois
de correspondance sur la France métropolitaine + Dom-Tom.
E L L E .FR
photographe arno CauChois. réalisation Julie Chanut-BomBard.
{le beAuty cRuSh }
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
G R ÂC E E T CA R ACT È R E
Collection Joséphine
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
elle
Fondatrice HélènE GoRdon-lazaREFF
PrÉSident d’HonneUr danIEl FIlIPaCCHI
GÉrante-directrice de La PUBLication ConStanCE BEnqué
directrice de La rÉdaction ERIn doHERty
directrice de La crÉation GEnèvE doHERty
rÉdaction en cHeF
KatEll PoulIquEn (MaGazInE), BRunE dE MaRGERIE (ModE), élISaBEtH MaRtoREll (BEauté),
danIèlE GERKEnS (vIE PRIvéE/touRISME/déCo/CuISInE), annE-CéCIlE SaRFatI (EllE PaRIS/EllE RéGIonS/dIvERSIFICatIon)
directrice de L’iMaGe et dU caStinG SoPHIE laMaRE
SecrÉtaire GÉnÉraL de La rÉdaction JEan-CHaRlES GandIa
ÉditoriaLiSteS
alIx GIRod dE l’aIn, olIvIa dE laMBERtERIE, MaRIon RuGGIERI, doRotHéE WERnER.
rÉdaction en cHeF adJointe
alICE auGuStIn (MaGazInE), SylvIa JoRIF (ModE MaGazInE), JEannE lE Bault (ModE).
assistantEs dE La rédaction SéGolènE dElloyE (6331) (dIRECtIon), FloREnCE dE Mont (6729) (RédaCtIon En CHEF),
SoPHIE BouCot (6853) (ModE), SandRInE FuREt (7685) (vIE PRIvéE/lIFEStylE).
direction artiStiQUe adJointe
véRonIquE BonSIGnoRE (6769), CaRolInE IGnazI (6476).
MaGaZine
olIvIa dE laMBERtERIE, FRançoISE dElBECq, natHalIE dolIvo, édouaRd dutouR, MaRIon RuGGIERI, doRotHéE WERnER (GRandS REPoRtERS),
CatHERInE RoBIn, PatRICK WIllIaMS. avEC la CollaBoRatIon dE FloREnCE BESSon, natHalIE duPuIS, SoPHIE GaCHEt.
départEmEnt céLébrités véRonIquE vatInoS. guidE cuLturEL PHIloMènE PIéGay (CHEF dE SERvICE) (6466).
avEC la CollaBoRatIon dE tHoMaS JEan, Paul SIGoGnaC, FloREnCE tRédEz. LiVrEs olIvIa dE laMBERtERIE (CHEF dE SERvICE).
avEC la CollaBoRatIon dE SandRInE MaRIEttE Et PaSCalE FREy (GRand PRIx dES lECtRICES).
Mode
annE-MaRIE BRouIllEt (9461), HoRtEnSE ManGa (9443). avEC la CollaBoRatIon dE taMaRa taICHMan (9428), dIanE BoulEnGER, vIRGInIE BEnaRRoCH.
accEssoirEs avEC la CollaBoRatIon d’élISaBEtH aKESSoul (9411) (+ MaRKEt EdItoR). stYLE auRélIE GaIllaRd (9484).
EnFants avEC la CollaBoRatIon dE CHaRlottE HuGuEt (9422). dirEctricE dE casting BaRBaRa BlanCHaRd. mErcHandising ISaBEllE MERlE (6278)
BeaUtÉ
ISaBEllE SanSonEttI (CHEF dE RuBRIquE). JulIE CHanut-BoMBaRd, JEannE dERoo.
CooRdInatIon : natHalIE GRouaRd. avEC la CollaBoRatIon dE lauRIanE SEIGnIER, CHloé duGaSt.
vie PrivÉe
avEC la CollaBoRatIon dE SolInE dEloS, JulIa dIon, GIulIa FoïS, HélènE ClaudEl, Héléna vIllovItCH, JulIE PuJolS-BEnoît.
dÊco (9447 Et 9449) MIREIllE aSSénat (CHEF dE SERvICE). avEC la CollaBoRatIon dE SERGIo da SIlva Et CHaRlottE HuGuEt.
cuisinE avEC la CollaBoRatIon dE CaRRIE SoloMon.
rÉdacteUrS GraPHiSteS
FaBIEnnE CoRon (1re MaquEttIStE), tIPHaInE BRéGuë, CoRalIE GallIBouR, olIvIa ERRaRd, CaRInE GouJon, louIS HInI, MaRIE MaRaMzInE,
MaRGaux PEIllon. ELLE à paris natHalIE ElBaz-FoRISSIER.
ÉditinG
SandRa BaSCH (CHEF dE SERvICE). avEC la CollaBoRatIon dE CaRolInE SIx Et alExandRE MouaWad.
SecrÉtariat de rÉdaction
KaRInE laCoIn (SGR adJoIntE). MaRIE GIRaud-RouaBaH (1re SR), annE alBy, SylvIE aRnoux, BERnadEttE duPRat, annE FauvEl, SandRInE MaRIEttE,
CatHERInE PaGèS, MaRGottE uHaldE. réVision MuRIEl SaFaR-JaouI. avEC la CollaBoRatIon dE annE BaRon, valIa BREItEMBRuCH.
rÉdaction en cHeF tecHniQUe
dIdIER FREtEl (6436), PHIlIPPE GautRand (adJoInt).
ProdUction
SoPHIE StEInBERGER (MaGazInE), odIlE BERnaRd (6863) (ModE-BEauté), StéPHanIE SEMEdo (6008), MalIKa Mala (déCo),
tIFFany MalonE (6224) (CoIFFuRE MaquIllaGE), RESPonSaBlE voyaGES ISaBEllE CanavéSI (6492) avEC tIFFany MalonE.
PHoto
MaRIE-odIlE PERullI (CHEF dE SERvICE), RédaCtRICES : lEa CauquIl (6839), BéatRICE laBBé (6849).
PHototHÈQUe
tHéRèSE GEnEvoIS (7814) (CHEF dE SERvICE), ÊRIC vIEIRa dE Souza, ClaIRE FauRE, GWénaëllE MoREau, BéatRICE d’oléon.
revente PHotoS et texteS
nElly dHoutaut (6446 Et 6485).
diverSiFication ÉvÈneMentS
dElPHInE laPEyRèRE, CléMEnCE lEvEau. avEC la CollaBoRatIon dE lou BES.
Fondation eLLe
KaRInE GuldEMann (6572), CHloé FREoa (7418). WWW.EllEFondatIon.oRG
HoroScoPe-nUMÉroScoPe MaRIE GaRdaIRE.
PouR JoIndRE votRE CoRRESPondant, taPEz 01 41 34 SuIvI dES 4 CHIFFRES FIGuRant à la SuItE dE CHaquE SERvICE. SI vouS SouHaItEz EnvoyER un MaIl,
lES adRESSES Sont à CoMPoSER aInSI : prénom.nom@lagardere-active.com • La reproduction, même partieLLe, des articLes et iLLustrations parus dans « eLLe » est
interdite. « eLLe » décLine toute responsabiLité pour Les documents remis. Les manuscrits non insérés ne sont pas rendus. • Les indications de marques et Les adresses
quI FIGuREnt danS lES PaGES RédaCtIonnEllES Sont donnéES à tItRE d’InFoRMatIon SanS But PuBlICItaIRE. lES PRIx PEuvEnt ÊtRE SouMIS à dE léGèRES vaRIatIonS.
HaCHEttE FIlIPaCCHI aSSoCIéS ESt unE FIlIalE dE laGaRdèRE aCtIvE. PrÉSident
EllE est édité par Hachette Filipacchi associés, S.n.C. au capital de 78 300 €,
locataire-gérant, RCS nanterre B324286319.
Siège social : 149, rue anatole-France, 92534 levallois-Perret Cedex.
associés : Hachette Filipacchi Presse S.a., Publications France Monde S.a.
dépôt légal : septembre 2018. © 2018 HFa.
Commis. Parit. 0120 K 79216. ISSn 0013-6298.
dU directoire dEnIS olIvEnnES.
EllE® est utilisée sous licence du propriétaire de la marque,
Hachette Filipacchi Presse. EllE France (ISSn 0750-3628)
is published weekly, 52 times per year, by Hachette Filipacchi associés c/o Express Mag,
12 nepco Way, Plattsburgh, n.y. 12903. Periodicals Postage
paid at Secaucus, nJ. ny. PoStMaStER : Send address changes to
EllE France c/o Express Mag, P.o. Box 2769, Plattsburgh, n.y. 12901-0239.
Pré-presse : Compos-Juliot. Imprimé en France sur papier Burgo/Printed in France on Burgo paper. Hélio Print, 77440 Mary-sur-Marne,
Maury Imprimeur, 45330 Malesherbes, Roto France Impression, 77185 lognes.
directrice GÉnÉraLe dÉLÉGUÉe d’Édition
annE-MaRIE laBIny
diFFUSion
PaSCal MouIllEy (6246) (dIRECtEuR), SandRa laï-SHIn-KonG (8510), natHalIE SaCHER (6455).
MarKetinG direct
SandRInE MaSClE-duFIn (6274) (dIRECtRICE), ClaIRE RondEl, aSSIStéES d’aRlEttE KEBREau.
directrice MarKetinG ÉditoriaL
MaRIE-noëllE lEBœuF.
coMMUnication-reLationS PreSSe
StéPHanIE vIdEau-aPHatIE (dIRECtRICE) (6180), Fanny BEllEt (RESPonSaBlE PRoMotIon) (6609).
FaBrication
CHRIStoPHE CHoux, évE MalHEuRty.
eLLe.Fr
FloRE SEGalEn (dIRECtRICE GénéRalE déléGuéE). adèlE BRéau (RédaCtRICE En CHEF) (8615), StéPHanIE Moyal KoHEn (RédaCtRICE En CHEF adJoIntE) (9979).
ÉditionS internationaLeS (6221) CEo lICEnCES IntERnatIonalES
médias FRançoIS CoRuzzI. dirEction éditoriaLE Et pubLisHing valéRIa BESSolo lloPIz (dIRECtRICE IntERnatIonalE EllE), avEC PatRICIa naGy (RédaCtRICE),
MoRGanE RoHéE, KatIa SIMon, Et, pour LEs productions éditoriaLEs, CHaRlottE dEFFE (RédaCtRICE ModE Et lIFEStylE), vIRGInIE dolata (RédaCtRICE
CéléBRItéS Et BEauté). LicEncEs intErnationaLEs médias, déVELoppEmEnt digitaL Et sYndication MICKaël BERREt (dIRECtEuR), MaRIon MaGIS (adJoIntE),
SévERInE laPoRtE (RESPonSaBlE dRoItS d’autEuR), PaSCal IaCono (RESPonSaBlE GEStIon BaSE dE donnéES), Moda zERE (CHEF dE PRoJEt dIGItal).
Réagissez ou adressez-nous vos
remarques sur community@elle.fr
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
facebook.com/elle
@ELLEfrance
@ellefr
ELLE France
ellefr
27
PUBLicitÉ
LagardèrE pubLicité 10, RuE tHIERRy-lE-luRon, 92300 lEvalloIS-PERREt. tél. : 01 41 34 90 00.
PouR lEuR éCRIRE : PREnoM.noM@laGaRdERE-PuB.CoM
CaRolInE PoIS (dIRECtRICE GénéRalE déléGuéE), CaMIllE BuRnIER zInK (dIRECtRICE CoMMERCIalE), CHaRlottE CaMuS, auRoRE Godon Et alICE vay
(dIRECtRICES dE PuBlICIté), valéRIE dEdun-quEdvIllE (dIRECtRICE dE PuBlICIté tRadInG EllE), alICE dESCavES, valéRIE MaSSon. aSSIStéS dE CEndRIE laMBERt,
tRaCy tHIREz, vIRGInIE SIlo.
pubLicité LittérairE CatHERInE KolB Et vIRGInIE GuIot. pubLicité ELLE.Fr tél. : 01 41 34 91 26. Lab’ELLE (oPéRatIonS SPéCIalES Et BRand ContEnt EllE)
CHantal-MaRIE dE REnty (dIRECtRICE dE PuBlICIté laB’EllE), luCIE GRaS, lauRa JECHoux, MélanIE van ClEEMPut. JEannE ColloMB (dIRECtRICE dE CRéatIon Et
dE PRoduCtIon), auRélIE BataRd, CléMEnCE CHallIER, audREy Colladant, natHalIE tEIllEt, ClaudIa tRouIllat.
LaGardÈre MÉtroPoLeS
(PuBlICIté RéGIonalE) tél. : 01 77 66 30 00. aMélIE PouRadIER dutEIl (dIRECtRICE GénéRalE adJoIntE).
LaGardÈre GLoBaL advertiSinG
(PuBlICIté IntERnatIonalE) FRançoIS CoRuzzI (CEo)
StéPHanIE dElattRE (SvP/IntERnatIonal advERtISInG) +33 (0) 1 41 34 90 69 StEPHanIE.dElattRE@laGaRdERE-aCtIvE.CoM
numéro abonnés tél. : 01 75 33 70 35. rédaction 149, RuE anatolE-FRanCE, 92534 lEvalloIS-PERREt CEdEx. tél. : 01 41 34 60 00.
anciEns numéros : CBS vPC EllE, CS 70004, 59718 lIllE CEdEx 9. tél. : 01 75 33 70 35, En JoIGnant un RèGlEMEnt à la CoMMandE.
PouR la FRanCE : 2,30 € lE nuMéRo + 1,30 € dE FRaIS d’EnvoI.
Magazine imprimé sur
du papier certifié PEFC
(pages foliotées)
TM
Papier provenant majoritairement d’Italie.
0 % de fibres recyclées.
Papier certifié PEFC.
Eutrophisation : Ptot 0,018 kg/tonne.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
© 2018 Chloé, all rights reserved.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TESS
en cuir de veau lisse et velours sepia
—
50, avenue MONTAIGNE, Paris 8e
253, rue SAINT-HONORÉ, Paris Ier
Chloe.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
l’édito de ELLE
Semaine du 14 au 20 SeptembRe 2018
Vert où
va-t- on ?
SOPHIE STEINBERGER
C’est l’histoire de l’homme qui crie que le monde va dans
le mur, et que le monde ne veut pas écouter. Douloureux et tragique,
Nicolas Hulot quittant le gouvernement incarne presque physiquement
le tourment de l’époque : comment rester debout face à la catastrophe
écologique annoncée ? On connaît les faits, les températures délirantes
de l’été, les typhons, les incendies, l’état des forêts et des océans, la
biodiversité en chute libre, la pollution s’immisçant partout. « Je suis seul »,
a pourtant déploré l’ancien ministre, posant à tous cette question simple :
« Est-ce que j’ai une union nationale sur un enjeu qui concerne l’avenir
de l’humanité ? » Son geste radical est-il en train de créer un électropaR dorothée werner choc ? Les tribunes, les appels d’artistes, de chercheurs ou de chefs
gRand RepoRteR d’entreprise, les collectifs spontanés et les manifs laissent croire à une
mobilisation d’une ampleur nouvelle. Huit Français sur dix souhaitent
que le sujet soit la priorité du gouvernement (sondage Ifop- « JDD » du
2 septembre). La colère gronde ? Tant mieux. Reste cette question
cruciale : face à l’ampleur du désastre, moi, petit individu lucide et
désarmé, je fais quoi ?
Si notre pouvoir de citoyen écolo ne passe plus par les
urnes, notamment à cause des pressions démentielles des lobbys, il
passera par notre porte-monnaie. L’argent, voilà le nerf de cette nouvelle guerre. Celui que l’on dépensera et celui qu’on ne dépensera pas.
Consommer moins et mieux, boycotter des produits et des marques,
partager plutôt qu’accumuler : il nous reste ce pouvoir. Il est potentiellement ravageur. Mais il exige des efforts – déjouer les mensonges de la
com’ et du marketing, s’informer vraiment – et du courage : remettre en
question nos habitudes, notamment alimentaires (de la viande tous les
jours, sérieusement ?), questionner nos désirs (une énième veste noire,
franchement ?). Nicolas Hulot rêve d’une « profonde introspection de
la société sur la réalité du monde » ? Loin du grand soir, humblement
mais sûrement, elle commence avec les courses de la rentrée. n
E L L E .FR
31
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
5
natalie
portman
Le Marbre prend
des couLeurs Non content d’être le matériau en vogue,
en 2019, le marbre passe à la couleur,
quittant son registre parfois funéraire.
Le must ? La pierre rose, sommet
du raffinement, nous a-t-on soufflé
au salon Maison & Objet, la Mecque
de la décoration.
Le bonheur est
en inde !
À Delhi, les élÈves
suivent tous
quotiDiennement
une « classe
Du bonheur ».
un moDule Destiné
À les renDre
non seulement plus
heureux
mais À lutter contre
l’absentéisme
et la Dépression. si on
essayait ?
2
La brosse
reLuit Des milliards de brosses
à dents ultra polluantes
pour les océans
et impossibles à
recycler sont
produites chaque
année. Du coup,
on s’offre une brosse
100 % biodégradable.
Adieu plastique,
bonjour bambou !
34
3
TOUT
CE qui nous
A rEndus
heUreUx
CEttE sEmAinE
4
par nathalie dupuis et édOuaRd dutOuR
La déMission,
c’est féMiniste ?
Ketil solviK-olsen,
ministre Des transports
norvéGien, a
Démissionné pour
suivre son épouse,
méDecin, qui a accepté
un poste À new yorK.
« c’est au tour De
ma Femme De poursuivre
son rêve », a-t-il Dit.
chic type !
6
Mickey joue
à cache-cache
Pour ses 90 ans, la célèbre souris
s’affiche sur des pièces collectors de
la Monnaie de Paris qui organise,
les 29 et 30 septembre, une chasse
au trésor pour remporter l’une
d’entre elles – en or – à l’effigie de
la star de Walt Disney. Notre âme
d’enfant est au firmament !
7
heidi kLuM
nous inspire À voir la top déployer sa sublime
quarantaine au festival Burning Man
dans les bras de Tom Kaulitz – le
guitariste de Tokio Hotel, 29 ans –, on se
dit qu’il n’y a pas d’âge pour brûler la vie,
ou du moins la nuit, par les deux bouts…
E L L E .Fr
daziram/geisler-fotopress/dpa/maxppp, instagram @heidiklum, prod, presse.
1
nataLie
décroche L’or
À la mostra De venise,
natalie portman,
sublimissime en robe
Gucci, a illuminé
la rentrée.
un rayonnement qui
prouve que le Festival De
cinéma italien est bien
the place to be
et nous Donne une
Folle envie De pailleté.
14 septembre 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE est partout
elle.Fr, Facebook, instagram... le meilleur de « elle » est en ligne.
{ sur } instagRam
{ sur } ELLE.FR
Phéno
Foreo
{ sur } FacEbook
chiara Ferragni a dit « oui ». l’italienne,
reine des blogueuses mode et célÈbre
entrepreneuse, s’est mariée avec le
rappeur Fedez en sicile. vous avez
loupé cet événement hollywoodien ?
Foncez admirer sa robe de mariée
dior haute couture. bit.ly/chiaraditoui
bit.ly/eagleeyecherrylive
{ sur } instagRam
nu mÅste
le naturisme a le vent en poupe. O’Naturel, le premier restaurant où
l’on se déshabille à l’entrée, a ouvert à Paris, le Palais de Tokyo organise des
visites d’expos sans vêtements… Le phénomène s’étend aux réseaux sociaux.
Sur Instagram, ils sont nombreux à poster leurs plus belles poses de yoga
désencombrés de tout textile, faisant corps avec la nature de la plus authentique des manières. Cette tendance, #NakedYoga ou #NudeYoga, vous a
emballées. bit.ly/nudeyogatw
36
exprimez-vous sur community@elle.fr
facebook.com/elle
@ellefrance
@ellefr
magazineelle.fr
ellefr
E L L E .Fr
instagram @chiaraferragni, @foreo ; justin yoga stanley ; presse.
Il matrImonIo
del secolo
Merci Cherry !
Les #ELLElive
reviennent !
Pour ouvrir la
saison, Eagle-Eye
Cherry a accepté
notre invitation. Plus
de vingt ans après
la sortie de son tube
« Save Tonight »,
le frère de Neneh
est de retour avec
un nouvel album
aux accents folk et
soul. Découvrez sa
session acoustique
à la rédaction
sur notre page
Facebook ELLE.
c’est l’accessoire que les beautystas s’arrachent : on en vend
une toutes les trois secondes dans le
monde. Aujourd’hui, la brosse nettoyante en silicone Foreo est désormais connectée : elle sait analyser
jour après jour notre épiderme et délivrer un soin sur mesure. Prête à opter
pour la skincare routine du futur ?
Toutes les infos sont sur notre site, dans
la rubrique Beauté. bit.ly/phenoforeo
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PHOTOGRAPHIE RETOUCHÉE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SAC AMAZONE. PRÊT-À-PORTER LONGCHAMP.
LONGCHAMP.COM
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE info
le ”normal ”
boyfriend
ArizonA Muse
et BonifAce
Verney-cArron
44
E L L E .FR
hewitt/SplaSh/aBaCa ; BaCkgrid/BeStimage ; paSCal le Segretain/getty/aFp ; BeStimage.
{ phénomène }
00 xxxx 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
la love tendance cHez les PeoPle :
cHoisiR un Homme lamBda, Bien loin
du mâle céléBRe, à l’ego maousse.
Famous + anonymous, le secRet
PouR duReR ? PaR ALiX GiroD De L’Ain
KyLie MinoGue
et PAuL soLoMons
Jennifer LAWrence
et cooKe MAroney
Plus sexy que ryan Gosling,
plus alléchant que brad Pitt, plus
troublant que Jake Gyllenhaal ?
Un ostéopathe lyonnais. En épousant
en juin 2017 le thérapeute Boniface
Verney-Carron, spécialisé dans la manipulation des futures mamans, la top
Arizona Muse, qui vient de raconter
leur touchante histoire dans le magazine « Porter », a initié la longue liste des
stars qui, depuis un an, vibrent pour des
gars « normaux ». À croire que l’artiste
torturé (façon Johnny Depp), l’acteur
qui a tout le temps soif (comme Brad
Pitt ou Ben Affleck) ou l’étoile du foot
(Cristiano Ronaldo ou Gerard Piqué)
ont fait leur temps. L’avenir, c’est le
garçon « ingooglable »... ou presque.
De quoi donner des sueurs froides à
celles d’entre nous qui, ayant flairé la
tendance très en amont, ont épousé
des plombiers zingueurs qu’un Ange
Victoria’s Secret pourrait bien vouloir
leur piquer. Mais les faits sont là : juste
après celui d’Arizona Muse, les mariages « mixtes » femme people-fiancé
anonyme se sont enchaînés : on vient
roBin WriGht
de l’apprendre, Michelle Williams a
et cLéMent GirAuDet
épousé en juillet Phil Elverum, un musicien inconnu, puis, le 11 août, Robin
Wright a convolé dans le sud de la
France avec Clément Giraudet, responsable des relations publiques chez Saint Laurent. Fiancée depuis janvier, Gwyneth
Paltrow devrait sous peu passer la bague au doigt de Brad Falchuk, scénariste et
producteur télé. Pas encore mariés mais déjà bien accros, Kylie Minogue et Paul
Solomons, « simple » directeur artistique du « GQ » anglais, viennent d’officialiser
leur idylle à Londres et Jennifer Lawrence et Cooke Maroney, directeur d’une galerie d’art, ont été paparazzés main dans la main à Los Angeles après s’être affichés
ensemble à Paris cet été. Reste à savoir si ces couples atypiques ont plus ou moins
de chances que les autres de durer. Pas trop difficile, pour l’ego mâle, d’être marié
à une femme plus riche et plus connue que vous ? À cette question délicate, la
jurisprudence people peut apporter ses réponses. Si la pionnière du couple starhomme de l’ombre, Julia Roberts, semble couler des jours heureux depuis seize ans
avec le cameraman Daniel Moder, l’union entre Scarlett Johansson et le journaliste
Romain Dauriac, le père de sa fille, n’a duré que trois ans. Ce qui ne prouve rien
d’autre que ce que l’on savait déjà : si le mariage est un pari que l’on ne gagne
qu’une fois sur deux, 100 % des gagnants ont tenté leur chance.
Pages diRigées PaR alice augustin. RédacteuRs : sandRa BascH, claiRe BaucHaRt, ilaRia casati, soline delos, Paola dicelli,
natHalie duPuis, édouaRd dutouR, muRiel Foenkinos, soPHie gacHet, alix giRod de l’ain, Héléne guinHut, sylvia joRiF, katell Pouliquen,
émilie Rivenq, catHeRine RoBin, violaine scHÜtz et PatRick williams.
45
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembRe 2018
ELLE info
{ tendance }
chauD,
le saBoT
mec up !
Un stick à lèvres pour
eux ? Chic, leurs baisers
seront plus doux !
Boy, Chanel, 38 €.
46
{ La voix d’aGa }
ah,
la source !
Outre une passion partagée pour Brigitte
Macron, j’ai trouvé un point commun entre
moi et le président de la République : le pré­
lèvement à la source. Je crois qu’au fond on
n’y comprend rien tous les deux. Emmanuel
Macron a sur moi un avantage certain, celui
de pouvoir en parler directement avec Gérald
Darmanin, qui a dû bien tout lui expliquer
puisque, après avoir dit « bof », il a dit « go ».
Je n’ai pas tout pigé (les impôts de mes enfants,
salariés pour la première fois mais qui illu­
minent toujours notre foyer – fiscal –, qui va
les payer ?), mais, aux dernières nouvelles, je
vais recevoir un chèque le 15 janvier pour
m’avancer le crédit d’impôt de la dame qui
repasse les chemises de mon mari. Commen­
cer l’année avec des étrennes, je dis oui. Bon,
il semble surtout qu’ils fassent ça pour ne pas
que les gens s’évanouissent en découvrant
leurs fiches de paie quinze jours plus tard.
L’idée de Bercy, au fond, c’est de mini­perfuser
le contribuable d’un côté, et de bien l’aspirer
de l’autre. Pas sûr que ça soit malin, élec­
toralement parlant. J’ai une autre idée à sou­
mettre au gouvernement, qui lui permettrait
de se refaire la cerise auprès de l’opinion :
instaurer l’impôt sur le revenu sur la base du
volontariat. On met ce qu’on veut, ce qu’on
peut, une année plus, une année moins... Car
le consentement, ça fait toute la différence.
Gérald Darmanin, comme les fiscalistes de
Bercy, le savent mieux que personne.
E L L E .FR
frenchy style/paciullo ; castelli/andia.fr ; pixel formula ; presse.
l’accessoire emblématique des années
1970 ambiancera la rentrée. On doit sans
doute ce come­back folklo à Maria Grazia
Chiuri, directrice artistique de Dior, qui a réha­
bilité le sabot lors de son défilé automne­
hiver. Préparez­vous donc à cavaler en
semelles de bois, un exercice parfois périlleux
(gare aux pavés !). Question style, on évite
l’écueil hippie premier degré. On préfère
le sabot avec des tenues 100 % urbaines :
un costume, un kimono, un pantalon 7/8…
Moins clivant et plus tentant. I.c.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembRe 2018
ELLE info
{ école }
TEnuE
CorrECTE
contestée
le témoignage d’un paRent
d’élève suR twitteR Relance
le débat suR les Règlements
vestimentaiRes, jugés sexistes.
« Ma fille vient de rentrer du collège avec un
jean dégueulasse et qui pue parce que la CPE
l’a obligée à se changer car elle portait un short et
que ça excite les garçons. Je suis dans une colère noire !
Quand allons-nous éduquer les garçons et arrêter de brimer les filles ? » En ce lendemain de rentrée, ce message
publié sur Twitter par une mère indignée a suscité un déferlement de commentaires. L’objet du litige : un short en jean
flottant autour des frêles cuisses d’une collégienne de
11 ans. Humiliation sexiste pour les uns, sanction justifiée
pour les autres, sur Twitter, le débat est vif, obligeant la
mère – féministe revendiquée – à relater l’épisode en
détail dans une ribambelle de messages. La polémique
n’est pas nouvelle. Au printemps dernier, plusieurs
lycéennes s’étaient faites les porte-parole de cette injustice, dénonçant un code vestimentaire sexiste et l’hypersexualisation de très jeunes filles voulant juste suivre la mode. « Ça Syndicat des personnels de direction de l’éducation nationale. Les
m’est arrivé plusieurs fois au collège. Dès qu’on portait une jupe au- règlements intérieurs seraient-ils sexistes ? « On peut mettre ce qu’on
dessus du genou, on nous disait qu’il ne fallait pas revenir avec. veut dans un règlement intérieur, il n’y a aucune obligation d’avoir un
D’après le règlement, il faut porter une tenue
contenu sur la façon de s’habiller », précise-t-il.
décente pour ne pas gêner les camarades,
Tenues « correcte », « décente », « non provoDEs fillEs En ColèrE
sous entendu les garçons. Mais ce n’est pas à
cante » reviennent le plus souvent, laissant une
> Aux états-unis,le 16 avril, des
nous de faire attention à ce que ça peut leur
grande part à l’interprétation. Au ministère de
lycéennes organisent un boycott
donner comme idées, c’est comme de dire à
l’éducation nationale, que nous avons contacté
des soutiens-gorge en soutien à
une fille qui a été violée que c’est de sa faute
pour avoir des précisions sur ce point, la quesune élève sanctionnée parce que
parce qu’elle était en short », explique Alice,
tion suscite l’étonnement, voire l’amusement.
son T-shirt laissait deviner ses tétons.
lycéenne de 14 ans, membre de l’association
Par e-mail, on nous précise que la loi ne comféministe Les Petites Glo. « Nous recevons énorporte que deux règles : l’interdiction de dissimu> En france, le 19 avril, une
mément de témoignages, et la plupart portent
ler son visage ou de porter signes ou tenues
manifestation est organisée devant
sur le code vestimentaire sexiste. L’excuse qui
manifestant « ostensiblement une appartele lycée Raynouard à Brignoles
revient le plus souvent, c’est qu’elles dérangent
nance religieuse ». Pour le reste, merci de se
(Var) pour défendre le droit de
les garçons », ajoute une des fondatrices de la
référer au règlement intérieur. Alors que la
porter des jupes, des shorts et des
page Paye ton bahut.
parole des jeunes filles se libère, il serait peutdébardeurs.
être temps de lever ce flou. Pour le moment, le
> sur les réseaux, les
Du côté des chefs d’établissement, le
seul recours, pour les élèves comme les parents,
témoignages de jeunes filles
discours est différent. « Nous ne sommes
est de se faire élire au conseil d’administration
victimes de remarques sexistes se
pas souvent consultés à ce sujet, on n’a pas le
de l’établissement pour proposer d’amender
multiplient sur Twitter avec
sentiment que c’est une question prégnante »,
le règlement. Dès le collège, la révolution fémile hashtag #SlutshamingEcole.
déclare Philippe Vincent, secrétaire général du
niste passe aussi par les urnes.
48
E L L E .FR
stephanie stan smith
paR Hélène GuinHut
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE info
14 septembRe 2018
La rampe de
skate installée
au Bon
Marché.
{ coup De cœuR }
Snack the Yes Bar.
ici et l.a.!
céramiques
Black
Mountain.
où shopper l’esprit angelino sans traverser l’atlantique ? Au Bon Marché Rive
Gauche. La nouvelle exposition* du grand
magasin rassemble la scène branchée de la
côte Ouest avec près de 200 marques mode,
beauté, food et déco. Mention spéciale pour les
céramiques arty et colorées ! Côté accessoires,
le choix est immense : des sacs Clare Vivier aux
griffés Staud, en passant par les santiags HTC
Los Angeles ou les bijoux Girlscrew, les nouveaux musts américains sont là. On trouve aussi
des cours de yoga ou des séances de Pound Fit
(le nouveau it sport). Le clou de l’expo ? Une rampe
de skate à l’intérieur du magasin où les 8-15 ans
pourront rider avec un pro. So cool ! S.G.
Sweat
Local
authority.
* « Los angeles Rive Gauche », jusqu’au 21 octobre,
Paris-7e. 24sevres.com
Mug
people
places
and
Things.
sacs
Clare
Vivier.
Thé alfred
Tea.
pull The elder
statesman.
{ DécRyptage }
Dans « soRciÈRes, la puissance
invaincue Des Femmes » (éD. Zones),
mona chollet Fait De cette FiguRe
un moDÈle D’empoweRment.
ELLE. Pourquoi invoquer la sorcière en 2018 ?
Mona choLLEt. Elle recoupe deux problématiques actuelles, les femmes et la vieillesse,
et les femmes sans enfants. Cet archétype féminin est de plus en plus convoqué. Aux étatsUnis, on a vu des groupes féministes comme Witch manifester contre
Trump. Hillary Clinton a été traitée de sorcière par ses détracteurs.
ELLE. Vous abordez les chasses aux sorcières sous un angle féministe.
M.c. Celles de la Renaissance sont un féminicide de masse. En Allemagne, en Suisse ou en France, les femmes représentaient 85 % des
sorciers condamnés. On estime à 100 000 le nombre de victimes,
souvent des célibataires ou des veuves hors du contrôle d’un homme.
50
ELLE. Qu’est-ce qui rend la sorcière si effrayante ?
M.c. Son autonomie, indépendamment d’un homme ou d’enfants.
Dans l’imaginaire, elle est une anti-mère qui dévore les bébés pendant
le sabbat, qui a une sexualité insatiable. On pensait même qu’elle
coupait et collectionnait les sexes d’homme. Son balai est d’ailleurs
un symbole du phallus qu’elle s’approprie pour prendre son envol.
ELLE. Quels stigmates ont laissé ces chasses aux sorcières ?
M.c. Le célibat féminin inquiète encore. Je vois d’ailleurs un parallèle
entre la « célibataire à chats » et les sorcières que l’on brûlait avec leur
familier. On pense que les femmes sans enfants sont sans cœur, et la
vieillesse féminine est toujours stigmatisée.
ELLE. Quelle histoire de sorcière vous a le plus marquée ?
M.c. Anna Gadis est la dernière condamnée pour fait de sorcellerie
au XVIIIe siècle, dénoncée par son patron qui la harcelait sexuellement et qu’elle s’apprêtait à accuser. Comment ne pas y voir un écho
avec ce que vivent les femmes aujourd’hui ? A.A.
E L L E .FR
presse ; gabriel de la Chapelle.
Nos sorcières mal-aimées
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE info
{ mélanie lauRent }
” Le départ de
nicoLas HuLot
doit nous
mobiLiser ”
écologiste engagée,
la RéalisatRice
et actRice plaide
pouR un suRsaut
individuel et collectiF
en FaveuR de la planète.
inteRview.
paR katell pouliquen
n’existe aucun gouvernement au monde dont
je me dise : « Enfin un modèle politique dont
il faut vraiment s’inspirer ! » En revanche, il y
a beaucoup de maires de villes petites ou
grandes qui ont envie de changer les choses
et qui peuvent le faire.
ELLE. Croyez-vous que cette démission
puisse susciter un élan collectif citoyen ?
M.L. Ce que j’aimerais, c’est que Nicolas
Hulot revienne en tant que citoyen charismatique et influent, apte à mobiliser les foules. Il
est vital aujourd’hui que chacun se mobilise.
Allons-y ! Sur les lobbys par exemple, on
peut faire beaucoup : dans le choix de ce
qu’on achète, consomme, consume. On ne
peut pas se plaindre du fait que les gouvernements sont mauvais et ne rien changer à
l’échelle individuelle. Collectivement, on
peut avoir dix fois plus de pouvoir qu’un gouvernement. Il n’y a qu’un pays entier qui
puisse faire tomber certaines multinationales ! La responsabilité citoyenne est
immense : ce qu’on mange, ce qu’on porte
comme vêtements, tout est politique. On ne
peut pas détacher nos actes de cette
réflexion-là. On a toutes les informations,
donc on n’a aucune excuse.
Les cHantiers du nouveau ministre de La transition
écoLogique et soLidaire, François de rugy
Essor d’uNE MobiLité proprE. Plusieurs fois
repoussée, la loi d’orientation sur les mobilités, destinée à favoriser des modes de transports moins
polluants, doit être présentée en octobre.
réduCtioN du NuCLéairE. Nicolas Hulot avait dû
reculer sur la réduction de la part du nucléaire dans
la production d’électricité en France (50 % en 2025,
au lieu de 75 % aujourd’hui). La programmation
pluriannuelle de l’énergie (PPE), qui détermine la part
de chaque énergie d’ici à 2028, sera présentée fin
octobre.
52
fiN du gLypHosatE. Le ministre devra s’assurer de
l’interdiction de cet herbicide, cancérogène probable,
d’ici à 2021. Les députés ont rejeté son inscription dans
la loi, mais elle reste une promesse du gouvernement.
gEstioN dEs déCHEts NuCLéairEs. Le secrétaire
d’État Sébastien Lecornu a promis un débat public sur le
controversé projet Cigéo d’enfouissement des déchets
radioactifs à Bure (Meuse).
Cop 24. Elle aura lieu en décembre prochain en
Pologne. L’enjeu : fixer des règles précises pour appliquer
l’Accord de Paris adopté en décembre 2015. H.G.
E L L E .FR
jean-françois robert/modds ; bruno levy/divergence.
ELLE. Que vous a inspiré la démission
de Nicolas Hulot ?
MéLaNiE LaurENt. C’est un choc qui m’a
bouleversée, mais je ne suis pas très étonnée.
Et c’est un acte politique très fort, à l’inverse
de la lâcheté : il voulait que soit posée publiquement la question des lobbys et de l’impuissance des gouvernements à agir. Nicolas Hulot a eu l’impression de perdre du
temps et de l’énergie. Or quand tu as de
bonnes idées, et que tu es freiné toute la journée, cela devient insupportable. Son départ
a touché beaucoup de Français. Je ne me
fais guère d’illusions quant à la relève. Il
alain apaydin/abaca
14 septembRe 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
renoncement immense. Il faut avoir envie
ELLE. Mais est-ce toujours si simple ? Comd’assumer cette vie-là, alors qu’on ne parment expliquer que de nombreuses pervient même pas à se passer de notre télésonnes, malgré les informations dont on
phone pendant trente minutes. Tout le monde
dispose, soient encore dans le déni face au
n’est pas prêt à cela. Mais je remarque que
désastre et à l’urgence écologiques ?
de plus en plus de personnes quittent les
M.L. Il y a déni quand il y a peur. Et puis on
grandes villes. Dans de telles proportions,
n’aime pas changer. Dans « Sapiens, une
c’est un phénomène assez récent.
brève histoire de l’humanité » (éd. Albin
Michel), l’historien Yuval Noah Harari
ELLE. Et en tant qu’artiste, que pouvez-vous
explique très bien comment notre cerveau
faire ?
(au départ si lourd que nos ancêtres ne pouM.L. Je me pose tout le temps cette question.
vaient se tenir debout) nous mène à agir de
Comment faire pour que les gens soient au
façon parfois absurde. Homo sapiens était
courant que la vie est meilleure après ? J’ai
d’abord un animal insignifiant, sans plus
tenté d’y parvenir avec le documentaire
d’impact sur son milieu naturel que le gorille
« Demain », réalisé avec Cyril Dion, qui a eu
ou la luciole. Harari raconte comment
un succès fou auprès du public et qui
Sapiens a ensuite inventé le mythe du consuapporte des solutions concrètes : permaculmérisme romantique, selon lequel il suffit
ture, vélo, recyclage… Mais l’écologie n’est
d’acheter quelque chose pour résoudre ses
pas un sujet de cinéma, malproblèmes… De plus en
heureusement. Il n’existe
plus d’hommes et de
guère de grandes fictions
femmes croient en cette
là-dessus.
histoire basique ! Ce peut
ColleCtivement,
être une nouvelle voiture,
un cours de yoga, une
on peut avoiR ELLE. L’écologie gagne toutefois du terrain avec le sucplace de cinéma, mais
dix Fois plus de cès du bio, de la mode
c’est toujours quelque
chose que vous consompouvoiR qu’un éthique, des livres sur les
mez. Et parce que les
gouveRnement. arbres…
M.L. Oui, les gens veulent
hommes opèrent à une
retrouver le lien avec un
échelle immense, ils ont
monde qu’on ne connaît
désormais le pouvoir de
mél anie l auRent
plus, qu’on ne ressent plus,
détruire l’écologie gloqui parfois même ne nous
bale de la planète. Harari
émeut plus. J’ai l’impression
dit que c’est sans précéqu’on est aussi anesthésiés que connectés !
dent dans l’histoire. Il faut lire son livre. PourDepuis « Demain », je remarque un élan très
quoi est-ce si dur pour nous de changer ?
positif. On a dépassé l’idée de la morale et
Parce que tout bouleversement demande un
de la culpabilité. Il existe pléthore de moueffort. Et pourtant, tous les gens qui ont
vements qui défendent le retour à la nature,
opéré un vrai changement dans leur vie
le zéro déchet, le lien presque magique aux
disent qu’ils se sentent mieux. C’est là où
éléments…
c’est frustrant : il faut crier que le résultat est
tellement merveilleux !
ELLE. Que pensez-vous de l’écoféminisme,
ce courant porté notamment par l’écrivaine
ELLE. La difficulté vient peut-être aussi du fait
indienne Vandana Shiva, qui fait le paralqu’on se sent écrasé par l’immensité du
lèle entre domination des femmes et nonchantier…
respect de la nature ?
M.L. Oui, et c’est ce qui explique qu’à part la
M.L. Je me suis rendu compte que les vionourriture, qui nous affecte immédiatement,
lences sexistes récemment dénoncées
beaucoup de gens ont du mal à modifier leur
m’avaient beaucoup plus meurtrie que je ne
comportement. Ils mangent bio et local, mais
le pensais, et l’écoféminisme me passionne.
ils continuent à subir les ondes de leur téléLes femmes ont subi cinq mille ans d’oppresphone 24 heures sur 24… Il peut y avoir
sion, et on est en train de faire la même chose
un découragement face à l’engrenage
à la nature. On devrait l’aimer, la respecter
d’efforts à faire. Car au fond, on le sait bien,
et la protéger ; on fait le contraire. C’est au
la véritable solution, c’est de changer radicacœur d’un des projets sur lesquels je travaille
lement : ne pas conduire, partir vivre à la
en ce moment.
campagne, cultiver son potager… C’est un
E L L E .FR
Le réveiL
citoyen
Marche pour le climat,
le 8 septembre à Paris.
Le samedi 8 septembre, la Marche
pour le climat a réuni près
de 115 000 personnes en France.
Une mobilisation inédite, en réponse
à l’émotion suscitée par la démission
de Nicolas Hulot. « En l’écoutant à la radio,
je n’avais pas l’impression d’entendre
un ministre, mais un homme qui se sentait
seul », commente Stéphane, 35 ans,
qui a d’abord réagi en rejoignant
un rassemblement devant le ministère de
l’écologie le jour de la passation de pouvoir,
le 4 septembre. Il y a retrouvé le mouvement
#OnPrendLeRelais, né quelques jours
plus tôt à l’initiative d’Alexandra Romano,
entrepreneure dans la communication et
militante novice. « Vous connaissez l’histoire
du colibri, moqué par tous parce qu’il
éteint un incendie avec une goutte d’eau ?
demandait-elle, en référence à Pierre Rabhi.
Nous sommes 66 millions en France, si
un dixième d’entre nous se met à consommer
autrement, à changer ses comportements,
vous ne pensez pas que ça va faire des
vagues ? » Prendre le relais, c’est aussi ce
à quoi se sont engagées 200 personnalités,
dont Juliette Binoche et Patti Smith, en signant
un appel dans le journal « Le Monde » :
« Nous considérons que toute action
politique qui ne ferait pas de la lutte contre
ce cataclysme sa priorité concrète ne serait
plus crédible. » Sur change.org, la pétition
« Non, Monsieur Hulot, vous n’êtes pas
seul ! » a réuni plus de 100 000 signatures
en deux semaines. À son origine, Mathieu
Hestin, consultant en développement
durable, qui assure : « Il y a une marée
de gens avec qui on peut construire quelque
chose ! » Désormais, les citoyens ne
lâcheront rien. Enfin un tsunami écolo ? H.G.
53
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE info
RentRée
classe
Un cartable de lady
pour donner
des leçons de style.
Salvatore Ferragamo.
Photo extraite de la série
« Yémen : la guerre
qu’on nous cache »,
de Véronique de Viguerie.
{ photo }
double victOire !
paR caRoline six
En remportant le Visa d’or Paris Match News au prestigieux festival Visa pour l’image,
Véronique de Viguerie voit d’abord son courage de reporter-photographe couronné. Son sujet,
le conflit qui ravage le Yémen depuis trois ans et décime la population prise en tenailles
entre le pouvoir autoritaire Houti et les bombardements saoudiens, était à la fois dangereux
et nécessaire, tant il est sous-exposé dans les médias. Mais la jeune quadra, « photographe
de guerre, mère de deux enfants, blonde et pas stupide, sans peur » selon son compte Twitter,
est aussi la première femme depuis vingt ans à recevoir ce prix et la cinquième en trente ans.
Mettre en lumière, n’est-ce pas la définition même de la photographie ?
{ spoRt }
Serena Williams a-t-elle été victime d’un arbitrage
sexiste en finale de l’US Open ? Un jeu de pénalité pour un
manque de respect sur le court, une punition disproportionnée selon
l’Association des joueuses de tennis (WTA). Un combat de plus pour
celle dont les tenues sont au centre d’une polémique. Robe léopard ou
corset en dentelle, Serena Williams a fait de ses looks une signature
pour mieux revendiquer sa différence – être une femme noire et spectaculairement musclée – dans un sport peu enclin à la diversité. Mais
il aura fallu attendre que le président de la Fédération française de
tennis (FFT) fustige, en juin, sa tenue à Roland-Garros, une combinaison
intégrale pour pallier ses problèmes de circulation post-grossesse,
pour que ses tenues prennent pleinement leur sens militant. Une inter-
54
diction jugée sexiste qui fait écho au cas d’Alizé Cornet sanctionnée
pour avoir remis son maillot à l’endroit et dévoilé sa brassière, le
28 août, en pleine canicule, à l’US Open. « Depuis toujours, les femmes
pratiquant une activité imaginée par et pour les hommes sont considérées comme transgressives. Aujourd’hui encore, on les ramène à leur
féminité dès lors qu’elles sortent des codes établis », regrette Béatrice
Barbusse, handballeuse professionnelle et sociologue du sport*. Loin
de se laisser intimider, c’est en tutu – signé Virgil Abloh pour Nike – que
Serena a fini l’US Open, illustrant cette réaction de Nike à l’interdiction
de sa combi par la FFT : « Vous pouvez retirer un costume à un superhéros mais vous ne pourrez jamais lui enlever ses super-pouvoirs. » é.R.
* Auteure de « Du sexisme dans le sport » (éd. Anamosa).
E L L E .FR
véronique de viguerie/getty ; dispasupi, carley margolis/filmagic ;
rindoff-charriau/wireimage ; getty ; jean catuffe, evan agostini/
getty ; julio cortez/ap/sipa ; nasser berzane/abaca ; presse
le COMBAT
cOmbat DE
de SERENA
Serena
LE
collection Menottes dinh van - dinhvan.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE info
{ PResque célÈbRe }
son clan
le
so n
id
o
JaIME
lOREnTE
lOPEZ
RePéRé dAns « lA cAsA de
PAPel », l’ActeuR ibéRique
cAsse lA bARAque.
Antoine Griezmann
footballeur
avec ses yeux pétillants et son allure de
bad boy, Jaime a toutes les cartes pour exploser.
Pour preuve, les nombreuses fan pages qui lui sont
consacrées et ses 3,1 millions d’abonnés sur Instagram,
qui fondent à chaque fois qu’il apparaît (un peu)
dénudé. Mais l’acteur espagnol de 31 ans n’est pas
qu’un corps, c’est aussi un talent révélé dans la série « La
Casa de papel » où il campait Denver, un braqueur au
grand cœur ayant un gros penchant pour la baston et
la drogue. Un personnage marquant, à l’opposé de
ce qu’il est dans la vie : « Normalement, je suis serein »,
confiait-il, le 6 septembre, dans le magazine mexicain
« In Style ». Une philosophie de vie simple qu’il tient de
son enfance et de sa famille modeste et aimante. Très
vite après « La Casa de papel », le réalisateur iranien
Asghar Farhadi l’a fait tourner dans « Everybody
Knows », où il donne la réplique à Penélope Cruz et
Javier Bardem. On le retrouvera le 5 octobre dans
« Èlite », la nouvelle série espagnole de Netflix, où il
incarne un étudiant de la classe ouvrière, qui intègre
l’école la plus huppée du pays. Au programme :
drogue, alcool et… meurtre. Nul doute qu’il nous
emportera encore, car on l’aime, Jaime ! p.di.
a
rtenaire d
e
pa
j
eu
s
María Pedraza
r
so n me n
t
o
actrice
Asghar Farhadi
{le mot}
to B.o. or
not to B.o.
On va pouvoir crâner
avec ces bijoux
vraiment mortels.
Samuel François,
350 € la boucle d’oreille.
56
#MakEMySIZE
Aux Ètats-Unis, 67 % des femmes font une taille 42 ou plus.
Et elles sont 40 % à s’habiller en 44 en France, selon une étude
du site ClicknDress (2016). Katie Sturino, blogueuse new-yorkaise
officiant sous le nom de The12ish Style, a décidé de s’en prendre
aux marques snobant ces femmes en privilégiant
les petites tailles. Fin août, 97 % de ses followers sur Instagram se
déclaraient aussi frustrées qu’elle face au manque de choix
fashion. De là est né le mouvement #MakeMySize, qui consiste
à taguer des griffes afin qu’elles créent pour toutes
les morphologies. Un petit pas pour un grand combat. V.s.
E L L E .FR
ruben vega ; patrick falour/starface ; europa press/getty ; joel c.
ryan/ap/sipa ; presse
réalisateur
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
{ panoplie }
power
combi
la top-modÈle
nadine leopold nous
Fait une chic
dÉmonstRation de
combi-pantalon.
paR Sophie Gachet
La minaudière
verte
FaiRe tilteR son
look avec un
accessoiRe de
couleuR (ici, la
pochette
« Roxy » de tyleR
ellis) est une
idÉe lumineuse.
LeS eScarpinS
bijoux
14 septembRe 2018
ELLE info
LeS cheveux
LiSSeS
nadine a optÉ
pouR une
cRiniÈRe
domptÉe, qui
contRaste
avec le style
aviateuR de
sa silhouette…
la classe
dans la peau.
Le combipantaLon
coGnac
celle qui,
cette saison,
n’auRa pas sa
combinaison
en cuiR
ceintuRÉe
passeRa l’hiveR
au vestiaiRe (ici,
un modÈle
Zeynep aRÇay).
58
the stewart of ny/GC IlaGes/Getty ImaGes.
avec leuR tissu
FleuRi et leuR
cabochon, ces
soulieRs manolo
blahnik injectent
une dose de Fun.
E L L E .FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
BULLES
FINANCIÈRES
{ ALLemAGNe }
La députée de L’extRême
Sahra Wagenknecht, star de la
gauche dure outre-Rhin, est au cœur
d’une polémique après avoir tenu
des propos qualifiés d’anti-migrants.
Coup de pub électoral pour ratisser large ou
vraie conviction ? C’est lors du lancement de
son mouvement, baptisé Debout, en août, que
la députée Die Linke a fait part de sa vision de
la politique migratoire allemande. Et son
constat est loin de faire l’unanimité : favorable
au droit d’asile, elle prône néanmoins un
contrôle étroit de l’immigration économique
qui accentuerait la concurrence sur le marché
du travail tout en tirant les salaires vers le bas.
Une façon pour cette révolutionnaire
revendiquée – cultivant même une ressemblance physique avec Rosa Luxemburg –
En marchE
Faites avancer
les choses en
chaussant ces
sneakers vegan en
polyester recyclé.
Adidas x Stella
McCartney, 250 €.
d’aller chasser sur les terres de l’AFD, l’extrême
droite allemande, qui connaît un succès
croissant auprès des ouvriers des bassins de
la Ruhr, ainsi que dans l’ex-RDA dont la
députée est originaire. Née en 1969 d’une
mère allemande et d’un père iranien, Sahra
Wagenknecht s’est jetée très jeune dans le
bain politique. Cette star des plateaux télé est
aujourd’hui la femme d’Oskar Lafontaine,
figure tutélaire de la gauche. Face aux
attaques dénonçant un dangereux rapprochement rouge-brun, l’ex-députée européenne se défend de tout penchant
nationaliste, se référant à l’Américain Bernie
Sanders et au Britannique Jeremy Corbyn, que
l’on ne peut, d’après elle, pas soupçonner de
courir après l’extrême droite. c.r.
Monique Pinçon-Charlot décortique
avec son mari l’habitus des riches. Le
couple de sociologues sort une BD
féroce et drôle sur l’affaire Cahuzac.
ELLE. Pourquoi l’affaire Cahuzac ?
MoNIqUE PINÇoN-ChARLot.. En
raison des fonctions importantes qu’il
occupait – président de la commission des finances de l’Assemblée
nationale, puis ministre du Budget… et
fraudeur fiscal. Il était à la fois gendarme et voleur, et emblématique de
cette classe sociale qui ne veut plus
contribuer à la solidarité nationale.
ELLE. qu’est-ce qui amène une sociologue à s’intéresser aux riches ?
M.P.-C. Dans notre discipline, travailler sur les puissants a longtemps été
mal vu. Plus implicitement, il y a aussi
l’idée qu’en le faisant nous dévoilons
ce qui doit être masqué. Pourtant, c’est
difficile de s’intéresser aux rapports
de domination sans s’intéresser à
ceux qui dominent.
ELLE. Ètre sociologue, c’est être
engagé ?
M.P.-C. Oui, et on l’assume. Comment
ne pas l’être dans une société si inégalitaire ? Nous avons travaillé plus
de trente ans au CNRS. Aujourd’hui,
nous pouvons sortir de notre devoir de
réserve. Sans faire montre d’un engagement militant, dévoiler ces informations est une forme d’irrévérence.
Faire cette BD, en nous mettant en
scène à l’intérieur, c’est d’ailleurs être
transparents sur cette question. c.r.
« Les Riches au tribunal, l’affaire Cahuzac
et l’évasion fiscale », de Monique
et Michel Pinçon-Charlot et Ètienne
Lécroart (éd. Seuil/Delcourt).
62
E L L E .FR
John MacBougall/aFP ; Presse.
{ bD }
14 septembRe 2018
ELLE info
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE info
estelle chen
L’année dernière, elle faisait partie des anges de
Victoria’s Secret. Pianiste
passionnée, Estelle a dû
ralentir la musique pour se
consacrer aux podiums.
marGot
bajet
À Marseille, sa prof
de danse lui avait
parlé du concours
Elite Model Look,
elle ne l’a pas gagné, mais l’agence
l’a castée tout de
même. Sa signature ? Des jambes
interminables.
justine
asset
Dès ses débuts
en 2016, elle défilait pour Chanel.
Depuis, cette basketteuse a fait des
podiums son terrain
de prédilection.
diarra samb
Repérée aux Halles, à Paris,
elle a 20 ans, son bac, et
une élégance bluffante. Une
maison très chic a demandé
son exclu sur les podiums.
{ Fashion Week }
ViVe les
françaises !
ces jeunes visages
seront les étoiles
montantes
des podiums. portraits.
camille hurel
Pour cette Parisienne déjà présente lors des derniers shows,
la saison 2019 sera très chargée. Son chic à la française et
son style intemporel la rendent
incontournable.
E l l E “elle” actiVe ! le guide ultime
hors-sÉrie
sTYLée au
bureau
TOUTES LES
ASTUCES
POUR OPTIMISER
SON ALLURE
TesT
Êtes-vous
prÊte à monter
votre boîte ?
travail
100 pages de
conseils
pour retrouver du sens,
allÉger son stress,
mieux s’organiser…
humeur
parlez-vous
boulot ?
64
pour aujourd’hui
ou pour demain ?
l’ÉgalitÉ
professionnelle
à la loupe
Depuis 2012, vous êtes de plus en plus nombreuses à vous presser aux forums
elle active ! à Paris et en régions, pour vous sentir mieux au travail et booster votre parcours.
Aujourd’hui, nous complétons notre programme d’empowerment des femmes par un numéro horssérie dédié à la vie professionnelle. Vous y découvrirez une enquête sur le travail de demain, des
conseils d’experts pour retrouver du sens au boulot, les meilleurs looks de la saison pour aller
bosser, les astuces de femmes aussi puissantes qu’inspirantes, un guide pour trouver le bon coach,
un grand entretien sur les relations hommes-femmes au bureau après MeToo, réalisé avec la secrétaire générale du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle Brigitte Grésy… Last but not least :
des recettes faciles pour vos lunch box et toutes les clés pour rendre votre CV encore plus attractif.
Bonne rentrée ! c.b.
AlessAndro lucioni ; Filippo Fior/imAxtree ; Frenchystyle/pAciullo ; presse.
léa julian
À 15 ans, elle a fait
ses premiers pas sur
le podium couture
de Valentino et, l’an
dernier, a arpenté
120 catwalks. Jolie
performance pour
cette belle fille de
20 ans, égérie de
Versace.
pauline
hoarau
Ce n’est pas une
mannequin tombée
du nid : elle a
24 ans, a gagné le
concours Elite
Model Look dans
son île natale de La
Réunion, et elle a
tout pour exploser
cette saison. s.G.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembRe 2018
ELLE info
{ jenniFeR gaRneR }
SaintE
patRonnE
la bonne élève est suR
tous les FRonts et gèRe
ex, Famille et caRRièRe
avec dévotion.
avec juliette lewis sur le
tournage de « camping ».
de le soutenir, refusant de se remettre en couple, élevant
seule leurs trois enfants, faisant preuve d’une bienveillance sans faille à l’égard de cet homme qui lutte
contre ses démons. Oserions-nous une hypothèse ? Plus
Ben s’étiole, plus elle semble resplendir, hyper à l’aise en
infirmière rassurante. Peut-être le rôle de sa vie.
3. Elle a la rage. Une fille rangée, Jennifer ? Pas que.
Dans son dernier film, « Peppermint », elle incarne une
mère qui, après des années d’absence, revient se venger
des gangsters responsables de la mort de son mari et de
sa fille. Comme une métaphore de sa vie. Elle qui a mis
sa carrière en berne il y a dix ans pour se consacrer avec
abnégation à sa progéniture cache peut-être un furieux
désir de revanche. Jennifer, agent double ? Normal,
quand on a joué Sydney Bristow dans « Alias ». p.W.
un anti-selfie qui a
fait le buzz.
jennifer, débordée
et décoincée.
{ buzzomètRe }
l’aiR du temps en coup de vent paR Édouard dutour
Že
1
2
3
4
5
le joueuR
gRammaiRe
le débat
l’objet
le spot
Colin Kaepernick.
ée. Parce que depuis
Parce que l’ex-joueur
que la Fédération
des 49ers de San Francisco,
Wallonie-Bruxelles
initiateur du boycott
envisage de renoncer au
de l’hymne américain,
participe passé, on
devient le visage de Nike.
accorde à gogo.
66
Constance. Parce que
en évoquant et en
montrant ses seins sur
France Inter, l’humoriste
ouvre un débat qu’on
ne saurait voir.
La tasse. Parce que
après les pailles, on
arrête les gobelets
polluants pour mieux
prendre notre café dans
de la porcelaine.
Le bistrot Richelieu.
Parce que sa proximité
avec la maison Céline
donne à ce zinc une
facture fashion, surtout si
on y croise Hedi Slimane.
E L L E .FR
jordan strauss/ap/sipa ; instagram@jennifer.garner ; presse ; guy pascal ; marc soyez/alamo
À 46 ans, elle est plus rayonnante
que jamais. L’ancienne star de « Alias »
revient en force avec un film d’action,
« Peppermint », un rôle dans la nouvelle série
de Lena Dunham, « Camping », une étoile sur
le Hollywood Walk of Fame et une marque
de nourriture bio pour bébé. Bonne fée,
Jennifer va même jusqu’à conduire son ex, Ben Affleck,
en cure de désintox. Pas du tout desperate housewife,
mais plutôt working mum triomphante. Pourquoi une telle
niaque ?
1. Elle a la foi. Élevée dans une famille protestante
rigoriste, elle-même très pratiquante, Jennifer ne boit pas,
ne fume pas et cherche avant tout à faire le bonheur des
siens (et même celui de son ex – ultime charité chrétienne). On s’étonne qu’une fille aussi saine et carrée se
soit retrouvée dans le showbiz, ce lieu de la futilité, des
paillettes et de l’ambition dévorante, mais c’est sans
doute ce qui la sauve. Elle possède la force d’une juste.
2. Elle a un combat. Et il a pour nom Ben Affleck.
Depuis leur séparation, il y a trois ans – en raison des
infidélités et de l’alcoolisme de l’acteur –, elle n’a cessé
un instagram
sans complexe
Collection de sacs / Photographie retouchée / thekooples.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IRINA SHAYK & STELLA MAXWELL, CO-DESIGNERS
BAG SERIES
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE info
Avec Claude Brasseur dans
« La Crime », en 1983.
{ gaBRieLLe LaZURe }
MAL
DE MÈRE
Le 2 novembre 1982.
paR nathalie dupuis
Avec Lambert
Wilson à la soirée
« Chorus Line »,
en 1986.
Avec sa fille, le
28 septembre 2016, pour
le défilé Guy Laroche.
68
Elle a illuminé nos
années 1980, en égérie du cinéma d’auteur
(« La Belle Captive »,
d’Alain Robbe-Grillet),
héroïne de blockbuster
(« La Révolution française », de Robert Enrico)
et star d’immenses succès
(« La Crime », de Philippe Labro), nous envoûtant par sa beauté diaphane ultra cinégénique doublée d’une aura rock’n’roll.
Gabrielle Lazure qui, comme son patronyme, fleure l’allure et l’azur, opère un retour
lumineux. Tête d’affiche de la nouvelle série
quotidienne de France 2 « Un si grand
soleil », dont les audiences sont au beau fixe,
elle sort un livre sous forme de règlement de
comptes sans acrimonie. « Maman… cet
océan entre nous » (éd. de l’Archipel) dresse
le portrait de Martha, Américaine des
années 1970, psy new age très émancipée
qui prônait le développement personnel et
la cuisine vegan avant l’heure, mais qui ne
s’est jamais conduite comme une mère. « Peu
avant sa mort [elle est décédée récemment],
ma mère n’arrêtait pas de me demander de
lui pardonner. J’ai toujours cru que tout était
de ma faute avant de comprendre que son
indifférence, son nombrilisme, parfois vécus
comme de la perversité, n’étaient pas liés à
moi. Il m’a fallu une longue thérapie et beaucoup de larmes pour enfin accepter qui elle
était », confie l’actrice. Le livre regorge de
scènes crues, comme celle où Gabrielle,
Dans « ELLE » en 1983.
enfant, entre dans le cabinet de sa mère et
que celle-ci, allongée sur son divan se
masturbe devant elle. Et quand, plus tard,
Martha apprendra que sa fille se drogue,
elle lui proposera de devenir son dealer.
« Nous n’arrivions absolument pas à communiquer, et je n’ai eu de cesse d’attirer son
attention. Elle a toujours été en compétition
avec moi, je pense qu’elle me voyait comme
une sorte de prolongement d’elle-même, je
portais d’ailleurs Martha, en second prénom. À la fin de sa vie, nous nous sommes
retrouvées à Central Park, et elle, qui a toujours été plus grande que moi, s’était un peu
tassée. Elle a tenu à ce que l’on se mette dos
à dos, afin de me prouver qu’elle était encore
plus haute… Aujourd’hui, il m’en reste l’image
d’une femme libre et indépendante, née à
une époque qui ne lui correspondait pas, qui
n’avait eu d’autre choix que de se marier
pour quitter ses parents, alors qu’elle rêvait
de s’émanciper. » Plus douloureux encore,
Gabrielle raconte avec recul et élégance
ses viols répétés par le fils de son beau-père
alors qu’elle n’avait que 9 ans. « J’ai subi en
silence. J’ai cherché à le retrouver dans l’annuaire, mais son nom est assez commun.
J’aimerais juste pouvoir m’expliquer avec
lui… », glisse-t-elle avec son accent indéfinissable. De ce livre choc, on retiendra aussi des
histoires d’amour ultra glam avec Richard
Gere ou Jack Nicholson, et le parcours d’une
grande actrice qui aurait aimé être parfois
castée pour autre chose que sa beauté. Enfin,
des moments de grâce liés à la naissance de
sa fille, Emma, exquise jeune fille avec
laquelle elle a tout fait pour ne pas reproduire
le modèle familial. « Je l’ai eue à 43 ans. Elle
m’a sauvée de ma mélancolie, et je passe
mon temps à lui dire que je l’aime. Des mots
que je n’ai jamais entendus. »
E L L E .FR
bertrand LaFOrÊt/GaMMa-raPHO ; MarC HISPard ; beStIMaGe ; PIerre SUU/GC IMaGeS/GettY ; PrOd ; PreSSe.
L’actRice staR des 80s
Revient en héRoïne
de La séRie « Un si gRand
soLeiL », et dévoiLe ses
FêLURes dans Un LivRe.
yslbeauty.com
OAPLF – SNC – 14 rue Royale Paris 8ème – 314 428 186 RCS Paris.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
NOUVEAU
ALL HOURS FOUNDATION STICK
FOND DE TEINT TENUE 24H. MAT VELOURS.
COUVRANCE MODULABLE.
Pour encore plus de couvrance, redécouvrez avec cet échantillon
ENCRE DE PEAU ALL HOURS FOUNDATION, fond de teint fluide matifiant
longue tenue sans effet matière.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
00 xxxx 2018
ELLE info
tOm FOrd
gWYneth
paltrOW
{ celeste bArber }
l’anti-star
système
Avec ses clichés pArodiAnt les beAutiful people,
lA comédienne celeste bArber est devenue lA
figure lA plus drôle du body positive. À l’occAsion
de lA sortie de son AutobiogrAphie*, retour sur
les rAisons d’un succès.
Elle nous remonte le moral. En tournant en dérision les clichés
« trop parfaits pour être vrais » des stars, mannequins et influenceuses,
Celeste provoque l’hilarité. La raison ? Le décalage entre les poses
surréalistes des VIP et leurs reproductions casse-gueule dans la vraie
vie. Ainsi, se photographier en string à califourchon sur un cocotier est
beaucoup moins gracieux et beaucoup plus dangereux in real life…
Elle nous fait réfléchir. Au départ, tout est parti de blagues entre
Celeste et sa sœur... avant que ces dernières se retrouvent sur son
Instagram. Barber s’est alors imposée comme une contemptrice de
JenniFer
lOpeZ
la perfection à tout prix. À force d’être exposées à des images
retouchées, on en oublie la mise en scène qui les a précédées.
Résultat ? Des dommages bien réels comme la « dysmorphie Snapchat »– vouloir recourir à la chirurgie esthétique pour ressembler à
son moi filtré. En démystifiant le glamour et en pointant l’artifice,
Celeste Barber nous fait un bien fou.
Elle nous décomplexe. Avec son allure débraillée et sa cellulite
assumée, Celeste n’a que faire des canons de beauté. Un refus des
diktats qui lui vaut un succès fulgurant : 4,6 millions d’adorateurs
virtuels, une autobiographie, une série (« Super Mamans », diffusée
sur Netflix, qui conte avec humour la difficulté d’être mère), des spectacles de stand-up à guichets fermés… Consécration ultime : la
fashion sphère l’adore, comme le prouve sa dernière vidéo hilarante
avec pour complice, nul autre que... Tom Ford ! V.S.
* « Challenge Accepted! » (éd. Harper Collins).
De toute Beau thé
Un mélange subtil dans un écrin
griffé, pour un tea time glam.
Coffret de thé T by Ladurée x Charlotte
Olympia, 30 € les 100 g.
COUP DE FOUDrE
Directeur artistique, architecte d’intérieur et scénographe, Benjamin
Poulanges renoue avec ses premières amours : l’art et la peinture. Pour
déployer son trait puissant et sa palette aux accents soulagiens, il a choisi la
céramique et fait naître des cieux vibrants à la fois sombres et lumineux,
profonds et aériens sur des vases, amphores et cruches XXL. Ses œuvres se
jouent des contraires, marient le précieux et le brut, l’archaïque et le contemporain. Et tonnent comme une tempête intérieure. S.D.
« Orage », du 25 septembre au 30 novembre, galerie Negropontes, Paris-7e.
70
celeste barber ; matthieu salvaing ; presse.
{ expo }
yslbeauty.com
OAPLF – SNC – 29 rue du Faubourg Saint-Honoré Paris 8ème – 314 428 186 RCS Paris.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’EAU DE PARFUM
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
5
14 septembRe 2018
ELLE info
6
4
3
2
1
11
12
7
8
9
{ « eLLe » spéciaL mode }
fashion fiesta
13
Comme tous les ans, notre Spécial Mode inaugure
la grande rentrée fashionable. Créateurs, directeurs
de maisons, comédiens, personnalités du Tout-Paris,
amis de la communication... Nous nous étions
donné rendez-vous dans le jardin du Ritz Paris pour
fêter notre magazine où les grandes tendances
de l’automne-hiver sont orchestrées en beauté.
Et surprise suprême, un concert de HollySiz,
nom de scène de la délicieuse Cécile Cassel.
Encore une nouvelle saison sous le signe du grand
chic et d’une mode assurément réjouissante !
14
15
29
17
18
21 22
20
27 28
16
23
30
24
31 32
19
25
26
33
1. Erin Doherty (ELLE) et Virginie Ledoyen. 2. Brune de Margerie (ELLE) et Natacha Ramsay-Levi (Chloé). 3. César Domboy. 4. Édouard Renevier (Maison Sarah Lavoine), Marie Poniatowski
(Stone), Constance Benqué (ELLE), Vincent DeBiar (Stone), Mademoiselle Agnès, Sarah Poniatowski-Lavoine, Alessandra Sublet et Jacques Bungert (Courrèges). 5. Vanessa Seward et
Bertrand Burgalat. 6. Geoffroy de la Bourdonnaye (Chloé). 7. Laurent Solly (Facebook), Caroline Roux et Alain Terzian. 8. Roland Chelly (Majestic Filatures), Caroline Pois (ELLE), Arié
Benayoun (Zapa), Nicolas Dreyfus (The Kooples) et Emmanuelle Mayer (Sandro). 9. HollySiz et ses musiciens. 10. Vanessa Bruno. 11. Julie de Libran (Sonia Rykiel). 12. Ana Girardot. 13.
Anne Gravoin. 14. Christian Boyens (Ritz Paris). 15. Pierre Sauvage (Casa Lopez), Erin Doherty (ELLE) et Guillaume de Seynes (Hermès). 16. Raphaël Personnaz. 17. Jean-Charles Tréhan
(LVMH) et Constance Benqué (ELLE). 18. Brune de Margerie (ELLE) et Benjamin Cercio (Louis Vuitton). 19. Pio Marmaï. 20. Alexis Leloutre (Tod’s), Sophie Gachet (ELLE), Sabrina Cellerier
(Univers Presse) et Jeanne Le Bault (ELLE). 21. Mathilde Favier (Dior) et Denis Olivennes (Lagardère Active). 22. Cecilia Bönström et Carol Gerland (Zadig & Voltaire) entourant Brune de
Margerie (ELLE). 23. Sylvia Jorif (ELLE) et Jean-François Soler (Station Service). 24. Les frères Elicha (The Kooples) et Steffy Lizi Bauwens. 25. Corinne Le Foll (Cartier). 26. Stéphanie VideauAphatie et Camille Burnier-Zink (ELLE). 27. Barbara Bui. 28. Édouard Dutour (ELLE), Virginie Ledoyen, Geoffrey Le Goff (Nice Work) et Nathalie Dupuis (ELLE). 29. Erin Doherty (ELLE) et
Pascal Collet (La Vallée Village). 30. Olivier Bialobos (Dior) et Sylvie Ruggieri (Image 7). 31. Valérie Messika (Messika). 32. Alix Girod de l’Ain (ELLE), David Lucas et Katell Pouliquen (ELLE).
33. Olivier Rubellin, Stéphane Barbat et Olivier Petit (Citroën). Tous nos remerciements au Ritz Paris, à la maison Piper-Heidsieck, au Château Hostens-Picant et au fleuriste Arôm.
72
E L L E .FR
pierre mouton/saywho, j.p. loyer/presswall.
10
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Paris, Place Vendôme
14 septembre 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE culture
Emma Stone
s é r ie
Fous de “Maniac”
Prod ciné
La série La pLus troubLante de La rentrée pLonge emma stone
dans un univers Futuriste et addictiF. par Paul Sigognac
Si vous aimez les pilules rouges et bleues de « Matrix »,
vous adorerez les pilules A, B et C de « Maniac » et leurs effets tragiburlesques. Adapté d’une série norvégienne par Cary Fukunaga
(« True Detective »), « Maniac » met en scène Emma Stone et Jonah
Hill dans des univers parallèles, avec différents rôles, coiffures et costumes. Mention spéciale pour le tailleur rouge hitchcockien de la
première. Chapeau pour la coupe mulet heavy metal du second.
Dans une époque proche de la nôtre, mais où les humains jouent aux
échecs avec des robots koalas mauves, Annie Landsberg (Stone) et
Owen Milgrim (Hill) sont les cobayes d’un test pharmaceutique planifié par le Dr. James K. Mantleray (Justin Theroux). Mantleray prétend que son médicament a le pouvoir de supprimer la souffrance et
la maladie et d’offrir à ses patients « une seconde naissance ». Une
promesse de délivrance pour Owen, cinquième fils d’une riche
famille d’industriels new-yorkais, mais sujet à une schizophrénie très
E L L E .Fr
hollywoodienne : des voix et des fantômes lui assurent que sa mission
est de sauver non seulement la Terre, mais également de « multiples
galaxies ». En fait d’héroïsme, on le verra, entre autres, tenter de sauver Wendy, un raton laveur destiné à devenir un chapeau. Quant à
la chômeuse Annie, fumeuse compulsive et « toxicomane récréative »,
en rupture avec sa sœur et sa mère, elle voit aussi dans ce test rémunéré une manière bienvenue de payer ses loyers de retard. Même si
elle doit d’abord en passer par l’amère pilule A, qui vous fait revivre
votre pire trauma. En l’occurrence, un terrible accident de voiture.
Chaînon manquant entre l’étrangeté de David Lynch et celle
d’« Inception », de Christopher Nolan, « Maniac » vous attache par
sa beauté plastique et constitue pour le spectateur comme un troublant essai clinique, dont les effets secondaires seraient l’enjouement,
la somnolence plus rarement, et souvent l’addiction. n
« Maniac », sur netflix à partir du 21 septembre.
75
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Danse
QUeen
KeersmaeKer !
14 septembre 2018
ELLE culture
Le FestivaL d’automne céLèbre
anne teresa de KeersmaeKer, papesse
des diagonaLes et des spiraLes.
par Manou Farine
« Fase, Four movements to the
music of Steve reich »
« rain »
ThéâTre
Le prÉnoM… du succès
Une révolution : en 1982, une chorégraphe en herbe formée
à l’école de Béjart et secouée par la danse postmoderne américaine balance avec « Fase » les premiers jalons de son langage. Trois pas de deux, un solo – le sien – cousus sur la musique
minimaliste de Steve Reich, à coup de motifs simples et de décalages subtils entre les danseuses. Danse, musique et pensée ont
trouvé une nouvelle articulation.
Un tube : Bach, Schönberg, Beethoven, en trente-cinq ans,
ATDK étend sa boîte à outils. Mais voilà qu’en 2001 « Rain » la
ramène aux inlassables boucles de Steve Reich. Un bijou pulsatoire au bord de l’abstraction pour dix danseurs et dix-huit musiciens en live. Tout y est : rigueur mathématique, cadence infinie,
gestes menus et vigueur maximale. Entre radicalité et pure émotion. Un précipité de Keersmaeker.
Une expérience : en plus des onze pièces programmées, le
23 septembre, la chorégraphe flamande invite le public à
rejoindre ses danseurs le temps d’un « Slow Walk » dans les rues
de Paris. Le principe ? Une marche collective infiniment lente
partagée en plusieurs itinéraires convergents. Ou comment
rêver la ville et rappeler que marcher, c’est déjà danser.
Festival d’automne, jusqu’en février, à Paris et en Île-de-France.
festival-automne.com
« le Prénom »
par anna nobili
HErman SargElooS ; annE Van aErSHot ; BEranrd riBEcHé.
On ne devrait jamais révéler à ses proches le prénom de l’enfant
à venir, au risque de voir une soirée qui s’annonçait tranquille,
joyeuse même, virer au cauchemar. Selon ce principe de base,
Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière signaient, en
2010, le plus gros succès de l’année théâtrale avec la comédie
bien nommée… « Le Prénom ». Dans les rôles principaux, Patrick
Bruel, Guillaume de Tonquédec et Valérie Benguigui faisaient
merveille… et affichaient complet, tout au long de la saison
d’Èdouard-VII. Puis la pièce devint un film, tout aussi salué (3,3 millions d’entrées, deux césars). Aujourd’hui, Bernard Murat en propose une nouvelle version avec un autre joli casting, Florent Peyre,
Marie-Julie Baup et Jonathan Lambert, pour incarner Vincent,
Elisabeth et Claude, alias La Prune. Pas de doute, on ira, une nouvelle fois, de surprises en fous rires, et de révélations en coups de
sang désopilants. n
« Le PrénoM », jusqu’au 6 janvier 2019, Théâtre Èdouard-Vii, Paris-9e.
76
E L L E .Fr
gerarddarel.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
WITH
CHARLOTTE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE culture
14 septembre 2018
elisapie isaac
L’équaTion rap
nEkFEu
+
SalVador dalÌ
=
L’inuite inoUïe
par Florence Trédez
78
lord ESPEranza
on ne va pas vous faire l’arctique, mais on adore. Comme la tendre « Èlisa »
de Gainsbourg, Elisapie Isaac nous saute au cou. Ou plutôt à l’oreille, avec sa voix si
particulière, légèrement nasillarde, qui nous emporte par sa beauté sauvage et douce,
gracieuse et sensuelle, pleine d’une étrange poésie. À la fois lointaine – les rudes sonorités de l’inuktitut, sa langue maternelle – et si proche. Car si Elisapie Isaac, cette chanteuse, songwriteuse, réalisatrice et activiste canadienne, est née à Salluit, au Nunavik,
d’une mère inuite et d’un père terre-neuvien, et si ce troisième album (le premier distribué
en France) est un retour aux sources, son folk-rock-blues bucolique en clair-obscur nous
est plutôt familier. Ambassadrice de la culture inuite, pommettes hautes et regard vif,
Elisapie nous fait penser à Alela Diane ou à Hope Sandoval version Grand Nord.
Autant dire de grands crus. À 40 ans, celle qui a émigré des plaines arides du Nord
jusqu’à Montréal ne se prive pas de répercuter des messages féministes sur son compte
Twitter. Elle distille avec passion et émotion des chansons brutes et mélodieuses qui
parlent d’amour, de l’égalité femmes-hommes ou des désastres dus à l’oppression des
hommes blancs sur la culture inuite. Et c’est inouï, universel et bouleversant. n
« Lord » pour le côté egotrip, « Esperanza » pour l’espérance, d’après le nom
que Vendredi donne à son île dans le
roman de Michel Tournier « Vendredi ou
les limbes du Pacifique »… S’il ressemble
physiquement à Nekfeu, le nouveau
prince du rap français, 21 ans, originaire
du 18e arrondissement de Paris, est radicalement différent : son rap conscient et
littéraire mélange les genres musicaux
(trap, pop ou salsa) et désarçonne. Autant
que son petit côté Salvador Dalí , pour la
moustache et la touche bien arty de ses
clips fous, fous, fous. F.T.
« The baLLad oF The runaway girL » (yotanka).
eP « internet » (Modulor).
E L L E .Fr
lE PigEon ; JuliEn Paquin/HanS lucaS ; akg-imagES ; PrESSE.
musique
co u p
De
œ
c ur
Move Addiction par Gigi Hadid
M E S S I K A .C O M
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
# D ia m o n d A d di c t io n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE culture
Mon exPo
« La rétropective de James
Nachtwey à la Maison
européenne de la photographie,
car le travail de ce photojournaliste
américain me bouleverse. Il n’est
pas dans le sensationnalisme mais
dans l’humanité. Et ses voyages
parlent au nomade que je suis. »
Mon livre
« Cet été, je me suis
plongé dans
la “Trilogie des
Snopes”, de
Faulkner, qui raconte
magnifiquement
la désintégration
de l’être humain
par le capitalisme.
Une lecture qui fait
incroyablement
écho au monde
contemporain. »
Le
ca r n e T
cu LT u r e
De …
Ma Série
« “I Love Dick”, d’après une nouvelle
de Chris Kraus, raconte l’obsession
d’une femme pour un homme.
Et montre l’Amérique que j’aime,
ouverte, intelligente, avec des
personnages singuliers. Kathryn
Hahn est si intense dans son rôle
qu’elle en devient ultra sexy. »
jean-marc
barr
actiF sur tous Les Fronts, L’acteur-réaLisateur remonte
sur scÈne dans « La sonate à Kreutzer », de toLstoï*,
et expose ses photos à perpignan**.
propos recueiLLis par Soline deloS
Mon grouPe de raP
« “dans la légende”, “le monde de chico”… Je suis fan
du rap de Pnl, à la fois doux, mélancolique et viril, et que
j’entends beaucoup autour de chez moi, à Belleville. En plus,
j’aime que ces deux frères, originaires de corbeil-Essonnes,
aient décidé de ne jamais faire de pub ni d’interview. »
Mon FilM
« J’ai très envie d’aller voir “BlacKkKlansman”, le
dernier Spike Lee, cet immense metteur en scène
que j’admire beaucoup parce qu’il n’hésite
pas à aborder des sujets politiques et culturels,
et à frapper fort. C’est rare à Hollywood. »
80
Mon dvd
« “Morocco”, de Josef
von Sternberg,
est un de mes
classiques préférés.
Cette histoire d’amour
impossible, à la fois
cruelle et sensuelle,
la beauté éblouissante
de Marlene Dietrich,
Gary Cooper,
l’intensité du noir et
blanc… J’aime
tout ! » n
* du 25 septembre au
7 octobre au Studio
hébertot, Paris-17e.
** « eST oueST »,
jusqu’au 15 septembre
à la Villa duflot,
Perpignan (66).
E L L E .Fr
EmmanuEl BacquEt ; FaBrizio maltESE/ contour By gEtty imagES ; Prod cinÉ ; PrESSE.
Kevin bacon et Kathryn hahn
My Soul par Gigi Hadid
M E S S I K A .C O M
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
# D ia m o n d A d di c t io n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE culture
ThéâTre
yann josso et ghyslain del Pino.
La niQUe
à L’amÉrique
avec ce spectacle adapté du texte décapant d’edgar
Hilsenrath, le rêve américain en prend pour son grade. « Fuck
America » ? Un roman écrit en 1980, sous la forme d’un journal intime.
Jakob Bronsky, Allemand émigré aux Ètats-Unis, rêve de liberté et de
littérature. Cet alter ego de l’auteur tient déjà le titre de son livre, « Le
Branleur », où il tentera de raconter l’innommable : le ghetto juif, qu’il
a connu, les nazis, la solution finale. Mais si le passé est cauchemardesque, le futur s’annonce à peine plus lumineux, et le présent tristement glauque. Bronsky traîne ses guêtres de clodo, abandonné de
tous, cumulant petits boulots et fantasmes d’une sexualité débridée.
Hilsenrath appuie là où ça fait mal, et ici la provocation le dispute au
rire noir, comme dans son réjouissant « Le Nazi et le Barbier ». Adapté
et mis en scène par Laurent Maindon (plateau nu, usage de la vidéo
bien dosé, cinq comédiens multitâches), le texte interroge, avec un
humour cruel qui ressemble à la politesse du désespoir, la migration
et l’exil. Il résonne bien étrangement aujourd’hui. a.n.
« FucK aMerica », jusqu’au 14 octobre, Manufacture des abbesses, Paris-18e.
FiLLe à suivre
La nouveLLe caMiLLe
… ce n’est pas une enfant de la balle. Père cadre, mère assistante, cette Toulousaine
s’est « faite toute seule ». Entrée au Cours Florent à 18 ans « par curiosité », elle tombe amoureuse
du jeu. Elle s’essaie à la télé, puis ce sera le cinéma avec « Rock’n Roll », de Guillaume Canet.
Elle a même décroché un petit rôle dans « Le 15 h 17 pour Paris », de Clint Eastwood. Well done !
… son actrice préférée est Gena rowlands. « Un modèle de femme et d’actrice,
confie t-elle. Je connais tous ses films. » Sans doute s’inspirera-t-elle de cette femme puissante
pour son premier seule en scène, « Le Vieux juif blonde » : « Amanda Sthers l’a écrit en deux
nuits quand elle avait à peu près mon âge. On peut interpréter le texte de mille manières
différentes, en passant par toutes les palettes d’émotions. » Une femme sous influence !
… elle n’a pas froid aux yeux. À l’heure où grondent, dans le cinéma français, les
revendications d’égalité femmes-hommes, apparaître dénudée dans une comédie sur le
porno ne manque pas de sel : « Cédric Anger a réussi à faire un film élégant et drôle à la fois.
Sans une once de vulgarité. » C’est sûr, elle n’a pas fini de nous surprendre. n
« Le Vieux juiF bLonde », à partir du 28 septembre, au Théâtre des Mathurins, Paris-8e.
« L’aMour eST une FêTe », avec aussi guillaume canet (1 h 59).
82
E L L E .Fr
l. giraudon ; rocH armando/contour By gEtty imagES.
à L’aFFiche de « L’amour est une Fête », de cÉdric anger,
camiLLe razat dÉbute sur scÈne dans La reprise du « vieux juiF
bLonde ». on L’a repÉrÉe car… par Julia dion
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
WWW.CLAUDIEPIERLOT.COM
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE culture
pocheTTe surprise
MaoUSSe MHd
bête de scÈne et prince de L’aFro-trap, Le jeune rappeur sort un deuxiÈme opus
aprÈs Le raz de marÉe provoquÉ par sa « mouLa » et son premier aLbum.
Le cHiffre 19…
Comme
19e arrondissement, son fief
parisien de la Cité Rouge.
19 comme 1.9 Réseaux, son
premier groupe. 19 comme
19 septembre, date de
sortie de l’album de
19 titres… Le chiffre fétiche
d’un rappeur dont le succès
frôle le 20 sur 20.
La coUronne d’or
Triple disque de platine
en France, vendu à
400 000 exemplaires dans
le monde, son premier
album a été salué par les
people, les champions de
foot, la presse. Et ses pairs,
comme Stromae, Diplo,
Stefflon Don ou Orelsan qui
figurent au générique du
deuxième.
La Savane africaine
Devenu l’ambassadeur de
l’afro-trap avec ses clips
postés sur YouTube, l’exlivreur de pizzas acclamé
comme un souverain en
Guinée, où est né son père,
contemple son royaume.
Et convoque le Malien Salif
Keita, les Nigérians Wizkid
et Yemi Alade sur son album.
Le doS toUrnÉ
Pour regarder résolument
vers l’avenir. Un premier
rôle au cinéma, une tournée
américaine à venir, et
un album qui sort l’artillerie
lourde côté tubes
et featuring. F.T.
« 19 » (capitol).
en concert le 29 mars 2019
à l’accor hotel arena, Paris-12e.
événemenT
que (re)viva ScaLa !
« Scala », de yoann bourgeois.
« arlequin poli par l’amour »,
par Thomas jolly.
Un lieu à mille vies : café-concert créé en 1873, cette salle à l’italienne se métamorphose dans les années 1930 en cinéma Art déco, avant de finir en temple du cinéma porno.
Elle rouvre sous la houlette du producteur de théâtre Frédéric Biessy et de sa femme, Mélanie Biessy, qui, pour ressusciter ce phénix, ont fait appel au scénographe Richard Peduzzi.
Le résultat : un bleu profond nimbe l’espace, de la salle modulable au restaurant.
Une programmation tous azimuts : danse, théâtre, musique, performance… La
Scala voit large. Ne ratez pas « Scala », une création en lévitation de Yoann Bourgeois
(jusqu’au 24 octobre), « Arlequin poli par l’amour », de Marivaux, mis en scène par Thomas
Jolly (du 29 septembre au 27 octobre) ni le festival de
« le Fauteuil possédé »,
musique contemporaine (21 et 22 septembre).
d’annette messager.
Un esprit arty : l’art s’infiltre aussi dans la place, et
outre les vidéos de plasticiens projetées dans le hall et
le foyer, chaque trimestre, un artiste s’empare d’un fauteuil pour le réinventer. Le premier est signé Annette
Messager, qui imagine un siège à la chevelure ondulante tout droit échappé d’un conte. n S.d.
13, boulevard de Strasbourg, Paris-10e.
84
E L L E .Fr
gEraldinE arEStEanu ; nicolaS JouBard ; annEttE mESSagEr ; PrESSE.
saLLe de spectacLe parisienne mythique, La scaLa renaît
de ses cendres. tout ce qu’iL Faut en savoir…
Photographie retouchée. Prix public conseillé. Le prix actuel peut varier. Plus de renseignements dans votre point de vente Swarovski. *De la brillance pour tous.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
KARLIE KLOSS
#BrillianceForAll *
SWAROVSKI REMIX COLLECTION
À PARTIR DE 69€
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE culture
évènemenT
MaeStro picaSSo
star de La rentrée, L’artiste est à L’honneur dans deux expos bLocKbusters.
à chacun son pabLo !
1
4
2
6
5
7
1. « arlequin assis »,
1923.
2. « musicien », 1972.
3. « les demoiselles
d’avignon », 1958.
4. « la chambre
bleue », 1901.
5. « la Vie », 1903.
6. « l’Ètreinte », 1903.
7. « Femme à la
corneille », 1904.
« picaSSo, cHefS-d’œUvre ! »
« picaSSo, bLeU et roSe »
Le pitch : réception critique, regard des historiens d’art, virtuosité
du travail… Quels sont les ingrédients nécessaires pour qu’une toile
accède au statut de chef-d’œuvre ? Question aussi passionnante
que le décryptage du processus.
L’exposition : « Les Demoiselles d’Avignon », « Les Arlequins », « Les
Baigneuses », « Femmes à leur toilette »… Quinze chapitres traversent
toute la vie artistique de Picasso, de sa première œuvre majeure,
« Science et charité », peinte à 16 ans et acclamée par la critique, à
l’un de ses derniers autoportraits, réalisé au crépuscule de sa vie.
Dans chacun d’eux, une œuvre ou une série détricotée par le menu
à travers moult documents (lettres, photos…) pour raconter au final
comment la petite histoire du tableau rejoint la grande histoire de l’art.
L’icône : l’« Arlequin assis » de 1923, le plus connu de tous ses arlequins, conservé au Kunstmuseum de Bâle. En 1967, la ville entière
manifesta pour que le tableau, qui devait être vendu, reste au musée.
Le pitch : les périodes bleue et rose du premier Picasso, celui
d’avant le cubisme. Années charnières de sa création de l’automne
1901 à l’été 1906, dont les œuvres, qui, en leur temps, peineront à se
vendre, sont aujourd’hui parmi les plus recherchées.
L’expo : 300 peintures, dessins, sculptures, estampes où l’on voit la
palette de l’artiste, d’abord teintée d’accents fauves, passer aux
variations de bleu qui s’accordent à son âme meurtrie par le suicide
de son ami Casagemas. « La Chambre bleue », « La Célestine »… les
toiles graves se parent bientôt de rouge dans « Femme à la corneille »,
annonçant les tonalités roses de la période des saltimbanques.
Autant de figures hantées par la mélancolie existentielle de l’artiste.
L’icône : « La Vie » réalisée au printemps 1903. Une allégorie du
cycle de la vie et de l’enfance que Picasso, sans le sou, peindra audessus de l’œuvre qu’il présente à l’exposition universelle de 1900.
Une toile aussi énigmatique que mythique. n S.d.
jusqu’au 13 janvier 2019, Musée Picasso, Paris-3e.
museepicassoparis.fr
du 18 septembre 2018 au 6 janvier 2019, Musée d’orsay, Paris-7e.
musee-orsay.fr
E L L E .Fr
martin P. BüHlEr ; muSéE national PicaSSo-PariS ; SuccESSion PicaSSo 2018 ; tolEdo muSEum oF art ; rmn-grand
PalaiS/HErVé lEwandowSki ; tHE PHilliPS collEction, waSHington d.c ; JacquElinE dE la BaumE-dürrBacH.
3
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE culture / écran
cuLTe
roLLinG MaG
série
jodie comer et Sandra oh.
un amour de tUeUSe
dans « Killing eve », peut-être la meilleure série de 2018, une employée des
services secrets britanniques, Eve Polastri (Sandra Oh), traque une tueuse à gages prénommée Villanelle (Jodie Comer). Elle la pourchasse avec professionnalisme, mais aussi
avec un trouble fétichiste qui s’apparente à l’obsession amoureuse. Devant « Killing Eve »,
on est comme cette agente du MI5 : on en pince pour la vicieuse et classieuse Villanelle.
On est « deep in love » de cette Anglaise à la bisexualité joueuse, dont on découvre l’appartement parisien sur un air de Françoise Hardy. Comment résister ? N’a-t-elle pas la
grâce comic strip de Monica Vitti dans « Modesty Blaise » ? On n’est pas loin de se pâmer
quand on la voit assassiner un riche Italien dans la chambre à coucher de son élégant
manoir toscan, puis noter sur sa paume la marque du jeté de lit sur lequel elle attendait sa
proie avec langueur ! Ou quand elle empoisonne une riche parfumeuse avec un parfum
de sa façon nommé… Carla. Imaginée par la désopilante Phoebe Waller-Bridge
(« Fleabag ») et adaptée d’une série de nouvelles de Luke Jennings (« Codename Villanelle »), « Killing Eve », duel lesbien et meurtrier, est une tuerie ! P.S.
« KiLLing eVe », tous les jeudis à 21 h, sur canal+.
Le saviez-vous ? Sortie en 1950, la
chanson « Rollin’ Stone », du bluesman
Muddy Waters, a inspiré leur nom aux
Rolling Stones, le titre « Like a Rolling
Stone » à Bob Dylan, mais aussi le
mythique magazine « Rolling Stone »,
mégaphone de la contre-culture,
mouvement disparu depuis que le Web
transforme tout embryon d’underground
en phénomène mainstream. Une
passionnante série en six épisodes retrace
les cinquante ans de ce média pro-hippie
fondé par Jann Wenner, en 1967, avec des
champions du « nouveau journalisme ».
Ici travaillaient la photographe Annie
Leibovitz et les écrivains Tom Wolfe et
Hunter S. Thompson. Ici, on se posait des
questions métaphysiques sur le genre :
Tina Turner est-elle la Mick Jagger femelle
ou Mick Jagger est-il le Tina Turner mâle ?
En couverture, John Lennon et Yoko Ono
s’exhibaient amoureusement en costume
d’Adam et Ève. Et on concevait le rock
moins comme un genre musical que
comme une force spirituelle propre
à révolutionner les États-Unis. n P.S.
« roLLing STone MagaZine : STorieS FroM
The edge », jeudi 20 septembre, 22 h 30, canal+.
lE téléFilm
l’émiSSion
la PiÈcE dE tHéâtrE
lE Film
Léo, 30 ans et des
poussières, interprété
par Kévin Azaïs, est illettré,
avec 500 mots pour
seul bagage. Un secret
qu’il porte comme
une… croix.
Michel Denisot cuisine les
cracks de la mode : Jean Paul
Gaultier, Isabel Marant,
Natacha Ramsay-Levi,
Olivier Rousteing,
Marine Serre, etc.
En direct du Théâtre du
Gymnase, une adaptation
du plus gros carton
cinématographique des
années 1980. Avec Ben, Bruno
Sanches et Alex Vizorek.
Un indispensable film
politique sur Act Up et sa lutte
contre le sida et la rapacité
des firmes pharmaceutiques.
Couronné d’un Grand Prix
à Cannes et de six César.
« ProFeSSion :
… crÉaTeur.rice », mercredi
19 septembre, 22 h 35, canal+.
« TroiS hoMMeS eT un couFFin »,
mardi 18 septembre,
21 h, France 2.
« 120 baTTeMenTS Par MinuTe »,
mardi 18 septembre,
21 h 05, canal+.
« iLLeTTrÉ », mardi 18 septembre,
21 h, France 3.
88
E L L E .Fr
Sid gEntlE FilmS ; lES FilmS dE PiErrE ; PiErrE-EmmanuEl raStoin ; FrançoiS
lEFEBVrE/Elcazal FilmS ; PrESSE.
La hiT LisT
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE culture / cinéma
animaTion
Mon voiSin
Le fantôMe
par Hélèna villoviTcH
Les fantômes japonais sont souvent
rigolos. Ceux qui apparaissent à Okko
mettent leurs doigts dans leur nez et dessinent
des moustaches sur le visage des écoliers.
Si seule la petite Okko peut les voir, c’est
qu’elle a failli mourir dans un accident
de voiture et que ses parents sont pour le
moment dans de drôles de limbes. Faut-il
emmener les enfants voir ce film étrange ?
Oui, c’est certain. Mais il faudra peut-être
répondre ensuite à certaines questions
sur la mort et le deuil. Okko, épaulée par
ses amis immatériels, trouve dans la réalité
d’un petit hôtel tenu par sa grand-mère le
réconfort dont elle a tant besoin. L’apprentie
aubergiste se paie même le luxe d’aider
les autres à résoudre leurs problèmes ! Ce
premier film de Kitaro Kosaka, directeur de
l’animation de Miyazaki sur « Le Voyage de
Chihiro » notamment, est très, très japonais !
Gâteaux bizarres, danses folkloriques, on
navigue à la fois parmi les éléments d’un
conte traditionnel et face à une histoire
d’aujourd’hui. Laissez-vous hanter !
« oKKo eT LeS FanTôMeS »,
de Kitaro Kosaka (1 h 35). À partir de 7 ans.
WesTern
joaquin Phoenix
90
haut Les mains !
c’eSt Un aUdiard
pour cette adaptation du roman de patrick deWitt, Jacques
Audiard nous emmène dans le Grand Ouest américain en 1851, sur les
traces de deux frères, Charlie (Joaquin Phoenix) et Eli Sisters (John
C.Reilly). Nés d’un père fou, ils sont impulsifs, sanguinaires, des tueursnés en quelque sorte. Ces cavaliers ont pour mission de rattraper un
chimiste qui a inventé une formule pour rendre ultra visible l’or dans les
rivières. Dans cette nature grandiose où les morsures d’araignée vous
font tripler de volume, les cow-boys mettent leur fraternité à l’épreuve.
Ce western sombre et lyrique contient à la fois les codes du genre et une
dimension métaphysique autour de la fondation de l’Amérique, pays
né dans la violence. Jacques Audiard, dans la maîtrise de ses cadres et
sa direction d’acteurs, nous le rappelle divinement bien. Tourné en
langue anglaise, une vraie prise de risque pour le réalisateur, « Les Frères
Sisters » est la claque magnifique de la rentrée. F.d.
« LeS FrÈreS SiSTerS », avec aussi jake gyllenhaal (1 h 57). en salle le 19 septembre.
E L L E .Fr
Hiroko rEiJo, aSani, kodanSka/wakaokani ProJEct ; Prod ciné ;
SHanna BESSon.
co u p D e
cœ u r
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sofia boutella
inTervieW
au “cLimax”
14 septembre 2018
ELLE culture / cinéma
propos recueiLLis par THoMaS Jean
Sofia boutella, actrice et danseuse franco-algérienne,
électrifie « climax », le nouveau Gaspar noé.
eLLe. Qu’est-ce qui vous a attirée chez gaspar noé ?
SoFia.bouTeLLa. Il est fasciné par les extrêmes, les gens qui
perdent le contrôle et il a un style bien à lui : ses mouvements de
caméra, ses plans, tout est extraordinaire ! Et dans « Climax », j’aime
l’originalité avec laquelle il mêle la danse et la fiction.
eLLe. « climax » dégage une adrénaline folle. Pas trop dur de
redescendre d’une expérience pareille ?
S.b. Un peu ! D’autant qu’on a tourné en quinze jours seulement, ce
qui est court, donc intense. Mais bon, pas de vraie gueule de bois à
déplorer : on n’était pas non plus défoncés sur le plateau !
eLLe. Vous êtes une habituée des blockbusters hollywoodiens.
Tourner dans un film au budget bien moindre, cela fait bizarre ?
S.b. Dans les compagnies de danse, je n’ai quand même pas connu
que le luxe ! Et puis se coiffer et se maquiller soi-même permettait
d’être plus en charge, plus responsable de mon personnage.
eLLe. enfant, il paraît que votre mère vous forçait à regarder
arte. c’est de là que vient votre cinéphilie ?
S.b. Oui, et j’ai gardé cette habitude : c’est sur Arte, récemment, que
j’ai vu « Possession », de Zulawski, un film qui m’a beaucoup inspirée
dans mon travail avec Gaspar, notamment cette scène très chorégraphique où Isabelle Adjani hurle dans les couloirs du métro…
eLLe. Que vous a appris Madonna, pour qui vous avez dansé ?
S.b. La rigueur. Aujourd’hui encore, elle continue à m’apprendre des
choses et elle a des mots très encourageants sur ma carrière au
cinéma. J’aime beaucoup cette femme et, d’ailleurs, c’était génial de
fêter avec elle ses 60 ans à Marrakech !
« cLiMax », avec aussi Kiddy Smile… (1 h 35). en salle le 19 septembre.
avenTure
Thomasin McKenzie
et ben Foster
92
debra Granik est la réalisatrice qui a révélé Jennifer Lawrence
dans « Winter’s bone ». Sept ans après, notre curiosité autour de son
travail reste intacte. Que vaut « Leave no Trace » ? Nous sommes dans l’Oregon, pays des Rocheuses, où vivent un père et sa fille. Ce sont des marginaux,
leur relation fusionnelle les rend indestructibles, croient-ils, jusqu’au jour où
des gardes forestiers les démasquent. Comment vivre en ville ? Les thèmes de
la réclusion et de la survie au sein de la nature avaient récemment été montrés
par Matt Ross dans « Captain Fantastic », avec Viggo Mortensen. Ici, il l’est
tout autant, à une nuance près. Le père (excellent Ben Foster) n’est pas face à
une ribambelle d’enfants mais à sa fille unique, interprétée par Thomasin
McKenzie. C’est elle et elle seule qui le pousse dans ses retranchements. Elle
le fait avec délicatesse, amour et fermeté. Souhaitons à cette talentueuse
révélation le même succès que celui de Jennifer Lawrence ! n F.d.
« LeaVe no Trace », de debra granik (1 h 47). en salle le 19 septembre.
E L L E .Fr
PHiliPPE quaiSSE/PaSco ; Prod ciné.
Mon pÈre,
ce Warrior
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Photo Michel Gibert, non contractuelle.
« Cette collection est un hommage à l’aventurier que nous avons tous un peu rêvé d’être.
Le voyage est une expérience qui nous transforme et je voulais que chaque pièce
évoque cette sensation d’avoir rapporté un trésor d’un pays lointain. »
La Parisienne, table de repas. Opérette, chaises.
Wonder, buffet. Mariposa, suspensions.
Moucharabieh, tapis.
French Art de Vivre
design Marcel Wanders
French : français
www.roche-bobois.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE livreS
14 septembre 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
abnousse shalmani
Perçante
pErsanE
96
Elle avait 2 ans, en 1979, lorsque
les mollahs ont pris le pouvoir en Iran.
À 6 ans, elle se mettait toute nue dans la
cour de l’école, pour faire enrager les gardiennes de la révolution. Ses parents ont
bien fait de l’emmener en France : ils lui ont
sans doute sauvé les fesses et nous y avons
gagné une sacrée empêcheuse de penser
en rond. En 2014, Abnousse Shalmani
signait « Khomeiny, Sade et moi », récit
époustouflant de son enfance en Iran et de
son arrivée en France, où elle découvrit
avec exaltation les nus du Louvre et la
littérature libertine. Pas assagie pour un
sou, elle a ensuite jeté de l’huile sur le feu
du débat féministe en cosignant la tribune
sur « le droit d’importuner » – dont le titre,
choisi par la rédaction du « Monde », lui est
d’ailleurs resté en travers de la gorge.
Bref, une excitée de la liberté qui mange
du puritain au petit déjeuner.
C’est en romancière qu’elle signe
aujourd’hui « Les exilés meurent aussi
d’amour », saga foisonnante sur une petite
fille qui débarque à Paris avec sa tribu
iranienne. Grandissant en huis clos entre
les révolutionnaires de salon, les femmes
soumises et les mâles tyrans, Shirin affûte
son ironie et cherche son propre chemin
dans la littérature, l’amour, les rues de
Paris. Si l’on se perd parfois dans les
méandres, cette « tragi-comédie des
exilés » est un festin de culture persane et
de réflexions tranchantes, un dédale
d’intelligence écrit avec une élégance
insolente. De quoi tomber sous le charme
d’Abnousse Shalmani, cette flamboyante
anti-idéaliste, qui croit plus aux romans
qu’aux grands discours et au trouble qu’à
la vérité.
« Les exiLés meurent aussi d’amour »,
d’abnousse shalmani (Grasset, 399 p.).
E L L E .Fr
ED alcock/M.Y.o.P.
Abnousse shAlmAni,
irAnienne exilée
à pAris, nous
bouscule pAr sA
liberté. pAr Marguerite Baux
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE livreS
culte
romy pour
la viE
pAr nathalie dupuis
Elle aurait eu 80 ans le 23 septembre prochain. On ne
s’étonnera donc pas de cette foultitude de livres qui rendent hommage à l’actrice la plus flamboyante mais aussi la plus touchante de
sa génération. Dans « Romy », livre splendide tout en images et documents inédits, sa fille, Sarah Biasini, et le journaliste Jean-Pierre
Lavoignat reviennent sur le parcours et le destin d’une femme qui
inspire toujours les nouvelles générations, et qui n’a eu de cesse
d’investir l’imaginaire des plus grands réalisateurs. Le livre transmet
le charisme insensé d’une beauté toujours intense, que ce soit dans
les moments joyeux où elle éclate de rire avec son fils, David, sur une
plage ou lorsqu’elle chahute avec sa fille sur un lit, mais aussi lorsque
la grande amoureuse s’abandonne sur l’épaule de son premier
amour, Alain Delon. Dans l’ouvrage d’Alice Schwarzer, Romy,
désespérée, furieuse et courageuse se confie d’une manière surprenante, révélant notamment des liaisons « interdites », dont une, furtive,
avec Simone Signoret. Quant à Bernard Pascuito, il nous entraîne
avec sa très belle « Dernière Vie de Romy Schneider » dans le sillage
traumatique et torturé de la comédienne. Mais
sans aucun pathos et avec une tendresse infinie.
romy schneider, en 1972.
BD
« romy », de Jean-Pierre Lavoignat, entretien
avec sarah Biasini (Flammarion 287 p.). « romy
scHneider intime », d’alice schwarzer (L’archipel,
188 p.) et « conversation avec romy
scHneider », dimanche 16 septembre, 13 h 40, arte.
« La derniÈre vie de romy scHneider »,
de Bernard Pascuito (éditions du rocher).
DEstins animés
ces romAns grAphiques mAgniFiques rAcontent lA guerre et l’exil
pAr Catherine roBin
98
D’afghanistan
Ça commence par une
enfance en syrie. Difficile ici de
ne pas penser à Riad Sattouf et à son
« Arabe du futur ». Cependant, la
comparaison s’arrête aux premières
pages. Car Hakim nous embarque
dans son existence à lui, celle d’un
jeune Syrien rêvant d’un avenir
radieux dans un pays qui bascule
dans la guerre. Aîné de sa fratrie, il
part d’abord au Liban, puis en Jordanie, enfin en Turquie. C’est là que
s’arrête le premier tome de ce long voyage, mis en dessin par Fabien
Toulmé. Une histoire vraie qui met un visage, une trajectoire, sur ceux
que l’on appelle, de façon distanciée et indifférenciée, les migrants.
C’est un récit croisé entre
deux espaces-temps, avec
l’amour pour fil conducteur. Le
premier se situe dans l’Allemagne
contemporaine et met en lien
Karsten, un jeune Allemand, et
Neyla, une réfugiée syrienne. Le
second déroule une passion au
pied des bouddhas de Bâmiyân, en
Afghanistan, en 1939, entre deux
femmes aventurières éprises de
liberté. Avec son trait reconnaissable entre tous, Zeina Abirached pose son noir et blanc net et graphique sur la plume presque dérobée de Mathias Ènard qui s’aventure pour la première fois en terrain dessiné. Essai transformé !
« L’odyssée d’Hakim. 1. de La syrie à La turquie », de Fabien toulmé
(encrages/delcourt, 304 p.).
« Prendre reFuGe », de Zeina abirached et mathias énard
(casterman, 339 p.).
E L L E .Fr
Eva sErEnY/caMEra PrEss ; PrEssE.
DE syriE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
iErs
m
E
r
p
ans
rom
entrées
pArmi les 94 petits nouveAux de
lA rentrée, voici nos préFérés.
des jeunes à lA plume bien pendue
et deux stArs de lA jeunesse.
on aimE aussi :
pAr nathalie dupuis
pAr pasCale Frey
le harcèlement moral, plus personne n’ignore ce que
cela signifie. Mais il existe une violence cachée, qui ne dit pas son
nom et blesse aussi profondément qu’une gifle ou un coup de poing :
les mots. Ils peuvent rabaisser, humilier, déstabiliser et tuer toute étincelle de joie, d’assurance, de vie.
La journaliste Amélie Cordonnier n’a pas choisi un sujet facile. La
femme à laquelle elle s’adresse à la deuxième personne a épousé
Aurélien, l’homme qu’elle aimait, avec lequel elle allait grandir, puis
vieillir. Ensemble, ils ont un garçon et une fille. Tout a commencé
doucement, un « sale conne » surgissant de nulle part. Ensuite, les
insultes sont allées crescendo, sans pouvoir identifier ce qui les
déclenchait. Un jour, elle n’a plus pu sortir de son lit, terrassée par la
dépression, minée par les injures qui lui enlevaient toute confiance
en elle. Aurélien a juré qu’il ne recommencerait plus, il a usé de tout
son charme pour la reconquérir. Elle y a cru. Jusqu’à ce que, sept
ans plus tard, tel le crapaud s’échappant de la bouche de la princesse, jaillisse de celle d’Aurélien un uppercut
verbal : « Ferme ta gueule une bonne fois pour
toutes, connasse, si tu veux pas que je la
réduise en miettes. » Fin de la trêve et K.-O. du
lecteur. Car, même si Amélie Cordonnier a
privilégié la sobriété, la panique et la rage se
ressentent à chaque ligne de ce premier
roman totalement maîtrisé.
« trancHer », d’amélie cordonnier
(Flammarion, 161 p.).
100
« anomaLie », de Julie Peyr (équateurs roman,
302 p.).
C’est le livre parfait pour une rentrée.
Une plongée en apnée dans les entrailles d’une
classe préparatoire. Et pas n’importe laquelle :
une hypokhâgne option latin-grec. Arthur Nesnidal, 22 ans, dénonce « cette machine à broyer les
individus du système élitiste à la française ». On n’a
qu’une envie après avoir fini ces pages : que nos
enfants soient orientés dès la troisième en filière
pro. Déroutant.
« La PurGe », d’arthur nesnidal (Julliard, 149 p.).
le titre déjà est une promesse. Qui fleure
bon le réalisme magique du meilleur de la littérature sud-américaine. C’est un autre esprit, tout
aussi fort, celui d’une île, qui flotte sur cette fresque
familiale entre la Guadeloupe et la métropole,
des années 1950 à nos jours, prix Stanislas du
premier roman. Le romanesque intense de la vie
aux Antilles, la végétation et la psychologie
luxuriantes, la langue créole : tout est d’une
poésie quasi fantasmatique. Envoûtant.
« Là où Les cHiens aBoient Par La queue »,
d’estelle-sarah Bulle (Liana Levi, 283 p.).
PascalE ito/flaMMarion ; PrEssE.
améliE CorDonniEr, l’auDaCE
l’histoire est percutante et onirique, on
se croirait dans un film de Desplechin. La scénariste Julie Peyr a coécrit, entre autres, trois films du
cinéaste, ceci explique donc cela. Au milieu des
années 1980, Mehdi, 10 ans, et son aînée, Leila,
poussent comme des herbes folles entre les tours
de leur cité. Devenu adulte, le garçon convoque
ses souvenirs : cette jeune fille étrange croisée à
un concert de SOS Racisme, la langueur mystérieuse de sa sœur, les courses-poursuites à rollers.
« J’ai 10 ans, l’éternité devant moi… Je cours, et
chaque foulée aussi puissante qu’un chant
d’amour est un hymne à la vie. » Sublime.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE livreS
réussiEs
Colas gutman,
lE punCh
pAr hélèna VilloVitCh
mariE-auDE murail, la forCE
tranquillE
figaroPhoto ; bErtranD gauDillèrE/itEM ; PrEssE.
pAr sandrine Mariette
« si l’on considère que j’ai commencé à écrire pour la
jeunesse à l’âge de 12 ans, cela fait quarante-huit ans
[cinquante-deux ans, à présent, ndlr] que je suis écrivain jeunesse. »
Oui, mais voilà qu’après avoir signé plus de cent romans, dont le
magnifique « Oh, Boy ! » et la série « Sauveur & fils », Marie-Aude
Murail est convaincue que son « matériau psychique » s’est aminci.
Comment réactiver cette mémoire qui flanche ? En faisant sienne une
idée d’Apollinaire, « Or, nous savons qu’en nous beaucoup d’hommes
respirent », en retrouvant sa place dans la lignée familiale. Une fièvre
d’archiviste la plonge alors dans des albums photo, des lettres… le
trésor des Murail. C’est une famille singulière : en 1914, l’extravagant
Raoul, l’aïeul plein de verve et d’entrain, réconfortait des blessés qui
en redemandaient. On y suit des passions, des rêves, des rencontres,
des lecteurs et d’aspirants écrivains. Les mots en héritage, voilà le point
d’ancrage des Murail. À 17 ans, elle confie à son journal : « L’amour
des mots me fait pleurer. » Comment ne pas
être cueilli par ce rayonnement de la langue ?
« Quand j’écris pour la jeunesse, je transmets
à travers le voile de mes doutes et de mes
douleurs, la gaieté, la vitalité des femmes de
ma lignée », voilà le versant solaire de cette
saga, le goût du bonheur, qui n’était pas
couru d’avance. Forcément inspirant.
lorsque l’auteur de « Chien pourri »
passe à la littérature pour adultes,
l’univers s’assombrit, mais l’humour demeure. Si
on y regarde bien, on s’aperçoit qu’il y avait déjà
dans « Chien pourri » une drôlerie pas si inoffensive que ça. Le chien puant, bête et adorable, échappait tout de même
de justesse, entre autres périls, à la transformation en chair à saucisse !
Colas Gutman est une star de la littérature jeunesse, qui a écrit une
vingtaine de livres remplis de personnages profonds et touchants.
Dans son premier roman en catégorie « adulte », il expose un univers
où les enfants en danger ne seront pas forcément sauvés. Simon,
Lakhdar et Augustin sont autant d’enfants maltraités, voire martyrisés,
qui se racontent les uns les autres dans un jeu de poupées russes.
Lakhdar habite avec sa maman et ses huit frères dans une maison avec
des barbelés autour. Pauvre, étranger, dyslexique, le gamin manie la
langue française en poète virtuose pour raconter la vie de son copain
Simon, laissé-pour-compte d’une famille bourgeoise qui part en vrille.
Le même Simon écrit pour sa part le roman d’Augustin, un petit garçon
encore plus abandonné et malheureux que lui… Il est question dans
« Le Complexe d’Hoffman » de racisme, d’antisémitisme et de fascisme.
Plus le sujet est dur et plus Colas Gutman y superpose de couches
d’humour, fabriquant une distance qui lui permet de se rapprocher du
sujet, comme on cligne parfois des yeux pour mieux voir les détails dans
une lumière trop forte. C’est cruel et brillant.
« Le comPLexe d’HoFFman », de colas Gutman (éditions de l’olivier, 219 p.).
« en nous BeaucouP d’Hommes resPirent »,
de marie-aude murail (L’iconoclaste, 425 p.).
E L L E .Fr
101
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE livreS
eLLe. Georgina, 14 ans, qui passe un casting pour une publicité
sur télé Liban, qui est-elle ?
d.m. Georgina, c’est the girl next door ! Elle ressemble à beaucoup
de filles de son époque, fraîche, naïve, chrétienne et cosmopolite,
connaissant par cœur les paroles des chansons de Michel Polnareff.
Lorsqu’elle devient reine de beauté, je m’inspire bien sûr de la vie de
la « vraie » Georgina Rizk, Miss Univers 1971. Mais, c’est mon
imagination qui dicte les situations et les dialogues.
eLLe. mais elle épouse ali Hassan, un chef terroriste palestinien.
d.m. Au cours de mes recherches, j’ai parlé avec des journalistes
libanais, palestiniens, israéliens, et personne n’est d’accord
sur le rôle joué réellement par Ali Hassan Salameh, tant dans
la prise d’otages des jeux Olympiques de Munich que dans
l’organisation terroriste Septembre noir. J’ai eu droit à toutes
les versions. Les trous dans la réalité, c’est ce qui me permet
d’actionner mon imagination.
Diane Mazloum
Une fille
En or
à trAvers l’idylle d’une reine de
beAuté et d’un cheF de guerre,
diAne mAzloum nous FAit vivre
douze Ans d’histoire libAnAise.
rencontre lumineuse.
pAr hélèna VilloVitCh
nous n’avions pas oublié « Beyrouth, la nuit », son
roman remarqué sur la jeunesse libanaise contemporaine. Quatre ans plus tard, Diane Mazloum s’empare de
la période de l’histoire libanaise qui va de la guerre des Six-Jours
(1967) à l’assassinat du chef palestinien Ali Hassan Salameh
(1979) par les services secrets israéliens, suite à la prise d’otages
des jeux Olympiques de Munich. Parallèlement aux faits réels, la
romancière s’attache à la part romanesque d’un personnage très
sombre qui épouse une fille tout en lumière. La coexistence de
l’Histoire et de la romance, de l’érotisme et du terrorisme, c’est là
un paradoxe qui l’inspire. Elle nous en parle.
102
eLLe. Le « Prince rouge », le « James Bond libanais », les
surnoms donnés à ali Hassan ne vous semblent-ils pas un peu
exagérés vus d’aujourd’hui ?
d.m. Les gens, la presse le nommaient ainsi ! Son nom évoque
la guerre, le sang, le terrorisme. Et en même temps, il était très
ambivalent. S’il n’avait pas dû endosser le rôle politique qui lui était
assigné, il aurait pu être acteur (d’ailleurs, il se déguisait souvent).
Ali Hassan et Georgina, c’est le couple mythique qui a incarné
les contradictions de son époque et du Liban. Il y a aussi de la
légèreté dans leur histoire : lorsqu’ils se marient, ils vont passer leur
lune de miel à Disney World !
eLLe. Pour qui ne connaît pas bien le Liban, les observations
futées du petit garçon prénommé micky sont très utiles… que
représente-t-il pour vous ?
d.m. De tous les personnages de ce livre, Micky est celui auquel je
m’identifie le plus. Comme lui, j’ai tenu un journal lorsque j’étais
enfant. J’y notais tout ce qui me venait à l’esprit. Mais, à 25 ans, j’ai
tout brûlé ! Deux cents cahiers ! Ce garçon qui consigne sa naïve
« Histoire du Liban », avec ses notes sur la géographie, l’histoire et la
politique, m’est très vite apparu durant l’écriture de « L’Âge d’or ».
eLLe. vous-même, diane, qui êtes née en France et avez passé
votre enfance en italie, êtes-vous libanaise ?
d.m. Mes grands-parents étaient libanais et, pour moi, cela ne fait
aucun doute, je le suis aussi. Comment ce pays festif, indolent et
enfantin, a-t-il pu basculer dans la guerre civile ? Est-ce la faute
d’Israël, de la Palestine, des pays arabes ? Je
crois que le Liban, qui n’a déclaré son
indépendance qu’en 1943, était un pays trop
LÕ‰ge dÕor
jeune, que ses fondements n’étaient tout
simplement pas assez solides. Mon corps est
habitué à la tension que l’on ressent en
descendant de l’avion à Beyrouth. Et quand je
n’y suis pas, ça me manque.
DIANE MAZLOUM
roman
« L’âGe d’or », de diane mazloum
(Jc Lattès, 329 p.).
E L L E .Fr
PatricE norManD/lEEMagE ; PrEssE.
w
rviE
E
t
n
i
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
8,20 €
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE livreS
bUzzolettres
nos bonnes résolutions
pAr oliVia de laMBerterie
on ne s’énerVe pas
Le benjamin hurle à la moindre
contrariété, le cadet est jaloux de son
frère, l’aîné fond en larmes dès qu’un
prof lui fait une remarque. Cet
ouvrage d’initiation à la méditation
pour les enfants permet aux parents
de comprendre les émotions de leurs
rejetons et, par ricochet, aide les plus
jeunes à apprivoiser leurs sentiments
parfois envahissants. Comme le dit
Fabrice Midal dans sa préface, il ne
s’agit en aucun cas de calmer sa tribu
mais de la faire grandir, épanouie.
« Grandir avec ses émotions », de
clarisse Gardet (Le Livre de Poche, 185 p.).
on se Met au JaZZ
Cet ouvrage balaie d’une envolée
de trompette tous les clichés qui
collent à la peau du jazz : non, ce
n’est pas une musique d’ascenseur ni
un truc de mecs ! Citations, improvisations, pulsations, anecdotes
donnent envie aux plus néophytes
de s’en mettre plein les oreilles et
même de danser. Et quand Didier
Pourquery affirme que le jazz
soigne, on le croit volontiers tellement
sa plume est jubilatoire.
« Petit éLoGe du JaZZ »,
de didier Pourquery (Folio, 112 p.).
on renContre ses
auteurs préFérés
Ils seront une centaine au
Salon Fnac Livres dont ELLE
est partenaire pour la troisième année, chic ! Samedi
15 septembre, Pascale Frey
accueillera Aurélie Filippetti,
à 16 h 30, et Marguerite
Baux animera un entretien
croisé entre Emmanuelle BaymackTam et Abnousse Shalmani, à 18 h 30.
Dimanche 16 septembre, Clémentine
Goldszal recevra Serge Joncour, à
16 h 30. Daniel Pennac sera le président de cette manifestation dont
l’entrée est libre et gratuite.
PrEssE
saLon Fnac Livres,
du 14 au 16 septembre, Halle
des Blancs-manteaux, Paris-4e.
E L L E .Fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE livreS
il est COMMent, le nOUVeaU
sErgE JonCour ?
JEan-PhiliPPE baltEl/flaMMarion
pAr CléMentine goldsZal
morDant. Après s’être penché sur la célébrité (« L’Idole », 2004),
les affres de son métier (« L’Écrivain national », 2014), ou avoir imaginé une
histoire d’amour impossible (« Repose-toi sur moi », 2016), Serge Joncour,
en parfait écrivain du temps présent, continue de coller à l’époque. En cette
rentrée, il plonge un couple d’intellectuels parisiens dans la nature sauvage
et, sévère, leur confisque d’entrée de jeu leurs portables. Franck, producteur
de cinéma, et sa femme, Lise, actrice, se retrouvent donc en vacances, loin
de tout, dans une vieille bicoque abandonnée, en haut d’une colline au fin
fond du Lot. « Ils y seraient heureux. Ou alors ce serait l’enfer », annonce
Joncour dès les premières pages. Sa force est de réaliser simultanément ces
deux pronostics, en près de cinq cents pages qu’un éditeur pointilleux aurait
pu délester de quelques redites. « Chien-Loup » entremêle l’histoire de ce
couple rendu à sa nature et celle d’un dresseur de fauves allemand réfugié
dans cette même cabane, un siècle plus tôt, en pleine guerre de 14-18. Séparés par un siècle d’histoire, les protagonistes sont liés par une faune aux
instincts immuables et par l’animalité intrinsèque de l’espèce humaine, qui
resurgit vite dès que s’estompe le maquillage du progrès. Le message est
clair, et Joncour se laisse aller à ce fantasme naturaliste pour commenter
avec piquant notre pauvre époque. Des crocs du chien ou de la plume de
l’écrivain, difficile de dire quel outil est le plus acéré pour tailler en pièces
les bêtes utopies contemporaines.
« cHien-LouP », de serge Joncour (Flammarion, 476 p.).
Elise Lépine,
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE livreS
maylis de Kerangal
pour son nouveAu très beAu romAn sur l’Art
du trompe-l’œil, ses sources d’inspirAtion
ont été, comme pour chAcun de ses livres,
nombreuses et inAttendues. pAr pasCale Frey
la grotte de lasCaux
« La préhistoire, ce temps d’avant l’écriture,
me fascine. La grotte de Lascaux a été
découverte par hasard par des enfants,
pendant les heures noires de l’Histoire,
en 1940. Pour sauvegarder la grotte,
il a fallu en construire des répliques. C’est
à ce chantier que travaille mon héroïne,
Paula. Pour elle, c’est un aboutissement.
Elle a fait tout ce chemin pour arriver au lieu
de la naissance de l’art. »
CineCittÀ
« J’ai vu ces photos de Cinecittà, signées
Gianluca Gamberini, à Arles, et j’ai été
touchée par ces décors abandonnés, par
la nature qui reprend le dessus sur des
espaces créés pour des fictions. Il s’en
dégage une mélancolie, car on n’y tourne
plus de films, mais de la télé-réalité. »
106
le liVre
« Dans “La
Lecture des
pierres”, Roger
Caillois choisit
des minéraux
qui sont des
moteurs pour l’imagination.
Je collectionne moi aussi les
paésines, des pierres représentant
un paysage et apparaissant
comme ça dans la nature. Le
merveilleux surgit à l’état spontané
et les formes magiques de ces
cailloux m’inspirent beaucoup. »
Virginia
WoolF
« J’ai été aimantée
par “Mrs Dalloway”
de Virginia Woolf,
une œuvre qui nous
permet de pénétrer
l’intériorité d’une
personne durant
vingt-quatre heures.
Écrire, c’est aussi
produire des images. »
reproduire le ViVant
Pour Maylis de Kerangal, il y aura un avant
et un après « Réparer les vivants » qui lui
a apporté le succès et un rayonnement à
l’étranger. Mais, contrairement aux
apparences, « Un monde à portée de
main » – l’histoire de jeunes étudiants en art
du trompe-l’œil – se révèle son roman le
plus autobiographique : dans l’atmosphère,
dans des fragments de sa vie se télescopant
avec ceux de ses personnages, mais aussi
dans cette volonté de s’initier à d’autres
mondes. Une entreprise romanesque
commencée il y a plusieurs années,
interrompue le temps de deux autres livres,
puis reprise avec une nouvelle énergie.
« un monde à portée de main », de maylis
de kerangal (verticales, 285 p.).
E L L E .Fr
PatricE norManD/oPalE, lEEMagE ; finEartiMagEs/lEEMagE ; stéPhanE coMPoint/onlYfrancE ; alinari/rogEr-viollEt ; PrEssE.
le mur d’inspiration de
l’éCole
« Je me suis inspirée de l’Institut
supérieur de peinture Van Der
Kelen-Logelain, à Bruxelles, qui
enseigne l’art du trompe-l’œil. Sur
place, j’ai regardé les étudiants
travailler, sans nouer de liens, pour
être libre dans l’écriture. L’institut
accueille à la fois des jeunes filles
de bonne famille et des punks,
tous unis par une sensibilité à l’art. »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE style
photo Apolline Durouchoux. AssistAntes stylisme chArlotte
blonDelle et AnDréA ottAviAni.
veste, Claudie
Pierlot, 545 €.
t-shirt, majestiC
filatures, 50 €. Jupe,
ikks, 245 €. montre,
rado, 1 300 €. bagues,
hiPanema, 45 € l’une.
sac, kenzo, 390 €.
bottines, geox, 160 €.
wild girl
entre motard et rockeur… un style rÉsolument
masculin. Version sexy. par eve maeno
E L L E .Fr
109
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE style / MODe
twiste ton trench
l’imperméable beige se décline à l’inFini quand on sait
le pimper. styling in the rain ! par eve maeno
« the chelsea heritage »,
BURBERRY,
MANGO,
1 750 €.
89,99 €.
TOMMY
HILFIGER,
299 €.
moins de
90 €
LACOSTE,
aLberta ferrettI
375 €.
prix sur
demande.
2
1
3
395 €.
mode d’emploi
Pas si sage, le trench ! Il adore rehausser sa silhouette avec
des talons ou se combiner avec un sac structuré pour gagner
en féminité. Les b.o. imposantes lui donnent de l’allure. Il peut
aussi jouer la star avec des solaires XXL.Ses couleurs
préférées ? Le bordeaux, le violet ou le bleu, très seventies.
4
6
5
1. sac, LA HALLE, 24,99 €. 2. boucles d’oreilles, BIJOU BRIGITTE,
8,95 €. 3. bottines, TAMARIS, 120 €. 4. solaires, TOD’S, 427 €.
5. bottines « amazone Franges », LONGCHAMP, 530 €.
6. sac en veau velours, MICHAEL MICHAEL KORS, 295 €.
110
E L L E .Fr
photos alessandro lucioni/imaxtree.com ; xavier imbert. assistante
stylisme charlotte blondelle. mise en place claire Gilet.
ZADIG &
VOLTAIRE,
LES PETITES…,
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 SEPTEMBRE 2018
ELLE style / MODe
les boots
jouent du talon
VouS n’y échaPPEREz PaS : lES BoTTinES noiRES coniquES
ou caRRéES TRoTTEnT aux quaTRE coinS dE la VillE. PaR élisabeth akessoul
2
1
mOins De
100 €
4
3
6
5
PHOTOs frencHy sTyle/PaciullO, arnO caucHOis.
assisTanTe sTylisme cHarlOTTe BlOnDelle.
pourquoi on les aime
L’ordonnance. en cuir mat ou verni, ou en veau
velours : c’est leur matière qui fait le look.
La tenue. Parfaites avec un jean clair ou une jupe crayon.
Le résuLtat. Beaucoup de féminité et faciles à porter.
1. « Dicati » en veau velours, SAN MARINA, 119 €. 2. en cuir verni,
MADE BY SARENZA, 149 €. 3. en cuir, éRAM, 99 €. 4. en cuir,
INES DE LA FRESSANGE PARIS, 490 €. 5. en veau velours, SANDRO,
295 €. 6. en veau velours, GEOX, 145 €. 7. en cuir, TEXTO, 99 €.
8. en cuir, CLAUDIE PIERLOT, 265 €.
112
8
7
E L L E .FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembRe 2018
ELLE style / MODe
le swing
de la besace
emblématique des années 1970, elle Fait son gRand RetouR en
petit FoRmat, paRtenaiRe idéale d’une alluRe cool. paR élisabeth akessoul
pourquoi
on l’aime
L’ordonnance.
on la choisit petite
et colorée
pour égayer une
tenue sage.
Le faux pas.
difficile
de se tromper, elle
passe partout.
Le résuLtat.
avec un blouson
ou un bomber, on
joue le style décalé.
moins de
114
« tess »,
« Tess », en cuir, CHLOÉ,
1 390 € le petit modèle.
en cuir, BALLY,
795 €.
collection lola, en cuir,
LANCEL, 450 €.
façon cuir, ELISABETTA
FRANCHI, 258 €.
BIJOU BRIGITTE,
39,95 €.
en cuir, LIU.JO,
139 €.
collection cavalcade, en
cuir, LONGCHAMP, 420 €.
en cuir, TARA JARMON,
295 €.
E L L E .FR
frenchy styke/paciullo ; arno cauchois.
40€
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
#LESESPRITSLIBRES
Lorelle, musicienne
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LA GAZETTE FASHION
14 septembre 2018
ELLE style / MODe
tendances, griFFes, boutiques, sites, inFos… chaque semaine,
on vous dÉvoile le meilleur de la mode.
par sophie gachet
les
baskets
dont tout
le monde parle…
les « clASSIc »
de reeBok
mercato
mode
le duo rushemy
botter
et lisi herrebrugh,
grand prix du
Festival de hyères
en 2018, prend
les rênes
de la maison
nina ricci.
c’est facile
à copier !
le beAu
déSAccOrd
mÉlanger le rouge
et le rose shocking,
c’est l’idÉe de saison
de valentino.
vive les couleurs !
hot
adrienne
Jüliger
spot
Alors que les maxi-baskets gagnent du terrain dans l’univers du
luxe, les fashionistas reviennent aux valeurs sûres comme les
« Classic » de Reebok, stars du street style. La top Adrienne Jüliger,
l’influenceuse Maria Barteczko et les VIP Gigi Hadid et Miranda
Kerr ont déjà leur paire. Avec une jupe et un jean, ces baskets
donnent un style sporty avec un air vintage. reebok.fr.
melodie Jeng/getty ; christian vierig/getty ; alessandro lucioni/
imaxtree.com ; presse.
maria Barteczko
le site
matchesFashion.
com Élargit
son univers
hors du virtuel
avec une
boutique au
cœur de londres
(5 carlos place)
et un programme
d’ÉvÉnements
culturels.
SweAt IcONIque
Il y a des collabs qui sonnent comme
une évidence : c’est le cas
de Compagnie de Californie et de
Kujten, la marque de cachemire. Celles
qui aiment le sportswear de la griffe
française à l’esprit américain
vont se réjouir de découvrir leurs
pièces fétiches devenues toutes
douces. La tête d’aigle, le gris chiné
et le rouge, les volumes loose...
tous les signes distinctifs de
Compagnie de Californie sont là.
kujten.com et compagniedecalifornie.com
116
E L L E .Fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE style / MODe
légende mag
Légende
si
luxe
On a bien envie
de se laisser enchaîner
par les bijoux
Hermès qui font l’objet
d’une exposition,
« Enchaînements libres »,
dans une des boutiques
parisiennes de la maison.
Jusqu’au 13 octobre.
24, rue du Faubourg
Saint-Honoré,
Paris-8e.
hermes.com
IrINA SHAyk,
créAtrIce pOur tHe kOOpleS
La top-modèle ne se contente pas de poser pour la griffe, elle a aussi
dessiné un sac qui a tout pour devenir un intemporel. Interview.
ELLE. Comment ce sac est-il né ?
IrIna SHayk. Comme tous mes vêtements et accessoires, il devait
être facile à porter et facile à glisser dans une valise. « Irina » a
quelques détails brillants (clé, cadenas, chaîne), toujours dans le style
The Kooples. Il existe en trois tailles et se porte aussi bien le jour que
le soir. En fait, j’ai juste créé le sac dont j’ai toujours rêvé !
ELLE. Où alliez-vous faire votre shopping quand vous habitiez à
Paris il y a douze ans ?
I.S. À l’époque, je débutais ma carrière de mannequin, alors j’avais
juste de quoi payer mes tickets de métro. Maintenant, quand je suis
à Paris, j’aime me balader dans le 6e arrondissement, notamment à
Saint-Germain-des-Prés. Je ne shoppe pas beaucoup, car je porte
essentiellement les robes The Kooples, hyper confortables et sexy.
ELLE. Quel conseil de style donneriez-vous ?
I.S. Faites simple. Soyez bien dans vos vêtements et ne perdez pas
de temps à suivre des régimes : faites du sport !
Infos sur thekooples.com
Non seulement Lady Gaga
est la première à porter
le nouveau sac Céline
– signé Hedi Slimane –,
mais, en plus, elle ose la
robe orange (House of CB)
avec des escarpins noirs
(Jimmy Choo). Lady chic !
le calligraphe nicolas
ouchenir écrira
le texte de votre choix
sur la veste « muse »,
griFFée celio.
rendez-vous à Paris le 14 septembre ;
à Saint-Laurent-du-Var, le 15 septembre ;
et, à Lyon, le 19 septembre.
celio.com
eN cAS de pluIe,
que pOrter ?
Un des nouveaux K-Way imaginés
par Alexandre Mattiussi, le créateur
d’Ami. La griffe est connue pour
son style masculin, mais qu’importe,
on va porter ce modèle rayé !
À partir de 129 €. kway.fr
118
La tendance des
mocassins-chaussettes
est quand même bien
plus chic que
celle des claquetteschaussettes ! Ceux-ci,
griffés Stella Luna,
ont tout pour garantir
un look ultra stylé.
fashion
alerte
stellaluna.co
AcceSSOIre
mAis imporTAnT
Il suffit parfois de peu pour changer
la vie d’une petite fille, comme
ce joli foulard (29 €) né de la collab
entre Tara Jarmon et Toutes à l’école,
l’association fondée par Tina Kieffer.
Tous les bénéfices de la vente
financeront la scolarisation de
Cambodgiennes dans leur pays.
Dans les boutiques Tara Jarmon
et sur tarajarmon.com
E L L E .Fr
pierre suu/ge images/getty ; maud remy lonvis ; presse.
la Fille stylée
de la semaine
hot
spot
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
JACADI
ESSENTIELS !
LA BLOUSE
dès
29
€
jacadi.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE style /BeAUtÉ
14 septembRe 2018
beauty
notes
Cette semaine, les
emballements de notRe
CheF de RubRique,
Isabelle sansonettI.
Le produit make-up qui me réjouit ?
Le crayon liner. C’est fou ce que l’idée d’un
trait coloré me met en joie et update illico la
mine. Vert pêchu (mon crush du mois), bleu ou brun cuivré selon
ma tenue...je l’applique en cherchant plutôt l’imperfection du trait
que sa netteté graphique, d’ailleurs, je le choisis toujours d’une
texture plus moelleuse que sèche. S’il m’arrive d’effacer un débordement intempestif au Coton-Tige, j’aime tout de même que la
couleur prenne ses aises, façon fard à paupières.
isansonetti_elle
LE dÉTAIL
QUI M’INSPIRE
la frange un peu courte,
et effrontée, à la fois
irrégulière
et graphique.
3
LE COMPTE INSTAGRAM
QUE JE SUIS
5
1
4
EN CE MOMENT, JE NE QUITTE PAS…
@cantinesaclier. Pour se délecter des recettes colorées
de stéphane saclier, ex-attaché de presse mode, beauté
et art de vivre, devenu cuisinier healthy. cet amoureux des
plats plaisir et sains concocte chaque jour des salades
radieuses (fruits, légumes, herbes et fleurs) qu’il livre à Paris
et dont on a très envie de s’inspirer chez soi.
120
1. La brosse pour le corps Doux Good. ses soies encouragent
une friction à sec qui réveille la peau et revigore (39 €). 2. Le Gel
Douche Bergamote Sauvage de Collines de Provence. sa
fragrance pétillante m’aide à démarrer du bon pied (250 ml, 13,90 €).
3. Le Crayon Super-Stay Liner Green Apple de Wunder2.
Je suis fan de son vert qui claque et de sa texture moelleuse (15,95 €).
4. Le Fluide de Teint Flash-Nude de Filorga. sa matière légère
me donne bonne mine et couvre juste ce qu’il faut (30 ml, 36,90 €).
5. Le Sérum Sebiaclear de SVR. Je l’applique le soir pour tenir
les imperfections à distance, freiner les ridules et chouchouter mon
microbiote cutané (30 ml, 19,90 €). n
E L L E .FR
Photos xavier imbert ; matteo valle/imaxtree ; soPhie steinberger ; instagram/cantine saclier. stylisme lauriane seignier.
2
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Un soin ayurvédique,
Une bonne idée ?
14 septembre 2018
ELLE style /BeAUtÉ
par Isabelle sansonettI réalisation laurIane seIgnIer
2
3
1
4
« en ayurvéda, médecine
indienne multimillénaire,
la peau est considérée
comme le “deuxième tube
digestif” et on doit appliquer sur
elle ce qu’on pourrait manger »,
explique la Dre Nathalie Geetha
Babouraj*. Le soin roi ? « L’huile de
sésame bio non toasté. En Inde,
les femmes utilisent aussi beaucoup d’épices comme le gingembre et le curcuma. » Sa recette
pour bien nettoyer les peaux
mortes après l’été ? « Un masque
régénérant à la farine de pois
chiche, à rincer à l’eau dès que
ça tiraille. »
5
6
7
8
122
1. Orge et tournesol antichauffe.
Réparation Journalière des Cheveux,
Damage Remedy, Aveda, 100 ml, 32,50 €.
2. Coco, moringa et rose antipollution. Démaquillant Essentiel à l’Huile,
Mélange Ayur védique, Sahajan sur
sahajan.com, 120 ml, 41 €. 3. Thé blanc
et jasmin antioxydants. Crème Légère
Plume, Loren Kadi sur lorenkadi.com, 50 g,
15,80 €. 4. Sésame réparateur. Huile
Universelle Ayurvédique, Cinq Mondes,
150 ml, 42 €. 5. ylang-ylang et huiles
végétales hydratantes. Huile Sèche
pour le Corps et les Cheveux, The Ritual of
Ayur veda, Rituals, 100 ml, 19,50 €.
6. Bois de santal apaisant. Baume
Visage, Sweet Serenity, Max and Me sur
moncornerb.com, 15 ml, 70 €. 7. vanille,
ambre, patchouli et noyaux d’abricot exfoliants. Gommage Ayurvédique
Oriental, Voyage sur la Route des épices, La
Sultane de Saba, 300 ml, 32 €. 8. eau de
source de l’Himalaya et centella asiatica raffermissante. Soin Buste Anti-Âge,
Abhyanga, Taaj Paris, 100 ml, 32,90 €.
E L L E .Fr
Photo Arno CAuChois. (CouPelles en bronze lePetitflorilege.Com)
* Auteure de « Ma détox ayurvédique
colorée » (éd. Le Courrier du Livre)
et fondatrice du site
institutdesanteintegrative.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
beauty scoop
14 septembre 2018
ELLE style /BeAUtÉ
soIns belle peau et make-up Flatteur : les réjouIssances de la semaIne.
par Élisabeth Martorell
1
rouge velours
satinées ou mates mais toujours riches en
pigments, trois formules au potentiel
d’élégance très élevé.
1. poudré. un fini mat et une tenue
de huit heures. ModernMatte powder
lipstick, Whisper, shiseido, 32 €.
2. enveloppant. texture hydratante
à l’acide hyaluronique. le phyto rouge,
rio, sisley, 40 €. 3. pétale. saturé en
pigments et pourtant très doux. rouge
d’armani Matte, Four hundred, giorgio
armani beauty, 35,36 €.
3
cœur
grenadIne
la grenade, connue pour son pouvoir
antioxydant, est l’ingrédient star de ce
soin par ailleurs gorgé de minéraux
illuminateurs. À peine l’a-t-on appliqué
que le teint est plus lisse et lumineux.
À utiliser après sa crème si on a la peau
sèche, ou seul car il est hydratant et a
un effet perfecteur de teint bien visible.
Glow Formula Skin Hydrator, Kiehl’s,
50 ml, 35 €.
74 %
C’est le pourCentage de
personnes qui lisent les
Étiquettes avant d’aCheter
un produit de beautÉ…*
* étude ShopperScan 2017 sur tous les
produits de grande consommation
vendus en grande distribution.
1
3
1
2
Brume d’Islande
Cette lotion en tube est extrêmement riche en
eau de source islandaise chargée en acide orthosilicique (« osa » en anglais), une silice aux effets anti-âge,
hydratant et matifiant. en bref, parfaite pour humidifier
la peau et optimiser l’effet du sérum ou de la crème qui
suivront sans risque de brillance.
Brumisateur Osa, BioEffect, 60 ml, 45 €.
124
4
minimalisme
chIc
efficace et sans chichis... voici une
crème de jour hydratante, confortable
et sans odeur, à l’eau des grottes du
mont omine au Japon et aux extraits
protecteurs de pépins de pamplemousse et de pourpier.
Moisturising Cream, Muji, 50 g, 14,95 €.
E L L E .Fr
Photos Xavier imbert ; matteo valle/imaXtree. stylisme lauriane seignier.
2
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE x GUERLAIN
O PÉR ATI O N S PÉ C IALE
L’ICÔNE
DU STYLE
La nouvelle Eau de
Toilette Florale
Black Perfecto de
La Petite Robe Noire
complète votre look
avec un incontournable
du chic parisien.
Ce qu’il manquait à la Parisienne ?
Un Perfecto noir, ultime accessoire
mode, brodé de roses. Dans ce
flacon culte, la rose s’exprime sous
toutes ses coutures, sublimée par
l’amande. En fond, un cuir tendre
assoupli d’un nuage de muscs.
L’ultraféminité de la rose alliée
à une allure rock et couture.
© LAGARDÈRE PUBLICITÉ LAB’ELLE
ROSE PERFECTO
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE style /BeAUtÉ
Sa routine capillaire
« Grande consommatrice
de l’Huile de Leonor Greyl, j’ai
eu un vrai coup de cœur pour
le shampooing à la banane.
J’adore les masques pour
les cheveux, et j’achète
régulièrement le Soin
Nuanceur de Couleur de
Christophe Robin à son
salon-boutique, rue
Bachaumont (Paris-2e). »
Les crushs
de julie
ferrier
L’ACtrICe et HUmOrIste NOUs
DÉVOILe ses AstUCes bONNe
mINe et sA rOUtINe WeLLNess.
pAr Isabelle sansonettI
Son Sport favori
« Je nage tant que je peux à
la mer, à la piscine du
Shangri-La Hotel (Paris-16e) ou
dans un lac... Bref, je nage !
Il y a trois ans, je me suis offert
une planche de paddle, que
j’utilise le plus souvent possible,
sauf en piscine. Et quand
le temps le permet, j’enfile mes
rollers et je file sur les bords
de Marne. »
126
Sa recette plaiSir « Depuis que j’ai découvert la
grenade, j’en mets partout, dans
les salades, les jus... Et j’adore
les endives au jambon ! »
Sa trouSSe glam
« Dans la vie comme en
tournage, j’utilise le fond de teint
Candleglow de Laura Mercier.
En base, j’applique
l’indispensable Baume Beauté
éclair de Clarins, puis le blush
Orgasm de Nars, le Mascara
Hypnôse de Lancôme et le
rouge à lèvres Velvet Matte
Dragon Girl de Nars. Malgré
ma peau mixte, le maquillage
tient très bien sur moi. Je termine
avec un pschitt de Prodigieux,
le parfum de Nuxe, chaleureux
et réconfortant. » n
E L L E .Fr
Photos Xavier imbert ; silvina rostan ; guillaume gaffiot/bestimage ; istock ; Presse. stylisme lauriane seignier.
SeS obSeSSionS
coSmétiqueS
« Je suis assez curieuse, et les
produits de beauté font partie
de mon métier ! Je suis depuis
toujours fan du démaquillant
Clarins Lait Velours aux plantes
des montagnes. J’ai un faible
pour les masques visage, j’ai
d’ailleurs essayé ceux du
Dr. Jart + et du Dr. Brandt,
efficaces et ludiques. Et j’ai été
bluffée par le soin Liposourcils
Platinium de Talika qui stimule
leur pousse. Sur le visage,
j’applique la crème Kenzoki
Belle de Jour de Kenzo ou la
Skin Absolute Day de Filorga.
J’aime aussi les patchs yeux Lift
& Repair d’Institut Esthederm,
le Contour des yeux Extra
Intensive Cellular Performance
de Sensai et le Lait hydratant
Nectar de Roses de Melvita
pour le corps. »
www.suncoo-paris.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembRe 2018
ELLE style /BeAUtÉ
PSCHITT NEWS
Les FRagRances à testeR, La nouveLLe adResse, L’ingRÉdient
à dÉcouvRiR… touR d’hoRizon de L’actuaLitÉ paRFumÉe.
paR Jeanne Deroo
La matièrE prEmièrE
L’oRchidÉe caLypso
Cette fleur de Californie possède un parfum
crémeux et épicé façon cyclamen et cannelle
qu’on retrouve dans Yin Transformation, la
dernière fragrance de The Harmonist. Pour
créer cette senteur, le parfumeur Guillaume
Flavigny explique : « On couvre la fleur avec
une cloche en verre pendant plusieurs heures
pour récupérer dans un filtre les molécules
odorantes. De retour au labo, on injecte ce
que l’on a capturé dans un chromatographe
afin d’identifier les différentes molécules et
leurs concentrations, pour reproduire ensuite
l’odeur de la fleur. »
Avec 22 eaux de parfum, 8 bougies, 5 crèmes corps, des
savons et encore plus de nouveautés alléchantes dans les
mois à venir, Dior se lance dans une nouvelle aventure
parfumée, et tout donne envie. Les lignes sont épurées, les
écrins des bougies sont en porcelaine de Limoges émaillée artisanalement, et les savons sont fabriqués à la
Savonnerie de Haute-Provence. Côté fragrances, le parfumeur François Demachy en a créé 11 nouvelles. Parmi
elles, Jasmin des Anges, un floral fruité, Sakura, une ode
à la fleur de cerisier, la fleur d’oranger est la star de Terra
Bella et Balade Sauvage nous invite à une promenade
dans les îles éoliennes. Pour entrer dans ce nouvel univers,
on fonce dans les boutiques Maison Christian Dior.
LES maiNS
vErtES
Eaux de Parfum Christian Dior, 125 ml, 198 €.
326, rue Saint-Honoré, Paris-8e.
l’aPPéTIT vIenT
en SenTanT
Aubergine, tomate, carotte,
poire et citron, voilà le menu de
cette ligne de savons portugais
aux emballages botaniques.
Tomate, Ach Brito chez Monoprix,
160 g, 3,99 €.
128
Avec ses 7 plantes bienfaisantes
(dont la verveine et le romarin),
et ses 20 % de beurre de karité,
ce baume bien épais mais
rafraîchissant pénètre
rapidement pour réparer les
mains abîmées des adeptes de
jardinage. Une formule à
(re)découvrir au sein de cette
gamme habillée de tout nouveaux
packagings élégants.
Gardinarius, Le Couvent des Minimes,
75 ml, 16 €.
E L L E .FR
Photos xavier imbert ; ed. reschke/getty images ; Presse. stylisme lauriane seigner.
Par le bouT du NEz
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L E K I T D E P LU I E D E L A PA R I S I E N N E
À partir du 17 septembre 2018 en ligne et dans une sélection de boutiques.
www.aigle.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Société SAPIA, SAS au capital de 2 000€, à Saint-Pierre-Montlimart - 49111 MONTREVAULT-SUR-EVRE, RCS Angers 833.590.706 - Photographie retouchée
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE mag / success story
une frenchie
aux états-unis
Coiffure et maquillage Camille arnaud.
Laure Hériard-dubreuiL
14 septembre 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
La businesswoman Française
Laure Hériard-dubreuiL,
Fondatrice du muLtimarque
de Luxe tHe webster, construit
son empire américain.
et ne cesse d’expLorer de
nouveaux territoires.
par Sophie Gachet pHotograpHe thomaS humery
« Je prendrai une part de chaque gâteau ! » lance en riant
la gourmande Laure Hériard-Dubreuil à la serveuse de Rose Bakery,
au Bon Marché Rive Gauche. La jolie brune ultra pétillante sait
croquer la vie à pleines dents. Il y a douze ans, elle quittait sa
France natale pour Miami où elle eut l’idée de créer The Webster,
un multimarque de luxe vite devenu une référence dans la mode.
Aujourd’hui, elle a cinq boutiques aux États-Unis et est considérée
comme une star parmi les acheteuses fashion. Loin de s’en contenter,
elle a aussi lancé, l’année dernière, une griffe à son nom et à son
image, LHD. Un beau parcours commencé à l’école Sainte-Marie
de Neuilly, puis à l’université de Paris-Dauphine, où Laure a étudié le
mandarin et l’économie. Après des études de merchandising (ou
l’art de savoir présenter ses produits pour mieux vendre) au Fashion
Institute of Technology à New York, elle fait un passage chez Yves
Saint Laurent à Paris, puis chez Balenciaga durant le règne de
Nicolas Ghesquière. Mais c’est toute seule, à Miami, qu’elle se
lance dans le grand bain de la mode. « J’ai débuté au moment de
la crise économique, raconte Laure, c’était un vrai défi. Cela m’a
endurcie. J’ai compris que rien n’était facile… même si je le savais
déjà. Commencer dans un pays où je n’avais aucun appui était une
manière de me mettre en danger. La crise m’a appris à ne pas
m’enflammer quand j’aime une collection : des stocks me sont restés sur les bras. Et puis, les travaux sont toujours une partie compliquée dans mes aventures de boutiques. J’avais repris ce bâtiment
qui était un ancien hôtel Art déco sur South Beach et qui s’appelait
The Webster. J’avais affaire à des ouvriers hispanophones alors
que je ne parlais pas un mot d’espagnol et que j’avais l’air d’avoir
12 ans. Évidemment, je n’étais pas prise très au sérieux. Mais
aujourd’hui je dois dire que tout va plutôt bien. »
En effet, The Webster est devenu une marque réputée et solide.
Chaque pièce choisie par Laure devient très vite un must have. Elle a
le sens de ce qui va se vendre. Désormais, elle s’autofinance et peut
se permettre de se lancer dans des méga projets comme la boutique
de SoHo, à New York, ouverte fin 2017. « Elle ne faisait que deux
étages, mais j’en ai ajouté quatre pour lui redonner son allure de
l’époque », précise-t-elle. Les travaux ont pris du temps, quatre ans,
car l’experte en merchandising ne veut rien laisser au hasard. Choix
des vêtements, carrelage Terrazzo, odeur de fleur d’oranger flottant
dans toutes ses boutiques sont sa signature. Avec Webster Home,
centré sur les objets de déco, elle ajoute encore une corde à son arc.
Sensible à l’art, mariée à l’artiste américain Aaron Young, elle a fait
appel à des stars comme l’architecte et peintre Gaetano Pesce,
l’artiste Nate Lowman ou encore la designer Nada Debs pour
E L L E .Fr
Sa boutique
amiraL
meubler ses échoppes. Pour cette boutique
new-yorkaise, elle pensait changer sa
Située au 29 greene
façon d’acheter : « Je me réjouissais de
Street à new York, la
pouvoir mettre des manteaux chauds
nouvelle acquisition de
et des gros pulls. Je croyais également
laure impressionne.
qu’à Manhattan les femmes préféraient
Bougeoirs français des
la sobriété. Mais, en réalité, les gens s’atannées 1950, papiers
peints des années 1920
tendent à autre chose quand ils viennent
et 1930, œuvres d’art
au Webster : même si c’est un multimarque,
de ses amis et de son
le style doit être gai, loin de toute
mari aaron Young...
sobriété. » Miami, le soleil, les imprimés
les
1 115 m2 répartis sur
sont la marque de fabrique de la jeune
six étages respirent la
entrepreneuse. « Du coup, j’ai trouvé des
passion du détail. la
doudounes de couleur pour rester dans
nouveauté ? le coiffeur
l’esprit ! » Laure Hériard-Dubreuil a su
star david mallett
s’entourer de personnes fidèles à cette
ouvre son premier salon
identité : « J’ai une équipe de plus de cent
new-yorkais
personnes, et je veille à ce que tous mes
au dernier étage.
employés s’intègrent bien dans la culture
de la maison, j’aime l’esprit de famille, même au travail. Quand je
fais ma sélection pour mes boutiques, je regarde avant tout ce qui
me plaît. Mais j’ai aussi des acheteurs (trois employés pour les collections femme et un pour l’homme) qui ont très bien saisi l’esthétique
The Webster. » La jeune femme ne s’est pas arrêtée à ces premiers
succès. Ses clients, ses amis designers, ses vendeurs, tous lui demandaient de créer une marque. « Je ne suis pas designer, alors
133
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Vraie businesswoman, à 39 ans, Laure Hériard-Dubreuil est
aussi membre du comité d’administration de l’entreprise Rémy Cointreau, dans laquelle sa famille a des parts. Débordante d’énergie, elle
a réussi à naviguer aux états-Unis pour faire de l’American Dream une
réalité. Depuis l’ouverture du Webster, elle multiplie les collaborations
et les exclusivités avec des designers qui sont souvent ses amis, comme
Pierre Hardy ou la créatrice de bijoux Aurélie Bidermann. « Laure est
solaire, c’est une amie très loyale, nous confie cette dernière. Et en tant
qu’acheteuse, c’est un vrai œil de lynx ! » Bien avant de créer LHD,
Laure jouait déjà à la créatrice avec la maison Eres. Sa tendance
hyperactive la pousse à toujours avancer. Ce mois-ci, elle sort
Webster Kids, une ligne de vêtements pour enfant. « Tout a un sens,
ma vie personnelle m’inspire beaucoup, explique-t-elle. J’ai un fils de
4 ans, Marcel, et je commande en pensant avant tout à lui. »
Même si les états-Unis continuent de l’émerveiller, la Frenchie y est
maintenant totalement intégrée. Mariée à un Américain, elle a donné
naissance à son fils à New York, et toute la famille habite désormais
dans une maison à Manhattan. « C’est sûr que pour les Américains,
je suis “la Française”, confie Laure. Mais quand je reviens en France,
je suis tout de même un oiseau exotique. Avec des études poursuivies
3
1
2
4
SeS muStS
de La saison
automne-Hiver
2018-2019
1. le manteau dries Van noten.
2. le total-look futuriste de
paco rabanne.
3. les b.o. hadar nornberg.
4. la médaille goddess large
diamond Coin, azlee.
5. le sac Chloé.
6. les souliers attico.
134
Sa griffe
L’adn de LHd
Ses créations sont tout en gaieté : « il y a
des imprimés et des couleurs vives,
détaille laure. les robes et les jupes, c’est
ce que je porte le plus, donc, on en
trouve beaucoup dans mes collections.
notre best-seller ? la robe marlin,
composée d’un fond de robe et d’une
robe chemise, avec un imprimé différent. »
en partie en Chine, en partie à New York, et mon installation en
Amérique il y a douze ans, ça fait un sacré cocktail ! Mais mes
origines et mes valeurs restent françaises. » Elle parle d’ailleurs dans
sa langue maternelle à son fils qui vient d’entrer au Lycée Français de
New York. « Ce que j’ai pu apporter aux états-Unis ? Le côté cosy,
analyse-t-elle. Face à la froideur de l’e-commerce, je fournis un
service très personnalisé. On prévient nos clients quand des pièces
susceptibles de leur plaire arrivent. On s’adapte à leurs désirs. Mes
vendeurs sont sympas, mais pas insistants. Mon objectif ? Que les
clientes se sentent comme Julia Roberts dans “Pretty Woman” ! »
Avec ses boutiques, sa griffe de vêtements pour femme, homme et
enfant, son label déco, ses nombreuses collaborations avec d’autres
marques, Laure construit peu à peu son empire. On lui demande si
Ralph Lauren est son modèle. « J’éprouve une admiration totale pour
ce créateur, s’enthousiasme-t-elle. J’adorerais avoir sa carrière. Mais
il me reste tout de même beaucoup d’étapes pour y arriver. J’avais
ouvert un restaurant dans une de mes boutiques, mais ce n’est pas
mon métier. Je pourrais aussi monter un hôtel que j’appellerais The
Webster, comme celui qui existait à Miami dans le building où j’ai
implanté ma première boutique. La boucle serait bouclée ! » En
regardant sa montre, le temps
présent la rattrape : elle doit
aller chercher son fils à l’école.
Quand elle vient à Paris pour les
fashion weeks, elle emmène
souvent Marcel avec elle.
« Oups, je vais être en retard, dit
la maman toujours attentive à sa
5
famille. Je fais beaucoup de
choses dans la journée, donc,
forcément, je cours souvent. »
L’année prochaine, elle fêtera les
10 ans de l’ouverture du Webster à Miami. On imagine qu’elle
ne va pas s’arrêter là. Un hôtel à
Paris ? Une ouverture en Chine ?
6
Un parfum ? Tout est envisageable. Une chose est sûre :
Laure n’a pas fini de courir ! n
E L L E .Fr
daniele oBerrauCh/imaxtree.Com ; preSSe.
j’ai utilisé mes compétences de merchandiser pour imaginer
ma griffe, LHD, composée uniquement de pièces que j’avais envie
de porter. J’y mets chaque fois toute ma personnalité. J’aime voyager
et chaque collection fait allusion à l’une de mes destinations phares.
La première saison, c’était Miami évidemment. La deuxième était
dédiée à Saint-Tropez. J’y ai passé toute mon enfance, ma marraine
brésilienne y a une maison. J’adore la lumière de cet endroit. Ça reste
un lieu magique quoi qu’on en dise. » Les modèles sont mis au point
à New York, mais sont fabriqués en Chine, un pays que Laure connaît
bien. « Parler mandarin aide pour les affaires », dit l’ex-étudiante
de Paris-Dauphine. Loin de rester une petite griffe, LHD se développe
à vitesse grand V : après avoir fait son entrée en France via Le Bon
Marché Rive Gauche, elle est maintenant accessible sur net-a-porter.
com, autant dire le Graal en matière de distribution. Et surtout une
première pour une marque née d’une boutique multimarque. C’est
comme si Barneys New York était vendue au Bon Marché Rive
Gauche. Laure a réussi à créer un style joyeux facilement adoptable.
« LHD, c’est ta copine », s’amuse-t-elle.
14 septembre 2018
ELLE mag / success story
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE mag
le 10 juin 2018,
à la gay Pride
de los angeles.
GLORIA TéNOR
inlassable déFenseuse
des dRoits des Femmes,
gloRia allRed est l’avocate
qui Fait tRembleR les haRceleuRs
de hollywood. RencontRe.
paR Jacky GoldberG
« Gloria Allred sera à vous dans une minute », nous prévient l’assistante de celle qu’on peut considérer comme la plus célèbre
avocate américaine. On l’attend dans la grande salle de réunion de
ses bureaux de Los Angeles, en haut d’un gratte-ciel offrant une vue
imprenable sur Hollywood. On distingue les luxueuses villas de célébrités, dont quelques-unes ont déjà eu à l’affronter. Arnold Schwarzenegger, Aaron Spelling, O.J. Simpson, Tiger Woods, John Travolta,
Roman Polanski comptent ainsi parmi ceux qu’elle a poursuivis en
justice. Plus récemment, Bill Cosby, Harvey Weinstein ou Donald
Trump ont eu le déplaisir d’avoir affaire à elle. Parmi ses faits d’arme
136
figure aussi le droit au mariage pour deux personnes de même sexe,
qu’elle obtint en 2008 devant la cour suprême de Californie (avant
sa suspension quelques mois plus tard puis sa réautorisation en 2013),
ouvrant la voie à sa légalisation dans tout le pays. Dans chacune de
ces affaires, elle a défendu des femmes victimes de discrimination, de
harcèlement ou d’agression sexuelle, ou toute forme de préjudice lié
à leur genre, à leur origine ou à leur orientation sexuelle.
Fidèle à elle-même, c’est évidemment tout de rouge vêtue, en tailleurpantalon, que Gloria Allred (« toute rouge ») nous rejoint dans cette
pièce où elle donne régulièrement de tonitruantes conférences de
presse retransmises à la télévision. À peine nous a-t-elle serré la main
qu’elle nous demande si on a vu la dernière, la veille, où elle annonçait
qu’un gynécologue de l’Université de Californie du Sud s’était enfin
vu retirer son autorisation d’exercer, après des centaines d’accusations
d’attouchements sexuels. Maître dans l’art d’utiliser l’opinion publique
à ses fins, elle a fait de ces conférences son arme fétiche.
Chacun en conviendra, ennemis comme amis : Gloria Allred est une
star. Encore plus depuis la sortie, en février sur Netflix, d’un documentaire retraçant son parcours, « Gloria Allred, l’avocate des femmes »
(« Seeing Allred »). « Il a fallu deux ans aux réalisatrices, Roberta
Grossman et Sophie Sartrain, pour me convaincre, puis trois ans de
E L L E .FR
00 xxxx 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Ronen Tivony/nuRPhoTo ; jackson lee/gc images/geTTy ; caPiTal PicTuRes, degun Paoli/sTaRface.
00 xxxx 2018
ELLE mag / portrait
On lui demande si elle a immédiatement saisi la portée de l’affaire
Weinstein. « Ce fut à coup sûr un grand moment. Plus personne à
Hollywood n’a le droit de harceler ou d’agresser sexuellement qui
que ce soit. Il n’y a plus de permis spécial pour violer, plus personne
n’est au-dessus de la loi. Et, ça, c’est historique. » On se souvient qu’au
tout début du scandale, alors que seul l’article du « New York Times »
était sorti, le mogul pensait s’en tirer en mettant en avant sa cure de
désintoxication sexuelle et sa conseillère spéciale, l’avocate Lisa
Bloom – laquelle n’est autre que… la fille de Gloria ! Mais celle-ci a
rapidement passé la main, au grand soulagement de sa mère, que
l’on sent peu à l’aise sur le sujet : « Lisa a fait ce qu’elle pensait être le
mieux. Elle a son propre cabinet et c’est une excellente avocate, qui
Justement, les temps sont propices à l’organisation. Le prend soin de ses clients. Elle a toujours été féministe. Je l’aime… Que
« moment Me Too », né il y a presque un an à la suite du plus gros vous dire d’autre ? » Pas grand-chose, en effet. Sa famille, nous
scandale sexuel ayant éclaboussé Hollywood, a changé la donne confiera-t-elle ensuite, est tout pour elle. À 77 ans, elle affirme n’avoir
pour le féminisme de combat qu’incarne Gloria Allred. Et même si le aucun loisir, « travaillant jour et nuit », aucune vie sentimentale (elle a
mouvement perd un peu de son élan, elle n’est pas inquiète du contre- divorcé de son second époux, William Allred, en 1975), elle
coup. « Le féminisme a toujours fonctionné ainsi, assure-t-elle. Deux consacre donc son peu de temps libre à sa fille et à ses deux petitspas en avant, un pas en arrière. Il faut donc prendre tout ce qui est bon enfants. « Eux aussi étudient le droit. Je les y pousse ! » confie-t-elle,
à prendre. » Avant Me Too, celle que le « New York Times » surnomme visiblement fière d’être à l’origine d’une dynastie d’avocats. N’ayant
« The Avenger » (« la vengeresse »), planchait déjà sur l’affaire Bill pas grandi dans un environnement fortuné, cette pure « self-madeCosby. Comédien légendaire (le « Cosby Show ») et violeur en série woman » sait la chance qu’ils ont. Son père était « un représentant qui
depuis le milieu des années 1960, il vivait dans l’impunité malgré des faisait du porte-à-porte, travaillait constamment et ne parlait jamais
dizaines d’accusations, et a enfin dû répondre de ses actes en 2015, de politique », contrairement à sa mère, juive d’origine anglaise,
après que les médias, la justice et Gloria Allred se sont intéressés à socialiste affirmée, femme au foyer qui lui donna le goût de la lecture
lui. « Combien de femmes doivent témoigner pour égaler la parole et de la justice sociale. Après des études de littérature (« conclues
d’un homme puissant ? » se lamente-t-elle devant nous. Eh bien, tout par un mémoire sur les écrivains africains-américains James Baldwin,
dépend de la façon dont elles s’organisent. Dans cette affaire, repré- Alex Haley et Ralph Ellison, à une époque où personne n’avait rien
sentées par la puissante avocate, qui fit un usage particulièrement écrit sur eux », précise-t-elle avec une certaine fierté), et une première
carrière de professeure et proviseure de lycée, elle
intensif de ses conférences de presse pour écailler
s’est tournée vers le droit à la fin des années 1960,
la « réputation en téflon » de l’acteur, les victimes sont
comprenant que son énergie y serait plus efficaceparvenues à le faire reconnaître coupable en
dans sa liGne
ment utilisée. En 1976, elle a ouvert son cabinet,
avril 2018, alors que la plupart des crimes étaient
de mire
Allred, Maroko & Goldberg, avec deux amis qui
prescrits. La peine (il risque jusqu’à trente ans de
sont toujours ses associés.
prison) sera fixée en audience les 24 et 25 septembre, mais l’avocate considère avoir déjà remLa voici, une quarantaine d’années plus
porté une victoire : « Les victimes ont été écoutées, et
tard, n’envisageant nullement la retraite, redoublant
la culpabilité de M. Cosby a été établie, même si la
au contraire d’efforts pour les combats à venir. Aucour peut considérer que son âge avancé [81 ans,
HARvey WeINsTeIN
delà de ceux qu’elle mène à la barre, elle est en ce
ndlr] devrait le préserver. J’espère personnellement
elle représente une
moment très préoccupée par le droit à l’avortement.
qu’il ira en prison, mais on verra bien. »
de ses victimes.
Celui-ci pourrait être remis en question par la Cour
Gloria Allred a aussi récemment tenté d’accrocher
suprême des États-Unis, après la nomination du juge
Donald Trump à son tableau de chasse, notamment
ultra conservateur Brett Kavanaugh par Donald
pour le compte de Summer Zervos, une ancienne
Trump (pas encore validée par le Sénat à l’heure où
candidate de l’émission de télé-réalité « The Apprennous écrivons ces lignes). Le sujet est pour elle partitice », qui accuse l’ex- présentateur aujourd’hui
culièrement douloureux puisqu’elle dut, en 1966,
Président de l’avoir molestée, puis traitée de menBILL COsBy
subir un avortement clandestin à la suite d’un viol, lors
teuse ; après une audience, l’avocate et sa cliente
elle a fait reconnaître
de vacances au Mexique. L’homme, un médecin qui
en sont toutefois restées là, « pour raisons personsa culpabilité.
l’avait menacée d’une arme, ne fut jamais inquiété,
nelles » (on n’en saura pas plus). Allred représente
et elle faillit mourir d’une hémorragie. Mais son engaaussi une des victimes présumées de Harvey Weinsgement féministe en fut définitivement scellé. Elle
tein, qui préfère pour l’instant rester anonyme. Propromet qu’elle mènera, s’il le faut, une « guérilla jurichaine audience le 20 septembre, à New York. Là
dique pour le droit à l’avortement, sans relâche
encore, c’est une longue et tortueuse bataille judijusqu’à la victoire ». En l’écoutant, on se dit qu’elle a
ciaire qui s’annonce, avec face à elle un avocat
ROmAN POLANskI
décidément bien fait, après son divorce, de garder
particulièrement retors : Benjamin Brafman, qui a
elle défend deux
son patronyme écarlate, même si l’original, Bloom
obtenu l’abandon des charges contre Dominique
de ses accusatrices.
(« floraison »), n’était pas mal non plus.
Strauss-Kahn dans l’affaire du Sofitel, en 2011.
travail, à me suivre partout. Je suis très fière du résultat », nous assuret-elle, léger sourire au coin des lèvres, imitant l’affiche du film, en
évidence sur un chevalet derrière elle. Mais comme pour se prémunir
de toute accusation de vanité, que d’aucuns lui ont pourtant faite en
quarante-deux ans de carrière, elle précise : « Ce qui me touche le
plus, c’est que de nombreuses femmes m’ont fait part de leur sentiment d’“empowerment” après l’avoir vu. Rien ne m’importe plus que
de leur faire comprendre qu’elles ont des droits, et qu’elles peuvent
se battre pour ceux qu’elles n’ont pas encore. » Et de conclure sa
tirade en citant Mother Jones, célèbre syndicaliste du début du
XXe siècle : « Plutôt que d’agoniser, s’organiser. »
E L L E .FR
137
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE mag/ PHÉNOmÈNE
lE paYsaGE
suR les Réseaux sociaux,
le besoin d’authenticité
et de contemplation
domine enFin nos ego.
et si la natuRe RepRenait
ses dRoits suR nos photos ?
paR patrick williams
Serait-ce la fin du selfie ? Cette manie que nous avons de photographier narcissiquement nos augustes faces serait-elle en train de
battre de l’aile, tandis que, d’un geste admiratif, nous tournons l’objectif de nos Smartphone vers la nature ? De fait, tout l’été, Instagram
a été saturé de paysages. Les influenceuses en ont posté sans
relâche, nos amis ont fait de même, et nous aussi. En la matière, il
semblerait que nous soyons devenus insatiables : il nous faut toujours
plus de couchers de soleil (#passionsunset), de jolies vues de la campagne ou d’images impressionnantes de la montagne. Certes, l’être
humain a toujours aimé immortaliser les spectacles grandioses ou
charmants de la nature, mais cette passion s’intensifie comme jamais.
Avec les records de chaleur enregistrés un peu partout dans le
monde cet été, avec les incendies qui ont ravagé certains pays
d’Europe et la Californie, ou la condamnation de Monsanto et du
glyphosate, il règne un sentiment diffus de catastrophe écologique.
« Consciemment ou pas, on éprouve le besoin de capter la beauté
138
de notre environnement au moment où il est menacé. De montrer
des images où il apparaît intact, préservé, dans toute sa splendeur »,
note Lili Barbery-Coulon, journaliste et blogueuse lifestyle, working
girl convertie au yoga, qui, à l’instar d’une Caroline de Maigret ou
d’une Garance Doré, poste de plus en plus de paysages. Même
chose du côté de people telles que Gisele Bündchen ou Karlie Kloss.
Cette avalanche de clichés fait aussi écho à l’intérêt passionné que
suscite la nature depuis quelque temps : succès des livres sur les
arbres (700 000 exemplaires vendus en France de « La Vie secrète
des arbres », de Peter Wohlleben, éd. Les Arènes), boom de la sylvothérapie, exode toujours plus important des urbains, devenus néoruraux, végétalisation des villes, multiplication des ouvrages sur les
bienfaits de la nature sur l’organisme (« Pourquoi la nature nous fait
du bien », de Nicolas Guéguen et Sébastien Meineri, éd. Dunod ;
« Pour une écologie intérieure. Renouer avec le sauvage », de Marie
Romanens et Patrick Guérin, éd. Le Souffle d’Or).
Couronnement de cette lame de fond, la sortie de
« Devant la beauté de la nature », d’Alexandre Lacroix
(Allary Éditions). Dans ce livre passionnant, fourmillant d’idées,
de chemins de traverse, cet essayiste et écrivain, directeur de la
rédaction de « Philosophie Magazine », pose une question qui paraît
simple mais qui appelle mille réponses complexes : pourquoi avonsnous tant besoin de la beauté de la nature ? « Il me semble, expliquet-il, que la connexion entre l’être humain et la nature passe d’abord
par le sentiment de beauté qu’elle éveille en nous. Quand les militants
écologistes nous disent que la biodiversité est menacée, que les ressources de la planète sont épuisées, leur démonstration est vraie mais
elle est aussi effrayante, culpabilisante, nous détournant parfois de
E L L E .FR
instagram @alexcarl, @lilibarbery, @gisele, @carolinedemaigret,
@garconmoderne, @willnichols.
LE NOUVEAU SELFIE
00 xxxx 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
l’envie de s’engager. Alors que, En somme, c’est l’anti-Smartphone ! Mais, au fond, avions-nous
par le simple spectacle de la vraiment besoin de preuves ? Le lien qui nous unit aux plaines, aux
beauté de la nature, tout le montagnes et aux côtes n’échappe-t-il pas à tout raisonnement ?
monde peut être convaincu de « Si nous sommes tant attirés par la beauté des paysages, note
la défendre. C’est peut-être pour Alexandre Lacroix, c’est parce qu’ils nous mettent au contact du myscela que tant de gens postent tère de notre présence au monde. Nous pouvons être assaillis par
des paysages sur Instagram. les soucis, crouler sous les infos, mais tout cela disparaît quand nous
L’écologie passe aussi par le nous trouvons devant l’infiniment grand et beau. Il existe une médesentiment esthétique ! » D’où cine du paysage, qui nous relie à l’indicible, à ce qui est fondamenla nécessité selon lui de réap- tal. Face à un paysage, nous sommes confrontés à une multiplication
prendre aux enfants et aux de sensations qui coulent vers nous. J’appelle cela “les sources“. »
jeunes générations à savourer un On comprend mieux notre désir de se « ressourcer », de boire à la
paysage, par la vue, mais aussi par l’ouïe, le nez, le toucher.
grande fontaine de vie intarissable que constitue un paysage.
Se reconnecter à la nature, voilà bien le mantra de
l’époque. Contempler la beauté brute d’un payFace à une nature dont la beauté nous
sage des Cévennes ou de Bretagne semble être la
soigne et nous subjugue, les mots semseule façon de sortir de la frénésie qui est la nôtre.
blent souvent insuffisants. Ne dit-on pas
se
Addiction aux Smartphone, cerveau branché en
d’ailleurs d’un panorama qu’il est « à couper le
permanence sur les réseaux, villes polluées, sans
ReconnecteR souffle » ? Au XVIIIe siècle, le philosophe Emmanuel Kant expliquait que lorsque le sentiment du
compter le « bullshit job » dans un open space gris et
à la natuRe,
beau s’empare de nous, on ne peut pas l’explidéprimant, que certains retrouvent sans joie en cette
quer, mais on a envie de le partager. « C’est exacrentrée… Face à une telle pression, on ne compte
voilà bien
tement ce qui se passe sur Instagram quand on
plus les gens qui quittent leur boulot et partent à la
le mantRa de
poste un paysage, conclut Alexandre Lacroix. Et
campagne, asphyxiés par un rythme de vie dans
l’époque. c’est une image sans commentaires, c’est une manière
lequel ils ont cru, mais qui ne leur apporte plus rien
de se délivrer du surcroît d’infos, d’invitations qui
sinon un grand vide. Les végétaux et rochers
un moyen
surchargent les réseaux. Comme si on y réinjectait
auraient-ils une dimension thérapeutique, seraient-ils
de soRtiR de
un peu d’authenticité. » Même son de cloche du
nos meilleurs soignants ? De plus en plus de nos
concitoyens en sont persuadés. « Les personnes
la FRénésie qui côté de Lili Barbery-Coulon : « Au début, on allait
sur Twitter, Facebook ou Instagram pour trouver
vivant à proximité d’espaces verts ont moins de
est la nôtRe.
de “vraies“ gens, qui parlaient d’eux, de leurs
risques de dépression, d’anxiété, de stress et de
goûts, de leurs coups de cœur. Maintenant, il y a
maladies respiratoires », explique Barbara Bonneune suspicion face à ce qui est posté. La dimension
foy, maître de conférences en psychologie environbusiness est désormais omniprésente. Tout ce
nementale, dans le livre « Le Souci de la nature »
(CNRS Éditions), sous la direction de Cynthia Fleury et Anne- qu’on voit est monétisé. Alors qu’un beau paysage, c’est gratuit. »
Caroline Prévot. Selon la chercheuse, le contact avec la nature Les paysages vont-ils changer notre rapport à Instagram, assainir
permettrait de reconstruire notre capacité à l’attention, et « à réguler notre rapport aux réseaux sociaux ? Décidément, il se pourrait
l’excès d’informations et de stimulations liées à la vie urbaine ». bien que la nature ait des super-pouvoirs…
E L L E .FR
139
Silvia Fendi et deux
de ses filles, Delfina
et Leonetta,
le 4 juillet, à Paris.
nos remerciements à la réserve Paris (lareserve-Paris.com).
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE mag / mode
Magic
Bag
comment faire d’un it bag
un intemporel ? alors que
le « peekaboo » fête ses 10 ans
au bras des femmes, silvia fendi,
créatrice des accessoires de la
maison, nous révÈle ses secrets.
par Sylvia Jorif photographe Jean-françoiS robert
Cet anniversaire-là, toute la famille tenait à le célébrer.
Il faut dire qu’il est aimé dans le clan. On parle ici de la famille Fendi
et du « Peekaboo », sac notoire de cette maison, considéré comme
un enfant roi. Aujourd’hui, il a 10 ans et, depuis 2008, son succès ne
démérite pas. Qui avait des passions de sacs il y a une décennie se
souvient très bien de l’émoi qu’a suscité l’arrivée de ce nouveau
modèle. Très chic, couronné d’une allure de noblesse, aux ouvertures
amovibles et intelligentes qui, selon l’humeur, révèlent d’autres
aspects de sa physionomie : ce sac, tout le monde le voulait, et son
prix élevé ne faisait même pas peur. Il entrait dans le cénacle rare
des cadeaux exceptionnels : pour les 18 ans d’une jeune fille, pour
la célébration d’un amour, pour un mariage, pour les 50 ans d’une
femme. Très vite, bien sûr, on le vit au bras de nombreuses célébrités.
Les premières fans furent Rania de Jordanie, Madonna, Sharon
Stone, Sofia Coppola, Julia Roberts... Aujourd’hui, ce sont Amal
Clooney, Meghan Markle, Naomi Watts, Lupita Nyong’o ou
Rihanna... Ce qui étonne, c’est la diversité des personnes auxquelles
il plaît : classiques, exubérantes, branchées, anonymes ou stars, il
semble que toutes le veulent. Ensuite, c’est le plébiscite unanime :
millennials, jeunes femmes ou jeunes grands-mères, on l’aime de 17 à
77 ans. Silvia Fendi, son heureuse créatrice, explique ce
141
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE mag / mode
père est mort, elle n’a pas fermé l’entreprise. Elle a travaillé tout en
élevant ses cinq filles. Mieux, elle les a impliquées dans l’évolution
de cette maison. Cette communion de femmes a réalisé quelque
chose d’incroyable. Fendi aujourd’hui a un rayonnement international. » C’est une famille délibérément créative, viscéralement
féminine. Et Fendi ne serait pas Fendi s’il n’y avait pas la conviction
succès par la théorie surprenante de l’opposition. Il arrivait du clan. « Nous sommes vraiment le prototype d’une famille itaau bon moment après le triomphe incroyable du sac « Baguette », lienne, reprend Delfina. Nous passons beaucoup de temps
véritable cas d’école de la maroquinerie, connu dans le monde ensemble. Nous trouvons toujours le moyen de nous réunir. Nous
entier, créé en 1997 et vendu à plus d’un million d’exemplaires. Avec échangeons sur la création. La maison est toujours ouverte et notre
lui était apparu le terme de « it bag », qui lui avait été d’emblée affilié, mère nous appelle souvent pour savoir quand nous comptons passe multipliant à l’infini dans d’innombrables versions, dont, à ser la voir. » Leonetta rigole : « Elle nous téléphone aussi tout le temps
l’époque, Carrie Bradshaw dans « Sex and the City » en était la meil- parce qu’elle a des problèmes avec la technologie. » Silvia sourit :
leure des démonstratrices. Elle explique : « On peut considérer le « Oui, c’est la différence entre les générations. Je leur dis : “Venez
“Baguette” presque comme un vêtement, souple, en tissu, brodé, déjeuner dimanche” parce que j’ai un problème avec mon ordinapailleté, toujours décoré. Il représentait un moment. J’ai voulu le teur. Mais j’en résous aussi beaucoup pour vous ! Disons la
contrecarrer par un sac plus statutaire, épuré, dans une tradition de vérité, mon portable sonne toutes les cinq minutes ! » Sans
doute que leur conversation dure
malletier. Il a connu un autre succès, car sans
encore maintenant…
doute paraissait-il déjà familier. En fait, il était
Dans quelques années, en 2025,
déjà vieux au moment de sa sortie, comme s’il
la maison aura 100 ans. Leonetta :
avait toujours été là. » Ce que Silvia Fendi pour« Mon Dieu, 100 ans ! » Il semrait dire aussi, c’est la façon dont elle invente un
À travers
blerait que Fendi soit auréolée
geste, ce qui participe grandement au désir
d’un certain caractère d’éternité.
pour l’objet. Cela se révèle dans le nom choisi.
l’histoire
Ici tout dure, tout perdure, et cette
Ainsi, le « Baguette », parce que, tout petit avec
de la maison,
pérennité a statué son
sa bandoulière, il se coinçait sous le bras et laisancrage dans la douceur
sait les mains libres – nouvelle posture. Avec le
on peut lire
d’un palazzo romain.
« Peekaboo », elle invente le principe du sac
l’évolution
Fendi domine le temps
ouvert d’un côté, fermé de l’autre, créant une
des femmes
à tous les niveaux. Ici
élégance un peu désinvolte. D’où son patroaussi, il est question
nyme « Peekaboo », qui veut dire coucou, ce jeu
en italie.
d’être le maître des
où on se cache les yeux avec les mains et où on
ma grandhorloges. C’est l’hisréapparaît en les ouvrant. Au-delà du modèle,
toire d’une famille où
il y a l’attitude. La créatrice dit simplement en
mère a été
l’on se transmet la
riant : « Nous ne suivons pas les tendances,
une pionnière.
mode de généranous les créons. »
tion en génération
et, plus admirable
Silvia Fendi et deux de ses filles, Delfina
s i lv i a f e n d i
dans un sens, de
et Leonetta, se sont mises en scène pour
femme en femme,
raconter cette permanence des choses, jouant
depuis le comsur le dialogue transgénérationnel et la transmission. Elles se veulent toutes trois ambassadrices de ce sac mencement, en 1925. Un artisanat
qu’elles ont décliné selon leur personnalité. Leonetta, 21 ans, jeune exceptionnel, entre cuir et fourrure, qui
fille cosmopolite, étudiante en sciences politiques à Londres, aime ne cesse de perfectionner son savoirle « Peekaboo » tout mini et coloré. Delfina, jolie trentenaire, que nous faire. La fidélité unique d’un créateur,
connaissons déjà pour ses créations de bijoux, arbore le tout nou- Karl Lagerfeld, qui dessine la mode
veau modèle, le « X-Lite », sans armature, tout mou, comme un grand femme depuis 1965. Chez Fendi, le
cabas fourré à l’intérieur : « Il est léger, sans squelette, il est moderne. temps n’est rien. n
Il est pratique. Je l’aime beaucoup car il fait semblant d’être classique. » Enfin, Silvia, et son très classique noir de toujours.
Passé cette démonstration de luxe, il y a toute une saga italienne qui
se déploie à travers ces trois femmes. Silvia raconte cette filiation
particulière : « À travers l’histoire de Fendi, on peut lire l’évolution
des femmes en Italie. Dans ce pays à la tradition très patriarcale, il
y a eu ma grand-mère, qui a été une pionnière. Quand mon grand-
142
rania de Jordanie
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sara Sampaio
reese
Witherspoon
Angelina
Jolie
rihanna
Amal Clooney
Kaia
Gerber
Diane
Kruger
Meghan Markle
siPa ; Presse.
Caroline Daur
L’ami « PeekaBoo »
Étonnant comme ce sac
s’adapte aux personnalités
les plus différentes :
reines et princesses
à l’image de Rania
de Jordanie ou de
Meghan Markle, icônes
de la musique telle Rihanna,
stars de cinéma comme
Angelina Jolie, ou déesses
des podiums comme
Kaia Gerber… Il s’impose
au bras de toutes les belles
tel un fidèle compagnon
de route, tantôt sage,
tantôt drôle.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PORTES OUVERTES
DU 14 AU 17 SEPTEMBRE*
™ est une marque de HACHETTE FILIPACCHI PRESSE SA, Paris, France
INSPIRÉE PAR
CITROËN C3
SÉRIE SPÉCIALE
REPRISE
+ 1800€
(1)
–
Pack Safety 2**
Toit bi-ton Sable
Caméra de recul
Citroën Connect Nav
Personnalisation exclusive ELLE
Ponctuelles colorées « Cherry Pink »
CUMULABLE AVEC
1300€
(2)
Dont 1 000 € de prime
à la conversion gouvernementale.
(1) 1 800 € TTC pour l’achat d’une Citroën C3 Série spéciale
neuve, composés d’une remise applicable sur
le tarif Citroën conseillé au 03/09/18 et d’une aide reprise Citroën de 800 €, sous condition de reprise d’un véhicule et ajoutés à la valeur de reprise de
votre ancien véhicule. Cette valeur est calculée en fonction du cours de l’Argus®, selon les conditions générales de l’Argus ® disponibles sur largus.fr,
déduction faite d’un abattement de 15 % pour frais et charges professionnels et des éventuels frais de remise en état standard. Offre réservée aux
particuliers, non cumulable, valable jusqu’au 30/09/18 dans le réseau Citroën participant. (2) La prime reprise Eco Inspired de 300 € TTC est valable
sous condition de reprise de votre ancien véhicule immatriculé avant le 01/01/06. Elle est cumulable avec les 1 000 € de prime à la conversion
gouvernementale pour la reprise de votre véhicule diesel immatriculé avant le 01/01/01 ou essence immatriculé avant le 01/01/97, destiné à la
destruction (conditions sur www.service-public.fr). Offre valable pour l’achat d’une Citroën C3 Série spéciale
neuve, jusqu’au 30/09/18, cumulable
avec la prime reprise, réservée aux particuliers, dans le réseau participant. * Selon autorisation préfectorale. ** Comprend l’Active Safety Brake, l’Alerte
attention conducteur, l’Alerte Risque Collision, la Commutation automatique des feux de route et le rétroviseur intérieur électrochrome. ◊ Détails sur citroen.fr.
CONSOMMATIONS MIXTES ET ÉMISSIONS DE CO2 DE CITROËN C3 : DE 3,8 À 5,1 L/100 KM ET DE
97 À 120 G/KM.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE mag / sexe
joUis
christopher kutner/trunk archive/photosenso
comme une
lesbienne !
Orgasmes en cascades,
libÉratiOn des cOrps et
des esprits… et si l’amOur entre
Femmes Était une sOurce
de plaisirs inOuïs ? les hÉtÉrOs
Feraient bien de s’en inspirer…
par BeThsABée Krivoshey
E L L E .Fr
« Une dizaine ? Au moins ? T’es sûre ? » Quand Camille, mon
amie lesbienne de 29 ans, me parle de ses orgasmes de la nuit dernière
avec Manon, une amie d’amie, j’hallucine. Elle, sereine, se contente de
hausser les épaules avec un sourire en coin et d’ajouter : « T’as qu’à
essayer, si tu ne me crois pas… » Du haut de mes 32 ans, la sexualité des
lesbiennes a pour moi toujours été un mystère – vu que je n’ai jamais fait
l’amour avec une femme. Et il faut bien l’avouer, depuis la série mythique
« The L Word » et les films « Carol » (de Todd Haynes, 2015) ou « La Belle
Saison » (de Catherine Corsini, 2015), la sexualité entre femmes fascine
l’hétéro que je suis.
La société a surtout tendance à se focaliser sur ce que les lesbiennes
ratent : en gros, le sacro-saint pénis. Comme le proclamait Boris Vian sous
le pseudonyme de Vernon Sullivan, dans « Elles se rendent pas
145
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
attends, ce n’est pas pareil à Paris et en province, renchérit Aline,
35 ans, qui a grandi dans la région lyonnaise. Le milieu lesbien peine
à se développer autant que le milieu gay. À Lyon, il n’y a même plus
de bar lesbien, ça complique clairement les rencontres. » Et donc les
chances de prendre son pied ! Karina, de son côté, est catégorique :
« Il faut un homme d‘une extrême sensibilité pour avoir le niveau. Alors
qu’entre femmes, c’est simple : tu ne peux pas ne pas jouir ! »
On est loin du « lesbian bed death », soit « la mort du lit lesbien »,
concept promulgué par les chercheurs Pepper Schwartz et Philip
Blumstein dans leur étude « American Couples : Money, Work, Sex »,
publiée en 1983, qui concluait que les lesbiennes seraient plus limitées dans leur répertoire de pratiques, globalement moins sexualisées que les autres et feraient moins l’amour en couple. De nouveaux
sondages prouvent l’exact contraire. Selon une étude de l’institut
Kinsey parue en 2017, conduite auprès de 52 588 Américaines et
Américains, 86 % des lesbiennes affirment avoir un orgasme lors de
chaque rapport, contre 65 % des hétérosexuelles. Les hommes hétérosexuels, eux, revendiquent un orgasme dans
95 % des rapports. Cherchez l’erreur.
compte », il leur suffirait d’un bon mec – d’un bon coup ! –
pour opérer une miraculeuse reconversion en matière de préférence
sexuelle. Ou encore, comme s’en amuse l’excellente websérie créée
par Diane Prost et Charlotte Lefèvre sur YouTube, « Les Goudous », la
lesbienne serait avant tout une femme « déçue par les hommes » qui
ne fait pas « vraiment » l’amour, absence de verge oblige. Des railleries qui s’évertuent à cacher la trouille fondamentale d’une menace
sur la préservation de l’espèce. Pourtant, il semblerait que les femmes
s’éclatent bien plus sans les hommes… Ce qui inverserait le postulat,
du coup : qu’est-ce que l’on manque, nous, femmes hétérosexuelles,
à n’avoir des rapports qu’avec des hommes ?
Mon amie Karina, tombée pour la première fois amoureuse d’une
femme à 40 ans, affirme ne plus pouvoir « revenir en
arrière » : « Entre femmes, il y a plus d’écoute, ce n’est
pas qu’une course à l’orgasme. C’est une découverte
du corps et du plaisir de l’autre, on prend vraiment le
Pourtant, la sexualité lesbienne reste
temps ! Avec les mecs, on fait un peu de prélimiune Femme qui auréolée de flou artistique et de fantasmes
naires, mais on passe vite à la pénétration. Puis plus
qui nous éloignent de sa réalité. Par exemple,
tOuche une
rien. » Avant d’ajouter l’évidence : « Une femme qui
pour la troisième année consécutive, la catégorie
autre Femme
touche une autre femme sait ce qu’elle touche et com« lesbienne » est en tête des requêtes sur la platement le toucher. » Et de confirmer que les lesbiennes
sait ce qu’elle forme de vidéos pornos Pornhub – or les scènes
peuvent jouir jusqu’à dix fois par nuit, voire plus. En
entre femmes sont filmées, pour une écrasante
tOuche.
plus, elles font d’incroyables choses avec leurs
majorité, par des réalisateurs hommes, et se
mains. La youtubeuse Stevie Boebi, que ses followers
conforment à des fantasmes masculins. Comme
et cOmment
suppliaient de parler de sexe en tant que lesbienne
le montre clairement une autre étude, réalisée par
le tOucher.
depuis des années, a fini par faire tout un cycle de
l’Ifop en mars 2018 pour le site de vidéos pornovidéos (affichant jusqu’à 3 millions de vues) où elle
graphiques Référence Sexe : ainsi, alors que
explique très précisément les pratiques, du cunnilin58 % des hommes aiment voir une femme utiliser
Karina
gus à l’usage des sex-toys. « How to Finger a Girl »
ses doigts pour en pénétrer vaginalement une
(« comment doigter une nana ») est particulièrement
autre et que 42 % d’entre eux sont excités
édifiante : Stevie y montre comment stimuler le point G, en faisant un lorsqu’un objet est employé dans le même but, un quart des femmes
petit crochet avec ses doigts, et une myriade d’autres techniques, seulement manifeste un intérêt pour ce type d’images. Quant aux
comme « The Jackrabbit » (une pénétration ultra rapide, à un ou deux pénétrations anales entre femmes, elles excitent un bon tiers des
doigts), « The Corkscrew » (une habile rotation du doigt dans le hommes… mais seulement une femme sur dix.
vagin), « The Side to Side » (un balancement du doigt à la façon d’un
métronome), le cavalier « Side to Side and In and Out » (que je vous L’homosexualité féminine permet en réalité d’être plus
laisse découvrir) ou encore le « Pulsing » (ma technique préférée), où proche de ses désirs et de son plaisir. « Les autres ignorent à quel
tout le travail réside dans le mouvement du poignet, pour éviter trop point c’est formidable, de faire l’amour avec une femme », a dit son
de frictions à l’entrée du vagin tout en maximisant le plaisir intérieur. premier amour à Évelyne, 78 ans, qui confie son histoire dans un
épisode de l’excellent podcast « Quouïr ». S’affirmer enfin lesbienne,
hommes et femmes, nous avons les mêmes mains, mais pour elle qui avait peur de faire l’amour avec un homme, « peur de
il semble que les lesbiennes soient maîtresses en l’art et la manière. Je tomber enceinte », a été une bouffée d’oxygène, tant dans son lit que
vous mets au défi de parler de « doigté » avec des hommes et d’en- dans sa vie. Car il semblerait que l’effet libérateur ne s’arrête pas à
tendre autre chose que le « fisting » (rendu célèbre par le milieu gay) la sphère sexuelle. Le rapport à l’autre et à soi est globalement plus
ou encore le « squirting », technique utilisée pour faire « éjaculer » une positif. C’est en ce sens que Virginie Despentes, dans un entretien au
femme, qui a le vent en poupe dans la pornographie (et dans certains « Monde » en 2017, déclarait que « devenir lesbienne, c’est perdre
lits). Plus qu’un manque de vocabulaire, un manque de technique ?
40 kilos d’un coup ». Karina est d’accord. Elle ressent moins de presEntre femmes, ça a l’air d’être carrément mieux. En tout cas plus varié. sion et savoure les formes de ses partenaires tout autant que les
En tout cas plus maîtrisé. Et moins autour du pénis comme objet star, siennes : « Avoir le même corps, en un sens, ça décomplexe et ça
avec un rapport sexuel qui, insidieusement, ne tendrait que vers la libère ! » Ce qui me rappelle la première confidence de Camille à
pénétration finale. Camille, homosexuelle depuis ses plus tendres propos de ses rencontres amoureuses : « Je ne regarde que le
années, nuance : « Il y a autant de pratiques que de lesbiennes. Il faut visage, jamais le corps d’une femme. » Pour elle, seuls l’aura et le
arrêter de penser qu’il n’y a qu’une seule sexualité ! » « Et puis, regard comptent. Le reste, elle s’en contrefout.
146
E L L E .Fr
14 septembre 2018
ELLE mag / sexe
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE mag
Simon Porte Jacquemus, entouré des trois
lauréates, Darounie Silsatanak,
Laurine Achaoui et Marianne Reigner.
concouRs
« eLLe »
SoLidarité
Mode
bienvenue
dans la mode
gRâce à la Fondation « elle »
et au pRésident du juRy simon
poRte jacquemus, tRois jeunes
Filles vont entReR dans le
monde de la cRéation. bRavo !
paR Catherine robin photogRaphe margaux gayet
en ce doux matin de juin, le soleil baigne les jardins du
Palais Galliera, à l’ombre de la tour Eiffel. Autour d’un café, Simon
Porte Jacquemus, vêtu d’un jean clair, de Converse blanches et d’une
chemise Marni, passe d’un groupe à l’autre, tentant de rassurer chacune des douze jeunes filles dont l’avenir va se jouer dans les heures
qui suivent. Dans quelques instants, elles prendront place dans le hall
du musée de la Mode pour défendre leur projet et dire leur espoir
de poursuivre leurs études dans l’une des trois prestigieuses écoles
de mode partenaires du concours ELLE Solidarité Mode, organisé
par la Fondation ELLE depuis quatorze ans. « Pour les détendre un
peu, on pourrait peut-être les inviter à visiter l’exposition “Margiela/
Galliera, 1989 - 2009” ? » propose le président de cette édition
2018. Miren Arzalluz, la nouvelle directrice du Palais Galliera, leur
ouvre les portes. Alexandre Samson, commissaire de l’expo, est
réquisitionné comme guide de luxe. Les voilà donc s’engouffrant,
fébriles, au milieu des 130 silhouettes dessinées par le créateur sans
visage. Une visite au pas de course. Malgré leurs efforts, difficile de
ne pas voir qu’elles ont toutes l’esprit ailleurs, tourné vers le grand oral
qui approche. À 18 ou 20 ans, c’est, pour la plupart, la première fois
148
qu’elles passent devant un jury. Margiela peut bien attendre. « Moi,
j’ai vu cette expo la semaine dernière », glisse l’une d’elles pour justifier son apparent manque d’intérêt.
Les près de trois cents candidates ont rêvé de décrocher cette
bourse, accordée grâce au soutien d’Amazon Mode. Celle-ci
finance intégralement les frais de scolarité des trois écoles que rejoindront les gagnantes : l’Esmod, la Chambre syndicale de la couture
parisienne et le Studio Berçot. 10 000 euros par an environ pour
chacune. Après Christian Lacroix en 2017, c’est au jeune prodige de
la mode Simon Porte Jacquemus de présider le jury et de suggérer
le thème de la saison : déclinaisons autour de la chemise blanche.
Aux vingt-cinq jeunes filles issues de la première sélection de laisser
aller leur imagination et leurs doigts de fée pour customiser la pièce
et présenter leur vision de cet incontournable du vestiaire aussi bien
masculin que féminin. « D’année en année, j’ai l’impression que la
sélection est de plus en plus qualitative, observait Tamara Moreno,
coordinatrice de l’enseignement à l’Esmod, le 22 mai dernier, à
l’occasion de la demi-finale qui sélectionnait les douze finalistes du
concours. De plus en plus d’écoles proposent des bacs pros, des
BTS Design Textile… Du coup, les candidates qui se présentent ont
déjà acquis certaines techniques : elles savent dessiner, travailler les
volumes et ont un bagage conséquent. »
Et ça se voit ! Sur les mannequins exposés, qu’elle soit déstructurée, en
version cache-cœur ou hip-hop, chaque proposition dénote un parti
pris assumé, qu’il faudra défendre devant les quinze membres du jury.
À Florence d’ouvrir le bal. Elle vient de Gap et prépare son bac pro
Métiers de la mode et du vêtement. « Passer la première, c’est
impressionnant », confie-t-elle. La tâche n’est pas simple en effet. Faut-il
décrire le cheminement vers le vêtement qu’elles viennent de
concevoir ? Parler de soi, de son passé, de la carrière qu’elles
E L L E .FR
14 septembRe 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
souhaiteraient embrasser ? Adélie Métayer, lauréate du
concours en 2010 et désormais à la tête de sa maison de robes de
mariée, leur souffle quelques astuces avant d’entrer dans l’arène. « Se
tenir droite, bien regarder les jurés dans les yeux… » Florence évoque
le vêtement qu’elle a voulu créer, son jeu autour des fonctions de la
chemise… Solaire et souriant, Simon Porte Jacquemus prend des notes
et l’interroge : « Mais, au fond, à quoi rêves-tu ? » Il cherchera chez
chacune cette part de rêve. Venues de Paris, Cholet ou Châteaudun,
beaucoup d’entre elles désignent le vêtement comme un moyen
d’expression privilégié que ce soit pour affirmer des idées politiques,
comme les dangers que représente la fonte des glaces, ou des
domaines plus intimes, comme le désir d’affirmation de soi. Pour
convaincre le jury, certaines parlent des matières, d’autres des femmes
qui les inspirent. Laurine évoque Alicia Keys ou Audrey Hepburn,
modèles de grâce… et d’empowerment. Élodie, qui passe le concours
pour la quatrième et dernière fois, raconte l’histoire d’une fille qui porte
une même tenue du matin jusqu’au soir, en l’adaptant aux
circonstances. Simon Porte Jacquemus est touché au cœur.
vient le temps des délibérations. Chacun des jurés livre son
podium. Deux candidates sortent clairement du lot. Pour la troisième
marche, les débats s’animent. La voix du président compte double,
mais Simon Porte Jacquemus se montre avant tout respectueux de la
volonté collective. Il dit l’importance de ce que dégage leur personnalité à ses yeux. « Même si c’est difficile de se faire une idée en dix
minutes, reconnaît-il. Mais c’est comme ça que je fonctionne dans la
vie, par coup de cœur, l’émotion provoquée lors de la rencontre.
Laurine achoui
Elle a séduit le jury
avec un discours fleuve
et engagé. À 20 ans,
la jeune femme habite
à Vincennes (Val-deMarne). Elle a proposé
une silhouette résolument
hip-hop, évoquant
le vêtement comme
un instrument
d’émancipation des
femmes. Elle va intégrer
le Studio Berçot
et se réjouit de « cette
expérience en or qui ne
fait que commencer ».
150
La belle équipe : les lauréates et le jury au grand complet.
C’est très animal, en fait. » Miren Arzalluz, quant à elle, affirme son
admiration pour « la maturité des discours et la richesse des références culturelles » des candidates. Mais il faudra en choisir trois, et
seulement trois. « C’était très beau de vous voir toutes avec un rêve,
lance en préambule le président du jury. Ici, il n’y a pas de gagnantes,
pas de perdantes. Moi, j’ai perdu plein de concours. Je suis sûr que
si vous y croyez, vous irez là où vous voudrez. » Et d’annoncer les
noms des trois lauréates : Darounie Silsatanak, Laurine Achaoui et
Marianne Reigner (lire les encadrés). Les jeunes filles entrent en
lévitation, sourire jusqu’aux oreilles. On nous avait annoncé des flots
de larmes chez les recalées. Il n’y en aura point, grâce à la bienveillance chaleureuse de Jacquemus peut-être. Christine WalterBonini, directrice générale d’Esmod, glisse elle aussi des mots de
réconfort aux perdantes. En leur disant notamment qu’elles pourront
une nouvelle fois tenter le concours l’an prochain. Rendez-vous
est pris au printemps 2019 pour la 15e édition. Qui sera, comme
l’explique Karine Guldemann, déléguée générale de la Fondation
ELLE, « une année très spéciale et pleine de surprises ! »
darounie SiLSatanak
Originaire d’Irigny, dans
le Rhône, la jeune femme
de 21 ans a passé un bac pro
Métiers de la mode et du
vêtement. C’est la deuxième fois
qu’elle tentait sa chance. Sa variation
délicate et fleurie autour de la chemise
a été très appréciée du jury. Désormais,
dit-elle presque sans rire, elle rêve de
devenir styliste, « de créer sa marque et
d’ouvrir des boutiques dans le monde
entier ». Elle va intégrer la Chambre
syndicale de la couture parisienne.
Marianne reiGner
Née en Bretagne
il y a dix-neuf ans, cette
titulaire d’un BTS Design
de mode a embarqué
le jury dans un véritable
voyage. « La mode, c’est
ma façon de parler, il y a une
telle diversité de matières que les
possibilités sont infinies. » Elle veut
transmettre une mode qui fait réfléchir.
Et s’enthousiasme à la perspective de
vivre à Paris. Elle va intégrer l’Esmod.
MARgAux gAyet
Les Lauréates
14 septembRe 2018
ELLE mag / reportage
E L L E .FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE
PLEURE ?
Ça va couPeR ! oRange a annoncé
l’aRRêt de la commeRcialisation
des lignes Fixes. allô la nostalgie ?
PaR ÉDOUARD DUTOUR
GARDER LE POSTE
À la maison, une question se posait : « Qui va garder le téléphone ? »
Si l’interrogation paraît ubuesque, jusque dans sa formulation, au 11,
rue de Verdun, à Champigneulles, elle était quotidienne. Vernaculaire, comme on dit aujourd’hui. Nous sommes dans les années
1980, mon père est médecin, il effectue des visites à domicile durant
lesquelles il faut « garder » la ligne professionnelle qui sonne sans
discontinuer. C’était avant les GSM gros comme des micro-ondes,
les secrétariats délocalisés sur un autre continent, le Smartphone, les
rendez-vous pris sur doctolib.fr… Enfant, il m’arrivait donc de « garder » le téléphone en décrochant fièrement d’un « oui j’écoute »
emprunté à mon paternel avant d’écourter la conversation d’un
« entendu, madame » quand l’exposé des symptômes devenait trop
précis. Ambiance « ça me brûle le pipi ! ». De cette époque, j’en ai
« gardé » le téléphone au cœur.
MADAME CLAUDE
Il était marron, épais, pas comme celui des autres. Sur la table de nuit
parentale trônait un appareil avec des boutons partout, permettant
de « basculer » les appels en haut, en bas, au cabinet (médical). À
l’intérieur du combiné, on pouvait inscrire sur une étiquette cinq favoris joignables en une seule touche. Cette fonction resta à jamais
ignorée, excepté la case numéro 1 où l’on pouvait lire le nom d’un
énigmatique contact : « Madame Claude ». Probablement l’œuvre
d’un proche à l’humour très carabin voulant attribuer à mon père le
goût des amours tarifés. Malheureux ! Ignorant tout de la fameuse
mère maquerelle, et sans que rien ne me l’explique, j’ai de mon côté
longtemps imaginé qu’il s’agissait de la psy de ma mère, qui n’avait
pourtant pas une santé mentale justifiant de joindre un thérapeute en
urgence. Loin de là, même ! J’avais simplement l’âge du complexe
du homard. Allô Françoise Dolto ?
LA FACTURE SOCIALE
152
E L L E .FR
istock
« Never ! » Ce fut la réponse sans appel quand je réclamais à mes
vieux un sans-fil. Fallait-il y voir un rapport avec la dernière facture
(850 francs de mémoire) qui manqua de tuer mon père par étouffement ? Ce téléphone miraculeux, admiré des heures dans Les
3 Suisses en lieu et place des dames en sous-vêtements, offrait la
promesse d’une intimité adolescente. Enfin sur 50 mètres… et avec
E L L E .FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE mag / humeur
une fourchette pour remplacer l’antenne déjà cassée. Mais avant
tout, j’y voyais (bêtement) un indicateur social : le sans-fil, il n’y en
avait que chez les riches. Et chez ma grand-mère, pour éviter qu’elle
ne se lève pour répondre. Sauf qu’elle laissait l’appareil en permanence sur sa base de peur qu’il ne se décharge. Enfin, avant l’ère
du forfait illimité et les mirages du « all inclusive », l’ennemi numéro 1,
c’était l’appel hors du département. Pire, hors de France, synonyme
de banqueroute. De toute façon, on ne connaissait personne à
l’étranger.
BONJOUR MADAME
Ceux d’entre nous qui ont deux fois 20 ans se souviennent de cette
épreuve : « Bonjour Madame, pardon de vous déranger, pourrais-je
parler à votre fille ? » Ce qui déclenchait des soupçons, voire une
réaction horrifiée si vous aviez mué : « C’est normal qu’il y ait un
homme pour toi au téléphone ? » L’équivalent 2018 ? « Té là mec ? »,
balancé par texto, à n’importe qui sans inquiétude de genre et à
n’importe quelle heure. Au siècle dernier, pour biaiser les parents, il
n’y avait qu’une ruse : la rallonge afin de converser peinard, enfermé
au grenier, aux toilettes… Jusqu’au jour où des amis invitèrent ma
mère et mon père à dîner par courrier, lassés de tomber sur une ligne
occupée. Évidemment, ce n’est pas de ma faute, adressez-vous à
mon frère, à ma sœur... Ou au répondeur ! Merveilleux objet de progrès, surtout quand il était interrogeable à distance, le début de la
fin de l’injoignabilité. Un rêve qui a viré au cauchemar.
03 83 26 .. ..
Ah, le charme des numéros que l’on connaissait par cœur… La maison, vos deux meilleurs amis, les grands-parents que l’on vous forçait
à appeler le dimanche à l’âge où ils n’étaient pas encore vos idoles
mais des vieillards de… 58 ans ! Sans parler de cet amour de jeunesse dont on composait fébrilement les dix chiffres en raccrochant
dix fois avant de laisser sonner. Aujourd’hui, j’ignore – et j’ai toujours
ignoré – le 06 de ma moitié. Que j’inonde de SMS et de smileys plus
ou moins niais. On est loin des nuits passées au téléphone, jouant à
celui qui va raccrocher le premier, en espérant que personne n’espionne en décrochant vilement un autre poste. Parfois, on craignait
de se faire piéger par « l’écouteur », une excroissance qui permettait
d’écouter quelqu’un à son insu façon KGB. Puis, un jour, vous avez
eu 20 ans. Sans le savoir, il ne vous restait que quelques mois à vivre
sans l’ami Nokia. En attendant, une seule chose comptait à vos yeux :
les copains. Que vous parveniez à retrouver en appelant l’« Aca »,
le café de votre jeunesse perdue, avant d’avancer dans la nuit, dans
la vie, sans un fil à la patte.
« JEAN DUTOUR à L’APPAREIL »
Le téléphone fixe va disparaître. Cela ne fait-il pas déjà vingt ans ?
Qui est encore concerné par son existence ? Les mères angoissées,
les grands patrons assistés, les hommes jaloux qui veulent savoir si
madame est rentrée, Bernadette Chirac (qui ne supporte pas qu’on
la « sonne », comme dans Proust), la police, les vendeurs de fenêtres
en PVC (en PCV ? !) ou votre tante Judith qui, à 90 ans, parle comme
un Minitel rose mais dont on redoute qu’elle ne décroche plus. Personnellement, le fixe a disparu de mes radars il y a bien longtemps,
peut-être le jour où mon grand-père s’est adressé au répondeur de
mon portable comme à une hôtesse des Postes et Télécommunications, empruntant la voix du général de Gaulle à Londres :
« Madame, Jean Dutour à l’appareil, ceci est un message pour mon
petit-fils… » RIP téléphone maison ! n
153
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
D ÉC U VREZ D ES
MILLIERS DE
PI ÈCES U N IQU ES
VINT GE ET
C NTEM POR AI N ES
D É C O U V R E Z- L E S D È S M A I N T E N A N T SU R
P A M O N O . F R
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE mag / cinéma
remerciements au cinéma les 3 luxembourg, lestroisluxembourg.com.
coiffure simon chossiel. maquillage adélie balez.
Égaux en Duo
Fabienne silvestre-bertoncini et Guillaume calop militent pour
l’éGalité dans l’industrie du 7e art à travers leur think tank
et leur Festival. à l’occasion des assises sur la parité, l’éGalité et
la diversité dans le cinéma, portrait de deux passionnés.
par julia dion photoGraphe jean-françois robert
Du dernier Festival de Cannes, il reste une belle image :
82 femmes fières et frondeuses sur les marches du Palais des
festivals, unies pour réclamer la parité et l’égalité salariale. Cette
photo a fait le tour du monde et le discours conjoint de la présidente
du jury Cate Blanchett et de la réalisatrice emblématique Agnès
Varda a marqué les esprits. Enfin, le secteur du cinéma semblait
prendre à bras-le-corps la question des inégalités femmes-hommes !
Les tribunes, appels et autres pétitions fleurissent dans toute la presse
et sur les réseaux sociaux, dénonçant par exemple les discriminations
E L L E .Fr
subies par les actrices de plus de 50 ans (manifeste « AAFA-tunnel
des 50 » publié dans « Le Monde » du 12 mai). Début septembre, le
réalisateur Jacques Audiard a poussé un coup de gueule en voyant
que vingt des vingt-et-un films sélectionnés à la Mostra de Venise
étaient réalisés par des hommes : « Ne nous posons pas la question
du sexe des films qui est de la métaphysique, posons-nous la question
de savoir si les festivals ont un sexe, si les dirigeants des festivals ont
un sexe. Ça, c’est une question simple et la réponse est oui. » Pour
transformer cet élan émancipateur en actions concrètes et
155
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE mag / cinéma
savoyard, Pierre-Emmanuel Fleurantin. Nous sommes en 2009.
Fabienne Silvestre-Bertoncini les aide à monter leur projet en leur
faisant profiter de son réseau tissé dans les ministères : « Je venais
d’avoir trois enfants, j’étais entre deux jobs, c’était le bon moment
pour bouger. » Mais pourquoi avoir choisi de s’investir autant sur des
sujets de parité dans un secteur qui, à l’époque, n’en parlait pas ou
si peu ? « J’ai été sensibilisée tout au long de mon parcours, raconte
Fabienne Silvestre-Bertoncini. Après Sciences-Po
Grenoble, j’étais assistante parlementaire à l’Assemblée nationale et au Sénat au moment du vote
lois sur la parité, les débats étaient hyper
il Faut que les des
enflammés. Puis j’ai bossé chez Pechiney, au
hommes du
moment de la loi Copé-Zimmermann sur les quotas
dans les conseils d’administration. » Sur sa table de
métier
? Virginie Despentes, Marguerite Duras,
comprennent chevet
Jane Austen et les biographies de Simone Veil,
qu’il s’aGit de Françoise Giroud ou Simone de Beauvoir. Pour
Guillaume Calop, c’est en s’attelant à la programpartaGer le
en politiques publiques, ils sont quelquesmation de son festival qu’il a constaté que
pouvoir et
uns à œuvrer en coulisses, loin des tapis rouges.
« quelque chose clochait » : « Dans le vivier des
C’est le cas du très discret tandem formé par deux
non pas de le films que nous visionnions pour la sélection, il y
quadras bosseurs et joyeux, Fabienne Silvestreavait si peu de films de réalisatrices que c’en était
leur
Bertoncini, 44 ans, et Guillaume Calop, 46 ans, à
problématique. Les sujets portés pas les femmes ne
la tête depuis 2009 du fameux (et très paritaire)
séduisaient-ils pas les producteurs ? Pourquoi les
conFisquer.
Festival de cinéma européen des Arcs (la 10e édifinanciers ne misaient-ils pas plus sur elles ? Était-ce
tion se déroulera du 15 au 22 décembre) et du think
parce que les diffuseurs étaient trop frileux ? Il fallait
tank Lab Femmes de cinéma lancé en 2017. À la
y voir plus clair ! On a alors décidé de prendre le
Fa b i e n n e s i lv e s t r e veille des grandes Assises* sur la parité, l’égalité
temps de mieux identifier les réalisatrices, d’aller
b erto n c i n i
et la diversité dans le cinéma organisées par le
les chercher au niveau européen. » D’où la création
CNC et le ministère de la Culture dont tous les prod’un prix Femme de cinéma Sisley/Les Arcs dès
fessionnels attendent beaucoup, nous les avons rencontrés pour 2013 pour mettre en lumière les Agnès Varda de demain. Après Jasparler de leurs passions communes : le cinéma et l’égalité des mila Zbanic et Lucie Borleteau c’est la jeune et talentueuse réalisachances.
trice norvégienne Iram Haq qui a été récompensée pour « La Mauvaise Réputation » en 2017. « Montrer des femmes c’est donner des
idées aux jeunes filles sur les bancs de l’école et leur dire
une HISToIRe D’AMITIÉ
Quand on fait la connaissance de ces deux passionnés de pellicule,
souriants et chaleureux, ce qui frappe d’emblée, c’est leur complicité :
« Notre aventure, c’est d’abord une histoire d’amitié qui remonte à
l’enfance », raconte Guillaume Calop. Car ces deux-là ont tous les
Le 14 septembre, le Lab Femmes de cinéma a publié son
deux grandi en Savoie, à Bourg-Saint-Maurice, même milieu social
étude actualisée et enrichie sur les réalisatrices européennes.
– grands-parents paysans et parents commerçants. Même jeunesse
Quel enseignement en tirer ? « Concernant la France, c’est
marquée par l’explosion de « l’or blanc », le développement des stale même mouvement qu’en Europe : si les filles sont bien
tions de sports d’hiver qui leur a prouvé « que tout était possible si l’on
présentes sur la ligne de départ dans les écoles de cinéma,
possédait une vision et si l’on voyait grand ». S’ils ont vécu le début
ensuite elles disparaissent, analyse Fabienne Silvestrede leur vie professionnelle chacun de leur côté, Guillaume Calop au
Bertoncini ! En France, on compte 30,4 % de réalisatrices
Festival d’animation d’Annecy puis au sein de la branche numérique
parmi les réalisateurs de premier et deuxième films. En outre,
de Canal+, Fabienne Silvestre-Bertoncini en politique et dans l’indusles productions des hommes disposent d’un budget de 90 %
trie, c’est leur amour du cinéma qui les rassemblera (dans leur pansupérieur à celles des femmes – 5,36 millions d’euros
théon commun, ils citent Jacques Demy et Agnès Varda). Ils se
pour les films de réalisateurs et 2,84 millions d’euros pour
recroisent au moment où Guillaume Calop « voit grand » justement
les films de réalisatrices. »
L’étude 2018 est consultable sur femmesdecinema.org
en imaginant un festival de cinéma aux Arcs avec un autre ami
156
E L L E .Fr
andré héliou/le télégramme/maxppp
où sont les réalisatrices ?
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’Oréal SA au capital de 112 103 817,60€ – RCS Paris 632 012 100 dont le siège social est situé 14 rue Royale 75008 Paris. *Test instrumental, 24 sujets, 24H.
POURQUOI
MA PEAU SENSIBLE FAIT
CONFIANCE À MIXA ?
NOUVEAU
HYALUROGEL NUIT
SOMMEIL RÉPARATEUR
Parce que son soin HYALUROGEL NUIT SOMMEIL RÉPARATEUR
est à l’acide hyaluronique d’origine naturelle.
• Réhydrate 24h* • Corrige les signes de fatigue • Texture crème-masque idéale nuit courte
Expert des peaux sensibles
Depuis 1924
Hypoallergénique - Formulé sous contrôle médical
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE mag/cinéma
que c’est possible », poursuit Guillaume Calop. « Et, évidemment, dès que l’on cherche des rôles-modèles, on en trouve ! »
Et de citer d’une seule voix les réalisatrices qui les enchantent tous les
deux : Maren Ade (« Toni Erdmann »), Céline Sciamma, Noémie
Lvovsky, Nicole Garcia, Catherine Corsini, Anne Fontaine, Danièle
Thompson, Valeria Bruni Tedeschi, Valeria Golino…
Lobbyistes ? Influenceurs ? Militants ? Quand on leur pose la question, ils hésitent : « On se voit plutôt comme des passeurs d’idées, précise Fabienne Silvestre-Bertoncini, nous nous sommes donné pour
mission de renforcer la place des femmes dans le cinéma en Europe,
de faire émerger des idées, de proposer des actions. Chacun peut
ensuite s’en servir à son niveau pour agir, les pouvoirs publics, les institutions culturelles, les professionnels… » C’est de cette envie qu’est né
Le Lab Femmes de cinéma en 2017. À son actif, la publication, chaque
année, d’une étude sur les réalisatrices européennes valorisant les
politiques volontaristes mises en place dans les différents pays (lire
encadré) mais aussi des ateliers mixtes où se pressent plusieurs fois
par an comédiens/nes, réalisatrices/teurs, producteurs/trices, scénaristes, exploitant/es de salles… Ils
débattent autour de « la présence des femmes dans
les postes techniques », du « tabou de la grossesse
exemple, dans
et la maternité sur les tournages », ou encore de « la
représentation stéréotypée des personnages fémiun scénario,
Bref, forcer un peu la main des décideurs, imponins ». De quoi libérer la parole à tous les niveaux de
plutôt que
ser la parité et ne plus avoir peur de soumettre les
la profession ! Géraldine Nakache, Céline
subventions à des critères égalitaires pour impoSciamma, Lisa Azuelos, Audrey Diwan, Alison
d’avoir un
ser, par exemple, la parité dans les comités de
Wheeler, Clotilde Courau ou encore le directeur de
médecin
sélection des festivals ou ceux d’attribution des
casting Stéphane Foenkinos sont passés par ces
homme,
aides publiques. Trop contraignant ? Toutes ces
ateliers. Et en sont sortis conquis, galvanisés et parmesures ne risquent-elles pas de porter atteinte
fois chamboulés : « De l’exploitante de salle à la
pourquoi ne
à la création ? « La liberté artistique a souvent
comédienne réalisatrice de film populaire, explique
pas mettre une
bon dos, s’agace Guillaume Calop, on peut la
Fabienne Silvestre-Bertoncini, chacune est placée
préserver tout en luttant efficacement en faveur
au même niveau, chacune se sent libre de parler de
Femme
de l’égalité femmes-hommes, bien sûr ! À tous les
son expérience – les comptes-rendus écrits sont
médecin ?
niveaux, il s’agit davantage de sensibilisation
anonymes. Ces “cercles de parole” sont encadrés
que de contraintes pures et dures. Exemple, dans
avec temps de parole limité, questions précises et
un scénario, plutôt que d’avoir un médecin
animatrices formées au coaching, dont moi-même.
G u ill au m e c alo p
homme, pourquoi ne pas mettre une médecin si
Au début, cela peut surprendre mais ensuite, tout le
cela ne change pas le déroulé de l’intrigue ? Estmonde se lâche. Nous sommes vraiment dans l’intelligence collective. À partir de ce matériau dense et riche, nous tirons ce qu’une femme doit obligatoirement faire la cuisine pendant que
le fil de solutions hyper concrètes, applicables tout de suite. C’est du son conjoint lui parle ? Il faut lutter, dès les bancs de l’école de
cinéma, contre les automatismes de l’écriture stéréotypée. C’est tout
jus de crâne qui peut tout changer ! »
l’inconscient collectif qu’il faut réformer. » Ce qu’ils attendent des
“SOFT QUOTAS”, CRèCHES, LABELS… Assises de l’égalité ? « Nous voulons de l’action, du concret, nous
Parmi les pistes proposées par le Lab, il y a de vraies propositions qui avons perdu du temps. Il faut que les hommes du métier comprennent
tiennent la route même si certaines dérangent comme les quotas. qu’il s’agit de partager le pouvoir et non pas de le leur confisquer.
« On ne voulait pas en entendre parler en politique, ni dans l’entre- On a le diagnostic, les pistes pour agir, il faut avancer maintenant ! »
prise, rappelle Fabienne Silvestre-Bertoncini, et finalement, les conclut Fabienne Silvestre-Bertoncini. On compte sur ce duo de
mêmes – souvent des femmes – qui étaient vent debout, se disent choc pour foncer et pas seulement sur les pistes de ski qu’ils aiment
favorables aujourd’hui parce que ça marche. Nous proposons par dévaler ensemble pendant leur temps libre. « Enfin, ensemble, c’est
exemple des “soft quotas” dans les festivals – à qualité égale, on plutôt moi qui attends Fabienne en bas des pistes… », taquine
privilégie l’œuvre d’une femme. Et pourquoi ne pas créer un label Guillaume Calop, « mais c’est un peu machiste ce que je viens de
attribué aux acteurs de la filière qui imposerait la parité des équipes dire, non ? » n
techniques ? » Parmi les autres bonnes idées du Lab : mettre en place *Les Assises sur la parité, l’égalité et la diversité dans le cinéma auront lieu
des gardes d’enfants sur les plateaux de tournage, lister les techni- les 18, 19 et 20 septembre au CNC en partenariat avec le collectif 50/50
ciennes qualifiées pour diffuser auprès des sociétés de production. pour 2020 et l’association Le Deuxième Regard.
158
E L L E .Fr
Jean-françois robert
PASSEURS D’IDÉES
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Le cahier d’inspirations n°2
À partir de
5€
assiette Corolle
*by = par
ALINÉA RCS 345 197 552.
Corolle : Grès. Coloris : bleu, violet. Assiette à dessert. Diam.21cm. 5€ - Assiette plate. Diam.26,5cm. 6€
Catalogue Nouvelle Collection Automne 2018
à découvrir en magasin et sur alinea.com
« Gallery by alinea », second opus. alinea s’affirme au cœur d’une collection renouvelée en profondeur.
De nouveaux produits, coloris et motifs qui gardent tous une âme, un style élégant et accessible.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Du tartan
une
inspiration
équestre
Du vert émerauDe
160
Toga
HermÉs
sacai
La reine Élisabeth parcourant
ses terres, en 1971.
E L L E .FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE mag
Le château
de Balmoral, niché
au milieu de
20 000 hectares de
bois et de prairies.
{ phÉnomène mode }
un grand
week- end
à balmoral
Les tRaditionneLLes vacances
de La FamiLLe RoyaLe bRitannique
en Écosse nous Font RêveR
chaque annÉe… et nous
inspiRent, cette saison, des Looks
au chic countRy. paR nathalie Dolivo
margareT HoWeLL
Daniele Oberrauch, carlO ScarpatO, aleSSanDrO luciOni/iMaXtree.cOM ;
lichfielD/Getty ; Mary eVanS/Sipa ; bryn cOltOn/ShutterStOck/Sipa.
un pull jacquarD
La princesse Diana
s’initiant à la pêche, en 1981.
L’été est derrière nous, la canicule aussi, et voilà que l’on se
prend à rêver (déjà !) de grandes échappées. Pour cela, direction les
terres verdoyantes et les ciels gris du nord de l’Écosse. Plus précisément,
cap sur Balmoral ! Plus que jamais, cette résidence d’été de la couronne britannique, acquise par la reine Victoria au XiXe siècle et nichée
au beau milieu du parc national de cairngorms, suscite tous les fantasmes. serait-ce parce que Harry et meghan, nos royaux chouchous,
y ont séjourné quelques jours en août aux côtés de la reine Élisabeth, du
duc d’Édimbourg, de Kate et William, de charles et camilla, remettant
ainsi une pièce dans la machine à inspiration ? malgré eux, en insufflant
de la modernité à ce rituel du séjour estival au manoir écossais, ils ont
réveillé les souvenirs. reviennent en mémoire des images insensées, au
filtre sépia, vues mille fois dans les journaux people – à chaque retour
de vacances, en fait : la reine Élisabeth jouant avec ses corgis dans les
années 1950 devant l’impressionnante bâtisse néogothique. La reine
montant à cheval, arpentant ses terres, le foulard de soie sagement noué
sur la tête en lieu et place de sa bombe, dans les 60s. Le prince charles
et son frère andrew arborant leurs premiers kilts, pêchant leurs premiers
poissons en rivière, s’adonnant à des parties de chasse ou écoutant,
comme il se doit, des récitals de cornemuses. et puis Lady Diana,
sublime, au temps de l’amour naissant avec charles. ses petits garçons
ravissants, William et Harry, pique-niquant en famille sur la pelouse
impeccable bordant le castle. sur ces clichés, le ciel est toujours d’ardoise
et l’on devine souvent un crachin à venir, mais qu’importe. ce bel album
de famille, célébrant un art de vivre campagnard empreint de simplicité,
nourrit – contre toute attente ! – le vestiaire idéal de la rentrée. car ces
accoutrements de « gentleman farmer », ultra classiques, se sont taillé
de beaux moments sur les podiums automne-hiver. Non, il n’y a pas,
dans la vie, que du sportswear XXL ou du 70s bohème-chic. il est tout à
fait permis d’avoir une bouffée de désir pour de beaux classiques
sobres, flirtant avec la tradition, exaltant des valeurs comme le respect
de la nature. mais, qu’on se rassure, tout cela est « remouliné »
161
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE mag / phénomène mode
le prince charles,
en tenue
traditionnelle
écossaise,
en 1977.
Lady Di sur
l’île de Barra
en 1985.
Du tweeD
chanel
une veste De chasse
lacOSte
leGenDe creDitS
micHaeL Kors
une veste
outDoor
off-WHiTe
et le soir ?
À Balmoral, le dîner traditionnel
est toujours servi à 20 h 30
pétantes, et l’ambiance semble plutôt
aux jeux de société devant la cheminée
qu’aux fêtes décadentes. Toutefois,
s’il fallait imaginer le dress code idéal
pour une garden-party au son des
cornemuses, on tablerait sur une longue
robe fleurie. inspirées du chintz, le tissu
d’ameublement typiquement british,
les fleurettes kitsch ont essaimé partout
en cette rentrée. suranné mais parfait.
162
un trench
borDeaux
DOlce & Gabbana
bluMarine
VeteMentS
richarD Quinn
De l’écossais traDi
emiLia WicKsTeaD
DiOr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Des volants
victoriens
un tailleur
à carreaux
VaneSSa SeWarD
Stella Mccartney
une robe
en laine
la reine jouant avec ses fidèles
compagnons, en 1972.
aleSSanDrO luciOni, arManDO GrillO, filippO fiOr/iMaXtree.cOM ;
leGenDe creDitS
huSSein anWar/Sipa ; Getty ; keyStOne/GaMMa-raphO ; jayne fincher/Getty.
Du velours côtelé
pour ne pas avoir l’air compassé. chez chloé, par
exemple, Natacha ramsay-Levi a imaginé des tenues équestres,
jodhpur et blouse légère, qui donnent envie de monter en selle
tout en conférant une sensualité subtile. Vanessa seward, elle, a
remis au goût du jour le tailleur-jupe en velours côtelé – quoi de
plus british ? Partout, on a vu des camaïeux de vert et de taupe,
évoquant la panoplie du parfait lord scottish. Puis des capes, des
parkas, des godillots (idéaux pour une promenade en forêt), des
ensembles en tweed, et surtout du tartan. L’imprimé écossais est
bien l’une des stars de cette tendance surprenante, déclinée dans
toutes les couleurs et de pied en cap. cette fois, il ne joue pas le
répertoire punk, mais bien celui des clans de cette terre du nord
de la grande-Bretagne.
Mais pourquoi donc vouloir se mettre à ressembler
à un « Royal », toujours un brin protocolaire même
en vacances ? À quoi obéit cette soudaine envie de se faire
une allure patrimoniale, pour ne pas dire rabat-joie ? Probablement à l’idée de se rassurer, d’affirmer un désir de simplicité dans
un monde qui tourbillonne de propositions stylistiques (entre
autres). Quand tout va trop vite, le désir s’éteint. ou alors, de
manière inattendue, il se met à vibrer pour ce qui relève de l’immémoriel, du durable, du « toujours-là ». Des repères, en somme, voilà
ce à quoi on aspire. or, quoi de plus apaisant, dans notre société du
buzz et de la vitesse, qu’un bon kilt à la « grandpa » macgregor ?
Qu’une parka kaki avec de solides paires de bottes en caoutchouc pour arpenter landes et bois clairs ? sans compter que la
nature, mise à mal par l’homme, nous fait de l’œil (lire notre article
« Le paysage, le nouveau selfie », p.138), nous implorant de lui
savoir gré de tout ce que nous lui devons. cette garde-robe aux
accents ruraux n’est-elle pas une manière limpide de chanter son
amour pour les arbres, les champs et les animaux ? et si tout cela
ne vous suffit pas, s’ouvre au musée de la chasse et de la Nature*,
à Paris, une jolie exposition consacrée à ces peintures du
XiXe siècle célébrant l’art de vivre dans la campagne anglaise.
À l’époque, la société industrielle faisait miroiter ses promesses de
prospérité et de modernité, mais une certaine élite aimait se réfugier le week-end dans une nature idéalisée, profiter de plaisirs
rustiques, respirer le bon air. contempler ces symphonies de vert,
de jaune, d’orangé, reprendre son souffle en veste de chasse et
bottes en caoutchouc. Une ambition finalement très 2018. n
* « Country Life, chefs-d’œuvre de la collection Mellon », jusqu’au
2 décembre, au musée de la Chasse et de la Nature, Paris-3e.
Charles et Diana
juste après leur
mariage, en 1981.
163
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉCOUVREZ LA
DE SEPTEMBRE
EN COLLABORATION AVEC VOTRE MAGAZINE
*
AVEC BIRCHBOX, RECEVEZ TOUS LES MOIS
5 MINIATURES BEAUTÉ SÉLECTIONNÉES POUR VOUS
En septembre, retrouvez dans toutes les box
un iconique rouge à lèvres M.A.C taille vente,
d’une valeur de 19,50 euros !
Teinte Merh qui sublimera toutes les lèvres.
Des marques irrésistibles sélectionnées par la rédaction beauté
de ELLE, dont Garancia, Apicia, L’Oréal Pro, Bastide...
Venez la découvrir sur birchbox.fr
* Exemple d’une sélection de produits pour la box septembre 2018 selon le profil de l’abonnée.
**Prix valable dans le cadre d’un abonnement à durée indéterminée à une box mensuelle contenant une
sélection de produits différents chaque mois.
13 euros
seulement et sans
engagement.**
14 septembre 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
sourire
c’est du
boulot !
photo camille ferré. extrait de « la charge émotionnelle », éd. massot.
Avec ses bd drôles et simples,
emmA AllÈge les Femmes. AprÈs
lA « chArge mentAle », elle met le doigt
sur le « trAvAil émotionnel »
qu’elles Fournissent pour Adoucir
le quotidien. pAr Hélène GuinHut
Ne vous fiez pas à ses dessins naïfs. À chaque coup de
crayon, Emma griffe le patriarcat et égratigne le vernis d’une société
dont elle dénonce les injustices. Celle qui se décrit comme une « excitoyenne modèle », s’est imposée à 37 ans comme une figure du militantisme français sans crier gare. S’il y en a encore qui ignorent son
nom, le concept de charge mentale, qu’elle a remis au goût du jour en
publiant en mai 2017 sa BD « Fallait demander », est désormais bien
connu. Son succès est toujours une surprise qu’elle ne s’explique pas.
Alors qu’elle s’apprête à partir pour une tournée promotionnelle aux
États-Unis et au Canada, l’auteure stresse seulement à l’idée de
prendre l’avion. Dans son appartement d’Ivry-sur-Seine à l’architecture
communiste, Emma est fidèle à son personnage mis en scène dans ses
BD. Sympa, mais sérieuse. « C’est complexe, il faudrait que je réfléchisse. Ça ferait une BD ! » s’exclame-t-elle à plusieurs reprises avant
de répondre à une question. Car, avec son « autre regard » (le titre
de sa série), Emma explique avec pédagogie ce qui la turlupine ou l
a scandalise. « La Charge émotionnelle et autres trucs invisibles »
(éd. Massot, à paraître le 20 septembre), le troisième tome de sa série,
ne fait pas autre chose. Culture du viol, « travail reproductif », consentement, bavures policières, Emma ne mettra pas tout le monde d’accord, et c’est tant mieux : « Je ne veux pas que les gens pensent comme
moi, mais qu’ils reprennent confiance en leur capacité à penser. »
c’est le fait d’avoir des attentions psychologiques ou matérielles
envers l’autre. Écouter les soucis de son compagnon quand il rentre
du travail, lui acheter des vêtements sans qu’il le demande… En bref,
devancer ses besoins pour créer un environnement de vie confortable. C’est essentiel, car c’est cela qui lui donne une énergie
incroyable. Ce qui a été analysé par la politologue islandaise Anna
G. Jónasdóttir, c’est que les hommes tendent à ne pas rendre cette
énergie à leur compagne, mais à la réutiliser pour prendre leur place
dans l’espace public.
ELLE. À travers l’histoire de Michelle, vous distinguez également
le travail productif du travail reproductif.
EMMA. C’est aussi un concept étudié par les féministes depuis les
années 1960. Le travail reproductif consiste à faire des enfants, à
entretenir le foyer et les personnes qui y vivent pour leur
ELLE. Après avoir popularisé la notion de charge mentale, vous
évoquez le « travail émotionnel ». Parlez-nous de ce concept...
EMMA. Pour des employés, c’est être contraint de modifier ses émotions ou leur apparence pour coller à ce qu’attend le client. L’exemple
le plus cité est celui de l’hôtesse de l’air. Dans la sphère professionnelle, ce travail émotionnel est demandé aux employés quel que soit
leur genre et donne lieu à des avantages comme la rémunération ou
l’avancement. Pour les femmes, ça va plus loin, car on attend qu’elles
fournissent en permanence un travail émotionnel invisible, qui ne
donne droit à aucune compensation. Dans le couple hétérosexuel,
E L L E .Fr
165
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ses bd coups de cœur ✔ « les sentiments du prince charles », de liv strömquist (éd. rackham) : « montre la
valeur du travail émotionnel, souvent considéré comme futile. »
✔ « commando culotte », de mirion malle (éd. ankama): « sensibilise de façon
percutante et ludique au sexisme dans les médias. »
✔ « encaisser ! », de marlène Benquet et anne simon (éd. la découverte) : « sur la
notion de pénibilité au travail dans les métiers non qualifiés. »
✔ « le féminisme », d’anne-charlotte husson et thomas mathieu (éd. le lombard) :
« pour comprendre l’histoire du féminisme sans s’ennuyer. »
✔ « economix », de dan e. Burr et michael goodwin (éd. les arènes) : « décortique
le fonctionnement du capitalisme pour les néophytes. »
permettre de se consacrer au travail productif dans l’entreprise. Les deux formes de travail sont aliénantes, à la différence que
le travail productif permet d’avoir un salaire, des congés, une retraite.
Si les femmes qui font un travail reproductif bénéficient du salaire de
leur conjoint, une fois seules, elles se retrouvent sans rien.
ELLE. Vous écrivez aussi sur la grève SNCF, l’homéopathie, les violences policières... Comment choisissezvous vos sujets ?
EMMA. Si en lisant quelque chose, je me dis « je ne
savais pas et c’est hyper important de le savoir », j’ai
envie d’en parler. D’une façon ou d’une autre, ça
concerne toujours des injustices sociales.
14 septembre 2018
ELLE mag/société
ELLE. Vous vous décrivez comme révolutionnaire,
c’est-à-dire ?
EMMA. Être révolutionnaire, c’est avoir une position
radicale au bon sens du terme, c’est-à-dire prendre les
problèmes à la racine. La société crée une souffrance
qu’on ne peut pas corriger par des réformes. Dans mon
métier d’informaticienne, il arrive qu’on ait des logiciels mal conçus
qui créent des bugs. Pour corriger, soit on refait du code par-dessus,
mais ça peut créer de nouveaux bugs, soit on recode entièrement.
Mon approche a toujours été : si ça ne marche pas, on suit le
problème et on corrige la racine. n
ELLE. C’est le travail gratuit des femmes que vous dénoncez.
Comment y remédier ?
EMMA. Je sais déjà comment on n’y remédie pas : avec des solutions individuelles. Il faut comprendre que c’est un problème de
société. Faire du coaching ou aller chez le psy en couple peut débloquer certaines situations, mais ne changera pas les structures à l’origine de ces comportements. Une piste immédiate, c’est l’allongement du congé paternité et maternité. Ce congé devrait durer une
année, divisée en trois parties : une avec les deux parents, une avec
le père seul et une avec la mère seule. Quand les deux parents le
prennent ensemble, comme c’est le cas au Québec ou en Suède, les
pères en profitent pour faire du bateau avec leurs potes pendant que
les femmes portent la charge mentale...
ELLE. Les hommes ont aussi un rôle à jouer pour atteindre l’égalité, mais lisent-ils vos BD ?
EMMA. Statistiquement, non. Certains hommes suivent ma page et
sont d’une aide précieuse, mais ils sont tous déjà féministes. Globalement, si on regarde l’histoire des luttes, les gens s’engagent parce
qu’ils sont directement concernés. À part pour la cause animale, c’est
rare de voir des personnes se mobiliser pour d’autres. C’est humain,
et d’autant plus humain dans un contexte où l’empathie est ramenée
à zéro par la nécessité de gagner sa croûte... En réalité, les hommes
ne voient pas l’intérêt de s’allier à la cause féministe. Je le comprends : quand tu fais le ménage, le lendemain, tu peines au boulot.
Qui en aurait envie dans un contexte capitaliste ?
166
extraits de « la charge émotionnelle », éd. massot.
ELLE. Suite à votre BD, des coachings pour réduire cette charge
mentale se sont multipliés. Ce concept s’est-il retourné contre les
femmes via une nouvelle injonction ?
EMMA. J’ai reçu des livres pour alléger ou supprimer la charge mentale comme si c’était un rhume, et pas un problème de patriarcat
inscrit dans notre société depuis des centaines d’années ! Un bouquin faisait des tableaux pour demander de l’aide à son mari sans le
froisser. J’ai aussi reçu des propositions pour des séjours en thalasso,
mais, quand on revient, la charge mentale est toujours là ! On l’a vu
avec le mouvement #MeToo, dès qu’il y a une avancée féministe,
cela s’accompagne d’un retour de bâton.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
photographie retouchée
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ABONNEZ-VOUS À
26 NUMÉROS
(59,80 €)
+
LA POCHETTE
FASHION BLUE
(25 €)
Cette élégante pochette se
déclinera aussi bien en joli sac
de soirée qu’en trousse très utile
pour ranger votre maquillage ou
vos effets personnels !
Pour vous,
35
€
Dimensions : L 30 x H 20 cm
Fermeture zippée
Coloris : bleu extérieur et intérieur
Imitation nubuck
SEULEMENT
au lieu de 84,80 €*
PLUS SIMPLE, PLUS RAPIDE, ABONNEZ-VOUS AUSSI SUR INTERNET : www.pochettesoir.elleabo.com
Bulletin d’abonnement
à renvoyer sous enveloppe non affranchie à ELLE : Libre réponse 80168 - 59789 LILLE cedex 9
Oui, je désire m’abonner à ELLE et recevoir
les 26 prochains numéros + la pochette bleue
au prix de 35€ seulement au lieu de 84,80 €*,
Soit 49,80 € d’économie
N°/Voie :
Cplt adresse :
Je règle par :
Chèque bancaire ou postal à l’ordre de ELLE
Code postal :
Ville :
Je laisse mon adresse email pour recevoir toutes les informations liées à mon cadeau.
N°
Expire fin: M M
Mme Nom :
Mlle
Mr Prénom :
A
A
Date et signature obligatoires
*Prix de vente en kiosque. Elle est édité par HFA. Offre valable 2
mois, réservée aux nouveaux abonnés de France Métropolitaine.
Après enregistrement du règlement, réception du 1er numéro sous 4 semaines maximum et sous 4 à 6 semaines la pochette bleue par pli séparé. L’envoi de votre bulletin vaut
prise de connaissance et acceptation des CGV, accessibles sur www.jemabonne.fr. Vous pouvez acquérir séparément chaque numéro de ELLE au prix de 2,30 € et la pochette
bleue au prix de 25 €. Abonnement résiliable à tout moment (remboursement des numéros non reçus). En cas de litige, vous pouvez saisir le médiateur de la consommation
(MEDICYS, 73 Bld de Clichy, 75009 Paris ou formulaire sur www.medicys.fr). Vous disposez d’un droit de rétractation pendant 14 jours après réception du 1er numéro, sauf
offre 100% numérique (cf. formulaire de rétractation à adresser sur www.jemabonne.fr). Retour des numéros déjà reçus à vos frais. Ces données sont destinées à HFA et à ses
prestataires techniques afin de gérer votre abonnement, et, si vous y consentez, à ses partenaires commerciaux, à des fins de prospection. Vous pouvez exercer vos droits d’accès,
de rectification, d’effacement, d’opposition, à la limitation et portabilité de vos données, ainsi qu’au sort de celles-ci après la mort à l’adresse suivante : HFA-149, rue Anatole
France-92534 Levallois Cedex – 01 75 33 70 35 ou par email abonnementselle@cba.fr. Voir notre Charte données personnelles (www.jemabonne.fr). Hachette FILIPACCHI
ASSOCIES -RCS Nanterre B324 286 319-TVA FR 88 324 286 319.
Email :
Je souhaite être informé(e) des offres commerciales de ELLE.
Je souhaite être informé(e) des offres commerciales des partenaires de ELLE.
N° Tél.
HFM LLFS7
ELLE - Service Abonnement
CS 50002
59718 Lille cedex 09
NOUS CONTACTER
01 75 33 70 35 - Lundi au
vendredi de 8h30 à 19h - Samedi
de 9h à 13h - Prix d’un appel local
abonnementselle@cba.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembRe 2018
ELLE mag / reportage
Dans le camp de réfugiés
de Kutupalong, femmes
et enfants patientent devant
un centre de nutrition.
Femmes rohingyas
d’un supplice à l’autre
enFants nÉs de viols, tRaite
des Femmes, esclavage sexuel…
un an apRès leuR exode au
bangladesh, les suRvivantes
Rohingyas Restent
conFRontÉes au piRe.
paR émilie lopes photogRaphe marion péhée
Sous leurs longues robes noires, sur leurs frêles silhouettes, des ventres ronds se dessinent. Dans chaque
ruelle, sur chaque colline de terre battue, des femmes enceintes déambulent dans la touffeur irrespirable d’une fourmilière humaine. Depuis
un an, des centaines de milliers de Rohingyas s’entassent dans les
allées bondées des camps de réfugiés de la région de Cox’s Bazar.
En arrivant au Bangladesh, Rajuma s’était isolée dans le premier abri
de fortune qu’elle avait trouvé et essuyait ses larmes avec son voile.
E L L E .FR
Aujourd’hui, dans la pénombre de sa nouvelle hutte en bambou tressé,
la jeune femme de 20 ans a appris à sourire. Par politesse, à la faveur
des nombreuses interviews. Car, au fil des mois, sa photo a fait le tour
des magazines. Son histoire aussi. Celle d’une survivante de Tula Toli,
l’un des villages où les pires exactions ont été commises par l’armée et
la police birmanes. Celle d’une mère dont le bébé a été jeté dans les
flammes sous ses yeux. Celle d’une femme dont l’intimité a été offensée
jusqu’à laisser des traces dans sa chair.
Ses cheveux, qui avaient été rasés pour soigner la blessure causée
par les coups de machette des militaires, ont repoussé. La plaie ne
se devine guère sous son châle jaune. Rajuma a appris à se reconstruire, avec son mari. Elle consacre ses journées aux tâches ménagères, faute de mieux. Ici comme tous les autres Rohingyas, elle n’a
pas le droit de travailler. « Je cuisine, je range. Je ne peux pas sortir,
j’ai trop mal à la tête à cause du soleil », raconte-t-elle. La nuit, les
cauchemars reviennent. Elle revoit les militaires brûler les maisons,
les corps flottants sur la rivière, son garçon sans vie… Malgré ses
tourments, Rajuma veut se relever. Mieux, elle se projette. Dans
quelques jours, elle donnera la vie. « Je suis contente, même si je
n’oublierai jamais mon premier fils. » Elle ajoute : « L’enfant est de mon
époux… », comme pour anticiper d’autres questions. Elle a
169
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembRe 2018
ELLE mag/reportage
entendu les histoires qui se propagent dans les camps, les
femmes qui sont tombées enceintes à la suite des viols et qui ont
accouché dans le plus grand secret. C’est le cas d’Aya*. Cette jeune
mère allaite son nourrisson à même le sol poussiéreux de sa tente.
Derrière elle, son autre fils réclame son attention, en l’entourant de
ses bras. Mais les deux frères ne se ressemblent pas. « Les militaires
ont tué mon mari, ils lui ont arraché les jambes et les bras. Puis, ils ont
déchiré mes vêtements, ils m’ont menacée avec des armes et m’ont
violée, souffle-t-elle, d’une voix presque inaudible. Ce bébé n’est pas de mon défunt époux,
mais je l’aime comme mes autres enfants. Allah
me l’a donné et je dois l’accepter. » Dans un camp
ce bébé
voisin, Asma* berce les pleurs de son nouveauné. Dans les massacres de Chut Pyin, elle a perdu
n’est pas de
son mari et l’un de ses fils. Elle a traversé la fronmon déFunt
tière, en ignorant qu’elle portait l’enfant d’un de
époux, mais je
ses bourreaux. En juin, une petite fille a vu le jour.
« Je ne savais pas au début si elle était de mon
l’aime comme
mari ou d’un militaire. Mais peu importe, je consimes autRes
dère ce bébé comme le mien, et personne ne doit
connaître mon histoire. Je ne lui dirai jamais d’où
enFants.
elle vient. Je dois préserver ma famille. »
Rajuma, 20 ans,
est une survivante
des massacres
de Tula Toli.
La vie s’organise
dans des abris
de fortune.
Depuis la crise qui a vu près de 720 000 Rohingyas
fuir la Birmanie, les ONG ont tenté de répondre à
l’urgence dans ce qui est devenu le plus grand camp
de réfugiés au monde, à Cox’s bazar. Des maternités,
des cliniques, des espaces dédiés aux femmes et aux
enfants, des écoles ont été construits. MSF a traité,
entre le 25 août 2017 et le 31 juillet dernier, 569 survivantes de violences sexuelles. Mais comme l’explique
Pavlo Kolovos, chef de mission au Bangladesh, « ces
chiffres ne reflètent qu’une infime part de la réalité, tant
les Rohingyas refusent bien souvent de parler de ce
qui leur est arrivé ». De son côté, l’UNFPA (Fonds des
Nations unies pour la population) a examiné
400 000 femmes et jeunes filles, fourni des soins préLes femmes qui acceptent de parler ne
nataux à 112 000 femmes et pratiqué 4 000 accouasma , RéFu giée
veulent pas donner plus de détails, de
chements, tout en distribuant 15 000 trousses d’accoupeur d’être reconnues. Quelques rares chefs religieux partagent leur chement à celles qui ne pouvaient se rendre dans les maternités.
peine et tentent de les rassurer. À l’instar d’Ahmodh Hussin dont la Dans les camps, les futures parturientes préfèrent souvent demander
sœur est morte dans ses bras à la suite d’un viol : « Peu importe ce qui de l’aide aux accoucheuses traditionnelles. Elles ont pris l’habitude
leur est arrivé, je leur dis que ce n’est pas de leur faute. Elles doivent de les consulter en Birmanie, où la porte des hôpitaux publics leur était
être fortes et parler pour que justice soit rendue. Que le monde entier fermée à cause de la politique anti-Rohingyas. « Ce sont des persache ce qu’on a fait à notre peuple. » Les associations essaient sonnes de confiance pour les femmes. Nous les formons aux soins
d’aider aussi. « J’ai rencontré des femmes violées et enceintes. C’est d’hygiène. Et leur conseillons d’encourager les femmes à utiliser nos
un sentiment horrible de honte. Elles sont très traumatisées, rapporte services », relate le Dr Nada Hamza, responsable du service santé
Elizabeth Ramlow, sage-femme de 70 ans, bénévole pour Médecins de l’UNFPA. Korima* est l’une de ces accoucheuses. « Il y a quelques
sans frontières (MSF). Certaines choisissent d’avorter, notamment mois, en mars, une jeune fille de 13 ans est venue me voir car elle allait
des mineures ou des célibataires. Souvent, elles le font clandestine- accoucher et voulait tuer son bébé. J’ai tout de suite compris qu’elle
ment. Celles qui sont mariées ou veuves préfèrent cacher la vérité et avait subi un viol. J’ai essayé de la convaincre d’épargner l’enfant.
dire que l’enfant est de leur mari. Quoi qu’il en soit, notre message Chaque vie humaine est précieuse, murmure-t-elle. J’avais déjà connu
est simple, nous leur répétons qu’elles ne sont responsables de rien, des situations similaires en Birmanie. Les femmes violées par les miliqu’elles font du mieux qu’elles peuvent, et que nous leur faisons taires ont pris l’habitude d’avorter. Quand c’est trop tard, j’essaie de
les convaincre que des parents peuvent adopter leur
confiance et croyons leurs récits. »
170
E L L E .FR
marion péhée
Enceintes
d’époux assassinés
ou de bourreaux
birmans, les femmes
sont nombreuses
à accoucher
dans les camps.
* GRAND CONFORT EN TALONS HAUTS
Wortmann Group Int. Schuhproduktionen, Detmold
tamaris.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembRe 2018
ELLE mag / reportage
Cette sage-femme a
aidé à mettre au
monde de nombreux
enfants issus d’un viol.
Devant l’antenne
du Haut-Commissariat
des Nations unies
pour les réfugiés.
l’État birman, Aung San Suu Kyi, a ignoré ce rapport. Une attitude très
éloignée de la militante qu’elle était, qui assurait, en 2011, dans une
longue diatribe sur les violences sexuelles, que « le viol était utilisé
dans [son] pays comme une arme par les forces armées pour intimider
les nationalités ethniques et diviser [son] pays ».
Mais au Bangladesh, les Rohingyas doivent faire face
à un autre fléau, décrit comme « les conséquences du génocide » par le poète activiste Mayvu Ali : les kidnappings de femmes et d’enfants. La zone où ils sont
nouveau-né. » Au Bangladesh, l’avorteréfugiés et sa sulfureuse ville de Cox’s Bazar sont
ment est autorisé jusqu’à douze semaines de grosconnues pour être la plaque tournante d’un trafic
sesse. D’autres Rohingyas doivent se résoudre à
les viols
d’êtres humains. L’arrivée de tous ces réfugiés, pour
abandonner leur nourrisson. « Une nuit, mon
de gueRRe sont la majorité des femmes, est une aubaine pour les
gendre a entendu les pleurs d’un bébé devant
notre échoppe. L’enfant venait de naître. Enve- un des éléments passeurs qui leur font espérer une vie meilleure ailleurs. Mais la réalité est souvent proche de l’enfer.
loppé dans une couverture orange, il avait encore
signiFicatiFs
On avait promis à Malika* un travail dans un hôtel
son cordon ombilical. Il est à l’hôpital aujourd’hui
pouR FaiRe
de Cox’s Bazar. « Quand je suis arrivée, je pensais
pour être soigné, se rappelle Mostava, une réfufaire du ménage. Je suis devenue une esclave
giée de 45 ans. Ce bébé est un cadeau du ciel,
ReconnaîtRe
sexuelle. J’étais obligée de me prostituer toute la
un don de Dieu. » Pour ses voisins, cet enfant est
le génocide.
journée. J’avais si honte que j’ai préféré ne plus
issu d’un viol, il a des « petits yeux, comme les
jamais y retourner », raconte-t-elle en pleurant. « Il y a
bouddhistes birmans ». Mostava les ignore : « Peu
des locaux qui font du business avec les humains.
importe d’où il vient, je veux l’éduquer. J’ai déjà
c é l i n e b a R d e t,
C’est connu. On doit lutter contre cela », fustige
adopté une fille, je veux l’adopter aussi. »
d e l’ o . n . g . W.W. o .W.
Atique Chowdhury, directeur de Pulse, une associaIl est aujourd’hui difficile de recenser le nombre exact tion bangladaise qui aide les défavorisés.
de femmes violées, certaines associations évoquent des chiffres L’avocate rohingya Razia Sultana a voulu parler au nom de toutes
se situant entre 19 000 et 25 000 victimes. Pour Céline Bardet, juriste ces femmes au siège de l’Onu en mars dernier. « J’ai expliqué mon
et enquêtrice criminelle internationale, fondatrice de WWoW (We inquiétude devant l’augmentation du nombre de jeunes femmes vicare not a weapon of war), une ONG dédiée à la lutte contre le viol times de traite. Certaines ont à peine 12 ans. Je travaille sur une camcomme arme de guerre, ces statistiques « constituent un des éléments pagne de sensibilisation pour les parents et chefs de communauté.
significatifs pour faire reconnaître le génocide rohingya par le Tribu- Les jeunes femmes rohingyas ont un rôle essentiel à jouer dans les
nal pénal international. Ce serait une première juridique depuis le camps. Elles devraient être encouragées à se porter volontaires, car
Rwanda ». Dans son dernier rapport, publié le 27 août, la mission leur communauté leur fera confiance pour relayer des informations
d’établissement des faits de l’Onu sur la Birmanie a utilisé pour la vitales. » Un discours que certaines semblent entendre. Le 25 août,
première fois le terme de « génocide » en demandant à ce que les des milliers de réfugiés ont manifesté dans les camps, pour l’anniverprincipaux généraux birmans fassent l’objet d’enquêtes : « Des viols saire de leur exil. Et pour la première fois de leur histoire, des femmes
collectifs à grande échelle commis par des soldats de la Tatmadaw ont pris la parole. « Nous voulons la justice ! » clamaient-elles. Le
(l’armée birmane) se sont produits dans au moins dix villages du nord 6 septembre, la Cour pénale internationale s’est déclarée compéde l’État d’Arakan. Une survivante a déclaré : “J’ai eu de la chance, tente pour juger la déportation des Rohingyas.
je n’ai été violée que par trois hommes.” » Pourtant la dirigeante de * Certains prénoms ont été modifiés pour des raisons de sécurité.
172
E L L E .FR
marion péhée
Dans une maternité
proche de Kutupalong.
2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
De
pieD
en
cap
SpéCiAl ACCeSSoireS
CAvALIER OU MOTARd,
à POILS OU à
fRANGES, EN CUIR
OU à SEQUINS…
QUANd L’ACCESSOIRE
COLLE à L’ESSENTIEL.
PHOTOGRAPHE NIK HARTLEY
RÉALISATION JEANNE LE BAULT
MANNEQUIN
CHANÉ HUSSELMANN
Sur l’épaule,
sac « Tattoo », en cuir,
COACH 1941 x BONNIE
CASHIN, et, à gauche,
sac « Dreamer Tote
Bag », en cuir avec
tatouages, COACH 1941.
À droite, sac à dos avec
franges « Wave Bag », en
cuir lisse avec applications
en métal, TOD’S. Chapeau,
IKKS. Collier-cravate
en cuir et métal argenté,
LOUIS VUITTON.
Boucle d’oreille en or
rose et turquoises, OFÉE.
Alliances carrées
en or blanc, DINH VAN.
Bottes, ISABEL MARANT.
Veste, LA DOVITCH.
Chemise, H&M
STUDIO. Ceinture et
pantalon, DSQUARED2.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sacs « 31 », en cuir,
bijoux en métal doré
et argenté, cuir, perles
de verre, strass, et montre
« J12 », en céramique,
CHANEL. ensemble
de survêtement, MAJE.
Chemise, MIU MIU.
Besace « Amazone »,
en cuir de mouton
garni de cuir métis,
LONGCHAMP. Boucles
d’oreilles et bague
en métal doré, GIVENCHY.
Chaussures, TOD’S.
Manteau, COACH. pull,
SEE BY CHLOÉ. pantalon,
lAURENCE BRAS.
NiK HArTleY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
À gauche, sac « Glam
Slam », en cuir, MAISON
MARGIELA. À droite,
sac « rider Small », en cuir,
ZADIG & VOLTAIRE.
Cuissardes, JIL SANDER.
Doudoune, CHANEL.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PAR ANTHONY
VACCARELLO.
Bracelets et bague
« Dune de poiray »,
en or jaune sertis
de grenats, POIRAY.
Top, ceinture et pantalon,
ALBERTA FERRETTI.
NiK HArTleY
Sac « Cleo », en cuir
et sequins, MIU MIU.
Boucles d’oreilles
en laiton, palladium et
strass, SAINT LAURENT
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sac « Selwyn », en cuir,
MICHAEL KORS
COLLECTION. Chaussures,
STUART WEITZMAN.
ensemble, LIU.JO.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sur l’épaule, sac
« Saddle », en veau noir,
bandoulière en toile
brodée, détails en veau
noir et maillons couleur
argent vieilli, et, à gauche,
mini-sac « Saddle »,
en veau souple noir,
veste et chemise, DIOR.
épingle à cravate,
NiK HArTleY
SALVATORE FERRAGAMO.
Ceinture, MAISON
BOINET. Chevalière
en or, ARTHUS-BERTRAND.
Cravache, MAISON
GUIBERT. Bottes, HERMÈS.
pantalon, CHLOÉ.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
À gauche, sac « peekaboo »,
en cuir et shearling,
boucles d’oreilles « FF »,
en métal, jupe et cuissardes,
FENDI. À droite,
cabas en fausse fourrure
et toile, en exclusivité
sur GIVENCHY.COM .
Veste, YVES SALOMON.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
en bandoulière, sac navajo
en coton tissé et cuir,
boucle d’oreille en or rose
et turquoises, OFÉE.
À droite, boucle d’oreille
en métal doré, GIVENCHY.
Ceinture, DSQUARED2.
Bottes, LONGCHAMP.
Blouse, BERENICE.
pantalon, TARA JARMON.
NiK HArTleY
POLO RALPH LAUREN.
Sac et veste, ISABEL
MARANT. À gauche,
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
en bandoulière, sac
« Alma », en cuir et toile,
à gauche, sac « Duffle »,
en cuir et toile, et, à droite,
sac « Speedy », en cuir
et toile, LOUIS VUITTON.
lunettes de soleil, JIMMY
CHOO. Veste, MÉTÉO
BY YVES SALOMON.
Combinaison, SESSÙN.
Chemise, MONOPRIX.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sac, PRADA. Montre
« Seamaster Aqua
Terra », en acier, OMEGA.
Alliances carrées
en or blanc, DINH
VAN. Boots en cuir,
DIOR. Veste, CLAUDIE
PIERLOT. Maillot
de bain, K-WAY.
pantalon, ISABEL
NiK HArTleY
MARANT ÉTOILE.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sacs « Sicily »,
en caoutchouc,
DOLCE & GABBANA.
Veste et cuissardes,
BALMAIN.
Chemise, PASCAL
HUMBERT. pantalon,
ZADIG & VOLTAIRE.
Chané Husselmann
est représentée par
l’agence Viva-paris.
ASSiSTANTe STYliSMe
Soraya leroy.
MAquillAGe
Mayumi oda.
CoiFFure
Yoann Fernandez.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
À l’avant de la voiture et au
sol, deux cabas en cuir lisse,
VALENTINO GARAVANI, et
sac à dos en toile, LACOSTE.
Sur la voiture, de haut en bas,
sac de voyage, MANSUR
GAVRIEL, et valise, MARK
CROSS. Dans le coffre,
de gauche à droite, sac
« The Belt » en cuir,
BURBERRY, et valise, MARK
CROSS, malle, LOUIS
VUITTON. Veste, ESCADA.
Col roulé, LORO PIANA.
Jean, LIU.JO. Bottines,
CHANEL.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SpéCial aCCeSSoireS
âme
nomade
Virée De 24 heureS ou granD Trip iniTiaTique,
Á Chaque Voyage Son SaC. Du pluS SophiSTiqué
au pluS minimal, VoiCi leS meilleurS CompagnonS
DonT on puiSSe rêVer.
PHOTOGRAPHE SONIA SIEFF RÉALISATION ANNE-MARIE BROUILLET mANNEquIN ADRIANA BEXA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sur la voiture, de haut en bas,
sac de voyage, MANSUR
GAVRIEL, et valise, MARK
CROSS. Dans le coffre, deux
valises, MARK CROSS,
et malle, LOUIS VUITTON.
Porté en bandoulière, sac
« Pop » en cuir de vachette,
SARAh LAVOINE pOUR
LANCEL. À la main, sac
de voyage, MIANSAI.
Au sol, de gauche
à droite, sac et housse
« Birkincover 35 »
en toile twillcoat
et veau, hERMÈS, sac
« The Bucket » en lin, coton
et cuir, BURBERRY, et
sac de voyage, LOUIS
VUITTON. Pull et pantalon,
ZADIG & VOLTAIRE.
Bottines, LEMAIRE.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sur l’épaule, sac de voyage
« Hermès Cavour » en toile H
et taurillon Cristobal,
HERMÈS. En bandoulière,
grand sac « Niki » en
mélange de cuirs précieux,
SONIA SIEFF
SAINT LAURENT PAR
ANTHONY VACCARELLO.
À la main gauche, sac
« The Bucket » en lin, coton
et cuir, BURBERRY, et valise,
RIMOWA x FENDI. Cape,
ISABEL MARANT. Col roulé,
KUJTEN. Pantalon, SESSÛN.
Boucles d’oreilles, LOUIS
VUITTON. Bracelet, MARNI.
Bottines, LEMAIRE.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
À la main gauche,
sac en python, GIORGIO
ARMANI. À la main
droite, sac « 48 h hogan »
en nylon, HOGAN. Sur
l’épaule, cabas, OFF-WHITE.
pull et jogging,
ALEXANDER WANG.
Bagues,
MAD LORDS.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sur l’épaule, sac « BV patch
Knot Clutch » en patchwork,
et, à la main, sac « Tote »
en cuir tressé, BOTTEGA
VENETA. gilet, ERIC
BOMPARD. Chemise et
jupe, Y’S. Santiags,
Sonia SieFF
EMPORIO ARMANI.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sac « Tao » en Nylon, toile
de coton et cuir d’agneau,
CHLOÉ. Veste, CARVEN.
Pull, COP.COPINE. Culotte,
SUD EXPRESS.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sur le canapé, sac de
voyage en cuir et toile
suprême « gg » à bande
Web, GUCCI. au sol, sac
« Big Bag » en veau grainé,
CÉLINE. Top et col roulé,
Sonia SieFF
LOUIS VUITTON.
pantalon, BENETTON.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Au sol, maxi-cabas
réversible en cuir et
cachemire, MAX MARA,
et escarpins, Miu Miu.
Sur la petite table
et la banquette, trousse de
toilette et sac de voyage,
LOuiS VuiTTON.
Pull, BA&SH. Jean, MES
DEMOiSELLES… PARiS.
Sautoir, et manchettes
dorées sur la petite table,
CHLOÉ. Bracelet bleu
au poignet gauche
et colliers sur la trousse,
GACHON POTHiER.
Écharpe et chaussettes,
ACNE STuDiOS.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Sac « Ferragamo Studio »
en veau à fermeture
gancini, SALVATORE
FERRAGAMO. pull, MICHAEL
KORS COLLECTION.
Bagues, MAD LORDS.
Sonia SieFF
adriana Bexa est
représentée par l’agence
View management.
aSSiSTanTe STyliSme
lucie Taillandier.
maquillage
Tatsu yamanaka.
CoiFFure
Cyril laloue.
manuCure
magali Buisson.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE BEAUTE
Zoom
(PULL GUESS, BOUCLE D’OREILLE H. STERN.)
sur Zoë
Zoë KravitZ est le nouveau visage du parfum
BlacK opium d’Yves saint laurent. Bientôt
à l’écran dans la saison 2 de « Big little lies »,
elle évoque pour nous son stYle,
son métier et son rapport à la Beauté.
par Stéphanie Chayet réalisation iSabel Dupré photographe nagi Sakai
197
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
le goût
Du borDeaux
Maquillage Yves Saint
Laurent par Nina Park
avec la Touche Éclat
All-in-One Glow Ambre,
la Touche Éclat le Stylo
N° 4.5 et le Rouge
Pur Couture Black Red.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
un Souffle
pourpre
(BOUCLES D’OREILLES TIFFANY.)
Maquillage Yves Saint
Laurent par Nina Park
avec l’Ombre à Paupières
Full Matte Shadow
Impulsive Pink, le Couture
Brow Slim Brun Cendré et
le Rouge Pur Couture
Beige Étrusque.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE BEAUTé
beauty talk avec
Zoë kravitZ
EllE. le maquillage vous aide-t-il dans
votre travail d’actrice ?
ZoÉ KravitZ. Oui, tout comme les costumes. Dès que je mets une certaine tenue,
une perruque ou du rouge à lèvres, je me
sens différente. C’est comme ça depuis mon
plus jeune âge – quand on est enfant, on se
déguise pour se transporter dans l’espace et
dans le temps. Mon métier c’est de jouer à
faire semblant.
EllE. Portez-vous du maquillage au quotidien ?
Z.K. Moins que dans mon travail, mais
j’adore le blush, les tons nude, les enlumineurs, tout ce qui produit l’effet d’une rosée
du matin sur le teint. J’aime aussi dessiner mes
sourcils : c’est facile, amusant, et ça donne un
petit côté théâtral, sans aller trop loin. Le
maquillage doit mettre en valeur et non
camoufler.
EllE. Quid de la couleur ?
Z.K. Plutôt pour le soir. J’adore les bouches
rouges et les yeux charbonneux.
EllE. Pourriez-vous décrire votre style
vestimentaire ?
Z.K. Je suis très influencée par le monde qui
m’entoure, donc mon style change constamment en fonction de la musique que j’écoute,
des endroits où je me trouve, des films que je
vois. En ce moment, il fait si chaud que je
porte le moins de vêtements possible ! Ma
mère m’a donné un tas de combinaisons vintage qui lui appartenaient, très agréables en
cette saison. À part ça, vous me verrez souvent dans mon éternelle valeur sûre, le T-shirt
blanc. Les plus beaux sont ceux que l’on vole
à son petit ami.
EllE. Si je frappais à votre porte par surprise un matin, à quoi ressembleriez-vous ?
Z.K. J’aurais probablement des pastilles de
crème anti-boutons partout sur le visage et
les cheveux emmêlés.
EllE. vous êtes mannequin, actrice et
musicienne : comment faites-vous ?
Z.K. C’est dur ! Je n’ai plus beaucoup de
temps libre. Mais je ne me plains pas : j’ai eu
la chance d’être très occupée par le tournage de « Big Little Lies »* et j’adore travailler avec Saint Laurent. J’ai un peu sacrifié la
musique au passage. Mais parfois, il faut
lâcher certaines choses. Elles reviendront.
j’adore le Blush, les tons
nude, les enlumineurs,
tout ce qui produit
l’effet d’une rosée
du matin sur le teint.
200
EllE. la femme que vous
incarnez dans la campagne
du parfum Black opium
semble forte…
Z.K. Oui, j’adore l’idée de
cette jeune femme indépendante qui part seule dans la
nuit, ayant faim d’aventure.
J’ai été cette fille-là.
EllE. Plus maintenant ?
Z.K. Je sors beaucoup
moins qu’avant. Comme je
voyage davantage pour
mon travail, je préfère rester
tranquille avec mon homme quand je suis à
New York : faire les courses, cuisiner, tout ce
dont on ne profite pas quand on est en
déplacement. Je me détends avec un verre
de vin et un épisode de la série « Curb Your
Enthusiasm ». Les vraies vacances, selon
moi, c’est de rester à la maison.
EllE. Dans quel film ou quelle série vous
trouvez-vous la plus belle ?
Z.K. J’ai tendance à m’autocritiquer, donc je
n’ai pas l’habitude de regarder mes films en
pensant « wow, je suis vraiment magnifique » – c’est dommage, car il est important
de se donner de l’amour. Dans « Big Little
Lies », je me reconnais, c’est déjà ça. JeanMarc Vallée a capturé mon essence, avec
mes cheveux au naturel, peu de maquillage.
Je me ressemble et ça fait du bien.
EllE. Hollywood a-t-il un problème de
diversité ?
Z.K. Oui, mais je ne pense pas que cela
découle d’une quelconque malveillance.
Nous vivons dans un monde où les personnes de pouvoir — producteurs, réalisateurs, directeurs de studios de cinéma — sont
des hommes blancs, qui ont tendance à
s’intéresser à des histoires qui leur parlent.
On ne peut pas leur en vouloir de ne pas se
mettre à notre place, mais je pense que les
femmes et les minorités doivent avoir davantage la possibilité de créer des contenus
pour raconter leurs propres histoires.
EllE. Qu’est-ce que vos parents vous ont
transmis sur la beauté ?
Z.K. Ma mère a toujours voulu que je sache
que la beauté vient de l’intérieur — littéralement, de l’intérieur d’un corps en bonne
santé. Boire de l’eau, manger bien, manger
bio, savoir d’où vient votre viande : toutes
ces choses sont importantes car elles
affectent votre visage, votre peau. Elle m’a
aussi appris que la beauté est un cadeau
éphémère. Si cela devient votre identité,
vous risquez d’avoir vraiment du mal à
vieillir. Et moi, j’ai envie de vieillir, si Dieu le
permet. n
* Sur HBo/oCS.
E L L E .fr
(ROBE SAINT LAURENT.)
À peine arrivée, légère comme une plume
dans des ballerines chinoises en satin rouge,
Zoë Kravitz fait savoir qu’elle n’aime pas
répondre aux questions qui concernent ses
parents. Non que la jeune femme en ait
honte : éternellement cool, le musicien Lenny
Kravitz et l’actrice Lisa Bonet sont même très
présents dans le flux Instagram de leur fille
unique, qui a hérité de leur beauté métissée.
À l’orée de ses 30 ans, l’actrice estime simplement compter pour davantage que son
patrimoine génétique…
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
le liner
plume
Maquillage Yves Saint
Laurent par Nina Park
avec le Couture Highlighter
Or Pearl, le Mascara
Volume Effet Faux Cils
The Curler Noir, l’Ombre
à Paupières Couture Eye
Yconic Purple, la Craie
Yeux Couture Chalks Noir
et le Couture Eyeliner Noir
Minimal Mat.
COIFFEUR : Nikki Nelms
MaNUCURE : Casey Herman
aSSISTaNTE STYLISTE :
Emma Sousa
© Jérôme Witz © Todd Cole © Marc Surridge *MUSIQUE POP & CHANSONS D’AMOUR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
jon compson/trunk archives/photosenso
14 septembre 2018
ELLE beauté / forme
LA GYM EN LIGNE
est- ce que ça marche ?
Faire du sport où que l’on
soit, quand on veut et guidé
par un coach 2.0, ça donne
envie. mais est-ce eFFicace ?
on Fait le point. par Julie PuJols Benoit
E L L E .Fr
Pratiquer une activité sportive, c’est toujours profitable,
il suffit d’en avoir le temps, la motivation et le budget…
Sauf que ça coince souvent quelque part, ce que nombre de coachs
ont compris. Résultat, certains dispensent des cours via des vidéos sur
le Net. Gratuits ou payants, préenregistrés ou en direct, il y en a pour
tous les goûts et toutes les bourses. Mais sont-ils vraiment efficaces et
adaptés à chaque profil, qu’on soit débutante ou sportive aguerrie ?
Et peut-on réellement progresser sans corrections ni consignes personnalisées ? Oui, à condition de suivre nos conseils.
203
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Quand on doit faire face à la maladie et que le corps est affaibli,
« Un soir d’apéro entre filles, une copine m’a dit qu’elle aimerait me suivre des séances en groupe peut vite devenir une épreuve. Or, les
garder toujours au fond de sa poche, que je pourrais ainsi intervenir bénéfices de l’activité physique pendant un traitement ainsi que pour
à tout moment pour l’encourager à aller au sport ou à mieux man- récupérer après sont essentiels. Une piste : la kinésithérapeute Jocelyne
ger… L’idée était lancée, j’allais créer une appli pour aider les Rolland a créé des séances de Pilates pour les femmes atteintes de
femmes à rester en forme », raconte Justine Andanson, journaliste, cancer, disponibles sur larocheposay.fr.
experte en bien-être et fondatrice de Trucs de Nana. Son concept ?
Un programme sur Facebook Messenger, Objectif Super Nana, qui UN BUDGET À LA BAISSE
propose une remise en forme axée sur trois points : du sport (fitness, Les tarifs du coaching sur Internet demeurent très attractifs : jusqu’à dix
yoga, Pilates) ; des exercices de relaxation ; des conseils lifestyle fois moins cher qu’un abonnement classique en club. « Je manque de
(food, détox). Comme une bonne copine, Justine envoie des petits temps et je n’ai pas les moyens de m’offrir des cours en salle, explique
messages pour proposer une séance ou rappeler que c’est l’heure Samira, 35 ans. Depuis que je m’entraîne en ligne, je fais du fitness
de la méditation. Sur son site, le coach Christophe Ruelle, lui, offre un quand je veux, le matin au réveil ou le week-end. Surtout, je fais
programme de soixante jours avec des vidéos de cours collectifs, d’énormes économies car ça me revient à seulement 5 € par mois ! »
tournées avec ses élèves (cardio, renforcement, stretching), et des Autre point fort de ces méthodes : elles nécessitent peu d’espace (4 m2
suffisent) et un minimum d’investissement en
recettes healthy. À l’image de l’athlète Erwann
matériel, puisqu’une serviette de plage moelMenthéour qui a développé la Méthode
leuse peut faire office de tapis et que des bouFitnext, basée sur un entraînement sportif sur
teilles d’eau peuvent servir d’haltères. Pratique.
mesure et un rééquilibrage alimentaire. Chez
Pour s’étirer,
Mais il y a des limites. Si l’on souhaite intensifier
FizzUp (fizzup.com), pas de conseils food
se muscler, se relaxer
l’entraînement, on devra tout de même s’équimais des programmes variés et ludiques
Pilates, yoga, gym douce
per de poids plus lourds pour travailler le haut
(Kettlebell Mania, Guerre des kilos…). Sinon
et prénatale sur…
du corps, ainsi que d’élastiques et de lests pour
on peut suivre un cours collectif comme si on y
• Yoga Play Appli gratuite,
les jambes et les fessiers.
était (Shapin’, Domyos), ce qui permet de voir
disponible sur IOS et Android.
les profs corriger en direct les élèves, donc de
• myqee.fr 12 € par mois, 120 €
mieux exécuter soi-même les exercices.
CE qU’IL fAUT SAvOIR
l’année, cours illimités.
Les sportives plus zen peuvent aussi trouver
Seule face à son écran, il est difficile de choisir
• myyogaconnect.com 18 €
leur bonheur grâce à des applis gratuites telles
la séance vraiment adaptée à ses besoins.
par mois, vidéos illimitées.
que Yoga Play ou des sites comme MyQee
« Rien que sur YouTube, c’est dur de trouver le
qui proposent de la gym douce – Pilates,
cours qui me convient tant il y a de choix,
Pour sculPter
yoga, yoga prénatal, qi gong – en format plus
confirme Juliette, 52 ans. Surtout, je ne sais
sa silhouette
ou moins long (de dix à quarante-cinq minutes)
jamais combien de séances faire, ni quel doit
On file sur…
et avec des thématiques originales (vitalité
être leur contenu pour pouvoir atteindre mes
• videos.domyos.fr 4,99 € par
printanière, spécial souffle, farniente…). Le
objectifs. Du coup, je suis toujours un peu permois, cours illimités (renforcement,
point commun de toutes ces plateformes ? La
due. » Et puis, comment être sûre de bien se
cardio, stretching, etc.).
volonté de motiver les sportifs quel que soit leur
placer et d’exécuter correctement les mouve• videos.doctissimo.fr Gratuit
niveau.
ments ? « Mieux vaut avoir pratiqué un minimum
(fitness, boxe, danse…).
avant de se lancer seule et ne pas hésiter à faire
• trucsdenana.com 4,90 €
appel à un coach pour la première séance, car
PLUS DE LIBERTÉ
par mois (avec mini-séances
il pourra vous guider quant à la fréquence et à
Pas facile de trouver le cours qui convient près
de renforcement et astuces zen).
la nature des entraînements, mais aussi corriger
de chez soi ou quand on part en vacances.
• shapin.tv 34 € pour 2 mois
les postures les plus courantes (squats, fentes,
D’où la bonne idée de Véronique Maillet, fon(fitness, cardio, renforcement).
pompes…) », estime le coach Stéphane Salan,
datrice des centres Qee, d’enregistrer des
qui conseille de fuir les cours donnés par cervidéos avec les professeurs qui travaillent dans
Pour s’affiner
taines célébrités des réseaux sociaux qui n’ont
ses studios. « Le but est de proposer un compléOption training + programme
aucun diplôme. Véronique Maillet souligne,
ment d’entraînement aux élèves qui habitent en
alimentaire sur…
elle, l’importance d’écouter son corps et de
province ou qui sont souvent en déplacement
• fitnext.com 39,99 € pour
rester prudente : « Il faut absolument commenet apprécient d’être guidés par des coachs. »
3 mois (avec 3 programmes au
cer tout doux, arrêter dès qu’une posture tire
Vanessa, 30 ans, a choisi le fitness sur Internet
choix – minceur, remise en forme,
trop et visionner un maximum de tutos pour
pour retrouver confiance en elle avant de s’inspréparation physique –, des cours,
adopter les bons mouvements. » Pas de
crire dans une salle de sport : « J’étais trop
des recettes et des échanges avec
panique, la majorité de ces méthodes sont
complexée par mon corps et pas assez sûre
un coach).
conçues par des professeurs diplômés pour un
de moi pour affronter le regard des autres
• chrisruellefit.com
public néophyte, avec des étapes de progresdans un club. J’ai donc d’abord suivi un pro38 € le programme de 60 jours
sion et beaucoup de corrections. À chacune de
gramme en ligne, ce qui m’a permis de perdre
(avec 8 cours de 20 à 25 minutes
sélectionner celle qui lui convient le mieux. La
du poids et de me tonifier. À présent, je me sens
à faire 5 fois par semaine pendant
bonne idée si on manque de motivation ? Ne
suffisamment bien pour prendre des cours col2 mois, et des recettes).
pas hésiter à s’entraîner en duo. n
lectifs de Pilates dans un studio. »
DES COURS À LA CARTE
notre réseau
204
E L L E .Fr
14 septembre 2018
ELLE beauté / forme
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PRÉSENTE SON FESTIVAL
DIRECTION ARTISTIQUE ET ILLUSTRATION :
FLORA GRESSARD
21, 22, 23 SEPT. 2018
La Felicità
STATION F
ENTRÉE GRATUITE
sur inscription
5, parvis Alan Turing
leparisien.fr/parisparadis
75013 Paris
plus d’infos
PARISPARADIS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE vie privée / LifestyLe
14 septembre 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
charlotte collard
la foodie belge
avec ses recettes bien vues et ses looks pointus, cette ancienne
mannequin est devenue une star des réseaux. elle nous
emmène À bruxelles pour une visite 100 % gourmande et stylée.
maquillage anouchka de Bellefroid, avec les produits chanel.
par Mireille AssénAt photographe DAviD JApy
« cuisiner bien habillée », c’est son obsession !
Voilà déjà un moment que cette dingue de mode et de
food fait le buzz sur Instagram avec Charlotte Collard’s
Kitchen (@charlotte_collard, 54K), grâce à ses recettes
simples, chics et efficaces. Depuis toujours, cette BelgoColombienne au sourire XXL, mannequin dès l’âge de
16 ans, navigue avec brio dans plusieurs univers. À
36 ans, elle a déjà vécu à New York, Los Angeles, Paris,
Londres, Milan, Zurich et Barcelone, a étudié la gemmologie à Florence, s’est lancée en tant qu’entrepreneuse
« fashion/tech », et a trouvé le temps de faire trois petites
filles… Épuisée ? Même pas ! De retour à Bruxelles,
Charlotte décide de conjuguer ses deux passions : la
mode et la cuisine. Son amour des bons petits plats lui
vient de son grand-père maternel, au Canada, chez
lequel elle passait l’été, et dont la devise était : « Tout ce
qui se retrouve dans l’assiette doit être fait maison. » Mais
aussi de son expérience de mannequin. « De nombreuses filles turbinaient au régime “CCC” [cocaïne,
café, cigarette, ndlr], dit-elle. Moi, ce n’est pas mon truc,
je me cuisinais des tonnes de légumes vapeur. Sauf que
cela a été vite frustrant ! Du coup, j’ai élaboré plein de
recettes saines et rapides. » Réalisant, quelques années
plus tard, que le mariage de la food et de la mode plaisait au plus grand nombre, la jeune femme démarre une
série de posts mettant en scène menus et tenues du jour.
« Sur Instagram, tout a commencé avec un sac Delvaux
rempli de fruits », raconte-t-elle. Carton plein ! Alors, oui,
Charlotte est filiforme et ravissante. Oui, Charlotte cuisine divinement bien. Mais, loin d’être énervante, elle a
tout d’un clown en stilettos, qui ose des grimaces en proposant une nourriture bonne et équilibrée. Aujourd’hui,
la sylphide se partage entre des collaborations
(Moncler, Omega…), un projet baptisé « Charlotte Collard Catering », avec Jean-Michel Loriers, le traiteur
belge fournisseur de la cour, ainsi que des chroniques à
la télévision (sur la RTBF). Et pour nous autres, Français ?
Elle nous présente sa capitale idéale, entre spécialités
culinaires et adresses préférées.
E L L E .Fr
Brioche ultra light
« retravaillée à la manière d’un cramique, le pain
brioché belge, cette brioche contient quatre fois moins
de beurre qu’une recette classique. » (6 pers.)
Mélangez 2 œufs, 65 g de sucre, 8 g de sel, 23 cl de lait entier
et 25 g de levure fraîche émiettée. Ajoutez 500 g de farine T45 tamisée,
puis pétrissez le tout au robot pendant 5 mn. Ajoutez alors 70 g
de beurre doux coupé en petits morceaux et continuez à pétrir
5 à 10 mn. Laissez reposer la pâte à température ambiante. Lorsqu’elle
a doublé de volume, travaillez-la sur un plan de travail fariné
pour en chasser le gaz. Mettez-la dans un moule à brioche et réservez
1 h. Badigeonnez-la ensuite d’un jaune d’œuf battu, saupoudrez
de sucre perlé et glissez 30 mn au four préchauffé à 160 °C/th. 5-6.
207
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE vie privée /lifestyle
Salade de lentilleS
aux framboiSeS
« le mix lentilles-framboises est
inattendu et très parfumé. » (4 pers.)
La veille, faites tremper 250 g de lentilles
vertes dans de l’eau froide. Le jour même,
faites-les cuire 20 mn à couvert dans trois fois
leur volume d’eau. Égouttez-les et laissez-les
refroidir. Pour la vinaigrette aux framboises,
émincez un oignon rouge. Réservez-en la
moitié. Mélangez l’autre moitié avec 6 cuil.
à soupe de vinaigre de framboise, 10 cuil. à
soupe d’huile d’olive, 2 cuil. à soupe de miel
d’acacia et 125 g de framboises légèrement
écrasées. Disposez les lentilles dans un saladier, ajoutez l’oignon réservé, les graines
d’une demi-grenade, 200 g de feta émiettée, 2 cuil. à soupe de graines de pavot et un
bouquet de persil plat haché. Assaisonnez
de sel et de vinaigrette à la framboise.
SES ChroNIqUES
Loin de la compétition
et des concours, Charlotte
Collard aime revisiter
dans un esprit « fait maison »
des créations de grands
chefs. avec isabelle arpin,
elles ont ainsi réalisé
un namelaka, dessert alliant
une crème
au chocolat Dulcey
valrhona, trois variétés de
fraises, un croquant au
sésame noir et un crumble
de chocolat blanc.
Charlotte Collard
et la cheffe Isabelle Arpin.
SES prodUItS fétIChES
Des œufs frais bio, des petites olives noires
dénoyautées, l’huile d’olive Res antiqva
de son ami Gabriele Corto Moltedo
et les fameux flocons de sel Maldon.
À découvrir à partir de début
octobre dans l’émission
« C’est du Belge », sur la RTBF.
SA CUISINE
208
DaviD Japy
Des placards super organisés
où épices, légumes secs,
pâtes et riz sont conservés
dans des bocaux en verre.
E L L E .Fr
RCS PARIS 444 630 784 - Illustration : Thomas Hayman.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE vie privée /LifestyLe
sA poissonnerie :
Mer DU norD
45, rue Sainte-Catherine.
noordzeemerdunord.be
son gArDe-MAnger :
bio vrAC
« c’est dans ce grand hangar que j’achète
mes fruits et légumes frais, vendus
en cagettes ou en conteneurs. on y trouve
aussi en vrac du café, des céréales, des
légumes secs, des huiles et des vinaigres. »
144, rue Meyerbeer, Uccle.
Soupe carotteStomateS
« une soupe consistante,
qui mélange le cru
et le cuit... parfaite pour
la fin de l’été. » (4 pers.)
Faites revenir à la poêle 200 g de
tomates cerises coupées en deux,
un peu d’huile d’olive et trois
gousses d’ail pendant 8 à 10 mn,
puis réservez. Faites revenir dans
une casserole 300 g de carottes
coupées en morceaux avec 3 cuil.
à soupe d’huile d’olive, 2 cm de gingembre haché, 1 cuil. à soupe
de cumin en poudre, le jus de un citron et du sel. Couvrez d’eau et
laissez cuire jusqu’à ce que les carottes soient tendres. Mixez soigneusement. Servez à l’assiette avec la fondue de tomates cerises.
Décorez de spaghettis de carotte, parsemez de graines de sarrasin
et de fleur de sel, terminez par un filet d’huile d’olive.
210
sA boUlAngerie : MAtinAl
« plus qu’un artisan, régis recour est un artiste qui fait seul son pain
au levain, ses baguettes et ses viennoiseries dans une échoppe
minimaliste. quand il n’y en a plus, il ferme boutique. tant pis pour
les clients qui trouvent porte close, il n’y a qu’une fournée par jour ! »
6, rue Franz Merjay, Ixelles. matinal.be
david Japy
« ou “noordzee”
pour les habitués...
avec son grand comptoir
donnant sur la place
sainte-catherine,
c’est l’endroit idéal
pour déguster crevettes,
couteaux et thon
grillés à la plancha
et arrosés d’une huile
aux aromates. »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
NAJAT VALLAUD-BELKACEM - LÉA SALAMÉ
PROGRAMME ET
INSCRIPTION SUR
LeMonde.fr/festival
Opéra Bastille - Palais Garnier
Théâtre des Bouffes du Nord
Cinéma Gaumont Opéra
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE vie privée /LifestyLe
son spot
MoDe :
orlAnDA
« c’est là que
je m’habille. J’apprécie
le choix très sûr de tenues
originales signées
de créateurs italiens,
français ou belges.
il y a également une
petite sélection d’objets
de mes designers
préférés, dont muller
van severen. »
45, rue François Stroobant,
Ixelles. orlanda.store
sA CAntine ChiC : iCi
son glACier : zizi
« dès que la musique de la camionnette du glacier
Zizi retentit, mes filles se précipitent dehors. depuis
1948, cet artisan propose des glaces et des sorbets
élaborés à partir de produits naturels. il a aussi une
boutique où l’on peut goûter les nombreux parfums. »
« tout y est délicieux et sain. c’est parfait
pour un déjeuner de travail ou avec des amies.
les salades comme la omega ou la vegan
sont à tomber, de même que les superbowls.
le secret de leur vinaigrette ? une pointe
de jus de citron et de sirop d’agave. »
35, rue Darwin, Ixelles.
57A, rue de la Mutualité. glacierzizi.be
sA tAble : boUChery
david Japy
« damien Bouchery est un chef extraordinaire et un ami
cher… c’est dans sa cuisine que j’ai appris les bases
culinaires. Bouchery étant un restaurant gastronomique,
le bon plan, c’est d’y venir en semaine pour le
déjeuner-buffet veggie à seulement 21 euros. » n
812/A, chaussée d’Alsemberg. bouchery-restaurant.be
212
E L L E .Fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELIZABETH MARTICHOUX
L’INVITÉ DE RTL 7H45
©Nicolas GOUHIER/SIPA PRESS/RTL
ON A TELLEMENT
DE CHOSES À SE DIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE vie privée / Boissons
sakÉment
bon !
sa suavité et ses arômes
séduisent les cheFs et
incitent aux accords
audacieux. le véritable
saké, appelé aussi
« nihonshu », Fait un
tabac. explications.
par Sandrine GoeyvaertS
Il y a sakÉ… et sakÉ
« Saké » est un terme générique qui englobe
des produits différents, d’où une certaine
confusion. Dans les restaurants servant des
sushis, on reçoit souvent, en fin de repas, un
verre de « baijiu », spiritueux chinois obtenu
par distillation d’un alcool de céréale, ou de
« shochu », son équivalent japonais à base
de riz ou de patate douce. Des boissons
que nous confondons souvent avec le
« nihonshu », un autre type de saké japonais
à base de riz fermenté, bien plus subtil et qui
ne dépasse pas les 18 degrés d’alcool.
La fabrication du nihonshu est très particulière et nécessite plusieurs étapes. Un grain
de riz se compose d’un cœur d’amidon, le
« shinpaku », et d’une enveloppe extérieure,
que l’on ôte grâce à un polissage. Puis on
lave le riz et on le fait cuire à la vapeur, avant
de le saupoudrer de « koji-kin », un champignon microscopique (levures). Ce dernier
permet la transformation de l’amidon en
glucose, puis en alcool. Naturelles ou, plus
souvent, ajoutées, des bactéries lactiques
auront ensuite pour fonction d’apporter de
l’acidité au saké. L’eau, qui permet de réaliser la fermentation alcoolique et sert à baisser le titrage, joue aussi son rôle dans la
qualité du nihonshu. Issue de rivières ou de
glaciers, elle est indissociable du terroir de
chaque saké.
De belles famIlles
On distingue deux grandes familles : les
nihonshu avec ajout d’alcool et les nihonshu
sans ajout d’alcool. Ces derniers, qui portent
214
la mention « junmai », sont considérés comme
meilleurs car ils sont plus purs. Leur qualité se
mesure en fonction du polissage du riz. Il
existe également des sakés de table, appelés « futsu shu », qui représentent une large
part de la production.
Un servIce soIgnÉ
En général, les arômes de fleurs sont l’apanage des grands sakés. Les sakés plus classiques auront peut-être plus d’arômes de
fermentation : banane, fraise, melon, etc. La
plupart sont blancs, même s’il existe
quelques nihonshu élevés en barrique et
donc plus teintés. La température de service
influe beaucoup sur le goût : bien que la plupart des sakés se servent entre 8 et 12 °C, on
peut, selon certains rituels (et en fonction de
la saison), les servir chauds. Pour apprécier
les meilleurs sakés artisanaux, rien de tel que
le verre à vin. Le service traditionnel dans des
« sakazuki » (petites coupes de 10 à 15 ml en
laque, porcelaine, verre ou étain) ou dans
des « ochoko » (petite tasse en porcelaine ou
verre) n’est cependant pas interdit !
De bons accorDs
Le saké se marie avec toutes sortes de mets
raffinés. Chloé Cazaux Grandpierre, sakésommelière, partage ses accords gagnants.
masumi (brasserie Miyasaka, Junmai,
12°) : excellent avec des huîtres, frais et avec
un faible taux d’alcool.
souden (brasserie Kitaya, Tokubetsu Junmai
Yamahai, 15,6°) : un saké avec beaucoup
d’umami (la cinquième saveur japonaise),
parfait avec un bœuf de Bazas légèrement
rosé et des cèpes.
Uroko 2 ans (brasserie Shimazaki Shuzo,
Genshu Junmai Yamahai, 17°) : pour accompagner une tarte au citron meringuée avec
une touche de yuzu et de glace à la vanille.
où les troUver ?
Dans les épiceries japonaises et sur le site
de Chloé Cazaux Grandpierre, qui importe
des sakés rares : Ostukimi-Buveurs de lune
(otsukimi.fr).
À lire : «Le Guide du Saké en France »,
d’Adrienne Natsumi Saulnier Blache et Rioko
Sekiguchi (éd. Keribus). Sortie le 24 octobre.
E L L E .Fr
riou/photocuisine
Un processUs UnIqUe
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
R U B Y,
L A D O U C E U R*
LE SENS
D E L ’ A C C U E I L **
* La Leffe Ruby marie à l’amertume, des notes d’épices, de fruits rouges et de bois de rose qui lui confèrent cette douceur naturelle.
** Le verre Leffe a été spécialement créé pour accueillir les arômes de Leffe.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE vie privée / mode
Les scuba pants
parce qu’il est de plus en plus élégant, l’athleisure
s’immisce dans notre garde-robe. nos cinq idées
pour le porter avec style en ville.
par IlarIa CasatI
Les baskets
de running
Depuis le lancement des baskets Balenciaga « Triple S » et le défilé Louis Vuitton
printemps-été 2018-2019, les sneakers esprit
années 1990 sont partout. Si les filles les
moins timorées se sont déjà lancées, les
autres pourront s’essayer cette saison. Pour
être dans le ton, on évitera de les mixer à un
pantalon de jogging (sauf s’il est métallisé)
ou à un jean délavé (sauf s’il est 7/8). Les
baskets de running ont tout bon quand elles
jouent le contraste avec des pièces pointues
(pantalon en vinyle, jupe plissée irisée,
chaussettes fuchsia…) ou quand elles
réveillent des looks sobres (robe noire sous
le genou, costume d’homme, chino + trench).
Où les acheter ? Si les modèles de créateur ont marqué l’été, des versions plus
accessibles débarquent chez Maje, Sandro
ou Claudie Pierlot. Une bonne nouvelle pour
ne pas être en reste !
216
Le cOupe-vent
en nyLOn
Jusqu’ici, le bon vieux coupe-vent était le
vêtement dédié aux joggeurs et aux
cyclistes, ou évoquait à lui seul nos années
colonies de vacances. Mais, coup de tonnerre dans la sphère mode, Isabel Marant
l’a invité dans sa collection printemps-été
2018. Et, là, on ricane beaucoup moins. Cet
automne, on le retrouve chez Prada, chez
Balenciaga et chez Gucci en uni ou en
fleuri. Notre conseil ? Surclassez-le. Délaissez le pantalon souple et préférez un
modèle large, remplacez le short par une
jupe en soie évasée, et la besace par un sac
lady. Et osez le mix coupe-vent + boots à
talon. Le coupe-vent, oui, mais avec une
bonne dose de style...
Où l’acheter ? Autant chercher la perle à
la source, soit chez les pros du vestiaire
outdoor comme K-Way ou Lacoste, soit chez
Uniqlo qui, lui aussi, regorge de trésors.
La cOmbinaisOn
de yOga
On l’a bien compris, le yoga a essaimé un
peu partout, jusqu’à bouleverser nos garderobes. Du coup, on transpose la combi moulante en mode ville. Attention, pièce à
risque ! Pour l’assumer avec désinvolture, on
la détourne avec un blazer ou une veste en
denim et des boots, et on s’oriente vers un
modèle noir ou bordeaux. Car, plus la combi
sera sobre, plus on sera crédible. N’est pas
Gwyneth Paltrow qui veut !
Où l’acheter ? Sur le site carbon38.com,
la référence américaine en « activewear »
haut de gamme, mais aussi chez le très chic
Ernest Leoty (ernestleoty.com), ou la Française Naelie (naelie.com).
La pOLaire
On l’a aperçue lors des défilés Tod’s et Leonard Paris. Et, depuis, on a reconsidéré notre
point de vue. Le modèle zippé jusqu’à la
poitrine et doté d’un grand col est la meilleure des réponses aux frimas à venir. Associée à une jupe en A frôlant le genou et à des
bottes à talon, elle gagne en féminité. Glissée sous un pantalon taille haute bien cintré
et portée sur un sous-pull, elle est le comble
du chic. Nos couleurs préférées ? Le beige
ou le gris acier, empreints de neutralité, donc
moins connotés ski.
Où l’acheter ? Pour une fois, on a droit au
shopping premier degré. Direction Decathlon, Go Sport ou Patagonia, pour une version simple, efficace et sans fioritures.
E L L E .Fr
frenchystyle/paciullo
adoptez la dégaine
spOrtswear
Autrement dit, le pantalon qui colle à la peau,
mi-legging, mi-cycliste. Qu’on ait une silhouette frêle, dodue ou sportive, l’essayer,
c’est l’adopter ! Ce n’est pas tant une histoire
de gabarit que d’envie. On le choisit de préférence noir, mixé à une grosse maille et
porté avec des ballerines. Les plus audacieuses opteront pour un modèle gris chiné,
blanc ou imprimé, associé à des escarpins à
talon comme vu au défilé Alexander Wang.
Où les acheter ? Direction les boutiques
de lingerie, d’Etam à Oysho, en passant par
Princesse Tam.Tam et Love Stories, qui ont
récemment lancé leur ligne de sport.
– Pré-presse :
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
22€99
Monoprix – SAS au capital de 78 365 040€ - 14-16, rue Marc Bloch – 92110 Clichy – 552 018 020 R.C.S. Nanterre. –
TRIANGLE*
À RETROUVER AUSSI
SUR MONOPRIX.FR
* 49% polyamide, 37% polyester, 14% élasthanne.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE vie privée / électroménager
les bonnes reCettes
Chips healthy
À la mandoline, taillez 1 kg de betteraves
crues en lamelles de 2 mm. Faites-les sécher
10 h à 45 °C. Saupoudrez de gros sel. Autre
option, épluchez et taillez 1 kg de radis noir
en rondelles de 2 mm. Faites macérer 3 h
dans le jus de 4 citrons. Égouttez, ajoutez le
zeste des citrons et poivrez. Faites-les sécher
10 h à 45 °C.
Crackers aux graines
Les cuisiniers et Les gourous heaLthy en raFFoLent !
Loin des aLiments LyophiLisés de jadis, ce nouveau
phénomène embaLLe La pLanète Food. mode d’empLoi
et bonnes idées. par Élodie Rouge
de quoi s’agit-il ?
Concentrer le goût des aliments, tout en préservant les nutriments, c’est possible grâce à
la déshydratation. Pas étonnant que cette
technique fasse un tabac, et que l’on voit des
déshydrateurs, jusque-là réservés aux professionnels, arriver dans les cuisines. Alternative
à la congélation ou aux bocaux, ce séchage
long et doux se fait à basse température (à
partir de 40 °C), sous un courant d’air produit
par une ventilation. On peut fabriquer des
mix de légumes secs à saupoudrer sur les
soupes ou les salades, des barres de
céréales crues, des meringues, des chips et
des crakers crus, des poudres d’épices, des
tisanes, etc. Pour s’y mettre, on s’inspire des
multiples recettes du livre « Je cuisine avec un
218
déshydrateur », signé Frédérique Chartrand
(éd. Marabout). Attention, lorsqu’on place les
aliments sur les plateaux, on veille à les mettre
côte à côte pour permettre à l’air chaud de
circuler partout de façon homogène.
Comment Choisir
son appareil ?
De nombreux modèles sont proposés pour
des prix allant de 50 € à plus de 500 €. Pour
bien choisir, il faut évaluer ses besoins : quantité de fruits/légumes que l’on souhaite
sécher ; place disponible dans la cuisine car
ces appareils peuvent être encombrants ; air
soufflé par le bas ou par l’arrière, assurant
une répartition plus homogène de la chaleur ;
présence ou pas d’un thermostat…
Mélange à risotto courge/muscade
Épluchez et coupez 1 kg de courge en petits
cubes. Hachez grossièrement 3 oignons et
3 gousses d’ail, et effeuillez 3 poignées de
persil frais. Râpez finement 200 g de parmesan. Étalez tous les ingrédients sur les plateaux du déshydrateur. Faites sécher le persil
et le parmesan pendant 5 h à 40 °C. Faites
ensuite sécher la courge, les oignons et l’ail
pendant 10 h à 45 °C. Mélangez tous les
ingrédients en ajoutant 1 cuil. à soupe de
poudre de muscade. On peut utiliser ce
mélange en l’ajoutant au riz pour parfumer
un risotto (1 poignée par personne). n
Les bons modèLes
pour les néophytes : déshydrateur/
stérilisateur Kitchen Chef
FD 880-E, 75 € environ.
pour les gourmands : déshydrateur
Excalibur 5 plateaux avec
minuteur, 325 € environ.
pour les foodies avertis :
déshydrateur à infrarouges
Yden CI IR D5, 590 € environ.
E L L E .Fr
darren muir/stocksy
et si on testait la
déshydratation ?
Faites tremper pendant 3 h 100 g de graines
mélangées. Égouttez-les. Faites tremper
200 g de graines de lin pendant 15 minutes
dans deux fois leur volume d’eau. Égouttez-les
et conservez l’eau. Mélangez les graines de
lin, leur eau de trempage et le mélange de
graines avec 2 cuil. à soupe de sauce soja et
1 cuil. à café de piment doux en poudre. Placez une feuille antiadhésive sur le plateau du
déshydrateur et étalez-y la préparation. Faites
déshydrater 6 h à 45 °C. Vous pouvez aussi
faire des crackers avec les fibres de légumes
récupérées après la réalisation d’un jus.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembRe 2018
ELLE vie privée / tourisme
La plage privée
du Goéland.
« Golden hour » sur le golfe
de Porto-Vecchio.
envie dÉJÀ de RepaRtiR ? Cap suR poRto-veCChio
et l’hôtel le GoÉland pouR un deRnieR
bain de meR, un apÉRo les pieds dans le sable
et une RandonnÉe sous les pins. paR Soline DeloS
Une aventUre
familiale
Tout commence en 1963 lorsque Nicolas
Santini, issu d’une famille d’hôteliers et de
restaurateurs, décide de construire, non loin
du port de plaisance de Porto-Vecchio, un
hôtel les pieds dans l’eau : Le Goéland.
Depuis, sous la houlette de son fils, JeanMarc, qui a fait ses classes hôtelières un peu
partout dans le monde, le lieu, aussi baptisé
« Casa Santini », est devenu une des
adresses les plus courues de la région. Les
habitués reviennent d’année en année, fans
du calme et des chambres (trente-deux) à la
décoration épurée faisant écho au paysage.
Un DÉCOr
De Carte pOstale Installé à l’ombre des pins parasols, dans le
jardin méditerranéen planté de romarin, de
sauge et d’immortelles, à la terrasse du restaurant ou sur la petite plage privée, on
220
savoure la vue virginale sur le golfe de PortoVecchio. Le matin, au soleil levant, on ne
résiste pas au plaisir de piquer une tête dans
la Grande Bleue et de nager jusqu’aux
rochers qui émergent comme des petits îlots.
Une CUisine
mÉtissÉe Aux commandes de La Table du Goéland,
le restaurant de l’hôtel, officie le chef d’origine japonaise Satoshi Kubota, formé
notamment par Alain Ducasse et Jacques
Maximin. Sa signature ? Une cuisine méditerranéenne teintée de touches asiatiques
avec, en best of, un pavé de thon au sésame
et à la vinaigrette au soja, du poulpe grillé au
curry rouge, un risotto à l’encre de sèche ou
des penne de légumes aux gambas. Côté
pâtisseries, c’est un jeune trentenaire,
Romuald Gruber, qui imagine, entre autres,
un mi-cuit au chocolat fondant à souhait et
une tarte aux fraises au basilic déjà culte.
Des balaDes
DÉpaysantes Impossible de mettre le pied sur l’île de
Beauté sans découvrir ses multiples merveilles. Au programme…
Un pique-nique en mer. On embarque
du ponton privé de l’hôtel pour voguer, pourquoi pas, jusqu’à Bonifacio et ses impressionnantes falaises, en ponctuant la balade
de bains de mer dans des criques. Au retour,
on s’arrête sur la plage de Palombaggia
pour un apéro les pieds dans le sable.
Un déjeuner au refuge de Cartalavonu (lerefuge-cartalavonu.com). Ce restaurant rustique, en plein cœur de la forêt de
l’Ospedale, sert des spécialités corses, dont
un carré d’agneau à la myrte qui a fait sa
réputation. On en profite pour s’adonner aux
nombreuses activités qui sont proposées :
randonnée au milieu des pins et des hêtres,
parcours d’Accrobranche, canyoning, promenade à cheval, VTT ou quad...
Une journée aux aiguilles de
bavella, à 50 kilomètres au nord de PortoVecchio. Dans un paysage somptueux de
pics aux dégradés de rouge et de gris, on se
rafraîchit sous les cascades de la Solenzara,
un massage naturel revigorant. n
Chambre à partir de 308 €.
Avenue Georges-Pompidou, Porto-Vecchio (2A).
Tél. : 04 95 70 14 15. hotelgoeland.com
E L L E .FR
presse ; instagram hôtel gOÉlanD.
le goùt
de la COrse
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LA PASSION DU
PHOTOJOURNALISME #2
Plus de 130 photographies.
Tirages numérotés et certifiés
sur papier baryté.
Arts & culture,
reportages, royautés,
musique, cinéma, sport…
© Georges Beutter/Paris Match
VENTE AUX ENCHÈRES
EXCEPTIONNELLE
Dimanche 30 septembre 2018 à 14h30
« Dans nos pages,
la photographie occupe
depuis toujours la place qui
lui revient de plein droit :
la première ! »
OLIVIER ROYANT,
Directeur de la rédaction
de Paris Match
© Ghislain (Jicky) Dussart / Gamma Rapho
LA PASSION DU
PHOTOJOURNALISME #2
PHOTOGRAPHIES
Dimanche 30 septembre 2018 à 14 h30
Chaussée de Charleroi, 89
1060 Bruxelles
EXPOSITION PUBLIQUE DU 27 AU 30 SEPTEMBRE 2018
Chaussée de Charleroi, 89 - 1060 Bruxelles
Catalogue, formulaires d’enregistrement et ordres d’achat :
www.cornettedesaintcyr.be
Tél. : +32 (0)2 880 73 80 - bruxelles@cornette-saintcyr.com
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE vie privée
c’est mon histoire
mon voyage au
groenland
s’est révélé brûlant
photographe, sarah, 44 ans, est envoyée en reportage sur La banquise.
c’est ici, au cœur du bLizzard, qu’eLLe va vivre son expérience La pLus torride !
propos recueiLLis par mina soundiram iLLustration stÉphane manel
J’ai toujours aimé l’aventure. C’est pour cela que je suis
devenue photographe-reporter pour des magazines
de voyage. Si je reste plus de trois semaines à Paris, je tourne en
rond comme un lion dans sa cage – de trois pièces, vue sur les Batignolles – rugissant d’ennui. Voyager, c’est ma pause méditation, ma
séance de psy. À raison de deux reportages par mois, j’ai déjà parcouru presque la moitié du globe. Quand le grand hebdo pour lequel
je travaille m’a proposé d’aller au Groenland, j’ai dansé de joie car je
rêvais de ces terres immaculées depuis mon enfance. Et puis cette
escapade nordique allait me permettre de m’extraire d’un quotidien
devenu étouffant. Jean, mon compagnon, avait des problèmes au
travail. Un plan de licenciements avait été annoncé et il craignait d’en
faire partie. Chaque soir, il rentrait un peu plus abattu. Dans les premiers temps, j’ai joué la parfaite compagne, et puis, j’en ai eu marre.
J’ai commencé par déserter la maison le soir, prétextant un verre avec
une amie, un shooting qui s’éternisait, un dîner avec ma sœur… Je rentrais lorsque Jean dormait déjà et partais avant qu’il ne se lève. J’aurais
dû essayer de faire mieux, mais je suis un peu lâche.
Quelques jours avant mon départ, j’ai déjeuné avec Milena, la
rédactrice en chef. « Tu vas t’éclater là-bas ! On t’a organisé un supervoyage avec un guide expert… En plus, il est très mignon ! » Son sourire m’a fait peur. Elle a sorti son téléphone pour me montrer une
photo. L’homme en question s’appelait Martin et paraissait très jeune.
Il avait la tête d’un premier de la classe. Cheveux bruns coiffés
comme un môme de 6 ans, fossettes enfantines, regard vide… On
était loin du Mike Horn, peau tannée par le soleil et muscles saillants,
que je m’étais imaginé. « Hum, pas du tout mon style. De toute façon,
je n’y vais pas pour ça », ai-je répondu.
Je t’apprivoise, tu m’apprivoises…
Le jour J est arrivé. Le trajet se faisait en deux étapes : Paris-Oslo et
Oslo-Groenland. À Oslo, j’ai tout de suite reconnu Martin dans la
salle d’embarquement. Pas très grand ni très costaud, il avait le
regard franc. Rien à voir avec le bovin de la photo. Je me suis même
surprise à le dévisager. Il m’a timidement tendu la main : « Bonjour, je
suis Martin F., votre guide. » « Sarah, photographe », ai-je répondu,
laconique. Nous avons échangé quelques banalités avant de monter dans l’avion. Là, j’ai enfoncé mon casque sur ma tête et j’ai som-
222
nolé pendant tout le vol. Sous nos pieds se dévoilaient d’immenses
étendues noires semées de quelques points de lumière. L’atterrissage
se fit de nuit à Kangerlussuaq. À la sortie du petit aéroport, une voiture nous attendait. Moins agréable que prévu, l’hôtel se révéla être
une bicoque, genre de bed and breakfast ultra typique. Les températures oscillaient entre -20 et -35 °C, seuls les ours polaires pouvaient tenir plus d’une vingtaine de minutes dehors. On se serait cru
dans un remake d’« Insomnia »
version pôle Nord. À cette
période de l’année, la nuit durait
presque vingt heures. Pas idéal
pour une photographe. Du coup,
Les Fenêtres
après nos escapades quotiétaient
diennes et lorsqu’il n’y avait pas
couvertes de
d’aurores boréales, nous passions
le plus clair de nos journées dans
buée, La
nos chambres respectives ou à
température
l’unique bar local. Toujours aussi
courageuse, je n’ai pas donné de
extérieure
nouvelles à Jean, me disant que
avoisinait Les
cette semaine nous permettrait de
faire le point chacun de notre
–20 °c, mais
côté. Dès que la lumière perçait, je
nos corps
me précipitais dehors, appareil à
étaient moites.
la main. Martin me rejoignait,
emmitouflé dans sa doudoune
rouge. Avec ses lunettes à verres
polarisants, il ressemblait à un
moniteur de ski… Je me foutais gentiment de lui, c’était devenu un jeu
entre nous. Au fil des jours, il s’était révélé plein d’humour, et il partageait avec moi la passion du voyage et des grands espaces. Reste
qu’il se permettait parfois des commentaires sur ma façon de photographier, ce qui avait le don de m’agacer. Aujourd’hui, je le soupçonne de l’avoir fait exprès, juste pour me titiller. Il faisait partie de
ces gens pour qui rien ne semblait jamais vraiment grave.
Un soir, un Groenlandais nous a invités à dîner. Au menu : graisse de
phoque grillée. Pas convaincue, je l’ai mangée par politesse. C’était
croustillant et plutôt digeste. Mais, dans la nuit, j’ai été prise de vomisE L L E .Fr
RETROUVEz
« C’est
mon histoire »
EN PODCAST SUR
LA CHAîNE ITUNES
DE « ELLE ».
14 septembre 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
sements. Alerté par les bruits, Martin s’est précipité dans ma
chambre. Toute la nuit, il m’a tamponné le front avec une serviette
froide et m’a tenue serrée contre lui, transpirante et grelottante.
la maladie du désir
Ainsi blottie, je pouvais sentir sa cage thoracique s’ouvrir à chaque
inspiration. Sa main a effleuré ma poitrine plusieurs fois sans le vouloir.
J’étais trop mal pour bouger, mais je sentais les battements de mon
cœur s’accélérer à chacun de ses mouvements. Malgré mon intoxication alimentaire, l’atmosphère était chargée d’électricité. Au petit matin,
j’allais déjà mieux. Martin dormait à poings fermés. Je ne sais pas ce
qui m’a pris, mais j’ai glissé ma main dans ses cheveux. Sans ouvrir un
œil, il m’a attrapée par la taille et m’a plaquée contre lui. Je pouvais
sentir son souffle à quelques centimètres de mes lèvres. Il m’a donné un
baiser doux qui signifiait « j’ai très envie de toi ». Les fenêtres étaient
couvertes de buée, la température extérieure devait avoisiner les
-20 °C, mais nos corps étaient moites. La journée de quatre heures et
la longue nuit qui ont suivi sont un peu floues. Je sais que nous avons
longuement fait l’amour pendant que le blizzard hurlait comme un
enragé dehors. Être à des milliers de kilomètres de chez nous nous
désinhibait totalement. Jusqu’au départ, nous n’avons plus quitté l’hôtel,
ayant complètement perdu nos repères. Faisait-il jour ou nuit ? Nous
sautions souvent les repas et sortions acheter de quoi grignoter.
Dans l’avion du retour, nos mains ne se sont pas lâchées. Quand le
moment est venu de nous quitter, nous nous sommes enlacés plusieurs
minutes, sans un mot. Il m’a envoyé deux SMS auxquels je n’ai jamais
répondu. Je ne voulais pas gâcher ce souvenir en le revoyant dans la
réalité parisienne. Martin appartenait à ce voyage, le Groenland le
rendait sexy. Milena, qui est au courant de notre histoire et a eu la
gentillesse de juger mon reportage « charmant », me parle parfois de
lui. Aux dernières nouvelles, il travaillait toujours comme guide et n’avait
pas encore trouvé l’amour. Jean, lui, a fini par être licencié et notre
couple n’a pas tenu le choc. Aujourd’hui, je virevolte très librement d’un
homme à un autre. Reste que je repense avec nostalgie à mon Groenland surchauffé… J’en ai vécu des histoires d’amour farfelues, mais
celle-là a dépassé toutes mes espérances. n
Vous aVez enVie de raConter Votre histoire ? NOS JOURNALISTES PEUVENT RECUEILLIR
VOTRE TÉMOIGNAGE. ÉCRIVEz-NOUS À CESTMONHISTOIRE@LAGARDERE-ACTIVE.COM
E L L E .Fr
223
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 septembre 2018
ELLE vie privée /une journée avec
06.45
Ma boisson réveille-matin ? De
l’eau tiède avec du citron et de la
spiruline. Je poursuis soit avec une
heure de yoga chez moi, soit par de
la boxe thaïe avec un coach au jardin des Tuileries s’il ne fait pas trop
moche. Ensuite, je prépare un smoothie au lait d’amande maison avec
cacao cru, baies d’açaï et fruits. Je
n’ai pas trouvé mieux pour tirer du lit
mes ados de 16, 14 et 12 ans !
Son actu
Fin septembre, ouverture
d’un flagship Wild & The Moon
de 180 m2 à l’ambiance
Brooklyn décontractée avec
une carte toujours 100 % bio,
locale, éthique, de saison
et à base de plantes.
19, place du Marché-Saint-Honoré,
Paris-1er.
J’enfile mon uniforme jean-baskets.
J’aime les marques jolies et confortables comme Isabel Marant, Ulla
Johnson ou Jérôme Dreyfuss. On a
tellement multiplié les ouvertures
de restaurants en deux ans – nous
en sommes à dix adresses à
Paris – que j’ai souvent une réunion
de chantier. Ensuite, je file au bureau
Fondatrice de l’enseigne bio et
du côté du BHV. J’ai vécu à New
Feel good Wild and the moon,
York et à Dubai où j’ai lancé Compelle ouvre une cantine veggietoir 102 (102 Beach Rd, Jumeirah 1),
le premier concept-store déco et
chic dans la capitale. et raconte
slow food de la région. Puis j’ai eu
envie de partager mon goût pour la son quotidien entre dubai et paris.
nourriture saine et bonne avec les
par julia dion
Parisiens. Je viens d’une famille de
bons vivants. Je me souviens encore de la saveur notre packaging est 100 % biodégradable, nos
des haricots du potager de mon grand-père au fanes de carottes sont servies en soupe et la startPays basque et des bons plats de ma mère. D’ail- up Too Good To Go récupère tous nos invendus.
leurs, mes copains d’école me chambraient un peu
car, dans mon frigo, c’était plutôt graines et
18.00
légumes que junk food et sodas.
Je ne rentre pas tard, mais, ces derniers temps, j’ai
bossé comme une folle. Heureusement, mes
15.00
enfants sont autonomes, bien dans leurs baskets
Oups, j’ai encore zappé le déjeuner ! Pour et ont plein de copains ! Pendant les vacances, on
quelqu’un qui adore manger, je me retrouve sou- est allés surfer à Biarritz après un séjour en Grèce.
vent à grignoter une salade devant mon ordi, avec Le soir, on se retrouve autour de la table et chacun
mes équipes ou mes associés : Grégory et Hervé raconte sa journée. Le week-end, on va tous
(mon mari). Je m’occupe de tout ce qui est créatif, ensemble au musée ou admirer un ballet de Pina
Grégory prend en charge la restauration et Hervé Bausch, notre dernier coup de cœur !
gère l’aspect financier et le développement.
EMMA
SAWKo
15.30
L’après-midi, on enchaîne les réunions. Je passe
beaucoup de temps en cuisine où j’élabore nos
recettes. Récemment, j’ai mis au point des pancakes à la fleur d’oranger, des scones à la myrtille
et au beurre de cajou maison, des macarons
glacés… Le tout sans sucre raffiné, ni gluten, ni additifs, et dans un esprit « on recycle tout ». Du coup,
224
20.00
En ce moment, je vis trois semaines à Paris et une
semaine à Dubai, où l’aventure Wild and The
Moon a débuté en 2015. Cette ville est mon bol
d’air iodé, je me baigne, je fais du yoga... J’y vis en
tongs et short. Pour dîner, c’est souvent poisson
grillé au Fish Beach Taverna (Le Méridien Mina
Seyahi Beach Resort & Marina) ou une soirée
dans le désert sous les étoiles. Magique ! n
Son tube
de rentrée
« “El Profesor/Bella
Ciao (Hugel Remix)“. C’était
la bande-son de notre été.
Du coup, on continue à
danser dessus pour éviter
toute déprime automnale ! »
Son chiffre
« c’est la date
13
d’anniversaire
de mon ange
gardien, de
ma bonne Étoile,
là-haut… »
SeS livreS
« J’ai lu et adoré “Vers
la beauté“, de David
Foenkinos (éd. Gallimard),
“Le Dernier des nôtres“,
d’Adélaïde de ClermontTonnerre (éd.Grasset) et
“En attendant Bojangles“,
d’Olivier Bourdeaut
(éd. Folio), dont on a aussi
vu en famille l’adaptation
théâtrale, très réussie. »
E L L E .Fr
julie ansiau ; martine richier ; presse.
09.00
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
NEUF... NOUVEAU... NOUVELLES
Compagnie
Française de l’orient
et de la Chine
ÉlÉgance et raffinement
Pour la rentrée, accessoirisez votre table avec la collection Akan
de la Compagnie française de l’Orient et de la Chine. En verre
borosilicate soufflé bouche, cette serveuse et ses coupelles sont
fabriquées dans un atelier en Chine spécialisé dans la verrerie
artisanale. Ces accessoires de table sont présentés dans des
coffrets sur mesure : une serveuse et ses six coupelles.30 €. cfoc.fr
dÉCliC ÉVeil
phYtomer
mission dÉpollUtion
cUtanÉe
Notre épiderme subit la pollution au
quotidien, ce qui le dévitalise et le fragilise.
Un simple démaquillage n’y suffit pas. Le
Peeling Minute Ultra-Nettoyant Citadine,
avec sa formule innovante aux actifs antipollution, est une mousse exfoliante qui peut
être utilisée sur toutes les peaux, même les
plus sensibles. Les particules qui s’accumulent en surface sont ainsi éliminées, Citadine apporte une fraîcheur immédiate à
votre peau. Adoptez sans attendre ce
reflexe beauté qui offre instantanément une
détox profonde à votre épiderme.
phytomer.fr
mode de garde
maison
lUreX
Une toUche d’Éclat
Trouver comment faire garder son enfant est
souvent l’étape stressante de la rentrée. Ne
cherchez plus, Déclic Éveil adapte ses services à vos besoins et favorise l’éveil de votre
enfant. Flexibilité des horaires, service sur
mesure, présence en région parisienne, à
Bordeaux, Nantes, Lille, Lyon, Toulouse et
Aix-en Provence, prise en charge des enfants
porteurs de handicap… Déclic Éveil est LA
solution de garde facilitée. Découvrez la
formule idéale sur le site. decliceveil.fr
Maison Lurex a, pendant plus de soixantedix ans, apporté sa brillance aux plus grands
noms du luxe et de la mode française.
Depuis 2017, on peut dorénavant découvrir
ses propres créations dans l’univers du prêtà-porter, des bijoux ou encore de la maroquinerie… Ces créations apportent instantanément une touche d’élégance à toutes nos
tenues ! Forte d’un savoir-faire d’exception,
la collection est disponible en boutique et en
ligne. maisonlurex.com
isaBelle FarrUgia
offrez-voUs Un sac en python
Maxi-pochettes, sacs du soir, mini-trousses ou encore sacs 48 heures…
Les collections d’Isabelle Farrugia mettent en avant sa matière fétiche :
le python. Déclinés dans plus d’une soixantaine de coloris, ces accessoires sont avant tout souples et ultralégers. Isabelle Farrugia a conçu
la collection 2018-2019, avec de nouvelles matières comme du cuir
ultra souple, de la croûte de velours et toujours le python en touche,
comme signature. À découvrir sur isabellefarrugia.com ou sur rdv
au Showroom (44, avenue du Président-Kennedy, Paris-16 e),
tél. : 06 70 88 86 78. isabellefarrugia.com
E L L E .fr
225
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
12
Van MosseVelde + n
NUMÉROS
GRATUITS
EN VOUS
ABONNANT
AUJOURD’HUI
abonnez-vous sur Internet,
plus sImple, plus rapIde
www.promo.elleabo.com
(France métropolitaine uniquement)
ABONNEZ-VOUS PAR COURRIER
bulletIn d’abonnement À retourner À : elle servIce
abonnements, cs 50002, 59718 lIlle cedeX 9
Nom ....................................................................................................................................
Prénom.............................................................................................................................
Adresse ...........................................................................................................................
................................................................................................................................................
................................................................................................................................................
Code postal
Ville .....................................................................................................................................
Pays ....................................................................................................................................
Adresse e-mail..................................................... @................................................
Téléphone
Oui, je m’abonne à ELLE pour la durée que j’indique ci-dessous :
• France
r 1 an (52 nos) : 88 € au lieu de 114,40 €*
r 6 mois (26 nos) : 46 € au lieu de 57,20 €*
* Prix de vente au numéro.
• Autres pays (hors Suisse, Belgique, Canada, USA : voir ci-contre)**
LLBJ5
Nous consulter au (0033) 1 75 33 70 35.
RÈGLEMENT
r Chèque bancaire ou postal à l’ordre de ELLE.
r Carte bancaire nos :
Date d’expiration
Signature :
mois
année
RELATION ABONNÉS
Gérez vos abonnements, abonnez-vous ou posez vos questions
Par E-mail : abonnementselle@cba.fr
Par Internet : www.elleabo.com
Par téléphone : France 01 75 33 70 35. Etranger (0033) 1 75 33 70 35.
Par courrier : ELLE Abonnements, CS 50002 - 59718 Lille Cedex 09
** ATTENTION : pour tout abonnement en Belgique ou réglé en monnaie locale et à
servir en Suisse, USA et Canada, voir tarifs abonnements ci-contre. L’offre de 12 numéros
gratuits ne concerne que l’abonnement d’un an France et ne concerne pas l’étranger.
Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 : le droit d’accès,
de rectification, de suppression et d’opposition aux informations concernant
les abonnés peut s’exercer auprès du Service abonnements. Sauf opposition formulée
par écrit à l’adresse suivante, les données peuvent être communiquées
à des organismes extérieurs : Hachette Filipacchi Associés, 149, rue Anatole-France,
92534 Levallois-Perret Cedex, RCS Nanterre B 324 286 319.
226
• Pour les abonnements
France, après enregistrement de votre règlement,
vous recevrez votre premier
numéro dans un délai de
trois semaines environ.
• Si vous n’êtes pas satisfait,
nous vous remboursons
immédiatement les numéros
restant à servir sur simple
demande.
TARIFS ABONNEMENTS
BELGIQUE, SUISSE,
CANADA et USA
• BELGIQUE : 52 nos : 109 €;
26 nos : 56 €.
Bulletin d’abonnement
et règlement à envoyer à :
ELLE-Partner Press, 451, route
de Lennik, 1070 Bruxelles.
Tél. : (02) 556 41 40.
e-mail : partnerpress@
partnerpress.be
Par virement bancaire compte
no: BE93 2100 9808 7967.
• SUISSE : 52 nos : 183 CHF ;
26 nos : 91 CHF.
Bulletin d’abonnement
et règlement à envoyer à :
Dynapresse, 38, avenue
Vibert, CH, 1227 Carouge.
Tél. : 022 308 08 08.
Fax : 022 308 08 59.
Internet : www.dynapresse.ch
e-mail : abonnements@
dynapresse.ch
• CANADA : par avion
52 nos : $Can 339
26 nos : $Can 169
TPS et TVQ non incluses.
Bulletin d’abonnement
et règlement à envoyer à :
Express MAG/ELLE,
3339, rue Griffith, SaintLaurent, Québec H4T 1W5.
Tél. : (514) 355-3333.
Fax : (514) 355-3332.
• U.S.A. : par avion,
52 nos : $ 315 ; 26 nos : $ 169.
Bulletin d’abonnement
et règlement à envoyer à :
Express Mag
PO BOX 2769, Plattsburgh NY
12901-9805.
Tél. : 1(800) 363-1310 ou (514)
355-3333. Fax : (514) 355-3332.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
NUMÉROSCOPE
Semaine du 14 au 20 SeptembRe 2018
paR marie gardaire
Le climat hebdomadaire influe sur votre chiffre personnel, qui sera donc modifié chaque
semaine. Pour le calculer, additionnez les chiffres de vos jour, mois et année de naissance.
Par exemple, si vous êtes née le 27/11/1984, 2 + 7 + 1 + 1 + 1 + 9 + 8 + 4 = 33, 33 c’est
3 + 3 = 6. Mémorisez ce premier chiffre, auquel vous ajouterez le chiffre de la
semaine (lire encadré ci-dessous) : 6 + 3 = 9. Votre chiffre est le 9.
entourée
utilisée
maligne
emballée
intraitable
individualiste
ouverte
intuitive
connectée
Concentrée sur vos objectifs
personnels, vous ne voyez pas
la main que l’on vous tend ou le
cœur que l’on vous offre… Vous
auriez pourtant besoin d’un
peu de romantisme dans votre
quotidien ! Pour vous, l’amour
est une sorte de spiritualité
qui vous remet au carré, et c’est
ce qu’il va falloir que vous
compreniez pour pouvoir aller
plus loin. Ce chiffre 1 avance
par et pour lui-même, mais avec
d’autant plus d’enthousiasme
qu’il est soutenu !
En pleine préparation d’une
virée avec des amis, d’un grand
projet immobilier ou de travaux
d’ampleur, vous parvenez
à vous déconnecter du
quotidien face à la promesse
de ce qui vous attend…
Si ce n’est pas le cas, il ne tient
qu’à vous de retrousser vos
manches et de ne pas rester
dans votre coin. Ce chiffre 4
implique une phase
d’investissement, il vous aide
à imaginer en grand la suite que
vous donnerez à votre année…
Vous êtes adaptable, mais, au
fond, vous restez inaccessible.
Le chiffre 7 vous place face
à un challenge : vous devez
cesser de vous protéger. C’est
grâce à la tendresse et aux liens
que vous allez nouer que vous
franchirez cette étape. Vous
en avez envie, alors rendez
les choses possibles. Ce 7 est
propice aux commencements.
Aux alentours du 18 septembre,
vous serez amenée à trancher…
et les conséquences seront
surprenantes !
Inattentive aux jugements qu’on
porte sur vous, vous ne songez
pas à dire stop, alors que
c’est l’urgence ! Vous vous faites
manipuler par votre entourage,
et peut-être même par votre
partenaire, qui a tendance
à trop tirer la couverture à lui.
L’ouverture d’esprit ne suffit
pas à répondre à toutes
les situations. Vous devez
apprendre à équilibrer les
efforts pour que tout ne repose
pas sur vous : c’est le message
que vous délivre ce chiffre 2.
Vous êtes généralement
tolérante face aux erreurs que
l’on peut tous faire, mais
il se pourrait que vous refusiez
de passer l’éponge sur celle
de votre partenaire. Vous
n’arrivez pas à penser que
c’est anodin et vous avez beau
réfléchir, rien ne vous fait
changer d’opinion. L’heure
a sonné de revenir dans le jeu
et de repartir sur la route
des conquêtes. Le chiffre 5 vous
rend très attrayante : vous ne
serez pas seule très longtemps…
Confiante, vous rejetez toute
forme d’autorité et toute
contrainte. Le chiffre 8 essaie
de vous ramener sur le droit
chemin : il est nécessaire que
vous acceptiez des limites
pour que les événements vous
deviennent favorables. Car
le chaos n’est pas une solution,
et vous risquez d’ailleurs
de le réaliser à vos dépens
aux alentours du 18 septembre.
Mention spéciale pour
votre intuition, qui se révèle
très bonne conseillère.
Vous utilisez vos contacts
et votre réseau : avec sagesse,
car il n’y a rien d’autre à faire
pour résoudre le dilemme
qui se présente à vous. Prenez
le temps d’écouter ce que
chacun a à vous dire. Avec
ce chiffre 3, c‘est l’échange qui
produit des idées nouvelles et
des perspectives. Ces dernières
seront peut-être dérangeantes,
mais très joyeuses ! Après
le 19 septembre, rattrapez
votre retard, de manière
à pouvoir souffler ensuite.
Pour une fois, vous pensez
à vous. Vous voulez rétablir
un équilibre après avoir donné
votre temps et votre argent
sans compter. Vous éprouvez
une difficulté à vous recentrer,
mais c’est pourtant ce que
ce chiffre 6 exige. Après
le 17 septembre, posez-vous
sérieusement la question
d’un voyage ou d’une
expérience un peu inédite,
qui pourrait vous ouvrir
de nouveaux horizons. Vous
avez besoin de stimulations !
Pionnière en matière de
bien-être, vous pouvez booster
votre forme par des techniques
de méditation ou de yoga,
des massages ou des régimes
alimentaires alternatifs…
Allez-y sans hésitation, c’est
le meilleur moyen de vous
connecter à vos ressentis.
Avec ce chiffre 9, c’est
l’endurance dans tous
les domaines qui est porteuse,
et non les efforts de dernière
minute. Vous avez besoin
de vous ménager sur la durée.
3 est le chiffre de cette semaine. Et IL VA fALLoIr InjECtEr
du nEuf ! LE SALut VIEnt dES SortIES, dES ÉChAngES, dES bALAdES
dE fIn d’ÉtÉ… VouS AVEz bESoIn dE ProLongEr LES VACAnCES.
Suivez Marie Gardaire sur astropartouslestemps.com
E L L E .FR
227
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
HOROSCOPE
semaine du 14 au 20 septembRe 2018
paR Marie Gardaire
béLIer
21 maRs - 20 avRil
Taureau
21 avRil - 21 mai
Gémeaux
22 mai - 21 juin
Semaine calme en vue… Vous aurez le temps de
mettre en place vos différentes activités de rentrée tout en profitant de cette fin d’été. Aidée par
la tête du dragon, vous levez vos refoulements,
déployez vos ailes et repoussez les limites du possible, ce qui se révèle profitable à votre entourage. À partir du 18 septembre, un mail administratif vous agace, mais ne vous prenez pas la tête :
contentez-vous de régler le problème.
Vous êtes trop belliqueuse ! C’est sans doute le
contrecoup de tant d’années passées à tout
accepter… mais ce retour de bâton risque d’être
incompréhensible pour vos proches. Essayez de
rester sur votre réserve, malgré l’énergie d’Uranus
qui vous submerge et vous fait rejeter un fardeau
trop longtemps supporté. Des modifications structurelles sont en marche et rien ne les arrêtera.
D’ailleurs, au fond de vous, vous le savez…
Mars redonne du peps à vos initiatives. Vous mettez tout le monde dans votre poche, avec un
charme sans pareil, qui ne laisse personne indifférent. Mais même si vous apportez des solutions
bienvenues, il vous manque une vision à long
terme. À partir du 18 septembre, un proche, ami
ou collègue, pourrait vous aider à voir plus clair.
Laissez-vous épauler sans crainte. Vous ne risquez
pas d’être attaquée dans votre fierté…
cancer
22 juin - 22 juillet
LIOn
23 juillet - 22 août
VIerGe
23 août - 22 septembRe
Des obligations familiales vous poursuivent sans
relâche, et Saturne ne permettra pas que vous y
échappiez. Alors acceptez de vous investir pour
votre clan, voire de réfléchir dans une logique
patrimoniale ou financière qui mettrait tout le
monde à l’aise. Vers le 16 septembre, une embellie sur le plan professionnel vous fait vous sentir
pleinement actrice du changement que vous
espériez… Tout pourrait se conclure vite.
Des avis extérieurs provoquent des remous dans
vos certitudes… Vous pourriez réagir avec une
grande vivacité. Essayez de vous reprendre sans
délai et surtout de garder en tête que, en ce qui
concerne ce qui vous tient à cœur, vous devez être
la seule à prendre des décisions. Vers le 17 septembre, vous verrez que tous ceux qui essaient de
vous faire changer de cap le font pour des raisons
bien plus affectives que raisonnables.
Vous organisez événements et éléments comme
vous le voulez, sans faire de bruit mais sans rien
lâcher. Pour celles qui sont nées cette semaine,
cette année sera couronnée d’un succès. Vers le
18 septembre, une confrontation avec un supérieur hiérarchique redoublera vos angoisses.
Rassurez-vous, celles-ci sont sans fondement.
Mercure ne demande qu’à soutenir une réflexion
pondérée… Alors retrouvez votre sérénité !
baLance
23 septembRe - 23 octobRe
scOrpIOn
24 octobRe - 22 novembRe
saGITTaIre
23 novembRe - 21 décembRe
Entre Pluton et vous, c’est le bras de fer. Mais pourquoi maintenir à tout prix quelque chose qui n’a
plus de sens ? D’une manière ou d’une autre, vous
devrez passer à une nouvelle étape. Peut-être
s’agit-il de vous laisser porter par le projet de votre
partenaire, à même, lui aussi, de vous entraîner
dans une autre vie, bien plus enrichissante. Dès
le 15 septembre, des myriades de difficultés vous
poussent au choix, le ferez-vous ? Il est temps.
L’ennui vous gagne souvent au beau milieu des
journées ? Il faudrait pimenter votre quotidien…
Le côté métro-boulot-dodo est confortable, mais
il vous installe dans une vie mille fois trop casanière, dans laquelle vous n’avez plus conscience
de votre charme renversant… Vers le 19 septembre, la possibilité d’une aventure, au sens littéral ou figuré, vous remet face à vos enjeux intimes.
Changez de direction sans attendre davantage.
Votre influence est bien plus importante que vous
ne le croyez… Alors ne gâchez pas les bonnes
occasions avec des atermoiements inutiles ! En
présence de ce Neptune polymorphe, vous devez
plutôt vous demander ce que vous souhaitez tirer
des situations. Pensez utilitaire, et vous verrez que
cela vous aidera à voir plus loin. Dès le 15 septembre, quelqu’un vous poursuit de ses assiduités.
Ce ne serait pas idiot d’entrouvrir la porte.
Verseau
caprIcOrne
21 janvieR - 18 FévRieR
22 décembRe - 20 janvieR
Une belle part de fortune scintille dans votre ciel
cette semaine. Profitez-en pour décrocher la
lune ! Communiquez avec vos amis, demandez
de la reconnaissance à vos boss, de l’attention à
celui que vous aimez… ou à celui qui ne vous aime
pas encore. La prise de risque affective sera un
enjeu capital à partir du 16 septembre. Vers le 19,
un contentieux se règle alors que vous n’aviez
même pas entrepris de démarches !
Trop d’idées fourmillent dans votre esprit. Mars
est inventif, mais préfère vous faire mener à terme
un seul challenge à la fois plutôt que de vous
mettre en danger. Vous puiserez dans vos souvenirs l’inspiration qui vous manque et, grâce au
soutien de votre réseau, ferez croître votre détermination. Vers le 19 septembre, des soucis ou des
chagrins s’expriment en famille, sortez votre naturel de clown pour remettre le moral au beau fixe !
pOIssOns
19 FévRieR - 20 maRs
Vous ne manquez absolument pas de possibilités,
mais vous faites de la résistance en refusant de
bouleverser vos habitudes. C’est pourtant indispensable ! Assumez donc votre originalité ou le
fait de changer d’avis – ce qui s’impose, même si
vous préféreriez atteindre un statu quo. Après le
17 septembre, vous triez, classez, étiquetez, ce
qui vous permet d’y voir plus clair dans votre situation. Un rangement plus que nécessaire…
Suivez Marie Gardaire sur astropartouslestemps.com
228
E L L E .FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
NEMS DE LÉGUMES
E L L E
Les recettes d’Adeline Grattard chez Café Lai’Tcha
ROUGAIL DE MANGUE ET CRABE ROYAL
E L L E
POULET CITRON ET CONCOMBRE
E L L E
Les recettes d’Adeline Grattard chez Café Lai’Tcha
Les recettes d’Adeline Grattard chez Café Lai’Tcha
COOKIES AU GINGEMBRE CONFIT
E L L E
Les recettes d’Adeline Grattard chez Café Lai’Tcha
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Les recettes d’Adeline Grattard chez Café Lai’Tcha
Les recettes d’Adeline Grattard chez Café Lai’Tcha
ROUGAIL DE MANGUE ET CRABE ROYAL
NEMS DE LÉGUMES
« Pour prolonger ses vacances en sirotant un punch des îles… »
« Ils se dégustent à l’apéro ou en entrée, toujours avec les doigts ! »
Préparation : 15 mn
Pour 4 personnes
1. ÉPLUChEZ les mangues et taillez-les en julienne.
2. COUPEZ les tomates cerises en deux. Émincez
2 mangues vertes
120 g de crabe royal
10 tomates cerises
1 échalote
2 piments rouges
2 c. à soupe d’huile de
tournesol
finement l’échalote et les piments rouges (réservez-en
une partie pour la sauce). Assaisonnez le tout avec
une pincée de sel et l’huile de tournesol.
3. PRÉPAREZ LA SAUCE. Prélevez quelques zestes
des citrons verts avant de les presser. Ajoutez au
jus le sucre, la sauce nuoc-mâm, le vinaigre et une
pincée de sel. Terminez par l’huile d’olive et le reste
de piment.
4. ÉMIETTEZ le crabe et disposez-le dans une jolie
assiette. Ajoutez-y les tomates et les mangues.
Assaisonnez le tout avec la sauce et servez
rapidement.
LA SAUCE
2 citrons verts
2 cuil. à soupe de sucre
1 cuil. à soupe de nuocmâm
1 cuil. à soupe de
vinaigre balsamique
blanc
4 cuil. à soupe d’huile
d’olive
Sel
Préparation : 30 mn
Cuisson : environ 5 mn
Pour 4 personnes
1. RINCEZ ou épluchez les légumes puis détaillez-les
12 carrés de pâte à
rouleaux de printemps
1 petite pomme de terre
1 carotte
1 poireau
4 shiitakés frais
5 g d’ail haché
10 g de gingembre
haché
1/2 cuil. à café d’huile
de piment
1 cuil. à café de sauce
soja light
1 cuil. à café de farine
50 cl d’huile tournesol
l’huile de piment et la sauce soja.
3. MÉLANGEZ la farine avec 1 c. à soupe d’eau pour
préparer une sorte de colle.
4. DÉPOSEZ le mélange de légumes sur les feuilles de
pâte, formez des rouleaux, puis fermez avec
la « colle » à la farine.
5. FAITES FRIRE les nems 3 mn dans l’huile de
tournesol bien chaude (à 180 °C). Égouttez-les
sur du papier de cuisine.
6. DÉGUSTEZ-LES avec de la sauce hoisin (sauce
barbecue chinoise).
en fine julienne.
2. POÊLEZ-LES 2 mn avec l’ail, le gingembre,
POUR SERvIR
Sauce hoisin
les FIChES -CUISINE
E L L E
les FIChES -CUISINE
E L L E
Les recettes d’Adeline Grattard chez Café Lai’Tcha
Les recettes d’Adeline Grattard chez Café Lai’Tcha
COOKIES AU GINGEMBRE CONFIT
POULET CITRON ET CONCOMBRE
« Des biscuits au goût d’enfance à déguster
avec un verre de lait chaud. »
« Une version plus parfumée du classique poulet dominical… »
Préparation : 20 mn
Cuisson : 8 mn
Pour 4 personnes
1. PRÉChAUFFEZ le four à 180 °C/th. 6.
2. FOUETTEZ le beurre avec le sucre, puis l’œuf et
100 g de gingembre
confit haché
100 g de beurre ramolli
200 g de sucre
muscovado
1 œuf
1/2 cuil. à café d’extrait
de vanille
200 g de farine
1/2 cuil. à café de
levure chimique
1 pincée de sel fin
3. MÉLANGEZ la farine, la levure et le sel.
l’extrait de vanille.
Incorporez-les à la première préparation. Ajoutez le
gingembre sans trop mélanger.
4. FORMEZ des petites boules entre les paumes
des mains, puis aplatissez-les (toujours à la main)
et disposez-les sur une plaque chemisée de papier
sulfurisé.
5. ENFOURNEZ 8 mn. Laissez refroidir avant de
servir.
Préparation : 30 mn
Cuisson : 18-20 mn
Pour 4 personnes
1. DÉTAILLEZ le poulet en morceaux de 1,5 cm. Rincez
4 cuisses de poulet
jaune
4 citrons bio de Nice
1 concombre
10 cl de vinaigre de riz
blanc
50 g de sucre en poudre
20 g de gingembre
haché
1 cuil. à café de
Maïzena
1 cuil. à café d’huile
d’olive
2 cuil. à café de sauce
soja
1 l d’huile pour friture
Sel, poivre
avec le vinaigre, le sucre et le gingembre. Faites cuire
10 mn.
3. DILUEZ la Maïzena dans 1 cuil. à café d’eau.
Ajoutez-la à la préparation au citron et faites épaissir
cette sauce à feu doux.
4. POÊLEZ les concombres avec l’huile d’olive.
Assaisonnez avec la sauce soja.
5. FAITES FRIRE le poulet dans l’huile pendant 5 mn,
égouttez, salez et poivrez selon votre goût. Nappez
les morceaux de poulet avec la sauce au citron.
6. SERvEZ les concombres dans des assiettes creuses
avec les morceaux de poulet au citron disposés sur le
dessus. Agrémentez de feuilles de shiso (ou de basilic
pourpre).
et coupez le concombre en cubes.
2. METTEZ à bouillir le jus et le zeste des 4 citrons
POUR SERvIR
Quelques feuilles
de shiso
ADELINE GRATTARD a fait ses classes chez Yannick Alléno et
Pascal Barbot puis à hongkong. Après Yam’Tcha, rapidement
étoilé Michelin, elle lance le Café Lai’Tcha (« café du
matin »), un restaurant-traiteur aux saveurs asiatiques.
7, rue du Jour,
Paris-1er.
Tél. : 01 40 26 05 05.
les FIChES -CUISINE
E L L E
ELLE 3795
Réalisation Sergio Da Silva.
Photos Marie-Pierre Morel.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
la liste de nos envies
réalisation mireille assénat
1
Alice Augustin
4
Sylvia Jorif
Anne-Marie
Brouillet
2
5
Charlotte Huguet
7
Mireille Assénat
3
Jeanne Le Bault
Elisabeth
Akessoul
6
presse
1. papier marbré. peinture « Courbes #1 »,
acrylique et gouache, de Tomàs Avinent,
150 €. tomasavinent.tictail.com 2. liens sacrés.
Bracelets en pierres précieuses, KM Jewelery,
à partir de 80 € l’un. sur Instagram,
@km_jewelery 3. fedora chic. Chapeau
en feutre de laine « Christopher », D’estrëe,
295 €. sur ellestore.fr 4. pied-de-poule
de luxe. escarpins « ecaflor » en cuir et tissu,
Mellow Yellow, 99 €. mellowyellow.com
5. shop top. Galerie et boutique d’objets de
décoration artisanaux, Nous, 19, rue Clauzel,
paris-9e. nousparis.com 6. seau cool.
sac « Bucket » en cuir et métal, pierre Hardy,
prix sur demande. pierrehardy.com
7. home élégant. Collection d’automne,
Zara Home. zarahome.com 8. fun socks.
Chaussettes « Foule Denim », en coton,
Bonne Maison, 19 €. bonnemaison.fr
8
Océane Algaron
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ELLE BD
C’était mieux avant l’école
par soledad
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
U n e f e m m e e s t u n e f e m m e © 1 9 6 1 S T U D I O C A N A L - E u r o I n t e r n a t i o n a l F i l m s S . p . A . To u s d r o i t s r é s e r v é s .
D I O R . C O M - 0 1 4 0 7 3 7 3 7 3 P H OTO G R A P H I E R E TO U C H É E
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
BORDEAUX
& SA RÉGION
SPÉCIAL
ROCIO RAMOS CABRERO
MODE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 SEPTEMBRE 2018
ELLE BORDEAUX
QUOI
DE NEUF
MODE ?
CONCEPT-STORES, JEUNES
CRÉATEURS, NOUVELLES MARQUES…
L’AUTOMNE SERA FASHION !
PAR ANTOINETTE THIENPONT
DES VÊTEMENTS
100 % RECYCLÉS
hopaal.com
Hopaal
Jamaal
UNE COLLECTION
ÉPICÉE
Des imprimés exclusifs, des matières
choisies avec soin, des couleurs
incomparables… c’est la force de Jamaal
(« beauté » en arabe), une nouvelle
marque qui sent bon le soleil d’Orient,
créée à Anglet par le duo Fanny et Yamin.
On craque pour le chemisier bleu ciel
imprimé chameaux (135 €),
le sweat à messages Beauté écrit en
arabe et en français (115 €) ou encore
la robe irisée façon Mille et une nuits
(85 €)… Une marque à suivre de près !
jamaal-la-marque.com
UN REPAIRE STYLÉ
Après la boutique de la place des
Chartrons, Zazie Rousseau ouvre
une « extension » rue Notre-Dame avec
une nouvelle sélection de marques et de
modèles qui nous font tout autant envie !
Essentiel, Filippa K, Hod, Yerse, Charlise…
On se sent bien dans ce nouvel espace
joliment agencé : carreaux de ciment au
sol, cactus par-ci par-là… un dressing mode
et accessible pour bien aborder la rentrée.
UN VESTIAIRE
ÉCOFRIENDLY
Les 13 et 14 octobre, l’association
Bellibulle organise la 13e édition de
son vide-dressing à Darwin. On y retrouve
plus de 80 stands de « seconde main »
pour hommes, femmes et enfants, des
animations pour les petits (coloriages,
coin lecture…), un beauty spot pour
des ateliers coiffure, massages ou tattoo,
et un défilé de mode, le dimanche à 16 h.
On applaudit les démarches solidaires
et originales proposées : un atelier pour
donner une seconde vie à ses vêtements,
la Penderie ouverte pour déposer ou
trouver des articles et la Zone de don,
des containers à vêtements pour Emmaüs.
Un moment à partager en famille ou entre
amis. Entrée : 2 € (à partir de 12 ans).
CORENTIN BERTAU ; THOMAS LODIN ; GWALDYS LE MOULINIER
Hopaal, nouvelle marque venue tout
droit d’Anglet, cultive une idée simple
et louable : fabriquer des vêtements
pour hommes et femmes tout en
protégeant la planète. Chaque pièce
est confectionnée à partir de tissus
recyclés, avec l’envie de créer un vestiaire
à la fois mode et intemporel. On craque
pour le pull unisexe à 120 € ou le joli
T-shirt lie-de-vin à 35 €. Une démarche
écolo qui déculpabilise toutes nos
envies de shopping !
De 11 h à 19 h. Darwin Écosystème. 87, quai
des Queyries, Bordeaux.
Vide-dressing Bellibulle
Zazie Rousseau. 88, rue Notre-Dame, Bordeaux.
Tél. : 06 70 48 35 31.
2
E L L E .FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
BOUTIQUE - APPARTEMENT
8, cours du XXX Juillet - Bordeaux
JANEDEBOY.COM
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Ellada
14 SEPTEMBRE 2018
ELLE BORDEAUX
AU BONHEUR DES HOMMES
Comme son nom l’indique, la Garçonnière est un petit paradis au
masculin. Ce véritable concept-store sur deux étages mêle mode,
lifestyle et déco, et même un service barbier pour finir en beauté !
La Garçonnière. 34, cours d’Alsace-et-Lorraine, Bordeaux. Tél. : 05 57 14 84 38.
la-garconniere.fr
Alexa Chung chez Jane de Boy
DES PARURES
DÉLICATES
Ellada, c’est le nouveau concept-store
grec à Bordeaux. Épicerie, beauté,
déco, mode… un véritable concentré
de ce beau pays au doux parfum
de vacances. On aime la sélection
de bijoux en pierre de lave noir et
corail rouge de la marque éponyme
Ellada, les jolis modèles Greek Salad
Sandals ou les petits sacs en coton
Thiki Greece… Une adresse à ne pas
manquer pour prolonger l’été, faire
plaisir et se faire plaisir.
Ellada. 53, rue des Remparts, Bordeaux.
Tél. : 05 47 79 28 46.
UN MULTIMARQUE
QUI DÉMÉNAGE
Guérin Joaillerie aux Galeries Lafayette. 11-19, rue
Sainte-Catherine, Bordeaux. Tél. : 05 57 34 95 40.
DES SHOES PARFAITES
Coup de cœur pour les nouvelles
créations rock et féminines de Coralie
Masson ! Avec une mention spéciale aux
couleurs originales imaginées pour cet
hiver : vert kiwi, citrouille, bordeaux et noir.
Comme toujours, la patte Coralie Masson
– du doré, de l’argenté et des paillettes –
se retrouve sur de nouveaux modèles
de boots, notamment la Lydie plissée
et son look rétro, la Nathaly ultraconfortable ou encore la Louisa fuselée à
la cheville… Le plus difficile sera de choisir
celles qui nous feront trotter tout l’hiver !
coraliemasson.com
La boutique Next showroom s’installe
dans le centre commercial Quartier libre,
à Lescar, sur 1 000 m2 dédiés à la mode.
On retrouve des marques que l’on adore :
Levi’s, Scotch and Soda, No Name,
Vila et bien d’autres, pour se créer
un vestiaire varié… Le plus : l’ouverture
d’un Next coffee pour faire une pause
entre deux essayages, et enfin, l’ouverture
en novembre d’une nouvelle boutique
à Bayonne. On a hâte !
DES MARQUES
BRANCHÉES
Cette saison, le concept-store Jane
de Boy accueille de nouvelles marques
que l’on adore ! La collection signée
Alexa Chung, la it girl british, les sweats
oversize et leggings près du corps de
Margaux Lonnberg et les jeans ultra-bien
coupés de Frame, marque basée entre
Londres et Los Angeles qui a déjà conquis
des stars comme Sarah Jessica Parker…
Jane de Boy. 8, cours du 30 juillet, Bordeaux.
Tél. : 05 56 30 19 08. janedeboy.com
UN SPOT TRENDY
Home staging chez Alphonse Alphonsine !
Delphine a décidé de changer le look
de sa boutique et on adore le résultat :
une jolie tapisserie imprimée jungle et
toucans, des fauteuils en velours tout doux
et confortables, un mur bleu foncé avec
un patchwork de miroirs en étain… Un joli
cocon où l’on passe volontiers pour
découvrir les nouvelles collections de chez
Idano, Craie ou encore La Nouvelle, et
des nouvelles marques cette saison comme
les baskets en cuir National Standard
et la marque de vêtements Jamaal.
JANE DE BOY ; PRESSE
UNE SÉLECTION
DÉPAYSANTE
Les Galeries Lafayette accueillent la jolie
marque de joaillerie Guérin. Depuis 1969,
elle met en œuvre son savoir-faire pour
nous proposer des collections précieuses
et raffinées, féminines mais accessibles.
On aime la collection Les Confidences,
que l’on personnalise avec des charms
qui nous plaisent ou évoquent des
moments clés de notre vie, et la collection
Alisma, déclinée autour de la rose.
Alphonse Alphonsine. 8, rue du Temple,
Bordeaux. Tél. : 05 56 06 76 29.
alphonsealphonsine.com
Next showroom. 4, rue Joseph-Cugnot, Lescar.
Tél. : 05 59 32 03 02. next-showroom.com
Coralie Masson
4
E L L E .FR
14 SEPTEMBRE 2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
BONNESADRESSESËBORDEAUX
M PET FRIENDLY !
C’est une jolie idée, que les amis des bêtes apprécieront, ainsi que leurs
compagnons à quatre pattes ! Bordeaux compte un tout nouveau concept
store, dans un registre jusque-là inusité : les chiens et les chats. Plume & Lune
joue la carte du design et de l’amusant pour tous les audacieux propriétaires
de truffes affectueuses… Des produits sains et naturels (croquettes, friandises),
des objets qui durent (laisses, colliers), de l’artisanal de préférence, la
sélection est belle avec un très bon rapport qualité prix… Second point fort, le
conseil et la découverte… Pensez-y à l’heure de la promenade, Plume & Lune,
rue Bouffard… Rien que pour les chiens et les chats !
M PLUME & LUNE 44, rue Bouffard, à Bordeaux (33). Tél. 09 86 76 55 04.
Facebook : Plume & Lune. Du mardi au samedi, 11h-19h.
MMENTION SPÉCIALE
BEAUTÉ !
Pour Elle & Colorée, la rentrée est toujours un moment beauté…
Du naturel, des coupes sur-mesure à sec et de la couleur, le même
professionnalisme avec de belles nouveautés. Naïla Laayouni
rejoint l’équipe : coloriste, styliste et experte en attache tresses
et chignons bohème chic, elle discipline les cheveux Rebelles
grâce à la magie du lissage kératine. Nouveau également, les
extensions adhésives dernière génération Great Length 100 %
cheveux naturels pour étoffer les cheveux fins. Enfin, les produits
Christophe Robin continuent de veiller sur les cheveux, avec une
nouvelle gamme après-soleil hydratante à l’aloe vera !
M ELLE & COLORÉE 26, rue Mably, à Bordeaux (33).
Tél. 05 40 05 75 76. www.elle-coloree.fr. FB : Elle & Colorée.
Rendez-vous en ligne sur www.planity.fr
M THE NEW PLACE TO RIRE !
La Comédie Gallien fait peau neuve : changement de propriétaire,
de ligne artistique et de nom ! Le mythique café théâtre du cœur de
Bordeaux devient La Nouvelle Comédie Gallien avec une rentrée
culturelle qui met l’humour à l’honneur. De jeunes pépites et des stars
qui rôdent leur spectacle, les réservations sont déjà ouvertes ! Au
programme de cette 1re saison surprenante : Elisabeth Buffet, Marion
Mezadorian, Aymeric Lompret, Laurent Barat, Gil Alma, Jean-Rémi
Chaize... Et, Stéphane Guillon, Alban Ivanov, Kev Adams… Bref, de
beaux moments en perspective, avec des projets musicaux et des
spectacles jeunesse à prévoir. La Nouvelle Comédie Gallien vous
attend, toujours rue Rolland, à Bordeaux !
M LA NOUVELLE COMÉDIE GALLIEN 20, rue Rolland, à Bordeaux (33).
Tél. 05 56 48 26 26. Proche Gambetta. www.lanouvellecomediegallien.fr
M INTERMATH BORDEAUX : LE SOUTIEN
PUBLICITÉ
SCOLAIRE, UNE AFFAIRE DE FAMILLE(S) !
Installé à Bordeaux depuis 1970, InterMath accueille des élèves du secondaire
au supérieur lors de cours hebdomadaires et de stages de révisions pendant les
vacances. Un suivi personnalisé dans toutes les matières par un professeur de
l’enseignement public ou privé, des groupes de 2 à 8 élèves : une formule qui a fait ses
preuves et qui séduit les parents, souvent anciens élèves de l’école, comme les enfants,
accompagnés et mis en confiance dans une ambiance conviviale. La garantie de bien
démarrer la nouvelle année scolaire !
M INTERMATH BORDEAUX 381, bd du Président Wilson, à Bordeaux (33).
Tél. 05 56 44 58 68. intermath-bordeaux.com
1 cours hebdomadaire offert avec le code RENTRÉE
E L L E .FR
5
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 SEPTEMBRE 2018
ELLE BORDEAUX
UN WEEK-END
VINTAGE
Les 3 et 4 novembre prochains, rendezvous au Hangar 14 pour le salon du
vintage à Bordeaux, où découvrir plus
de 150 exposants mode, accessoires,
mobilier… Le thème de cette édition :
les années 60 et leur révolution mode
et déco. La couleur orange domine, et
des créateurs comme Courrèges ou
Pierre Cardin sont mis à l’honneur à travers
une rétrospective. Un beau voyage dans
le temps… Entrée : 5 € (à partir de 12 ans).
DU CHIC À PRIX DOUX
La boutique de vêtements Les Sisterettes
ouvre un nouveau lieu où shopper de
jolies pièces mode. Chez Vagabonde by
les Sisterettes, on s’offre de jolies robes Les
petites fleurs (49 €) ou une jupe léopard
Vintage love (45 €), dans une ambiance
tropicale avec déco chic et bohème,
grand miroir en rotin, mobilier en bois
et escalier rose assorti à l’un des murs…
Impossible de repartir les mains vides !
Vagabonde by les Sisterettes. 50, rue des
Remparts, Bordeaux. Tél. : 05 57 30 92 76.
DU SPORTSWEAR
BIO ET BRODÉ
La marque
arcachonnaise Oh
les jolis nous régale
encore cet hiver avec
sa nouvelle collection
de modèles en coton
bio, brodés à
Bordeaux : Grand
Cru Bordelais, La
belle vie Bordeaux…
On peut également
personnaliser ses
messages à broder
et, nouveauté,
on accueille à bras
De 10 h à 19 h. Hangar 14. 115, quai des
Chartrons, Bordeaux. salonduvintage.com
Vagabonde by Les Sisterettes
ouverts les sweats à capuche (dont ceux
doublés moumoute) et les nouveaux
coloris, rose poudré et rouge… bordeaux,
bien sûr ! 29,90 € le T-shirt, 59,90 €
le sweat, 24,90 € la pochette.
ohlesjolis.com
DES BIJOUX BASQUES
Coup de cœur pour la nouvelle
collection de Virginie Portet, NYNYBIRD.
À la suite d’un voyage à Bali,
cette créatrice basque s’est lancée
dans la confection de merveilles.
Inspirée par la mer, bien sûr,
elle utilise des pierres semiprécieuses chinées et des
plaquages à l’or fin. On aime
notamment le collier chapelet
Mahala (75 €) ou encore
la bague œil Elizabeth (99 €).
UN WEDDING STORE
L’espace éphémère de la rue Mably
accueille Yvonne et Célestine, un véritable
concept-store autour du mariage.
Au programme, des créateurs de robe
de mariée et d’accessoires et des tonnes
d’idées cadeaux pour l’heureuse élue
et ses amies. Derrière ce projet, Bérénice,
une Bordelaise passionnée de mode
qui aime nous proposer des marques
en exclu : Lorafolk, Stéphanie Wolff,
English Garden, Les petits incassables…
Un beau projet, à découvrir jusqu’au
18 novembre. ■
Yvonne et Célestine. 22, rue Mably, Bordeaux.
Tél. : 06 71 97 53 95.
nynybird.com
Graduate avait déjà sa boutique homme. Depuis quelques mois,
une annexe pour femme a ouvert à quelques pas. Dans cette
échoppe de 20 m2 en bois et effet marbre, parsemée de miroirs,
Laetitia et Cindy proposent de jolies marques comme MM6, APC,
Bellerose, Barena Venezia, Anne Thomas… une pépite !
Graduate. 6, rue du Loup, Bordeaux. Tél. : 09 62 51 72 55. graduatestore.fr
À suivre sur Instagram.
Yvonne et Celestine
RÉDACTRICE EN CHEF DES ÉDITIONS RÉGIONALES : ANNE-CÉCILE SARFATI. RÉALISATION : RELAXNEWS. RÉDACTRICES EN CHEF : SYLVIE LAIDET ET CHRISTINE RÉGNIER. SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DE LA RÉDACTION :
CÉCILE ROUSSELET. MAQUETTISTES : MAGALI HIRN ET CLARA LUNEAU. PREMIÈRE SECRÉTAIRE DE RÉDACTION : SONIA GARRIGUES. RESPONSABLE DU SERVICE PHOTO : SANDRINE SAUVIN, AVEC STÉPHANIE
DUCHÊNE. A COLLABORÉ À CE NUMÉRO : ANTOINETTE THIENPONT. DIRECTRICE ADJOINTE DES ÉDITIONS RÉGIONALES : ANNE-MARIE LABINY. SERVICE PUB : LAGARDÈRE PUB METROPOLES. TÉL. : 05 56 42 77 50.
6
E L L E .FR
YANN AUDIC ; PRESSE
UN ÉCRIN FASHION
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
COMMUNIQUÉ
Evelyne Balleton (Cogédim) et son mari.
Xavier Viton et Nicolas Delas (Théatre Trianon) et Claire Descat
Petrusse Reynen et Béatrice Hosten (Petrusse)
Frédéric Meilleurat ( Décorateur Conseil ) et son fils
OPOLES
LAGARDÈRE MÉTRJO
URS
X
AU
BE
S
LE
FÊTE
Nathalie Farges et Florian Reyne (Planète Bordeaux)
tropoles donnait rendez-vous
Le 15 juin dernier, Lagardère Mé
communication en bord de
de
s
à ses annonceurs et agence
toutes premières soirées d’été.
Garonne pour partager une des
atif du syndicat viticole des
C’est au sein de l’espace priv
ux Supérieurs, et face aux
dea
AOC des Bordeaux & Bor
semble des convives
l’en
que
iers
voil
magnifiques
d’un cocktail dînatoire,
ur
a joyeusement échangé auto
cle pyrotechnique.
cta
spe
nd
gra
clôturé par un
hane Deniel (directeur de
Une nouvelle occasion pour Stép
),
n Mayol (directeur commercial
publicité Sud-Ouest), Sébastie
ntèle) de
clie
de
es
ctric
(dire
s
Kija
elle
Claire Descat et Arm
lité et de leur confiance placées
remercier les clients de leur fidé
ardère
du
s
dans les marque Groupe Lag
EUROPE 1...).
RS,
JOU
7
É
TÉL
H,
ATC
IS-M
(ELLE, PAR
Melanie Sévilla (Middle Boo) et son mari
www.lagardere-pu
b.com
Ségolène Faget (ville d’Arcachon), Delphine Pelisse (Chrismas Cie), Christine Kerleau,
Armelle kijas, Virginie Méric (Kedge), Nathalie Renard et Jeanne Bernard
Sébastien Mayol, Claire Descat, Stéphane Deniel
et Armelle Kijas (Lagardère Métropoles)
Flavie Sauve et Elise Nicaise (Conseil départemental de la Gironde), Béatrice Vandeaud, sa fille et Manon Cohen
Marc Révuelta, Christine et Yann Kerleau
(Média compact)
Philippe Vetesse et sa femme, Nathalie Klochender et son Mari (Cultura), Arnaud Curin (Affiche Moi)
Olivier Boucherie, Pierre Robin et Laurent Porterie (Kare Design), Jonathan Descat
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
COMMUNIQUƒ
NEUFNOUVEAUNOUVELLES
KAP
CARE
SPORT
Des activités aquatiques innovantes : l’AquacombatTM, l’Aquabike et L’Aqua Stand Up® et Une
école de natation pour enfants
(bébés nageurs, jardin aquatique,
aqua stand up kids®, natation).
Des cours de vélo en salle suivant
la méthode d’entraînement LesMillsTM, dans un studio connecté
avec écran géant : RPMTM, THE
TRIPTM, RPM CinémaTM.
Accès espace détente, Hammam, Sauna.
Venez pratiquer une activité physique adaptée et personnalisée.
Nos coachs sont à votre écoute.
Une équipe pluridisciplinaire de
spécialistes médicaux et paramédicaux vous accompagne avec
écoute et bienveillance, quels que
soient vos maux et vos besoins.
KAP
CARE
SANTÉ
KAP CARE Santé vous propose
une approche globale de votre
santé : kinésithérapie, balnéothérapie, ostéopathie, pédicurie-podologie, diététique, puériculture
mais aussi psychologie, orthophonie et hypnose médicale thérapeutique...
CARE
Vous avez besoin de renouveler votre garde-robe ? Une fois par mois, Rives
d’Arcins vous offre gratuitement une séance d’accompagnement shopping
d’1h30 avec un professionnel. Pour en profiter, il suffit de s’inscrire en ligne.
Qu’il s’agisse de conseils pour un nouveau look, de faire virevolter votre
dressing ou de trouver une tenue pour un événement particulier, laissez-vous
guider par le Personal Shopper de Rives d’Arcins. Il s’occupe de vous en vous
accompagnant dans des boutiques adaptées à votre budget. Prêt à-porter,
chaussures, accessoires, coiffure ou maquillage, il n’y a aucune limite pour
parfaire votre look ! Ce service est valable pour une personne à la fois, mais
vous pouvez venir accompagné d’une autre personne si vous le souhaitez !
Planning et inscriptions sur www.rivesdarcins.com
E L L E .FR
La souplesse du concept KAP
CARE permet à chacun de profiter
de soins proposés, dans le cadre
ou non d’un parcours coordonné.
KAP
RIVES D’ARCINS
ACTUALITÉS COMMERCIALES
À Mérignac, 3 espaces dans un même lieu
pour prendre soin de vous.
BIEN-ÊTRE
Profitez de quelques heures de
détente absolue. Les cabines
de soin, bordées d’une large
terrasse, offrent un écrin lumineux où la relaxation est à l’honneur. Des praticiennes formées
aux techniques des marques
Maria Galland et Cinq Mondes
vous dispenseront une large
gamme de soins pour le visage
et le corps, elles vous guideront vers le hammam...
Offrez-vous une expérience de
soin beauté inégalable et prenez le temps de vous détendre
dans l’Espace KAP CARE
Bien-Être.
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 21h
et le samedi de 9h à 15h,
385, Avenue de l’Argonne - Mérignac
en face du Leclerc Drive de St Jean d’Illac.
05 56 18 10 10 - contact@kapcare.fr - www.kapcare.fr
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
0
Размер файла
50 782 Кб
Теги
journal, elle
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа