close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

Les Echos 16082018

код для вставкиСкачать
Près de 206 millions
de bouteilles ont été écoulées,
quasi exclusivement
à l’exportation. // P. 14
Shutterstock (L’abus d’alcool est dangereux
pour la santé. A consommer avec modération)
Les records du cognac
LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE // JEUDI 16 AOÛT 2018 // LESECHOS.FR
nos séries
d’été
( Les pionnières )
Denise Coates
// P. 9
( L’auteur qui vous
a construit )
Muriel Beyer
et Jean Dutourd
// P. 8
( L’Amérique en séries )
« The Good Fight »
Air France : un patron
pour sortir de la crise
l Le conseil d’Air France-KLM se réunit ce jeudi pour désigner son directeur général.
l Il devrait nommer le Canadien Ben Smith, qui aura devant lui de nombreux défis.
// P. 8
Olivier Goy
// P. 22
L’ESSENTIEL
PALMARÈS DES UNIVERSITÉS :
LA FRANCE 6E MONDIALE
Avec 19 établissements classés, la
France résiste, dans le palmarès
annuel mondial de Shanghai,
malgré la concurrence asiatique.
// P. 2
L’ÉCONOMIE DE LA ZONE
EURO TOUJOURS DYNAMIQUE
L’Allemagne demeure la locomotive de l’Union, avec une croissance de 0,5 % entre le premier et
le deuxième trimestre, contre
0,2 % en France et en Italie. // P. 4
« AQUARIUS » : CINQ PAYS
TROUVENT UN ACCORD
France, Allemagne, Espagne,
Portugal et Luxembourg vont se
répartir les 140 migrants sauvés
par l’« Aquarius ». Une solution
pérenne reste à trouver.
// P. 5
LES TENSIONS RESTENT VIVES
SUR LES MARCHÉS FINANCIERS
La Bourse de Paris a terminé en
baisse de 1,82 %. La crise des devises émergentes fait craindre pour
la croissance mondiale. // P. 21
Tencent
Les jeux vidéo
font trébucher
le géant chinois // P. 18
A
conseil d’administration du groupe franco-néerlandais
devrait se réunir ce jeudi après-midi pour entériner la
candidature du Canadien Benjamin Smith, retenue par
le comité des nominations. Le numéro deux d’Air Canada
prendrait ses fonctions de directeur général d’Air France-
KLM fin septembre. Il aura de nombreux défis à relever,
à commencer par celui de trouver un accord sur les salaires
avec le SNPL-AF, syndicat majoritaire chez les pilotes
d’Air France, vent debout contre sa nomination.
// PAGE 15
L’étonnante
résistance
de l’argent
liquide
Chômage :
les enjeux
d’une réforme
très sensible
EMPLOI L’exécutif va
ouvrir une concertation
pour changer les règles
de l’assurance-chômage.
MONNAIES Billets et pièces en
euros restent très prisés malgré l’essor du paiement digital.
Les montants en circulation
continuent de progresser.
Si les paiements par carte, avec ou sans contact,
pénètrent de plus en plus nos modes de vie, les espèces sonnantes et trébuchantes affichent une étonnante vitalité. Le montant de l’argent liquide en euros
en circulation dans le monde a même crû de 4 % en
2017, selon des données publiées récemment par la
Banque de France. Où va cet argent ? Une bonne partie reste au chaud à la maison : 1 Européen sur 4 dit
conserver de l’argent chez lui. Dans les magasins, le
cash domine toujours pour régler ses achats. Tandis
que près de 1 billet sur 3 serait détenu en dehors de la
zone euro, ce qui peut s’expliquer par le rôle international que joue la monnaie unique. Contrairement
aux billets et aux pièces de plus grande valeur, les pièces de 1 et 2 centimes ne font pas l’unanimité. Cinq
pays ont déclaré la guerre aux « pièces rouges » et
tentent d’en limiter l’usage. // PAGE 20
Les espèces sont très souvent utilisées pour les achats de proximité.
Les chiffres publiés mardi par l’Insee ont
montré la très lente décrue du chômage –
avec une baisse de 0,1 point (à 9,1 % de la
population active hors Mayotte) entre avril
et juin. Si l’on y ajoute le ralentissement de
la croissance et des créations d’emplois, on
comprend que le taux de chômage de 7 %,
promis par Emmanuel Macron à la fin de
son quinquennat, sera difficile à atteindre
sans impulsion nouvelle. Le gouvernement
compte sur les réformes du Code du travail,
de la formation professionnelle et de
l’apprentissage, couplées au grand plan
compétences de 15 milliards d’euros
pour les non-qualifiés. Mais l’exécutif mise
aussi sur la remise à plat de l’assurancechômage. Syndicats et patronat ont rendezvous fin août au ministère du Travail pour
se pencher sur la durée et le montant des
indemnisations. Le sujet hérisse déjà les
syndicats qui craignent une baisse des
droits. Il divise aussi les économistes.
// PAGE 3
Voitures autonomes :
les premiers doutes
Les accidents d’Uber et de Tesla ont refroidi les municipalités qui menaient les premières expériences.
SUR
« L’ÉDITO ÉCO »
À 7H45
DU LUNDI AU VENDREDI
Les accidents du printemps impliquant
des voitures autonomes ont réveillé les
craintes du grand public. Alors que certaines villes rivalisaient d’inventivité pour
attirer les expériences de voitures, elles
revoient leur approche, comme c’est le
cas de Pittsburgh. Elle est pourtant l’un
des hauts lieux de la recherche dans le
domaine, avec l’université Carnegie-Mel-
Il faut continuer
à parier
sur la Turquie
ISSN0153.4831
NUMÉRO 22760
110e ANNÉE
26PAGES
Antilles Réunion 3,70 €. Guyane-St Martin
4,80 €. Belgique 3, 20 €. Espagne 4 €.
Grande-Bretagne 3£40. Grèce 3,70 €. Italie
4 €. Luxembourg 3,40 €. Maroc 28 DH. Suisse
5 , 4 0 F S . Tu n i s i e 4 , 5 T N D. Z o n e C FA
2.800 CFA.
lon, qui a suscité autour d’elle tout un écosystème. Du côté des constructeurs, il y a
aussi la peur des procès. Enfin, une étude
montre que voitures et camions autonomes pourraient détruire entre 1,3 et
2,3 millions d’emplois sur trente ans.
// PAGES 12-13, L’ÉDITORIAL
DE DANIEL FORTIN PAGE 6
ET « CRIBLE » PAGE 26
Le point de vue de
Laurence Daziano
L’effondrement de la livre turque, sous le coup
des sanctions américaines, met en lumière la mauvaise
image de la Turquie et les fragilités économiques
du pays, six semaines après la réélection du président
Recep Tayyip Erdogan. Mais pour l’économiste
Laurence Daziano, les fondamentaux du pays –
et notamment la jeunesse et la formation de sa
population – constituent des bases solides pour
l’après-Erdogan. Il y a donc un « pari turc » à faire
sur l’avenir. // PAGE 7
Piero Cruciatti/AFP
PlayerUnknown’s Battlegrounds
CARNET // P. 25
ir France-KLM devrait enfin sortir de plus de
trois mois d’incertitudes, après la démission
surprise, début mai, de son PDG Jean-Marc
Janaillac, désavoué par l’échec du référendum sur son
projet visant à mettre un terme aux grèves des pilotes. Le
Shutterstock
( Stars de la fintech )
Les gestionnaires d’autoroutes en
accusation après le drame de Gênes
La chute mardi d’un viaduc autoroutier a fait 39 morts,
dont 4 Français. Le concessionnaire est sur la sellette.
CATASTROPHE Pour la dixième fois en cinq ans, un pont s’est effondré en Italie. Cette catastrophe, la pire en Europe depuis 2001, a provoqué une émotion considérable dans le pays
où le gouvernement a lancé la procédure de révocation de la concession à Autostrada d’Italia. Rome lui reproche de ne pas avoir entretenu correctement cette infrastructure, ce que
l’entreprise récuse. Le mouvement populiste M5S de la coalition au pouvoir estime que si
le privé n’entretient pas correctement les autoroutes alors « l’Etat le fera ». Les infrastructures routières sont très sollicitées en Italie pour le transport de marchandises. // PAGE 5
02 //
Jeudi 16 août 2018 Les Echos
FRANCE
Amiante :
l’Etat épinglé
sur la gestion
de ses bâtiments
SANTÉ
Un rapport de l’Igas
critique le nonrespect par l’Etat de
la réglementation
amiante dans
certains bâtiments.
Leïla de Comarmond
@leiladeco
L’Inspection générale des affaires sociales avait été missionnée en juillet 2017 par le ministre de l’Action et des Comptes
publics, Gérald Darmanin, sur
un cas précis : le classement en
site amianté de la tour de Beaulieu, à Nantes, dite « le Tripode », où ont travaillé quelque
1.800 agents de Bercy et des
Affaires étrangères. Ce classement n’a pas lieu d’être, a-t-elle
estimé, au grand dam des fonctionnaires concernés et de leurs
représentants. L’annonce en a
été faite au printemps. Mais son
rapport, récemment mis en
ligne sur le site de l’inspection,
recèle d’autres enseignements
importants passés inaperçus.
Manquement délibéré
On savait que l’Etat, qui a
notamment pour mission de
veiller à l’application du Code
du travail, est un employeur
loin d’être exemplaire. C’est
aussi vrai sur le dossier de
l’amiante sur lequel l’Inspection des affaires sociales dresse
un constat à la fois sévère et
inquiétant. Constatant une connaissance lacunaire de la situation des bâtiments publics, un
rapport avait préconisé en 2006
que l’ensemble des collectivités
publiques en fassent le recensement. Mais, douze ans après,
« l’Etat connaît [toujours] mal
l’état des bâtiments qu’il détient
ou qu’il occupe et il est, pour cette
raison, souvent conduit à gérer
des situations de crise », notent
les deux auteurs du rapport,
Yves Calvez et Antoine Magnier.
« Parfois, il se trouve dans une
situation de manquement
délibéré aux obligations qu’il
édicte », ajoutent-ils.
Inaction des préfets
Ils notent que « quelques événements récents attestent du
fait que le risque d’exposition
à l’amiante dans des bâtiments
hébergeant des agents publics
reste un sujet d’actualité ». Le
document cite la tour Bretagne,
à Nantes encore, les locaux des
Finances publiques à Montargis, le CHU de Toulouse, celui
de Besançon, le lycée GeorgesBrassens de Villeneuve-le-Roi
ou encore le tribunal de grande
instance de Créteil, où les syndicats « réclament une enquête de
l’Institut national de veille sanitaire depuis des années ». Des
syndicats, justement, auxquels
l’Igas rend hommage dans le
dossier du « Tripode » pour
leur mobilisation déterminante dans la prise en compte
du problème par l’Etat.
L’Igas a tenté de savoir si
les préfets, qui disposent de
nouvelles mesures coercitives
depuis plusieurs années, « telle
l’injonction de réaliser des travaux », ont utilisé leur pouvoir
de sanction avec les propriétaires et employeurs publics. Mais
« la mission a notamment été
alertée par le fait que la Direction
générale de la santé ne puisse
lui donner aucun élément concernant la verbalisation ou la
mise en œuvre de mesures coercitives par les préfets ». De là à
penser qu’il n’y en a pas, il n’y a
qu’un pas que la mission ne
franchit pas… n
Universités : la France résiste
dans le classement de Shanghai
l Avec 19 établissements présents au palmarès (un de moins qu’en 2017),
la France conserve sa 6e place mondiale.
l Sorbonne Université, Paris-XI et l’Ecole normale supérieure sont
les trois premiers français classés.
ENSEIGNEMENT
Marie-Christine Corbier
@mccorbier
Il y a celles qui gagnent quelques
places, et celles qui reculent. Mais,
globalement, la 16e édition du classement mondial annuel des universités de Shanghai est d’une « grande
stabilité », relève Ghislaine Filliatreau, coauteure d’une mission de
l’Inspection générale (IGAENR) sur
les classements internationaux.
Les établissements anglo-saxons
trustent toujours les premières places : le classement des dix premiers
reste d’ailleurs identique à celui de
2017, avec Harvard, Stanford et
Cambridge dans le trio de tête.
Dans le Top 10, on retrouve le MIT,
B erkeley, Princeton, Oxford,
Columbia ou encore Caltech. Les
vingt premiers établissements du
classement restent les mêmes que
l’an dernier, à quelques interversions près.
Cambridge, leader européen
Sur le Vieux Continent, après
l’université de Cambridge, première européenne, celle de Zurich
apparaît comme la mieux classée
(19e), suivie de celle de Copenhague (29e) et de Sorbonne Université, issue de la fusion des universités Pierre-et-Marie-Curie (ParisVI) et Paris-IV (36e).
En tête des établissements français, Sorbonne Université gagne
quatre places, malgré un moins
bon positionnement dans le classement de Shanghai par discipline, publié le mois dernier. L’unive r s i t é P a r i s - X I c o n s e r ve l e
deuxième rang français (elle est
42e et perd une place), suivie de
l’Ecole normale supérieure (ENS)
L’Hexagone préserve
sa 6e place derrière
les Etats-Unis,
la Chine, le RoyaumeUni, l’Allemagne
et l’Australie.
qui se hisse à la 64e place et gagne
cinq places en un an.
Dans un contexte de concurrence internationale croissante, la
France compte ainsi 19 universités
dans le Top 500 de Shanghai,
contre 20 l’an dernier et 22 en 2016.
L’université Nice Sophia Antipolis,
dirigée jusqu’en 2017 par l’actuelle
ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, sort du
classement. Trois établissements
français chutent. L’université de
A
Le Pen persona non grata au Portugal
POLITIQUE L’organisateur du Web Summit de Lisbonne en
novembre a préféré annuler mercredi la participation de la présidente du RN Marine Le Pen, à la suite de l’appel au boycott lancé
mardi par l’aile gauche de la majorité gouvernementale. Mardi
soir, l’Irlandais Paddy Cosgrave, qui justifiait cette intervention
par la liberté d’expression, avait sollicité l’avis du gouvernement
mais celui-ci a refusé d’intervenir « dans cet événement privé ».
L’Hexagone conserve son 6e rang
mondial en nombre d’établissements classés au Top 500, derrière
les Etats-Unis, la Chine, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Australie.
Mais la pression concurrentielle
des universités asiatiques est forte.
« C’est une bonne nouvelle que la
« Le paysage universitaire français
devrait enfin s’éclaircir »
lain Fuchs est président de
Paris Sciences et Lettres
(PSL), une communauté
d’universités qui regroupe des établissements prestigieux comme le
Collège de France, l’Ecole normale
supérieure ou l’université ParisDauphine.
en bref
La pression asiatique
France garde son 6 e rang, commente Ghislaine Filliatreau. Mais
la pression des universités asiatiques va devenir très difficile à contrecarrer. » Elle refuse toutefois de
parler de recul : « Des établissements progressent et l’université de
Nice, qui sort du classement, était en
bas de tableau », relativise-t-elle.
Parmi les candidats à l’entrée au
Top 500, la Chine arrive en tête
avec 84 universités, devant les
Etats-Unis qui en comptent
78. Alain Fuchs, président de Paris
Sciences et Lettres (PSL), considère
toutefois que l’entrée de ces universités dans le Top 500 prendra du
temps, car les données historiques
(prix Nobel, médaillés Fields…)
pèsent lourd dans les critères de
classement. Il estime aussi que la
nouvelle loi « confiance » aidera
les établissements français à
mieux se positionner. n
INTERVIEW // ALAIN FUCHS Président de Paris Sciences et Lettres (PSL)
Propos recueillis par
M.-C. C.
« Le Tripode » à Nantes. Photo Frank Perry/AFP
Bordeaux se positionne entre la
201e et la 300e place alors qu’elle
était entre la 151e et la 200e l’an dernier. L’ENS Lyon dégringole entre
la 301e et la 400e place alors qu’elle
é t a i t e n t re l a 2 0 1 e e t l a 3 0 0 e .
D’autres progressent, comme
l’université Toulouse 1.
Frédérique Vidal a conclu à « une
nette progression des universités
françaises dans le Top 100 ». Là où
certains responsables d’établissement jugent pourtant que les changements sont « peu significatifs ».
Que vous inspire l’édition 2018
du classement de Shanghai ?
Ce qui me frappe, c’est la stabilité
des 50 premiers établissements.
Les dix premiers sont d’ailleurs
exactement classés comme l’an
dernier. Cette stabilité n’est pas une
surprise, car les données historiques – nombre de prix Nobel parmi
les anciens élèves, de médailles
Fields, etc. – comptent énormément dans le classement de Shanghai. Et donc, parmi les vingt premières universités, 70 % sont
privées, anciennes et très riches.
C’est la tête d’épingle, quasi inaccessible aujourd’hui. La France a de
très bonnes universités, mais on est
loin des milliards de dollars de
dotations de Stanford ou de Harvard. On ne joue pas dans la même
catégorie. Cela dit, on peut être visible à l’international sans être aussi
riche. PSL est d’ailleurs présent
dans le Top 50 des classements QS
Alain Fuchs.
Photo PSL Université Paris
(Quacquarelli Symonds) et THE
(Times Higher Education). Les universités françaises ne sont pas plus
mauvaises qu’avant. Elles ne perdent pas pied. Au contraire, elles
s’améliorent et de gros efforts sont
faits. Avec les moyens dont on dispose, la France fait mieux que résister aujourd’hui. Mais la compétition devient absolument féroce,
venant notamment des universités
asiatiques.
Pourquoi PSL ne figure-t-elle
pas dans le classement, auquel
elle était de nouveau candidate
cette année ?
Les auteurs du classement de
Shanghai ont été assez sourcilleux
sur la question statutaire. Et
comme ils avaient dit qu’ils ne voulaient pas classer les communautés d’universités (Comue), ils ont
hésité à nous classer. Dès l’an prochain, avec la loi confiance [votée
le 10 août, NDLR] et l’ordonnance
qui va suivre, nous aurons un statut d’EPSCP [établissement public
à caractère scientifique, culturel et
professionnel, NDLR], comme une
université. Nous visons, à terme, le
statut de grand établissement universitaire. Mais nous ne savons
pas encore si nous pourrons
l’adopter au début ou à l’issue de la
période d’expérimentation qui
doit découler de l’ordonnance
issue de la nouvelle loi. Je pense
que nous serons prêts d’ici à la fin
2019. Le dialogue avec les auteurs
du classement reprendra une fois
que nos statuts auront été stabilisés. Le paysage français devrait
enfin s’éclaircir pour les montages
u n i ve r s i t a i r e s h é t é r o g è n e s
comme PSL, Saclay et d’autres,
grâce aux dérogations au Code de
l’éducation que permettra l’ordonnance, qui devrait être promulguée en fin d’année.
Qu’attendez-vous d’un classement de PSL dans Shanghai ?
La même chose qu’avec les autres
classements. Ils sont importants, lus,
regardés par des décideurs politiques, par les entreprises, par des étudiants et des universitaires internationaux. Shanghai est un passage
obligé. Les classements ont des effets
externes qu’on commence à voir,
avec des conséquences sur les candi-
« Avec les moyens
dont on dispose, la
France fait mieux que
résister aujourd’hui. »
datures d’étudiants internationaux
dans nos masters. Ils ne sont pas une
fin en soi, mais c’est la moindre des
choses de faire en sorte d’y figurer si
on le peut, d’autant qu’il y a eu des
investissements considérables dans
le cadre des Idex (initiatives d’excellence). Sur ce programme, d’ailleurs,
on n’a pas assez avancé, en particulier sous le quinquennat précédent.
Quatre Idex ont été pérennisés, mais
il reste six candidats, dont PSL. Je ne
sais pas si les six seront confirmés,
mais, à un moment donné, il faut dire
« oui » ou « non » aux universités qui
ont vocation à devenir des établissements de classe mondiale. Pour l’instant, on est donc l’arme au pied. n
FRANCE // 03
Les Echos Jeudi 16 août 2018
Assurance-chômage : les enjeux d’une
réforme très sensible pour le gouvernement
l L’exécutif compte sur la remise à plat des règles d’indemnisation pour aider à baisser le taux de chômage.
l Les syndicats craignent une baisse des droits tandis que les économistes sont divisés.
EMPLOI
Alain Ruello
@AlainRuello
Malgré des évolutions en dents
de scie d’un trimestre à l’autre, la
courbe du chômage est toujours
bien orientée. Las, la décrue reste
lente. La publication mardi par
l’Insee du taux de chômage au sens
du Bureau international du travail,
encore provisoire, sur la période
avril-juin en témoigne : – 0,1 point
à 9,1 % de la population active en
France (hors Mayotte) ; – 0,2 point
à 8,7 % pour la métropole.
Agenda social
En trois ans, la baisse est significative puisque ces mêmes taux se
situaient à 10,5 % et 10,1 % respectivement. Elle risque de buter à
l’avenir sur le ralentissement de la
croissance et, avec lui, celui des
créations d’emplois. Le taux de chô-
Le taux de chômage
de 7 % promis
par Emmanuel
Macron à la fin
de son quinquennat
sera dur à atteindre
sans impulsion
supplémentaire.
Elle a dit
mage de 7 % promis par Emmanuel
Macron à la fin de son quinquennat
sera dur à atteindre sans impulsion
supplémentaire.
Le gouvernement compte sur les
effets des ordonnances qui ont
assoupli le Code du travail. Les
autres leviers portent sur les réformes de la formation professionnelle et de l’apprentissage couplées
au grand plan compétences de
15 milliards pour les non-qualifiés.
Les paris sont audacieux, mais ils
vont demander du temps pour
produire les effets escomptés, s’ils
se produisent.
A plus court terme, l’espoir de
l’exécutif repose sur la remise à plat
de l’assurance-chômage : rebondissant à leur demande d’agenda
social, Emmanuel Macron a proposé aux partenaires sociaux – à
la surprise générale devant le
Congrès – d’ouvrir une négociation
sur les règles d’indemnisation.
Aussitôt proposé, aussitôt inscrit
dans la loi sous la forme d’un amendement au projet de loi avenir professionnel.
Baisse des droits
Syndicats et patronat ont donc rendez-vous, fin août, avec le cabinet
de la ministre du Travail, Muriel
Pénicaud, pour entamer la concertation sur la lettre de cadrage de
cette négociation. Au menu figureront notamment des « objectifs
d’évolution des règles de l’assurancechômage » pour qu’elles incitent
« Il faut travailler
sur tous les leviers,
ça prend du temps. »
MURIEL PÉNICAUD
Ministre du Travail,
le 14 août sur RTL
Photo Sipa
plus à reprendre un emploi. Il
s’agira, en clair, de se pencher sur la
durée et le montant des indemnisations et la possibilité de les cumuler
avec des revenus d’activité réduite.
Le sujet hérisse déjà les syndicats, qui voient venir une baisse
des droits qui ne dit pas son nom.
Il divise aussi les spécialistes du
m a r c h é d u t r av a i l . Ya n n i c k
L’Horty, professeur à l’université
Paris-Est et directeur de la fédération de recherche TEPP du CNRS,
décrit un régime d’assurance-chômage à « double vitesse » : « Très
peu généreux pour ceux qui en sont
exclus et très favorable pour ceux qui
en bénéficient ». Dans le contexte
actuel de reprise de l’emploi et de
difficulté des recrutements, cette
réforme est susceptible de produire un effet « significatif sur l’évolution du chômage », estime-t-il.
Pour Stéphane Carcillo, économiste à l’OCDE, entre ceux qui sont
qualifiés ou occupent des métiers
en tension et les autres, « tous les
demandeurs d’emploi n’ont pas les
mêmes marges de manœuvre dans
leurs décisions de reprise d’emploi.
Une baisse modérée
au deuxième trimestre
Hamilton/RéA
DR
Jacques Demarthon/AFP
Ce qu’en pensent trois économistes
YANNICK L’HORTY Directeur
STÉPHANE CARCILLO Chef de la
ÉRIC HEYER Directeur
de la fédération Travail, Emploi
et Politiques Publiques du CNRS
division emploi et revenus à l’OCDE
du département analyses
et prévisions de l’OFCE
C’est là tout le problème. » Les
entreprises et les individus sont
sensibles aux incitations financières et y réagissent de manière
rapide dès qu’ils ont des marges de
manœuvre, avance -t-il. Tout
l’enjeu est de cibler en priorité ceux
qui peuvent ajuster leurs comportements.
Directeur du département analyses et prévisions de l’OFCE, Eric
Heyer réfute au contraire que les
règles de l’assurance-chômage
n’incitent pas à la reprise d’un
emploi. Pour que le taux de chômage baisse, il faut « simplement » que la croissance se maintienne au-delà de 1 à 2 % par an
suffisamment longtemps, ce qui
n’a été que très rarement le cas
jusque-là. n
« A coût constant,
un nouvel équilibre
peut être trouvé »
« Ceux qui peuvent
reprendre un emploi
doivent être incités à
le faire rapidement »
« Les règles de
l’Unédic ne sont pas
trop généreuses »
« Trois types de paramètres jouent un rôle
incitatif important : l’accès au régime, le
montant de l’indemnisation et sa durée.
Aujourd’hui, le taux d’accès à l’assurancechômage reste faible : moins d’un demandeur d’emploi sur deux en bénéficie.
L’indemnisation est généreuse avec
un taux de remplacement qui va jusqu’à
75 % du salaire, et elle n’est pas dégressive.
On en bénéficie le plus souvent pendant
deux ans. Cette générosité est renforcée par
une certaine souplesse dans les obligations
de recherche de travail. Ce régime à deux
vitesses pousse à une sortie rapide du
chômage les demandeurs non indemnisés.
Ils sont incités à accepter des emplois
instables de mauvaise qualité avec un
risque élevé de retour au chômage non
indemnisé. A l’inverse, une indemnisation
généreuse augmente la durée de chômage,
mais elle augmente aussi la durée de
l’emploi une fois sorti du chômage. Un
système moins dual serait préférable, avec
un accès élargi à l’indemnisation, pour des
montants moins généreux et plus dégressifs dans le temps. A coût constant, un
nouvel équilibre peut être trouvé entre ces
trois paramètres, plus favorables à une
sortie durable du chômage. » n
« Les règles qui favorisent le retour à l’emploi
portent sur la durée d’indemnisation, le taux
de remplacement et la capacité à cumuler
indemnisation et salaire. Des règles très
généreuses peuvent allonger la durée du
chômage. Savoir où placer le curseur est
difficile. La France se distingue par une
longue durée d’indemnisation (2 ans maximum sans dégressivité), une ouverture
rapide des droits (4 mois), et un cumul sans
limitation de durée tout en rechargeant les
droits. Certains repoussent donc leur sortie
du chômage, d’autres alternent CDD courts
et inactivité, alors qu’ils pourraient être en
CDI. Ceux qui peuvent reprendre un emploi
doivent être incités à le faire rapidement avec
un taux de remplacement plus faible à partir
d’un certain niveau de salaire, dès le début de
l’épisode de chômage ou après une certaine
durée. Cela concerne, par exemple, les diplômés ou ceux qui sont sur des métiers en forte
demande. Mais il faut continuer à protéger
les plus fragiles. Le régime doit aussi limiter
les recours aux contrats courts. Côté chômeurs, en revoyant le calcul du salaire journalier de référence ou l’absence de limite
dans le temps du cumul. Côté employeurs,
en modulant une partie des cotisations
chômage en fonction des fins de contrats. » n
« Les règles de l’Unédic ne sont pas trop
généreuses et ne dissuadent pas la reprise
d’un emploi. Le gouvernement pense qu’il
faut rendre les indemnités dégressives. Sauf
que 80 % des études sur le sujet montrent
que la meilleure façon d’inciter à la reprise
d’un emploi c’est au contraire de ne pas les
diminuer avec le temps ! La durée d’indemnisation maximale de 24 mois serait trop
longue ? En moyenne, elle ne dépasse pas
un an. Des études ont montré qu’on peut la
diminuer pour les chômeurs proches du
marché du travail : plus la durée est importante, plus ils restent au chômage. Pour les
non-qualifiés, une durée courte incite à
reprendre un emploi rapidement mais de
mauvaise qualité et à se réinscrire aussi vite
à Pôle emploi. Il faut au contraire les garder
longtemps pour les requalifier. On peut
aussi imaginer de faire varier la durée en
fonction de la conjoncture comme dans
les pays anglo-saxons. Reste le dernier
paramètre, celui du plafond d’indemnisation. A plus de 6.200 euros, il est le plus
élevé d’Europe. Sauf qu’il est reversé à
quelques cadres qui ont énormément cotisé.
On peut le baisser, mais les finances de
l’Unédic y perdraient car il faudrait baisser
les cotisations de tous les cadres. » n
Le taux de chômage
a baissé de 0,2 point
en France métropolitaine pour atteindre
8,7 % de la population
active.
Pas mauvaise, sans permettre
de crier victoire, la publication
ce mardi du taux de chômage
du deuxième trimestre
confirme ce que pensent les
spécialistes : la tendance de
long terme reste positive, mais
il va encore falloir du temps
avant que la France se rapproche des meilleurs de la classe
en Europe en termes d’emploi.
Mesuré par l’Insee au sens
du Bureau international du travail, le BIT, ce taux – jugé plus
fiable que le nombre de personnes inscrites à Pôle
emploi – est ressorti à 9,1 % de
la population active en France
(hors Mayotte). Il affiche une
baisse de 0,1 point sur un trimestre et de 0,3 point sur un
an, pour concerner un peu
moins de 2,7 millions de personnes en moyenne sur la
période avril-juin.
La situation s’améliore
pour les jeunes
Les curseurs sont également
bien orientés pour la France
métropolitaine : 8,7 %, en recul
de 0,2 point par rapport au premier trimestre, deux fois plus
par rapport à la même période
de 2017. Toujours sur un an, la
baisse est très nette pour les jeunes (– 2,6 points), moins pro-
105.000
La baisse du nombre
de chômeurs en France
métropolitaine, sur un an.
noncée pour les 25-49 ans
(–0,3 point) et stable pour les 50
ans ou plus. Outre leur caractère encore provisoire, ces chiffres sont soumis à une marge
d’erreur statistique de plus ou
moins 0,3 point qui invite à la
prudence. Ces remarques
mises à part, un coup d’œil dans
le rétroviseur fait plutôt ressortir le verre à moitié plein : en
France métropolitaine, le nombre de chômeurs a baissé de
105.000 en un an, de près de
250.000 en deux ans et de
376.000 en trois ans.
Le rythme de
création d’emplois
n’est pas assez
marqué pour
dépasser la hausse
de la population
active.
Autre indicateur qui peut
prêter à l’optimisme, le halo du
chômage – qui dénombre les
personnes qui souhaitent un
emploi sans être considérées au
chômage au sens du BIT – pourrait avoir amorcé sa décrue.
Le taux d’emploi reste, par
ailleurs, à son plus haut depuis
le début des années 1980.
Si l’on regarde devant, en
revanche, les interrogations ne
sont pas levées. Ralentissement
du PIB oblige, le rythme de
création d’emplois n’est pas
assez marqué pour dépasser la
hausse de la population active.
Sans oublier les tensions sur les
recrutements au sommet ou la
qualité des postes pourvus, toujours de courte durée dans leur
très grande majorité, ce qui
favorise les allers-retours vers
Pôle emploi. — A. R.
04 //
Jeudi 16 août 2018 Les Echos
MONDE
en
chiffres
L’INFLATION ACCÉLÈRE
AU ROYAUME-UNI
HAUSSE DE 8,8 % DES
VENTES DE DÉTAIL EN CHINE
L’inflation au Royaume-Uni
s’est légèrement accélérée
à 2,5 % en juillet en rythme
annuel, après 2,4 % en juin, a
annoncé mercredi le Bureau
de la statistique nationale
(ONS). Une progression liée à
la hausse du prix du pétrole.
C’est la première fois que
l’inflation s’accélère depuis
le mois de novembre, où
elle avait atteint 3,1 %.
Les ventes au détail
en Chine, baromètre de la
consommation des ménages,
ont progressé le mois dernier
de 8,8 % sur un an. Un rythme
impressionnant mais qui
a déçu les analystes car il est
en deçà des 9 % enregistrés
en juin et à rebours
de l’accélération attendue
par les analystes sondés
par Bloomberg (+ 9,1 %).
77
FOIS PLUS POUR LES
PATRONS BRITANNIQUES
QUE LEURS EMPLOYÉS
La rémunération médiane
des patrons des cent principales entreprises britanniques a bondi de 11 % en 2017,
à 77 fois celle de leurs
employés, d’après une étude
publiée mercredi
par deux associations.
Après son pic de croissance, l’économie
de la zone euro reste dynamique
l Grâce à la locomotive allemande mais aussi aux Pays-Bas et à la péninsule Ibérique, la zone euro
a conservé un rythme de croissance solide au deuxième trimestre (+ 0,4 %), le rythme annuel
s’établissant à + 2,2 %.
l Pas de trace de guerre commerciale dans les résultats à ce stade.
ZONE EURO
Catherine Chatignoux
@chatignoux
L’Allemagne mérite le titre de « premier de cordée ». Elle a affiché au
deuxième trimestre une solide
croissance de 0,5 %, laissant loin
derrière elle, peinant dans la vallée,
la France et l’Italie, les deuxième et
troisième économies de la zone
euro qui n’ont affiché qu’une croissance de 0,2 %. L’accélération du
rythme de l’activité outre-Rhin au
printemps (le chiffre du premier trimestre a été révisé en hausse de
0,3 % à 0,4 %) était plutôt inattendue
pour les économistes. La consommation publique et privée, nourrie
par les hausses de salaires et les
créations d’emplois, ainsi que
l’investissement se sont révélés de
bons moteurs de la croissance.
Même divine surprise aux PaysBas qui ont vu l’activité bondir de
« La croissance
de l’Allemagne
continue de trop
reposer sur la
demande des autres
économies. Quand
on est la troisième
ou quatrième
économie mondiale,
on se doit d’être
aussi une source
de demande
importante. »
SAMY CHAAR
Chef économiste chez
Lombard Odier
0,7 % au printemps. En dépit du climat d’angoisse qui a régné ces derniers mois à propos d’une guerre
commerciale généralisée, ce sont les
exportations qui ont largement tiré
la croissance néerlandaise. Comme
l’a estimé Andreas Rees d’UniCredit,
« l’impact négatif des tarifs douaniers
imposés par Donald Trump et des
mesures de rétorsion ne pèse que
0,05 % du PIB mondial ». L’accord
conclu fin juillet entre le président
de la Commission européenne,
Jean-Claude Juncker, et le président
américain, Donald Trump, pour
geler le risque d’une hausse des
droits de douane sur les automobiles européennes a aussi évité – jusqu’à nouvel ordre toute escalade qui
serait, elle, pénalisante pour les
grands exportateurs de la zone euro.
Le Portugal, lui, poursuit sa résurrection avec une croissance plus
qu’honorable de 0,5 % après + 0,4 %
au premier trimestre, assise sur
deux piliers : la reprise du commerce extérieur et de la demande
intérieure.
Ces bons élèves ont boosté la
croissance de la zone euro qui voit
du coup son score trimestriel
rehaussé à 0,4 % au deuxième trimestre (au lieu de 0,3 % dans une
première estimation), maintenant
son rythme du début d’année. Le
ralentissement redouté n’a pas eu
lieu, ou, tout du moins, a été largement contenu.
Les effectifs des ressortissants de l’Union employés
en Grande-Bretagne
ont fondu à un rythme sans
précédent depuis dix ans.
Les travailleurs européens au
Royaume -Uni ont anticipé le
Brexit. Leurs effectifs ont enregistré
lors des douze derniers mois la
« plus forte baisse annuelle depuis
dix ans », selon des chiffres publiés
mardi par l’Office national des statistiques (ONS). Ils ne sont plus que
2.28 millions aujourd’hui, soit
86.000 de moins qu’il y a un an.
Cette baisse suscite une pénurie de
main-d’œuvre à laquelle les entreprises ont de plus en plus de mal à
faire face, souligne l’ONS, qui
estime à 829.000 le nombre de postes vacants. Il est vrai que le chômage n’existe quasiment plus au
Royaume-Uni, puisqu’il est tombé à
4 % de la population active, selon les
données de l’ONS publiées le même
jour. C’est le plus bas niveau depuis
février 1975.
Tous les postes touchés
Pérenniser la croissance
« La croissance de la zone euro atteint
2,2 % sur les douze derniers mois
(contre 2,5 % à la fin du premier trimestre, NDLR). C’est un résultat très
satisfaisant compte tenu de la croissance potentielle de la région qui est de
1 %, estime Samy Chaar, chef économiste chez Lombard Odier. L’accélération observée l’année dernière était
exceptionnelle et n’était pas durable. » Le niveau d’activité actuel, qui
permet de créer des emplois, est en
Les
travailleurs
de l’Union
quittent le
Royaume-Uni
revanche durable, selon lui.
D’autant plus que la croissance est
« saine », composée d’une source
domestique dont témoigne la
hausse de la consommation et d’une
source extérieure qui s’exprime
d’autant mieux que jusqu’ici, les risques de guerre commerciale en
Europe ne se sont pas matérialisés.
Un moyen de pérenniser cette
croissance serait d’actionner le
levier allemand. « La croissance de
l’Allemagne continue de trop reposer
sur la demande des autres économies.
Quand on est la troisième ou quatrième économie mondiale, on se doit
d’être aussi une source de demande
importante. C’est la condition pour
que la zone euro soit forte », explique
Samy Chaar, qui rappelle que l’excédent courant de l’Allemagne, qui
représente l’excès d’épargne des
ménages, pèse 10 % du PIB. Un argument partagé par la Chambre de
commerce et d’industrie allemande,
la DIHK, qui appelle à plus d’investissements publics : « La demande
intérieure et le boom de la construction continuent de soutenir le marché
intérieur. Mais ce n’est pas du tout
suffisant dans un environnement
international aussi incertain », juge
l’institution. n
Et le nombre de ressortissants de
l’Union venant chercher du travail
au Royaume-Uni est à son niveau le
plus bas depuis 2013, à 110.000 seulement, selon une étude de l’Institut
britannique du personnel et du
développement (CIPD). Cette baisse
affecte autant les postes qualifiés que
non qualifiés. Ainsi, le nombre de
candidats à un poste peu qualifié est
passé de 24 à 20 depuis l’an dernier,
et de 8 à 6 pour un poste très qualifié.
Les dirigeants d’entreprise interrogés par le CIPD indiquent qu’ils ont
réagi en augmentant les salaires à
l’embauche. Pour autant, le salaire
moyen a progressé d’à peine 0,1 %
de plus que l’inflation au deuxième
trimestre, selon l’ONS. — Y. B.
L’économie néerlandaise en grande forme
Les Pays-Bas ont enregistré
une croissance du PIB
de 0,7 % au deuxième
trimestre et de 2,9 % en
glissement annuel. Des
performances provenant
d’une forte demande
intérieure adossée à une
hausse des exportations.
Didier Burg
— Correspondant à Amsterdam
Les indicateurs économiques des
Pays-Bas se sont rarement portés
aussi bien. La croissance du PIB a
atteint 2,9 % au deuxième trimestre
par rapport à la même période de
2017. Comparée au premier trimestre, la croissance économique s’est
appréciée de 0,7 % entre avril et juin,
contre 0,5 % en l’Allemagne et 0,4 %
pour l’ensemble de la zone euro,
selon les chiffres du bureau des statistiques CBS.
Ces performances ont de quoi
remettre en cause les prévisions
timides de la Banque centrale néerlandaise qui table pour cette année
sur une hausse de 2,5 % du PIB,
après la croissance record de 3,2 %
l’année dernière.
La conjoncture favorable provient avant tout d’un retournement
dans la construction. « Après avoir
connu une chute pendant plusieurs
années, ce secteur a aujourd’hui le
vent en poupe », constate Peter Hein
van Mullingen, économe en chef du
CBS, précisant que ce facteur explique la forte demande intérieure des
entreprises.
Leurs investissements dans
des biens de longue durée se sont
affichés en hausse de 5,3 % au
deuxième trimestre : dépenses
dans l’immobilier (habitat et commercial) et les infrastructures mais
aussi achats d’automobiles et de
machines.
Plein-emploi
Le ministre des Finances, Wopke Hoekstra, peut se féliciter
de la santé de l’économie néerlandaise. Photo Emmanuel Dunand/AFP
Vecteur de croissance historique, le
commerce extérieur est toujours
aussi porteur pour l’économie
batave. La balance commerciale
positive avec des exportations en
hausse apporte la principale contribution à la croissance. Selon Peter
Hein van Mullingen : « Les ventes de
machines et de pièces pour l’industrie
du transport à destination principalement des pays européens ont permis d’augmenter de 3 % les exportations néerlandaises sur le deuxième
trimestre ».
La bonne santé du tissu industriel ne se dément pas avec une production industrielle de + 3,4 % sur le
deuxième trimestre, en augmentation de 7 % sur les quatre derniers
exercices. Les créations d’emplois
suivent, en hausse depuis plusieurs
trimestres d’affilée (52.000 postes
créés au deuxième trimestre). Dans
ce contexte, le nombre d’offres
d’emploi non pourvues atteint
aujourd’hui un niveau record, surtout dans les secteurs du commerce, des transports et de la restauration. La situation de quasi
plein-emploi aux Pays-Bas – le taux
de chômage est limité à 3,9 % contre
7,8 % en 2014 – favorise en retour la
forte consommation des Néerlandais : achat d’automobiles, dépenses de transport, restauration et
commerce de détail. n
MONDE // 05
Les Echos Jeudi 16 août 2018
« Aquarius » :
cinq pays européens
s’accordent sur
le sort des migrants
EUROPE
Le navire est finalement arrivé à Malte.
La crise médiatique
est évitée, mais le
sujet reste explosif.
Gabriel Grésillon
@GGresillon
— Bureau de Bruxelles
Esquisse de solution à long
terme ou improvisation qui ne
règle presque rien ? Les Européens ont finalement réussi à
éviter une nouvelle empoignade autour de l’« Aquarius ».
Alors que l’Italie, en refusant
d’accueillir dans ses ports
ce navire qui recueille des
migrants en Méditerranée,
avait provoqué une crise politique dans toute l’Union en juin,
le bateau s’est rendu à Malte,
mercredi après-midi, après
plus de cinq jours en mer.
de cet accord. « Nous avons déjà
assez fait », affirme-t-il. L’Italie a
accueilli sur ses côtes plus de
650.000 migrants depuis 2014.
L’échec des « centres
contrôlés »
Sur le fond, pourtant, c’est surtout l’absence de mécanisme
pérenne pour gérer ces problématiques qui se fait sentir.
Dimitris Avramopoulos, le
commissaire européen en
charge des Migrations, appelle
à voir plus loin. « Nous ne pouvons pas nous en remettre seulement à des arrangements au cas
par cas, il nous faut des solutions
durables », estime-t-il dans un
communiqué où il évoque la
responsabilité de « l’Union
européenne dans son ensemble ». Même son de cloche à
l’Elysée. Qui ajoute que cette
solution démontre « l’importance d’un mécanisme pérenne
et soutenable pour éviter les crises à répétition ». Paris promet
qu’il fera des propositions
Après plus de cinq jours en mer, l’« Aquarius » a accosté
dans le port de La Valette, à Malte, mercredi après-midi,
avec 141 migrants à son bord. Photo Boris Horvat/AFP
Si La Valette, qui l’avait initialement refusé, tout comme
Rome, a finalement reçu le
navire des ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, c’est grâce à un accord entre
cinq pays de l’Union, qui ont
accepté de se partager l’accueil
des migrants.
Les flux d’arrivées
sont en nette baisse
En plus des 141 personnes présentes sur l’« Aquarius », cet
accord intergouvernemental
concerne 114 autres qui avaient
été secourues, lundi, par les
autorités maltaises. Au total,
ce sont donc 255 migrants
qui vont être répartis dans
cinq pays pour procéder au traitement de leur demande d’asile.
D’après la vice-présidente du
gouvernement espagnol, Carmen Calvo, l’Espagne va
accueillir 60 migrants, tout
comme la France. L’Allemagne
en recevra 50, le Portugal 30, le
Luxembourg 5, tandis que 50
resteront à Malte.
Sur Twitter, Emmanuel
Macron s’est réjoui de cette
« coopération européenne concrète » en remerciant Malte
« pour son geste humanitaire »
et en vantant une « initiative
franco-maltaise ». Si l’Elysée
s’est mobilisé sur ce dossier,
c’est que celui-ci est médiatiquement empoisonné : pas
question de laisser le sujet
migratoire redevenir central à
quelques mois d’élections européennes capitales pour l’Union.
Et ce d’autant plus que les flux
d’arrivées sont en nette baisse.
Quant à Matteo Salvini, le
ministre de l’Intérieur italien,
qui a fait du rejet des migrants le
cœur de sa stratégie politique, il
s’est réjoui de rester en marge
« avec ses partenaires » dans les
prochaines semaines.
Reste à savoir lesquelles. La
question d’une clef de répartition des candidats à l’asile hante
l’Europe depuis 2015. Lors du
dernier sommet européen, fin
juin, les chefs d’Etat et de gouvernement étaient parvenus à
« sauver les meubles », au cours
d’une nuit d’intenses tractations, en promettant notamment de créer des « centres contrôlés » – c’est-à-dire fermés – sur
la base du volontariat, destinés à
traiter au plus vite les demandes
d’asile. Cette solution, qui avait
le mérite d’éviter un affichage de
la criante mésentente européenne, s’est toutefois avérée de
façade : aucun pays ne s’est
engagé à mettre en place un tel
centre à ce stade.
Les migrants
vont être répartis
dans cinq pays
pour procéder au
traitement de leur
demande d’asile.
Pour les plus optimistes,
l’accord qui vient d’être trouvé
au sujet de l’« Aquarius » est
malgré tout encourageant. Frédéric Penard, le directeur des
opérations de SOS Méditerranée, juge que ce mode opératoire constitue « peut-être une
ébauche intéressante, parce que
Malte ou la Sicile sont les ports
sûrs les plus proches ». Reste à
trouver la façon de systématiser de tels mécanismes… sans
créer l’appel d’air que beaucoup de gouvernements redoutent vis-à-vis des candidats à
l’émigration. n
Etat de choc et controverse
après la catastrophe de Gênes
ITALIE
L’effondrement
du viaduc de Gênes,
dans le nord de l’Italie,
a fait au moins
39 morts mardi.
Le gouvernement
italien critique
les concessions
d’autoroutes au privé
et instaure l’état
d’urgence à Gênes.
Yves Bourdillon
@yvesbourdillon
Au lendemain de l’effondrement du
viaduc autoroutier de Gênes, qui a
fait mardi au moins 39 morts, dont
quatre Français, le gouvernement
italien a réagi par une critique virulente de la concession à Autostrade
per l’Italia.
Le pont Morandi, inauguré en
1967 sur l’autoroute reliant la
France à Gênes, s’est rompu sur
80 mètres mardi. Luigi Di Maio,
vice-Premier ministre et chef de file
du Mouvement 5 étoiles (M5S,
populiste), a accusé Autostrade per
l’Italia, la société concessionnaire de
l’essentiel des 6.000 km d’autoroutes du pays, filiale du groupe Atlantia, d’être responsable de la catastrophe, la pire en Europe de ce type
depuis 2001 pour ne pas avoir effectué la maintenance nécessaire. « Ils
encaissent les péages les plus chers
d’Europe et paient les impôts les plus
bas, au Luxembourg en plus. Il faut
retirer les concessions et faire payer
des amendes. Si un privé n’est pas en
mesure de gérer les autoroutes, l’Etat
le fera », a-t-il ajouté. Rome a instauré en soirée l’état d’urgence à
Gênes pour douze mois, ce qui peut
surprendre pour un accident de ce
genre, et décrété une journée de
deuil national.
Un audit général des ponts
« La révocation des concessions est
un minimum », a ajouté Matteo Salvini, patron de la Ligue (extrême
droite), qui gouverne en coalition
avec M5S. « En tant que vice-Premier
ministre, je vais écrire à tous les
autres concessionnaires pour
demander quelle part de leur budget
ils réinvestissent dans la sécurité. »
Mardi soir, le chef du gouvernement, Giuseppe Conte, a annoncé
un plan extraordinaire de contrôle
des infrastructures. « Il s’agit d’installer de banals capteurs sensoriels
sur toutes les infrastructures du pays
pour une surveillance constante. Par-
fois cela se fait avec des satellites, parfois avec des capteurs », a expliqué
Luigi Di Maio. Le réseau routier est
très sollicité en Italie car y transite la
majorité des flux de marchandises.
Le ministre italien des Transports, Danilo Toninelli, a annoncé
mercredi un audit général dans
toute l’Italie des ponts et des tunnels vieillissants, dont dix se sont
effondrés ces cinq dernières
années. Il a également déclaré avoir
lancé une procédure de retrait de la
concession autoroutière accordée
à Autostrade per l’Italia. Mardi, le
directeur de la société pour la
région de Gênes, Stefano Marigliani, avait assuré que le pont était
« constamment surveillé, bien audelà des exigences légales » et qu’il
n’y avait « aucune raison de penser
qu’il était dangereux ». D’importants travaux de rénovation avaient
été menés en 2016. n
Erdogan surenchérit face à Trump
deuxième armée de l’Otan, dont
elle « garde » le flanc sud-est), le
président turc cherche de nouveaux appuis. Après s’être entretenu avec son homologue russe
Vladimir Poutine, il a reçu, mercredi soir, l’émir du Qatar, le cheikh
Tamim ben Hamad Al Thani, qui a
promis 15 milliards de dollars
d’investissements directs en Turquie sur une période non précisée.
TURQUIE
Ankara double
les droits de douane
sur les véhicules
et le tabac américains.
La livre turque
a stoppé sa chute.
La « boîte à gifles » ne semble pas
près de se refermer entre Washingt o n e t A n k a r a . L a Tu r q u i e a
annoncé, mercredi, l’instauration
de droits de douane sur les voitures
et les cigarettes des Etats-Unis, en
représailles à une mesure équivalente sur l’acier turc, décidée
samedi par Donald Trump. Les
tarifs douaniers ont doublé, à 120 %
sur les véhicules, 60 % sur le tabac et
140 % sur certaines boissons, pour
un montant total de 533 millions de
dollars, sur la base des échanges
actuels, selon la ministre turque du
Commerce, Ruhsar Pekcan.
Un jeu dangereux
La veille, le président turc, Recep
Tayyip Erdogan, avait appelé les
Turcs à boycotter tous les produits
électroniques américains, des réfrigérateurs aux smartphones. Un
appel aux effets très incertains, la
majorité des consommateurs ayant
du mal à renoncer dans la durée à
des produits qu’ils apprécient. « Le
président turc Erdogan semble jouer
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a appelé les Turcs
à boycotter tous les produits électroniques américains. Photo AFP
à un jeu dangereux s’il pense qu’il
peut prendre le dessus dans cette
altercation avec les Etats-Unis », a
commenté Michael Hewson, analyste de CMC Markets. Les EtatsUnis sont le quatrième fournisseur
et le quatrième client de la Turquie.
A l’inverse, la Turquie est seulement
le vingtième marché des Etats-Unis
et son vingt-huitième fournisseur.
La livre se redresse
La banque centrale a renchéri les
emprunts à court terme en livres, à
34 %, au plus haut depuis 2003,
pour dissuader les spéculateurs de
jouer contre la devise turque sur les
marchés offshore. Avec pour résultat un redressement vigoureux de
la livre, de 7,3 % mercredi, à 5.88
pour un dollar, contre 7,1 dimanche
soir. Un niveau toutefois encore
20 % plus bas qu’il y a un mois.
La crise avec Washington est née
du placement en résidence surveillée début juillet du pasteur
américain Andrew Brunson. Ce
dernier a été emprisonné dix-huit
mois pour des accusations
d’espionnage et d’activités « terroristes ». Un règlement diplomatique est d’autant moins en vue qu’un
tribunal turc a refusé mercredi
l’appel du pasteur Brunson contre
son assignation à résidence.
En raison de cette tension avec
son principal allié militaire (la Turquie représente numériquement la
Après s’être entretenu
avec Vladimir Poutine,
le président turc
devait recevoir,
mercredi soir, l’émir
du Qatar, le cheikh
Tamim ben Hamad
Al Thani.
Les économistes s’inquiètent du
refus de la banque centrale, sous la
pression du chef de l’Etat, de redresser ses taux malgré une inflation de
16 % en juillet, au plus haut depuis
2003 et qui pourrait rapidement
approcher les 25 % via le renchérissement des importations dû à la
chute de la monnaie turque. Le
ministre des Finances, Berat Albayrak, par ailleurs gendre du président Erdogan, doit s’entretenir avec
plusieurs centaines d’investisseurs
étrangers, jeudi, par téléconférence. — Y. B.
06 //
Jeudi 16 août 2018 Les Echos
idées&débats
SOMMAIRE
Le Point de vue
Pourquoi il faut continuer à parier
sur la Turquie
Art et culture
Voyage dans l’art baroque à Anvers
L’auteur qui vous
Muriel Beyer : « Jean Dutourd,
c’était la musique des mots »
a construit
Ces séries qui racontent « The Good Fight » la série qui fait du bien
l’Amérique de Trump aux anti-Trump
La pionnière
Denise Coates, visionnaire des jeux en ligne
L’ÉDITORIAL
DES « ÉCHOS »
Donc, la révolution annoncée ne serait
qu’un mirage. Un embrasement médiatique ;
un doux délire de prospectiviste ; une poire
pour la soif des consultants. Et les quelque
500 milliards promis pour le marché
mondial de la voiture autonome en 2030,
un antidote contre la désindustrialisation
galopante. Il fallait sans doute s’y attendre.
Par Daniel
Après l’engouement des débuts, l’heure
Fortin
est venue des premiers craquements,
La voiture
des premiers doutes. Ceux des futurs clients,
d’abord. Il a suffi de deux accidents mortels,
autonome
celui d’Uber en mars à Tempe (Arizona) et
concentre
celui de Tesla en mai en Floride, pour toucher
toutes nos
vraiment du doigt l’immense scepticisme
– pour ne pas dire les réticences – de l’opinion
peurs face
américaine face à l’idée de céder le volant
à l’amorce
à une machine bardée de logiciels... De 63 %
d’une
avant ces crashs, ils sont désormais 73 %
de citoyens à se déclarer mal à l’aise avec cette
nouvelle
idée. Ceux des constructeurs ensuite. Il y a
révolution.
à peine quelques jours, un haut dirigeant
de BMW a frappé les esprits en estimant hautement improbable
l’avènement prochain d’un véhicule 100 % autonome... alors même
que son groupe a annoncé préparer un engin de ce type pour 2021.
Trop de risques, trop d’inconnues technologiques, trop de procès
retentissants en perspective en cas d’accident provoqué par une
voiture devenue folle. Donc le vent tourne. Mais est-il pour autant
devenu contraire ? L’émotion du moment s’explique. Elle est à la
mesure du symbole que représente la voiture, l’un des objets les plus
structurants de nos sociétés depuis tant d’années. Faut-il s’étonner
que se concentrent sur elle tous les fantasmes de citoyens inquiets
devant la révolution schumpétérienne promise par l’alliance du
numérique et de l’intelligence artificielle ? Soumission à la machine,
perte de contrôle, hémorragie massive d’emplois, éradication
de toute société de plaisir – en l’espèce celui de conduire : toutes
nos peurs de l’avenir se projettent sur l’automobile et les valeurs
de liberté qu’elle a longtemps incarnées. Rien de plus normal.
Faut-il pour autant passer par pertes et profits
les investissements déjà engagés pour automatiser nos véhicules ?
Assurément non. Le vrai défi pour les industriels n’est pas de savoir
si la voiture 100 % autonome existera ou non un jour. Il faudra
du temps pour imposer au grand public une rupture aussi radicale.
Pour l’heure, le sujet est plutôt de savoir quels degrés d’autonomie
l’on pourra proposer à quel type de clientèle. Et sur quels
types de marchés l’on pourra dégager de la rentabilité.
Voici les objectifs sur lesquels phosphorent aujourd’hui
les bureaux d’études. Le simple fait de les énoncer veut dire
que l’on est déjà sorti de la simple utopie.
(
DANS LA PRESSE
ÉTRANGÈRE
La demande de visas monte en flèche
dans la Silicon Valley
série de mesures visant à limiter l’immigration, les entreprises de la Silicon Valley ont
intensifié le recrutement
d’employés étrangers détenant
le visa H-1B, affirme « The Mercury News », le quotidien de la
Silicon Valley. Ce visa, réservé
aux personnes très qualifiées,
est particulièrement convoité
p a r l e s
géants de la
tech, qui ont
depuis longtemps fait
pression pour augmenter le
nombre de documents
octroyés, limité à 85.000 par an.
En 2017, Facebook avait
notamment obtenu 720 autorisations de visa, une augmentation de 53 % par rapport à
l’année précédente, selon la
National Foundation for American Policy. Google a pour sa
part reçu 1.213 autorisations,
soit un bond de 31 %.
La question des visas H-1B
reste un point de discorde
majeur dans le débat sur l’immigration aux Etats-Unis. Les
Les entreprises qui réussissent en Afrique sont celles qui s’engagent dans la durée, investissent et font confiance aux talents locaux.
LE POINT
DE VUE
de Patrice Fonlladosa
et Bruno Mettling
opposants pointent du doigt les
abus du document qui servirait
notamment à embaucher des
travailleurs peu qualifiés, qui
voleraient les emplois des Américains. Pourtant, rappelle l’article, les entreprises de la Silicon
Valley affirment qu’il y a bien
une pénurie d’employés très
qualifiés aux Etats-Unis, d’où la
nécessité de recruter à l’étranger. Cela expliquerait notamment pourquoi elles
ont récemment décidé
de sécuriser
un grand nombre de visas avant
le durcissement attendu des
politiques migratoires.
Chris Benner, professeur à
l’université de Californie, à
Santa Cruz, estime tout de
même cet argument spécieux :
« Il n’y a aucune évidence notable
qui témoignerait d’une pénurie
de main-d’œuvre dans les positions très qualifiées », confie-t-il
au quotidien. Par ailleurs, toutes les entreprises contactées
par le magazine n’ont pas souhaité commenter publiquement sur cet enjeu. — M. Ro.
Pour que l’Europe fasse
le choix de l’Afrique
DÉVELOPPEMENT // Les entreprises françaises et européennes
ne profitent pas assez de la croissance à l’œuvre sur un continent
appelé à devenir la zone économique la plus dynamique
du monde. Pour redresser le tir, il faut clarifier nos politiques
d’aide et s’appuyer sur le secteur privé.
’il suffisait de croire en l’Afrique
pour y croître, les entreprises
françaises n’y auraient pas
perdu 50 % de leur part de marché en
quinze ans.
C’est une évidence, l’Europe doit
faire le choix de l’Afrique. Mais il n’y
aura pas d’alliance durable sans
consentement mutuel. Or, le Vieux
Continent n’est plus son seul prétendant. Certes, l’Europe est le premier
investisseur en Afrique et elle est son
premier client. Mais elle n’est plus son
premier créancier, dépassée par la
Chine depuis une dizaine d’années,
qui a déversé plus de 140 milliards de
dollars en Afrique.
Ces investissements massifs ne sont
cependant pas consentis sur la même
base que les investissements européens : pas de conditions en termes de
gouvernance, de RSE, d’éthique, de respect des droits de l’homme... Mais
l’Afrique s’endette beaucoup trop lourdement : compte tenu de la faiblesse
des recettes fiscales et de la flambée des
taux d’intérêt liées à la baisse des coûts
des matières premières, les grands
bailleurs redoutent un surendettement
du continent.
Pour autant, même si elle est fragile,
la croissance est là. Après une année
2016 en demi-teinte, l’Afrique a
retrouvé dès 2017 et en 2018 un niveau
de croissance de 3,5 %, confirmant la
vocation du continent à être la zone
économique la plus dynamique des
prochaines années.
Et pendant ce temps-là, les entreprises françaises et européennes peinent
à s'inscrire dans cette dynamique
retrouvée. Leurs parts de marché
demeurent atones, quand en parallèle
le poids des exportations chinoises vers
l’Afrique est passé de 3 % en 2001 à 18 %
aujourd’hui. Il est temps de prendre
S
Lire nos informations
Pages 12-13
que la Maison-Blan•cheDepuis
a entrepris d’adopter une
Jean Claude Moschetti/RÉA
Voiture autonome :
le plus dur commence
conscience de la nouvelle donne et
d’analyser les causes de notre retard.
Entre l’approche condescendante,
voire méprisante, des nouvelles autorités américaines et la vision chinoise
que d’aucuns qualifient de prédatrice, il
revient à l’Europe de définir une nouvelle voie gagnante parce qu’équilibrée
et génératrice d’une croissance inclusive et durable.
Pour la mettre en œuvre, il faut
d’abord accepter de revisiter en profondeur la politique européenne de développement encadrée par l’accord de
Cotonou, qui régit la relation entre
l’Europe et les pays d’Afrique, Caraïbes
et Pacifique entre 2000 et 2020.
Face à l’attentisme de l’Europe et au
constat d’inefficacité de cet accord, les
patronats africains et européens ont
exprimé leur position sur la refonte de
leur coopération : les secteurs privés,
seuls créateurs de richesses et
d’emplois, doivent en effet être mis au
cœur des relations entre nos deux continents. Des instruments financiers
plus modernes doivent être mis à la
disposition de leurs entreprises, des
critères de mesure de l’impact des
projets inclus dans les appels d’offres et
de nouveaux secteurs inclus dans la
coopération, tels que les enjeux liés à la
transformation numérique.
Il est tout à l’honneur de l’Europe
d’avoir opté pour une absence de distinction de nationalités dans les aides
qu’elle octroie aux projets de développement – contrairement à ce que pratiquent les autres continents –, mais il est
inacceptable de la voir aussi peu attentive à l’impact RSE, éthique et de
conformité des projets qu’elle contribue à financer. C’est sur cette logique
de développement durable que doit se
rééquilibrer la concurrence internationale sur le continent.
Les
entreprises
européennes
et africaines
doivent
s’inscrire
dans des
perspectives
de coopération
qui se
traduisent par
des transferts
de savoir-faire
et des créations
d’entreprises
localisées
sur le continent.
Plutôt que de faire miroiter des plans
d’aide au développement aux montants mirobolants, il serait préférable
de se concentrer sur leur efficacité et de
simplifier les procédures d’allocation
des aides, ce fameux mille-feuille dont
parle Jean-Yves Le Drian. La complexité des circuits et des délais de mise
en œuvre du soutien européen désespère les dirigeants africains, et ne permet pas de mener la bataille dans des
conditions équilibrées. Quand une
entreprise chinoise répond à un appel
d’offres, son plan de financement est
bouclé avec l’aide de structures comme
Eximbank.
Enfin, pour que les entreprises européennes et africaines profitent de la
dynamique retrouvée de la première
zone de croissance du globe, elles doivent s’inscrire dans des perspectives de
développement durable et de coopération qui se traduisent par des transferts
de savoir-faire et des créations d’entreprises localisées sur le continent.
Les entreprises qui réussissent en
Afrique (comme Orange ou Veolia
pour ne pas les citer) sont celles qui
s’engagent dans la durée, investissent
dans plusieurs pays et font confiance
aux talents locaux. Les secteurs privés
européens et africains sont prêts à relever ce défi. Donnons-leur les moyens
d’y parvenir, pour la croissance de nos
deux continents. Le couple franco-allemand doit porter ce message en
Europe, notamment dans la perspective du futur accord de partenariat
Europe-Afrique après 2020.
Patrice Fonlladosa
est président du comité Afrique
de Medef international.
Bruno Mettling
est président Afrique de l’Ouest
de Medef international.
IDEES & DEBATS // 07
Les Echos Jeudi 16 août 2018
LES ARTICLES LES PLUS LUS SUR LESECHOS.FR
art&culture
1. Brexit : les entreprises britanniques peinent déjà à recruter
2. En pleine guerre commerciale avec les Etats-Unis, l'économie chinoise ralentit
3. Un viaduc de l'autoroute A10 s'écroule près de Gênes
4. Les leaders patronaux et syndicaux reçus à Matignon à partir de la fin août
5. La déroute de la livre turque fait craindre des risques de contagion
de Laurence Daziano
’effondrement de la livre turque,
sous le coup des sanctions américaines, met en lumière la mauvaise image de la Turquie, six semaines
après la réélection de Recep Tayyip
Erdogan. Et pourtant, avec un taux de
croissance à faire pâlir Bercy et malgré
ses faiblesses structurelles, l’économie
turque dispose d’un large potentiel qui
pourrait hisser le pays au rang de pays
développé d’ici à dix ans.
La Turquie dispose de nombreux
atouts : une croissance de 7,8 % en 2017,
soit la plus élevée du G20 ; des entreprises nombreuses et fortement exportatrices ; une industrie touristique de qualité ; un rayonnement régional, du
Turkménistan à l’Afrique de l’Est, qui lui
assure des débouchés ; une population
jeune et bien formée ; des conglomérats
et des grandes entreprises de taille mondiale, à l’image de Turkish Airlines ou
des groupes familiaux, Koc, Dogan et
Sabanci. Dans le même temps, l’économie turque présente aussi des faiblesses
structurelles : un endettement extérieur
trop élevé, une inflation en forte hausse,
aux alentours de 15 %. L’atterrissage de
l’économie turque, lié à la chute de sa
monnaie, révèle ses qualités, ses défauts
et son potentiel.
L’économie turque est très ouverte sur
le monde. Ce facteur constitue la force,
autant que la faiblesse de la Turquie. Audelà de ses liens privilégiés avec l’Union
européenne et les Etats-Unis, Ankara
cherche à développer ses propres marchés. Elle attend la reconstruction de la
Syrie et de l’Irak, car les entreprises turques du BTP y seront au premier rang.
Les relations avec la Russie se développent : Moscou apporte son énergie, prin-
L
LE POINT
DE VUE
d’ Alain Lemasson
a renommée des « Schools of Economics » françaises masque de
surprenantes lacunes dans
l’enseignement de cette discipline. L’examen attentif des programmes révèle en
effet que du lycée aux grandes écoles,
l’univers de la finance, des banques et des
marchés est tout simplement ignoré.
Tout laisse à penser que la science économique n’a pas pu ou voulu s’adapter à
la mondialisation et à son corollaire,
l’omniprésence de la finance. La recherche actuelle se focalise sur des aspects
périphériques de l’économie au détriment de la vue d’ensemble.
Aux États-Unis, l’économie est financée à 60 % par les marchés et à 40 % par
les banques. En Europe, les proportions
sont inversées. Il faut voir dans l’insuffisance des marchés européens la raison
majeure de l’absence d’entreprises européennes dans le peloton de tête des Gafa
et autres licornes américaines. L’épargne européenne, pourtant considérable,
s’investit pour une large part en dehors
de l’Europe. Ce n’est donc pas sans raison
que les autorités monétaires européennes donnent priorité au développement
des marchés européens de capitaux.
Faute de moyens financiers adéquats,
nos start-up et de trop nombreuses
PME/ETI ratent le coche du développement. Les unes sont rachetées et les
autres abandonnent des projets
d’investissement pourtant prometteurs.
Quant aux grandes entreprises, l’insuffisance des marchés européens les
contraint à chercher ailleurs les ressources nécessaires.
Dans le même temps, alors que
l’importance du financement se décline
L
Pourquoi il faut
continuer à parier
sur la Turquie
cipalement le gaz, et Ankara accueille les
touristes russes. La Chine commence à
investir en Turquie dans le cadre des
« routes de la soie ».
Enfin, la Turquie investit massivement en Afrique : chaque ouverture
d’ambassade est suivie par la mise en
service d’une ligne de Turkish Airlines
avec Istanbul, qui constitue un hub
aérien mondial de premier plan.
L’effondrement
de la livre turque
révèle les fragilités
économiques du pays.
Ses fondamentaux – et
notamment la jeunesse
et la formation de sa
population – constituent
des bases solides
pour son avenir
et pour l’après-Erdogan.
L’économie turque est résiliente. Elle
n’en est pas à sa première crise et ce n’est
certainement pas la dernière. Depuis
quarante ans elle se développe, alors que
des guerres se déroulent à ses frontières.
Cela tient, en grande partie, à la jeunesse
et au dynamisme de sa population.
Aujourd’hui, un Turc sur trois a moins
de trente ans. Cela signifie que la population active, malgré un taux de chômage
de 9,6 %, est jeune : réactive, adaptable,
curieuse, connectée aux nouvelles technologies, ouverte sur le monde. Cette
jeunesse est principalement urbaine.
La population turque vit désormais
plus en zone urbanisée qu’à la campagne. La Turquie compte 80 millions
d’habitants dont un quart, 20 millions,
résident à Istanbul et dans sa banlieue
qui constitue une grande mégapole
mondialisée. Enfin, les Turcs ont un vrai
esprit entrepreneurial, ayant bâti de
longue date des PME exportatrices de
grande qualité.
Le facteur démographique est probablement le meilleur espoir de la Turquie
car les villes ont un vote de moins en
moins conservateur, comme l’ont
démontré les scores récents du président Erdogan à Istanbul et Ankara.
Or, l’urbanisation va massivement se
poursuivre.
Il y a donc un « pari turc » à faire sur
l’avenir : d’ici dix à quinze ans, la population turque (jeune, éduquée et urbaine)
aura élu un nouveau président ; l’économie turque constituera une locomotive à
la lisière de l’Europe, peut-être même
dans un deuxième cercle européen, aux
côtés de l’Ukraine et de la Russie, grâce à
une union douanière renforcée ; les
groupes industriels turcs seront mondialisés. A l’heure où Donald Trump
qualifie l’Europe « d’ennemie » et attaque, tour à tour, ses principaux alliés,
l’Union européenne serait inspirée
d’aider la Turquie à poursuivre sa
modernisation et à cultiver les valeurs
démocratiques et européennes qui
demeurent encore présentes.
Notre système éducatif,
grandes écoles
comprises,
se déconnecte de plus
en plus de la réalité
de l’économie.
La place occupée
par les marchés
est en particulier
sous-représentée
dans l’enseignement.
Quant à l’euro, deuxième monnaie
mondiale, il est traité à l’aune d’une
théorie des années soixante… conduisant au constat de sa non-viabilité.
Comment en est-on arrivé-là, pourquoi ce décalage entre le monde réel
et la chose enseignée ? Pourquoi le
Judith Benhamou-Huet
@judithbenhamou
m’intéresse dans la notion
de baroque c’est l’idée de
l’impact visuel puissant »,
S’il est un être narcissique
explique l’artiste.
par excellence, c’est bien
L’ex p o s i t i o n t o u r n e
En Belgique, Anvers,
l’artiste. Pourtant lorsque ce
autour de deux œuvres
M HKA, www.muhka.be
dernier se met à évoquer le
majeures. La première est
jusqu’au 16 septembre
travail de ses semblables, à
une grande toile du géant et
la condition qu’il soit pris par la passion, cela
mythique peintre italien Caravage. Elle date
devient exceptionnel. En ce moment à
de sa période napolitaine et vient du musée
Anvers au M HKA, le musée d’art contempode Capodimonte. La « Flagellation du
rain de la ville, Luc Tuymans (né en 1958), un
Christ » de 1607-1608, c’est un homme extédes peintres les plus reconnus de la scène
nué au corps sublime – « le plus beau torse de
mondiale (malheureusement ignoré des
l’histoire de l’art ! » s’exclame Tuymans –
musées parisiens), consacre une exposition
maltraité par trois hommes à l’air féroce et
au baroque. Comme il le dit lui-même, il ne
placés en partie dans l’ombre. Un monus’agit pas d’une exposition d’historien de l’art.
ment de ce qu’on appelle le baroque.
C’est une démonstration singulière qui fonctionne par associations d’idées. Elle est fasciDôme gonflable
nante car l’artiste emprunte des chemins
A l’extérieur du musée, un dôme gonflable
tout à fait inattendus.
a été construit pour accueillir spécialement
Lui qui peint des sujets figuratifs d’une
une énorme installation du couple d’artisnature plutôt sobre et conceptuelle réunit là
tes américains, Nancy (née en 1943) et
des œuvres qui vont de Rubens (l’autre
Edward Kienholz (1927-1994). Ils reconstiartiste roi d’Anvers) au japonais contempotuent un épisode plus que vraisemblable,
rain, Takashi Murakami, d’une peinture
hélas, de l’histoire de l’Amérique raciste.
kitsch de hamburger fabriquée en Chine
Cinq voitures éclairent la scène d’un
mais signée de l’Américain Mike Bouchet
groupe de Blancs en train de castrer un
(né en 1970) aux chevaux taxidermisés et
Noir. L’installation de taille réelle est tellesans tête, morts au champ d’honneur des
ment prenante qu’on a du mal à s’approtranchées de la Première Guerre mondiale,
cher de ces cruels personnages. De Carade la Belge Berlinde De Bruyackere (née en
vage à Kienholz il n’y a qu’un pas, celui des
1964). Le sujet imposé est celui du baroque. Il
trois cent cinquante ans pendant lesquels
le revisite de manière plus que créative : « Le
les hommes ont continué à se maltraiter. Et
baroque est une notion inventée au XIXe siècle
ces violences ont aussi donné naissance à
pour un art du passé, le premier art globalisé,
des chefs-d’œuvre que Luc Tuymans qualide l’Allemagne à l’Amérique latine. Ce qui
fie de baroques. n
EXPOSITION
Sanguine.
Luc Tuymans
à propos du baroque
Laurence Daziano
est maître de conférences
en économie à Sciences Po
et membre du conseil scientifique
de la Fondapol.
La science économique
à bout de souffle ?
quasi quotidiennement dans le monde,
nos étudiants apprennent que les banques ont perdu leur rôle premier qui est
celui de l’intermédiation, que la titrisation a créé la crise des subprimes, que les
marchés sont instables et doivent être
régulés. Les étudiants d’écoles de commerce sont formés aux calculs statistiques, alors que, de leur côté, les élèves
ingénieurs s’immergent dans le Plan
Comptable Français.
De la politique subtile de la BCE, de la
notion de risque, de la complémentarité
des banques et des marchés, de l’Union
bancaire, du financement de la dette
souveraine, pas un mot.
Voyage dans l’art baroque à Anvers
Courtesy Fondazione Prada / M HKA Anvers
LE POINT
DE VUE
silence sur ce facteur essentiel du
développement qu’est le financement
par les marchés ?
L’explication la plus plausible est que
la théorie économique n’a pas suivi la
globalisation. Dans l’ordre ancien, le territoire économique était fermé et le commerce extérieur, marginal. La vie économique se déroulait ainsi essentiellement
en vase clos, sous le contrôle étroit du
pouvoir étatique.
Progressivement et d’une manière
irréversible, l’économie s’est internationalisée. Les chaînes de production et de
valeur ont éclaté.
Parallèlement, les États ont perdu de
leur pouvoir, et notamment celui de fixer
le cours des monnaies, un pouvoir à présent dévolu aux marchés. Notons que la
dévaluation apparaît encore dans les
manuels comme le moyen de corriger
les différentiels de productivité. Et il n’est
dit mot de son impact théorique fortement réduit du fait de la forte composante de produits importés dans les
exportations.
La difficulté à modéliser cette économie devenue globale pourrait ainsi
expliquer les silences des programmes
d’enseignement. Il y a néanmoins
urgence à mieux préparer les diplômés à
la compréhension de l’environnement
financier des entreprises et du monde
contemporain. L’Ecole centrale de Pékin
a d’ores et déjà commencé, avec l’introduction de conférences sur le thème de
la banque et des marchés.
Alain Lemasson ancien banquier,
est fondateur du site d’e-learning
Infofi2000.com.
Une énorme installation, du couple d’artistes américains Nancy et Edward
Kienholz, reconstitue un épisode de l’histoire de l’Amérique raciste.
Le rendez-vous incontournable
des amateurs de rock indé
degrés. Parmi les autres
poids lourds du festival, on
du 16 au 19 août.
citera Phoenix et Charlotte
Ce sont des fieffés corsaires
Saint-Malo.
Gainsbourg, qui ont pour
qui firent la renommée
www.laroutedurock.com
point commun de s’être fait
mondiale de Saint-Malo
un nom dans le monde
aux XVIe et XVIIe siècles. Mais depuis 1991,
anglo-saxon sans avoir jamais largué les
ce sont des artistes dont l’élégance est la
amarres avec la France.
marque de fabrique qui enivrent chaque été
Mais, au-delà des grands noms, la Route
la cité portuaire bretonne.
du Rock a toujours eu l’audace de mettre en
Après une édition 2017 de haut vol, la
lumière les artistes les plus prometteurs de
Route du Rock devrait récidiver avec une
la scène indé. L’édition 2018 n’échappe pas à
programmation aussi éclectique que poinla règle. Les amateurs de soul et de funk
tue. Et qui de mieux qu’Etienne Daho, pape
seraient ainsi inspirés d’aller faire un tour au
de la pop française, pour donner le « la » dès
fort Saint-Père, dimanche, pour découvrir le
vendredi soir ?
groupe Jungle, qui sortira en septembre son
L’homme sur qui le temps semble ne pas
très attendu deuxième album (« For Ever »).
avoir d’emprise – il a soufflé ses 62 bougies
Autre salle, autre ambiance : la scène des
cet hiver – interprétera des morceaux de
remparts accueillera Superorganism. Ce
son dernier album (« Blitz »). Un bonheur
collectif cosmopolite – ses membres sont
n’arrivant jamais seul : les festivaliers pouroriginaires d’Angleterre, d’Australie, de
ront également admirer son exposition de
Nouvelle-Zélande et du Japon – a fait sensaphotos (Daho l’aime Pop !) à la tour
tion cette année avec un premier album de
Bidouane, qui retrace l’histoire tourmentée
pop kaléidoscopique.
de la pop française.
Enfin, le concert du duo de Perpignan The Limiñanas promet de faire des
La soul fiévreuse de Jungle
étincelles avec son rock aux sonorités « sixL’occasion peut-être de croiser Patti Smith.
ties ». En attendant d’applaudir ce beau
Car l’icône du rock alternatif des années
monde, la Route du Rock a publié une play1970, elle aussi fondue de photographie,
list officielle sur Spotify avec 58 titres des
sera l’autre tête d’affiche du festival breton.
artistes de cette édition. De quoi donner un
La performance de l’auteure des disques
avant-goût des festivités du week-end ou
mythiques « Horses » et « Easter » risque de
consoler les malheureux qui n’auront pas la
faire monter la température de plusieurs
chance de faire le voyage à Saint-Malo. n
Adrien Lelièvre
@Lelievre_Adrien
FESTIVAL
La Route du Rock
08 // IDEES & DEBATS
Jeudi 16 août 2018 Les Echos
série d'été 3/9
L’AUTEUR QUI VOUS A CONSTRUIT
CES SÉRIES QUI RACONTENT L'AMÉRIQUE DE TRUMP
« The Good Fight »
la série qui fait du bien
aux anti-Trump
Imaginée au moment de l’élection de 2016,
cette chronique d’un cabinet d’avocats de Chicago
a viré à la satire politique. Drôle et subversif,
« The Good Fight » prend de front l’actualité
américaine.
Laura Berny
@lb93
Muriel Beyer
« Jean Dutourd, c’était
la musique des mots »
La grande éditrice confesse son admiration
pour Jean Dutourd, grand écrivain stendhalien
dont, selon elle, on sous-estime l’œuvre.
Propos recueillis par
Daniel Fortin
Pourquoi cet auteur
plus qu’un autre ?
Jean Dutourd a marqué ma vie.
Quand je l’ai rencontré, je ne connaissais de lui qu’ « Au b on
beurre ». Il était pour moi un auteur
plutôt à droite et qui participait aux
« Grosses Têtes ». J’ai très vite découvert
que nous avions une passion commune, Stendhal. Personne mieux que Jean Dutourd n’a su pénétrer « l’âme sensible » de l’auteur de « La Chartreuse
de Parme ». Grâce à lui, j’ai lu « De l’amour », encore
l’un de mes livres de chevet aujourd’hui. Tout Stendhal est dans ce texte, « un traité de médecine
morale », comme il le définissait lui-même. De
Stendhal à Jean Dutourd, pourquoi ? Justement
parce que « L’Âme sensible », qu’il a écrit, est le plus
beau texte consacré à la construction stendhalienne.
Racontez-nous le moment où vous
le découvrez, le contexte ?
Je lui dois avant tout mon entrée dans l’édition.
« Vous qui aimez tant Stendhal, me dit-il un jour, que
faites-vous au Parc des expositions de Marseille ?
Vous devriez travailler dans l’édition. » « Très drôle,
lui dis-je, je n’y connais personne. » Quelques mois
plus tard, je rentrai chez Flammarion et le premier
livre dont je m’occupai fut un recueil de chroniques de Jean Dutourd. J’y rencontrai plus tard
Françoise Verny, la « papesse de l’édition ». C’est à
ses côtés que j’ai appris mon métier d’éditrice.
En quoi vous influence-t-il encore
aujourd’hui ?
Jean Dutourd n’est pas reconnu aujourd’hui
comme le grand écrivain qu’il fut. Si je peux, par ces
quelques lignes, au moins réparer cette injustice,
elles n’auront pas été inutiles. Jean Dutourd avait
une connaissance quasi parfaite de notre langue
française. Pour lui, la musique des mots était essentielle. Je l’appelais d’ailleurs souvent pour vérifier
une tournure grammaticale, il me faisait gagner
beaucoup de temps dans mon travail d’éditrice.
Une œuvre de lui que vous conseillez
particulièrement, et pourquoi ?
Son chef-d’œuvre est pour moi « Les Horreurs de
l’amour ». Jean Paulhan disait de ce texte qu’il était
« une grande chose comme personne n’en avait vu
depuis longtemps ». Roman d’une
génération, il dépeint le monde
politique, la comédie humaine,
les circonvolutions amoureuses. C’est ce qu’on pourrait
appeler un roman total.
D’autres de ses livres sont aussi à
redécouvrir ; « L’Âme sensible »,
bien sûr, « Le Bonheur et autres
idées » – à une époque où l’on parle
de bonheur sans aucun discernement –,
et, pour l’Histoire, « Les Taxis de la Marne ».
Un extrait que vous aimez.
Pour moi, Jean Dutourd et Stendhal sont presque
indissociables ; quand je lis l’un, je pense à l’autre,
et réciproquement. Mais il y a aussi du Flaubert
chez Dutourd, qu’il aimait beaucoup par ailleurs :
la Solange des « Horreurs de l’amour » n’est pas
très loin de Madame Bovary.
« Jean Dutourd n’est pas
reconnu aujourd’hui comme
le grand écrivain qu’il fut. »
Février 2017. Une nouvelle série entame sa carrière sur les ondes américaines par un gros plan
sur une femme devant sa télévision regardant
le discours d’investiture du 45e président des
Etats-Unis : sur son visage, l’incrédulité le dispute à
la consternation. Le ton est d’emblée donné, celui
d’une critique acérée du nouveau locataire de la
Maison-Blanche, et tous les épisodes suivants
seront au diapason. « On se demande toujours quelle
est la colonne vertébrale d’une série, racontait son
cocréateur Robert King à la revue Bazaar. L’élection
de 2016 nous l’a fournie ».
Dans la deuxième saison, l’anti-trumpisme de
« The Good Fight » est à ce point assumé que les
épisodes ont chacun pour titre le nombre de jours
écoulés depuis la prise de fonction du chef de l’Etat
(de 408 à 492) ! Comme un compte à rebours
inversé jusqu’aux prochaines élections...
Au bord de l’implosion
En attendant, l’héroïne Diane Lockhart, avocate
de son état et démocrate endurcie – que le public
connaît déjà, car la série est un spin-off de « The
Good Wife » et se passe aussi à Chicago, l’ancienne
ville d’Obama –, ne s’accommode pas de la nouvelle dimension dans laquelle est entrée l’Amérique. Mûre pour la retraite, elle démissionne de son
cabinet et part chercher la maison de ses rêves... en
Provence. Las, elle ne pourra pas l’acheter : le père
de sa filleule, à qui elle a confié tout son argent, est
arrêté pour avoir monté une pyramide de Ponzi !
Ruinée et obligée de retravailler, elle boit de plus
en plus et s’adonne même au « micro-dosage » de
champignons – de moins en moins micro –, ce qui
lui procure des hallucinations qu’elle n’arrive pas
vraiment à distinguer d’une réalité toujours plus
loufoque. L’implosion semble imminente. Ce que
retranscrit à merveille le générique de la série : sur
une musique baroque et déchaînée de David Buckley, des objets du quotidien (sac à main, stilettos,
téléphone, ordinateur, lampe, bureau, etc.) sont un
à un dynamités – dans la deuxième saison, des
écrans télé montrant Poutine et Trump finissent,
eux aussi, en miettes. Au milieu de ce chaos, Diane
peut quand même compter sur sa nouvelle
« famille » : le cabinet afro-américain Reddick-Boseman, qui lui tend la main alors que ses autres
confrères lui tournent le dos en raison de ses liens
avec le financier véreux. Cette femme à la soixantaine flamboyante leur apporte la touche de diversité qui leur manquait. Une sorte de monde à
l’envers bienvenu. Mais ce refuge professionnel ne
la protège pas du délire ambiant : avec ses nouveaux collègues, elle doit faire face à une épidémie
de « fake news » ; au mouvement #metoo qui les
rattrape ; à une vidéo porno (la « pipi tape ») qui,
espère-t-elle en vain, pourrait déclencher la procédure d’ « impeachment » du président... A front
renversé, le cabinet se retrouve même à défendre
un suprémaciste blanc qui envahit les réseaux
sociaux de ses messages haineux. Plus fou encore,
des clients mécontents appellent à tuer tous les
avocats (#killallthelawyers). Les juristes tombent
comme à Gravelotte sous les balles de justiciers
que la police ne se montre guère empressée d’arrêter. Que les avocats s’arment ! propose sans rire
une responsable de la NRA, faisant écho à la proposition de Trump d’armer les professeurs pour
éviter les tueries d’élèves.
Quand Adrian Boseman, à la tête du cabinet, se
fait tirer dessus à son tour et manque de mourir,
c’est le déclic pour Diane Lockhart : cette représentante de l’élite bafouée arrête pour de bon les
champignons hallucinogènes, se met à l’aïkido et
glisse un revolver dans son tiroir. L’heure de la
résistance a sonné. « Ça va si le monde est fou tant
que j’ai mon petit coin du monde sain. » Et l’avocate
est bien décidée à le défendre en recourant s’il le
faut aux mêmes armes que ses adversaires...
Casting royal
« The Good Fight » a été créée par Michelle et
Robert King, le couple qui avait déjà écrit « The
Good Wife », excellente série politico-légale sur
une avocate mariée à un politicien douteux, et
« Brain Dead », anthologie totalement déjantée
sur la corruption à Washington DC. Drôle et subversif, ce nouvel opus a trouvé le bon dosage entre
profondeur des personnages et comique de situation, porté par une actualité qui dépasse bien souvent la fiction. Quant à la distribution, elle est
royale avec à sa tête Christine Baranski, comédienne au charisme et à l’abattage hors pair.
Autour d’elle, une pléiade d’excellents acteurs,
notamment féminins, finissent de rendre la série
totalement addictive. Au fil des épisodes, TGF est
devenue un baume pour les anti-Trump. La troisième saison est attendue avec au moins autant
d’impatience que le résultat des élections de mimandat cet automne... n
l
RETROUVEZ DEMAIN
« The Man in the High Castle » : un cauchemar
américain.
« Il avait une connaissance
quasi parfaite
de notre langue française. »
« Certains jours, Roberti ne pensait pas une seule
fois à Solange. Elle était aussi loin de lui que telle maîtresse qu’il avait eue dix ans plus tôt, et dont il avait
oublié jusqu’au nom, jusqu’à l’odeur. Je pense qu’elle
avait senti cela, à sa manière, c’est-à-dire d’une façon
confuse et équivoque, plus organique que raisonnable. Elle sombrait dans le cafard, elle s’ennuyait à
mourir. » Jean Dutourd avait l’art de la formule,
comme dans cet extrait : « Aimer les belles choses ne
signifie pas qu’on a une belle âme, mais qu’on a des
goûts de luxe. Le luxe suprême, qui est l’usage des
artistes de génie, ne suppose pas que l’on possède la
suprême vertu, qui est la charité. » Les deux extraits
que j’ai choisis sont issus du second tome des
« Horreurs de l’amour » (1980).
Muriel Beyer est directrice des éditions de l’Observatoire
l
RETROUVEZ DEMAIN
Clément Rosset, par Raphaël Enthoven
« The Good Fight » a été créé par Michelle et Robert King, le couple qui avait déjà écrit
« The Good Wife ». Photo CBS
IDEES & DEBATS // 09
Les Echos Jeudi 16 août 2018
SÉRIE
D’ÉTÉ
23
23/24
Denise Coates,
visionnaire
des jeux en ligne
Tristan Gaston-Breton
tgb@historyandbusiness.fr
eux cents millions de livres sur une
année, soit un peu plus de 220 millions d’euros ! C’est le montant de la
rémunération que s’est versée,
entre avril 2016 et mars 2017,
Denise Coates, principale actionnaire de Bet365. Une entreprise de jeux et de paris
en ligne qui a su s’imposer comme le numéro un du
secteur en Angleterre, avant d’étendre ses activités
à l’international. Cette année-là, l’entrepreneuse
devient la dirigeante d’entreprise la mieux payée
d’Angleterre, loin devant Martin Sorrell, le PDG du
groupe publicitaire WPP (48 millions de livres).
Pour la première fois, les Britanniques entendent
parler de cette femme de cinquante ans, qui vit discrètement avec son mari à Stoke-on-Trent, une ville
du nord de l’Angleterre, qui n’accorde que de rares
interviews à la presse et dont le seul luxe apparent
est une Aston Martin.
La réussite de Denise Coates, c’est un peu celle
de Stoke-on-Trent, une ville frappée par la désindustrialisation et qui, dans les années 1980,
perdit ses mines et les entreprises de poterie
qui faisaient sa réputation. Pour comprendre les ressorts de son succès, il faut évoquer la figure de son père, Peter Coates,
fils de mineur et dernier-né d’une fratrie de quatorze enfants. L’homme est
aujourd’hui, aux côtés de sa fille et de
l’un de ses fils, l’un des principaux
actionnaires de Bet365. Président
du club de football de Stoke-onTrent, il est aussi discret que sa
fille – il habite la maison voisine
de la sienne – et ne possède ni
yacht ni voiture de luxe. Né en
1938 à Stoke-on-Trent, il connaît
une jeunesse pauvre. Sa passion,
c’est le football, un sport auquel
il joue assidûment et qui ne cessera d’accompagner sa vie. Contraint de quitter l’école à quatorze
ans pour travailler, il devient garçon de bureau, puis est embauché
par une chaîne nationale de restaurants.
D
Coates. Rigoureuse, rationnelle, méthodique et
maîtrisant parfaitement les outils mathématiques : ainsi apparaît cette jeune femme de vingtcinq ans qui se passionne pour la finance. Sans
surprise, elle devient, à sa sortie de l’université,
directrice financière de Provincial Racing. Il ne lui
faut que quelques mois pour moderniser et clarifier les flux comptables, mettre en place des règles
de transparence – encore peu appliquées dans le
secteur – et améliorer la rentabilité des magasins.
Son père est si impressionné par son travail que,
en 1995, il lui confie la direction générale de la
chaîne. Deux ans plus tard, elle négocie un emprunt de plusieurs
millions de livres avec la
Barclays et
acquiert de
petites
chaî-
LES PIONNIÈRES // Fondatrice du numéro un des jeux et
paris sportifs en ligne au Royaume-Uni, la principale actionnaire de Bet365 est aussi l’entrepreneuse la mieux payée
d’Angleterre, à 200 millions de livres sterling par an.
nombre de joueurs. Ce qui suppose d’investir lourdement. Denise Coates va bouleverser le monde
des jeux et des paris en ligne.
Un site d’un nouveau genre
La jeune femme acquiert, en janvier 2000, pour
une poignée de livres un nom de domaine inutilisé : Bet365. Son idée est d’en faire le point de
départ d’un site d’un nouveau genre, capable de
séduire tout ce que l’Angleterre compte de
joueurs. Pour mener à bien son projet, il lui faut de
l’argent. Pas de problème pour Denise Coates :
depuis Provincial Racing, elle sait
comment s’y prendre. Elle
négocie un emprunt
de 18 millions de
livres avec
Royal
Bingo, poker, roulette,
black jack
Pascal Garnier pour « Les Echos »
Spécialiste de l’économétrie
Fin des années 1960, il est directeur
régional de l’enseigne, toujours aussi
passionné de football et à la tête d’un joli
pécule, fruit de son travail et d’un train de
vie très économe. De l’argent qui lui permet
de créer en 1968, à l’âge de trente ans, une
société de restauration et de services tournée
vers les clubs de football. L’affaire, qu’il dirigera
jusqu’en 2001, est suffisamment prospère pour lui
permettre de racheter, en 1974, trois magasins de
paris sportifs. C’est le point de départ d’une véritable chaîne qui, au milieu des années 1990, compte
une cinquantaine de boutiques situées dans le
centre et l’ouest de l’Angleterre et exploitées sous
l’enseigne Provincial Racing. Devenu une figure de
Stoke-on-Trent, Peter Coates a créé une radio privée et pris la majorité du capital du club de football
de sa ville natale, dont il assure la présidence et
qu’il propulsera en première division.
Denise est la première de ses quatre enfants.
Née en 1967, elle connaît une jeunesse sans histoire à Stoke-On-Trent. Quand elle n’est pas à
l’école, l’adolescente travaille dans l’une des boutiques de Provincial Racing et au service comptabilité de la chaîne. C’est alors qu’elle s’initie au monde
des paris et des jeux, un univers très spécial dans
lequel l’argent liquide coule à flots. Ses études
secondaires achevées, la jeune femme intègre
l’université de Sheffield, dont elle sort diplômée au
début des années 1990. Sa spécialité : l’économétrie, une branche des sciences économiques, dont
l’objectif est de décrire et tester les modèles économiques, notamment par des analyses statistiques
et mathématiques. Une spécialisation bien austère, mais qui en dit long sur le profil de Denise
vincial Racing. Forte des 18 millions de livres prêtés par Royal Bank of Scotland, Denise Coates a
multiplié les innovations. Sur le plan informatique
d’abord, l’entrepreneuse a développé, en interne,
son propre système. Elle est la première à le faire.
L’enjeu est important. Son logiciel maison ne permet pas seulement à Bet365 d’avoir sa propre
interface et sa propre signature graphique. Grâce
à lui, l’accès au site est simple, confortable et très
sûr, un atout clef pour les joueurs qui commencent à déserter les boutiques de paris pour aller
tenter leur chance sur Internet.
Mais ce n’est pas là la seule innovation. L’autre,
plus essentielle – et rendue possible par le logiciel
développé en interne – consiste à permettre aux
joueurs de parier non pas sur un seul sport – généralement le football –, mais sur toutes les compétitions qui se tiennent à un moment donné, y compris dans des sports peu connus ou confidentiels.
Mieux ! Loin de se limiter à la Grande-Bretagne,
les possibilités de parier sont étendues à l’ensemble du monde. En clair, grâce à Bet365, un joueur
est en mesure de miser sur n’importe quel type de
compétition sportive organisée dans n’importe
quelle partie du monde. Pour attirer les
joueurs, Denise Coates invente un procédé
marketing promis à un bel avenir : les
paris gratuits. Ils ne sont certes pas rentables. Mais ils permettent de constituer des bases de données et d’amorcer un premier contact avec les
joueurs. Paris gratuits, offre très
large, vision mondiale : dans la
jeune industrie des jeux et des
paris en ligne, il s’agit de premières qui feront rapidement figure
de standards. On comprend
mieux, dans ces conditions, le
temps – et les moyens financiers ! – qu’il a fallu à Denise
Coates pour mettre au point
son projet et les problèmes
qu’elle a dû essuyer au début de
l’aventure – à commencer par
quelques « bugs » informatiques retentissants !
n e s
concurrentes et des
salles de paris. Provincial Racing devient
un petit empire.
En 2000, Denise Coates prend
conscience des bouleversements qu’Internet est
sur le point de provoquer dans le secteur des jeux.
Cette conviction, la jeune femme n’est pas la première à l’avoir. Le premier site de jeux en ligne – un
« casino en ligne » – est apparu aux Etats-Unis dès
1996. Quatre ans plus tard, près de 500 sites de
jeux et de paris ont vu le jour. La plupart d’entre
eux sont peu attractifs, pas toujours fiables et ne
disposent que d’une audience limitée. Ils se concentrent sur un seul type de sport ou de jeu. A cette
époque, le nombre de joueurs sur Internet dans le
monde est estimé à 8 millions de personnes. Les
marges de développement sont très importantes,
pour peu que l’on invente de nouvelles règles, que
l’on tire parti des opportunités offertes par la Toile
et, surtout, que l’on se fasse connaître d’un grand
Bank of
Scotland.
Un vrai risque
dans un secteur qui
est encore loin d’avoir
trouvé ses marques et que les investisseurs connaissent mal. Dans l’affaire, Denise
Coates n’a pas hésité à engager, avec l’accord de son
père, l’avenir de Provincial Racing, qui a servi de
garantie au prêt. L’emprunt sera, lui, remboursé
dès 2005 grâce au produit de la vente de Provincial
Racing, cédé à Coral pour 40 millions de livres.
Pendant un an, la directrice générale de la chaîne
familiale de boutiques de paris peaufine son projet. De la société créée pour l’occasion, elle possède
un peu plus de 50 % du capital, aux côtés de son
père et de son frère John, qui, eux, en contrôlent
43 %.
Le site Bet365 est lancé au début de l’année 2001
dans des locaux provisoires situés près d’un parking, dans le centre de Stoke-on-Trent, et avec une
poignée de salariés, venus pour la plupart de Pro-
Cette idée d’offrir une large
gamme de possibilités la pousse à
sortir très tôt des seuls paris sportifs
pour se développer dans le casino en
ligne : bingo, poker, roulette, black
jack, en attendant, plus tard, les jeux
d’aventure en réseau… Dès 2003-2004,
Bet365 est devenu un site de paris « full services ». Il s’agit, là encore, d’une première.
Pour mener à bien cette stratégie de diversification, Denise Coates n’hésite pas à acquérir des
sites de jeux en ligne – notamment de poker ou de
compétitions hippiques –, ce qui lui permet de
mettre la main sur de nouvelles bases de données.
Grâce aux moyens dont il dispose, Bet365 peut en
outre sponsoriser des compétitions sportives, lui
garantissant ainsi une forte visibilité, notamment
sur les écrans de télévision. Ce que Denise Coates
crée au final, c’est la première « multinationale »
des jeux en ligne.
Les résultats le prouvent : dix-sept ans après sa
création, Bet365 emploie plus de 4.000 salariés,
attire des mises de l’ordre 45 milliards de livres par
an et réalise un chiffre d’affaires annuel de 2,1 milliards de livres. Figurant parmi les tout premiers
groupes mondiaux du secteur, le site s’est délocalisé à Gibraltar pour des raisons fiscales en 2015.
Mais il reste le premier employeur de Stoke-onTrent. Quant à sa créatrice, toujours fidèle à sa ville
natale, elle est aujourd’hui, avec une fortune de
4,6 milliards de dollars, la 12e fortune de GrandeBretagne. n
5 RETROUVEZ DEMAIN
Shahrzad Rafati, la grande prêtresse
du numérique
10 //
Jeudi 16 août 2018Les Echos
,
Budget de l’Etat 2018 : 386,3 milliards d’euros // PIB 2017 : 2.283,6 milliards d’euros courants //
Plafond Sécurité sociale : 3.311 euros/mois à partir du 01-01-2018 // SMIC horaire : 9,88 euros
à partir du 01-01-2018 // Capitalisation boursière de Paris : 1.532,96 milliards d’euros (au 05-07-2018)
// Indice des prix (base 100 en 2015) : 103,36 en mai 2018 // Taux de chômage (BIT) : 8,6 %
au 1er trimestre 2017 // Dette publique : 2.255,3 milliards d’euros au 1er trimestre 2018
Les chiffres
de l'économie
EN FRANCE
À L’ÉTRANGER
PARIS UN POLICIER TUE
UN CONDUCTEUR EN FUITE
POLOGNE BRUXELLES SE FÂCHE
Dans la nuit de mardi à mercredi,
dans une rue du 9e arrondissement
de Paris, un policier a tué un automobiliste de 26 ans qui fuyait un contrôle routier effectué près des Halles
alors qu’il conduisait sans permis. Le
policier l’a rattrapé sur un scooter,
bloquant le suspect dans une rue à
sens unique. Le tir aurait eu lieu suite
à une volte-face menaçante du véhicule. Le policier de 23 ans a été placé
en garde à vue.
RUGBY DÉCÈS DE PIERRE CAMOU
À L’ÂGE DE 72 ANS
LA PHOTO DU JOUR
La Commission européenne (CE)
a franchi, mardi, une nouvelle étape
dans sa procédure d’infraction contre la Pologne, estimant que Varsovie
n’avait pas répondu à ses inquiétudes
sur le respect de l’indépendance de la
justice dans la réforme de la Cour
suprême polonaise. La CE prévient
qu’elle pourrait saisir la Cour de justice de l’Union européenne contre
cette loi contraire au droit européen
car « portant atteinte au principe de
l’indépendance de la justice, y compris
de l’inamovibilité des juges ».
A Londres, une campagne pour les migrants
L’ancien président de la Fédération
française de rugby (FFR) de 2008 à
2016 est décédé mercredi à l’âge de
72 ans des suites d’une longue maladie, a annoncé la fédération. Le dirigeant basque, prédécesseur de Bernard Laporte, avait notamment été à
l’origine de la candidature de la
France pour l’organisation du Mond i a l 2 0 2 3 , q u’e l l e a o b t e n u e e n
novembre dernier.
Le Britannique de 29 ans arrêté après
avoir commis un attentat à la voiturebélier qui a fait trois blessés mardi à
Londres fait l’objet d’une enquête
p our « tentative de meurtre », a
annoncé mercredi la police britannique. L’homme, Salih Khater, identifié
par les médias comme Britannique
d’origine soudanaise, est arrivé en
Grande-Bretagne il y a cinq ans. Une
attaque similaire avait fait 5 morts en
mars 2017. Londres a déjoué 13 projets d’attentat islamiste en 18 mois.
ÉTATS-UNIS UNE TRANSEXUELLE
REMPORTE UNE PRIMAIRE
LILLE L’HOMME QUI A FONCÉ
SUR UNE MOSQUÉE INTERPELLÉ
L’homme suspecté d’avoir volontairement percuté, au volant de sa voiture, les portes d’une mosquée de
Mons-en-Barœul, dans la banlieue
de Lille, dans la nuit de samedi
à dimanche, a été interpellé, selon
une source policière. Âgé d’une trentaine d’années, il a été arrêté mardi
alors qu’il roulait à vélo devant la
mosquée. Il tient des propos incohérents et va être hospitalisé. Les policiers ne retiennent pas l’hypothèse
d’un acte raciste.
Christine Hallquist a remporté mardi
soir la primaire démocrate au poste
de gouverneur du Vermont et deviendrait, en cas de victoire en novembre
prochain, la première femme transgenre élue gouverneure aux EtatsUnis. Autre révolution : Ilhan Omar,
élue démocrate d’origine somaliaméricaine, a revendiqué la victoire
dans son Etat du Minnesota, la mettant sur la voie d’être une des premières femmes musulmanes membre de
la Chambre des représentants.
MORBIHAN COLLECTE
DE COQUILLAGES INTERDITE
TAÏWAN L’ESCALE AMÉRICAINE
DE TSAI ING-WEN AGACE PÉKIN
La pêche, le ramassage, le transport,
le stockage et la commercialisation
de tous les coquillages provenant de
plusieurs zones du Morbihan sont
interdits, en raison de la présence de
toxines phytoplanctoniques, a indiqué mercredi la préfecture du Morbihan. L’arrêté préfectoral, pris
mardi, concerne tous les coquillages
des secteurs de la baie de Kervoyal,
de l’étier de Billiers et du littoral
damganais.
La présidente taïwanaise, Tsai Ingwen, a prononcé lundi un discours
à Los Angeles, où elle a défendu les
valeurs démocratiques, lors d’une
escale aux Etats-Unis en route vers
l’Amérique latine, provoquant les
vives protestations de la Chine. Pékin
avait appelé fin juillet Washington à
empêcher le transit par les Etats-Unis
de la dirigeante taïwanaise. L’île est
dirigée depuis 1949 par un régime
non reconnu, ni par Pékin ni par
l’ONU, comme un pays indépendant.
SEINE-SAINT-DENIS UN HOMME
TUÉ PAR BALLE À BOBIGNY
Un homme, né en 1987 et connu des
services de police, a été tué par balle,
mardi soir, dans une cité de Bobigny
(Seine-Saint-Denis), a indiqué le parquet de la Ville. L’homme, qui était
originaire du département, a été
t o u c h é p ar d e s ti r s de pistolet.
L’enquête, ouverte pour assassinat, a
été confiée à la police judiciaire du
département.
Des centaines de chaussures ont été déposées mercredi par des catholiques britanniques sur le parvis de la cathédrale
de Westminster, à Londres, en soutien à la campagne « Share the Journey » du pape François. Cette opération cherche
à mobiliser les grands dirigeants du monde pour l’accueil des migrants avec l’espoir qu’un accord soit signé le mois prochain
lors de l’assemblée générale des Nations unies. Photo Ben Stansall/AFP
Wilson Ring/AP/Sipa
Franck Fife/AFP
ROYAUME-UNI LE SUSPECT
DE WESTMINSTER INCULPÉ
ISRAËL RÉOUVERTURE D’UN
POINT DE PASSAGE AVEC GAZA
Israël a rouvert mercredi le principal
point de passage de marchandises
avec Gaza, Kerem Shalom, un signe
d’apaisement avec le Hamas. Les
autorités israéliennes avaient décidé
le 9 juillet de fermer ce point de
passage afin de riposter aux cerfsvolants et ballons d’hélium incendiaires envoyés par les Palestiniens.
ON EN PARLE À TUNIS
Vers un héritage équitable entre homme et femme
Un projet de loi prévoit que les filles héritent autant que leurs frères, à rebours du Coran.
Yves Bourdillon
@yvesbourdillon
dente de la Colibe, qui espère
que « le Maroc prendra la suite ».
En effet, si la plupart des
250 millions de femmes des
pays musulmans en Afrique du
nord et Proche-Orient disposent des mêmes droits que les
hommes dans de nombreux
domaines, elles sont toujours
discriminées en matière d’héritage, conformément à la sourate 4 verset 11 du Coran.
e Coran prévoit que les
filles héritent de deux
fois moins que leurs frères. Mais la Tunisie pourrait
être le premier pays arabe à
adopter une législation équitable en la matière. Le président
tunisien, Béji Caïd Essebsi, a
proposé lundi un projet de loi
instaurant le principe de l’égalité homme-femme en matière
d’héritage, conformément
aux recommandations récentes de la Commission des libertés individuelles et de l’égalité
(Colibe) mise en place en début
d’année. « Nous donnons de
l’espoir à toutes les femmes dans
le monde arabe », s’est félicitée
Bochra Belhaj Hmida, la prési-
L
Les rôles ont changé
Une discrimination appliquée
toutefois surtout entre frères et
sœurs (homme et femme bénéficient de parts équitables
quand ils héritent de leurs frères et sœurs par exemple) et que
les juristes islamiques justifient
par le fait qu’à l’époque de
Mahomet les hommes devaient
Un homme a tué sa mère de plusieurs
coups de pistolet dans une maison de
retraite, à Romilly-sur-Seine (Aube),
a indiqué mercredi le parquet de
Troyes, confirmant une information
de « L’Est Eclair ». L’homme a ensuite
retourné l’arme contre lui. Les faits se
sont déroulés dans la chambre de la
pensionnaire, âgée de 85 ans. Son fils,
qui était la seule personne à lui rendre visite, a laissé plusieurs courriers
dans lesquels il exprimait son malêtre, a affirmé le parquet.
27
26
24
VENDREDI
14/22
3
30
311
0
18/23
13/19
30
ÉTATS-UNIS LA PRESSE RÉCUSE
LES ACCUSATIONS DE TRUMP
Taxés d’« ennemis du peuple » par
Donald Trump, les médias américains contre-attaquent en dénonçant
la rhétorique présidentielle, tout en
rappelant la liberté de la presse garantie par la Constitution. Plus de 200
groupes de presse ont prévu, à l’initiative du « Boston Globe », de publier
jeudi des éditoriaux insistant sur
l’importance de l’indépendance des
médias et de critiquer la manière dont
le président qualifie de « fake news »
toute information lui déplaisant.
met aussi le parti islamiste
Ennahdha au pied du mur. Tout
en approuvant le principe
d’égalité homme-femme inscrit
dans la Constitution, Ennahdha
a envoyé à Béji Caïd Essebsi une
lettre exprimant des réserves
sur ce projet de loi. « A chaque
fois qu’on ouvre le débat sur
l’égalité, des partis nous ressortent l’histoire de l’identité et de la
spécificité tunisienne […]. Jusqu’à quand ? » a résumé Yosra
Frawes, avant une manifestation de seulement 2.000 personnes en faveur du projet.
La Tunisie est pionnière en
matière de droit des femmes
dans les pays arabes depuis
l’instauration du Code du statut
personnel en 1956 qui abolissait
la polygamie et interdisait la
répudiation. n
2
25
25
AUBE UN HOMME TUE SA MÈRE
PUIS SE SUICIDE
verser une dot à leur mariage
et avaient pour obligation de
subvenir seuls aux besoins du
foyer. « Les rôles ont changé »,
fait valoir Halima Jouini, de
l’Association tunisienne des
femmes démocrates. Dont la
présidente, Yosra Frawes,
regrette toutefois que le chef
de l’Etat ne soit pas allé jusqu’au
bout de sa démarche : Béji
Caïd Essebsi compte laisser
les testateurs libres d’appliquer
les principes islamiques, par
dérogation.
La partie n’est pas gagnée
pour autant, car le projet de loi
devra surmonter bien des réticences au Parlement. Même
Nidaa Tounès, le parti du président, est divisé. A un an des
législatives et de la présidentielle, l’initiative du chef de l’Etat
31
32
2
28
31
18/24
3
30
33
23/30
32
14/22
3
33
30
3
32
14/25
13/22
33
31
SAMEDI
32
33
13/26
13/28
21/30
3
30
23
33
31
16/25
31
30
2
29
/
14/25
DIMANCHE
16/29
28
16/31
17/23
16/21
25/32
25/33
26/34
4
20/29
21/30
19/26
15/29
15/23
14/22
33/46
34/46
34/466
17/30
19/27
17/27
28/29
28/30
29/31
23/31
23/32
23/32
15/19
10/22
16/23
25/33
22/32
22/33
22/32
23/33
21/30
17/23
15/24
15/25
27/36
28/35
27/32
20/25
19/25
19/26
14/19
14/21
15/24
30/34
29/31
29/33
26/33
26/33
26/34
4
13/18
8/18
11/20
29/34
28/31
25/31
24/30
24/29
19/29
15/29
18/29
15/23
VENDREDI
13/23
31
28
SAMEDI
17/26
22/31
Jeudi 16 août 2018
www.lesechos.fr
Le « SoftBank
chinois » affiche
le premier déclin
de ses profits
trimestriels en plus
de dix ans. // P. 18
DEVISES EUR/GBP 0,8934 EUR/JPY 1,2539 EUR/CHF 1,1269 GBP/USD 1,2685 USD/JPY 1,1063 USD/CHF 0,9944 TAUX EONIA -0,357 LIFFE EURIBOR 3 MOIS -0,319 OAT 10 ANS 0,6221 T-BONDS 10 ANS 2,9253
INDUSTRIE & SERVICES
AUTOMOBILE
DERNIÈRE HEURE
Les voitures autonomes
face au défi de leur déploiement.
Les puces d’Intel confrontées
à une nouvelle faille
// PP. 12-13, L’ÉDITORIAL
DE DANIEL FORTIN P. 6
ET « CRIBLE » P. 26
LOCABOAT
Le société surfe sur la vague
du tourisme fluvial.
// P. 13
VITICULTURE
Nouveau record pour les ventes
de cognac. // P. 14
Le légendaire
« New York
Magazine »
pourrait
être vendu
Nicolas Madelaine
@NLMadelaine
CECONOMY
Le « Darty allemand » lance
un plan d’économies. // P. 14
ET « CRIBLE » P. 26
Gilles Rolle/RÉA
AIR FRANCE-KLM
Le Canadien Ben Smith
sur le point d’être nommé
à la tête du groupe aérien. // P. 15
HIGH-TECH & MÉDIAS
RÉSEAUX SOCIAUX
Des mises à jour des logiciels sont déjà disponibles et personne ne semble, à ce jour, avoir profité de cette faille.
Un des plus prestigieux magazines
au monde, b e rceau du nouveau
journalisme avec des talents comme
Tom Wolfe (« Le Bûcher des vanités »),
pourrait bien être à vendre. Il est, en
tout cas, en train d’évaluer plusieurs
options pouvant faire évoluer son capital, révèle le « Wall Street Journal ».
Selon le « Financial Times », il a recruté
la banque d’affaires LionTree.
Lancé en 1963 par le désormais
légendaire Clay Felker (lire l’histoire du
magazine ici), un journaliste originaire
du Missouri fasciné par les tribus et les
jeux de pouvoirs dans la grande ville de
New York, « New York Magazine »
chronique le monde des médias, de la
politique, du business, des arts et de la
mode – avec un prisme new-yorkais –
depuis plus de cinquante ans en
employant les plumes les plus acérées
du journalisme américain. Plusieurs
de ses articles ont été adaptés au
cinéma, le plus connu étant « Saturday
Night Fever ». Son ton et ses trouvailles
graphiques ont été copiés dans le
monde entier.
Shutterstock
PhotoThomas Samson/AFP
Houseparty défie les grands
réseaux sociaux auprès des jeunes.
Elle peut permettre
à des hackers d’accéder
à des coffres-forts virtuels
sécurisés.
// P. 18
PME & RÉGIONS
CENTRE-VAL DE LOIRE
Lente relocalisation du cornichon
français. // P. 19
Raphaël Bloch
@Bloch_R
BOURGOGNE-FRANCHECOMTÉ
Les bugs s’enchaînent pour Intel. Moins de
deux mois après le départ précipité de son
patron en raison d’une liaison avec une
employée, le géant mondial des semi-conducteurs est confronté à une nouvelle faille
de sécurité de ses puces. La troisième
depuis le début de l’année. L’annonce a provoqué un repli de l’action Intel mardi, qui
se poursuivait mercredi à hauteur de 2 %
en milieu de journée, dans un marché toutefois généralement mal orienté. Cette
faille, révélée par Intel lui-même, a été
Polycor rachète quatre carrières
de pierre naturelle à Rocamat.
// P. 19
Shutterstock
FINANCE & MARCHÉS
PAIEMENT
L’étonnante vitalité de l’argent
liquide en Europe. // P. 20
La faille « Foreshadow »
a été découverte
par des chercheurs.
identifiée par des chercheurs. Elle permettrait, selon le géant américain, à des hackers d’accéder à des informations censées
être contenues dans des coffres-forts virtuels sécurisés.
« Spectre » et « Meltdown »
Des mises à jour logicielles sont déjà disponibles et personne ne semble, à ce jour, avoir
profité de cette faille, appelée L1 Terminal
Fault et surnommée « Foreshadow » (« Présage »), a précisé Intel. En janvier, deux
failles de sécurité majeures affectant Intel
– « Spectre » et « Meltdown » –, avaient été
mises au jour et avaient montré que presque tous les microprocesseurs étaient
potentiellement vulnérables.
Ces deux failles ont à l’époque fortement ébranlé le géant américain. « Une fois
les systèmes mis à jour, nous nous attendons
à ce que le risque pour les consommateurs et
les entreprises utilisant des systèmes d’exploitation non virtualisés soit faible », affirmait
mercredi, dans un message sur le site Internet d’Intel, le directeur général en charge de
la sécurité des produits.
La vulnérabilité se trouve dans la technologie SGX, lancée en 2015 par le fabricant
omniprésent dans les appareils informatiques de toute la planète. Selon le « Financial
Times », elle a été découverte en janvier 2018 par des recherches indépendantes
de spécialistes à l’université de Louvain, en
Belgique, ainsi que dans les universités
d’Adelaïde, en Australie, et du Michigan,
aux Etats-Unis. Intel a communiqué sur le
sujet en se coordonnant avec ces chercheurs et après avoir mis en place des outils
pour combler la faille. « Meltdown » et
« Spectre » avaient été, elles, révélées au
public avant que les patchs ne soient disponibles, ce qui avait suscité des critiques.
Les failles dans le matériel (hardware)
sont plus difficiles à réparer que dans les
logiciels (software), expliquent les experts
informatiques. Elles exigent de bien suivre
les consignes des fabricants. Intel n’a pas
communiqué, mardi, sur le nombre
d’entreprises qui ont suivi ses recommandations lorsqu’il a proposé des mises à jour,
en mai dernier, traitant la faille « Foreshadow » sans dire son nom. n
Les fondateurs de Tinder réclament
2 milliards de dollars à Match et IAC
BOURSE
Les tensions persistent
sur les marchés boursiers.
Leïla Marchand
@leilamarchand
// P. 20
DIEBOLD NIXDORF
Le fabricant d’automates bancaires
veut rassurer sur sa situation
financière. // P. 22
LES NOUVELLES STARS
DE LA FINTECH
Olivier Goy, le rouleau compresseur du financement participatif
français. // SÉRIE D’ÉTÉ P. 22
LES ÉCHOS BUSINESS
CARNET // P. 25
Les cofondateurs de Tinder se sont-ils fait
arnaquer de plusieurs milliards de dollars ? Plusieurs d’entre eux, ainsi que huit
dirigeants (anciens et actuels) de l’application, ont engagé une action en justice contre le propriétaire du service, Match
Group. Ils accusent Match Group (et sa
société mère InterActiveCorp, IAC) d’avoir
« manipulé » des informations financières.
Pour rappel, Match.com a racheté Tinder
en 2013 et a été acquis à son tour par InterActive Corp (IAC), groupe appartenant au
milliardaire américain Barry Diller, deux
ans plus tard.
Le différend porte sur une analyse de Tinder réalisée en 2017 par les banques de Wall
Street afin de déterminer la valeur des
stock-options reçues par Sean Rad, cofondateur de l’application, et d’autres employés
en début de carrière. La valeur de Tinder à
l’époque avait été fixée à 3 milliards de dollars, donc inchangée par rapport à une évaluation effectuée deux ans auparavant, et ce
malgré la croissance rapide des revenus et
des abonnés.
Une combine pour les « duper »
Dans leur plainte, déposée mardi devant un
tribunal de New York, les plaignants accusent Match Group/IAC d’avoir surestimé les
dépenses et sous-estimé la croissance poten-
tielle des revenus de Tinder, afin de « créer un
univers dans lequel Tinder stagne » et donc de
sous-estimer d’au moins 9 milliards sa valorisation, selon CNN. « Ils ont menti sur la performance financière. Ils ont manipulé des données financières », a déclaré à CNN Sean Rad.
Pour ce faire, Match Group et IAC auraient
nommé Greg Blatt, PDG de Match, comme
patron par intérim de Tinder en décembre 2016 afin de « contrôler la valorisation de
Tinder » juste au moment où il fallait déterminer la valeur des stock-options . Greg
Blatt, avancent-ils, est le « laquais de Barry
Diller », le propriétaire d’IAC, et « est connu
pour avoir un tempérament volcanique et
n’hésite pas à recourir aux menaces comme
licencier les salariés osant le contredire ». n
Le prestigieux magazine
chronique le monde des
médias, de la politique,
du business, des arts
et de la mode depuis
plus de cinquante ans
en employant les plumes
les plus acérées du
journalisme américain.
Il s’est décliné sur le Web, notamment depuis le recrutement du très
réputé Adam Moss comme rédacteur
en chef en 2004. En plus du site du
magazine, ont été lancées plusieurs
adresses comme « Vulture », consacrée
à l’entertainment, ou « The Strategist »,
recommandant les meilleurs produits
à acheter. Le titre ne publie pas ses
comptes, mais les connaisseurs du
secteur soupçonnent que les quelque
60 % de publicité qu’il génère grâce au
numérique ne l’empêchent pas de tirer
le diable par la queue.
Le titre avait été racheté en 2004 pour
55 millions de dollars par Bruce Wasserstein, le banquier d’affaires qui avait
déplacé le centre de gravité de Lazard de
Paris à New York. Aujourd’hui, sa fille
héritière a fait une déclaration ambiguë
à ses équipes suite aux révélations du
« WSJ ». Elle explique que sa famille est
un « propriétaire fier » du titre et aimerait
le rester, mais qu’elle investit dans des initiatives de croissance et que « trouver des
partenaires pour faire des acquisitions ou
trouver d’autres relais de croissance peut
avoir du sens. Ou peut-être pas. »
« New York Magazine » est loin d’être
la seule institution de la presse américaine à souffrir de la baisse de la diffusion et de la concurrence de Google et
Facebook dans la publicité numérique.
« Rolling Stone » s’est mis en vente à
la fin de l’an dernier et a été repris par
Penske Media (« Variety », « Deadline »,
« IndieWire »…). Condé Nast a mis fin
à « Bride », « Golf Digest » et « W ». Le
« Daily News » de New York a, lui,
réduit de moitié ses effectifs. n
Monster Hunter World
Les jeux vidéo font plonger
le géant chinois Tencent
en Bourse
12 //
Jeudi 16 août 2018 Les Echos
INDUSTRIE
&SERVICES
Laurent Cerino/RÉA
Un contrat de 138 millions d’euros pour
le prolongement du métro de Lyon
TRANSPORT Le groupe suisse de BTP Implenia et son homologue lorrain Demathieu Bard vont construire le prolongement de
la ligne B du métro de Lyon, un contrat de 138 millions d’euros
attribué par le Sytral, syndicat mixte des transports de Lyon, et
revenant à parité aux deux partenaires. Le chantier portera sur le
percement d’un tunnel de 2,4 kilomètres de long et la construction d’une nouvelle station au sud de l’agglomération. Les travaux débuteront à l’automne pour environ quatre ans et demi.
L’enseigne de bricolage britannique
Homebase va supprimer 1.500 emplois
DISTRIBUTION La chaîne britannique de magasins de bricolage
Homebase a annoncé mardi la fermeture de 42 magasins, ce qui
devrait entraîner la suppression de 1.500 emplois sur un total de
11.000. Cette mesure fait partie du plan de restructuration présenté à ses créanciers. De nombreuses enseignes sont en difficulté outre-Manche, comme House of Fraser, les grands magasins que vient de racheter Sports Direct. Le patron de la chaîne
d’articles de sport a dit qu’il pourrait néanmoins sauver 80 %
des 59 grands magasins rachetés pour 90 millions de livres.
Le propriétaire de la bière Corona met
4 milliards de dollars sur le cannabis
INVESTISSEMENT Le groupe de vins et de spiritueux américain
Constellation Brands va investir 4 milliards de dollars pour porter à 38 % sa participation dans Canopy Growth. L’entreprise
canadienne, cotée à Wall Street, ex-Tweed Inc. avant son entrée
en Bourse, a vu sa capitalisation boursière quadrupler. Elle a
noué un partenariat avec Danish Cannabis pour produire à
Odense et commercialiser en Europe du cannabis à des fins
médicales. Constellation Brands, propriétaire notamment de la
bière Corona, parie sur sa légalisation en Amérique du Nord.
Des brevets de
Gilead invalidés
en Chine
Anaïs Moutot
@AnaisMoutot
— Correspondante à San Francisco
Plus Lyft teste des technologies de
conduite autonome, plus la société
de VTC apprécie… ses chauffeurs. A
l’occasion d’une conférence réunissant cet été les acteurs des véhicules
a u t o n o m e s à S a n Fr a n c i s c o ,
Nadeem Sheikh, le vice-président du
numéro deux du secteur aux EtatsUnis, leur a fait une déclaration
d’amour : ils garent leur voiture chez
eux la nuit, prennent soin de leur
véhicule, jettent cette tasse de café
que vous oubliez sur le siège arrière
et remplissent le réservoir entre
deux trajets, a-t-il rappelé. Avant
d’ajouter, penaud : « Maintenant, ça
va être à nous de faire tout ça. »
Comme le dirigeant de Lyft, de
plus en plus de voix, aux Etats-Unis,
s’inquiètent des obstacles qu’il reste
à lever avant de déployer à grande
échelle les voitures autonomes.
« Leur construction coûte très cher, ils
ne peuvent pas aller dans beaucoup
d’endroits, même avec un chauffeur
derrière le volant et leur vitesse est
limitée », a-t-il listé.
Les deux accidents mortels au
printemps (celui d’Uber en mars
dans l’Arizona et celui d’un modèle S
de Tesla en mode autopilote en Floride en mai) ont porté un coup dur à
la perception des voitures autonomes. « La majorité des Américains
sont hésitants, pour ne pas dire totalement effrayés à l’idée d’être dans une
voiture autonome », a souligné
Elaine L. Chao, la ministre des
Transports. Selon un sondage de
l’Association américaine des automobilistes (AAA), 73 % des personnes interrogées après les crashs
n’étaient pas à l’aise avec l’idée d’en
conduire une – 10 points de plus
qu’en début d’année. Les incidents
ont aussi réveillé la peur des
constructeurs automobiles de pro-
Shutterstock
Voitures et camions
autonomes pourraient
détruire entre 1,3
et 2,3 millions d’emplois
sur trente ans, selon
un rapport récent.
Shutterstock
SODA Coca-Cola a annoncé qu’il
prenait une participation minoritaire dans le spécialiste des boissons énergisantes, BodyArmor,
Cet investissement, dont le montant n’a pas été dévoilé, fera de
Coca-Cola le deuxième plus gros
actionnaire derrière, Keurig Dr
Pepper, qui avait investi 20 millions de dollars en 2015 dans la
société (20 % du capital) participation portée depuis à 15,5 %.
Coca-Cola accroît ainsi sa diversification.
PHARMACIE Une invalidation
partielle des brevets du Sovaldi,
traitement vedette de Gilead
contre l’hépatite C, par les autorités chinoises pourrait conduire à
l’apparition des génériques dès
l’année prochaine au lieu de 2024
comme prévu initialement. Et,
dans la mesure où ce produit
entre dans les combinaisons
comme le Harvoni et l’Epclusa,
c’est l’ensemble de la franchise
hépatite C sur le gigantesque
marché chinois qui serait concerné, sauf si Gilead fait appel.
cès très coûteux. « Le produit étant
un logiciel avec des milliers de lignes
de code, le processus est plus compliqué qu’avec du simple matériel défectueux et nécessite le recours à des
experts très coûteux », explique Tina
Georgieva, avocate chez Miller, Canfield, Paddock and Stone. « Un procès comporte aussi le risque de devoir
dévoiler sa propriété intellectuelle aux
concurrents. »
Les protocoles de sécurité, aussi,
sont jugés insuffisants. Mesurer
l’attention des chauffeurs par le biais
de la présence de leurs mains sur le
volant, comme le fait Tesla, n’est pas
suffisant, estime Ensar Becic. Cet
enquêteur au National Transportation Safety Board juge ainsi que dans
le cas des accidents du printemps, il
y avait eu un problème de « dépendance excessive des chauffeurs sur
l’automatisation ».
Hiérarchie des priorités
Les pistes sont nombreuses pour
mieux former et surveiller les
conducteurs (en les confrontant à
des scénarios inattendus lors du permis, en suivant leur regard via des
caméras…) ou pour améliorer les
systèmes de capteurs. « Certaines
entreprises commencent à fusionner
« La majorité des
Américains sont
hésitants, pour ne
pas dire totalement
effrayés à l’idée
d’être dans une
voiture autonome. »
ELAINE L. CHAO
Ministre des Transports
des Etats-Unis
D
Les six niveaux
d’autonomie
d’une voiture
0:
•pasNiveau
d’automatisation.
1 : assistance
•à laNiveau
conduite avec la régulation
de vitesse ou l’aide
au changement de voie.
Niveau 2 :
plusieurs fonctions sont
déléguées mais les autres
tâches de conduite sont
effectuées par le conducteur.
Niveau 3 : l’ensemble
des fonctions de conduite est
délégué, sous réserve que le
conducteur puisse reprendre
la main « de façon adéquate ».
Niveau 4 : le conducteur
peut faire autre chose
sur l’ensemble du trajet
sans avoir à être disponible.
Niveau 5 :
automatisation totale.
•
•
•
•
les capteurs – caméras, radars, lidars,
ultrasons – en temps réel, ce qui permet à l’un d’entre eux de donner la
tâche à un autre s’il ne peut pas
l’accomplir », explique Robert Seidl,
associé du fonds Motus Ventures.
Il s’agit au final de retrouver une
hiérarchie des priorités, selon Jill
Ingrassia, chargée des relations gouvernementales au sein de l’AAA.
« Nous voudrions que l’on mette
moins l’accent sur le fait d’être le premier à déployer des véhicules sur les
routes et que l’on se préoccupe davantage de la sécurité. »
(
Lire l’éditorial
de Daniel Fortin
Page 6
et « Crible » page 26
La crainte des destructions d’emplois
aux Etats-Unis
Uncredited/AP/Sipa
Coca-Cola
investit dans
BodyArmor
VITICULTURE Selon le Conseil
interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB), presque la totalité
des 6.000 exploitations viticoles
dans le Bordelais sont touchées
à des degrés divers par le mildiou,
et la récolte qui s’annonçait très
élevée pourrait être amputée de
15 à 25 %, toutes appellations
confondues, après déjà une petite
récolte en 2017 (– 40 %). Le Bordelais n’est pas la seule région à
connaître cette année une forte
attaque de mildiou, le Rhône et le
Languedoc sont aussi impactés.
Les voitures autonomes face
l Les accidents d’Uber et Tesla au printemps ont réveillé
les craintes du grand public et la peur de procès
par les constructeurs.
l Qualité des protocoles de sécurité, formation
et surveillance des conducteurs : il reste des freins à lever
avant un déploiement à grande échelle.
à suivre
Le mildiou
attaque
le vignoble
bordelais
AUTOMOBILE
Chauffeurs de camion, de bus, de
taxi, mais aussi moniteurs d’autoécole, assureurs et policiers chargés
de la circulation… Tous ces métiers
sont menacés par le développement
des voitures autonomes. Un rapport
dirigé par Erica Groshen, ex-commissaire du Bureau of Labor Statistics aujourd’hui chercheuse à Cornell University, pour Safe (un think
tank dédié à réduire la dépendance
des Etats-Unis au pétrole) donne une
première estimation du risque. Aux
Etats-Unis, « l’introduction de voitures et de camions autonomes pourrait
directement éliminer de 1,3 à 2,3 millions d’emplois sur les trente prochaines années », écrivent les auteurs de
l’étude publiée en juin.
Avec une population active de
l’ordre de 160 millions de personnes
aujourd’hui, c’est un impact moitié
moins important que celui provoqué par le déclin de la production
industrielle aux Etats-Unis depuis
quarante ans, note l’étude, mais qui
n’en reste pas moins important. Les
auteurs insistent sur la difficulté à
prédire les effets. Dans un processus
classique de destruction créatrice,
de nombreux emplois seront aussi
créés par la baisse du coût du transport. « Cela va contribuer à augmenter la demande pour se déplacer – et
donc à soutenir les entreprises du secteur – mais aussi le pouvoir d’achat
des consommateurs », souligne Erica
Groshen. Ceux-ci pourraient dépenser davantage pour d’autres biens et
services.
La conduite autonome ellemême pourrait faire naître de nouveaux besoins, comme la création de
divertissements dans l’habitacle.
Dans une étude publiée en février,
Uber se montre, de son côté, optimiste pour les chauffeurs de poids
lourds, la catégorie d’emplois la plus
touchée. Selon l’entreprise de VTC
(qui vient toutefois d’abandonner ce
segment), l’adoption de la technologie recentrerait leur travail autour
de la conduite dans les centres
urbains et de la gestion des marchandises transportées. Un travail
moins pénible, estime l’entreprise
californienne, qui permettrait d’attirer plus de jeunes vers une profession qui vieillit.
Salaires plus faibles
Mais les salariés qui perdront leur
emploi, eux, seront en moyenne à
seize ans de l’âge du départ à la
retraite et risquent d’être les laissés
pour compte de ces nouvelles technologies. « Historiquement, les trans-
formations majeures de l’économie
aux Etats-Unis ont eu lieu sans un
engagement coordonné des parties
prenantes pour limiter les dégâts pour
ceux laissés au bord de la route », met
en garde Erica Groshen. Les nouveaux emplois pourraient aussi se
traduire par des salaires plus faibles,
d’autant plus que, depuis les années
1980, leur croissance ne suit plus
celle de la productivité.
Cette décorrélation « jette le doute
sur le fait que les promesses des technologies de conduite autonome soient
partagées », notent les auteurs de
La conduite autonome
elle-même pourrait
faire naître de
nouveaux besoins.
l’étude. Au final, Erica Groshen
estime que chaque travailleur perdra en moyenne 80.000 dollars, soit
« l’équivalent de son épargne ». Une
conclusion en forme d’appel à anticiper de nouvelles politiques d’emploi.
« En planifiant, la tâche est gérable.
Selon nos scénarios, les disruptions
dans l’emploi n’atteindront pas un
nombre significatif avant 2030 et
seront graduelles avec environ
100.000 emplois touchés par an »,
écrivent les quatre économistes
auteurs de l’étude. — A. M.
A Pittsburgh, la
Les villes, qui rivalisaient
d’inventivité pour attirer
les expériences de voiture
autonome, ont été refroidies par l’accident d’Uber
en Arizona. Ville pilote,
Pittsburgh revoit
son approche.
Elsa Conesa
@ElsaConesa
— Envoyée spéciale à Pittsburgh
En septembre 2016, le maire de
Pittsburgh, Bill Peduto, se présentait comme un ami intime de Travis
Kalanick, l’extravagant patron
d’Uber. « Si vous voulez être un laboratoire du XXIe siècle pour la technologie, vous déroulez le tapis rouge. Ce
n’est pas notre rôle de freiner des
entreprises comme Uber », affirmait-il, alors que l’entreprise de
VTC s’apprêtait à lancer dans les
rues de la ville ses tout premiers
taxis autonomes.
Deux ans et un accident plus
tard, le ton a changé. Les mésaventures d’Uber, dont l’un des taxis
autonomes a renversé une femme
en Arizona, en mars, ont jeté un
froid sur ces villes qui rivalisaient
d’inventivité pour attirer les expériences grandeur nature des constructeurs et groupes de tech.
« L’accident d’Uber a donné à tout le
monde une bonne raison de ralentir
et de se pencher sur la réglementation », admet Karina Ricks, responsable de la mobilité à la mairie de
Pittsburgh.
Certains élus qui avaient freiné
toute tentative d’encadrement se
trouvent désormais en première
ligne. « L’accident a redonné du crédit à l’approche de la Californie, dont
les règles supposées trop contraignantes étaient, encore récemment,
accusées d’avoir poussé les entreprises hors de l’Etat », confirme
Michael Ramsey, analyste chez
Gartner.
Ecosystème bâti autour
de la voiture autonome
A Pittsburgh comme dans d’autres
villes américaines, la quasi-absence de réglementation, combinée à l’existence d’un écosystème
bâti autour de la voiture autonome,
a largement contribué à attirer des
start-up spécialisées. Lorsque Uber
a voulu tester une flotte d’une centaine de taxis autonomes dans les
rues de cette ville réputée particulièrement difficile pour la conduite,
la municipalité y a vu une forme de
INDUSTRIE & SERVICES // 13
Les Echos Jeudi 16 août 2018
au défi de leur déploiement
Locaboat surfe
sur la vague du
tourisme fluvial
NAVIGATION
Le spécialiste
du tourisme fluvial
et de la location de
bateaux sans permis
compte créer
une nouvelle base.
Christophe Palierse
@cpalierse
mairie ne peut plus « fonctionner sur la confiance »
consécration. Contrairement à la
Californie, qui soumet les essais des
constructeurs à des autorisations
et impose la publication d’un rapport annuel sur le fonctionnement
de leurs véhicules, la Pennsylvanie,
l e M i c h i g a n o u l ’A r i z o n a n e
demandent ni permis ni compte
rendu. Ce qui peut vite s’avérer
problématique pour les autorités
locales.
« Le problème, c’est que nous
n’avons pas réussi à savoir exactement combien de voitures circulaient dans la ville, poursuit Karina
Ricks. Quand nous demandions des
informations sur la taille de la flotte
ou les endroits où elle circulait, nous
avions des réponses très vagues.
Uber craignait que l’information
fuite vers leurs concurrents et voulait aller plus vite qu’eux. »
« L’accident d’Uber
a donné à tout
le monde une bonne
raison de ralentir
et de se pencher
sur la
réglementation. »
KARINA RICKS
Responsable de la mobilité
à la mairie de Pittsburgh
Uber, qui avait suspendu tous ses
essais de taxis sans conducteurs
depuis l’accident, vient d’annoncer
leur reprise, mais uniquement à
Pittsburgh.
La ville tente de négocier un
cadre plus contraignant, avec
notamment une vitesse limitée à
25 miles par heure. Elle espère
aussi obtenir plus d’informations.
« Nous envisageons de passer par
une structure indépendante qui collecterait les données tout en les gardant confidentielles, explique
Karina Ricks, expliquant que le dispositif est étudié dans d’autres villes. Nous ne pouvons rien imposer,
mais nous voulons qu’ils respectent
nos demandes. Depuis le crash, nous
ne pouvons plus seulement fonctionner sur la confiance. Nous avons
besoin de savoir combien il y a de voi-
tures, où elles circulent, la fréquence
à laquelle elles rebasculent sur la
conduite manuelle… » Comme
d’autres Etats, la Penn-sylvanie
envisage de durcir ses règles depuis
l’accident, tandis que la Californie
continue de sophistiquer son arsenal réglementaire – elle délivre
depuis avril des permis pour tester
en ville des véhicules sans conducteur derrière le volant.
« L’absence de réglementation
fédérale est vraiment problématique
car elle laisse place à une mosaïque
de règles ingérables pour les industriels, poursuit Michael Ramsey. Si ni les Etats ni le gouvernement
fédéral n’agissent, il ne fait aucun
doute que les villes vont prendre les
devants, et probablement de façon
punitive, car elles seront les premières concernées par les accidents. » n
Après un trou d’air en 2016, du
fait des attentats terroristes
dans l’Hexagone, la bonne
santé recouvrée du tourisme
fluvial sur les voies navigables
de France l’an dernier donne
des ailes à Locaboat. Renforcement de son réseau, croissance
externe, renouvellement de la
flotte, le spécialiste du tourisme fluvial et de la location de
bateaux sans permis (360 unités environ actuellement) a une
feuille de route chargée.
« L’idée est de créer une nouvelle base ou une nouvelle destination par an pendant cinq
ans », résume son dirigeant,
Serge Naïm, porté à la tête de la
société lors de sa reprise, il y a
un peu plus de six ans, par un
groupement d’investisseurs
français mené par AMS Industrie (62 % du capital) auprès du
britannique RJD Partners.
Locaboat a réalisé 15 millions
d’euros de chiffre d’affaires en
« Le canal
du Midi, c’est
le poumon
de l’entreprise.
Il représente 40 %
de l’activité. »
SERGE NAÏM
Dirigeant de Locaboat
2017 pour 7.000 contrats de
location et environ 30.000 passagers transportés. Il entamera
l’an prochain son plan de
modernisation et d’extension
de son maillage fluvial avec
l’ouverture d’une nouvelle base
sur le canal du Midi, à Bram
précisément.
« Le canal du Midi, c’est le
poumon de l’entreprise. Il représente 40 % de l’activité », rappelle Serge Naïm. Le succès
de la voie fluviale créée sous
Louis XIV incite donc Locaboat
à y accroître sa flotte. Mais
conscient du risque de saturation du canal, le loueur prévoit
d’ouvrir une nouvelle base en
France en 2020, sur la Charente, afin de compléter son
réseau national, qui assure de
60 à 65 % de son activité.
83 % des clients
sont étrangers
Pour autant, Locaboat, dont
globalement 83 % des clients
sont étrangers, a également
vocation à se développer hors
de France. Après l’Allemagne,
les Pays-Bas, l’Italie et la Pologne, l’opérateur vient ainsi de
prendre pied en Irlande. Il y a
acquis la majorité du capital du
numéro un local, Carrickcraft,
soit 120 bateaux au départ de
trois bases de location (Carrick
on Shannon, Banagher, Bellanaleck). Locaboat compte
désormais 27 bases au total
en Europe, et ne devrait pas en
rester là. Serge Naïm dit « regarder » l’Angleterre, et plus précisément la Tamise, et la Belgique. « Nous sommes sur un
marché de niche international
qui a besoin d’une consolidation », observe le dirigeant.
Par ailleurs, la société a
amorcé cette année la mise
en œuvre de son programme
de renouvellement de ses
Pénichette, des bateaux de
9,5 mètres de long. Il doit s’étaler sur cinq ans, à raison de 14 à
20 unités livrées par an. n
Carnegie Mellon : un vivier de talents
pour l’industrie de la voiture autonome
Un véritable écosystème a
émergé autour de l’université, spécialisée dans la
robotique et l’intelligence
artificielle depuis 1979.
Quand Uber a quadrillé la carte des
Etats-Unis pour implanter son centre de R&D sur la voiture autonome, en 2015, l’entreprise n’a pas
seulement cherché une réglementation accommodante. Il fallait
aussi un bassin d’expertise de
nature à rivaliser avec la Silicon Valley. C’est ainsi qu’Uber, désireux de
s’émanciper de la Californie, s’installa à Pittsburgh, l’ancienne capitale déchue de la sidérurgie au
cœur de la Rust Belt, reconvertie au
tournant des années 1980 en laboratoire géant pour la voiture sans
conducteur.
Au cœur de cet écosystème il y a
l’université Carnegie Mellon, une
institution centenaire qui s’est spécialisée dans la robotique, l’intelligence artificielle et le « machine
learning » depuis près de quarante
ans, et qui alimente l’industrie et les
universités concurrentes avec ses
chercheurs et ingénieurs.
Après avoir évoqué un vague partenariat, Uber y a d’ailleurs débauché les 40 premiers ingénieurs de
son centre de R&D. Un coup dur
pour l’université, privée du même
coup d’une partie de ses experts et
de ses contrats… « Nous préférons
qu’Uber vienne chez nous plutôt que
chez les gars de Boston », a lâché du
bout des lèvres le responsable de la
section informatique, Andrew
Moore, en référence au MIT.
Premier programme
de robotique
L’écosystème né autour de celle
qu’on surnomme « CMU » s’est
avéré miraculeux pour la ville de
Pittsburgh. Lorsque l’université a
créé son département de robotique
en 1979, « Steel City », frappée de
plein fouet par l’effondrement de
l’acier, amorçait un long déclin,
avec un taux de chômage proche de
20 % et un exode massif. « Nous
traversions littéralement une
dépression, a raconté le maire, Bill
Peduto. Mais, en 1979, Carnegie
Mellon créa le premier programme
de robotique au monde. Quelques
années plus tard, Pittsburgh était
l’une des premières villes à accueillir
un supercalculateur. Dans les années
1980 et 1990, quand les hommes politiques promettaient de faire revenir
les hauts-fourneaux, des gens à Pittsburgh construisaient une économie
entièrement nouvelle, basée sur
l’éducation et la technologie. »
Depuis, l’université, qui a développé pour le Pentagone son premier prototype de véhicule autonome en 1983 (une sorte de robot
sur roues avançant de quelques
centimètres par seconde), utilise la
ville comme son laboratoire, et
inversement. Elle teste par exemple
dans ses rues un système de feux de
circulation intelligents capables de
réduire les embouteillages, développé par les équipes de l’université.
Un échange de bons procédés
ensuite étendu aux start-up nées
dans le giron de « CMU », comme
Argo AI, Aurora et même DelphiAptiv, qui font circuler dans les rues
de la ville quelques dizaines de voitures autonomes.
L’université utilise
la ville comme
son laboratoire,
et inversement.
Elle teste dans
ses rues un système
de feux de circulation
intelligents.
« Nous échangeons beaucoup avec
les entreprises qui font des expériences ici, c’est un processus itératif,
explique Karina Ricks, responsable
de la mobilité à la mairie de Pittsburgh. Historiquement, la ville a dû
se réinventer, elle a été obligée de
prendre plus de risques, de faire des
expériences qui auraient peut-être
fait peur à d’autres. » Au point de se
voir parfois reprocher la trop
grande liberté qu’elle laisse aux
entreprises.
Les grands constructeurs
attirés à Pittsburgh
La présence de start-up combinée à celle de « CMU » a rapidement attiré à Pittsburgh les grands
constructeurs, comme GM, qui
finance une partie des travaux de
l’université sur la voiture autonome
depuis 2000, ou Ford, qui a récemment investi dans Argo AI. Après
avoir débauché quelques figures
de l’université, les groupes de tech
comme Google, Facebook ou Amazon y ont ensuite installé leurs laboratoires de recherche en intelligence artificielle.
Les universités concurrentes
viennent aussi y faire leur marché :
Stanford y a trouvé Sebastian
Thrun et Chris Urmson, piliers de
son département de robotique.
« Nous avons l’un des plus gros et des
plus anciens départements de robotique au monde, admet Ragunathan
Rajkumar, enseignant en ingénierie
à « CMU ». Toutes les entreprises qui
travaillent sur la voiture autonome
ont un lien avec nous, par leurs équipes, leurs travaux, leurs dirigeants…
C’est inévitable qu’elles viennent puiser dans nos équipes. » — E. C.
La société a amorcé cette année la mise en œuvre de son
programme de renouvellement de ses « pénichettes »,
des bateaux de 9,5 mètres de long. Photo Locaboat
14 // INDUSTRIE & SERVICES
Jeudi 16 août 2018 Les Echos
Nouveau record pour les ventes de cognac
Près de 206 millions
de bouteilles
ont été écoulées.
historique aussi bien en valeur qu’en
volume », affirme cet organisme
représentant 4.300 viticulteurs
et chargé de la protection de
l’appellation d’origine contrôlée
(AOC) cognac.
Comme en 2016-2017, les trois
principaux marchés affichent des
résultats positifs, avec un bémol
pour l’Europe. Si, avec 41,3 millions
de bouteilles écoulées, le Vieux
Continent affiche une croissance
de 3 % en valeur, les volumes sont
quant à eux à la baisse (– 2 %).
Enrique Moreira
@EnriqueMoreira
Etats-Unis,
premier marché
Un vrai casse-tête pour les producteurs de cognac : ils doivent
répondre à une hausse continue
de la demande sans surproduire.
Et pour cause, les ventes de cognac
se portent mieux que jamais, enregistrant leur quatrième année de
hausse d’affilée.
Au terme de l’exercice décalé
2017-2018, achevé au 31 juillet, elles
progressent de 8,2 % en volume sur
un an, et de 5,4 % en valeur. Soit un
chiffre d’affaires de 3,2 milliards
d’euros, pour près de 206 millions
de bouteilles écoulées, annonce le
Bureau national interprofessionnel
du cognac (BNIC). « Une campagne
Le premier marché du cognac reste
de loin les Etats-Unis, où l’eau-devie a profité à plein de l’engouement
des stars du rap. Les producteurs y
ont exporté pas moins de 86,5 millions de bouteilles. C’est le principal
pays importateur de la zone Alena
(Canada, Etats-Unis, Mexique),
où les volumes de cognac ont
progressé de 9,4 %, pour + 0,2 %
en valeur (en raison du taux de
change).
De son côté, la zone ExtrêmeOrient (+ 13, 5 % en volume, + 12,4 %
en valeur) continue aussi de progresser, avec 60,9 millions de bouteilles expédiées. Singapour et la
Chine drainent l’essentiel de cette
SPIRITUEUX
Les ventes de cognac,
dont 98 % sont
réalisées à l’export,
sont en croissance
pour la quatrième
année de suite.
Cela confirme
« l’appétence
durable des Chinois
pour les cognacs,
alors même
que nous restons
dans un contexte
de normalisation
du marché ».
PATRICK RAGUENAUD
Président du BNIC
croissance, avec respectivement
26,6 et 26,2 millions de bouteilles.
Cela confirme « l’appétence durable
des Chinois pour les cognacs, alors
même que nous restons dans un
contexte de normalisation du marché », précise Patrick Raguenaud,
président du BNIC. Une allusion à
la campagne anticorruption qui
avait mis un coup d’arrêt à la croissance.
De quoi justifier le choix fait par
Rémy Cointreau, depuis plusieurs
années, de jouer la carte du haut
de gamme, en tablant sur l’engouement des consommateurs chinois.
La catégorie « qualités vieilles » (au
moins 6 ans de vieillissement en fût
de chêne), qui représente 10 % des
exportations, affiche la plus forte
croissance avec + 12,4 % en volume
et + 10, 3 % en valeur. Un résultat
largement porté par la zone Extrême-Orient, explique le BNIC.
Le « Darty allemand »
lance un plan d’économies
DISTRIBUTION
Ceconomy annonce
une réduction
de ses coûts de
250 millions d’euros.
Philippe Bertrand
@Bertra1Philippe
Ceconomy paie le prix de son autonomie. Le distributeur d’électronique grand public allemand, qui
détient 24 % de FNAC Darty, est né
l’an passé d’une scission du groupe
Metro. Or le géant du commerce
subit les cahots de la consommation en Russie, et la participation de
10 % que détient Ceconomy – qui a
lui vendu son activité dans ce pays –
a été dépréciée pour un montant
de 138 millions d’euros. Le résultat
net des neuf premiers mois de
l’exercice plonge à 3 millions,
contre 127 millions lors de la même
période de 2016-2017. Le directeur
général, Pieter Hass, a annoncé,
en conséquence, mardi un plan de
réduction des coûts de 250 millions
d’euros sur les cinq prochaines
années. Le niveau des investissements baissera et la prudence sera
de mise en matière d’ouverture de
nouveaux magasins.
Le millier de magasins Saturn et
MediaMarkt, en Allemagne et dans
huit pays d’Europe, reste profitable.
Et le groupe maintient son objectif
d’une légère hausse de son chiffre
d’affaires sur l’ensemble de l’exercice et d’une croissance inférieure
à 5 % de son bénéfice avant intérêts
d’électrodomestique en Europe
sera aussi bonifié par les gains à
l’achat auprès des grandes marques
de la tech. Il y a quelques semaines,
l’allemand a constitué une centrale
d’achats avec FNAC Darty dont il est
le premier actionnaire. Le groupe
consolide ses fondations. C’est une
et impôts (Ebit). Pour les trois premiers trimestres, l’excédent brut
d’exploitation (Ebitda) a progressé
légèrement, à 436 millions. Mais
les ventes stagnent, avec un chiffre
d’affaires à 16,5 milliards. L’effet
Coupe du monde n’a pas gommé
la déception des fêtes de Noël,
même dans le périmètre Allemagne-Autriche-Suisse, premier
terrain de jeu du groupe.
Convaincre
les investisseurs
Ceconomy souffre de la concurrence du e-commerce et n’a pas
encore achevé sa digitalisation. Le
chantier est en cours. Durant le
troisième trimestre, les ventes en
ligne ont grimpé de 21 %. Sur neuf
mois, elles représentent 12 % des
ventes contre 10 % il y a un an. Sur
La qualité VS (« very special », au
moins 2 ans d’âge), comptant pour
50 % des volumes, est elle portée
par le marché américain. Les VSOP
(« very superior old pal », au moins
4 ans d’âge) représentent quant à
eux 40 % des ventes à l’export.
Le cognac est devenu le fer de
lance des spiritueux français. En
2017, les exportations ont ainsi
franchi la barre des 4 milliards
d’euros, selon la Fédération française des spiritueux. Le cognac ne
représentant pas moins de 70 % de
ce montant. n
Devant la stagnation
des ventes,
le distributeur mise
sur les services.
ce terrain, l’allemand est en retard
sur ses « cousins » FNAC et Darty.
Le fait que 41 % des cyberacheteurs
récupèrent leurs commandes en
magasin constitue toutefois un élément positif.
Devant la stagnation des ventes,
le distributeur mise de plus en plus
sur les services. Les assurances, la
réparation et autres solutions ont
généré des revenus en progression
de 14,4 % sur neuf mois, à 1,1 milliard d’euros. Les services représentent désormais 8,3 % de l’activité.
Une stratégie qu’emprunte également FNAC Darty avec succès.
Les résultats de Ceconomy
bénéficieront des économies de
coûts annoncées. Mais le compte
d’exploitation du premier vendeur
nécessité pour convaincre les investisseurs. Le titre a touché son plus
bas de l’année mardi matin, à la
Bourse de Francfort, à 6,40 euros.
Les analystes se souviennent que
les 30 millions d’économies, qui ont
déjà été réalisées depuis février, ont
été englouties par la hausse de
40 millions des coûts centraux.
(
Lire « Crible »
Page 26
Drone Volt mise sur la production
AÉRONAUTIQUE
Fondée en 2011,
la start-up Drone Volt
vient de remporter
deux contrats en Asie.
Anne Bauer
@annebauerbrux
Rendez-vous le
mardi 9 octobre 2018
à l’Auditorium
Les Echos - Le Parisien
10 boulevard de Grenelle
Paris 15e
Inscriptions et informations
www.lesechos-events.fr
Knowledge partner :
En partenariat avec :
UNE PRODUCTION
Drone Volt, constructeur aéronautique français spécialisé dans les
drones professionnels, a annoncé
cet été deux nouveaux contrats qui
laissent entrevoir un bon démarrage en Asie. La semaine dernière,
l’entreprise fondée en 2011 a
annoncé un contrat avec Electricity
of Vietnam, le plus important fournisseur d’énergie du pays, et un
autre, cette fois-ci avec le département thaïlandais de contrôle de la
pollution.
Pour le président de Drone Volt,
Olivier Gualdoni, ces contrats donnent corps aux nombreuses négociations en cours et confirment
l’ambition de l’entreprise de devenir
l’un des acteurs principaux du
drone professionnel. Drone Volt
assure être en lice dans une soixantaine d’appels d’offres ou de négociations en direct avec des agences
gouvernementales et de très grands
comptes. Dans l’univers très con-
currentiel du drone, la start-up
basée à Villepinte estime être en
passe de réussir son pari : tirer
l’essentiel de son activité non plus
de la distribution de drones
(notamment ceux du constructeur
chinois DJI) mais de la fabrication
et de la vente de ses propres appareils. Au premier semestre, la chute
du chiffre d’affaires côté distribution a toutefois refroidi le cours de
Bourse.
La semaine dernière,
l’entreprise a annoncé
la signature de deux
contrats, l’un avec
le Vietnam, l’autre
avec la Thaïlande.
Introduit en Bourse en mars 2015
et désormais coté sur le marché
Euronext, Drone Volt a développé
une gamme complète de drones à
usage professionnel capables de
transporter des charges utiles
allant de 5 à plus de 20 kilos. Le parti
pris a été de miser sur la solidité et
une certaine simplicité. « Nos drones doivent présenter une rigidité
hors du commun, de sorte que s’ils
tombent, ils puissent être réparés en
moins d’une heure afin de voler à
nouveau », explique Olivier Gual-
doni dans l’atelier de montage
de Villepinte.
L’entreprise a livré son premier
drone à l’été 2017 et en a produit
depuis une soixantaine. Il faut
maintenant gérer la montée en
cadence. Ni grand public ni hypersophistiquée, la gamme de ses drones Hercules oscille entre 10 et
100.000 euros pièce. Le coup de
maître de la jeune entreprise, qui a
bouclé en juin une nouvelle levée de
fonds de 2,15 millions et un financement de 8 millions d’euros, a été le
rachat en 2017 du fabricant néerlandais Aerial Group (Aerialtronics), très pointu dans le domaine
des caméras avec analyse en temps
réel de données. De quoi élargir sa
gamme de produits et ses capacités
de fabrication.
Former au pilotage
des drones
En 2017, l’entreprise a déclaré un
chiffre d’affaires de 7,8 millions
d’euros avec 46 employés, dont
une vingtaine d’ingénieurs de
développ ement, à comparer
avec les 1,7 million et 6 employés en
2014. Drone Volt vise l’équilibre du
résultat brut d’exploitation en 2019
et une hausse de ses marges au fur
et à mesure de la montée en puissance de la part de son chiffre
d’affaires liée à la fabrication
d’engins. n
INDUSTRIE & SERVICES // 15
Les Echos Jeudi 16 août 2018
Le Canadien Benjamin Smith sur le point
d’être nommé à la tête d’Air France-KLM
l Le conseil d’administration
du groupe aérien franco-néerlandais
se réunit ce jeudi après-midi.
l Il devrait nommer Benjamin
Smith, numéro deux d’Air Canada,
directeur général.
AÉRIEN
Antoine Boudet
@ABoudet
et Raphaël Bloch
@Bloch_R
Un électrochoc ! Cette fois, les
administrateurs du groupe Air
France-KLM s’apprêtent à faire
fi des états d’âme des pilotes
d’Air France. Réunis en conseil
d’administration ce jeudi aprèsmidi, selon une source confirmant
aux « Echos » les informations
de « Libération », ils devraient
nommer le Canadien Benjamin
Smith nouveau patron du groupe
franco-néerlandais.
Le nom du « chief operating officer » (COO) d’Air Canada, numéro
deux et patron opérationnel de la
compagnie canadienne, avait été
avancé par « Le Monde » il y a une
semaine, suscitant une réaction
hostile immédiate du SNPL-AF, le
syndicat majoritaire chez les pilotes
d’Air France. « L’hypothèse d’un
patron nord-américain commence
à prendre corps… En corollaire, son
accession à la tête de l’entreprise
serait facilitée par la promesse du
maintien en place de la “vieille garde
française” », avait fustigé le syndicat dans un communiqué, en appelant le président de la République,
Emmanuel Macron, à « sommer le
conseil d’administration de faire un
travail impartial, de reconsidérer
l’ensemble des candidatures ».
Processus en cours
L’Elysée a manifestement décidé
de faire la sourde oreille, et l’Etat,
actionnaire à 14,3 % du groupe
aérien, de laisser le processus de
recrutement suivre son cours. De
son côté, la direction d’Air FranceKLM n’a pas confirmé ces informations, se contentant d’indiquer que
« le processus de nomination de la
nouvelle gouvernance d’Air FranceKLM est en cours et se poursuit » et
qu’« aucune décision n’est prise ».
Il semble bien, néanmoins, que
les choses se soient accélérées et
que la convocation d’un conseil
d’administration au lendemain du
15 août, alors que certains administrateurs ne pourront pas être physiquement présents, réponde à
l’urgence de mettre un terme à la
mauvaise « commedia dell’arte »
qui dure depuis plus de trois mois.
La démission du PDG en place,
La direction d’Air France-KLM n’a pas encore confirmé ces informations. Photo Gilles Rolle/RÉA
Jean-Marc Janaillac, remonte en
effet à début mai, après le rejet par
une majorité de salariés du projet
d’accord soumis à référendum,
lequel visait à résoudre une crise
ayant entraîné quinze jours de
grève au premier semestre, pour un
coût estimé à 335 millions d’euros.
De nombreux défis attendent
le nouveau patron du groupe
Si sa nomination au poste
de directeur général du
groupe franco-néerlandais
est confirmée, le Canadien
Benjamin Smith aura fort à
faire pour régler les conflits
sociaux dans un contexte
toutefois porteur
pour le transport aérien.
Benjamin Smith, patron opérationnel d’Air Canada, qui devrait être
nommé au poste nouvellement
créé de directeur général d’Air
France-KLM par le conseil d’administration du groupe ce jeudi, va
créer la sensation. C’est la première
fois, en effet, qu’un dirigeant non
français, et qui plus est non européen, se retrouve aux commandes
du groupe franco-néerlandais. Un
électrochoc, à n’en pas douter, pour
l’ensemble des personnels. Reste à
savoir s’ils lui faciliteront la tâche
pour relever les nombreux défis
qui l’attendent.
METTRE EN PLACE UNE
•NOUVELLE
GOUVERNANCE
Après avoir usé deux PDG en
trois ans et face aux turbulences
suscitées par la recherche d’un
successeur à Jean-Marc Janaillac,
démissionnaire en mai dernier,
les administrateurs du groupe,
réunis fin juin à Amsterdam,
avaient décidé d’en revoir la gouvernance. Plusieurs hypothèses
étaient sur la table, dont la plus simple consistait à décharger le PDG
du holding Air France-KLM de la
présidence du conseil d’administration d’Air France, afin d’éviter
que le patron du groupe assure,
dans les faits, la conduite des affaires d’Air France malgré l’existence
d’un directeur général.
Leur choix s’est finalement porté
sur la dissociation du poste de PDG,
qu’occupait jusqu’à sa démission
Jean-Marc Janaillac, avec un président non exécutif et un directeur
général, qui n’occuperait plus par
ailleurs le fauteuil de président
d’Air France. Dans ce schéma,
Benjamin Smith deviendrait donc
le directeur général d’Air FranceKLM, et Anne-Marie Couderc,
actuelle présidente non exécutive,
pourrait être reconduite.
ÉTABLIR LA PAIX SOCIALE
•AVEC
LES PILOTES
Le numéro deux d’Air Canada,
s’il ne passe pas pour avoir particulièrement la fibre sociale, n’en a
pas moins une solide expérience
de négociation. Il peut ainsi se
prévaloir d’avoir signé avec les
deux syndicats représentant les
personnels navigants du groupe
canadien des accords sur l’organisation d’Air Canada et d’Air
Canada Rouge, la filiale low cost
qu’il a lui-même lancée.
Mais pour l’heure, c’est de salaires et de conditions de travail qu’il
s’agit pour les pilotes d’Air France
comme pour ceux de KLM. Les
premiers ont été à l’origine du
départ de Jean-Marc Janaillac suite
au référendum perdu par le patron
du groupe. Leurs grèves au printemps ont coûté plus de 335 millions d’euros à la compagnie, et
ils réclament toujours une augmentation de salaires de 5,1 %,
menaçant d’une nouvelle grève de
quinze jours en septembre faute
de reprise des négociations. L’arrivé e d e B e n j a m i n S m i t h – f i n
septembre, selon nos informations – pourrait toutefois calmer
leurs ardeurs… à moins qu’elle
ne les ravive.
Les pilotes de KLM, moins turbulents jusqu’ici, ont quant à eux
lancé en début de semaine un
ultimatum à leur direction via
leur syndicat VNV. Ils brandissent
à leur tour la menace de passer
à l’offensive, par le biais d’une
grève ou d’autres formes d’actions
revendicatives, faute d’un début
de réponse d’ici à ce vendredi sur
les sujets d’amélioration des conditions de travail et d’augmentation
des salaires.
Echaudé par l’épisode de la candidature du directeur financier de
Veolia, Philippe Capron, un temps
pressenti, mais qui suscita une levée
de boucliers de ceux dénonçant un
profil trop technocratique, le
comité des nominations d’Air France-KLM a cette fois retenu celle d’un
Evolution de la gouvernance
« L’accession [de
Benjamin Smith] à la
tête de l’entreprise
serait facilitée
par la promesse
du maintien en
place de la “vieille
garde française”. »
SNPL-AF
FACE
•À LAFAIRE
CONCURRENCE
Parmi les sujets stratégiques que
devra passer en revue Benjamin
Smith figurent l’examen de possibles acquisitions en Europe – voire
la création d’une compagnie longcourrier low cost, afin de conserver
une taille critique sur le marché
européen – mais aussi le développement de la filiale low cost moyencourrier Transavia, le renouvellement de la flotte court et moyencourrier, la modernisation de
l’activité de maintenance et les
investissements dans les nouvelles
technologies.
professionnel de l’aérien. Et l’hypothèque levée du projet de rachat des
parts de l’Etat par AccorHotels, qui
y a officiellement renoncé « à ce
stade », doublée d’une augmentation sensible de la rémunération du
futur patron ont fini de lever les obstacles à sa nomination.
La surprise devrait venir du fait que,
selon nos informations, Benjamin
Smith serait nommé directeur
général et non PDG, actant ainsi
une évolution de la gouvernance,
visant à dissocier une bonne fois
pour toutes le poste de patron du
groupe de celui de président d’Air
France-KLM, situation propice à
entretenir la confusion. Selon
« Libération », Benjamin Smith
percevrait néanmoins une rémunération globale de l’ordre de 3,3 millions d’euros par an, trois fois plus
élevée que celle de l’ancien PDG. n
Ils nous ont fait l’honneur de participer aux conférences.
Merci.
AVEC L’ÉTAT
•LARÉGLER
QUESTION DE SA
PARTICIPATION AU CAPITAL
Un des éléments qui est venu perturber le recrutement du successeur de Jean-Marc Janaillac a été
la candidature inopinée du groupe
AccorHotels à la reprise de la participation de l’Etat au capital d’Air
France-KLM, soit 14,3 %. Rendue
publique en juin, elle a bouleversé
le calendrier du gouvernement,
dont le projet d’une sortie de l’Etat
devait initialement être officialisé
en septembre, à l’issue des Assises
du transport aérien. Ce dernier s’est
ainsi dit « ouvert au principe » d’une
vente de ses parts, mais sa priorité
était bel et bien de nommer d’abord
un nouveau patron. Le retrait, « à
ce stade », de son projet par AccorHotels a sans doute facilité les
choses. Mais nul doute que le
dossier reviendra sur la table
du conseil d’administration d’Air
France-KLM et que Benjamin
Smith aura son mot à dire sur
l’investisseur idéal à ses yeux.
— A. Bo.
Xavier Ragot
Président OFCE, Directeur
de recherche CNRS,
Professeur Sciences Po
Henri GISCARD d’ESTAING
Nicolas DUFOURCQ
Directeur général de
Bpifrance
Président-directeur général
de SCOR
Olivier KLEIN
Isabelle KOCHER
Xavier HUILLARD
Président du Club Med
Denis KESSLER
Dominique Moïsi
Politologue, Géopoliticien
et Conseiller Spécial de
l’Institut Montaigne
Jacques ASCHENBROICH
Président-directeur général
du groupe Valéo
Directeur général de
la BRED et professeur
d’économie inancière à
HEC.
@clublesechos #clublesechos
Directeur général d’ENGIE
Président-directeur général
de VINCI
linkedin.com/company/clublesechos
16 //
Jeudi 16 août 2018 Les Echos
appels d’offres
SERVICES
EHPAD PUBLIC
13 ST RÉMY DE
PROVENCE
SERVICES
DE TÉLÉCOMMUNICATIONS
Nom et adresse officiels de l’organisme
acheteur : EHPAD PUBLIC ST REMY DE
PROVENCE, LAPORTE M-Agnès, Route
du Rougadou BP 90120 13533 ST REMY
DE PROVENCE CEDEX tél. : 04-90-92-7186 télécopieur : 04-90-92-60-04 Courriel :
economat@ehpad-mgasquet.fr
Objet du marché : Services de télécommunications
Lieu d’exécution et de livraison : route du
Rougadou BP 90120 13533 ST REMY DE
PROVENCE cedex
Caractéristiques principales :
Des variantes seront-elles prises en
compte: oui
Possibilité de présenter une offre pour plusieurs lots
Durée du marché ou délai d’exécution :
12 mois à compter de la notification du
marché.
Date prévisionnelle de début des prestations (fournitures/services) : 01 janvier
2019
Modalités essentielles de financement et
de paiement et/ou références aux textes
qui les réglementent : Selon les règles de
la comptabilité publique. Délai global de
paiement de 30 jours à compter de la date
de réception des factures.
Les candidatures et les offres seront entièrement rédigées en langue française
ainsi que les documents de présentation
associés.
Unité monétaire utilisée, l’euro.
Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat :
Documents à produire obligatoirement
par le candidat, à l’appui de sa candidature :
-Déclaration sur l’honneur du candidat
justifiant qu’il n’entre dans aucun des cas
d’interdiction de soumissionner obligatoires prévus aux articles 45 et 48 de l’ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015
ou, pour les marchés publics de défense
ou de sécurité, qu’il n’entre dans aucun
des cas d’interdiction de soumissionner
obligatoires prévus aux articles 45 ,46 et
48 de l’ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015 (si cette déclaration n’est pas déjà demandée dans le cadre du formulaire
DC1, ci-après.).
-Déclaration sur l’honneur du candidat attestant qu’il est en règle, au cours de l’année précédant celle au cours de laquelle
a lieu le lancement de la consultation, au
regard des articles L. 5212-1, L. 5212-2,
L. 5212 5 et L. 5212-9 du code du travail,
concernant l’emploi des travailleurs handicapés (si cette déclaration n’est pas déjà
demandée dans le cadre du formulaire
DC1, ci-après).
-Si le candidat est établi en France, une
déclaration sur l’honneur du candidat justifiant que le travail est effectué par des
salariés employés régulièrement au regard
des articles L. 1221-10, L. 3243-2 et R.
3243-1 du code du travail (dans le cas où
le candidat emploie des salariés, conformément à l’article D. 8222-5-3° du code du
travail) (si cette déclaration n’est pas déjà demandée dans le cadre du formulaire
DC1, ci-après).
-Si le candidat est établi ou domicilié à
l’étranger, une déclaration sur l’honneur
du candidat attestant qu’il fournit à ses salariés des bulletins de paie comportant les
mentions prévues à l’article R. 3243-1 du
code du travail, ou des documents équivalents (si cette déclaration n’est pas déjà demandée dans le cadre du formulaire
DC1, ci-après).
Documents à produire à l’appui des candidatures par le candidat, au choix de
l’acheteur public :
-Déclaration concernant le chiffre d’affaires global et le chiffre d’affaires concernant les fournitures, services ou travaux
objet du marché, réalisés au cours des
trois derniers exercices disponibles (renseignements à inscrire dans le formulaire
DC2, si celui-ci est demandé par l’acheteur
public).
-Déclaration appropriée de banques ou
preuve d’une assurance pour les risques
professionnels (déclaration à produire en
annexe du formulaire DC2, si celui-ci est
demandé par l’acheteur public) .
- Bilans ou extraits de bilans, concernant
les trois dernières années, des opérateurs
économiques pour lesquels l’établissement des bilans est obligatoire en vertu
de la loi (documents à fournir en annexe
du formulaire DC2, si celui-ci est demandé
par l’acheteur public).
-Déclaration indiquant les effectifs moyens
annuels du candidat et l’importance du
personnel d’encadrement pour chacune
des trois dernières années (déclaration à
produire en annexe du formulaire DC2, si
celui-ci est demandé par l’acheteur public).
-Présentation d’une liste des principales
fournitures ou des principaux services
effectués au cours des trois dernières années, indiquant le montant, la date et le
destinataire public ou privé. Les livraisons
et les prestations de services sont prouvées par des attestations du destinataire
ou, à défaut, par une déclaration de l’opérateur économique (documents à fournir
en annexe du formulaire DC2, si celui-ci
est demandé par l’acheteur public).
-Indication des titres d’études et professionnels de l’opérateur économique (documents à produire en annexe du formulaire
DC2, si celui-ci est demandé par l’acheteur
public).
-En matière de fournitures et services, une
description de l’équipement technique,
des mesures employées par l’opérateur
économique pour s’assurer de la qualité
et des moyens d’étude et de recherche
de son entreprise (document à fournir en
annexe du formulaire DC2, si celui-ci est
demandé par l’acheteur public).
-Certificats de qualifications professionnelles (documents à fournir en annexe du
formulaire DC2, si celui-ci est demandé
par l’acheteur public). La preuve de la capacité du candidat peut être apportée par
tout moyen, notamment par des certificats
d’identité professionnelle ou des références de travaux attestant de la compétence de l’opérateur économique à réaliser
la prestation pour laquelle il se porte candidat. : Certificats de licences opérateurs.;
-Formulaire DC1, Lettre de candidature Habilitation du mandataire par ses co-traitants (disponible à l’adresse suivante :
http://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires-declaration-du-candidat).
-Formulaire DC2, Déclaration du candidat individuel ou du membre du groupement.(disponible à l’adresse suivante :
http://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires-declaration-du-candidat).
-Formulaire
DC4,
Déclaration
de
sous-traitance.(disponible à l’adresse
suivante : http://www.economie.gouv.
fr /daj /for mula ir es- de cla r ation - ca ndidat-dc1-dc2-dc3-dc4).
-S’il s’appuie, pour présenter sa candidature, sur les capacités professionnelles,
techniques et financières d’autres opérateurs économiques, le candidat produit les
mêmes documents concernant cet opérateur économique que ceux qui lui sont exigés par l’acheteur public. Le candidat doit
également apporter la preuve que chacun
de ces opérateurs économiques mettra
à sa disposition les moyens nécessaires,
pendant toute la durée d’exécution du
marché public ou de l’accord-cadre (documents à produire en annexe du formulaire
DC2, si celui-ci est demandé par l’acheteur
public).
Documents à produire obligatoirement
par l’attributaire, avant la signature et la
notification du marché public ou de l’accord-cadre (formulaire NOTI1) :
- Les pièces prévues aux articles D. 8222-5
ou D. 8222-7 et D. 8222-8 du code du travail.
- Si l’attributaire est établi en France, les
attestations et certificats délivrés par les
administrations et organismes compétents
prouvant qu’il a satisfait à ses obligations
fiscales et sociales ou un état annuel des
certificats reçus (formulaire NOTI2).
Marché public simplifié : non
Critères d’attribution : Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en
fonction des critères énoncés dans le cahier des charges (règlement de la consultation, lettre d’invitation ou document
descriptif).
Type de procédure : procédure adaptée.
Date limite de réception des offres :
28 septembre 2018 à 16:00
Délai minimum de validité des offres :
120 jours à compter de la date limite de
réception des offres.
Conditions et mode de paiement pour
obtenir les documents contractuels et
additionnels : Documents contractuels
sur le site e-marchespublics.com.
Conditions de remise des offres ou des
candidatures : Transmissions par dépôt,
ou voie postale, ou électronique.
Date d’envoi du présent avis à la publication : 08 août 2018.
Adresse auprès de laquelle des renseignements d’ordre administratif peuvent
être obtenus : EHPAD PUBLIC MARIE
GASQUET, Mme LAPORTE route du Rougadou BP 90120 13533 ST REMY DE
PROVENCE cedex, courriel : economat@
ehpad-mgasquet.fr, adresse internet :
http://www.e-marchespublics.com.
Adresse auprès de laquelle des renseignements d’ordre technique peuvent être
obtenus : EHPAD PUBLIC MARIE GASQUET, M. POULET route du Rougadou BP
90120 13533 ST REMY DE PROVENCE cedex, courriel : atelier@ehpad-mgasquet.fr,
adresse internet : http://www.e-marchespublics.com.
Adresse auprès de laquelle les documents peuvent être obtenus : adresse
internet : http://www.e-marchespublics.
com.
Adresse à laquelle les offres/candidatures/demandes de participation doivent
être envoyées : EHPAD PUBLIC MARIE
GASQUET, Service Economat route du
Rougadou BP 90120 13533 ST REMY DE
PROVENCE cedex.
Renseignements relatifs aux lots :
Lot n° 1 : Téléphonie fixe, lignes analogiques.
Fourniture d’accès au réseau public : accès analogiques.
Acheminement du trafic téléphonique : entrant de toutes provenances, sortant vers
le local, le national, les mobiles et l’international, sortant vers numéros spéciaux et
numéros d’urgences.
Lot n° 2 : Téléphonie fixe, autres accès.
Fourniture d’accès au réseau public : accès pour 2 à 4 communications simultanées (de type "accès de base, T0"); accès
pour 6 à 12 communications simultanées
(de type "accès de base, T0"), accès au réseau public au-delà de 12 communications
simultanées (de type "accès primaire, T2")
Acheminement du trafic téléphonique : entrant de toutes provenance, sortant vers le
local, le national, les mobiles et l’international, sortant vers numéros spéciaux et
numéros d’urgences.
Lot n° 3 : Téléphonie mobile.
Services de téléphonie mobile : acheminement des appels entrants et sortants,
échange de données, terminaux et accessoires, services de gestion de la flotte.
Lot n° 4 : Accès Internet.
Services d’accès à Internet.
TRAVAUX
91
VILLE DE
LONGJUMEAU
TRAVAUX DE RÉNOVATION
DE LA HALLE MANDELA
Nom et adresse officiels de l'organisme
acheteur : Ville de Longjumeau, Madame
le Maire, 6 bis rue Léontine Sohier 91160
Longjumeau. tél. : 0164541984, Courriel :
lbaldeyrou@longjumeau.fr,
Adresse internet : http://longjumeau.fr.
Adresse internet du profil d'acheteur :
http://longjumeau.e-marchespublics.com.
Objet du marché : travaux de rénovation
de la halle Mandela.
Type de marché de travaux : exécution.
Lieu d'exécution : 6 rue des Ecoles, 91160
Longjumeau.
Caractéristiques principales : La présente consultation porte sur le marché à
procédure adaptée de travaux rénovation
de la halle Mandela (bâtiment de plainpied d'environ 302 m²), bâtiment implanté
sur la ville de Longjumeau ; ce conformément à la réglementation en vigueur.
Nature et étendue : détail par lot (donné à
titre indicatif - la prescription des travaux
est détaillée dans le CCTP).
Options : descriptions concernant les
achats complémentaires : La ville de Longjumeau se réserve la possibilité de recourir aux dispositions des articles 30.I.7 du
décret n° 2016-360 du 25 mars 2016 pour
la conclusion de marchés complémentaires pour des prestations non prévues
initialement mais devenues nécessaires à
l'exécution du service ou à la réalisation de
l'ouvrage objet du marché, ou pour la réalisation de prestations similaires à celles du
marché initial.
Refus des variantes.
La procédure d'achat du présent avis est
couverte par l'accord sur les marchés
publics de l'OMC : non.
Prestations divisées en lots : oui.
Possibilité de présenter une offre pour un
seul lot, un ou plusieurs lots, tous les lots.
Durée du marché ou délai d'exécution :
140 jours à compter de la notification du
marché.
Date prévisionnelle de commencement
des travaux : 15 octobre 2018
Cautionnement et garanties exigés : la
garantie à première demande doit être
constituée au plus tard avec la demande
de paiement correspondant au premier
acompte. À défaut une garantie de 5% sera appliquée.
garantie de parfait achèvement : 1 an suivant la date de réception des travaux
Modalités essentielles de financement
et de paiement et/ou références aux
textes qui les réglementent : les travaux,
objet du présent marché, seront réglées
par mandat administratif dans un délai de
30 jours à compter de la réception de la ou
des factures ou acomptes correctement
établis. Ils sont financés sur fonds propres
par la section d'investissement du budget
communal et subventionnés par le fonds
de soutien à l'investissement communal
de la communauté d'agglomération paris
Saclay. Les modalités de règlement sont
établies conformément aux dispositions
du décret n° 2013-269 du 29 mars 2013 relatif à " à la lutte contre les retards de paiement dans les contrats de la commande
publique ".
Forme juridique que devra revêtir le
groupement d'opérateurs économiques
attributaire du marché : sous réserve du
respect des règles relatives à la liberté des
prix et à la concurrence et des exigences
de l'article 45 du décret n° 2016-360 du
25 mars 2016, les opérateurs économiques
ont la possibilité de se présenter soit en
groupement conjoint ou en groupement
solidaire, le mandataire devant être désigné dans la lettre de candidature et l'acte
d'engagement. En cas de groupement
conjoint, le mandataire du groupement
doit être solidaire, pour l'exécution du
marché public, de chacun des membres du
groupement pour ses obligations contractuelles à l'égard de l'acheteur.
Langues pouvant être utilisées dans
l'offre ou la candidature : français.
Unité monétaire utilisée, l'euro.
Conditions de participation :
Critères de sélection des candidatures :
capacités économiques et financières
capacités techniques et professionnelles
ne seront pas retenus les candidats qui
ne sont pas en mesure de soumissionner
au regard des articles 45 et 48 de l'ordonnance n°2015-899 du 23 juillet 2015, ceux
qui n'ont pas fourni les pièces mentionnées à l'article 48 du décret n° 2016-360,
précisées à l'article 15 du rc, ou enfin ceux
qui ne présentent pas les garanties professionnelles, techniques, économiques ou
financières suffisantes, appréciées au regard de l'objet du marché public ou à ses
conditions d'exécution.
Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat :
Documents à produire obligatoirement
par le candidat, à l'appui de sa candidature :
-Copie du ou des jugements prononcés, si
le candidat est en redressement judiciaire
(si ces documents ne sont pas déjà demandés dans le cadre du formulaire DC2,
ci-après)
-Déclaration sur l'honneur du candidat
justifiant qu'il n'entre dans aucun des cas
d'interdiction de soumissionner obligatoires prévus aux articles 45 et 48 de l'ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015
ou, pour les marchés publics de défense
ou de sécurité, qu'il n'entre dans aucun
des cas d'interdiction de soumissionner
obligatoires prévus aux articles 45 ,46 et
48 de l'ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015 (si cette déclaration n'est pas déjà demandée dans le cadre du formulaire
DC1, ci-après.)
-Déclaration sur l'honneur du candidat attestant qu'il est en règle, au cours de l'année précédant celle au cours de laquelle
a lieu le lancement de la consultation, au
regard des articles L. 5212-1, L. 5212-2,
L. 5212 5 et L. 5212-9 du code du travail,
concernant l'emploi des travailleurs handicapés (si cette déclaration n'est pas déjà
demandée dans le cadre du formulaire
DC1, ci-après)
-Si le candidat est établi en France, une
déclaration sur l'honneur du candidat
justifiant que le travail est effectué par
des salariés employés régulièrement au
regard des articles L. 1221-10, L. 3243-2
et R. 3243-1 du code du travail (dans le
cas où le candidat emploie des salariés,
conformément à l'article D. 8222-5-3° du
code du travail) (si cette déclaration n'est
pas déjà demandée dans le cadre du formulaire DC1, ci-après)
Documents à produire à l'appui des candidatures par le candidat, au choix de
l'acheteur public :
- Déclaration concernant le chiffre d'affaires global et le chiffre d'affaires concernant les fournitures, services ou travaux
objet du marché, réalisés au cours des
trois derniers exercices disponibles (renseignements à inscrire dans le formulaire
DC2, si celui-ci est demandé par l'acheteur
public)
-Déclaration indiquant les effectifs moyens
annuels du candidat et l'importance du
personnel d'encadrement pour chacune
des trois dernières années (déclaration à
produire en annexe du formulaire DC2, si
celui-ci est demandé par l'acheteur public)
-Présentation d'une liste des travaux exécutés au cours des cinq dernières années,
appuyée d'attestations de bonne exécution pour les travaux les plus importants.
Ces attestations indiquent le montant,
l'époque et le lieu d'exécution des travaux
et précisent s'ils ont été effectués selon
les règles de l'art et menés régulièrement
à bonne fin (documents à fournir en annexe
du formulaire DC2, si celui-ci est demandé
par l'acheteur public)
-Déclaration indiquant l'outillage, le matériel et l'équipement technique dont le
candidat dispose pour la réalisation de
marchés de même nature (déclaration à
produire en annexe du formulaire DC2, si
celui-ci est demandé par l'acheteur public)
-Certificats de qualifications professionnelles (documents à fournir en annexe du
formulaire DC2, si celui-ci est demandé
par l'acheteur public). La preuve de la
capacité du candidat peut être apportée
par tout moyen, notamment par des certificats d'identité professionnelle ou des
références de travaux attestant de la compétence de l'opérateur économique à réaliser la prestation pour laquelle il se porte
candidat
-Formulaire DC1, Lettre de candidature Habilitation du mandataire par ses co-traitants (disponible à l'adresse suivante :
http://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires-declaration-du-candidat)
-Formulaire DC2, Déclaration du candidat individuel ou du membre du groupement.(disponible à l'adresse suivante :
http://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires-declaration-du-candidat)
-S'il s'appuie, pour présenter sa candidature, sur les capacités professionnelles,
techniques et financières d'autres opérateurs économiques, le candidat produit les
mêmes documents concernant cet opérateur économique que ceux qui lui sont exigés par l'acheteur public. Le candidat doit
également apporter la preuve que chacun
de ces opérateurs économiques mettra
à sa disposition les moyens nécessaires,
pendant toute la durée d'exécution du
marché public ou de l'accord-cadre (documents à produire en annexe du formulaire
DC2, si celui-ci est demandé par l'acheteur
public)
Marché public simplifié : NON
Critères d'attribution : Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en
fonction des critères énoncés dans le cahier des charges (règlement de la consultation, lettre d'invitation ou document
descriptif).
Type de procédure : procédure adaptée.
Date limite de réception des offres :
04 septembre 2018 à 16:00.
Délai minimum de validité des offres :
120 jour(s) à compter de la date limite de
réception des offres.
Renseignements complémentaires : - La
visite des sites est obligatoire afin de permettre aux candidats de prendre connaissance des contraintes liées à l'exécution
des travaux définies dans le présent marché. Rendez-vous à prendre auprès de
Monsieur Parera (coordonnées dans le
règlement de consultation). Un billet de
visite attestant de la visite des lieux par
l'opérateur économique est à remplir et à
remettre dans le pli de remise des offres,
sous peine de rejet de l'offre.
- les variantes libres ne sont pas autorisées
dans le cadre de la présente consultation
- Durée du marché précision : 20 semaines, y compris période de préparation,
à compter de la date mentionnée dans
l'ordre de service qui prescrira au titulaire
le commencement du délai global d'exécution. date prévisionnelle de délivrance
de l'ordre de service prescrivant la date
de commencement du délai global d'exécution des travaux (compris période de
préparation) : 15 octobre 2018
Conditions et mode de paiement pour
obtenir les documents contractuels et
additionnels :
Le DCE est gratuitement et intégralement
téléchargeable sur www.e-marchespublics.com
Conditions de remise des offres ou des
candidatures :
Les offres peuvent être transmises
sur support papier ou par voie électronique à l'adresse suivante : http://
www.e-marchespublics.com.
Les modalités relatives aux conditions
d'envoi et de remise des plis sont précisées dans le RC. Les plis devront parvenir
à l'acheteur avant la date limite figurant
dans le présent document. Les dossiers
qui parviendront après la date et l'heure
fixées ci-dessus ou ne respectant pas la
forme de présentation indiquée dans le RC
ne seront pas retenus.
Date d'envoi du présent avis à la publication : 08 août 2018.
Adresse auprès de laquelle des renseignements d'ordre technique peuvent
être obtenus : Mairie de Longjumeau, Services techniques - Madame Maillotte 3 bis
rue des Ecoles 91160 Longjumeau, tél. :
0676879928, courriel : smaillotte@longjumeau.fr, adresse internet : http://longjumeau.e-marchespublics.com.
Adresse auprès de laquelle des renseignements d'ordre administratif peuvent
être obtenus : Mairie de Longjumeau, Services techniques - Monsieur Marche 3 bis
rue des Ecoles 91160 Longjumeau, tél. :
0164541984, courriel : smarche@longjumeau.fr, adresse internet : http://longjumeau.e-marchespublics.com.
Instance chargée des procédures de recours : Tribunal administratif de Versailles
56 avenue de Saint Cloud 78000 Versailles,
tél. : 0139205400, courriel : greffe.ta-versailles@juradm.fr.
Service auprès duquel des renseignements peuvent être obtenus concernant
l'introduction des recours : Tribunal administratif de Versailles 56 avenue de saint
cloud 78000 Versailles, tél. : 0139205400,
courriel : greffe.ta-versailles@juradm.fr.
Renseignements relatifs aux lots :
Lot n°1 : Fourniture et pose d'échafaudages.
- Une installation façade sud, - Une installation façade nord, - Une installation
intérieure.
Lot n°2 : Traitement des bois de charpente.
Traitement curatif et préventif, insecticide
et fongicide des bois existants de charpentes.
Lot n°3 : Dépose d'une couverture en
fibrociment amianté.
Repérage, dépose et conditionnement
sous confinement réglementaire des matériaux ou produits contenant de l'amiante,
notamment tôles ondulées fibrociment
en couverture de toiture (430.00m²) et
plaques fibrociment en rives de toiture
(30.00ml), voliges et contre-voliges de
support de tôles (300.00ml).
Lot n°4 : Création d'une couverture en
bac-acier panneaux sandwich.
- Fourniture et pose d'un bac acier (410 m²)
- Fourniture et pose de gouttières et descentes EP - Fourniture et pose de 2 skydômes de désenfumage.
Lot n°5 : Gros-oeuvre et VRD.
- Travaux de gros oeuvre - Réalisation de
trois allées pavées piétonnes pour accessibles PMR.
Lot n°6 : création de châssis.
Travaux de création de de châssis aluminium portes et fenêtres.
Lot n°7 : Nettoyage et traitement des façades meulières.
- Travaux de nettoyage et traitement des
façades extérieures est, ouest partie haute
et basse et sud (partie haute uniquement),
- Travaux de nettoyage et traitement des
façades intérieures.
Lot n°8 : Travaux d'électricité.
- Travaux de curage des câbles électriques
existants, - Création d'un cadre technique
et de rampes pour un éclairage de mise en
valeur de la halle, - Equipement du sanitaire PMR.
Lot n°9 : Création d'un système d'alarme
anti-intrusion.
- mise sous sécurité anti-intrusion du bâtiment et des biens.
Lot n°10 : Création d'un système de
chauffage par aérothermes.
- Réalisation d'une étude thermique, Création d'un système de chauffage par
aérothermes.
Lot n°11 : travaux de second-œuvre.
- Création d'un sanitaire PMR, - Travaux
de second œuvre dans la halle (cloisonnement et peinture, faux plafonds, peinture
de sol).
91
VILLE DE
LONGJUMEAU
TRAVAUX
DE RESTRUCTURATION
ET EXTENSION
D’UN BÂTIMENT À USAGE
D’UNE RESTAURATION
SCOLAIRE COLLECTIVE
Nom et adresse officiels de l'organisme
acheteur : Ville de Longjumeau, Madame
le Maire, 6 bis rue Léontine Sohier 91160
Longjumeau. tél. : 0164541984, Courriel :
lbaldeyrou@longjumeau.fr,
Adresse internet : http://longjumeau.fr.
Adresse internet du profil d'acheteur :
http://longjumeau.e-marchespublics.com.
Objet du marché : travaux de restructuration et extension d'un bâtiment à usage
d'une restauration scolaire collective
élémentaire et maternelle.
Type de marché de travaux : exécution.
Lieu d'exécution : Groupe scolaire de Balizy - 2 rue des Templiers, 91160 Longjumeau.
Caractéristiques principales : La présente consultation porte sur le marché à
procédure adaptée de travaux de restructuration et d'extension d'un bâtiment à
usage d'une restauration scolaire collective élémentaire et maternelle implanté sur
la ville de Longjumeau ; ce conformément
à la réglementation en vigueur.
Nature et étendue : La prescription des
travaux est détaillée dans les CCTP et
leurs annexes. - Lot n° 1 : Clos couvert Lot n° 2 : Aménagements intérieurs - Lot
n° 3 : Electricité CFO / CFA - Lot n° 4 :
Plomberie, chauffage, ventilation - Lot n°
5 : Monte-charge - Lot n° 6 : Equipements
de cuisine - Lot n° 7 : Fondations micropieux.
Options : descriptions concernant les
achats complémentaires : La ville de Longjumeau se réserve la possibilité de recourir aux dispositions des articles 30.I.7 du
décret n° 2016-360 du 25 mars 2016 pour
la conclusion de marchés complémentaires pour des prestations non prévues
initialement mais devenues nécessaires à
l'exécution du service ou à la réalisation de
l'ouvrage objet du marché, ou pour la réalisation de prestations similaires à celles du
marché initial.
Refus des variantes.
La procédure d'achat du présent avis est
couverte par l'accord sur les marchés
publics de l'OMC : non.
Prestations divisées en lots : oui.
Possibilité de présenter une offre pour un
seul lot, un ou plusieurs lots, tous les lot.
Durée du marché ou délai d'exécution :
13 mois à compter de la notification du
marché.
Date prévisionnelle de commencement
des travaux : 15 octobre 2018
Cautionnement et garanties exigés : la
garantie à première demande doit être
constituée au plus tard avec la demande
de paiement correspondant au premier
acompte. a défaut une garantie de 5% sera
appliquée.
garantie de parfait achèvement : 1 an suivant la date de réception des travaux
Modalités essentielles de financement
et de paiement et/ou références aux
textes qui les réglementent : les travaux,
objet du présent marché, seront réglées
par mandat administratif dans un délai
de 30 jours à compter de la réception de
la ou des factures ou acomptes correctement établis. Ils sont financés sur fonds
propres par la section d'investissement
du budget communal et subventionnés
par le conseil départemental de l'Essonne.
Les modalités de règlement sont établies
conformément aux dispositions du décret
n° 2013-269 du 29 mars 2013 relatif à " à la
lutte contre les retards de paiement dans
les contrats de la commande publique ".
Forme juridique que devra revêtir le
groupement d'opérateurs économiques
attributaire du marché : sous réserve du
respect des règles relatives à la liberté des
prix et à la concurrence et des exigences
de l'article 45 du décret n° 2016-360 du
25 mars 2016, les opérateurs économiques
ont la possibilité de se présenter soit en
groupement conjoint ou en groupement
solidaire, le mandataire devant être désigné dans la lettre de candidature et l'acte
d'engagement. En cas de groupement
conjoint, le mandataire du groupement
doit être solidaire, pour l'exécution du
marché public, de chacun des membres du
groupement pour ses obligations contractuelles à l'égard de l'acheteur.
Langues pouvant être utilisées dans
l'offre ou la candidature : français.
Unité monétaire utilisée, l'euro.
Conditions de participation :
Critères de sélection des candidatures :
capacités économiques et financières
capacités techniques et professionnelles
ne seront pas retenus les candidats qui
ne sont pas en mesure de soumissionner
au regard des articles 45 et 48 de l'ordonnance n°2015-899 du 23 juillet 2015, ceux
qui n'ont pas fourni les pièces mentionnées à l'article 51 de l'ordonnance susvisée, précisées à l'article 15, ou enfin ceux
qui ne présentent pas de garanties professionnelles, techniques, économiques
ou financières suffisantes, appréciées au
regard de l'objet du marché public et à ses
conditions d'exécution ou qui ne satisfont
pas les niveaux minimum de capacité fixés
par l'acheteur.
Capacité économique et financière - références requises : déclaration concernant le chiffre d'affaires global et le chiffre
d'affaires concernant les travaux objet du
présent marché réalisés au cours des trois
derniers exercices disponibles, si besoin
en fonction de la date de création de l'entreprise ou du début d'activité professionnelle de l'opérateur économique
Référence professionnelle et capacité
technique - références requises :
- déclaration indiquant les effectifs
moyens annuels du candidat et l'importance du personnel d'encadrement pour
chacune des trois dernières années,
- déclaration indiquant une liste des principaux travaux effectués au cours des trois
dernières années, indiquant le montant, la
date et le destinataire public ou privé.
- déclaration indiquant l'outillage, le matériel et l'équipement technique dont le
candidat dispose pour la réalisation de
marchés de même nature,
- des certificats de qualification professionnelle établis par des organismes indépendants. Dans ce cas, l'acheteur accepte
tout moyen de preuve équivalent ainsi que
les certificats équivalents d'organismes
établis dans d'autres etats membres ;
Référence professionnelle et capacité technique - Niveau(x) spécifique(s)
minimal(aux) exigé(s) : lot n° 1 clos couvert - niveau minimum de capacité fixé par
l'acheteur :
le titulaire doit justifier de la qualification
ou présenter des références équivalents
en son nom propre ou en tenant compte
des qualifications de ses cotraitants
qualibat 2111/2113/2313/2362/2411/3212/
3811/4412
lot n° 3 electricité cfo/cfa - niveau minimum de capacité fixé par l'acheteur :
le titulaire doit justifier de la qualification
ou présenter des références équivalents
en son nom propre ou en tenant compte
des qualifications de ses cotraitants
qualifelec. e2 - 2 mini. dans le domaine
courants forts
Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat :
Documents à produire obligatoirement
par le candidat, à l'appui de sa candidature :
- Copie du ou des jugements prononcés, si
le candidat est en redressement judiciaire
(si ces documents ne sont pas déjà demandés dans le cadre du formulaire DC2,
ci-après)
- Déclaration sur l'honneur du candidat
justifiant qu'il n'entre dans aucun des cas
d'interdiction de soumissionner obligatoires prévus aux articles 45 et 48 de l'ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015
ou, pour les marchés publics de défense
ou de sécurité, qu'il n'entre dans aucun
des cas d'interdiction de soumissionner
obligatoires prévus aux articles 45 ,46 et
48 de l'ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015 (si cette déclaration n'est pas déjà demandée dans le cadre du formulaire
DC1, ci-après.)
- Déclaration sur l'honneur du candidat attestant qu'il est en règle, au cours de l'année précédant celle au cours de laquelle
a lieu le lancement de la consultation, au
regard des articles L. 5212-1, L. 5212-2,
L. 5212 5 et L. 5212-9 du code du travail,
concernant l'emploi des travailleurs handicapés (si cette déclaration n'est pas déjà
demandée dans le cadre du formulaire
DC1, ci-après)
- Si le candidat est établi en France, une
déclaration sur l'honneur du candidat
justifiant que le travail est effectué par
des salariés employés régulièrement au
regard des articles L. 1221-10, L. 3243-2
et R. 3243-1 du code du travail (dans le
cas où le candidat emploie des salariés,
conformément à l'article D. 8222-5-3° du
code du travail) (si cette déclaration n'est
pas déjà demandée dans le cadre du formulaire DC1, ci-après)
- Si le candidat est établi ou domicilié à
l'étranger, une déclaration sur l'honneur
du candidat attestant qu'il fournit à ses salariés des bulletins de paie comportant les
mentions prévues à l'article R. 3243-1 du
code du travail, ou des documents équivalents (si cette déclaration n'est pas déjà demandée dans le cadre du formulaire
DC1, ci-après)
Documents à produire à l'appui des candidatures par le candidat, au choix de
l'acheteur public :
- Déclaration concernant le chiffre d'affaires global et le chiffre d'affaires concernant les fournitures, services ou travaux
objet du marché, réalisés au cours des
trois derniers exercices disponibles (renseignements à inscrire dans le formulaire
DC2, si celui-ci est demandé par l'acheteur
public)
- Déclaration indiquant les effectifs
moyens annuels du candidat et l'importance du personnel d'encadrement pour
chacune des trois dernières années (déclaration à produire en annexe du formulaire DC2, si celui-ci est demandé par
l'acheteur public)
- Présentation d'une liste des travaux exécutés au cours des cinq dernières années,
appuyée d'attestations de bonne exécution pour les travaux les plus importants.
Ces attestations indiquent le montant,
l'époque et le lieu d'exécution des travaux
et précisent s'ils ont été effectués selon
les règles de l'art et menés régulièrement
à bonne fin (documents à fournir en annexe
du formulaire DC2, si celui-ci est demandé
par l'acheteur public)
- Déclaration indiquant l'outillage, le matériel et l'équipement technique dont le
candidat dispose pour la réalisation de
marchés de même nature (déclaration à
produire en annexe du formulaire DC2, si
celui-ci est demandé par l'acheteur public)
- Certificats de qualifications professionnelles (documents à fournir en annexe du
formulaire DC2, si celui-ci est demandé
par l'acheteur public). La preuve de la
capacité du candidat peut être apportée
par tout moyen, notamment par des certificats d'identité professionnelle ou des
références de travaux attestant de la compétence de l'opérateur économique à réaliser la prestation pour laquelle il se porte
candidat
- Formulaire DC1, Lettre de candidature Habilitation du mandataire par ses co-traitants (disponible à l'adresse suivante :
http://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires-declaration-du-candidat)
- Formulaire DC2, Déclaration du candidat individuel ou du membre du groupement.(disponible à l'adresse suivante :
http://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires-declaration-du-candidat)
- S'il s'appuie, pour présenter sa candidature, sur les capacités professionnelles,
techniques et financières d'autres opérateurs économiques, le candidat produit les
mêmes documents concernant cet opérateur économique que ceux qui lui sont exigés par l'acheteur public. Le candidat doit
également apporter la preuve que chacun
de ces opérateurs économiques mettra
à sa disposition les moyens nécessaires,
pendant toute la durée d'exécution du
marché public ou de l'accord-cadre (documents à produire en annexe du formulaire
DC2, si celui-ci est demandé par l'acheteur
public)
Marché public simplifié : NON
Critères d'attribution : Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en
fonction des critères énoncés dans le cahier des charges (règlement de la consultation, lettre d'invitation ou document
descriptif).
Type de procédure : procédure adaptée.
Date limite de réception des offres :
10 septembre 2018 à 16:00.
// 17
Les Echos Jeudi 16 août 2018
appels d’offres
Délai minimum de validité des offres :
120 jour(s) à compter de la date limite de
réception des offres.
Renseignements complémentaires : - La
visite des sites est obligatoire pour les
lots 1, 2, 3, 4, 5 et 7 afin de permettre aux
candidats de prendre connaissance des
contraintes liées à l'exécution des travaux
définies dans le présent marché (la visite
est facultative pour le lot 6 équipements
de cuisine). Rendez-vous à prendre auprès
de Monsieur Parera (coordonnées dans le
règlement de consultation). Un billet de
visite attestant de la visite des lieux par
l'opérateur économique est à remplir et à
remettre dans le pli de remise des offres,
sous peine de rejet de l'offre.
- les variantes libres ne sont pas autorisées
dans le cadre de la présente consultation
- Durée du marché précision lots 1 à 6 :
13 mois, y compris période de préparation,
à compter de la date mentionnée dans
l'ordre de service qui prescrira au titulaire
le commencement du délai global d'exécution.
- Durée du marché précision lot 7 : 5 semaines, y compris période de préparation,
à compter de la date mentionnée dans
l'ordre de service qui prescrira au titulaire
le commencement du délai global d'exécution.
- date prévisionnelle de délivrance de
l'ordre de service prescrivant la date de
commencement du délai global d'exécution des travaux pours tous les lots (compris période de préparation) : 15 octobre
2018
Conditions et mode de paiement pour
obtenir les documents contractuels et
additionnels :
Le DCE est gratuitement et intégralement
téléchargeable sur www.e-marchespublics.com
Conditions de remise des offres ou des
candidatures : Les offres peuvent être
transmises sur support papier ou par voie
électronique à l'adresse suivante : http://
www.e-marchespublics.com
Les modalités relatives aux conditions
d'envoi et de remise des plis sont précisées dans le RC. Les plis devront parvenir
à l'acheteur avant la date limite figurant
dans le présent document. Les dossiers
qui parviendront après la date et l'heure
fixées ci-dessus ou ne respectant pas la
forme de présentation indiquée dans le RC
ne seront pas retenus.
Date d'envoi du présent avis à la publication : 10 août 2018.
Adresse auprès de laquelle des renseignements d'ordre administratif et technique peuvent être obtenus : Mairie de
Longjumeau, services techniques - Monsieur Marche 3 bis rue des écoles 91160
Longjumeau, tél. : 0164541984, courriel :
smarche@longjumeau.fr, adresse internet : http://longjumeau.e-marchespublics.
com.
Instance chargée des procédures de recours : Tribunal administratif de Versailles
56 avenue de saint cloud 78000 Versailles,
tél. : 0139205400, courriel : greffe.ta-versailles@juradm.fr.
Service auprès duquel des renseignements peuvent être obtenus concernant
l'introduction des recours : tribunal administratif de Versailles 56 avenue de saint
cloud 78000 Versailles, tél. : 0139205400,
courriel : greffe.ta-versailles@juradm.fr.
Renseignements relatifs aux lots :
Lot n°1 : Clos couvert. Terrassement gros œuvre aménagements
extérieurs Charpente bois - Mur à ossature
bois - Bardage bois Etanchéité bardage
menuiseries extérieures serrurerie :
Lot n°2 : Aménagements intérieurs. Cloisons isolation faux plafonds menuiseries intérieures revêtements de sols
souples peinture carrelage / faïence :
Lot n°3 : Electricité CFO / CFA. Travaux d'électricité courants forts courants faibles :
Lot n°4 : Plomberie, chauffage, ventilation. Chauffage ventilation Plomberie Sanitaires :
Lot n°5 : Monte-charge. Fourniture et mise en œuvre d'un montecharge accessible :
Lot n°6 : Equipements de cuisine. Equipements spécifiques de cuisine (froid,
inox, distribution, laverie etc.) :
Lot n°7 : Fondations micropieux. Travaux de fondations spéciales type micropieux :
Informations complémentaires : Délai
global d'exécution : 5 semaines, période
de préparation comprise, à compter de la
date mentionnée dans l'ordre de service
qui prescrira au titulaire le commencement
du délai global d'exécution.
91
VILLE DE
SERMAISE
RÉFECTION DE LA ROUTE
DE LA BLANCHEFACE À
MONTFLIX
Nom et adresse officiels de l'organisme
acheteur : Commune de Sermaise, JAVOURET Pascal, 280 avenue Paul Blot
91530 Sermaise. tél. : 0164598227, télécopieur : 0160810708, Courriel : secretariat@
mairie-sermaise.com, Adresse internet :
http://www.mairie-sermaise.com.
Objet du marché : réfection de la route de
Blancheface à Montflix.
Type de marché de travaux : exécution.
Lieu d'exécution : ROUTE DE BLANCHEFACE A MONTFLIX, 91530 SERMAISE.
Des variantes seront-elles prises en
compte : oui.
La procédure d'achat du présent avis est
couverte par l'accord sur les marchés
publics de l'OMC : non.
Prestations divisées en lots : non.
Date prévisionnelle de commencement
des travaux : 17 septembre 2018
Langues pouvant être utilisées dans
l'offre ou la candidature : français.
Conditions de participation :
Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat :
Documents à produire obligatoirement
par le candidat, à l'appui de sa candidature :
-Copie du ou des jugements prononcés, si
le candidat est en redressement judiciaire
(si ces documents ne sont pas déjà demandés dans le cadre du formulaire DC2,
ci-après)
-Déclaration sur l'honneur du candidat
justifiant qu'il n'entre dans aucun des cas
d'interdiction de soumissionner obligatoires prévus aux articles 45 et 48 de l'ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015
ou, pour les marchés publics de défense
ou de sécurité, qu'il n'entre dans aucun
des cas d'interdiction de soumissionner
obligatoires prévus aux articles 45 ,46 et
48 de l'ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015 (si cette déclaration n'est pas déjà demandée dans le cadre du formulaire
DC1, ci-après.)
-Déclaration sur l'honneur du candidat attestant qu'il est en règle, au cours de l'an-
née précédant celle au cours de laquelle
a lieu le lancement de la consultation, au
regard des articles L. 5212-1, L. 5212-2,
L. 5212 5 et L. 5212-9 du code du travail,
concernant l'emploi des travailleurs handicapés (si cette déclaration n'est pas déjà
demandée dans le cadre du formulaire
DC1, ci-après)
-Si le candidat est établi en France, une
déclaration sur l'honneur du candidat
justifiant que le travail est effectué par
des salariés employés régulièrement au
regard des articles L. 1221-10, L. 3243-2
et R. 3243-1 du code du travail (dans le
cas où le candidat emploie des salariés,
conformément à l'article D. 8222-5-3° du
code du travail) (si cette déclaration n'est
pas déjà demandée dans le cadre du formulaire DC1, ci-après)
-Si le candidat est établi ou domicilié à
l'étranger, une déclaration sur l'honneur
du candidat attestant qu'il fournit à ses salariés des bulletins de paie comportant les
mentions prévues à l'article R. 3243-1 du
code du travail, ou des documents équivalents (si cette déclaration n'est pas déjà demandée dans le cadre du formulaire
DC1, ci-après)
Documents à produire à l'appui des candidatures par le candidat, au choix de
l'acheteur public :
- Déclaration concernant le chiffre d'affaires global et le chiffre d'affaires concernant les fournitures, services ou travaux
objet du marché, réalisés au cours des
trois derniers exercices disponibles (renseignements à inscrire dans le formulaire
DC2, si celui-ci est demandé par l'acheteur
public)
-Déclaration appropriée de banques ou
preuve d'une assurance pour les risques
professionnels (déclaration à produire en
annexe du formulaire DC2, si celui-ci est
demandé par l'acheteur public)
-Déclaration indiquant les effectifs moyens
annuels du candidat et l'importance du
personnel d'encadrement pour chacune
des trois dernières années (déclaration à
produire en annexe du formulaire DC2, si
celui-ci est demandé par l'acheteur public)
-Présentation d'une liste des travaux exécutés au cours des cinq dernières années,
appuyée d'attestations de bonne exécution pour les travaux les plus importants.
Ces attestations indiquent le montant,
l'époque et le lieu d'exécution des travaux
et précisent s'ils ont été effectués selon
les règles de l'art et menés régulièrement
à bonne fin (documents à fournir en annexe
du formulaire DC2, si celui-ci est demandé
par l'acheteur public)
-Déclaration indiquant l'outillage, le matériel et l'équipement technique dont le
candidat dispose pour la réalisation de
marchés de même nature (déclaration à
produire en annexe du formulaire DC2, si
celui-ci est demandé par l'acheteur public)
-Certificats de qualifications professionnelles (documents à fournir en annexe du
formulaire DC2, si celui-ci est demandé
par l'acheteur public). La preuve de la
capacité du candidat peut être apportée
par tout moyen, notamment par des certificats d'identité professionnelle ou des
références de travaux attestant de la compétence de l'opérateur économique à réaliser la prestation pour laquelle il se porte
candidat
-Formulaire DC1, Lettre de candidature Habilitation du mandataire par ses co-traitants (disponible à l'adresse suivante :
http://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires-declaration-du-candidat)
-Formulaire DC2, Déclaration du candidat individuel ou du membre du groupement.(disponible à l'adresse suivante :
http://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires-declaration-du-candidat)
-Formulaire ATTRI1, Acte d'engagement.(disponible à l'adresse suivante :
http://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires-attribution-marches-2016)
-Formulaire
DC4,
Déclaration
de
sous-traitance.(disponible à l'adresse
suivante : http://www.economie.gouv.
fr /daj /for mula ires- de cla r ation - ca ndidat-dc1-dc2-dc3-dc4)
-S'il s'appuie, pour présenter sa candidature, sur les capacités professionnelles,
techniques et financières d'autres opérateurs économiques, le candidat produit les
mêmes documents concernant cet opérateur économique que ceux qui lui sont exigés par l'acheteur public. Le candidat doit
également apporter la preuve que chacun
de ces opérateurs économiques mettra
à sa disposition les moyens nécessaires,
pendant toute la durée d'exécution du
marché public ou de l'accord-cadre (documents à produire en annexe du formulaire
DC2, si celui-ci est demandé par l'acheteur
public)
-Si les documents fournis par le candidat
ne sont pas établis en langue française, ils
doivent être accompagnés d'une traduction en français, certifiée conforme à l'original par un traducteur assermenté
Documents à produire obligatoirement
par l'attributaire, avant la signature et la
notification du marché public ou de l'accord-cadre (formulaire NOTI1) :
-Les pièces prévues aux articles D. 8222-5
ou D. 8222-7 et D. 8222-8 du code du travail -Si l'attributaire est établi en France,
les attestations et certificats délivrés par
les administrations et organismes compétents prouvant qu'il a satisfait à ses obligations fiscales et sociales ou un état annuel
des certificats reçus (formulaire NOTI2) -Si
l'attributaire est établi dans un Etat autre
que la France, un certificat établi par les
administrations et organismes du pays
d'origine. Lorsqu'un tel certificat n'est pas
délivré par le pays concerné, il peut être
remplacé par une déclaration sous serment, ou dans les Etats où un tel serment
n'existe pas, par une déclaration solennelle faite par l'intéressé devant l'autorité
judiciaire ou administrative compétente,
un notaire ou un organisme professionnel
qualifié du pays -Si les documents fournis par le candidat ne sont pas établis en
langue française, ils doivent être accompagnés d'une traduction en français, certifiée conforme à l'original par un traducteur
assermenté
Marché public simplifié : NON
Type de procédure : procédure adaptée.
Date limite de réception des offres :
13 septembre 2018 à 16:00.
Délai minimum de validité des offres :
120 jour(s) à compter de la date limite de
réception des offres.
Date d'envoi du présent avis à la publication : 10 août 2018.
Adresse à laquelle les offres/candidatures/projets/demandes de participation doivent être envoyés : MAIRIE DE
SERMAISE, M. le Maire 280 AVENUE PAUL
BLOT 91530 SERMAISE, tél. : 0164598227,
télécopieur : 0160810708, courriel : secretariat@mairie-sermaise.com.
Adresse auprès de laquelle des renseignements d'ordre administratif et
technique peuvent être obtenus : MAIRIE DE SERMAISE, M. Pascal JAVOURET
280 AVENUE PAUL BLOT 91530 SERMAISE, tél. : 0164598227, télécopieur :
0160810708, courriel : secretariat@mairie-sermaise.com.
Adresse auprès de laquelle les documents peuvent être obtenus : MAIRIE
DE SERMAISE, Mme CHARTIER 280 AVE-
NUE PAUL BLOT 91530 SERMAISE, tél. :
0164598227, télécopieur : 0160810708,
courriel : secretariat@mairie-sermaise.
com.
VILLE DE
92 FONTENAY
AUX ROSES
INSTALLATION D’UNE HALLE
SPORTIVE DÉMONTABLE
AVEC LOCAUX ANNEXES
ET AMÉNAGEMENTS
EXTÉRIEURS
AVIS RECTIFICATIF
Nom et adresse officiels de l'organisme
acheteur : Mairie de Fontenay-aux-Roses.
Correspondant : Virton Priscilla, 75 rue
Boucicaut, 92260, Fontenay-aux-Roses,
tél. : 01-41-13-20-68, Courriel : priscilla.virton@fontenay-aux-roses.fr , adresse internet :http://fontenay-aux-roses.e-marchespublics.com.
Objet du marché : 18A21 Installation
d'une halle sportive démontable pour un
gymnase 44x22 avec locaux annexes et
aménagements extérieurs au stade du
Panorama.
Type de procédure : Procédure adaptée.
Informations rectificatives :
Dans la rubrique "Date limite de réception des offres":
Au lieu de : "05 septembre 2018 à 15:00",
lire : "12 septembre 2018 à 15:00".
94 CHENNEVIÈRESSUR-MARNE
DÉPOSE, FABRICATION,
INSTALLATION ET
RACCORDEMENT
ÉLECTRIQUE D’ENSEIGNES
LUMINEUSES
Nom et adresse officiels de l'organisme
acheteur : Mairie de Chennevières-surMarne, M. Le Maire, 14 avenue du maréchal Leclerc, 94430 Chennevières-surMarne, tél. : 01 45 94 74 74, télécopieur :
01 45 94 78 40, courriel : marchespublics@chennevieres.fr, adresse internet
du profil acheteur : https://www.achatpublic.com /sdm /ent /gen /ent_detail.
do?PCSLID=CSL_2018_CCsL82u2G6
Objet du marché : Le présent marché a
pour objet la dépose, la fabrication, l'installation et le raccordement électrique
d'enseignes lumineuses pour l'extérieur
de l'ensemble des bâtiments de la ville.
Type de marché de travaux : exécution
Caractéristiques principales :
• Variantes refusées
• La consultation est passée en application
de l'article 78 du Décret Marchés relatifs
aux accords-cadres à bons de commande,
encadré avec les montants suivants sur la
durée du marché :
Pour le lot 1
Montant minimum : 0 euro(s) HT
Montant maximum : 160 000 euro(s) HT
Pour le lot 2 :
Montant minimum : 0 euro(s) HT
Montant maximum : 65 000 euro(s) HT
Prestations divisées en lots : oui
Possibilité de présenter une offre pour un
ou plusieurs lots
Durée du marché ou délai d'exécution :
24 mois à compter de la notification du
marché
Cautionnement et garanties exigés : Aucune avance ne sera versée.
Modalités essentielles de financement et
de paiement et/ou références aux textes
qui les réglementent : Les prestations, objet du présent marché, seront rémunérées
dans les conditions fixées par les règles de
la comptabilité publique et financées selon
les modalités suivantes : fonds propres de
la ville de Chennevières-sur- Marne.
Forme juridique que devra revêtir le groupement d'opérateurs économiques attributaire du marché : Non imposée.
L'exécution du marché est soumise à
d'autres conditions particulières : non
Unité monétaire utilisée, l'euro
Conditions de participation :
• Critères de sélection des candidatures :
Il est procédé à un examen des garanties
professionnelles, techniques et financières. Sont éliminées les candidatures
qui ne peuvent être admises en raison de
capacités manifestement insuffisantes. Ne
seront pas admises les candidatures qui
ne respectent pas les exigences formulées dans l'avis d'appel public à la concurrence, dans le règlement de la consultation
et/ou dans le décret marchés.
Marché réservé : Non
Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat :
Documents à produire obligatoirement
par le candidat, à l'appui de sa candidature :
• Copie du ou des jugements prononcés, si
le candidat est en redressement judiciaire.
• Déclaration sur l'honneur du candidat
justifiant qu'il n'entre dans aucun des cas
d'interdiction de soumissionner obligatoires prévus aux articles 45 et 48 de l'ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015
ou, pour les marchés publics de défense
ou de sécurité, qu'il n'entre dans aucun
des cas d'interdiction de soumissionner
obligatoires prévus aux articles 45, 46 et
48 de l'ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015.
• Déclaration sur l'honneur du candidat attestant qu'il est en règle, au cours de l'année précédant celle au cours de laquelle
a lieu le lancement de la consultation, au
regard des articles L. 5212-1, L. 5212-2,
L. 5212-5 et L. 5212-9 du code du travail,
concernant l'emploi des travailleurs handicapés
• Si le candidat est établi en France, une
déclaration sur l'honneur du candidat
justifiant que le travail est effectué par
des salariés employés régulièrement au
regard des articles L. 1221-10, L. 3243-2
et R. 3243-1 du code du travail (dans le
cas où le candidat emploie des salariés,
conformément à l'article D. 8222-5-3° du
code du travail)
• Si le candidat est établi ou domicilié à
l'étranger, une déclaration sur l'honneur
du candidat attestant qu'il fournit à ses
salariés des bulletins de paie comportant
les mentions prévues à l'article R. 32431 du code du travail, ou des documents
équivalents
Documents à produire à l'appui des candidatures par le candidat, au choix de
l'acheteur public :
• Déclaration concernant le chiffre d'affaires global et le chiffre d'affaires concernant les fournitures, services ou travaux
objet du marché, réalisés au cours des
trois derniers exercices disponibles.
• Bilans ou extraits de bilans, concernant
les trois dernières années, des opérateurs
économiques pour lesquels l'établissement des bilans est obligatoire en vertu
de la loi.
• Déclaration indiquant les effectifs
moyens annuels du candidat et l'importance du personnel d'encadrement pour
chacune des trois dernières années.
• Présentation d'une liste des travaux exécutés au cours des cinq dernières années,
appuyée d'attestations de bonne exécution pour les travaux les plus importants.
Ces attestations indiquent le montant,
l'époque et le lieu d'exécution des travaux
et précisent s'ils ont été effectués selon
les règles de l'art et menés régulièrement
à bonne fin
• Déclaration indiquant l'outillage, le matériel et l'équipement technique dont le
candidat dispose pour la réalisation de
marchés de même nature.
• Formulaire DC1, Lettre de candidature - Habilitation du mandataire par
ses co-traitants. (disponible à l'adresse
suivante : http://www.economie.gouv.
fr /daj /for mula ir es- de cla r ation - ca ndidat-dc1-dc2-dc3-dc4)
• Formulaire DC2, Déclaration du candidat individuel ou du membre du groupement. (disponible à l'adresse suivante
:
http://www.economie.gouv.
fr /daj /for mula ires- de cla r ation - ca ndidat-dc1-dc2-dc3-dc4)
Documents à produire obligatoirement
par l'attributaire, avant la signature et la
notification du marché public ou de l'accord-cadre (formulaire NOTI1) :
• Les pièces prévues aux articles D. 82225 ou D. 8222-7 et D. 8222-8 du code du
travail
• Si l'attributaire est établi en France, les
attestations et certificats délivrés par les
administrations et organismes compétents
prouvant qu'il a satisfait à ses obligations
fiscales et sociales ou un état annuel des
certificats reçus
Marché public simplifié : NON.
Critères d'attribution : Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en
fonction des critères énoncés dans le cahier des charges (règlement de la consultation, lettre d'invitation ou document
descriptif)
Type de procédure : Procédure adaptée
Date limite de réception des offres :
25 septembre 2018 à 12 h 00
Renseignements complémentaires : Le
pouvoir adjudicateur se réserve le droit
d'apporter des modifications de détail
au dossier de consultation qui devront
être reçues par les candidats au plus tard
6 jours avant la date limite de réception
des offres. Les candidats devront alors
répondre sur la base du dossier modifié
sans pouvoir élever aucune réclamation à
ce sujet. *Après examen des offres reçues,
le pouvoir adjudicateur se réserve le droit
d'engager des négociations avec le ou les
candidats ayant présenté les offres les
plus intéressantes. Une visite des lieux
par les candidats est obligatoire avant de
présenter leur offre, afin de connaître la
disposition des lieux, ainsi que les possibilités d'accès. Ils seront réputés connaître
parfaitement ceux-ci, s'être entourés de
tous renseignements, avoir vu et jugé sous
leur seule responsabilité, toutes les sujétions éventuelles, non précisées au présent cahier des clauses. Un représentant
des services de la ville accompagnera les
candidats lors de la visite. Un certificat de
visite, contresigné par ce représentant,
sera remis au candidat à l'issue de celleci. Cette attestation devra obligatoirement
être jointe à l'offre. A défaut, l'offre sera
rejetée.
Les visites se dérouleront le 5 septembre
2018 à 14 heures et le 12 septembre à 9
heures. Les inscriptions pour participer à
une visite seront prises auprès de la Direction des Services Techniques, M. SEBIANE, au 01 45 94 74 30.
Date d'envoi du présent avis à la publication : 08 août 2018
Adresse auprès de laquelle des renseignements d'ordre administratif et technique peuvent être obtenus : Service
Marchés , Mairie de Chennevières sur
Marne, 14 avenue du Maréchal Leclerc,
94430 Chennevières sur marne, tél. : 01
45 94 74 74, télécopieur : 01 45 94 78 40,
courriel : marchespublics@chennevieres.
fr, adresse internet : https://www.achatpublic.com /sdm /ent /gen /ent_detail.
do?PCSLID=CSL_2018_CCsL82u2G6
Adresse auprès de laquelle les documents peuvent être obtenus : Service
Marchés , Mairie de Chennevières sur
Marne, 14 avenue du Maréchal Leclerc,
94430 Chennevières sur marne, tél. : 01
45 94 74 74, télécopieur : 01 45 94 78 40,
courriel : marchespublics@chennevieres.
fr, adresse internet : https://www.achatpublic.com /sdm /ent /gen /ent_detail.
do?PCSLID=CSL_2018_CCsL82u2G6
Adresse à laquelle les offres/candidatures/projets/demandes de participation doivent être envoyés : Service
Marches, Mairie de Chennevières sur
Marne, 14 avenue du Maréchal Leclerc,
94430 Chennevières sur marne, tél. :
01 45 94 74 74, télécopieur : 01 45 94
78 40, courriel : marchespublics@chennevieres.fr, adresse internet : https://www.
achatpublic.com/sdm/ent/gen/ent_detail.
do?PCSLID=CSL_2018_CCsL82u2G6
Conditions de remise des offres ou des
candidatures : Les réponses des entreprises seront transmises au service des
marchés publics par tout moyen permettant de déterminer de façon certaine la
date et l'heure de réception et d'en garantir la confidentialité. Le pli des candidats devra être remis sous pli cacheté. Le
descriptif des éléments à transmettre au
regard de la candidature et de l'offre figure dans le règlement de la consultation.
Réponse dématérialisée autorisée. Tout
retard entraîne l'élimination du candidat.
Instance chargée des procédures de
recours : Tribunal administratif de Melun,
43 rue du Général de Gaulle, 77000
Melun, tél. : 01 60 56 66 30, télécopieur :
01 60 56 66 10
Service auprès duquel des renseignements peuvent être obtenus concernant
l'introduction des recours : Tribunal administratif de Melun, 43 rue du Général de
Gaulle, 77000 Melun, tél. : 01 60 56 66 30,
télécopieur : 01 60 56 66 10
Nature et désignation des lots :
Lot 1 Dépose, fourniture et installation
d'enseignes lumineuses
Durée du lot ou délai d'exécution : 24 mois
à compter de la notification du marché
Lot 2 Raccordement électrique des enseignes lumineuses
Durée du lot ou délai d'exécution : 24 mois
à compter de la notification du marché
20-54-87, Adresse internet : http://www.
ta-versailles.juradm.fr.
Service auprès duquel des renseignements peuvent être obtenus concernant
l'introduction des recours : Tribunal administratif de Versailles, tél. : 0139205400,
Courriel : greffe.ta-versailles@juradm.fr
Fax : 0139205487, Adresse internet : http://
www.ta-versailles.juradm.fr.
Date d'envoi du présent avis à la publication : 08 août 2018
91 VILLE D'YERRES
AVIS
D’ATTRIBUTION
91 VILLE D'YERRES
FOURNITURE DE PLANTES
À MASSIFS, JARDINIÈRES
ET SUSPENSIONS
PRESTATION DE TAILLE
ET ÉLAGAGE
AVIS D’ATTRIBUTION
Nom et adresse officiels de l'organisme
acheteur : Mairie d'Yerres, Monsieur le
Maire, 60 rue Charles de Gaulle, 91330,
Yerres, tél. : 01-69-49-77-05, télécopieur :
01-69-49-77-39, Courriel : sthillotlanglois@yerres.fr, adresse internet : http://
www.yerres.fr/.
Principale(s) Activité(s) du pouvoir adjudicateur : Services généraux des administrations publiques.
Références de l'avis initial mis en ligne sur
le site BOAMP, annonce no°11-1111
Objet du marché : Prestations de taille et
élagage
Catégorie de services : (27) Autres services
Lieu d'exécution : Yerres, 91330 Yerres
Code NUTS : FR104
CPV - Objet principal : 77211500.
Critères d'attribution retenus :
Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères
énoncés ci-dessous avec leur pondération.
- Prix des prestations : 40%;
- La liste des moyens techniques en matériels et en personnels propres à l'entreprise pouvant être mis en œuvre pour
l'exécution du marché : 10%;
- Un rapport de visite détaillé sur les lieux
d'exécution du marché. Celui-ci fera ressortir les procédés et moyens d'exécution
adaptés aux lieux, ainsi que les dispositions à mettre en place pour optimiser les
travaux : 15%;
- Un rapport présentant les mesures d'hygiène et de sécurité mises en œuvre pour
l'exécution de ce marché : 10%;
- Note sur les moyens mis en œuvre pour
réduire le gaspillage des ressources naturelles, et promouvoir la réduction des déchets et favoriser le recyclage : 10%;
- Un rapport justifiant les préconisations,
les moyens et les modalités de déploiement pour respecter le délai d'intervention
sur lesquels le candidat s'engage en cas
d'urgence (2 heures maximum) : 15%.
Type de procédure : Procédure adaptée
Attribution du marché ou du lot :
Numéro du marché ou du lot : 1. Prestations de taille et élagage
Nom du titulaire / organisme : ARBRES
ET PAYSAGES, 3 rue Thomas Edison GUIBEVILLE 91294 ARPAJON CEDEX FR, tél. :
01-60-81-17-17, télécopieur : 01-64-5996-46, courriel : contact@arbres-et-paysages.fr,
Montant final du marché ou du lot attribué (H.T.) : 200 000 EUR
Date d'attribution du marché : 07 juin
2018
Nombre total d'offres reçues : 4
Valeur totale finale (H.T.) : 200 000 euros.
Le montant maximum des commandes sur
la durée totale du marché est 200 000 euros H.T.
Date de la décision d'attribution :
07/06/2018 - Marché daté du 27/07/2018 et
notifié le 01/08/2018
Le marché est consultable sur demande
écrite à l'adresse suivante : Mairie
d'Yerres Service juridique 60 rue Charles
de Gaulle 91330 Yerres.
Le lieu de consultation sera : service juridique, 22 rue du mont griffon 91330 Yerres.
La procédure d'achat du présent avis est
couverte par l'accord sur les marchés
publics de l'OMC : non.
L'avis concerne l'établissement d'un accord cadre.
Une enchère électronique a été effectuée : non.
Instance chargée des procédures de recours : Tribunal administratif de Versailles,
56 avenue de Saint-Cloud, 78000, VERSAILLES, tél. : 01-39-20-54-00, Courriel :
greffe.ta-versailles@juradm.fr Fax : 01-39-
AVIS D’ATTRIBUTION
Nom et adresse officiels de l'organisme
acheteur : Mairie d'Yerres, Monsieur le
Maire, 60 rue Charles de Gaulle, 91330,
Yerres, tél. : 01-69-49-77-05, télécopieur :
01-69-49-77-39, Courriel : sthillotlanglois@yerres.fr, adresse internet : http://
www.yerres.fr/.
Principale(s) Activité(s) du pouvoir adjudicateur : Services généraux des administrations publiques.
Références de l'avis initial mis en ligne sur
le site BOAMP, annonce no°18-46657
Objet du marché : FOURNITURES DE
PLANTES à MASSIFS, JARDINIÈRES ET
SUSPENSIONS.
Type de marché de fournitures : Achat.
Lieu d'exécution : Yerres, 91330 Yerres
Code NUTS : FR104
CPV - Objet principal : 03451000.
Critères d'attribution retenus :
Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères
énoncés ci-dessous avec leur pondération.
- Prix des prestations : 30%;
- Les dispositions particulières que le candidat mettra en œuvre pour pourvoir à l'ensemble des fournitures : 15%;
- Les moyens techniques en matériel et
en personnel pouvant être mis en œuvre :
10%;
- Une présentation des techniques de
culture : 15%;
- Les moyens mis en œuvre pour exploiter et maintenir la zone de culture dans
un souci de respect de l'environnement :
10%;
- Les moyens mis en œuvre pour réduire le
gaspillage des ressources naturelles et les
déchets et promouvoir le recyclage : 5%;
- Les moyens mis en œuvre pour la lutte
biologique : 15%.
Type de procédure : Procédure adaptée
Attribution du marché ou du lot :
Nom du titulaire / organisme : HORTIMANDRES, 23 rue François Coppé 94520
Mandres les Roses FR, tél. : 06-87-85-9838, courriel : hortimandres@gmail.com,
Montant final du marché ou du lot attribué (H.T.) : 220 000 EUR
Date d'attribution du marché : 25 juillet
2018
Le montant maximum des commandes sur
la durée totale du marché est 220 000 euros H.T.
Date de la décision d'attribution :
16/07/2018 - Marché daté du 27/07/2018 et
notifié le 31/07/2018
Le marché est consultable sur demande
écrite à l'adresse suivante : Mairie
d'Yerres Service juridique 60 rue Charles
de Gaulle 91330 Yerres.
Le lieu de consultation sera : service juridique, 22 rue du mont griffon 91330 Yerres.
La procédure d'achat du présent avis est
couverte par l'accord sur les marchés
publics de l'OMC : non.
L'avis concerne l'établissement d'un accord cadre.
Une enchère électronique a été effectuée : non.
Instance chargée des procédures de recours : Tribunal administratif de Versailles,
56 avenue de Saint-Cloud, 78000, VERSAILLES, tél. : 01-39-20-54-00, Courriel :
greffe.ta-versailles@juradm.fr Fax : 01-3920-54-87, Adresse internet : http://www.
ta-versailles.juradm.fr.
Service auprès duquel des renseignements peuvent être obtenus concernant
l'introduction des recours : Tribunal administratif de Versailles, tél. : 0139205400,
Courriel : greffe.ta-versailles@juradm.fr
Fax : 0139205487, Adresse internet : http://
www.ta-versailles.juradm.fr.
Date d'envoi du présent avis à la publication : 08 août 2018
Les Échos sont habilités à publier les annonces judiciaires et légales
dans les départements du Rhône, de Paris, des Yvelines, de l’Essonne, des Hautsde-Seine, de Seine-Saint Denis, du Val de Marne, et du Val d’Oise.
COMMENT PUBLIER VOS ANNONCES //
◗ Thomas BARRE : 01 87 39 84 40
tbarre@lesechos.fr
◗ Par E-mail : marchespublics@lesechos.fr
◗ Par Fax au : 01 49 53 22 60
◗ Par courrier au :
Dematis - 10 bd de Grenelle CS 10817 – 75738 PARIS CEDEX 15
Date limite de réception : le lundi midi pour une parution le mercredi suivant
dans Les Echos Entreprises et Collectivités.
RESPONSABLES D’INFORMATIONS MARCHÉS
◗ Jenyfer Befort (01 55 80 73 22)
◗ Guillaume Deshoulières (01 55 80 73 21)
◗ Jean-Francis Vinolo (07 86 15 41 80)
Les Echos Entreprises & Collectivités
◗ Editeur : Capucine Marraud des Grottes
cmarraud@lesechos.fr
◗ Directeur de Production & Logistique : Jérôme Mancellon
Retrouvez l’ensemble de nos appels d’ofres et attributions de marchés
sur marches-publics.lesechos.fr
18 //
Jeudi 16 août 2018 Les Echos
Droits télé : RolandGarros veut plus
Le réseau social va diffuser
en exclusivité dès cette saison
la Ligue des champions européenne en Amérique latine, selon
un accord annoncé mercredi
par l’UEFA. Mardi, la Ligue espagnole de football avait annoncé
avoir signé un accord avec Facebook portant sur la retransmission du championnat d’Espagne
en direct en Asie du Sud.
Le président de la Fédération
française de tennis (FFT),
Bernard Giudicelli, demande
dans « Le Figaro » une
« réévaluation significative »
des droits télé pour diffuser
Roland-Garros. Les prochaines
discussions s’ouvrent en 2019.
France Télévisions et Eurosport
ont payé 17,5 millions d’euros
en 2016, contre 15 millions avant.
Philippe Lopez/AFP
en
pixels
Shutterstock
HIGH-TECH
&MEDIAS
Foot : Facebook
sur tous les fronts
33 %
DES ABONNEMENTS
AU « NEW YORK TIMES »
Un tiers des nouveaux
abonnements au quotidien
au cours de l’année passée
sont pour la cuisine et les
mots croisés, selon Axios.
Les services et le lifestyle sont
des axes de développement
importants du titre.
Les jeux vidéo font
plonger le géant chinois
Tencent en Bourse
JEUX VIDÉO
Le « SoftBank chinois »
affiche le premier
déclin de ses profits
trimestriels en plus
de dix ans.
Les autorités chinoises
ne donnent plus le feu
vert à de nouveaux
jeux vidéo, son activité
principale.
Nicolas Madelaine
@NLMadelaine
Le géant chinois des nouvelles technologies Tencent, propriétaire
notamment de la plate-forme
sociale WeChat, a affiché le premier
déclin de ses profits trimestriels
depuis plus de dix ans : une baisse
de 2 %, à 17,9 milliards de yuans
(2,6 milliards de dollars). En cause,
une contre-performance de son
activité de jeux vidéo, sa principale
source de revenus et de profits.
Ces résultats décevants publiés
après la fermeture de la Bourse de
Hong Kong vont accroître la pression sur son action, déjà mal en
point depuis le début de l’année. Le
groupe surnommé le « SoftBank
chinois », en raison de ses investissements dans environ 740 sociétés,
selon le « Financial Times », a
dépassé les 500 milliards de dollars
de capitalisation boursière en 2017,
avant de perdre plus de 160 milliards depuis le début de l’année, la
chute s’étant accélérée ces derniers
jours. Son grand rival Alibaba lui
est passé devant.
1,06 milliard d’utilisateurs
pour WeChat
Selon l’agence Bloomberg, une
grande réorganisation administrative paralyse l’autorité chinoise
chargée d’autoriser l’exploitation
des jeux vidéo. Tencent n’a toujours
pas reçu l’autorisation de mettre à
disposition de ses clients les versions pour ordinateurs de PlayerUnknown’s Battlegrounds et de
Fortnite, deux jeux parmi les plus
recherchés du moment. Cette
semaine, il a dû retirer Monster
Hunter : World, un autre blockbuster, après quelques jours d’exploitation. Si certains analystes invitent à
relativiser le problème sur le long
terme, il faudra deux à trois mois
pour approuver les jeux une fois la
paralysie réglée.
Les revenus des activités jeux sur
mobile ont chuté de 19 % par rapport au premier trimestre. Tout
le secteur du jeu vidéo est affecté
en Bourse cette semaine, la Chine
étant devenue, selon Bloomberg, le
premier marché, avec 37,9 milliards de dollars de revenus. Ubisoft
a accueilli Tencent à son capital et
a noué des partenariats. Il a perdu
3,6 % en Bourse hier.
Pour certains analystes, Tencent
doit trouver de nouveaux relais pour
maintenir son rythme de croissance
qui reste effréné – malgré la contreperformance affichée mercredi,
les revenus progressent en effet
de 30 %, à 74 milliards de yuans.
WeChat est un véhicule prometteur.
Ses utilisateurs actifs ont encore
progressé de 10 %, à 1,06 milliard au
total. Les revenus publicitaires de
Tencent ont bondi de 39 %. Les transactions moyennes quotidiennes
sur ses systèmes de paiement ont
également progressé de 40 %.
Tencent avance une autre raison
pour la baisse de son profit : moins
de plus-values sur son portefeuille
d’investissements. Le groupe est un
des plus gros pourvoyeurs d’introductions en Bourse au monde. Il
doit coter bientôt à New York l’équivalent de Spotify, Tencent Music
Tencent a dû retirer cette semaine le blockbuster Monster Hunter : World, après quelques jours
d’exploitation. Photo Monster Hunter World
and Entertainment, qui pourrait
valoir 30 milliards de dollars. Il est
investisseur stratégique dans
Meituan-Dianping, un service de
livraison de repas qui espère trouver bientôt une valorisation en
Bourse proche de 60 milliards.
Acquisition dans la vidéo
Mais les IPO de société de nouvelles
technologies ont déçu récemment,
avec des replis marqués rapidement après la première journée de
cotation. Tencent a par exemple
mis en novembre sur le marché
hong-kongais sa filiale à 52 % China
Literature, un acteur puissant sur le
gigantesque marché chinois du
livre électronique. Cette société a
perdu la moitié de sa valeur depuis
une introduction flamboyante. Son
acquisition pour 2,3 milliards de
dollars de New Classics Media, une
société de production pour le
cinéma et la télévision détenue, elle,
à 44 % par Tencent, a été accompagnée d’une chute de 17 % du cours
de l’action cette semaine.
Tencent espère de son côté que
la logique de l’opération finira
par séduire les investisseurs. Les
internautes chinois sont de plus
en plus prêts à payer pour les contenus et il y a un sens à marier un
éditeur d’histoires écrites avec un
spécialiste de leur transformation
en succès télévisés ou cinématographiques. New Classics Media
a en effet prouvé sa valeur au
box-office avec des titres comme
« Goodbye Mr. Loser », un film
comique sorti en 2015. n
Houseparty défie les grands réseaux sociaux auprès des jeunes
RÉSEAUX SOCIAUX
Bénéficiant de la
désaffection des jeunes
pour les mastodontes
des réseaux sociaux,
l’application compte
20 millions d’utilisateurs aux Etats-Unis.
Lucas Mediavilla
@Lucas_Medv
Houseparty s’impose comme un
outsider crédible dans l’univers des
réseaux sociaux. L’application
d’appels vidéo californienne semble
profiter du tassement de l’audience
de ses concurrents, les géants Facebook, Twitter et Snapchat, comme
l’illustrent les résultats financiers
publiés la semaine dernière.
Lancée en septembre 2016, elle
compte plus de 20 millions d’utilisateurs rien qu’aux Etats-Unis. Une
belle revanche pour Ben Rubin, son
fondateur, qui avait vu son premier
projet dans le streaming vidéo (Meerkat) balayé par l’arrivée de Periscope et Facebook Live. C’était sans
compter sur la pugnacité de l’entrepreneur, qui a récidivé avec Houseparty. Son service connecte des
petits groupes d’amis via des appels
vidéo. Une fois en ligne, chaque utilisateur peut rejoindre les discussions
ouvertes par ses amis et être appelé
en retour. L’écran de discussion se
partage en autant de cases que de
participants (8 au maximum).
Bien que simpliste dans son principe, le réseau social fait un tabac
outre-Atlantique, où il séduit les
adolescents. Selon « Business Insider », plus de la moitié des utilisateurs ont moins de vingt-quatre ans.
En moyenne, ils passent cinquante
et une minutes sur l’application.
C’est une minute de plus que sur
Facebook (incluant Messenger et
Instagram), et près de vingt minutes
de plus que sur Snapchat.
De quoi contrarier Facebook, déjà
confronté à la fuite de ses jeunes vers
Snapchat. La société basée à Menlo
Park a d’ailleurs essayé de racheter
Houseparty. Essuyant un refus de la
part des fondateurs, elle développe
depuis septembre sa propre application d’appels vidéo en groupe,
Bonfire. Un service qui ressemble
beaucoup à celui de Houseparty.
Facebook se renforce
dans la vidéo interactive
La plate-forme s’est assuré
les services de la start-up
Vidpresso pour permettre
à ses utilisateurs de faire
des vidéos plus engageantes.
Basile Dekonink
@Bdekonink
Stimuler la création du contenu
vidéo par les utilisateurs et le rendre
plus « engageant », et donc plus propice à la monétisation publicitaire.
C’est le sens de la dernière opération
de croissance externe de Facebook,
qui vient d’enrôler l’équipe de 7 personnes derrière la start-up américaine Vidpresso pour un montant
inconnu. Celle-ci propose en effet
des outils pour développer facilement des vidéos et les rendre interactives en intégrant la possibilité
pour les spectateurs d’émettre des
commentaires ou de répondre à des
sondages en direct.
Des connexions saines
Pour garder une longueur d’avance,
la firme de Ben Rubin tente de marquer sa singularité. Le réseau social
prétend miser sur les « connexions
significatives » entre ses utilisateurs,
comme l’indiquait son fondateur
au « Financial Times » au début de
l’année. Cela passe par un modèle
d’interactions renouvelé, via les
amis proches plutôt qu’une masse
d’amis plus ou moins connus.
En moyenne, chaque utilisateur
compte 23 amis sur le service, rappelle « Business Insider ». Sur Facebook et Instagram, la moyenne est
respectivement de 269 et 348. Les
filtres, qui peuvent avoir pour effet
d’imposer des diktats de beauté,
sont aussi supprimés.
« Ce que nous essayons vraiment
de faire, c’est de ramener l’humanité,
l’âme, sur les médias sociaux », justifie la cofondatrice, Sima Sistani. Un
argument de bon sens et dans l’air
Selon « Business Insider », plus de la moitié des utilisateurs
de Houseparty ont moins de vingt-quatre ans. Photo Shutterstock
Démocratiser le direct
du temps, alors que les chercheurs
pointent du doigt l’isolement auquel
sont soumis les adolescents avec les
réseaux sociaux. Cependant, Houseparty doit encore trouver son
modèle économique. Ben Rubin a
promis de rendre publique sa stratégie financière d’ici à la fin de l’année.
Il ne devrait pas échapper à l’alternative entre recours à la publicité ou
paiement associé au service. n
Jusqu’ici réservées aux clients
professionnels de Vidpresso
comme NBC, BuzzFeed, Univision…
– pour leur présence sur YouTube,
Periscope… et surtout sur le format
Facebook Live, dit aujourd’hui
Vidpresso –, ces nouvelles fonctionnalités visant à démocratiser
l’usage du live vidéo vont désormais
être offertes à tous les créateurs
présents sur les réseaux sociaux
de Facebook.
« Nous essayons de
ramener l’humanité,
l’âme, sur les médias
sociaux. »
SIMA SISTANI
Cofondatrice de Houseparty
De quoi marcher notamment
sur les plates-bandes de YouTube,
qui met beaucoup l’accent sur ses
créateurs maison plutôt que sur les
contenus de médias professionnels.
A l’instar des plates-formes
YouTube et Twitch, Facebook ne
veut pas rater le virage de la vidéo
en direct dont les espaces publicitaires sont de plus en plus demandés par les annonceurs.
En marge du lancement de
Watch, en août 2017, le réseau
social a ainsi déployé le « mid-roll »
(des spots publicitaires qui se lancent au milieu de la vidéo), un format censé être aussi efficace pour
l’annonceur que rémunérateur
pour Facebook et le créateur, qui
se partagent les revenus. Mais ce
dernier ne convient qu’aux contenus d’une certaine durée… D’où
l’intérêt d’augmenter le nombre
et l’interactivité des vidéos.
Cette opération souligne une
nouvelle fois que les contenus
générés par les utilisateurs sont
devenus la priorité du réseau
social. Certains y voient donc une
résonance avec les propos récents
prêtés à Campbell Brown, responsable des relations avec les médias
chez Facebook, selon lesquels
« Mark Zuckerberg n’a que faire
des éditeurs ».
Vidpresso conservera son entité
au sein de Facebook, qui ne rachète
pas la société proprement dite mais
seulement ses équipes. n
// 19
Les Echos Jeudi 16 août 2018
en
direct
Bertrand soutient
les anti-éoliens
NOUVELLE AQUITAINE
HAUTS-DE-FRANCE Le président de la région Hauts-deFrance, Xavier Bertrand,
a apporté mardi sur BFM son
soutien à la mobilisation d’habitants de Vermelles dans le Pasde-Calais contre le projet d’installation d’un parc éolien. Interrogé
sur BFMTV, l’ancien ministre a
redit son opposition à cette technologie : « Ça coûte les yeux de la
La commune de Saint-Pé-SaintSimon dans le Lot-et-Garonne
lance une levée de fonds en ligne
sur le site de la fondation du
patrimoine (Bern) pour obtenir
les 400.000 euros nécessaires
à la restauration de son église
romane. Cette somme représente quatre fois son budget
annuel.
série d’été 8/9
Saint-Pé-Saint-Simon
PME
&REGIONS
Cagnotte en ligne au
secours d’une église
tête, ça ne crée pas d’emplois et
en plus ça détruit nos paysages. »
Rappelant que les Hauts-deFrance sont la région où il y a le
plus d’éoliennes avec 1.500 mats
en production, 800 à venir et
700 à l’étude, Xavier Bertrand a
piqué une colère contre le gouvernement : « Y en a marre. Les
gens n’en veulent pas, n’en veulent
plus. Laissez-nous développer le
solaire, laissez-nous développer la
méthanisation. Mais foutez-nous
la paix avec les éoliennes ! »
PATRONS : OÙ ÉTIEZ-VOUS EN MAI 68 ?
Jacques Lewiner : Mai 68 sur le campus de Washington
Le physicien, inventeur prolifique,
entrepreneur à ses heures,
Jacques Lewiner était doctorant
aux Etats-Unis en Mai 68.
Yves Vilaginés
yvilagines@lesechos.fr
ncompréhension, c’est le mot
utilisé par Jacques Lewiner
pour décrire son « Mai 68 ».
Agé de vingt-quatre ans, il est
alors doctorant en physique à
l’Université catholique de Washington DC, aux Etats-Unis. « Je ne comprenais pas, étant loin. Je regardais les
images à la télévision et j’étais impressionné par la masse des grandes
manifestations. Je voyais cela, effaré. »
En fait d’effarement, il s’agit plutôt
d’inquiétude. Car à cette époque, son
quotidien est lui aussi chahuté. Etudiant aux Etats-Unis depuis plus
d’un an, Jacques Lewiner y a vécu
quelques épisodes marquants de la
lutte pour l’égalité des droits civiques. Après les émeutes raciales du
printemps 1967 qui ont fait plus de
300 morts, l’assassinat du pasteur
Martin Luther King le 4 avril 1968 à
Memphis déclenche cinq nouveaux
jours d’émeutes intenses. « Je me
souviens de la 7e Rue en flammes, des
pompiers épuisés, assis sur les trottoirs, des violences et des morts… » Le
contraste avec la situation en France
est, pour lui, consternant. « Je recevais des lettres de Paulette, celle qui
allait devenir ma femme. Elle me
décrivait quelque chose d’extraordinaire, et, moi, je lui demandais com-
I
REPÈRES
9 août 1943 Naissance
à Vic-sur-Cère.
Mai 1968 Doctorant en
physique à l’Université
catholique
de Washington DC.
1973 Nommé professeur à la chaire d’électricité de l’ESPCI de Paris.
2012 Doyen de l’innovation et de l’entrepreneuriat de l’université
de recherche Paris
sciences et lettres PSL.
bien il y avait de morts. » Le bilan total
des événements en France est
aujourd’hui estimé à entre cinq et
sept morts.
Guerre du Vietnam
Au printemps 1968, pourtant, les
manifestations d’étudiants à Paris ne
passionnent pas les campus des universités américaines. La préoccupation majeure des jeunes est plutôt
l’impasse militaire dans laquelle
s’enferrent les Etats-Unis au Vietnam. « Certains étaient farouchement
contre la guerre. J’avais même des
copains déserteurs. Mais d’autres pensaient sincèrement que le peuple vietnamien leur demandait du secours,
un peu comme nous, Français, pendant la Seconde Guerre mondiale. »
En 1968, le contingent militaire américain au Vietnam atteignit son
maximum de 500.000 hommes.
Cette période voit aussi les signes
précurseurs de la culture hippie. « Je
suis allé à un concert de Bob Dylan.
C’était les débuts de la culture Peace
and love. » Ce sont par exemple les
débuts de la comédie musicale
« Hair » qui, après quelques représentations fin 1967, s’installe en
avril 1968 à Broadway pour quatre
années sans interruption. Jacques
Lewiner ne la verra pas à New York,
mais à Paris en 1969. L’étudiant rentre pendant l’été 1968 et n’a pas
Pour Jacques Lewiner, l’université française a durablement souffert des répercussions de Mai 68. Photo Marc Bertrand/« Challenges »-RÉA
Lente relocalisation du cornichon français
de taille en quelques heures.
D’autant que « le cœur du marché
français est sur le petit cornichon
facile à croquer », explique Emmanuel Bois. Difficile de décaler
une récolte, ne serait-ce que d’une
journée. « Chaque agriculteur partenaire doit fidéliser une équipe d’une
vingtaine de cueilleurs, et ça ne se fait
pas facilement », admet Emmanuel
Bois.
CENTRE-VAL
DE LOIRE
Reitzel, qui vend
des cornichons
sous la marque Jardin
d’Orante, a mis
en place une filière de
production française,
mais manque de bras
pour cueillir.
Contrats de long terme
avec les agriculteurs
Stéphane Frachet
— Correspondant à Tours
Reitzel prend son temps pour nous
faire croquer du cornichon français. Et il n’a pas vraiment le choix.
Lancé en 2016, afin d’offrir une
alternative aux importations d’Inde
et d’Europe de l’Est, le programme
de relocalisation de la production
dans l’Hexagone par cette PME
franco-suisse de 100 millions
d’euros, dont 37 en France, atteint
des objectifs modestes : à peine 2 %
des ventes. « Nous préférons établir
une filière pérenne, avec des agriculteurs qui gagnent leur vie, ce qui est
déjà le cas, afin de les impliquer sur le
long terme », nuance Emmanuel
Bois, directeur général France de
Reitzel, leader du cornichon en
MDD. Le groupe exploite aussi la
Reitzel devrait produire 600.000 bocaux de cornichons français
en 2018. Photo Reitzel
marque Jardin d’Orante, auxquels
sont destinés les cornichons cultivés dans le Val de Loire, puis conditionnés à Conneré (Sarthe) et
Bourré (Loir-et-Cher).
En 2016, deux agriculteurs du
Loir-et-Cher ont adopté la culture de
ce petit fruit qui réclame eau et chaleur. Ils sont désormais onze sur
quatre départements, dont la Sarthe, le Maine-et-Loire et l’Indre-etLoire. Un défi se présente à eux :
la récolte du cornichon est
manuelle. Or, trouver du personnel
saisonnier pour travailler dans les
champs n’est pas une sinécure, les
arboriculteurs et les vignerons le
savent bien. Une différence les
sépare : le cornichon peut doubler
30 %
PLUS CHER
Le prix d’un bocal estampillé
français est supérieur d’environ
30 %, soit un écart de 1 euro
en rayon.
Reitzel devrait produire
600.000 bocaux de cornichons
français en 2018, alors que ses deux
usines conditionnent 30 millions
d’unités par an. L’entreprise vise
3 millions de bocaux d’ici à 2028.
Autre handicap : le prix d’un bocal
estampillé français est supérieur
d’environ 30 %, soit un écart de
1 euro en rayon. Le groupe assure
acheter à un prix correct la marchandise à ses agriculteurs, avec
lesquels des contrats de long terme
ont été conclus.
Le prix n’est pas un frein, remarque en substance Emmanuel Bois,
qui précise, sans dévoiler leurs
noms, que plusieurs distributeurs
auraient souhaité vendre ses cornichons made in France sous leur
propre marque. Mais, selon Reitzel,
le 100 % est hors d’atteinte. n
l’impression d’une société civile
bouleversée. En revanche,
l’ambiance à l’université est tout
autre. Il devient enseignant-chercheur à l’Ecole de chimie de Paris
(ESPCI), celle des Curie et de Paul
Langevin. « La barrière hiérarchique
entre étudiants et enseignants était
tombée. Mais jusqu’en 1973 à peu près,
on a vécu une période terrible. Il existait un sentiment malsain qu’apprendre devait être facile, que si certains
étudiants ne comprenaient pas, c’était
la faute du prof. » Selon Jacques
Lewiner, ces quelques années vont
décrédibiliser pour longtemps l’université française, renforçant même
le poids des grandes écoles dans les
filières d’excellence. « Cela a incité les
employeurs à se méfier des étudiants
issus des universités. »
Pour le physicien, le début des
années 1970 marque celui d’une longue carrière d’inventeur et d’entrepreneur, avec le dépôt de son premier brevet. Il en déposera plus de
150 au total, sans compter les extensions internationales. En 1977, par
exemple, Jacques Lewiner sera à
l’origine d’un drap connecté. Utilisé
dans les hôpitaux et amélioré à plusieurs reprises, il mesure quelques
signes vitaux et donne l’alerte en cas
d’incident. A la fin des années 1980, il
invente les serrures à carte magnétique. Un système qui équipe
aujourd’hui la plupart des hôtels
dans le monde. Au début des années
1990, il améliore les détecteurs de
fumée et cofonde Finsecur, une PME
qui emploie aujourd’hui 250 personnes et réalise 40 millions d’euros de
chiffre d’affaires. Jacques Lewiner
n’a jamais abandonné sa carrière de
scientifique, côtoyant les deux prix
Nobel de physique Pierre-Gilles de
Gennes et Georges Charpak. Il a surtout formé des centaines d’étudiants
qu’il a incités à se lancer dans l’entrepreneuriat. Parmi eux, Eric Carreel
avec lequel il cofonde Inventel,
l’entreprise à l’origine de la première
livebox Wanadoo, revendue en 2005
à Thomson. Jacques Lewiner sera
aussi de l’aventure Scupteo dans
l’impression 3D, et du livre électronique Cybook, l’un de ses rares échecs.
A 75 ans, Jacques Lewiner se passionne aussi pour la microfluidique,
et a participé à la création de la
start-up Fluigent. Il est aussi, depuis
2012, doyen de l’université parisienne PSL, chargé de l’innovation et
de l’entrepreneuriat. n
5 RETROUVEZ
DEMAIN
Jean-Guy Le Floch,
de Mai 68 aux bonnets rouges
Polycor rachète quatre
carrières de pierres
naturelles à Rocamat
BOURGOGNEFRANCHE-COMTÉ
L’opération s’élève
à 2 millions d’euros
et concerne
quatre carrières
dans l’Yonne
et en Côte-d’Or.
Didier Hugue
— Correspondant à Dijon
Le canadien Polycor Inc
reprend au groupe Rocamat,
pour un montant de 2 millions
d’euros, quatre carrières bourguignonnes de pierres calcaires. Il s’agit des sites de Massangis et Saint-Nicolas, implantés
dans l’Yonne, ainsi que ceux de
Rocherons et Chassagne, en
Côte-d’Or, d’où est extraite la
fameuse pierre de Comblanchien. Cette croissance externe
intervient dans le cadre du plan
de continuation de Rocamat,
placé en redressement judiciaire le 30 novembre dernier
par le tribunal de commerce de
Bobigny (Seine-Saint-Denis) où
le carrier, contraint de se séparer d’actifs, a son siège.
Homologation
Elle représente la première
incursion en Europe du groupe
québécois, numéro un nordaméricain de la pierre naturelle. L’opération est aussi une
très bonne affaire, car ces pierres, estampillées de Bourgogne,
bénéficient depuis le 29 juin
d’une identification géographique (IG), délivrée par l’Institut
national de la propriété industrielle (Inpi). L’achat prévoit par
ailleurs de réserver dix-huit
emplois, soit la presque totalité
du personnel, et que Polycor
devienne actionnaire de Rocam a t à h a u t e u r d ’e n v i r o n
20%.« Nous allons aussi investir
un million d’euros dans ses quatre carrières pour remplacer du
matériel en urgence et consacrer
ensuite jusqu’à 400.000 euros
par an pour nous appuyer sur
des équipements de découpe toujours plus performants », explique Patrick Perus, dirigeant et
propriétaire de Polycor. n
20 //
Jeudi 16 août 2018 Les Echos
LES BANQUES CENTRALES
ASIATIQUES EN ACTION
FINANCE
&MARCHES
Dans un contexte de tension sur
les devises émergentes, liée à la
montée de l’aversion au risque,
la Banque centrale indonésienne
a augmenté ses taux d’intérêt à
5,50 % pour défendre la roupie.
C’est sa quatrième hausse depuis
mai. Celle de Hong Kong est
intervenue pour défendre le
« peg » (l’arrimage) avec le dollar. Elle a acheté pour 2,159 milliards de dollars de Hong Kong.
les
indices
L’étonnante vitalité de
l’argent liquide en Europe
l Si les paiements par carte augmentent, les espèces ne sont pas délaissées.
l La valeur des billets et des pièces émis en euros dans le monde
a même augmenté de 4 % par rapport à fin 2016, à plus de 1.200 milliards
d’euros, un montant record.
PAIEMENT
Carole Favreau
@carole_favreau
Il a beau alourdir le porte-monnaie,
l’argent liquide demeure une référence pour bon nombre d’Européens. Tant et si bien qu’à la fin de
l’année dernière, la valeur des
billets et des pièces en euros en circulation dans le monde a augmenté
de près de 4 % par rapport à 2016,
selon des données récemment
publiées par la Banque de France. A
fin 2017, cela porte le montant des
billets en circulation à 1.170,7 milliards d’euros et celui des pièces à
28 milliards.
Dans l’Hexagone, cette donnée
est difficilement quantifiable en raison du passage des billets et des pièces d’un pays à l’autre, au sein de la
zone euro. Mais il existe tout de
même un indice : les émissions nettes de monnaie en France. Grâce à
cet indicateur, on sait que 129 milliards d’euros de nouveaux billets
(+7,6 % sur un an) et 3,5 milliards
d’euros de nouvelles pièces (+4,4 %)
ont été émis sur le sol français
entre 2016 et 2017. Ces billets n’ont
toutefois pas tous vocation à être
introduits en France.
diennes. Depuis cinq ans, l’usage
des espèces comme moyen de
paiement en France s’est même
replié de 9,9 %.
Un rôle international
Mais alors, où va cet argent ?
Il y a d’abord les espèces qui restent au chaud à la maison : 25 %
des Européens conserveraient
de l’argent chez eux, selon une
enquête européenne menée en
2016. Et puis il y a celles qui passent
les frontières. Près d’un billet sur
trois serait détenu en dehors de
la zone euro, ce qui peut s’expliquer
par le rôle international que joue
la monnaie unique.
A l’heure du paiement par carte
(dont l’utilisation a progressé
de 67 % ces dix dernières années,
selon la Banque de France) et du
sans-contact, cette vitalité de
l’argent liquide peut sembler étonnante. Toutefois, il ne faut pas
s’y tromper : ce n’est pas parce
que la demande de liquidité croît
que cet argent est forcément utilisé pour les transactions quoti-
Selon une enquête,
25 % des Européens
conserveraient
de l’argent chez eux.
Si les billets restent populaires,
certaines coupures servent davantage. Les Français affichent ainsi une
préférence pour le billet de 20 euros.
Il représente près de 39,7 % des prélèvements (réalisés par les transporteurs de fonds pour le compte des
commerçants et des banques) effectués aux guichets de la Banque
de France. Derrière, le billet de
10 euros (32,6 % des retraits), suivi du
50 euros (22,4 % des retraits), loin
devant les grosses coupures (100,
200 et 500 euros) qui ne représentent que 1,5 % de ces retraits.
Ces préférences font qu’en
France la valeur moyenne du billet
« prélevé » s’élève à 24,70 euros,
contre 31,60 euros dans le reste de la
zone euro. Cette inclination pour
les petites coupures est motivée par
le fait que les espèces sont majoritairement utilisées pour des achats
de proximité. n
Dans les magasins, les paiements
en espèces dominent toujours
La guerre aux « pièces rouges »
est déclarée
Les billets et les pièces
permettent toujours
de régler 79 % des achats
réalisés dans les boutiques
physiques. La France
figure parmi les pays
se servant le moins des
espèces dans la zone euro.
Contrairement aux billets
et aux pièces de plus
grande valeur, les pièces
de 1 et 2 centimes ne font
pas l’unanimité. Cinq pays
tentent d’en limiter l’usage.
Rares sont les occasions de les utiliser. Les « pièces rouges » [1, 2 et
5 centimes d’euro, NDLR] – et surtout celles de 1 et 2 centimes – ont
plutôt tendance à s’accumuler,
voire à se perdre. Au total, il y en
aurait 82.463.000 en circulation,
dont près des trois quarts sont des
pièces de 1 et 2 centimes, selon un
relevé établi par la BCE en juin.
Mais contrairement aux billets et
aux pièces de plus grande valeur,
les pièces de 1 et 2 centimes sont
souvent délaissées par les Européens, et certains Etats préféreraient les voir disparaître.
Edouard Lederer
@EdouardLederer
L’explosion de l’e-commerce a
mécaniquement réduit la part de
l’argent liquide dans les paiements.
Mais dans les magasins physiques,
le cash reste bien le roi. Dans une
vaste étude menée par la BCE (sur
des données de 2016), la banque
centrale constate que dans la zone
euro, 79 % des transactions « sur le
point de vente » sont réalisées en
espèces, le paiement par carte
représentant 19 % (et encore 2 %
pour les autres moyens de paiement comme le chèque…).
Transactions de petits
montants
Les pays les plus enclins à se servir
du cash sont l’Allemagne (80 % des
transactions), l’Autriche (85 %), ainsi
que l’Italie, l’Espagne et le Portugal.
Le record est atteint à Malte avec
92 % des transactions. En France
aussi, l’argent liquide domine dans
les achats de proximité. Mais dans la
patrie de la carte bancaire, le cash ne
couvre que 68 % des transactions. A
ce niveau, les Français figurent
parmi les utilisateurs les moins fervents de pièces et de billets sur le
Vieux Continent. Seuls les trois pays
du Benelux et l’Estonie présentent
des scores plus faibles.
La résistance du cash est moins
impressionnante en valeur. Ainsi,
en France, les paiements en liquide
ne correspondent qu’à 28 % de la
valeur totale des achats réglés au
point de vente. Par ce critère,
l’Hexagone se place à l’avant-dernier rang de la zone euro, juste
devant les Pays-Bas. A l’inverse, en
Allemagne ou en Espagne, les espèces couvrent respectivement 55 %
et 68 % de la valeur des transactions
réalisées en boutique.
28 %
DE LA VALEUR TOTALE
DES ACHATS
La part des paiements
en liquide en points de vente,
en France, contre 55 % en
Allemagne et 68 % en Espagne.
Autre enseignement, l’argent
liquide confirme son rôle dans les
transactions de plus petits montants. Le montant moyen d’un
règlement en espèces dans la zone
euro est de 12,50 euros, largement
en dessous des montants réglés
par carte (autour de 40 euros). Là
aussi, les disparités entre pays
apparaissent : en France, le montant moyen réglé en liquide n’est
que de 7,50 euros (ex aequo avec
le Portugal). En Allemagne, il est
de 16 euros, le record revenant à
Chypre avec 18 euros.
Les enquêteurs ont aussi cherché
à savoir quelle somme les Européens transportaient dans leurs
portefeuilles. L’Allemand de la
rue conserve sur lui 103 euros en
moyenne, record absolu de la zone
euro. Contre à peine 32 euros dans
un portefeuille français. n
Arrondi aux 5 centimes
les plus proches
Il y aurait 82.463.000 « pièces rouges » en circulation,
dont près des trois quarts sont des pièces de 1 et 2 centimes,
selon un relevé établi par la BCE en juin. Photo Shutterstock
C’est le cas en Finlande (2002), aux
Pays-Bas (2004), en Belgique
(2014), en Irlande (2015) et, plus
récemment, en Italie (2018),
où l’arrondi aux 5 centimes les
plus proches s’est imposé. Cette
mesure – qui vise peu à peu à limiter l’usage des pièces de 1 et 2 centimes, jugées peu pratiques – ne
peut toutefois pas aller jusqu’à
leur suppression pure et simple.
Les pièces rouges ont en effet
cours légal, comme le rappelle la
BCE, les commerçants se doivent
donc de les accepter.
En France, le rapport du Comité
action publique 2022 (« CAP 22 »)
encourage le passage à une société
sans cash. « On pourrait commencer à court terme par mettre fin
à la circulation des pièces de 1
et 2 centimes », préconisent les
auteurs du rapport.
Pour autant, ce document
ne contient que des recommandations. L’exécutif ne s’est pour
l’heure pas lancé dans une guerre
ouverte contre les pièces rouges.
De plus, certaines voix, comme
l’association UFC-Que Choisir,
pointent déjà les effets négatifs
qu’aurait, selon elles, une suppression de ces petites pièces. Son
président, Alain Bazot, dénonçait dans une tribune fin juillet
l’« effet inflationniste » que pourrait provoquer leur disparition :
« Il est à craindre, au vu des expériences passées (passage à l’euro,
baisse de la TVA dans la restauration) ou étrangères que les
commerçants arrondissent les prix
à l’unité supérieure. »
Peu pratiques, les petites pièces
rouges, faites d’acier et de cuivre,
sont aussi décriées en raison de
leur coût de fabrication, plus élevé
que leur valeur faciale. Il n’empêche, certaines d’entre elles peuvent
voir leur valeur s’envoler auprès de
collectionneurs. Ainsi, les pièces
de 1 centime monégasques frappées en 2001 ou 2002 auraient une
valeur supérieure à 100 euros à la
revente. Les pièces moins rares,
elles, peuvent être recyclées dans
des distributeurs Centimeo ou
Eurocycleur. Ces deux acteurs
français se chargent de rassembler
les « cents » en échange d’un produit ou d’un bon d’achat. — C. Fa.
FINANCE & MARCHES // 21
Les Echos Jeudi 16 août 2018
Les tensions persistent
sur les marchés boursiers
l Les actions, qui avaient plutôt bien résisté à la crise turque, ont lourdement
chuté mercredi sur fond de montée de l’aversion pour le risque.
l La situation dans les émergents inquiète.
BOURSE
Pierrick Fay
@pierrickfay
Après un début de semaine marqué
par de légères prises de bénéfices, les
Bourses ont subi le contrecoup de la
montée des risques géopolitiques
dans le monde. En Europe, l’indice
STOXX Europe a cédé 1,37 %, alors
que la Bourse de Paris a reculé de
1,82 %, portant son repli à 3,8 % en
quatre jours. Les Etats-Unis n’ont
pas non plus été épargnés, puisque
le Nasdaq perdait 1,5 % en fin d’après
midi et le S&P 500 plus de 1,2 %. Pour
un 15 août, la séance n’était pas vraiment calme. Les investisseurs ont en
effet eu du mal à digérer plusieurs
mauvaises nouvelles.
D’abord, la poursuite de l’escalade
entre la Turquie et les Etats-Unis.
Furieux de la baisse de sa devise –
elle perd 40 % depuis le début de
l’année – Ankara a en effet relevé ses
tarifs douaniers de plusieurs produits américains emblématiques
pour un montant de 533 millions de
dollars. On est loin des montants
imposés par Washington à la Chine,
mais la multiplication des fronts
dans la guerre commerciale mondiale inquiète les investisseurs.
La multiplication
des fronts dans
la guerre commerciale
mondiale inquiète
les investisseurs.
Ensuite, le yuan a repris sa pente
dangereuse pour tomber à son plus
bas niveau depuis janvier 2017, à
plus de 6,9 yuans pour un dollar, ce
qui a provoqué de nouvelles tensions sur la B ourse chinoise.
L’indice composite de Shanghai a
perdu 2,07 %, portant son repli à
15 % depuis mai dernier, au début
de l’escalade des tensions sino-américaines. Le ralentissement surprise des ventes de détail en Chine
en juillet a aussi incité les investisseurs à la prudence.
Désordre monétaire
Plus globalement, les marchés
développés commencent à
s’inquiéter des risques de contagion de la crise turque à l’ensemble
des pays émergents. Plusieurs devises ont continué de péricliter mercredi, comme le rand sud africain,
le peso argentin ou les roupies
indienne et indonésienne. Le
désordre monétaire lié à la hausse
du dollar (il a pris 1,7 % en l’espace
de cinq jours contre un panier de
devises) pourrait finir par peser sur
les perspectives de croissance des
grandes entreprises européennes.
Ces dernières réalisent une part
importante de leur chiffre d’affaires dans les émergents.
Les inquiétudes sur la croissance
chinoise et sur les conséquences
d’une guerre commerciale pour la
croissance mondiale ont aussi pesé
sur le cours des métaux et du
pétrole, provoquant d’importantes
prises de bénéfices sur les valeurs du
secteur. L’indice STOXX Europe 600
Oil and Gas a ainsi perdu 2,08 %
mercredi alors que les géants de la
mine cotés à Londres ont plié. Fresnillo a perdu près de 8 %, Antofagasta et Anglo American près de 6 %
et Glencore plus de 5,5 %.
Enfin un dernier élément a sans
doute incité les investisseurs à se
détourner des actifs risqués,
notamment aux Etats-Unis :
l’annonce de résultats moins bons
que prévu de la part du géant chinois Tencent. L’indice NY FAANG,
qui agrège les performances des
stars de la tech mondiale, perdait en
effet 2,3 % en milieu d’après-midi à
Wall Street, dans le sillage de Netflix, Tesla, Alibaba et Twitter. n
Dette : les taux italiens restent sous pression
autour de la dette italienne. « Son
montant est trop élevé par rapport au
PIB », rappelle Stéphane Déo. « Mais
il restait gérable avec une politique
budgétaire raisonnée. Le problème,
c’est que l’on ne sait pas ce que le nouveau gouvernement italien veut faire.
Durant la campagne, la Ligue et le
Mouvement 5 étoiles ont promis un
peu tout et n’importe quoi et cela peut
vite dégénérer dans une situation où le
niveau de dette sur PIB ne serait plus
tenable ».
La spéculation a repris
sur la dette italienne.
L’écart de taux avec la dette
allemande,jugée beaucoup
plus sûre, s’est creusé.
Les marchés craignent
une dérive budgétaire.
A force de courir, l’éléphant indien
pourrait finir par friser la surchauffe. A l’instar de nombreuses
autres monnaies émergentes, la roupie indienne a en effet été attaquée
dans le sillage de la livre turque. Elle
a atteint un nouveau plus bas historique face au dollar à 70 roupies et
perd à présent 9,66 % depuis le
début de l’année, soit la moins bonne
performance des grandes monnaies
asiatiques. Mercredi, elle perdait
encore 0,90 % après l’annonce du
plus important déficit commercial
indien depuis cinq ans (18 milliards
de dollars en juillet), ce qui met la
pression sur le déficit des comptes
courants du pays.
Chef économiste
d’Ostrum AM
Un budget qui inquiète
Que s’est-il passé ? Stéphane Déo
voit deux explications : D’abord, « il y
a très peu d’intervenants sur le marché et donc très peu de liquidité,
à l’image de ce qu’il s’était produit en
mai dernier. D’un côté, cela signifie
qu’il est difficile de déduire ce que
pense le marché de la dette italienne,
mais dans le même temps, la faible
liquidité fait que le marché peut rapidement s’ajuster ». Ensuite, les marchés sont « de plus en plus prudents »,
alors que les tensions en Turquie ont
provoqué un mouvement de nervosité en Bourse. En témoignent « les
tensions sur les CDS (credit default
swap, une sorte d’assurance contre
les défauts) des banques, alors que les
banques italiennes sont assez peu
exposées à la Turquie. C’est symptomatique d’un mouvement général
d’aversion au risque qui est en train de
monter ».
Si les taux se sont légèrement
détendus depuis lundi, à 3,04 %, la
nervosité ne devrait pas disparaître
Si le gouvernement devait lâcher la
corde budgétaire lors de la présentation de son budget 2019 en septembre, il pourrait y avoir « un mouvement de panique sur la dette italienne
comme en 2011-2012. Une panique
auto entretenue, car la hausse des
taux augmenterait la charge de la
dette, ce qui rendrait les marchés plus
nerveux. Ils demanderaient alors une
prime de risque plus importante, ce
qui pèserait sur les taux italiens, etc. »
La BCE, qui continue d’acheter
chaque mois 30 milliards
d’emprunts des Etats de la zone euro,
agit encore comme un frein à la spéculation. Mais en cas de tensions
entre l’Italie et l’UE sur les questions
budgétaires, certains spéculateurs
pourraient être tentés de tester la
détermination de Rome, mais aussi
de la banque centrale.
— P. Fay
La roupie indienne à un plus bas historique
La devise indienne n’a pas
été épargnée par les craintes
de contagion de la crise
turque. Elle est tombée sous
70 roupies pour 1 dollar.
INTERVIEW
PHILIPPE
WAECHTER
Un casse-tête en perspective
pour la banque centrale indienne
(RBI), confrontée depuis plusieurs
mois à des tensions inflationnistes,
alimentées par la hausse du prix du
pétrole et par une croissance économique dynamique (7,3 % attendus par le FMI pour l’exercice 20182019 et 7,5 % p our l’exercice
suivant). L’inflation, de 5,11 % en
début d’année, a certes ralenti
depuis, à 4,17 % en juillet, mais
l’affaiblissement de la roupie pourrait finir par saper les efforts de la
banque centrale et certains investisseurs se demandent si son gouverneur, Urjit Patel, pourra faire l’économie d’une nouvelle hausse de ses
taux directeurs. En août, pour la
deuxième fois de l’année, après juin,
la RBI avait en effet augmenté ses
taux d’un quart de point à 6,5 %. Elle
est aussi intervenue à plusieurs
reprises pour limiter la volatilité de
la roupie en puisant 23 milliards de
dollars dans ses réserves de change.
Un responsable du ministère
indien des Finances a toutefois
écarté cette menace, en précisant
que « l’affaiblissement de la roupie
était dû à des facteurs extérieurs » et
qu’il ne saurait être réglé par un
geste de la banque centrale. Il a
aussi indiqué n’être pas inquiet face
à la baisse de la roupie, même si elle
devait tomber jusqu’à 80 roupies
pour 1 dollar, « à condition que les
autres devises s’affaiblissent aussi ».
« Un éléphant qui
commence à courir »
Après la hausse des taux du 1er août,
Kunal Kundu à la Société Générale
ne tablait plus que sur une nouvelle
hausse des taux, au dernier trimestre 2018, « la dernière hausse du cycle
actuel ». Mais c’était avant la déroute
de la livre turque. Un autre défi
attend le gouvernement Modi : les
tensions commerciales avec les
Etats-Unis, même si les exportations
indiennes vers les Etats-Unis ne
représentent que 2 % de son PIB. Le
FMI, qui a comparé récemment
l’économie indienne à « un éléphant
qui commence à courir », avait pointé
plusieurs risques, dont la hausse du
pétrole, un resserrement des conditions monétaires et les tensions commerciales. « Si l’impact direct d’une
guerre commerciale est limité », selon
les économistes de Bank of AmericaMerrill Lynch, les impacts indirects,
via notamment une fuite des capitaux des investisseurs étrangers,
pourraient, en revanche, « mettre la
pression sur la balance des paiements
et avoir des implications sur la gestion
des liquidités de la RBI ». La fragilité
actuelle de la roupie montre bien
que l’Inde n’est pas à l’abri des chocs
externes. — P. Fay
DR
Y aura-t-il, en août, une attaque des
spéculateurs contre la dette italienne ? Alors que des responsables
du gouvernement italien se renvoyait la balle sur l’imminence de ce
risque, la spéculation semble bien
avoir reprise sur les taux italiens. Le
rendement des emprunts d’Etat à
dix ans est en effet repassé depuis
lundi, au-dessus de la barre des 3 %,
se rapprochant même, un temps,
des niveaux atteints fin mai, lorsque
les marchés s’inquiétaient de la
mise en place du gouvernement
eurosceptique mené par la Ligue et
le Mouvement 5 étoiles.
« La spéculation est déjà repartie
sur les actifs italiens », remarque
Stéphane Déo à La Banque Postale
AM, qui rappelle qu’en quelques
semaines le spread (l’écart de taux)
entre le rendement des emprunts
d’Etat à 10 ans allemand et italien est
passé de 210 points de base à
280 points. « Il a gagné 70 points de
base depuis fin juin, ce qui est conséquent. » Depuis le 17 juillet, les taux
italiens ont bondi de 57 points de
base quand le Bund a profité de son
statut de valeur refuge.
« La chute des devises
émergentes n’est
que l’autre face
de la remontée du dollar »
Propos recueillis par
Sophie Rolland
@Sorolland
Quels sont les risques
de contagion liés
à la crise turque ?
La contagion reste limitée. Elle
concerne essentiellement les
pays très endettés en dollars,
c’est-à-dire l’Argentine – qui a
d’ailleurs remonté ses taux de 40
à 45 % lundi –, l’Indonésie, l’Afrique du Sud, le Brésil et l’Inde. En
effet, si le déclencheur de la crise –
les tensions entre Erdogan et
Trump – est exogène, la chute des
devises émergentes n’est que
l’autre face de la remontée du dollar. Le mécanisme est bien connu.
La remontée des taux incite les
investisseurs à revenir vers des
actifs américains. Ils ne voient
plus l’intérêt de prendre des risques supplémentaires dans les
pays émergents car la rémunération qu’ils perçoivent aux EtatsUnis redevient satisfaisante. Cela
entraîne une appréciation du dollar. Laquelle pénalise les pays, les
entreprises et les banques des
pays émergents qui ont le plus
profité de la facilité à se financer
en dollars ces dernières années.
1
Les difficultés
de ce groupe de pays
émergents étaient
donc prévisibles ?
Les fragilités des pays qui ont le
plus souffert ces derniers jours
sont identifiées depuis longtemps. De la même façon, la résistance des pays asiatiques n’est pas
non plus surprenante. Ces derniers ont constitué des réserves
de change importantes après la
2
crise de 1998 et leur endettement
en dollars reste très limité. En fait
les règles du jeu ont changé miavril. La Fed ayant clairement
laissé entrevoir plusieurs hausses
de taux, alors que les autres banques centrales restaient accommodantes, le taux de change
effectif du dollar [son évolution
face aux principales devises,
NDLR] s’est apprécié. Pour contrer les fuites de capitaux et la
chute de leurs devises, les pays
émergents vont devoir remonter
leurs taux, mais la réaction des
investisseurs dépendra de la crédibilité des banques centrales
nationales. Or, dans le cas de
l’Argentine ou de la Turquie, elle
est déjà bien entamée… Si les devises ne se stabilisent pas rapidement, le coût de la dette va augmenter de façon spectaculaire.
Une crise des marchés
émergents pourrait-elle
inciter la Réserve fédérale
américaine à modifier
l’orientation de sa politique
monétaire ?
C’est assez peu probable. La Fed
compense aujourd’hui une politique budgétaire et fiscale de soutien de l’activité et de creusement
des déficits par une politique
monétaire de plus en plus restrictive. Si elle redevenait accommodante, d’autres déséquilibres risqueraient de fragiliser l’économie
américaine (creusement du déficit des comptes courants ou accélération de l’inflation, par exemple). En 2009, la situation était
différente. L’activité s’effondrait
dans le sillage de la crise financière. La Fed avait alors toute latitude pour intervenir. n
3
22 // FINANCE & MARCHES
Jeudi 16 août 2018 Les Echos
en bref
Diebold Nixdorf veut rassurer
sur sa situation financière
INFRASTRUCTURES L’opérateur boursier Euronext est monté
à hauteur de 97,3 % dans le capital de FastMatch, réseau de communication électronique utilisé sur le marché des changes. Il a
repris 8 % du capital auprès de Dmiti Galinov, cofondateur de
FastMatch, qui vient de quitter la société américaine. Le prix a
été fixé, comme prévu lors de l’acquisition il y a un an, à
0,001 dollar par action. Euronext avait acquis un peu moins de
90 % du capital au prix de 153 millions de dollars. Kevin Wolf a
été nommé en juin dernier pour prendre la direction de FastMatch après la démission de Dmitri Galinov. Euronext a
annoncé début août de bons résultats semestriels, dopés
notamment par l’acquisition de la Bourse de Dublin.
Confrontés à l’évolution
des modes de paiement,
les fabricants
de distributeurs
de billets ont vu leur
modèle économique
chamboulé
ces dernières années.
MODE
DE PAIEMENT
Selon une information
de la chaîne CNBC,
le fabricant d’automates bancaires Diebold
Nixdorf a mandaté
Credit Suisse et
Evercore pour trouver
un repreneur.
Photo Gerry Broome/AP/Sipa
Bénéfice en hausse de 7 % pour
Swiss Life au premier semestre
tation (Ebitda) pour l’année 2018.
« Nous avons engagé des discussions
avec nos principaux prêteurs pour
amender nos engagements de crédits
afin de tenir compte de ces nouvelles
perspectives financières », a alors
averti Christopher Chapman, le
directeur financier du groupe, dans
un communiqué.
Sharon Wajsbrot
@Sharonwaj
ASSURANCE L’assureur Swiss Life a publié mardi un bénéfice
semestriel de 561 millions de francs suisses (496 millions
d’euros), soit une hausse de 7 %, selon un communiqué. Son bénéfice d’exploitation progresse pour sa part de 6 % et s’établit à 801
millions de francs suisses (710,6 millions d’euros). Swiss Life a été
porté par les activités générant davantage de frais et de commissions, sur lesquelles le groupe avait choisi de se recentrer. L’assureur a en outre annoncé la nomination de Matthias Aellig, actuel
chef de la gestion des risques, à la direction des finances.
Des négociations
« constructives »
leurs modèles économiques chamboulés ces dernières années. Chez
Diebold Nixdorf, la transition vers
un modèle davantage centré sur des
nouveaux services conçus pour
accompagner la transition digitale
des banques est toujours en cours.
Dans ce contexte, au deuxième trimestre, le groupe a pâti de la progression de ses coûts de distribution et a dû revoir à la baisse sa
prévision d’excédent brut d’exploi-
- 71,1 %
RECUL DU TITRE
A Wall Street mercredi
(en séance) depuis
le début de l’année.
Soucieux ces derniers jours de rassurer, Diebold Nixdorf a indiqué
qu’il menait des négociations
« constructives » avec ses créanciers
pour accroître sa marge de
manœuvre financière et qu’il espérait trouver un accord rapidement.
Il faut dire aussi que le groupe vient
de se voir demander le rachat des
parts d’actionnaires minoritaires
encore présents au capital, suite au
rachat de la société allemande Wincor Nixdorf, en 2016. Ces derniers
détiennent 13 % de la société, soit
255 millions de dollars. Diebold a
indiqué avoir versé 160 millions de
dollars en puisant dans sa trésorerie et sur des lignes de facilités de
crédit revolving. Les 95 millions de
dollars restants doivent être soldés
cette semaine. n
Subprimes : RBS paie 4,9 milliards
de dollars pour solde de tout compte
Sipa
Deux ans après avoir mis la main
sur le champion allemand des automates bancaires – Wincor Nixdorf –
le géant américain de distributeurs
de billets désormais baptisé « Diebold Nixdorf » songerait à trouver
un repreneur. Selon le média américain CNBC, qui cite des sources
proches du dossier, le groupe aurait
mandaté Credit Suisse et Evercore
pour identifier des acquéreurs
potentiels. Interrogé, Diebold
Nixdorf n’a pas souhaité faire de
commentaires.
L’information n’en a pas moins,
dans un premier temps, enthousiasmé les investisseurs : lundi, le
titre Diebold Nixdorf a gagné
16,46 % à Wall Street. Mardi, il prenait encore 8,70 %, à 5 dollars. Mais,
mercredi (à mi-séance), il repartait
en baisse de 5,50 % à 4,72 dollars.
Cela ramène à un peu plus de 71 % le
recul du titre de la société depuis le
début de l’année.
Confrontés à l’évolution des
modes de paiement, les fabricants
de distributeurs de billets ont vu
Euronext se renforce dans le capital
de FastMatch
BANQUE C’est l’ultime épisode dans l’accord entre l’état-major
de la banque britannique Royal Bank of Scotland (RBS) et le
ministère américain de la Justice (DoJ) pour régler un litige lié
à la crise des subprimes. Le
DoJ a confirmé mardi 14 août
mettre un terme à toutes les
poursuites lancées à l’encontre
de RBS en contrepartie du
paiement d’une amende de
4,9 milliards de dollars
(4,3 milliards d’euros). L’établissement bancaire avait préparé les marchés financiers à
cette résolution, en faisant état
d’un accord dès mi-mai et en
provisionnant dans ses comptes 5 milliards de dollars.
Série d’été 07/09
LES NOUVELLES STARS DE LA FINTECH
Les dates clefs
Olivier Goy
2000 Olivier Goy fonde
la société de capitalinvestissement 123Venture
(devenue 123 Investment
Managers).
2014 Olivier Goy devient
président du conseil
de surveillance de 123 IM
et lance Lendix.
Rouleau compresseur
du financement
participatif français
Solenn Poullennec
@SolennMorgan
uand il en a le temps, Olivier
Goy lance son drone pour
prendre des clichés vus du
ciel. Ce chef d’entreprise de
44 ans, amateur de photographie, n’est pourtant pas un doux rêveur. En
quelques années, sa société permettant aux
investisseurs particuliers et professionnels
de prêter en ligne à des PME s’est imposée
comme l’une des jeunes pousses les plus
prometteuses du secteur financier français.
Lendix a beau opérer dans l’univers un
brin iconoclaste du financement participatif, des poids lourds de la finance se pressent
autour de lui. Dernier exemple en date,
l’assureur Allianz France a annoncé en juin
son entrée au capital. Depuis son lancement en 2014, Lendix a levé plus de 50 millions d’euros de fonds propres, mais son
fondateur – devenu un incontournable des
événements liés à la fintech – garde la tête
froide. « Si on veut faire quelque chose de vraiment bien, il va nous falloir du temps », assure-t-il. « Je suis un peu ennemi du storytelling
et de la tendance à faire croire que tout est
facile », dit-il encore.
Cette conviction, Olivier Goy a notamment pu la forger au fil du développement de
Q
sa première entreprise, 123Venture. L’entrepreneur, originaire de Haute-Savoie, a posé
ses fondations peu de temps après avoir été
diplômé de l’école de commerce EM Strasbourg. Ayant un temps envisagé la carrière
d’expert-comptable, il reconsidère ses plans
après une année d’études à HEC Montréal.
Durant cette période, il dit avoir découvert
deux éléments essentiels pour la suite de son
parcours : Internet et le capital-risque.
Fort de cette expérience, il commence à
travailler pour le fonds d’investissement
Partech mais ne se décide pas à compléter
ses études comme on le lui suggère. Au bout
d’un an environ, ce mordu de ski se lance
hors-piste pour développer 123Venture
avec l’idée de démocratiser l’investissement
dans le non-coté. « Olivier Goy a compris
bien avant tout le monde que le capital-inves-
Plusieurs de ceux
qui travaillent avec lui
s’entendent pour le décrire
comme un patron
facilement accessible,
même si son humour
est volontiers caustique.
RGA/RÉA
Le fondateur de Lendix est parvenu
à faire de la plate-forme de prêts aux PME
l’une des jeunes pousses les plus prometteuses du secteur financier en France.
« Je suis un peu ennemi du storytelling et de la tendance à faire croire que tout
est facile », affirme Olivier Goy, fondateur et président du directoire de Lendix.
tissement pouvait intéresser les particuliers », estime Philippe Collombel, un des
dirigeants de Partech, qui dit avoir « été
épaté dès le début » par l’entrepreneur
devenu son ami. « C’est quelqu’un qui a une
détermination extrême », assure-t-il.
Montée en puissance rapide
Il faut dire que les débuts de 123Venture
n’ont pas été faciles. « On a eu une période de
vaches maigres extraordinaire. On était tous
très jeunes, on a commis plein d’erreurs », se
souvient Olivier Goy. La société de capitalinvestissement finit pourtant par s’installer
dans le paysage, notamment en misant sur
des fonds permettant aux particuliers de
réduire leurs impôts. Aujourd’hui baptisée
« 123 Investment Managers », et également
active dans les infrastructures ou l’immobilier, elle gère 1,3 milliard d’euros.
« Dans la finance, il y a en général des ego
très forts, mais Olivier sait faire passer l’intérêt
général avant le sien, c’est quelqu’un de humble
et partageur avec ses collaborateurs. Par exemple, il a toujours souhaité les impliquer en les
associant rapidement au capital », estime
Xavier Anthonioz. Compagnon de route
d’Olivier Goy, il a pris la direction opérationnelle de 123 IM l’année du lancement de Lendix. Le projet de la fintech pouvait paraître
audacieux, voire perdu d’avance, à l’heure où
les banques prêtent à tour de bras et à bas
prix. Toutefois, la jeune pousse est rapidement montée en puissance. Comptant plus
de 80 personnes aujourd’hui, elle a déjà posé
le pied dans plusieurs pays européens et a
prêté plus de 212 millions d’euros. Ce succès
peut s’expliquer par le choix, fait d’emblée, de
s’adresser non seulement aux investisseurs
particuliers mais aussi aux institutionnels.
Olivier Goy « a toujours eu beaucoup
d’ingéniosité et de professionnalisme », souligne François Vigne, dirigeant de la boutique
de fusions et acquisitions Sycomore Corporate Finance. D’autres font valoir que
l’entrepreneur sait très bien s’entourer.
« C’est une sorte de rouleau compresseur
avec du charme », s’amuse Hugues Le Bret,
le fondateur de la fintech Compte-Nickel,
évoquant un homme toujours souriant et
d’« humeur égale ». Plusieurs de ceux qui
travaillent avec lui s’entendent d’ailleurs
pour le décrire comme un patron facilement accessible même si son humour est
volontiers caustique. A l’aise dans les relations publiques et actif sur les réseaux
sociaux, Olivier Goy n’est pas du genre à se
disperser pour autant. « S’il n’a pas fait une
action commerciale dans une journée, il a
l’impression de l’avoir gâchée », explique
Patrick de Nonneville, le chief operating
officer de Lendix.
« Exigeant » est d’ailleurs l’un des mots
qui revient le plus souvent chez ceux qui le
fréquentent. Ce père de deux enfants est
décrit comme un travailleur infatigable,
soucieux d’améliorer en permanence son
service, n’hésitant pas à dire les choses franchement et à poser les questions qui
fâchent. « Il a la tête dans les étoiles et les pieds
dans la glaise », résume Alain Clot, le président de l’association professionnelle France
Fintech. n
l
RETROUVEZ VENDREDI
Valentin Stalf,
le banquier des 18-35 ans.
FINANCE & MARCHES // 23
Les Echos Jeudi 16 août 2018
séAncE du 15 - 08 - 2018
CaC 40 : 5305,22 (-1,82 %) neXt 20 : 12125,58 (-1,01 %)
CaC larGe 60 : 5908,84 (-1,73 %)
CaC all-tradaBle : 4186,55 (-1,64 %)
Date De ProroGation : 28 août
euronext
srD suite
CAC 40
Valeurs mnémo / info /
ost
isin / Devise / Date Détach. / Div
accor (ac) R
a
fr0000120404
air liQuiDe (ai) R
11/05/18 1,05
a
fr0000120073
28/05/18 2,65
airBus GrouP (air) R
a
nl0000235190
16/04/18 1,28
arcelormittal (mt)
a
lu1598757687
atos se (ato) R
fr0000051732
aXa (cs) R
17/05/18 0,09
a
31/05/18 1,7
a
fr0000120628
03/05/18 1,26
BnP PariBas (bnp) R
a
fr0000131104
BouYGues (en) R
A : indicateur acompte, solde ou total du dividende. BPA : bénfice par action. PER : price earning ratio. les plus hauts et plus bas ajustés sont sur l’année
civile. les valeurs classées par ordre alphabétique sont regroupées en trois classes de capitalisation signalées par les lettres a pour les capitalisations
supérieures à 1 milliard d’euros, B pour les capitalisations comprises entre 1 milliard d’euros et 150 millions d’euros et c pour les capitalisations inférieures
à 150 millions d’euros. L : valeurs de l’indice cacnext20. R : valeurs de l’indice caclarge60. ! : valeurs de l’indice cacmid60. g : valeurs de l’indice
cacsmall. les bénéfices par action : source facset Jcf estimates. mise en ligne intégrale des informations réglementées sur www.lesechos-comfi.fr
30/05/18 3,02
a
fr0000120503
caP-Gemini (cap) R
02/05/18 1,7
a
fr0000125338
carreFour (ca) R
04/06/18 1,7
a
fr0000120172
21/06/18 0,46
creDit aGricole (aca) R
a
fr0000045072
Danone (bn) R
22/05/18 0,63
a
fr0000120644
enGie (enGi) R
04/05/18 1,9
a
fr0010208488
11/10/17 0,35
essilor international (ei) R a
fr0000121667
26/04/18 1,53
Hermes intl (rms) R
a
fr0000052292
KerinG (Ker) R
07/06/18 7,6
a
fr0000121485
l.V.m.H. (mc) R
14/05/18 4
a
fr0000121014
leGranD (lr) R
17/04/18 3,4
a
fr0010307819
l'oréal (or) R
01/06/18 1,26
a
fr0000120321
micHelin (ml) R
25/04/18 3,55
a
fr0000121261
22/05/18 3,55
ouv
vol.
nb titres
43,21
1073382
290.205.703
106,85
895345
428.275.106
108,2
1494385
776.295.452
26
7141718
1.021.903.623
99,06
359946
106.884.219
21,6
6916751
2.423.351.757
52,12
5365232
1.249.798.561
37,1
657974
366.073.732
110,75
648443
168.817.033
15,15
2552717
789.252.839
11,914
7450372
2.866.437.156
68,3
1482796
685.055.200
13,215
4560031
2.435.285.011
124,55
540204
219.137.552
556,2
66918
105.569.412
469,5
267181
126.279.322
300,3
648874
505.028.450
63
530578
266.805.751
208,7
618042
560.082.187
110,65
667109
178.978.841
clot
+ haut
+ bas
42,58
43,52
42,32
105,3
107,25
104,7
105,22
108,78
104,96
24,905
26,015
24,625
97,2
99,28
96,7
21,4
21,69
21,265
51,4
52,44
51,02
36,28
37,16
36,12
110,25
111,45
109,95
14,995
15,25
14,86
11,732
11,986
11,654
66,97
68,37
66,81
13,025
13,23
12,98
122,25
125
122
541,8
558
539,4
451,5
469,5
450,1
291,15
300,7
290
62,18
63,1
61,92
203,4
209,3
202,4
107,8
110,95
107,25
% Veil
% mois
% 52 s.
- 1,62
- 3,71
+ 8,36
- 1,45
- 3,88
+ 11,05
- 2,57
- 2,03
+ 45,45
- 4,76
- 2,16
+ 13,75
- 1,84
-20,94
- 23,49
- 0,6
+ 3,18
- 13,99
- 0,89
- 1,87
- 23,5
- 1,95
- 4,38
- 4,36
- 0,45
- 5,16
+ 20,19
- 0,63
+14,12
- 26,55
- 0,83
+ 2,69
- 23,69
- 1,59
+ 2,75
- 0,21
- 1,18
- 3,7
- 7,62
- 1,53
- 1,05
+ 14,73
- 2,34
+ 0,89
+ 23,32
- 2,74
- 8,32
+ 58,89
- 2,97
- 1,62
+ 34,14
- 0,99
- 2,11
+ 4,28
- 2,31
- 3,51
+ 16,03
- 2,75
+ 0,94
- 7,67
% an
bpa
+ haut an per
+ bas an rDt
- 0,98
48,95
41,3
2,47
+ 0,24
113,3
97,12
2,52
+ 26,77
3,4
111,16 30,99
81,33
1,43
- 8,15
30,765
24,05
- 19,9
130,55
96,7
1,75
- 13,48
27,69
20,495 5,89
- 17,43
68,66
51,02
5,88
- 16,23
45,98
36,08
4,69
+ 11,49
119,8
97,38
1,54
- 16,88
19,73
12,955 4,67
- 14,99
15,54
11,105
5,37
- 4,26
71,78
62,24
2,84
- 9,14
1,21
14,815 10,80
12,165 2,69
+ 6,35
127,6
105,35
1,25
+ 21,41
614,6
417,9
1,4
+ 23,59
522,4
338,263 0,89
+ 18,64
313,7
232,5
1,17
- 3,13
67,44
60,42
2,03
+ 9,98
214,9
170,3
1,75
- 9,83
130,85
101,25
3,29
Valeurs mnémo / info /
ost
isin / Devise / Date Détach. / Div
oranGe (ora) R
a
fr0000133308
05/06/18 0,4
PernoD-ricarD (ri) R
a
fr0000120693
PeuGeot (uG) R
04/07/18 1,01
a
fr0000121501
02/05/18 0,53
PuBlicis GrouPe (pub) R
a
fr0000130577
renault (rno) R
fr0000131906
saFran (saf) R
06/06/18 2
a
21/06/18 3,55
a
fr0000073272
29/05/18 1,6
saint-GoBain (sGo) R
a
fr0000125007
sanoFi (san) R
11/06/18 1,3
a
fr0000120578
11/05/18 3,03
scHneiDer electric (su) R a
fr0000121972
02/05/18 2,2
société Générale (Gle) R a
fr0000130809
soDeXo (sW) R
30/05/18 2,2
a
fr0000121220
solVaY (solb)
01/02/18 2,75
a
be0003470755
16/01/18 1,55
stmicroeletronics (stm) R a
nl0000226223
18/06/18 0,05
tecHniPFmc (fti) R
a
Gb00bDsfG982
total (fp) R
21/05/18 0,13
a
fr0000120271
11/06/18 0,62
uniBail-r/WFD (urW)
a
fr0013326246
Valeo (fr)
a
DiV 3 06/06/16
fr0013176526
04/06/18 1,25
Veolia enV. (vie) R
a
fr0000124141
Vinci (DG) R
14/05/18 0,84
a
fr0000125486
ViVenDi (viv) R
24/04/18 1,76
a
fr0000127771
20/04/18 0,45
ouv
vol.
nb titres
14,235
5389789
2.660.056.599
140,25
342964
265.421.592
24,94
2509284
904.828.213
54,56
477040
235.197.966
71,49
960083
295.722.284
108
978618
443.680.643
36,09
2151562
552.602.794
72,85
2979923
1.251.544.134
68,34
1878169
578.956.262
35,72
4508338
807.917.739
93,28
265509
150.830.449
114,65
225429
105.876.416
17,875
3481851
911.141.920
25,45
1891135
454.430.815
53,57
7661481
2.664.312.938
184,95
351386
138.282.967
40,22
1309403
240.253.100
18,305
1734520
563.364.823
83,36
1280649
596.831.558
21,68
6233877
1.305.230.587
srD
Valeurs mnémo / info /
ost
isin / Date Détach. coupon / Div
aB science (ab) g
% Veil
% mois
% 52 s.
- 0,7
- 3,18
- 1,36
- 1,22
+ 0,04
+ 17,03
- 1,94
+15,58
+ 34,09
+ 0,81
- 9,84
- 12,23
- 0,8
- 3,93
- 6,83
- 0,79
- 0,65
+ 29,98
- 1,74
- 3,79
- 24,26
- 0,95
+ 0,35
- 11,75
- 1,88
- 4,32
- 1,06
- 0,65
- 2,36
- 27,4
- 1,16
+ 1,14
- 7,41
- 1,71
+ 4,85
- 7,87
- 4,67
-12,52
+ 18,11
- 4,52
- 8,99
+ 9,78
- 2,76
- 2,36
+ 21,82
- 0,49
- 2,55
- 3,36
-19,91
- 31,18
- 1,4
- 6,61
- 6,92
- 2,09
- 4,93
+ 5,83
- 1,16
- 0,56
+ 11,4
% an
bpa
+ haut an per
+ bas an rDt
- 2,35
15,235
13,315
2,12
+ 4,66
147,75
120,05
0,73
+ 43,5
25,29
16,455
2,18
- 3,3
63,18
51,78
3,65
- 15,73
100,8
70,26
5,02
+ 24,2
108,95
81,04
1,5
- 22,79
48,6
35,335 3,66
+ 0,43
76,17
62,88
4,2
- 5,5
78,56
66,54
3,29
- 17,97
47,505
35,05
6,23
- 17,93
113,05
76
2,99
- 3,02
7,98
120,65 14,09
105,15
- 6,32
0,23
22,97 75,05
16,57
0,31
- 6
29,17
22,9
+ 13,09
56,27
43,09
1,19
- 4,81
195,5
182,75
- 36,78
66,48
39,09
3,18
- 15,28
22,29
17,955 4,66
- 4,36
88,8
77,56
2,16
- 4,77
24,87
20,26
2,11
Valeurs françaIses
ouv
vol.
nb titres
B 4,382
12528
40.789.901
B 7,12
25988
fr0004040608
24/07/18 0,2 58.512.053
aBiVaX (abvX) g
B 6,7
6533
fr0012333284
9.904.229
acantHe DeV. (acan) g
c 0,648
7664
fr0000064602
08/02/18 0,3 147.125.260
actia GrouP (ati) g
c 8,55
14109
fr0000076655
13/06/18 0,12 20.099.941
aDocia (aDoc) g
B 16,98
10110
fr0011184241
6.916.753
aéroPorts De Paris (aDp) !
a 186
83521
fr0010340141
06/06/18 2,76 98.960.602
air France-Klm (af) !
a 8,9
3625259
fr0000031122
14/07/08 0,58 428.634.035
aKKa tecHnoloGies (aKa) g
B 66,2
12537
fr0004180537
29/06/18 0,49 20.291.990
aKWel (aKW) g
B 22,2
15482
fr0000053027
06/06/18 0,3 26.741.040
alD (alD)
a 15,95
48323
fr0013258662
30/05/18 0,55 404.103.640
alPes (cie Des ) (cDa) g
B 29,5
8658
fr0000053324
13/03/18 0,5 24.413.271
alstom (alo) LR
a 37,44
615377
fr0010220475
20/07/18 0,35 222.210.471
altarea (alta) g
a 183,6
3047
fr0000033219
22/05/18 12,5 16.051.842
alten (ate) !
a 86,6
31714
fr0000071946
25/06/18 1 33.828.497
altran tecHnoloGies (alt) ! a 8,96
942390
fr0000034639
11/05/18 0,24 257.021.105
amPlituDe surG. (ampli) g
3,21
1250
fr0012789667
46.929.852
amunDi (amun) !
a 61,02
eX-Ds 15/03/17
225448
fr0004125920
22/05/18 2,5 201.704.354
aPril GrouP (apr)
B 12,95
125
fr0004037125
10/05/18 0,27 40.904.135
arcHos (JXr) g
c 0,716
198577
fr0000182479
42.561.334
arKema (aKe) L
a 106
173156
fr0010313833
25/05/18 2,3 76.532.456
artPrice.com (prc) g
c 14,78
6223
fr0000074783
6.651.515
assYstem (asY) g
B 27,6
oPa 24/11/17
915
fr0000074148
19/06/18 1 15.668.216
atari (ata)
c 0,465
825806
fr0010478248
255.105.360
auBaY (aub) g
c 37,05
5522
fr0000063737
21/05/18 0,24 13.136.796
aurea (aure)
c 7,66
1596
fr0000039232
27/06/18 0,15 12.017.008
aVenir telecom (avt) g
c 0,234
160589
fr0000066052
21/10/11 0,05 110.501.888
aXWaY soFtWare (aXW) g
B 18,78
581
fr0011040500
02/07/18 0,2 21.210.546
Bénéteau (ben)
a 13,56
58214
fr0000035164
14/02/18 0,25 82.789.840
Bic (bb) !
a 76,5
78149
fr0000120966
28/05/18 3,45 46.645.433
BiGBen int. (biG) g
c 11,1
18413
fr0000074072
30/07/18 0,1 19.060.784
BiomérieuX (bim)
a 72,2
86467
fr0013280286
05/06/18 0,34 118.361.220
Boiron (boi) g
a 68,2
3018
fr0000061129
31/05/18 1,6 19.414.756
Bolloré (bol) !
a 4,05
1391233
fr0000039299
06/06/18 0,04 2.927.197.152
BonDuelle (bon) g
B 28,6
9581
fr0000063935
13/12/17 0,45 32.281.118
Bureau Veritas (bvi) L
a 22,34
705647
fr0006174348
18/05/18 0,56 442.036.000
Burelle sa (bur)
a 1330
27
fr0000061137
05/06/18 16 1.853.315
carmila (carm)
c 23,05
6725
fr0010828137
23/05/18 0,75 136.561.695
casino (co) LR
a 30,82
622416
fr0000125585
18/05/18 1,56 109.729.416
catana GrouP (catG) g
c 2,84
75113
fr0010193052
30.514.178
cGG (cGG) !
c 2,404
5086286
fr0013181864
699.326.544
cHarGeurs (cri) g
c 24,02
17834
fr0000130692
26/04/18 0,35 23.501.104
cHristian Dior (cDi)
a 379,7
eX D oP 08/06/17
9998
fr0000130403
17/04/18 3,4 180.507.516
cie Du camBoDGe (cbDG)
a 6600
1
fr0000079659
07/06/18 180 559.735
fr0010557264
aBc arBitraGe (abca) g
clot
+ haut
+ bas
14,135
14,27
14,085
138,1
140,5
137,6
24,33
25
24,19
54,78
55,1
54,34
70,71
71,91
70,26
106,7
108,95
106,5
35,5
36,31
35,335
72,16
73,45
71,85
66,96
68,58
66,54
35,315
35,93
35,13
91,96
93,7
91,46
112,4
114,65
111,8
17,055
17,875
16,88
24,3
25,47
24,15
52,07
53,64
51,86
183,2
184,95
182,75
39,37
40,48
39,09
18,025
18,35
17,955
81,44
83,46
81,18
21,35
21,77
21,23
clot
% Veil % an
bpa
+ haut % mois + haut an per
+ bas % 52 s. + bas an rDt
4,45
4,47
4,382
7,1
7,13
7,06
6,54
6,7
6,54
0,64
0,648
0,632
8,45
8,57
8,32
16,42
17,1
16,26
184,3
186
182,1
8,92
8,964
8,786
66,2
67
66,1
22,1
22,8
22
15,85
16,14
15,81
29,6
29,7
29,35
36,86
37,49
36,58
181,6
183,6
180
85,65
86,9
85,4
8,795
8,985
8,685
3,22
3,22
3,21
59,96
63,54
59,6
12,95
12,95
12,9
0,71
0,727
0,709
103,95
106,2
103,3
14,32
14,78
14,32
28,05
28,05
27,6
0,452
0,468
0,452
37,3
37,75
37
7,3
7,66
7,3
0,226
0,236
0,226
18,8
18,8
18,6
13,42
13,74
13,38
77,25
77,6
76,5
10,64
11,1
10,56
72,1
72,2
71,4
68,2
68,4
67,9
4,014
4,066
3,992
28,2
28,8
28,05
22,24
22,45
22,1
1325
1335
1325
23
23,05
22,9
30,63
31,44
30,47
2,78
2,865
2,78
2,3
2,412
2,284
23,42
24,02
23,06
367,9
379,7
366,3
6600
6600
6600
+ 1,6 - 46,64
+ 3,39
11,15
- 56,07
4,05
- 0,42 + 13,06
- 3,79
7,48
+ 15,82
6,27
- 0,91 - 24,22
- 2,39
9,87
- 36,38
6,48
- 25,58
0,87
- 13,51
0,562
- 0,47 + 21,06
+ 7,1
9,08
+ 5,1
6,83
- 3,75 + 14,43
-11,24 21,3
- 10,03 13,28
- 0,81 + 16,28
- 7,25 202,6
+ 28,03 156
+ 1,6 - 34,32
+23,48 14,51
- 30,58
6,646
- 0,3 + 42,98
+ 8,17 68,8
+ 51,73 46,2
- 34,44
- 8,11
36,8
- 33,53 21,1
- 0,94 + 22,73
+ 6,02 16,64
+ 16,37 12,54
- 9,42
+ 5,53 36,1
+ 10,78 27,3
- 1,26 + 6,52
- 6,23 41,52
+ 20,12 32,79
- 1,09 - 12,73
- 6,87 218,5
- 4,42 180
- 1,5 + 23,04
- 1,21 92,8
+ 16,51 69,5
- 2,12 - 29,65
+ 2,27 13,681
- 32,77
8,13
- 9,04
+ 8,05
4,4
- 35,6
2,9
+ 1,11 - 15,13
+ 1,52 77,66
- 10,64 57,74
- 11,9
16,4
- 6,02 12,3
- 0,7 + 9,23
-14,46
1,576
+ 9,23
0,65
- 1,66 + 2,36
+ 1,81 112,9
+ 10,41 94,82
- 1,92 - 15,01
+ 0,42 17,88
- 11,6
13,16
+ 0,72 - 6,25
+ 0,18 33,05
- 13,69 25,1
- 2,59 + 25,56
- 4,84
0,948
+ 25,56
0,367
+ 1,08 + 7,8
+ 0,81 43,3
+ 22,7
33,55
- 4,7 - 15,21
- 4,95
9,3
- 3,44
6,94
- 4,64 + 7,62
- 6,61
0,477
+ 25,56
0,21
- 17,54
- 3,59 23,1
- 18,23 17,82
- 0,45 - 32,71
+ 0,6
23,2
- 5,09 12,38
+ 1,11 - 15,72
- 5,21 99,05
- 24
73,05
- 4,14 - 22,84
-10,29 16,2
+ 11,41 10,3
+ 0,42 - 3,47
- 6,36 82,2
+ 16,74 59
- 8,88
- 6,7
78,5
- 14,54 66,1
- 0,84 - 11,35
+ 3,94
4,798
+ 2,71
3,8
- 1,4 - 36,02
-10,76 47,8
- 21,67 28,05
- 0,22 - 2,41
- 5,12 24,28
+ 12,44 20,39
- 0,38 + 4,33
+ 3,52 1420
+ 12,3 1255
- 0,22 - 0,93
- 1,29 25,35
- 3,46 22,4
- 0,03 - 39,42
- 9,54 53,48
- 40,44 30,37
- 1,59 - 8,25
- 7,95
3,611
+183,26
2,697
- 4,56 + 50,54
- 0,61
4,1
+100,72
1,295
- 1,6 - 7,47
- 5,11
28,64
- 1,01 22,1
- 2,85 + 20,8
+ 2,02 383,8
+ 46,22 291,6
- 7,56
7550
- 7,95 6550
Valeurs mnémo / info /
ost
isin / Date Détach. coupon / Div
claranoVa (cla) g
c 0,835
1773574
393.613.788
a 20,2
338027
fr0000120222
03/05/18 0,84 686.618.477
coFace (cofa) g
a 7,99
215940
fr0010667147
24/05/18 0,34 157.248.232
colas (re)
a 170,4
690
fr0000121634
30/04/18 8,2 32.654.499
Dassault aV. (am) !
a 1551
8004
fr0000121725
01/06/18 15,3 8.348.703
Dassault sYstèmes (DsY) LR a 133,2
316864
fr0000130650
29/05/18 0,58 261.541.129
DBV tecHnoloGies (Dbv) !
B 33,5
97561
fr0010417345
30.006.352
DericHeBourG (DbG) g
B 4,81
326894
fr0000053381
13/02/18 0,14 163.878.780
DeVoteam (Dvt) g
c 108,6
1728
fr0000073793
14/06/18 0,9 8.332.407
Dir. enerGie (Dir)
42,1
7606
fr0004191674
01/06/18 0,35 44.832.479
DnXcorP (DnX) g
c 6,46
3325
fr0010436584
10/07/18 0,6 2.834.575
eDenreD (eDen) !
a 35,07
813957
fr0010908533
14/05/18 0,85 239.266.350
eDF (eDf) LR
a 13,38
eX-Ds 7/03/17
1809965
fr0010242511
25/05/18 0,31 3.010.267.676
eiFFaGe (fGr) LR
a 95,98
290441
fr0000130452
22/05/18 2 98.000.000
eKinoPs (eKi) g
3,17
10747
fr0011466069
21.529.161
elior (elior) !
a 13,83
260886
fr0011950732
16/03/18 0,42 172.289.164
elis (elis) !
a 19,64
411912
fr0012435121
29/05/18 0,37 219.370.207
eos imaGinG (eosi)
c 3,655
24338
fr0011191766
22.641.483
eramet (era) !g
a 80,5
134776
fr0000131757
29/05/18 2,3 26.633.660
erYtecH PHarma (erYp) g
B 9,1
37243
fr0011471135
17.940.035
esi GrouP (esi) g
c 41,45
1029
fr0004110310
5.955.072
eurazeo (rf) !
a 65,05
136212
fr0000121121
30/04/18 1,25 78.030.886
euro ressources (eur)
c 3,21
1365
fr0000054678
12/06/18 0,15 62.491.281
euroFins scientiFic (erf) !
a 441
20888
fr0000038259
28/06/18 2,04 17.643.914
euroPcar GrouPe (eucar) !
a 8,35
183588
fr0012789949
29/05/18 0,15 161.030.883
eurotunnel (GrouPe) (Get) LR a 11,28
940829
fr0010533075
22/05/18 0,3 550.000.000
eutelsat com. (etl) L!
a 20,37
610376
fr0010221234
21/11/17 1,21 232.774.635
eXel inDustries (eXe) g
B 104
264
fr0004527638
14/02/18 1,58 6.787.900
Faurecia (eo) !
a 54,68
374884
fr0000121147
01/06/18 1,1 138.035.801
FFP (ffp) g
a 113
3449
fr0000064784
22/05/18 2 25.072.589
FiGeac aero (fGa) g
B 13,22
4577
fr0011665280
31.839.473
Fin. oDet (oDet)
a 854
262
fr0000062234
07/06/18 1 6.585.990
Fnac DartY (fnac)
a 75,3
26627
fr0011476928
26.792.938
Foncière Des murs (fmu)
a 26,6
1030
fr0000060303
11/04/18 1,55 118.057.886
Foncière Des réGions (fDr) ! a 88,2
89078
fr0000064578
15/05/18 4,5 75.278.579
Foncière lYonnaise (flY)
a 58,6
149
fr0000033409
30/04/18 2,3 46.528.974
FromaGeries Bel (fbel)
a 446
1
fr0000121857
18/05/18 7 6.872.335
Futuren (ftrn) g
c 1,13
n/P reGr.
2119
fr0011284991
277.776.587
Geci international (Gecp) g
c 0,182
984342
fr0000079634
01/10/01 0,1 143.231.856
Gecina (Gfc) !
a 145,3
81437
fr0010040865
12/06/18 2,65 76.162.901
Gemalto (Gto) L
a 49,83
272659
nl0000400653
22/05/17 0,43 90.785.956
GenFit (Gnft) !
B 23,72
78009
fr0004163111
31.166.437
GensiGHt (siGht)
c 2,19
21215
fr0013183985
24.766.723
Genticel (Gtcl) g
1,66
49559
fr0011790542
77.850.006
fr0004026714
cnP assurances (cnp) !R
2,82
1,42
1,05
1,06
1,36
3,47
1,69
0,95
1,17
2,73
4,17
2,09
2,21
3,57
0,64
2,06
1,06
1,86
4,47
0,94
0,47
2,35
0,5
1,6
2,52
1,21
5,09
1,07
0,92
2,73
ouv
vol.
nb titres
clot
% Veil % an
bpa
+ haut % mois + haut an per
+ bas % 52 s. + bas an rDt
0,823
0,841
0,816
20,02
20,24
19,92
7,97
8,09
7,95
169,8
170,6
168,8
1500
1556
1494
131,85
133,55
131,1
32,9
33,6
32,56
4,676
4,856
4,662
108,4
109
107,8
42,1
42,1
42,04
6,48
6,48
6,3
34,18
35,15
33,88
13,25
13,55
13,18
94,2
96
93,5
3,13
3,175
3,13
13,39
13,94
13,33
19,12
19,64
18,95
3,61
3,655
3,59
74,85
80,8
73,75
8,785
9,1
8,785
40,8
41,45
40,8
64,6
65,5
64,15
3,21
3,21
3,16
434,8
441,2
432,6
8,11
8,35
8,095
11,025
11,285
10,94
20,57
20,6
20,27
105,5
105,5
104
52,94
54,92
52,52
112,6
113,4
112,2
13,2
13,38
13,16
842
856
842
74,4
75,4
74
26,3
26,7
26,3
88,3
88,3
87,5
58,6
58,6
58
446
446
446
1,13
1,135
1,13
0,179
0,182
0,176
145,6
145,6
144,5
49,98
49,98
49,73
23,42
23,92
23,3
2,16
2,26
2,16
1,57
1,66
1,56
- 0,72 + 67,96
- 3,06
1,223
+102,71
0,491
- 0,4 + 3,97
+ 3,62 21,62
- 0,55 18,41
- 0,62 - 10,59
- 8,29 10,76
- 4,55
7,5
- 0,47 - 6,45
- 4,39 192
- 4,61 168,8
- 3,41 + 15,57
-11,56 1729
+ 16,16 1267
- 1,27 + 48,83
+ 2,93 133,7
+ 59,74 87,52
- 2,03 - 21,47
- 0,6
47,38
- 55,13 28,54
- 2,83 - 48,68
-12,11
9,18
- 39,92
4,66
+ 0,37 + 44,82
+ 2,85 110
+ 43,58 72,5
+ 0,14 + 6,61
+ 0,19 42,8
- 17,19 28,3
+ 0,31 + 3,68
-10
10
+ 4,52
5,8
- 2,43 + 41,36
+20,99 35,95
+ 52,32 23,74
- 0,75 + 27,16
+ 8,34 13,55
+ 49,84
9,832
- 1,73 + 3,13
- 1,05 101,7
+ 12,06 87
- 1,57 - 33,12
- 2,64
5,49
- 36,12
3,1
- 3,32 - 22,26
+ 4,86 19,71
- 41,93
11,59
- 2
- 16,92
- 2,5
23,94
- 5,02 17,94
- 0,69 - 24,48
-22,86
5,92
- 20,66
3,59
- 7,65 - 24,42
-31,46 167,2
+ 35,75 73,75
- 2,93 - 52,51
- 6,64 19,57
- 63,62
8,785
- 1,57 - 12,26
- 2,86 48
- 9,15 34,8
- 0,62 - 11,91
- 4,79 82,286
- 3,79 63,5
- 8,29
3,61
- 8,29
3,14
- 0,91 - 14,34
- 6,93 545,5
- 8,1 382,2
- 2,29 - 20,88
- 9,18
11,78
- 32,86
8,095
- 2,3 + 2,85
- 7,86 12,49
+ 14,53 10,11
+ 1,48 + 6,61
+ 6,72 20,82
- 15,9
15,275
+ 1,44 - 9,05
+ 4,98 125,5
+ 0,61 87,8
- 2,86 - 18,72
-13,67 76,98
+ 8,57 52,52
- 0,18 + 12,26
+ 1,62 117,6
+ 27,74 94,5
- 0,15 - 30,12
- 4,49 19,5
- 27,79 13,14
- 1,41 - 14,6
+ 4,21 1090
- 3,06 786
- 1,13 - 26,12
- 8,37 106,6
- 4,62 74
- 1,13 - 8,11
- 0,75 29,9
+ 0,61 25,3
+ 0,57 - 6,54
+ 0,06 97,3
+ 7,29 84,6
- 0,34 + 7,31
+ 0,69 63,4
+ 5,11
54,4
- 8,98
- 0,45 565
- 20,54 436
1,14
- 0,88
1,125
- 0,83 + 98,89
+ 2,29
0,32
- 18,64
0,09
+ 0,14 - 5,39
- 0,21 161,9
+ 11,31 137,3
+ 0,24 + 0,97
- 0,48 50,38
+ 12,48 49,1
- 1,51 - 2,09
- 3,06 28,28
- 6,47 22
- 1,82 - 65,05
- 6,09
7,68
- 55,09
2,09
- 3,68 - 5,42
-2
2,08
- 14,67
1,42
4,2
4,27
4,83
1,02
0,44
2,99
0,83
0,83
21,61
1,81
1,13
2,12
3,14
1,94
3,07
1,94
4,67
0,55
1,87
2,72
5,88
1,5
2,08
1,78
0,12
1,57
4,21
11,86
Valeurs françaIses
Valeurs mnémo / info /
ouv
ost
vol.
isin / Devise / Date Détach. / Div nb titres
Gl eVents (Glo) g
B 24,05
2618
fr0000066672
13/06/18 0,65 23.986.230
GrouPe crit (cen) g
B 71,7
1183
fr0000036675
27/06/18 4,4 11.250.000
GrouPe Flo (flo) g
c 0,27
eX D s 13/06/17
43827
fr0004076891
08/07/14 0,06 765.157.113
GrouPe GorGé (Goe) g
B 14
2172
fr0000062671
19/06/18 0,32 13.502.843
GrouPe lDlc (lDl) g
c 18,74
nom.
828
fr0000075442
06/10/16 0,5 6.322.106
GrouPe PartoucHe (parp)
25,8
reGr.
13205
11/09/17 0,31 9.627.034
fr0012612646
Gtt (Gtt) !g
a 58,85
39860
fr0011726835
29/05/18 1,33 37.028.800
Haulotte GrouP (piG)
B 12,04
13284
fr0000066755
10/07/18 0,22 31.371.274
HiGH co (hco) g
c 5,5
25139
fr0000054231
01/06/18 0,14 22.421.332
HuBWoo (hbW) g
c
clot
+ haut
+ bas
23,9
24,5
23,9
71,7
71,8
70,9
0,259
0,27
0,259
14,06
14,22
14
18,22
18,78
18,22
25,9
25,9
25,4
58,75
59,2
58,25
11,8
12,2
11,8
5,48
5,58
5,45
% Veil % an
bpa
% mois + haut an per
% 52 s. + bas an rDt
- 1,04 - 2,45
+ 3,46 27,9
- 5,16 22
2,72
- 0,14 - 1,48
+ 2,43 95
- 12,67 67,5
6,14
- 0,39 - 0,38
-3
0,34
- 10,69
0,23
+ 0,43 - 10,27
+ 4,61
19,04
- 30,88 13,24
- 2,46 - 8,85
- 2,46 22,2
- 28,88 15,36
+ 1,57 - 23,35
- 4,07 36,5
- 20,28 23,7
1,2
- 0,42 + 17,27
+20,14 60,55
+ 45,04 47,06
2,26
- 1,99 - 26,84
-16,19
19,68
- 19,29 11,8
1,86
+ 0,74 + 11,84
+10,71
5,58
- 5,52
4,3
2,56
+ 7,6 + 6,25
- 3,41
0,204
fr0004052561
136.345.527
+ 6,25
0,155
icaDe (icaD) !
a 81,8
81,3
+ 0,19 - 0,77
37463
81,8
- 3,04 88,65
fr0000035081
02/05/18 4,3 74.531.428
81,05
+ 8,5
76,25
iD loGistic (iDl) g
B 145
145,4
+ 0,28 + 7,54
1057
145,4
+ 8,67 155
fr0010929125
5.628.475
144,6
+ 4,98 120
iliaD (ilD) !
a 124,7
123,65
- 0,84 - 38,1
94779
125,85
-10,43 214,4
fr0004035913
20/06/18 0,68 58.975.840
122,55
- 43,1
122,55
0,55
imerYs (nK) !
a 63,05
62,2
- 1,66 - 20,8
64342
63,65
- 4,97 87,8
fr0000120859
11/05/18 2,08 79.604.285
61,85
- 14,61
61,75
3,34
inGenico GrouP (inG) LR
a 67,12
66
- 1,67 - 25,85
343400
67,36
-16,29 94,34
fr0000125346
23/05/18 1,6 63.144.527
65,48
- 23,34 62,52
2,27
innate PHarma (iph) g
B 4,652
4,566 - 2,27 - 3,87
65856
4,7
+ 0,79
6,995
fr0010331421
57.600.100
4,55
- 56,8
4,41
insiDe secure (insD)
c 2,73
2,715 - 0,55 - 7,65
45778
2,73
- 3,04
3,12
fr0010291245
44.119.162
2,685 + 9,92
2,215
inter ParFums (itp) g
B 39
39,05
+ 24,33
8259
39,1
+ 4,41 39,8
fr0004024222
09/05/18 0,67 42.965.628
38,9
+ 33,15 30,727
1,72
iPsen (ipn) !
a 143,5
142,55
- 0,25 + 43,17
70938
144,3
+ 0,14 145,65
fr0010259150
04/06/18 1 83.794.128
141,8
+ 31,44 99
0,7
iPsos (ips) !
a 28,84
28,62
- 1,04 - 6,78
33223
29,02
- 4,73 34,5
fr0000073298
02/07/18 0,87 44.436.235
28,5
+ 1,85 25,96
3,04
JacQuet metal serVice (JcQ) g B 24,6
24,5
- 10,91
13239
25
- 5,95 32,9
fr0000033904
04/07/18 0,7 24.028.438
24,4
+ 7,57 24
2,86
JcDecauX (Dec) !
a 26,14
26,04 + 0,15 - 22,51
101395
26,5
-10,76 36,9
fr0000077919
22/05/18 0,56 212.757.582
25,9
- 10,82 25,46
2,15
KauFman & BroaD (Kof)
B 44,16
44
+ 11,03
26305
44,36
- 3,93 47,26
fr0004007813
09/05/18 2,1 21.864.074
43,72
+ 17,65 38,9
4,21
KlePierre (li) LR
a 31,35
31,23
- 0,06 - 14,82
404917
31,4
- 2,1
38,58
fr0000121964
26/04/18 1,96 314.356.063
31,04
- 7,94 31,04
Korian (Kori)
a 28
27,64
- 0,93 - 6,13
66119
28
- 9,08 30,58
fr0010386334
21/06/18 0,6 81.976.425
27,62
- 6,78 22,84
2,17
laFarGeHolcim (lhn) L
a 43,52
43
- 0,83 - 8,59
4
153462
43,52
+ 6,54 51,1
ch0012214059
chf 11/05/18 2 606.909.080
42,59
- 15,12 40,08
laGarDère (mmb) !
a 24,6
24,45
- 0,97 - 8,53
299849
24,88
+ 3,03 27,17
fr0000130213
07/05/18 1,3 131.133.286
24,34
- 10,88 21,99
5,32
latecoere (lat) g
c4
3,98
- 0,87 - 30,3
62513
4
- 5,24
6
fr0000032278
29/06/07 0,75 94.744.952
3,955 - 4,33
3,95
le Bélier (beli) g
c 48
48,2
+ 0,42 - 3,62
1936
48,2
- 8,02 66,3
fr0000072399
29/05/18 1,18 6.582.120
47,9
+ 8,83 47,9
2,45
lna santé (lna) g
B 56
55,8
- 5,26
3165
56
+ 2,39 60
fr0004170017
06/07/18 0,32 9.705.937
55,6
+ 5,24 50,5
0,42
lectra (lss)
B 22,15
22,3
- 11,33
7025
22,35
+14,36 26,3
fr0000065484
02/05/18 0,38 31.577.881
22,15
- 8,98 17,82
1,7
lineData sVices (lin) g
B 36
35,9
- 0,28 - 8,67
313
36
- 0,14 39,45
fr0004156297
05/07/18 1,35 7.293.356
35,85
- 23,39 30,25
3,76
lisi (fii) g
a 31,15
30,85
- 0,8 - 23,07
6731
31,15
- 1,12
41,75
fr0000050353
02/05/18 0,48 54.114.317
30,55
- 20,9
29
1,56
lumiBirD (lbirD) g
c 15,74
15,66 + 0,39 +122,13
6862
15,78
+16
15,8
fr0000038242
15.884.557
15,52 +143,93
6,8
m6-métroPole tV (mmt) !
a 17,5
17,43
- 0,29 - 19,06
98918
17,62
+ 1,1
24,34
fr0000053225
16/05/18 0,95 126.414.248
17,26
- 14,62 16,71
5,45
maisons Du monDe (mDm)
B 24,32
23,72
- 2,15 - 37,17
130588
24,36
-24,41 38,58
23,62
fr0013153541
18/06/18 0,44 45.241.894
- 30,58 23,62
1,86
maisons France conF. (mfc) g B 45,9
46
+ 0,77 - 23,24
2311
46,6
+10,05 63,9
fr0004159473
05/06/18 1,7 6.937.593
45,7
- 22,94 40,1
3,7
manitou (mtu) g
B 32,1
32,75
+ 2,03 + 7,38
8714
33,35
+ 1,71
37,95
fr0000038606
18/06/18 0,62 39.617.974
32,1
+ 9,17 29,5
1,89
marie BrizarD W & s (mbWs)
B 6,3
6,09
- 2,09 - 51,59
46339
6,3
-11,87 13
fr0000060873
27/09/07 0,5 28.336.515
6
- 60,33
5,84
mauna Kea (mKea)
c 2,8
2,775 + 0,18 - 41,46
21956
2,8
+ 6,12
5,41
fr0010609263
23.147.338
2,75
+ 30,9
2,48
mercialYs (merY) g
a 14,65
14,75
+ 1,1 - 20,03
74171
14,75
- 1,27 18,75
fr0010241638
30/04/18 0,68 92.049.169
14,51
- 11,97 14,51
mersen (mrn) g
B 33,85
33,25
- 1,34 - 10,95
25428
33,95
+ 0,15
41,9
fr0000039620
03/07/18 0,75 20.635.491
33,05
+ 1,43 31,65
2,26
metaBolic eXPlorer (meteX) g c 1,982
1,94
- 1,02 - 14,91
16016
1,982
- 2,41
2,52
fr0004177046
23.261.500
1,94
- 15,28
1,922
nanoBiotiX (nano) g
B 15,2
15,13
- 0,46 + 2,02
57978
15,22
-11,42 18,87
fr0011341205
19.633.373
15,03
- 16,55
8,295
natiXis (Kn) LR
a 5,9
5,818
- 1,26 - 11,8
4933986
5,956
- 3,52
7,45
fr0000120685
28/05/18 0,37 3.150.288.592
5,78
- 10,17
5,78
6,36
natureX (nrX) g
B 134,8
134,8
+ 52,2
1137
135
136,6
fr0000054694
03/07/14 0,1 9.568.951
134,8
+ 57,48 84,1
netGem (ntG) g
c 1,895
1,88 + 0,54 - 22,31
2733
1,895 -21,01
2,9
fr0004154060
16/05/18 0,1 29.664.667
1,845 - 23,89
1,83
26,6
neXans (neX) !
a 28,23
27,6
- 2,61 - 46
148289
28,49
- 6,69 52,26
fr0000044448
22/05/18 0,7 43.991.168
27,44
- 41,28 27,04
2,54
neXitY (nXi) !
a 51,65
51,65
+ 4,09
82589
52
- 6,52 56,6
fr0010112524
05/06/18 2,5 56.129.724
51,35
+ 12,15 45,28
4,84
nicoX (coX)
B 8,12
7,95
- 2,21 - 21,6
52805
8,12
- 4,27 10,95
fr0013018124
22.869.669
7,88
+ 1,66
7,66
nrJ GrouP (nrG) g
B 9,02
8,96
- 0,44 - 1,75
4052
9,06
+ 6,67
9,24
fr0000121691
05/06/18 0,15 78.107.621
8,96
- 18,69
7,6
1,67
oeneo (sbt) g
B 9,72
9,66
- 0,62 - 5,76
6899
9,72
- 6,03 10,94
fr0000052680
31/07/18 0,15 63.180.843
9,52
+ 0,21
9,5
1,45
onXeo (onXeo) g
B 1,18
1,177
- 1,09 + 8,98
31963
1,19
- 5,92
2,49
fr0010095596
50.914.722
1,173 - 70,72
1,051
orPéa (orp) !
a 112,9
111,65
- 1,33 + 13,58
128271
113
- 8,37 125,2
fr0000184798
13/07/18 1,1 64.586.323
111,1
+ 12,88 87,5
0,99
Parrot (parro) g
B 4,4
4,43 + 0,68 - 49,77
29117
4,43
- 6,14
9,56
fr0004038263
30.174.671
4,35
- 61,31
4,04
PHarmaGest int. (pha)
65,8
64,8
- 1,22 + 47,44
1324
65,8
+18,03 65,8
fr0012882389
02/07/18 0,75 15.174.125
64,8
+ 38,76 44,05
1
Pierre & Vacances (vac) g
B 28
27,4
- 2,14 - 40,21
3313
28
+ 0,55 45,65
fr0000073041
19/03/12 0,7 9.804.565
27
- 37,97 26
PiXium Vision (piX) g
c 1,688
1,688
- 33,78
9690
1,694
- 6,74
4,085
fr0011950641
20.813.963
1,672 - 68
1,6
Plastic omnium (pom) !
a 35
34,44
- 1,77 - 9,12
166623
35,08
- 8,09 42,21
fr0000124570
02/05/18 0,67 149.866.107
34,2
+ 6,17 34,03
1,42
PlastiValoire (pvl)
B 14,26
14,4
+ 0,84 - 22,99
DiV 8 02/05/17
6109
14,5
- 1,1
20,45
fr0013252186
05/04/18 0,27 22.125.600
14,24
- 34,22 13,9
13,89
PsB inDust. (psb)
c 50,4
49,8
- 0,8 + 11,94
161
50,4
+ 0,61 53
fr0000060329
25/05/18 1,25 3.675.000
49,8
- 2,92 44,2
2,51
rallYe (ral)
a 9,7
9,855 + 2,02 - 33,55
77840
9,9
+ 1,13
16,32
fr0000060618
30/05/18 1 54.999.135
9,7
- 40,24
9,2
10,15
recYleX sa (rX)
c 8,105
8,1
- 1,46 - 37,84
7222
8,215
+ 1,06 15,35
fr0000120388
04/07/90 0,61 25.741.482
8,1
- 13,28
7,69
rémY cointreau (rco) !
a 124
122,5
- 0,97 + 6,06
55418
124,8
+ 7,27 131,3
fr0000130395
31/07/18 1,65 50.223.800
121,8
+ 26,92 99,05
1,35
reXel (rXl) !
a 13,45
13,3
- 1,01 - 12,04
882390
13,55
+11,16
15,58
fr0010451203
04/07/18 0,42 303.988.899
13,17
+ 4,6
11,82
3,16
roBertet sa (cbe)
B 400
400
+ 33,33
c.i.P.
68
400
- 5,88 477
fr0000045601
28/06/18 5,2 143.582
400
+ 42,34 330
1,15
roBertet sa (cbr)
B
/121016
c.D.V. nom.
fr0000045619
rotHscHilD & co (roth)
a 31,85
31,25
- 1,11 + 2,34
16127
31,85
- 1,11
33,85
fr0000031684
22/05/18 0,68 77.462.512
31
+ 0,16 28,25
2,18
ruBis (rui)
a 50,95
50,45
- 0,69 - 14,46
DiV 2 28/07/17
127648
51,05
- 3,07 65,6
fr0013269123
08/06/18 1,5 96.811.004
50
- 8,06 46,72
2,97
sartorius steD. Bio. (Dim)
a 103,7
103,6
+ 0,19 + 71,84
DiV 6 10/05/16
44654
105,3
+ 9,17 107,2
fr0013154002
09/04/18 0,46 92.180.190
103,2
+ 65,89 59,75
0,41
saVencia (bh)
B 74,8
74,6
- 7,58
800
75
- 4,11 90,8
fr0000120107
14/05/18 1,4 14.032.930
74,4
- 12,03 72,8
2,15
srD suite
Valeurs françaIses
Valeurs mnémo / info /
ouv
ost
vol.
isin / Devise / Date Détach. / Div nb titres
scor (scr) LR
a 33,7
468079
fr0010411983
30/04/18 1,65 191.807.715
seB (sK) !
a 155,6
52528
fr0000121709
21/05/18 2 50.169.049
seQuana (seQ)
c 0,47
217271
fr0011352590
65.183.351
ses-imaGotaG (sesl) g
B 28,65
2371
fr0010282822
25/06/12 0,5 14.376.762
sHoWroomPriVé (srp) g
B 6,41
70879
fr0013006558
32.804.103
B
siPH (siph) g
fr0000036857
14/06/18 0,79 5.060.790
soitec (soi) !
B 65,75
eX-Ds 13/05/16 reGr.1P20
135835
fr0013227113
30.311.510
solocal GPe (local) g
B 1,042
reGr.
2096385
fr0012938884
582.684.440
somFY (so)
a 79
1028
fr0013199916
01/06/18 1,3 37.000.000
soPra steria GP (sop)
a 149,8
23924
fr0000050809
03/07/18 2,4 20.547.701
sPie (spie) !
a 15,02
186588
fr0012757854
29/05/18 0,4 150.000.000
sQli (sQi)
26,2
3912
fr0011289040
21/07/17 0,88 4.425.786
c 0,165
st DuPont (Dpt) g
80034
fr0000054199
16/09/14 0 524.279.556
steF (stf) g
B 100,8
233
fr0000064271
04/05/18 2,45 13.165.649
stentYs (stnt) g
c 1,162
12975
fr0010949404
26.824.657
suez enVironnement (sev) LR a 12,55
1486263
fr0010613471
22/05/18 0,65 621.362.579
suPersonic im. (ssi) g
c 2,135
51455
fr0010526814
23.209.127
sWorD GrouP (sWp) g
B 33,9
4696
fr0004180578
03/05/18 1,02 9.544.965
sYnerGie (sDG) g
B 38,9
4885
fr0000032658
20/06/18 0,8 24.362.000
a 23,98
tarKett (tKtt) !
81446
fr0004188670
03/07/18 0,6 63.722.696
a 1,161
tecHnicolor (tch) !
1338794
fr0010918292
21/06/17 0,06 414.461.178
telePerFormance (rcf) !
a 161,5
103166
fr0000051807
25/04/18 1,85 57.780.000
terreis (ter)
B 42,4
48
fr0010407049
15/05/18 0,41 25.239.254
tF1 (tfi) !
a 8,715
151609
fr0000054900
30/04/18 0,35 209.895.340
tHales (ho) LR
a 115,3
206946
fr0000121329
30/05/18 1,3 212.873.485
tHermaDor GrouPe (thep)
B 56,6
770
fr0013333432
9.109.752
tiKeHau caPital (tKo)
a 27,8
eX D s 03/07/17
2264
fr0013230612
30/05/18 1 70.888.284
c 7,94
touaX (toup) g
231
fr0000033003
30/12/14 0,5 7.011.547
transGène (tnG)
B 3,05
56831
fr0005175080
62.275.923
triGano (tri) g
B 120
30253
fr0005691656
11/01/18 1,3 19.336.269
uBisoFt entertainment (ubi) LRa 91,76
516751
fr0000054470
113.918.191
Vallourec (vK) !
a 4,9
5497084
fr0000120354
04/06/15 0,81 457.987.760
ValneVa (vla) g
B 4,015
57924
fr0004056851
78.773.618
Vicat (vct) !
a 53,5
11283
fr0000031775
20/04/18 1,5 44.900.000
a 59,5
Vilmorin & cie (rin) !
6901
fr0000052516
13/12/17 1,6 20.833.902
VirBac (virp) g
a 129,4
4188
fr0000031577
26/06/15 1,9 8.458.000
VranKen-PommerY m. (vrap)
B 24,2
1190
fr0000062796
06/07/18 0,8 8.937.085
WaVestone (Wave)
B 156,2
1476
fr0004036036
01/08/18 0,81 5.049.123
WenDel (mf) !
a 123,2
68456
fr0000121204
22/05/18 2,65 46.279.301
WorlDline (Wln) !
a 50,8
52735
fr0011981968
133.451.173
X-FaB silicon (Xfab)
a 7,95
31215
be0974310428
130.781.669
a
XPo loGistics (Xpo) g
fr0000052870
12/07/18 0,8 9.836.241
clot
+ haut
+ bas
33,81
34
33,53
154,9
156,7
153,9
0,458
0,47
0,446
28,55
28,65
28,3
6,12
6,42
6,1
% Veil % an
bpa
% mois + haut an per
% 52 s. + bas an rDt
+ 0,84 + 0,79
+ 4,55 36,89
- 6,02 30,84
4,88
- 0,64 + 0,29
+ 4,73 175,9
+ 1,18 142,7
1,11
- 2,55 - 33,62
- 1,08
0,9
- 51,79
0,44
- 0,35 - 4,39
+ 4,77 30,9
- 1,21 23,6
- 4,38 - 3,47
-14,04 11,7
- 64,31
6,1
- 0,6 - 0,66
- 2,7
87,9
- 0,12 80,7
63,8
- 2,15 + 7,32
65,75
-14,76 86,15
63,65 + 28,19 54,6
1,007 - 2,89 + 21,33
1,043
- 9,52
1,297
0,996 + 6,34
0,832
78,9
- 0,13 - 4,21
79,5
+ 1,81
91
78,5
- 3,08 73
7,73
148
- 1,2 - 5,04
150,4
-15,38 187,9
147,6
+ 3,68 138,6
1,62
14,65
- 2,14 - 32,5
15,09
-16,81 22,4
14,6
- 35,69 14,6
2,73
27,95 + 6,68 - 19
27,95
+ 9,14 39,22
26,2
- 37,02 24,537
0,165 + 0,3 + 10
0,165
+ 1,85
0,205
0,164
- 2,94
0,137
100,2
- 0,4 + 6,12
101,4
- 1,38 115
100,2
+ 1,21 92
2,45
1,154
- 1,37 - 24,69
1,174
- 2,2
2,011
1,154 - 26,91
1,14
12,5
- 0,4 - 14,76
12,63
+ 8,98 14,925
12,425 - 20,58 10,58
5,2
2,1
- 1,64 + 11,7
2,145
- 8,7
2,45
2,06 + 29,63
1,508
34
+ 0,3 + 0,47
34,15
+ 2,1
37,8
33,9
+ 2,01 32,5
3,53
37,45
- 3,97 - 14,66
38,9
- 5,19 54,5
37,45
- 8,59 37,45
2,14
23,42
- 2,58 - 33,05
24,28
+4
37,34
23,1
- 34,91
21,24
2,56
1,148
- 60
1,167
+11,89
3,328
1,133 - 62,74
0,995
159,7
- 1,12 + 33,7
162,3
+ 1,65 162,3
158,5
+ 37,49 111
1,16
42,2
- 0,24 - 1,4
42,4
+ 0,96 48,2
42,2
+ 0,21 39,2
8,595 - 0,98 - 30,04
8,73
-11,07 12,89
8,56
- 31,29
8,56
4,07
114,85
- 0,3 + 27,78
115,4
+ 0,22 116,75
114,05
+ 21,01 84,3
1,13
56
- 1,32
56,6
- 1,06 66,5
56
+ 20,46 54
28
+ 0,72 + 27,56
28
+ 3,32 29,3
27,8
+ 29,03 21,4
3,57
7,94
- 32,08
7,96
-13,51
12,4
7,94
- 40,57
7,78
3,04
- 0,16 + 7,42
3,065
- 3,34
3,46
2,99
- 7,03
2,715
115,5
- 3,51 - 21,59
120
- 3,59 180
115,1
+ 1,81 112,3
1,13
89,38
- 3,56 + 39,35
92,68
-10,03 107,9
88,88 + 64,85 61,6
4,748 - 3,26 - 5,7
4,909 - 8,27
6,078
4,661 + 5,53
4,152
3,995
+ 44,22
4,025
- 0,62
4,19
3,96 + 40,67
2,78
52,7
- 0,94 - 19,9
53,5
- 4,96 70,9
52,35
- 8,81 52,35
2,85
58,1
- 1,69 - 34,23
59,7
+ 4,31
91,9
58,1
- 25,51 55,5
2,75
128
- 1,24 + 3,64
129,4
+14,08 130,4
127,2
- 11,72 103
24,3
+ 0,41 + 2,97
24,3
+ 2,97 24,7
24
+ 0,04 22,3
3,29
156
- 0,13 + 26,53
158,4
- 9,51 180,6
155,8
+ 55,07 124
0,52
122,6
- 0,73 - 15,1
124,3
- 0,57 152,6
121,1
- 5,29 111,7
2,16
50,1
- 0,69 + 23,19
50,85
- 3,93 55,15
49,9
+ 43,57 39,74
7,77
- 1,15 - 19,09
7,95
- 1,4
11
7,76
- 9,12
7,63
+ 16,5
+ 3,45 322
+ 41,54 242
80
Autres Valeurs de la Zone euro
Gemalto (Gto) L
nl0000400653
noKia (noKia) R
fi0009000681
ses (sesG) LR
lu0088087324
a 49,83
272659
22/05/17 0,43 90.785.956
a 4,583
339387
31/05/18 0,13 5.839.404.303
17,815
690830
23/04/18 0,68 359.506.172
49,98
49,98
49,73
4,5
4,611
4,492
17,8
17,98
17,665
+ 0,24 + 0,97
- 0,48 50,38
+ 12,48 49,1
- 1,47 + 15,56
- 9,8
5,386
- 16,54
3,845
- 0,25 + 36,82
- 1,47 18,31
- 10,53 10,55
4,21
11,86
0,3
15,20
4,22
4,49
VALeurs Zone InternatIonale
General electric (Gne)
11
8308
usD 15/06/18 0,08 8.691.081.000
8,192
6724
Gb0005405286
usD 17/05/18 0,1 19.920.503.320
laFarGeHolcim ltD (lhn) L
a 43,52
153462
ch0012214059
chf 11/05/18 2 606.909.080
scHlumBerGer (slb)
a 56,4
5549
an8068571086
usD 05/06/18 0,5 1.434.212.164
stallerGenes Greer (staGr) a 27,1
232
Gb00bZ21rf93
19.738.742
us3696041033
HsBc (hsb)
10,96
11,02
10,52
7,95
8,192
7,95
43
43,52
42,59
55
56,8
54,6
26,9
27,1
26,75
+ 0,55
- 7,9
- 48,69
- 1,77
- 1,47
- 2,81
- 0,83
+ 6,54
- 15,12
- 3,51
- 5,17
+ 2,23
- 0,74
- 1,47
- 23,23
- 25,39
16,12
10,32
- 6,91
8,996
7,497
- 8,59
51,1
40,08
- 1,54
65,4
51
- 30,15
41,7
22,6
1,29
52,19
4
3,45
24 // FINANCE & MARCHES
Jeudi 16 août 2018 Les Echos
euronext//taux&changes//matières premières
actions
françaises
EuronExT hors srd
isin
fr0013341781
fr0000076887
fr0013185857
fr0000076861
be0974269012
fr0000062978
fr0012821890
fr0004152874
fr0013296746
fr0000053043
fr0000036105
fr0000044612
fr0000062804
fr0000053837
fr0000039216
fr0011051598
fr0013258589
fr0010481960
fr0012185536
fr0000076952
fr0011992700
fr0004042083
fr0000061780
fr0013183589
fr0011800218
fr0000064123
mc0000031187
fr0013258399
fr0000062788
fr0000035370
fr0000062150
fr0011592104
fr0004548873
fr0000074254
fr0000078958
fr0010151589
fr0012969095
fr0000064156
fr0000072894
fr0000064446
fr0010193979
fr0000078339
fr0000053506
fr0010309096
fr0012633360
fr0012616852
fr0000037475
fr0000060907
fr0000054322
fr0000060824
fr0000053399
fr0013335742
fr0004031763
nl0010489522
fr0000065393
fr0000044323
fr0000185506
fr0010483768
fr0000045213
fr0010461053
fr0000045239
fr0000045551
fr0000185514
fr0000044364
fr0000045528
fr0000045346
fr0000045544
fr0000045304
fr0000050395
fr0007317813
fr0011026749
fr0000036774
fr0010879056
fr0013283108
fr0000035784
fr0012202497
fr0000065260
fr0000052839
fr0010099515
fr0000072373
fr0000031023
fr0012650166
fr0004030708
fr0000120669
fr0000061475
fr0000075343
fr0010490920
fr0000064164
fr0000037343
fr0000039026
fr0000062341
fr0000062507
fr0000038184
fr0000063034
fr0011271600
fr0000062101
fr0000061418
fr0000060535
fr0000076986
fr0000035123
fr0000074759
fr0000065930
fr0000064362
fr0000038499
fr0010341032
fr0011277391
fr0000063265
fr0000053944
fr0013030152
fr0010588079
fr0000031973
fr0000030611
fr0000034894
fr0000053035
fr0010501692
fr0011799907
fr0000061459
fr0004038099
fr0000065971
fr0000124232
fr0004010338
fr0004050300
fr0010214064
fr0004155000
fr0000032526
fr0000066722
fr0004035061
fr0000038531
fr0012821916
fr0000065278
fr0000051393
fr0000030827
fr0000033243
fr0000036980
fr0000066219
fr0000071797
fr0000064297
fr0000060451
fr0000064958
fr0013233012
fr0000072597
fr0004026151
fr0000073843
fr0012872141
fr0004029411
fr0000039638
fr0000066607
fr0000035263
fr0004027068
fr0006864484
fr0000075673
fr0000121295
fr0004165801
fr0004023208
fr0000033599
fr0000121352
fr0000030074
fr0000032302
fr0000051070
fr0011742329
valeur
ouv
+ht +bs
2crsi
c 10,7
10,7
10,4
a.s.t. groupeg
c 10,14 10,22 10
abeo
c 35,7
36
35,7
acteosg
c 3,06 3,12
3,05
ad capital
adl partnerg
c 14,95 14,95 14,8
adux (ex:hi media) c 3,95
3,99
3,95
advenisg
c 1,855 1,855
1,855
advicenne
c 11,726 11,726 11,726
advini
c 32,6
33
32,2
affine reg
c 16,06 16,18
16,04
afone
c 9,3
9,75
9,3
alpha mos
c
altamirg
b 16,62 16,62
16,44
altareit
b545
545
545
amoebag
c 4,79 4,79
4,585
antalis
b 1,458 1,458 1,422
argang
b 45
45,3
44,7
artea
c
artois
a
ateme
c 13,88 13,88
13,72
au femining
b 37,7
37,9
37,5
augros cp
c 6,5
6,5
6,5
aures tech.
c 42,5 43
41,35
awoxg
2,07 2,12
2,07
baccarat
b
bains monaco
b 53,8 53,8
52
balyo
c 3,67
3,68
3,545
barbara bui
c
bastide
c 46,3 46,5
45,1
bleecker
c
blue solutionsg
16,05 16,05 16
bourbon!g
a 5,26 5,29
5,1
bourse direct
c 1,59
1,59
1,59
business et dec.g
c
cafom
c 9
9,15
9
capelli
46,1
46,1
45
carp.de partic.
c
castg
c 3,94 3,94
3,87
catering inter.g
b 16,25 16,3
16,25
cbo territoriag
c 3,74
3,75
3,73
cca intern.
c
cegedimg
b 33
33,1
32
cegerealg
b 37,2
37,4
37,2
cellnovog
c 2,845 2,875 2,805
cerenisg
b 1,92
1,954 1,91
cfi
c
chausseria sa
c
cibox inter.g
c 0,218 0,221
0,21
clayeuxg
c
cnimg
b109
109
107,5
cogelec
c 11,8
11,898 11,72
coherisg
c 2,32
2,33
2,26
constellium
courtois
c144
144
143
cr alpes prov.
c
cr atl. vendée
c 129,52 130,72 129,52
cr brie picard.
b 24,4 24,6
24,4
cr ille vilaine
c 101
101
100,9
cr languedoc
c 73,81 74,5
73,81
cr loire hte-loire c 90
90,5
90
cr morbihan
c 81,09 81,09 81,09
cr nord france
b 21,55 21,65
21,2
cr norm. seine
c 128,68 128,7
128,3
cr paris idf
b 91,98 91,99 91,94
cr rhône-alpes
c 197,98 197,98 197,98
cr toulouse
c 111,78 111,78 111,78
cr tour. poitou
c104,98 105,3 104,2
crosswood
c
cs-com. et syst.g
c 6,86 6,86
6,68
daletg
c 14,6
14,6
14,6
dane-elec memoryg c
deinove
2,475 2,49
2,455
delta plus group b 50
51
50
digigram
c 0,785 0,785 0,785
dms
c 1,155 1,185
1,145
docks pétroles a c540 540
540
dom securityg
c 61,8
61,8
61,8
ecag
c 15,4
15,4
15,4
egideg
c 2,19
2,22
2,17
elect. strasbourg b 115,5 115,5
115
electro powerg
c 10,6
10,7
10,45
encres dubuitg
c 5,4
5,5
5,4
essog
b 44,8 45,6
44,15
eurasia fonc inv
c 0,184 0,184 0,184
euromedis groupeg c 6,85 6,85
6,85
europacorpg
c 1,74
1,76
1,65
exacompta clairef. c 125
125
125
expl. prod. chim.
c
expl. prod. chim.
c
f.i.e.b.m.
c
f.i.e.b.m.
c
f.i.p.p.
c 0,303 0,304 0,303
fauvet-girel g
c
fermentalgg
3,11
3,115
3,03
fermière cannes
b
fiducial office
c 28
28
28
fiducial re
b 195
195
194
fin. moncey
a
finatis
b 47
47,6
47
fleury michon
b 50,2 50,4
50,2
foncière 7 inv.
c
foncière atland
c 114
114
114
foncière euris
b 31,8
32
31,8
foncière inea
b 40
40
39
foncière paris nord c 0,045 0,045 0,044
foncière r-paris
c
foncière volta
c
française energie c 14,95 14,95 14,6
frey
b 28,8 28,8
28,8
fsdv
c
galimmo
c 24,2 24,2
24,2
gaumont
b 142,5 142,5
142,5
gea
c 96
96
96
generixg
c 3,63
3,68
3,63
genomic visiong
0,87 0,875 0,8
gérard perrier
c 59,8 60
59,8
gfi informatiqueg b 8,1
8,1
8,1
graines voltZ
c 40
40
38,6
groupe ird
c 25,4 25,4
25,2
groupe jaj
c
groupe openg
c 30,05 30,05 29,3
groupe piZZorno
c 20,6 20,6
20,6
groupe sfpig
c 3,16
3,2
3,16
guerbetg
b 58,5 58,5
57,3
guillemot corp.g
c 5,02 5,02
4,65
guy degrenne
c 0,181 0,181
0,181
hf companyg
c 6,98
7,02
6,96
hipay group
c 14,9
15
14,75
hopscotch groupeg c 7,58
7,6
7,58
idi
b 44,5 44,7
44,5
ige + xaog
c 136,5 136,5
136,5
immo. dassault
b 54,2 54,2
53,6
immo. hôtelière
c
ind. fin. ent.
c
infotelg
c 49,35 49,35 49
innelec mult.g
c 5,86 5,86
5,58
installux sa
c
intexa
c
inventiva
b 8,5
8,5
8,18
it linkg
c 8,16
8,16
8,12
itesoftg
c 3,72
3,72
3,72
its groupg
c 7,42
7,42
7,38
jacques bogart
c 6,82 6,82
6,62
keyrusg
c 6,08 6,1
6,02
la foncièreverte c
lacroix sa
c 26
26,9
26
lafuma
c 20,8 20,8
20,8
lanson-bcc
b 31,2
31,4
31,2
laurent-perrier
b 113
113
113
le tanneurg
c
lebon
c144
144
143,5
les hôtels de paris c
les nx constr.
b 47
47,6
46
lexibookg
c 0,902 0,902 0,9
locindus
b 24,9 24,9
24,9
malteries fr-b
c505 505
505
manutan inter.g
b 73,6
73,8
72,4
maurel & prom!
a 6,03 6,06
5,66
mcphy energyg
5,85 5,85
5,77
clôt écart vol
10,4 - 3,7
15442
10,2 + 0,59
5754
36
+ 1,12
469
3,09 - 0,64
1985
0,09
14,8 - 1
3,99 + 1,01
1,855+ 0,27
11,726
33
+ 1,85
16,04 - 0,13
9,75 - 1,52
331
876
1
91
58
434
103
0,411
16,56 - 0,12
545
+ 7,92
4,745+ 0,53
1,446- 0,96
44,7 - 0,45
7378
5
17837
5804
649
10,5
6250
- 1,01
- 1,26
- 13,33
- 2,93
+ 1,45
3912
562
647
3706
7228
52,4 + 0,77
3,58 - 2,72
2286
26254
13,72
37,5
6,5
41,35
2,1
222
7,25
- 2,38
1337
16
- 0,31
5,13 - 3,57
1,59 + 1,27
420
39375
100
45,1
90
7,72
9,15 + 1,67
45
- 2,39
29
541
54
3,87 - 1,78
16,3 + 0,31
3,73 - 0,27
883
718
1881
4,99
32
- 3,03
37,4 + 0,54
2,83 - 0,7
1,912+ 0,11
6551
14
11742
83682
1,9
0,001
0,211 - 0,94 485938
0,25
107,5 - 1,38
11,752- 0,41
2,26 - 2,59
77
694
5741
actions
françaises
EuronExT hors srd suite
isin
fr0000061244
fr0000052623
fr0000064404
fr0010298620
fr0000077570
fr0011584549
fr0000064180
fr0004034320
fr0000060196
fr0000037970
fr0011341205
fr0013018041
fr0000120560
fr0004050250
fr0012789386
fr0010298901
fr0010428771
fr0000075392
fr0013190410
fr0010609206
fr0013318813
fr0010263202
fr0000038465
fr0011027135
fr0000053514
fr0000066441
fr0012432516
fr0000060832
fr0004044600
fr0012613610
fr0010380626
fr0010211615
fr0000044471
fr0000075954
fr0000039091
fr0013344173
fr0000060071
fr0000060121
fr0006239109
fr0000039109
fr0004175842
fr0011950682
fr0000060790
fr0000074122
fr0013214145
fr0004016699
fr0010209809
fr0000072563
fr0000078321
fr0000038804
fr0000075517
fr0000065864
valeur
ouv
+ht +bs
clôt écart vol
mecelec
c
1,63 + 0,87
medasysg
c 0,395 0,396 0,38
0,396- 0,25
7266
média 6
c 13,55 13,55
13,55
13,55 + 0,37
1
memscapg
c 1,97
1,97
1,945
1,96 - 0,51
3978
micropoleg
c 1,35
1,35
1,34
1,35
4546
mndg
2,03 2,04
2,025
2,025
24838
moul. strasbourg c
645
mr bricolage sa
b 12,6
12,6
12,5
12,5 - 0,79
171
mrm
c 1,47
1,53
1,47
1,53
392
77
musée grévin
c
nanobiotixg
b 15,2
15,22
15,03
15,13 - 0,46
57978
navya
b 6,94 6,94
6,85
6,86 - 0,74
4374
neopost!
a 22,6
22,6
22,04
22,16 - 1,42
44519
neuronesg
b 22,9 22,9
22,9
22,9 + 0,44
2356
nextstage
c102
102
102
102
1
officiis propertiesg c 1,59
1,59
1,59
1,59
1
ol groupeg
c 2,95 2,97
2,94
2,94 + 0,34
12096
orapig
c 8,02 8,1
8,02
8,06 + 0,5
672
orchestra-pre.
c 1,415 1,415
1,37
1,38 - 2,47
4982
orege
3,34 3,34
3,31
3,34
620
paragon id
c 32
32
30
30
- 6,25
426
c
78
parefg
passat
c 4,19
4,2
4,19
4,2
501
patrimoine & com
b 19,8
19,8
19,6
19,6 - 1,01
724
pcas g
c 16,34 16,34 16,1
16,1 - 1,23
775
poujoulat
c
34,6
poxelg
c 6,86 6,9
6,76
6,76 - 1,46
19053
precia g
c
206
- 1,92
prismaflexg
c 18,35 18,45 16,95
17,65 - 3,82
3968
prodways group
b 4,26 4,27
4,205
4,205- 0,47
12526
prologueg
c 0,616 0,629 0,6
0,607- 0,66
37520
quotium tech.
c
21
ramsay gds
b 21
21
19,5
19,5 - 7,14
653
riberg
c 3,37
3,395 3,285
3,39 + 0,89 29262
robertet sa
b504 504
500
500
- 0,4
82
roche bobois
b 22,2 22,2
22
22
- 0,9
194
s.a.m.s.e.
b 156
157
156
156
285
sabeton
c 25,2
25,2
25,2
25,2 - 1,56
200
c 7
7
6,9
6,9 - 1,43
481
scbsmg
séché env.g
b 27,9 28
27,9
28
28
selectirente
c 70,5
71
70,5
71
+ 1,43
100
sergeferrari group c 8,94 8,94
8,9
8,92
131
signaux girod
c 26,7
27
25,5
25,5 - 4,49
2871
sii
c 25,8 26,1
25,5
25,7 + 1,18
2570
smcp
a 24,35 24,35 23,475 23,5 - 3,49
35905
smtpcg
b 20,95 20,95 20,5
20,6 - 3,29
1474
2,6
soc. fr. casinos
c
sodifrance
c
19
soditech ing.
c
0,86
sofibus
c
186
14,9
14,9
14,9
5
soft computingg c 14,9
sogeclairg
c 37,3
37,3
37,1
37,1 - 0,54
225
isin
fr0000131732
fr0000063307
fr0004529147
fr0004037182
fr0000066482
fr0000060949
fr0000064388
fr0000039240
fr0000036816
fr0010127662
fr0000079147
fr0000054215
fr0000034548
fr0000074197
fr0000062465
fr0004186856
fr0000066680
fr0000050049
fr0000035719
fr0000065765
fr0004183960
fr0011995588
fr0004034072
fr0011471291
valeur
spir com.
tayninh
tessig
thermocompactg
tipiak
tivoly
tonna elect.
toupargel groupe
tour eiffel
txcellg
u10g
unibel
union fin. fr. bque g
utig
verneuil part.
vetoquinolg
videlio (ex:iec)
viel et cieg
viktoria investg
visiodentg
voluntis
voltalia
xilam animationg
ymagisg
ouv
c 2,73
c
b 176,5
c
c 88,5
c 36,2
c
c 3,78
b 50
2,425
c 3,27
a
b 28
c 0,61
c 2,38
b 53,4
c 1,68
c 5,36
c
c
c 11,8
b 9,48
c 42,4
5,46
+ht
2,83
+bs
2,73
us4282911084
us4567881085
ma0000011488
us58933y1055
us7427181091
lu0934195610
us9098831004
ch0008175645
ga0000121459
us91912e1055
bmg9887p1068
actions
françaises
EuronExT hors srd suite
clôt écart vol
2,83 - 0,35
50
1,36
177,5
175,5
177
+ 0,57
111
88,5
36,2
88,5
36,2
88,5
36,2
- 0,55
25
1
3,78 - 0,53
50,2 + 0,4
2,42 - 0,41
3,28
3
44
66593
3501
35,5
aperam
beni stabili
celyad
cnova nv
dexia
euronext
mainstay medical
montea cva
nokiaR
rentabiliweb gpg
robeco nv
rolinco
a 40
c
a
c
a
- 4,13
56
c
15,2
13
59,5
71,8
13,1
59,5
72
12,7
59
71,8
13,1
59
72
1260
194
866
- 0,84
+ 1,12
59,13
19,91
c 48,4
a 138,5
48,4
138,5
48,4
135
48,4 + 0,83
135
- 0,74
9,95 - 0,42
c
50
525
0,02
0,41
3,78
3,78
50,2
50
2,435 2,415
3,28
3,13
EuronExT groWTh (sélection)
isin
fr0010641449
fr0010397760
fr0012788065
fr0012816825
fr0011053636
fr0011648716
fr0010907956
fr0000035818
fr0004166197
fr0000044810
fr0010342329
fr0012819381
fr0013204070
fr0000077562
fr0004153930
fr0010458729
fr0004155687
fr0004032746
fr0004171346
fr0000064529
fr0000061608
fr0004197747
fr0013263878
fr0004155240
fr0004045847
925
28,1
0,61
2,38
53,4
1,68
5,46
27,9
0,61
2,38
52,4
1,68
5,36
27,9 + 0,36
0,61
2,38 + 0,85
53,2 - 0,38
1,68
5,36
75
1
4
34
1
1494
4,74
2,06
11,8
9,48
42,7
5,52
11,5
9,29
42
5,44
11,6
9,31
42,3
5,5
- 1,7
- 1,79
- 0,24
+ 0,73
836
453
7777
1178
auTrEs valeurs de la Zone euro
lu0569974404
it0001389631
be0974260896
nl0010949392
be0974290224
nl0006294274
ie00bjys1g50
be0003853703
fi0009000681
be0946620946
nl0000289783
nl0000289817
hexcel
infosys
maroc telecom
merck and co inc
procter & gamble
rorento cdh
rusal plc
televerbier
total gabon
vale sa
Zci limited
40,09
38,58
26
26
4,26 4,26
4,52 4,66
54
54,15
25,14
4,26
4,52
52,55
38,68 - 3,59
0,726 - 1
25,18 - 2,1
4,26
4,66 + 1,3
52,75 - 2,41
46,6
4,492
46,9
4,5
39,53
41,38
39,53 + 0,66
41,38 + 0,05
15614
1
88
70044
ouv
0,348
0,078
9,06
2,4
0,356
7,15
26,75
59,9
30,1
0,112
0,294
28,55
7,82
4,96
0,465
0,266
0,334
0,317
0,92
+ht
0,348
0,08
9,06
2,445
0,373
7,32
27
60
30,1
0,112
0,305
28,7
7,9
4,96
0,467
0,274
0,351
0,321
0,92
+bs
0,337
0,076
9,06
2,39
0,335
7,15
25,85
59,4
30,1
0,107
0,285
28,5
7,76
4,96
0,464
0,264
0,322
0,311
0,909
clôt écart vol
0,343- 0,58
24851
0,079- 2,95 10190555
9,06
1
2,39 - 1,04
13084
0,355- 5,21 623730
7,27 + 2,25
3849
26,1 - 2,43
7024
59,8 - 0,17
499
30,1
1
0,107 - 3,95 1711320
0,287- 6,06 1268709
28,7 + 0,7
3724
7,8 - 1,02
3201
4,96
1
0,464- 0,22
4803
0,266- 1,48
18744
0,348+ 8,75 85979
0,311 - 0,64 156231
0,909- 2,78
7109
88
14,2
14,2
14,2
14,2
1,36
1,395
1,355
1,355
12,2
12,6
12,2
12,25 + 2,08
0,388 0,388 0,375
0,375- 3,35
138
138,5
133,5
138
- 0,36
cErTiFicaT/Fonds
14,4
46,9
47,2
a 4,583 4,611
c
39,53 39,53
41,38 41,38
valeur
agrogeneration
auplata
biocorp
biophytis
blockchain group
carbio
carmat
esker
evolis
europlasma
gaussin
groupe guillin
groupe parot
hiolle industries
hybrigenics
implanet
mastrad
neovacs
nextedia
nsc groupe
piscines desjoyaux
theradiag
umanis
vergnet
voy. du monde
- 1,47
339387
8,98
investir 10
i10gs - Fr0011630474
Fr0013284114
INVESTIR 10 GRANDES VALEURS
INVESTIR PEA PALATINE
10
1302
3666
89235
409
-1,77
-0,05
132.02
99.5
VaLEurs Zone internationale
ch0008853209
sn0008626971
cm0000035113
us1491231015
sn0000033192
gb0002374006
us5324571083
ci0000053161
ch0308403085
agta record
bras. ouest afr.
brass. cameroun
caterpillar inc.
cfoa
diageo
lilly and co
forestière eq.
geneurog
b 64,5
c
b 94
116,5
c
31,415
90
c
b 5,96
64,5
64,5
94
116,5
94
114,5
1
64,5
350
- 4,18
120
605
31
- 2,19
90,5 + 3,43
133
20
94
114,5
3,02
31,415 31
90,5
90
750
5,96
5,94
5,94 - 0,34
1485
11
- 0,69
4
130,7 + 0,91
24,48 + 0,33
100,9 - 0,08
74,5 + 0,92
90
81,09
21,4 - 0,47
128,7
91,94 - 0,05
197,98 - 0,01
111,78
105,3 + 0,19
326
3673
49
180
202
2
6704
50
194
27
1
431
143
112,1
4,06
6,76 - 0,88
14,6
3161
244
0,56
2,46 - 0,81
50
- 0,99
0,785
1,185+ 0,42
540
61,8 + 1,31
15,4
2,2 + 0,92
115
10,7 + 3,88
5,5 + 1,85
45,6 + 4,35
0,184- 26,4
6,85
1,66 - 4,05
125
7895
1974
7000
4634
7
3
7
5792
133
4966
1036
802
500
101
81863
91
860
825
6,3
128
0,304+ 3,05
5000
24
3,03 - 2,57
5953
1620
- 0,51
1
17
47,6 + 0,85
50,4 + 0,4
61
35
28
194
5600
2,28
114
32
+ 0,63
39,8 - 0,25
0,045- 0,44
1
320
200
12508
34,97
4,16
14,6 - 2,34
28,8 - 0,69
384
18
49
24,2
1
142,5 + 0,71
11
96
+ 0,21
1
3,68 + 1,38
6427
0,838 - 2,56 244350
59,8
41
8,1
1
38,6 - 3,5
101
25,2 - 0,79
181
1,85
29,55 - 1,01
20,6 - 0,48
3,2 + 1,27
58
4,75 - 5,75
0,181+ 0,56
7,02 + 0,86
15
7,6 + 0,26
44,7 + 0,45
136,5
54,2
4293
185
3698
1581
27531
1
117
124
1011
24
3
52
1,04
67,5
49
5,8
- 1,02
2346
8143
370
Taux ET changEs
changEs : cours au comptant
cours
bce
var.
veille
en %
var.
année
en %
dollar us
1,1331
livre sterliNg
0,893
FraNc suisse
1,1269
couroNNe daNoise
7,4558
couroNNe Norv.
9,5989
kuNa croate
7,4286
couroNNe suedoise
10,45
dollar caNadieN
1,4908
yeN JaPoNais
125,367
dollar australieN
1,5664
rouble russe
76,6905
rouPie iNdieNNe
79,833
dollar Neo-zelaNdais 1,7281
couroNNe tcheQue
25,7834
ForiNt hoNgrois
324,79
zloty PoloNais
4,3338
lev bulgare
1,9566
dollar hoNg-koNg
8,8942
WoN sud coreeN
1287,0031
Peso MexicaiN
21,7773
real
4,438
dollar siNgaPour
1,5644
raNd sud-aFricaiN
16,5617
livre turQue
6,8306
reNMibi yuaN
7,8582
ruPiah
16543,9911
Peso PhiliPPiN
60,692
riNggit Malais
4,6489
bath thalaNdais
37,783
-0,14
0,13
-0,07
0,01
0,54
-0,03
0,72
0,65
-0,64
-0,03
1,44
0,56
0,10
0,35
0,59
0,65
0,01
-0,15
0,58
1,67
1,13
0,04
2,54
-5,65
0,61
-0,18
0,02
-0,04
0,08
-5,62
0,65
-3,67
0,11
-2,56
-0,05
6,40
-1,23
-7,41
1,87
10,89
4,14
2,18
0,95
4,51
3,78
0,03
-5,19
0,48
-7,74
11,63
-2,58
11,45
49,97
0,68
1,73
1,12
-4,75
-3,35
15-08-2018
1 euro en devise
principaux taux directeurs
pays
taux de référence
taux en %
- 3,53
- 0,98
- 0,81
- 0,89
- 1,31
2441
151
1
1031
1784
471
26,7 + 2,3
20,8 - 9,57
31,2 + 0,65
113
1173
240
541
46
57
2,1
143,5
- 0,35
16
+ 1,06
- 0,22
919
1935
39
4
80
229426
8185
2,78
47,5
0,9
24,9
505
73
5,76
5,78
- 0,98
- 0,82
- 3,84
- 1,2
eur
usd
gbp
chf
sek
dkk
jpy
cad
usd
1
1,1331
0,893
1,1269
10,45
7,4558
1,2537
1,4908
gbp
chf
0,8826
1,1198
1
1,2685
0,7883
1
0,9946
1,2618
9,2231
11,6996
6,5804
8,347
1,1065 140,3722
1,3158
1,6692
0,8874
1,0054
0,7925
1
9,2723
6,6153
111,265
1,3229
sek
dkk
0,0957
0,1084
0,0855
0,1078
1
0,7134
11,998
0,1427
0,1341
0,152
0,1198
0,1512
1,4018
1
0,1682
19,9971
jpy (100)
cad
0,7977
0,9037
0,7124
0,8988
0,0833
5,9463
1
1,1891
0,6708
0,76
0,5991
0,7559
7,0093
5,0007
0,841
1
15-08-2018
marchés monétaires
1 mois
3 mois
jour
6 mois
1 an
Zone euro-0,34/-0,64-0,26/-0,56-0,20/-0,50 -0,17/-0,47 -0,10/-0,40
ecarts de taux avec l’allemagne
15-08-2018
6 mois
allemagne 100,31
portugal
-0,31
france
-0,05
espagne
-0,11
italie
-0,41
2 ans
5 ans
7 ans
10 ans
-0,65
0,56
0,09
0,36
2,07
-0,30
0,95
0,15
0,58
2,39
-0,04
1,36
0,22
0,84
2,77
0,27
1,55
0,35
1,08
2,92
euromts
indice
var %
FraNce
1-3 aNs
5-7 aNs
10-15 aNs
Plus 15 aNs
Plus 25 aNs
eMtxi-be
253,31
170,30
233,59
282,54
333,92
344,38
232,26
0.05
0.15
-0.16
0.11
-0.18
-0.16
-0.17
31/12 var %
248,89
171,84
236,20
284,90
327,74
332,52
234,24
1.73
1.21
-0.95
-0.55
2.07
3.74
-0.68
cours a TErME de l’euro contre les principales devises
usd
gbp
chf
sek
dkk
jpy (100)
cad
1,1329
1,1332
0,8929
0,8931
1,1267
1,1270
10,4495
10,4506
7,4554
7,4561
125,3600
125,4000
1,4906
1,4908
-0,0017
-0,0018
0,0015
0,0012
-0,0023
-0,0024
0,0607
0,0559
0,0010
0,0010
-0,7000
-0,7124
0,0070
0,0067
-0,0073
-0,0074
0,0018
-0,0007
-0,0015
-0,0016
0,0617
0,0569
0,0036
0,0026
-0,7404
-0,7571
0,0014
0,0009
-0,0164
-0,0166
-0,0032
-0,0036
-0,0002
-0,0004
0,0630
0,0571
0,0073
0,0046
-0,7691
-0,7945
-0,0082
-0,0088
-0,0350
-0,0353
-0,0093
-0,0099
0,0023
0,0014
0,0590
0,0481
0,0138
0,0095
-0,8394
-0,8895
-0,0286
-0,0294
15-08-2018
comptant
achat
veNte
a 1 mois
achat
veNte
a 3 mois
achat
veNte
a 6 mois
achat
veNte
a 12 mois
achat
veNte
bce
taux pret marginal 0.25 %
taux repO (refi)
0.00 %
taux DepOt
-0.40 %
royaume uni taux jour le jour
0.45 %
taux De base inDispOnible %
usa
taux jour le jour
1.84 %
fOnDs feDeraux
2.00 %
2 ans
2.68 %
10 ans
2.93 %
japon
boj tokyo
-0.10 %
taux jOur le jOur
-0.30 %
taux repO (refi)
-0.10 %
10 ans
0.07 %
Taux bons du trésor
btf
taux
1 Mois
3 Mois
6 Mois
9 Mois
1 aN
2 aNs
5 aNs
10 aNs
-0,54
-0,54
-0,63
-0,58
-0,56
-0,47
0,01
0,67
indicEs de référence des emprunts à taux variables
moy.
mens.
juin 16
juil. 16
août 16
sept. 16
oct. 16
nov. 16
déc. 16
janv. 17
fév. 17
mars 17
avr. 17
mai 17
juin 17
juil. 17
août 17
sept. 17
oct. 17
nov. 17
déc. 17
janv. 18
fév. 18
mars 18
avr. 18
mai 18
juin 18
juil. 18
tmm
euribor
1 mois
3 mois
-0,3326
-0,3279
-0,3398
-0,343
-0,3462
-0,3486
-0,3501
-0,3511
-0,353
-0,3532
-0,3563
-0,3585
-0,3569
-0,359
-0,3561
-0,3573
-0,3589
-0,3513
-0,3411
-0,3614
-0,3649
-0,3628
-0,3648
-0,3628
-0,3614
-0,3636
-0,356
-0,369
-0,37
-0,371
-0,371
-0,373
-0,373
-0,371
-0,372
-0,372
-0,372
-0,373
-0,373
-0,373
-0,372
-0,372
-0,372
-0,372
-0,369
-0,369
-0,37
-0,371
-0,372
-0,371
-0,37
-0,37
-0,268
-0,294
-0,298
-0,302
-0,309
-0,313
-0,313
-0,325
-0,329
-0,329
-0,33
-0,329
-0,33
-0,33
-0,329
-0,329
-0,33
-0,329
-0,328
-0,328
-0,329
-0,328
-0,329
-0,326
-0,322
-0,321
tme
0,45
0,23
0,21
0,25
0,36
0,70
0,80
0,91
1,11
1,10
0,97
0,87
0,71
0,89
0,78
0,77
0,77
0,65
0,62
0,82
0,97
0,85
0,80
0,83
0,83
0,68
source cdc ixis
tmor.
pub. priv.
moy.
eonia
euribor
tec
hebdo
1 mois 3 mois 10
the
0,65
0,43
0,41
0,45
0,56
0,90
1,00
1,11
1,31
1,30
1,17
1,07
0,91
1,09
0,98
0,97
0,97
0,85
0,82
1,02
0
0
0
0
0
0
10-07
11-07
12-07
13-07
16-07
17-07
18-07
19-07
20-07
23-07
24-07
25-07
26-07
27-07
30-07
31-07
01-08
02-08
03-08
06-08
07-08
08-08
09-08
10-08
13-08
14-08
15-08
0,69
0,69
0,69
0,66
0,66
0,66
0,66
0,66
0,65
0,65
0,65
0,65
0,65
0,73
0,73
0,73
0,73
0,73
0,80
0,80
0,80
0,80
0,80
0,75
0,75
0,75
0,75
0,65
0,43
0,41
0,45
0,56
0,90
1,00
1,11
1,31
1,30
1,17
1,07
0,91
1,09
0,98
0,97
0,97
0,85
0,82
1,02
1,17
1,05
1,00
1,03
1,03
0,88
-0,362
-0,361
-0,362
-0,362
-0,362
-0,362
-0,364
-0,365
-0,366
-0,367
-0,367
-0,366
-0,366
-0,365
-0,366
-0,366
-0,363
-0,358
-0,358
-0,355
-0,355
-0,361
-0,356
-0,357
-0,357
-0,357
-0,357
-0,371
-0,37
-0,369
-0,37
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,369
-0,37
-0,37
-0,321
-0,321
-0,321
-0,321
-0,321
-0,321
-0,321
-0,321
-0,321
-0,321
-0,321
-0,321
-0,321
-0,32
-0,32
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
-0,319
0,62
0,60
0,61
0,58
0,60
0,61
0,59
0,60
0,59
0,67
0,68
0,65
0,68
0,67
0,70
0,70
0,74
0,75
0,73
0,70
0,70
0,70
0,70
0,65
0,65
0,66
0,66
thor.
pub.
priv.
0,89
0,89
0,89
0,86
0,86
0,86
0,86
0,86
0,85
0,85
0,85
0,85
0,85
0,93
0,93
0,93
0,93
0,93
1,00
1,00
1,00
1,00
1,00
0,95
0,95
0,95
0,95
0,89
0,89
0,89
0,86
0,86
0,86
0,86
0,86
0,85
0,85
0,85
0,85
0,85
0,93
0,93
0,93
0,93
0,93
1,00
1,00
1,00
1,00
1,00
0,95
0,95
0,95
0,95
MaTièrEs prEMièrEs
MéTaux préciEux
MéTaux non FErrEux
MéTaux sTraTégiQuEs
paris
OR (euros cPror/*cours hebdo)
15/08
14/08
COURS PriMe Prec.
lingot
0
34360
34360
10 florins
205
-1,38
205
5 dollars*
300
16,1
300
10 dollars
556
7,59
556
20 dollars
1129,75 9,27 1129,75
5 roubles*
0
-100
0
50 pesos
1250
-2,99
1250
latine
198
-0,75
198
napoleon
199,9
0,2
199,9
1/2 napoleon* 112,9
13,19
112,9
souverain eli i* 263
4,57
263
souverain
256,7
2,06
256,7
1/2 souverain* 128,8
2,42
128,8
suisse
196,8
-1,35
196,8
tunisienne*
198
-0,75
198
mark*
250
1,62
250
krugerrand
1104,5
3,35
1104,5
lingotin 500grs 17500
1,86
17500
lingotin 250grs 8750
1,86
8750
lingotin 100grs 3500
1,86
3500
argent c3e (euro Par kilo) (csFaNMP)
508,5
508,5
cuivre (girm):
LondrEs
(eN dollars)
cathodes : 5346 a coMPter du 15/08/
autres demi produits cuivreux :
613,81 dePuis le 15/08
base cuivre
base laMiNé laitoN 1 titre 512,98 dePuis le 15/08
base laMiNé laitoN 70/30
522,15 dePuis le 15/08
base laMiNé laitoN 85/15
567,97 dePuis le 15/08
base laMiNé broNze 94/6
701,19 dePuis le 15/08
base laMiNé broNze 94/4
672,05 dePuis le 15/08
London METaL ExchangE
15/08
14/08
alliage d`alumin. (en $ par tonne)
cash
3 Mois
vol.
1635-1645
1635-1645
13440
cash
3 Mois
vol.
2037,5-2038
2063-2064
1135925
cuivre (en $ par tonne)
platine (euro Par kilo) (csFaNMP)
Fix1
22 685
22 685
Fix2
22 761
22 761
cash
3 Mois
stocks
London BuLLion MarKET
15/08
14/08
argent (eN ceNts Par oz)
Fixage
1 446
1 503
etain (en $ par tonne)
or (eN dollars Par oz)
Fix
1 182
1 197
palladium (eN dollars Par oNce troy)
894
894
cash
3 Mois
vol.
6058-6059
6090-6090,5
254875
19070-19075
19030-19035
2815
cash
3 Mois
vol.
13340-13345
13425-13435
248712
plomb (en $ par tonne)
nEW YorK
argent (eN ceNts Par oNce)
cash
3 Mois
vol.
settleMeNt
15/08
sePt. 18
14,44
déc. 18
14,54
JaNv. 19
15
Mars 19
14,64
Mai 19
14,71
or (eN dollars Par oNce)
settleMeNt
14/08
15,05
15,15
15,34
15,26
15,34
settleMeNt
oct. 18
JaNv. 19
avr. 19
Juil. 19
oct. 19
15/08
765,3
769,1
772,6
783
782
14/08
1193,6
1201,1
1212,8
1219,7
1236,7
settleMeNt
14/08
802,2
804,3
810
819,9
0
2089,5-2090
2110-2112
122175
cash
3 Mois
vol.
2457,5-2458
2467-2467,5
256175
6080-6081
6109-6110
254400
19400-19405
19380-19385
2835
13675-13680
13750-13775
248772
2069-2070
2082-2084
121900
2491-2492,5
2508-2509
245675
nEW YorK
cuivre (en cents par lb)
settleMeNt settleMeNt
aout 18
oct. 18
Nov. 18
déc. 18
15/08
2,56
2,58
2,58
2,59
14/08
2,68
2,69
2,7
2,71
vol
698
172
147
17139
KuaLa LuMpur
etain (en dollars par tonne)
settleMeNt settleMeNt
Jou r
15/08
19100
14/08
19350
14/08
éLEcTriciTé
Zinc (en $ par tonne)
settleMeNt
15/08
aout 18
1178,4
déc. 18
1184,1
avr. 19
1195,1
JuiN 19
1202,9
déc. 19
1221,8
platine (eN dollars Par oNce)
2051,5-2052
2076-2077
1140900
15/08
antimoine 99,65% (par tonne)
8000
8000
bismuth 99,99% (par lb)
4,9
4,9
cadmium 99,95% (par lb)
1,35
1,35
cobalt (cathodes) 99,80% (par lb)
36,25
36,25
eponge de titane 99,60% (par kg)
7,65
7,65
ferro manganese (hc) (par tonne)
975
975
ferro molybdene (par kg)
27,2
27,2
germanium (par kg)
1650
1650
selenium 99,50% (par lb)
19,05
19,05
silicium (par tonne)
2210
2210
ice
(eN gbP Par MWh)
clôture
15/08
base
40,69
PoiNte
46,28
ice futures
(eN gbP Par MWh)
nickel (en $ par tonne)
platine (eN dollars Par oNce troy)
806
806
settleMeNt
1670-16880
1695-1705
13000
aluminium (en $ par tonne)
palladium (euro Par kilo) (csFaNMP)
Fix1
25 196
25 196
Fix2
25 246
25 246
2,32
8,2
8,12
3,72
7,38
6,66
6,02
eur
Marché obligataire
Taux marchés monétaires et eurodevises
cours dE changEs croisés
15-08-2018
vol
base Nov 18
base dec 18
PoiNte Nov 18
PoiNte dec 18
clôture
14/08
40,69
46,28
clôture
clôture
15/08
65,58
66,65
72,91
73,71
14/08
65,58
66,65
72,91
73,71
vol
364004
192492
vol
produiTs péTroLiErs
sucrE
rotterdam
(barges - Fob) (eN $ Par toNNe)
gas oil 0.1% sul.
626
london daily price:
442,5
417,5
447
422
singapour
gasoliNe 97
gas oil
Fuel oil (180)
Fuel oil (380)
86,2
85,45
483,5
451,5
85,95
84,92
494
462
éMission co2
nymex emissions (eN euros Par toNNe)
clôture
sePt. 18
avr. 19
Mai 19
JuiN 19
Juil. 19
clôture
15/08
64,83
62,75
62,55
62,4
62,3
14/08
67,05
64,63
64,4
64,13
63,83
vol
14/08
26,15
26,5
26,65
clôture
15/08
2,94
2,95
2,98
14/08
2,96
2,96
3
vol
vol
12291
clôture
15/08
sePt 2018 24,37
oct 2018 24,5
Nov 2018 24,58
15/08
10,26
11,16
11,41
11,62
11,94
14/08
10,33
11,26
11,48
11,69
11,99
oct. 18
Mars 19
Mai 19
Juil. 19
oct. 19
clôture
15/08
14/08
sePt. 18
1537
1528
déc. 18
1606
1595
Mars 19 1621
1608
Mai 19
1628
1617
Juil. 19
1637
1626
new york (eN $ Par toNNe)
3390
7793
5272
2401
1570
settleMeNt settleMeNt
14/08
83,35
83,05
83,13
sePt. 18
déc. 18
Mars 19
Mai 19
sePt. 19
15/08
2084
2138
2158
2173
2193
vol
14/08
2101
2147
2158
2171
2186
5056
17811
6929
1629
441
vol
15/08
14/08
sePt. 18
1641
1669
10641
Nov. 18
1594
1621
13657
JaNv. 19 1585
1608
4301
Mars 19 1594
1613
3887
Mai 19
1611
1626
818
new york-arabica (en cents par lb)
settleMeNt settleMeNt
vol
3
13690
3450
sePt. 18
déc. 18
Mars 19
sePt. 19
15/08
103
106,5
109,8
116,65
14/08
105,3
108,75
112
118,95
vol
19374
34229
8033
1079
chicago (eN $ Par 1000 bdFt)
15/08
444,9
426,9
426,2
14/08
444,9
426,9
426,2
vol
new york (coNt. No2 - eN ceNts Par lb)
settleMeNt settleMeNt
Jou r
15/08
14/08
112,45
115,7
297
65
56
settleMeNt settleMeNt
vol
15/08
14/08
sePt. 18
361
362
déc. 18
375
376,5
Mars 19 386,75
387,75
riZ à chicago (eN ceNts Par lb)
56476
86159
11771
settleMeNt settleMeNt
vol
15/08
14/08
sePt. 18
10,34
10,19
Nov. 18
10,53
10,39
JaNv. 19 10,69
10,52
avoine à chicago
(eN ceNts Par boisseau)
1010
641
23
settleMeNt settleMeNt
vol
107
388
32
settleMeNt settleMeNt
vol
15/08
182,6
179,5
183,5
776
14/08
186,75
0
0
veau vivaNt - bresil - brl : 145.45
le 14/08//18
betail vivaNt - cMe - usd : 1.07975
le 14/08//18
betail d'eNgrais - cMe - usd :1.48925
le 14/08//18
Porc Maigre - cMe - usd :
0.55
le 14/08//18
Porc FraNce e - eur :
1.5
le 02/03//17
indicEs
rJ crb
jus d’orangE
Bois
vol
BETaiLs
londres-robusta (en $ par tonne)
clôture
172
42
2
settleMeNt settleMeNt
vol
clôture
vol
15/08
14/08
Nov. 18
184
186,25
JaNv. 19 186,25
188,25
Mars 19 189,5
191,25
mais à chicago (eN ceNts Par
boisseau)
Nov. 18
JaNv. 19
Mars 19
new york (cont. n°2 - cents par lb)
sePt. 18
Nov. 18
JaNv. 19
vol
settleMeNt settleMeNt
caFé
coTon
15/08
81,95
81,47
81,71
clôture
vol
15/08
14/08
sePt. 18
529,75
541,75
déc. 18
550,88
561,25
Mars 19 577,25
582,75
mais à paris (eN euros Par toNNe)
Prix indicatif de l'organisation internationale du
café (cents us/livre) :
Prix composé : 104.28
Moyenne quinze derniers jours : 205.461
iNdice cotlook a : 92,75, le 15/08//18
Oct. 18
Déc. 18
Mars 19
33244
18626
4306
2500
2092
settleMeNt settleMeNt
15/08
14/08
sePt. 18
203,25
205,5
8238
déc. 18
206,5
208
17112
Mars 19 207,5
209,5
3039
blé à chicago (eN ceNts Par boisseau)
vol
14/08
24,19
24,25
24,34
settleMeNt settleMeNt
10
3
vol
blé de meunerie n°2 à paris
(eN euros Par toNNe)
15/08
14/08
sePt. 18
252
261,5
déc. 18
261,25
269
Mars 19 265,5
272
blé fourrager à londres
(eN £ Par toNNe)
14/08
23,04
settleMeNt settleMeNt
vol
clôture
settleMeNt settleMeNt
clôture
powernext gas futures
vol
clôture
Prix indicatif de l'organisation internationale du
cacao (dollars/tonne) : le 13/08/
Prix indicatif : 2080,84
londres (eN £ Par toNNe)
gaz naTurEL
sePt. 18
oct. 18
Nov. 18
vol
3503
2269
1258
233
166
nymex ( eN $ Par Mbtu)
clôture
15/08
14/08
Nov. 18
638
653,25
31525
Fév. 19
634
648
9712
Mars 19 633,75
646,75
7957
avr. 19
632,5
645,5
2900
Mai 19
629
644,5
1217
new york nymex wti (eN $ Par baril)
clôture
15/08
26,15
26,5
26,65
clôture
cacao
settleMeNt settleMeNt
aout 18
déc. 18
JaNv. 19
clôture
15/08
14/08
oct. 18
310,8
312,1
déc. 18
312
314,1
Mars 19 316,3
318,8
Mai 19
320,1
322,6
aout 19 325,4
329
new york (eN ceNts Par lb)
vol
uranium nymex (en $ par lb)
15/08
Nord da 23,36
15/08
14/08
Jour
70,63
72,46
Nov. 18
70,99
72,78
104057
JaNv. 19 71,24
72,99
31401
londres-gaZole (eN $ Par toNNe)
clôture
clôture
14/08
18,03
uraniuM
londres-brent (eN $ Par baril)
clôture
clôture
15/08
18,03
powernext gas spot
produiTs péTroLiErs
clôture
londres (eN dollars Par toNNe)
628
fuel
Fuel oil (hs 180)
Fuel oil (hs 380)
sPot
céréaLEs
10,85 cts/lb
vol
112.45
15/08
14/08
192,35
195,63
reuters coM. 2335,28
2339,2
Moodys coM. 5721,93
5790,2
or iNdustriel 33989
33989
lMex
2936
2980
FINANCE & MARCHES // 25
Les Echos Jeudi 16 août 2018
dernier
dividende net
en euros**
mont. date
code isin
désignation
des valeurs
LU0130728842 Pictet-emerging euroPe
Mirabaud Asset Management
Tél. +41 058 200 60 01
www.mirabaud.com
marketing@mirabaud-am.com
A la recherche d’une gestion active
de conviction ?
Tous les details de nos solutions d’investissement
à disposition ici : www.mirabaud-am.com
Pictet Asset Management
34, avenue de Messine 75008 Paris
Tél. : 01 56 88 71 00
www.assetmanagement.pictet
val. unit date
hors frais de la
en euros** valor.
dernier
dividende net
en euros**
mont. date
code isin
désignation
des valeurs
val. unit date
hors frais de la
en euros** valor.
code isin
désignation
des valeurs
val. unit date
hors frais de la
en euros** valor.
dernier
dividende net
en euros**
mont.
date
Banque Cantonale
de Genève (France) SA
Tél. 04 72 07 31 50
bcgef.fr/fonds
310,75 15/08
LU0130729220 Pictet-emerging mkts
549,47 14/08
LU0128490280 Pictet-eur Bonds
549
LU0144509717 Pictet-euroPean sust. eq.
255,45 15/08
LU0128467544 Pictet-gloBal emerg.deBt
360,7
15/08
LU0935268721 ram (l) sf em mkt core eq
98,55 13/08
LU1626130063 sWiss small & mid caPs (chf)
114,39 13/08
LU0168449691 Pictet-greater china
567,2
14/08
LU0704154292 ram (l) sf em mkt eq
172,93 13/08
LU1626129727 sWiss all caPs (chf)
106,64 13/08
LU0375629556 ram (l) sf euroPean eq
465,24 13/08
LU1626130816 silk road Zone stocks (usd)
100,07 13/08
LU1048876350 ram (l) sf gB shldr yld eq
130,82 13/08
LU0851564897 euroPean equity (eur)
167,23 13/08
LU0705072691 ram (l) sf l/s em mkt eq
119,14 10/08
LU1626130220 high div. euroPe stocks (eur)
98,55 13/08
LU0851564541 World equity (eur)
158,45 13/08
15/08
LU0188501257 Pictet-health
278,98 15/08
LU0070964530 Pictet-indian eq.
539,76 14/08
synchrony (lu)
LU0176900511 Pictet-JaPanese eq. sel.
15237,77 14/08
LU0217139020 Pictet-Premium Brands
162,78 15/08
LU0705071701 ram (l) sf l/s euroPean eq
155,07 10/08
LU1279334210 Pictet-roBotics
142,77 15/08
LU0375630729 ram (l) sf north am eq
312,02 13/08
LU0155303323 Pictet-asian eq. JaPan
260,31 14/08
LU0090689299 Pictet-Biotech
737,92 15/08
LU0338483075 Pictet-russian equities
57,02 15/08
LU1074511459 ram (l) tf conv euroPe
146,26 13/08
LU0280430660 Pictet-clean energy
89
LU0256846139 Pictet-security
245,78 15/08
LU0419186167 ram (l) tf gB Bd tot ret
142,44 13/08
LU0340554913 Pictet-digital
318,02 15/08
LU0130732364 Pictet-small caP eur.
1232,13 15/08
LU0935723782 ram (l) tf ii asia Bd tot ret
138,84 13/08
LU0255798109 Pictet-emerg lc deBt
153,23 15/08
LU0104884860 Pictet-Water
15/08
dernier
dividende net
en euros**
mont. date
classification
val. unit date
hors frais de la
en euros** valor.
classification
désignation
des valeurs
code isin
classification
classification
sicav//fcp
301,92 15/08
Valeur unitaire hors frais : valeur de la part ou de l’action hors droits d’entrée ou de sortie éventuels. Les SICAV éligibles au PEA sont signalées par un astérisque *. Le pictogramme P indique la cotation d’un FCP.
Classification des OPCVM : actions françaises (AF), actions de la zone EURO (AE), actions internationales (AI), monétaires EURO (ME), monétaires à vocation internationale (MI), obligations et autres titres de créances libellés en EURO (OE), obligations et autres titres de créances internationaux (OI), sicav luxembourgeoises (LX), diversifiés (DI), garantis ou assortis d’une protection (GP). ** : en euros ou dans la devise indiquée dans la colonne «DéSIGnAtIOn DES VALEURS».
carnet
fr
ENTREPRISES
à compter du 1er septembre 2018.
CAPGEMINI
Olivier Renault
Mathieu Maurier
Olivier Renault, 54 ans, diplômé de
l’Ecole nationale de la statistique et
de l’administration économique
(Ensae), a commencé sa carrière
comme consultant dans le secteur
bancaire, avant de devenir directeur du contrôle de gestion d’une
société de service en France. Il a
rejoint la Société Générale en 1999
au sein de la direction des ressources humaines, avant de prendre la
tête du département de compensation et de conservation de SGSS en
France. En 2006, il est nommé
directeur adjoint de SGSS S.p.A. à
Milan, où il fut notamment en
charge des projets d’intégration et
de synergies dans cette filiale
acquise par la Société Générale la
même année. Depuis 2010, il était
resp onsable pays p our SGSS
Luxembourg.
deviendront respectivement
chief operating officer de
Société Générale Bank & Trust
(SGBT), et responsable pays
de Société Générale Securities
Services (SGSS) au Luxembourg,
Mathieu Maurier, 45 ans, titulaire d’un master en banque et
finance d’entreprise de l’université de Nantes, a plus de vingt ans
d’expérience dans l’industrie des
Corinne Leulier
est directrice du design de
Backelite, agence de service
design du groupe Capgemini.
Corinne Leulier est titulaire d’un
DEA en ergonomie cognitive du
CNAM et d’un DESS en ergonomie informatique obtenu à l’université Paris-Descartes. Elle commence sa carrière à l’Inria
comme doctorante en design
centré utilisateur. Après une
expérience de quelques années
chez Publicis Networks et Yuseo,
elle rejoint Klee Group en 2003,
dont elle deviendra directrice UX.
SOCIÉTE GÉNÉRALE
métiers titres. Il a rejoint Société
Générale en 1994 et a occupé de
nombreux postes, allant du développement de produits et des opérations jusqu’à la direction commerciale et des relations clients.
En 2005, il devient responsable
pays en Afrique du Sud. En 2008,
il rejoint Moscou pour développer les métiers titres au sein de
Rosbank. Depuis 2011, il dirigeait
les équipes commerciales et
relation client de SGSS.
BNP PARIBAS ASSET MANAGEMENT
Jane Ambachtsheer
est nommée responsable
global sustainability.
Elle sera également en charge
de la responsabilité sociale
et environnementale (RSE)
de BNPP AM.
Jane Ambachtsheer, titulaire
d’un master en sciences sociales
de l’université d’Amsterdam et
d’un bachelor en économie et littérature anglaise de l’université
de York (Canada), fut consultante
auprès des Nations unies. Elle a
travaillé plus de vingt ans dans
l’industrie de la gestion d’actifs,
notamment dans le domaine de
l’investissement responsable
chez Mercer qu’elle a rejoint en
2000 comme analyste en matière
d’investissement. Précédemment, elle était associée et directrice de l’investissement responsable de Mercer.
PAROT
Jacques Spicq
Marc de Laitre
deviennent administrateurs
indépendants au conseil
d’administration pour six ans.
Jacques Spicq, 61 ans, diplômé de
l’université Paris-Dauphine et du
C PA Ly o n , d i r i g e l a s o c i é t é
E x p e rg y. D é b u t a n t d a n s l e s
métiers de la finance chez
Paribas et Banque de Vizille (CIC),
il a créé, en 1991, la société
J.SPICQ. Entre 2005 et 2006, il a
piloté en tant que dirigeant
associé la société Fabricauto. En
2007, il a rejoint le fonds d’investissement Naxicap Partners, dont
il est membre du directoire
depuis 2008.
Marc de Laitre, 52 ans, diplômé
de l’Inseec Bordeaux, est le gérant
d’Alma Terra Développement
qu’il a fondé. Au cours de sa carrière, il a assumé les fonctions de
directeur des ventes pour la marque Ford France et de directeur
général de la marque Seat dans le
groupe Volkswagen.
ELSAN
Alexandra Charnelet
est nommée directrice marketing
et digital d’Elsan. A ce titre,
elle intègre le comité exécutif.
Alexandra Charnelet, 39 ans,
ingénieur de formation, diplômée de Supelec, a étudié la physique appliquée à la médecine à
l’Imperial College de Londres.
Durant quinze ans, elle a officié
chez Michelin. Depuis 2013, elle
était directrice marketing Afrique Inde Moyen-Orient, puis
directrice marketing monde de la
marque BFGoodrich.
ILS SONT NÉS
UN 16 AOÛT
Patrick Balkany,
maire de Levallois, 70 ans.
Walter Butler,
président de WBFP et de Butler
Capital Partners, 62 ans.
James Cameron,
réalisateur, 64 ans.
Steve Carell,
acteur, 56 ans.
Clovis Cornillac,
acteur, 51 ans.
Michaël Fribourg,
PDG du groupe Chargeurs,
36 ans.
Nicolas Kerfant,
directeur général de BASF
France, 51 ans.
Madonna, chanteuse, 60 ans.
Laurent Musy,
PDG de Terreal, 52 ans.
Pierre Richard, acteur, 84 ans.
Sheila, chanteuse, 73 ans.
, Envoyez vos nominations à
carnetlesechos@nomination.fr
LESECHOS.FR CERTIFIÉ DIGITAL AD TRUST
LE LABEL QUALITÉ DES SITES QUI S’ENGAGENT POUR
UNE PUBLICITÉ NUMÉRIQUE RESPONSABLE
Visibilité de vos campagnes / Environnement brand safe / Optimisation de l’UX / Respect des données / Lutte contre la fraude
crible
Jeudi 16 août 2018
` SUR LE WEB WWW.LESECHOS.FR
LA SÉANCE DU 15 AOÛT 2018
La Bourse
de Paris
retombe
à près de
5.300 points
journée pour la Bourse
•deDure
Paris après la publication de
plusieurs mauvaises nouvelles
qui ont contribué à faire grimper le niveau de l’aversion pour
le risque (lire page 21). Ainsi,
l’indice CAC 40 a terminé en
repli de 1,82 % à 5.305 points.
Les volumes de transactions
ont d’ailleurs été assez imposants pour un 15 août, de l’ordre
de 3,8 milliards d’euros. Mardi,
il avait terminé en repli de
0,16 %. C’est sa quatrième journée de baisse d’affilée.
Sur les autres places européennes, Francfort a terminé
en recul de 1,58 %. La journée a
été marquée par un événement. La fintech allemande
spécialisée dans les paiements
électroniquesWirecard a vu sa
valeur boursière dépasser celle
de la principale banque alle-
mande, Deutsche Bank, une
bascule dans le paysage
bancaire.
Au Danemark, la Bourse de
Copenhague a perdu 1,28 %,
malgré la hausse de 3,11 % du
fabricant d’éoliennes Vestas,
deuxième plus forte hausse de
l’indice STOXX Europe 600. Le
marché a salué les bons résultats du groupe.
A Paris, il n’y a eu qu’une
seule valeur en hausse : Publicis (+0,81 %). En revanche, les
valeurs sensibles aux marchés
émergents ont reculé, à l’image
de Valeo (–3,36 %), de LVMH
(–2,97 %) et Kering (–2,74 %).
Les valeurs pétrolières ont
aussi souffert de la baisse du
prix du pétrole. TechnipFMC a
rendu 4,52 % et Total 2,76 %.
Veolia a cédé 1,39 %, pénal i s é p a r l ’a b a i s s e m e n t d e
recommandation à « conserver » de la part du britannique
HSBC.
H o r s C A C 4 0 , l ’a c t i o n
Amundi s’est appréciée de
1,11%. Elle a profité du relèvement de la recommandation de
Morgan Stanley qui voit dans la
sous-performance récente du
titre une opportunité de revenir à l’achat.
Faible autonomie
Le projet de retrait de la cote de Tesla
ne fait plus recette à Wall Street.
Soupe à la grimace
« Errare humanum est, perseverare diabolicum. » En ne respectant pas
la signalisation de la communication financière pour son projet de retrait
de Tesla de la Bourse, Elon Musk encourait un risque réel mais limité.
Après tout, l’esprit de la réglementation consiste à diffuser les informations
importantes. Et en tentant ce tête-à-queue boursier, il pouvait se remettre
à briller en attaque plutôt que de jouer piètrement en défense comme ces
derniers mois. Encore fallait-il avoir ses batteries chargées pour pouvoir
klaxonner « Funding secure ». Passe encore de ne pas pouvoir faire sortir
les investisseurs saoudiens derrière leurs vitres teintées. Il ne fallait pas refranchir la ligne jaune. Or la presse américaine a eu du mal à se convaincre
du niveau d’implication de Silver Lake et de Goldman Sachs. Si Elon Musk
espérait au passage faire rendre gorge aux vendeurs à découvert, c’est raté,
vu le cours revenu à la case départ au bout d’une semaine. Quant au
« board », en nommant un comité pour évaluer le projet, il semble compter
sur le frein moteur pour récupérer de l’énergie perdue, comme une auto
électrique. Il peut bien enjoindre le PDG fondateur de cesser de tweeter.
De toute façon sa parole est dévaluée et son autonomie est diminuée de
facto face aux éventuels acheteurs. Il n’en reste pas moins la pièce maîtresse
de l’histoire boursière, qu’il faut arriver à protéger de l’usure. Les investisseurs – cotés ou non – acceptent une dose de mégalomanie chez les visionnaires, mais pas le sentiment d’improvisation permanente.
Toujours en mal de croissance, le « Darty
allemand » n’a pas fini de comprimer ses coûts.
« Abréger le souper allonge la vie. » Ceconomy, le premier distributeur
d’électronique grand public en Europe, semble bien obligé de s’inspirer du
dicton de son pays natal. A ce jour, la séparation de Metro, en juillet 2017, n’a
pas libéré de valeur actionnariale malgré un départ sur les chapeaux de
roues jusqu’en janvier dernier. Elle limite comme elle peut la destruction de
valeur causée par une croissance languissante à l’ouest et privée à l’est de
ses relais russe et turc. Il a bien fallu déprécier la participation résiduelle
dans l’ex-maison mère. Même si cette ligne de 10 % a enrayé à ce jour sa
dégringolade boursière, elle continue de peser trop lourd dans l’histoire
boursière de son ex-filiale vu les tailles respectives – près de 20 % de la
capitalisation actuelle – malgré le versement d’un dividende toujours bon à
prendre. Tout en évaluant ses options, Ceconomy doit donc serrer ses
propres boulons, avec de nouvelles économies. Et son rôle de consolidateur
naturel du secteur sur le Vieux Continent ne peut s’exprimer que par des
coopérations (l’« European Retail Alliance ») ou des participations
minoritaires, comme dans FNAC Darty en France ou M.video en Russie.
C’est comme qui dirait une soupe à la grimace pour ses actionnaires, en
espérant que cette diète finira par payer.
EN VUE
Isabelle Adjani
LES ENTREPRISES CITÉES
AccorHotels 15
Air Canada 15
Air Canada Rouge 15
Air France-KLM 15
Amazon 13
BNP Paribas Asset
Management 25
BodyArmor 12
BuzzFeed 18
Capgemini 25
Ceconomy 14
China Literature 18
Coca-Cola 12
Constellation Brands 12
Diebold Nixdorf 22
Drone Volt 14
Elsan 25
Facebook 13, 18
FNAC Darty 14
Ford 13
Gilead 12
GM 13
Google 13
Homebase 12
Houseparty 18
Intel 11
KLM 15
Lendix 22
Locaboat 13
Lyft 12
Meituan-Dianping 18
NBC 18
New Classics Media 18
Parot 25
Polycor 19
Reitzer 19
Rocamat 19
Royal Bank of Scotland
22
Snapchat 18
Société Générale 25
Tencent 18
Tesla 12
Tinder 11
Transavia 15
Twitter 18
Uber 12
Ubisoft 18
Univision 18
Vidpresso 18
WeChat 18
Les Echos est une publication du
PRINCIPAL ASSOCIÉ UFIPAR (LVMH)
PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Pierre Louette
DIRECTRICE GÉNÉRALE PÔLE LES ECHOS Bérénice Lajouanie
DIRECTEUR DÉLÉGUÉ Bernard Villeneuve
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION & PRÉSIDENT DE LA SAS LES ECHOS Pierre Louette
Edité par Les Echos, SAS au capital de 794.240 euros RCS 582 071 437
10, boulevard de Grenelle, CS10817, 75738 Paris Cedex 15 Tél. : 01 87 39 70 00.
www.lessechos.fr
ÉDITRICE DÉLÉGUÉE Capucine Marraud des Grottes
DIRECTEUR DES DÉVELOPPEMENTS ÉDITORIAUX DU PÔLE LES ECHOS Henri Gibier
DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Nicolas Barré
DIRECTEURS DÉLÉGUÉS DE LA RÉDACTION
Dominique Seux et François Vidal
RÉDACTEURS EN CHEF
David Barroux (Entreprises)
Laura Berny (Enquêtes)
Daniel Fortin (Magazine, Opinions, Innovation)
Arnaud Le Gal (Les Echos Entrepreneurs
et opérations spéciales)
Etienne Lefebvre (France et International)
Clémence Lemaistre (Information digitale)
Guillaume Maujean (Finance-Marchés)
Pascal Pogam (Information
et transformation digitale)
RÉDACTEUR EN CHEF TECHNIQUE Didier Boileau
DIRECTEUR DE CRÉATION Fabien Laborde
DIRECTRICE ARTISTIQUE ADJOINTE
Marion Brisson
EDITORIALISTES
Cécile Cornudet,
Jacques Hubert-Rodier, Eric Le Boucher,
Jean-Francis Pécresse, Jean-Marc Vittori,
Sabine Delanglade, Laurent Flallo,
Sylvie Ramadier (Le Crible)
LES ECHOS EXECUTIVES
RÉDACTRICE EN CHEF Muriel Jasor
LES ECHOS WEEK-END
DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Henri Gibier
RÉDACTEURS EN CHEF Gilles Denis,
Karl de Meyer et Lucie Robequain
DIRECTRICE ARTISTIQUE Cécile Texeraud
SÉRIE LIMITÉE
RÉDACTRICE EN CHEF Frédérique Dedet
DIRECTRICE ARTISTIQUE
Clarice Fensterseifer
DIRECTEUR DE LA DIFFUSION ET DU MARKETING CLIENTS Etienne Porteaux
DIRECTEUR STRATÉGIE ET COMMUNICATION Fabrice Février
PUBLICITÉ Les Echos Team Media Tél. : 01 87 39 78 00.
PRÉSIDENTE Corinne Mrejen
DIRECTRICE GÉNÉRALE Cécile Colomb
DIRECTRICE PUBLICITÉ FINANCIÈRE Céline Vandromme
DIRECTRICE PUBLICITÉ COMMERCIALE Emmanuelle Denis
DIRECTRICE PUBLICITÉ LIFESTYLE Anne-Valérie Oesterlé
SERVICE ABONNEMENTS LES ECHOS 4, rue de Mouchy 60438 Noailles Cedex
Tél. : 01 70 37 61 36. Fax : 01 55 56 70 38 du lundi au vendredi de 9 h à 18 h
IMPRESSION L’Imprimerie (Tremblay-en-France), Midi Libre (Montpellier).
TIRAGE DU 14 AOÛT 2018 : 83.960 exemplaires
Origine du papier : Belgique. Taux de fibres recyclées : 100%.
Ce journal est imprimé sur du papier porteur de l’Ecolabel européen
sous le numéro FI/37/002. Eutrophisation : Ptot 0.013kg/tonne de papier
Membre de OJD-Difusion contrôle CPPAP : 0421 c 83015. Toute reproduction, même partielle,
est interdite sans l’autorisation expresse de l’éditeur (loi du 11 mars 1957)
Ce numéro comporte un 3e cahier de 6 pages « Les Echos Sociétés »
vec elle, on épuise assez vite le
registre des métaphores
célestes. Est-ce un astre, une
comète, une éclipse ? Ou une étoile
filante ? Il paraît que c’est la saison.
Voilà plus de quarante-cinq ans que la
belle Isabelle traverse le cinéma français comme un météore, disparaissant
de longs mois pour mieux revenir aux
beaux jours dans un halo lumineux.
Adjani est de retour à l’affiche dans le
dernier film de Romain Gavras, « Le
monde est à toi », où elle incarne Dany,
mère castratrice et cleptomane.
L’actrice flamboyante de « L’Eté meurtrier », « Camille Claudel » ou « La
Reine Margot » n’a pas peur du contreemploi : dans la première scène, on la
découvre en banlieusarde loufoque,
coiffure choucroute et peignoir violet,
étendant son linge sur le balcon d’un
HLM. Bien loin du rôle de la frêle
Agnès dans « L’Ecole des femmes »,
A
qui lança la jeune fille de Gennevilliers
dans les années 1970.
Fantasque, intrigante, insaisissable : ainsi reste la « reine Isabelle ».
C’est ce qui a séduit les plus grands réalisateurs, de Truffaut à Polanski. Sans
doute aussi ce qui explique son parcours chaotique. « Avant, je jouais les
filles agitées, maintenant, je joue les
mères déjantées ! » s’amuse-t-elle. Ses
absences ont nourri sa légende de star
tourmentée. Comme sa manie de
cacher son visage de porcelaine sous
sa chevelure et ses yeux cobalt derrière ses inséparables lunettes noires.
« J’ai commencé à mettre des lunettes de
soleil moches à 14 ans. C’est une façon de
rester dans mon monde », raconte-telle dans un beau portrait paru dans
« Le Parisien ». L’actrice n’a pas fini de
jouer la comédie derrière son propre
masque, un peu diva, beaucoup
divine. n
ABONNEZ-VOUS
MAINTENANT
AUX ECHOS
BIENVENUE DANS LA NOUVELLE ECHOSNOMIE
abonnement.lesechos.fr
JEUDI 16 AOÛT 2018 // CAHIER DES ANNONCES LÉGALES ET JUDICIAIRES AU NUMÉRO 22760 | ISSN 01534831 NE PEUT PAS Ê TRE VENDU SÉPARÉMENT
ANNLEGALWK
75 • PARIS
SOCIETES
CONSTITUTIONS
182514B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
09/08/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
UNITED COSMETICIANS
Objet social : La représentation de sociétés sur le marché français et limitrophe, la prestation de services intellectuels, le développement pour le compte
de tiers, la création de concept produit...
pour les produits de consommation courante, cosmétique, produits de senteur,
spiritueux, produits de luxe.
Siège social : 40 boulevard ORNANO,
75018 PARIS Capital : 2000 € Président : M. Julien, René LOMBARD demeurant : 40 boulevard Ornano, 75018
PARIS élu pour une durée indéterminée
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Paris
182515B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
26/07/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
DIAKHABY MAHAMED
Objet social : conseils informatiques et
logiciels informatiques
Siège social : 47 BD DE LA CHAPELLE,
75010 PARIS Capital : 100 € Président : M. MAHAMED DIAKHABY demeurant : 47 BD DE LA CHAPELLE,
75010 PARIS élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Paris
182606B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
14/08/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
ASP SERVICES
Objet social : Aides aux particuliers, services a domiciles, soutient scolaires,
garde aux enfants plus de 3 ans.
Siège social : 38 RUE SEVRAN 75544
PARIS CEDEX 11 Capital : 500 € Président : Mlle ZOUINA ARABI demeurant : CZ Mr CHATRI ALI, 43 RUE DE
FECAMP, HALL 27 LGT 411, 75012 PA-
RIS élu pour une durée de 99 ANS Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Paris
12114859 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP en date du 6/8/2018, il
a été constitué la S.A.R.L. Dénomination : PRINCELY TOURS. Siège :
66, avenue des Champs-Elysées, 75008
PARIS. Capital : 5.000 €. Objet : l’organisation de tous types d’événements et
de manifestations, l’activité d’agence de
voyages, la conception, achat, vente de
tous produits, accessoires et services
liés à l’activité principale. Durée : 99 ans.
Gérant : Olivier MALHERBE 26, avenue
du Maréchal Joffre, 60500 Chantilly,
nommé pour une durée indéterminée.
Immatriculation : au RCS de Paris.
12114926 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Il a été constitué une société par acte
SSP du 7/8/2018 à Paris. Dénomination : MYRIAJE. Forme : S.A.S.U.
Siège : 54, rue Poussin, 75016 PARIS.
Objet : la détention de valeurs mobilières
dans la société et la participation dans
les sociétés. Prise de participation et gestion de titres. Durée : 99 ans. Capital :
500 € divisé en 100 actions de 5 € chacune, réparties entre les actionnaires
proportionnellement à leurs apports respectifs. Cession d’actions et agrément : décision collective adoptée à
l’unanimité. Admission aux AG et exercice du droit de vote : dans les conditions statutaires et légales. Président :
M. Jean-Pierre POINSIGNON, 54, rue
Poussin, 75016 Paris. Immatriculation :
au RCS de Paris. Pour avis, le président.
12114939 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date du
2/8/2018, il a été constitué une S.A.S.
Dénomination : SIXIEME ETAGE.
Siège : 58, avenue de Wagram, 75017
PARIS. Capital : 1.000 €. Objet : la
conception, la production, la distribution
et la diffusion d’œuvres cinématographiques, audiovisuelles, et plus généralement tout œuvre artistique ; la production
et la vente de tous services liés au
monde cinématographique, audiovisuel,
et par extension tout support artistique ;
la conception de tout outil publicitaire et
de communication destinée au monde de
l’entreprise ; la conception de sites internet et par extension les plans de communication de toute organisation. Durée :
99 ans. Admission aux assemblées et
droit de vote : tout associé peut participer aux assemblées sur justification de
son identité et de l’inscription en compte
de ses actions. Chaque associé dispose
d’autant de voix qu’il possède ou représente d’actions. Agrément : toutes cessions à quelque titre que ce soit, y
compris entre associés, sont soumises à
l’agrément préalable de la collectivité des
associés. Président : M. Cédric LE
GALL, 19, rue du Sergent Bobillot, 92000
Nanterre. Immatriculation : au RCS de
Paris. Pour avis.
12113889W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP du 3/8/2018, il
a été constitué une société par actions
simplifiée présentant les caractéristiques
suivantes :
Dénomination sociale : SEFEH
Siège social : 15/17/21, boulevard Romain Rolland 75014 Paris
Capital social : 10.000 euros
Objet : l’acquisition de tous biens et droits
immobiliers, la construction de tous immeubles, l’exploitation de tous fonds de
commerce à usage d’hôtel, restaurant, bar
et activités annexes, la prestation de tous
services à caractère hôtelier ou immobilier...
Durée : 99 ans
Cession des actions : agrément en cas
de cession à des tiers étrangers, dont les
modalités sont fixées dans les statuts.
Admission aux assemblées et vote :
tout associé peut participer aux assemblées quel que soit le nombre de ses actions, chaque action donnant droit à une
voix.
Président : FRANCILIENNE D’EXPLOITATION HOTELIERE "FEH", ayant son
siège social sis 15/17/21, boulevard Romain Rolland 75014 Paris, immatriculée
sous le nº 398 963 074 RCS PARIS,
Directeur Général : SOCIETE ROUENNAISE DES HOTELS ECONOMIQUES
"SRHE", ayant son siège social sis Avenue de la Porte Neuve 17000 La Rochelle,
immatriculée sous le nº 388 596 090 RCS
LA ROCHELLE.
Commissaires aux comptes titulaire :
Cabinet DAUGE-FIDELIANCE, domicilié
38, rue Saint Ferdinand 75017 Paris, immatriculée sous le nº 302 316 574 RCS
PARIS.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de Paris.
Pour avis.
12114594W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes
d’un acte SSP en date à Paris
du 1er/08/2018, il a été constitué une société civile immobilière présentant les caractéristiques suivantes :
Dénomination sociale : EMLOR
Siège social : 29, avenue Félix Faure –
75015 PARIS.
Capital social : 1.000 euros.
Objet : l’acquisition d’un bien immobilier,
sis à Paris (75015), 29, avenue Félix
Faure ; l’acquisition et la location de tous
biens immobiliers ou terrains à construits,
à construire ou nus, de tous droits à
construire...
Durée : 99 années.
Cession des parts sociales : Les parts sociales ne peuvent être cédées, et ce,
même si les cessions sont consenties à
des ascendants ou descendants du cédant ou au profit d’un Associé, qu’avec
l’agrément préalable obtenu par décision
des associés prise à l’unanimité.
Gérance : Mmes Laura et Emma BASSET
demeurant au 38, rue Fortuny, 75017 PARIS.
La société sera immatriculée au registre
du commerce et des sociétés de PARIS.
Pour avis.
12114876W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Suivant acte SSP du 31/07/2018 a été
constituée une Société Civile dénommée : « SCI BRUNEL 5 » - Objet : L’acquisition par voie d’échange, apport ou autrement de tous biens et droits mobiliers
et immobiliers y compris la souscription ou
l’acquisition de toutes actions, obligations,
part sociales ou parts bénéficiaires ; La
gestion l’entretien et la mise en valeur par
tous moyens, desdits biens et droits mobiliers ou immobiliers ainsi que la réalisation de tous travaux de transformation,
amélioration et installations nouvelles Capital : 100 € Siège social : 2/4 Square Villaret de Joyeuse, 75017 Paris Durée : 99
ans Gérant : SCI VICTOR, Société Civile,
Siège : 2/4 Square Villaret de Joyeuse
75017 Paris, 433 817 160 RCS PARIS.
Immatriculation : RCS de Paris
12114899W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte SSP en date du 08
août 2018, il a été constitué une société
par actions simplifiée présentant les caractéristiques suivantes :
Dénomination : CLERYDIS
Capital : 10.000 €
Siège social : 15, rue des Petits Carreaux
- 75002 PARIS
Objet : le commerce de tous articles et
produits d’alimentation générale, épicerie,
boucherie, fromagerie, crémerie, poissons, comestibles, fruits et légumes, vins
et spiritueux, confiserie, droguerie, parfumerie, papeterie, articles de bazar, mercerie, textiles, chaussures, électroménager, et plus généralement de tous biens
de grande consommation vendus dans les
magasins à rayons multiples, cafétéria,
snacking, station-service ; l’exploitation,
sous toutes les formes, y compris en location-gérance, de tout fonds de
commerce de courtage, commissionnairenégociant, importation et exportation, livraison, de tous produits se rapportant à
l’activité définie ci-dessus ; Holding.
Durée : 99 ans.
Président : La société ELADIS HOLDING
ayant son siège social 13 rue des Petits
Carreaux - 75002 PARIS.
Agrément : Toutes les Cessions de Titres, y compris entre associés, ou au profit
d’un conjoint, d’un ascendant ou d’un descendant du Cédant, sont soumises au
droit de préemption réservé au profit des
autres associés du Cédant dans les conditions prévues par les statuts. Les cessions
ou donations d’actions entre associés sont
libres, sous réserve de la purge préalable
du droit de préemption ci-avant. Toutes
autres cessions, y compris celles consenties au profit du conjoint, d’un ascendant
ou d’un descendant d’un associé quelconque, sont soumises à l’agrément préalable
de la collectivité des associés statuant à
la majorité absolue des associés ayant le
droit de vote, les actions du cédant étant
prises en compte pour le calcul de cette
majorité.
Admission aux assemblées et droit de
vote : Tout associé a le droit de participer
aux assemblées, personnellement ou par
un mandataire de son choix. Chaque action donne droit à une voix.
La société sera immatriculée au RCS de
PARIS
veloppement de centrales de production
d’énergie (centrales électriques). L’installation électrique et la mise en service de
centrales photovoltaïques sur tout type de
bâtiment (industriels, agricoles, professionnels, particuliers). La conclusion de
baux ou la prise à bail de toute installation
de production, de stockage, de distribution, de mesure, de certification ou d’économie d’énergie. Mais également, accessoirement, la prise de participation ou
d’intérêt directement ou indirectement,
dans toutes sociétés ou autres entités
exerçant dans le domaine de la production, du stockage, de la distribution, de la
mesure, de la certification ou de l’économie d’énergie, et notamment celle produite à partir d’énergies renouvelables
ainsi que la gestion et l’animation, sous
toutes formes et par tous moyens appropriés, de telle prise de participation ou d’intérêt.
Durée de la Société : 99 ans
Capital social : 1.000 €
Gérant : Jean-Michel CAYLA, 2, place des
Consuls à Villeneuve (12)
Cession : Les cessions ou transmissions
sous quelque forme que ce soit des parts
appartenant à l’associé unique sont libres.
En cas de pluralité d’associés, les cessions sont soumises à agrément sauf entre associés ou par un associé au profit de
ses descendants.
RCS de Paris
12114927W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes d’un acte authentique en date
à PARIS du 10/08/2018 a été constituée
une SASU nommée :
KB MULTISERVICES
Objet : NETTOYAGE ET ENTRETIEN
Capital : 150 € Siège social : 103 BOULEVARD MACDONALD, 75019 Paris Durée : 99 ans Président : M. KHALED
BOUDJRIS, 39 avenue du président Kennedy, 91170 Viry-Châtillon Personne
ayant le pouvoir d’engager la société :
M. KHALED BOUDJRIS, 39 avenue du
président Kennedy, 91170 Viry-Châtillon
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Paris
12114900W – LE PUBLICATEUR LEGAL
175881A – LES ECHOS
Par ASSP du 07/08/18 a été constituée la
Société :
Dénomination sociale : ENERALYA
Forme sociale : SARL
Siège social : 101 av du Général Leclerc
Paris 14
Objet social : La production d’électricité et
sa revente, la construction, l’acquisition
(qu’elles soient opérationnelles ou en
cours de développement), la vente, l’exploitation, la rénovation, la gestion et le dé-
Par ASSP du 16/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée SERVICE ECORENOV.Siège social : 118/130 av jean jaures 75171 Paris cedex 19.Capital : 500 €. Objet : call center.
Président : M. Raphael Cohen, 58 rue
rene alazard 93170 Bagnolet. DG : M. yohan partouche, 2 rue de paris 95500
Vaudherland. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de Paris.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
2 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
Jeudi 16 août 2018 Les Echos Sociétés
175884A – LES ECHOS
176105A – LES ECHOS
176376A – LES ECHOS
182474A – LES ECHOS
Par acte SSP du 13/07/2018 constitution
de la SAS DEEPFISH TECHNOLOGIES. Capital : 1000 euros. Siège social :
12 bis rue caillaux 75013 paris. Objet : recherche et placement de personnel,
conseil. Président : David Branellec, 12
bis rue caillaux 75013 paris. Directeur général : Martin Jeannot, 23 pl. du marché
92370 chaville. Durée : 99 ans à compter
de l’immatriculation au RCS de Paris.
Par ASSP du 13/07/18 il a été constitué
une SAS dénommée STILISTIQ. Siège
social : 30 rue boucry apt 61 75018 Paris.Capital : 10 €. Objet : Conseil en style,
direction artistique la création d’entreprise
dans le domaine de la mode.
Président : M. Lamine SOW, 30 rue boucry apt 61 75018 Paris. DG : Mme Hanna
TARZAALI, 55 rue de clichy 75009 Paris.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de PARIS.
Par ASSP du 17/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée ACDC ADVISORY.Siège social : 43 rue d’enghien
75010 Paris.Capital : 1000 € Objet : Prestation de conseil en stratégie, management et organisation Management par intérim.Président : Mme Delphine Chardon,
43 rue d’enghien 75010 Paris.Durée : 99
ans Immatriculation au RCS de PARIS
176108A – LES ECHOS
176379A – LES ECHOS
Constitution de la sasu : 123 Data Learning, 8 rue du commandant leandri 75015
Paris. Cap. : 500 €. Obj : informatique.
Pdt : Christophe Bismuth, 8 rue du
commandant leandri 75015 Paris. 99 ans
au rcs de paris.
Par ASSP du 13/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée JINNBEE.Siège social : 23 rue damesme 75013 Paris.Capital : 500 € Objet : Informer et conseiller les
entreprises en matière d’évolution de leur
stratégie, de leur organisation, de leurs
produits et services et de leurs outils grâce
aux solutions innovantes.Président :
M.Joël Bassani, 23 rue damesme 75013
Paris Durée : 99 ans Immatriculation au
RCS de PARIS
Par acte SSP du 13/08/2018 il a été constitué une SAS dénommée : CDIRECT
TÉLÉVISION Sigle : CDIRECT Nom
commercial : CDIRECT Siège social : 30,
rue eugène carriere 75018 PARIS Capital : 100 € Objet : L’exercice de toute activité audiovisuelle, et notamment l’édition
et la diffusion, par toutes voies possibles,
d’une chaîne de télévision L’activité de
production audiovisuelle, de formation,
d’ingénierie et de conseil dans le domaine
audiovisuel. Président : M. MOUSSIROU
Judicaël 4, rue racine 89100 SENS Directeur Général : M. JOFFO Richard 2 b rue
française 78700 CONFLANS STE HONORINE Transmission des actions : Actions
librement cessibles entre associés uniquement. Admission aux assemblées et
exercice du droit de vote : Tout Actionnaire est convoqué aux Assemblées. Chaque action donne droit à une voix. Durée :
99 ans à compter de l’immatriculation au
RCS de PARIS
175903A – LES ECHOS
Par ASSP du 16/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée LT-CR.Siège social :
7 rue de la croix faubin 75011 Paris.Capital : 1000 € Objet : le conseil et l’assistance opérationnelle apportés aux entreprises et autres organisations en matière
de recrutement.Président : Mme Laure
Thiberge, 7 rue de la croix faubin 75011
Paris Durée : 99 ans.Immatriculation au
RCS de PARIS
175907A – LES ECHOS
Par ASSP le 10/07/2018, il a été constitué
l’EURL : SOCIÉTÉ CDG OI Capital :
5000 €. Objet : Achat Vente demi-gros
détail textiles, accessoire de mode, Exploitation de Franchise. Siège : 121 av
d’Italie, 75013 PARIS. Gérance : GANY
Reza, 40 rue juliette dodu, 97400 St Denis ; Durée : 99 ans. Au RCS de PARIS
175920A – LES ECHOS
Par ASSP du 13/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée NÉNÉS PARIS.
Siège social : 15 rue de palestro 75002
Paris. Capital : 6000 €. Objet : Vente de
sous-vêtements féminins. Président : M.
Adrien Deliere, 15 rue de palestro 75002
Paris. DG : Mme Margot Dargegen, 21 rue
d’enghien 75010 Paris. Durée : 99 ans.
Immatriculation au RCS de PARIS.
176112A – LES ECHOS
Par ASSP du 13/07/18, il a été constitué
la SCI à capital variable dénommée PAMAL.Siège social : 71 rue saint-maur
75011 Paris.Capital minimum : 60000 €, capital initial : 60000 €, capital maximum : 80000 €
Objet : acquisition et gestion de biens mobiliers et immobiliers. Gérance : Mme
anne le guen, 71 rue saint-maur 75011
Paris. ; Mme anne-marie baile, 3 rue roger
75014 Paris. Cessions soumises à agrément. Durée : 99 Immatriculation au RCS
de PARIS.
176181A – LES ECHOS
Par acte SSP du 16/07/2018 constitution
de la SASU SHARE AND VALUE. Capital : 1000 euros. Siège social : 1 rue de
chantilly 75009 paris. Objet : Activité de
holding, conseil en développement de société et commercialisation d’outils numériques. Président Delphine Desgurse 1 rue
de Chantilly 75009 Paris. Durée : 99 ans
à compter de l’immatriculation au RCS de
Paris.
175963A – LES ECHOS
Par ASSP du 13/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée GIANNI BERGANDI
SAS.Siège social : 10 rue de penthièvre
75008 Paris.Capital : 500 € Objet : Création de contenu sur médias sociaux, ventes de cours en ligne et d’accompagnement personnalisés.Président : M.Gianni
Bergandi, 25 imp de la juine 91000
Evry.Durée : 99 ans Immatriculation au
RCS de PARIS
176185A – LES ECHOS
Par ASSP du 15/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée CENTRE DE FORMATION FONDAMENTAL.Siège social : 54 rue césaria évora 75019 Paris. Capital : 1500 €. Objet : formation
professionnelle destinée aux adultes entrés dans la vie active ainsi que la formation interne des administrations publiques. Président : M. haim licha, 54 rue
césaria évora 75019 Paris. Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS de Paris.
175973A – LES ECHOS
Par ASSP le 10/07/2018, il a été constitué
l’EURL : JL AUTO Capital : 5000 €.Objet : Négociant automobiles, l’achat et
vente de tous véhicules neufs/d’occasion,
entretien, réparation mécanique Siège :
121 av Italie, 75013 PARIS. Gérance :GRONDIN JEAN LUC, 8 rue Gamanga Deux Rives, 97441 Sainte-Suzanne ; Durée : 99 ans. Au RCS de
PARIS
176190A – LES ECHOS
Par ASSP du 11/07/18, il a été constitué
la Société Civile dénommée Société Civile
Gestion Jacquier. Siège social : 69 bis rue
damrémont 75018 Paris. Capital : 30000 €. Objet : acquisition et gestion
de valeurs mobilières et de biens immobiliers. Gérance : M. Filinto Caldeira, 14 rue
pasteur 94240 L’hay-les-roses. Cessions
soumises à agrément. Durée : 99 Immatriculation au RCS de Paris.
176014A – LES ECHOS
Par ASSP du 28/06/2018, il a été constitué
une SARL dénommée FINCA PORTIER.
Siège social : 59 avenue de la bourdonnais 75007 Paris. Capital : 1.000 €. Objet : Importation et distribution des produits
de la Finca Portier. Gérance : Mme Brigitte Poincloux, 59 avenue de la bourdonnais 75007 Paris Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
176263A – LES ECHOS
Par assp du 20/06/18 constitution sas
trendeez consulting, capital 1000 €, siège
128 rue de la Boétie 75008 paris, objet :
édition musicale, durée : 99 ans, pdt : antoine-mickael boua, 2 pass voltaire 93230
romainville. immat rcs paris.
176270A – LES ECHOS
176033A – LES ECHOS
Par ASSP du 12/07/2018, il a été constitué
une SARL dénommée SMOB. Siège social : 48, rue la bruyère 75009 Paris. Capital : 1.500 €. Objet : Edition et diffusion
de livres sous forme imprimée, électronique (CD, écrans, etc.), audio, sur Internet ; ou encore sur tous supports passé,
présent ou à venir, tant en France qu’a
l’étranger. Gérance : M. OLIVIER BOUIGUE, 16, avenue du président Kennedy
75016 Paris Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
176037A – LES ECHOS
Constitution par ASSP le 13/07/2018 de la
SCI à capital variable : SCI GUEGAN
TCHERTOFF Capital : 100 €. Capital
min. : 10 €. Objet :L’acquisition et/ou gestion de biens immobiliers en vue de location non-meublée et accessoirement meublée. Siège et Gérance : TCHERTOFF
Pierre - 4 Rue de la Mission Marchand,
75016 Paris. Durée : 99 ans. Au RCS de
PARIS
176070A – LES ECHOS
Par ASSP du 13/07/18, il a été constitué
une SAS à capital variable dénommée
INKS & TOOLS.Siège social : 127 rue
amelot 75011 Paris.Capital
min : 1000 €, capital init : 1000 €, capital
max : 40000 €. Objet : ingénierie mécanique spécialisé dans la création métallique
et self garage. laboratoire de partage. Président : M. Pierre Maire, 2 pass du buisson
saint louis 75010 Paris. Durée : 99 ans.
Immatriculation au RCS de Paris.
Par acte SSP du 09/07/2018 constitution
de la SASU CIBUS. Capital : 1000 euros.
Siège social : 38 allée darius miihaud
75019 paris. Objet : Expertise en ligne,
conseil en droit des sociétés et aux entreprises. Président : Yohan Demri 38 allée
Darius Milhaud 75019 Paris. Durée : 99
ans à compter de l’immatriculation au RCS
de Paris.
176309A – LES ECHOS
Par ASSP du 16/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée CLÉMENTINE
KUHN SAS.Siège social : 30 rue hermel
75018 Paris.Capital : 100 € Objet :
Conseil en Gestion de Projets de Transformation.Président : Mme Clémentine
Kuhn, 30 rue hermel 75018 Paris.Durée :
99 ans Immatriculation au RCS de PARIS
176353A – LES ECHOS
Par ASSP du 09/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée FILMDOO.Siège social : 40 rue alexandre dumas 75011 Paris.Capital : 1 € Objet : plateforme en ligne
d’apprentissage de langues étrangères et
la découverte de cultures.Président :
FILMDOO LIMITED, SARL, au capital de
1 €, 861 107 8 RCS UK Company House,
falkner house, mill lane, sawston, cambridge, cambridgeshire, cb22 3hy, uk
75003 Cambridge, représentée par Weeerada Sucharitkul.CAC titulaire : M.Francis
Salva, 32 Rue du Moutier 94370 Sucy-EnBrie.CAC suppléant : VALLA FIDUCINTER ET ASSOCIES, SAS au capital de
84864, 9 rue de l’Echelle 75001 Paris,
323 377 614 RCS de Paris, représentée
par Jacques Tardy.Durée : 99 ans.Immatriculation au RCS de PARIS
176428A – LES ECHOS
Par assp en date du 13.07.2018, il a été
constituée la sasu coinbarts, capital
1376 €, siège 66 av des champs elysées
75008 Paris, est nommé président David
Hazout sis 98 av kleber 75116 Paris, objet : négoce de tous produits et opérations
commerciales à la commission, au courtage, à la représentation, toutes opérations d’intermédiaire de commerce, durée
99ans. Rcs Paris.
176439A – LES ECHOS
Par ASSP du 12/07/18 il a été constitué
une SAS dénommée BE@COLIBRI.
Siège social : 231 rue saint-honoré 75001
Paris. Capital : 200 €. Objet : Conseil, Formation et conception de solutions en matière de management du bien-être des collaborateurs.Président : M. Palermo
Killian, 3 rue henri vel durand 94340 Joinville le pont. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PARIS.
176451A – LES ECHOS
Par assp en date du 13/07/2018, constitution sasu Lemon Cake, capital : 1000 €,
siège : 31 r tournefort 75005 paris, objet : toute activité de développement logiciel, présidence : aleksandra Stevanoska,
31 r tournefort 75005 paris. durée : 99 ans.
immat rcs paris
176487A – LES ECHOS
Création de la sasu à cap. var. : rt pratrimoine rénovation, 11 rue de cambrai-cs
90042, imm.l’artois, 75945 Paris cdx 19.
Sigle : RPR. Cap. : 2000 €. Cap. min :
1000 €. Obj : bâtiment. Pdt : Shady Dehin,
10 av. du chateau 92190 Meudon. 99 ans
au rcs de paris.
176508A – LES ECHOS
Par acte SSP du 19/06/2018 constitution
de l’EURL M&S IMMOBILIER. Capital :
2000 euros. Siège social : 20 rue de boulainvilliers 75016 paris. Objet : Agence immobilière. Gérance : Sébastien Valcke, 20
rue de Boulainvilliers 75016 Paris. Durée :
99 ans à compter de l’immatriculation au
RCS de Paris.
182105A – LES ECHOS
Par acte SSP du 01/08/2018 il a été constitué une SAS dénommée : CAMIL. Siège
social : 13, rue Tiquetonne 75002 PARIS.
Capital : 20.000 €. Objet : Soins esthétiques de beauté, épilation, onglerie, maquillage, massages. Président : Mme
SUCHDEV Deborah, 30, boulevard du
Château 92200 NEUILLY SUR SEINE. Directeur Général : M KARI Nourdine, 161,
rue Jean Baptiste Charcot 92400 COURBEVOIE. Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS de PARIS.
182109A – LES ECHOS
Par acte SSP du 31/07/2018 il a été constitué une EURL dénommée :
ROCK SERVICE
Siège social : 10 Rue de Penthièvre.
75008 PARIS. Capital : 500 €. Objet : Exploitation de véhicules de tourisme avec
Chauffeur (VTC), Achat et vente, importation et exportation de tous articules et produits marchands non alimentaires. Gérant : M KHAWAM Antoine, 2 rue jacques
Ange Gabriel 95140 GARGES LES GONESSE. Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS de PARIS.
182645A – LES ECHOS
Par acte SSP du 03/08/2018 il a été constitué une SCI dénommée : YAELLE Siège
social : 142 rue de rivoli 75001 PARIS Capital : 1.000 € Objet : Acquisition, détention, location, administration, restauration,
construction, mise à disposition aux associés et éventuellement vente de tous immeubles bâtis ou à bâtir Gérant : M. BALLIN Yannick 141 Route de Saint-Pierre
97434 SAINT-PAUL Co-Gérant : Mme
VARIN Gabrielle 141 Route de SaintPierre 97434 SAINT-PAUL Cession des
parts sociales : Toute cession de parts est
soumise à l’agrément préalable d’un ou
plus associés représentant les deux tiers
du capital social. Durée : 99 ans à compter
de l’immatriculation au RCS de PARIS
12114037W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PRESSTALIS
SAS au capital de 22.296.700 euros
Siège social : 30, rue Raoul Wallenberg –
75019 PARIS
529 326 050 RCS PARIS
Aux termes d’un PV d’AGO du
15/06/2018, les associés ont décidé de
nommer en
qualité d’administrateur, avec
effet au 1er/07/2018, M. Matthieu de LOMBARD de MONTCHALIN demeurant 11,
rue Percière, 76000 Rouen.
Pour avis.
12114359W – LE PUBLICATEUR LEGAL
DELCOURT PRODUCTIONS
SAS au capital de 36.916.830 €
6/8 rue Léon Jouhaux
75010 PARIS
794 664 516 RCS PARIS
182647A – LES ECHOS
Aux termes des décisions du 13/8/2018,
le président a constaté la réalisation de la
réduction de capital décidée par l’AGE du
19/7/2018. Le capital a été réduit de
13.987.740 € pour être ramené à
22.929.090 €.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Pour avis.
"SCI HUGO IMMO"
12114599W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Société Civile Immobilière
au capital de "1 000" euros
Siège social : 4 Rue Gustave Rouanet
75 018 PARIS
Aux termes d’un acte sous seing privé en
date du 14.08.18 à PARIS, avis est donné
de la constitution d’une Société présentant les caractéristiques suivantes :
FORME : Société civile immobilière.
DENOMINATION : HUGO IMMO.
SIEGE SOCIAL : 4 Rue Gustave Rouanet
75 018 PARIS.
OBJET : Propriété et gestion à titre civil
de tous biens mobiliers et immobiliers.
DUREE : 99 années à compter de son immatriculation au RCS de PARIS.
CAPITAL : 1000 euros.
APPORTS EN NUMERAIRE : 1000 euros.
MODE DE CESSION DE PARTS SOCIALES : libre entre associés.
GERANCE : M. SOUVANLASY Sitthya,
Né le 05.08.1982 à PARIS (75014)
Pour avis
MODIFICATIONS
182594B – LES ECHOS
INITIEL
SASU au capital de 100,00 €
7 rue du Général Henrys, 75017 Paris
820172864 RCS Paris
Par décision de L’Associé Unique en date
du 13/08/2018 il a été décidé de transférer
le siège social de la société au 20 rue Jean
Wirbel, 93700 Drancy à compter du
20/08/2018. La société sera immatriculée
au RCS de Bobigny et sera radiée du RCS
de Paris
ECORATION SARL
au capital de 25.000 euros
Siège social : 6, place de la Madeleine –
75008 PARIS
824 605 893 RCS PARIS
Aux termes d’un PV de décisions du
18/06/2018, l’associé unique a décidé :
- de ne pas prononcer la dissolution anticipée de la société malgré des capitaux
propres devenus inférieurs à la moitié du
capital,
- d’augmenter le capital d’un montant de
340.948 € pour le porter à 365.948 €, par
élévation de la valeur nominale de chaque
part portée de 1 € à 14,63792 €, et de modifier en conséquence les articles 6 et 7
des statuts,
- puis de réduire le capital d’un montant
de 340.948 € pour le ramener à 25.000 €,
par apurement des pertes et par réduction
de la valeur nominale de chaque action
ramenée à 1 €, et de modifier les articles
6 et 7 des statuts.
Pour avis.
12114755W – LE PUBLICATEUR LEGAL
PHARMABOIS
S.A.S. au capital de 250.000 euros
6, rue de Villersexel
75007 Paris
494 574 221 RCS PARIS
Suivant décision en date du 10/6/2018, le
Président a décidé de transférer le siège
social au 111/113, rue de Reuilly 75012
Paris, à compter du 1/7/2018. L’article 4
des statuts a été modifié.
Pour avis.
12114756W – LE PUBLICATEUR LEGAL
STRUCTURA LAB
S.A.S. au capital de 11.100 euros
6, rue de Villersexel
75007 Paris
810 124 644 RCS PARIS
182648B – LES ECHOS
DIGITALPROXIMITY
SAS au capital de 3000,00 €
75 RUE DE LOURMEL, 75015 PARIS
789479086 RCS Paris
Par décision de L’AGE en date du
13/08/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 8 RUE
SAINTE LUCIE, 75015 PARIS à compter
du 13/08/2018.
Autres modifications :
- il a été pris acte de modifier l’objet social
Nouvelle mention : La conception, le développement, l’édition, l’exploitation et
l’hébergement de logiciels, sites internet,
services en ligne et applications mobiles ;
le conseil en marketing et en systèmes
d’information ; l’e-commerce (achatvente)
Présidence : M. TRISTAN CHAVOT, demeurant 8 RUE SAINTE LUCIE, 75015
PARIS. Mention en sera faite au RCS de
Paris
12113456 – LE PUBLICATEUR LEGAL
HOTEL RICHMOND
S.A.S. au capital de 108.000 €,
entièrement libéré,
divisé en 1.200 actions de 90 € chacune
Siège social :
11, rue du Helder - 75009 PARIS
562 050 021 RCS PARIS Nº de gestion 56 B 5002
Aux termes du procès-verbal des décisions de l’associé unique du 26 juin 2018,
celui-ci a décidé de nommer :
- le CABINET LEGUIDE, commissaire
aux comptes inscrit, membre de la
Compagnie Régionale des Commissaires
aux Comptes de Versailles, dont le siège
social est au 50, rue des Fossés, Buchelay (Yvelines), aux fonctions de commissaires aux comptes titulaire, en remplacement de M. Didier BELMA, commissaire
aux comptes titulaire dont le mandat venu
à expiration n’a pas été renouvelé ;
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
- et M. Eric RIBREAU, commissaire aux
comptes inscrit, membre de la Compagnie
Régionale des Commissaires aux
Comptes de Versailles, demeurant au
91 bis, rue Emile Fontanier, Mesnil SaintDenis (Yvelines), aux fonctions de
commissaire aux comptes suppléant, en
remplacement de M. Patrick POIRIER
dont le mandat venu à expiration n’a pas
été renouvelé.
Pour publication légale,
le président
Suivant décision en date du 10/6/2018, le
Président a décidé de transférer le siège
social au 111/113, rue de Reuilly 75012
Paris, à compter du 1/7/2018. L’article 4
des statuts a été modifié.
Pour avis.
12114757W – LE PUBLICATEUR LEGAL
WENDEL
Société européenne au capital de
185.012.840 euros
Siège social :
89, rue Taitbout
75009 PARIS
572 174 035 RCS PARIS
Il résulte du procès-verbal du Conseil de
Surveillance du 17/5/2018, du procès-verbal de l’assemblée générale mixte du
17/5/2018, et des procès-verbaux du Directoire en date des 12/6/2018 et
27/6/2018, que le capital social a été augmenté de 80.620 euros, par création de
20.155 actions nouvelles de 4 euros de
valeur nominale chacune, réservée aux
adhérents du Plan d’Epargne Groupe
Wendel, puis augmenté à nouveau de
23.744 euros, par création de 5.936 actions de 4 euros de nominal chacune, suite
à l’exercice d’options de souscription d’actions, le portant à 185.117.204 euros. Les
statuts ont été modifiés en conséquence.
Pour avis.
12114759W – LE PUBLICATEUR LEGAL
BEAUBOURG FICTION
S.A.S. au capital de 10.000 euros
5-7, rue Saint-Augustin
75002 Paris
824 056 998 RCS PARIS
Suivant procès-verbal en date du
17/4/2018, l’assemblée générale mixte,
statuant dans le cadre des dispositions de
l’article L 225-248 du code de commerce,
a décidé qu’il n’y avait pas lieu à dissolution anticipée de la société.
Pour avis.
12114870W – LE PUBLICATEUR LEGAL
NOMADE AVENTURE
S.A.S. au capital de 37.000 €
40, rue Montagne Sainte Geneviève
384 748 315 RCS PARIS
Aux termes du procès-verbal du
13/6/2018, le président a constaté une
augmentation de capital d’une somme de
666 € par suite de l’attribution d’actions
gratuites décidée par l’associé unique en
date du 12/6/2014. Le capital est ainsi
porté à 37.666 €.
L’article 5 des statuts a été modifié en
conséquence.
Pour avis.
12114873W – LE PUBLICATEUR LEGAL
COMPTOIR DES VOYAGES
S.A.S. au capital de 333.240 €
2/2bis 4/6 Place du Puits l’Ermite,
1, rue de Quatrefages - 75005 PARIS
341 006 310 RCS PARIS
Aux termes du procès-verbal du 8/6/2018,
le président a constaté une augmentation
de capital d’une somme de 1890 € par
suite de l’attribution d’actions gratuites décidée par l’AGE du 8/6/2016.
Le capital est ainsi porté à 335.130 €
L’article 5 des statuts a été modifié en
conséquence.
Pour avis.
12114874W – LE PUBLICATEUR LEGAL
DELTA TEXTILE FRANCE
SAS au capital de 2.801.000 €
Siège social : 6, place de la Madeleine
75008 Paris
839 194 578 RCS Paris
Suivant PV des décisions de l’associé unique du 6/7/2018, M. Dominique SEAU,
206 ter chemin du Roc Fleuri 34170 Castelanau-Le-Lez, a été désigné en qualité
de Directeur Général. Mention au RCS de
Paris. Pour avis.
12114880W – LE PUBLICATEUR LEGAL
UFIPAR
Société par actions simplifiée
au capital de 520 960 005 euros
Siège social : 24-32 rue Jean Goujon,
75008 Paris
RCS Paris 475 484 689
L’Associé Unique en date du 29 juin 2018,
ayant pris acte de l’arrivée du terme des
mandats du cabinet ERNST & YOUNG et
AUTRES et de la société AUDITEX en
qualité de Commissaires aux Comptes titulaire et suppléant, et à la suite des dispositions de la loi Sapin 2 qui a supprimé
l’obligation de désignation d’un Commissaire aux comptes suppléant lorsque le titulaire est une personne morale, a décidé
de :
- renouveler le mandat de Commissaire
aux Comptes du cabinet ERNST &
YOUNG et AUTRES
- ne pas renouveler le mandat de société
AUDITEX.
Pour avis,
Le Président
12114884W – LE PUBLICATEUR LEGAL
21RDB
SAS au capital variable
minimum de 2.000.000 euros
Siège social : 134, boulevard Haussmann,
75008 Paris
791 828 551 RCS Paris
Aux termes des décisions de l’associé unique du 31/07/2018, Monsieur Hervé Vinciguerra, demeurant au 110, rue du Bac,
75007 Paris, a été nommé en qualité de
Président, en remplacement de Monsieur
Robert Reiplinger.
12114885W – LE PUBLICATEUR LEGAL
LA FEE DES NEIGES
S.A.R.L. au capital de 1524,49 €
20, rue des Capucines, 75002 PARIS
420 817 017 RCS PARIS
Aux termes de l’AGE du 27/10/2017, les
associés statuant dans le cadre des dispositions de l’article L 223-42 du code de
commerce, ont décidé qu’il n’y avait pas
lieu à dissolution anticipée de la société.
Mention en sera faite au RCS de Paris.
Pour avis
12114886W – LE PUBLICATEUR LEGAL
KENZO
Société anonyme
au capital de 2.153.040 €
Siège social :
18 rue Vivienne - 75002 Paris
402 180 194 RCS PARIS
L’Assemblée Générale Ordinaire du 21
juin 2018, ayant pris acte de l’arrivée du
terme des mandats du cabinet MAZARS
et de Monsieur Guillaume POTEL en qualité de Commissaires aux comptes titulaire
et suppléant, et à la suite des dispositions
de la loi Sapin 2 qui a supprimé l’obligation
de désignation d’un Commissaire aux
comptes suppléant lorsque le titulaire est
une personne morale, a décidé de :
- renouveler le mandat de Commissaire
aux comptes titulaire du cabinet MAZARS
- ne pas renouveler le mandat de Commissaire aux comptes suppléant de Monsieur
Guillaume POTEL.
Pour avis,
Le Conseil d’administration
12114890W – LE PUBLICATEUR LEGAL
LES PRODUCTIONS DU CHICON
S.A.S. au capital de 7650 €
15, avenue Hoche - 75008 Paris
400 580 387 RCS PARIS
Aux termes de l’AGE du 26/9/2016, les associés, statuant dans le cadre des dispositions de l’article L 225-248 du code de
commerce, ont décidé qu’il n’y avait pas
lieu à dissolution anticipée de la société.
Mention sera faite au RCS de Paris.
Pour avis
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 3
Jeudi 16 août 2018 Les Echos Sociétés
12114896W – LE PUBLICATEUR LEGAL
176249A – LES ECHOS
SCI ELIREV
S.C.I. au capital de 10.000 €
20, rue d’Orsel - 75018 Paris
403 335 052 RCS PARIS
Le 25/11/17 l’associé unique de la sarl
salve regina (7500 €, 96 r des pyrénées
75020 paris, 441951597 rcs paris) transfère le siège 103 r des haies 75020 paris.
Aux termes de l’AGE du 12/7/2018, Les
associés ont décidé de transférer le siège
social au 24, rue Buffault, 75009 paris à
compter du 12/7/2018.
L’article 3 des statuts a été modifié.
Pour avis
12114907W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SAS 27 NEY
S.A.S. au capital de 10.000 €
20, rue Quentin Bauchart - 75008 Paris
841 346 521 RCS PARIS
Aux termes de l’AGO du 30/7/2018 il a été
décidé de nommer en qualité de directeur
général la société WHITECHAPEL SAS,
au capital de 5000 €, 20, rue Quentin Bauchart, 75008 Paris, 841 246 499 RCS PARIS.
Pour avis
12114916W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI L’HOUSTAOU
SCI au capital de 307.947 €
2 Square Alfred Capus, 75016 Paris
438810475 RCS Paris
Aux termes d’une décision en date du
18/07/2018, le gérant a décidé de transférer le siège social à 45 Avenue Victor
Hugo, 75116 Paris, à compter du
18/07/2018.
L’article 5 des statuts a été modifié en
conséquence.
Mention sera portée au Registre du
commerce et des sociétés de Paris
12114919W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SCI VILLA DES CAPUCINES
Société civile
au capital de 382.000 €
25, avenue des Bosquet - 75007 Paris
480 661 198 RCS PARIS
Aux termes de l’AGE du 28/11/2017, les
associés ont décidé de transférer le siège
social au 24, rue Buffault, 75009 Paris à
compter du 28/11/2017.
L’article 4 des statuts a été modifié.
Pour avis
12114952W – LE PUBLICATEUR LEGAL
STARDUST MEDIA AND COMMUNICATION
SAS au capital de 22.048 euros
Siège social : 7, rue de Bucarest – 75008
Paris
531 058 410 R.C.S. PARIS
Aux termes des décisions des associés du
8 août 2018, il a été décidé d’étendre l’objet social à la production photographique.
Les statuts ont été modifiés en conséquence.
12114940 – LA VIE JUDICIAIRE
DEL ALBA, S.A.S. à associée unique
au capital de 3.000 €, sise 15, boulevard
Magenta, 75010 PARIS, 801 397 563
RCS PARIS. Aux termes d’une décision
en date du 27/7/2018, l’Associée unique a
décidé de modifier la dénomination de
DEL ALBA pour adopter celle de NADIA
DEL ALBA à compter du 27/7/2018. L’inscription modificative sera faite au RCS de
Paris. Pour avis, la présidente.
12114961 – LA VIE JUDICIAIRE
NIFT, S.A.S. au capital de 30.000 € sise
128, rue de La Boétie, 75008 PARIS, 824
041 461 RCS PARIS. Aux termes du PV
des décisions de l’associé unique du
29/6/2018, la dénomination a été modifiée
et devient BIGBLUE à compter du 1er/
7/2018. Ancienne mention : NIFT. Nouvelle mention : BIGBLUE. Pour avis.
12114963 – LA VIE JUDICIAIRE
NIFT, S.A.S. au capital de 30.000 €,
sise 128, rue de la Boétie, 75008 PARIS,
824 041 461 RCS PARIS. Aux termes du
PV de décision de l’associé unique du
29/6/2018, M. Timothée DUMAIN,
98, boulevard de la Marquette, 31000 Toulouse, a été nommé Président en remplacement de M. Mathieu BIROUSTE, à
compter du 1er/7/2018. Il en sera fait mention au RCS de Paris. Pour avis.
176027A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 75 et 92
Le 22.06.2018, l’age de la sas okre,siège
13 b r elie le gallais 92340 bourg la reine,
capital 2000 €, rcs nanterre 811307164,
décide de transférer le siège au 54 r des
saint peres 75007 paris.rad nanterre immat paris
176038A – LES ECHOS
OOO EURL au capital de 1.000 €. Siège
social : 168, rue de Grenelle 75007 Paris.
RCS Paris 811 116 128. L’associé unique
a pris acte de transformer la société en
SASU à compter du 20/07/2018 sans
création d’un être moral nouveau et de
mettre fin aux fonctions de la gérance. Il a
été nommé Oleg ANDREEV, demeurant
1, rue Bachaumont 75002 Paris en qualité
de Président Modification au RCS de
greffe de Paris.
176239A – LES ECHOS
Kechkiya. SARL au capital de
1.000 €. Siège social : 81 Rue Réaumur
75002 Paris. 833 374 762 R.C.S. Paris.
Le 20/04/2018, l’AGE a décidé d’étendre
l’objet social à l’achat, la vente, en ligne
ou en direct, ou par le biais de L’import et
de l’export de produits et services de marketing et de publicité notamment applicables dans le domaine de l’ameublement,
de la décoration, des accessoires, de la
cosmétique, denrées alimentaires. Modification au RCS de Paris.
176378A – LES ECHOS
D. SAFOUANE SARL, EURL au capital de
1000 € Siège social : 3-5, rue Bernard de
Clairvaux 75003 PARIS 521306258 RCS
PARIS Le 04/06/18, l’associé unique a :
décidé de transférer le siège social
au 124, rue Réaumur 75002 PARIS à
compter du 01/07/18 ; décidé d’étendre
l’objet social : Conduite de missions d’architecture d’intérieur, de conseil en décoration, de toutes les missions se rapportant à l’aménagement de l’espace et
toutes activités de design. Mention au
RCS de PARIS
176386A – LES ECHOS
sci debordes valmore, SCI au capital de
1500 € Siège social : 12, AVENUE D’EYLAU 75116 PARIS 803083476 RCS Paris
Le 17/07/18, les associés ont : décidé de
transférer le siège social au 15 rue leo delibes 75116 PARIS ; Mention au RCS
de Paris
181248A – LES ECHOS
GESTION BIKE
SARL au capital de 30.000 €
Siège social :
66 Boulevard Auguste Blanqui
75013 PARIS
450 251 707 RCS PARIS
AVIS DE NOMINATION D’UN
COGERANT
Aux termes d’une décision unanime des
associés en date du 1er juin 2018, les associés ont décidé à l’unanimité de nommer en qualité de cogérant M. Eric AUBOURG, demeurant 5 Cour du Moulin de
Jubiciaux 91190 GIF SUR YVETTE, pour
une durée illimitée à compter du 1er juin
2018.
Mention sera faite au RCS de PARIS.
Pour avis, Le Représentant Légal.
182216A – LES ECHOS
MMCK
SAS au capital de 1.633,50 €. Siège
social : 231 Rue Saint-Honoré, 75001
PARIS. RCS 839 725 397 PARIS
Le Président, en date du 10/08/2018, a décidé de transférer le siège social au 3 B
rue des Arquebusiers, 67000 STRASBOURG, à compter du 01/09/2018. Radiation du RCS de PARIS et immatriculation
au RCS de STRASBOURG.
182319A – LES ECHOS
CECILIAGEHANSASU
SASU au capital de 100 €. Siège social : 9
rue Bourdaloue, 75009 PARIS. RCS
835 322 397 PARIS
L’associé unique, en date du 10/08/2018,
a décidé de transférer le siège social au 2
rue Océane, Résidence Atlantis Apt
501 97300 CAYENNE, à compter du
10/08/2018. Radiation du RCS de PARIS
et immatriculation au RCS de CAYENNE.
182337A – LES ECHOS
SASU ROULER CONFORT
CAPITAL 7500 €,
40 rue Damrémont 75018 Paris
RCS PARIS 820 404 820.
Au terme d’un assemblée générale extraordinaire du 15/08/2018 L’associé unique a décidé de transférer le siège social
de la société Du 40 rue Damrémont 75018
Paris au 7 rue principale 02400 Chartèves.L’inscription modificative sera faite au
RCS de PARIS
182371A – LES ECHOS
ARCHETIP
SARL au capital de 15 244,90 €
Siège social : 14 Rue Soleillet
75020 PARIS
378 998 041 RCS PARIS
AVIS DE TRANSFERT DE SIEGE
Aux termes d’une décision en date
du 01/06/2018, l’associée unique a décidé : de transférer le siège social du 14
Rue Soleillet 75020 PARIS au 2295 Chemin des Mulets 84300 CAVAILLON à
ce jour, et de modifier en conséquence l’article 4 des statuts. Pour avis
182497A – LES ECHOS
MORGANE – SARL au capital de 1.562 €Siège social : 6 rue Kepler – 75016 PARIS
– 582 077 913 RCS PARIS
D’une AGE en date du 19/06/2018, il résulte que les associés, statuant dans le
cadre des dispositions de l’article
L.223-42 du Code de commerce, ont décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Paris.
182520A – LES ECHOS
VALENTINE LOEB
SAS au capital de 39.000 €
Siège social : 33 rue de vaugirard 75006
PARIS
RCS 441 773 249 PARIS
L’AGE du 10/08/2018 a décidé de modifier
l’objet social comme suit : La Société a
pour objet, en France et hors de France :
Conseil en stratégie d’entreprises ; Règlement de contentieux et toutes opérations
de médiation nécessaires ; Conseil en
opérations immobilières et plus généralement tout service qui pourrait accompagner l’activité de conseil (location ; rénovation ; aménagement ; décoration ;
gestion) ; Services divers aux entreprises ;
et, de manière plus générale, toutes opérations commerciales, industrielles, mobilières ou financières, se rapportant directement ou indirectement ou pouvant être
utiles à cet objet ou susceptibles d’en faciliter la réalisation. Elle peut réaliser sous
quelque forme que ce soit les opérations
entrant dans son champs
Mention au RCS de PARIS
182547A – LES ECHOS
LIONEL FLIN CABINET
D’AVOCAT
Société d’exercice libéral à responsabilité
limitée
au capital de 10000 euros
Siège social : 144 rue de Courcelles
75017 Paris
804 777 183 RCS PARIS
Par décision du 12 juillet 2018, l’associé
unique a décidé la transformation de la
Société en Société d’exercice libéral par
action simplifiée, à compter de ce jour.
Cette transformation entraîne la publication des mentions suivantes :
Forme
Ancienne mention : Société d’exercice libéral à responsabilité limitée
Nouvelle mention : Société d’exercice libéral par actions simplifiée
Administration
Anciennes mentions : Gérant : Lionel Flin,
13 rue Legrand 94120 Fontenay-sousBois
Nouvelles mentions : Président : Lionel
Flin, 13 rue Legrand 94120 Fontenaysous-Bois
Pour avis,
L’Associé unique
Lionel Flin
182557A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 75 et 93
MDJ AGENCEMENT
SARL au capital social 1.000 euros
Siège social : 51 rue de l’Université
93160 NOISY LE GRAND
537 762 064 RCS BOBIGNY
Le 16 juillet 2018, l’AGE, de la SARL qui
a pour Gérant : Mr David AHNINE demeurant 5 allée Jean François Millet 77410
ANNET SUR MARNE, a décidé de transférer le siège social au 90 rue Saint Martin
75004 PARIS. En conséquence, la société
sera immatriculée au RCS de PARIS.
182559A – LES ECHOS
SUB RAC
SARL au capital social 15.000 euros
Siège social : 22 rue de la Roquette
75011 PARIS
820 303 394 RCS PARIS
Le 31 juillet 2018, l’AGE a nommé en qualité de Co-gérant : M. Karl CROISIC demeurant 10bis rue Paul Bert 95260 BEAUMONT SUR OISE.
175815A – LES ECHOS
We Do Growth, SAS au capital de
2000 €. Siège social : 28 cours albert 1 er
75008 Paris. 837787126 RCS Greffe du
Tribunal de Commerce de Paris. Le
22/02/18, les associés ont approuvé les
comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de Greffe du Tribunal de
Commerce de Paris.
176252A – LES ECHOS
Emmaludo, SARL au capital de 2 €. Siège
social : 19 rue lucien sampaix 75010 Paris. 828848614 RCS Paris. Le 09/07/18,
les associés ont approuvé les comptes de
liquidation, déchargé le liquidateur de son
mandat et constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de
Paris.
179594A – LES ECHOS
APALA PARIS, SASU au capital de
10000 €. Siège social : 6 rue de musset
75016 paris 75016 Paris. 813006681 RCS
PAris. Le 21/06/18, l’associé unique a décidé la dissolution anticipée de la société,
nommé liquidateur M. Nicolas Perrot, 5
rue de l’amiral Courbet 75116 PARIS, et
fixé le siège de liquidation au siège social.
Modification au RCS de Paris.
179787A – LES ECHOS
Isi-consulting, EURL au capital de
2000 €. Siège social : 27 boulevard de
charonne 75011 Paris. 828675223 RCS
RCS PARIS. Le 27/06/18, l’associé unique a décidé la dissolution anticipée de la
société, nommé liquidateur M. alexis pissinier, 27 Boulevard de charonne 75011
PARIS , et fixé le siège de liquidation au
siège social. Modification au RCS de RCS
PARIS.
181431A – LES ECHOS
GONAD
SASU au capital de 1.000 €. Siège social :
128 rue de la Boétie 75008 PARIS. RCS
827 744 103 PARIS
L’AGE du 30/06/2018 a décidé la dissolution de la société et sa mise en liquidation
amiable à compter du 30/06/2018, nommé
liquidateur M GUENDOUZ Fouad, 43 rue
Léon Noël 06400 CANNES et fixé le siège
de la liquidation au siège social.
L’AGE du 30/06/2018 a approuvé les
comptes de liquidation, donné quitus au
liquidateur, l’a déchargé de son mandat et
prononcé la clôture de liquidation à
compter du 30/06/2018. Radiation du RCS
de PARIS.
FUSION
181450A – LES ECHOS
182632A – LES ECHOS
CELINE
Société anonyme au capital de 2.802.576
euros
Siège social : 16 rue Vivienne 75002 Paris
572 035 361 RCS Paris
Le Conseil d’Administration lors de sa délibération du 9 avril 2018 a pris acte de la
démission de Madame Phoebe PHILO et
de Monsieur Adam ANDERS de leurs
fonctions d’Administrateur de la Société
avec effet à compter du 6 février 2018.
Pour avis,
182635A – LES ECHOS
AVENUE M INTERNATIONAL
Société en Commandite par Actions au
capital 14 550 000,00 Euros
Siège social : 16 rue Vivienne - 75002
Paris
377 855 820 RCS Paris
Aux termes d’une délibération du Conseil
de Surveillance du 9 avril 2018, après
avoir pris acte de la démission de Monsieur François DESSAULT de ses fonctions de Membre du Conseil de Surveillance avec effet 9 avril 2018, Madame
Chrystel MERCIER, demeurant 35 rue de
la Lune – 75002 Paris, a été cooptée avec
effet au 9 avril 2018, en qualité de Membre
du Conseil de Surveillance en remplacement de Monsieur François DESSAULT,
démissionnaire, pour la durée du mandat
de ce dernier restant à courir soit jusqu’à
l’issue de l’Assemblée Générale appelée
à statuer sur les comptes de l’exercice
clos le 31 décembre 2019.
Pour avis,
DISSOLUTIONS
RICHEMONT HOLDING
FRANCE
SASU au capital de 100.250.000 €
Siège social : 35 rue Boissy
d’Anglas
75008 PARIS
413 817 552 RCS PARIS
AVIS DE FUSION OU SCISSION
Société absorbante
Dénomination : RICHEMONT HOLDING
FRANCE SAS au capital de 100.250.000
euros Siège social : 35, rue Boissy d’Anglas, 75008 PARIS R.C.S. PARIS
413 817 552
Suivant décisions en date du 31/07/2018,
le Président de la société absorbante a
constaté la réalisation de la fusion conformément au projet de fusion signé avec la
société absorbée.
Société absorbée
Dénomination : VAN CLEEF & ARPELS
HOLDING FRANCE SASU au capital de
17.518.651 euros Siège social : 22, place
VENDOME, 75001 PARIS R.C.S. PARIS
421 069 246
Des termes du traité de fusion en date du
13/06/2018 contenant les modalités des
apports effectués ainsi que leur évaluation ; que l’absorbante détenant l’intégralité des actions de l’absorbée, il n’y a pas
lieu d’établir de rapport d’échange des
droits sociaux. L’actif net apporté par l’absorbée correspondant à la participation de
l’absorbante, soit 58.480.933,58 euros, a
pour contrepartie comptable dans l’absorbante l’annulation des titres de l’absorbée
acquis par l’absorbante pour un prix de
22.200.000 euros. Il est constaté un boni
de fusion de 36.280.933,58 euros. La société absorbée est, du seul fait de la réalisation définitive de ladite fusion au 1er
avril 2018, dissoute de plein droit, sans liquidation. Les formalités seront effectuées
au RCS de PARIS.
Le Président : Sophie CAGNARD
12114929W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par AGO du 11.04.2018, la SCI LA GRIMPETTE, SCI au capital de 48.000 €,
siège : 1-5 Passage de la Fonderie 75011
PARIS, 478 967 318 RCS PARIS, a décidé la dissolution anticipée de la société.
M. Alexis MITAL, anciennement Gérant,
demeurant Raumerstrasse, 10437 BERLIN, Allemagne a été nommé en qualité
de Liquidateur et mettre fin au mandat de
la gérance. Le siège de liquidation est fixé
au siège social et pour toutes correspondances au domicile du liquidateur.
VENTE DE FONDS GERANCE
UNIQUE GÉRANCE
182042A – LES ECHOS
Par acte SSP du 17/07/2018, M ROY Patrick, Bosse 12470 ST CHELY D’AUBRAC
a donné location-gérance à M BOUACIDA
Mohamed Lotfi, 8 rue du Soleil 75020 PARIS, son fonds de commerce de exploitant
taxi sis et exploité au 8 rue du Soleil 75020
PARIS. Le présent contrat est consenti
pour une durée de 1 an à compter du
17/07/2018 au 16/07/2019, renouvelable
par tacite reconduction.
78 • YVELINES
SOCIETES
CONSTITUTIONS
175922A – LES ECHOS
Constitution par ASSP le 06/06/2018 de la
SCI : SCI CEYLIN CEYHUN CELIL Capital : 1000 €. Objet :L’acquisition et/ou
gestion de biens immobiliers en vue de location non-meublée et accessoirement
meublée. Siège et Gérance : OZDEMIR
YASAR - 11 Allée Pompadour, 78250
Meulan-en-Yvelines ; Durée : 99 ans. Au
RCS de VERSAILLES
176330A – LES ECHOS
Par ASSP du 12/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée Peg & Co.Siège social : 52b rue des écoles 78200 Mantes la
jolie.Capital : 1000 €. Objet : cybercafé
sans vente d’alcool. Président : Mme
Peggy Payet, 52b rue des écoles 78200
Mantes la jolie. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de Versailles.
182221A – LES ECHOS
Par acte SSP du 07/08/2018 il a été constitué une SAS dénommée :
IZIFLOW
Siège social : 13 RUE SAINT HONORE
78000 VERSAILLES. Capital : 6.000 €.
Objet : Conception, réalisation et
commercialisation de produits informatiques. Président : M MILLET MATHIEU,
16 impasse de la longue Mare 78117
CHATEAUFORT. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de VERSAILLES.
182331A – LES ECHOS
Par acte SSP du 02/04/2017 il a été constitué une SAS dénommée :
LE JARDIN DE POMONA
Siège social : 5 rue Cadotte 78200 MANTES LA JOLIE
Capital : 10.000 €
Objet : restauration végétarienne
Président : Mme HOUSAUX Martine, 33
chemin des saules 78520 FOLLAINVILLE
DENNEMONT.
Directeur Général : M MILLE Laurent, 33
chemin des Saules 78520 FOLLAINVILLE
DENNEMONT.
Directeur Général : Mme ROCCO Pomone, 4 Bd Salengro 78711 MANTES LA
VILLE.
Clauses d’agrément : Actions librement
cessibles entre les associés uniquement.
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de VERSAILLES
MODIFICATIONS
182432A – LES ECHOS
MA RÉNOVATION IMMOBILIÈRE Société à responsabilité limitée au capital de
1.100 € Siège : 14 Avenue du Général Leclerc 78470 ST REMY LES CHEVREUSE
834020646 RCS de VERSAILLES Par décision de l’AGE du 01/08/2018, il a été décidé de : - nommer Gérant et associé indéfiniment et solidairement responsable
M. BARDOU Charles 2 rue saingt léger
78100 ST GERMAIN EN LAYE en remplacement de BARDOU Jean-Michel démissionnaire.Mention au RCS de VERSAILLES
182485A – LES ECHOS
GHO NIMES CAISSARGUES-SAS au capital de 23 164 €-Siège social : 4 – 6 Avenue Morane Saulnier – 78129 VELIZY
VILLACOUBLAY CEDEX– 819 254 236
RCS VERSAILLES
Le 21/06/2018, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
182487A – LES ECHOS
GHO LILLE AEROPORT IB -SAS au capital de 18.484 €-Siège social : 4 – 6 Avenue Morane Saulnier – 78129 VELIZY
VILLACOUBLAY CEDEX–
819 283 003 RCS VERSAILLES
Le 21/06/2018, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
182498A – LES ECHOS
Renaissance Capital SAS, au capital de
8 550,00 €, 791 275 951 RCS VERSAILLES, 23 rue Saint Honoré, 78000 Versailles
Par AGE du 1er juin 2018, après constatation le 31 juillet de non opposition de
créanciers dans le délai d’un mois accordé
par cette assemblée à la réduction du capital à 1710 euros (mille sept cent dix euros) déclarée au SIE de Versailles
78000, il est procédé à l’augmentation du
capital décidée par cette même AGE du
1er juin 2018. Une augmentation de 10000
euros (Dix Mille euros) est réalisée par incorporation de comptes courants d’actionnaires et apports en numéraires de :Ghislain Périssé, 10 rue du Général de
Gaulle 78400 Chatou, apport de 5000 euros (Cinq Mille euros)- Hélène Gans, 23
rue Saint Honoré, 78000 Versailles, apport de 5000 euros (Cinq Mille euros). Le
capital social de la société passe ainsi de
1710 euros à 11710 euros (Onze Mille
Sept Cent Dix euros). La présidente, Hélène Gans
182500A – LES ECHOS
GHO METZ NORD-SAS au capital de
104.228 €-Siège social : 4 – 6 Avenue Morane Saulnier – 78129 VELIZY VILLACOUBLAY CEDEX– 819 248 485 RCS
VERSAILLES
Le 21/06/2018, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
182524A – LES ECHOS
GHO EVRY CATHEDRALE-SAS au capital de 895.754 €-Siège social : 4 – 6 Avenue Morane Saulnier – 78129 VELIZY
VILLACOUBLAY CEDEX–
819 248 139 RCS VERSAILLES
Le 21/06/2018, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
182525A – LES ECHOS
GHO LIMOGES NORD-SAS au capital de
541.865 €-Siège social : 4 – 6 Avenue Morane Saulnier – 78129 VELIZY VILLACOUBLAY CEDEX– 819 283 201 RCS
VERSAILLES
Le 21/06/2018, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
182526A – LES ECHOS
GHO LILLE TOURCOING CENTRE-SAS
au capital de 9.311 €-Siège social : 4 – 6
Avenue Morane Saulnier – 78129 VELIZY
VILLACOUBLAY CEDEX–
819 279 282 RCS VERSAILLES
Le 22/06/2018, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles
182415A – LES ECHOS
12114966 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Aux termes de l’AGE du 14/5/2018, de
la société ANNALE, S.C.I. en liquidation.
au capital de 100 €, sise 191, rue SaintHonoré, 75001 PARIS, 183 236 297 RCS
PARIS. Il a été approuvé les comptes de
liquidation, donné quitus au liquidateur, M.
Jeff RUIMY, 3, allée Daguerre, 94300 Vincennes, l’a déchargé de son mandat et
prononcé la clôture des opérations de liquidation à compter du jour de ladite assemblée. Les actes, pièces et comptes définitifs de la liquidation sont déposés au
GTC de Paris. Pour avis. Le liquidateur.
Des termes du traité de fusion en date du
13/06/2018 contenant les modalités des
apports effectués ainsi que leur évaluation ; que l’absorbante détenant l’intégralité des actions de l’absorbée, il n’y a pas
lieu d’établir de rapport d’échange des
droits sociaux. L’actif net apporté par l’absorbée correspondant à la participation de
l’absorbante, soit 58.480.933,58 euros, a
pour contrepartie comptable dans l’absorbante l’annulation des titres de l’absorbée
acquis par l’absorbante pour un prix de
22.200.000 euros. Il est constaté un boni
de fusion de 36.280.933,58 euros. La société absorbée est, du seul fait de la réalisation définitive de ladite fusion au 1er
avril 2018, dissoute de plein droit, sans liquidation. Les formalités seront effectuées
au RCS de PARIS.
Le Président : Nicolas BOS
181452A – LES ECHOS
VAN CLEEF & ARPELS
HOLDING FRANCE
SASU au capital de 17.518.651 €
Siège social : 22 place Vendôme
75001 PARIS
421 069 246 RCS PARIS
-----Société absorbée : VAN CLEEF & ARPELS HOLDING FRANCE SASU au capital de 17.518.651 euros Siège social : 22,
place VENDOME, 75001 PARIS R.C.S.
PARIS 421 069 246
Suivant décisions en date du 31/07/2018,
le Président de la société absorbante a
constaté la réalisation de la fusion conformément au projet de fusion signé avec la
société absorbée.
Société absorbante : RICHEMONT
HOLDING FRANCE SAS au capital de
100.250.000 euros Siège social : 35, rue
Boissy d’Anglas, 75008 PARIS R.C.S. PARIS 413 817 552
STACO FOOD DEVELOPMENT
SARL à associé unique au capital de
15.000 €
Siège : 5 LES JARDINS DU GRES
IMPASSE DU GRES 30400 VILLENEUVE
LES AVIGNON
523008043 RCS de NIMES
Suivant décisions de l’associé unique du
30/07/2018 :
- L’objet social de la société a été modifié,
à compter du 01/08/2018, aux activités
suivantes : Hôtel, restaurant, bar, épicerie.
- Le siège social a été transféré, à compter
du 01/08/2018, de impasse du gres 5 les
jardins du gres, VILLENEUVE LES AVIGNON (Gard), à 1 route de la surie,
GROSROUVRE (Yvelines).
Stanislas Comar demeurant 42 allée des
sablons 78170 la celle st cloud est gérant.
En conséquence, les article 2- 4 des statuts ont été modifiés.
Dépôt légal au Greffe du TC de Versailles
Pour avis, la gérance
182527A – LES ECHOS
GHO TOURS NORD -SAS au capital de
16.527 €-Siège social : 4 – 6 Avenue Morane Saulnier – 78129 VELIZY VILLACOUBLAY CEDEX– 819 282 476 RCS
VERSAILLES
Le 22/06/2018, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
182536A – LES ECHOS
GHO LOURDES -SAS au capital de
16.942 €-Siège social : 4 – 6 Avenue Morane Saulnier – 78129 VELIZY VILLACOUBLAY CEDEX– 819 283 136 RCS
VERSAILLES
Le 22/06/2018, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
4 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
182539A – LES ECHOS
GHO VILLEPINTE PARC EXPOS -SAS
au capital de 695.762 €-Siège social : 4 –
6 Avenue Morane Saulnier – 78129 VELIZY VILLACOUBLAY CEDEX–
819 284 258 RCS VERSAILLES
Le 22/06/2018, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
182540A – LES ECHOS
GHO LILLE ROUBAIX-SAS au capital de
107.841 €-Siège social : 4 – 6 Avenue Morane Saulnier – 78129 VELIZY VILLACOUBLAY CEDEX– 819 283 086 RCS
VERSAILLES
Le 22/06/2018, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
182549A – LES ECHOS
GHO REIMS PARC DES EXPOSITIONSSAS au capital de 17 076 €-Siège social :
4-6 Avenue Morane Saulnier – 78129 VELIZY VILLACOUBLAY CEDEX–
819 256 272 RCS VERSAILLES
Le 22/06/18, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
182554A – LES ECHOS
GHO LE COUDRAY-SAS au capital de
33 726 €-Siège social : 4-6 Avenue Morane Saulnier – 78129 VELIZY VILLACOUBLAY CEDEX– 819 281 247 RCS
VERSAILLES
Le 22/06/18, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
182556A – LES ECHOS
GHO LILLE AEROPORT-SAS au capital
de 17 561 €-Siège social : 4-6 Avenue Morane Saulnier – 78129 VELIZY VILLACOUBLAY CEDEX– 819 282 872 RCS
VERSAILLES
Le 22/06/18, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
182561A – LES ECHOS
GHO ROISSY AEROPORT-SAS au capital de 408 337 €-Siège social : 4-6 Avenue
Morane Saulnier – 78129 VELIZY VILLACOUBLAY CEDEX– 819 251 257 RCS
VERSAILLES
Le 25/06/18, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
182563A – LES ECHOS
GHO SOPHIA ANTIPOLIS-SAS au capital de 439 537 €-Siège social : 4-6 Avenue
Morane Saulnier – 78129 VELIZY VILLACOUBLAY CEDEX– 819 250 853 RCS
VERSAILLES
Le 25/06/18, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
182565A – LES ECHOS
GHO GRENOBLE PRESIDENT-SAS au
capital de 250 661 €-Siège social : 4-6
Avenue Morane Saulnier – 78129 VELIZY
VILLACOUBLAY CEDEX–
819 251 554 RCS VERSAILLES
Le 25/06/18, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
182568A – LES ECHOS
GHO CRETEIL LE LAC-SAS au capital
de 427 534 €-Siège social : 4-6 Avenue
Morane Saulnier – 78129 VELIZY VILLACOUBLAY CEDEX– 819 282 385 RCS
VERSAILLES
Le 25/06/18, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
182575A – LES ECHOS
GHO GRENOBLE NORD VOREPPESAS au capital de 423 504 €-Siège social : 4-6 Avenue Morane Saulnier – 78129
VELIZY VILLACOUBLAY CEDEX–
819 282 666 RCS VERSAILLES
Le 25/06/18, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
DISSOLUTIONS
176807A – LES ECHOS
Le 31.12.2017, l’associé unique de l’eurl
Fly jet smoove, capital 1000 €, 12 r des
chatelaines 78510 Triel sur seine, rcs versailles 477547699, prononce la clôture de
liquidation. Rad versailles.
179686A – LES ECHOS
CALIN CANIN, SARL au capital de
8000 €. Siège social : 42 avenue de stalingrad 78260 Acheres. 432677359 RCS
VERSAILLES. Le 30/04/18, les associés
ont décidé la dissolution anticipée de la
société, nommé liquidateur M. Philippe
FAISSEAU, 3 place de la Mairie 78240
CHAMBOURCY, et fixé le siège de liquidation au siège social. Modification au
RCS de VERSAILLES.
OPPOSITIONS
182413A – LES ECHOS
Par acte SSP en date du 31/07/2018, enregistré au service des impôts des entreprises de VERSAILLES, le 06/08/2018,
Dossier nº2018/700 case nº3 EXT 4391
PICHAFROY, SARL au capital de 5000
euros, ayant son siège social 1 Route de
la Surie, 78490 Grosrouvre, 524 995 446
RCS de Versailles A cédé à STACO
FOOD DEVELOPMENT, SARL au capital
de 15000 euros, ayant son siège social 5
Les Jardins du Grès Impasse du Grès,
30400 Villeneuve-lès-Avignon,
523 008 043 RCS de Nîmes en cours de
transfert 1 Route de la Surie 78490 Grosrouvre, un fonds de commerce de Bar,
Restaurant, Hôtel, Epicerie, comprenant
Eléments incorporels pour 176.000 € ;
Eléments corporels pour 50.000 € sis 1
Route de la Surie, 78490 Grosrouvre,
moyennant le prix de 226000 euros.
La date d’entrée en jouissance est fixée
au 01/08/2018.
Les oppositions seront reçues dans les 10
jours de la dernière en date des publicités
légales aux adresses suivantes : Cabinet
d’Avocats BAROSO TRICARICO 6A Passage de l’Oratoire CS 30084 - 84006 AVIGNON cedex 01 pour la correspondance
et 1 Route de la Surie - 78490 Grosrouvre
pour la validité.
Pour avis,
DIVERS
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
182280A – LES ECHOS
Suivant testament olographe en date du
12 octobre 1989,
Monsieur Maurice GUILLAUME, en son
vivant retraité, demeurant à SAINTREMY-LES-CHEVREUSE (78470) 2 Rue
Lamartine Résidence "Les Eaux Vives".
Né à ARCUEIL (94110), le 7 janvier 1922.
Célibataire.
Non lié par un pacte civil de solidarité.
A consenti un legs universel.
Consécutivement à son décès, ce testament a fait l’objet d’un dépôt aux termes
du procès-verbal d’ouverture et de description de testament reçu par Maître Delphine LOISEAU-DEWALD, Notaire Associé de la Société Civile Professionnelle
« Alexia LAPOTRE, Jérôme BROCHAY,
Guillaume DEWALD, Delphine LOISEAUDEWALD », titulaire d’un Office Notarial à
ORSAY (91400), Place de la République,
le 10 août 2018, duquel il résulte que le
légataire remplit les conditions de sa saisine.
Opposition à l’exercice de ses droits
pourra être formée par tout intéressé auprès du notaire chargé du règlement de la
succession : Maître Delphine LOISEAUDEWALD, notaire à ORSAY (91400),
Place de la République, référence
CRPCEN : 91002, dans le mois suivant la
réception par le greffe du TGI de VERSAILLES de l’expédition du procès-verbal
d’ouverture du testament et copie de ce
testament.
En cas d’opposition, le légataire sera soumis à la procédure d’envoi en possession.
91 • ESSONNE
SOCIETES
CONSTITUTIONS
182529B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
13/08/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
SATHORN
182576A – LES ECHOS
GHO MÂCON NORD-SAS au capital de
210.641 €-Siège social : 4-6 Avenue Morane Saulnier – 78129 VELIZY VILLACOUBLAY CEDEX– 819 283 359 RCS
VERSAILLES
Le 25/06/18, l’associée unique, statuant
dans le cadre des dispositions de l’article
L.225-248 du code de commerce, a décidé de ne pas dissoudre la société. Dépôt
légal au RCS de Versailles.
182566B – LES ECHOS
182523A – LES ECHOS
175969A – LES ECHOS
182562A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
10/08/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
CLISSON IMMO SCI au capital de 1.000 €
Siège : 46 B AVENUE DE LA LIBERTE
91700 STE GENEVIEVE DES BOIS
838255289 RCS de EVRY Par décision
de l’AGE du 18/07/2018, il a été décidé de
transférer le siège social au 20 RUE DU
MARAIS 85400 STE GEMME LA PLAINE.
Radiation au RCS de EVRY et ré-immatriculation au RCS de LA ROCHE-SURYON
Par ASSP du 13/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée ORUS
WATCH.Siège social : 53 rue lucien sampaix 92320 Châtillon.Capital : 1 € Objet :
Services et conseil en informatique.Président : M.AUGUSTE Mackenson, 53 rue lucien sampaix 92320 Châtillon.Durée : 99
ans Immatriculation au RCS de NANTERRE
Il a été constitué une SASU dénommée :
MH DESIGN. Au capital de 200 € Siège
social : 35 rue des Cailloux, 92110 Clichy.
Objet social : Conseil en architecture et
aménagement intérieur, Infographie 2D et
3D et traitement des plans, toute activité
accessoire et vente de produits et services liés à l’objet principal. Président : OUNOUH Mhand Larbi, 41 boulevard de
Strasbourg, 94130 Nogent-sur-Marne.
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de Nanterre.
BIG BUDDHA NEGOCE
Objet social : Achat et vente de produits
alimentaires et non alimentaires, en gros
Siège social : 4 ALLEE DES MARRONNIERS, 91570 BIEVRES Capital : 100 €
Président : M. RAMZI MASMOUDI demeurant : 4 ALLEE DES MARRONNIERS,
91570 BIEVRES élu pour une durée indéterminée Admission aux assemblées et
exercice du droit de vote : Chaque actionnaire est convoqué aux Assemblées.
Chaque action donne droit à une voix.
Clauses d’agrément : Les actions sont librement cessibles entre actionnaires uniquement avec accord du Président de la
société. Durée : 99 ans à compter de son
immatriculation au RCS de Evry
Objet social : l’organisation de soirée ou
de matinée dansantes Le commerce de
tous plats cuisinés ou non, de boissons et
autres produits alimentaire à consommer
sur place ou à emporter
Siège social : 4 allée des marronniers,
91570 Bievres Capital : 100 € Président :
M. Ramzi masmoudi demeurant : 4 allée
des marronniers, 91570 Bievres élu pour
une durée indéterminée Durée : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de Evry
92 • HAUTS-DE-SEINE
SOCIETES
CONSTITUTIONS
182592B – LES ECHOS
174858A – LES ECHOS
VENTE DE FONDS GERANCE
Jeudi 16 août 2018 Les Echos Sociétés
Par acte SSP, il a été constitué une SAS
dénommée THE MICSOLOGYST Capital : 3000 € Siège social : 19 bis Boulevard Henri Barbusse 91210 DRAVEIL Objet : Conception, création (par
sous-traitance en tant que donneur d’ordres) et commercialisation en gros et en
détail de prêt-à-porter et d’accessoires,
notamment bijoux, chapellerie, chaussures ; Exploitation de marque de vêtement ;
Conception et commercialisation en gros
et en détail, importation et exportation de
boissons non alcoolisées, de meubles et
de vêtements. Président : CIMIGNANI
Audrey 19 bis Boulevard Henri Barbusse
91210 DRAVEIL Directeur Général : CIMIGNANI Pierre-Mathieu 133 Boulevard
Exelmans 75016 PARIS 16 Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS EVRY
Transmission des actions : cession aux
tiers soumise à agrément. Admission aux
assemblées et droit de vote : chaque actionnaire est convoqué aux assemblées.
Chaque action donne droit à une voix.
Aux termes d’un acte authentique en date
du 14/08/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
VALANTECH
Objet social : VALANTECH est une entreprise de services numériques (ESN),
experte dans le domaine des nouvelles
technologies et de l’informatique. Elle a
pour objet la réalisation d’études, de mission de conseil, d’assistance technique,
de formation, de documentation pour des
tiers, principalement des PME et Grands
Comptes, dans l’objectif d’accompagner
leurs projets sous toutes formes de prestations qui s’y rattachent et par tout
moyen.
Siège social : 17 rue DAILLY, 92210
SAINT-CLOUD Nom commercial : VALANTECH Capital : 5000 € Président :
M. FRANCOIS GIFFARD demeurant : 17
rue DAILLY, 92210 SAINT-CLOUD élu
pour une durée indéterminée Durée : 99
ans à compter de son immatriculation au
RCS de Nanterre
175984A – LES ECHOS
Par ASSP du 12/07/18, il a été constitué
une SARL dénommée SA HSE CONSULTING. Siège social : 12 promenade des
pins 92400 Courbevoie. Capital : 2000 €. Objet : Activités de conseil et
d’études d’impacts sur l’hygiène, la santé
et l’environnement (HSE). Gérance : Mme
Sirine Atallah, 12 promenade des pins
92400 Courbevoie Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de NANTERRE.
176095A – LES ECHOS
12114975 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par ASSP du 13/07/18 il a été constitué
une SAS dénommée MVPi. Siège social : 10 rue des imbergères 92330
Sceaux.Capital : 1000 €. Objet : programmation informatique, conseil et étude des
systèmes informatiques, conception et développement. Président : M. Etienne Bourbié 10 rue des imbergères 92330 Sceaux.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de NANTERRE.
LE ROYAL CHAVILLE
176086A – LES ECHOS
12114887W – LE PUBLICATEUR LEGAL
176176A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date à
COURBEVOIE du 10/04/2018 a été
constituée une SASU nommée :
Par acte SSP du 12/07/2018 constitution
de la SASU DR CAPITAL. Capital : 1000
euros. Siège social : 45 av. aristide briand
92350 le plessis robinson. Objet : prise de
contrôle, participation, intérêts dans toutes sociétés. Président michaël dos reis
45 av. aristide briand 92350 le plessis robinson. Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de Nanterre.
176341A – LES ECHOS
Par ASSP du 05/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée SCIENCEBYALL.Siège social : 14 allée de la bourdine 91480 Varennes-jarcy. Capital : 4000 €. Objet : Infrastructure
numérique permettant l’émergence d’une
science rigoureuse, transparente et émancipatrice. Président : M. Yoelis Acourt, 14
allée de la bourdine 91480 Varennesjarcy. Durée : 99 ans. Immatriculation au
RCS d’Evry.
182198A – LES ECHOS
Par acte SSP du 10/08/2018 il a été constitué une SAS dénommée : COURTOIS
DRIVING SCHOOL Siège social : 18 bis
grande rue 91520 EGLY Capital :
10.000 € Objet : L’école de conduite Président : M. COURTOIS Cyril 5 grande rue
91650 BREUILLET Directeur Général :
Mme VAQUETTE Mathilde 5 grande rue
91650 BREUILLET Durée : 80 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
EVRY
182544A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 06/04/2018 constitution de la SASU LBF. Capital fixe : 1000 €. Siège social : 8 RUE
BASTIEN LEPAGE 91140 VILLEBON
SUR YVETTE. Objet social : PEINTURE
ET ENTRETIEN. Président : Mme LE
BIAN CAROLE demeurant 8 RUE BASTIEN LEPAGE 91140 VILLEBON SUR
YVETTE. Durée de la société : 99 ans à
compter de son immatriculation au RCS
de EVRY.
MODIFICATIONS
176040A – LES ECHOS
Echo Travaux Construction SASU au capital de 16000 € Siège social : 2 rue du
conseil na tional de la résistance
91700 Fleury Meurogis 812847283 RCS
Evry Le 11/06/18, l’associé unique a : décidé de modifier la dénomination sociale
de la société qui devient Eco Travaux
Construction ; Mention au RCS de Evry
176119A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 91 et 93
BELENIO, SASU au capital de 1000 €
Siège social : 62bis RUE HEURTAULT
93300 AUBERVILLIERS 837592039 RCS
BOBIGNY Le 13/07/18, l’associé unique a
décidé de transférer le siège social au 15
rue Léonard de Vinci 91300 MASSY à
compter du 19/06/18 ; Objet : Conseil et
développement d’application informatique, hébergement, maintenance et gestion des données de ces applications Présidence : Nicolas MERIGOT, 15 rue
Léonard de Vinci 91300 MASSY Radiation au RCS de BOBIGNY Inscription au
RCS de EVRY
181992A – LES ECHOS
DEDEELLES. SCI au capital de 914 €.
Siège social : 6 Sente du Madre 91410
DOURDAN. RCS 424 440 147 EVRY.
L’AGE du 25/07/2018 a nommé gérants :
Mme DECENEUX Silvana, La Chaumeraie 35270 COMBOURG en remplacement de M LEVAK Luigi et Mme DELAGUETTE Maria-Luisa, à compter du
24/08/2018. Mention au RCS de EVRY.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
12114922W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Il a été constitué une Société régie par les
lois et décrets des Sociétés commerciales
présentant les caractéristiques suivantes :
DENOMINATION SOCIALE : LA PARISIENNE DE MALAKOFF
FORME : Société à responsabilité limitée
à associé unique
CAPITAL SOCIAL : 3.000 € divisé en 100
parts de 30 € chacune
SIEGE SOCIAL : 2 rue Voltaire – 92240
MALAKOFF
OBJET : La création, l’acquisition, la gérance, la mise en gérance, la prise à bail
ou en gérance, l’exploitation et la vente de
tous fonds de commerce de BAR -RESTAURANT - BRASSERIE – CAFE – PIZZERIA - SALON DE THE – VENTE A
CONSOMMER SUR PLACE ET A EMPORTER – JEUX DE LA FRANCAISE
DES JEUX - LOTO – RAPIDO - BUREAU
DE PMU - ORGANISATIONS EVENEMENTIELLES – IMPRESSION 3 D
DUREE : 99 années à compter de son immatriculation au RCS
GERANT : Mr Philippe BENSAID demeurant à GENTILLY (94250), 57 rue Charles
Frérot
IMMATRICULATION au RCS de NANTERRE
12114893 – LA VIE JUDICIAIRE
Il a été constitué une société par acte
SSP en date du 18/7/2018 Dénomination : SCI MEGALI. Forme : S.C.I.
Siège : 166 bis, rue d’Aguesseau, 92100
BOULOGNE-BILLANCOURT. Capital :
200 €. Montant des apports en numéraire : 200 €. Objet : l’acquisition par voie
d’achat ou d’apport, la propriété, la mise
en valeur, la transformation, l’aménagement, l’administration et la location de tous
biens et droits immobiliers, de tous biens
et droits pouvant constituer l’accessoire,
l’annexe ou le complément des biens et
droits immobiliers en question. Durée : 99
ans. Gérance : M. Maurice LIPKIN
1 bis, rue Victor Pauchet, 92100 Boulogne-Billancourt. Immatriculation : au
RCS de Nanterre. Pour avis.
176331A – LES ECHOS
Par ASSP du 08/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée INTER TRADE FINANCE 4U.Sigle : ITF4U.Siège social : 47
bd saint-denis 92400 Courbevoie.Capital :
5000 € Objet : Conseil pour les affaires et
autres conseils de gestion en France et à
l’étranger Enseignement supérieur et enseignement aux entreprises Edition sur
tous supports.Président : Mme MarieChristine MOULIN-DEWALD, 47 bd saintdenis 92400 Courbevoie.Durée : 99
ans.Immatriculation au RCS de NANTERRE
176350A – LES ECHOS
Par ASSP du 12/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée RAR
TECHNO.Siège social : 65 rue de la croix
92000 Nanterre.Capital : 1000 €. Objet :
programmation informatique, conseil,
étude des systèmes informatiques,
conception et développement. Président : Mme wafa abid 58 av de puvis de
chavannes 92400 Courbevoie. Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS de NANTERRE.
176438A – LES ECHOS
Par ASSP du 13/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée NIFAYA.Siège social : 41 rue raspail 92300 Levallois perret.Capital : 1000 €. Objet : Recherche et
développement d’ingrédients d’origine
biosourcée et de composés pour la chimie
verte. Président : Mme Houda LAZAAR, 41 rue raspail 92300 Levallois perret. Durée : 99 ans. Immatriculation au
RCS de Nanterre.
176458A – LES ECHOS
Par ASSP du 08/06/18, il a été constitué
une SAS dénommée D.K. SERVICE.
Siège social : 2 rue saint exupéry 92360
Meudon la forêt. Capital : 10 €. Objet : exploitation de voiture de transport avec
chauffeur (VTC). Président : Mme Diane
Keskur, 2, rue saint exupéry 92360 Meudon la forêt. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de NANTERRE.
12114923 – LA VIE JUDICIAIRE
Il a été constitué une société par acte
SSP, en date du 8/8/2018, à Levallois-Perret. Forme : S.A.S.U. Dénomination :
CAQUINEAU FORMATION. Siège :
6, place du 11 Novembre 1918, 92300 LEVALLOIS-PERRET. Capital : 1.000 €.
Objet : conception et élaboration de supports de formation, animation de sessions
de formation, conseil, audit et expertise en
génie climatique. Durée : 99 ans. Cession d’actions et agrément : dans tous
les cas de transmission des actions. Admission aux AG et exercice du droit de
vote : tout associé peut participer aux assemblées sur justification de son identité
et de l’inscription en compte de ses actions. Tout actionnaire peut participer aux
assemblées : chaque action donne droit à
une voix. Président : M. Nicolas CAQUINEAU 6, place du 11 Novembre 1918,
92300 Levallois-Perret. Immatriculation :
au RCS de Nanterre. Pour avis. Le président.
175950A – LES ECHOS
Par ASSP du 13/07/18, il a été constitué
une EURL dénommée YDIL. Siège social : 33 AV louis pasteur 92220 Bagneux.
Capital : 1000 €.Objet : programmation informatique, conseils. Gérance : M. Gérard
Montagné, 33 avenue louis pasteur 92220
Bagneux. Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS de NANTERRE.
FLOWLY
Constitution de l’Eurl : Cinq, 43 rue de
l’avenir 92170 Vanves. Cap. : 1500 €.
Obj : vente d’articles de décoration. Grt :
Sandra Aim, 43 rue de l’avenir 92170 Vanves. 99 ans au rcs de nanterre.
175975A – LES ECHOS
DIAS K. TRANSPORT
182484B – LES ECHOS
SAS au capital de 200000,00 €
3 Allée de Grenelle, 92130
Issy-les-Moulineaux
838864908 RCS Nanterre
Par décision en date du 03/08/2018 il a
été décidé de transférer le siège social de
la société au 9 impasse les Tourtereaux,
Bois de Nèfles, 97411 Saint Paul à
compter du 03/08/2018. La société sera
immatriculée au RCS de Saint Denis et
sera radiée du RCS de Nanterre
Par ASSP du 13/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée Commessence.Siège social : 15 rue du fort 91120
Palaiseau.Capital : 100 €. Objet : Conseil
et assistance opérationnelle pour les entreprises et autres organisations en stratégie éditoriale, architecture d’information,
et accompagnement de la transformation
des équipes de communication digitale. Président : Mme Marie Girard, 15 rue
du fort 91120 Palaiseau. Durée : 99 ans.
Immatriculation au RCS de Evry.
Objet : Transport routier léger de personnes (09 places) et tout objet annexe et
connexe.
Capital : 1.000 € Siège social : 18 rue
Président Kruger, 92400 Courbevoie Durée : 99 ans Président : M. Said KEBAILI,
18 rue du président Kruger, 92400 COURBEVOIE
La société sera immatriculée au Registre
du commerce et des sociétés de Nanterre
MODIFICATIONS
181503A – LES ECHOS
Par acte SSP du 14/05/2018 il a été constitué une SASU dénommée : SCIO-MAGIS.
Siège social : 35 rue des Cailloux 92110
CLICHY. Capital : 500 €. Objet : services
d’enseignement. Président : M IDRIS Nassim, 1 mail Francis Chouan 35590 L HERMITAGE. Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS de NANTERRE.
SNC au capital de 152,45 €
Siège social :
1712, avenue Roger Salengro
92370 CHAVILLE
389 786 948 RCS NANTERRE
Par assemblée extraordinaire du
16 janvier 2018, en application de l’article 14 des statuts de la société, il a été
constaté la prise des fonctions de gérante
de la société par Mme Samira EL OUARRAZI veuve AHGA demeurant 34 bis, rue
Marcel Sembat - 78140 Velizy Villacoublay.
12114762W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SAP FRANCE HOLDING
S.A. au capital de 156.410.624 euros
35, rue d’Alsace
92300 Levallois Perret
341 612 687 RCS NANTERRE
Suivant procès-verbal en date du
24/7/2018, l’assemblée générale ordinaire
a décidé de nommer M. Gérald KARSENTI, demeurant 38, rue de Turenne
75003 Paris, en qualité de nouvel administrateur.
Pour avis.
12114830W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SOCIETE D’ENRICHISSEMENT DU TRICASTIN
SAS à associé unique au capital de
464.590.000 €
Siège social : 1, place Jean Millier – Tour
Areva – 92400 Courbevoie
SIREN 440 252 666 - RCS NANTERRE
Suivant Procès-Verbal des décisions de
l’associé unique du 19/6/2018, l’associé
unique a constaté que les mandats de MAZARS, commissaire aux comptes titulaire,
et d’Hervé HELIAS, commissaire aux
comptes suppléant, arrivaient à expiration
et décidé de ne pas les renouveler. Il a
décidé de nommer KPMG S.A. – 2, avenue Gambetta Tour Eqho 92066 Paris La
Défense Cedex – SIREN 775 726 417 –
R.C.S. NANTERRE en qualité de
Commissaire aux Comptes titulaire. Il n’a
pas été désigné de commissaire aux
comptes suppléant, conformément à l’article L823-1 du Code de Commerce. Mention au RCS de Nanterre. Pour avis.
12114865W – LE PUBLICATEUR LEGAL
CONSORCIO INTEP
SNC au capital de 1 €
6-8 allée de l’Arche Faubourg de
l’Arche
ZAC DANTON
92400 COURBEVOIE
493 602 999 RCS NANTERRE
Aux termes du procès-verbal du
29/06/2018, l’assemblée générale a désigné, en qualité de gérant, Monsieur François BRUN, 5 avenue du Général Leclerc
92210 SAINT CLOUD, en remplacement
de Monsieur Frans ROOZENDAAL.
Pour avis
12114908W – LE PUBLICATEUR LEGAL
FINANCIERE DES TERRES BLEUES
SNC de 192.960 €, 40 rue Madeleine Michelis, 92 Neuilly/Seine RCS 377 774 443.
Par AGOA le 02/01/18 FONTENILLES
GESTION SARL à Le Cendre (63), 86, av
de l’Auzon, RCS 434 688 263 a été nommée gérante en remplacement de SEDIAR. Pour avis
181785A – LES ECHOS
12114909W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par acte SSP du 08/08/2018 il a été constitué une SASU à capital variable dénommée :
GUIBRÔ
Siège social : 30, Rue D’ESSLING 92400
COURBEVOIE
Capital minimum : 7.500 €
Capital initial : 7.500 €
Capital maximum : 100.000 €
Objet : création et conception d’objets et
accessoires de mode, maison et design.
Président : Mme LOHOURI Lou, 30 Rue
D’ESSLING 92400 COURBEVOIE.
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de NANTERRE
DOMAINE DU BOIS DE LA GREE SNC
de 1.000 € 40, rue Madeleine Michelis 92
Neuilly/Seine RCS 381 731 215 Par
AGOA du 02/01/17 FONTENILLES GESTION SARL à Le Cendre (63), 86, av de
l’Auzon, RCS 434 688 263 a été nommée
gérante en remplacement de SEDIAR.
12114910W – LE PUBLICATEUR LEGAL
FINANCIERE DES TERRES BLEUES
SNC de 192.960 €, 40 rue Madeleine Michelis, 92 Neuilly/Seine RCS 377 774 443.
Par AGOA le 02/01/2017 FONTENILLES
GESTION SARL à Le Cendre (63), 86, av
de l’Auzon, RCS 434 688 263 a été nommée gérante en remplacement de SEDIAR.
ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES // 5
Jeudi 16 août 2018 Les Echos Sociétés
12114917W – LE PUBLICATEUR LEGAL
176194A – LES ECHOS
12114882 – LA VIE JUDICIAIRE
CARNOT SAINT CLOUD
Société civile
au capital de 182,94 €
61, avenue de la Marne 92600 ASNIERES SUR SEINE
444 694 640 RCS NANTERRE
TEVASIA. SARL au capital de 1000 euros. Siège social : 42 rue ernest renan
92310 sèvres. 508 409 117 RCS nanterre.
Par AGE du 20/02/2018, il a été décidé de
transférer le siège social au 10 av. pierre
lefaucheux 92100 boulogne-billancourt ;
et de prendre pour nouvelle dénomination
sociale : CROSSMEDIA PRODUCTIONS.
Modification au RCS de nanterre.
Aux termes d’un acte SSP en date à
Paris, du 6/8/2018, enregistré au SPFE de
Vanves 2, le 9/8/2018, dossier
2018.57594, référence 2018 A 05867. La
société BONTE PATISSERIE, S.A.R.L. au
capital de 59.890 €, sise 31, rue des Pavillons, 92800 Puteaux, 404 075 798 RCS
Nanterre, a cédé à la société FOOD ON
STAGE, S.N.C. au capital de 100.000 €,
sise 58, avenue Wagram, 75017 Paris,
832 352 173 RCS Paris, un fonds de
commerce de fabrication et vente de pâtisseries, glaces, fruits, confiseries,
chocolateries et biscuiteries connu
sous l’enseigne BONTE PATISSERIE sis
31, rue des Pavillons, 92800 PUTEAUX.
Moyennant le prix de 245.000 €. Entrée en
jouissance 6/8/2018. Les oppositions, s’il
y a lieu, seront reçues dans les dix jours
de la dernière en date des publications légales pour la validité en l’étude de
Me Agnès THIBAULT, Huissier de Justice,
38, rue de Verdun, 92150 Suresnes et
pour la correspondance au cabinet de Me
Gilda LICATA, avocat à la Cour, 5, rue
Gounod, 75017 Paris.
Aux termes de l’AGE du 15/3/2018 les associés ont désigné en qualité de gérant
Madame Frédérique LEGO demeurant 12,
rue Valadon, 75007 Paris en remplacement de Madame Josette MONNERAY.
Pour avis
12114930W – LE PUBLICATEUR LEGAL
MARIE CLAIRE ALBUM
S.A. au capital de 4.347.640 €
10 Boulevard des Frères Voisin 92130 Issy les Moulineaux
552 062 770 RCS NANTERRE
Aux termes de l’AGE du 18/7/2018, il a été
décidé la transformation de la société en
Société par Actions Simplifiée.
L’objet de la société, sa durée, son siège
social et sa dénomination demeurent inchangés. Le capital de la société reste fixé
à la somme de 4.347.640 €.
Président : Monsieur Arnaud DE CONTADES demeurant 177, rue Saint Honoré,
75001 Paris,
Directeur Général : Madame Elisabeth
LEURQUIN demeurant 10, rue de l’Ecole
de Mars, 92200 Neuilly sur Seine
Commissaire aux comptes
Titulaire :MAZARS ET GUERARD
Suppléant : José MARETTE
sont maintenus dans leur fonction
Admission aux assemblées : tout actionnaire peut participer aux assemblées.
Chaque action donne droit à une voix.
Transmission des actions : avec droit de
préemption et agrément
Pour avis
12114943W – LE PUBLICATEUR LEGAL
HOLDING EVELYNE PROUVOST
S.A. au capital de 24.985.000 €
10 Boulevard des Frères Voisin 92130 Issy les Moulineaux
383 953 601 RCS NANTERRE
Aux termes de l’AGE du 18/7/2018, il a été
décidé la transformation de la société en
Société par Actions Simplifiée.
L’objet de la société, sa durée, son siège
social et sa dénomination demeurent inchangés. Le capital de la société reste fixé
à la somme de 24.985.000 €.
Président : Monsieur Arnaud DE CONTADES demeurant 177, rue Saint Honoré,
75001 Paris,
Directeur Général : Madame Elisabeth
LEURQUIN demeurant 3, rue Deves,
92200 Neuilly sur Seine
Commissaire aux comptes
Titulaire :MAZARS
est maintenu dans sa fonction
Admission aux assemblées : tout actionnaire peut participer aux assemblées.
Chaque action donne droit à une voix.
Transmission des actions : les actions
sont librement cessibles entre associés ou
au profit d’un affilié de la société GROUPE
MARIE CLAIRE ou entre affiliés de la
même société. Agrément pour les autres
cas
Pour avis
12114869 – LA VIE JUDICIAIRE
LAZO & MURE ARCHITECTES
ASSOCIES
S.A.R.L. au capital de 8000 €
Siège social :
21, rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 PARIS
431 293 877 RCS PARIS
Aux termes d’une délibération en date
du 27/7/2018, les associés ont décidé de
transférer le siège social au 54, rue Louis
Rollan d, 9212 0 MONTR OUGE, à
compter du 27/7/2018.
L’article 4 des statuts a été modifié en
conséquence.
Gérants : Antonio LAZO CAMUS,
39, rue Hippolyte Maindron, 75014 Paris
et Edouard MURE, 6 bis, rue Marius Sidobre, 94110 Arcueil.
La société sera désormais immatriculée
au registre du commerce et des sociétés
de Nanterre.
176442A – LES ECHOS
LE CHANT DES CAVES. SAS au capital
de 2400 €. Siège social : 7 rue mortinat
92600 Asnière-sur-seine. 830 416 533
RCS Nanterre. Le 22/05/2018, l’AGE a décidé d’étendre l’objet social à "la livraison
à domicile ou dans tout autre lieux, de
vins, champagnes, mousseux et de toutes
autres boissons alcoolisées ou non" ; de
nommé Directeur général M. Maxime Orciere demeurant 3 imp. du cers 11300 Limoux. Modification au RCS de Nanterre.
182308A – LES ECHOS
INTER-SERVICES
SASU au capital de 1.000 €. Siège social :
15bis Bd Charles de gaulle 92390
VILLENEUVE LA GARENNE. RCS
829 893 932 NANTERRE
L’associé unique, en date du 30/07/2018,
a décidé de modifier l’objet social comme
suit, à compter du 01/08/2018 : Bricolage,
petits travaux au service des particuliers,
prestations de services aux particuliers
(services à la personne). Mention au RCS
de NANTERRE.
182488A – LES ECHOS
AXA GLOBAL DIRECT
SA au capital de 249.600 €
48 rue Carnot
92158 SURESNES Cedex
RCS NANTERRE 534 107 255
Aux termes du PV du CA du 7/05/2018, il
a été décidé de coopter en qualité d’administrateur :
- Monsieur Philippe GARLAND demeurant
92 avenue de Gaulle 94500 CHAMPIGNY
en remplacement de Monsieur Amaury
DE WARENGHIEN DE FLORY, démissionnaire ;
- Monsieur Henri TEYSSENDIER DE LA
SERVE demeurant 26 rue Greuze 75116
PARIS en remplacement de Monsieur
Jacques DE PERETTI, démissionnaire.
Pour avis.
DISSOLUTIONS
175856A – LES ECHOS
AB l’Atelier du Bâtiment, EURL au capital
de 2000 €. Siège social : 14 allée des orchidées 92220 Bagneux. 494263726 RCS
Nanterre. Le 31/01/17, l’associé unique a
approuvé les comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et
constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de Nanterre.
176418A – LES ECHOS
TIKA CREATION. EURL au capital de
5000 €. Siège social : 21 allée Saint Paul
92390 Villeneuve-la-Garenne.
RCS 498 116 318
Le 10/07/2018, l’AGE a décidé la dissolution anticipée de la société à compter du
10/07/2018. M Cyril Perrin demeurant 21
allée Saint Paul 92390 Villeneuve-la-Garenne, a été nommé liquidateur. Le siège
de liquidation a été fixé au siège social,
adresse à laquelle la correspondance est
à adresser. Modification au RCS de NANTERRE.
179612A – LES ECHOS
EURL cécilia prieux, EURL au capital de
10000 €. Siège social : 106 rue houdan
92330 Sceaux. 753470178 RCS Nanterre.
Le 03/08/18, l’associé unique a décidé la
dissolution anticipée de la société, nommé
liquidateur Mme Prieux Cécilia, 15 rue de
la porte d’en bas 92220 Bagneux, et fixé
le siège de liquidation au siège social. Modification au RCS de Nanterre.
VENTE DE FONDS GERANCE
OPPOSITIONS
12114782-3W – LE PUBLICATEUR LEGAL
175862A – LES ECHOS
A & C FC. Société À Responsabilité Limitée au capital de 20 000 €. Siège social :
21 avenue Edouard Belin. 92500 RUEIL
MALMAISON. 532 088 358 RCS NANTERRE. Aux termes des décisions de l’associé unique en date du 12/04/2018, il a
été pris acte de transformer la société en
SAS à compter du même jour, sans création d’un être moral nouveau et de mettre
fin aux fonctions de la gérance. Il a été
nommé Mr Fabrice Couturier demeurant
11 place Jules Edouard Couturier 78380
BOUGIVAL en qualité de Président. Admissions aux assemblées et exercice
de droit de vote : Chaque action donne
droit à une voix. . Clause d’agrément :
Ttes cessions de l’associée unique sont
libres. Modification au RCS de greffe de
Nanterre.
176110A – LES ECHOS
Cette annonce paraît dans les départements 92 et 94
4H PARTNERS GROUP, SARL au capital
de 2500 € Siège social : 8 PROMENEE
VOLTAIRE 94200 IVRY SUR SEINE
790 436 265 RCS CRETEIL Le 11/07/18,
les associés ont : décidé de transférer le
siège social au 3 RUE DE PARIS 92110
CLICHY à compter du 20/03/18 ; Radiation au RCS de CRETEIL Inscription au
RCS de Nanterre
Par acte SSP en date à Paris du 8/8/2018,
enregistré au Service Départemental de
l’Enregistrement de Vanves 2 le
13/8/2018, dossier 2018 58268, référence
2018 A 5932,
La SOCIETE D’OPERATIONS ET D’ADMINISTRATIONS IMMOBILIERES /
O.P.A.D.I.M., S.A.S. au capital de 40.000
euros, ayant son siège social sis 88, Route
de la Reine 92100 Boulogne Billancourt,
immatriculée sous le nº 622 025 583 RCS
NANTERRE,
A cédé à :
La société ATHENES FONCIER, S.A.R.L.
au capital de 10.080 euros, ayant son
siège social sis 30, rue Vignon 75009 Paris, immatriculée sous le nº 409 141 777
RCS PARIS,
Les éléments dépendant du fonds de
commerce de "toutes transactions, locations immobilières et commerciales, gérance, syndicats, contentieux, assurances", connu sous l’enseigne "OPADIM",
sis et exploité au 88, Route de la Reine
92100 Boulogne Billancourt, moyennant le
prix de 70.000 euros.
L’entrée en jouissance a été fixée rétroactivement au 1/7/2018.
Les oppositions, s’il y a lieu, seront reçues
dans les dix jours de la dernière en date
des publications légales, pour la validité à
l’adresse des éléments du fonds cédé, et
pour la correspondance au Cabinet de
Maître Pierre AMIEL, Avocat à la Cour, domicilié 33, rue du Faubourg Poissonnière
75009 Paris.
Pour avis.
DIVERS
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
181994A – LES ECHOS
Mme ZOUHIR Sophie, née le 02/01/1986
à 92310 SEVRES, demeurant 21 rue Auguste Mayet 92600 ASNIERES SUR
SEINE, dépose une requête auprès du
Garde des Sceaux à l’effet de substituer
à son nom patronymique, celui de BENMELLOUX.
CONVOCATIONS
12114941W – LE PUBLICATEUR LEGAL
UMANIS SA
S.A. au capital social de
2.035.696,85 euros
7-9, rue Paul Vaillant Couturier
92300 LEVALLOIS-PERRET
403 259 534 RCS NANTERRE
Avis de convocation
Les actionnaires de la société UMANIS
sont informés qu’une Assemblée Générale Mixte se réunira le mercredi 5 septembre 2018 à 9 heures 30 au siège social
situé 7-9, rue Paul Vaillant Couturier –
92300 Levallois-Perret, à l’effet de délibérer sur l’ordre du jour suivant :
Ordre du jour
Du ressort de l’assemblée générale ordinaire :
- Composition du Conseil d’administration ;
Du ressort de l’assemblée générale extraordinaire :
- Annulation de la dixième résolution adoptée par l’assemblée générale de la Société
en date du 5 juin 2018 ;
- Délégation de compétence consentie au
conseil d’administration à l’effet de
consentir des options de souscription ou
d’achats (stock options) avec suppression
du droit préférentiel des actionnaires au
profit de catégories de personnes identifiées ;
- Délégation de compétence consentie au
conseil d’administration à l’effet d’émettre
des bons de souscription d’actions avec
suppression du droit préférentiel des actionnaires au profit de catégories de personnes identifiées
- Pouvoirs en vue de l’accomplissement
des formalités légales.
Conformément à l’article R.225-73, l’avis
de réunion a été publié au Bulletin des Annonces Légales et Obligatoires nº51 du 27
avril 2018.
Conformément à l’article R.225-85 du
Code de commerce, il est justifié du droit
de participer à l’assemblée générale par
l’enregistrement comptable des titres au
nom de l’actionnaire ou de l’intermédiaire
inscrit pour son compte, au deuxième jour
ouvré précédant l’assemblée à zéro
heure, heure de Paris, soit dans les
comptes de titres nominatifs tenus par la
société, soit dans les comptes de titres au
porteur tenus par l’intermédiaire habilité.
L’inscription ou l’enregistrement comptable des titres dans les comptes de titres
au porteur tenus par l’intermédiaire habilité, doit être constaté par une attestation
de participation délivrée par ce dernier, le
cas échéant par voie électronique, et annexée au formulaire de vote à distance ou
de procuration ou à la demande de carte
d’admission établis au nom de l’actionnaire ou pour le compte de l’actionnaire
représenté par l’intermédiaire inscrit. Une
attestation est également délivrée à l’actionnaire souhaitant participer physiquement à l’assemblée et qui n’a pas reçu sa
carte d’admission le deuxième jour ouvré
précédant l’assemblée à zéro heure,
heure de Paris.
A défaut d’assister personnellement à
cette assemblée, les actionnaires peuvent
choisir entre l’une des trois formules suivantes :
1. adresser une procuration à la Société
sans indication de mandataire,
2. voter par correspondance,
3. donner une procuration à un autre actionnaire ou à son conjoint, ou à son partenaire avec lequel il a conclu un pacte
civil de solidarité, ou à toute autre personne physique ou morale de son choix.
Ainsi, l’actionnaire devra adresser à CACEIS Corporate Trust une procuration
écrite et signée indiquant son nom, prénom et adresse ainsi que ceux de son
mandataire accompagnée de la photocopie d’une pièce d’identité de l’actionnaire
et du mandataire. La révocation du mandat s’effectue dans les mêmes conditions
de forme que celles utilisées pour sa
constitution.
Conformément aux dispositions de l’article R. 225-79 du Code de Commerce, la
notification de la désignation et de la révocation d’un mandataire peut également
être effectuée par voie électronique, selon
les modalités suivantes :
- pour les actionnaires au nominatif pur :
en envoyant un e-mail revêtu d’une signature électronique, obtenue par leurs soins
auprès d’un tiers certificateur habilité dans
les conditions légales et réglementaires
en vigueur, à l’adresse électronique suivante communication@umanis.com en
précisant leurs nom, prénom, adresse et
leur identifiant CACEIS Corporate Trust
pour les actionnaires au nominatif pur (information disponible en haut et à gauche
de leur relevé de compte titres) ou leur
identifiant auprès de leur intermédiaire financier pour les actionnaires au nominatif
administré, ainsi que les nom et prénom
du mandataire désigné ou révoqué ;
- pour les actionnaires au porteur : en envoyant un e-mail revêtu d’une signature
électronique, obtenue par leurs soins auprès d’un tiers certificateur habilité dans
les conditions légales et réglementaires
en vigueur, à l’adresse électronique suivante communication@umanis.com en
précisant leur nom, prénom, adresse et références bancaires complètes ainsi que
les nom et prénom du mandataire désigné
ou révoqué, puis en demandant impérativement à leur intermédiaire financier qui
assure la gestion de leur compte-titres
d’envoyer une confirmation écrite (par
courrier) à CACEIS Corporate Trust – Service Assemblée Générale - 14, rue Rouget de Lisle – 92862 ISSY-LES-MOULINEAUX Cedex 9 (ou par fax au
01.49.08.05.82).
Tout actionnaire ayant effectué l’une des
formalités ci-dessus, peut néanmoins céder tout ou partie de ses actions. Cependant, si la cession intervient avant le
deuxième jour ouvré précédant l’assemblée à zéro heure, heure de Paris, la Société invalide ou modifie en conséquence,
selon le cas, le vote exprimé à distance,
le pouvoir, la carte d’admission ou l’attestation de participation. A cette fin, l’intermédiaire habilité teneur de compte notifie
la cession à la Société ou à son mandataire et lui transmet les informations nécessaires. Aucune cession, ni aucune autre opération réalisée après le deuxième
jour ouvré précédant l’assemblée à zéro
heure, heure de Paris, quel que soit le
moyen utilisé, n’est notifiée par l’intermédiaire habilité ou prise en considération
par la Société, nonobstant toute convention contraire.
Les formulaires de vote par correspondance ou par procuration seront adressés
aux actionnaires inscrits en compte nominatif pur ou administré.
Les actionnaires pourront se procurer les
documents prévus aux articles R. 225-81
et R. 225-83 du Code de commerce par
simple demande adressée à CACEIS Corporate Trust – Service Assemblées – 14
rue Rouget de Lisle 92862 Issy-les-Moulineaux Cedex 09. Ces documents seront
également mis à la disposition des actionnaires au siège social de la Société.
S’ils retournent ledit formulaire aux fins de
voter par correspondance, ils n’auront
plus la possibilité de se faire représenter
(procuration) ou de participer directement
à l’assemblée.
Le formulaire devra être renvoyé de telle
façon que les services de CACEIS Corporate Trust puissent le recevoir au plus tard
trois jours avant la tenue de l’assemblée.
Conformément à l’article R.225-84 du
Code de commerce, tout actionnaire peut
poser des questions écrites au Président
du Conseil d’administration à compter de
la présente insertion. Ces questions doivent être adressées au siège social de la
société, par lettre recommandée avec accusé de réception au plus tard le quatrième jour ouvré précédant la date de l’assemblée générale. Elles doivent être
accompagnées d’une attestation d’inscription en compte, soit dans les comptes de
titres nominatifs, soit dans les comptes de
titres au porteur tenus par l’intermédiaire
habilité. La faculté d’adresser les questions écrites par voie de courrier électronique n’a pas été aménagée pour la réunion de cette assemblée.
La participation, le vote par visioconférence ou par un moyen de télécommunication n’ont pas été retenus pour la réunion de cette assemblée générale. Aucun
site visé à l’article R.225-61 du Code de
commerce ne sera aménagé à cette fin.
Tous les documents et informations prévues à l’article R.225-73-1 du Code de
commerce peuvent être consultés sur le
site de la société : www.umanis.com.
Pour avis.
Le conseil d’administration.
93 • SEINE-SAINT-DENIS
175871A – LES ECHOS
176113A – LES ECHOS
Par ASSP du 12/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée JUNE6.Siège social : 46 av du Maréchal foch 93360
Neuilly-plaisance .Capital : 1000 €. Objet :
application utilitaire pour automobiliste. Président : M. DAVID HU, 46 av du
Maréchal foch 93360 Neuilly-plaisance . DG : M. Lorry LUCE, 52 rue jean
charcot 77340 Pontault-combault . Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de
Bobigny.
Le 09.07.2018, l’age de la sas namab,
siège 249 b bd de la boissiere 93110 rosny
sous bois,capital 9000 €, rcs bobigny,
prend acte de la démission de nassim abdelli et de la nomination comme président
de anne laure perito sis 2 all du languedoc
77500 chelles à compter du
01.07.2018.rcs bobigny
176107A – LES ECHOS
Par ASSP du 13/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée Mirhom Taxis Paris.
Siège social : 13 rue berthe 93800 Epinay
sur seine.Capital : 500 €. Objet : le transport de voyageurs par taxis. Président : M.
Hakim Mirhom, 13 rue berthe 93800 Epinay sur seine. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de Bobigny.
176362A – LES ECHOS
Par ASSP du 16/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée MEMMO IMMOBILIER.Siège social : 17 av aristide briand
93240 Stains.Capital : 1000 € Objet : l’administration de biens immobiliers résidentiels, non résidentiels ou en multipropriété,
pour compte de tiers.Président : M.Mouaz
MENOUCHI, 17 av aristide briand 93240
Stains.Durée : 99 ans.Immatriculation au
RCS de BOBIGNY
182110A – LES ECHOS
Par acte SSP du 10/08/2018 il a été constitué une SASU dénommée : C1020. Siège
social : 14 boulevard du mont d est 93160
NOISY LE GRAND. Capital : 500 €. Objet : Restauration sur place emporter livraison. Président : M LAYANI Mickael, 60 rue
du docteur sureau 93160 NOISY LE
GRAND. Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS de BOBIGNY.
182333A – LES ECHOS
Par acte SSP du 01/07/2018 il a été constitué une SASU dénommée :
AIRCAR SERVICES
Siège social : MONTREUIL, 86 RUE
VOLTAIRE 93100 MONTREUIL. Capital :
300 €. Objet : Exploitation de véhicules de
tourisme avec chauffeurs, achats-ventes
et convoyage de véhicules. Président : M
ENNACIRI AZZDINE, 64 rue joseph gaillard 93100 MONTREUIL. Durée : 99 ans.
immatriculation au RCS de BOBIGNY.
182334A – LES ECHOS
Par acte SSP du 10/08/2018 il a été constitué une SAS dénommée :
PRIVILEGE WASH
Siège social : 90 avenue Aristide Briand
93190 LIVRY GARGAN. Capital :
1.000 €. Objet : Lavage de voitures sans
eau, Nettoyage industriel, dégraissage.
Président : M SOUMARE Ibrahima, 90
avenue Aristide Briand 93190 LIVRY
GARGAN. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de BOBIGNY.
182541A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 27/07/2018 constitution de la SASU LE TRANSPORTEUR
CAB. Capital fixe : 1500 €. Siège social :
34 ALLEE DU CLOCHER D’AULNAY
93190 LIVRY GARGAN. Objet social :
EXPLOITATION DE VEHICULES DE
TRANSPORT AVEC CHAUFFEUR
(VTC), TRANSPORT DE PERSONNES,
LOCATION DE VEHICULES AVEC
CHAUFFEURS. Président : Mr OHAYON
MARVIN, CHARLES, CLAUDE demeurant 34 ALLEE DU CLOCHER D’AULNAY 93190 LIVRY GARGAN. Durée de
la société : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de BOBIGNY.
SOCIETES
CONSTITUTIONS
182602B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte authentique en date
du 02/07/2018 il a été constitué une SARL
nommée :
EXOTIC COURNEUVE
Objet social : VENTE DE FRUITS ET LÉGUMES ALIMENTATION GÉNÉRALE
VENTE EN GROS DE PRODUITS EXOTIQUES IMPORT EXPORT
Siège social : 10 CENTRE COMMERCIAL DE LA TOUR, 93120 LA COURNEUVE Capital : 10000 € Gérance : M.
KOUMMARASY KING THONG, 17 BOULEVARD CAMILLE SAINT SAENS, 77185
LOGNES Durée : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Bobigny
182649A – LES ECHOS
Par acte SSP du 13/06/2018, il a été
constitué une SAS dénommée :
NOHAM TRANSPORT
Capital : 2.700 €. Siège Social : 11, avenue de la République 93380 PIERREFITTE. Objet : Transporteur routier de
marchandises avec conducteur, au moyen
de véhicules n’excédant pas 3,5 tonnes de
PMA (Poids Maximum Autorisé). Président : Monsieur FERGUENE Aghiles, demeurant 11 avenue de la République
93380 PIERREFITTE. Durée : 99 ans à
compter de l’immatriculation au RCS de
BOBIGNY.
MODIFICATIONS
Suivant acte SSP à Bobigny en date du
28/7/2018, il a été institué une S.A.S.U.
Dénomination : ALIKOUD TECHNOLOGIES. Siège : 34, rue Molière, bât D RDC
G, 93100 MONTREUIL. Capital : 1.000 €.
Objet : développement, conception des
logiciels informatiques. Durée : 99 ans.
Agrément : la cession des actions de l’actionnaire unique est libre. Président :
Arezki ILLIKOUD, 34, rue Molière, bât D,
RDC G, 93100 Montreuil. Immatriculation : au RCS de Bobigny.
175867A – LES ECHOS
Par assp en date du 13/07/2018, constitution sas vous êtes photogénique, capital : 4000 €, siège : 12 r anselme 93400
saint-ouen, objet : toutes activités de photographie et vidéo, présidence : patrick
choquart, 4 r perdue 60490 hainvillers, durée : 99 ans. immat rcs bobigny.
BERRY PALETTES
SASU au capital de 1.500 €. Siège social :
82 rue Jean Jaurès, 18000 BOURGES.
RCS 817 541 196 BOURGES.
L’AGE du 25/07/2018 a décidé, à compter
du 25/07/2018 de : Transférer le siège social au 2 ALLEE FRANCOIS RABELAIS,
93390 CLICHY SOUS BOIS, et de nommer gérant : M MUSTAFA SADRIDIN, 2
ALLEE FRANCOIS RABELAIS 93390
CLICHY SOUS BOIS en remplacement de
M KHEDDAOUI DJELLOUL. Radiation du
RCS de BOURGES et immatriculation au
RCS de BOBIGNY.
181609A – LES ECHOS
EMPIRE COIFFURE
SARL au capital de 1.000 €. Siège social :
19 rue Jean Jaurès 93200 ST DENIS.
RCS 819 543 158 BOBIGNY
L’AGE du 03/08/2018 statuant en application de l’article L.225-248 du Code de
commerce, a décidé qu’il n’y avait pas lieu
à dissolution de la société. Mention au
RCS de BOBIGNY.
182332A – LES ECHOS
MILEVKASA. SASU au capital de
10.000 €. Siège social : 4 ALLEE GAMBETTA 93250 VILLEMOMBLE. RCS
840 510 861 BOBIGNY. Le Président, en
date du 02/08/2018, a nommé président
Mme VILLAIN VIOLETTE, 10 RUE
GEORGE BERNARD SHAW 75015 PARIS en remplacement de Mme DJUROVIC MAJA, à compter du 02/08/2018.
Mention au RCS de BOBIGNY.
182640A – LES ECHOS
Le 04/08/2018, l’associé unique et gérant
de la SARLU N.R.B. au capital de 2 000 €,
RCS BOBIGNY 841 023 799 a décidé le
transfert du siège social de la société de
93300 AUBERVILLIERS, 4, rue Ernest
Prévost à 83550 VIDAUBAN, 64, Avenue
Président Wilson. Formalités au RCS de
BOBIGNY et de DRAGUIGNAN. Pour
avis.
DISSOLUTIONS
182598B – LES ECHOS
MB AUTO DESIGN
SASU au capital de 5000,00 €
12 rue anselme, 93400 ST OUEN
819677600 RCS Bobigny
Par décision de L’Associé Unique en date
du 13/07/2018 il a été décidé la dissolution
anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 13/07/2018,
nommé en qualité de liquidateur M. mohamed bouali, 12 rue anselme, 93400
Saint ouen et fixé le siège de liquidation
et l’adresse de correspondance au siège
de la société. Mention en sera faite au
RCS de Bobigny
12113129W – LE PUBLICATEUR LEGAL
SARL SHANJI au capital social de 5 000
euros
8 Square Jean Baptiste Lulli
93110 Rosny-sous-Bois
RCS BOBIGNY nº 799 700 547
Suivant délibération d’AGE en date du 30
juillet 2018, il a été décidé la dissolution
anticipée de la société à compter du 31
juillet 2018.
Dongji LI demeurant Rosny-sous-Bois
(93110) 8 Square Jean Baptiste Lulli été
nommé liquidateur.
Le siège de la liquidation a été fixé à
Rosny-sous-Bois (EURE) 8, Square Jean
Baptiste Lulli.
Pour Avis
179788A – LES ECHOS
EURL DENIS, EURL au capital de
1000 €. Siège social : 12 avenue georges
clemenceau 93150 Le blanc mesnil.
788664456 R.C.S BOBIGNY RCS BOBIGNY. Le 26/07/18, l’associé unique a décidé la dissolution anticipée de la société,
nommé liquidateur M. DIONISIO
AFONSO, 23A RUE DE PARIS 95470
SAINT WITZ, et fixé le siège de liquidation
au siège social. Modification au RCS de
BOBIGNY.
182593B – LES ECHOS
INITIEL
12114871 – LA VIE JUDICIAIRE
180270A – LES ECHOS
SASU au capital de 100,00 €
7 rue du Général Henrys,
75017 Paris
820172864 RCS Paris
Par décision de L’Associé Unique en date
du 13/08/2018 il a été décidé de transférer
le siège social de la société au 20 rue Jean
Wirbel, 93700 Drancy à compter du
20/08/2018.
Présidence : M. Khaled Akli, demeurant
20 rue Jean Wirbel, 93700 Drancy
La société sera immatriculée au RCS de
Bobigny et sera radiée du RCS de Paris
176091A – LES ECHOS
EMSA CONSEIL, SARL au capital de
1000 € Siège social : 2 RUE DES CERVOISIERS 93210 LA PLAINE SAINT DENIS 812122950 RCS BOBIGNY Le
15/07/18, les associés ont décidé de
transférer le siège social au 66 RUE PARMENTIER 93240 STAINS à compter du
01/04/18 ; Mention au RCS de BOBIGNY
94 • VAL-DE-MARNE
SOCIETES
CONSTITUTIONS
182528B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
03/08/2018 il a été constitué une SARL
nommée :
RENOVIMMO
Objet social : La construction de bâtiments résidentiels, la transformation et la
rénovation de structures résidentielles
Siège social : 129 avenue du bac, 94210
LA VARENNE SAINT HILAIRE Capital :
10000 € Gérance : M. Sébastien MORICE, 129 avenue du bac, 94210 LA VARENNE SAINT HILAIRE Durée : 99 ans
à compter de son immatriculation au RCS
de Créteil
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
6 // ANNONCES JUDICIAIRES ET LÉGALES
182533B – LES ECHOS
176118A – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
01/06/2018 il a été constitué une SARL
nommée :
Par ASSP du 12/07/18, il a été constitué
la SCI dénommée JM&ASSOCIÉS.Siège
social : 50 avenue de la libération 94100
Saint maur des fossés.Capital : 100 €. Objet : acquisition et gestion de
biens mobiliers et immobiliers. Gérance : Mme Julie Leclercq, 50 avenue de
la libération 94100 Saint maur des fossés. ; M. Jean Marie Leclercq, 21 rue albert thuret 94550 Chevilly la rue . Cessions soumises à agrément. Durée : 99
Immatriculation au RCS de CRETEIL.
ALLO ENFANTS SARL
Objet social : Service à la personne,
Garde Enfants, Accompagnement à
l’école et aux activités extrascolaires.
Siège social : 56 RUE THEODORE HONORE, 94130 Nogent sur Marne Nom
commercial : ALLO ENFANTS Capital :
1000 € Gérance : Mme SONIA KIBANGOU éP. GOMA, 56 RUE THEODORE
HONORE, 94130 Nogent sur Marne Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Créteil
182534B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
13/08/2018 il a été constitué une SAS
nommée :
FOOD GEANT
Objet social : traiteur, fabrication de plats
préparés, vente, toutes opérations liés,
Import, Export
Siège social : 29 Rue Ernest Renan,
94200 Ivry Sur Seine Capital : 15000 €
Président : M. Rongguo ZHENG demeurant : 39 Rue de la mairie, 77185 LOGNES
élu pour une durée indéterminée Durée :
99 ans à compter de son immatriculation
au RCS de Créteil
175792A – LES ECHOS
Création de la sasu : Yas Group Limited,
20 rue des écoles 94550 Chevilly-larue.
Cap. : 10 €. Obj : import-export. Pdt : Ahmed Aboubakr, 20 rue des écoles 94550
Chevilly-larue. 99 ans au rcs de créteil.
175824A – LES ECHOS
Par assp en date du 17.06.2018, a ete
constitue la sasu by bern, capital variable
1000 €, siège 4 r des deux iles 94170 le
perreux sur marne, est nommé président
younes bahi sis 4 r des deux iles 94170 le
perreux sur marne, objet : commerce gros
et détail, produits non réglementés et de
textile, e-commerce, import, export de
tous produits non réglementés et de textile, gestion et conseil en immobilier, gestion de syndic, développement informatique et digital, études économiques et
sociales,durée : 99 ans. rcs creteil
175901A – LES ECHOS
Par ASSP du 13/07/2018, il a été constitué
une SARL dénommée O SUSHI PARTY.
Siège social : 16 rue moliere 94400 Vitrysur-seine . Capital : 5.000 €. Objet : fourniture de services de restauration sur la
base de dispositions contractuelles
conclues avec le client. Vente à emporter,
alimentation. Gérance : M. Duc Huy
Tran, 16 rue moliere 94400 Vitry-surseine Durée : 99 ans. Immatriculation au
RCS de CRETEIL.
175924A – LES ECHOS
Par ASSP du 11/07/2018, il a été constitué
une SAS dénommée MEGASANI.Siège
social : 53 av carnot 94100 Saint-maurdes-fossés.Capital : 2000 €. Objet : Toutes les activités d’entretien corporel et
d’amaigrissement, - Achat/vente produit
dans l’univers de la mode et technologie.
Président : Mme Agathe BOUZOU, 1 rue
dauphine 94370 Sucy-en-brie. Durée : 99
ans. Immatriculation au RCS de Créteil.
175926A – LES ECHOS
Par acte SSP du 9/07/2018 constitution de
la SCI : SCI IENA. Capital : 100 euros.
Siège social : 60 rue du 42ème de ligne
94340 joinville le pont. Objet : Gestion immobilière. Gérance : Cyril Madar 60 rue du
42ème de Ligne 94340 Joinville-le-Ponte.
Admissions aux assemblées et droits de
vote : chaque associé participe aux AG,
une action = un vote. Clauses d’agrément : cession libre. Cessions de parts sociales : les parts sociales sont librement
cessibles au profit d’un associé. Toute
cession à un tiers de la société est soumise au préalable à agrément de la collectivité des associés réunis en Assemblée Générale. Durée : 99 ans à compter
de l’immatriculation au RCS de Créteil
175934A – LES ECHOS
Par ASSP du 16/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée MONTAGE
NML.Siège social : 11 rue des bordiéres
94000 Créteil. Capital : 100 €. Objet :
montage de menuiseries. Président : M.
Tarek Salhi, 11 rue des bordiéres 94000
Créteil. Durée : 99 ans. Immatriculation au
RCS de CRETEIL.
175939A – LES ECHOS
Constitution par ASSP le 12/07/2018 de la
SCI à capital variable : BLUE BEE Capital : 100 €. Capital min. : 100 €. Objet :La
construction, l’acquisition, l’administration
et la gestion d’un ensemble immobilier, en
vue de sa division par fractions. Siège
et Gérance : HAMDAOUI Aicha ; HAMDAOUI Jamila - 16 bis rue Albert 1er,
94600 Choisy le RoiDurée : 99 ans. Au
RCS de CRETEIL
175989A – LES ECHOS
Création de la sasu : Holding Ms Invest, 6
rue michelet 94700 Maisons-Alfort. Cap. :
100 €. Obj : Holding. Pdt : Maurice
Suissa, 6 rue michelet 94700 Maisons-Alfort. 99 ans au rcs de Créteil.
176469A – LES ECHOS
Par ASSP du 05/07/18 il a été constitué
une SAS dénommée NVN TRANSPORTS. Siège social : 132 av de l’europe
94320 Thiais.Capital : 1800 €. Objet : Transport routier de marchandises à
titre onéreux pour le compte d’autrui par
véhicules motorisés dont le poids total autorisé en charge est inférieur à 3,5 tonnes,
y compris les véhicules de moins de 4
roues. Président : M. Nizar Thlijane, 10
place de lattre de tassigny 94550 Chevilly
larue. DG : M. Véma lukoki, 8 rue du béarn
94550 Chevilly larue. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de CRETEIL.
182243A – LES ECHOS
Jeudi 16 août 2018 Les Echos Sociétés
DIVERS
182578B – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue dans Les
Echos (Le Publicateur Légal – La Vie Judiciaire), le 03/08/2018, concernant la société CLIM AMB PLOMBERIE, lire modification de l’adresse : 82 ter avenue louis
blanc La Varenne Saint Hilaire 94210 saint
maur des fossés
95 • VAL-D'OISE
SOCIETES
CONSTITUTIONS
182481B – LES ECHOS
Aux termes d’un acte SSP en date du
13/08/2018 il a été constitué une SASU
nommée :
KZ SERVICE
Par acte SSP du 30/07/2018 il a été constitué une SASU dénommée : SAT GLOBAL CONSULTING. Siège social : 20bis
rue de la république 94220 CHARENTON
LE PONT. Capital : 50 €. Objet : conseil
en systèmes d’information. Président : M
CHOUFANE michael, 20bis rue de la république 94220 CHARENTON LE PONT.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de CRETEIL.
Objet social : Transport de personnes
avec véhicule de tourisme
Siège social : 5 rue Jean-louis Linquette,
Bâtiment H, 95310 Saint-Ouen L’Aumône
Capital : 100 € Président : Mme Karima
ZIZOUA demeurant : 5 rue Jean-louis Linquette, Bâtiment H, 95310 Saint-ouen
l’Aumone élu pour une durée indéterminée Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Pontoise
MODIFICATIONS
182574B – LES ECHOS
12114875W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décisions du 24 07 2018, l’associé unique de la société OpenSkies, SAS, capital
206 429 994,00 €, siège : 3 rue Le Corbusier 94150 RUNGIS, 490 887 254 RCS
CRETEIL, a décidé d’augmenter le capital
social d’une somme de 19.000.000 € pour
le porter à 225 429 994 €. Les statuts ont
été modifiés en conséquence. Mention au
RCS de CRETEIL.
12114892W – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décisions du 01/08/2018, l’associé
unique de la société PURCHASING
PARTNER, SAS, capital 3 000 €, siège :
31 rue du Midi 94300 VINCENNES, 821
617 198 RCS CRETEIL, a décidé d’augmenter le capital social de 12.000 € pour
le porter à 15.000 €. Par décisions du
même jour, le Président a décidé de transférer le siège social au 22, rue Robert Giraudineau 94300 VINCENNES. Les statuts ont été modifiés en conséquence.
Mention au RCS de CRETEIL.
176482A – LES ECHOS
Le 01/04/18 l’age de la sas qualcom5
(12500 €, 5 r louise bourgeois 94260 fresnes, 829381466 rcs créteil) prend acte de
la démission du dg bilal zrig et du dgd
amine el farrouji, nomme dg hessam el farrouji, 3 rés du val de bièvre 94260 fresnes.
Aux termes d’un acte SSP en date du
01/07/2018 il a été constitué une SARL
Unipersonnelle nommée :
THE BRIDGE SCHOOL
Objet social : soutien scolaire, conseils et
orientation
Siège social : 1 bis boulevard Cotte,
95880 Enghien-les-Bains Nom commercial : THE BRIDGE SCHOOL Capital :
1000 € Gérant : Mehdi ACHOURI, 2 rue
Arthur Rimbaud, 95400 VILLIERS-LEBEL Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de Pontoise
CHAHDI SPORT
SAS au capital de 1.000 €. Siège social :
107 ter rue Dalayrac, 94120 FONTENAY
SOUS BOIS. RCS 838 368 405 CRETEIL
L’AGE du 06/08/2018 a décidé de transférer le siège social au 60F allée des
églantiers, 26780 MALATAVERNE, à
compter du 16/08/2018. Radiation du RCS
de CRETEIL et immatriculation au RCS de
ROMANS.
182155A – LES ECHOS
NEXT UP
SAS au capital de 1.000 €. Siège social :
12 rue henri dunant 94130 NOGENT SUR
MARNE. RCS 813 019 924 CRETEIL
L’AGE du 23/07/2018 a décidé de transférer le siège social au 3 avenue Kléber
94130 NOGENT SUR MARNE, à compter
du 01/08/2018. Mention au RCS de CRETEIL.
DISSOLUTIONS
12114954W – LE PUBLICATEUR LEGAL
DOMI’COURS
SASU au capital de 1.000 €
34, Av Division Leclerc, 94230 Cachan
823003322 RCS Créteil
Aux termes de l’AGE en date du
30/06/2018, l’associé unique a décidé la
dissolution anticipée de la société. Mme
MERIEM HAIAHEM, demeurant 34, Av Division Leclerc, 94230 Cachan a été
nommé liquidateur.
Le siège de la liquidation est au siège social, adresse où doit être envoyée la correspondance.
RCS de Créteil
176323A – LES ECHOS
WILL BE YOURS, SASU au capital de
5000 €. Siège social : 50 rue de la solidarité 94400 Vitry sur seine. 749908513
RCS Créteil. Le 12/07/18, l’associé unique
a approuvé les comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et
constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de Créteil.
12113182 – LA VIE JUDICIAIRE
SIM TRAINING CENTER ROISSY,
S.A.S. au capital de 2.000 €, sise avenue
de la Demi-Lune, ZAC de la Demi-Lune
Champs Gaillard, bâtiment U, 95700
ROISSY-EN- FRANCE, 794 251 298 RCS
PONTOISE. Sur décisions de l’associé
unique du 26/7/2018, il a été décidé de
nommer Président, la société SIMAERO
HOLDING, S.A.S. au capital de
11.506.668 €, 26, avenue de la DemiLune, 95700 Roissy-en-France, 841 162
084 RCS Pontoise, en remplacement de
M. Eric RENAULT, démissionnaire. Inscription modificative au RCS de Pontoise.
Pour avis, le président.
Par acte SSP du 03/08/2018, il a été
constitué une EURL ayant les caractéristiques suivantes :
Dénomination :
PAINNOV
Objet social : Exploitation de tout fonds
de commerce de boulangerie et boulangerie - pâtisserie
Siège social : 6, rue des Oziers, Parc
d’activité le Vert Galant 95310 SaintOuen-l’Aumône.
Capital : 1000 €
Durée : 99 ans
Gérance : M. AIT MOULAY Saïd, demeurant 3, Allée des Moulins Résidence de la
Viosne, 95520 Osny
Immatriculation au RCS de Pontoise
181514A – LES ECHOS
Par acte SSP du 06/08/2018, il a été
constitué une EURL ayant les caractéristiques suivantes :
Dénomination :
PANIREST
Objet social : Cuisson, achat, vente, importation, exportation, livraison de tous
produits de boulangerie et de pâtisserie
Siège social : 6, rue des Oziers, Parc
d’activité le Vert Galant 95310 SaintOuen-l’Aumône.
Capital : 1000 €
Durée : 99 ans
Gérance : M. AIT MOULAY Saïd, demeurant 3, Allée des Moulins, 95520 Osny
Immatriculation au RCS de Pontoise
175930A – LES ECHOS
Par ASSP du 13/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée LCSYSTEMS.Siège
social : 21 allée de la chasse 95680 Montlignon.Capital : 5500 €. Objet : Prestation
de services et de conseils, conception,
équipement, installation, gestion, de systèmes et réseaux informatiques. Conception, réalisation et exploitation de produits
informatiques. Vente, location de produits
informatiques. Président : M. Cedric Locatelli, 21 allée de la chasse 95680 Montlignon. Tout actionnaire est convoqué aux
assemblées. Chaque action donne droit à
une voix. Durée : 99 ans. Immatriculation
au RCS de Pontoise.
Par ASSP du 12/07/18, il a été constitué
une SARL dénommée ALWAYS RELAX.
Siège social : 5 rue de l’hôtel dieu 95100
Argenteuil. Capital : 2 €. Objet : Spa à domicile. Gérance : M. Mehdi Zoubir, 32 rue
du temple 95100 Argenteuil ; M. Ismael
Sanches cardoso, 5 rue de l’hôtel dieu
95100 Argenteuil Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PONTOISE.
Par acte SSP du 07/06/2018 il a été constitué une SAS dénommée : EXO JOUY.
Siège social : 6 Bis rue Maurice Ravel
95280 JOUY LE MOUTIER. Capital :
500 €. Objet : le commerce d’alimentation
générale, détail, gros et semi-gros. Président : M POOPALASINGAM Sathi Kumar,
15 passage de l’Ecritoire 95000 CERGY.
Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS
de PONTOISE.
182104A – LES ECHOS
Par acte SSP du 09/08/2018 il a été constitué une SCI dénommée :
VILA.F.PEREIRA
Siège social : 13 Rue Jean Brestel 95540
MERY SUR OISE
Capital : 1.000 €
Objet : Acquisition, revente ; location, gestion et administrations civiles de tous bien
et droits immobiliers lui appartenant
Gérant : Mme PEREIRA Sandrine, 13 Rue
Jean Brestel 95540 MERY SUR OISE.
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de PONTOISE
182600A – LES ECHOS
176100A – LES ECHOS
Par ASSP du 12/07/18, il a été constitué
une SAS dénommée CLICK AND
CLEAN.Siège social : 12 rue raoul dautry
9524 0 Cormeil le en parisis.Ca pital : 100 €. Objet : Nettoyage des immeubles bureau vitre remise en etat. Président : M. Alexis Niamien, 12 rue raoul
dautry 95240 Cormeille en parisis. Tout
actionnaire est convoqué aux assemblées. Chaque action donne droit à une
voix. Durée : 99 ans. Immatriculation au
RCS de Pontoise.
176184A – LES ECHOS
Par acte SSP du 01/07/2018 il a été constitué une SASU dénommée : LOGISYS.
Siège social : 1 ROND POINT DE L’AUBE
95800 CERGY. Capital : 500 €. Objet :
Conseil en systèmes et logiciels informatiques et domotiques. Président : Mme
SHAO LEI, 1 ROND POINT DE L’AUBE
95800 CERGY. Durée : 99 ans. Immatriculation au RCS de PONTOISE.
182625A – LES ECHOS
Par acte SSP du 14/08/2018 il a été constitué une SARL dénommée :
JIO
Par assp en date du 12/07/2018, constitution sci TDLB, capital : 100 €, siège : 31 r
du camp 95170 deuil la barre, objet : l’acquisition, la revente, l’administration, la
gestion par location ou autrement de tout
immeuble et bien immobilier, gérance : tristan da cunha, 31 r du camp
95170 deuil la barre et laura barba hoyos,
31 r du camp 95170 deuil la barre, durée :
99 ans. immat rcs pontoise.
Siège social : 12/14 rue des Chauffours
95000 CERGY
Capital : 5.000 €
Objet : Caryes téléphoniques
Gérant : M. HASHSIM Ghulam, 20 avenue du Maréchal Foch 93380 PIERREFITTE SUR SEINE
Durée : 99 ans à compter de l’immatriculation au RCS de PONTOISE
176212A – LES ECHOS
MODIFICATIONS
Par ASSP du 15/07/18, il a été constitué
la SCI dénommée AZ CAPITAL.Siège social : 34 avenue du huit mai
1945 95200 Sarcelles.Capital : 1.000 €. Objet : acquisition et gestion
de biens mobiliers et immobiliers. Gérance : M. Alexandre Azria, 34 avenue
du 8 mai 1945 95200 Sarcelles. Cessions
soumises à agrément. Durée : 99 Immatriculation au RCS de PONTOISE.
176267A – LES ECHOS
Suivant acte SSP du 10/06/2018 constitution de la SASU : BS TRANSPORTS
Capital fixe : 1500 €.Siège social : 104
bld maurice berteaux 95110 sannois.
Objet social : exploitation des voitures de
transport avec chauffeurs. Président :
Mme Boussaad Salha demeurant 14 rue
victor Labarriere 95170 Deuil Labarre. Admissions aux assemblées et exercice du
droit de vote : chaque actionnaire est
convoqué au Assemblées. Chaque action
donne droit à une voix. Clauses d’agrément : les actions sont librement cessibles uniquement entre actionnaires avec
l’accord du Président de la société.
Durée de la société : 99 ans à compter de
son immatriculation au RCS de Pontoise.
LES ECHOS SOCIÉTÉS - LE PUBLICATEUR LÉGAL - LA VIE JUDICIAIRE
182535B – LES ECHOS
FP.CS
SARL au capital de 8,00 €
1 bis boulevard Cotte, 95880
Enghien-les-Bains
505038083 RCS Pontoise
Par décision de L’Associé Unique en date
du 01/05/2018 il a été décidé de transférer
le siège social de la société au 1 Chemin
du Moulin à Vent, Fours-en-Vexins, 27630
Vexin-sur-Epte à compter du 01/05/2018.
La société sera immatriculée au RCS de
Evreux et sera radiée du RCS de Pontoise
182612B – LES ECHOS
PARIS INFOS SERVICES
SASU au capital de 1000,00 €
71 RUE DE ROUEN, 95300 PONTOISE
832481592 RCS Pontoise
Par décision du Président en date du
01/08/2018 il a été décidé de transférer le
siège social de la société au 18 RUE DE
LA REPUBLIQUE, 95100 ARGENTEUIL
à compter du 15/08/2018. Mention en sera
faite au RCS de Pontoise
Transmission des actions : La cession
de titres de capital et de valeurs mobilières
donnant accès au capital à un tiers à quelque titre que ce soit est soumise à l’agrément préalable de la collectivité des associés.
Modification du RCS de Pontoise
182603A – LES ECHOS
SARL WALLACE SERVICES
SARL au capital de 1000 €
181491A – LES ECHOS
181801A – LES ECHOS
175971A – LES ECHOS
181858A – LES ECHOS
180202A – LES ECHOS
Avis est donné à la constitution pour une
durée de 99 ans de la société dénommée
« SELYAN COIFFURE » société à Responsabilité Limitée au capital de 1.000 Euros, siège social : 34 avenue de la Gare
95150 TAVERNY. Objet social : L’exploitation d’un salon de coiffure pour homme.
Gérant : Monsieur Azzeddine RABHI, demeurant 16 rue Phanie Leleu 95150 TAVERNY.
La société sera immatriculée au RCS de
PONTOISE
12113183 – LA VIE JUDICIAIRE
S.I.M, S.A.S. au capital de
2.101.312,50 €, sise Champs Gaillard,
ZAC de la Demi-Lune, 95700 ROISSYEN-FRANCE, 442 092 359 RCS PONTOISE. Sur décisions de l’associé unique
du 26/7/2018, il a été nommé Président,
la société SIMAERO HOLDING, S.A.S. au
capital de 11.506.668 €, 26, avenue de la
Demi-Lune, 95700 Roissy-en-France, 841
162 084 RCS Pontoise, en remplacement
de M. Eric RENAULT, démissionnaire.
Inscription modificative au RCS de Pontoise. Pour avis, le Président.
12113184 – LA VIE JUDICIAIRE
SIM SERVICES AND AVIATION SOLUTIONS, S.A.S. au capital de 1.000 €,
ZAC de la Demi-Lune, Champs Gaillard,
bâtiment U, avenue de la Demi-Lune, CS
47069, Roissy-en- France, 95913
ROISSY CHARLES DE GAULLE CEDEX
788 421 261 RCS BOBIGNY. Sur décisions de l’associé unique du 26/7/2018, il
a été décidé de nommer Président, la société SIMAERO HOLDING, S.A.S. au capital de 11.506.668 €, 26, avenue de la
Demi-Lune, 95700 Roissy-en-France, 841
162 084 RCS Pontoise, en remplacement
de M. Eric RENAULT, démissionnaire.
Inscription modificative au RCS de Bobigny. Pour avis, le président.
181787A – LES ECHOS
EXCELLENCE SHUTTLE, SARL au capital de 4.500 €. Siège : 60 ROUTE DE
GARGES 95200 SARCELLES,
824 853 972 RCS PONTOISE. En date
du 25/07/2018, l’AGE a décidé de modifier
l’objet social qui devient : Le commerce et
le négoce de véhicules automobiles, et
de transférer le siège social au 9 avenue
des Erables 95400 VILLIERS-LEBEL. Mention au RCS de PONTOISE.
181891A – LES ECHOS
SOCIETE D’ETUDES ET DE REALISATION DE SYSTEMES DE SECURITE
"SERSYS", SA au capital de 170.000 €.
Siège social : 62 boulevard Henri Navier
95150 TAVERNY, 338 750 409 RCS
PONTOISE
Aux termes de l’AG du 26/06/2018, Madame Béatrice BRONNERT, née le 15 décembre 1943 à LYON (69006), demeurant
à 14 rue du Bourg Tibourg - 75004 PARIS
a été nommée en qualité d’administrateur
pour une durée de 6 exercices, en remplacement de Monsieur Philippe VIAL à effet du 26/06/2018. Mention sera faite au
RCS de PONTOISE.
Siège social : 19 RUE DE
DIANE 95100 Argenteuil
817867328 RCS de Pontoise
L’AGE du 09/08/2018 a décidé de transférer le siège social de la société 76 AVENUE VERDUN, 95100 Argenteuil, à
compter du 09/08/2018,
- Nommer en qualité de Gérant M. SYLLA
ABOUBACAR, demeurant 76 AVENUE
VERDUN, 95100 Argenteuil, en remplacement de M. YAHOUE WALTER HERMINE
- Modifier la dénomination de la société
qui devient : SARL SB EURO ETANCH
- Modifier l’objet de la société qui devient :
ETANCHIETE BARDAGE RENOVATION
Mention au RCS de Pontoise
DISSOLUTIONS
176436A – LES ECHOS
KLM, SASU au capital de 100 €. Siège social : 26 rue michel de l’hospital 95310
Saint ouen l’aumône . 821251931 RCS
PONTOISE. Le 11/07/18, l’associé unique
a approuvé les comptes de liquidation, déchargé le liquidateur de son mandat et
constaté la clôture des opérations de liquidation. Radiation au RCS de PONTOISE.
DIVERS
181752A – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue le
17/07/2018 dans Les Echos sociétés (95)
concernant NW TRANSPORTS. Il fallait
lire : L’AGE du 01/07/2018 a nommé Président M. Mohamed AMOUCHA et non
Amine AMOUCHA, et a pris acte de la démission du Directeur Général M. William’s
Gyan
182409A – LES ECHOS
Rectificatif à l’annonce parue le
12/07/2018, concernant la société HB
CONSULTING, il y avait lieu de lire clôture
des opérations de liquidation à compter du
31/05/2018
182004A – LES ECHOS
AIT BELLA NETTOYAGE
SASU au capital de 500 €. Siège social : 5
rue Villarceaux, 95000 CERGY. RCS
830 191 573 PONTOISE
L’associé unique, en date du 08/08/2018,
a transformé la société en SARL, sans
création d’un être moral nouveau, à
compter du 08/08/2018, a nommé gérant
M AIT BELLA Mohamed, 5 rue Villarceaux, 95000 CERGY et a modifié la dénomination de la société qui devient : AUT O C L E A N 9 5 . L e re s t e d e m e u r e
inchangé. Mention au RCS de PONTOISE.
182103A – LES ECHOS
FREE PIZZA
SARL au capital de 1.000 €. Siège social :
268 avenue Jean Jaurès 95100
ARGENTEUIL. RCS 811 038 421
PONTOISE
L’AGE du 01/08/2018 a décidé de nommer gérant : M HASSAN ARHDAY, 10 rue
des Aubépines 95100 ARGENTEUIL en
remplacement de M KARFAOUI BRAHIM
et de modifier la dénomination sociale qui
devient : MP FOOD. Mention au RCS de
PONTOISE.
DIVERS
MODIFICATIONS
PERSONNES
PHYSIQUES
12114580 – LE PUBLICATEUR LEGAL
Par décision du TGI de CERGY-PONTOISE en date du 22/5/2018, le Directeur
de la DNID, Les Ellipses, 3, avenue du
chemin de Presles, 94417 Saint-Maurice
Cedex, a été nommé curateur de la succession vacante de Mme CNOPS, veuve
LAURENT Marguerite, décédée le 1er/
1/2008 à Beaumont-sur-Oise (95). Réf.
9938030900/GDE. Les créanciers doivent
déclarer leur créance par lettre recommandée avec AR.
12114581 – LE PUBLICATEUR LEGAL
182478A – LES ECHOS
CAMPONTOISE
Société à Responsabilité Limitée
Au capital de 1 036 030 euros
Siège social : Rue Frédéric de Coubertin
93500 PONTOISE
485 277 123 RCS PONTOISE
Aux termes d’un procès-verbal d’assemblée générale mixte en date du 16 avril
2018, il a été décidé de la poursuite de
l’activité bien que les capitaux propres de
la société soient devenus inférieurs à la
moitié du capital.
Mention en sera faite au RCS de PONTOISE.
Pour avis
182558A – LES ECHOS
VALENTIN ESPACE DE VIE
SARL au capital de 7500 €
Siège social : 23 allée Gabrielle Colette
95330 Domont
502 346 687 RCS de Pontoise
L’AGE du 29/06/2018, a décidé de transformer la société en Société par Actions
Simplifiée, sans création d’un être moral
nouveau, à compter du 29/06/2018 et a
nommé en qualité de Président M. SOCACIU Valentin, demeurant 23 allée Gabrielle Colette, 95330 Domont.
Du fait de la transformation, il est mis fin
aux fonctions de la Gérance.
Accès aux assemblées et vote : Chaque
action donne droit à une voix.
Par décision du TGI de CERGY-PONTOISE en date du 21/3/2018, le Directeur
de la DNID, Les Ellipses, 3, avenue du
chemin de Presles, 94417 Saint-Maurice
Cedex, a été nommé curateur de la succession vacante de M. OSTAC JeanClaude, décédé le 6/3/2014 à Courdimanche (95). Réf. 9938029629/GDE. Les
créanciers doivent déclarer leur créance
par lettre recommandée avec AR.
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
0
Размер файла
5 135 Кб
Теги
Les Echos, newspaper
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа