close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Les Echos - 02 10 2018

код для вставкиСкачать
Joël Saget/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mort
d’Aznavour,
l’homme aux
mille chansons // P. 10
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE // MARDI 2 OCTOBRE 2018 // LESECHOS.FR
L’ESSENTIEL
TRAVAUX D’ISOLATION : UN
CRÉDIT D’IMPÔT COÛTEUX
Le crédit d’impôt pour la transition énergétique va coûter près de
2 milliards en 2018 et 1 milliard en
2019, malgré la restriction de son
périmètre. // P. 3 ET L’ÉDITORIAL
Automobile :
le discours choc
de Carlos Ghosn
D’ÉTIENNE LEFEBVRE P. 8
NOUVEL ACCORD DE LIBREÉCHANGE POUR L’AMÉRIQUE
Le Canada a accepté in extremis
de rejoindre l’accord conclu avec
le Mexique le mois dernier. Il
remplacera l’Aléna, en vigueur
depuis vingt-cinq ans. // P. 6
L’IMMOBILIER À LA POINTE DE
LA FINANCE PARTICIPATIVE
Plongée dans l’univers en pleine
évolution du crowdfunding. De
plus en plus de sociétés se tournent vers le financement de la
promotion immobilière.
estime le PDG de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.
l Ce que change la guerilla commerciale de Donald Trump
pour l’industrie auto mondiale.
ENTREPRISES
& MARCHÉS
AIR FRANCE SACRIFIE LE DRH
POUR RENOUER LE DIALOGUE
AFFOLEMENT EN ITALIE
AUTOUR DES ENCHÈRES 5G
Les opérateurs de la Botte ont
déjà misé 6 milliards d’euros pour
les précieuses fréquences. Un
montant jugé irrationnel par les
analystes et les syndicats. // P. 24
GESTION : À LA CONQUÊTE
DES PARTICULIERS
Les gestionnaires d’actifs qui
s’adressent aux particuliers insistent sur la clarté de l’offre et l’importance d’avoir une marque bien identifiée. // GESTION D’ACTIFS P. 32
Helene Valenzuela/AFP
CARNET // P. 35
Assurance
Les catastrophes
naturelles seront
mieux prises
en charge // P. 28
Management de transition
depuis 2001
D
ans un entretien aux « Echos », le patron de
l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi détaille son
offensive dans l’électrique. Il annonce que la
gamme zéro émission de l’Alliance aura au moins la profitabilité moyenne du groupe d’ici à fin 2022 et assure que la voi-
ture électrique sera « la technologie ultime ». A propos du
Brexit, le dirigeant estime que « personne n’est capable de
dire ce qui va se passer dans trois mois ». Mais il juge qu’il n’y
a « pas de raison de douter » des assurances données par
Londres voilà deux ans. « Cela dit, si les conclusions allaient
EUROPE Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics,
tient ce mardi un comité de pilotage à Calais sur le Brexit.
A l’approche du Brexit, la Douane française
se prépare au chambardement qui risque
d’intervenir, le 29 mars à minuit, si Londres
ne parvient pas à un accord avec Bruxelles.
L’inquiétude monte, alors que le dernier
sommet européen à Salzbourg s’est soldé par
un échec. En cas de Brexit « dur », les douaniers devront du jour au lendemain contrôler des millions de tonnes de marchandises
supplémentaires, au risque de créer un
engorgement à la sortie des ports et du tunnel sous la Manche. C’est dans ce contexte
que Gérald Darmanin, ministre de l’Action et
des Comptes publics, se rend à Calais ce
L’entreprise a annoncé qu’elle n’atteindrait pas ses prévisions de résultat pour l’année 2018. Photo Sébastien Bozon/AFP
En pleine déroute, GE
change à nouveau de patron
Le groupe anticipe une dépréciation
de 23 milliards dans sa division énergie.
ISSN0153.4831
NUMÉRO 22793
110e ANNÉE
36PAGES
Antilles Réunion 3,70 €. Guyane-St Martin
4,80 €. Belgique 3, 20 €. Espagne 4 €.
Grande-Bretagne 3£40. Grèce 3,70 €. Italie
4 €. Luxembourg 3,40 €. Maroc 28 DH. Suisse
5 , 4 0 F S . Tu n i s i e 4 , 5 T N D. Z o n e C FA
2.800 CFA.
contre nos intérêts, nous en tirerions les conséquences », prévient Carlos Ghosn, même si « l’industrie automobile est
habituée aux crises et aux changements ». Enfin, avec 11 millions de véhicules prévus cette année, Carlos Ghosn assure
que sa priorité « n’est pas la montée en gamme». // PAGE 18
Brexit « dur » : les douanes françaises
se préparent au scénario noir
INDUSTRIE Le conglomérat américain General Electric, a, contre
toute attente, annoncé le départ de son PDG John Flannery, moins
d’un an après l’avoir nommé. Le dirigeant a été remplacé par Larry
Culp, cinquante-cinq ans, ex-patron de Danaher, qui siégeait au
conseil d’administration de GE depuis quelques mois. // PAGE 16
ET « CRIBLE » PAGE 36
Gilles Rolle/RÉA
Après le directeur général d’Air
France, c’est au tour du DRH Gilles
Gateau de devoir quitter la compagnie, en prélude à la reprise de
la négociation salariale. // P. 19
mardi pour tenir un comité de pilotage sur le
Brexit. Cet échange réunira autour d’une
même table l’administration des douanes, le
ministère de l’Agriculture, les acteurs économiques portuaires ainsi que les élus locaux.
Dans un entretien aux « Echos », le ministre
explique comment les douaniers doivent se
préparer au scénario d’un « hard » Brexit.
Selon lui, le vrai défi pour la France est
d’aborder la période de transition jusqu’à
fin 2020, parce qu’il faudra s’adapter rapidement.« Si finalement l’UE parvient à un
accord avec les Britanniques, il n’y aura que des
bonnes nouvelles », affirme-t-il. // PAGE 2
Musk
ou les limites
des patrons stars
L’analyse
d’Anaïs Moutot
Les déboires d’Elon Musk, patron
de Tesla, comme ceux de Travis
Kalanick (ex-Uber) ou d’Elizabeth
Holmes (PDG de Theranos) témoignent des risques associés à la concentration de pouvoirs dans les mains des
fondateurs d’entreprise. // PAGE 8
LE PLUS DUR
SERA DE LES LAISSER PARTIR
Regis Duvignau/Reuters
l La voiture 100 % électrique sera la « technologie ultime »,
// ENQUÊTE P. 12
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
02 //
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos
FRANCE
Comme ils disent…
Gauche et droite effacées, les responsables politiques
ont aussitôt choisi de faire de Charles Aznavour une
fierté nationale. Non sans arrière-pensées parfois.
LE FAIT
DU JOUR
POLITIQUE
Cécile
Cornudet
Dessins Fabien Clairefond pour « Les Echos »
L
es polémiques, un court
moment, passent au
second plan, la politique
devient murmure, presque
chanson. Charles Aznavour est
mort. Le pays va vivre l’un de
ses rares moments d’unité
nationale. Tous traversés d’un
sanglot, comme tous le furent
de hourras pour la Coupe du
monde de football. Les
politiques cherchent le mot qui
les mettra à l’unisson, le titre
qui résonnera dans les têtes.
« Ce qu’il nous reste de mieux à
faire aujourd’hui, c’est de
l’écouter », dit Christophe
Castaner… mais ce faisant il
parle. Ainsi vont ces moments
de deuil collectif. Les
responsables se parent de
silence, tout en pressant leurs
conseillers de trouver les
termes qui y répondront le
mieux. Il faut que le
communiqué vienne vite, qu’il
se démarque, même si le plus
probable est qu’il passe
inaperçu. Il faut en être, c’est
tout. S’effacer derrière l’artiste,
lui dire « chapeau ! » (Philippe),
« merci » (Denormandie,
Griveaux). Les louanges
montent en concert. Gauche et
droite s’effacent. Charles
Aznavour était nous tous,
reconnu dans le monde entier.
Notre drapeau. S’il parle de
tous, il parle aussi de nous. Et
c’est là que la communion,
imperceptiblement, peut
devenir communication.
Consciemment ou non. On
publie une photo à ses côtés.
On retient de lui ce qui
arrange. « Le Parisien, devenu
icône de la chanson française »
pour Anne Hidalgo, qui
annonce aussitôt qu’un lieu
portera son nom dans la
capitale. « Le dernier grand
Charles s’en est allé », se désole
Nicolas Dupont-Aignan jamais
en reste d’une référence
gaullienne. « Profondément
français, attaché viscéralement
à ses racines arméniennes »,
affirme Emmanuel Macron
qui recherche toujours une
définition de l’identité
française acceptée par tous.
Certains diront que les
journalistes ont décidément
l’esprit mal tourné, d’autres
qu’il y a des lapsus
aznavouriens révélateurs.
Est-ce par hasard
qu’Emmanuel Macron, en
délicatesse avec les retraités,
choisit de louer un homme
qui « aura accompagné les
joies et les peines de trois
générations » ? Que Gérard
Collomb, prêt à solliciter un
troisième mandat à Lyon,
met en avant l’« énergie » de
l’homme aux « mille vies » ?
Que François Hollande
assure qu’Aznavour « sera
toujours sur scène », lui qui a
tant de mal à quitter la
sienne ? Dis-moi quel
Aznavour tu vois, je te dirai
qui tu es.
ccornudet@lesechos.fr
en bref
39 députés En marche demandent
d’exonérer plus de retraités de la CSG
SOCIAL Trente-neuf députés de La République En marche
(LREM) ont demandé, le 14 septembre à Edouard Philippe,
d’exonérer davantage de retraités de la hausse de la Contribution sociale généralisée (CSG). Ils jugent la situation actuelle
« injuste ».« Certains d’entre nous ont exprimé des doutes voire
des désaccords concernant l’augmentation de 1,7 point » de la CSG
pour les retraités à faibles revenus, entrée en vigueur début
2018, écrivent les députés Frédéric Barbier et Yolaine de
Courson, avec 37 autres élus du groupe majoritaire.
Assurance-chômage : le Medef accepte
de négocier mais pose ses conditions
EMPLOI Le Medef a annoncé lundi qu’il participera aux négociations sur la réforme de l’assurance-chômage, mais s’opposera à
une augmentation des cotisations et à tout projet de bonus-malus
sur les contrats courts. L’objectif est « d’améliorer le retour à
l’emploi et de mettre en œuvre des économies structurelles conformes au document de cadrage du gouvernement », soit de 3 à 3,9 milliards en trois ans, a indiqué l’organisation. Malgré leurs réticences, la CFDT, la CFTC, la CFE-CGC et FO ont accepté de négocier. La
CGT se décidera mardi et l’U2P ainsi que la CPME dans la foulée.
SUR
RETROUVEZ DOMINIQUE SEUX
DANS « L’ÉDITO ECO »
À 7H45
DU LUNDI AU VENDREDI
Brexit : les douanes face
au risque d’un engorgement
l Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics,
tient ce mardi un comité de pilotage à Calais sur le Brexit.
l L’alourdissement des contrôles douaniers, en cas de « no deal », soulève
des inquiétudes dans les Hauts-de-France.
DOUANES
Ingrid Feuerstein
Plus que six mois avant la sortie officielle du Royaume-Uni de l’Union
européenne. Alors que l’échéance
approche, la Douane française se
prépare au chambardement qui
risque d’intervenir, le 29 mars à
minuit, si Londres ne parvient pas à
un accord avec Bruxelles. L’inquiétude monte, alors que le dernier
sommet européen à Salzbourg s’est
soldé par un échec, les Vingt-Sept
ayant rejeté le plan présenté par
Theresa May. Si la perspective d’un
« no deal » se confirme, les douaniers devront du jour au lendemain
contrôler des millions de tonnes de
marchandises supplémentaires.
Au risque de créer un engorgement à la sortie des ports et du tunnel sous la Manche. Xavier Bertrand, président de la région des
Hauts-de-France, s’en est ému dans
la presse britannique. Selon lui, rien
qu’un retard de deux minutes suffirait à créer des files d’attente de
27 kilomètres de chaque côté du
tunnel sous la Manche !
C’est dans ce contexte que Gérald
Darmanin, ministre de l’Action et
des Comptes publics, se rend à
Calais ce mardi pour tenir un
comité de pilotage sur le Brexit. Cet
échange réunira autour d’une
même table l’administration des
douanes, le ministère de l’Agriculture, les acteurs économiques portuaires ainsi que les élus locaux.
Lors d’un précédent déplacement, Gérald Darmanin avait
annoncé la création de 700 postes
dans la Douane d’ici à 2020, en
grande majorité affectés au Brexit.
En cas de « no deal », la France devra rétablir des contrôles sanitaires et phytosanitaires
pour les animaux vivants et les produits d’origine animale et végétale. Les installations nécessaires
ne pourront pas être mises en place avant dix-huit ou vingt-quatre mois. Photo François Lopresti/AFP
Un renforcement inédit pour cette
administration qui, depuis le traité
de Maastricht dans les années 1990
et le démantèlement des postes
frontières, n’avait cessé de réduire
la voilure.
Simplifier les procédures
douanières
Cette fois, les échanges porteront
surtout sur les inquiétudes liées à
un alourdissement des contrôles
douaniers et leurs conséquences
pour la compétitivité des ports et
des entreprises de logistique. « Au
niveau français, la sortie de la Grande-Bretagne correspondrait à une
augmentation de 8 % des trafics hors
du marché commun », indique-t-on
à Bercy. Pour le port de Dunkerque,
la bascule pourrait être brutale :
près d’un tiers des 50 millions de
tonnes traitées sur place vient du
Royaume-Uni.
Le journal « Le Monde » s’est fait
l’écho d’une note du préfet des
Hauts-de-France, Michel Lalande,
alertant sur les conséquences d’un
« hard Brexit ». « La durée moyenne
de contrôle sera doublée, avec une
répercussion sur la fluidité des points
de passage frontière », indique cette
note.
Gérald Darmanin assure travailler sur les procédures douanières pour les simplifier. Mais cette
note soulève un point qui pourra
difficilement être réglé d’ici au
29 mars. La France devra rétablir
des contrôles sanitaires et phytosanitaires pour les animaux vivants et
les produits d’origine animale et
végétale. Les installations nécessaires ne pourront pas être mises en
place avant dix-huit ou vingt-quatre
mois. Reste aussi la question
du corridor de transport entre la
mer du Nord et la Méditerranée. Un
projet de la Commission européenne prévoyait de concentrer les
échanges maritimes de marchandises en provenance de l’Irlande vers
les ports du Benelux. La ministre
française des Transports, Elisabeth
Borne, a jugé que cette proposition
n’était « pas acceptable pour la
France ». n
INTERVIEW // GÉRALD DARMANIN Ministre de l’Action et des Comptes publics
« Nous devons nous préparer
à une séparation sans accord »
Le préfet des Hauts-de-France
alerte sur les conséquences
d’un « hard Brexit ».
Que lui répondez-vous ?
C’est son rôle de nous informer sur
les difficultés que peut présenter
une sortie « sèche » du RoyaumeUni. A la demande du Premier
ministre, je prépare les douanes au
pire des scénarios pour qu’elles
soient prêtes à absorber du jour au
lendemain les contrôles supplémentaires. En cas de « hard
Brexit », les marchandises venues
de Grande-Bretagne pourraient
subir jusqu’à quatre formalités
d o u a n i è r e s , a u l i e u d ’u n e
aujourd’hui. Cela représente deux
minutes d’immobilisation par
camion. D’où le risque que l’accès
aux ports soit bloqué.
Si finalement l’UE parvient à un
accord avec les Britanniques, il n’y
aura que des bonnes nouvelles. Le
vrai défi pour la France est d’aborder la période de transition du
29 mars 2019 au 31 décembre 2020,
parce qu’il faudra s’adapter rapidement. Si au-delà de cette période de
transition, c’est un Brexit « dur » qui
se confirme, nous aurons eu le
temps de faire les investissements
nécessaires.
Comment peut-on
se préparer ?
Nous allons devoir faire face à des
difficultés de logistique et de
biais du concours, et ce afin d’effectuer les recrutements plus rapidement. Ces emplois seront presque
exclusivement affectés au Brexit.
« Le vrai défi pour la France est d’aborder la période de transition
du 29 mars 2019 au 31 décembre 2020, parce qu’il faudra s’adapter
rapidement », explique Gérald Darmanin. Photo S. de Sakutin/AFP
congestion. Certains ports comme
Dunkerque sont habitués à traiter
la marchandise qui ne vient pas de
l’Union européenne. Ce n’est pas le
cas de Calais, où le trafic provient
essentiellement du tunnel sous la
Manche. A Calais, il va falloir trouver un nouvel espace pour effectuer
les contrôles et les opérations de
dédouanement. Deux lieux nous
ont été proposés, l’un par Eurotunnel, l’autre par la ville de Calais.
Nous allons bientôt inaugurer un
scanner qui pourra contrôler un
train à 30 kilomètres par heure.
Plus largement, nous cherchons
comment renforcer les contrôles
en amont et en aval, pour limiter le
temps de contrôle sur les ports.
J’ai déjà annoncé que les effectifs
de la douane seraient renforcés. Sur
trois ans, 700 douaniers supplémentaires seront recrutés, dont
une partie sous contrat et non par le
Faut-il craindre pour la compétitivité des ports français ?
Le Premier ministre et la ministre
des Transports sont intervenus
dans le cadre du projet de la Commission européenne qui propose
de réaménager le corridor européen entre l’Irlande et le reste de
l’UE. Nous avons obtenu la garantie
que, lorsque la question du rattachement de l’Irlande serait posée,
les ports français, et notamment le
port du Havre, puissent concourir
dans les mêmes conditions que
ceux d’Europe du Nord. Ce n’est pas
aberrant puisque c’est le port le plus
proche ! Nous devons d’ailleurs
nous assurer au niveau européen
que l’ensemble de la façade Nord
appliquera les mêmes contrôles
douaniers. Je me rendrai prochainement en Belgique et aux Pays-Bas
pour évoquer le sujet avec mes
homologues en charge des douanes. Si certains pays, dans une logique pragmatique, appliquaient des
contrôles moins stricts pour attirer
plus de trafic, cela poserait un problème de compétitivité pour les
ports français et de protection du
marché de l’UE. Nous serons donc
vigilants.
Propos recueillis par I. F.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FRANCE // 03
Les Echos Mardi 2 octobre 2018
Le coût du crédit d’impôt sur les travaux
d’isolation continue de déraper
FISCALITÉ
Le crédit d’impôt
transition énergétique
(Cite) va coûter près de
2 milliards en 2018...
... et encore 1 milliard
en 2019, malgré
la restriction
de son périmètre.
Renaud Honoré
@r_honore
C’est une niche fiscale qui n’a cessé,
depuis sa création, de dépasser toutes ses prévisions de coût. Ainsi la
facture du crédit d’impôt pour la
transition énergétique (Cite) – qui
est versé aux propriétaires réalisant
des travaux d’isolation – s’avère
encore supérieure cette année et
l’année prochaine à ce que l’exécutif
anticipait. Le coût total de ce dispositif devrait s’établir à 1,95 milliard
d’euros pour 2018 et encore à 1 milliard d’euros pour 2019, selon les
évaluations préalables des articles
du projet de loi de finances que
« Les Echos » se sont procuré. C’est
bien au-dessus des montants évoqués l’an dernier à pareille époque
(1,56 milliard en 2018 et 875 millions
en 2019).
Dans le budget pour 2018, le gouvernement avait pourtant entamé
une réforme visant à réduire le coût
de cette niche fiscale. Il s’agissait de
restreindre le périmètre du dispositif, en excluant le remplacement
des portes, des fenêtres et des volets
isolants des travaux ouvrant droit
au crédit d’impôt. Le taux a d’abord
été réduit en janvier 2018 de 30 % à
15 % de la facture des travaux, avant
sa disparition complète fin juin.
Le coût budgétaire
conséquent fait partie
des critiques
récurrentes
contre le Cite.
Plusieurs rapports
ont critiqué sa faible
efficience pour
l’isolation énergétique
en rapport des
sommes engagées.
Toutefois, ce changement est
intervenu plus tard qu’envisagé initialement sous la pression des artisans. Il y a eu, du coup, une ruée des
propriétaires fin 2017 (ce qui se traduit sur le coût de la niche pour
2018, le crédit d’impôt étant payé
l’année suivante) puis avant la mi2018 (avec un impact sur la facture
budgétaire en 2019) pour profiter
une dernière fois de cette niche
fiscale.
Le Cite reconduit en 2019
Ce phénomène explique donc les
deux bosses par rapport aux prévisions constatées en 2018 et 2019.
Toutefois, ce dispositif reste malgré
tout difficile à calibrer. En 2016, il y
avait déjà eu un dérapage de
300 millions par rapport au 1,4 milliard prévu. Lors de la réforme,
l’exécutif avait, du coup, expliqué
que l’exclusion des portes, fenêtres,
et volets isolants devait permettre
d’économiser 900 millions d’euros
par rapport au coût de 2017 de
1,675 milliard. Cet effet devrait
désormais se voir sur la facture
budgétaire de l’année 2020, et pourtant le compte n’y est pas : le document du gouvernement chiffre à
865 millions le coût du Cite à cet
horizon, encore près de 100 millions au-dessus de son niveau théorique, et quasi identique au niveau
de 2015 quand le dispositif n’avait
pas encore été réformé…
Ce coût budgétaire conséquent
fait partie des critiques récurrentes
contre le Cite : plusieurs rapports –
aussi bien du Sénat que de la Cour
des comptes – ont critiqué sa faible
efficience pour l’isolation énergétique en rapport des sommes
engagées. Malgré tout, le Cite recentré a été reconduit pour 2019 par le
gouvernement. Il faut dire qu’il a
bien du mal à faire émerger son
remplaçant. Durant sa campagne
présidentielle, Emmanuel Macron
avait promis de remplacer le dispositif par une prime afin de limiter
l’avance de trésorerie des ménages.
Mais cette réforme a été repoussée
à janvier 2020, au mieux. En cause
notamment, les difficultés techniques pour mettre en place la prime.
Lire l’éditorial
( Page
d’Etienne Lefebvre
8
Ijen Crater, Banyuwangi
Pollution de l’air :
les ONG veulent forcer
l’Etat à agir
ENVIRONNEMENT
Des ONG emmenées
par Les Amis de la
Terre doivent saisir ce
mardi le Conseil d’Etat.
Elles veulent ainsi
forcer le respect de
son jugement imposant à l’Etat d’appliquer la réglementation
européenne.
Joël Cossardeaux
@JolCossardeaux
« Nous voulons voir le Conseil d’Etat
reconnaître que sa décision n’est pas
respectée », explique Louis Cofflard,
l’avocat des Amis de la Terre. Près
d’un an et demi après avoir sommé
quelque 14 agglomérations de se
doter de plans de protection de
l’atmosphère (PPA) à la hauteur des
enjeux, la plus haute juridiction
administrative doit être saisie officiellement ce mardi par plus de 70
ONG environnementales pour
obtenir l’exécution de cette décision
par l’Etat. Ce recours collectif est
assorti d’une demande d’astreinte
de 100.000 euros par jour de retard
pour le contraindre à s’activer.
Le 12 juillet 2017, le Conseil d’Etat
avait enjoint l’Etat de prendre toutes les dispositions nécessaires
pour faire revenir dans les valeurs
limites fixées par Bruxelles les concentrations en dioxyde d’azote et en
particules dans ces agglomérations. La date de mise en conformité
fixée a expiré le 1er mars dernier
sans déboucher sur la mise en
œuvre de PPA ambitieux. « Pour
certaines agglomérations comme
Paris, la vallée de l’Arve, Strasbourg
et Grenoble, les révisions sont bien
engagées. Mais ailleurs, sur Montpellier ou encore la Côte d’Azur, il y a
clairement une volonté de ne pas
avancer », estime Anne Lassman-
Trappier de France Nature Environnement (FNE). Le 20 mars dernier, Nicolas Hulot, le prédécesseur
de François de Rugy à la tête du
ministère de la Transition écologique, avait présenté des feuilles de
route aux membres du Conseil
national de l’air (CNA). « Ces documents n’ont rien de réglementaire. Ils
n’ont aucun caractère contraignant
et ne démontrent pas comment les
valeurs à ne pas franchir vont être
respectées », considère Louis
Cofflard.
Et le défenseur des Amis de la
Terre de rappeler que Bruxelles, au
vu de ces feuilles de route, reçues
quelques jours plus tard, a décidé le
17 mai dernier d’assigner la France
devant la Cour de justice de l’Union
européenne (CJUE). Paris pourrait
être reconnu coupable de manquement à la réglementation européenne. L’instruction est en cours,
mais les délais sont longs et peuvent
encore réserver bien des rebondissements, tant les ONG redoutent de
voir l’Etat jouer la montre. D’autant
qu’au bout du bout, l’amende qui
guette la France pourrait être extrêmement lourde. « Plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de millions d’euros », selon le
représentant des Amis de la Terre,
qui juge que l’« on ne peut pas attendre » pour forcer le gouvernement à
agir. Joint lundi, le ministère de la
Transition écologique n’a pas
donné suite à notre demande
d’information. n
« Sur Montpellier
ou encore la Côte
d’Azur, il y a
clairement
une volonté
de ne pas avancer. »
ANNE LASSMAN-TRAPPIER
France Nature Environnement
Un monument exceptionnel
au Cœur de la nature
À l’image de l’arbre et de ses racines, l’Histoire est pour l’Humanité une source
de transcendance et d’harmonie. Venez découvrir le temple divin de Borobudur,
vestige du passé et témoin de notre merveilleux patrimoine culturel.
Ce monument sacré et visionnaire est le plus grand temple Bouddhiste du
monde, résistant à l’épreuve du temps depuis 12 siècles. Il a été bâti sur un
mandala tridimensionnel au centre duquel trône une construction pyramidale
symbolisant les étapes du chemin spirituel. Il fait le lien entre les cieux et la
Terre. Ce haut-lieu de pèlerinage a été élégamment édifié et minutieusement
orné. Découvrez les nombreuses surprises que recèle l’Indonésie et venez vous
délecter du charme de notre archipel.
Scannez notre QR code et venez explorer toutes les merveilles que l’Indonésie
a à vous offrir !
www.indonesia.travel
indonesia.travel
Indonesia.Travel
indtravel
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
04 // FRANCE
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos
Egalité femmeshommes :
la fonction publique
rouvre le chantier
SOCIÉTÉ
Le secrétaire d’Etat
à la Fonction publique, Olivier Dussopt,
a transmis un projet
de texte aux organisations syndicales.
Une première
réunion est prévue
ce mardi.
Leïla de Comarmond
@leiladeco
L e 1 5 s e p t e m b r e d e r n i e r,
le secrétaire d’Etat à la Fonction
publique, Olivier Dussopt, avait
lancé la négociation sur l’égalité
femmes-hommes dans la fonction publique. Les discussions
démarrent concrètement ce
mardi. Les syndicats vont chacun réagir au projet de protocole d’accord qui leur a été transmis il y a dix jours lors d’une
réunion avec la Direction générale de l’administration de la
fonction publique (DGAFP). Le
moment pour tous de passer
des messages, avant les deux
séances de négociation programmées avec Olivier Dussopt, les 15 et 24 octobre.
Le document du gouvernement mérite bien le surnom de
« texte martyr » donné aux premiers écrits servant de base à
des négociations. « L’idée qui a
sous-tendu sa rédaction, c’est de
proposer un premier projet cohérent qui montre que nous avons
l’ambition d’aller plus loin qu’en
2013 », explique-t-on dans
l’entourage d’Olivier Dussopt.
En clair, les marges de négociation sont importantes.
Féminisation
des nominations
Parmi les nouveautés déjà
actées, il y a « l’obligation pour
tous les employeurs publics de
mettre en place un plan d’action
dédié à l’égalité professionnelle »
qui n’existe pas pour l’instant,
mais son contenu reste à préciser. Il y a aussi l’extension du
champ d’application de l’obliga-
tion de féminisation des nominations dans l’encadrement
supérieur, mais sans en préciser
l’ampleur. Entre autres. Nombreux sont en effet les points qui
devront être précisés, voire complétés pendant les discussions.
C’est en particulier le cas sur le
sujet le plus attendu : celui de
l’égalité salariale. Le 8 mars
dernier, la ministre du Travail,
Muriel Pénicaud, avait créé la
surprise en annonçant que le
gouvernement allait imposer
aux entreprises de supprimer
en trois ans l’écart de rémunération entre femmes et hommes,
sous peine d’une sanction de 1 %
de la masse salariale. S’il reste à
fixer les indicateurs ad hoc
− point sur lequel les syndicats
viennent de taper du poing sur
la table −, cette obligation de
résultat a en tout cas déjà été inscrite dans la loi Avenir professionnel publiée le mois dernier.
De nombreux points
devront être précisés,
voire complétés au
cours des discussions.
En particulier,
sur le sujet le plus
attendu : celui
de l’égalité salariale.
Du côté de la fonction publique, tout reste à faire. Le protocole de 2013 se contentait d’affirmer que « la suppression des
inégalités salariales est une
priorité », demandant aux
employeurs publics « une attention particulière aux disparités
pouvant exister dans les parcours professionnels des femmes et des hommes ». Le projet
prévoit de commencer l’évaluation des écarts de rémunération, avec la mise à disposition
d’un outil méthodologique. Il
évoque en outre l’obligation de
mener « des actions assorties
d’objectifs chiffrés de résorption
des écarts de rémunération à
des échéances déterminées »…
Qui restent à fixer. n
Comment l’Essec veut se
« renforcer à l’international »
ENSEIGNEMENT
Vincenzo Vinzi,
qui est à la tête de
la prestigieuse école
de management,
plaide pour le renforcement d’alliances
avec d’autres
établissements.
Et n’exclut pas
une hausse des frais
de scolarité.
Marie-Christine Corbier
@mccorbier
C’est l’homme qui a pris les rênes de
l’Essec après le départ de Jean-Michel Blanquer pour le ministère de
l’Education l’an passé. Dans un
entretien aux « Echos » où il dévoile
sa stratégie, Vincenzo Vinzi dit vouloir « renforcer la place de l’école au
niveau international ».
Mais il arrive dans un contexte
économique compliqué. La subvention de la Chambre de commerce Paris Ile-de-France, de
9,4 millions d’euros actuellement
(soit 7 % du budget de l’école), doit
disparaître en 2020. Quant aux
réformes de la formation professionnelle et de l’apprentissage, elles
font planer « des incertitudes ». Du
coup, « la question de la hausse des
frais de scolarité est posée », glisse
Vincenzo Vinzi en n’excluant pas
« un transfert partiel du coût des
enseignements vers les familles ». Les
frais se montent déjà à 15.000 euros
par an en programme grande école
pour les admis sur concours.
Pas de nouveaux campus
physiques
Pour développer l’école, Vincenzo
Vinzi mise sur l’international. Mais
on est loin des propos de Jean-Michel Blanquer qui voulait, en 2015,
« une implantation au moins par
continent ». L’Essec n’ouvrira pas de
nouveaux campus physiques. Il
faut « consolider » les campus existants de Singapour, Rabat, CergyPointoise (et Paris). Le développement international passe par des
« alliances stratégiques fortes sur
l’Europe, les Etats-Unis et la Chine ».
Vincenzo Vinzi a pris la direction de l’Essec après le départ de Jean-Michel Blanquer pour le ministère
de l’Education nationale. Photo Essec Business School
En Europe, Vincenzo Vinzi veut
« intensifier » des partenariats qui
existent déjà, avec l’université de
Mannheim (Allemagne), Bocconi
(Italie) ou War wick Business
School (Royaume-Uni). L’école va
ainsi lancer une nouvelle alliance,
sorte de « passeport européen » qui
permettra à 20 % des meilleurs étudiants de bachelor de poursuivre
leurs études dans un des masters
européens des partenaires de
l’Essec (« B2M »). Le renforcement
des alliances européennes passe
aussi par un autre projet (« Euro-
« Il faut collecter
de l’argent
en faisant rêver
sur des projets. »
VINCENZO VINZI
Directeur général
du groupe Essec
pean management track ») destiné
aux étudiants du programme de la
grande école, et leur permettra de
passer d’une école à l’autre.
« Exporter le modèle »
Vincenzo Vinzi rêve aussi de convaincre ses alliés européens de
« partir ensemble à la conquête des
Etats-Unis ». En attendant, l’Essec
ira seule, « pour donner l’exemple ».
Elle veut exporter outre-Atlantique
« le modèle de double profil manager-ingénieur » qui lui vient de son
alliance avec CentraleSupelec, et
« asseoir toute sa légitimité aux
Etats-Unis ». Deux projets sont en
cours, dont l’un pour la rentrée
2019-2020 : les étudiants du bachelor pourraient faire la moitié de
leur cursus à Singapour, et l’autre
moitié aux Etats-Unis. En Chine,
l’idée est aussi de « passer à la
vitesse supérieure », pour « être visible auprès des entreprises » et y placer davantage d’étudiants.
A côté de ces alliances, un « campus numérique », avec des salles vir-
tuelles équipées d’une technologie
de pointe, doit permettre d’attirer
des étudiants ou des participants du
monde entier et rendre accessibles
des cours faits à Paris, Rabat ou Singapour. C’est plus économique
qu’un campus en dur, mais l’investissement technologique n’est pas
anodin. Une expérimentation sera
lancée début 2019. Le campus
numérique passera aussi par la
mise en place d’une plate-forme
digitale pour « animer les liens »
avec les 50.000 anciens élèves, institutions académiques et entreprises
avec lesquels l’Essec est en contact.
C’est tout l’enjeu du « fundraising ».
« Il faut collecter de l’argent en faisant
rêver sur des projets ». Comme sur les
salles virtuelles ou sur le projet de
« campus 2020 » de Cergy-Pontoise qui vise à « montrer l’Essec des
années 2030 et attirer ceux qui peuvent investir dans le projet ». Les travaux doivent commencer d’ici à l’été
prochain, pour un coût de 35 millions d’euros que l’école a déjà
financé à hauteur de 13 millions. n
Le taux d’emploi des seniors
tarde à grimper
SOCIAL
Une étude de France
Stratégie, présentée
lundi, détaille les freins
à l’emploi des seniors,
dans le contexte
de la réforme du
système des retraites.
L’événement
communication
Les 10es Trophées MarCom récompenseront les cabinets
d’expertise comptable les plus innovants en marketing
communication.
Inscrivez-vous ! www.com-experts.fr
Contact : Didier PLANE 06 68 72 33 33
Remise des prix à la Tour Eiffel
le 13 décembre 2018
Partenaire
institutionnel
Partenaires
Un événement
1809-TRP-P-1-ECH
des experts-comptables !
Solveig Godeluck
@Solwii
En France, seuls 30 % des 60-64 ans
travaillent, contre 42 % en moyenne
dans l’Union européenne. Pourquoi
leur taux d’emploi est-il encore si faible, alors que l’âge de départ à la
retraite ne cesse de reculer ? Un rapport de France Stratégie rendu
public lundi fait le point sur la question. Pas de propositions dans ce
document, juste un état des lieux, sur
un sujet stratégique au moment où le
gouvernement veut refondre le système de retraite.
Les quinquagénaires qui ont été
durablement exposés à des pénibilités physiques sont moins souvent
en bonne santé et en emploi à cet
âge, notent les auteurs, parmi les
freins à l’emploi. Cependant,
l’Organisation de coopération et de
développement économiques
(OCDE) considère que la détérioration de l’état de santé n’explique
qu’une petite fraction de la forte
baisse des taux d’emploi avec l’âge.
A partir de soixante ans, le taux de
participation au marché du travail
est plus faible en France que dans le
reste de l’OCDE, en comparant des
populations ayant la même espérance de vie résiduelle.
Les seniors subissent aussi des
discriminations. Par exemple, ils
accèdent moins à la formation −
mais à cet égard la France est plutôt
plus généreuse que d’autres pays. Et
trois managers sur quatre disent
qu’avoir plus de 55 ans est un critère
défavorable à l’embauche.
La charge d’enfants
et de parents âgés
Autre frein à l’emploi potentiel, la
charge des proches. Comme la fin
des études survient plus tard, mais
aussi la maternité, la retraite, le
décès, les seniors doivent de plus en
plus souvent gérer simultanément
des enfants et des parents âgés.
Mais cela peut aussi les inciter à
conserver un salaire.
Enfin, les règles du système de
retraite structurent fortement les
choix des assurés. A cet égard, l’âge
du taux plein joue un rôle au moins
aussi important que l’âge minimum.
Les décotes et surcotes sont méconnues. Le cumul emploi-retraite est à
double tranchant, avec des personnes qui choisiront le temps partiel au
lieu de rester à temps plein. Quant au
relèvement de l’âge d’ouverture des
droits à soixante-deux ans, il s’est traduit pour la moitié des personnes
concernées par des situations de
non-emploi, chômage, maladie,
invalidité ou sans activité. n
SUR
NICOLAS BARRÉ
À 7H12 DU LUNDI AU VENDREDI
DANS LE 7H-9H DE NIKOS ALIAGAS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FRANCE // 05
Les Echos Mardi 2 octobre 2018
Face à la défiance
des Français, l’exécutif
tente à nouveau
d’« emmener le pays »
POLITIQUE
Emmanuel Macron
s’emploie à retisser
le lien avec l’opinion.
Les ministres ont été
priés d’être, eux aussi,
plus offensifs.
Isabelle Ficek
@IsabelleFicek
« Il faut emmener le pays, on ne
l’emmène plus. » Cette phrase de
remobilisation, mais aussi
d’inquiétude, c’est Richard Ferrand,
le président de l’Assemblée, qui l’a
lancée mardi dernier à la dizaine de
députés de la majorité qu’il réunissait autour de lui à déjeuner pour
échanger sur l’humeur politique du
moment. Une phrase qui illustre le
branle-bas de combat en cours à
tous les étages de la « macronie »
pour tenter d’inverser la tendance
d’une rentrée très compliquée,
plombée par les sondages et les
polémiques. Le tout, à l’orée d’une
période nécessairement plus politique avec les échéances électorales à
venir. Ce branle-bas de combat a
pour premier étage l’offensive de
« reconquête » lancée par Emmanuel Macron depuis les Antilles et
dans les médias. Après ses confidences au « Journal du dimanche »,
le chef de l’Etat affirme ce lundi
dans « Le Monde » qu’il « observe,
écoute, entend ». Il reconnaît comprendre l’impatience face au changement « pas automatiquement perceptible », prône davantage de
pédagogie, différente – « Je ne suis
pas parfait, il y a des choses qu’il faut
corriger » –, assure que la lutte contre la pauvreté est « au cœur » de
son engagement. Et il se défend de
tout « mépris » quand ses sorties –
du « pognon de dingue » au chômeur qui n’a qu’à « traverser la rue »
– ont créé le malaise jusque chez ses
soutiens.
p o u r s u i t- i l . Vo i l à d ’a i l l e u r s
qu’Emmanuel Macron affirme
dans « Le Monde » vouloir « associer beaucoup plus les élus, la société
civile, […] le plus grand nombre, car
nous avons besoin d’eux pour mener
les transformations. »
Autre étage de l’offensive, il a été
demandé aux ministres davantage
« d’action et de visibilité sur les
annonces », reconnaît Matignon.
Bref, de faire davantage de politique, alors que depuis la rentrée,
déplore un membre du gouvernement, « on a de bonnes séquences sur
le fond mais on n’arrive pas à les faire
vivre ». C’est, calendrier des réformes oblige – retraites, dépendance
– la ministre des Solidarités et de la
Le branle-bas de combat est en cours à tous les étages de la « macronie », avec pour premier
étage l’offensive de « reconquête » lancée par Emmanuel Macron depuis les Antilles. Photo T. Samson/AFP
Santé, Agnès Buzyn, qui, souligne
un ténor LREM, « a pris du poids
politique » et doit prendre davantage la lumière. C’est aussi la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, qui
toute cette semaine va labourer le
terrain sur les volets insertion et
emploi du plan pauvreté. C’est
Christophe Castaner qui reconnaît
des « tensions » dans le pays : « Il
faut les entendre. Notre responsabilité, c’est d’apaiser la société, d’apporter des réponses. » Et de citer sur
France Inter la désocialisation des
heures supplémentaires, « passée
totalement inaperçue dans le chaos
de cette rentrée », peste un poids
lourd de la majorité.
C’est encore Marlène Schiappa
qui, sur RTL ce lundi, annonce des
mesures sur les violences conjugales et au passage, fait de la politique.
Interrogée sur les critiques de
Marine Le Pen au sujet d’une photo
d’Emmanuel Macron prise à SaintMartin avec deux jeunes, dont un
braqueur, elle qualifie le RN de
« grand parti raciste ». Les explica-
tions du chef de l’Etat lui-même sur
cette photo – il y parle de « confiance », de « respect » pour des jeunes qui n’ont pas choisi l’endroit où
ils sont nés, des raisons de son combat contre Marine Le Pen à la présidentielle – ont été très relayées dans
la majorité.
Cette dernière veut croire qu’une
meilleure pédagogie des réformes,
couplée à ce début de mea culpa sur
la forme finiront, dit un député
LREM, par « faire baisser l’agacement et calmer l’impatience. » n
« Prestidigitateur
ou visionnaire ? »
« Il est très lucide sur les problèmes
qu’il pose lui-même. Il est trop volcanique », relève un très proche du
président. « Il a conscience de deux
choses : quinze mois après son arrivée, on ne sait pas qui il est : prestidigitateur ou visionnaire ? Il est lucide
aussi sur le fait qu’il n’apaise pas. Or
réussir cela, c’est créer la confiance »,
NOUS VOUS PROPOSONS PLUS DE 850 OPPORTUNITÉS
DE CRÉATION D’ENTREPRISE EN RÉSEAU
en bref
Cohn-Bendit dit qu’il ne sera « pas sur
la liste » En marche aux européennes
AQUILA RH
ÉLECTIONS Daniel Cohn-Bendit a assuré lundi sur franceinfo
qu’il ne serait « pas sur la liste [En marche aux Européennes] »,
« jusqu’à preuve du contraire ». « J’aurai soixante-quatorze ans,
c’est physiquement éprouvant le Parlement européen », a-t-il
expliqué. Depuis plusieurs semaines, le nom de l’ex-eurodéputé
vert franco-allemand était cité comme possible candidat de La
République En marche. Le parti présidentiel a donné le coup
d’envoi de sa campagne pour les européennes mercredi dernier
en lançant un appel à candidatures, mais en reportant sine die
la question de sa tête de liste. « Je vais effectivement aider La
République En marche pendant la campagne, en participant à des
meetings », a-t-il précisé tout en avertissant qu’il ne dirait
« jamais de mal de Yannick Jadot et de la liste Europe Ecologie ».
Lancement de la concertation
sur le grand âge et l’autonomie
DÉPENDANCE La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès
Buzyn, a lancé lundi la concertation sur le grand âge et l’autonomie, qui doit déboucher sur une loi l’année prochaine. Alors que
l’on s’attend à ce qu’il y ait 2,45 millions de personnes dépendantes en 2050, contre 1,6 million aujourd’hui, Emmanuel Macron
a promis une grande réforme. La concertation va durer quatre
mois, jusqu’à fin janvier, sous l’égide de Dominique Libault, déjà
en charge de l’expérimentation « parcours santé des aînés »
(Paerpa). Dix groupes de travail ont été constitués : gouvernance, panier de biens et services-reste à charge, nouveaux
financements, parcours des personnes âgées, prévention de la
perte d’autonomie et bien vieillir, métiers concernés, aidants,
offre de demain, cadre de vie, rôle de l’hôpital.
Manuel Valls restera à Barcelone
même s’il échoue aux municipales
Josep Lago/AFP
POLITIQUE L’ancien Pre-
mier ministre Manuel Valls
restera à Barcelone même
s’il échoue aux municipales de mai 2019, a-t-il
affirmé lundi sur RMC.
« Car c’est un choix de vie »,
a-t-il plaidé, ajoutant qu’il
arrêtera « sans doute » la
politique en cas d’échec.
Encore député « pour quelques heures », Manuel Valls
s’exprimera ce mardi à
l’Assemblée dans le cadre
des questions au gouvernement. « Il n’y a pas de nostalgie, pas de regret, mais il y
a de l’émotion », a-t-il dit.
L’ADRESSE
Secteur : Service aux entreprises
franchise@alphyr.com
Secteur : Immobilier
developpement@ladresse.com
Nb. d’implantation : 60
01.43.18.10.75
Nb. d’implantation : 305
01 41 41 08 61
Apport : À partir de 40 k€
Apport : À partir de 25 k€
BAGEL CORNER
LA BOUCHERIE RESTAURANT
Secteur : Restauration
franchise@la-boucherie.fr
Secteur : Restauration rapide
david@bagelcorner.fr
Nb. d’implantation : 142
02.41.96.99.69
Nb. d’implantation : 40
09 53 98 06 81
Apport : À partir de 120 k€
Apport : À partir de 60 k€
DIET PLUS
ANACOURS
Secteur : Santé, bien-être
franchise@dietplus.fr
Secteur : Soutien scolaire
franchise@anacours.fr
Nb. d’implantation : 168
03 87 84 41 60
Nb. d’implantation : 28
01 42 77 48 20
Apport : À partir de 10 k€
Apport : À partir de 25 k€
NOUS ASSURONS
VOTRE MISE EN RELATION
Plus d’infos sur
lesechosdelafranchise.com
NOUS ACCOMPAGNONS
LE FINANCEMENT DE VOTRE PROJET
En partenariat avec
Un service
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
06 //
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos
MONDE
en
chiffres
ZONE EURO : EN AOÛT LE
CHÔMAGE TOMBE À 8,1 %
JAPON : LE MORAL DES
INDUSTRIELS EN BAISSE
Le taux de chômage dans
la zone euro a reculé en août
à 8,1 %, son niveau le plus
faible depuis novembre 2008
selon Eurostat. Le chômage
n’a cessé de reculer depuis
qu’il est repassé en
septembre 2016 sous le seuil
symbolique de 10,0 %. Il reste
toujours supérieur au taux
moyen (7,5 %) d’avant la crise
financière de 2007-2008.
Le baromètre de confiance
des grandes entreprises
manufacturières a fléchi
au troisième trimestre après
déjà deux reculs d’affilée,
selon l’enquête Tankan
publiée lundi par la Banque
du Japon. Il ressort
cette fois à 19 (contre 21
précédemment), reflétant
l’inquiétude vis-à-vis du
protectionnisme américain.
5.000
VÉNÉZUÉLIENS QUITTENT
CHAQUE JOUR LEUR PAYS
Selon les statistiques
de l’ONU, quelque 1,9 million
de Vénézuéliens ont, depuis
2015, quitté leur pays en
crise. Et le mouvement ne
fait qu’accélérer : « Le grand
exode commence cette
année », note l’ONU.
Donald Trump redessine l’accord
de libre-échange en Amérique du Nord
COMMERCE
Elsa Conesa
@ElsaConesa
— Bureau de New York
A un mois des élections de mi-mandat, Donald Trump va pouvoir
accrocher un trophée de plus à son
tableau de chasse. Le président américain, qui jugeait « désastreux »
l’accord de libre-échange en Amérique du Nord (Aléna), en vigueur
depuis vingt-cinq ans, et qu’il accuse
d’avoir vidé le Midwest de ses usines,
est parvenu à en redessiner les contours en un peu plus d’un an.
Dimanche soir, à quelques heures
de l’échéance fixée au 1er octobre, le
Canada a en effet accepté de se joindre à l’accord conclu en septembre
entre les Etats-Unis et le Mexique,
permettant de reformer une alliance
entre les trois pays calquée sur
l’accord actuel. Baptisé « Accord
Etats-Unis Mexique Canada » soit
« USMCA » en anglais – « ça sonne
bien », a tranché Trump lundi –, le
texte devra être signé par les trois
présidents dans 60 jours, avant
d’être voté au Congrès après les élections, en 2019. Il ne devrait pas rencontrer d’opposition au Canada et au
Mexique.
Des concessions
Donald Trump n’a pas boudé son
plaisir lundi depuis la roseraie de la
Maison-Blanche. « C’est l’accord le
plus moderne, à la pointe, et le plus
avancé jamais signé », a-t-il estimé,
promettant de faire du pays « une
grande puissance manufacturière ».
« Je ne veux plus voir les entreprises
partir et les emplois disparaître »,
a-t-il répété.
Pour le président américain, il
était crucial de parvenir à boucler
un accord à trois pays, plusieurs
élus, démocrates ou républicains,
ayant fait savoir qu’ils ne voteraient
pas un texte excluant le Canada,
premier partenaire commercial de
nombre d’Etats américains. Pour
convaincre le Canada, les EtatsUnis ont dû faire quelques concessions, acceptant notamment de
préserver le tribunal de résolution
des conflits créé par l’accord actuellement en vigueur. De son côté,
Ottawa a accepté d’ouvrir davantage son marché intérieur aux produits laitiers américains, qui
étaient lourdement taxés à la frontière. Le Canada a également
accepté les dispositions conclues
en septembre avec le Mexique, qui
concernent notamment le secteur
automobile.
Washington n’a en revanche pas
levé les surtaxes sur l’acier et l’aluminium, comme l’avait demandé le
Canada. « Nous regardons si nous
pouvons trouver un système de quotas », a affirmé Trump sans préciser.
Un arrangement semble également
avoir été trouvé concernant d’éventuelles surtaxes sur l’automobile.
Aux yeux de l’administration
Trump, la conclusion de cet accord
vient valider la méthode du bâton
utilisée depuis début 2017.
La menace de surtaxes de 25 % sur
les voitures importées, brandie par
Trump cet été, aurait été déterminante dans la négociation. « Sans les
tarifs douaniers, il n’y aurait même
pas de deal – je dis ça pour tous les
naïfs ici et là qui parlent des surtaxes », a insisté Donald Trump
lundi.
Il a rappelé la conclusion d’un
nouvel accord commercial avec la
Corée du Sud la semaine dernière, et
les négociations en cours avec
l’Europe. Les discussions avec la
Chine sont en revanche à l’arrêt. Du
fait du peu de détails révélés sur
l’accord, les réactions étaient sommaires lundi. Le responsable du syndicat AFL-CIO, Richard Trumka, est
resté prudent. L’organisation progressiste et altermondialiste Public
Citizen l’a en revanche salué. n
Jim Watson /AFP
l Le Canada a accepté in extremis de rejoindre
l’accord conclu avec le Mexique le mois dernier.
l Le nouvel accord remplacera l’Aléna, en vigueur
depuis vingt-cinq ans.
Le président Trump n’a pas manqué de bons mots à propos de la nouvelle mouture de l’Aléna.
Ce que dit le nouvel accord Etats-Unis-Mexique-Canada
L’accord, qui porte sur
l’industrie et l’agriculture,
n’entrera pas en vigueur
avant l’année prochaine.
DES DÉBOUCHÉS
POUR LES FERMIERS
AMÉRICAINS
1
Trump en avait fait un point non
négociable. Soucieux de préserver son électorat agricole malmené par les effets de la guerre
commerciale, le président américain voulait ouvrir le marché
canadien à son industrie laitière.
Le Canada a donc accepté
d’assouplir légèrement son système de contrôle de la production, du prix du lait et de la
volaille, qui assure des revenus
stables aux agriculteurs grâce à
des quotas et des taxes à l’importation atteignant 275 %. Le
Canada s’est engagé à acheter
davantage de produits agricoles
américains et a ouvert son marché de 3,4 % supplémentaire, « de
manière semblable au Partenariat
Transpacifique » que le Canada a
signé en mars avec 10 pays de
l’Asie-Pacifique.
DES VOITURES
CONSTRUITES
EN AMÉRIQUE DU NORD
2
L’accord conditionne l’absence
de tarifs douaniers au fait que les
véhicules comportent au moins
75 % de composants produits en
Amérique du Nord, contre 62,5 %
d a n s l ’a c c o r d e n v i g u e u r. I l
impose aussi que 40 % à 45 % en
s o i e n t p r o d u i t s p a r d e s t r availleurs gagnant « au moins
16 dollars de l’heure », une disposition favorable aux Etats-Unis et
au Canada. L’accord impose par
ailleurs au Mexique d’accroître le
champ de négociation de ses
organisations syndicales. Une
réponse aux accusations tenant
l’accord actuel pour responsable
des délocalisations vers le Mexique où la main-d’œuvre est bon
marché et moins protégée. Le
Canada et le Mexique échapperont en outre aux menaces de
surtaxes de 25 % envisagées par
les Etats-Unis sur le secteur.
3
LE DISPOSITIF
DE RÉSOLUTION
DES CONFLITS PRÉSERVÉ
TOUS LES SIX ANS
Le tribunal de résolution des
conflits, créé par l’accord actuellement en vigueur, va demeurer. Les
Etats-Unis souhaitaient la disparition de ce panel indépendant ayant
le pouvoir de résoudre les litiges en
matière de droits de douane entre
les trois pays, mais le Canada y était
très attaché. Ottawa, qui en avait fait
un point non négociable, y voyait en
revanche le seul outil fiable à sa disposition pour contester les mesures
tarifaires imposées par les EtatsUnis. Une position qui s’est encore
durcie ces derniers mois, à mesure
que Trump lançait son offensive sur
les traités de libre-échange.
Le nouvel accord s’éteindra après
16 ans, faute d’avoir été activement
reconduit ou renégocié. Les trois
pays se reverront tous les six ans
pour évoquer l’avenir du texte. Initialement, l’administration Trump
souhaitait fixer la durée de vie de
l’accord à cinq ans.
4
UN RÉEXAMEN
DE L’ACCORD
LES SURTAXES
SUR L’ACIER
DEMEURENT
5
Les surtaxes sur l’acier et l’aluminium importés, imposées par
Trump au printemps, restent en
place, « jusqu’à ce qu’un meilleur système soit mis au point », a indiqué le
président américain lundi, évoquant la piste de quotas.
— E. C.
Le Pakistan en quête d’une aide financière étrangère
ASIE DU SUD
Une délégation du FMI
vient de séjourner
à Islamabad.
Entre l’Arabie saoudite,
les pays du Golfe ou
la Chine, le Pakistan, qui
a besoin de 12 milliards
de dollars, cherche
la meilleure option.
Michel De Grandi
@MdeGrandi
Ce n’est pas de gaîté de cœur que le
Premier ministre, Imran Khan, a
accepté qu’une délégation du Fonds
monétaire international (FMI) se
rende à Islamabad pour discuter,
avec le ministère des Finances, des
conditions d’octroi d’un nouveau
prêt de 12 milliards de dollars. A ce
stade, la délégation est venue chercher des précisions sur le niveau
d’endettement du pays ainsi que sur
l’ampleur de ses déficits, budgétaire
et courant, qui ne cessent de se
dégrader.
Les fonctionnaires du FMI ne
sont pas accueillis à bras ouverts. Le
tout nouveau Premier ministre
s’est déclaré à plusieurs reprises
peu favorable à une nouvelle intervention du FMI compte tenu des
contraintes qu’il impose généralement. Le Pakistan dispose d’une
Le pays vient
de relever ses taux
d’intérêt à 8,5 %.
Il s’agit de la quatrième
hausse de l’année.
certaine expérience. Renfloué à une
douzaine de reprises depuis la fin
des années 1980, il a reçu son dernier prêt (6,6 milliards de dollars)
en 2013 seulement.
Pour éviter de passer sous les
fourches Caudines du Fonds, Imran
Khan cherche d’autres sources de
financement. Il a réservé son premier déplacement à l’étranger
pour l’Arabie saoudite, allié traditionnel et grand bailleur de fonds
du Pakistan. Le Premier ministre à
peine élu et avant même qu’il ait
prêté serment, la Chine avait fait un
nouveau chèque de 2 milliards de
dollars. Mais le compte n’y est
pas. D’autres organismes, comme
le Conseil de coopération du Golfe,
pourraient proposer une assistance
bilatérale. La diaspora est également mise à contribution. Avec
moins de 1 % des contribuables qui
acquittent l’impôt, cet Etat de
200 millions d’habitants enregistre
pour la troisième année d’affilée un
niveau de ses réserves de change
inférieur à 10 milliards de dollars.
Le Pakistan affiche un déficit courant supérieur à 5 % du PIB et con-
naît une dépréciation de sa monnaie de 12 % par rapport au dollar
depuis le début de l’année. Au total,
« 12 milliards de dollars pourraient
s’avérer insuffisants », admet Asad
Umar, le ministre des Finances, à
l’agence Bloomberg.
Financements opaques
Même s’il décide de s’en remettre à
l’institution multilatérale, le Premier ministre n’est pas assuré de
bénéficier du prêt. Déjà parce que,
sur un plan technique, le FMI peine
à avoir une idée précise de l’endettement pakistanais. En cause, la
Chine qui, avec le corridor économique (50 milliards de dollars)
qu’elle construit à travers le pays,
depuis le Xinjiang jusqu’au port de
Gwadar dans l’océan Indien, multiplie les financements, plus ou
moins opaques.
Ensuite, sur un plan politique,
rien ne garantit le feu vert des EtatsUnis. Avant même l’élection
d’Imran Khan, Mike Pompeo, le
secrétaire d’Etat, avait prévenu que
Washington s’opposerait à l’utilisation de l’argent du Fonds pour renflouer les caisses du Pakistan, qui
bénéficie par ailleurs de l’argent
chinois. Le sujet n’est pas encore
tranché. « Toutes les options sont sur
la table, rien n’est à ce stade décidé »,
admet le porte-parole du ministère
des Finances. En attendant, le pays
vient de relever ses taux d’intérêt à
8,5 %. Il s’agit de la quatrième
hausse de l’année. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MONDE // 07
Les Echos Mardi 2 octobre 2018
Les scientifiques alertent sur les
impacts accrus du réchauffement
Victoire à la Pyrrhus
en Macédoine
CLIMAT
La forte abstention
au référendum
de dimanche
complique le règlement de la querelle
entre Athènes
et la Macédoine.
BALKANS
Même si les Etats
réussissent la prouesse
de le limiter
à 1,5 degré,
le réchauffement
affectera tous les pays
de la planète.
Yves Bourdillon
@yvesbourdillon
Joël Cossardeaux
@JolCossardeaux
C’est une semaine déterminante qui
vient de s’ouvrir dans l’agenda de
l’actualité climatique. Depuis lundi,
les représentants gouvernementaux de 195 pays sont réunis à
Incheon (Corée du Sud) pour aboutir, d’ici à vendredi, à une grille de
lecture commune du réchauffement et de ses impacts. Un véritable
tour de force sachant qu’ils ont une
petite semaine pour synthétiser,
sous la forme d’un « résumé à
l’intention des décideurs », un rapport lourd de 400 pages, celui
qu’ont produit les 86 chercheurs du
Groupe intergouvernemental
d’experts sur l’évolution du climat
(GIEC) sur la base de 6.000 études.
Survie des territoires
Le document final doit donner en
une ou deux dizaines de pages,
guère plus, un avant-goût de ce que
devrait être un monde « réchauffé »
à 1,5 degré. C’est l’objectif qui avait
été accolé à celui, un peu moins
ambitieux mais affiché sans
réserve, de 2 degrés, arraché fin
2015 à conférence de Paris sur le climat (COP21). Un demi-degré de
moins dont les petits Etats insulaires de la planète estiment qu’il
serait déterminant pour la survie de
leurs territoires, situés à fleur d’eau.
Le rapport établi à leur demande
et dont le contenu exhaustif sera
officiellement dévoilé lundi prochain doit leur permettre d’en avoir
le cœur net. Mais ils ne sont pas les
seuls concernés. En fait, tous les
pays ont du souci à se faire, à en
juger le contenu des versions préliminaires du texte qui ont commencé à filtrer. Il « clarifie le fait que,
quand on parle de 1,5 degré, ce n’est
pas juste pour protéger de petites îles
ou des pays lointains. Les événements climatiques qu’on commence
à voir poindre dans nos pays industrialisés montrent que cela nous concerne tous », indique Henri Waisman, chercheur à l’Institut du
développement durable et des relations internationales (Iddri).
Se montrer à la hauteur
de cet enjeu
Intensité des cyclones, extension des
zones et des périodes de sécheresse,
altération de la ressource en eau,
extinctions en série d’espèces, dégel
en haute altitude et latitude… Aucun
pays ne peut se considérer à l’abri,
même si l’ampleur de ces phénomènes sera moins sensible à +1,5 degré
qu’à +2 degrés. Et que les Etats qui en
doutent encore se le tiennent pour
dit. Une révision à la hausse des
engagements à laquelle chacun est
invité à procéder avant la fin de 2018,
dans le cadre des négociations sur le
climat des Nations unies, est rendue
encore plus incontournable par ce
document. La COP24, qui se tiendra
Le règlement de la « querelle du
nom » opposant depuis 1993 la
Grèce et la Macédoine n’est pas
acquis. Les partisans à Skopje
de l’adoption du nom « République de Macédoine du Nord »
ont, certes, remporté à 91 % le
référendum de dimanche. Mais
il s’agit d’une « victoire à la Pyrrhus », pour reprendre l’expression tirée de ce roi de Macédoine, justement, ayant
remporté une bataille au prix
de l’anéantissement de son
armée. La participation au référendum dans cette ancienne
république yougoslave n’a pas
dépassé 37 % en raison du boycott de l’opposition nationaliste
du VMRO-DPMNE.
La Constitution exige une
participation de 50 % pour valider un référendum contraignant. Mais celui-ci n’était que
consultatif, fait valoir le parti
social-démocrate au pouvoir.
Le Premier ministre, Zoran
Zaev, a promis lundi de se tourner vers le Parlement pour
continuer le processus de ratification de l’accord conclu en
juin avec Athènes.
en décembre prochain à Katowice
(Pologne), devra absolument se
montrer à la hauteur de cet enjeu.
Si les Etats ne se montrent pas
plus ambitieux qu’ils ne le sont
aujourd’hui, le réchauffement ira
largement au-delà de 3 degrés et
avec lui son cortège d’effets dévastateurs. Déjà, l’élévation moyenne de
1,5 degré de la température du globe
pourrait ne pas suffire à stopper la
déstabilisation des calottes glaciaires et du Groenland, porteuse d’une
montée des mers importante. Cette
perspective de réchauffement pourrait être atteinte d’ici aux années
2040 si rien n’est fait par les Etats
pour la contrecarrer, estime le rapport du GIEC. Son résumé provisoire suggère que le maximum des
émissions mondiales de CO2 soit
atteint en 2020. Dans deux ans. n
Pour cela, il lui faudra une
majorité des deux tiers, ce qui
suppose la défection de 11 des 49
députés du VMRO-DPMNE.
Pas impensable, tant ce parti
semble divisé, mais difficile. Signe du caractère sensible
du dossier, les autorités macédoniennes n’ont pas osé mentionner le nouveau nom dans la
question posée aux électeurs, se
bornant à leur demander s’ils
étaient « favorables à l’intégration à l’Otan et à l’Union européenne ».
« Patrimoine historique »
En cas d’échec au Parlement
dans les jours qui viennent, des
élections législatives anticipées
semblent inévitables. Athènes,
qui met son veto à l’intégration
de Skopje aux structures euroatlantiques car le nom de Macédoine fait partie de son « patrimoine historique », est divisée
aussi. Le ministre souverainiste
de la Défense, Pános Kamménos, a estimé que le référendum
macédonien était « nul », tandis
que le Premier ministre, Aléxis
Tsípras, encourageait son
homologue à poursuivre le processus.
Bruxelles, qui a dit lundi
voir une « chance historique […]
pour la réconciliation dans la
région », a proposé en avril dernier d’ouvrir les négociations à
l’horizon du printemps prochain. L’intégration de Skopje à
l’Otan et à l’Union européenne
serait censée relancer l’économie de ce pays au taux de chômage de 20 % et dont le salaire
moyen, 350 euros par mois, est
le plus faible des Balkans. n
Le budget italien s’impose à
l’ordre du jour de l’Eurogroupe
EUROPE
La réunion des ministres des Finances
devait se pencher
sur le Mécanisme
européen de stabilité.
Mais le budget italien,
hors des clous européens, a pris le dessus.
Gabriel Grésillon
@Ggresillon
— Bureau de Bruxelles.
Alors qu’ils devaient faire avancer le
dossier du renforcement de leur
union monétaire, les ministres des
Finances européens ont surtout eu
à faire face, lundi à Luxembourg, au
spectre d’une nouvelle crise. Le cas
italien n’était, certes, « pas à l’ordre
du jour » mais bien « dans toutes les
têtes », a reconnu à son arrivée
Mario Centeno, le Portugais qui
dirige l’Eurogroupe.
La réunion intervenait quelques
jours après la présentation, par
Rome, d’un budget en nette contradiction avec les règles du Pacte de
stabilité et de croissance européen –
puisque avec un déficit public à 2,4 %
du PIB, l’Italie sera loin de l’effort
structurel qui lui est demandé.
C’était la première fois que le ministre italien, Giovanni Tria, rencontrait ses pairs. Le modéré de l’équipe
gouvernementale italienne a tenté
d’apaiser les esprits dès son arrivée.
Il a appelé au calme, promettant un
effort de pédagogie auprès de ses
homologues en mettant en avant le
fait que le projet italien devrait permettre de réduire la dette publique
l’année prochaine.
Mais alors que les taux d’intérêt
italiens étaient à nouveau à la
hausse, lundi, les Européens ont
finalement abordé collectivement,
le cas italien, sur l’insistance de la
France notamment. D’après une
source européenne, Giovanni Tria a
fait valoir que tout n’était pas encore
finalisé et qu’il restait des marges de
discussion. Il a également fait preuve
Le Portugais Mario Centeno, président de l’Eurogroupe,
Bruno Le Maire et Giovanni Tria, respectivement ministres
français et italien des Finances. Photo John Thys/AFP
de bonne volonté, se disant prêt à
débattre avec la Commission après
la notification officielle de ce budget
à Bruxelles.
Sur le fond, le bras de fer semble
toutefois difficile à éviter, tant est
grande la distance entre le projet italien et le cadre réglementaire européen. « Les règles concernent tout le
monde et tout le monde se doit de les
appliquer », a déclaré Petteri Orpo, le
ministre finlandais. Pierre Moscovici, le commissaire européen en
charge des Finances, le rejoignait
sur le fond. Il a promis de voir le
ministre italien avec un esprit constructif, appelant chacun à « garder
son calme ». Mais, a-t-il prévenu, « les
règles sont là pour être respectées ».
Un sujet délicat
Le ministre français, Bruno Le
Maire, a, de son côté, prévenu que
ces règles sont « les mêmes pour tous
les Etats membres » du fait que
« notre avenir est lié ». Fermeté également du côté de Wopke Hoekstra, le
ministre néerlandais qui s’est rapidement taillé une réputation de dur
dans les cercles européens : « Les
signaux que nous recevons à ce stade
ne sont pas très rassurants, même si
de nombreux détails sont encore
flous. » Seule certitude : le sujet figurera en haut de la liste des préoccupations de la prochaine réunion de
l’Eurogroupe. Et compte tenu de
l’urgence, Giovanni Tria est reparti à
Rome dès lundi soir, sans assister à
la réunion Ecofin de mardi.
Dans ce contexte, les ministres
ont malgré tout débattu de l’avenir
du Mécanisme européen de stabilité
(MES), l’un des quatre grands sujets
qu’ils doivent aborder en vue du
sommet européen de décembre qui
doit déboucher sur une feuille de
route claire pour l’avenir de la zone
euro. Le but : renforcer les capacités
d’action de ce « MES » pour prévenir
et gérer les crises dans un Etat membre. Un sujet délicat que la trajectoire italienne risque de compliquer
un peu plus. n
9 & 10 oct. 2018
PALAIS DES CONGRÈS / MARSEILLE CHANOT
MENTAL D’ENTREPRENEUR !
10 conseils pour entreprendre
et révéler ses talents.
Quelles sont les qualités pour entreprendre ? Comment identifier vos talents
et donner vie à votre projet ? Méthodologie, aides, accompagnement…
Conseils et témoignages d’entrepreneurs pour garder votre motivation intacte
et booster vos ambitions.
Mardi 9 octobre - 11h00 à 12h30 - Auditorium
Renaud MUSELIER
Président
Région Sud - Provence-Alpes-Côte-d’Azur
Martine VASSAL
Présidente
Métropole Aix-Marseille Provence
Département des Bouches-du-Rhône
Dominique RESTINO
Président
Agence France Entrepreneur
Conclusion par
Delphine GENY-STEPHANN
Secrétaire d’état auprès
du Ministre de l’Economie
et des Finances
Gaël DESPERRIES
Fondateur
Skavenji
Séverine GREGOIRE
Présidente & Co-fondatrice
MesDocteurs.com
Jeanne MASSA
Co-fondatrice
Habiteo
Corinne VEZZONI
Architecte, Fondatrice
Corinne Vezzoni & Associés
Inscriptions sur salondesentrepreneurs.com
Un événement
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
08 //
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos
idées&débats
SOMMAIRE
Le meilleur du Cercle
des Echos
La Chronique
Le Point de vue
Art et culture
Prospective
Paris dans la mondialisation :
quel leadership ?
L’exaspérante domination du roi dollar
Le doute s’installe chez les chercheurs
de la filière nucléaire
La mort d’Aznavour,
l’homme aux mille chansons
L’IA peut-elle être créative ?
LES ÉDITORIAUX
DES « ÉCHOS »
Une ouverture
pour nos fermes
Il reste des nuages, mais l’horizon se dégage
sur la ferme France. Encadrement des
promotions sur les produits alimentaires
en grande distribution, fixation d’un seuil
de revente supérieur de 10 % au prix d’achat,
négociation de prix prenant en compte les
coûts de production : soumise ce mardi au
Par Jean-Francis vote solennel de l’Assemblée nationale, la loi
Pécresse
sur l’agriculture et l’alimentation, portée par
le ministre Stéphane Travert, apporte enfin
des réponses structurelles à la crise
La loi sur
monde agricole. Au lieu d’aider
l’alimentation du
les agriculteurs quand ils n’ont déjà plus
devrait faire
de trésorerie, ce gouvernement a
opportunément choisi d’agir sur le chiffre
remonter
d’affaires. Faire cesser cette guerre des prix
les prix
alimentaires qui pousse nombre de paysans
des produits
à bout, au sens propre comme au figuré :
agricoles
ce combat-là n’est pas voué au succès mais il
sur le marché mérite d’être mené. Le texte n’offre, certes,
pas de solution miracle mais il donne aux
intérieur.
agriculteurs les armes pour se battre face
à des industriels et à des distributeurs qui
faisaient, jusque-là, la pluie et le beau temps sur leurs exploitations.
A eux maintenant d’utiliser ces outils, en s’organisant pour peser
dans les négociations, en s’impliquant dans les interprofessions
pour fixer des indicateurs de coût réalistes, en continuant de
monter leurs produits en gamme pour répondre à la demande
de qualité, de local et de bio.
Ce fut tout l’intérêt des Etats généraux de l’alimentation, qui ont
permis de mettre au jour les pratiques parfois peu glorieuses de la
grande distribution, et ont sensibilisé le consommateur, comme le
commerçant, à l’intérêt de payer un peu plus cher dès lors que le
supplément va dans la poche des producteurs. Le climat a changé,
au point que Michel-Edouard Leclerc, le croisé des prix bas, semble
plus isolé que jamais. Rarement à court d’imagination quand il
s’agit de passer entre les mailles d’un filet réglementaire, la grande
distribution n’a pas dit son dernier mot. Mais si le texte voté est
appliqué à la lettre, alors il y aura bien un avant et un après-loi
Travert. C’est ce sillon qu’il convient maintenant de prolonger.
Après la guerre des prix, le gouvernement doit livrer la guerre
des coûts. Car, si l’on peut exiger des efforts de Michel-Edouard
Leclerc, celui-ci n’a pas tort de pointer le manque de compétitivité
de la ferme France. Exiger des distributeurs français qu’ils paient
mieux ne va guère aider nos paysans à l’export. Au contraire.
Or, en s’abstenant d’alléger les charges de toute nature des
agriculteurs, l’Etat s’exonère de ses propres responsabilités.
Il appelle chacun à la solidarité, sauf lui. Pis, en supprimant
l’exonération des charges sur le travail saisonnier, il accroît
fortement le déficit de compétitivité de secteurs déjà en difficulté
et concurrencés par des voisins à bas coûts. Mieux répartir
la valeur, c’est bien. Encore faut-il pouvoir la créer, cette valeur !
(
Lire nos informations
Page 17
Niches fiscales :
encore un effort
Par Etienne Lefebvre
Le chiffre est trompeur. Le coût des niches fiscales devrait franchir le
seuil des 100 milliards d’euros cette année, un nouveau record. Mais
la décrue est programmée. Avec la transformation du Crédit d’impôt
compétitivité emploi en baisse directe de charges sociales, la
« facture » va chuter de plus de 20 milliards d’euros à compter de
2020. Cette bascule illustre d’ailleurs un mouvement vertueux qui
semble s’opérer du côté des entreprises : plutôt que d’empiler les
crédits d’impôt pour alléger une fiscalité trop lourde, autant
diminuer directement le poids de cette fiscalité. La fin du CICE va se
traduire par un barème allégé de charges sociales plus lisible pour
les entreprises, et au passage, des dispositifs d’exonération ciblés
(apprentissage notamment) seront supprimés, car ils n’auront plus
lieu d’être, le régime général devenant plus intéressant.
On retrouve cette évolution avec le toilettage en cours de l’impôt
sur les sociétés. La baisse de son taux est programmée et son assiette
va être un peu élargie (déduction des charges financières,
brevets, etc.), afin de se mettre en conformité avec les normes
européennes. En matière de fiscalité environnementale, la chasse
aux niches est aussi d’actualité, via la suppression du tarif réduit sur
le gazole pour l’industrie. Une vraie hausse d’impôt cette fois,
puisque le taux de la taxe carbone ne baisse pas (au contraire, il
continue d’augmenter), qui est assumée.
Du côté des particuliers, le bilan est beaucoup plus maigre. Les
variations spectaculaires du coût du crédit d’impôt pour la transition
énergétique (Cite) d’une année sur l’autre illustrent la difficulté du
pilotage de ces dispositifs fiscaux, dont l’efficacité reste souvent
limitée. La réforme de l’ISF et la création d’une « flat tax » sur les
revenus du capital avaient, l’an dernier, permis de simplifier et
d’alléger la fiscalité. Mais depuis un an, 17 dépenses fiscales ont été
créées pour 9 qui ont été supprimées, reconnaît Bercy. La chasse aux
niches n’est pas près de s’achever.
(
Lire nos informations
Page 3
Anne-Lise Boutin pour Les Echos
Elon Musk ou les limites
des patrons superstars
Anaïs Moutot
— Correspondante à San Francisco
Tesla sans Elon Musk ? Longtemps
inimaginable, la possibilité est devenue très réelle la semaine dernière
lorsque le gendarme boursier américain a annoncé poursuivre le PDG du
fabricant de voitures électriques
pour fraude. La peine réclamée
– l’interdiction d’occuper un poste de
dirigeant d’une entreprise cotée – a
fait tanguer les marchés, le titre perdant 13 % en Bourse. Samedi, le
patron de Tesla a évité le pire en se
résolvant à signer un accord à l’amiable avec la SEC. Le milliardaire
conserve son poste de directeur général mais abandonne celui de président du conseil d’administration
pour les trois prochaines années.
L’épisode illustre les risques planant sur les entreprises liant leur sort
à celui de leur fondateur. Steve Jobs
avec Apple, Jeff Bezos avec Amazon,
Mark Zuckerberg avec Facebook,
Reed Hastings avec Netflix… La Silicon Valley a fait du créateur visionnaire un pilier indispensable du succès des entreprises les plus iconiques
des deux dernières décennies.
Ce culte du fondateur irremplaçable s’est progressivement installé au
cours des années 2000 à cause de
l’accélération du rythme de l’innovation. « Alors que les entreprises du
XXe siècle pouvaient prospérer pendant de longues périodes sur une seule
innovation, celles du XXIe siècle sont
confrontées à des cycles technologiques compressés, qui nécessitent
qu’elles conservent la culture d’une
start-up. Qui mène au mieux ce processus ? Souvent les fondateurs, dont
la créativité et l’agitation, le confort
avec le désordre et la propension à
prendre des risques sont plus fortes»,
estime Steve Blank, professeur à
Stanford, dans un long article publié
par la « Harvard Business Review ».
Cette idée a permis aux fondateurs de concentrer le pouvoir dans
leurs mains, avec des actions à droit
de vote multiple et des conseils
d’administration très faibles. Quand,
en 2004, Google adopte une structure associant dix droits de vote à
une seule action pour ses fonda-
L’ANALYSE DE
LA RÉDACTION
Les déboires
d’Elon Musk,
de Travis Kalanick ou
d’Elizabeth Holmes
témoignent des
risques associés
à la concentration
de pouvoir dans les
mains des fondateurs
d’entreprises.
D
Les points à retenir
Sous la pression de la SEC,
•le patron
de Tesla conserve
son poste de directeur général
mais abandonne celui
de président du conseil
d’administration.
Le modèle de l’entreprise
fortement identifiée à son
patron, marque de fabrique de
la Silicon Valley, révèle une fois
de plus ses faiblesses.
Selon une étude sur près
de 13.000 entreprises réalisée
par des chercheurs d’Harvard,
les firmes dirigées par des
fondateurs sont 10 % moins
productives et ont des résultats
en termes de management
moins bons.
Pour autant, la tendance
est difficile à inverser.
•
•
•
teurs, la décision a fait scandale.
Mais elle est rapidement devenue la
norme, Facebook, Zynga ou Square
faisant de même.
Dans ce contexte de contre-pouvoirs quasi inexistants, les fondateurs finissent parfois par devenir
leurs pires ennemis. Leur attitude
non conventionnelle, célébrée
comme un atout au début de l’aventure, peut devenir un problème. La
communication d’Elon Musk sur
Twitter, très loin des standards des
communiqués de presse, a ainsi
longtemps été vue comme un avantage pour Tesla, en lui permettant de
se passer d’un budget marketing.
Mais la liberté d’expression du
milliardaire lui est montée à la
tête. Le 15 juillet, il utilise le réseau
social pour traiter l’un des plongeurs
de l’opération de sauvetages des
enfants coincés dans une grotte en
Thaïlande de pédophile. Le 7 août, il
publie une série de tweets où il dit
vouloir sortir Tesla de la Bourse, en
affirmant que le financement de
l ’o p é r a t i o n e s t « s é c u r i s é »
– des « déclarations fausses et trompeuses» selon la SEC, qui la conduisent à le poursuivre en justice. Puis il
se confie sur son burn-out et sa prise
de somnifères dans le « New York
Times » et fume de la marijuana
dans une émission diffusée en direct
sur YouTube…
« Le statut de célébrité d’un dirigeant ou sa réputation d’innovateur
technologique ne lui donnent pas
le droit de prendre ses responsabilités
vis-à-vis de ses actionnaires à la
légère », a rappelé le gendarme des
marchés jeudi. Longtemps en
retrait, l’organe de régulation veut
faire de ce cas un exemple pour les
entrepreneurs pensant que leur
« génie » les exempte des bonnes
pratiques de gouvernance.
Ses poursuites contre Elizabeth
Holmes, la fondatrice et PDG de Theranos, ont également été centrales
dans la chute de cette start-up qui
avait berné ses investisseurs en prétendant avoir créé une méthode de
prélèvement sanguin sans aiguilles.
Chez Uber, Travis Kalanick a, lui, été
poussé vers la sortie par une coalition d’investisseurs après l’ouverture
de plusieurs enquêtes par le département de la Justice.
Dans les deux cas, les problèmes
de gouvernance étaient flagrants.
Chez Theranos, Elizabeth Holmes
avait 98 % des droits de vote et un
conseil d’administration manquant
cruellement d’un bagage scientifique. Chez le numéro un des VTC,
Travis Kalanick avait laissé 4 des
11 sièges du conseil d’administration
vides : si les administrateurs indépendants osaient le challenger, il
pouvait rapidement rajouter des
alliés.
Des entreprises comme Google et
LinkedIn, qui ont retiré leurs fondateurs de la lumière pour les remplacer par un dirigeant général moins
flamboyant, tout comme le beau
chemin parcouru par Apple depuis
l’arrivée de Tim Cook aux commandes, montrent pourtant que l’idée du
fondateur indispensable à la tête de
l’entreprise est un mythe plus qu’une
réalité. Selon une étude sur près de
13.000 entreprises réalisée par des
chercheurs d’Harvard, Duke et Vanderbilt, les firmes dirigées par des
fondateurs sont 10 % moins productives et ont des résultats en termes de
management moins bons… qui
grimpent une fois le fondateur remplacé par un autre PDG.
La dynamique reste cependant
difficile à inverser, car le ver est dans
le fruit de plus en plus tôt. Alors que
dans les trente premières années du
capital-risque, les investisseurs pouvaient dicter leurs termes, l’abondance des financements privés, symbolisés par les récents tours de table
de centaines de millions de dollars
menés par SoftBank, a renversé le
rapport de force. Parmi les fondateurs de licorne ayant fait leur IPO
dans les deux dernières années, 72 %
avaient ainsi des actions à droit de
vote multiple, selon une analyse du
« Wall Street Journal » publiée en
mai. En février, un commissaire de la
SEC avait préconisé d’instaurer une
limite dans le temps à ces droits de
vote multiple, mais ce projet est resté
lettre morte. Le pari est trop risqué
pour les places financières, à l’heure
où la compétition pour attirer des
start-up est de plus en plus forte. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDEES & DEBATS // 09
Les Echos Mardi 2 octobre 2018
opinions
LES ARTICLES LES PLUS LUS SUR LESECHOS.FR
1. Suppression de la cotisation chômage : qui verra son salaire net augmenter fin
octobre ?
2. Les machines à laver Candy sous pavillon chinois
3. Mondial de l’auto : l’an 1 de la révolution électrique
4. Les niches fiscales dépassent 100 milliards d’euros en 2018
5. Prix du gaz, cotisations salariales, garde d’enfants : ce qui change au 1er octobre
LE MEILLEUR DU
CERCLE DES ÉCHOS
DANS LA PRESSE
ÉTRANGÈRE
Paris dans la mondialisation :
quel leadership ?
La drôle de guerre de
Trump contre la Chine
Pour Alain Cluzet, auteur de « Le Grand
Paris, l’accélération du monde » (Infolio),
Paris doit repenser son modèle économique
pour se faire une place parmi les
métropoles mondiales les plus dynamiques.
COMPÉTITION « Dans son rapport
adressé au président Macron,
l’architecte Roland Castro se prend à rêver
de la recomposition du Grand Paris
en 3.000 villages ou de la relocalisation
de la présidence de la République à SaintDenis (Seine-Saint-Denis). Pas un mot sur
ce que devrait être le modèle économique
de la région capitale… Pour une métropole
comme Paris, c’est pourtant la compétition
mondiale et la façon dont la ville entend
y participer qui contribuent largement
à décider de son aménagement. »
SPÉCIALISATION « Selon une étude de la
CCI Paris Ile-de-France sur la compétitivité
des villes globales, les métropoles
multispécialisées (New York, Londres, Séoul)
ont observé une croissance économique de
2 % par an entre 2000 et 2010. A l’inverse, les
métropoles généralistes (Tokyo, Los Angeles,
Chicago) seulement 1 %. Paris se rapproche de
ces dernières. Faute d’avoir fait de véritables
choix, elle n’imprime pas sa marque de façon
décisive, hors tourisme, formation et luxe. »
PARTENARIAT « Nous devons assumer
des quartiers du Grand Paris spécialisés,
à l’instar de toutes les métropoles mondiales,
car la concentration des investissements
structurants répond à un impératif
d’efficacitééconomique comme d’optimisation
budgétaire. […] Outre la compétitivité et la
lisibilité, elle permettrait même de créer des
partenariats avec des métropoles régionales et
susceptibles d’accueillir des sites industriels
dans des conditions de coût foncier et de maind’œuvre plus compétitifs, qui limiteraient des
délocalisations destructrices d’emplois. »
a
A lire en intégralité sur Le Cercle
lesechos.fr/idees-debats/cercle
Conséquence inattendue de la déci•sion
de Donald Trump de déterrer la
hache de guerre commerciale contre la
Chine, des montagnes de surplus alimentaires s’accumulent aux EtatsUnis. Du coup, Washington envisage
d’acheter pour 1,2 milliard de dollars de
produits alimentaires l’année prochaine afin de soutenir le revenu des
agriculteurs américains touchés de
plein fouet par les droits de douane
imposés par Pékin sur leurs exportations en Chine. Ces produits seront
ensuite donnés aux banques alimentaires et autres ONG. Reste, affirme le
« Financial Times », que ce soudain
afflux pose un problème immense de
logistique. « Les récipiendaires de ces
surplus doivent se lancer dans une complexe recherche de camions, de chauffeurs et de travailleurs dans les entrepôts
pour livrer cette nourriture avant qu’elle
ne se gâche », écrit le journal. Cet afflux
crée pour la Houston Food Bank, qui
aide quelque 800.000 personnes par an
à Houston, un « défi particulier », souligne son président Brian Greene. Feeding America, un réseau de 200 banques alimentaires, estime que la
distribution de ces produits alimentaires pourrait coûter jusqu’à 400 millions de dollars et vient de demander au
département de l’Agriculture une aide
financière. Pour compenser les effets
sur les agriculteurs américains, le gouvernement prévoit au total une aide de
12 milliards de dollars, dont 1,2 milliard
pour les produits alimentaires. La moitié environ sera consacrée à l’achat de
produits porcins. En tout cas, si Donald
Trump pense qu’il peut gagner les guerres commerciales, elles seront vraisemblablement perdues à terme par les
agriculteurs américains. Subventions
ou pas. — J. H.-R.
LE LIVRE
DU JOUR
Machine à écrire
LE PROPOS Pour le livre « 1 The
Road », Ross Goodwin, ancienne
plume de Barack Obama, a rejoué
un voyage de Jack Kerouac, auteur
de « Sur la route » et figure
emblématique de la Beat
Generation. Le texte retrace son
trajet avec deux acolytes de New
York à la Nouvelle-Orléans. Mais
cette fois, la plume, c’est la voiture.
La Cadillac de location a été équipée
de caméras, de micros, d’un GPS
et d’une horloge qui fournissent
des informations à un système
d’intelligence artificielle capable
de générer des mots. Le logiciel
avait au préalable « appris » à écrire
après avoir analysé 200 œuvres
de la littérature anglophone.
L’INTÉRÊT Ce bel objet a tout d’un
« vrai » livre : reliure cousue,
couverture dure, grammage épais.
Seulement, il faudra du courage
pour le lire de bout en bout, le sens
se perd dans les limbes des calculs.
Le parfum de scandale attaché au
mouvement artistique qui inspire
ce road trip est absent : pas de sexe,
pas de drogues, pas de rock’n’roll.
Non que ce soient des ingrédients
nécessaires, ce sont des ingrédients,
et on peine à se mettre quelque
Le billet vert règne toujours sur la planète : la moitié des obligations internationales est libellée en dollars
et plus de 60 % des réserves de change sont en monnaie américaine. Photo Shutterstock
L’exaspérante domination
du roi dollar
MONNAIE // Dénoncé de longue date, le « privilège exorbitant » du dollar
est de plus en plus insupportable. Les Américains en ont même fait
un outil de chantage. Le dollar est devenu la pire devise du monde.
A l’exception de toutes les autres.
LA
CHRONIQUE
de Jean-Marc
Vittori
F
aut-il se débarrasser du dollar ?
Ce fut longtemps une obsession
de la France. Le jeune ministre
des Finances Valéry Giscard d’Estaing
avait dénoncé le « privilège exorbitant »
du dollar à Tokyo en 1964 et les gouvernants de droite comme de gauche ont
voulu créer l’euro pour faire pièce à la
devise américaine. Cela pourrait
devenir une tentation planétaire, au
moment où l’Amérique de Donald
Trump plonge dans l’isolationnisme. « Il est aberrant que les compagnies européennes achètent des avions
européens en dollars et non pas en
euros », s’est ainsi insurgé le président
de la Commission européenne, JeanClaude Juncker, dans son discours sur
l’état de l’Union. Dans un autre registre, la Chine a créé pour la première
fois en mars un contrat à terme sur le
pétrole en renminbis alors que l’or noir
se négocie et se paie depuis des décennies en dollars.
Les menaces de Trump
insupportent les Européens
« 1 The Road »
Ecrit par un système d’intelligence
artificiel, créé par Ross Goodwin,
Jean Boîte éditions
chose sous la dent. Reste quelques
hallucinations et des agencements
de mots amusants.
LA CITATION « Il était neuf heures
vingt-cinq du matin. Il leva sa tête
et dit “Tu sais, je ne te cherchais pas,
tu sais. C’est une erreur. Je ne
voudrais pas être avec toi.” Il était
neuf heures vingt-sept du matin, et
la ville était comme une rue escarpée
au deuxième étage de l’hôtel. »
— Rémy Demichelis
L’hypothèse d’un dollar menacé commence même à circuler aux Etats-Unis.
Au Forum de Davos, en début d’année,
plusieurs Américains l’ont évoquée, ce
qui constituait une première. Larry
Fink, qui dirige BlackRock, premier
gérant d’actifs au monde, esquisse le
scénario d’une crise du dollar, provoquée par la migration des placements
vers d’autres devises. A Wall Street,
des gros épargnants chercheraient
d’ailleurs à se protéger (ou à profiter)
d’un descellement du dollar.
A première vue, la fin de la domination de la devise américaine est pourtant inconcevable. Le billet vert règne
en majesté sur la planète. On le retrouve
partout, de la définition de l’extrême
pauvreté (moins de 1,90 dollar par jour)
jusqu’aux classements des milliardaires en passant par les prêts de la Chine à
des pays africains et les poches des terroristes en tout genre. Il remplit pleine-
ment les trois missions d’une monnaie.
Instrument de mesure : la plupart des
matières premières sont cotées en dollars, à commencer par le pétrole. Instrument d’échange : les entreprises de
dizaines de pays se règlent leurs échanges en dollars et le billet vert est présent
dans 88 % des transactions sur le marché des changes. Instrument de réserve
enfin : la moitié des obligations internationales est libellée en dollars et plus de
60 % des réserves de change sont en
monnaie américaine.
Mais trop, c’est trop. Ces dernières
années, les Américains ont aussi fait du
dollar un instrument de chantage.
L’usage du billet vert est en effet le motif
employé par la justice des Etats-Unis
pour condamner des entreprises européennes ayant fait des affaires dans des
pays sanctionnés par Washington. Les
amendes en milliards de dollars sont
devenues un moyen d’intimidation.
Quand Donald Trump a retiré les EtatsUnis de l’accord sur le nucléaire iranien, Washington a clairement signifié
que les multinationales étrangères qui
continueraient de travailler avec Téhéran seraient punies au même motif.
Dans un monde
où la prééminence
américaine s’estompe,
l’ordre monétaire
va lui aussi changer.
Et c’est sur la monnaie
réserve de valeur
que se jouera le match.
Cette nouvelle menace a exaspéré les
dirigeants européens publics et privés.
Bruxelles a bricolé une plate-forme de
troc pour permettre aux firmes du
Vieux Continent de continuer à travailler en Iran sans passer par le dollar
et donc sans risquer une punition américaine. Ce n’est qu’un début. Dans les
prochaines années, beaucoup d’entreprises européennes et asiatiques vont
passer au crible leur trésorerie et leur
facturation pour cantonner le risque
américain. Dans un monde où la prééminence américaine s’estompe, l’ordre
monétaire va lui aussi changer. « L’euro
doit devenir l’instrument actif de la nou-
velle souveraineté européenne», vient de
découvrir Juncker. Ce n’est cependant
ni sur la monnaie unité de compte ni sur
la monnaie outil d’échange que se
jouera le match : c’est sur la monnaie
réserve de valeur. C’est là que se situent
les plus grandes masses. C’est là aussi
que le rôle de la confiance est le plus
grand, car l’épargne est en jeu.
Fuite en avant budgétaire
No r m a l e m e n t , u n e m o n n a i e d e
réserve ne devrait pas le rester éternellement. C’est le paradoxe de Triffin,
du nom d’un économiste belge qui
avait tiré la sonnette d’alarme sur le
dollar… il y a soixante ans. Pour qu’une
monnaie entre dans les réserves du
monde entier, le pays qui l’émet doit
vendre davantage d’actifs qu’il n’en
achète. Autrement dit, il doit être en
déficit extérieur permanent (ce que
les Etats-Unis s’appliquent à faire
depuis des décennies). Ces déficits
s’accumulent dans une dette extérieure, qui doit fatalement finir par
inquiéter les prêteurs.
D’autres raisons devraient menacer la
suprématie du dollar. D’abord, le poids
des Etats-Unis dans l’économie mondiale diminue – il a chuté de plus d’un
tiers en quarante ans. Ensuite, la fuite en
avant budgétaire de Donald Trump, qui
creuse le déficit au moment où il faudrait en principe le combler, pourrait
inquiéter les investisseurs. Enfin, la politique commerciale du même Trump risque de pousser des pays visés par le protectionnisme américain à réduire leurs
achats d’actifs en dollars.
Mais les investisseurs doivent bien
investir leur argent quelque part. Or « les
autres devises n’offrent pas un marché
obligataire unifié, liquide et de grande
taille », observe Patrick Artus, économiste en chef de la banque Natixis. La
Chine reste un nain financier. L’Europe
dégage un excédent extérieur massif,
son marché financier est fragmenté et
sa monnaie reste politiquement fragile.
Dans son livre « Exorbitant Privilege »
paru en 2010, l’économiste Barry
Eichengreen, un des meilleurs connaisseurs du système monétaire international, expliquait que le dollar était la monnaie dominante du monde parce qu’il
n’avait pas de vrai rival. C’est encore le
cas aujourd’hui et cela risque de le rester
longtemps. Même si c’est exorbitant et
exaspérant. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
10 // IDEES & DEBATS
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos
art&culture
LES ARTICLES LES PLUS PARTAGÉS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
1. Les niches fiscales dépassent 100 milliards d’euros en 2018
2. Suppression de la cotisation chômage : qui verra son salaire net
augmenter fin octobre ?
3. Macron, le réembrayage
4. Les machines à laver Candy passent sous pavillon chinois
5. La nouvelle garde prend les commandes de Goldman Sachs
LE POINT
DE VUE
de Godefroy de Bentzmann
C
elui ou celle qui a eu l’idée de
donner le nom de « Cloud Act »
au texte promulgué par le président des Etats-Unis en mars dernier
aurait mieux fait de s’abstenir. Car,
passé le plaisir de ce trait d’esprit consistant à utiliser l’acronyme « Cloud » pour
« Clarifying Lawful Overseas Use of
Data », reste l’idée selon laquelle ce
texte s’applique au cloud, et à tout le
cloud, derrière laquelle l’objet exact et
les garanties apportées par ce texte
s’effacent complètement.
Commençons par rappeler l’objet de
ce texte. Son but est de clarifier les
règles permettant l’accès, dans des cas
très précis, à des données situées en
dehors des Etats-Unis. Il ne s’agit pas
d’introduire une extraterritorialité du
droit américain, mais de donner les critères permettant d’appliquer le droit,
qui évoluent à l’ère numérique en
s’affranchissant du critère géographique. L’Union européenne a suivi la
même logique avec le RGPD dès 2016.
Précisons ensuite le champ d’application de ce texte. Le Cloud Act s’applique à tous les acteurs ayant une implantation aux Etats-Unis, et non aux seuls
acteurs américains. Contrairement à ce
qu’on entend régulièrement, les hébergeurs et offreurs de services de communication électronique français qui s’y
développent sont donc tout autant concernés que leurs concurrents d’outreAtlantique.
Venons-en à la controverse autour de
ce texte, qui provient de la méconnaissance, réelle ou parfois feinte, de la précision des cas de figure dans lesquels
LE POINT
DE VUE
de Marc Wojtowicz
D
epuis plusieurs mandatures
présidentielles et législatives,
les désengagements successifs
de l’Etat et le manque de courage politique de ses dirigeants conduisent la
filière nucléaire au bord d’un gouffre
qui n’a pas encore heurté les consciences citoyennes.
Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives est
l’organisme de recherche qui assure
l’amont de cette filière industrielle. Il
assure depuis sa création en 1947 (on
ne parlait pas encore à l’époque d’énergies alternatives) des missions de
recherche et développement sur toutes les disciplines permettant une maîtrise de l’atome et de ses applications,
pour l’énergie, la dissuasion mais aussi
pour de nombreux domaines scientifiques allant de l’astrophysique aux
sciences du vivant.
Les travaux du CEA ont permis de
développer des moyens de production
d’électricité assurant l’indépendance
nationale. Ses équipes de recherche ont
toujours été mobilisées pour garantir le
meilleur niveau de sûreté et de sécurité
des installations nucléaires, condition
incontournable pour l’exploitation de
cette source d’énergie.
Mais aujourd’hui, un doute s’installe. Les chercheurs, les ingénieurs et
les techniciens du CEA caressaient
encore l’espoir de voir enfin démarrer
la construction d’un prototype de réacteur nucléaire de quatrième génération, pour enfin envisager une solution
au traitement des combustibles, qui
représentent jusqu’à 10 tonnes de plutonium par an – un produit hautement
radioactif à vie longue, et que personne
ne devrait envisager de laisser en héritage aux générations à venir.
Cloud Act : halte
à la désinformation !
peuvent émaner ces demandes. C’est un
fait : le Cloud Act est un texte qui encadre l’accès aux données. C’est une section du Stored Communications Act,
qui est venu placer les cas de divulgation de données par des tiers sous la
protection du quatrième amendement
à la Constitution des Etats-Unis.
Ce texte n’ouvre donc aucunement la
porte à un accès indiscriminé aux données de la part des services de renseignement américains. Ces demandes de
communication de données ne peuvent
intervenir que dans le cadre d’enquête
judiciaire, avec une présomption
sérieuse que la personne a commis ou
La diffusion de « fausses
nouvelles » sur le Cloud
Act est nocive pour tous.
Elle risque d’entraver
la croissance de nos
prestataires de cloud.
est sur le point de commettre une grave
infraction pénale, et que les données
sont utiles à l’enquête. Le tout avec un
mandat délivré par une juridiction – et
non une autorité administrative.
De plus, les fournisseurs à qui une
demande serait adressée peuvent contester le mandat, notamment si le fait
d’y répondre les conduit à enfreindre la
législation d’un Etat tiers, créant de fait
un conflit de lois. Ce sera d’autant plus
facile une fois que l’Europe aura signé
avec les Etats-Unis un accord bilatéral
de réciprocité, permettant à leurs autorités respectives d’adresser des demandes aux fournisseurs relevant de la juridiction de l’autre.
Et c’est là que la France devrait
concentrer ses efforts. Ces accords
basés sur la réciprocité permettront aux
autorités des deux juridictions d’améliorer les procédures dans le cadre
d’enquêtes criminelles, alors que tout le
monde s’accorde à déplorer la lourdeur
et l’opacité des instruments actuels.
Parce qu’elle a besoin d’encadrer de
même le travail de ses autorités judiciaires, la France doit entraîner ses partenaires européens à signer un accord
de réciprocité avec les Etats-Unis au
plus vite, quitte à commencer par un
accord franco-américain réplicable
ensuite au niveau européen. Dans
l’intervalle, elle devrait saluer ce qui est
un premier progrès, sauf à laisser des
messages erronés se diffuser, entretenant une confusion dangereuse.
La diffusion de ces « fausses nouvelles » sur le Cloud Act est nocive pour
tous : les prestataires de stockage étrangers comme les offreurs de solutions en
France, des start-up aux grandes entreprises de services numériques
s’appuyant sur ces technologies pour
bâtir leurs propres offres. Quant aux
prestataires de cloud français, leur croissance à l’international en serait entravée.
Alors, stop à la désinformation, parce
qu’elle nuit à tout notre écosystème !
Godefroy de Bentzmann est
président de Syntec Numérique.
La mort d’Aznavour, l’homme
aux mille chansons
Christian Eudeline
DÉCÈS
Il est l’artiste qui aura écrit
le plus de chansons en français, plus de
1.000, et sans doute vendu le plus de disques
dans le plus de pays différents. Quelque
chose comme 100 millions d’unités. Il est
vrai que ses tournées l’emmenaient régulièrement aux Etats-Unis, au Japon, au Portugal, en Angleterre, aux Pays-Bas sans
oublier les Emirats arabes unis, Israël ou la
Russie. Charles Aznavour n’est plus. Il est
mort dans la nuit de dimanche à lundi
1er octobre dans sa maison des Alpilles – à
l’âge de 94 ans. L’homme en imposait, petite
taille (1 mètre 64), mais immense talent. En
1998, la chaîne CNN l’avait même élu
« entertainer » du siècle, devant les Beatles
et Elvis ! Et s’il est difficile de s’y retrouver
dans sa riche discographie, on évoquera ici
sa trilogie d’or, au tournant des années 1960
et 1970, les albums « Désormais » (1969),
« Non je n’ai rien oublié (1971) » et « Idiote je
t’aime… (1972) ». C’est d’ailleurs le moment
où l’homme confirme son statut de légende
de la chanson française.
« Désormais » est un album qui marque la
fin d’une époque, l’âge doré des énormes succès (« Je m’voyais déjà », « Les Comédiens »,
« La Mamma »…) aux arrangements légèrement désuets pour donner vie à un son nouveau presque pop dont « Désormais » est un
parfait exemple. Le grand orchestre conduit
par Christian Chevallier sur ce titre mixe
arrangements raffinés et profondeur de
chant, conduit par cette voix qui glorifie les
« e » muets et les fins de vers. Le décortiqueur de syllabes semble acquérir ici une
dimension internationale, il est vrai que Ray
Charles, Elvis Presley ou Liza Minnelli
qu’il n’est pas enroué, elle
rajoute : « Revenez me voir
quand vous aurez cessé de
fumer… » Il commence en duo avec Pierre
Roche, enregistrant huit plages réparties
sur quatre 78 tours, tous parus en 1948. Et
lorsqu’il quitte la firme Ducretet-Thomson
pour Barclay (en 1959), il n’a en fait jamais
goûté au vrai succès, il a écrit pour d’autres,
pas mal galéré et enregistré tout de même
quelques belles chansons dont « Parce
que », « J’aime Paris au mois de mai », ou
encore « Sur ma vie ».
Mais ce n’est qu’à partir de la nouvelle
décennie, les années 1960, et de ce contrat
avec Eddie Barclay, que les classiques
s’enchaînent. Il est le seul chanteur apparu
dans les années 1950 avec Gilbert Bécaud
qui continue quinze ans après à fidéliser un
public toujours grandissant. Tous les
autres, de Mouloudji à Marcel Amont en
passant par André Claveau ou Michèle
Arnaud, ont eu beaucoup plus de mal à
affronter la déferlante yéyé. Il mène en
parallèle une carrière cinématographie :
80 films au compteur, dont « Tirez sur le
pianiste », de François Truffaud (1960).
« Retiens la nuit » pour Johnny
Charles Aznavour approche de la quarantaine, mais cela ne l’empêche pas d’écrire
certaines des plus réussies chansons yéyés,
une génération qui enterra donc pourtant la
sienne. « Il faut saisir sa chance » et « Retiens
la nuit » pour Johnny Hallyday, « C’est bien
mieux comme ça » pour Les Chaussettes
Noires, sans oublier « La plus belle pour
aller danser » offert à Sylvie Vartan. Commentaires du « songwriter » : « Johnny, je ne
lui ai donné qu’un seul conseil. Non deux… ou
Le doute s’installe
chez les chercheurs
de la filière nucléaire
Alors qu’après des années d’études,
l’avant-projet de prototype est achevé, le
nouvel administrateur général du CEA
vient de rétrograder brutalement et
sans préavis le directeur de l’énergie
nucléaire, défenseur de cette quatrième
génération. Celui-ci se voit imposer
d’épauler un nouveau directeur, dans
une mission destinée à mettre l’ensemble des recherches sur l’énergie
nucléaire et les énergies alternatives
sous une même autorité opérationnelle.
Dans le même temps, les équipes qui
travaillaient sur la quatrième génération
(environ 300 salariés) voient leurs effectifs se réduire et se disperser sur d’autres
L’Etat aurait-il décidé
de sacrifier le CEA,
ce prestigieux et
méritant organisme,
pour précipiter une
inexorable chute de
l’industrie nucléaire ?
activités. Ce qu’on peut redouter, c’est que
se profile une réduction drastique des
moyens consacrés à l’électronucléaire.
Certains espèrent un transfert des
moyens financiers du nucléaire vers
d’autres activités liées aux énergies alternatives et à la transition énergétique. Ils
se trompent. Le modèle économique de
développement des énergies alternatives est encore balbutiant, alors que celui
de l’énergie nucléaire est en pleine maturité et risquerait bien, par ce transfert de
moyens opéré à la hussarde, de s’effondrer sans doute plus vite qu’on ne l’imagine. Les conséquences ne concernent
pas que les chercheurs. L’électricité
nucléaire produite, transportée et distribuée par EDF et ses filiales, outre le fait
qu’elle soit décarbonée, reste relativement bon marché. Or, expliquant
notamment le coût de production de
cette électricité, il y a le fait que les combustibles usés sont aujourd’hui stockés
comme matières valorisables et non
comme déchets. Si l’abandon de cette
quatrième génération de réacteur devait
être confirmé, ces combustibles usés
passeraient du statut de stock de matière
(un actif) au statut de déchet (un passif,
coûteux qui plus est). Les conséquences
économiques de cet abandon seraient
désastreuses pour EDF, mais aussi pour
nos factures d’électricité.
Cet abandon et cette réorientation
figurent-ils dans une nouvelle feuille de
route du CEA ? L’Etat aurait-il décidé de
sacrifier ce prestigieux et méritant
organisme pour précipiter une inexorable chute de l’industrie nucléaire ?
Une étude récente montre que la
transition énergétique doit s’accommoder d’une période de cohabitation entre
nucléaire et énergies alternatives, et que
le rythme de la transition est également
lié à la vitesse à laquelle des solutions
seront trouvées pour adapter les
réseaux de transport et de distribution
aux nouveaux modes de production.
Alors s’arroger le pouvoir de précipiter le déclin d’une filière industrielle,
soi-disant pour favoriser l’émergence
des énergies alternatives, ne serait-ce
pas prendre le risque également de
baisser la garde sur la sûreté et la sécurité nucléaire, mais aussi sur la gestion
des déchets produits depuis plus de
quarante ans par cette industrie ?
Marc Wojtowicz est ancien délégué
syndical central (CGT) au CEA.
Charles Aznavour en concert au Palais des Sports en 2016. Photo François Guillot/AFP
n’hésitent plus alors à le reprendre. « Désormais » célèbre le bonheur perdu, l’ex-vie à
deux qui se conjugue dorénavant au singulier. Une minisymphonie qui raconte une
séparation, épreuve personnelle que pourtant tout le monde a rencontrée, Charles
Aznavour comme d’autres. Lorsqu’il enregistre ce morceau, il vient de se marier, pour
la troisième fois, avec Ulla Thorsell, le 11 janvier 1967, et fêter la naissance de leur premier enfant, Katia, le 19 octobre 1969. Ils en
auront deux autres ensemble.
Retrouvailles et nostalgie
La séparation est l’un de ses thèmes de prédilection, les autres étant la joie des retrouvailles et la nostalgie des jours heureux.
C’est dans cette case que se rangent « Au
nom de la jeunesse » et également « Je
n’oublierai jamais ». Dans la première, il a
vingt ans, il est question de ce temps qui
s’enfuit et de tous ces projets que l’on nourrit
mais que l’on abandonnera presque aussitôt. Dans la seconde, il se remémore les
années de bohème, guidées par l’insolence
et le snobisme de la jeunesse. Charles Aznavour a plusieurs fois précisé qu’il n’écrivait
pas de chansons autobiographiques tout en
spécifiant que toutes le racontaient un peu.
Né le 22 mai 1924 à Paris, lui aussi a connu
des débuts difficiles. C’est Patachou qui lui
donne sa chance en lui faisant passer une
audition dans son cabaret au début des
années 1950. Dès les premières notes, elle lui
dit : « Revenez me voir dès que votre enrouement sera passé… » Alors qu’il lui répond
plutôt trois. Le premier c’était : Ecoute, t’as pas
été élevé dans un ranch, t’es pas américain,
arrête avec ça. Le second : Ecoute, tu devrais
faire comme Elvis, ton service militaire. Et le
troisième c’était : Tu devrais un peu changer
de genre de chansons… Il m’a tout de suite
demandé si j’avais quelque chose pour lui, et ça
a donné “Retiens la nuit”. »
Suivant sa propre route, Charles Aznavour est en cette fin d’années 1960 au mieux
de sa forme. Il chante à la perfection et place
sa voix toujours au bon endroit sur des
mélodies ciselées avec talent. Georges Garvarentz lui prête parfois main-forte, rare
proche qui lui composera une centaine de
musiques – il est depuis 1965 son beau-frère,
mari d’Aïda Aznavour, sœur aînée de Charles. Charles, qui n’a jamais été aussi amoureux, consacre ici plusieurs chansons à ce
sentiment. Bien plus que d’habitude
comme s’il pressentait cette longue vie à
deux avec Ulla – un demi-siècle plus tard, ils
étaient toujours ensemble. Elle est l’unique
objet de ses pensées, celle qui lui permet de
tirer un trait définitif sur la cour de parasites
qui jusque-là l’entourait.
Lorsqu’on lui demandait les moments
clefs de sa vie, dont il aimerait que l’on se souvienne, il répondait : « Ce qui m’a marqué, ce
sont mes amis, qui ont disparu. C’est tout, et
c’est le plus important. Je le supporte difficilement, et même de plus en plus mal. Je dis toujours à mes amis : il faut qu’on se voie parce
qu’un jour il y en a un de nous deux qui va le
regretter… » Désormais, on ne le verra plus ;
et il ne chantera plus. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDEES & DEBATS // 11
Les Echos Mardi 2 octobre 2018
SUR
LE WEB
LE « MONSIEUR IA »
ENFIN NOMMÉ
Evoqué il y a six mois dans
le rapport Villani, le poste de
« coordonnateur interministériel »
de l’IA vient d’être attribué
à Bertrand Pailhès (photo).
lesechos.fr/intelligence-artificielle
Le mépris
de l’avenir
LA
CHRONIQUE
d’Hugues
de Jouvenel
J
e ne comprends pas que nous assistions,
les uns et les autres, à la gestation d’une
tragédie bien annoncée dans une forme
d’indifférence. La planète est en train de devenir
une étuve, nos ressources naturelles s’épuisent,
la biodiversité fond comme neige au soleil. Et ce
n’est toujours pas appréhendé comme un enjeu
prioritaire. » Ainsi Nicolas Hulot expliquait-il,
le 28 août, sa démission du gouvernement,
en dénonçant la tyrannie du court terme
et l’incapacité dans laquelle nous sommes tous
d’accorder à l’avenir l’attention qu’il requiert.
Pire encore, notre incapacité à réfléchir aux
alternatives possibles quant aux choix et actions
qu’imposent les problèmes immédiats. La
déclaration de Nicolas Hulot suscita sans conteste
une vive émotion et lui valut de nombreux
hommages. Qu’en reste-t-il aujourd’hui, hormis
le fait que l’appel ait été repris par nombre
de scientifiques et d’intellectuels ? Quelles leçons
en a-t-on tirées, le gouvernement, les entreprises
et nous-mêmes ? Sans doute pas grand-chose !
Une question est évidemment de savoir si écologie
et capitalisme sont vraiment incompatibles, si
l’écologie est résolument contraire à la recherche
de bien-être des populations, celle-ci ne pouvant
être satisfaite qu’au prix d’une croissance
économique exponentielle sur une planète aux
ressources finies. La question n’est pas nouvelle,
mais les réflexions en la matière ne se sont guère
traduites en stratégie. Et, en attendant, il est
évident que les générations actuelles sacrifient
l’avenir au profit de leurs intérêts immédiats.
Les nombreux rapports produits sur la
destruction de la biodiversité, sur l’accroissement
des émissions de gaz à effet de serre et sur
le changement climatique sont là pour en
témoigner. Il est urgent de changer de cap et,
comme nos institutions internationales, qu’il
s’agisse des Nations unies ou des institutions
européennes (désormais confrontées à la montée
des populismes), sont dramatiquement
paralysées, il incombe aux Etats, aux collectivités
locales, aux entreprises et à chacun de nous d’agir,
y compris de veiller au fait que les engagements
solennels ne restent point lettre morte.
Hugues de Jouvenel est président de Futuribles
International.
o
L’ÉTUDE
Pour une gouvernance
de l’intelligence artificielle
L
es progrès technologiques spectaculaires
de l’intelligence artificielle et les craintes
qu’elle suscite ont fait naître une
multitude de réflexions et d’initiatives sur
ses enjeux éthiques et sa régulation. Ingénieurs,
universitaires, Etats et géants du Net ont
multiplié rapports, Livres blancs et autres
recueils de bonnes pratiques. Le document
publié cette semaine par le « think tank »
The Future Society, et qui vient d’être remis
au Parlement européen, mérite pourtant
que l’on s’y attarde. D’abord parce qu’il s’appuie
sur sept mois de consultation publique. Ensuite,
parce qu’il donne des pistes concrètes et
ambitieuses pour aboutir à une gouvernance.
Le rapport suggère ainsi la création d’un
groupement intergouvernemental d’experts sur
l’IA, sur le modèle du GIEC – une idée évoquée
en mars par Emmanuel Macron lors
de la remise du rapport de Cédric Villani.
Le document veut aussi créer une instance
chargée d’appliquer les technologies d’IA aux
objectifs de développement durable de l’ONU,
encourager les traités internationaux sur
les sujets les plus critiques, comme les armes
autonomes ou les données personnelles,
et s’attaquer aux risques de destruction
d’emplois en misant sur la formation tout
au long de la vie. — B. G.
LA DARPA VEUT DES ROBOTS
SOUS TERRE
L’agence de recherche
du Pentagone a lancé
un nouveau challenge :
développer des robots
pour les missions souterraines.
www.subtchallenge.com
2,75
millions
de dollars
prospective
INTELLIGENCE ARTIFICIELLE // La créativité est souvent vue comme l’ultime frontière des machines.
Si les réseaux de neurones peuvent produire des œuvres, cela n’en fait pas pour autant des artistes.
L’IA peut-elle vraiment être créative ?
Rémy Demichelis
@RemyDemichelis
V
ous n’êtes pas des artistes. » Lorsque
les membres du collectif français
Obvious ont présenté des tableaux
générés par un algorithme aux galeries
parisiennes, début 2018, le moins que l’on
puisse dire est que l’accueil fut plutôt circonspect. « Le fait qu’une machine ait participé à la création, ça suscite des réactions fortes, raconte Gauthier Vernier, membre du
collectif. Mais quand on explique notre
démarche, ça va mieux. » Du 25 au 28 octobre, une de leurs œuvres sera mise aux
enchères chez Christie’s, à New York, dans
l’enceinte du mythique Rockefeller Center.
Le « Portrait d’Edmond de Belamy » est
estimé entre 7.000 et 10.000 euros. Certains
diront que c’est une arnaque. Peut-être,
mais une belle arnaque.
Gauthier Vernier et ses compères Pierre
Fautrel et Hugo Caselles-Dupré – vingt-cinq
ans tous les trois – ont mis au point un algorithme de génération d’images en utilisant
une technologie connue sous le nom de
GAN (« generative adversarial networks »),
développée à l’université de Montréal à partir de 2014. La première partie de l’opération
a consisté à nourrir le système de 15.000
portraits, du XVe au XXe siècle, pour qu’il en
apprenne les règles. « Généralement, c’est
une personne, de face, il y a des yeux et un
nez », précise avec pédagogie Pierre
Fautrel ; ce qui est évident pour nous ne
l’étant pas pour la machine. Ensuite deux
algorithmes se font face : l’un génère des
images selon ce qu’il a appris, l’autre est
censé deviner si c’est l’œuvre d’une machine
ou d’un humain. Le but du premier est de
duper le second. Quand il y arrive, on
obtient un tableau « original » : « Il y a une
variable aléatoire dans l’algorithme, précise
Gauthier Vernier. C’est le meilleur moyen
qu’on a trouvé pour imiter la créativité. »
Après, il ne reste plus aux complices qu’à
choisir les portraits qui leur plaisent parmi
tous ceux qui ont été produits, et à afficher
un prix de vente en milliers d’euros. Ils ont
déjà trouvé un acheteur et sont en négociation avec deux autres.
Un précédent chez Google
La vente chez Christie’s sera la première à
présenter une œuvre entièrement générée
par une IA, mais il y a eu un précédent avec
des images réinterprétées par des réseaux
de neurones. En 2016, Google avait organisé
une vente aux enchères à San Francisco, et
certaines œuvres avaient été adjugées de
2.200 à 8.000 dollars. Les créations avaient
été produites avec l’aide d’un artiste et grâce
à différentes techniques, dont la plus populaire est DeepDream. Il s’agit d’une IA de
reconnaissance visuelle que l’on inverse
pour lui demander de trouver des choses
dans des images qui n’en contiennent pas, et
de les faire apparaître : chiens, chats, poissons, etc. Le résultat est psychédélique, et le
procédé se revendique même comme un
mouvement sous le nom d’« inceptionnisme » (en hommage au film de Christopher Nolan « Inception », sorti en 2010). Certaines d’entre elles utilisaient une autre
technique : le transfert de style, il permet de
donner à une vulgaire photo les airs d’un
Van Gogh. Un outil développé par Cambridge Consultants et NetApp, et nommé
d’après le célèbre Vincent, propose la même
recette. Comme pour Obvious, le système
utilise des GAN et a été nourri de milliers
d’œuvres. Mais, dans ce cas, un humain
trace des traits sur un écran – charge à l’IA
de les remplir avec les teintes et la patte d’un
« véritable » artiste tels Géricault, Morisot
ou Degas.
« Je ne crois pas que la machine crée quelque chose, indique Monty Barlow, directeur
de l’apprentissage machine chez Cambridge Consultants. Elle prend un domaine
dans lequel les humains sont suprêmement
bons et elle trouve les mécanismes derrière.
Mais il faut toujours que nous lui donnions
une entrée initiale. » A l’humain la pichenette divine. A la machine le travail fastidieux de remplissage. C’est exactement
Le « Portrait d’Edmond de Belamy », généré par un système d’IA mis au point par le collectif français
Obvious, sera mis aux enchères chez Christie’s, à New York, fin octobre. Photo Christie’s/Obvious
Les dates clefs
siècle
•LeXVII
jésuite Athanasius
e
Kircher imagine une
machine à composer
de la musique,
« arca musarithmica »,
et une autre qui en
joue : un orgue activé
par un système
hydraulique.
XVIIIe siècle
Apparition des
serinettes, ancêtres
des orgues de barbarie.
1956 « CYSP 1 »,
sculpture cybernétique
à déplacement
autonome, par Nicolas
Schöffer.
1968 L’exposition
« Cybernetic
Serendipity »
à Londres présente
des œuvres créées
avec l’aide ou par
des machines.
2014 Ian Goodfellow
(aujourd’hui chez
Google) et ses collègues
de l’université
de Montréal
introduisent les
réseaux antagonistes
génératifs ou GAN.
2016 Sortie
sur Internet du courtmétrage « Sunspring »,
dont le scénario
a été écrit par
un système d’IA.
2016 Vente
aux enchères
d’œuvres générées
avec l’assistance
de systèmes d’IA
de Google à San
Francisco.
2018 Pour
la première fois,
une œuvre
entièrement générée
par un système d’IA,
« Le Portrait
d’Edmond de Belamy »
(collectif Obvious),
est mise aux enchères
chez Christie’s, à New
York.
•
•
•
•
•
•
•
l’opinion d’André Manoukian. Avec sa
start-up Muzeek, le musicien star de la télé
et de la radio propose de générer automatiquement des morceaux en fonction d’arrangements définis par une personne ; qu’elle
joue trois notes au piano, au banjo ou qu’elle
les siffle. « C’est pour multiplier le talent du
compositeur. Comme dans l’atelier d’un peintre de la Renaissance, il y avait 50 lascars à son
service. Aujourd’hui, ce sont des robots. »
En musique, la présence des machines
est sans doute mieux acceptée du fait de sa
nature : « A l’origine de notre gamme occidentale, il y a des proportions pythagoriciennes. » Bach avait même créé un jeu algorithmique avec sa dernière fugue. Œuvre
inachevée dont André Manoukian et certains spécialistes estiment que l’idée était
d’aller au bout en fonction des notes précédentes et des autres fugues du compositeur
allemand, de la même manière qu’une fonction mathématique prolongerait une
courbe. « Notre travail s’inscrit dans la suite
du travail de Jean-Séb’. »
Cette machine dans ma tête
Cinéma et littérature n’échappent pas au
déferlement de l’IA, mais avec des résultats plus contrastés. Le livre « 1 the
Road » (Jean Boîte Editions, 2018) a été
concocté par un réseau de neurones
nourri littérairement par des classiques
américains et visuellement par les paysages parcourus par Kerouac, mais avec
un résultat à la limite du lisible (lire la
critique de l’ouvrage en page 9).
Le scénario du film « Sunspring »
(2016) a quant à lui été généré par une IA,
mais tourné et joué ensuite par des
humains, et la performance d’acteur est
à saluer tant les répliques n’ont ni queue
ni tête – avec le langage, l’absurdité saute
aux yeux. Il est amusant pourtant d’y
chercher des références. A tout prix,
nous voulons nous raccrocher à quelque
chose pour comprendre ce que la
machine veut dire. C’est l’enjeu de la création en soi. Elle ne naît pas ex nihilo et s’inscrit toujours dans une histoire : « Il manque
un ingrédient crucial à l’IA, c’est d’être liée à
notre culture, selon Doug Eck, chercheur
chez Magenta, le programme de Google
dédié à l’apprentissage automatique et aux
arts. Warhol n’aurait pas eu de sens dans la
France du XVIIIe siècle. »
« Il y a une variable
aléatoire dans
l’algorithme, c’est
le meilleur moyen qu’on a
trouvé pour imiter
la créativité. »
MONTY BARLOW
Directeur de l’apprentissage machine
chez Cambridge Consultants
Et un Botticelli n’aurait aucune originalité aujourd’hui. Le sens nous échappe
quand la machine ne colle pas assez à nos
standards historiquement situés. Si elle
arrive à les reproduire, alors elle a gagné.
Mais elle risque de verser dans le cliché, de
n’avoir aucune originalité, donc de perdre.
La créativité demande une variation paradoxale : susciter chez autrui quelque chose
(sentiment, idée…) qui a toujours été là,
mais qu’il n’a jamais exprimé. Si un ordinateur est finalement capable de cette
prouesse, l’intention d’en faire une œuvre
revient toujours à l’humain. n
Une application dans les IRM
Chercher une utilité à l’art est une quête inutile. Toutefois, les algorithmes
utilisés trouvent des applications dans divers secteurs comme celui
de la médecine. Nvidia, en partenariat avec la Mayo Clinic et le MGH &
BWH Center for Clinical Data Science, deux institutions hospitalières
américaines, a annoncé en septembre utiliser des GAN (« generative
adversarial networks ») pour créer des images IRM d’un cerveau atteint
d’une tumeur. Pourquoi ? Pour créer de nouvelles données à partir
desquelles des systèmes d’IA vont pouvoir s’entraîner. Car l’un
des problèmes auquel se heurtent les ingénieurs est le manque
de données. « Nous n’avons eu besoin que de 8.000 peintures pour
le transfert de style, explique Monty Barlow, de Cambridge Consultants,
mais il faut des millions d’exemples pour d’autres systèmes d’apprentissage
profond. » Lui déclare également travailler avec des GAN pour fournir
de nouvelles données à des systèmes de diagnostic de cancers.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
12 //
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos
enquête
Solenn Poullenec
@SolennMorgane
D
ans ma tête, 10 %, c’est du Madoff »,
glisse Philippe à la fin d’une réunion
organisée à Paris par la start-up Fundimmo. Comme une poignée de particuliers,
ce cadre de la fonction publique a bravé la
pluie battante de cette fin d’après-midi pour
venir découvrir cette plate-forme de financement participatif spécialisée en immobilier.
Pendant près d’une heure, Philippe s’est vu
expliquer les différentes phases d’une opération immobilière par deux experts de la promotion. Les représentants de Fundimmo lui
ont expliqué qu’ils étaient sur le point de lancer sur leur site une collecte de 1,6 million
d’euros pour financer la création d’un bâtiment commercial près de Tours. A la clef :
une promesse de rendement de 10 % par an
pour les particuliers investisseurs.
Au lieu de convaincre Philippe, ce taux lui
a paru « inquiétant ». A la fin de la réunion, il
était « toujours hésitant » à l’idée de placer
son argent dans un projet de « crowdfunding » immobilier. Autour de lui, plusieurs
personnes avaient franchi le pas, avec satisfaction. « J’aspirais à avoir un peu de rendement », explique Eric, un cadre dans l’industrie ayant placé son argent dans de
l’assurance-vie. Jugeant les investissements
proposés « bien documentés », celui-ci s’est
même inscrit sur plusieurs sites de financement participatif axés sur la pierre. Il n’a eu
que l’embarras du choix. Depuis quatre ans
environ, les petites sociétés offrant de placer
de l’argent dans des projets de promotion
immobilière ont fleuri dans l’Hexagone. Via
leur site Internet, ces acteurs régulés proposent de miser sur la construction de logements tels qu’une « résidence de standing »
dans l’Hérault, un groupe de chalets en Haute-Savoie ou des appartements dans la banlieue parisienne, voire des immeubles commerciaux. Les plus installés de ces « Petit
Poucet » du financement s’appellent Wiseed
et Anaxago, mais, à leurs côtés, évoluent
Fundimmo, ClubFunding, Homunity ou
Koregraf.
En France, les représentants de la finance
participative peuvent aussi bien collecter
des dons pour des projets culturels que faciliter des investissements au capital de
start-up ou accorder des prêts à des petites
entreprises. Dans le financement des entreprises (hors secteurs culturel et social), c’est
désormais l’immobilier qui draine, et de
loin, le plus d’argent des particuliers, à en
croire le baromètre publié par l’association
Financement Participatif France (FPF) et
KPMG : il représentait 42 % des fonds collectés l’an dernier, soit 110 millions d’euros. C’est
une goutte d’eau dans la mer des financements accordés par les banques aux acteurs
de l’immobilier. Cependant, les montants
levés par ce pan de la finance participative
sont en pleine croissance. Après une année
2017 déjà record, ils ont progressé de plus de
70 % sur un an à la fin du premier semestre,
selon le baromètre réalisé par le site Hellocrowdfunding et Fundimmo.
Des rendements alléchants
Ce n’est pas un hasard si de nombreux
tenants de la finance participative ont mis
leur casque de chantier. « Le business model
du crowdfunding immobilier est plus viable
que le modèle du financement participatif au
profit de start-up », explique Quentin
Romet, cofondateur de la plate-forme
Homunity. « Les promoteurs avec lesquels
nous travaillons ont tendance à financer au
moins deux projets, tandis que, pour les
start-up, c’est du “one shot” », complète-t-il.
Du côté des particuliers, l’équation semble
simple. Les plates-formes promettent des
rendements allant de 8 à 10 %, voire plus, en
tout cas bien supérieurs à ceux affichés par
de nombreux placements financiers. Elles
proposent également des investissements
en obligations sur des durées relativement
courtes (12, 18, 24 mois) et donc susceptibles
de rassurer les ménages soucieux de ne pas
bloquer trop longtemps leur épargne.
Enfin, nul besoin d’avoir de très grosses économies pour se lancer. Le ticket d’entrée
minimal est fixé par plusieurs sociétés
à 1.000 euros, mais peut tomber à 100 euros.
Du côté des professionnels de l’immobilier,
le crowdfunding s’est trouvé des adeptes,
qui peuvent lever par ce biais plusieurs centaines de milliers d’euros. C’est « un modèle
qui convient parfaitement aux promoteurs
de notre taille et/ou en développement qui ont
des besoins importants en fonds propres »,
explique Michel Vitry, cofondateur de
L’Immobilière Orphalèse, une petite société
Depuis quatre ans environ, les petites sociétés offrant de placer de l’argent dans des projets immobiliers ont fleuri dans l’Hexagone. Photo Hamilton/RÉA
Quand la finance
participative met son
casque de chantier
REPORTAGE // De plus en plus de sociétés de crowdfunding proposent aux
particuliers d’investir en quelques clics dans des petits projets de promotion
immobilière. Même si le rendement attendu n’est pas toujours au rendez-vous,
plusieurs de ces nouveaux entrants parviennent à se développer.
de promotion qui construit environ 200
logements par an.
Pour certains, le crowdfunding va jouer
un rôle croissant dans le financement de la
promotion, car la régulation bancaire va forcer les banques à davantage de prudence.
« D’ici à 2020, les banques risquent de demander aux promoteurs immobiliers d’augmenter de 50 % le montant de fonds propres qu’ils
apportent pour pouvoir réaliser une opération de financement. Dans le pire des scénarios, les petits promoteurs vont être en difficulté », assure Vincent Sillègue, fondateur de
la société Koregraf. « Les besoins de fonds
propres vont augmenter, notamment du fait
de la réglementation bancaire », corrobore
Olivier Colonna d’Istria, président du directoire de Socfim, la banque des promoteurs
du groupe BPCE. Celui-ci juge le crowdfunding « utile au secteur » et « cela permet aux
opérateurs de relancer des opérations plus vite
qu’ils ne pourraient le faire avec la banque ».
Malgré un alignement apparent des planètes, l’essor de ce mode de financement
innovant ne se fait pas sans heurts. A ce jour,
un certain nombre de projets immobiliers
ne sont pas remboursés dans les délais prévus, et pourraient donc offrir moins de rendements, voire capoter. Les professionnels
assurent que le nombre de ces programmes
en retard reste limité et que ces délais ne
sont pas synonymes de pertes pour les
investisseurs. Ils viennent cependant rappeler que la promotion est une activité soumise à de multiples aléas : les chantiers peuvent s’éterniser pour des questions
techniques, juridiques, de voisinage, etc.
Cela reste un investissement risqué. Le
secteur a d’ailleurs connu un premier accident industriel sérieux en 2017. Après avoir
levé 2,8 millions d’euros auprès de Wiseed et
Anaxago, le groupe Terlat a été placé en
redressement judiciaire. Résultat : des centaines d’investisseurs ont dû faire une croix
sur le rendement promis et bien souvent sur
l’argent placé. Le montant total des pertes
n’est toutefois pas encore connu, car
Anaxago a repris deux chantiers initiés par
Terlat et espère parvenir à rembourser ses
investisseurs d’au moins 80 % de leur capital. Pour leur défense, les plates-formes
impliquées n’hésitent pas à rappeler que ce
sont les déboires d’une branche particulière
de Terlat – distincte de la promotion – qui ont
précipité sa chute et que le taux de défaut
reste très réduit dans le secteur. L’affaire a
quand même servi de leçon. « Nous avons
renforcé nos audits sur les différentes entités et
filiales de toutes les entreprises que nous
finançons », souligne Thomas Bostock, responsable du développement de l’immobilier pour Wiseed. « Après Terlat, les investisseurs sont restés mais, comme pour tout
investissement, on les incite à bien diversifier
leurs risques », souligne, de son côté, Joachim Dupont, cofondateur d’Anaxago.
Un secteur très concurrentiel
Pour permettre aux épargnants de ne pas
mettre tous leurs œufs dans le même panier,
les sociétés de crowdfunding doivent
séduire suffisamment de promoteurs. Et ce,
sans renoncer à la qualité des projets financés. Sur ce point, le dirigeant d’Anaxago se
veut rassurant. « Notre taux de sélection a été
réduit de 10 % à 7 % du fait d’un nombre croissant d’opérateurs faisant appel à nous »,
assure Joachim Dupont. D’autres acteurs
confessent que la recherche de promoteurs
n’est pas toujours aisée. « Aujourd’hui, beau-
coup entendent parler du financement participatif, mais il y a encore un travail de pédagogie à faire auprès d’eux », reconnaît Jérémie
Benmoussa, cofondateur de Fundimmo.
« Parfois, nous manquons presque de projets
pour pouvoir répondre à la demande exponentielle des investisseurs », concède David
Peronnin, président de ClubFunding.
L’appétit des épargnants est tel que des collectes de plusieurs centaines de milliers
d’euros peuvent être bouclées en quelques
Pressés de toutes parts,
certains acteurs du
crowdfunding sont encore
en quête de rentabilité.
heures ! Désormais, les jeunes pousses sont
obligées de jouer des coudes. « Au lancement
de ClubFunding, nous ne ressentions pas la
concurrence. Aujourd’hui, c’est différent : elle
est bien présente et nous devons composer
avec », explique David Peronnin. L’équilibre
n’est pas toujours facile à trouver. Pour
séduire les promoteurs, les plates-formes
doivent leur proposer des coûts de financements attrayants ; mais si elles baissent trop
les rendements proposés aux investisseurs,
elles risquent de ne pas collecter les fonds
promis rapidement.
Pressés de toutes parts, certains acteurs
du crowdfunding sont encore en quête de
rentabilité. Anaxago, qui propose d’investir
au capital de start-up, affirme qu’elle est rentable depuis son lancement il y a cinq ans. La
société d’une trentaine de personnes reste
discrète sur ses résultats. Sa concurrente,
Wiseed, affirme également être rentable.
Signe qu’elle cherche à consolider son
modèle, elle a décidé récemment de faire
payer les investisseurs dans les projets proposés sur son site, en plus des opérateurs.
Soucieuses de conforter leurs bases, les jeunes pousses se réjouissent de voir leur
champ d’action bientôt élargi. Le gouvernement s’est engagé à relever le plafond maximum des financements que ces acteurs peuvent accorder de 2,5 millions à 8 millions
d’euros. Même si les collectes de plusieurs
millions d’euros restent encore rares, ce
coup de pouce pourrait aider les plates-formes à séduire des spécialistes de l’immobilier de plus grande taille. Pour servir des projets plus importants, Anaxago est déjà en
train de revoir son organisation afin de faciliter leur financement par des investisseurs
institutionnels, aux côtés des particuliers.
Par ailleurs, les plates-formes étoffent leur
offre. Elles sont nombreuses à s’aventurer au-delà de l’immobilier résidentiel et à
travailler avec d’autres types de clients, par
exemple les foncières. « Nous allons travailler de plus en plus avec les aménageurs qui
préparent le terrain à bâtir et pour les projets
de construction de bureaux et de centres de
logistique », explique Thomas Bostock chez
Wiseed. Plusieurs sociétés veulent même
proposer des investissements dans des projets de location immobilière. « C’est un marché beaucoup plus conséquent que celui de la
promotion », défend Thomas Bostock chez
Wiseed. D’autres jugent ambitieux d’aller
chasser sur les terres des sociétés civiles de
placement immobilier (SCPI), ces véhicules
d’investissement très prisés qui permettent
d’investir dans un patrimoine immobilier
dédié à la location. Les barrières réglementaires sont, en tout cas, tombées. Pour la première fois, le gendarme de la Bourse a donné
cet été son feu vert à un acteur du crowdfunding souhaitant se lancer dans l’immobilier
locatif, selon nos informations. Le régulateur veille au grain : « La question est toujours
de savoir si les règles relatives à la protection de
l’investisseur sont bien respectées pour des
biens qui nécessitent une gestion immobilière
sur le long terme », souligne Claire Castanet,
chargée des relations avec les épargnants à
l’Autorité des marchés financiers.
Même si les sociétés de crowdfunding
immobilier trouvent de nouveaux débouchés, les connaisseurs s’attendent à une
consolidation du secteur. « Les plates-formes
n’ont pas toutes trouvé leur modèle économique. Certaines d’entre elles cherchent d’ailleurs
à ouvrir leur capital ou à se vendre », explique
Xavier Anthonioz, président de 123 IM, une
société de gestion active dans le financement
de promoteurs. Après la poussée de croissance, l’heure de la maturité pourrait donc
bientôt sonner. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mardi 2 octobre 2018
Les Echos
,
Budget de l’Etat 2018 : 386,3 milliards d’euros // PIB 2017 : 2.283,6 milliards d’euros courants //
Plafond Sécurité sociale : 3.311 euros/mois à partir du 01-01-2018 // SMIC horaire : 9,88 euros
à partir du 01-01-2018 // Capitalisation boursière de Paris : 1.532,96 milliards d’euros (au 05-07-2018)
// Indice des prix (base 100 en 2015) : 103,78 en août 2018 // Taux de chômage (BIT) : 9,1 %
au 2e trimestre 2018 // Dette publique : 2.255,3 milliards d’euros au 1er trimestre 2018
Les chiffres
de l'économie
EN FRANCE
À L’ÉTRANGER
SOCIÉTÉ CINQ MESURES
POUR « ENRAYER LE FLÉAU »
DES VIOLENCES CONJUGALES
ALLEMAGNE UN GROUPUSCULE
NÉONAZI DÉMANTELÉ
LA PHOTO DU JOUR
La police allemande a annoncé lundi le
démantèlement d’un groupuscule
néonazi qualifié de « terroriste », soupçonné d’avoir planifié divers attentats
et attaques, notamment contre des
étrangers dans le sillage des manifestations anti-migrants de Chemnitz.Baptisé « Révolution Chemnitz »,
il projetait notamment une « action »
visant très probablement des étrangers, mercredi, en Allemagne, à l’occasion de la célébration de la réunification du pays en 1990.
Campagne de télévision, plate-forme de
signalement en ligne, outil de géolocalisation des places d’hébergement
d’urgence... : la secrétaire d’Etat Marlène
Schiappa a annoncé lundi une série de
mesures pour « enrayer le fléau » des violences conjugales, avant un rassemblement à l’appel de la comédienne Muriel
Robin. En 2016, 123 femmes ont été tuées
par leur conjoint ou ex-compagnon, soit
environ une tous les trois jours.
POLÉMIQUE DEUX SYNDICATS
POLICIERS PORTENT PLAINTE
CONTRE YANN MOIX
// 13
Le marché aux poissons de Tokyo déménage
AFP
HONG KONG MANIFESTATIONS
LE JOUR DE LA FÊTE NATIONALE
Deux syndicats policiers ont déposé
lundi des plaintes visant Yann Moix
pour ses propos polémiques anti-police dans l’émission « Les Terriens du
samedi ». L’écrivain et chroniqueur
– qui avait déjà fustigé, au début de
l’année, la « violence » de la police à
Calais –, avait accusé les forces de
l’ordre de « se victimiser » et de « chier
dans leur froc » face à l’insécurité. La
semaine dernière, Yann Moix a dit
« regretter des mots grossiers ».
Des milliers de personnes ont manifesté, lundi, à Hong Kong pour la
défense des libertés politiques dans
l’ex-colonie britannique, au moment
où de plus en plus de personnes
dénoncent un durcissement de
l’emprise de Pékin sur le territoire
semi-autonome. Ce rassemblement,
le jour de la fête nationale, intervient
une semaine après l’interdiction
par les autorités locales d’un parti
qui militait pour l’indépendance de
Hong Kong.
FMI UNE FEMME À LA TÊTE
DE LA RECHERCHE ÉCONOMIQUE
C’est incontestablement une page qui se tourne. Le pittoresque et vieux marché aux poissons de Tsukiji, à Tokyo, ferme définitivement ses portes en ce début d’octobre. Premier au monde par les volumes, il déménage à quelques encablures mais
continuera à vendre aux enchères ses célèbres thons rouges.
Photo : Ken Ross/VWPics/Zuma/RÉA
Dans l’affaire du financement des
campagnes 2014-2015, deux proches
de Marine Le Pen et un mouvement
satellite du parti frontiste (devenu
Rassemblement national) ont été
renvoyés devant le tribunal correctionnel. Les juges d’instruction ont
ordonné le 14 septembre un procès
p our escro queries et tentatives
d’escroqueries, ainsi que pour abus
de biens sociaux.
DROITS DE L’HOMME RIAD TURK,
LE « MANDELA SYRIEN »,
A OBTENU L’ASILE EN FRANCE
L’opposant historique Riad Turk,
88 ans, surnommé le « Mandela syrien »
pour ses longues années passées dans
les geôles du régime de Damas, a obtenu
lundi l’asile en France, a annoncé sa fille
Khuzama Turk. Il était arrivé en France
fin juillet. Il avait été exfiltré de Syrie où il
vivait dans la clandestinité. Il s’est vu
attribuer la protection de la France au
titre de l’« asile constitutionnel », réservé
aux combattants de la liberté.
CLIMAT RECORD DE 108 JOURS
SANS GEL AU PIC DU MIDI
Il a gelé dans la nuit de dimanche à lundi
au Pic du Midi de Bigorre, qui culmine à
plus de 2.870 mètres dans les HautesPyrénées. C’est la première fois que des
températures négatives y sont enregistrées depuis 108 jours, un record sans
précédent selon Météo-France. Le précédent record (77 jours) datait de 1999.
Des relevés de températures sont pratiqués au Pic du Midi depuis 1882.
AFP
JUSTICE DEUX PROCHES
DE MARINE LE PEN RENVOYÉS
EN CORRECTIONNELLE
Le Fonds monétaire international
(FMI) a nommé une femme, Gita
Gopinath, 46 ans, au poste de chef
économiste en remplacement de
Maurice Obstfeld (66 ans), qui part à
l a r e t r a i t e à l a f i n d e l ’a n n é e .
Citoyenne américaine d’origine
indienne, elle officie actuellement
comme professeur d’économie à
l’Université Harvard. Elle est « l’une
des économistes remarquables dans le
monde », selon Christine Lagarde.
SLOVAQUIE INCULPATIONS APRÈS
L’ASSASSINAT DE JAN KUCIAK
Un procureur slovaque a identifié
lundi une femme, Alena Zs., comme
commanditaire de l’assassinat du
j o u r n a l is t e d ’ i nve s t i g a t i o n Ja n
Kuciak, payé 70.000 euros, en février
dernier. Selon plusieurs médias, cette
femme travaillait comme interprète
pour l’homme d’affaires slovaque
controversé Marian Kocner.
INDONÉSIE TSUNAMI : PRÈS
DE 200.000 PERSONNES ONT
BESOIN D’AIDE HUMANITAIRE
Quelque 191.000 personnes en Indonésie ont besoin d’aide humanitaire
urgente, a estimé lundi le bureau de
coordination des affaires humanitair e s d e l ’O N U ( U n o c h a) a p r è s l e
séisme suivi d’un tsunami qui a
dévasté l’ouest des Célèbes. Quelque
46.000 enfants et 14.000 personnes
âgées ont besoin d’aide.
ON EN PARLE À LA HAYE
Les Pays-Bas face à la menace djihadiste
La semaine dernière, une nouvelle tentative d’attentat de grande ampleur
a été déjouée par la police néerlandaise.
Didier Burg
— Correspondant à Amsterdam
hommes soupçonnés de préparer des attentats en France et
aux Pays-Bas ont été arrêtés à
Rotterdam. Ils avaient « identifié plusieurs cibles possibles »
dans la ville, dont un poste de
police et un pont suspendu. La
cible de leur attaque en France
n’avait pas été précisée.
Fin août, un Afghan de dixneuf ans avait assailli au couteau deux Américains à la gare
d’Amsterdam. Il visait les PaysBas, où il estimait que l’islam y
est « fréquemment insulté ».
Une attaque survenue au lendemain d’un appel des talibans
afghans contre les troupes
néerlandaises devant la tentative du député d’extrême droite
Geert Wilders d’organiser un
concours de caricatures du
prophète Mahomet.
U
ne fois de plus, les PaysBas l’ont échappé belle.
A l’occasion d’un coup
de filet dans plusieurs villes, la
préparation d’un attentat terroriste majeur déjoué à temps a
mis à jour une nouvelle cellule
terroriste sur le point de passer
à l’action. Sept personnes ont
été arrêtées. Ce groupe terroriste, avec, à sa tête, un homme
d’origine irakienne, prévoyait
d’utiliser des ceintures d’explosifs et des Kalachnikov AK47
lors d’un événement public,
ainsi qu’une attaque à la voiture
piégée à un autre endroit.
Les alertes de ce type se sont
multipliées ces derniers mois
dans le royaume. En juin, deux
Quelques jours auparavant,
un Pakistanais de vingt-six ans,
soupçonné lui aussi de préparer une attaque contre le chef
de l’extrême droite, avait été
neutralisé à La Haye. Dans une
vidéo diffusée sur Facebook, il
disait se trouver à cinq minutes
du Parlement où il projetait de
commettre un attentat. D’après
des photos retrouvées dans son
téléphone, l’homme séjournait
depuis 2017 en Europe (Allemagne, Belgique, France, et Italie).
Mesures préventives
Le « plan de lutte contre le djihadisme » en place depuis 2014
aux Pays-Bas semble porter
ses fruits. Il s’articule autour
d’une pléthore de mesures préventives et répressives. Une des
plus exemplaires concerne la
déchéance de nationalité systématique pour les Néerlandais
ayant rejoint des terrains de
combat djihadistes à l’étranger.
En outre, les appels au rassemblement et au recrutement
pour la lutte armée djihadiste
sont passibles de poursuites
pénales. Tout comme les personnes soupçonnées de vouloir
rejoindre des groupes radicaux
à l’étranger.
Côté prévention, une équipe
spécialisée de la police traque
réseaux et filières liés à l’extrémisme islamiste. Les établissements enseignant le Coran sont
soumis à des contrôles systématiques. Mairies et mosquées
coopèrent aussi pour détecter
tout comportement déviant
au sein de la communauté
musulmane. n
1
18
17
16
16
18
18
13
19
19
15
1
14
16
16
10/16
12/21
15
17
MERCREDI
13/18
1
13
177
8
MERCREDI
13/20
11/23
12/24
19
17
20
9/19
18
1
16
19
19
JEUDI
20
21
20
9/22
10/24
2
24
23
22
7/19
10/21
15/25
10/21
22
2
21
/
10/22
VENDREDI
10/25
24
13/27
17/25
JEUDI
11/15
12/15
12/18
18/24
20/24
20/255
7/12
10/14
8/16
7/15
14/17
9/19
26/38
26/41
26/399
4/12
9/19
10/19
26/27
25/27
25/29
19/23
19/24
19/22
10/19
10/20
13/20
14/25
15/24
17/25
10/19
12/23
14/23
7/12
8/11
7/10
21/28
22/27
22/30
0
26/36
25/37
25/27
16/18
16/20
15/18
20/26
21/26
21/25
26/34
26/34
26/34
4
13/22
15/23
16/17
23/28
23/26
22/23
16/18
14/21
19/22
5/12
7/19
7/18
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mardi 2 octobre 2018
www.lesechos.fr
MBO et Amundi
entrent au capital
d’Arcado,
qui détient
quatre fabricants
de charcuteries.
// P. 27
DEVISES EUR/GBP 0,8879 EUR/JPY 1,3182 EUR/CHF 1,1385 GBP/USD 1,303 USD/JPY 1,1396 USD/CHF 0,9841 TAUX EONIA -0,351 LIFFE EURIBOR 3 MOIS -0,318 OAT 10 ANS 0,7488 T-BONDS 10 ANS 3,0789
INDUSTRIE & SERVICES
GE
DERNIÈRE HEURE
En pleine déroute, le groupe
change à nouveau de patron.
Air France débarque son DRH
pour relancer le dialogue social
// P. 16 ET « CRIBLE » P. 36
AGROALIMENTAIRE
Le pari de la loi alimentation
est lancé.
// P. 16 ET L’ÉDITORIAL DE
JEAN-FRANCIS PÉCRESSE P. 8
Le directeur des ressources
humaines, Gilles Gateau,
sera remplacé par un autre
transfuge d’Air Canada.
RENAULT-NISSAN-MITSUBISHI
Carlos Ghosn : « La voiture électrique, c’est la technologie ultime ».
// P. 18
FERROVIAIRE
Catherine Ducruet
@CDucruet
L’annonce de ce départ
donne clairement
le signal à la reprise
des négociations salariales.
Liaison Lyon-Turin : Bruxelles
presse Rome et Paris d’agir. // P. 19
BONDUELLE
AFP
Bruno Trévidic
@Bruno Trevidic
Les résultats du géant des légumes
assurent son rebond en Bourse.
// P. 22
HIGH-TECH & MÉDIAS
MUSIQUE
Universal parie sur un marché
africain dépassant l’Europe
d’ici à dix ans.// P. 23
TÉLÉCOMS
5G : affolement autour
des enchères en Italie. // P. 24
START-UP
NABLA
La pépite IA créée par des anciens
de Facebook et de My Little Paris.
// P. 25
PME & RÉGIONS
CULTURE
Arts de la rue : le difficile combat
des compagnies. // P. 26
FINANCE & MARCHÉS
ASSURANCE
La réforme du régime des catastrophes naturelles est sur les rails.
// P. 28
Le DRH d’Air France, Gilles Gateau, quittera ses fonctions le 12 octobre,
après trois ans passés au sein de la compagnie. Photo Jacques Demarthon/AFP
d’origine albanaise assure, à compter de ce
jour, « le pilotage des négociations salariales avec le soutien des équipes de la direction
des ressources humaines », précise aussi la
note. « Oltion Carkaxhija rejoint le groupe
fort d’une longue expérience en finance et en
négociation d’accords collectifs dans le
secteur aérien », est-il précisé.
Multiples rencontres
avec les syndicats
Dans ses anciennes fonctions chez Air
Canada, il avait notamment participé aux
négociations de la compagnie canadienne,
autour de la création de la filiale régionale
Jazz et, plus tard, de la filiale low cost Air
Canada Rouge, sous l’autorité de Benjamin
Smith. Son arrivée chez Air France-KLM,
avec le titre de VP Corporate Planning d’Air
France-KLM, confirme la volonté affichée
du nouveau patron du groupe de garder un
regard direct sur les négociations, à travers
un homme de confiance.
Depuis son arrivée aux commandes, Benjamin Smith a déjà multiplié les rencontres
avec les représentants syndicaux d’Air
France. Il a notamment reçu à deux reprises
les responsables du bureau du syndicat de
pilotes SNPL AF. Ces derniers se sont donné
un mois pour parvenir à un accord sur les
salaires, avant d’aborder les autres questions clefs, comme l’éventuelle création
d’une véritable compagnie low cost longcourrier et la possible révision des accords
régissant le périmètre réservé aux pilotes
d’Air France. n
Shutterstock
GESTION
Benjamin Smith va vite en besogne. Deux
semaines après son arrivée, le nouveau
patron d’Air France-KLM a déjà remplacé le
directeur général d’Air France, Franck
Terner, et vient d’annoncer en interne,
lundi, le départ du DRH, Gilles Gateau. L’exconseiller social de Manuel Valls à Matignon, parachuté en 2015 afin de tenter de
restaurer le dialogue social après la longue
grève de l’automne 2014 et l’épisode de la
chemise arrachée, abandonnera ses fonctions le 12 octobre « avant de quitter l’entreprise », dans la foulée. « Patrice Tizon, directeur des relations sociales d’Air France, sera
nommé le 12 octobre 2018 directeur général
adjoint ressources humaines par intérim »,
précise la compagnie dans une note interne.
Les départs successifs de Franck Terner
et Gilles Gateau soldent le passé. Tous deux
avaient en commun d’être dans le collimateur des syndicats d’Air France, qui les
tenaient pour responsables de l’échec des
négociations salariales. Dès leurs premières rencontres avec le nouveau directeur
général d’Air France-KLM, plusieurs représentants avaient souligné la nécessité de
changer d’interlocuteur afin de relancer le
dialogue social. L’annonce du départ de
Gilles Gateau le jour même de la première
rencontre entre Benjamin Smith et les
représentants de l’intersyndicale au grand
complet, est clairement le signal de la
reprise des négociations salariales gelée
depuis quatre mois.
Et celles-ci seront menées par un nouveau venu, directement arrivé d’Air Canada,
Oltion Carkaxhija. Jusqu’alors directeur de
la stratégie, du réseau et de la flotte de la
compagnie d’outre-Atlantique, ce Canadien
Nouveau round de négociation
pour les prix de l’analyse
financière. // P. 30
Gérer
un projet
GESTION D’ACTIFS
CLIENTÈLE INDIVIDUELLE
Les clefs pour séduire la clientèle
des particuliers. // P. 32
LES ÉCHOS BUSINESS
CARNET // P. 35
SUR
DANS
« LA CHRONIQUE
BOURSE »
À 13H ET 17H30
DU LUNDI AU VENDREDI
Changement
de génération
à la tête
de Pfizer
Trouver en quelques jours un
dirigeant pour une mission
de transition en France
ou à l’International.
C’est notre engagement.
nimeurope.com | 01 46 24 85 71
Management de transition depuis 2001
Transformer
une activité
Remplacer
un dirigeant
Redresser
une entité
C’est une direction bicéphale qui va
désormais gouverner Pfizer. Le
conseil d’administration du premier
laboratoire américain a annoncé,
lundi, avoir « élu à l’unanimité Albert
B ourla, 56 ans, actuel directeur
d’exploitation, pour succéder à Ian
Read » au poste de directeur général.
La décision prendra effet à compter
du 1er janvier 2019. Ian Read, devenu
directeur général de Pfizer en décembre 2010, puis PDG en décembre 2011,
conserve toutefois son poste de président du conseil d’administration.
Agé de 65 ans, il n’a pas démérité,
assure Pfizer. Sous son règne, « plus
de 120 milliards de dollars ont été versés
directement aux actionnaires » et il a
réussi « une augmentation de 70 % du
dividende ». Sur cette même période, le
premier laboratoire américain a
obtenu « 30 autorisations de mise sur le
marché pour des médicaments ». Et celles-ci « pourraient être suivies de 25 à
30 autres d’ici à 2022 ». Elles seront
bien nécessaires pour contrebalancer
l’arrivée à échéance des brevets et la
concurrence croissante de génériques
rongeant le chiffre d’affaires. Pfizer
estime ainsi avoir perdu 23 milliards
de dollars de chiffre d’affaires de cette
manière.
Albert Bourla, 56 ans
succédera à Ian Read,
65 ans, au poste
de directeur général du
laboratoire américain.
Ce choix s’inscrirait
« dans un processus
de planification réfléchi
et pluriannuel ».
Le choix d’Albert Bourla, qui « s’inscrit dans un processus de planification
réfléchi et pluriannuel » est d’ailleurs
logique dans un contexte où l’inventeur du Viagra a besoin d’assurer un
renouvellement rapide de son portefeuille. Depuis vingt-cinq ans dans le
groupe, dont il était à ce jour directeur
d’exploitation, Albert Bourla a précédemment piloté l’activité Innovation
Santé. Sous sa direction, celle-ci a enregistré un revenu de 31,4 milliards de
dollars (27 milliards d’euros) et des
bénéfices avant impôts de 18,3 milliards de dollars en 2017. Soit une
hausse respective de 8 % et 17 % par rapport à l’année précédente.
Cession d’activités
Mais cela pourrait ne pas suffire pour
assurer la croissance du groupe. Après
l’échec de l’OPA sur AstraZeneca en
2014, puis celle d’Allergan en 2015
(valorisé à 160 milliards de dollars), la
croissance externe continue à figurer
au menu d’un Pfizer qui y a largement
eu recours dans le passé, quitte à céder
certaines activités, jugées moins profitables comme la santé animale en 2013
ou le pôle automédication pour lequel
il n’y a pas actuellement d’acquéreurs.
En mai, le laboratoire avait écarté
l’idée de scinder l’entreprise en deux
entités indépendantes et assuré ne pas
avoir besoin de réaliser d’acquisition
majeure pour accélérer ses ventes. n
AFP
La saucisse de Morteau
intéresse les fonds
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 //
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos
INDUSTRIE
&SERVICES En pleine déroute, GE
change à nouveau de patron
à suivre
Safran
l Le géant américain a remplacé John Flannery, nommé il y a moins d’un an,
par Lawrence Culp, ex-patron de Danaher.
l Le groupe anticipe une dépréciation de 23 milliards dans sa division énergie.
L’Etat réduit encore sa part dans Safran
AÉRONAUTIQUE Comme en 2016 et 2015, l’Etat va encore
réduire sa participation au capital de Safran. L’Agence des participations de l’Etat a annoncé, lundi, la vente de 2,35 % du capital
du groupe d’aéronautique et de défense, d’une valeur de
1,175 milliard d’euros. Une cession destinée à « alimenter le Fonds
pour l’innovation et l’industrie ». L’Etat restera le premier actionnaire de Safran, avec 10,81 % du capital et environ 17,67 % des
droits de vote.
Carrefour boucle en avance son plan
de départs volontaires
ÉNERGIE
DISTRIBUTION Carrefour a bouclé avec deux mois d’avance son
plan de départs volontaires lancé en France pour réduire ses
coûts. « Le plan de départs volontaires des sièges et des fonctions
support a été fermé du fait de l’atteinte du nombre de départs prévus », indique une note de service interne que Reuters a pu consulter. Ouvert depuis avril, ce plan visait à supprimer 2.400 postes dans les différents sièges du groupe en France, sur un effectif
total de 10.500 postes. Beaucoup de départs ont touché les services informatique, juridique, comptable, communication ou
marketing, indique une source.
Les dépréciations, les milliers de
licenciements, les promesses de
découpage et la réduction drastique
du dividende n’auront pas suffi.
Lundi, le conglomérat américain
General Electric, ex-icône des marchés, a, contre toute attente,
annoncé le départ de son PDG John
Flannery, moins d’un an après
l’avoir nommé. Celui-ci a été remplacé par Larry Culp, cinquantecinq ans, ex-patron de Danaher, qui
siégeait au conseil d’administration
de GE depuis quelques mois. Il a pris
ses fonctions dès lundi.
Ancien de la maison avec trente
ans d’expérience au sein de GE,
John Flannery avait promis de
« réinventer une icône », mais il n’est
pas parvenu à endiguer la déroute
que connaît le groupe industriel
depuis dix-huit mois. Pénalisé par
un enchaînement de mauvaises
nouvelles, le cours a été divisé de
Le suédois Vattenfall lance une offre
grand public en France
ÉNERGIE Le groupe public suédois Vattenfall a annoncé lundi le
lancement d’une offre de fourniture de gaz et d’électricité destinée aux particuliers en France, avec notamment une promesse
de réduction de 12 % sur le prix hors taxe du kilowattheure.
L’entreprise, qui cible aussi l’ouverture du marché des concessions hydroélectriques, est présente depuis 2000 sur le marché
professionnel. Le groupe « vise une place parmi les cinq premiers
acteurs sur le marché des particuliers d’ici à cinq ans », soit « entre
quelques centaines de milliers et de l’ordre du million de clients ».
Lavazza rachète
les boissons
de Mars
MATERIEL DE BTP JCB a
AGROALIMENTAIRE Le tor-
réfacteur italien Lavazza a
annoncé le rachat de Mars
Drinks, une filiale de l’américain Mars spécialisée dans la
distribution de boissons, pour
un montant non précisé. Les
activités reprises comprennent les machines à dosettes
individuelles Flavia et l’activité
liée aux distributeurs automatiques. Elles emploient près
de 900 collaborateurs et ont
généré en 2017 un chiffre
d’affaires d’environ 350 millions de dollars.
SUR
RETROUVEZ ETIENNE LEFEBVRE
DANS « LE DUEL ECO » du GRAND SOIR/3
présenté par FRANCIS LETELLIER
chaque mardi dès 22 h 45 en direct sur France 3
Lawrence Culp,
nouveau PDG de GE.
moitié en un an, effaçant plus de
100 milliards de dollars de capitalisation boursière.
Depuis sa nomination, John Flannery a de fait multiplié les annonces
sans parvenir à contenir l’effondrement du titre. Malgré une stratégie
de recentrage et de réduction drastique des coûts, il a surpris à plusieurs
reprises en annonçant des contreperformances inattendues. Deux
mois après avoir exposé sa stratégie,
il prenait ainsi les investisseurs de
naisseur du groupe. Mais ces
annonces, morcelées au cours de
l’année passée, ne sont pas venues
dissiper l’idée chez les investisseurs
que les comptes recelaient encore
des mauvaises surprises.
Les marchés apprécient
Pour le conseil d’administration du
groupe, au capital duquel le fonds
activiste Trian est entré fin 2015, il y a
désormais urgence. L’espoir est que
le futur PDG parvienne à accomplir
ce qu’il a réussi à faire chez Danaher
entre 2000 et 2014 : transformer une
entreprise essentiellement industrielle en « une société leader dans les
sciences et les technologies », selon
le communiqué de GE.
Lundi, Lawrence Culp a promis
un traitement de choc pour « renforcer le bilan, y compris par le désendettement ». De quoi faire peur en
interne, alors que la valse des dirigeants avait déjà suscité beaucoup
de craintes dans l’entreprise. Davantage de détails seront probablement
fournis lors de la publication des
résultats du troisième trimestre, le
25 octobre. Sa nomination a en tout
cas permis de faire rebondir le titre,
qui gagnait près de 14 % après
l’ouverture lundi à Wall Street. n
L’inquiétude à son maximum dans la filiale française
Shutterstock
publié un chiffre d’affaires
record de 3,35 milliards de
livres sterling (3,8 milliards
d’euros) en 2017, en hausse de
28 %. Le constructeur britannique de machines agricoles
et de construction a vendu
plus de 75.000 unités l’an dernier, contre 66.000 en 2016.
L’excédent brut d’exploitation
(Ebitda) a augmenté de près
de 19 %, à 341 millions de livres
(384 millions d’euros). « Le
rebond du marché s’est poursuivi avec vigueur », a dit JCB.
L’accord sur l’emploi, négocié
entre GE et l’Etat français
à l’occasion du rachat des
activités énergie d’Alstom,
expire en fin d’année.
Véronique Le Billon
@VLeBillon
Shutterstock
Ventes record
pour le
britannique JCB
Pr Newswire
Elsa Conesa
— Bureau de New York
econesa@lesechos.fr
avec Emmanuel Grasland
@EGrasland
court en passant une charge deux
fois plus importante que prévu, à
plus de 6 milliards de dollars, dans la
division des services financiers, déjà
plusieurs fois restructurée.
Lundi, c’est dans la division énergie, frappée par une baisse de la
demande et des problèmes techniques avec sa nouvelle série de turbines à gaz, que le groupe a annoncé
une dépréciation qui pourrait aller
jusqu’à 23 milliards de dollars. « La
concurrence chinoise est très forte et
il n’y a plus que de la maintenance
sur ce marché en Europe », explique
un professionnel. Surtout, l’entreprise, qui a raté à plusieurs reprises
ses propres objectifs, a annoncé
qu’elle n’atteindrait pas ses prévisions de résultat pour l’année 2018.
Les actionnaires ont estimé que
John Flannery n’avançait pas assez
vite pour restructurer le portefeuille
de l’entreprise. Fin juin, le dirigeant
avait pourtant lancé un plan de restructuration pour se concentrer sur
l’aéronautique, l’électrique et les
énergies renouvelables, donner
l’indépendance à sa division santé et
sortir du capital de sa filiale de services pétroliers Baker Hughes.
« C’était vraiment difficile d’aller plus
rapidement », explique un bon con-
A Belfort, la plus grande usine de
General Electric (GE) en France avec
4.000 salariés, des huissiers mandatés par la direction ont constaté,
lundi, le blocage des trois portes
d’entrée du site spécialisé dans les
turbines pour les centrales électriques. Après deux premiers débrayages dans les ateliers ces dernières
semaines liés à des revendications
sur l’emploi, le mouvement n’est pas
directement revendiqué par un syndicat mais porté par certains salariés
affiliés à la CGT, indique une source.
Avec un remplacement surprise
de John Flannery par Larry Culp à la
tête de GE, qui a pris des allures de
douche froide, l’échéance en fin
d’année des accords négociés à
l’occasion du rachat d’Alstom ouvre
encore plus grand la porte à une
période de fortes turbulences en
France. « La réorganisation ne s’arrêtera pas aux frontières de la France »,
redoute Alain Ogor, délégué syndical central CFDT à Belfort. « Il y a une
valse des dirigeants, à l’américaine,
qui fait peur à tout le monde »,
observe un bon connaisseur du
groupe.
En juin, John Flannery avait
reconnu qu’il ne parviendrait pas à
créer les 1.000 emplois nets promis
(à fin avril, seulement 323 emplois
avaient été créés), s’exposant à une
pénalité de 50.000 euros par poste
manquant. Mais les syndicats n’en
étaient plus là. « On sait bien qu’une
amende peut se récupérer. On était
surtout partisan d’une prolongation
de l’accord de deux ans », poursuit
Alain Ogor. A la rentrée, la création
d’un poste de directeur GE Power
France, confié à Antoine Peyratout,
a été interprétée comme le prélude à
une probable réorganisation.
Fin 2017, un plan social a déjà visé
12.000 postes dans le monde dans les
activités énergie, dont 4.500 sur le
périmètre des anciennes activités
d’Alstom en Europe. Si la France a
connu des réorganisations (notamment à l’ancien siège d’Alstom, à
Massy en région parisienne, et dans
l’hydraulique à Grenoble), les salariés français ont jusqu’ici été largement épargnés par les coupes claires
dans les activités industrielles.
Alors que les investissements
mondiaux se concentrent dans les
énergies renouvelables, la situation
française est difficile dans l’activité
des turbines à gaz, que GE avait déjà
rachetée à Alstom il y a près de vingt
ans. A Belfort, le carnet de commandes ne compterait que quelques
dizaines d’unités, quand il en avait
une b onne centaine dans les
meilleures années, selon un élu.
Redéploiements de salariés
Rachetée à Alstom, l’activité de turbines pour la partie conventionnelle
des centrales nucléaires paraît avoir
de meilleures perspectives, notamment avec les deux réacteurs EPR
qu’EDF a commencé à construire à
Hinkley Point (Grande-Bretagne).
« Mais les dossiers sont compliqués à
faire pour GE, on a perdu presque un
an », indique un syndicaliste.
Des redéploiements de personnel
sont à l’étude pour l’an prochain, où
200.000 heures de travail sont programmées quand il en faudrait moitié plus pour occuper tous les salariés, poursuit cet élu. A compter de
2020, en revanche, l’activité devrait
tourner à plein.
À NOTER
EDF a mis à l’arrêt pour un
mois sa centrale à gaz de Bouchain (Nord), afin de réaliser
des contrôles. Un défaut a été
détecté aux Etats-Unis sur la
gamme de turbines HA de GE.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
INDUSTRIE & SERVICES // 17
Les Echos Mardi 2 octobre 2018
Le pari de la loi alimentation est lancé
l La loi agriculture et alimentation va être adoptée par l’Assemblée ce mardi.
l Elle doit changer les relations entre les agriculteurs, les industriels et les distributeurs.
Une ordonnance
définira la notion de
prix anormalement
bas ce qui
permettra de « saisir
un juge en cas
d’achat par
un industriel ou
un distributeur à
un prix en dessous
du coût de revient. »
ALIMENTATION
Philippe Bertrand
@Bertra1Philippe
NICOLAS GIROD
Secrétaire général
de la Confédération paysanne.
Jean Claude Moschetti/RÉA
Le gouvernement ira au bout de
son projet. L’Assemblée nationale
adoptera ce mardi la loi dite « agriculture et alimentation ». L’exécutif publiera les ordonnances qui lui
sont liées dans la foulée. Le seuil de
revente à perte sera relevé de 10 %
et les promotions limitées à 34 %
du prix initial et 25 % des volumes
vendus.
Les agriculteurs militent pour
que les nouvelles règles s’appliquent dès le 1er décembre. Les distributeurs qui ont déjà calé leurs
catalogues de fin d’année préfèrent
le 1er janvier. Edouard Philippe, Stéphane Travert et Delphine GényStephann pencheraient en leur
faveur. Quelle que soit la date, elle
permettra l’application des dispositions aux négociations commerciales qui débuteront début
décembre et s’achèveront fin
février.
Le doute est donc dissipé. L’Elysée hésitait, dit-on. A la conclusion
des Etats généraux de l’alimentation en 2017, Emmanuel Macron
avait proposé un marché aux producteurs agricoles. Il avait promis
de relever le seuil de revente à perte
des distributeurs afin que ceux-ci
reconstituent leurs marges et
rémunèrent mieux leurs fournisseurs. En échange, les agriculteurs
devaient établir des indicateurs de
Le relèvement, par ordonnance, du seuil de revente à perte des produits de grande consommation est la principale mesure.
coûts de production à partir desquels les prix d’achat seraient construits.
Indicateurs de coûts
de production
La trentaine d’interprofessions a
accouché de ces barèmes dans la
douleur, car certains industriels
rechignaient à se montrer transparents tandis que certaines filières
comme les fruits et légumes
s’interrogeaient sur le sens d’un
coût moyen de production, compte
tenu de la diversité des variétés et
des régions. Certains éleveurs et
cultivateurs voyaient dans ces indicateurs des prix planchers quasi
administrés, oubliant que le projet
prenait aussi en compte des critères de qualité et les cours des marchés mondiaux. Mais elles y sont
parvenues. Le Premier ministre, le
ministre de l’Agriculture et la
secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie en ont pris acte
Pourquoi les professionnels doutent
Le texte voulu par Emmanuel Macron ne provoquera
peut-être pas la révolution
espérée. Les agriculteurs et
les industriels s’interrogent
sur son impact. Les distributeurs y croient plus.
Marie-Josée Cougard
@CougardMarie
et P. B.
Rarement texte de loi aura autant
suscité l’attention du monde agroalimentaire. De fait, aucun gouvernement n’avait obligé autant d’acteurs,
souvent en conflit, à se réunir pour
définir des moyens de mieux se
répartir la valeur des produits.
« Nous avons tous eu d’excellents contacts. Nous avons tous travaillé
comme des forçats », souligne
Richard Girardot, le nouveau président de l’Ania (Association nationale
des industries alimentaires).
Bousculés par la détermination
d’Emmanuel Macron et ses injonctions, agriculteurs, industriels et distributeurs ont joué le jeu des Etats
généraux de l’alimentation et des
discussions interprofessionnelles
pour construire une nouvelle relation, éviter que les agriculteurs ne
produisent à perte, tenter d’enrayer
la guerre des prix.
Qu’en reste-t-il au moment du
vote ? Construction des prix à partir
des coûts de production, relèvement
du seuil de revente à perte, limitation
des promotions : les grandes mesures sont là. Le problème est que les
acteurs de la filière alimentaire ne
croient pas tous à leur efficacité.
•
LA DÉCEPTION
DES AGRICULTEURS
Du côté des agriculteurs qui en espéraient le plus, on a le sentiment
d’avoir été un peu lâchés en rase
campagne. « L’Etat refuse d’assumer
son rôle de régulateur. S’apprêterait-il
à se laver les mains de la situation des
producteurs ? » s’interrogent la
FNSEA et les Jeunes Agriculteurs. Leur déception vient du refus
du gouvernement de recourir à
l’Observatoire des prix et des marges
en cas d’échec de l’interprofession à
produire un indicateur de prix.
D’accord pour monter en gamme et
développer le bio, mais avec un
retour sonnant et trébuchant. « Pas
dans les conditions actuelles, où Carrefour, Intermarché et Leclerc font leur
publicité sur du lait bio moins cher que
le lait standard ! » s’insurge Patrick
Bénézit, secrétaire général adjoint de
la FNSEA. Certains agriculteurs
voyaient les indicateurs de coûts de
production comme un niveau plancher, un genre de prix administré.
CRAINTES
•DESLESCOOPÉRATIVES
Du côté des coopératives, on évoque
l’autre risque induit par la définition
d’un prix de revient moyen. « Il sera
plus élevé et moins compétitif. Résultat, les entreprises seront tentées
d’importer des pays voisins des matières premières moins chères », dit
Thierry Blandinières, le directeur
général de l’union de coopératives
InVivo. Le patron souligne la limite
de la loi alimentation : tout le monde
fait comme si le marché français
était fermé. Mais rien n’empêche les
industriels et les distributeurs de se
fournir à l’étranger.
Aucun gouvernement
n’avait obligé autant
d’acteurs, souvent
en conflit, à se réunir
pour définir
des moyens de mieux
se répartir la valeur
des produits.
S’agissant des ordonnances sur le
relèvement du seuil de vente à perte
(SRP) et l’encadrement des promotions, Thierry Blandinières pointe la
« nécessaire vigilance sur le contenu
des textes, car l’expérience a montré
que les distributeurs étaient très créatifs pour trouver de nouvelles formes
de promotion ». Le dirigeant regrette
aussi la décision du gouvernement
de séparer la vente du conseil en
matière de pesticides sans estimer
l’impact sur l’emploi. Mais là, il prêche pour sa paroisse.
GOÛT D’INACHEVÉ
•DESLEINDUSTRIELS
Richard Girardot à l’Ania juge le
résultat de cet énorme travail
« mitigé ». « Il manque un pied de
table. Celui du retour de la valeur aux
agriculteurs. L’Etat doit aller au bout
de la démarche en cherchant à créer de
vraies filières. Il n’a fait que les deux
tiers du chemin. Reste le tiers, qui consisterait à imposer des règles du jeu.
Les entreprises ont toutes le sentiment
qu’on ne peut pas laisser les agriculteurs au bord du chemin, mais elles ne
sont pas d’accord sur les moyens pour
y parvenir », dit-il.
Là encore, rien dans la loi, ni dans
les ordonnances qui l’accompagneront, n’impose aux distributeurs de
faire ruisseler les marges supplémentaires que leur procurera le
relèvement du seuil de revente à
perte sur leurs fournisseurs. Les
PME réunies au sein de la Fédération des entrepreneurs et des entreprises de France « ne croient pas
dans l’efficacité des mesures proposées ».
LES DISTRIBUTEURS
•POSITIFS
« J’ai un point de vue positif », affirme
pour sa part Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD). Le
représentant des grands groupes
intégrés rappelle que le premier
objectif est la hausse de la qualité.
Les interprofessions se sont mobilisées en faveur du bio et autres signes
de qualité comme le Label rouge.
Jacques Creyssel se félicite tout de
même du coup d’arrêt donné à la
vente à perte. Pour lui, les agriculteurs en bénéficieront grâce à
« l’équilibre d’ensemble » des mesures, à commencer par la construction des prix d’achat à partir des indicateurs de coûts de production….
• … SAUF LECLERC
Leclerc est le grand opposant à la
nouvelle loi. Pour Michel-Edouard
Leclerc, elle satisfait le lobby des
groupes de distribution cotés (Carrefour et Casino) et vise à empêcher
Leclerc de poursuivre la guerre des
prix. n
vendredi. Parmi les ordonnances attendues, « deux sont prêtes,
celle sur le seuil de revente à perte
(SRP) et celle sur l’encadrement des
promotions », a confirmé à la sortie
de Matignon Christiane Lambert,
la présidente de la FNSEA. Une
autre ordonnance suivra. Elle définira la notion de prix anormalement bas. La Confédération paysanne en attend beaucoup. Elle
permettra de « saisir un juge en cas
d’achat par un industriel ou un dis-
tributeur à un prix en dessous du
coût de revient », explique le secrétaire général, Nicolas Girod.
Jouer le jeu
« L’Etat doit contrôler et sanctionner ceux qui ne joueront pas le jeu »,
a estimé pour sa part Richard Girardot, président de l’Ania (industriels
de l’alimentation). Les acteurs de la
filière alimentation doutent de l’efficacité du dispositif. De fait, rien
dans la loi n’oblige les distributeurs
à faire ruisseler le gain qu’ils obtiendront du relèvement du seuil de
revente à perte et de la limitation
des promotions vers les producteurs. La réduction du nombre de
promotions inquiète aussi certains
professionnels. Le consommateur
s’est habitué à des rabais massifs.
Par ailleurs, les ventes baissent en
volume et les stocks montent.
À NOTER
Le projet de loi agriculture et
alimentation qui va être adopté
prévoit aussi l’introduction
d’un minimum de produits bio
dans les cantines.
Lire l’éditorial de
(
Jean-Francis Pécresse
Page 8
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
18 // INDUSTRIE & SERVICES
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos
INTERVIEW // CARLOS GHOSN PDG de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi
« La voiture électrique, c’est la technologie ultime »
l Le patron de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi espère vendre environ 11 millions de véhicules cette année.
l Malgré les assauts de la concurrence, il estime faire la course en tête en matière de voitures électriques.
pés dans les pays européens, cela
sera plus facile.
Propos recueillis par
Julien Dupont-Calbo,
Anne Feitz
et David Barroux
Avez-vous avancé sur la structure
qui permettra à l’Alliance
de devenir indestructible ?
Vous aviez dit qu’une solution
serait trouvée au début
de votre mandat…
C’est encore trop tôt. Un mandat,
c’est quatre ans…
Deux ans déjà. Que s’est-il passé
chez les constructeurs automobiles depuis le dernier Mondial ?
La grande modification, depuis
2016, c’est l’irruption de technologies
permettant d’envisager des voitures
beaucoup plus connectées ou autonomes, et surtout des services de
mobilité. C’est visible. Les constructeurs ont vraiment intégré le fait
qu’ils allaient s’occuper de ces services, non seulement en étant des partenaires très importants des opérateurs, mais aussi en lançant leurs
propres offres. Regardez ce qui se
passe à Paris avec l’après-Autolib’,
tous les constructeurs proposent
leurs services. Vous allez voir la
même chose dans toutes les villes
du monde.
Opérer des services de mobilité,
ce n’est pas dans l’ADN
d’un industriel…
C’est notre challenge à cinq ou dix
ans : transformer nos ambitions en
réalité sans perdre notre chemise,
avec une stratégie équilibrée entre la
croissance, d’un côté, et la profitabilité potentielle, de l’autre. Au sein
de l’Alliance, nous avons un plan
solide sur le véhicule connecté, autonome et le robotaxi. Il y a deux ans, il
s’agissait de quelques concepts ou
prototypes. Maintenant, nous avons
un programme structuré. Nous
« Nous avons un plan
solide sur le véhicule
connecté, autonome
et le robotaxi. »
sommes plutôt en avance sur la concurrence. Si nous faisons bien
notre travail au niveau des produits
et du marketing, ces services peuvent générer davantage de revenus
et de rentabilité que le reste de nos
activités.
C’est moins nouveau,
mais, au Mondial, on parlera
aussi beaucoup de voitures
électriques. Vous estimez
toujours mener le bal ?
Evidemment. Si on lit les déclarations des uns et des autres, on ne sait
pas très bien qui est en tête et qui est
derrière. Mais il suffit de compter les
voitures sur le terrain. Nous sommes devant les autres en termes de
ventes et de rentabilité, c’est la réalité. Nissan Leaf et Renault ZOE se
partagent la première place en
Europe, Leaf est la voiture électrique
la plus vendue dans le monde, Kangoo Z.E. est numéro un des ventes
européennes d’utilitaires électriques, et beaucoup d’autres produits
arrivent, comme la K Z.E. en Chine à
partir de l’an prochain. Pour l’instant, quand on regarde le podium,
Pendant combien de temps
encore serez-vous impliqué
dans le groupe ?
(Rires.) On attend de moi que je
pilote cette nouvelle étape, je le comprends parfaitement. Je suis dans
une position unique d’avoir de la
légitimité sur les trois entreprises,
puisque j’ai opéré sur les trois.
Après le mariage PSA et Opel,
voyez-vous la consolidation
dans le secteur se poursuivre ?
L’industrie va continuer à se consolider sous la poussée du développement technologique et de la recherche d’effets d’échelle. La taille
n’est pas tout, mais elle aide !
Carlos Ghosn : « Nous n’avons pas besoin de grandir. Mais si une opportunité se présente, pourquoi pas. »
on est bien. Cela ne veut pas dire
qu’on le sera toujours, tout est
encore ouvert, mais aujourd’hui,
c’est nous qui occupons le terrain.
Les concurrents, notamment
allemands, lâchent pourtant
les chevaux sur le lithium-ion…
Il y a beaucoup d’annonces sur le
nombre de lancements et les objectifs de ventes. Après, passer de
moins de 5.000 véhicules cette
année à 1 million dans trois ans, ce
serait un record. Si quelqu’un est
capable de le faire, je lui tire mon
chapeau. Fin 2022, 50 % de l’offre de
l’Alliance (y compris celle de
Renault) sera électrifiée. Et plus de
10 % de nos ventes seront faites en
pur électrique dans quatre ans,
avec sept ou huit produits mondiaux à gros volumes. Ce que nous
ne voulons pas, c’est faire du volume
à perte.
La voiture électrique n’a-t-elle pas
vocation à rester durablement
plus chère que son équivalent
essence ou diesel ?
A un moment, les prix vont basculer.
Cela dépendra des bonus et des
malus fixés dans chaque pays. Sur le
plan industriel, les coûts de production devraient rapidement diminuer
avec l’évolution technologique et
l’augmentation des volumes. A la fin
de notre plan stratégique, fin 2022,
notre gamme zéro émission sera au
moins au niveau de profitabilité de la
moyenne du groupe.
Vous avez changé d’avis
sur l’hybride rechargeable
auquel vous ne croyiez pas
il n’y a pas si longtemps ?
Notre offensive portera d’abord sur
l’électrique pur, c’est pour nous
la technologie ultime. Maintenant,
s’il y a une demande spécifique de
marché, cela ne nous empêchera
pas de faire de l’hybride ou de
l’hybride rechargeable, dans certains pays où ils sont comptés pour
les bonus. Mais nous ne chercherons pas à prendre le leadership
sur ces technologies.
Parviendrez-vous à tenir
vos objectifs CO2 européens
malgré la chute du diesel ?
La baisse du diesel est très rapide.
Nous révisons nos prévisions pratiquement tous les trimestres. Si je
vous donne un chiffre aujourd’hui, il
sera faux dans trois mois. Le marché
a du bon sens : il sent que les politi-
ques vont dans le sens d’un déclin du
gazole, les clients évitent donc cette
motorisation, sauf dans certains cas
comme les grands utilitaires ou certains modèles très haut de gamme.
Nous allons vers un déclin durable
du diesel. Ce n’est pas justifié, mais
un marché n’est pas fait que de considérations objectives… Nous avions
dit que nous réduirions notre offre
diesel de moitié d’ici à fin 2022,
je crains désormais qu’on ne doive
aller plus loin.
Et votre objectif CO2 ?
On le tiendra grâce à notre offre, je
suis confiant. Le seul doute, c’est que
cela dépend aussi du nombre de
véhicules électriques vendus. Si les
bonus sont maintenus ou dévelop-
L’Alliance pourrait-elle être
intéressée par Ford en Europe
ou Fiat Chrysler ?
L’Alliance ne prendra aucune initiative. Nous sommes déjà le premier
groupe mondial, avec 11 millions de
voitures envisagées cette année.
Nous n’avons pas besoin de grandir.
Un constructeur qui vend 3 ou
3,5 millions de véhicules par an, son
obsession, c’est de grandir, même s’il
dit l’inverse. A 11 millions, ce n’est
plus une priorité. Mais si une opportunité se présente, pourquoi pas.
Le segment premium
ne manque-t-il pas à la gamme
de l’Alliance ?
I l n’ y a p a s d e f a t a l i t é , m a i s
aujourd’hui notre priorité n’est pas
la montée en gamme. Elle est plutôt
de nous assurer que nos futurs produits seront modernes et correspon-
dront à la demande des clients sur la
connectivité ou l’autonomie. C’est
d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles notre coopération stratégique avec Daimler se passe bien : on
ne se voit pas comme concurrents.
Votre marge est inférieure
à celle d’autres constructeurs
qui pourtant vous ressemblent.
N’êtes-vous pas jaloux ?
« Aujourd’hui, notre
priorité n’est pas
la montée en gamme. »
Pas du tout, au contraire. Avoir des
concurrents forts, c’est une chance,
cela pousse les équipes. Quand notre
concurrent national était en difficulté, sa défaillance ne nous aurait
apporté que des mauvaises nouvelles. Nous avons les mêmes fournisseurs et quelques distributeurs en
commun…
Sinon, vous venez de signer
un partenariat avec Google
qui intégrera le système Android
dans vos véhicules.
N’est-ce pas faire entrer le loup
dans la bergerie ?
Le danger consisterait à affaiblir
notre capacité à concevoir librement notre produit. Avec cet accord,
nous n’abandonnons pas la souveraineté sur nos voitures. Nous
répondons à une demande des
clients avec quelque chose qui correspond à notre cahier des charges.
Google sait qu’il ne rentrerait pas
dans nos véhicules s’il devenait une
menace pour nous. Nous aurions pu
développer notre propre système,
mais l’Alliance est soumise à un tel
déluge d’investissements… Chaque
fois qu’on trouvera un partenaire qui
a des choses pour nous, dans la
mesure où nous restons l’architecte
que nous sommes, nous irons dans
cette direction. D’autres annonces
suivront et iront dans ce sens. n
« L’industrie automobile a l’habitude des crises »
En parlant de ce qui a changé
depuis deux ans, Donald Trump
n’avait pas encore lancé sa
guérilla commerciale en 2016…
C’est un vrai changement. Nous
étions auparavant dans une perspective linéaire d’ouverture des frontières. Mais là, pour la première fois
de manière sérieuse, il y a des
hoquets. Les conséquences, ce sont,
d’une part, la localisation régionale
de la production de plus en plus
poussée et, d’autre part, la remise en
cause sélective des chaînes d’approvisionnement mondialisées.
Avec quel impact sur l’Alliance ?
Il y a beaucoup de nuages, mais il n’y
a pas encore d’orage. Il y a eu la
grande menace sur les relations
commerciales entre les Etats-Unis et
le Mexique : finalement, ils ont
trouvé un accord, qui est bon, car il
va apporter de la visibilité pendant
les quinze ou vingt prochaines
années. Sur les autres sources de
tensions, entre les Etats-Unis et la
Chine, l’Europe ou même le Japon,
nous ne sommes pas vraiment touchés – même si Nissan ou Mitsubishi
pourraient l’être, non pas sur le flux
des voitures mais sur celui des pièces. On ne peut plus tabler sur un
commerce libre sans soubresauts de
temps en temps. C’est pourquoi il ne
faut pas être trop dépendant de pays
qui risquent de faire l’objet de sanctions, de limitations ou de taxations.
Comme l’Iran ?
Nous avons mis nos activités sur
place en veille. C’est un marché à fort
potentiel, sur lequel Renault a un
avenir, mais nous ne pouvons pas
nous permettre d’être concernés par
les sanctions américaines. Nous
sommes en contact avec les autorités américaines, et nous nous conformons aux règles. J’espère qu’un
jour, une entente permettra de lever
les sanctions.
Préparez-vous Nissan,
qui possède une grande usine
au Royaume-Uni,
à un Brexit dur ?
Personne n’est capable de dire ce qui
va se passer dans trois mois. Nous
avons reçu il y a deux ans des assurances du gouvernement britannique sur la prise en compte de la compétitivité de l’industrie automobile
dans les négociations. Franchement, il n’y a pas de raison d’en douter. Depuis 1999, j’ai acquis une certaine longévité dans les relations
avec les locataires du 10 Downing
Street, qui ont tous appuyé l’industrie automobile.
Cela dit, si les conclusions allaient
contre nos intérêts, nous en tirerons
les conséquences. L’industrie automobile est habituée aux crises et aux
changements de règles. La seule
chose qu’on demande, c’est de la visibilité.
J. D.-C., A. F. et D. Bx.
Le groupe au Losange part à la conquête de la Chine
Le constructeur a présenté
lundi soir une petite citadine
électrique, qui sera commercialisée en Chine en
2019. Il va proposer des
versions hybrides de la Clio,
de la Mégane et de la Captur.
Renault va finalement se convertir
à l’hybride. Lors d’une soirée, lundi,
dédiée à la « révolution électrique »
en amont du Mondial de l’auto, le
PDG de la marque au Losange, Carlos Ghosn, a annoncé qu’il lancerait
en 2020 une version hybride de la
Clio, et des versions hybrides
rechargeables de la Mégane et de la
Captur. Il utilisera pour cela une
technologie développée en interne,
baptisée « e-Tech », qui lui permettra de proposer des systèmes
d’hybridation, c’est-à-dire combinant des motorisations thermique
et électrique, sur les modèles de segments B et C (voitures petites et
moyennes).
« Il s’agit d’offrir l’hybride sur des
véhicules plus accessibles que ceux
sur lesquels on le voit aujourd’hui »,
explique-t-on dans le groupe. La
technologie développée par Mitsubishi, partenaire de Renault au sein
de l’Alliance et proposée sur l’Outlander, est ainsi davantage adaptée
aux plus grosses voitures. Pionnier
des véhicules 100 % électriques avec
la ZOE, Renault a longtemps été
réfractaire à l’hybride. La demande
croissante pour des véhicules plus
verts, ainsi que les contraintes
imposées par la réglementation,
l’ont donc converti au pragmatisme. Cette nouvelle offre, si
elle rencontre du succès, pourra
l’aider à remplir ses objectifs en
matière d’émissions de CO2 en 2021,
et au-delà.
Carlos Ghosn a aussi dévoilé
lundi soir, en première mondiale, la
K-ZE (prononcer « kazi »), la petite
voiture électrique citadine dédiée
72.000
VENTES EN 2017
Renault est relativement
peu présent sur l’immense
marché chinois, auquel
il s’attaque aujourd’hui
avec la K-ZE.
dans un premier temps à la Chine.
Annoncée depuis plusieurs années
comme la Kwid électrique (du nom
du véhicule low cost lancé en Inde et
en Amérique latine), la K-ZE sera
commercialisée en 2019. Elle sera
fabriquée par e-GT, la coentreprise
créée avec les partenaires de
Renault, Dongfeng et Nissan, dans
l’usine de Dongfeng à Shiyan, dont
la capacité est de 120.000 véhicules
par an.
Il s’agit d’un véhicule absolument
crucial pour Renault : il doit lui permettre de partir enfin à l’assaut de
l’immense marché chinois, où il est
aujourd’hui relativement absent
(avec 72.000 ventes seulement en
2017). Le prix de vente de ce véhicule au look de petit SUV n’a toutefois pas été dévoilé. Le prix de
10.000 à 12.000 euros a un temps été
évoqué, ce qui lui permettrait d’être
environ deux fois moins cher que
la concurrence. — A. F.
À NOTER
Carlos Ghosn table désormais
sur 500.000 ventes de véhicules
100 % électrique en 2022, soit
10 % des ventes de Renault.
Elles se sont élevées à 40.900
en 2017, et à 30.000 environ sur
les neuf premiers mois de 2018.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
INDUSTRIE & SERVICES // 19
Les Echos Mardi 2 octobre 2018
en bref
Liaison Lyon-Turin : Bruxelles
presse Rome et Paris d’agir
Auchan va développer des fermes
urbaines autour de ses magasins
ENVIRONNEMENT Auchan Retail France, la branche distribu-
tion du groupe appartenant à l’Association familiale Mulliez, va
lancer un vaste projet de fermes urbaines autour de ses magasins. Selon le mazagine « LSA », qui révèle l’information confirmée par le groupe, près de 50 sites sont concernés, en dehors de
Paris et de sa région, avec une première réalisation prévue dès
2020. La foncière Ceetrus (ex-Immochan) possède des centaines d’hectares de terres agricoles autour d’hypermarchés de
l’enseigne. Sur chaque site, environ une centaine d’hectares
serait mobilisée par ces projets centrés autour de productions
et de variétés locales cultivées dans le respect de l’environnement, indique l’hebdomadaire.
FERROVIAIRE
La Commission évoque
une rallonge communautaire potentielle
de 860 millions pour
financer les travaux.
Et menace, si le projet
reste dans l’impasse, de
demander le remboursement des subventions
déjà versées.
Jack Ma poursuit son désengagement
d’Alibaba
E-COMMERCE Après
Le bâton et la carotte
Pour tenter de débloquer la situation, Jan Brinkhorst, le coordinateur européen chargé de développer un corridor ferroviaire le long
Pour financer les études préliminaires et le début des travaux, l’Union européenne a déjà versé
370 millions d’euros entre 2007 et 2013, et 814 millions sont prévus sur la période 2014-2020.
de la Méditerranée pour le transport de marchandises, a écrit miseptembre aux ministres des
Transports des deux pays. Dans
cette lettre, dont « Les Echos » ont
eu communication, Bruxelles
manie à la fois le bâton et la carotte.
Le bâton, tout d’abord : après
avoir souligné le caractère indispensable à ses yeux de la future
infrastructure, Jan Brinkhorst rappelle que l’Union européenne a déjà
versé pour le soutenir 370 millions
d’euros entre 2007 et 2013, puis
814 millions pour la période 20142020. Et il menace : « Une suspension du projet mettrait en question
l’accord de subvention en cours, et
pourrait conduire à sa résiliation et
au recouvrement total ou partiel des
sommes déjà versées. »
La carotte, ensuite : aujourd’hui,
les fonds européens doivent couvrir
40 % du coût du chantier, le maximum prévu par les textes européens. Le responsable ouvre la
porte à une possible augmentation
du chèque. « Dans le futur cadre
budgétaire de l’UE, la Commission
propose même d’augmenter à 50 % le
taux de cofinancement maximal
pour les projets transfrontaliers tels
que le Lyon-Turin. »
Débloquer la situation
côté italien
Sur un budget évalué à 8,6 milliards
pour la réalisation des 57 kilomètres du tunnel de base, cette rallonge potentielle peut être chiffrée à
860 millions d’euros, qui réduiraient d’autant la contribution sup-
Les grèves obligent Ryanair
à abaisser ses prévisions
AÉRIEN
La low cost irlandaise
révise son objectif de
bénéfice annuel après
une série de grèves.
Raphaël Bloch
@Bloch_R
avec Bruno Trévidic
@BrunoTrevidic
simultanément dans cinq pays ont eu
un impact sur le trafic, les réservations et les marges », explique
Michael O’Leary, le patron de Ryanair, dans un communiqué. « Bien
que nous ayons réussi à assurer 90 %
des vols, la confiance des clients a été
atteinte », ajoute-t-il, estimant que
les passagers se montrent plus hésitants à réserver sur Ryanair pour
les vacances de la Toussaint et de
Noël. La compagnie, qui a lancé une
nouvelle vague de tarifs promotionnels à moins de 10 euros le vol, mentionne également les coûts liés à la
prise en charge des clients privés de
vols du fait des grèves.
Moins de passagers
Pour justifier son avertissement sur
résultat, Ryanair invoque la hausse
de tarif du carburant, des prix plus
bas que prévu et une augmentation
des coûts de 260 millions d’euros,
qui s’expliquerait en partie par
l’impact de ces grèves. « Alors que
nous avions géré avec succès les cinq
grèves de 25 % de nos pilotes irlandais cet été, les deux grèves de personnels de cabine et de pilotes organisées
Trois bases fermées
cet hiver
Jose Jordan/AFP
Les turbulences continuent pour
Ryanair. Pénalisée par une série de
grèves de ses personnels navigants
depuis cet été, la compagnie
aérienne a annoncé lundi avoir
révisé à la baisse son objectif de
bénéfice net annuel.
La compagnie low cost irlandaise s’attend désormais à des gains
nets compris entre 1,10 et 1,20 milliard d’euros. Elle tablait précédemment sur une fourchette comprise
entre 1,25 et 1,35 milliard. En
Bourse, le titre reculait lundi matin
de plus de 7 % autour des 12 euros,
soit son plus bas niveau depuis
octobre 2016. Le titre a lâché 25 %
depuis juin, début des grandes grèves des salariés.
La compagnie justifie son avertissement sur résultat par la hausse de
tarif du carburant, des prix plus bas que prévu et l’impact des grèves.
En conséquence, « nous avons
décidé de réduire nos capacités pour
l’hiver 2018 (de 1 %), en fermant temporairement quelques bases en
Europe », annonce le patron de Ryanair, qui avait mis en garde les pilotes allemands contre les conséquences éventuelles des grèves sur
l’emploi. A compter du 5 novembre,
Ryanair fermera ainsi temporairement ses bases d’Eindhoven (4 avions), de Bremen (2 avions) et de Niederrhein (ramenée de 5 à 3 avions).
« Nous discuterons avec nos pilotes et
nos personnels de cabine des moyens
de minimiser les pertes d’emplois »,
assure la compagnie.
Et le groupe n’exclut pas d’abaisser à nouveau ses prévisions de
bénéfice au cas où il subirait de nouvelles perturbations d’ici à fin
décembre.
(
Lire également « Crible »
Page 36
portée par les deux Etats. Soit, selon
la clef de répartition actuelle, une
économie potentielle de près de
500 millions pour l’Italie.
Cette ouverture est manifestement destinée à débloquer la situation dans ce pays, en faisant miroiter au M5S une concession
suffisante pour justifier un ralliement au projet. Mais la France
serait, elle aussi, gagnante : sa contribution baisserait de 370 millions
et serait ramenée à 1,83 milliard. n
STR/China Out/AFP
Les atermoiements de l’Italie et de
la France autour de la réalisation du
Lyon-Turin commencent à agacer
sérieusement la Commission européenne. En gestation depuis plus de
vingt ans, ce projet de nouvelle
liaison ferroviaire entre les deux
pays, contesté des deux côtés de la
frontière (en particulier côté italien), semblait définitivement lancé
début 2017 après la ratification par
les deux Parlements d’un accord
binational sur sa réalisation.
Mais les récentes élections au
Parlement transalpin sont venues
tout remettre en question. La coalition issue des urnes se déchire sur le
projet : alors que la Ligue veut poursuivre le chantier, le Mouvement
5 étoiles (M5S) prône un abandon,
ou au minimum une remise à
plat intégrale. Le gouvernement
français, de son côté, a récemment
indiqué qu’il « honorera ses engagements européens », mais manifestement sans enthousiasme.
Teslt SAS
Lionel Steinmann
@lionelSteinmann
l’annonce de son retrait progressif de la présidence
d’Alibaba, Jack Ma (54 ans) a
commencé à se désengager
financièrement des holdings
qui possèdent les brevets et
certains actifs du géant chinois de l’e-commerce qu’il a
fondé en 1999. Selon le
« Financial Times », Jack Ma
aurait cédé la quasi-totalité
de ses participations. Alibaba a confirmé au « FT »,
son fondateur restant néanmoins actionnaire.
La low cost danoise Primera Air,
en faillite, cesse ses opérations
AÉRIEN La compagnie low cost danoise Primera Air a annoncé
lundi sa mise en faillite et l’arrêt de tous ses vols le soir même.
Compagnie charter récemment reconvertie dans les vols low
cost long-courriers, Primera Air avait notamment lancé des
vols vers New York au départ de Paris en Airbus A321. Pour
expliquer son échec, la compagnie évoque, entre autres, les
retards de livraison des Airbus A321 neo.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
20 // INDUSTRIE & SERVICES
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos
Pour se désendetter, Casino
cède les murs de 55 Monoprix
DISTRIBUTION
Le groupe de distribution récupérera
565 millions
dans l’opération.
Son plan de cession
d’actifs est atteint
pour moitié.
Philippe Bertrand
@Bertra1Philippe
avec Raphaël Bloch
@Bloch_R
L’opération désendettement continue pour Casino. Mis sous pression
par les investisseurs, le groupe de
distribution a annoncé, lundi, avoir
signé une promesse de vente contraignante (« synallagmatique » dit
le communiqué) pour les murs de
55 de ses magasins Monoprix.
L’acheteur est un « investisseur institutionnel » dont le nom n’est pas
dévoilé.
Avec cette opération, le groupe
de Jean-Charles Naouri récupérera
565 millions au plus tard le
27 décembre. La somme s’ajoute
aux 213 millions d’euros déjà obtenus avec la cession, en juin, de 15 %
de la foncière Mercialys. Le plan de
désendettement atteint donc
778 millions d’euros.
Le groupe a annoncé en juin un
programme de cessions de 1,5 milliard d’euros au total. A l’origine, la
moitié devait être réalisé en 2018 et
l’autre début 2019. Le processus
pourrait être accéléré, la moitié du
plan étant déjà atteinte. Les analystes de chez Kepler Cheuvreux avançaient, il y a une dizaine de jours,
la cession d’actifs comme Casino
Restauration et Vindémia, la filiale
réunionnaise. Le groupe, qui possédait jusqu’à aujourd’hui l’équivalent de 3,9 milliards de murs de
magasins, peut encore vendre
quelques pierres.
SERVICES
Le numéro trois
français de l’eau
acquiert la société
d’eau de Las Palmas,
aux Canaries.
Myriam Chauvot
mchauvot@lesechos.fr
Refinancer la dette de Rallye
Casino a promis de réduire sa dette
de 1 milliard à la fin 2018, à 2,7 milliards. Il compte sur les cessions
réalisées et le fruit de son activité
opérationnelle. Jean-Charles
Naouri doit simultanément refinancer la dette de son holding Rallye pour lequel il lui faut honorer ce
mois-ci une échéance de 670 millions. Une autre, de 300 millions
suivra en mars 2019. Pour ce faire,
le dirigeant a obtenu une nouvelle
ligne de crédit de 500 millions non
gagée sur des actions Casino.
Rallye a par ailleurs pour 1,4 milliard de lignes de crédit nanties sur
les titres de sa filiale, mais la baisse
de son cours de Bourse ne permet
pas de les utiliser complètement. Si
Casino vend pour 1,5 milliard
SAUR se renforce
en Espagne
Avec cette opération, Casino récupérera 565 millions
au plus tard le 27 décembre. Photo Philippe Huguen/AFP
d’actifs et ne se désendette que de
1 milliard, on peut imaginer que le
solde sera remonté vers Rallye par
le biais de dividendes exceptionnels. Le géant de la distribution a
révélé fin septembre un projet de
rapprochement avorté avec Carrefour, que ce dernier a démenti.
Casino a aussi confirmé lundi
ses prévisions pour 2018. Il a
notamment assuré que son résultat opérationnel en France en 2019
s’améliorerait « à un rythme comparable » à celui de 2018. La cession
des murs de 55 Monoprix induit le
paiement de 27 millions de loyers
annuels.
(
Lire également « Crible »
Page 36
Le groupe SAUR a consacré son
été au choix d’un repreneur,
mais pas seulement. Le numéro
trois français de l’eau a aussi
conclu sa première acquisition
de 2018, dévoilée lundi. Il se renforce en Espagne, en portant
de 33 % à 66 % sa part dans la
société d’eau de Las Palmas, aux
Canaries. « C’est la troisième plus
grosse ville espagnole gérée par un
acteur privé, derrière Barcelone et
Valence », souligne le directeur
de l’international, Emmanuel
Vivant. C’est aussi le deuxième
plus gros contrat d’eau de SAUR
derrière Gdansk (Pologne) et ses
500.000 habitants.
Les Canaries sont arides et les
400.000 habitants de Las Palmas, la plus grande ville de cet
archipel (2,2 millions d’habitants), dépendent de l’usine de
dessalement d’eau de mer
municipale pour leur eau potable. Le français et l’espagnol
Sacyr en sont les opérateurs
industriels depuis 1993, comme
du reste des services d’eau
locaux (distribution d’eau, assainissement). Mais SAUR ne détenait que 33 % de la société créée
pour ce contrat, qui court jusqu’en 2043.
Poussée à l’international
En rachetant les 33 % de Sacyr
(la municipalité garde ses 33 %),
pour un montant non dévoilé
financé par ses fonds propres, le
groupe français devient majoritaire et va donc consolider dans
ses comptes les 53 millions
d’euros annuels du contrat.
SAUR acquiert aussi deux PME
espagnoles et une PME française (Alliance Développement)
dans l’eau et le curage des
réseaux hydrauliques.
Ses trois opérations espagnoles portent l’activité de sa filiale
ibérique, Gestagua, de 39 millions l’an dernier à 100 millions.
En 2017, SAUR a réalisé 1,3 milliard d’euros de chiffre d’affaires
consolidé, dont 125 millions à
l’international (en Arabie saoudite, en Pologne et en Espagne).
Il vise les 2 milliards en 2022,
dont 30 % à l’international.
Quant au changement effectif
d’actionnaire, il est prévu
en novembre. Le 27 septembre,
le comité central d’entreprise a
approuvé à l’unanimité la
reprise de SAUR par le fonds
suédois EQT choisi cet été. n
ANNLEGALECH
annonces judiciaires & légales
REPUBLIQUE FRANCAISE
PRÉFECTURE DE LA SEINE-SAINT-DENIS
PRÉFECTURE DE LA RÉGION ÎLE-DE-FRANCE,
PRÉFECTURE DE PARIS
PRÉFECTURE DE SEINE ET MARNE
PRÉFECTURE DU VAL-D’OISE
AVIS D’ENQUÊTE PUBLIQUE
Le ministère de la transition écologique et solidaire, direction générale des infrastructures, des transports et de la mer
(DGITM), situé Tour Séquoia, 92055 La Défense cédex, a présenté une demande d'autorisation environnementale relevant de
la loi sur l’eau au titre des articles L.181-1 à L.181-4 du code de l’environnement et à la dérogation pour atteinte à des espèces
protégées, en application de l’article L. 411-2 du code de l’environnement, concernant la réalisation d’une liaison ferroviaire directe
entre Paris (gare de l’Est) et l’aéroport Paris Charles de Gaulle (gare CDG 2), dénommée Charles de Gaulle Express.
Son tracé traverse les communes de Paris (10ème et 18ème arrondissements) Aubervilliers, La Courneuve, Le Bourget,
Drancy, Le Blanc-Mesnil, Aulnay-sous-Bois, Sevran, Villepinte, Tremblay-en-France, Villeparisis, Mitry-Mory et Le Mesnil-Amelot.
Les rubriques concernées par le projet au titre de la loi sur l’eau sont les suivantes : 1.1.1.0., 1.1.2.0., 2.1.5.0., 2. 2. 1. 0. et
2. 2. 3. 0.
Cette enquête publique se déroulera pendant 30 jours consécutifs, du lundi 22 octobre 2018 au mardi 20 novembre
2018 inclus en mairies de Paris (9ème, 10ème, 18ème et 19ème arrondissements), Pantin, Saint-Ouen, Saint-Denis, Aubervilliers,
La Courneuve, Le Bourget, Drancy, Le Blanc-Mesnil, Aulnay-sous-Bois, Livry-Gargan, Sevran, Vaujours, Villepinte, Tremblayen-France dans le département de la Seine-Saint-Denis, Villeparisis, Mitry-Mory, Le Mesnil-Amelot, Mauregard, Claye-Souilly,
Isles-les-Villenoy, Trilport et Fresnes-sur-Marne dans le département de la Seine et Marne, Roissy-en-France, Marly-la-Ville et
Vémars, dans le département du Val-d’Oise
La commission d’enquête a été désignée le 27 août 2018 par le président par intérim du tribunal administratif de Montreuil.
Elle est constituée de Monsieur Claude RICHER, cadre supérieur dans le domaine des grands projets de centrales thermiques,
en qualité de président, de Monsieur Jean CULDAUT, architecte urbaniste indépendant, et de Monsieur Jean-Charles BAUVE,
architecte D.P.L.G. en qualité de membres titulaires.
Le dossier de demande d’autorisation environnementale comprenant notamment une étude d'impact, l’avis de l'autorité de
l'État compétente en matière d'environnement, les avis de l’Agence régionale de la santé d’Île-de-France pour le compte des
délégations territoriales de la Seine-Saint-Denis, de Seine-et-Marne et du Val-d'Oise, de la direction régionale des affaires
culturelles d’Île-de-France et du Conseil national de protection de la nature, des collectivités territoriales et de leurs groupements,
du mémoire en réponse de la direction générale des infrastructures, des transports et de la mer (DGITM), ainsi qu’un registre
d’enquête publique, seront déposés dans les lieux d’enquête suivants, où ils pourront être consultés aux jours ouvrables et heures
habituels d’ouverture au public :
MAIRIE DE PARIS 9ÈME
Service des affaires générales
6, rue Drouot, 75009 Paris
MAIRIE DE PARIS 10ÈME
Service des affaires générales
72, rue du Faubourg Saint-Martin,
75010 Paris
MAIRIE DE PARIS 18ÈME
Service des affaires générales
1, place Jules Joffrin, 75018 Paris
MAIRIE DE PARIS 19ÈME
Service des élections
5/7, place Armand Carrel, 75019 Paris
MAIRIE DE CLAYE-SOUILLY
Service de l’urbanisme
1, allée André Benoît, 77410 Claye-Souilly
MAIRIE DE FRESNES-SUR-MARNE
2, rue de l’Église, 77410 Fresnes-sur-Marne
MAIRIE D’ILES-LES-VILLENOY
Service accueil
58, rue des Meaux, 77450 Iles-les-Villenoy
MAIRIE DE LE MESNIL AMELOT
2 rue du Chapeau
77990 Le Mesnil-Amelot
MAIRIE DE MAUREGARD
12, rue de la Grande Allée
77990 Mauregard
MAIRIE DE MITRY-MORY
Direction de l’aménagement Service environnement
11/13, rue Paul Vaillant Couturier,
77290 Mitry-Mory
MAIRIE DE TRILPORT
Rue du Général de Gaulle, 77470 Trilport
MAIRIE DE VILLEPARISIS
Service de l’urbanisme
32, rue de Ruzé, 77270 Villeparisis
MAIRIE D’AUBERVILLIERS
Service santé environnementale
31-33, rue de la Commune de Paris,
93300 Aubervilliers
MAIRIE D’AULNAY-SOUS-BOIS
Service réglementation des constructions Centre administratif
16, boulevard Félix Faure,
93600 Aulnay-sous-Bois
MAIRE DE DRANCY
Direction générale
Place de l’Hôtel de ville, 93700 Drancy
MAIRIE DE LA COURNEUVE
Pôle administratif 1 Mécano
3, mail de l’Egalité, 93120 La Courneuve
MAIRIE DE LE BLANC-MESNIL
Direction de l’aménagement Service de l’urbanisme
1, Place Gabriel Péri,
93150 Le Blanc-Mesnil
MAIRIE DE LE BOURGET
Service de l’urbanisme
22-24, rue Anizan Cavillon,
93350 Le Bourget
MAIRIE DE LIVRY-GARGAN
Direction de l’urbanisme
3, place François Mitterrand,
93190 Livry-Gargan
MAIRIE DE PANTIN
Mission environnement et développement durable
84-88, avenue du Général Leclerc,
93500 Pantin
MAIRIE DE SAINT-DENIS
Service de l’urbanisme
2, place du Caquet, 93200 Saint-Denis
MAIRIE DE SAINT-OUEN
Centre administratif et social - service Foncier
6, place de la République, 93400 Saint-Ouen
MAIRIE DE SEVRAN
Pôle urbain
1, rue Henri Becquerel, 93270 Sevran
MAIRIE DE TREMBLAY-EN-FRANCE
Service de l’urbanisme
18, boulevard de l’Hôtel de Ville,
93290 Tremblay-en-France
MAIRIE DE VAUJOURS
Direction de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme et du
Foncier - 20, rue Alexandre Boucher, 93410 Vaujours
MAIRIE DE VILLEPINTE
Service de l’urbanisme et de l’aménagement
32-34, avenue Paul Vaillant Couturier,
93420 Villepinte
MAIRIE DE MARLY-LA-VILLE
Service de l’urbanisme
10, rue du Colonel Fabien,
95670 Marly-la-Ville
MAIRIE DE ROISSY-EN-FRANCE
Service de l’urbanisme
40, avenue Charles de Gaulle,
95700 Roissy-en-France
MAIRIE DE VÉMARS
Service de l’urbanisme
5, rue Léon Bouchard, 95470 Vémars
Le dossier d'enquête publique sera mis à la disposition du public sur le site internet dédié à l’enquête, à l'adresse suivante :
http://cdg-express.enquetepublique.net au plus tard à la date d'ouverture de l'enquête publique. Il sera également consultable sur
un poste informatique situé à la préfecture de la Seine-Saint-Denis, 1 esplanade Jean Moulin, 93007 Bobigny Cedex, du lundi au
vendredi de 9h00 à 16h00 (sauf jour férié).
Des informations relatives à l'enquête publique peuvent être consultées sur les sites internet des préfectures :
• de la Seine-Saint-Denis : http://www.seine-saint-denis.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-paysage-risques-naturelset technologiques-bruit-nuisances-publicite/Consultations-publiques/Dossiers-Loi-sur-l-eau
• de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris : http://www.prefectures-regions.gouv.fr/ile-de-france/documents-publications
(thème : enquête publique)
• de Seine-et-Marne : http://www.seine-et-marne.gouv.fr/Publications/Enquetes-publiques
• du Val d’Oise : http://www.val-doise.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-et-nuisances/ICPE-InstallationsClassees-Pour-la-Protection-de-l-Environnement/ENQUETE-PUBLIQUE-2018
Toute information relative au projet peut être demandée auprès du maître d’ouvrage, monsieur le directeur du projet « CDG
Express », ministère de transition écologique et solidaire, direction générale des infrastructures, des transports et de la mer
(DGITM) dont le siège est situé Tour Séquoia, 92055 La Défense cédex.
Toute personne qui aurait à formuler des observations concernant cette opération pourra les faire connaître pendant la durée
de l’enquête publique :
- en les consignant sur le registre d’enquête prévu à cet effet dans les lieux d’enquête cités ci-dessus, aux jours ouvrables et
heures d'ouverture habituelle des services,
- en les adressant par écrit, au siège de l’enquête, à la préfecture de la Seine-Saint-Denis, DIRECTION DE LA COORDINATION
DES POLITIQUES PUBLIQUES ET DE L’APPUI TERRITORIAL, bureau de l’environnement située au 1, Esplanade Jean
Moulin – 93000 Bobigny,
- par voie électronique, du 22 octobre 2018 à 8h00 au 20 novembre 2018 à 18h00, via un registre dématérialisé accessible sur
le site dédié à l’enquête à l'adresse suivante : http://cdg-express.enquetepublique.net ou par mail à l’adresse : cdg-express@
enquetepublique.net. Les observations reçues par voie électronique seront consultables sur le site dédié.
Un membre de la commission d’enquête se tiendra à la disposition du public pour recevoir ses observations aux lieux de
permanences, aux dates et heures fixées dans le tableau suivant :
Mairie du 10ème arrondissement de Paris
Mairie de Villeparisis (77)
Service des affaires générales
Service de l’urbanisme
Jeudi
15 novembre 2018 de 16h30 à 19h30
Vendredi 9 novembre 2018 de 9h00 à 12h00
Mairie d’Aulnay-sous-Bois (93)
Mairie de Le Bourget (93)
Service réglementation des constructions
Service de l’urbanisme
centre administratif
Jeudi
25 octobre
2018 de 14h00 à 17h00
Vendredi 16 novembre 2018 de 9h00 à 12h00
Mairie de Mitry-Mory (77)
Mairie du 18ème arrondissement de Paris
Direction de l’aménagement
Service des affaires générales
Service de l’environnement
Jeudi
8 novembre 2018 de 16h30 à 19h30
Lundi
22 octobre
2018 de 15h00 à 17h00
Samedi
17 novembre 2018 de 9h00 à 12h00
Mardi
20 novembre 2018 de 15h00 à 17h00
Mairie de Sevran (93)
Mairie de Drancy (93)
Pôle urbain
Direction générale
Lundi
19 novembre 2018 de 9h00 à 12h00
Lundi
5 novembre 2018 de 9h00 à 12h00
Mairie de Saint-Denis (93)
Mairie de Le Mesnil-Amelot (77)
Service de l’urbanisme
Lundi
5 novembre 2018 de 15h00 à 18h00
Mardi
13 novembre 2018 de 14h00 à 17h00
Mairie de Le Blanc-Mesnil (93)
Maire de Tremblay-en-France (93)
Direction de l’environnement
Service de l’urbanisme
Service de l’urbanisme
Mardi
20 novembre 2018 de 9h00 à 12h00
Jeudi
8 novembre 2018 de 9h00 à 12h00
Mairie de La Courneuve (93)
Mairie de Roissy-en-France (95)
UT Foncier Droit des Sols
service de l’urbanisme
Pôle administratif 1 Mécano
Lundi
19 novembre 2018 de 15h00 à 18h00
Lundi
22 octobre
2018 de 9h00 à 12h00
Compte tenu de la nature du projet, deux réunions d’information et d’échanges avec le public seront organisées dans les lieux,
aux dates et horaires indiqués ci-dessous :
VILLEPINTE
PARIS
Salle Joséphine Baker à l’Espace « V » Roger Lefort
Châteauform’ Collège – Salle L’École de l’Histoire
Esplanade Aimé Césaire – avenue Jean Fourgeaud,
69 ter, rue de la Chapelle, 75018 Paris
93420 Villepinte
Mardi 13 novembre 2018 à partir de 20h00
Mardi 6 novembre 2018 à partir de 20h00
À l’issue de cette enquête, le rapport et les conclusions de la commission d’enquête seront tenus à la disposition du public
pendant un an dans les mairies visées ci-dessus, ainsi qu’en préfectures de la Seine-Saint-Denis, de la région Île-de-France, de
Seine et Marne, du Val-d’Oise, ainsi que sur les sites internet précités.
La décision susceptible d'intervenir à la fin de cette procédure prend la forme d’une autorisation assortie du respect de
prescriptions ou un refus. Elle est prise par arrêté des préfets des départements concernés.
EP18-408
enquete-publique@publilegal.fr
La ligne de référence est de 40 signes en corps minimal de 6 points didot. Le calibrage de l’annonce est établi de filet à filet.
Les départements habilités sont 75, 78, 91, 92, 93, 94, 95 et 69.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
INDUSTRIE & SERVICES // 21
Les Echos Mardi 2 octobre 2018
Le chinois Haier s’offre Candy
pour accélérer en Europe
Cancer : feu vert
américain
pour Sanofi
l Le géant mondial rachète le groupe familial italien, qui a fait le pari
des appareils ménagers connectés.
l Avec cette opération, Haier cherche à rattraper son retard en Europe.
PHARMACIE
Le laboratoire
français enregistre
son premier succès
en cancérologie
depuis six ans.
Catherine Ducruet
@CDucruet
Ça n’était pas arrivé depuis
2012 : Sanofi vient d’obtenir le
feu vert de la Food & Drug
Administration américaine
pour un médicament contre le
cancer, le Libtayo, un produit
d’immunothérapie de la même
classe que les Keytruda de
Merck ou Opdivo de BMS. Cette
autorisation porte sur une indication limitée (7.000 décès par
an aux Etats-Unis), dénommée
« carcinome épidermoïde
avancé », le cancer de la peau le
plus fréquent après le mélanome (grain de beauté malin).
Avec ce produit, le sixième de
cette classe de médicaments
derrière l’Opdivo et le Keytruda
mais aussi le Tcentriq de Roche,
l’Imfinzi d’AstraZeneca et le
Bevencio de Pfizer et de l’allemand Merck, Sanofi tente de
prendre la vague de l’immunothérapie, un marché évalué à
quelque 8 milliards de dollars
en 2025, même si c’est avec
retard. L’autorisation équivalente en Europe est attendue
pour la mi-2019.
Pour Joanne Lager, responsable du développement clinique en oncologie de Sanofi,
cette première indication,
comme le mélanome pour ses
Avec le rachat de Candy, le groupe chinois veut étendre son leadership sur les appareils ménagers intelligents en Europe.
Photo Robert Kluba/RÉA
ÉLECTROMÉNAGER
Dominique Chapuis
dchapuis@lesechos.fr
Haier fait un pas décisif en Europe.
Le géant chinois de l’électroménager vient de mettre la main sur
l’italien Candy, un groupe familial
qui se positionne dans le Top 5
européen avec un chiffre d’affaires
de plus d’un milliard d’euros. En
plus de Candy, la société compte
aussi les marques Hoover, Rosières en France et Jinling en Chine.
Les détails de l’opération ne sont
pas connus, pas plus que le montant du rachat. Les deux sociétés
indiquent seulement qu’un accord
a été conclu avec la famille fondatrice, les Fumagalli, « pour regrouper les activités de Haier et Candy
S.p.A ». Seul chiffre dévoilé : Haier
s’est engagé à investir 475 millions
d’euros pour « accélérer encore sa
croissance sur le marché européen ». Autre indication, le siège
européen du groupe chinois, jusque-là à Paris, sera transféré à Brugherio (Italie), le berceau de Candy.
Cette opération concrétise les
ambitions affichées fin août par
Haier lors du Salon IFA à Berlin,
avec son entrée au Ceinex, une
place b oursi ère créée par la
Bourse de Francfort. « Nous souhaitons nous classer dans le Top 5
en Europe d’ici à 2022 », indiquait
alors aux « Echos » Yannick Fierling, le directeur général Europe, y
compris via la croissance externe.
Avec cette alliance, Haier va
réduire son retard sur le Vieux
Continent, en renforçant sa notoriété avec une marque fondée en
1946 et que beaucoup d’Européens
connaissent. Le chinois va en
même temps prendre une solide
position sur un marché très fragmenté, dominé par Electrolux.
Présent depuis une dizaine
d’années en Europe, Haier n’y
détient que 2,3 % de part de marché, après des erreurs de positionnement, contre 20 % aux EtatsUnis ou 22 % en Asie, hors Chine.
Cette stratégie est similaire à
celle opérée aux Etats-Unis, avec
l’acquisition de l’électroménager
de General Electric en 2016. Un
rachat qui a permis au chinois de
s’imposer comme le numéro un
mondial de l’électroménager en
valeur, devant Whirlpool selon
Euromonitor. Jusque-là, c’était
seulement le cas en volumes, grâce
à ses clients chinois.
Des appareils ménagers
intelligents
Le géant mondial, dont le chiffre
d’affaires de la filiale Qingdao
s’élève à quelque 23 milliards de
dollars, récupère également dans
la corbeille une base industrielle.
Haier ne disposait à ce jour que
d’un site de production européen
en Russie. Avec Candy, il s’offre
sept usines en Europe, en Turquie et en Chine, soit au total
5.000 salariés.
Autre intérêt, la complémentarité des produits. Le groupe italien
avait ainsi cessé la fabrication de
réfrigérateurs depuis 2014. Or c’est
le principal savoir-faire de Haier.
Surtout, Candy a pris de l’avance
sur ses concurrents en matière de
numérique. Depuis quatre ans,
son PDG, Beppe Fumagalli, en a
fait une priorité. Chaque nouveauté (four, hotte…) est désormais connectée. C’est déjà le cas
pour toute sa gamme de lavelinge, avec des prix abordables,
autour de 400 euros.
Un domaine des appar eils
ménagers intelligents où le chi-
« Nous souhaitons
nous classer dans
le Top 5 en Europe
d’ici à 2022. »
YANNICK FIERLING
Directeur général Europe
d’Haier
Olivier Tosseri
@oliviertosseri
— Correspondant à Rome
Un fleuron du made in Italy et de
son miracle économique d’aprèsguerre passe sous pavillon étranger. Candy, la célèbre marque de
lave-linge, fondée il y a 73 ans
dans le nord de la péninsule, a été
vendue aux Chinois. La famille
Fumagalli a cédé aux avances du
géant mondial de l’électroménager Haier.
En Italie, Candy est d’ailleurs
devenu un quasi-nom commun
signifiant « lave-linge ». L’his-
toire de cette société de plus d’un
milliard d’euros de chiffre d’affaires est celle du succès d’une
petite entreprise familiale,
comme il en existe tant dans le
nord du pays. Tout commence
dans les années 1920 dans un atelier mécanique en Lombardie.
Enzo, le fils du patron Eden
Fumagalli, mobilisé pendant la
seconde guerre mondiale, est fait
prisonnier par les Américains et
retenu aux Etats-Unis.
Libéré en 1945, il découvre
l’existence du lave-linge. Comprenant immédiatement l’immense
potentiel d’un tel équipement
pour le marché italien où il n’existait pas, il envoie à sa famille les
premiers croquis de ce qui sera le
premier lave-linge entièrement
made in Italy. Modello 5, une
grosse boîte avec quelques bou-
tons, est commercialisé en 1946
sous la marque Candy, nom exotique qui évoque une chanson américaine de l’entre-deux-guerres.
Le succès est immédiat et les fils
d’Eden Fumagalli font de la PME
familiale un empire dirigé jusqu’à
aujourd’hui par la troisième génération. C’est l’un des symboles des
trente glorieuses avec une croissance exponentielle dans les
années 1960, celles de l’essor de la
société de consommation.
De 20.000 ouvriers
à 5.000 aujourd’hui
Les rachats de concurrents et les
ouvertures d’usines se multiplient ensuite, notamment en
Europe de l’Est et en Russie. Le
nom Candy fait même son apparition sur les maillots de prestigieuses équipes de football comme
Plus de 9.000 dollars
par traitement
Et le français n’envisage pas de se
distinguer en cassant les prix
pour s’imposer. Son prix de
9.100 dollars par patient et par
cycle de traitement (avant rabais
négociés) est en ligne avec celui
de ses concurrents. Dans une
note, UBS crédite le médicament
d’un chiffre d’affaires maximum
de 1 milliard de dollars, toutes
indications confondues, à l’horizon 2023-2024. Une estimation
qui peut sembler optimiste comparée à celle de Global Data pour
l’Imfinzi d’AstraZeneca, quatrième sur le marché par ordre
chronologique, qui ne dépasserait pas la moitié de ce chiffre.
Toujours est-il que Sanofi
marque ici son intention de
revenir en cancérologie. Une
intention que matérialisent
aussi les autres molécules en
développement clinique. La
plus avancée, après le Libtayo,
est l’isatuximab, actuellement
en essai clinique de phase III
contre une forme rare de cancer du sang, le myelome multiple. Les autres sont en phase I. n
ANNLEGALECH
annonces judiciaires & légales
ETABLISSEMENT PUBLIC TERRITORIAL PARIS TERRES D’ENVOL
nois est, lui aussi, très en avance et
compte faire jouer les synergies.
Avec l’objectif « d’étendre son lead e rs h i p » s u r c e s e g m e n t e n
Europe.
« Les capacités d’innovation de
Candy, le design, la technologie et le
style italien correspondent parfaitement au modèle de Qingdao
Haier, ont souligné Beppe et Aldo
Fumagalli, les dirigeants de
Candy. Ensemble, nous allons
mieux répondre à la hausse de la
demande pour des produits personnalisés qui facilitent la vie quotidienne. » La transaction devrait
être finalisée début 2019, après le
feu vert des autorités nationales et
européennes. n
Un nouveau symbole du made in Italy essoré
par la mondialisation
Racheté par le chinois
Haier, le groupe familial
avait lancé le premier
lave-linge fabriqué en Italie
en 1946.
concurrents, est d’abord l’occasion d’apporter la preuve de
l’efficacité du médicament en
solo. Et, si d’autres indications
(cancers du poumon, de la
peau, du col de l’utérus…) font
également l’objet d’essais cliniques en monothérapie avec des
résultats attendus en 2020,
« l’essentiel du potentiel commercial du produit réside plutôt
dans son utilisation comme base
de combinaisons avec d’autres
produits, notamment ceux que
Sanofi développe actuellement ».
celle de Liverpool de 1988 à 1992
ou encore d’écuries de Formule 1,
dont l’entreprise est le sponsor.
Un succès qui commence à
marquer le pas en 2008. Il y a
encore vingt ans, 20.000 ouvriers
travaillaient pour Candy, dans ses
usines italiennes toutes situées en
Lombardie. La dernière encore en
activité dans la péninsule, à Brug h e r i o , n’e m p l o i e p l u s q u e
500 salariés. Les 5.000 autres sont
répartis dans le reste de l’Europe,
en Turquie et en Chine.
Après des années de baisse, le
chiffre d’affaires de l’entreprise est
reparti à la hausse de 14 % l’an dernier notamment grâce aux
« machines à laver intelligentes ».
Le moment idéal pour vendre
l’entreprise aux Chinois. Reste à
savoir quel programme ils choisiront pour elle. n
AVIS D’ENQUETE PUBLIQUE
ENQUETE PUBLIQUE CONJOINTE PREALABLE A UNE
DECLARATION D’UTILITE PUBLIQUE ET PARCELLAIRE
PORTANT SUR LE PROJET DE CONSTRUCTION D’UN
ENSEMBLE IMMOBILIER COMPOSÉ DE LOGEMENTS
SOCIAUX ET D’UNE PARTIE EQUIPEMENTS/SERVICES
RUE ROGER SALENGRO A DRANCY
En exécution de l’arrêté préfectoral n° 2018-2097du 3 septembre 2018, il sera
procédé à une enquête conjointe préalable à la déclaration d’utilité publique
et parcellaire concernant le projet de construction d’un ensemble immobilier
composé de logements sociaux et d’une partie équipements/services rue Roger
Salengro à Drancy
Du jeudi 18 octobre 2018 au jeudi 8 novembre 2018 inclus
à la Mairie de Drancy.
La déclaration d’utilité publique a vocation à être prononcée au bénéfice de
l’Etablissement Public Territorial Paris Terres d’Envol.
Situé à proximité immédiate du quartier Gaston Roulaud, ce projet de
construction s’inscrit dans la politique de renouvellement urbain initiée par la Ville
de Drancy. Il a pour objectif de reconstruire une partie des logements sociaux
ainsi qu’une crèche, qui seront démolis dans le cadre du futur projet de rénovation
urbaine du quartier Gaston Roulaud. A ce jour, la Ville de Drancy est propriétaire
d’environ 75% du périmètre concerné par le projet de construction. L’acquisition
des parcelles restantes est nécessaire pour permettre la construction d’un bâtiment
permettant d’accueillir les logements sociaux ainsi que la partie équipement.
Cette enquête sera conduite par M. Michel GAUTHIER, retraité ancien cadre de
la fonction publique, nommé en qualité de commissaire enquêteur.
Les pièces du dossier d’enquête préalable à la Déclaration d’Utilité Publique
et parcellaire ainsi que le registre d’enquête, resteront déposés au siège de
l’enquête situé à la Mairie de Drancy, Place de l’Hôtel de ville, au service
urbanisme (3ème étage du centre administratif), du jeudi 18 octobre 2018 au jeudi
8 novembre 2018 inclus, afin que chacun puisse en prendre connaissance aux
jours et heures habituels d’ouverture des bureaux (à l’exception des jours fériés, du
vendredi 2 novembre 2018 et du samedi 3 novembre 2018) :
- du lundi au vendredi, de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h30 ;
- le samedi de 9h00 à 12h00.
Le public pourra consigner éventuellement ses observations sur les registres ou
les adresser par écrit au commissaire enquêteur au siège de l’enquête, par courrier
sous enveloppe libellée comme suit:
A l’attention du commissaire enquêteur de l’enquête portant sur le projet de
construction d’un ensemble immobilier contenant des logements sociaux et une
partie équipement public/service, sis rue Roger Salengro
Mairie de Drancy – Service urbanisme
Place de l’Hôtel de Ville, B.P. 76
93701 DRANCY Cedex
Le commissaire enquêteur se tiendra à la disposition du public à l’Hôtel de ville
de Drancy (au service urbanisme situé au 3ème étage du centre administratif), aux
dates et horaires suivants :
- Le jeudi
18 octobre
2018, de
9h00 à 12h00 ;
- Le mercredi 31 octobre
2018, de
9h00 à 12h00 ;
- Le jeudi
8 novembre 2018, de 14h00 à 17h00 ;
Il pourra y recueillir toute observation sur l’opération projetée.
Le rapport et les conclusions du commissaire-enquêteur seront tenus à la
disposition du public durant un an, à compter de la clôture de l’enquête, à la Mairie
de Drancy (service urbanisme), à la Préfecture de Seine-Saint-Denis (Direction du
Développement durable et des Collectivité locales), ainsi que sur le site internet de
la Préfecture (www.seine-saint-denis.pref.gouv.fr/).
EP18-450
enquete-publique@publilegal.fr
La ligne de référence est de 40 signes en corps minimal de 6 points didot.
Le calibrage de l’annonce est établi de filet à filet.
Les départements habilités sont 75, 78, 91, 92, 93, 94, 95 et 69.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
22 // INDUSTRIE & SERVICES
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos
Les résultats de Bonduelle
assurent son rebond en Bourse
ALIMENTATION
Le géant français
des légumes a réalisé
des résultats record
lors de son exercice
2017-2018.
Enrique Moreira
@EnriqueMoreira
Pour Bonduelle, le profit warning de
mars 2018, ce n’était pas des salades.
Le géant français des légumes, célèbre pour ses petits pois en conserve,
avait alors préféré jouer la prudence
« dans un environnement de consommation peu porteur en Europe, ainsi
qu’aux Etats-Unis ». Grand bien lui
en a pris, le chiffre d’affaires pour
l’exercice 2017-2018, clos au 30 juin,
était au niveau des attentes et le titre a
bondi de plus de 9 % en Bourse lundi.
Le groupe familial a présenté un
chiffre d’affaires record de 2,77 mil-
liards, en progression de 21,4 % sur
un an. Surtout, dans une année
charnière qui a vu la nomination
d’un nouveau directeur général,
Guillaume Debrosse, aux côtés du
président, Christophe Bonduelle, la
firme de Villeneuve d’Ascq (Nord) a
enregistré des résultats en forte
hausse.
Le résultat opérationnel courant
progresse de 14 %, « à son plus haut
historique », à 123,6 millions
d’euros. Une envolée qui repose
principalement sur « la consolidation en année pleine de l’activité de
Ready Pac Foods devenue Bonduelle
Fresh Americas (BFA) », rappelle
l’entreprise dans son communiqué.
La société américaine, rachetée en
mars 2018 pour près de 400 millions
d’euros, a ainsi vu sa rentabilité opérationnelle progresser « significativement » au second semestre.
Si BFA affiche toutefois une performance inférieure à l’objectif, notamment à cause de la météo et d’un plan
de compétitivité engagé tardive-
marketing
ment, l’acquisition de Ready Pac
Foods permet à Bonduelle de s’installer comme le leader des salades fraîches outre-Atlantique. Surtout, le
groupe partage désormais son chiffre d’affaires à parts égales entre
l’Amérique du Nord (47 %, dont 37 %
aux Etats-Unis) et l’Europe (45 %).
L’éclairage se met
à l’heure de la LED
Une marque
et un partenariat
LUMINAIRE
Toujours plus international, Bonduelle a mis en place deux nouveaux axes de développement.
Dans un premier temps l’acquisition, en début d’année, de la marque
Del Monte au Canada permet au
groupe de faire une incursion dans
le marché des fruits transformés.
Elle s’inscrit également dans la
« révolution végétale » de long
terme inscrite par le groupe dans
un manifeste qui promeut le « bien
vivre par l’alimentation ».
Dans un second temps, Bonduelle
a signé un partenariat avec Unilever,
au Brésil. Un projet « gagnant-ga-
Bien moins gourmandes
en énergie que les ampoules
halogènes, désormais
interdites en Europe,
les nouvelles ampoules
encouragent la créativité des
fabricants et des enseignes.
gnant », assure Guillaume Debrosse,
dans lequel le groupe français
assure la sous-traitance de la marque Knorr dans le pays. Tandis
qu’Unilever lui ouvre les portes de
son réseau de distribution. n
Valérie Leboucq
@vleboucq
Pour les consommateurs, la disparition des ampoules halogènes – interdites dans l’Union
européenne depuis le 1er septembre – est passée totalement
inaperçue. Pas besoin de renouveler ses lampes à la maison,
puisque le culot des nouvelles
ampoules LED est identique à
celui des halogènes. Mais certains comme Mr Bricolage, en
partenariat avec son fournisseur
Xan Lite, ont été proactifs en basculant d’un seul coup la totalité
des rayons en ampoules LED.
« Les prix sont passés de
15 euros, il y a encore quatre ans, à
5 euros aujourd’hui, avec une
durée de vie moyenne de quinze
ans pour une consommation électrique d’à peine 1 euro par an, là où
la consommation d’une ampoule
halogène se chiffre à 15, on y gagne
clairement », affirme Harald de
Pour vaincre les réticences et
encourager l’achat de ces produits spectaculaires mais
chers, deux grandes enseignes
nationales, Keria Luminaires et
Laurie Lumière, garantissent
cinq ans tous leurs dispositifs à
LED. « Cela a rassuré les consommateurs. Les lampes à LED
intégrées représentent désormais un quart de nos ventes de
luminaires », constate Yoann Le
Berrigaud, directeur général du
groupe Keria.
Ampoules intelligentes
Intelligentes, les ampoules à
LED s’allument ou s’éteignent
toutes seules dans les bureaux
ou les espaces publics en fonction de la présence des occupants ou de la luminosité naturelle. Plus besoin d’ajouter aux
interrupteurs un variateur de
lumière, c’est l’ampoule qui
monte et baisse son intensité
grâce à une télécommande qui
peut aussi en changer la couleur
en fonction de l’ambiance voulue. Laurie Lumière va plus loin
en présentant dans quelquesuns de ses points de vente My
Li-Fi, une lampe à LED, qui permet, en plus d’éclairer, de se connecter à Internet. Conçue par
Oled.com, une start-up issue de
l’université de Versailles, cette
lampe utilise la technologie
Li-Fi, alternative au wi-fi.
Rendez-vous le
mardi 9 octobre 2018
pour découvrir
le Palmarès des
grandes entreprises
les plus digitalisées
À l’Auditorium Les Echos - Le Parisien
10 boulevard de Grenelle • Paris 15e
Inscriptions et informations
www.lesechos-events.fr
6 NOUVELLES CATÉGORIES :
• Management et gouvernance
• UX Culture Client
• Ecosystèmes
• Sécurité
• Continuité stratégique
• Audace
Knowledge partner :
En partenariat avec :
UNE PRODUCTION
Avec la présence exceptionnelle de :
MOUNIR MAHJOUBI
Secrétaire d’Etat auprès
du Premier Ministre,
Chargé du numérique
La lampe My Li-Fi (Pierre Gagnaire Design) permet en plus
de se connecter à Internet. Photo Laurie Lumière
Maillard, directeur commercial
de XanLite. La PME française,
concurrente des géants Osram
et Philips, s’est spécialisée dans
l’intégration de la technologie
LED aux produits d’éclairage,
pour les professionnels et, de
plus en plus, les particuliers.
Plus puissante et moins énergivore que l’halogène, la LED
s’est beaucoup améliorée
depuis ses débuts il y a une vingtaine d’années. Les tonalités
uniformément blanches ont
cédé la place à une large palette
lumineuse allant du plus froid
(pour se réveiller le matin ou au
bureau) au plus chaud (adapté à
la maison et à l’endormissement). La LED a libéré aussi la
créativité des fabricants
d’ampoules. Format XXL, filaments grossis pour un look
« vintage » ou à messages – le
mot « love » s’affiche lors de
l’allumage – ou encore ampoules montées en grappe pour une
suspension : la LED devient, à
elle seule, objet décoratif.
La souplesse d’utilisation de
la LED a aussi permis d’imaginer des modèles de suspensions
ou des lampadaires entièrement constitués de bandes
lumineuses intégrant des centaines de mini-ampoules.
« Elle est déjà couramment utilisée dans les grandes entreprises, à
la RATP, dans les stations de
métro, ainsi que par la grande
distribution qui s’en sert pour
faire du micromarketing géolocalisé en diffusant des messages
publicitaires au passage des
clients », explique son directeur
général, Benjamin Azoulay.
Oled a soigné le style de My
Li-Fi et fait appel au designer
Pierre Gagnaire. Primée au dernier CES de Las Vegas, la lampe
sera bientôt déclinée en plafonnier assez puissant pour connecter une dizaine d’utilisateurs. Benjamin Azoulay met
en avant, les bénéfices du Li-Fi :
« Pas d’émission d’onde radio et
la garantie que la connexion,
invisible de l’extérieur, ne sera
pas piratée, contrairement au
wi-fi classique », dit-il.
Laurie Lumière s’en est
a s s u r é l ’e x c l u s i v i t é ave c
1.000 exemplaires présentés à
799 euros. L’enseigne cherche à
se différencier des autres grâce à
ce type d’opérations, découverte
de produits innovants, collaborations (avec Swarovski, Fatboy…) ou commercialisation en
série limitée de pièces iconiques
du design telle la lampe Pipistrello de Martinelli Luce. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
// 23
Les Echos Mardi 2 octobre 2018
HIGH-TECH
&MEDIAS
Après avoir aboli le principe au
niveau fédéral, l’administration
Trump veut obliger la
Californie à rentrer dans le
rang. L’Etat rebelle avait voté
une législation contraire,
rétablissant l’interdiction faite
aux fournisseurs d’accès
de discriminer les contenus
circulant sur leurs réseaux.
Comedy Central
arrive en France
DR
DR
en
pixels
Neutralité du Net :
la Californie
attaquée en justice
La chaîne de divertissement et
d’humour Comedy Central, qui
diffusera notamment le « Daily
Show » de Trevor Noah le
lendemain de sa diffusion aux
Etats-Unis, arrive en France le
4 octobre. Elle sera disponible
chez tous les opérateurs télécoms
et sans doute chez Canal, même
s’il a déjà sa chaîne Comédie+.
Des discussion sont en cours.
1
MILLIARD DE DOLLARS
Le groupe audiovisuel beIN
du Qatar a réclamé lundi
1 milliard de dollars pour un
« piratage de masse » attribué
à l’Arabie saoudite. Le Qatar
poursuit de son côté l’Arabie
saoudite devant l’OMC pour
« violations de la propriété
intellectuelle ».
Musique : Universal parie sur un marché
africain dépassant l’Europe d’ici à dix ans
l Universal Music
France supervise
une nouvelle filiale
pour l’Afrique
francophone.
l L’objectif
premier est de
faire prospérer
un marché local.
MUSIQUE
Nicolas Madelaine
@NLMadelaine
— A Abidjan
« D’ici à dix ans, le marché africain
de la musique sera plus grand que le
marché européen. » En voyage en
Côte d’Ivoire pour le lancement officiel de la filiale d’Universal Music
pour l’Afrique francophone, Olivier
Nusse, le président du directoire
de la filiale française du numéro
un mondial de la musique, voit les
choses en grand. « Tant pis si ça
sonne comme une “punchline”, j’y
crois », dit-il. Pour lui, l’industrie
mondiale de la musique aurait tort
de continuer à voir la musique africaine comme destinée aux petits
rayons « world music » et « folklore » des disquaires occidentaux.
« Aujourd’hui, les cinq premiers
marchés de la musique sont les
Etats-Unis, le Japon, l’Allemagne
et le Royaume-Uni puis la France,
poursuit le dirigeant. Mais l’Amérique latine, la Chine et l’Afrique vont
bientôt prendre l’ascendant, leurs
artistes vont même dialoguer sans
passer par l’Occident : il faut en être. »
Et d’ajouter que le PDG d’Universal
Music monde, Lucian Grainge,
en est persuadé.
Le marché se résume
aujourd’hui à des clefs
USB de contenus
piratés qui se vendent
sur les marchés.
La prédiction est d’autant plus
osée que, pour l’instant, le marché
de la musique enregistrée sur les
23 pays couverts par Universal
Music Africa (UMA) est embryonnaire. « Il n’y a pas de monétisation ni
pour le physique (CD) ni pour le
numérique », dit un professionnel,
qui explique que le marché se
résume aujourd’hui à des clefs USB
de contenus piratés qui se vendent
sur les marchés.
Selon l’Ifpi, l’Afrique pèse 0,44 %
d’un total mondial de 17,3 milliards
de dollars pour l’industrie de la
musique (hors live), contre 33,2 %
pour l’Europe. Les seuls revenus de
l’industrie de la musique africaine
sont ceux du live et du parrainage
des artistes par les marques. Et
même des deux ensembles, les
sponsors organisant des spectacles
pour lesquels les billets, étant donné
leur prix symbolique, sont davantage un moyen d’organiser la foule
des spectateurs. Mais le potentiel
local est gigantesque. Les 320 mil-
Le groupe togolais Toofan a sorti le premier album d’Universal Music Africa (francophone), « Conquistadors ». Photo Sia Kambou/AFP
lions d’habitants francophones de
cette zone sont jeunes (65 % ont
moins de vingt-cinq ans) et ils seront
850 millions en 2050, selon les prévisions des démographes.
De nombreuses études économiques soulignent les freins entravant
le développement de la région. Il
faut aussi prendre en compte que la
zone anglophone, avec des pays
comme l’Afrique du Sud et le Nigeria, est en avance. Mais la zone francophone connaît aussi une croissance de son PIB de 5 % à 10 %
chaque année, faisant grossir les
rangs de la classe moyenne. Dans les
taxis orange fatigués d’Abidjan, avec
leurs messages comme « Molo
Molo » ou « C’est Dieu qui décide »
sur le pare-chocs arrière, les jeunes
gens locaux d’UMA discutent
« push » sur les réseaux sociaux,
transferts de fichiers vidéo, etc.,
comme des hipsters de Brooklyn.
Monétiser la musique
via les smartphones
Surtout, tous ces pays s’équipent en
téléphonie mobile à grande vitesse
(87 % de la population ivoirienne
possède un smartphone) et les opérateurs poussent de nouveaux services de streaming musical. C’est la
grande chance de l’industrie de
monétiser la musique enregistrée.
« Vu l’appétit de la jeunesse africaine
pour la musique, il y a tous les ingrédients pour un vrai décollage local,
d’autant que le piratage est plutôt
mieux jugulé ici qu’ailleurs en Afrique », selon Olivier Nusse.
Etant donné les échanges entre la
France et l’Afrique avec des artistes
comme Stromae, mais aussi tous
ceux de la musique urbaine, la facilité serait de venir chercher en Afrique des talents à développer à Paris.
Les passerelles avec la France sont
évidentes : le duo togolais Toofan,
dont l’album « Conquistadors » est
le premier à sortir sous le label
UMA, a déjà enregistré un duo avec
Louane. C’est d’ailleurs à la filiale
française que le siège à Los Angeles
d’Universal Music a laissé le soin de
super viser le développement
d’UMA francophone, à côté d’une
autre filiale africaine anglophone.
Olivier Nusse assure pourtant que
ce n’est pas le but d’UMA. L’idée est
plutôt de laisser les mains libres à
l’équipe d’une vingtaine de personnes dirigée par Moussa Soumbounou pour développer des succès
locaux. Même le logo d’Universal a
été adapté : le globe est tourné du
côté de l’Afrique. « Ensuite, bien sûr,
les succès qui peuvent voyager auront
à leur disposition tous les leviers internationaux d’Universal Music », explique-t-il. Grâce au streaming, la
musique anglo-saxonne n’est plus
la seule à s’exporter. Aujourd’hui,
UMA propose toute la palette du
métier : le live – qui va s’appuyer
aussi sur le réseau des CanalOlympia de Vivendi, « car les salles manquent en Afrique », dit un professionnel –, les marques, le numérique,
la synchronisation avec la publicité, etc. Moussa Soumbounou s’est
déjà aussi mis en quête d’acquisitions de catalogues de musiques
africaines actuelles. « C’est le nerf de
la guerre », déclare-t-il.
Grâce au streaming,
la musique anglosaxonne n’est plus
la seule à s’exporter.
« On ne sait pas à quelle vitesse on
va rentrer dans nos frais et les chiffres
de la musique enregistrée sont
aujourd’hui anecdotiques, résume
Olivier Nusse. Mais c’est notre rôle de
première major de la musique d’aider
à structurer le marché, d’aider les
autorités locales à mettre en place les
structures de collecte et de répartition
des droits d’auteur, y compris pour les
autres majors qui sont bien moins
présentes que nous. Mais sans imposer notre vision occidentale. » n
Pour le streaming, la conquête
ne fait que commencer
Les Spotify, Deezer
et Apple Music sont peu
présents et pas toujours
adaptés aux modes de
consommation africains.
Les acteurs locaux
multiplient les lancements.
Sur un continent où YouTube est
très prisé, mais intéresse peu les
annonceurs, le streaming musical
représente une chance unique de
monétiser enfin la musique enregistrée en Afrique. Et le jeu reste
très ouvert. Spotify serait sur le
point de se lancer en Afrique du
Nord et au Moyen-Orient mais,
jusqu’à aujourd’hui, les grandes
plates-formes internationales
comme Spotify, Deezer ou Apple
Music sont présentes dans peu de
pays, et surtout dans la zone anglophone (Afrique du Sud, Nigeria…).
Cela laisse de l’espace pour des lancements de plates-formes locales
dans beaucoup de pays et c’est
exactement ce qui va se produire,
notamment en Afrique francophone, d’ici la fin de l’année.
Le marché africain, pour la plupart des pays du continent, nécessite une approche sur mesure.
« Vendre un abonnement direct à
10 euros ne marche pas », explique
un cadre de la musique. Il faut
s’allier à un opérateur et, surtout,
s’adapter à la consommation de
téléphonie mobile locale. Ainsi, un
site de streaming comme Muska,
lancé au Cap Vert et bientôt en
République démocratique du
Congo (à partir de novembre), a-t-il
signé des deals avec des opérateurs
locaux (respectivement Unitel et
Vo d a c o m ) p o u r q u e l a d a t a
consommée en musique ne soit
pas décomptée pour ses abonnés
(ce que l’on appelle aux Etats-Unis
le « zero rating »). De même, payer
s o n a b o n n e m e n t (d e 2 , 5 0 à
4,50 euros par mois au Congo) est
possible avec les cartes prépayées
disponibles dans les stands des
opérateurs et qui sont très utilisées, notamment pour ceux qui
n’ont pas de compte bancaire.
Le site Waw, qui va se lancer en
Côte d’Ivoire en novembre, inclut
aussi dans ses offres des jetons virtuels pour payer à l’acte et la possibilité d’offrir un abonnement à ses
amis. Mieux vaut aussi intégrer
des abonnements journaliers et
du paiement par monnaie mobile.
En revanche, lorsque les offres
sont adaptées, la population suit.
L’application Digster d’Universal
Music, qui propose des playlists et
s’est associée à des opérateurs en
Côte d’Ivoire, au Cameroun et au
Sénégal, a été adoptée par environ
300.000 abonnés.
L’autre difficulté pour réussir
son lancement en Afrique est
de rassembler les catalogues
« Nous croyons
beaucoup aux
plates-formes
locales avec des
logiques éditoriales
plus ciblées
mettant en valeur
des artistes
enracinés. »
OLIVIER NUSSE
Président du directoire
d’Universal Musique France
susceptibles de plaire. « Il faut bien
connaître le pays pour récupérer les
catalogues locaux, les plus prisés
par la population, et il faut aller à la
pêche tous les jours », explique
Elodie Da Silva, qui dirige Muska.
Et de citer les efforts faits par la
plate-forme sénégalaise Deedo, qui
se lance en décembre, pour rassembler du contenu panafricain.
A la pêche au catalogue
Pour Elodie Da Silva, les deux prochaines années seront cruciales
pour montrer qu’il existe bien un
marché africain. Mais il n’y a pas
de raison que ce ne soit pas le cas,
d’autant que les plates-formes
apportent en même temps les
solutions technologiques pour la
rémunération du droit d’auteur.
Cela dit, selon elle, il faudrait
aussi que toutes les majors de la
musique mettent aussi à disposition leurs catalogues mondiaux
avec notamment les stars internationales. « Ce que fait Universal [à
savoir mettre son catalogue à disposition des plates-formes locales
Waw et Muska, notamment,
NDLR] est très important », dit-elle.
Les autres majors sont davantage
dans l’expectative, en tout cas sur le
marché francophone de l’Afrique.
Pour toutes ces raisons, les
géants mondiaux du streaming ne
pourront pas dérouler leur domination aussi facilement en Afrique
qu’ailleurs. « Nous croyons beaucoup aux plates-formes locales avec
des logiques éditoriales plus ciblées
mettant en valeur des artistes enracinés », explique Olivier Nusse,
président du directoire d’Universal Musique France. Et de citer
Anghami, qui domine la région
Moyen-Orient. — N. M.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
24 // HIGH-TECH & MEDIAS
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos
5G : affolement autour des enchères en Italie
réservé, en tant que nouvel entrant
sur le marché, emporté à 676 millions d’euros. Vodafone et Telecom Italia ont misé à peine plus
pour repartir avec un volume de
spectre similaire.
Seulement, le quatrième larron,
l’opérateur Wind Tre, manquait à
l’appel. Après avoir fait l’impasse
sur la bande des 700 MHz, il était
contraint de tout miser sur la bande
haute, celle des 3,7 GHz, pour ne pas
être évincé. Et c’est alors que les
enchères ont dégénéré, avec un
Telecom Italia prêt à casser sa tirelire pour disposer du meilleur
réseau et enfoncer son concurrent.
TÉLÉCOMS
Les quatre opérateurs,
dont le français Iliad,
ont déjà misé 6 milliards d’euros pour
accéder aux précieuses
fréquences.
Le gouvernement
se félicite officiellement, mais les syndicats et les analystes
s’inquiètent.
Des enchères
« irresponsables »
Sébastien Dumoulin
@sebastiendmln
et Olivier Tosseri
— Correspondant à Rome
Luigi Di Maio, le ministre italien du Développement économique, veut « rassurer les opérateurs ». Photo Filippo Monteforte/AFP
seur du dossier. Ils sont un peu
catastrophés. C’est autant d’investissements en moins dans les réseaux,
alors que l’Italie a déjà une très mauvaise couverture. »
Dix fois le prix de réserve
« C’est le casino », se désespère un
observateur. Sur la bande de fréquence des 3,7 GHz, la plus demandée, les sommes misées ont déjà
atteint dix fois le prix de réserve.
2,5
MILLIARDS D’EUROS
La somme que la vente
des fréquences 5G devrait
rapporter aux finances
publiques de la péninsule.
ANNLEGALECH
annonces judiciaires & légales
REPUBLIQUE FRANCAISE
PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE
Direction de la Coordination des Politiques Publiques
et de l’Appui Territorial
Bureau de l’Environnement des Installations
Classées et des Enquêtes Publiques
Avis d’enquête publique
Dossier n° 20160388
AP n° 2018-154 du 20 septembre 2018
Le public est informé qu’en application de l’arrêté préfectoral
n°2018-154 du 20 septembre 2018, il sera procédé, du
22 octobre au 22 novembre 2018 inclus, à une enquête
portant sur la demande présentée le 25 avril 2016 et
complétée le 16 janvier 2017 et le 13 février 2018 par le
représentant légal de la Société Protectrice des Animaux
(SPA) dont le siège social est situé 39, boulevard Berthier
75847 PARIS, à l'effet d'obtenir l'autorisation d'exploiter un
refuge et une fourrière pour chiens et chats, avenue Marcel
Paul à Gennevilliers relevant de la rubrique suivante de la
nomenclature des installations classées pour la protection de
l’environnement.
2120-1 : Chiens (établissements d'élevage, vente, transit,
garde, fourrières, etc., de), à l'exclusion des établissements de
soins et de toilettage et des rassemblements occasionnels tels
que foires, expositions et démonstrations canines de plus de
50 animaux - activité soumise à autorisation.
Par décision rendue le 3 septembre 2018, le président du
tribunal administratif de Cergy-Pontoise a désigné madame
Estelle DLOUHY-MOREL ingénieur génie chimique en retraite
comme commissaire-enquêteur.
Elle assurera des permanences en mairie de
GENNEVILLIERS, au cours desquelles elle se tiendra à
la disposition du public pour recevoir ses observations et
propositions, aux dates et heures suivantes : le lundi 22 octobre
de 14h à 17h, le samedi 27 octobre, de 9h à 12h, le mercredi
7 novembre, de 14h à 17h, le mardi 13 novembre, de 9h à
12h, le jeudi 22 novembre, de 14h30 à 17h30.
Le dossier mis à enquête contiendra notamment une étude
d’impact, l’avis de l’autorité environnementale et le mémoire
en réponse de la SPA à cet avis.
Le dossier d’enquête sera mis à disposition du public, du
22 octobre au 22 novembre 2018 inclus, en mairie de
Gennevilliers, siège de l’enquête publique, 177, avenue
Gabriel Péri (service hygiène et sécurité au 13ème étage), aux
jours et heures d’ouverture de la Mairie: du lundi au jeudi, de
8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30, le vendredi de 8h30 à 12h
et de 13h30 à 16h. Le public pourra prendre connaissance du
projet et consigner ses observations dans le registre d’enquête
ouvert à cet effet et préalablement coté et paraphé par le
commissaire-enquêteur.
Durant l’enquête, le public pourra également adresser
ses observations par voie postale, à l’attention de madame
DLOUHY-MOREL, commissaire-enquêteur, à l’adresse de la
mairie de Gennevilliers.
Pendant toute la durée de l’enquête, le public pourra
également adresser ses observations ou propositions par voie
électronique à l’adresse suivante : pref-enquetes-publiquesdre@hauts-de-seine.pref.gouv.fr
- ou sur le registre d’enquête dématérialisé : http://projetrefuge-et-fourriere-spa-gennevillers.enquetepublique.net
Celles-ci seront consultables, ainsi que le dossier mis en
enquête publique, sur le site internet de la préfecture des
Hauts-de-Seine : http://www.hauts-de-seine.gouv.fr/Politiques-
publiques/Environnement-et-prevention-des-risques/
Environnement/Installations-classees-espace-Professionnels/
Enquetes-publiques-Consultations-du-public/Enquetespubliques-2018
et sur la plateforme dédiée de la Direction Régionale et
Interdépartementale de l’Environnement et de l’Energie :
https://www.projets-environnement.gouv.fr
Le dossier sera également consultable sur un poste
informatique, aux jours et heures d’ouverture au public, en
mairie de Gennevilliers, service d’hygiène et sécurité au 13ème
étage.
A l’expiration du délai d’enquête publique, le registre sera
mis à disposition du commissaire-enquêteur et clos par lui.
Le commissaire-enquêteur entendra toute personne qu’il lui
paraîtra utile de consulter puis établira un rapport qui relatera
le déroulement de l’enquête et qui examinera les observations
recueillies. Le commissaire-enquêteur consignera, dans
une présentation séparée, ses conclusions motivées, en
précisant si elles sont favorables, favorables avec réserve ou
défavorables au projet.
Il transmettra ensuite au préfet des Hauts-de-Seine le
dossier d’enquête avec son rapport et ses conclusions
motivées dans le délai de 30 jours à compter de la date de
clôture de l’enquête. Le commissaire-enquêteur transmettra
simultanément une copie de son rapport et de ses conclusions
au président du tribunal administratif de Cergy-Pontoise.
Dés réception en préfecture des Hauts-de-Seine, le rapport
et les conclusions du commissaire-enquêteur seront transmis
au maire de Gennevilliers, pour y être tenus à la disposition
du public pendant un an à compter de la date de clôture
de l’enquête. Ces documents le seront aussi au bureau
de l’environnement de la préfecture et seront également
consultables sur le site internet de la préfecture des Hautsde-Seine (http///www.hauts-de-seine.gouv.fr) pendant un an.
Le présent avis d’enquête publique sera publié, par
les soins du préfet des Hauts-de-Seine et en caractères
apparents, quinze jours au moins avant le début de l’enquête
et rappelé dans les huit premiers jours de celle-ci, dans deux
journaux locaux ou régionaux diffusés dans les départements
des Hauts-de-Seine, du Val-d’Oise et de la Seine-Saint-Denis.
Dans les mêmes conditions, cet avis sera publié sur le site
internet de la préfecture des Hauts-de-Seine.
Le même avis sera publié par voie d’affichage sur les
communes de Gennevilliers, de Villeneuve-la-Garenne,
d’Argenteuil, d’Epinay-sur-Seine et de L’Ile-Saint-Denis,
quinze jours au moins avant l’ouverture de l’enquête et
pendant toute sa durée. Dans les mêmes conditions, le
demandeur procède à l’affichage du même avis sur les lieux
prévus pour la réalisation du projet.
La demande déposée donnera lieu à une décision
d’autorisation assortie du respect de prescriptions ou de refus,
prise par arrêté du préfet des Hauts-de-Seine.
Des informations sur le présent projet peuvent être
demandées à monsieur Moaski AFTISSE directeur du
patrimoine immobilier de la SPA (tél : 01 43 80 81 13)
ou au préfet des Hauts-de-Seine - DCPPAT- bureau de
l’environnement, des installations classées et des enquêtes
publiques.
Le préfet,
Pour le préfet et par délégation
Le secrétaire général
Signé
Vincent BERTON
EP18-348
enquête-publique@publilegal.fr
La ligne de référence est de 40 signes en corps minimal de 6 points didot.
Le calibrage de l’annonce est établi de filet à filet.
Les départements habilités sont 75, 78, 91, 92, 93, 94, 95 et 69.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
En coût par MHz et par habitant
– l’outil utilisé par les analystes dans
leurs comparaisons internationales –, les opérateurs italiens ont
dépassé les 20 centimes. C’est quatre fois plus que les enchères espagnoles de juillet dernier ou celles
qui s’achevaient lundi en Finlande
sur la même bande de fréquence. Et
deux fois plus qu’au Royaume-Uni.
La somme de 6 milliards est donc
colossale, même si ce n’est pas un
record en soi. A l’été 2000, pour
avoir accès aux fréquences 3G, les
opérateurs allemands avaient
lâché… 50 milliards d’euros.
Une première phase des enchères italiennes s’est pourtant déroulée sans accroc. Les « fréquences
en or » de la bande 700 MHz,
ainsi nommées pour leur capacité
à couvrir un large territoire, ont
été attribuées à des prix raisonnables. Iliad bénéficiait d’un bloc
A vingt ans, Bamboo s’offre
un nouveau souffle
BANDE DESSINÉE
Devenu un des poids
lourds du neuvième
art, l’éditeur élargit son
offre et ses métiers.
David Barroux
@DavidBarroux
Les comiques adeptes du one-manshow ne sont pas les seuls à pouvoir
faire fortune grâce à l’humour. En
faisant il y a tout juste vingt ans
le pari du rire, Olivier Sulpice a lui
aussi réussi à faire mieux que simplement gagner sa vie : il a donné
naissance à l’un des grands groupes
français d’édition de bandes dessinées. Parti des séries comme « Les
Profs » (plus de 5 millions d’exemplaires), « Les Pompiers » ou « Les
Sisters », son groupe Bamboo est
désormais une entreprise de 22 millions de chiffre d’affaires qui ne
cesse de se diversifier et de prendre
de nouveaux risques pour continuer de croître. « On a doublé de
taille en deux ans », se félicite le PDGfondateur d’un groupe qui dégage
une marge à deux chiffres.
Pour préparer l’avenir, cet entrepreneur qui, au départ, n’avait pas
de quoi payer des scénaristes et qui,
du coup, tenait lui-même la plume
n’a pas hésité ainsi à se lancer dans
la croissance externe en rachetant
en 2016 « Fluide glacial » au groupe
Madrigall (Gallimard). Deux ans
plus tard, ce pari qui lui permet
d’élargir sa base de lecteurs en
adressant le marché de l’humour
pour adultes semble sur le point
d’être réussi. Outre le mensuel et ses
hors-séries, dont il faut continuer à
redresser les comptes, Bamboo a
mis la main sur un catalogue prestigieux (Gotlib, Les Bidochon, Litteul
Kévin…) dont les ventes ont bondi
de 300 % grâce à une politique de
réédition. « Le challenge est maintenant d’attirer de nouveaux auteurs
dans le magazine et de les faire grandir pour qu’ils puissent tirer un jour
des ventes de nouveaux albums »,
explique Olivier Sulpice.
DR
« C’est un succès au-delà des espoirs
les plus optimistes du gouvernement. » Luigi Di Maio, le ministre
italien du Développement économique, est extatique. La vente des
fréquences 5G devait rapporter
aux finances publiques de la péninsule environ 2,5 milliards d’euros.
Après trois semaines d’enchères, on
dépasse désormais les 6 milliards.
Et ce n’est pas fini. La coalition au
pouvoir, qui réunit le Mouvement
5 étoiles et la Ligue, ne peut que se
réjouir de l’engouement des opérateurs. La 5G va remplir les caisses,
au mom ent même où l’Italie
présente un projet de budget antiaustérité qui creuse son déficit et
donne des sueurs froides à Bruxelles et aux marchés financiers.
Cet enthousiasme pourrait
pourtant n’être que de façade. « Les
montants délirants commencent à
inquiéter très sérieusement le gendarme des télécoms et même le gouvernement, assure un bon connais-
Aujourd’hui, même les syndicats
italiens sont inquiets. Dans un
long communiqué, ils s’alarment
d’enchères au « coût irrationnel,
sans analyse entre l’investissement et
les hypothétiques revenus qui pourront être tirés des services liés au haut
débit ». Ils soulignent que les entreprises de ce secteur sont « lourdement endettées avec des recettes en
baisse et une forte compétition sur les
prix qui pénalisent les investissements et l’innovation ». Leur crainte
est que les entreprises, pour amortir les coûts de ces enchères « irresponsables et frénétiques », soient
contraintes de licencier.
Luigi Di Maio n’y pense manifestement pas. « Je veux rassurer les
opérateurs, a-t-il déclaré. Ils doivent
avoir un retour de leur participation
à ces enchères. Leur argent sera bien
investi, nous voulons développer
cette technologie et d’importants
investissements seront effectués. »
Un fonds dédié à l’intelligence artificielle, à la blockchain et à l’Internet
des objets doit notamment être créé
dans le cadre du prochain budget. n
Parti de séries comme « Les Profs »,
« Les Pompiers » ou « Les Sisters »,
Bamboo est devenu l’un des grands
éditeurs français de bandes dessinées.
Absent du segment « heroic fantasy » qui pèse près de 20 % du marché, Bamboo a réussi à convaincre
cette année Christophe Arleston, le
père de l’incroyable succès « Lanfeust de Troy » qui a fait la fortune
des éditions Soleil, de devenir le
directeur de Drakoo, une nouvelle
collection consacrée à cet univers.
Les premiers albums devraient sortir à la rentrée 2019 et l’objectif est de
publier entre 6 et 10 titres par an.
Projets dans l’audiovisuel
Couvrant quasiment tous les segments du marché grâce à ses mangas (collection « Doki Doki ») et ses
albums classiques (« Grand
Angle »), Bamboo met de plus en
plus l’accent sur l’audiovisuel. Après
avoir accordé une licence pour les
deux films « Les Profs », qui ont
attiré plus de 7,5 millions de spectateurs, et débuté dans les dessins animés pour la télévision avec l’adaptation des « Sisters » pour M6, le
groupe va plus loin. « Avec “Les
Profs”, on a touché des droits mais on
n’était pas impliqués. C’était frustrant.
On veut aller plus loin pour pouvoir
mieux accompagner nos auteurs »,
explique Olivier Sulpice, qui a créé
Bamboo Films avec Matthieu Zeller,
ex-directeur général de Studio
Canal, avec l’ambition de monter un
long-métrage par an en coproduction. Plusieurs projets sont lancés,
les adaptations de « L’Adoption », « Une nuit à Rome »
et de « A coucher dehors ».
L’activité dessin animé va
aussi se poursuivre en partenariat avec Samka. Une saison 2 des « Sisters » est lancée et
une adaptation des « Petits
Mythos » est en développement.
Pour mieux soutenir ses titres
en librairie, Bamboo a aussi monté
sa propre structure de diffusion, ce
qui a boosté les ventes et lui a permis d’afficher en 2017 une hausse de
35 % de son chiffre d’affaires. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
// 25
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos
START
UP
-
LE PRODUIT
La prévention routière va pouvoir compter sur le nouveau produit d’une start-up
pour lutter contre la conduite sous
l’emprise de l’alcool et les dégâts qu’elle engendre.
Olythe a conçu un éthylotest connecté, Ocigo, sur la
base d’une technologie infrarouge qui mesure la concentration d’alcool dans l’air expiré. Ce procédé, jusqu’à présent utilisé par les forces de l’ordre, sera
accessible aux professionnels avant, peut-être, d’être
disponible auprès du grand public.
U
REBOND
18
MILLIONS D’EUROS
Linkfluence vient de boucler un
tour de table auprès de Ring Capital
et de Tikehau Capital. Ces fonds ont
d é j à s e r v i à l ’a c q u i s i t i o n d e
Scoop.it, plate-forme de curation
de contenus basée à San Francisco.
Le groupe Emova a racheté Bloom’s,
une start-up développant une offre
de fleurs par abonnement. Une
acquisition qui s’inscrit dans l’accélération du
groupe sur le digital : ce dernier a lancé le site
d’e-commerce Monceau Fleurs en mars, et
signé un partenariat avec Amazon début juillet.
Le groupe vise les 15 % du volume d’affaires réalisé sur le Web d’ici à cinq ans.
Nabla, la pépite IA créée par des anciens
de Facebook et de My Little Paris
l La jeune pousse française accompagne les entreprises dans leurs projets d’intelligence artificielle.
l Les trois cofondateurs ont déjà levé 2 millions d’euros auprès de business angels.
FINANCEMENT
Déborah Loye
@Loydeborah
Les investisseurs de l’écosystème
start-up préfèrent souvent parier
sur les gens plutôt que sur leurs
idées. Chez Nabla, l’idée est simple :
accompagner les entreprises dans
l’intégration des technologies
d’intelligence artificielle. L’équipe,
elle, scintille. Deux des trois cofondateurs, Alexandre Lebrun et
Martin Raison, viennent de quitter
leurs postes chez FAIR, le réputé
laboratoire de recherche en intelligence artificielle de Facebook. La
troisième, Delphine Groll, a laissé
derrière elle les bureaux colorés de
My Little Paris, où elle dirigeait le
développement business. Et le
trio sait aussi s’entourer… Parmi
leurs premiers salariés, un autre
chercheur de FAIR, Cijo Jose, et
Guillemette Picard, auparavant à la
tête du Big Data et de l’IA chez
Allianz. Dans un secteur où le recrutement relève d’une véritable guerre
− où s’affrontent notamment Google et Facebook − tant les profils sont
rares et chers, Nabla signe une belle
performance, qui représente
aujourd’hui son principal atout.
Coller aux besoins
des clients
La start-up souhaite se développer
sur trois segments : le conseil, le
développement de logiciels en mode
SaaS et la recherche, avec un laboratoire en interne. « Nous écoutons les
besoins des entreprises, établissons la
road map avec elles, puis nous exécutons en développant des produits »,
résume Alexandre Lebrun. Si l’idée
de faire du conseil ne leur plaît
La start-up se développe notamment dans le « generative design »,
qui permet aux entreprises de personnaliser leurs produits.
Photo Nabla
guère, les cofondateurs de Nabla y
voient un passage obligé, à la fois
pour comprendre les besoins du
marché et acculturer les entreprises
aux technologies d’intelligence artificielle. Leur plus-value sera de repérer, dans la recherche, des technologies applicables aux besoins de leurs
clients. L’équipe compte pour cela
sur son vaste réseau de chercheurs,
orchestré par l’un de leurs premiers
investisseurs et conseiller scientifique : Yann LeCun, directeur de la
recherche en IA chez Facebook et
pionnier du deep learning.
En termes de secteurs, Nabla se dit
agnostique. « En ce moment, nous
travaillons sur tout ce qui touche au
“generative design”, qui permet de
créer des produits totalement personnalisés », indique Alexandre Lebrun.
Son équipe utilise notamment les
GAN, pour « generative adversarial
networks », des modèles découverts
récemment et qui génèrent des
résultats − par exemple le plan d’un
objet − de manière autonome sur la
base de contraintes définies.
Accélérer les ventes
en ligne
Nabla a, par exemple, créé un outil
permettant de faire du transfert de
maquillage depuis la photo d’une
égérie sur celle de n’importe quelle
femme. « Les secteurs de la beauté et
du luxe sont très en retard sur les ventes en ligne, affirme Delphine
Groll. La création de contenu augmenté pourrait leur permettre de
délivrer un service similaire à celui
des boutiques. » Les fondateurs de
l’entreprise voient aussi dans l’intelligence artificielle une opportunité
de révolutionner le service clients.
« Avec un programme qui remonte et
trie les informations connues sur le
client, un conseiller est par exemple
capable de donner des conseils précis
et pertinents, ce qui manque cruellement », illustre Alexandre Lebrun.
L’entrepreneur n’en est pas à son
coup d’essai : il a déjà créé puis vendu
deux entreprises, VirtuOz − cédé au
groupe Nuance en 2013 − et Wit.ai,
revendu à Facebook en 2015. Mais
avec Nabla, il assure s’engager sur
une aventure de long terme et lâche,
à demi-mot, qu’il souhaite « créer un
leader européen ». L’entreprise a
pour le moment récolté 2 millions
d’euros auprès de business angels, et
n’envisage pas de nouvelle levée de
fonds à court terme.
Sur le papier, le modèle de Nabla
est très proche de celui d’une des
start-up les plus en vue de l’intelligence artificielle : le canadien
Element AI. Cette entreprise, créée
fin 2016, avait levé 102 millions de
dollars en juin 2017 auprès du fonds
d’investissement américain Data
Collective et de plusieurs grands
noms de la tech comme Intel Capital, Microsoft Ventures ou Nvidia.
La promesse d’Element AI, qui
emploie aujourd’hui plus de 200
personnes : donner aux entreprises
et aux administrations qui souhaitent mener leurs propres projets en
intelligence artificielle un accès à
des technologies de pointe et aux
meilleurs chercheurs… à commencer par l’un de ses cofondateurs, Yoshua Bengio. Professeur à l’université
de Montréal, Bengio est devenu une
star de la discipline pour ses travaux
sur le deep learning, menés au début
des années 2000 avec Geoffrey Hinton et un certain… Yann LeCun. n
Delphine Groll,
une ex-skieuse qui sait
concrétiser ses ambitions
A trente-deux ans,
la jeune femme prend
la tête des opérations
de Nabla.
Vive, chaleureuse et volontaire,
Delphine Groll prend aujourd’hui
la tête des opérations de Nabla,
une jeune pousse spécialisée dans
le déploiement de technologies
d’intelligence artificielle. Au
moment de décrire son parcours,
c’est sa carrière de skieuse que la
jeune femme évoque : « Je suis
avant tout une sportive qui aime la
compétition », déclare-t-elle. Et
cela fait plusieurs années que la
slalomeuse a remplacé les piquets
par des défis professionnels. Chargée de mission aux sports auprès
du président Nicolas Sarkozy,
directrice de la communication du
« C’est une boule
d’énergie, qui a une
qualité rare :
celle de passer
rapidement
de la vision
à l’exécution. »
MARIE-LAURE SAUTY
DE CHALON
Ex-PDG d’Aufeminin
groupe Aufeminin durant trois
ans, puis responsable du business
développement chez My Little
Paris, elle a par ailleurs touché à la
création d’entreprise en 2016 avec
le lancement en intrapreneuriat
de Gretel, une « box » de nourriture saine.
Passer rapidement
de la vision à l’exécution
Marie-Laure Sauty de Chalon, exP D G d ’A u f e m i n i n , l a d é c r i t
comme une « boule d’énergie, qui a
une qualité rare : celle de passer
rapidement de la vision à l’exécution ». Au lancement de Nabla, on
la présente comme la « future Sheryl Sandberg française ». La jeune
femme reprend d’ailleurs les mots
de la numéro 2 de Facebook lorsqu’elle parle de son mari : « Il me
soutient jour et nuit, et c’est absolument essentiel à ma carrière », ditelle en souriant.
La jeune femme sait sans aucun
doute gérer ses virages, mais elle
devra désormais apprendre à tenir
les lignes droites. « Comme de
nombreux trentenaires, elle peut
s’emballer très rapidement pour un
projet, s’amuse Marie-Laure Sauty
de Chalon. Je lui ai dit qu’il fallait
parfois savoir rester dans ce que l’on
faisait. » Et l’entrepreneuse de concéder : « J’ai tendance à sauter de
branche en branche. Mais là, le projet Nabla est tellement ambitieux
que ce sera du long terme. » — D. L.
SESAMm ouvre les portes à la croissance internationale
FINANCE
Sélectionnée
au Pass French Tech,
la start-up messine
prépare son implantation à New York.
Ses solutions
de prédiction des
émotions boursières
intéressent Wall
Street, mais aussi
Londres et Singapour.
ders et gestionnaires d’actifs, son
cofondateur, Pierre Rinaldi, recevait à l’Elysée le Pass French Tech,
décerné par le secrétaire d’Etat au
Numérique, Mounir Mahjoubi,
aux pépites tricolores susceptibles
de multiplier le chiffre d’affaires
par cent au cours des prochaines
années.
Pascale Braun
— Correspondante à Nancy
Les algorithmes
de la jeune pousse
traitent des millions
d’informations
glanées sur la Toile
et dans la presse
spécialisée.
Riche semaine pour SESAMm,
start-up messine spécialisée dans
l’e-réputation des sociétés cotées
en Bourse. Tandis que son président, Sylvain Forte, présentait ses
solutions au QuantMinds, grandmesse nord-américaine des tra-
Au Salon de Boston, SESAMm a
fait valoir l’intérêt de ses algorithmes capables de détecter les émotions boursières à partir de millions d’informations glanées sur
la Toile et dans la presse spécialisée. A Paris, elle a reçu des mains
de Mounir Mahjoubi le sésame qui
lui donnera un accès prioritaire
aux aides de bpifrance et aux
réseaux d’affaires nationaux,
européens et internationaux.
« Nous venons d’atteindre le million
d’euros de chiffre d’affaires et nous
ne sommes qu’au début de notre
cro issance , a nnonce Sylva in
Forte. Nous ouvrirons une filiale à
New York en février prochain et prévoyons en 2020 une nouvelle levée
de fonds d’un montant de 10 millions d’euros pour poursuivre notre
internationalisation. »
Des financements en Asie
et aux Etats-Unis
En l’espace de quatre ans, l’ingénieur aujourd’hui âgé de vingt-cinq
ans, son associé Florian Aubry, d’un
an son cadet, et Pierre Rinaldi (vingthuit ans) ont recruté trente salariés
répartis entre le siège social messin,
dédié à la recherche et à la programmation, et l’antenne parisienne,
dévolue au marketing. Outre ses
clients français, dont Groupama,
l’entreprise a séduit des fonds de
pension londoniens et intéresse
les marchés asiatiques. Elle prévoit
des implantations à Hong Kong et à
Tokyo, tout en prospectant les pays
scandinaves. Ses équipes, qui ont
accompagné la délégation présidentielle au Danemark fin août,
espèrent y trouver leurs premiers
clients l’an prochain.
Soucieuse de maîtriser sa croissance, la jeune pousse évite pour
l’heure les implantations trop coûteuses. Elle voit dans la création de
filiales étrangères l’opportunité de
détecter à la fois des clients et des
investisseurs potentiels. « Nous
comptons bien rester à Metz, mais
force est de constater que les financements se trouvent aujourd’hui
plus facilement aux Etats-Unis ou
en Asie qu’en France ou en Europe »,
constate Sylvain Forte. La start-up
espère convaincre la nouvelle
génération de capital-risqueurs
européens, plus audacieux et prêts
à débourser 100 millions d’euros
pour conserver leurs pépites. n
L’équipe de SESAMm reçue à l’Elysée, le 24 septembre dernier,
pour la remise du Pass French Tech. Photo Gézelin Grée/SESAMm
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
26 //
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos
en
direct
La Mairie de Paris
fossoie moins
ÎLE-DE-FRANCE L’entreprise
ÎLE-DE-FRANCE La Chambre
Sous les Fraises et le bailleur
Elogie-Siemp ont inauguré la
première serre sur un toit parisien.
Installée sur un immeuble de la
rue Sorbier, dans le 20e arrondissement, elle abrite 12 variétés
de tomates sur 350 mètres carrés
et des dizaines de variétés micropousses sur 100 mètres carrés
de culture sur table.
régionale des Comptes pointe
dans un rapport le déséquilibre
financier des services funéraires
de la Mairie de Paris, imposant
un million d’euros de subventions non autorisées. Les magistrats expliquent cette situation
par le recul des parts de marché
de la municipalité dans ce secteur ouvert à la concurrence. Si
paris.fr
PME
&REGIONS
Paris : une serre
sur un toit du XXe
elle effectuait encore 80 % des
opérations de creusement de
sépulture en 2009 par exemple,
cette part est tombée à 56 %. La
mairie a d’ailleurs prévu d’arrêter le fossoyage l’an prochain. La
Cour recommande aussi d’accélérer la reprise des concessions
des emplacements dans les
14 cimetières parisiens menacés
de saturation. Elle critique enfin
la ville de ne pas avoir de stratégie claire dans la gestion de ces
422 hectares.
Arts de la rue : le difficile
combat des compagnies
La Compagnie Off,
dinosaure en sursis
l La contraction des dépenses des collectivités et la baisse des financements
de l’Etat entraînent une mutation du travail des compagnies.
l Mais elles se réinventent sous de nouvelles formes.
C’est l’un des « dinosaures » des arts
de la rue, avec les célèbres Royal de
Luxe et Générik Vapeur. Philippe
Freslon, fondateur de la Compagnie
Off, à l’origine des déambulations
de girafes, lance d’emblée : « On veut
chasser les vieux ? Je reste. »
Tout juste rentré d’une représentation au Luxembourg, cet acrobate
formé à l’école de Berlin, devenu
funambule puis clown et enfin metteur en scène , raconte les budgets
publics qui se réduisent, la sécurité
dévorante, les élus frileux… Lui a
trouvé son bonheur hors des frontières. Pour monter son dernier
spectacle, « Color Wheels »
(« Roues de couleur »), programmé
par le festival Burning Man, dans le
désert du Nevada, fin août, cette
compagnie hébergée à Saint-Pierredes-Corps, a fait appel au financement participatif sur Ulule pour collecter 10.000 euros, 20 % du budget.
Sur place, des producteurs newyorkais et un australien ont pris
contact. « On attend leurs propositions », dit-il plein d’espoir. Ses créations à quelques centaines de mil-
Photo Juan Robert
A l’instar d’autres pionniers
des arts de la rue,
la Compagnie Off trouve
son salut à l’étranger.
« Cristal Palace, Bal au clair de Lustre », spectacle de la compagnie Transe Express a été présenté cette année au festival d’Aurillac.
CULTURE
Stéphane Frachet
— Correspondant à Tours
Un lustre géant de 3,4 tonnes installé par une grue, des musiciens et
des danseurs acrobates pour un bal
féerique et enjoué : c’est « Cristal
Palace », dernière création de la
compagnie Transe Express, présentée au Festival d’Aurillac en
août, puis à Chartres mi-septembre.
« Le soutien du Kimmel Festival à
Philadelphie a été déterminant »,
résume Eléonore Guillemaud,
codirectrice de la compagnie drômoise, l’une des plus importantes
en France, qui facture une représentation 23.000 euros, auxquels
s’ajoutent les frais techniques et
d’hébergement. Et comme le soutien public est rare, Transe Express
a emprunté. Heureusement, une
quinzaine de dates sont calées en
2019, et une représentation est prévue à Madrid fin décembre. « Il
nous faudra quatre ou cinq ans pour
amortir l’investissement », ajoute
Eléonore Guillemaud.
Peu de compagnies françaises
d’arts de la rue affichent plus de
50 % du répertoire vendus hors des
frontières, comme c’est le cas pour
Transe Express, qui propose douze
spectacles, depuis une danse des
clarines à quatre personnes jusqu’à
ce bal céleste qui mobilise une trentaine d’intervenants. « Sans cette
diversité et ces commandes à l’étranger, nous n’aurions pas la même
taille », reconnaît Eléonore Guillemaud, dont la structure édite
150 bulletins de salaire par an, dont
16 permanents.
Mais Transe Express, comme la
Compagnie Off ou Royal de Luxe,
cache une situation difficile.
Contraction des dépenses publiques, essoufflement des dirigeants,
qui ont pour la plupart commencé
au tournant des années 1980, et plus
récemment coût exponentiel de la
sécurité sur la voie publique sont
autant de motifs d’inquiétude. « Un
agent de sécurité en plus, c’est un
comédien en moins », déplore Frédéric Rémy, qui dirige Scènes de rue
à Mulhouse et préside une nouvelle
structure, Territoires urbains. Premier fautif de cette crise, selon la
Fédération nationale des arts de la
rue (FNAR), l’Etat : « Sur environ un
millier de compagnies, seule une
quarantaine est conventionnée par
14 centres nationaux, c’est ridiculement peu. Nous attirons le deuxième
public en nombre de spectateurs, derrière le cinéma, tout en étant derniers
pour les aides. Même la danse
contemporaine a plus que nous »,
s’agace Jean-Luc Prévost, directeur
des Goulus à Aubervilliers et président de la FNAR, qui s’alarme d’une
précarisation accélérée.
1 % artistique
Quant aux collectivités, elles annulent de plus en plus de festivals. S’ils
persistent, ils sont plus modestes.
Parmi les solutions envisagées, la
FNAR milite pour l’instauration
d’un 1 % artistique fléché sur les arts
de la rue lors d’un aménagement :
quartier, autoroute… Face à l’opposition des promoteurs et de la Fédération nationale des travaux
publics, le gouvernement freine.
Une mission menée par le député
(LREM) Richard Ferrand a commandé un rapport à l’urbaniste
Maud Le Floc’h, directrice du Pôle
des arts urbains (Polau), qui prône
des missions associant plasticiens,
urbanistes et artistes de rue pour
créer ce nouvel urbanisme transitoire, antienne reprise par Frédéric
Rémy à la tête de Territoires
urbains. « On alimente la mémoire
des villes », dit-il.
Exemples : à Marseille, le sentier
de randonnée GR13 traverse des
coins oubliés. Sous le périphérique
parisien, le passage de l’Ourcq et sa
voûte étoilée attirent des chiffonniers tous les week-ends. A Tours, le
Point Haut témoigne des plus hautes
eaux en cas d’inondation. Spectacle,
intervention artistique, balisage inspiré du code fluvial : cette « grotte »
inhospitalière sous l’autoroute A10
« est devenue un lieu de covoiturage. Il
y a cinq ans, personne ne s’y arrêtait »,
illustre Maud Le Floc’h.
« Les aménageurs et les collectivités locales prennent conscience que
cela valorise des friches », avance
Maud Le Floc’h. Pour elle, le 1 % n’est
pas une réponse appropriée, lui préférant l’introduction de clauses culture dans les grands projets d’aménagement. Son rapport est entre les
mains du gouvernement. n
liers d’euros l’unité, mobilisant une
trentaine d’intermittents et de techniciens, ne font plus recette en
France. Les Off sont bien encore à
l’affiche du Festival de théâtre de
rue d’Aurillac, parfois quelques
dates ici et là, mais sinon : « Au-dessus de 20.000 euros hors frais techniques par représentation, on est trop
cher en France », constate-t-il. Un
« West Side Story » à 40.000 euros
n’a quasiment jamais tourné.
Déconventionnée par l’Etat
Résultat : comme d’autres, cette
compagnie est « en sursis ». Elle a
été déconventionnée par l’Etat en
2016 : « Nous ne pouvons plus,
matériellement, sortir une création
par an », déclare Philippe Freslon.
Encore soutenue par la région
Centre-Val de Loire et la métropole de Tours, elle a perdu 3 permanents sur 6.
Diversification vers des petites
formes, interventions dans l’urbanisme transitoire ? Philippe Freslon s’emporte : « L’urbain, c’est notre
ADN. Là on a des intellos qui veulent
nous dire comment faire. Il est hors
de question de transporter une girafe
sur une friche avec une petite sono en
MP3, ça ressemblerait à quoi ? Où est
l’exaltation ? ». — S. F.
Le gigantisme de La
Machine séduit les villes
Nantes, Toulouse, Calais…
Ces villes misent sur
le pouvoir d’attraction
des automates géants
de François Delarozière.
Emmanuel Guimard
— Correspondant à Nantes
Après Nantes et son éléphant, Toulouse découvrira en novembre son
minotaure mécanique de 47 tonnes
et sa Halle d’exposition de machines. De son côté, Calais a commandé pour 2020 un dragon de
15 mètres de haut, assorti d’iguanes
et de varans. « Nous avons encore
beaucoup de projets en France et à
l’international », mentionne François Delarozière, le créateur de ce
bestiaire fait de bois, d’acier et
emploie une quinzaine de permanents pour un budget annuel
moyen de 4 millions d’euros. « Nous
sommes toujours une compagnie de
théâtre de rue, mais avec une temporalité différente, qui dure des
années », défend celui dont les projets prennent de l’ampleur, bien que
des villes plus petites telles La
Roche-sur-Yon ou, prochainement,
Lanrivain, en Bretagne, se laissent
également tenter par ses créations.
A Toulouse, le projet mobilise plus
de 18 millions d’euros, auxquels
s’ajoutera une dotation d’un demimillion par an de fonctionnement.
A Calais, il en coûtera plus de
20 millions d’euros. A Nantes, le projet d’Arbre aux Hérons est estimé à
35 millions. Le défi est de réunir un
tiers de financement privé pour
Le Carrousel musical, une « première mondiale »
L’abbaye de Saintes a investi
dans un prototype unique
pour renforcer son attractivité auprès des visiteurs.
Martine Robert
@martiRD
Un « maître de cérémonie » en
gants blancs, avec canne de dandy
et chapeau haut de forme, alpague
le visiteur. Et pour cause, le manège
sur lequel il propose d’embarquer,
est unique à bien des égards et
nécessite une « initiation ». Ce Carrousel musical, installé dans la cour
de l’abbaye de Saintes (Charente),
est une « première mondiale »
comme le souligne fièrement l’animateur : « Placez-vous devant l’instrument numérique de votre choix :
piano, harpe, contrebasse, percussion… et jouez tranquillement, un
logiciel corrige vos fausses notes ! Et à
la fin du tour, nous écouterons
ensemble votre œuvre collective ! ».
Pour réaliser cetteprouesse,
l’abbaye aux Dames a fait appel à
la start-up Blue Yeti (basée à
Royan) qui a conçu cette expérience interactive coordonnant
12 instruments simultanément. Le
manège, lui-même, à l’étonnant
design en rotin, coiffé d’un dôme
en aluminium chromé culminant
à dix mètres de haut, est une création de Métalobil une PME de la
métropole nantaise souvent comparée, en raison de la folie de ses
réalisations, à la compagnie La
Machine de François Delarozière.
Le projet Musicaventure
Ce carrousel à 650.000 euros s’inscrit dans le projet Musicaventure
conçu par l’abbaye. Le site qui
accueille un festival de musique
ancienne très prisé (13.000 festiva-
liers) ainsi que de jeunes musiciens
en résidence, se veut une véritable
cité musicale. Ses concerts spatialisés captés pendant la manifestation, et ses déambulations sonores,
sont venus enrichir en 2016 le parcours du visiteur équipé d’un casque avec son 3D. En 2020 des cabinets musicaux, sur le principe des
cabinets de curiosité, puis en 2022
des musicothèques, lieux d’écoute
individuels autour des archives du
festival, compléteront l’offre. D’ici
là, le Carrousel musical pourra être
prêté à d’autres sites, comme la Fondation Martell à Cognac. n
La jument-dragon Long Ma a été vendue à un mécène chinois.
Photo DR
d’hydraulique, dont chaque pièce
est réalisée dans les ateliers nantais
de sa compagnie, La Machine.
Monument urbain
Ce concepteur fut celui de la compagnie Royal de Luxe, également
basée à Nantes, avant de voler de ses
propres ailes, migrant vers une activité qui s’apparente aujourd’hui
quasiment à l’aménagement, voire
au monument urbain. La Machine
cette construction métallique de
35 mètres de haut invitant le visiteur
à se promener dans ses branches.
De tels projets prêtent à la controverse dans un contexte de tension
sur les finances des collectivités. Il
est reproché à La Machine de bénéficier d’une trop grande bienveillance des municipalités clientes,
de générer un chiffre d’affaires
insuffisant, et donc un déficit chronique pour la collectivité. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PME & REGIONS // 27
Les Echos Mardi 2 octobre 2018
945
NORMANDIE La Sacicap CIR de
coûts. La mairie répond à
« 20 Minutes » que « près de la moitié des coûts d’actualisation correspond à des prestations supplémentaires », comme le fonctionnement
des rames sans caténaires ou l’équipement du tunnel en wi-fi.
Philippe Huguen/AFP
MILLIONS D’EUROS
Le coût des lignes 2 et 3 du tramway
de Nice serait 245 millions d’euros
plus élevé que les 700 millions
annoncés par la ville de Nice. C’est le
calcul qu’a fait l’opposition municipale pour qui le tunnel de la ligne 2
provoquerait une escalade des
innovateurs
Polylogis renforce
son activité HLM
Rouen, détenue par Polylogis, a
acquis la Coopérative HLM
Coopérateurs et Castors
de Seine-Maritime, société
de production HLM établie
à Mont-Saint-Aignan, près
de Rouen. L’opération de rachat
s’est accompagnée d’une augmentation de capital de la
coopérative de 1 million d’euros.
Un appartement
témoin observe la vie
connectée à Montpellier
La saucisse de Morteau intéresse les fonds
120 millions d’euros de chiffre d’affaires à cinq ans, tout en gardant notre
identité de PME dotées de leur propre
ADN, sur des produits de terroir, avec
100 % des approvisionnements en
porc français », expliquent-ils.
BOURGOGNE
FRANCHE COMTÉ
Deux nouveaux actionnaires, MBO Partenaires et Amundi, entrent
au capital du groupe
Arcado, qui détient
quatre fabricants de
produits charcutiers.
Monique Clémens
— Correspondante à Besançon
Né du rapprochement des sociétés
Jean-Louis Amiotte et Morteau Saucisse, petites entreprises familiales
du Doubs spécialisées dans la fabrication des saucisses de Morteau et
de Montbéliard, deux IGP dont elles
sont devenues leaders avec 60 % de
parts de marché, le groupe Arcado
passe à la vitesse supérieure.
Après avoir racheté Clavière, à
Dole (Jura), en août 2015, puis
Chambade, à Chalon-sur-Saône
(Saône-et-Loire), à l’été 2017,
Arcado vient d’accueillir deux nouveaux investisseurs. Les fonds MBO
Partenaires et Amundi PEF viennent de rejoindre ses partenaires
financiers depuis 2015, Siparex et
Crédit Agricole Régions Investissement (Carvest), qui ont également
réinvesti. L’entreprise emploie
313 équivalents temps plein et pré-
La saucisse de Morteau a connu une croissance de 2,8 % en
moyenne sur les cinq dernières années. Photo Loic Venance/AFP
voit de réaliser un chiffre d’affaires
2018 de 76 millions d’euros. Lors de
sa première augmentation de capital, en 2015, Arcado avait déjà été
approché par la société d’investissement française indépendante. « Cela n’avait pas pu se faire,
mais nous avions eu un bon contact,
nous apprécions cet attachement au
terroir, et nous avons voulu nous
positionner pour cette deuxième opération », confie Edouard Malan-
drin, directeur général de MBO Partenaires. L’apport global des
nouveaux arrivants, qui prennent à
eux deux la majorité du capital, se
monte à environ 30 millions
d’euros. Aucun des acteurs du
groupe n’est majoritaire. Les dirigeants, les frères Richard et Olivier
Paget, détiennent un peu plus de
35 % à eux deux. « Ce qui compte, ce
n’est pas d’être majoritaire mais la
performance. Nous visons de 100 à
Basée à Avoudrey (Doubs), l’entreprise se donne p our objectif
de poursuivre sa stratégie de
croissance externe et d’agréger
d’autres produits charcutiers
locaux. « L’idée est de continuer à
structurer une filière où il y a encore
beaucoup d’acteurs indépendants, et
de lui faire bénéficier de l’expérience
industrielle de l’entreprise », explique Edouard Malandrin, de MBO
Partenaires. Dans ses quatre ateliers de production aux savoir-faire
artisanaux, Arcado mène une stratégie de lean management visant
performance industrielle et qualité, qui passe par l’ergonomie des
postes et par un partage des bénéfices avec les salariés.
Quant au produit leader, la saucisse de Morteau, il est en croissance
de 2,8 % en moyenne sur les cinq
dernières années. Une croissance à
laquelle les campagnes d’Arcado
menées dans la presse et dans le
métro depuis 2011 pour toucher les
jeunes urbains (de « Offrez-vous
20 centimètres de pur bonheur » à
« Tu m’aimes mon chou ? ») ne sont
sans doute pas étrangères. n
DR
Campagnes chocs
LE PROJET
HUT
Lancement : 2017
Initiateurs : Malo Depincé
et Alain Foucaran (photo)
Budget : 5 millions d’euros
Equipe : 60 chercheurs
Secteur : habitat
Jacques Henno
@jhennoparis
Le 1er octobre, deux étudiantes
emménagent, à Montpellier,
dans un logement truffé de capteurs et d’objets connectés. Les
données récoltées au cours des
dix mois qu’elles vont passer
dans cet appartement-observatoire, baptisé « HUman at home
projecT » (HUT), serviront à
mieux comprendre les usages
possibles des objets connectés et
des services d’un appartement
intelligent. « Cinq grandes
familles de données vont être collectées », détaille Alain Foucaran, directeur de l’Institut d’électronique et des systèmes (IES) à
l’université de Montpellier et co-
Mademoiselle Desserts craque
pour les chouquettes de Kremer
La pâtisserie industrielle Michel Kremer
passe dans le giron du
leader européen des
préparations surgelées
Mademoiselle Desserts.
Stéphane Frachet
— Correspondant à Tours
Spécialiste de la chouquette,
l’industriel Michel Kremer vient
d’être repris par le français Mademoiselle Desserts, contrôlé par le
fonds d’investissement IK Investment Partners depuis cet été. Ce
groupe, qui se présente comme le
leader européen des préparations
et pâtisseries surgelées en B to B,
s’empare d’une usine de 250 salariés à Argenton-sur-Creuse, près de
Châteauroux (Indre). La PME
apporte près de 40 millions d’euros
de chiffre d’affaires en plus des
220 millions du groupe. Guillaume
Kremer, fils du fondateur, intègre la
direction du repreneur, où il prendra en charge la croissance externe.
Juste avant cette acquisition,
Mademoiselle Desserts avait bénéficié d’un financement de 50 millions d’euros incluant un LBO.
L’a p p o r t d ’u n p o o l b a n c a i r e
emmené par CIC a été complété par
des participations du fonds Ardian
et de Céréa, un des bras financiers
d’Unigrains. Le management con-
serve 12 % du capital. « Nous avons
l’ambition de doubler, voire tripler
notre taille d’ici à 2022. Ce qui passera par une implantation aux EtatsUnis », explique le directeur général, Didier Boudy.
Prix du beurre
Outre les chouquettes et les fondants au chocolat, Kremer s’est
diversifié dans le snacking salé,
comme les cakes, ce qui constitue
une nouvelle activité pour Mademoiselle Desserts. « C’est complémentaire, mais cela n’entre pas
dans notre stratégie de développement », précise Didier Boudy, qui
veut se concentrer sur le sucré.
L’usine d’Argenton-sur-Creuse
met en service une nouvelle ligne
de production qui a nécessité
1,5 million d’euros d’investissement. L’objectif est d’augmenter de
20 % les capacités.
L’ex-Européenne des Desserts,
dont le siège est à Montigny-le-Bretonneux (Yvelines) et la principale
usine à Condat-sur-Trincou, près de
Périgueux (Dordogne), a investi
dans une nouvelle unité à Thenon
(Dordogne) l’an passé, pour 5 millions d’euros. Et elle a déménagé une
ligne de production en Angleterre,
pour environ 3,5 millions d’euros.
Le groupe compte désormais
1.650 salariés dans 10 usines, dont
trois en Angleterre et une aux
Pays-Bas. Malgré la hausse du
prix du beurre, premier ingrédient des pâtissiers, l’ETI française prévoit une croissance de
l’activité pour 2018. n
Première Matière revisite l’huile d’olive
LA PME À SUIVRE
OCCITANIE
Effectif : 3 salariés
Chiffre d’affaires : 0,6 million
Activité : huile d’olive
Dominique Malécot
@DMalecot
La récente polémique sur la qualité
des huiles d’olive n’a certainement
pas surpris Alexis Munoz. Le fondateur de Première Matière, qui
produit et commercialise des huiles
d’olive sous son patronyme auprès
d’une clientèle de chefs étoilés et
d’amateurs avertis, voue un vérita-
ble culte à cet emblème de la cuisine
méditerranéenne.
Ce fils d’émigrés républicains
espagnols entre tout jeune chez GL
Events. « J’ai passé dix-sept ans à
voyager dans le monde de l’éphémère. » Il découvre ainsi l’univers de
la gastronomie. Au point de passer
ses congés à étudier le monde de
l’huile d’olive et de décider d’y vivre
une nouvelle vie. Il aide 130 agriculteurs tunisiens à créer un moulin.
Une première expérience, riche
d’enseignements, avant de fonder
Première Matière en 2013 et de quitter GL Events un an plus tard.
Alexis Munoz se forme à la
dégustation, achète des parts dans
un moulin de Tolède, la ville de ses
grands-parents, et entame parallè-
lement une tournée qui durera trois
ans auprès de plus d’un millier de
grands chefs, en France, au Japon, à
Singapour, au Canada et au Royaume-Uni pour leur faire goûter sa
production.
120 hectares d’oliviers
L’entreprise, qui emploie trois salariés et a terminé 2017 sur un peu plus
de 600.000 euros de chiffre d’affaires, est rentable. « Je pratique l’intégration verticale de ma production.
J’achète les olives sur l’arbre un mois
avant la récolte et les presse dans les
deux heures suivant la cueillette afin
de préserver toutes les qualités du produit », s’enthousiasme le dirigeant
qui juge qu’on ne peut pas faire ce
métier en maîtrisant le foncier, trop
cher. Associé « avec quelqu’un de
bienveillant », il n’en dit pas plus. Il a
néanmoins pris un tournant stratégique en s’installant sur un terrain
de 500 hectares près d’Uzès (Gard).
Il y a planté au début de l’été 120 hectares d’oliviers qu’il a préparés en
serre. Ils devraient commencer à
produire dans trois ou quatre ans,
soignés par des entreprises spécialisées. Des oliviers résistants à la bactérie qui ravage les oliveraies et a
déjà fait chuter la production mondiale de 30 % à 2,6 millions de tonnes. Il n’avait guère d’autre choix. Si
ce n’est celui d’installer son entreprise à Lyon, entre Paris et les zones
de production des olives, pour continuer à maîtriser la qualité de sa
matière première. n
Respect de la vie privée
Autre particularité : l’accent mis
sur le respect de la vie privée.
« Nous allons étudier les données
produites par les capteurs et les
objets et évaluer leur niveau
d’intrusion dans la vie des utilisateurs », ajoute Malo Depincé. En
cas de dérive, des recommandations seront émises pour mieux
protéger les occupants des habitats de demain. Doté d’un budget de 5 millions d’euros sur trois
ans, le projet HUT est financé
par l’université de Montpellier,
la ville et le CNRS. La région
Occitanie examine le dossier. n
TDF installe la 4G dans
le métro de Rennes
DR
CENTRE
VAL DE LOIRE
initiateur, avec Malo Depincé,
directeur adjoint du laboratoire
Dynamiques du droit, attaché au
CNRS, de ce projet lancé il y a dixhuit mois. Grâce à des dalles spécifiques, les étudiantes seront
localisées en permanence, tandis que des bracelets capteront
certaines données de santé : la
température, la teneur en gaz et
la pression au sein de l’appartement. Il en sera de même pour
les données environnementales
(météo, pollution extérieure…),
économiques et médiatiques
(informations marquantes sur
les réseaux sociaux), susceptibles d’influencer leur comportement. « Cet appartement-observatoire est unique au monde : les
autres “living labs” sont dédiés à
des populations spécifiques – personnes âgées, robots… –, et les
observations n’y durent que quelques heures… », affirme Alain
Foucaran.
L’INITIATIVE
TDF
Date de création : 1975
Président : Olivier Huart
Chiffre d'affaires :
676,8 millions d'euros
Effectif : 2.368 personnes
Secteur : télécoms
Stanislas du Guerny
— Correspondant à Rennes
Depuis le 1er octobre, les
130.000 passagers quotidiens
de la ligne de métro rennaise
disposent de la 4G – demain de
la 5G – dans les 15 stations, mais
aussi tout au long du tunnel.
Pour réaliser cette infrastructure, TDF a signé une convention d’occupation du domaine
public avec Rennes Métropole.
« Notre solution s’adapte aux différentes exigences techniques des
opérateurs », précise Olivier
Plantureux, directeur du marketing de la division télécom de
TDF. Ils n’ont plus à poser leurs
propres antennes et leurs équipements sont tous hébergés par
TDF dans son site voisin de Cesson-Sévigné. « Cela contribue à
limiter l’occupation dans le tunnel et nous gérons la maintenance des installations à distance », ajoute-t-il.
Il aura fallu un an de travaux
à TDF pour réaliser cet investissement d’un montant « inférieur à 10 millions d’euros »,
sans plus de précision. Ils ont
été facturés aux 4 opérateurs
(Free, Orange, SFR et Bouygues) pour lesquels le groupe a
développé une technologie
innovante indoor, qui permet
de surmonter les obstacles liés
aux normes HQE, dont les différents matériaux font obstacle
aux fréquences mobiles. Selon
Olivier Plantureux, les premiers essais sont concluants,
puisque « les utilisateurs peuvent disposer d’un débit jusqu’à
350 mégabits par seconde ».
50 pylônes sur la LGV
Rennes-Le Mans
Il s’agit de la première ligne de
métro en France équipée par
TDF. Toujours à Rennes, il va se
positionner sur la seconde ligne
en cours de construction. Le
groupe a également déployé 50
pylônes le long de la voie ferroviaire - LGV - à grande vitesse
entre Rennes et Le Mans, pour
assurer le haut débit aux voyageurs. Il va aussi être très présent
dans les gares. Il y a un peu plus
d’un an, TDF a signé avec SNCF
Gares & Connexions un vaste
projet de couverture mobile de
ses 3.000 gares dans l’Hexagone.
Les premières antennes, utilisées par les différents opérateurs, sont notamment
déployées à Lille et Avignon. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
28 //
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos
FINANCE
&MARCHES
LE DOLLAR CANADIEN STABLE
APRÈS L’ACCORD
La devise a terminé sur une note
stable à 1,28 dollar canadien pour
un dollar américain. Les Etats-Unis
ont noué un accord commercial
avec le Canada et le Mexique
dimanche soir après d’intenses
négociations. Cet accord, qui doit
encore être ratifié par les parlements des pays signataires, diminue
les risques d’une nouvelle escalade
dans la guerre commerciale entre
les Etats-Unis et ses voisins.
les
indices
Assurance : la réforme du régime
des catastrophes naturelles est sur les rails
D
ASSURANCE
Le régime
« catnat »
en bref
La modernisation
du régime « catnat »
doit être présentée
d’ici à l’été prochain.
Le régime des catastrophes
•naturelles
en France
Le président
de la République
a promis un système
« plus rapide, plus
généreux, mais aussi
plus incitatif ».
•
•
Laurent Thévenin
@laurentthevenin
Le cap est désormais fixé. Une
refonte du régime des catastrophes
naturelles en France doit être présentée « d’ici à l’été 2019 », a
annoncé dimanche Emmanuel
Macron, à Saint-Martin, à l’occasion de son déplacement dans les
Antilles françaises un peu plus d’un
an après le passage dévastateur de
l’ouragan Irma. La concertation
prévue doit permettre d’aboutir « à
un système plus rapide, plus généreux, mais aussi plus incitatif », a
promis le chef de l’Etat, sans entrer
dans les détails.
Comme l’avait indiqué début
juin Lionel Corre, sous-directeur
des assurances à la direction générale du Trésor, lors d’une conférence organisée par la Caisse Centrale de Réassurance (CCR), « il
n’est pas envisagé de révolutionner le
système », mais de le renforcer, afin
notamment de « mieux prévenir »
et de « toujours mieux prendre en
charge ». Le mouvement est déjà
enclenché depuis plusieurs mois.
« Le gouvernement et les assureurs
travaillent à un ensemble de propositions qui permettront de renforcer
ANNLEGALECH
annonces légales
Etablissement Public Territorial
ApprobAtion de lA modificAtion
n° 1 du plAn locAl d’urbAnisme
de lA commune de clAmArt
Par délibération du 25 septembre 2018, le
Conseil de territoire de Vallée Sud - Grand
Paris a approuvé la modification n°1 du
Plan Local d’Urbanisme de Clamart.
Cette délibération est affichée durant un
mois au centre administratif de l’Hôtel
de ville de Clamart, 1-5, avenue Jean
Jaurès, 92140 Clamart, et au siège social
de l’Etablissement public territorial (EPT)
Vallée Sud - Grand Paris (Hôtel de ville,
92160 Antony).
Le dossier est à la disposition du public
au centre administratif de l’Hôtel de ville
de Clamart (Direction de l’Urbanisme et
du Logement, 3ème étage, 1-5, avenue
Jean Jaurès, 92140 Clamart), aux horaires
d’ouverture de la Direction de l’Urbanisme
et du Logement, au siège administratif de
l’EPT Vallée Sud - Grand Paris (28 rue
de la Redoute, 92260 Fontenay-auxRoses) aux jours et heures d’ouverture et
sur le site internet de la ville de Clamart
www.clamart.fr.
La ligne de référence est de 40 signes
en corps minimal de 6 points didot.
Le calibrage
de l’annonce est établi de filet à filet.
Les départements habilités
sont 75, 78, 91, 92, 93, 94, 95 et 69.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
a été instauré par la loi
du 13 juillet 1982.
La quasi-totalité des contrats
d’assurances de dommages
inclut la garantie « catnat ».
Celle-ci prévoit la prise
en charge des dommages
matériels causés aux biens
assurés. Mais elle joue
uniquement si un arrêté
interministériel paru au
« Journal Officiel » constate
l’état de catastrophe naturelle
dans la commune où se trouve
le bien endommagé.
Parmi les périls
habituellement couverts,
figurent les inondations,
les coulées de boue, les razde-marée, les avalanches
ou encore les vents
cycloniques de grande
ampleur.
•
Depuis neuf ans, la moyenne annuelle des dégâts causés par les aléas naturels en France tourne autour de 2,4 milliards d’euros
(ici, les ravages causés il y a un an, par l’ouragan Irma à Saint-Martin). Photo Helene Valenzuela/AFP
les mesures de prévention et de
mieux accompagner les populations
face aux conséquences des aléas climatiques », a déclaré de son côté la
Fédération française de l’assurance (FFA).
Frais de relogement
Attendue de longue date par le secteur, l’évolution de ce dispositif mis
en place en 1982 était réapparue
récemment dans l’agenda politique. Après avoir fait l’objet d’un projet de loi au printemps 2012 – sous le
gouvernement Fillon –, elle était
tombée aux oubliettes pendant plusieurs années. « La répétition des
événements de grande ampleur dans
les territoires ultramarins comme en
métropole témoigne de la nécessaire
modernisation du régime des catastrophes naturelles », fait valoir la
FFA. Depuis neuf ans, la moyenne
annuelle des dégâts causés par les
aléas naturels en France tourne
autour de 2,4 milliards d’euros.
« Nous avons sans doute déjà le
meilleur régime en Europe, mais
pour autant il doit encore être amélioré », affirme aux « Echos » le président de la FFA, Bernard Spitz.
La prévention
devrait aussi figurer
en bonne place dans
les discussions.
Parmi les propositions régulièrement avancées par les assureurs
figure la généralisation de la prise en
charge des frais de relogement des
assurés contraints de quitter leur
appartement ou leur maison après
une catastrophe naturelle. Comme
ils l’avaient déjà évoqué au moment
des inondations géantes de maijuin 2016, les assureurs jugent aussi
trop élevées les franchises à la
charge des professionnels (artisans,
commerçants). Celles-ci s’élèvent à
10 % des dommages matériels, avec
un minimum de 1.140 euros, pour
les toutes petites entreprises. Selon
le secteur, il conviendrait de plafon-
ner ces franchises. Pour les pouvoirs
publics, il faut par ailleurs que les
indemnisations soient versées le
plus vite possible.
L’amélioration de la prévention
devrait aussi figurer en bonne place
dans les discussions. « Il faut voir
comment récompenser les assurés
qui font des efforts en matière de prévention », avance un bon connaisseur du dossier. Les assureurs ont
plaidé pour une systématisation
des plans de prévention des risques
naturels. n
Crédit conso : La Banque Postale prête
à se séparer de Société Générale
BANQUE
Selon nos informations, La Banque
Postale souhaiterait
racheter à Société
Générale ses parts
dans leur coentreprise
dans le crédit
à la consommation.
Sharon Wajsbrot
@Sharonwaj
Alors qu’elle s’apprête à s’ancrer
dans le giron de la Caisse des
Dépôts, La Banque Postale accélère
sa stratégie de croissance. Selon nos
informations, la filiale de La Poste
souhaiterait exercer son option
d’achat sur les parts que Société
Générale détient dans leur coentreprise spécialisée dans le crédit à
la consommation. « L’opération
devrait être bouclée au premier
semestre 2019, une fois que le pacte
d’actionnaire qui lie Société Générale
et La Banque Postale aura pris fin »,
fait savoir un proche du groupe.
Au sein de la banque, on tempère
toutefois : « la décision finale n’est
pas prise. »
Créée en 2009 avec Franfinance
– la filiale spécialisée dans le crédit à
la consommation de Société Générale – cette coentreprise a permis à
La Banque Postale de faire ses premiers pas dans ce métier et de proposer des prêts personnels dans les
bureaux de Poste. Mais pour servir
ses ambitions de croissance, La
Banque Postale pourrait avoir envie
de faire route seule. Ce serait un
coup dur pour Société Générale.
« Les niveaux de marges de ces
activités sont élevés et les niveaux
de risques faibles. En internalisant
cette activité, la banque peut espérer
rapatrier de la valeur mais aussi
élargir ses opportunités de développement », décrypte un spécialiste
du secteur. Pour mémoire, La Banque Postale veut atteindre une part
de marché de plus de 8 % d’ici à
2023 dans le prêt personnel, contre
5,5 % aujourd’hui.
Mais le crédit à la consommation
est loin d’être le seul horizon de
croissance de La Banque Postale
qui a engagé une diversification
tous azimuts. A tel point qu’elle ressemble de plus en plus aux autres
grandes banques françaises. Dans
Le crédit
à la consommation
est loin d’être le seul
horizon de croissance
de La Banque Postale
qui a engagé
une diversification
tous azimuts.
ses métiers d’assurance, La Banque
Postale doit profiter de son rapprochement avec CNP pour changer
de catégorie et devenir un bancassureur à part entière.
Dans le financement des entreprises, La Banque Postale a aussi de
grandes ambitions, mais privilégie
un développement en interne.
Depuis janvier, 200 recrutements
ont été réalisés dans la direction
entreprise de la banque publique,
pour moitié en externe. D’autres
vont suivre : « dans notre plan de
développement on souhaite encore
doubler nos effectifs et doubler notre
activité de financement des entreprises en quatre, cinq ans », indique
Serge Bayard, qui pilote ces activités
à La Banque Postale.
Cap sur le financement
des entreprises
Historiquement plus présente dans
les métiers de gestion de trésorerie
ou de monétique, La Banque Postale veut ainsi mobiliser ses liquidités encombrantes en période de
taux bas. « Nos concurrents nous
attendaient moins sur le financement, mais cette activité se développe
rapidement, nous commençons
même à devenir chef de file pour
structurer des opérations avec
d’autres banques », détaille Serge
Bayard. Il revendique près de
25 milliards d’encours de crédits
aux entreprises. Dans ce domaine,
La Banque Postale accélère
sa stratégie de croissance.
Photo Joël Saget/AFP
les marges de développement de La
Banque Postale ne sont toutefois
pas sans limites. « D’ici à deux ans
nos actifs pondérés des risques
(RWA) pourraient nous contraindre
à ralentir ou à demander des fonds à
nos actionnaires », fait valoir un
connaisseur du groupe. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FINANCE & MARCHES // 29
Les Echos Mardi 2 octobre 2018
en bref
Shurgard va se coter à la Bourse
de Bruxelles
IPO Le spécialiste des espaces de stockage, Shurgard, qui
Philippe Wojazer/Reuters
opère dans 228 centres en Europe (pour 1,2 million de m2), a
lancé son processus d’introduction en Bourse, sur Euronext
Bruxelles. L’opération se fera par le biais d’un placement privé
de près de 575 millions d’euros, auprès d’investisseurs institutionnels. Le prix de l’offre a été fixé avec une fourchette comprise entre 23 et 28 euros par action, soit une capitalisation
boursière estimée entre 2 et 2,4 milliards d’euros. L’offre
devrait être bouclée le 11 octobre pour une première cotation
autour du 15 octobre. BNP Paribas, JP Morgan Securities et
Société Générale interviennent en qualité de coordinateurs
globaux et teneurs de livres associés de l’IPO de la société de
droit luxembourgeois.
Le directeur général de bpifrance, Nicolas Dufourcq, déclare : « On souhaite donner aux familles allemandes l’envie d’investir en France. »
Bpifrance propose un
« New Deal » franco-allemand
l La banque publique veut réaliser l’an prochain une tournée auprès de PME
allemandes pour promouvoir leurs homologues françaises outre-Rhin.
l L’Hexagone a perdu en 2014 sa place de premier partenaire commercial
de l’Allemagne et est tombé entre-temps en quatrième position.
BANQUE
Thibaut Madelin
@ThibaultMadelin
avec Sharon Wajsbrot
@Sharonwaj
Bpifrance veut créer des ponts
entre les industries françaises et
allemandes. La Banque publique
d’investissement veut réaliser l’an
prochain une tournée auprès de
PME allemandes pour promouvoir
leurs homologues françaises outreRhin. « Il y a [un] dialogue à rebâtir
complètement entre les Mittelstand
allemand et français », déclare son
patron Nicolas Dufourcq. Outre ces
rencontres, qui pourraient déboucher sur des mariages entre sociétés, la banque a confié à son think
tank la rédaction d’un livre en allemand illustrant plusieurs réussites
industrielles françaises. Parmi ses
missions, bpifrance finance luimême tout un réseau de PME technologiques et industrielles.
« On travaille sur des initiatives,
au niveau des PME et ETI françaises
et allemandes, qui ressemblent à un
“Ne w Deal” franco -allemand,
explique aux « Echos » Nicolas
Dufourcq. On souhaite donner aux
familles allemandes l’envie d’investir
en France. » L’Hexagone a perdu
en 2014 sa place de premier partenaire commercial de l’Allemagne
et est tombé entre-temps en quatrième position.
La France affiche
un déficit
commercial
de l’ordre de
17 milliards d’euros
avec l’Allemagne.
Malgré la meilleure perception
qu’ont les milieux économiques
allemands du pays depuis l’élection
d’Emmanuel Macron, l’industrie
française souffre encore d’un déficit
d’image outre-Rhin. Les ETI performantes comme le spécialiste du
tennis Babolat, par exemple, restent méconnues.
L’initiative de Nicolas Dufourq
part d’un constat amer : la France
affiche un déficit commercial de
l’ordre de 17 milliards d’euros avec
l’Allemagne, soit environ 170 milliards d’euros entre 2008 et 2017.
Dans le même temps, l’industrie
manufacturière française a perdu
près de 500.000 emplois tandis
que l’allemande en a créé 300.000.
« Ce n’est pas supportable »
« Ce n’est pas supportable qu’il n’y
ait pas de retour », juge l’ancien
directeur délégué de Capgemini,
qui a présenté son idée le mois
dernier aux Rencontres d’Evian,
qui réunissent chaque année des
patrons des deux pays. Entre 2012
et 2017, la France était importatrice
nette d’investissements vis-à-vis de
l’Allemagne, mais la situation s’est
inversée l’année dernière.
En 2017, les investissements
allemands manufacturiers en
France s’élevaient en effet à 12 milliards d’euros, contre 16 milliards
d’euros d’investissements français
en Allemagne, en hausse de 22 %,
selon les chiffres de PwC. Ils
incluent l’acquisition d’Opel par
le constructeur automobile
Groupe PSA, mais aussi d’autres
achats par des PME moins visibles.
Environ 4.500 entreprises allemandes sont présentes sur le territoire français avec 310.000 salariés,
selon la Chambre franco-allemande de commerce et d’industrie.
Inversement, 4.000 entreprises
françaises sont présentes en
Allemagne et emploient près de
400.000 salariés. n
Legal & General IM s’oppose aussi
au transfert d’Unilever au Pays-Bas
BOURSE Le britannique Legal & General IM s’oppose à son tour
au projet de transfert du conglomérat anglo-néerlandais Unilever aux Pays-Bas, ce qui entraînera son retrait de la cote à Londres. C’est le cinquième grand actionnaire à annoncer son
intention de voter contre. « Nous ne pensons pas qu’Unilever a
démontré de manière convaincante à de nombreux actionnaires
de l’entité Plc (cotée est à Londres) qu’il faut adhérer à une incorporation à l’entité néerlandaise », a déclaré dans un communiqué un responsable de la gouvernance d’entreprise du groupe.
Ensemble, ils détiennent 7,41 % des titres Unilever cotés en
Grande Bretagne. Le vote aura lieu les 25 et 26 octobre et doit
être approuvé par 75 % des actionnaires britanniques.
Iran : Standard Chartered se prépare
à une possible amende d’1,5 milliard
BANQUE Standard Chartered se prépare à une possible amende
d’environ 1,5 milliard de dollars que pourrait lui infliger les
autorités américaines pour avoir permis à ses clients de violer
les sanctions sur l’Iran, selon l’agence Bloomberg citant des personnes proches du dossier. Ce montant n’est qu’une estimation
préliminaire basée sur des éléments de communication entre la
banque et les régulateurs selon ces mêmes sources. Les discussions finales n’ont pas commencé, poursuit l’agence. La banque
a vu son cours chuter de 3,28 % lundi, le montant envisagé pour
cette pénalité étant supérieur aux attentes.
ETF Vanguard
NOM
1. Fonds cotés en bourse de l’une des plus importantes sociétés de
gestion au monde.
2. Moyen économique d’accéder à une large palette de stratégies
d’investissement.
3. Créé par une entreprise pionnière de l’indiciel qui met les intérêts de
ses clients au premier plan grâce à la philosophie que lui confère son
actionnariat mutuel aux Etats-Unis.
™
La banque régionale allemande SaarLB
avance ses pions sur le marché français
La banque régionale
publique allemande
implantera un pôle
franco-allemand à Paris
début 2019. Elle gère
environ 5 milliards d’actifs
dans l’Hexagone.
Pascale Braun
— Correspondante à Metz
Banque régionale du plus petit
Land d’Allemagne, la SaarLB conforte son engagement transfrontalier et annonce la création, en début
d’année prochaine, d’un pôle franco-allemand basé à Paris. « Notre
stratégie française porte ses fruits,
puisque nous avons réalisé pour
500 millions d’euros de nouvelles
affaires sur ce marché au cours des
six premiers mois de l’année. Nous
comptons devenir la banque de référence des investissements allemands
en France et français en Allemagne »,
annonce Jochen Leigledner, directeur général de la SaarLB.
Une antenne parisienne
La banque basée à Sarrebruck
affecte 35 salariés (dont une quinzaine à Strasbourg) au développement du marché français, où elle
gère des actifs d’un montant d’environ 5 milliards d’euros. L’antenne
Les chiffres clefs
14,4
MILLIARDS D’EUROS
La somme d’actifs
de SaarLB à fin 2017.
11,9
MILLIONS D’EUROS
Le bénéfice net de la banque
publique régionale allemande
en 2017.
Dans le Grand Est, la banque
détient un portefeuille de créances
global de plus de 1 milliard d’euros
réparti entre les collectivités, les
entreprises privées, les partenariats
public-privé et les énergies renouvelables, qui constituent le fer de lance
de son développement en France.
Elle a également soutenu à hauteur
de 80 millions d’euros la création
d’un réseau de chaleur alimenté par
du gaz de mines à Béthune (Pas-deCalais), auquel participera l’énergéticien allemand Enercon. Au cours
du seul premier semestre 2018, elle
a par ailleurs cofinancé cinq projets
éoliens pour un montant de
670 millions d’euros.
Connaissance linguistique
parisienne, qui compte déjà quatre
salariés, portera son effectif à sept
personnes pour dispenser aux
investisseurs des services juridiques et comptables et centraliser
les services marketing. La SaarLB a
conforté son ancrage francilien dès
2016 en costructurant avec la
C a i s s e d ’ E p a rg n e u n p r ê t d e
225 millions d’euros en faveur du
Syndicat des transports d’Ile-deFrance (STIF) ou en participant au
financement de la rénovation du
Grand Palais.
Contrôlée par le Land de Sarre et les
Sparkassen, ou Caisses d’épargne
régionales, la Landesbank allemande compte faire valoir sur le
marché français une connaissance
commerciale et juridique, mais
aussi linguistique, qui lui permet
d’intervenir de la même manière
sur les marchés français et allemand. Sur un effectif global de
560 personnes, une centaine
d’employés sont considérés comme
bilingue et une centaine d’autres
suivent des cours de français dispensés en entreprise. n
La valeur du capital investi ou ses revenus peuvent augmenter ou baisser,
les investisseurs sont susceptibles de recevoir une somme inférieure à leur
investissement de départ.
vanguardfrance.fr/redefinir-investissement
European_Client_Services@vanguard.co.uk
Vanguard redéfinit la gestion
Réservé aux investisseurs professionnels, comme défini dans la directive MiFID. Distribution interdite au public.
Établies par Vanguard Asset Management, Limited, société agréée et réglementée au Royaume-Uni par la Financial
Conduct Authority. © 2018 Vanguard Asset Management, Limited.Tous droits réservés. VAM 428720
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
30 // FINANCE & MARCHES
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos
La Bourse japonaise
au plus haut depuis
vingt-sept ans
Nouveau round de négociation
pour les prix de l’analyse financière
BOURSE
l Les prix pourraient encore baisser après la chute de l’an dernier.
l Les régulateurs font preuve de vigilance.
Le Nikkei profite
notamment
de la baisse du yen
pour retrouver
son niveau
de février 1991.
GESTION D’ACTIFS
« Pour préserver
leurs marges, les
sociétés de gestion
pourraient chercher
à réduire plus
encore leurs frais. »
Laurence Boisseau
@boisseaul
Pierrick Fay
@pierrickfay
Il faut remonter à février 1991
pour trouver trace d’un tel sommet pour l’indice Nikkei 225. La
Bourse japonaise a en effet clôturé à 24.245 points, au plus
haut depuis vingt-sept ans. Avec
un gain de 6,5 % depuis le début
de l’année, l’indice japonais réalise la meilleure performance
des marchés développés, en
dehors des Etats-Unis.
Et depuis le 30 juin, le Nikkei
fait même mieux que le Nasdaq
ou le S&P 500 avec un gain de
8,70 %. Les actions japonaises
profitent de la hausse du dollar
(+8,52 % face au yen depuis le
23 mars et +2,89 % depuis le
début du semestre), mais aussi
des tensions commerciales
grandissantes entre la Chine et
les Etats-Unis depuis le mois de
mai.
De fait, ce ne sont pas forcément les grandes valeurs exportatrices qui affichent les plus
belles performances depuis
quelques semaines, mais au
contraire les grandes valeurs
domestiques – jugées défensives
– dans la distribution (Nippon
Suisan Kaisha +34,6 % depuis le
30 juin, Fast Retailing +15,6 %),
la pharmacie (Eisei Co +42,8 %,
Shionogi +32,3 % Chugai
+27,2 %), et les services (Softbank +43,3 %, Recruit +25 %).
Si la baisse du yen semble toujours avoir une influence sur la
vitalité de la Bourse japonaise,
un autre élément semble aussi
inciter les investisseurs : l’accélération de la croissance économique. C’est l’un des scénarios
privilégiés par Alain Bokobza
chez Société Générale : « Le
thème d’une reprise est soutenu
par la politique monétaire souple
de la Banque du Japon et par la
politique budgétaire, surtout
depuis que le Premier ministre
Abe a été réélu à la tête de son
parti le 20 septembre », ce qui lui
assure d’entamer un troisième
mandat jusqu’à 2021.
Valorisation attractive
Une perspective qui avait incité
Société Générale, début septembre, à réduire son exposition au
yen, mais aussi à augmenter la
part des actions japonaises dans
son allocation d’actifs de 3
points à 10 %, « avec un biais sur
les secteurs liés à la reprise
domestique ». Il y a dix jours, la
BoJ avait reconduit sa panoplie
de mesures ultra-accommodantes, le justifiant notamment
par les risques liés « aux conséquences des mesures protectionnistes » américaines et alors que
l’inflation se situe péniblement
dans « la fourchette 0,5-1 % »,
après avoir calé cet été.
Depuis son point bas du
7 septembre, le Nikkei a bondi
de 8,7 %. Le contexte de montée
des incertitudes, notamment
sur la croissance mondiale, a
donc profité aux défensives et
aux valeurs domestiques japonaises. D’autant plus que les
actions japonaises apparaissent
attractives par rapport aux
valeurs américaines. Le Topix
(l’indice japonais élargi) se paye
seulement 13 fois ses résultats
2019 contre plus de 16 fois pour
le S&P 500. n
Branle-bas de combat dans les
bureaux de recherche. Les négociations avec les sociétés de gestion
vont reprendre bientôt pour fixer
pour l’année 2019 les termes des
contrats d’utilisation de l’analyse
financière et les prix afférents. Cela
fait neuf mois que MiFID II est
entrée en vigueur. Cette directive
européenne qui a bouleversé le
modèle économique des courtiers,
la recherche étant devenue payante,
a eu des conséquences dommageables pour la profession.
L’an dernier, en 2017, les négociations ont été plus que saignantes.
« Ce n’est pas le fournisseur de recherche qui a fait le prix, mais bien le
gérant d’actifs », résume Guillaume
Cadiou, président du directoire de
Kepler Cheuvreux. La plupart des
courtiers ou bureaux d’analyse indépendants ont dû diviser leurs prix
par deux ou trois, voire plus, pour
être compétitifs. Pour rester référencés chez leurs clients gérants afin de
ne pas perdre leurs flux de tradings,
des courtiers – surtout des Américains – ont même fait du dumping,
ce qui a eu un effet déflationniste.
Ne pas répercuter
les frais aux clients
Alors que va s’ouvrir un nouveau
round de négociations, quelle
direction vont prendre les prix ?
« Nous ne sommes pas à l’abri d’une
nouvelle baisse des budgets alloués à
l’analyse financière », commente
Matthias Desmarais, directeur de la
recherche chez Oddo BHF. D’autant
que certaines sociétés de gestion
avaient signé leurs contrats très tôt
en début d’année, avant que les prix
ne chutent à l’été. Ces dernières vont
donc vouloir renégocier les contrats sur ces niveaux.
Il y a bien d’autres raisons qui
pourraient entraîner les prix vers le
bas. « En 2018, la performance de
certains fonds n’a pas été forcément
très bonne. La collecte n’est pas tou-
LÉA SALAMÉ
#LE79INTER
*Source : Médiamétrie 126000 Radio – Septembre 2017-Juin 2018 – LV – 13 ans et + - AC/QHM/PDA
© photo : Christophe Abramowitz
7H / 9H
SUIVEZ LA MATINALE SUR TWITTER
La plupart des courtiers ou bureaux d’analyse indépendants
ont dû diviser leurs prix par deux ou trois, voire plus, pour être
compétitifs. Photo Shutterstock
jours au niveau espéré. Pour préserver leurs marges, les sociétés de gestion pourraient chercher à réduire
plus encore leurs frais », ajoute-t-il.
Enfin, le risque existe évidemment
qu’en passant en revue tous ses
fournisseurs de recherche, le
gérant réalise que certains ne sont
pas nécessaires à sa prise de décision d’investissement et qu’il procède à des coupes dans les budgets.
Et puis, il y a aussi des sociétés de
gestion de petite ou de moyenne
taille qui, elles, n’ont pas toujours les
moyens de payer l’analyse finan-
cière. Elles font pression sur les prix
parce qu’elles ne peuvent pas répercuter ces frais sur leurs clients pour
des raisons commerciales.
L’association européenne des
fournisseurs de recherche indépendants, Euro IRP, a tiré la sonnette d’alarme : « 50 % des indépendants pourraient sortir du marché
d’ici douze mois », prévient-elle. Elle
soupçonne certaines banques
d’investissement de subventionner
les bureaux d’analyse qui leur sont
adossés. Ce qui permettrait à ces
derniers de pratiquer des prix pour
des clients extérieurs qui ne refléteraient pas la réalité. Or il est interdit
de vendre à perte, en Europe. Ces
doléances semblent avoir été étendues par les régulateurs. Au Royaume-Uni, la FCA (Financial Conduct
Authority) a lancé une consultation
publique pour se faire une idée sur
cette question.
En France, l’AMF, qui a toujours
accueilli avec réserve cette réforme,
a démarré cet été une étude
d’impact auprès d’une quinzaine de
bureaux de recherche. S’il est trop
tôt pour en tirer des conclusions,
dans quelques mois, après les négociations, le régulateur devrait avoir
une meilleure visibilité sur ce marché. Les analystes espèrent que le
régulateur relaiera alors à Bruxelles les difficultés auxquelles ils sont
confrontés. n
Kepler Cheuvreux mise
sur la recherche sponsorisée
Le courtier ne croit pas
que le prix de la recherche
remontera à court terme.
Il compte augmenter la part
des entreprises qui paient
pour être suivies.
Isabelle Couet
@icouet
LE
7/9
NICOLAS DEMORAND
1re
MATINALE
DE FRANCE*
MATTHIAS DESMARAIS
Directeur de la recherche
chez Oddo BHF
Le modèle économique des agences de notation, payées par les
entreprises, commence à faire des
émules dans l’univers des actions.
Cette pratique pourrait se renforcer
sous l’effet de la directive sur les instruments financiers (MiFID II), en
vigueur depuis janvier 2018. C’est
l’un des paris du courtier français
Kepler Cheuvreux, qui emploie
130 analystes.
« Il y a un an, nous gérions 55 contrats de recherche sponsorisée »,
affirme José Hernandez Totland,
qui dirige l’analyse financière de la
maison de courtage. « Aujourd’hui,
nous en avons une centaine, soit 10 %
du portefeuille de valeurs que nous
suivons. » Il s’agit de valeurs petites
et moyennes, dont la capitalisation
boursière est comprise entre
100 millions et 1 milliard d’euros.
Produire de l’analyse sur ces titres
s’avère peu rentable. La pression
sur les revenus, découlant de
MiFID II, rend la situation plus tendue encore. Depuis que le prix de la
recherche n’est plus inclus dans la
facture d’exécution des ordres, les
gérants d’actifs restreignent leur
budget. Ce qui incite les brokers à
abandonner le suivi de ces valeurs,
ou à se faire rétribuer pour maintenir leur couverture.
Kepler Cheuvreux, qui a accueilli
à son capital les fonds Atlas Merchant Capital et Edmond de Rothschild Equity il y a quelques mois,
compte doubler le nombre de con-
Depuis que le prix de la recherche n’est plus inclus dans la facture
d’exécution des ordres, les gérants d’actifs restreignent
leur budget. Photo Shutterstock
trats de ce type d’ici trois à cinq ans.
« Cette pratique est courante chez les
Anglo-Saxons », rappelle José Hernandez Totland. Pour ne pas être
accusé de conflit d’intérêts, le courtier assure qu’une mention figure
sur les analyses sponsorisées.
Partenariats européens
« Des petits brokers essaient de se
positionner sur ce marché pour capter une nouvelle source de revenus.
Mais pour attirer les entreprises, il
faut aussi disposer d’une plate-forme
de distribution et d’un portefeuille de
clients (investisseurs) suffisamment
étoffé. » Kepler se targue de répondre aux besoins de ses clients institutionnels, ce qui garantit aussi la
neutralité de ses analyses, selon les
dirigeants.
L’environnement de pression sur
les prix sous-tend la stratégie du
broker. « Alors que le secteur a
connu une importante consolida-
tion, nous avons bâti des partenariats industriels depuis plusieurs
années déjà : notamment avec Crédit
Agricole ou UniCredit, qui nous ont
transféré leurs opérations de courtage », indique le président du directoire, Guillaume Cadiou. Lorsque
les établissements partenaires font
des deals sur le marché primaire, le
broker produit et distribue la
recherche sur les valeurs en question.
Pour augmenter les revenus,
Kepler met enfin l’accent sur la
recherche « cousue main », c’est-àdire produite à la demande d’un
client spécifique. Les acteurs moins
sensibles aux règles de MiFID II
(hedge funds, fonds suisses…) constituent une cible de choix. Les banques privées, désireuses d’obtenir
une recherche de qualité émanant
d’une maison indépendante, représentent aujourd’hui un nouveau
débouché. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FINANCE & MARCHES // 31
Les Echos Mardi 2 octobre 2018
La Bourse suisse se réveille
enfin en Europe
l L’indice SMI s’est repris au second semestre, profitant du statut défensif
des grandes valeurs exportatrices.
l Les bénéfices sont aussi mieux orientés.
BOURSE
Pierrick Fay
@pierrickfay
Pour la Bourse suisse, les semestres
se suivent et ne se ressemblent pas.
Après avoir subi, sur les six premiers mois de l’année, l’une des
pires performances des places
européennes (– 8,23 % contre
– 3,1 % pour l’Euro STOXX 50), la
Bourse de Zurich réalise à l’inverse
l’une des plus belles progressions
de la région avec un gain de 5,84 %
depuis le 30 juin (contre 0,71 % pour
l’Euro STOXX 50 ou +0,34 % pour le
DAX allemand). C’est le jour et la
nuit…
La Bourse de Zurich a d’abord
payé les difficultés de certaines
entreprises dans la première moitié de l’année, avec les résultats
décevants de plusieurs stars de la
cote, comme ABB (– 16,86 % au premier semestre), Swisscom
(–14,52 %), Adec co (–21,2 %)
ou LafargeHolcim (–11,96 %), alors
que Nestlé ou les géants pharmaceutiques Roche et Novartis ont
souffert dans un marché plus favorable aux valeurs cycliques. Par
ailleurs, le secteur bancaire a continué de souffrir des taux négatifs en
Suisse. « C’est un marché assez
défensif, qui n’a que très peu de technos et pas de valeurs énergie », rappelle Philippe Müller chez UBS. « Il
a donc souffert de la comparaison
avec les Etats-Unis quand les technologies avaient le vent en poupe et par
ailleurs, en Europe, quand l’économie se porte mieux, les investisseurs
préfèrent miser sur les industriels
allemands. Quand le marché est
cyclique, il sous-performe. Mais cet
été, avec la montée des incertitudes,
on a vu les avantages du marché
suisse. »
En témoigne la performance des
pharmaceutiques Lonza (+27,32 %
d e p u i s l e 3 0 j u i n ) ; Nova r t i s
(+10,44 %) et Roche (+6,91 %), qui
ont publié des résultats semestriels
de bonne facture. « Le flux de nouvelles est actuellement moins négatif
pour les entreprises », reconnaît
aussi Phillipe Müller.
Dépendance
au commerce global
Malgré tout, prévient Swiss Life
AM, « petite économie ouverte, la
Suisse est relativement plus exposée
aux risques d’escalade des litiges
commerciaux ». Elle ne serait donc
pas « immunisée face aux risques
extérieurs, et notamment à la guerre
commerciale, qui pénaliseraient la
croissance mondiale », ajoute Philippe Müller. Car la Bourse suisse
est beaucoup plus dépendante du
commerce global que de la croissance du PIB suisse, estimée à
2,9 %, et qui n’a que peu d’impact
sur les marchés actions locaux. « Ce
qui compte, c’est l’économie mondiale ». D’où l’importance du franc
suisse « qui ne doit pas trop monter », alors que l’économie locale est
en passe de connaître sa plus forte
croissance depuis quatre ans.
Pour Philippe Müller, le marché
suisse présente deux autres atouts
pour la fin de l’année : « Pour la première fois depuis dix ans, on assiste à
un rebond des bénéfices, ce qui fait
aussi que les valorisations commencent à redevenir plus attractives. »
Par ailleurs, « il y a un écart important entre le taux obligataire qui est
nul et le rendement du dividende qui
est proche de 3 % », ce qui conforte
un peu plus le statut défensif de ce
marché. Même si le rendement du
taux à 10 ans suisse vient de repasser en territoire positif – une première depuis mai – à +0,007 %, il
paraît bien maigrelet face à la générosité d’un Nestlé, qui n’a jamais
baissé son dividende depuis 1942…
Sans oublier qu’une remontée,
même légère des taux suisses serait
aussi une bonne nouvelle pour les
valeurs bancaires, en queue de
peloton depuis le début de
l’année. n
Temenos L’éditeur de logiciel bancaire
gagne 30,75 % en 2018, ce qui porte à
+658 % sa progression en cinq ans. Une
note de Jefferies, sur des risques de
déception sur les marges, a fait plonger le
titre de 11 % le 5 septembre, mais Temenos a depuis rassuré sur ses perspectives.
Vifor Pharma Ce spécialiste du traitement
de carences en fer gagne 36,55 % cette
année, plus forte hausse de l’indice SMI
Mid. Il pèse en Bourse plus de 11 milliards
de dollars. Le titre souffre tout de même
depuis août, sur des craintes de concurrence pour l’un de ses médicaments phares.
Shutterstock
Shutterstock
Vifor Pharma
Trois valeurs moyennes stars de la Bourse de Zurich
Logitech Le spécialiste des claviers et souris
informatiques bondit de 35,17 % cette année,
même si son action souffre depuis son record
historique atteint le 27 août. Le groupe a
pourtant annoncé depuis des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Son cours
a été multiplié par cinq depuis octobre 2013.
La baisse du franc contrariée
par les tensions en Italie
Les tensions internationales lui profitent mais
la Banque nationale suisse,
soucieuse du franc fort,
n’est pas près de relever
les taux d’intérêt.
Nessim Aït-Kacimi
@NessimAitKacimi
2018 n’a pas vu disparaître le fardeau du franc fort du fait du regain
de tensions sur les marchés. Cette
année, la devise suisse, qui s’établit à
1,1425 franc pour 1 euro, s’est appréciée contre la plupart des monnaies, à l’exception du dollar (baisse
de 1 %). Elle a gagné 2,5 % contre
l’euro, avec des poussées aux mois
de mai et août lors des périodes de
tension sur les marchés internationaux, conformément à son statut
de devise refuge.
En mai, lors de la crise italienne,
l’euro s’était replié brutalement de
1,1950 à 1,1450, et de 1,1550 à 1,1250 en
août du fait de tensions sur les devises et marchés émergents. La Banque nationale suisse (BNS) est
d’ailleurs déjà intervenue cette
année, notamment lors de la crise
de la livre turque, mais modestement et afin de lutter contre la
hausse du franc. Le regain de tensions en Italie l’a peut-être incitée
récemment à intervenir dans la
zone de 1,12 à 1,13 franc suisse par
euro. La devise helvétique s’apprécie contre l’euro quand les marchés
d’obligations d’Etat de la zone euro
voient leurs volatilité et risques
augmenter, notamment à cause de
l’Italie.
Divergence BCE-BNS
« La Banque centrale européenne va
sans doute relever ses taux d’intérêt
plus tôt et plus fortement que la Banque nationale suisse (BNS) », estiment les stratèges de la banque
LA SÉANCE DU 1ER OCTOBRE 2018
La Bourse
de Paris portée
par les valeurs
technologiques
Bourse de Paris a terminé
•enLahausse
lundi, soutenue par
l’accord de libre-échange entre
les Etats-Unis, le Canada et le
Mexique. Le CAC 40 a pris
0,24 %, à 5.506,82 points, dans
u n vo l u m e d ’é c h a n ge s d e
3,16 milliards d’euros. La cote
parisienne a ouvert à l’équilibre
avant de gagner du terrain.
Depuis le début de l’anée,
l’indice parisien gagne 3,66 %.
Le CAC 40 a été notamment
soutenu par les valeurs technologiques, qui ont fini en tête de
l’indice. Capgemini a pris
3,27 %, STMicroelectronics
2,23 % et Atos 1,95 %.
Le secteur pétrolier a progressé dans le sillage de la
hausse des cours du brut. Total
a avancé de 0,95 %.
Les valeurs exportatrices,
notamment celles du luxe, qui
avaient reculé au moment de
l’intensification des tensions
commerciales, ont été plus favorisées. Ainsi, LVMH a progressé
de 0,76 %. Kering a gagné
1,45 %. Danone a pris 2,11 %.
L’effet de la présentation du
budget italien, qui a contribué à
une très forte dégradation du
secteur bancaire en Europe vendredi, s’est amoindri. Mais les
valeurs bancaires françaises
sont restées délaissées : Crédit
Agricole SA a cédé 2 %, BNP
Paribas 1,37 % et Société Générale 1,01 %. Air France-KLM a
cédé 3,99 %. Le nouveau DG
d’Air France rencontrait pour la
première fois l’intersyndicale.
Bonduelle a progressé de
9,04 %, après l’annonce d’un
bond de son bénéfice net au
cours de son exercice décalé
2017-18.
L’OPÉRATION DU JOUR
Generali Investments organise
sa structure multiboutiques
Generali Investments, la
•société
de gestion de l’assureur
italien Generali, se scinde en
deux sociétés de gestion distinctes : Generali Insurance Asset
Management (GIAM) et Generali Investments Partners (GIP).
GIAM est spécialisé dans la gestion des actifs des compagnies
d’assurance et des fonds de pension (solutions actifs-passifs).
GIP est destiné à être « le moteur
de croissance de l’activité tant en
terme du nombre de clients externes que des encours sous gestion ». La société propose essentiellement des « stratégies
d’investissement non-contraintes » et s’appuie sur des « expertises internes et externes », provenant notamment de
« l’acquisition de boutiques
d’investissement spécialisées ». Les fonctions support
aux deux entités (back-office,
systèmes de reporting et infrastructures technologiques
sophistiqués) sont assurées par
Generali Investments Holding.
En tant que holding, GIH détiendra les participations dans le
capital de boutiques d’investissement spécialisées et des sociétés de GIP.
L’ACTUALITÉ DU M&A AVEC
GOLDMAN SACHS PRÉPARE LA VENTE DE TERREAL
Cinq ans après être passé sous le contrôle total de ses créanciers,
dans le cadre d’une restructuration, Terreal s’apprête à revoir
les contours de son actionnariat. Selon les informations de
« Capital Finance », le fabricant de matériaux de construction à
base de terre cuite prépare la sortie des banques et fonds de
dette présents à son capital, comme Goldman Sachs, Park
Square Capital, ING, Société Générale, KKR, Blackstone ou bien
encore Carlyle. Détenteur exclusif du mandat de cession, Goldman Sachs pourrait valoriser sa participation près de 8 fois
l’Ebitda, soit environ 600 millions d’euros.
L’ADIT SE MARIE À GEOS
Nomura. La BNS a nettement révisé
en baisse ses prévisions d’inflation à
l’horizon 2020, à 1,2 % contre 1,6 %
précédemment. « Il est bien trop tôt
pour augmenter les taux d’intérêt »,
a résumé Thomas Jordan, le président de la BNS. La devise helvétique
pourrait, dès lors, s’affaiblir et l’euro
atteindre le niveau de 1,18 franc
suisse, si la situation internationale
(Brexit, Italie, Turquie…) ne se détériore pas, d’après Nomura.
Dans son dernier compte rendu
de la politique monétaire en septembre, la Banque nationale suisse
(BNS) a constaté que sa devise était
« à un niveau élevé » et que « la situation sur le marché des changes
demeure fragile ». Parmi les outils à
la disposition de la BNS, la disposition « à intervenir au besoin sur le
marché des changes » reste « nécessaire ». Le taux de change réel global du franc suisse reste proche de
ses plus hauts. n
Partiellement privatisée en 2011, l’Agence pour la diffusion de
l’information technologique (Adit) s’inscrit comme l’un des
consolidateurs du marché français de l’intelligence économique. Forte du soutien de son actionnaire majoritaire, Weinberg
Capital Partners, l’entreprise est sur le point de finaliser l’acquisition de son concurrent Geos. Détenu depuis 2011 par la société
d’investissement luxembourgeoise Halisol, ce dernier intervient principalement dans des contextes sensibles ou en zones
de guerre. Avec cette acquisition, l’Adit va faire bondir son chiffre d’affaires annuel de 45 à 72 millions d’euros.
ABONNEMENT
RETROUVEZ
1 600 PROFESSIONNELS
DU CAPITAL
INVESTISSEMENT
OFFRE EXCLUSIVE
JUSQU’AU 15 OCTOBRE
www.ipem-market.com
boutique.capitalfinance.eu
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 2 OCTOBRE 2018
GESTION D’ACTIFS
l’accompagnement du client, la clarté de l’offre et l’importance d’avoir une marque bien identifiée.
Les clefs pour
séduire la clientèle
des particuliers
Emmanuel Schafroth
@EmSchaf
L
’atonie du marché français
de la gestion d’actifs institutionnels favorise l’intérêt des
sociétés de gestion pour la clientèle
individuelle, aux besoins a priori
moins complexes. Mais tout n’est
pas si simple. « Nous ne touchons
pas la clientèle des particuliers directement, mais à travers un réseau de
distributeurs appartenant au groupe
AXA ou externes », rappelle Bettina
Ducat, responsable du développement et de l’offre chez AXA IM.
Lorsqu’il s’agit de trouver des
alternatives au « produit miracle »
qu’était jadis le fonds en euros, cette
réalité se traduit par un fort besoin
d’accompagnement. « Nous plaçons la gestion multi-actifs et la gestion pilotée au cœur de notre offre,
car les études tendent à démontrer
que les épargnants multipliant les
arbitrages eux-mêmes détruisent de
la valeur », poursuit Bettina Ducat.
Faire partie
de la « short list »
En France, l’évolution des assureurs, maillon incontournable de la
chaîne de valeur, vers ces offres plus
« packagées » n’est pas sans conséquences sur les gestionnaires indépendants. « Sous l’influence de la
réglementation, ils privilégient mandats de gestion et gestion pilotée, en
diminuant le nombre de partenaires,
explique Hervé Thiard, directeur
général de Pictet AM en France.
Pour les sociétés de gestion, cela peut
être un formidable tremplin, à condition de faire partie de la “short list”, ce
qui nécessite de proposer des produits performants et attrayants. Il
faut aussi disposer d’une marque
bien identifiée par le réseau de distribution, sinon par le client final. »
Début 2018, Pictet AM a ainsi fait
partie des quatre partenaires stratégiques choisis par Groupama Gan
Vie, à côté de BlackRock, M & G et
de la société de gestion « maison »,
Groupama AM.
Proposer une offre claire, adaptée à une cible précise, c’est le credo
de Vega IM, filiale de Natixis. « Rattachés à une banque privée, nous proposons à nos clients – souvent des
entrepreneurs – une offre qui leur
parle, comme notre gestion actions
Un moyen
de se connecter
à la prochaine
génération
d’investisseurs.
de croissance, avec des biais assumés
en faveur de secteurs comme la consommation, l’industrie, la technologie », explique Marc Riez, directeur
général de Vega IM.
L’organisation indirecte du marché complique la connaissance
client. Les sociétés de gestion la cultivent parfois au moyen de sondages :
AXA IM a ainsi interrogé 7.700 particuliers dans six pays sur leurs
attentes. Les outils numériques sont
un autre outil de dialogue avec le
client final. « Notre test comportemental InvestIQ permet aux épargnants de cerner leur profil d’investisseur et d’accéder à des contenus
pédagogiques, indique Karine Szenberg, directrice Europe de Schroders. Cet outil a été intégré dans le dis-
positif commercial d’un de nos
distributeurs en Asie, en cobranding. » Au Royaume-Uni, Schroders
a aussi lancé MoneyLens, un site
Web sur l’épargne « écrit par des milléniaux, pour les milléniaux, sans
référence aux produits Schroders »,
explique Karine Szenberg : un
moyen de se connecter à la prochaine génération d’investisseurs.
« Les 25-30 ans, lorsqu’ils auront une
plus forte capacité d’épargne, auront
peut-être moins besoin des conseillers
physiques, estime Jean-Pierre Grimaud, directeur général d’OFI AM,
mais ce n’est pas le cas de la génération
actuelle d’épargnants. Le couplage
d’un réseau de distribution physique
et des outils numériques – ce que nous
appelons le “phygital” – est un enjeu
majeur pour les années à venir. »
Les promesses
de la blockchain
Pour les sociétés de gestion, les
enjeux liés au numérique sont
d’ailleurs multiples. Lancée en septembre 2017, la plate-forme Iznes,
soutenue par une vingtaine de
sociétés de gestion surtout françaises, utilise la technologie blockchain pour la tenue de registre des
fonds, avec des économies potentiellement importantes à la clef.
Mais le numérique est aussi source
de nouveaux concurrents venant
parfois d’horizons inattendus. Avaloq, éditeur de logiciels bancaires,
travaille à embarquer sur sa plateforme technologique des fintech
spécialisées dans l’allocation
d’actifs : une offre qui pourrait un
jour être proposée aux conseillers
en gestion de patrimoine et venir
concurrencer l’offre des sociétés de
gestion classiques. n
— Seuls 5 % des Français
ont déjà investi
dans un fonds ISR.
Une ourse famélique
s’installe
à la Bourse de Paris
• L’ACTUALITÉ
Fin septembre, au Centre de congrès de Lyon, le Salon Patrimonia,
la grand-messe annuelle incontournable des professionnels du
patrimoine. Photo Stephane Audras/RÉA
Des limites de plus en plus floues
entre producteurs et distributeurs
Une société de gestion crée des fonds ; un conseiller en
gestion de patrimoine les vend. Hors des groupes bancaires intégrés, ce modèle de distribution indirect prévaut
sur le marché français « retail ». Mais les choses changent.
Poussés par la réglementation ou la volonté de professionnaliser leur service aux clients, certains CGP ont créé leur
société de gestion. Dauphine Patrimoine est ainsi devenu
Dauphine AM fin 2017 par la grâce d’un agrément AMF,
suivant l’exemple de Cyrus ou de Witam. Autre exemple
où production et distribution se rapprochent : les fameux
« robo-advisors » qui utilisent le Web pour toucher en
direct l’épargnant. Parmi les jeunes pousses françaises du
secteur, Yomoni se distingue à deux titres : en étant le seul
à publier des chiffres de collecte – il se dirige à grand pas
vers les 100 millions d’euros gérés – et par son statut de
société de gestion à part entière. Interrogé par la « Revue
du Digital », Bernard Le Bras, président de l’assureur
Suravenir, vient d’offrir un joli coup de pub à la start-up,
révélant qu’elle était déjà, trois ans après son lancement,
son premier apporteur d’affaires nouvelles.
Conseillers en gestion de patrimoine : une collecte en plein essor
La collecte nette
en assurance-vie atteint
déjà 17,1 milliards d’euros
depuis le début de l’année,
contre 7,2 milliards
sur la totalité de 2017.
Pour la douzième année, BNP Paribas Cardif publie son baromètre du
marché des conseillers en gestion
de patrimoine indépendants (CGPI)
et de leurs clients. Et pour Pascal
Perrier, directeur réseaux CGPIcourtiers et digital business chez
BNP Paribas Cardif France, un premier constat s’impose : « Le moral
des CGPI est au beau fixe, et même au
plus haut depuis que nous menons
l’étude : 93 % d’entre eux estiment
que leur profession se porte bien,
voire très bien. » Cet optimisme se
nourrit d’une bonne dynamique du
marché de l’épargne, comme en
témoignent les chiffres de l’assurance-vie : une collecte nette qui atteint
17,1 milliards d’euros depuis le début
de l’année, contre 7,2 milliards sur la
totalité de l’année 2017, selon les
chiffres de la Fédération française
de l’assurance. Le baromètre BNP
Paribas Cardif montre, quant à lui,
une collecte brute moyenne de
3,6 millions d’euros par cabinet
interrogé, un chiffre au plus haut.
Certes, les défis ne manquent pas
pour la profession. Sans surprise,
loin devant la transformation digitale, citée par 64 % d’entre eux, c’est
l’adaptation à la réglementation
qui suscite la vigilance pour 90 %
des CGPI interrogés. « Source de
lourdeurs administratives et de
coûts additionnels, elle a un impact
non négligeable pour les cabinets,
estime Pascal Perrier. Cela contribue à expliquer le fait que 45 % des
interrogés, contre seulement 38 %
l’an dernier, expriment une intention de croissance externe. » Et cette
proportion monte même à 60 %
chez les « gros » cabinets (trois
salariés et plus).
« Le moral des CGPI
est au beau fixe,
et même au plus
haut depuis que
nous menons
l’étude : 93 % d’entre
eux estiment
que leur profession
se porte bien,
voire très bien. »
PASCAL PERRIER
Directeur réseaux CGPI
Mieux que leur banquier
Mais d’un autre côté, les évolutions
fiscales tendent à renforcer le
besoin de conseil chez les clients,
auprès desquels les CGPI ont une
bonne cote d’amour. Non seulement 91 % des clients des CGPI ont
une bonne ou très bonne image
d’eux, mais ils sont 78 % à s’estimer
mieux conseillés par leur CGPI que
par leur banquier. Quant à la digitalisation du conseil, 64 % des clients
des professionnels du patrimoine y
sont favorables. « Nous avons investi
17 millions d’euros pour permettre la
L’ÉVÉNEMENT
DE LA SEMAINE
Frenchsif
CLIENTÈLE INDIVIDUELLE // Les gestionnaires d’actifs qui s’adressent aux particuliers insistent sur
digitalisation de nos contrats d’épargne et de retraite, indique Pascal Perrier. Cette solution réalisée en collaboration avec l’éditeur de logiciels
Manymore et coconstruite avec un
club d’utilisateurs regroupant une
quinzaine de CGPI, est déjà en partie
opérationnelle et sera achevée d’ici
fin 2019, avec à la clef des gains de
temps importants pour nos partenaires distributeurs. » — E. Sch.
Une ourse polaire famélique
sera présente à Paris, place de
la Bourse, du 1er au 3 octobre. Le
Forum pour l’investissement
responsable, l’association de
promotion de l’ISR à l’initiative
de l’opération, veut interpeller
les épargnants et les encourager
à demander des produits « responsables » à leurs conseillers
financiers. « L’objectif de cette
opération est de sortir l’investissement responsable d’un cercle
d’initiés pour se tourner vers le
grand public. Chaque épargnant
a le pouvoir d’influer sur le
monde en exigeant de son banquier que son argent soit placé de
manière responsable », explique
Alexis Masse, président du FIR.
• LA SCULPTURE
La sculpture de 2 mètres de
long, en fibre de verre et en terre
cuite, a été réalisée par Alexandre Duc à partir d’une image
de la photographe allemande
Kerstin Langenberger. Le
cliché, comme d’autres, avait
circulé sur le Web et suscité
beaucoup d’émotion. Mais également soulevé quelques polémiques, certains spécialistes
f a i s a n t r e m a r q u er q u e l e
réchauffement climatique
n’était pas forcément à l’origine
de l’extrême maigreur de
l’ourse.
• LES FRANÇAIS ET L’ISR
Aujourd’hui, selon une enquête
Ifop, plus de 6 Français sur 10
se disent concernés par les
enjeux environnementaux et
sociaux dans leurs placements,
mais seuls 5 % ont déjà investi
dans un fonds ISR et 65 %
d ’e n t r e e u x n’o n t j a m a i s
entendu parler d’ISR. — S. Ro.
en bref
LA GESTION ACTIVE
BATTUE SUR PRESQUE
TOUS LES ACTIFS
Selon Morningstar, les actions
norvégiennes et les mid caps
britanniques sont les seules
catégories (sur un total de 49)
pour lesquelles les gérants
actifs ont réalisé une meilleure
performance que les produits
indiciels entre 2008 et 2018.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FINANCE & MARCHES // 33
Les Echos Mardi 2 octobre 2018
euronext
séAncE du 01 - 10 - 2018
CaC 40 : 5506,82 (0,24 %) neXt 20 : 12373,22 (0,39 %)
CaC larGe 60 : 6121,53 (0,26 %)
CaC all-tradaBle : 4324,94 (0,24 %)
Date De ProroGation : 26 octoBre
srD suite
CAC 40
Valeurs mnémo / info /
ost
isin / Devise / Date Détach. / Div
accor (ac) R
a
fr0000120404
air liQuiDe (ai) R
11/05/18 1,05
a
fr0000120073
28/05/18 2,65
airBus GrouP (air) R
a
nl0000235190
16/04/18 1,28
arcelormittal (mt)
a
lu1598757687
atos se (ato) R
fr0000051732
aXa (cs) R
17/05/18 0,09
a
31/05/18 1,7
a
fr0000120628
03/05/18 1,26
BnP PariBas (bnp) R
a
fr0000131104
BouYGues (en) R
30/05/18 3,02
a
fr0000120503
caP-Gemini (cap) R
02/05/18 1,7
a
fr0000125338
carreFour (ca) R
04/06/18 1,7
a
fr0000120172
21/06/18 0,46
creDit aGricole (aca) R
a
fr0000045072
Danone (bn) R
22/05/18 0,63
a
fr0000120644
04/05/18 1,9
Dassault sYstemes (DsY) R a
fr0000130650
enGie (enGi) R
29/05/18 0,58
a
fr0010208488
11/10/17 0,35
essilor international (ei) R a
fr0000121667
26/04/18 1,53
Hermes intl (rms) R
a
fr0000052292
KerinG (Ker) R
07/06/18 7,6
a
fr0000121485
l.V.m.H. (mc) R
14/05/18 4
a
fr0000121014
leGranD (lr) R
17/04/18 3,4
a
fr0010307819
l'oréal (or) R
01/06/18 1,26
a
fr0000120321
25/04/18 3,55
ouv
vol.
nb titres
44,06
530462
290.948.939
113,1
684408
428.281.952
108,68
805992
776.295.452
26,715
4637986
1.021.903.623
102,3
268935
106.884.219
23,125
5251551
2.423.390.176
52,51
4618928
1.249.798.561
37,2
603006
366.377.026
109
595590
168.817.033
16,5
2507183
789.252.839
12,36
10859359
2.866.437.156
66,73
2218052
685.055.200
128,65
234570
261.541.129
12,665
5811309
2.435.285.011
127,7
713327
219.137.552
570
56005
105.569.412
462,7
200505
126.279.322
304,55
401092
505.028.689
62,72
355584
266.805.751
207
320291
560.082.187
clot
+ haut
+ bas
44,3
44,31
44
113,65
114
113,1
107,4
108,74
107,1
26,605
26,975
26,5
104,5
104,55
101,9
23,06
23,285
22,985
51,99
52,66
51,66
37,18
37,52
37,04
111,95
112,2
108,5
16,56
16,73
16,44
12,138
12,418
12,026
68,11
68,28
66,61
129,45
129,5
128,5
12,635
12,74
12,595
128,75
129,55
127,5
571
574,2
564,8
468,4
469,5
462
306,9
307,95
303,6
63
63,24
62,68
208,3
208,6
206,6
% Veil
% mois
% 52 s.
+ 0,18
+ 2,78
+ 5,39
+ 0,31
+ 4,75
+ 10,78
- 0,72
+ 1,07
+ 33,57
- 0,73
+ 2,56
+ 21,9
+ 1,95
+ 1,26
- 20,38
- 0,39
+ 6,05
- 9,89
- 1,37
+ 2,79
- 23,82
- 0,13
- 2,24
- 7,4
+ 3,28
+ 1,08
+ 12,9
+ 0,36
+ 7,74
- 3,13
- 2
+ 2,93
- 21,08
+ 2,11
+ 0,43
+ 2,62
+ 0,54
- 7,27
+ 51,24
- 0,24
+ 0,04
- 12,07
+ 1,02
+ 3,58
+ 22,91
+ 0,07
+ 1,93
+ 33,86
+ 1,45
+ 0,09
+ 49,5
+ 0,76
+ 1,67
+ 31,46
+ 0,35
- 2,93
+ 3,14
+ 0,29
+ 0,77
+ 15,79
% an
bpa
+ haut an per
+ bas an rDt
+ 3,02
48,95
41,3
2,37
+ 8,19
114
97,12
2,33
+ 29,4
3,4
111,16
31,63
81,33
1,4
- 1,88
30,765
24,05
- 13,89
130,55
96,7
1,63
- 6,77
27,69
20,495 5,46
- 16,48
68,66
50,06
5,81
- 14,15
45,98
35
4,57
+ 13,21
119,8
97,38
1,52
- 8,2
19,73
12,955 2,78
- 12,04
15,54
11,105
5,19
- 2,63
71,78
62,24
2,79
+ 46,12
141
87,52
0,45
- 11,86
1,21
14,815 10,48
12,075 2,77
+ 12,01
129,55
105,35
1,19
+ 27,96
614,6
417,9
1,33
+ 28,22
522,4
338,263 0,85
+ 25,06
313,7
232,5
1,11
- 1,85
67,44
60,42
2
+ 12,63
214,9
170,3
1,7
Valeurs mnémo / info /
ost
isin / Devise / Date Détach. / Div
micHelin (ml) R
a
fr0000121261
oranGe (ora) R
22/05/18 3,55
a
fr0000133308
05/06/18 0,4
PernoD-ricarD (ri) R
a
fr0000120693
PeuGeot (uG) R
04/07/18 1,01
a
fr0000121501
02/05/18 0,53
PuBlicis GrouPe (pub) R
a
fr0000130577
renault (rno) R
fr0000131906
saFran (saf) R
06/06/18 2
a
21/06/18 3,55
a
fr0000073272
29/05/18 1,6
saint-GoBain (sGo) R
a
fr0000125007
sanoFi (san) R
11/06/18 1,3
a
fr0000120578
11/05/18 3,03
scHneiDer electric (su) R a
fr0000121972
02/05/18 2,2
société Générale (Gle) R a
fr0000130809
soDeXo (sW) R
30/05/18 2,2
a
fr0000121220
01/02/18 2,75
stmicroeletronics (stm) R a
nl0000226223
17/09/18 0,05
tecHniPFmc (fti) R
a
Gb00bDsfG982
total (fp) R
20/08/18 0,13
a
fr0000120271
25/09/18 0,64
uniBail-r/WFD (urW)
a
fr0013326246
Valeo (fr)
a
DiV 3 06/06/16
fr0013176526
04/06/18 1,25
Veolia enV. (vie) R
a
fr0000124141
Vinci (DG) R
14/05/18 0,84
a
fr0000125486
ViVenDi (viv) R
24/04/18 1,76
a
fr0000127771
20/04/18 0,45
ouv
vol.
nb titres
103,3
668333
178.978.841
13,74
5210064
2.660.056.599
141,9
448082
265.421.592
23,2
3236777
904.828.213
51,5
651040
235.249.801
74,63
750604
295.722.284
121
496020
443.680.643
37,135
2294429
552.615.876
76,69
2485692
1.251.544.134
69,42
950651
578.979.025
36,905
3548264
807.917.739
91,24
297094
147.454.887
15,72
2182177
911.151.920
27,24
1367158
452.980.999
56,11
4797525
2.664.312.938
174
324476
138.282.967
37,45
1586715
240.253.100
17,2
1870126
565.593.341
82,36
680417
597.408.737
22,15
1974877
1.305.230.587
srD
clot
+ haut
+ bas
103,55
104,55
102,35
13,62
13,775
13,59
141,3
142,2
140,75
22,81
23,23
22,64
52,34
52,64
51,22
74,32
75,04
73,59
120,4
121,15
119,9
36,475
37,135
36,33
77,54
77,98
76,5
68,98
69,58
68,86
36,595
37,11
36,375
91,62
91,82
91,04
16,02
16,14
15,72
26,85
27,72
26,73
56,37
56,48
56
172,78
174,26
172,78
36,75
37,62
36,59
17,245
17,35
17,16
82
82,52
81,82
22,15
22,41
22,14
% Veil % an
bpa
% mois + haut an per
% 52 s. + bas an rDt
+ 0,58 - 13,38
+ 1,57 130,85
- 16,15
98,04
3,43
- 0,84 - 5,91
- 2,37
15,235
- 1,73
13,315
2,2
+ 7,09
+ 3,9
147,75
+ 20,72 120,05
0,72
- 1,81 + 34,53
- 3,76
25,4
+ 13,2
16,455 2,32
+ 1,67 - 7,61
- 5,35
63,18
- 11,42
48,96
3,82
- 0,24 - 11,43
+ 0,16 100,8
- 10,58
69,75
4,78
- 0,25 + 40,15
+ 7,21 122,25
+ 39,29
81,04
1,33
- 1,8 - 20,67
- 1,59
48,6
- 27,66
35,145
3,56
+ 1,28 + 7,92
+ 5,22
77,98
- 7,7
62,88
3,91
- 0,46 - 2,65
- 1,79
78,56
- 6,32
64,02
3,19
- 1,01 - 14,99
+ 3,85
47,505
- 26,12
34,815
6,01
+ 0,31 - 18,23
+ 2,12
113,05
- 13,16
76
3
+ 2,23 - 12
0,23
- 9,52
22,97 70,49
- 2,14
15,035 0,32
- 0,92 + 3,87
+ 1,82
29,17
+ 14,67
22,9
+ 0,95 + 22,42
+ 4,64
56,48
+ 24,04
43,09
1,14
- 0,25 - 10,22
- 4,54 195,5
169,16
- 1,74 - 40,98
- 6,03
66,48
- 41,46
35,06
3,4
+ 0,32 - 18,94
- 5,04
22,29
- 11,79
17,025 4,87
- 0,02 - 3,7
- 0,68
88,8
+ 1,99
77,56
2,15
- 0,09 - 1,2
- 0,89
24,87
+ 3,41
20,26
2,03
Valeurs françaIses
Valeurs mnémo / info /
ost
isin / Date Détach. coupon / Div
ouv
vol.
nb titres
aB science (ab) g
clot
% Veil % an
bpa
+ haut % mois + haut an per
+ bas % 52 s. + bas an rDt
B 4,056
3,96
56109
4,056
40.789.901
3,96
B 6,28
6,32
132519
6,5
fr0004040608
24/07/18 0,2 58.512.053
6,28
aBiVaX (abvX) g
B7
6,82
18684
7,07
fr0012333284
10.024.182
6,82
acantHe DeV. (acan) g
c 0,616
0,622
19745
0,624
fr0000064602
08/02/18 0,3 147.125.260
0,616
actia GrouP (ati) g
c 6,06
5,89
19352
6,12
fr0000076655
13/06/18 0,12 20.099.941
5,89
aDocia (aDoc) g
B 16,82
16,88
13692
17,2
fr0011184241
6.916.753
16,36
aéroPorts De Paris (aDp) G
a 194
192
54706
195
fr0010340141
06/06/18 2,76 98.960.602
192
air France-Klm (af) G
a 8,806
8,614
7295858
8,892
fr0000031122
14/07/08 0,58 428.634.035
8,56
aKKa tecHnoloGies (aKa) g
B 62,4
62,3
12283
62,8
fr0004180537
29/06/18 0,49 20.291.990
62
aKWel (aKW) g
B 18,2
19,5
64492
19,5
fr0000053027
06/06/18 0,3 26.741.040
17,02
alD (alD)
a 15,8
15,83
71624
15,94
fr0013258662
30/05/18 0,55 404.103.640
15,79
alPes (cie Des ) (cDa) g
B 29,7
29,3
6131
29,8
fr0000053324
13/03/18 0,5 24.413.271
29,1
alstom (alo) LR
a 38,4
38,42
356921
38,85
fr0010220475
20/07/18 0,35 222.997.311
38,25
altarea (alta) g
a 199
200
5067
201
fr0000033219
22/05/18 12,5 16.051.842
199
alten (ate) G
a 88,8
90,55
101851
90,9
fr0000071946
25/06/18 1 33.828.497
88,6
altran tecHnoloGies (alt) G a 7,53
7,505
1702795
7,595
fr0000034639
11/05/18 0,24 257.021.105
7,44
amPlituDe surG. (ampli) g
2,97
3
6272
3
fr0012789667
47.804.841
2,97
amunDi (amun) G
a 64,6
64,68
eX-Ds 15/03/17
189769
65,88
fr0004125920
22/05/18 2,5 201.704.354
64,46
aPril GrouP (apr)
B 12,9
12,85
1672
12,95
fr0004037125
10/05/18 0,27 40.904.135
12,6
arcHos (JXr) g
c 0,641
0,639
193490
0,656
fr0000182479
42.561.334
0,635
arKema (aKe) L
a 106,7
107,95
132328
108,35
fr0010313833
25/05/18 2,3 76.532.456
106,55
artPrice.com (prc) g
c 13,44
13,5
10091
13,58
fr0000074783
6.651.515
13,34
assYstem (asY) g
B 28,85
28,4
oPa 24/11/17
11340
29,1
fr0000074148
19/06/18 1 15.668.216
28,1
atari (ata)
c 0,41
0,403
2065412
0,417
fr0010478248
255.105.360
0,399
auBaY (aub) g
c 39,45
37,6
17317
39,55
fr0000063737
21/05/18 0,24 13.136.796
37,5
aurea (aure)
c 7,8
7,84
730
7,94
fr0000039232
27/06/18 0,15 12.017.008
7,78
aVenir telecom (avt) g
c 0,216
0,219
163182
0,222
fr0000066052
21/10/11 0,05 110.501.888
0,216
aXWaY soFtWare (aXW) g
B 16,34
16,44
6554
16,44
fr0011040500
02/07/18 0,2 21.210.546
15,82
Bénéteau (ben)
a 13,94
14,36
118655
14,5
fr0000035164
14/02/18 0,25 82.789.840
13,84
Bic (bb) G
a 78,85
78,45
62850
79,35
fr0000120966
28/05/18 3,45 46.645.433
78,35
BiGBen int. (biG) g
c 10,64
10,4
15404
10,68
fr0000074072
30/07/18 0,1 19.204.544
10,18
BiomérieuX (bim)
a 72,2
71,9
166845
72,2
fr0013280286
05/06/18 0,34 118.361.220
71
Boiron (boi) g
a 58
58,6
1873
58,8
fr0000061129
31/05/18 1,6 19.414.756
58
Bolloré (bol) G
a 3,688
3,742
2530533
3,758
fr0000039299
07/09/18 0,02 2.927.197.152
3,668
BonDuelle (bon) g
B 28,7
29,55
50646
29,85
fr0000063935
13/12/17 0,45 32.281.118
27,9
Bureau Veritas (bvi) L
a 22,24
22,49
506350
22,51
fr0006174348
18/05/18 0,56 442.036.000
22,23
Burelle sa (bur)
a 1260
1255
132
1260
fr0000061137
05/06/18 16 1.853.315
1255
carmila (carm)
c 22
21,95
27261
22,05
fr0010828137
23/05/18 0,75 136.561.695
21,85
casino (co) LR
a 37,39
36,14
832429
37,6
fr0000125585
18/05/18 1,56 109.729.416
35,95
catana GrouP (catG) g
c 3,01
3,05
63642
3,1
fr0010193052
30.514.178
3,01
cGG (cGG) G
c 2,436
2,46
3083219
2,482
fr0013181864
709.939.860
2,43
cHarGeurs (cri) g
c 21,2
21,22
28669
21,54
fr0000130692
12/09/18 0,3 23.551.755
21
cHristian Dior (cDi)
a 369,5
371,3
eX D oP 08/06/17
9776
373,4
fr0000130403
17/04/18 3,4 180.507.516
368,9
cie Du camBoDGe (cbDG)
a
/270918
fr0010557264
aBc arBitraGe (abca) g
fr0000079659
A : indicateur acompte, solde ou total du dividende. BPA : bénfice par action. PER : price earning ratio. les plus hauts et plus bas ajustés sont sur l’année
civile. les valeurs classées par ordre alphabétique sont regroupées en trois classes de capitalisation signalées par les lettres a pour les capitalisations
supérieures à 1 milliard d’euros, B pour les capitalisations comprises entre 1 milliard d’euros et 150 millions d’euros et c pour les capitalisations inférieures
à 150 millions d’euros. L : valeurs de l’indice cacnext20. R : valeurs de l’indice caclarge60. G : valeurs de l’indice cacmid60. g : valeurs de l’indice
cacsmall. les bénéfices par action : source facset Jcf estimates. mise en ligne intégrale des informations réglementées sur www.lesechos-comfi.fr
07/06/18 180 559.735
- 1,05 - 52,52
-10
11,15
- 53,08
3,96
+ 1,28 + 0,64
-11,48
7,48
+ 2,76
5,95
- 2,71 - 20,97
+ 1,64
9,87
- 42,25
6,48
+ 1,3 - 27,67
+ 1,97
0,87
- 15,95
0,562
- 3,44 - 15,62
-30,87
9,08
- 20,51
5,89
+ 2,55 + 17,63
- 2,99 21,3
+ 11,05 13,28
- 0,98 + 21,14
+ 1,43 202,6
+ 40,35 156
- 3,99 - 36,57
+ 4,11
14,51
- 35,43
6,646
- 0,16 + 34,56
- 8,92 70,8
+ 26,24 46,2
+ 7,38 - 42,15
- 6,7
36,8
- 47,86 17,02
+ 0,51 + 22,57
- 1,37 16,93
+ 15,97 12,54
- 2,01 - 10,34
- 2,17 36,1
+ 8,72 27,3
- 0,18 + 11,02
+ 1,11
41,52
+ 6,92 32,79
+ 0,2 - 3,89
+ 0,2 218,5
+ 1,5 178,2
+ 2,2 + 30,08
+ 1,8
94,4
+ 18,35 69,5
+ 0,47 - 39,97
-20,83 13,681
- 46,41
7,105
- 15,25
- 5,06
4,4
- 33,48
2,9
+ 0,22 - 8,45
+ 4,15
77,66
- 8,02 57,74
- 0,39 - 12,59
+ 3,21
16,4
- 1,15
12,1
- 0,16 - 1,69
-12,47
1,576
- 8,71
0,634
+ 1,17 + 6,3
+ 0,05 112,9
+ 4,05 94,82
+ 0,6 - 19,88
- 5,2
17,88
- 20,96 13,16
- 2,07 - 5,08
+ 2,16 33,05
- 13,94 25,1
- 0,74 + 11,94
- 7,99
0,948
+ 8,92
0,367
- 4,93 + 8,67
- 9,18 43,3
+ 9,59 33,55
+ 1,55 - 8,94
+ 8,89
9,3
- 2,49
6,94
- 1,79 + 4,29
- 0,9
0,477
+ 28,82
0,172
- 0,24 - 27,89
-11,14 23,1
- 25,95 15,82
+ 3,76 - 28
+ 4,36 23,2
- 2,31
12,38
- 0,51 - 14,41
- 1,63 99,05
- 22,63 73,05
- 2,44 - 24,58
- 1,7
16,2
+ 2,97
9,5
+ 0,14 - 3,74
- 5,02 82,6
+ 4,4
59
+ 1,03 - 21,71
-12,67 78,5
- 22,38 56,1
+ 0,59 - 17,36
- 9,26
4,798
- 11,52
3,552
+ 9,04 - 32,96
+ 2,96 47,8
- 22,44 27,05
+ 1,17 - 1,32
+ 1,58 24,28
+ 3
20,39
- 0,79 - 1,18
- 4,92 1420
- 3,91 1255
- 5,45
- 3,52 25,35
- 9,69 21,8
- 0,22 - 28,52
+32,33 53,48
- 27,98 25,37
- 0,16 + 0,66
- 6,44
3,611
+185,8
2,697
+ 2,16 + 61,01
+ 2,93
4,1
+ 30,18
1,295
+ 0,47 - 16,16
-14,64 28,64
- 17,43 21
+ 0,62 + 21,92
+ 0,03 383,8
+ 37,04 291,6
- 9,66
- 0,77 7550
- 7,866400
Valeurs mnémo / info /
ost
isin / Date Détach. coupon / Div
claranoVa (cla) g
c 1,103
4842357
393.613.788
a 20,74
367471
fr0000120222
03/05/18 0,84 686.618.477
coFace (cofa) g
a 8,17
138242
fr0010667147
24/05/18 0,34 157.248.232
colas (re)
a 177,6
1304
fr0000121634
30/04/18 8,2 32.654.499
coViVio Hotels (covh)
a 25,9
2014
fr0000060303
11/04/18 1,55 118.057.886
Dassault aV. (am) G
a 1599
4399
fr0000121725
01/06/18 15,3 8.348.703
Dassault sYstèmes (DsY) R
a 128,65
234570
fr0000130650
29/05/18 0,58 261.541.129
DBV tecHnoloGies (Dbv) G
B 39,2
96591
fr0010417345
30.006.352
DericHeBourG (DbG) g
B 4,588
302656
fr0000053381
13/02/18 0,14 163.878.780
DeVoteam (Dvt) g
c 110,4
4721
fr0000073793
14/06/18 0,9 8.332.407
DnXcorP (DnX) g
c 6,76
647
fr0010436584
10/07/18 0,6 2.834.575
eDenreD (eDen) G
a 32,76
824238
fr0010908533
14/05/18 0,85 239.266.350
eDF (eDf) LR
a 15,115
eX-Ds 7/03/17
2051237
fr0010242511
25/05/18 0,31 3.010.267.676
eiFFaGe (fGr) LR
a 96,2
183756
fr0000130452
22/05/18 2 98.000.000
eKinoPs (eKi) g
3,6
118024
fr0011466069
21.529.161
elior (elior) G
a 13,36
312433
fr0011950732
16/03/18 0,42 172.289.164
elis (elis) G
a 20,24
291999
fr0012435121
29/05/18 0,37 219.872.942
eos imaGinG (eosi)
c 4,4
48409
fr0011191766
22.641.483
eramet (era) Gg
a 90,75
87761
fr0000131757
29/05/18 2,3 26.633.660
erYtecH PHarma (erYp) g
B 7,92
188375
fr0011471135
17.940.035
esi GrouP (esi) g
c 37,05
3397
fr0004110310
5.955.072
eurazeo (rf) G
a 67,95
108942
fr0000121121
30/04/18 1,25 78.030.886
euro ressources (eur)
c3
3896
fr0000054678
12/06/18 0,15 62.491.281
euroFins scientiFic (erf) G
a 491,8
30395
fr0000038259
28/06/18 2,04 17.643.914
euroPcar GrouPe (eucar) G
a 8,1
137970
fr0012789949
29/05/18 0,15 161.030.883
eutelsat com. (etl) LG
a 20,42
1537404
fr0010221234
21/11/17 1,21 232.774.635
eXel inDustries (eXe) g
B 97,4
116
fr0004527638
14/02/18 1,58 6.787.900
Faurecia (eo) G
a 51,78
599573
fr0000121147
01/06/18 1,1 138.035.801
FFP (ffp) g
a 116,4
5626
fr0000064784
22/05/18 2 25.072.589
FiGeac aero (fGa) g
B 14,94
2158
fr0011665280
31.839.473
Fin. oDet (oDet)
a 798
59
fr0000062234
07/06/18 1 6.585.990
Fnac DartY (fnac)
a 68
23823
fr0011476928
26.792.938
Foncière Des réGions (fDr) G a 89,65
104830
fr0000064578
15/05/18 4,5 75.278.579
Foncière lYonnaise (flY)
a 59,2
225
fr0000033409
30/04/18 2,3 46.528.974
FromaGeries Bel (fbel)
a 380
5
fr0000121857
18/05/18 7 6.872.335
Futuren (ftrn) g
c 1,13
n/P reGr.
37473
fr0011284991
277.776.587
Geci international (Gecp) g
c 0,153
357479
fr0000079634
01/10/01 0,1 151.685.385
Gecina (Gfc) G
a 143,6
140584
fr0010040865
12/06/18 2,65 76.162.901
Gemalto (Gto) L
a 50,08
114387
nl0000400653
22/05/17 0,43 90.920.356
GenFit (Gnft) G
B 20,7
236134
fr0004163111
31.166.437
GensiGHt (siGht)
c 1,86
31181
fr0013183985
24.766.723
Genticel (Gtcl) g
1,5
39076
fr0011790542
78.204.326
GetlinK (Get) LR
a 10,99
725216
fr0010533075
22/05/18 0,3 550.000.000
Gl eVents (Glo) g
B 19,8
34612
fr0000066672
13/06/18 0,65 23.986.230
fr0004026714
cnP assurances (cnp) GR
3,17
2,04
1,01
1,12
1,54
3,47
1,71
0,91
1,1
3,2
3,87
2,1
2,13
3,52
0,64
1,91
1,22
1,74
4,4
0,96
0,47
2,73
0,53
1,52
2,49
1,28
4,32
1,41
0,92
2,79
ouv
vol.
nb titres
clot
% Veil % an
bpa
+ haut % mois + haut an per
+ bas % 52 s. + bas an rDt
1,044
1,103
1,038
20,56
20,78
20,54
8,04
8,17
8,03
178,6
179
176,6
26,1
26,1
25,9
1584
1619
1584
129,45
129,5
128,5
37,76
39,7
37,6
4,57
4,688
4,55
114
114,6
110,4
6,74
6,76
6,7
32,65
33,21
32,6
14,99
15,25
14,94
96,1
96,6
95,84
3,7
3,8
3,54
13,26
13,5
13,1
20,16
20,48
20,1
4,64
4,66
4,365
88,8
91,95
88,1
8,075
8,175
7,53
37,7
38
37,05
68,05
68,15
67,7
3,08
3,08
3
487,4
492
479,2
8,14
8,275
8,055
20,46
21,05
20,42
96,8
97,4
96,8
50,88
52,28
50,82
116,4
117,8
116
14,84
14,94
14,7
804
806
794
66,75
68,45
66,5
88,6
89,7
88,5
59,6
59,6
59,2
380
380
380
1,13
1,13
1,13
0,154
0,156
0,151
144,9
145,2
143,3
50,06
50,2
50,06
19,76
20,7
19,66
1,825
1,86
1,815
1,48
1,5
1,46
10,98
11,025
10,91
19,7
19,94
19,38
- 4,75 +113,06
+25,18
1,223
+ 95,14
0,491
- 0,96 + 6,78
+ 3,47 21,62
+ 3,68 18,41
- 1,59 - 9,8
- 0,37 10,76
- 11,55
7,5
+ 0,56 - 1,6
+ 4,94 192
- 2,88 167,4
+ 0,77 - 8,81
- 2,97 29,9
- 8,42 25,3
- 0,63 + 22,04
- 1,19 1729
+ 15,75 1267
+ 0,54 + 46,12
- 7,27 141
+ 51,24 87,52
- 3,58 - 9,87
- 1,1
47,38
- 46,38 28,54
- 0,61 - 49,85
- 5,07
9,18
- 48,48
4,44
+ 3,26 + 52,3
+ 9,2 119
+ 44,95 72,5
- 0,3 + 7,84
+ 5,31 10
+ 8,71
5,8
- 0,55 + 35,03
- 0,55 35,95
+ 41,96 23,74
- 0,89 + 43,86
+ 6,24 15,78
+ 45,89
9,832
- 0,06 + 5,21
- 0,89 101,7
+ 9,7
87
+ 6,78 - 20,94
+15,44
5,49
- 34,16
3,1
- 0,6 - 23,02
- 1,7
19,71
- 40,8
11,59
- 0,59 - 12,4
+ 1,05 23,94
- 11,01
17,94
+ 5,46 - 2,93
+11,81
5,92
+ 12,35
3,49
- 2,47 - 10,33
+20,49 167,2
+ 54,49 66,75
+ 10,62 - 56,35
-12,7
19,57
- 65,25
7,28
+ 1,48 - 18,92
-13,03 48
- 5,63 34,3
+ 0,3 - 7,2
+ 4,05 82,286
- 5,52 63,5
- 2,84 - 12
- 3,75
3,61
- 14,21
2,95
- 0,33 - 3,98
+ 0,21 545,5
- 8,83 382,2
+ 0,62 - 20,59
- 1,63
11,78
- 36,53
7,17
+ 0,49 + 6,04
+ 0,29 21,64
- 18,36 15,275
- 0,62 - 16,55
- 6,92 125,5
- 8,44 87,8
- 1,85 - 21,88
- 3,6
76,98
- 13,37 50
- 0,34 + 16,05
+ 2,83 120,4
+ 11,92 94,5
+ 0,82 - 21,44
+ 1,64 19,5
- 25,8
13,14
- 0,5 - 18,45
- 7,59 1090
- 14,86 786
- 1,77 - 33,71
- 8,18 106,6
- 18,03 66,5
- 1,28 - 6,22
- 1,61 97,3
+ 0,81 84,6
+ 9,14
-1
63,4
+ 6,91 54,4
+ 0,53 - 22,45
-12,04 565
- 26,21 378
+ 1,32
- 9,94
- 3,75
+ 0,77
- 2,03
+ 5,61
- 0,28
+ 0,08
+ 32,45
- 1,1
-16,06
- 19,61
- 1,35
-17,05
- 63,86
- 2,12
-10,19
- 5,13
- 0,18
+ 1,2
+ 7,65
+ 0,61
-15,41
- 27,62
1,14
1,125
+ 71,11
0,32
0,09
- 5,85
161,9
137,3
+ 1,13
50,38
49,1
- 17,39
28,28
19,66
- 70,47
7,68
1,81
- 10,84
2,08
1,41
+ 2,43
12,49
10,11
- 17,13
27,072
19,213
4,09
4,23
4,59
0,97
0,45
3,06
0,79
20,77
1,9
1
2,08
3,17
1,84
2,59
1,84
4,87
0,49
1,87
5,91
1,63
2,16
1,72
0,12
1,84
4,21
11,88
2,73
3,3
Valeurs françaIses
Valeurs mnémo / info /
ouv
clot
ost
vol.
+ haut
isin / Devise / Date Détach. / Div nb titres
+ bas
GrouPe crit (cen) g
B 70,8
69
7666
71,2
fr0000036675
27/06/18 4,4 11.250.000
67,7
GrouPe Flo (flo) g
c 0,26
0,26
eX D s 13/06/17
1249
0,26
fr0004076891
08/07/14 0,06 765.157.113
0,252
GrouPe GorGé (Goe) g
B 13,54
12,94
13962
13,54
fr0000062671
19/06/18 0,32 13.502.843
12,2
GrouPe lDlc (lDl) g
c 15,8
16,2
nom.
23448
16,5
fr0000075442
06/10/16 0,5 6.322.106
15,7
GrouPe PartoucHe (parp)
24,3
23
reGr.
4746
24,4
fr0012612646
11/09/17 0,31 9.627.034
22,8
Gtt (Gtt) Gg
a 65,45
66,9
60531
67,05
fr0011726835
26/09/18 1,33 37.028.800
65,45
Haulotte GrouP (piG)
B 11,82
11,72
11572
11,82
fr0000066755
10/07/18 0,22 31.371.274
11,64
HiGH co (hco) g
c 5,15
5,12
12672
5,25
fr0000054231
01/06/18 0,14 22.421.332
5,12
HuBWoo (hbW) g
c
/280918
fr0004052561
icaDe (icaD) G
136.345.527
a 79,6
79,8
69233
80,25
fr0000035081
02/05/18 4,3 74.535.741
79,6
iD loGistic (iDl) g
B 154,6
154,2
770
155
fr0010929125
5.628.475
154,2
iliaD (ilD) G
a 112,6
108,95
215601
113,75
fr0004035913
20/06/18 0,68 58.975.840
108,9
imerYs (nK) G
a 63,8
62,35
133093
63,8
fr0000120859
11/05/18 2,08 79.604.285
62,1
inGenico GrouP (inG) LR
a 65,66
65,84
379189
66,72
fr0000125346
23/05/18 1,6 63.144.527
64,9
innate PHarma (iph) g
B 4,65
4,742
172824
4,83
fr0010331421
57.600.100
4,65
insiDe secure (insD)
c 2,66
2,6
61970
2,685
fr0010291245
44.119.162
2,6
inter ParFums (itp) g
B 43,85
44,55
19309
44,65
fr0004024222
09/05/18 0,67 42.965.628
43,75
iPsen (ipn) G
a 143,5
145
99129
145,1
fr0010259150
04/06/18 1 83.794.128
143
iPsos (ips) G
a 26,32
26,32
55205
26,54
fr0000073298
02/07/18 0,87 44.436.235
25,94
JacQuet metal serVice (JcQ) g B 20,75
20,65
21667
21,2
fr0000033904
04/07/18 0,7 24.028.438
20,6
JcDecauX (Dec) G
a 31,62
31,22
303881
31,72
fr0000077919
22/05/18 0,56 212.757.582
30,36
KauFman & BroaD (Kof)
B 42,2
42,22
48988
42,8
fr0004007813
09/05/18 2,1 21.864.074
41,5
KlePierre (li) LR
a 30,6
30,39
618069
30,66
fr0000121964
26/04/18 1,96 314.356.063
30,39
Korian (Kori)
a 31,34
32,08
107230
32,18
fr0010386334
21/06/18 0,6 81.976.425
31,34
laFarGeHolcim (lhn)
a 42,64
42,48
97265
42,77
ch0012214059
chf 11/05/18 2 606.909.080
42,24
laGarDère (mmb) G
a 26,51
26,65
290892
26,79
fr0000130213
07/05/18 1,3 131.133.286
26,43
latecoere (lat) g
c 4,025
3,965
95618
4,035
fr0000032278
29/06/07 0,75 94.744.952
3,96
le Bélier (beli) g
c 37,2
37,25
5203
37,5
fr0000072399
29/05/18 1,18 6.582.120
37,05
lna santé (lna) g
B 54
53,3
6872
54,3
fr0004170017
06/07/18 0,32 9.705.937
53,2
lectra (lss)
B 22,4
22,05
9046
22,55
fr0000065484
02/05/18 0,38 31.577.881
21,75
lineData sVices (lin) g
B 38
37
3495
38,1
fr0004156297
05/07/18 1,35 7.293.356
36,8
lisi (fii) g
a 31,05
30,8
10096
31,15
fr0000050353
02/05/18 0,48 54.114.317
30,7
lumiBirD (lbirD) g
c 13,78
13,42
34373
13,8
fr0000038242
15.884.557
12,42
m6-métroPole tV (mmt) G
a 17,35
17,55
109724
17,76
fr0000053225
16/05/18 0,95 126.414.248
17,3
maisons Du monDe (mDm)
B 25,22
25,22
63303
25,7
fr0013153541
18/06/18 0,44 45.241.894
25,2
maisons France conF. (mfc) g B 38,1
38,8
3266
39,15
fr0004159473
05/06/18 1,7 6.937.593
37,95
manitou (mtu) g
B 31,8
31,05
8641
31,85
fr0000038606
18/06/18 0,62 39.668.399
31,05
marie BrizarD W & s (mbWs)
B 4,91
4,895
12540
4,91
fr0000060873
27/09/07 0,5 28.336.515
4,84
mauna Kea (mKea)
c 2,84
2,8
61509
2,85
fr0010609263
23.147.338
2,78
mercialYs (merY) g
a 13,94
13,89
106099
13,95
fr0010241638
30/04/18 0,68 92.049.169
13,84
mersen (mrn) g
B 30,2
30,4
23628
30,5
fr0000039620
03/07/18 0,75 20.635.491
30,1
metaBolic eXPlorer (meteX) g c 1,96
2,02
87575
2,065
fr0004177046
23.261.500
1,95
nanoBiotiX (nano) g
B 16,05
15,96
160629
16,19
fr0011341205
19.633.373
15,56
natiXis (Kn) LR
a 5,85
5,724
5434864
5,884
fr0000120685
28/05/18 0,37 3.150.288.592
5,724
netGem (ntG) g
c 1,5
1,47
7209
1,5
fr0004154060
16/05/18 0,1 29.664.667
1,47
neXans (neX) G
a 27,08
26,57
237771
27,1
fr0000044448
22/05/18 0,7 43.991.168
26,32
neXitY (nXi) G
a 48,4
47,8
135756
48,68
fr0010112524
05/06/18 2,5 56.129.724
47,66
nicoX (coX)
B 6,53
6,41
78077
6,53
fr0013018124
22.869.669
6,41
nrJ GrouP (nrG) g
B 8,1
8,12
6475
8,28
fr0000121691
05/06/18 0,15 78.107.621
8,02
oeneo (sbt) g
B 11,1
11,22
35601
11,38
fr0000052680
31/07/18 0,15 64.103.519
11,08
onXeo (onXeo) g
B 1,05
1,075
167910
1,082
fr0010095596
50.914.722
1,04
orPéa (orp) G
a 111,5
111,3
112884
112,1
fr0000184798
13/07/18 1,1 64.586.323
110,55
Parrot (parro) g
B 4,66
4,8
41891
4,82
fr0004038263
30.174.671
4,66
PHarmaGest int. (pha)
58,9
59,3
5663
61,6
fr0012882389
02/07/18 0,75 15.174.125
58,3
Pierre & Vacances (vac) g
B 28,45
28
1615
28,45
fr0000073041
19/03/12 0,7 9.804.565
28
PiXium Vision (piX) g
c 1,88
1,868
178118
1,9
fr0011950641
20.813.963
1,842
Plastic omnium (pom) G
a 32,3
32,01
332195
32,56
fr0000124570
02/05/18 0,67 149.866.107
31,85
PlastiValoire (pvl)
B 12,1
12,9
DiV 8 02/05/17
32010
12,9
fr0013252186
05/04/18 0,27 22.125.600
12,1
PsB inDust. (psb)
c 50,4
50,2
1767
50,8
fr0000060329
25/05/18 1,25 3.675.000
50,2
rallYe (ral)
a 10,16
9,985
115533
10,33
fr0000060618
30/05/18 1 54.999.135
9,925
recYleX sa (rX)
c 7,485
7,535
115269
7,65
fr0000120388
04/07/90 0,61 25.747.482
7,33
rémY cointreau (rco) G
a 111,7
116,8
154812
117,3
fr0000130395
31/07/18 1,65 50.949.787
111,7
reXel (rXl) G
a 12,95
12,945
639401
13,08
fr0010451203
04/07/18 0,42 303.988.899
12,9
roBertet sa (cbe)
B 400
400
c.i.P.
2
400
fr0000045601
28/06/18 5,2 143.582
400
roBertet sa (cbr)
B
/121016
c.D.V. nom.
fr0000045619
rotHscHilD & co (roth)
a 36,7
36,65
51730
36,95
fr0000031684
22/05/18 0,68 77.462.512
36,15
ruBis (rui)
a 46,82
47,2
DiV 2 28/07/17
187707
48
fr0013269123
08/06/18 1,5 96.811.004
46,72
sartorius steD. Bio. (Dim)
a 118,9
119,4
DiV 6 10/05/16
93974
120
fr0013154002
09/04/18 0,46 92.180.190
118,6
saVencia (bh)
B 65,2
65,6
773
65,6
fr0000120107
14/05/18 1,4 14.032.930
65
scor (scr) LR
a 40,2
40,73
495329
40,97
fr0010411983
30/04/18 1,65 191.807.715
40,2
seB (sK) G
a 147,1
147
42102
148,1
fr0000121709
21/05/18 2 50.169.049
146,8
% Veil
% mois
% 52 s.
- 2,68
- 2,82
- 14,57
+ 3,38
+ 1,56
% an
bpa
+ haut an per
+ bas an rDt
- 5,19
95
66,7
6,38
0,34
0,23
- 17,42
19,04
12,2
- 18,96
22,2
15,18
- 31,93
36,5
22,8
+ 33,53
68,2
47,06
- 27,34
- 0,68 19,68
- 26,75
11,5
+ 4,49
-11,72
6
+ 5,79
4,3
+ 5
- 3,45
0,204
+ 5
0,155
+ 0,25 - 2,6
- 5,06 88,65
+ 5,74 76,25
- 0,13 + 14,05
+ 1,05 156,6
+ 2,12 120
- 3,16 - 45,46
- 2,11 214,4
- 51,55 102,2
- 1,97 - 20,61
+ 0,73 87,8
- 18,44 58,55
+ 0,61 - 26,03
+ 8,75 94,34
- 17,91 55,8
+ 2,69 - 0,17
6,995
- 53,87
4,41
- 2,26 - 11,56
- 0,76
3,12
- 7,47
2,215
+ 1,14 + 41,84
+11,65 44,65
+ 45,11
30,727
+ 0,14 + 45,63
- 5,32 155,95
+ 28,95 99
- 0,15 - 14,27
- 3,59 34,5
- 10,12 25,6
+ 0,24 - 24,91
-17,89 32,9
- 26,51 20,5
- 0,89 - 7,1
+10,01 36,9
- 1,45 25,46
+ 4,51 + 6,54
- 6,8
47,26
+ 3,48 38,9
- 0,46 - 17,11
- 1,65 38,58
- 8,49 30,07
+ 2,3 + 8,95
+10,01 34
+ 15,17 22,84
- 0,09 - 9,69
+ 0,88 51,1
- 14
39,31
+ 0,53 - 0,3
+ 4,92 27,17
- 5,91
21,99
- 1,12 - 30,56
- 4,23
6
- 31,99
3,695
- 1,97 - 25,51
-19,37 66,3
- 12,17
37,05
- 0,19 - 9,51
- 7,47 60
- 5,51 50,5
- 1,78 - 12,33
- 3,08 26,3
- 16,98 17,82
- 2,5 - 5,88
+ 4,23 39,45
- 8,64 30,25
- 0,81 - 23,19
-12,99 41,75
- 30,54 29
- 2,04 + 90,35
-18,67
17,96
+ 83,33
6,8
+ 1,09 - 18,5
+ 3,05 24,34
- 10,3
16,65
+ 0,32 - 33,19
38,58
- 32,2
23,54
+ 2,78 - 35,26
-16,65 63,9
- 33,84 37,7
- 2,51 + 1,8
- 0,48 37,95
- 2,2
28,65
- 0,2 - 61,09
-20,79 13
- 65,48
4,695
- 1,41 - 40,93
- 3,45
5,41
+ 7,28
2,48
+ 0,07 - 24,7
- 5,45 18,75
- 17,81
13,29
+ 0,5 - 18,59
- 9,66 41,9
- 0,2
29,85
- 1,22 - 11,4
+ 1,2
2,52
- 11,4
1,9
- 0,75 + 7,62
- 9,63 18,87
- 6,34
8,295
- 2,05 - 13,22
- 0,45
7,45
- 15,45
5,682
- 2
- 39,26
-19,67
2,9
- 40
1,4
- 1,88 - 48,01
- 3,38 52,26
- 47,04 23,56
+ 0,46 - 3,67
- 9,04 56,6
- 7,54 45,28
- 0,08 - 36,79
-17,72 10,95
- 33,05
6,38
- 0,98 - 10,96
- 7,73
9,24
- 27,17
7,6
+ 1,08 + 9,46
+10,87
11,4
+ 16,88
9,5
+ 1,99 - 0,46
- 8,12
2,49
- 40,93
1,04
- 0,09 + 13,22
- 4,46 125,2
+ 11,08 87,5
+ 2,13 - 45,58
+ 1,69
9,56
- 52,76
4,04
+ 0,68 + 34,93
- 6,17 65,8
+ 19,36 44,05
- 0,18 - 38,9
- 8,35 45,65
- 38,46 26
- 1,37 - 26,72
- 1,99
4,085
- 31,72
1,6
- 1,45 - 15,53
- 6,18 42,21
- 11,56 31,4
+ 3,2 - 31,02
- 9,66 20,45
- 39,8
12,1
- 0,4 + 12,83
- 1,57 53
- 2,24 44,2
- 1,04 - 32,67
+11,94 16,32
- 36,32
8,565
- 6,4 - 42,17
+ 7,57 15,35
- 17,38
5,725
+ 4,1 + 1,13
- 3,23 131,3
+ 16,57 99,05
+ 0,08 - 14,38
- 4,46 15,58
- 11,58
11,82
+ 2,56 + 33,33
- 4,76 477
+ 32,89 330
- 4,15
- 9,13
- 38,67
+ 4,65
- 4,03
- 35,77
- 5,35
- 7,26
- 31,34
+ 2,45
+13,58
+ 45,43
+ 0,41 + 20,03
+10,06 36,95
+ 14,53 28,25
+ 1,24 - 19,97
- 7,45 65,6
- 12,48 43,12
+ 0,76 + 98,04
+ 9,34 120
+103,75 59,75
- 18,73
-10,38 90,8
- 19,01 65
+ 1,83 + 21,42
+16,67 40,97
+ 14,81 30,84
+ 0,27 - 4,82
- 8,47 175,9
- 5,28 142,7
1,35
1,99
1,88
2,73
0,62
3,33
2,28
1,5
0,69
3,31
3,39
1,79
4,38
1,87
4
4,88
3,17
0,44
1,72
3,65
1,56
5,41
1,75
4,38
2
2,47
6,46
34,01
2,64
5,23
1,85
1,25
0,99
1,1
srD suite
Valeurs mnémo / info /
ouv
ost
vol.
isin / Devise / Date Détach. / Div nb titres
seQuana (seQ)
c 0,355
175953
fr0011352590
65.183.351
ses-imaGotaG (sesl) g
B 28,75
5855
fr0010282822
25/06/12 0,5 14.376.762
sHoWroomPriVé (srp) g
B 5,66
25034
fr0013006558
32.804.103
siPH (siph) g
B 82
254
fr0000036857
14/06/18 0,79 5.060.790
soitec (soi) G
B 59,9
eX-Ds 13/05/16 reGr.1P20
154019
fr0013227113
30.311.510
solocal GPe (local) g
B1
reGr.
709568
fr0012938884
582.684.440
somFY (so)
a 76,5
2444
fr0013199916
01/06/18 1,3 37.000.000
soPra steria GP (sop)
a 138,4
17941
fr0000050809
03/07/18 2,4 20.547.701
sPie (spie) G
a 17,1
367669
fr0012757854
26/09/18 0,17 150.000.000
sQli (sQi)
25,15
5650
fr0011289040
21/07/17 0,88 4.425.786
st DuPont (Dpt) g
c 0,153
57544
fr0000054199
16/09/14 0 524.279.556
steF (stf) g
B 89,7
2488
fr0000064271
04/05/18 2,45 13.165.649
stentYs (stnt) g
c 1,18
59328
fr0010949404
26.824.657
suez enVironnement (sev) LR a 12,24
1875803
fr0010613471
22/05/18 0,65 621.362.579
suPersonic im. (ssi) g
c 1,748
23768
fr0010526814
23.209.127
sWorD GrouP (sWp) g
B 35,9
3173
fr0004180578
03/05/18 1,02 9.544.965
sYnerGie (sDG) g
B 32,7
7550
fr0000032658
20/06/18 0,8 24.362.000
tarKett (tKtt) G
a 21,88
134474
fr0004188670
03/07/18 0,6 63.722.696
tecHnicolor (tch) G
a 1,03
1851926
fr0010918292
21/06/17 0,06 414.461.178
telePerFormance (rcf) G
a 162,8
116713
fr0000051807
25/04/18 1,85 57.780.000
terreis (ter)
B 43
91
fr0010407049
15/05/18 0,41 25.327.454
tF1 (tfi) G
a 9,135
172205
fr0000054900
30/04/18 0,35 209.895.340
tHales (ho) LR
a 122,5
261107
fr0000121329
30/05/18 1,3 213.079.909
tHermaDor GrouPe (thep)
B 51,8
9087
fr0013333432
9.109.752
tiKeHau caPital (tKo)
a 26,2
eX D s 03/07/17
10041
fr0013230612
30/05/18 1 103.146.248
touaX (toup) g
c 7,8
2034
fr0000033003
30/12/14 0,5 7.011.547
transGène (tnG)
B 3,04
29694
fr0005175080
62.275.923
triGano (tri) g
B 93,6
106729
fr0005691656
11/01/18 1,3 19.336.269
uBisoFt entertainment (ubi) LRa 93,54
335242
fr0000054470
112.593.629
Vallourec (vK) G
a 5,1
2844638
fr0000120354
04/06/15 0,81 457.987.760
ValneVa (vla) g
B 3,755
79951
fr0004056851
78.773.618
Vicat (vct) G
a 52,45
13248
fr0000031775
20/04/18 1,5 44.900.000
Vilmorin & cie (rin) G
a 60,5
5208
fr0000052516
13/12/17 1,6 20.833.902
VirBac (virp) g
a 143,6
5023
fr0000031577
26/06/15 1,9 8.458.000
VranKen-PommerY m. (vrap)
B 24,1
1614
fr0000062796
06/07/18 0,8 8.937.085
WaVestone (Wave)
B 35,9
17158
fr0013357621
20.196.492
WenDel (mf) G
a 128,2
84932
fr0000121204
22/05/18 2,65 46.279.301
WorlDline (Wln) G
a 55,15
39936
fr0011981968
133.451.173
X-FaB silicon (Xfab)
a 6,75
175353
be0974310428
130.781.669
XPo loGistics (Xpo) g
a 322
10
fr0000052870
12/07/18 0,8 9.836.241
nl0000400653
noKia (noKia) R
15,5
2,49
10,02
fi0009000681
ses (sesG) LR
lu0088087324
3,24
1,15
1,86
3,18
0,35
2,44
4,05
1,17
a 50,08
114387
22/05/17 0,43 90.920.356
a 4,789
262289
31/05/18 0,13 5.839.404.303
18,97
1665205
23/04/18 0,68 359.506.172
% Veil
% mois
% 52 s.
- 0,7
-23,98
- 63,78
+ 2,27
- 1,51
- 0,03
- 0,35
-11,04
- 67,4
% an
bpa
+ haut an per
+ bas an rDt
- 48,55
0,9
0,351
- 1,71
30,95
23,6
- 11,04
11,7
5,51
- 1,86
- 2,38 87,9
- 3,53 80,7
+ 3,52 + 3,95
- 7,42 86,15
+ 11,37 54,6
- 0,6 + 19,76
- 4,15
1,297
- 2,17
0,832
- 0,65 - 7,73
-5
91
- 2,58 73
8,03
+ 1,38 - 10,17
- 8,74 187,9
- 10,86 135,3
1,71
- 0,41 - 21,35
+ 4,6
22,4
- 26,68 14,6
2,34
+ 1,39 - 26,1
- 8,44 39,22
- 37,43 23,9
+ 0,66 + 1,33
- 7,88
0,205
- 10,59
0,137
+ 3,79 - 1,4
- 5,96 115
- 1,45 89
2,63
- 1,85 - 23,78
- 5,81
2,011
- 22,84
1,14
+ 1,14 - 15,58
- 0,6
14,925
- 19,84 10,58
5,25
- 1,03 - 7,98
-15,61
2,45
- 2,81
1,508
+ 1,4 + 7,27
- 2,68 38,45
+ 2,2
32,5
3,31
- 3,08 - 28,22
-16,33 54,5
- 29,53 31,3
2,54
- 1,36 - 37,85
-13,59 37,34
- 42,97 21,22
2,76
- 1,07 - 64,43
-13,55
3,328
- 65,03
0,995
+ 1,11 + 37,55
- 0,73 171,7
+ 30,09 111
1,13
+ 0,47
+ 1,9
48,2
+ 1,92 39,2
+ 0,88 - 25,36
+ 7,25 12,89
- 25,84
8,03
3,82
+ 0,04 + 36,18
+ 0,87 124,45
+ 27,79 84,3
1,06
- 5,15 - 9,07
-11,34 66,5
+ 0,51 49,4
- 0,39 + 18
-10,69 29,3
+ 17,67 21,4
3,86
- 1,03 - 33,96
- 5,39 12,4
- 43,85
7,64
- 1,65 + 5,65
- 3,55
3,46
- 8,56
2,715
+ 5,84 - 32,32
-20,94 180
- 23,89 93,25
1,3
+ 3,43 + 50,64
+ 4,27 107,9
+ 66,13
61,6
+ 2,17 + 2,68
+ 4,87
6,078
+ 2,78
4,152
+ 0,67 + 36,64
- 5,38
4,19
+ 29,18
2,78
- 0,57 - 20,73
+ 0,29 70,9
- 19,22 50,7
2,88
+ 2
- 30,61
+ 2,68 91,9
- 19,35 55,5
2,61
+ 0,7 + 16,6
+ 8,6 146,8
+ 15,71 103
+ 0,42 + 2,54
24,8
+ 4,18 22,3
3,31
+ 1,54 - 13,59
-13,69 42,75
- 13,69 35,4
+ 0,08 - 11,15
+ 0,55 152,6
- 6,38 111,7
2,07
+ 1
+ 36,96
+ 6,3
57
+ 55,33 39,74
+ 3,76 - 28,15
-17,37
11
- 6,63
6,42
+ 1,25 + 25,83
+ 4,52 324
+ 42,11 242
0,25
50,06
- 0,28 + 1,13
50,2
+ 0,08 50,38
50,06 + 32,45 49,1
4,827 + 0,9 + 23,96
4,85
+ 0,96
5,386
4,789 - 4,64
3,845
19,365 + 2,46 + 48,85
19,59
+12,07 19,59
18,94
+ 4,62 10,55
4,21
11,88
0,3
16,30
3,94
4,13
VAleurs Zone InternatIonale
General electric (Gne)
9,9
88666
usD 14/09/18 0,08 8.691.081.000
7,55
10889
Gb0005405286
usD 16/08/18 0,1 19.926.963.019
laFarGeHolcim ltD (lhn)
a 42,64
97265
ch0012214059
chf 11/05/18 2 606.909.080
scHlumBerGer (slb)
a 52,6
1464
an8068571086
usD 04/09/18 0,5 1.434.212.164
stallerGenes Greer (staGr) a 30,7
2769
Gb00bZ21rf93
19.738.742
us3696041033
HsBc (hsb)
1,41
clot
+ haut
+ bas
0,355
0,365
0,355
29,35
29,35
28,25
5,64
5,7
5,59
82
82
82
61,8
62,65
59,85
0,994
1,017
0,991
76
76,9
76
140
140,7
138,4
17,07
17,34
16,92
25,5
25,6
25,15
0,152
0,153
0,149
93,1
94,4
89,6
1,168
1,182
1,15
12,38
12,425
12,22
1,73
1,748
1,73
36,3
36,35
35,85
31,5
32,7
31,45
21,74
22,04
21,7
1,021
1,052
1,018
164,3
165,3
162,2
43
43
43
9,17
9,29
9,075
122,4
123,8
122,4
51,6
52,6
49,4
25,9
26,2
25,5
7,72
7,8
7,72
2,99
3,045
2,98
99,7
100,3
93,25
96,62
97,5
93,54
5,17
5,236
5,1
3,785
3,825
3,735
52,15
52,5
51,6
61,3
61,5
60,1
144
145,6
143,6
24,2
24,4
24,1
36,25
36,4
35,9
128,3
128,8
128
55,7
56,1
55,15
6,9
6,94
6,75
324
324
322
Autres Valeurs de la Zone euro
Gemalto (Gto) L
1,53
Valeurs françaIses
10,72
+ 8,83
11,18
- 3,94
9,3
- 47,45
7,679
7,679 + 2,13
7,55
- 8,15
42,48
- 0,09
42,77
+ 0,88
42,24
- 14
53,6
+ 0,75
53,6
- 2,19
52,6
- 7,89
30,75
31
+ 5,49
30,5
- 28,1
- 27,03
16,12
9,3
- 10,08
8,996
7,281
- 9,69
51,1
39,31
- 4,05
65,4
51
- 20,15
41,7
22,6
1,29
52,19
4
3,45
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
34 // FINANCE & MARCHES
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos
euronext//taux&changes//matières premières
actions
françaises
euronexT hors srd
isin
fr0013341781
fr0000076887
fr0013185857
fr0000076861
be0974269012
fr0000062978
fr0012821890
fr0004152874
fr0013296746
fr0000053043
fr0000036105
fr0000044612
fr0000062804
fr0000053837
fr0000039216
fr0011051598
fr0013258589
fr0010481960
fr0012185536
fr0000076952
fr0011992700
fr0004042083
fr0000061780
fr0013183589
fr0011800218
fr0000064123
mc0000031187
fr0013258399
fr0000062788
fr0000035370
fr0000062150
fr0011592104
fr0004548873
fr0000074254
fr0000078958
fr0010151589
fr0012969095
fr0000064156
fr0000072894
fr0000064446
fr0010193979
fr0000078339
fr0000053506
fr0010309096
fr0012633360
fr0012616852
fr0000037475
fr0000060907
fr0000054322
fr0000060824
fr0000053399
fr0013335742
fr0004031763
fr0000065393
fr0000044323
fr0000185506
fr0010483768
fr0000045213
fr0010461053
fr0000045239
fr0000045551
fr0000185514
fr0000044364
fr0000045528
fr0000045346
fr0000045544
fr0000045304
fr0000050395
fr0007317813
fr0011026749
fr0000036774
fr0010879056
fr0013283108
fr0000035784
fr0012202497
fr0000065260
fr0000052839
fr0010099515
fr0000072373
fr0000031023
fr0012650166
fr0004030708
fr0000120669
fr0000061475
fr0000075343
fr0010490920
fr0000064164
fr0000037343
fr0000039026
fr0000062341
fr0000062507
fr0000038184
fr0000063034
fr0011271600
fr0000062101
fr0000061418
fr0000060535
fr0000076986
fr0000035123
fr0000074759
fr0000065930
fr0000064362
fr0000038499
fr0010341032
fr0011277391
fr0000063265
fr0000053944
fr0013030152
fr0010588079
fr0000031973
fr0000030611
fr0000034894
fr0000053035
fr0010501692
fr0011799907
fr0000061459
fr0004038099
fr0000065971
fr0000124232
fr0004010338
fr0004050300
fr0010214064
fr0004155000
fr0000032526
fr0000066722
fr0004035061
fr0000038531
fr0012821916
fr0000065278
fr0000051393
fr0000030827
fr0000033243
fr0000036980
fr0000066219
fr0000071797
fr0000064297
fr0000060451
fr0000064958
fr0013233012
fr0000072597
fr0004026151
fr0000073843
fr0012872141
fr0004029411
fr0000039638
fr0000066607
fr0000035263
fr0004027068
fr0006864484
fr0000075673
fr0000121295
fr0004165801
fr0004023208
fr0000033599
fr0000121352
fr0000030074
fr0000032302
fr0000051070
fr0011742329
fr0000061244
valeur
ouv
+ht +bs
2crsi
c 9,7
9,7
9,44
a.s.t. groupeg
c 11,1
11,1
10,72
abeo
c 34,9 34,9
34
acteosg
c 1,92
1,995 1,92
ad capital
adl partnerg
c 15
15,1
14,5
adux (ex:hi media) c 3,46 3,49
3,43
advenisg
c 1,87
1,875
1,715
advicenne
c 12,54 12,54 12,54
advini
c 31,8
32
31,8
affine reg
c 15,72 16
15,48
afone part.
c 11,3
11,3
11,3
alpha mos
c
altamirg
b 15,5
15,5
15,24
altareit
b
c 4,23 4,23
3,905
amoebag
antalis
b 1,22
1,23
1,19
b 46,5
47
46,3
argang
artea
c 12,1
12,1
12,1
artois
a
ateme
c 11,86 12,14
11,6
au femining
b 39,43 39,5
39,35
augros cp
c 8,6
8,6
8,6
aures tech.
c 42,8 42,8
42
awoxg
1,605 1,65
1,605
baccarat
b
bains monaco
b 58,8 58,8
56,2
balyo
c 2,6
2,67
2,57
barbara bui
c 7,05
7,05
7,05
bastide
c 37,4
37,6
37
bleecker
c
blue solutionsg
16,4
16,4
16,3
bourbonGg
a 5,52
5,52
5,36
bourse direct
c 1,37
1,46
1,37
c 7,8
7,82
7,74
business et dec.g
cafom
c 7,15
7,3
7,05
capelli
41,5
41,5
40,2
carp.de partic.
c
castg
c 3,8
3,83
3,8
catering inter.g
b 14,05 14,15
14,05
cbo territoriag
c 3,85 3,9
3,85
cca intern.
c
cegedimg
b 28,4 29
27,2
cegerealg
b 37,2
37,4
37
cellnovog
c 2,75
2,825 2,74
cerenisg
b 1,862 1,862
1,836
cfi
c
chausseria sa
c
cibox inter.g
c 0,19
0,195
0,19
clayeuxg
c 0,29 0,29
0,29
cnimg
b100
103,5 100
cogelec
c 10,36 10,398 9,85
coherisg
c 2,08 2,11
2,05
courtois
c144
144
144
cr alpes prov.
c 107,1 107,38 105,82
cr atl. vendée
c 125
125,5
125
cr brie picard.
b 23,635 24
23,635
cr ille vilaine
c 97,25 97,25 96,01
cr languedoc
c 71,9
71,91
71,5
cr loire hte-loire c 85,6 85,6
85,49
cr morbihan
c 79,21 81,59 79,21
cr nord france
b 20,9
21,1
20,8
cr norm. seine
c 127,2 128,1
127,2
cr paris idf
b 87,01 87,4
87,01
cr rhône-alpes
c188,22 188,22 188,2
cr toulouse
c108,8 109,1
108,7
cr tour. poitou
c102,28 102,28 102,28
crosswood
c
cs-com. et syst.g
c 5,42
5,5
5,38
daletg
c 13,9
13,9
13,5
dane-elec memoryg c
deinove
2,35 2,44
2,315
delta plus group b 48,4 49,2
48
digigram
c
dms
c 1
1
0,812
docks pétroles a c 515
515
510
dom securityg
c
ecag
c 14,5
14,5
14,4
egideg
c 2,08 2,12
2,07
elect. strasbourg b 112,5 114,5
112,5
electro powerg
c 11,85 12
11,7
encres dubuitg
c 5,58 5,62
5,5
essog
b 42,25 42,9
42,25
eurasia fonc inv
c
euromedis groupeg c 6,6
6,85
6,6
europacorpg
c 1,615 1,655
1,6
exacompta clairef. c 123
123
123
expl. prod. chim.
c860 860
860
expl. prod. chim.
c
f.i.e.b.m.
c
f.i.e.b.m.
c
f.i.p.p.
c 0,329 0,349 0,325
fauvet-girel g
c
fermentalgg
3,48 3,48
3,45
fermière cannes
b
fiducial office
c 28,6
28,6
28,6
fiducial re
b190
190
190
fin. moncey
a
finatis
b 43
43
42,8
fleury michon
b 55,4 55,4
54,4
foncière 7 inv.
c
foncière atland
c 115
115
115
foncière euris
b 29,4 29,8
29,4
foncière inea
b 40
40
39,8
foncière paris nord c 0,036 0,038 0,036
foncière r-paris
c
foncière volta
c
française energie c 13,9
13,9
13,7
frey
b 28,6
28,6
28,2
fsdv
c
galimmo
c 24,4 24,4
24,4
gaumont
b 136
139
135,5
gea
c 95
95
95
generixg
c 3,24 3,3
3,24
genomic visiong
1
1,132
0,981
gérard perrier
c 55,2
55,6
55
gfi informatiqueg b 10,45 10,5
10,45
graines voltZ
c 39
39
39
groupe ird
c 26,4 26,4
26,4
groupe jaj
c
groupe openg
c 24,95 25
23,6
groupe piZZorno
c 18,45 18,45
18,25
groupe sfpig
c 3,17
3,17
3,12
guerbetg
64,6
b 64,8 65,5
guillemot corp.g
c 4,65 4,79
4,53
guy degrenne
c 0,19
0,19
0,19
hf companyg
c 6,8
7,02
6,76
hipay group
c 13,4
13,55
13,4
hopscotch groupeg c 7,5
7,5
7,36
idi
b 44,5 44,5
43,9
ige + xaog
c
immo. dassault
b 52,8 53
52,6
immo. hôtelière
c
ind. fin. ent.
c 62,5 62,5
62,5
infotelg
c 41,55 41,7
40,15
innelec mult.g
c 5,5
5,5
5,44
installux sa
c360 360
360
intexa
c
inventiva
b 7,8
7,8
7,56
it linkg
c 7,1
7,1
6,92
itesoftg
c 3,9
3,94
3,86
its groupg
c 6,04 6,2
6,04
jacques bogart
c 6,1
6,1
6,04
keyrusg
c 5,8
5,8
5,42
la foncièreverte c
lacroix sa
c 23,7
23,7
23,4
lafuma
c
lanson-bcc
b 32
32
32
laurent-perrier
b 110
110
101
le tanneurg
c
lebon
c148,5 148,5
147
les hôtels de paris c 2,42 2,42
2,42
les nx constr.
b 46,8 48,6
46,8
lexibookg
c 1
1,03
0,98
locindus
b 24,9 24,9
24,8
malteries fr-b
c
manutan inter.g
b 73,6
73,6
72,2
maurel & promG
a 5,49 5,65
5,48
mcphy energyg
6
6,1
5,9
mecelec
c
clôt écart vol
9,5 - 2,46
21321
10,76 - 1,83
6712
34
- 2,86
1695
1,995+ 4,45
6328
0,092
14,85 + 4,21
3,45 - 1,99
1,765- 7,11
12,54
32
15,58 - 2,01
11,3 + 1,8
0,4
- 1,19
15,24 - 1,68
7428
2727
18693
66
148
18520
1013
3531
515
4,1 - 3,76
1,214 - 0,49
46,9 + 0,86
12,1 + 10
26034
22993
2630
114
6800
11,7 - 2,17
39,35 + 0,13
8,6
42
- 1,41
1,63 + 1,56
38160
561
400
1260
15800
222
56,2
2,64
7,05
37,35
- 3,77
- 0,57
- 1,4
- 0,67
1191
99497
200
2909
16,4 + 0,61
5,36 - 2,37
1,38 - 1,43
7,82
7,05 - 3,43
41
- 2,38
270
57454
3217
102
743
769
89
57,5
3,83 + 0,79
14,15 + 0,71
3,9 + 1,04
1576
1183
8418
4,99
27,6
37,4 + 1,08
2,78 + 1,09
1,856- 0,32
2379
162
25828
9682
1,82
0,001
0,191 - 0,52
0,29
103,5 + 2,99
10
- 4,31
2,07 + 0,98
144
107,38 + 1,3
125,5 - 0,4
24
+ 1,24
96,99 - 0,01
71,69 - 0,29
85,5 - 0,11
80,21 - 1,7
21,1 + 0,48
128,1 + 0,87
87,4 - 0,11
188,2 - 0,01
108,9 + 0,09
102,28 - 0,97
125422
250
353
5185
7996
1
2011
476
2629
764
796
501
39
4244
120
1117
34
485
15
4,06
5,4 - 1,1
13,5 - 3,57
4506
4679
0,56
2,44 + 2,31
48
- 0,42
42439
646
0,7
0,85 - 13,27
510
- 0,97
61,4
+ 1,66
14,4 - 0,69
2,12 - 0,47
113,5 + 0,44
11,75 + 0,43
5,62 + 0,36
42,5 - 1,05
120216
20
611
4487
125
47562
4797
655
0,25
6,85 + 3,79
1,6 - 1,24
123
- 0,81
860
1326
51931
30
10
875
5,85
118
0,346+ 1,77
78235
32,2
3,47
32039
1590
28,6
190 + 0,53
1
10
actions
françaises
euronexT hors srd suite
isin
fr0000052623
fr0000064404
fr0010298620
fr0000077570
fr0011584549
fr0000064180
fr0004034320
fr0000060196
fr0000037970
fr0011341205
fr0013018041
fr0000120560
fr0004050250
fr0012789386
fr0010298901
fr0010428771
fr0000075392
fr0013190410
fr0010609206
fr0013318813
fr0010263202
fr0000038465
fr0011027135
fr0000053514
fr0000066441
fr0012432516
fr0000060832
fr0004044600
fr0012613610
fr0010380626
fr0010211615
fr0000044471
fr0000075954
fr0000039091
fr0013344173
fr0000060071
fr0000060121
fr0006239109
fr0000039109
fr0004175842
fr0011950682
fr0000060790
fr0000074122
fr0013214145
fr0004016699
fr0010209809
fr0000072563
fr0000078321
fr0000038804
fr0000075517
fr0000065864
fr0000131732
valeur
ouv
+ht +bs
medasysg
c 0,359 0,359 0,335
média 6
c 13,85 13,85
13,25
memscapg
c 2,04 2,04
2
micropoleg
c 1,39
1,4
1,39
mndg
2
2,05
1,988
moul. strasbourg c
mr bricolage sa
b 10,65 10,85 10,6
mrm
c 1,48
1,49
1,48
musée grévin
c 74,5
74,5
74,5
b 16,05 16,19
15,56
nanobiotixg
navya
b 5,84 5,84
5,41
neopostG
a 26,2 26,8
26,16
neuronesg
b 22,7
22,9
22,5
nextstage
c100
100
100
officiis propertiesg c 1,46
1,46
1,45
ol groupeg
c 2,7
2,72
2,7
orapig
c 6,94 6,94
6,88
orchestra-pre.
c 1,015 1,03
0,99
orege
3,39 3,4
3,36
paragon id
c 27
27
26,7
parefg
c 84
84
84
passat
c 3,9
3,99
3,9
patrimoine & com
b 18
18
17,8
pcas g
c 15,2
15,2
15,2
poujoulat
c 38
38
38
poxelg
c 6,57
6,65
6,39
precia g
c202 202
200
prismaflexg
c 18,7
18,8
18,5
prodways group
b 4,05 4,12
4,04
prologueg
c 0,637 0,645 0,631
quotium tech.
c
ramsay gds
b 18,8
19,2
18,5
riberg
c 3,07
3,095 2,945
robertet sa
b544 548
540
roche bobois
b 21
21,2
21
s.a.m.s.e.
b 147
147
143
sabeton
c
scbsmg
c 6,85 6,9
6,85
b 26,8
27
26,8
séché env.g
selectirente
c
sergeferrari group c 9,12
9,12
9,06
signaux girod
c 16,95 16,95
16,4
sii
c 27
27
26,6
smcp
a 24,115 24,115 23,8
smtpcg
b 19,8
19,8
19,5
soc. fr. casinos
c
sodifrance
c 18,4
18,4
18,4
soditech ing.
c
sofibus
c
soft computingg c 16,4
16,8
16,4
c 31,2
31,2
30,1
sogeclairg
spir com.
c
clôt
0,359+
13,8
2
1,39 2
écart vol
1,13
67695
1162
1,96
1959
0,36 14065
42282
645
10,6
165
1,49 + 2,06
2151
74,5 - 1,97
10
15,96 - 0,75 160629
5,599- 4,13
5773
26,58 + 1,53
97416
22,9 + 0,88
1454
100
101
1,45 - 0,69
1495
2,72 + 1,12
26084
6,88 - 0,58
1578
1,03 + 1,98 90798
3,37 - 0,59
600
26,7 - 1,11
102
84
5
3,99 + 2,31
5345
18
+ 1,7
3285
15,2 - 1,3
1517
38
79
6,47 - 2,12
51998
200
- 0,99
88
18,5 - 1,07
207
4,05
33437
0,631 + 1,28 86354
21
19,2 + 7,87
2,965- 3,42
542
+ 0,37
21,2 + 0,95
144
- 1,37
220
75428
903
164
446
24
6,9 + 0,73
27 + 0,37
1900
1924
70
9,06
16,5
26,8
23,9
19,5
- 0,88
- 2,66
30
2581
12278
53280
2904
- 0,42
- 0,51
2,5
18,4
54
0,985
187
16,8 + 1,82
30,2 - 2,58
2,66 + 6,79
166
3224
isin
fr0000063307
fr0004529147
fr0013295789
fr0004037182
fr0000066482
fr0000060949
fr0000064388
fr0000039240
fr0000036816
fr0010127662
fr0000054215
fr0000034548
fr0000074197
fr0000062465
fr0004186856
fr0000066680
fr0000050049
fr0000035719
fr0000065765
fr0004183960
fr0011995588
fr0004034072
fr0011471291
valeur
tayninh
tessig
tff group
thermocompactg
tipiak
tivoly
tonna elect.
toupargel groupe
tour eiffel
txcellg
unibel
union fin. fr. bque g
utig
verneuil part.
vetoquinolg
videlio (ex:iec)
viel et cieg
viktoria investg
visiodentg
voluntis
voltalia
xilam animationg
ymagisg
ouv
c
b 138,5
b 43,105
c
c 79
c 37
c
c 3,42
b 47,8
2,535
a
b 27,8
c 0,61
c
b 50,6
c 1,84
c 4,96
c
c
c 10,4
b 9,68
c 43,85
3,7
+ht
+bs
us4567881085
ma0000011488
us58933y1055
us7427181091
lu0934195610
us9098831004
ch0008175645
ga0000121459
us91912e1055
bmg9887p1068
actions
françaises
euronexT hors srd suite
clôt
écart vol
1,36
141
135,5
43,185 42,91
135,5 - 1,81
43
- 0,69
10716
2031
35,5
79
37
78,5
36,6
78,5 - 1,88
36,6 - 0,54
90
64
aperam
beni stabili
celyad
cnova nv
dexia
euronext
mainstay medical
montea cva
nokiaR
rentabiliweb gpg
robeco nv
rolinco
c
15,2
12,95 13,1
62,5 62,5
71,6
72
12,95
60,5
71,6
13,05
61,5 + 0,82
72
+ 0,84
631
375
295
59,13
19,91
c
a154,5
47,8
154,5
152,5
154
9,04
c
- 0,32
+ 4,42
221
0,02
0,41
3,46
3,4
48
47,4
2,565 2,535
3,42 + 0,59
47,8
2,56 + 0,59
719
1514
232812
euronexT groWTh (sélection)
isin
fr0010641449
fr0010397760
fr0012788065
fr0012816825
fr0011053636
fr0011648716
fr0010907956
fr0000035818
fr0004166197
fr0000044810
fr0010342329
fr0012819381
fr0013204070
fr0000077562
fr0004153930
fr0010458729
fr0004155687
fr0004032746
fr0004171346
fr0000064529
fr0000061608
fr0004197747
fr0013263878
fr0004155240
fr0004045847
855
28
0,61
27,6
0,602
27,9 + 0,72
0,61
1322
3520
51,6
1,9
5,06
50,6
1,84
4,96
51,4
1,9
5,06 + 2,64
10,4
9,68
44,5
3,7
10
9,51
43,35
3,67
10
9,58
43,9
3,67
2,34
611
7264
1456
4,74
2,3
- 4,76
- 1,03
- 0,68
+ 0,27
720
6749
13965
5405
auTres valeurs de la Zone euro
lu0569974404
it0001389631
be0974260896
nl0010949392
be0974290224
nl0006294274
ie00bjys1g50
be0003853703
fi0009000681
be0946620946
nl0000289783
nl0000289817
infosys
maroc telecom
merck and co inc
procter & gamble
rorento cdh
rusal plc
televerbier
total gabon
vale sa
Zci limited
a 39,4
0,76
c 22,92
a 4
c 4,4
a 56,85
16,4
55,6
a 4,789
c
40,2
41,99
39,78
0,76
22,92
4
4,4
59,3
16,5
56,2
4,85
39,34
0,74
21,6
4
4,33
56,4
16,4
55,6
4,789
39,65 + 0,41
0,74 - 1,33
22,04 - 3,25
4
- 2,91
4,37 - 2,02
56,75 + 0,18
16,4
55,6 - 1,42
4,827+ 0,9
14216
43306
585
323
79523
1836
40,2
41,99
ouv
0,304
0,067
8,2
2,18
0,368
8,48
26,95
64,9
24,5
0,102
0,256
25,5
7,92
4,88
0,439
0,238
+ht
0,304
0,071
8,7
2,2
0,368
8,6
27,1
65,4
24,5
0,109
0,256
25,65
7,94
4,9
0,445
0,238
+bs
0,286
0,065
7,8
2,01
0,351
8,38
26,6
64,8
24,4
0,102
0,245
25
7,88
4,8
0,43
0,23
0,29
0,914
0,29
0,929
0,273
0,913
clôt écart vol
0,286- 5,92
87020
0,069+ 1,32 3403951
8,7
1725
2,04 - 7,27
129519
0,352 - 1,95 301429
8,4
7917
26,6 - 1,3
13042
65 + 0,78
4239
24,4 - 0,41
56
0,106+ 2,71 1183662
0,247- 2,18 695632
25,3 - 1,56
18857
7,88 - 0,51
466
4,88 - 2,01
1948
0,436- 0,57
15637
0,236+ 0,86 39134
0,291 + 3,24
0,284- 2,74 1008998
0,925+ 1,2
13523
82
13,6
13,7
13,5
13,6 + 0,37
1,355 1,355
1,335
1,345+ 0,37
11
11,1
11
11
0,318 0,318 0,311
0,315
135
140
134,5
136,5 + 0,74
cerTiFicaT/Fonds
262289
INVESTIR 10 GRANDES VALEURS
INVESTIR PEA PALATINE
8,98
40,2
41,99
valeur
agrogeneration
auplata
biocorp
biophytis
blockchain group
carbio
carmat
esker
evolis
europlasma
gaussin
groupe guillin
groupe parot
hiolle industries
hybrigenics
implanet
mastrad
neovacs
nextedia
nsc groupe
piscines desjoyaux
theradiag
umanis
vergnet
voy. du monde
40,2 + 0,2
41,99 + 0,38
186
9563
8205
60847
342
investir 10
i10gs - Fr0011630474
Fr0013284114
136.22
100.46
-0,02
0,11
VaLeurs Zone internationale
ch0008853209
sn0008626971
cm0000035113
us1491231015
sn0000033192
gb0002374006
us5324571083
ci0000053161
ch0308403085
us4282911084
agta record
bras. ouest afr.
brass. cameroun
caterpillar inc.
cfoa
diageo
lilly and co
forestière eq.
geneurog
hexcel
b 71,5
71,5
c
b
123,5 131,5
c
30,57 30,57
c
b 4,2
71
71
- 0,7
99
350
90
123,5
131,5
30,57
30,57 + 0,97
84
+ 3,35
15
3,33
221
750
4,2
4,16
4,16 - 2,12
1465
53
Taux eT changes
changes : cours au comptant
var.
veille
en %
var.
année
en %
dollar us
1,1568
livre sterliNg
0,8879
FraNc suisse
1,1385
couroNNe daNoise
7,456
couroNNe Norv.
9,4395
kuNa croate
7,4311
couroNNe suedoise
10,3517
dollar caNadieN
1,4804
yeN JaPoNais
131,822
dollar australieN
1,6015
rouble russe
75,6086
rouPie iNdieNNe
84,642
dollar Neo-zelaNdais 1,749
couroNNe tcheQue
25,7989
ForiNt hoNgrois
322,94
zloty PoloNais
4,2834
lev bulgare
1,9558
dollar hoNg-koNg
9,0515
WoN sud coreeN
1286,6481
Peso MexicaiN
21,585
real
4,6336
dollar siNgaPour
1,5865
raNd sud-aFricaiN
16,4284
livre turQue
6,879
reNMibi yuaN
7,9462
ruPiah
17283,4843
Peso PhiliPPiN
62,68
riNggit Malais
4,7983
bath thalaNdais
37,3512
-0,36
-0,30
0,02
-0,01
-0,16
-0,07
0,35
-0,79
-0,16
-0,41
-0,56
0,52
-0,26
0,13
-0,13
0,09
-0,05
-0,40
-0,08
-0,45
-1,44
-0,09
0,15
-2,21
-0,36
-0,05
0,04
-0,15
-0,54
-3,64
0,07
-2,67
0,12
-4,17
-0,01
5,40
-1,92
-2,64
4,15
9,32
10,41
3,42
1,01
3,92
2,58
-0,01
-3,52
0,45
-8,55
16,55
-1,21
10,55
51,03
1,81
6,27
4,43
-1,69
-4,45
principaux taux directeurs
pays
taux de référence
taux en %
01-10-2018
eur
eur
usd
gbp
chf
sek
dkk
jpy
cad
usd
1
1,1568
0,8879
1,1385
10,3517
7,456
1,3182
1,4804
gbp
chf
0,8645
1,1263
1
1,303
0,7675
1
0,9841
1,2823
8,9508 11,6634
6,4466
8,4004
1,1396 148,4977
1,2799
1,6676
0,8783
1,0162
0,7799
1
9,0958
6,5512
115,805
1,3005
Marché obligataire
Taux marchés monétaires et eurodevises
cours de changes croisés
cours
bce
01-10-2018
1 euro en devise
sek
dkk
0,0966
0,1117
0,0857
0,1099
1
0,7201
12,7319
0,143
0,1341
0,1551
0,119
0,1526
1,3886
1
0,1768
19,8519
jpy (100)
cad
0,7586
0,8775
0,6734
0,8635
0,0785
5,657
1
1,1231
0,6755
0,7813
0,5996
0,7689
6,9939
5,0373
0,8904
1
01-10-2018
marchés monétaires
1 mois
3 mois
jour
6 mois
1 an
Zone euro-0,38/-0,68-0,28/-0,58 -0,22/-0,52 -0,18/-0,48 -0,10/-0,40
ecarts de taux avec l’allemagne
01-10-2018
6 mois
allemagne 100,22
portugal
-0,22
france
-0,01
espagne
-0,04
italie
-0,41
2 ans
5 ans
7 ans
10 ans
-0,57
0,55
0,06
0,32
1,81
-0,13
0,89
0,12
0,50
2,37
0,13
1,26
0,19
0,78
2,59
0,40
1,48
0,35
1,04
2,66
euromts
indice
FraNce
1-3 aNs
5-7 aNs
10-15 aNs
Plus 15 aNs
Plus 25 aNs
eMtxi-be
250,78
170,06
232,21
281,10
329,46
338,25
231,07
var %
-0.09
-0.33
-0.31
-0.19
-0.44
-0.52
-0.30
31/12 var %
248,89
171,84
236,20
284,90
327,74
332,52
234,24
0.85
0.31
-1.38
-0.99
0.97
2.26
-1.05
cours a TerMe de l’euro contre les principales devises
usd
gbp
chf
sek
dkk
jpy (100)
cad
1,1564
1,1566
0,8877
0,8880
1,1380
1,1382
10,3497
10,3550
7,4543
7,4576
131,8060
131,8150
1,4799
1,4809
-0,0039
-0,0043
0,0005
0,0003
-0,0021
-0,0022
-0,0068
-0,0061
0,0000
0,0024
-0,1918
-0,2151
-0,0064
-0,0055
-0,0102
-0,0106
0,0009
-0,0017
-0,0012
-0,0014
-0,0034
-0,0035
0,0032
0,0048
-0,2066
-0,2352
-0,0124
-0,0116
-0,0194
-0,0197
-0,0045
-0,0048
-0,0001
-0,0003
-0,0053
-0,0063
0,0075
0,0076
-0,2571
-0,2924
-0,0220
-0,0213
-0,0394
-0,0399
-0,0112
-0,0115
0,0021
0,0019
-0,0168
-0,0191
0,0141
0,0139
-0,3562 -0,0433
-0,4096 -0,0429
01-10-2018
comptant
achat
veNte
a 1 mois
achat
veNte
a 3 mois
achat
veNte
a 6 mois
achat
veNte
a 12 mois
achat
veNte
bce
taux pret marginal 0.25 %
taux repO (refi)
0.00 %
taux DepOt
-0.40 %
royaume uni taux jour le jour
0.45 %
taux De base
0.75 %
usa
taux jour le jour
2.12 %
fOnDs feDeraux
2.25 %
2 ans
2.86 %
10 ans
3.08 %
japon
boj tokyo
-0.10 %
taux jOur le jOur
-0.25 %
taux repO (refi)
-0.10 %
10 ans
0.09 %
Taux bons du trésor
btf
taux
1 Mois
3 Mois
6 Mois
9 Mois
1 aN
2 aNs
5 aNs
10 aNs
-0,58
-0,56
-0,58
-0,58
-0,54
-0,34
0,22
0,85
indices de référence des emprunts à taux variables
moy.
mens.
août 16
sept. 16
oct. 16
nov. 16
déc. 16
janv. 17
fév. 17
mars 17
avr. 17
mai 17
juin 17
juil. 17
août 17
sept. 17
oct. 17
nov. 17
déc. 17
janv. 18
fév. 18
mars 18
avr. 18
mai 18
juin 18
juil. 18
août 18
sept. 18
tmm
euribor
1 mois
3 mois
-0,3398
-0,343
-0,3462
-0,3486
-0,3501
-0,3511
-0,353
-0,3532
-0,3563
-0,3585
-0,3569
-0,359
-0,3561
-0,3573
-0,3589
-0,3513
-0,3411
-0,3614
-0,3649
-0,3628
-0,3648
-0,3628
-0,3614
-0,3636
-0,359
-0,3609
-0,37
-0,371
-0,371
-0,373
-0,373
-0,371
-0,372
-0,372
-0,372
-0,373
-0,373
-0,373
-0,372
-0,372
-0,372
-0,372
-0,369
-0,369
-0,37
-0,371
-0,372
-0,371
-0,37
-0,37
-0,369
-0,371
-0,298
-0,302
-0,309
-0,313
-0,313
-0,325
-0,329
-0,329
-0,33
-0,329
-0,33
-0,33
-0,329
-0,329
-0,33
-0,329
-0,328
-0,328
-0,329
-0,328
-0,329
-0,326
-0,322
-0,321
-0,319
-0,319
tme
0,21
0,25
0,36
0,70
0,80
0,91
1,11
1,10
0,97
0,87
0,71
0,89
0,78
0,77
0,77
0,65
0,62
0,82
0,97
0,85
0,80
0,83
0,83
0,68
0,73
0,79
source cdc ixis
tmor.
pub. priv.
moy.
eonia
euribor
tec
hebdo
1 mois 3 mois 10
the
0,41
0,45
0,56
0,90
1,00
1,11
1,31
1,30
1,17
1,07
0,91
1,09
0,98
0,97
0,97
0,85
0,82
1,02
0
0
0
0
0
0
0
0
24-08
27-08
28-08
29-08
30-08
31-08
03-09
04-09
05-09
06-09
07-09
10-09
11-09
12-09
13-09
14-09
17-09
18-09
19-09
20-09
21-09
24-09
25-09
26-09
27-09
28-09
01-10
0,71
0,71
0,71
0,71
0,71
0,76
0,76
0,76
0,76
0,76
0,75
0,75
0,75
0,75
0,75
0,75
0,75
0,75
0,75
0,75
0,82
0,82
0,82
0,82
0,82
0,82
0,86
0,41
0,45
0,56
0,90
1,00
1,11
1,31
1,30
1,17
1,07
0,91
1,09
0,98
0,97
0,97
0,85
0,82
1,02
1,17
1,05
1,00
1,03
1,03
0,88
0,93
0,99
-0,363
-0,363
-0,363
-0,363
-0,363
-0,364
-0,342
-0,342
-0,356
-0,353
-0,356
-0,361
-0,361
-0,358
-0,364
-0,371
-0,366
-0,366
-0,366
-0,367
-0,365
-0,367
-0,367
-0,366
-0,367
-0,367
-0,351
-0,371
-0,369
-0,37
-0,371
-0,37
-0,37
-0,369
-0,37
-0,369
-0,369
-0,371
-0,372
-0,371
-0,372
-0,371
-0,372
-0,371
-0,372
-0,372
-0,371
-0,372
-0,371
-0,372
-0,37
-0,369
-0,371
-0,371
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,318
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,318
-0,318
0,66
0,68
0,68
0,70
0,71
0,68
0,67
0,68
0,69
0,70
0,69
0,71
0,72
0,70
0,70
0,72
0,74
0,74
0,78
0,77
0,76
0,77
0,82
0,82
0,81
0,81
0,82
thor.
pub.
priv.
0,91
0,91
0,91
0,91
0,91
0,96
0,96
0,96
0,96
0,96
0,95
0,95
0,95
0,95
0,95
0,95
0,95
0,95
0,95
0,95
1,02
1,02
1,02
1,02
1,02
1,02
1,06
0,91
0,91
0,91
0,91
0,91
0,96
0,96
0,96
0,96
0,96
0,95
0,95
0,95
0,95
0,95
0,95
0,95
0,95
0,95
0,95
1,02
1,02
1,02
1,02
1,02
1,02
1,06
6800
42,8 + 2,39
54,4 - 0,37
87
223
1,98
115
+ 0,88
29,8 + 2,06
40
+ 0,25
0,038+ 4,4
19
116
42
27000
34,97
4,16
13,8 + 1,1
28,2 - 0,7
323
233
48,6
24,4 + 0,83
135,5 - 1,1
95
3,3 + 1,85
1,074+ 7,4
55,2
10,45
39
- 1,02
26,4
1
131
85
20543
714081
1594
9350
103
1
1,78
23,75 - 5,57
18,3 - 0,54
3,12 - 1,58
65
4,71 + 1,73
0,19
7,02 + 3,24
13,55 - 1,1
7,4 - 1,33
43,9 - 0,9
149,5 + 0,36
52,6 - 0,76
19211
166
21672
6361
25134
1
2977
4507
886
837
55
1,04
62,5
40,25
5,44
360
- 3,85
- 3,01
- 1,09
- 1,64
34
32124
1136
118
2,36
7,6
6,98
3,9
6,2
6,1
5,5
- 3,31
+ 1,16
- 0,33
- 5,17
11689
3150
1423
1123
1097
43136
- 0,85
1884
32
+ 0,63
105,5 - 4,09
63
5062
57
23,4
25
2,42
147
2,42
48,3
1,02
24,8
- 0,68
+ 2,54
- 0,41
+ 1,49
- 0,8
89
528
1079
6850
1164
505
72,2 - 1,64
5,54 + 0,91
6
- 0,66
1,64 - 0,85
2721
78246
30317
MaTières preMières
MéTaux précieux
MéTaux non Ferreux
MéTaux sTraTégiQues
paris
OR (euros cPror/*cours hebdo)
01/10
28/09
COURS PriMe Prec.
lingot
32330
0
32870
10 florins
204,5
4,55
204,5
5 dollars*
289,5
19,08 289,5
10 dollars
566
16,4
566
20 dollars
1120
15,13
1130
5 roubles*
0
-100
0
50 pesos
1248,75 3
1245,75
latine
193
2,82
193
napoleon
198,4
5,7
198
1/2 napoleon* 102,5
9,21
110
souverain eli i* 255,5
7,96
256
souverain
247,7
4,67
247,8
1/2 souverain* 127
7,33
127
suisse
191,4
1,97
191,4
tunisienne*
193
2,82
193
mark*
250
8
240
krugerrand
1095
8,89
1095
lingotin 500grs 16970
4,98 16900
lingotin 250grs 8500
5,17
8500
lingotin 100grs 3400
5,17
3400
argent c3e (euro Par kilo) (csFaNMP)
483,42
476,47
cuivre (girm):
Londres
(eN dollars)
palladium (euro Par kilo) (csFaNMP)
Fix1
29 518
30 074
Fix2
29 185
30 348
platine (euro Par kilo) (csFaNMP)
Fix1
22 533
22 459
Fix2
22 644
22 608
London BuLLion MarKeT
01/10
28/09
argent (eN ceNts Par oz)
Fixage
1 435
1 462
or (eN dollars Par oz)
Fix
1 189
1 187
palladium (eN dollars Par oNce troy)
1 053
1 094
platine (eN dollars Par oNce troy)
817
815
neW YorK
argent (eN ceNts Par oNce)
settleMeNt
01/10
déc. 18
14,49
JaNv. 19
14,46
Mars 19
14,58
Mai 19
14,63
Juil. 19
14,74
or (eN dollars Par oNce)
settleMeNt
settleMeNt
28/09
14,69
14,76
14,8
14,88
14,92
settleMeNt
01/10
déc. 18
1192,3
avr. 19
1202,7
JuiN 19
1209,3
aout 19
1213,3
déc. 19
1226,8
platine (eN dollars Par oNce)
settleMeNt
oct. 18
JaNv. 19
avr. 19
Juil. 19
oct. 19
01/10
820
824,8
828,1
824,1
840,9
28/09
1196,2
1206,6
1213,5
1219
1230,2
settleMeNt
28/09
817,4
818,5
822,5
823,3
855,1
cathodes : 5503 a coMPter du 01/10/
autres demi produits cuivreux :
base cuivre
629,99 dePuis le 01/10
base laMiNé laitoN 1 titre 530,81 dePuis le 01/10
base laMiNé laitoN 70/30
539,83 dePuis le 01/10
base laMiNé laitoN 85/15
584,91 dePuis le 01/10
base laMiNé broNze 94/6
714,76 dePuis le 01/10
base laMiNé broNze 94/4
686,5 dePuis le 01/10
London MeTaL exchange
01/10
28/09
alliage d`alumin. (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
1355-1360
1400-1450
13560
1340-1350
1400-1450
13560
aluminium (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
2011-2011,5
2033-2034
994625
2028-2030
2051-2051,5
994625
cuivre (en $ par tonne)
cash
3 Mois
stocks
6179-6180
6178-6180
209900
6221,5-6222
6223-6225
209900
etain (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
18900-18950
18875-18900
2865
19015-19020
18950-19000
2865
12470-12480
12580-12600
228870
éLecTriciTé
ice
(eN gbP Par MWh)
clôture
01/10
base
40,69
PoiNte
46,28
ice futures
(eN gbP Par MWh)
clôture
12615-12620
12725-12730
228870
plomb (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
2001,5-2002
2015-2015,5
116300
1974,5-1975
1988-1990
116300
Zinc (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
2572,5-2573
2536-2537
203650
2551-2552
2537-2539
203650
neW YorK
cuivre (en cents par lb)
settleMeNt settleMeNt
oct. 18
Nov. 18
déc. 18
JaNv. 19
01/10
2,78
2,77
2,8
2,78
28/09
2,79
2,8
2,8
2,81
vol
102
134
74160
67
base Nov 18
base dec 18
PoiNte Nov 18
PoiNte dec 18
01/10
70,8
71,5
78,85
78,04
etain (en dollars par tonne)
settleMeNt settleMeNt
Jou r
01/10
18880
28/09
18950
vol
clôture
28/09
40,69
46,28
clôture
28/09
70,8
71,5
78,85
78,04
vol
364004
192492
vol
clôture
clôture
avr. 19
Mai 19
JuiN 19
Juil. 19
aout 19
01/10
73,65
73,43
72,4
72,83
72,43
28/09
72,3
72,1
71,85
71,5
71,15
479,5
454,5
singapour
gasoliNe 97
gas oil
Fuel oil (180)
Fuel oil (380)
94,7
95,34
535
503
93,2
93,92
527
495
éMission co2
nymex emissions (eN euros Par toNNe)
clôture
01/10
20,7
clôture
settleMeNt settleMeNt
vol
28/09
27,5
27,55
27,65
gaz naTureL
Nov. 18
déc. 18
JaNv. 19
01/10
3,09
3,17
3,25
vol
clôture
vol
28/09
3
3,08
3,16
clôture
28/09
27,87
vol
vol
settleMeNt settleMeNt
01/10
Nov 2018 27,48
dec 2018 27,68
JaN 2019 27,95
28/09
27,65
28,07
28,2
28/09
80,2
76,41
77,31
56644
17594
6946
1789
494
clôture
clôture
01/10
28/09
déc. 18
1463
1502
Mars 19 1491
1532
Mai 19
1510
1549
Juil. 19
1527
1566
sePt. 19
1539
1580
new york (eN $ Par toNNe)
vol
12853
11683
4213
2970
2100
déc. 18
Mars 19
Mai 19
sePt. 19
déc. 19
01/10
1990
2010
2025
2068
2085
28/09
2066
2089
2106
2142
2164
vol
28034
17921
6243
1209
1323
clôture
clôture
vol
01/10
28/09
Nov. 18
1567
1555
6524
JaNv. 19 1547
1541
3796
Mars 19 1557
1556
1992
Mai 19
1570
1570
879
Juil. 19
1585
1589
440
new york-arabica (en cents par lb)
settleMeNt settleMeNt
vol
1
22212
6480
déc. 18
Mars 19
Mai 19
sePt. 19
01/10
102,2
105,55
107,9
112,65
28/09
102,45
105,85
108,2
112,9
vol
settleMeNt settleMeNt
Jou r
28/09
112,45
115,7
vol
693
373
328
settleMeNt settleMeNt
vol
settleMeNt settleMeNt
vol
01/10
28/09
déc. 18
364,5
356,5
105956
Mars 19 376,5
368,25
17026
Mai 19
384
376,25
6235
riZ à chicago (eN ceNts Par lb)
01/10
28/09
Nov. 18
10,05
9,79
JaNv. 19 10,2
9,97
Mars 19 10,18
10,13
avoine à chicago
(eN ceNts Par boisseau)
523
286
13
settleMeNt settleMeNt
vol
474
17
2
settleMeNt settleMeNt
01/10
176
175,6
176,65
vol
28/09
176,35
0
0
74
vol
20584
6159
1956
580
veau vivaNt - bresil - brl :
149.9
le 28/09//18
betail vivaNt - cMe - usd :
1.1345
le 28/09//18
betail d'eNgrais - cMe - usd : 1.58175
le 28/09//18
Porc Maigre - cMe - usd :
0.62175
le 28/09//18
Porc FraNce e - eur :
1.5
le 02/03//17
indices
01/10
rJ crb
01/10
161
7
BeTaiLs
londres-robusta (en $ par tonne)
new york (coNt. No2 - eN ceNts Par lb)
28/09
344,4
352,7
365,7
settleMeNt settleMeNt
01/10
28/09
Nov. 18
174,75
174,75
JaNv. 19 177
176,5
Mars 19 180,25
180
mais à chicago (eN ceNts Par
boisseau)
vol
chicago (eN $ Par 1000 bdFt)
01/10
344,4
352,7
365,7
vol
Nov. 18
JaNv. 19
Mars 19
jus d’orange
Nov. 18
JaNv. 19
Mars 19
settleMeNt settleMeNt
01/10
28/09
déc. 18
507
509
Mars 19 527,5
527,25
Mai 19
534,88
538,25
mais à paris (eN euros Par toNNe)
caFé
Bois
settleMeNt settleMeNt
5
28/09
11,1
11,21
11,34
11,68
12,33
vol
Prix indicatif de l'organisation internationale du
café (cents us/livre) :
Prix composé : 100.83
Moyenne quinze derniers jours : 205.461
new york (cont. n°2 - cents par lb)
settleMeNt settleMeNt
01/10
11,6
11,68
11,8
12,11
12,75
vol
settleMeNt settleMeNt
01/10
28/09
déc. 18
201
202
13895
Mars 19 203,75
204,75
4941
Mai 19
205
206
1607
blé à chicago (eN ceNts Par boisseau)
vol
coTon
01/10
76,78
76,89
77,61
Mars 19
Mai 19
Juil. 19
oct. 19
Mars 10
clôture
blé de meunerie n°2 à paris
(eN euros Par toNNe)
01/10
28/09
déc. 18
270,5
265
Mars 19 270
266
Mai 19
268
260,5
blé fourrager à londres
(eN £ Par toNNe)
iNdice cotlook a : 87,2, le 01/10//18
Oct. 18
Déc. 18
Mars 19
clôture
settleMeNt settleMeNt
nymex ( eN $ Par Mbtu)
clôture
vol
5116
3307
793
603
143
Prix indicatif de l'organisation internationale du
cacao (dollars/tonne) : le 27/09/
Prix indicatif : 2046,49
londres (eN £ Par toNNe)
uranium nymex (en $ par lb)
01/10
27,5
27,55
27,65
clôture
cacao
uraniuM
Nov. 18
déc. 18
JaNv. 19
clôture
01/10
28/09
déc. 18
327,3
319,4
Mars 19 326,6
318,5
Mai 19
330
321,5
aout 19 333,5
326,5
oct. 19
338,4
330,4
new york (eN ceNts Par lb)
vol
28/09
19,87
powernext gas futures
01/10
28/09
Nov. 18
734,5
724,25
89277
Fév. 19
728,75
718,25
13127
Mars 19 727,25
716,75
5656
avr. 19
725
714,5
2597
Mai 19
723
712,5
3550
new york nymex wti (eN $ Par baril)
clôture
486
461
sPot
céréaLes
11,28 cts/lb
londres (eN dollars Par toNNe)
688
fuel
Fuel oil (hs 180)
Fuel oil (hs 380)
clôture
01/10
28/09
Jour
84,4
82,73
JaNv. 19 83,9
82,24
70809
Fév. 19
83,49
81,83
45618
londres-gaZole (eN $ Par toNNe)
clôture
sucre
london daily price:
01/10
Nord da 26,72
londres-brent (eN $ Par baril)
clôture
produiTs péTroLiers
rotterdam
(barges - Fob) (eN $ Par toNNe)
gas oil 0.1% sul.
692,5
powernext gas spot
produiTs péTroLiers
clôture
KuaLa LuMpur
28/09
antimoine 99,65% (par tonne)
8600
8600
bismuth 99,99% (par lb)
4,55
4,55
cadmium 99,95% (par lb)
1,25
1,25
cobalt (cathodes) 99,80% (par lb)
33,5
33,5
eponge de titane 99,60% (par kg)
7,65
7,65
ferro manganese (hc) (par tonne)
975
975
ferro molybdene (par kg)
29,3
29,3
germanium (par kg)
1650
1650
selenium 99,50% (par lb)
14
14
silicium (par tonne)
2000
2000
nickel (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
01/10
vol
112.45
28/09
202,93
201,01
reuters coM. 2318,12
2313,83
Moodys coM. 5646,82
5646,82
or iNdustriel 33081
33061
lMex
2949,1
2994,8
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FINANCE & MARCHES // 35
Les Echos Mardi 2 octobre 2018
dernier
dividende net
en euros**
mont. date
Mirabaud Asset Management
Tél. +41 058 200 60 01
www.mirabaud.com
marketing@mirabaud-am.com
A la recherche d’une gestion active
de conviction ?
Tous les details de nos solutions d’investissement
à disposition ici : www.mirabaud-am.com
Pictet Asset Management
34, avenue de Messine 75008 Paris
Tél. : 01 56 88 71 00
www.assetmanagement.pictet
LU0155303323 Pictet-asian eq. JaPan
LU0090689299 Pictet-Biotech
LU0280430660 Pictet-clean energy
252,7
28/09
761,83 28/09
87,06 28/09
code isin
désignation
des valeurs
val. unit date
hors frais de la
en euros** valor.
LU0130728842 Pictet-emerging euroPe
321,04 28/09
LU0130729220 Pictet-emerging mkts
564,33 28/09
LU0128490280 Pictet-eur Bonds
544,53 01/10
dernier
dividende net
en euros**
mont. date
code isin
désignation
des valeurs
val. unit date
hors frais de la
en euros** valor.
dernier
dividende net
en euros**
mont. date
code isin
classification
val. unit date
hors frais de la
en euros** valor.
classification
désignation
des valeurs
classification
code isin
classification
sicav//fcp
désignation
des valeurs
val. unit date
hors frais de la
en euros** valor.
Banque Cantonale
de Genève (France) SA
Tél. 04 72 07 31 50
bcgef.fr/fonds
synchrony (lu)
LU0144509717 Pictet-euroPean sust. eq.
254,51 28/09
LU0128467544 Pictet-gloBal emerg.deBt
366,64 01/10
LU0935268721 ram (l) sf em mkt core eq
102,29 28/09
LU1626130063 sWiss small & mid caPs (chf)
111,88 28/09
LU0168449691 Pictet-greater china
556,63 28/09
LU0704154292 ram (l) sf em mkt eq
177,66 28/09
LU1626129727 sWiss all caPs (chf)
108,35 28/09
LU0188501257 Pictet-health
291,72 28/09
LU0375629556 ram (l) sf euroPean eq
462,82 28/09
LU1626130816 silk road Zone stocks (usd)
103,84 28/09
LU0070964530 Pictet-indian eq.
485,33 28/09
LU1048876350 ram (l) sf gB shldr yld eq
133,85 27/09
LU0851564897 euroPean equity (eur)
165,61 28/09
LU0176900511 Pictet-JaPanese eq. sel.
16127,43 28/09
LU0705072691 ram (l) sf l/s em mkt eq
119,9 28/09
LU1626130220 high div. euroPe stocks (eur)
98,1
LU0217139020 Pictet-Premium Brands
162,87 28/09
LU0705071701 ram (l) sf l/s euroPean eq
156,35 28/09
LU0851564541 World equity (eur)
157,94 28/09
LU1279334210 Pictet-roBotics
141,52 28/09
LU0375630729 ram (l) sf north am eq
317,22 28/09
LU0338483075 Pictet-russian equities
60,58 28/09
LU1074511459 ram (l) tf conv euroPe
146,01 28/09
LU0256846139 Pictet-security
251,67 28/09
LU0419186167 ram (l) tf gB Bd tot ret
141,97 28/09
LU0935723782 ram (l) tf ii asia Bd tot ret
137,99 28/09
LU0340554913 Pictet-digital
313,6 28/09
LU0130732364 Pictet-small caP eur.
1218,19 28/09
LU0255798109 Pictet-emerg lc deBt
155,49 01/10
LU0104884860 Pictet-Water
300,83 28/09
dernier
dividende net
en euros**
mont.
date
28/09
Valeur unitaire hors frais : valeur de la part ou de l’action hors droits d’entrée ou de sortie éventuels. Les SICAV éligibles au PEA sont signalées par un astérisque *. Le pictogramme P indique la cotation d’un FCP.
Classification des OPCVM : actions françaises (AF), actions de la zone EURO (AE), actions internationales (AI), monétaires EURO (ME), monétaires à vocation internationale (MI), obligations et autres titres de créances libellés en EURO (OE), obligations et autres titres de créances internationaux (OI), sicav luxembourgeoises (LX), diversifiés (DI), garantis ou assortis d’une protection (GP). ** : en euros ou dans la devise indiquée dans la colonne «DéSIGnAtIOn DES VALEURS».
carnet
fr
l’Irak du matériel pour la construction de l’aéroport de Bagdad. Puis rapidement comme spécialiste de la logistique. Il a fini par être embauché en 1990 par Kuehne + Nagel, l’un des leaders
européens du secteur. Basé à Paris, il s’est alors
vu confier l’un des marchés prometteurs de
l’époque : la Russie postcommuniste en plein
saut dans le capitalisme.
par Benjamin Quénelle
–– Correspondant à Moscou
Fréderic Piston
d’Eaubonne
en fait tout un
fromage en Russie
DR
D’une usine de Coca-Cola
à l’aérospatiale
Frédéric Piston d’Eaubonne est devenu fromager au hasard des crises politiques. Et en Russie,
il voit grand. « Tout a commencé grâce aux sanctions et contre les sanctions entre Moscou et les
pays occidentaux ! », sourit ce Français qui, à
l’approche des 60 ans, s’est lancé dans une nouvelle carrière.
C’était en 2014 lorsque ,en pleine crise ukrainienne, l’Europe a pris des mesures pour punir
la Russie et qu’en représailles, le Kremlin a
imposé un embargo sur l’importation de nombreux produits alimentaires européens. Parmi
eux : les fromages. « Cela a créé une opportunité :
la fabrication en Russie même ! », raconte ce
Vendéen qui, avec son partenaire belge Philippe
Nyssen, a créé la société Grand Laitier. Ils veulent profiter du succès de leur première fabrique artisanale près de Moscou pour se lancer
dans une production plus industrielle. D’ici
quelques semaines, ils prévoient un roadshow
en quête de plus de 3 millions d’euros pour
financer l’aménagement d’une ferme et d’une
usine. Grand Laitier possède déjà 400 hectares
de terrain agricole et un espace industriel.
« La qualité avant tout ! », insiste Fréderic Piston d’Eaubonne, rencontré dans le sous-sol
d’un centre commercial d’Obninsk, ville de la
grande banlieue moscovite. C’est ici que, pour le
moment, il passe ses journées la main à la pâte,
AUTORITÉ
CRE
Dominique Jamme
est nommé directeur adjoint au
directeur général des services
de la Commission de régulation
d’énergie.
Dominique Jamme, 53 ans,
ancien élève de l’Ecole polytechnique, est diplômé de l’Ecole
nationale supérieure des techni-
produisant avec une dizaine d’employés crottins, bouchons et… saint-rémi, délicieuse
variante du saint-marcellin. Ce sont 400 litres
de lait par jour, venus d’une ferme spécialement
choisie pour la qualité du fourrage.
Chauffeur de poids lourds en Irak
En octobre, la production battra ses records :
30.000 fromages. Les commandes des chaînes
(Auchan en tête) et des magasins spécialisés ne
cessent de croître. « Pour trouver les bons dosages et les équilibres, cela a été plus difficile et long
que prévu », se souvient Fréderic Piston d’Eaubonne. « Entre la France et la Russie, les conditions climatiques sont différentes, la température
mais surtout l’humidité. Il ne suffit donc pas de
répéter ici les recettes de là-bas… », rappelle-t-il.
Aidé par un maître fromager venu de France, il
a passé de longs mois d’essais ratés avant de lancer enfin la première production l’an dernier.
Fréderic Piston d’Eaubonne est devenu incollable sur les procédés de fermentation et
d’égouttage. Des techniques pourtant bien loin
de son expérience professionnelle initiale. Dans
sa jeunesse, il avait certes obtenu un diplôme de
technicien agricole et travaillé dans diverses fermes. Mais très vite, son goût de l’aventure l’a
conduit à voyager. D’abord comme chauffeur
de poids lourds, transportant notamment vers
ques avancées. Il a d’abord œuvré
chez Giat Industries avant d’intégrer la DGA puis Bercy. En 1997, il
a rejoint la Délégation interministérielle aux restructurations
de la Défense. A la CRE depuis
2001, il est notamment devenu
directeur des infrastructures et
des réseaux de gaz à partir de
2007, puis directeur des réseaux
de la CRE en 2015. Il était conseiller spécial du président
depuis 2017.
« C’était des années de folie ! Les Russes achetaient tout et n’importe quoi en Europe. Il fallait
transporter… », raconte Fréderic Piston d’Eaubonne. Il a géré de gros contrats, depuis une
usine de Coca-Cola jusqu’aux projets aérospatiaux communs entre Russie et Europe. Il a fini
par s’installer à Moscou en 2002. « Il y avait tout
à construire dans ce pays qui évolue très vite »,
s’enthousiasme-t-il. Et d’ajouter sans regret :
« En France, tout est déjà écrit. Ici, tout est à inventer. C’est l’aventure ! »
En France, il revient néanmoins régulièrement, avec sa femme russe et ses deux enfants
désormais adolescents. Et il reconnaît d’ailleurs
qu’il n’a pas perdu son tempérament français
tandis qu’en russe, son accent est facilement
identifiable. Mais il se sent russe. Et, comme
pour la majorité de la population, le régime
autoritaire du Kremlin de Vladimir Poutine ne
lui pose pas de problème. « Les libertés fondamentales, on les a ! Liberté de travailler, de faire
des heures supplémentaires, de se promener tard
le soir à Moscou en toute sécurité… », se défend-il.
L’aventure a cependant connu un tournant
en 2014, lorsque la crise ukrainienne a tendu les
relations entre la Russie et l’Europe. Et réduit
d’un coup le commerce de la logistique.
Face aux gels de contrats, Fréderic Piston
d’Eaubonne a dû quitter Kuehne + Nagel. Mais
sa rencontre avec Philippe Nyssen a ouvert des
perspectives inattendues, celles du fromage.
Depuis, l’entrepreneur belge, dynamique
développeur immobilier, est l’homme des
finances et du relationnel. Fréderic Piston
d’Eaubonne, lui, poursuit sa nouvelle aventure
dans le lait… n
ENTREPRISES
ELIOR GROUP
Yves Lacheret
a été nommé directeur général
d’Areas France. Il est membre
du management committee
d’Elior Group.
Yves Lacheret, 56 ans, diplômé de
Sup de Co Reims, titulaire d’un
master en marketing et distribution de l’université Paris-Dau-
phine, est entré chez Carrefour en
1998. Il y a été directeur général
de Carrefour Ser vice Auto
France, puis directeur des
r é s e a u x d e ve n t e C a r r e f o u r
Finance et Assurance France en
2003, et enfin directeur des services marchands du groupe Carrefour en 2005. En 2007, il a rejoint
AccorHotels en qualité de directeur général de Novotel pour la
France. Devenu vice-président
marketing et distribution France
DISPARITION
Antoine Sfeir
Politologue
Il était « un passeur entre deux
mondes, l’Orient et l’Occident »
pour les uns, « une conscience
qui nous éclairait » sur l’islam
pour les autres, mais aussi un
conférencier, auteur, consultant, politologue et journaliste.
Le spécialiste de l’islam Antoine
Sfeir s’est éteint, ont annoncé
lundi, sur Twitter, les « Cahiers
de l’Orient », la revue trimestrielle qu’il avait fondée en 1985.
Emporté par la maladie. A l’âge
de soixante-neuf ans.
Né en novembre 1948 à Beyrouth, il avait d’abord codirigé le
service étranger du quotidien
francophone libanais
« L’Orient-Le Jour » jusqu’à son
enlèvement en 1976, en pleine
guerre du Liban par des milices
palestiniennes qui l’ont torturé
pendant sept jours. Un drame
pour AccorHotels en 2010, il a été
promu vice-président commercial Europe en 2013, puis directeur de la promotion et de
l’accompagnement des entrepreneurs pour le groupe AccorHotels en 2014. Il avait pris la direction de l’intégration des
nouveaux business (conciergerie,
restauration haut de gamme, service de location de maisons de
luxe) en 2016.
FILIASSUR
Virginie Hauswald
est nommée directrice générale
déléguée. Chargée de la
stratégie de développement
du groupe, elle sera responsable
du marketing, des partenariats,
de la communication, de la data
et de l’innovation.
Virginie Hauswald, 37 ans, est
diplômée de l’université ParisDauphine et de HEC Montréal, a
travaillé dans l’assurance et la
protection sociale en France,
notamment chez Humanis.
Depuis un an, à la tête de Bloom
Invest, elle accompagnait les
directions générales de la santé et
de l’assurance.
Fred Tanneau/AFP
PORTRAIT
dont il garda
toute sa vie
des séquelles.
En France,
ce père de
trois filles,
collectionneur de montres anciennes et amateur de basket, a collaboré à
« La Croix », à « Pèlerin » ou à
Europe 1. Son ouvrage « L’Islam
contre l’Islam : l’interminable
guerre des sunnites et des chiites » avait remporté, en 2013, le
prix Livre et Droits de l’homme
à Nancy. En 2003, ses propos
virulents sur Tariq Ramadan
lui avaient valu une plainte.
Deux ans plus tard, il avait
cofondé l’Observatoire de la laïcité. Professeur au Celsa à ses
heures, il présidait, depuis 2014,
l’Institut libre d’études des relations internationales.
— L.N’K.
ILS SONT NÉS
UN 2 OCTOBRE
Jean-Jacques Aillagon,
ancien ministre de la Culture,
72 ans.
Marion Bartoli, championne
de tennis, 34 ans.
Bruno Bich, président
du groupe Bic, 72 ans.
Christophe Chenut,
président du conseil
de surveillance de Hopscotch
groupe, 56 ans.
Luis Fernandez, entraîneur
de football, 59 ans.
Edouard Geffray, ancien
secrétaire général de la CNIL,
40 ans.
Donna Karan, créatrice
de mode, 70 ans.
Jean-Marc Lazzari, directeur
général d’Axway, 56 ans.
Annie Leibovitz, photographe,
69 ans.
Hans Silvester, photographe,
80 ans.
Sting, chanteur, 67 ans.
, Envoyez vos nominations à
carnetlesechos@nomination.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Mardi 2 octobre 2018
` SUR LE WEB WWW.LESECHOS.FR
Je m’voyais déjà
General Electric se choisit un patron externe
pour la première fois de son histoire.
L'INVITÉ
DES « ÉCHOS »
« Les Echos »
+
crible
Bertrand Dumazy
PDG d’Edenred
TICKETS RESTAURANT Edenred a noué un partenariat
avec UberEATS. « Le segment de marché de la livraison des
repas est en très forte évolution, en France, mais aussi dans le
monde. Nous voulons offrir à tous les salariés de France la capacité à acheter et à se faire livrer de la nourriture via la plateforme UberEATS, mais en utilisant Ticket Restaurant comme
solution de paiement », explique Bertrand Dumazy.
Questionné sur le précédent partenariat avec le concurrent
Deliveroo, il affirme que « la croissance est explosive ».
TICKET FORMATION Après les Ticket Restaurant,
Bertrand Dumazy a expliqué dans l’émission qu’Edenred
planche désormais sur un Ticket Formation :
« 65 % des emplois qui seront pourvus dans vingt ans n’existent pas aujourd’hui. La formation doit être permanente. Il
faut donc pouvoir y accéder rapidement. L’idée nous est venue
de dire que ce que nous avons fait pour la nourriture, faisons-le
pour la formation. C’est-à-dire un compte formation accessible
via une plate-forme mobile, sur son téléphone portable,
où vous avez accès à vos cotisations formation, en tant que
salariés, l’ajout de l’employeur… Et cette somme est utilisable
chez certains formateurs. Passer du Ticket Restaurant
au Ticket Formation est une idée que nous développons
un peu partout dans le monde et qui, pour l’instant, reçoit
une très grande résonnance, parce qu’elle correspond
aux changements majeurs de la société. [...]
Nous planchons ardemment sur cette idée. »
Interview réalisée par Olivier Harmant
a L'intégralité de l'émission sur lesechos.fr/invitedesechos
« On ne m’a pas aidé, je n’ai pas eu de veine, mais au fond de moi, je sûr au
moins que j’ai du talent. » Quelles qu’aient été les qualités du onzième patron
de General Electric, John Flannery, l’une d’elles est devenue une entrave
de taille : c’est un vétéran de l’ancienne icône d’« America Inc. », qui a vécu
une partie des mandats de Jack Welch (20 ans) et de Jeffrey Immelt (16 ans),
ses deux prédécesseurs, et tous les refrains aznavouriens n’y peuvent rien.
Le fantôme de l’acquisition d’Alstom Energie en 2015 plane sur l’alerte lancée
lundi par le géant décati sur ses profits et ses cash-flows. Mais le conseil
d’administration, qui a décidé au passage 23 milliards de dollars de dépréciations dans l’activité des turbines électriques, tente de solder les lourds
héritages du passé en injectant du sang vraiment neuf. S’il endosse donc
le dossard numéro 12, Larry Culp, au conseil de GE depuis sept mois, est surtout le premier patron extérieur au groupe en 126 ans d’histoire. Auréolée du
quasi sextuplement des gains, dividendes inclus, pour l’actionnaire de
Danaher, un autre conglomérat qu’il a dirigé de 2000 à 2014, son arrivée a fait
rebondir de près de 10 % à Wall Street le titre qui perd toujours la moitié de sa
valeur en un an. Les coupes claires déjà effectuées par Flannery dans les activités par cessions et par scissions (plus de 30 % des revenus) montrent toutefois qu’il n’y a pas de solution miracle à un changement d’ère technologique.
De nouveau en haut de l’affiche, Larry Culp ne pourra pas incriminer le public…
Digster 23
General Electric 1, 16
Generali Investments 31
Haier 21
HUT 27
Iliad 24
Keria Luminaires 22
Kering 31
Laurie Lumière 22
LVMH 31
M6 24
Mademoiselle Desserts
27
Merck21
Nabla 25
Novartis 31
Pfizer 15
Première Matière 27
Directeur De la publication & présiDent De la sas les echos Pierre Louette
edité par les echos, sas au capital de 794.240 euros rcs 582 071 437
10, boulevard de Grenelle, CS10817, 75738 Paris Cedex 15 Tél. : 01 87 39 70 00.
www.lessechos.fr
éDitrice Déléguée Capucine Marraud des Grottes
Directeur Des Développements éDitoriaux Du pôle les echos Henri Gibier
Directeur De la réDaction Nicolas Barré
Directeurs Délégués De la réDaction
Dominique Seux et François Vidal
réDacteurs en chef
David Barroux (entreprises)
Laura Berny (enquêtes)
Daniel Fortin (magazine, opinions, innovation)
Arnaud Le Gal (les echos entrepreneurs
et opérations spéciales)
Etienne Lefebvre (france et international)
Clémence Lemaistre (information digitale)
Guillaume Maujean (finance-marchés)
Pascal Pogam (information
et transformation digitale)
réDacteur en chef technique Didier Boileau
Directeur De création Fabien Laborde
Directrice artistique aDJointe
Marion Brisson
eDitorialistes
Cécile Cornudet,
Jacques Hubert-Rodier, Eric Le Boucher,
Jean-Francis Pécresse, Jean-Marc Vittori,
Sabine Delanglade, Laurent Flallo,
Sylvie Ramadier (le crible)
Les eChos exeCUTIves
réDactrice en chef Muriel Jasor
Les eChos week-end
Directeur De la réDaction Henri Gibier
réDacteurs en chef Gilles Denis,
Karl de Meyer et Lucie Robequain
Directrice artistique Cécile Texeraud
sÉrIe LImITÉe
réDactrice en chef Frédérique Dedet
Directrice artistique
Clarice Fensterseifer
Directeur De la Diffusion et Du marketing clients Etienne Porteaux
Directeur stratégie et communication Fabrice Février
PUBLICITÉ Les Echos Team Media tél. : 01 87 39 78 00.
présiDente Corinne Mrejen
Directrice générale Cécile Colomb
Directrice publicité financiÈre Céline Vandromme
Directrice publicité commerciale Emmanuelle Denis
Directrice publicité lifestYle Anne-Valérie Oesterlé
servICe ABonnemenTs les echos 4, rue de mouchy 60438 noailles cedex
tél. : 01 70 37 61 36. fax : 01 55 56 70 38 du lundi au vendredi de 9 h à 18 h
ImPressIon l’imprimerie (tremblay-en-france), midi libre (montpellier).
tirage Du 1er octobre 2018 : 93.388 exemplaires
origine du papier : belgique. taux de fibres recyclées : 100%.
ce journal est imprimé sur du papier porteur de l’ecolabel européen
sous le numéro fi/37/002. eutrophisation : ptot 0.013kg/tonne de papier
membre de oJD-Diffusion contrôle cppap : 0421 c 83015. toute reproduction, même partielle,
est interdite sans l’autorisation expresse de l’éditeur (loi du 11 mars 1957)
ce numéro comporte un 3e cahier de 18 pages « les echos sociétés »
Ryanair avertit sur ses résultats,
sans fournir beaucoup plus de visibilité.
Casino avance dans ses cessions
sans résoudre les questions à long terme.
Il est loin le temps où les passagers fidèles de Ryanair regrettaient
que la compagnie « low cost » ne les emmène pas « au bout de la terre »
– comme dans la chanson mais en passant par les airs –, la conséquence
de sa vocation européenne. Certains de ses clients en sont à éviter de monter
dans ses avions, à cause des craintes de grève. Le fleuron irlandais qui
raillait les mouvements sociaux chez les transporteurs historiques s’avoue
même assez perturbé pour lancer un « profit warning ». Ses actionnaires
tombés de haut (–38 % par rapport au plus haut de l’été 2017) en sont réduits
à le voir détailler sa triple peine. Il lui faut dédommager les passagers
pénalisés, baisser des tarifs pour attirer le chaland et se résoudre à réduire
un peu la capacité hivernale, le tout alors que le coût du carburant s’envole.
Les ailes à la harpe celtique ont de ce fait entraîné dans leur sillage
le secteur aérien coté qui était pourtant sur ses gardes depuis la publication
préliminaire de easyJet. Si leur cote d’amour (10,8 fois les bénéfices
provisionnels) navigue en dessous des confrères comparables, elle reste
bien supérieure à celle des compagnies traditionnelles, y compris le gros
porteur hispano-britannique IAG qui a pourtant réussi à limiter son recul
à 11 % par rapport à son plus haut récent. C’est tout le dilemme
des investisseurs boursiers, persuadés que les qualités intrinsèques
de la firme de Dublin ne se sont pas envolées mais lassés de voir son patron
Michael O’Leary impuissant à jouer ses bonnes cartes concurrentielles
d’antan.
Renault 18
Roche 31
Ryanair 19
SaarLB 29
Sanofi 21
SAUR 20
SESAMm 25
Société Générale 28, 31
STMicroelectronics 31
TDF 27
Telecom Italia 24
Total 31
Unitel 23
Universal Music 23
Vodacom 23
Vodafone 24
Wind Tre 24
YouTube 23
les echos est une publication du
principal associé ufipar (lvmh)
présiDent-Directeur général Pierre Louette
Directrice générale pôle les echos Bérénice Lajouanie
Directeur Délégué Bernard Villeneuve
Emmenez-moi
Hier encore
LES ENTREPRISES CITÉES
Air Canada 15
Air Canada Rouge 15
Air France-KLM 15, 31
Alstom 16
Anghami 23
Apple Music 23
Arcado 27
Atos 31
Bamboo 24
BNP Paribas 31
Bonduelle 22, 31
Candy 21
Capgemini 31
Casino 20
Crédit Agricole SA 31
Danone 31
Deedo 23
Deezer 23
Qui n’avance pas recule. Tel Sisyphe avec son rocher, Jean-Charles Naouri,
le patron de Casino, pousse contre vents et marées son chariot dans l’allée
des objectifs 2018 – un désendettement de 1 milliard d’euros en France et une
croissance organique d’au moins 10 % du bénéfice opérationnel courant –
sans que sa progression ne dissipe un sentiment de surplace. La bouée
de secours de 500 millions d’euros lancée à la maison mère Rallye par
ses banques a éloigné les inquiétudes sur le remboursement de 970 millions
d’euros d’ici à mars 2019 sans résoudre la question de la remontée
de cash-flows suffisants pour réduire le poids des passifs. La vente des murs
de 55 magasins Monoprix annoncée lundi pour 565 millions d’euros,
en y ajoutant celle des 15 % dans Mercialys, permet de réaliser un peu plus
de la moitié du programme de cessions d’actifs de 1,5 milliard prévu chez
Casino d’ici au printemps prochain. Elle fait cependant sonner le tiroircaisse avec un calcul antiéconomique – l’immobilier rapporte entre 4 et 5 %
par an alors que la dette remboursée coûte moins de 4 % – et antistratégique,
la propriété des magasins étant de plus en plus considérée comme un atout
sur les marchés matures. L’effet sera en outre de courte durée, puisque les
normes comptables réintégreront en passifs au bilan les engagements de
loyers à payer. Ces derniers (27 millions d’euros, soit moins de 5 % du résultat opérationnel courant en France en 2017) rendent aux yeux des analystes
plus ambitieuse la poursuite en 2019 d’une croissance de la rentabilité sur
le même rythme que cette année, un objectif que le groupe a néanmoins
confirmé. Du meilleur et du pire, il ne faudrait pas finir par jeter le meilleur.
EN VUE
Michel-Edouard Leclerc
S
on passage au petit séminaire
ne l’oblige pas à avaler tous les
catéchismes. Lorsque Edouard
Leclerc, son père, en 1949 commença
dans son échoppe de Landerneau à vendre le détail au prix de gros, il mit toute
l’épicerie française au bord de la crise de
nerfs. Quasi mystique, Edouard s’estimait investi d’une « mission » : « donner
à chacun accès à tous les biens disponibles » et tant pis, disait-il, pour les petits
commerçants qui « avaient pris de fort
mauvaises habitudes pendant la guerre ».
Michel-Edouard Leclerc, son fils, 66 ans,
n’est pas moins turbulent.
Là ce sont les Etats généraux de l’alimentation qui l’ont mis dans tous ses
états. Lui qui adore la bande dessinée
traiterait presque les auteurs du projet
de loi agriculture et alimentation de
« bachi-bouzouks » ou de « scolopendres » : « C’est une arnaque, de l’enfumage », s’énerve-t-il dans « Le Parisien ».
Comme d’habitude ce beau parleur
sympathique a l’art de la présentation.
Comment croire, dit-il en substance,
qu’en augmentant le prix du Coca-Cola,
du Nutella ou du Nescafé, on fera progresser le revenu des agriculteurs ?
L’article qui met le feu aux gondoles
est celui qui autorise le gouvernement
à relever par ordonnance les prix les plus
bas dans l’alimentaire notamment en
limitant les promotions et en relevant de
10 % le seuil de revente à perte. MichelEdouard s’étrangle, la FNSEA ricane :
« Beaucoup de distributeurs sont insatiables. » Les grands concurrents de
E.Leclerc, Carrefour, Casino, Auchan,
défendent, eux, la théorie du ruissellement vers les agriculteurs. Comme on
dit dans l’élevage : c’est à la fin du marché
qu’on comptera les bouses.
(
Lire nos informations
Page 17
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MARDI 2 OCTOBRE 2018 // CAHIER DES ANNONCES LÉGALES ET JUDICIAIRES AU NUMÉRO 22793 | ISSN 01534831 NE PEUT PAS Ê TRE VENDU SÉPARÉMENT
RENDEZ-VOUS
PARTENAIRES
U
par
Macron est-il vraiment le Président des entrepreneurs ?
n an après l’entrée en fonction d’Emmanuel Macron, l’action du gouvernement
est globalement perçue comme « pro-business ». Quelles sont les mesures concrètes
prises pour dynamiser l'entreprenariat français ?
Retour sur les cinq mesures phares engagées par
Macron.
Le droit de se tromper
Depuis août, une entreprise n’est plus sanctionnée en cas d’erreur dans une déclaration fiscale
ou administrative, sauf en cas de fraude ou de
récidive. La bonne foi de l’entreprise est présumée, charge à l’administration d’en apporter la
preuve contraire.
La fin du RSI
Par exemple, si vous commettez une erreur de
calcul dans votre déclaration de TVA, cette
dernière ne sera pas sanctionnée, sous réserve
que ce soit la première fois et qu’elle soit involontaire. Ce droit à l’erreur ne s’applique évidemment pas pour les retards et les omissions de
déclaration.
Depuis de nombreuses années, le RSI - le régime
de protection sociale auxquels les travailleurs
indépendants sont rattachés - est dénoncé par les
entrepreneurs comme faisant l’objet de graves
dysfonctionnements (calculs de charges erronés,
retards dans le versement des prestations, saisies
indues, etc.). Pour répondre à ces critiques, la
suppression du RSI était une promesse annoncée
par plusieurs candidats aux élections présidentielles, dont Emmanuel Macron.
Depuis le 1er janvier 2018, ce régime a été remplacé par la « Sécurité Sociale des Indépendants ». S’il
ne s’agit pour l’instant que d’un changement de
nom, la refonte du régime est attendue dès 2020.
Il est prévu, entre autres, de créer un guichet
spécifique au sein du Régime général pour
profiter de la performance et de la réactivité de
leurs services.
La promotion du statut de l’autoentrepreneur
Dynamiser l'entreprenariat et lutter contre le
chômage sont des objectifs au cœur de l’action
publique depuis des décennies. L’idée du gouvernement est aujourd’hui de prolonger les
avantages fiscaux et sociaux attachés au statut
d’autoentrepreneur (franchise de TVA, régime
micro-social, comptabilité simplifiée, etc).
Vers encore plus de simplification administrative ?
Dans le prolongement de la mission Hollande
de simplification, l’un des objectifs de la loi
PACTE - en discussion au Parlement - est de
simplifier les démarches administratives des
entrepreneurs.
Ces avantages étant conditionnés au respect
d’un seuil de chiffre d’affaires, ces derniers ont
ainsi été doublés depuis le 1er janvier 2018 :
70 000 € pour les activités de prestations de
services (vs. 32 900 €) et 170 000 € pour les
activités de vente de marchandises (vs. 82 200 €).
La baisse de l’IS
Le taux d’IS (impôt sur les sociétés) français est
aujourd’hui programmé pour être aligné avec
les pays européens les plus attractifs fiscalement : 22 % en Angleterre, 27,5 % en Italie ou
encore 23 % au Portugal.
D’ici 2022, les entreprises unipersonnelles ou
pluripersonnelles bénéficieront d’un taux
d’IS de 25 %. La baisse a commencé depuis
début 2018 : un taux de 28 % est applicable
jusqu’à 500 000 € de bénéfices et l’ancien
taux de droit commun de 33,33 % s’applique
au-delà.
Certaines mesures sont d’ores et déjà connues
(l’ouverture d’un guichet unique pour la
création d’entreprise, la suppression du Stage
Préalable à l’Installation (SPI) pour les artisans,
etc.). L’impact réel sur l’entrepreneuriat est
encore difficile à cerner.
Pierre Aïdan, co-fondateur de Legalstart.fr
et Sandra Nussbaum, Legal Developpeur
@Legalstart.fr
Ce contenu a été réalisé par Legalstart.fr.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
2 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
75 • PARIS
SOCIETES
CONSTITUTIONS
190533B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
19/09/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
SAINT PEARL
Objet social : boulangerie, pâtisserie,
restauration, l’achat-vente au détail et/ou
en gros, la distribution de produits alimentaires et de boissons.
Siège social : 22 RUE DE BELLECHASSE, 75007 Paris Sigle : SP Nom
commercial : SAINT PEARL OPÉRA
Capital : 5000 € Président : M. Yujian
GE demeurant : 22 RUE DE BELLECHASSE, 75007 Paris élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Paris
190535B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
21/09/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
68 BARBER
Objet social : COIFFEUR, BARBIER
Siège social : 86 RUE BOBILLOT,
75013 PARIS Nom commercial : 68
BARBER Capital : 1000 € Président :
LE LOFT SARL, au capital de 3000 €, immatriculée au RCS de PARIS sous le numéro 537 681 462, domiciliée 67 RUE
SAINT-JACQUES 75005 PARIS représentée par Jim, Vince, Allan GRIZOT élu
pour une durée indéterminée Durée : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de Paris
190674B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
25/09/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
SMARTARTECH
190726B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
26/09/2018 il a été constitué une SCI
nommée :
JASMIN RANELAGH
Siège social : 89 rue de l’Assomption,
75016 Paris Capital : 1000 € Gérant : M.
Dimitri DE BRUCHARD, 89 rue de l’Assomption, 75016 Paris Cessions de
parts sociales : les parts sociales sont
librement cessibles au profit d’un Associé. Toute cession à un tiers de la société
est soumise au préalable à agrément de
la collectivité des Associés réunis en Assemblée Générale Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Paris
190800B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
18/09/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
POPINC MARKET
Objet social : Fabrication de pâtes alimentaires
Siège social : 14 rue du marché popincourt, 75011 Paris Nom commercial :
RAMEN TES DRECHES Capital :
5000 € Président : Mlle Sabrina Michée
demeurant : 14 rue du marché popincourt, 75011 Paris élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Paris
190804B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
27/09/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
MILLOW
Objet social : „ La fabrication, la vente,
l’achat, l’import-export dans le domaine
de la bijouterie, joaillerie, horlogerie, cadeaux, parfums, accessoires de mode,
bagages, métaux précieux, or, argent,
pierres précieuses et semi précieuses,
bijoux montés et plus généralement tous
les produits de luxe et liés à la mode
190720B – LES ECHOS
Objet social : Fabrication artisanale et
vente de produits d’épicerie et de pâtisserie. Vente et dégustation sur place ou
à emporter d’aliments et de boissons.
Objet social : COMMERCE GROS
DEMI GROS DETAIL CREATION IMPORTATION EXPORTATION DE
JOUETS POUPEES RUSSES
Siège social : 84 rue d’Alesia, 75014
PARIS Nom commercial : TRIO Capital : 1500 € Gérance : M. RONNY COHEN, 84 rue d’Alesia, 75014 PARIS Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Paris
190723B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
11/09/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
CRONITE FINANCE
Objet social : Prestations de services et
conseil Acquisition, cession, détention de
valeurs mobilières Financement de sociétés filiales Autres activités se rapportant à l’objet social
Siège social : 22 avenue Franklin Delano Roosevelt, 75008 Paris Capital :
500 € Président : M. Stéphane BILLON
demeurant : 47, rue Perronet, 92200
Neuilly-sur-Seine élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Paris
191151B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
26/09/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
X-UNIQ
Objet social : Activité de transport de
personne en VTC et en taxi ; La formation aux métiers de transport de personne et en informatique ; L’achat, la
vente et la location de tout moyen de
transport neuf et d’occasion ; Le conseil,
l’assistance, la planification et la conception en systèmes et logiciels informatiques ; La réalisation d’articles personnalisés ;
Siège social : 129 Boulevard Masséna,
75013 Paris Capital : 5000 € Président :
M. Quentin Taverny demeurant : 129
Boulevard Masséna, 75013 Paris élu
pour une durée indéterminée Durée : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de Paris
191167B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
29/09/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
DIAMS
Siège social : 31 RUE BOISSY D’ANGLAS, 75008 PARIS Capital : 6000 €
Président : Mme Ambre HADJEZ demeurant : 98 Avenue Raymond Poincaré, 75116 PARIS élu pour une durée
indéterminée DG : Mme Audrey ACHCAR demeurant : 34 Rue des Vignes,
75016 PARIS Durée : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de Paris
TRIO
Siège social : 66 avenue des Champs
Elysées, 75008 PARIS Capital : 100 €
Président : M. OLIVIER MARTINEZ demeurant : 35 chemin Michet, 31270 Cugnaux élu pour une durée indéterminée
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Paris
Objet social : acquisition, détention,
gestion immobilière
Objet social : Edition de logiciels applicatifs
Siège social : 5 bis rue du Faubourg
Poissonnière, 75009 Paris Capital :
1000 € Président : M. Ghazal KABIL demeurant : 5 bis rue du Faubourg Poissonnière, 75009 Paris élu pour une durée indéterminée Admission aux
assemblées et exercice du droit de
vote : Chaque actionnaire est convoqué
aux Assemblées. Chaque action donne
droit à une voix. Clauses d’agrément :
Les actions sont librement cessibles entre actionnaires uniquement avec accord
du Président de la société. Durée : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de Paris
Aux termes d’un acte SSP en date du
26/09/2018 il a été constitué une SARL
nommée :
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos Sociétés
190874B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
01/09/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
Objet social : En France et en tous
pays : -Réalisation et exploitation d’une
plateforme de gestion de produits -La formation -Les activités de réalisation
concrète de projets informatiques d’audit, de conseil, d’expertise, de développement, seule ou en association avec
ses partenaires
Siège social : 72 Boulevard Exelmans,
75016 PARIS Capital : 1000 € Président : Mlle Mejda NADDARI demeurant :
25 chemin du Clos Roger, 77500 CHELLES élu pour une durée indéterminée
DG : M. Olivier RAVEAU demeurant : 72
Boulevard Exelmans, 75016 PARIS Les
consultations de la collectivité des Associés sont provoquées par le Président ou,
en cas de carence du Président, par un
mandataire désigné en justice. Chaque
action donne droit, dans les bénéfices et
l’actif social, à une part proportionnelle à
la quotité du capital qu’elle représente et
donne droit au vote et à la représentation
dans les assemblées générales, dans les
conditions légales et statutaires. Les actions de la Société ne peuvent être cédées, y compris entre actionnaires,
qu’après agrément préalable donné par
décision collective adoptée à la majorité
simple des actionnaires représentant les
trois quarts du capital social. Durée : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de Paris
JULES DES FRUITS
Siège social : 84 avenue Ledru Rollin,
75012 Paris Capital : 7000 € Président :
M. Julien Bousquet demeurant : 84 avenue Ledru Rollin, 75012 Paris élu pour
une durée de 10 années Admission aux
assemblées et exercice du droit de vote :
chaque actionnaire est convoqué aux Assemblées. Chaque action donne droit à
une voix. Clauses d’agrément : Les actions de la société ne peuvent être cédées, y compris entre associés, qu’avec
l’agrément préalable donné par décision
collective des associés prise à la majorité
des voix des actionnaires disposant du
droit de vote sachant que les actions du
cédant ne sont pas prises en compte
pour le calcul de cette majorité. Durée :
99 ans à compter de son immatriculation
au RCS de Paris
191005B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
24/09/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
NOIBO NEGOCE
Objet social : Toutes opérations pouvant se rattacher directement ou indirectement à l’achat et la vente au détail sur
internet de tous articles et produits marchands non réglementés sous toutes ses
formes d’opérations et tous services pouvant s’y rattacher
191172B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
17/09/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
MAHISHAK
Objet social : La vente de produits, de
cosmétique, d’esthétique, de beauté, de
soin, d’hygiène, de parfum et tous autres
produits accessoires s’y rattachant : notamment maroquinerie, bijouterie, fantaisie etc&hellip ;
Siège social : 9, rue du Docteur Heulin,
75017 Paris Capital : 1000,00 € Président : M. Hassen Hassim LOCATE demeurant : 20, rue de la Charité, 97410
Saint Pierre élu pour une durée indéterminée Admission aux assemblées et
exercice du droit de vote : Chaque actionnaire est convoqué aux Assemblées.
Chaque action donne droit à une voix.
Clauses d’agrément : Les actions sont
librement cessibles entre actionnaires
uniquement avec accord du Président de
la société. Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Paris
191176B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
11/09/2018 il a été constitué une SARL
nommée :
MW PROD
Objet social : Production d’œuvres audiovisuelles ou cinématographiques
Siège social : 7 bis rue Duperré, 75009
PARIS Capital : 10 € Gérance : M.
MARTIN WEILL, 7 bis rue Duperré,
75009 PARIS Durée : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de Paris
12120531 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du
25/9/2018 à Paris, il a été constitué une
S.A.S. régie par les articles L 227-1 à L
227-20 du code du commerce. Dénomination : OPS MEDIAS. Siège : 75, rue
de Lourmel, 75015 PARIS. Capital :
1.000 € divisé en 100 actions d’une valeur nominale de 10 € chacune. Objet :
pour en France qu’à l’étranger ; la
communication au sens large et plus particulièrement la publicité radio. Sous
forme de contenus publicitaires radiophoniques, de spots classiques, la société commercialise des espaces publicitaires et met en place des campagnes de
contenus publicitaires sur des différents
médias : radio, digital, télévision, presse
et tous autres supports connus ou inconnus à ce jour. Durée : 99 ans. Président : Mme Samia AMARA, 69, rue Anatole France, 92300 Levallois-Perret, pour
une durée indéterminée. Admission aux
assemblées et exercice du droit de
vote : chaque action donne droit dans les
bénéfices et l’actif social, à une part nette
proportionnelle à la quotité de capital
qu’elle représente, et donne droit au vote
et à la représentation dans les AG, dans
les conditions fixées par les statuts. Immatriculation : au RCS de Paris.
12120548 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du
26/9/2018 une S.C.I. a été constituée.
Dénomination : BEL INVEST. Siège :
5, impasse des Prêtres. 75116 PARIS.
Capital : 1.000 €. Objet : acquisition,
vente, administration et exploitation de
tous biens immobiliers. Durée : 99 ans.
Gérant : M. Samuel BELHOCINE, né le
26/3/1987 à Paris, de nationalité française, 5, impasse des Prêtres, 75116 Paris. Immatriculation : au RCS de Paris.
12120779 – LE PUBLICATEUR LEGAL
MCG, S.C.I. au capital de 3.049 €, sise
9, boulevard Charonne, 75011 PARIS,
419 646 229 RCS PARIS. Aux termes
d’une délibération en date du 27/9/2018,
l’AGE a décidé de transférer le siège du
9, boulevard Charonne, 75011 PARIS au
Lieudit la Boissière, 61300 SAINTSULPICE-SUR-RISLE, à compter de ce
jour, et de modifier en conséquence l’article 4 des statuts. Modification sera faite
au GTC de Paris. Pour avis. La gérance.
12120379W – LE PUBLICATEUR LEGAL
AVIS DE CONSTITUTION
Suivant acte sous seing privé en date du
25 septembre 2018 à Paris, il a été constitué une Société civile :
Dénomination : ALAYA SCI
Siège social : 6, place de la Madeleine –
75008 Paris
Capital : 1.000 €
Objet : l’acquisition et la cession de tous
terrains et biens immobiliers, et en particulier d’un bien immobilier situé au 3, boulevard Beaumarchais – 75004 Paris ; la
propriété, la gestion, la rénovation, l’entretien et l’exploitation par tous moyens, notamment par voie de location ou de mise
à disposition des associés gratuitement ou
moyennant un loyer de tout ou partie des
immeubles, desdits biens ou de tous biens
immobiliers dont elle deviendrait propriétaire par acquisition, apport ou par tous
autres moyens ; la prise de participation
directe ou indirecte dans le capital social
de toute société ayant un objet pouvant se
rattacher directement ou indirectement à
l’objet social ci-dessus défini, par voie notamment de souscription, apport, acquisition d’actions ou de tous autres droits sociaux ; l’emprunt de tous les fonds
nécessaires à la réalisation de l’objet social.
Durée : 99 ans
Gérance : Adam WORRALL et Rachel
TAYLOR épouse WORRALL, demeurant
ensemble à Scotts Valley CA
(95066-3807) (ETATS-UNIS) 1 Cielo
Drive.
Cession des parts sociales : Sauf transmission à un associé, à un ascendant ou
à un descendant, les associés ne pourront
céder leurs parts sociales à un tiers, à
quelque titre que ce soit, qu’avec l’agrément préalable des associés, se prononçant dans les conditions prévues aux articles 20 et 22 des statuts.
Immatriculation : RCS de Paris.
POUR AVIS
12120434W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Avis est donné de la constitution d’une société présentant les caractéristiques suivantes :
Forme : société à responsabilité limitée
Dénomination : TA TZITZIKIA
Siège social :103, boulevard Beaumarchais, 75003 PARIS
Capital social : 100 000 €
Durée : 99 ans
Objet : En France ou en Grèce, l’acquisition, la propriété et la gestion en location
meublée de locaux d’habitation, de chambres ou pièces faisant partie d’un ensemble immobilier et toutes autres types de
locations immobilières, meublés ou non.
Gérance : Madame Sophie de SEYNES,
103, boulevard Beaumarchais, 75003 Paris.
Immatriculation au RCS de PARIS
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
12120485W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte sous seing privé en date du 27
septembre 2018, il a été constitué la société par actions simplifiée AUMALIA,
siège social 40 bis, rue Cardinet, 75017
PARIS, au capital de 2.000 €. Objet social en France et à l’étranger : - l’acquisition et la gestion, directe ou indirecte, d’activités hôtelières avec ou sans
restauration, avec ou sans centre de remise en forme ; - le management et toutes
les formes de gestion et d’exploitation
pouvant s’appliquer à toutes les activités
de l’hôtellerie, de la restauration et des résidences ; - exécution de prestations de
services, de conseil et d’assistance en
matière de gestion ou d’administration de
société ; - tout achat, gestion, location,
vente, prise à bail, location-gérance, souslocation, mandat de gestion, aménagement, installation et exploitation, rénovation, directement ou indirectement, sous
quelque forme que ce soit de tout actif immobilier ou hôtelier se rattachant aux activités susvisées ; et généralement toutes
opérations financières, commerciales, industrielles, civiles, immobilières ou mobilières. Durée : 99 ans. Président pour une
durée de 5 ans : PARFIRES INVEST, SAS
au capital de 3.000 €, 40 bis, rue Cardinet
75017 Paris, 842 136 103 RCS PARIS,
représentée par François-Xavier BERTIN
7, rue des Combattants 92370 Chaville.
Sont nommés directeurs généraux : Jérôme SCHIBLER 26, rue Gambetta 78600
Le Mesnil le Roi, et Etienne FAGUER 8,
rue Singer 75016 Paris. A été nommé
commissaire aux comptes pour 6 ans :
ERNST & YOUNG et Autres, SAS, 438
476 913 RCS NANTERRE, 1-2, place des
Saisons, 92400 Courbevoie, Paris La-Défense 1. Immatriculation au RCS de PARIS.
12120511W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte sous seing privé en date du 12
septembre 2018, il a été constitué une société présentant les caractéristiques suivantes :
Dénomination : LECUREUR SILO.
Forme : société par actions simplifiée.
Capital social : 1 000 €.
Siège social : 27 rue Jean-Jacques Rousseau, 75001 Paris.
Objet : construction et exploitation de terminaux agroalimentaires et agroindustriels (silos et magasins), notamment céréaliers sur les ports de Rouen et de
Paris ; transport, groupage, réception,
stockage et toutes manutentions y
compris portuaires, à l’exportation comme
à l’importation des céréales, oléagineux,
protéagineux et tous autres produits d’origine agricole, des sous-produits, coproduits et produits dérivés de ceux-ci ainsi
que tous produits nécessaires à l’agriculture.
Président : Jean-Sébastien Loyer demeurant 28 avenue d’Aligre, 28000 Chartres.
Commissaire aux comptes : SCP de
commissaires aux comptes Montiel et Associés, 14 rue Portalis, 75008 Paris.
Admission et vote aux assemblées
d’actionnaires : tout actionnaire dont les
actions sont inscrites en compte à son
nom au jour d’une assemblée a le droit d’y
participer personnellement ou par mandataire, ou de voter par correspondance.
Pour être pris en compte, le formulaire de
vote par correspondance devra être reçu
par la société au plus tard la veille de la
réunion de l’assemblée. Chaque action
donne droit à une voix.
Cessions d’actions : soumises à agrément de la collectivité des associés, sauf
les cessions par l’associé unique ou par
un associé à une personne morale qui
contrôle cet associé ou qu’il contrôle au
sens de l’article L 233-3 du Code de
commerce (article 12 des statuts).
Immatriculation au RCS : greffe du Tribunal de commerce de Paris.
12120523W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP à Paris, le 25/09/2018, il a
été constitué une SAS ayant les caractéristiques suivantes : Dénomination : MY
MOBILITY - Capital : (2.000) euros, divisé
en deux mille (2.000) actions d’une valeur
nominale d’un (1) euro chacune - Siège
social : 12, rond point des Champs-Elysées- 75008 Paris. - Objet : la prise de
participation, par voie d’apport, d’achat, de
souscription ou autrement, dans toutes
sociétés, quelle qu’en soit la forme et l’objet ; toutes prestations de services et de
conseil en matière administrative, comptable, financière, informatique, commerciale, de gestion ou autre - Durée : 99 ans
- Admission aux assemblées – Vote :
Tout associé peut participer aux décisions
collectives, quel que soit le nombre de ses
actions, chaque action donnant droit à une
voix au moins. Transmission des actions : Libre - Président : Hervé FONTA
demeurant 203, boulevard Pereire 75017
Paris - CAC Titulaire : KPMG S.A, SA dont
le siège social est situé Tour, Eqho, 2 avenue Gambetta à Paris La Défense
(92066), immatriculée au RCS de Nanterre sous le numéro 775 726 417 - La
société sera immatriculée au RCS Paris
12120526W – LE PUBLICATEUR LEGAL
KEYS CRETEIL
Société en nom collectif au capital de
1.500 euros
Siège social : 11, rue Jean Mermoz –
75008 Paris
En cours de constitution
AVIS DE CONSTITUTION
Aux termes d’un acte sous seing privé en
date du 26 septembre 2018, il a été constitué la société présentant les caractéristiques suivantes :
FORME : Société en nom collectif
Dénomination sociale : KEYS CRETEIL
Siège social : 11, rue Jean Mermoz –
75008 Paris
Capital social : 1.500 euros divisé en
1.500 actions de 1 euro chacune
Objet :
La Société a pour objet :
la détention en propriété ou en jouissance
et la gestion de tous biens et droits immobiliers quel que soit l’usage de ces biens
et plus particulièrement l’administration,
l’exploitation, notamment par voie de location, la mise en valeur et l’aménagement
desdits biens ;
toutes opérations permettant la réalisation
de cet objet et notamment l’acquisition directe ou indirecte, l’échange et la cession
de tous immeubles, droits immobiliers, le
recours au financement et l’octroi de toute
sureté dans ce cadre ;
toutes autres opérations financières y
compris sur les instruments financiers à
terme simple ;
Et généralement toutes opérations se rattachant directement ou indirectement à
l’objet de la Société ou susceptibles d’en
faciliter la réalisation.
Durée : 99 années à compter de l’immatriculation au RCS.
GERANTS : Ont été désignées statutairement en qualité de co-gérantes pour une
durée illimitée :
Keystone Placement,SAS, au capital de
10.500.000 euros, dont le siège social est
au 11, rue Jean Mermoz – 75008 Paris,
530 294 651 RCS Paris,
Keys Sélection, SAS, au capital de
10.500.000 euros , dont le siège social est
au 11, rue Jean Mermoz – 75008 Paris,
828 106 724 RCS Paris.
ASSOCIEES EN NOM : Sont associés tenus indéfiniment et solidairement des dettes sociales :
Keystone Placement, SAS, au capital de
10.500.000 euros, dont le siège social est
au 11, rue Jean Mermoz – 75008 Paris,
530 294 651 RCS Paris,
Keys Sélection, SAS, au capital de
10.500.000 euros , dont le siège social est
au 11, rue Jean Mermoz – 75008 Paris,
828 106 724 RCS Paris,
IMMATRICULATION : RCS de Paris
COMMISSAIRES AUX COMPTES TITULAIRE : Groupe AEE, dont le siège social
est situé au 40/42, rue Laugier – 75017
Paris, 692 009 558 RCS Paris.
12120534W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 21 septembre 2018, il a été constitué, pour une durée de 99 ans, une société en nom collectif :
Dénomination sociale : QUARTUS Bergeron
Siège social : 1-3-5 rue Paul Cézanne
75008 Paris
Capital social : 100 €
Objet social : L’acquisition directe ou indirecte de tous biens immobiliers. La propriété, la construction, la détention, la gestion, l’administration et l’exploitation par
bail, location ou autrement de tout bien immobilier détenu directement ou indirectement et tout titre de société détenant ces
biens dont elle pourrait devenir propriétaire, par voie d’acquisition directe ou indirecte, échange apport ou autrement. La
mise en valeur, la transformation, la
construction, l’aménagement ainsi que la
réfection des biens immobiliers.
Gérant : QUARTUS INVESTISSEMENT,
SASU dont le siège social se situe 1-3-5
rue Paul Cézanne 75008 Paris, immatriculée au RCS de Paris sous le Nº 823 797
808
Associés :
QUARTUS INVESTISSEMENT, SASU
dont le siège social se situe 1-3-5 rue Paul
Cézanne 75008 Paris, immatriculée au
RCS de Paris sous le Nº 823 797 808
QUARTUS, SAS dont le siège social se
situe 1-3-5 rue Paul Cézanne 75008 Paris, immatriculée au RCS de Paris sous le
Nº 821 143 039
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Paris.
12120546W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Avis est donné de la constitution d’une société présentant les caractéristiques suivantes :
Forme : société civile
Dénomination :ACCAY
Siège social :14, boulevard des Invalides,
75007 PARIS
Capital social : 85 537 250 €
Durée : 99 ans
Objet : l’acquisition sous toutes formes
d’intérêts et participations dans toutes sociétés ou entreprises ; la gestion de ces
intérêts et participations.
Gérance : Madame Edna DUMAS, 14,
boulevard des Invalides, 75007 Paris.
Immatriculation au RCS de PARIS
12120547W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP en date à PARIS du 18 septembre 2018, il a été constitué la SARL
suivante : Dénomination : LES MERVEILLES DE FATMA - Siège social : 34
rue Chaptal 75009 PARIS - Objet : Vente
de pâtisseries orientales et de plats à emporter - Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de PARIS - Capital : 1.000,00 - Gérance : Mr Mohamed
Yacine BENDJOUDA, 30 rue de la Tour
Billy, 95100 ARGENTEUIL. Pour avis et
mention, Le gérant.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 3
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos Sociétés
12120573W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120695W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte ssp du 26/09/2018,
il a été constitué une SAS : Dénomination : Consulting JCarpentier - Siège
social : 23 Rue des Morillons - 75015 PARIS - Capital : 2000 euros - Objet :
Conseils et services aux entreprises dans
les domaines de la stratégie, du management et des technologies de l’information,
en particulier à destination des Banques.
Durée : 99 ans - Exercice du droit de
vote : Tout associé peut participer aux décisions collectives sur justification de son
identité et de l’inscription en compte de
ses actions au jour de la décision collective. Sous réserve des dispositions légales, chaque associé dispose d’autant de
voix qu’il possède ou représente d’actions.
Cession des actions : Les cessions d’actions au profit d’associés ou de tiers sont
soumises à l’agrément de la collectivité
des associés. Président : Mr Jean CARPENTIER demeurant au 23 Rue des Morillons - 750015 PARIS. La société sera
immatriculée au RCS de Paris.
Le 12 septembre 2018, a été constituée,
pour une durée de 99 années à compter
de son immatriculation au RCS, la société
HAKON, société civile au capital de
1.000 € divisé en 1.000 parts sociales de
1 € de valeur nominale chacune, dont le
siège est fixé à PARIS (75016) 4, impasse
des Carrières.
Objet : L’achat, la gestion, la mise en valeur, la conservation de tout bien immobilier et, le cas échéant, leur vente dans le
cadre de la gestion civile du patrimoine de
la société ; „ La prise de participation sous
toutes formes et par tous moyens, dans
toutes sociétés dont l’objet est immobilier.
Elle est administrée par :
- un gérant, Nicolas MERCIER, demeurant à Paris (75016) 18, rue de Passy.
Les parts composant le capital initial ont
été souscrites exclusivement par apports
en numéraires, réalisées par :
- Nicolas MERCIER a apporté 253 euros
rémunérés par 253 parts ;
- Carole MERCIER a apporté 249 euros
rémunérés par 249 parts ;
- Eliot MERCIER a apporté 249 euros rémunérés par 249 parts ;
- Morgan MERCIER a apporté 249 euros
rémunérés par 249 parts.
Soit un total de 1.000 €.
Chaque associé dispose d’autant de voix
qu’il possède ou représente de parts. Par
exception à cette règle, est attaché à chaque part appartenant à Nicolas ou Carole
MERCIER, un droit personnel de vote décuple.
Les cessions de parts sont soumises à
l’agrément de la collectivité des associés
statuant selon les règles définies à l’article
9 des statuts.
Immatriculation RCS Paris.
Pour avis, le gérant
12120615W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 25 septembre 2018, il a été constitué une Société
par actions simplifiée :
Dénomination sociale : Wazo SAS
Siège social : 17 rue Henry Monnier
75009 Paris
Capital social : 4.981 euros
Objet : L’édition de logiciels informatiques, la délivrance de conseils, de formations, de certifications en matière d’architecture et d’implémentation de logiciels
informatiques, ainsi que la délivrance de
supports à l’utilisation de logiciels informatiques.
Durée : 99 ans
Cession des actions : libre
Admission aux assemblées et vote :
tout actionnaire peut participer aux assemblées quel que soit le nombre de ses
actions, chaque action donnant droit à une
voix.
Président : 9351-7225 Québec Inc, société par actions de droit canadien dont le
siège social est situé 979 avenue de Bourgogne, Local 575 Québec-Québec
G1W2L4-Canada représentée par M. Sylvain Boily demeurant 291 rue des véroniques, Lévis, Québec, G7A 3M9 (Canada).
Commissaires aux comptes Titulaire :
Auréalys situé 8 avenue Bertie Albrecht
75008 Paris.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Paris.
Pour avis
12120620W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à Paris
du 16 mai 2018, a été constituée une société civile présentant les caractéristiques
suivantes :
Dénomination sociale : SCI Bagan Ambre
Capital : 1.000 euros divisé en 1.000 parts
d’un 1 euros
Siège social : 3 rue du Colonel Mali,
75017 Paris
Objet : L’acquisition, la propriété, l’exploitation, la gestion, la location, l’administration sous toutes ses formes, et la cession
de tous biens et droits mobiliers et immobiliers ; L’édification de toutes constructions ainsi que la réfection et l’aménagement de celles existantes ;
Durée : 99 ans
Transmission des parts : libre
Gérance : la société Bagan AM, SAS
dont le siège social est situé 7, rue du
Fossé Blanc à Gennevilliers, immatriculée
sous le numéro d’identification unique 519
347 850 RCS Nanterre
La société sera immatriculée au RCS de
Paris
12120642W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 26 septembre 2018, il a été constitué une Société
par actions simplifiée : Dénomination
sociale : NOURISH & BLOOM ; Siège
social : 19 rue Dautancourt 75017 Paris ;
Capital social : 10 € ; Objet : L’activité de
traiteur et de vente à livrer de plats cuisinés au bénéfice de particuliers ou d’entreprises ; Durée : 99 ans ; Cession des actions : libre ; Admission aux
assemblées et vote : tout actionnaire
peut participer aux assemblées quel que
soit le nombre de ses actions, chaque action donnant droit à une voix ; Président :
Mme Sophie Nicoll demeurant 19 rue Dautancourt 75017 Paris.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Paris.
12120644W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à Paris
du 25/09/2018 a été constituée une SAS
nommée :
SAS 17 SEVIGNE
Objet : La vente au détail ainsi que sur
internet de vêtements, chaussures, sacs
et accessoires, maroquinerie, bijoux fantaisie, import-export, e-commerce.
Capital : 1.000 €. Siège social : 68 rue
d’Assas, 75006 Paris. Durée : 99 ans. Admission aux assemblées - Vote : Tout
actionnaire peut participer aux assemblées. Chaque action donne droit à une
voix. Transmission des actions : libre.
Président : M. Yann NING, 68 rue d’Assas, 75006 Paris.
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Paris.
12120731W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 24 septembre 2018, il a été constitué une Société
en nom collectif :
Dénomination sociale : SHBCP
Siège social : 15 rue Cardinet 75017 Paris
Capital social : 20.000 €
Objet : L’acquisition de tous biens et
droits immobiliers, la contruction de tous
immeubles, l’exploitation de tous fonds de
commerce à usage d’hôtel, restaurant, bat
et activités annexes, la prestation de services à caractère hôtelier ou immobilier.
Durée : 99 ans.
Gérants :
- Société Charentaise d’Investissement
Hôtelier (SCIH) située Quai Louis Prunier
17000 La Rochelle (378 124 846 RCS La
Rochelle).
- Boissée Finances située 15 rue Cardinet
75017 Paris (347 922 809 RCS Paris).
Associés :
- Société Charentaise d’Investissement
Hôtelier (SCIH) située Quai Louis Prunier
17000 La Rochelle (378 124 846 RCS La
Rochelle).
- Boissée Finances située 15 rue Cardinet
75017 Paris (347 922 809 RCS Paris).
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Paris.
Pour avis
12120733W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 24 septembre 2018, il a été constitué une Société
en nom collectif :
Dénomination sociale : SHBCV
Siège social : 15 rue Cardinet 75017 Paris
Capital social : 20.000 €
Objet : L’acquisition de tous biens et
droits immobiliers, la contruction de
tous immeubles, l’exploitation de tous
fonds de commerce à usage d’hôtel,
restaurant, bat et activités annexes, la
prestation de services à caractère hôtelier ou immobilier.
Durée : 99 ans.
Gérants :
- Société Charentaise d’Investissement
Hôtelier (SCIH) située Quai Louis Prunier
17000 La Rochelle (378 124 846 RCS La
Rochelle).
- Boissée Finances située 15 rue Cardinet
75017 Paris (347 922 809 RCS Paris).
Associés :
- Société Charentaise d’Investissement
Hôtelier (SCIH) située Quai Louis Prunier
17000 La Rochelle (378 124 846 RCS La
Rochelle).
- Boissée Finances située 15 rue Cardinet
75017 Paris (347 922 809 RCS Paris).
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Paris.
Pour avis
12120735W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP du 26/09/2018, il a été
constitué une société présentant les caractéristiques suivantes :
Dénomination sociale : EUROPEAN
HOMES 99
Forme juridique : SCCV
Siège social : 10-12 Place Vendôme
75001 Paris
Capital social : 1.000 €
Objet : Au moyen soit de capitaux propres, soit de capitaux d’emprunt l’acquisition de tous terrains ou droits immobiliers
comprenant le droit de construire, la
construction, sur ces terrains ou droits immobiliers, de tous immeubles, de toutes
destinations et usages, la vente, en totalité ou par fractions, des immeubles
construits, avant ou après leur achève-
ment, accessoirement, la location desdits
immeubles.
Durée : 30 ans.
Gérant : EUROPEAN HOMES OUEST,
SAS dont le siège social se situe au 10-12
Place Vendôme 75001 Paris, immatriculée au RCS de Paris sous le nº 479 321
713
La société sera immatriculée au RCS de
Paris.
12120745W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP du 18 septembre 2018 , il a
été constitué une Société civile immobilière :
Dénomination sociale : SCI BLANCOMME
Siège social : 47 Rue de Monceau 75008
PARIS
Capital social : 1000 €
Objet : L’acquisition et la détention de
tous terrains immeubles biens et droits immobiliers bâtis ou non bâtis
Durée : 99 ans.
Cession des parts sociales : agrément
hors associés
Gérant : Madame Sylvie BLUM demeurant 47 rue de Monceau 75008 PARIS
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de paris.
Pour avis
actus
franciliennes
75
PARIS
MASTERCLASS DOUANES
#RÉUSSIR À L’EXPORT
SALON DES MÉTIERS DU
TERROIR & DE L'ARTISANAT
Vendredi 12 octobre, de 12h30
à 13h30, dans la zone « Share
» de la Station F, French
Tech Central propose une
réunion gratuite sur la
réglementation
douanière.
Deux spécialistes de la Cellule
Conseil aux entreprises de la
Douane donneront toutes les
clés pour réussir à l’export :
fluidifier les échanges, baisser
les coûts à l’importation, et
augmenter la compétitivité
à l’international.
Plus d’informations sur :
https://goo.gl/LKx29n
Du vendredi 5 au dimanche
7 octobre, l'Association des
Métiers du Terroir et de
l'Artisanat tient son 10ème
salon à Ballancourt-sur-Essonne. Il aura lieu à l’Espace
Daniel Salvi. L’accès est
gratuit. Contact et informations : 06 06 84 03 88,
association.mta@gmail.com,
metiersterroirartisanat.com
12120749W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP du 18 septembre 2018 , il a
été constitué une Société civile immobilière :
Dénomination sociale : SCI BLANCOMME 5
Siège social : 47 Rue de Monceau
75008 PARIS
Capital social : 1000 €
Objet : L’acquisition et la détention de
tous terrains immeubles biens et droits immobiliers bâtis ou non bâtis
Durée : 99 ans.
Cession des parts sociales : agrément
hors associés
Gérant : Madame Sylvie BLUM demeurant 47 rue de Monceau 75008 PARIS
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de paris.
Pour avis
12120830W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à PARIS du 28/09/2018 a été constituée une
SASU nommée :
AXIL CONSEIL
Objet : Conseil et assistance opérationnelle apportés aux entreprises en matière
de finance de marché
Conseil en Organisation des Systèmes
d’information
Capital : 1.000 € Siège social : 102 Avenue des Ternes, 75017 PARIS Durée : 99
ans Admission aux assemblées - Vote :
Tout actionnaire peut participer aux assemblées. Chaque action donne droit à
une voix. Transmission des actions : il
existe des clauses statutaires d’agrément
à l’égard des tiers Président : M. Sébastien ALLIX, 102 Avenue des Ternes,
75017 Paris Directeur général : M. Sébastien ALLIX, 102 Avenue des Ternes,
75017 Paris
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Paris
BUS DE LA CRÉATION
D'ENTREPRISE À MANTESLA-JOLIE
Dans le cadre du partenariat avec la communauté
urbaine GPS&O, le Bus de la
Création d’Entreprise sera
présent à Mantes-la-Jolie
jusqu’au 6 octobre. Le bus
itinérant permet de rencontrer gratuitement un conseiller pour échanger sur un
projet de création d'activité,
s’informer des dispositifs
d’aide existants, connaître
les différentes étapes du
parcours du créateur,
obtenir des informations
pour les premières formalités et démarches....
Plus d’informations sur :
https://goo.gl/MjEjoR
a
12120674 – LA VIE JUDICIAIRE
Il a été constitué une société par acte
SSP du 20/7/2018 à Paris. Dénomination : LES UTOPIS TES . Forme :
S.A.S.U. Siège : 18, place Dauphine,
75001 PARIS. Objet : achat-revente, exposition et évaluation d’œuvres d’art, peintures, sculptures, meubles. Durée : 99
ans. Capital : 1 € divisé en 2 actions de
0,5 € chacune, réparties entre les actionnaires proportionnellement à leurs apports
respectifs. Cession d’actions et agrément : libre. Admission aux AG et exercice du droit de vote : dans les conditions statutaires et légales. Président :
M. Victor Sfez, 3, boulevard de la Saussaye, 92200 Neuilly-sur-Seine. Immatriculation : au RCS de Paris.
184478A – LES ECHOS
Par ASSP du 28/08/18,il a été constitué
une SARL dénommée ROUND
SQUARE.Siège social :275 rue saint-denis 75002 Paris.Capital :5000 €.Objet :le
conseil et l’assistance opérationnelle apportés aux entreprises et autres organisations en matière de marketing, de relations
publiques et de communication.Gérance :Mme Lisa ROUX,275 rue saint-denis 75002 Paris Durée :99ans.Immatriculation au RCS de PARIS.
184512A – LES ECHOS
Par acte SSP du 09/08/2018 constitution
de la SAS COMPAGNIE PARISIENNE
DES VINS ET SPIRITUEUX. Capital :
4500 euros. Siège social : 15, rue auguste
chabrières 75015 paris. Objet : Vente en
gros de boissons alcoolisés à des professionnels. Président : Axel Nzomvuama 15,
rue Auguste Chabrières 75015 Paris. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation
au RCS de Paris.
PROLONGEMENT TRAMWAY
T3 / ENQUÊTE PUBLIQUE
Jusqu’au mercredi 31 octobre,
une enquête publique est
ouverte au sujet du projet
d'extension du Tramway T3
de la porte d'Asnières à la porte
Dauphine, ainsi que de la
déviation et la modernisation
de la canalisation Ceinture
Nord d'Eau de Paris. Plusieurs
réunions d’information sont
prévues sur ce projet limitrophe des communes de
Neuilly-sur-Seine et Levallois.
Plus d’informations sur :
https://goo.gl/mrPXMe
SOIRÉE NETWORKING
ENTREPRENEURS
Mardi 9 octobre, à partir
de 18h, Paris Terres d'Envol
organise sa première soirée
184548A – LES ECHOS
Par acte SSP du 17/08/2018 constitution
de la SASU JAIDEUNENTREPRENEUR.COM. Capital : 1000 euros. Siège
social : 10 rue de penthièvre 75008 paris.
Objet : intermédiaire en financement participatif. Président : SAS 4833 au capital
de 1000 €, sis 11 rue daubigny 75017 paris, 827 835 752 RCS paris. Durée : 99
ans à compter de l’immatriculation au RCS
de Paris.
Vendredi 28 septembre, la
Ville de Boissy-Saint-Léger
et la Chambre de commerce
et d'industrie du Val-de-Marne
ont signé une convention
triennale 2018-2020. Son but
est le maintien et la dynamisation commerciale (étude de
la vacance) ; la professionnalisation des commerçants
(évolution digitale) ; l’appui
réglementaire (information
juridique) et l’animationsoutien du réseau (dont les
associations de commerçants).
MATINALE DES ENTREPRENEURS / CMA
Tous les lundis à 9h15,
l’antenne de Villiers-le-Bel
de la Chambre de Métiers et
de l'Artisanat du Val-d’Oise
tient une réunion d’information, gratuite et sans inscription, pour les personnes
créant ou reprenant une
entreprise artisanale. Elle
permet de connaître les
principales démarches et les
aspects réglementaires.
Plus d’informations sur :
http://www.cma95.fr
184546A – LES ECHOS
Par acte SSP du 17/08/2018 constitution
de la SASU L’ECOLE DES ENTREPRENEURS. Capital : 1000 euros. Siège social : 10 rue de penthièvre 75008 paris.
Objet : organisme de formation. Président : SAS 4833 au capital de 1000 €, sis
11 rue daubigny 75017 paris, 827 835 752
RCS paris. Durée : 99 ans à compter de
l’immatriculation au RCS de Paris.
184639A – LES ECHOS
Par acte SSP du 29/03/2018 constitution
de la SCI : LTCP. Capital : 100 000 euros.
Siège social : 4 villa des épinettes 75017
Paris. Objet : Gestion immobilière. Gérance : Maxime Tisserand, 4 villa des épinettes 75017 Paris. Les parts sociales
sont librement cessibles au profit d’un associé. Toute cession à un tiers de la société est soumise au préalable à agrément
de la collectivité des associés réunis en
Assemblée Générale. Durée : 99 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
Paris
184576A – LES ECHOS
Par ASSP du 21/08/18, il a été constitué
une SAS dénommée KAMI.Siège social : 17 rue du croissant 75002 Paris.Capital : 1000 €. Objet : Restauration traditionnelle. Président : M. Patrick
LEPETIT, 35 rue de belfort 92400 Courbevoie. DG : Mme Morgane LEPETIT, 188
rue ordener 75018 Paris. Durée : 99 ans.
Immatriculation au RCS de Paris.
184577A – LES ECHOS
Par ASSP du 28/08/18,il a été constitué
une SAS dénommée AMBROSIA.Siège
social :10 rue léon giraud 75019 Paris.Capital :1000 €.Objet :promotion de produits,marketing dans les points de
vente,publipostage,conseil en marketing.Président :M.Charles DIEUDONNE,10 rue léon giraud 75019 Paris.Durée :99 ans.Immatriculation au RCS
de PARIS
184607A – LES ECHOS
12120519 – LA VIE JUDICIAIRE
Il a été constitué une société par acte
SSP en date du 15/6/2018 à Paris. Dénomination : KL INVEST. Forme : S.A.S.
Siège : 3, villa Jocelyn, 75116 PARIS. Objet : la prise de participation dans toutes
entreprises et société, ainsi que la gestion
de ces participations. Durée : 99 ans. Capital : 3.000 € divisé en 30 actions de
100 € chacune, réparties entre les actionnaires proportionnellement à leurs apports
respectifs. Cession d’actions et agrément : agrément. Admission aux AG et
exercice du droit de vote : tout actionnaire peut participer aux assemblées, chaque action donne droit à une voix. Président : M. Kamel ZARROUK, 3, villa
Jocelyn, 75116 Paris. Immatriculation :
au RCS de Paris. Julien FAURE.
HAUTS
DE SEINE
PARTENARIAT BOISSYSAINT-LÉGER / CCI
ENVOYEZ VOS ACTUS FRANCILENNES À COLLIVIER@LESECHOS.FR
12120502 – LA VIE JUDICIAIRE
Par acte SSP du 18/9/2018 à Paris, il a
été constitué une S.A.R.L. Dénomination : MARCADIS. Siège : 165, rue Marcadet, 75018 PARIS. Capital : 8.000 € apport en numéraire. Objet : l’exploitation
d’un fonds de commerce de type supermarché sous l’enseigne CARREFOUR
MARKET ou toute autre enseigne appartenant au Groupe CARREFOUR, à l’exclusion de toute autre ; location à court
terme de véhicules automobiles sans
chauffeurs ; la fourniture de prestations
postales ou tous autres services à la clientèle, et la vente de marchandises y afférentes, prise de participation au capital de
toutes sociétés existantes ou nouvelles et
la gestion de ces participations, l’acquisition par tous moyens, la gestion, la rétrocession en tout ou partie de tous portefeuille de valeurs mobilières, droits
sociaux. Durée : 99 ans. Gérance : M. Didier BAILLY, 15, rue Custine, 75018 Paris.
Immatriculation : au RCS de Paris. La
gérance.
92
networking pour les entrepreneurs du territoire. Elle
aura lieu à l’Hôtel Kyriad
Roissy-Villepinte.
Plus d’informations sur :
https://goo.gl/vQFcZb
Par acte SSP du 23/08/2018 constitution
de la SASU : Miss Tweed Publishing. Capital : 500 euros. Siège social : 28 Rue de
Poissy 75005 Paris. Objet : Gestion d’un
via une plateforme interne, conseil lié aux
médias et à l’image et vente de vêtements
sans fabrication. Président : Astrid Wendlandt, 28 Rue De Poissy, 75005 Paris.
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de Paris
184644A – LES ECHOS
Par acte SSP du 24/08/2018 constitution
de la SASU : EVEN BETTER. Capital : 3000 euros. Siège social : 66 avenue
des Champs-Elysées 75008 Paris. Objet : Développement de plateforme en ligne, organisation de rencontres et d’événements et mise en oeuvre de partenariat.
Président : Elodie Janivel demeurant 9 rue
du Castel 94000 Créteil. Durée : 99 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
Paris
184720A – LES ECHOS
Par ASSP du 24/08/18,il a été constitué
une SAS dénommée DGC - EUROPEAN
HOMES.Siège social :22 bd des batignolles 75017 Paris.Capital :1 €.Objet :l’intermédiation en matière d’achat,de vente,de
location de biens immobiliers pour le
compte de tiers,conseil et d’évaluation en
rapport avec l’achat,la vente et la location
de biens immobiliers pour le compte de
tiers et les activités des agents fiduciaires
en immobilier.Président :M.Davide Giardino,22 bd des batignolles 75017 Paris.Durée :99 ans.Immatriculation au RCS
de PARIS
184724A – LES ECHOS
Par ASSP du 29/08/18,il a été constitué
une EURL dénommée APPROFRANCE.Siège social :24 rue de clichy
75009 Paris.Capital :100 €.Objet :Gestion
des approvisionnements et de la chaîne
logistique,import et export de produits industriels et agricoles, centrale
d’achats,commerce general.Gérance :M.Mohamad Fadi Zreik,195 viale di
castel san giorgio 00054 Fiumicino (Italie).Durée :99ans.Immatriculation au RCS
de PARIS.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
4 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos Sociétés
184751A – LES ECHOS
185077A – LES ECHOS
190351A – LES ECHOS
190561A – LES ECHOS
190758A – LES ECHOS
Par ASSP du 29/08/18,il a été constitué
une SAS dénommée ALLPASSES.Siège
social :221 rue la fayette 75010 Paris.Capital :500 €.Objet :l’édition de logiciels généraux utilisés à des fins professionnelles
à des fins domestiques distribués sur support physique ou en téléchargement.Président :M.Boubou SOUKOUNA,8 rue gagnée 94400 Vitry-sur-seine.Durée :99
ans.Immatriculation au RCS de PARIS
Par acte SSP du 31/08/2018 constitution
de la SASU CHUNK SYSTEM. Capital :
250 €. Siège social : 18-26 rue goubet
75019 paris. Objet : conseils, étude,
conception, amélioration de systèmes et
de réseaux informatiques. Président :
Jean-Claude Dauvin, 5 sq. hector berlioz
93110 rosny-sous-bois. Durée : 99 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
Paris.
Par acte SSP du 20/09/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
Aux termes d’un acte SSP en date du
26/09/2018 il a été constitué une société
Par acte SSP du 26/07/2018 il a été constitué une Société civile dénommée : SCI
FLOQUET CHAMP DE MARS Siège social : 32 avenue charles floquet 75007 PARIS Capital : 1.000 € Objet : L’acquisition
par voie d’achat ou d’apport, la propriété,
la mise en valeur, la transformation, la
construction, l’aménagement, l’administration et la location de tous biens et droits
immobiliers, de tous biens et droits pouvant constituer l’accessoire, l’annexe ou le
complément des biens et droits immobiliers en question. Et ce, soit au moyen de
ses capitaux propres soit au moyen de capitaux d’emprunt, ainsi que de l’octroi, à
titre accessoire et exceptionnel, de toutes
garanties à des opérations conformes au
présent objet civil et susceptibles d’en favoriser le développement. Et, généralement toutes opérations civiles pouvant se
rattacher directement ou indirectement à
cet objet ou susceptibles d’en favoriser le
développement, et ne modifiant pas le caractère civil de la société. Gérant : M.
CHAPLAIS Benjamin 7 Rue des Petits
Carreaux 75002 PARIS Co-Gérant : M.
BRIEDJ Amédée 38 Rue de Chaligny
75012 PARIS Cession des parts sociales :
Les cessions de parts doivent être constatées par acte authentique ou sous seing
privé. Elles ne sont opposables à la Société qu’après la signification ou l’acceptation prévue par l’article 1690 du Code
civil. Elles ne sont opposables aux tiers
que lorsqu’elles ont de surcroît été publiées par le dépôt en annexe au registre
du commerce et des sociétés compétent
de deux copies authentiques ou de deux
originaux de l’acte de cession. Toutes les
cessions de parts, quelle que soit la qualité du ou des cessionnaires, sont soumises à l’agrément préalable à l’unanimité
des associés. Durée : 99 ans à compter
de l’immatriculation au RCS de PARIS
184810A – LES ECHOS
Par assp du 17/08/18 constitution sarl
amoudir conseil, capital 1000 €, siège 128
rue de la boétie 75008 paris, objet conseil
et assitance opérationnelle apportés aux
entreprises, durée 99 ans, gérant amel
moudir, 5 rue meynadier 75019 paris, immat rcs paris.
184841A – LES ECHOS
Creation de la sasu : Ac Bati Energetique,
49 rue de ponthieu 75008 Paris. Cap. :
2000 €. Obj. : plomberie, chauffage. Pdt :
Chakir Yousfi, 4 rue du clos d’orleans
94120 Fontenay sous bois. 99 ans au rcs
de Paris.
184851A – LES ECHOS
Par ASSP du 29/08/18,il a été constitué
une SARL dénommée DACKER.Siège social :35 rue des petits champs 75001 Paris.Capital :1000 €.Objet : Conseil et
conception de solutions apportées aux entreprises et autres organisations en matière d’analyses et de gestion de données,
de technologies de l’information et de marketing.Gérance :M.Pierre-François Lucet,35 rue des petits champs 75001 Paris ; M. Vincent Monet, 59 rue du faubourg
saint antoine 75011 Paris Durée :99ans.Immatriculation au RCS de
PARIS.
185090A – LES ECHOS
Par ASSP du 31/08/18,il a été constitué
une SAS dénommée LAYERTRUST.Siège social :12 bd emile augier
75116 Paris.Capital :1000 €.Objet :le
conseil et l’assistance opérationnelle apportés aux entreprises et autres organisations en matière de de gouvernance de la
sécurité de l’information et de systèmes
informatiques. .Président :M.Kim-Thibault
DANG-HEUDEBERT,12 bd emile augier
75116 Paris.Durée :99 ans.Immatriculation au RCS de PARIS
185097A – LES ECHOS
Par ASSP du 30/08/18,il a été constitué
une SAS dénommée RACHEL SO
CONSULTING.Siège social :31 rue des
peupliers 75013 Paris.Capital :5000 €.Objet :Conseil,accompagnement,prestation
de service et réalisation opérationnelle aux entreprises et aux particuliers
dans la réalisation de projets digitaux ou
de projets d’investissement immobiliers.Président :Mme TZEK SO,31 rue des
peupliers 75013 Paris.Durée :99 ans.Immatriculation au RCS de PARIS
185115A – LES ECHOS
Par assp du 29/08/18 constitution sarl carpet cleaner europe, sigle cce, capital
500 €, siège 27 bd st martin 75003 paris,
objet import export produits d’entretien et
matériels de nettoyage, durée 99 ans, gérant william attal, 22 rue quetigny 75003
paris, immat rcs paris.
185127A – LES ECHOS
Creation de la sas : Antron, 16 rue rocroy
75010 Paris. Cap. : 10000 €. Obj. : épicerie, bazar. Pdt : Nagaratnam Piratheepan,
19 rue andré Theret 93000 Bobigny. 99
ans au rcs de paris.
185377A – LES ECHOS
184936A – LES ECHOS
Par ASSP du 04/07/18,il a été constitué
une SAS dénommée WYZE.Siège social :128 rue la boétie 75008 Paris.Capital :2500 €.Objet :Conseil pour les affaires
et autres conseils de gestion.Marketing digital.Edition de logiciels.Informatique et
télécommunications.Président :Mme Lise
Hélène Koum Mbappe,3 rue saint andré
28000 Chartres.Durée :99 ans.Immatriculation au RCS de PARIS
184970A – LES ECHOS
Par ASSP du 09/08/18, il a été constitué
une SAS dénommée C2 MARS.Siège social : 15 rue choron 75009 Paris. Capital :100 €. Objet : transactions immobilières et commerciales, cession et
transmission d’entreprises, création, acquisition, prise en gérance libre d’établissements commerciaux, agences immobilières, location ou l’achat de tous
immeubles Président : M. Thomas Duprey, 15 rue choron 75009 Paris. Commissaire aux comptes titulaire : SARL BENEDICT & asso cié sis au 7 r ue de
Chateaubriand 75008 Paris RCS de Paris
numéro 377852983. Durée :99ans. Immatriculation au RCS de Paris.
184976A – LES ECHOS
Par acte SSP du 21/08/2018 constitution
de la SASU SPACEABLE. Capital : 1000
euros. Siège social : 8 rue saint lazare
75009 paris. Objet : Travail sur les satellites et les technologiques associées et
conseil lié. Président : Julien Cantegreil, 8
Rue Saint-Lazare 75009 Paris. Commissaires aux comptes : Titulaire : Dominique
CECCALDI domicilié 24, rue Debertrand
à DOURDAN (91410). Suppléant : La
SARL LBO AUDIT située 70 Cours Berriat
38000 Grenoble et immatriculée au RCS
de Grenoble sous le numéro
829 080 993. Durée : 99 ans à compter de
l’immatriculation au RCS de Paris.
185076A – LES ECHOS
Par ASSP du 29/08/18 il a été constitué
une SAS dénommée ZEPPELIN PRODUCTIONS. Siège social : 70 rue jean
pierre timbaud esc 8 75011 Paris.Capital :2000 €. Objet : production et réalisation de films, de documentaires, de reportages et de vidéos d’auteurs, courts ou
longs métrages, destinés principalement à
la diffusion à la télévision mais aussi à la
projection dans les salles. Président : Mme Julie Miyuki Droz Aramaki 70
rue jean pierre timbaud, esc 8 75011 Paris. Durée :99ans. Immatriculation au RCS
de PARIS.
Siège social : 19 rue de balkans 75020
PARIS
Capital : 1.000 €
Objet : Isolation,cloisons et menuiserie
Dénomination sociale :
CAPT’N BOAT
Siège social : 52 rue truffaut, 75017 Paris
Forme : SAS
Président : Mme ZDRAVKOVIC Sladjana
68 rue rouget de l’isle 93700 DRANCY
Nom commercial : captnboat
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PARIS
Objet social : La Société a pour objet en
France et à l’étranger la création et l’exploitation de portails internet
190420A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 18/09/2018, il a
été constitué une SCI dénommée :
SCI CHELI
Capital : 1000 €
Siège social : 8 RUE MANIN 75019 PARIS
Objet social : Opération de marchands
de biens, l’acquisition, la vente de biens
immobiliers, de terrains
Gérance : MrAvner DANA demeurant 8
rue Manin 75019 Paris
Cessions de parts sociales : les parts
sociales sont librement cessibles au profit
d’un associé. Toute cession à un tiers de
la société est soumise au préalable à
agrément de la collectivité des associés
réunis en Assemblée Générale.
Durée de la société : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de Paris.
Capital : 1000 Euros
Président : Monsieur Emeric Leveau-Vallier demeurant : 52 rue truffaut, 75017 Paris élu pour une durée indéterminée
Admission aux assemblées et exercice du
droit de vote : chaque actionnaire est
convoqué aux Assemblées. Chaque action donne droit à une voix. Clauses
d’agrément : Les actions sont librement
cessibles entre actionnaires uniquement
avec accord de la société.
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Paris
190594A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 20/09/2018 constitution de la SAS HelloSentier. Capital fixe : 100 €. Siège social : 104 rue
d’Aboukir 75002 Paris. Objet social : activités immobilières. Président : M. CarusEfraim-Nomaan CLAM demeurant au104
rue d’Aboukir 75002 Paris. Durée de la
société : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Paris.
190450A – LES ECHOS
184872A – LES ECHOS
Par ASSP du 30/08/18,il a été constitué
une EURL dénommée PARET MYRTILLE.Siège social :41 rue raffet 75016
Paris.Capital :5000 €.Objet :le commerce
de détail de prêt-à-porter, accessoires de
mode, et petits articles cadeaux.Gérance :M.PARET Jean-Marie,41 rue raffet
75016 Paris.Durée :99 ans.Immatriculation au RCS de PARIS.
VILAMI
Avis de constitution
Par acte SSP, il a été constitué une SASU
dénommée Banquise Records Capital :
5000 € Siège social : 55 rue Caulaincourt 75018 PARIS Objet : L’activité de
production et d’édition musicale ; Le
conseil dans le domaine musical ; L’achat
et la vente de disque ; La production vidéo ; La communication et la distribution
dans le domaine musical ; L’organisation
d’événements (hors spectacle vivant). Président : SIERRA Benjamin 55
rue Caulaincourt 75018 PARIS Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS PARIS
Par acte SSP du 22/08/2018 il a été constitué une SAS dénommée : DVI COURTAGE. Siège social : 14 rue des Boulets
75011 PARIS. Capital : 1.000 €. Objet : le
conseil pour la gestion des affaires, le
courtage et l’intermédiation en assurance,
l’activité d’intermédiaire en opérations de
banque et en services de paiement, le démarchage bancaire et financier, l’activité
d’intermédiaire en opérations de banque
et en services de paiement, le courtage et
l’intermédiation en assurance, le conseil
en gestion de patrimoine, le conseil en investissement financier. Président : CB
HOLDING, RCS 841 115 538 PARIS, Société Civile au capital de 100 €, 24 rue de
Clichy 75009 PARIS représentée par M
GRIFFOUL Benjamin. Directeur Général :
M DAVID VAAST HOLDING SARL AU
CAPITAL DE 945.500 € RCS PARIS
792 858 433 représenté par David
VAAST, 123, Avenue Philippe Auguste
75011 PARIS. Admission aux assemblées
et droits de vote : Tout actionnaire est
convoqué aux assemblées. Chaque action donne un droit à une voix. Clauses
d’agrément : Actions librement cessibles
entre les associés uniquement. Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
190458A – LES ECHOS
Par acte SSP du 28/08/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
COMYS
Siège social : 18 rue de menilmontant
75020 PARIS
Capital : 1.000 €
189495A – LES ECHOS
Par acte SSP du 24/07/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
SEBA SERVICES
Siège social : 10 Rue de Penthièvre
75008 PARIS. Capital : 600 €. Objet : Organisation d’événementiels et toutes prestations de services liées à l’animation, à la
promotion et aux services des plats. Président : Mme SEBA Nawal, 9 Les Larris
Pourpres Résidence l’Alchimiste 95000
CERGY. Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS de PARIS.
189506A – LES ECHOS
Par acte SSP du 23/09/2018 il a été constitué une SAS dénommée :
AMUN STRATEGIC PARTNERS
Siège social : 2 rue Paul Albert,
BP17 75018 PARIS. Sigle : ASP. Capital : 2.500 €. Objet : Conseil, études. Président : M SECK Babacar Pierre, 2 rue
Paul Albert 75018 PARIS. Admission aux
assemblées et droits de vote : Tout actionnaire est convoqué aux assemblées. Chaque action donne un droit à une voix. Clauses d’agrément : Actions cessibles
uniquement avec accord du Président de
la société. Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS de PARIS.
190034A – LES ECHOS
Par acte SSP du 25/09/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
ELITE COVER
Siège social : 94 bis quai de la loire
75019 PARIS.
Capital : 1.000 €.
Objet : Poseur stores films ou déroulants
en intérieur.
Président : M MERCIER David, 94 bis
quai de la loire 75019 PARIS.
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de PARIS.
Objet : Restauration traditionnelle
Président : Mme JOVANOVIC Svetlana
10 rue marcelin berthelot 93140 BONDY
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PARIS
190481A – LES ECHOS
Par acte SSP du 12/09/2018 il a été constitué une SCI dénommée : SCI VIERZON
Siège social : 16 rue de picpus 75012 PARIS Capital : 1.000 € Objet : - L’acquisition, l’administration, la gestion par location ou autrement de tous immeubles et
biens immobiliers, la vente de tous immeubles et biens immobiliers, et notamment
d’un immeuble sis 14 rue de Lattre de Tassigny Saint Maurice 94. - Toutes opérations financières, mobilières ou immobilières se rattachant directement ou
indirectement à cet objet et susceptibles
d’en favoriser la réalisation, à condition
toutefois d’en respecter le caractère civil.
Gérant : Mme TAHANOUT Lynda 6 Rue
Claude Decaen 75012 PARIS Co-Gérant :
M. HASSINE Felix 16 Rue de Picpus
75012 PARIS Cession des parts sociales :
Les parts sociales sont librement cessibles entre associés et au profit du conjoint,
des ascendants ou descendants du cédant. Elles ne peuvent être cédées à d’autres personnes qu’avec l’autorisation
préalable de l’assemblée générale extraordinaire des associés. Durée : 99 ans
à compter de l’immatriculation au RCS de
PARIS
190701A – LES ECHOS
sarl blink montmartre, Société À Responsabilité Limitée au capital de 10
000.00 €, Siège social : 4, Rue Bervic,
75018 Paris, Société en cours de formation, Avis est donné de la constitution de
la Société SARL BLINK MONTMARTRE
suivant acte sous seing privé en date à
Paris (75) du 18/09/ 2018 présentant les
caractéristiques ci-dessus ainsi que les
suivantes :
OBJET : L’exploitation d’un hôtel avec restauration traditionnelle, débit de boissons
et toutes activités annexes et connexes
aux secteurs café-hôtellerie-restauration ;
L’organisation de tous évènements publics, privés ou associatifs tels que, spectacles, concerts, fêtes, conventions, séminaires.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
Dénomination : RG Gaîté
Forme : EURL
Siège Social : 15 rue de la Gaîté, 75014
PARIS
Capital social : 10.000 €
Objet : Activité de restauration, traiteur, et
de manière générale la préparation, la fabrication, la commercialisation et la livraison de produits à consommer sur place
ou à emporter.
Le Gérant.
190851A – LES ECHOS
FORME : Société civile immobilière.
DENOMINATION : SCI BLINK MONTMARTRE.
SIEGE SOCIAL : 4, Rue Bervic – 75018
Paris.
OBJET : L’acquisition par voie d’achat ou
d’apport, la propriété, la mise en valeur, la
transformation, la construction, l’aménagement, l’entretien, l’administration et la
gestion, par voie de location ou autrement,
de tous biens et droits immobiliers, ainsi
que de tous biens et droits pouvant constituer l’accessoire, l’annexe ou le complément des biens et droits immobiliers en
questions ; L’emprunt de tous fonds nécessaires à la réalisation de cet objet.
DUREE : 99 années à compter de son immatriculation au Registre du Commerce et
des Sociétés de Pontoise.
CAPITAL : 10 000.00 euros.
APPORTS EN NUMERAIRE : 10 000.00
euros.
APPORTS EN NATURE : Néant.
GERANCE :
Aux termes d’un acte sous seing privé en
date, à Paris du 25 septembre 2018, il a
été constitué la société suivante :
Dénomination : SCCV 17/19 RUE DE
CHENNEVIERES
Forme : Société Civile Immobilière de
Construction Vente
Objet : toutes opérations en vue de la réalisation d’un programme immobilier visant
à l’édification, au 17/19 rue de CHENNEVIERES à VILLIERS SUR MARNE
(94350), d’un immeuble à usage d’habitation comprenant 36 logements et la vente
en totalité ou par fraction dudit immeuble.
CESSION DE PARTS : Les parts sociales
ne peuvent être cédées, à titre onéreux ou
à titre gratuit, quelle que soit la qualité du
cessionnaire, qu’avec le consentement
des associés représentant plus des trois
quarts des parts sociales.
Pour avis,
190750A – LES ECHOS
Par acte SSP du 27 09 2018 il est constitué une : S.C.I. Dénomination : SCI H &
W. Capital social : 1 000 euros. Siège social : 27 Allée du Père Julien d’Huit 75020
PARIS. Durée : 99 ans. Objet : Acquisition, gestion et location de tous biens immobiliers. Gérant : Mr BIAA KAROUI Wessam demeurant 27 Allée du Père Julien
d’Huit 75020 PARIS. Immatriculation au
RCS de PARIS
Dénomination : SCCV 52 EMILE COSSONNEAU
Forme : Société Civile Immobilière de
Construction Vente
Objet : toutes opérations en vue de la réalisation d’un programme immobilier visant
à l’édification, au 52 avenue EMILE COSSONNEAU angle Rue SAINT MARIE à
NOISY LE GRAND (93160), d’un immeuble à usage d’habitation comprenant 28 logements et la vente en totalité ou par fraction dudit immeuble.
Siège social : 89 rue de Lauriston 75116
PARIS
Durée : 30 ans
Capital : 1.000 euros
Gérante : S.M.B.I., Société à Responsabilité Limitée sise 89 rue Lauriston angle
52 rue Boissière 75116 PARIS, RCS PARIS 494 240 385
Transmission des actions : les parts
sont librement cessibles entre associés et
au profit des descendants, ascendants ou
conjoints des associés. Toute autre cession est soumise à l’agrément, tel que
prévu à l’article 15 des statuts
190885A – LES ECHOS
Par acte SSP du 14/09/2018 il a été constitué une SARL dénommée : PRO SERVICES AUTOMATISME Siège social : 150
rue legendre 75017 PARIS Capital :
1.000 € Objet : METALIQUE SERRURERIE POSE ET ENTRETIEN D’ASCENSEUR DEPANNAGE MAINTENANCE
DES PORTES AUTOMATIQUES PEINTURE MACONNERIE ELECTRICITE
CARRELAGE PARQUET ET PETITS
TRAVAUX Gérant : M. STAN Florin-Ionut
33 Rue D’ITALIE 93600 AULNAY SOUS
BOIS Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PARIS
190894A – LES ECHOS
Par acte SSP du 27 B09 2018 il est constitué une S.A.S.U. Dénomination : KEYS
OF PARIS. Sigle : : K.O.P. Capital social : 1.000 €. Siège social : 30 Avenue
Champs Elysées 75008 PARIS. Durée :
99 ans. Objet : Services de conciergerie,
location d’appartement meublé ou non
meublé, service de voiturier, location de
véhicules sans chauffeur, négoce, importexport non réglementés. Président : Mr
TAOUILI Jalal demeurant 30 Avenue
Champs Elysées 75008 PARIS. Chaque
action donne droit à la participation aux
assemblées et au vote, les cessions sont
libres. Immatriculation au RCS De PARIS
190916A – LES ECHOS
190872A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte ssp du 10/09/2018,
il a été constitué une SCI de dénomination
sociale CV TANCE à capital variable de
240.000 € divisé en 2.400 parts de cent
euros chacune entièrement souscrite.
Siège social 128 rue de la Boétie à PARIS
75008. La société a pour objet l’acquisition, la mise en valeur, l’administration,
l’exploitation et la location de biens et
droits immobiliers et plus généralement
toutes opérations quelconques pouvant se
rattacher directement ou indirectement à
l’objet social ou tous objets connexes,
pourvu que ces opérations ne modifient
pas le caractère civil de la société. Durée
99 années à compter de l’immatriculation
au RCS. Monsieur Francis BILLAUX demeurant à LE CANNET 262, Allée des
cougoussolles, de nationalité française,
est désigné statutairement en qualité de
gérant pour une durée illimitée. Agrément : les cessions de parts sont libres entre associés, toutes autres cessions sont
soumises à l’agrément préalable de la gérance. La société sera immatriculée au
RCS de PARIS.
Aux termes d’un acte sous seing privé en
date, à Paris du 24 septembre 2018, il a
été constitué la société suivante :
190920A – LES ECHOS
Siège social : 89 rue Lauriston 75116 PARIS
Durée : 30 ans
Capital : 1.000 euros
Gérante : S.M.B.I., Société à Responsabilité Limitée sise 89 rue Lauriston angle
52 rue Boissière 75116 PARIS, RCS PARIS 494 240 385
Transmission des actions : les parts
sont librement cessibles entre associés et
au profit des descendants, ascendants ou
conjoints des associés. Toute autre cession est soumise à l’agrément, tel que
prévu à l’article 15 des statuts
La société sera immatriculée au RCS de
PARIS
Monsieur Gaëtan CHEBROU, demeurant 11 B Rue d’Aguesseau, 75008 Paris,
Monsieur Jonathan Venezian Natale
Lubo ANGUELOV, demeurant 11 B Rue
d’Aguesseau, 75008 Paris.
Aux termes d’un acte sous seing privé en
date, à Paris du 24 septembre 2018, il a
été constitué la société suivante :
Durée : 99 années
La société sera immatriculée au R.C.S. de
Paris.
190492A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 31/07/2018 constitution de la SAS Equine Management. Capital fixe : 200 €. Siège social : 49 rue de
Ponthieu 75008 Paris. Objet social : toutes activités équestres. Président : Mme
Perrine PREVOST demeurant au 7 Route
de Duillier 1271 Givrins Directeur Général : Mme Brigitte DECUYPER demeurantau Rue de Vacresse 31 b 7331 Baudour Durée de la société : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Paris.
Aux termes d’un acte sous seing privé en
date du 6 septembre 2018, il a été constitué une Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée présentant les caractéristiques suivantes :
CAPITAL : 10 000.00 €, GERANCE :
Monsieur Gaëtan CHEBROU demeurant
11 B Rue d’Aguesseau – 75008 Paris.
Avis est donné de la constitution d’une Société suivant acte sous signature privée en
date à Paris (75) du 18/09/2018, présentant les caractéristiques suivantes :
190877A – LES ECHOS
190818A – LES ECHOS
Gérant : M. Rudy GUENAIRE, demeurant
22 rue Tourlaque, 75018 PARIS.
190704A – LES ECHOS
La société sera immatriculée au RCS de
PARIS
La société sera immatriculée au RCS de
PARIS
DUREE : 99 années à compter de son immatriculation au RCS de Paris.
Pour avis,
Transmission des actions : les parts
sont librement cessibles entre associés et
au profit des descendants, ascendants ou
conjoints des associés. Toute autre cession est soumise à l’agrément, tel que
prévu à l’article 15 des statuts
Dénomination : SCCV 1/3 RUE DES
MARRONNIERS
Forme : Société Civile Immobilière de
Construction Vente
Objet : toutes opérations en vue de la réalisation d’un programme immobilier visant
à l’édification, au 1/3 rue des MARRONNIERS angle 14 avenue du Général LECLERC à VILLIERS SUR MARNE
(94350), d’un immeuble à usage d’habitation comprenant 46 logements et la vente
en totalité ou par fraction dudit immeuble.
AVIS DE CONSTITUTION
Aux termes d’un acte sous signature privée en date à PARIS du 14/09/2018, il a
été constitué une société présentant les
caractéristiques suivantes :
Forme sociale : Société civile Immobilière
Dénomination sociale : SCI BMAD
Siège social : 112 rue Nollet, 75017 PARIS
Capital : 1.000 euros
Objet social : - L’acquisition, la construction, la détention, la propriété, l’administration, la gestion, l’exploitation ou la mise
à disposition par tous moyens directs ou
indirects, de tous droits et biens immobiliers
Gérante : S.M.B.I., Société à Responsabilité Limitée sise 89 rue Lauriston angle
52 rue Boissière 75116 PARIS, RCS PARIS 494 240 385
- la souscription de tous emprunts nécessaires à la réalisation de cet objet,
Siège social : 89 rue de Lauriston 75116
PARIS
Durée : 30 ans
- l’exploitation par bail, location ou autrement desdits immeubles,
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 5
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos Sociétés
- éventuellement et exceptionnellement
l’aliénation du ou des immeubles devenus
inutiles à la Société, au moyen de vente,
échange ou apport en société, et généralement toutes opérations quelconques
pouvant se rattacher directement ou indirectement à l’objet ci-dessus défini,
pourvu que ces opérations ne modifient
pas le caractère civil de la Société
Durée de la Société : 99 ans à compter de
la date de l’immatriculation de la Société
au RCS
Capital social : 10 000 euros, constitué
uniquement d’apports en numéraire
Gérance : Monsieur Bertrand MONIER et
Monsieur Alexandre DEJOIE, demeurant
respectivement 73 rue Carnot, 92300 LEVALLOIS-PERRET et 112 rue Nollet,
75017 PARIS
Clauses relatives aux cessions de parts :
agrément des associés représentant au
moins les trois-quarts des parts sociales
requis dans tous les cas, excepté la cession à un associé uniquement.
Immatriculation de la Société au RCS de
PARIS. Pour avis. La Gérance.
190939A – LES ECHOS
Par acte SSP du 27/09/2018 il a été constitué une SARL dénommée : SARL VEPAGE Siège social : 68 rue mazarine
75006 PARIS Capital : 150 € Objet : L’acquisition, la propriété, l’administration et
l’exploitation par bail, location ou autrement, directement ou par mandat, à des
fins familiales, de tout immeuble ou terrain, meublé ou équipé de sorte que les
revenus y afférents soient imposables
dans la catégorie des bénéfices industriels
et commerciaux. Gérant : Mme DE GUITARRE Véronique 68 Rue Mazarine
75006 PARIS Durée : 99 ans à compter
de l’immatriculation au RCS de PARIS
190964A – LES ECHOS
Par acte SSP du 26 09 2018 il est constitué une S.A.S.U. Dénomination : ACDJ.
Capital social : 1 000 euros. Siège social :
128 rue la BOETIE Immeuble D 75008
PARIS. Durée : 99 ans. Objet : travaux de
bâtiment en général et vente de tousproduits non réglementés. Président : Mr
JUSTINIANO SALVATIERRA Edson. Demeurant 03 rue Paul Carle 94600
CHOISY-LE-ROI. Chaque action donne
droit à la participation aux assemblées et
au vote, les cessions sont libres. Immatriculation au RCS De PARIS
MODIFICATIONS
190444B – LES ECHOS
BCN PROMOTIONS
SARL au capital de 8000,00 €
34 rue Geoffroy ST Hilaire, 75005 PARIS
449281203 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
12/04/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 9 rue Jacques Hillairet, 75012 PARIS à compter du
12/04/2018. Mention en sera faite au RCS
de Paris
190517B – LES ECHOS
190787B – LES ECHOS
EMKAP
FINE OUDS
SAS au capital de 1000,00 €
166 avenue de Suffren, 75015 Paris
794643809 RCS Paris
Par décision de L’Associé Unique en date
du 25/09/2018 il a été décidé de transférer
le siège social de la société au 15 rue Plumet, 75015 Paris à compter du
25/09/2018.
Présidence : Mme Morgane Koenig, demeurant 15 rue Plumet, 75015 Paris. Mention en sera faite au RCS de Paris
SASU au capital de 5000,00 €
66 BOULEVARD GARIBALDI, 75015
PARIS
840769483 RCS Paris
Par décision de L’Associé Unique en date
du 16/07/2018 il a été décidé de transférer
le siège social de la société au 8 RUE VALENTIN HAUY, 75015 PARIS à compter
du 27/09/2018. Mention en sera faite au
RCS de Paris
2L’
SARL à capital variable de 30000,00 €
10 place Vendôme, 75001 PARIS
829579655 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
26/09/2018 il a été pris acte de la nomination de Gérant M. Olivier LODI, demeurant 14 rue Goya, 33000 BORDEAUX à
compter du 01/10/2018. Mention en sera
faite au RCS de Paris
190502B – LES ECHOS
SECUR HABITAT SERVICES
SASU au capital de 3000,00 €
112 AV. DE PARIS,
94300 VINCENNES
821252368 RCS Créteil
Sigle : SHS
Par décision de L’AGE en date du
20/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 280 RUE ST
HONORE, 75001 PARIS à compter du
01/10/2018.
Président : M. ARON SELLEM, demeurant 1 RUE KLOCK, 92110 CLICHY
La société sera immatriculée au RCS de
Paris et sera radiée du RCS de Créteil
190516B – LES ECHOS
SOCIÉTÉ D’EXPLOITATION DU
JOURNAL LE DROIT DE VIVRE
SARL au capital de 3048,00 €
42 rue du Louvre, 75001 Paris
552025249 RCS Paris
Par délibération en date du 21/09/2018,
de L’AGE statuant en application de l’article L.223.42 du Code de Commerce, a décidé qu’il n’y avait pas lieu à dissolution
malgré un actif net inférieur à la moitié du
capital social. Mention en sera faite au
RCS de Paris
12120727 – LE PUBLICATEUR LEGAL
DEXYS
TERRANOVA CONSEIL, S.A.R.L. au
capital de 3.000 €, sise 3, rue d’Amboise,
75002 PARIS, 503 722 118 RCS PARIS.
Aux termes d’une délibération de l’AGE en
date du 3/9/2018, il a été décidé de transférer le siège au 9, avenue Cuvier, 78600
MAISONS-LAFFITTE, à compter de ce
jour et de modifier l’article 4 des statuts en
conséquence. La société sera immatriculée au RCS de Versailles.
SARL Unipersonnelle au capital de
10000,00 €
153A RUE CARDINET, 75017 PARIS
810577957 RCS Paris
Par décision du Gérant en date du
25/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 18 ROUTE
DE SAINT LEONARD, 60300 SENLIS à
compter du 25/09/2018. La société sera
immatriculée au RCS de Compiègne et
sera radiée du RCS de Paris
190531B – LES ECHOS
190899B – LES ECHOS
191173B – LES ECHOS
ICS SERVICE
CHANTAL ORDIONI
SAS GLOUTON
SARL au capital de 4000,00 €
2 RUE DE LA FERME,
78200 MANTES-LA-JOLIE
824673701 RCS Versailles
Par décision de L’AGE en date du
25/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 60 RUE DE
DUNKERQUE, 75009 PARIS à compter
du 01/10/2018.
Gérance : M. Bogdan Grigore PETER, demeurant 2 RUE MARCEAU, 93100 MONTREUIL
Autres modifications :
- il a été pris acte de la nomination de M.
Kirill Samvelovitch TER AMBARTSOUMIAN, demeurant 18 RUE LAURENCIN
89100 SENS en qualité de nouveau Gérant, à compter du 01/10/2018 pour une
durée illimitée, en remplacement de M.
Bogdan Grigore PETER, Gérant démissionnaire.
La société sera immatriculée au RCS de
Paris et sera radiée du RCS de Versailles
SELARL au capital de 7500,00 €
17 AVENUE DU COLONEL BONNET,
75016 PARIS
481881134 RCS Paris
Par décision de L’Associé Unique en date
du 27/09/2018 il a été décidé de transférer
le siège social de la société au 5 RUE
EDOUARD FOURNIER, 75016 PARIS à
compter du 27/09/2018. Mention en sera
faite au RCS de Paris
ADEHOS
SARL au capital de 3300,00 €
66 rue La Fayette, 75009 Paris
537412322 RCS Paris
190549B – LES ECHOS
Par décision de L’AGE en date du
31/08/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 22 rue de
Bélanton, 44300 Nantes à compter du
31/08/2018. La société sera immatriculée
au RCS de Nantes et sera radiée du RCS
de Paris
ABC DU MARKETING
191131B – LES ECHOS
SAS au capital de 152,00 €
130 RUE JEAN MERMOZ,
95230 SOISY SOUS MONTMORENCY
808848410 RCS Pontoise
Par décision en date du 20/09/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 25 Avenue de Saint Ouen,
75017 Paris à compter du 20/09/2018.
Présidence : Mme Claire Lecarpentier,
demeurant 690 Route du chateau, 72700
Rouillon
La société sera immatriculée au RCS de
Paris et sera radiée du RCS de Pontoise
190569B – LES ECHOS
HCAP
SAS au capital de 1000,00 €
36 rue La Quintinie, 75015 Paris
794620427 RCS Paris
Par décision de L’Associé Unique en date
du 25/09/2018 il a été décidé de transférer
le siège social de la société au 15 rue Plumet, 75015 Paris à compter du
25/09/2018.
Présidence : M. Antoine Habillat, demeurant 15 rue Plumet, 75015 Paris. Mention
en sera faite au RCS de Paris
190633B – LES ECHOS
SAS au capital de 1000,00 €
8 AVENUE SECRETAN, 75019 PARIS
801513953 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
18/07/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 91 RUE
PAUL VAILLANT COUTURIER, 92300
LEVALLOIS PERRET à compter du
27/09/2018. La société sera immatriculée
au RCS de Nanterre et sera radiée du
RCS de Paris
190647B – LES ECHOS
IDEAL PROMOTION
SAS au capital de 20000,00 €
72, rue des Grands Champs, 75020
PARIS
538870031 RCS Paris
Sigle : IP
Par décision en date du 24/09/2018 il a
été pris acte de la révocation de M. Samuel CIOALCA en qualité de DG à
compter du 01/05/2018. Mention en sera
faite au RCS de Paris
190650B – LES ECHOS
BALTO
Société Civile au capital de 100,00 €
36 rue La Quintinie, 75015 Paris
819868076 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
25/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 15 rue Plumet, 75015 Paris à compter du
25/09/2018.
Gérance : M. Antoine Habillat, demeurant
15 rue Plumet, 75015 Paris
Gérance : HCAP, au capital de 1000 €,
immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 794 620 427, domiciliée 15 rue Plumet 75015 Paris représentée par Antoine
Habillat
Gérance : M. Roger Habillat, demeurant
195 avenue du Maine, 75014 Paris
Gérance : Mme Athéna Cassia épouse
Habillat, demeurant 195 avenue du Maine,
75014 Paris. Mention en sera faite au RCS
de Paris
SASU au capital de 500,00 €
9 RUE LACROIX, 75017 PARIS
829584549 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
17/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 17 RUE PELLEPORT, 75020 PARIS à compter du
01/10/2018.
Présidence : Mme CHLOE CHARLES,
demeurant 17 RUE PELLEPORT, 75020
PARIS. Mention en sera faite au RCS de
Paris
190965B – LES ECHOS
LBDH
SARL au capital de 10000,00 €
6 QUAI DU HARE,
76000 ROUEN
812490621 RCS Rouen
Par décision du Gérant en date du
17/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 214 RUE DU
RIVOLI, 75001 PARIS à compter du
18/09/2018.
Gérance : Mme LAURENCE BRAS, demeurant C/170 DEFENCE COLONY,
11002 NEW DELHI INDE
La société sera immatriculée au RCS de
Paris et sera radiée du RCS de Rouen
191154B – LES ECHOS
SCI FONCIERE VALLES
SCI au capital de 1000,00 €
11, rue Ferdinand Duval, 75004 PARIS
824156491 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
28/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 3, rue Jules
Cousin, 75004 Paris à compter du
28/09/2018. Mention en sera faite au RCS
de Paris
JZ CONSEIL
190449B – LES ECHOS
191171B – LES ECHOS
191156B – LES ECHOS
SYRNA
SARL au capital de 57000,00 €
5 RUE DE DOUAI, 75009 PARIS
501682611 RCS Paris
Par décision de L’AGM en date du
11/07/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 42 RUE DE
MAUBEUGE, 75009 PARIS à compter du
11/07/2018.
Autres modifications :
- il a été pris acte de la nomination de Mme
Michelle GRELLET, demeurant 20 traverse jean andre 13008 MARSEILLE en
qualité de nouveau Gérant, à compter du
11/07/2018 pour une durée illimitée, en
remplacement de Mme Raymonde QUINTRIC, Gérant démissionnaire. Mention en
sera faite au RCS de Paris
191159B – LES ECHOS
DERSOU EDITIONS
SASU au capital de 20000,00 €
99bis avenue du Général Leclerc, 75014
PARIS
532336922 RCS Paris
Sigle : DEED
Par décision de L’AGE en date du
10/09/2018 il a été décidé de modifier le
capital de la société en le portant de
20000,00 € à 8000 €. Mention en sera
faite au RCS de Paris
191163B – LES ECHOS
SCI TUGEMO
SCI au capital de 346821,00 €
7 rue de Montessuy, 75007 PARIS
405332107 RCS Paris
Par décision en date du 09/09/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 6 rue de Sinault, 72000 LE
MANS à compter du 08/10/2018. La société sera immatriculée au RCS de Mans
et sera radiée du RCS de Paris
12120410 – LE PUBLICATEUR LEGAL
HOLDING COURAGE Ancienne dénomination sociale : HOLDING COURAGE
Nouvelle dénomination MAISON COURAGE HOLDING So.A.S. au capital de
1.597.123,52 € 38, avenue de Wagram
75008 PARIS 528 881 402 RCS PARIS.
Aux termes d’une délibération en date du
25/9/2018, l’AG des associés de la société
sus-visée a décidé de modifier la dénomination de la société et d’adopter comme
nouvelle dénomination MAISON COURAGE HOLDING, au lieu et place de la
dénomination HOLDING COURAGE, et
ce à compter du 25/9/2018. ’article 3 "Dénomination" des statuts a été corrélativement modifié. Inscription modificative en
sera demandée au RCS de Paris. Pour
avis. Le Président
12120423 – LE PUBLICATEUR LEGAL
LA BOITE A SARDINES, S.C. au capital de 1.500 €, sise 39, rue des Lices,
49100 ANGERS, 448 211 854 RCS ANGERS. L’AGE a décidé le 1er/6/2018 de
transférer le siège du 39, rue des Lices,
49100 ANGERS au 61, rue de Vaugirard,
75006 PARIS à compter de ce jour, et de
modifier en conséquence l’article 4 des
statuts. Objet : l’acquisition, l’administration et la gestion par location ou autrement
de tous immeubles et biens immobiliers et
notamment d’un immeuble situé à La
Flotte-En-Ré (Charente Maritime), cadastré section AB nº168 pour 81 m€ ; toutes
opérations financières, mobilières ou immobilières se rattachant directement ou
indirectement à cet objet et susceptible
d’en faire la réalisation, à condition toutefois, d’en respecter le caractère civil. La
durée est fixée à 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS. La société immatriculée au RCS d’Angers fera l’objet d’une
nouvelle immatriculation au RCS de Paris.
Pour avis. La gérance.
12120462 – LE PUBLICATEUR LEGAL
AGME, S.C. au capital de 1.500 €, sise
39, rue des Lices, 49100 ANGERS, 425
064 722 RCS ANGERS. L’AGE a décidé
le 1er/6/2018 de transférer le siège du
39, rue des Lices, 49100 ANGERS au
61, rue de Vaugirard, 75006 PARIS à
compter de ce jour, et de modifier en
conséquence l’article 4 des statuts. Objet : l’acquisition, l’administration et la gestion par location ou autrement de tous immeubles et biens immobiliers ; toutes
opérations financières, mobilières ou immobilières se rattachant directement ou
indirectement à cet objet et susceptible
d’en faire la réalisation, à condition toutefois d’en respecter le caractère civil. La durée est de 99 ans à compter de son immatriculation au RCS. La société
immatriculée au RCS d’Angers fera l’objet
d’une nouvelle immatriculation au RCS de
Paris. Pour avis. La gérance.
12120706 – LE PUBLICATEUR LEGAL
D’JAWA, S.A.S. au capital de 90.128 €,
sise 12, rue Cambacérès, 75008 PARIS,
521 832 998 RCS PARIS. Aux termes d’un
PV en date du 1er /6/2018, les Associés,
réunis en AGO, ont décidé de nommer
DG, à compter du même jour pour une durée illimitée, M. Frédéric FURMAN,
16, boulevard Carnot, 93200 Saint-Denis,
avec le pouvoir de représenter la société
à l’égard des tiers. Mention en sera faite
au RCS de Paris. Le représentant légal.
12120712 – LE PUBLICATEUR LEGAL
EXODIAL ETABLISSEMENTS DE
SOINS, S.A.S. au capital de 500 €, sise
13/15, rue des Petites Ecuries, 75010 PARIS, 531 816 247 RCS PARIS. Aux termes des décisions de l’associé unique du
12/9/2018, la S.A.R.L. INITIUM, 815 010
608 RCS Rouen, 43 C, rue André ,76710
Montville, représentée par son gérant
M. Chakil MAHTER, a été nommé Président en remplacement de Frédéric ROSES, à compter du 12/9/2018. L’associé
unique a décidé de nommer DG à compter
du 12/9/2018 la société FINANCIERE RUMEX, 508 171 055 RCS Rouen, 5, rue Michel, 76130 Mont-Saint-Aignan, représentée par son gérant M. Loïc DELPORTE. Il
en sera fait mention au RCS de Paris.
Pour avis.
12119069W – LE PUBLICATEUR LEGAL
EUROMURS
S.A.R.L. au capital de 38.112,25 €
46, avenue des Ternes - 75017 PARIS
339 881 799 RCS PARIS
Suivant acte en date du 28/9/2018, il a été
décidé de modifier la dénomination sociale qui sera désormais VICLON et de
modifier l’article 3 des statuts.
Pour avis
12120235-2W – LE PUBLICATEUR LEGAL
HEXAGON MANUFACTURING
INTELLIGENCE MANAGEMENT
SAS au capital de 100 €
Le procès verbal du 1/9/2018 a approuvé
le projet d’apport partiel d’actif en date du
13/7/2018 ainsi que le traité d’apport en
date du 1/9/2018, signés avec la société
MONOPRIX, aux termes duquel cette dernière fait apport de sa branche complète
d’activité de e-commerce alimentaire et
non alimentaire liée au site « Monoprix.fr ». Il en résulte une augmentation de
capital de la société MONOPRIX ONLINE
de 4.817.738 euros pour le porter à
4.837.738 € au moyen de la création de
481.773.800 actions ordinaires nouvelles
de 0,01 euro de valeur nominale chacune,
attribuées en totalité à la société MONOPRIX.
12120392W – LE PUBLICATEUR LEGAL
CONSERVATEUR FINANCE
SA au capital de 9.000.000 €
Siège social : 59 rue de la Faisanderie
75116 Paris
344 842 596 RCS Paris
Par lettre en date du 17 septembre 2018,
BANQUE PALATINE, SA à Directoire et
conseil de surveillance, dont le siège social est 42 rue d’Anjou 75008 Paris, immatriculée au RCS de Paris sous le Nº 542
104 245, administrateur, a notifié à
CONSERVATEUR FINANCE, le changement de son représentant permanent, qui
sera désormais Mr Pierre-Yves DREAN,
demeurant 6 Clos Saint Mathieu 56520
Guidel, en remplacement de Mr Dominique HARTOG.
Siège social :
14 avenue d’Eylau 75116 Paris
12120393W – LE PUBLICATEUR LEGAL
840 996 243 RCS PARIS
Par décisions du 10 09 2018, le Président
de la société LE CERCLE, SAS, capital
1484,00 €, siège : 21 rue Vernet 75008
PARIS, 822 762 613 RCS Paris, a
constaté la réalisation définitive de l’augmentation du capital social d’une somme
de 79 € pour le porter à 1 563 €, telle que
décidée par l’Assemblée Générale Annuelle Mixte du 29 juin 2018. Les statuts
ont été modifiés en conséquence. Mention
au RCS de Paris.
Aux termes d’une délibération en date du
31/08/2018, l’associé unique a décidé de
transférer le siège social à Immeuble
Gamma Parc Technopolis, 3 avenue du
Canada 91978 Les Ulis, à compter de ce
jour.
La société sera désormais immatriculée
au registre du commerce et des sociétés
d’Evry.
12120310W – LE PUBLICATEUR LEGAL
COMPAGNIE DES EAUX ET DE
L’OZONE PROCEDES MP OTTO
SCA au capital de 4.846.880 €
Siège social : 21, rue La Boétie
75008 PARIS
775 667 363 RCS PARIS
L’AGO du 27/06/2018 a nommé en qualité
de Membre du Conseil de Surveillance
Mme Geneviève LEBOUCHER demeurant 86, rue du Cherche Midi 75006 PARIS.
Modification au RCS de Paris.
12120336W – LE PUBLICATEUR LEGAL
RCUBE ASSET MANAGEMENT
SAS au capital de 200.000 €
Siège social : 19 rue Vivienne 75002 Paris
794 460 949 RCS PARIS
Par décisions en date du 26/07/2018, les
associés ont décidé de prendre acte de la
démission de M. Paul BUIGUES de ses
fonctions de directeur général, et de M. Albert FRIEDBERG de ses fonctions de
membre du conseil de surveillance. Par
décisions en date du 20/09/2018, le président a décidé de transférer le siège social au 9 avenue Franklin D. Roosevelt
75008 Paris.
12120364W – LE PUBLICATEUR LEGAL
S.A.R.L. "HOTELIERE SEVRES MONTPARNASSE"
au capital de 7.622,45 Euros
Siège social : PARIS (15ème Arrt.) Rue de
Vaugirard, nº 153
390.196.657 R.C.S. PARIS
Aux termes d’un procès-verbal en date du
21 Septembre 2018, l’associé unique a :
- pris acte du décès de Monsieur Alain
VIEIL, associé et gérant, survenu le 20
Août 2018.
- nommé à compter 21 Septembre 2018,
Monsieur Philippe Francis Jean DIMITRI
VIEIL, demeurant à PARIS (14ème Arrt.)
Avenue Jean Moulin, nº 72, Gérant de ladite société, pour une durée non limitée,
lequel a accepté les fonctions.
POUR INSERTION LEGALE
Monsieur Philippe VIEIL
Associé unique et Gérant
12120371W – LE PUBLICATEUR LEGAL
MONOPRIX ONLINE
S.A.S. au capital de 300.000 €
Siège social : 27/29 rue de Choiseul
75002 PARIS
480 188 507 RCS PARIS
(Société bénéficiaire)
MONOPRIX
S.A.S. au capital de 78.365.040 €
Siège social : 14/16, rue Marc Bloch
92110 CLICHY
552 018 020 RCS NANTERRE
(Société bénéficiaire)
Le procès verbal de la société MONOPRIX ONLINE du 1/9/2018 a décidé de réduire le capital social d’une somme de
280.000 € pour le ramener à 20.000 € par
voie d’annulation de 28.000.000 actions
ordinaires.
12120398W – LE PUBLICATEUR LEGAL
EUROPEAN HOMES PROMOTION
VENDOME
SAS à associé unique au capital de
40.000 euros
Siège social : 10-12 Place Vendôme
75001 Paris
479 322 802 RCS Paris
Aux termes du procès-verbal de l’assemblée générale mixte du 25/05/2018, statuant dans le cadre des dispositions de
l’article L 225-248 du code de commerce,
l’actionnaire unique a décidé qu’il n’y avait
pas lieu à dissolution anticipée de la société.
Mention sera faite au RCS de Paris.
Pour avis
12120404W – LE PUBLICATEUR LEGAL
NEXITY CONSULTING
S.A. au capital de 37.240 €
19, rue de Vienne TSA 50029 75801 PARIS CEDEX 08
315 564 781 RCS PARIS
Aux termes du CA du 24/4/2018 il a été
pris acte de la démission de Monsieur Arnaud BOQUET de ses fonctions d’administrateur, et Président Directeur Génral.
Monsieur Benjamin TANCREDE demeurant 17 rue de la Terrasse, 75017 Paris a
été coopté en qualité d’administrateur,
puis nommé en qualité de Président Directeur Général.
Pour avis
12120418W – LE PUBLICATEUR LEGAL
INVEST CROSS
SAS au capital de 35.820 €
Siège social : 30-34 rue du Chemin Vert
75011 Paris
812 944 619 RCS PARIS
Aux termes de l’A.G.O en date du 29 juin
2018, Mr Michael SCHOR demeurant 34
rue Pierre Demours - 75017 Paris, a été
nommé Président en remplacement de
Mme Anissa BRIKI, démissionnaire. Mention au RCS de Paris
12120419W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PERFORMANCE MATERIALS FRANCE
SAS
SAS au capital de 10.000 €
Siège social : 22 rue Brunel 75017 Paris
823 065 636 RCS Paris
Suivant décisions de l’associé unique en
date du 17 septembre 2018 et décisions
du Président en date du 20 septembre
2018, il a été décidé d’augmenter le capital de 938.000 € pour le porter de 10.000 €
à 948.000 €.
12120420W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ARES 24
S.A.S. au capital de 1000 €
19, rue de Vienne TSA 50029 - 75801
PARIS CEDEX 08
823 623 301 RCS PARIS
Aux termes de l’AGM du 25/6/2018, les
associés, statuant dans le cadre des dispositions de l’article L 225-248 du code de
commerce, ont décidé qu’il n’y avait pas
lieu à dissolution anticipée de la société.
Mention sera faite au RCS de Paris.
Pour avis
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
6 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
12120421W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120471W – LE PUBLICATEUR LEGAL
AXEL SPRINGER DIGITAL
CLASSIFIEDS FRANCE
SAS au capital de 642.609.233 euros
Siège social : 65, rue Ordener - 75018
Paris
789 177 391 RCS PARIS
Aux termes du Conseil de Surveillance du
4/7/2018, (i) Monsieur Thomas Wauquiez,
demeurant 2, rue du Maréchal de Lattre
de Tassigny, 78000 Versailles, (ii) Madame Louise Robitail, demeurant 9, rue
Lapeyrère, 75018 Paris, et (iii) Madame
Jennifer Coscas, demeurant 12, rue Lagrange - 75005 Paris, ont été nommés en
tant que membres du Directoire
Les Hôtels (Très) Particuliers
SAS au capital de 12.550 euros
Siège social : 10 avenue Frochot
75009 Paris
820 234 904 RCS Paris
Aux termes des décisions du Président en
date du 25 juillet 2018, il a été constaté
les augmentations de capital :
- de 2.075 euros, décidées par le Présdient en date du 29/03/2018
- de 5.425 euros, décidées par le Président en date du 30/03/2018
- de 800 euros, décidée par le Président
en date du 10/04/2018
- de 5.000 euros, décidée par le Président
en date du 22/05/2018
- de 1.875 euros, décidée par le Président
en date du 30/05/2018
- de 18,80 euros, décidée par le Président
en date du 23/07/2018
Soit une augmentation d’un montant total
de 15.193,80 euros, portant le capital de
12.550 euros à 27.743,80 euros.
Pour avis.
12120424W – LE PUBLICATEUR LEGAL
VENDOME CROSS
SAS au capital de 25.000 €
Siège social : 6 rue Daunou 75002 Paris
831 619 770 RCS PARIS
Suivant décisions de l’associée unique en
date du 29 juin 2018, il a été décidé de
poursuivre l’activité sociale conformément
à l’article L223-42 du Code de Commerce.
Mention au RCS de Paris
12120435W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SELOGER.COM
SAS au capital de 3.368.160,60 euros
Siège social : 65, rue Ordener - 75018
Paris
RCS Paris 484 851 290
Aux termes du Conseil de Surveillance du
4/7/2018, Madame Jennifer Coscas, demeurant 12, rue Lagrange - 75005 Paris,
a été nommé en tant que membres du Directoire.
12120436W – LE PUBLICATEUR LEGAL
BERF FRANCE 3 SCI
SCI au capital de 106.300 €
Siège social : 37 avenue Pierre 1er de Serbie 75008 Paris
532 052 636 RCS Paris
Suivant assemblée générale ordinaire annuelle et extraordinaire du 27 mars 2018,
il a été pris acte de la fin du mandat de
commissaire aux comptes suppléant de
Mr Yves NICOLAS.
12120441W – LE PUBLICATEUR LEGAL
BERF FRANCE 4 SNC
SNC au capital de 101.000 €
Siège social : 37 avenue Pierre 1er de Serbie 75008 Paris
750 185 647 RCS Paris
Suivant assemblée générale ordinaire annuelle et extraordinaire du 27 mars 2018,
il a été pris acte de la fin du mandat de
commissaire aux comptes suppléant de
Mr Yves NICOLAS.
12120442W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PROLOGIS FRANCE CXLIV (A) SAS
SASU au capital de 314.900 €
Siège social : 3 avenue Hoche Hall 1 5ème étage 75008 Paris
490 042 348 RCS Paris
Suivant décisions de l’associée unique en
date du 17/09/2018, il a été décidé d’augmenter le capital de 5.000 € pour le porter
de 314.900 € à 319.900 €.
12120443W – LE PUBLICATEUR LEGAL
BERF FRANCE 5 SNC
SNC au capital de 102.000 €
Siège social : 37 avenue Pierre 1er de Serbie 75008 Paris
752 946 483 RCS Paris
Suivant assemblée générale ordinaire annuelle et extraordinaire du 27 mars 2018,
il a été pris acte de la fin du mandat de
commissaire aux comptes suppléant de
Mr Yves NICOLAS.
12120457W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PERFORMANCE SPECIALTY
PRODUCTS FRANCE SAS
SASU au capital de 10.000 €
Siège social : 22 rue Brunel 75017 Paris
823 003 769 RCS Paris
Suivant décisions de l’associé unique en
date du 17/09/2018 et des décisions du
président en date du 20/09/2018, il a été
décidé d’augmenter le capital de
11.592.000 € pour le porter de 10.000 € à
11.602.000 €.
12120482W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI PIERREFITTE NATIONALE 1
SCI au capital de 10.000 €
42 Avenue George V
75008 Paris
828 377 671 RCS Paris
Aux termes d’un procès-verbal du
17/09/2018, les associés ont décidé de
modifier la dénomination sociale qui devient SCI MARNES LA COQUETTE PATRIMOINE.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Pour avis
12120497W – LE PUBLICATEUR LEGAL
FERLESS 5
Société civile
Siège social : 5 boulevard Saint-Michel
75005 Paris
838 740 645 RCS Paris
Aux termes des associés en date du
13/09/2018, il a été décidé la transformation de la société en SAS à compter du
même jour, sans création d’un être moral
nouveau, et a été adopté le texte des statuts qui régiront désormais la société. La
durée de la société, sa dénomination, son
siège social, son objet social et son capital
social demeurent inchangés ; Suite à la
transformation, il a été mis fin aux fonctions du gérant. Sous sa nouvelle forme,
la société est dirigée par un président : Patrick Hermand demeurant au 5 bld SaintMichel 75005 Paris. voix. Transmission
des actions : libre. Pour avis
12120498W – LE PUBLICATEUR LEGAL
BURDA FRANCE
Société par Actions Simplifiée au capital
de 20.000.000 euros
Siège Social : 26, rue Vercingétorix
75014 PARIS
444 228 704 RCS PARIS
Aux termes d’un procès-verbal des décisions de l’associé unique du 29 juin 2018,
il a été :
constaté la démission de Eckart Bollmann
de ses fonctions de membre du Conseil
de surveillance à effet du 10 novembre
2017
nommé en qualité de membre du Conseil
de surveillance Olaf Holzhäuser demeurant Zeifen 2, 83417 Kirchanschöring (Allemagne)
Le 29 juin 2018, le Conseil de surveillance
a nommé Olaf Holzhäuser en qualité de
Président du Conseil de surveillance en
remplacement de Monsieur Eckart Bollmann. Pour avis
12120500W – LE PUBLICATEUR LEGAL
EDITIONS NUIT ET JOUR
Société par Actions Simplifiée au capital
de 1.639.680 euros
Siège Social : 26, rue Vercingétorix 75014
PARIS
398 396 960 RCS PARIS
Aux termes d’un procès-verbal des décisions de l’associé unique du 29 juin 2018,
il a été :
constaté la démission de Eckart Bollmann
de ses fonctions de membre du Conseil
de surveillance à effet du 10 novembre
2017
nommé en qualité de membre du Conseil
de surveillance Olaf Holzhäuser demeurant Zeifen 2, 83417 Kirchanschöring (Allemagne)
Le 29 juin 2018, le Conseil de surveillance
a nommé Olaf Holzhäuser en qualité de
Président du Conseil de surveillance en
remplacement de Monsieur Eckart Bollmann. Pour avis
12120458W – LE PUBLICATEUR LEGAL
NOTIPLUS
SAS au capital de 12.444,47 €
Siège social : 112 avenue Kléber
75116 Paris
829 551 050 RCS PARIS
En date du 19 septembre 2018, le président a constaté la réalisation définitive de
l’augmentation du capital social d’une
somme de 850 € en numéraire décidée
lors de la décision des associés du 22 août
2018. Le capital est ainsi porté à
13.294,47 €. Les articles 6 et 7 des statuts
ont été modifiés en conséquence. Mention
au RCS de Paris
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos Sociétés
12120509W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120559W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120599W – LE PUBLICATEUR LEGAL
LA FABRIQUE DE MAI
LE PAIN QUO BOURSE "PQ BOURSE"
SARLU au capital de 7.622, 45 €
Siège soical : 33 rue Vivienne 75002 Paris
432 196 681 RCS Paris
PAIN QUO VICTOR HUGO
SARLU au capital de 550.000 €
Siège soical : 150 avenue Victor Hugo
75016 Paris
533 781 233 RCS Paris
SAS au capital de 2.000 €
Siège social : 11, rue Beauregard
75002 PARIS
793 958 299 RCS PARIS
12120512W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 28/05/2018, il a été
pris acte de la fin des fonctions de gérant,
de Mr. Thomas Hallén, à compter du
27/04/2018,
décidé de nommer en qualité de gérant,
Mr. Jan Vangoidsenhoven demeurant
Bosch 86, Wemmel 1780 (Belgique) et Mr.
Ignacio Houssay demeurant Paraguay
1546, Buenos Aires C1061 ABD (Argentine),
NEXT HABITAT SA
12120572W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes des décisions du 13/09/2018,
l’associé unique a décidé de transférer le
siège social au 13, rue Portefoin 75003
PARIS.
Modification au RCS de Paris.
SAS au capital de 10.000 €
Siège social : 46, rue de Provence
75009 PARIS
832 292 734 RCS PARIS
Aux termes des décisions du 15/09/2018,
l’associé unique a nommé en qualité de
Président M. Eric DENOUAL demeurant
13, rue de Bray 35510 CESSON SEVIGNE en remplacement de M. Marc RUCET, démissionnaire.
Modification au RCS de Paris.
12120513W – LE PUBLICATEUR LEGAL
CONSERVATEUR DIFFUSION
SARL au capital de 400.000 Euros
Siège social : 59 Rue de la Faisanderie
75116 Paris
405 007 964 RCS Paris
Aux termes du procès-verbal de l’assemblée générale ordinaire du 19/09/2018 il a
été désigné en qualité de gérant Mme Delphine RATEAU demeurant 37 Rue Paul
Fort 75014 Paris en remplacement de Mr
Nicolas BRETON-CARRERE.
Pour avis
12120540W – LE PUBLICATEUR LEGAL
EDITIONS MOREAU
Société à responsabilité limitée au capital
de 51.680,22 euros
Siège social : 62 rue Amelot - 75011 PARIS
421 781 568 RCS PARIS
En date du 3/07/2018, l’associé unique a
décidé la transformation de la Société en
société par actions simplifiée à compter du
même jour, sans création d’un être moral
nouveau et a adopté le texte des statuts
qui régiront désormais la Société. La dénomination de la Société, son objet, son
siège, sa durée et les dates d’ouverture et
de clôture de son exercice social demeurent inchangées. Le capital social reste
fixé à la somme de 51 680,22 euros.
Transmission des actions : La cession des
actions de l’associé unique est libre. Monsieur Michel PANTHOUT, Gérant, est désormais nommé Président de la société
pour une durée illimitée. Pour avis
12120549W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI C.R.E.B
Société Civile Immobilière au capital de
1.000 euros
Siège social : 77-79 avenue Paul Doumer
75016 Paris
RCS PARIS 754 023 471
Aux termes d’une délibération du 12 septembre 2018, l’assemblée générale extraordinaire de la SCI CREB a décidé
d’étendre l’objet social et d’autoriser ainsi
la société à consentir toute forme de garantie sur son actif social au profit de l’un
ou plusieurs de ses associés. La société
peut notamment se porter caution au profit
de l’un de ses associés ou consentir une
hypothèque sur tout bien immobilier dont
elle est propriétaire de modifier en conséquence l’article 2 des statuts.
Modification au RCS de PARIS.
12120553W – LE PUBLICATEUR LEGAL
FINANCIERE VETINVEST
SAS au capital de 293.000 euros
Siège social : 7-9 rue la Boétie –
75008 Paris
813 566 387 R.C.S. PARIS Aux termes de
l’assemblée générale du 9 juillet 2018, des
décisions du président du 27 juillet 2018
et des décisions du président du 17 septembre 2018, le capital social a été augmenté, en numéraire, d’un montant de
95.000 euros, par émission de 95.000 actions d’un euro de valeur nominale. Le capital social est désormais fixé à la somme
de 388.000 euros divisé en 388.000 actions d’un euro de valeur nominale chacune. Les statuts ont été modifiés en
conséquence.
12120508W – LE PUBLICATEUR LEGAL
CHEZ NICO
SAS au capital de 5.000 €
Siège social : 11, rue Beauregard
75002 PARIS
750 163 214 RCS PARIS
Aux termes des décisions du 13/09/2018,
l’associé unique a décidé de transférer le
siège social de la Société au 13, rue Portefoin 75003 PARIS.
Modification au RCS de Paris.
12120556W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCCV ASNIERES ALPHA
SCCV au capital de 1.000 Euros - Siège
social : 8 avenue Delcassé 75008 PARIS529 222 028 RCS PARIS
Aux termes de l’AGOA en date du
18/06/2018, il a été décidé de nommer en
qualité de Commissaires aux comptes
titulaire : ERNST & YOUNG ET AUTRES
sise Tour First, 1 place des Saisons 92400
COURBEVOIE immatriculée au RCS de
NANTERRE sous le numéro 438 476 913.
Mention en sera faite au RCS de PARIS.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
PAIN QUO CHARONNE
SARLU au capital de 300.000 €
Siège soical : 18/24 rue de Charonne
75011 Paris
794 552 026 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 28/05/2018, il a été
pris acte de la fin des fonctions de gérant,
de Mr. Thomas Hallén, à compter du
27/04/2018,
décidé de nommer en qualité de gérant,
Mr. Jan Vangoidsenhoven demeurant
Bosch 86, Wemmel 1780 (Belgique) et Mr.
Ignacio Houssay demeurant Paraguay
1546, Buenos Aires C1061 ABD (Argentine),
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 28/05/2018, il a été
pris acte de la fin des fonctions de gérant,
de Mr. Thomas Hallén, à compter du
27/04/2018,
décidé de nommer en qualité de gérant,
Mr. Jan Vangoidsenhoven demeurant
Bosch 86, Wemmel 1780 (Belgique) et Mr.
Ignacio Houssay demeurant Paraguay
1546, Buenos Aires C1061 ABD (Argentine),
12120600W – LE PUBLICATEUR LEGAL
TEXTKERNEL France
SARL au capital de 10.000 euros
Siège social : 13, rue Camille Desmoulins
- ISSY-LES-MOULINEAUX (92441)
822 246 328 RCS Nanterre
AVIS DE MODIFICATION
Suivant procès-verbal du 01/08/2018,
l’Associée unique a décidé de transférer
le siège social du 13, rue Camille Desmoulins à Issy-les-Moulineaux Cedex (92441)
au 8, rue de Greffulhe à Paris (75008), et
ce à compter du 01/08/2018. Il a été modifié en conséquence l’article 4 des statuts.
Pour avis la Gérance
12120603W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120574W – LE PUBLICATEUR LEGAL
QUO VARENNE
SASU au capital de 100.000 €
Siège soical : 25 rue de Varenne
75007 Paris
498 313 048 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 28/05/2018, il a été
pris acte de la fin des fonctions de Directeur Général, de Mr. Thomas Hallén, à
compter du 27/04/2018,
décidé de nommer en qualité de Directeur
Général, Mr. Jan Vangoidsenhoven demeurant Bosch 86, Wemmel 1780 (Belgique) et Mr. Ignacio Houssay demeurant
Paraguay 1546, Buenos Aires C1061 ABD
(Argentine),
LE PAIN QUOTIDIEN
SASU au capital de 2.712.137 €
Siège soical : 40 rue de Cléry 75002 Paris
417 706 298 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 28/05/2018, il a été
pris acte de la fin des fonctions de Directeur Général, de Mr. Thomas Hallén, à
compter du 27/04/2018,
décidé de nommer en qualité de Directeur
Général, Mr. Jan Vangoidsenhoven demeurant Bosch 86, Wemmel 1780 (Belgique) et Mr. Ignacio Houssay demeurant
Paraguay 1546, Buenos Aires C1061 ABD
(Argentine),
12120604W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120577W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Selon décisions du 24/10/2016 de l’associé unique de PRIVATEL INVESTISSEMENT, Société civile immobilière au capital de 1.524,49 €, Siège social : 27 avenue
de l’Opéra, 75001 Paris – 333 264 323
RCS PARIS, le siège social a été transféré
à PARIS (75008) – 13, rue du Docteur
Lancereaux. Les statuts ont été modifiés
en conséquence. Pour avis.
12120578W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PAIN QUO MARAIS ASSOCIES
SASU au capital de 45.061, 25 €
Siège soical : 18/20 rue des Archives
75004 Paris
420 799 165 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 28/05/2018, il a été
pris acte de la fin des fonctions de Directeur Général, de Mr. Thomas Hallén, à
compter du 27/04/2018,
décidé de nommer en qualité de Directeur
Général, Mr. Jan Vangoidsenhoven demeurant Bosch 86, Wemmel 1780 (Belgique) et Mr. Ignacio Houssay demeurant
Paraguay 1546, Buenos Aires C1061 ABD
(Argentine),
12120585W – LE PUBLICATEUR LEGAL
LE PAIN QUOTIDIEN SAINT HONORE
(PQ SAINT HONORE)
SARLU au capital de 76.225 €
Siège soical : 18 Place du Marché Saint
Honoré 75001 Paris
415 084 763 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 28/05/2018, il a été
pris acte de la fin des fonctions de gérant,
de Mr. Thomas Hallén, à compter du
27/04/2018,
décidé de nommer en qualité de gérant,
Mr. Jan Vangoidsenhoven demeurant
Bosch 86, Wemmel 1780 (Belgique) et Mr.
Ignacio Houssay demeurant Paraguay
1546, Buenos Aires C1061 ABD (Argentine),
12120597W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PAIN QUO LEPIC
SARLU au capital de 300.000 €
Siège soical : 31 rue Lepic 75018 Paris
753 692 383 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 28/05/2018, il a été
pris acte de la fin des fonctions de gérant,
de Mr. Thomas Hallén, à compter du
27/04/2018,
décidé de nommer en qualité de gérant,
Mr. Jan Vangoidsenhoven demeurant
Bosch 86, Wemmel 1780 (Belgique) et Mr.
Ignacio Houssay demeurant Paraguay
1546, Buenos Aires C1061 ABD (Argentine),
PAIN QUO 68 CHARRON
SARLU au capital de 300.000 €
Siège soical : 68 rue Pierre Charron
75008 Paris
813 246 733 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 28/05/2018, il a été
pris acte de la fin des fonctions de gérant,
de Mr. Thomas Hallén, à compter du
27/04/2018,
décidé de nommer en qualité de gérant,
Mr. Jan Vangoidsenhoven demeurant
Bosch 86, Wemmel 1780 (Belgique) et Mr.
Ignacio Houssay demeurant Paraguay
1546, Buenos Aires C1061 ABD (Argentine),
12120606W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PAIN QUO VICTOIRES
SARLU au capital de 58.000 €
Siège soical : 5 rue des Petits Champs
75001 Paris
532 569 027 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 28/05/2018, il a été
pris acte de la fin des fonctions de gérant,
de Mr. Thomas Hallén, à compter du
27/04/2018,
décidé de nommer en qualité de gérant,
Mr. Jan Vangoidsenhoven demeurant
Bosch 86, Wemmel 1780 (Belgique) et Mr.
Ignacio Houssay demeurant Paraguay
1546, Buenos Aires C1061 ABD (Argentine),
12120617W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Ekkio Holding VIII
SAS au capital de 1 euro
Siège social : 7-9 rue La Boétie –
75008 Paris
840 723 944 R.C.S. PARIS
Aux termes des décisions de l’associé unique du 9 juillet 2018 et des décisions du
président du 2 août 2018 : (i) le capital social a été augmenté, en numéraire, d’un
montant de 1.077.999 euros, par émission
de 1.077.999 actions d’un euro de valeur
nominale. Le capital social est désormais
fixé à la somme de 1.078.000 euros divisé
en 1.078.000 actions d’un euro de valeur
nominale chacune ; (ii) il a été adopté
comme nouvelle dénomination : Financière CALICEO. Les statuts ont été modifiés en conséquence.
12120619W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PAIN QUO MONTORGUEIL
SARLU au capital de 47.000 €
Siège soical : 2 rue des Petits Carreaux
75002 Paris
438 724 387 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 28/05/2018, il a été
pris acte de la fin des fonctions de gérant,
de Mr. Thomas Hallén, à compter du
27/04/2018,
décidé de nommer en qualité de gérant,
Mr. Jan Vangoidsenhoven demeurant
Bosch 86, Wemmel 1780 (Belgique) et Mr.
Ignacio Houssay demeurant Paraguay
1546, Buenos Aires C1061 ABD (Argentine),
12120622W – LE PUBLICATEUR LEGAL
EKKIO HOLDING IX
SAS au capital de 1 euro
Siège social : 7-9 rue La Boétie –
75008 Paris
840 724 066 R.C.S. PARIS
Aux termes des décisions de l’associé unique du 9 juillet 2018 et des décisions du
président du 2 août 2018 : (i) le capital social a été augmenté, en numéraire, d’un
montant de 549.999 euros, par émission
de 549.999 actions d’un euro de valeur nominale. Le capital social est désormais fixé
à la somme de 550.000 euros, divisé en
550.000 actions d’un euro de valeur nominale chacune ; (ii) il a été adopté comme
nouvelle dénomination : Financière Biophyto. Les statuts ont été modifiés en
conséquence.
12120623W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PAIN QUO LES HALLES
SARLU au capital de 300.000 €
Siège soical : Local 15 Niveau 0 Village
des Saveurs Centre Commercial du
Forum des Halles, La Canopée, Côté rue
Rambuteau 75001 Paris
814 283 248 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 28/05/2018, il a été
pris acte de la fin des fonctions de gérant,
de Mr. Thomas Hallén, à compter du
27/04/2018,
décidé de nommer en qualité de gérant,
Mr. Jan Vangoidsenhoven demeurant
Bosch 86, Wemmel 1780 (Belgique) et Mr.
Ignacio Houssay demeurant Paraguay
1546, Buenos Aires C1061 ABD (Argentine),
12120625W – LE PUBLICATEUR LEGAL
IMPACT partenaires
SAS au capital de 155.390 euros
Siège social : 22 rue de la Pépinière –
75008 Paris
509 104 725 R.C.S. PARIS
Aux termes du procès-verbal du 3 septembre 2018, le président a constaté qu’aucune opposition n’ayant été signifiée dans
le délai de 20 jours à compter de la date
de dépôt au greffe de la décision de l’assemblée générale en date du 29 juin 2018
qui a décidé la réduction du capital, a
constaté la réalisation définitive de la réduction de 11.690 euros par annulation de
1.169 actions d’une valeur nominale de 10
euros chacune. Le capital social est désormais fixé à la somme de 143.700 euros, divisé en 14.370 actions d’une valeur
nominale de 10 euros chacune.
12120627W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI CAB
SCI au capital de 917.000 €
Siège soical : 40 rue de Cléry 75002 Paris
419 838 123 RCS Paris
Aux termes des délibérations de l’assemblée générale extraordinaire en date du
28/05/2018, il a été
pris acte de la fin des fonctions de gérant,
de Mr. Thomas Hallén, à compter du
27/04/2018,
décidé de nommer en qualité de gérant,
Mr. Jan Vangoidsenhoven demeurant
Bosch 86, Wemmel 1780 (Belgique) et Mr.
Ignacio Houssay demeurant Paraguay
1546, Buenos Aires C1061 ABD (Argentine),
12120629W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PAIN QUO BRETAGNE
SARLU au capital de 300.000 €
Siège soical : 29 rue Debelleyme
75003 Paris
803 956 226 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 28/05/2018, il a été
pris acte de la fin des fonctions de gérant,
de Mr. Thomas Hallén, à compter du
27/04/2018,
décidé de nommer en qualité de gérant,
Mr. Jan Vangoidsenhoven demeurant
Bosch 86, Wemmel 1780 (Belgique) et Mr.
Ignacio Houssay demeurant Paraguay
1546, Buenos Aires C1061 ABD (Argentine),
12120633W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PAIN QUO MARTYRS
SARLU au capital de 300.000 €
Siège social : 54 rue des Martyrs
75009 Paris
790 150 601 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 28/05/2018, il a été
pris acte de la fin des fonctions de gérant,
de Mr. Thomas Hallén, à compter du
27/04/2018,
décidé de nommer en qualité de gérant,
Mr. Jan Vangoidsenhoven demeurant
Bosch 86, Wemmel 1780 (Belgique) et Mr.
Ignacio Houssay demeurant Paraguay
1546, Buenos Aires C1061 ABD (Argentine),
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 7
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos Sociétés
12120634W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120687W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PERSPECTIVE HABITAT PROMOTION
1
Société civile de construction vente au capital de 1.000 €
Siège social : 15 rue d’Astorg 75008 Paris
819 248 774 RCS Paris
Suivant délibérations de l’assemblée générale extraordinaire du 21 juillet 2016, il
a été décidé de nommer en qualité de cogérant, la société EUROPEAN HOMES
France, SAS dont le siège social se situe
10-12 Place Vendôme 75001 Paris, immatriculée au RCS de Paris sous le Nº 784
818 122.
Suivant délibérations de l’assemblée générale extraordinaire en date du 19 septembre 2018, il a été décidé de transférer
le siège social au 10-12 Place Vendôme
75001 Paris.
TRISTAN GODEFROY
Société civile immobilière
Au capital de 1 000 euros
Siège social : 122 rue Lamarck
75018 Paris
RCS PARIS 792 106 114
12120636W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ERES
Société par actions simplifiée au capital de
100.120 euros
Siège social : 166, boulevard Voltaire –
75011 Paris
582 114 179 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique du 31 août 2018, il a été constaté la
démission de Madame Anne Kirby de ses
fonctions de directrice générale à compter
de ce jour et nommé Madame Florence
Dennetière demeurant 15 rue Ambroise
Thomas 75009 Paris en qualité de nouvelle directrice générale de la société à
compter du 1er septembre 2018. Pour avis
12120637W – LE PUBLICATEUR LEGAL
EYEVENSYS
SAS au capital de 6.623,07 euros
Siège social : Tour Montparnasse 33 Avenue du Maine 75015 Paris
509 397 832 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’assemblée
générale du 29/06/2018, il a été décidé de
nommer Gérald CAGE demeurant 6309
Greenway road, Ft Worth - Texas USA en
qualité d’administrateur.
12120655W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PIROLIFAJA
SAS au capital de 10.000 €
46 Rue Pierre Charron
75008 Paris
828 094 821 RCS Paris
Aux termes d’un procès-verbal du
15/06/2018, les associés, statuant dans le
cadre des dispositions de l’article L
225-248 du code de commerce, ont décidé qu’il n’y avait pas lieu à dissolution
anticipée de la société.
Il a également été décidé de nommer, en
qualité de président, ZAKA INVESTMENTS, SNC, 46 Rue Pierre Charron
75008 Paris, 804 549 723 RCS Paris, en
remplacement de ZAKA INVESTMENTS
(807 728 597 RCS Paris), démissionnaire.
Mention sera faite au RCS de Paris.
Pour avis
12120664W – LE PUBLICATEUR LEGAL
INSTITUT DU PATRIMOINE (IP)
Société à responsabilité limitée au capital
de 166.662 €
Siège social : 105, boulevard Haussmann
– 75008 Paris
488 125 071 RCS Paris
Aux termes du procès-verbal des décisions du 18 septembre 2018, les associés
ont désigné, à compter du même jour, en
qualité de cogérants Georges NEMES de
WEISZ-HORSTENSTEIN, demeurant 66,
boulevard Exelmans – 75016 Paris, et Jérémy ARAS, demeurant 2, allée des Eboutures – 60580 Coye la Forêt. Pour avis
12120670W – LE PUBLICATEUR LEGAL
NEPTEAM
SAS au capital de 55.500.000 €
21 Rue Clément Marot
75008 Paris
537 517 971 RCS Paris
Aux termes d’un procès-verbal du
05/09/2018, les associés, statuant dans le
cadre des dispositions de l’article L
225-248 du code de commerce, ont décidé qu’il n’y avait pas lieu à dissolution
anticipée de la société.
Mention sera faite au RCS de Paris.
Pour avis
12120671W – LE PUBLICATEUR LEGAL
INSTITUT DU PATRIMOINE PARIS
Société à responsabilité limitée au capital
de 30.000 €
Siège social : 105, boulevard Haussmann
– 75008 Paris
518 086 608 RCS Paris
Aux termes du procès-verbal en date du
18 septembre 2018, les associés ont désigné, à compter du même jour, en qualité
de cogérants Stéphane CREMADES, demeurant 23, rue Brochant – 75017 Paris,
Georges NEMES de WEISZ-HORSTENSTEIN, demeurant 66, boulevard Exelmans
– 75016 Paris et Jérémy ARAS, demeurant 2, allée des Eboutures – 60580 Coyela-Forêt. Pour avis
Aux termes d’une AGE du 08/09/2018, les
associés ont décidé de transférer le siège
social 12 rue de Siam 75116 Paris à
compter du 08/09/2018.
L’article 4 des statuts a été modifié.
Pour avis
12120692W – LE PUBLICATEUR LEGAL
NELLY RODI
Société par actions simplifiée au capital de
150.000 €
Siège social : 28, avenue de Saint-Ouen
et 43, rue Ganneron - 75018 PARIS
333 353 530 RCS PARIS
L’AGO du 5 juin 2018 prend acte du non
renouvellement de Jean-Louis AUQUE,
commissaire aux comptes suppléant.
12120697W – LE PUBLICATEUR LEGAL
DATA COMPANY
S.A.S. au capital de 5.000 €
32, rue de Paradis - 75010 PARIS
515 375 806 RCS PARIS
Suivant acte en date du 14/9/2018, il a été
décidé d’augmenter le capital social d’un
montant de 95.000 €.
Le capital social est fixé à la somme de
100.000 € divisé en 10.000 actions de
10 € de valeur nominale chacune.
12120709W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120761W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120817W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120489 – LA VIE JUDICIAIRE
IP GROUP
Par décisions du 30 08 2018, les associés
de la société GROUPE M, SARL, capital
7.500.000 €, siège : 2 square de l’OpéraLouis Jouvet 75009 PARIS, 815 234 190
RCS PARIS, ont pris acte de la démission
de Mme Anne PERROT de ses fonctions
de gérant, à compter du 29 août 2018 et
ont décidé de ne pas pourvoir à son remplacement. Mention au RCS de PARIS.
INFORMATIQUE SANTE TRAVAIL I.S.T.
S.A.S. au capital de 320.000 euros
26, rue Marbeuf
75008 Paris
500 752 514 RCS PARIS
DELTICAR, S.A.S. au capital de
50.000 €, sise 151, rue du Faubourg
Saint-Denis, 75002 PARIS, 823 946 868
RCS PARIS. Par décision en date du
10/9/2018, l’associée unique prend acte
de la démission de M. Thierry DELESALLE avec effet à compter du 7/9/2018
de ses fonctions de DG de la société. Pour
avis.
Société par actions simplifiée au capital de
2.763.000 €
Siège social : 105, boulevard Haussmann
– 75008 Paris
798 864 609 RCS Paris
Aux termes du procès-verbal des décisions du 18 septembre 2018, les associés
ont constaté la démission de Stéphane
CREMADES, Président et de Stéphane
PELTIER, Directeur général et ont décidé
de nommé :
en qualité de Président à compter du
même jour : la société PATRIMMOFI, SAS
- Siège social : 18, rue Jean Giraudoux –
75116 PARIS - 820 922 326 RCS PARIS,
représentée par Georges NEMES de
WEISZ HORSTENSTEIN, président, en
remplacement de Stéphane CREMADES,
en qualité de directeurs généraux délégués : Jérémy ARAS, demeurant 2, allée
des Eboutures – 60580 Coye la Forêt et
Stéphane PELTIER, demeurant 9, rue Bochart de Saron – 75009 Paris, à compter
du même jour, et Stéphane CREMADES,
demeurant 23, rue Brochant – 75017 Paris, à compter du 16 janvier 2019. Pour
avis
12120725W – LE PUBLICATEUR LEGAL
VESTIAIRE COLLECTIVE
SA au capital de 2.088.973, 39 €
Siège social :
33 boulevard du Général Martial Valin
75015 Paris
517 465 225 RCS Paris
Aux termes du conseil d’administration en
date du 01/02/2013 et du 14/11/2017, il a
été décidé d’augmenter le capital de
2.000, 68 € pour le porter de 2.088.973,
39 € à 2.090.974, 07 €.
12120734W – LE PUBLICATEUR LEGAL
RETAIL PARTNERS
Par AGE du 26 03 2018, les associés de
la société RCIT, SARL, capital 1.000 €,
siège : 70 rue Michel-Ange 75016 Paris,
792 905 010 RCS Paris, ont pris acte de
la démission du Docteur Pierre BONNET
de ses fonctions de gérant, à compter du
15 mars 2018, et décidé de nommer en
qualité de nouveau gérant, le Professeur
Pierre CHASTANIER, demeurant 5, rue
de Messine 75008 Paris. Mention au RCS
de Paris.
Suivant acte en date du 20/7/2018, il a été
décidé de nommer en qualité de commissaires aux comptes :
titulaire Monsieur Pascal PERRON, 3, rue
de la Caféterie 78240 CHAMBOURCY
suppléant SCORE, 125, avenue Gambetta 17103 SAINTES CEDEX 343 379
171 RCS SAINTES
Aux termes d’un acte en date du
19/9/2018, il a été décidé de transformer
de la société en Société par Actions
Simplifiée.
L’objet de la société, sa durée, son siège
social et sa dénomination demeurent inchangés. Le capital de la société reste fixé
à la somme de 50.000 €.
Président : Monsieur Franck MENARD,
63ter, rue de Billancourt 92100 BOULOGNE BILLANCOURT
Les commissaires aux comptes sont maintenus.
Admission aux assemblées : tout actionnaire peut participer aux assemblées.
Chaque action donne droit à une voix.
Transmission des actions : Il existe des
clauses statutaires d’agrément à l’égard
des tiers.
Suivant acte en date du 20/9/2018, il a été
décidé de nommer en qualité de président
SUHALI, SARL au capital de 50.000 €, 6,
allée des Champs 78110 LE VESINET
493 661 680 RCS VERSAILLES.
Pour avis
12120700W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par assemblée du 21/09/2018, les Associés de la société « PHB ADVISORY »,
SAS au capital de 5.000 €, 815 125 802
R.C.S. NANTERRE. Président : M. Philippe BERTON, demeurant 138, avenue
de Malakoff, 75116 Paris, ont décidé de
transférer le siège social du 145, rue de
Verdun - 9215 SURESNES au 138, avenue de Malakoff - 75116 PARIS R.C.S.
PARIS. Pour avis.
12120702W – LE PUBLICATEUR LEGAL
WEB OPTICIAN
SAS au capital de 351 300 €
116 ter rue de Saussure
75017 PARIS
519 219 414 RCS PARIS
Par décision du 28/02/2018, les associés
ont :- nommé aux fonctions de président :
Nicole VAN STRIJTHEM, 30 avenue des
Traquets,1160 Auderghem (Belgique), en
remplacement de Alain GUYOT-SIONNEST démissionnaireet pour une durée illimitée à compter de cette date.- décidé
de ne pas remplacer Alain HERY démissionnaire de ses fonctions de directeurgénéral- supprimé le conseil d’administration.Les statuts de la société ont été
modifiés en conséquence.
ANDRE TOUT VA BIEN
S.A.R.L. au capital de 5000 €
105, rue du Faubourg du Temple 75010 PARIS
518 632 120 RCS PARIS
Aux termes de l’AGO du 30/8/2018 il a été
décidé de nommer en qualité de gérant
Monsieur André PINHEIRO DA SILVA
SARAIVA TERROSO demeurant 9, rue de
Chabrol, 75010 Paris, en remplacement
de Monsieur Inacio PINHEIRO DA SILVA
SARAIVA.
Pour avis
12120782W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120699W – LE PUBLICATEUR LEGAL
S.A.R.L. au capital de 50.000 €
26, rue Georges Sand - 75016 PARIS
752 101 436 RCS PARIS
12120770W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120738W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI SITRODEU
SCI au capital de 1.554,97 €
17 Bd Malesherbe, 75008 Paris
408434736 RCS Paris
Aux termes de l’AGE en date du
03/09/2018, les associés ont décidé de
transférer le siège social à 7 RUE PAUL
BERT, 13100 Aix-en-Provence, à compter
du 03/09/2018.
Radiation du RCS de Paris et immatriculation au RCS de Aix-en-Provence
12120743W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Financière Ponthieu
Société par actions simplifiée au capital de
1.000 euros
Siège social : 34, rue de Ponthieu 75008 Paris
798 744 678 RCS Paris
(la « Société »)
Aux termes de délibérations en date du
29/06/2018, l’Assemblée Générale des
associés de la Société a :
- pris acte de la démission de Monsieur
Cyrille Moleux de son mandat de Président de la Société compter de ce jour, et
- nommé Monsieur Nicolas Menard-Durand, demeurant 2, avenue Paul Doumer
à Paris (75116) en qualité de nouveau
Président de la Société, à compter de ce
jour et sans limitation de durée.
Mention en sera faite au RCS de Paris.
Pour Avis.
12120744W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI ALFILAC
SCI au capital de 3.000 €
17 Bd Malesherbes, 75008 Paris
401031620 RCS Paris
Aux termes de l’AGE en date du
03/09/2018, les associés ont décidé de
transférer le siège social à 7 RUE PAUL
BERT, 13100 Aix-en-Provence, à compter
du 03/09/2018.
Radiation du RCS de Paris et immatriculation au RCS de Aix-en-Provence
12120759W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI DE BUCI
SCI au capital de 1.575 €
17 Bd Malesherbes, 75008 Paris
440035244 RCS Paris
Aux termes de l’AGE en date du
03/09/2018, les associés ont décidé de
transférer le siège social à 7 RUE PAUL
BERT, 13100 Aix-en-Provence, à compter
du 03/09/2018.
Radiation du RCS de Paris et immatriculation au RCS de Aix-en-Provence
SARL M.V.M. ; SARL au capital de
371.000 € ; Siège social : 35 Boulevard
Lefebvre – 75015 Paris ; 502 489 610
RCS PARIS
Suivant décisions en date du 21/06/2018
il a été décidé de réduire le capital social
d’une somme de 160.000 € par voie de rachat de 160 parts sociales pour le ramener
à 211.000 €. Les statuts ont été modifiés
en conséquence. Mention au RCS de Paris
12120796W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SOCIETE NOUVELLE DES ETABLISSEMENTS JACQUIER SARL de 7.622,45 €,
69B rue Damrémont Paris 18 - R.C.S. PARIS 341 222 479. Par AGE du 28/09/18
nommé nouveau gérant Filinto Caldeira
demeurant 14 rue Pasteur 94 L’Hay les
Roses à compter de ce jour en remplacement de Georges Smadja démissionnaire.
Art. 6, 7 et 11 des statuts modifiés
Suivant procès-verbal en date du
21/6/2018, le Comité de Direction a décidé de nommer en quaité de nouveau
Président, en remplacement du Centre Interentreprises et Artisanal de Médecine du
Travail - CIAMT Santé au Travail non renouvelé, l’Association EFFICIENCE
SANTE AU TRAVAIL, ayant son siège social sis 175, rue Marcadet 75018 Paris, représentée par Mme Danièle BOURLA, demeurant 13, avenue Boudon 75016 Paris.
Pour avis.
12120819W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI GALANDE
SCI au capital de 137.204,12 €
17 Bd Malesherbes, 75008 Paris
394772768 RCS Paris
Aux termes de l’AGE en date du
03/09/2018, les associés ont décidé de
transférer le siège social à 7 rue Paul Bert,
13100 Aix-en-Provence, à compter du
03/09/2018.
Radiation du RCS de Paris et immatriculation au RCS de Aix-en-Provence
12120821W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI 32 VERNEUIL
SCI au capital de 1.524,49 €
17 Bd Malesherbes, 75008 Paris
421020959 RCS Paris
Aux termes de l’AGE en date du
03/09/2018, les associés ont décidé de
transférer le siège social à 7 rue Paul Bert,
13100 Aix-en-Provence, à compter du
03/09/2018.
Radiation du RCS de Paris et immatriculation au RCS de Aix-en-Provence
12120823W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120797W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Société civile Damremont Gestion Finances et Participations de 7.650 €, 69B rue
Damrémont Paris 18- R.C.S. PARIS 442
847 240. Par AGE du 28/09/18 nommé
nouveau gérant Filinto Caldeira demeurant 14 rue Pasteur 94 l’Hay Les Roses à
compter de ce jour en remplacement de
Georges Smadja démissionnaire. Art. 6, 7
et 15 des statuts modifiés
12120798W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par AGE du 21/09/2018 de LE BAZ’ART,
SARL, capital 1.500 €, siège : 40 rue Damrémont 75018 PARIS, 500 426 606 RCS
PARIS, il a été décidé de nommer en qualité de nouveau gérant Mr Christophe
SOURNAC, Dt 36 rue Joseph de Maistre
75018 PARIS en remplacement de Mme
PILLON Valérie et de transférer le siège
au 36 rue Joseph de Maistre 75018 PARIS. Les statuts ont été modifiés en
conséquence.
12120811W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ZOUZOU
S.A.R.L. à associé unique au capital de
10.000 euros
12, rue Vivienne
75002 Paris
823 971 338 RCS PARIS
Suivant délibérations en date du 1/9/2018,
l’assemblée générale extraordinaire a décidé de transférer le siège social au 8, boulevard de la Madeleine 75009 Paris, à
compter du 1/9/2018. L’article 4 des statuts a été modifié.
Pour avis.
12120814W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Kepler Cheuvreux
S.A. à Directoire au capital de
54.744.920 euros
112, avenue Kléber
75116 Paris
413 064 841 RCS PARIS
Suivant procès-verbal en date du
25/9/2018, l’assemblée générale ordinaire
a décidé de nommer en qualité de nouveau membre du Conseil de surveillance,
M. Olivier KHAYAT, demeurant Via Vincenzo Monti 6, Milan 20123 Italie, avec effet au 27/9/2018.
Pour avis.
12120815W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ELT GROUPE
S.A.S. à associé unique au capital de
5.000 euros
6, rue Galilée
75116 Paris
840 856 983 RCS PARIS
Suivant décisions en date du 26/09/2018,
l’associé unique a décidé de nommer en
qualité de nouveau Président, en remplacement de M. Laurent KAYSER démissionnaire, M. Alexandre LEMIRE, demeurant 7, rue de l’Egalité 95650 Boissy
l’Aillerie.
Pour avis.
SCI VERSO
SCI au capital de 1.524,49 €
17 Bd Malesherbes, 75008 Paris
410079289 RCS Paris
Aux termes de l’AGE en date du
03/09/2018, les associés ont décidé de
transférer le siège social à 7 rue Paul Bert,
13100 Aix-en-Provence, à compter du
03/09/2018.
Radiation du RCS de Paris et immatriculation au RCS de Aix-en-Provence
12120834W – LE PUBLICATEUR LEGAL
MADE IN AGENCE
S.A.R.L. à associé unique au capital de
10.000 euros
51, rue de Rome
75008 Paris
797 810 041 RCS PARIS
Suivant décisions unanimes en date du
5/9/2018, les associés ont décidé de nommer en qualité de co-gérante, Mme Virginie GASNOT, demeurant 51, rue de Rome
75008 Paris, à compter du 5/9/2018.
Pour avis.
12120851W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Z&Y
S.A.R.L. au capital de 8.000 euros
22, rue Saint-Blaise
75020 Paris
524 726 866 RCS PARIS
Suivant délibérations en date du 1/9/2018,
l’assemblée générale extraordinaire a décidé d’augmenter le capital social de
32.000 euros afin de le porter à 40.000
euros, libéré par compensation de créances, puis de le réduire (afin d’apurer les
pertes) de 32.000 euros afin d’être ramené
à 8.000 euros ; les capitaux propres se
trouvent ainsi reconstitués.
Pour avis.
12120491 – LA VIE JUDICIAIRE
Aux termes de l’AG du 22/9/2018 de
GLOBAL EXCHANGE SERVICES,
S.A.R.L.au capital de 15.244,90 €, sise
22, rue du 4 Septembre, 75002 PARIS,
412 622 987 RCS PARIS. Il a été décidé
de transformer la S.A.R.L. en S.A.S. à
compter du jour de ladite assemblée.
Cette transformation n’entraîne pas la
création d’un être moral nouveau. A été
nommé : - président Eric AUDAY, né le
10/12/1958 à Paris, 3, square de l’avenue
du Bois, 75116 Paris ; - CAC société COGEP, en la personne de M. Stéphane SINTES, 96/98, avenue Raymond Poincaré,
CS 31749, 75771 Paris Cedex 16. Cessions d’actions et agrément : librement
cessible entre associés, agrément préalable de la majorité des voix des associés
pour toute autre cession. Admission aux
AG et exercice du droit de vote : tout
associé participant aux assemblées doit
justifier de son identité et de l’inscription
en compte de ses actions le jour de l’Assemblée. Chaque action donne droit à une
voix au moins. Le droit de vote attaché aux
actions démembrées appartient au nupropriétaire pour toutes les décisions collectives, sauf pour celles concernant l’affectation des bénéfices de l’exercice où il
est réservé à l’usufruitier. La même assemblée a décidé de transférer le siège
au 43/47, avenue de la Grande Armée,
75116 PARIS. Le dépôt légal sera effectué au GTC de Paris. Pour avis.
12120505 – LA VIE JUDICIAIRE
Le 13/9/2018, le Président de la S.A.S.
MERCI JEROME DEVELOPPEMENT au
capital de 613.151,48 €, sise 56, avenue
Kléber, 75116 PARIS, 521 788 380 RCS
PARIS, a constaté la réalisation définitive
de l’augmentation de capital décidée par
l’AGE du 25/7/2018 et le Président le
31/8/2018, portant le capital à
644.151,48 €.
12120584 – LA VIE JUDICIAIRE
GODARD LOZET BECAGLIA ET
POINDRON, S.C.M. au capital de 600 €,
sise 10, rue Taylor, 75010 PARIS, 799 268
776 RCS PARIS. Par acte SSP du
28/2/2018, l’AGE a pris acte de la démission de ses fonctions de cogérant de
Mme Lidwine GODARD-LOZET, à
compter du même jour. Mme Annie LIV et
M. Thomas BECAGLIA, cogérants en
exercice, restent maintenus dans leurs
fonctions. Modification au RCS de Paris.
12120657 – LA VIE JUDICIAIRE
ASES, S.A.S. au capital de 7.622,45 €,
nouveau siège 15, rue Henri Heine, 75016
PARIS, 423 952 274 RCS PARIS. En date
du 10/9/2018, l’AG a décidé de transférer
le siège de la société du 17, rue du Faubourg Montmartre, 75009 PARIS au
15, rue Henri Heine, 75016 PARIS. L’article 4 des statuts a été modifié en conséquence. Mention en sera faite au RCS de
Paris. Pour avis.
12120668 – LA VIE JUDICIAIRE
SOCEPRA, S.A.S. au capital de
7.622,45 €, nouveau siège 15, rue Henri
Heine, 75016 PARIS, 414 894 832 RCS
PARIS. En date du 10/9/2018, l’Associée
unique a décidé de transférer le siège du
17, rue du Faubourg Montmartre, 75009
PARIS au 15, rue Henri Heine, 75016
PARIS. L’article 4 des statuts a été modifié en conséquence. Mention en sera faite
au RCS de Paris. Pour avis.
12120348 – LA VIE JUDICIAIRE
LA PAC TV, S.A.S. au capital de
38.112,25 €, sise 4, rue de la Paix, 75002
PARIS, 341 999 498 RCS PARIS. Par décision de l’associé unique du 13/9/2018, il
a été décidé de modifier sa dénomination
par LA PAC FILMS. Les statuts ont été
modifiés en conséquence. Dépôt légal au
RCS de Paris.
12120411 – LA VIE JUDICIAIRE
LIBERATI, S.A.S.U. au capital de
430.000 €, sise 45, rue Jacob, 75006 PARIS, 800 882 623 RCS PARIS. Aux termes de l’AGE en date du 20/1/2018, l’Associé unique a décidé malgré la perte de
plus de la moitié du capital, qu’il n’y avait
pas lieu de la dissolution de la société.
12120459 – LA VIE JUDICIAIRE
Le 28/8/2018 l’AGE de la SARL
A-CONSULT (7.622,45 €, 166, bd du
Montparnasse, 75014 PARIS, 424 319
457 RCS PARIS) a transféré le siège au
3, rue du Colonel Moll 75017 PARIS.
12120669 – LA VIE JUDICIAIRE
JT IMMOBILIER, S.C.I. au capital de
1.000 €, nouveau siège 15, rue Henri
Heine, 75016 PARIS, 507 646 024 RCS
PARIS. En date du 10/9/2018, l’AG a décidé de transférer le siège du 17, rue du
Faubourg Montmartre, 75009 PARIS au
15, rue Henri Heine, 75016 PARIS. L’article 4 des statuts a été modifié en conséquence. Mention en sera faite au RCS de
Paris. Pour avis.
12120675 – LA VIE JUDICIAIRE
HEINE, S.C.I. au capital de 1.000 €,
nouveau siège 15, rue Henri Heine, 75016
PARIS, 838 079 697 RCS PARIS. En date
du 10/9/2018, l’AG a décidé de transférer
le siège de la société du 17, rue du Faubourg Montmartre, 75009 PARIS au
15, rue Henri Heine, 75016 PARIS. L’article 4 des statuts a été modifié en conséquence. Mention en sera faite au RCS de
Paris. Pour avis.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
8 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos Sociétés
12120843 – LA VIE JUDICIAIRE
190285A – LES ECHOS
ACTUARIAT & PARTICIPATIONS,
S.A.S. au capital de 3.765.788 €, nouveau
siège 15, rue Henri Heine, 75016 PARIS,
798 866 075 RCS PARIS. En date du
10/9/2018, l’AG a décidé de transférer le
siège de la société du 17, rue du Faubourg
Montmartre, 75009 PARIS au 15, rue
Henri Heine, 75016 PARIS. L’article 3 des
statuts a été modifié en conséquence.
Mention en sera faite au RCS de Paris.
Pour avis.
CLES DISTRIBUTION S.A.S. au capital de 50.422 €, 10, avenue de la Grande
Armée, 75017 PARIS, 508 464 799 RCS
PARIS. Aux termes d’une décision en date
du 18/7/2018, à compter du 18/7/2018, le
président a pris acte de la modification de
la direction : - Directeur général : Christophe JACQUEMINSABLON (partant).
Mention sera portée au RCS de Paris..
PLANET FONCIERE Société par actions
simplifiée au capital de 102.500 € Siège :
49 avenue Hoche 75008 PARIS
505115170 RCS de PARIS Par décision
du gérant du 07/09/2018, il a été décidé
de transférer le siège social au 89 Avenue
Victor Hugo 75116 PARIS. Mention au
RCS de PARIS.
12120681 – LA VIE JUDICIAIRE
LES AGENTS PARISIENS, SASU au capital de 3000 € Siège social 10 rue de
Penthièvre 75008 PARIS 820298180 RCS
Paris. Le 28/08/18, l’associé unique a décidé de transférer le siège social au Galindou 12600 Lacroix-barrez. Radiation au
RCS de PARIS. Inscription au RCS de
RODEZ
12120677 – LA VIE JUDICIAIRE
190446A – LES ECHOS
184520A – LES ECHOS
SELCEON, S.A.S. au capital de
50.000 €, sise 5, avenue Ingrès, 75016
PARIS, 479 423 725 RCS PARIS. Aux termes du PV de l’AGE du 26/9/2018, le
siège a été transféré du 5, avenue Ingrès,
75016 PARIS au 5 bis, rue Retrou, 92600
ASNIERES-SUR-SEINE, à compter du
26/9/2018. Président Max PETIT, 17, rue
Faidherbe, 75011 Paris. L’article 5 des
statuts a été modifié en conséquence.
Mention faite au RCS de Paris et Nanterre. Le président.
12120685 – LA VIE JUDICIAIRE
MONTMARTRE, S.C.I. au capital de
1.000 €, nouveau siège 15, rue Henri
Heine, 75016 PARIS, 509 128 187 RCS
PARIS. En date du 10/9/2018, l’AG a décidé de transférer le siège de la société du
17, rue du Faubourg Montmartre, 75009
PARIS au 15, rue Henri Heine, 75016
PARIS. L’article 4 des statuts a été modifié en conséquence. Mention en sera faite
au RCS de Paris. Pour avis.
12120713 – LA VIE JUDICIAIRE
JLS DIFFUSION, S.A.R.L. au capital de
100.000 €, sise 4, rue Eugène Galbrun,
94130 NOGENT SUR MARNE, 392 658
076 RCS CRETEIL. Aux termes de l’AGO
en date du 24/9/2018, les Associés ont décidé, à compter du 1/10/2018, de transférer le siège au 25, rue Etienne Marcel,
75001 PARIS. Gérant : M. Olivier DRAY,
8/10, rue de la Beauté, 94130 Nogent-surMarne.
12120716 – LA VIE JUDICIAIRE
CHALGRIN, S.C.I. au capital de
1.000 €, nouveau siège 15, rue Henri
Heine, 75016 PARIS, 838 230 746 RCS
PARIS. En date du 10/9/2018, l’AG a décidé de transférer le siège de la société du
17, rue du Faubourg Montmartre, 75009
PARIS au 15, rue Henri Heine, 75016
PARIS. L’article 4 des statuts a été modifié en conséquence. Mention en sera faite
au RCS de Paris. Pour avis.
12120718 – LA VIE JUDICIAIRE
ARBONNE, S.C.I. au capital de
1.000 €, nouveau siège 15, rue Henri
Heine, 75016 PARIS, 830 185 187 RCS
PARIS. En date du 10/9/2018, l’AG a décidé de transférer le siège de la société du
17, rue du Faubourg Montmartre, 75009
PARIS au 15, rue Henri Heine, 75016
PARIS. L’article 4 des statuts a été modifié en conséquence. Mention en sera faite
au RCS de Paris. Pour avis.
12120839 – LA VIE JUDICIAIRE
FINANCIERE ARVERNE S.A.R.L. au
capital de 115.000 €, 138, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 PARIS, 453
749 061 RCS PARIS. Aux termes du PV
d"AGE du 24/9/2018, la société susvisée
a décidé de transférer son siège du
138, rue du Faubourg Saint-Honoré 75008
PARIS au 15, rue Théodule Ribot 75017
PARIS, à compter du 24/9/2018. Les statuts seront modifiés en conséquence et la
modification sera faite au RCS de Paris.
Pour avis, la gérance
12120840 – LA VIE JUDICIAIRE
LE FANTASTIQUE BAZAR S.A.R.L.
au capital de 1.000 €, 34, rue des Martyrs,
75009 PARIS, 810 594 531 RCS PARIS.
Aux termes de délibérations en date du
17/9/2018, la collectivité des associés a
décidé de : 1. Remplacer, à compter du
17/9/2018, la dénomination THE OTHER
POLE par LE FANTASTIQUE BAZAR et
de modifier en conséquence l’article 3 des
statuts ; 2. Nommer en qualité de cogérants M. Samuel BIGNASCI, 34, boulevard de Clichy, 75018 Paris, et M. Guillaume JASSON, 5 rue Jean-François
Lepine, 75018 Paris, pour une durée illimitée à compter du 17/9/2018. Pour avis
La Gérance
12120841 – LA VIE JUDICIAIRE
THALMA TECHNOLOGY S.A.S au capital de 10.000 € ; 509749792 RCS PARIS, 37, rue Notre-Dame de Nazareth,
75003 PARIS. Aux termes d’une délibération en date du 27/09/2018, l’AGE a décidé qu’au 30/9/2018. -M. RIGAULT Patrice, né le 17/3/1964 à Epinay-sur-Seine,
12, résidence des Glaïeuls, 95390 SaintPrix, a été nommé en qualité de Président
en remplacement M. COOPER Christian
démissionnaire. - Mme BOUTEMY
épouse RIGAULT Isabelle née le
22/04/1967 à Avranches, 12, résidence
des Glaïeuls, 95390 Saint-Prix, a été
nommé en qualité de directrice générale.
Pour avis, le Président
SCI DE LA FERME DU LOUVRE Société
civile au capital de 1.000 € Siège : 5 rue
Jean Daudin 75015 PARIS 489798892
RCS de PARIS Par décision du gérant du
14/09/2018, il a été décidé de transférer
le siège social à compter du 24/09/2018
au 10 Rue Emile Duclaux 75015 PARIS.
Mention au RCS de PARIS.
190460A – LES ECHOS
184526A – LES ECHOS
Uzer, SAS au capital de 14134 € Siège social : 5 rue des petits champs 75001 Paris 802235648 RCS Paris. Le 28/08/18, les
associés ont décidé de transférer le siège
social au 49 avenue de la République
75011 Paris à compter du 30/08/18 ; .
Mention au RCS de Paris
184664A – LES ECHOS
Beintel, sasu au cap. de 20000 €, 13 rue
des mûriers 75020 Paris. 832103535 rcs
Paris. Par Dau du 13/08/18, la dénomination a été modifiée comme suit : Beinwan.
184665A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 75 et 92
Central park consulting, sas au cap. de
4000 €, 62 bis av. chandon 92230 Gennevilliers. 821960689 rcs Nanterre. L’age du
16/08/18 a transferé le siège au 5 rue des
suisses 75014 Paris. Avis au rcs de paris
et nanterre.
184756A – LES ECHOS
PENN KARN, SAS au capital de 100 € .
Siège social : 128 rue de la boetie 75008
Paris 831107297 RCS paris. Le 27/08/18,
les associés ont décidé d’étendre l’objet
social : création, conception, la fabrication
et la commercialisation de vêtements de
dessus pour hommes, femmes et enfants
et d’accessoires de mode.. Mention au
RCS de paris
184775A – LES ECHOS
Sagaro Conseil, EURL au capital de
66400 € Siège social : 3 rue des Martyrs
75009 Paris 823 744 768 RCS Paris. Le
28/08/18, l’associé unique a décidé de
transférer le siège social au 26 rue de Bellefond 75009 Paris ; . Mention au RCS de
Paris
B&C WOOSTER Société en nom collectif
au capital de 10.000 € Siège : 49 avenue
Hoche 75008 PARIS 818026221 RCS de
PARIS Par décision du président du
07/09/2018, il a été décidé de transférer
le siège social au 89 Avenue Victor Hugo
75116 PARIS. Mention au RCS de PARIS.
190469A – LES ECHOS
SADI INTERNATIONAL. SAS au capital
de 50.000 €. Siège social : 35 rue du Sentier 75002 PARIS. RCS 803 405 679 PARIS. L’AGE du 07/11/2017 a décidé à
compter du 07/11/2017 de transférer le
siège social au 14-16 rue des Lilas 75019
PARIS, de nommer président : M MONTOUT Lory, 14-16 rue des Lilas 75019 PARIS en remplacement de Mme LAKRAFI
AMAL de modifier la dénomination sociale
qui devient : AZGUARD et de modifier
l’objet social comme suit : Edition logiciel.
Vente. R&D. Prestation de service. Négoce. Mention au RCS de PARIS.
190505A – LES ECHOS
RMP
SAS au capital de 364 028,59 euros
Siège social : 161 rue du Faubourg Saint
Honoré - 75008 Paris
998 610 810 RCS Paris
Le 28/06/2018, l’AGOA a décidé de nommer :
-En qualité de Commissaire aux comptes
titulaire, M Christian PECHEUX demeurant 23 Petite Voie des Fontaines - 94150
RUNGIS en remplacement de M Jacques
SUDICI, dont le mandat est arrivé a expiration.
-En qualité de Commissaire aux comptes
suppléant, la Société CEGB EXPERTISE
COMPTABLE ET AUDIT domiciliée au 84
avenue de la République - 94300 VINCENNES en remplacement de la Société
MAZARS, dont le mandat est arrivé a expiration.
Modification au RCS de Paris.
184797A – LES ECHOS
190539A – LES ECHOS
borealian solutions EURL, EURL au capital de 1000 € Siège social : 10 rue de Penthièvre 75008 Paris 834639635 RCS Paris. Le 27/08/18, l’associé unique a :
décidé de transférer le siège social au 641
grande rue 71440 Saint-Vincent-EnBresse à compter du 01/08/18 ; Radiation
au RCS de PARIS. Inscription au RCS de
CHALON-SUR-SAONE
Cette annonce paraît dans les départements 75 et 92
184827A – LES ECHOS
GUINARD DFJR SCI au capital :
376000 €.75 rue fondary, 75015 PARIS
RCS : 801779208 de PARIS En date du
28/08/2018, Le gérant décide -le transfert
du siège social au 7 av Théophile Gautier 75016 Paris, à compter du
28/08/2018 -le changement de domicile
de GUINARD Didier, gérant de la société,
à présent domicilié : 7 av Théophile GAUTIER 75016 PARIS ; Modification au RCS
de PARIS
185140A – LES ECHOS
Hudda, sas au cap. de 5000 €, 97 av. de
la république 75011 Paris. 820436202 rcs
Paris. L’age du 13/08/18 a pris acte de la
démission de Caroline Richard de ses
fonctions de DG.
MANTOR
- de transformer la société en Société par
Actions Simplifiée sans création d’un être
moral nouveau. Son objet social, sa durée, sa dénomination restent inchangés. Il
est mis fin aux fonctions du Gérant.
Aux termes de l’Assemblée Générale Extraordinaire en date du 14/06/2018 enregistrée à Paris le 4/07/2018, Dossier
2018 41145 référence 2018 A 17743, les
associés ont décidé :
Droit de vote : chaque action donne droit
à une voix lors des décisions collectives.
- de transformer, à compter du
14/06/2018, la Société en Société Civile,d’adopter de nouveaux statuts sous sa
nouvelle forme. L’objet, le capital, la durée
et le siège social de la société n’ont pas
été modifiés,- en conséquence, de mettre
fin aux mandats de la SARL BOURDALE
DUFAU AUDIT ET CONSEILS, sise 22
Avenue Edouard VII – 64000 PAU,
Commissaire aux Comptes titulaire, et de
M. Jean-Paul CLARENC, Commissaire
aux Comptes suppléant,- de nommer en
qualité de cogérant pour une durée de
deux exercices sociaux :o Christophe TICHADOU, demeurant 70 Chemin des Côtes 30330 CONNAUXo Mme Alexandra
MUNNIER, demeurant 23 Rue du Tabourot 21470 BRAZEY EN PLAINEo Clément
BIZOUARD, demeurant 44 Rue de la Marseillaise 94300 VINCENNESo David
BRETTES, demeurant 17 Allée du Coût
64600 ANGLET
Transmission des actions : les actions
sont librement cessibles entre actionnaires, aux ascendants, descendants et
conjoints. Toute autre cession est soumise à l’agrément tel que prévu à l’article
14 des statuts.
- de nommer Monsieur Eugène EISENBERGER, demeurant 7 rue Labie 75017
PARIS, en qualité de Président.
- de transférer le siège social du 23 rue
Saint Ferdinand 75017 PARIS au 7 rue
Labie 75017 PARIS.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Mention en sera faite au RCS de PARIS
190580A – LES ECHOS
B & C FRANCE PROPERTY MANAGEMENT Société à responsabilité limitée au
capital de 10.000 € Siège : 49 avenue Hoche 75008 PARIS 528747462 RCS de PARIS Par décision de l’AGE du 07/09/2018,
il a été décidé de transférer le siège social
au 89 Avenue Victor Hugo 75116 PARIS.
Mention au RCS de PARIS.
190601A – LES ECHOS
SINCLAIR PHARMA FRANCE HOLDING
Société par actions simplifiée au capital de
21.887.000 €
Siège social : 44-46, rue de la
Bienfaisance – 75008 PARIS
RCS PARIS Nº490 245 099
Le 24/09/2018, l’associé unique a pris acte
de la fin du mandat de commissaire aux
comptes suppléant de Monsieur Etienne
BORIS avec effet au 30/06/2017 et a décidé de ne pas pourvoir à son remplacement.
Mention sera faite au RCS PARIS
190692A – LES ECHOS
Mediawan
Société anonyme à Directoire et
Conseil de Surveillance
au capital de 300.337,35 euros
Siège social : 16 rue Oberkampf
75011 Paris
815 286 398 RCS Paris
Le Directoire a procédé le 26 septembre
2018 à une augmentation de capital d’un
montant de 7.080,22 euros, par l’émission
de 708.022 actions nouvelles d’une valeur
nominale de 0,01 euro chacune, suite à
l’exercice de 1.416.044 bons de souscription d’actions rachetables. Le capital social de 293.257,13 euros a ainsi été porté
à 300.337,35 euros, l’article 6 des statuts
ayant été modifié en conséquence
Le Conseil de surveillance en date du 26
septembre 2018 a constaté la démission
d’Andréa Scrosati en tant que membre du
conseil de surveillance.
Mentions en seront faites au Registre du
Commerce et des Sociétés de Paris.
Société Civile immobilière
Au capital de 1.000 euros
Siège social : 37 rue Desbassayns de
Richemont 92150 SURESNES
RCS NANTERRE 802 145 664
Aux termes du PV de l’Assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2018,
il a été décidé de transférer le siège social
du 37 rue Desbassayns de Richemont
92150 SURESNES au 24 avenue Théophile Gautier 75016 PARIS.
Objet social : acquisition, administration,
gestion par location ou autrement de tous
immeubles et biens immobiliers. La vente
de tous immeubles et biens immobiliers,
et plus spécialement de biens immobiliers
sis 24 avenue Théophile Gautier 75016
PARIS.
Durée : 99 ans jusqu’au 07/05/2113
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Mention en sera faite au RCS de NANTERRE et PARIS
190548A – LES ECHOS
SOCIETE HOTELIERE DE LA RUHR
190708A – LES ECHOS
ALNILAM SARL
Ets Saint Georges, sasu au cap. de
2000 €, 9 rue anatole de la forge 75017
Paris. 840459523 rcs Paris. L’age du
10/08/18 a nommé pdt Rayan Tibi, 36 av.
de wagram 75008 Paris, à la place de
John Didi ; changé la dénomination
comme suit : Euro Cred ; et modifié l’objet
comme suit : webdesigner, rachat de crédit.
Siège social : 94 rue de la Victoire
75009 PARIS
841 157 530 RCS PARIS
Par décisions de l’associé unique des
23/07/2018 et 24/07/2018 et décision du
Président du 18/09/2018, le capital a été
augmenté de 2850000 euros pour être
porté à 2857501 euros. Art. 6 et 7 des statuts modifiés. RCS Paris.
190579A – LES ECHOS
190016A – LES ECHOS
BICHAT
SAS au capital de 5.000 €. Siège social :
184 RUE SAINT MAUR 75010 PARIS.
RCS 830 125 407 PARIS.
L’AGE du 25/09/2018 a décidé de transférer le siège social au 41 RUE SEDAINE
75011 PARIS. Mention au RCS de PARIS.
EUGENE EISENBERGER
ENTREPRISES – 3 E
Société à Responsabilité Limitée
Au capital de 38.113 euros
Siège social : 23 rue Saint Ferdinand
75017 PARIS
RCS PARIS 332 323 278
Aux termes du PV de l’Assemblée Générale extraordinaire du 3 septembre 2018,
il a été décidé :
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
Pour avis
Siège social : 91 rue du Faubourg Saint
Honoré – 75008 PARIS
518 213 699 RCS PARIS
AGE 26/09/2018 : Le siège social est
transféré du 91 rue du Faubourg Saint Honoré – 75008 PARIS au 9, rue Fondaudège – 33000 BORDEAUX à compter du
1/10/2018. Modification statutaire. Radiation au RCS de Paris et Ré-immatriculation au RCS de Bordeaux
Les Associés de la SAS UNLIMITED EDITIONS au Capital de 1 EUR dont le Siège
Social est à PARIS (75008) - 3, Rue Quentin Bauchart, immatriculée au RCS de PARIS sous le Nº 530 398 189, ont décidé
suivant AGE du 25/09/2018 de transférer
le Siège Social, à compter du même
jour du 3, Rue Quentin Bauchart - 75008
PARIS au 51, Rue Claude Terrasse 75016 PARIS
Mention sera faite au RCS de PARIS.
Pour Avis
190843A – LES ECHOS
190761A – LES ECHOS
Entreprise Quesada Gabriel. SASU au capital de 1500 €. Siège social :21 rue de
Nogent 77340 PONTAULT COMBAULT.
Nº 791 546 724 RCS MELUN. Par SSP
du 01/08/2018, il a été décidé de transférer le siège social au 24 rue de Clichy
75009 Paris. Président : M. Gabriel Quesada demeurant au 21 Rue César Franck
95470 Fosses. Elle sera alors immatriculée au RCS de Paris et elle sera radiée au
RCS de Melun.
Sécuri-taux
AGIRAGRI
Société par Actions Simplifiée au capital
de 11.000 €
Siège social : 85, boulevard Charonne
75011 PARIS
535 302 004 RCS PARIS
803319151 RCS de PARIS
Par décision de l’AGE du 31/08/2018, il a
été décidé de :
- de remplacer l’objet social par : la
conception en architecture et en urbanisme, établissement des plans d’exécution, constitution des projets de permis de
construire, maitrise d’eouvre et toutes missions se rapportant à l’art de bâtir et à
l’aménagement de l’espace.
- nommer Gérant M. SAHIN Cem 14 rue
fournier lecuyer 95140 GARGES LES GONESSE en remplacement de M. YILDIRIM
SULEYMAN démissionnaire
Mention au RCS de PARIS
190987A – LES ECHOS
4M
E.U.R.L. au capital de 7 500,00 Euros
Siège social : 15 RUE ANDRE LEFEBVRE
R.C.S : 483 901 732 PARIS
CHANGEMENT DE FORME JURIDIQUE
ET AJOUT DU NOM DU LOGO
Par décision de l’associé unique du
13/06/2018, il a été décidé :
- de changer la forme Juridique de la Société, initialement Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limité (EURL) », en
« Société par Action Simplifiée Unipersonnelle (SASU),
- d’ajouter un nom du logo : « CLEAN
ECOLO ».
L’Article 1 « FORME » et l’article 3 « DENOMINATION SOCIALE » des statuts ont
été modifiées en conséquence ; Toutes
les démarches ont été faites à cet effet.
Le dépôt légal sera effectué au RCS de
PARIS.
190997A – LES ECHOS
Siège : 20 rue de La Baume 75008 Paris
ETHICADVISOR Société par actions simplifiée au capital de 5.000 € Siège : 81 rue
Jouffroy d’Abbans 75017 PARIS
832731335 RCS de PARIS Par décision
de l’AGE du 13/09/2018, il a été décidé
de : - nommer Directeur général M.
CHAUVE Adrien 18 rue jean zay 91300
MASSY.Mention au RCS de PARIS
333 488 690 R.C.S. Paris
Suite à la réunion de son Conseil d’Administration en date du 24 septembre 2018,
il a été décidé à l’unanimité que le Président du Conseil d’Administration convoque l’Assemblée Générale Extraordinaire
des actionnaires pour statuer sur la question de la dissolution de la société. Cette
assemblée se tiendra le 18 octobre 2018
au siège social de la société.
191012A – LES ECHOS
HERVE D. - EBENISTE
190908A – LES ECHOS
SARL au capital de 30.000 € porté
à 110.000 €
Cette annonce paraît dans les départements 75 et 94
SS : 66 Rue Notre-Dame de Nazareth
ALIX D REYNIS
524 398 385 RCS PARIS
SARL au capital de 14 320 euros
Siège social : 42 rue de Chateaudun
94200 IVRY SUR SEINE
530378264 RCS CRETEIL
Par décisions de l’associée unique du
17/09/2018 le siège social a été transféré
au 22/24 rue Jacob 75006 PARIS.
Gérante : Mme Alix REYNIS, 42 rue de
Chateaudun 94200 IVRY / SEINE. En
conséquence elle sera immatriculée au
RCS de Paris et radiée au RCS de Créteil.
190938A – LES ECHOS
BLEND RUE DE CHARONNE SARL au
capital de 5.000 € Siège : 15 Rue de Charonne, 75011 Paris – 820 776 730 RCS
PARIS. L’associé unique par décision du
18 septembre 2017, statuant en application de l’article L. 223-42 du code de
commerce, a décidé qu’il n’y avait pas lieu
à dissolution de la Société.
190943A – LES ECHOS
B.T.S.F. FRANCE - Société Civile au capital de 153 973.51 € - Siège social : 27
rue Chardon Lagache, 75016 PARIS - 351
169 396 RCS PARIS. AVIS DE PUBLICITE : Suivant décision de l’assemblée
générale extraordinaire du 20/07/2018, il
résulte que M. Stéphane LESAFFRE, demeurant 919 Fulton Street CA 94117, SAN
FRANCISCO, ETATS-UNIS D’AMERIQUE, et M. Fabrice LESAFFRE, demeurant 136 West 75th St, Apt 3C, NEW
YORK, ETATS-UNIS D’AMERIQUE, ont
été nommés gérants à compter du même
jour, en remplacement de M. Benoît LESAFFRE, demeurant 37 Seabee Lane
Discovery Bay, HONK KONG, démissionnaire. Les statuts ont été modifiés en
conséquence. Mention sera faite au RCS
de PARIS. Pour avis
190947A – LES ECHOS
190798A – LES ECHOS
Siège : 104 RUE DU FAUBOURG
POISSONNIERE 75010 PARIS
Société d’investissement à capital variable
190748A – LES ECHOS
ALEXANDRA & HARRY Société par actions simplifiée au capital de 1.000 €
Siège : 66 avenue des Champs-Élysées
75008 PARIS 522755800 RCS de PARIS
Par décision de l’associé unique du
24/09/2018, il a été décidé de transférer
le siège social au 23 Rue de Berne 75008
PARIS. Mention au RCS de PARIS.
ART DE MAISON
SARL au capital de 15.000 €
75015 PARIS
190838A – LES ECHOS
SARL au capital de 10.000 €
SAS au capital de 7501 €
185144A – LES ECHOS
Le dépôt légal sera effectué au RCS de
PARIS.
190961A – LES ECHOS
SOCIETE A RESPONSABILITE LIMITEE
Société à responsabilité limitée au capital
de 60.000 € Siège : 15 rue de Surène
75008 PARIS 479657967 RCS de PARIS
Par décision du gérant du 25/09/2018, il a
été décidé de transférer le siège social à
compter du 26/09/2018 au 11 Rue tronchet 75008 PARIS. Mention au RCS de
PARIS.
75003 PARIS
L’AGE du 30/06/2018 a décidé d’augmenter le capital social de 80.000 € par l’incorporation directe de réserves. Ancienne
mention : Le capital social est fixé à
TRENTE MILLE (30000) euros. Nouvelle
mention : Le capital social est fixé à
CENT DIX MILLE (110.000) euros.
Pour avis, La Gérance
191098A – LES ECHOS
LABBE LAURELLI SAS au capital de
1.000 € Siège : BATIMENT A 4 PLACE
DU GENERAL LECLERC 94130 NOGENT SUR MARNE 817697782 RCS de
CRETEIL Par décision de l’AGE du
15/09/2018, il a été décidé de transférer
le siège social à compter du 24/09/2018
au 12 RUE DE PICARDIE 75003 PARIS.
Président : M. LABBE MATHIEU 12 RUE
DE PICARDIE 75003 PARIS Radiation au
RCS de CRETEIL et ré-immatriculation au
RCS de PARIS.
191113A – LES ECHOS
SKELLO
Société par Actions Simplifiée
Au capital de 8.950 euros
Siège social : 18 boulevard Flandrin
75016 PARIS
RCS PARIS 820 275 956
Aux termes du PV des Décisions du 31
août 2018, le Président a :
- constaté la réalisation d’une augmentation du capital social d’un montant de
3.768,84 euros, par l’émission de 376.884
actions nouvelles de 0,01 euro de valeur
nominale chacune, assorties d’une prime
d’émission de 15,91 euros par action.
- décidé de nommer Madame Emmanuelle FAUCHIER-MAGNAN, demeurant
18 boulevard Flandrin 75016 PARIS, Madame Quitterie MATHELIN-MOREAUX,
demeurant 64 rue Jouffroy d’Albans
75017 PARIS, la société Siparex Proximité Innovation Société par Actions Simplifiée sise 27 rue Marbeuf 75008 PARIS
RCS PARIS 452 276 181, la société Aglae
Ventures Société par Actions Simplifiée
sise 11 rue François 1er 75008 PARIS
RCS PARIS 828 416 735 et monsieur
Thomas LANDRAIS, demeurant 118 rue
Saint Denis 75002 PARIS, en qualité de
Membres du Conseil de surveillance, à
compter du 31 juillet 2018.
Ladite augmentation a été réalisée ainsi
qu’en atteste le certificat du dépositaire
établi par la Banque Populaire. Les statuts
ont été modifiés en conséquence.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 9
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos Sociétés
Nouvelle mention : le capital social est fixé
à la somme de 12.709,42 euros, divisé en
1.270.942 actions de 0,1 euro de valeur
nominale chacune.
Mention en sera faite au RCS de PARIS
191132A – LES ECHOS
SELARL BUSTIER
SELARL au capital de 100 euros
Siège social : 37 avenue Franklin
Roosevelt 75008 PARIS
Nº 798 162 210 RCS PARIS
Par une décision de l’associé unique du
13 juin 2017, il a été décidé de transférer
le siège social au 52 boulevard Malesherbes 75008 PARIS.
Modification au RCS de PARIS.
DISSOLUTIONS
190801B – LES ECHOS
BANC PUBLIC
SARL au capital de 7500,00 €
8 rue Juliette Dodu 75010 Paris
525222634 RCS Paris
Par DAU en date du 17/09/2018, la société LA LUNE ROUSSE SARL au capital
de 213392 € située 6 rue Juliette Dodu,
75010 Paris et immatriculée au RCS de
Paris sous le numéro 393210992, associé
unique de la société a décidé la dissolution sans liquidation de cette dernière, entraînant la transmission universelle de son
patrimoine, conformément aux termes de
l’article 1844-5 al. 3 du Code civil. Les
créanciers peuvent former opposition
dans les 30 jours de la présente publication au Tribunal de Commerce de Paris.
Pour avis.
Mention en sera faite au RCS de Paris
190811B – LES ECHOS
SPOON COFFEE
SARL au capital de 5000,00 €
45 rue de l’abbé Grégoire, 75006 PARIS
813537594 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
10/09/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 10/09/2018,
nommé en qualité de liquidateur Mme
OKRYEON GONZALVEZ, 24 avenue des
Giroflées, 92160 ANTONY et fixé le siège
de liquidation et l’adresse de correspondance chez le liquidateur Mme OKRYEON
GONZALVEZ. Mention en sera faite au
RCS de Paris
190844B – LES ECHOS
ATELIER VICTOR
SASU au capital de 1000,00 €
29 RUE DE COTTE, 75012 PARIS
813953379 RCS Paris
Par décision de L’Associé Unique en date
du 31/08/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 31/08/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. Jonathan BENAIS, 47 RUE DU GARDE
CHASSE, 93260 LES LILAS et fixé le
siège de liquidation et l’adresse de correspondance au siège de la société. Mention
en sera faite au RCS de Paris
190878B – LES ECHOS
ATELIER VICTOR
SASU au capital de 1000 €
29 RUE DE COTTE, 75012 PARIS
813953379 RCS Paris
Par décision de L’AGO en date du
31/08/2018 l’associé unique a :
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
- donné quitus au Liquidateur, Monsieur
Jonathan BENAIS 47 rue du garde
chasse, 93260 LES LILAS, pour sa gestion et décharge de son mandat,
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée. Radiation au RCS de Paris
191013B – LES ECHOS
FRENCHOLOGY
SAS au capital de 6000,00 €
2 rue Beethoven, 75016 Paris
831061312 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
25/09/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 25/09/2018,
nommé en qualité de liquidateur Mlle Sanaé Blanc, 20 rue Borromée, 75015 Paris
et fixé le siège de liquidation et l’adresse
de correspondance au siège de la société.
Mention en sera faite au RCS de Paris
Par décision de L’Associé Unique en date
du 26/09/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 26/09/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. Antoine Rigouleau, 28 chemin Brunet, 13090
Aix-en-Provence et fixé le siège de liquidation et l’adresse de correspondance au
siège de la société. Mention en sera faite
au RCS de Paris
12119065W – LE PUBLICATEUR LEGAL
VICLON
S.A.R.L. au capital de 10.000 €
46, avenue des Ternes - 75017 PARIS
495 254 658 RCS PARIS
Suivant acte en date du 28/9/2018 EUROMURS, SARL au capital de 38.112,25 €,
46, avenue des Ternes 75017 PARIS 339
881 799 RCS PARIS, associé unique de
la société VICLON a décidé la dissolution
anticipée de la société à compter du
28/9/2018 sans qu’il y ait lieu à liquidation.
Conformément aux dispositions de l’article 1844-5, alinéa 3 du code civil, les
créanciers de la société VICLON peuvent
former opposition à la dissolution dans un
délai de trente jours à compter de la présente publication devant le Tribunal de
commerce de Paris.
Pour avis
PTROLE
SASU au capital de 40000,00 €
10 Rue de Penthièvre, 75008 Paris
812882629 RCS Paris
Pour avis
12120774W – LE PUBLICATEUR LEGAL
REVISION TECHNIQUE FIDUCIAIRE
SAS au capital de 8 000 €
Siège social : 7 rue Antoine Hajje
75015 PARIS
388 036 840 RCS PARIS
Suite aux décisions de l’Associé unique en
date du 24/09/2018, l’associé unique la
société, SAS ZERAH FIDUCIAIRE, au capital de 113 200 €, dont le siège social est
à 7 rue Antoine Hajje 75015 PARIS, immatriculée au RCS de PARIS sous le numéro 448 651 471, a décidé la dissolution
sans liquidation de la société, dans les
conditions de l’article 1844-5, alinéa 3 du
Code civil, avec effet fiscal rétroactif au 1er
janvier 2018. Les créanciers pourront former oppositions devant le Tribunal de
Commerce de PARIS, dans les trente
jours de la présente publication.
Mention au RCS de PARIS.
12120828W – LE PUBLICATEUR LEGAL
BORSALINO
SAS au capital de 1.000 €
28 rue Marbeuf, 75008 Paris
833995731 RCS Paris
Aux termes de l’AGE en date du
05/09/2018, les associés ont décidé la dissolution anticipée de la société à compter
du 05/09/2018. M. Alain GOLDMAN, demeurant 28, rue Marbeuf, 75008 Paris a
été nommé liquidateur.
Le siège de la liquidation est au siège social, adresse où doit être envoyée la correspondance.
RCS de Paris
BUSINESS PACE
S.A.S. au capital de 1.163.534 euros
117, rue de Charenton
75012 Paris
428 950 604 RCS PARIS
Suivant décisions unanimes en date du
3/9/2018, les associés ont décidé, conformément aux dispositions de l’article L.
225-248 du code de commerce, la dissolution anticipée de la société à compter du
3/9/2018, et sa mise en liquidation amiable sous le régime conventionnel. Mme
Géraldine Le Meur, demeurant 117, rue
de Charenton 75012 Paris, a été nommé
liquidateur. Le siège de liquidation a été
fixé au siège social.
Pour avis.
12120488 – LA VIE JUDICIAIRE
12120805W – LE PUBLICATEUR LEGAL
GUTERMAN ET ASSOCIES
Société A Responsabilité limitée au capital de 1.500 €
Siège social 15 rue d’Argenteuil 75001
PARIS
RCS PARIS 797 701 505
Par décisions en date du 27 SEPTEMBRE
2018 de l’associé unique la société AGK
société à responsabilité limitée au capital
de 390000 € ayant son siège social 15
Rue d’Argenteuil 75001 PARIS RCS 797
909 587 décision de dissolution sans liquidation à compter de l’expiration du délai
des créanciers. Conformément aux dispositions de l’article 1844-5, alinéa 3 du code
civil, les créanciers de la société peuvent
former opposition à la dissolution dans les
trente jours de la présente publication
Pour avis
12120806W – LE PUBLICATEUR LEGAL
KARILA AUDIT ET CONSEIL
Société A Responsabilité limitée au capital de 20000 €
Siège social 15 rue d’Argenteuil 75001
PARIS
RCS PARIS 529 356 198
Par décisions en date du 27 SEPTEMBRE
2018 de l’associé unique la société AGK
société à responsabilité limitée au capital
de 390000 € ayant son siège social 15
Rue d’Argenteuil 75001 PARIS RCS 797
909 587 décision de dissolution sans liquidation à compter de l’expiration du délai
des créanciers. Conformément aux dispositions de l’article 1844-5, alinéa 3 du code
civil, les créanciers de la société peuvent
former opposition à la dissolution dans les
trente jours de la présente publication
Pour avis
12120807W – LE PUBLICATEUR LEGAL
MAJE & ASSOCIES
Société A Responsabilité limitée au capital de 20 000 €
Siège social 15 rue d’Argenteuil 75001
PARIS
RCS PARIS 525 316 881
Par décisions en date du 27 SEPTEMBRE
2018 de l’associé unique la société AGK
société à responsabilité limitée au capital
de 390000 € ayant son siège social 15
Rue d’Argenteuil 75001 PARIS RCS 797
909 587 décision de dissolution sans liquidation à compter de l’expiration du délai
des créanciers. Conformément aux dispositions de l’article 1844-5, alinéa 3 du code
civil, les créanciers de la société peuvent
former opposition à la dissolution dans les
trente jours de la présente publication
Pour avis
MAJE AUDIT
Société A Responsabilité limitée au
capital de 4 000 €
Siège social 15 rue d’Argenteuil
75001 PARIS
RCS PARIS 538 216 011
187097A – LES ECHOS
Digital Purpose 365, EURL au capital de
500 €. Siège social : 67 rue guy moquet
75017 Paris. 835331422 RCS Paris. Le
10/09/18, l’associé unique a décidé la dissolution anticipée de la société, nommé liquidateur Mme Caroline Flaissier, 67 rue
Guy Môquet 75017 Paris, et fixé le siège
de liquidation au siège social. Modification
au RCS de Paris.
187308A – LES ECHOS
12120846W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120808W – LE PUBLICATEUR LEGAL
191041B – LES ECHOS
Par décisions en date du 27 SEPTEMBRE
2018 de l’associé unique la société AGK
société à responsabilité limitée au capital
de 390000 € ayant son siège social 15
Rue d’Argenteuil 75001 PARIS RCS 797
909 587 décision de dissolution sans liquidation à compter de l’expiration du délai
des créanciers. Conformément aux dispositions de l’article 1844-5, alinéa 3 du code
civil, les créanciers de la société peuvent
former opposition à la dissolution dans les
trente jours de la présente publication
Aux termes de l’AGE du 31/12/2017, de
la S.C.M ERN OPHTALMOLOGIE au capital de 2.000 € en liquidation, sise 18, rue
de la Michodière, 75002 PARIS, 522 217
710 RCS PARIS. Il a été approuvé les
comptes de liquidation, donné quitus au
liquidateur, M Pascal RAPOPORT,
30, avenue Georges Mandel, 75116 Paris,
qui a été déchargé de son mandat et prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite assemblée. Les actes, pièces et comptes
définitifs de la liquidation sont déposés au
GTC de Paris. Pour avis. Le liquidateur.
12120781 – LA VIE JUDICIAIRE
G.J. COURTAGE S.A.R.L. en liquidation au capital de 7.744 €, 60, rue du Général Leclerc 75014 PARIS, 424 953 461
RCS PARIS. Aux termes de l’AGO en date
du 30/6/2018, les associés ont approuvé
les comptes de liquidation, donné quitus
au liquidateur, prononcé la clôture de liquidation de la société. La société sera radiée du RCS de Paris. Le liquidateur
HOP, SAS au capital de 3000 €. Siège social : 13 rue des petits champs 75001 Paris. 814097895 RCS Paris. Le 14/06/17,
les associés ont décidé la dissolution anticipée de la société, nommé liquidateur M.
Cédric PRADIER, 13 rue des petits
champs 75001 PARIS , et fixé le siège de
liquidation au siège social. Modification au
RCS de Paris.
186927A – LES ECHOS
Kart Production, EURL au capital de
1000 €. Siège social : 20 rue botzaris
75019 Paris. 839051679 RCS Paris. Le
28/06/18, l’associé unique a décidé la dissolution anticipée de la société, nommé liquidateur M. Sebastien Keller, 4 rue des
glycines 92700 Colombes, et fixé le siège
de liquidation au siège social. Modification
au RCS de Paris.
Le 25/09/2018 à 9 heures, l’AGO a décidé
la dissolution anticipée de la société à
compter du 31/12/2013. Mr Alexis ZEBINA
demeurant 109, rue du Cherche Midi 75006 PARIS, a été nommé liquidateur.
Le siège de liquidation a été fixé au domicile du liquidateur et la correspondance
est à adresser à la même adresse. Modification au RCS de PARIS.
Le 25/09/2018 à 11 heures, l’AGO a approuvé les comptes de liquidation, a
donné quitus au liquidateur et a constaté
la clôture des opérations de liquidation, à
compter du 31/12/2013. Radiation au RCS
de PARIS.
190985A – LES ECHOS
187351A – LES ECHOS
vrch.sci, SCI au capital de 12000 €. Siège
social : 24 rue de clichy 75009 Paris.
834396533 RCS Paris. Le 21/07/18, les
associés ont décidé la dissolution anticipée de la société, nommé liquidateur Mme
virginie renard, 13 rue edgard et marie
poêtte 02100 gricourt , et fixé le siège de
liquidation au siège social. Modification au
RCS de Paris.
188400A – LES ECHOS
Studymmo, SASU au capital de
100 €. Siège social : 42 rue des perchamps 75016 Paris . 830350211 RCS
Paris. Le 16/03/18, l’associé unique a décidé la dissolution anticipée de la société,
nommé liquidateur Mme Marion Guerin, 42 rue des perchamps 75016 Paris ,
et fixé le siège de liquidation au siège social. Modification au RCS de Paris.
189509A – LES ECHOS
LBDR & CO
SAS au capital de 5.000 €. Siège social :
24 rue Lauriston 75116 PARIS. RCS
791 300 510 PARIS.
L’AGE du 22/09/2018 a décidé la dissolution de la société et sa mise en liquidation
amiable à compter du 22/09/2018, nommé
liquidateur M PERRIN Pascal, 10 rue de
la Fédération 75015 PARIS et fixé le siège
de la liquidation chez le liquidateur. Mention au RCS de PARIS.
189510A – LES ECHOS
ELOG CONCEPT
SASU au capital variable de 1.100 €.
Siège social : 5 rue des Suisses 75014
PARIS. RCS 822 287 017 PARIS.
L’associé unique, en date du 21/09/2018,
a approuvé les comptes de liquidation,
donné quitus au liquidateur, l’a déchargé
de son mandat et prononcé la clôture de
liquidation, à compter du 15/09/2018. Radiation au RCS de PARIS.
APPEAT SAS au capital de 3.000 €
Siège : 23 RUE VIETE 75017 PARIS
828060905 RCS de PARIS Par décision
de l’AGE du 21/09/2018, il a été décidé
d’approuver les comptes de liquidation,
donné au liquidateur Mme LECAUCHE
Laetitia 23 rue Viète 75017 PARIS, quitus
de sa gestion et décharge de son mandat
et constaté la clôture de liquidation au
21/09/2018. Radiation au RCS de PARIS.
sarl SARANE, EURL au capital de
357,35 €. Siège social : 339 rue de belleville 75019 Paris. 401886296 RCS PARIS.
Le 28/08/18, l’associé unique a décidé la
dissolution anticipée de la société, nommé
liquidateur Mme Suzy - Sarah TAIEB, 339
rue de Belleville 75019 Paris, et fixé le
siège de liquidation au siège social. Modification au RCS de PARIS.
RCS DE PARIS 791 395 213
CARREMENT VERT SARL à associé unique au capital de 15.000 € Siège : 21
BOULEVARD DU MONTPARNASSE
75006 PARIS 537681751 RCS de PARIS
Par décision de l’AGE du 14/09/2018, il a
été décidé d’approuver les comptes de liquidation, donné au liquidateur Mme
ROLLE LORI NATHALIE 101 RUE DE
VAUGIRARD 75006 PARIS, quitus de sa
gestion et décharge de son mandat et
constaté la clôture de liquidation au
14/09/2018. Radiation au RCS de PARIS.
Le 18/07/18 l’age de la sarl casa d’arno
(7622,45 €, 36 rue de la roquette 75011
paris, 419480538 rcs paris) décide la dissolution anticpée, nomme liquidateur maria elisabetta arno, 17 cité leclaire 75020
paris, siège de liquidation au siège social.
186922A – LES ECHOS
Siège social : 47, rue Berger - 75001 PARIS
187345A – LES ECHOS
190417A – LES ECHOS
186894A – LES ECHOS
EURL au capital de 2 000 €
Berline noire, SARL au capital de
4000 €. Siège social : 80 bd serurier
75019 Paris. 814500278 RCS Paris. Le
20/08/18, les associés ont décidé la dissolution anticipée de la société, nommé liquidateur M. ALEX YAAKIDEN, 80 bd Sérurier 75019 Paris , et fixé le siège de
liquidation au siège social. Modification au
RCS de Paris.
184696A – LES ECHOS
AFLCOMMUNICATION, SASU au capital
de 100 €. Siège social : 127 rue amelot
75011 Paris. 841351117 RCS PARIS. Le
21/08/18, l’associé unique a décidé la dissolution anticipée de la société, nommé liquidateur M. ANTONY LETESSIER, 22
Rue Saint-Barthélémy 72460 Savignél’Évêque , et fixé le siège de liquidation au
siège social. Modification au RCS de PARIS
190935A – LES ECHOS
AZ DRIVING
191021A – LES ECHOS
GRAINE DE BEAUTE
Société à responsabilité limitée
Au capital de 8.000 €
99 bis, avenue du Général Leclerc - 75014
PARIS
409 123 478 RCS PARIS
Aux termes du PV de l’AGE du
31/07/2018, les associés ont décidé la dissolution anticipée de la Société à compter
du 31/07/2018 et sa mise en liquidation.
L’assemblée générale susvisée a nommé
comme Liquidateur Elisabeth GRACIANNETTE née GARABEDIAN, demeurant 8,
Villa Seurat - 75014 PARIS, avec les pouvoirs les plus étendus pour réaliser les
opérations de liquidation et parvenir à la
clôture de celle-ci.
Le siège de la liquidation est fixé 99 bis,
avenue du Général Leclerc - 75014 PARIS, adresse à laquelle toute correspondance devra être envoyée, et, actes et documents relatifs à la liquidation devront
être notifiés.
Le dépôt des actes et pièces relatifs à la
liquidation sera effectué au greffe du tribunal de commerce de PARIS.
Mention sera faite au RCS de PARIS.
DIVERS
190808B – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue dans Les
Echos (Le Publicateur Légal – La Vie Judiciaire), le 27/09/2018, concernant la société ROBERT SAGNOL PLUS SECURITE PRIVEE, lire ROBERT SAGNOL
PLUS (RS+) SECURITE PRIVEE en lieu
et place de ROBERT SAGNOL PLUS
(RS+)
200340 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Additif à l’insertion parue dans le "Publicateur Légal" du 14 août 2018 concernant la société Groupama Holding Filiales et Participations : il y a lieu d’ajouter
"suivant procès-verbal en date du
7/6/2018, le Conseil d’administration a pris
acte de la démission de M. Thierry MARTEL de ses fonctions de Président du
Conseil d’administration et de la démission de M. Fabrice HEYRIES de ses fonctions de Directeur général".
Pour avis.
190438A – LES ECHOS
200344 – LE PUBLICATEUR LEGAL
EVOLUTIO - SOCIETE EN
LIQUIDATION
Additif annonce 12118097W du
11/9/2018 : Par décisions du Président du
6/9/2018, le siège social a été transféré du
31, rue Chanez 75016 PARIS au 25, rue
de Caire, 75002 PARIS. Les statuts ont
été modifiés en conséquence.
EURL au capital de 2.000 €
Siège social et de liquidation
242 rue de Rivoli
75001 PARIS
791 701 683 RCS PARIS
Par décisions du 31/03/2018, l’associé
unique a approuvé les comptes de liquidation clos le 31/03/2018, a donné quitus
au liquidateur et a constaté la clôture des
opérations de liquidation, à compter de ce
jour. Radiation au RCS de PARIS.
190628A – LES ECHOS
LINABEL PROMO
SARL au capital de 8 000 € siège social :
7 rue des Innocents 75001 PARIS
RCS Paris 794 944 603, Le 31/08/2018
l’AGE a décidé la dissolution anticipée de
la société à compter du 31/08/2018. Mme
Mariam Naji demeurant au 7 rue des innocents 75001 PARIS, a été nommé liquidateur. Le siège de liquidation a été fixé
au anticipée de la société à compter du
31/08/2018. Mme Mariam Naji demeurant
au 7 rue des innocents 75001 PARIS. Modification au RCS de PARIS.
12120715W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Additif à l’insertion parue dans le Publicateur Légal du 18/09/2018, concernant Verrazzano Capital, il a été omis d’indiqué
qu’aux termes de l’assemblée générale
ordinaire et extraordinaire en date du
29/06/2018 et des décisions du directeur
général en date du 19/09/2018, il a été décidé
de modifier l’objet social comme suit : La
gestion de portefeuille pour le compte de
tiers et de conseil en investisements au
profit des personnes morales au sein du
groupe conformément aux dispositions de
l’article L.531-2 (d) du Code Monétaire Financier
de modifier la dénomination sociale
comme suit : VERRAZZANO GROUP
189915A – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue le
25/09/2018 concernant la société YELTECH SOLUTIONS, il fallait lire. Siège social : 40 rue alexandre Dumas 75011 PARIS.
VENTE DE FONDS GERANCE
OPPOSITIONS
12120460 – LA VIE JUDICIAIRE
Suivant acte SSP en date du 25/9/2018
enregistré au service Départemental de
l’Enregistrement de Paris Saint-Lazare, le
26/9/2018, Dossier 2018.00039001, référence 7564P61.2018 A 14512, la Sarl Les
Bistrots de L’Improviste, au capital de
1.050 €, ayant son siège 2, rue Barye,
75017 PARIS, 502 793 599 RCS PARIS,
représentée par Monsieur Yvon MEZOU,
a vendu à la société la SAS L’INSTANT
GOURMAND, au capital de 5.000 €, 811
403 492 RCS PARIS, ayant son siège
2, rue Barye, 75017 PARIS, représentée
par Madame Nadine BAZAN RAGUZZI,
un fonds de commerce de "Marchand de
Vins, Restaurant", sis et exploité au
2, rue Barye, et 21, rue Médéric, 75017
PARIS, moyennant le prix de 200.000 €,
dont l’entrée en jouissance a été fixée au
25/9/2018. Les oppositions seront reçues
dans les 10 jours de la publication légale
à l’adresse du fonds cédé, et pour leur validité, chez Maître Jean-Louis VARLETBERTRAND, Avocat, 83, rue de Monceau,
75008 PARIS.
191178A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 31/08/2018 enregistré le 14/09/2018 au SDE Paris-St- Hyacinthe, Dossier 2018 45274, Référence
2018 A 19625
la Sarl L’ETIENNE DOLET au capital de
40.000,00 € dont le siège social est 01
Rue Etienne Dolet 75020 Paris immatriculée au RCS de Paris sous le nº 501 985
535
A cédé son fonds de commerce de CAFEBAR-LIQUORISTE qu’elle exploitait à 01
Rue Etienne Dolet 75020 Paris à
la Sas LE 49 DE MENIL au capital de
1.000,00 € dont le siège social est 01 Rue
Etienne Dolet 75020 Paris immatriculée
au RCS de Paris sous le nº 830 230 074
Cette vente a été consentie au prix de
590.000,00 € avec une entrée en jouissance au 31/08/2018.
Les oppositions, s’il y a lieu, seront reçues
dans les formes légales dans les dix jours
de la publication au BODACC, pour la validité et pour la correspondance chez SOGIM au 03 Rue d’Eupatoria 75020 Paris.
Pour avis.
UNIQUE GÉRANCE
191025B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte sous-seing privé en
date du 28/09/2018 il a été mis fin à la
location gérance, consentie par acte SSP
à MALAKOFF en date du 12/10/2016,
pour une durée de 1 an renouvelable par
tacite reconduction, entre :
la société MDM sas, au capital de
688500 €, immatriculée au RCS de NANTERRE sous le numéro 602038507, domiciliée 65 boulevard Gabriel Peri 92240
MALAKOFF représentée par JL DELAUNAY,
au profit de
200349 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Additif à l’annonce parue le vendredi
14/9/2018 dans le Publicateur Légal
concernant la société FITNEXT : il fallait
comprendre que Rudy Secco supplée
M. Victor CHAN dans ses fonctions de représentant permanent.
M. Alain LE COZ, 23 rue du Viaduc, 92130
ISSY-LES-MOULINEAUX portant sur un
fonds de commerce de : location partielle
d’une ADS nº2245 et d’un vehicule equipe
taxi CZ-948-KG sis et exploité au zone
d’activite du taxi parisien, 75001 PARIS
Pour unique insertion
12119675-2W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120394W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Additif à la publication concernant VIP
CONSEILS (75) parue dans le publicateur
légal du 25/9/2018, il y a lieu d’ajouter :
"il a été décidé de dissocier les fonctions
de président du conseil d’administration
de celles de directeur général."
Suivant un avenant en date du 21 septembre 2018, il a été convenu de prolonger le
contrat de location gérance conclu du 27
juillet 2018 au 30 septembre 2018 entre
les sociétés d’exploitation AMIDIS & CIE,
société par Actions Simplifiée au capital
de 23.063.152 Euros, ayant son siège social ZI Route de Paris 14120 MONDEVILLE, immatriculée au Registre du
Commerce et des Sociétés de CAEN sous
le numéro 319.730.339.
Et
la société MONGEDIS, Société A Responsabilité Limitée au capital de 10.000 Euros, ayant son siège social 7 rue François
1er 75008 PARIS, immatriculée au Regis-
12120385W – LE PUBLICATEUR LEGAL
RECTIFICATIF à l’insertion parue dans
Les Echos du 19/09/2018, concernant la
société SYLVIE PRIOUL SAS. Il y a lieu
de lire : SYLVIE PRIOUL SAS, et non
pas : SYLVIE PRIOUL
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
10 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
tre du Commerce et des Sociétés de PARIS sous le numéro 841.657.018.
portant sur un fonds de commerce de type
supermarché, sis et exploité 34 rue Monge
75005 PARIS sous l’enseigne CARREFOUR CITY
En conséquence, le présent contrat est
prolongé de 3 mois soit jusqu’au 31 décembre 2018 sans possibilité de reconduction tacite
NEXTLINK FRANCE, nº siren
834 180 200, 25, place de la Madeleine,
75008 PARIS, dans le cadre des articles
L. 1251-49 et L. 1251-51 du Code du travail, a cessé le 30 septembre 2018.
Fin de communiqué.
12120723 – LA VIE JUDICIAIRE
COMMUNIQUE
12120469W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP en date à Paris du
13/9/2018, enregistré au Service Départemental de l’Enregistrement Paris St-Sulpice le 27/9/2018, dossier 2018
00040564, référence 7584P61 2018 A
15255,
Mme Corinne ARGENTIN née RICROQUE, le 9/10/1960 à Saint-Ouen (93400),
immatriculée sous le nº 489 615 609 RCS
PARIS, et M. Joël ARGENTIN, né le 8 juin
1959 à Paris 2ème (75002), demeurant
ensemble 10, rue des Peupliers 77124
Chaucounin Neufmontiers,
A cédé à :
La société BETHEL 2, S.A.S. au capital
de 3.000 euros, ayant son siège social sis
42, Allée de la Beauce 91150 Etampes,
immatriculée sous le nº 841 697 816 RCS
EVRY,
Le fonds de "commerce de détail de prêtà-porter", sis et exploité 51, rue Daguerre
74014 Paris, moyennant le prix de 95.000
euros.
L’entrée en jouissance a été fixée au
13/9/2018.
Les oppositions, s’il y a lieu, seront reçues
dans les dix jours de la dernière en date
des publications légales, pour la validité à
l’adresse du fonds cédé, et pour la correspondance chez Maître Vincent HUGUENY, Avocat, domicilié 11, boulevard
de Sébastopol 75001 Paris.
Pour avis.
12120518W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant un acte sous seing privé en date
du 18 septembre 2018
Il a été mis fin au contrat de location gérance consenti par la société CARREFOUR PROXIMITE FRANCE, Société par
Actions Simplifiée au capital de
47.547.008 euros, ayant son siège à
MONDEVILLE (14120), ZI Route de Paris,
immatriculée au Registre du Commerce et
Sociétés de CAEN sous le numéro
345.130.488
à
la société HELOISIDIS, Société A Responsabilité Limitée au capital de 7500 euros, ayant son siège à PARIS (75012) 29
Boulevard Diderot, immatriculée au Registre du Commerce et Sociétés de PARIS
sous le numéro 807.788.922
Pour un fonds de commerce d’alimentation générale de type supermarché, exploité à PARIS (75012) 29 boulevard Diderot sous l’enseigne CARREFOUR BIO
et cela à compter du 25 septembre 2018
à 16 heures
12120804W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP en date du 17 Septembre
2018,Enregistré à SDE PARIS ST-HYACINTHE le 27 Septembre 2018 Dossier
2018 00047255 référence 7544P61 2018
20759 La société TOP COMMUNICATIONS SERVICES,SARL située à 149
Boulevard Malesherbes 75017 PARIS immatriculée au RCS PARIS 342907656 a
cédé à : La société2&3 D PRINT SASU
située à 230 Avenue du Général de Gaulle
94170 LE PERREUX SUR MARNE immatriculée au RCS CRETEIL 821 844 958LE
FONDS DE COMMERCE de reprographie
, sis et exploité 156 avenue Daumesnil
75012 PARIS moyennant le prix de
87000 € L’entrée en jouissance a été fixée
au 17 SEPTEMBRE 2018.Les oppositions, s’il y a lieu, seront reçues dans les
dix jours de la dernière en date des publications légales, au siège du fonds cédé et
pour les oppositions au cabinet de Maître
Brigitte DE CASAS 97 avenue Victor Hugo
75116 PARIS
Pour avis.
190464A – LES ECHOS
Par acte SSP du 01/08/2018, la société
SASU CO MY CANTINE au capital de
5.000 € €, sise 18 RUE DE MENILMONTANT 75020 PARIS Nº813520541 RCS
de PARIS a confié en location-gérance à
la société SASU COMYS au capital de
1.000 €, sise 18 rue de menilmontant
75020 PARIS en cours d’immatriculation
au RCS de PARIS représentée par Mme
JOVANOVIC Svetlana, son fond de
commerce de Restauration traditionnelle
sis et exploité au 18 rue de ménilmontant
75020 PARIS. La présente location-gérance est consentie et acceptée pour une
durée de 1 an(s) à compter du 20/08/2018
renouvelable par tacite reconduction.
La SOCAMETT, 2, rue de Penthièvre,
75008 PARIS, fait savoir que la garantie
qu’elle avait conférée à la société :
MAN ACTION, nº siren 450 723 671,
Domaine d’Auconville, 57680 GORZE,
dans le cadre des articles L. 1251-49 et L.
1251-51 du Code du travail, a cessé le
30 septembre 2018.
Fin de communiqué.
DIVERS
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
190114A – LES ECHOS
M STACPOOLE - VAUDRY Nicholas Morgan, né le 05/09/1989 à 75010 PARIS, demeurant 24, rue Hégésippe Moreau 75018
PARIS, dépose une requête auprès du
Garde des Sceaux à l’effet de substituer
à son nom patronymique, celui de STACPOOLE.
190658A – LES ECHOS
AVIS DE SAISINE DE LEGATAIRE
UNIVERSEL – DELAI D’OPPOSITION
Article 1378-1 du Code de Procédure
Civile
Loi nº 2016-1547 du 28 novembre 2016
Suivant testament olographe en date du 9
décembre 2010, Monsieur Henri BORT,
en son vivant retraitée, demeurant à PARIS (75012), 78 cours de Vincennes, née
le 16 avril 1923 à NISSAN-LEZ-ENSERUNE (34440), célibataire, a consenti un
legs universel. Consécutivement à son décès, ce testament a fait l’objet d’un dépôt
aux termes du procès verbal d’ouverture
et de description de testament reçu par
Maître Xavier DUPONT, Notaire à PARIS
12ème ARRONDISSEMENT, 191-193
Avenue Daumesnil, le 14 septembre
2018 ; duquel il résulte que les légataires
remplissent les conditions de saisine. Opposition à l’exercice de leurs droits pourra
être formée par tout interessé auprès du
Notaire chargé du règlement de la succession : Maître Xavier DUPONT, Notaire à
PARIS (75012), référence CRPCEN :
75221, dans le mois suivant la réception
par le greffe de l’expédition du procès verbal d’ouverture du testament et copie de
ce testament. En cas d’opposition, les légataires seront soumis à la procédure
d’envoi en possession.
190659A – LES ECHOS
AVIS DE SAISINE DE LEGATAIRE
UNIVERSEL – DELAI D’OPPOSITION
Article 1007 du Code Civil
Article 1378-1 du Code de Procédure
Civile
12120722 – LA VIE JUDICIAIRE
COMMUNIQUE
La SOCAMETT, 2, rue de Penthièvre,
75008 PARIS, fait savoir que la garantie
qu’elle avait conférée à la société :
Dont la dernière adresse connue est 17-19
Rue Faidherbe 75012 Paris qu’elle n’a
plus reparu du lieu de son domicile ou de
sa résidence ni donné de ses nouvelles
depuis l’année 1982.
Vu qu parquet le 18.09.2018
78 • YVELINES
SOCIETES
CONSTITUTIONS
190534B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte authentique en date
du 24/09/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
PELICAM PROD
Objet social : Production vidéo
Siège social : 38 Avenue du Bois, 78340
Les Clayes-Sous-Bois Capital : 1000 €
Président : M. Didier POIDEVIN demeurant : 38 Avenue du Bois, 78340 Les
Clayes-Sous-Bois élu pour une durée de
3 années DG : M. Romain POIDEVIN demeurant : 38 Avenue du Bois, 78340 Les
Clayes-Sous-Bois Admission aux assemblées et exercice du droit de vote :
Chaque actionnaire est convoqué aux Assemblées. Chaque action donne droit à
une voix. Clauses d’agrément : Les actions sont librement cessibles entre actionnaires uniquement avec accord du
Président de la société. Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Versailles
190538B – LES ECHOS
Par acte SSP du 26/09/2018 il a été constitué une société :
Dénomination sociale :
LOXO PATRIMOINE
Objet social : Courtage en assurance,
conseil en gestion de patrimoine. Siège
social : 2 rue Georges Méliès, 78390
BOIS D’ARCY Forme : EURL Capital : 1
000 € Gérant : Stéphane VOISIN, 23 rue
Romy Schneider, 78390 BOIS D’ARCY
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Versailles
190807B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
25/09/2018 il a été constitué une SCI à
capital variable nommée :
L’ARBRE FORÊT
Objet social : Acquisition, revente exceptionnelle, gestion et administration civiles
de tous biens et droits immobiliers lui appartenant.
Siège social : 3 ALLÉE EDGAR DEGAS,
78160 MARLY LE ROI Capital minimum : 90000 €, en dessous duquel il ne
peut être réduit Capital initial : 90000 €
Capital maximum : 900000 € Gérant : M.
Frédéric BAILLON, 3 ALLÉE EDGAR DEGAS, 78160 MARLY LE ROI Cessions de
parts sociales soumise à agrément. Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Versailles
Loi nº 2016-1547 du 28 novembre 2016
Suivant testament olographe en date du
12 mars 2018, Monsieur Yves Jean Achille
GREWEY, en son vivant retraitée, demeurant à PARIS (75012), 16 rue Edouard Robert, née le 6 mai 1930 à ETTERBEEK
(BELGIQUE), célibataire, a consenti un
legs universel. Consécutivement à son décès, ce testament a fait l’objet d’un dépôt
aux termes du procès verbal d’ouverture
et de description de testament reçu par
Maître Xavier DUPONT, Notaire à PARIS
12ème ARRONDISSEMENT, 191-193
Avenue Daumesnil, le 18 mai 2018 ; duquel il résulte que le légataire remplie les
conditions de saisine. Opposition à l’exercice de ses droits pourra être formée par
tout interessé auprès du Notaire chargé
du règlement de la succession : Maître
Xavier DUPONT, Notaire à PARIS
(75012), référence CRPCEN : 75221,
dans le mois suivant la réception par le
greffe de l’expédition du procès verbal
d’ouverture du testament et copie de ce
testament. En cas d’opposition, le légataire sera soumis à la procédure d’envoi
en possession.
190909A – LES ECHOS
(extrait)
CESSATIONS DE
GARANTIE
Née le 17 avril 1951 à Bühl (BADE-République Fédérale d’Allemagne), Fille d’andré Gilbert JAMET né le 28 avril 1924 à
Clugnat (Creuse) et de Lucienne Renée
MAGINAUD née le 21 Février 1926 à
CHATELUS-MALVALEIX (Creuse).
Article 1007 du Code Civil
REQUET DECLARATION D’ABSENCE
AVIS DIVERS
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos Sociétés
Par requête en date du 26 janvier 2017
enregistrée au Greffe du TRIBUNAL DE
GRANDE INSTANCE DE PARIS le 2 mai
2017
Madame Christiane Andrée
JAMET
épouse BETEMPS demeurant 14 Route
de Vastillon 33350 STE TERRE demande
au Tribunal de Gande Instance de Paris
de déclarer Absente :
ELISABETH MARIE-THERESE
JAMET
190973B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte authentique en date
du 12/09/2018 il a été constitué une SARL
nommée :
ADDENDUM HOLDING
Objet social : La société a pour objet en
France et à l’étranger, directement ou indirectement : la prise de participation dans
toutes entreprises, ainsi que la gestion, le
contrôle et la mise en valeur de ces participations, d’assurer l’assistance à la gestion et l’administration ainsi que l’assistance à la recherche d’expansion, la prise
de participations par tous moyens, à toutes entreprises pouvant se rattacher à l’objet social, notamment par voie de création
de sociétés nouvelles, de souscription,
d’apport, commandite, souscription ou rachat de titres ou droits sociaux, fusion,
d’absorption, d’avance, d’alliance, d’achat
ou de vente droits sociaux ou association
en participation ou groupement d’intérêt
économique ou de location gérance de
tous fonds de commerce, de cession ou
location de tout ou partie de ses biens et
droits mobiliers et immobiliers, ou par tout
autre mode.
Siège social : 64 C rue de Montreuil,
78000 Versailles Capital : 1000 € Gérance : M. Xavier PETIT-JEAN-BORET,
64 C rue de Montreuil, 78000 Versailles
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Versailles
12120524W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à
CONFLANS STE HONORINE du
28/06/2018 a été constituée une SASU
nommée :
NOOR FOOD
Objet : Vente sur place et a emporter de
pizza - sandwichs - boissons non alcoolisées etc
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
Capital : 1.000 € Siège social : 8 bis
Place Romagne, 78700 Conflans-SainteHonorine Durée : 99 ans Président : M.
ABDESSAMAD AMAOUN, 25 Rue des
Cotes Reverses, 78700 Conflans-SainteHonorine
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Versailles
12120872W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à
SAULX MARCHAIS du 01/10/2018 a été
constituée une SASU nommée :
TAXI GIOVANNI
Objet : Transports de voyageurs par taxis
Capital : 500 € Siège social : 50 Bis rue
de l’Eglise, 78650 SAULX MARCHAIS
Durée : 99 ans Admission aux assemblées - Vote : Tout actionnaire peut participer aux assemblées. Chaque action
donne droit à une voix. Transmission des
actions : il existe des clauses statutaires
d’agrément à l’égard des tiers Président :
M. David SIGNORE, 50 bis rue de l’Eglise,
78650 SAULX MARCHAIS
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Versailles
184939A – LES ECHOS
Par ASSP du 16/08/18,il a été constitué
une SAS dénommée VDA
CONSEILS.Siège social :46bis grande
rue 78730 Ponthevrard.Capital :1000 €.Objet :Formation et conseils
dans le domaine des nouvelles technologies.Président :Mme valerie DAMASAGIS,46bis grande rue 78730 Ponthevrard.Durée :99 ans.Immatriculation au
RCS de VERSAILLES
190757A – LES ECHOS
Par acte SSP du 27/09/2018 il a été constitué une SASU dénommée : KMCI Siège
social : 2 allée rosa bonheur 78990 ELANCOURT Capital : 1 € Objet : Le conseil en
management, l’organisation, le coaching,
l’étude, la gestion opérationnelle de projet
Président : M. BIHARY Kévy 2 allée rosa
bonheur 78990 ELANCOURT Durée : 99
ans à compter de l’immatriculation au RCS
de VERSAILLES
189856A – LES ECHOS
Par acte SSP du 09/08/2018 il a été constitué une SAS dénommée :
BF CAB
Siège social : 8 rue roald amundsen
78200 MANTES LA JOLIE. Sigle : BFC.
Capital : 1.000 €. Objet : La société a
pour objet en France et à l’étranger :
Transport de personnes, vente et transfert
de véhicule. Président : M BOULAKHRIF
Faissal, 8 rue roald amundsen 78200
MANTES LA JOLIE. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de VERSAILLES.
PUNCHIE
Capital : 1000 euros
Siège Social : 79 rue de la Gare
189989A – LES ECHOS
AP HOLDING
Siège social : 29 RUE DES BROSSETS
78980 LE TERTRE ST DENIS. Capital :
20.000 €. Objet : Toutes prises de participations dans toutes sociétés-gestion pour
son propre compte de ces participationsgestion pour son propre compte de tous
actifs mobiliers et immobiliers-activités de
conseils et la fourniture de toutes prestations de services. Gérance : M PRIGENT
Xavier 29 RUE DES BROSSETS 78980
LE TERTRE ST DENIS et M ANDREOLETY Julien, 6 RUE DES TOURELLES
78980 LONGNES. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de VERSAILLES.
190586A – LES ECHOS
Par acte SSP du 18/09/2018 il a été constitué une SASU dénommée : KAMARAAJO
TRANSPORTS Siège social : 5 rue clément ader 78200 MANTES LA JOLIE Capital : 500 € Objet : Exploitation de véhicules de tourisme avec chauffeur Président :
M. CAMARA Cheick tidjane 5 rue clement
ader 78200 MANTES LA JOLIE Durée :
99 ans à compter de l’immatriculation au
RCS de VERSAILLES
190625A – LES ECHOS
Par acte SSP du 27/09/2018 il a été constitué une SCI dénommée : LES PETITS
POMMIERS Siège social : 2 rue de la haie
saint marc 78480 VERNEUIL SUR SEINE
Capital : 300 € Objet : Toutes opérations
immobilières dont acquisition, vente, location, mise en location, sous location, rénovation, exploitation de locaux commerciaux ou non commerciaux, meublés ou
non meublés Gérant : M. SALOMON
Saint-Armand 2 Rue de la haie Saint Marc
78480 VERNEUIL SUR SEINE Cession
des parts sociales : Les parts sociales
sont librement cessibles entre associés et
au profit du conjoint, partenaire pacsé et
des héritiers en ligne directe du titulaire.
Elles ne peuvent être cédées à des tiers
étrangers à la société qu’avec le consentement de la majorité des associés représentant au moins plus de la moitié des
parts sociales. Durée : 99 ans à compter
de l’immatriculation au RCS de VERSAILLES
Par décision en date du 30/08/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au INRIA Domaine de Voluceau,
78150 Rocquencourt à compter du
01/09/2018. Mention en sera faite au RCS
de Versailles
190922B – LES ECHOS
ESPACES IMMO
SAS au capital de 5000,00 €
25 rue des graviers, 78600 Maisons laffitte
831535513 RCS Versailles
Objet social : Formation professionnelle,
accompagnement individuel et collectif,
conseil et formation en ligne, organisation
de conférences.
Par décision de L’AGE en date du
13/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 1 place des
nymphes, 78180 Montigny le bretonneux
à compter du 28/09/2018.
Gérance : M. Jean TULOUP demeurant 5
place de la libération à Chatillon (92230)
et M. Félix BONNIN demeurant 79 rue de
la Gare à Plaisir (78870)
Présidence : M. Rafael Sauriat, demeurant 25 rue des graviers, 78600 Maisons
laffitte
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Versailles
191083A – LES ECHOS
Par acte SSP du 29/09/2018 il a été constitué une SASU dénommée : CDB VALEX
Nom commercial : COMTESSE DU
BARRY VERSAILLES Siège social : 39
rue de la paroisse 78000 VERSAILLES
Capital : 5.000 € Objet : Commercialisation de produits d’épicerie fine, de vins et
spiritueux, de produits frais et de confiserie Président : M. GUILLON Patrick 2 chemin du bas des ormes 78160 MARLY LE
ROI Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de VERSAILLES
MODIFICATIONS
190426B – LES ECHOS
ANDINA INVEST
SAS à capital variable de 60000,00 €
3 rue Voltaire,
92250 La Garenne-Colombes
799498274 RCS Nanterre
DG : M. Benjamin Bouaniche, demeurant
44 rue des cotes, 78600 Maisons laffitte.
Mention en sera faite au RCS de Versailles
190976B – LES ECHOS
ACORIS SAS
SASU au capital de 8000,00 €
6 RUe de la Digue, 78600 Maisons Laffitte
513090621 RCS Versailles
Par décision de L’AGE en date du
28/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 93-99 Allées
Charles de Fitte, 31300 TOULOUSE à
compter du 01/01/2019. La société sera
immatriculée au RCS de Toulouse et sera
radiée du RCS de Versailles
191160B – LES ECHOS
TALBOT MEDICAL
SCI au capital de 1524,00 €
11 PARC TALBOT, 78130 LES
MUREAUX
353912926 RCS Versailles
Par décision du Président en date du
26/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 23 rue le Val
Sablon, 78400 Chatou à compter du
26/09/2018.
Par décision de L’AGE en date du
21/09/2018 il a été pris acte de proroger
la durée de la société de 99 années, ce
qui aura pour conséquence de porter cette
durée jusqu’au 15/03/2119, sauf nouvelle
prorogation ou dissolution anticipée. Mention en sera faite au RCS de Versailles
Présidence : M. Christophe Lourmande,
demeurant 23 rue le Val Sablon, 78400
Chatou
191165B – LES ECHOS
La société sera immatriculée au RCS de
Versailles et sera radiée du RCS de Nanterre
190520B – LES ECHOS
Par acte SSP du 24/09/2018 il a été constitué une Société Civile dénommée :
IM’MONROSE
SCI au capital de 1000,00 €
9 sqaure Debussy, 78150 Le Chesnay
834653446 RCS Versailles
191036A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 05/09/2018, il a
été constitué une SARL denommée :
185122A – LES ECHOS
Par ASSP le 01/09/2018, il a été constitué
la SASU : CÉGÉ CONSEIL. Capital :
1000 €. Objet : Services de conseil aux
entreprises. Siège : 29 bis rue de la Libération, 78350 JOUY EN JOSAS.Président : LAMBERT Kevin demeurant 4 av
Clément Ader, 78190 Trappes. Durée : 99
ans. Au RCS de VERSAILLES
190795B – LES ECHOS
PRESTICAP
SARL au capital de 5000,00 €
6 Bis rue de la Paroisse, 78000 Versailles
753593524 RCS Versailles
Par décision de L’AGE en date du
21/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 17 avenue
de Castelnau, 34120 Pezenas à compter
du 21/09/2018. La société sera immatriculée au RCS de Béziers et sera radiée du
RCS de Versailles
190529B – LES ECHOS
ICS SERVICE
SARL au capital de 4000,00 €
2 RUE DE LA FERME, 78200
MANTES-LA-JOLIE
824673701 RCS Versailles
Par décision de L’AGE en date du
25/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 60 RUE DE
DUNKERQUE, 75009 PARIS à compter
du 01/10/2018. La société sera immatriculée au RCS de Paris et sera radiée du
RCS de Versailles
190638B – LES ECHOS
SCI DU 25 RUE DE ST CLOUD
SCI au capital de 3048,98 €
8 quai georges Clémenceau, 78380
BOUGIVAL
353 480 841 R.C.S. VERSAILLES.
Par décision de L’Associé Unique en date
du 20/08/2018 il a été décidé de transférer
le siège social de la société au 24 rue de
l’Equerre, 78290 CROISSY SUR SEINE à
compter du 20/08/2018. Mention en sera
faite au RCS de Versailles
190654B – LES ECHOS
SCI NEMO
SCI au capital de 1524,49 €
8 Quai Georges Clémenceau, 78380
BOUGIVAL
398404038 RCS Versailles
Par décision en date du 20/08/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 24 rue de l’Equerre, 78290
CROISSY SUR SEINE à compter du
20/08/2018. Mention en sera faite au RCS
de Versailles
BUSINESS CLEAN 78
SASU au capital de 100,00 €
3 Rue Robert SHUMAN, 78230 LE PECQ
835284506 RCS Versailles
Par décision de L’Associé Unique en date
du 01/09/2018 il a été pris acte de la nomination de M. Djamal ZEBILA, demeurant 3 rue Robert SHUMAN 78230 LE
PECQ en qualité de nouveau Président, à
compter du 01/09/2018 pour une durée illimitée, en remplacement de Mme Jennifer MAFILLE, Président démissionnaire.
Mention en sera faite au RCS de Versailles
191170B – LES ECHOS
1 COMMON FUTURE
SARL au capital de 20000,00 €
6 Allée du Parisis, 78570 Andrésy
818622029 RCS Versailles
Par décision de L’Associé Unique en date
du 25/09/2018 il a été décidé de transférer
le siège social de la société au 450 Chemin des Vergers aux Baux, 84410 Bédoin
à compter du 27/09/2018. La société sera
immatriculée au RCS de Avignon et sera
radiée du RCS de Versailles
12120533W – LE PUBLICATEUR LEGAL
IN&FI IMMOBILIER
SARL au capital de 24.000 €
3B RUE B. THIMONNIER,
78120 RAMBOUILLET
394208201 RCS Versailles
Aux termes de l’AGE en date du
15/09/2018, les associés ont pris acte de
la modification de la gérance de la société
à compter du 15/09/2018 :
- M. PASCAL BEUVELET (partant)
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Versailles
184606A – LES ECHOS
carrosserie garage d orgeval, SARL au capital de 10000 € Siège social : 1598 route
de 40 sous 78630 orgeval 821240397
RCS versaille. Le 01/06/18, les associés
ont décidé de transférer le siège social
au 30 BIS RUE DE VIEIL ABREUVOIR
78100 SAINT -GERMAIN EN LAYE à
compter du 21/06/18 ; . pris acte de la démission de VANESSA STERCKX, ancien
Gérant ; en remplacement, décidé de
nommer Gérant M. EL-BOUHALI
OMAR, 15 BOULEVARD DE L ESPERANCE APPT 21 59430 SAINT POL SUR
MER ; . décidé de modifier la dénomination sociale de la société qui devient AUTOFX78 ; . Mention au RCS de versaille
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 11
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos Sociétés
190356A – LES ECHOS
3D ADDICT Société par actions simplifiée
à associé unique au capital de 1.000 €
Siège : 8 Allée de Versailles 78280
GUYANCOURT 827683228 RCS de
VERSAILLES Par décision de l’associé
unique du 11/06/2018, il a été décidé de
transférer le siège social à compter du
01/09/2018 au 12 Rue Jacques Prevert
batiment B1 78280 GUYANCOURT. Mention au RCS de VERSAILLES.
191020A – LES ECHOS
SOCIETE D AMENAGEMENT ET DE RENOVATION SARL au capital de 340.000 €
Siège : 11 RUE DE ROCHEFORT 78120
CLAIREFONTAINE EN YVELINES
434643565 RCS de VERSAILLES Par décision de l’AGE du 31/07/2018, il a été décidé de augmenter le capital social de
210.000 € par apport en incorporation de
réserve, le portant ainsi à 550.000 €. Mention au RCS de VERSAILLES
191031A – LES ECHOS
190375A – LES ECHOS
CALISO Société par actions simplifiée à
associé unique au capital de 20.004 €
Siège : ZI des Ardilles 78680 EPONE
808865687 RCS de VERSAILLES Par décision de l’associé unique du 17/09/2018,
il a été décidé de transférer le siège social
à compter du 24/09/2018 au 1 Allée DES
TILLEULS 78630 MORAINVILLIERS.
Mention au RCS de VERSAILLES.
AEGIR
AEGIR, SCI au capital de 304.9 euros, 2
Avenue du Parc 78830 Bonnelles. RCS
Versailles 429433626. A compter A.G.E
du 14-09-2018 : Transfert du siège social
à : 1 Avenue De La Gare, 28480 St Denis
D Authou. Formalités au RCS de Chartres.
191081A – LES ECHOS
190623A – LES ECHOS
JT EXPRESS SASU au capital de 1.800 €
Siège : 17 RUE MOLIERE 78130 LES
MUREAUX 833165780 RCS de VERSAILLES Par décision de l’AGE du
15/09/2018, il a été décidé de augmenter
le capital social de 1.800 € par apport en
numéraire, le portant ainsi à 3.600 €. Mention au RCS de VERSAILLES
190791A – LES ECHOS
RIVE GAUCHE
SARL au capital de 7 622,45 €
Siège social : 14 rue Georges
Clémenceau 78000 VERSAILLES
401 772 306 RCS VERSAILLES
L’assemblée générale mixte du
25/09/2018 a pris les décisions suivantes,
à compter du 01/10/2018 :
-nomination de M. Thierry ROLLAND, 40
rue Saint Joseph 78150 LE CHESNAY, en
qualité de cogérant.
-extension de l’objet aux activités suivantes :
- achat, vente et distribution sous toutes
ses formes de toutes œuvres d’art et
de collection et de tous objets de design,
d’artisanat et de décoration,
SO MONTESSORI Société par actions
simplifiée au capital de 5.000 € Siège : 1
Rue Pasteur 78570 ANDRESY
823834510 RCS de VERSAILLES Par décision de l’AGE du 29/09/2018, il a été décidé de ne pas dissoudre la société bien
que les capitaux propres soient inférieurs
à la moitié du capital social. Mention au
RCS de VERSAILLES
DISSOLUTIONS
190643B – LES ECHOS
DCT CONSULTING
SASU au capital de 1000 €
2 RUE PASTEUR, 78430
LOUVECIENNES
789514536 RCS Versailles
Par décision du Liquidateur en date du
15/09/2018 l’associé unique a :
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
- donné quitus au Liquidateur, M. Didier
CHAUMONT 2 RUE PASTEUR, 78430
LOUVECIENNES, pour sa gestion et décharge de son mandat,
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée. Radiation au RCS de Versailles
191084A – LES ECHOS
- présentation et promotion de toute œuvre d’art et de tous objets, par l’ouverture
et / ou l’exploitation de galeries d’art et espaces assimilés, permanents ou temporaires,
SCI au capital de 106.722 €
- activité d’agent, de relations publiques et
de conseil dans le domaine artistique
-transfert du siège social au 37 rue du Maréchal Foch 78000 VERSAILLES.
En conséquence, les articles 2 et 5 des
statuts ont été modifiés.
Mention sera faite au RCS de Versailles.
SARL au capital de 31 000 euros
Siège social : 44Ter Boulevard Saint
Antoine - 78150 LE CHESNAY
393 962 303 RCS VERSAILLES
Le 29/06/2018, l’associé unique a décidé
de nommer aux fonctions de Commissaire
aux comptes titulaire la Société COMPAGNIE EUROPEENNE DE CONSEIL ET
D’AUDIT domiciliée 112bis rue Cardinet 75017 PARIS en remplacement de Monsieur Bernard DURAND, démissionnaire,
et ce à compter de ce jour.
L’associé unique prend également acte de
la démission de Monsieur Jean-Claude
CHAULAND en qualité de Commissaire
aux comptes suppléant, et ce à compter
de ce jour.
Modification au RCS de Versailles
190857A – LES ECHOS
AUTOMOBILES ELYSEE 2
SARL au capital de 80.000 €
18 avenue de la Jonchère
78170 LA CELLE SAINT-CLOUD
RCS VERSAILLES 789 610 359
Aux termes du PV d’AGE du 24/09/2018,
il a été décidé de :
- transférer le siège social au 47 route de
l’Etang 78160 MARLY LE ROI
- de nommer en qualité de co-gérant Monsieur Patrick DE BOSSOREILLE DE RIBOU demeurant 47 route de l’Etang 78160
MARLY LE ROI
Les statuts sont modifiés en conséquence.
Pour Avis
MG BATIMENT
Forme : SARL Capital Social : 1.000 €
Siège social : 5 Cité Halliers porte 511 91220 BRETIGNY SUR ORGE
Objet : plaquiste plâtrier. Gérant : MR
MENDES GARCIA EUCLIDES Né le
29/05/1983 à Santiago Cap Vert et demeurant 5 Cité Halliers Porte 511
- 91220 BRETIGNY SUR ORGE. Immatriculation au RCS de EVRY
190746A – LES ECHOS
Par acte SSP du 17/09/2018 il a été constitué une SCI dénommée : MCI Siège social : 18 avenue ferdinand de lesseps
91420 MORANGIS Capital : 500 € Objet :
ACHAT OU LOCATION DE BIENS IMMOBILIERS OU TERRAINS Gérant : M.
HADDOUM Farid 18 Avenue FERDINAND DE LESSEPS 91420 MORANGIS
Co-Gérant : Mme TRENCIA Celine 18
Avenue FERDINAND DE LESSEPS
91420 MORANGIS Cession des parts sociales : CESSATION DE PARTS AVEC
AGREMENTS Durée : 99 ans à compter
de l’immatriculation au RCS de EVRY
190949A – LES ECHOS
Par acte SSP du 28/09/2018 il a été constitué une SARL dénommée : CHATEAU DE
RENE PIERRE Siège social : 4 avenue
rené pierre 91100 CORBEIL ESSONNES
Capital : 1.000 € Objet : Alimentation générale ; Bazar Gérant : M. ANTONY Sacikumar 11 avenue Henri Barbusse 93150
LE BLANC MESNIL Durée : 99 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
EVRY
MODIFICATIONS
STALL EQUIP
SAS au capital de 240,00 €
10 allée des champs élysées, 91042 Evry
539254565 RCS Evry
Siège : BATIMENT D 12 RUE DE LA
SABLIERE 78120 RAMBOUILLET
Par décision en date du 28/09/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 9 chemin du marais, 91720
Maisse à compter du 28/09/2018.
440675429 RCS de VERSAILLES
Par décision de l’AGE du 02/09/2018, il a
été décidé la dissolution anticipée de la
société, nommé liquidateur M. LORIN
Christian 3 rue de la croix madeleine
28700 BEVILLE LE COMTE , et fixé le
siège de liquidation à l’adresse du liquidateur où seront également notifiés actes et
documents. Mention au RCS de VERSAILLES.
Président : Mme Alexia Djender, demeurant 11 chemin de halage, 77920 Samois
sur seine. Mention en sera faite au RCS
de Evry
190673A – LES ECHOS
529325789 RCS Evry
NSH IMMO Société Civile au capital de
500 € Siège : 5 RUE DE LA PASSERELLE 91380 CHILLY MAZARIN
751599895 RCS de EVRY Par décision
du gérant du 27/09/2018, il a été décidé
de transférer le siège social au 18 AVENUE FERDINAND DE LESSEPS 91420
MORANGIS. Mention au RCS de EVRY.
Par décision du Liquidateur en date du
31/08/2018 l’associé unique a :
190682A – LES ECHOS
OPTIMA FINANCE
SARL au capital de 7 622.45 €
Siège Social : 15 rue de Combs la Ville
Ctre d’Affaires de Quincy Combs la Ville
91480 QUINCY SOUS SENART. R.C.S
EVRY 418.035.960
Suivant L’AGE du 04/09/2018 il a été décidé du transfert de siège au « LES GLANDELLES » 3 Route de la Vallée 77167 BAGNEAUX SUR LOING à compter de ce
jour. Notification au RCS d’EVRY et Immatriculation au RCS de MELUN.
Pour avis – le Gérant.
190730A – LES ECHOS
DIAMY TRANSPORTS DISTRIBUTION
LOGISTIQUE Société à responsabilité limitée au capital de 40.000 € Siège : 51
Avenue de Paris 91410 DOURDAN
798993747 RCS de EVRY Par décision
de l’AGE du 04/09/2018, il a été décidé de
transférer le siège social au 14 Place Terrasses De L’Agora 91000 EVRY. Mention
au RCS de EVRY.
190734A – LES ECHOS
BASTET
SC au capital de 1 000 €
Siège Social : 78/80 rue du Docteur
Calmette 91170VITRY CHATILLON
190882A – LES ECHOS
SCI LASSOT Société civile immobilière au
capital de 500 € Siège : 8 BIS Grande Rue
91260 JUVISY SUR ORGE 481984920
RCS de EVRY Par décision de l’AGE du
03/09/2018, il a été décidé de transférer
le siège social au 82 Avenue des Chardonnerets 91600 SAVIGNY SUR ORGE.
Mention au RCS de EVRY.
190944A – LES ECHOS
WEFLOC, SAS au capital de 1000 € Siège
social : 1 rue de l’arpajonnais 91160 Saulx
les chartreux 837867738 RCS Evry. Le
30/08/18, les associés ont : décidé de
transférer le siège social au 73 rue Victor
Hugo 77340 Pontault-Combault ; . Radiation au RCS de EVRY. Inscription au RCS
de MELUN
808 718 969 R.C.S VERSAILLES
185143A – LES ECHOS
Suivant PV de l’AGO du 20/09/2018, il a
été décidé d’approuver les comptes de liquidation arrêtés au 31/08/2018, de donner quitus au liquidateur et de constater la
clôture des opérations de liquidation, à
compter de ce jour. Radiation au RCS de
VERSAILLES.
190990A – LES ECHOS
J2ac Immo, sci au cap. de 100 €, 20 rue
pierre waldeck rousseau 91220 Bretigny
sur Orge. 823075288 rcs Evry. L’age du
06/07/18 a transferé le siège au 1 rue du
champ au bain 41100 Marcilly en Beauce.
JORYF INVESTISSEMENT
191186A – LES ECHOS
IMPLANTAL
185062A – LES ECHOS
78000 VERSAILLES
190414A – LES ECHOS
DIVERS
191060A – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue le
27/09/2018, concernant la société MOB
BARBER, il y avait lieu de lire Gérant : M.
MAJRI Ousama
191116A – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue le
26/09/2018, concernant la société L’ESSENCE DE LA NATURE, il y avait lieu de
lire : Objet : Institut de beauté
91 • ESSONNE
SOCIETES
190646A – LES ECHOS
SCI NAELINE SCI au capital de 1.000 €
Siège : 5 RUE DE LA PASSERELLE
91380 CHILLY MAZARIN 508686284
RCS de EVRY Par décision du gérant du
27/09/2018, il a été décidé de transférer
le siège social au 18 AVENUE FERDINAND DE LESSEPS 91420 MORANGIS.
Mention au RCS de EVRY.
190665A – LES ECHOS
FRANCE ELECTION
CONSTITUTIONS
Société à responsabilité limitée au capital
de 23 050 euros
191149B – LES ECHOS
Siège social : 8 Allée Hector Berlioz 91310
LONGPONT SUR ORGE
Aux termes d’un acte SSP en date du
28/09/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
ART MAJOR
Objet social : Diffusion, promotion, édition, commerce de toute œuvre artistique
ou création culturelle.
S.A.S au capital de 8 015.582 €
8 rue de Poitou
ZI Maison Neuve
AZ WIZE Société par actions simplifiée à
associé unique au capital de 500 € Siège :
3 Domaine du Château 91380 CHILLY
MAZARIN 812303584 RCS de EVRY Par
décision de l’AGE du 05/03/2018, il a été
décidé de augmenter le capital social de
9.500 € par apport de compte courant, le
portant ainsi à 10.000 €. Mention au RCS
de EVRY
Nº EVRY 418 714 879
Par procès verbal des décisions de l’associé unique du 01.03.2018, il a été décidé de transférer le siège social au 9 Avenue de la République 91290 ARPAJON à
compter de ce jour.
Modification au RCS d’EVRY
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
- donné quitus au Liquidateur, Mlle Vallier
Magalie 20 Avenue De L’armée Leclerc,
91420 Morangis, pour sa gestion et décharge de son mandat,
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée. Radiation au RCS de Evry
91220 BRETIGNY SUR ORGE
RCS EVRY 813 415 734
Aux termes du PV de la réunion du
comité direction du 11/09/2018, les associés ont décidé de réduire le capital social,
à compter du 28/06/2018, d’un montant de
112.699 € pour le ramener de 8 015.582 €
à 7 902. 883 € par annulation de
112 699 actions de 1 € de valeur nominale
chacune.
Le capital social est désormais de 7
902.883 € divisé en 7 902 883 actions de
1 euro chacune.
Les articles 6 et 7 des statuts sont modifiés en conséquence
185177A – LES ECHOS
7 sens
7 sens SARL au capital de 22622.45 euros, 3 Chemin Des Bles D Or 91730 Mauchamps. RCS Evry 432267011. A compter
A.G.E du 30-09-2018 : Dissolution anticipée et mise en liquidation volontaire. Liquidateur durée liquidation : Mr BURGEVIN Stephane, 3 Chemin Des Bles D Or,
91730 Mauchamps. Siège liquidation :
siège social. Mention au RCS Evry.
190185A – LES ECHOS
COPRO’NET
SARL au capital de 1.000 €. Siège social :
72 av alsace lorraine 91550 PARAY
VIEILLE POSTE. RCS 808 690 366
EVRY.
Le Gérant, en date du 19/03/2018, a décidé la dissolution de la société et sa mise
en liquidation amiable à compter du
19/03/2018, nommé liquidateur M ANGELES patrice, 185 rue lavoisier 91420 MORANGIS et fixé le siège de la liquidation
au siège social.
Le Gérant, en date du 19/03/2018, a approuvé les comptes de liquidation, donné
quitus au liquidateur, l’a déchargé de son
mandat et prononcé la clôture de liquidation, à compter du 19/03/2018. Radiation
au RCS de EVRY.
190948A – LES ECHOS
191107A – LES ECHOS
DISSOLUTIONS
190936B – LES ECHOS
EURL L’ESTETIC CANIN
SARL Unipersonnelle au capital de 5000 €
11 grande rue, 20 Avenue De L’armée
Leclerc, 91600 Savigny sur Orge
Aux termes d’un acte SSP en date du
28/09/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
ERE DIGITAL
Objet social : Conseil et assistance aux
entreprises dans les domaines liés à l’emploi et notamment l’assistance au recrutement.
Siège social : 69, rue Carnot, 92300 Levallois-Perret Capital : 1000 € Président : M. Julien SABBAH demeurant : 69,
rue Carnot, 92300 Levallois-Perret élu
pour une durée indéterminée Admission
aux assemblées et exercice du droit de
vote : Chaque associé est convoqué aux
Assemblées. Chaque action donne droit à
une voix. Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Nanterre
191004B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
24/09/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
B81
Objet social : Apporteur d’affaires. Achat
et vente de tous produits non réglementés.
Siège social : 1 rue du Val, 92190 MEUDON Capital : 100 € Président : Mme
Flavie BENSIMHON demeurant : 1 rue du
Val, 92190 MEUDON élu pour une durée
indéterminée Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Nanterre
EURL L ESTHETIC CANIN
EURL L ESTHETIC CANIN, EURL en liquidation au capital de 5000 euros, 11
Grande rue, 91600 Savigny sur Orge.
RCS : Evry 529325789. A compter A.G.E
du 31-08-2018 : Approbation des comptes
de liquidation. Quitus au liquidateur. Déchargé de son mandat. Clôture de liquidation. Radiation de la société. Dépôt des
comptes de liquidation au RCS d’Evry.
DIVERS
190583A – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue dans Les
Echos Sociétés le 06/09/2018, concernant
la société
FLOR’IN
Il a lieu de lire : Par DAU du 31/08/2018 à
la place du 31/07/2018
DIVERS
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
190442B – LES ECHOS
Avis de changement de régime
matrimonial
M. Patrick DESMET et Mme Christine
DESMET, née MOULIN, son épouse, demeurant 2 rue St Germain, 91760 ITTEVILLE, mariés sous le régime de la
communauté de biens réduite aux acquêts
par acte du 11 juillet 1981, sans contrat
de mariage ont sollicités et fait acté par
Me FX GILLES en date du 25/09/2018 le
changement de leur régime matrimonial
pour celui de communauté universelle.
Mentions particulières : Clause d’attribution intégrale au survivant.
Les oppositions seront adressées dans
les trois mois de la date de publication du
présent avis par courrier recommandé
avec accusé de réception auprès de Me
FX GILLES, officiant à 11 rue Faraday,
91540 MENNECY.
Pour avis
12120493W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte s.s.p. du 12/09/2018, il a été
constitué une Société par actions simplifiée présentant les caractéristiques suivantes :
Dénomination : CARDAMIN
Capital : 30.000 €
Siège social : 64 rue Anatole France –
92300 LEVALLOIS-PERRET
Objet social : La conception, réalisation
et distribution de logiciels sur serveur, sur
postes clients et mobiles.
Durée : 99 ans
Président : M. Pierre-Julien GRIZEL, 16
rue Bokanowski – 92600 ASNIERESSUR-SEINE
L’immatriculation sera faite au RCS de
NANTERRE
12120568W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP du 21/09/2018, il a été
constitué une SAS
Dénomination : CHRISTELE GARLANTEZEC SAS
Siège social : 15 bis rue Fleury Panckouke, 92190 MEUDON. Capital social :
1.000 €. Objet social : La gestion de projets : la mise en place de projets, le pilotage de projets, la coordination, le conseil ;
La fourniture de prestations de services informatiques ; L’hypnothérapie ; Soigner et
accompagner des patients vers un mieuxêtre grâce à la pratique de l’hypnose. Durée : 99 ans. Président : Mme Christèle
GARLANTEZEC demeurant 15 bis rue
Fleury Panckouke - 92190 MEUDON. Immatriculation au RCS de Nanterre
12120590W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP du 26/09/2018, il a été
constitué une SAS
Dénomination : Datasaver
Siège social : 40 rue Anna Jacquin 92100 Boulogne Billancourt. Capital social : 1.000 €. Objet social : La maintenance logicielle pour compte de tiers et la
tierce maintenance de systèmes et d’applications informatiques. Le traitement, la
protection et la sauvegarde de données.
Durée : 99 ans. Président : Mr Benjamin
LEHRER demeurant 40 rue Anna Jacquin
- 92100 Boulogne Billancourt. Immatriculation au RCS de Nanterre
12120640W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Pour avis.
GLASS TRUCKS BUS SASU au capital
de 7.500 € Siège : 6 rue Denis Papin
91630 GUIBEVILLE 529310484 RCS de
EVRY Par décision de l’associé unique du
29/09/2018, il a été décidé de transférer
le siège social à compter du 01/10/2018
au 6 bis rue du Parc des Vergers Zac des
Fossés Neufs 91250 TIGERY. Mention au
RCS de EVRY.
Siège social : 75 avenue Foch, 92210
SAINT-CLOUD Capital : 205000 € Gérant : M. Damien PARIES, 75 avenue
Foch, 92210 SAINT-CLOUD Cessions de
parts sociales : les parts sociales sont librement cessibles au profit d’un Associé.
Toute cession à un tiers de la société est
soumise au préalable à agrément de la
collectivité des Associés réunis en Assemblée Générale Durée : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de Nanterre
190829B – LES ECHOS
RCS EVRY 752 392 498
Suivant L’AGE du 04/09/2018 il a été décidé du transfert de siège au « Les Glandelles » 3 route de la vallée 77167 BAGNEAUX SUR LOING à compter de ce
jour et pour une durée de 99 ans. Notification au RCS d’EVRY et immatriculation
au RCS DE MELUN. Pour avis – le Gérant.
BILO PAYSAGE SARL au capital de
1.000 € Siège : 18 RUE FRANCIS L ESHELMAN 77176 SAVIGNY LE TEMPLE
828810028 RCS de MELUN Par décision
de l’AGO du 01/09/2018, il a été décidé
de : - transférer le siège social au 4 rue du
Général Leclerc 91100 CORBEIL ESSONNES. Gérant : M. YAKUT Bilal 18 rue
Francis L’Eshelman 77176 SAVIGNY LE
TEMPLE. - nommer Gérant M. BOYRAZ
Ali chez mme boyraz bagdat 28 rue des
mézereaux 77000 MELUN en remplacement de M. YAKUT BILAL démissionnaire
Radiation au RCS de MELUN et ré-immatriculation au RCS de EVRY
Siège social : 7 rue du Parc de Clagny
ARBAT
Par A.G. en date du 25/09/2018 il a été
constitué la société suivante
SCI LORIN MDLT
SAS en liquidation au capital de 50.000 €
190793A – LES ECHOS
190716A – LES ECHOS
190859B – LES ECHOS
- fabrication, exploitation et commercialisation de tous produits dérivés liés aux activités ci-dessus,
- organisation d’expositions et de manifestations en tous lieux ou établissements, publics ou privés, participation à
toute activité culturelle et / ou commerciale,
Siège social : 17, RUE DES FRANCSBOURGEOIS, 91450 SOISY-SUR-SEINE
Sigle : AM Nom commercial : ATELIER
MARVAUD Capital : 2000 € Président :
M. ALAIN MARVAUD demeurant : 14,
AVENUE CHEVALIER, 91450 SOISYSUR-SEINE élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Evry
92 • HAUTS-DE-SEINE
SOCIETES
CONSTITUTIONS
190816B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
28/09/2018 il a été constitué une SCI nommée :
LES VACANCES À LA MER PARIES
Objet social : La propriété par tous
moyens, l’administration, l’exploitation, et
la transformation de tous biens et droits
immobiliers
Aux termes d’un acte authentique en date
à Garches du 27/9/2018 a été constituée
une SASU nommée :
Good Shot Productions
Objet : La préparation, la régie, la direction, la réalisation, pour son compte ou en
qualité de producteur exécutif pour le
compte de tiers, la coproduction, la production, l’achat, la location, la distribution
et la vente, l’importation et l’exportation de
tout film cinématographique de long ou
court métrage et toutes oeuvres audiovisuelles.
Capital : 1.000 €.
Siège social : 3 sente des 4, chemins,
92380 Garches.
Durée : 99 ans.
Président : M.Jean Baptiste ODON JACQUES Nicolas, 3 sente des 4, chemins,
92380 Garches.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Nanterre.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
12 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
12120641W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120765 – LA VIE JUDICIAIRE
190461A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte authentique en date
à Nanterre du 10/08/2018 a été constituée
une SAS nommée :
Aux termes d’un acte SSP en date à
Rueil-Malmaison du 18/9/2018, il a été
constitué une société. Forme : S.C.I. Dénomination : CITY’MMO. Siège : 5, rue
Hortense, 92500 RUEIL-MALMAISON.
Capital : 1.000 €. Objet : acquisition d’un
immeuble à Sartrouville et plus généralement, l’acquisition, la vente, l’administration et la gestion par bail, location ou toute
autre forme de tous immeubles et biens
immobiliers. Durée : 99 ans. Cessions de
parts : libres entre associés, soumises à
l’agrément de la collectivité des associés
dans tous les autres cas. Gérance :
Yoann CHERY, 5, rue Hortense, 92500
Rueil-Malmaison. Immatriculation : au
RCS de Nanterre. Pour avis, le représentant légal.
Par acte SSP du 22/08/2018 il a été constitué une SCI dénommée : SCI LA LIBELLULE GATE Sigle : SCILLG Siège social :
5 square perronet 92200 NEUILLY SUR
SEINE Capital : 1.000 € Objet : La société
a pour objet l’acquisition par voie d’achat
ou d’apport, la propriété, la mise en valeur,
la transformation, la construction, l’aménagement, la gestion et plus généralement l’exploitation par bail, location ou tout
autre forme d’immeubles ou de biens et
droits immobiliers (parts de SCPI, OPCI,
SCI...) que la société se propose d’acquérir, ainsi que de tous bien et droits pouvant
en constituer l’accessoire, l’annexe ou le
complément. Gérant : M. DE TRAMASURE Sébastien 5 Square PERRONET
92200 NEUILLY SUR SEINE Cession des
parts sociales : Les cessions de parts sociales sont libres entre associés. Toutes
les autres cessions sont soumises à agrément. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de NANTERRE
BAT’IK
Objet : Plomberie chauffagiste rénovation
d’intérieur.
Capital : 1.000 €. Siège social : 32, rue
Georges Boisseau, 92210 Clichy. Durée :
99 ans. Président : M. Bülent Altin, 32,
rue de la Famille Solomon, 95190 Goussainville.
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Nanterre.
12120696W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à BOISCOLOMBES du 28/09/2018 a été constituée une EURL nommée :
AM CONSEIL FINANCE
Objet : Prestations de conseils, services,
formation aux entreprises en finance et organisation.
Capital : 1.000 €. Siège social : 113 rue
victor Hugo, 92270 Bois-Colombes. Durée : 99 ans. Gérance : M. Arnaud Mallédant, 113 rue Victor Hugo, 92270 BoisColombes.
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Nanterre.
12120721W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte S.S.P du 01/09/2018, il a été
constitué une Société par actions simplifiée dénommée : « ALCO INVEST »
Siège social : 62 avenue Charles de
Gaulle 92350 LE PLESSIS ROBINSON
Capital social : 1 000 €
Durée : 99 années
Objet social : L’acquisition, la prise à bail,
l’aménagement, la réunion, la division, la
construction, la vente, la revente, la location, l’exploitation de tous terrains et immeubles bâtis et non bâtis. Toutes opérations de promotion immobilière, de
marchand de biens.
Président : M. Charles TOULAT demeurant 62 avenue Charles de Gaulle 92350
LE PLESSIS ROBINSON.
Admission aux Assemblées et vote :
Tout associé peut participer aux Assemblées quel que soit le nombre de ses actions, chaque action donnant droit à une
voix.
Immatriculation au RCS de NANTERRE.
184503A – LES ECHOS
Par ASSP du 24/08/18, il a été constitué
une SAS dénommée TMA
CONSULT.Siège social : 163 quai du docteur dervaux 92600 Asnières.Capital : 1000 €. Objet : La conception, le développement de tous systèmes
informatique Software, Hardware, Maintenance sous toutes ses formes d’installation informatique, l’ensemble de ces activités se faisant en France ou à l’étranger.
Et toutes prestations connexes. Président : M. Mohamed Amine Torkhani, 2 allée michel ange 92400 Courbeboie. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de
Nanterre.
SEGUR SOLUTIONS BÂTIMENT
Objet : Toutes activités d’entreprise générale du bâtiment, maçonnerie, isolations
intérieures et extérieures, jointeur, pose
de menuiseries intérieures et extérieures,
pose de V.M.C., peinture intérieure et extérieure, revêtement de sol intérieur et extérieur. Etudes et conseils dans le périmètre des activités concernées.
Sigle : SSB Capital : 1.000 € Siège social : 2 avenue Joffre, 92250 La GarenneColombes Durée : 99 ans Gérance : M.
Tony PEREIRA, 32 avenue de Verdun
1916, 92250 La Garenne-Colombes. M.
Henrique PARREIRA, 1 rue du docteur
Roux, 92700 Colombes.
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Nanterre
12120538 – LA VIE JUDICIAIRE
Suivant acte SSP à Nanterre en date
du 24/9/2018, il a été institué une S.A.S.U.
Dénomination : B.TECH. Capital :
1.000 €. Siège : 345, avenue de la Division Leclerc, appartement 1642, étage 1,
92290 CHATENAY-MALABRY. Objet :
développement, conception des logiciels
informatiques, intégration, validation, test
et support. Durée : 99 ans. Agrément : la
cession des actions de l’actionnaire unique est libre. Président : BILEL MAHROUG, 345, avenue de la Division Leclerc, appartement 1642, étage 1, 92290
Chatenay-Malabry. Immatriculation : au
RCS de Nanterre.
12120610 – LA VIE JUDICIAIRE
Avis est donné de la constitution d’une
société. Forme : S.A.R.L. Dénomination : LOIC SAILLY INGENIERIE. Siège :
18, promenade du Verger, 92130 ISSYLES-MOULINEAUX. Objet : pour objet directement ou indirectement tant en France
qu’à l’étranger : les activités d’ingénierie et
de bureau d’études dans les domaines de
la thermique, des fluides et de l’énergie
pour des missions de conseil ; de diagnostic ; d’études techniques de conception ou
d’exécution nécessaire à la réalisation de
toute construction ou travaux ; des missions de suivi de chantiers. En plus généralement, toutes opérations juridiques,
commerciales, financières, mobilières ou
immobilières pouvant se rattacher directement ou indirectement à l’objet ci-dessus
spécifié ou susceptibles d’en faciliter l’extension ou le développement. Capital :
1.000 €. Durée : 99 ans. Exercice :
31/12. Gérance : M. Loïc SAILLY, 18, promenade du Verger, 92130 Issy-les-Mounineaux. Signature des statuts :
24/9/2018. Immatriculation : au RCS de
Nanterre.
Par acte SSP du 27/09/2018 il a été constitué une SARL dénommée : ELFCAM
Siège social : rue acacias 92360 MEUDON LA FORET Capital : 20.000 € Objet :
Développement et Fabrication de la vidéosurveillance Gérant : M. JIN Chenxi 30
Rue Emile Landrin 92100 BOULOGNE
BILLANCOURT Durée : 99 ans à compter
de l’immatriculation au RCS de NANTERRE
MODIFICATIONS
190427B – LES ECHOS
ANDINA INVEST
SAS à capital variable de 60000,00 €
3 rue Voltaire, 92250 La
Garenne-Colombes
799498274 RCS Nanterre
Par décision du Président en date du
26/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 23 rue le Val
Sablon, 78400 Chatou à compter du
26/09/2018. La société sera immatriculée
au RCS de Versailles et sera radiée du
RCS de Nanterre
190514B – LES ECHOS
AS SECURITE
SASU au capital de 3000,00 €
17 RUE JOSEPH LECLAINCHE, 92230
GENNEVILLIERS
815041215 RCS Nanterre
Par décision en date du 26/09/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 5 RUE EUGENE DELACROIX, CHEZ MME AMOUSSA, 92230
GENNEVILLIERS à compter du
26/09/2018.
Autres modifications :
- il a été pris acte de modifier l’objet social
184535A – LES ECHOS
190933A – LES ECHOS
Par ASSP du 27/08/18, il a été constitué
une SAS dénommée ACJ CONSULTING.Siège social : 89 rue d’estienne d’orves 92700 Colombes.Capital :
1000 €. Objet : Agence de communication. Président : M. Julien Gresset, 89 rue
d’estien ne d’orves 9270 0 Colombes. DG : M. Alexandre Rousseau-Perez,
5 av du prince rainier iii 06320 Cap d’ail ;
M. César Harrosch, 2 av de suède 06000
Nice ; M. Sacha Zemmour, 113 corniche
fleurie, la saraeths 06200 Nice. Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS de Nanterre.
Par acte SSP en date du 17/09/2018, il a
été constitué une SARL denommée :
184769A – LES ECHOS
Par acte SSP du 20/07/2018 constitution
de la SAS : JMPT. Capital : 1000 euros.
Siège social : 13 ter rue gustave guillaumet 92310 sèvres. Objet : Achat,
construction, rénovation et vente de biens
immobiliers. Président jean-michel trompe
13 ter rue gustave guillaumet 92310 sèvres. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de Nanterre.
12120847W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à La
Garenne-Colombes du 24/09/2018 a été
constituée une SARL nommée :
190685A – LES ECHOS
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos Sociétés
184792A – LES ECHOS
Par ASSP du 28/08/18,il a été constitué
une SAS dénommée ILJ FINANCES.Siège social :8 square leon blum
92800 Puteaux.Capital :300 €.Objet :intermédiaire en opération de Banque,opérations se rapportant à la négociation et à
la restructuration de crédits ; Le courtage
en assurances,le courtage et conseil en
gestion et financement,services bancaires
ou produits d’épargne.Président :Mme
Isabel Ortega,8 square leon blum 92800
Puteaux.Durée :99 ans.Immatriculation au
RCS de NANTERRE
185070A – LES ECHOS
Par ASSP du 29/08/18 il a été constitué
une SAS dénommée LA SNEAKERIE.
Siège social : 15 rue du 8 mai
1945 92250 La garenne colombes.Capital :4000 €. Objet : Commerce en ligne de
tous types de produits relatifs aux chaussures, de vêtements et de chaussures.
Services de personnalisation de chaussures. Président : M. Jordy Del Estal, 15 rue
du 8 mai 1945 92250 La garenne colombes. DG : M. Simon Vasseur, 3 place du
colonel fabien 78500 Sartrouville. ; M. Romain Ronsin, 24 rue michel ange 59100
Roubaix. ; M. Clément Floquet, 14 rue
olympe de gouges 02880 Cuffies. Durée :99ans. Immatriculation au RCS de
NANTERRE.
185137A – LES ECHOS
Creation de la sasu : Simonides, 208 av.
marx dormoy 92120 Montrouge. Cap. :
1000 €. Obj. : informatique. Pdt : Kevin
Kachani, 208 av. marx dormoy 92120
Montrouge. 99 ans au rcs de Nanterre.
190184A – LES ECHOS
Par acte SSP du 07/08/2018 il a été constitué une EURL dénommée :
BARBARA SERVICES
Siège social : 35 rue des Cailloux 92110
CLICHY. Capital : 1.000 €. Objet : Nettoyage. Gérant : M KEBIR Dahmane, 6
rue Lamartine 95220 HERBLAY. Durée :
99 ans. Immatriculation au RCS de NANTERRE.
FOODING SOLUTIONS
Capital : 2 500 euros
Siège Social : 127 rue des trois fontanot
92000 NANTERRE
Objet social : La prise en charge, pour le
compte de particuliers ou d’entreprises, la
conception, la production, la livraison, la
mise en place et le service d’un repas ou
d’un buffet lors de manifestations ou réceptions particulières (noces, banquets,
cocktails, buffets, lunchs et réceptions diverses&hellip ; etc ) à domicile ou dans
des lieux choisis par le client.
D’accompagner et de conseiller dans la
planification et l’organisation des prestations annexes aux évènements (location
de salle, décoration, matériel d’animation,...)
D’organiser et de former une équipe de
professionnels dans les activités ci-dessus visées.
Gérance : M. Arnaud BELLITY demeurant
127 rue des trois Fontanot 92000 NANTERRE
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de NANTERRE
190972A – LES ECHOS
Par acte SSP du 23/09/2018 il a été constitué une SCI dénommée : BJPC INVESTA
Siège social : 14 chemin jean jullien 92410
VILLE D AVRAY Capital : 1.000 € Objet :
L’acquisition de tous immeubles et biens
ou droits immobiliers, sous quelque forme
que ce soit. La construction, la rénovation,
l’aménagement et l’entretien de tous immeubles et biens immobiliers. Ainsi que la
mise en valeur, la location par bail ou autrement, en totalité ou en partie, la gestion,
l’administration, l’exploitation par tous
moyens quelconques de tous immeubles
ou biens immobiliers. Gérant : M. PIETRI
Jean-Christophe 14 Chemin Jean Jullien
92410 VILLE D AVRAY Co-Gérant : Mme
PLISSON Marie-Christel 14 Chemin Jean
Jullien 92410 VILLE D AVRAY Cession
des parts sociales : Les parts sont librement cessibles entre associés, ascendants, descendants et collatéraux. Durée :
99 ans à compter de l’immatriculation au
RCS de NANTERRE
Nouvelle mention : ACTIVITES DE SECURITE PRIVEE, NETTOYAGE COURANT
DES BATIMENTS. Mention en sera faite
au RCS de Nanterre
190522B – LES ECHOS
FIRSTCAR-S
SASU au capital de 1500,00 €
88 ter av du général leclerc, 92100
Boulogne Billancourt
812485316 RCS Nanterre
Par décision du Président en date du
17/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 81 Bd Pierre
1er, 33110 Le Bouscat à compter du
20/09/2018. La société sera immatriculée
au RCS de Bordeaux et sera radiée du
RCS de Nanterre
190523B – LES ECHOS
ARCOTEC
SARL au capital de 7622,00 €
75, rue de Fontenay, 92140 CLAMART
403135825 RCS Nanterre
Par décision de L’AGE en date du
17/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 10, avenue
Jean Baptiste Clément, 92140 CLAMART
à compter du 01/10/2018. Mention en sera
faite au RCS de Nanterre
PLEDGE SASU
SASU au capital de 7200,00 €
198 AVENUE PAUL DOUMER, 92500
RUEIL MALMAISON
824326854 RCS Nanterre
Par décision de L’Associé Unique en date
du 29/06/2018 il a été décidé de transférer
le siège social de la société au 2 BIS AVENUE DE VERSAILLES, 92500 RUEIL
MALMAISON à compter du 30/07/2018.
Présidence : M. Jean Christian LARRAIN,
demeurant 2 bis avenue de Versailles,
92500 Rueil Malmaison. Mention en sera
faite au RCS de Nanterre
190632B – LES ECHOS
MEUBLES VINTAGE DESIGN
SAS au capital de 1000,00 €
42 Rue de la République, 92170 VANVES
830821591 RCS Nanterre
Sigle : MVD
Par décision de L’Associé Unique en date
du 19/09/2018 il a été décidé de transférer
le siège social de la société au 26 Rue
Thiers, 92100 Boulogne-Billancourt à
compter du 27/09/2018. Mention en sera
faite au RCS de Nanterre
191056A – LES ECHOS
Par acte SSP du 28/09/2018 il a été constitué une SARL à associé unique dénommée : LOUISETTE POTERIE Sigle : LoPe
Siège social : 115 rue du mchal joffre
92700 COLOMBES Capital : 1.200 € Objet : Création et vente d’artisanat céramique à usage utilitaire ou ornemental Gérant : Mme AUGENDRE Louisette 115
Rue du Mchal Joffre 92700 COLOMBES
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de NANTERRE
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
GF DIGITAL CONSULTING
SASU au capital de 1500,00 €
48, rue Chance Milly, 92110 CLICHY
813759917 RCS Nanterre
Par décision en date du 11/09/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 62, rue Jean Emile Laboureur, 44000 NANTES à compter du
11/09/2018. La société sera immatriculée
au RCS de Nantes et sera radiée du RCS
de Nanterre
191140B – LES ECHOS
WALLACE INFORMATIQUE
SARL au capital de 8000,00 €
49 BOULEVARD RICHARD WALLACE,
92800 PUTEAUX
492019765 RCS Nanterre
Par décision de L’AGO en date du
13/09/2018 il a été pris acte de la nomination de Gérant M. Zakari Hadj Abderrahmane, demeurant 1 Allée Des Myosotis, 92150 SURESNES à compter du
14/09/2018. Mention en sera faite au RCS
de Nanterre
12118573W – LE PUBLICATEUR LEGAL
OPEN TEXT
S.A.R.L. au capital de 4.159.478,70
euros
100, Esplanade du Général de Gaulle Coeur Défénse Tour B Etage 30 92400 Courbevoie
337 950 737 RCS NANTERRE
Suivant décisions en date du 31/8/2018,
l’associé unique a décidé de nommer en
qualité de nouveau co-gérant non associé, en remplacement de M. John Marshall
DOOLITTLE démissionnaire avec effet au
31/8/2018, Mme Madhu RANGANATHAN, demeurant 14711 Vickery Place,
Saratoga, Californie, 95070 Etats-Unis
d’Amérique.
Pour avis.
12120086W – LE PUBLICATEUR LEGAL
COMPAGNIE NUCLEAIRE DE
SERVICES - CNS
SA au capital de 6.573.400 €
Siège social : 1, Place Jean Millier – Tour
Areva – 92400 Courbevoie
SIREN 401 649 363 - RCS Nanterre
Suivant Procès-Verbal du 13/08/2018, il a
été décidé de nommer PRICEWATERHOUSECOOPERS AUDIT – SAS – 63,
rue de Villiers – 92200 Neuilly-Sur-Seine
– SIREN 672 006 483 – R.C.S. NANTERRE en qualité de commissaire aux
comptes.
Par courriers du 7/9/2018, KPMG SA
Commissaire aux Comptes titulaire, et
KPMG AUDIT IS, Commissaire aux
Comptes suppléant, ont démissionné de
leurs fonctions.
Mention au R.C.S. de Nanterre.
Pour avis.
190567B – LES ECHOS
191043A – LES ECHOS
Par acte SSP du 28/09/2018 il a été constitué une SCCV dénommée : SCCV 15F
Siège social : 180 avenue jean jaures
92140 CLAMART Capital : 1.000 € Objet :
L’acquisition par voie d’achat ou d’apport
de tous terrains et immeubles et la
construction sur ceux-ci de tous biens de
toutes destinations, la vente en totalité ou
par lots de ces biens, à terme, en état futur
d’achèvement ou après achèvement. Gérant : M. BUREL Gregory 180 Avenue
JEAN JAURES 92140 CLAMART Durée :
99 ans à compter de l’immatriculation au
RCS de NANTERRE
191024B – LES ECHOS
190639B – LES ECHOS
JZ CONSEIL
SAS au capital de 1000,00 €
8 AVENUE SECRETAN,
75019 PARIS
801513953 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
18/07/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 91 RUE
PAUL VAILLANT COUTURIER, 92300
LEVALLOIS PERRET à compter du
27/09/2018.
Président : Mme JENNIFER ZYLBERBERG, demeurant 16 RUE PAUL VAILLANT COUTURIER, 92300 LEVALLOIS
PERRET
La société sera immatriculée au RCS de
Nanterre et sera radiée du RCS de Paris
12120406W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Z-CARD SAS - SAS au capital de
37.000 € - Siège social : 211 bis avenue
Charles de Gaulle - 92200 NEUILLY SUR
SEINE - 483 786 315 RCS NANTERRE
Suivant DAU du 30/07/2018, il a été pris
acte de la démission de Mme Elizabeth
LOVE de ses fonctions de Directeur Général. Mention au RCS de NANTERRE.
12120454W – LE PUBLICATEUR LEGAL
MATCHA WINE
SAS au capital de 2.500 €
Siège social : 4 résidence Beausoleil
92210 Saint Cloud
818 375 776 RCS NANTERRE
En date du 21 septembre 2018, le président a constaté la réalisation définitive de
l’augmentation du capital social d’une
somme de 625 € en numéraire décidée
lors de la décision des associés du 28 août
2018. Le capital est ainsi porté à 3.125 €.
L’article 7 des statuts a été modifié en
conséquence. Mention au RCS de Nanterre
12120470W – LE PUBLICATEUR LEGAL
2G RESTAURATION
S.A.S. à associé unique au capital de
1.000 euros
37, rue des Longs Prés
92100 Boulogne Billancourt
832 890 735 RCS NANTERRE
Suivant procès-verbal en date du
14/9/2018, l’assemblée générale extraordinaire a décidé de transférer le siège social au 55, rue Pasteur 92150 Suresnes,
à compter du 14/9/2018. L’article 4 des
statuts a été modifié.
Pour avis.
12120499W – LE PUBLICATEUR LEGAL
LE GOUT DU NATUREL
Société par actions simplifiée au capital de
15.344.311,50 €
Siège social : 5, rue Olof Palme 92110 CLICHY
489 982 124 RCS NANTERRE
L’Assemblée générale du 21 juin 2018 a
pris acte de la démission de Madame Clémence Robles de son mandat de membre
du conseil de surveillance à effet du même
jour et a nommé en qualité de nouveau
membre du conseil de surveillance la société Aeon Quality Life Bvba, domiciliée
38a Bruggesteeweg, 8340 Damme (Belgique).
12120506W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Job Rencontres
S.A. au capital de 38.500 euros
Siège social : 77, rue Marcel Dassault 92100 Boulogne-Billancourt
391 253 010 RCS NANTERRE
Aux termes des décisions de l’associé unique du 29/6/2018, après avoir pris acte de
la démission de NewsCo Group BtoB de
ses fonctions d’administrateur, la société
Coalition Media Group, S.A.S. dont le
siège social est situé 16, rue de Saint-Petersbourg, 75008 Paris, 828 919 522 RCS
NANTERRE, représentée par Chrystèle
Mercier-Chaplain, demeurant 19, rue La
Fayette, 75009 Paris, a été nommé en
qualité d’administrateur.
12120545W – LE PUBLICATEUR LEGAL
EVIDENSEE
SARL au capital de 20.000 €
22 rue Lavoisier, 92000 Nanterre
752463703 RCS Nanterre
Aux termes de l’AGO en date du
25/09/2018, les actionnaires ont décidé
malgré la perte de plus de la moitié du capital social, qu’il n’y avait pas lieu de prononcer la dissolution de la société.
12120576W – LE PUBLICATEUR LEGAL
MICHELIOS
SAS au capital de 9.385.283 euros
Siège social : 191/195 avenue Charles
de Gaulle 92200 Neuilly sur Seine
803 290 865 RCS Nanterre
En date du 03 septembre 2018, le Président de la Société a constaté la réalisation
définitive de la réduction de capital d’une
somme de 35.714 euros puis de 20.520
euros afin de le ramener à 9.329.049 euros.
Pour avis.
12120589W – LE PUBLICATEUR LEGAL
RIEMSER PHARMA FRANCE
SAS au capital de 12.001.000 euros
Siège social : 106 avenue Marx Dormoy
Immeuble Cap Sud – 92120 Montrouge
801 793 555 R.C.S. NANTERRE
Aux termes des décisions de l’associé unique du 3 septembre 2018, il a été pris acte
de la démission d’Uwe SALZER de ses
fonctions de directeur général délégué.
12120593W – LE PUBLICATEUR LEGAL
2 S IMMO
S.A.R.L au capital 69.059 €
Siège social :
14, boulevard Raymond Poincaré
92380 GARCHES
402 064 810 RCS NANTERRE
Aux termes des délibérations en date des
9 novembre 2015, 26 novembre 2016 et
15 décembre 2017, les Associés, statuant
en application de l’article L. 223-42 du
Code de commerce, ont décidé qu’il n’y
avait pas lieu à dissolution de la Société.
La gérance
12120596W – LE PUBLICATEUR LEGAL
KEOCYT
SAS au capital de 1.965.880 euros
Siège social : 106 avenue Marx Dormoy
Immeuble Cap Sud – 92120 Montrouge
492 846 357 R.C.S. NANTERRE
Aux termes des décisions de l’associé unique du 3 septembre 2018, il a été pris acte
de la démission d’Uwe SALZER de ses
fonctions de directeur général délégué.
12120602W – LE PUBLICATEUR LEGAL
TEXTKERNEL France
SARL au capital de 10 000 €
Siège social : 13, rue Camille Desmoulins
- ISSY-LES-MOULINEAUX (92441)
822 246 328 RCS Nanterre
AVIS DE MODIFICATION
Aux termes d’une décision en date du
1/08/2018, l’Associée unique de la sarl
TEXTKERNEL France a décidé de transférer le siège social du 13, rue Camille
Desmoulins à Issy-les-Moulineaux Cedex
(92441) au 8, rue de Greffulhe à Paris
(75008), à compter du 1/8/2018 et de modifier en conséquence l’article 4 des statuts.
La Société, immatriculée au Registre du
commerce et des sociétés de Nanterre
sous le numéro 822 246 328 fera l’objet
d’une nouvelle immatriculation auprès du
Registre du commerce et des sociétés de
Paris
Co-gérant : Monsieur Jakub ZAVREL, demeurant Amstel 169H ES AMSTERDAM
(Pays-Bas) et Monsieur Gérard MULDER
demeurant Ruyschstraat 96h 1091 CG
AMSTERDAM (Pays-Bas)Pour avisLa
Gérance
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 13
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos Sociétés
12120691W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120682 – LA VIE JUDICIAIRE
190648A – LES ECHOS
Market Pay Tech
SAS au capital de 40.000 euros
SIEGE SOCIAL : 52 Avenue Emile Zola
92100 BOULOGNE BILLANCOURT
R.C.S. NANTERRE 808.384.671
Suivant un procès-verbal en date du 31
Aout 2018, l’associé unique décide, à
compter du 01/09/2018
de transférer le siège social à COURCOURONNES (91080) 9 Avenue du Lac
L’article 3 des statuts est modifié en
conséquence.
Mention sera faite au R.C.S. d’EVRY.
SELCEON, S.A.S. au capital de
50.000 €, sise 5, avenue Ingrès, 75016
PARIS, 479 423 725 RCS PARIS. Aux termes du PV de l’AGE du 26/9/2018, le
siège a été transféré du 5, avenue Ingrès,
75016 PARIS au 5 bis, rue Retrou, 92600
ASNIERES-SUR-SEINE. A compter du
26/9/2018. Président Max PETIT 17, rue
Faidherbe, 75011 Paris L’article 5 des statuts a été modifié en conséquence. Mention faite au RCS de Paris et Nanterre. Le
président.
ANGES AUDIT CONSEIL SAS au capital
de 475 000 € Siège social : 11 rue Jules
Parent 92500 RUEIL-MALMAISON 393 643 689 RCS NANTERRE
12120693W – LE PUBLICATEUR LEGAL
COMPAGNIE FRANCAISE DE
MOKTA
S.A au capital de 6.630.830 €
1, place Jean Millier Tour Areva 92400 COURBEVOIE
552 112 716 RCS NANTERRE
Suivant conseil d’administration en date
du 24/9/2018, il a été décidé de coopter
en qualité d’administrateur Monsieur Marc
MELEARD, 530, rue des Communaux
73200 GILLY SUR ISERE, en remplacement de Monsieur Andreas MITTLER.
12120724 – LA VIE JUDICIAIRE
FS CONSULTANTS ET ASSOCIES,
S.A.R.L. au capital de 6.400 €, sise Kergromeau, 22580 PLOUHA, 421 610 023
RCS SAINT-BRIEUC. Par décision en
date du 31/8/2018, l’Associé unique a
transféré le siège au 38, rue Carnot,
92300 LEVALLOIS-PERRET, à compter
du 1er/9/2018, et a modifié en conséquence l’article 4 des statuts. La société
immatriculée au RCS de Saint-Brieuc fera
l’objet d’une nouvelle immatriculation auprès du RCS de Nanterre. Gérance :
M. François SEGUIN, Kergromeau, 22580
Plouha. Pour avis. La gérance.
CPAP
SC au capital de 1500 euros
Siège : ZA LES GRANDS BONNEVEAU
17220 ST VIVIEN
FTCB
489 807 735 R.C.S. LA ROCHELLE
12120837W – LE PUBLICATEUR LEGAL
KEYENCE (FRANCE) SAS
S.A.S. au capital de 2.000.000 €
11, avenue Dubonnet "Le Doublon",
92400 Courbevoie
417 793 023 RCS NANTERRE
Aux termes du procès verbal du
1/10/2018, il a été décidé de transférer le
siège social au 1 Place Costes et Bellonte,
92270 Bois Colombes à compter du
1/10/2018.
L’article 4 des statuts a été modifié.
Pour avis
12119985 – LA VIE JUDICIAIRE
SDL GESTION PRIVÉE, S.A.R.L. au
capital de 1.500 €, sise 20, Sente Castel,
92370 Chaville, 513 575 936 RCS NANTERRE. Aux termes de l’AGE en date du
1/9/2018, les Associés ont décidé d’étendre l’objet aux activités de l’activité
d’agent immobilier, transaction, le courtage en assurance vie et IARD, le conseil
en investissement financier. Mention sera
portée au RCS de Nanterre.
L’AGOA du 18/05/2018 a nommé OXYLIS, 3 Place Mermoz 92415 Courbevoie
cedex, RCS NANTERRE 328 604 244, en
qualité de nouveau Gérant, en remplacement de M. Daniel GRASSARD, démissionnaire.
L’AGE du 24/05/2018 a transféré le siège
social au 3 Place Mermoz 92415 Courbevoie cedex. Objet : l’acquisition, la
construction et la propriété de tous biens
immobiliers, à usage d’habitation, professionnel, commercial ou industriel. Durée :
99 ans. La société sera désormais immatriculée au RCS NANTERRE
184666A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 92 et 94
Carbone Automobile, sasu au cap. de
500 €, 5 av. du gal de gaulle 94160 St
Mandé. 838883940 rcs Créteil. Par Dau
du 22/08/18, le siège a été transferé au 13
bd de la république 92250 La Garenne Colombes.
JADE SERVICES, S.A.S. au capital de
1.358.592 €, sise 1 bis, rue Guilloteaux
Vatel, 78150 LE CHESNAY, 498 497 254
RCS VERSAILLES. Aux termes de l’AGO
en date du 13/8/2018, les actionnaires ont
décidé de transférer le siège au 11/13, rue
de la Rochefoucauld, 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT. Président : BALANDREAUD ET CIE, S.A.R.L. sise 4 B,
rue Jean Bourguignon, 92500 Rueil-Malmaison. Radiation du RCS de Versailles
et immatriculation au RCS de Nanterre.
12120422 – LA VIE JUDICIAIRE
EX AEQUO CONSULTING, S.A.R.L.
au capital de 10.000 €, sise 53, rue Médéric, 92250 LA GARENNE-COLOMBES,
504 807 793 RCS NANTERRE. Aux termes de l’AGE en date du 7/9/2018, les Associés ont décidé de transférer le siège au
26, allée Jean Balde, 33120 ARCACHON. Radiation du RCS de Nanterre et
immatriculation au RCS de Bordeaux.
12120539 – LA VIE JUDICIAIRE
190786A – LES ECHOS
TOTAL E&P MALAYSIA
SA au capital de 40.000 €
2 place Jean Millier – La Défense
RCS NANTERRE 428 624 001
Aux termes du pv du CA en date du
12/09/2018, il a été décidé :
- de nommer en qualité de Directrice Générale Déléguée Madame Anne-Sophie
VERVIAL demeurant 25 Oxley Walk 04-22
Singapour 238595 en remplacement de
Monsieur Mark BEEN, démissionnaire.
- de coopter en qualité d’administrateur
Monsieur Jean-Marc RODRIGUEZ demeurant 102 Grange road, Cliveden at
grange 21-03 Singapour en remplacement
de Monsieur Mark BEEN, démissionnaire.
Pour avis.
190645B – LES ECHOS
JAUGECLAIR
SARL au capital de 8000,00 €
122, avenue Félix FAURE, 92000
NANTERRE
484868633 RCS Nanterre
Par décision de L’AGE en date du
02/12/2017 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 31/12/2017,
nommé en qualité de liquidateur M. Laurent DAUDIBON-LACAZE, 18, rue Pascal,
78370 PLAISIR et fixé le siège de liquidation et l’adresse de correspondance chez
le liquidateur M. Laurent DAUDIBON-LACAZE. Mention en sera faite au RCS de
Nanterre
SAS au capital de 160.000 €
2 place Jean Millier – La Défense
92400 Courbevoie
RCS NANTERRE 304 188 352
Aux termes du pv des décisions de l’actionnaire unique du 29/06/2018, il a été décidé de ne pas renouveler le mandat du
CAC suppléant d’AUDITEX et de ne pas
pourvoir à son remplacement.
Les statuts sont mis à jour en conséquence.
Pour avis.
190789A – LES ECHOS
TOTAL SYRIE
SA au capital de 40.000 €
184990A – LES ECHOS
92400 Courbevoie
RCS NANTERRE 341 765 766
190456A – LES ECHOS
SAS SB CONSULTING. SASU au Capital
de 1.000 €. Siège social 57 rue Saint Denis 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT.
RCS NANTERRE 830 519 120. Par
L’AGE du 26 09 2018 il a été décidé transfert du siège social au 16 rue Saint Denis
92100 BOULOGNE-BILLANCOURT. Modification au RCS de NANTERRE.
Aux termes du pv d’AGO en date du
29/06/2018, l’Assemblée Générale a décidé de ne pas renouveler le mandat du
CAC suppléant d’AUDITEX et de ne pas
pourvoir à son remplacement.
Pour avis.
190918A – LES ECHOS
DAN BENHAMOU
S.E.A.R.L au capital de 2.000 €
Siège Social : 10 grande rue Charles de
Gaulle 92600 ASNIÈRES SUR SEINE
RCS NANTERRE 750 764 052
Suivant acte SSP du 06/09/2018, les associés ont décidé la nomination de Mr
AZRAN Kévin demeurant 57, avenue de
la Forêt Noire 67000 STRASBOURG pour
une durée indéterminée aux fonctions de
cogérant de la société à compter du 06
/09/2018. Immatriculée au RCS de NANTERRE.
190954A – LES ECHOS
ABELONE
Au capital de 5.000 Euros
Siège social :
172 Quai de la Bataille de Stanlingrad
92 130 ISSY-LES-MOULINEAUX
RCS NANTERRE 817 376 376
Aux termes de délibérations de l’Assemblée Générale Ordinaire réunie Extraordinairement du 26 septembre 2018, Madame Delphine VAGNER, née le 18 février
1981 à MASSY (Essonne) demeurant 5
Rue de l’Epargne – 92 320 – CHATILLON,
a été nommée Directrice Générale de la
Société, à effet du 26 septembre 2018 et
sans limitation de durée.
Le dépôt légal et les inscriptions modificatives seront effectués auprès du Greffe du
tribunal de Commerce de NANTERRE.
Pour avis, le Représentant légal.
DIVERS
191155B – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue dans Les
Echos (Le Publicateur Légal – La Vie Judiciaire), le 26/09/2018, concernant la société HONG KONG PALACE, lire Par décision de L’AGE en date du 21/09/2018 il
a été de décidé de modifier l’objet social
en location de biens meublés ou nus, acquisition de tous immeubles, droits et
biens immobiliers et fonds de commerces
et toutes activités annexes, ainsi que le
rôle d’intermédiaire, de courtier, de mandataire, de commissionnaire pour tous
produits quels qui soient et de transférer
le siège social au 7 avenue Marie Juliette,
92250 LA GARENNE COLOMBES à
compter du 21/09/2018. La société sera
immatriculée au RCS de Nanterre et sera
radiée du RCS de Paris en lieu et place
de Par décision de L’AGE en date du
21/09/2018 il a été de décidé de transférer
le siège social au 7 avenue Marie Juliette,
92250 LA GARENNE COLOMBES à
compter du 21/09/2018. La société sera
immatriculée au RCS de Nanterre et sera
radiée du RCS de Paris
12119400-2W – LE PUBLICATEUR LEGAL
rectificatif à l’annonce parue dans la publicateur légal du 27/9/2018 concernant la
société SOCIETE D’ENRICHISSEMENT
DU TRICASTIN HOLDING, il y a lieu de
lire que le CCS a démissioné en date du
11/7/2018
12120521W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Additif à l’insertion parue le 25/09/2018,
dans le Publicateur Légal concernant LEVEL UP, il a été omis d’indiquer que par
décisions unanimes des associés en date
du 26/09/2018, est nommé en qualité de
Directeur Général, Mr. Olivier Hovart demeurant 22, rue Camille Pelletan 92300
Levallois-Perret.
200348 – LA VIE JUDICIAIRE
Rectificatif à l’annonce parue le
20/9/2018 concernant le transfert de siège
de la S.C.I. DA CO CY. Il a été écrit :
31/5/2018. Il fallait lire : 30/3/2012 Le
reste de l’annonce est inchangé.
KACO DELIVERY
S.A.S. au capital de 5 000,00 Euros
190587A – LES ECHOS
MILALMA
SASU en cours de liquidation au capital de
5.000 €
Siège social : 20, allée Santos Dumont
92150 SURESNES
484 532 098 RCS NANTERRE
Par décision du 6 septembre 2018, l’Associé unique a approuvé les comptes de
liquidation, donné quitus au liquidateur et
prononcé la clôture des opérations de liquidation. Les comptes de liquidation arrêtés au 3 septembre 2018 sont déposés
auprès du greffe du tribunal de commerce
de Nanterre. Pour avis, le liquidateur
TOTAL E&P SYRIE
SMART MOVE CONSEIL, SARL au capital de 3000 € Siège social : 34 Rue des
Pommerets 92310 Sevres 800714958
RCS Nanterre. Le 11/07/18, les associés
ont : décidé de nommer Gérant M. Nicolas
BICHON, 34 Rue des Pommerets
92310 Sevresà compter du 01/09/18 ; .
Mention au RCS de Nanterre
IASI, SAS au capital de 10000 € Siège social : 53 rue Chauveau 92200 Neuilly-surSeine 827930645 RCS NANTERRE. Le
03/05/18, les associés ont pris acte de la
démission en date du 03/05/18 de Merouan Kacem, ancien Président ; en remplacement, décidé de nommer Président
Mme Mounia Ben Aissa, 178 avenue de
Verdun 92130 Issy-les-Moulineaux ; .
Mention au RCS de NANTERRE
12120701W – LE PUBLICATEUR LEGAL
190788A – LES ECHOS
2 place Jean Millier - La Défense
Société par Actions Simplifiée
Le 24/7/2018 l’associé unique de la société INFRALOGIC, S.A.R.L. au capital de
1.000 €, sise 183, avenue Georges Clémenceau, 92000 NANTERRE, 504 071
689 RCS NANTERRE, a décidé : - la
transformation de la société en S.A.S.
sans création d’une personne morale nouvelle. En conséquence les fonctions de
Gérant de M. Samuel AMIET ont pris fin.
- de nommer : Président METALINE,
S.A.S. au capital de 7.097 €, sise
183, avenue Georges Clémenceau,
92000 Nanterre, 807 974 472 RCS Nanterre ; CAC titulaire M. Jean LEBIT,
18, avenue du 8 Mai 1945, 95200 Sarcelles ; et CAC suppléant GH CONSULTING,
S.A.R.L. sise 77, rue de Prony, 75017 Paris, 509 049 565 RCS Paris.
Mme Aurélie CHARNIER, demeurant à
PARIS (75007) 40 avenue de la Bourdonnais, a été nommée président de la société en remplacement de M. Paul CHARREAU. Il n’a pas été procédé au
remplacement de Mohammed MJIGAL,
directeur général démissionnaire. Il n’a
pas été procédé au remplacement de Philippe PLANTEY, directeur général démissionnaire. Dépôt légal au greffe du tribunal
de commerce de NANTERRE. Pour
avis, le représentant légal.
184795A – LES ECHOS
Le 26/07/18 l’associé unique de la sas optin data (5000 €, 8 rue bucourt 92210 st
cloud, 831357850 rcs nanterre) transfère
le siège 12 rue barthélémy danjou 92100
boulogne billancourt.
185027A – LES ECHOS
12120416 – LA VIE JUDICIAIRE
D’un procès-verbal de l’assemblée générale du 12 juillet 2018, il résulte que :
92400 Courbevoie
179924A – LES ECHOS
12120836W – LE PUBLICATEUR LEGAL
S.A.S. au capital de 1.000 euros
9, Place Henri Barbusse, à l’Angle du
28, rue Carnot
92300 Levallois Perret
822 817 003 RCS NANTERRE
Suivant procès-verbal en date du
29/6/2018, l’assemblée générale mixte,
statuant dans le cadre des dispositions de
l’article L 225-248 du code de commerce,
a décidé qu’il n’y avait pas lieu à dissolution anticipée de la société.
Pour avis.
AVIS DE PUBLICITE LEGALE
Par décision en date du 14/09/2018 il a
été décidé la dissolution anticipée de la
société et sa mise en liquidation amiable
à compter du 14/09/2018, nommé en qualité de liquidateur M. Nicolas Suard, 7 rue
Pierre-Joseph Proudhon, 78370 Plaisir et
fixé le siège de liquidation et l’adresse de
correspondance chez le liquidateur M. Nicolas Suard. Mention en sera faite au RCS
de Nanterre
Siège social : 1 place Paul Verlaine 92100
BOULOGNE-BILLANCOURT
R.C.S : 822 073 664 NANTERRE
POURSUITE DES ACTIVITES
L’Assemblée générale ordinaire du
30/06/2018, après avoir constaté que l’actif net est devenu inférieur à la moitié du
capital social, a décidé qu’il n’y avait pas
lieu de dissoudre la société, et décide également la poursuite de ses activités,
conformément aux dispositions de l’article : L223-42 du code de Commerce.
Mentions au RCS de NANTERRE.
DISSOLUTIONS
190518B – LES ECHOS
DBNS
SAS au capital de 15000,00 €
46, avenue Kléber, 92700 COLOMBES
752457168 RCS Nanterre
190472A – LES ECHOS
Rectificatif à l’insertion du 25/9/2018 pour
ELITE II AUTO ECOLE, lire PV du 16 août
2018 (et non 30 juin)
Pour avis
190849A – LES ECHOS
MAZARS Holding Avocats
Société de Participations Financières de
Professions Libérales par actions
simplifiée d’avocats au capital de 3.000 €
Siège social : Tour Exaltis - 61 rue Henri
Regnault – 92400 COURBEVOIE
RCS NANTERRE Nº 829 300 508
AVIS RECTIFICATIF
Rectificatif à l’annonce légale parue le 25
septembre 2018 dans Les Echos Sociétés
concernant Mazars Holding Avocats relative à l’augmentation de capital ; il y a lieu
de lire : « &hellip ; les associés ont décidé
d’augmenter le capital social de 3.000 € à
4.000 €&hellip ; ».
VENTE DE FONDS GERANCE
OPPOSITIONS
12120703 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP en date du 20/9/2018
à Paris, enregistré au SPFE de Vanves 2,
le 24/9/2018, dossier 2018.00067014, référence Nº 9224 P 02.2018.06685.
Mme Emmanuelle JUNQUA SALANNE,
Docteur en pharmacie, 112, rue Olivier de
Serres, 75015 Paris, vendeur, a cédé,
sous la condition suspensive prévue à l’article L.5125-16 du Code de la santé publique, à la S.E.L.A.R.L. PHARMACIE RHIN
ET DANUBE au capital de 50.000 €, sise
21, rond-point Rhin et Danube, 92100
Boulogne-Billancourt, en cours d’immatriculation auprès du RCS de Nanterre, acquéreur, un fonds de commerce d’officine
de pharmacie, exploité au 21, rond-point
Rhin et Danube, 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT, moyennant le prix de
750.000 €. La date de l’entrée en jouissance a été fixée au 10/12/2018. Les oppositions seront reçues chez Me Julien PINEAU, Huissier de Justice associé S.C.P.
PLUMEL FARHI PINEAU, 23/29, rue de
la Belle Feuille, 92100 Boulogne-Billancourt, où il a été fait, à cette fin, élection
de domicile. Elles devront être faites au
plus tard dans le délai de 10 jours qui suivront la dernière en date des publications
légales connues.
12120470-2W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP en date à Paris du
14/9/2018, enregistré au Service de la Publicité Foncière et de l’Enregistrement de
Nnaterre 3 le 27/9/2018, dossier 2018
00049533, référence 9214P03 2018 A
9062,
LAUCATH, S.A.S. au capital de 1.000 euros, ayant son siège social sis 55, rue Pasteur 92150 Suresnes, immatriculée sous
le nº 814 198 727 RCS NANTERRE,
93 • SEINE-SAINT-DENIS
SOCIETES
CONSTITUTIONS
191144B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
23/09/2018 il a été constitué une SCI nommée :
RUE FOCH
Objet social : Acquisition et administration de tous immeubles et biens immobiliers.
Siège social : 248 rue de Noisy le Sec,
93170 Bagnolet Capital : 100 € Gérant :
Mme Claire CABANEL, 248 rue de Noisy
le Sec, 93170 BAGNOLET Cessions de
parts sociales : les parts sociales sont librement cessibles au profit d’un Associé.
Toute cession à un tiers de la société est
soumise au préalable à agrément de la
collectivité des Associés réunis en Assemblée Générale Durée : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de Bobigny
191177B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
28/08/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
GK REGIE
Objet social : prestations de services annexes aux tournages de films, événements reservation de stationnement,
venntousage location de matériel régie et
mobile et consulting
Siège social : 57 rue danton, 93700
DRANCY Capital : 1000 € Président : M.
gaston kanfoudy demeurant : 57 rue danton, 93700 DRANCY élu pour une durée
de 3 ANS Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Bobigny
A cédé à :
2G RESTAURATION, S.A.S. au capital
de 1.000 euros, ayant son siège social sis
37, rue des Longs Prés 92100 Boulogne
Billancourt, immatriculée sous le nº 832
890 735 RCS NANTERRE,
Le fonds de commerce de "restaurant",
connu sous l’enseigne "CHEZ LAURENT", sis et exploité au 55, rue Pasteur
92150 Suresnes, moyennant le prix de
185.000 euros.
L’entrée en jouissance a été fixée au
14/09/2018.
Les oppositions, s’il y a lieu, seront reçues
dans les dix jours de la dernière en date
des publications légales, pour la validité
chez Maître Grégoire HERMET, Huissier
de Justice, domicilié 10, avenue de la Providence 92160 Antony, et pour la correspondance chez Maître Fabrice NICOLAÏ,
Avocat à la Cour, domicilié 14, avenue de
l’Opéra 75001 Paris.
Pour avis.
12120736W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à
drancy du 20/09/2018 a été constituée une
SASU nommée :
PRO BAT CONSTRUCTION
Objet : NETTOYAGE , PLATERIE
Capital : 5.000 € Siège social : 46 - 48
RUE GROSPERRIN, 93700 Drancy Durée : 99 ans Président : Mme ANA CRISTINA ZELE, 46-48 RUE GROSPERRIN,
93700 Drancy
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Bobigny
12120803W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte authentique en date
à noisy le grand du 24/09/2018 a été
constituée une SAS nommée :
BOKITO
DIVERS
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
190865A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte reçu par Maître
Christophe CHEVAL, Notaire à PARIS, le
11 juillet 2018,
M. Damien André Marc
BACHELOT
Né le 6 septembre 1959 à Birmandreis (Algérie), dirigeant de société, et son épouse,
Mme Florence Sophie
SACZEWSKI
Née le 3 janvier 1960 à Boulogne Billancourt (92), médecin,
demeurant ensemble à VILLE-D’AVRAY
(92410) 29-31 rue Pradier.
Mariés à la mairie de CRESPIERES
(78121), le 24 juin 1989 initialement sous
le régime de la communauté d’acquêts à
défaut de contrat de mariage préalable, et
ayant opté depuis pour le régime de la séparation de biens aux termes d’un acte
reçu par Maître ANDRIOT, notaire à
SAINT-HILAIRE-DU-HARCOUET, le 28
août 1995, homologué suivant jugement
rendu par le tribunal de grande instance
de NANTERRE le 21 mai 1996, dont la
grosse a été déposée au rang des minutes
dudit Notaire. Ce régime matrimonial n’a
pas fait l’objet de modification.
Ont décidé de changer entièrement de régime matrimonial et d’adopter le régime de
la communauté universelle avec clause de
préciput.
Les oppositions pourront être faites dans
un délai de trois mois et devront être notifiées, par lettre recommandée avec demande d’avis de réception ou par acte
d’huissier de justice, à Maître Christophe
CHEVAL, notaire à PARIS (75002), 20 rue
de la Paix.
En cas d’opposition, les époux peuvent
demander l’homologation du changement
de régime matrimonial au Tribunal de
Grande Instance.
Objet : restauration rapide
Capital : 2.000 € Siège social : 36 Clos
des cascades, 93160 Noisy-le-Grand Durée : 99 ans Président : M. Romuald Bouville, 187 rue de meaux, 93410 Vaujours
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Bobigny
184554A – LES ECHOS
Par ASSP du 14/08/18,il a été constitué la
SCI dénommée SCI LENYYY.Siège social :19 rue honoré d’estienne d’orves
93500 Pantin.Capital :500 €.Objet :acquisition et gestion de biens mobiliers et immobiliers.Gérance :M.Rudy UZAN,6 rue
jules jaslin lot 7 93500 Pantin.Cessions
soumises à agrément. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de BOBIGNY.
184743A – LES ECHOS
Par ASSP du 30/08/18, il a été constitué
une SAS dénommée ZINOTOMOBILE.Siège social : 13 av clovis 93220 Gagny.Capital : 100 €. Objet : Import/export/
Achat et revente d’automobiles,
motocycles, vente de pièces Dépannage
Réparation et restauration de tout types
véhicules Léger, véhicule utilitaire, véhicule de collection. Président : Mme
Alexandra Trbic, 13 av clovis 93220 Gagny. Durée : 99 ans. Immatriculation au
RCS de Bobigny.
185025A – LES ECHOS
Par ASSP le 30/08/2018, il a été constitué
la SAS : CAPTAIN RECORDS. Capital :
104 €. Objet : societe audiovisuel. Siège :
46 Rue Jules Ferry, 93170 BAGNOLET.
DG : NGAKO WANDJI Jocelyn demeurant
61 Rue Jules Guesde ,93140 Bondy. Président : SUFRIN VITHALAIT demeurant
30 AVENUE PIERRE KERAUTRET,93230 ROMAINVILLE. Durée : 99
ans. Au RCS de BOBIGNY
185101A – LES ECHOS
Par ASSP du 30/08/18 il a été constitué
une SAS dénommée TITSUP. Siège social : 39 rue eugène varlin 93700
Drancy.Capital :1000 €. Objet : vente de
vêtements de prêt-à-porter et accessoires
de mode en ligne et en boutique. Président : Mme Alicia MARTINEZ RODRIGUEZ 39 rue eugène varlin 93700 Drancy.
Durée :99ans. Immatriculation au RCS de
BOBIGNY.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
189505A – LES ECHOS
Par acte SSP du 14/05/2018 il a été constitué une Société Civile dénommée :
SCI IJFD SANTE
Siège social : 12 rue Auguste Polissard
93140 BONDY. Capital : 1.700 €. Objet :
Acquisition, gestion, location administration de tous biens mobiliers et immobiliers.
Gérant : M KHALIFA Dan, 56 bld d’Alsace
Lorraine 94170 LE PERREUX SUR
MARNE. Cession de parts : Agrément requis sauf entre associés. Durée : 99 ans.
Immatriculation au RCS de BOBIGNY.
- Par ailleurs, Mr ALI Nawab, domicilié au
122 Rue Ernest Savart 93100 Montreuil,
est nommé Président, en remplacement
de Mme LEITE CERQUEIRA Sonia, démissionnaire. En outre, l’objet social a été
modifié comme suit : RESTAURATION
RAPIDE, VENTE SUR PLACE ET A EMPORTER, SANS BOISSONS ALCOOLISEES.
La société sera immatriculée au RCS de
Bobigny et sera radiée du RCS de Pontoise
Il a été constitué une SARL au capital de
8000 € dénommée :
SOLEIL STAR
Siège social : 5/7 Rue des Gardinoux,
93300 Aubervilliers
Objet :. Commerce de gros d’habillement.
Gérante : Mme ZHENG ép ZHANG Chunmei, demeurant 10 rue Mendel Kalmenson 93300 Aubervilliers
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de Bobigny
MODIFICATIONS
190802B – LES ECHOS
KM
SCI au capital de 1000,00 €
19 rue Gardinoux, 93300
AUBERVILLIERS
821349917 RCS Bobigny
Par décision en date du 27/09/2018 il a
été pris acte de la nomination de M. Nicolas KHALIL, demeurant 26 rue Albert
Roussel 75017 PARIS en qualité de nouveau Gérant, à compter du 27/09/2018
pour une durée illimitée, en remplacement
de M. Mounir MECHEL BARSOM, Gérant
démissionnaire. Mention en sera faite au
RCS de Bobigny
190998B – LES ECHOS
AMG PRORAYONNAGE
SARL au capital de 1000,00 €
6-8 Avenue de Creil,
60300 Senlis
824167381 RCS Compiègne
Par décision de L’AGE en date du
03/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 102 Rue de
Romainville, 93100 Montreuil à compter
du 03/09/2018.
Gérance : M. Murat ARPACI, demeurant
3 Rue Henri Heine, 60180 Nogent Sur
Oise
Autres modifications :
- il a été pris acte de la nomination de M.
Yusein YOSIFOV, demeurant 177 Rue de
Romainville 93100 Montreuil en qualité de
nouveau Gérant, à compter du 03/09/2018
pour une durée illimitée, en remplacement
de M. Murat ARPACI, Gérant démissionnaire.
La société sera immatriculée au RCS de
Bobigny et sera radiée du RCS de
Compiègne
191037B – LES ECHOS
L’OEIL DU DAPH
SASU au capital de 1000,00 €
56 rue Anatole France, Bâtment C, 93170
Bagnolet
838885226 RCS Bobigny
Par décision du Président en date du
27/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 17 Place du
Général de Gaulle, 93100 Montreuil sous
Bois à compter du 01/10/2018. Mention en
sera faite au RCS de Bobigny
191142B – LES ECHOS
ESTB
SARL Unipersonnelle au capital de
3000,00 €
31 rue Maurice lachatre, 93120 La
Courneuve
792392615 RCS Bobigny
Par décision du Gérant en date du
28/09/2018 il a été pris acte de modifier
l’objet social de la société, à compter du
28/09/2018
Nouvel objet social : Travaux de batiment : peinture intérieur et extérieur, électricité, maçonnerie, carrelage et doublage.
Mention en sera faite au RCS de Bobigny
16PROD
SAS au capital de 1000,00 €
107 RUE DE LA REUNION,
75020 PARIS
800192775 RCS Paris
Par décision en date du 27/09/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 4 BIS RUE MARCEAU,
93100 MONTREUIL à compter du
01/10/2018.
Présidence : M. MORGAN CANDA, demeurant 107 RUE DE LA REUNION,
75020 PARIS
Autres modifications :
- il a été pris acte de la nomination de M.
JEREMY SCHLOSSER, demeurant 9
RUE EDOUARD VAILLANT 93100 MONTREUIL en qualité de nouveau Président,
à compter du 01/10/2018 pour une durée
illimitée, en remplacement de M. MORGAN CANDA, Président démissionnaire.
- il a été décidé de modifier le capital de
la société en le portant de 1000 € à
16016 €. La société sera immatriculée au
RCS de Bobigny et sera radiée du RCS
de Paris
12120490W – LE PUBLICATEUR LEGAL
VISION OPTIC - SARL au capital de
30.000 € - Siège social : 4 Passage du
Saulger - 93200 SAINT DENIS - 509 055
380 RCS BOBIGNY
Suivant décisions de l’Associé unique du
14/09/2018, Mr Cédric CLEMENT demeurant 41 rue Albert Walter - 93200 SAINT
DENIS a été nommé gérant, en remplacement de Mr Eric ALBOU. Mention au RCS
de BOBIGNY.
12120566W – LE PUBLICATEUR LEGAL
LE FOURNIL DE CHAMPY
SAS au capital de 10.000 €
Siège social : 1, allée du Bataillon
Hildevert
Centre Commercial du Champy –
93160 NOISY LE GRAND
827 865 957 RCS BOBIGNY
Par décisions du 20 septembre 2018, l’Associée unique, statuant en application de
l’article L. 225-248 du Code de commerce,
a décidé qu’il n’y avait pas lieu à dissolution de la société.
12120570W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ARBORESCENCE-SARL au capital de
8.000 € -Siège social : 19 boulevard Gallieni, 93360 NEUILLY PLAISANCE - 429
963 085 RCS BOBIGNY - Par AGE du
14/09/2018, il a été décidé de modifier
l’objet social comme suit : l’achat, la location, la vente de tous immeubles bâtis ou
non bâtis, de tous fonds de commerce ou
d’industrie, la prise à bail de biens de
même nature, l’activité d’agence ou de
conseil en immobilier, la transaction immobilière ou commerciale, à compter de ce
jour.
Aux termes d’une décision en date du 18
mai 2018, l’associé unique a décidé de
transférer le siège social de la Société, à
compter du même jour, du 33 Rue ANDRE
JOINEAU - 93310 Le Pré Saint-Gervais
au 12 Rue Betina, 97434 SAINT GILLES
LES BAINS – SAINT PAUL (Réunion), et
de modifier en conséquence l’article 4 des
statuts.
Pour avis
La Gérance
12120857W – LE PUBLICATEUR LEGAL
191148B – LES ECHOS
LA VILLA
SAS au capital de 1000,00 €
5 Route de Dieppe,
95830 Cormeilles en Vexin
800516007 RCS Pontoise
Par décision en date du 20/05/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 248, Rue de Noisy Le Sec,
93170 Bagnolet à compter du 20/05/2018.
Présidence : Mme Sonia LEITE CERQUEIRA, demeurant 5, route de Dieppe,
95830 Cormeilles en Vexin
GUGLEA, S.A.S.U. au capital de
3.000 €, sise 2, rue des Pâquerettes,
93460 GOURNAY-SUR-MARNE, 810 132
399 RCS BOBIGNY. Aux termes d’une décision en date du 1/10/2018, l’actionnaire
unique a décidé, à compter du 1/10/2018,
de transférer le siège au 9, rue Jeanne
D’Arc, 93460 GOURNAY-SUR-MARNE.
Mention sera portée au RCS de Bobigny.
SAKKARAH, S.A.S. au capital de
50.000 €, sise 9, rue de la Poterie, ZI Delaunay Belleville, bât A, 93200 SAINT-DENIS, 451 469 415 RCS BOBIGNY. Aux
termes d’une délibération de l’AGO en
date du 31/8/2018, STRATEGES
CONSULTANTS, 62, boulevard Lazer,
13010 Marseille, représenté par M. Albert
LEZMY, CAC, a été nommé CAC titulaire ;
S.A.R.L CBM EXPERTS et CONSEILS,
43, chemin de l’Armée d’Afrique, 13005
Marseille, 391 878 022, représentée par
M. Michel BENICHOU, CAC suppléant,
pour une période de six exercices, soit
jusqu’à l’issue de la consultation annuelle
de la collectivité des associés appelée à
statuer sur les comptes de l’exercice clos
le 31/12/2023. Pour avis, le président.
RUE DU COMMERCE
SAS au capital de 2.823.837 euros
Siège social : 44-50 avenue du Capitaine
Glarner
93400 SAINT OUEN
RCS BOBIGNY 422.797.720
Suivant un Procès verbal en date du 29
juin 2018, l’associé unique décide de ne
pas renouveler le mandat en qualité de
Co-Commissaire aux Comptes titulaire la
société GRANT THORNTON, ayant son
siège à PARIS (75017), 100 rue de Courcelles, immatriculé au RCS de PARIS 632.
Mention sera faite au RCS de BOBIGNY.
SARL MIRZA
190809B – LES ECHOS
Siège social : 2 rue du général
Leclerc 93220 GAGNY
SAKYCO
RCS BOBIGNY : B 487 705 964
L’AGE du 30/06/2018 a décidé de : Modifier l’objet social qui est le suivant : Électricité, plomberie, peinture , isolation revêtement de sols. Et de transférer le siège
social au : 3, allée des cèdres 93330
NEUILLY SUR MARNE.
Mention au greffe du Tribunal de
Commerce de BOBIGNY. Le Gérant.
190753A – LES ECHOS
SARL TRALALA AUTO SERVICES. Sarl
au capital de 3.000 €. Siège social 26 Villa
Bel Air 93800 EPINAY-SUR-SEINE.
R.C.S BOBIGNY 817 488 067. Par AGE
du 24 09 2018 il a été décidé la modification de l’objet social par le rajout de l’activité de négoce, import-export et vente de
tous véhicules à moteur et tous produits
non réglementés modification au RCS de
BOBIGNY.
12120582 – LA VIE JUDICIAIRE
MONKEY CONCEPT, S.A.R.L. au capital de 10.200 €, sise 6B, avenue Dumont, 93600 AULNAY-SOUS-BOIS, 833
376 643 RCS BOBIGNY. Aux termes
d’une délibération en date du 30/9/2018,
la collectivité des associés a pris acte de
la décision prise par M. Laurent BOUTILLIER de démissionner de ses fonctions de
gérant et a nommé nouveau gérant
M. Mackara MIECH, 99, rue d’Epinal,
77290 Mitry-Mory, pour une durée illimitée
à compter du 30/9/2018. Pour avis. La gérance.
12120654 – LA VIE JUDICIAIRE
SOLFE, S.C.I. au capital de 7.622.45 €,
sise 8, rue de Solferino, 93300 AUBERVILLIERS, 352 961 965 RCS BOBIGNY.
Selon AGE du 10/9/2018, les actionnaires
ont décidé, à compter du 10/9/2018, de
transférer le siège au 87, rue du Bel Air,
91480 VARENNES-JARCY. L’article 5
des statuts a été modifié en conséquence
Radiation du RCS de Bobigny et immatriculation au RCS d’Evry.
184806A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 93 et 92
COEOS Technologies, SAS au capital de
100 € Siège social : 14 rue Paul Chatrousse 92200 Neuilly sur
Seine 822805198 RCS Neuilly sur Seine.
Le 27/08/18, les associés ont décidé de
transférer le siège social au 104, rue Maximilien Robespierre, Pavillon
n6 93600 Aulnay sous bois à compter du
01/07/18 ; . Radiation au RCS de NANTERRE. Inscription au RCS de BOBIGNY
CMF
Société par actions simplifiée à associé
unique au capital de 1.000 €
Siège social : 5 allée du Colonel Fabien 93160 NOISY-LE-GRAND
Nº 824 415 509 RCS BOBIGNY
Par décision de l’associé unique du
30/04/2018, il a été décidé de transférer
le siège social au 20, rue Charles Pranard
- 93160 NOISY-LE-GRAND. Modification
au RCS de BOBIGNY.
190960A – LES ECHOS
PSE
Au capital social de 1 000,00 €
Siège social : 12 RUE ANSELME 93400
SAINT- OUEN
RCS : 834 908 949 BOBIGNY
MODIFICATION D’ACTIVITE
Suite aux décisions de l’Associé unique du
30/09/2018, il a été décidé la modification
d’activité dans l’objet social de la Société,
anciennement « La plomberie : installation, dépannage, rénovation , mise en service, entretien et réparation d’installations
sanitaires d’eau (appareils, canalisations)
domestiques ou industriels, en Véhicule
de Tourisme avec Chauffeur (VTC) ».
L’article 6 « OBJET SOCIAL » des Statuts
a été modifiée en conséquence. Le dépôt
légal sera effectué au RCS de BOBIGNY.
Pour avis et mention.
190989A – LES ECHOS
STELENE
S.A.S.U. au capital de 2 000,00 Euros
Siège social : 160 Rue Paul et Camille
Thomoux
189868A – LES ECHOS
BETA
SASU au capital de 1.000 €. Siège social :
17, rue des Midinettes 93700 DRANCY.
RCS 839 426 582 BOBIGNY.
L’AGE du 21/09/2018 a décidé de modifier
l’objet social comme suit : Prestations
d’aménagement et de décoration. Mention
au RCS de BOBIGNY.
190425A – LES ECHOS
ROBIN
93330 NEUILLY-SUR-MARNE
R.C.S : 828 052 977 BOBIGNY
TRANSFERT DE SIEGE
Par décision de l’associé unique du
28/09/2018, il a été décidé le transfert du
siège de la Société, domiciliée au « 160
Rue Paul et Camille Thomoux 93330
NEUILLY-SUR-MARNE », elle sera désormais domiciliée au « 939 Route de la
Vallée des touches 86550 MIGNALOUXBEAUVOIR ». L’article 4 « SIEGE SOCIAL » des Statuts a été modifié en conséquence. Toutes les démarches ont été
faites à cet effet. Le dépôt légal sera effectué au RCS de BOBIGNY.
S.A.R.L au capital de 1.000 €
Siège social : 9 rue des Charmilles 35510
CESSON-SEVIGNE
RCS RENNES 823 948 047
Par l’AGE du 17/09/2018, les associés ont
décidé de nommer gérante Mme IVANOVA ANNA demeurant 163 avenue
Jean Lolive 93500 PANTIN en remplacement de Mr KILIC EMRAH, démissionnaire. Et de transférer le siège social au 5
rue des jardins Dufour 93100 MONTREUIL. Notification au RCS RENNES et
immatriculation au RCS de BOBIGNY.
.
190437A – LES ECHOS
C T P. Sarl au capital de 7.500 €. Siège
social 17 rue Branly 93700 DRANCY.
R.C.S BOBIGNY 793 866 559. Par AGE
du 25 09 2018 il a été décidé le changement de Mr STOJANOVIC Nikola demeurant 3 rue Henri Barbusse 93300 AUBERVILLIERS gérant démissionnaire
remplacé par Mr KALALA KONGOLO Hubert demeurant 23 rue de l’Egalité 95230
SOISY-SOUS-MONTMORENCY en qualité de nouveau gérant, modification de
l’objet social par le rajout de l’activité d’entreprise générale de travaux de bâtiment
tous corps d’états, nettoyage industriel,
démolition, déconstruction, vente, achat,
location, import-export et négoce de tous
produits et matériels non réglementés, location de véhicules à moteur sans chauffeur conseil, étude et commissionnements
sur apports d’affaires modification au RCS
de BOBIGNY
Autres modifications :
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
DISSOLUTIONS
S.A.R.L au capital de 7.500 €
190912A – LES ECHOS
12120769W – LE PUBLICATEUR LEGAL
CAMALE
Société de participations financières de
professions libérales à responsabilité limitée d’ophtalmologie
Au capital de 200 000 euros
Ancien Siège Social : 33 Rue André Joineau - 93310 Le Pré Saint-Gervais
Nouveau Siège Social : 12 Rue Betina,
97434 SAINT GILLES LES BAINS –
SAINT PAUL (Réunion)
834 394 884 R.C.S BOBIGNY
190604A – LES ECHOS
12120412 – LA VIE JUDICIAIRE
12120492 – LA VIE JUDICIAIRE
191169B – LES ECHOS
190519A – LES ECHOS
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos Sociétés
SARL au capital de 1000,00 €
12 RUE DE LA VERITE, 93160 NOISY LE
GRAND
452420870 RCS Bobigny
Par décision de L’AGE en date du
11/09/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 11/09/2018,
nommé en qualité de liquidateur M.
KHANH TRAN, 12 RUE DE LA VERITE,
93160 NOISY LE GRAND et fixé le siège
de liquidation et l’adresse de correspondance au siège de la société. Mention en
sera faite au RCS de Bobigny
Cette annonce paraît dans les départements 93 et 92
VROUM
SAS au capital de 500 €
190988B – LES ECHOS
A.C.D.M.
SASU au capital de 1500,00 €
40 rue Georges seurat, 93600 Aulnay
sous bois
832688576 RCS Bobigny
Par décision de L’Associé Unique en date
du 19/09/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 19/09/2018,
nommé en qualité de liquidateur Mme
Hannah Knaepen, 40 rue Georges seurat,
93600 Aulnay sous bois et fixé le siège de
liquidation et l’adresse de correspondance
au siège de la société. Mention en sera
faite au RCS de Bobigny
12120397W – LE PUBLICATEUR LEGAL
FADAC
Société à Responsabilité Limitée en
liquidation
Au capital de 7 622,45 euros
Siège : 73-79, av. Victor Hugo, 93300
AUBERVILLIERS
Siège de liquidation : 8 RUE DE BERRY
93120 LA COURNEUVE
431968668 RCS BOBIGNY
L’Assemblée générale extraordinaire réunie le 26/9/2018 à 18h00, a décidé la dissolution anticipée de la Société à compter
26/09/2018 et sa mise en liquidation amiable sous le régime conventionnel dans les
conditions prévues par les statuts et les
délibérations de ladite assemblée.
Elle a nommé comme liquidateur
Mme SONGMEI CAI, demeurant 8 RUE
DE BERRI - 93120 LA COURNEUVE,
pour toute la durée de la liquidation, avec
les pouvoirs les plus étendus tels que déterminés par la loi et les statuts pour procéder aux opérations de liquidation, réaliser l’actif, acquitter le passif, et l’a autorisé
à continuer les affaires en cours et à en
engager de nouvelles pour les besoins de
la liquidation.
Par AGE du 02/07/2018, Mme Virginie
HOANG demeurant 29 rue de Stalingrad
au PRE ST. GERVAIS (93310) a été nommée Présidente , en remplacement de
Mme Virginie INHOFF, démissionnaire. Il
a été décidé de transférer le siège social
au 29 rue de Stalingrad au PRE ST. GERVAIS (93310).
La société sera immatriculée au RCS de
BOBIGNY et radiée au RCS de NANTERRE.
191193A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 93 et 75
DV GROUP. SAS au capital de 3000 €.
Siège social :134 rue d’Aubervilliers
75019 PARIS. Nº530 938 448. RCS Paris.
Par acte ssp du 28/09/2018, il a été décidé
de transférer le siège social au 12 rue Anselme, 93400 SAINT-OUEN. Président :M. Julien Abbou demeurant a‘ 29
Rue des Boulets à Paris. En consèquence
elle sera immatriculée au RCS de Bobigny
et elle sera radiée au RCS de Paris.
Vente aux enchères publiques
L’adjudication aura lieu :
le mardi 6 novembre 2018 à 13h30
Au palais de justice de Bobigny (93),
173, avenue Paul Vaillant Couturier,
SALLE nº1
EN UN SEUL LOT
Les biens et droits immobiliers sis à
AUBERVILLIERS (93)
23, rue Lopes et Jules Martin
et plus particulièrement les lots de copropriété suivants :
Lot numéro soixante-deux (62) :
UN APPARTEMENT
au quatrième étage, deuxième porte à
gauche de l’escalier B, comprenant, suivant procès-verbal de description dressé
le 20 SEPTEMBRE 2018 par Maître LETELLIER, huissier de justice associé à
TREMBLAY-EN-FRANCE (93) : entrée
avec placard, cuisine, pièce principale,
couloir de distribution avec placard penderie, trois chambres, salle de bains, toilettes.
Et les 1.297/100.000èmes des parties
communes générales.
Suivant même PV, les lieux sont loués
moyennant un loyer mensuel charges
comprises de 529 €.
Lot numéro soixante-douze (72) :
UNE CAVE
portant le nº 408 au sous-sol du bâtiment II, à droite de l’escalier B.
Et les 2/100.000èmes des parties communes générales.
Cette vente a lieu à la requête du syndicat des copropriétaires de l’immeuble
17, rue de la Maladrerie et 23/25/27, rue
Lopes et Jules Martin (93300) AUBERVILLIERS, représenté par Maître Philippe
BLERIOT, administrateur judiciaire, demeurant 26, chemin de la Madeleine
(93000) BOBIGNY, nommé à cette fonction suivant ordonnance rendue par le tribunal de grande instance de Bobigny le
10 octobre 2014 conformément à l’article 29-1 de la loi du 10 juillet 1965, ayant
pour avocat Maître Jean-Claude GUIBERE, avocat au barreau de la Seine
Saint-Denis.
MISE A PRIX : 50.000 €
(cinquante mille euros)
Les enchères ne peuvent être reçues
que par ministère d’avocat postulant près
le tribunal de grande instance de Bobigny.
CONSIGNATION : 5.000 €
à l’ordre du Bâtonnier Séquestre
Le siège de la liquidation est fixé 8 RUE
DE BERRI 93120 LA COURNEUVE. C’est
à cette adresse que la correspondance
devra être envoyée et que les actes et documents concernant la liquidation devront
être notifiés.
Fait et rédigé à BOBIGNY, le 18 septembre 2018, par l’avocat poursuivant,
L’Assemblée Générale réunie le
26/9/2018 à 18h30, au 8 RUE DE BERRI
- 93120 LA COURNEUVE a approuvé le
compte définitif de liquidation, déchargé
Mme SONGMEI CAI, de son mandat de
liquidateur, donné à ce dernier quitus de
sa gestion et constaté la clôture de la liquidation à compter du jour de ladite assemblée.
A Maître Jean-Claude GUIBERE, avocat au barreau de la Seine Saint-Denis,
34, rue de Bourgogne (93) BOBIGNY,
TEL. 01.48.969.969, dépositaire d’une copie du cahier des conditions de vente.
Les actes et pièces relatifs à la liquidation
seront déposés au greffe du tribunal de
commerce de Bobigny, en annexe au registre du commerce et des sociétés.
Pour avis
Signé Maître Jean-Claude GUIBERE.
S’adresser pour tous renseignements :
Au greffe du juge de l’exécution du tribunal de grande instance de Bobigny, où
le cahier des conditions de vente est déposé (RG 17/11582).
Sur les lieux pour visiter le : mercredi
31 octobre 2018 de 14h30 à 15h00.
Sur INTERNET : www.vlimmo.fr
Le Liquidateur
HOPCOZ GROUPE, SAS au capital de
1000 €. Siège social : 18 rue aimé césaire
93400 Saint-ouen. 830734430 RCS BOBIGNY. Le 10/03/18, les associés ont approuvé les comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et
constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de BOBIGNY.
14 rue Barbès 92300
LEVALLOIS-PERRET
808.697.049. - RCS NANTERRE
12120708 – LA VIE JUDICIAIRE
Cadastrés section AQ nº 341,
184723A – LES ECHOS
191075A – LES ECHOS
VENTES AUX
ENCHÈRES
12120845 – LA VIE JUDICIAIRE
Vente aux enchères publiques
L’adjudication aura lieu le :
mardi 13 novembre 2018 à 13h30
Salle nº 1
Au palais de justice de Bobigny (93),
173, avenue Paul Vaillant Couturier
EN UN SEUL LOT
190842A – LES ECHOS
DUOFAR
SARL au capital de 8.000 €
Siège social : 13 rue Lamartine 93120 LA
COURNEUVE
RCS BOBIGNY 822 528 923
L’AGE du 30/09/2018, a décidé de prononcer la dissolution de la société à effet
de ce jour, de nommer le LIQUIDATEUR Monsieur CAI XINHUA demeurant
17 av du président Salvador Allende
93000 BOBIGNY. Siège liquation 13 rue
Lamartine 93120 LA COURNEUVE. Radiation au RCS de BOBIGNY
Les biens et droits immobiliers sis à
MONTREUIL (93)
85, rue Babeuf
Cadastrés section CN nº62 lieudit "
85, rue Babeuf" pour 5 a 16 ca
et section CN nº207 lieudit " 87, rue Babeuf" pour 1 a 95 ca
consistant en :
Lot numéro quatre (4) :
UNE MAISON
à usage d’habitation avec aire privative
attenante
Et les 195/1.000èmes des parties communes générales.
Et les 1.000/1.000èmes des quote-parts
affectées aux charges du bâtiment.
Cette vente a lieu à la requête de
l’UNION MUTUALISTE MFPRECAUTION, immatriculée au SIREN sous le numéro 508 400 629, dont le siège social est
à 62, rue Jeanne d’Arc (75640) PARIS,
pour qui domicile est élu au cabinet de
Maître Nathalie GARLIN, avocat au barreau de la Seine Saint-Denis.
MISE A PRIX : 102.000 €
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 15
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos Sociétés
(cent deux milles euros)
Les enchères ne peuvent être reçues
que par ministère d’avocat postulant près
le tribunal de grande instance de Bobigny.
CONSIGNATION POUR ENCHERIR :
10.200 €
à l’ordre du Bâtonnier Séquestre
Fait et rédigé à DRANCY, le 18 septembre 2018 par l’avocat poursuivant,
Signé Maître Nathalie GARLIN.
S’adresser pour tous renseignements :
A Maître Nathalie GARLIN, avocat au
barreau de la Seine Saint-Denis, membre
de la SCPA ROULETTE GARLIN BOUST
MAHI, 9, rue Roger Salengro (93)
DRANCY, TEL. 01.48.30.31.31, dépositaire d’une copie du cahier des conditions
de vente.
A Maître Michel CAQUELIN, avocat au
barreau de Paris, 44, rue du Louvre
(75001) PARIS, TEL. 01.47.05.70.88.
Au greffe du juge de l’exécution du tribunal de grande instance de Bobigny, où
le cahier des conditions de vente est déposé.
Sur les lieux pour visiter, le lundi 5 novembre 2018, à partir de 13h.
Sur INTERNET : www.vlimmo.fr
DIVERS
190915B – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue dans Les
Echos (Le Publicateur Légal – La Vie Judiciaire), le 25/09/2018, concernant la société UNIFER, lire RCS DE MEAUX en
lieu et place de RCS DE MELUN
VENTE DE FONDS GERANCE
OPPOSITIONS
12120764 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP en date à Paris, du
21/9/2018, enregistré au SDE de Bobigny,
le 24/9/2018, dossier 2018.00023662, référence 9304 P 61.2018 A 11481.
Mme Marie-Pierre, Léone, Nicole KOLOVERI, 10, rue Bouchard, 94370 Sucy-EnBrie, et M. Pierre-Amaury, Paul, Michel
CAMBON, 6, rue du Temple, 94370
SUCY-EN-BRIE, vendeur, agissant en
qualité d’héritiers de M. Jean Pierre CAMBON, décédé, ont cédé, sous la condition
suspensive prévue à l’article L.5125-16 du
Code de la santé publique, à la
S.E.L.A.R.L. GRANDE PHARMACIE
D’AULNAY, 4, place des Etangs - Centre
commercial des Etangs, 93600 AULNAY
SOUS BOIS, en cours d’immatriculation
auprès du RCS de Bobigny, acquéreur, un
fonds de commerce d’officine de pharmacie, exploité au 4, place des Etangs,
Centre commercial des Etangs, 93600
AULNAY SOUS BOIS, moyennant le prix
de 1.200.000 €. La date de l’entrée en
jouissance a été fixée au 10/12/2018. Les
oppositions seront reçues pour la réception et leur validité, en l’étude de Me Jérôme MARTINOT, notaire associé de la
S.C.P. "Jérôme MARTINOT, Amandine
CHAVOT, Alexandra DUJARDIN et Louis
SONNEVILLE, notaires associés", titulaire
d’un Office notarial à Saint-Germain-EnLaye (Yvelines), 1, rue d’Alsace et pour
leur validité au fonds vendu après avoir
prévenu le séquestre. Elles devront être
faites au plus tard dans le délai de 10 jours
qui suivront la dernière en date des publications légales connues.
191123A – LES ECHOS
Par acte SSP à Paris du 26/09/2018, enregi stré au SDE de BO BIG NY le
28 09 2018, Dossier nº2018 00024165, référence 9304P61 2018 A 11680, la SAS
AKM, au capital de 1.000 €, 245 rue de
Meaux 93410 VAUJOURS RCS BOBIGNY 832 950 315
A cédé à la SAS ROZA, au capital de
3.000 €, 245, rue de Meaux 93410 VAUJOURS RCS BOBIGNY en cours d’immatriculation
Un fonds de commerce de « Activité de
restauration sur place ou à emporter,
vente de boissons sans alcool, salle de réception pour événements privés » exploité
245 rue de Meaux 93410 VAUJOURS au
prix de 70.000 € (60.000 € éléments incorporels ; 10.000 € éléments corporels).
Pour une durée de 1 année(s), à compter
du 19/09/2018 pour prendre fin le
18/09/2019.
Il se renouvellera ensuite par tacite reconduction pour une durée indéterminée.
94 • VAL-DE-MARNE
SOCIETES
CONSTITUTIONS
190527B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
20/09/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
CLARA WEB DIGITAL
Objet social : Toutes prestations nécessaires à la mise en place et l’entretien de
stratégie de communication web et hors
web
Siège social : 13 rue Paul Bert, 94700
Maisons Alfort Capital : 3000 € Président : Mme Claire Garcia demeurant : 13
rue Paul Bert, 94700 Maisons Alfort élu
pour une durée indéterminée Admission
aux assemblées et exercice du droit de
vote : Chaque actionnaire est convoqué
aux Assemblées. Chaque action donne
droit à une voix. Clauses d’agrément :
Les actions sont librement cessibles entre
actionnaires uniquement avec accord du
Président de la société. Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Créteil
191150B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
28/09/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
MANAGEMENT BUSINESS
ASSOCIATED COMPANY
Objet social : L’achat, l’installation, La
distribution de tous types de matériaux de
construction, d’amélioration de la performance thermique, de panneaux solaires,
et tous matériels et équipements technique et acoustique liés au bâtiment,
Siège social : 32 RUE SAINT JUST,
94200 IVRY SUR SEINE Sigle : M. B. A.
C. Nom commercial : M. B. A. C. Capital : 8000 € Président : Mme DJOUHER
OUAMEUR-ALI demeurant : 34 Rue de
Penthiévre, 75008 Paris élu pour une durée indéterminée Admission aux assemblées et exercice du droit de vote : Chaque actionnaire est convoqué aux
Assemblées. Chaque action donne droit à
une voix. Clauses d’agrément : Les actions sont librement cessibles entre actionnaires uniquement avec accord du
Président de la société. Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Créteil
191152B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
28/09/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
UNIVERSAL SPORTS
CULTURE
Objet social : L’organisation et l’accueil
de séjours multi-culturels et stages sportifs pour amateurs et professionnels.
Siège social : 2 ALLEE BELLE CROIX,
APPT 13, 94200 IVRY SUR SEINE Sigle :
USC Nom commercial : UNIVERSAL
SPORTS CULTURE Capital : 5000 €
Président : Mlle Monique WANG demeurant : 2 ALLEE BELLE CROIX, APPT 13,
94200 IVRY SUR SEINE élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Créteil
191180B – LES ECHOS
Par acte authentique du 29/09/2018 il a
été constitué une société :
ALVARENGA
Objet social : PEINTURE NETTOYAGE
Siège social : 29 RUE ANDRE TESSIER,
94120 Fontenay-sous-Bois Forme :
EURL Capital : 2000 € Gérant : OMAR
PEREIRA ALVARENGA, 29 RUE ANDRE
TESSIER, 94120 FONTENAY SOUS
BOIS Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Créteil
Entrée en jouissance : 26/09/2018.
Les oppositions seront reçues dans les dix
jours de la dernière en date des publications légales, pour le cédant, pour la validité à l’adresse du fonds vendu, et pour la
correspondance, chez Me Sirma SEZGIN
GUVEN, Avocat à la Cour, 10 bd de Bonne
Nouvelle 75010 PARIS.
UNIQUE GÉRANCE
12120630W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à Vincennes du 18/09/2018
M. Carlos COUTINHO, demeurant 51 bis
rue des Berthauds, 93110 Rosny-sousBois, numéro RCS 407985118
a donné en location-gérance à :
M. Slimane BAOUCHE, demeurant 186
rue Championnet, 75018 Paris.
Le fonds de commerce taxi parisien sis et
exploité 51 bis rue des Berthauds, 93110
Rosny-sous-Bois
12120503 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP à Villeneuve-le-Roi, il
a été constitué une S.A.S.U. Dénomination : C.A.L. BÂTIMENT. Capital :
2.000 €. Siège : 90, avenue Paul Doumer,
94290 VILLENEUVE-LE-ROI. Objet : entreprise générale de maçonnerie. Durée :
99 ans. Président : M. Almiro José ALVES LOPES, 90, avenue Paul Doumer,
94290 Villeneuve-le-Roi. Transmission
des actions tant que la société demeure
unipersonnelle, toutes les transmissions
d’actions s’effectuent librement. La transmission s’opère par virement de compte à
compte sur instruction signée du Cédant
ou de son représentant qualifié. Règles de
majorité. Les décisions collectives sont
adoptées à la majorité des voix des associés disposant du droit de vote, présents
ou représentés. Le droit de vote attaché
aux actions est proportionnel à la quotité
du capital qu’elles représentent. Chaque
action donne droit à une voix au moins.
Immatriculation : au RCS de Créteil.
184487A – LES ECHOS
Par assp du 01/08/18 constitution sas
ivens, capital 2500 €, siège 2 impasse du
val d’osne 94410 st maurice, objet toute
activité du bâtiment, rénovation, aménagement, agencement intérieur et équipement du bâtiment, durée 99 ans, pdt jeanfrançois ivens, 2 impasse du val d’osne
94410 st maurice. immat rcs créteil
184882A – LES ECHOS
Par ASSP du 28/08/18 il a été constitué
une SAS dénommée JEDY FORMATION.
Siège social : 17 rue du clos d’orléans
941 20 Font ena y-sou s-bois . C api tal :1000 €. Objet : enseignement, formation professionnelle, organisation de
conférences, édition d’interfaces digitales,
conseil et gestion de formation et mise en
place d’outils de e-learning, conception de
solutions. Président : M. Jeremy Serval 17
rue du clos d’orléans 94120 Fontenaysous-bois. DG : M. Yoann Coualan 7 allée
chevillard 77500 Chelles. Durée :99ans.
Immatriculation au RCS de CRETEIL.
185010A – LES ECHOS
Par ASSP du 30/08/18,il a été constitué
une SAS dénommée ANARUZ.Siège social :45 rue henri barbusse 94800 Villejuif.Capital :5000 €.Objet :commerce de
détail,en magasin spécialisé,d’ordinateurs,d’équipements périphériques,consoles de jeux vidéo et de logiciels non personnalisés,y compris de jeux
vidéo.Président :M.amayas khelil,45 rue
henri barbusse 94800 Villejuif.Durée :99
ans.Immatriculation au RCS de CRETEIL
185036A – LES ECHOS
Par acte SSP du 15/08/2018 constitution
de la SASU SNIPFEED. Capital : 1000 euros. Siège social : 5 av du général de
gaulle 94160 saint-mandé. Objet : création
de sites internet. Président rédouane ramdani 30 av de l’opéra 75002 paris.
Commissaire aux Comptes : Madame Catherine Bonnec, 19 rue de Danès de Montardat, 78100 Saint-Germain en Laye. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation
au RCS de Créteil.
190558B – LES ECHOS
12120405W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12120714 – LA VIE JUDICIAIRE
SINI PREVENTION SECURITE
PRIVE
DEGAS HOLDING
SAS au capital de 11.000 euros
Siège social : 1 quai Gabriel Péri – 94340
Joinville-le-Pont
822 902 433 R.C.S. CRETEIL
Aux termes des décisions de l’associé unique du 11 septembre 2018 : (i) la société
JARDILAND ENSEIGNES, SAS, 1 quai
Gabriel Péri – 94340 Joinville-le-Pont, 444
750 368 R.C.S. CRETEIL a été nommée
en qualité de président en remplacement
de Thierry SONALIER ; (ii) après avoir pris
acte des démissions de l’ensemble de ses
membres, il a été décidé de supprimer le
conseil de surveillance. Les statuts ont été
modifiés en conséquence.
JLS DIFFUSION, S.A.R.L. au capital de
100.000 €, sise 4, rue Eugene Galbrun,
94130 NOGENT-SUR-MARNE, 392 658
076 RCS CRETEIL. Aux termes de l’AGO
en date du 24/9/2018, les Associés ont décidé, à compter du 1/10/2018, de transférer le siège au 25, rue Etienne Marcel,
75001 PARIS.
SARL au capital de 10000,00 €
5 TER RUE MARCELIN BERTHELOT,
94500 CHAMPIGNY SUR MARNE
829995067 RCS Créteil
Sigle : SINI
Par décision de L’AGO en date du
16/08/2018 il a été pris acte de la nomination de M. BABACAR DIAGNE, demeurant 9 BIS RUE JEAN VILAR 77240 VERT
SAINT DENIS en qualité de nouveau Gérant, à compter du 16/08/2018 pour une
durée illimitée, en remplacement de M.
NDIAYE MAMADOU, Gérant démissionnaire. Mention en sera faite au RCS de
Créteil
190597B – LES ECHOS
SCI TERRAL
SCI au capital de 20000,00 €
59 BIS AVENUE FOCH, 94100 SAINT
MAUR DES FOSSES
432716553 RCS Créteil
Par décision de L’AGO en date du
29/08/2018 il a été pris acte de la nomination de Gérant M. THOMAS GUENOUN, demeurant 11 AVENUE DU
NORD, 94100 SAINT MAUR DERS FOSSES à compter du 29/08/2018. Mention en
sera faite au RCS de Créteil
190621B – LES ECHOS
PRV DISTRIBUTION
SARL au capital de 300000,00 €
11RUE DE LA FOSSE PARROT, 94520
MANDRES LES ROSES
484169792 RCS Créteil
Par décision de L’AGE en date du
31/08/2018 il a été pris acte de la nomination de M. Manuel Fernando RIBEIRO
FELIX, demeurant 2 TER RUE DE LA
GLACIERE 94400 VITRY SUR SEINE en
qualité de nouveau Gérant, à compter du
31/08/2018 pour une durée illimitée, en
remplacement de M. MICHEL PASCAL
FLOCCARI, Gérant démissionnaire. Mention en sera faite au RCS de Créteil
Creation de la sasu à cap. variable : PompéeHolding, 3 rue st germain 94400 Vitry
surseine. Sigle : PH. Cap. : 1000 €. Cap.
min : 500 €. Obj. :activité des sièges sociaux. Pdt : AymanPompee, 3 rue st germain 94400 Vitry surseine. 99 ans au rcs
de Créteil.
190039A – LES ECHOS
Par acte SSP du 05/09/2018 il a été constitué une SCI dénommée :
RBJH1
Siège social : 2 bis rue du coteau 94450
LIMEIL BREVANNES. Capital : 1.000 €.
Objet : L’acquisition et la gestion de bien
immobiliers. Gérance : M HEUVELINE
Jonathan, 2 bis rue du coteau 94450 LIMEIL BREVANNES et M BENMOUSSA
Reouven, 51 rue de Vincennes 93100
MONTREUIL. Cession de parts : Agrément requis sauf entre associés. Durée :
99 ans. Immatriculation au RCS de CRETEIL.
191000A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 26/09/2018 constitution de la SASU PICCOLLA. Capital fixe : 1000 €. Siège social : 16 ALLEE
DU VERCORS 94800 VILLEJUIF. Objet
social : RESTAURATION RAPIDE SANS
VENTE NI SERVICE D’ALCOOL. Président : Mr DHAOUI HECHMI demeurant
16 ALLEE DU VERCORS 94800 VILLEJUIF. Durée de la société : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de CRETEIL.
THERMO FROID SERVICE
SASU au capital de 1000,00 €
137 AVENUE ANATOLE FRANCE, 94600
CHOISY LE ROI
823360276 RCS Créteil
Par décision de L’AGE en date du
01/10/2018 il a été pris acte de la nomination de M. MOURAD KHELOUFI, demeurant 8 BD DE PROVENCE 91200
ATHIS MONS en qualité de nouveau Président, à compter du 01/10/2018 pour une
durée illimitée, en remplacement de M.
TAREK MOKHBI, Président révoqué.
Mention en sera faite au RCS de Créteil
12120717 – LE PUBLICATEUR LEGAL
LA FOURNITHEQUE, S.A. au capital
de 184.000 €, sise 205, avenue de la Côte
d’Azur, M.I.N. de Rungis, 94631 RUNGIS,
308 339 506 RCS CRETEIL. Aux termes
du PV du CA du 1er/10/2018, la société
susvisée a décidé de transférer son siège
du 205, avenue de la Côte d’Azur, M.I.N.
de Rungis, 94631 RUNGIS au 145, avenue des Pépinières, Fleurs 503, 94648
RUNGIS CEDEX, à compter du 1er/
10/2018 Les statuts seront modifiés en
conséquence et la modification sera faite
au RCS de Créteil. Pour avis, le représentant légal.
12120844 – LE PUBLICATEUR LEGAL
ST RENOV S.A.S.U. au capital de
10.000 €, 13, passage Dartois Bidot,
94100 SAINT-MAUR-DES-FOSSES, 832
755 748 RCS CRETEIL. Aux termes d’une
décision en date du 1er/9/2018, l’associé
unique a décidé, à compter du 1er/9/2018,
de transférer le siège au 11, rue Paul Doumer, 91150 ETAMPES. Radiation du RCS
de Créteil et immatriculation au RCS
d’Evry.
191136A – LES ECHOS
Par ASSP du 14/9/18, constitution de la
Selarl d’architecture "CDL Architecte". Objet : architecte (Nº d’inscription au conseil
de l’ordre des Architectes : S20091). Capital : 2000 €. Siège : 19, rue d’Algesiras,
94400 Vitry-sur-Seine. Gérant : Cédric DE
LEMOS, 19, rue d’Algesiras, 94400 Vitry
sur Seine. Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS de Créteil.
MODIFICATIONS
12120357W – LE PUBLICATEUR LEGAL
G.R.P.
S.A.R.L. au capital de 247.328 €
37, rue Jean Allemane - 94500
CHAMPIGNY SUR MARNE
518 912 027 RCS CRETEIL
Aux termes des décisions du gérant du
14/9/2018, il a été décidé de réduire le capital de 42.272 € pour le fixer à 205.056 €
et de modifier l’article 7 des statuts.
Pour avis.
190448B – LES ECHOS
SECUR HABITAT SERVICES
SASU au capital de 3000,00 €
112 AV. DE PARIS, 94300 VINCENNES
821252368 RCS Créteil
Sigle : SHS
Par décision de L’AGE en date du
20/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 280 RUE ST
HONORE, 75001 PARIS à compter du
01/10/2018. La société sera immatriculée
au RCS de Paris et sera radiée du RCS
de Créteil
CLINIQUE DE CHAMPIGNY
S.A.R.L. à associé unique au capital de
7.500 euros
34, rue de Verdun
94500 Champigny-sur-Marne
449 434 323 RCS CRETEIL
Suivant décision en date du 7/9/2018, l’associé unique a décidé de nommer en qualité de nouveau gérant, en remplacement
de Mme Marie GRAND démissionnaire,
M. Grégory DIEUSAERT, demeurant 42,
rue des Labours 77700 Magny-le-Hongre,
et ce à compter rétroactivement de
1/6/2018.
Pour avis.
12120586W – LE PUBLICATEUR LEGAL
LMG FINANCE
SAS au capital de 78.780 €
Siège social : 1 rue de la Corderie
Centra 366 – 94150 RUNGIS
438 983 645 RCS CRETEIL
Aux termes du Conseil de Surveillance du
25 septembre 2018, il a été décidé de
nommer en qualité de membre du directoire et de directeur général à compter du
1er octobre 2018, M. Matthieu FRANIATTE
demeurant 21, villa d’Alésia, 75014 Paris.
184758A – LES ECHOS
SOCIETE CIVILE SAINT GERVAIS, SC
au capital de 29000 € Siège social : 65
BIS QUAI LOUIS FERBER 94360 BRY
SUR MARNE 479966681 RCS CRETEIL.
Le 30/08/2018, les associés ont décidé de
transférer le siège social au 66 RUE
PIER RE CURIE 94360 BRY SUR
MARNE ; . Mention au RCS de CRETEIL
184782A – LES ECHOS
SCI GIRAUD SAINT MAUR, SCI au capital de 2000 € Siège social : 65 BIS QUAI
LOUIS FERBER 94360 BRY SUR
MARNE 498276088 RCS CRETEIL. Le
30/08/18, les associés ont : décidé de
transférer le siège social au 66 RUE
PIER RE CURIE 94360 BRY SUR
MARNE ; Mention au RCS de CRETEIL
184799A – LES ECHOS
SCI COLI & NUNGESSER, SCI au capital
de 1000 € Siège social : 65 BIS QUAI
LOUIS FERBER 94360 BRY SUR
MARNE 813452281 RCS CRETEIL. Le
30/08/18, les associés ont décidé de
transférer le siège social au 66 RUE
PIER RE CURIE 94360 BRY SUR
MARNE ; . Mention au RCS de CRETEIL
12120809W – LE PUBLICATEUR LEGAL
191190B – LES ECHOS
185075A – LES ECHOS
12120472W – LE PUBLICATEUR LEGAL
184494A – LES ECHOS
PHENIX, SCI au capital de 50000 € Siège
social : 13 rue des Ormes 94220 Charenton 807390992 RCS Creteil. Le 28/08/18,
les associés ont décidé de transférer le
siège social au 13 avenue Anatole France
94220 Charenton ; . Mention au RCS de
Creteil
ANTHON B NILSEN
S.A.S. au capital de 2.589.600 euros
29, rue d’Astorg
75008 Paris
303 914 667 RCS PARIS
Suivant décisions unanimes en date du
14/9/2018, les associés ont décidé de
transférer le siège social au 5/7, rue de
l’Amiral Courbet 94160 Saint-Mandé, à
compter du 14/9/2018. L’article 4 des statuts a été modifié.
Président : M. Christophe LELONG, demeurant 117, rue de Montreuil 75011 Paris.
La société sera désormais immatriculée
au registre du commerce et des sociétés
de Créteil.
Pour avis.
12120544 – LA VIE JUDICIAIRE
CG CONSULTANTS, S.A.R.L. au capital de 5.000 €, sise 13, rue de Nice, 94140
ALFORTVILLE, 788 423 994 RCS CRETEIL. Aux termes du PV de AGE du
10/9/2018, la société a décidé de transférer son siège du 13, rue de Nice, 94140
ALFORTVILLE au 171, rue Véron, 94140
ALFORTVILLE, à compter de ce jour. Les
statuts seront modifiés en conséquence et
la modification sera faite au RCS de Créteil. Pour avis, la gérance.
12120587 – LA VIE JUDICIAIRE
CHARLES FLOBERT ET LAURENT
BRISSE NOTAIRES, S.C.P. au capital de
426.857,25 €, sise 5, avenue Gambetta,
94100 SAINT MAUR-DES-FOSSES, 385
401 989 RCS CRETEIL. Suivant l’AG en
date du 26/9/2018, il a été pris acte de la
nomination de la société FICOMA AUDIT,
6, boulevard voltaire, 75011 PARIS, CAC
titulaire. Mention sera faite au RCS de
Créteil. Pour avis.
12120656 – LA VIE JUDICIAIRE
CG CONSULTANTS, S.A.R.L. au capital de 5.000 €, sise 13, rue de Nice, 94140
ALFORTVILLE, 788 423 994 RCS CRETEIL. Aux termes du PV de AGE du
10/9/2018, la société a décidé de transférer son siège du 13, rue de Nice, 94140
ALFORTVILLE au 171, rue Véron, 94140
ALFORTVILLE, à compter de ce jour. Les
statuts seront modifiés en conséquence et
la modification sera faite au RCS de Créteil. Pour avis, la gérance.
Société à Responsabilité Limitée
Au capital de 2.000 €uros
7 Sentier des Goischères
94230 CACHAN
827 998 865 RCS CRETEIL
L’Assemblée Générale du 28 Juin 2018 a
décidé qu’il n’y avait pas lieu de dissoudre
la Société par application de l’article L.
223-42 du Code de Commerce.
MECURY INTERNATIONAL
SARL au capital de 25 000 €
78 rue Garibaldi – 94100 ST MAUR DES
FOSSES
RCS Créteil 509 211 736
Réunis en AGO le 18 juin 2018 les associés ont décidé de nommer en qualité de
Commissaire aux comptes : titulaire : la
SAS AUDIT CONSULTING PARIS, 25 bd
de Sébastopol – 75001 PARIS, RCS Paris
818 269 235, et suppléant : la SARL
ALEXMA AUDIT, 25 rue de l’Abbé Groult
– 75015 PARIS, RCS Paris 502 712 557 .
Mention sera faite au RCS de Créteil.
190631A – LES ECHOS
SAVEURS ET VIE CONSEIL
Société par actions simplifiée au capital
de 30 000 euros
Siège social : 5/7 voie des Cosmonautes
94310 ORLY
808 093 454 RCS CRETEIL
Aux termes d’un PV des décisions du Président du 29 aout 2018, il a été décidé de
transférer le siège social à compter du 1er
septembre 2018 au :
Coeur d’Orly, Zone d’activité Romeo, Rue
de la Soie, Bâtiment 285 94310 ORLY.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Modification au RCS de CRETEIL.
Pour avis
190755A – LES ECHOS
SAVEURS ET VIE
Société par actions simplifiée au capital de
106 477,50 euros
Siège social : 5/7 voie des Cosmonautes
94310 ORLY
434 676 771 RCS CRETEIL
Aux termes d’un PV des décisions du Président du 29 aout 2018, il a été décicé de
transférer le siège social à compter du 1er
septembre 2018 au :
Coeur d’Orly, Zone d’activité Romeo, Rue
de la Soie, Bâtiment 285 94310 ORLY.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Modification au RCS de CRETEIL.
Pour avis
12120403W – LE PUBLICATEUR LEGAL
VARTO & CO
190619A – LES ECHOS
12120711 – LA VIE JUDICIAIRE
STR 2, S.A.S.U au capital de
300.000 €, sise 2, allée des Canotiers,
94410 SAINT-MAURICE, 839 364 403
RCS CRETEIL. Aux termes du PV de AGE
du 24/7/2018, l’Associé unique a décidé
de transférer son siège au 106, avenue
Georges Clémenceau, 94360 BRY-SURMARNE, à compter du 24/7/2018. Les statuts seront modifiés en conséquence et la
modification sera faite au RCS de Créteil.
Pour avis, la gérance.
190995A – LES ECHOS
MOVINMOTION Société par actions simplifiée au capital de 9.199 € Siège : 44
Rue Cauchy 94110 ARCUEIL 751162058
RCS de CRETEIL Par décision du président du 20/09/2018, il a été décidé de
transférer le siège social au 29 Bis Rue
Jean Jacques Rousseau 94200 IVRY
SUR SEINE. Mention au RCS de CRETEIL.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
191078A – LES ECHOS
LYLAM
SARL au capital de 500 €
40 av. Mal De Lattre de Tassigny
94410 ST. MAURICE
12119427-4W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Additif à l’annonce parue le 25/9/2018
dans le publicateur légal pour la société
INTEGRAL SYSTEME, il y a lieu d’ajouter :
la société sera désormais immatriculée au
RCS de Meaux
503.723.462. - RCS CRETEIL
Le 24/07/2018, l’AGE a nommé Mme
Anne LAM demeurant 1 av. des Amandiers à ST. MAURICE (94410) en qualité
de nouvelle gérante, en remplacement de
M. Meng Kuong LY, gérant démissionnaire.
Modification au RCS de CRETEIL.
DISSOLUTIONS
190796B – LES ECHOS
ACP
SCI au capital de 6098,00 €
23, rue de l’abbaye, 94100 St Maur des
Fosses
423637107 RCS Créteil
Par décision de L’AGE en date du
24/09/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 25/09/2018,
nommé en qualité de liquidateur Mme Antoinette Abs, 5, place adjudant vincenot,
75020 Paris et fixé le siège de liquidation
et l’adresse de correspondance chez le liquidateur Mme Antoinette Abs. Mention
en sera faite au RCS de Créteil
12120621 – LA VIE JUDICIAIRE
POMPES FUNEBRES FRANCE ASIA,
S.A.R.L. société en liquidation au capital
de 1.500 €, sise 40, avenue Jean Jaurès,
94250 GENTILLY, 481 353 258 RCS
CRETEIL. Aux termes de l’AGE du
31/8/2018, les Associés ont approuvé les
comptes de liquidation, donné quitus au
liquidateur, prononcé la clôture de liquidation de la société. La société sera radiée
du RCS de Créteil. Le liquidateur.
VENTE DE FONDS GERANCE
UNIQUE GÉRANCE
12120667W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP en date du 03 juillet 2018 à
paris,
Enregistré à sde creteil le 26 Septembre
218 dossier 2018 00023608 référence
9404P61 2018 A 08783
Madame GALOOSH JERDI Zhoreh demeurant 23 avenue du Docteur Paul Casalis 94000 CRETEIL a cédé à monsieur
EMON Reja demeurant 13 Bd John Kennedy 94000 CRETEIL et monsieur AHMED Sumon demeurant 25 bis rue des
Gardes à PARIS (75)LE FONDS DE
COMMERCE de commerce de détail de
textiles sis et exploité 29 avenue du Docteur Paul Casalis94000 CRETEIL ,
moyennant le prix de 25000euros.
L’entrée en jouissance a été fixée au 3
JUILLET 2018
Les oppositions, s’il y a lieu, seront reçues
dans les dix jours de la dernière en date
des publications légales,au siège du fonds
cédé, pour la validité et au cabinet de maître Jean Jacques TRINQUET 76 rue
Réaumur 75002 PARIS
Pour avis.
95 • VAL-D'OISE
SOCIETES
CONSTITUTIONS
12120658 – LA VIE JUDICIAIRE
POMPES FUNEBRES FRANCE ASIA,
S.A.R.L. société en liquidation au capital
de 1.500 €, sise 40, avenue Jean Jaurès,
94250 GENTILLY, 481 353 258 RCS
CRETEIL. Aux termes de l’AGE en date
du 31/8/2018, les Associés ont décidé la
dissolution anticipée de la société à
compter du 31/8/2018. Mme EMILIE KAO,
75, rue Robespierre, 77340 Pontault-Combault, a été nommé liquidateur
et lui a conféré les pouvoirs les plus étendus. Le siège de la liquidation est à
l’adresse du liquidateur, adresse où doit
être envoyée la correspondance.
184946A – LES ECHOS
Alhambra Conseil, SASU au capital de
100 €. Siège social : 16 passage monniot
94210 Saint-maur-des-fossés.
827984352 RCS Creteil. Le 31/08/18, l’associé unique a approuvé les comptes de
liquidation, déchargé le liquidateur de son
mandat et constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de
Creteil.
DIVERS
200346 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Additif à l’annonce parue le mardi
4 septembre 2018 dans le Publicateur Légal concernant la fusion des sociétés FDG
MANAGERS et Financière FDG : il fallait
aussi prendre en compte la modification
de l’objet social de la société FDG Managers en la gestion des participations détenues par la Société et/ou par toutes Filiales ; l’acquisition, la gestion, la mise en
valeur, l’administration et le transfert de
tous titres émis par toute société : plus généralement la souscription, l’acquisition, la
détention, la cession, la transmission et
généralement l’aliénation, par tous
moyens généralement quelconques, de
toutes actions, obligations, valeurs mobilières, titres, parts, droits et intérêts.
190526B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
27/07/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
V.I.P LOUNGE
Objet social : Restauration de type rapide
sur place ou à emporter - snack bar - salon
de thé narguilé - salle de spectacle.
Siège social : 160 boulevard jean allemane, 95100 Argenteuil Capital : 1000 €
Président : M. RADOUANE LAID demeurant : 1 ALLEE DES BRUYERES, 92000
NANTERRE élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Pontoise
190812B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
08/07/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
MA SERVICES
Objet social : Activités de soutien aux entreprises : Gestion, Classement et Archivage du courrier papier et numérique.
Mise en place d’une organisation de classements des dossiers. Destruction des
documents sensibles et confidentiels.
Siège social : 70 RUE DE LA REPUBLIQUE, 95100 ARGENTEUIL Capital :
1000 € Président : M. Amine METTOUCHI demeurant : 70 rue de la Republique,
95100 Argenteuil élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Pontoise
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos Sociétés
184592A – LES ECHOS
Par ASSP du 28/08/18,il a été constitué
une SAS dénommée GLOW CONSULTING.Siège social :13 quai bucherelle
95300 Pontoise.Capital :300 €.Objet :le
conseil et l’assistance opérationnelle apportés aux entreprises et autres organisations en matière de systèmes informatiques.Président :M.Anouar Loukili,13 quai
bucherelle 95300 Pontoise.Tout actionnaire est convoqué aux assemblées.Chaque action donne droit à une voix.Durée :99 ans.Immatriculation au RCS de
PONTOISE
184658A – LES ECHOS
Par ASSP du 28/08/18,il a été constitué
une SARL dénommée CHANG NOI THAI
MASSAGE.Siège social :42, rue des lilas
95150 Taverny.Capital :1000 €.Objet :Massage traditionnel Thailandais. Gérance :Mme Pimporn Lherbier,42,rue des
lilas 95150 Taverny Durée :99ans.Immatriculation au RCS de PONTOISE.
184746A – LES ECHOS
Par ASSP le 24/08/2018, il a été constitué
la SARL : AUX ARTS’TIBONITE Capital :
500 €. Objet : Restaurant traditionnel,
Traiteur, livraison, Plats à consommer sur
pl. et à emporter. Sans vente de boissons
alcoolisées. Siège : 28 av du château,
95200 SARCELLES. Gérance : JOSEPH
MARIE FERLINE,5 Allée André Ampère ,
95200 Sarcelles ; Durée : 99 ans. Au RCS
de PONTOISE
184545A – LES ECHOS
184547A – LES ECHOS
Par ASSP le 29/08/2018, il a été constitué
la SASU : BUSINESS MESSA VTC. Sigle : BMVTC95. Capital : 2000 €. Objet :
Activité de transport de personne en Voiture avec Chauffeur (VTC), location de véhicules, achat, vente des véhicules, mise
à disposition, freelance. Siège et Président : MESSAOUDI ZAHER demeurant
29 Allée Georges Brassens, 95390 SaintPrix. Durée : 99 ans. Au RCS de PONTOISE
190139A – LES ECHOS
Par acte ssp en date du 27/08/2018, il a
été constitué une SARL unipersonnelle
Suivant un acte ssp en date du
25/06/2018, il a été constitué une SASU
Dénomination :
Dénomination :
Par Assp du 24.9.2018, il a été constitué
une SCI dénommée : ILYANI. Capital :
1.000 €. Siège : 24 rue Pasteur, 95310
Saint-Ouen L’Aumone. Objet : la propriété, la gestion et l’administration de tous
biens et droits immobiliers dont la société
pourra devenir propriétaire par voie d’acquisition, d’échange, d’accession ou tout
autrement. Durée : 99 ans. Gérance : Mr
BEN DJABALLAH Boumédienne, 24 rue
Pasteur, 95310 Saint-Ouen L’Aumone.
Mme DUCHATEAU Virginie, 24 rue Pasteur, 95310 Saint-Ouen L’Aumone. Cession de parts sociales : Cessions des parts
sociales : Les parts sociales sont librement cessibles entre associés et entre
conjoints, partenaires pacsés, ascendants
ou descendants. Elles ne peuvent être cédées, à titre onéreux ou à titre gratuit, à
des personnes autres que celles visées cidessus, qu’avec le consentement de la
majorité des associés. Immatriculation au
RCS de Pontoise
KALEA TRANSPORT
184814A – LES ECHOS
Creation de la sasu : Drive Perfect Dream,
110 rue des courlis 95100 Argenteuil.
Cap. : 200 €. Obj. : VTC. Pdt : Ghiles Brik,
110 rue des courlis 95100 Argenteuil. 99
ans au rcs de Pontoise.
Siège social : Rn 370 Espace Godard
95500 GONESSE
Capital : 100 €
Capital : 8000 €
Activités principales : voiture de transport
avec chauffeur (vtc)
Activités principales : maconnerie
Durée : 99 ans
Président : M. PASCAL ANDREI
GEORGE 17 Rue H. Vuillemin 95190
GOUSSAINVILLE
Gérance : M. KONE Oumarou 26 Rue De
La Petite Bapaume 95120 ERMONT
Immatriculation au RCS de PONTOISE
188621A – LES ECHOS
Suivant un acte ssp en date du
13/09/2018, il a été constitué une SAS
Dénomination :
MY TRANSPORT
Siège social : 22 Rue De L église 95170
DEUIL LA BARRE
Capital : 500 €
Activités principales : transport de vtc
Durée : 99 ans
Président : M. HAMZAOUI HAMZA 22
Rue De L église 95170 DEUIL LA BARRE
Immatriculation au RCS de PONTOISE
Suivant un acte ssp en date du
01/09/2018, il a été constitué une SCI
Dénomination :
TAYCAN
Siège social : 39 Avenue De Paris 95290
L’ISLE ADAM
Capital : 1000 €
185060A – LES ECHOS
Par ASSP du 17/08/18, il a été constitué
une SAS dénommée SINGULAR IT.Siège
social : 14 square aquitaine 95100 Argenteuil.Capital :300 €. Objet : création, production, édition, promotion de jeux vidéo,
programmation informatique, conseil et
étude, conception et développement. Président : M. Quevyn Rohel, 14 square aquitaine 95100 Argenteuil. DG : M. Thomas
Rivoalan, 17 bd jeanne d’arc 95100 Argenteuil. Tout actionnaire est convoqué
aux assemblées. Chaque action donne
droit à une voix. Durée :99ans. Immatriculation au RCS de PONTOISE.
Activités principales : l’acquisition, la propriété, l’administration et l’exploitation par
bail, location, ou autrement de tous immeubles bâtis ou non bâtis
Durée : 99 ans
Gérant : M. NGUYEN Sebastien 628 Avenue Aristide Briand 60230 CHAMBLY
Cession de parts sociales : Libre entre associés
Immatriculation au RCS de PONTOISE
188631A – LES ECHOS
Suivant un acte ssp en date du
30/08/2018, il a été constitué une SASU
188313A – LES ECHOS
Suivant un acte ssp en date du
05/09/2018, il a été constitué une SAS
Dénomination :
ARTEMIS LIFT FRANCE
Siège social : 21b Avenue De La Division
Leclerc 95170 DEUIL LA BARRE
Capital : 10000 €
Activités principales : achat, vente ou installation de composants d’ascenseurs,
composants électriques, électroniques et
mécaniques
Dénomination :
PARIS VTC
Siège social : 6 Avenue Du Petit Marly
95100 ARGENTEUIL
Cession d’actions : Soumise à agrément
Immatriculation au RCS de PONTOISE
188355A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 07/09/2018 il a
été constitué une SASU.
Dénomination :
INS
Capital : 3.000 €
Siège social : Centre Commercial Joliot
Curie 95100 ARGENTEUIL
Durée : 99 ans
Objet : Restauration rapide (sur place et
à emporter)
Président : Monsieur ASSOULI Zahir demeurant 4 rue Yves Farges 95100 Argenteuil
Inscription au RCS de PONTOISE
Activités principales : voiture de tourisme
avec chauffeur
Durée : 99 ans
Président : M. MEHREZI MOHAMED 6
Avenue Du Petit Marly 95100 ARGENTEUIL
Immatriculation au RCS de PONTOISE
188680A – LES ECHOS
Suivant un acte ssp en date du
18/09/2018, il a été constitué une SCI
Dénomination :
SCI 46 RUE PASTEUR
Siège social : 67 Rue De La Vallée 95450
SAGY
Capital : 1000 €
Activités principales : acquisition, revente,
location, gestion et administration civiles
de tous biens et droits immobiliers lui appartenant
Durée : 99 ans
Suivant un acte ssp en date du
08/08/2018, il a été constitué une SASU
Dénomination :
CANAL COMPETENCE
Siège social : 3 Bd Albert Camus 95200
SARCELLES
Capital : 1000 €
Activités principales : formation , conseil,
audit, coaching
Durée : 99 ans
189520A – LES ECHOS
Suivant un acte ssp en date du
20/08/2018, il a été constitué une SASU
Dénomination :
M.F.L FRANCE
Siège social : 26 Rue Des Roses 95100
ARGENTEUIL
Capital : 1000 €
Activités principales : achat et vente, import et export des fruits et légumes frais et
surgelés.
Durée : 99 ans
Président : M. HAISSOUN Houssni 26
Rue Des Roses 95100 ARGENTEUIL
Cession d’actions : Libre entre associés
soumise à agrément dans les autres cas
Exercice du droit de vote : Une action
égale une voix
Conditions d’admission aux assemblées :
une action égale une voix
Immatriculation au RCS de PONTOISE
189683A – LES ECHOS
Par acte SSP du 09/07/2018 il a été constitué une SAS dénommée :
C.A.S.I.M.09
Siège social : 7 Rue Descartes 95330
DOMONT
Capital : 1000 €
Activités principales : la société a pour objet en france ou à l’étranger : entreprise
est une centrale d’achat, dans tout domaine non alimentaire et alimentaire,
achat et vente de ce qui est cité, services
tout ce qui est rattaché au bâtiment (nettoyage, peinture et autres) et import export.
Durée : 99 ans
Immatriculation au RCS de PONTOISE
Immatriculation au RCS de PONTOISE
Par acte SSP du 25/09/2018, il a été
constitué une SASU ayant les caractéristiques suivantes :
Dénomination :
SADIO SERVICES
Objet social : Exploitation de véhicules
de transport avec chauffeur (VTC), location de véhicules
Siège social : 1 AVENUE DE LA REVOLUTION FRANCAISE 95490 Vauréal.
Capital : 500 €
Durée : 99 ans
Président : M. DEME ADAMA, demeurant 1 AVENUE DE LA REVOLUTION
FRANCAISE, 95490 Vauréal
Admission aux assemblées et droits de
votes : 1 action représente 1 voix
Clause d’agrément : Les actions sont librement négociables
Immatriculation au RCS de Pontoise
190432A – LES ECHOS
Siège social : 5 AVENUE DU 8 MAI
1945 95200 SARCELLES. Capital :
1.000 €. Objet : Les prestations de services, relatives à des missions de gestion,
de conseil en stratégie, direction générale,
financière, organisation, restructuration,
recherches et d’analyse ; . Toutes opérations immobilières, notamment de marchand de biens, toute réalisation de travaux de rénovation et d’aménagement de
bâtiments existants, commission d’apporteur d’affaires et courtage. Président : M
HARDY RAPHAEL, 5 RUE MESNIL
75116 PARIS. Clauses d’agrément : Les
actions sont librement négociables entre
les associés, ascendants, descendants.
Elles ne peuvent être cédées à des tiers
qu’avec l’agrément préalable de la collectivité des associés statuant à la majorité
des voix. . Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS de PONTOISE.
Par acte SSP du 04/09/2018 il a été constitué une SCI dénommée :
189702A – LES ECHOS
Par acte ssp en date du 10/07/2018, il a
été constitué une SARL
Dénomination :
MK CAFE
Siège social : 119 Rue Henri Barbusse
95100 ARGENTEUIL
Capital : 1000 €
Activités principales : cafÉ - bar - restaurant
Durée : 99 ans
Gérance : M. GHERMAOUI MOHAMED
3, Rue Jean Rouanne 95100 ARGENTEUIL
Immatriculation au RCS de PONTOISE
189802A – LES ECHOS
Par acte SSP du 19/09/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
NOUVELLE R TRANSPORT. SAS
189948A – LES ECHOS
Immatriculation au RCS de PONTOISE
190250A – LES ECHOS
RMBM 18
Par acte ssp en date du 14/09/2018, il a
été constitué une SARL
Cession de parts sociales : libre
Cession d’actions : libre
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
Immatriculation au RCS de PONTOISE
188696A – LES ECHOS
Gérant : M. EL BOUANANI Khalid 67 Rue
De La Vallée 95450 SAGY
Gérance : M. MIANTELA Ida Jean Claude
22 Avenue Du Marechal Pierre Koenig
Chez Mr Goma Antoine 95200 SARCELLES
Président : M. TOUNKARA Ahmed D2
Parc De La Noue 93420 VILLEPINTE
Cession d’actions : libre
Siège social : 97, Boulevard Maurice Berteaux 95110 SANNOIS. Capital :
22.800 €. Objet : Commissionnaire, transport routier de marchandise, express traction plateau, transport tout types de véhicules. Président : M DANTIN Romain,
Rue des lignières Bat KA2 95150 TAVERNY. Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS de PONTOISE.
Dénomination :
188516A – LES ECHOS
Durée : 99 ans
Capital : 500 €
Durée : 99 ans
Président : M. BEYAZYUZ Youssef 21b
Avenue De La Division Leclerc 95170
DEUIL LA BARRE
PBM
Siège social : 26 Rue De La Petite Bapaume 95120 ERMONT
188622A – LES ECHOS
Enseigne : O’PALMITO
Par ASSP du 25/08/18, il a été constitué
une SAS à capital variable dénommée
NEW HORIZONS.Siège social : 2 ter rue
gutenberg 95420 Magny en vexin.Capital
min : 1000 €, capital init : 1000 €, capital
max : 50000 €. Objet : Plateforme de réservation et de paiement en ligne d’activités et de loisirs avec mise à disposition
d’un système de réservation pour les professionnels. Président : M. Nicolas Perpette, sente du bois quellet, le chaud soleil
27720 Dangu. DG : Mme Camille Meulins, 3 rue de la vierge 60650 Lachapelle
aux pots. Tout actionnaire est convoqué
aux assemblées. Chaque action donne
droit à une voix. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de Pontoise.
188907A – LES ECHOS
188593A – LES ECHOS
Suivant un acte ssp en date du
13/09/2018, il a été constitué une SCI
PK INVEST
Siège social : 9, avenue du 8 mai
1945 95200 SARCELLES
Capital : 2.000 €
Objet : L’acquisition, la propriété, l’administration, l’exploitation et la gestion, et
marchands de biens par voie de location
ou autrement de tous biens immobiliers de
caractère purement civil et toutes activités
se rattachant directement ou indirectement à l’objet social, tant en France qu’à
l’international
Gérant : M. PIRATHEEBAN Krisnassamy
6, AVENUE DU SEMAPHORE 93150 LE
BLANC MESNIL
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PONTOISE
190521A – LES ECHOS
Par acte SSP du 20/09/2018, il a été
constitué une SAS ayant les caractéristiques suivantes :
Dénomination :
REIVAX
Objet social : mandataires d’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement, mandataire d’intermédiaire en assurances, mandataire en
crédit immobilier particulier et professionnel, restructuration de crédit, formation
Siège social : 15 rue des Carrières-95300
Pontoise.
Capital : 1000 €
Durée : 99 ans
Président : M. TOFFALONI Xavier, demeurant 15 rue des Carrières, 95300 Pontoise
Admission aux assemblées et droits de
votes : tout actionnaire peut participer aux
assemblées quel que soit le nombre de
ses actions, chaque action donnant droit
à une voix.
Clause d’agrément : cession libre uniquement entre associés, soumise à agrément dans les autres cas
Immatriculation au RCS de Pontoise
190565A – LES ECHOS
Par acte authentique du 25/09/2018, il a
été constitué une SCI ayant les caractéristiques suivantes :
Dénomination :
MARAIS
Dénomination :
BME
Siège social : 14 Rue Des Camélias
95400 VILLIERS LE BEL
Capital : 1000 €
Activités principales : l’acquisition par voie
d’achat ou d’apport, la propriété, la mise
en valeur, la transformation, l’aménagement
Durée : 99 ans
Gérant : M. BEN MOHAMED Haïtham 14
Rue Des Camélias 95400 VILLIERS-LEBEL
Objet social : l’acquisition de tous immeubles et de tous terrains,la gestion, l’administration et l’exploitation, par location ou
autrement des biens, vente
Siège social : 10, rue des Marais 95200
Sarcelles.
Capital : 3000 €
Durée : 99 ans
Gérance : M. PODAC Ionut Florin, demeurant 10, rue des Marais, 95200 Sarcelles
Cession de parts sociales : Soumise à
agrément
Clause d’agrément : Cession libre entre
associés, ainsi qu’à leurs conjoints, ascendants ou descendants. Cession soumise à agrément dans les autres cas.
Immatriculation au RCS de PONTOISE
Immatriculation au RCS de Pontoise
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 17
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos Sociétés
190575A – LES ECHOS
Par acte SSP du 26/09/2018 il a été constitué une SARL dénommée : 3DH DECOR
Siège social : 45 boulevard marechal foch
95210 ST GRATIEN Capital : 10.000 €
Objet : SOCIETE GENERALE DE BATIMENT Gérant : M. DIDH ASHRAF 45
BOULEVARD MARECHAL FOCH 95210
ST GRATIEN Durée : 99 ans à compter
de l’immatriculation au RCS de PONTOISE
190637A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 20/04/2018 constitution de la SAS EAU DE GAMME ARGENTEUIL
Capital fixe : 1000 € Siège social : 35
BIS RUE CAREME PRENANT 95100 ARGENTEUIL Objet social : ACHAT VENTE
DE PRODUITS DE BEAUTE ET PARFUMERIE Président : Mr Michael GOUZILH
demeurant 103 RUE OLIVIER DE SERRES 75015 PARIS, SAS EAU DE
GAMME ARGENTEUIL située 35 BIS
RUE CAREME PRENANT 95100 ARGENTEUIL est en cours d’immatriculation
au RCS de PONTOISE élu pour une durée illimitée Durée de la société : 99 ans
à compter de son immatriculation au RCS
de PONTOISE
190686A – LES ECHOS
Par acte SSP du 19/09/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
GLOBAL BAT
Siège social : 1 rue des bergeronnettes
95190 GOUSSAINVILLE
Capital : 1.000 €
Objet : ENTREPRISE GÉNÉRAL DE BÂTIMENT
Président : M. CARBOGA Murat 24 rue d
alger 59400 CAMBRAI
Transmission des actions : Actions librement cessibles entre associés uniquement.
Admission aux assemblées et exercice du
droit de vote : Tout Actionnaire est convoqué aux Assemblées. Chaque action
donne droit à une voix.
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PONTOISE
190702A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 26/09/2018 il a
été constitué la société suivante :
DEFC BAT
Forme : SASU. Capital Social : 20.000 €
Siège social : 1 Route de Saint Leu
95600 EAUBONNE. Objet : Gros œuvre,
démolition, curage, carottage, maçonnerie. Gérant : Mr INCE Saadettin, demeurant 3 Rue Camille Pissarro 76380 CANTELEU. Durée : 99 ans à compter de
l’immatriculation au RCS de PONTOISE
190714A – LES ECHOS
Par acte SSP du 25/09/2018 il a été constitué une SARL dénommée : AS FUNERAIRE Siège social : 109 avenue de la
haute greve 95470 FOSSES Capital :
1.000 € Objet : Transport de corps funéraire avant et après mise en bière, Fourniture des corbillards et des voitures de
deuil et fourniture de personnel et des objets de prestations nécessaires aux obsèques, inhumations, exhumations et crémations Gérant : M. SISSOKO Amadou
109 Avenue DE LA HAUTE GREVE
95470 FOSSES Durée : 99 ans à compter
de l’immatriculation au RCS de PONTOISE
190794A – LES ECHOS
Par acte SSP du 27/09/2018, il a été
constitué une SASU ayant les caractéristiques suivantes :
Dénomination :
LE PONDICHERY
Objet social : Mise à disposition des voitures avec Chauffeur « Grande Remise »Concierge : Organisation et suivie
des besoins des touristes
Siège social : 12 RESIDENCE DU
LAC 95880 Enghien-les-Bains.
Capital : 2000 €
Durée : 99 ans
Président : M. VENGADESSAN SOUNDARAMOURTY, demeurant 12 RESIDENCE DU LAC, 95880 Enghien-lesBains
Admission aux assemblées et droits de
votes : CHAQUE ACTION DONNE
DROIT A UNE VOIX
Clause d’agrément : En cas de pluralité
d’actionnaires, toute cession d’actions à
un tiers, un associé, un conjoint, ascendant ou descendant d’un associé ou du
cédant, sera soumise à l’agrément préalable de la Société. Ce droit d’agrément
s’appliquera à toute cession ou mutation,
à titre onéreux ou gratuit, alors même que
la cession aurait lieu, par voie d’adjudication publique, en vertu d’une décision judiciaire
Immatriculation au RCS de Pontoise
190901A – LES ECHOS
Par acte SSP du 22/09/2018 il a été constitué une Société civile dénommée : JIB
ENTREPRISE Siège social : 10 rue des
gaillard 95140 GARGES LES GONESSE
Capital : 2.000.000 € Objet : - Propriété,
Détention, Gestion de titres de sociétés, toutes activités de holding, - Gestion active de filiales et prestations délivrées en
qualité de holding. Gérant : M. DAHAN
Yves 3 Bis Boulevard de la Saussaye
92200 NEUILLY SUR SEINE Cession des
parts sociales : Cession libre entre associés et cession ou transmission à des tiers
sur agrément des associés représentant
au moins les trois quarts du capital. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation
au RCS de PONTOISE
191052A – LES ECHOS
Par acte SSP du 03/09/2018 il a été constitué une SASUdénommée :
DEN-CONSTRUCTION
Siège social : 18, rue Jean Laugère
95400 ARNOUVILLE LES GONESSE
Capital : 1.000 €
Objet : Bâtiment général, tous corps
d’état, espaces verts création et entretien.
Président : M. AKMAN Adem, 7 impasse
Hachet 02100 SAINT QUENTIN
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PONTOISE
191067A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 25/09/2018, il a
été constitué une SARL dénommée :
VISAS SERVICES
Siège social : 46 rue Scribe 95400 VILLIERS-LE-BEL
Capital : 2.000 €
Objet : Montage et démontage structure
échafaudage, plomberie, électricité, peinture
Gérant : M. NTAMBU VOSSEN, chez
Mme Blandine Lukombo, 17 rue René Camier 93000 BOBIGNY
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PONTOISE
191087A – LES ECHOS
Par acte SSP du 01/10/2018 il a été constitué une SARL à associé unique dénommée : BRISENSE Siège social : 4 rue voltaire app. 424 95100 ARGENTEUIL
Capital : 1.000 € Objet : Conseil en systèmes et logiciels informatiques Gérant : M.
OUAGHRIS Nour-Eddine 4 Rue Voltaire
APP. 424 95100 ARGENTEUIL Durée : 99
ans à compter de l’immatriculation au RCS
de PONTOISE
191088A – LES ECHOS
Par acte SSP du 12/09/2018 il a été constitué une SCI dénommée : RN IMMO Siège
social : 10 rue louis lebrun 95200 SARCELLES Capital : 1.000 € Objet : L’acquisition, l’administration, la vente et la gestion par location ou autrement de tous
immeubles et biens immobiliers. Gérant :
M. SCETBON Noham 10 Rue LOUIS LEBRUN 95200 SARCELLES Cession des
parts sociales : Les parts sociales sont librement cessibles entre associés. Toute
cession à un tiers est soumise à agrément.
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PONTOISE
190552B – LES ECHOS
ABC DU MARKETING
SAS au capital de 152,00 €
130 RUE JEAN MERMOZ, 95230 SOISY
SOUS MONTMORENCY
808848410 RCS Pontoise
Par décision en date du 20/09/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 25 Avenue de Saint Ouen,
75017 Paris à compter du 20/09/2018. La
société sera immatriculée au RCS de Paris et sera radiée du RCS de Pontoise
190799B – LES ECHOS
LA SOCIETE SERVICES ET
MAINTENANCES
SAS au capital de 3000,00 €
39 RUE PIERRE ET MARIE CURIE,
95630 MERIEL
823925532 RCS Pontoise
Par décision en date du 27/09/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 21 AVENUE DE LA MARE,
LOCAL G17 ZONE DES BETHUNES,
95310 SAINT OUEN L’AUMONE à
compter du 27/09/2018. Mention en sera
faite au RCS de Pontoise
190806B – LES ECHOS
LA VILLA
SAS au capital de 1000,00 €
5 Route de Dieppe, 95830 Cormeilles en
Vexin
800516007 RCS Pontoise
Par décision en date du 20/05/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 248, Rue de Noisy Le Sec,
93170 Bagnolet à compter du 20/05/2018.
La société sera immatriculée au RCS de
Bobigny et sera radiée du RCS de Pontoise
190846B – LES ECHOS
M.A.KONSEIL
SARL au capital de 8000,00 €
14 avenue du mai 1945, 95200 Sarcelles
833541600 RCS Pontoise
Par décision de L’AGE en date du
26/09/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 28 PLACE
DE SPARTE LA VIGIE BAT A APT 19,
34000 Montpellier à compter du
26/09/2018. La société sera immatriculée
au RCS de Montpellier et sera radiée du
RCS de Pontoise
190848B – LES ECHOS
REAL PREMIUM
SAS au capital de 10000,00 €
99 AVENUE DU MARECHAL JOFFRE,
95100 ARGENTEUIL
789518636 RCS Pontoise
Par décision en date du 24/09/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 24 RUE DE LA VOIE DES
BANS, 95100 ARGENTEUIL à compter du
24/09/2018.
Autres modifications :
- il a été pris acte de modifier l’objet social
Nouvelle mention : Transport routier de
fret interurbain
191117A – LES ECHOS
Par acte SSP du 19/09/2018, il a été
constitué une SAS ayant les caractéristiques suivantes :
190875B – LES ECHOS
ITAF
Objet social : isolation, cloison, plafonds
suspendus, tous travaux de second œuvre
Siège social : 8 rue de la Richarderie,
ZAC de la Richarderie 95640 Marines.
Capital : 10000 €
Durée : 99 ans
Président : M. BAZOT Eric, demeurant 22
rue Georges Brassens, 95450 Ableiges
Admission aux assemblées et droits de
votes : Tout associé peut participer aux
assemblées quel que soit le nombre d’actions qu’il possède.
Clause d’agrément : Cession libre entre
associés. Cession soumise à agrément
dans les autres cas.
Immatriculation au RCS de Pontoise
MODIFICATIONS
190411B – LES ECHOS
SCPA PARUELLE
SCP au capital de 60979,00 €
6 place NOTRE DAME, 95300
PONTOISE
341481810 RCS Pontoise
Par décision en date du 01/06/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 13 rue Pierre Butin, 95300
PONTOISE à compter du 01/06/2018.
Mention en sera faite au RCS de Pontoise
191139B – LES ECHOS
ECO2BAT
SARL au capital de 12000,00 €
56 CHEMIN DES DAGNAUDES, 95000
NEUVILLE SUR OISE
513013441 RCS Pontoise
Par décision de L’AGE en date du
13/08/2018 il a été pris acte de la démission du Gérant M. BARBEITOS ALEXANDRA, et du Gérant M. BARBEITOS CLEMENT, à compter du 12/09/2018.
SOCIETE MICHEL DALLEMAGNE, Gérant, demeure seul dirigeant à compter de
cette même date. Mention en sera faite au
RCS de Pontoise
Sigle : LA SSM
- il a été décidé de modifier le capital de
la société en le portant de 10000 € à
28300 €. Mention en sera faite au RCS de
Pontoise
Dénomination :
Par délibération en date du 26/09/2018,
de L’AGE statuant en application de l’article L.225.248 du Code de Commerce, a
décidé qu’il n’y avait pas lieu à dissolution
malgré un actif net inférieur à la moitié du
capital social. Mention en sera faite au
RCS de Pontoise
WISH IMMOBILIER
SARL au capital de 10000,00 €
31 BOULEVARD DU ONZE NOVEMBRE
1918, 95220 HERBLAY
820717122 RCS Pontoise
Par délibération en date du 26/09/2018,
de L’AGE statuant en application de l’article L.223.42 du Code de Commerce, a décidé qu’il n’y avait pas lieu à dissolution
malgré un actif net inférieur à la moitié du
capital social. Mention en sera faite au
RCS de Pontoise
191183B – LES ECHOS
MILF GROSLAY
SCI au capital de 5000,00 €
66 rue de l’église, Le clos princesse,
95150 Taverny
833064314 RCS Pontoise
Par décision de L’AGO en date du
25/09/2018 il a été pris acte de la nomination de Gérant Mme Magali Barbe, demeurant 8 rue de Berval, 95810 Grisy les
Platres, et Gérant Mme Isabelle Marquet,
demeurant 66 rue de l’église, Le clos princesse, 95150 Tavreny à compter du
25/09/2018. Mention en sera faite au RCS
de Pontoise
12117159W – LE PUBLICATEUR LEGAL
CG SAINT QUENTIN
SARL au capital de 5.000 euros
Siège social : 105 rue de Paris95350 Saint Brice sous Forêt
808 064 315 RCS Paris
En date du 10 juin 2016, l’associé unique,
statuant dans le cadre des dispositions de
l’article L 223-42 du code de commerce,
ont décidé qu’il n’y avait pas lieu à dissolution anticipée de la société.
Mention en sera faite au RCS de Pontoise.
Pour avis
12120504W – LE PUBLICATEUR LEGAL
AVIK TRANSPORT
185050A – LES ECHOS
GROUPE XABI :SAS au capital de
213428,62 €.Siège social 53 avenue maurice utrillo 95100 Argenteuil.337 893 382
RCS de Pontoise.L’AGE du 28/08/2018 a
décidé d’étendre l’objet social de la société à : Achat vente d’objets de décoration,de collection sur la grenouille ou le
crapaud. Prestations de services en développement informatique ; et d’ajouter les
noms commerciaux GRENOUILLES DU
MONDE, GROUPE XABI INFORMATIQUE.Modifications au RCS de Pontoise
186109A – LES ECHOS
CASA CONSULTING-SARL à associé
unique au capital de 100 €. Siège social :
29 rue du Serpolet – 95490 VAUREAL RCS PONTOISE 793529223. D’une décision extraordinaire du 01/09/18, l’associé
unique de la société a décidé de transférer
le siège social du 29 rue du Serpolet –
95490 VAUREAL au 401 avenue de l’Europe, porte 944 – 78955 CARRIERE
SOUS POISSY à compter de ce jour et de
modifier l’article 4 des statuts. RCS PONTOISE et VERSAILLES. Pour avis, le gérant
188022A – LES ECHOS
SANDHU BAT
SARL au Capital de 6.000 €
Siège Social : 3 rue Victor Hugo - 95140
GARGES LES GONESSE
Siret : 828 020 438 00010 RCS :
PONTOISE
L’A.G.E. du 10/09/2018 a décidé d’un
changement de gérant, de siège social et
de forme juridique :
- Nouveau Gérant : Mr ALI Shahzad demeurant : 60 route de Garges (Bat.AEsc.A-Porte 16) - 95200 SARCELLES, en
remplacement de Mr AMJAD Javed démissionnaire
- transférer le siège social ai60 route de
Garges (Bat.A-Esc.A-Porte 16) 95200
SARCELLES
- Nouvelle Forme Juridique : Société A
Responsabilités Limitées à Associé Unique (SARLU)
Durée : 99 ans. Modification enregistrée
au RCS de PONTOISE
188092A – LES ECHOS
TRANSMEDIA
SASU au capital de 2.000 €
Siège : 115 RUE DE PARIS 95500 LE
THILLAY
SARL au capital de 10000,00 €
1 BIS RUE GALLIENI, 95160
MONTMORENCY
814470696 RCS Pontoise
Par délibération en date du 26/09/2018,
de L’AGE statuant en application de l’article L.223.42 du Code de Commerce, a décidé qu’il n’y avait pas lieu à dissolution
malgré un actif net inférieur à la moitié du
capital social. Mention en sera faite au
RCS de Pontoise
190923B – LES ECHOS
BATI D3G
SAS au capital de 3000,00 €
41 AVENUE SIMON HAYEM, 95210
SAINT GRATIEN
823632963 RCS Pontoise
- Nomination du Président M. Mohamed
SANGARE et statuts refondus et adaptés
suite à la transformation en SASU.
Mention au RCS de PONTOISE
189365A – LES ECHOS
KURD AS
SARL au capital de 8.000 €
Siège : 168 B AVENUE PIERRE
SEMARD 95400 VILLIERS LE BEL
483555793 RCS de PONTOISE
Par AGE du 28/04/2018, il a été décidé à
compter de ce même jour : - couverturecharpente-bardage-isolation thermiqueplâtre-ravalement-peinture-carrelageplomberie-électricité-menuiserie-maçonnerie-travaux publics. Mention au RCS de
PONTOISE
189590A – LES ECHOS
DECO PEINTURE
SARL au capital de 8.000 €
Siège : 24 BOULEVARD DE L EVASION
95800 CERGY
818350027 RCS de PONTOISE
Par AGE du 21/09/2018, il a été décidé à
compter de ce même jour de transférer le
siège social au 12/14 rue des Chauffours
95000 CERGY
Mention au RCS de PONTOISE
189609A – LES ECHOS
JLM
SARL au capital de 1500 €
Siège social : 271 CHAUSSEE JULES
CESAR 95250 Beauchamp
502 343 734 RCS de Pontoise
L’AGE du 20/09/2018 a nommé en qualité
de gérant Mme VIEIRA DE OLIVEIRA
épouse ALMEIDA FERREIRA JOAQUINA, demeurant 8 RUE GUYNEMER,
95320 Saint-Leu-la-Forêt en remplacement de M. ALMEIDA FERREIRA JORGE
MANUEL, à compter du 20/09/2018.
Modification au RCS de Pontoise
189635A – LES ECHOS
PROCOMN
SASU au capital de 100 €
SASU au capital de 1.500 €
7, rue John Lennon,
95370 Montigny-lès-Cormeilles
837693258 RCS Pontoise
Aux termes d’une décision en date du
26/09/2018, le Président a décidé de
transférer le siège social à 7, rue de la
Marne, 95220 Herblay, à compter du
26/09/2018.
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Pontoise
821985306 RCS de PONTOISE
Par AGE du 07/09/2018, il a été décidé à
compter de ce jour de transférer le siège
social au 18 rue de la Paix 93260 LES LILAS
Siège : RESIDENCE DE LA RUCHE 8
RUE DES GEMEAUX 95800 CERGY
SEDEX ENVIRONNEMENT
- L’objet social de la société devient :
Transport routier de marchandises de
moins de 3,5t
12120516W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Siège : 1 RUE LE NOTRE 95190
GOUSSAINVILLE
- Mr BEDOUI Abderrahman démissionne
de sa fonction de président en cédant la
totalité de ses actions à Mr SOLIMAN Morad désigné nouveau président
Radiation au RCS de PONTOISE. Immatriculation au RCS de BOBIGNY
188196A – LES ECHOS
SARL au capital de 2.700 €
INNOVCO
SAS à associé unique au capital de
10.000 Euros
Siège social :
45 Rue de Paris Tremblay en France
95737 Roissy Charles-de-Gaulle Cedex
818 785 693 RCS Bobigny
Aux termes du procès-verbal des décisions de l’associé unique du 21/09/2018,
il a été décidé d’adopter à compter de ce
jour, BigBlank comme dénomination sociale et de modifier l’article 3 des statuts.
Pour avis
12120753W – LE PUBLICATEUR LEGAL
E G T M S - SARL au capital de 7.622,45 €
- Siège social : 5 rue Francis Combe 95000 CERGY - 439 606 013 R.C.S.
PONTOISE
Suivant DAU du 31/03/2018, il a été décidé de modifier l’activité comme suit :
« L’étude, la conception et l’exécution de
travaux de bâtiment de second œuvre »,
et ce, à compter du 01/10/2017. Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Mention au RCS de PONTOISE.
813450061 RCS de PONTOISE
Par AGE du 17/09/2018, il a été décidé à
compter de ce même jour :
- d’augmenter le capital à 12.000 € par incorportion du résultat. - de changer l’objet
social qui devient : Curage, démolition de
bâtiment, désamiantage, déblaiement,
nettoyage, évacuation de déchets et/ou
ceux nécessitant une surveillance, peinture, revêtement de surface en matériaux
souples ou durs, isolations intérieures.
Mention au RCS de PONTOISE
188431A – LES ECHOS
CHARLIE AUTO
SARL au capital de 1.000 €
Siège : 152 BOULEVARD JEAN
ALLEMANE 95100 ARGENTEUIL
837836394 RCS de PONTOISE
Par AGE du 31/08/2018, il a été décidé de
transférer le siège social au 36 Rue Leon
Protais 95110 SANNOIS, à compter du
31/08/2018. Mention au RCS de PONTOISE
190921B – LES ECHOS
BOURGEOIS JOSEPH ET
ASSOCIES
Par AGE du 01/06/2018, il a été décidé à
compter de ce même jour :
200347 – LA VIE JUDICIAIRE
Rectificatif à l’insertion parue dans La
Vie Judiciaire Val d’Oise du 27/9/2018,
concernant la société APPLIC’SOL, ZA
des Quatre Vents, 95650 BOISSY-L’AILLERIE. Il y a lieu de lire S.A. FRANCIS
FAYOLLE, représentée par M. Bruno
FAYOLLE, et non pas : S.A. Francis
Fayolle, représentée par M. Francis
Fayolle.
185049A – LES ECHOS
e-vapoteur , SASU au capital de 1000 €
Siège social : 4 rue paul vaillant couturier
95100 Argenteuil 794279331 RCS Pontoise. Le 31/08/18, l’associé unique a pris
acte de la démission en date du 31/08/18
de Catherine Saunier, ancien Président ;
en remplacement, décidé de nommer Président M. Frédéric Kinzi, 12 avenue roquelaure 95100 Argenteuil ; . Mention au RCS
de Pontoise
189117A – LES ECHOS
MANI TRANS SERVICES
SAS au capital de 12.000 €
Siège : 7 RUE BERTHELOT 95500
GONESSE
807803614 RCS de PONTOISE
Par AGE du 14/08/2018, il a été décidé à
compter de ce même jour :
- Le siège de la société est transféré a
l’adresse suivante : 3 rue des Jardiniers
93240 STAINS
Mention au RCS de PONTOISE
190178A – LES ECHOS
FUNFIBRE
SASU au capital de 1000 €
Siège social : 23 RUE DE LA HAZE
95490 Vauréal
817 642 994 RCS de Pontoise
L’AGE du 17/09/2018 a décidé de transférer le siège social de la société 1 RUE
DU GENERAL DE GAULLE, 95640 Marines, à compter du 17/09/2018.
Mention au RCS de Pontoise
190279A – LES ECHOS
SIGO DEPANNAGE
SARL au capital de 7622,45 €
Siège social : 160 Chaussée Jules
César 95130 Le Plessis-Bouchard
341 606 218 RCS de Pontoise
L’AGE du 25/09/2018 a nommé en qualité
de gérant M. PELFRENE Anthony, demeurant 7 Rue Edouard Branly, 95220
Herblay en remplacement de M. SIMONNET Patrick, à compter du 25/09/2018.
Modification au RCS de Pontoise
818618761 RCS de PONTOISE
Par AGE du 12/04/2018, il a été décidé de
transférer le siège social au 1 Boulevard
Beaubourg 77183 CROISSY BEAUBOURG, à compter du 12/04/2018. Mention au RCS de PONTOISE
190282A – LES ECHOS
SIGO DEPANNAGE
SARL au capital de 7622,45 €
Siège social : 160 Chaussée Jules
189217A – LES ECHOS
MY FOOD
SARL à associé unique au capital de
7.500 €
Siège : 17 RUE DE L ARRIVEE 95880
ENGHIEN LES BAINS
César 95130 Le Plessis-Bouchard
341 606 218 RCS de Pontoise
L’AGE du 25/09/2018 a décidé de transférer le siège social de la société 13 Bis
Avenue Paul Langevin, 95220 Herblay, à
compter du 25/09/2018.
Mention au RCS de Pontoise
499992956 RCS de PONTOISE
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
18 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
190488A – LES ECHOS
AGILDE Société civile immobilière au capital de 1.000 € Siège : 5 Rue DES
FONDS DES CUVES 95240 CORMEILLES EN PARISIS 812113603 RCS de
PONTOISE Par décision de l’AGE du
07/07/2018, il a été décidé de transférer
le siège social à compter du 10/07/2018
au 3 Rue de Labbeville 95690 FROUVILLE. Mention au RCS de PONTOISE.
Aux termes du PV des Décisions de l’Associé unique du 20 septembre 2018, il a
été décidé de transférer le siège social de
résident des Hauts Saint Nicolas pavillon
1 95130 LE PLESSIS BOUCHARD au 4
rue du Clos Lacroix 95130 LE PLESSIS
BOUCHARD
Les statuts ont été modifiés en conséquence
Mention en sera faite au RCS de PONTOISE
190732A – LES ECHOS
BUSINESS & SYSTEMS CONSULTING
SARL à associé unique au capital de
300.000 € Siège : 4 RUE DU TOURNEVEAU 95270 BELLEFONTAINE
422783506 RCS de PONTOISE Par décision de l’AGE du 20/09/2018, il a été décidé de transférer le siège social au 3850
Route De L’Islon 84000 AVIGNON. Radiation au RCS de PONTOISE et ré-immatriculation au RCS de AVIGNON
190563A – LES ECHOS
RTCE BAT
SARL au capital de 10000 €
Siège social : 29 Bd de la Muette,
95140 Garges-lès-Gonesse
823 922 182 RCS de Pontoise
L’AGE du 07/09/2018 a décidé de transférer le siège social de la société 26 Rue
Girard, 93100 Montreuil, à compter du
07/09/2018
Radiation au RCS de Pontoise et réimmatriculation au RCS de Bobigny
190568A – LES ECHOS
190745A – LES ECHOS
SELARL DU DR DANIEL
WENGER
SELARL au capital de 25000 €
Siège social : 6 RUE MELLET,
95290 L’Isle-Adam
790 122 501 RCS de Pontoise
L’AGE du 23/03/2017 a pris acte de la démission des fonctions de gérant de M.
BURREL Jean-Jacques, à compter du
23/03/2017.
Modification au RCS de Pontoise
M20
190803A – LES ECHOS
Siège social : 29 avenue Maurice Utrillo 95100 ARGENTEUIL
BARON ET ASSOCIES EURL
SARL au capital de 1.000 €
827 700 303 RCS PONTOISE
L’AGE du 25/09/2018 a décidé de nommer Gérant M. VETTIVELU Rubakanthan,
1 allée Nicolas Poussin, chez M. JOHNRAJAH, 95200 SARCELLES, en remplacement de M. SITHAMPARAPILLAI
Chandrasoruban démissionnaire. Mention
au RCS de PONTOISE.
190629A – LES ECHOS
RDM VIDEO Société anonyme au capital
de 200.000 € Siège : 125/127 Boulevard
Gambetta 95110 SANNOIS 317526309
RCS de PONTOISE Par décision de
l’AGO du 30/06/2018, il a été décidé de :
- nommer Commissaire aux comptes titulaire M. MILLERY Pascal 16 esplanade de
la gare 95110 SANNOIS en remplacement de la société SOCIETE SNR AUDIT
représentée par CHIGOT DIDIER suite à
sa révocation.- nommer Commissaire aux
comptes suppléant M. ROZENFARB Frederic 57 rue de malte 75011 PARIS en
remplacement de LAW FOON DENIS
suite à sa révocation.Mention au RCS de
PONTOISE
190705A – LES ECHOS
SASU TEM
SASU au capital de 5 000 €
Siège social : 97 boulevard Maurice
Berteaux 95110 SANNOIS
RCS PONTOISE 840 540 272 00019
Par AGE en date du 21/09/2018 il a été
décidé de :
- nommer nouveau gérant Monsieur YIGIT
FARUK, demeurant au 97 Boulevard Maurice Berteaux 95110 SANNOIS en remplacement de Monsieur HUGO MARIO, démissionnaire.
- modifier l’objet social : Nouvelle activité :
Gros-Œuvre, Maçonnerie, Peinture, Démolition et Négoce de Matériaux de Bâtiment. Ancienne activité : Gros-Œuvre,
Maçonnerie, Peinture, Démolition.
Notification au RCS PONTOISE
190722A – LES ECHOS
KIALYS FACILITY
Société à Responsabilité Limitée
unipersonnelle
Au capital de 2.000 euros
Siège social : résidence des Hauts
Saint Nicolas Pavillon 1 95130 LE
PLESSIS BOUCHARD
L’AGE du 26/09/2018 a décidé de transférer le siège social de la société 94 boulevard de courcelles, 75017 Paris, à
compter du 26/09/2018.
Radiation au RCS de Pontoise et réimmatriculation au RCS de Paris
191189A – LES ECHOS
LSD SARL
SARL au capital de 15 000 €
190490A – LES ECHOS
LA COMPAGNIE DU PANDA Société à
responsabilité limitée au capital de 500 €
Siège : 5 Rue des Fonds de Cuve 95240
CORMEILLES EN PARISIS 837601293
RCS de PONTOISE Par décision de l’AGE
du 07/07/2018, il a été décidé de transférer le siège social à compter du
10/07/2018 au 3 Rue de Labbeville 95690
FROUVILLE. Mention au RCS de PONTOISE.
Mardi 2 octobre 2018 Les Echos Sociétés
SARL au capital de 1000 €
Siège social : 33 rue Soeur Azelie
95170 Deuil-la-Barre
750 766 057 RCS de Pontoise
En date du 25/09/2018, l’associé unique a
décidé de : modifier l’objet de la société
qui devient : L’activité d’agence immobilière : transaction sur immeubles et fonds
de commerce, activité de conseil immobilier et de conseil en placements, réalisation de toutes études immobilières.
Mention au RCS de Pontoise
190862A – LES ECHOS
MANAGEMENT ATOUT VERT
Siège social : 64 Boulevard Léon Blum
95260 BEAUMONT SUR OISE
830 077 095 RCS PONTOISE
Suivant PV de l’AGE du 18/09/2018, il a
été décidé de transférer le siège social
au 405 rue Henri Bessmer, 60740 SAINTMAXIMIN, et de modifier l’article 4 des statuts. La société sera radiée du RCS de
PONTOISE et Immatriculée au RCS de
COMPIEGNE.
DISSOLUTIONS
190600B – LES ECHOS
PRO BIKES 95
SARL au capital de 15000,00 €
Centre commercial les arcades, rue du
général de Gaulle, 95620 PARMAIN
525254785 RCS Pontoise
Par décision de L’AGE en date du
04/09/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 31/08/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. VINCENT ALONSO, 70 rue du Plessis Bouchard, 95130 FRANCONVILLE et fixé le
siège de liquidation et l’adresse de correspondance au siège de la société. Mention
en sera faite au RCS de Pontoise
190984B – LES ECHOS
SAS CM DESIGN INTERIEUR
SASU au capital de 1,00 €
8 rue du languedoc, 95310 Saint ouen
laumone
832172084 RCS Pontoise
Par décision de L’Associé Unique en date
du 28/09/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 30/09/2018,
nommé en qualité de liquidateur Mlle camille mezieres, 29 rue saint lazare, 95290
L’isle adam et fixé le siège de liquidation
et l’adresse de correspondance au siège
de la société. Mention en sera faite au
RCS de Pontoise
SA au capital de 51 336 euros
Siège social : Le Texas - 8/10 Allée Rosa
Luxembourg - 95610 ERAGNY SUR OISE
412 142 416 RCS PONTOISE
Le 14/06/2018, l’AGOA a décidé de nommer en qualité d’Administrateur Mr Didier
BERTIN, demeurant 43 Boulevard Alexis
Canel - 35700 RENNES en remplacement
de Mr Jacques SERRAULT, dont le mandat est arrivé a expiration. Modification au
RCS de PONTOISE
190884A – LES ECHOS
A.C LINK
Société À Responsabilité Limitée au
capital de 18.000 €
Siège social :
18 boulevard de la paix - Immeuble
11 95800 CERGY
813 040 425 R.C.S. Pontoise
L’AGE du 31/08/2017 a nommé Lika
SARR demeurant à CERGY (95800) 12
rue du Capitaine Némo, en qualité de cogérante de la société.
Dépôt légal au RCS de PONTOISE.
190919A – LES ECHOS
SOCIETE DE RENOVATION DE L’HABITAT ANCIEN SARL au capital de 10.000 €
Siège : 4 RUE DU TOURNEVEAU 95270
BELLEFONTAINE 497618793 RCS de
PONTOISE Par décision de l’AGE du
20/09/2018, il a été décidé de transférer
le siège social au 3850 Route De L’islon
84000 AVIGNON. Radiation au RCS de
PONTOISE et ré-immatriculation au RCS
de AVIGNON
RCS PONTOISE 790 457 899
190999A – LES ECHOS
191174B – LES ECHOS
NAOLYS BEAUTE ETSOINS
SASU au capital de 500 €
18 RUE DES PATIS, 95300 PONTOISE
833537608 RCS Pontoise
Par décision de l’Associé unique en date
du 24/09/2018 l’associé unique a :
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
- donné quitus au Liquidateur, Mme LYDIE JOHNSON 18 RUE DES PATIS,
95300 PONTOISE, pour sa gestion et décharge de son mandat,
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée. Radiation au RCS de Pontoise
188618A – LES ECHOS
SALON ORIENTAL
SARL au capital de 1.000 €
Siège : LOGEMENT
C304 11 BOULEVARD DU GENERAL
LECLERC 95100 ARGENTEUIL
502241409 RCS de PONTOISE
Par AGE du 12/07/2018, il a été décidé à
compter de ce même jour :
- 1/il a été décidé la dissolution de la société à compter de ce jour. m elamrani mohamed demeurant 11 bd du général leclerc 95 100 argenteuil, est nommé
liquidateur. les opérations de liquidation
se déroulent au siège social.
2/ il a été décidé la clôture des opérations
de liquidation à compter de ce jour .quitus
est donné au liquidateur pour son mandat
dont il est déchargé dès ce jour.
Mention au RCS de PONTOISE
LASGA
189522A – LES ECHOS
Siège : RESIDENCE LE CLOS DES
ARTS 43 RUE HENRI BARBUSSE 95100
ARGENTEUIL
SASU au capital de 1.500 €
SAS au capital de 1.000 €
831544432 RCS de PONTOISE
Par décision de l’AGE du 03/09/2018, il a
été décidé de transférer le siège social au
69 RUE DU PARDON 95100 ARGENTEUIL. Mention au RCS de PONTOISE.
191121A – LES ECHOS
Sextant
SASU au capital de 250 €
Siège social : 4, rue André Maginot
95880 Enghien-les-Bains
CONNECT
Siège : 27 RUE DE BOUIN 95100
ARGENTEUIL
833867740 RCS de PONTOISE
Par AGE du 31/07/2018, il a été décidé la
dissolution anticipée de ladite société à
compter du 31/07/2018. M. KARIM LAZAR 3 Boulevard De La Republique 92250
LA GARENNE COLOMBES a été nommé
liquidateur. Le siège de liquidation a été
fixé au siège social, adresse à laquelle
toute correspondance devra être envoyée,
et, actes et documents relatifs à la liquidation devront être notifiés. Mention au
RCS de PONTOISE
833 165 483 RCS de Pontoise
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
189568A – LES ECHOS
PARTHENON VIGILANCE
190977A – LES ECHOS
OP’TEAM
SASU au capital de 6.000 €
SASU au capital de 500 €
Siège : 238 ROUTE D ENGHIEN 95100
ARGENTEUIL
Siège social : 12 rue des Chauffours
95000 CERGY
828692111 RCS de PONTOISE
832 359 558 RCS PONTOISE
Aux termes de l’assemblée générale en
date du 30/06/2018 les associés ont approuvé les comptes définitifs de liquidation
et constaté la clôture de la liquidation à
compter du 30/06/2018.
L’AGE du 10/09/2018, a décidé la dissolution anticipée de la société, nommé liquidateur M. DIAGNE Alioune Badara, 10
rue de Paris 93800 EPINAY SUR SEINE,
et fixé le siège de liquidation au siège social. Mention au RCS de PONTOISE.
La société sera radiée du registre du
commerce et des sociétés de PONTOISE.
191071A – LES ECHOS
190389A – LES ECHOS
YK VTC SASU au capital de 1.500 €
Siège : 58 RUE ROBERT CAPA 95240
CORMEILLES EN PARISIS 827972654
RCS de PONTOISE Par décision de
l’AGO du 01/10/2018, il a été décidé d’approuver les comptes de liquidation, donné
au liquidateur M. YOUSSOUFI KHALED
58 RUE ROBERT CAPA 95240 CORMEILLES EN PARISIS, quitus de sa gestion et décharge de son mandat et
constaté la clôture de liquidation au
01/10/2018. Radiation au RCS de PONTOISE.
190770A – LES ECHOS
SOCIETE CIVILE PROFESSIONNELLE
JEAN MICHEL VULACH NOTAIRE ASSOCIE SCP au capital de 1 530 € Sigle
SCP VULACH Siège social 8, Place de
l’hôtel de Ville 95300 PONTOISE
785 897 711 RCS Pontoise Suivant assemblée générale extraordinaire du
24/09/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société à compter du
24/09/2018 et sa mise en liquidation amiable sour le régime conventionnel. A été
nommé liquidateur M. VULACH Jean Michel demeurant 5 Rue de Bellevue 78600
LE MESNIL LE ROI. Le siège de la liquidation est fixé au 5 Rue de Bellevue 78600
LE MESNIL LE ROI. C’est à cette adresse
que la correspondance devra être envoyée et que les actes relatifs à la liquidation devront être notifiés. Le dépôt des actes et pièces relatifs à la liquidation sera
effectué au Greffe du Tribunal de
Commerce de Pontoise.
190797A – LES ECHOS
LA VIGNELLE
SARL au capital de 7622 €
Siège social : 20 Avenue de la Division
Leclerc, 95170 Deuil-la-Barre
428 569 545 RCS de Pontoise
L’AGE du 30/06/2018 a décidé la dissolution de la société et sa mise en liquidation
amiable à compter du même jour, nommé
en qualité de liquidateur M. BRIATTE Gérald, demeurant 20 Avenue de la division
Leclerc, 95170 Deuil-la-Barre et fixé le
siège de liquidation chez le liquidateur.
L’AGO du 27/09/2018 a approuvé les
comptes de liquidation, donné quitus au
liquidateur et l’a déchargé de son mandat
et constaté la clôture des opérations de
liquidation à compter du même jour.
Les comptes de clôture seront déposés au
greffe du tribunal de commerce de Pontoise.
Radiation du RCS de Pontoise
SOCIETE D EXPLOITATION FLEURS
DE LA CHARMEUSE Société à responsabilité limitée au capital de 10.000 € Siège :
6-14 Rue LUCIEN MECHE 95190 GOUSSAINVILLE 419585344 RCS de PONTOISE Par décision de l’AGE du
31/08/2018, il a été décidé la dissolution
anticipée de la société, nommé liquidateur
M. BOGARD Jean-Marc 3 Rue LUCIEN
MECHE 95190 GOUSSAINVILLE , et fixé
le siège de liquidation à l’adresse du liquidateur où seront également notifiés actes
et documents. Mention au RCS de PONTOISE.
FUSION
190866A – LES ECHOS
MONDIALISOL
SAS au capital de 137 204,10 euros
Siège social : 103 Avenue du Général
190873A – LES ECHOS
l’Associé Unique de la SARL LIBERMOTO au Capital de 1500 EUR dont le
Siège Social et Siège de la Liquidation est
à F RANCONVI LLE LA GARENN E
(95130) - 248, Rue du Général Lecler, Bât.
A, Appartement 001, immatriculée
au RCS de PONTOISE sous le
Nº 503 262 230 a, suivant décisions prises
le 28/06/2018 :
- approuvé les comptes définitifs de liquidation
- déchargé M. Rui SIMOES demeurant
FRANCONVILLE LA GARENNE (95130)
- 248, Rue du Général Lecler, Bât. A, Appartement 001, de son mandat de Liquidateur,
- donné quitus de sa gestion et constaté
Clôture de Liquidation au 28/06/2018.
Les comptes du Liquidateur seront déposés au Greffe du Tribunal de Commerce
de PONTOISE et les Formalités seront effectuées au RCS de PONTOISE
Pour Avis
188729A – LES ECHOS
Suivant acte ssp en date du 23/03/2018
Mme GARCIA CATHERINE , demeurant
2 Rue Jean Jaures 95470 SURVILLIERS
RCS a donné en location gérance à la société H&M TRANSPORTS, SASU au capital de 500 €, RCS NANTERRE 6 Rue
Pierre Graindorge 92230, représentée par
MEZACHE HASSEN, un fonds de
commerce de TAXI PARISIEN Nº42651
sis et exploité au 2 Rue Jean Jaures
95470 SURVILLIERS, pour une durée allant du 01/05/2018 au 28/02/2030
Suivant acte ssp en date du 01/07/2018
La société TAXICOP, SAS à capital variable au capital de 1062912 €, RCS
622032357 CRETEIL 44 Avenue Du General De Gaulle 94240 L’HAY LES ROSES, représentée par M.CHAVINIER a
donné en location gérance à la société LEMEL TAXI, SAS au capital de 1000 €,
RCS En cours de constitution PONTOISE
25 Rue Antoine Lavoisier 95820 BRUYERES SUR OISE, représentée par M. DE
ALMEIDA LEMOS Joel, un fonds de
commerce de LICENCE TAXI Nº1718 sis
et exploité au 25 Rue Antoine Lavoisier
95820 BRUYERES SUR OISE, pour une
durée allant du 01/07/2018 au 01/07/2019
renouvelable par tacite reconduction
La société MONDIALISOL, absorbante,
étant propriétaire de la totalité des parts
composant le capital social de la société
IBCC depuis une date antérieure au dépôt
du projet de fusion au Greffe du Tribunal
de commerce, l’apport n’a pas été rémunéré par une augmentation de capital et
la société IBCC a été dissoute sans liquidation, du seul fait de la réalisation définitive de la fusion le 30/09/2018.
Le mali de fusion s’élève à 30.056 €.
DIVERS
190792B – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue dans Les
Echos (Le Publicateur Légal – La Vie Judiciaire), le 27/09/2018, concernant la société MOCHA BÂTIMENT, lire La correction concerne simplement la date qui doit
être 10/09/2018 en lieu et place de La date
du 06/09/2018
189701A – LES ECHOS
Suivant acte ssp en date du 10/07/2018
La société TERKI, SARL unipersonnelle à
capital variable au capital de 5000 €, RCS
527542096 PONTOISE 119 Rue Henri
Barbusse 95100 ARGENTEUIL, représentée par TERKI Achour a donné en location gérance à la société MK CAFE,
SARL au capital de 1000 €, RCS en cours
PONTOISE 119 Rue Henri Barbusse
95100 ARGENTEUIL, représentée par
GHERMAOUI MOHAMED, un fonds de
commerce de CAFE - BAR - RESTAURANT sis et exploité au 119 Rue Henri
Barbusse 95100 ARGENTEUIL, pour une
durée allant du 01/09/2018 au 31/08/2020
189303A – LES ECHOS
Dans l’annonce parue le 18/09/2018 dans
Les Echos concernant la société STTP il
convient de lire le rectificatif suivant : M.
Ali LIAQAT président démissionnaire.
Rectificatif à l’annonce parue dans Les
Echos Société le 02/08/2018, concernant
la société TRAVAUX AGENCEMENT BATIMENT. Il a lieu de lire : Le 28/02/2018,
l’AGE a appouvé les comptes de liquidation, donné quitus au gérant et constaté la
clôture de liquidation le 28/02/2018.
Pour Avis
Suivant acte ssp en date du 18/09/2018
La société GZ TAXIS, SARL au capital de
15040 €, RCS 753142256 PONTOISE 2
Rue Des Vignes 95300 PONTOISE, représentée par GHULAM ZUBAIR a donné
en location gérance à M. AIT GHERBI
AZEDDINE 2 Bis Rue Pasteur 92230
GENNEVILLIERS RCS 520918418, un
fonds de commerce de Transport de personnes par taxis sis et exploité au 2 Rue
Des Vignes 95300 PONTOISE, pour une
durée allant du 18/09/2018 au 17/09/2019
renouvelable par tacite reconduction
352783369 RCS PONTOISE
La société MONDIALISOL a établi en date
du 29/06/2018 un projet de fusion établi
par acte ssp avec la société IBCC, absorbée, SARL au capital de 60 979,60 euros,
siège social Route d’Arles Terre Barrielle
30800 ST GILLES, 407544030 RCS NIMES.
L’Associé Unique de la SARL LIBERMOTO au Capital de 1500 EUR dont le
Siège Social est à FRANCONVILLE LA
GARENNE (95130) - 248, Rue du Général
Leclerc, Bât. A, Appartement 001, immatriculée au RCS de PONTOISE sous le
Nº 503 262 230, a décidé le 28/06/2018 la
Dissolution anticipée de la Société à
compter du même jour.
Les formalités seront effectuées
au RCS de PONTOISE
188369A – LES ECHOS
189593A – LES ECHOS
190971A – LES ECHOS
Le Siège de la Liquidation est fixé à FRANCONVILLE LA GARENNE (95130) - 248,
Rue du Général Leclerc, Bât. A, Appartement 001.
UNIQUE GÉRANCE
Leclerc 95390 ST PRIX
190856A – LES ECHOS
M. Rui SIMOES demeurant à FRANCONVILLE LA GARENNE (95130) - 248, Rue
du Général Leclerc, Bât. A, Appartement
001, a été nommé Liquidateur.
Les oppositions éventuelles seront reçues
dans les dix jours de la dernière en date
des publications légales au Cabinet Jean
LE GLOAN Avocat, 4 avenue Hoche
75008 Paris pour la correspondance, à
l’adresse des locaux pour la validité
190979A – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue le
29/05/2018, concernant la société ISA
BEAUTE, il y avait lieu de lire : 47 avenue
Gaston Vermeire
VENTE DE FONDS GERANCE
OPPOSITIONS
191082A – LES ECHOS
Suivant acte Par acte SSP du 21/09/2018,
enregistré au SIE de DE PONTOISEOUEST, le 28/09/2018, bordereau
Nº 2018/579, case Nº 13, ext. 2130.
SAINT PAUL
SARL au capital de 10.000 €, sise 1 route
de conflans 95480 PIERRELAYE
Nº791830011 RCS de PONTOISE représentée par M. GAD Mamdouh, a vendu à
SAINT JOSEPH
SAS au capital de 5.000 €, sise 137 avenue du general leclerc 95480 PIERRELAYE Nº841334519 RCS de PONTOISE
représentée par M. YOUSSEF ABDEL
AZIZ AHMED Ahmed, un fonds de
commerce de Restauration traditionnelle,
ensemble tous les éléments corporels et
incorporels en dépendant, sis 137, avenue du général leclerc 95480 PIERRELAYE, moyennant le prix de 350.000 €.
L’entrée de jouissance a été fixée au
21/09/2018.
DIVERS
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
12120190 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décision du TGI de CERGY-PONTOISE en date du 21/6/2018 le Directeur
de la DNID, Les Ellipses, 3 avenue du chemin de Presles, 94417 Saint-Maurice Cedex, a été nommé curateur de la succession vacante de M. NELSON Marc décédé
le 31/8/2015 à Gonesse (95). Réf.
9938032026/GSI. Les créanciers doivent
déclarer leur créance par lettre recommandée avec AR.
12120496 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décision du TGI de
CERGY-PONTOISE en date du
10/07/2018 le Directeur de la DNID, Les
Ellipses, 3, avenue du chemin de Presles,
94417 Saint-Maurice cedex, a été nommé
curateur de la succession vacante de M.
BAH MOUHAMADOU Hassana décédé le
17/06/2009 à Goussainville (95). Réf.
9938032337/GDE. Les créanciers doivent
déclarer leur créance par lettre recommandée avec AR.
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
3
Размер файла
7 436 Кб
Теги
Les Echos, newspaper
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа