close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Les Echos - 30 08 2018

код для вставкиСкачать
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
La SNCF prend le train
des données numériques
AFP
La transformation numérique
est au cœur de la stratégie
du groupe. // P. 15
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE // JEUDI 30 AOÛT 2018 // LESECHOS.FR
Le Mississippi, le
creuset américain
// P. 10
( Les défis de l’IA )
Robots et émotions :
l’équation impossible ?
// P. 9
( Changer de métier )
Marie Potel-Saville
// P. 9
( Itinéraires insolites )
La route des Grandes
Alpes, mythique
randonnée
// P. 21
L’ESSENTIEL
RENTRÉE SOCIALE : LES
QUESTIONS DES SYNDICATS
Les partenaires sociaux commencent des négociations avec le
gouvernement sur la réforme de
l’assurance-chômage et de la
santé au travail. // P. 2
L’EUROPE CHERCHE
DES RÉPONSES À L’ITALIE
Bruxelles veut dissuader le gouvernement italien de bloquer les
négociations sur le budget.
L’accueil des navires de migrants
devrait être évoqué ce jeudi à
Vienne. // P. 6
LA CONSTRUCTION EN BERNE
Le nombre de permis de construire de logements neufs chute
de 12 % sur un an, les réformes
pour un choc d’offre provoquent
plutôt l’effet inverse. // P. 17
FACEBOOK ÉTEND
SON SERVICE VIDÉO
Un an après les Etats-Unis, Facebook lance Watch dans le monde
entier. Un concurrent direct pour
YouTube ou Amazon Prime.
// P. 19
Shutterstock
CARNET // P. 27
Eau Un plan
de relance pour le
modèle français // P. 14
l Un travail d’experts transmis cet été à Nicolas Hulot et à Bruno Le Maire.
l Le document préconise la construction de six réacteurs EPR à partir de 2025.
C’
est un rapport qui intervient dans un contexte
marqué par la démission spectaculaire de
Nicolas Hulot. Au printemps, le ministre de la
Transition écologique et solidaire et le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, avaient lancé une « mission
concernant le maintien des capacités industrielles de la
filière nucléaire en vue de potentielles nouvelles constructions de réacteurs ». Les auteurs du rapport, des
« historiques » du secteur, préconisent d’engager la
construction de six nouveaux réacteurs EPR à compter
DOMINIQUE SEUX
DANS « L’ÉDITO ÉCO »
À 7H45
DU LUNDI AU VENDREDI
110e ANNÉE
28PAGES
Antilles Réunion 3,70 €. Guyane-St Martin
4,80 €. Belgique 3, 20 €. Espagne 4 €.
Grande-Bretagne 3£40. Grèce 3,70 €. Italie
4 €. Luxembourg 3,40 €. Maroc 28 DH. Suisse
5 , 4 0 F S . Tu n i s i e 4 , 5 T N D. Z o n e C FA
2.800 CFA.
Impôt à la
source : l’Elysée
n’exclut plus
un report
BANQUE Bruno Le Maire
doit annoncer ce jeudi
l’alliance entre la CDC, La
Poste et CNP. L’Etat se dit
prêt à devenir minoritaire
au sein de La Poste.
FISCALITÉ Macron
se donne jusqu’à miseptembre pour décider
du sort de la réforme.
Le ministre des Finances reçoit ce jeudi les
patrons de la Caisse des Dépôts et de La
Poste pour donner le coup d’envoi au rapprochement entre La Banque Postale et
CNP Assurances. Une vaste opération, longuement mûrie, qui passera par la prise de
contrôle de La Poste par la Caisse des
Dépôts. L’Etat deviendrait de son côté
actionnaire minoritaire du groupe postal
public. Pour cela, le gouvernement doit
déposer lundi un amendement dans le
cadre de la loi Pacte. Même si La Poste restera dans la sphère publique, les syndicats
risquent d’y voir un désengagement de
l’Etat. Si cet arbitrage sonne la fin de mois
de tractations entre les différents acteurs,
l’opération reste complexe et pourrait
durer plusieurs mois. La CDC et La Banque
Postale espèrent échapper à l’obligation de
lancer une offre publique d’achat coûteuse
sur les actionnaires minoritaires de CNP
Assurances. // PAGE 23
Bruno Le Maire reçoit ce jeudi les patrons de la CDC et de La Poste.
Les ventes de livres
progressent à nouveau
Après la rentrée littéraire de 2017 qui avait
vu débouler 581 livres, accompagnés de
nombreux ouvrages reportés pour cause
de présidentielle, cette rentrée-ci se révèle
plus resserrée et maîtrisée avec 567 nouveaux romans, en recul de 2,4 %. Toutefois,
aucun livre ne se distingue véritablement
du lot et la course pour les prix littéraires
sera très ouverte. La véritable surprise est
Nous sommes
tous des
lobbyistes !
ISSN0153.4831
NUMÉRO 22770
ET L’ÉDITORIAL DE DAVID BARROUX PAGE 7
La Caisse des Dépôts et La Poste
vont former un géant financier
Les tendances de la rentrée littéraire : moins
de romans et des ventes qui se redressent.
SUR
de 2025. Une option que réclame de longue date EDF.
La balle est maintenant dans le camp du gouvernement,
qui doit se prononcer dans les semaines qui viennent
sur la feuille de route énergétique. // PAGE 15
plutôt ailleurs, du côté de la parution de
94 premiers romans, soit près du quart de
la production totale. Les succès inattendus de primo-romanciers comme Joël
Dicker, dont « La Vérité sur l’affaire Harry
Québert » va être adaptée en série, n’y sont
pas étrangers. Acquéreur d’Editis et à
la recherche de contenus, Vivendi observe
le phénomène avec intérêt. // PAGE 20
A quatre mois de la transition vers
l’impôt à la source, l’Elysée ne ferme
pas la porte à un report de la réforme.
Selon un porte-parole, Emmanuel
Macron se donne encore deux semaines pour trancher, confirmant les
informations du « Canard enchaîné ».
« Nous avons une clause de revoyure miseptembre avec Matignon et Bercy, indique-t-on à l’Elysée. L’objectif d’une mise
en place le 1er janvier 2019 est maintenu,
mais nous nous laissons la possibilité de
le décaler. » Le risque politique pèse
lourdement dans la balance, face aux
inquiétudes sur l’effet psychologique
sur le pouvoir d’achat. Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics, dément énergiquement
toute possibilité de report. « Je serai le
ministre qui fera l’impôt à la source »,
a-t-il déclaré mardi matin sur Europe 1.
// PAGE 3
Aston Martin prend le chemin
de la Bourse de Londres
Le constructeur britannique va ouvrir au moins
un quart de son capital aux investisseurs.
AUTOMOBILE La voiture de James Bond appuie sur l’accélérateur. Après avoir renoué avec
les bénéfices l’an dernier, Aston Martin a annoncé son intention de se faire coter à Londres.
L’opération, qui sera présentée en détail vers le 20 septembre, pourrait valoriser le constructeur de voitures de sport aux alentours de 5 milliards de livres (5,5 milliards d’euros). La griffe
créée en 1913 veut suivre l’exemple de Ferrari, dont la valorisation a explosé en Bourse. Aston
Martin prévoit de mettre sur le marché au moins un quart de son capital, ce qui représenterait un peu plus de 1 milliard de livres (1,1 milliard d’euros). // PAGE 16
Point de vue de
Capucine Fandre
La mise en cause récente des lobbys par Nicolas
Hulot relance cette idée très antidémocratique d’une
culpabilisation des représentants d’intérêts, écrit
Capucine Fandre. Un point de vue étonnant de la
part d’une personnalité qui fut longtemps, à travers
sa fondation, le premier lobbyiste de l’environnement. L’accès aux décideurs publics est pourtant
consubstantiel à la liberté d’expression. Tout un chacun doit pouvoir prendre part au débat, dès lors que
cela est fait dans des conditions légales. // PAGE 8
Chris Ratcliffe/Bloomberg
( Au fil de l’eau )
Le rapport qui veut
relancer le nucléaire
Frederic Pitchal/Divergence
nos séries
d’été
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
02 //
Jeudi 30 août 2018 Les Echos
FRANCE
L’obsession
pouvoir d’achat
Le ralentissement de la croissance change la priorité
d’un exécutif qui craint plus que tout une panne de la
consommation. D’où l’hésitation sur l’impôt à la source.
LE FAIT
DU JOUR
POLITIQUE
Cécile
Cornudet
Dessins Fabien Clairefond pour « Les Echos »
P
ersonne n’a lu, ou cru,
le « petit livre jaune
du pouvoir d’achat ».
Pour désincruster l’image
naissante de « président
des riches », Gérald Darmanin
avait eu l’idée l’année dernière
de présenter la loi de finances
sous l’angle du pouvoir
d’achat. En vain. L’Insee relève
quelques mois plus tard le
scepticisme des Français sur
la question et même le risque
pour la croissance de les voir
freiner durablement leur
consommation. Le pouvoir
d’achat doit sortir du livre.
Si « libérer » et « attractivité »
étaient les mots de 2017, le
« pouvoir d’achat » est
l’obsession gouvernementale
de cette rentrée 2018. Le
porte-monnaie des Français
plus que le seul environnement
de l’entreprise, en somme,
même si l’un ne doit pas
empêcher l’autre. Signe de
ce changement de priorité :
le budget 2019 va supprimer
plus vite que prévu les
charges sociales salariales sur
les heures supplémentaires,
et reporter, en revanche, la
baisse des charges de 4 points
qu’attendaient les entreprises.
Les retraités et les familles,
qui ont bien compris que leurs
prestations ne suivraient plus
l’inflation, s’étranglent sans
doute à ce propos. « Il faut
bien chercher l’argent là où
il se trouve », « les retraités sont
plus riches que les actifs,
sans compter leur
patrimoine », analyse-t-on au
gouvernement. L’exécutif, qui
sait leur colère, va assumer et
expliquer ses choix, mais il va
d’autant plus s’assurer que les
mesures favorables
au pouvoir d’achat sont,
elles aussi, bien perçues par
les intéressés. Notamment
la baisse des cotisations sur
les salaires devant intervenir
en octobre. Ainsi s’explique
l’hésitation actuelle
d’Emmanuel Macron
sur l’impôt à la source.
Le dispositif est lancé, la
campagne de communication
aussi, les Français viennent de
recevoir une lettre explicative
de Gérald Darmanin,
qui assure que pouvoir d’achat
et impôt à la source font bon
ménage, Bercy travaille depuis
de longs mois à éviter les bugs,
le président lui-même a donné
le feu vert et ne déteste rien
tant que le mot « recul ». A ceci
près que, politiquement,
l’impôt à la source peut se
résumer à cette seule question
que soulève un conseiller :
« Peut-on prendre le risque
que personne ne remarque
une baisse de cotisations qui va
nous coûter des milliards ? »
Quand le moteur de la
croissance est grippé comme
actuellement, pas sûr !
ccornudet@lesechos.fr
en bref
L’Elysée reporte le séminaire
gouvernemental de rentrée
POLITIQUE L’Elysée a annoncé mercredi le report à la semaine
prochaine du séminaire gouvernemental de rentrée, initialement prévu vendredi après le Conseil des ministres. Annoncé
comme un moment fort de la rentrée du gouvernement, ce
séminaire devait donner les priorités pour les semaines à venir.
Mais à la suite de la démission surprise de Nicolas Hulot,
Emmanuel Macron et Edouard Philippe doivent procéder à un
remaniement, dont le calendrier et l’ampleur restent inconnus.
Ils entendent se donner le temps de la reflexion.
Le salaire net en hausse de 0,2 % dans
la fonction publique d’Etat en 2016
RÉMUNÉRATION Le salaire net moyen des 2,1 millions d’équiva-
lents temps plein dans la fonction publique d’Etat (FPE) a augmenté de 0,2 % en 2016 par rapport à 2015, en tenant compte de
la hausse des prix, selon une étude de l’Insee publiée mercredi.
Le salaire net moyen s’établit à 2.505 euros en 2016, contre
2.495 euros l’année précédente, ce qui correspond à une hausse
de 0,4 % en euros courants et de 0,2 % en euros constants, indique l’Institut national de la statistique (Insee). L’augmentation
avait été de 0,4 % en 2015 en euros constants et courants.
À 7h12, retrouvez Nicolas Barré
pour “L’édito éco”dans le
7h-9h de Nikos Aliagas.
Rentrée sociale : les syndicats
en quête d’éclaircissements
l Le Premier ministre reçoit les partenaires sociaux pour discuter
assurance-chômage et santé au travail.
l Les syndicats veulent élargir l’ordre du jour.
SOCIAL
Solveig Godeluck
@solwii
avec Marie Bellan
@mbellan1
C’est la rentrée sociale. Les partenaires sociaux ont repris le chemin
des négociations mercredi, pour
s’attaquer à une nouvelle réforme
de l’assurance -chômage, à la
refonte du système de santé au travail, et pour trouver une solution au
dérapage du coût des arrêts-maladie. Le rendez-vous avait été décidé
par Emmanuel Macron le 17 juillet.
Le chef de l’Etat avait promis aux
syndicats et au patronat de mieux
les associer à ses réformes à l’avenir.
« Rien n’a changé ! On nous convoque pour nous expliquer ce qu’on va
faire cette année, mais de toute façon
on fera ce qu’on voudra », s’est indigné Philippe Martinez, à la sortie de
son rendez-vous. Le leader de la
CGT et Philippe Louis de la CFTC
ont été les premiers mercredi à être
reçus à Matignon pour rencontrer
Edouard Philippe, en présence des
ministres du Travail, Muriel Pénicaud, et des Solidarités, Agnès
Buzyn. Les dirigeants des centrales
syndicales et patronales seront tous
reçus en format bilatéral d’ici à
lundi, la CFDT fermant le bal.
En réalité, les syndicats arrivent à
Matignon avec une foule d’interrogations et de récriminations et ne
comptent pas s’en tenir à l’ordre du
jour. En juillet, ils ont découvert que
l’exécutif prévoyait de faire des économies sur les indemnités journalières liées aux arrêts maladie, dont
le coût galope de 4 % par an. Le
financement du 4e au 7e jour de prise
en charge aurait été transféré de la
Sécurité sociale aux employeurs.
Certes, le Premier ministre a fait à
demi marche arrière, dimanche, et
promis de trouver une autre solution avec tous les acteurs autour de
la table. Cette fuite pourrait préparer
le terrain à une autre mesure d’économie, pesant directement sur les
assurés sociaux, estime Serge Legagnoa, membre de la délégation FO :
Le leader de la CGT, Philippe Martinez, à la sortie de son rendez-vous à Matignon. Photo AFP
« On dirait une jolie pièce de théâtre
du gouvernement et du patronat pour
tenter d’imposer un jour de carence
supplémentaire aux salariés et aux
fonctionnaires », raille-t-il.
Retraites, le dossier explosif
La méthode ne passe pas, juste
avant l’ouverture de la négociation
sur la santé au travail : « Si on veut
responsabiliser, on met les acteurs en
confiance ! », s’indigne le syndicaliste, qui pointe également le quasigel des pensions en 2019-2020,
annoncé dimanche, alors que la
négociation sur le système de
retraite est en cours.
Le patron de FO, Pascal Pavageau, compte d’ailleurs taper du
poing sur la table à ce sujet : « Arrêtons la discussion générale et entrons
dans le dur avec des cas concrets »,
a-t-il déclaré mercredi en marge
d’une table ronde à l’université d’été
du Medef. La règle d’or édictée par
Emmanuel Macron, 1 euro cotisé
doit valoir les mêmes droits à tous
les assurés, va nécessiter de travailler plus longtemps pour conserver une pension honorable, souligne le syndicat. Si l’exécutif ne dit
pas rapidement comment il
compte gérer ce dossier explosif,
comment les partenaires sociaux
pourraient-ils s’entendre sur une
réforme systémique début 2019 ?
Pour la énième réforme de l’assurance-chômage, les organisations
syndicales espèrent que les bonus-
« Si on veut
responsabiliser,
on met les acteurs
en confiance ! »
SERGE LEGAGNOA
Membre de la délégation FO
malus sur les contrats courts vont
enfin pouvoir entrer en vigueur.
L’idée de rendre dégressives les
allocations chômage pour les
cadres, lancée par le député En
marche, Aurélien Taché, est mal
accueillie. « Nous apportons 42 %
des cotisations et ne consommons
que 15 % des ressources, ce serait
dommage », commente Jean-François Foucard à la CFE-CGC.
A la CFDT, Laurent Berger ne
compte pas aborder le fond, mais
co-construire la lettre de cadrage,
explique Yvan Ricordeau : « Il faut
d’abord définir le modèle social. La
décrue du chômage ne peut pas être
gérée sous l’angle budgétaire », répète-t-il. Enfin, la centrale craint que
le gouvernement ne profite de ces
négociations pour tenter de transférer une part de la charge financière
de la solidarité (chômeurs en fin de
droits) au régime d’assurance-chômage. Elle veillera au grain. n
Prévention santé au travail : ce qui pourrait changer
Les partenaires sociaux
vont discuter d’une refonte
du système de santé
au travail et de la création
d’une cotisation nationale
modulable.
Créer une agence nationale pour
coordonner les acteurs de terrain,
un guichet unique dans chaque
région et une cotisation unifiée : le
rapport Lecocq sur la prévention
santé au travail, remis à Matignon
mardi, ne manque pas d’ambition.
A présent, c’est aux partenaires
sociaux et au gouvernement de
décider ce qu’ils veulent en faire. La
santé au travail et la question connexe du coût des arrêts maladie
sont à l’ordre du jour des réunions
bilatérales qui se sont ouvertes
mercredi. Les discussions pourraient éventuellement déboucher
sur un projet de loi en 2019.
Les services santé au travail (SST),
qui organisent la médecine du travail et auxquels les entreprises sont
tenues d’adhérer, sont gérés par les
partenaires sociaux. Avec 1,6 milliard d’euros de cotisations prélevées, dont le montant est fixé à
l’échelle locale et oscille entre 70 et
100 euros par an par salarié, ils sont
le fer de lance de la prévention. Mais
la branche accidents du travail-maladie professionnelle (AT-MP) de la
œuvrent pour l’amélioration des
conditions de travail permettrait de
rendre la prévention plus efficace.
Bonus-malus prévention
La France compte 500 morts au travail par an. Photo Shutterstock
Sécurité sociale y contribue aussi,
via des cotisations qui varient en
fonction de la sinistralité passée.
Toutefois, cette organisation dispersée ne permet pas de mener une
politique de prévention efficace.
« Avec 500 morts au travail par an, la
France est au dernier rang en
Europe », souligne Serge Legagnoa,
négociateur FO, qui regrette la décision récente de supprimer les
CHSCT au sein des entreprises.
Martine Keryer, à la CFE-CGC,
estime qu’il faut tirer les leçons de
l’échec du troisième plan santé au
travail, négocié avec le gouvernement, mais mal appliqué sur le terrain : « La mise en place d’une gouvernance nationale ne nous fait pas
peur », conclut-elle, pointant la
« flambée des risques psychosociaux
tels que le burn-out ». Regrouper à
l’échelle locale les services de santé
au travail avec les associations qui
Quant aux employeurs, il faudrait
leur simplifier la vie en créant une
seule cotisation pour les SST et la
Sécurité sociale, demande la députée de la majorité Charlotte Lecocq :
« Nous proposons de la moduler avec
un bonus-malus lié à l’engagement
individuel de chaque entreprise à
faire de la prévention. » La CFE-CGC
et FO sont favorables à ce que l’on
gratifie les employeurs qui font plus
de prévention. Mais l’idée du malus
rencontre moins d’écho auprès des
syndicats, qui veulent surtout éviter
qu’on ponctionne la réparation (les
rentes AT-MP) pour financer le surcroît de prévention. On pourrait
d’ailleurs y consacrer l’excédent de
la branche (800 millions en 2018).
Martial Brun, le directeur général
de Presanse, le syndicat professionnel des 240 SST, est plus réservé sur
la refonte du système : « Les SST établissent leur budget en fonction des
réalités territoriales. Avec la cotisation unifiée, ils vont perdre leur autonomie », s’inquiète-t-il. Par ailleurs,
ajoute-t-il, 20.000 emplois sont
concernés par la refonte de la santé
au travail. La prudence s’impose.
— S. G.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FRANCE // 03
Les Echos Jeudi 30 août 2018
Les doutes gagnent l’Elysée
sur le prélèvement à la source
qu’il faut faire machine arrière en
cas de doute. « On est sur un toboggan réversible », indique un porteparole. Une façon de reconnaître
qu’un retour en arrière ne sera pas
facile. Même si la réforme inquiète
la majorité, elle reste populaire. Au
fil des mois, différents sondages ont
montré que les deux tiers des Français y sont favorables. C’est d’ailleurs
l’un des arguments mis en avant par
Gérald Darmanin, le ministre de
l’Action et des Comptes publics, qui
dément énergiquement tout report.
« Je serai le ministre qui fera l’impôt à
la source », a-t-il déclaré mardi
matin sur Europe 1, après avoir
répété à plusieurs reprises ces derniers jours que la réforme ne serait
pas repoussée.
FISCALITÉ
Emmanuel Macron
se donne jusqu’à
mi-septembre pour
décider ou non de
reporter la réforme.
Ingrid Feuerstein
Grégoire Poussielgue
et Renaud Honoré
Jusqu’à dimanche dernier, cela ne
faisait aucun doute. L’impôt serait
prélevé à la source pour 37 millions
de foyers fiscaux au 1er janvier 2019.
Fin août, les contribuables ont reçu
un courrier du ministre de l’Action
et des Comptes publics qui vante
une « réforme de modernisation de
l’impôt et de simplification ». Depuis
le début de la semaine, les chaînes
de télévision diffusent une campagne d’information. Il a suffi d’une
réponse ambiguë du Premier
ministre dans son interview au
« Journal du dimanche » pour
semer le doute. « Je suis attentif […].
Nous ferons le point sur la préparation de cette réforme dans les prochaines semaines », a-t-il déclaré,
laissant supposer que le calendrier
n’était pas gravé dans le marbre.
Ces doutes de dernière minute
émanent avant tout de l’Elysée. Selon
celle-ci, Emmanuel Macron se
donne encore deux semaines pour
décider ou non de reporter la
réforme, confirmant les informations du « Canard enchaîné ». « On a
une clause de revoyure mi-septembre
Techniquement possible
Le président de la République redoute un « bug » technique
qui entacherait son quinquennat. Photo Denis Allard/RÉA
avec Matignon et Bercy, indique-t-on
à l’Elysée. L’objectif d’une mise en
place le 1er janvier 2019 est maintenu,
mais nous nous laissons la possibilité
de le décaler. »
Du côté du président de la République, la préoccupation est d’éviter
un « bug » technique, qui entacherait durablement son quinquennat.
Mais le risque politique pèse aussi
lourdement dans la balance. La
baisse des cotisations salariales, réalisée en deux temps, ne s’est pas
encore traduite dans la perception
qu’ont les Français de leur pouvoir
d’achat. A peine la deuxième baisse
de cotisation aura-t-elle eu lieu en
octobre prochain que l’impôt sera
amputé du revenu net sur la fiche de
paie en janvier de l’année suivante.
La députée Cendra Motin
(LREM), chargée d’une mission sur
le prélèvement à la source, balaie
ces inquiétudes : « Les contribuables
mensualisés se rendront vite compte
qu’ils ne sont plus prélevés en milieu
de mois. Les autres n’auront plus leur
tiers provisionnel en février », indique cette spécialiste de la paie.
Il n’empêche que l’Elysée considère
Un nouveau report du prélèvement
à la source est techniquement possible, selon certaines sources à Bercy.
Néanmoins, cela risque de remettre
en cause une autre réforme, celle des
APL. A partir du printemps 2019,
l’exécutif a en effet prévu que les
aides personnalisées au logement
soient versées en fonction des revenus contemporains des allocataires,
et non pas en fonction de ceux d’il y a
deux ans. A la clef, pas moins de
1 milliard d’économies. Mais pour
cela, il faut les données fiscales les
plus récentes fournies par le prélèvement à la source. Le gouvernement
serait en train de s’assurer que les
mêmes informations peuvent être
obtenues via les Urssaf. Signe que le
sort du prélèvement à la source n’est
pas encore tranché. n
La consommation
des ménages
inquiète à nouveau
CONJONCTURE
La consommation
des ménages en
biens a fait du
surplace en juillet,
après deux trimestres décevants.
Guillaume de Calignon
@gcalignon
Les premières statistiques
publiées par l’Insee sur le troisième trimestre relancent les
inquiétudes sur le rythme de la
croissance future de l’économie
française. En effet, la consommation des ménages a nettement ralenti en juillet, ne progressant que de 0,1 %. Certains
économistes espéraient un
rebond au début du troisième
trimestre. Depuis le début de
l’année, la consommation totale
des ménages – qui prend en
compte les achats de biens et de
services – fait du surplace. Au
premier trimestre, cela s’explique largement par le recul du
pouvoir d’achat, conséquence
de la politique fiscale du gouvernement (hausse de la CSG et des
taxes sur les carburants et le
tabac) et de l’augmentation des
prix du pétrole. Au deuxième trimestre, la consommation a légèrement reculé, toujours dans le
sillage du pouvoir d’achat.
D’autant qu’avec les grèves à la
SNCF, les Français ont moins
acheté de billets de train, ce qui a
de nouveau pesé sur la croissance du PIB, décevante au premier semestre. Ce n’est qu’au
1er octobre prochain, quand les
cotisations sociales maladie et
chômage seront supprimées
pour les salariés et quand la taxe
d’habitation commencera à
baisser, que le pouvoir d’achat
rebondira. L’Insee table sur une
hausse de 1,5 % au cours des
trois derniers mois de l’année.
Français pas optimistes
Mais il y a un problème : selon
l’Insee, le pourcentage de ménages qui sont optimistes quant à
leur niveau de vie futur reste toujours inférieur à sa moyenne. En
clair, les Français n’ont pas
encore intégré le fait que leur
pouvoir d’achat allait augmenter dans les prochains mois. Ils
ne sont donc pas enclins à consommer. D’autant que leurs
craintes concernant l’évolution
du chômage, en augmentation
en août, sont à leur plus haut
niveau depuis novembre 2016.
En décidant d’effectuer en
deux temps la suppression des
cotisations maladie et chômage, le gouvernement a donc
plombé la consommation, premier moteur du PIB français, en
début d’année. La réaction des
consommateurs sur les trois
derniers mois sera donc politiquement et économiquement
importante pour l’exécutif. n
Au Medef, l’émergence
de la galaxie Roux de Bézieux
di
Vendre
avec
os
Les Ech
PATRONAT
Le nouveau président
du Medef a renouvelé
son entourage proche.
Marie Bellan
@mbellan1
On ne peut pas dire que Geoffroy
Roux de Bézieux est un petit nouveau au Medef. Sa présence comme
vice-président du mouvement de
2013 à 2018 en atteste. Mais le nouveau président du Medef a renouvelé en partie les hommes – et les
quelques femmes – qui l’entourent.
A l’université d’été du mouvement,
qui se tenait jusqu’à mercredi soir
à Jouy-en-Josas, on croisait ainsi
de nouvelles têtes.
• PATRICK MARTIN
Le président du Medef AuvergneRhône-Alpes a longtemps été présenté pendant la campagne pour la
présidence du mouvement comme
le troisième homme, avec Geoffroy
Roux de Bézieux et Alexandre Saubot. Finalement rallié à Geoffroy
Roux de Bézieux, Patrick Martin est
aujourd’hui président délégué du
Medef (une innovation car ce titre
n’existait pas jusqu’à présent). Il aura
à sa charge la réforme interne du
Medef, ce qui n’est pas rien. La
réduction du nombre de mandats
en fait notamment partie, de même
que le financement de l’organisation. Par ailleurs, Patrick Martin est
aussi président de la commission
formation, éducation, compétences, avec la mission de doper le nombre d’apprentis dans les entreprises
suite à la réforme du gouvernement.
• DOMINIQUE CARLAC’H
Elle aussi a d’abord été candidate
à la présidence du Medef avant de
rallier Roux de Bézieux. Ancienne
championne d’athlétisme, Domini-
Patrick Martin (à gauche de Geoffroy Roux de Bézieux)
est le président délégué du Medef. Photo Sipa
que Carlac’h présidait sous l’ère
Gattaz la commission sport du
Medef. Bien qu’elle ne soit pas présente au bureau du Medef, elle
devrait compter dans le dispositif
du nouveau président. D’abord, car
c’est une femme dans un environnement qui reste très masculin
malgré les promesses de parité. Les
premiers présidents de commission, qui ont été nommés en juillet
dans la foulée de son élection, sont
tous des hommes. Deuxième point
important, Dominique Carlac’h est
aussi une des rares au Medef qui n’a
pas rejeté en bloc le débat sur l’objet
social de l’entreprise pendant la
campagne. Elle est donc considérée
comme plus ouverte sur les questions de responsabilité sociale et
environnementale de l’entreprise.
Elle est porte-parole du Medef et
vice-présidente.
• FABRICE LE SACHÉ
Le benjamin des candidats à la présidence du Medef a lui aussi rejoint
Geoffroy Roux de Bézieux en cours
de campagne. Il n’a que trente-cinq
ans alors que ses pairs ont le plus
souvent largement dépassé le cap
des cinquante. Ce nouveau visage
du mouvement patronal s’intéresse
aux enjeux environnementaux et a
aussi la mission de renouveler la
communication du Medef. Dans
son programme, il prévoyait de
créer une chaîne YouTube pour
le mouvement. Il a, lui aussi, été
nommé porte-parole et vice-président du mouvement.
• PATRICK CHEPPE
PDG du groupe Europe Technologies, une entreprise industrielle
située à Carquefou, Patrick Cheppe,
cinquante-trois ans, préside le
Medef Loire-Atlantique depuis
avril 2016. Geoffroy Roux de
Bézieux l’a fait entrer au bureau
exécutif du Medef où il remplace
Frédéric Motte, le président du
Medef des Hauts-de-France, soutien d’Alexandre Saubot pendant la
campagne. Il fait donc partie des
représentants des Medef territoriaux que Geoffroy Roux de
Bézieux a promis d’écouter davantage et de mieux intégrer à la gouvernance du mouvement. n
Videz-vous la tête avec
un magazine qui la remplit
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
04 // FRANCE
Jeudi 30 août 2018 Les Echos
Blanquer veut faire basculer l’école
dans la culture de l’évaluation
l Le ministre de l’Education a présenté, mercredi, les nouveautés de la rentrée scolaire.
l Pour donner aux enseignants des « repères » sur le niveau des élèves, des évaluations nationales vont concerner
à cette rentrée les élèves de CP, CE1 et 6e.
ÉDUCATION
Marie-Christine Corbier
@mccorbier
Ce n’est plus un sujet tabou au
ministère de l’Education, c’est
même devenu une ligne de
conduite. Après avoir été longtemps prudent sur le sujet, le ministre de l’Education, Jean-Michel
Blanquer, conçoit désormais ouvertement l’évaluation comme puissant « outil de transformation » de
l’école – l’expression était celle de
l’entourage d’Emmanuel Macron
durant la campagne présidentielle.
« Procrastination »
Cette évaluation comporte deux
volets. Il y a d’abord les évaluations
des élèves. L’an dernier, elles
avaient concerné les élèves entrant
en CP et en 6e. A cette rentrée, elles
sont étendues en milieu d’année
au CP et en début de CE1. « Il faut
en finir avec la procrastination en
matière d’apprentissage des savoirs
fondamentaux, a justifié, mercredi,
Jean-Michel Blanquer en présentant les nouveautés de la rentrée
scolaire. A six ou sept ans, il faut que
ce qui doit être acquis le soit. Quand
on se rend compte au collège, au
lycée ou plus tard qu’il y a des fragilités des savoirs fondamentaux, la
consolidation a posteriori est beaucoup plus difficile à faire. »
Jean-Michel Blanquer présente
l’esprit de ces évaluations comme
empreint de « justice sociale, de lutte
contre les inégalités et d’élévation du
niveau général ». Car elles peuvent
amener à « développer plus d’effort
pour certains élèves ».
Jean-Michel Blanquer et Edouard
Philippe avaient annoncé, le
1er août, la création d’une « instance
d’évaluation », par voie législative,
au premier trimestre 2019, « pour
assurer une évaluation régulière et
transparente des établissements scolaires ». Une série d’indicateurs
devraient être pris en compte,
parmi lesquels, par exemple, la
lutte contre le harcèlement.
« Douche froide »
Le ministre est allé plus loin encore
mercredi, en indiquant vouloir
« élargir » le chantier de l’évaluation
au système éducatif dans son
ensemble. Sur la question de l’évaluation des enseignants, Jean-Michel Blanquer balaie en revanche
des angoisses qui ne seraient
que « parisiennes », en disant que
l’évaluation doit être abordée « de
manière décontractée » et vue
comme un « progrès ». « En France,
on met toujours une pointe
d’angoisse derrière le mot d’évaluation », a-t-il déploré.
Comme d’autres, il garde en tête le
tollé qu’avaient suscité les évaluations de maternelle qu’il avait lancées en tant que numéro deux du
ministère de l’Education, sous le
quinquennat de Nicolas Sarkozy. n
« Ce n’est pas très agréable pour la
France d’avoir des évaluations qui
ne viennent que de l’extérieur, a
encore justifié le ministre, en faisant référence aux enquêtes internationales qui, ces dernières
années, ont sévèrement classé les
élèves français.
Les syndicats, à l’instar de Stéphane Crochet – secrétaire général
du SE-Unsa –, considèrent de leur
côté que « la France dispose déjà des
outils nécessaires » et citent les études de la Direction de l’évaluation,
de la prospective et de la performance du ministère (DEPP) ou celles du Conseil national d’évaluation
du système scolaire (Cnesco).
L’autre « chantier » de l’évaluation porte sur les établissements.
Angoisses « parisiennes »
A quelques jours de la rentrée des classes, le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer,
a détaillé mercredi les grandes lignes de sa politique éducative. Photo Aurélien Morissard/IP3 Press/MAXPPP
Les super-recteurs, un « enjeu stratégique » très sensible
C’est l’un des chantiers
explosifs de la rentrée
scolaire à venir.
Les discussions démarrent
le mois prochain.
A Amiens, Limoges ou Poitiers,
l’inquiétude est déjà palpable sur
une disparition des rectorats. Officiellement, la réforme de l’organisation territoriale n’est pas encore
écrite. Mais le rapprochement des
académies de Rouen et de Caen a
donné le ton.
Un rapport commandé par le
gouvernement a aussi tracé les
contours de la réforme.
Les premiers échanges entre le
ministère de l’Education et celui
de l’Enseignement supérieur doivent débuter dans la deuxième
quinzaine de septembre en vue de
l’élaboration d’une feuille de
route, cet automne.
Dans un courrier adressé aux
recteurs en juillet que « Les Echos »
se sont procuré, les deux ministres
de l’Education et de l’Enseignement supérieur font de la future
organisation territoriale des académies « un enjeu stratégique ». Après
la création de dix-sept régions académiques sous le quinquennat précédent, Jean-Michel Blanquer et
La future organisation
territoriale des
académies prévoit
d’abaisser le nombre
de recteurs
de dix-sept à treize.
Frédérique Vidal se sont engagés à
ce qu’il y ait, en métropole, au
1er janvier 2020, « treize académies
dirigées par treize recteurs d’académie ». Ces super-recteurs pourront
être « assistés par des vice-chanceliers ayant rang de recteur », indique le courrier.
Un nouveau schéma
à l’étude
Les recteurs doivent proposer aux
ministres d’ici à début 2019 leur
« nouveau schéma de gouvernance
et d’organisation des services académiques ». L’objectif est de « proposer des organisations plus efficaces
et plus efficientes », de « mutualiser » des « fonctions de gestion » à
l’échelle académique et de renforcer « le pilotage pédagogique » par
les directeurs académiques et les
inspecteurs. « Il ne s’agit pas de fermer des sites, mais plutôt d’implanter les services sur les différents sites
actuels » en les « spécialisant ».
Cette organisation « renouvelée »
pour « dessiner les contours de la circonscription scolaire du XXIe siècle »
aurait des conséquences sur les collèges qui fonctionneraient « en
réseau avec les écoles » et deviendraient des « centres de services »,
« aussi bien pour les usagers que
pour les personnels ». Un dialogue
social « approfondi » avec les représentants des personnels est
annoncé pour 2019, une fois que
« les lignes directrices pour chaque
région auront été fixées ». Mais les
syndicats s’inquiètent déjà beaucoup d’une petite phrase glissée
dans le courrier des ministres :
« Jusqu’en 2022 au moins, les actuels
périmètres de mutation et d’affectation pour les enseignants et ceux des
instances de dialogue social afférentes seront maintenus. » Le problème
aux yeux des syndicats, c’est précisément « ce qui risque de se produire
après 2022 »… — M.-C. C.
Lycées français à l’étranger : un rapport propose
de « geler » les frais de scolarité des familles
Un rapport de la commission des Finances du Sénat
épingle la gestion de
l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger
(AEFE) et « l’absence de
stratégie » de l’exécutif.
« On navigue à vue », déplore le
sénateur (centriste) Vincent Delah aye , à p r o p o s d u r é s e a u d e
l’enseignement français à l’étranger. Avec son collè gue Rémi
Féraud (socialiste), il a publié mercredi un rapport très critique,
dans le cadre de la commission
des Finances du Sénat, sur
l’Agence pour l’enseignement
français à l’étranger (AEFE). Cet
opérateur de l’Etat chapeaute les
492 établissements français à
l ’é t r a n g e r, q u i s c o l a r i s e n t
aujourd’hui 350.000 élèves, dans
137 pays.
Dans ce rapport que « Les
Echos » ont dévoilé, les deux sénateurs reviennent sur l’objectif
d’Emmanuel Macron de « doubler
le nombre d’élèves accueillis au sein
du réseau scolaire français d’ici à
2025 ». Est-il possible à atteindre ?
Financièrement d’abord, le
réseau de l’enseignement français
à l’étrang er rep ose sur deux
piliers : les crédits publics et les
frais de scolarité acquittés par les
parents d’élèves. La coupe budgétaire surprise de l’été 2017 – une
annulation de crédits de 33 millions d’euros – avait déclenché une
vague de grèves et de contestations
dans tous les lycées français à
l’étranger. Elle s’est traduite par
des suppressions de postes d’enseignants et une hausse des frais de
scolarité pour les familles : ils sont
passés de 4.290 euros par élève en
2012 à 5.300 euros en moyenne,
soit une augmentation de 25 %
depuis 2012. Les familles contribuent aujourd’hui aux frais du système à hauteur de 60 %, les crédits
de l’Etat ayant diminué de 14 %
depuis 2012. Le rapport suggère de
« geler la participation des
familles » à son niveau actuel.
Moins d’enseignants
détachés
Les économies budgétaires sont à
trouver du côté de la masse salariale – qui s’est accrue de 12 %
depuis 2012 dans un certain « manque de transparence » – et dont il
faut, selon les sénateurs, « limiter la
hausse ». Pour cela, les sénateurs
suggèrent de « poursuivre le mouvement amorcé de réduction de la
part des personnels détachés de
l’Education nationale au profit des
recrutés locaux ».
Sur le plan budgétaire, les sénateurs proposent aussi de partager
les 204 millions d’euros de fonds de
roulement cumulés par certains
établissements – ceux qui sont en
gestion directe. Ou encore de
« mutualiser » certaines fonctions
avec les ambassades.
Pour attirer davantage d’élèves
vers les établissements français,
encore faut-il aussi que le ministère
de l’Education nationale « assouplisse » les règles d’homologation
de ces établissements, la procédure
actuelle étant jugée trop lourde.
« Aucune réelle stratégie »
Mais tout cela ne réglera pas le problème de fond : « On a l’impression
d’une absence de stratégie et de pilotage budgétaire, et ceci depuis plu-
455
MILLIONS D’EUROS PAR AN
le budget consacré
à l’enseignement français
à l’étranger.
sieurs années, regrette Vincent
Delahaye. Il y a un travail de fond à
faire. Les frais de scolarité varient
beaucoup. Il y a des endroits où on
peut avoir intérêt à les augmenter,
alors que dans d’autres pays, ils peuvent être un problème bien supérieur. »
« L’absence de stratégie » est
d’autant plus dommageable, selon
les auteurs, que la France y consacre 455 millions d’euros par an, sur
les 3 milliards du budget de l’action
extérieure de l’Etat. Le nombre
d’élèves dans le réseau augmente
chaque année de 2 % dans le
monde, grâce aux élèves étrangers.
Mais elle « ne répond pas à une stratégie particulière d’implantation »,
selon Rémi Féraud. « Aucune réelle
stratégie ne s’est dessinée à la suite du
discours du président de la République, indiquant quel pays ou quelle
zone géographique doit devenir une
priorité », affirme-t-il.
Dans leurs recommandations,
les sénateurs plaident pour la mise
en place d’une « cartographie prospective des besoins de l’enseignement
du français à l’étranger pour tenir
compte des besoins des expatriés, des
priorités diplomatiques et mener
une appréciation qualitative de la
demande locale ».— M.-C. C.
Emmanuel Macron s’est engagé, le 20 mars dernier, à « consolider »
et « dynamiser » le réseau des lycées français de l’étranger. Photo AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
// 05
Les Echos Jeudi 30 août 2018
MONDE
en
chiffres
ALLEMAGNE : MORAL
DES MÉNAGES EN BAISSE
ÉTATS-UNIS : LA CROISSANCE
ACCÉLÈRE À 4,2 %
L’indice de l’institut GfK
de Nuremberg, qui est tombé
à 10,5 en août contre 10,6
il y a un mois, fait état d’une
dégradation inattendue
du moral des ménages
allemands, jetant un doute
sur la vigueur de la
croissance de la première
économie de la zone euro
qui reste soutenue
par la demande privée.
L’économie américaine
a confirmé son dynamisme
au deuxième trimestre avec une
croissance de 4,2 % en rythme
annuel, selon des estimations
révisées du département
du Commerce, mercredi. C’est
0,1 point de mieux qu’estimé
précédemment. C’est le rythme
le plus fort en quatre ans, une
nette accélération par rapport
aux 2,2 % du 1er trimestre.
99 %
DE BILLETS RENDUS
La démonétisation des grosses
coupures l’an dernier en Inde,
afin de lutter contre les revenus illégaux, a échoué ; 99,3 %
des billets en circulation ont
été rapportés par les Indiens
à la banque centrale. L’argent
caché représentait donc
des sommes dérisoires.
L’Amérique latine s’alarme de la crise
des réfugiés du Venezuela
Très ouvert jusqu’ici aux réfugiés vénézuéliens, Lima a restreint récemment ses conditions d’entrée. Photo Luis Robayo/AFP
AMÉRIQUE LATINE
L’armée brésilienne
est déployée
à la frontière. La crise
sera bientôt aussi
grave que celle sévissant en Méditerranée.
Yves Bourdillon
@yvesbourdillon
La crise des réfugiés du Venezuela,
la pire au monde actuellement en
termes de flux juste derrière celle
sévissant en Méditerranée, selon les
Nations unies, a obligé le Brésil à
déployer mercredi son armée à la
frontière. Après des heurts il y a une
semaine entre réfugiés et autochtones, Brasilia a envoyé des unités
militaires « garantir la loi et l’ordre »
jusqu’au 12 septembre. Les flux de
Vénézuéliens au Brésil, en Colombie, en Equateur et au Pérou, ont
atteint récemment des niveaux sans
précédent, poussant le président
brésilien, Michel Temer, à déclarer,
mercredi, que cette crise « menace
l’harmonie de quasiment toute
l’Amérique du Sud ».
« Le Brésil respecte la souveraineté
des Etats, mais nous devons nous souvenir que seul est souverain un pays
qui respecte son peuple et en prend
soin », a-t-il lancé à l’administration
du président du Venezuela, Nicolás
Maduro. Il a appelé la communauté
internationale à des pressions diplomatiques sur Caracas, tandis que
le secrétaire général de l’Organisation des Etats américains, Luis
Almagro, appelait les pays d’Amérique latine et les Occidentaux à appliquer des sanctions contre le gouver-
nement vénézuélien, qu’il a qualifié
de « dictature ».
Etat d’urgence sanitaire
au Pérou
Le Pérou a décrété mercredi l’état
d’urgence sanitaire pour soixante
jours dans les régions où affluent les
réfugiés, dont certains sont atteints
de rougeole et de dysenterie. Très
ouvert jusqu’ici aux réfugiés vénézuéliens, Lima a restreint récemment ses conditions d’entrée,
comme Quito, en raison de la multiplication d’incidents. Il est vrai que
les migrants vénézuéliens, issus
jadis de la classe moyenne et disposant d’expertise monnayable, sont
désormais pauvres, voire affamés, et
ne trouvent pas d’emploi. Des témoignages font état d’ex-médecins faisant les poubelles pour survivre
dans les pays d’accueil, alors que le
« Seul est souverain
un pays qui
respecte son peuple
et en prend soin. »
MICHEL TEMER
Président du Brésil
président Maduro appelait ses compatriotes à « arrêter de nettoyer les
toilettes » au Brésil, où ils auraient
été attirés par la propagande de « la
droite et des Etats-Unis », et à revenir
au pays. Sur une population totale
de 31 millions de personnes, 2,3 millions ont fui depuis 2015 la misère et
la violence, un ratio sans équivalent
au monde hormis en Syrie, au Soudan ou en Afghanistan. Les magasins sont à peu près vides, l’inflation
dépassera 1.000.000 % cette année,
le taux de meurtre est le deuxième le
plus élevé de la planète selon des statistiques officieuses (Caracas interdit la publication de ces chiffres portant « atteinte au moral de la
nation »). L’eau et l’électricité sont
coupées régulièrement dans un
pays pourtant assis sur les principales réserves de pétrole du monde, et
le système de santé s’est totalement
effondré. Le salaire moyen mensuel
ne dépasse pas actuellement…
3 dollars et, sous l’effet de la malnutrition, le poids moyen des adultes a
reculé de 8 kilos en deux
ans. Découragés par les expropriations arbitraires et le contrôle des
prix, les industriels ne font tourner
leur outil qu’au tiers de leurs capacités et 40 % des commerces sont fermés. Caracas a supprimé mi-août
cinq zéros à sa monnaie, adossée
désormais à une cryptodevise, dans
le cadre d’une réforme censée relancer l’économie, avec multiplication
par 34 du salaire minimum. Les
pénuries semblent au contraire
s’être aggravées : plus de viande,
farine, œufs ou produits laitiers
dans la plupart des magasins. Caracas affirme aussi que la production
de pétrole, qui fournit 96 % des
recettes en devises du pays, va décoller grâce à sept accords signés mercredi avec d’obscures compagnies
panaméennes et chinoises. Les
majors ont quitté le pays il y a longtemps en raison du climat d’investissement. La production de pétrole est
tombée à 1,34 million de barils par
jour en juillet, trois fois moins qu’en
2013 et en dessous du niveau des
années 1950, où le revenu par habitant dans le pays était le plus élevé
d’Amérique latine. n
Le gouvernement allemand trouve un accord sur les retraites
EUROPE
Les partis de la coalition au pouvoir en
Allemagne se sont
entendus sur le maintien du niveau des
retraites jusqu’en 2025.
Pauline Houédé
@Pauline_H
— Correspondante à Berlin
Après plusieurs jours de vives discussions, les partis chrétiens-démocrates CDU/CSU et le parti
social-démocrate SPD, qui forment
la coalition au pouvoir en Allemagne (« GroKo »), se sont finalement
mis d’accord mardi soir sur une loi
sur la stabilisation des retraites :
celle-ci assure le maintien du
niveau des retraites à 48 % du
salaire et plafonne les cotisations
retraites à 20 % (contre 18,6 %
actuellement) jusqu’en 2025. « En
ces temps de rapide mutation, beaucoup doutent actuellement de leur
régime de retraite. Mon objectif est de
créer un nouveau climat de confiance », a résumé mercredi le
ministre du Travail et des Affaires
sociales, Hubertus Heil (SPD). Pour
garantir le plafonnement des cotisations, Berlin injectera, entre 2021
et 2024, deux milliards d’euros par
an dans un fonds destiné à soutenir
le financement des retraites si la
conjoncture économique
s’assombrit.
Compromis
Entériné mercredi en Conseil des
ministres, le compromis met un
terme au conflit ouvert il y a dix
jours au sein de la « GroKo » par la
proposition du ministre social-démocrate des Finances Olaf Scholz
de stabiliser le niveau des retraites
jusqu’en 2040. Une demande mal
accueillie par les conservateurs
alors que CDU/CSU et SPD s’étaient
Pour garantir le plafonnement des cotisations, Berlin injectera,
entre 2021 et 2024, 2 milliards d’euros par an dans un fonds
destiné à soutenir le financement des retraites si la conjoncture
économique s’assombrit. Photo Fabian Bimmer/AFP
mis d’accord dans leur contrat de
coalition sur l’horizon 2025.
Si l’accord fixe donc les règles du
jeu jusqu’en 2025, une commission
d’experts doit plancher sur l’avenir
du système des retraites au-delà de
cette date et soumettre ses propositions en mars 2020.
La « GroKo » s’est également
mise d’accord sur le relèvement des
retraites des mères au foyer, une
promesse de campagne phare de la
conservatrice CSU. Dans le détail,
les mères (ou pères) au foyer dont
les enfants sont nés avant 1992
obtiendront un demi-point de
retraite supplémentaire à compter
du 1er janvier 2019.
La mesure négociée par le SPD
concerne environ 10 millions de
personnes outre-Rhin, alors que le
projet initial qui consistait à
o ctroyer un p oint entier aux
parents qui ont au moins trois
enfants aurait concerné 3 millions
de personnes. Parmi les autres
mesures annoncées : un meilleur
calcul des pensions des personnes
qui se retrouvent dans l’incapacité
de travailler ou encore une réduction des cotisations pour les actifs
aux faibles revenus (sans incidence
sur leurs futures retraites).
« Le paquet sur les retraites est
injuste », a réagi Ingo Kramer, président de la Fédération patronale
allemande (BDA), qui souligne que
son coût sera supporté par les jeunes générations. L’Union et le SPD
ont également décidé de réduire de
0,5 p oint de p ourcentage les
cotisations à l’assurance-chômage
dans le cadre d’une loi qui sera présentée au Conseil des ministres le
19 septembre.
La « GroKo » se montre plus
généreuse que prévu, alors que
l’Allemagne a enregistré un
excédent budgétaire record de plus
de 48 milliards d’euros au premier semestre. Dans son contrat
d e c o a l i t i o n , e l l e p r é vo y a i t
une baisse de 0,3 point de pourcentage. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
06 // MONDE
Jeudi 30 août 2018 Les Echos
Budget : Bruxelles veut dissuader Rome
de se tirer une balle dans le pied
l Le commissaire européen au Budget répond aux menaces italiennes
de bloquer les négociations.
l A ses yeux, le pays serait parmi les premiers à en pâtir.
Gabriel Grésillon
@GGresillon
— Bureau de Bruxelles
Il avait déjà mis en garde contre les
exagérations de Rome au sujet de la
contribution italienne au budget
européen. Le commissaire européen au Budget, l’Allemand Günther Oettinger, s’est chargé mardi
soir de répondre à la menace italienne de bloquer les négociations
sur le futur budget pluriannuel
européen. L’enjeu est capital. Le prochain budget pluriannuel couvrira
la période 2021-2027. Il conditionne
toutes les politiques de l’Union européenne et leur prévisibilité à long
terme. Comme toujours, sa négociation donne lieu à une confrontation
d’autant plus âpre entre Etats membres que sa validation nécessite leur
unanimité. Mais, cette fois, il
s’annonce plus délicat encore : le
Brexit devrait amputer le budget
annuel d’une contribution britannique estimée entre 12 et 14 milliards
d’euros par an.
Pressions sur l’Italie
Or, au même moment, l’Union souhaite s’atteler à de nouveaux défis,
liés notamment à la migration, la
protection des frontières et la
défense. Bruxelles propose donc
d’augmenter la contribution des
Etats membres, pour la porter de
1,03 % de leur revenu national brut à
1,114 %. Tout en suggérant de réduire
la voilure sur les plus grands programmes actuels, en particulier la
politique agricole commune (PAC)
et la politique de cohésion. Dans ce
Emmanuel Macron, l’ennemi numéro 1
de Matteo Salvini
Le président français est le
bouc émissaire du ministre
italien de l’Intérieur qui
l’attaque pour masquer ses
difficultés et souder le camp
souverainiste en Europe.
cadre du plan de répartition,
comme le voudrait pourtant son
« héros et compagnon de route »
Matteo Salvini. C’est donc la France
qu’il a une nouvelle fois prise à partie : « Que Macron ouvre les frontières à Vintimille, cesse de donner des
leçons et de déstabiliser la Libye pour
ses intérêts économiques ».
Olivier Tosseri
— Correspondant à Rome
La campagne pour les élections
européennes du printemps 2019
n’est pas encore lancée mais les forces qui vont s’affronter se mettent
déjà en ordre de bataille. Elles opposeront l’axe souverainiste passant
par Rome et Budapest à l’arc qui se
considère comme progressiste et
dont le centre est Paris. Leurs chefs
respectifs se sont déjà défiés.
« Il y a actuellement deux camps
en Europe. Macron est à la tête des
forces politiques soutenant l’immigration. De l’autre côté, il y a nous qui
voulons arrêter l’immigration illégale », a déclaré le Premier ministre
hongrois à l’issue de sa rencontre à
Milan avec Matteo Salvini.
« Nous travaillerons ensemble
pour créer une future alliance pour
mettre au premier plan le droit au
travail, à la santé et à la sécurité. Tout
ce que les élites européennes gouvernées par Macron nous refusent. »
Le président français, en visite au
Danemark, leur a répliqué « il est
clair qu’aujourd’hui, en effet, se
structure une opposition forte entre
nationalistes et progressistes et je ne
céderai rien aux nationalistes et à
ceux qui prônent ce discours de
haine ». « Donc s’ils ont voulu voir en
ma personne leur opposant princi-
Tensions au sein
de la coalition
Viktor Orban (à gauche) n’est aucunement disposé à accueillir
ne serait-ce qu’un migrant dans le cadre du plan de répartition,
comme le voudrait pourtant Matteo Salvini (à droite).
Photo Nicolas Marfisi/AGF/Sipa
pal, ils ont raison ». Le président
français est l’une des cibles privilégiées du leader de la Ligue. Ce dernier cherche à abattre l’actuelle
architecture institutionnelle de
l’UE et renégocier ses traités.
Emmanuel Macron représente le
bouc émissaire idéal qui permet
aussi bien de détourner l’attention
de l’opinion publique italienne de la
difficile élaboration du prochain
budget, que de masquer les contradictions de sa politique migratoire.
Viktor Orban n’est en effet aucunement disposé à accueillir ne
serait-ce qu’un migrant dans le
Mais ces rodomontades et ces
menaces proférées à l’égard des voisins et de Bruxelles commencent à
susciter un certain mécontentement au sein d’un M5S, le parti antiélites coalisé avec la Ligue dont il est
obligé d’épouser la ligne intransigeante en matière migratoire. L’un
de ses principaux hiérarques, le
président de l’Assemblée nationale,
Roberto Fico, cherche à se dissocier
de la politique de leur encombrant
allié. Elle assure certes une popularité record à l’exécutif, mais éclipse
les thèmes économiques et sociaux
chers au M5S tout en bafouant les
valeurs des membres de son aile
gauche. Les déclarations de plusieurs de ses parlementaires se sont
multipliées ces dernières heures
pour appeler au « respect des règles
de l’Etat de droit dignes d’un pays
civilisé » ou à « l’arrêt de mesures qui
alimentent la peur et la haine ». La
grogne monte mais pas encore la
fronde. Les derniers sondages indiquent que le pourcentage de militants de M5S approuvant les discours musclés de Matteo Salvini
contre les migrants est passé en un
an de 27 à 47 %. n
7h-9h
Deux heures d’info avec
Nikos Aliagas sur Europe 1
Avec Audrey Crespo-Mara, Nicolas Canteloup,
Jean-Michel Aphatie et toute la rédaction.
contexte, Günther Oettinger invite
l’Italie à inverser sa logique. « Bloquer une négociation, ce n’est certes
pas juste, mais ce n’est surtout pas
très malin », a-t-il argumenté devant
des représentants de la presse à
Bruxelles.
Car, en cas d’absence d’accord sur
le prochain budget pluriannuel, les
règles européennes prévoient une
prolongation des financements tels
qu’ils sont actuellement. Ce qui
ferait passer Rome à côté des améliorations prévues dans le prochain
budget. « Dans l’intérêt de l’Italie et de
quelques autres nous désirons renforcer Frontex [l’Agence européenne de
garde-frontières et garde-côtes,
NDLR]. Cela serait impossible sans ce
budget », prévient celui qui est
connu, à Bruxelles, pour parler sans
grande retenue, y compris sur des
sujets sensibles. Le président de la
Commission européenne, JeanClaude Juncker, devrait en effet proposer, à la mi-septembre, d’accélérer très fortement la montée en
puissance de cette agence, pour porter au plus vite son effectif à
10.000 hommes. Autre exemple
brandi par Günther Oettinger : la
recherche et le développement.
L’Italie y alloue aujourd’hui 1,2 % de
son PIB, contre une moyenne européenne très légèrement au-dessus
de 2 %. « L’Université de Bocconi et
d’autres, de plus en plus d’institutions
viennent à Bruxelles pour demander
des financements », explique le commissaire, sachant que le projet de
budget de la Commission prévoit,
précisément, une hausse de 30 %
des fonds alloués à la recherche et
l’innovation.
Il a dit
Herbert Neubauer/AFP
EUROPE
« Dans l’intérêt
de l’Italie et
de quelques
autres nous
désirons renforcer
Frontex [l’agence
de garde-frontières et garde-côtes
européens, NDLR].
Cela serait
impossible
sans ce budget. »
GÜNTHER OETTINGER
Commissaire européen
chargé du Budget
(
Lire nos informations
Page 22
L’opération Sophia,
nouveau bras de fer
avec l’Italie
Les ministres européens
de la Défense se réunissent
à Vienne. Rome ne veut
plus accueillir les navires
de « Sophia » dans ses ports.
L’Italie ne veut plus de navires de
migrants dans ses ports. Cela vaut
pour les ONG, mais également pour
l’opération Sophia. Décidée au printemps 2015, l’opération Eunavfor
Med, dite « Sophia », se fixe pour
objectif de lutter contre le trafic des
passeurs en mer Méditerranée en
mutualisant les efforts militaires
européens. Dans les faits, elle intervient également pour sauver des vies
humaines en Méditerranée.
Ce faisant, elle suit alors les règles
du droit de la mer en se dirigeant
vers le « port sûr » le plus proche, en
Italie. Jeudi, lors d’un Conseil informel des ministres de la Défense à
Vienne, Rome devrait être très clair :
à partir de début septembre, il ne
sera plus question de continuer à
accueillir ces navires, à moins que le
reste de l’Union ne se répartisse les
migrants qu’ils ont sauvés.
Cette question est au cœur du
bras de fer sur la migration. D’après
des sources proches des tractations,
deux points cristallisent les oppositions. L’un concerne la notion de
port sûr le plus proche. Là où l’Italie
souhaite dérouter les navires vers
d’autres destinations, la majorité des
Etats membres lui opposent le respect du droit et des considérations
pratiques. « La laborieuse navigation
de l’“Aquarius” jusqu’aux côtes espagnoles a été la démonstration du fait
que cette méthode n’est pas bonne »,
justifie un Européen.
Une partie des Européens
seraient prêts, en revanche, si l’Italie
se résolvait à continuer d’accueillir
les navires, à nettement renforcer la
solidarité européenne. Cela passerait par une aide financière accrue
de l’Union européenne, mais aussi
par un soutien très nettement augmenté des agences européennes
comme Frontex (qui rassemble des
garde-côtes) et EASO (qui s’occupe
de l’asile). Enfin, la solidarité européenne passerait surtout par un
accueil des candidats à l’asile. Mais,
là encore, le dossier est miné. Non
seulement parce que les Européens
sont encore loin d’avoir défini un
mécanisme de répartition leur per-
A partir de début
septembre, il ne sera
plus question pour
Rome de continuer
à accueillir les navires
de migrants, à moins
que le reste de l’Union
ne se répartisse
les personnes
qu’ils ont sauvées.
mettant d’accueillir ces ressortissants – certains y sont même viscéralement opposés. Mais aussi à cause
d’un désaccord sur les personnes
qui seraient prises en charge : Rome
voudrait sous-traiter l’intégralité du
dossier, tandis que les Européens les
plus coopératifs envisagent plutôt
de ne se charger que des réfugiés. Ce
serait alors à Rome – avec un soutien
logistique, technique et financier
européen – de gérer les reconduites
aux frontières des immigrés clandestins. — G. G.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
// 07
Les Echos Jeudi 30 août 2018
idées&débats
SOMMAIRE
Le Point de vue
Art et culture
Les défis de l’IA
Changer de métier
Au fil de l’eau
Nous sommes tous des lobbyistes !
Deux romans de la rentrée
Robots et émotions : l’équation impossible ?
Marie Potel-Saville
Le Mississippi, le creuset américain
L’ÉDITORIAL
DES « ÉCHOS »
Denis charlet/AFP
Sortir du flou atomique
LE POINT
DE VUE
de Guillaume-Olivier Doré
Epargne : à quand une
réelle démocratisation ?
PLACEMENTS // Trop complexe, souvent incompréhensible,
l’offre française en matière d’épargne ne remplit pas son but.
Pour la populariser, il faut en faire un outil d’optimisation
de son capital et non un simple instrument de thésaurisation.
D
ans l’imaginaire contemporain, l’épargne est réservée aux
seules classes privilégiées.
Pourtant, les initiatives pour la rendre
plus accessible ne manquent pas : ainsi,
la Banque de France entend remettre
au goût du jour le livret d’épargne populaire. Pourquoi pas ! Mais une réelle
démocratisation de l’épargne tiendra
moins à l’enrichissement d’une offre
déjà conséquente qu’à l’accompagnement et, surtout, à l’expérience que
les acteurs publics, les banques et les
fintech seront capables d’apporter au
plus grand nombre.
Une offre souvent incomprise
Théoriquement, l’épargne s’adresse
à tous. L’épargne populaire au sens premier du terme est par ailleurs une tradition ancienne. Si, depuis le Roi-Soleil,
nous vivons dans un Etat prodigue, le
particulier, lui, fait preuve de la prévoyance prônée par La Fontaine, et érigée en vertu morale par l’Encyclopédie
des Lumières : ainsi est-il écrit que « le
travail joint à la parcimonie triomphera
de tous les obstacles ! »
Mais le fait est que la parcimonie ne
rapporte rien. Or, c’est bien ainsi que
les foyers modestes comprennent
l’épargne : moins une source de revenus
complémentaires que le fait de thésauriser en cas de coup dur ! Cette approche est essentiellement due au manque
d’accompagnement des individus.
Ainsi, avant de promouvoir telle ou telle
offre avec les meilleures intentions du
monde, il faut s’assurer qu’elle soit bien
comprise par ceux qu’elle est susceptible d’intéresser. Le livret d’épargne
populaire peut séduire beaucoup de
monde (rémunération élevée, protec-
tion contre l’inflation…), mais s’il
demeure illisible pour sa cible, comme
c’est le cas de la plupart des livrets réglementés, il ne sera jamais plébiscité. Souvenons-nous du PERP, parfaite incarnation de la complexité à la française !
Créée dans le cadre de la loi Fillon, l’offre
n’a pas séduit les foules, et ce malgré les
efforts de médiatisation mis en place.
A qui profite la complexité ?
C’est un fait : l’éducation financière des
Français représente une lacune importante. Ces derniers sont pourtant deux
sur trois à vouloir mieux comprendre
l’épargne ! C’est dire si le sujet est, dans
le fond, populaire. Mais les moyens mis
en œuvre pour le démocratiser sont
inaboutis. Le Comité national d’éducation financière, initiative louable s’il
en est, n’a jamais vraiment décollé.
En conséquence, les épargnants
– et c’est encore plus vrai des « petits
épargnants » – sont dépendants des
« experts » proclamés. L’expérience
de l’épargne est pour le moins très
pauvre : face à un interlocuteur dont ils
ne comprennent pas le langage, les individus souscrivent à des enveloppes sans
vraiment savoir ce qu’elles contiennent.
Peu importe si ces packages sont adaptés aux besoins réels des souscripteurs,
du moment que les « experts » touchent leur commission ! On peut ainsi
poser la question qui fâche : à qui profite cette complexité, qui dépossède les
Français de leur épargne ? Ces derniers
savent-ils seulement l’usage qui est fait
de leur argent ?
Quoi qu’on en dise, la démocratisation de l’épargne n’est pas qu’une question d’offre. Il faut avant tout repenser
l’expérience de l’épargne et l’adapter à la
L’éducation
financière
des Français
représente
une lacune
importante.
Les
institutionnels
pourraient
promouvoir
un usage
de l’épargne
plus moderne
et investir les
canaux digitaux
pour parler
au plus grand
nombre.
Espérons que le départ surprise, même
s’il n’est guère surprenant, de Nicolas Hulot
donnera l’occasion à Emmanuel Macron de
clarifier sa position sur l’avenir du nucléaire
en France. A quel camp appartient notre
pays ? Si nous ne sommes clairement pas
comme nos voisins allemands engagés dans
une
sortie de l’atome, sommes-nous, comme
Par David
semblent l’être les Américains, entrés pour
Barroux
autant sans le dire dans une forme de
désintoxication progressive de l’atome en
Avant de
laissant vieillir puis s’éteindre un parc de
désigner
centrales que l’on aura fait tourner le plus
un nouveau longtemps possible ? Ou, à l’image des
croyons-nous que notre avenir,
ministre de Chinois,
même très lointain, sera forcément en partie
l’Ecologie et au moins atomique et que, au-delà même de
de l’Energie, l’EPR en construction de Flamanville, nous
aurons donc besoin d’investir dans de
il est
nouveaux réacteurs ?
primordial
Avant de désigner un nouveau ministre de
l’Ecologie et de l’Energie, il est primordial que
que sa
sa feuille de route soit claire : même si c’est à
feuille
très long terme, doit-il préparer la France à se
de route
passer un jour et pour toujours du nucléaire
soit claire.
ou devra-t-il nous dessiner un avenir passant
par une vague d’investissements pour
remplacer nos centrales vieillissantes ? Dans un cas, le
gouvernement pourra choisir un « écolo » pur sucre, dans l’autre,
il devra désigner un défenseur de l’environnement qui n’estime pas
que son engagement « vert » sera incompatible avec la poursuite de
nos investissements dans de nouveaux EPR, comme le préconise le
rapport d’Escatha-Collet Billon.
Qu’il soit à Bercy ou à l’Elysée, Emmanuel Macron a soutenu EDF
lorsqu’il s’agissait d’investir dans des EPR en France comme en
Grande-Bretagne et il a participé au sauvetage d’un Areva à la
dérive. Autant de décisions qui, implicitement au moins, prouvent
que le président de la République pense que le nucléaire a encore
un avenir et que la France, via EDF, doit continuer d’investir dans
cette technologie. Mais est-ce parce qu’il est quelque peu honteux
de ce soutien, parce qu’il redoute les conséquences électorales de
son penchant atomique ou parce qu’il doute encore qu’il refuse
d’aller un cran plus loin en assumant une véritable ambition
nucléaire ?
La France a encore un peu de temps devant elle. Notre parc
actuel de centrales peut encore tourner quelques années. Mais, si
le gouvernement est persuadé que, quels que soient les progrès que
pourront accomplir les énergies renouvelables, notre pays aura
encore besoin pendant des décennies d’une part non négligeable
de nucléaire, il faudra bien avant la fin du quinquennat qu’il le dise
et qu’il en tire les conséquences logiques en sortant d’une sorte
de flou atomique qui règne encore aujourd’hui.
(
Lire nos informations
Page 15
sociologie contemporaine. L’épargne
n’est pas « qu’une » accumulation
d’argent. C’est aussi une optimisation de
capital en vue d’acheter une propriété,
faire un voyage… bref, vivre sa vie !
DANS LA PRESSE
ÉTRANGÈRE
Le train de la révolution
numérique
Le Parlement européen indigné
par un rapport climatosceptique
La finance aussi doit prendre en marche le train de la révolution numérique :
c’est ce bouleversement qui a mis à
l’honneur l’économie de l’expérience
dans tous les marchés. Prenons l’exemple de l’immobilier : désormais, grâce
aux données disponibles, le particulier
peut estimer le prix d’une propriété
sans dépendre d’un agent. Il est maître
de sa démarche, ce qui est radicalement
nouveau. En outre, il dispose de nouveaux moyens pour vivre pleinement
son projet : intelligence artificielle au
service d’images de qualité, visites virtuelles… la technologie sert la projection dans un horizon heureux ! Pourquoi l’écosystème de la finance ne
proposerait pas, lui aussi, une expérience ? Les institutionnels pourraient
commencer par promouvoir un usage
de l’épargne plus moderne et investir
les canaux digitaux pour parler au plus
grand nombre.
La nécessaire éducation financière
des Français passera avant tout par une
bonne expérience utilisateur. Les Français veulent comprendre la gestion de
leur argent et y prendre du plaisir. Arrêtons, donc, de noyer la population sous
des concepts techniques et donnons
une chance à l’épargne d’être réellement populaire !
Guillaume-Olivier Doré est CEO
et fondateur de Mieuxplacer.com
ferait rougir les dinosau•res« »,Ças’est
indigné Dave Ray,
p r o f e s s e u r à l ’u n i ve r s i t é
d’Edimbourg. Et il a de quoi être
scandalisé. L’eurodéputé britannique John Stuart Agnew
du parti d’extrême droite Ukip
vient de remettre au Parlement
européen un rapport sur le climat, écrit « The Guardian ». Ce
rapport veut démontrer que
le changement climatique serait
provoqué
par les fluctuations des rayons cosmiques
et par les taches solaires, niant
toutes interventions humaines.
« Les gaz à effet de serre,
comme le CO2 , le méthane ou
l’oxyde d’azote ont des effets
négligeables sur notre climat »,
peut-on lire dans le document
qui a reçu un large soutien des
mouvements politiques de
droite. Mais il a été très mal
accueilli par la communauté
scientifique et par de nombreux parlementaires, qui se
sont empressés de le qualifier
de « pseudo-scientifique »,
aux arguments « rabâchés »
et « risibles ».
L’objectif de ce rapport du
député, qui appartient à une
organisation hostile à l’Europe
mais qui siège encore sur les
bancs du Parlement européen,
est de réduire les financements
proposés par la Commission
européenne pour les énergies
renouvelables et s’opposer
aux engagements pris
d a n s l e
c a d r e
de l’Accord
de Paris. Molly Scott Cato, membre du parti Verts, dit avoir
été « choquée » d’apprendre
qu’un climatosceptique pouvait
avoir autant d’influence sur ces
questions environnementales. « Ce fiasco montre les dégâts
que peuvent causer les élus populistes qui ne sont pas compétents
pour entreprendre un travail aussi
détaillé », critique-t-elle. Toutefois, le document n’aura aucune
conséquence légale. Et, selon le
quotidien, il sera rapidement
écarté par la commission de
l’Environnement. —M. Rou.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
08 // IDEES & DEBATS
Jeudi 30 août 2018 Les Echos
art&culture
LES ARTICLES LES PLUS LUS SUR LESECHOS.FR
1. Lait : Sodiaal prêt à reprendre l’usine bretonne du chinois Synutra
2. La démission de Hulot, « une mauvaise chose » pour la France
3. Les parents français anticipent peu le coût des études de leurs enfants
4. Prélèvement à la source : le gouvernement tergiverse
5. Brexit : Londres active la sortie de Galileo
LE POINT
DE VUE
de Capucine Fandre
C
ela fait plusieurs années que les
sociétés démocratiques – en
Europe surtout, et pour cause –
recherchent la juste place à donner aux
« représentants d’intérêts » dans la fabrication de la décision publique.
La France est le dernier pays à s’être
doté d’un dispositif qui associe le régime
déclaratif (établissement d’un registre)
avec la mise en place d’un organe public
de contrôle, associé à une transparence
accrue du patrimoine et des intérêts des
grands décideurs publics. Pourquoi
cette réforme sérieuse n’a-t-elle pas mis
un terme au débat qui cherche à délégitimer le rôle des lobbyistes, comme s’il
existait par construction des acteurs qui
défendent de bons intérêts et d’autres de
mauvais, auxquels il faudrait réserver ou
interdire toute relation aux décideurs ?
Le propos récent de Nicolas Hulot faisant de la présence, dans une réunion à
l’Elysée, de la personnalité conseillant la
Fédération de la chasse un prétexte de sa
démission, relance cette idée très antidémocratique d’une culpabilisation
du lobbying, qu’il convient de dénoncer.
Au risque sinon de porter atteinte au
principe constitutionnel de la liberté
d’expression, qui veut que tout un chacun ait accès au débat et au décideur
public, dès lors qu’il le fait dans les conditions légales, honnêtes et on ajoutera
aujourd’hui transparentes.
La première évidence démocratique
est que c’est au décideur public de décider qui il veut recevoir ou non, écouter
ou non, en fonction de l’expertise, de la
représentativité mais aussi des choix
d’opinion dont il est seul juge, s’obligeant
simplement à en rendre compte dans le
cadre institutionnel fixé, à ses pairs, aux
LE POINT
DE VUE
de Michel Ruimy
A
lors que les mesures protectionnistes décidées par les EtatsUnis provoquent une crispation
notamment des Européens et de la Russie, la Chine a saisi une nouvelle fois
l’OMC en accusant Donald Trump de
déclencher la « plus grande guerre commerciale de l’histoire économique ».
Cet épisode rappelle que le commerce
est souvent présenté comme indissociable de la guerre : il permettrait de la faire
reculer ou, au contraire, en serait la cause.
La perspective de ces nouvelles relations
fait souvent l’objet d’un traitement guerrier par les hommes politiques et les commentateurs. On les appréhende comme
une « défaite » ou une « avancée ». On discute de « revers », voire de « percée ». On y
voit un « perdant » ou un « vainqueur ».
En fait, le commerce repose sur un
minimum de compétition et d’émulation.
S’il peut sembler emprunter à la guerre
une partie de son vocabulaire, il comprend une distinction notable : il n’implique pas la destruction physique du
concurrent.
Pour autant, le commerce demeure
une activité conflictuelle, parfois violente,
reposant sur une bonne part de ruse et, en
tous les cas, sur la maîtrise de l’information voire sur sa capacité à la manipuler.
Le commerce apprend, par ailleurs,
à connaître l’autre (sa culture, sa langue). C’est la théorie du « doux commerce » chère à Montesquieu : « Là où
il y a des mœurs douces, il y a du commerce et là où il y a du commerce, il y a
des mœurs douces. » (« De l’esprit des
lois », chapitre XX). Il réduit l’ignorance pouvant contribuer au mépris de
l’autre et à sa réduction en cible potentielle. A cet égard, la construction de
l’Union européenne a grandement
Nous sommes tous
des lobbyistes !
médias si on le lui demande et de
ne jamais le faire en échange d’une
quelconque contrepartie.
On ne peut nier que ce jeu d’influences
s’exerce dans le cadre d’un rapport de
force propre à toute démocratie d’opinion et heureusement pluraliste. C’est
grâce à cela que les ONG, les causes caritatives, les organismes d’intérêt collectif
ont conquis depuis peu une place très
significative dans le dialogue avec les
décideurs, au détriment d’une pression
jadis réservée aux pouvoirs en place,
économiques notamment.
La mise en cause récente
des lobbys par Nicolas
Hulot relance cette idée
très antidémocratique
d’une culpabilisation des
représentants d’intérêts.
Etonnant de la part
d’une personnalité
qui fut longtemps,
à travers sa fondation,
le premier lobbyiste
de l’environnement.
C’est pourquoi il est étonnant que le
fondateur de la Fondation Nicolas Hulot,
qui a été avec succès et courage le premier lobbyiste de l’environnement dans
les trente dernières années, méritant ses
galons de ministre, s’offusque qu’un lobbyste d’avis contraire plaide son dossier
sous les lambris du pouvoir !
Un autre argument complète le précédent, si on admet effectivement qu’il y a
des « causes » qui sont plus contributives que d’autres à l’intérêt général et au
bien public. Il ne doit pas y avoir de
« république qui exclut » mais, au
contraire, une recherche proactive des
problématiques, des acteurs, des études,
des arguments qu’il faut faire remonter
auprès des décideurs publics, qui peuvent les ignorer ou s’en trouver privés du
fait d’une inégalité factuelle dans la capacité d’influence des uns et des autres.
C’est la mission, la noblesse même, du
métier de lobbyiste responsable que de
servir cette intermédiation, correctrice,
entre décideurs publics et porteurs d’intérêts. Le lobbying « responsable » devrait
être consubstantiel à notre profession,
même devenue quasi réglementée
aujourd’hui, des avocats aux indépendants en passant par les experts dédiés,
tous fondés à porter la parole d’autrui, en
transposant les règles d’intégrité non
négociables en charte contrôlable et contrôlée, garantissant aux mandataires et
aux décideurs que le plaidoyer est fait
sans tromperie sur les arguments ou falsification des sources, sans pression inacceptable ou promesse coupable, etc.
La construction d’un lobbying
responsable, intègre, transparent, traduit forcément un niveau de maturité
d’une démocratie et qu’il est bon que les
tensions s’expriment à ce sujet, sans stigmatisation de principe ou générale pour
autant. Tous les citoyens doivent
pouvoir être lobbyistes de leurs attentes
collectives.
Capucine Fandre est présidente
de Séance Publique.
Pourquoi le commerce
n’est pas une guerre
contribué à l’affermissement de la paix
sur le continent en facilitant les échanges et en réduisant les « frictions »
entre les Etats.
Enfin, l’assertion de Montesquieu est
vérifiée par la théorie économique qui
relève que le commerce permet une spécialisation des économies, et donc une
réduction des incertitudes pouvant générer des tensions (théorie des avantages
comparatifs de Ricardo, développée par
l’Ecole suédoise — Heckscher et Ohlin)
d’autant qu’entre proches voisins, le
« coût d’opportunité » d’une guerre
s’avère peu attractif.
Au lendemain
de la Seconde Guerre
mondiale, l’objectif
du commerce a été
de pacifier les relations
entre Etats et d’instaurer
un nouvel ordre
économique mondial.
N’oublions pas cette
leçon de l’histoire.
Il n’en demeure pas moins que le commerce n’est pas une activité banale. Il a été
souvent instrumentalisé par les gouvernements. Il peut être assimilé à une
démonstration de force comportant une
part de violence qui est bien plus que symbolique. Adam Smith, quasi contemporain de Montesquieu, souligne dans « La
Richesse des nations » que le libreéchange n’est pas incompatible avec les
haines et les querelles.
Face au double traumatisme de la crise
des années 1930 et de la Seconde Guerre
mondiale, l’objectif du commerce a été de
pacifier les relations économiques voire
d’instaurer un nouvel ordre économique
mondial. Le multilatéralisme commercial encadré par un système monétaire
dominé par des taux de change fixes mais
ajustables a contribué, de manière décisive, à la stabilité des relations économiques internationales. La période d’instabilité, qui a suivi l’inconvertibilité du
dollar en or (1971), a motivé de grandes
négociations commerciales, d’abord
dans le cadre du GATT puis de l’OMC, afin
d’éviter que les conflits commerciaux ne
deviennent armés.
Par sa dimension globale, le commerce peut être un facteur de tensions
pouvant dégénérer en un véritable conflit
armé. Toutefois, la reconnaissance du
caractère particulier du commerce a
motivé depuis plus de soixante-dix ans
un encadrement assuré par des organisations internationales afin de lui retirer ce
qu’il peut comprendre de potentialités
guerrières.
Dans un contexte où la propagation
actuelle du nationalisme en Europe et
aux Etats-Unis, combinée à l’esprit de
revanche de la Russie et de la Chine rappelle 1914, il y a un risque non négligeable
que la situation commerciale puisse
contribuer à déboucher sur des conflits,
des guerres civiles… Il ne faut pas, pour
autant, penser qu’une guerre mondiale
inverserait la tendance. Espérons simplement que les leçons du passé ont été
tirées ! Le pire n’est pas certain.
Michel Ruimy est économiste
de banque, professeur
à ESCP-Europe et à Sciences Po.
RENTRÉE
LITTÉRAIRE
Sombre « Tango »
Thierry Gandillot
@thgandillot
RÉCIT
terreur, d’excitation et
d’envie. Tu restes ma cousine pour laquelle je cultive
Ici, sur la célèbre couverde Vanessa Schneider,
une fascination à la fois
ture jaune des éditions
Grasset, 250 pages,
t e n d re e t m o rb i d e . U n
Grasset, s’imprime deux
19 euros.
bijou de famille cassé et
fois le même nom : « Tu
précieux, gardé au fond
t’appelais Maria Schneid’un tiroir secret. »
der » par Vanessa SchneiMaria a dix-neuf ans
der. Celle -ci est grand
quand elle se retrouve
reporter au « Monde » ;
dans un appartement du
celle-là est l’icône incan16 e arrondissement de
descente du « Dernier
Paris à tourner « Le DerTa n g o à Pa r i s » . E l l e s
nier Tango ». Vanessa
étaient cousines. La jourraconte comment la
naliste, de son propre
jeune fille s’est fait piéger
aveu, s’est longuement
par Brando et Bertolucci.
interrogée sur l’opportuElle sort du tournage
nité de faire ce livre,
broyée, anéantie. « Tu as
qu’elles devaient écrire à
compris que cette prise te
quatre mains, sous le
marquera à jamais,
regard bienveillant de
comme un tatouage raté
Jean-Marc Roberts, avant
que l’on passe ensuite sa
que Maria ne recule, effrayée. On l’ouvre,
vie à essayer de cacher. » Maria ne le sait
avant l’été, avec un même sentiment de
pas, mais elle aurait pu faire supprimer
crainte. Et puis, vite, on est happé,
cette scène non prévue par le script. « Tu
envoûté, par la sincérité, l’urgence, la
es jeune, poursuit Vanessa, tu es seule, tu es
brûlure.
mal conseillée. Tu ne connais rien au monde
du cinéma, à ses règles, à ses lois. La victime
Broyée et anéantie
parfaite. » Dix ans après le film, Maria dit
Lors de la sortie du film, dont le nom n’est
encore : « C’est un métier très très dangejamais prononcé en famille, Vanessa a
reux. Très. Un métier que je ne conseillesix ans. Elle range les articles, photos,
rais à aucune jeune personne de faire. Il
interviews, dossiers de presse concerfaut une force, une santé, une tête bien là. »
nant Maria dans une pochette rouge carAujourd’hui, c’est sa frimousse et ses lontonnée décorée de paillettes multicologues boucles sombres qui nous manres et d’étoiles autocollantes. Les clichés
quent. Heureusement, il reste « Profesjaunissent, le nom de Maria Schneider ne
sion : reporter », l’une des plus belles
dit plus rien à personne dans la nouvelle
œuvres de Michelangelo Antonioni,
génération. « Tu n’es plus la célébrité de
l’une des plus belles du cinéma tout
mon enfance, celle que l’on reconnaît dans
court. Face à Jack Nicholson, elle y est
la rue et que l’on regarde en frissonnant de
sublime. n
Tu t’appelais
Maria Schneider
Le bateau ivre d’Amy Liptrot
Philippe Chevilley
@pchevilley
ROMAN ANGLAIS
monde extrême, fracassé
par les éléments.
d’Amy Liptrot
Amy Liptrot file la
De profil, les yeux baissés,
traduit par
métaphore – méthodisongeuse, elle pose face à
Karine Reignier-Guerre,
quement –, mettant en
une vaste étendue d’eau :
Editions Globe,
parallèle ses nuits
mer ou lac, baignant les
336 pages, 22 euros.
d’ivresse et ses randonîles des Orcades, au nord
nées sur les falaises ou ses
de l’Ecosse. Cette jeune
bains de mer glacés.
femme aux allures de rock
Le procédé pourrait lasstar, dont on trouve la
ser, mais la clarté des
photo sur Internet, est
parallèles est saisissante.
écrivaine et signe un preL’auteure se garde de tout
mier roman autobiograpathos pour décrire
phique, « L’Ecart », qui
ses errements. Son style
emporte le lecteur comme
est juste sincère et urgent.
une tempête (force 7).
Peu à peu, elle nous
Amy Liptrot a marqué les
entraîne dans cet
esprits en Grande-Breta« écart » de l’âme, qui resgne avec le récit de sa dessemble fort à cette bande
cente aux enfers et de sa
côtière plus ou moins en
rédemption. Quittant,
friche et ouverte à tous les
jeune adulte, les îles batpossibles située « au bord
tues par les vents où elle a
du monde ».
passé son enfance pour Londres, cette
« L’Ecar t » nous offre un double
fille d’agriculteurs fréquente les boîtes de
voyage mouvementé : le parcours du
nuit, enchaînant les petits boulots pour
combattant de l’alcoolique pour (re)
vivre, louer des logements de fortune… et
devenir sobre ; et un séjour tellurique
se payer à boire. En un rien de temps, elle
dans les îles écossaises. Poésie et sociolosombre dans l’alcoolisme et ne contrôle
gie se mêlent pour nous faire suivre pas à
plus rien : elle perd son travail, son
pas un retour aux sources à portée uniamant, se fait agresser…
verselle. Sans verser dans le simplisme
(la nature contre la ville), Amy Liptrot
Double voyage
nous fait aimer ses Orcades salvatrices,
Par chance, elle trouve l’énergie de partir
ses oiseaux rares, son cottage rose.
en guerre contre son addiction. La jeune
La résurrection de la femme blessée ne
désespérée va entreprendre une cure de
fait que commencer. Mais en partageant
désintoxication et tenter de se reconspar l’écriture la splendeur des ciels bariotruire en revenant à ses origines : les
lés, le bruit des vagues et du vent furieux,
Orcades qu’elle va explorer de part en
elle a déjà fait une bonne partie du chepart. L’aventurière, qui a côtoyé les limimin. Une fois refermé, « L’Ecart » laisse
tes d’une vie de bohème, va tenter de
un goût de sel marin. Le sel de la vie
retrouver un sens à sa vie, dans un
retrouvée. n
L’Ecart
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDEES & DEBATS // 09
Les Echos Jeudi 30 août 2018
série d'été 4/5
série d'été
LES DÉFIS DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE
Les émotions, qu’il s’agisse de les détecter ou de les simuler, donnent aujourd’hui du fil à retordre
aux développeurs. Ce qui n’empêche pas quelques prouesses.
Robots et émotions : l’équation impossible ?
Rémy Demichelis
RemyDemichelis
drissante. Au bout d’un bras articulé, une tablette
affiche le visage d’un panda roux. Toujours en
mouvement, le robot laisse penser qu’il est doté
d’intentions. Il est en plus équipé d’une fonction
mimétique : quand vous penchez la tête, il fait de
même, comme lorsque l’on parle à quelqu’un et
que l’on se surprend à reproduire ses gestes.
« Sans capacité interactive, un robot, aussi utile
soit-il, ne sera pas utilisé », justifie Julien De Sanctis, doctorant en philosophie dans l’entreprise.
N
Une émotion n’est jamais isolée
Si le robot est capable
de susciter le sentiment d’être compris
chez l’humain, alors il
est capable de provoquer un sentiment,
potentiellement
n’importe lequel.
Photo Shutterstock
(Albin Michel, 2015), « aucun robot ne m’aimera
jamais, mais le jour où je serai tenté de penser que
mon robot m’aime, alors je serai pris dans l’illusion
qu’une machine peut avoir des sentiments
humains, et je serai victime d’une tendance commerciale qui va nous inciter à acheter des émo-robots. » Existe déjà au Japon un assistant vocal
appelé « Gatebox » : le cliché de la femme parfaite, sous cloche, vendue par l’entreprise Vinclu.
C’est un hologramme dont les traits sont inspirés
des mangas qui, non seulement sert d’ordinateur
central pour une maison connectée, mais en plus
dit et envoie par SMS des mots tendres à son pro-
Les questions qui préoccupent
les informaticiens sont
déjà de savoir comment
simuler ces émotions,
et comment les détecter.
priétaire : « Prends soin de toi », « Reviens
vite », etc. De quoi laisser penser que la machine
pense… à vous.
En France, chez Spoon, pas de risque de tomber
amoureux de la machine, même si elle est atten-
Seulement, pour savoir sur quel ton interagir avec
l’humain, encore faut-il comprendre dans quel
état il se trouve. « On est rarement dans une colère
furieuse, dans une tristesse extrême, ou dans une
joie délirante, mais souvent dans un mélange, et cela
parce que le contexte joue énormément, explique Laurence Devillers, professeur d’informatique et d’éthique à Sorbonne Université, et auteur
de l’essai « Des robots et des hommes » (Plon,
2017). Par exemple, quand on appelle un numéro
d’urgence dans un désespoir total, on peut en même
temps être soulagé parce que quelqu’un vient vous
aider. » Laurence Devillers regrette que le contexte et les interactions sociales ne soient pas
assez pris en compte par les ingénieurs.
Autre souci : une émotion est rarement figée.
Une expression faciale, comme une image sur
une pellicule de cinéma, ne prend son sens que
lorsqu’elle est animée, lorsqu’elle est précédée et
suivie d’autres expressions. La création la plus
sophistiquée pour reconnaître, simuler et même
éprouver des émotions reste encore l’humain. n
l
RETROUVEZ DEMAIN
La quête sans fin de l’IA générale
ECHO
ES
S
L
e parlez pas à Serge Tisseron de
« robots émotionnels ». Pour le psychiatre, « ce sont des machines à
simuler ». Se demander s’ils sont
capables d’éprouver des émotions
n’a pas de sens pour le moment. Selon lui, si ce que
nous appelons un sentiment relève d’un processus hormonal dans un être de chair et de nerfs,
alors nous serions bien en peine de le trouver
dans une créature d’acier et de boulons.
Les questions qui préoccupent les informaticiens sont déjà de savoir comment simuler ces
émotions, et comment les détecter. Tout doit commencer par la confiance que l’on peut apporter à
la machine : si le robot est capable de susciter le
sentiment d’être compris chez l’humain, alors il
est capable de provoquer un sentiment, potentiellement n’importe lequel.
Chez Google, la présentation de l’assistant
vocal Duplex a fait grand bruit en mai dernier. En
deux onomatopées, un frisson a parcouru le
monde, mi-amusé, mi-effrayé. De sa voix féminine, Duplex était chargé de prendre un rendezvous chez le coiffeur par téléphone. Son interlocutrice, ne sachant pas qu’elle avait affaire à un
robot, lui a demandé de patienter un instant. Et la
machine d’acquiescer par un « hmm hmm », qui
veut tout et rien dire à la fois, mais signifie surtout : « Je vous ai compris. »
La voix de Duplex, en plus, n’a rien de synthétique dans son intonation. Elle possède un vibrato
humain, proche de celui de Scarlett Johansson dans le film « Her » (2014). L’actrice y interprète un assistant vocal dont le héros romantique
(Joaquin Phoenix) tombe amoureux. « Nous n’en
sommes pas si loin », selon Serge Tisseron. Pour
l’auteur du « Jour où mon robot m’aimera »
E
EX
EC
S
CHANGER DE MÉTIER
U TIV
Marie Potel-Saville
La déontologie de l’avocat reste la sienne
DR
D’avocate, Marie Potel-Saville est devenue directrice juridique,
puis créatrice du bureau parisien de l’agence de « legal design »
Dot. Legal. Une reconversion inspirante qui a suivi l’air du temps.
Delphine Iweins
diweins@lesechos.fr
S
a première vie, Marie PotelSaville l’a vécue en portant la
robe. Cette ancienne avocate a
fait ses classes au sein de plusieurs cabinets d’affaires.
D’abord collaboratrice dans l’équipe de Jacques-Philippe Gunther, spécialiste reconnu
du droit de la concurrence, chez Freshfields
Bruckhaus Deringer. Ensuite au sein d’Allen
& Overy, où elle prend goût au contentieux et
au droit de la régulation au côté d’Olivier Fréget. Puis, après dix années riches en enseignements, elle suit son mari en expatriation
au Mexique. Allen & Overy ne dispose pas de
bureau à Mexico, mais Marie Potel-Saville
veut continuer à exercer. La profession d’avocat n’a pas de frontière. Elle apprend l’espagnol et devient avocat counsel du cabinet
Creel Garcia Enrique – l’un des plus réputés
du pays – en droit de la concurrence, contrôle
des concentrations et antitrust. Durant deux
ans à l’étranger, Marie Potel-Saville prépare
en parallèle son retour. Avec l’idée de raccrocher la robe en fil conducteur : « En passant
en entreprise, je voulais de la diversité. J’avais le
besoin d’élargir mes domaines d’action. » De
retour en France, sa stratégie de diversification s’avère gagnante. Sur les conseils d’une
ancienne consœur, elle intègre Chanel en
tant que responsable juridique concurrence
au sein de la direction juridique. « Je ne considère pas avoir défait à mon serment d’avocat.
La déontologie de l’avocat est toujours ma
colonne vertébrale », précise la nouvelle
juriste d’entreprise. Son expérience de cabinet d’affaires lui permet de traiter en profondeur des dossiers de fusions et acquisitions.
Elle gère aussi la création du programme de
compliance en data privacy, dix-huit mois
avant l’entrée en vigueur du RGPD, le règlement européen de protection de données
personnelles. Avec ce temps d’avance qui la
caractérise.
« Chassée » par un cabinet de recrutement, début 2017, Marie Potel-Saville met en
place la direction juridique Europe Middle
East Afrique (EMEA) du groupe Estée Lauder. Nouveau challenge. Le groupe de cosmé-
tique est en pleine restructuration dans cette
région du monde. La direction juridique se
heurte à un important volume de travail à faible valeur ajoutée et Marie Potel-Saville
pense d’abord aux legaltech pour gagner en
efficacité ; la technologie viendrait alors libérer les juristes de ces tâches. Mais une autre
innovation retient toute son attention : le
« legal design »… Un « design thinking »
appliqué au droit, assorti de promesses d’innovation des contenus et objets juridiques et de la façon de concevoir des contrats et autres programmes de compliance.
« Le “legal design” m’interpelle à ce moment-là,
compte tenu de la digitalisation de notre activité et la taille de nos contrats. Cette innovation
part de l’utilisateur, ce qui facilite l’intégration
du droit. La cocréation des contenus juridiques
avec les utilisateurs rend l’adoption rapide et
fluide », détaille la juriste, qui se rapproche
alors de l’association Open Law, moteur des
innovations dans le milieu juridique.
Aventure entrepreneuriale
A la fin de l’année 2017, Marie Potel-Saville se
rend au sommet annuel du « legal design », à
Helsinki, en Finlande, où elle rencontre les
fondateurs de Dot. Legal, une agence qui
repense la pratique du droit. Leur travail
combine le « design thinking », l’expertise
juridique et les nouvelles technologies. Un
beau mélange qui plaît aussitôt à la juriste
touche-à-tout. « Ma principale source de satisfaction est que ma carrière a toujours été guidée
par les mêmes valeurs et l’envie de faire
mieux. Des compétences développées il y a longtemps font aujourd’hui sens. Toutes ces vies se
font écho », reconnaît-elle. Les fondateurs
(finlandais) veulent développer leur concept
dans le reste de l’Europe. Marie Potel-Saville
finit par sauter le pas, au début de l’année
2018, en ouvrant leur bureau à Paris : « La
continuité était de prendre un risque entrepreneurial fondé sur ma profonde conviction. Je
cherchais réellement à participer à la pleine
effectivité du droit. Je veux l’appliquer en tant
que stratégie au sein de l’entreprise. » n
l
RETROUVEZ DEMAIN
Olivier Legrain :
Le divan d’un capitaine d’industrie
LES CONSEILS
À RETENIR
1. Disposer d’une plage
de deux heures par semaine pour se retrouver
« hors des murs de l’entreprise » (conférences,
échanges, etc.)
2. Diversifier ses sources
d’information.
3. Se former de façon
régulière, grâce à des
MOOC par exemple.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
10 // IDEES & DEBATS
Le Mississippi,
le creuset
de l’Amérique
Le Mississippi est un lieu mythique
dans l’histoire des Etats-Unis :
porte d’entrée vers l’Ouest, berceau
des bateaux à vapeur et source
d’inspiration pour l’un des plus grands
écrivains du pays, Mark Twain.
L
e Mississippi est un
morceau d’histoire
américaine à lui tout
seul. Ce grand fleuve a
longtemps symbolisé
« la frontière » entre la côte Est et
les confins encore inexplorés.
C’est un mythe aussi, en partie
forgé par Mark Twain pour qui le
fleuve tumultueux de son enfance
est d’une grandeur incomparable : « La première résidence au
monde pour l’homme civilisé »,
dira-t-il tout simplement.
C’est enfin un axe capital pour
l’économie du pays. Le fleuve et ses
affluents (notamment les rivières
Missouri et Ohio) sont les principales artères commerciales des EtatsUnis et le bassin créé par ces rivières
est le centre agricole du pays.
Selon le gouvernement, 92 % des
exportations agricoles des EtatsUnis sont produites dans le bassin
du Mississippi. Au total, 60 % des
céréales exportées par les EtatsUnis sont transportées par le Mississippi. Tout passe par le port de
Louisiane du sud (situé entre La
Nouvelle-Orléans et Baton Rouge),
qui traite plus de 450 millions de
tonnes de marchandises chaque
année, ce qui le place, en volume,
parmi les plus importants du pays.
La plaie des inondations
Mais les fleuves apportent aussi
leurs désagréments. Leurs inondations périodiques sont à l’origine de
certaines des pires catastrophes
naturelles des Etats-Unis. Et les
efforts visant à contenir, contrôler et
exploiter les rivières ont non seulement eu un succès marginal mais
ont également provoqué des dommages environnementaux importants. Les inondations ont été un
élément constant de l’histoire du
Mississippi, mais après celle, particulièrement dévastatrice, de 1927, le
gouvernement, par le biais du Corps
des ingénieurs de l’armée, a commencé à construire des barrages et
des digues pour réduire leur incidence. Un système d’écluses a ainsi
vu le jour au nord de Saint-Louis,
permettant aux navires de charge
de naviguer jusqu’à MinneapolisSaint Paul.
Forte érosion
Ces constructions ont réduit le
nombre d’inondations, sans les
supprimer entièrement. Elles ont
aussi augmenté les niveaux d’eau.
Les inondations sont devenues
moins nombreuses mais plus
dévastatrices. Celles de 1973, 1993 et
2011 ont entraîné des dizaines de
milliards de dollars de dommages.
Barrages et digues sur le Mississippi ont également réduit la quantité de limon qui s’écoule naturellement le long de la rivière jusqu’à son
embouchure en Louisiane. Pendant
des siècles, le limon avait construit et
renforcé le littoral contre l’érosion.
Depuis le début des constructions le long du fleuve, 4.900 kilomètres carrés de la côte de la Louisiane ont déjà disparu et d’autres
surfaces disparaissent chaque
année. En 2016, le gouvernement a
alloué 48 millions de dollars pour
la réinstallation des résidents de
l’île à Jean Charles, faisant d’eux
les premiers réfugiés climatiques
du pays… n
Jeudi 30 août 2018 Les Echos
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Jeudi 30 août 2018
,
Budget de l’Etat 2018 : 386,3 milliards d’euros // PIB 2017 : 2.283,6 milliards d’euros courants //
Plafond Sécurité sociale : 3.311 euros/mois à partir du 01-01-2018 // SMIC horaire : 9,88 euros
à partir du 01-01-2018 // Capitalisation boursière de Paris : 1.532,96 milliards d’euros (au 05-07-2018)
// Indice des prix (base 100 en 2015) : 103,36 en mai 2018 // Taux de chômage (BIT) : 8,6 %
au 1er trimestre 2017 // Dette publique : 2.255,3 milliards d’euros au 1er trimestre 2018
Les chiffres
de l'économie
EN FRANCE
À L’ÉTRANGER
INDRE MANIFESTATION CONTRE
LE RACHAT DE TERRES PAR
DES INVESTISSEURS CHINOIS
RUSSIE POUTINE RECULE
SUR LES RETRAITES
LA PHOTO DU JOUR
Le président russe, Vladimir Poutine, a
proposé mercredi, dans une allocution
télévisée, un assouplissement de la
réforme des retraites. L’annonce de
cette dernière avait provoqué des manifestations et une chute de sa popularité.
Le projet de loi, annoncé mi-juin, prévoyait initialement de relever l’âge de
départ à la retraite à 63 ans pour les femmes, contre 55 aujourd’hui et à 65 ans
pour les hommes, contre 60. Vladimir
Poutine a proposé de relever à 60 ans
seulement l’âge de départ des femmes.
Plus d’une centaine d’agriculteurs,
venus de toute la France, ont manifesté mercredi à Murs (Indre) sur une
parcelle appartenant à un consortium chinois pour dénoncer l’accaparement des terres par des sociétés
étrangères à l’agriculture. Avec trois
tracteurs, les manifestants rassemblés à l’initiative de la Confédération
paysanne ont semé de l’herbe sur la
parcelle occupée.
AFFAIRE NYSSEN VISITE
DE LA POLICE CHEZ ACTES SUD
Rupture d’un barrage en Birmanie
ÉTATS-UNIS TRUMP CRITIQUE
LES DÉMOCRATES
AFP
La police a mené mercredi des
« constatations » chez Actes Sud,
dans le cadre de l’enquête préliminaire sur les travaux controversés
entrepris à Paris par la maison d’édition quand elle était dirigée par
l’actuelle ministre de la Culture Françoise Nyssen. Les enquêteurs doivent
notamment déterminer quand et
comment ont eu lieu les travaux.
Le président américain, Donald Trump,
a affirmé à des personnalités évangélistes que les démocrates allaient procéder « vite et de manière violente » à des
changements si les républicains perdaient le contrôle du Congrès aux élections de novembre, a rapporté le « New
York Times » mercredi. Il a comparé les
démocrates aux groupes gauchistes
violents des antifas et prévenu : « Ils
vont annuler tout ce que nous avons fait. »
Trump a déjà mis en garde contre des
violences en cas de revers politique.
GRÈCE UNE ONG ACCUSÉE
D’AIDE AUX MIGRANTS ILLÉGAUX
Un pont à proximité de la capitale de Birmanie, Rangoun, est menacé par les inondations après la rupture d’un barrage.
Pour l’instant, aucune victime n’était à déplorer, mais des dizaines de milliers de Birmans ont dû fuir leurs maisons et on
est sans nouvelles de villages entiers.
PYRÉNÉES LE DÉPART DE
NICOLAS HULOT NE DÉMOBILISE
PAS LES ANTI-OURS
MÉTRO PLAINTES SIMPLIFIÉES
POUR LES ÉTRANGERS VOLÉS
Les touristes étrangers victimes de
vo l s p e u ve n t d é s o r m a i s p o r t e r
plainte directement via le réseau de
transport en commun parisien RATP,
avec des formulaires en français et en
anglais mis à disposition pour simplifier leurs démarches dans le cadre
d’une expérimentation de six mois.
Le formulaire, disponible dans six
gares et stations du réseau, sera directement transmis au parquet de Paris.
CYCLISME LE TOUR DE FRANCE
PARTIRA BIENTÔT DU
DANEMARK SELON MACRON
Le président français Emmanuel
Macron, en visite d’Etat au Danemark, a indiqué que le Tour de France
partirait du Danemark « dans les prochaines années ». Copenhague est en
effet ville candidate pour le départ du
Tour pour 2020 et 2021. Le directeur
du Tour, Christian Prudhomme, faisait partie de la délégation française.
Photo : Thet Aung/AFP
AFP
Quelque 200 personnes, dont de nombreux bergers et quelques élus, ont
manifesté mercredi à Etsaut (Pyrénées-Atlantiques) pour dire leur refus
de l’introduction d’ours dans le massif,
comme le souhaitait Nicolas Hulot, un
rassemblement qui a vu aussi des jets
de sang et de carcasses. Malgré sa
démission, les bergers avaient maintenu le rendez-vous pour montrer leur
détermination à protéger leurs troupeaux des prédateurs.
// 11
Les Echos
La police grecque a annoncé mardi soir
avoir démantelé un « réseau criminel »
d’aide à l’immigration irrégulière,
impliquant 30 membres de l’ONG
Emergency Response Centre International. La police l’accuse de fournir
« un concours direct aux réseaux organisés de trafic de migrants », s’informant à
l’avance de l’arrivée des embarcations
de migrants sans prévenir les autorités
responsables du secours en mer,
contrairement à leurs engagements.
IRAN LE GUIDE NE CROIT PLUS
À L’ACCORD JCPOA
Le guide suprême de la Révolution islamique d’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei,
a déclaré mercredi que Téhéran devrait
« abandonner ses espoirs » de voir les
pays européens sauver l’accord dit
JCPoA de 2015 sur le nucléaire iranien,
après le retrait américain de ce traité
international en mai dernier. Il n’a pas
exclu que son pays renonce à cet accord.
ÉTATS-UNIS L’AVOCAT DE
LA MAISON-BLANCHE S’EN VA
Donald Trump a annoncé, mercredi,
le départ à l’automne de l’avocat de la
Maison-Blanche, Don McGahn, au
moment où l’enquête du procureur
spécial Robert Mueller se fait de plus
en plus menaçante pour le cercle rapproché du président des Etats-Unis.
Don McGahn avait livré des informations au procureur, ce qui avait affecté
la confiance que Trump lui portait.
ON EN PARLE À LA HAYE
La difficile intégration en Hollande des réfugiés syriens
Près d’un quart des demandeurs d’asile syriens aux Pays-Bas
est refoulé du fait de leurs idées trop conservatrices.
Didier Burg
— Correspondant à Amsterdam
ses idées contraires aux valeurs
occidentales ou trop conservatrices. « Le principe d’égalité entre
les femmes et les hommes en fait
partie », indique Paul van Musscher, responsable au niveau
national des affaires d’immigration au sein de la police.
« Si un réfugié nous dit que ses
enfants ne doivent à aucun prix se
retrouver dans une classe mixte
ou à la piscine avec ses camarades
de classe, sa candidature est rayée
de la liste et il ne pourra pas
séjourner aux Pays-Bas »,
détaille le policier. De son côté, le
ministère de la Justice confirme
qu’un certain nombre de réfugiés syriens ont choisi de regagner leur pays après avoir été
informés du mode vie aux PaysBas. L’acceptation de la diversité
A
vec l’Allemagne, les
Pays-Bas figurent
parmi les Etats membres de l’Union européenne à
avoir accueilli le plus grand
nombre de réfugiés syriens.
Mais, même arrivés par les routes légales de l’immigration
après l’accord conclu avec la
Turquie en 2016, les demandeurs d’asile de ce pays toujours
en guerre ont des chances minimes d’y obtenir un titre de séjour.
D’après les chiffres des services de police en charge de
l’immigration, un demandeur
d’asile syrien sur cinq (20 %)
n’obtient pas son titre de séjour à
cause de son comportement ou
de la société néerlandaise et le
respect de l’égalité entre les
deux sexes sont parmi les principes les plus difficiles à accepter, précise-t-on au ministère.
Déceler des menaces
à la sécurité nationale
De fait, les Pays-Bas procèdent
à un triple examen des candidatures au séjour dans le
royaume. Outre le « screening »
des services de police, les services de l’immigration mènent
une enquête avant que l’institution chargée de l’accueil des
réfugiés dans des structures
dédiées passe de nouveau au
crible les demandeurs d’asile. Il
s’agit non seulement d’examiner les facultés d’intégration
dans la société néerlandaise,
mais aussi de déceler les comportements extrémistes pouvant mettre en danger la sécurité nationale et de démasquer
d’éventuels criminels de guerre
syriens. Dans les grandes
lignes, La Haye estime que
l’accord signé voici deux ans
avec la Turquie a porté ses
fruits, notamment avec la diminution de passages de clandestins vers la Grèce.
Les Pays-Bas ont accueilli
2.200 Syriens l’an dernier. Dans
l’Union européenne, un total de
15.000 Syriens a été pris en
charge, loin du chiffre maximum de 72.000 fixé par l’accord
de 2016 signé avec Ankara.
La Turquie compte quelque
3,6 millions de réfugiés syriens
entassés dans des camps. n
2
21
21
21
20
21
21
23
23
22
1
18
19
23
14/20
11/17
22
23
VENDREDI
13/21
2
21
233
8
VENDREDI
14/23
15/26
18/28
23
23
27
12/23
2
24
22
25
24
SAMEDI
13/26
29
22
27
14/29
2
27
32
30
12/23
13/23
20/29
13/25
30
2
26
/
14/25
13/28
25
15/32
20/28
DIMANCHE
SAMEDI
14/20
12/22
11/23
25/33
25/33
25/33
19/19
13/21
14/22
12/20
13/21
12/23
32/43
32/44
32/44
4
16/23
12/23
14/24
28/29
28/30
28/299
23/30
23/30
23/30
0
11/20
13/21
15/23
22/32
23/34
24/34
4
20/32
19/28
19/26
20/26
17/24
16/25
29/36
24/26
22/24
21/33
23/35
24/366
16/19
14/20
15/19
29/34
29/35
29/35
26/33
26/33
26/34
4
8/17
12/19
12/20
28/35
29/36
29/32
16/24
19/24
22/29
14/21
14/21
12/22
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Jeudi 30 août 2018
www.lesechos.fr
Première voie
touristique française,
ce tracé plus
que centenaire se
parcourt désormais
même à vélo
électrique. // P.21
Savoie Mont Blanc /
Lacombe
La route des Grandes Alpes,
mythique randonnée
DEVISES EUR/GBP 0,8993 EUR/JPY 1,3076 EUR/CHF 1,1376 GBP/USD 1,3009 USD/JPY 1,1177 USD/CHF 0,9723 TAUX EONIA -0,363 LIFFE EURIBOR 3 MOIS -0,319 OAT 10 ANS 0,6628 T-BONDS 10 ANS 2,9138
INDUSTRIE & SERVICES
SERVICES
DERNIÈRE HEURE
Le gouvernement annonce la
création du « chèque eau ». // P. 14
Carlsberg prêt à miser
100 millions d’euros sur Kronenbourg
ÉNERGIE
Nucléaire : le rapport qui gênait
Nicolas Hulot. // P. 15
ET L’ÉDITORIAL
DE DAVID BARROUX P.7
SNCF
La compagnie prend le train
des données numériques. // P. 15
David Pauget
@DavidPauget
ASTON MARTIN
Le constructeur britannique vise
une entrée en Bourse cette année.
// P. 16
RENAULT
Le groupe monte en gamme
sur le marché. // P. 16
ÉLECTROMÉNAGER
Haier veut se relancer en Europe
en levant les capitaux. // P. 16
Shutterstock
IMMOBILIER
La construction de logements
en berne. // P. 17
SPIRITUEUX
La Chine reprend des allures
d’eldorado pour Pernod Ricard.
Acquise par Carlsberg en 2008, la brasserie Kronenbourg, premier brasseur français, emploie 1.200 personnes,
dont 800 sur son site de production d’Obernai. Photo Carlsberg
// P. 18 ET « CRIBLE » P. 28
HIGH-TECH & MÉDIAS
FACEBOOK
Le troisième brasseur
mondial veut augmenter
les capacités de production
du site alsacien d’Obernai et
diversifier ses fabrications.
La plate-forme de vidéos lance
Watch dans le monde entier.
// P. 19
ÉDITION
La rentrée littéraire sous le signe
de l’apaisement. // P. 20
Valvital fait rejaillir les thermes
de Nancy. // P. 21
FINANCE & MARCHÉS
DETTE
Le risque d’une sortie de l’euro
fait bondir les taux italiens.
// P. 22
BANQUE
L’Etat donne le coup d’envoi à la
création d’un grand pôle financier
public. // P. 23
RÉGULATION
La Fed divisée sur la régulation
des banques. // P. 24
LES ÉCHOS BUSINESS
CARNET // P. 28
SUR
DANS
« LA CHRONIQUE
BOURSE »
À 13H ET 17H30
DU LUNDI AU VENDREDI
Hélène David
— Correspondante à Strasbourg
Anne Démians/Chabanne
+ Partenaires
PME & RÉGIONS
GRAND EST
Pénurie de
main-d’œuvre
chez
les coiffeurs
La venue d’Emmanuel Macron au Danemark a été l’occasion de mettre en scène
la décision. Alors que le président de la
République visitait mercredi le musée de
la Glyptothèque Nw Carlsberg de Copenhague, le groupe danois a annoncé que la
brasserie Kronenbourg d’Obernai allait
bénéficier d’un investissement « pouvant
aller jusqu’à 100 millions d’euros ».
Dévoilé par le PDG de Carlsberg, Cees
’t Hart, ce plan d’investissement en quatre
volets inclut une modernisation du site
alsacien, une augmentation des capacités
de production – 7 millions d’hectolitres
par an actuellement –, une augmentation
de la flexibilité, à la fois en termes de pac-
kaging et de type de produits, et « des
avancées en matière d’environnement, de
santé et de sécurité ». Si le détail, encore
très flou, des conditions de sa mise en
œuvre est « en train d’être décidé et négocié », selon le PDG de la brasserie Kronenbourg, João Abecasis, « il impactera 2019,
2020 et 2021, voire au-delà ». Le PDG
n’exclut pas une extension de l’outil
industriel qui occupe aujourd’hui les
deux tiers des 70 hectares du site.
Des bières sans alcool
Pour Carlsberg, le troisième brasseur mondial, il s’agit de soutenir les performances de
sa plus grande brasserie européenne, alors
que le marché français a renoué avec la
croissance. Porté par l’essor des bières artisanales, bières « sans alcool » et des bières
aromatisées, le marché a connu l’an dernier
une augmentation de 2,7 % des volumes
pour la quatrième année de suite, après
trente ans d’érosion régulière. « Pour continuer à nous développer, nous devons investir », a expliqué le PDG de Carlsberg, en évoquant les « opportunités de croissance
prometteuses » du brasseur français. En
parallèle, « le site d’Obernai brasse des bières
pour lesquelles la demande augmente dans le
monde », explique João Abecasis. C’est le cas
de la gamme 1664, produite à Obernai.
D’après Carlsberg, 1664 Blanc, en particulier, a bénéficié d’une croissance de 55 %
au premier semestre 2018, dépassant les
100 millions de litres.
Des investissements technologiques
permettront par ailleurs de renforcer la
capacité du site à produire des bières spécifiques : bières d’abbaye, sans alcool ou aromatisées. « Cela devrait nous permettre de
conserver notre compétitivité et de continuer
à diversifier notre portefeuille de produits »,
résume le PDG de Kronenbourg.
Acquise par Carlsberg en 2008, la brasserie Kronenbourg, premier brasseur
français, emploie 1.200 personnes, dont
800 sur son site de production d’Obernai.
En 2017, elle a réalisé un chiffre d’affaires
stable de 936 millions d’euros, avec des
volumes en légère hausse (+ 1,7 %). Trente-cinq variétés de bières y sont produites. Parmi les plus connues : Kronenbourg, la gamme 1664, Tourtel Twist ou
Grimbergen. n
Cœur artificiel : feu vert
pour la nouvelle usine de Carmat
Chantal Houzelle
@HouzelleChantal
Mercredi soir, Carmat a franchi une étape
décisive dans son processus de transformation en entreprise industrielle. La société
cotée annonce que l’organisme européen
Dekra lui a accordé la certification de sa
nouvelle usine d’assemblage automatisé, à
Bois-d’Arcy, en région parisienne, qui
pourra atteindre une capacité de production maximale de 800 bioprothèses cardiaques totalement implantables par an. Un
changement d’échelle radical : « Nous
étions arrivés au bout de nos capacités sur le
site de Vélizy, où nous ne pouvions fabriquer
que quelques unités par mois. Cette cadence
est devenue insuffisante pour alimenter le
rythme de notre étude clinique pivot, afin
d’obtenir le marquage CE en 2019 et de se préparer à la phase commerciale », précise Stéphane Piat, directeur général de Carmat.
« Cette nouvelle usine nous donne de l’oxygène pour les trois à quatre prochaines
années », assure-t-il.
Station logicielle entièrement
automatisée
Mis en œuvre avec des partenaires industriels, cet outil de production ultra hightech, qui optimisera encore la qualité et la
reproductibilité du cœur artificiel, a nécessité un investissement de 2,4 millions
d’euros, les locaux étant en location à un
coût très compétitif. « L’équipement technologique le plus important est la station roboti-
sée d’assemblage des membranes hybrides de
la bioprothèse, que nous avons réalisée avec le
groupe Roux-Jourfier », souligne Stéphane
Piat. Autre technologie clef : la station logicielle entièrement automatisée, qui permettra de configurer les paramètres du
cœur artificiel avec une extrême précision.
D’ici à la fin de l’année, l’effectif de l’unité de
Bois-d’Arcy comptera une cinquantaine de
salariés – dont la moitié d’ingénieurs formés
aux dispositifs médicaux complexes –, avec le
transfert d’une quarantaine de personnes du
site actuel de Vélizy et une dizaine d’embauches. Pour contrôler l’assurance qualité de sa
montée en puissance industrielle, la société a
recruté fin juillet au poste de directeur senior,
Thierry Dupoux, un expert mondial en la
matière issu de LivaNova. n
Une année « combative et constructive » :
c’est ce qu’a promis Bernard Stalter, président de l’Union nationale des entreprises de coiffure (Unec, première organisation professionnelle du secteur de la
coiffure). Acteur majeur du commerce
de proximité, le secteur compte
85.492 établissements pour un chiffre
d’affaires de 5,8 milliards d’euros.
Il tire cependant la sonnette d’alarme
sur des risques, susceptibles d’affecter
une profession sur le fil du rasoir. La
rentrée s’annonce chargée pour elle,
avec les réformes du gouvernement qui
la concernent directement : le plan
d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte) et
surtout la réforme de l’apprentissage.
L’emploi est en effet au cœur des préoccupations. Les difficultés de recrutement se sont accentuées : comptant
184.065 actifs, la profession a perdu
4.900 actifs depuis 2009. Face à la pénurie de main-d’œuvre, le secteur mise sur
l’apprentissage. Ce sont aujourd’hui
17.610 apprentis qui travaillent dans la
coiffure, faisant du secteur le deuxième
de l’artisanat en termes d’apprentis.
Mais, en dix ans, ses effectifs en formation ont fondu de 28 %.
Comptant 184.065 actifs,
la profession a perdu
4.900 actifs depuis 2009.
Ce sont aujourd’hui
17.610 apprentis
qui travaillent
dans la coiffure, faisant
du secteur le deuxième
de l’artisanat en termes
d’apprentis.
« Cela fait vingt ans qu’on dit que
l’apprentissage n’est pas valorisé et on a
toujours seulement 7 % d’apprentis,
alors que le taux de chômage des jeunes
est de 23 % », regrette Bernard Stalter,
prenant comme modèle l’Allemagne,
qui compte trois fois plus d’apprentis. La réforme du gouvernement sur
l’apprentissage est bien accueillie,
même si la profession se dit vigilante
quant aux conditions de sa mise en
œuvre.
Un unique opérateur
Déjà confronté à un recul de la consommation affectant l’activité (baisse de 1 %
du chiffre d’affaires entre 2014 et 2015,
derniers chiffres compilés), le secteur
redoute en outre d’éventuelles nouvelles charges qui le fragiliseraient encore
plus. « Les salons de coiffure sont
pour une large majorité des entreprises
de très petite taille », s’inquiète Bernard
Stalter. L’immense majorité des entreprises de coiffure (99,3 %) ayant moins
de 10 salariés.
Le président de l’Unec appelle enfin à
la création d’un unique opérateur de
compétences dédié à l’artisanat, qui
regrouperait les différentes branches
professionnelles. Aujourd’hui, l’artisanat
est en effet divisé en une vingtaine d’organismes paritaires collecteurs agréés
(OPCA). « Il n’y a aucune cohérence », souligne Bernard Stalter. Selon lui, une logique de fédération permettrait de gagner
en efficacité et en lisibilité. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
14 //
Jeudi 30 août 2018 Les Echos
INDUSTRIE
&SERVICES Le gouvernement annonce
la création du « chèque eau »
l Un tarif social de l’eau est instauré.
l Edouard Philippe a aussi profité des Assises de l’eau pour dévoiler
des mesures financières afin de relancer l’entretien du réseau.
à suivre
Sébastien Bozon/AFP
SERVICES
PSA : une pénurie de boîtes de vitesses
perturbe la production de la 308
AUTOMOBILE Une pénurie de boîtes 6 vitesses fabriquées par
l’usine PSA de Valenciennes a bloqué mercredi, pour le
deuxième jour d’affilée, la production des Peugeot 308 à
Sochaux. L’assemblage a redémarré dans l’après-midi. Le patron
de PSA, Carlos Tavares, était venu mardi à Valenciennes pour
s’enquérir de la situation. Le site de Valenciennes s’emploie à
monter en cadence mais d’autres arrêts ponctuels pourraient
avoir lieu dans les prochaines semaines, indique PSA.
Sel : des députés étudient une taxe
sur les aliments trop salés
AGROALIMENTAIRE Un rapport attendu fin septembre sur
l’alimentation industrielle envisage de taxer des aliments trop
salés. « Dans une grande majorité des cas, on peut très bien baisser
la concentration en sel sans que cela gêne au niveau du goût ou de
la conservation », a déclaré à Reuters la députée LREM Michèle
Crouzet, confirmant des informations du « Figaro ». La consommation de sel des Français est deux fois supérieure à la
recommandation de l’Organisation mondiale de la santé.
Ryanair finalise la prise de contrôle
de Laudamotion
d’acquisition de la majorité du capital de la compagnie aérienne
à bas coûts autrichienne Laudamotion de Niki Lauda et prévoir
de doubler la flotte l’an prochain en la portant à 18 appareils.
L’ancien champion du monde autrichien de F1 avait racheté cet
hiver la compagnie qu’il avait fondée et avait dans la foulée
passé un accord avec Ryanair pour lui céder 75 % du capital
pour un montant d’environ 50 millions d’euros.
Métro : plainte
simplifiée pour
les touristes
DR
quée. Edouard Philippe a tranché :
c’est exclu. En revanche, le plan
dévoilé contient diverses mesures
financières pour porter les investissements en infrastructures de 36 à
41 milliards sur 2019-2024 et quasidoubler le taux de renouvellement
du réseau pour atteindre 1 % en
2024, en se concentrant sur les
zones rurales grâce à un système
de péréquation financière entre
territoires.
« Les stations
d’épuration des
grandes villes ont
été modernisées
mais celles du milieu
rural doivent être
remises à niveau. »
MINISTÈRE
DE LA TRANSITION
ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE
Bonus-malus
Deux milliards d’euros de prêts
bonifiés de la Caisse des Dépôts
seront débloqués et 1,1 milliard de
dépenses des agences de l’eau sont
refléchées. Quelque 600 millions
sont versés en « primes de performances épuratoires ». Cette prime
est remplacée par un bonus-malus
fiscal et les mauvais élèves paieront
une redevance alourdie. Pour compléter, « nous avons fait le compte,
ajoute-t-on au ministère, les collectivités locales disposent d’une capacité de financement de 2,5 mil-
liards ». Cette trésorerie locale
dormante « n’était pas réinvestie car
les collectivités attendaient des subventions ou des emprunts pour
monter leurs projets, ce plan va les
débloquer », approuve Jean Launay, coordinateur des assises, en se
félicitant « d’une feuille de route
qui donne une visibilité à moyen
terme et introduit enfin une péréquation au profit du rural ».
Les assises ont clôturé leur première phase, Nicolas Hulot aurait
dû en présider une seconde, sur
l’adaptation au changement climatique et la gestion de la ressource. Il
sort du paysage mais cette seconde
phase aura bien lieu, sous une présidence à déterminer. La première
réunion de travail est prévue le
17 septembre et les conclusions
sont attendues pour le début de
2019. n
Les professionnels saluent une avancée
pour le modèle français
TRANSPORTS La RATP, le par-
quet de Paris et la préfecture de
police simplifient le dépôt de
plainte pour les touristes étrangers
victimes de vol dans le métro ou le
RER. Depuis le 20 août, ces derniers peuvent porter plainte directement auprès de la régie en remplissant un formulaire disponible
en français et en anglais dans 6 stations (Franklin Roosevelt, Anvers,
Saint-Michel-Notre-Dame, Opéra,
Hôtel de Ville et Charles de GaulleEtoile). Ce formulaire est ensuite
transmis au parquet.
Les assises du secteur ont été lancées l’an dernier pour redresser un
modèle français qui sombre. A vouloir maintenir le prix de l’eau bas,
les élus locaux sous-investissent.
Chaque année, seulement 0,6 % du
réseau français est remplacé. A ce
rythme, il faudra plus de cent
soixante ans ans pour renouveler
les canalisations, alors que leur
durée de vie est de cinquante à
soixante ans. Délabré, le réseau
fuit, à raison d’un litre sur cinq
d’eau potable et certaines communes en perdent un litre sur deux. De
même, « les stations d’épuration des
grandes villes ont été modernisées
mais celles du milieu rural doivent
être remises à niveau », observet-on dans l’entourage de Sébastien
Lecornu, président des assises. Et le
milieu rural n’est pas assez peuplé
pour que la facture d’eau finance
les infrastructures.
Il faut donc relancer l’investissement. Mais où trouver l’argent ? En
France, le principe est que « l’eau
paie l’eau ». L’idée d’instaurer un
prix plancher de l’eau avait été évo-
DÉCRYPTAGE // Plus de visibilité et de solidité mais des questions de fond restent en suspens.
Brian Reynaud/RÉA
FOOD TECH Delivery Hero a officialisé mercredi l’arrêt de ses activités en France sous la marque foodora, « au plus tard le 29 septembre ».
Le groupe allemand de livraison de
repas à domicile, qui a décidé de se
concentrer sur les marchés où il est
leader, avait annoncé, début août,
vouloir céder cette activité, ainsi que
ses opérations en Australie, Italie et
Pays-Bas. Il a précisé avoir mené en
vain des discussions avec de potentiels repreneurs. La concurrence est
rude sur le marché français de la
livraison de repas.
Shutterstock
Delivery Hero
ferme foodora
France
IMMOBILIER Unibail Rodamco
augmenté du patrimoine de Westfield affiche au premier semestre
861 millions d’euros de loyers, en
hausse de 4,7 % à périmètre constant. Bonne tenue des centres commerciaux, y compris des américains et des britanniques, dont
l’activité de juin a été intégrée, bon
début d’année pour les bureaux…
La profitabilité de la première foncière européenne est bien orientée
avec un résultat net récurrent de
703 millions, en croissance de
14,5 % par rapport à la même
période l’an dernier.
L’eau aura désormais son tarif
social, au même titre que l’énergie.
Une cinquantaine de communes et
d’agglomérations l’avaient expérimenté, le gouvernement le généralise et instaure un « chèque eau »,
similaire au chèque énergie et géré
par le même opérateur national.
« Techniquement, cela peut être mis
en place dès 2019 », estime-t-on
dans l’entourage de Sébastien
Lecornu, au ministère de la Transition écologique et solidaire.
La mesure fait partie du plan
dévoilé mercredi par Edouard Philippe à Chaillol (Hautes-Alpes),
au terme des Assises de l’eau, sur
lesquelles professionnels et élus
planchaient depuis 2017. Mais si le
gouvernement souhaite la généralisation d’un tarif social, l’eau est
une compétence des collectivités
locales et il ne peut les contraindre.
Le chèque eau sera donc à la disposition des collectivités volontaires.
Elles en supporteront le coût, mais
il pourrait être en partie compensé
par la baisse des impayés, qui ont
plus que doublé depuis la loi Brottes interdisant les coupures d’eau.
Réseau délabré
AÉRIEN Ryanair a indiqué mercredi avoir bouclé le processus
Unibail digère
bien sa fusion
avec Westfield
Myriam Chauvot
mchauvot@lesechos.fr
R
eportées, puis tenues mercredi sans Nicolas Hulot, les
Assises de l’eau paraissaient mal emmanchées mais leur
résultat, au final, a mis d’accord –
une fois n’est pas coutume – les
divers acteurs du secteur, publics
comme privés. « Ce plan enclenche
une dynamique et donne de la visibilité, nous sommes globalement satisfaits », réagit, pour les canalisateurs, leur président, Alain
Grizaud, qui applaudit le doublement d’ici à 2024 du rythme de
renouvellement du réseau.
Le coordinateur des assises et exparlementaire Jean Launay, lui,
plébiscite l’introduction d’une
péréquation, qui doublera l’aide
des agences de l’eau aux infrastructures rurales. Et les opérateurs
d’eau ne peuvent que saluer le chè-
que eau susceptible de réduire les
impayés, sachant que ,« depuis la loi
Brottes interdisant les coupures, le
taux d’impayé est passé de 0,7 % à 2 %
voire plus : lors des assises, on a
entendu des collectivités évoquer des
taux d’impayés multipliés par 3, 4 ou
5 dans leurs régies publiques ! », souligne Frédéric Van Heems, le président de la Fédération des entreprises de l’eau (FP2E), pour une fois
solidaire de ces rivales publiques.
Part d’ombre
Autre satisfecit, la visibilité donnée.
Les 22.168 communes et intercommunalités devront toutes faire un
programme pluriannuel d’action et
renseigner la base de données
nationale sur l’état de leurs infrastructures, alors qu’aujourd’hui,
pour 25 % de la population fran-
çaise, c’est le trou noir. L’Etat va
épauler les communes rurales
manquant d’expertise pour évaluer
leur réseau afin d’avoir, enfin, une
vision exhaustive du patrimoine
existant.
La part d’ombre du plan sera plus
longue à décanter. Ainsi, pas un
mot sur les ponctions de l’Etat
sur les ressources des agences de
l’eau (la facture des usagers), qui
financent actuellement un peu
n’importe quoi (le Conseil supérieur de la chasse, l’Agence française pour la biodiversité, etc.).
« L’Etat doit cesser ces prélèvements,
qui représentent de l’ordre de
500 millions par an et instaurer une
redevance spécifique pour que l’eau
arrête de financer (pour 300 millions par an) les infrastructures de
récupération des eaux pluviales »,
réclamait avant l’été Frédéric Van
Heems. Chou blanc.
Il reste aussi à traiter des questions de fond pour l’avenir du
modèle français de l’eau. « Pour
inciter à l’économie de la ressource, il
faudrait développer la tarification
incitative [plus on consomme plus
le prix de l’eau augmente, NDLR],
mais comment la concilier avec
l’équation économique de l’opérateur d’eau ? On ne peut pas en même
temps vendre moins d’eau, ce qui
réduit les ressources financières, et
investir plus dans les infrastructures », remarque Louis-Roch Burgard, le dirigeant de la Saur. La
deuxième phase des assises, axée
sur la protection et la gestion de
la ressource, va maintenant ouvrir
le débat et tenter de résoudre la quadrature du cercle. — M. C.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
INDUSTRIE & SERVICES // 15
Les Echos Jeudi 30 août 2018
Nucléaire : le rapport qui gênait Nicolas Hulot
feuille de route que sera la Programmation pluriannuelle de
l’énergie (PPE) pour engager la
construction de nouveaux réacteurs. Au-delà de la prolongation
d’exploitation des réacteurs existants, il a bataillé, depuis son arrivée à la tête d’EDF en 2014, pour
construire des EPR à Hinkley Point
en Grande-Bretagne. Un projet
ÉNERGIE
Un rapport
sur le maintien
des compétences
préconise de
construire six EPR
à partir de 2025.
Il est issu
d’une mission lancée
par l’ex-ministre
et par Bercy.
Le gouvernement
devrait se donner
un peu de temps
pour décider
des suites du rapport.
Véronique Le Billon
@VLeBillon
et Elsa Freyssenet
@ElsaFreyssenet
C’est un rapport qui, assure l’entourage de Nicolas Hulot, a été à peine
parcouru par l’ex-ministre de la
Transition écologique et solidaire.
Mais c’est un rapport qui aurait
probablement nourri sa critique
sur la « folie inutile » du nucléaire
qu’il dénonçait encore mardi et qui
n’aurait pas facilité sa tâche dans
son combat pour diversifier le mix
électrique français.
Au printemps dernier, Nicolas
Hulot et son homologue de l’Economie, Bruno Le Maire, ont conjointement lancé une « mission
concernant le maintien des capacités
industrielles de la filière nucléaire
en vue de potentielles nouvelles
constructions de réacteurs », selon
la lettre de mission consultée par
« Les Echos ».
Alors que la filière rend l’arrêt
des constructions à la fin des
années 1990 responsable des
retards à répétition de l’EPR de Flamanville (Manche) et d’Olkiluoto
(Finlande), l’objet était notamment
d’évaluer « les impacts d’éventuelles
périodes d’inactivité […] et les condi-
Initialement prévus
en septembre,
les arbitrages sont
désormais attendus
cet automne.
Le chantier de construction de l’EPR de Flamanville (Manche), en 2016. Photo Charly Triballeau/AFP
tions dans lesquelles les capacités
industrielles requises pour la construction de réacteurs pourraient être
remobilisées après une période
d’inactivité prolongée ». Une préoccupation pour les activités civiles,
mais aussi de défense – avec la propulsion nucléaire des sous-marins
et des porte-avions.
Deux « historiques »
Les noms des deux « historiques »
du secteur chargés de remettre
leurs conclusions dans les trois
mois laissaient peu de doutes sur
leurs orientations : Yannick d’Esca-
tha, ancien administrateur général
du Commissariat à l’énergie atomique, est désormais conseiller du
PDG d’EDF. Et Laurent ColletBillon était jusqu’à l’an dernier délégué général à l’armement. Le premier était paradoxalement chargé
de se concentrer sur le volet militaire du rapport et le second sur le
volet civil. Le plus surprenant est
que Nicolas Hulot ait accepté de
tels profils.
Après plusieurs semaines
d’auditions menées par un groupe
restreint (dont un ancien dirigeant
d’Areva), le rapport a été envoyé
dans l’été à ses commanditaires. « Il
n’a pas été officiellement remis mais
il a été envoyé pour classification
[secret-défense, NDLR] », indique
une source.
Trois paires d’EPR
Ses conclusions ne surprennent
guère : pour maintenir les compétences industrielles, donner des
perspectives aux salariés et assurer
la relève, « on ne peut pas arrêter de
construire », estime en résumé le
rapport. Il défend même un plan
précis, avec, selon plusieurs sources, la construction d’un premier
La SNCF prend le train
des données numériques
FERROVIAIRE
Personnalisation du
service au client, maintenance préventive… La
transformation numérique est au cœur de la
stratégie du groupe.
Lionel Steinmann
@lionelSteinmann
Innovations technologiques et nouveaux services aux clients : après un
printemps marqué par la plus longue grève de son histoire et un été
pollué une nouvelle fois par une
série d’incidents (le plus spectaculaire gare Montparnasse fin juillet),
la SNCF veut reprendre la main.
Lancement de l’offre InOui sur l’axe
Sud-Est, point d’avancement sur le
projet de « train autonome », célébration des cinq ans du TGV low
cost Ouigo… Une flopée de conférences de presse et d’événements
sont programmés dans les semaines à venir, pour illustrer le dynamisme du groupe et sa capacité à se
réformer.
Première étape mercredi, avec
une présentation à la presse des différents chantiers ouverts au sein du
groupe pour faire de la SNCF « une
entreprise totalement orientée données », selon l’expression du patron
du groupe, Guillaume Pepy. L’entreprise collecte chaque année une
masse considérable d’informations,
que ce soit celles qu’elle génère dans
son fonctionnement quotidien ou
celles que lui confient ses clients.
L’objectif est de parvenir à une
exploitation optimale de ces data, et
d’en collecter de nouvelles, avec à la
clef une amélioration du service, et
des gains de productivité parfois
considérables.
C’est particulièrement vrai pour
les opérations d’entretien de la voie
ou du matériel roulant. Un exemple
parmi d’autres : les conducteurs de
trains étant désormais équipés de
smartphones, la SNCF a développé
La SNCF a développé pour les conducteurs de train une application
qui mesure les vibrations générées par le passage sur la voie, ce qui
permet d’anticiper d’éventuels problèmes. Photo Christophe Simon/AFP
lot de six nouveaux EPR à partir de
la prochaine décennie.
La construction d’un premier
exemplaire, suggère ainsi le rapport, démarrerait en 2025 (date du
« premier béton », qui acte le début
d’un chantier nucléaire), pour une
entrée en service en 2035. La construction d’un deuxième réacteur
serait lancée deux ans après le premier, et ainsi de suite pour construire ces trois premières paires.
Les conclusions siéront à EDF.
Son PDG, Jean-Bernard Lévy,
réclame de longue date un message
du gouvernement dans la nouvelle
d’ailleurs soutenu, sous la présidence de François Hollande, par
Emmanuel Macron alors ministre
de l’Economie. A chaque fois,
l’argument est le même : continuer
à construire pour maintenir les
compétences.
Le gouvernement devrait se donner un peu de temps pour décider
des suites du rapport. « Il a un peu
débordé de son champ, estime une
source ministérielle, qui ne se sent
pas engagée. On ne leur demandait
pas d’aller aussi loin dans la planification. » Initialement prévus en
septembre, les arbitrages sur la
PPE sont désormais attendus « cet
automne normalement », indique
l’entourage du Premier ministre,
précisant qu’il n’y a « aucune
urgence ».
(
Lire l’éditorial
de David Barroux Page 7
RÉSULTATS SEMESTRIELS 2018
pour ces derniers une application
baptisée « Vibrato », qui mesure les
vibrations générées par le passage
sur la voie, grâce au gyroscope et
aux accéléromètres de ces smartphones. Les vibrations trop fortes
signalent un ballast potentiellement
dégradé, ce qui permet d’intervenir
avant qu’un problème ne survienne.
Pour les clients, cela signifie moins
d’incidents et de retards.
Objets connectés
De la même manière, les objets connectés à bord des trains peuvent
détecter les signes avant-coureurs
de dysfonctionnements (une porte
dont la vitesse de fermeture devient
plus lente par exemple). Avec
comme résultat une réduction du
nombre de pannes de 30 % sur les
trains connectés. Les opérations de
maintenance préventive, de surcroît, sont moins coûteuses.
L’appli SNCF, déjà téléchargée
10,8 millions de fois, a elle aussi un
rôle important à jouer. Pour améliorer l’information voyageur, bien sûr,
mais également optimiser l’organisation des circulations : dans le
cadre du projet Data Flux voyageurs, plus de 600.000 clients ont
donné leur accord pour activer la
géolocalisation.
Les données collectées sur les
déplacements, évidemment anonymisées, peuvent servir à cartographier précisément à l’échelle d’une
agglomération d’où viennent et se
rendent les passagers après avoir
pris le train. Un outil précieux pour
ajuster au mieux les réseaux de
transports en commun qui desservent les gares. Il implique toutefois
de nouvelles responsabilités. « Toutes ces données sont protégées, sécurisées, et jamais nous ne les vendrons »,
tient à préciser Benoît Tiers, le directeur général e.sncf. n
Kropman - Pays-Bas © Kropman - Eiffage
Ligne 14 - © Hervé Piraud - Eiffage
Priora AG - Suisse © Priora AG - Eiffage
Progression marquée de l’activité, des résultats et du carnet de commandes
Baisse de l’endettement
Dans les Travaux, compte tenu d’une activité
dynamique (International et démarrage du Grand
Paris Express) et de plusieurs acquisitions sur
le semestre, le chiffre d’affaires(1) progresse de
9,7% et le résultat opérationnel courant de 19,3%.
Dans les Concessions, un trafic autoroutier toujours
bien orienté et soutenu par les perturbations
du service ferroviaire conduit à une hausse du chiffre
d’affaires(1) de 7,9 % et du résultat opérationnel
courant de 10,1%.
Cette dynamique concourt à l’augmentation du résultat
opérationnel courant de 11,2% à 806 millions d’euros.
Bénéficiant en outre d’une nouvelle baisse des frais
financiers, le résultat net part du Groupe est porté
à 217 millions d’euros (+ 25,4 %).
L’endettement net(3) est en diminution de 501 millions
d’euros sur 12 mois, alors que le Groupe a investi
significativement en croissance externe pour renforcer
son ancrage européen.
Sur la base de ces résultats semestriels et d’un carnet
de commandes en forte hausse (+ 22 %), Eiffage
anticipe pour l’année une croissance d’activité et une
nouvelle progression de ses résultats(2) en Travaux et en
Concessions.
Chiffre d’affaires(1)
7,6 Mds€
+ 9,4 %
Marge
opérationnelle
en hausse à
10,5 %
Endettement net(3)
en baisse de
501 M€
Résultat
opérationnel
courant
806 M€
+ 11,2 %
Résultat net
part du Groupe(2)
217 M€
+ 25,4 %
Carnet de
commandes
des Travaux
14,4 Mds€
+ 22 % sur un an
Toutes les données de 2017 reprises dans le présent communiqué
ont été retraitées selon la norme IFRS 15 ; toutes les comparaisons/
évolutions 2018/2017 tiennent compte de ces retraitements.
(1) Hors IFRIC 12.
(2) Hors ajustement des impôts différés non courants.
(3) Hors juste valeur de la dette CNA et des swaps.
Un communiqué de presse complet ainsi qu’une présentation et la retransmission
vidéo de la présentation des résultats sont disponibles sur le site d’Eiffage
www.eiffage.com
Prochain rendez-vous
Publication trimestrielle
6 novembre 2018
CONSTRUCTION I IMMOBILIER I AMÉNAGEMENT I ROUTE I GÉNIE CIVIL I MÉTAL I ÉNERGIE SYSTÈMES I CONCESSIONS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
16 // INDUSTRIE & SERVICES
Jeudi 30 août 2018 Les Echos
Aston Martin vise une entrée
en Bourse cette année
l Le célèbre constructeur britannique compte mettre sur le marché au moins
un quart de son capital.
l Il cible une valorisation de 5 milliards de livres.
AUTOMOBILE
Alexandre Counis
@alexandre counis
— Correspondant à Londres
et Raphaël Bloch
@Bloch_R
La voiture de James Bond appuie
sur l’accélérateur. Aston Martin,
qui cherchait depuis plusieurs mois
à se consolider financièrement, a
annoncé mercredi son intention de
se faire coter à Londres, après avoir
renoué avec les bénéfices.
L’opération, que la direction
espère boucler cette année, pourrait, selon la presse britannique,
valoriser le constructeur de voitures
de sport aux alentours de 5 milliards
de livres (5,5 milliards d’euros). La
griffe créée en 1913, qui
donnera plus de
détails autour du
20 septembre,
prévoit de mettre sur le marché au
moins un quart de son capital, ce qui
représenterait un peu plus de 1 milliard de livres (1,1 milliard d’euros).
L’exemple Ferrari
Ce sont les actuels propriétaires, le
fonds italien Investindustrial et les
investisseurs koweïtiens Investment Dar et Adeem Investment, qui
devraient vendre une partie de
leurs actions. Ils resteront néanmoins au capital, aux côtés de
Daimler, qui possède 4,9 % des
parts. Une émission d’actions est
aussi prévue, à laquelle les salariés
et les clients pourront participer.
Si l’opération va à son terme,
Aston Martin, qui espère intégrer
les principaux indices FTSE de la
Bourse de Londres, signera la plus
grosse IPO du secteur depuis celle
de Ferrari. L’Italien, qui s’était fait
coter il y a trois ans à New York et à
Milan, a explosé depuis sur les marchés. Introduit en Bourse sur les
mêmes bases de valorisation que
celle envisagée pour Aston Martin,
il pèse aujourd’hui 24,5 milliards de
dollars.
Aston Martin a encore du chemin à faire pour atteindre les marges d’Ebitda de 30 % dégagées par
l’italien. Mais c’est bien le niveau
qu’il vise. Après avoir essuyé sept
dépôts de bilan, il se porte mieux
depuis quelques années. Après
avoir renoué avec les bénéfices l’an
dernier – une première depuis
2010 –, il a annoncé mercredi une
hausse de 8 % de son chiffre d’affaires sur les six premiers mois de
l’année, à 445 millions de livres, et
une progression de 14 % de son
bénéfice brut d’exploi-
Aston Martin donnera plus
de détails sur l’opération autour
du 20 septembre. Photo Shutterstock
tation (Ebitda), à 106 millions de
livres.
Depuis qu’il est dirigé par Andy
Palmer, l’ex-bras droit de Carlos
Ghosn chez Nissan arrivé aux
manettes en 2014, le groupe qui
vient de relancer le célèbre modèle
DB5 immortalisé par James Bond a
commercialisé un nouveau coupé,
le DB11, et annoncé un premier SUV
pour l’an prochain. Il a aussi promis
que tous ses nouveaux modèles
seraient électriques d’ici au milieu
des années 2020.
De 6.200 à 6.400 voitures
visées pour cette année
Après avoir vendu plus de 5.000
véhicules l’an dernier, un record
depuis 2008, le constructeur
espère produire entre 6.200 et
6.400 voitures cette année puis
7.300 l’an prochain, avant de
tutoyer la barre des 10.000 dès 2020.
Un quart de sa production est
exporté vers l’Union européenne.
Andy Palmer ne redoute pas les
effets d’un « hard Brexit ». « Si un
tarif douanier est rétabli sur les
exportations vers l’Europe, il
sera contrebalancé par un
autre sur les importations de
no s co n cu rren ts ve rs le
Royaume-Uni, a-t-il dit à
l’agence Reuters. On peut
donc perdre un peu de parts de
marché dans l’UE, mais on en
gagnera ici. » Le constructeur,
qui dépend de Daimler pour ses
moteurs et son électronique, serait
néanmoins impacté en cas de nouvelle chute de la livre. n
Le luxe, le filon en or massif de l’automobile
Alors qu’Aston Martin
veut entrer en Bourse,
les ventes de voitures
pour ultrariches s’envolent.
Elles ont été multipliées
par cinq en quinze ans.
Julien Dupont-Calbo
@jdupontcalbo
Les arbres ne montent pas jusqu’au
ciel, sauf s’ils s’appellent Ferrari.
Symbole rutilant de l’insolente
santé de l’automobile de luxe, la
marque italienne s’est envolée en
Bourse depuis son arrivée à Wall
Street, il y a trois ans. Le Cheval
cabré vaut en ce moment 24,5 milliards de dollars sur le marché
(21 milliards d’euros), soit autant
que PSA et presque 15 milliards de
plus qu’en 2015. « Il y a de plus en plus
de gens riches et ils sont de plus en
plus riches. Ils dépensent leur argent
dans des produits de luxe, comme les
voitures », résumait il y a quelques
mois dans la presse britannique
Andy Palmer, le patron d’Aston
Martin. Rien d’étonnant donc à ce
qu’il veuille lui aussi profiter de la
folie boursière qui s’empare des
« supercars » en arrivant sur la cote.
Il faut dire que le filon est en or
massif. En 2002, Aston Martin,
Bentley, Ferrari, McLaren, Lamborghini et Rolls-royce vendaient
ensemble quelque 6.475 véhicules
dans le monde, selon les données de
Jato Dynamics. En 2017, ils en
étaient à… 29.554. Une croissance à
faire pâlir Porsche, Maserati, voire
Mercedes ou BMW, leurs concur-
rents dans le premium. Les Européens – surtout les Britanniques, les
Allemands et les Suisses – sont les
premiers clients de ces marques
« jet-set », juste devant les Américains, et bien devant les Chinois et
les Japonais.
Le défi des motorisations
plus propres
Pour séduire ce beau monde, les
fabricants de voitures de luxe
tâchent de leur proposer des nouveautés, que ce soit en matières
d’options ou de modèles (des SUV,
surtout). Une manière, en passant,
de garantir l’aspect « exclusif » cher
à cette clientèle particulière et de
monter encore les prix (compter au
moins 150.000 euros pour monter à
bord de l’une de leur création).
Avec cette méthode, couplée à
l’introduction de méthodes plus
industrielles dans ce secteur longtemps artisanal, Ferrari et Aston
Martin affichent en ce moment des
résultats financiers record. L’an
dernier, Ferrari a enregistré une
marge opérationnelle de 30 %, tandis qu’Aston Martin tourne autour
de 25 %. Dans le monde des constructeurs généralistes, on se félicite
quand on dépasse les 6 %…
A part une grande crise économique mondiale, le segment devrait
donc continuer à grossir. A condition, cependant, de réussir le virage
vers des motorisations plus propres, électriques ou hybrides. Rolls-Royce, Aston Martin et
même Ferrari ont annoncé des
plans pour électrifier leurs bijoux. n
Haier veut
se relancer en
Europe en levant
des capitaux
Un chinois à la Bourse de Francfort. Le groupe d’électroménager Haier met les moyens pour
faire un bond en avant en
Europe. Profitant du salon IFA,
qui se tient à Berlin, le groupe de
37 milliards de dollars de revenus annonce ce matin qu’il
décidé de coter sa filiale de produits blancs Qingdao (62 % de
ses ventes) en Allemagne, via le
Ceinex, un dispositif créé par la
Deutsche Börse et la Bourse de
Shanghai, pour faciliter l’entrée
d’investisseurs internationaux
dans les sociétés chinoises.
Cotée en Chine, l’entreprise réalise désormais 42 % de ses ventes
hors de son marché national
après avoir racheté l’électroménager de GE.
souhaitons nous classer dans le
Top 5 d’ici à 2022 », reprend le
dirigeant. Aujourd’hui, Haier
détient 2,3 % du marché européen (le deuxième de la planète),
ce qui place le groupe en 9e position, loin derrière Electrolux.
Aux Etats-Unis, l’acquisition
de l’électroménager de GE en
2016 a marqué une rupture. Le
groupe est devenu le numéro un
mondial en valeur, devant
Whirlpool. Il a décroché 20 % de
parts de marché dans un pays,
où il n’était quasi pas présent.
Une stratégie qu’il veut appliquer en Europe, où le secteur est
en phase de consolidation.
Indesit est passé dans les
mains de Whirlpool et Brandt a
été repris par un algérien. « Un
de nos plus grands handicaps est
notre manque de notoriété. Le
rachat d’une marque reconnue,
avec une technologie et une catégorie de produits où nous sommes faibles, et un solide réseau de
vente nous permettraient d’accélérer », juge Yannick Fierling.
Car aux yeux des Européens,
le made in China n’est pas signe
de qualité. « En Chine, Haier est
u n e m a rq u e p re m i u m . E n
Europe, nous avons fait des
erreurs de positionnement que
nous sommes en train de corriger », reconnaît le patron, avec
un niveau de prix dans la lignée
d’Electrolux et Bosch.
400 millions d’actions
émises
Hausse des capacités
en Russie
ÉLECTROMÉNAGER
La filiale électroménager du groupe
chinois va être cotée
à la Bourse
de Francfort.
Une première pour
une grande entreprise chinoise.
Dominique Chapuis
d.chapuis@lesechos.fr
« Haier sera la première grande
entreprise chinoise à être listée
sur le Ceinex », souligne Yannick
Fi e r l i n g , d i r e c t e u r g é n é ral Europe. Cette levée de fonds
va porter sur 400 millions
d’actions, soit au prix de l’action
de mercredi à Shanghai, quelque 800 millions d’euros. Des
moyens qui vont aider Haier à
investir près d’un milliard de
dollars sur 4quatre ans en
Europe pour sa croissance organique. Une zone où le numéro
un mondial (14,2 % de part de
marché selon « Euromonitor »)
a du mal à percer. « C’est un signe
très fort de l’engagement de la
société sur ce marché, où nous
« Un de nos plus
grands handicaps
est notre manque
de notoriété. »
YANNICK FIERLING
Directeur général Europe
Car la croissance organique
reste une priorité. Avec la levée
de fonds, le chinois va investir
dans la publicité pour mieux se
faire connaître. L’innovation
sera aussi poussée, en particulier sur les équipements connectés. Des produits, comme le
réfrigérateur qui commande les
courses, comptent déjà 58 millions utilisateurs en Chine.
Autres leviers, l’expansion
géographique, avec une arrivée
dans les pays scandinaves, et
le recours à la marque GE,
absente d’Europe depuis 2008.
L’an dernier, Haier a ainsi commercialisé des climatiseurs
sous label GE.
Dans le même temps, le géant
mondial augmente ses capacités de production. Celles de son
usine russe (500.000 pièces)
vont progresser d’un tiers en
2019. En plus des réfrigérateurs,
la fabrication de machines à
laver va débuter. Haier se dit
néanmoins en quête d’un autre
site en Europe pour répondre à
la hausse de la demande. n
Renault monte en gamme sur le marché russe
AUTOMOBILE
Au Salon de Moscou,
le constructeur français dévoile l’Arkana,
un concept car préfigurant le coupé SUV
qu’il commercialisera
en 2019 en Russie.
Benjamin Quénelle
— Correspondant à Moscou
Rassuré par la reprise du marché
russe, Renault fait le pari de la montée en gamme. En avant-première
au Salon international de Moscou, il
a dévoilé hier l’Arkana, un concept
car préfigurant largement son prochain véhicule de série, un coupé
intermédiaire entre un SUV et une
berline, dont la production devrait
commencer au premier semestre
2019 dans l’usine moscovite du
constructeur. « Ce véhicule de segment C, qui à terme sera proposé dans
d’autres pays, va nous permettre de
viser le haut du marché en Russie, de
trouver de nouveaux clients. Et donc
de mieux jouer la complémentarité
avec l’offre bon marché des modèles
d’AvtoVAZ », confie aux « Echos »
Nicolas Maure, l’ex-patron de la
filiale russe du groupe Renault,
désormais à la tête de toutes ses
opérations sur la région Eurasie.
Venant ainsi s’ajouter aux Duster,
Sandero, Logan déjà produits
sur place, cette Arkana pourrait
ensuite être déclinée en Chine et en
Corée, mais pas en Europe. « En
Russie, notre objectif est de faire passer la part de marché de Renault de
8,5 % à 10 % », insiste Nicolas Maure
qui, en incluant les ventes d’AvtoVAZ, table à terme sur une part
totale de plus de 30 %.
La concurrence s’annonce rude,
y compris sur le segment C. Les
constructeurs coréens Kia et Hyundai dominent déjà le marché du
moyen de gamme, avec respectivement leurs modèles Rio et Solaris.
Et, eux aussi, montent en gamme.
Kia, qui affirme avoir renouvelé son
offre à 80 % en 2017-2018, a présenté
au Salon de Moscou son nouveau
modèle Cerato, en vente en Russie
dès octobre prochain.
Diversification
Cette diversification de l’offre des
constructeurs étrangers confirme
leur regain de confiance dans le
marché russe. Amputé de moitié
après quatre ans de chute des ventes, celui-là a vu la reprise s’accélérer
ces derniers mois : les immatriculations ont grimpé de plus de 10 %
en juillet, après une hausse de 18 %
au premier semestre, et devraient
progresser de 10 % sur l’année.
Le groupe Renault, numéro un
du marché avec ses marques et
celles d’AvtoVAZ, a enregistré une
hausse de près de 15 % au premier
semestre. Ces bonnes performances contrastent avec le marasme de
2014-2016, lorsque la récession
avait réduit le pouvoir d’achat des
Russes et plombé les ventes et la
rentabilité des constructeurs, AvtoVAZ en tête. « Nous sommes sur la
bonne voie mais la route est encore
longue », n’a cessé de répéter hier
Yves Caracatzanis, le PDG d’AvtoVAZ qui a déjà renoué avec les bénéfices plus tôt que prévu. Valeur
montante chez Renault, l’homme
a été envoyé en juin pour gérer la
En avant-première au Salon international de Moscou, Renault
a dévoilé l’Arkana. Photo Andrey Rudakov/Bloomberg
mutation du constructeur russe.
Contrôlé par le groupe Renault au
côté du conglomérat public russe
Rostec, actionnaire minoritaire
mais déterminant, le constructeur
a présenté hier au Salon ses dernières versions de Granta, Vesta et
Xray. Cette gamme doit s’élargir
plus encore, avec 12 nouveaux
modèles d’ici à 2026. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
INDUSTRIE & SERVICES // 17
Les Echos Jeudi 30 août 2018
La construction de logements en berne
Le gouvernement
s’efforce de déréguler
le secteur pour
construire « mieux et
moins cher », mais
le nombre de permis
de construire baisse
de mois en mois.
Catherine Sabbah
@csabbah
Est-ce parce que l’immobilier est
constamment dans la ligne de mire
du gouvernement ? En tout cas, la
santé florissante du secteur s’étiole
depuis le début de l’année. La production de logements neufs baisse,
comme le montrent les chiffres
transmis mois après mois par le
ministère de la Cohésion des territoires. Le dernier trimestre est
même inquiétant, puisque le nombre de permis de construire accordés à des promoteurs ou à des constructeurs de maisons individuelles
a diminué de 12,1 % entre mai et
juillet par rapport à la même
période il y a un an.
La chute est moins spectaculaire
sur l’ensemble de l’année, mais
atteint tout de même 4,5 %. La
baisse des autorisations de cons-
truire, qui concerne surtout les
maisons individuelles, est entamée
depuis août 2017 ; celle des mises en
chantier, depuis janvier, avec une
chute de 7,7 % au premier trimestre
par rapport aux trois mois précédents et à nouveau de 1,3 % au
deuxième trimestre.
Sans mises en chantier, pas de
programmes à commercialiser…
Logiquement, les mises en vente de
nouveaux immeubles ont également baissé de 12,4 % au deuxième
trimestre. Celles des maisons individuelles ont perdu 17 % par rapport
au printemps 2017. La demande est
là pourtant et, malgré la hausse des
prix, de 2,7 % pour les appartements,
de 3,2 % pour les maisons, les ventes
sont encore en hausse de 0,7 %.
Inflation législative
et attentisme
Comment expliquer ces résultats ?
La Fédération des promoteurs
immobiliers (FPI) les nuance en
soulignant « que tous les marchés
n’ont pas la même dynamique, et
qu’ils varient d’une région à l’autre.
Les mises en chantier ont ainsi progressé de 7,2 % en Ile-de-France au
cours des douze derniers mois, alors
qu’ils baissaient de 7,6 % en NouvelleAquitaine », détaille Alexandra
François-Cuxac, sa présidente.
Ils vont en tout cas en sens
inverse de la politique menée par le
En attendant
l’international, Ramsay
Générale de Santé tient
son résultat
SANTÉ
Le chiffre d’affaires
du premier opérateur français de
cliniques est stable,
malgré la baisse
des tarifs.
Philippe Bertrand
@Bertra1Philippe
Le grand large ce sera – peut-être –
pour septembre. En attendant,
R a m s ay G é n é r a l e d e S a n t é
(RGDS) stabilise son activité
nationale. Le meneur français de
l’hospitalisation privée a lancé, en
septembre, une OPA sur son
homologue suédois Capio. Les
documents seront déposés le
5 septembre auprès des autorités
concernées. La période d’acceptation débutera le lendemain et
durera jusqu’en décembre. En
attendant, le groupe a publié mercredi les résultats de son exercice
annuel clos fin juin 2018. La stabilité est à l’ordre du jour, sauf pour
le résultat net sur lequel pèsent
des charges de restructuration. Il
s’établit à 7,3 millions d’euros, contre 57 millions en 2017. « La baisse
du résultat net provient principalement de charges de restructuration
exceptionnelles, qui porteront leurs
fruits dans le futur », commente le
directeur général, Pascal Roché,
dans le communiqué publié.
Boom des urgences
Le chiffre d’affaires, lui, ne varie
pas, à 2,24 milliards d’euros (+0,3 %
en valeur absolue, +0,7 % à périmètre comparable). Une performance dans le contexte de baisse
tarifaire imposé par les pouvoirs
publics. Jusqu’à fin mars, les tarifs
s’inscrivaient en diminution de
2 %, précise-t-on au siège. Cette stabilité masque toutefois l’évolution
du parc de 120 hôpitaux et cliniques. RGDS a, par exemple, acquis
mi-2017 l’Hôpital Privé de l’Est
Lyonnais, mais a cédé la clinique
Herbert du pôle Pays de Savoie.
Ce sont les départements
dédiés à la santé mentale qui ont
enregistré la plus forte hausse des
admissions (+3,2 %). Le groupe
pointe également les 575.000 passages dans les services d’urgence
de ses établissements, en hausse
de 6,6 %. Ses dirigeants soulignant
ainsi le poids des missions de service public qui leur incombent.
Le résultat opérationnel courant s’inscrit à 128 millions
d’euros, en légère baisse. La chute
du résultat net est due au déménagement du siège du groupe et
au projet de regroupement des
activités de comptabilité et de gestion du personnel de l’ensemble
des établissements sur un seul
site en région parisienne. Une
charge de 58 millions d’euros.
RGDS optimisera peut-être à
nouveau ses structures centrales
s’il met la main sur le suédois
Capio. L’affaire s’engage mal. Le
conseil de Capio n’a pas recommandé à ses actionnaires de suivre l’offre. Le cours de Capio
dépasse le prix proposé. Enfin,
Capio a entamé la vente de ses 22
établissements en France, qui
intéressent RGDS au premier
chef, à Vivalto, quatrième groupe
hospitalier français. La cession
n’est pas actée, cependant, malgré
l’entrée des parties en négociations exclusives. On explique chez
RGDS qu’une assemblée générale
extraordinaire est nécessaire.
D’ici là, l’opérateur peut encore
améliorer son offre. n
33 milliards
de recettes
Michel Gaillard/RÉA
IMMOBILIER
Le nombre de permis de construire accordés à des promoteurs ou à des constructeurs de maisons
individuelles a diminué de 12,1 % entre mai et juillet par rapport à la même période il y a un an.
gouvernement qui vise à « construire plus, mieux et moins cher ». Et
rate pour l’instant deux de ses
objectifs. Depuis son arrivée à l’Elysée, Emmanuel Macron n’a eu de
cesse de fustiger le secteur de
l’immobilier jugé plus coûteux que
productif : en transformant l’ISF en
un impôt sur la fortune immobilière, en critiquant le coût des aides
au logement et en rabotant les APL
pour tous les locataires qui en bénéficiaient ; en supprimant l’APL
« accession », qui permettait à quel-
que 50.000 ménages d’acheter leur
résidence principale, en diminuant
les capacités d’autofinancement
des HLM… « Nos anticipations sur
l’évolution de la demande sont moins
favorables qu’il y a quelques mois,
poursuit Alexandra FrançoisCuxac. Les futurs acquéreurs se
posent des questions notamment sur
le prélèvement à la source, la réforme
des retraites et la baisse des aides
publiques… »
La loi Elan (pour une évolution
du logement, de l’aménagement et
du numérique), qui devrait être définitivement votée en septembre, a
vocation à simplifier le cadre réglementaire de la construction de logements. La loi pour un Etat au service
d’une société de confiance, promulguée cet été, promet de modifier
sensiblement le Code de la construction « en en arrachant une page
sur cinq », a promis le secrétaire
d’Etat à la Cohésion des territoires,
Julien Denormandie. Ces textes ont,
pour l’instant, provoqué plus
d’attentisme que d’enthousiasme. n
A force de répéter que
la politique du logement
est un puits sans fond, on
en oublierait presque que
le secteur de l’immobilier
résidentiel est aussi une
industrie qui rapporte, et
beaucoup : 74,4 milliards
d’euros en 2017 pour une
dépense de 41 milliards,
selon les comptes
du logement publiés par
l’Insee en juillet. Les droits
de mutation ont augmenté
de 15 % grâce à des ventes
très soutenues sur
le marché de l’ancien,
la TVA de 20 % sur
les logements neufs
a rapporté 14 milliards
d’euros. La majeure partie
des recettes provient
des impôts sur le revenu
immobilier des bailleurs,
autour de 7 milliards
d’euros, et de la taxe
foncière, qui rapporte
22 milliards. 15,8 milliards
d’euros, enfin, reviennent
aux finances publiques
via la TVA payée sur
les services du logement,
eau, électricité, travaux…
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
18 // INDUSTRIE & SERVICES
Jeudi 30 août 2018 Les Echos
La Chine reprend des allures d’eldorado
pour Pernod Ricard
l Le groupe de vins et spiritueux a accéléré sa croissance en 2017-2018.
l Il a connu un très fort rebond de Martell en Chine et, en Inde, des whiskys rachetés à Seagram.
SPIRITUEUX
Marie-Josée Cougard
@CougardMarie
Près d’une bouteille sur deux du
cognac bu en Chine au cours de
l’exercice 2017-2018 était signée
Martell. Pernod Ricard a ainsi confirmé son leadership avec 44 % des
volumes de cognac commercialisés
et un bond de 17 % des ventes de sa
marque, selon IWSR (International
Wine and Spirit Record). Un très fort
contraste avec les années difficiles
qui ont caractérisé la lutte contre la
corruption et contre les dépenses
excessives engagées en 2013 par
Pékin. Le groupe a été « le premier »
à augmenter les prix de ses cognacs
en Chine, selon son patron, Alexandre Ricard, mais cela ne se traduira
pas pleinement dans le résultat opérationnel sur le prochain exercice
2018-2019, en raison de l’impact du
prix du raisin. Le whisky Chivas a lui
aussi renoué avec la croissance en
Chine, tout comme les spiritueux les
plus accessibles, qui affichent une
croissance à deux chiffres, dopée
par l’essor du e-commerce. Le marché indien, l’autre très grand marché asiatique pour les spiritueux, est
lui aussi reparti. Les ventes de Pernod Ricard y ont progressé de 14 %
sur l’exercice 2017-2018, tirées par
les marques de whiskys locaux héritées de Seagram. Lors de l’exercice
précédent, les ventes avaient pâti de
l’interdiction de la vente d’alcool à
moins de 500 mètres des autoroutes
ainsi que de la démonétisation des
billets de 100 et de 500 roupies, décidée en novembre 2016 pour freiner
la circulation de fausse monnaie.
Effet cannabis
Le retour à la croissance de ces deux
énormes marchés explique largement la progression des résultats
du groupe français, qui tire 41 % de
son chiffre d’affaires de la zone
« Asie-reste du monde » et dont
l’opérationnel courant annuel a
augmenté de 6,3 % à change constant. Le bénéfice net part du groupe
est en hausse de 13 %, à 1,55 milliard
d’euros, tandis que le chiffre d’affaires est demeuré stable (–0,25 %), à
8,98 milliards d’euros, en raison de
la volatilité des monnaies. Hors
effets de change, il progresse de 6 %.
La dette, en baisse, à 7 milliards
d’euros (contre 14 milliards en
2007), permet d’envisager une
acquisition « ciblée ». Le groupe
regarde attentivement les conséquences de la légalisation du cannabis sur la consommation d’alcool.
Jameson en vedette
aux Etats-Unis
Les performances aux Etats-Unis
sont en ligne avec un marché en
hausse de 4 %. Le whisky irlandais
Jameson, première marque du
groupe dans ce pays, a encore enregistré une croissance de ses ventes à
deux chiffres. C’est incontestablement le spiritueux de Pernod Ricard
qui a fait le plus beau parcours
outre-Atlantique depuis l’acquisition en 2007 de la vodka Absolut.
Jameson est devenu la marque la
plus rentable aux Etats-Unis et
représente 27 % des ventes. Le nombre de caisses vendues a été multiplié par neuf en dix ans, de 400.000 à
3,5 millions aujourd’hui. La vodka
Absolut, en revanche, est toujours
en retrait à 5 % dans un environnement extrêmement concurrentiel.
La tequila Altos, de son côté, a réalisé
une croissance de l’ordre de 30 %
selon les Etats. L’Europe de l’Ouest
est stable, malgré le recul des ventes
en France (–4 %) et en Espagne
(–5 %). La France totalise 8 % du chiffre d’affaires mondial.
Pour le nouvel exercice qui a
démarré le 1er juillet, Alexandre
Ricard table sur une croissance se
situant entre 5 et 7 % de son résultat
opérationnel courant mondial. La
hausse des matières premières
limitera la hausse de la marge
brute, a encore prévenu le patron
du numéro deux mondial des
spiritueux.
(
Lire « Crible »
Page 28
Aux Etats-Unis, la folie
tequila bat son plein
L’alcool produit au Mexique
est celui qui croît le plus
vite sur le marché
américain. Mais il n’est plus
seulement une boisson
à cocktails.
Nicolas Rauline
@nrauline
— Bureau de New York
L’acteur le mieux payé, cette année,
n’a pas fait de film : il a vendu sa
marque de tequila. Selon le dernier
classement de « Forbes », George
Clooney a encaissé 238 millions de
dollars sur les douze derniers mois,
uniquement grâce à la vente de
Casamigos, la société qu’il avait
créée il y a cinq ans avec deux associés, rachetée plus d’un milliard de
dollars l’an dernier par le britannique Diageo.
55 % de la consommation
mondiale
L’anecdote illustre la folie qui s’est
emparée du marché de la tequila.
Le succès de la boisson, produite
exclusivement chez son voisin du
Sud, ne se dément pas aux EtatsUnis : le pays concentre 55 % de la
consommation mondiale (et 85 % si
l’on ajoute le Mexique). L’an dernier,
la catégorie est encore celle qui a le
plus progressé : 17,2 millions de
caisses vendues, soit près de
155 millions de litres, et une croissance de près de 10 % en valeur. Le
marché américain de la tequila a
ainsi atteint les 2,7 milliards de
dollars, dépassant le rhum, le
brandy et le cognac.
La mixologie est pour beaucoup dans ce succès, la margarita
notamment est devenue l’un des
cocktails les plus populaires, servi
partout dans le pays. Mais, depuis
cinq ans, ce sont les marques haut
de gamme qui tirent la croissance.
« La catégorie a longtemps souffert
d’une image bas de gamme », explique Christophe Prat, qui dirige la
division tequila chez Pernod
Ricard, à Mexico. « Mais, depuis
quelques années, sous l’influence
des “bartenders”, on redécouvre le
produit. Et ce sont les marques
premium qui en tirent profit. »
Tirer le marché vers le haut
Une stratégie que le groupe français
avait anticipée, avec ses marques
Olmeca et Altos ou avec le rachat
d’Avion. Ses concurrents se sont
également positionnés : outre Casamigos, Diageo a aussi racheté
DeLeon, Peligroso et Don Julio
depuis 2014, et Bacardi a investi plus
de 5 milliards de dollars pour
racheter Patron en début d’année.
Les catégories supérieures ont
vu leurs ventes augmenter de
14 % l’an dernier. Les industriels
tentent de tirer le marché vers le
haut, d’autant que la production
est sujette à d’importantes variations. L’agave bleu, la plante qui
compose en majorité la tequila,
nécessite sept ans pour arriver à
maturité. Certains producteurs
n’ont pas anticipé le boom de la
consommation et leurs réserves
se sont amenuisées, ces dernières
années. La tendance est donc de
produire en plus petite quantité,
mais des produits de qualité,
pour des bouteilles qui peuvent
dépasser les 50 dollars à la vente.
La tequila entend jouer désormais sur le même terrain que le
cognac. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
// 19
Les Echos Jeudi 30 août 2018
DR
en
pixels
Francis Morel
rejoint
McKinsey
RTL Group (M6 et RTL en France)
a publié un chiffre d’affaires
trimestriel en hausse de 3,6%,
à 1,63 milliard d’euros et un résultat
net de 207 millions (+13%).
Il a confirmé ses prévisions pour
l’année. L’action a grimpé de plus
de 9 % en séance (+1,68 % en clôture).
RTL a dit ne plus être intéressé
par le rachat d’Endemol-Shine.
L’ex-patron des « Echos » et du
« Parisien » rejoint McKinsey
comme senior executive advisor
au bureau de Paris. Il travaillera
avec la Practice Consumer
Technology et Media en Europe.
Francis Morel, auparavant,
à la tête du « Figaro », a aussi
dirigé plusieurs groupes
de presse magazine.
Van Der hassel/AFP
HIGH-TECH
&MEDIAS
RTL : résultats
trimestriels
en hausse
–6 %
INGENICO CHUTE
EN BOURSE
Le spécialiste des terminaux
de paiement a perdu 6 %
mercredi, après une conférence
sectorielle sur le remplacement
de ces machines par des codes
PIN, suivie de rumeurs sur un
lancement prochain d’Amazon
Pay au Japon.
Facebook lance Watch dans le monde entier
l La plate-forme de vidéos revendique déjà 50 millions de spectateurs par mois aux Etats-Unis, où elle existe depuis un an.
l Un relais de croissance non négligeable, alors que celle du réseau social marque le pas.
INTERNET
Sébastien Dumoulin
@sebastiendmln
Facebook a annoncé mercredi le
lancement dans le monde entier de
Watch, sa plate-forme de vidéos,
déjà disponible depuis un an aux
Etats-Unis. Watch rassemble des
contenus à visionner en direct ou
en replay, souvent sous forme de
séries par épisodes, sur des thèmes
aussi divers que le rire, la cuisine ou
le sport. Sur ce dernier point, le
réseau social a mis la main au portefeuille pour acheter les droits de
certaines compétitions à diffuser
sur sa plate-forme.
Aux Etats-Unis, Facebook Watch
offre ainsi à ses utilisateurs certains
matchs de base-ball ou encore des
résumés des principales rencontres de football américain. Et ce
n’est qu’un début. Cet été, le géant
américain a ainsi remporté les
droits de diffusion de la Premier
League anglaise en Asie – une première. Et il y a quinze jours, l’UEFA
lui octroyait ceux de plusieurs
matchs de la Champions League
européenne pour l’Amérique
latine. « Les contenus que Facebook
a ch è t e s o n t m i n o r i t a i re s s u r
Watch », précise toutefois Fidji
Simo, vice-présidente chargée de la
vidéo au sein du groupe, qui vante
les possibilités de monétisation
offertes par le géant de la publicité
en ligne pour attirer les créateurs
de contenu.
Concurrent frontal de
YouTube et Amazon Prime
Contrairement à des plates-formes de streaming comme Netflix,
« notre objectif n’est pas seulement
une consommation massive de
vidéos. Nous voulons rapprocher
les gens grâce à des contenus interactifs. Vous pouvez regarder
Watch avec vos amis ou d’autres
fans de l’émission. Les gens peuvent commenter, voter, influer sur
le dénouement », explique Fidji
Simo. De ce point de vue, Facebook Watch est un concurrent
beaucoup plus direct de Google
(avec YouTube) et d’Amazon
(avec Prime Video et Twitch). Disponible sur smartphone, tablette,
PC, mais aussi sur les téléviseurs
connectés, Faceb o ok Watch
revendique 50 millions de spectateurs chaque mois aux EtatsUnis. Pour le groupe, il s’agit d’un
relais de croissance non négligeable, alors que celle du réseau
social marque le pas.
Le 26 juillet, après des résultats
décevants – que ce soit sur le chiffre d’affaires ou le nombre d’utilisateurs de ses ser vices – le
titre Facebook avait dévissé en
Bourse, perdant 19 % de sa valeur
en une seule journée. Avec 118 milliards de dollars de capitalisation
évaporés, le groupe pulvérisait le
record de Wall Street en la matière.
Depuis, l’action n’est pas remontée. Pour séduire à nouveau les
investisseurs, le réseau social doit
retrouver une dynamique. Et Mark
Zuckerberg en est convaincu : cela
passe par la vidéo. « Les communautés formées autour de vidéos,
comme les émissions télévisées ou le
sport, créent un plus grand sentiment d’appartenance que d’autres
sortes de communautés. Et les vidéos
en direct génèrent dix fois plus d’interactions et de commentaires que
d’autres vidéos », assurait déjà le
fondateur de Facebook il y a un an.
« Mais trop souvent, regarder une
vidéo est une expérience de consommation passive. Le temps passé n’est
pas un objectif en soi, ajoutait Mark
Zuckerberg. Nous voulons que le
temps que les gens passent sur Facebook encourage des interactions
sociales qualitatives. » Et des résultats financiers à l’avenant. n
Aux Etats-Unis, Facebook Watch offre des matchs de base-ball ou
des résumés des rencontres de football américain. Photo Facebook
Radio France
voit son avenir
dans le numérique
Marina Alcaraz
@marina_alcaraz
Cette rentrée est particulière à
plus d’un titre pour Radio
France. C’est la première rentrée
pour Sibyle Veil, la nouvelle présidente de la Maison ronde
depuis avril, mais aussi une rentrée sous le sceau de la réforme
de l’audiovisuel public. Alors
que le ministère de la Culture a
dévoilé juste avant l’été les pistes
de réforme, appelant notamment à des collaborations plus
accrues entre Radio France et
France Télévisions, France Bleu
et France 3 vont expérimenter
des matinales communes à Nice
et Toulouse, des émissions politiques en Franche-Comté ainsi
que des journées thématiques
diffusées conjointement dans
toutes les antennes. Parallèlement, sur deux régions tests, la
Bretagne et les Hauts-de-France,
les équipes des deux médias travailleront ensemble pour proposer des projets communs de
magazines, d’émissions, sur des
domaines plus variés. « Nous
voulons tester les choses avant de
les mettre en place à plus grande
échelle », précise Guy Lagache,
directeur délégué aux antennes
et à la stratégie éditoriale.
Ces projets se feront dans un
cadre budgétaire contraint.
Même si Radio France
(608,8 millions d’euros de ressources publiques en 2018) est
moins touché par les efforts
LE PREMIER CRÉATEUR
ET OPÉRATEUR GLOBAL
DE CENTRES DE SHOPPING
DE DESTINATION
Rajeunir l’audience
Pour autant, la Maison ronde ne
veut pas rogner sur l’innovation.
Le groupe public veut poursuivre sa politique de développement sur le numérique (podcasts, réseaux sociaux, enceintes
connectées...), afin, notamment,
de rajeunir l’audience. « Dans
chacune de nos antennes, une
petite révolution a été engagée.
Désormais, au lieu de concevoir
une grille pour une diffusion hertzienne puis une déclinaison sur le
numérique, les programmes sont
pensés dès le départ pour les différents supports d’écoute », a expliqué Sybile Veil, ajoutant que
cette rentrée était « la première
100 % média global ».
La présidente a ainsi annoncé
plusieurs projets, comme la
mise en place d’un « bar à podcasts », qui permet aux équipes
de Radio France de tester leurs
idées, ou un incubateur de
jeunes talents. La plupart des
radios ont en outre annoncé une
extension de leurs projets
numériques : des formats vidéo
originaux pour France Inter afin
d’étendre son audience sur les
réseaux sociaux ; plus de vidéos
conçues pour le mobile chez
France Info ; la mise en place
d’un site en anglais au début de
l’été pour France Musique, etc.
Enfin, Radio France, qui réunit presque 14,5 millions d’auditeurs par jour, ce qui en fait le
premier groupe radiophonique,
va lancer une consultation de
son public pour imaginer « leur
radio du futur ». n
63,7 Md€
VALEUR
DU PORTEFEUILLE(1)
6,61€
NOTATION
CRÉDIT
RÉSULTAT NET RÉCURRENT
PAR ACTION
A
+ 7,3%
PAR RAPPORT À S1-2017
12,5 Md€
PORTEFEUILLE DE PROJETS
EN DÉVELOPPEMENT
(1) VALEUR BRUTE DE MARCHÉ PROPORTIONNELLE
Le groupe public
a annoncé plusieurs
projets pour
accélérer son
développement
numérique.
demandés par le gouvernement
que France Télévisions, il doit
économiser 20 millions d’euros
d’ici à 2022 (et ce, hors glissement naturel des charges). Pour
2019, le chiffre devrait être
autour de 4 millions, selon nos
informations.
102
CENTRES DE SHOPPING DONT
56 FLAGSHIPS
RÉSULTATS SEMESTRIELS 2018
l
RADIO
Nous sommes fiers de présenter aujourd’hui les premiers résultats
du nouveau Groupe. Le 7 juin 2018 est né Unibail-Rodamco-Westfield,
le premier créateur et opérateur global de centres de shopping
de destination. Le travail d’intégration est désormais en cours pour faire
du nouveau Groupe un succès. En parallèle de l’immense projet qu’a été
l’acquisition de Westfield, réalisée en un temps record, nous délivrons
de très bons résultats pour ce premier semestre 2018. Notre priorité
reste l’amélioration continue de notre portefeuille par une gestion
rigoureuse et notre politique de rotation des actifs, et par la livraison
progressive de nos projets. L’expertise des équipes d’Unibail-RodamcoWestfield au service d’actifs qui comptent parmi les meilleurs au monde
est la clé de la génération de valeur future pour nos actionnaires.
Christophe Cuvillier, Président du Directoire
Membre des indices CAC 40, AEX 25, Euro STOXX 50
Membre de NYSE Euronext Vigeo France 20,
Eurozone 120, Europe 120 et World 120
Membre d’Ethibel Pioneer & Excellence
Contact : investors@urw.com - Tél : + 33 1 53 43 73 13 - urw.com
Membre de STOXX ESG leader
Membre de FTSE4Good
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
20 // HIGH-TECH & MEDIAS
Jeudi 30 août 2018 Les Echos
La rentrée littéraire sous le signe de la reprise
l La rentrée littéraire s’annonce plus resserrée, avec 567 nouveaux romans, moins que l’an passé.
l Avec une hausse des ventes de 1,5 % sur les sept premiers mois de l’année, le marché reprend son souffle.
ÉDITION
Véronique Richebois
@VRichebois
Les éditeurs croisent les doigts. Non
sans raison. L’an dernier, la rentrée
littéraire avait pris des allures de
cauchemar pour la plupart d’entre
eux. Après avoir encaissé une
baisse des ventes de 4,2 % en valeur
et de 4,6 % en volume durant les
sept premiers mois de 2017 (source
GfK), la plupart d’entre eux étaient
conscients de jouer gros sur les quatre mois les séparant de la fin de
l’année. Mais alors que s’ouvre une
rentrée littéraire plus resserrée,
avec 567 nouveaux romans, en
baisse de 2,4 %, les maisons d’édition ont repris leur souffle. « Avec
une progression des ventes de 1,5 % en
valeur et de 0,7 % en volume, le marché renoue avec la croissance, même
si elle est mesurée et encore fragile »,
indique-t-on à l’institut GfK.
Des ventes en dents de scie
Pour preuve de cette fragilité, les
chiffres mensuels de vente en dents
de scie tout au long du premier
semestre 2018 : après un mois de janvier positif (+3,9 % en valeur) tiré par
une forte offre en littérature, le marché a dû constater le mois suivant un
léger recul (–2,2 %), contrebalancé
par un mois de mars euphorique
(6,8 %), contrarié à nouveau par avril
(–2,6 %). Avant que le marché ne
redresse la tête en mai (+2,7 %) et
398.000
EXEMPLAIRES
La moyenne des ventes des
ouvrages ayant reçu le prix
Goncourt, entre 2012 et 2016.
juin (+2,5 %) pour repiquer du nez
aussi sec en juillet (–0,6 %).
Autre bémol, les mauvais chiffres de l’an passé étaient largement
imputables au décalage de beaucoup d’ouvrages, prévus au premier
semestre, en raison de l’élection
présidentielle. « Et c’est un fait que
l’attention du grand public s’est polarisée sur cette très longue séquence
électorale, avec les primaires, l’affaire
Fillon, les rebondissements qui ont
suivi… » ajoute-t-on chez GfK. Cette
série de reports avait entraîné un
véritable embouteillage à la rentrée, amplifié par la sortie d’une cascade de blockbusters.
Dans ce contexte, plus qu’une
embellie inattendue, le retour à la
croissance fait figure d’un retour à
la normale « dans le contexte d’une
année où les choses ne se passent
pas trop mal, même si le marché
demeure irrégulier et où les prochaines étapes, marquées par l’attribution des prix littéraires et les fêtes de
fin d’année, seront déterminantes
pour la santé du marché de l’édition », estime Vincent Monadé, président du Centre national du livre.
Le Goncourt étant « le » cadeau
offert par excellence à Noël.
A titre d’exemple, entre 2012
et 2016, son attribution s’est soldée à
chaque fois par une moyenne de
vente de 398.000 exemplaires.
Mieux, couronné en 2016, « Chanson douce » de Leïla Slimani, publié
chez Gallimard, s’est vendu à hauteur de 626.000 exemplaires en
grand format et déjà 260.000 exemplaires en Folio depuis le 5 mai… soit
un total de 885.000 exemplaires ! Un
chiffre qui stupéfie jusque dans les
couloirs de la vénérable maison.
Quant au lauréat de 2017, « L’Ordre
du jour », d’Eric Vuillard (Actes Sud),
il a déjà réalisé 420.000 ventes. On
saisit mieux la fièvre, pas exclusive-
ment de nature littéraire, autour de
l’attribution des prix. Même si pour
l’heure, à l’exception du fort bien
accueilli par la critique « A son
image », de Jérôme Ferrari (Actes
Sud), requiem pour Antonia, une
photographe défunte happée par sa
passion de l’image en Yougoslavie,
« aucun livre n’a fait le trou », selon le
mot cru d’un éditeur. « Trouver la
perle rare dans cette mer d’encre et de
papier sera particulièrement difficile », entend-on sur RTL. Ce qui
n’empêche pas cette rentrée litté-
raire de s’inscrire sous le signe de la
qualité, avec la présence d’Amélie
Nothomb, Christine Angot, Yann
Queffélec, Christophe Boltanski,
Adrien Bosc, Maylis de Kerangal…
Sans compter les premiers romans,
de plus en plus guettés.
Cessions et réorganisations
de grande ampleur
Une rentrée sous le signe de l’apaisement ? Presque. Si les chiffres
sont sages, l’univers du monde de
l’édition l’est moins sous l’impact
Avec l’acquisition d’Editis, Vivendi veut
marcher sur les traces de Disney
Le rachat du numéro deux
français de l’édition
doit permettre à Vivendi
de miser sur des synergies
avec ses autres activités
dans les médias.
A croire que c’est dans les vieux
pots que l’on prépare les meilleures
soupes… C’est le 30 juillet, au plein
cœur de la torpeur estivale, que
la direction de Vivendi a lâché sa
petite bombe, révélant l’ouverture
de négociations exclusives avec le
groupe espagnol Planeta, en vue
de lui racheter sa filiale Editis,
deuxième groupe français de l’édition, derrière Hachette.
La nouvelle a pris le monde de
l’édition par surprise. Moins par
l’identité du vendeur, Planeta, dont
le dossier circulait, selon la rumeur,
depuis 2016… que par celle de
l’acheteur, le groupe de communication et d’entertainment Vivendi.
Pour Planeta en effet, les choses
sont claires : le groupe espagnol
accuse un endettement estimé à
480 millions d’euros. Or, le groupe
Editis (Robert Laffont, Plon, Presses
de la Cité, Pocket, 10/18, Nathan,
Bordas, Le Robert…) est valorisé
9 0 0 mi l l i o n s d ’e u r os, c e que
confirme Arnaud de Puyfontaine,
président du directoire de Vivendi.
La cession offrira une bouffée d’oxygène salvatrice au groupe espagnol.
Tandis que Vivendi peut fournir
à Editis et à son directeur général,
Pierre Conte, les moyens de dynamiser le groupe qui rassemble des
maisons d’édition réputées mais
dont le chiffre d’affaires a chuté de
7 % en 2017, à 759 millions d’euros.
Arnaud de Puyfontaine est très
clair sur sa stratégie qui entend
jouer à fond la carte de la convergence avec les autres filiales du
gramme de licences très varié : du jeu
vidéo Paddington Run de Gameloft
(2 millions de téléchargements) à
l’édition via un accord global avec
HarperCollins, en passant par les
parcs à thème (Paddington on Ice, à
Europa Park, en Allemagne) et par
Marks & Spencer au Royaume-Uni
(vêtements pour enfants, nourriture,
jouets). En résumé, nous voulons tout
simplement répéter ce qu’a fait un
certain Walt Disney, en 1954, avec une
souris nommée Mickey », indiquet-il. « L’opération Vivendi/Editis
pourrait être alors bouclée d’ici à la
fin de l’année, lorsque nous aurons
obtenu le feu vert de l’Autorité de la
concurrence et après consultation
des instances représentatives d’Editis
et de Vivendi. »
Arnaud de Puyfontaine. Photo Xavier Popy/RÉA
groupe. « Vivendi ambitionne de
développer un groupe européen,
centré sur l’image, la musique, les
jeux, rappelle-t-il. Mais l’édition,
qui a démontré qu’elle était un
secteur relativement résilient et qui
est complémentaire à nos activités,
nous intéresse aussi. »
Le cas « Paddington »
L’adaptation très médiatisée de « La
Vérité sur l’affaire Harry Quebert »,
de Joël Dicker, prouve que des
synergies entre édition et audiovisuel peuvent exister. Même si
Vivendi n’ignore pas que le géant
Netflix chasse activement sur ses
terres : mardi, la plate-forme a
annoncé avoir signé en exclusivité
un contrat de plusieurs années avec
Harlan Coben (75 millions d’exemplaires imprimés dans le monde),
auteur Editis via la maison Belfond.
Netflix adaptera ses quatorze prochains romans en séries et en films.
Mais lorsqu’il est question de
détailler point par point sa stratégie,
Arnaud de Puyfontaine préfère
s’appuyer sur le cas « Paddington ».
« Les droits, rachetés par Vivendi à la
famille qui en était propriétaire, ont
permis de développer deux films, dont
la bande-son était signée Universal
Music. Et aux 25 millions de peluches
vendues jusqu’ici s’est ajouté un pro-
« Vivendi
ambitionne de
développer un
groupe européen,
centré sur l’image, la
musique, les jeux. »
ARNAUD DE PUYFONTAINE
Président du directoire
de Vivendi
La tentation de l’Espagne
Ce qui ne va pas sans déconcerter,
voire inquiéter, certains acteurs de
l’édition. « Combien Vincent Bolloré
va-t-il mettre sur la table pour débaucher nos auteurs ? » s’interroge l’un.
Tandis qu’un autre questionne :
« La grande majorité des auteurs
étrangers ont un agent qui ne cède
pas la totalité des droits d’exploitation à l’éditeur. Comment Vivendi
va-t-il gérer cet aspect-là ? »
Alors que Vivendi conserve
intact son ambition de constituer
un groupe de communication dans
le sud de l’Europe, où le dossier italien paraît enlisé, il pourrait aussi
via cette opération commencer à
nouer des liens avec Planeta, très
présent dans les médias en Espagne. « Rien n’est absurde, répond
Arnaud de Puyfontaine. Planeta est
leader de l’édition en Espagne et dans
le monde hispanique. Et nous aurons
peut-être dans l’avenir des projets
communs avec Planeta, qui est un
groupe remarquable. » — V. R.
de cessions et de réorganisations
d’une ampleur rarement égalée :
négociations exclusives ouvertes
entre Editis, numéro deux hexagonal, filiale de l’espagnole Planeta,
et Vivendi, qui a suivi de quelques
jours la disparition brutale d’Alain
Kouck, PDG d’Editis ; licenciement de 450 salariés d’un France
Loisirs en redressement judiciaire… A l’aube de cette rentrée
littéraire, les cartes sont rebattues.
Et pour une fois, l’expression n’a
rien d’un cliché. n
Les premiers romans,
nouvelles poules aux
œufs d’or des éditeurs
Alors que la production
éditoriale est en léger recul,
94 premiers romans
paraissent. Du jamais-vu
depuis dix ans.
Tout à la fois vénérable institution
française remontant au début du
XX e siècle… et fabuleuse cash
machine, la rentrée littéraire s’est
ouverte mi-août et s’étirera jusqu’en
octobre, avec, en ligne de mire, la
féroce course aux prix littéraires.
Mais alors que le nombre de nouveaux romans était reparti à la
hausse l’an dernier, le cru 2018 est
en retrait de 2,4 %, avec 567 romans
(contre 581 en 2017), dont 381 écrits
en français.
Les succès inattendus
de « Petit Pays » (Gaël
Faye), « La Tresse »
(Laetitia Colombani)
et « La Vérité
sur l’affaire Harry
Quebert » (Joël Dicker)
ont frappé les esprits.
Rien de catastrophique dans ce
recul. Mais plutôt la volonté d’éviter
aux auteurs la violence d’une rentrée où les livres bénéficient d’une
exceptionnelle attention médiatique… mais doivent batailler ferme
pour émerger parmi tous les ouvrages annoncés. « Pour donner la
chance à un bon livre d’exister, il faut
prendre le temps de l’accompagner
par un travail éditorial puis marketing, multiplier les rencontres avec
les libraires… et on ne peut pas le faire
sur des dizaines et des dizaines
d’ouvrages », tranche Philippe
Robinet, PDG de Calmann-Lévy
(Hachette), qui, cette année encore,
ne sortira que cinq romans dont
« Cette maison est la tienne » de
Fatima Farheen Mirza et « Sergent
Papa » de Marc Citti.
Du côté de JC Lattès (Hachette),
on n’a misé, là encore, que sur cinq
titres, avec, notamment, le très
attendu « Tous les hommes désirent naturellement savoir » de Nina
Bouraoui.
De son côté, Flammarion n’en
publiera que sept (dont « Un
tournant de la vie » de Christine
Angot, avec un premier tirage à
40.000 exemplaires). Enfin, tonalité identique – en plus malthusienne – chez Les Editions de
Minuit, Héloïse d’Ormesson,
Sabine Wespieser et Zulma qui ne
sortent qu’un seul roman.
En définitive, la seule vraie
surprise de cette rentrée est le
nombre inattendu de premiers
romans, en nette hausse avec
94 titres publiés (contre 81 l’an
dernier et 66 en 2016), soit un
quart de la production des romans
français. Du jamais-vu depuis
dix ans ! « Pour moi, c’est le fait le
plus saillant de la rentrée », intervient Karina Hocine, directrice
générale adjointe de JC Lattès.
Série haut de gamme
à la télévision
Les succès inattendus de « Petit
Pays » de Gaël Faye, « La Tresse » de
Laetitia Colombani et « La Vérité
sur l’affaire Harry Québert » de Joël
Dicker ont frappé les esprits. Et ce
n’est pas un hasard si le 17e Grand
Prix FNAC, qui sera remis le 14 septembre, a retenu en finale quatre
primo-romancières.
Enfin, le fait que TF1 ait choisi
d’acheter les droits de « La Vérité sur
l’affaire Harry Quebert », afin d’en
faire une série haut de gamme,
adaptée par Jean-Jacques Annaud,
coproduit avec la MGM et Tarak Ben
Ammar, et où Joël Dicker lui-même
fera une apparition fugitive, ne
devrait qu’aiguiser la curiosité des
acteurs du secteur pour « les primoromanciers », nouvelles poules aux
œufs d’or des éditeurs.
— V. R.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
// 21
Les Echos Jeudi 30 août 2018
en
direct
Strasbourg : le projet
de contournement
conforté
NOUVELLE AQUITAINE Elixir
Aircraft, qui a développé un
prototype d’avion léger biplace
économique, a enregistré 10 précommandes de la part d’Airways
Aviation, une entreprise de
formation de pilotes. Fondée
en 2015, Elixir Aircraft, installée
à Périgny (Charente-Maritime)
revendique désormais 51 précommandes.
GRAND EST Le Conseil départe-
AFP
PME
&REGIONS
Précommandes
pour Elixir Aircraft
mental de l’environnement et
des risques technologiques du
Bas-Rhin s’est dit favorable au
lancement des travaux du projet
de contournement autoroutier
de Strasbourg. Cet avis consultatif approuve deux projets d’arrêtés, autorisant le concessionnaire Arcos, une filiale de Vinci,
et la Sanef à engager des travaux
en vue de la construction d’une
rocade de 24 km, essentiellement payante.
Le grand contournement ouest
de Strasbourg (GCO), évoqué
depuis des années a pour but de
délester l’autoroute A35 mais il
est fortement contesté par les
associations de défense de l’environnement qui pointent la pollution atmosphérique et s’apprêtent à manifester samedi
8 septembre.
Valvital fait rejaillir les thermes de Nancy
GRAND EST
Le groupe prévoit
un investissement
de 97 millions d’euros
dans le cadre d’une
délégation de service
public de trente ans.
Pascale Braun
— Correspondante à Metz
Porté par l’architecte Louis Lanternier dans les années 1910, le rêve
thermal nancéien prendra forme
d’ici à 2022 dans des dimensions
revues à la hausse. Le Grand Nancy,
qui avait lancé l’an dernier l’appel
d’offres prévoyant un investissement de 50 millions d’euros, a
retenu le projet d’un montant de
97 millions d’euros présenté par le
groupe thermal Compagnie Européenne des Bains-Valvital. « Grand
Nancy Thermal regroupera sur un
même site les activités thermales, le
thermoludisme, le sport, le bien-être
et les services de santé. Le projet est
exceptionnel par son ampleur et
constituera le seul complexe thermal
de France implanté dans une métropole », s’enthousiasme Bernard
Riac, PDG de Valvital. Conçu par les
cabinets d’architecture Anne
Démians et Chabanne + Partenaires, le projet s’inscrit dans le complexe thermal centenaire qui surplombe Nancy sur 4 hectares.
Valvital rénovera la piscine ronde
de style Art nouveau et accolera au
bâtiment historique un espace
bien-être proposant près de
900 mètres carrés de bassins ainsi
que des saunas et des hammams.
présente une légitimité médicale renforcée », souligne André Rossinot,
président du Grand Nancy. La
métropole a obtenu en 2014 l’agrément en rhumatologie, qui permet
à ses thermes de traiter des pathologies allant de l’arthrose aux séquelles traumatiques. Elle vise désormais les agréments correspondant
L’espace sports
et loisirs intérieur
et extérieur s’inscrira
dans la continuité
de la piscine
olympique existante.
Agrément en rhumatologie
L’espace sports et loisirs intérieur et
extérieur s’inscrira dans la continuité de la piscine olympique existante. Erigé en face de ce bâtiment
historique, un site thermal
accueillera des curistes, soignera
des sportifs souffrant de problèmes
ligamentaires et proposera un
espace de prévention par l’activité
physique en eau thermale. La piscine extérieure Louison-Bobet sera,
quant à elle, comblée, soit pour
ouvrir un passage vers le parc Sainte-Marie, soit pour accueillir un
projet immobilier. Une résidence
hôtelière de 76 appartements complétera le Grand Nancy Thermal.
« Fruit d’une belle coopération
intellectuelle, ce nouveau projet
relève d’une plus grande ambition et
à la phlébologie et aux maladies respiratoires. Ancien médecin ORL et
président de la Fédération thermale
du Grand Est, André Rossinot
annonce, par ailleurs, la création à
Nancy d’un institut du thermalisme
en lien avec l’université de Lorraine.
Présentant 20.000 mètres carrés
de surface de plancher, Grand
Nancy Thermal sera édifié par Bouygues Bâtiment Nord-Est, associé à
Keo pour les fluides et Egis pour les
structures. Exploité pour une durée
de trente ans dans le cadre d’une
série d'été 9/10
délégation de service public, le programme doit générer 230 emplois
et accueillir en rythme de croisière
15.500 curistes, 400.000 entrées
pour l’espace sports et loisirs et
432.000 entrées pour l’espace bienêtre.
Remous sur la piscine
Adopté à une quasi-unanimité lors
du conseil communautaire du
6 juillet dernier, le projet suscite
pourtant quelques remous. Une
pétition circule pour protester contre la suppression de la piscine
Louison-Bobet. Non mentionnée
dans l’appel d’offres initial, la subvention d’investissement de 25 millions d’euros – allégée de 5 millions
grâce à une subvention de la région
Grand Est – inquiète l’opposition,
qui rappelle les difficultés de financement récurrentes de la ligne 1 du
tram. « Métropole la plus endettée de
France, le Grand Nancy n’a pas les
moyens d’un tel projet, qui lui coûtera 80 millions d’euros TTC en
trente ans sur la base d’un contrat
juridiquement fragile », pointe
l’opposant socialiste Hervé Féron.
Selon le Grand Nancy, le coût de
fonctionnement annuel de l’équipement se limitera à 1,84 million
d’euros hors taxes par an. n
ITINÉRAIRES INSOLITES
La route des Grandes Alpes, mythique randonnée
Première voie touristique française,
la route des Grandes Alpes mène
des glaciers aux champs de lavande
de la Riviera. Ce tracé plus que
centenaire se parcourt désormais
même à vélo électrique.
Gabrielle Serraz
— Correspondante à Grenoble
Q
uelle œuvre titanesque que la route des
Alpes ! Longue de
plus de 600 kilomètres, cette route
mythique n’emprunte pas moins de
16 cols alpins dont cinq dépassent
2.000 mètres d’altitude. Les élus
savoyards en ont rêvé dès 1903 :
créer une Route nationale qui irait
d’Evian à Nice, sans interruption, en
suivant la ligne de crêtes des grands
cols alpins. Une idée visionnaire qui
pressent l’essor du tourisme avec,
en toile de fond, le nationalisme de
cette zone frontière. Dès la fin du
XIXe siècle, l’armée y avait tracé des
routes pour résister à l’Italie alors
alliée de l’Allemagne et de l’Autriche-Hongrie.
Le Touring Club de France lui
d o n n e l ’ i m p u l s i o n . Fo r t e d e
100.000 adhérents, l’association
imagine une route « qui côtoiera les
glaciers et les précipices, sinuera le
long des champs de neige et surprendra les torrents à leur source ». Un
lobbying intense est lancé autour de
ce projet titanesque, pour en faire
« la plus belle route de montagne du
monde ». Elle traverse, il est vrai, des
sites d’exception avec trois parcs
nationaux – la Vanoise, les Ecrins et
le Mercantour —, puis le Queyras,
les cols d’Izoard, du Galibier et du
Lautaret, l’Iseran – le col le plus
élevé d’Europe qui culmine à
2.779 mètres — et la vallée de Chamonix. Première route touristique
française, elle est inaugurée dès
1913 pour être achevée en 1937. Dès
sa création et en raison de l’enneigement, des milliers de touristes vont
l’emprunter, mais seulement pendant la période estivale, de juin à
octobre. La démocratisation du
voyage est en marche. L’autocar
permet aux catégories moyennes
de réaliser ce qui était jusque-là
réservé aux aristocrates fortunés.
Pour un prix modique, les autocars
de la Compagnie des Chemins de fer
PLM (Paris-Lyon-Méditerranée) la
parcourent en cinq, puis six étapes
d’une journée.
Abel Ballif, un des présidents
marquants du Touring Club de
France, dans les années 1930, a
même instauré un vrai partenariat
public-privé. Au sommet des cols,
l’association crée des chalets refu-
DATES CLEFS
1913 La Compagnie Paris-LyonMéditerranée (PLM) inaugure
la route des Grandes Alpes.
1994 La Datar relance la route
des Grandes Alpes avec l’association GTA (Grande Traversée
des Alpes).
2018 La GTA est au bord
de la liquidation.
ges, des tables d’orientation et des
panneaux de circulation.
La montagne n’est plus réservée
aux alpinistes. La route des Alpes
permet aussi d’augmenter la fréquentation d’Evian, ville d’eau à la
mode l’été, et de Nice, prisée pour
les séjours d’hiver, deux cités
emblématiques de la villégiature
hexagonale, grâce à cette nouvelle
clientèle.
Tourisme itinérant
Dans les années 1950 à 1960, elle
tombe dans l’oubli. En 1994, la
Grande Traversée des Alpes (GTA)
la relance. Aujourd’hui, l’associa-
tion regroupe 400 hébergeurs et
150 offices du tourisme. Sur son
parcours, une clientèle de motards
(39 %), de cyclos (37 %) et d’automobilistes (24 %) se pressent et restent
au moins une semaine.
« La GTA n’a jamais aussi bien
marché », constate son président,
Guy Chaumereuil. Façon de parler
puisque, en ce début d’été, elle est en
situation fragile et pourrait disparaître en raison d’une baisse drastique des subventions régionales.
« Ce serait une catastrophe »,
s’insurge Daniel Van Den Heuvel,
propriétaire de l’hôtel le Belvédère à
Séez. Composée à 80 % d’Anglais ou
d’Allemands, sa clientèle, reflet d’un
tourisme d’itinérance en pleine
expansion, prend ses informations
auprès de la GTA.
Bornes interactives
Une autre tendance se dégage : la
traversée de la route des Alpes à
vélo, voire à vélo électrique.
Guillaume Heinrich, marketing
manager vélo électrique chez
Bosch, confirme l’engouement des
touristes anglo-saxons pour cette
route plus que centenaire. Sa
société vient d’installer 30 bornes
près des hôtels pour recharger les
vélos électriques. Pour les cyclistes
puristes, franchir les cols mythiques du Tour de France que sont le
Galibier ou l’Iseran relève du SaintGraal. Les randonneurs peuvent
progresser sur les 5.000 km de sentiers qui rayonnent autour de la
Grande Route, comme le GR5 ou la
Via Alpina. A l’instar de l’historien
Antoine de Baecque, dont le livre
« La Traversée des Alpes », paru en
2014 (Gallimard), raconte de façon
érudite un mois de randonnée, des
vallées glaciaires à la Méditerranée.
Les collectivités ont bien saisi
l’enjeu et ont installé, depuis deux ou
trois ans, des stèles interactives. Si
les bornes sont sur Internet, l’esprit
du Touring Club semble souffler
encore. Y compris sur Facebook où
les touristes échangent leurs photos
de sites emblématiques. n
5 RETROUVEZ
DEMAIN
Le GR2013, un sentier
d’exploration urbaine
et artistique
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
22 //
Jeudi 30 août 2018 Les Echos
FINANCE
&MARCHES
LA LIVRE STERLING
REBONDIT APRÈS LES PROPOS
DE MICHEL BARNIER
La livre sterling est repassée pour
la première fois depuis trois semaines au dessus de 1,30 dollar à
1,3004, soit un gain de 0,9 %. Les
marchés ont été rassurés par
les propos du négociateur en chef
de l’Union européenne, Michel
Barnier, selon lesquels l’Europe
était prête à offrir à la Grande-Bretagne « un partenariat tel qu’il n’y en
a jamais eu avec aucun pays tiers ».
les
indices
Le risque d’une sortie de l’euro
fait bondir les taux italiens
l L’Italie fait sa rentrée sur les marchés.
l La crainte d’une sortie de l’euro
alimente la hausse de ses taux.
DETTE
Guillaume Benoit
@gb_eco
Rentrée à risque pour l’Italie. Rome
s’apprête à émettre ce jeudi des obligations à 5 ans et à 10 ans. Le Trésor
doit lever 62 milliards d’euros au
troisième trimestre, autant que
possible avant l’adoption d’un budget qui s’annonce controversé.
L’émission de jeudi s’inscrit dans
un contexte déjà tendu. Sur le marché secondaire, le taux italien à
10 ans a touché 3,2 % en séance
mardi. Du jamais-vu depuis 2014. Il
évolue actuellement à des niveaux
comparables à ceux du mois de
mai, lors de la crise suscitée par
la nomination du gouvernement
populiste. La volatilité a également
fait son retour. « Au cours des dixneuf jours de Bourse depuis le 2 août,
Le taux italien
à 10 ans a touché 3,2 %
en séance mardi. Du
jamais-vu depuis 2014.
date à laquelle les discussions budgétaires ont commencé entre la Liga et
le Mouvement 5 étoiles, il n’y a eu que
six jours où les mouvements intraday du spread [l’écart de taux] entre
les obligations italiennes et allemandes à 10 ans ont été inférieurs à 10
points de base », explique UniCredit.
Déclarations inquiétantes
Les déclarations de Luigi Di Maio,
vice-président du Conseil des
ministres, sur la possibilité que
le déficit italien dépasse le plafond
de 3 % du PIB ont suscité l’inquiétude sur les marchés. Tout comme
l e s r u m e u r s , r e l ayé e s p a r l a
« Stampa », selon lesquelles le gouvernement demanderait une poursuite, au-delà du mois de décembre,
des achats de titres de la BCE. Objectif : protéger la dette italienne des
attaques spéculatives.
Pour autant, si les risques de dérapage budgétaire sont pour beau-
coup dans la hausse récente des rendements italiens, ils ne l’expliquent
pas totalement. L’une des grandes
craintes des investisseurs est que
l’Italie, à plus ou moins brève
échéance, ne sorte de l’euro. Et que
leurs créances, au lieu d’être remboursées dans la monnaie unique,
ne le soient dans une nouvelle lire,
fortement dévaluée.
Un constat sans appel
Une peur qui expliquerait au moins
pour moitié le bond des taux, selon
Daniel Gros, directeur du think tank
Centre for European Policy Studies.
Pour arriver à cette conclusion,
l’économiste a utilisé deux méthodes. Dans un premier temps, il a
comparé deux types de « credit
default swaps » (CDS), ces contrats
d’assurance contre le défaut d’un
emprunteur. Jusqu’en 2014, les CDS
ne prenaient pas en compte le risque de redénomination, autrement
dit de changement de la monnaie de
paiement d’une obligation. En comparant les prix des CDS soumis à
l’ancien modèle de contrat, toujours
en vigueur, et de ceux soumis au
nouveau modèle, on peut voir
l’importance accordée par les investisseurs à l’hypothèse d’une sortie
de l’euro. En juillet, la différence
entre les deux contrats était de plus
de 50 points de base, soit près de la
moitié du prix du CDS modèle 2014.
Autre méthode : comparer la
dette italienne libellée en euros à
celle en dollars, qui n’est pas concernée par un changement de devise en
Italie. Rome a en effet procédé à plusieurs emprunts en billets verts. En
observant les deux spreads à 5 ans
(la différence avec le taux sans risque, c’est-à-dire celui des Treasuries
pour le dollar et celui des Bunds
allemands pour l’euro), le constat est
sans appel. Le spread en euros a
bondi de 280 points de base au plus
fort de la crise en mai, contre un peu
plus de 100 points pour le spread en
dollars. Au-delà du résultat des
négociations budgétaires, les marchés attendent donc un message rassurant sur le maintien de l’Italie dans
la zone euro pour réduire le coût
d’emprunt de Rome. n
Rentrée animée
pour les levées de dette
de la zone euro
La plupart des Etats
de la zone euro doivent
encore réaliser entre 30 %
et 50 % de leur programme
d’émission d’ici à la fin de
l’année. Un dernier exercice
avant la fin des achats
de la BCE.
Le mois de septembre devrait être
particulièrement animé sur le marché de la dette souveraine européenne. Plusieurs Etats, dont la
France, doivent encore placer des
montants substantiels pour boucler leurs programmes annuels.
Avant une année 2019, qui sera
marquée par la fin des achats de
titres par la BCE (QE).
1
LA FRANCE CONTINUE
DE PROFITER
D’UN COÛT
D’ÉMISSION FAIBLE
La France avait annoncé un programme chargé pour 2018.
L’Agence France Trésor (AFT) doit
lever 195 milliards d’euros, un chiffre en nette augmentation par rapport aux années précédentes et un
record depuis au moins 2007. C’est
le seul Etat de l’Union en nette progression. En cause, notamment, le
refinancement des emprunts massifs pour soutenir l’économie française lors de la crise.
Selon les calculs de Natixis, en
prenant en compte les rachats anticipés de dette française, l’objectif est
de 225 milliards. A fin juin, il était
rempli à 58 %. Depuis, l’AFT a émis
plus de 23 milliards d’euros d’OAT
et OAT indexées sur l’inflation.
Grâce au soutien de la Banque centrale européenne, les conditions de
financement restent faibles : 0,54 %
en moyenne depuis le début de
l’année. A titre de comparaison, il
s’était élevé à 0,68 % l’an dernier.
2
LA GRÈCE VA FAIRE
SES PREMIERS PAS
D’EMPRUNTEUR
« NORMAL »
L’émission de la Grèce sera particulièrement attendue par les investisseurs. Le pays a déjà procédé à une
première émission de 3 milliards
d’euros en février dernier. Mais
depuis sa sortie du programme
d’aide, le 19 août, elle ne peut plus
compter que sur les marchés pour
se financer. Natixis estime à 8 milliards les émissions grecques cette
année. La banque table donc sur
une nouvelle opération, d’un montant de 3 milliards d’euros, à la fin
du mois de septembre. Il s’agira de
sa première en tant qu’emprunteur
« comme les autres ».
3
DES TAUX ALLEMANDS
PEU ATTRACTIFS
POUR
LES INVESTISSEURS
L’Allemagne a revu à la baisse son
programme d’émission pour le troisième trimestre, alors qu’elle a réa-
lisé un peu plus de la moitié de son
programme d’émission à fin juin. Et
que ses émissions devraient être
inférieures à ses remboursements
en 2018. Du fait de leur statut de
valeur refuge, les Bunds ont enregistré des rendements très bas sur
le marché secondaire. Le taux à
10 ans évolue ainsi entre 0,3 % et
0,5 % depuis deux mois. Un niveau
qui paraît insuffisant pour Natixis.
« Le marché sous-évalue le potentiel
de resserrement monétaire en zone
Euro et n’intègre pas véritablement la
fin des achats nets de titres annoncée
par la Banque centrale européenne
en juin », estiment les stratégistes de
la banque. — G. Be.
La Chine veut mieux gérer les défauts obligataires
DETTE
Seulement 17 % des
montants dus sur
des obligations émises
par des entreprises
chinoises en défaut
ont été remboursés.
Le régulateur veut
créer un marché
de la dette décotée.
En Chine, tout reste à faire dans la
gestion des défauts de paiement sur
les obligations d’entreprise. Sur
80,3 milliards de yuans (10,4 milliards d’euros) de paiements manqués depuis 2014, seuls 17 % ont été
remboursés, selon une étude de
B l o o m b e rg . L a s i t u a t i o n e s t
d’autant plus préoccupante que le
marché obligataire chinois est à un
tournant et que les défauts d’entreprises – et notamment d’entreprises
cotées – sont appelés à se multiplier.
Plusieurs solutions
à l’étude
Les obligations continentales sont,
en effet, soumises à un flou juridique quant à leur traitement en cas
de défaut. Si les Bourses de Shenzhen et de Shanghai suspendent
immédiatement les échanges des
titres dont les émetteurs ont manqué un paiement, il n’existe pas de
règle claire pour la plus grande partie du marché domestique.
Confronté à un nombre inattendu de défauts, le régulateur a
exploré plusieurs options, comme
la mise en place d’une plate-forme
anonyme d’échange de souches
obligataires défaillantes (« distressed ») ou le recours à des fonds
vautours étrangers, selon la chercheuse Li Shuguang, citée par
Bloomberg.
Cette tendance est une conséquence de la politique chinoise de
désendettement de l’économie. Le
défi pour Pékin est de permettre
l’émergence d’un segment de marché consacré à la dette en difficulté,
autrefois prise en charge par des
gouvernements locaux, soucieux de
préserver la paix sociale en évitant
les restructurations. L’enjeu est de
taille : d’ici à fin 2019, pas moins de
4.000 milliards de yuans (500 milliards d’euros) d’obligations devront
être remboursés par les entreprises
chinoises, selon Fitch. Pour autant,
le taux de défaut d’entreprises
demeure très faible, de l’ordre de
0,4 % des montants empruntés contre 2 % dans le monde. Insuffisant
pour inquiéter les investisseurs, qui
accueillent à bras ouverts la purge
des mauvais emprunteurs.
Rendre les agences
de notation plus fiables
Pour Joseph Mouawad, gérant dette
obligataire chez Carmignac, « c’est
un développement essentiel au bon
fonctionnement de ce marché, par la
réintroduction de l’aléa moral. Dans
un monde où toute obligation est supposée garantie par l’Etat, le marché
n’alloue pas le capital de manière
optimale et l’on se retrouve avec beau-
coup d’entreprises zombies », ces firmes qui ne survivent que grâce au
refinancement de leur dette.
L’augmentation des défauts
devrait également permettre
d’améliorer la transparence du
marché obligataire chinois. Les
agences de notation du pays sont
considérées comme peu fiables :
90 % des émetteurs sont notés AA
ou au-dessus. Si les défauts permettent au marché de « différencier les
emprunteurs selon leur qualité, cela
poussera les agences domestiques à
fournir des analyses plus pertinentes », note Joseph Mouawad.
— R. Po.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FINANCE & MARCHES // 23
Les Echos Jeudi 30 août 2018
L’Etat donne le coup
d’envoi à la création
d’un grand pôle
financier public
BANQUE
Le gouvernement doit
annoncer ce jeudi
le mariage entre
CNP Assurances et
La Banque Postale,
qui passera par
une prise de contrôle
de La Poste par
la Caisse des Dépôts.
A. D., E. Le., T. M., S.P.,
L. S. et V. de S.
C’est un scénario qui circule depuis
des années, mais cette fois, le gouvernement est prêt à franchir le pas.
Selon nos informations, il devrait
annoncer ce jeudi sa volonté de
créer un grand pôle financier
public en mariant CNP Assurances
avec La Banque Postale, à travers
une opération complexe faisant de
la Caisse des Dépôts (CDC) le premier actionnaire de La Poste.
Alors que la rentrée est déjà compliquée par la démission de Nicolas
Hulot, ce vaste mouvement n’est
pas sans danger politiquement : ce
n’est plus l’Etat directement mais la
CDC qui deviendra actionnaire
majoritaire du groupe public postal. Pour cela, un amendement à la
loi sur La Poste devrait être déposé
lundi dans le cadre de l’examen de
la loi Pacte.
Le ministre des Finances, Bruno
Le Maire, chargé du dossier, doit
recevoir ce jeudi les patrons de la
CDC et de La Poste, Eric Lombard et
Philippe Wahl. Après une information aux syndicats de La Poste, mercredi, des réunions sont prévues ce
jeudi avec les représentants syndi-
caux des autres acteurs. La Poste, La
Banque Postale, BPCE, CNP Assurances, le ministère des Finances, se
sont refusé à tout commentaire.
Intérêts alignés
Selon le schéma prévu, l’Etat
devrait céder le contrôle direct de
La Poste à la Caisse des Dépôts.
Cette dernière verrait ainsi sa participation dans le groupe postal passer de 26,32 % à une fourchette
comprise entre 50 et 60 %. De quoi
renforcer la stratégie d’Eric
Lombard, le patron de la CDC, qui
veut en faire une banque au service
des territoires.
En contrepartie, la CDC apportera ses parts de plus de 40 % dans
CNP Assurances au groupe La
Poste. « C’est une opération qui se
débouclera fin 2019 », avance un
proche du dossier. L’échéance correspond au terme du pacte d’actionnaires entre La Banque Postale et
BPCE. Ensemble, ils détiennent
30,7 % de CNP Assurances via une
structure dédiée (Sopassure).
Longtemps divisés, les intérêts
publics semblent donc aujourd’hui
alignés. C’est une victoire pour Eric
Lombard et Philippe Wahl, qui
poussent de longue date pour ce
projet. La Caisse des Dépôts, en particulier, y trouve un bien meilleur
équilibre que les schémas précédents, qui lui réservaient une place
de gros minoritaire au capital de La
Poste. Pour autant, il reste une
interrogation de taille : La Banque
Postale sera-t-elle obligée de lancer
une offre publique d’achat sur les
minoritaires de la CNP, qui détiennent plus de 20 % du capital, et
d’acheter les parts de BPCE ? CNP
Assurances vaut près de 14 milliards d’euros en Bourse.
Théoriquement, une offre obligatoire doit être déposée par toute personne qui franchit le seuil de détention de 30 % du capital ou des droits
de vote. Mais la CDC et La Banque
Postale espèrent obtenir une dérogation de l’Autorité des marchés
financiers (AMF) en arguant qu’ils
agissent déjà de concert. « L’opération ne bouleverserait pas l’équilibre
général », juge un avocat. Dans tous
les cas, l’AMF ne sera sollicitée
qu’après le vote définitif de l’amendement qui permettra à la CDC de
monter au capital de La Poste. Dans
l’état actuel des choses, BPCE pourrait conserver sa participation
financière dans CNP, qui était le partenaire historique des Caisses
d’Epargne dans l’assurance-vie.
Depuis 2017, le groupe se repose sur
sa filiale Natixis.
Si l’opération est de nature à créer
des remous avec les syndicats de La
Poste, qui pourraient redouter une
privatisation rampante du groupe
public, elle semble bien accueillie
par ceux de sa filiale bancaire, qui
sont convoqués ce jeudi. L’éventuel
rapprochement avec CNP est vu
comme une opportunité de développement pour le groupe bancaire.
L’assurancevie à son
meilleur
niveau
depuis plus
de deux ans
PLACEMENT
La collecte nette
de l’assurance-vie
a atteint 3 milliards
d’euros en juillet,
soit 1 milliard
de plus qu’en juin.
Le ministre des Finances, Bruno Le Maire, chargé du dossier, doit
recevoir ce jeudi les patrons de la CDC et de La Poste, Eric Lombard
et Philippe Wahl. Photo Hamilton/RÉA
Questions stratégiques
pour CNP
Un resserrement entre La Banque
Postale et CNP devrait encore
accentuer l’importance de ce
métier pour la filiale bancaire de La
Poste. Mais il devra passer par une
clarification avec l’ex-Caisse Nationale de Prévoyance, jaloux de son
indépendance et de sa stratégie
multicanale. Sans doute un signe de
la sensibilité du dossier, le patron de
CNP, Frédéric Lavenir, a démissionné début juillet. n
Les unités de compte
ne décollent pas
Le nombre de banques privées suisses
devrait encore baisser
« Nous pensons
qu’environ
une trentaine
de banques devrait
encore disparaître. »
BANQUE
Beaucoup de banques
suisses n’ont pas réussi
à capter de l’argent
frais en 2017,
selon KPMG.
CHRISTIAN HINTERMANN
Associé chez KPMG
Le cabinet s’attend
à une poursuite
de la consolidation
du secteur.
Solenn Poullennec
@SolennMorgan
Le secteur de la banque privée
suisse a redressé la tête l’an dernier.
En 2017, il a collecté plus de 21 milliards de francs suisses d’argent
frais (18,5 milliards d’euros), alors
qu’il avait subi des retraits nets
l’année précédente, selon une étude
récente de KPMG. Celle-ci a passé
au crible les résultats de 90 institutions – en mettant de côté les géants
mondiaux Credit Suisse et UBS, de
peur qu’ils ne brouillent l’analyse.
Ce mieux demeure relatif. La collecte nette 2017 reste, en effet, deux
fois plus faible que celle de 2015. Surtout, près de la moitié des institutions étudiées a subi des sorties nettes d’argent frais l’an dernier. Ces
retraits seraient notamment dus à
l’abandon du secret bancaire.
Celui-ci trouve ses origines dans la
loi américaine contre l’évasion fiscale, Fatca, adoptée en 2010. Il a été
confirmé avec l’adoption de règles
internationales d’échange d’informations sur les comptes bancaires.
KPMG explique aussi une partie
des retraits subis l’an dernier par
l’entrée en vigueur cette année de
l’échange automatique d’information dans de nouveaux pays. Le
cabinet ne s’attendait pas à ce que
ces nouvelles règles aient un impact
aussi tardif, mais assure que les établissements devraient désormais
voir le bout du tunnel. « La plupart
des banques ont maintenant terminé
de nettoyer leur base de clients. Je
m’attends vraiment à ce qu’il y ait un
afflux net d’argent plus fort en 2018 »,
estime Christian Hintermann,
associé chez KPMG. Les banques
Le mois de juillet est réputé
favorable à la collecte en assurance-vie. Les chiffres publiés
mercredi par la Fédération
française de l’assurance (FFA)
confirment cette tendance : la
collecte nette (cotisations
moins prestations) a atteint
3 milliards d’euros le mois dernier, soit 1 milliard de plus qu’en
juin. Cet effet saisonnier s’explique notamment par les primes
reçues par les salariés qu’ils
reversent ensuite sur leur contrat d’assurance-vie. Au-delà de
cet effet saisonnier, il faut
remonter à janvier 2016 pour
retrouver un tel niveau.
Ces bons chiffres prolongent
la dynamique entamée depuis
janvier : sur les sept premiers
mois de l’année, ce sont, en effet,
près de 15,3 milliards d’euros
qui ont été collectés par les
sociétés d’assurances, soit
10,5 milliards de plus qu’à la
même période l’an dernier.
Dans le détail, les cotisations
encaissées en juillet se sont élevées à 12,4 milliards d’euros, un
résultat légèrement supérieur à
celui de juin (12,3 milliards
d’euros). Dans le même temps,
les prestations versées aux titulaires et aux bénéficiaires de
contrats d’assurance-vie ont été
plutôt faibles (9,3 milliards
d’euros), soit 1,1 milliard de
moins qu’en juin.
ont d’ores et déjà entamé l’année sur
de meilleures bases financières. A
défaut d’avoir collecté beaucoup
d’argent frais l’an dernier, elles ont
pu compter sur la solide performance des marchés actions pour
faire croître leurs actifs sous gestion
(+7,8 % en 2017). Ce contexte porteur, marqué également par la
hausse des taux d’intérêt aux EtatsUnis, leur a permis d’accroître leurs
revenus et de faire progresser leurs
profits de près de 19 % sur un an
dans l’ensemble.
Dans le détail, les « charges
d’exploitation sont encore trop élevées chez de nombreuses banques
privées suisses et beaucoup d’entre
elles font face à un avenir incertain »,
n o t e K P M G . « No u s p e n s o n s
qu’environ une trentaine de banques
devrait encore disparaître, car elles
n’ont pas une stratégie claire et qu’il
est trop tard pour changer », précise
Christian Hintermann.
La consolidation du secteur a
déjà été très nette ces dernières
années. Depuis 2010, 56 banques
privées suisses, généralement de
petite taille, ont fermé leurs portes,
faisant tomber le nombre d’institutions spécialisées dans la gestion de
fortune en Suisse à 107, selon le
cabinet. n
Pour autant, ce n’est pas parce
que les Français cotisent qu’ils
accentuent leurs prises de risques. En juillet, les sommes versées en unités de compte
(contrats placés sur des investissements plus risqués mais
potentiellement plus rémunérateurs que ceux en euros) se
sont ainsi élevées à 3,6 milliards
d’euros, niveau à peu près équivalent à ceux observés depuis le
début de l’année. Sur les sept
premiers mois de l’année, ils ne
représentent que 29 % des cotisations, soit à peine plus qu’en
2017 (28 %).
Les épargnants leur préfèrent encore majoritairement
les fonds en euros, qui offrent
une garantie du capital en
échange d’une rémunération
relativement faible. Cette
recherche de sécurité reste
forte depuis le début de l’année.
« Les ménages français sont plutôt dans une phase de renforcement de leur épargne,
observe Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’Epargne. Les
incertitudes économiques et
sociales les conduisent à privilégier le Livret A et l’assurance-vie,
qui sont des valeurs refuges. Ce
processus devrait se poursuivre
dans les prochains mois. »
— C. Fa
15,3
MILLIARDS D’EUROS
Montant de la collecte
nette de l’assurance-vie
depuis le début de l’année,
soit 10,5 milliards de plus
qu’à la même période
l’an dernier.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
24 // FINANCE & MARCHES
Jeudi 30 août 2018 Les Echos
La Fed divisée sur la régulation
des banques
une tribune au « Wall Street Journal » publiée le mois dernier.
« Quand tout va bien, les exigences
prudentielles tendent, de fait, à se
relâcher, ce qui accentue les excès de
crédit. Puis, quand la valeur des actifs
s’effondre et que les défauts se multiplient, les régulations sont durcies, ce
qui aggrave l’assèchement du financement et les récessions. »
RÉGULATION
Les membres
de la banque centrale
américaine s’interrogent sur la nécessité
de durcir les ratios
de fonds propres pour
préparer le prochain
retournement.
Un sujet peu consensuel
Elsa Conesa
@ElsaConesa
— Bureau de New York
Est-ce le souvenir de la faillite de
Lehman, dont on célébrera bientôt
le dixième anniversaire, qui turlupine les banquiers centraux américains ? Au sein de la Réserve fédérale (Fed), certains estiment que le
moment est venu pour les banques
de Wall Street, dont la santé a été
confirmée par les derniers tests de
résistance, de préparer le prochain
retournement en se constituant un
matelas supplémentaire de fonds
propres.
Loretta Mester, la présidente de
la Fed de Cleveland qui siège au
comité de politique monétaire,
mais aussi Eric Rosengren et Neel
Kashkari, qui dirigent les Fed de
Boston et de Minneapolis, plaident
ainsi pour l’utilisation d’un nouveau ratio de fonds propres contracyclique, un outil conçu après la
c r i s e m a i s j a m a i s a c t i vé – l e
« CCyB ». « C’est précisément quand
les conditions sont bonnes qu’il faut
le relever, c’est tout l’intérêt », a indiqué Loretta Mester au « Financial
Loretta Mester, présidente de la Fed de Cleveland, plaide pour
un nouveau ratio de fonds propres : « C’est précisément quand
les conditions sont bonnes qu’il faut le relever. » Photo Rob Kim/AFP
Times ». Avec un chômage passé
sous les 4 %, une croissance
supérieure à 2 % et des marchés
euphoriques, l’environnement est,
de fait, particulièrement favorable.
Une réserve d’oxygène
Ce coussin de fonds propres supplémentaires, qui s’ajouterait aux
autres contraintes prudentielles
déjà en vigueur, contraindrait les
grandes banques à mettre de côté
une réserve de capital pendant
douze mois, susceptible de leur
fournir un peu plus d’oxygène en
cas de retournement.
« Il est temps que la Fed relève les
taux des coussins contracycliques »,
a plaidé Jason Furman, ancien président du cercle des conseillers
économiques de la Maison-Blanche et enseignant à Harvard, dans
Le sujet n’est évidemment guère
consensuel, ni au sein de la Fed, ni
politiquement. En mai, le Congrès a
voté un premier allégement des
contraintes instaurées après la
crise. La Fed est en outre fragilisée
par les critiques émanant de
Donald Trump, qui l’accuse de torpiller les bénéfices de sa politique
économique en relevant les taux.
Mais, au sein de l’institution
aussi, le sujet fait débat. Le gouverneur de la Réserve fédérale,
Jerome Powell, a indiqué en juin
qu’une telle initiative ne lui semblait
pas indispensable au regard des
risques pesant sur le secteur financier et du niveau de capitalisation
des banques.
Or c’est le Conseil des gouverneurs, dont il fait partie avec deux
autres membres, qui arbitrera, et
non les présidents de banques centrales régionales, manifestement
plus allants. « Il faut penser ce sujet
d’une façon contracyclique, a déclaré
au “Financial Times” Robert
Kaplan, gouverneur de la Fed de
Dallas. Et être attentif au fait que, en
cas de retournement, nous voudrons
nous assurer que les banques sont
bien capitalisées. » n
Les tensions entre la BCE et la Buba
ont affecté la politique monétaire
Guerre des mots
BANQUES CENTRALES
Les divergences sur
les mesures pour
sortir de la crise
de la zone euro ont
rendu moins efficace
la politique monétaire
de la BCE.
l Les 10 termes les plus
Nessim Aït-Kacimi
@NessimAitKacimi
Les marchés s’interrogent sur le
successeur de Mario Draghi, le
président de la Banque centrale
européenne (BCE). Parmi les candidats potentiels figure toujours Jens
Weidmann, le président de la
Bundesbank (Buba), même si ses
chances se sont amenuisées, d’après
le journal allemand « Handelsblatt ». Les deux hommes se sont
opposés parfois durement lors de la
crise de la zone euro sur les solutions à mettre en œuvre. Des divisions qui ne sont pas passées inaperçues des marchés.
Quand la tonalité des discours des
présidents de la BCE (Wim Duisenberg, Jean-Claude Trichet, Mario
Draghi) et de la Buba (Axel Weber et
Jens Weidmann) a trop divergé, les
marchés ont été moins impactés par
les décisions de la BCE, selon une
étude de Peter Tillmann et Andreas
Walter sur la période 1999-2017 (*).
Ce fut le cas pour les baisses de taux
d’intérêt et les mesures de soutien
mais pas pour les resserrements
monétaires. Les taux à 1 et 2 ans ont
deux à trois fois moins réagi aux
annonces de la BCE dans les phases
de divergences, comparées aux
périodes « d’union sacrée ». Ils ont
moins baissé à court terme (quelques semaines) quand elle assouplissait sa politique monétaire sur
fond d’opposition de la part de la
Buba. L’impact de la BCE sur les taux
Mario Draghi préside la BCE depuis le 1er novembre 20011.
Son mandat, non renouvelable, s’achèvera le 1er novembre 2019.
Photo Daniel Roland/AFP
a été aussi moins persistant et durable quand les marchés ont estimé
que ses décisions avaient été prises à
contrecœur face à l’opposition du
camp des « faucons » (partisans
d’une ligne intransigeante sur
l’inflation) de la Buba.
La Buba plus négative
que la BCE
Ces divergences, parfois étalées au
grand jour, ont rendu la politique
monétaire de la BCE moins efficace
dans sa capacité à faire baisser les
taux d’intérêt. Ce fut particulièrement le cas quand elle a adopté des
mesures d’assouplissement quantitatif non conventionnelles. Autrement dit, si la Buba avait soutenu le
programme, l’effet aurait été plus
fort. Après chacun des différents
plans de soutiens aux marchés
(« SMP », « OMT », « QE »), l’écart
s’est creusé entre la BCE et la Buba.
La première est devenue plus opti-
miste sur l’évolution de la conjoncture européenne et des risques et la
seconde plus inquiète.
La Buba était plus confiante que
l a B C E a u x d é b u t s d e l ’e u r o ,
entre 2000 et 2003. Depuis, elle est
devenue systématiquement plus
négative que la BCE hormis à de
courtes périodes (2007, 2014). Sa
communication est aussi toujours
plus prudente que celle de la BCE.
Ses discours comportent davantage
de termes relatifs aux incertitudes.
2008 marque un tournant pour
les deux institutions : la tonalité globale de leur discours passe en territoire négatif, signe de leurs inquiétudes dominantes et communes. A
partir de la crise de 2010, la Buba
s’est exprimée davantage, la tonalité des discours d’Axel Weber et de
Jens Weidmann a atteint un record
de pessimisme qui n’a guère varié
pendant deux ans. A l’inverse, les
discours du président de la BCE,
négatifs employés dans
les 558 discours du président
de la BCE : crise, défis, contre,
question, chômage,
déséquilibres, crucial, difficile,
tensions, inquiétudes.
l Ceux employés par la
Buba : crise, crise financière,
risque, problème, contre,
baisse, inquiéter, empêcher,
chômage, déséquilibres,
pression.
l Les expressions positives
de la BCE : stabilité, progrès,
efficace, mieux, grand,
transparence, stable, capable,
positif, succès.
l Celles de la Buba : stabilité,
mieux, grand, durable,
atteindre, succès, atteint,
transparence, souvent,
améliorer.
Mario Draghi, se sont voulus moins
résignés et, notamment après sa
fameuse phrase sur le soutien
« quoi qu’il en coûte » à la zone euro,
prononcée le 26 juillet 2012.
En 2015, les discours de Mario
Draghi deviennent bien plus positifs et confiants alors que ceux de la
Buba sombrent de nouveau dans le
pessimisme : leurs divergences de
vues atteignent un record. Ce n’est
que début 2017 que les deux discours convergent vers une même
tonalité, neutre. La BCE semble
désormais parler d’une seule voix
aux marchés après une crise qui a
éprouvé la solidarité de ses membres. Alan Blinder, un ancien économiste membre de la Réserve
fédérale, soulignait qu’« une banque
centrale qui s’exprime dans la cacophonie devient inaudible ».
(*) « ECB vs Bundesbank : Diverging
Tones and Policy Effectiveness ».
LA SÉANCE DU 29 AOÛT 2018
Le CAC 40
repasse
au-dessus des
5.500 points
La Bourse de Paris a connu
•une
séance de légère pro-
gression mercredi, dans le
sillage des Bourses américaines
après les nouvelles rassurantes
de la veille. L’indice CAC 40 a
repassé la barre des 5.500 points
en gagnant 0,30 %, à
5.501,33 points, dans un volume
d’échanges faible de 2,4 milliards d’euros. Après l’annonce
d’un accord commercial entre
les Etats-Unis et le Mexique
mardi, la ministre canadienne
des Affaires étrangères s’est rendue à Washington mercredi
pour prendre part aux négociations d’un accord similaire. La
journée a aussi été marquée par
la publication de nouvelles
estimations de la croissance,
révisée à la hausse à 4,2 % aux
Etats-Unis sur un an et confir-
m é e à 0 , 2 % e n Fr a n c e a u
deuxième trimestre.
B ouygues a réalisé la
meilleure performance de la
séance en gagnant 1,16 %. Le
secteur technologique a profité
des signes rassurants sur les
négociations commerciales.
Safran a pris 1,07 %, STMicroelectronics 0,91 %, Capgemini 0,9 % et Atos 0,63 %. Airbus a gagné 1,01 %. L’autrichien
Laudamotion a annoncé qu’il
doublerait sa flotte d’Airbus l’an
prochain, à 18 appareils. Pernod Ricard a fini stable, après
des résultats en hausse mais
inférieurs aux attentes. Le secteur de la santé a connu une
bonne séance. Korian a gagné
2,29 %, Sartorius 2,23 % et
bioMérieux 1,99 %. Ingenico
a réalisé la pire performance
en perdant 6,05 %. L’entreprise
pourrait être concurrencée par
Amazon dans le paiement
mobile au Japon. Casino a
cédé 4,52 % après un abaissement de son objectif de
cours par Credit Suisse de
42,25 euros, à 31,65 euros.
Les banques turques
dégradées
par l’agence Moody’s
BANQUE
Moody’s a abaissé
la note de vingt
institutions
financières turques
en raison de leur
dépendance aux
financements en
devises étrangères.
Etienne Goetz
@etiennegoetz
Le secteur financier turc continue de subir les contrecoups de
la chute de la livre turque, qui a
perdu plus de 40 % de sa valeur
depuis le début de l’année.
Mardi, l’agence de notation
Moody’s a procédé à une dégradation massive de la note de
crédit des établissements bancaires du pays. Au total, vingt
institutions financières, dont
dix-huit banques, ont perdu
entre un et deux crans.
L’agence justifie sa décision
par « une hausse substantielle
du risque d’un scénario négatif »
pour les banques, « hautement
dépendantes de financements en
devises étrangères ». En d’autres
termes, les établissements
turcs financent trop leur activité en allant tous les jours
« Il y a peu de
doutes que la
Turquie puisse
faire appel à l’aide
internationale.
Mais le cœur
du problème,
c’est la crise de
confiance dans la
banque centrale
turque à agir. »
NEIL MELLOR
Stratégiste chez
BNY Mellon
emprunter des dollars ou des
euros sur les marchés. Ces
opérations sont de plus en plus
risquées et chères en raison de
la dépréciation de la livre turque. En fin d’après-midi, elle
perdait 2,5 % face au dollar.
Moody’s relève ainsi que
dans les douze prochains mois,
les établissements du pays vont
devoir refinancer l’équivalent
de 77 milliards de dollars libellés en devises étrangères, ce qui
représente pas moins de 41 %
des financements provenant
des marchés. L’agence de notation rappelle aussi qu’environ
40 % des dépôts des ménages et
entreprises sont libellés en
devises étrangères.
Exposition des banques
européennes
Au moment de la crise monétaire mi-août, la Banque
centrale européenne s’était
inquiétée de l’exposition des
banques européennes à la
Turquie via leurs filiales. L’institution évoquait les cas de BNP
Paribas, UniCredit et BBVA. Le
régulateur redoutait que certains emprunteurs turcs ne
soient pas couverts contre la
baisse de la livre et commencent à faire défaut sur des
emprunts en devises.
Les banques de la zone euro
ont certes relativisé leur exposition, mais le risque de contagion est pris au sérieux, au
point que l’Allemagne réfléchit
à une manière de soutenir
Ankara. « Il y a peu de doutes que
la Turquie puisse faire appel à
l’aide internationale, commente
Neil Mellor, de BNY Mellon.
Mais le cœur du problème, c’est
la crise de confiance dans la banque centrale turque à agir. »
Les investisseurs estiment
que le président Edogan remet
en cause l’indépendance de la
banque centrale en modifiant
son organisation et en rechignant, à rebours de toute théorie monétaire, à relever les taux
directeurs pour endiguer
l’inflation, qui s’élevait à plus de
15 % en juillet. n
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FINANCE & MARCHES // 25
Les Echos Jeudi 30 août 2018
euronext
séAncE du 29 - 08 - 2018
CaC 40 : 5501,33 (0,30 %) neXt 20 : 12442,57 (0,21 %)
CaC larGe 60 : 6119,97 (0,29 %)
CaC all-tradaBle : 4335,68 (0,26 %)
Date De ProroGation : 25 sePtemBre
srD suite
CAC 40
Valeurs mnémo / info /
ost
isin / Devise / Date Détach. / Div
accor (ac) R
a
fr0000120404
air liQuiDe (ai) R
11/05/18 1,05
a
fr0000120073
28/05/18 2,65
airBus GrouP (air) R
a
nl0000235190
16/04/18 1,28
arcelormittal (mt)
a
lu1598757687
atos se (ato) R
fr0000051732
aXa (cs) R
17/05/18 0,09
a
31/05/18 1,7
a
fr0000120628
03/05/18 1,26
BnP PariBas (bnp) R
a
fr0000131104
BouYGues (en) R
30/05/18 3,02
a
fr0000120503
caP-Gemini (cap) R
02/05/18 1,7
a
fr0000125338
carreFour (ca) R
04/06/18 1,7
a
fr0000120172
21/06/18 0,46
creDit aGricole (aca) R
a
fr0000045072
Danone (bn) R
22/05/18 0,63
a
fr0000120644
enGie (enGi) R
04/05/18 1,9
a
fr0010208488
11/10/17 0,35
essilor international (ei) R a
fr0000121667
26/04/18 1,53
Hermes intl (rms) R
a
fr0000052292
KerinG (Ker) R
07/06/18 7,6
a
fr0000121485
l.V.m.H. (mc) R
14/05/18 4
a
fr0000121014
leGranD (lr) R
17/04/18 3,4
a
fr0010307819
l'oréal (or) R
01/06/18 1,26
a
fr0000120321
micHelin (ml) R
25/04/18 3,55
a
fr0000121261
22/05/18 3,55
ouv
vol.
nb titres
43,83
629442
290.205.703
109,4
432918
428.275.106
109,34
1146675
776.295.452
26,5
2506312
1.021.903.623
103,1
218784
106.884.219
22,105
4170116
2.423.351.757
52
2534451
1.249.798.561
37,05
705735
366.073.732
112,3
346671
168.817.033
15,82
2563044
789.252.839
12,008
5038929
2.866.437.156
69,01
851101
685.055.200
13
2918465
2.435.285.011
124,55
425918
219.137.552
570,2
30509
105.569.412
480,8
192885
126.279.322
309,4
362007
505.028.450
64,72
566867
266.805.751
209,5
281232
560.082.187
104,45
685487
178.978.841
clot
+ haut
+ bas
43,67
44,08
43,33
109,75
109,9
109,1
110,06
110,88
109,2
26,555
26,645
26,3
103,55
103,6
102,5
22,1
22,155
21,94
52
52,11
51,53
37,36
37,43
37,04
112,65
113,3
111,9
15,605
15,915
15,505
11,98
12,042
11,868
69,05
69,11
68,74
13,03
13,055
12,915
125,4
125,55
123,95
568,6
572
566,4
481,7
483,7
477,1
309,5
309,8
307,2
64,86
65,1
64,62
209,1
209,8
208,6
103,6
104,9
102,75
% Veil
% mois
% 52 s.
+ 0,02
- 0,32
+ 12,86
+ 0,6
- 1,57
+ 18,47
+ 1,01
+ 0,79
+ 60,16
+ 0,11
- 1,59
+ 22,49
+ 0,63
-11,53
- 16,93
+ 0,16
+ 4,12
- 8,88
+ 0,02
- 5,11
- 17,76
+ 1,16
- 0,61
+ 1,91
+ 0,9
- 0,31
+ 23,85
- 1,11
+ 0,19
- 19,1
- 0,2
+ 1,7
- 18
+ 0,23
+ 2,16
+ 4,46
+ 0,42
- 7,92
- 7,09
+ 0,89
- 0,56
+ 20,4
+ 0,11
+ 5,1
+ 29,24
+ 0,73
+ 3,81
+ 67,7
+ 0,41
+ 2,77
+ 43,15
+ 0,31
+ 1,89
+ 11
+ 0,19
+ 1,5
+ 18,47
- 0,72
- 6,24
- 9,76
% an
bpa
+ haut an per
+ bas an rDt
+ 1,56
48,95
41,3
2,4
+ 4,47
113,3
97,12
2,42
+ 32,6
3,4
111,16
32,42
81,33
1,36
- 2,07
30,765
24,05
- 14,67
130,55
96,7
1,64
- 10,65
27,69
20,495
5,7
- 16,47
68,66
50,39
5,81
- 13,74
45,98
36,08
4,55
+ 13,91
119,8
97,38
1,51
- 13,5
19,73
12,955 2,95
- 13,19
15,54
11,105 5,26
- 1,29
71,78
62,24
2,75
- 9,1
1,21
14,815 10,81
12,165 2,69
+ 9,09
127,6
105,35
1,22
+ 27,42
614,6
417,9
1,34
+ 31,86
522,4
338,263 0,83
+ 26,12
313,7
232,5
1,1
+ 1,04
67,44
60,42
1,94
+ 13,06
214,9
170,3
1,7
- 13,34
130,85
100,25
3,43
Valeurs mnémo / info /
ost
isin / Devise / Date Détach. / Div
oranGe (ora) R
a
fr0000133308
05/06/18 0,4
PernoD-ricarD (ri) R
a
fr0000120693
PeuGeot (uG) R
04/07/18 1,01
a
fr0000121501
02/05/18 0,53
PuBlicis GrouPe (pub) R
a
fr0000130577
renault (rno) R
fr0000131906
saFran (saf) R
06/06/18 2
a
21/06/18 3,55
a
fr0000073272
29/05/18 1,6
saint-GoBain (sGo) R
a
fr0000125007
sanoFi (san) R
11/06/18 1,3
a
fr0000120578
11/05/18 3,03
scHneiDer electric (su) R a
fr0000121972
02/05/18 2,2
société Générale (Gle) R a
fr0000130809
soDeXo (sW) R
30/05/18 2,2
a
fr0000121220
solVaY (solb)
01/02/18 2,75
a
be0003470755
16/01/18 1,55
stmicroeletronics (stm) R a
nl0000226223
18/06/18 0,05
tecHniPFmc (fti) R
a
Gb00bDsfG982
total (fp) R
20/08/18 0,13
a
fr0000120271
11/06/18 0,62
uniBail-r/WFD (urW)
a
fr0013326246
Valeo (fr)
a
DiV 3 06/06/16
fr0013176526
04/06/18 1,25
Veolia enV. (vie) R
a
fr0000124141
Vinci (DG) R
14/05/18 0,84
a
fr0000125486
ViVenDi (viv) R
24/04/18 1,76
a
fr0000127771
20/04/18 0,45
ouv
vol.
nb titres
14,295
2648848
2.660.056.599
135,25
550753
265.421.592
24,17
1780239
904.828.213
55,62
313073
235.249.801
74,79
709417
295.722.284
112,5
704448
443.680.643
36,615
1869007
552.602.794
74,54
1399557
1.251.544.134
71,3
961993
578.956.262
36,1
2677151
807.917.739
94,34
307988
150.830.449
116,8
203015
105.876.416
17,8
1443840
911.141.920
26,3
716014
454.259.715
54,5
3288345
2.664.312.938
188,75
266810
138.282.967
40,05
948086
240.253.100
18,36
1715033
563.364.823
83,26
690433
596.831.558
22,56
4815747
1.305.230.587
srD
clot
+ haut
+ bas
14,28
14,35
14,22
138,45
138,9
135
24,24
24,3
24,03
55,34
56,04
55,32
74,64
74,84
73,55
113,2
113,65
112,3
36,245
36,64
35,965
74,94
75,03
74,46
71
71,5
70,72
36
36,155
35,72
92,78
94,7
92,78
117,3
117,5
116,6
17,825
17,845
17,605
26,16
26,4
26,01
54,85
54,93
54,31
190,4
190,5
187,7
39,61
40,16
39,32
18,34
18,4
18,095
83,6
83,66
83,12
22,5
22,68
22,4
% Veil % an
bpa
% mois + haut an per
% 52 s. + bas an rDt
- 0,07 - 1,35
- 2,39
15,235
+ 1,2
13,315
2,1
+ 4,93
+ 0,58 147,75
+ 19,77 120,05
0,73
+ 0,5 + 42,97
+ 0,92
25,29
+ 36,91
16,455 2,19
- 0,5
- 2,31
+ 2,29
63,18
- 3,18
51,78
3,61
+ 0,16 - 11,05
+ 0,08 100,8
+ 0,5
70,26
4,76
+ 1,07 + 31,77
+ 5,45 113,65
+ 40,71
81,04
1,41
- 0,85 - 21,17
- 3,95
48,6
- 19,9
35,19
3,59
+ 0,81 + 4,3
+ 0,5
76,17
- 7,96
62,88
4,04
- 0,25 + 0,2
+ 2,48
78,56
+ 7,3
66,54
3,1
+ 0,08 - 16,38
- 3,33
47,505
- 22,12
34,815
6,11
- 1,49 - 17,2
- 1,74 113,05
- 4,75
76
2,96
+ 0,64 + 1,21
7,98
+ 4,13 120,65 14,70
- 2,66 105,15
+ 0,91 - 2,09
0,23
- 7,04
22,97 78,44
+ 26,42
16,57
0,29
- 0,38 + 1,2
- 7,92
29,17
+ 24,45
22,9
+ 0,09 + 19,12
- 0,27
56,27
+ 27,69
43,09
1,13
+ 1,04 - 1,07
+ 1,41 195,5
182,45
- 0,95 - 36,39
- 8,84
66,48
- 28,48
3,16
36,54
- 0,11 - 13,8
- 6,4
22,29
- 5,02
17,895 4,58
+ 0,6
- 1,82
- 4,3
88,8
+ 10,76
77,56
2,11
- 0,22 + 0,36
+ 6,89
24,87
+ 19,11
20,26
2
Valeurs françaIses
Valeurs mnémo / info /
ost
isin / Date Détach. coupon / Div
ouv
vol.
nb titres
aB science (ab) g
clot
% Veil % an
bpa
+ haut % mois + haut an per
+ bas % 52 s. + bas an rDt
B 4,568
4,4
68740
4,568
40.789.901
4,382
B 7,19
7,13
45833
7,19
fr0004040608
24/07/18 0,2 58.512.053
7,1
aBiVaX (abvX) g
B 6,85
6,75
2925
6,85
fr0012333284
9.904.229
6,73
acantHe DeV. (acan) g
c 0,614
0,61
7062
0,614
fr0000064602
08/02/18 0,3 147.125.260
0,61
actia GrouP (ati) g
c 8,6
8,58
7170
8,6
fr0000076655
13/06/18 0,12 20.099.941
8,51
aDocia (aDoc) g
B 17,32
17,1
6880
17,34
fr0011184241
6.916.753
16,94
aéroPorts De Paris (aDp) G
a 192
192,5
31465
193
fr0010340141
06/06/18 2,76 98.960.602
191,5
air France-Klm (af) G
a 9,25
9,22
2025667
9,28
fr0000031122
14/07/08 0,58 428.634.035
9,138
aKKa tecHnoloGies (aKa) g
B 65,7
65,8
9034
65,9
fr0004180537
29/06/18 0,49 20.291.990
65,4
aKWel (aKW) g
B 22
21,5
4309
22
fr0000053027
06/06/18 0,3 26.741.040
21,45
alD (alD)
a 16,24
16,1
54319
16,24
fr0013258662
30/05/18 0,55 404.103.640
16,03
alPes (cie Des ) (cDa) g
B 28,7
28,9
4412
29,2
fr0000053324
13/03/18 0,5 24.413.271
28,7
alstom (alo) LR
a 38,09
38,08
322469
38,3
fr0010220475
20/07/18 0,35 222.210.471
38,04
altarea (alta) g
a 199
204
6258
204
fr0000033219
22/05/18 12,5 16.051.842
197,4
alten (ate) G
a 89,6
89,8
39943
90,1
fr0000071946
25/06/18 1 33.828.497
88,45
altran tecHnoloGies (alt) G a 9,39
9,405
550439
9,47
fr0000034639
11/05/18 0,24 257.021.105
9,365
amPlituDe surG. (ampli) g
3,21
3,21
8729
3,28
fr0012789667
46.929.852
3,21
amunDi (amun) G
a 63,34
62,5
eX-Ds 15/03/17
99331
63,52
fr0004125920
22/05/18 2,5 201.704.354
62,28
aPril GrouP (apr)
B 12,55
12,5
370
12,6
fr0004037125
10/05/18 0,27 40.904.135
12,5
arcHos (JXr) g
c 0,748
0,737
379519
0,754
fr0000182479
42.561.334
0,727
arKema (aKe) L
a 108,5
108,15
121641
108,5
fr0010313833
25/05/18 2,3 76.532.456
107,75
artPrice.com (prc) g
c 14,22
14,26
4689
14,32
fr0000074783
6.651.515
14,14
assYstem (asY) g
B 28,6
28,4
oPa 24/11/17
922
28,85
fr0000074148
19/06/18 1 15.668.216
28,4
atari (ata)
c 0,448
0,453
3258654
0,46
fr0010478248
255.105.360
0,445
auBaY (aub) g
c 40,3
41,1
7046
41,15
fr0000063737
21/05/18 0,24 13.136.796
40,3
aurea (aure)
c 7,36
7,32
1844
7,4
fr0000039232
27/06/18 0,15 12.017.008
7,2
aVenir telecom (avt) g
c 0,228
0,224
134672
0,228
fr0000066052
21/10/11 0,05 110.501.888
0,221
aXWaY soFtWare (aXW) g
B 18,58
18,58
55
18,6
fr0011040500
02/07/18 0,2 21.210.546
18,5
Bénéteau (ben)
a 14,64
14,2
88957
14,64
fr0000035164
14/02/18 0,25 82.789.840
14,16
Bic (bb) G
a 78,3
78,45
78853
78,6
fr0000120966
28/05/18 3,45 46.645.433
77,9
BiGBen int. (biG) g
c 11,04
10,8
22411
11,12
fr0000074072
30/07/18 0,1 19.060.784
10,8
BiomérieuX (bim)
a 75,4
76,7
128132
78,2
fr0013280286
05/06/18 0,34 118.361.220
75,3
Boiron (boi) g
a 68,2
67,8
6935
68,2
fr0000061129
31/05/18 1,6 19.414.756
66,8
Bolloré (bol) G
a 4,15
4,152
1258450
4,19
fr0000039299
06/06/18 0,04 2.927.197.152
4,114
BonDuelle (bon) g
B 29,15
29
7976
29,7
fr0000063935
13/12/17 0,45 32.281.118
28,8
Bureau Veritas (bvi) L
a 22,3
22,25
545202
22,35
fr0006174348
18/05/18 0,56 442.036.000
22,24
Burelle sa (bur)
a 1320
1315
18
1325
fr0000061137
05/06/18 16 1.853.315
1315
carmila (carm)
c 23,25
23,25
7515
23,25
fr0010828137
23/05/18 0,75 136.561.695
23,2
casino (co) LR
a 32,65
31,03
2225707
32,67
fr0000125585
18/05/18 1,56 109.729.416
30,44
catana GrouP (catG) g
c 3,08
3,23
355215
3,28
fr0010193052
30.514.178
3,055
cGG (cGG) G
c 2,37
2,338
2191827
2,378
fr0013181864
699.326.544
2,33
cHarGeurs (cri) g
c 25,24
25,08
18380
25,24
fr0000130692
26/04/18 0,35 23.501.104
24,86
cHristian Dior (cDi)
a 374
378,3
eX D oP 08/06/17
5544
378,7
fr0000130403
17/04/18 3,4 180.507.516
374
cie Du camBoDGe (cbDG)
a
/240818
fr0010557264
aBc arBitraGe (abca) g
fr0000079659
A : indicateur acompte, solde ou total du dividende. BPA : bénfice par action. PER : price earning ratio. les plus hauts et plus bas ajustés sont sur l’année
civile. les valeurs classées par ordre alphabétique sont regroupées en trois classes de capitalisation signalées par les lettres a pour les capitalisations
supérieures à 1 milliard d’euros, B pour les capitalisations comprises entre 1 milliard d’euros et 150 millions d’euros et c pour les capitalisations inférieures
à 150 millions d’euros. L : valeurs de l’indice cacnext20. R : valeurs de l’indice caclarge60. G : valeurs de l’indice cacmid60. g : valeurs de l’indice
cacsmall. les bénéfices par action : source facset Jcf estimates. mise en ligne intégrale des informations réglementées sur www.lesechos-comfi.fr
07/06/18 180 559.735
- 0,99
- 2,35
- 56,99
- 0,83
- 1,66
+ 17,46
- 0,74
+ 0,15
- 33,56
- 0,65
- 4,69
- 20,78
- 47,24
11,15
4,05
+ 13,54
7,48
6,27
- 21,78
9,87
6,48
- 29,07
0,87
0,562
+ 22,92
+11,14
9,08
+ 13,49
6,83
- 0,47 + 19,16
-5
21,3
+ 7,82 13,28
+ 0,37 + 21,45
- 1,03 202,6
+ 34,24 156
+ 0,11 - 32,11
+23,66 14,51
- 25,19
6,646
+ 0,31 + 42,12
- 0,45 68,8
+ 56,67 46,2
- 2,05 - 36,22
- 3,37 36,8
- 32,81
21,1
- 0,86 + 24,66
+ 5,5
16,64
+ 24,13
12,54
- 0,17 - 11,57
- 2,36 36,1
+ 21,99 27,3
+ 0,08 + 10,04
- 0,6
41,52
+ 29,66 32,79
+ 3,03 - 1,97
+ 6,14 218,5
+ 6,92 178,2
+ 0,06 + 29
+ 1,13 92,8
+ 26,25 69,5
+ 0,53 - 24,77
+14,35 13,681
- 26,23
8,13
- 9,32
- 3,02
4,4
- 33,95
2,9
- 1,33 - 11,54
+ 5,18
77,66
- 1,95 57,74
- 0,79 - 14,97
- 8,09 16,4
- 6,16
12,3
+ 1,8 + 13,38
- 6,94
1,576
- 11,2
0,65
- 0,32 + 6,5
+ 1,5
112,9
+ 18,43 94,82
+ 0,28 - 15,37
+ 0,42 17,88
- 12,35 13,16
- 0,7 - 5,08
+ 2,16 33,05
- 9,41 25,1
+ 1,57 + 25,83
- 2,16
0,948
+ 33,24
0,367
+ 1,99 + 18,79
+ 3,4
43,3
+ 39,99 33,55
- 1,88 - 14,98
- 5,67
9,3
- 2,4
6,94
+ 1,82 + 6,67
- 2,61
0,477
+ 31,76
0,21
- 0,11 - 18,51
- 4,72 23,1
- 20,26 17,82
- 1,66 - 28,8
+ 3,65 23,2
+ 8,52 12,38
- 0,06 - 14,41
- 3,92 99,05
- 21,37 73,05
- 2
- 21,68
- 5,1
16,2
+ 9,53 10,3
+ 2
+ 2,69
+ 7,12 82,2
+ 23,39 59
- 0,44 - 9,42
- 1,17
78,5
- 14,29 66,1
- 0,24 - 8,3
+ 5,27
4,798
+ 10,69
3,8
- 0,86 - 34,2
-10,91 47,8
- 14,12 28,05
- 0,31 - 2,37
- 0,49 24,28
+ 13,52 20,39
- 0,38 + 3,54
- 0,38 1420
+ 11,44 1255
+ 0,22 + 0,15
- 0,43 25,35
- 1,27 22,4
- 4,52 - 38,63
- 8,14 53,48
- 36,14 30,37
+ 7,31 + 6,6
+13,33
3,611
+235,63
2,697
- 0,93 + 53,03
- 1,93
4,1
+ 32,76
1,295
- 0,48 - 0,91
- 0,08 28,64
+ 10,68 22,1
+ 0,67 + 24,22
+ 3,59 383,8
+ 47,23 291,6
- 8,96
- 1,52 7550
- 5,3 6450
Valeurs mnémo / info /
ost
isin / Date Détach. coupon / Div
claranoVa (cla) g
c 0,85
461391
393.613.788
a 20,22
264807
fr0000120222
03/05/18 0,84 686.618.477
coFace (cofa) g
a 8,25
158056
fr0010667147
24/05/18 0,34 157.248.232
colas (re)
a 169,4
1010
fr0000121634
30/04/18 8,2 32.654.499
Dassault aV. (am) G
a 1608
7123
fr0000121725
01/06/18 15,3 8.348.703
Dassault sYstèmes (DsY) LR a 138,8
204450
fr0000130650
29/05/18 0,58 261.541.129
DBV tecHnoloGies (Dbv) G
B 37,3
96577
fr0010417345
30.006.352
DericHeBourG (DbG) g
B 5,015
369542
fr0000053381
13/02/18 0,14 163.878.780
DeVoteam (Dvt) g
c 106,6
671
fr0000073793
14/06/18 0,9 8.332.407
Dir. enerGie (Dir)
42,04
23507
fr0004191674
01/06/18 0,35 44.832.479
DnXcorP (DnX) g
c 6,52
613
fr0010436584
10/07/18 0,6 2.834.575
eDenreD (eDen) G
a 34,6
475396
fr0010908533
14/05/18 0,85 239.266.350
eDF (eDf) LR
a 14,17
eX-Ds 7/03/17
1565850
fr0010242511
25/05/18 0,31 3.010.267.676
eiFFaGe (fGr) LR
a 96,38
208908
fr0000130452
22/05/18 2 98.000.000
eKinoPs (eKi) g
3,19
16209
fr0011466069
21.529.161
elior (elior) G
a 14,25
218797
fr0011950732
16/03/18 0,42 172.289.164
elis (elis) G
a 19,65
264157
fr0012435121
29/05/18 0,37 219.872.942
eos imaGinG (eosi)
c 4,15
16313
fr0011191766
22.641.483
eramet (era) Gg
a 82,45
103360
fr0000131757
29/05/18 2,3 26.633.660
erYtecH PHarma (erYp) g
B 9,35
27170
fr0011471135
17.940.035
esi GrouP (esi) g
c 43,55
579
fr0004110310
5.955.072
eurazeo (rf) G
a 66,2
61934
fr0000121121
30/04/18 1,25 78.030.886
euro ressources (eur)
c 3,13
99
fr0000054678
12/06/18 0,15 62.491.281
euroFins scientiFic (erf) G
a 482,4
33077
fr0000038259
28/06/18 2,04 17.643.914
euroPcar GrouPe (eucar) G
a 8,6
173014
fr0012789949
29/05/18 0,15 161.030.883
eurotunnel (GrouPe) (Get) LR a 10,9
597529
fr0010533075
22/05/18 0,3 550.000.000
eutelsat com. (etl) LG
a 21
441363
fr0010221234
21/11/17 1,21 232.774.635
eXel inDustries (eXe) g
B 107
29
fr0004527638
14/02/18 1,58 6.787.900
Faurecia (eo) G
a 54,98
552444
fr0000121147
01/06/18 1,1 138.035.801
FFP (ffp) g
a 113,8
2269
fr0000064784
22/05/18 2 25.072.589
FiGeac aero (fGa) g
B 14,44
9487
fr0011665280
31.839.473
Fin. oDet (oDet)
a 882
117
fr0000062234
07/06/18 1 6.585.990
Fnac DartY (fnac)
a 76
30829
fr0011476928
26.792.938
Foncière Des murs (fmu)
a 27
1931
fr0000060303
11/04/18 1,55 118.057.886
Foncière Des réGions (fDr) G a 90,25
79509
fr0000064578
15/05/18 4,5 75.278.579
Foncière lYonnaise (flY)
a 59,6
14258
fr0000033409
30/04/18 2,3 46.528.974
FromaGeries Bel (fbel)
a 436
45
fr0000121857
18/05/18 7 6.872.335
Futuren (ftrn) g
c 1,13
n/P reGr.
4031
fr0011284991
277.776.587
Geci international (Gecp) g
c 0,174
693720
fr0000079634
01/10/01 0,1 149.898.521
Gecina (Gfc) G
a 147,2
66771
fr0010040865
12/06/18 2,65 76.162.901
Gemalto (Gto) L
a 49,55
153431
nl0000400653
22/05/17 0,43 90.785.956
GenFit (Gnft) G
B 23,4
90098
fr0004163111
31.166.437
GensiGHt (siGht)
c 2,25
26420
fr0013183985
24.766.723
Genticel (Gtcl) g
1,62
82807
fr0011790542
77.850.006
fr0004026714
cnP assurances (cnp) GR
2,81
1,4
1,01
1,06
1,4
3,42
1,73
0,92
1,11
2,55
4
2,16
2,13
3,52
0,58
2,05
1,08
1,76
4,4
0,93
0,44
2,36
0,48
1,55
2,52
1,22
5,03
1
0,9
2,77
ouv
vol.
nb titres
clot
% Veil % an
bpa
+ haut % mois + haut an per
+ bas % 52 s. + bas an rDt
0,838
0,854
0,835
20,16
20,32
20,12
8,15
8,28
8,14
168,8
170,4
168,2
1625
1636
1601
138,3
138,8
137,7
37,58
38,3
37,2
4,84
5,02
4,824
106,6
107
105,8
42,16
42,16
42,02
6,48
6,52
6,38
34,58
34,82
34,49
14,2
14,26
14,085
96,58
97,08
96,3
3,22
3,275
3,18
14,02
14,38
13,98
19,86
19,92
19,61
4,2
4,215
4,14
81,6
82,45
79,15
9,2
9,35
9,06
43,7
43,7
43,15
65,8
66,4
65,5
3,21
3,21
3,13
490,8
490,8
480,2
8,465
8,6
8,46
10,84
10,945
10,81
20,93
21,19
20,76
107
107,5
107
53,04
55,06
52,6
114
114,2
113,4
14,64
14,72
14,42
880
886
872
73,8
76
73,5
26,6
27
26,5
90,7
91,15
90,25
60
60,4
58,8
438
438
436
1,13
1,13
1,13
0,17
0,174
0,169
149,4
149,4
147,2
49,58
49,62
49,53
23,26
23,5
23,1
2,21
2,25
2,15
1,66
1,7
1,62
- 0,95 + 71,02
- 0,95
1,223
+ 90,89
0,491
- 0,4 + 4,7
+ 2,6
21,62
+ 3,94 18,41
- 1,09 - 8,57
+ 4,49 10,76
+ 3,95
7,5
- 0,12 - 7
- 2,76 192
- 1,63 167,4
+ 1,25 + 25,2
+ 0,18 1729
+ 30,36 1267
+ 0,22 + 56,11
+ 6,67 140,2
+ 70,22 87,52
+ 0,59 - 10,3
+21,7
47,38
- 48,49 28,54
- 2,85 - 46,88
- 5,84
9,18
- 37,69
4,57
- 0,56 + 42,42
- 1,3 110
+ 43,67 72,5
+ 6,76
+ 0,38 42,8
- 13,97 28,3
- 0,31 + 3,68
- 7,16 10
+ 19,12
5,8
- 0,32 + 43,01
+ 3,47 35,95
+ 57,4
23,74
- 0,07 + 36,28
+15,31
14,495
+ 59,95
9,832
+ 0,21 + 5,74
- 0,19 101,7
+ 16,76 87
+ 1,26 - 31,2
- 5,29
5,49
- 36,86
3,1
- 1,61 - 18,61
- 0,28 19,71
- 36,86 11,59
+ 1,07 - 13,71
+ 0,81 23,94
+ 1,35 17,94
+ 1,45 - 12,13
- 3,45
5,92
- 11,39
3,49
- 1,63 - 17,6
- 2,22 167,2
+ 51,39 70,25
- 50,27
- 1,18
19,57
- 61,28
8,61
+ 0,23 - 6,02
+ 5,3
48
- 3,53 34,8
- 0,75 - 10,27
- 1,94 82,286
+ 0,44 63,5
- 8,29
- 1,23
3,61
- 12,53
3,12
+ 1,62 - 3,31
+ 4,16 545,5
+ 4,04 382,2
- 0,88 - 17,41
- 2,59
11,78
- 28,96
8,095
- 0,6 + 1,12
- 4,87 12,49
+ 11,76 10,11
- 0,1 + 8,47
+13,17
21,23
- 11,67 15,275
- 7,76
+ 1,9 125,5
+ 3,88 87,8
- 3,39 - 18,56
-10,04 76,98
+ 10,28 50,34
+ 0,18 + 13,66
- 2,06 117,6
+ 30,55 94,5
+ 0,27 - 22,5
+ 4,27 19,5
- 15,52 13,14
+ 0,46 - 10,75
+ 4,76 1090
+ 3,09 786
- 1,53 - 26,71
- 6,05 106,6
- 1,8
72,7
- 1,12 - 7,06
+ 1,53 29,9
- 0,97 25,3
+ 0,5 - 4
+ 2,02 97,3
+ 10,31 84,6
+ 0,33 + 9,87
+ 3,09 63,4
+ 7,16 54,4
+ 0,46 - 10,61
- 0,45 565
- 19,05 436
1,14
1,125
- 1,16 + 88,89
- 2,3
0,32
0,09
+ 0,88 - 2,92
+ 2,68 161,9
+ 16,36 137,3
+ 0,06 + 0,16
- 0,5
50,38
+ 10,55 49,1
- 0,43 - 2,76
- 4,04 28,28
- 0,13 22
- 1,34 - 64,24
+ 1,38
7,68
- 53,57
2,09
+ 1,34
- 0,6
2,08
- 8,29
1,42
4,17
4,17
4,86
0,94
0,42
2,89
0,84
0,83
21,61
1,79
1,06
2,07
3
1,86
2,82
1,9
4,67
0,49
1,79
2,77
5,78
1,48
2,07
1,75
0,11
1,6
4,21
11,77
Valeurs françaIses
Valeurs mnémo / info /
ouv
ost
vol.
isin / Devise / Date Détach. / Div nb titres
Gl eVents (Glo) g
B 22,7
4979
fr0000066672
13/06/18 0,65 23.986.230
GrouPe crit (cen) g
B 70,4
21730
fr0000036675
27/06/18 4,4 11.250.000
GrouPe Flo (flo) g
c 0,261
eX D s 13/06/17
8056
fr0004076891
08/07/14 0,06 765.157.113
GrouPe GorGé (Goe) g
B 14,66
4578
fr0000062671
19/06/18 0,32 13.502.843
GrouPe lDlc (lDl) g
c 17,76
nom.
2180
fr0000075442
06/10/16 0,5 6.322.106
GrouPe PartoucHe (parp)
25,5
reGr.
94
11/09/17 0,31 9.627.034
fr0012612646
Gtt (Gtt) Gg
a 58,35
19625
fr0011726835
29/05/18 1,33 37.028.800
Haulotte GrouP (piG)
B 12,04
16792
fr0000066755
10/07/18 0,22 31.371.274
HiGH co (hco) g
c 5,64
6148
fr0000054231
01/06/18 0,14 22.421.332
HuBWoo (hbW) g
c
fr0004052561
icaDe (icaD) G
clot
+ haut
+ bas
23,5
23,5
22,7
72
72
69,5
0,266
0,266
0,256
14,58
14,84
14,48
17,74
17,9
17,74
25,3
25,6
25,3
58
58,4
57,5
12
12,14
11,7
5,62
5,73
5,55
% Veil
% mois
% 52 s.
+ 3,07
- 1,67
- 5,24
+ 2,42
- 2,83
- 13,67
% an
bpa
+ haut an per
+ bas an rDt
- 4,08
27,9
22
2,77
- 1,07
95
67,5
6,11
+ 2,31
- 1,12
0,34
- 1,48
0,23
- 0,55 - 6,96
- 2,15
19,04
- 29,7
13,24
- 11,26
+ 3,86 22,2
- 29,58 15,36
- 0,78 - 25,13
- 4,17 36,5
- 21,67 23,7
1,23
- 0,86 + 15,77
+ 0,78 60,55
+ 36,25 47,06
2,29
- 0,33 - 25,6
-4
19,68
- 19,89 11,5
1,83
- 0,36 + 14,69
+13,42
5,75
+ 2,93
4,3
2,49
+ 0,6 + 5,63
- 0,59
0,204
+ 12,67
0,155
+ 1,18 + 4,3
+ 2,64 88,65
+ 16,2
76,25
+ 0,26 + 12,43
+ 7,8 155
+ 12,63 120
- 0,9 - 39,47
-17,61 214,4
- 43,08 115,4
0,56
- 1,02 - 19,72
- 8,36 87,8
- 13,09 61,75
3,29
- 6,05 - 30,93
-14,44 94,34
- 24,56 60,58
2,44
- 0,55 - 0,76
+ 1,99
6,995
- 55,94
4,41
- 1,14 - 11,39
-12,88
3,12
- 12,88
2,215
+ 0,25 + 27,19
+ 4,31 40,25
+ 33,37 30,727
1,68
+ 1,15 + 50,25
+ 5,43 149,7
+ 36
99
0,67
- 0,14 - 5,47
+ 3,72 34,5
+ 10,38 25,96
3
- 1,57 - 8,73
- 0,59 32,9
+ 3,42 24
2,79
+ 1,84 - 14,12
+ 0,84 36,9
+ 5,66 25,46
1,94
- 0,92 + 14,31
+ 2,35 47,26
+ 20
38,9
4,08
+ 0,85 - 12,61
+ 1,46 38,58
- 3,75 31,04
+ 2,29 + 0,05
- 2,77 30,58
+ 0,77 22,84
2,04
+ 1,35 - 9,01
4
- 0,51
51,1
- 12,85 40,08
- 1,2 - 4,79
+ 2,21 27,17
- 3,05 21,99
5,11
+ 0,23 - 22,94
+ 7,84
6
+ 11,68
3,95
- 2,58 - 9,22
-10,28 66,3
+ 4,39 45,1
2,6
+ 0,17 - 2,21
+ 7,46 60
+ 11,46 50,5
0,41
+ 2,92 - 8,95
+ 5,05 26,3
17,82
1,66
- 1,4 - 10,33
+ 0,14 39,45
- 23,27 30,25
3,83
- 0,41 - 10,1
+21,79 41,75
- 2,76 29
1,33
+142,55
+19,41
17,96
+162,67
6,8
- 0,8 - 18,88
- 0,34 24,34
- 4,14
16,71
5,44
- 1,68 - 34,89
-13,57 38,58
- 25,05 23,56
1,79
+ 0,54 - 21,58
+12,71 63,9
- 18,97 40,1
3,62
- 0,93 + 4,59
+ 6,87 37,95
+ 13,85 29,5
1,94
- 0,97 - 51,19
-19,74 13
- 60,23
5,84
+ 3,39 - 35,65
- 0,33
5,41
+ 45,24
2,48
- 0,13 - 19,33
- 0,47 18,75
- 10,68 14,51
- 0,87 - 8,41
- 2,56 41,9
+ 13,32 31,65
2,19
- 0,25 - 12,06
+ 0,55
2,52
- 13,95
1,9
- 1,37 + 16,52
+13,31
18,87
- 5,21
8,295
- 1,32 - 11,28
- 3,02
7,45
- 4,21
5,726
6,32
+ 52,2
+ 0,15 136,6
+ 58,59 84,1
+ 0,27 - 23,14
-21,19
2,9
- 24,39
1,82
26,88
- 1,59 - 45,37
+ 3,03 52,26
- 39,22 27,04
2,51
- 0,56 + 7,01
+ 0,19 56,6
+ 15,59 45,28
4,71
- 0,06 - 22,09
- 1,13
10,95
- 16
7,66
- 1,32
+ 4,65
9,24
- 18,7
7,6
1,67
+ 0,79 + 0,1
10,94
+ 10,32
9,5
1,37
+ 0,69 + 8,89
- 6,59
2,49
- 69,85
1,051
+ 1,21 + 18,82
- 2,67 125,2
+ 17,96 87,5
0,94
- 2,43 - 45,41
+11,2
9,56
- 57,65
4,04
- 1,57 + 42,89
+ 6,62 65,8
+ 42,66 44,05
1,04
- 1,61 - 33,45
+12,96 45,65
- 30,9
26
+ 3,96 - 27,82
+ 7,6
4,085
- 63,98
1,6
- 1,11 - 8,35
- 4,01 42,21
+ 10,1
33,92
1,41
- 0,85 - 24,71
- 5,38 20,45
- 32,95 13,52
14,21
+ 0,39 + 15,53
+ 1,98 53
- 0,48 44,2
2,43
- 4,83 - 34,86
- 1,43 16,32
- 37,64
9,2
10,35
- 10,23 - 40,75
- 7,32 15,35
- 14,22
7,38
- 0,41 + 5,02
+ 0,41 131,3
+ 27,67 99,05
1,36
- 0,37 - 10,65
+ 8,64 15,58
+ 10,92
11,82
3,11
+ 40
+5
477
+ 36,39 330
1,1
136.345.527
a 84,45
85,45
47618
85,6
02/05/18 4,3 74.531.428
84,45
B 151,4
152
1693
152,2
fr0010929125
5.628.475
151,2
iliaD (ilD) G
a 122,4
120,9
200527
122,4
fr0004035913
20/06/18 0,68 58.975.840
117,5
imerYs (nK) G
a 63,65
63,05
104800
63,9
fr0000120859
11/05/18 2,08 79.604.285
62,85
inGenico GrouP (inG) LR
a 64
61,48
1443723
64
fr0000125346
23/05/18 1,6 63.144.527
60,58
innate PHarma (iph) g
B 4,76
4,714
79432
4,786
fr0010331421
57.600.100
4,714
insiDe secure (insD)
c 2,635
2,605
75247
2,66
fr0010291245
44.119.162
2,6
inter ParFums (itp) g
B 39,8
39,95
9996
40,1
fr0004024222
09/05/18 0,67 42.965.628
39,75
iPsen (ipn) G
a 147,65
149,6
82776
149,7
fr0010259150
04/06/18 1 83.794.128
147,55
iPsos (ips) G
a 28,94
29,02
32197
29,12
fr0000073298
02/07/18 0,87 44.436.235
28,82
JacQuet metal serVice (JcQ) g B 25,6
25,1
14003
25,9
fr0000033904
04/07/18 0,7 24.028.438
25,1
JcDecauX (Dec) G
a 28,5
28,86
102615
28,92
fr0000077919
22/05/18 0,56 212.757.582
28,34
KauFman & BroaD (Kof)
B 45,8
45,3
28140
45,8
fr0004007813
09/05/18 2,1 21.864.074
45,16
KlePierre (li) LR
a 31,89
32,04
409809
32,12
fr0000121964
26/04/18 1,96 314.356.063
31,85
Korian (Kori)
a 28,84
29,46
76923
29,52
fr0010386334
21/06/18 0,6 81.976.425
28,7
laFarGeHolcim (lhn) L
a 42,4
42,8
58909
42,84
ch0012214059
chf 11/05/18 2 606.909.080
42,4
laGarDère (mmb) G
a 25,75
25,45
350789
25,75
fr0000130213
07/05/18 1,3 131.133.286
25,4
latecoere (lat) g
c 4,4
4,4
65025
4,42
fr0000032278
29/06/07 0,75 94.744.952
4,36
le Bélier (beli) g
c 46,6
45,4
4707
46,8
fr0000072399
29/05/18 1,18 6.582.120
45,15
lna santé (lna) g
B 57,3
57,6
6730
58
fr0004170017
06/07/18 0,32 9.705.937
57
lectra (lss)
22,9
B 22,3
7953
22,9
fr0000065484
02/05/18 0,38 31.577.881
22,3
lineData sVices (lin) g
B 35,75
35,25
1390
35,8
fr0004156297
05/07/18 1,35 7.293.356
34,9
lisi (fii) g
a 36,2
36,05
21898
36,3
fr0000050353
02/05/18 0,48 54.114.317
35,05
lumiBirD (lbirD) g
c 17,2
17,1
13778
17,5
fr0000038242
15.884.557
16,96
m6-métroPole tV (mmt) G
a 17,62
17,47
74966
17,69
fr0000053225
16/05/18 0,95 126.414.248
17,39
maisons Du monDe (mDm)
B 25,2
24,58
114273
25,2
18/06/18 0,44 45.241.894
fr0013153541
24,42
maisons France conF. (mfc) g B 46,75
47
2625
47,15
fr0004159473
05/06/18 1,7 6.937.593
46,75
manitou (mtu) g
B 32,3
31,9
5968
32,4
fr0000038606
18/06/18 0,62 39.617.974
31,9
marie BrizarD W & s (mbWs)
B 6,2
6,14
13784
6,26
fr0000060873
27/09/07 0,5 28.336.515
6,14
mauna Kea (mKea)
c 2,95
3,05
114237
3,07
fr0010609263
23.147.338
2,95
mercialYs (merY) g
a 14,9
14,88
73967
14,94
fr0010241638
30/04/18 0,68 92.049.169
14,83
mersen (mrn) g
B 34,6
34,2
14654
34,65
fr0000039620
03/07/18 0,75 20.635.491
34,1
metaBolic eXPlorer (meteX) g c 2,01
2,005
67558
2,02
fr0004177046
23.261.500
1,962
nanoBiotiX (nano) g
B 17,61
17,28
221594
17,94
fr0011341205
19.633.373
16,3
natiXis (Kn) LR
a 5,936
5,852
4718309
5,94
fr0000120685
28/05/18 0,37 3.150.288.592
5,83
natureX (nrX) g
B 135
134,8
420
135,2
fr0000054694
03/07/14 0,1 9.568.951
134,8
netGem (ntG) g
c 1,86
1,86
22
1,86
fr0004154060
16/05/18 0,1 29.664.667
1,86
neXans (neX) G
a 28,85
27,92
144786
28,85
fr0000044448
22/05/18 0,7 43.991.168
27,83
neXitY (nXi) G
a 53,35
53,1
106754
53,4
fr0010112524
05/06/18 2,5 56.129.724
52,6
nicoX (coX)
B 7,97
7,9
73591
7,97
fr0013018124
22.869.669
7,855
nrJ GrouP (nrG) g
B 8,98
9
1430
9
fr0000121691
05/06/18 0,15 78.107.621
8,96
oeneo (sbt) g
B 10,16
10,26
16141
10,26
fr0000052680
31/07/18 0,15 63.180.843
10,16
onXeo (onXeo) g
B 1,168
1,176
38414
1,177
fr0010095596
50.914.722
1,163
orPéa (orp) G
a 115,5
116,8
66891
117,05
fr0000184798
13/07/18 1,1 64.586.323
115,5
Parrot (parro) g
B 4,99
4,815
37223
4,995
fr0004038263
30.174.671
4,81
PHarmaGest int. (pha)
63,6
62,8
3525
63,6
fr0012882389
02/07/18 0,75 15.174.125
62,5
Pierre & Vacances (vac) g
B 31,5
30,5
8207
31,65
fr0000073041
19/03/12 0,7 9.804.565
30,5
PiXium Vision (piX) g
c 1,772
1,84
170152
1,87
fr0011950641
20.813.963
1,77
Plastic omnium (pom) G
a 35,12
34,73
152760
35,12
fr0000124570
02/05/18 0,67 149.866.107
34,33
PlastiValoire (pvl)
B 14,2
14,08
DiV 8 02/05/17
13782
14,36
fr0013252186
05/04/18 0,27 22.125.600
13,8
PsB inDust. (psb)
c 51,8
51,4
405
51,8
fr0000060329
25/05/18 1,25 3.675.000
51,4
rallYe (ral)
a 10,25
9,66
135782
10,25
fr0000060618
30/05/18 1 54.999.135
9,61
recYleX sa (rX)
c 7,95
7,72
553354
8,12
fr0000120388
04/07/90 0,61 25.741.482
7,38
rémY cointreau (rco) G
a 121,9
121,3
75258
122,1
fr0000130395
31/07/18 1,65 50.223.800
120,1
reXel (rXl) G
a 13,595
13,51
586342
13,6
fr0010451203
04/07/18 0,42 303.988.899
13,47
roBertet sa (cbe)
B
/270818
c.i.P.
fr0000045601
28/06/18 5,2 143.582
roBertet sa (cbr)
B
/121016
c.D.V. nom.
fr0000045619
rotHscHilD & co (roth)
a 33,25
33,3
+ 9,06
20999
33,75
+11
33,85
fr0000031684
22/05/18 0,68 77.462.512
33,1
+ 13,17 28,25
ruBis (rui)
a 50,85
50,85
- 0,2 - 13,78
DiV 2 28/07/17
69739
51,15
+ 3,86 65,6
fr0013269123
08/06/18 1,5 96.811.004
50,7
- 6,61 46,72
sartorius steD. Bio. (Dim)
a 107,7
110
+ 2,23 + 82,45
DiV 6 10/05/16
49250
110,7
+ 7,95 110,7
fr0013154002
09/04/18 0,46 92.180.190
107,4
+ 81,85 59,75
saVencia (bh)
B 73
73,2
- 9,32
844
73,6
- 1,61 90,8
fr0000120107
14/05/18 1,4 14.032.930
73
- 13,89 72,8
fr0000035081
iD loGistic (iDl) g
2,04
2,95
0,38
2,19
srD suite
Valeurs françaIses
Valeurs mnémo / info /
ouv
ost
vol.
isin / Devise / Date Détach. / Div nb titres
scor (scr) LR
a 35,63
493249
fr0010411983
30/04/18 1,65 191.807.715
seB (sK) G
a 160,3
30495
fr0000121709
21/05/18 2 50.169.049
seQuana (seQ)
c 0,464
230494
fr0011352590
65.183.351
ses-imaGotaG (sesl) g
B 29,75
1051
fr0010282822
25/06/12 0,5 14.376.762
sHoWroomPriVé (srp) g
B 6,28
29746
fr0013006558
32.804.103
B
siPH (siph) g
fr0000036857
14/06/18 0,79 5.060.790
soitec (soi) G
B 67,65
eX-Ds 13/05/16 reGr.1P20
37655
fr0013227113
30.311.510
solocal GPe (local) g
B 1,054
reGr.
505878
fr0012938884
582.684.440
somFY (so)
a 79,5
6151
fr0013199916
01/06/18 1,3 37.000.000
soPra steria GP (sop)
a 153,1
27498
fr0000050809
03/07/18 2,4 20.547.701
sPie (spie) G
a 16,57
149252
fr0012757854
29/05/18 0,4 150.000.000
sQli (sQi)
27,25
1660
fr0011289040
21/07/17 0,88 4.425.786
c 0,163
st DuPont (Dpt) g
71577
fr0000054199
16/09/14 0 524.279.556
steF (stf) g
B 102,6
686
fr0000064271
04/05/18 2,45 13.165.649
stentYs (stnt) g
c 1,18
15586
fr0010949404
26.824.657
suez enVironnement (sev) LR a 12,7
3361763
fr0010613471
22/05/18 0,65 621.362.579
suPersonic im. (ssi) g
c 2,01
52020
fr0010526814
23.209.127
sWorD GrouP (sWp) g
B 35,15
2131
fr0004180578
03/05/18 1,02 9.544.965
sYnerGie (sDG) g
B 37,7
3342
fr0000032658
20/06/18 0,8 24.362.000
a 25
tarKett (tKtt) G
107292
fr0004188670
03/07/18 0,6 63.722.696
a 1,134
tecHnicolor (tch) G
1528254
fr0010918292
21/06/17 0,06 414.461.178
telePerFormance (rcf) G
a 165,8
114822
fr0000051807
25/04/18 1,85 57.780.000
terreis (ter)
B 41,3
1777
fr0010407049
15/05/18 0,41 25.239.254
tF1 (tfi) G
a 8,905
137507
fr0000054900
30/04/18 0,35 209.895.340
tHales (ho) LR
a 118,55
296284
fr0000121329
30/05/18 1,3 213.079.909
tHermaDor GrouPe (thep)
B 59
347
fr0013333432
9.109.752
tiKeHau caPital (tKo)
a 28,6
eX D s 03/07/17
3195
fr0013230612
30/05/18 1 70.888.284
c 7,8
touaX (toup) g
17156
fr0000033003
30/12/14 0,5 7.011.547
transGène (tnG)
B 3,17
21868
fr0005175080
62.275.923
triGano (tri) g
B 127,6
31018
fr0005691656
11/01/18 1,3 19.336.269
uBisoFt entertainment (ubi) LRa 95,68
255708
fr0000054470
113.918.191
Vallourec (vK) G
a 5,052
2023753
fr0000120354
04/06/15 0,81 457.987.760
ValneVa (vla) g
B 4,11
72410
fr0004056851
78.773.618
Vicat (vct) G
a 52,25
5160
fr0000031775
20/04/18 1,5 44.900.000
a 59,6
Vilmorin & cie (rin) G
1728
fr0000052516
13/12/17 1,6 20.833.902
VirBac (virp) g
a 131,4
5439
fr0000031577
26/06/15 1,9 8.458.000
VranKen-PommerY m. (vrap)
B 24,3
1944
fr0000062796
06/07/18 0,8 8.937.085
WaVestone (Wave)
B 161
607
fr0004036036
01/08/18 0,81 5.049.123
WenDel (mf) G
a 127
74563
fr0000121204
22/05/18 2,65 46.279.301
WorlDline (Wln) G
a 53,5
29939
fr0011981968
133.451.173
X-FaB silicon (Xfab)
a 8,31
17305
be0974310428
130.781.669
a 294
XPo loGistics (Xpo) g
831
fr0000052870
12/07/18 0,8 9.836.241
clot
+ haut
+ bas
35,16
35,79
34,83
160,6
161,7
159,4
0,473
0,475
0,46
29,8
29,8
29,6
6,27
6,35
6,22
67,3
67,7
66,45
1,06
1,063
1,043
79,5
80
79
152,7
153,3
152
16,52
16,6
16,4
27,75
27,9
27,25
0,162
0,167
0,161
100,2
102,6
100,2
1,18
1,2
1,178
12,5
12,7
12,18
2,06
2,06
2,01
35,25
35,7
35,15
38
38,15
37,7
25,4
25,72
25
1,134
1,159
1,121
166,4
167
165,3
42,2
42,2
41,3
8,8
8,925
8,745
121,6
121,75
118,4
59,6
59,8
58,8
28,5
28,6
28,4
8,18
8,52
7,8
3,105
3,17
3,1
125
127,6
124,5
94,46
95,88
94,42
5,052
5,104
4,986
4,065
4,13
4,045
52,3
52,6
52,25
59,1
59,6
59
133,2
133,6
130,8
24,3
24,4
24,1
160,6
161,4
160,2
127,8
128,3
126,3
52,8
53,5
52,75
8,44
8,49
8,31
302
302
292
% Veil
% mois
% 52 s.
+ 0,54
+ 6,64
+ 0,49
+ 0,13
- 1,05
+ 7,53
+ 2,83
+ 5,58
- 54,95
+ 0,17
+ 3,29
+ 3,51
% an
bpa
+ haut an per
+ bas an rDt
+ 4,81
36,89
30,84
4,69
+ 3,98
175,9
142,7
1,07
- 31,45
0,9
0,44
- 0,2
30,9
23,6
- 1,1
- 3,54 11,7
- 63,33
6,07
+ 1,21 + 0,54
- 1,18 87,9
+ 0,11
80,7
- 0,3 + 13,2
- 7,55 86,15
+ 46,02 54,6
+ 1,63 + 27,71
- 7,02
1,297
+ 18,7
0,832
- 0,13 - 3,48
+ 7,29 91
+ 0,62 73
7,67
- 0,07 - 2,02
- 3,6 187,9
+ 7,8 138,6
1,57
- 0,48 - 23,89
- 3,67 22,4
- 28,64 14,6
2,42
+ 0,54 - 19,58
- 1,07 39,22
- 36,41 24,537
- 0,61 + 8
- 3,57
0,205
- 4,71
0,137
- 1,18 + 6,12
+ 3,09 115
+ 7,75 92
2,45
+ 0,51 - 22,99
+ 1,37
2,011
- 21,57
1,14
- 1,42 - 14,76
+ 3,82 14,925
- 20,56 10,58
5,2
+ 1,48 + 9,57
-12,71
2,45
+ 23,35
1,508
+ 0,43 + 4,17
+ 3,68 37,8
+ 5,86 32,5
3,4
+ 0,66 - 13,41
- 8,43 54,5
- 3,53 37,25
2,11
+ 1,36 - 27,39
+11,31 37,34
- 26,15
21,24
2,36
+ 0,98 - 60,49
- 6,51
3,328
- 61,96
0,995
+ 0,91 + 39,31
+ 4,07 167
+ 47,19 111
1,11
+ 0,48 - 1,4
- 1,86 48,2
- 1,49 39,2
- 0,57 - 28,37
- 6,03 12,89
- 20
8,56
3,98
+ 3,36 + 35,29
+ 8,23 121,75
+ 31,82 84,3
1,07
+ 0,34 + 5,02
+ 4,56 66,5
+ 30,56 54
+ 29,84
+ 5,17 29,3
+ 30,2
21,4
3,51
+ 4,87 - 30,03
- 4,44 12,4
- 39,05
7,74
- 1,59 + 9,72
- 0,16
3,46
- 5,34
2,715
- 2,04 - 15,14
+ 2,21 180
+ 17,1
112,3
1,04
- 0,94 + 47,27
- 5,59 107,9
+ 77,56 61,6
- 0,12 + 0,34
-11,34
6,078
+ 25,58
4,152
- 1,1 + 46,75
- 1,81
4,19
+ 37,33
2,78
+ 0,1 - 20,5
- 6,52 70,9
- 7,29 50,7
2,87
- 0,84 - 33,1
+ 2,25 91,9
- 20,65 55,5
2,71
+ 1,22 + 7,85
+ 6,9 134
- 6,72 103
+ 2,97
+ 1,25 24,7
+ 1,67 22,3
3,29
- 0,25 + 30,26
- 2,78 180,6
+ 59,86 124
0,5
+ 1,03 - 11,5
+2
152,6
- 1,81 111,7
2,07
- 0,57 + 29,83
+ 0,19 55,15
+ 59,04 39,74
+ 0,72 - 12,11
+ 1,44 11
+ 14,83
7,63
+ 17,28
+ 4,86 322
+ 39,81 242
0,27
Autres Valeurs de la Zone euro
Gemalto (Gto) L
nl0000400653
noKia (noKia) R
fi0009000681
ses (sesG) LR
lu0088087324
a 49,55
153431
22/05/17 0,43 90.785.956
a 4,928
161478
31/05/18 0,13 5.839.404.303
17,455
694676
23/04/18 0,68 359.506.172
49,58 + 0,06 + 0,16
49,62
- 0,5
50,38
49,53
+ 10,55 49,1
4,892 - 0,69 + 25,63
4,937 + 4,4
5,386
4,868 - 4,73
3,845
17,3
- 0,77 + 32,97
17,67
+ 0,09 18,31
17,255
- 7,73 10,55
4,21
11,77
0,3
16,52
3,88
4,62
VAleurs Zone InternatIonale
General electric (Gne)
10,74
7660
usD 15/06/18 0,08 8.691.081.000
7,726
17833
Gb0005405286
usD 16/08/18 0,1 19.906.538.191
laFarGeHolcim ltD (lhn) L
a 42,4
58909
ch0012214059
chf 11/05/18 2 606.909.080
scHlumBerGer (slb)
a 55,4
797
an8068571086
usD 05/06/18 0,5 1.434.212.164
stallerGenes Greer (staGr) a 29,3
2917
Gb00bZ21rf93
19.738.742
us3696041033
HsBc (hsb)
10,92
10,98
10,74
7,66
7,726
7,632
42,8
42,84
42,4
54,8
55,4
54,6
29,15
29,3
28,75
- 0,55
- 2,85
- 46,15
+ 0,31
- 7,14
- 4,25
+ 1,35
- 0,51
- 12,85
- 1,79
- 4,86
+ 4,82
- 0,85
+10,63
- 16,71
- 25,66
16,12
10,32
- 10,3
8,996
7,497
- 9,01
51,1
40,08
- 1,9
65,4
51
- 24,31
41,7
22,6
1,29
52,19
4
3,45
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
26 // FINANCE & MARCHES
Jeudi 30 août 2018 Les Echos
euronext//taux&changes//matières premières
actions
françaises
euronexT hors srd
isin
fr0013341781
fr0000076887
fr0013185857
fr0000076861
be0974269012
fr0000062978
fr0012821890
fr0004152874
fr0013296746
fr0000053043
fr0000036105
fr0000044612
fr0000062804
fr0000053837
fr0000039216
fr0011051598
fr0013258589
fr0010481960
fr0012185536
fr0000076952
fr0011992700
fr0004042083
fr0000061780
fr0013183589
fr0011800218
fr0000064123
mc0000031187
fr0013258399
fr0000062788
fr0000035370
fr0000062150
fr0011592104
fr0004548873
fr0000074254
fr0000078958
fr0010151589
fr0012969095
fr0000064156
fr0000072894
fr0000064446
fr0010193979
fr0000078339
fr0000053506
fr0010309096
fr0012633360
fr0012616852
fr0000037475
fr0000060907
fr0000054322
fr0000060824
fr0000053399
fr0013335742
fr0004031763
nl0010489522
fr0000065393
fr0000044323
fr0000185506
fr0010483768
fr0000045213
fr0010461053
fr0000045239
fr0000045551
fr0000185514
fr0000044364
fr0000045528
fr0000045346
fr0000045544
fr0000045304
fr0000050395
fr0007317813
fr0011026749
fr0000036774
fr0010879056
fr0013283108
fr0000035784
fr0012202497
fr0000065260
fr0000052839
fr0010099515
fr0000072373
fr0000031023
fr0012650166
fr0004030708
fr0000120669
fr0000061475
fr0000075343
fr0010490920
fr0000064164
fr0000037343
fr0000039026
fr0000062341
fr0000062507
fr0000038184
fr0000063034
fr0011271600
fr0000062101
fr0000061418
fr0000060535
fr0000076986
fr0000035123
fr0000074759
fr0000065930
fr0000064362
fr0000038499
fr0010341032
fr0011277391
fr0000063265
fr0000053944
fr0013030152
fr0010588079
fr0000031973
fr0000030611
fr0000034894
fr0000053035
fr0010501692
fr0011799907
fr0000061459
fr0004038099
fr0000065971
fr0000124232
fr0004010338
fr0004050300
fr0010214064
fr0004155000
fr0000032526
fr0000066722
fr0004035061
fr0000038531
fr0012821916
fr0000065278
fr0000051393
fr0000030827
fr0000033243
fr0000036980
fr0000066219
fr0000071797
fr0000064297
fr0000060451
fr0000064958
fr0013233012
fr0000072597
fr0004026151
fr0000073843
fr0012872141
fr0004029411
fr0000039638
fr0000066607
fr0000035263
fr0004027068
fr0006864484
fr0000075673
fr0000121295
fr0004165801
fr0004023208
fr0000033599
fr0000121352
fr0000030074
fr0000032302
fr0000051070
fr0011742329
valeur
ouv
+ht
2crsi
c 10,7
11
a.s.t. groupeg
c 10,68 10,78
abeo
c 35,9 36,1
acteosg
c 3,27
3,46
ad capital
adl partnerg
c 14,6
14,65
adux (ex:hi media) c 3,73
3,73
advenisg
c 1,89
1,9
advicenne
c 11,73 11,732
advini
c 32,4 32,4
affine reg
c 16,26 16,3
afone part.
c 9,8
9,8
alpha mos
c
altamirg
b 16,68 16,72
altareit
b550 550
amoebag
c 4,865 4,885
antalis
b 1,416 1,43
argang
b 47,2
47,2
artea
c
artois
a
ateme
c 13,88 14
au femining
b
augros cp
c 7,5
7,5
aures tech.
c 42,3 42,6
awoxg
1,905 1,93
baccarat
b
bains monaco
b 52,4 53,6
balyo
c 3,59 3,595
barbara bui
c
bastide
c 46,45 46,5
bleecker
c
blue solutionsg
16,35 16,4
bourbonGg
a 5
5,08
bourse direct
c 1,55
1,55
business et dec.g
c
cafom
c 9
9
capelli
45,4 45,8
carp.de partic.
c 49,4 49,4
castg
c 3,95
3,95
catering inter.g
b 16,25 16,4
cbo territoriag
c 3,92
3,93
cca intern.
c
cegedimg
b 33,2
33,2
cegerealg
b 37,6
37,8
cellnovog
c 2,82 2,87
cerenisg
b 1,926 1,944
cfi
c
chausseria sa
c
cibox inter.g
c 0,227 0,234
clayeuxg
c
cnimg
b 105,5 106
cogelec
c 11,6
11,65
coherisg
c 2,26 2,26
constellium
courtois
c145
145
cr alpes prov.
c 111,74 111,74
cr atl. vendée
c 129,5 129,5
cr brie picard.
b 24,615 25
cr ille vilaine
c 101,02 101,72
cr languedoc
c 74,99 74,99
cr loire hte-loire c 90,01 90,39
cr morbihan
c 77,16 80,97
cr nord france
b 21,6
21,8
cr norm. seine
c 129,28 129,3
cr paris idf
b 91,45 91,5
cr rhône-alpes
c 197,38 197,5
cr toulouse
c 111,98 111,98
cr tour. poitou
c104,82 104,82
crosswood
c
cs-com. et syst.g
c 7,12
7,12
daletg
c 14,9
14,9
dane-elec memoryg c
deinove
2,625 2,67
delta plus group b 50,5 50,5
digigram
c
dms
c 1,19
1,2
docks pétroles a c
dom securityg
c 59,8 60
ecag
c 15,75 15,75
egideg
c 2,15
2,19
elect. strasbourg b 115,5 115,5
electro powerg
c 11,7
11,8
encres dubuitg
c 5,84 5,86
essog
b 45,8 45,8
eurasia fonc inv
c
euromedis groupeg c 6,85 6,85
europacorpg
c 1,81
1,875
exacompta clairef. c
expl. prod. chim.
c
expl. prod. chim.
c855
855
f.i.e.b.m.
c 6,05 6,05
f.i.e.b.m.
c 121
121
f.i.p.p.
c 0,318 0,319
fauvet-girel g
c 32,4 32,4
fermentalgg
3,06 3,07
fermière cannes
b
fiducial office
c 28
28
fiducial re
b 194
194
fin. moncey
a
finatis
b 47
47
fleury michon
b 51,8
51,8
foncière 7 inv.
c
foncière atland
c 114
114
foncière euris
b 30,6 30,6
foncière inea
b 39,8 39,8
foncière paris nord c 0,043 0,045
foncière r-paris
c
foncière volta
c 4,1
4,1
française energie c 14,25 14,35
frey
b 28,8 28,8
fsdv
c
galimmo
c 24,2 24,2
gaumont
b 139,5 141,5
gea
c 96
96
generixg
c 3,61
3,64
genomic visiong
0,812 0,812
gérard perrier
c 59,8 59,8
gfi informatiqueg b 8,08 8,08
graines voltZ
c 38,8 38,8
groupe ird
c 25,4 25,4
groupe jaj
c 1,85
1,85
groupe openg
c 31,3
31,3
groupe piZZorno
c 21
21
groupe sfpig
c 3,24 3,25
guerbetg
b 58,2 58,6
guillemot corp.g
c 5,4
5,46
guy degrenne
c 0,183 0,183
hf companyg
c 7,7
7,7
hipay group
c 14,6
14,6
hopscotch groupeg c 7,6
7,6
idi
b 44,7 44,7
ige + xaog
c 139,5 139,5
immo. dassault
b 53
53,2
immo. hôtelière
c
ind. fin. ent.
c 64
64
infotelg
c 49,5 49,5
innelec mult.g
c 5,76
5,76
installux sa
c372
372
intexa
c
inventiva
b 8,8
8,86
it linkg
c 7,96
7,98
itesoftg
c 3,88 3,9
its groupg
c 7,34
7,36
jacques bogart
c 6,82 6,82
keyrusg
c 5,98 6,02
la foncièreverte c
lacroix sa
c 27,7
28
lafuma
c
lanson-bcc
b 31,6
31,8
laurent-perrier
b 110,5 110,5
le tanneurg
c
lebon
c 135,5 135,5
les hôtels de paris c
les nx constr.
b 50
50
lexibookg
c 0,97 0,98
locindus
b 24,9 24,9
malteries fr-b
c
manutan inter.g
b 76,2
78
maurel & promG
a 5,94 5,95
mcphy energyg
6,12
6,16
+bs
10,7
10,5
35,6
3,26
clôt écart vol
10,9 + 1,4
18760
10,6 - 1,85
4637
36,1 + 0,28
468
3,46 + 5,81
4008
0,09
14,4
3,72
1,875
11,73
32,4
16,1
9,8
14,4
3,72 - 0,27
1,875+ 1,9
11,732+ 0,02
32,4 - 0,61
16,1 - 0,86
9,8 + 1,03
0,36 - 2,01
16,68
16,68
550
550
+ 0,92
4,7
4,71 - 3,19
1,402
1,41 - 0,42
46,5
46,5 - 0,85
1511
1149
402
9
12
1154
183
8683
10
5231
14881
708
10,8
6200
13,84
7,5
42,3
1,87
13,98 + 0,72
37,5 - 0,27
7,5 + 1,35
42,3
1,87 - 1,58
6110
2050
650
4142
222
51,8
3,5
52
- 1,52
3,515 - 2,09
3238
29869
7,6
45,95
46,5
1370
16,2
4,965
1,55
16,2 - 0,31
5,08 + 0,99
1,55 - 1,27
7,74 - 0,63
9
- 1,1
45,4
49,4 - 8,52
3,95
16,4 + 0,92
3,87 - 1,28
90
9
45
49,4
3,9
16,25
3,86
2130
17418
2000
148
294
35
1101
1066
34082
4,99
31,2
37,6
2,785
1,918
31,3 - 5,15
37,6
2,86 + 2,69
1,926
10918
126
31046
10058
1,83
0,001
0,223
0,227 - 2,58
367615
0,26
105
11,59
2,25
106
+ 0,95
11,6
2,25
145
111,7
129,12
24,61
100,5
74,5
90,01
77,16
21,4
128,5
91,45
197,38
111,32
104,82
145
111,7 + 0,07
129,12 - 0,29
24,61
100,78 - 0,22
74,5 - 1,06
90,39 + 0,66
80,97 + 5,01
21,5 - 0,46
129,3
91,5
197,5 + 0,06
111,4 - 0,5
104,82 + 0,02
7
14,7
7
- 1,13
14,7 + 0,69
84
349
4544
actions
françaises
euronexT hors srd suite
isin
fr0000061244
fr0000052623
fr0000064404
fr0010298620
fr0000077570
fr0011584549
fr0000064180
fr0004034320
fr0000060196
fr0000037970
fr0011341205
fr0013018041
fr0000120560
fr0004050250
fr0012789386
fr0010298901
fr0010428771
fr0000075392
fr0013190410
fr0010609206
fr0013318813
fr0010263202
fr0000038465
fr0011027135
fr0000053514
fr0000066441
fr0012432516
fr0000060832
fr0004044600
fr0012613610
fr0010380626
fr0010211615
fr0000044471
fr0000075954
fr0000039091
fr0013344173
fr0000060071
fr0000060121
fr0006239109
fr0000039109
fr0004175842
fr0011950682
fr0000060790
fr0000074122
fr0013214145
fr0004016699
fr0010209809
fr0000072563
fr0000078321
fr0000038804
fr0000075517
fr0000065864
valeur
ouv
+ht
mecelec
c
medasysg
c 0,375 0,375
média 6
c 13,45 13,45
memscapg
c 1,935 1,935
micropoleg
c 1,33
1,34
mndg
2,66 2,72
moul. strasbourg c
mr bricolage sa
b 12,1
12,15
mrm
c 1,54
1,54
musée grévin
c
nanobiotixg
b 17,61 17,94
navya
b 6,59 6,639
neopostG
a 23,14 23,18
neuronesg
b 24,7
24,9
nextstage
c102
102
officiis propertiesg c 1,69
1,69
ol groupeg
c 2,9
2,9
orapig
c 8,7
8,7
orchestra-pre.
c 1,54
1,67
orege
3,21
3,25
paragon id
c 31,5
31,5
c 83
84,5
parefg
passat
c 4,16
4,16
patrimoine & com
b 19,4
19,4
pcas g
c 16,1
16,1
poujoulat
c
poxelg
c 6,84 6,84
precia g
c
prismaflexg
c 19
19
prodways group
b 4,23 4,23
prologueg
c 0,626 0,65
quotium tech.
c
ramsay gds
b 19,9
19,9
riberg
c 3,55
3,6
robertet sa
b508
516
roche bobois
b 22
22
s.a.m.s.e.
b160
160
sabeton
c 25,2
25,2
c
scbsmg
séché env.g
b 27,4
27,4
selectirente
c 71,5
71,5
sergeferrari group c 8,94 8,94
signaux girod
c 27,6 28
sii
c 27,2
27,4
smcp
a 24,105 24,185
smtpcg
b 20,65 20,7
soc. fr. casinos
c
sodifrance
c
soditech ing.
c
sofibus
c 187
187
soft computingg c 14,7
15,1
sogeclairg
c 35,5
35,7
+bs
clôt écart vol
1,65 + 0,29
0,36 - 4
5324
13,45 + 0,37
1
1,92 - 1,03
12338
1,33 - 0,38
30386
2,65
153248
0,36
13,45
1,87
1,32
2,5
645
12,1
1,54
12,1 + 0,42
1,54
503
2002
16,3
6,5
22,94
24,7
102
1,64
2,88
8,66
1,52
3,1
31,5
83
4,14
19,2
16,1
17,28 - 1,37
6,58
23,08 + 0,17
24,9 + 0,4
102
1,64 + 2,5
2,9 + 0,35
8,66 - 0,46
1,6 + 3,9
3,25 + 1,25
31,5
84,5
4,15 - 0,24
19,4 - 0,51
16,1 - 1,23
77
221594
4922
45250
2887
1
9886
4663
198
96763
4434
2
35
3111
664
425
34,2
6,75
18,75
4,16
0,626
6,8 - 0,44
202
+ 2,94
19
4,16 - 0,95
0,64 + 2,4
21645
73
23709
43263
21
18,8
3,53
500
21,8
159
24,4
18,9
3,55
508
22
159
24,4
- 2,58
- 0,14
1332
10046
560
258
123
599
+ 0,92
- 2,4
7,05
27,3
71,5
8,94
27,4
26,9
23,85
20,4
27,4
71,5 + 0,7
8,94 + 0,45
27,8 + 0,73
27
- 0,74
23,925- 0,75
20,55
322
1
1
1218
1541
23487
883
2,6
19,1
0,87
180
14,7
35,5
180
15,1 + 2,03
35,7 + 0,56
11
716
101
isin
fr0000131732
fr0000063307
fr0004529147
fr0004037182
fr0000066482
fr0000060949
fr0000064388
fr0000039240
fr0000036816
fr0010127662
fr0000054215
fr0000034548
fr0000074197
fr0000062465
fr0004186856
fr0000066680
fr0000050049
fr0000035719
fr0000065765
fr0004183960
fr0011995588
fr0004034072
fr0011471291
valeur
spir com.
tayninh
tessig
thermocompactg
tipiak
tivoly
tonna elect.
toupargel groupe
tour eiffel
txcellg
unibel
union fin. fr. bque g
utig
verneuil part.
vetoquinolg
videlio (ex:iec)
viel et cieg
viktoria investg
visiodentg
voluntis
voltalia
xilam animationg
ymagisg
ouv
+ht
c 2,71
2,83
c
b 177
180
c
c 88
88
c 35,6
35,6
c
c 3,74
3,74
b 49,8 49,8
2,43 2,44
a910
910
b 28
28,2
c 0,658 0,658
c 2
2
b 51,4 54
c 1,65
1,65
c 5,4
5,4
c
c
c 12,1
12,1
b 9,95 10
c 47,4 48,05
5,38 5,38
+bs
2,71
us4567881085
ma0000011488
us58933y1055
us7427181091
lu0934195610
us9098831004
ch0008175645
ga0000121459
us91912e1055
bmg9887p1068
actions
françaises
euronexT hors srd suite
clôt écart vol
2,83 - 1,39
2058
1,36
177
178
- 0,56
140
87,5 + 0,58
35,6
22
166
35,5
87,5
35,6
aperam
beni stabili
celyad
cnova nv
dexia
euronext
mainstay medical
montea cva
nokiaR
rentabiliweb gpg
robeco nv
rolinco
a 39,77
c
a
c
a
c
15,2
13,1
59,5
71
13,1
59,5
71
12,95
58,5
71
13
59
71
- 0,38
+ 0,86
- 0,28
322
420
50
+ 1,32
457
400
59,13
19,91
c
a140,5
11,5
c
48,4
142
11,5
140
11,5
140
11,5
0,02
0,41
3,74
3,74 - 0,53
49,4
49,7
2,43
2,44 + 0,41
910
910
28
28,2 + 1,44
0,658
0,658- 0,3
2
2
- 8,26
51,4
52,8 + 2,33
1,65
1,65
5,4
5,4
1
548
54763
1
250
252
247
301
1
1000
euronexT groWTh (sélection)
isin
fr0010641449
fr0010397760
fr0012788065
fr0012816825
fr0011053636
fr0011648716
fr0010907956
fr0000035818
fr0004166197
fr0000044810
fr0010342329
fr0012819381
fr0013204070
fr0000077562
fr0004153930
fr0010458729
fr0004155687
fr0004032746
fr0004171346
fr0000064529
fr0000061608
fr0004197747
fr0013263878
fr0004155240
fr0004045847
4,74
2,06
12,1
9,92
46,05
5,3
12,1
9,92 + 1,02
46,25 - 1,28
5,3 - 1,12
17
22589
17049
3362
auTres valeurs de la Zone euro
lu0569974404
it0001389631
be0974260896
nl0010949392
be0974290224
nl0006294274
ie00bjys1g50
be0003853703
fi0009000681
be0946620946
nl0000289783
nl0000289817
infosys
maroc telecom
merck and co inc
procter & gamble
rorento cdh
rusal plc
televerbier
total gabon
vale sa
Zci limited
40,19
39,45
26,98 27,18
4,28 4,28
4,53 4,53
57,8 58,1
26,28
4,22
4,5
57,45
39,6 - 0,13
0,74 + 7,78
- 1,56
- 1,4
- 0,44
+ 0,43
26,44
4,22
4,51
57,85
32877
1230
1555
68491
valeur
agrogeneration
auplata
biocorp
biophytis
blockchain group
carbio
carmat
esker
evolis
europlasma
gaussin
groupe guillin
groupe parot
hiolle industries
hybrigenics
implanet
mastrad
neovacs
nextedia
nsc groupe
piscines desjoyaux
theradiag
umanis
vergnet
voy. du monde
ouv
0,333
0,1
9,06
2,565
0,324
8,61
26,95
58,9
28,6
0,11
0,31
29,8
7,96
4,92
0,48
0,262
0,325
0,323
0,97
+ht
0,345
0,1
9,08
2,595
0,38
8,99
27
59,3
28,9
0,112
0,31
30,2
7,96
4,92
0,481
0,264
0,343
0,323
0,994
+bs
0,331
0,095
8,8
2,36
0,322
8,61
26,75
58,6
28,5
0,107
0,285
29,65
7,84
4,92
0,463
0,254
0,306
0,311
0,97
clôt écart vol
0,345+ 0,88 113445
0,098- 3,54 18214399
9,08
741
2,465- 4,09 88084
0,347+ 6,44 1084178
8,71 + 1,63
14638
26,8 - 0,37
3356
59
- 0,17
2441
28,5
473
0,108 - 1,82 1310627
0,294- 5,01 1955204
30,15 + 1,35
11734
7,96 - 0,75
811
4,92
1
0,467- 2,4
113517
0,262+ 0,77 90359
0,332- 0,6
40445
0,319 - 1,24 198259
0,984+ 0,2
7000
87
14,3
14,3
14,3
14,3
1,385 1,395
1,37
1,395+ 0,72
12,25 12,3
12,2
12,3 + 0,41
0,38 0,38
0,375
0,375 - 1,83
146,5 148,5 146
146
- 2,01
1
602
2130
66859
9647
14,4
50,6
51,6
50,6
a 4,928 4,937 4,868
c
39,23 39,23 39,23
41,65 41,65
41,65
50,8 + 0,4
4,892- 0,69
cerTiFicaT/Fonds
161478
INVESTIR 10 GRANDES VALEURS
INVESTIR PEA PALATINE
8,98
39,23
41,65 - 0,43
investir 10
i10gs - Fr0011630474
Fr0013284114
137.65
101.04
0,4
0,74
VaLeurs Zone internationale
ch0008853209
sn0008626971
cm0000035113
us1491231015
sn0000033192
gb0002374006
us5324571083
ci0000053161
ch0308403085
us4282911084
agta record
bras. ouest afr.
brass. cameroun
caterpillar inc.
cfoa
diageo
lilly and co
forestière eq.
geneurog
hexcel
b 71,5
c
b 97,5
122
c
30,3
71,5
70,5
- 0,7
51
97,5
122
97,5
122
70,5
97,5
122
+ 1,67
14
13
30,45
30,3
30,45 + 1,64
88,5
- 2,73
5,72
5,7
350
3,02
c
b 5,7
142
750
5,72 + 0,35
4
53
11
6
123
191
4352
825
104
131
278
3321
67
416
23
229
1
4,06
8065
391
0,56
2,61
50
2,61 - 0,38
50,5
33165
526
0,785
1,12
1,15 - 10,16
129458
535
59,8
15,75
2,15
114
11,45
5,84
45,5
60 + 0,33
15,75
2,19
115,5 + 0,44
11,45 + 0,44
5,86 + 0,34
45,5 - 1,52
71
631
24
266
9029
81
1113
0,23
6,85
1,77
6,85
1,81
1
97935
125
850
855
855
+ 3,64
6
6
- 1,64
121
121
- 5,47
0,304
0,318+ 3,25
32,4
32,4 + 1,25
3,06
3,07 + 0,33
2
550
4
11066
270
2760
1610
28
192
28
192
- 1,03
1
58
47
51,6 - 0,39
5
233
5850
47
51,6
1,88
114
114
30,6
30,6 - 0,65
39,7
39,8
0,043
0,044- 2,22
1
894
50
60262
34,97
4,1
14,25
28,8
4,1
14,35 + 0,7
28,8 + 0,7
24,2
139
96
3,6
0,77
59,8
8,08
38,8
25,4
1,85
30,95
21
3,22
57,7
5,36
0,183
7,5
14,25
7,58
44,6
139,5
52,8
24,2
140,5 + 0,36
96
+ 0,21
3,64 + 1,11
0,786 - 1,75
59,8
8,08
38,8 + 2,11
25,4
1,85 + 14,91
31,1 - 0,64
21
3,22 - 0,62
58
- 1,02
5,42 - 0,37
0,183
7,5 - 2,6
14,25 - 2,06
7,58 - 0,26
44,7
139,5 + 2,2
53
140
333
8
49
6
1363
5
2320
317048
278
1021
115
1
1050
8273
1
1891
1835
4207
1501
911
1573
199
447
78
106
1,04
64
49,3
5,74
372
64
- 1,54
49,4 + 0,2
5,74
372
8,62
7,9
3,88
7,24
6,6
5,98
8,62 - 1,82
7,98
3,9 + 0,52
7,36 + 0,27
6,74 - 1,17
6,02 + 0,67
Taux eT changes
changes : cours au comptant
cours
bce
var.
veille
en %
var.
année
en %
dollar us
1,1696
livre sterliNg
0,8989
FraNc suisse
1,1384
couroNNe daNoise
7,4569
couroNNe Norv.
9,7592
kuNa croate
7,438
couroNNe suedoise
10,7068
dollar caNadieN
1,514
yeN JaPoNais
130,74
dollar australieN
1,6045
rouble russe
79,7506
rouPie iNdieNNe
82,4924
dollar Neo-zelaNdais 1,7461
couroNNe tcheQue
25,7577
ForiNt hoNgrois
325,71
zloty PoloNais
4,2885
lev bulgare
1,9565
dollar hoNg-koNg
9,1798
WoN sud coreeN
1298,7035
Peso MexicaiN
22,2755
real
4,8234
dollar siNgaPour
1,5976
raNd sud-aFricaiN
16,7932
livre turQue
7,5179
reNMibi yuaN
7,9784
ruPiah
17154,9605
Peso PhiliPPiN
62,4717
riNggit Malais
4,8267
bath thalaNdais
38,2723
0,00
-1,08
-0,28
-0,01
-0,01
0,05
0,23
0,13
0,57
0,64
0,54
0,40
0,13
0,22
0,56
0,42
0,03
-0,01
0,25
-0,17
-0,26
0,12
1,00
2,46
0,30
0,09
0,14
0,50
0,46
-2,58
1,31
-2,68
0,13
-0,93
0,08
9,01
0,30
-3,44
4,35
15,31
7,61
3,25
0,85
4,81
2,70
0,03
-2,15
1,39
-5,63
21,33
-0,51
13,01
65,06
2,22
5,48
4,08
-1,11
-2,10
29-08-2018
1 euro en devise
principaux taux directeurs
pays
taux de référence
taux en %
31
- 2,52
110,5
387
81
1,99
134,5
135
172
2,32
48,5
0,97
24,9
49,8 + 0,2
0,98 + 0,2
24,9
1647
8929
248
520
76,2
5,75
6,05
77,8 + 3,73
5,9 - 0,67
6,09 - 0,98
487
134122
19031
dkk
0,8784
1,0274
0,7903
1
9,4056
6,5508
114,85
1,3301
0,0934
0,1092
0,084
0,1063
1
0,6965
12,2112
0,1414
0,1341
0,1568
0,1206
0,1527
1,4357
1
0,1753
20,3038
jpy (100)
cad
0,7649
0,8946
0,6881
0,8707
0,0819
5,7036
1
1,158
0,6605
0,7725
0,5942
0,7518
7,0716
4,9252
0,8636
1
29-08-2018
marchés monétaires
1 mois
3 mois
jour
6 mois
1 an
Zone euro-0,34/-0,64-0,25/-0,55 -0,19/-0,49 -0,17/-0,47 -0,10/-0,40
ecarts de taux avec l’allemagne
29-08-2018
6 mois
allemagne 100,29
portugal
-0,29
france
-0,06
espagne
-0,07
italie
-0,40
2 ans
5 ans
7 ans
10 ans
-0,60
0,48
0,10
0,27
2,08
-0,24
0,91
0,12
0,50
2,60
0,02
1,33
0,19
0,80
2,87
0,33
1,55
0,33
1,06
2,96
euromts
indice
FraNce
1-3 aNs
5-7 aNs
10-15 aNs
Plus 15 aNs
Plus 25 aNs
eMtxi-be
252,51
170,30
233,17
281,94
331,00
340,30
231,79
var %
-0.04
-0.23
-0.10
-0.11
-0.19
-0.25
-0.03
31/12 var %
248,89
171,84
236,20
284,90
327,74
332,52
234,24
1.49
0.47
-1.19
-1.06
1.19
2.59
-1.02
cours a TerMe de l’euro contre les principales devises
usd
gbp
chf
sek
dkk
jpy (100)
cad
1,1695
1,1698
0,8995
0,8996
1,1383
1,1384
10,7038
10,7098
7,4553
7,4584
130,7380
130,7460
1,5145
1,5147
0,0005
0,0007
-0,0073
-0,0077
-0,0008
-0,0011
0,0118
0,0127
-0,0001
0,0021
0,9631
0,9154
0,0036
0,0033
-0,0053
-0,0051
-0,0071
-0,0096
0,0000
-0,0003
0,0130
0,0142
0,0026
0,0042
0,9165
0,8710
-0,0020
-0,0025
-0,0145
-0,0144
-0,0122
-0,0126
0,0012
0,0009
0,0154
0,0142
0,0059
0,0070
0,8963
0,8387
-0,0117
-0,0122
-0,0340
-0,0339
-0,0188
-0,0192
0,0036
0,0030
0,0089
0,0072
0,0126
0,0111
0,8352
0,7488
-0,0330
-0,0337
29-08-2018
comptant
achat
veNte
a 1 mois
achat
veNte
a 3 mois
achat
veNte
a 6 mois
achat
veNte
a 12 mois
achat
veNte
Taux bons du trésor
btf
taux
1 Mois
3 Mois
6 Mois
9 Mois
1 aN
2 aNs
5 aNs
10 aNs
-0,55
-0,55
-0,61
-0,57
-0,54
-0,41
0,05
0,72
MéTaux non Ferreux
MéTaux sTraTégiQues
paris
OR (euros cPror/*cours hebdo)
29/08
28/08
COURS PriMe Prec.
lingot
0
33410
33410
10 florins
205
1,42
205
5 dollars*
259
3,09
264
10 dollars
598
19,01
598
20 dollars
1149
14,29
1149
5 roubles*
0
-100
0
50 pesos
1248
-0,39
1251
latine
196,9
1,51
196,9
napoleon
192,8
-0,61
196,2
1/2 napoleon* 109
12,38
112
souverain eli i* 258
5,5
258,8
souverain
251,3
2,76
251,6
1/2 souverain* 128,7
5,25
124
suisse
194,1
0,06
196,8
tunisienne*
195
0,53
195
mark*
254
6,18
254
krugerrand
1065
2,49
1065
lingotin 500grs 17190
2,9
17190
lingotin 250grs 8550
2,36
8600
lingotin 100grs 3440
2,96
3460
argent c3e (euro Par kilo) (csFaNMP)
486,12
491,52
cuivre (girm):
Londres
(eN dollars)
palladium (euro Par kilo) (csFaNMP)
Fix1
25 913
26 116
Fix2
26 172
26 143
platine (euro Par kilo) (csFaNMP)
Fix1
21 810
22 185
Fix2
21 847
22 083
London BuLLion MarKeT
29/08
28/08
argent (eN ceNts Par oz)
Fixage
1 464
1 477
or (eN dollars Par oz)
Fix
1 204
1 212
neW YorK
argent (eN ceNts Par oNce)
23
31
109
sek
indices de référence des emprunts à taux variables
moy.
mens.
juin 16
juil. 16
août 16
sept. 16
oct. 16
nov. 16
déc. 16
janv. 17
fév. 17
mars 17
avr. 17
mai 17
juin 17
juil. 17
août 17
sept. 17
oct. 17
nov. 17
déc. 17
janv. 18
fév. 18
mars 18
avr. 18
mai 18
juin 18
juil. 18
tmm
euribor
1 mois
3 mois
-0,3326
-0,3279
-0,3398
-0,343
-0,3462
-0,3486
-0,3501
-0,3511
-0,353
-0,3532
-0,3563
-0,3585
-0,3569
-0,359
-0,3561
-0,3573
-0,3589
-0,3513
-0,3411
-0,3614
-0,3649
-0,3628
-0,3648
-0,3628
-0,3614
-0,3636
-0,356
-0,369
-0,37
-0,371
-0,371
-0,373
-0,373
-0,371
-0,372
-0,372
-0,372
-0,373
-0,373
-0,373
-0,372
-0,372
-0,372
-0,372
-0,369
-0,369
-0,37
-0,371
-0,372
-0,371
-0,37
-0,37
-0,268
-0,294
-0,298
-0,302
-0,309
-0,313
-0,313
-0,325
-0,329
-0,329
-0,33
-0,329
-0,33
-0,33
-0,329
-0,329
-0,33
-0,329
-0,328
-0,328
-0,329
-0,328
-0,329
-0,326
-0,322
-0,321
tme
0,45
0,23
0,21
0,25
0,36
0,70
0,80
0,91
1,11
1,10
0,97
0,87
0,71
0,89
0,78
0,77
0,77
0,65
0,62
0,82
0,97
0,85
0,80
0,83
0,83
0,68
source cdc ixis
tmor.
pub. priv.
moy.
eonia
euribor
tec
hebdo
1 mois 3 mois 10
the
0,65
0,43
0,41
0,45
0,56
0,90
1,00
1,11
1,31
1,30
1,17
1,07
0,91
1,09
0,98
0,97
0,97
0,85
0,82
1,02
0
0
0
0
0
0
24-07
25-07
26-07
27-07
30-07
31-07
01-08
02-08
03-08
06-08
07-08
08-08
09-08
10-08
13-08
14-08
15-08
16-08
17-08
20-08
21-08
22-08
23-08
24-08
27-08
28-08
29-08
0,65
0,65
0,65
0,73
0,73
0,73
0,73
0,73
0,80
0,80
0,80
0,80
0,80
0,75
0,75
0,75
0,75
0,75
0,70
0,70
0,70
0,70
0,70
0,71
0,71
0,71
0,71
0,65
0,43
0,41
0,45
0,56
0,90
1,00
1,11
1,31
1,30
1,17
1,07
0,91
1,09
0,98
0,97
0,97
0,85
0,82
1,02
1,17
1,05
1,00
1,03
1,03
0,88
-0,367
-0,366
-0,366
-0,365
-0,366
-0,366
-0,363
-0,358
-0,358
-0,355
-0,355
-0,361
-0,356
-0,357
-0,357
-0,357
-0,357
-0,359
-0,362
-0,36
-0,36
-0,361
-0,363
-0,363
-0,363
-0,363
-0,363
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,37
-0,37
-0,368
-0,369
-0,37
-0,369
-0,371
-0,371
-0,371
-0,369
-0,37
-0,371
-0,321
-0,321
-0,321
-0,32
-0,32
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
0,68
0,65
0,68
0,67
0,70
0,70
0,74
0,75
0,73
0,70
0,70
0,70
0,70
0,65
0,65
0,66
0,66
0,65
0,64
0,64
0,63
0,65
0,66
0,66
0,68
0,68
0,70
thor.
pub.
priv.
0,85
0,85
0,85
0,93
0,93
0,93
0,93
0,93
1,00
1,00
1,00
1,00
1,00
0,95
0,95
0,95
0,95
0,95
0,90
0,90
0,90
0,90
0,90
0,91
0,91
0,91
0,91
0,85
0,85
0,85
0,93
0,93
0,93
0,93
0,93
1,00
1,00
1,00
1,00
1,00
0,95
0,95
0,95
0,95
0,95
0,90
0,90
0,90
0,90
0,90
0,91
0,91
0,91
0,91
MaTières preMières
4117
322
501
424
2411
1510
37
0,855
1,1125
1
1,3001
0,7692
1
0,9733
1,2654
9,1546
11,9018
6,3761
8,2893
1,1179 145,3343
1,2945
1,683
chf
MéTaux précieux
palladium (eN dollars Par oNce troy)
950
953
+ 1,08
1
1,1696
0,8989
1,1384
10,7068
7,4569
1,3074
1,514
gbp
taux pret marginal 0.25 %
taux repO (refi)
0.00 %
taux DepOt
-0.40 %
royaume uni taux jour le jour
0.45 %
taux De base inDispOnible %
usa
taux jour le jour
1.82 %
fOnDs feDeraux
2.00 %
2 ans
2.70 %
10 ans
2.91 %
japon
boj tokyo
-0.10 %
taux jOur le jOur
-0.20 %
taux repO (refi)
-0.10 %
10 ans
0.06 %
1826
4106
969
10
57
28
eur
usd
gbp
chf
sek
dkk
jpy
cad
usd
bce
platine (eN dollars Par oNce troy)
793
805
2,32
27,4
eur
Marché obligataire
Taux marchés monétaires et eurodevises
cours de changes croisés
29-08-2018
settleMeNt
29/08
sePt. 18
14,66
déc. 18
14,77
JaNv. 19
14,82
Mars 19
14,88
Mai 19
14,97
or (eN dollars Par oNce)
settleMeNt
settleMeNt
28/08
14,65
14,77
15,09
14,88
14,95
settleMeNt
29/08
déc. 18
1210,2
avr. 19
1220,7
JuiN 19
1226,7
aout 19
1232,8
déc. 19
1246,8
platine (eN dollars Par oNce)
settleMeNt
oct. 18
JaNv. 19
avr. 19
Juil. 19
oct. 19
29/08
792,9
796,4
802,7
807,1
813
28/08
1207
1218,3
1230
1229,7
1242,5
settleMeNt
28/08
789,9
791,5
801,8
795
808,6
cathodes : 5382 a coMPter du 29/08/
autres demi produits cuivreux :
base cuivre
616,9 dePuis le 29/08
base laMiNé laitoN 1 titre 517,93 dePuis le 29/08
base laMiNé laitoN 70/30
526,93 dePuis le 29/08
base laMiNé laitoN 85/15
571,91 dePuis le 29/08
base laMiNé broNze 94/6
702,14 dePuis le 29/08
base laMiNé broNze 94/4
673,73 dePuis le 29/08
London MeTaL exchange
29/08
28/08
alliage d`alumin. (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
1550-1551
1580-1600
13600
1565-1575
1580-1600
13600
aluminium (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
2087,5-2088
2114-2115
1089275
2061,5-2062
2085-2085,5
1095125
cuivre (en $ par tonne)
cash
3 Mois
stocks
6117-6118
6124-6125
268175
6000-6001
6024-6025
267075
etain (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
19150-19200
19050-19100
2940
19200-19250
19150-19155
2940
13455-13460
13530-13540
241488
éLecTriciTé
ice
(eN gbP Par MWh)
clôture
29/08
base
40,69
PoiNte
46,28
ice futures
(eN gbP Par MWh)
clôture
13305-13310
13380-13390
242604
plomb (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
2068,5-2069
2085-2087
126450
2077-2079
2090-2092
126725
Zinc (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
2534-2535
2531,5-2532
247050
2507,5-2508
2507-2509
247400
neW YorK
cuivre (en cents par lb)
settleMeNt settleMeNt
sePt. 18
oct. 18
Nov. 18
déc. 18
29/08
2,7
2,71
2,72
2,73
28/08
2,72
2,73
2,74
2,75
vol
41032
1245
368
60106
base Nov 18
base dec 18
PoiNte Nov 18
PoiNte dec 18
29/08
71,01
70,9
78,5
77,88
etain (en dollars par tonne)
settleMeNt settleMeNt
Jou r
29/08
19050
28/08
19120
vol
clôture
28/08
40,69
46,28
clôture
28/08
71,01
70,9
78,5
77,88
vol
364004
192492
vol
clôture
clôture
avr. 19
Mai 19
JuiN 19
Juil. 19
aout 19
29/08
67,4
67,13
66,23
62,6
62,25
28/08
66,85
66,58
66,28
65,95
65,63
452
427
singapour
gasoliNe 97
gas oil
Fuel oil (180)
Fuel oil (380)
88,5
89,17
493,5
461,5
88,5
89,17
493,5
461,5
éMission co2
nymex emissions (eN euros Par toNNe)
clôture
29/08
21,3
clôture
settleMeNt settleMeNt
vol
28/08
26,85
27
27,15
gaz naTureL
oct. 18
Nov. 18
déc. 18
29/08
2,84
2,87
2,96
vol
clôture
vol
28/08
2,85
2,88
2,97
clôture
28/08
25
vol
vol
2
settleMeNt settleMeNt
29/08
sePt 2018 25,97
oct 2018 26,04
Nov 2018 26,27
28/08
25,62
25,67
25,82
28/08
83,9
83,54
83,78
clôture
clôture
29/08
28/08
sePt. 18
1642
1647
déc. 18
1698
1703
Mars 19 1707
1711
Mai 19
1709
1711
Juil. 19
1710
1713
new york (eN $ Par toNNe)
vol
1658
4661
3200
1530
607
sePt. 18
déc. 18
Mars 19
Mai 19
sePt. 19
29/08
2337
2345
2353
2358
2380
vol
28/08
2326
2321
2333
2343
2360
2
9297
2950
810
27
vol
clôture
clôture
vol
29/08
28/08
sePt. 18
1622
1614
77
Nov. 18
1548
1533
5999
JaNv. 19 1542
1528
2992
Mars 19 1549
1536
2145
Mai 19
1564
1552
195
new york-arabica (en cents par lb)
settleMeNt settleMeNt
vol
4
8502
1786
sePt. 18
déc. 18
Mars 19
sePt. 19
29/08
99,2
103,5
106,9
113,95
28/08
100,25
103,1
106,5
113,7
vol
settleMeNt settleMeNt
vol
settleMeNt settleMeNt
vol
29/08
28/08
sePt. 18
342,25
340,75
36994
déc. 18
357,5
356
114800
Mars 19 370,25
369
26914
riZ à chicago (eN ceNts Par lb)
29/08
28/08
sePt. 18
10,8
10,59
Nov. 18
10,89
10,7
JaNv. 19 11
10,84
avoine à chicago
(eN ceNts Par boisseau)
settleMeNt settleMeNt
Jou r
28/08
112,45
115,7
218
510
112
settleMeNt settleMeNt
vol
35
331
6
settleMeNt settleMeNt
29/08
181
179
181
vol
28/08
177,2
0
0
190
vol
10
13353
3811
214
veau vivaNt - bresil - brl :
146.5
le 28/08//18
betail vivaNt - cMe - usd :
1.078
le 28/08//18
betail d'eNgrais - cMe - usd : 1.4935
le 28/08//18
Porc Maigre - cMe - usd :
0.52
le 28/08//18
Porc FraNce e - eur :
1.5
le 02/03//17
indices
29/08
rJ crb
29/08
962
84
155
BeTaiLs
londres-robusta (en $ par tonne)
new york (coNt. No2 - eN ceNts Par lb)
28/08
446,4
419,1
417,5
settleMeNt settleMeNt
29/08
28/08
Nov. 18
183
179,5
JaNv. 19 185,75
182,5
Mars 19 188,5
185
mais à chicago (eN ceNts Par
boisseau)
vol
chicago (eN $ Par 1000 bdFt)
29/08
447,1
420,4
417,5
vol
Nov. 18
JaNv. 19
Mars 19
jus d’orange
sePt. 18
Nov. 18
JaNv. 19
settleMeNt settleMeNt
29/08
28/08
sePt. 18
513,5
498,25
55
déc. 18
544,38
523,25
394
Mars 19 561,5
545,75
17
mais à paris (eN euros Par toNNe)
caFé
Bois
settleMeNt settleMeNt
2
45784
27168
7877
3075
2606
vol
Prix indicatif de l'organisation internationale du
café (cents us/livre) :
Prix composé : 99.66
Moyenne quinze derniers jours : 205.461
new york (cont. n°2 - cents par lb)
settleMeNt settleMeNt
28/08
10,31
11,12
11,28
11,45
11,7
settleMeNt settleMeNt
29/08
28/08
sePt. 18
203,25
197
9323
déc. 18
203,75
198
43729
Mars 19 205,75
199,75
11015
blé à chicago (eN ceNts Par boisseau)
vol
coTon
29/08
83,3
82,38
82,81
29/08
10,36
11,14
11,3
11,45
11,73
vol
blé de meunerie n°2 à paris
(eN euros Par toNNe)
29/08
28/08
sePt. 18
251,5
248
déc. 18
257,5
252,5
Mars 19 260
256,25
blé fourrager à londres
(eN £ Par toNNe)
iNdice cotlook a : 93,05, le 29/08//18
Oct. 18
Déc. 18
Mars 19
oct. 18
Mars 19
Mai 19
Juil. 19
oct. 19
clôture
settleMeNt settleMeNt
nymex ( eN $ Par Mbtu)
clôture
clôture
vol
13923
9699
4460
546
155
Prix indicatif de l'organisation internationale du
cacao (dollars/tonne) : le 27/08/
Prix indicatif : 2278,75
londres (eN £ Par toNNe)
uranium nymex (en $ par lb)
29/08
26,85
27
27,15
clôture
cacao
uraniuM
Nov. 18
déc. 18
JaNv. 19
clôture
29/08
28/08
oct. 18
322,5
316,8
déc. 18
318,6
314,3
Mars 19 317,1
315
Mai 19
318,6
318
aout 19 322,5
321,4
new york (eN ceNts Par lb)
vol
28/08
21,3
powernext gas futures
29/08
28/08
Nov. 18
684,75
682,5
29939
Fév. 19
677,25
675,25
5317
Mars 19 675
673,25
4920
avr. 19
670,5
671,25
1752
Mai 19
672
670
617
new york nymex wti (eN $ Par baril)
clôture
451,5
426,5
sPot
céréaLes
10,75 cts/lb
londres (eN dollars Par toNNe)
651,5
fuel
Fuel oil (hs 180)
Fuel oil (hs 380)
clôture
29/08
28/08
Jour
76,53
75,95
Nov. 18
76,89
76,29
157811
JaNv. 19 76,63
76,03
25895
londres-gaZole (eN $ Par toNNe)
clôture
sucre
london daily price:
29/08
Nord da 25,62
londres-brent (eN $ Par baril)
clôture
produiTs péTroLiers
rotterdam
(barges - Fob) (eN $ Par toNNe)
gas oil 0.1% sul.
653
powernext gas spot
produiTs péTroLiers
clôture
KuaLa LuMpur
28/08
antimoine 99,65% (par tonne)
8400
8100
bismuth 99,99% (par lb)
4,55
4,9
cadmium 99,95% (par lb)
1,25
1,35
cobalt (cathodes) 99,80% (par lb)
33,25
33,25
eponge de titane 99,60% (par kg)
7,65
7,65
ferro manganese (hc) (par tonne)
975
975
ferro molybdene (par kg)
29,25
29,25
germanium (par kg)
1650
1650
selenium 99,50% (par lb)
14
14
silicium (par tonne)
2000
2000
nickel (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
29/08
vol
112.45
197,85
28/08
197,1
reuters coM. 2296,02
2314,47
Moodys coM. 5588,39
5589,29
or iNdustriel 33447
33598
lMex
2923,5
2970,4
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
FINANCE & MARCHES // 27
Les Echos Jeudi 30 août 2018
dernier
dividende net
en euros**
mont. date
Mirabaud Asset Management
Tél. +41 058 200 60 01
www.mirabaud.com
marketing@mirabaud-am.com
A la recherche d’une gestion active
de conviction ?
Tous les details de nos solutions d’investissement
à disposition ici : www.mirabaud-am.com
Pictet Asset Management
34, avenue de Messine 75008 Paris
Tél. : 01 56 88 71 00
www.assetmanagement.pictet
code isin
désignation
des valeurs
LU0130728842 Pictet-emerging euroPe
308,37 28/08
LU0130729220 Pictet-emerging mkts
564,66 28/08
LU0128490280 Pictet-eur Bonds
546,15 29/08
LU0144509717 Pictet-euroPean sust. eq.
257,25 28/08
LU0128467544 Pictet-gloBal emerg.deBt
363,95 29/08
code isin
désignation
des valeurs
val. unit date
hors frais de la
en euros** valor.
dernier
dividende net
en euros**
mont. date
code isin
désignation
des valeurs
val. unit date
hors frais de la
en euros** valor.
synchrony (lu)
LU0935268721 ram (l) sf em mkt core eq
101,66 28/08
LU1626130063 sWiss small & mid caPs (chf)
115,23 28/08
576,51 28/08
LU0704154292 ram (l) sf em mkt eq
177,86 28/08
LU1626129727 sWiss all caPs (chf)
107,82 28/08
286,18 28/08
LU0375629556 ram (l) sf euroPean eq
467,32 28/08
LU1626130816 silk road Zone stocks (usd)
103,05 28/08
544,55 28/08
LU1048876350 ram (l) sf gB shldr yld eq
133,81 28/08
LU0851564897 euroPean equity (eur)
167,32 28/08
LU0070964530 Pictet-indian eq.
LU0176900511 Pictet-JaPanese eq. sel.
15594,64 28/08
LU0705072691 ram (l) sf l/s em mkt eq
118,96 24/08
LU1626130220 high div. euroPe stocks (eur)
98,62 28/08
LU0217139020 Pictet-Premium Brands
163,91 28/08
LU0705071701 ram (l) sf l/s euroPean eq
154,98 24/08
LU0851564541 World equity (eur)
158,16 28/08
144,29 28/08
LU0375630729 ram (l) sf north am eq
320,18 28/08
55,31 28/08
LU1074511459 ram (l) tf conv euroPe
146,79 28/08
253,96 28/08
LU0419186167 ram (l) tf gB Bd tot ret
142,29 28/08
LU0935723782 ram (l) tf ii asia Bd tot ret
139,15 28/08
265,73 28/08
LU1279334210 Pictet-roBotics
756,19 28/08
LU0338483075 Pictet-russian equities
LU0256846139 Pictet-security
LU0340554913 Pictet-digital
315,82 28/08
LU0130732364 Pictet-small caP eur.
1244,23 28/08
LU0255798109 Pictet-emerg lc deBt
153,65 29/08
LU0104884860 Pictet-Water
298,86 28/08
dernier
dividende net
en euros**
mont.
date
Banque Cantonale
de Genève (France) SA
Tél. 04 72 07 31 50
bcgef.fr/fonds
LU0188501257 Pictet-health
LU0090689299 Pictet-Biotech
91,92 28/08
dernier
dividende net
en euros**
mont. date
LU0168449691 Pictet-greater china
LU0155303323 Pictet-asian eq. JaPan
LU0280430660 Pictet-clean energy
val. unit date
hors frais de la
en euros** valor.
classification
val. unit date
hors frais de la
en euros** valor.
classification
désignation
des valeurs
code isin
classification
classification
sicav//fcp
Valeur unitaire hors frais : valeur de la part ou de l’action hors droits d’entrée ou de sortie éventuels. Les SICAV éligibles au PEA sont signalées par un astérisque *. Le pictogramme P indique la cotation d’un FCP.
Classification des OPCVM : actions françaises (AF), actions de la zone EURO (AE), actions internationales (AI), monétaires EURO (ME), monétaires à vocation internationale (MI), obligations et autres titres de créances libellés en EURO (OE), obligations et autres titres de créances internationaux (OI), sicav luxembourgeoises (LX), diversifiés (DI), garantis ou assortis d’une protection (GP). ** : en euros ou dans la devise indiquée dans la colonne «DéSIGnAtIOn DES VALEURS».
carnet
fr
ENTREPRISES
PLON
Sophie Charnavel
sera directrice déléguée
des éditions Plon et
des Presses de la Renaissance,
à compter du 1er septembre.
Sophie Charnavel, 41 ans, historienne de formation, diplômée de
l’Ecole des hautes études en
sciences sociales, titulaire du
DESS d’édition de l’université de
Paris-IV, est doctorante à l’IEP de
Paris. Elle a d’abord officié chez
Denoël, Privé et Michel Lafon. En
2009, elle a intégré les équipes de
Flammarion pour y être responsable éditoriale, puis directrice
littéraire. En 2013, elle est devenue directrice éditoriale des
éditions Fayard.
BANQUE RHÔNE-ALPES
Catherine Cougnot
est nommée directrice
du contrôle. Elle intègre
également le comité
de direction de la banque.
Catherine Cougnot, 47 ans, diplômée de l’ESC Marseille-Provence,
est entrée à la Banque Rhône-Alpes en 1993. En 2001, elle a intégré
le centre d’affaires de Lyon en tant
que chargée d’affaires, structure
dont elle est devenue directeur
adjoint en 2008. Deux ans plus
tard, elle est nommée directrice
des engagements de la banque. A
ce titre, elle a secondé le directeur
des risques en qualité d’adjoint.
COMPAGNIE EUROPÉENNE DE CRÉDIT
Jean-Philippe Martin
rejoint Compagnie Européenne
de Crédit en tant que membre
du directoire, en charge
de la direction générale
de l’excellence opérationnelle.
Jean-Philippe Martin, 50 ans, est
titulaire d’un DESS finances de
l’IAE Grenoble, d’un DESS commerce international de la
Edinburgh Business School et
d’un magistère gestion des entreprises de l’IAE Grenoble. Il a
notamment officié dans le groupe
BNP Paribas, à la Banque de San
Paolo-Banque Palatine et dans le
groupe Crédit Agricole. A partir
de 2013, il a œuvré dans le groupe
Fiducial, où il fut président du
directoire de Banque Fiducial et
président de Fiducial Conseil.
BRYAN, GARNIER & CO
Jean-Jacques Le Fur
rejoint l’équipe santé Europe
en tant qu’analyste financier.
Jean-Jacques Le Fur, 55 ans, est
titulaire d’un diplôme de pharmacie (PharmD) ainsi que d’un
MBA de l’IAE Paris. Au cours de
sa carrière, il a occupé différents
postes en R&D et finance chez
Hoechst Marion Roussel et chez
Ipsen. Plus récemment, il assurrait les fonctions d’analyste pharmaceutique senior chez Oddo
BHF et chez Natixis.
SOFIDY
Fabrice Doiteaux
Michael Ricciarelli
sont désormais respectivement
directeur immobilier
du patrimoine bureaux
et directeur immobilier
du patrimoine commerces.
ÉTABLISSEMENTS
PUBLICS
Fabrice Doiteaux, 43 ans, est titulaire d’une maîtrise d’aménagement du territoire de l’université
de Paris-VII. D’abord consultant,
puis responsable de secteur chez
Soprec, il a rejoint Gemofis au
poste de consultant senior en
20 0 4. La même année, i l es t
recruté par Sofidy où il fut chargé
de relocation bureaux avant
de devenir coresponsable du
service gestion, puis responsable
du pôle bureaux en 2017.
CNAM
Michael Ricciarelli, 37 ans, est
titulaire d’une maîtrise de droit
privé et d’un DESS en droit international des affaires de l’université de Lyon. Débutant comme
juriste au sein de la direction
juridique de Groupama Nord-Est
en 2005, il est nommé directeur
juridique immobilier chez Cegis
en 2007. Quatre ans plus tard, il a
intégré Sofidy en qualité de directeur adjoint du département
immobilier.
Delphine Rouilleault
rejoindra la Caisse nationale
d’assurance-maladie en tant que
directrice de cabinet du directeur
général, à compter du 3 septembre.
Delphine Rouilleault, 38 ans,
ancienne élève de l’ENA, est diplômée de HEC. Elle a débuté en tant
que consultante en diagnostic économique et social chez Syndex, dans
le secteur chimie-pharmacie. En
2015, elle est devenue auditrice à la
Cour des comptes, avant de devenir
conseillère référendaire.
AFD
Laurence Breton-Moyet
est nommée directrice de la
stratégie, des partenariats et de la
communication au sein de l’Agence
française de développement.
Laurence Breton-Moyet, 47 ans,
diplômée de l’Ecole nationale des
ponts et chaussées et de l’Ecole supé-
rieure de commerce de Paris, a
d’abord travaillé à la Banque mondiale et dans le groupe EDF. En 2004,
elle a rejoint l’AFD, où elle a été directrice adjointe, directrice régionale à
Maurice et aux Seychelles, et directrice du département développement durable. Depuis 2015, elle était
directrice exécutive des opérations.
ILS SONT NÉS
UN 30 AOÛT
Laurence Bloch, journaliste,
directrice de France Inter, 66 ans.
Laurent de Brunhoff, auteur
et illustrateur de Babar, 93 ans.
Warren Buffett, homme
d’affaires américain, 88 ans.
Laurent Delahousse,
journaliste animateur, 49 ans.
Frédéric Mion, directeur
de l’IEP de Paris, 49 ans.
Olivier Roy, chercheur, 69 ans.
Marc Touati, économiste, 48 ans.
, Envoyez vos nominations à
carnetlesechos@nomination.fr
LESECHOS.FR CERTIFIÉ DIGITAL AD TRUST
LE LABEL QUALITÉ DES SITES QUI S’ENGAGENT POUR
UNE PUBLICITÉ NUMÉRIQUE RESPONSABLE
Visibilité de vos campagnes / Environnement brand safe / Optimisation de l’UX / Respect des données / Lutte contre la fraude
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Jeudi 30 août 2018
` SUR LE WEB WWW.LESECHOS.FR
Distillation maison
Bon entendeur
Pernod Ricard a de bonnes raisons
de modérer les attentes boursières.
« Les Echos »
+ L’INVITÉ
DES ÉCHOS
Boris Vallaud Député PS
des Landes
crible
« Tâche de suivre ton chemin. Pour aller d’Angoulême à La Rochelle, il n’est
pas besoin de passer par Poitiers. » Rien de tel qu’un vieux proverbe charentais pour relativiser la froideur réservée à la publication annuelle de Pernod
Ricard, pourtant en ligne avec un objectif relevé en cours d’exercice. Car
le cognac Martell a bien réussi à faire accélérer le roi du pastis, en bon cocktail
avec le whisky Jameson. Le deuxième alcoolier mondial peut donc continuer
de servir une exposition au dynamisme des marchés chinois et indien,
même si les cycles y sont violents. Et son rythme est redevenu conforme
à la moyenne aux Etats-Unis – malgré la vodka Absolut –, de quoi mieux tenir
la comparaison avec le leader Diageo et rendre moins pénible les déclins
français et espagnol. A partir de là, des pronostiqueurs espéraient pouvoir
accélérer la dose de croissance du bénéfice opérationnel courant pour
l’exercice clos fin juin prochain. En les dégrisant avec l’environnement géopolitique et monétaire toujours incertain, le PDG Alexandre Ricard ne fait que
se plier à la prudence maison. Compte tenu de l’inflation prévisible des coûts,
le levier opérationnel sera modéré. Le fleuron français pourra quand même
distiller ses plans de développement, à son rythme. Son « free cash-flow »
lui a permis d’augmenter le taux de distribution du bénéfice tout en diminuant la dette nette, une sobriété nécessaire. Car son coût (revenu de 3,8 %
à 3,5 %) devrait remonter (à 3,9 %) avec la hausse des taux américains,
ce qui fait des emprunts un élixir à consommer avec modération.
Deutsche Bank cherche à conserver
ses ambitions.
NICOLAS HULOT « Ce que nous constatons, c’est que
le gouvernement est en échec sur la question écologique,
comme il l’est sur beaucoup d’autres », déplore Boris
Vallaud. « C’est la succession des trahisons sur la politique
économique, la politiqué sociale, la politique environnementale. [Emmanuel Macron doit] se préoccuper de la question
des inégalités, du changement de modèle, de la question de
l’agro-écologie, de la question de l’autonomie énergétique décarbonnée… d’en faire des chantiers, ne pas être dans l’esquive. C’est un gouvernement très doué pour la formule, un peu
moins pour l’action. »
BUDGET « On ne fait pas des retraités la variable
d’ajustement du budget, et on ne finance pas les 40 à 50 milliards d’euros de cadeaux fiscaux faits aux plus riches
sur le dos des retraités. Lorsque le gouvernement dit qu’il veut
que le travail paie, je suis pour. Mais la réalité, c’est que
ce n’est pas le travail qui paie. Vous allez voir votre employeur
pour demander une augmentation, il vous répond d’aller
le prendre dans la poche de votre grand-mère : voilà
la politique du gouvernement. Ce n’est pas une politique
juste. »
PRIME D’ACTIVITÉ « L’augmentation de la prime d’activité
était une promesse d’Emmanuel Macron : j’espère qu’il
la tiendra sans modifier les règles de calcul car je crois savoir
par ailleurs, de bruits venants des ministères, que les calculs
pourraient en être changés. […] Je pense qu’il y aurait peut-être
moins de gens éligibles à cette prime d’activité. »
Interview réalisée par Olivier Harmant
A bon entendeur, difficile de trouver le salut ! Selon le nouveau patron
de Deutsche Bank, Christian Sewing, le monde est plus vulnérable
à un gros choc sur les marchés financiers qu’il ne l’était il y a dix ans, lors
de la faillite de Lehman Brothers. Seule une coopération sans précédent
entre les gouvernements et les banques centrales avait alors permis
de rétablir la confiance. On peut se demander à quoi lui sert d’agiter ainsi
le chiffon rouge, puisque tout le monde l’a bien compris, Donald Trump
n’est pas Barack Obama. Or non seulement les spéculateurs londoniens
considèrent qu’une panique financière pourrait être désastreuse pour
le numéro un allemand en pleine restructuration, mais en plus
ils prévoient que cela ne ferait aucun bien au reste du secteur, à cause
de la taille de l’interconnexion de son bilan. En fait, le géant germanique
cherche à étayer son désir de rester une banque d’investissement
d’envergure internationale, pour pouvoir rester au service de ses clients
même par gros temps. Cela peut se comprendre, mais les régulateurs
de l’Oncle Sam en sont déjà à se demander comment mieux préparer
le prochain retournement du cycle en augmentant leurs exigences
en capital, ce qui risque de ne pas lui faciliter pas la tâche.
EN VUE
a L’intégralité de l’émission sur lesechos. fr/invitedesechos
LES ENTREPRISES CITÉES
Airbus 24
Aston Martin 1, 16
Atos 24
Bacardi 18
BBVA 24
BioMérieux 24
BNP Paribas 24
Bosch 16
Bouygues 24
Capgemini 24
Capio 17
Carlsberg 13
Carmat 13
Casino 24
CNP Assurances 23
Credit Suisse 23
Daimler 16
Diageo 18
Electrolux 16
Ferrari 16
GE 16
Haier 16
Ingenico 24
Korian 24
Kronenbourg 13
La Banque Postale 23
Moody’s 24
Pernod Ricard
18, 24
Pernod Ricard, 18
Ramsay Générale
de Santé 17
Sartorius 24
Seagram 18
SNCF 15
STMicroelectronics 24
UBS 23
UniCredit 24
Vivalto 17
Whirlpool 16
AVIS FINANCIERS
Eiffage 15
Pernod Ricard 17
Unibail-Rodamco 19
Les Echos est une publication du
PRINCIPAL ASSOCIÉ UFIPAR (LVMH)
PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Pierre Louette
DIRECTRICE GÉNÉRALE PÔLE LES ECHOS Bérénice Lajouanie
DIRECTEUR DÉLÉGUÉ Bernard Villeneuve
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION & PRÉSIDENT DE LA SAS LES ECHOS Pierre Louette
Edité par Les Echos, SAS au capital de 794.240 euros RCS 582 071 437
10, boulevard de Grenelle, CS10817, 75738 Paris Cedex 15 Tél. : 01 87 39 70 00.
www.lessechos.fr
ÉDITRICE DÉLÉGUÉE Capucine Marraud des Grottes
DIRECTEUR DES DÉVELOPPEMENTS ÉDITORIAUX DU PÔLE LES ECHOS Henri Gibier
DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Nicolas Barré
DIRECTEURS DÉLÉGUÉS DE LA RÉDACTION
Dominique Seux et François Vidal
RÉDACTEURS EN CHEF
David Barroux (Entreprises)
Laura Berny (Enquêtes)
Daniel Fortin (Magazine, Opinions, Innovation)
Arnaud Le Gal (Les Echos Entrepreneurs
et opérations spéciales)
Etienne Lefebvre (France et International)
Clémence Lemaistre (Information digitale)
Guillaume Maujean (Finance-Marchés)
Pascal Pogam (Information
et transformation digitale)
RÉDACTEUR EN CHEF TECHNIQUE Didier Boileau
DIRECTEUR DE CRÉATION Fabien Laborde
DIRECTRICE ARTISTIQUE ADJOINTE
Marion Brisson
EDITORIALISTES
Cécile Cornudet,
Jacques Hubert-Rodier, Eric Le Boucher,
Jean-Francis Pécresse, Jean-Marc Vittori,
Sabine Delanglade, Laurent Flallo,
Sylvie Ramadier (Le Crible)
LES ECHOS EXECUTIVES
RÉDACTRICE EN CHEF Muriel Jasor
LES ECHOS WEEK-END
DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Henri Gibier
RÉDACTEURS EN CHEF Gilles Denis,
Karl de Meyer et Lucie Robequain
DIRECTRICE ARTISTIQUE Cécile Texeraud
SÉRIE LIMITÉE
RÉDACTRICE EN CHEF Frédérique Dedet
DIRECTRICE ARTISTIQUE
Clarice Fensterseifer
DIRECTEUR DE LA DIFFUSION ET DU MARKETING CLIENTS Etienne Porteaux
DIRECTEUR STRATÉGIE ET COMMUNICATION Fabrice Février
PUBLICITÉ Les Echos Team Media Tél. : 01 87 39 78 00.
PRÉSIDENTE Corinne Mrejen
DIRECTRICE GÉNÉRALE Cécile Colomb
DIRECTRICE PUBLICITÉ FINANCIÈRE Céline Vandromme
DIRECTRICE PUBLICITÉ COMMERCIALE Emmanuelle Denis
DIRECTRICE PUBLICITÉ LIFESTYLE Anne-Valérie Oesterlé
SERVICE ABONNEMENTS LES ECHOS 4, rue de Mouchy 60438 Noailles Cedex
Tél. : 01 70 37 61 36. Fax : 01 55 56 70 38 du lundi au vendredi de 9 h à 18 h
IMPRESSION L’Imprimerie (Tremblay-en-France), Midi Libre (Montpellier).
TIRAGE DU 29 AOÛT 2018 : 84.736 exemplaires
Origine du papier : Belgique. Taux de fibres recyclées : 100%.
Ce journal est imprimé sur du papier porteur de l’Ecolabel européen
sous le numéro FI/37/002. Eutrophisation : Ptot 0.013kg/tonne de papier
Membre de OJD-Diffusion contrôle CPPAP : 0421 c 83015. Toute reproduction, même partielle,
est interdite sans l’autorisation expresse de l’éditeur (loi du 11 mars 1957)
Ce numéro comporte un 3e cahier de 12 pages « Les Echos Sociétés »
L
Amélie Nothomb
es romans d’Amélie Nothomb
reviennent aussi régulièrement
que les états d’âme de Nicolas
Hulot ont rythmé l’an passé. Entre eux
existe un autre lien : avouez que vous
n’avez pas davantage compris la décision du second que le titre du dernier
ouvrage de la première : « Les Prénoms
épicènes » ! Renseignements pris, un
mot épicène est « un mot qui n’est pas
marqué du point de vue du genre ».
Quoi ? Encore la théorie du genre ?
Ouf ! Le danger semble écarté. Dans ce
27e roman publié d’Amélie (elle en a
écrit 94), Dominique et Claude (deux
prénoms aussi bien féminins que masculins) vont donc logiquement appeler
leur enfant (une fille), Epicène. On ne
vous racontera pas la suite, vous serez,
de toute façon, comme chaque année
autour de 400.000 en moyenne à vous
procurer l’ouvrage édité par Albin
Michel. Son premier pseudo fut Amélie
Casus Belli, supprimer le passé simple
en serait un pour elle. « Prétendre vouloir le remplacer par du présent ou du
passé composé ? » L’auteur dit au magazine « Le Point » tout le mal qu’elle en
pense. Elle est formelle ! Sans cette conjugaison bénie, les « trois quarts des histoires humaines » ne pourraient être
racontées. Réflexion élitiste d’un écrivain issu d’une famille aristocratique
belge ? « N’importe quoi ! Dans les
années 1980, une étude a montré que le
journal qui employait le plus de passé
simple, c’était “L’Humanité”. » Elue en
2015 à l’Académie royale de Belgique,
elle y occupe le fauteuil 26, celui de
Georges Simenon puis de Simon Leys.
Chapeau !
(
Lire nos informations
Page 20
ABONNEZ-VOUS
MAINTENANT
AUX ECHOS
BIENVENUE DANS LA NOUVELLE ECHOSNOMIE
abonnement.lesechos.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
JEUDI 30 AOÛT 2018 // CAHIER DES ANNONCES LÉGALES ET JUDICIAIRES AU NUMÉRO 22770 | ISSN 01534831 NE PEUT PAS Ê TRE VENDU SÉPARÉMENT
ANNLEGALWK
75 • PARIS
SOCIETES
CONSTITUTIONS
184161B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
27/08/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
NG TEXTILE
Objet social : commerce de gros, import
export
Siège social : 27 rue Dussoubs, 75020
Paris Capital : 5000 € Président : M.
FRANCK NGUYEN VAN HO demeurant : 3 avenue de la Porte de Montreuil,
75020 Paris élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Paris
184226B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
27/08/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
T4W
Objet social : Agence de communication, Prestations de conseil, formation et
création dans les domaines du marketing
et de la communication écrite, audio visuelle et digitale, du branding et du brand
content, de la publicité
Siège social : 10-12 avenue Rachel,
75018 Paris Capital : 1 € Président : M.
Hugo Remusat demeurant : 10-12 avenue Rachel, 75018 Paris élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Paris
184230B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
24/08/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
184225B – LES ECHOS
BUREAU ALEXANDRA JUBE
Aux termes d’un acte SSP en date du
24/08/2018 il a été constitué une SCI
nommée :
Objet social : Concevoir, établir et fournir à toute personne physique ou morale
des conseils et un accompagnement sur
la stratégie de marque
Siège social : 76 boulevard Beaumarchais 75011 Paris Capital : 5000 € Président : Mlle Alexandra JUBE demeurant : 76 boulevard Beaumarchais,
75011 Paris élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Paris
C&A IMMOBILIER
Objet social : Acquisition, gestion et
vente de biens immobiliers
Siège social : 13 Bis Avenue de la Motte
Picquet, 75007 Paris Capital : 50 € Gérant : Mlle Charlotte BERGES-EVRARD,
74bis Rue des tournelles, 75003 Paris
Cessions de parts sociales : les parts
sociales sont librement cessibles au profit d’un Associé. Toute cession à un tiers
de la société est soumise au préalable à
agrément de la collectivité des Associés
réunis en Assemblée Générale Durée :
99 ans à compter de son immatriculation
au RCS de Paris
184232B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
27/08/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
MARIAMNES
Objet social : La vente au détail de vêtements pour femme ; d’accessoires
d’habillements ; d’articles de maroquinerie ; de chaussures ; d’accessoires de
fantaisie ; de cosmétique et divers etc...
Siège social : 9, rue du Docteur Heulin,
75017 Paris Capital : 1000,00 € Président : M. Hassen Hassim LOCATE demeurant : 20, rue de la Charité, 97410
Saint Pierre élu pour une durée indéterminée Admission aux assemblées et
exercice du droit de vote : Chaque actionnaire est convoqué aux Assemblées.
Chaque action donne droit à une voix.
Clauses d’agrément : Les actions sont
librement cessibles entre actionnaires
uniquement avec accord du Président de
la société. Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Paris
184342B – LES ECHOS
184457B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
25/08/2018 il a été constitué une SARL
nommée :
Aux termes d’un acte SSP en date du
03/08/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
sident : M. Mathieu Penaud demeurant :
19 Rue de L’Odéon, 75006 Paris élu pour
une durée de 99 années Durée : 99 ans
à compter de son immatriculation au
RCS de Paris
A-LUM
AM PARTNERS CONSEIL
IMMOBILIER
184499B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
21/08/2018 il a été constitué une SARL
nommée :
Objet social : Vente à distance et de
gros d’appareils électroniques et d’éclairage
Siège social : 83 avenue d’Italie, 75013
PARIS Capital : 800 € Gérance : M.
Germain LESPINASSE, 83 avenue d’Italie, 75013 PARIS Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Paris
SARL GABRIEL
184365B – LES ECHOS
184291B – LES ECHOS
Objet social : RESTAURATION RAPIDE- SUR PLACE ET A EMPORTER
Siège social : 64, bd de la Villette, 75019
Paris Nom commercial : LA MAISON
DU QUINOA Capital : 1000 € Gérance :
Mme Delia ESCALERA ARGOTE, 13,
rue Bellier Dedouvre, 75013 Paris Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Paris
184293B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
21/08/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
SASU DIDEROT
Objet social : La réalisation de travaux
de bâtiment de rénovation et d’aménagement dans le second et troisième œuvre
et de conseil en aménagement et généralement toutes opérations commerciales, industrielles, financières, mobilières
et immobilières
Siège social : 14 rue monceau, 75008
Paris Capital : 1000 € Président : M. fethi BENBOUZIANE demeurant : 18 rue
de verdun, 93800 Epinay sur seine élu
pour une durée de 99 années Durée : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de Paris
Aux termes d’un acte SSP en date du
23/05/2018 il a été constitué une SCI
nommée :
SCI SUD 83
Objet social : Acquisition, administration, gestion de tous immeubles et biens
immobiliers
Siège social : 7 rue du capitaine Madon,
75018 Paris Capital : 1000 € Gérant : M.
Mounssof BENZERROUG, 7 rue du capitaine Madon, 75018 Paris Cessions de
parts sociales : les parts sociales sont
librement cessibles au profit d’un Associé. Toute cession à un tiers de la société
est soumise au préalable à agrément de
la collectivité des Associés réunis en Assemblée Générale Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Paris
184451B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
14/08/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
ALBARAU
Objet social : Conseil pour entreprise,
communication, marketing, gestion
Siège social : 10 AVENUE MODERNE,
75019 PARIS Capital : 2500 € Président : M. Nicolas Farca demeurant : 10
avenue moderne, 75019 Paris élu pour
une durée indéterminée Durée : 99 ans
à compter de son immatriculation au
RCS de Paris
Objet social : La société peut réaliser
toutes les transactions immobilières,
commerciales et industrielles, expertises
immobilières, gestion d’immeubles et administration de biens et plus généralement toutes activités connexes ou annexes y compris financières dans le
domaine de l’immobilier, à l’exclusion
uniquement des activités directes de
constructeur, promoteur, lotisseur, rénovateur ou marchand de biens.
Siège social : 16 rue du retrait, 75020
Paris Sigle : AMPCI Nom commercial :
AM PARTNERS CONSEIL IMMOBILIER
Capital : 1000 € Président : M. Alexandre Benabadji demeurant : 16 rue du retrait, 75020 Paris élu pour une durée indéterminée Admission aux
assemblées et exercice du droit de
vote : Chaque actionnaire est convoqué
aux Assemblées. Chaque action donne
droit à une voix. Clauses d’agrément :
Les actions sont librement cessibles entre actionnaires uniquement avec accord
du Président de la société. Durée : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de Paris
Aux termes d’un acte SSP en date du
27/08/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
XAM HOLDING
Objet social : Prise de participation dans
toutes entreprises commerciales, industrielles, financières ou autres. Prestations
de services, de conseils pour les affaires.
Prise, acquisition, exploitation ou la cession de tous droits de propriétés intellectuelles.
Siège social : 35 Boulevard de Magenta,
75010 Paris Capital : 500 € Président :
M. Maxime Villefayot demeurant : 35 bvd
de Magenta, 75010 Paris élu pour une
durée indéterminée Admission aux assemblées et exercice du droit de vote :
Chaque actionnaire est convoqué aux
Assemblées. Chaque action donne droit
à une voix. Clauses d’agrément : Les
actions sont librement cessibles entre actionnaires uniquement avec accord du
Président de la société. Durée : 99 ans
à compter de son immatriculation au
RCS de Paris
184460B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
28/08/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
M.A.N & CO
Objet social : Le tri de matériaux récupérables par séparation et tri dans les
flux de déchets non dangereux, comme
les ordures ou dans les matériaux de récupération non triés, tels que papier et
plastique en vue de la récupération des
déchets avec l’objectif de favoriser l’économie circulaire, l’inclusion sociale, les
achats responsables, les plans handicap
et le recours à la main d’œuvre de personne en situation de handicap et l’économie sociale et solidaire.
Siège social : 19 Rue de L’Odéon,
75006 Paris-6ème Capital : 1500 € Pré-
184536B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
23/08/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
STUDIO HA
Objet social : Conseil aux entreprises
pour les gestions et les affaires, la représentation commerciale et administrative
Siège social : 31 AVENUE DE LA REPUBLIQUE, 75011 PARIS Capital :
1000 € Président : M. Harold, Jackie ALLOUCHE demeurant : 31 AVENUE DE
LA REPUBLIQUE, 75011 PARIS élu
pour une durée indéterminée Durée : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de Paris
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
2 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
12116708 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Avis est donné de la constitution de la
société. Dénomination : SCI LA
FORGE DE BELLEGARDE. Forme :
S.C. Siège : 29, rue de Richelieu, 75001
PARIS. Capital : 1.000 €. Montant des
apports : 1.000 € en numéraire. Durée :
99 ans. Objet : l’acquisition, la construction, l’administration et l’exploitation par
bail, location ou autrement de tous immeubles. Existence d’une clause
d’agrément ; organe compétent : la
collectivité des associés Gérant :
M. Stéphane CHAPELLE, 29, rue de RICHELIEU, 75001 PARIS. Immatriculation : au GTC de Paris. Le gérant.
12116460W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte sous seing privé à Paris, le 19
juillet 2018, il a été constitué une SAS
ayant les caractéristiques suivantes :
Dénomination : Un Peu De Soleil
Capital : 1.000 euros divisé en 1.000 actions d’un euro.
Siège social : 93, boulevard Beaumarchais – 75003 Paris
Objet : L’achat, la vente, le négoce, l’importation et l’exportation, la distribution
sous toutes ses formes de tous produits
alimentaires frais, secs et liquides, de
cave, boulangerie, pâtisserie, d’articles de
la table et de librairie et de tous articles et
fournitures généralement destinés aux
restaurants aux magasins de négoce alimentaire.
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au R.C.S.
Admission aux assemblées – Vote :
Tout associé peut participer aux décisions
collectives, quel que soit le nombre de ses
actions, chaque action donnant droit à une
voix au moins.
Transmission des actions : Libre.
Président : Delphine PLISSON demeurant 12, rue Barbette – 75003 Paris.
Commissaire aux comptes titulaire :
ARCADE AUDIT, SARL, 26, rue de La
Quintinie – 75015 Paris, 378 009 831
R.C.S. PARIS.
La société sera immatriculée au R.C.S. de
PARIS.
Objet : L’achat et la vente de tous produits non alimentaires et plus particulièrement de palntes, de fleurs et toutes
fournitures pour fleuriste, d’articles de
décoration et de jardinage ainsi que
tout accessoire liée à l’activité de fleuriste.
Durée : 99 ans
Cession des actions : Droit de préemption des associés sur les cessions.
Admission aux assemblées et vote :
tout actionnaire peut participer aux assemblées quel que soit le nombre de ses
actions, chaque action donnant droit à une
voix.
Président : Mme Laura Massin demeurant 44 rue Custine 75018 Paris.
Directeur Général : Mme Caroline Léger
demeurant 25 rue du Moulin Joly 75011
Paris.
12116620W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP du 6 Août 2018, il a été
constitué une société présentant les caractéristiques suivantes :
Dénomination sociale : QUARTUS Solidaires
Forme juridique : SASU
Siège social : 1-3-5 rue Paul Cézanne
75008 Paris
Capital social : 100.000 €
Objet : La réalisation, en qualité de promoteur immobilier, de maître d’ouvrage,
de maître d’ouvrage délégué, assistant de
maîtrise d’ouvrage ou d’aménageur, de
toutes opérations et prestations, se rapportant à la construction, à la promotion
immobilière et/ou la vente de programmes
immobiliers à usage principal d’habitation
et en particulier à ursage d’hébergement
d’urgence, habitat solidaire, sur un terrain
bâti ou non bâti.
Durée : 99 ans
Président : QUARTUS, SAS dont le siège
social est situé 1-3-5 rue Paul Cézanne
75008 Paris, immatriculée au RCS de Paris sous le nº 821 143 039
Commissaires aux comptes titulaire :
EXELMANS AUDIT ET CONSEIL, GE,
SELARL dont le siège social est situé 21
rue de Téhéran 75008 Paris, immatriculée
au RCS de Paris sous le nº 482 026 739
La société sera immatriculée au RCS de
Paris.
12116637W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 28 août
2018, il a été constitué une Société par
actions simplifiée :
Dénomination sociale : EUKALYPTE
Siège social : 25 rue du Moulin Joly
75011 Paris
Capital social : 5.000 €
Directeur général : Maxime GUTTON demeurant 95 rue de Prony – 75017 Paris.
Commissaire aux comptes titulaire :
CABINET JLA AUDIT, SARL, 77-81 boulevard de la république – 92250 La Garenne-Colombes, 417 999 125 R.C.S. PARIS.
12116648W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP en date du 28/ 08/2018,
Il a été constitué une SASU
Au Capital de 1 000,00 Euros,
Dénomination FRAGANCE BEAUTY.
Siège social 110 AVENUE D’IVRY –
75013 PARIS,
Objet : Cosmétiques, Parfumerie, Accessoires, Vêtements et Articles de Paris.
Durée 99 ans.
Président Monsieur MEHENNI Hacene
demeurant 6 RUE MOURAUD 75020 PARIS.
La société sera immatriculée au RCS de
PARIS.
12116680W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant a.s.s.p. du 08/08/2018 à PARIS,
il a été constitué une Société par actions
simplifiée présentant les caractéristiques
suivantes :
Siège social : 6 rue des 3 frères – 75018
Paris
Objet social : Prestation de services de
toute nature à l’attention des pharmacies
d’officine
Durée : 99 ans
Président : Mme Anne CABRET, 24 rue
Richer – 75002 PARIS
Commissaire aux comptes titulaire :
AUDIT BUGEAUD, 18 rue Spontini –
75116 Paris, R.C.S 418 234 274
L’immatriculation sera faite au RCS de
PARIS
12116681W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à PARIS du 10/04/2018 a été constituée une
SARL nommée :
daki style
Objet : ENTREPRISE GENERAL DE BATIMENT
Capital : 4.000 € Siège social : 88 AVENUE DE TERNES, 75017 Paris Durée :
99 ans Gérance : M. Krzysztof IWANSKI,
83 allée de danton, 93190 Livry-Gargan.
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Paris
12116742W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte sous seing privé à Paris, le 26
juillet 2018, il a été constitué une SAS
ayant les caractéristiques suivantes :
Dénomination : Flash Holding
Capital : 100 euros divisé en 100 actions
de 1 euro chacune.
Siège social : 104 avenue des ChampsElysées – 75008 Paris.
Objet : Toutes opérations, pour son propre compte, d’achat, de vente et de gestion de valeurs mobilières françaises et
étrangères de toute nature et de toutes entreprises, l’achat, la souscription, la gestion, la vente, l’échange de ces valeurs et
de tous droits sociaux, la prise d’intérêts
et la participation directe ou indirecte dans
toutes sociétés ou entreprises créées et à
créer par tous moyens.
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au R.C.S.
Admission aux assemblées – Vote :
Tout associé peut participer aux décisions
collectives, quel que soit le nombre de ses
actions, chaque action donnant droit à une
voix au moins.
12116591 – LA VIE JUDICIAIRE
179838A – LES ECHOS
Par acte SSP du 8/8/2018 il a été constitué la S.A.S. Dénomination : IZAKLEV.
Siège : 11, square Jasmin, 75016 PARIS.
Capital : 1.000 €. Objet : prises de participations dans toutes entités, conseils
pour les affaires par tout moyen et dans
tout domaine. Durée : 99 ans. Admission
aux assemblées et exercice du droit de
vote : chaque associé a le droit de participer aux décisions collectives et, sous réserve de l’existence éventuelle d’actions,
a droit de vote multiple dispose d’un nombre égal à celui des actions qu’il possède.
Président : M. Steve LEVY, 11, square
Jasmin, 75016 Paris. Immatriculation :
au RCS de Paris.
Par acte SSP du 30/07/2018 constitution
de la SASU MARINA BAY SASU. Capital :
1000 euros. Siège social : 22 rue sarrette
75014 paris. Objet : location meublée touristique. Président : Yann Ho-Hio-Hen, 22
rue sarrette 75014 paris. Durée : 99 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
Paris.
La société sera immatriculée au R.C.S. de
PARIS.
176780A – LES ECHOS
12108750 – LA VIE JUDICIAIRE
Pour avis
Capital : 5.000 €
Suivant acte SSP du 24/07/2018, il a été
constitué une Société Civile de
construction vente dénommée « ParisArchereau »
Siège social : 111 rue de Longchamp 75116 PARIS - Capital social : 5.000 € Objet social : L’acquisition de terrains à
bâtir ainsi que tous immeubles et droits
susceptibles d’en constituer des accessoires ou annexes desdits terrains Durée : 30
ans - Gérant : Mr Samuel GELRUBIN domicilié 111 rue de Longchamp - 75116 PARIS -Immatriculation au RCS de PARIS.
Président : Philippe LEONI demeurant
4456 – RD 156 – Quartier Bougon – 13650
Meyrargues.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Paris.
Dénomination : MARC & D
12116570W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Transmission des actions : Le transfert
de propriété des titres, de quelque nature
et par quelque moyen que ce soit, s’opère,
à l’égard des tiers et de la Société, par
virement de compte à compte au vue d’un
ordre de mouvement signé du cédant,
dans les conditions prévues par la réglementation en vigueur.
Jeudi 30 août 2018 Les Echos Sociétés
A Paris le 12/6/2018, a été créée la
S.A.S.U. Dénomination : ELINE
BEAUTY. Siège : 26, rue des Rigoles,
75020 PARIS. Capital : 5.000 €. Durée :
99 ans. Objet : onglerie, extension de cils
et tatou sourcils épilation, vente de produits de beauté, location de costumes traditionnels, événementiels. Président :
Mme. Hejer SOKMENI, 11D rue du Moulin
Vert, 29000 Quimper. Immatriculation :
au RCS de Paris.
12110027 – LA VIE JUDICIAIRE
Le 9/7/2018, a été créée la E.U.R.L. Dénomination : BENYATTOU IMPORT-EXPORT. Siège : 26, rue des Rigoles, 75020
PARIS. Capital : 5.000 €. Durée : 99 ans.
Objet : import-export de tous produits non
réglementés, vente en ambulant. Gérant :
M. Abderrahmane BENYATTOU, chez
M. IKERMOUDENE, 1, rue Henri Hervé,
95870 Bezons. Immatriculation : au RCS
de Paris.
12111879 – LA VIE JUDICIAIRE
Le 14/6/2018, a été créée la société.
Dénomination : DENT-CONSULT.
Forme : S.A.R.L.U. Siège : 26, rue des
Rigoles, 75020 PARIS. Capital : 5.000 €.
Durée : 99 ans. Objet : import et export
commerce de gros intermédiation de tous
produits, matériels et vêtements non réglementés particulièrement dentaires, médicales et paramédicales. Toutes prestations de service liées à l’objet précité.
Gérant : M. Mohamad AL HUSINI, chez
M. Amir CHABAN, 52, avenue Robert
Clavé, 33600 Pessac. Immatriculation :
au RCS de Paris.
Avis de constitution
Par acte SSP, il a été constitué une SASU
dénommée CONSRUPTIVE Consulting Capital : 500 € Siège social : 128
Rue de la Boétie 75008 PARIS Objet : Le
conseil et le support aux entreprises dans
les domaines de la stratégie, la gestion
des affaires, les systèmes informatiques,
la commercialisation de produits et services et l’optimisation des résultats et des
opérations ; Le management de transition ; L’élaboration et la vente d’études de
marché ; Le développement, l’édition et la
vente de logiciels, de sites Web, d’applications Web et mobiles et de contenu multimédia. Président : MINETTI Roberto 18
Chemin Desvallières 92410 VILLE D
AVRAY Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS PARIS
179479A – LES ECHOS
Par ASSP du 27/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée Nouveau monde
conseil.Siège social : 59 rue des petites
écuries 75010 Paris.Capital : 100 €.Objet : conseil et l’assistance opérationnelle
apportés aux entreprises et autres organisations en matière d’immobilier.Président : M.Ludovic Flandin, 59 rue des petites écuries 75010 Paris.Durée : 99
ans.Immatriculation au RCS de PARIS.
179486A – LES ECHOS
Par acte SSP du 25/07/2018 constitution
de la SAS DRIVEMENOW. Capital : 150
euros. Siège social : 95 av. emile zola
75015 paris. Objet : achat, vente, location
de véhicules sans chauffeurs. Président :
Vincent Niessi, 95 av. emile zola 75015
paris. Directeur général : Driss MechicheAlami, 2 rue d’hauteville 75010 paris. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation
au RCS de Paris.
12114504 – LA VIE JUDICIAIRE
A Paris le 12/7/2018, a été créée la
S.A.R.L. Dénomination : AUTO BOOM.
Siège : 26, rue des Rigoles, 75020 PARIS. Capital : 1.000 €. Objet : import-export commerce, négoce, intermédiation de
tous produits, matériaux et matières et
tous produits non réglementées et particulièrement de tous véhicules pièces détachées neufs et d’occasion. Durée :
99 ans. Gérant : M. Amine KESSOURI,
chez M. KSOURI, 21, rue Faubourg de la
Chaussé, 45200 Montargis. Immatriculation : au RCS de Paris.
12114515 – LA VIE JUDICIAIRE
Le 2/5/2018, a été créée la S.A.R.L.U.
Dénomination : TRANS TM. Siège :
26, rue des Rigoles, 75020 PARIS. Capital : 2.700 €. Objet : transports de marchandises, déménagement ou location de
véhicules avec conducteurs destinés pour
le transport routier de marchandises avec
conducteurs, assurés exclusivement à
l’aide de véhicules n’excédant pas 3,5T de
poids maximum autorisé. Durée : 99 ans.
Gérant : M. Massinissa DJAZAIRI, chez
Said MOHDEB, cité de la Courtille, 93200
Saint-Denis. Immatriculation : au RCS
de Paris.
12114520 – LA VIE JUDICIAIRE
A Paris le 27/3/2018, a été créée la
S.A.S.U. FIFIBRE. Siège : 26, rue des Rigoles, 75020 PARIS. Capital : 100 €. Objet : achat, vente, négoce, intermédiation
de tous produits non réglementés, vente
en ambulant ; câblage réseaux et fibre.
Durée : 99 ans. Président : M. PHILIPPE,
4, place président Salvador Allende,
93500 Pantin. Immatriculation : au RCS
de Paris.
179499A – LES ECHOS
Par ASSP du 30/07/18 il a été constitué
une SAS dénommée PÈRE ET FILMS.
Siège social : 10 rue de penthièvre 75008
Paris. Capital : 45000 €. Objet : production
d’œuvres audiovisuelles, d’œuvres musicales et de théâtre, réalisation de films et
de vidéos d’auteurs, courts ou longs métrages, destinés principalement à la projection dans les salles. Président : M.
Alexis Cohen, 143 rue saint denis 75002
Paris. Durée : 99 ans. Immatriculation au
RCS de PARIS.
179521A – LES ECHOS
Par ASSP du 25/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée MT ASSUR.Siège
social : 66 av des champs-élysées 75008
Paris.Capital : 1000 €. Objet : Cabinet de
courtage en assurance. Président : Mme
Rachida Madani, 10 rue najib mahfoud 1er
étage app 4, gauthier 20250 Casablanca
(Maroc). Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS de Paris.
179568A – LES ECHOS
Par ASSP du 27/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée SAME.Siège social : 79 av ledru rollin 75012 Paris.Capital : 100 €. Objet : création et vente de vêtements de prêt-à-porter et d’accessoires
de mode. Président : Mme Alice BENSLIMANE-BIGOURD, 79 av ledru rollin 75012
Paris. DG : M. Thomas BRODBECK, ens
castel park bat d 85 rue chateau gagneur
01170 Gex. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de Paris.
179747A – LES ECHOS
Par ASSP du 26/07/2018, il a été constitué
une EURL dénommée ROLLING PROD.
Siège social : 57 rue de la faisanderie
75116 Paris. Capital : 500 €. Objet : Production Audiovisuelle, réalisation de films/
vidéos pour Entreprises. Gérance : M.
Marc-Antoine Bois, 57 rue de la faisanderie 75116 Paris. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
179828A – LES ECHOS
Par acte SSP du 10/07/2018 constitution
de la SASU CM CONSEIL. Capital : 1000
euros. Siège social : 7 rue des cloys 75018
paris. Objet : Conseil pour les affaires et
autres conseils de gestion. Président :
Chloé Mouillot 7 Rue Des Cloys 75018 Paris. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de Paris
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
179857A – LES ECHOS
Par ASSP du 27/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée ASTUDIUM.Siège
social : 9 rue fagon 75013 Paris-13e-arrondissement.Capital : 100 € Objet : Création, maintenance d’une plateforme de
mise en relation de photographes, vidéastes, réalisateurs et de locaux dédiés à la
photographie et à la production de vidéo.Président : M.Fedor Gnetkov, 9 rue
fagon 75013 Paris-13e-arrondissement.Durée : 99 ans.Immatriculation au
RCS de PARIS
179975A – LES ECHOS
Par acte SSP du 27/07/2018 constitution
de la SASU BLACKBLADE. Capital : 8000
euros. Siège social : 28 rue de la chapelle
75018 paris. Objet : Salon de tatouage et
des arts corporels, concept store, street
art, streetwear et soin du tatouage. Président : Talal Al Akkad, 100 Rue De L’agriculture 95870 Bezons. Durée : 99 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
Paris
ment. Durée : 99 ans. Immatriculation au
RCS de PARIS.
183742A – LES ECHOS
Par acte SSP du 23/08/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
APPLE ET MOI
Siège social : 13 rue Washington 75008
PARIS. Capital : 100 €. Objet : Vente et
réparation de matériel informatique. Président : M LOEB DAVID, 13 rue Washington 75008 PARIS. Clauses d’agrément :
Cession des actions libre entre associés.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de PARIS.
184145A – LES ECHOS
Par acte SSP du 24/08/2018, il a été
constitué une SAS à capital variable dénommée ANEGOR. Objet : Ingénierie
dans les domaines numérique et intelligence artificielle, et produits associés. Capital : minimum 250 €, initial 1000 €. Cessions soumises à agrément. Siège
social : 92 rue Bobillot 75013 PARIS. Président : Benoit Guennec, 92 rue Bobillot
75013 PARIS. Durée : 99 ans. Immatriculation : RCS de PARIS
184183A – LES ECHOS
Par acte sous seing privé du 31 juillet
2018, il a été créé la société suivante :
Dénomination :
180052A – LES ECHOS
Par ASSP du 30/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée REVNA-SCIENCES.Siège social : 10 rue de penthièvre
75008 Paris.Capital : 4000 €. Objet : Mettre en relation le monde de la recherche
et celui de l’industrie. Proposer l’expertise
de chercheurs de haut niveau travaillant
sur des sujets liées aux problématiques
rencontrées dans le cadre de leurs activités. Mener et développer les activités de
recherches des entreprises - de la start-up
au grand groupe - mais aussi des acteurs
socio-économiques. Président : M. Daniel
Cohen, 25 av robert andre vivien 94160
Saint-mandé. DG : M. Majid Akharaz, 16
av du pont royal 94230 Cachan. ; M. Adil
Salim, 60 rue paul hochart 94550 Cheville
larue. Durée : 99 ans. Immatriculation au
RCS de Paris.
180175A – LES ECHOS
Par ASSP du 31/07/2018, il a été constitué
une EURL dénommée LAZZARA. Siège
social : 25 rue de ponthieu 75008 Paris.
Capital : 1.000 €. Objet : conseil en stratégie commercial, l’assistance à maîtrise
d’ouvrage en conception pour touts types
d’opérations de promotions et de
constructions immobilières, la recherche
foncière. Gérance : M. Tony Orazio, 123
rue de la tour 75016 Paris. Durée : 99 ans.
Immatriculation au RCS de PARIS.
PAVISA FRANCE
Forme : SAS
Capital : 100.000 €
Siège social : 124 bis avenue de Villiers
– 75017 PARIS
Objet : achat et vente de tout objet en
verre, cristal ou autre matériau, de tous
objets de décoration, de tout décor sur
verre, produits d’emballage ou de packaging ; achat, vente de toutes prestations
de décor sur verre, cristal et autre matériau ; prestations de services, de travail à
façon, de conception études, développement, formation dans le domaine de l’emballage et du packaging
Durée : 99 ans
Président : SARL CONDORCET
CONSEIL, 124bis avenue de Villiers –
75017 PARIS, RCS Paris 529 994 758
Commissaire aux comptes : SAS AFI
AUDIT, 26 rue Marius Aufan – 92300 LEVALLOIS PERRET, RCS Nanterre 421
027 228
Cessions d’actions : Cessions d’actions
libres entre associés ; cessions à un tiers
soumises à l’agrément des associés statuant à la majorité des actions.
La société sera immatriculée au RCS de
Paris.
184273A – LES ECHOS
183499A – LES ECHOS
Par acte SSP du 10/08/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
INGENIUSTECH
Siège social : 38 RUE DUNOIS, 75647
PARIS CEDEX 13. Capital : 1.000 €. Objet : CONSEIL INGENIERIE INFORMATIQUE. Président : M YOUSSEF WALID,
34 BD du GAL Jean Simon 75013 PARIS.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de PARIS.
Par acte SSP en date du 18/07/2018, il a
été constitué une EURL dénommée LE
CHAT. Capital : 500 euros. Siège Social : 83 BOULEVARD MACDONALD - 7
HALL GALILEE 75019 PARIS. Objet social : RESTAURATION AVEC DEBIT DE
BOISSONS. Gérance : MME Patricia
GUETTAF demeurant 83 BOULEVARD
MACDONALD - 7 HALL GALILEE 75019
PARIS. Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de PARIS
184299A – LES ECHOS
183546A – LES ECHOS
Par acte SSP du 22/08/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
MK DISTRIBUTION
Siège social : 66 Avenue des Champs
Elysées, Lot 41 75008 PARIS. Capital :
1.000 €. Objet : Publicité et marketing.
Président : M YILDIRIM Oktem, 8 avenue
leon blum 93420 VILLEPINTE. Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
Suivant acte sous seing privé fait à SaintDenis le 24 Août 2018, il a été constitué
une Société par Action Simplifiée présentant les caractéristiques suivantes :
Dénomination : SAS CALEDONIE INVESTISSEMENTS 2018
Siège social : c/ o SOUCHIER FINANCE
- 8 rue du Regard 75006 PARIS
Durée : 15 ans à compter de la date de
son immatriculation au RCS.
Capital social : 100 euros
183556A – LES ECHOS
Par acte SSP du 17/08/2018 il a été constitué une SARL dénommée :
KR SOUND
Siège social : 47 RUE GRENETA 75002
PARIS. Capital : 14.100 €. Objet : Production et édition sonore. Gérant : Mme
CARACCI SYLVIE, 141 ALLEE DES CERISIERS 06370 MOUANS SARTOUX.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de PARIS.
183596A – LES ECHOS
Par acte SSP du 01/07/2018 il a été constitué une SAS à capital variable dénommée :
THE CUTE BALEINE
Siège social : 24 rue de Clichy 75009 PARIS. Sigle : TCB. Capital minimum : 500 €.
Capital initial : 5.000 €. Capital maximum :
200.000 €. Objet : Vente à des annonceurs des espaces publicitaires ; diffusion
d’informations, de bons plans et de recommandations sur tous supports numériques, dont la diffusion d’une newsletter.
Président : Mme BARBEAU Emilie, Mas
Blanes 66370 PEZILLA LA RIVIERE. Admission aux assemblées et droits de vote :
Tout actionnaire est convoqué aux assemblées. Chaque action donne un droit à une
voix. Clauses d’agrément : Actions librement cessibles entre les associés unique-
Objet : De faire l’acquisition, en les finançant par tous moyens, de tout équipement
ou matériel susceptible de bénéficier de
l’aide fiscale à l’investissement Outre-Mer
et tout dispositif qui viendrait s’y substituer ; de donner à bail (par voie de location
simple ou de crédit-bail) les Matériels (y
compris la location sans chauffeur de tous
véhicules) dans un Département d’OutreMer ou Collectivité d’Outre-Mer ; de vendre les Matériels à l’issue de la location ;
d’entreprendre ou de conclure toutes opérations se rattachant directement ou indirectement à l’objet précité ou susceptible
d’en favoriser la réalisation et d’en permettre le dénouement.
Président : OUTREMER FINANCE
OCEAN INDIEN, SARL au capital de
10.000 €, sis 43 Rue de Paris 97400
Saint-Denis (Réunion), RCS SAINT DENIS B 443 389 192, représentée par Monsieur Hervé PIRON.
Cession des actions : la cession à un
tiers autre qu’un associé est soumise à
une procédure d’agrément
fixée par les statuts.
Admission aux assemblées et vote :
tout actionnaire peut participer aux assemblées, quel que soit le nombre de ses
actions, chaque action donnant droit à une
voix.
La société sera inscrite au RCS de PARIS
Pour avis.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 3
Jeudi 30 août 2018 Les Echos Sociétés
184319A – LES ECHOS
Suivant acte reçu le 9 août 2018, par Maître Christophe CHEVAL, notaire associé
de la SCPTON « Gildas le Gonidec de
Kerhalic, Alain Koenig, Chantal Gaudry,
Christophe Cheval et Gilles Bonnet » à
Paris 2è, 20 rue de la Paix, il a été constitué une société :
Dénomination :
184258B – LES ECHOS
LAURENT GAISNON
OSTÉOPATHE D.O.
SAS au capital de 1000,00 €
53 rue de Strasbourg,
14200 Hérouville Saint Clair
823565544 RCS Caen
Autres modifications : - L’associé unique MIVA ELITE CONSTRUCT par décision de l’AGE du 28/08/2018 cede 25 %
des parts sociales à Mme UNTESU Simona. Mention en sera faite au RCS de
Paris
SCI BRISARDIERE
Capital : 100 Euros
Siège social : 40 rue Vaneau – 75007 PARIS
Durée : 99 ans
Objet social : acquisition par achat ou apport, propriété, mise en valeur, transformation, construction, aménagement, administration, location, à titre exceptionnel
vente ou arbitrage, de tous biens et droits
immobiliers, ou de titres de sociétés donnant vocation à l’attribution en propriété ou
en jouissance, temporaire ou non de biens
et droits immobiliers, et toutes activités de
caractère civil s’y rattachant.
Gérance : M. Maxime de ROQUETTE
BUISSON et Mme Amélie de la CROIX DE
CASTRIES, épouse de ROQUETTE
BUISSON, demeurant 40 rue Vaneau –
75007 PARIS
Toutes les cessions de parts sont soumises à l’agrément de l’un des gérants.
Par décision de L’Associé Unique en date
du 27/08/2018 il a été décidé de transférer
le siège social de la société au 128 rue de
la Boëtie, 75008 PARIS à compter du
01/09/2018.
Présidence : M. Laurent GAISNON, demeurant 12 Bis Place Hardy de Lévaré,
53000 LAVAL
La société sera immatriculée au RCS de
Paris et sera radiée du RCS de Caen
SAS au capital de 21660,00 €
48, VOIE CI 18, 75018 PARIS
794483701 RCS Paris
Par décision du Président en date du
13/04/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 128 Rue La
Boétie, 75008 PARIS à compter du
28/08/2018. Mention en sera faite au RCS
de Paris
L’immatriculation sera faite au RCS de Paris.
184395B – LES ECHOS
184435A – LES ECHOS
Par acte SSP du 28/08/2018 il a été constitué une Société civile dénommée : SOCIÉTÉ CIVILE DE FAMILLE LES MOINEAUX Sigle : SC Les Moineaux Siège
social : 36 rue de sévigné 75003 PARIS
Capital : 1.000 € Objet : Gestion et cohésion du patrimoine familial Gérant : M. DUPREY Pierre 36 Rue de Sévigné 75003
PARIS Cession des parts sociales : Les
cessions de parts sociales sont libres entre associés et pour les enfants nés ou à
naître du gérant. Toutes les autres cessions sont soumises à agrément. Durée :
99 ans à compter de l’immatriculation au
RCS de PARIS
MODIFICATIONS
184134B – LES ECHOS
AREL
SARL au capital de 8000,00 €
12 rue de Rémusat, 75016 Paris
521679977 RCS Paris
Par décision en date du 26/06/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 121 rue du président Wilson,
92300 Levallois-Perret à compter du
26/06/2018. La société sera immatriculée
au RCS de Nanterre et sera radiée du
RCS de Paris
184142B – LES ECHOS
SAS GAZILLE
SAS au capital de 44512,00 €
40 rue du Cardinal Lemoine, 75005 PARIS
382770857 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
18/07/2018 il a été pris acte de modifier
l’objet social de la société, à compter du
18/07/2018
Nouvel objet social : Acquisition, détention et gestion de valeurs mobilières, actions, parts sociales dans le capital de différentes entreprises ; souscription
d’emprunt, affectation en garantie réelle
ou cautionnement simple ou hypothécaire
pour son compte ou pour le compte de ses
filiales, construction, acquisition, propriété
mise en valeur ou location de tous biens
et droits immobiliers. A titre accessoire,
exploitation par tous moyens de toutes entreprises de travaux et prestations agricoles ou non, propriété, location, réparation
et entretien de matériel agricole. Mention
en sera faite au RCS de Paris
PADDOCK FILMS
SASU au capital de 10000,00 €
5 rue Hélène, 75017 PARIS
529129827 RCS Paris
Par décision de L’Associé Unique en date
du 16/08/2018 il a été décidé de transférer
le siège social de la société au 128 rue La
Boétie, 75008 PARIS à compter du
16/08/2018. Mention en sera faite au RCS
de Paris
Par décision de L’AGE en date du
21/08/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 10 rue
d’Uzès, 75002 Paris à compter du
04/09/2018.
Président : Mme Sabine K/BIDI, demeurant 11 rue de l’Aude, 75014 Paris. Mention en sera faite au RCS de Paris
184584B – LES ECHOS
JONAS & CO
SARL au capital de 1000,00 €
17 RUE STEPHANE GRAPPELLI, 75017
PARIS
831414578 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
22/08/2018 il a été décidé de modifier le
capital de la société en le portant de
1000,00 € à 2779 €. Mention en sera faite
au RCS de Paris
NOROCONCEPT
SARL au capital de 1500,00 €
42 rue Guersant, 75017 PARIS
831471065 RCS Paris
184596B – LES ECHOS
Par décision en date du 04/06/2018 il a
été pris acte de la nomination de M. Antoine CHANTRIER, demeurant 24 rue du
Faubourg Guillaume 28000 CHARTRES
en qualité de nouveau Gérant, à compter
du 04/06/2018 pour une durée illimitée, en
remplacement de M. Edouard CHANTRIER, Gérant démissionnaire. Mention
en sera faite au RCS de Paris
SAS au capital de 5000,00 €
10, rue de Penthièvre, 75008 Paris
823030085 RCS Paris
184411B – LES ECHOS
DEMEO INVEST
SASU au capital de 1000,00 €
38 avenue Gabriel, 75008 Paris
810437681 RCS Paris
Par délibération en date du 29/06/2018,
de L’Associé Unique statuant en application de l’article L.225.248 du Code de
Commerce, a décidé qu’il n’y avait pas lieu
à dissolution malgré un actif net inférieur
à la moitié du capital social. Mention en
sera faite au RCS de Paris
CAD.42 SERVICES
Par décision en date du 21/06/2018 il a
été décidé de modifier le capital de la société en le portant de 5000,00 € à 5900 €.
Mention en sera faite au RCS de Paris
12116664 – LE PUBLICATEUR LEGAL
CONSILIO, S.A.R.L. au capital de
1.000.000 €, sise Parc de l’Angevinière,
15, boulevard Marcel Paul, bâtiment D,
44800 SAINT-HERBLAIN, 492 741 921
RCS NANTES. Aux termes des décisions
de l’associé unique en date du 21/6/2018,
son ancien siège a été transféré du 16, rue
Gaillon, 75002 PARIS au Parc de l’Angevinière, 15, boulevard Marcel Paul, bâtiment D, 44800 SAINT-HERBLAIN. Les
statuts sont modifiés en conséquence. La
société immatriculée au RCS de Paris fera
l’objet d’une immatriculation au RCS de
Nantes.
184448B – LES ECHOS
MOSAN
SASU au capital de 31500,00 €
91, rue du Faubourg Saint Honoré,
75008 Paris
799475348 RCS Paris
Par délibération en date du 30/06/2015,
de L’Associé Unique statuant en application de l’article L.225.248 du Code de
Commerce, a décidé qu’il n’y avait pas lieu
à dissolution malgré un actif net inférieur
à la moitié du capital social. Mention en
sera faite au RCS de Paris
12116723 – LE PUBLICATEUR LEGAL
HTS EXPERT CONSULTING, S.A.S.
au capital de 10.000 €, sise 15, rue Beaujon, 75008 PARIS, 818 346 264 RCS PARIS. Aux termes d’un acte de décisions
unanimes du 27/7/2018, la collectivité des
associés de la société a, à compter du 1er/
9/2018 : - transféré le siège du 15, rue
Beaujon, 75008 PARIS au 48, boulevard
des Batignolles, 75017 PARIS ; - remplacé la dénomination HTS EXPERT
CONSULTING par CNPP CYBERSECURITY ; - modifié en conséquence les articles 3 et 4 des statuts.
184461B – LES ECHOS
BA-SO ARCHITECTURES
SARL au capital de 5000,00 €
84 RUE DES ARCHIVES, 75003 PARIS
791947955 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
15/05/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 17 RUE CHAPON, 75003 PARIS à compter du
15/08/2018. Mention en sera faite au RCS
de Paris
200331 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Additif à l’annonce parue le 9/05/2018,
concernant la société SOGEP, 326 422
441 RCS PARIS, la réalisation de la réduction de capital minimum est effective
au 8/08/2018.
184465B – LES ECHOS
SARL au capital de 1000,00 €
12 RUE SAULNIER, 75009 PARIS
838693133 RCS Paris
Par décision en date du 24/08/2018 il a
été pris acte de la nomination de M. BERTRAND KOUOI, demeurant 164 Avenue
d’Italie 75013 PARIS en qualité de nouveau Gérant, à compter du 24/08/2018
pour une durée illimitée, en remplacement
de M. Sokhan KOUOI, Gérant démissionnaire. Mention en sera faite au RCS de
Paris
SPPICAV SOUS LA FORME SAS
au capital de 26.931.000 €
Siège social :
35 Boulevard des Capucines 75002 Paris
817 653 470 RCS PARIS
Par décisions en date du 02/08/2018, l’associé unique a décidé de nommer en qualité d’administrateur, M. Gavin GREEN,
demeurant 106 Friern Road, Londres,
SE22 0AX, Royaume Uni, en remplacement de M. Blake Loveless.
12116400W – LE PUBLICATEUR LEGAL
LOGINLAND
SAS au capital de 160053,00 €
16 Boulevard Saint-Germain, 75005 Paris
809859499 RCS Paris
Par décision en date du 27/08/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 152 Boulevard Haussmann,
75008 Paris à compter du 27/08/2018.
Mention en sera faite au RCS de Paris
CLEANGES
SARL au capital de 142.873 €
SARL au capital de 428.500 €
Siège social :
Siège social : 2 rue Thimonier
En date du 26 juin 2018, l’associé unique
a décidé de transférer le siège social au
10/12 rue de l’Amiral Hamelin 75116 Paris.
L’article 4 des statuts a été modifié.
Pour avis
12116465W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Saint Honoré Restauration
SAS au capital de 153.236 euros
Siège social : 19 rue Danielle Casanova
750014 Paris
429 344 138 RCS Paris
Aux termes des décisions des associés en
date du 29/06/2018, il a été décidé de
nommer Arcade Audit, SARL sis 26 rue La
Quintinie 75015 Paris, 378 009 831 en
qualité de CAC titulaire en remplacement
de Catherine Leguyader, CAC titulaire et
Dominique Ferte, CAC suppléant
SNC 28 RUE GALILEE
IDEAL PROMOTION
SAS au capital de 20000,00 €
72, rue des Grands Champs, 75020 Paris
538870031 RCS Paris
Sigle : IP
Par décision de L’AGE en date du
28/08/2018 il a été pris acte de la nomination de Mme Simona UNTESU, demeurant 10b rue Franklin 94400 Vitry sur
Seine en qualité de nouveau DG, à
compter du 28/08/2018 pour une durée illimitée, en remplacement de M. Samuel
CIOALCA, DG démissionnaire.
499 947 810 RCS PARIS
Par décisions en date du 28/08/2018, l’associé unique a décidé de nommer en qualité de directeur général, M. Thomas SAVAGE, demeurant 1008 Pinehurst Drive,
Chapel Hill, Caroline du Nord 27517-5654,
Etats Unis, en remplacement de M. Michael Cunningham.
Suite à l’AG Mixte du 10 juillet 2018, il a
été décidé d’étendre l’objet social aux activités « d’exploitation et de gestion d’un
collège privé, d’animation d’ateliers pour
enfants et de formation professionnelle
continue ». L’article 3 des statuts a été modifié en conséquence.
12116555-2W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant décisions de l’associé unique en
date du 10 juillet 2018, il a été décidé de
nommer Mr Rodolphe CARLE demeurant
Walhallastra&beta ; e 35A, 86139 Munich
(Allemagne), en qualité de gérant et ce en
remplacement de Mme Flora BELOT, démissionnaire.
BdS 3
SARL au capital de 23.517.000 euros
Siège social :
38 rue de Berri 75008 Paris
12116598W – LE PUBLICATEUR LEGAL
En date du 10 juillet 2018, l’associé unique
a décidé d’augmenter le capital social
d’une somme de 7.800.000 €, pour le porter de 23.517.000 € à 31.317.000 € et de
modifier les articles 6 et 7 des statuts
Pour avis.
12116557W – LE PUBLICATEUR LEGAL
MOORINGS YACHTING
SAS au capital de 230.265,44 €
Siège social :
92 rue de Richelieu 75002 Paris
Par décisons en date du 31/07/2018, l’associé unique a décidé de nommer ;
SOCIETE GENERALE
D’ASSAINISSEMENT PAR LA
DESINFECTION
SOGAD
SAS au capital de 131.024 € Siège social : 4 rue Edouard Quenu,
75005 PARIS - 652 039 645 RCS PARIS
Avis de transfert de siège social
Aux termes d’une décision en date du
20.08.2018, l’assemblée générale de la
Société susvisée a décidé de transférer le
siège social à AUBE (61270) ZA LA CLEMENDIERE à compter du 20.08.2018.
L’article 4 « Siège social » des statuts a
été modifié en conséquence. Société sera
radiée de RCS de PARIS et inscrite au
RCS d’ALENCON. Pour avis
- en remplacement de M. Mathew PRIOR,
en qualité de Président, M. Simon
CROSS, démissionnaire de ses fonctions
de directeur général.
12116491W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant décisions de l’associé unique et
du président en date du 11/07/2018, il a
été
APICEA
SAS au capital de 289.860 euros
Siège social : Tour de Lyon - 185 rue de
Bercy 75012 Paris
523 209 740 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 17/05/2018, il a été décidé
de constater le départ de Alexandre POCHON de ses fonctions de directeur général
12116521W – LE PUBLICATEUR LEGAL
FUNECAP MANAGEMENT
SAS au capital de 1.000 euros
Siège social : 33 avenue du Maine –
75015 Paris
840 428 932 R.C.S. PARIS
Aux termes des décisions des associés du
27 juillet 2018 et des décisions du président du 27 juillet 2018 : le capital social a
été augmenté, d’un montant de 1.185.790
euros, par émission de 1.185.790 actions
d’un euro de valeur nominale ; puis d’un
montant 911.610 euros, par émission de
911.610 actions d’un euro de valeur nominale. Le capital social est désormais fixé
à la somme de 2.098.400 euros divisé en
2.098.400 actions d’un euro de valeur nominale. Les statuts ont été modifiés en
conséquence.
SOCIETE CIVILE IMMOBILIERE
CHATEAU D’HANNEUCOURT "SCI
CHATEAU D’ANNEUCOURT"
SC au capital de 533.571,56 €
20 passage d’Enfer
75014 PARIS
332 701 473 RCS PARIS
Aux termes d’un procès-verbal du
9/6/2018, les Associés ont décidé :
- de transférer le siège social au 89 rue
Mouffetard, 75005 Paris.
- de modifier la dénomination sociale qui
devient : SCI d’Hanneucourt.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Pour avis
12116609W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Auris Gestion
12116558W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SA à directoire et Conseil de Surveillance
DHI COMPANY
Capital 3.291.857,60 €
SAS au capital de 29.462.908, 60 €
153 boulevard Haussmann 75008 Paris
Siège social :
75 rue de Tocqueville 75017 Paris
479 789 778 RCS PARIS
493 957 823 RCS Paris
Par AGE en date du 29/06/2018 enregistrée au SIE de Paris 8ème le 31/07/2018
dossier 2018 33786 Réf 2018 A 12408 il
a été décidé de l’augmentation du capital
social d’un montant de 9.148,40 € pour le
porter de 3.291.857,60 € à 3.301.006 €
par l’émission de :
pris acte de la fin des fonctions des membres du conseil de surveillance, Mr. Ed
Chan, Président du Conseil de Surveillance, Mr. Morgan Peter Joseph et Hinds
Matthew Frank, et des membres du directoire, Mme. Isabelle Lesieur épouse Lemoine et Mr. Engler Frank Jean-Albert,
décidé d’augmenter le capital de
17.667.716, 85 € pour le porter de
29.462.908, 60 € à 47.130.625, 45 €,
décidé de nommer en qualité de Président
du Conseil de Surveillance, Mr. Ed Chan
demeurant 4F Catalina Mansions, 98
Macdonnell Road, Hong-Kong (Chine), et
en qualité de membre du Conseil de Surveillance, Messieurs Matthew Frank Hinds
demeurant White Ash Lodge, Richmond
Park, TW10 5HZ (Royaume-Uni) et Peter
Joseph Morgan demeurant 15 Elms Crescent, London SW4 8QE (Royaume-Uni),
12116562W – LE PUBLICATEUR LEGAL
FUJIFILM VISUALSONICS
Société à responsabilité limitée au capital
de 100 €
Siège social : Cap Elysées 25 rue de Ponthieu– 75008 Paris
488 237 009 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique du 5 août 2018, il a été constaté la
démission de Higuchi Masayuki de ses
fonctions de Gérant avec prise d’effet à
compter du 28 juin 2018. Pour avis
2 actions de catégorie C nouvelles de
4.235 € de nominal chacune, émises sans
prime d’émission
32 actions de catégorie B nouvelles de
21,20 € de nominal chacune, émises avec
une prime d’émission de 345,63 € par action
Les articles 6 et 7 des statuts ont été modifiés en conséquence.
Egalement l’AGE du 29/06/2018 a modifié
les articles 12.4 et 45.1.b) des statuts.
Pour avis.
12116625W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SOCIETE NOUVELLE DE
TORREFACTION
SARL au capital de 12.958 €
3 rue Monge, 75005 Paris
314479262 RCS Paris
Aux termes de l’AGE en date du
27/07/2018, les associés ont pris acte de
la modification de la gérance de la société :
- Mme Marie HARBOUN BENDAVIDOUYOUSSEF, demeurant 1 rue Dieudonné Costes, 93350 Le Bourget en remplacement de Armand HARBOUN
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Paris
12116563W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12116626W – LE PUBLICATEUR LEGAL
FUJIFILM SONOSITE France SARL
MARINER TRAVEL SARL
Société à responsabilité limitée au capital
de 4.265.000 €
SARL au capital de 264.000 €
Siège social : 153 boulevard Haussmann
– 75008 Paris
92 rue de Richelieu 75002 Paris
439 686 577 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique du 5 août 2018, il a été constaté la
démission de Higuchi Masayuki de ses
fonctions de Gérant avec prise d’effet à
compter du 28 juin 2018. Pour avis
12116566W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12116545W – LE PUBLICATEUR LEGAL
NATERRA PARIS
NEGATIF +
SAS au capital de 620.000 Euros
104, rue La Fayette 75010 Paris
3894 645 446 RCS Paris
SARL à associé unique
au capital de 1 000 Euros
Aux termes de l’Assemblée Générale Extraordinaire en date du 1er août 2018, il a
été décidé de transférer le siège social au
106, rue La Fayette 75010 Paris à compter
du 1er août 2018.
L’article 3 des statuts a été modifié.
Mention en sera faite au RCS de Paris.
Par AGE du 19/7/2018, de L’ESUAL’ECOLE DE LA START UP APPLIQUEE,
société par actions simplifiée au capital de
13.040 €, siège social : 101, boulevard
Pereire 75017 PARIS, 441 776 234 RCS
PARIS, il a été décidé de modifier la dénomination sociale, qui devient LNF
GROUP, de transférer le siège social au
26, rue de Chateaudun, 75009 PARIS,
d’adjoindre à l’objet : la réalisation de formation dans tous les domaines et à tous
publics notamment dans le domaine du
sport, de nommer en qualité de Président,
en remplacement de M. Bonneviot Guillaume, la société VALUE HOLDINGS,
SAS, siège social 101, boulevard Pereire,
75017 Paris, 821 602 521 RCS PARIS,
anciennement Directeur général, de nommer en qualité de Directeur général,
M. Pierre Allary, demeurant 12, rue des
Halles, 75001 Paris, et en qualité de Directrice Générale Déléguée, Mme Sandrine Da Costa, demeurant 13, rue de
Nice, 94140 Alfortville. Les Statuts ont été
modifiés en conséquence.
- en qualité de directeur général, M. Olivier
GOODARZI, demeurant 25A Elgar Avenue, Hereford HR1 1TY, Royaume Uni.
75008 PARIS
Aux termes d’un procès-verbal du
29/12/2017, les associés ont décidé de
nommer en qualité de commissaire aux
comptes titulaire, M. Bruno VAILLANT, 6
place de la République Dominicaine,
75017 Paris et commissaire aux comptes
suppléant, le cabinet FNEC (Fiduciaire
Nationale d’Expertise Comptable), 45 rue
du Rocher, 75008 Paris.
Mention au RCS de Paris
523 526 788 RCS Paris
46 rue Pierre Charron
807 946 025 RCS PARIS
Pour avis
75009 Paris
501 847 313 RCS PARIS
325 123 321 RCS PARIS
12116476W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12116567W – LE PUBLICATEUR LEGAL
11 bis rue Roquépine 75008 Paris
12116468W – LE PUBLICATEUR LEGAL
RECTIFICATIF à l’insertion parue dans
LE PUBLICATEUR LEGAL du
17/07/2018, concernant la société ALTIPLANS. Il y a lieu de lire comme adresse
de siège social : 66 rue Condorcet 75009
Paris, et non pas : 6 rue Lamartine 75009
Paris.
SNC au capital de 10.000 €
184467B – LES ECHOS
184224B – LES ECHOS
eNovance
12116534W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12116215W – LE PUBLICATEUR LEGAL
MEYER FRANCE
JI XIANG EXPRESS
184214B – LES ECHOS
SK/ATELIER
SASU au capital de 45000,00 €
18 rue des Grands Augustins, 75006 Paris
817400104 RCS Paris
184303B – LES ECHOS
TENANT CLOUD
12116554W – LE PUBLICATEUR LEGAL
COMPAGNIE FINANCIERE DE HAUTE
JOUX/SUPER JOLT
SAS au capital de 1.000 euros
Siège social : 76/78 rue Saint Lazare
75009 Paris
533 519 237 RCS Paris
184517B – LES ECHOS
Sigle : SAS LGDO
Forme : Société civile immobilière
12116433-2W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Siège social : 250 Bis Boulevard
Saint-Germain - 75007 Paris
827 951 625 RCS Paris
Aux termes du procès-verbal des décisions de l’associé unique du 29/06/2018,
statuant dans le cadre des dispositions de
l’article L 223-42 du code de commerce il
a été décidé qu’il n’y avait pas lieu à dissolution anticipée de la société.
Mention en sera faite au RCS de Paris.
Pour avis
Siège social :
304 939 077 RCS PARIS
Par décisions en date du 31/07/2018, l’associé unique a décidé de nommer en qualité de co-gérants, M. Simon CROSS, demeurant Knowle Cottage, London Road,
Cuckfield. RH17 5ES, et M. Olivier Rahim
GOODARZI, demeurant 25A Elgar Avenue, Hereford HR1 1TY, Royaume Uni, en
remplacement de M. Mathew Prior et de
M.Emmanuel Allot.
12116627W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PAMPA FLOWERS SAS
SAS au capital de 6.131 €
Siège social : Bâtiment C 16 avenue de
Flandre - 75019 Paris
822 273 769 RCS Paris
Suivant décisions du président en date du
23/07/2018 et du 03/08/2018, il a été décidé d’augmenter le capital de 1.459 €
pour le porter de 6.131 € à 7.590 €.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
4 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
Jeudi 30 août 2018 Les Echos Sociétés
12116632W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12116669W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12110033 – LA VIE JUDICIAIRE
180016A – LES ECHOS
184423A – LES ECHOS
COFINTEX 21
SC au capital de 152.000 €
150 Avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
417 706 678 RCS Paris
GROUPE LAVIALE
Société à responsabilité limitée au capital
de 2 728 130 euros
Siège social : 48, rue Montmartre -75002
PARIS
393 533 849 RCS PARIS
Aux termes d’une décision en date du
27/08/2018, la gérance de la société à responsabilité limitée du GROUPE LAVIALE
a décidé de transférer le siège social du
48, rue Montmartre, 75002 PARIS au
16/24 rue de Cabanis - 18 Villa de Lourc i ne 7 5 0 1 4 P A R I S à c o m p t er d u
31/07/2018, et de modifier en conséquence l’article 4 des statuts.
Suite à l’AGE du 11/7/2018 de la
S.A.R.L. BORJEAK RENOV au capital de
1.000 €, sise 26, rue des Rigoles, 75020
PARIS, 825 394 232 RCS PARIS. M. Simion MOROZOV, 77, avenue Paul Vaillant Couturier, 94400 Vitry-sur-Seine, est
nommé gérant en place de Mme. Lilia
SANDU à compter de ce jour.
Les Nouveaux Raconteurs. SAS au capital du 50000 euros. Siège social : 1 rue de
la Bourse 75002 Paris. Nº 807 624 853
RCS Paris. Par acte SSP du 30/07/2018,
il a été décidé de transférer le siège social
au 128 rue de la Boétie 75008 Paris. Modification au RCS de Paris.
SLUG NEWS NETWORK
12111880 – LA VIE JUDICIAIRE
180130A – LES ECHOS
MOYA, S.A.R.L. au capital de 1.000 €,
sise 157, boulevard Serrurier, 75019 PARIS, 824 548 846 RCS PARIS. Suite à
l’AGE du 28/6/2018, Mme. Dorothée
MANGA, 28, rue de la Croix Rousseau,
28200 Châteaudun, est nommé gérante
en place de M. Jean Philippe UZAN ; le
siège est transféré au 26, rue des Rigoles, 75020 PARIS, à compter de ce jour.
Agence MIND, SASU au capital de 5000 €
Siège social : 168 rue de charenton 75012
Paris 839224474 RCS Paris. Le 30/07/18,
l’associé unique a décidé de transférer le
siège social au 37 rue de l’Abbé Grégoire
75006 Paris à compter du 01/08/18 Mention au RCS de Paris
Aux termes d’un procès-verbal du
18/07/2018, les associés ont décidé de :
- modifier la dénomination sociale qui devient Groupama Gan Paris So Prime.
- nommer, en qualité de Commissaire aux
comptes titulaire, la société PRICEWATERHOUSECOOPERS AUDIT, SAS, 63
Rue de Villiers 92200 Neuilly-Sur-Seine,
672 006 483 RCS Nanterre.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Pour avis
12116638W – LE PUBLICATEUR LEGAL
FUNECAP PARTENAIRES
SAS au capital de 1000 euros
Siège social : 33 avenue du Maine 75015
Paris
840 497 150 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique et du président en date du
27/07/2018, il a été décidé d’augmenter le
capital de 8.522.446 euros par l’émission
de 8.522.446 actions d’un euro de valeur
nominale. Le capital est désormais fixé à
8.523.446 euros divisé en 8.523.446 actions d’un euro de valeur nominale. Les
statuts ont été modifiés en conséquence.
12116644W – LE PUBLICATEUR LEGAL
MARITEAM BUSINESS
SARL au capital de 10.000 euros
Siège social : 8 rue Bayen 75017 Paris - France
751 782 145 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique du 20/08/2018, le siège social est
transféré au 7 boulevard Malesherbes,
75008 Paris. Les statuts ont été modifiés
en conséquence.
12116652W – LE PUBLICATEUR LEGAL
TEAM CARE INVESTISSEMENTS
SASU au capital de 1 €
Siège social : 38 rue Jean Mermoz - 75008
Paris
841 186 042 RCS Paris
Suivant décisions collectives et unanimes
des associés en date du 26 juillet 2018, il
a été décidé de transférer le siège social
au 4 Voie Romaine - Bâtiments E et F Espace France 33610 Canéjan,
La société sera ré immatriculée au RCS
de Bordeaux.
12116655W – LE PUBLICATEUR LEGAL
FUNECAP TOPCO
SAS au capital de 36 471 585 euros
Siège social : 33 avenue du Maine - 75015
Paris
533 665 287 RCS Paris
Aux termes des décisions des associés en
date du 27 juillet et 6 Août ; des décisions
du président datés du 27 juillet et 6 Août,
il a été décidé (i) de nommer Funecap Managemennt, SAS sis 33 avenue du Maine
75015 RCS Paris en qualité de président
en remplacement de Funecap Investissement ; (ii) d’augmenter le capital de
16.029.561 euros par l’émission de
16.029.561 actions d’un euro de valeur
nominale. Le capital est désormais fixé à
52.501.146 euros par l’émission de
52.501.146 actions d’un euro de valeur
nominale. Les statuts ont été modifiés en
conséquence.
12116657W – LE PUBLICATEUR LEGAL
MY SHARE COMPANY
SAS au capital de 625 000 Euros
Siège social : 10 avenue George V 75008 PARIS
834 045 882 R.C.S PARIS
Suite au PV de l’AGE en date du
06/08/2018, il a été décidé de modifier
l’objet social désormais libellé comme
suit : « l’acquisition, la gestion, la prise à
bail et l’échange de tous terrains, immeubles, biens et droits immobiliers, l’aménagement de tous terrains, la construction de
tous immeubles, l’équipement de tous ensembles immobiliers ». Les statuts ont été
modifiés en conséquence.
Mention au RCS de PARIS.
12116673W – LE PUBLICATEUR LEGAL
LVMH
MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON
Société Européenne
au capital de 151 508 201,70 euros
Siège social : 22, avenue Montaigne –
75008 Paris
775 670 417 RCS PARIS
Le Conseil d’Administration, réuni le 24
juillet 2018, a pris acte de la démission de
Madame Natacha Valla de son mandat
d’Administratrice à compter du 7 mai
2018.
Pour avis,
Le Conseil d’Administration
183699A – LES ECHOS
12111888 – LA VIE JUDICIAIRE
OPTIC BRUNET, S.A.S.U. au capital
de 1.000 €, sise 10, avenue de la Porte
Brunet, 75019 PARIS, 799 070 313 RCS
PARIS. Suite à l’AGE du 26/6/2018, Mme
Dorothée MANGA, 28, rue de la Croix
Rousseau, 28200 Châteaudun, est
nommé présidente en place de M. Itshak
AZRIA ; le siège est transféré au 26, rue
des Rigoles, 75020 PARIS à compter de
ce jour.
EK PARIS
SAS au capital de 67.262 €. Siège social :
11/13 rue des Filles du Calvaire 75003
PARIS. RCS 530 924 059 PARIS.
MONSIEUR SLOOP
Société à responsabilité limitée,
capital de 50.000 euros
32, rue Saint-Marc - 75002 Paris
R.C.S. Paris 444 031 181
Aux termes de la décision des associés
du 30 janvier 2018, l’Assemblée Générale
Extraordinaire a décidé, dans un premier
temps, de réduire le capital de 50.000 € à
33.332,36 €, par annulation d’un tiers des
parts sociales. Dans un second temps, les
associés ont décidé d’augmenter le capital d’une somme de 16.667,64 € pour revenir au capital d’origine de 50.000 € (élévation de la valeur nominale des parts
sociales restantes). Ils ont enfin voté la
modification en conséquence, des articles
7 et 8 des statuts.
Pour avis.
12116731W – LE PUBLICATEUR LEGAL
FUNECAP PARTENAIRES MANAGEMENT
SAS au capital de 1000 euros
Siège social : 33 avenue du Maine 75015
Paris
840 995 856 R.C.S Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique et du président en date du
27/07/2018, il a été décidé d’augmenter le
capital de 1.452.386 euros par l’émission
de 1.452.386 actions d’un euro de valeur
nominale. Le capital est désormais fixé à
1.453.386 euros divisé en 1.453.386 actions d’un euro de valeur nominale. Les
statuts ont été modifiés en conséquence.
12116750W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Funecap Investissements
SAS au capital de 1000 euros
Siège social : 33 avenue du Maine 75015
Paris
840 930 267 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique et du président en date du
27/07/2018, il a été décidé d’augmenter le
capital de 1.750.001 euros par l’émission
de 1.750.001 actions d’un euro de valeur
nominale. Le capital est désormais fixé à
1.751.001 euros divisé en 1.751.001 actions d’un euro de valeur nominale. Les
statuts ont été modifiés en conséquence.
12116753W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ADVENWORKS
SAS au capital de 10.266,80 €
Siège social : 20 rue des Ecouffes
75004 Paris
833 332 232 RCS PARIS
Suivant décisions du Président en date du
16 août 2018, le siège social a été transféré au 9 rue du Fauconnier - 75004 Paris.
L’article 4 des statuts a été modifié en
conséquence. Mention au RCS de Paris
12116660W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12108749 – LA VIE JUDICIAIRE
Par AGO du 28/06/2018, de LYON PONT
LAFAYETTE, SAS au capital de
5.240.000 €, siège social : 12 rue Rougemont 75009 Paris, 789.210.408 RCS Paris, il a été pris acte que la société SECOVI, commissaire aux comptes Titulaire,
a procédé à l’apport de ses mandats de
commissariat aux comptes à sa filiale la
société SECOVI AUDIT, SAS, siège social : 605 rue Saint Fuscien 80000
Amiens, 414.677.435 RCS Amiens, approuve l’apport du mandat liant la société
à la société SECOVI, et confirme la nomination de SECOVI AUDIT en qualité de
commissaire aux comptes titulaire en remplacement de la société SECOVI. Par
DAU du 03/07/2018, l’Associé Unique
nomme en qualité de Président, SOCIETE
VEGEFARM, SAS, siège social : 745 chemin de la Tour du Pey Blanc 13090 Aixen-Provence, 509.358.271 RCS Aix-enProvence, en remplacement de DEVYS
ET ASSOCIES.
La S.A.S.U. CEDRIC PAILLAS IMMOBILIER au capital de 10.000 €, sise
78, boulevard Diderot, 75012 PARIS, 800
679 037 RCS PARIS. Suite à l’AGE du
23/3/2018 décide de transférer le siège au
61, rue Jouffroy d’Abbans, 75017 PARIS à compter de ce jour.
S.A.R.L. SGCONSTRUCTION au capital de 10.000 €, sise 12, avenue de Laumière, 75019 PARIS, 838 293 454 RCS
PARIS. Suite à l’AGE du 29/6/2018 décide
de transférer le siège au 23, avenue Bosquet, 75007 PARIS à compter de ce jour
RCS PARIS.
12114514 – LA VIE JUDICIAIRE
OPTIQUE MESLAY, S.A.R.L. au capital de 1.000 €, sise 2, passage Meslay,
75003 PARIS, 827 598 335 RCS PARIS.
Suite à l’AGE du 28/6/2018, Mme. Dorothée MANGA, 28, rue de la Croix Rousseau, 28200 Châteaudun, est nommé gérante en place de M. Jean Philippe
UZAN ; et le siège est transféré au 26, rue
des Rigoles, 75020 PARIS à compter de
ce jour.
SOLUSQUARE
Siège social : 17 Rue de la Banque 75002 Paris
SAS au capital de 1.000.001 €
400 209 052 RCS PARIS
Siège : 950 Route des Colles Les
Templiers 06410 BIOT
L’associé unique en date du 31.07.2018 a
nommé en qualité de Commissaire aux
comptes titulaire : la Société Audit Conseil
Solutions S.A.S., SAS dont le siège social
est situé 37 rue Ampère – 75017 Paris,
RCS Paris 529 417 800.
488450511 RCS de ANTIBES
CONVISTA CONSULTING
SARL au capital de 10000 euros
Siège social : 18 Rue Pierre LESCOT
ALMA, S.C.I. au capital de 2.286,49 €,
sise 22, rue Raynouard, 75016 PARIS,
377 529 235 RCS PARIS. Aux termes du
PV de l’AGE des associés en date du
10/6/2018, la société susvisée a décidé de
transférer son siège du 22, rue Raynouard, 75016 PARIS au 36, rue
Scheffer, 75116 PARIS, à compter du
10/6/2018. Les statuts seront modifiés en
conséquence et la modification sera faite
au RCS de Paris. Pour avis. Le gérant.
En date du 23/7/2018, l’associé unique,
statuant en application de l’article L.
223-42 du Code de commerce, a décidé
qu’il n’y avait pas lieu à dissolution de la
Société puis a décidé :
LA GAZETTE, S.N.C. au capital de
2.000 €, sise 55, rue Navier, 75017 PARIS, 531 507 374 RCS PARIS. D’un PV
en date du 13/7/2018, il a été agréé nouvelle associée Mme Elodie ROQUETANIERE née le 20/1/1980 à MONTREUIL
(93100), de nationalité française, 1 B, rue
Pierre et Marie Curie, 89400 MIGENNES,
suite à la cession de part sociale intervenue à cette même date. Dépôt légal au
GTC de Paris. Pour avis, le gérant.
-d’augmenter le capital de 13 000 euros
pour le porter à 23 000 euros par l’émission au pair de 13 000 parts nouvelles à
libérer en numéraire.
184538A – LES ECHOS
SAS au capital de €.11.402.416,85
Siège social :
8 rue Halévy, 75009 Paris
532 941 606 RCS Paris
- L’AG du 3/4/2018 a donné pouvoir au
Président à l’effet de procéder à des augmentations de capital,
- Le 17/7/2018, le Président a constaté la
réalisation d’augmentations de capital (i)
de €.266.321 pour le porter
de €.11.402.416,85 à €.11.668.737,85
puis (ii) de €.337.904,60 pour être porté
de €.11.668.737,85 à €.12.006.642,45
puis (iii) de €.10.285 pour être porté
de €.12.006.642,45 à €.12.016.927,45.
- Les articles 6 et 7 des statuts ont été
corrélativement modifiés.
Il a ensuite constaté la souscription et la
libération des parts ainsi que le dépôt des
fonds. Il a constaté en conséquence la
réalisation définitive de l’augmentation de
capital.
184616A – LES ECHOS
-puis de réduire le capital social de 23 000
euros à 10 000 euros, à la suite de pertes,
par voie de réduction du nombre des
parts,
Société en Nom Collectif
et apporté les modifications statutaires
rendues nécessaires par la double opération.
Pour avis
PRIALIZART
au Capital de 8.000 €
Siège Social
48, rue de la Bienfaisance
75008 PARIS
RCS PARIS 789 661 477
La Gérance
184279A – LES ECHOS
SO BRAND
Société à responsabilité limitée au capital
de 1.500 €. Siège social : 39, rue de la
Gare, 75012 Paris. 453 431 884 RCS
Paris.
Par AGE du 28 juin 2018, il a été décidé
d’augmenter le capital d’une somme de
600 € en numéraire pour le porter à
2.100 €. Les statuts ont été modifiés en
conséquence. Pour avis au RCS de Paris.
184310B – LES ECHOS
ATENA VTC
SARL Unipersonnelle au capital de 10 €
101 avenue du général leclerc,
75014 PARIS
813965100 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
02/08/2018 l’associé unique a :
Aux termes d’une délibération de l’Assemblée Générale Extraordinaire en date du
31.07.2018, la collectivité des associés a
procédé et réalisé :
- une augmentation du capital social de 1
100.000 €
- une réduction du capital social de
528.793 €, ce qui entraîne la publication
des mentions suivantes :
- donné quitus au Liquidateur, M. clary
franck 53 chemin de rozarglin, 29000
Quimper, pour sa gestion et décharge de
son mandat,
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée. Radiation au RCS de Paris
184406B – LES ECHOS
SUZANNE LALOE
SARL Unipersonnelle au capital de 1,00 €
62 BOULEVARD ARAGO, 75013 PARIS
538227885 RCS Paris
Par décision de L’Associé Unique en date
du 28/08/2018 il a été décidé de la dissolution anticipée de la société et sa mise en
liquidation amiable à compter du
28/08/2018, nommé en qualité de liquidateur Mme LALOE SUZANNE, 62 BOULEVARD ARAGO, 75013 PARIS et fixé le
siège de liquidation et l’adresse de correspondance chez le liquidateur Mme LALOE
SUZANNE. Mention en sera faite au RCS
de Paris
184408B – LES ECHOS
ANGLES ET PERSPECTIVES
SARL Unipersonnelle au capital de
8000,00 €
8 rue Lemercier, 75017 PARIS
489841981 RCS Paris
Par décision de L’Associé Unique en date
du 31/07/2018 il a été décidé de la dissolution anticipée de la société et sa mise en
liquidation amiable à compter du
31/07/2018, nommé en qualité de liquidateur M. Philippe COEPEL, 12 rue des cailloux, 92110 CLICHY et fixé le siège de liquidation et l’adresse de correspondance
au siège de la société. Mention en sera
faite au RCS de Paris
184463B – LES ECHOS
ARBELFORCE
SARL Unipersonnelle au capital de 1000 €
92 Avenue Mozart, 75016 PARIS
497713032 RCS Paris
Par décision de l’Associé unique en date
du 28/08/2018 l’associé unique a :
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
- donné quitus au Liquidateur, M. Lucien
ARBEL 92 Avenue Mozart, 75016 PARIS,
pour sa gestion et décharge de son mandat,
Capital social : 8.000 €
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée.
Nouvelle mention
Autres modifications :
Capital social : 579.207 €
- constate qu’il n’existe ni boni ni mali de
liquidation. Radiation au RCS de Paris
Ancienne mention
La Gérance
179648A – LES ECHOS
Privacy On Track, SAS au capital de
50000 € Siège social : 89 Boulevard
Haussmann 75008 Paris 833352958 RCS
Paris. Le 27/07/18, les associés ont décidé de transférer le siège social au 8 Bis
cité de Trévise 75009 Paris à compter du
01/07/18 ; pris acte de la démission en
date du 28/06/18 de Sylvain Staub, ancien
Président ; en remplacement, décidé de
nommer Président M. Olivier Martin, 20
rue des tournesols 95800 Cergy ; Mention
au RCS de Paris
184403A – LES ECHOS
CNCI SERVICES SAS au capital de
25000 € 3 Villa Compoint 75017 Paris
790263180 RCS Paris. L’AGE du
01/08/2018 a décidé de transférer le siège
social au 28 rue du Sentier 75002 Paris à
effet du 01/08/2018. Modification au RCS
de Paris.
184410A – LES ECHOS
179769A – LES ECHOS
Le 19/07/18 le président de la sas giglam
conseils (20000 €, 6 r de lisbonne 75008
paris, 501397582 rcs paris) transfère le
siège 2 r francisque sarcey 75016 paris.
SERVICES e SERVICES SAS au capital
de 12000 € 3 Villa Compoint 75017 Paris 829705789 RCS Paris. L’AGE du
01/08/2018 a décidé de transférer le siège
social au 28 rue du Sentier 75002 Paris,
à compter du 01/08/2018. Modification au
RCS de Paris.
12108755 – LA VIE JUDICIAIRE
PERFORMANCE, S.A.S. au capital de
2.000 €, sise 226, rue de Belleville, 75020
PARIS, 807 564 174 RCS PARIS. Suite à
l’AGE du 3/7/2018 décide de transférer le
siège au 266, rue de Belleville, 75020
PARIS, de modifier l’activité à nettoyage
de fin de chantiers et de tous locaux auprès des sociétés et des particuliers ;
garde d’enfants de plus de 3 ans. Mentions seront faites au RCS de Paris.
Mention sera faite au RCS de Paris
KYOTHERM
184223A – LES ECHOS
Par décision de L’AGE en date du
26/03/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 26/03/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. Daniel
GUYON, 37 rue des Fourbisseurs, 84000
Avignon et fixé le siège de liquidation et
l’adresse de correspondance chez le liquidateur M. Daniel GUYON. Mention en
sera faite au RCS de Paris
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
TEXT 100
Aux termes d’une AGE en date du
02/07/2018, le siège social a été transféré
au 8 Rue Pasquier 75008 PARIS 8 et ce
à compter du 15/07/2018. Président : M.
Benoît FAZILLEAU demeurant 231 Chemin Henri Fabre 06210 MANDELIEU LA
NAPOULE. Formalités au RCS de Paris.
RICA SAS
SAS au capital de 50000,00 €
222 Boulevard Pereire, 75017 PARIS
513477547 RCS Paris
184434A – LES ECHOS
BARMA FACILITIES SARL au capital de
2.500 € Siège : 11 RUE PIERRE BUDIN
75018 PARIS 835327107 RCS de PARIS
Par décision de l’AGE du 13/08/2018, il a
été décidé de remplacer l’objet social par :
Entretien et nettoyage pour tout type d’entreprise, Prestations de services de facility
management et global service. Mention au
RCS de PARIS
SARL au capital de 157.022,47 €
75001 PARIS
12116675 – LA VIE JUDICIAIRE
Décisions de l’AGE du 30/06/2018 : Nomination, en qualité de Présidente, de Mme
Marina LADOUS demeurant 42 rue de
Turbigo-75003 Paris, en remplacement de
Mr Guillaume DIMITRI démissionnaire.
Pour avis.
184115A – LES ECHOS
819 829 821 RCS PARIS
ALMAVINO, S.A.S. au capital de
55.000 €, sise 22, rue Raynouard, 75016
PARIS, 513 656 587 RCS PARIS. Aux termes du PV de l’AGE des associés en date
du 27/6/2018, la société susvisée a décidé
de transférer son siège du 22, rue Raynouard, 75016 PARIS au 36, rue Scheffer, 75116 PARIS, à compter du
27/6/2018. Les statuts seront modifiés en
conséquence et la modification sera faite
au RCS de Paris. Pour avis, le président.
810 858 449 RCS PARIS
184484A – LES ECHOS
12116663 – LA VIE JUDICIAIRE
12116665 – LA VIE JUDICIAIRE
Siège social : 40 rue des Blancs
Manteaux – 75004 Paris
L’AGO du 29/06/2018 a décidé de modifier le capital social pour le porter à
71.151 €. Mention au RCS de PARIS.
12114231 – LA VIE JUDICIAIRE
12116700W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SAS au capital de 1.000 €
184268B – LES ECHOS
179936A – LES ECHOS
TAKANZHE, SASU au capital de 100 €
Siège social : 231 Rue Saint Honoré
75001 Paris 838187938 RCS Paris. Le
31/07/18, l’associé unique a décidé de
modifier l’objet social qui devient : le
conseil et l’assistance opérationnelle apportés aux entreprises et autres organisations en matière de finance. Mention au
RCS de Paris
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
184414A – LES ECHOS
ARPEL FILMS SAS au capital de 12000 €
3 Villa Compoint 75017 Paris 529777435
RCS Paris. L’AGE du 01/08/2018 a décidé
de transférer le siège social au 28 rue du
Sentier 75002 Paris à compter du
01/08/2018. Modification au RCS de Paris.
DISSOLUTIONS
184219B – LES ECHOS
CRAFT ACADEMY
SASU au capital de 10000,00 €
45 AVENUE KLEBER, 75116 PARIS
820091775 RCS Paris
Par décision de L’Associé Unique en date
du 27/07/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 27/07/2018,
nommé en qualité de liquidateur la société
HUMANCRAFT, au capital de 300000 €,
immatriculée au RCS de NANTERRE
sous le numéro 814387049, domiciliée : 8
RUE DE L’HOTEL DE VILLE - 92200
NEUILY-SUR-SEINE, représentée par
SKALITY SASU et fixé le siège de liquidation et l’adresse de correspondance
chez le liquidateur HUMANCRAFT. Mention en sera faite au RCS de Paris
184544B – LES ECHOS
LA FRANCHE CROQUEE
SASU au capital de 30000,00 €
12 rue de Cheroy, 75017 Paris
815231907 RCS Paris
Par décision de L’Associé Unique en date
du 30/06/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 30/06/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. Virgile
PONT, 13 bd de Picpus, 75012 Paris et
fixé le siège de liquidation et l’adresse de
correspondance au siège de la société.
Mention en sera faite au RCS de Paris
12116547W – LE PUBLICATEUR LEGAL
BALA
SCI au capital de 1.000 €
Siège social : 3 rue Massenet 75116 Paris
838 864 718 RCS Paris
Suivant assemblée générale extraordinaire du 26 juillet 2018, il a été décidé la
dissolution anticipée de la société. Mr Emmanuel SCLIA-BALACEANO, demeurant
3 rue Massenet 75116 Paris, a été désigné en qualité de Liquidateur.
Le siège de la liquidation est fixé au siège
social.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 5
Jeudi 30 août 2018 Les Echos Sociétés
12116548W – LE PUBLICATEUR LEGAL
12111492 – LA VIE JUDICIAIRE
BALA
SCI au capital de 1.000 €
Siège social : 3 rue Massenet 75116 Paris
838 864 718 RCS Paris
Suivant assemblée générale extraordinaire du 26 juillet 2018, il a été pris acte
de la clôture des opérations de liquidation.
Quitus a été donné au liquidateur de sa
gestion et de son mandat. La société sera
radiée du RCS de Paris.
YSF PUB, S.A.R.L. au capital de
1.500 €, sise 26, rue des Rigoles, 75020
PARIS, 819 070 087 RCS PARIS. Suivant
l’AGE du 16/7/2018, les Associés, après
avoir constaté le rapport du liquidateur,
approuve les comptes de liquidation,
donne quitus de sa gestion et constate la
clôture de la liquidation à compter du
16/7/2018.
12116581W – LE PUBLICATEUR LEGAL
YSF PUB, S.A.R.L. au capital de
1.500 €, sise 26, rue des Rigoles, 75020
PARIS, 819 070 087 RCS PARIS. Suivant
l’AGE du 16/7/2018, les Associés ont décidé la dissolution anticipée de la société
et a nommé M. Mourad YOUSFI, chez
M.FALI 34, rue de L’Ermitage, 95320
Saint-Leu-la-Forêt, liquidateur. Le siège
de la liquidation est fixé au siège. Mention
au RCS de Paris.
12111876 – LA VIE JUDICIAIRE
LES SEPT FLEURS
SARL au capital de 1.000 Euros
Siège social : 2, rue du Hameau 75015
Paris
537 496 408 RCS Paris
Aux termes de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 30 avril 2014, il a été décidé la dissolution anticipée. Monsieur
Yassine JAABAR demeurant 1, rue Engenest 95660 Champagne sur Oise. Le
siège de liquidation est fixé au siège social.
Aux termes de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 30 avril 2014, il a été décidé d’approuver les comptes de liquidation, donné quitus au liquidateur de sa
gestion,
La clôture de liquidation est prononcée à
compter du 30 avril 2014.
Les comptes de liquidation seront déposés au RCS de Paris.
IMON CONSEIL
SAS au capital de 1.000 €
Siège social :
23 boulevard Lannes 75116 Paris
492 115 118 RCS PARIS
Suivant délibération en date du
30/06/2018, les Associés ont décidé la dissolution anticipée de la société à compter
de ce jour et sa mise en liquidation.
A été nommé comme liquidateur Mme Isabelle MONNIER, demeurant 23 Boulevard
Lannes 75116 Paris,
Le siège de liquidation est fixé au 23 Boulevard Lannes 75116 Paris,
Par délibérations en date du 01/07/2018,
les Associés ont approuvé les comptes de
liquidation, donné quitus de sa gestion au
liquidateur et prononcé la clôture de la liquidation à compter de ce jour.
La société sera radiée du registre du
commerce et des sociétés de PARIS.
Pour avis,
LE LIQUIDATEUR
12108760 – LA VIE JUDICIAIRE
AEB SERVICES, S.A.R.L.U. au capital
de 1.000 €, sise 26, rue des Rigoles,
75020 PARIS, 811 596 626 RCS PARIS.
Suivant l’AGE du 30/6/2018, les Associés
ont décidé la dissolution anticipée de la
société et nomme M. Abdenour MEDJAHED, chez M. DIOP, 1, rond-point du 14
Juillet 1789, 95500 Gonesse liquidateur.
Le siège de la liquidation est fixé au siège.
Mention au RCS de Paris.
12108762 – LA VIE JUDICIAIRE
AEB SERVICES, S.A.R.L.U. au capital
de 1.000 € : 26, rue des Rigoles, 75020
PARIS, 811 596 626 RCS PARIS. Suivant
l’AGE du 30/6/2018, les Associés, après
avoir constaté le rapport du liquidateur,
approuve les comptes de liquidation, lui
donne quitus de sa gestion et constate la
clôture de la liquidation à compter du
30/6/2018. Le dépôt au RCS de Paris.
12108766 – LA VIE JUDICIAIRE
TRANS-ECLAIR, S.A.R.L. au capital de
4.000 €, sise 26, rue des Rigoles, 75020
PARIS, 813 846 409 RCS PARIS. Suivant
l’AGE du 30/6/2018, les Associés ont décidé la dissolution anticipée de la société
et a nommé liquidateur Mme. Asma BENSALEM, chez M. ABBAS, 167, avenue de
la Division Leclerc, 53, rue Jean-Jacques
Rousseau, bât A, ch. 230, 95210 SaintGratien. Le siège de la liquidation est fixé
au siège. Mention au RCS de Paris.
SASU au capital de 1 500 Euros.
Siège social : 81 Avenue Ledru-Rollin
75012 PARIS.
R.C.S : 823 034 277 PARIS.
DISSOLUTION
Le 30/04/2018, l’associé unique a décidé
de la dissolution anticipée de la société. Il
a été nommé Monsieur Thierry CORCOS,
demeurant au 81 Avenue Ledru-Rollin –
75012 PARIS en qualité de liquidateur et
lui a été conféré les pouvoirs les plus étendus pour terminer les opérations sociales
en cours, réaliser l’actif et acquitter le passif. Le siège de la dissolution et liquidation
est fixé au 81 Avenue Ledru-Rollin –
75012 PARIS. C’est à cette adresse que
la correspondance devra être envoyée et
que les actes et documents concernant la
liquidation doivent être notifiés. Mention
sera faite au RCS de PARIS.
SASU au capital de 1 500 Euros
Siège social : 81 Avenue Ledru-Rollin 75012 PARIS
2. Correspondant : Renseignements
techniques et administratifs
R.C.S : 823 034 277 PARIS
Gestionnaire NEXITY : Madame Coumba
DIABY
PERSONAL DRIVER PARIS
TRANS-ECLAIR, S.A.R.L. au capital de
4.000 €, sise 26, rue des Rigoles Paris,
813 846 409 RCS PARIS. Suivant l’AGE
du 30/6/2018, les associés, après avoir
constaté le rapport du liquidateur, approuve les comptes de liquidation, donne
quitus de sa gestion et constate la clôture
de la liquidation à compter du 3/6/2018.
ALPHADISTRI, S.A.S.U. au capital de
37.000 €, sise 29, rue de Châteaudun,
75009 PARIS, 425 064 714 RCS PARIS.
Aux termes d’une décision de dissolution
en date du 27/8/18, la société JOBTRANSPORT, S.A.R.L. au capital de
30.000 €, sise 1/3, boulevard de Strasbourg, 75010 Paris, 454 000 027 RCS PARIS, en sa qualité d’associé unique de la
société ALPHADISTRI, a décidé la dissolution anticipée de ladite société. Conformément aux dispositions de l’article
1844-5, alinéa 3 du Code civil et de l’article 8, alinéa 2 du décret nº 78-704 du
3/7/1978, les créanciers de la société ALPHADISTRI peuvent faire opposition à la
dissolution dans un délai de 30 jours à
compter de la publication du présent avis.
Ces oppositions doivent être présentées
devant le TC de Paris. Pour avis.
CLÔTURE DE LIQUIDATION
Aux termes Procès-verbal du 01/05/2018,
l’associé unique a approuvé les comptes
définitifs de liquidation, donné quitus au liquidateur pour sa gestion, l’a déchargé de
son mandat et constate la clôture de la liquidation. Les comptes du liquidateur ont
été déposés au greffe du tribunal de
commerce de PARIS. Mention sera faite
au RCS de PARIS.
184302A – LES ECHOS
DONGHAO
SARL au capital de 8.000 euros
Siège social : 15, rue de la Villette et 8,
villa de l’Adour
75019 PARIS
507 708 154 R.C.S. PARIS
L’AGO des associés réunie le
30/06/2018 a approuvé les comptes de liquidation arrêtés au 31/05/2018, a donné
quitus au liquidateur et a constaté la clôture des opérations de liquidation, à
compter de ce jour. Radiation au RCS de
PARIS.
12116685 – LA VIE JUDICIAIRE
LB OPTIQUE, S.A.R.L. à associé unique au capital de 7.500 €, sise 156, rue
Legendre, 75017 PARIS, 488 185 638
RCS PARIS. Le 31/12/2017, l’Associé unique a approuvé les comptes de liquidation, donné quitus au liquidateur et l’a déchargé de son mandat et a constaté la
clôture des opérations de liquidation à
compter du même jour. Radiation du RCS
de Paris.
FUSION
184619A – LES ECHOS
Pamir
Société par Actions Simplifiée
Au capital de 94.232,20 euros
Siège social : 79 rue La Boétie 75008
PARIS
180057A – LES ECHOS
RCS PARIS 808 531 339
looked, SASU au capital de 1500 €. Siège
social : 6 rue rochebrune 75011 Paris.
820801785 RCS Paris. Le 02/07/18, l’associé unique a approuvé les comptes de
liquidation, déchargé le liquidateur de son
mandat et constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de
Paris.
Société absorbante
GRAMONT CYCLE
Société par Actions Simplifiée
Au capital de 700.000 euros
Siège social : 1 rue de Gramont et 14
rue Saint Augustin 75002 PARIS
RCS PARIS 804 055 861
Société absorbée
180082A – LES ECHOS
Average Daily Rate Optimisation, SAS au
capital de 3500 €. Siège social : 57 rue
sarrette 75014 Paris. 81539538 RCS Paris. Le 23/06/18, les associés ont approuvé les comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et
constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de Paris.
182089A – LES ECHOS
SAINT MARC, SARL au capital de
10000 €. Siège social : 48 rue monge
75005 Paris 01. 752 286 401 RCS PARIS.
Le 13/06/18, les associés ont décidé la
dissolution anticipée de la société, nommé
liquidateur M. Romain Couët, 19 rue du
roule 75001 PARIS 01, et fixé le siège de
liquidation au siège social. Modification au
RCS de PARIS.
182251A – LES ECHOS
Lafosca Insights, SASU au capital de
100 €. Siège social : 59 rue des petites
ecuries 75010 Paris. 833 605 686 RCS
Paris. Le 14/07/18, l’associé unique a décidé la dissolution anticipée de la société,
nommé liquidateur M. ludovic flandin, 59
rue des petites ecuries 75010 PARIS , et
fixé le siège de liquidation au siège social.
Modification au RCS de Paris.
Aux termes du PV de l’Assemblée Générale extraordinaire du 8 août 2018, les Associés ont approuvé le projet de fusion signé avec la société Gramont Cycle SAS,
les apports effectués ainsi que leur évaluation. La société Pamir étant propriétaire
de la totalité des actions de la société absorbée depuis une date antérieure à celle
du dépôt du projet de fusion au Greffe du
Tribunal de Commerce de PARIS, la fusion n’a pas entraîné d’augmentation de
capital et la société Gramont Cycle SAS,
absorbée a du seul fait de la réalisation
définitive de ladite fusion, été immédiatement dissoute, sans liquidation.
Le mali de fusion s’est élevé à 889.080
euros.
Aux termes du PV, il a également été décidé de nommer Madame Camille KRIEBITZSCH, demeurant 31 ter rue des Tourelles 75003 PARIS, en qualité de Membre
du Comité de surveillance, en remplacement de Monsieur Benjamin TESZNER.
Adresse postale : NEXITY PROPERTY
MANAGEMENT - SERVICES IMMOBILLIERS AUX ENTREPRISES – 4ème
étage - 10-12 rue Marc Bloch 92110 CLICHY
3. Objet de la procédure :
La présente procédure de mise en concurrence a pour objet la passation d’une
convention d’occupation non constitutive
de droits réels relative à la mise à disposition d’un bien non bâti de type terrain nu
de 3 010 m2 sis sur la commune de Paris
à l’adresse suivante : 23 Avenue de la
Porte d’Aubervilliers dans le XVIIIème arrondissement, en vue de réaliser une activité de stationnement.
Ne sont donc pas autorisés les activités
qui relèveraient du régime des installations classées pour l’environnement, les
activités recevant du public et les activités
de casse automobile.
Les conditions complètes de mise à disposition du bien sont précisées dans le
projet convention d’occupation.
En contrepartie du droit accordé à l’occupant, celui-ci versera à SNCF Réseau une
redevance d’occupation domaniale d’un
montant seuil de six mille euros hors taxes
(6.000 € HT).
Le dépôt de garantie sera équivalent à
trois mois de redevance TTC.
Le montant estimatif des impôts et taxes
s’élève à cinq cent vingt-huit Euros hors
taxes et hors charges (528,00 € HT/an).
Les frais de dossier s’élèvent à mille euros
(1 000,00 € HT) hors taxes.
Cette convention sera conclue pour une
durée de quinze (15) mois avec une date
prévisionnelle de prise d’effet fixée au 1er
octobre 2018.
Toutefois, à l’issue de la présente convention, celle-ci pourra être renouvelée de
deux fois UN (1) an, du 1er janvier 2020 au
31 décembre 2020 puis du 1er janvier 2021
au 31 décembre 2021 si le projet de cession de site n’est pas acté. Pour faire valoir ce droit, l’occupant devra en faire la
demande par lettre recommandée avec
avis de réception auprès du gestionnaire
au plus tard trois (3) mois avant la fin de
la convention en cours soit au 30 septembre 2019 puis au 30 septembre 2020.
4. Procédure :
La convention d’occupation non constitutive de droits réels est passée selon la procédure de sélection préalable de l’article
L2122-1-4 du Code Général de la propriété des personnes publiques.
5. Visite de site :
Une visite d’une durée maximum de 45 minutes sur site aura lieu le 07 septembre
2018 à 10h00.
Le rendez-vous est fixé à l’adresse précisée au point 3.
6. Projet de convention d’occupation :
Le projet de convention d’occupation
contenant les règles et conditions de la
mise à disposition du bien, élément essentiel de la proposition du candidat est
communiqué par mail, sur simple demande auprès du correspondant indiqué
au point 2 du présent avis.
7. Composition du Dossier de la candidature et de la proposition :
DIVERS
Le dossier de candidature à compléter,
élément essentiel de la proposition du
candidat est communiqué par mail, sur
simple demande auprès du correspondant
indiqué au point 2 du présent avis.
184466B – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue dans Les
Echos (Le Publicateur Légal – La Vie Judiciaire), le 16/08/2018, concernant la société DIAKHABY MAHAMED BUSINESS,
lire DIAKHABY MAHAMED BUSINESS en
lieu et place de DIAKHABY MAHAMED
182387A – LES ECHOS
alnatu, SASU au capital de 1000 €. Siège
social : 16 rue perignon 75007 Paris.
814 138 996 RCS paris. Le 09/07/18, l’associé unique a décidé la dissolution anticipée de la société, nommé liquidateur M.
Jean-Pascal Rolley, 18 rue Louis Barthou
64200 Biarritz, et fixé le siège de liquidation au siège social. Modification au RCS
de paris.
Courriel : cdiaby@nexity.fr
Mention en sera faite au RCS de PARIS
12110032 – LA VIE JUDICIAIRE
COM’DES BOSS, S.A.R.L.U. au capital
de 1.000 €, sise 26, rue des Rigoles,
75020 PARIS, 820 174 209 RCS PARIS.
Suivant l’AGE du 31/12/2017, les Associés ont décidé la dissolution anticipée de
la société et nomme Mlle Lidia IHADDADENE, 77, rue Martre, apt. 212, 92110 Clichy, liquidateur. Le siège de la liquidation
est fixé au siège. Mention au RCS de Paris.
SNCF Immobilier - Direction Immobilière Territoriale Ile de France, dont les
bureaux sont sis Campus RIMBAUD – 10
Rue Camille Moke – CS 20012 à SAINT
DENIS Cedex 93212), représentée par
son Chef du Département Gestion et Optimisation Immobilière, Monsieur Gérald
ROGER-VERRA dûment habilité, et par
délégation, par Madame Pascale MARIE,
en sa qualité de Responsable de portefeuille PARIS-INTRAMUROS & PARISSAINT-LAZARE du pôle Activité Industriel
et Ferroviaire Département Gestion et Optimisation de la Direction Immobilière Ile
de France de SNCF Immobilier, domiciliée
pour les besoins des présentes 10 rue Camille Moke à SAINT-DENIS (93212), dûment habilitée
SNCF Immobilier (branche Immobilière de
SNCF) agissant au nom et pour le compte
de SNCF Réseau et conformément à la
convention de gestion et de valorisation
immobilière du 30 juillet 2015 par laquelle
SNCF Immobilier a été mandatée pour la
gestion et la valorisation du patrimoine immobilier de SNCF Réseau étant précisé
que Nexity Property Management agit
dans le cadre d’un marché de gestion du
patrimoine foncier et immobilier et cessions de biens qui le lie à SNCF Immobilier
184245A – LES ECHOS
12110029 – LA VIE JUDICIAIRE
COM’DES BOSS, S.A.R.L.U. au capital
de 1.000 €, sise 10, rue de Penthièvre,
75008 PARIS, 820 174 209 RCS PARIS.
Suivant l’AGE du 31/12/2017, les Associés après avoir constaté le rapport du liquidateur, approuve les comptes de liquidation, donne quitus de sa gestion et
constate la clôture de la liquidation à
compter du 15/4/2018. Le dépôt sera fait
au RCS de Paris.
PERSONAL DRIVER PARIS.
12114511 – LA VIE JUDICIAIRE
12116459 – LA VIE JUDICIAIRE
12116666W – LE PUBLICATEUR LEGAL
184243A – LES ECHOS
184338A – LES ECHOS
AVIS DE PUBLICITE SIMPLIFIÉE
Article L2122-1-4
Mise à disposition par SNCF Réseau
d’un bien non bâti sur la commune de
PARIS pour une activité de stationnement de véhicules
1. Propriétaire et gestionnaire du domaine :
Toute personne souhaitant participer à la
consultation doit déposer, dans le délai
prévu au point 11 ci-après et sous peine
d’irrecevabilité, un dossier composé des
documents suivants :
a) Une lettre de candidature comportant :
les noms, prénoms, qualité, domicile du
demandeur ou, si la demande émane
d’une personne morale, les précisions suivantes : nature, dénomination, siège social et objet de la personne morale
b) Une liste de références locales, régionales ou nationales en lien avec l’activité
projetée
c) Une déclaration sur l’honneur attestant
que le candidat n’est pas en état de liquidation judiciaire ou de faillite personnelle
en application du code de commerce ou
d’une procédure équivalente régie par un
droit étranger
d) Un extrait K bis ou tout document équivalent, datant de moins de trois mois, établissant les pouvoirs de la personne habilitée à représenter le candidat ou, le cas
échéant, le groupement de candidats
e) Une note précisant :
Le 24 septembre 2018 à 16h00 par courrier recommandé avec accusé de réception à l’adresse mentionnée au point 2
« Correspondant » avec l’indication sur
l’enveloppe extérieure « MEC T002 Chapelle les Mines ».
- Le projet du candidat et notamment sa
capacité et les modalités dans lesquelles
il entend exploiter le bien mis à disposition, et le cas échéant, les travaux et aménagements qu’il envisage de réaliser
complétés si besoin d’un plan d’investissement des travaux à caractère immobilier
Les plis parvenus au-delà de cette date et
cette heure limites seront déclarés irrecevables.
- Son buisness plan : une présentation de
l’évolution de son chiffre d’affaires permettant d’apprécier le réalisme de son modèle
économique notamment au regard du
montant de la redevance proposée et les
moyens techniques et humains qu’il entend affecter à l’exécution de la convention : matériel utilisé, maintenance, classification fonctionnelle des emplois,
expérience des salariés...
184341A – LES ECHOS
- Le montant de la redevance annuelle
proposée par année sur la durée du
contrat (hors taxes et hors charges)
Les candidats se présentant en groupement sont informés de ce que l’attribution
de la convention d’occupation à un groupement supposera nécessairement sa
transformation en groupement solidaire,
SNCF Immobilier ou son Gestionnaire se
réservant le droit de solliciter toute pièce
de nature à établir après attribution de la
convention mais avant sa signature, l’existence de cette solidarité.
Les documents remis par les candidats
sont signés et rédigés en langue française. Dans le cas contraire, les documents originaux doivent être accompagnés d’une traduction en français certifiée
conforme à l’original par un traducteur assermenté.
SNCF Immobilier se réserve la possibilité,
s’il constate que certains des documents
ou renseignements exigés ci-dessus sont
absents ou incomplets, de demander, par
courriel à l’adresse mentionnée dans le
dossier à tous les candidats concernés de
compléter leur dossier dans le délai fixé
dans le courriel. Les réponses devront être
transmises et reçues dans ce délai soit par
courriel à la personne aux coordonnées
précisées au point 2, soit par lettre recommandée avec demande d’avis de réception à l’adresse mentionnée au point 2. Aucun autre document ou renseignement,
autres que ceux réclamés, ne devront être
envoyés à cette occasion sous peine d’irrecevabilité.
Les candidats peuvent demander des renseignements complémentaires à SNCF
Immobilier nécessaires à l’élaboration de
leur proposition au plus tard le 12 septembre 2018 par courriel aux coordonnées indiquées au point 2 ci-dessus. Ils préciseront dans leur envoi l’adresse de courriel
sur laquelle seront envoyées les réponses
et leur nº de téléphone. SNCF Immobilier
transmettra à l’ensemble des candidats
qui se sont fait connaître les réponses à
l’ensemble des questions posées au plus
tard le 14 septembre 2018.
Les dossiers ne comportant pas l’intégralité des documents et informations mentionnés ci-dessus ou ne respectant pas les
conditions formelles de présentation du
dossier imposées par le présent avis seront déclarés irrecevables et ne seront pas
examinés.
Le délai de validité du dossier de candidature est d’un (1) mois à compter de la
date limite de remise des plis.
AVIS DE PUBLICITÉ SIMPLIFIÉ
Article L2122-1-4
Mise à disposition par SNCF Réseau
d’un bien sur la commune de PARIS
pour une activité de logistique et stockage
1. Propriétaire et gestionnaire du domaine :
SNCF Immobilier - Direction Immobilière Territoriale Ile de France, dont les
bureaux sont sis Campus RIMBAUD – 10
Rue Camille Moke – CS 20012 à SAINT
DENIS Cedex 93212), représentée par
son Chef du Département Gestion et Optimisation Immobilière, Monsieur Gérald
ROGER-VERRA dûment habilité, et par
délégation, par Madame Pascale MARIE,
en sa qualité de Responsable de portefeuille PARIS-INTRAMUROS & PARISSAINT-LAZARE du pôle Activité Industriel
et Ferroviaire Département Gestion et Optimisation de la Direction Immobilière Ile
de France de SNCF Immobilier, domiciliée
pour les besoins des présentes 10 rue Camille Moke à SAINT-DENIS (93212), dûment habilitée
SNCF Immobilier (branche Immobilière de
SNCF) agissant au nom et pour le compte
de SNCF Réseau et conformément à la
convention de gestion et de valorisation
immobilière du 30 juillet 2015 par laquelle
SNCF Immobilier a été mandatée pour la
gestion et la valorisation du patrimoine immobilier de SNCF Réseau étant précisé
que Nexity Property Management agit
dans le cadre d’un marché de gestion du
patrimoine foncier et immobilier et cessions de biens qui le lie à SNCF Immobilier
2. Correspondant : Renseignements
techniques et administratifs
Gestionnaire NEXITY : Madame Coumba
DIABY
Courriel : cdiaby@nexity.fr
Adresse postale : NEXITY PROPERTY
MANAGEMENT - SERVICES IMMOBILLIERS AUX ENTREPRISES – 4ème
étage - 10-12 rue Marc Bloch 92110 CLICHY
3. Objet de la procédure :
La présente procédure de mise en concurrence a pour objet la passation d’une
convention d’occupation non constitutive
de droits réels relative à la mise à disposition d’un bien de 11 848 m2 non divisibles sis sur la commune de Paris à
l’adresse suivante : 23 Avenue de la Porte
d’Aubervilliers dans le 18ème arrondissement, décomposé comme suit :
- 30 m2 d’assiette de voie
- 6 410 m2 de terrain nu, espaces verts et
parking
8. Critères de sélection :
- 4 980 m2 d’entrepôt
SNCF Immobilier se réserve la possibilité
de rejeter les candidatures manifestement
insuffisantes.
- 260 m2 de bureaux
Les dossiers des candidats seront examinées, notées et classées au regard des
critères pondérés suivants :
Ne sont pas autorisés les activités qui relèveraient du régime des installations classées pour l’environnement, les activités
recevant du public.
1) Redevance : [60 points]
Le candidat dont le montant annuel cumulé de la redevance (hors taxe et hors
indexation) sur la durée de la convention
est le plus élevé se voit attribuer la meilleure note.
La notation de ce critère est calculée selon
la formule ci-après :
(note maximale X montant annuel cumulé
de la redevance (hors taxe et hors indexation) sur la durée de la convention de la
proposition) / montant annuel cumulé de
la redevance (hors taxe et hors indexation) sur la durée de la convention de la
proposition la plus élevée
2) Business plan et moyens techniques et
humains affectés à l’exécution de la
convention : [40 points]
Le niveau de qualité et de performance du
business plan et des moyens techniques
et humains est apprécié au regard du projet présenté par le candidat dont la liste
des documents à fournir est précisée au
point 7 ci-dessus.
9. Clause de réserve
SNCF Immobilier se réserve la faculté de
ne pas donner suite à cet avis de publicité.
Dans ce cas, les candidats seront informés d’une telle décision qui ne donnera
lieu à aucune indemnité.
10. Confidentialité
Toute information, quel qu’en soit le support, communiquée par l’une des parties
à l’autre, à l’occasion de la présente procédure est soumise à une obligation de
confidentialité. Les parties prennent toutes mesures particulières nécessaires à la
protection des documents et des supports
de ces informations, quelle qu’en soit la
nature ou la forme.
11. Négociation
Après examen des propositions, SNCF
Immobilier se réserve la possibilité d’inviter les candidats dont la proposition est recevable et qui ont fait les meilleures propositions à une séance de négociation.
12. Validité et date limite de remise des
dossiers de candidature
- 168 m2 d’entrepôt (bâtiment à droite)
Sont autorisés les travaux d’aménagements du bien.
Les conditions complètes de mise à disposition du bien sont précisées dans le
projet convention d’occupation.
En contrepartie du droit accordé à l’occupant, celui-ci versera à SNCF Réseau une
redevance d’occupation domaniale d’un
montant de trois cent quarante-cinq mille
cent vingt euros hors taxes (345.120 €
HT).
Le dépôt de garantie sera équivalent à
trois mois de redevance TTC.
Le montant estimatif des impôts et taxes
s’élève à quarante et un mille six cent six
Euros et soixante-sept centimes hors
taxes et hors charges (41 606,67 € HT/
an).
Les frais de dossier s’élèvent à mille euros
(1 000,00 € HT) hors taxes.
Cette convention sera conclue du 15 octobre 2018 jusqu’au 31 décembre 2019.
A titre dérogatoire, SNCF Réseau se
laisse la possibilité de prolonger la
convention par deux périodes successives
de six mois, selon l’évolution du projet de
cession du site.
Le site est sujet d’un projet de cession, de
ce fait une clause de pénalités de deux
mille euros hors taxes (2.000 € HT) par
jour s’appliquera si l’occupant se maintient
dans les lieux après la date de fin de la
convention.
4. Procédure :
La convention d’occupation non constitutive de droits réels est passée selon la procédure de sélection préalable de l’article
L2122-1-4 du Code Général de la propriété des personnes publiques.
5. Visite de site :
Une visite d’une durée maximum de 45 minutes sur site aura lieu le 07 septembre à
11h00.
Le rendez-vous est fixé à l’adresse précisée au point 3.
6. Projet de convention d’occupation :
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
6 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
Le projet de convention d’occupation
contenant les règles et conditions de la
mise à disposition du bien, élément essentiel de la proposition du candidat est
communiqué par mail, sur simple demande auprès du correspondant indiqué
au point 2 du présent avis.
7. Composition du Dossier de la candidature et de la proposition :
Toute personne souhaitant participer à la
consultation doit déposer, dans le délai
prévu au point 11 ci-après et sous peine
d’irrecevabilité, un dossier composé des
documents suivants :
a) Une lettre de candidature comportant :
les noms, prénoms, qualité, domicile du
demandeur ou, si la demande émane
d’une personne morale, les précisions suivantes : nature, dénomination, siège social et objet de la personne morale
b) Une liste de références locales, régionales ou nationales en lien avec l’activité
projetée
c)Une déclaration sur l’honneur attestant
que le candidat n’est pas en état de liquidation judiciaire ou de faillite personnelle
en application du code de commerce ou
d’une procédure équivalente régie par un
droit étranger
d) Un extrait K bis ou tout document équivalent, datant de moins de trois mois, établissant les pouvoirs de la personne habilitée à représenter le candidat ou, le cas
échéant, le groupement de candidats
e) Une note précisant :
- Le projet du candidat et notamment sa
capacité et les modalités dans lesquelles
il entend exploiter le bien mis à disposition, et le cas échéant, les travaux et aménagements qu’il envisage de réaliser
complétés si besoin d’un plan d’investissement des travaux à caractère immobilier
- Son buisness plan : une présentation de
l’évolution de son chiffre d’affaires permettant d’apprécier le réalisme de son modèle
économique notamment au regard du
montant de la redevance proposée et les
moyens techniques et humains qu’il entend affecter à l’exécution de la convention : matériel utilisé, maintenance, classification fonctionnelle des emplois,
expérience des salariés...
- Le montant de la redevance annuelle
proposée par année sur la durée du
contrat (hors taxes et hors charges)
Les candidats se présentant en groupement sont informés de ce que l’attribution
de la convention d’occupation à un groupement supposera nécessairement sa
transformation en groupement solidaire,
SNCF Immobilier ou son Gestionnaire se
réservant le droit de solliciter toute pièce
de nature à établir après attribution de la
convention mais avant sa signature, l’existence de cette solidarité.
Les documents remis par les candidats
sont signés et rédigés en langue française. Dans le cas contraire, les documents originaux doivent être accompagnés d’une traduction en français certifiée
conforme à l’original par un traducteur assermenté.
L’ensemble du dossier ne doit pas dépasser l’équivalent de [six (6)] pages numérotées (format A4).
SNCF Immobilier se réserve la possibilité,
s’il constate que certains des documents
ou renseignements exigés ci-dessus sont
absents ou incomplets, de demander, par
courriel à l’adresse mentionnée dans le
dossier à tous les candidats concernés de
compléter leur dossier dans le délai fixé
dans le courriel. Les réponses devront être
transmises et reçues dans ce délai soit par
courriel à la personne aux coordonnées
précisées au point 2, soit par lettre recommandée avec demande d’avis de réception à l’adresse mentionnée au point 2. Aucun autre document ou renseignement,
autres que ceux réclamés, ne devront être
envoyés à cette occasion sous peine d’irrecevabilité.
Les candidats peuvent demander des renseignements complémentaires à SNCF
Immobilier nécessaires à l’élaboration de
leur proposition au plus tard le 12 septembre 2018 par courriel aux coordonnées indiquées au point 2 ci-dessus. Ils préciseront dans leur envoi l’adresse de courriel
sur laquelle seront envoyées les réponses
et leur nº de téléphone. SNCF Immobilier
transmettra à l’ensemble des candidats
qui se sont fait connaître les réponses à
l’ensemble des questions posées au plus
tard le 14 septembre 2018.
Les dossiers ne comportant pas l’intégralité des documents et informations mentionnés ci-dessus ou ne respectant pas les
conditions formelles de présentation du
dossier imposées par le présent avis seront déclarés irrecevables et ne seront pas
examinés.
8. Critères de sélection :
SNCF Immobilier se réserve la possibilité
de rejeter les candidatures manifestement
insuffisantes.
Les dossiers des candidats seront examinées, notées et classées au regard des
critères pondérés suivants :
2) Business plan et moyens techniques et
humains affectés à l’exécution de la
convention : [40 points]
Le niveau de qualité et de performance du
business plan et des moyens techniques
et humains est apprécié au regard du projet présenté par le candidat dont la liste
des documents à fournir est précisée au
point 7 ci-dessus.
9. Clause de réserve
SNCF Immobilier se réserve la faculté de
ne pas donner suite à cet avis de publicité.
Dans ce cas, les candidats seront informés d’une telle décision qui ne donnera
lieu à aucune indemnité.
La notation de ce critère est calculée selon
la formule ci-après :
(note maximale X montant annuel cumulé
de la redevance (hors taxe et hors indexation) sur la durée de la convention de la
proposition) / montant annuel de la redevance indiqué en point 3 (hors taxe et hors
indexation).
13 rue Gerbier 75011 Paris, immatriculée
au RCS de Paris sous le nº 838 411 973.
Cette vente a été consentie au prix de
120.000 € avec une entrée en jouissance
au 27/07/2018.
Les oppositions, s’il y a lieu, seront reçues
dans les formes légales dans les dix jours
de la publication au BODACC, pour la validité et pour la correspondance che SOGIM 03 rue d’Eupatoria (75020) Paris.
Toute information, quel qu’en soit le support, communiquée par l’une des parties
à l’autre, à l’occasion de la présente procédure est soumise à une obligation de
confidentialité. Les parties prennent toutes mesures particulières nécessaires à la
protection des documents et des supports
de ces informations, quelle qu’en soit la
nature ou la forme.
11. Négociation
UNIQUE GÉRANCE
184459B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte sous-seing privé en
date du 02/08/2018 enregistré le
28/08/2018 au Service des Impôts des Entreprises de Paris 16, dossier numéro
2018 36472, référence numéro 2018 A
13657,
M. Hermann Etard, 57, route d’Amiens,
80480 Dury
Après examen des propositions, SNCF
Immobilier se réserve la possibilité d’inviter les candidats dont la proposition est recevable et qui ont fait les meilleures propositions à une séance de négociation.
a donné en location-gérance à
12. Validité et date limite de remise des
dossiers de candidature
Vente de fromages, produits laitiers, vins,
spiritueux et épicerie fine. situé 28, rue du
docteur Blanche, 75016 Paris, à compter
du 01/09/2018 jusqu’au 01/09/2028
Le 24 septembre 2018 à 16h00 par courrier recommandé avec accusé de réception à l’adresse mentionnée au point 2
« Correspondant » avec l’indication sur
l’enveloppe extérieure « MEC T002/B116
Chapelle les Mines ».
Les plis parvenus au-delà de cette date et
cette heure limites seront déclarés irrecevables.
Le délai de validité du dossier de candidature est de trois (3) semaines à compter
de la date limite de remise des plis.
VENTE DE FONDS GERANCE
OPPOSITIONS
12116616 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date du
26/7/2018 enregistré au SDE Paris SaintLazare le 31/7/2018, dossier 2018.34503,
référence 2018 A 12643. M. Arfa OURABAH, 15, rue Pelée, 75011 PARIS, a cédé
à la société PHARMACIE DE LA FOURCHE, S.E.L.A.S. au capital de 20.000- €,
sise au 10 bis, avenue de Saint-Ouen et
7, rue Etienne Jodelle, 75018 PARIS, 841
213 614 RCS PARIS, un fonds de
commerce d’officine de pharmacie situé
et exploité au 10 bis, avenue de SaintOuen et 7, rue Etienne Jodelle, 75018 PARIS, moyennant le prix de 475.000 €. La
date d’entrée en jouissance est fixée au
31/7/2018. Pour la validité et la réception
les oppositions, s’il y a lieu, seront reçues
dans les dix jours de la dernière en date
des publications légales chez FLG AVOCATS, 55, rue Crozatier, 75012 Paris.
M. Frédéric Creusot, 28, rue du docteur
Blanche, 75016 Paris
un fonds de commerce de
Le contrat est renouvelable par tacite reconduction d’une période de 12 mois
Pour unique insertion
180007A – LES ECHOS
Par acte ssp du 19/06/18, la sarl Brasserie
de l’Esperance, 25 rue de Dunkerque
75010 Paris, a donné en location-gérance
à la sas Le Zinc, 25 rue de Dunkerque
75010 Paris, un fonds de commerce de
bar, restaurant exploité au 25 rue de Dunkerque 75010 Paris, du 18/07/2018 au
17/07/2019. Renouvelable par tacite reconduction.
AVIS DIVERS
VENTES AUX
ENCHÈRES
12116615 – LA VIE JUDICIAIRE
Vente aux enchères publiques
L’adjudication aura lieu le :
jeudi 4 octobre 2018 à 14 heures
Au palais de justice de Paris (75), Tribunal de Paris, Parvis du Tribunal de Paris
(75017) Paris
EN UN SEUL LOT
UN LOGEMENT
Dans un immeuble sis à :
184473A – LES ECHOS
Aux termes d’un ASSP en date du
01/08/2018, enregistré au service départemental de l’enregistrement PARIS
ST-LAZARE le 28/08/2018 (Dossier
2018 35936 ; référence 2018 A 13333),
la société LBA SARL (LE BIHAN ET ASSOCIES), immatriculée au RCS de PARIS
sous le numéro 420 600 538, ayant son
siège social sis 5 rue du Chevalier de Saint
George, 75008 PARIS, représentée par
Madame Danielle ROULET, a cédé à la
société ISAAKAYA, SAS immatriculée au
RCS de PARIS sous le numéro
841 868 458, ayant son siège social sis
103 rue Jouffroy d’Abbans, 75017 PARIS,
représentée par Madame Nathalie OKNINE, un fonds de commerce RESTAURATION – RESTAURATION RAPIDE exploité au sein d’un établissement
principal , situé 103 rue Jouffroy d’Abbans,
75017 PARIS comprenant les éléments
suivants : la clientèle et l’achalandage y
attachés ; le droit à l’accès de la ligne internet sous réserve de l’accord des prestataires ; le bénéfice d’un contrat téléphonique ; le droit au bail ; l’ensemble des
biens corporels, instruments et matériel
servant à l’exploitation du fonds de
commerce ; les marchandises situées
dans le fonds de commerce au jour de la
prise en possession ; pour lequel le vendeur est immatriculé au RCS de PARIS
sous le numéro 420 600 538, moyennant
le prix de 55.000 € dont 45.000 € pour les
éléments incorporels et 10.000 € pour les
éléments corporels. L’entrée en jouissance est fixée au 01/08/2018. Les oppositions seront reçues dans les 10 jours
de la dernière en date des publications légales chez Maître Michael SICAKYUZ
INDJEYAN, sis 32 Rue Jean de la Fontaine, 75016 Paris.
184525A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 27/07/2018 enregistré le 22/08/2018 au SDE Paris St- Hyacinthe, Dossier 2018 42674, Référence
2018 A 18508.
La SASU REVEIL DU 11 au capital
de 1.000 € dont le siège social est 13 rue
Gerbier 75011 Paris,immatriculée au RCS
de Paris sous le nº 830 201 174
A cédé son fonds de commerce de BARRESTAURANT qu’elle exploitait au 13 rue
Gerbier 75011 Paris à la SAS FRASIL au
capital de 2.000 € dont le siège social est
DIVERS
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
184524B – LES ECHOS
Pour avis.
10. Confidentialité
1) Redevance : [60 points]
Le candidat dont le montant annuel cumulé de la redevance (hors taxe et hors
indexation) sur la durée de la convention
est le plus élevé se voit attribuer la meilleure note.
Jeudi 30 août 2018 Les Echos Sociétés
PARIS 11ème
6, rue Mercoeur
Cadastré section BV numéro 98 pour
une contenance de 9 a 25 ca
Lot numéro soixante-treize (73) de l’état
descriptif de division :
Un logement, au sixième étage, escalier B, comprenant pièce avec petit coin
cuisine, droit aux WC communs de l’étage.
Et les 20/10.017èmes des parties communes générales.
Occupé.
Superficie : 8,96 m2 hors Carrez
Cette vente a lieu à la requête du syndicat des copropriétaires de l’immeuble
6, rue Mercoeur (75011) PARIS, représenté par son syndic, la société ATRIUM
GESTION, SAS immatriculée RCS PARIS
sous le nº 632.018.503, dont le siège social est sis 4, rue d’Argenson (75008) PARIS, agissant poursuites et diligences de
ses représentants légaux, domiciliés en
cette qualité audit siège ayant pour avocat
la SCP RONZEAU & ASSOCIES, représentée par Maître Thomas RONZEAU,
avocat au barreau de Paris.
MISE A PRIX : 10.000 €
(dix mille euros)
Les enchères ne peuvent être reçues
que par ministère d’avocat postulant près
le tribunal de grande instance de Paris.
CONSIGNATION POUR ENCHERIR :
3.000 € à l’ordre du bâtonnier
Fait et rédigé à Paris, le 24 août 2018,
par l’avocat poursuivant.
Signé Maître Thomas RONZEAU
S’adresser pour tous renseignements :
A Maître Thomas RONZEAU, avocat
au barreau de Paris, membre de la SCP
RONZEAU et Associés avocats, 40, avenue Niel (75017) PARIS, dépositaire d’une
copie du cahier des conditions de vente.
Tél. : 01 30 30 34 34.
Au greffe du juge de l’exécution du tribunal de grande instance de Paris, où le
cahier des conditions de vente est déposé.
Sur les lieux, où une visite sera organisée, le mardi 25 septembre 2018 de
9 h 30 à 10 h 30
Sur Internet : www.vlimmo.fr.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
Avis de changement de nom
patronymique
Mme ERMAKOVA (Yulia, Christine),
née le 25/09/1988 à VIATSKIE POLIANI,
RUSSIE,
demeurant 6 rue FREMICOURT, 5 étage,
75015 PARIS,
dépose une requête auprès du Garde des
Sceaux à l’effet de substituer à son nom
patronymique, celui de GERMAIN.
Pour avis
CONVOCATIONS
12115547 – LE PUBLICATEUR LEGAL
ABSOLU VEGA, société d’investissement à capital variable, au capital de
7.622.450,86 €, sise 43, avenue Pierre
Mendès France, 75013 PARIS, 393 326
574 RCS PARIS. Avis de convocation :
Les actionnaires de la société sont convoqués en AGE au 43, avenue Pierre Mendès-France, 75013 PARIS, le
1er /10/2018 à 9 heures sur première
convocation à l’effet de délibérer sur l’ordre du jour ci-après.
A défaut de quorum, les actionnaires de
la société seront à nouveau convoqués le
18/10/2018 à 9 heures.
Order du jour :
* Lecture des rapports du CA et des
CAC sur le projet de fusion-absorption des
FCP nourriciers par la SICAV ABSOLU
VEGA.
* Lecture et approbation du projet
commun de fusion prévoyant la fusion par
absorption des FCP nourriciers par la SICAV ABSOLU VEGA.
* Approbation de la rémunération de
l’opération de fusion des FCP nourriciers
par la SICAV ABSOLU VEGA.
* Délégation de pouvoirs.
* Lecture des rapports du CA et des
CAC sur le projet de fusion-absorption de
la SICAV ABSOLU VEGA par la SICAV
NATIXIS CASH EURIBOR.
* Lecture et approbation du projet
commun de fusion prévoyant la fusion par
absorption de la SICAV ABSOLU VEGA
par la SICAV NATIXIS CASH EURIBOR.
* Approbation de la rémunération de
l’opération de fusion de la SICAV ABSOLU VEGA par la SICAV NATIXIS
CASH EURIBOR.
* Délégation de pouvoirs.
* Pouvoirs pour l’accomplissement des
formalités.
Tout actionnaire, quel que soit le nombre d’actions qu’il possède, peut prendre
part à cette assemblée ou s’y faire représenter par son conjoint, le partenaire avec
lequel il a conclu un PACS ou par un autre
actionnaire. Toutefois, seront seuls admis
à ces assemblées, à s’y faire représenter
ou à voter par correspondance les actionnaires qui auront au préalable justifié de
cette qualité :
- les titulaires d’actions nominatives devront être inscrits sur les registres de la
société deux jours avant la date de l’assemblée.
- les titulaires d’actions au porteur qui
auront, dans le même délai, adressé une
attestation de participation délivrée par
l’intermédiaire habilité constatant l’enregistrement comptable des actions inscrites en compte. Les actionnaires désirant
assister à cette assemblée recevront, sur
leur demande, une carte d’admission.
A défaut d’assister personnellement à
cette assemblée, tout actionnaire peut
choisir entre l’une des trois formules suivantes :
- Remettre une procuration à son
conjoint, le partenaire avec lequel il a
conclu un PACS ou tout autre actionnaire ;
- Adresser une procuration à la société
sans indication de mandataire ;
- Voter par correspondance. Un formulaire de vote par correspondance ou par
procuration est à la disposition de tout actionnaire qui en fera la demande, six jours
au plus tard avant l’assemblée, par lettre
recommandée avec demande d’avis de
réception à OSTRUM ASSET MANAGEMENT, 43, avenue Pierre Mendès France,
75013 Paris.
Pour être pris en compte, ces formulaires devront être parvenus à OSTRUM ASSET MANAGEMENT, 43, avenue Pierre
Mendès France, 75013 Paris, deux jours
au moins avant l’assemblée. Le conseil
d’administration.
12115552 – LE PUBLICATEUR LEGAL
12115553 – LE PUBLICATEUR LEGAL
NATIXIS SECURITE JOUR, société
d’investissement à capital variable, au capital de 38.112.254,31 €, sise 43, avenue
Pierre Mendès France, 75013 PARIS, 343
217 782 RCS PARIS.
Avis de convocation : Les actionnaires de la société sont convoqués en AGE
au 43, avenue Pierre Mendès France,
75013 PARIS, le 1er/10/2018 à 10 heures
sur première convocation à l’effet de délibérer sur l’ordre du jour ci-après.
A défaut de quorum, les actionnaires de
la société seront à nouveau convoqués le
18/10/2018 à 10 heures.
Ordre du jour :
* Lecture des rapports du CA et du CAC
sur le projet de fusion-absorption de la SICAV NATIXIS SECURITE JOUR par la SICAV NATIXIS CASH EURIBOR.
* Lecture et approbation du projet
commun de fusion prévoyant la fusion par
absorption de la SICAV NATIXIS SECURITE JOUR par la SICAV NATIXIS CASH
EURIBOR.
* Approbation de la rémunération de
l’opération de fusion de la SICAV NATIXIS
SECURITE JOUR par la SICAV NATIXIS
CASH EURIBOR.
* Dissolution de la SICAV.
* Délégation de pouvoirs.
* Pouvoirs pour l’accomplissement des
formalités.
Tout actionnaire, quel que soit le nombre d’actions qu’il possède, peut prendre
part à cette assemblée ou s’y faire représenter par son conjoint, son partenaire de
PACS ou par un autre actionnaire.
Toutefois, seront seuls admis à cette
assemblée, à s’y faire représenter ou à voter par correspondance les actionnaires
qui auront au préalable justifié de cette
qualité :
- les titulaires d’actions nominatives devront être inscrits sur les registres de la
société deux jours avant la date de l’assemblée.
- les titulaires d’actions au porteur qui
auront, dans le même délai, adressé une
attestation de participation délivrée par
l’intermédiaire habilité constatant l’enregistrement comptable des actions inscrites en compte. Les actionnaires désirant
assister à cette assemblée recevront, sur
leur demande, une carte d’admission.
A défaut d’assister personnellement à
cette assemblée, tout actionnaire peut
choisir entre l’une des trois formules suivantes :
- Remettre une procuration à son
conjoint, son partenaire de PACS ou tout
autre actionnaire ;
- Adresser une procuration à la société
sans indication de mandataire ;
- Voter par correspondance. Un formulaire de vote par correspondance ou par
procuration est à la disposition de tout actionnaire qui en fera la demande, six jours
au plus tard avant l’assemblée, par lettre
recommandée avec demande d’avis de
réception, à OSTRUM ASSET MANAGEMENT, 43, avenue Pierre Mendès France,
75013 Paris.
Pour être pris en compte, ces formulaires devront être parvenu à OSTRUM ASSET MANAGEMENT, 43, avenue Pierre
Mendès France, 75013 Paris, deux jours
au moins avant l’assemblée. Le conseil
d’adminisatration.
NATIXIS CASH EURIBOR société d’investissement à capital variable, au capital
de 38.112.254,31 €, sise 43, avenue
Pierre Mendes France, 75013 PARIS, 350
958 401 RCS PARIS.
Avis de convocation : Les actionnaires de la société sont convoqués en AGE
au 43, avenue Pierre Mendès France,
75013 PARIS, le 1er/10/2018 à 14 heures
sur première convocation à l’effet de délibérer sur l’ordre du jour ci-après.
A défaut de quorum, les actionnaires de
la société seront à nouveau convoqués le
18/10/2018 à 14 heures.
Order du jour :
1) Lecture des rapports du CA et du
CAC sur le projet de fusion-absorption de
la SICAV NATIXIS SECURITE JOUR par
la SICAV NATIXIS CASH EURIBOR.
2) Lecture et approbation du projet
commun de fusion prévoyant la fusion-absorption de la SICAV NATIXIS SECURITE
JOUR par la SICAV NATIXIS CASH EURIBOR.
3) Approbation de la rémunération de
l’opération de fusion-absorption de la SICAV NATIXIS SECURITE JOUR par la SICAV NATIXIS CASH EURIBOR.
4) Délégations de pouvoirs.
5) Lecture des rapports du CA et du
CAC sur le projet de fusion-absorption de
la SICAV NATIXIS INSTITUTIONS JOUR
par la SICAV NATIXIS CASH EURIBOR.
6) Lecture et approbation du projet
commun de fusion prévoyant la fusion-absorption de la SICAV NATIXIS INSTITUTIONS JOUR par la SICAV NATIXIS
CASH EURIBOR.
7) Approbation de la rémunération de
l’opération de fusion-absorption de la SICAV NATIXIS INSTITUTIONS JOUR par
la SICAV NATIXIS CASH EURIBOR.
8) Délégations de pouvoirs.
9) Lecture des rapports du CA et du
CAC sur le projet de fusion-absorption de
la SICAV ABSOLU VEGA par la SICAV
NATIXIS CASH EURIBOR.
10) Lecture et approbation du projet
commun de fusion prévoyant la fusion-absorption de la SICAV ABSOLU VEGA par
la SICAV NATIXIS CASH EURIBOR.
11) Approbation de la rémunération de
l’opération de fusion-absorption de la SICAV ABSOLU VEGA par la SICAV NATIXIS CASH EURIBOR.
12) Délégations de pouvoirs.
13) Lecture et approbation du rapport
du CA sur la modification de l’article 3 "dénomination" des statuts.
14) Mise à jour des statuts.
15) Pouvoirs pour l’accomplissement
des formalités.Tout actionnaire, quel que
soit le nombre d’actions qu’il possède,
peut prendre part à cette assemblée ou s’y
faire représenter par son conjoint, son partenaire de PACS ou par un autre actionnaire.
Toutefois, seront seuls admis à cette
assemblée, à s’y faire représenter ou à voter par correspondance les actionnaires
qui auront au préalable justifié de cette
qualité :
- les titulaires d’actions nominatives devront être inscrits sur les registres de la
société deux jours avant la date de l’assemblée.
- les titulaires d’actions au porteur qui
auront, dans le même délai, adressé une
attestation de participation délivrée par
l’intermédiaire habilité constatant l’enregistrement comptable des actions inscrites en compte. Les actionnaires désirant
assister à cette assemblée recevront, sur
leur demande, une carte d’admission.
A défaut d’assister personnellement à
cette assemblée, tout actionnaire peut
choisir entre l’une des trois formules suivantes :
- Remettre une procuration à son
conjoint, son partenaire de PACS ou tout
autre actionnaire ;
- Adresser une procuration à la société
sans indication de mandataire ;
- Voter par correspondance. Un formulaire de vote par correspondance ou par
procuration est à la disposition de tout actionnaire qui en fera la demande, six jours
au plus tard avant l’assemblée, par lettre
recommandée avec demande d’avis de
réception, à OSTRUM ASSET MANAGEMENT, 43, avenue Pierre Mendès France,
75013 Paris.
Pour être pris en compte, ces formulaires devront être parvenu à OSTRUM ASSET MANAGEMENT, 43, avenue Pierre
Mendès France, 75013 PARIS, deux jours
au moins avant l’assemblée. Le conseil
administration
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 7
Jeudi 30 août 2018 Les Echos Sociétés
12115555 – LE PUBLICATEUR LEGAL
NATIXIS INSTITUTIONS JOUR, société d’investissement à capital variable,
au capital de18.751.229.12 €, sise Immeuble Eléments, 43, avenue Pierre Mendès France, 75013 PARIS, 338 229 974
RCS PARIS.
Avis de convocation : Les actionnaires de la société sont convoqués en AGE
au 43, avenue Pierre Mendès France,
75013 PARIS, le 1er /10/2018 à 11 heures sur première convocation à l’effet de
délibérer sur l’ordre du jour ci-après.
A défaut de quorum, les actionnaires de
la société seront à nouveau convoqués le
18/10/2018 à 11 heures.
Ordre du jour :
* Lecture des rapports du CA et des
CAC sur le projet de fusion-absorption de
la SICAV NATIXIS INSTITUTIONS JOUR
par la SICAV NATIXIS CASH EURIBOR.
* Lecture et approbation du projet
commun de fusion prévoyant la fusion par
absorption de la SICAV NATIXIS INSTITUTIONS JOUR par la SICAV NATIXIS
CASH EURIBOR.
* Approbation de la rémunération de
l’opération de fusion de la SICAV NATIXIS
INSTITUTIONS JOUR par la SICAV NATIXIS CASH EURIBOR.
* Dissolution de la SICAV.
* Délégation de pouvoirs.
* Pouvoirs pour l’accomplissement des
formalités. Tout actionnaire, quel que soit
le nombre d’actions qu’il possède, peut
prendre part à cette assemblée ou s’y faire
représenter par son conjoint, son partenaire de PACS ou par un autre actionnaire.
Toutefois, seront seuls admis à cette
assemblée, à s’y faire représenter ou à voter par correspondance les actionnaires
qui auront au préalable justifié de cette
qualité :
- les titulaires d’actions nominatives devront être inscrits sur les registres de la
société deux jours avant la date de l’assemblée.
- les titulaires d’actions au porteur qui
auront, dans le même délai, adressé une
attestation de participation délivrée par
l’intermédiaire habilité constatant l’enregistrement comptable des actions inscrites en compte. Les actionnaires désirant
assister à cette assemblée recevront, sur
leur demande, une carte d’admission.
A défaut d’assister personnellement à
cette assemblée, tout actionnaire peut
choisir entre l’une des trois formules suivantes :
- Remettre une procuration à son
conjoint, son partenaire de PACS ou tout
autre actionnaire ;
- Adresser une procuration à la société
sans indication de mandataire ;
- Voter par correspondance.
Un formulaire de vote par correspondance ou par procuration est à la disposition de tout actionnaire qui en fera la demande, six jours au plus tard avant
l’assemblée, par lettre recommandée
avec demande d’avis de réception, à OSTRUM ASSET MANAGEMENT, 43, avenue Pierre Mendès France, 75013 Paris.
Pour être pris en compte, ces formulaires devront être parvenu à OSTRUM ASSET MANAGEMENT, 43, avenue Pierre
Mendès France, 75013 Paris, deux jours
au moins avant l’assemblée. Le conseil
d’administration
78 • YVELINES
SOCIETES
CONSTITUTIONS
184474B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
01/06/2018 il a été constitué une SCI nommée :
SCI JP IMMO
Objet social : L’acquisition, la gestion, ou
l’exploitation de biens et droits immobiliers
et plus généralement toute activité compatible avec le caractère civil de la société
Siège social : 1 chemin des basses masures, 78610 SAINT LEGER EN YVELINES Capital : 1000 € Gérant : M. PAOLO
NUNES ZUZARTE, 1 chemin des basses
masures, 78610 SAINT LEGER EN YVELINES Cessions de parts sociales : les
parts sociales sont librement cessibles au
profit d’un Associé. Toute cession à un
tiers de la société est soumise au préalable à agrément de la collectivité des Associés réunis en Assemblée Générale Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Versailles
184560B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
27/08/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
CT AUTO LIMAY
Objet social : contrôle technique de tous
véhicule et toute opérations pouvant se
rattacher à l’objet social Participation de la
société par tous moyens à toutes entreprise pouvant se rattacher à l’objet social
Siège social : 39 avenue Lecoq, 78520
Limay Nom commercial : CT AUTO LIMAY Capital : 5000 € Président : M. Riad
Bel Aiba demeurant : 24 rue des vignerons, 78200 Buchelay élu pour une durée
de 2 années Admission aux assemblées
et exercice du droit de vote : Chaque actionnaire est convoqué aux Assemblées.
Chaque action donne droit à une voix.
Clauses d’agrément : Les actions sont librement cessibles entre actionnaires uniquement avec accord du Président de la
société. Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Versailles
184278A – LES ECHOS
Par ASSP en date du 20/08/2018, il a été
constitué une SCI dénommée :
184566B – LES ECHOS
SCI GERARD
Aux termes d’un acte SSP en date du
27/08/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
Société Civile Immobilière au capital de
1 000 €
LA CANTINE DE BENI MELLAL
78110 LE VESINET
Objet social : Tous types de restauration
rapide, restaurant pizzeria, la préparation
de plats cuisinés, la vente sur place, à emporter, livraison à domicile, la vente de
boissons non alcoolisées.
Siège social : 24 rue Porte aux Saints,
78200 Mantes la Jolie Nom commercial :
La cantine de Beni Mellal Capital : 300 €
Président : M. Mustapha Lourdi demeurant : 16 rue Georges Clemenceau, 78520
Limay élu pour une durée de 2 années Admission aux assemblées et exercice du
droit de vote : Chaque actionnaire est
convoqué aux Assemblées. Chaque action donne droit à une voix. Clauses
d’agrément : Les actions sont librement
cessibles entre actionnaires uniquement
avec accord du Président de la société.
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Versailles
Siège social : 32 Rue du Marché
Objet social : L’acquisition par voie
d’achat ou d’apport, la propriété, la mise
en valeur, la transformation, la construction, l’aménagement, l’usage et la jouissance à titre personnel ou à titre professionnel par les associés, l’administration,
la location de tous biens immobiliers, de
tous biens et droits pouvant constituer l’accessoire, l’annexe ou le complément des
biens et droits immobiliers en question.
Gérance : Mr Raoul DEHE demeurant 55,
bis rue de Villiers 92200 NEUILLY SUR
SEINE.
Durée de la société : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de VERSAILLES.
184235A – LES ECHOS
184389A – LES ECHOS
AGENCE ALIGRE
GUEST & HOUSE
AGENCE ALIGRE, SARL au capital de
7700 euros, 26 boulevard Fernand Hostachy 78290 Croissy sur Seine. RCS Versailles 439753229. A compter A.G.E du
27-08-2018 : L’objet devient : Transaction s s ur imm eubl es et fo nds de
commerce. Intermédiaire en achat-vente,
location d’immeubles ou de fonds de
commerce, revente, cession d’actions ou
de parts de sociétés immobilières. Statuts
mis à jour. Formalités au RCS de Versailles.
184306A – LES ECHOS
SARL au capital de 5.000 €
Siège : 2 Rond-Point Voltaire, App 58
78210 SAINT-CYR-L’ECOLE
aux Assemblées. Chaque action donne
droit à une voix. Clauses d’agrément :
Les actions sont librement cessibles entre
actionnaires uniquement avec accord du
Président de la société. Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Evry
827 443 094 RCS VERSAILLES
Suivant PV de l’AGE du 30/06/2018, il a
été décidé la dissolution anticipée de la
société à compter de ce jour ; la nomination de M. Jérôme FORGET, demeurant 2
Rond-Point Voltaire, App 58, 78210
SAINT-CYR-L’ECOLE en qualité de liquidateur ; la fixation du siège de liquidation au siège social, pour les besoins de
la correspondance. Dépôt au RCS de
VERSAILLES.
PNG CONSULTING GESTION PRIVEE
Société par actions simplifiée au capital de
7.500 € Siège : 25 Rue du Maréchal Foch
78000 VERSAILLES 790082556 RCS de
VERSAILLES Par décision de l’AGE du
29/06/2018, il a été décidé de : - nommer
Président M. PHILIP Pierre-olivier 2 rue
pierre closterman 78150 LE CHESNAY en
remplacement de LASSOU FREDERIC
démissionnaire.Mention au RCS de VERSAILLES
Rectificatif à l’annonce parue dans Les
Echos (Le Publicateur Légal – La Vie Judiciaire), le 02/08/2018, concernant la société MAISONS ISOL, lire Il n’y a pas lieu
de lire le sigle
184327A – LES ECHOS
184504B – LES ECHOS
PLUME
Rectificatif à l’annonce parue dans Les
Echos (Le Publicateur Légal – La Vie Judiciaire), le 24/07/2018, concernant la société LL AMBASSADEUR, lire Président :
M. LAURENT GENESTINE-SCHMITT en
lieu et place de Président : M. LAURENT
GENESTINE-SHMITT
DIVERS
184272B – LES ECHOS
184559B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
31/07/2018 il a été constitué une SARL
Unipersonnelle nommée :
LE COLIBRI’LLE
Objet social : Prestations de soins d’embellissement du corps et des ongles à domicile, Vente de produits de soins du
corps et des ongles
Siège social : 1 rue du 08/02/1962, Appt
1001, 91700 Ste Geneviève des Bois Capital : 1200 € Gérant : Béatrice GIRAUD,
1 rue du 08/02/1962, Appt 1001, 91700
Ste Geneviève des Bois Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Evry
184285A – LES ECHOS
184611B – LES ECHOS
179795A – LES ECHOS
Création de la sci : Immobader, 42 rue
mansart 78190 Trappes. Cap : 1000 €.
Obj : immobilier. Grt : Ahmed Bader, 42
rue mansart 78190 Trappes. 99 ans au rcs
de Versailles.
179909A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 04/06/2018 constitution de la SASU : AMZ TRANSPORTS.
Capital fixe : 1000 €
Siège social : 5 allée diderot 78520 Limay.
Objet social : Transports de voyageurs par
taxis.
Président : Mr AIT BELKACEM Mohamed
demeurant 5 allée diderot 78520 Limay.
Chaque action donne droit à une voix.
Clauses d’agrément : les actions sont librement cessibles uniquement entre actionnaires avec l’accord du Président de
la société.
Durée de la société : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Versailles.
Par acte SSP du 28/08/2018, il a été
constitué une SCI dénommée :
PREPIN - DULAUROY
Capital : 1 000 €
Siège social : 8 rue Richaud, 78000 VERSAILLES
Objet social : l’acquisition de biens immobiliers sis à VERSAILLES (78), 8 rue Richaud, l’administration et l’exploitation par
bail, location ou autrement desdits immeubles et de tous autres immeubles bâtis
Gérance : Mme Philippine PREPIN, demeurant 37, rue d’Angiviller, 78000 VERSAILLES et Mme Céline DULAUROY, demeurant 37, rue d’Angiviller, 78000
VERSAILLES
Cessions de parts sociales : les parts sociales sont librement cessibles au profit
d’un associé ou au conjoint de l’un d’eux
ou à des ascendants ou descendants du
cédant. Agrément de l’AGE pour les autres cessions.
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de VERSAILLES.
MODIFICATIONS
Suivant acte SSP du 12/07/2018 constitution de la SAS :
184259B – LES ECHOS
Capital fixe : 10 000 €
Siège social : 613 rue Saint Honoré, Bâtiment D 78955 Carrières-sous-Poissy
Objet social : Dans les domaines du bâtiment, des travaux publics et de l’industrie
dans son ensemble, la prestation de services, notamment en matière de faisabilité, de l’assistance technique, de la sécurité, de la prévention des risques et des
aléas techniques.
Le contrôle technique au sens de la loi du
04 janvier 1978, relative à l’assurance
construction.
Toutes prestations liées à la solidité, la sécurité, au fonctionnement, au confort et à
la qualité sous forme d’inspection, de vérifications, de recommandations, de diagnostics et d’audits concernant les produits, les personnes, les services et
systèmes de toutes natures ainsi que les
équipements, les installations et construction.
La mise en œuvre de toutes prestations
de formations.
Président : Mr Hona, Felsmath’, Eustache FELIHO demeurant au 462 allée de
Castiglione 76360 BARENTIN
Directeur Général : Mr Nicolas AFONSO
demeurant au 66 B Rue Camille Pelletan
78800 HOUILLES
Clauses d’agrément : les actions sont
librement cessibles uniquement entre
actionnaires avec l’accord du Président de la société.
Durée de la société : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de VERSAILLES.
Siège social :
38 rue Vauquelin - 78800 Houilles
837 704 121 RCS VERSAILLES
Décisions de l’AGE du 28/07/2018 et Décisions du Président du 31/07/2018 : Augmentation du capital social d’un montant
de 16,50 € pour être porté de 100 € à
116,50 € par émission de 165 actions nouvelles entièrement souscrites et intégralement libérées. Modification des articles 7
et 8 des statuts. Pour avis.
EM CONSEIL
OPCCI
EURL au capital de 2000 €
Siège social : 24 RUE DU GENERAL
WELVERT 78150 Le Chesnay
En date du 19/07/2018, l’associé unique a
décidé de :
- transférer le siège social de la société 4
Bis Rue du Cardinal Gerlier, 69005 Lyon,
à compter du 19/07/2018
- d’augmenter le capital social de
120 000 € pour le porter à 122.000 €
SARL au capital de 1000,00 €
17 avenue Normandie Niemen,
91220 BRETIGNY-SUR-ORGE
814485280 RCS Evry
Radiation au RCS de Versailles et réimmatriculation au RCS de Lyon
Par décision de L’AGE en date du
24/08/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 26 rue du
Pressoir, 78990 Elancourt à compter du
24/08/2018.
184488A – LES ECHOS
Gérance : M. Edouard Meunier, demeurant 26 rue du Pressoir, 78990 Elancourt
Siège : 22 RUE DESAIX
78800 HOUILLES
La société sera immatriculée au RCS de
Versailles et sera radiée du RCS de Evry
801381385 RCS de VERSAILLES
12116649W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ALCYON GROUPE
SAS au capital de 18.000 €
11 L’Orme C.D. – 78650 BEYNES
839 096 435 RCS VERSAILLES
Aux termes d’un PV des décisions collectives unanimes des associés du
28.06.2018, il a constaté la réalisation de
l’augmentation du capital social d’un montant nominal de 162.000 €. Le capital social est ainsi porté de 18.000 € à
180.000 €.
Les articles 7 et 8 des statuts ont été modifiés en conséquence.
Mention sera faite au RCS de VERSAILLES
180123A – LES ECHOS
183604A – LES ECHOS
ILYSAR CONSULTING
Par acte SSP du 20/08/2018 il a été constitué une SCI dénommée :
LE CLOS CATHIB
Siège social : 11 Avenue des États-Unis
78000 VERSAILLES. Capital : 3.000 €.
Objet : Acquisition, gestion et location de
biens immobiliers. Gérant : M VOILLEMOT Thibaud, 11 avenue des États-Unis
78000 VERSAILLES. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de VERSAILLES.
SARL au capital de 1.000 €
L’ATELIER A
SAS au capital de 1.000 €
Par décision de l’AGE du 31/12/2017, il a
été décidé de transférer le siège social à
compter du 01/01/2018 au 54 rue Casimir
Périer 95870 BEZONS. Radiation au RCS
de VERSAILLES et ré-immatriculation au
RCS de PONTOISE
DISSOLUTIONS
184346B – LES ECHOS
EARL DES NOVALES
EARL au capital de 15244,90 €
136 RUE DES NOVALES,
78950 GAMBAIS
403466634 RCS Versailles
Par décision de L’AGE en date du
28/08/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 31/08/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. MICHEL POULAYER, 136 RUE DES NOVALES, 78950 GAMBAIS et fixé le siège de
liquidation et l’adresse de correspondance
chez le liquidateur M. MICHEL POULAYER. Mention en sera faite au RCS de
Versailles
Siège social : 5 rue de la Senette
78955 CARRIERES SOUS POISSY
808 807 267 RCS VERSAILLES
Par décision de l’AGE du 20/07/2018, il a
été décidé de ne pas dissoudre la société
bien que les capitaux propres soient inférieurs à la moitié du capital social. Mention
au RCS de VERSAILLES
184335A – LES ECHOS
JANIPOS
SAS au capital social de 500.000 €
Siège social : 173, rue Léon Jouhaux
78500 SARTROUVILLE
491 018 040 RCS VERSAILLES
184207A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 09/08/2018, il a
été constitué une SARL à associé unique
dénommée : NEMEXIS
Capital : 500 euros
Siège Social : 3 avenue Arletty, 78390
BOIS D’ARCY
Objet social : Conseil en systèmes et logiciels informatiques
Gérance : M. Romain SZLADEK, demeurant 3 avenue Arletty, 78390 BOIS
D’ARCY
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de VERSAILLES
184210A – LES ECHOS
MEGGER
SARL au capital de 2.031.472 euros
Siège social : 23 rue Eugène Henaff
78190 TRAPPES
678 200 502 R.C.S. VERSAILLES
Suivant PV des décisions du 31 mai 2018,
l’associé unique a décidé qu’il n’y avait
pas lieu à dissolution de la société malgré
les pertes constatées, en application de
l’art. L223-42 du Code de commerce. Dépôt au RCS de VERSAILLES.
91 • ESSONNE
SOCIETES
CONSTITUTIONS
STS RESEAUX
Objet social : Déploiement maintenance
réseau fibre optique, Déploiement et
maintenance tout réseau télécom et réseau électrique
Siège social : 5 Square Eugène Pottier,
91000 Evry Nom commercial : STS RESEAUX Capital : 1000 € Président : M.
Rafik MALEK demeurant : 5 square Eugène Pottier, 91000 Evry élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Evry
184360A – LES ECHOS
479 458 341 RCS de Versailles
180325A – LES ECHOS
CEFNA
SAS au capital de 100 €
Aux termes d’un acte SSP en date du
20/08/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
Aux termes des décisions du 27/08/2018,
la société ELECTRONIC EQUIPEMENT
TRADING FRANCE, SAS au capital de
40.000 €, siège social 20, boulevard Eugène Deruelle 69003 LYON, 430 022 913
RCS LYON, associé unique, a décidé la
dissolution sans liquidation de la société
JANIPOS.
Conformément aux dispositions de l’article 1844-5, alinéa 3 du Code Civil, les
créanciers sociaux de la société JANIPOS
peuvent former opposition à la dissolution
dans un délai de trente jours à compter de
la présente publication devant le Tribunal
de Commerce de VERSAILLES.
Pour avis.
184315B – LES ECHOS
174894A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
31/03/2018 il a été constitué une SARL
nommée :
ME-SH COIFFURE SARL
Objet social : Salon de barbier
Siège social : Centre Commercial Les
Franciades, 91300 MASSY Nom
commercial : BARBER SHOP Capital :
1000 € Gérance : M. Mohamed ESSID, 5,
allée des Monegasques, 91300 MASSY
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Evry
Par acte SSP du 06/07/2018 il a été constitué une SARL dénommée :
LONG & TEE
Siège social : 7 allée des sapins 91310
LONGPONT SUR ORGE
Capital : 2.000 €
Objet : L’exploitation sous toutes ses formes de salon de thé, vente à emporter de
thé, boisson et de gâteaux. Salons professionnels et congrès, formation, échanges
culturels
184379B – LES ECHOS
Gérant : Mme WU EP LIU Weiling 7 allée
des Sapins 91310 LONGPONT SUR
ORGE
Aux termes d’un acte SSP en date du
25/07/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de EVRY
DC DEMOLITION
Objet social : La démolition d’immeubles
et d’autres constructions, Les travaux de
démolition d’ouvrages de génie civil y
compris les chaussées.
Siège social : 15 rue Gustave Eiffel, Z.I
La Marinière, 91070 Boudoufle Capital :
2500 € Président : M. Daniel NOGUEIRA
demeurant : 247 Boulevard Jean Jaurès,
Bâtiment nº4, 92100 Boulogne-Billancourt
élu pour une durée indéterminée Admission aux assemblées et exercice du
droit de vote : Chaque actionnaire est
convoqué aux Assemblées. Chaque action donne droit à une voix. Clauses
d’agrément : Les actions sont librement
cessibles entre actionnaires uniquement
avec accord du Président de la société.
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Evry
184454B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
28/08/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
LA BOUTIQUE
Objet social : La Société a pour objet, en
France et à l’étranger : Commerce de détail, gros et demi-gros : articles de mode,
maroquinerie, bonneterie, lingerie, prêtà-porter, chapellerie, articles de Paris, bijouterie fantaisie et toute autre activités de
vente ou de fabrication liées à l’évolution
de ce commerce. Toutes opérations industrielles et commerciales se rapportant
à : - la création, l’acquisition, la location, la
prise en location-gérance de tous fonds de
commerce, la prise à bail, l’installation,
l’exploitation de tous établissements,
fonds de commerce, ateliers, se rapportant à l’une ou l’autre des activités spécifiées ci-dessus ; - la prise, l’acquisition,
l’exploitation ou la cession de tous procédés, brevets et droits de propriété intellectuelle concernant ces activités ; - la participation, directe ou indirecte, de la Société
dans toutes opérations financières, mobilières ou immobilières ou entreprises
commerciales ou industrielles pouvant se
rattacher à l’objet social ou à tout objet similaire ou connexe ; - toutes opérations
quelconques contribuant à la réalisation
de cet objet.
Siège social : 43 GRANDE RUE, 91580
ETRECHY Nom commercial : LA BOUTIQUE Capital : 11800 € Président :
Mme Elisabeth RAMPON-MONTUCLARD demeurant : 36 RUE DES FRERES KENNEDY, 91580 ETRECHY élu
pour une durée indéterminée Admission
aux assemblées et exercice du droit de
vote : Chaque actionnaire est convoqué
179505A – LES ECHOS
Par ASSP du 27/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée UBIXUS.Siège social : 8 rue de l’abbaye aux bois 91570 Bièvres.Capital : 1000 € Objet : Conseil et
conception de solutions aux entreprises
en matière de technologie de l’information.Numérisation 3D.Développement et
distribution de logiciels et produits informatiques.Président : M.Serge WOJTOWICZ, 8 rue de l’abbaye aux bois 91570
Bièvres.Durée : 99 ans.Immatriculation au
RCS de EVRY.
179560A – LES ECHOS
Par ASSP du 10/07/18, il a été constitué
la SCI dénommée KOBER.Siège social : 63 avenue aristide briand 91420 Morangis.Capital : 1 €. Objet : acquisition et
gestion de biens mobiliers et immobiliers. Gérance : Mme corinne kohl, 63 aristide briand 91420 Morangis. ; M. marc berlette, 63 avenue aristide briand 91420
Morangis. Cessions soumises à agrément. Durée : 99 ans. Immatriculation au
RCS de EVRY.
179627A – LES ECHOS
Par ASSP le 26/07/2018, il a été constitué
la SASU : ATHENA C&P Capital :
5000 €.Objet : Audit, conseil pour les affaires et autres conseils de gestion. Formation professionnelle. Développement et
conseil en informatique. Président et
siège : VALLET Anthony demeurant 4 rue
Françoise Dolto, 91710 VERT LE PETIT.
Durée : 99 ans. Au RCS de EVRY
179683A – LES ECHOS
Par acte SSP du 30/07/2018 il a été constitué une SARL dénommée :
XING JIA
Siège social : 32-34 rue henri dunant
91600 SAVIGNY SUR ORGE
Capital : 2.000 €
Objet : Massage du bien être, relaxation
et vente de produits s’y rapportant
Gérant : Mme SHEN EP ONG Peilian 82
bd Massena 75013 PARIS
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de EVRY
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
8 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
Jeudi 30 août 2018 Les Echos Sociétés
181000A – LES ECHOS
184557A – LES ECHOS
178225A – LES ECHOS
Par acte SSP du 14/06/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
Suivant acte SSP du 09/08/2018 constitution de la SASU MAD TRANSPORT.
AU SERVICE DES JARDINS
LUXURY CAB SERVICES
Capital fixe : 1500 €. Siège social : 6 ALLEE LOUISE BRUNEAU 91120 PALAISEAU. Objet social : EXPLOITATION DE
VEH ICULE DE TOURIS ME AV EC
CHAUFFEUR (VTC). Président : Mr Ursull TOAPRY demeurant 6 ALLEE
LOUISE BRUNEAU 91120 PALAISEAU,
la société SASU MAD TRANSPORT située 6 ALLEE LOUISE BRUNEAU 91120
PALAISEAU est en cours d’immatriculation au RCS d’EVRY élu pour une durée
illimitée. Durée de la société : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
d’EVRY.
Siège social : 3 rue andré thierry 91320
WISSOUS
Capital : 100 €
Objet : EXPLOITATION DE VEHICULE
DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR
(VTC), LOCATION DE VEHICULES
Président : M. ZAOUANE Arezki 43 rue
du jeu de paume 94000 CRETEIL
Transmission des actions : Actions librement cessibles entre associés uniquement.
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de EVRY
183338A – LES ECHOS
Par acte SSP du 24/08/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
184614A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 28/08/2018 il a
été constitué la société suivante :
"LA PASSERELLE"
MD DRIVER
Forme : SC Patrimoniale
Siège social : 9 PLACE ANDRE MALRAUX 91000 EVRY. Capital : 1500 €.
Objet : EXPLOITATION DE VOITURE DE
TRANSPORT AVEC CHAUFFEURS.
Président : M DIARRA MODIBO, 9
PLACE ANDRE MALRAUX 91000 EVRY.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de EVRY.
Capital Social : 500.000 €
183620A – LES ECHOS
Par acte SSP du 21/06/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
SAS au capital de 40.000 €
Siège social : 14 Route de Paray
91320 WISSOUS
746 050 574 RCS EVRY
Par décision de dissolution en date du
01/07/2018, la société ALBATROS, SARL
au capital de 23.000 €, dont le siège social
est 146 Rue de Videlles 78830 BULLION,
immatriculée au RCS VERSAILLE sous le
nº 438 925 588 a, en sa qualité d’associée
unique de la société AU SERVICE DES
JARDINS, décidé la dissolution anticipée
de ladite Société. Conformément aux dispositions de l’article 1844-5 alinéa 3 du
Code civil et de l’article 8 alinéa 2 du décret nº 78-704 du 3 juillet 1978, les créanciers de la société AU SERVICE DES
JARDINS peuvent faire opposition à la dissolution dans un délai de trente jours à
compter de la publication du présent avis.
Ces oppositions doivent être présentées
devant le TC d’EVRY.
Siège social : 8 Avenue Madeleine 91800
BRUNOY
180078A – LES ECHOS
Objet : l’acquisition de biens et droits immobiliers, destinés à être loués, l’acquisition et la gestion de valeurs mobilières,
contrat de capitalisation.
AMN TRANSPORT EURL au capital
de 6300 €.21 SQUARE FRANCOIS VILLON, 91250 SAINT GERMAIN LES CORBEIL RCS : 538259565 d’EVRY ; En date
du 30/06/2018 l’associé unique a approuvé les comptes de liquidation, a
donné quitus au liquidateur et a constaté
la clôture des opérations de liquidation, à
compter du 30/06/2018 ; Radiation au
RCS d’EVRY
Co-Gérants : Michel LEFORT et Claudine
LEFORT, née CHENAL, demeurant 8
Avenue Madeleine 91800 BRUNOY nommés pour une durée indéterminée.
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de EVRY.
PINEN CONSULTING
Siège social : 27 place Victor SCHOELCHER 91300 MASSY. Capital : 100 €.
Objet : Conseils pour la gestion des affaires. Président : M PINEN Nicolas, 11
Boulevard Pereire 75017 PARIS. Durée :
99 ans. Immatriculation au RCS de EVRY.
184149A – LES ECHOS
Par SPP du 25 Août 2018 il a été constitué
la société :
Dénomination :
SFERIA
Forme : SAS
Capital : 100 €, composé d’actions ayant
le même droit de vote et droit aux bénéfices.
Admission et transmission des actions : Les actions doivent revêtir obligatoirement la forme nominative, elles donnent lieu à une inscription en compte de
leur propriétaire. Les cessions ou transmissions d’actions sont réalisées à l’égard
de la société et des tiers par un virement
de compte à compte.
Siège : 2 Rue de la Gaité – 91200 Athis
Mons.
Président : M. FERRAGE Sylvestre, domicilié au 2 Rue de la Gaité – 91200 Athis
Mons.
Durée : 99 ans.
Début Activité : 01 Septembre 2018.
Objet : Conseil en système d’informations, Architecture et design de services
d’informations, Formation sur les technologies de l’informatique.
Immatriculation : RCS d’Evry.
DIVERS
184615A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 28/08/2018 il a
été constitué la société suivante :
"L’HORIZON"
Forme : SC Patrimoniale
Capital Social : 500.000 €
181313A – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue le
05/07/2018 concernant la société CINQ
SENS MOBILITE, il fallait lire : Par acte
SSP du 31/07/2018 et Capital : 1.500 €.
Siège social : 8 Avenue Madeleine 91800
BRUNOY
Objet : l’acquisition de biens et droits immobiliers, destinés à être loués, l’acquisition et la gestion de valeurs mobilières,
contrat de capitalisation.
Co-Gérants : Michel LEFORT et Claudine
LEFORT, née CHENAL, demeurant 8
Avenue Madeleine 91800 BRUNOY nommés pour une durée indéterminée.
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de EVRY.
MODIFICATIONS
184257B – LES ECHOS
EM CONSEIL
SARL au capital de 1000,00 €
17 avenue Normandie Niemen,
91220 BRETIGNY-SUR-ORGE
814485280 RCS Evry
Par décision de L’AGE en date du
24/08/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 26 rue du
Pressoir, 78990 Elancourt à compter du
24/08/2018. La société sera immatriculée
au RCS de Versailles et sera radiée du
RCS de Evry
Dénomination :
OISIMMO
Forme : Société civile immobilière
Capital : 300 Euros
Siège social : 27 rue Edouard Aubert –
91700 FLEURY MEROGIS
LD SANTE
SAS au capital de 100 €
Siège social : 3 ALLÉE DES GARAYS
91120 PALAISEAU
RCS EVRY nº 828 435 040
Le 31/07/2018, l’associé unique a nommé
Directeur Général : Linda DA SILVA, 18
rue du Grenier à Neige, 91370 Verrièresle-Buisson
Durée : 99 ans
Objet social : acquisition par achat ou apport, propriété, mise en valeur, transformation, construction, aménagement, administration, location, à titre exceptionnel
vente ou arbitrage, de tous biens et droits
immobiliers, ou de titres de sociétés donnant vocation à l’attribution en propriété ou
en jouissance, temporaire ou non de biens
et droits immobiliers, et toutes activités de
caractère civil s’y rattachant.
Gérance : M. Bertrand LOUVET demeurant 11 rue Charles Boudeville – 60110
MERU, et la SCI IMMOMED, 27 rue
Edouard Aubert – 91700 FLEURY MEROGIS, RCS Evry 839 399 813
Toutes les cessions de parts sont soumises à l’agrément de l’assemblée générale.
L’immatriculation sera faite au RCS
d’Evry.
184144A – LES ECHOS
SARL FIRST SECURITY PRIVEE.
S.F.S.P. SARL au capital de 130 000 euros. Siège social : 8, Avenue Emile Aillaud
91350 GRIGNY. 489 291 286 RCS de
EVRY. Par l’AGE du 30/06/2018, il a été
décidé d’augmenter le capital d’une
somme de 370000 euros par incorporation de réserves pour le porter
à 500000 euros. Modification au RCS de
EVRY.
DISSOLUTIONS
184450B – LES ECHOS
ARCHI PASTEUR
SCI au capital de 305,00 €
95, Grande rue, 91290 Arpajon
352403448 RCS Evry
CONSTITUTIONS
184396B – LES ECHOS
COSCIENZA
Objet social : La société a pour objet, en
France et à l’étranger, toutes opérations
de conseil, coaching, audit en ressources
humaines destinées aux entreprises, administrations, personnes morales publiques ou privées ainsi qu’aux personnes
physiques.
Siège social : 4 rue de la Prairie, 92410
Ville d’Avray Capital : 1000 € Président :
Mme Guenola Moussy demeurant : 4 rue
de la Prairie, 92520 Ville d’Avray élu pour
une durée indéterminée Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Nanterre
12116484W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP du 17/7/2018 a été
constituée une Société civile dénommée : LOUROC. Objet : la propriété, par
voie d’acquisition, d’apport, de construction ou autrement, et la gestion par voie
de location ou sous quelque forme que ce
soit, et notamment sous forme de mise à
disposition gratuite, de tous biens et droits
immobiliers quel qu’en soit l’usage ou la
destination. La propriété sous toute forme
qu’il y aura lieu d’actifs financiers et leur
gestion sous quelque forme que ce soit ;
La prise de participations dans toutes sociétés. Capital : 10.000 € Siège social :
70, rue de la Vallée du Bois, 92140 CLAMART Durée : 80 ans Gérants : M. Cyril
ROGER et Mme Véronique REIFFERSCALVET épouse ROGER, et M. Louis ROGER, demeurant tous ensembles 70, rue
de la Vallée du Bois, 92140 CLAMART.
Immatriculation : RCS de Nanterre
Rectificatif à l’annonce parue le
14/08/2018 dans LES ECHOS, concernant la société SCI CJOA, il y avait lieu de
lire : Par acte SSP du 08/08/2018, il a été
constituée une SCI dénommée : SCI
CJOA
Suivant acte SSP du 17/07/2018 a été
constituée une Société Civile dénommée : GUIROC Objet : La propriété, par
voie d’acquisition, d’apport, de construction ou autrement, et la gestion par voie
de location ou sous quelque forme que ce
soit, et notamment sous forme de mise à
disposition gratuite, de tous biens et droits
immobiliers quel qu’en soit l’usage ou la
destination. La propriété sous toute forme
qu’il y aura lieu d’actifs financiers et leur
gestion sous quelque forme que ce soit ;
La prise de participations dans toutes sociétés. Capital : 10.000 € Siège social :
70 rue de la Vallée du Bois 92140 CLAMART Durée : 80 ans Gérants :Mr Cyril
ROGER et Mme Véronique REIFFERSCALVET épouse ROGER, et Mr Guillaume ROGER, Dt tous ensembles 70 rue
de la Vallée du Bois 92140 CLAMART. Immatriculation : RCS de NANTERRE
Siège Social : 30 RUE DES ROSES
MOUSSES - 91390 MORSANG SUR
ORGE
Capital : 8 000 €
Objet : La société a pour objet : l’acquisition par voie d’achat ou d’apport, la propriété, la mise en valeur, la transformation, la construction, l’aménagement,
l’administration et la location de tous biens
et droits immobiliers, de tous biens et
droits pouvant constituer l’accessoire,
l’annexe ou le complément des biens et
droits immobiliers en question.
Gérant : JOUI Aurélie - 30 RUE DES ROSES MOUSSES - 91390 MORSANG SUR
ORGE
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS.
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
12116738 – LA VIE JUDICIAIRE
Il a été constitué une société par acte
SSP en date du 21/8/2018 à Asnières-surSeine. Dénomination : LOU. Forme :
S.C.I. Siège : 2, quai Aulagnier, Port Van
Gogh, Péniche ANKH, 92600 ASNIERESSUR-SEINE. Objet : acquisition,
construction, détention, propriété, administration et gestion par tous moyens directs ou indirects, de tous droits et biens
immobiliers. Capital : 100 €. Montant des
apports en numéraire : 100 €. Durée :
99 ans. Cession de parts et agrément :
elles sont libres. Gérance : Mme Sophie
BERNARD 2, quai Aulagnier, Port Van
Gogh, Péniche ANKH, 92600 Asnièressur-Seine. Immatriculation : au RCS de
Nanterre. Pour avis.
M. Karim BENSEGHIR et Mme Mounia
BENSEGHIR, née EL FANNANE, son
épouse, demeurant 2, route de Fleury,
91170 Viry-Châtillon, mariés le
27/06/2008, sous le régime légal de la
communauté de biens à défaut de contrat
de mariage ont sollicité et fait acté par Me
Florence PETEIN en date du 12/07/2018
le changement de leur régime matrimonial
pour celui de communauté de biens réduite aux acquêts.
Mentions particulières : La modification
n’emporte pas de modification dans le régime matrimonial des époux (communauté légale) mais simplement l’apport par
M. BENSEGHIR d’un bien sis en Belgique
à ladite communauté de biens.
Les oppositions seront adressées dans
les trois mois de la date de publication du
présent avis par courrier recommandé
avec accusé de réception auprès de Me
Florence PETEIN, officiant à VAN HALTEREN, notaires associés rue de Ligne, 13,
1000 Bruxelles (Belgique).
Pour avis
Par décision de L’AGE en date du
18/08/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 18/08/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. François Goutet, 17 Rue Einstein, 92160 Antony et fixé le siège de liquidation et
l’adresse de correspondance chez le liquidateur M. François Goutet. Mention en
sera faite au RCS de Evry
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
Par ASSP du 28/07/18, il a été constitué
la SCI dénommée 176 AV JAURES CLAMART.Siège social : 119 av jean jaures
92140 Clamart.Capital : 1000 €. Objet : acquisition et gestion de biens mobiliers et immobiliers. Gérance : M. Pierre
ESPARBES, 119 avenue jean jaures
92140 Clamart. Cessions soumises à
agrément. Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS de NANTERRE.
175236A – LES ECHOS
Avis de constitution
Par acte SSP, il a été constitué une SASU
dénommée LGL Capital : 10000 € Siège
social : 51 rue des Clos Beauregards 92500 RUEIL MALMAISON Objet :
Organisation d’événements (hors spectacles vivants) ; achat-vente de produits non
réglementés. Président : LE GUILLOU
Laurent 51 rue des Clos Beauregards
92500 RUEIL MALMAISON Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS NANTERRE
179516A – LES ECHOS
Par ASSP du 27/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée S.H.CONSEIL.Siège
social : 10 place du théâtre 92310 Sèvres.Capital : 1000 € Objet : Prestations
de conseil et de la mise en oeuvre opérationnelle pour les entreprises et autres organisations dans le domaine de la stratégie.Président : M.Ara Shahnazaryan, 10
place du théâtre 92310 Sèvres.Durée : 99
ans.Immatriculation au RCS de NANTERRE
184370A – LES ECHOS
AVIS DE CONSTITUTION
Par acte ssp du 31 juillet 2018, il a été
constitué une SAS :
Dénomination : CUBE SCHOOL BOULOGNE-BILLANCOURT
Siège : 35 ter avenue Pierre Grenier –
92100 Boulogne-Billancourt
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Nanterre
Capital : 1.000 euros
179576A – LES ECHOS
Par ASSP du 23/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée SAREITO.Siège social : 136 rue de paris 92100 Boulogne billancourt.Capital : 1000 € Objet : vente de
vêtements de prêt-à-porter et accessoires
de mode.Président : Mme Hélène TO, 136
rue de paris 92100 Boulogne billancourt.Durée : 99 ans.Immatriculation au
RCS de NANTERRE
179733A – LES ECHOS
Par acte SSP du 26/07/2018 constitution
de l’EURL : Kentt. Capital : 100 euros.
Siège social : 4 rue Marc Seguin 92240
Malakoff. Objet : Conception et exploitation de programmes informatique, de sites
internet, d’applications mobiles et multimédia, ainsi que plus généralement de
tous développements à caractère informatique. Gérance : Haroon Fazil, 4 rue Marc
Seguin 92240 Malakoff. Durée : 99 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
Nanterre.
Objet : la création, le développement et la
gestion d’un établissement scolaire ; la
création, le développement et la gestion
de services et produits relatifs à l’éducation scolaire, périscolaire et extra-scolaire ; la conception, la création et la
commercialisation de tout support éducatif
auprès des familles.
Exercice du droit de vote : Tout associé
peut participer aux décisions collectives
sur justification de son identité et de l’inscription en compte de ses actions au jour
de la décision collective. chaque action
donne droit à une voix.
Transmission des actions : La cession
des actions de l’associé unique est libre.
Président : la société FRANCECOLE,
SAS, sise 35 ter avenue Pierre Grenier 92100 Boulogne-Billancourt
(824 522 213 RCS Nanterre)
184550A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 25/07/2018, constitution SCI « JAURES »
Siège social : 33 rue de Bagneux – 92330
Sceaux
179777A – LES ECHOS
Par ASSP du 28/07/2018, il a été constitué
une SARL dénommée SARL R2D IMMO.
Siège social : 13 boulevard victor
hugo (chez benoit desforges) 92200
Neuilly sur seine. Capital : 300 €. Objet :
location meublée non-professionnelle ;
achat et vente de biens immobiliers ; activité de holding. Gérance : M. Benoit DESFORGES, 13, boulevard victor hugo
92200 Neuilly sur seine Durée : 99 ans.
Immatriculation au RCS de NANTERRE.
179870A – LES ECHOS
Par ASSP du 24/07/18 il a été constitué
une SAS dénommée PHILAE ADVISORY
SAS. Siège social : 90 RUE MARIUS AUFAN 92300 LEVALLOIS PERRET. Capital : 10000 €. Objet : Conseil pour les affaires et autres conseils de gestion.
Président : M. Stéphane Woerther, 211
montée de la vialle 26460 Bourdeaux.
DG : M. Guillaume Estager, 80 rue michelange 75016 Paris. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de Nanterre.
179871A – LES ECHOS
Par acte SSP, il a été constitué une SAS
dénommée BLUE WOLF PRODUCTIONS
Capital : 2400 € Siège social : 10 Rue du
Docteur Lombard 92130 ISSY LES MOULINEAUX Objet : La conception, la direction, la réalisation, la régie, pour son
compte ou en qualité de producteur exécutif pour le compte de tiers ou en qualité
de coproducteur, de spots publicitaires,
d’œuvres cinématographiques, audiovisuelles et de contenus multimédia ; Location de matériels professionnels lié à ces
activités. Président : FRAMMERY Eloïse
10 Rue du Docteur Lombard 92130 ISSY
LES MOULINEAUX Directeur Général :
JOUBERT Pierre-Loys 7 Rue Princesse
75006 PARIS Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS NANTERRE
180046A – LES ECHOS
184376B – LES ECHOS
Avis de changement de régime
matrimonial
179574A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
20/07/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
12116526W – LE PUBLICATEUR LEGAL
DIVERS
179980A – LES ECHOS
SOCIETES
184400A – LES ECHOS
184369A – LES ECHOS
Suivant acte reçu le 9 août 2018, par Maître Christophe CHEVAL, notaire associé
de la SCPTON « Gildas le Gonidec de
Kerhalic, Alain Koenig, Chantal Gaudry,
Christophe Cheval et Gilles Bonnet » à
Paris 2è, 20 rue de la Paix, il a été constitué une société :
92 • HAUTS-DE-SEINE
Par ASSP du 30/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée SAINVAL
VTC.Siège social : 2 rue gustave courbet
92230 Gennevilliers. Capital : 500 €. Objet : l’exploitation de voiture de transport
avec chauffeur (VTC). Président : M. Jean
Dasmon Sainval, 2 rue gustave courbet
92230 Gennevilliers. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de Nanterre.
180120A – LES ECHOS
Par ASSP du 05/07/2018 est créée la SCI
BENNAIM BARRES, 73 bd Victor Hugo
92200 Neuilly sur scène, capital 1000 €,
objet : Location de terrains et d’autres
biens immobiliers. Gérant M. Davis Bennaim, sis 73 bd victor hugo 92200 Neuilly
sur seine. RCS Nanterre
Capital social : 1.000 €
Objet social : L’acquisition, l’administration et la gestion par location ou autrement
de tous immeubles et biens immobiliers à
l’exclusion de toute activité de location en
meublé.
Durée : 99 ans
Gérant : Mme Valérie HOUDRE née LEVIN dt 33 rue de Bagneux – 92330 Sceaux
Immatriculation au RCS de Nanterre
MODIFICATIONS
184133B – LES ECHOS
AREL
SARL au capital de 8000,00 €
12 rue de Rémusat,
75016 Paris
521679977 RCS Paris
Par décision en date du 26/06/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 121 rue du président Wilson,
92300 Levallois-Perret à compter du
26/06/2018.
Gérance : Mme Valérie Pharès, demeurant 96 rue Thiers, 92100 Boulogne-Billancourt
Gérance : Mme Sandrine Cano, demeurant 37 rue sainte lucie, 92600 Asnieressur-Seine
La société sera immatriculée au RCS de
Nanterre et sera radiée du RCS de Paris
184256B – LES ECHOS
VIZEA/LESENR
SARL au capital de 56000,00 €
73 avenue Pierre Larousse,
92240 Malakoff
492275631 RCS Nanterre
Par décision de L’AGE en date du
27/08/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 59 avenue
Augustin Dumont, 92240 Malakoff à
compter du 27/07/2018. Mention en sera
faite au RCS de Nanterre
184470B – LES ECHOS
EVOLIS AMARIS SAS
SAS au capital de 100000,00 €
2 B rue de Villiers, 92300 Levallois-Perret
493108369 RCS Nanterre
Par décision de L’Associé Unique en date
du 21/08/2018 il a été pris acte de la nomination de M. Jean-françois THUNET,
demeurant 6 rue de la Pêcherie 69250
Fleurieu sur Saône en qualité de nouveau
Président, à compter du 21/08/2018 pour
une durée illimitée, en remplacement de
M. Julien CLOUET, Président démissionnaire. Mention en sera faite au RCS de
Nanterre
184314A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 20/08/2018 constitution de la SASU LAM TECK. Capital fixe : 100 €. Siège social : 17 boulevard Georges Clémenceau 92400
COURBEVOIE. Objet social : Conseil informatique. Président : Mr Romain LAMANDE demeurant 17 boulevard Georges Clémenceau 92400 COURBEVOIE,
la société SASU LAM TECK située 17
boulevard Georges Clémenceau 92400
COURBEVOIE est en cours d’immatriculation au RCS de NANTERRE élu pour
une durée illimitée. Durée de la société :
99 ans à compter de son immatriculation
au RCS de NANTERRE.
184472B – LES ECHOS
INTEMPORAL MOCHYLA
SAS au capital de 1000,00 €
8 PLACE LEON BLUM,
92130 ISSY LES MOULINEAUX
828954065 RCS Nanterre
Par décision de L’AGE en date du
24/08/2018 il a été pris acte de la nomination de DG Mlle Laura LENOBLE, demeurant 5 RUE ROUGET DE L’ISLE,
97419 LA POSSESSION à compter du
24/08/2018. Mention en sera faite au RCS
de Nanterre
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 9
Jeudi 30 août 2018 Les Echos Sociétés
184511B – LES ECHOS
ALEF IMMO
SASU au capital de 10000,00 €
15, rue Louis Rouquier,
92300 LEVALLOIS PERRET
828408070 RCS Nanterre
Par décision de L’AGE en date du
01/08/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 21, rue Carnot, 92300 Levallois Perret à compter du
01/08/2018. Mention en sera faite au RCS
de Nanterre
184594B – LES ECHOS
KANAWA CONSEIL
SASU au capital de 1000,00 €
4 Rue CLAUDE MIVIERE,
92270 Bois-Colombes
810707216 RCS Nanterre
Par décision du Président en date du
28/08/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 13 rue du rif
tronchard, 38120 Saint Egreve à compter
du 01/06/2018. La société sera immatriculée au RCS de Grenoble et sera radiée du
RCS de Nanterre
12116522W – LE PUBLICATEUR LEGAL
STORETAIL MARKETING SERVICES
SAS à conseil d’administration
au capital de 47.529, 26 €
Siège social : 7, rue Pasteur
92300 Levallois-Perret
800 195 273 RCS Nanterre
Aux termes du conseil d’administration en
date du 03/08/2018, il a été
décidé d’augmenter le capital de 3.909,
60 € pour le porter de 47.529, 26 € à
51.438, 86 €,
décidé de nommer en qualité d’administrateur, Mr. Cédric Vandervynckt demeurant 42, rue de Brunel 75017 Paris, en
remplacement de Mr. Mathieu Azorin, la
société Criteo, SA dont le siège social est
situé 32, rue Blanche 75009 Paris, immatriculée au RCS de Paris sous le nº 484
786 249, représentée par Mr. Frédéric Lachaud demeurant 11, rue Hurtebise 60200
Compiègne, en remplacement de Mr. Elie
Aboucaya, Mr. Benoît Jeannot demeurant
22, rue Abel Lauvray 78000 Versailles, en
remplacement de la société ISAI Gestion,
pris acte de la fin des fonctions d’administrateur, de la société VENTECH SA, Mr.
Thierry Petit,
décidé de nommer en qualité de Président
du Conseil d’Administrateur et Directeur
Général, Mr. Cédric Vaandervynckt
(nommé ci-dessus), en remplacement de
Mr. Mathieu Azorin,
décidé de nommer en qualité de Directeur
Général Délégué, Mr. Benoît Jeannot
(nommé ci-dessus) et Mr. Josh Roswech
demeurant 69, Melrose Drive, Chester,
New Jersey 07930 (USA), en remplacement de Mr. Elie Aboucaya,
12116542W – LE PUBLICATEUR LEGAL
GEDEX
Société coopérative anonyme
à capital variable
6/8, rue Louis Rouquier
92300 LEVALLOIS-PERRET
301 894 630 RCS NANTERRE
Aux termes d’un procès-verbal d’AGO du
14/6/2018, l’Assemblée générale a décidé
de nommer, en qualité de membre du
conseil de surveillance, M. Stéphane ANDRE demeurant 1555 Ancien chemin de
Mons, 30100 Alès, en remplacement de
M. Arnauld COUVREUR, démissionnaire.
Pour avis
12116551W – LE PUBLICATEUR LEGAL
ATELIER MULTI-SERVICES TAXIRAMA
SAS au capital de 5 000 euros
22-28 Rue Henri Barbusse,
92110 CLICHY
538 758 244 RCS NANTERRE
Aux termes d’une décision en date du
25-06-2018, l’associée unique, statuant
en application de l’article L. 225-248 du
Code de commerce, a décidé qu’il n’y
avait pas lieu à dissolution de la Société.
POUR AVIS
Le Président
12116556W – LE PUBLICATEUR LEGAL
RED HAT FRANCE
SARL au capital de 7.622,45 €
Siège social :
1 rue du Général Leclerc Immeuble Le linéa
92047 Paris la Défense Cedex
421 199 464 RCS Nanterre
Par décisions en date du 28/08/2018, l’associé unique a décidé de nommer en qualité de co-gérant, M. Thomas SAVAGE,
demeurant 1008 Pinehurst Drive, Chapel
Hill, Caroline du Nord 27517-5654, Etats
Unis, en remplacement de M. Michael
Cunningham.
12116571W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Vemedia Consumer Health France
SAS à associé unique
au capital de 3 000 001 Euros
Siège social : 114 Rue Gallieni
92100 Boulogne-Billancourt
818 340 176 RCS Nanterre
Aux termes du procès-verbal des décisions de l’associé unique du 27/08/2018 il
a été pris acte de la fin des fonctions de
directeur général de Mr Hernando
ACOSTA-STOEFS.
Pour avis
12116594W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PARTICEEP
Société par actions simplifiée
au capital de 28.020 €
176, avenue Charles de Gaulle 92522 NEUILLY-SUR-SEINE CEDEX
790 884 084 RCS NANTERRE
Aux termes d’un PV des décisions du Président du 02/4/2018, il a été constaté que
suite à l’attribution définitive d’une action
gratuite, le capital social a été porté de
28.020 € à 28.030 €.
Aux termes d’un PV d’AGOE du
27/6/2018, il a été constaté la démission
de M. Minh Quang TRAN de ses fonctions
de membre du Conseil de surveillance et
la nomination en ses lieux et place de la
société AXA SEED FACTORY (RCS
800.397.176), pour une durée indéterminée.
Aux termes d’un PV des décisions du Président du 28/6/2018, il a été décidé d’augmenter le capital social d’un montant nominal de 84.090 €. Le capital social est
ainsi porté de 28.030 € à 112.120 €.
Les articles 7 et 8 des statuts ont été modifiés en conséquence.
Mentions seront faites au RCS de Nanterre
12116599W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PG PROMOTION
SAS au capital de 80.000 euros
Siège social : 1 rue Augustine Variot –
92240 Malakoff
302 382 858 R.C.S. NANTERRE
Aux termes des décisions de l’associé unique du 27 août 2018, Caroline METAIS
demeurant 88 rue Sidonie Colette, le Clos
des Poètes – 13320 Bouc Bel Air a été
nommée en qualité de directeur général
délégué.
En date du 24 juillet 2018, les associés
ont :
- nommé en qualité de Commissaire aux
comptes suppléant la société SARL
J.GRENOUILLET située 56 rue du Faubourg Saint Antoine 75012 Paris (749 845
467 RCS Paris).
- décidé d’augmenter le capital social
d’une somme de 430.284 euros afin de le
porter à 430.384 euros.
- de nommer M. Stéphane FREMY demeurant 45 rue de la Baignade 93160
Noisy le Grand en qualité de Directeur Général.
En date du 24 juillet 2018, le Président de
la société a constaté la réalisation définitive d’une augmentation de capital d’une
somme de 187.000 euros afin de le porter
à 617.384 euros.
Pour avis
Aux termes des délibérations de l’assemblée générale ordinaire et extraordinaire
en date du 29/06/2018, il a été décidé de
transférer le siège social au 113, avenue
Jean Jaurès 92140 Clamart, à compter du
01/07/2018.
12116672W – LE PUBLICATEUR LEGAL
C.A.G. CONSEILS
Société à Responsabilité Limitée
Unipersonnelle au capital de 1 000 euros
8 rue Devès 92200 NEUILLY SUR SEINE
RCS NANTERRE 791 634 579
Aux termes du procès-verbal en date du
3 août 2018, l’associé unique a décidé
d’étendre l’objet social aux activités d’expertise comptable, de commissariat aux
comptes et d’audit et, en conséquence, de
modifier l’article 2 des statuts.
Pour avis
12116686W – LE PUBLICATEUR LEGAL
MICHELIOS
SAS au capital de 100 euros
Siège social : 191/195 avenue Charles
de Gaulle - 92200 Neuilly sur Seine
839 824 463 RCS Nanterre
En date du 05 juin 2018, l’associé unique
a nommé en qualité de Commissaire aux
comptes titulaire M. Philippe Guillard demeurant 107 Boulevard Raspail 75006
Paris.
En date du 26 juin 2018, l’associé unique
a nommé la société SARL J.Grenouillet située 56 rue du Faubourg Saint Antoine
75012 Paris (749 845 467 RCS Paris) en
qualité de Commissaire aux comptes suppléant.
En date du 24 juillet 2018, les associés ont
constaté la réalisation définitive d’une
augmentation de capital d’une somme de
12.700.967 euros afin de le porter à
12.704.067 euros, et ont nommé la société XMO MANAGEMENT située
191/195 avenue Charles de Gaulle 92200
Neuilly sur Seine (803 581 826 RCS Nanterre ) en qualité de nouveau Président et
ce en remplacement de M. Xavier MORCILLO.
En date du 24 juillet 2018, le Président de
la Société a constaté la réalisation définitive d’une augmentation de capital d’une
somme de 187.000 euros afin de le porter
à 12.888.067 euros.
Pour avis
12116454 – LE PUBLICATEUR LEGAL
ATELIER DELTAEDRE
SUBILYS INSTITUT DE BEAUTE,
S.A.R.L. au capital de 500 € 1, rue Serge
Prokofiev, 92220 BAGNEUX, 533 956 918
RCS NANTERRE. L’AGE du 5/7/2018 a
décidé la dissolution anticipée de la société et sa liquidation à compter du
5/7/2018. Mme Mireille POILASNE, 1, rue
Serge Prokofiev, 92220 Bagneux, a été
nommé liquidateur et le siège de la liquidation a été fixé au siège. Le liquidateur a
les pouvoirs les plus étendus pour réaliser
l’actif, apurer le passif et répartir le solde
entre les associés. Mention sera faite au
RCS de Nanterre.
SARL au capital de 8000 euros
Siège social : 18 rue de la Sablière
92600 ASNIERES SUR SEINE
814 501 383 RCS NANTERRE
Aux termes des délibérations de l’assemblée générale extraordinaire du 1 e r
août 2018, il a été décidé de transférer le
siège social de 18 rue de la Sablière
92600 ASNIERES SUR SEINE à 14 Hameau des Tilleuls – 37170 CHAMBRAY
LES TOURS, à compter du 1er août 2018.
L’article 4 des statuts a été modifié en
conséquence.
RCS de l’ancien siège : NANTERRE
RCS du nouveau siège : TOURS
Pour avis.
12116711W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par AGOA du 12/06/2018 de MILTON ET
COMPAGNIE, SAS, capital 6.000 €,
siège : 70, rue Pauline Borghèse 92200
Neuilly sur Seine, 528.373.988 RCS Nanterre, il a été décidé de nommer en qualité
de Président M. Laurent BAYCHELIER
demeurant 70, rue Pauline Borghese
92200 Neuilly sur Seine en remplacement
de Mme BAYCHELIER.
179807A – LES ECHOS
Le 01/07/18 l’associé unique de la sas deliver (1000 €, 20 all santos dumont 92150
suresnes, 809031628 rcs nanterre) transfère le siège 6 av archimede 02100 st
quentin.
179932A – LES ECHOS
UO CONSULTING SARL, SARL au capital de 1000 € Siège social : 3 RUE DE LA
PASTORALE D’ISSY 92130 ISSY-LESMOULINEAUX 495191629 RCS NANTERRE. Le 28/07/18, les associés ont décidé de transférer le siège social au 18
RUE TELLES DE LA POTERIE 92130
ISSY-LES-MOULINEAUX ; Mention au
RCS de NANTERRE
12116651W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SportDurable Conseil
Sigle : SDC
SAS au capital de 3.000 €
Siège social : 2, Place Corneille
92100 Boulogne-Billancourt
515 012 573 RCS Nanterre
184209A – LES ECHOS
184266A – LES ECHOS
JUD.FLY COMPANY
SASU au capital de 1 500 Euros
Siège social : 61 BOULEVARD NATIONAL 92250 LA GARENNE-COLOMBES
R.C.S : 820 283 091 NANTERRE
S.C.I au capital de 1.000 €
Siège Social : 3 avenue du Général
Leclerc 92210 SAINT CLOUD
RCS NANTERRE 822 935 169
179947A – LES ECHOS
COOP ESCAPE, SASU au capital de
5000 € Siège social : 8 RUE FELIX
FAURE 92600 ASNIÈRES SUR
SEINE 839431277 RCS NANTERRE. Le
09/07/18, l’associé unique a décidé de
transférer le siège social au 85 RUE VICTOR HUGO 92300 LEVALLOIS PERRET à compter du 01/08/18 ; Mention au
RCS de NANTERRE
Aux termes d’une délibération en date du
24 /07/2018, la collectivité des associés a
nommé en qualité de gérante Madame
Maya TRENDAFILOVA, demeurant 23
Acad, Ivan Buresh Str. - SOFIA (BULGARIE), pour une durée illimitée à compter
du 24/07/2018. Notification au RCS de
NANTERRE.
184534A – LES ECHOS
HEAT SOFTWARE FRANCE
180122A – LES ECHOS
SAS au capital de 38.112,25 €uros
By’cycleau, SAS au capital de 40000 €
Siège social : 6 rue Helene Loiret 92190
meudon 841005796 RCS Nanterre. Le
31/07/18, les associés ont décidé de
transférer le siège social au 102/108 rue
Pierre Brossolette 92320 Chatillon Mention au RCS de Nanterre
Siège social : 65 rue des Trois Fontanot 92000 Nanterre
180157A – LES ECHOS
UO INVEST, SCI au capital de 144000 €
Siège social : 3 rue de la Pastorale d Issy
92130 ISSY LES MOULINEAUX 533677761 RCS Nanterre. Le
31/07/18, les associés ont décidé de
transférer le siège social au 18 rue Telles
de la Poterie 92130 ISSY LES MOULINEAUX Mention au RCS de Nanterre
430 417 121 RCS Nanterre
L’associé unique en date du 29.06.2018 a
nommé en qualité de Commissaire aux
comptes titulaire : la société GECIA AUDIT, SARL dont le siège social est situé
503 chemin de Côteau des Oiseaux –
13680 LANCON DE PROVENCE - R.C.S.
SALON-DE-PROVENCE 820 712 396 en
remplacement de Gérald RECH, non renouvelé et n’a pas renouvelé Julien
MASSE, Commissaire aux comptes suppléant, non remplacé
DISSOLUTIONS
184565B – LES ECHOS
182812A – LES ECHOS
OCEANSHACK.10
SCI au capital de 99.960 €.
Siège social : 7 Bis rue Diderot
92130 ISSY LES MOULINEAUX.
RCS 841 275 670 NANTERRE
Le Gérant, en date du 07/08/2018, a décidé de rectifier l’erreur matérielle lors de
l’immatriculation de la société et de préciser conformément aux statuts constitutifs
la dénomination sociale qui est
OCEANSHACK.IO
Mention au RCS de NANTERRE.
ENERFINANCE
SARL au capital de 7622,45 €
11 rue de Louvain, 92400 Courbevoie
422674622 RCS Nanterre
Par décision de L’AGE en date du
06/07/2018 les Associés ont :
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
- donné quitus au Liquidateur, M. Noël Billard 3 square du Retiro, 78150 Le Chesnay, pour sa gestion et décharge de son
mandat,
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée. Radiation au RCS de Nanterre
183543A – LES ECHOS
IRD ELEC SARL au capital de 70.000 €
Siège : 37 AVENUE DE BUZENVAL
92500 RUEIL MALMAISON 833643034
RCS de NANTERRE Par décision de
l’AGO du 21/06/2018, il a été décidé de :
- nommer Gérant et associé indéfiniment
et solidairement responsable M. VIDAL
Rémi 1 bis avenue du fresnay 78500 SARTROUVILLE.Mention au RCS de NANTERRE
184175A – LES ECHOS
EY Experts Associés
12116697W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SAS à capital variable
ROSAPO
SAS au capital de 100 euros
Siège social : 191/195 avenue Charles
de Gaulle - 92200 Neuilly sur Seine
839 802 329 RCS Nanterre
En date du 05 juin 2018, l’associé unique
a désigné en qualité de Commissaire aux
comptes titulaire M. Philippe Guillard demeurant 107 Bld Raspail 75006 Paris.
Siège social : 1-2 place des Saisons,
Paris-la-Défense 1 – 92400 Courbevoie
817 723 687 RCS NANTERRE
Décisions de l’AG du 12/07/2018 : Extension de l’objet social et modification de l’article 2 des statuts pour adjoindre l’activité
de « Commissariat aux comptes ». Pour
avis.
179784A – LES ECHOS
NGTC, SASU au capital de
10000 €. Siège social : 17 rue de l’église
92200 Neuilly sur seine. 820132181 RCS
Nanterre. Le 30/06/18, l’associé unique a
approuvé les comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et
constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de Nanterre.
FUSION
184482A – LES ECHOS
PHILO SF
12116451 – LE PUBLICATEUR LEGAL
BO COLOR, S.A.S. au capital de
2.000 €, sise 13, boulevard de l’Hôpital
Stell, 92500 RUEIL-MALMAISON, 803
205 145 RCS NANTERRE. L’AGE du
30/7/2018 a décidé la dissolution société
et sa liquidation amiable à compter du
30/7/2018. M. Simon BELOT, lieudit Les
Rues, 72390 LE LUART, a été nommé liquidateur et le siège de la liquidation a été
fixé à son domicile. Le liquidateur a les
pouvoirs les plus étendus pour réaliser
l’actif, apurer le passif et répartir le solde
entre les associés. Mention sera faite au
RCS de Nanterre.
le fonds de commerce de boucherie charcuterie, sis et exploité LE FONDS DE
COMMERCE d’activité cédée, sis et exploité 4, rue Bokanowski 92600 Asnières
sur Seine, moyennant le prix de 200.000
euros.
L’entrée en jouissance a été fixée au 14
août 2018.
Les oppositions seront reçues dans les 10
jours de la dernière en date des publicités
légales pour la validité des oppositions à
l’adresse du fonds cédé et pour la correspondance au Cabinet Petré sis 8, rue la
Boétie 75008 Paris.
12116573 – LA VIE JUDICIAIRE
AKSVA, S.A.R.L. au capital de 1.000 €,
sise 17, rue Marguerite Yourcenar, 92700
COLOMBES, 808 807 176 RCS NANTERRE. Suivant l’AGE du 30/6/2018, le
gérant a décidé la dissolution anticipée de
la société à compter du 30/6/2018 et sa
mise en liquidation. Khalid ALIKKANE, 17,
rue Marguerite Yourcenar, 92700 Colombes, est nommé liquidateur. Le siège de
liquidation est fixé au 17, rue Marguerite
Yourcenar, 92700 Colombes. Mention au
RCS de Nanterre.
TRANSFERT DE SIEGE
Par décision de l’associé unique du
30/06/2018, il a été décidé le transfert du
siège de la Société, domiciliée au « 61
BOULEVARD NATIONAL, 92250 LA GARENNE-COLOMBES », elle sera désormais domiciliée au « 130 Avenue du Général de Gaule – 92250 LA
GARENNE-COLOMBES ». L’article 4
« SIEGE SOCIAL » des Statuts a été modifié en conséquence. Toutes les démarches ont été faites à cet effet. Le dépôt
légal sera effectué au RCS de NANTERRE.
La société J.A., SAS au capital de 2.000
euros, située à 17, rue Lehault 02250
Marle, 841 195 472 RCS Saint Quentin
12111889 – LA VIE JUDICIAIRE
IMMO- GERANCE, S.A.R.L. au capital
de 6.610 €, sise 59, rue Louise Michel,
92300 LEVALLOIS-PERRET, 325 495
117 RCS NANTERRE. Aux termes des
décisions du 1er/4/2018, l’associé unique
puis la collectivité des associés de la société IMMO GERANCE (l’Absorbante) a :
- augmenté le capital de 27,55 € par incorporation du "compte report à nouveau" et
fixé le capital à 7.650 €, divisé en 1.530
parts sociales de 5 € de valeur nominale
chacune ; - approuvé le projet de fusion
établi par acte SSP du 26/2/2018, aux termes duquel la société IMMO-GERANCE
ET ASSOCIES (l’Absorbée), S.A.R.L. au
capital de 7.350 €, sise 3, rue du
Commandant Lamy, 92400 Courbevoie,
489 067 819 RCS NANTERRE, a fait apport, à titre de fusion, à l’absorbante de la
totalité de son actif évalué à 442.899 € à
charge de la totalité de son passif évalué
à 223.217 €, la valeur nette des apports
s’étant donc élevée à 219.682 €. La prime
de fusion s’élève à 213.067 € ; - décidé,
pour rémunérer cet apport, d’augmenter
son capital de 6.610 € pour le porter de
7.650 € à 14.260 € par la création de
1.322 parts nouvelles de 5 € de valeur nominale chacune, entièrement libérées, et
attribuées aux associés de l’absorbée ; décidé d’annuler la totalité des parts sociales de l’absorbante auto-détenues par
l’absorbée par voie de réduction de capital
de l’absorbante de 7.650 € qui est ramené
à 6.610 €. La fusion est devenue définitive
le 1er/4/2018 ainsi qu’il résulte du PV des
décisions de l’associé unique et de la collectivité des associés de l’absorbante du
1er/4/2018 et du PV des décisions collectives des associés de l’absorbée du 1er/
4/2018, l’absorbée se trouvant dissoute à
cette date de plein droit du fait de la fusion.
La fusion a un effet rétroactif au 1er/
10/2017, d’un point de vue comptable et
fiscal, de sorte que les résultats de toutes
les opérations réalisées par l’absorbée depuis le 1er/10/2017 jusqu’au jour de la réalisation de la fusion sont réputées réalisées, selon le cas, au profit ou à la charge
de l’absorbante et considérées comme accomplies par l’absorbante depuis le 1er/
10/2017 ; - décidé de transformer l’absorbante en S.A.S. à compter du 1er/4/2018,
sans création d’un être moral nouveau et
d’adopter le texte des statuts qui régiront
désormais l’absorbante. La dénomination,
l’objet, le siège et la durée de l’absorbante
demeurent inchangées. Son capital reste
fixé à 6.610 €. M. Jérôme MARTIN, gérant, cesse ses fonctions du fait de la
transformation de l’absorbante et est
nommé président de la société sous sa
nouvelle forme. Admission aux assemblées et droit de vote : tout associé peut
participer aux assemblées et chaque action donne droit à une voix. Agrément :
cessions libres. Mention sera faite au RCS
de Nanterre.
VENTE DE FONDS GERANCE
OPPOSITIONS
12116565W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP en date du 14 août 2018 à
Paris,
Enregistré à Nanterre le 17 août 2018,
dossier 2018 43558, référence 2018 A
07862
La société LE COUTEAU D’ARGENT,
SAS au capital de 30.000 euros, située à
4, rue Bokanowski 92600 Asnières sur
Seine, 483 368 429 RCS Nanterre
a cédé à :
DIVERS
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
12116617 – LA VIE JUDICIAIRE
Aux termes d’un acte notarié reçu par
Me Caroline LAMBERT, notaire à Joigny
(Yonne), le 3/8/2018, il résulte que M. Bekim RRAHMANI, né le 20/8/1986 à Dumnice E Poshtme, Province du Kosovo
(Yougoslavie), de nationalité française, et
Mme Elena CHUTROVA, son épouse,
née le 27/8/1989 à Veles, République de
Macédoine (Yougoslavie), de nationalité
française, ensemble au 15, boulevard
Boieldieu, 92800 Puteaux, mariés à la
mairie de Paris (75015), le 14/11/2015,
sous le régime de la communauté d’acquêts, ont adopté pour l’avenir le régime
de la séparation de biens, tel qu’il est établi par les articles 1536 à 1543 du Code
civil. Conformément à l’article 1397, alinéa
3 du code civil, les oppositions des créanciers pourront être faites dans un délai de
trois mois et devront être notifiées à Me
Caroline LAMBERT, notaire, 33, avenue
Gambetta, 89300 Joigny.
12116654 – LA VIE JUDICIAIRE
Suivant acte reçu par Me Michel LANNES, notaire associé de la S.C.P. "Michel
LANNES, Sylvie DUBOS-ROUSSEAU",
titulaire d’un Office Notarial à Saint-Michel-en-l’Herme (Vendée), 5, rue Paul
Berjonneau, le 28/8/2018, a été reçu le
changement de régime matrimonial portant adoption de la communauté universelle par M. Daniel Marcel René
CHATON, retraité, et Mme Claudie Christiane Raymonde COMOLET, retraitée,
son épouse, ensemble au 3, allée des
Acacias, 92390 VILLENEUVE-LA-GARENNE, mariés à la mairie Brienon-surArmancon (89210) le 5/4/1975 sous le régime de la communauté d’acquêts à
défaut de contrat de mariage préalable.
Les oppositions des créanciers à ce changement, s’il y a lieu, seront reçues dans
les trois mois de la présente insertion, en
l’office notarial ou domicile a été élu à cet
effet. Pour insertion. Le notaire.
CONVOCATIONS
12116735W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SOCIETE IMMOBILIERE RUISSEAU
DES GAINS
Société anonyme au capital de 112.875 €
Siège social : 18 bis, rue de Villiers
92300 Levallois-Perret
786 491 373 R.C.S. Nanterre
(la « Société »)
Les actionnaires de la Société susvisée
sont convoqués en assemblée générale
extraordinaire, au 5, place de la Pyramide
- La Défense 9 - 92088 Paris La Défense
Cedex, le 14 septembre 2018 à 15 heures,
à l’effet de délibérer sur l’ordre du jour suivant :
- Rapport du Conseil d’administration sur
le projet de fusion-absorption ;
- Rapports des Commissaires à la fusion ;
- Approbation du projet de fusion-absorption de la Société, absorbée, par la société
in’li, société absorbante ;
- Dissolution sans liquidation de la Société, sous conditions suspensives notamment de l’approbation de la fusion et de la
réalisation de l’augmentation de capital de
la société in’li ;
- Pouvoirs en vue de l’accomplissement
des formalités légales.
Les actionnaires ont le droit d’assister aux
assemblées générales sur simple justification de leur identité, dès lors que leurs titres sont inscrits en compte à leur nom au
jour de l’assemblée.
Des formules de pouvoir ont été adressées aux actionnaires et sont également
à leur disposition au siège social. Les actionnaires qui désirent voter à distance
peuvent utiliser le formulaire de vote et ses
annexes qui leur ont été adressés ou se
procurer un exemplaire du formulaire de
vote et de ses annexes au siège social.
La demande doit alors être effectuée par
lettre recommandée avec demande d’avis
de réception et doit parvenir à la Société
six jours au moins avant la date prévue de
l’assemblée. Les votes à distance ne seront pris en compte que si les formulaires
dûment remplis parviennent à la Société
trois jours au moins avant la réunion de
l’assemblée générale.
Pour avis.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
10 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
93 • SEINE-SAINT-DENIS
SOCIETES
CONSTITUTIONS
12116470W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP du 26 07 218 constitution de la SAS :
BATIPRO RENOVATION
Capital social : 3000.00 euros.
Siège social : 29 Rue de Bordeaux - 93290
TREMBLAY EN
FRANCE
184213B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
26/05/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
MECHID
Objet social : l’exploitation de tous fonds
de commerce d’hôtels de tourisme ou de
meublées et toutes activités annexes ou
connexes.
Siège social : 10 rue Bonneuil, 93200
SAINT DENIS Capital : 1000 € Président : Mme Sylvie GACEM épouse MECHID demeurant : 10 rue Bonneuil, 93200
SAINT DENIS élu pour une durée indéterminée Admission aux assemblées et
exercice du droit de vote : Chaque actionnaire est convoqué aux Assemblées.
Chaque action donne droit à une voix.
Clauses d’agrément : Les actions sont librement cessibles entre actionnaires uniquement avec accord du Président de la
société. Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Bobigny
184216B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
27/06/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
P.B PLUS ÉVÈNEMENT
Objet social : TOUTES PRESTATIONS
COMMERCIALES, DE CONSEIL ET DE
GESTION, CRÉATION ET GESTION
D’EVENEMENT AINSI QUE TOUTES
ACTIVITÉS ANNEXES.
Siège social : 51 rue des rosiers, 93400
SAINT OUEN Nom commercial : P.B
Plus Évènement Capital : 1000 € Président : M. PATRICK BELVISI demeurant :
51 rue des rosiers, 93400 SAINT OUEN
élu pour une durée indéterminée Durée :
50 ans à compter de son immatriculation
au RCS de Bobigny
184221B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
27/08/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
BUSINESS CONSILIUM
Objet social : La société a pour objet, directement ou indirectement, en France ou
à l’étranger : - L’activité de conseil en gestion et en organisation incluant notamment
le conseil en management, en gouvernance, en recrutement, en finance, en
marketing auprès d’entreprises ou de particuliers ; - La création, l’acquisition, la location, la prise à bail, l’installation, l’exploitation de tous établissements, fonds de
commerce, usines, et ateliers se rapportant à cette activité ; - Et plus généralement, toutes opérations industrielles,
commerciales et notamment d’achat,
vente et location, financières, civiles, mobilières ou immobilières, pouvant se rattacher directement ou indirectement à l’objet social ou à tout objet similaire ou
connexe.
Siège social : 67 rue de Neuilly, 93250
Villemomble Capital : 1 € Président : M.
Idrissa Diop demeurant : 67 rue de Neuilly,
93250 Villemomble élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Bobigny
12116677 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP à Saint-Denis du
25/8/2018, il a été institué une E.U.R.L.
Dénomination : IBL TRAVAUX. Capital :
1.000 €. Siège : 88, rue Gabriel Péri,
93200 SAINT-DENIS. Objet : Tous travaux de maçonnerie, plâtrerie, plafond ou
menuiserie et toutes activités s’y rapportant. Durée : 99 ans. Gérant : GheorgheNicu IURCUTI, 88, rue Gabriel Péri, 93200
Saint-Denis, pour une durée indéterminée. Immatriculation : au RCS de Bobigny.
12116469W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte sous seing privé fait
à SAINT-GILLES LES BAINS en date du
03 août 2018, il a été institué une Société
par Action Simplifiée Unipersonnelle présentant les caractéristiques suivantes :
DENOMINATION SOCIALE : MOKAMOKA SAFARIS
SIEGE SOCIAL : 33 Rue André Joineau
93310 LE PRE SAINT-GERVAIS
OBJET : la réalisation de toutes prestations de services ayant trait à l’organisation, la vente et la promotion de voyages
et de séjours touristiques
DUREE : 99 années à compter de son immatriculation au RCS
CAPITAL : 500 euros, divisé en 500 actions correspondant à des apports en numéraire, entièrement libérées
TRANSMISSION DES ACTIONS : La cession des actions de l’associée unique est
libre.
PRESIDENTE : Mme Silke BERGERHOFF, demeurant et domiciliée à 97436
SAINT-LEU, Etang - 19 impasse Bleu
Azur.
Immatriculation de la Société au RCS de
BOBIGNY en cours.
Jeudi 30 août 2018 Les Echos Sociétés
179725A – LES ECHOS
Par ASSP le 24/07/2018, il a été constitué
la SASU : JET COURSES Capital :
2000 €.Objet : Acheminement de courrier
et de marchandises en milieu urbain effectué en cycle. Siège et Président :
MEFTAH SOUHAYEL demeurant 17 Allée du Moulin, 93140 Bondy. Durée : 99
ans. Au RCS de BOBIGNY
Objet : Entreprise Générale du bâtiment,
tous corps d’état.
Président : M. VALERO Valentin demeurant 29 rue de Bordeaux
- 93290 TREMBLAY EN FRANCE
Durée de la société : 99 ans à compter de
son
immatriculation au RCS Bobigny.
12116621W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date à Saint
Denis du 10/08/2018 a été constituée une
SAS nommée :
179914A – LES ECHOS
Par acte SSP du 30/07/2018 constitution
de la SASU SPLIFF CONCEPT. Capital :
1000 euros. Siège social : 3 avenue
edouard vaillant, 93500 pantin. Objet : Conception d’objets de décoration et
de communication en 3D, aménagement
d’espace et vente de fichiers informatiques. Président : Stéphane Guyot, 3 Avenue Edouard Vaillant 93500 Pantin. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation
au RCS de Bobigny.
Objet : Salon de coiffure et vente de produits connexes.
Par ASSP du 23/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée DULOS. Siège social : 8 impasse de la motte 93300 Aubervilliers. Capital : 100 €. Objet : Nettoyage
de locaux. Président : M. Oumar Tembely, 8 impasse de la motte 93300 Aubervilliers. Durée : 99 ans. Immatriculation au
RCS de BOBIGNY.
183696A – LES ECHOS
Par acte SSP du 23/08/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
12116703W – LE PUBLICATEUR LEGAL
MBAVAN
Aux termes d’un acte SSP en date à
SAINT OUEN du 01/09/2018 a été constituée une SAS nommée :
Siège social : 242 RUE ANATOLE
FRANCE 93700 DRANCY. Capital :
1.000 €. Objet : Agence immobilière et
prestations de services administratifs généraux. Président : M BALAPAVAN Balasubramaniam, 1 Rés. Danielle CASANOVA 93440 DUGNY. Durée : 99 ans.
Immatriculation au RCS de BOBIGNY.
WORLDSNEAKER
Objet : Toutes opérations pouvant se rattacher directement ou indirectement à
l’achat et la vente au détail notamment sur
internet de tous articles et produits marchands non réglementés de vêtements,
chaussure, prêt à porter, et accessoires
sous toutes ses formes, d’opérations, événements, concours et tous services pouvant s’y rattacher.
Capital : 500 € Siège social : 19 RUE
EUGENE LUMEAU, 93400 Saint-Ouen
Durée : 99 ans Transmission des actions : il existe des clauses statutaires
d’agrément à l’égard des tiers Président :
M. ALVIN DOS SANTOS, 19 RUE EUGENE LUMEAU, 93400 Saint-Ouen
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Bobigny
12108592 – LA VIE JUDICIAIRE
Le 22/6/2018, a été créée la S.A.R.L.
Dénomination : LANTOS EXPERT
CONSEIL. Siège : 102, avenue Marceau,
93700 DRANCY. Capital : 5.000 €. Durée : 99 ans. Objet : architecte d’intérieur,
designer, pilotage de projet, supervision
de travaux, valorisation de biens immobiliers, entretien d’immeuble, entretien espace vert, service de nettoyage et aide à
domicile (non réglementée). Gérant :
M. Viorel LANTOS, 102, avenue Marceau,
93700 Drancy. Immatriculation : au RCS
de Bobigny.
12108752 – LA VIE JUDICIAIRE
Le 28/6/18, a été créée la S.C.I. Dénomination : LANTOS IMMOBILIERS.
Siège : 102, avenue Marceau, 93700
DRANCY. Capital : 2.000 €. Durée :
99 ans. Objet : l’acquisition de tous terrains, immeubles ou droits immobiliers ; la
vente, en totalité ou par fractions, de tous
immeubles ; la location des dits biens. Gérant : M. Viorel LANTOS, 102, avenue
Marceau, 93700 Drancy. Immatriculation : au RCS de Bobigny.
183918A – LES ECHOS
Par acte SSP du 03/08/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
Par ASSP du 27/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée BK GROUPE.Siège
social : 79 av aristide briand 93320 Les pavillons-sous-bois.Capital : 1 €.Objet : VTC
Président : M.Burak Demir, 79 av aristide
briand 93320 Les pavillons-sous-bois.Durée : 99 ans.Immatriculation au RCS de
BOBIGNY
SARL au capital de 7623,00 €
Centre commercial de Créteil Soleil,
94000 CRETEIL
332590397 RCS Créteil
Par décision de L’AGE en date du
31/07/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 13 Rue Lucien Piron, 93110 ROSNY SOUS BOIS à
compter du 31/07/2018.
Gérance : M. Daniel LAGAIN, demeurant
13 Rue Lucien Piron, 93110 ROSNY
SOUS BOIS
La société sera immatriculée au RCS de
Bobigny et sera radiée du RCS de Créteil
184309B – LES ECHOS
SAS au capital de 1000,00 €
196 avenue gabriel péri,
93370 Montfermeil
791405962 RCS Bobigny
Par décision du Président en date du
30/07/2018 il a été pris acte de la nomination de M. alfredo FERNANDES, demeurant 44 rue de verdun 78110 Le vésinet en qualité de nouveau Président, à
compter du 30/07/2018 pour une durée illimitée, en remplacement de M. david RIVERA, Président démissionnaire. Mention
en sera faite au RCS de Bobigny
12116574 – LE PUBLICATEUR LEGAL
NOIXAM, S.A.S. au capital de
960.650 €, sise 23, avenue Léo Lagrange,
93190 LIVRY-GARGAN, 831 326 954
RCS BOBIGNY. Par une décision en date
du 1er/8/2018, M. Philippe LECRIQUE,
Président de la société a désigné aux
fonctions de DG de la société, M. Maxime
LECRIQUE, né le 6/12/1985 à CharlevilleMézières (08), de nationalité française,
21, avenue Léo Lagrange, 93190 LivryGargan, et ce à compter du 1er/8/2018
pour une durée indéterminée qui ne saurait excéder la durée des fonctions du président, sauf en cas de décès du président.
Mentions seront portées au RCS de Bobigny. Pour avis. Le président.
DRIVE ME FRANCE
Siège social : 12 rue Anselme 93400 ST
OUEN. Capital : 3.000 €. Objet : Le
commerce, la location et l’exportation de
véhicules automobiles neufs ou d’occasions. Président : M CHERIF NIAMKEY
N’doli, 38 Promenade Leclerc 57100
THIONVILLE. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de BOBIGNY.
184297A – LES ECHOS
Par l’A.G. en date du 27/08/2018 il a été
constitué la société suivante :
FM BATIMENT
Forme : SARL
Capital Social : 1.000 €
Siège social : 60 boulevard Roger Salengro 93190 LIVRY GARGAN
Objet : Bande à joints isolation et plaquiste
Gérant : Monsieur Paulo Domingos FERREIRA MENDONCA né le 06/02/1982 à
Tarrafal CAP VERT Nationalité CAP VERDIENNE et demeurant au 60 rue Roger
Salengro 93190 LIVRY GARGAN. Immatriculation au RCS de BOBIGNY
184449A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 27/08/2018 il a
été constitué la société suivante :
GLA.
Forme : SARL
Capital Social : 4.000 €
179435A – LES ECHOS
SOFRADA
ARTEVA
180146A – LES ECHOS
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Bobigny
184254B – LES ECHOS
12116692W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décisions du 30.06.2018, l’associé
unique de la société FREIGHT AIR SEA,
SAS, capital 100.000 €, siège : 2 rue du
Noyer Zac du Moulin 95700 Roissy-enFrance, 519 121 842 RCS Pontoise, a décidé de nommer en qualité de Président
M. Kaï CHENG, 13, rue de l’Embarcadère
94170 LE PERREUX SUR MARNE, en
remplacement de M. Jean-Claude LECORNET, démissionnaire, puis a décidé
de transférer le siège social au 3, rue du
Té, bâtiment nº3434, fret 04 – 93290
TREMBLAY-EN-FRANCE, à compter du
1er août 2018. Les statuts ont été modifiés
en conséquence. En outre, l’associé unique a pris acte que les mandats des
Commissaires aux comptes Titulaire et
Suppléant, à savoir : M. Philippe BEDDOK
et M. Arnaud BLANCHET, ont pris fins à
l’issue de l’assemblée. Mention en sera
faite au RCS de BOBIGNY, où la société
sera désormais immatriculée et au RCS
de Pontoise où la société sera radiée.
12116749W – LE PUBLICATEUR LEGAL
FRANGINES
Capital : 500 € Siège social : 100, Rue
Danielle Casanova, 93200 Saint-Denis
Durée : 99 ans Admission aux assemblées - Vote : Tout actionnaire peut participer aux assemblées. Chaque action
donne droit à une voix. Président : Mme
Louisa STAMBOULI, 3 Rue Jean Jaurès
Lgmt 259, 93200 Saint-Denis
MODIFICATIONS
Siège social : 37 Rue François Arago
93100 MONTREUIL
Objet : Placoplatre, pose de fenêtres,
étaiements, échafaudages.
Gérant : Monsieur IMOUNANE Hassan,
né le 07/05/1988 à Le Blanc Mesnil (93),
de nationalité française et demeurant 17
Allée des Bergeries 91210 DRAVEIL.
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de BOBIGNY.
179656A – LES ECHOS
184591A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 26/07/2018 constitution de la SAS SAS SOLYES. Capital fixe : 1000 €. Siège social : 1 Impasse
Bloch Praeger 93120 LA COURNEUVE.
Objet social : Achat, vente de produits afférents à la boulangerie, pâtisserie, sandwicherie, pizzeria, petite restauration. Président : Mr Karim HADJAR demeurant 38
rue Danielle Casanova 95140 GARGES
LES GONESSE élu pour une durée illimitée. Directeur Général : Mme Djaméla
HADJAR demeurant 38 rue Danielle Casanova 95140 GARGES LES GONESSE.
Admissions aux assemblées et exercice du droit de vote : chaque actionnaire est convoqué au Assemblées. Chaque action donne droit à une voix.
Clauses d’agrément : Tte cession sera
soumise à agrément de la société. Durée de la société : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de BOBIGNY.
Par acte SSP en date du 24/08/2018 il a
été constitué la société suivante :
PARIS BANGLA
INTERNATIONAL
Forme : SARL
12116481W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SOCIETE CIVILE IMMOBILIERE A.C.J.
SCI au capital de 1.020 € - Siège social :
4 rue Edouard Quenu, 75005 PARIS - 492
275 771 RCS PARIS
Avis de transfert de siège social
Aux termes d’une décision en date du
20.08.2018, l’assemblée générale de la
Société susvisée a décidé de transférer le
siège social au 10 bis boulevard de l’Est,
93340 LE RAINCY à compter du 20 Août
2018.L’article 4 « Siège social » des statuts a été modifié en conséquence. Gérant : M Jean-Baptiste BOUTROS, demeurant à 10 bis boulevard de l’Est 93340,
LE RAINCY. La société sera radiée de
RCS de PARIS et inscrite au RCS de BOBIGNY. Pour avis
12116508W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décisions du 31/05/2018, de MECS4,
SAS au capital de 100 euros, siège social : 143 boulevard Haussmann 75008
Paris, 839.470.432 RCS Paris, l’Associé
unique a décidé de transférer le siège social à 1 rue du Pré-RoissyTech Zone de
Fret nº4-Bat 3317 L’Aéroport Paris Charles de Gaulle, 95700 Roissy-en-France,
puis l’Associé Unique et la collectivité des
associés ont décidé d’augmenter le capital social par opérations successives pour
le porter à 7.155.000 €. Les Statuts ont été
modifiés en conséquence. La société sera
désormais immatriculée au RCS de Bobigny.
12116682W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Morgen Wood Entertainment France
Société par actions simplifiée
au capital de 10.000 euros
Siège social : 7, Place du 11 novembre
1918 à Bobigny (93000)
832 337 679 RCS Bobigny
Aux termes des décisions du Président en
date du 29 décembre 2017, agissant sur
délégation des Associés, accordée par
délibérations du 31 octobre 2017, il a été
constaté l’augmentation du capital social
résultant de la conversion de 546.500 obligations convertibles en actions, en actions
ordinaires de la Société.
Cette conversion a donné lieu à la souscription de 546.500 actions ordinaires
nouvelles d’une valeur nominale unitaire
de 1 euro, portant le montant du capital
social de 10.000 euros à 556.500 euros.
L’article 7 des statuts a été modifié en
conséquence.
Pour avis.
XIANG Sarl au Capital de 8 000 Euros
11 Rue du Pilier 93300 Aubervilliers
RCS : Bobigny 519 564 397
Suivant l’AGE des associés du
01/07/2018, Mme JIANG ép. WANG Yulian, demeurant au 4 pl. de l’ancien marché 94130 Nogent sur Marne, a été nommée en qualité de la gérante de la société
à compter de ce jour, en remplacement de
Mlle WANG Susu, démissionnaire.
Objet : Vente en gros et en demi-gros en
import-export des produits alimentaires et
autres non réglementés, Alimentation générale sans alcool, Bazar et Téléphonie.
Gérant : MR HMA RAHIM demeurant 128
rue Henri Barbusse 93300 AUBERVILLIERS
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de BOBIGNY.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
BOLYAP
SARL au capital de 1.000 €
Siège Social : 71 bis avenue Jean
Jaurès 93300 AUBERVILLIERS
R.C.S. BOBIGNY 817 587 462
Suivant PV de l’AGE du 24/08/2018, les
associés ont décidé de transférer le siège
social de la société au 21-23 avenue Jean
Jaurès – 93300 AUBERVILLIERS à
compter du 01/09/2018. Notification au
RCS de BOBIGNY.
184246A – LES ECHOS
SOCIETE ZAC
S.A.R.L au capital de 7 622.45 €
Siège Social : 75 avenue de la
République 93300 AUBERVILLIERS
RCS BOBIGNY 425 131 356
Par l’AGE du 24/08/2018, les associés ont
décidé de nommer en qualité de gérant M.
BOLAT Jean demeurant 6, rue Stéphanie
Valentin 95400 ARNOUVILLE LES GONESSE, à compter du 24 /08/ 2018 en
remplacement de M. BOLATOGLU Edip,
gérant démissionnaire. Notification au
RCS de BOBIGNY.
184617A – LES ECHOS
MADAME PEEL
12116578 – LA VIE JUDICIAIRE
SAS au capital de 8 000 €
A.M.C.E, S.A.S.U. au capital de
5.000 €, sise 36, avenue du Général de
Gaulle, 93170 BAGNOLET, 812 463 578
RCS BOBIGNY. Aux termes du PV de décision de l’actionnaire unique du
19/7/2018, la dénomination de la société
a été modifiée et devient comme suit à
compter du 19/7/2018. Ancienne mention : A..M.C.E. Nouvelle mention :
A.M.C.E - EXPERTS. Pour avis.
Siège social : 86, rue de la République,
93200 ST DENIS
l’AU a été décidé le 10/08/18 de transférer
le siège social au 89 rue des Chantereines, 93100 Montreuil.
12116579 – LA VIE JUDICIAIRE
184233B – LES ECHOS
TOUBATIR 77, S.A.S.U. au capital de
1.000 €, sise 6, rue Michel Roche, 77780
BOURRON MARLOTTE, 807 457 593
RCS MELUN. Aux termes d’une délibération de l’actionnaire unique en date du
31/7/2018, les décisions suivantes ont été
prises et celles à compter du 1er/8/2018 :
- Transfert le siège du 6, rue Michel Roche, 77780 BOURRON MARLOTTE au
252, allée de Montfermeil, 93220 GAGNY. L’article 4 des statuts sera modifié
en conséquence. - Démission de M. Yvon
CONTASSOT de ses fonctions de Président et nomination en remplacement de
M. Alican NUGUT, né le 27/6/1989 à
Adiyaman (Turquie), 24, rue Denis Papin,
95400 Arnouville, de nationalité française.
L’article 12 des statuts sera modifié en
conséquence. La société qui était immatriculée au RCS de Melun fera l’objet d’une
nouvelle immatriculation au RCS de Bobigny. Pour avis.
12116643 – LA VIE JUDICIAIRE
P.BUGNOT, S.A.S.U. au capital de
300.000 €, sise 36, avenue du Raincy,
93250 VILLEMOMBLE, 582 092 417 RCS
BOBIGNY. Aux termes de la décision de
l’associé unique du 29/6/2018, il résulte
que le siège a été transféré au 34, route
de Provins, 77144 MONTEVRAIN, à
compter du 1er/8/2018. L’article 4 "siège"
des statuts a été modifié en conséquence.
Mention sera faite au RCS de Créteil. Pour
avis.
12116659 – LA VIE JUDICIAIRE
Aux termes des décisions de l’associé
unique du 11/6/2018, de la société
MAYDAY SECURITE, S.A.S.U. au capital
de 310.000 €, sise 7, avenue Francis de
Pressensé, ZAC du Cornillon, 93214 LA
PLAINE SAINT-DENIS CEDEX, 342 222
007 RCS BOBIGNY. Il a été nommé : CAC titulaire, la société KPMG S.A, au capital de 5.497.100 €, 2, avenue Gambetta,
Tour Eqho, 92066 Paris-La Défense Cedex, 775 726 417 RCS Nanterre, en remplacement de la société KPMG AUDIT
OUEST. - de ne pas renouveler le mandat
de la société KPMG AUDIT NORMANDIE,
CAC suppléant, en vertu de l’article
L.823-1, alinéa 2 du Code de commerce.
Pour avis.
179863A – LES ECHOS
DIATRANS SARL au capital : 50000 €. 2
bis rue désirée lelay, 93200 SAINT DENIS
RCS : 818376584 de BOBIGNY En date
du 19/07/2018, L’unanimité des associés
décide de : la fin des fonctions de gérant
de TADJUIDEEN DIANA à compter du
30/06/2018 ; - la nomination en tant que
gérant de TADJUIDEEN Taoridi domicilié
1 pl. du Gros Caillou, 95400 Villiers Le Bel
à compter du 01/07/2018 ; Modification au
RCS de BOBIGNY
Capital Social : 5.000 €
Siège social 128 Rue Henri Barbusse
93300 AUBERVILLIERS
184239A – LES ECHOS
183534A – LES ECHOS
BKS CONSULTING
SAS au capital de 1.000 €. Siège social :
9-11 AVENUE MICHELET 93400 ST
OUEN. RCS 800 229 072 BOBIGNY.
L’AGE du 26/07/2018 a nommé président : M BENGOUGAM MALEK, 81 RUE
MARC VIEVILLE 93250 VILLEMOMBLE
en remplacement de M BENGOUGAM
KAMEL. Mention au RCS de BOBIGNY.
807 778 147 RCS BOBIGNY
DISSOLUTIONS
ISP CONSEILS
SARL Unipersonnelle au capital de
1000,00 €
102 RUE CARNOT, 93100 MONTREUIL
807440631 RCS Bobigny
Par décision de L’Associé Unique en date
du 30/07/2018 il a été décidé de la dissolution anticipée de la société et sa mise en
liquidation amiable à compter du
30/07/2018, nommé en qualité de liquidateur M. JULIEN GUILLEMET, 102 RUE
CARNOT, 93100 MONTREUIL et fixé le
siège de liquidation et l’adresse de correspondance au siège de la société. Mention
en sera faite au RCS de Bobigny
12116618 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Selon PV de l’AGE du 8/1/2018, de la
société RG CONSULTING IDF, S.A.S. à
associé unique au capital de 100 € en liquidation, sise 21, rue de la Mare à l’Ane,
93100 MONTREUIL, 818 343 436 RCS
BOBIGNY. Il a été approuvé les comptes
de liquidation, donné quitus au liquidateur,
M. Régis GAZAUD, 21, rue de la Mare à
l’Ane, 93100 Montreuil, l’a déchargé de
son mandat et prononcé la clôture des
opérations de liquidation à compter du jour
de ladite assemblée. Les comptes de liquidation seront déposés au GTC et la société sera radiée du RCS de Bobigny.
182486A – LES ECHOS
SODRIVE, SASU au capital de
1500 €. Siège social : 205 avenue du président Wilson 93210 Saint-denis,
831044623 RCS Bobigny. Le 06/08/18,
l’associé unique a décidé la dissolution
anticipée de la société, nommé liquidateur
M. soufiane bouchata, 205 Avenue du
Président Wilson 93210 Saint-Denis, et
fixé le siège de liquidation au siège social.
Modification au RCS de Bobigny.
DIVERS
184229B – LES ECHOS
Additif à l’annonce parue dans Les Echos
(Le Publicateur Légal – La Vie Judiciaire),
le 19/07/2018, concernant la société
P.O.M DISTRIBUTION, lire Il a également
été pris acte de modifier l’objet social de
la société, à compter du 15/07/2018 Nouvel objet social : Distribution alimentaire
en gros demi-gros et détail - PAS DE
VENTE D’ALCOOL Mention en sera faite
au RCS de Bobigny
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 11
Jeudi 30 août 2018 Les Echos Sociétés
VENTE DE FONDS GERANCE
UNIQUE GÉRANCE
184518B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte sous-seing privé en
date du 18/10/2017 enregistré le
29/08/2018 au Service des Impôts des Entreprises de saint denis, dossier numéro
201822111, référence numéro
2018A10663,
la société GEREHODI SARL, au capital
de 54881.64 €, immatriculée au RCS de
BOBIGNY sous le numéro 393195466,
domiciliée 14/16 RUE ERNEST RENAN 93390 Saint Denis représentée par
GILLES HENIQUE,
a donné en location-gérance à
la société LA BOUCHERIE JUMEL SASU,
au capital de 5000 €, immatriculée au
RCS de BOBIGNY sous le numéro
832497762, domiciliée 18 ALLEE COCHIN 93390 CLICHY SOUS BOIS représentée par JUMEL YOANN,
un fonds de commerce de
BOUCHERIE situé 48 RUE AUGUSTE
POULLAIN, 93200 SAINT DENIS, à
compter du 18 OCTOBRE 2017 jusqu’au
30 SEPTEMBRE 2018
Le contrat est renouvelable par tacite reconduction d’une période de 12 mois
Pour unique insertion
AVIS DIVERS
DIVERS
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
184206A – LES ECHOS
CHANGEMENT DE
179596A – LES ECHOS
Constitution par ASSP le 01/07/2018 de la
SCI : CLEMATHO Capital : 100 €. Siège :
42 bis bd rabelais, 94100 SAINT MAUR
DES FOSSES. Objet : Achat d’un bien immobilier pour que l’un des associés l’occupe gratuitement à titre de résidence
principale.Gérance : FACCENDA Clémence - 42 bis bd rabelais, 94100 Saintmaur-des-Fossés ; FACCENDA Marc - 16
rue de l’église, 94380 Bonneuil-surMarne ; Durée : 99 ans. Au RCS de CRETEIL
REGIME
Suivant acte reçu par Maître Frédéric
LLAUZE, Notaire Associé de la Société Civile Professionnelle "Frédéric LLAUZE et
Béatrice LLAUZE", titulaire d’un Office Notarial à la résidence de CERET (66400) 10
Boulevard Jean Moulin, le 17 août 2018,
a été reçu le changement de régime matrimonial portant adoption de la Communauté Universelle par : Monsieur Stéphane Eric Paul DIOT, Sans profession,
et Madame Isabelle Yvonne ROBIN, Dirigeante de société, son épouse, demeurant ensemble à NEUILLYPLAISANCE
(93360) 24 avenue des Ramiers. Monsieur est né à MONTREUIL (93100) le 6
octobre 1968, Madame est née à MONTREUIL (93100) le 12 mars 1969. Mariés
à la mairie de NEUILLY-PLAISANCE
(93360) le 22 janvier 2013 sous le régime
de la communauté d’acquêts à défaut de
contrat de mariage préalable. Ce régime
matrimonial n’a pas fait l’objet de modification. Les oppositions des créanciers à
ce changement, s’il y a lieu, seront reçues
dans les trois mols de la présente insertion, en l’office notarial où domicile a été
élu à cet effet.
179768A – LES ECHOS
Par ASSP du 26/07/2018, il a été constitué
une SARL dénommée TOM FRUITS 94.
Siège social : 137 avenue anatole france
94600 Choisy le roi. Capital : 10.000 €.
Objet : Ventes ambulante de d’aliments,
import - export de fruits secs. Gérance :
M. MOHAMED MOUMNI, 1 rue charles
gounos 91560 Crosne Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de CRETEIL.
Nouvelle mention : BATIMENT TOUS
CORPS D’ETAT, MACONNERIE GENERALE, ACHAT, VENTE ET LOCATION
DE MATERIELS DE BATIMENTS.
- il a été décidé de modifier le capital de
la société en le portant de 4000 € à
15000 €. Mention en sera faite au RCS de
Créteil
12116449 – LE PUBLICATEUR LEGAL
SACEIVAL, S.A.S. au capital de
39.000 €, sise 94, avenue du Bac, 94100
SAINT-MAUR-DES-FOSSES, 479 778
862 RCS CRETEIL. L’AG du 25/6/2018 a
décidé d’augmenter le capital de 9.750 €
en numéraire pour le porter de 39.000 € à
48.750 € et de nommer Présidente
Mme Frédérique de BURONBRUN, 5, rue
Hoche, 94210 La Varenne Saint-Hilaire,
en remplacement de la société SAINTECROIX, démissionnaire.
12116683 – LE PUBLICATEUR LEGAL
180127A – LES ECHOS
Par ASSP du 28/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée BAH SAP.Siège social : 1 rue thimonnier villeneuve-saintgeorges 94190.Capital : 1000 € Objet :
Service à la personne, aux familles.Mise
en relation de personnel intervenant au
domicile des particuliers dans ce domaine.Président : M.MOHAMED JULDEH
BAH, 1, rue thimonnier 94190 Villeneuve
st georges (France).Durée : 99 ans.Immatriculation au RCS de CRETEIL.
Aux termes du PV des décisions de la
gérance du 15/5/2018, les associés de la
société BONTEMPS, S.A.R.L. au capital
de 40.000 €, 103, boulevard Circulaire
Nord- Fruleg, 94150 RUNGIS, 103, 430
336 339 RCS CRETEIL, ont constaté la
réalisation définitive de la réduction du capital décidée par l’AGE du 2/2/2018, d’un
montant de 15.000 €, pour le ramener de
40.000 € à 25.000 €. Mention sera faite au
RCS de Créteil.
12116590W – LE PUBLICATEUR LEGAL
VENTES AUX
ENCHÈRES
94 • VAL-DE-MARNE
12116706 – LA VIE JUDICIAIRE
SOCIETES
184572A – LES ECHOS
Vente aux enchères publiques
sur licitation
CONSTITUTIONS
L’adjudication aura lieu le :
mardi 9 octobre 2018 à 13 h 30
184540B – LES ECHOS
Au palais de justice de Bobigny (93),
173, avenue Paul Vaillant-Couturier :
EN UN SEUL LOT
UN APPARTEMENT
UN BOX et UNE CAVE
Les biens et droits immobiliers sis à :
STAINS (93)
127, boulevard Maxime Gorki
Cadastrés section T nos 302 et 184, et
plus particulièrement les lots de copropriété suivants :
Lot numéro quinze (15) :
Un appartement dans le bâtiment A, au
deuxième étage, porte gauche sur le côté
gauche du palier, comprenant : entrée, séjour, quatre chambres, cuisine, salle de
bains, salle d’eau, WC, placards, balcon.
Et les 989/100.000 èmes des parties
communes générales de l’immeuble.
Suivant PV de description dressé le
2 juillet 2018 par Maître LETELLIER, Huissier de justice associé à TREMBLAY-ENFRANCE (93), les lieux comprennent : entrée, cuisine, pièce principale, couloir de
dégagement, toilettes, salle d’eau, trois
chambres, salle de bains.
Lot numéro cent-soixante-quatre (164) :
Un box pour voiture automobile portant
le nº 6 du plan, au deuxième sous-sol dans
la partie du bâtiment A.
Et les 114/100.000 èmes des parties
communes générales de l’immeuble.
Lot numéro soixante (60) :
Une cave portant le numéro 121 du
plan des caves, au premier sous-sol, dans
le bâtiment A.
Et les 5/100.000èmes des parties communes générales de l’immeuble.
Cette vente a lieu à la requête de Monsieur José Maria DOS REIS MONTEIRO,
né le 7 septembre 1975 à SANTA CATARINA (Cap Vert), de nationalité française,
demeurant 46, rue Albert Thomas (94500)
CHAMPIGNY-SUR-MARNE, ayant pour
avocat Maître Jean-Claude GUIBERE,
avocat au barreau de la Seine Saint-Denis.
MISE A PRIX : 160.000 €
(cent soixante mille euros)
Avec faculté de baisse d’un 1/3 puis d’un
1/4 à défaut d’enchère
Les enchères ne peuvent être reçues
que par ministère d’avocat postulant près
le tribunal de grande instance de Bobigny.
CONSIGNATION POUR ENCHERIR :
16.000 € à l’ordre du bâtonnier
Fait et rédigé à Bobigny, le 27 août
2018, par l’avocat poursuivant.
Signé : Maître Jean-Claude GUIBERE
S’adresser pour tous renseignements :
A Maître Jean-Claude GUIBERE, avocat au barreau de la Seine Saint-Denis,
34, rue de Bourgogne (93) BOBIGNY, dépositaire d’une copie du cahier des conditions de vente. Tél. : 01 48 96 99 69.
Au greffe des criées du tribunal de
grande instance de Bobigny, où le cahier
des conditions de vente est déposé.
Sur les lieux, pour visiter où une visite
sera organisée le mercredi 3 octobre
2018 de 14 h 30 à 15 heures.
Sur Internet : www.vlimmo.fr.
Aux termes d’un acte SSP en date du
26/07/2018 il a été constitué une SCI nommée :
MG2 IMMOBILIER
Objet social : La société a pour objet l’acquisition, la gestion et plus généralement
l’exploitation par bail, location, sous-location ou autrement, de tous immeubles bâtis ou non bâtis dont elle pourrait devenir
propriétaire, usufruitière ou nue-propriétaire, par acquisition, crédit bail ou autrement
Suivant acte SSP du 17/08/2018 constitution de la SASU TAXI LOULOU.
Capital fixe : 1000 €. Siège social : 10
RUE PIERRE LESCOT 94000 CRETEIL.
Objet social : TAXI, LOCATION GERANCE. Président : Mr El miloud FEQQOUSSI demeurant 10 RUE PIERRE
LESCOT 94000 CRETEIL, la société SASU TAXI LOULOU située 10 RUE
PIERRE LESCOT 94000 CRETEIL est en
cours d’immatriculation au RCS de CRETEIL élu pour une durée illimitée. Durée
de la société : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de CRETEIL
MODIFICATIONS
184255B – LES ECHOS
SOFRADA
SARL au capital de 7623,00 €
Centre commercial de Créteil Soleil,
94000 CRETEIL
332590397 RCS Créteil
Siège social : 8 rue Eugène Renault,
94700 MAISONS ALFORT Capital :
1000 € Gérant : M. Guillaume LAURENT,
8 rue Eugène Renault, 94700 MAISONS
ALFORT Cessions de parts sociales :
les parts sociales sont librement cessibles
au profit d’un Associé. Toute cession à un
tiers de la société est soumise au préalable à agrément de la collectivité des Associés réunis en Assemblée Générale Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Créteil
Par décision de L’AGE en date du
31/07/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 13 Rue Lucien Piron, 93110 ROSNY SOUS BOIS à
compter du 31/07/2018. La société sera
immatriculée au RCS de Bobigny et sera
radiée du RCS de Créteil
12116726W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SINI PREVENTION SECURITE
PRIVE
Par ASSP du 28/08/2018 a été constituée
une société par actions simplifiée
Dénomination : ORGASSIST
Siège : 24, rue Garnier Pages – 94 Saint
Maur des Fosses
Capital : 2.500 €
Objet : Marketing stratégique, étude de
marché, veille concurrentielle, développement de nouveaux produits ou de nouveaux marchés, marketing de l’innovation,
marketing opérationnel
Durée : 99 ans
Président : DUPONT Jacques, 47 rue du
Pont Chennevières sur Marne 94
Admission aux assemblées et vote : Tout
associé peut participer aux assemblées
sur justification de son identité et de l’inscription en compte de ses actions.
RCS Créteil. Pour avis
12108590 – LA VIE JUDICIAIRE
Le 6/6/2018, a été créée la S.A.R.L.U.
Dénomination : VYKA AUTOMOBILE.
Siège : 7 bis, rue Prairial, 94500
CHAMPIGNY-SUR-MARNE. Capital :
20.000 €. Objet : l’entretien et réparations
de véhicules ; achat, vente, location de véhicules sans chauffeur, démarches liées à
l’immatriculation de véhicules, achat,
vente de pièces détachées ; dépannage.
Durée : 99 ans. Gérant : M. Jean Henri
ICHBIA, 50, rue Carnot, 94700 MaisonsAlfort. Immatriculation : au RCS de Créteil.
184340B – LES ECHOS
SARL au capital de 10000,00 €
5 TER RUE MARCELIN BERTHELOT,
94500 CHAMPIGNY SUR MARNE
829995067 RCS Créteil
Par décision en date du 14/08/2018 il a
été pris acte de la nomination de M. BABACAR DIAGNE, demeurant 9 BIS RUE
JEAN VILAR 77240 VERT SAINT DENIS
en qualité de nouveau Gérant, à compter
du 16/08/2018 pour une durée illimitée, en
remplacement de M. MAMADOU
NDIAYE, Gérant démissionnaire. Mention
en sera faite au RCS de Créteil
Par ASSP du 27/07/2018, il a été constitué
la SCI dénommée MAGUEN.Siège social : 102 ave de paris 94300 Vincennes.Capital : 1.000 €. Objet : acquisition et
gestion de biens mobiliers et immobiliers. Gérance : M. Zachary Azria, 102 ave
de paris 94300 Vincennes. ; AZ holding
group, SAS au capital de 800000 €,
833 506 447 RCS PONTOISE, représentée par Zachary Azria. Cessions soumises
à agrément. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de CRETEIL.
12116605W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par AGE du 25/7/2018 de UNIMEX CO,
SARL, capital 602.000 €, siège : 8, rue de
la Darse, 94600 CHOISY-LE-ROI, 312
138 449 RCS CRETEIL, il a été pris acte
de la démission de M. TAN Ty de ses fonctions de Gérant, et nommer en son remplacement MM. TAN David demeurant
9, rue Michel Cervantes, 93160 NOISYLE-GRAND, et TAN Richard demeurant
8, rue Michel Cervantes, 93160 NOISYLE-GRAND. Mention au RCS.
12116463 – LA VIE JUDICIAIRE
Aux termes des décisions du 24/7/2018,
l’associé unique de la société AM DIFFUSION, S.A.R.L. au capital de 1.530 €, sise
7, rue du 8 Mai 1945, 94240 L’HAY-LESROSES, 452 370 927 RCS CRETEIL, a
décidé de transformer la société en S.A.S.
à compter du même jour, sans création
d’un être moral nouveau et a adopté le
texte des statuts qui régiront désormais la
société. La dénomination de la société,
son objet, son siège, sa durée et les dates
d’ouverture et de clôture de son exercice
demeurent inchangés. Le capital reste fixé
à la somme de 1.530 €. Admission aux
assemblées et droit de vote : tout associé peut participer aux assemblées sur justification de son identité et de l’inscription
en compte de ses actions. Chaque associé a autant de voix qu’il possède ou représente d’actions. Transmission des
actions : en cas de pluralité d’associés,
la cession d’actions au profit de tiers à la
société doit être autorisée par les associés. M. Arnaud MALIDIN, gérant, a cessé
ses fonctions de ce fait. Sous sa nouvelle
forme de S.A.S. la société est dirigée par
Président, la société HDC, S.A.R.L. au
capital de 776.820 €, ZA des Tunières,
44119 Grandchamp-des-Fontaines, 489
969 857 RCS Nantes, représentée par son
gérant, M. Dominique CHAPLET. Le dépôt légal sera effectué au GTC de Créteil.
Pour avis. le président.
184583B – LES ECHOS
ASSETCOM
SARL au capital de 10000,00 €
3 RUE DU GENERAL CHANZY,
94220 Charenton-le-Pont
452700990 RCS Créteil
Par décision de L’AGE en date du
28/08/2018 il a été pris acte de la nomination de M. MICKAEL SABBAN, demeurant 100 WEST 89TH STREET 10024
NEW YORK USA en qualité de nouveau
Gérant, à compter du 29/08/2018 pour une
durée illimitée, en remplacement de M.
DANIEL SABBAN, Gérant démissionnaire. Mention en sera faite au RCS de
Créteil
12116639 – LA VIE JUDICIAIRE
SOCIETE AUTOMOBILE DU GARAGE DE L’ALMA, S.A.S. au capital de
1.100.000 €, sise 23, avenue Roger Salengro, 94500 CHAMPIGNY-SURMARNE, 572 151 314 RCS CRETEIL. Aux
termes de la décision de l’associé unique
du 29/6/2018, le siège a été transféré au
34, route de Provins, 77144 MONTEVRAIN, à compter du 1er/8/2018. L’article 4 "siège" des statuts a été modifié en
conséquence. Mention sera faite au RCS
de Créteil. Pour avis.
SARL au capital de 4000,00 €
22 AVE VICTOR HUGO,
94120 FONTENAY SOUS BOIS
820574937 RCS Créteil
Par décision de L’AGE en date du
27/08/2018 il a été pris acte de la nomination de M. KEMAL KILINC, demeurant
Chez M. BOZTEPE Ozgur 369, Ave Charles de Gaulle 74800 LA ROCHE SUR FORON en qualité de nouveau Gérant, à
compter du 27/08/2018 pour une durée illimitée, en remplacement de M. Mustafa
AY, Gérant démissionnaire.
Autres modifications :
12116577 – LA VIE JUDICIAIRE
MOVE IT TRANS
SAS au capital de 10.000 €. Siège social :
28 Ave des Pépinières 94260 FRESNES.
RCS 840 453 328 CRETEIL.
L’AGE du 21/08/2018 a décidé d’étendre
l’objet social aux activités de, à compter
du 21/08/2018 : Transports de marchandises, déménagement ou location de véhicules avec conducteurs destinés au transport de marchandises à l’aide de véhicules
n’excédant pas 3,5 tonnes. Mention au
RCS de CRETEIL.
Aux termes de l’AGE du 31/5/2018, de
la société IZI LINK, S.A.R.L. au capital de
1.000 € en liquidation, sise 32, rue du Midi,
94300 VINCENNES, 484 961 644 RCS
CRÉTEIL. Il a été approuvé les comptes
de liquidation, donné quitus au liquidateur,
Mme Sandrine BIOLCHINI, 32, rue du
Midi, 94300 Vincennes, l’a déchargé de
son mandat et prononcé la clôture des
opérations de liquidation à compter du jour
de ladite assemblée. Les actes, pièces et
comptes définitifs de la liquidation sont déposés au GTC de Créteil. Pour avis, le liquidateur.
184088A – LES ECHOS
AVIS
DEM
SARL transformée en SAS
Au capital de 40.000 €
Siège social : 11 Allée Nicéphore Niepce
94300 VINCENNES
RCS CRETEIL 429 933 823
Le 30/11/2017, l’associée unique a décidé
la transformation de la Société en société
par actions simplifiée à compter du même
jour, sans création d’un être moral nouveau et a adopté le texte des statuts qui
régiront désormais la Société. La dénomination de la Société, son objet, son siège,
sa durée et les dates d’ouverture et de clôture de son exercice social demeurent inchangées. Le capital social reste fixé à la
somme de 40 000 euros. Transmission
des actions : La cession des actions de
l’associé unique est libre. Sous sa forme
à responsabilité limitée, la Société était
gérée par Monsieur Patrick BORNHAUSER. Sous sa nouvelle forme de société
par actions simplifiée, la Société est dirigée par Monsieur Patrick BORNHAUSER,
demeurant Le Cerfbois à MARCILLY EN
VILLETTE (45240) COMMISSAIRES AUX
COMPTES nommés : la société CASTELNEUVIENNE DECOMMISSARIAT - CASTELCOM, domicilié 12, Grande rue à
CHATEAUNEUF SUR LOIRE (45110), titulaire, la société LE-CAC, domicilié 134,
Avenue Gambetta à PARIS (75020), suppléant. Pour avis.
184445A – LES ECHOS
HD PRESTIGE CAR
SASU au capital de 3 000 Euros
Siège social : 22 AVENUE CLAUDE DEBUSSY 94430 CHENNEVIERES-SURMARNE
R.C.S : 817 953 359 CRETEIL
TRANSFERT DE SIEGE
Par décision de l’associé unique du
30/06/2018, il a été décidé le transfert du
siège de la Société, domiciliée au « 22
AVENUE CLAUDE DEBUSSY - 94430
CHENNEVIERES SUR MARNE », elle
sera désormais domiciliée au « 6 PLACE
MARIE LE NAOURES - 94450 LIMEIL BREVANNES ». L’article 4 « SIEGE
SOCIAL » des Statuts a été modifié en
conséquence. Toutes les démarches ont
été faites à cet effet. Le dépôt légal sera
effectué au RCS de CRETEIL.
DISSOLUTIONS
184480B – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 94 et 75
En date du 01/07/2018, l’associé unique
de la société par Actions simplifiée MARGAUX AND CO immatriculée 832 680 680
au RCS de PARIS, au capital de 500 €, a
décidé de transférer le siège social du 16
Rue Paul Albert, 75018 PARIS au 5 Rue
de Montreuil, 94300 VINCENNES à
compter du 01/07/2018. Président : Mme
Margaux ECUER, 5 Rue de Montreuil,
94300 VINCENNES. En conséquence elle
sera immatriculée au RCS de CRETEIL.
12116580 – LA VIE JUDICIAIRE
GMT.W, S.A.S.U. au capital de 1.000 €,
sise 12, avenue du Plessis Trévise, 94420
LE PLESSIS TREVISE, 802 986 216 RCS
CRETEIL. Suivant PV en date du
30/6/2018, l’associé unique, après avoir
entendu le rapport du liquidateur, a approuvé les comptes de liquidation, a
donné quitus au liquidateur, l’a déchargé
de son mandat et a constaté la clôture de
liquidation. Dépôt des actes et pièces au
RCS de Créteil.
12116613 – LA VIE JUDICIAIRE
LEQUER, S.A.R.L. en liquidation au capital de 8.000 €, sise 10, rue Anatole
France, 94380 BONNEUIL-SUR-MARNE,
500 172 770 RCS CRETEIL. Suivant AGE
du 11/12/2017, les Associés ont décidé la
dissolution anticipée de la société à
compter du 11/12/2017 et sa mise en liquidation. A été nommé comme liquidateur, Catherine LEQUER, 10, rue Anatole
France, 94380 Bonneuil-sur-Marne, et auquel il a été conféré les pouvoirs les plus
étendus pour terminer les opérations sociales en cours, réaliser l’actif et acquitter
le passif. Le siège de liquidation est fixé
10, rue Anatole France, 94380 Bonneuilsur-Marne, adresse à laquelle la correspondance devra être envoyée et les actes
et documents notifiés. Le dépôt de la liquidation sera effectué au GTC de Créteil.
Pour avis, le liquidateur.
180109A – LES ECHOS
Maraz, SAS au capital de 1000 €. Siège
social : 11 bis allée du perruchet 94320
Thiais. 824976245 RCS Creteil. Le
18/07/18, les associés ont approuvé les
comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de Creteil.
180166A – LES ECHOS
PICK AND TASTE, SARL au capital de
7000 €. Siège social : 37 quai des carrières, tour rabelais, b24 94220 Charentonle-pont. 818706251 RCS Créteil. Le
30/09/17, les associés ont approuvé les
comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de Créteil.
HGWEB CONSULTING
SARL Unipersonnelle
au capital de 50000 €
4 Allée Louis JOUVET,
94340 JOINVILLE le Pont
522738590 RCS Créteil
Par décision du Liquidateur en date du
27/08/2018 l’associé unique a :
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
- donné quitus au Liquidateur, M. GABRIEL Hervé 4 Allée Louis JOUVET,
94340 JOINVILLE le Pont, pour sa gestion
et décharge de son mandat,
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée. Radiation au RCS de Créteil
12116733 – LE PUBLICATEUR LEGAL
RAYFORCE, S.A.R.L. au capital de
8.000 €, sise 3, rue Charles Beauvais,
94380 BONNEUIL-SUR-MARNE, 531 250
512 RCS CRETEIL. Le 15/5/2018, l’AGE
a approuvé les comptes de liquidation ;
donné quitus au liquidateur et déchargé
de son mandat ; prononcé la clôture des
opérations de liquidation. Les comptes de
liquidation seront déposés au GTC de
Créteil. Le liquidateur.
12116576 – LA VIE JUDICIAIRE
179876A – LES ECHOS
184588B – LES ECHOS
FRANCE BAT
179542A – LES ECHOS
Par AGE du 25/07/2018 de PACK-8, SAS,
capital 866.600 €, siège : 8 rue de la
Darse 94600 CHOISY le Roi, 840 249 080
RCS CRETEIL, le capital a été augmenté
de 137.400 € pour le porter à 1.004.200 €.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
183461A – LES ECHOS
IZI LINK, S.A.R.L. au capital de
1.000 €, sise 32, rue du Midi, 94300 VINCENNES, 484 961 644 RCS CRETEIL.
Suivant décision de l’associée unique du
30/5/2018, il a été décidé la dissolution
anticipée de la société à compter du
30/5/2018 et sa mise en liquidation. L’associé unique a nommé comme liquidateur
Mme Sandrine BIOLCHINI, 32, rue du
Midi, 94300 Vincennes, et lui a conféré les
pouvoirs les plus étendus pour terminer
les opérations sociales en cours, réaliser
l’actif et acquitter le passif. Le siège de liquidation est fixé au 32, rue du Midi, 94300
Vincennes. C’est à cette adresse de correspondance que les actes et documents
concernant la liquidation devront être envoyés et notifiés. Le dépôt de la liquidation
sera effectué au GTC de Créteil. Pour
avis, le liquidateur.
182082A – LES ECHOS
le fournil de chevilly la rue, SARL au capital de 5000 €. Siège social : 1 allée costes et bellontes et didier durat 94550 Chevilly la rue. 493626857 RCS Créteil. Le
19/07/18, les associés ont décidé la dissolution anticipée de la société, nommé liquidateur M. REDA BOUCHIKHI, 84 bd
jean mermoz 94550 chevilly la rue , et fixé
le siège de liquidation au siège social. Modification au RCS de Créteil.
VENTE DE FONDS GERANCE
OPPOSITIONS
12116623 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte authentique reçu par Me LERAY, notaire à Villaines-La-Juhel (53700),
en date du 1er/8/2018, enregistré à la recette des impôts de Laval le 6/8/2018 sous
le numéro de bordereau 2018 N 00630.
La Société CATHY MB, S.A.R.L. au capital de 7622,45 €, sise 42, avenue de la
Faisanderie, 94290 Villeneuve-Le-Roi,
385 224 944 RCS Créteil, a vendu à la
société KFECHOC, S.A.S. au capital de
1.000 €, sise 56, boulevard Courcerin,
77183 Croissy-Beaubourg, 840 730 675
RCS Meaux, le fonds de commerce de
gestion de distributeurs automatiques,
type machine à café, eau, boissons, tabletterie et de confiserie, sis au 42, avenue de la Faisanderie, 94290 VILLENEUVE-LE-ROI, connu sous le nom
commercial CATHY MB, 385 224 944
RCS CRETEIL, avec entrée en jouissance
le 1er/8/2018, moyennant le prix de
120.350 €. Les oppositions, s’il y a lieu,
seront reçues au cabinet Expertise-Comptable JMH, sis 50, avenue Louis
Luc, 94600 Choisy-Le-Roi, au plus tard
dans les 10 jours de la dernière en date
des publications où domicile a été élu à
cet effet. Pour avis. Le notaire.
- il a été pris acte de modifier l’objet social
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
12 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
DIVERS
179913A – LES ECHOS
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
Par acte SSP du 30/07/2018 constitution
de la SASU : Evendy. Capital : 400 euros.
Siège social : 2 allée Philippe de Champaigne 95200 Sarcelles. Objet : Vente de
vêtements en ligne et en magasins. Président : Dylan Seveur-Noleo, 2 allée Philippe de Champaigne 95200 Sarcelles.
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de Pontoise.
183757A – LES ECHOS
M MOISSI Hachime, né le 14/03/1997 à
CHAMLE MBOUDE - COMORES, demeurant 24 rue Arthur Adamov, Appartement 626 94500 CHAMPIGNY SUR
MARNE, dépose une requête auprès du
Garde des Sceaux à l’effet de substituer
à son nom patronymique, celui de SAÏDOU.
95 • VAL-D'OISE
SOCIETES
CONSTITUTIONS
184146B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
10/08/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
BS CONCEPT
Objet social : Bâtiment gros œuvre, béton armé, achat et vente tous matériels de
bâtiment et location.
Siège social : 2 Rue d’Epiais, 95380
Chennevières les Louvres Capital : 4
000 € Président : Mme Sehri BOZKURT
demeurant : 34 rue Edouard Vaillant,
95190 Goussainville élu pour une durée
indéterminée Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Pontoise
174087A – LES ECHOS
Par acte SSP du 11/06/2018, il a été
constitué une SAS à capital variable dénommée : MOBILI WASH. Siège Social :
14 place Saint-Exupéry, 95190 Goussainville. Capital Minimum : 1000 €. Capital
Initial : 1000 €. Objet : Activité de nettoyage de tout type de véhicule. Président : M. SAJID Mohammad - 14 place
Saint Exupéry, 95190 Goussainville. Directeur Général : CLEAN AUTO LUXURY
- 25 rue Jean de Montaigu, 77390 Ozouerle-Voulgis, représentée par M. BERTÉ
Guillaume, Adrien. Durée : 99 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
PONTOISE.
179750A – LES ECHOS
Par ASSP du 30/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée WASS TRANSPORT.Siège social : 21 rue danielle casanova 95140 Garges-lès-gonesse.Capital :
1000 €.Objet : VTC Président : Mme Jihade CHAGHROUCHNI, 21 rue danielle
casanova 95140 Garges-lès-gonesse.Tout actionnaire est convoqué aux
assemblées.Chaque action donne droit à
une voix.Durée : 99 ans.Immatriculation
au RCS de PONTOISE
179861A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 06/07/2018 constitution de la SAS SAS ANGELEÏNA. Capital fixe : 10000 €. Siège social : Espace
Godard, avenue Nungesser et Coli, Rondpoint de Bonneuil, 95500 GONESSE. Objet social : Achat, vente de produits afférents à la boulangerie, pâtisserie, pizzeria,
petite restauration sur place et à emporter.
Président : SAS TRIANGE, située 17
avenue du Château 95500 LE THILLAY et
immatriculée au RCS de Pontoise sous le
nº840 299 804 élue pour une durée illimitée. Admissions aux assemblées et
exercice du droit de vote : chaque actionnaire est convoqué au Assemblées.
Chaque action donne droit à une voix.
Clauses d’agrément : Ttes cessions
sera soumise à agrément de la société.
Durée de la société : 99 ans à compter
de son immatriculation au RCS de Pontoise.
180091A – LES ECHOS
Par ASSP du 27/07/18, il a été constitué
une SARL dénommée LINHEVA.Siège
social : 26 allée des arcades 95280 Jouy
le moutier.Capital : 100 €. Objet : la location d’appartements et de maisons, vides
ou meublés, destinés a l’habitation principale ou secondaire. Gérance : Mme Emmanuelle Nguyen, 26 allée des arcades
95280 Jouy le moutier Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de Pontoise.
Jeudi 30 août 2018 Les Echos Sociétés
184334A – LES ECHOS
12116569W – LE PUBLICATEUR LEGAL
179637A – LES ECHOS
Par acte SSP du 16/08/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
NIKE FRANCE
SAS au capital de 1 815 000 Euros
Siège social : Rue de l’Equerre ZI des
Béthunes 95310 Saint Ouen l’Aumône
320 367 139 RCS Pontoise
Aux termes du procès-verbal des décisions de l’associé unique du 27/07/2018 il
a été désigné en qualité de Président Mr
Christophe MARKEL demeurant 19 Boulevard Raspail 75007 Paris à compter du
01/08/2018 en remplacement de Mr Eric
CUENOT.
Pour avis
STEELWOOD FACTORY : EURL au capital de 1500 €.Siège social 5 rue edmond
masse 95690 Hédouville.840 204 622
RCS de Pontoise.L’AGE du 27/07/2018 a
décidé de modifier l’objet social de la société qui devient : Commerce de détail de
meubles.Modification au RCS de Pontoise
DÉPANNAGE PLUS SERVICE
Sigle : DPS
Siège social : 4 rue du trouillet 95100 ARGENTEUIL
Capital : 100 €
Objet : Dépannage électrique, électrotechnique
Président : M. BENYOUSSEF Toufiq 4,
rue du trouillet 95100 ARGENTEUIL
Transmission des actions : Actions librement cessibles entre associés uniquement.
Admission aux assemblées et exercice du
droit de vote : Tout Actionnaire est convoqué aux Assemblées. Chaque action
donne droit à une voix.
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PONTOISE
180920A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 24 juillet 2018, il
a été constitué une société présentant les
caractéristiques suivantes : Dénomination
sociale : JESSY. Forme : SASU. Capital :
1000 Euros. Siège social : 13 Avenue des
Entrepreneurs 95400 VILLIERS LE BEL.
Durée : 99 ans. Objet social : Salon de thé,
restaurant. Président : Mr Jessy EMLEK
sis 20-22 Avenue du Docteur Broquet
95500 GONESSE. Immatriculation au
RCS de PONTOISE
184356A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date à TAVERNY du 23/08/2018, il a été constitué
une société présentant les caractéristiques suivantes :
Forme sociale : Société à responsabilité
limitée
Dénomination sociale : PAUSE MODERNE
Siège social : Résidence des Lignières,
Bâtiment PA 2 – 95150 TAVERNY
181492A – LES ECHOS
Acte SSP du 28/07/2018, constitution SAS
dénommée KOURDAS IT. Capital :
500 €. Siège : 13 Rue Claude Monet 95100 ARGENTEUIL. Objet : Ingénierie et systèmes Informatiques. Président :
M. Adil HASNAOUI, 9 Rue Jean Etienne
DELACROIX 95100 ARGENTEUIL. Durée : 99 ans. RCS PONTOISE
182804A – LES ECHOS
Par acte SSP du 07/08/2018, il a été
constitué une SASU ayant les caractéristiques suivantes :
Dénomination :
WARDSECURITE
Objet social : SURVEILLANCE, GARDIENNAGE ET SÉCURITÉ DES BIENS
MEUBLES, IMMEUBLES ET DES PERSONNES
Siège social : PARC DES BELLEVUES,
83 AVENUE DU GROS CHENE 95610
Éragny.
Capital : 1000 €
Durée : 99 ans
Président : M. WARDEI ZAKARIA, demeurant 4 RUE MARYSE BASTIE, 93110
Rosny-sous-Bois
Immatriculation au RCS de Pontoise
184040A – LES ECHOS
Par acte SSP du 25/08/2018 il a été constitué une SCI dénommée : SCI DU CAP
MARTIN Sigle : SCI DCM Siège social : 7
avenue jeanne merienne 95290 L ISLE
ADAM Capital : 10.000 € Objet : Propriété,
mise en valeur, administration et exploitation par bail, location ou autrement de tous
immeubles et droits immobiliers détenus
en plein propriété ainsi que la propriété et
gestion d’un portefeuille de valeurs mobilières, droits sociaux ou tous autres titres
détenus en plein propriété, nue propriété
ou usufruit, par voie d’échange d’apport
ou de souscriptions de parts, d’actions ou
d’obligations, et plus généralement toutes
opérations civiles pouvant se rattacher directement ou indirectement à cet objet et
ne modifiant par le caractère civile de la
société. Gérant : Mme ROBILLOT Sabrina
7 Appartement JEANNE MERIENNE
95290 L ISLE ADAM Cession des parts
sociales : Libre Durée : 80 ans à compter
de l’immatriculation au RCS de PONTOISE
Objet social : Vente de produits de loisirs
créatifs, de décoration, et de développement personnel ainsi que tout objet et
prestation pouvant s’y rapporter ; animation d’ateliers et événements en lien avec
l’activité de loisirs créatifs, décoration, et
développement personnel ; vente de produits de bien-être et d’épicerie fine...
Durée de la Société : 99 ans à compter
de la date de l’immatriculation de la Société RCS
Capital social : 2 000 euros
Gérance : Mme Sandrine MARTINS DA
SILVA, demeurant Résidence des Lignières, Bâtiment PA 2 – 95150 TAVERNY.
Immatriculation de la Société au RCS
de PONTOISE.
MODIFICATIONS
184383B – LES ECHOS
SCI AMBEZA
SCI au capital de 81000,00 €
3 rue aimé césaire, 95870 Bezons
821786969 RCS Pontoise
Par décision de L’AGO en date du
14/05/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 132 rue stalingrad, 78800 Houilles à compter du
01/06/2018.
Objet : Acquérir, administrer, exploiter,
gérer la propriété de tous bien immobiliers
et mobiliers. Emprunter tous fonds nécessaire à la réalisation de cet objet social.
Durée : 99 ans
La société sera immatriculée au RCS de
Versailles et sera radiée du RCS de Pontoise
184516B – LES ECHOS
12116575W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Selon AGO du 26/04/2018 de HONORINE, Société par actions simplifiée au capital de 70.617.098 €, Siège social :
SAINT-OUEN L’AUMONE (95310) Avenue du Fond de Vaux- ZAC des Béthunes,
489 994 343 RCS PONTOISE, après avoir
constaté que les mandats de co-Commissaires aux comptes, des sociétés GRANT
THORNTON et SLG EXPERTISE, titulaires, et de la société IGEC et Madame Isabelle GAREAU, suppléants, arrivaient à
échéance, il a été décidé de nommer
GRANT THORNTON, en qualité de
Commissaire aux comptes titulaire. Pour
avis.
12116707W – LE PUBLICATEUR LEGAL
WITH-U
Société à responsabilité limitée
au capital de 11 100,00 Euros
Siège social : 25, rue Casimir Périer
Bâtiment B – 1er étage
95870 BEZONS
R.C.S : PONTOISE 804 930 998
Aux termes de l’AGM du 29/06/2018, il a
été décidé de transférer le siège social à
compter du 29/06/2018 à l’adresse suivante :
25, rue du Parc - 35650 LE RHEU
L’article 4 des statuts a été modifié en
conséquence.
La société sera radiée au RCS de PONTOISE et la modification sera faite au RCS
de RENNES
12116734W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SAM CONSUITE
SARL au capital de 1.000 €
1-13 Place Alessandria, 95100 Argenteuil
534176458 RCS Pontoise
Aux termes de l’AGE en date du
27/08/2018, les associés ont pris acte de
la modification de la gérance de la société
à compter du 01/09/2018 :
- LAADHARI Mounir (partant)
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Pontoise
175563A – LES ECHOS
LS Consulting sarl unipersonnelle au capital de 500 € Siège : 18 Avenue Camille
Laverdure 95470 FOSSES RCS DE PONTOISE 834942237 Suivant une décision
du 02/07/18 de l’associé unique a effet a
compter de ce jour, l’objet social a été modifié et a été ajouté l’activité suivante : Le
conseil et toutes prestations de services
dans le domaine de l’informatique ; La
gestion de projets ; La programmation, le
développement et la recette de logiciels,
applications, plateforme, sites internet et
de tous services en ligne ; L’activité
d’achat, vente et location de véhicules
neufs, d’occasions ou de collection ; L’article 2 des statuts a été modifié Dépôt légal rcs PONTOISE Pour avis, le Gérant.
LEXTENTIA
SASU au capital de 5000,00 €
1 mail Gay Lussac,
95000 Neuville sur Oise
814073581 RCS Pontoise
Par décision de L’AGE en date du
27/08/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 5/7 rue du
Petit Albi, 95800 Cergy à compter du
27/08/2018. Mention en sera faite au RCS
de Pontoise
179525A – LES ECHOS
ZEBRA CONSTRUCTION, SASU au capital de 10000 € Siège social : 30 Rue
D’Aulnay 95500 Gonesse 830408621
RCS Pontoise. Le 29/07/2018, l’associé
unique a décidé de transférer le siège social au 4 Rue de la Croix Vigneron ZAC
Les Champeaux 95160 Montmorency à
compter du 01/05/18. Mention au RCS
de PONTOISE
179611A – LES ECHOS
Additif à l’annonce parue dans "Les Echos
sociétés" le 12/07/18, concernant la société SCI FANFE Il a lieu de lire : ledit
transfert a lieu à compter du 05/03/18.
180070A – LES ECHOS
184575A – LES ECHOS
CIF REHABILITATION. SARL au capital
de 80.000 €. Siège social : 3 Avenue Bosquet ZAC les Ponts de Baillet 95560 BAILLET EN FRANCE. RCS Nº : 481838811
de PONTOISE. L’AGE du 30 juin 2018 a
décidé d’augmenter le capital d’une
somme de 320.000 € par incorporation de
réserves pour le porter à 400.000 €, à
compter du 30 juin 2018. Il a été décidé
également de modifier la forme juridique
pour la transformer en « S.A.S.U », Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle. Président : Mr Franck FAYOLLET
sis Lieu-dit la Goutte 03240 SAINT SORNIN, à compter du 30 juin 2018. Mention
sera faite au RCS de PONTOISE
Additif à l’insertion ECH189605 nº 178357
- SCI DE LA FONTAINE - Mr GUILLAUME
est nommé co-gérant
181316A – LES ECHOS
H.A. SERVICE
SARL au capital de 3.000 €
Siège : 29 AVENUE KELLERMANN
95230 SOISY SOUS MONTMORENCY
833635170 RCS de PONTOISE
Par décision de l’AGE du 31/07/2018, il a
été décidé de :
- transférer le siège social au 24 bld d’Ormesson 95880 ENGHIEN LES BAINS.
- d’étendre l’objet social à : Achat/Ventes/
Dépôt ventes de tous véhicules, Import/
Export.
Mention au RCS de PONTOISE
184490A – LES ECHOS
L’ATELIER A
SAS au capital de 1.000 €
Siège : 22 RUE DESAIX
78800 HOUILLES
801381385 RCS de VERSAILLES
Par décision de l’AGE du 31/12/2017, il a
été décidé de transférer le siège social à
compter du 01/01/2018 au 54 rue Casimir
Périer 95870 BEZONS.
Président : M. BONDENET Adrien 22 rue
Desaix 78800 HOUILLES
Radiation au RCS de VERSAILLES et réimmatriculation au RCS de PONTOISE.
DISSOLUTIONS
184135B – LES ECHOS
SHIMGI
SARL Unipersonnelle au capital de 1000 €
13 rue du Trouillet, 95100 ARGENTEUIL
809296429 RCS Pontoise
Par décision de l’Associé unique en date
du 30/04/2018 l’associé unique a :
- approuvé les comptes définitifs de la liquidation,
- donné quitus au Liquidateur, Monsieur
HAROUCH SCHEMSDINE 13 rue du
Trouillet, 95100 ARGENTEUIL, pour sa
gestion et décharge de son mandat,
- prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite Assemblée. Radiation au RCS de Pontoise
175741A – LES ECHOS
HONEST CITIZEN SASU au capital de
20.000 € Siège : 14 Ruelle Gallieni 95320
SAINT-LEU-LA-FORET 538 760 703 RCS
PONTOISE Suivant l’age du 31.05.18 l’associé unique a décidé la dissolution anticipée de la société à compter du 31.05.18
suivie de sa mise en liquidation amiable
en application des dispositions statutaires.
A été nommé comme liquidateur Monsieur
Maarten DUBBELD domicilié 14 ruelle
Gallieni 95320 SAINT-LEU-LA-FORET, a
qui ont été conférés les pouvoirs les plus
étendus pour terminer les opérations sociales en cours, réaliser l’actif et apurer le
passif. Le siège de la liquidation est fixé
au siège social. C’est à cette adresse que
la correspondance devra être envoyée et
que les actes et documents concernant la
liquidation devront être notifiés. Dépôt légal au RCS PONTOISE. Pour avis, le liquidateur
184425A – LES ECHOS
MANUELA Société civile immobilière au
capital de 200 € Siège : 26 Boulevard DE
MONTMORENCY 95170 DEUIL LA
BARRE 443525712 RCS de PONTOISE
Par décision de l’AGE du 30/07/2018, il a
été décidé la dissolution anticipée de la
société, nommé liquidateur Mme MENDES DE FREITAS Rosa 26 Boulevard DE
MONTMORENCY 95170 DEUIL LA
BARRE, et fixé le siège de liquidation au
siège social où seront également notifiés
actes et documents. Mention au RCS de
PONTOISE.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
DIVERS
VENTE DE FONDS GERANCE
OPPOSITIONS
12116614W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte sous seing privé en date à
Paris du 1er août 2018, enregistré au Service des Impôts d’ERMONT le
06/08/2018, bordereau 2018/689 case
nº4, Monsieur Dimas MIRANDA DA
SILVA et Madame Maria PARENTE, son
épouse, demeurant 60 rue Saint Honorine
95150 TAVERNY, ont cédé à Monsieur
Christian JOLIVEL, demeurant 16 allée
des Tilleuls 95330 DOMONT, un fonds de
commerce de "vente de journaux, papeterie, tabac, librairie, loto, tabletterie et articles de Paris, sous l’enseigne "la Civette
du Mont d’Eaubonne" sis et exploité 66
avenue de Paris 95600 EAUBONNE,
moyennant le prix de 100 000 euros. Prise
de possession 16/08/2018. Oppositions :
dans les 10 jours de la dernière des publicités légales, à l’adresse du fonds de
commerce pour la validité et au cabinet
BRETLIM FORTUNY, sociétés d’avocats
– Maître Sylvie DESMEES - 24 rue Fortuny 75017 PARIS, pour la correspondance.
DIVERS
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
12116224 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décision du TGI de Pontoise en
date du 13/6/2018, le Directeur de la
DNID, Les Ellipses, 3, avenue du chemin
de Presles, 94417 Saint-Maurice Cedex,
a été nommé curateur de la succession
vacante de M. GIMAS René, décédé le
29/10/2017 à Montmorency (95). Réf.
9938031998/GSI. Les créanciers doivent
déclarer leur créance par lettre recommandée avec AR.
12116366 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décision du TGI de Pontoise en
date du 13/6/2018, le Directeur de la
DNID, Les Ellipses, 3, avenue du chemin
de Presles, 94417 Saint-Maurice Cedex,
a été nommé curateur de la succession
vacante de Mme GABORIEAU Odette,
décédée le 1er/2/2016 à Gonesse (95).
Réf. 9938032001/GSI. Les créanciers doivent déclarer leur créance par lettre recommandée avec AR.
12116369 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décision du TGI de Pontoise en
date du 13/6/2018, le Directeur de la
DNID, Les Ellipses, 3, avenue du chemin
de Presles, 94417 Saint-Maurice Cedex,
a été nommé curateur de la succession
vacante de Mme DAGNEAU Alfreda, décédée le 21/8/2014 à Pontoise (95). Réf.
9938031924/GSI. Les créanciers doivent
déclarer leur créance par lettre recommandée avec AR.
12116722 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Le Directeur de la DNID, Les Ellipses,
3, avenue du chemin de Presles, 94417
Saint-Maurice Cedex, curateur de la succession de M. LAPIERRE Michel, décédé
le 8/1/2017 à Eaubonne (95) a établi l’inventaire et le projet de règlement du passif. Réf. 9938023223/GSI / PV.
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
12
Размер файла
9 425 Кб
Теги
Les Echos, newspaper
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа