close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

L'Obs - 11 10 2018 - 17 10 2018

код для вставкиСкачать
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Cahier numéro un de l’édition n° 2814 du 11 au 17 octobre 2018
ÒUN BIG BANG POUR LÕENVIRONNEMENT EST POSSIBLEÓ PASCAL CANFIN
PAR
P. 36
ALG.410DA,ALL.5,60€,AND.5,10€AUT.5,60€,BELG.5,00€,CAN.8,10$CAN,ESP.5,20€,GB4,60£,GR.5,30€,GUAD.5,00€,GUY.5,00€,IT.5,00€,LUX.5,20€, MAR.43DH,MART.5,00€,PAYS-BAS5,30€,PORT.CONT.5,30€,RÉU.5,00€, STMARTIN5,00€,SUI.6,80CHF, TOM900XPF;TUNISIE5,50DT, ZONECFA3600
P. 24
M 02228 - 2814 - F: 4,50 E
BORIS CYRULNIK, JEAN-PIERRE WINTER,
ALI MAGOUDI, SERGE HEFEZ...
ED ALCOCK/MYOP
LES ANALYSES DE
3’:HIKMMC=]UYZU\:?c@s@b@o@a";
MACRON CHEZ LE PSY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
NOUVELLE PEUGEOT 508
WHAT DRIVES YOU?*
PEUGEOT i-Cockpit® AVEC DALLE NUMÉRIQUE
ÉCRAN CAPACITIF 10’’ HD**
SYSTÈME INFRAROUGE DE VISION DE NUIT**
BOÎTE AUTOMATIQUE À 8 RAPPORTS**
* Qu’est-ce qui vous fait avancer ? ** De série, en option ou indisponible selon les versions.
Consommation mixte NEDC (l/100 km) : de 3,7 à 5,7. Émissions de CO2 NEDC (g/km) : de 98 à 131.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Im ag i ne z le c o nfo r t
Imaginez un espace de bien-être vous offrant la détente et le maintien parfait.
Avec Stressless®, c’est le fauteuil qui suit les mouvements de votre corps !
Son secret ? Silence, simplicité et liberté !
THE INNOVATORS OF COMFORT™(1)
Découvrez les avantages des fauteuils Stressless®
RCS Pau 351 150 859
Bénéfciez d’un soutien de la nuque et des lombaires toujours synchronisé
pour un maintien optimal.
Choisissez l’option de confort qui vous correspond le mieux.
Personnalisez votre Stressless® en choisissant la taille (S, M ou L) !
Pour un résultat unique, sélectionnez votre revêtement parmi plus de
160 coloris de cuirs et tissus Stressless®.
NOUVEAUTÉ Stressless® Aura en Cori Off White, piétement Signature, Bois Oak
Origine Norvège
Depuis 1934
www.stressless.com
(1)
Les innovateurs du confort
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Fondateurs : Jean Daniel, Claude Perdriel
10-12, place de la Bourse, 75081 Paris Cedex 02
Téléphone Standard : 01.44.88.34.34
Pour joindre par téléphone votre correspondant, il sufft de composer 01.44.88
puis les quatre chiffres qui fgurent entre parenthèses à la suite de son nom.
Pour adresser un e-mail à votre correspondant, il sufft de taper l’initiale de son
prénom puis son nom suivi de @nouvelobs.com ou @regieobs.com
DIRECTION
Conseil de surveillance : Christian Blanckaert (président), Juan Luis Cebrian,
Jean Daniel, Louis Dreyfus (vice-président), Louis Gautier, Ursula Gauthier,
Jacques-Antoine Granjon, Xavier Niel, Claude Perdriel, Matthieu Pigasse
Directoire : Grégoire de Vaissière (président),
Dominique Nora (directrice de l’Obs, directrice des rédactions)
RÉDACTION
Fondateur, Editorialiste : Jean Daniel.
Directrice : Dominique Nora.
Directeur adjoint : Pascal Riché (34.35).
Rédacteurs en chef : Sylvain Courage (40.16), Géraldine Mailles ( Édition :
37.80), François Sionneau ( Numérique :34.22), Natacha Tatu (35.73).
Directeur de la création et directeur artistique : Serge Ricco (35.43).
Assistantes de rédaction : Catherine Rode (34.26), Catherine Coimet (34.17),
Stéphanie Terreau (Planning : 36.60).
.
Chroniqueurs : Delfeil de Ton (35.26), Daniel Cohen,
Nicolas Colin, Pierre Haski, Claire Nouvian (34.26).
Dessinateurs : Riad Sattouf, Wiaz (34;26).
France : Maël Thierry (37.35), Julien Martin (chef adj 35.20),
Cécile Amar (37.66), Emmanuelle Anizon (34.52), Cécile Deffontaines (36.56),
Rémy Dodet (34.16), Marie Guichoux (40.39), Paul Laubacher (35.89),
Alexandre Le Drollec (37.77), Serge Raffy (40.20).
Dissensus : Carole Barjon (34.64),
Rémi Noyon (34.74), Timothée Vilars (35.32).
Etranger : Sara Daniel (35.14), Sarah Halifa-Legrand ( chef adj. 36.02),
Doan Bui (35.82), Sarah Diffalah (36.31), Nathalie Funès (35.75),
Ursula Gauthier (35.35), Vincent Jauvert (35.81),
Céline Lussato (37.94), Jean-Baptiste Naudet (40.68).
Correspondants : Philippe Boulet Gercourt (New York),
Marcelle Padovani (Rome). Economie : Claude Soula (34.57), Charlotte Cieslinski (40.35),
Sophie Fay (36.46), Clément Lacombe (35.48),
Baptiste Legrand (40.69), Thierry Noisette (35.10).
Affaires : Caroline Michel-Aguirre (35.30),
Violette Lazard (chef adj. 35.22), Matthieu Aron (34.01), Lucas Burel (36.27),
Mathieu Delahousse (34.33 ), David Le Bailly (40.88),
Vincent Monnier (35.97), Céline Rastello (36.08), Elsa Vigoureux (34.69). Société / Rue 89 : Morgane Bertrand (36.05), Arnaud Gonzague (34.60),
Nolwenn Le Blevennec (chef adj. 35.86), Louise Auvitu (35.27),
Sébastien Billard (40.81), Emilie Brouze (34.49), Renée Greusard (36.09),
Barbara Krief (36.23), Elodie Lepage (37.15),
Gurvan Le Guellec (35.61), Bérénice Rocfort-Giovanni (37.07),
Henri Rouillier (35.23), Marie Vaton (36.71).
Idées : François Armanet (40.11), Eric Aeschimann (chef adj. 34.67),
Marie Lemonnier (chef adj. 37.25), Xavier de La Porte ( 34.24),
Véronique Radier (37.36), François Reynaert (35.90). Culture : Jérôme Garcin (3513),
Grégoire Leménager (chef adj. 35.98), David Caviglioli (35.24),
Anne Crignon (37.89), Sophie Delassein (36.17), François Forestier (34.71),
Bernard Géniès (35.87), Didier Jacob (35.13), Jacques Nerson (35.13),
Elisabeth Philippe (34.95) Fabrice Pliskin (35.29), Nicolas Schaller (34.45),
Amandine Schmitt (36.22).
Assistante : Véronique Cassarin-Grand (34.71).
Suppléments et régionaux : Nathalie Bensahel (34.87).
Tendances : Arnaud Sagnard (36.95), Boris Manenti (chef adj. 36.01),
Corinne Bouchouchi (34.99), Christel Brion (35.46),
Claire Fleury (34.58), Yasmine Kayser (40.57),
Dorane Vignando (40.71). Assistante : Magali Moulinet (36.63).
Médias / TéléObs : Sophie Grassin (37.70), Nebia Bendjebbour (35.44),
Véronique Groussard (35.95), Guillaume Loison (36.14),
Hélène Riffaudeau (37.92), Anne Sogno (36.74).
Assistante : Marie-Laure Michelon (35.60).
Internet : Laura Thouny (chef adj. 34.08), Renaud Février (34.42),
Guillaume Stoll (36.62)
Pôle visuel : Mélody Locard (35.72), Cyril Bonnet (36.18),
Julien Bouisset(34.82),Emmanuelle Hirschauer (35.58),
Louis Morice (34.23), Jade Raoulx (37.18)
Édition web : Moé Angeleri (37.72), Emmanuelle Bonneau (37.73),
Véronique Macon (40.03)
Nouvelles Écritures : Audrey Cerdan (34.74), Agathe Ranc (35.25). Maquette : Xavier Lucas (DA adj. : 37.83), Yan Guillemette (37.31),
Carole Mullot (40.28), Elisabeth Rascol (34.46), Jean-Michel Robinet (37.74),
Caroline Tatard (35.37), Mehdi Benyezzar (infographie : 35.78).
Réalisation : Véronique Belluz (37.50),
Miloud Bentebria (36.84), Jean-Luc Chyzy (36.83).
Secrétariat de rédaction-révision : Marie-Lou Morin (chef d’édition : 37.28),
Pauline Chopin (40.55), Marie-Hélène Clavel-Catteau (34.20),
Pascale Fiori (40.34), Marina Hammoutène (40.70), Christine Mordret (40.23),
Laurent Morvan (34.47), Sylvie Raymond (40.51), Isabelle Trévinal (36.57).
Photo : Véronique Rautenberg (36.04), Sylvie Duyck (1re rédac. photo : 40.93),
Miloud Bentebria (36.84), Frantz Hoez (35.18), Nathalie Lourdez (36.94),
Vincent Migeat (34.43), Camille Simon (34.41). Documentation : Florence Malleron (40.86), Gaëlle Noujaim (35.45),
Lise Tiano (35.04).
ADMINISTRATION
Directeur général : Grégoire de Vaissière.
Secrétaire générale : Cécile Boucher.
Service RH : Morgane Bak (responsable des ressources humaines : 36.64), Jessica Dubois (36.11).
Relations extérieures : Marie Riber (35.64).
Numérique : Emmanuel Babin (directeur : 36.80), Adrien Briand (37.32)
Ide Parenty (36.52), Olivier Theureaux (37.06).
Ventes : Sabine Gude (01.57.28.32.79), Emily Nautin-Dulieu (01.57.28.33.17).
Modifcation Réassorts : 08 05 05 01 47
Abonnements : Dominique Chasseré (directrice 34.06),
Mariette Chassel (35.02), Marina Lesschaeve (40.73), Sophie Mariez (35.34).
Service Abonnements : 01.40.26.86.13
Fabrication : Xavier Loth ( directeur 36.40).
Contrôle de gestion : Delphine Pintaud (35.56) Comptabilité : Blandine Leostic (directrice : 40.77),
Lydie Bruni (36.99), Dimitri Gerce (36.41),
Nicole Mahé (40.10), Sinat Tin (34.94).
Services généraux : Nathalie Boulade (34.02).
Service informatique : Thierry Sellem (responsable réseaux
et système d’info : 37.45), Paul Laleu (35.71).
RÉGIE
Régie Obs, 80, boulevard Auguste-Blanqui, 75013 Paris. Standard : 01-57-28-20-00
Présidente : Laurence Bonicalzi Bridier.
Assistante : Tania Sauvage (39.97).
Directeur délégué : David Eskenazy (38.63).
Assistante : Carole Fraschini (38.68).
Directeur délégué activités digitales, et opérations spéciales :
Vincent Salini (37.00).
Directeur Commercial International et Régional : Richard Caron (39.58). Publicité littéraire : Régine Remmache (30.94).
Immobilier : Yves Le Grix (01.44.88.36.29).
Numéros d’enregistrement à la commission paritaire : 0115 C 85929 (édition métropolitaine) Diffusion : Presstalis
Directeur de la publication : Grégoire de Vaissière.
RELATIONS ABONNÉS : 01.40.26.86.13.
L’OPINION
Droits de
l’homme contre
hommes forts
Par N ATAC H A TAT U
O
n célèbre cette année
les 70 ans de la « Déclaration universelle des
droits de l’homme », et
franchement, il n’y a
pas de quoi se réjouir.
Partout, un même constat de régression.
Naïvement sans doute, on les a longtemps
crus universels et inaliénables, ces droits,
partagés par toute la famille humaine
comme un idéal commun de justice sociale
et d’équité, des principes vers lesquels les
nations devaient, bon an mal an, converger.
Mais, après plusieurs décennies de progrès, l’axe a bougé. Portées par la montée
inéluctable du populisme, l’homophobie,
les violations des droits des femmes, l’intolérance gagnent du terrain. Les autocrates qui parvenaient autrefois au pouvoir
par la force y arrivent aujourd’hui par les
urnes. Désormais perçus comme des
valeurs occidentales somme toute relatives, les droits de l’homme ne sont plus
une boussole.
Le très haut score obtenu par Jair Bolsonaro, candidat d’extrême droite, au premier tour de la présidentielle brésilienne,
dimanche dernier, vient d’en apporter une
nouvelle preuve. Sept ans après le départ
de Lula, cette icône de la gauche
aujourd’hui en prison, les Brésiliens
s’orientent vers une solution radicale.
Exaspérés par la corruption endémique
qui gangrène le pays, la défaillance des
élites, les inégalités, la crise, l’insécurité, ils
ont plébiscité un candidat raciste, ouvertement homophobe et misogyne assumé.
Un tribun qui justife sans états d’âme
l’usage de la torture, nostalgique de la dictature militaire (de 1964 à 1985), qui martèle qu’il préférerait un fls mort plutôt que
gay. Un « homme fort », un de plus, promettant de restaurer l’ordre, d’armer le
peuple et de balayer l’oligarchie. Comme
aux Etats-Unis avec Trump, aux Philippines avec Duterte, en Hongrie avec
Orbán, ou en Turquie avec Erdogan – pour
ne citer que ceux-là –, le populisme « illibéral » l’a une fois de plus emporté. Le
dégagisme et le rejet des élites ont fait
mouche. Ce n’est plus une vague, c’est un
raz de marée planétaire. Même le paisible
Québec n’y échappe pas, avec cette coalition antilibérale qui vient de remporter la
majorité parlementaire en promettant une
baisse de 20% de l’immigration. Menace
terroriste, crise migratoire, chômage,
angoisse du déclassement… Malgré des
situations très diférentes d’un pays à
l’autre, partout les populistes – portés au
pouvoir par des systèmes démocratiques
qu’ils pourraient menacer – exploitent les
peurs pour actionner leur rouleau compresseur. Et les peuples en redemandent.
Critiqués à l’étranger, tous ces « hommes
forts » gardent chez eux une cote exceptionnelle. Dix-neuf ans après son arrivée
au Kremlin, Poutine, qui a mis au pas
opposants, médias et ONG, reste plébiscité
dans son pays. Malgré ses outrances et ses
innombrables casseroles, Trump a toujours son fan club chez les républicains.
Erdogan, qui a jeté des milliers d’opposants en prison et muselé la presse, a été
réélu dans un fauteuil. En Italie, Salvini a
droit à un accueil triomphal chaque fois
qu’il se déplace. Considéré comme un
héros en Hongrie, Orbán fait fgure de chef
de fle de tous les nationalistes européens,
que Steve Bannon, le suprématiste blanc,
l’âme damnée de Trump, entend maintenant fédérer. L’internationale populiste est
en marche. Elle s’épanouit d’autant mieux
qu’elle ne trouve bien souvent en face que
le vide… Il y a urgence. Les élites ne
peuvent plus continuer à faire la sourde
oreille. Et les peuples doivent plus que
jamais prendre leur destin en main. N. T.
8, rue Jean Antoine de Baïf, CS51402, 75647 Paris cedex 13.
✎ STÉPHANE MANEL
L’OBS/N°2814-11/10/2018
5
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L ES
DU TAYLORISME À L A MULTITUDE
Par
N ICOLA S COLI N
Associé fondateur de la société The Family et enseignant à l’Institut d’Etudes politiques de Paris
A
u xxe siècle, les entreprises les
plus prospères étaient régies par
l’organisation scientifque du
travail. Le taylorisme (du nom
de l’ingénieur Frederick Taylor)
consistait à découper l’activité
des travailleurs en tâches élémentaires et normalisées. Avec ses manuels de procédure, ses cadences
imposées et ses organigrammes pyramidaux, il s’est diffusé dans toute l’industrie avant de faire irruption dans des activités de service comme la banque ou le commerce de détail.
Partout où le taylorisme a fait ses preuves, un surplus de valeur a
pu être partiellement réinvesti pour améliorer la qualité des emplois
– en augmentant les salaires, en renforçant la protection sociale, en
réduisant le temps de travail. Mais certains secteurs de proximité,
comme la restauration ou les services à la personne, ont résisté au
taylorisme. Les interactions humaines y étaient trop fréquentes et
imprévisibles et les tâches impossibles à normaliser. La seule manière
de prospérer dans ces secteurs était d’exercer une pression sans cesse
croissante sur les salariés. D’où la mauvaise qualité des emplois dans
les services de proximité : bas salaires, faible protection sociale,
conditions de travail dégradées.
Même s’il ne fonctionnait pas dans tous les secteurs, nous avons
tous bénéfcié du taylorisme. Il a longtemps été le moteur du
développement économique. Le problème, c’est que, dans notre
économie en transition, il n’a plus pour corollaire de nombreux
emplois de qualité. Car les activités routinières et normalisées
– celles qui, précisément, sont passées à la moulinette du taylorisme – sont aussi celles où les travailleurs sont plus faciles à remplacer par des machines.
D’où notre vision si négative du futur du travail. Avec les progrès
de l’automatisation, les « bons » emplois disparaissent dans certains
secteurs, précisément parce qu’on a passé des décennies à les
pré-automatiser via le taylorisme. Quant aux emplois dans les
services de proximité, ils ne sont certes pas près d’être automatisés,
mais ils restent des « mauvais » emplois – mal payés, difciles, peu
sécurisés. On comprend pourquoi les ouvriers qui perdent leur
« bon » emploi sur une chaîne d’assemblage n’ont pas très envie de
« traverser la rue » et d’aller prendre un « mauvais » emploi dans la
restauration. On n’a pas encore trouvé le moyen, dans les services
de proximité, de générer un surplus de valeur comparable à celui
jadis issu du taylorisme.
6
L’OBS/N°2814-11/10/2018
Peut-on transformer les « mauvais » emplois en
« bons » emplois et les rendre ainsi plus attractifs
pour les travailleurs ? Il y a deux façons d’aborder ce
problème. La première consiste à vouloir étendre
l’empire du taylorisme et à l’appliquer aux métiers
de l’entretien, de la restauration ou de la santé. Le
résultat, malheureusement, n’est pas à la hauteur des
attentes. Le taylorisme dans les services de proximité
permet d’enrichir les actionnaires des chaînes de restauration ou de maîtriser les défcits chroniques du système hospitalier.
Mais du point de vue des consommateurs comme des travailleurs,
le compte n’y est pas. On crée des « mauvais » emplois pour un service
rendu de qualité médiocre.
La deuxième façon d’aborder le problème est celle des entrepreneurs du numérique. Ceux-là ont compris avant les autres que la
réserve de valeur dans l’économie numérique, ce n’est plus le taylorisme, mais les milliards d’individus connectés en réseau dont la puissance peut être captée par les entreprises. En d’autres termes, c’est
la multitude des individus qui est à l’économie numérique ce que le
taylorisme était à l’économie fordiste : un réservoir de valeur et une
manière de rendre un service de meilleure qualité à plus grande
échelle, tout en améliorant la qualité des emplois !
Car dans l’économie numérique des services de proximité, les travailleurs ne sont pas ceux qui rendent directement le service. Ils sont
plutôt les orchestrateurs d’un système où ce service est rendu de
façon coordonnée par des professionnels, des amateurs qui prêtent
main-forte de façon occasionnelle en échange d’une rémunération
d’appoint, et les usagers du service eux-mêmes. Grâce à cette alliance
des uns et des autres, facilitée par le numérique, on peut diminuer le
prix du service sans pour autant réduire sa qualité ni maltraiter les
travailleurs qui y prennent part. Il devient ainsi possible de servir un
marché plus large à un prix plus abordable, tout en améliorant la
qualité d’emplois plus nombreux.
Mais pour réaliser cette ambition, il faut surmonter bien des obstacles. Nous sommes prisonniers d’une vision obsolète de la production et de la consommation. Nous voyons d’un mauvais œil l’irruption des amateurs aux côtés des professionnels. Nous peinons à croire
que l’économie collaborative puisse s’épanouir à grande échelle. Il
est aujourd’hui urgent d’abandonner ces préjugés et de mettre en
place de nouvelles institutions. Le développement économique et la
qualité des emplois sont à ce prix.
N. C.
✎ STÉPHANE MANEL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
De quels moments
vous souviendrezvous dans 20 ans ?
#SayYesToTheWorld*
*Dites oui au monde
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LES CHRONIQUES
LE “PARI AFRICAIN” DE MACRON
Par
PI E R R E H A S K I
P
ourquoi diable Emmanuel Macron a-t-il
soutenu la nomination de la ministre
rwandaise Louise Mushikiwabo à la
tête de l’Organisation internationale
de la Francophonie (OIF) qui tient son
sommet ces jeudi et vendredi à Erevan,
capitale de l’Arménie ? Sa décision a surpris et même
dérangé. Pour commencer, le Rwanda a tourné le dos à la francophonie au proft du monde anglophone depuis le changement de
régime en 1994. Surtout, l’état des libertés dans ce pays dirigé d’une
main de fer par Paul Kagame est, pour le moins, contesté.
En faisant ce choix, Emmanuel Macron a derrière la tête un
projet, qui va bien au-delà de l’OIF, une organisation peinant à trouver sa place depuis sa fondation en 1970. Le président l’inscrit dans
son « pari africain », une tentative de redéfnir les relations entre la
France et le continent dont elle fut l’un des maîtres coloniaux. En
privant Michaëlle Jean, secrétaire générale canadienne de l’OIF, d’un
deuxième mandat et en se rangeant au choix de l’Union africaine
présidée par le Rwanda, il reconnaît la place particulière du continent dans l’avenir de la francophonie – et de la France.
Emmanuel Macron est, à juste titre, convaincu que l’Afrique est le
continent où « se joue largement l’avenir du monde », comme il l’a dit dès
l’an dernier aux ambassadeurs de France réunis à Paris. Un contraste
avec la perception dominante d’un continent des menaces, qu’ont entretenue depuis dix ans d’abord Nicolas Sarkozy puis François Hollande.
Le premier avait raté son rendez-vous avec une Afrique qui, avait-il dit
à Dakar en 2007, « n’est pas assez entrée dans l’Histoire » ; le second, tout
en étant plus sensible aux enjeux du continent, n’avait pas réussi à aller
au-delà de la question sécuritaire, avec l’intervention au Mali en 2013.
8
L’OBS/N°2814-11/10/2018
« L’importance de l’Afrique pour la France, c’est non seulement celle du voisin le plus proche mais aussi une partie de
notre identité, à travers notre histoire commune, à travers les
diasporas [...] », ajoutait le chef de l’Etat dans son discours
aux ambassadeurs cette année. Emmanuel Macron, arguant
du « privilège de l’âge » (40 ans), se veut le premier président
français « postcolonial », ou « post-Françafrique », mais ce n’est
pas l’image que renvoie aujourd’hui la France sur le continent. Une
étude commandée par le gouvernement en 2016 avait confrmé l’image
très dégradée de l’Hexagone en Afrique francophone, ce dont toute
personne familière de ces pays pouvait témoigner. Il faut plus qu’un
rajeunissement du président pour changer la donne.
La France a perdu pied en Afrique, d’abord de son propre fait, en
donnant des signaux contradictoires, entre le « discours de La Baule »
de François Mitterrand en 1990, en faveur de la démocratisation de
l’Afrique, et la complaisance vis-à-vis de régimes autoritaires comme
ceux du Gabon, du Congo ou du Cameroun dont le président, Paul
Biya, a toutes les chances d’être réélu pour un… septième mandat.
Mais aussi du fait de sa présence économique en berne : la France a
perdu la moitié de sa part de marché en Afrique en quinze ans.
Mais la stratégie africaine d’Emmanuel Macron ne passe pas prioritairement par les anciennes colonies françaises, dont les opinions
sont plus réservées vis-à-vis de l’ancienne métropole. Il mise sur le
reste du continent, sur des pays comme le Nigeria anglophone qui
comptera plus de 400 millions d’habitants en 2050 ; ou sur l’infuent
Rwanda, ex-colonie belge, à condition de faire toute la lumière sur le
rôle controversé de la France lors du génocide de 1994 : on ne bâtira
pas l’avenir sans solder les comptes du passé.
P. H.
✎ STÉPHANE MANEL
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GRASSE
PROMOGIM, SAS au capital de 10 000 000 € RCS Nanterre 308 077 080. Illustration à caractère d’ambiance -
LE PARC
CONSTRUIRE LÀ OÙ VOUS AIMEREZ VIVRE
VOUS PROFITEZ DU MEILLEUR
RAPPORT QUALITÉ-PRIX en achetant
sans intermédiaire.
VOUS RENCONTREZ UN INTERLOCUTEUR
DÉDIÉ, de la recherche de financement
jusqu’à la livraison de votre bien.
VOUS ÊTES SÛR DE TROUVER LA BONNE
ADRESSE, parmi plus de 100 résidences,
grâce à des emplacements
soigneusement sélectionnés.
VOUS BÉNÉFICIEZ DE L’EXPERTISE DU
1ER GROUPE de promotion immobilière
indépendant.
100 ADRESSES PARTOUT EN FRANCE
PROMOGIM.FR
01 78 05 45 24
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SOMMAIRE
N° 28 14 - DU 11 OC T OBRE AU 17 OC T OBRE 20 18
Mais qui est donc Emmanuel Macron ?
Et quelle part sa personnalité tient-elle dans
les difficultés actuelles du gouvernement ?
Six grands analystes – de Boris Cyrulnik à Serge
Hefez, en passant par Jean-Pierre Winter ou
Ali Magoudi –, des spécialistes du langage
corporel et des sémiologues consultés par
« l’Obs » cernent celui qui nous gouverne.
Et livrent quelques conseils pour l’aider
à sortir du déni
MACRON CHEZ LE PSY
P. 24
ED ALCOCK/MYOP
LES ANALYSES DE
BORIS CYRULNIK, JEAN-PIERRE WINTER,
ALI MAGOUDI, SERGE HEFEZ...
Grands formats
P. 36
M 02228 - 2814 - F: 4,50 E
24
PAR
ALG.410DA,ALL.5,60€,AND.5,10€AUT.5,60€,BELG.5,00€,CAN.8,10$CAN,ESP.5,20€,GB4,60£,GR.5,30€,GUAD.5,00€,GUY.5,00€,IT.5,00€,LUX.5,20€, MAR.43DH,MART.5,00€,PAYS-BAS5,30€,PORT.CONT.5,30€,RÉU.5,00€, STMARTIN5,00€,SUI.6,80CHF, TOM900XPF;TUNISIE5,50DT, ZONECFA3600
3’:HIKMMC=]UYZU\:?c@s@b@o@a";
En couverture
MACRON CHEZ LE PSY
Cahier numéro un de l’édition n° 2814 du 11 au 17 octobre 2018
“UN BIG BANG POUR L’ENVIRONNEMENT EST POSSIBLE” PASCAL CANFIN
36
Ecologie Pascal Canfin : « Un big bang pour
l’environnement est possible »
Démocratie Le Gers s’autogère !
Action sociale Comment casser l’engrenage de la pauvreté
Agroalimentaire Confessions d’un cuisinier du diable
Eglise Le suicide d’un prêtre
GPA Marc-Olivier Fogiel, lobbyiste pour autrui
Maroc Le roi qui voulait vivre sa vie
Portfolio Sur la trace des Black Panthers
36
40
42
46
48
52
56
62
Idées
69
73
74
Islam Le chaos selon Kepel. Entretien avec le politologue
Art Daoud, l’occidentaliste. Par Leïla Slimani
Homosexualité Vivre, aimer, choisir. La critique de
« Notre désir » de Carolin Emcke par Eva Illouz
75
84
86
87
88
102
Rencontre Dialogue entre le spationaute Thomas Pesquet et le
réalisateur Damien Chazelle, pour son film sur Neil Armstrong
Littérature « Les arbres ont changé ma vie ». Entretien
avec l’écrivain Richard Powers
Exposition La terrible reine Paula Rego
Cinéma La chute de la maison von Trier
L’humeur de Jérôme Garcin
Le cahier critique Livres, cinéma, musique… Notre sélection
Les lundis de Delfeil de Ton. Les mots croisés
103
104
108
110
111
112
On en parle L’autre Stan Smith
Décryptage Le fil de Phoebe
Success story La virée au vert de Bertrand Grébaut
Au comptoir La grandeur du highball
Aller simple Un samedi soir au Lutetia
La mode pour tous par Sophie Fontanel
114
Les cahiers d’Esther par Riad Sattouf
69
Culture
75
Tendances
103
Origine du papier : Allemagne. Taux de fibres recyclées : 0%.
Ce magazine est imprimé chez Newsprint, certifié PEFC.
Eutrophisation : PTot = 0.005 kg/tonne de papier.
✎ ILLUSTRATION : FRÉDÉRIC RÉBÉNA POUR « L’OBS »
80
La publication comporte 116 pages. Pour les abonnés, un cahier « Télé Obs » de 24 pages et un encart 16 pages « Actu Santé» sont joints. Un encart « Rue des Étudiants » est assemblé en diffusion partielle. Chiffre de tirage : 260.182 exemplaires. Imprimerie NEWSPRINT et MAURY.
Directrice du journal, directrice de la rédaction : Dominique Nora. Président du directoire, directeur de la publication : Grégoire de Vaissière. Numéro CPPAP : 0120 C 85929. Numéro I.S.S.N : 2416-8793. N° d’impression : 201810.1002. Dépôt légal : à parution. Abonnements : France
(un an) : 160 €. Etudiants : 109 €. Etranger et entreprises : nous consulter. Relations abonnés , 8 rue Jean-Antoine de Baïf CS 51402, 75647 Paris cedex 13 – Tél : 01-40-26-86-13 / abonnements@nouvelobs.com. L’Obs (ISSN 2416-8793) is published weekly by Le Nouvel Observateur
and distributed in the USA by UKP Worldwide, 3390 Rand Road, South Plainfield, NJ 07080. Periodicals postage paid at Rahway, NJ. and additional mailingd offices.POSTMASTER : Send address changes to L’Obs, (Publisher) C/O 3390 Rand Road, South Plainfield NJ 07080.
ED ALCOCK/MYOP - AUDOIN DESFORGES POUR « L’OBS » - OLIVIER VIGERIE/CONTOUR BY GETTY IMAGES - REEBOK
11
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE ROUGE
AFFAIRE BENALLA
L
Les policiers
CGT veillent
sur l’enquête
es policiers du syndicat Vigi (CGT) ne baissent pas
les bras dans le dossier Benalla. Leur avocat, Me Yassine Bouzrou, déposera plainte contre X au nom du
syndicat pour « dissimulation de preuves », dans l’hypothèse où la justice traînerait un peu trop des pieds dans
l’enquête en cours, plus particulièrement sur le volet de la
perquisition de l’appartement de l’ancien proche du président. Puis, si nécessaire, ce dernier se constituera partie
civile afn qu’un ou des juges d’instruction soient automatiquement nommés pour enquêter sur la fameuse disparition
du cofre-fort d’Alexandre Benalla. Le feuilleton de la place
de la Contrescarpe est loin d’être terminé.
SERGE RAFFY
COHN-BENDIT FUSTIGE
LA “SECTE” DE L’ÉLYSÉE
Emmanuel Macron, qu’il
soutiendra malgré tout aux
élections européennes.
FESNEAU POINTE
“LE PROBLÈME” LREM
Depuis l’épisode de son
hypothétique nomination au
ministère de l’Environnement
après la démission de Nicolas
Hulot, Daniel Cohn-Bendit n’en
fnit pas de fulminer contre
l’entourage d’Emmanuel
Macron. Il reproche à ceux
qu’il appelle en privé « la secte »
de l’avoir fait passer pour un
intrigant et un menteur. A ses
proches, il certife qu’il a bien
été approché par Christophe
Castaner et Richard Ferrand
pour le poste, puis que la
« bande de l’Elysée » a prétendu
que jamais personne ne l’avait
contacté. L’ancien leader de
Mai-68 ne se prive plus de
critiquer l’arrogance des
« jeunes technos enfermés au
Château », cause principale du
désamour des Français pour
12
L’OBS/N°2814-11/10/2018
C’est une petite scène
révélatrice qu’on se raconte
au MoDem pour souligner que
La République en Marche a
parfois tendance à ne pas faire
assez cas de son partenaire.
Face à Richard Ferrand,
candidat LREM pour la
présidence de l’Assemblée, le
parti de François Bayrou a
présenté Marc Fesneau (photo),
le patron du groupe centriste.
Surprise : ce dernier a recueilli
86 voix, bien plus que le poids
de son groupe (47). Un signal
pour LREM. Le 12 septembre,
jour de l’élection, Fesneau était
aux côtés de Christophe
Castaner, le ministre chargé
des Relations avec le Parlement,
qui lui annonce la victoire de
Ferrand dès le premier tour…
mais est incapable de donner
le résultat du candidat MoDem.
Réplique amusée de Fesneau :
« Tu voix, Christophe, c’est tout
le problème… »
BRUNO LE MAIRE KIFFE
UN SYNDICALISTE
concernant le local syndical,
les seuils dans les entreprises –,
la gauche attaquait et Denis
répondait à tout. » D’où cette
déclaration enfammée de
Le Maire : « Je n’aurais pas
imaginé un jour qu’un ancien
syndicaliste CGT et un ancien
ministre de Nicolas Sarkozy
puissent travailler aussi bien
ensemble. Ça témoigne bien
de la volonté du président de
la République de dépasser les
clivages, aujourd’hui
obsolètes. »
LES FEMMES EUROPÉENNES
SE MOBILISENT
Tout arrive en Macronie. Lors de
la dernière réunion de groupe
des députés de La République
en Marche, le ministre de
l’Economie, Bruno Le Maire, a
rendu hommage au député du
Doubs, Denis Sommer (photo).
Cet ancien ouvrier de chez
Peugeot et militant CGT a
été désigné rapporteur du
chapitre 1 de la loi Pacte portée
par Le Maire. Et selon ses
collègues, il fait des étincelles :
« Il a été magistral. Sur la partie
la plus libérale du texte –
C’est un appel pour le droit
des femmes à disposer
de leur corps en Europe
qui en rappelle un autre :
343 femmes, élues
européennes, responsables
associatives, signent ensemble
un manifeste faisant référence
à l’appel à la légalisation de
l’avortement publié en France
dans « le Nouvel Observateur »
en 1971. « Nous, 343 femmes
européennes, défendons une
Europe des droits des femmes
et de l’autodétermination »,
écrivent-elles à l’heure où
« l’Europe subit une réaction
brutale » contre leurs droits.
L’appel est à retrouver en
intégralité sur le site de
« l’Obs ».
THOMAS SAMSON/AFP – JOËL SAGET/AFP – JACQUES DEMARTHON/AFP – JC TARDIVON/SIPA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
NOUVEAU SUZUKI
LIBÉREZ VOTRE ÂME D
ENFANT
Votre réunion téléphonique est terminée ? Il est temps de libérer l’enfant qui est en vous. Faites-vous plaisir aux commandes
du Nouveau Suzuki Vitara avec son système exclusif ALLGRIP. Profitez du dynamisme du moteur BOOSTERJET et des dernières
technologies Suzuki Safety System.
Maintenant, c’est l’heure de la récréation !
Réservez votre essai sur www.suzuki.fr
Nouveau Suzuki Vitara à partir de 15
190 €(1), prime à la convertion déduite**
(1) Prix TTC du nouveau Suzuki Vitara, après déduction d’une remise de 2 200 € offerte par votre concessionnaire et d’une prime à la conversion de 1 000 € **. Offre réservée
aux particuliers valable pour tout achat d’un nouveau Suzuki Vitara neuf du 15/09/2018 au 31/12/2018, en France métropolitaine dans la limite des stocks disponibles, chez les
concessionnaires participants. Modèle présenté : Nouveau Suzuki Vitara 1.4 Boosterjet Pack : 20 590 €, remise de 2 200 € déduite et d’une prime à la conversion de
1 000 € ** + peinture métallisée : 850 €. Tarifs TTC clés en main au 10/09/2018. Consommations mixtes CEE gamme Suzuki Nouveau Vitara (l/100 km) : 5,8 – 6,3.
Émissions CO2 : 121 - 143 g/km. *Un style de vie ! ** 1 000 € de prime à la conversion déduite pour la mise au rebut de votre véhicule particulier diesel immatriculé pour la
première fois avant 2001, ou essence immatriculé avant 1997, selon dispositions fixées par le Code de l’Énergie.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE ROUGE
VU/LU
ROCARD INTIME
RAPPORT SECRET
L’Inspection des Finances
cible les aides à la Corse
C
e document de Bercy a fait bondir
les quelques élus nationalistes qui
l’ont lu. Il a été commandé à l’Inspection des Finances en mars dernier par le ministre de l’Economie Bruno Le
Maire. La mission de l’équipe dirigée par
l’énarque Laurent Vachey : « Réaliser un
inventaire des dispositifs de soutien fscaux ou
budgétaires à la Corse » et en « évaluer l’efcacité » pour « le développement économique »
de ce territoire. Un sujet explosif à la veille de
la grande négociation sur le statut constitutionnel de l’île. Selon les trois inspecteurs, les
Corses n’exploitent pas assez les nombreux
atouts de leur territoire qui bénéfcie d’aides
considérables de la part de l’Etat. Outre les
plus connues (l’exonération des taxes sur le
vin produit et consommé en Corse et la faible
taxation du tabac alors que le taux de cancer
du poumon est 25 % plus élevé sur l’île que sur
le continent), leur rapport insiste sur deux
niches fscales sources de manque à gagner
important pour le budget national.
D’abord les droits de succession qui, en
Corse, ne portent que sur la moitié de la
valeur des biens immobiliers – un avantage,
évalué à 20 millions d’euros chaque année, qui
aurait dû disparaître le 1er janvier 2018 mais
14
L’OBS/N°2814-11/10/2018
qui a été prolongé de dix ans. Cette prolongation avait pour but de permettre à un organisme local, le Girtec, de reconstituer les
titres de propriété qui n’existent pas pour
30% des parcelles… Mais, d’après les inspecteurs, au rythme où il est efectué, cet inventaire ne sera pas terminé avant plusieurs
dizaines d’années ! Ensuite, le crédit d’impôt
pour les très petites entreprises porté à 30%
de leurs investissements par le gouvernement Valls. Selon l’IGF, ce dispositif est
détourné par des locaux et des métropolitains qui, grâce à lui, se font construire une
maison à moindres frais. Comment ? En
créant une entreprise bidon de location
immobilière propriétaire de la maison dont
l’Etat fnance un tiers de la construction… Les
inspecteurs dénoncent aussi deux freins au
développement du tourisme : le prix de l’essence qui est très élevé du fait du manque de
concurrence et le mauvais état des systèmes
d’assainissement des eaux, particulièrement
à Porto-Vecchio (photo) où, d’après leur rapport, la qualité de l’eau est problématique
durant la saison touristique…
VINCENT JAUVERT
Retrouvez les révélations de notre rubrique « Jauvert Confidentiel » sur le site
nouvelobs.com
Elle a vécu vingt-deux ans à ses
côtés et elle a décidé de le
raconter et de se raconter. C’est
un Michel Rocard intime et
politique que son épouse
Sylvie (photo) dévoile
dans « C’était Michel », à paraître
le 18 octobre chez Plon. Un
Rocard qui l’accompagne dans
des manifs contre la corrida, qui
lui présente Emmanuel et Brigitte
Macron dès 2004, lui fait
parcourir le monde… et l'introduit
dans l’univers si cruel du Parti
socialiste. Car, dans ce livre
tendre, Sylvie Rocard fait des
révélations politiques et balance
des confdences de l’ancien
Premier ministre sur ses anciens
camarades. Elle raconte
comment, dès janvier 1991,
François Mitterrand confait à des
proches à propos de celui qu’il
s’était résolu à nommer à
Matignon : « Je me lasse,
trouvez-moi quelqu’un. » Elle
narre dans le détail (extraits du
Journal de Rocard à l’appui)
comment Ségolène Royal a ramé
pour essayer de ramener le héros
de la deuxième gauche dans le
troupeau des éléphants en 2007
et comment il a rêvé de prendre
la place de « la madone ». Enfn,
elle publie en annexe in extenso
une lettre savoureuse et
vacharde sur Jospin, Fabius et
Hollande de Michel Rocard à son
ancien conseiller Manuel Valls
devenu Premier ministre.
CÉCILE AMAR
« C’était Michel », par Sylvie Rocard avec Sylvie
Santini, Plon, 19,90 euros.
LES INFORMÉS DE
Une émission de JeanFrançois Achilli, du lundi
au vendredi de 20h à 21h
chaque jeudi avec « L’Obs »
JEAN-LUC FLÉMAL/BELPRESS/MAXPPP-MUSTAFA YALCIN-ANADOLU AGENCY/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE TÉLÉPHONE ROUGE / ARGENT
F
IO
ΠI L de
LE CONSEIL
Se laisser tenter
par la Bourse ?
O
L’
RE NTIN
L’expérience
italienne
L’Italie bouscule l’Europe
et agite les marchés financiers.
Le gouvernement de coalition
a décidé de revenir sur les
engagements de réduction du
déficit budgétaire. Celui-ci
atteindra 2,4% alors qu’on
attendait 1,6%. Les deux partis
populistes, la Ligue et le
Mouvement 5 étoiles, ont
préféré privilégier leurs
programmes électoraux plutôt
que la discipline européenne.
En prenant un risque majeur sur
la dette de l’Italie. Une dette qui
représente déjà plus de 130%
du PIB et qui va être dégradée
par les agences de notation.
Mais pour le gouvernement
ce risque est limité car il compte
sur la Banque centrale
européenne de Mario Draghi
pour financer l’ardoise. Plusieurs
éléments sont intéressants dans
ce choix : l’Italie a pris la France
en « exemple » en déclarant que
si Macron se permet un déficit
à 2,8%, l’Italie peut se permettre
2,4%. D’autre part, le pays
illustre le rejet de l’austérité
et l’inflexion vers des politiques
de relance de plus en plus
répandus dans la zone euro.
La coalition italienne va tester le
concept de « revenu citoyen »,
un revenu universel limité pour
l’instant à une faible partie de la
population mais appelé
à s’étendre. Le vrai problème,
c’est que le gouvernement
pourrait réussir son pari et que
cette coalition populiste et
démagogue dont on anticipait
l’explosion rapide pourrait se
maintenir plus longtemps au
pouvoir et susciter des
vocations dans d’autres pays.
MARC FIORENTINO
PAGE RÉALISÉE AVEC
16
L’OBS/N°2814-11/10/2018
L
es Français sont nuls en Bourse ! »
dit-on. Champions de l’épargne
(5 000 milliards d’euros placés, soit
16,5% des revenus disponibles), nos
concitoyens sont pourtant d’excellents
gestionnaires, guidés par des convictions
que l’on qualifiait autrefois de « bon sens
paysan ». Mais ils se méfient des placements en actions. Leur vision de la Bourse
se résume, le plus souvent, à l’évolution du
CAC 40 et des valeurs nationales détenues
dans des plans d’épargne en actions (PEA).
Problème, l’évolution du CAC 40 au cours
des vingt dernières années semble donner
raison aux sceptiques : de 6 900 points en
2000, il est passé à 6 000 points en 2007 et
à 5 400 en 2018. Pas brillant. Durant la
même période, le marché immobilier s’est
lui fortement valorisé, et les fonds en
euros des assurances-vie – autre spécialité
française – ont versé des rendements
robustes, sans risque. Comment ne pas
conforter les Français dans leur gestion de
« bon père de famille » ? C’est toujours au
son du clairon que les médias ou les distributeurs de produits financiers incitent le
grand public à investir en actions. Les
petits porteurs ont souvent investi au plus
haut des cours. Et les krachs de 2000 et
2008 ont achevé de les vacciner. Hélas, nul
ne promeut la Bourse au moment des corrections les plus profondes, et donc
lorsque les actions sont « bon marché ».
Réconcilier les Français avec la Bourse
ne sera donc pas une mince afaire pour
un gouvernement qui semble décidé à
flécher l’épargne des particuliers vers
l’investissement dit « productif ». En
imposant plus fortement l’immobilier ou
en assouplissant la réglementation des
PEA, le législateur abat ses premières
cartes, dans un contexte favorable de
taux bas. Souhaitons simplement que
l’intérêt de l’épargnant soit cette fois au
cœur des préoccupations.
YANNICK HAMON
LE CHIFFRE
15
DOLLARS
C’est le nouveau salaire
minimum horaire chez
Amazon aux Etats-Unis.
Soit 12,90 euros
de l’heure ! Cela
représente le
double du salaire
minimum en vigueur
aux Etats-Unis.
350 000 salariés
sont concernés.
La hausse est
importante car
Amazon est
devenu la référence
mondiale dans
le secteur de l’e-
commerce. Cette
augmentation est
la preuve que les
Gafam commencent
à craindre des
réactions sociales et
politiques face à leur
insolente réussite.
C’est également
l’illustration de la
tension sur le marché
du travail américain,
qui pousse les
salaires à la hausse.
VINCENT ISORE/IP3/MAXPPP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PORTES OUVERTES
DU 12 AU 15 OCTOBRE*
ON N’A PAS INVENTÉ LA FAMILLE,
MAIS LA VOITURE QUI VA AVEC.
NOUVEAU CITROËN BERLINGO
PAR LE CRÉATEUR DU LUDOSPACE
Modutop®**
19 aides à la conduite**
2 longueurs en 5 & 7 places**
3 sièges arrière individuels et escamotables**
Jusqu’à 1 050 l de volume de coffre**
4 technologies de connectivité**
Lunette arrière ouvrante**
À PARTIR DE
199 €
/MOIS (1)
SANS CONDITION,
LLD 36 MOIS/30 000 KM
APRÈS UN 1ER LOYER DE 2 700 €
3 ANS OFFERTS :
ENTRETIEN, GARANTIE
Modèle présenté : Nouveau Citroën Berlingo Taille M PureTech 110 S&S BVM6 Shine avec options Accès et démarrage mains
libres, Pack Enfant, Pack Park Assist, Ambiance Wild Green avec Pack XTR et peinture nacrée (324 €/mois après un 1er loyer de 3 000 € selon les conditions
de l’offre détaillée ci-après). (1) Exemple pour la Location Longue Durée sur 36 mois et 30 000 km d’un Nouveau Citroën Berlingo Taille M PureTech 110 S&S BVM6 Live neuf, hors
option ; soit un 1er loyer de 2 700 € puis 35 loyers de 199 € incluant l’assistance, l’extension de garantie et l’entretien offerts pour 36 mois et 30 000 km
(au 1er des deux termes échu). Montants exprimés TTC et hors prestations facultatives. Offre non cumulable, valable jusqu’au 31/10/18, réservée aux particuliers, dans le réseau
Citroën participant et sous réserve d’acceptation du dossier par CREDIPAR/PSA Finance France, locataire gérant de CLV, SA au capital de 138 517 008 €,
n° 317 425 981 RCS Nanterre, 9 rue Henri Barbusse CS 20061 92623 Gennevilliers Cedex. Le Contrat de Service Garantie & Entretien peut être souscrit seul, sans location,
selon conditions disponibles dans le Réseau Citroën participant. *Selon autorisation préfectorale. **De série, en option ou non disponible selon les versions. ◊ Détails sur citroen.fr.
CONSOMMATIONS MIXTES ET ÉMISSIONS DE CO2 DE NOUVEAU CITROËN BERLINGO : DE 4,1 À 5,5 L/100 KM ET DE 108 À 125 G/KM.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PHOTO DE LA SEMAINE
Carnaval
pour
Bolsonaro
MAURO PIMENTEL/AFP
Dans la nuit du dimanche 7 octobre, à grands
coups de klaxon, les partisans de Jair Bolsonaro,
arrivé en tête de l’élection présidentielle avec
46% des sufrages, ont envahi le quartier de la
plage de Barra de Tijuca où réside leur champion.
Portant drapeaux et maillots de l’équipe de foot
du Brésil, ils ont célébré celui qu'ils appellent « le
mythe » (« Bolsomito »). Le bruit était assourdissant. Les supporters chantaient l’hymne national et
faisaient le geste d’appuyer sur une gâchette pour
célébrer la principale promesse du candidat
nationaliste et populiste : autoriser le port d’arme
afn de lutter contre l’insécurité. L’annonce d’un
second tour qui opposera Bolsonaro au candidat
de gauche Fernando Haddad, le 28 octobre, a été
huée par la foule. Les partisans du « Mito », déçus
que leur champion n’ait pas remporté l’élection
dès le premier tour, ont mis en cause l’utilisation
des urnes électroniques. En couvrant la campagne
électorale à Rio, j’ai pu mesurer à quel point
l’opinion était divisée : chaque quartier, chaque
favela avait son favori. Malgré l’avance de
Bolsonaro, tout n’est pas joué.
LE CONTRECHAMP
Un anti-Bolsonaro (sur son front : « Lui, non »), manifeste
à São Paulo avec d’autres opposants, le 7 octobre.
18
L’OBS/N°2814-11/10/2018
PABLO ALBARENGA/DPA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L’OBS/N°2814-11/10/2018
19
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
1 10 CHOSES À SAVOIR SUR…
TURNOVER
Si tout le monde a compris
que les magistrats n’étaient
pas des petits pois, ils sont
pourtant assujettis à une
date de péremption : dix
ans maximum dans une même
fonction pour un juge, sept ans
pour un procureur. Sans cette
limite de consommation
fatidique, il est bien évident
que tout aurait été fait pour
que François Molins, très
apprécié dans les sphères de
l’Etat, demeure procureur
de la République. Sa succession
ne sera pas aisée.
2 ÉLYSÉE
Devant le Conseil
constitutionnel,
la semaine dernière,
Emmanuel Macron a
expliqué sa conception
de l’indépendance judiciaire.
Fustigeant les « esprits chagrins
ou mauvais lecteurs » de la
Constitution de 1958, le chef
de l’Etat veut une justice
« indépendante mais [qui ne soit
pas] hors de tout, sauf à risquer
de n’être légitime de nulle part ».
Les nominations à venir
s’inscrivent dans ce nouveau
pragmatisme.
3 PROFIL
Les candidats au poste
de procureur de Paris
misaient sur leur
ancienneté, leurs
parfaits CV et leur sens
de l’abnégation. Il fallait en plus
convaincre les hommes du
nouveau monde. Les trois
finalistes du premier tour (Marc
Cimamonti, Marie-Suzanne
Le Quéau et Maryvonne
Caillibotte) ont tous passé des
entretiens avec la garde des
Sceaux, Nicole Belloubet,
et avec le Premier ministre,
Edouard Philippe. Mais aucun
n’a finalement convaincu.
4 REPÊCHAGE
Faute d’avoir retenu
un candidat dans la
liste de la chancellerie,
l’exécutif a jeté
son dévolu sur un
magistrat qui était déjà dans
ses petits papiers. Rémy Heitz,
54 ans, était jusque-là directeur
des affaires criminelles et des
grâces, chargé de superviser
toute l’action publique des
procureurs et les remontées
d’informations sur les
affaires sensibles.
20
L’OBS/N°2814-11/10/2018
Rémy Heitz
Nouveau procureur de Paris, ce magistrat
a été choisi par l’Elysée et la chancellerie
pour remplacer François Molins
5 SUSPECT
On n’a certes jamais
vu les professionnels
de la justice applaudir
la nomination d’un haut
magistrat, mais cette
fois les syndicats trouvent la
pilule vraiment amère. La
nouvelle présidente de l’Union
syndicale de la Magistrature
(USM), Céline Parisot,
s’interroge sur la « conception
que se font de l’indépendance
de l’autorité judiciaire » nos
gouvernants.
6 VALIDATION
Avant d’être
officiellement nommé,
Rémy Heitz doit encore
franchir le cap du
Conseil supérieur
de la Magistrature, censé rendre
un avis. Pour les procureurs,
contrairement aux juges
du siège, cet imprimatur
n’est que consultatif et
le gouvernement peut passer
outre. Comme l’exécutif assure
qu’il est le meilleur candidat,
cette question
ne se pose pas.
Passez au
point suivant.
7 SÉCURITÉ
ROUTIÈRE
Rémy Heitz s’est fait
connaître du grand
public en occupant,
de 2003 à 2006, le poste
de délégué interministériel à
la sécurité routière chargé par
Jacques Chirac de cette grande
priorité nationale et aussi
de la mise en place des radars
automatiques. A ce poste,
il s’est attiré les insultes
du lobby de l’auto,
mais il a sauvé des vies.
8 DROITE
Après avoir débuté
au tribunal de Pontoise
où il a côtoyé quelquesuns des magistrats qui
allaient entourer le futur
président Jacques Chirac, Rémy
Heitz a vu du pays. Procureur
à Saint-Malo ou encore à Metz,
il est passé à la fois au parquet
et au siège. Il fut aussi conseiller
au cabinet de Jean-Pierre
Raffarin, alors Premier ministre.
9 WORKAHOLIC
Le petit monde
judiciaire loue les
qualités d’écoute,
le calme et le sérieux
de ce professionnel
chevronné. Les plus féroces
le qualifient seulement
d’apparatchik. Tous lui
reconnaissent une capacité de
travail telle qu’aucun loisir ne lui
est vraiment connu. Rémy Heitz
plaide pour une justice
meilleure. « L’affaire d’Outreau
a creusé un fossé entre la justice
et les citoyens. Il y a tout un
travail à accomplir », disait-il
en 2008, vantant le « travail
honnête et méticuleux »
des magistrats du quotidien.
10
AGENDA
Affaire Benalla,
délinquance
sous toutes ses
formes, enfants
des rues…
Le futur procureur de
la République de Paris
a fort à faire. A compter
de juin 2019, il ne devrait
en revanche plus avoir
à gérer les affaires de
l’antiterrorisme, ce dossier
ultrasensible revenant
au futur procureur national
antiterroriste, un poste
que l’exécutif tient à créer.
MATHIEU DELAHOUSSE
LUDOVIC / RÉA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L E TA L I S M A N # 1 - S OT C H I - 2 0 1 1 - B R U N O AV E I L L A N
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DISSENSUS
Violaine Champetier de Ribes
est spécialiste des questions d’innovation et de stratégie d’infuence.
Elle a coécrit avec Jean Spiri « Demain, tous Estoniens ? »
(Cent mille milliards, 2018).
Oui à l’e-administration
pour résister aux Gafam
Les Etats peuvent-ils nous libérer des
Gafam, comme vous l’afrmez dans
votre livre ?
Oui, en grande partie. L’expérience de
l’Estonie en est aujourd’hui un exemple.
Le projet politique d’Etat-plateforme, d’une
société totalement digitalisée, date des
années 1990. En 2000, internet y est devenu
un « droit humain ». Ce pays devait reconstruire l’Etat après cinquante ans d’administration soviétique. Ses dirigeants devaient
donc regagner la confance de leurs compatriotes en leur ofrant enfn un Etat transparent. En l’occurrence, la technologie n’est
qu’un outil au service d’une politique. Il
s’agit de répondre aux besoins et aux
attentes du citoyen, de pratiquer une politique « citizen-centric ». La population y
adhère totalement.
Mais la France n’est pas l’Estonie…
Elle n’a ni la même histoire ni la même
structure étatique.
Bien sûr. Mais les Gafam s’occupent
aujourd’hui d’identité et de sécurité numériques ou de santé, services qui étaient la
prérogative de l’Etat. Lorsque le gouvernement français se défausse sur des intervenants privés pour organiser des modules
de formation numérique, comme l’a fait par
exemple l’Education nationale avec Microsoft il y a trois ans, cela pose un problème
de souveraineté et de démocratie. Il ne s’agit
donc pas de créer d’autres réseaux sociaux
ou d’autres moteurs de recherche, ou
encore de concurrencer les Gafam dans le
22
L’OBS/N°2814-11/10/2018
domaine commercial, mais bien de les cantonner hors des sphères gouvernementales.
Il faut redéfnir les prérogatives régaliennes
sur le numérique.
Dans l’Etat-plateforme, toutes les données administratives sont en ligne.
Qui y a accès ?
En Estonie, les citoyens sont propriétaires
de leurs données, et la traçabilité est totale.
Si un médecin consulte votre dossier médical sans autorisation, vous le saurez en vous
connectant et il sera sanctionné.
ÉTAT OU GAFAM,
À QUI CONFIER
NOS DONNÉES ?
N’est-ce pas une menace pour le service public de proximité à la française et sa dimension humaine ?
Par CA RO L E BA R J O N
On ne doit pas numériser un Etat afn de
déshumaniser ses services. L’administration doit garder sa mission de conseil. Il faut
juste simplifer les démarches les plus
pénibles. En France, l’administration fonctionne en silos, malgré quelques signaux
positifs comme le droit à l’erreur ou le « pass
numérique ». Il faut proposer aux citoyens
des services performants, accessibles et
sécurisés afn qu’ils n’aient pas besoin de
recourir aux ofres des Gafam.
Comment faire pour être certain
que nos données personnelles
ne soient pas utilisées à notre
insu ? Tous les citoyens le savent :
malgré les promesses réitérées
des responsables de plateformes
numériques – et en dépit du
récent règlement général sur la
protection des données (RGPD) –,
nos data sont collectées et
exploitées à des fns commerciales,
électoralistes ou de propagande.
Sans parler des défauts de
sécurité, qui ont permis les
piratages récents de Google+
et de Facebook.
Alors, comment éviter que les
Gafam (Google, Apple, Facebook,
Amazon et Microsoft) ne
deviennent de plus en plus
Et si un Etat numérisé se trouvait à la
merci d’un régime politique moins
démocratique ?
Les dictatures sont bien antérieures à l’ère
numérique. Et elles ont toujours utilisé les
technologies de leur époque, quelles
qu’elles soient.
Propos recueillis par
TIMOTHÉE VILLARS
ÉDITIONS. CENT MILLE MILLIARDS – STEFANO DE LUIGI / VII / REDUX-RÉA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Nikos Smyrnaios
est enseignant-chercheur à l’université Toulouse-III.
Il a publié “les Gafam contre l’internet : une économie
politique du numérique” (Ina, 2017).
Méfons-nous
de l’“Etat-plateforme”
intrusifs et n’étendent leur pouvoir
à des secteurs qui relèvent de la
compétence des gouvernements :
identité, sécurité, santé ?
Comment faire, en somme, pour
que le progrès technologique, que
ces géants incarnent, continue de
nous rendre service, sans porter
atteinte à ce qui nous reste de vie
privée, et surtout sans menacer
la souveraineté des Etats ?
Violaine Champetier de Ribes,
coauteur de « Demain, tous
Estoniens ? », se situe résolument
dans le camp des optimistes,
partisans d’« Etats-plateformes »
qui imposeraient leur loi aux
Gafam, en garantissant sécurité
et transparence. Naïveté, selon
le chercheur Nikos Smyrnaios,
pour qui les intérêts de ces
grandes multinationales
convergent souvent avec ceux
des responsables politiques des
démocraties occidentales. Pas
seulement parce que l’émergence
des « e-administrations » risque de
signifer l’abandon progressif des
services publics, mais parce que
l’Etat a aujourd’hui une fâcheuse
tendance à sous-traiter, c’est-àdire à déléguer ses domaines
de compétence au privé. Il y a
urgence à mettre un terme au
mélange des genres.
JULIEN JAULIN / HANS LUCAS
Que peut l’Etat face aux géants du
numérique ?
Les Etats peuvent parfaitement réguler les
plateformes, contrairement à ce qu’on nous
a seriné pendant des années. Mais les gouvernements instrumentalisent parfois cette
régulation à des fns politiques, comme ce
fut le cas en France avec la loi sur les « fake
news ». Ensuite, il ne faut pas être naïf : les
intérêts de ces grandes multinationales et
ceux des gouvernements sont souvent
imbriqués. La menace des Gafam est du
reste souvent agitée pour renforcer l’idéologie néolibérale. Je pense à la proposition
visant à permettre aux citoyens de commercialiser leurs propres données : en fait,
on crée un nouveau marché, au prétexte de
combattre le pillage opéré par Facebook,
Google & Co…
Que pensez-vous du concept d’« Etatplateforme » ?
Je me méfe de la chimère technophile. Les
tenants du néolibéralisme entretiennent le
rêve d’une société sans frictions, entièrement dématérialisée. La valorisation du
modèle estonien me semble dissimuler des
présupposés idéologiques : l’e-administration est souvent le cache-sexe d’un recul
des services publics. L’Estonie, par exemple,
a vécu plusieurs cures d’austérité dans les
années 1990 et 2000. C’est très insidieux :
si on est contre la dématérialisation, on est
contre le progrès technique, donc forcément rétrograde. L’idée de « start-up
nation » va dans le même sens : les services
publics sont conçus comme des prestataires de services. C’est une vision purement utilitariste qui remplace la notion
d’intérêt général.
La dématérialisation de l’administration renforce-t-elle les inégalités ?
Les outils ne sont jamais neutres : le numérique impose un formatage qui écrase la
complexité sociale. Il faut rentrer dans des
cases. Rappelons qu’entre 10% et 20% de la
population française n’utilise pas internet
et que nous ne sommes pas tous égaux face
à un ordinateur. Il arrive, par exemple, que
des chômeurs perdent leurs droits parce
qu’ils n’ont pas cliqué au bon endroit en
remplissant un formulaire en ligne. Enfn,
je rappelle que l’e-résidence estonienne,
tant mise en avant, est un outil de dumping
fscal : elle permet à des chefs d’entreprise
étrangers de domicilier leur société en Estonie, où le niveau d’imposition est assez bas.
Y a-t-il un risque de surveillance généralisée ?
L’Estonie a connu en 2007 une attaque
informatique d’ampleur qui a eu des conséquences importantes sur le pays. L’infrastructure technique est souvent une
boîte noire, qui n’est compréhensible
qu’aux seuls spécialistes, quand elle n’est
pas tout bonnement sous-traitée à des
acteurs privés. Enfn, on n’est pas à l’abri
d’un changement politique avec un gouvernement moins démocratique qui ferait un
usage dangereux de ces technologies.
Propos recueillis par R É M I N OYO N
L’OBS/N°2814-11/10/2018
23
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
MA
MACRON
CHEZ
LE PSY
PS
Démissions en série, popularité en
baisse, dérapages en public… L’image
du président se brouille. Mais qui est
vraiment Emmanuel Macron ? Quelle
part sa personnalité tient-elle dans les
difficultés que traverse aujourd’hui son
gouvernement ? Des pros du divan ont
accepté de se prêter au jeu de l’analyse
Par S Y LVA I N C O U R AG E
24
L’OBS/N°2814-11/10/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
I
l a épousé sa prof et tué François Hollande !
Question Œdipe, Emmanuel Macron est un
sacré client pour le divan. Transgressif et
ambivalent à souhait, le jeune président de
la République, qui s’est érigé en totem en
bousculant les tabous, a de quoi fasciner les
analystes de toutes les chapelles. « Sans surmoi », spéculent les uns. « Narcissique »,
jurent les autres. Et quand le conquérant sans complexe perd le contrôle, la curiosité redouble. « Qu’ils
viennent me chercher », a lancé Macron aux parlementaires de l’opposition électrisés par l’afaire
Benalla. Le chercher ? Cela signifie donc qu’il cache
quelque chose. « Le moi n’est pas maître dans sa
propre maison », disait Freud.
Qui est Emmanuel Macron ? Même les Français
qui ne doutent pas de sa politique s’interrogent
sur son comportement. Selon un récent sondage
Elabe, 71% de nos concitoyens le jugent « arrogant ». Son image, jusqu’alors si maîtrisée, se
brouille. La belle assurance du conquérant qui a
fait des miracles pour obtenir le pouvoir se
retourne contre lui au moment de la mise en
œuvre des réformes.
Le voilà paternaliste, conseillant à un chômeur
de « traverser la rue » pour trouver du travail, ou
ambigu, prenant la pose aux côtés d’un ex-taulard
qui fait un doigt d’honneur… Jupiter à terre ?
« Aujourd’hui, ses contradictions fondamentales
suscitent une incompréhension grandissante »,
résume le psychanalyste Ali Magoudi. A l’évidence, cette psychologisation de la politique va de
pair avec la personnalisation du pouvoir. Dans les
pages qui suivent, des analystes, des spécialistes
du langage corporel et de distingués sémiologues
consultés par « l’Obs » cernent la personnalité
complexe de celui qui nous gouverne et livrent
quelques conseils pour l’aider à sortir du déni.
En attendant, le prince du « en même temps » a
orchestré un remaniement après le psychodrame
créé par les démissions successives de Nicolas
Hulot et Gérard Collomb. Au sujet de cet aggiornamento gouvernemental, Freud aurait peut-être
parlé d’un « après-coup », ce processus par lequel
« un sujet reconstruit son passé en fonction d’un
avenir ou d’un projet ». On ne saurait mieux dire.
Bientôt un psy à l’Elysée ? ■
MONTAGE PHOTO SERGE RICCO D’APRÈS PHILIPPE QUAISSE/PASCO
L’OBS/N°2814-11/10/2018
25
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE “CAS M”
EN ANALYSE
Six psychanalystes se penchent sur le moi
présidentiel… Leur diagnostic devrait
inspirer l’Elysée : Emmanuel Macron
affiche une identité trop complexe
Propos recueillis par S Y LVA I N C O U R AG E et M A Ë L T H I E R RY
26
L’OBS/N°2814-11/10/2018
COMMENT EXPLIQUER
LE DÉSAMOUR ?
Boris Cyrulnik. Le désamour dont
Macron fait l’objet était prévisible et tient
à un phénomène psychosocial. Cet homme,
d’une vive intelligence et doté d’une capacité relationnelle hors du commun, que je
connais depuis la commission Attali (2007),
a été soulevé par une vague amoureuse qui
n’avait rien de rationnel. Après les échecs
de Sarkozy et Hollande, les Français, en
demande de compensation, ont voulu
croire à un homme providentiel. Emmanuel Macron a incarné la jeunesse, l’intelligence et la réussite insolente. Sa séduction
a été rendue possible par le fait que les partis traditionnels de la gauche et de la droite
lui ont ouvert la voie en n’ofrant que
l’image de la division. Il a bénéfcié d’un
coup de foudre qui, par défnition, ne pouvait qu’être éphémère.
ED ALCOCK/M.Y.O.P.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
“Macron a bénéficié
d’un coup de foudre qui,
par définition, ne pouvait
qu’être éphémère.”
BORIS CYRULNIK, neuropsychiatre.
Dernier ouvrage paru : « Psychothérapie de Dieu »,
Odile Jacob.
Serge Hefez. Macron provoque une
obsession diférente de celle que suscitait
Sarkozy, qui était si caricatural qu’on lisait
en lui. Avec Macron, on se demande davantage ce qu’il a dans le crâne, on a envie de
savoir à qui on a afaire. C’est un personnage qui reste opaque, mystérieux. Il a
gagné à partir de rien. Ces électeurs ont
misé sur un joker sorti de nulle part, un
deus ex machina. La fascination qu’il
engendrait venait d’un pouvoir de séduction exceptionnel. Mais la fascination a
ceci de particulier que quand elle se
retourne on ne voit plus que l’artifce.
Ali Magoudi. Emmanuel Macron est
transgressif. Depuis son échappée belle, à
16 ans, pour vivre avec celle qui était sa
professeure et deviendra sa femme jusqu’à
sa candidature à l’élection présidentielle,
tout son parcours est transgression. Mais
ce rebelle se montre « en même temps »
très respectueux des règles, au point d’être
devenu, à l’Elysée, le protecteur de la loi.
Sa personnalité est caractérisée par ce
fameux « en même temps » qui n’est pas
qu’un slogan politique. Aujourd’hui, ses
contradictions fondamentales suscitent
une incompréhension grandissante. Qui
les Français ont-ils élu ? Celui qui se préoccupe du sort d’un chômeur ou celui qui,
dans le même temps, lui infige une leçon
de morale ? Celui qui incarne l’ordre républicain ou celui qui a protégé les agissements d’Alexandre Benalla ?
Jean-Pierre Winter. De Macron, nous ne
voyons que ce qu’il laisse apparaître d’une
personnalité très complexe. Son problème
tient à la difculté de tenir un discours qui
soit le même pour tous. Dans les meilleures
écoles, il a appris à utiliser plusieurs langages, mais tous ces registres se télescopent,
et on ne sait plus où le situer. De Gaulle
parlait à la France. Depuis Giscard, les
ULF ANDERSEN/AURIMAGES/AFP – AGENCE ANNE & ARNAUD
présidents ont pris l’habitude de s’adresser
aux Français puis seulement à des catégories de Français. En tenant un discours pour
les riches et un autre pour les pauvres,
Emmanuel Macron a pris le risque de devenir clivant. Fraîchement politisé, il voudrait
apprendre de ses erreurs, mais tend, inconsciemment, à les reproduire.
Roland Gori. La personnalité de Macron
ne m’intéresse qu’en tant que refet de la
culture et de l’éthique de notre époque.
C’est une fgure du narcissisme sans dette
vis-à-vis des autres, sans impératif catégorique, sans surmoi, un être présent qui
se défnit par sa capacité à se réaliser.
Macron est un autoentrepreneur de luimême. Il ressemble au portrait d’Alcibiade vu par Lacan. Dans « le Banquet »,
de Platon, Alcibiade est le « meilleur »,
l’« homme du désir ». Mais il est ignorant
de ce qu’il cherche, de ce qu’il vise au travers de ses conquêtes. Il apparaît comme
« celui dont les désirs ne connaissent pas
de limites, il y démontre un cas très remarquable d’absence de crainte de la castration ». Tel est Macron. Il a certes réussi,
par son talent et sa chance, à conquérir
l’Elysée. Mais pour en faire quoi ?
EST-IL JUPITÉRIEN ?
EST-IL ÉGOCENTRIQUE ?
Sophie Cadalen. Après son élection, j’ai
trouvé la traversée du Louvre grotesque.
On avait reproché à Hollande, à Sarkozy,
de ne pas endosser le costume. Là, c’était
exagéré, ce pas calculé, cette grandiloquence… Toute cette énergie consacrée
à démontrer qu’il occupe bien sa place.
En psychanalyse, on se méfe beaucoup
du moi, ce « moi » qui se martèle veut se
démontrer en permanence. C’est une
volonté d’existence qui s’en remet beaucoup trop au regard des autres. On est
menacé par quiconque vous renvoie que
vous n’êtes pas celui que vous croyez
paraître. Comme la reine dans « BlancheNeige », qui répète « je suis la plus belle ».
Le jour où le miroir lui dit « ce n’est pas
sûr », tout s’écroule.
Jean-Pierre Winter. Il s’est fait élire sur
une promesse de verticalité. Mais ça ne
marche pas comme prévu. La société mute
et demande plus d’horizontalité. Il en était
conscient et l’avait montré pendant sa
campagne. Mais sa position jupitérienne
est impossible à tenir. Comment incarner
les deux corps du roi ? Très tactile, Macron
met en péril son autorité symbolique. Et
s’il se montre impérieux, il heurte les
attentes démocratiques. La royauté, ça ne
marche plus. Macron se cogne au réel, il
constate qu’il n’a pas les moyens économiques ou diplomatiques de sa politique. Du coup, il n’intervient plus politiquement, mais moralement en espérant
susciter une adhésion globale à ses
idéaux. Ce n’est pas ce que les Français
attendent. Comme disait Lacan : « Le succès ou l’échec ne sont la preuve de rien. »
“C’est une figure
du narcissisme sans
dette vis-à-vis des
autres, sans surmoi.”
ROLAND GORI, psychanalyste.
Dernier ouvrage paru : « la Nudité du pouvoir »,
éd. Les Liens qui Libèrent.
L’OBS/N°2814-11/10/2018
27
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
“Ces attachements montrent
qu’il fonctionne à l’affectif,
malgré son intelligence.”
JEAN-PIERRE WINTER, psychanalyste.
« Peut-on croire à l’amour ? » avec Nathalie Sarthou-Lajus,
Le Passeur Editeur.
Roland Gori. Macron se trompe et nous
trompe en voulant occuper le « lieu vide »
du pouvoir. Il considère que les Français
n’ont pas voulu la mort du roi et qu’il lui
appartient de pallier son absence comme
jadis Napoléon ou de Gaulle l’ont fait.
Erreur ! En démocratie, le pouvoir est à
tous parce qu’il n’appartient à personne.
Macron a mis le dégagisme au service
d’un projet personnel et d’une politique
libérale sans originalité ni valeur propre.
Son autorité charismatique est par nature
instable et condamnée à se « routiniser ».
EST-IL SÉDUCTEUR ?
Serge Hefez. Dans son « en même temps »,
il y a quelque chose de très séduisant. Ce
postulat révèle la complexité de l’être
humain. Nous sommes tous pétris d’« en
même temps ». Cette maturité précoce lui
a permis de séduire des gens plus âgés que
lui : sa grand-mère, ses profs et pas seulement Brigitte Trogneux, Paul Ricœur, qui
est le philosophe du « en même temps »…
Mais l’exercice du pouvoir exige plus de
simplicité. Il s’agit de trancher, de résoudre
cette complexité des choses. Macron ne
parvient pas à le faire, et son comportement
apparaît erratique. La crise qu’il traverse
n’est pas politique mais symbolique : il n’affche plus une identité stable.
Ali Magoudi. Comme tous les séducteurs,
il a très peur de ne pas être aimé. Cela tient
sans doute à sa relation à un père qui fut
distant. Séducteur, il va vers l’autre. Mais,
en même temps, il s’impose à lui. D’où lui
vient ce sentiment de supériorité ? Certainement de sa grand-mère Manette, qui l’a
aimé sans condition et pour laquelle il a
voulu briller. Nous avons peu d’informations sur son enfance, mais les bribes de
cette histoire familiale expliquent simultanément son empathie et son égocentrisme.
28
L’OBS/N°2814-11/10/2018
A-T-IL UN COMPLEXE
DE SUPÉRIORITÉ ?
Serge Hefez. Il est convaincu de ses qualités, de sa supériorité. Je pense que ça lui
est renvoyé depuis toujours. C’est un
enfant chéri, très aimé, premier de la
classe. Il a ce côté un peu arrogant, il n’a
pas de doute sur ses capacités, c’est pour
cela qu’il est arrivé si vite. Son principal
défaut, c’est cette conviction qu’il existe
des premiers de cordée, de gens qui
seraient supérieurs par nature. Il y a dans
cette vision quelque chose qui revient à
dire : on est président parce qu’on est le
meilleur, et non parce qu’on représente
un groupe qui vous a forgé.
“C’est toujours
intéressant, quelqu’un
que le désir tient, on a
envie de dire bingo. Mais
que veut-il vraiment ?”
SOPHIE CADALEN, psychanalyste.
Dernier ouvrage paru : « Vivre ses désirs, vite ! »,
Points.
Sophie Cadalen. Pendant la campagne, il
a montré le désir qui l’animait, qui le tenait,
ce « qui m’aime me suive ». C’est toujours
intéressant, quelqu’un que le désir tient, on
a envie de dire bingo. Mais que veut-il réellement ? Qu’est ce qui l’anime aujourd’hui,
à part toute cette énergie investie à avoir
l’air d’être ce jeune dirigeant ? Il me donne
l’impression de tâtonner. Il y a ce côté un
peu pédago qu’il veut avoir, l’instit de la
vieille école communale. Il y a ce côté « je
suis jeune et je vous emmerde » et, de temps
en temps, cette volonté de se mettre des
épaulettes et de rembourrer le costume. Il
y a quelque chose à assouplir, il manque
une cohérence à tout ça. Ce besoin d’asseoir
son être induit ce complexe de supériorité.
Il laisse voir une forme d’arrogance.
EST-IL CAPABLE
D’EMPATHIE ?
Jean-Pierre Winter. Macron a essayé de
retenir ses ministres démissionnaires
Nicolas Hulot et Gérard Collomb. Quant à
Benalla, on voit bien qu’il n’a pas su s’en
séparer quand il était encore temps. Ces
attachements montrent qu’il fonctionne à
l’afectif, malgré son intelligence. Ses afects
limitent sa capacité à évaluer les compétences de ceux qui l’entourent, et cela lui
joue des tours. Il n’a pas une connaissance
intime des gens qui ne sont pas de son
milieu, mais il n’hésite pas à partir à leur
découverte. Il échange et il apprend.
Serge Hefez. Ce qui m’a beaucoup frappé,
c’est la façon dont il pose son regard sur les
autres. Quand il est en lien avec les autres,
il est totalement présent, il ne triche pas.
Il y a une présence à l’autre et à soi-même.
Alors que les personnages publics ont
souvent la tête ou le regard ailleurs.
Aujourd’hui, Emmanuel Macron a un peu
perdu cette faculté, il semble moins présent. Ses bains de foule aux Antilles avaient
un côté très com, ça s’est retourné contre
lui. Est-ce qu’un président de la République
ne met pas en péril sa fonction en étant
aussi charnel ?
Boris Cyrulnik. Sa rencontre avec un
jeune sorti de prison, sur l’île de
Saint-Martin, a fait jaser. Sans doute son
entourage aurait dû le prévenir de ne pas
prendre de photos trop familières. Mais
l’attitude de Macron prouve qu’il ne
soufre pas d’un prétendu « préjugé
THOMAS LOUAPRE/DIVERGENCE – ÉDITIONS LEDUCS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EST-IL SUJET À L’HUBRIS ?
“Il assume son couple
atypique avec panache.
Mais on le voit comme
l’éternel enfant.”
SERGE HEFEZ, psychiatre
et psychanalyste. Dernier ouvrage paru :
« Je rêvais d’un autre monde » avec Dounia
Bouzar, Stock.
de classe ». Il répond à ce jeune avec
le langage de la jeunesse. S’il était arrogant, il aurait méprisé la relation.
Roland Gori. Il nous ofre le spectacle de
son empathie. Mais accepte-t-il réellement
la présence d’autrui ? Il va à la rencontre
d’interlocuteurs comme s’il s’agissait uniquement de les séduire ou de les circonvenir. Dans l’échange, il s’eforce de pulvériser
les arguments de l’autre. Il se réclame du
philosophe Paul Ricœur, mais ne respecte
pas l’autre comme un mystère qu’il convient
d’approcher avec précaution.
EST-CE UN COUPLE
AU POUVOIR ?
Serge Hefez. Avec Brigitte, il se défe des
préjugés. Il assume son couple atypique
avec panache, c’est très moderne. Cela
force l’admiration. Et en même temps, il
y a quelque chose qui se retourne contre
lui : on le voit comme l’éternel enfant,
comme Peter Pan.
Roland Gori. Nul besoin de liens d’amitié,
de sentiment de loyauté, de souci de vérité,
de conscience de dette dans cet univers
autarcique et autosufsant, une « boussole » suft. Il l’a trouvée dans une relation
« fusionnelle », avec Brigitte.
30
L’OBS/N°2814-11/10/2018
Roland Gori. L’hubris, cette démesure qui
dans le monde grec appelait la vengeance
des dieux, caractérise notre époque et ces
personnalités qui ne connaissent pas
d’autres limites que celles de leur échec.
Gérard Collomb l’a employé à bon escient
en parlant de Macron.
Serge Hefez. Oui, mais il est impossible de
ne pas céder à une certaine démesure : en
France, le pouvoir des présidents est exorbitant, quasiment divin. Ce n’est pas un trait
de sa personnalité, c’est plus une manifestation du régime monarchique.
QUEL TRAVAIL DOIT-IL
EFFECTUER SUR LUI-MÊME ?
Ali Magoudi. Son attitude évoque une
peur inconsciente, celle que l’on peut ressentir face au choix : quelles seront les
conséquences – toutes terrifantes – de ma
préférence ? Pour Macron, reconnaître qu’il
traverse une crise politique équivaut à un
cataclysme. Mais se réfugier dans le déni,
comme il l’a fait, ne doit pas le rassurer
davantage : qu’en pensent tous ceux qui le
regardent ? Sa terreur est celle de l’efondrement du moi. Ce qui pose problème
quand on est, comme lui, à la tête d’un Etat.
Serge Hefez. Il faudrait qu’il se recentre
sur lui-même et retrouve son centre de gravité. C’est difcile à faire quand on est en
mouvement, en marche, et qu’il faut en
même temps retrouver un équilibre, une
forme de justesse, de vérité, d’adéquation
entre sa propre vérité et sa fonction. Cette
conviction intérieure doit s’accommoder
des lourds habits du chef de l’Etat.
Sophie Cadalen. Il faut arrêter de se penser dans cette fonction, arrêter de travailler
à l’image de cette fonction, à l’autorité qu’il
voudrait dégager, et plutôt raconter ce qu’il
fait. Montrez-nous moins qui vous êtes et
racontez-nous plus ce que vous faites. Laissez tomber un peu le personnage et racontez un peu plus l’action. Dans la démission
d’Hulot, il y avait quelque chose de spontané, de sincère. C’est peut-être cette face-là
qu’il faut montrer davantage. On va beaucoup mieux quand on sait un peu moins
qui on est et beaucoup plus ce que l’on veut.
Roland Gori. Ce qui peut faire évoluer une
personnalité narcissique, c’est la dépression. Plutôt que de surenchérir dans la provocation et de s’enfermer dans le déni,
Emmanuel Macron devrait faire confance
à ce que le psychanalyste Donald Winnicott
appelle la « capacité dépressive », qui permet une maturation afective. Pour se
défaire des illusions qui le font soufrir, l’individu doit s’accorder un temps de repli, de
tristesse et de deuil. Emmanuel Macron
doit cesser de passer en permanence l’examen de l’élection pour trouver le fl d’un
récit politique susceptible d’entraîner le
peuple et de justifer des choix douloureux.
Boris Cyrulnik. La fn du coup de foudre
électoral n’est pas forcément une catastrophe. Il lui faut tisser une autre relation, plus stable, plus durable et plus
compréhensive avec les Français.
Macron en a encore la possibilité car la
droite et la gauche, qui se sont autodétruites, répètent les comportements
qui lui ont ofert le pouvoir.
Jean-Pierre Winter. Evitons de « psychologiser » à outrance notre rapport au président de la République. Les attaques
ad hominem sont malsaines. D’où parlons-nous ? Et qui sommes-nous pour
juger d’un homme ? Pour l’aider et nous
aider à sortir du psychodrame, nous
devons critiquer tout ce qui est critiquable
dans sa politique. Il en a besoin. ■
“Sa terreur est celle de l’effondrement
du moi. Ce qui pose problème
quand on est à la tête de l’Etat.”
ALI MAGOUDI, psychanalyste.
Dernier ouvrage paru : « N’ayons plus peur ! », La Découverte.
PASCALE LOURMAND – PATRICE NORMAND/LEEXTRA/LA DÉCOUVERTE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN KIOSQUE
De la santé, du droit, de l’inspiration et des conseils
Un hors-série 100% santé
Le magazine de ma nouvelle vie !
+ Disponible sur Kiosquemag.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE VAINQUEUR
SOLITAIRE
QUAND SON
CORPS PARLE…
La communication non verbale en dit plus
qu’un long discours. Des experts analysent
cinq postures clés du début du quinquennat
Par J U L I E N M A RT I N
32
L’OBS/N°2814-11/10/2018
Dos à la pyramide du Louvre, Emmanuel Macron prononce son premier
discours de vainqueur, au soir du
second tour de l’élection présidentielle,
le 7 mai 2017. « Un vainqueur solitaire,
analyse Stephen Bunard, expert en
communication non verbale. Les doigts
ne sont pas écartés et le pouce, représentation de l’ego, est dissocié du reste de la
main, ce qui indique un exercice solitaire
du pouvoir. » La synergologue Eve
Herrscher complète : « Plus on est
satisfait et plus on fait des gestes hauts.
Cependant, en plus de l’émotion hypertonique, tournée vers l’autre, il y a une
grande part de “gardé pour soi”, qui
s’apparente à de la ferté (les yeux sont
très ouverts et brillants). » En revanche,
reprend Stephen Bunard, « les bras
levés n’ont rien à voir avec un aspect
christique, comme souvent évoqué. On
retrouve ce geste chez les sportifs qui
célèbrent une victoire. Et tous les politiques le font, même Jean-Luc Mélenchon, qui n’est pas suspect d’excès de
religiosité. »
MUSTAFA YALCIN/ANADOLU AGENCY/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
UN COUPLE
DE POUVOIR
LA COOL
COMMUNICATION
Ce 10 juin 2017, entouré de ses gardes du
corps, le nouveau président s’ofre l’un
de ses premiers bains de foule dans son
lieu de villégiature : Le Touquet. « La
séquence se veut spontanée et décontractée : Emmanuel Macron est à vélo,
manches retroussées, sourire visible, note
Elodie Mielczareck, sémiologue et spécialiste en communication politique. L’effet de “naturalisation” de cette photographie – pour reprendre les mots de Roland
Barthes – est renforcé par l’aspect “pris
sur le vif”. Mais le détail se niche ailleurs :
dans l’expressivité faciale des deux per-
sonnes qui le suivent. Les visages sont beaucoup plus fermés, en contrôle, en vigilance.
Car c’est ce qu’on appelle un coup de com.
Toute une scénographie a été mise en place
et pensée. » Selon Stephen Bunard, « cette
image fait écho à la volonté des politiques
d’associer leur personne et leur matière à
l’univers du sport, chargé de codes positifs
et valorisant leur bonne santé. C’est très
“poutinisant”. On se souvient de Villepin
sortant pectoraux à l’air d’une baignade,
de Sarkozy en sueur pendant son running…
Même si, ici, l’écharpe blanche et la tenue
décontractée confèrent un côté dandy et
bobo qui joue plus sur la proximité avec
l’électorat urbain. »
PHILIPPE HUGUEN/AFP - FRANÇOIS GUILLOT/POOL/AFP PHOTO
A quelques minutes de son face-à-face
avec Edwy Plenel et Jean-Jacques
Bourdin, le 15 avril 2018, Emmanuel
Macron descend en compagnie de son
épouse les marches du Trocadéro pour
se rendre au Théâtre national de Chaillot, lieu de tournage de l’interview télévisée. Et le président n’est pas serein,
selon Eve Herrscher : « Ce qui apparaît
sur cette photo, ce n’est pas un sourire
authentique mais de façade. On le voit
à la glabelle et à son sourcil gauche qui
est en accent circonfexe, ce qui est un
signe négatif. Quelque chose l’a contrarié
pas longtemps avant ou le contrarie
encore. » Surtout, « c’est très intéressant
de noter qu’en général le dominant se
place à droite », relève Stephen Bunard.
Ce que soulève aussi Elodie Mielczareck : « Au-delà de la force de l’image
du couple se tenant la main et parcourant le même chemin ensemble, ce qui
interpelle sur cette photo est la place des
corps dans l’espace. Emmanuel Macron
se situe à droite et Brigitte Macron, à
gauche. Mais je me suis amusée à vérifer ce point en tapant le nom du couple
présidentiel dans Google Images. Or,
dans 60% des cas (15 photos sur 25), c’est
Brigitte Macron qui se tient à la droite
de son mari. Alors que si l’on fait la
même recherche avec le couple
Bruni-Sarkozy, dans 68% des cas
(17 photos sur 25), c’est Nicolas Sarkozy
qui se tient à la droite de Carla Bruni.
Ces résultats ne sont pas anodins car ils
traduisent la répartition hiérarchique
genrée dans le couple : le plus souvent,
les hommes se positionnent à la droite
des femmes. Un héritage culturel lié à la
dimension de contrôle et de protection
que notre société a construit dans l’imaginaire masculin. »
33
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LA RAGE
DE VAINCRE
Il s’agit peut-être du cliché le plus diffusé après la victoire des Bleus en
fnale de la Coupe du Monde de football, le 15 juillet 2018 en Russie. Il ne
représente pas un joueur mais la joie
d’Emmanuel Macron au moment du
premier but français. La joie d’un supporteur plus que d’un chef d’Etat,
explique Marwan Mery, négociateur
et expert en analyse comportementale : « Macron exulte et ne triche pas.
Il fait tomber le costume présidentiel.
La posture et l’expression faciale sont
celles que pourrait adopter n’importe
quel citoyen français. Il n’y a pas de retenue. » Il y a même plus que de la joie,
aux yeux de Stephen Bunard : « Son
visage montre en réalité de la rage, la
rage de gagner. Les mouvements des
bras, bien qu’inconscients, font penser
au geste, réalisé consciemment lui,
d’Usain Bolt quand il remporte une
épreuve : il cible le ciel avec un arc imaginaire comme pour remercier les cieux
de leur soutien, dans une théâtralisation
très olympienne. » Revoilà Jupiter !
LA ZONE D’INTIMITÉ
La photo a d’abord fait le tour des réseaux
sociaux, toujours très réactifs, avant
d’être reprise dans tous les journaux. Ce
29 septembre 2018, Emmanuel Macron,
en déplacement à Saint-Martin, part à la
rencontre des sinistrés de l’ouragan Irma
et se retrouve dans une maison avec deux
jeunes habitants de l’île. « Il y a de la ten-
sion », estime Eve Herrscher, qui retrouve
dans cette image « le sourcil en accent circonfexe » du président. « Une image troublante », pour Stephen Bunard : « Les
regards sont pénétrants. Ils se touchent
tous deux autour de l’abdomen, une zone
très intime. » Une image également « surprenante », selon Elodie Mielczareck :
« La proximité des gestes est remarquable :
Emmanuel Macron et le jeune homme
sont dans ce qu’Edward T. Hall appelle la
“zone d’intimité”. Dans
cette zone, vous n’acceptez que les personnes en
qui vous avez confance,
sinon vous vous sentez
envahi et mal à l’aise.
Mais ce qui interpelle
encore plus, ce sont les
jeux de regards. S’agit-il
seulement d’une tape
amicale de la part du
président ? Là encore,
c’est un geste réservé à
l’intimité… » Quoi qu’il
en soit, résume Marwan
Mery, « la photo traduit
de l’inconfort chez
Macron ».
ALEXEI NIKOLSKY/KREMLIN PRESS
OFFICE/SIPA - ELIOT BLONDET/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN COUVERTURE
DERRIÈRE LES MOTS DU PRÉSIDENT
Entre langage châtié et parler cash, le verbe macronien
révèle les « moi » multiples du chef de l’Etat
Par A L E X A N D R E L E D RO L L E C
S
on fameux « et en même temps », Emmanuel
Chercheur en linguistique au CNRS, Damon
Macron l’applique aussi aux mots qu’il choiMayafre dissèque depuis mai 2017 la prose macrosit. Depuis son accession à l’Elysée, le chef
nienne. Pour percer l’énigme du « style Macron »,
de l’Etat adopte un langage reposant sur une
il entre dans un logiciel l’ensemble des discours provariation des styles et un étonnant mélange
noncés par le chef de l’Etat, ainsi que les entretiens
accordés à la presse. « Ni une rupture ni une noudes genres. Transgressive et borderline, la parole
macronienne peut un jour lorgner vers les familiarités
veauté, le langage de Macron s’inscrit dans la contid’un Nicolas Sarkozy (« pognon de dingue », « foutre le
nuité de ses prédécesseurs », constate-t-il. Par la lonbordel ») et le lendemain s’inscrire dans la tradition très
gueur de ses prises de parole et la complexité de ses
française des présidents lettrés. « Ce syncrétisme des
phrases, Macron présente la particularité de
registres lui permet de multiplier les destinataires et
renouer avec le verbe des premiers présidents de
de s’adresser à la nation
la Ve République (voir
Combien de mots dans leurs phrases ?
ci-contre). « Il emprunte
tout entière », analyse
Denis Bertrand, sémiotià de Gaulle l’emploi d’un
cien à l’université Paris-8.
vocabulaire très instituPour la sémiologue
tionnel. A Pompidou, la
richesse lexicale et l’emMariette Darrigrand,
ploi du subjonctif »,
auteur d’« Emmanuel
commente le linguiste.
Macron en dix mots »
Damon Mayafre pointe
(revue « Etudes », sepaussi la conception très
tembre 2017), cette proCharles
Georges
Valéry
François
Jacques Nicolas François Emmanuel
égotique du pouvoir
pension à jongler entre
de Gaulle
Pompidou Giscard Mitterrand
Chirac
Sarkozy Hollande Macron
macronien. Adepte du
différents langages
d’Estaing
pronom « je », le chef
révèle l’« hybridité » du
président : « Il a plusieurs
de l’Etat l’emploie en
identités, ses “moi” sont
moyenne une fois tous
Combien de “je” disent-ils tous les 1 000 mots ?
multiples. En ce sens, il est
les 60 mots. C’est quatrès en résonance avec le
siment autant que
monde contemporain. »
François Mitterrand
Qu’ils soient savants
(une fois tous les
ou désuets, les mots rares
45 mots) et que Nicolas
(galimatias, ipséité, idioSarkozy (une fois tous
syncrasie, palimpseste…)
les 55 mots) et beausont également une spécoup plus que François
cificité du discours macronien. Tout comme le recours
Hollande (tous les 85 mots). Enfin, si Macron afecà d’improbables locutions latines (Captatio benevolentionne les mots avec le sufxe « -tion » (gestion,
tiae, pacta sunt servanda, in petto). « Emmanuel Macron
transformation, innovation…), il utilise très peu les
exerce ainsi une sorte de fascination sur son entourage,
termes en « -isme » qui, eux, renvoient généralement
qui est en admiration devant ce président cultivé », souà des idéaux et à des concepts souvent marqués à
ligne la journaliste Anne-Sophie Lechevallier, coaugauche. « Son discours manque justement de concepts,
juge Mariette Darrigrand. Macron doit aujourd’hui
teur du « Poids des mots du président » (Editions de
définir le produit de son “et en même temps”, inventer
l’Observatoire). D’autres voient dans l’usage de cette
un nouveau terme qui marquera l’acte 2 de son manlangue châtiée une forme de considération à l’égard
dat ». Le « macronisme » n’est pas encore entré dans
des Français. « Quand on lui parle ainsi, le récepteur se
le dictionnaire. ■
sent respecté », analyse Mariette Darrigrand.
33 32 28 30 27
6
AFP
8
8
20
25
30
22 11 18 12 17
L’OBS/N°2814-11/10/2018
35
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Bio express
Ex-député européen
d’EELV, Pascal Canfin a
été ministre délégué au
Développement dans
le gouvernement Ayrault
de 2012 à 2014. Depuis
janvier 2016, il est
directeur général du WWF
France. Il a aussi fondé
une ONG contre les
lobbys de la finance,
Finance Watch, et signé
plusieurs livres, dont
« l’Economie verte
expliquée à ceux qui
n’y croient pas »
(Les Petits Matins).
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ENTRETIEN
PASCAL CANFIN
“Un big bang pour
l’environnement
est possible”
L’ancien ministre, directeur général du WWF France,
était pressenti pour succéder à Nicolas Hulot.
Il explique la révolution qu’Emmanuel Macron devrait selon
lui enclencher pour être au rendez-vous de la planète
Propos recueillis par A R N AU D G O N Z AG U E et M A Ë L T H I E R RY
Photo : AU D O I N D E S F O RG E S
Les scientifques du Giec (Groupe d’Experts
intergouvernemental sur l’Evolution du Climat)
viennent de rendre un rapport alarmant sur le
réchaufement climatique. Il y a pourtant eu l’Accord de Paris, conclu lors de la COP21, qui engage
la communauté internationale, ou encore récemment le discours d’Emmanuel Macron à l’ONU
appelant au sursaut collectif. Comment expliquer que la situation se dégrade malgré la prise
de conscience ?
C’est que la prise de conscience ne suft plus, justement. Nous sommes engagés dans une course contre
la montre que nous sommes en train de perdre. Même
en France, le pays qui a initié l’Accord de Paris, les scénarios montrent qu’on ne tiendra pas nos objectifs de
réduction des gaz à efet de serre. Pourtant, aujourd’hui,
grâce aux progrès de la recherche et des entreprises,
on sait tout faire : agriculture bio, véhicules propres,
énergies renouvelables à bas coûts, maisons à énergie
positive… Les solutions sont là. Il faut maintenant que
les politiques les érigent en règles, fassent en sorte
qu’elles s’appliquent à très grande échelle. Je viens de
remettre à Emmanuel Macron une note sur ce sujet.
AUDOIN DESFORGES POUR « L’OBS »
Que faudrait-il faire ? Après la démission de
Nicolas Hulot, vous avez été cité pour sa succession à la tête du ministère de la Transition écologique, mais vous avez expliqué que les conditions n’étaient pas réunies…
Je n’ai pas senti dans les discussions que j’ai eues à ce
moment-là avec l’Elysée et Matignon leur envie de
dire : « OK, on va faire autrement. » La promesse initiale d’Emmanuel Macron était d’être disruptif, mais
sur ce sujet, il ne l’est pas. Certes, il n’a pas été élu sur
un programme de rupture environnementale, mais il
se trouve qu’il est le premier président post-Accord de
Paris ; qu’il est président quand ce rapport du Giec sort.
Cela lui donne des responsabilités historiques.
Aujourd’hui, aucun chef d’Etat n’est sufsamment
engagé dans cette transformation écologique. Lui
pourrait montrer la voie et marquer l’histoire. Ce n’est
clairement pas son ADN politique, mais il a déjà beaucoup évolué. Rappelons qu’il était favorable à l’exploitation des gaz de schiste ! Maintenant, même s’il
afrme son engagement pour le climat sur la scène
internationale, je regrette qu’il ne soit pour l’instant pas
prêt pour faire un saut qualitatif réel dans son pays.
L’OBS/N°2814-11/10/2018
37
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
“IL FAUT
METTRE
LA DETTE
ÉCOLOGIQUE AU
MÊME NIVEAU
D’IMPORTANCE
POLITIQUE QUE
LA DETTE
FINANCIÈRE.”
PASCAL CANFIN
Quelle serait la première révolution à mettre
en œuvre ?
Le changement majeur, ce serait de mettre la dette
écologique au même niveau d’importance politique
que la dette financière car nous léguons les deux à
nos enfants. Qu’est-ce que cela veut dire concrètement ? Que tous les ministères devraient produire des
budgets alignés avec les objectifs de l’Accord de Paris.
Tout le monde connaît la règle des 3% de déficit
public. Son équivalent pour le climat existe : c’est le
niveau de nos émissions de gaz à efet de serre cohérent avec les engagements fixés lors de la COP21.
Puisqu’aujourd’hui on ne les tient pas, il faut changer
les règles du jeu et obliger l’Etat à valider un projet
de loi de finances qui s’y conforme. Cela signifie que
le ministère de la Transition écologique serait chargé
de valider les choix budgétaires des ministères,
mesurés en émission de CO2, exactement comme
Bercy le fait pour le déficit public. Cela changerait
complètement le rôle du ministre de la Transition
écologique – il deviendrait un vrai ministre d’Etat,
avec ou sans le titre –, l’état d’esprit des fonctionnaires
et de l’ensemble du gouvernement.
L’écologie serait au même niveau que Bercy ?
Nicolas Hulot,
l’ex-ministre
de la Transition
écologique, aux
côtés de son
épouse Florence
Lasserre, et de
son successeur,
François de Rugy,
lors de la passation
des pouvoirs.
faire un saut qualitatif : Nicolas Sarkozy, au début de
son mandat, avait fait un pas important en élargissant
le périmètre de l’écologie aux transports, à l’énergie.
Aujourd’hui, un big bang pour l’environnement est
possible : faisons un nouveau pas décisif, comme pour
la décentralisation dans les années 1980 ou la
construction européenne à partir des années 1950. Il
faut que l’écologie soit un sujet totalement transversal. Pour cela, je propose aussi que le ministère de
l’Ecologie soit le copilote de la politique agricole commune (PAC), avec le ministère de l’Agriculture. Si on
ne change pas les règles du jeu, le canot de sauvetage
a perdu d’avance face au paquebot.
C’est donc la machine politico-administrative
qu’il faut faire bouger ?
C’est indispensable. Je pense que Nicolas Hulot s’est
un peu fait broyer par cette machine, il a trop joué le
bon élève. La mise en œuvre des décisions politiques
passe au tamis d’une machine technocratique très
immobiliste – je veux parler de ce que les AngloSaxons appellent le deep state, cette myriade de hauts
fonctionnaires, de directions générales, que les
citoyens n’élisent jamais, ne connaissent pas, qui ne
rend compte à personne, et à qui les élus laissent un
pouvoir démesuré. Quand les responsables politiques
leur délèguent les décisions, se met souvent en branle
un mécanisme sclérosé où ces hauts fonctionnaires font tout pour que rien ne change.
Oui ! Quelle est la première cause du ralentissement
économique aujourd’hui ? La hausse des prix du
pétrole. Une bonne politique économique,
c’est une politique qui baisse notre dépendance aux énergies fossiles. Mais de cela, le
ministre de l’Economie ne parle malheureuRetrouvez notre dossier
sement jamais. De même, sur le financement
sur l’environnement et le
de la transition, ces deux ministères sont
climat sur notre site
complémentaires : Bercy a les compétences
www.nouvelobs.com
pour le faire, mais pas la volonté. Le ministère de la Transition, c’est l’inverse. Il faut
38
L’OBS/N°2814-11/10/2018
Que faire pour échapper à cet immobilisme ?
Ce qui est extraordinaire, c’est que tous sont
issus des deux mêmes grandes écoles, l’ENA
et Polytechnique, et sont soudés dans deux
grands corps, l’Inspection générale des
Finances et le Corps des Mines. Il est indis-
CHRISTOPHE PETIT TESSON/EPA/MAXPPP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ENTRETIEN
pensable d’ouvrir ces fonctions à des acteurs de la
société civile, des entreprises et de la fonction publique
territoriale qui ont démontré leurs compétences en
matière environnementale. Sur ce sujet, aussi, je
constate que la volonté de disruption d’Emmanuel
Macron est passée à la trappe. Peut-être cela est-il lié
au fait qu’il fasse lui aussi partie d’un de ces deux
grands corps [l’Inspection générale des Finances].
Y a-t-il selon vous d’autres bastions auxquels
s’attaquer ?
Oui, je pense par exemple à l’Agence des Participations de l’Etat (APE), l’un des cœurs du pouvoir de
notre pays totalement méconnu des citoyens. C’est
là que se décide la politique industrielle française, via
la participation de l’Etat au capital des grandes entreprises comme EDF, Renault ou Engie… L’APE n’est
pas du tout alignée avec la transition écologique, il est
urgent de le faire.
Les entreprises jouent-elles le jeu?
Beaucoup ont fait une révolution culturelle : depuis la
COP21, les sujets climatiques sont traités au niveau des
directions générales. En France, nous avons le leader
mondial des technologies d’efcacité énergétique, le
leader mondial des services d’économie d’énergie et le
leader mondial de l’habitat durable : Schneider Electric, Engie et Saint-Gobain… Dans la grande distribution, des enseignes passent aujourd’hui à l’étiquetage
public sur les pesticides ou les conditions d’abattage de
la viande. Elles ont souvent plus de libertés pour le faire
que l’Etat. Il faut que les politiques s’appuient sur ces
pratiques pour les généraliser.
En démissionnant, Nicolas Hulot a pourtant
remis en cause notre modèle de développement
économique. Ecologie et capitalisme sont-ils
compatibles?
Je ne connais pas de régime ou de pays rejetant le système capitaliste et qui seraient plus « verts » que nous.
Les plus grands groupes fossiles du monde sont des
groupes pétroliers publics : dans les pays du Golfe, en
Russie ou au Venezuela. Il ne faut pas opposer écologie
et économie : est-ce que le boulanger bio qui a envie de
gagner un peu de sous, c’est mal ? Un artisan qui isole
des maisons, pose des panneaux solaires et gagne ainsi
sa vie, c’est mal ? Ce qui compte, c’est de n’être pas obnubilé par la croissance du PIB, mais de regarder sa capacité à créer des emplois : tout ce qui relève de l’économie verte est ultra-intensif en emplois. Les énergies
renouvelables qui remplacent des importations, l’agriculture bio, les rénovations thermiques de bâtiments…
En Europe, le taux de croissance des emplois verts est
sept fois supérieur à la moyenne de l’économie depuis
quinze ans. Imaginez ce que cela donnerait si on libérait vraiment ce potentiel.
Nicolas Hulot a aussi mis en cause les lobbys.
Comment les contrôler ?
Il y aurait une première mesure symbolique à
prendre : rendre public tous les rendez-vous du
ministre de la Transition écologique, mais aussi de son
cabinet et de la haute fonction publique, avec les
lobbys, quels qu’ils soient. Par exemple dans les discussions sur la politique énergétique, combien de fois
EDF est-il reçu par les hauts fonctionnaires qui
écrivent la programmation pluriannuelle de l’énergie ? Et combien de fois les ONG et les entreprises plus
critiques sur le nucléaire ? Ce devoir de transparence
se difuserait sans doute dans tous les ministères.
Vous ne parlez jamais du coût qu’une politique
ambitieuse pourrait occasionner…
Parce qu’il est souvent nul. Manger moins de viande
coûte moins cher et permet en retour d’acheter des
produits de meilleure qualité ; acheter un vélo électrique plutôt qu’une voiture coûte moins cher ; acheter des vêtements ou des objets de déco dans les boutiques d’occasion – et donc ne pas utiliser de nouvelles
ressources naturelles pour les fabriquer – coûte
moins cher ; partager sa perceuse avec son voisin
coûte moins cher ; cultiver ses légumes dans son jardin coûte moins cher ; faire du covoiturage pour aller
travailler coûte moins cher… Je pourrais vous donner
des centaines d’exemples.
Vous avez milité à EELV aux côtés de François
de Rugy. Lui faites-vous confance pour mettre
en œuvre la transition écolo?
Je ne lui fais aucun procès d’intention. Il va y avoir
un moment de vérité avec la programmation pluriannuelle de l’énergie qu’il s’apprête à annoncer.
Nicolas Hulot était sur le point d’obtenir la fermeture de huit réacteurs d’ici à 2029, en plus de Fessenheim, et de huit autres jusqu’en 2035. Sans nouvel
EPR. Est-ce que François de Rugy en obtiendra
autant du président de la République ? ■
“100 MILLIARDS PAR AN SERAIENT NÉCESSAIRES”
Financer l’isolation des
bâtiments, les énergies
propres, la recherche sur
la voiture de demain,
encourager le passage à
l’agriculture bio… Une vraie
transition écologique coûte
une fortune… mais la
France pourrait en avoir
les moyens.
Dans un stimulant essai (1),
le climatologue Jean Jouzel,
l’ingénieur agronome
Pierre Larrouturou et
Anne Hessel, la flle de
Stéphane Hessel, proposent
ainsi un « pacte fnanceclimat » européen, qui
permettrait de recueillir
100 milliards d’euros par
an en Europe. Comment ?
En créant une banque
du développement durable
qui ferait marcher la
planche à billets à cet efet
(après tout, la BCE a bien
dépensé dix fois plus pour
« stimuler la croissance »),
et surtout, en instaurant
une taxe de 5% sur les
bénéfces des entreprises
du Vieux Continent.
« La IIIe République
a construit des dizaines
de milliers d’écoles
en quelques années pour
soutenir son ambition,
explique Larrouturou.
Ce n’est pas un chantier
si titanesque. »
(1) « Finance, climat, réveillez-vous ! », éditions
Indigène, 160 p., en librairies le 18 octobre.
L’OBS/N°2814-11/10/2018
39
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Dominique
Clavaud
désire que des
zones de
baignade
soient
aménagées
pour les
personnes
handicapées.
DÉMOCRATIE
Le Gers
s’autogère !
Nouveau rendez-vous
sur le site de “l’Obs”, la chronique
“Des idées et des actes” raconte
depuis le terrain la résurrection
d’une politique de gauche. Cette
semaine, immersion dans le Gers,
premier département rural à lancer
un budget participatif
Par C É C I L E A M A R , envoyée spéciale à Auch
Photo G U I L L AU M E R I V I È R E
40
L’OBS/N°2814-11/10/2018
L
’imagination au pouvoir comme
remède à la défance. La démocratie participative comme
réponse au séisme politique de
2017. Le président du conseil
départemental du Gers a cogité pendant
des semaines après les défaites de la gauche.
Comment parler aux électeurs qui votent
FN ou s’abstiennent, qui pensent que la
République ne s’occupe plus d’eux ?
Philippe Martin se souvient : « Ou je restais
président du département, qui a de moins en
moins de moyens, en bon père de famille, ou
je renversais la table. » Il opte pour la
seconde solution. Le baron socialiste lance
alors un budget participatif : les habitants
choisissent, les élus fnancent.
Plusieurs villes françaises (Paris, Grenoble, Metz, Rennes, Lille…) ont déjà mis
en œuvre cette philosophie née à Porto Alegre, au Brésil, mais, à l’échelle d’un département rural, le Gers est pionnier. Un
GUILLAUME RIVIÈRE POUR «L’OBS»
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
REPORTAGE
Cet article, ainsi que le suivant, qui porte sur le plan antipauvreté mené dans la ville
de Romans (voir page 42), s'inscrivent dans le cadre de l’opération « La France
des Solutions ». Jusqu’au 14 octobre 2018, plus de 50 médias partenaires
de l'association Reporters d’Espoirs se mobilisent pour faire connaître diverses
initiatives constructives, porteuses d’espoirs et de solutions concrètes.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site reportersdespoirs.org
Alain et son fls
veulent des ruches
pédagogiques
à l’école.
Grâce à
Philippe Martin,
président du conseil
départemental, les
Gersois votent pour
les projets à fnancer.
million d’euros, soit 3% du budget investissement annuel, est mis à disposition des
200 000 Gersois. A eux d’agir, de proposer
des projets locaux qui vont éclore en 2019,
sans passer par les élus. « C’est la démocratie continue, un mixte de démocratie participative et de démocratie représentative »,
analyse Philippe Martin.
François Hollande, qui a passé une partie de son été dans le Gers avec Julie Gayet,
s’est fait raconter le projet et la méthode
par celui qui fut aussi son ministre de
l’Ecologie. « Vous voulez et vous faites »,
s’est enthousiasmé l’ancien chef de l’Etat.
D’autres départements socialistes ont également demandé au Gersois de venir leur
expliquer cette gauche en actes. En son
temps, Ségolène Royal, chantre de la
démocratie participative, l’appelait « la
politique par la preuve ».
Pour faire connaître l’initiative, le président du conseil départemental a multiplié
GUILLAUME RIVIÈRE POUR « L’OBS »
les réunions d’information dans des lieux
originaux (un musée, une caserne de pompiers, sous un chapiteau…). Il a aussi fait le
tour des marchés. « Hé ! M. Martin, il n’y a
pas d’élections, pourquoi vous êtes là ? » se
sont étonnés certains. Et partout, ce fut un
foisonnement. Des gens que les élus
n’avaient jamais vus se sont déplacés.
« C’était la Sorbonne en 68 », s’amuse Philippe Martin. A la fn de l’été, près de
1 000 projets ont été déposés, en particulier
dans les communes rurales. Des
parents veulent installer des
aires de jeux dans leur village,
d’autres ont envie de créer des
sentiers de randonnée ou encore
des pistes cyclables. Des familles
veulent refaire les vestiaires
d’un stade de foot, acheter une
tondeuse. Une association rêve
d’une académie de Street Art.
Le budget participatif gersois
est même approuvé par la droite
locale. Michel Gabas, maire
d’Eauze, un village de 400 habitants, et président de la commission des fnances du conseil départemental,
le reconnaît d’emblée : « Ce n’est pas du tout
dans l’ADN de la droite mais, moi, je suis
ouvert. » Celui qui continue à exercer son
métier de pharmacien vante cette nouvelle
manière de faire de la politique : « C’est une
bonne idée, partagée quelles que soient les
tendances politiques. Aujourd’hui, exercer un
mandat comme il y a vingt ans n’est plus possible. Il faut s’ouvrir à de nouvelles formes
de participation des citoyens et ne plus seulement les consulter lors des élections. »
Dans ce département pionnier en bio,
nombre de porteurs de projets veulent préserver la nature. A Lamothe-Goas, village
de 74 habitants, dans la si belle campagne
gersoise, Alain Scudellaro nous reçoit chez
lui avec son fls Nathan, collégien en cinquième : « Ce budget, c’est d’autres possibles
qui s’ouvrent pour un maire comme moi.
C’est compliqué d’être élu dans un petit village rural. On n’a pas de moyens. Alors, là, ça
redonne envie. » Apiculteurs amateurs, ils
possèdent sept ruches dans les bois, à côté
de chez eux. Leur projet : deux ruches
pédagogiques pour que les élèves des écoles
alentour « découvrent la biodiversité,
apprennent la fabrication du miel et comprennent l’importance de la pollinisation ».
« Les jeunes doivent prendre conscience que
s’il n’y a plus d’abeilles, il n’y aura plus de
fruits, de légumes, plus d’agriculture », plaide
le père. « C’est important que les enfants
soient sensibilisés à tout cela », appuie le fls.
Les deux ruches produiront du miel « mille
feurs de printemps » ; le budget de ce projet est de 1 489 euros.
Engagée dans un syndicat et dans des
associations, Dominique Clavaud, elle, a eu
l’idée de son projet en pensant à sa mère.
« Quand je l’emmène à la mer, elle ne peut pas
y aller, elle a du mal à se déplacer jusqu’à
l’eau. Ici, il y a 60 000 personnes âgées,
explique cette fonctionnaire au conseil
départemental. Je me suis dit que ce serait
formidable qu’elles puissent profter de l’eau
de nos lacs. » Elle a donc déposé un projet
d’aménagement d’accès d’un ou plusieurs
plans d’eau ou de baignade (rampes, tirs à
l’eau, etc.) pour les plus âgés et les handicapés. De même, Monique, secrétaire du club
d’athlétisme depuis 1974 au stade d’Auch,
voudrait acquérir du matériel adapté pour
que de nouveaux jeunes handicapés
découvrent l’athlétisme. Elle a donc déposé
un projet d’un coût de 2 000 euros. « On
voudrait élargir la section de sport adapté et
on a besoin de matériel, témoigne cette
bénévole. On est content quand on arrive à
aider ces petits qui, au départ, n’arrivent pas
à sauter une petite haie. Ils sont heureux
quand ils viennent, c’est ludique. Ça nous
tient beaucoup à cœur. »
Pour que le conseil départemental
puisse fnancer les projets, il faut qu’ils
rentrent dans son champ de compétences
et qu’ils constituent des investissements.
Depuis la semaine dernière, 370 projets
sont soumis au vote des habitants (autant
qu’à Paris lors de la cinquième édition du
budget participatif ) et 1 000 personnes
ont voté en ligne le premier jour. Ensuite,
ceux qui préfèrent pourront voter dans
des urnes. Les étrangers et les jeunes sont
aussi électeurs. « Ce budget participatif
crée de l’enthousiasme. Les discussions
m’ont fait un bien fou, s’enfamme Philippe Martin. Si je n’inventais pas cette
manière de faire, autant démissionner et
laisser un conseil d’administration gérer
les fnances. » ■
L’OBS/N°2814-11/10/2018
41
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Les jeunes
bénéfciaires
du dispositif
Les Plombiers
du numérique.
LABORATOIRE SOCIAL
Comment casser
l’engrenage
de la pauvreté
42
L’OBS/N°2814-11/10/2018
BRUNO AMSELLEM / DIVERGENCE POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
REPORTAGE
A Romans-sur-Isère, où le
taux de pauvreté explose,
l’association Break Poverty
teste un dispositif de lutte
contre la précarité des jeunes
avec l’aide des patrons
locaux et de la municipalité
Par S O PH I E FAY
Photos B RU N O A M S E L L E M
C
’est un tableau qui a tout déclenché. Sur
la première ligne : le pourcentage d’enfants de moins de 10 ans exposés au risque
de pauvreté en France : autour de 13%,
soit 1 enfant sur 8. Sur la deuxième, celui
du département de la Drôme : proche de la moyenne
nationale. Sur la troisième, les statistiques de Romanssur-Isère : sur les 2 000 enfants de cette ville de
33 500 habitants, près de 1 sur 4 est menacé par la
pauvreté ! Et cela ne s’arrange pas en grandissant :
entre 15 et 29 ans, un jeune homme sur quatre et une
jeune flle sur cinq sont aujourd’hui « sans diplôme,
emploi ou stage ». Ils sont donc, comme on les appelle
en jargon d’économiste, 910 « Neets » (pour « Not in
Employment, Education or Training »). Ce fut un choc
pour les vingt chefs d’entreprise que la maire
Marie-Hélène Thoraval (divers droite) avait réunis le
9 avril, en présence des responsables de l’association
Break Poverty, Denis Metzger et Valérie Daher.
Michel Baulé, ancien industriel de la plasturgie
reconverti dans les services, s’en souvient encore : « La
démarche de cette association parisienne, venue nous
demander si nous étions conscients de la situation des
enfants de notre ville, a été un déclencheur. » Bruno Gil,
directeur du marketing de Saint Jean, la référence en
matière de ravioles, confrme : « Nous avons été interloqués par la diférence de chifres entre Romans et le
reste du département. » Aucun des patrons autour de
la table ne l’avait vraiment perçue. D’autant qu’ensemble, ils partagent habituellement une autre préoccupation : la difculté de recruter. « Nous avons 10%
de postes non pourvus », confrme le responsable de
Saint Jean, qui compte 400 salariés. Ils ont donc signé
BRUNO AMSELLEM / DIVERGENCE POUR « L’OBS »
tout de suite quand la maire et Break Poverty leur ont
demandé de s’engager à verser une « dotation d’action
territoriale » pour soutenir les jeunes défavorisés à
chaque étape de leur vie, de la petite enfance à l’entrée
dans la vie active, et diviser par deux le nombre des
Neets. « Quinze entreprises [1] ont joué le jeu. Au total,
elles apportent 220 000 euros par an. La mairie a ajouté
100 000 euros. Cela fait un million sur trois ans pour les
jeunes de Romans », explique Denis Metzger. Plusieurs
de ces sociétés envisagent par ailleurs de s’impliquer
humainement avec l’association Proxité, qui organise
le parrainage de jeunes par des salariés volontaires
pour le soutien scolaire, l’orientation ou la recherche
d’emploi. A priori, l’idée séduit Guillemette Degillet
et Amandine Germain, responsables RH de Refresco,
une entreprise d’embouteillage de jus de fruits qui
emploie 420 personnes. Leur société va bien. Tout
l’été, il leur a manqué trois caristes pour conduire des
chariots élévateurs dans l’usine et elles regrettent que
certains métiers, dans la maintenance notamment,
soient si méconnus alors qu’ils sont ultra-recherchés
par les employeurs. Pour elles, il est important aussi
de montrer aux jeunes que l’usine d’aujourd’hui n’a
plus rien à voir avec celle de Zola ou de Chaplin !
ACCÈS AUX CODES SOCIAUX
Ce sursaut, Denis Metzger avait parié dessus. « Il ne
peut pas y avoir d’entreprise qui gagne sur un territoire
qui perd », explique ce fnancier, président du fonds
d’investissement Chequers Capital. Break Poverty est
la deuxième ONG qu’il crée après Action Contre la Faim
(ACF). Sa marque de fabrique : le pragmatisme. Avec
Valérie Daher, une ancienne d’ACF, il a voulu tester
“IL NE PEUT
PAS Y AVOIR
D’ENTREPRISE
QUI GAGNE
SUR UN
TERRITOIRE
QUI PERD.”
DENIS MET ZGER,
DE BREAK POVERT Y
A Romanssur-Isère,
un jeune sur
quatre est
sans diplôme,
sans emploi
et sans stage.
L’OBS/N°2814-11/10/2018
43
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Le laboratoire
Lab’Elles ofre
un local aux
jeunes flles
en difculté.
“POUR MOI,
LE PREMIER
FACTEUR
DE PAUVRETÉ,
C’EST LA
PRÉCARITÉ
ÉDUCATIVE.”
MARIE-HÉLÈNE
THORAVAL, MAIRE DE
ROMANS-SUR-ISÈRE
le dispositif en grandeur réelle, à Romans. « Il n’y a
eu aucune inertie, apprécie Gwenola Levy, assistante de
direction chez Krôhne, fournisseur d’équipements
industriels. On a signé en juin, on commençait en septembre. » Tout le déf de Break Poverty est en efet de
rapprocher le tempo des associations de celui des entreprises. La maire a joué un rôle crucial : « Pour moi, le
premier facteur de pauvreté, c’est la précarité éducative,
tout ce qui empêche les enfants et les jeunes d’avoir accès
au savoir et aux codes sociaux. Je leur ai proposé d’approfondir ce que la mairie avait commencé à faire. »
Romans, qui a longtemps été la capitale de la chaussure, a connu une hémorragie d’emplois industriels
lorsque les usines se sont délocalisées. Son quartier
ouvrier, mal nommé la Monnaie, est désormais habité
par de nombreuses familles en grande précarité. Il a été
rénové et une maison citoyenne, avec une façade et du
mobilier tout neufs, accueille les jeunes. Mais l’efort
d’urbanisme ne suft pas à changer leurs habitudes :
on traîne entre garçons, et certains trafquent pendant
que les parents galèrent. Et comme dans toutes les
grandes villes de France, la pauvreté touche de plus
en plus de quartiers où les familles monoparentales
peinent à joindre les deux bouts.
La dotation d’action territoriale des entreprises (voir
encadré) va doper plusieurs programmes. L’association
Coup de Pouce fait du soutien scolaire (lecture et
LA DOTATION D’ACTION
TERRITORIALE (DAT)
Imaginée par l’ONG Break
Poverty, elle est abondée par
les entreprises d’un territoire
à hauteur de 2% de leur bénéfce
net. Après la réduction d’impôt
de 60% prévue par la loi Aillagon
sur le mécénat, le coût tombe
à 0,8%. Les fonds sont destinés
44
L’OBS/N°2814-11/10/2018
à des projets locaux bien
identifés, sélectionnés avec
les entreprises. Celles-ci n’ont
pas d’autre obligation que
d’indiquer si elles contribuent
ou pas à la DAT et comment elle
est utilisée. Pour Break Poverty,
ce dispositif pourrait augmenter
la part des entreprises qui font
du mécénat (14% aujourd’hui)
et surtout la part des sommes
consacrées à l’action sociale
(seulement 17%). S. F.
calcul) avec une méthode originale, très ritualisée, dans
les écoles des quartiers prioritaires. Les enfants des
autres écoles pourront aussi y avoir accès. L’Epicerie
sociale et solidaire, qui permet aux familles de faire
leurs courses à 10% du prix, sensibilisera les parents
aux questions de langage, à l’importance de l’histoire
du soir et de la limitation du temps passé devant la télévision. Une Digitale Académie, école numérique où un
coach aidera les jeunes qui décident de reprendre une
formation à distance, va aussi voir le jour. Objectif pour
ces décrocheurs : leur remettre le pied à l’étrier. Pour
soutenir les jeunes flles, le laboratoire Lab’Elles, installé au cœur de la Monnaie, ouvrira ses portes cinq
jours par semaine. « Avant l’ouverture de ce local, les
flles n’avaient pas d’endroit à elles, note Loïc Chasson,
éducateur. Elles passaient leur temps à bouger dans le
quartier pour éviter les bandes de garçons. Et les éducateurs ne les voyaient pas. Depuis que Lab’Elles existe,
nous en avons reçu 83, parfois dans des situations difciles. » Il pousse les jeunes flles à passer leur Bafa (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur), à sortir hors
de leur quartier, les aide à s’accrocher quand elles sont
en formation à Valence et parfois ostracisées par les
jeunes de cette ville... L’une des protégées de Lab’Elles
a réussi le concours Graine de Chef imaginé par Valrhona et la Fondation Paul-Bocuse. Elle y est en apprentissage. Les plus jeunes, elles, peuvent faire leurs
devoirs dans le calme.
LES JEUNES S’ACCROCHENT
Break Poverty a aussi amené l’association Les Plombiers du numérique à Romans. Elle forme, en trois
mois, des décrocheurs scolaires aux métiers de la fbre
optique, qui peinent à recruter dans tout le pays. En
moins de dix jours, 53 jeunes se sont inscrits pour passer les entretiens de sélection. Stéphanie Pallais, qui
travaille pour le groupe Archer, l’entreprise d’insertion
locale qui a encadré l’opération, n’en revient pas. Dans
la présentation, on ne leur cache rien des difcultés du
métier : ni les déplacements ni le travail à l’extérieur
sous la pluie ou dans le mistral. Les jeunes s’accrochent.
Seize sont retenus pour la première promotion. Ils
ont un statut d’intérimaire. Certains, comme Issame,
18 ans, très timide, égaré dans un CAP de vente à
Valence où il n’a parlé à personne pendant un an avant
de renoncer, passera le permis, tandis que d’autres
feront une remise à niveau théorique.
Repérée par Olivier Noblecourt, le délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté,
appréciée à l’Elysée, l’initiative de Denis Metzger a fait
son entrée dans les 21 mesures du plan pauvreté présenté mi-septembre par le gouvernement. L’expérimentation va être étendue à d’autres territoires. La
maire de Romans, elle, compte bien pouvoir annoncer
rapidement le retour de sa ville dans la moyenne nationale, en matière de pauvreté, voire en dessous. L’élue
attend les mises à jour de l’Insee au plus vite ! ■
(1) Eximium, Refresco, Gerber, Didier Matériaux, Hyper U, Krôhne, Eovi Mcd Mutuelle, Sodimas,
Ravioles Saint Jean, Campenon-Bernard, Veyret Techniques Découpe, Framatome, etc.
BRUNO AMSELLEM / DIVERGENCE POUR « L’OBS »
IEW
Page
58
Les découvertes des
neurosciences pour ne
LA REVUE
PRIX UNIQUE
L’ART DE PERDRE
SE PARLER
À SOI-MÊME
BRUITS DE VILLE Le MIPIM à l’heure du Brexit 6/
CAMPUS Cambridge (États-Unis) 10/
L’INVITÉ Bertrand Hervieu 52/
39 €
SEXUALITÉ
l’abonnement
Europe : vers une relance ?
H
l’exerCICe
pédagogIqUe
I N T ƒ G R AT I O N , L A G R A N D E O B S E S S I O N Ð
TRANSFORMATIONS
DE LA SEXUALITƒ,
PERMANENCE
DU SEXISME
Napa Valley, Santa Clara,
Los Angeles
innovation
et territoires
N° 767 - 65 e année. Février 2018
DÉJÀ 200 000 MORTS AUX ÉTATS-UNIS
LE TÉMOIGNAGE DE L’ANCIEN PRÉSIDENT ÉQUATORIEN
Overdoses
sur ordonnance
Gouverner sous
les bombes... médiatiques
Ils tuent davantage que les accidents de la route ou
les armes à feu. Après avoir ravagé les ghettos noirs
dans les années 1990, les opiacés déciment désormais
les banlieues pavillonnaires et la petite classe moyenne
américaines. Inédite par son ampleur et par ses victimes,
cette épidémie d’overdoses l’est aussi par son origine :
les consommateurs sont devenus dépendants en avalant
des antidouleurs prescrits par leur médecin.
Les limites de la « métropolarisation » en France
PAR NOTRE ENVOYÉ
SPÉCIAL MAXIME ROBIN
L EXISTE des dizaines de manières de mourir, mais, à la
morgue de Lorain County, un comté périurbain de l’Ohio, on
3’:HIKMQI=\U[ZU[:?a@o@s@e@g";
M 02687 - 484S - F: 6,50 E - RD
POUR LA SCIENCE
l’europe
de
CHINE
2200 €
Architecte
l’extrême
Infrmière
860 €
Journaliste
18 000 €
Patron de bistrots
PEUT-ON
DÉSIRER
SANS
DOMINER ?
EXTRAITS
JOHN STUART MILL
L’Asservissement des femmes
HARRIET TAYLOR MILL
L’Affranchissement des femmes
Harriet Taylor
et John Stuart Mill
770 €
Apprenti
P. 24
50 FRANÇAIS DÉVOILENT
LEUR RÉMUNÉRATION
Infrmière
CAHIER CENTRAL
Cadre
SUPPLÉMENT OFFERT
COMBIEN TU
GAGNES ?
1950 €
3 890 €
Directrice commerciale
LISEZ
MÉDITATION
& HYPNOSE
LES VRAIS EFFETS
JUPP HEYNCKES  LISANDRO LOPEZ  OLIVIER GUEZ  GIANLUIGI BUFFON
2500 €
sans dominer ?
Avocat
L’ACTRICE
CAMILLE
COTTIN
▶ Emmanuel Macron
▶ Une opération limitée
a revendiqué la
militairement, mais qui
« légitimité internationale » a engagé de gros moyens
des frappes contre la Syrie
pour montrer à Damas
menées avec les Etats-Unis et à Moscou la puissance
et le Royaume-Uni
occidentale
▶ La France veut transformer l’essai sur le plan
diplomatique. Elle souhaite
engager la Russie dans des
négociations pour sortir
de l’« impasse syrienne »
QUINZOMADAIRE LIBRE ET INDÉPENDANT
Gaza
L’affrontement
meurtrier avec
Israël se prolonge
Start-up,
ton univers
happy toyable
PAG E 3
▶ Le refus du Conseil
de sécurité de l’ONU de
condamner les frappes
a souligné l’isolement
de Vladimir Poutine
Politique
Macron défend
son bilan dans
un entretien
d’un type inédit
PAG E 2
DEUX CAMPS FACE À FACE À NOTRE-DAME-DES-LANDES
PAG E 5
Economie
Jumia sera-t-il
l’Amazon africain ?
▶ Plusieurs milliers
de personnes ont
manifesté, le 15 avril,
contre les expulsions
par les gendarmes dans
la « zone à défendre »
du bocage nantais
▶ Les occupants illégaux
ont jusqu’au 23 avril
pour déclarer leurs projets
d’activité et régulariser
leur situation. A l’issue
Ping-pong, “happiness
manager” et dépression:
enquête dans ces boîtes
faussement cool
PAG ES 8 -9
Enquête
Castaner
la castagne
Interview sans gants
avec le boss d’En marche!
w d ro i t a u b u
t
“Pourquoi cacher que
Bielsa n’a jamais
rien gagné?”
Docteur Mabou
lu
etien mineux
Visite-guidée
du laboratoire
d’Hoffenheim
ENQUÊTE SUR
L’INTELLIGENCE
DES FOOTBALLEURS
The Wire,
dix ans après
Jusqu’à
77%
-
À PRIX UNIQUE
ET IMBATTABLE !
38 GRANDS TITRES
DE PRESSE
ntr
rvie
ROMAIN
ALESSANDRINI
Retour à Baltimore,
sur les lieux
des crimes
PAG E 6
Canada
Un féminicide
autochtone
longtemps ignoré
nte
Tr i b u n e s
ULTRAS VS
AUTORITÉS
On les a réunis autour
d’une même table
SAMEDI 21 AVRIL 2018
74E ANNÉE - NO 3624
WWW.LEMONDE.FR ―
FONDATEUR : HUBERT BEUVE-MÉRY
DIRECTEUR : JÉRÔME FENOGLIO
Syrie : la France en quête d’une solution diplomatique avec la Russie
N° 1206
MARS 2018
LE NOUVEAU
SCIENCE & VIE
l
BEL : 7,2 € - CAN : 10,95 CAD - DOM/S : 7,3 € - Réunion/A : 9,3 € - ESP : 7,2 € - GR : 7,2 € - ITA : 7,2 € - LUX : 7,2 € - MAR : 60 MAD - TOM : 980 XPF - PORT. CONT. : 7,2 € - CH : 12 CHF - TUN/S : 8,6 TND
Gestionnaire conseil
MICHAËL FŒSSEL
“Paul Ricœur
m’a initié au
mystère du mal”
Voyage au pays
de l’accélération
Par Hartmut Rosa
1 950 €
5 350 €
Gestionnaire conseil
Députée
sous la pression
PEUR
DE RIEN !
Les nouvelles observations
qui chamboulent
les théories
Michaud
ILS ONT CREUSÉ
LE PREMIER
CANAL DE SUEZ
1660 €
N° 484
|
Faut-il
défendre un terroriste ?
Éric Dupond-Moretti débat avec Yves
ALG. 410 DA, ALL. 5,60€, AND. 5,10€, AUT. 5,60€, BELG. 5,00€, CAN. 8,10 $CAN, ESP. 5,20€, GB 4,60£, GR. 5,30€, GUAD. 5,00€, GUY. 5,00€, IT. 5,00€, LUX. 5,20€, MAR. 43 DH, MART. 5,00€, PAYS-BAS 5,30€, PORT. CONT. 5,30€, RÉU. 5,00€, ST MARTIN 5,00€, SUI.6,80 CHF, TOM 850 XPF, TUN. 5,50 DT, ZONE CFA 3600
FÉVRIER 2018
ENQUæTE
SUR LA
MATIéRE NOIRE
UNE CAMPAGNE
ÉLECTORALE
IL Y A 2 000 ANS
PHARAONS
N°1492 – Du 1er au 7 mars 2018
M 02773 - 3551 - F: 3,00 E
PHOTOS
MACRON
Total
contrôle
BIOLOGIE MARINE
CULTIVER
LES CORAUX
POUR LES SAUVER
MENSUEL N° 116
Février 2018
LES DÉMONS
DE L’ANGLETERRE
VICTORIENNE
POMPÉI
PAR RAFAEL CORREA *
MERCREDI 31 JANVIER 2018 HEBDOMADAIRE | FR 3 € BEL, LUX 3,60 € | DOM 5,50 € CH 5,40 FS | MAR 43 MAD
CPPAP Nº 0621C80864
LE PORTFOLIO
UKRAINE
A l’est, rien
de nouveau
JAVIER GAVILANES. – « Propuesta no 1 » (Proposition no 1), de la série
Nº 3551
DU 3 AU 9 FÉVRIER 2018
ÉCONOMIE
ANTHROPOLOGIE
BITCOIN : UN COÛT CES ESCLAVES
ASTRONOMIQUE
QUI ONT FAÇONNÉ
EN ÉNERGIE
NOS SOCIÉTÉS
ISABELLE
HUPPERT
L’icône aux
cent visages
Cahier numéro un de l’édition n° 2777 du 25 au 31 janvier 2018
JACK
´
L’EVENTREUR
agriculture
l’association corto,
la sicile à Paris
3’:HIKMRH=XUXUUU:?d@p@f@b@k";
MAI-68
Sous les pavés
l’image
grève !
Au pouvoir en Équateur de janvier 2007 à mai 2017, M. Rafael Correa
a décidé de ne pas se représenter. La
rupture avec son successeur et ancien
collaborateur l’a néanmoins conduit à
reprendre le combat. Au-delà de cet
afrontement singulier, il témoigne ici
des conquêtes et des reflux de la gauche
en Amérique latine. Et il relève à quel
point les grands médias sont devenus
une arme politique au service de la
contre-ofensive des partis conservateurs.
*
I
Édition française de Scientific American
sncf
les Maîtres d’hollywood
Politique
MJs : si Jeunes,
si tristes…
M 03461 - 1492 - F: 3,30 E
5,40 € - Mensuel - 28 pages
r
dossIe
PRINTEMPS
2018
entretiens Par Peter bogdanovich
PAR MICHEL BOZON
Pages 14 et 15.
#41
COMMENT
LES ARABES
LES VOYAIENT
page 3
la Californie face aux défs
de la mondialisation
N° 26
MARS 2017
& CIVILISATIONS
DOSSIER
CROISADES
T N°154 MARS 2018 QI FOOTBALL
VERS LE ZÉRO
DÉCHET
20 €
D : 6,90 € - BEL : 4,80 € - ESP : 4,90 € - GR : 4,90 € - DOM S : 4,90 € - DOM A : 6,90 € ITA : 4,90 € - LUX : 4,80 € - PORT CONT : 4,90 €
CAN : 6,75 $ CAN - MAR : 50 DH - TOM S : 750 CFP - TOM A : 1 400 CFP - CH : 8,50 FS - TUN : 9 DTU
Retraites : réforme en chantier
404
de remise
BULLETIN D’ABONNEMENT ETUDIANT
Bulletin à renvoyer complété et accompagné de votre règlement, sous enveloppe
non affranchie à : RUE DES ETUDIANTS - LIBRE REPONSE 80402 - 21809 QUETIGNY CEDEX
1. COCHEZ LE OU LES ABONNEMENTS QUE VOUS CHOISISSEZ
2. TOTAL DE MA COMMANDE
ACTUALITÉ INTERNATIONALE
America | Trimestriel | 4 nos
1 abonnement g 39 €
2 abonnements g 69 €
DÉBATS
soit
Études | Mensuel | 6 nos
Courrier international | Hebdomadaire | 30 nos
Futuribles | Bimestriel | 3 nos
Le Monde diplomatique | Mensuel | 12 nos
La Revue des Deux Mondes | Mensuel | 6 nos
Time | Hebdomadaire | 35 nos
L’Economie politique | Trimestriel | 6 nos
Vocable | Bimensuel | 21 nos + 1 hors-série
Socialter | Bimestriel | 7 nos + 1 hors-série
Anglais
Allemand
(cochez l’édition choisie)
Espagnol
ACTUALITÉ GÉNÉRALE
Alternatives Economiques | Mensuel | 11 nos
Le 1 | Hebdomadaire | 39 nos
Le Monde Sélection hebdomadaire
Hebdomadaire | 39 nos
L’Obs | Hebdomadaire | 26 nos
Politis | Hebdomadaire | 18 nos
+ web illimité + 1 hors-série en version numérique
Society | Bimensuel | 24 nos
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES
Cercle Psy | Trimestriel | 8 nos
Cerveau & Psycho | Mensuel | 8 nos
Histoire & Civilisations | Mensuel | 11 nos
La Revue Urbanisme | Trimestriel | 6 nos
SCIENCES
3 abonnements g 99 €
autre (30 € par abonnement supplémentaire)
abonnements g Total
€
3. MES COORDONNÉES - Merci d’écrire en majuscule
M
Mme Nom
Prénom
Adresse (France métropolitaine seulement)
Code Postal
Pour la Science | Mensuel | 8 nos
Ville
Email
Sciences et Avenir | Mensuel | 12 nos + 4 hors-séries J’accepte de recevoir par e-mail des offres de Rue des Etudiants
Science & Vie | Mensuel | 15 nos
PAOBS18
septembre
octobre
2017
n°
I
no
& CIVILISATIONS
Quel avenir pour
les véhicules électriques ? 34
Les usages du temps en France
3’:HIKNOG=VUXXUW:?b@o@t@c@a";
34
www.urbanisme.fr
villes / sociétés / cultures
ALIMENTATION
Taxis volants
L’anticipation au service de l’action
Ne peut être vendu séparément. © DeAgostini/Leemage ; DR, source : www.harriettaylormill.com ; retouche : StudioPhilo.
futuribles
futuribles
INTERV
NOS ENF
ANTS
SON
SURBOOT
KÉS
Méditation et hypnose Uranus et Neptune Placenta Rivières atmosphériques Démocraties animales
ALLÉGER SA CHARGE MENTALE
LE COUP D’ARRÊT
Alléger sa
CHARGE
MENTALE
- Mars 2018
Les découvertes des neurosciences pour ne pas se laisser submerger
2018 !
E
DE L’ANNÉE
3’:HIKRQF=[U[ZU\:?a@k@j@h@q";
MÉTROPOLITAINE 4,50 E / DOM 7,20 E / BEL – LUX – ESP – GRÈCE – POR 6,20 E / UK 4 £ / SUISSE 9 CHF / ALL – ITAL 7,90 E / MAROC 50 MAD / TUN 9 TND / 9,99 CAD
MAGAZINE
MONDIALISATION
M 07656 - 97S - F: 6,50 E - RD
N° 97 Mars 2018
SOMMES-NOUS TOUS
CONSPIRATIONNISTES ?
Mars 2018
N°97
ÉLU
Printemps
2017
Linky : pourquoi
tant de haine ?
JUIN 2018 | N° 380 | 4,90 €
Cerveau & Psycho
Cerveau & Psycho
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
oui
oui
J’accepte de recevoir par e-mail des offres des partenaires de Rue des Etudiants
non
non
4. JE RÈGLE LA SOMME DE
ARTS & CULTURE
Beaux Arts magazine | Mensuel | 10 nos
Grande Galerie | Trimestriel | 8 nos
Ideat | Bimestriel | 10 nos
L’éléphant | Trimestriel | 3 nos
Les Inrockuptibles | Hebdomadaire | 26 nos
39 €
69 €
99 €
autre montant
par :
Chèque à l’ordre de Rue des Etudiants
N°
CB
€
Visa
Mastercard
Date d’expiration
Cryptogramme (Les 3 derniers chiffres au dos de votre carte)
Date et signature obligatoires :
Papiers | Trimestriel | 4 nos
Polka | Trimestriel | 9 nos
Télérama | Hebdomadaire | 21 nos
MODE DE VIE & SPORT
Philosophie magazine | Mensuel | 8 nos
Kaizen | Bimestriel | 8 nos
Population & Avenir | Bimestriel | 7 nos
So Foot | Mensuel | 10 nos
Sciences Humaines | Mensuel | 11 nos
Sport & Vie | Bimestriel | 6 nos + 2 hors-séries
The Good Life | Bimestriel | 10 nos
En retournant ce formulaire, vous acceptez que Rue des Etudiants, responsable de traitement, utilise vos
données pour les besoins de votre commande, de la relation Client et d’actions commerciales. Pour connaître
les modalités de traitement de vos données et d’exercice de vos droits (accès, rectifcation, effacement,
opposition, portabilité, limitation des traitements, sort des données après décès), consultez notre politique de
confdentialité à l’adresse http://www.ruedesetudiants.com/ ou écrivez à notre DPO – 80 bd Auguste Blanqui
– 75013 Paris ou dpo@groupelemonde.fr.
Je certife être étudiant(e)
Filière
Offre valable jusqu’au 30 juin 2019
Abonnez-vous encore plus vite sur
Année d’étude
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ALIMENTATION
Confessions
d’un cuisinier
du diable
Christophe Brusset a longtemps
été acheteur pour des géants
de l’agroalimentaire. Aucun
de leurs “sales petits secrets”
ne lui est étranger. Aujourd’hui
“repenti”, il dénonce
Par A N N E C R I G N O N
I
l y a vingt ans, Christophe Brusset troquait son
diplôme d’ingénieur contre un poste d’acheteur
de matières premières sur le marché mondial
de l’agroalimentaire. Derrière la vocation, un
rêve d’enfant fasciné par les aventures d’Hansel
et Gretel et le génie de Charlie dans sa chocolaterie.
Il a travaillé pour sept enseignes, y compris des multi­
nationales, visité mille usines, autant d’entrepôts et
d’ateliers de transformation. Très vite, il a fermé les
yeux sur des pratiques étranges et fait taire sa
conscience. Rien que de très classique – deux enfants,
un crédit. Mais le dégoût est comme la marée qui
monte et un beau jour, il y a eu le scandale de trop :
les lasagnes « de bœuf », en fait à la viande de cheval.
Son esprit s’est cabré. Il a dit non. Depuis, révéler les
« sales petits secrets » de l’agroalimentaire est devenu
son combat et probablement une façon d’écluser
remords et regrets. Un premier livre, « Vous êtes fous
d’avaler ça ! », publié en 2015, a été un véritable succès
46
L’OBS/N°2814-11/10/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DÉCRYPTAGE
de librairie. Intitulée « Et maintenant, on mange
quoi ? » (1), la suite qu’il lui donne aujourd’hui, parachève ces étonnants Mémoires d’un tricheur. Dans
l’agrobusiness, la tricherie est partout. Christophe
Brusset est un repenti qui balance sur les petits arrangements d’une mafa le plus souvent intouchable où
des traders sous pression achètent des produits toujours moins chers jusqu’au fn fond de la Chine, dans
une ambiance de salle de marché.
La laitière et son pot au lait sont une fction. Fabriquer un produit alimentaire est un processus industriel, tout comme l’automobile ou la rafnerie pétrolière. Désormais expatrié à Singapour dans sa
quarante-huitième année, l’ingénieur raconte la réalité cachée derrière les emballages champêtres ou le
bla-bla des services marketing, suggère à tous d’entrer au supermarché « avec suspicion » et de « bannir
sans pitié » la nourriture industrielle qui nuit gravement à la santé. Les exemples édifants ne manquent
pas. Un jour, « la Boîte » – le nom générique qu’il a
choisi pour raconter ses aventures – a reçu quatrevingts tonnes de champignons d’une drôle de couleur
bleue. La Chine les avait vendus à des Hollandais qui
cherchaient à recaser au plus vite, même à perte, cette
encombrante marchandise. Ecouler « les Schtroumpfs », comme disait l’équipe, fut fait dans les règles de
leur art. Stérilisation, expédition des champignons
dans une usine de France pour être panés, conditionnement dans de jolis sachets, commercialisation.
L’avarié est rentable deux fois. Les assurances remboursent le lot bon pour la poubelle ; et sitôt l’expert
reparti, on recycle – l’enrobage à froid est un classique
pour transformer en beignets des légumes moisis.
DES CÈPES CHINOIS PLEINS D’ASTICOTS
Une autre fois, il a vu arriver cent tonnes de graines
de piment indien pleines de cadavres de souris et de
crottes. Quelques astuces et un broyage fn, et « la
Boîte » exportait à travers le monde un condiment
premium. Chaque année, des pyramides de cèpes
chinois pleins d’asticots trouvent preneurs. Le
cynisme industriel tend vers l’infni. « On se fout de
tes états d’âme, disait le patron, il faut juste que tu sois
malin. » Bien sûr, personne ne mourra de saupoudrer
son riz de fèces stérilisées mais il y a plus grave et
tout est lié. La commercialisation de « produits de
m.... », comme les nomme l’auteur, est rendue possible par la magie des additifs. Trois cents d’entre eux
sont autorisés en France. Parmi les « E » minuscules,
parfois cancérigènes, qui se font tout petits à l’arrière
des boîtes et des paquets, certains sont des cosmétiques hautement lucratifs. Ils restaurent saveur,
consistance, couleur, masquent toute odeur de
pourri, de moisi, de pas frais. A « la Boîte », l’équipe
de R & D – en principe chargée de recherche et développement – faisait des miracles avec les lots les plus
médiocres et un maximum d’eau (l’ingrédient le
moins cher), des épaississants, des émulsifants, des
CLAUDE GASSIAN/FLAMMARION
“ON SE FOUT DE TES ÉTATS D’ÂME, IL FAUT
JUSTE QUE TU SOIS MALIN.”
UN INDUSTRIEL
stabilisateurs, des colorants, des arômes de fruit, de
fromage, de poulet, un arôme « pain », un arôme
« beurre » ou de la « fumée liquide » à injecter dans
le jambon, le bacon ou les saucisses pour les fumer
sans fumée. Dans l’agrobusiness, tout ingrédient
authentique a son avatar bon marché et artifciel.
Quand il regarde en arrière, Christophe Brusset dit
qu’il a travaillé dans « les cuisines du diable ».
« Et maintenant, on mange quoi ? » recèle aussi son
secret industriel qui feure bon le scandale à venir :
la présence de substances clandestines. Produits
anti-mousse, agent de démoulage, agents antiagglomérant et autres solvants organiques pour
décaféiner : quatre cents « auxiliaires technologiques » sont utilisés pour faciliter la fabrication, sans
pour autant avoir à fgurer sur les emballages, et ce
par la grâce de législations toujours clémentes pour
les frmes. On postule que les résidus ne sont pas
toxiques. En vérité, on n’en sait rien. Ce qu’on sait,
c’est que les produits « épuisés » font recette. Le
poivre épuisé d’Inde, par exemple, c’est le résidu de
la graine après extraction de son huile essentielle,
une sorte de marc de café, un déchet en somme. Il
est vendu à très bas prix puis mélangé à du poivre
entier pour baisser son coût de revient et augmenter
la marge bénéfciaire. Or, ce succédané du poivre est
sur toutes les tables en Europe.
Cumin épuisé, anis épuisé, girofe épuisé : tout
s’achète pour trois fois rien et se transforme en or.
C’est la vanille épuisée qui fait les petits points noirs
dans les glaces et les yaourts à l’arôme artifciel de
vanille et au colorant jaune. Christophe Brusset préconise alors l’achat de produits frappés d’un sigle
fable – le label BIO, les AOC (Appellation d’Origine
contrôlée), les AOP (Appellation d’Origine protégée),
Max Havelaar ou France Agrimer – à l’issue des
conférences où il raconte avec son air mutin et ses
chemises à rayures l’invention du saturateur à saumure qui double le poids des jambons. Son nouveau
livre guide le lecteur dans les rayons des supermarchés. Il lui dit comment choisir ses fruits et légumes
(AB de préférence et européens, bien trop de pesticides sinon), le pain (la « Tradition », garantie sans
additifs), le beurre (de baratte, extrafn, AOP ou AB),
les yaourts (jamais aux « fruits » qui n’en sont pas)
ou le miel. Durant des années, sans rien dire, Christophe Brusset a importé par tonnes du faux miel de
Chine à base de sucres aromatisés. Voilà pourquoi
un cadre épuisé a rendu son tablier. ■
(1) Flammarion,
296 pages, en librairies.
L’OBS/N°2814-11/10/2018
47
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Le 26 septembre,
lors de la veillée
funèbre pour le
père Jean-Baptiste
Sèbe, dans l’église
Saint-Romain
de Rouen.
ÉGLISE
Le prêtre,
la jeune fille
et la mort
Par M AT H I E U D E L A H O U S S E
Photos J E A N -PI E R R E SAG E O T
48
L’OBS/N°2814-11/10/2018
JEAN-PIERRE SAGEOT / SIGNATURES POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ENQUÊTE
Epicurien, ouvert, apprécié de
ses fdèles, le père Jean-Baptiste
Sèbe s’est suicidé dans son église
de Rouen. Il avait été accusé par
une mère de famille d’agression
sexuelle sur sa flle de 18 ans
E
“IL ALLAIT
CHERCHER
L’AUTRE.
IL CROYAIT
EN NOTRE FOI
AVANT NOUS.”
UN PAROISSIEN
n cet après-midi de la fn septembre, une
foule des grands jours se presse sur le
parvis de la petite église Saint-Romain.
On enterre le père Jean-Baptiste Sèbe.
Au pied du modeste clocher, écrasé par
l’immense tour de la gare de Rouen-Rive-Droite, la
bonne société du centre-ville a fait le déplacement.
Elle n’est pas seule. Des scouts. Des migrants. Des
théologiens venus de Paris ou de Strasbourg. Des
non-pratiquants saisis par l’émotion. Tout à l’heure,
ils applaudiront le cercueil quittant l’église pour
rejoindre le carré des prêtres de Bon-Secours, à dix
minutes de là. C’est aussi dans ce cimetière que
repose le père Jacques Hamel, du même diocèse,
assassiné en juillet 2016 par deux djihadistes.
L’autre drame récent de la communauté catholique
normande.
Pour l’heure, on s’interroge à voix basse. Sur le suicide, acte inédit d’un prêtre catholique sur son lieu
d’exercice. Sur cette cérémonie religieuse : « Un suicidé, même un prêtre, a droit à des obsèques pareilles ? »
Mais, surtout, sur le soupçon d’agression sexuelle
qui visait le défunt. On chuchote pour l’évoquer. « Il
n’a pas dû supporter que l’archevêque le sache », suppose une élégante grand-mère. Sa voisine s’enquiert
de détails. « Tu étais au courant, toi, de cette histoire ? – Mais pas du tout ! » s’exclame l’autre, indignée. Une agression ? Un dérapage ? Une idylle ? On
tend l’oreille. Trop tard, on n’en saura pas plus. On
entre dans l’église, où rien n’en sera dit.
Le mardi 18 septembre au matin, c’est Arnaud, le
sacristain de l’église Saint-Romain, qui a découvert
le corps de Jean-Baptiste Sèbe accroché à une poutre
des combles. La rumeur l’avait d’abord annoncé
pendu au cœur même de l’église. C’était faux, mais
cela a accentué le choc. Ce qui est bien vrai, en
revanche, c’est que la veille, annulant subitement
tous ses rendez-vous paroissiaux, le jeune prêtre est
descendu à pied vers l’évêché, convoqué par son
archevêque, Mgr Lebrun. Une mère de famille venait
de révéler aux autorités religieuses que, trois ans
auparavant, sa flle âgée, alors âgée de 18 ans, avait
subi un « geste » de la part du père Jean-Baptiste. A
la simple évocation du nom de la jeune femme, le
prêtre a aussitôt avoué une « conduite inconvenante », selon la formule de Mgr Lebrun, qui reçoit
« l’Obs » début octobre, quelques jours après avoir
été entendu comme témoin par la police judiciaire
de Rouen. Aucune plainte n’a été déposée, mais,
après le suicide, une enquête pour recherche des
causes de la mort suivie d’une autre pour l’éventuelle
agression sexuelle ont été lancées. Pour tenter de
savoir si la faute morale fut aussi une faute pénale.
Tout le monde le dit, Jean-Baptiste Sèbe rayonnait.
Des photos, sur le livret de la messe de ses obsèques,
le montrent, beau brun aux traits fns et à la silhouette élancée. Sur sa page Facebook, en dessous
d’un cliché en col romain, feur à la boutonnière,
publié voilà quelques mois, les commentaires sont
toujours là : « très jolie photo », ou encore, de la part
d’une femme ironique ou peut-être provocante : « Je
me marierais bien avec lui… »
“AMOUREUX DE LA VIE”
Aîné de six enfants, entré au séminaire à 19 ans,
ordonné prêtre à 25, thésard en théologie à l’Institut
catholique de Paris et à l’université catholique de
Louvain, il était arrivé en 2012 dans la petite église
Saint-Romain. « Il a fait revenir plein de gens qui ne
venaient plus : des veufs, des divorcés, des jeunes
couples… », plaide l’un des paroissiens, irrité à l’idée
que le « geste » puisse efacer tout le reste. Dans le
quartier de la gare, il avait su vaincre les « réticences »
à donner des cours de français aux migrants. Sous
son impulsion, ils sont désormais quarante à le faire,
pour soixante réfugiés. Le prêtre était apprécié de
tous ses paroissiens. Pour le voyage organisé en
Terre sainte. Pour les matins d’aumônerie terminés
par des goûters au Nutella. Pour les sorties d’ados au
Laser Game puis au McDo. A son dernier anniversaire (il venait d’avoir 38 ans), les enfants lui avaient
ofert un pistolet Nerf à balles en mousse. Les quadragénaires sportifs avaient adoré son « credo-running » ; les scouts d’Europe, l’autel de sacs à dos qu’il
avait un jour bâti pour célébrer la messe en plein air.
Antoine et Anne Marie, couple rencontré dans le
jardin de l’église Saint-Romain, le recevaient « souvent à dîner le dimanche soir, la veille de son jour de
congé. Il décompressait. Il aimait ouvrir une bonne
bouteille »… Antoine était épaté par son côté un peu
« rock’n’roll ». Anne-Marie, par son aura. « Il allait
chercher l’autre. Il croyait en notre foi avant nous. Il y
avait chez lui une forme de puissance, de charisme. »
Son frère et sa belle-sœur le diront à ses obsèques :
« J.-B. » était « épicurien, mondain, amoureux de la
vie, de ses petits et grands plaisirs ».
Le « geste » reproché à Jean-Baptiste Sèbe est
intervenu en 2015. Il pourrait être qualifé d’agression sexuelle, si l’enquête parvient à établir précisément ce qui s’est passé. Au palais de justice de Rouen,
à mi-chemin entre l’église Saint-Romain et l’évêché,
le procureur adjoint, Etienne Thiefry, énonce les
faits : « La mère de cette jeune femme, majeure, a indiqué que sa flle avait subi une difculté lors d’une rencontre avec le curé, sans pouvoir la qualifer. »
L’OBS/N°2814-11/10/2018
49
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
“N’OUBLIONS
PAS DANS
NOTRE PRIÈRE
LA FAMILLE
BLESSÉE
QUI A MIS EN
CAUSE JEANBAPTISTE.”
DOMINIQUE LEBRUN,
ARCHEVÊQUE
DE ROUEN,
LORS DES FUNÉRAILLES
DU PÈRE SÈBE
Il précise aussitôt : ce « geste » n’a rien à voir avec
une afaire pédophile, mais rien non plus avec une
idylle romantique qui se serait nouée avec une jeune
paroissienne amoureuse et qui aurait provoqué la
colère d’une mère. S’il s’agissait d’une relation claire
entre deux adultes consentants, la justice n’aurait
jamais ouvert d’enquête.
De la jeune femme, première concernée, on sait
seulement qu’elle ne vit plus dans le diocèse de
Rouen, que la justice tient à préserver son anonymat
et qu’elle sera bientôt entendue par les enquêteurs.
L’action publique à l’encontre de Jean-Baptiste Sèbe,
décédé, est éteinte, mais le parquet de Rouen devra
tout de même qualifer ce « geste ».
“UNE ÉPÉE TE TRANSPERCERA L’ÂME”
« Chez les catholiques, on a beaucoup morfé avec
toutes les révélations récentes », confe le père Etienne
Grieu, théologien et jésuite, qui avait écrit un livre
de réfexion sur les diférentes générations de
prêtres avec Jean-Baptiste Sèbe. Il tente d’analyser
la « chute d’image » que le jeune prêtre a dû subir
avec cette accusation. Il s’interroge, dans le fot de
toutes ces afaires, sur le « débat qui devrait s’ouvrir
sur le célibat, sur l’ordination des hommes mariés, les
“viri probati” ». Il est vrai que le « geste » pose nécessairement ces interrogations-là.
« Cela renvoie chacun d’entre nous à ses propres
contradictions. Moi, évêque, je suis pécheur. Comment
je vis cette contradiction ? » s’interroge, face à nous,
50
L’OBS/N°2814-11/10/2018
Mgr Lebrun, plus haute autorité religieuse de
Haute-Normandie. L’évêque ne va pas jusqu’à citer
ses propres péchés, mais plutôt l’Evangile : « A toimême une épée te transpercera l’âme, afn que les pensées de beaucoup de cœurs soient dévoilées » (Luc 2,
34-35). « Dans la communauté, poursuit-il, certains
me disent tout le bien que Jean-Baptiste a fait. Mais
d’autres m’interrogent. Ces gestes sont-ils vrais ? Et,
s’ils sont vrais, est-ce que cela met tout par terre ? »
Est-ce parce qu’il sait l’Eglise vulnérable face à ces
scandales sexuels, parce que son père était magistrat
ou parce qu’il a lui-même suivi des études de droit
que l’évêque a, dès l’alerte de la mère de famille, compris qu’il fallait instruire l’afaire en convoquant
illico le prêtre et que l’étoufer serait pire que tout ?
L’archevêque Lebrun confe froidement : « La communauté commence seulement à réaliser. Le choc est
extrêmement violent. Mais n’idéalisons pas qui était
Jean-Baptiste Sèbe. »
Dans la prière universelle de la messe d’obsèques,
il avait lancé : « A la demande de beaucoup, n’oublions
pas dans notre prière, si nous le pouvons, si nous le
voulons, la famille blessée qui a mis en cause JeanBaptiste. » Sur le parvis de l’église, trop petite pour
accueillir tous ceux qui voulaient assister aux
obsèques, des visages ont fugacement grimacé à
l’évocation de la plaignante invisible. Si peinés
d’avoir perdu leur prêtre adoré, peut-être auraientils voulu oublier le « geste », et même la justice
des hommes. ■
Les obsèques de
Jean-Baptiste Sèbe,
le 27 septembre.
A g., Mgr Lebrun,
qui a prononcé
l’homélie.
A dr., l’arrivée
du cercueil, porté
par des prêtres.
JEAN-PIERRE SAGEOT / SIGNATURES POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GPA
Fogiel, père
porteur
52
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PORTRAIT
Avec sa force de conviction et son épais carnet d’adresses,
Marc-Olivier Fogiel se bat pour la protection juridique de tous les enfants
nés, comme ses deux flles, d’une mère porteuse
Par V É RO N I Q U E G RO U S SA R D
A
lors, vos deux flles, ça va ? Depuis le temps
que j’entends parler d’elles… » Si François
Hollande s’autorise cette énigmatique
complicité avec Marc-Olivier Fogiel à
l’issue de sa première interview postElysée sur RTL, fn 2017, c’est qu’il en sait beaucoup sur
Mila et Lily, 7 et 5 ans. Sur leur conception par GPA
(Gestation pour Autrui) aux Etats-Unis. Sur l’éprouvante course d’obstacles de leurs papas pour qu’elles
fgurent – enfn – sur le livret de famille. Ce jour-là,
Marc-Olivier Fogiel devine que le président qui a
imposé le mariage pour tous et l’adoption par les
couples homosexuels s’inviterait bien à dîner avec Julie
Gayet : « Je lui ai proposé trois dates, il a pris la première ! » « Ça l’amusait, je crois, de voir comment cette
famille fonctionne, raconte la marraine de Mila, Claire
Chazal, conviée elle aussi, et je peux vous le dire, elle est
sacrément aimante. » Hollande, qui sait y faire avec les
enfants, a fni la soirée enseveli sous les dessins.
Jusqu’ici, la vie hors antenne de Marc-Olivier Fogiel
relevait de la sphère privée, si ce n’est, en mai 2011,
cette une de « Voici » : « Papa grâce à une mère porteuse ! »… instantanément balayée par le scandale
DSK. Ces dernières années, le journaliste a vu Laurent
Ruquier, Stéphane Bern, Amélie Mauresmo, Muriel
Robin s’afrmer homosexuels. Et encore Dave, Frédéric Lopez, les politiques Bertrand Delanoë, Mounir
Mahjoubi, Bruno Julliard… Lui ne le clamait pas, ne
le niait pas non plus. Après la naissance de Mila, il
jurait ses grands dieux que jamais il ne donnerait
d’interview à ce sujet, jamais il ne céderait à « Paris
Match », que la situation serait déjà bien assez compliquée pour elle. Et sept ans plus tard, dans un livre
(« Qu’est-ce qu’elle a ma famille ? », Grasset), il brise
le sceau de la confdentialité. Balance tout : le mari, les
enfants, la GPA, interdite en France, autorisée dans
certains Etats américains ; le budget qu’il y a consacré : 130 000 euros ; Jane, la donneuse d’ovocytes, et
donc mère génétique, choisie sur listing ; Michelle, la
« femme porteuse », qui leur annonce ainsi la première grossesse : « We are pregnant » (« Nous sommes
enceintes ») ; la maternité catholique de Floride qui
prévoit des chambres pour les pères. Il raconte aussi
les liens qui perdurent avec Michelle, les Noël passés
avec elle et sa famille, cette paternité qui, à 49 ans, le
AGENCE/BESTIMAGE
Marc-Olivier
Fogiel, son mari
François Roelants
et leurs deux
flles, lors d’une
cérémonie à
la mairie du
10e arrondissement,
à Paris, avec Anne
Hidalgo, en juillet
dernier.
submerge. Et le soumet, à la maison, au régime « Reine
des neiges » en boucle, le flm préféré des petites. Il a
adapté sa vie professionnelle pour profter d’elles,
adore les conduire à l’école et ne raterait pour rien au
monde leur spectacle de danse. L’émotif papa poule
n’en revient pas de sa chance. Marc-Olivier Fogiel est
la première personnalité, en France, à jouer cartes sur
table. Tant que son propre père, en photo sur le fond
d’écran de son portable, était vivant, il « ne voulait pas
lui imposer cela ». Il se dit « aujourd’hui structuré pour
assumer les choses ».
Comme un gage de rédemption ? A l’époque d’« On
ne peut pas plaire à tout le monde », talk-show à succès, il aurait pu, en s’afchant, faire avancer la cause
gay : « Cela aurait aidé certains gamins. » Il en nourrit
« un petit regret », avoue que « si c’était à refaire… ».
Cette fois, sa notoriété servira. Non, comme on l’imaginerait, pour revendiquer la légalisation de la GPA,
car « la société n’y est pas prête ». Pour habituer les
regards, il préfère la méthode douce et distille, à coups
de posts sur Instagram, l’image d’une famille « normale » aux petits plaisirs banals : photos des flles (toujours de dos) en forêt, au poney club, à la mer, cherchant les œufs à Pâques, leurs mots doux en lettres
géantes agrémentés de cœurs. « Arrête avec Instagram ! », lui enjoignent ses proches ; il n’en a cure.
Afcher une position trop radicale le mettrait en porte
à faux pour animer des débats, à RTL, sur le sujet éruptif de la loi bioéthique, bientôt au Parlement. Alors,
plutôt que la légalisation des mères porteuses – pas plus
au programme d’Emmanuel Macron que de ses prédécesseurs –, Marc-Olivier Fogiel joue la realpolitik.
Il a choisi une cause qu’il sait pouvoir servir : la sécurisation juridique des enfants nés par GPA.
D’abord celle de ses propres flles. Un véritable cauchemar administratif : le droit de la nationalité est
complexe, celui de la fliation tout autant. Primo, l’enfant doit être reconnu français quel que soit le pays
où il a vu le jour ; secundo, ses deux parents doivent
obtenir un statut qui les place sur un strict pied d’égalité. « Je n’ai jamais demandé qu’on pousse les meubles,
dit Fogiel, mais à mesure que la loi a donné des droits,
je les ai demandés. » Pas plus mais certainement pas
moins non plus. Le principe selon lequel l’intérêt de
l’enfant doit prévaloir a bien été posé mais, en
L’OBS/N°2814-11/10/2018
53
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
A l’Elysée, avec François Hollande, Line Renaud
et Bruno Julliard, en mars 2017.
tricotant les textes, les juristes ont singulièrement
manqué d’imagination par rapport à la réalité des
situations. Points de blocage, aléas, zones grises laissées à l’arbitraire de tel diplomate ou magistrat… Aux
politiques, Fogiel a décrit, par le menu, les embûches
rencontrées.
C’est avec Claire Chazal qu’il a discrètement commencé à sensibiliser une pléiade ahurissante de décideurs. En 2014, la journaliste invite François Hollande chez elle, pour discuter dans un cadre moins
formel que l’Elysée. Il est alors en pleine afaire
Trierweiler, mais se montre très attentif. Combien de
fois Fogiel a-t-il revu le président durant le quinquennat ? Silence… « Souvent », soufe-t-il. Elle a appelé
Laurent Fabius, alors ministre des Afaires étrangères, car les consulats de France sont un passage
obligé pour tout enfant né à l’étranger : « On veut te
parler d’une chose importante… » Et aussi contacté
Gérard Araud, l’ambassadeur de France aux EtatsUnis, lui-même en couple avec un photographe,
« Facile à convaincre, il est tout sauf rétrograde ». Nicolas Sarkozy, qui en voulait à Fogiel d’avoir perfdement demandé à Carla Bruni, sur Europe 1, si elle
serait « aussi amoureuse si [son mari] n’était pas président ? », a, lui aussi, écouté le journaliste. « Les sujets
de société l’intéressent, je lui ai fait prendre conscience
54
L’OBS/N°2814-11/10/2018
Avec Brigitte
Macron et
Claire Chazal,
marraine de
Mila (en haut
à droite, avec
sa sœur Lily),
qui l’a beaucoup
soutenu dans
ses démarches.
de ce par quoi il faut passer. » Tout comme Gérald
Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes
publics, qui était opposé au mariage pour tous. La
pédagogie, Fogiel en fait en permanence. Quand il a
entendu Bertrand Delanoë évoquer, à propos de la
GPA, un risque « quasi barbare » de commercialisation du corps féminin, il a réagi violemment : « Tu te
rends compte de ce que tu dis ! Alors que tu connais mes
enfants ! » Ils se sont rabibochés, Delanoë les a mariés,
lui et le photographe François Roelants.
Mila et Lily sont parmi les toutes premières Françaises conçues par GPA à l’étranger dont les actes de
naissance ont été transcrits sur le livret de famille.
Sans aucun passe-droit, jure le papa. Mais une fois
leur situation éclaircie, Marc-Olivier Fogiel est reparti
de plus belle au combat : « C’est un sujet prégnant qui
dépasse ma petite personne. » « Cela l’obsède », rectife
Claire Chazal. « Beaucoup de gens de bonne foi pensent
le dossier clos, poursuit-il. Or pas du tout. » En cas de
divorce ou de décès d’un parent, c’est la tragédie. Pour
identifer et atteindre le bon interlocuteur, susceptible, dans tel ou tel ministère, de clarifer des points
pour que la loi s’applique, il dispose d’une arme inaccessible à la France d’en bas : son carnet d’adresses.
« Ça, un carnet d’adresses ? Le bottin, oui ! », s’exclame
Alexandre Urwicz, président de l’Association des
BERTRAND RINDOFF PETROFF FRENCH SELECT/GETTY IMAGES - COMPTE INSTAGRAM D’OLIVIER FOGIEL - COADIC GUIREC/BESTIMAGE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PORTRAIT
Familles homoparentales, devenu un ami. Depuis
ses premières incursions, à 14 ans, dans les couloirs
de RTL où l’avait introduit une patiente de son père,
chirurgien-dentiste, en passant par « TV+ » (Canal+),
« On ne peut pas plaire à tout le monde » (France 3),
la matinale d’Europe 1, jusqu’à aujourd’hui, Fogiel a
fait fructifer cet inestimable capital qui lui permet de
décrocher scoops et interviews exclusives. Il pratique
« l’amitié par la preuve, dit son ex-associé, Nicolas
Plisson. Il est super-fable, ne trahit jamais, peut vraiment se décarcasser ». « Les gens connus l’amusent,
complète Claire Chazal, mais il n’est pas superfciel. »
Dans le showbiz, les médias, la politique, le CAC 40…,
ses connexions sont tentaculaires. Et témoignent de la
porosité de ces mondes. Pêle-mêle, Alexandre Bompard (patron de Carrefour), Alain Delon, Mika, JoeyStarr, Laeticia Hallyday, Agnès b., l’écrivain Philippe
Besson, pressenti pour le poste de consul à Los Angeles, le producteur Stéphane Courbit, Eric Dupond-Moretti… Les Macron, il les a rencontrés lors d’un dîner,
à une époque où nul ne leur prêtait attention. Alors,
quand il a intercédé, pendant la campagne, pour que
le candidat reçoive Alexandre Urwicz, la réponse allait
de soi. L’entrevue a duré plus longtemps que prévu…
Pendant ce temps, Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, poireautait. Convaincu qu’il est
indigne de traiter les enfants nés par GPA comme des
étrangers dans leur propre pays, Macron s’engage alors
“ON NE
DEMANDE
PAS LA
RÉVOLUTION,
JUSTE
D’ARRÊTER
L’HYPOCRISIE.”
M.-O. FOGIEL
à résoudre la question de la fliation. Mais, à la veille
de la publication de son programme, alerte rouge : pas
un mot sur ce sujet ! On devine que, ce soir-là, les
smartphones de son entourage ont chaufé…
Le président de l’Association des Familles homoparentales n’est pas manchot pour contacter les
pouvoirs publics, mais il reste blufé par une telle
« facilité d’accès. Marc-Olivier est un accélérateur de
temps incroyable. Certains rendez-vous, on fnirait par
les obtenir au bout de quatre, cinq, six mois. S’il s’en
mêle, on a un retour dans la journée. Attention, il n’a
jamais obtenu une transcription à l’état civil en claquant
des doigts. Jamais ! Il n’apporte pas la garantie que le
problème sera traité mais que le message a été porté.
Et comme le sort d’un gamin est en jeu, qui oserait
répondre : “Tant pis pour lui !” ? » L’association l’a mis
à contribution sur plusieurs dossiers qui coinçaient
de manière anormale.
Instruit par la « volte-Valls », Marc-Olivier Fogiel
sait que le courage politique parfois s’évapore : en 2011,
candidat à la primaire de la gauche, Manuel Valls soutenait la GPA ; en 2014, Premier ministre mis en difculté par la Manif pour tous, il fustigeait cette « pratique intolérable ». « On ne demande pas la révolution,
insiste Fogiel. Juste d’arrêter le bricolage et l’hypocrisie.
Macron a inscrit le sujet dans son programme et n’a
envoyé, depuis, aucun signal négatif. Je suis confant. »
Confant, peut-être. Vigilant, sûrement. ■
PARCOURS
PORTUGAL
- ESPAGNE
-
ÎLE MAURICE
-
FRANCE
GOLFEURS,
VOYAGEZ LÉGER !
Louez vos clubs de golf et retrouvez les dès votre arrivée :
à l’aéroport ou dans votre voiture de location ou sur votre lieu de résidence
TIR DE
A PAR
5€
UR
PAR JO
Le loueur de Clubs de Golf pour Golftrotters
INVESTISSEURS WELCOME
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
« Notre roi
bien bronzé »,
commentaire
sur Instagram
d’une photo
postée
en juillet 2016.
MAROC
Le roi
qui voulait
vivre sa vie
Avec le
boxeur Abu
Azaitar,
en juin 2018.
Depuis qu’il s’est séparé de sa femme,
Mohammed VI voyage, s’amuse, poste
sur Instagram des selfes pris à travers
le monde. Mais les Marocains se demandent
qui gouverne le royaume…
De notre envoyée spéciale au Maroc, D OA N B U I
56
L’OBS/N°2814-11/10/2018
Un monarque qui soigne son look sur les réseaux sociaux.
INSTAGRAM : LE_ROI_MOHAMED6
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
REPORTAGE
Séance
shopping
aux Galeries
Lafayette,
à Paris
le 6 avril 2018.
si de rien n’était. Quasiment personne n’a osé
reprendre le scoop d’« Hola ! », le magazine people
espagnol annonçant l’impensable : le divorce du roi
après seize ans de mariage. Toujours selon la presse
people étrangère, la princesse a réapparu en Grèce,
seule avec ses enfants, cet été. Mais ici, c’est comme
si Lalla Salma n’avait jamais existé. « Jadis, dans la
monarchie alaouite, quand vous tombiez en disgrâce,
on vous mettait dans une geôle. Là, ils l’ont efacée. Ça
ne m’étonnerait pas qu’elle soit gommée dans les photos d’archives, à la façon stalinienne », remarque un
bon connaisseur du palais.
“AU PALAIS, TU TE SOUMETS OU TU CRÈVES”
Avec le
rappeur
Maître Gims,
dont il ap précie
la musique,
en mai 2017.
E
t pft, disparue ! En ce mois de septembre,
la princesse Lalla Khadija, 11 ans, apparaissait aux côtés de son frère le prince héritier
Moulay Hassan, 15 ans, lors d’une cérémonie ofcielle présidée par leur père,
Mohammed VI, autour de la réforme de l’éducation.
Aucune trace en revanche de leur mère, la princesse
Lalla Salma, qu’on voyait pourtant partout jadis, avec
sa famboyante chevelure rousse. Lalla Salma, c’était la
caution de modernité, le symbole de la rupture avec
l’ère Hassan II, quand le roi cachait aux regards son
épouse tout en entretenant un imposant harem. Mais
voilà, cela fait dix mois que la princesse Lalla Salma s’est
volatilisée. Dans les médias marocains, on fait comme
INSTAGRAM : LE_ROI_MOHAMED6
La fondation contre le cancer où œuvrait la princesse,
à Rabat, apparaît pourtant toujours dans Google Maps,
qui indique « Etablissement ouvert ». On tente de s’y
rendre, on ne sait jamais. Mais dans le taxi collectif, tout
le monde se marre. « Vous cherchez Lalla Salma ? Bon
courage… » Impossible de trouver l’endroit, situé pile
dans le « triangle des Bermudes », c’est-à-dire l’immense zone recouverte par le palais royal, une Cité
interdite au cœur de la ville. Au portail, des gardes. Il
faut une invitation. On n’en a pas. Tant pis. Peut-être
pourrait-on interroger les esprits ? Le Makhzen – le
palais – est hanté par les fih, ces exorcistes qui communiquent avec les djinns. Les rumeurs les plus folles
ont couru sur la disgrâce de la princesse. La plus drôle
étant celle l’accusant d’être possédée par un mauvais
djinn. D’où sa mésentente, de plus en plus criante avec
ses belles-sœurs, notamment Lalla Meryem, qui
n’avait pas supporté d’être évincée de son rôle de First
Lady. « Toute la famille s’est retrouvée récemment à
Bougival [dans les Yvelines, NDLR], là où les sœurs
du roi ont une résidence, pour fêter la séparation », nous
glisse un proche du palais. Tandis qu’un autre philosophe : « Au palais, tu te soumets ou tu crèves. Lalla
Salma n’avait pas les codes. On ne peut pas changer le
Makhzen, c’est le Makhzen qui te change. » Le nom
« Lalla Salma », qui jadis ouvrait toutes les portes,
est devenu tabou. Et parler des afaires du roi rend
parano. Un de nos interlocuteurs nous contacte sur
WhatsApp : « Une moto m’a suivi après notre rencontre,
tu es surveillée de près, c’est sûr. » D’autres s’évanouissent dans la nature… Les ofciels s’esquivent prudemment, que ce soit André Azoulay, le conseiller historique du palais, qui n’a « rien à dire », ou encore, celui
qu’on présente souvent comme l’expert de la com,
Karim Bouzida, ex-consultant de l’agence de communication Klem Euro RSCG : « Je ne m’occupe pas du
tout de ce domaine. »
Le roi Mohammed VI n’est en tout cas jamais apparu
aussi épanoui que depuis qu’il est débarrassé de la princesse. Sur les réseaux sociaux, il pose, tout sourire,
aminci, aux côtés d’Abou Bakr Azaitar, un boxeur « fullcontact », surnommé « le Gladiateur », qu’il a rencontré au printemps et qui semble, depuis, le suivre partout : en vacances aux Seychelles, à bord du jet royal, à
la prière à la mosquée Hassan-II, ou même, insigne
L’OBS/N°2814-11/10/2018
57
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Ennaji, historien, « dans la monarchie, le corps privé du
roi était toujours caché, et c’était le corps public qui était
mis en scène. Là, avec Mohammed VI, on a au contraire
une surexposition du corps privé, presque un exhibitionnisme. C’est certes assez raccord avec notre époque de
l’ultratransparence et du voyeurisme, mais dans la désacralisation de la fonction, on atteint des sommets inédits ».
COMME UN LION EN CAGE
La famille royale à Casablanca, le 26 mai 2017. La princesse
Lalla Salma, debout à gauche.
Le monarque
entouré de son fls
et de sa flle lors
d’une cérémonie
ofcielle au palais
royal à Rabat,
le 17 septembre
dernier. L’absence
de son épouse
ofcialise
sa disgrâce.
58
honneur, lors de la célébration de la fête de l’Aïd.
Mohammed VI est le roi d’Instagram. On peut suivre
ses déambulations sur la page d’un certain Sofane
El Bahri (contacté par « l’Obs », il n’a pas donné suite),
qui se présente comme « social community manager de
SM Mohammed VI ». Parmi les clichés de ce Millennial
qui pose, moue avantageuse, au volant de belles voitures,
on trouve des selfes du roi et de ses enfants. C’est sur
Instagram qu’a été postée la fameuse photo qui signait
la disgrâce de la princesse : le roi, dans un lit d’hôpital,
à Paris, entouré de toute sa famille sauf Lalla Salma,
alors que, nous le confrment plusieurs proches, « elle
avait fait des pieds et des mains pour venir ». « Le
mariage avait été annoncé par un communiqué ofciel.
La disgrâce l’a été par la publication de cette seule photo.
Dans la nouvelle communication du palais, l’image
s’est substituée au verbe, qui est inexistant chez
Mohammed VI. C’est une rupture totale avec l’ère de
Hassan II », juge un ancien du palais. Pour Mohammed
L’OBS/N°2814-11/10/2018
Car les absences du roi commencent à faire jaser. « En
2018, il a battu tous les records », constate Ignacio
Cembrero, journaliste espagnol, l’un des spécialistes
du Maroc, désormais persona non grata dans le
royaume. « Et depuis peu, ce qui est très nouveau, c’est
que la parole se lâche sur les réseaux sociaux. », ajoutet-il. En témoigne le hashtag #masdatkichMVI : « au
fnal, t’es décevant, mec ». Sur YouTube, le programme
« 1D2C » (« 1 dîner 2 cons »), qui veut « libérer la
parole », a consacré une émission entière au monarque.
Et sur Twitter ou Facebook, le 1er MRE (Marocain
résident à l’étranger), comme on surnomme le roi, a
été très critiqué pour avoir posté une photo de lui avec
au poignet une montre Patek Philippe à 1,2 million de
dollars, repérée par un blog de mode. On blague aussi
sur ses absences. Le360, le Goraf marocain, postait
le 1er avril : « Le roi Mohammed VI, que Dieu le bénisse,
compte rentrer un jour au Maroc #poissondavril. » Sur
YouTube, « on » a fait désactiver les compteurs de
« like » des vidéos qui retransmettaient le discours du
roi : pour la première fois, il y avait eu plus de « Je
n’aime pas » que de « J’aime ».
Le Cabinet royal tente tant bien que mal de sauver
les apparences, dans une partie de cache-cache surréaliste. « Il n’y a pas d’agenda ofciel, mais on a réussi
à suivre les trajets de l’avion royal grâce à un logiciel de
tracking », raconte Ali Amar, directeur du Desk, un des
rares médias au contenu un peu critique, « mais ça a
beaucoup agacé en haut lieu, et depuis ils ont tout
brouillé ». Dès qu’il revient au royaume, Mohammed VI
semble comme un lion en cage. « Il est arrivé plusieurs
fois que, juste après avoir atterri à l’aéroport de Rabat,
le cortège royal fasse demi-tour et reparte », raconte
un proche. A la fn de l’été, le roi s’est empressé de
reprendre un avion pour les Seychelles avec une escale
à Dubaï. Embarras du Cabinet qui a tenté de faire passer le voyage pour une « visite d’amitié et de travail ».
« Le problème, c’est qu’on est censés être en froid diplomatique avec les Emirats », signale Ali Amar. En fait de
« travail », le roi s’est fait photographier au restaurant
Four Seasons de Dubaï, en compagnie de Salt Bae, le
« boucher des stars », une vedette des réseaux. Il a fallu
qu’il se rattrape à son retour des Seychelles, avec une
visite plus ofcielle organisée à la va-vite à Abu Dhabi.
Autre raté tout aussi embarrassant : lorsque le palais a
décommandé la visite ofcielle du roi d’Espagne pour
cause d’agenda alors qu’au même moment Mohammed VI faisait un selfe à Paris en compagnie de Melanight, une vedette des « Anges 9 » [émission de téléréalité, NDLR], cliché qui a disparu d’Instagram
EMERIC FOHLEN/HANS LUCAS - BALKIS PRESS/ABACA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
BAISSE DE
LA TAXE D’HABITATION
POUR 8 FOYERS SUR 10
Baisse de 30 %
Baisse de 65 %
2019
OCTOBRE 2018
+180 € de gain
de pouvoir d’achat
en moyenne en 2018
pour plus de 17 millions
de foyers.
+ 390 € par an
en moyenne.
Suppression
2020
+ 600 € par an
en moyenne.
POUR 100 % DES FOYERS
APRÈS 2020
Suppression de la taxe
d’habitation.
Pour en savoir plus :
www.economie.gouv.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
peu après sa parution. « On est dans une situation
vraiment étrange où un monarque absolu exerce tous les
pouvoirs… mais de loin. Tout le pays est bloqué, les nominations diplomatiques sont retardées, les conseils des
ministres aussi », remarque Omar Brouksy, journaliste
auteur d’un livre sur la monarchie.
SHAKESPEARE REVISITÉ PAR “SECRET STORY”
Même les opposants politiques les plus tenaces de
Hassan II qui avaient cru en son fls sont déconcertés :
« Il a fait avancer des sujets comme le droit des femmes
et des domestiques. Et puis plus rien. Aujourd’hui, on ne
comprend pas où il va. Et puis c’est étrange, cette façon
de se montrer. Hassan II s’entourait d’académiciens,
d’écrivains, d’artistes. Lui, de gens de la télé-réalité »,
déplore l’un d’eux. Le Makhzen, en 2018, c’est Shakespeare revisité par Endemol et « Secret Story ». Au
Mohammed VI, alors prince héritier, aux côtés de son père Hassan II,
lors d’une visite ofcielle du président Giscard d’Estaing à Rabat en 1975.
Portrait
de Mohammed VI
à l’entrée de la ville
de Tanger. Même
absent, le roi reste
tout-puissant.
60
L’OBS/N°2814-11/10/2018
centre de cette pièce de théâtre absurde, qui mêle
tragique et burlesque, ce personnage déroutant et
fascinant, à la parole rare et au selfe omniprésent,
ce roi qui semble parfois ne pas vouloir être roi :
Mohammed VI. On pense à Richard II se lamentant
– « Oh, que ne suis-je un roi de neige dérisoire […] Pour
fondre et m’évanouir en gouttes d’eau ! » –, à Hamlet,
surtout, hanté par le fantôme de son père. Impossible en efet d’oublier Hassan II, despotique et
cruel, qui convoquait à 5 heures du matin son fls
pour le sermonner et l’humilier publiquement, s’interrogeait tout haut sur les capacités de son rejeton
à régner, refusait de l’accepter tel qu’il était, le faisant
suivre et le brimant continuellement. « Aujourd’hui,
il se libère de ce carcan. C’est comme une crise d’adolescence », analyse un proche du palais. Le roi s’éclate
et écoute du rap, de Maître Gims à Don Bigg, un
gangsta rappeur marocain… N’hésite pas à arborer
des « tenues pop-rock, spécial selfes », pour reprendre
les termes d’un portrait dithyrambique du magazine
« TelQuel », s’esbaudissant sur « le roi des jeunes » .
Mohammed VI a tout fait pour tuer le père. Ne
serait-ce que dans le choix de son homme lige, Fouad
al-Himma, ami intime qu’il connaît depuis le collège.
« Hassan II avait signé le décret de nomination à contrecœur, regrettant que son fls ne fasse pas la diférence
entre les amis avec lesquels s’amuser et ceux avec lesquels travailler », dit Omar Brouksy. L’autre homme de
confance, c’est Mounir Majidi. Problème : ces deux-là
ne sont pas du genre à oser dire son fait au roi, ayant
bien compris qu’il fallait « prendre la clé de sa tête et la
donner au roi », comme on dit au Makhzen. Quitte,
d’ailleurs, à récolter quelques bafes et des cendriers
qui volent : le monarque peut passer brusquement du
rire à la colère la plus noire.
Alors Mohammed VI est-il lassé du pouvoir ? Envisage-t-il, à moyen terme, d’abdiquer au proft de son
fls de 15 ans, comme le pense Ignacio Cembrero, qui
écrit, cruellement : « Le roi est nu derrière son bouclier » ? Pas si simple. Il a beau se montrer dilettante, « il
réussit, malgré un corps public visible au compte-gouttes,
à montrer qu’il reste le roi », dit Mohammed Ennaji. En
témoigne le « discours du trône », qui s’est déroulé à
Al-Hoceima, capitale du Rif et épicentre du mouvement de contestation sociale, où tout le pays attendait
que le souverain se prononce sur les émeutes et où… il
n’a rien dit. Qu’importe. L’opposition est inexistante.
La presse marocaine est muselée. Plusieurs reporters
étrangers couvrant les révoltes du Rif ont été expulsés,
ainsi que certains s’intéressant de trop près à la gestion
de l’immigration clandestine. Le pays a été choqué par
la mort de la jeune Hayat, étudiante qui tentait de
rejoindre l’Espagne, abattue par les gardes-côtes. A
Tetouan, les vacanciers se souviennent d’un après-midi
où la route a été bloquée pendant des heures. Le cortège du roi devait passer. « On a attendu deux heures. Et
puis fnalement on a vu passer… ses Jet-Ski. » Preuve que
même s’il est absent, le Maroc reste soumis à son bon
plaisir à lui : Sa Majesté Mohammed VI. ■
GEORGES BENDRIHEM/AFP - SAMUEL ARANDA/PANOS/REA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SUPPRESSION
DES COTISATIONS
CHÔMAGE ET MALADIE
POUR LES SALARIÉS
OCTOBRE 2018
+138 € de gain
de pouvoir d’achat
en 2018 pour un
salarié gagnant
1 500 € par mois.
Suppression totale en
octobre après une première
baisse en janvier 2018.
2019
+266 € par an.
0,1,67Ê5(
'(6 62/,'$5,7e6
(7 '( /$ 6$17e
0,1,67Ê5( '8 75$9$,/
0,1,67Ê5( '( /¶$&7,21
(7 '(6 &2037(6 38%/,&6
Pour en savoir plus :
www.economie.gouv.fr
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PORTFOLIO
Sur la
trace des
Black
Panthers
A
la fin des années 1960, le
photographe Stephen Shames,
étudiant à l’université de
Berkeley, Californie, fait du
combat des Black Panthers un
engagement personnel. Sept
ans durant, il sera leur compagnon de route. A l’époque, la
situation politique et sociale des
Afro-Américains dans le pays
est terrible. Un adulte noir sur cinq est au
chômage, un enfant des ghettos a deux
fois plus de risques de mourir avant son
premier anniversaire qu’un enfant blanc.
Populaire, créatif, très organisé, le mouvement des Black Panthers, qui compte de
nombreuses fgures charismatiques dans
ses rangs, aide les plus démunis en leur
apportant nourriture et vêtements. Il
revendique aussi le droit à l’autodétermination et à l’autodéfense. En butte aux
exactions des forces de police et aux brimades de l’establishment, ses membres
réclament en efet le droit de protéger leur
communauté, par les armes s’il le faut.
Rare Blanc parmi les militants, Stephen
Shames les accompagne au quotidien,
dans les manifestations, derrière les
barricades et jusque sous les tirs de la
police. Au cœur de l’action, esthétique et
vibrant, son travail s’inscrit dans un courant photographique documentaire et
engagé. Puissant, il célèbre le combat d’un
peuple pour sa dignité. N. T.
Exposition à la Maison Folie Moulins, à Lille :
« Power to the people – the Black Panthers », jusqu’au 6 janvier 2019.
Un projet The Red Eye / François Cheval & Audrey Hoareau
62
PAR STEPHEN SHAMES
Jeune portant un badge
à l’effigie de Bobby Seale,
l’un des deux fondateurs
du Black Panther Party,
Chicago, 1966.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Des femmes reçoivent
des repas gratuits
à San Franciso,
en 1972. Le Free Food
Program était l’un des
projets principaux
du mouvement pour aider
les plus démunis.
Membres de l’organisation,
lors d’un rassemblement
pour la libération de Huey
P. Newton, le deuxième
fondateur du Party,
incarcéré pour l’homicide
involontaire d’un policier,
à Oakland, en 1968.
Huey P. Newton fonde le Black Panther
Party en 1966 avec Bobby Seale
en Californie. Il y occupera le poste
de ministre de la Défense. Il mourra,
en 1989, de trois balles dans la tête.
64
L’OBS/N°2814-11/10/2018
STEPHEN SHAMES/COURTESY STEVEN KASHER GALLERY
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PORTFOLIO
Funérailles de George
Jackson, membre des
Black Panthers abattu
en 1971 dans la cour de la
prison de San Quentin,
où il était incarcéré
depuis cinq ans .
Arrestation de Fania Jordan,
lors du procès de sa sœur
Angela Davis, en 1972.
Bobby Seale est arrêté en 1969 pour incitation à la révolte lors
des émeutes de Chicago, durant la Convention nationale
démocrate de 1968. Ici, dans la prison du comté de San Francisco.
STEPHEN SHAMES/COURTESY STEVEN KASHER GALLERY
L’OBS/N°2814-11/10/2018
65
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Devant le tribunal de New Haven,
Connecticut, des militants sont venus
soutenir Bobby Seale et Ericka Huggins,
accusés d’enlèvement, de meurtre
et de complot en 1970.
66
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PORTFOLIO
Un Black Panther avec des enfants
lors d’une distribution de petits déjeuners,
à Chicago, en 1970.
Une journée de répit pour Angela Davis,
alors en plein procès en 1971. A la fin
des années 1960, son adhésion au
mouvement des Black Panthers, puis
au Parti communiste, lui vaut d’être
l’une des femmes les plus surveillées
des Etats-Unis.
Garçon vendant le journal
« The Black Panther ».
A l’origine, une publication
de 4 pages distribuée
à Oakland, le journal s’étoffe
peu à peu et est vendu dans
plusieurs grandes villes
des Etats-Unis.
STEPHEN SHAMES/COURTESY STEVEN KASHER GALLERY
A Boston, en 1970.
L’OBS/N°2814-11/10/2018
67
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
VENDREDI 12 OCTOBRE
25 personnalités
vous donnent
leur vision du monde
en 2038
ÉDITION
COLLECTOR
110 ANS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Le chaos selon Kepel
En une vaste fresque, le politologue et spécialiste de l’islam raconte
un demi-siècle d’histoire au Moyen-Orient. Il montre le lien
entre la rente pétrolière et l’islamisme politique, mais examine aussi
les solutions qui semblent enfin se dessiner. Entretien
Propos recueillis par SA R A DA N I E L
Dans votre dernier livre, « Sortir du chaos »,
vous décrivez le conflit syrien comme une
guerre mondiale postmoderne, au sein de
laquelle les alliances se font, se défont et se
retournent à un rythme inédit.
Le Moyen-Orient et le Levant, en particulier, sont
devenus le cœur du big bang mondial : ce qui s’y est
produit depuis 2011 est la faille à laquelle aboutissent
la plupart des séismes du globe, une faille régionale
d’abord, mais qu’amplifie la tectonique des plaques
internationale. Les conflits intra-sunnites y dressent
✎ FRÉDÉRIC RÉBÉNA POUR “L’OBS”
l’Arabie saoudite et ses alliés contre le Qatar et les
Frères musulmans. Des guerres multiformes
opposent un bloc sunnite fracturé et un croissant
chiite où l’Iran subit de plein fouet les sanctions américaines, dans un contexte où la baisse des prix du
pétrole va changer les paramètres de l’insertion de la
région dans le système du monde. Les puissances s’y
projettent et s’y redéploient, avec un avantage
conjoncturel à la Russie, qui s’y est refait une stature
de grande puissance. Poutine a profité de la politique
étrangère erratique de Trump, sous laquelle perce
SOMMAIRE
p. 73
Daoud, l’occidentaliste
p. 74
« Notre désir » par
Carolin Emcke
L’OBS/N°2814-11/10/2018
69
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
pourtant une stratégie « post-néoconservatrice ». Il
a bénéficié également de l’impuissance de l’Europe,
touchée de plein fouet par le terrorisme djihadiste, et
menacée d’implosion par la réaction populo-nationaliste aux fux d’immigrés illégaux venant de Libye ou
de réfugiés de Syrie, d’Irak et d’au-delà.
Comment se situe la France dans ce jeu fuctuant ?
Je suis convaincu qu’il y a pour la France et pour
l’Europe une véritable opportunité d’intervention
vertueuse de politique étrangère, car la reconstruction
du Levant, qui me semble le cœur du problème, ne
pourra se faire aux seules conditions de Moscou. Le
PIB de la Russie se situe entre celui de l’Espagne et de
l’Italie : le Kremlin ne peut se permettre de jouer en
solo sauf à prendre un risque majeur. Mais encore faudrait-il que l’Europe existe politiquement et militairement. Tout va se jouer en 2019 avec les élections
européennes : surmonterons-nous la crise ouverte par
le Brexit ? L’ascension des populismes est-elle « résistible » ? Je crois que la France a une responsabilité, un
devoir de pugnacité et j’espère qu’il n’est pas trop tard. à bombarder, au nom de la « lutte contre la terreur »
commune, des rebelles dont certains sont soutenus par
ce même Occident. Ils rafent la mise, en commençant
par s’agréger la Turquie d’Erdogan, afaibli par le coup
d’Etat manqué de l’été 2016, puis séparent les Turcs des
rebelles syriens : ce sera la chute et la reprise d’Alep en
décembre, qui constitue le tournant décisif de la guerre.
Jusqu’à quel point la « pax russica » est-elle
solide ?
En réalité, la Russie n’est en position de force qu’au
Proche-Orient – c’est-à-dire au Levant. Les Etats-Unis
restent largement dominants dans la péninsule Arabique, qui représente la partie la plus signifcative du
Moyen-Orient. Sa fabuleuse richesse pétrolière continue à donner le tempo à la région et à lui conférer sa
place particulière dans le monde – la très belle carte
de Fabrice Balanche (voir ci-contre), qui présente l’état
des confits régionaux à l’été 2018, en apporte la preuve.
Même en Syrie, la zone à l’est de l’Euphrate, contrôlée
par les Kurdes avec présence des forces spéciales américaines et françaises, sur l’ancien territoire de Daech,
échappe à la Russie : or ces territoires sont cruciaux
pour rétablir un Etat viable à Damas, car le
Quand vous rencontrez Evgueni Primapétrole est là. J’ai noté dans mon livre que
kov à l’automne 2014 à Moscou, il vous
“LES PAYS DU GOLFE
Jean-Yves Le Drian avait critiqué, en
explique la stratégie russe de manière
décembre 2017, « l’appropriation par les
assez cynique. Les Occidentaux et la
ONT PROTÉGÉ
Russes » de la victoire sur Daech, alors que
France ont-ils été naïfs ou ont-ils laissé
c’est un succès militaire occidental. C’est
LA MANNE DES
volontairement les mains libres à la
tout à fait exact, mais il reste maintenant le
Russie ?
HYDROCARBURES
J’ai eu la chance de rencontrer Evgueni
plus difcile : en faire une réussite politique. Emmanuel Macron a rappelé à Tunis
Primakov quelques mois avant sa dispariPAR UNE
tion : il ressemblait un peu à Henry Kissinger
que la victoire militaire contre Kadhaf
dans son apparence. Ancien directeur de
s’était retournée en une catastrophe poliEXACERBATION DE
tique, depuis la guerre civile libyenne
l’Institut des Etudes orientales de Moscou,
L’ISLAM POLITIQUE.”
jusqu’aux migrations illégales à travers
puis patron du KGB, enfn brièvement Premier ministre, avec son cursus, c’était une
la Méditerranée, avec les « marchés aux
sorte d’énarque soviétique, si l’on peut dire ; à cette
esclaves » africains en Tripolitaine et la montée en
diférence près qu’il connaissait parfaitement le
Europe des votes populistes en conséquence. La
Moyen-Orient et était donc capable d’orienter la poliRussie, qui est dépendante d’alliés régionaux extrêmetique de Poutine dont il avait l’oreille. Il ne s’agit pas
ment hétérogènes, aux intérêts diamétralement opposés, ne peut se permettre de jouer éternellement une
pour moi de porter un jugement moral sur l’action
russe en Syrie, mais de me demander, en termes stricposition d’équilibriste, sous peine de n’avoir remporté
tement politiques, voire machiavéliens, comment et
qu’une victoire à la Pyrrhus.
pourquoi Moscou a réussi à contrer l’insurrection
Djihadisme et terrorisme, afux de millions de
– comme cela avait été le cas déjà en Algérie lors du
réfugiés, la Méditerranée et le Moyen-Orient
djihad des années 1990, ne l’oublions pas. J’ai voulu
concentrent le traumatisme du troisième millécomprendre la façon dont les conseillers ont tiré parti
naire. Y a-t-il pourtant une raison d’espérer ?
des divisions de cette insurrection, voire les ont exaLe monde a connu d’autres crises épouvantables,
cerbées et ont su retourner en fgures monstrueuses
dont il est sorti transformé : je pense en particulier
les djihadistes fnancés inconsidérément depuis la
à la fn de la Première Guerre mondiale, dont on va
célébrer le mois prochain le centenaire. Si la médiopéninsule Arabique par les pétrodollars salafstes
pour s’opposer à l’Iran et ses alliés. Au même moment,
crité des dirigeants politiques européens en 1914
en Europe, on faisait la politique de l’autruche, on
– les « somnambules » que décrit éloquemment
cultivait le déni de réalité, avec des âneries du style
l’historien australien Christopher Clark dans son
« Daech n’a rien à voir avec l’islam » et on inventait la
livre du même nom – a permis le déclenchement de
chimère des « djihadistes modérés » !
ce qui deviendrait la pire tuerie de l’Histoire, les
En 2015, quand l’Occident se décide à passer à l’accalculs revanchards des vainqueurs et l’idéalisme
tion contre l’« Etat islamique », les Russes installent leur
américain ont ouvert la voie à l’émergence du
aviation sur une base près de Lattaquié et commencent
nazisme. Les prémisses sur lesquelles on a construit
70
L’OBS/N°2814-11/10/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
“AU CŒUR DU BIG BANG MONDIAL”
FRANCE
GÉORGIE
Istanbul
ITALIE
Ankara
GRÈCE
Fragile transition
en Tunisie
AZERBAÏDJAN
ARMÉNIE
Problème kurde
Tunis
Téhéran
Alep
Mer Méditerranée
SYRIE
LIBAN
Beyrouth
Conflit
israélo-palestinien
Tripoli
TUNISIE
TURKMÉNISTAN
TURQUIE
Benghazi
Jérusalem
Conflit sunnites-chiites
Damas
Bagdad
IRAN
KOWEÏT
Sinaï
ALGÉRIE
Transition
dynastique
Stagnation de l’Égypte
SOUDAN
e
ug
r Ro
Me
TCHAD
Rébellion au
Baloutchistan
Koweït
Blocus
du Qatar
ÉGYPTE
LIBYE
NIGER
AFGHANISTAN
IRAK
Amman
ISRAËL
JORDANIE
Le Caire
Guerre civile en Libye
Mossoul
BAHREÏN
Riyad
QATAR
Doha
PAKISTAN
Dubaï
Abou Dhabi
ARABIE
SAOUDITE
Mascate
EAU
Jedda
OMAN
YÉMEN
Sanaa
OCÉAN
INDIEN
ÉRYTHRÉE
Guerre civile au Yémen
Russie : soutien à l’Iran
États-Unis : soutien à l’Arabie Saoudite
ÉTHIOPIE
DJIBOUTI
Aden
SOMALIE
0
N
500 km
2018 : conflits sunnites-chiites et intra-sunnites
Arabie sunnite et alliés
Phare du sunnisme
Gendarme du Golfe persique
Concurrent sunnite
Phare du chiisme
Gendarme du Proche-Orient
Frères musulmans
Conflit en cours
Iran chiite et alliés
Pays fragmenté
État sunnite neutre
Israël
Foyer jihadiste
Influence russe
Immigration illégale
Territoires palestiniens
© Fabrice Balanche. Carte extraite de Ç Sortir du chaos È.
la paix après 1918 étaient fausses ! Face au chaos en
Méditerranée et au Moyen-Orient, le rôle d’un universitaire est d’en établir autant que possible les
lignes de compréhension d’une manière aussi complète et rationnelle que possible et de contribuer
ainsi à éclairer, en tout cas je l’espère, le débat nécessaire pour guider les décideurs politiques et les
citoyens. On voit bien les conséquences du conflit en
Europe. Même si la terreur djihadiste est moins présente dans les esprits, l’angoisse en partie irrationnelle face aux flux de réfugiés ou d’immigrés présente néanmoins un vrai risque de succès pour
l’extrême-droite aux élections de 2019 dans tout le
Vieux Continent.
Le modèle tunisien, « relativement vertueux »,
est-il exportable ?
Le « modèle tunisien » a été décrit comme une « ano-
malie arabe » par l’intellectuel jordano-américain
Safwan Masri, dans un livre portant ce titre. Il inscrit la
capacité exceptionnelle de ce pays à établir des institutions démocratiques dans une tradition qui remonte
aux réformes menées depuis le xixe siècle au contact
de l’Europe. L’Egypte avait connu le même processus
mais il a été capturé par la caste militaire, depuis la prise
de pouvoir par Nasser en 1953 jusqu’au maréchal Sissi
aujourd’hui – comme une rémanence de la dynastie
non héréditaire des Mamelouks qui dirigeait le pays
jusqu’à l’expédition de Bonaparte en 1799. Je me souviens d’une invitation que l’état-major de l’armée tunisienne m’avait faite durant les dernières années de Ben
Ali. Le général qui dirigeait l’école de guerre m’avait
encouragé à m’exprimer librement sur le régime, alors
que la veille, à l’université de Tunis, le doyen m’avait
exposé les strictes limites de la censure. L’armée
L’OBS/N°2814-11/10/2018
71
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
était donc plus libre que l’université. Du reste, c’est
elle qui a refusé de venir au secours de la police en janvier 2011 et qui a mis le dictateur dans un avion évitant
l’efusion de sang et la guerre civile. Depuis, elle s’est
montrée le garant de la transition démocratique tout
en restant dans ses casernes, mais en combattant fermement le terrorisme djihadiste. L’exception tunisienne s’explique également par la présence d’une
classe moyenne puissante, majoritairement bilingue et
biculturelle, qui pèse en ce sens. Aujourd’hui la liberté
d’expression y est maximale pour un pays arabe. Mais
le pays reste fragile, à cause de la fracture entre un littoral prospère et un intérieur déshérité – d’où est né le
soulèvement de Sidi Bouzid en décembre 2010, l’étincelle des « révolutions arabes ». L’Europe doit aider à
résorber cette coupure grâce à une politique d’investissements si elle veut contribuer à faire de la Tunisie
un espoir pour notre voisinage méridional et contrer
les forces de désagrégation venant de la Libye voisine !
volonté de dépasser le modèle « rente plus salafsme »
qui assurait la stabilité du système mais l’avait totalement sclérosé, et était devenu incontrôlable, car ce
même salafsme se trouvait de plus en plus capté par
des djihadistes, au point de devenir un danger pour la
monarchie elle-même. La jeunesse de la classe
moyenne en Arabie saoudite nourrit aujourd’hui des
aspirations modernes et très distanciées de l’habitus
salafste. Le soutien massif – politique et fnancier – à
cette idéologie a vécu ; du reste, les réseaux sociaux de
l’islamisme politique à travers le monde s’en ofusquent
avec véhémence. Cela devrait changer la donne, tout
comme l’exposition des horreurs de Daech et son échec
fnal ont fait réféchir ses ex-sympathisants.
Anticipez-vous la même évolution dans les
autres pays ?
Côté iranien, la projection de la révolution islamique
a trouvé ses limites au Proche-Orient. Le « croissant
chiite » est très étiré, les sanctions pèsent lourdement
sur la population et questionnent la capacité du
La fn de ce que vous baptisez l’époque « du
régime à assurer les équilibres
Coran et du baril » va-t-elle
sur lesquels il avait tablé
se traduire par la salafjusqu’alors. Je ne serais pas
sation du monde ? Y voyezsurpris qu’on assiste à une évovous un revers pour la
Titulaire de la chaire Moyen-Orient Méditerranée
lution plus nationaliste que
progression de l’islam
à l’Ecole normale supérieure,
religieuse . Un peu à la manière
politique ?
GILLES KEPEL
Par cette expression imagée, j’ai
de ce qui se passe en Turquie :
a notamment publié « A l’ouest d’Allah » (1994),
voulu montrer comment les
Erdogan donne désormais la
« Jihad. Expansion et déclin de l’islamisme » (2000),
pays du Golfe producteurs de
priorité au conflit avec les
et « Terreur dans l’Hexagone », avec Antoine Jardin, en 2015.
pétrole avaient protégé la
Kurdes, au détriment du sou« Sortir du chaos. Les crises en Méditerranée et
manne des hydrocarbures dont
tien aux Frères musulmans à
au Moyen-Orient », qui sort le 18 octobre chez Gallimard,
les prix s’envolent à partir de la
travers le monde – son lâchage
est illustré par des cartes de Fabrice Balanche.
des rebelles « fréristes » syriens
guerre d’octobre 1973 par une
en étant un signe. Les Frères
exacerbation de l’islam politique – conservateur dans un
ont été très durement impactés
par le coup d’Etat qui a balayé
premier temps sous la houlette
le régime de Morsi en Egypte
saoudienne, puis révolutionnaire à partir de 1979 quand
en juillet 2013, et le blocus du
Khomeini leur en dispute le leaQatar complique considérabledership. Or la baisse à long
ment la coordination entre
terme du prix des hydrocarceux-ci et l’émirat gazier.
bures – malgré le regain récent
Et la Syrie ?
Des voyageurs revenant de
dû à une tactique commune
Damas m’ont décrit un
russo-saoudienne – rend ce
incroyable appétit de vivre, des
modèle caduc et menace les
cafés, restaurants, discosystèmes politiques fondés sur
thèques qui s’ouvrent partout
la redistribution de la rente. Ce
phénomène est très perceptible
et ne désemplissent pas
aujourd’hui en Arabie saoudite.
comme s’il fallait chasser le
Quoi qu’on pense du prince
cauchemar de la guerre civile…
à tout prix. En Syrie, comme
héritier Mohammed ben Salmane, il est indéniable que
en Arabie, en Iran, en Turquie,
il faut être attentif aux aspiraquelque chose a changé. J’ai
tions de la jeunesse à mettre au
beaucoup fréquenté ce pays
rancart les idéologies morentre 2003 et 2010, j’en ai été
tifères et à mener une exisproscrit pendant sept ans par
tence normale. L’Europe, si
son cousin aujourd’hui déchu
elle sort de sa torpeur, devrait
Mohammed ben Nayef et j’y
pouvoir les aider. ■
suis revenu en 2017. Il y a la
72
L’OBS/N°2814-11/10/2018
✎ FRÉDÉRIC RÉBÉNA POUR “L’OBS” - F. MANTOVANI/EDITIONS GALLIMARD
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
IDÉES
Daoud, l’occidentaliste
L’écrivaine Leïla Slimani a lu pour “l’Obs” le nouveau livre
de Kamel Daoud, “le Peintre dévorant la femme”.
Elle rend hommage à son frère de plume
Par L E Ï L A S L I M A N I , prix Goncourt 2016
K
amel est un compagnon, un
ami, un frère. Quelqu’un à
qui je peux parler à demi-mot
et qui comprend. Il sait la
mélancolie méditerranéenne.
Comme Picasso peut-être… C’est parmi
les œuvres du grand maître espagnol que
Daoud a passé une nuit, à Paris, dans le
musée du même nom. Les éditeurs ont parfois des idées un peu folles et on les en
remercie ! « Le Peintre dévorant la femme »,
premier opus de cette collection prometteuse qui invite des écrivains à ce jeu d’une
errance nocturne dans un musée, est un
texte troublant et subversif qui interroge
notre rapport à l’Art et au corps, des deux
côtés de la Mare nostrum.
Kamel ne dort pas sur le lit de camp qui
lui a été installé dans un coin du musée. Il
s’enfonce dans la rêverie que suscite l’exposition « Picasso 1932. Année érotique ».
Avec Kamel, nous avons souvent parlé de
sexe. Pas parce que nous sommes dépravés
ou grivois. Mais parce que nous sommes
également persuadés, et le présent ne cesse
de nous en convaincre, que la question
✎
DELPHINE LEBOURGEOIS POUR “L’OBS”
sexuelle est profondément politique. Sur
nos rives, l’impossibilité pour les individus
d’habiter leur corps, d’en jouir, de le raconter est une violence, qui s’exerce partout,
tout le temps. Comme il le raconte dans une
scène sublime, les rencontres entre amants
sont toujours clandestines. Elles ont lieu
dans un appartement loué à un voyou. On
y craint le gardien, le concierge, les passants,
la rumeur. La beauté, la crudité des tableaux
de Picasso l’invitent à se demander : « Quels
sont les objets de l’amour, de l’érotisme dans
ma vie, ma culture, ma terre ? » Kamel met
sa langue langoureuse et poétique au service d’un livre puissamment érotique. « Le
Peintre dévorant la femme » est un texte
libertin, un traité du corps, du sexe et de la
Ecrivain et journaliste algérien,
KAMEL DAOUD
a reçu le prix Goncourt du premier roman
en 2015 pour « Meursault, contre-enquête »
(éditions Barzakh/Actes Sud). Il publie
aujourd’hui « le Peintre dévorant la femme »,
aux éditions Stock.
femme, un manifeste pour la sieste et pour
la nudité heureuse.
Comme il est libérateur et émouvant de
lire un intellectuel, un homme, un Maghrébin défendre avec tant de passion le droit
au plaisir ! Kamel, qui dédie son livre « aux
femmes qui n’ont pas le droit à leur corps »
nous livre le récit intime de sa propre révolution. Il a vingt-cinq ans quand il voit une
femme entièrement nue pour la première
fois. Pendant son adolescence, ce territoire
lui est interdit. Il est frustré, révolté. Il s’enfonce « dans les profondeurs noires ». Mais
il trouve son salut dans les livres et la
culture. Il nous raconte comment il est
devenu un homme qui n’a pas envie d’avoir
la femme pour ennemi. Et qui se battra
contre un monde qui le lui impose. « Le
corps, écrit-il, est le contraire de Dieu. »
Kamel Daoud s’est fait connaître avec
« Meursault, contre-enquête » (Actes Sud),
une brillante réponse à « l’Etranger » de
Camus. Ici, c’est lui l’étranger, l’Autre radical
et il faut entendre cette altérité. En Kamel,
sans cesse, il y a l’Algérie et il y a la révolte.
Il nous parle depuis un ailleurs et ce qu’il
y a sans doute de plus subversif dans son
texte, c’est moins la défense de la liberté
sexuelle que son refus de vouer l’Occident
aux gémonies. « Je suis un occidentaliste »,
nous dit-il dans ce livre qui peut être lu
comme des « Lettres persanes » inversées.
« Dans ma géographie, ces lieux [les musées,
NDLR] font émerger ce qu’il ne faut pas :
la possibilité du temps avant la révélation.
Lorsque vous visitez une exposition, vous saisissez que ce que vous croyez, ce qu’on vous
a sommé de croire, n’est pas absolu, mais n’est
qu’un récit qui en vaut mille autres. »
En Algérie comme dans d’autres pays
musulmans, l’art est suspect, indécent, victime de la barbarie des hommes. Il nous
raconte l’histoire de cette statue de Sétif,
une femme aux seins nus, qui fut dynamitée
par des groupes islamistes en avril 1997 puis
brisée à coups de burin par un barbu fanatique en 2017. « Depuis les années 1990 en
Algérie, les statues de femmes nues ont peu à
peu disparu. »
Comment ne pas s’interroger sur cette
tragédie ? « L’art est-il impossible ou seulement diférent dans ma culture ? Ce dont je
parle, ce n’est pas de l’inexistence du peintre
mais du fait qu’il n’est pas le nombril de notre
univers. Il est en permanence dissidence. »
Sensuel et mélancolique, « le Peintre dévorant la femme » est l’histoire d’un cannibalisme. Celui de Dieu sur l’Art. ■
« Le Peintre dévorant la femme », par Kamel Daoud, éditions Stock, 17 euros.
L’OBS/N°2814-11/10/2018
73
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Vivre, aimer, choisir
La philosophe allemande Carolin Emcke publie
un essai autobiographique, où elle raconte la découverte
de son homosexualité. La sociologue franco-israélienne
Eva Illouz s’est enthousiasmée pour “Notre désir”
Par E VA I L L O U Z , sociologue
R
Ancienne reporter
de guerre,
CAROLIN
EMCKE
est une écrivaine
allemande et docteure
en philosophie.
Son essai « Contre la
haine », paru en
France en 2017, a reçu
le prestigieux prix
des libraires à la Foire
du Livre de Francfort
2016. Elle publie
aujourd’hui : « Notre
désir », aux éditions
du Seuil.
74
éduire ce magnifque essai autobiographique à l’histoire du désir que Carolin
Emcke se découvre pour les femmes
serait commettre la même faute de goût
que ses amis lorsqu’ils l’ont placée à « la
table des homosexuels » à leur mariage.
Certes, la naissance de ce sentiment en est un des
thèmes dominants, mais il n’en est qu’une dimension.
« Notre désir » (Seuil) n’est donc pas un essai sur
l’identité sexuelle stigmatisée se terrant dans la honte
avant de découvrir la ferté de sa propre intensité et
de se battre héroïquement contre la haine et l’humiliation (même s'il est indubitable que l’auteure les a
afrontées). C’est le récit d’une éducation faite dans
les années 1980, récit typique de la Bildung – la formation d’un esprit éclairé – ici à la fois sentimentale,
sensuelle et morale.
Peut-être parce que Carolin Emcke fait abondamment référence au rôle prépondérant de la musique
dans cette éducation, la comparaison musicale s’impose : le livre est écrit comme une fugue, dans laquelle
une mélodie est entendue puis reprise et développée
par d’autres auxquelles elle se mêlera plus tard. Les
mélodies diférentes sont autant de lieux et de façons
d’apprendre à devenir soi : l’école et l’initiation incertaine à être une flle, les soirées de beuverie avec les
L’OBS/N°2814-11/10/2018
garçons, l’amour des femmes, la cruauté, la mélomanie… Si ce récit est aussi captivant, c’est parce qu’il est
celui d’un être qui se saisit en mouvement et médite
sur ses désirs, éprouvés ou non.
Quel est donc ce « désir » qui est le fl conducteur
d’une vie, et le titre du livre ? « Dès lors que j’essaie
d’appréhender la forme de mon désir, toute approche
conceptuelle, toute perception collective se morcelle en
instants indépendants », nous dit Emcke. Il s’agit de
faire l’expérience du caractère unique des événements qui parsèment une vie et la constituent. Non
pas vivre sa vie selon un programme ou une idée,
mais bien selon ses désirs.
Ces désirs sont de « brefs moments […] appartenant
irrémédiablement au passé, comme chez tout être, et
si je devais trouver des mots pour caractériser ce désir,
il me faudrait décrire chacun de ces instants : mes jeux
de séduction, mes conquêtes, le jour où je suis tombée
amoureuse, la première fois qu’elle a bien voulu me raccompagner chez moi, et malgré le froid polaire je ne
voulais pas mettre mes mains dans mes poches, pour
qu’elle puisse m’efeurer par mégarde, […] ce sont des
instantanés de draps mouillés, trempés de sueur, taches
de sang, maculés, froissés, l’odeur du sexe et du parfum,
le goût des oranges salées et de la tequila. […] »
J’ai tout aimé dans ce livre, en particulier le fait qu’il
raconte ce que serait une vie qui pourrait se défnir
par une série d’assentiments à soi-même sans honte
ni rancœur ou culpabilité, par la liberté de dire oui
ou non, d’être ailleurs que là où on vous attend.
Dans la revue « Bookforum » de cet automne, l’écrivain norvégien Karl Ove Knausgaard réféchit ainsi
à la vie : « Quand j’avais 16 ans, je pensais que la vie
n’avait pas de fn, que le nombre des gens qui la peupleraient serait infni. Mais ce que je ne savais pas, ou plutôt ce dont je n’avais pas la moindre idée, c’est que
chaque pas que je faisais me défnissait, chaque personne que je rencontrais laissait une trace, et que la vie
que je vivais à ce moment particulier, aussi arbitraire
qu’elle puisse paraître, était en fait ma vie. » Une vie,
nous dit Knausgaard, ce sont des événements qui
laissent une trace sans que nous sachions quand
celle-ci s’imprime en nous.
Carolin Emcke nous raconte ces traces dont elle
n’avait pas conscience lorsqu’elles s’imprimaient en
elle. Comme dans la Symphonie n° 6 de Mahler où
trois coups d’enclume insérés dans un ensemble heureux annoncent la tragédie à venir, il y a des événements qui hantent la narratrice, non pas comme
quelque chose qu’elle voudrait résoudre ou surmonter, mais comme une phrase musicale qui fait partie
du tout que sa vie est devenue, à jamais inefaçable.
Ce livre est exemplaire de l’écriture d’un moi qui se
trouve sans se chercher, dans la liberté de ses désirs,
et qui, en même temps, ne perd jamais de vue la
dimension morale de l’existence et se pose la question de savoir ce qu’il doit aux autres. On connaissait
Carolin Emcke grande journaliste. On peut désormais la découvrir grande écrivaine. ■
✎
ALINE BUREAU POUR “L’OBS”
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
RICHARD POWERS P. 80 PAULA REGO P. 84 LARS VON TRIER P. 86
CINÉMA
Objectif Lune
Entre terre et ciel, “l’Obs” a fait se rencontrer
le spationaute THOMAS PESQUET et le cinéaste
DAMIEN CHAZELLE, dont le nouveau film est consacré
à Neil Armstrong. Dialogue cinq sur cinq
Propos recueillis par N I C O L A S S C H A L L E R
OLIVIER VIGERIE/CONTOUR BY GETTY IMAGES
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Devant le petit
récepteur blanc de
la Nasa, Janet (Claire
Foy), l’épouse de Neil
Armstrong (Ryan
Gosling), attend
de ses nouvelles.
FIRST MAN, par Damien Chazelle,
en salles le 17 octobre.
O
n a attrapé deux étoiles flantes. Les minutes
de Thomas Pesquet, de passage à Paris,
étaient comptées, entre l’avant-première du
documentaire sur son expérience spatiale à
bord de la station internationale, « 16 Levers
de soleil » de Pierre-Emmanuel Le Gof, et
un avion à prendre. En escale promotionnelle dans la capitale, Damien Chazelle s’apprêtait à battre campagne pour les Oscars.
Après le triomphe planétaire de « La La
Land » et sa pluie de récompenses, le réalisateur franco-américain de 33 ans est
attendu au tournant, qu’il prend à contresens. Son nouveau flm, « First Man », sur
Neil Armstrong (joué par Ryan Gosling),
son petit pas pour l’homme et son grand
bond pour l’humanité, risque de décevoir les
amoureux feur bleue de sa comédie musicale aux six oscars. C’est un hymne funèbre
au dépassement de soi, l’odyssée mélancolique d’un héros hanté par la mort, le portrait d’une famille
séparée par la conquête de l’espace. « L’histoire se déroule entre
la Lune et la cuisine », résume Chazelle, qui porte ce flm en lui
76
L’OBS/N°2814-11/10/2018
Thomas Pesquet et Damien Chazelle.
depuis quatre ans. On y retrouve les sujets qui l’obsèdent : le culte
de la performance, l’impossibilité du couple, l’envers du rêve
américain et de toute médaille. Du grand spectacle, il y en a,
mais pas celui que l’on attend d’une production hollywoodienne
(Spielberg est crédité au générique). Avec sa barbichette de félon
des films de cape et d’épée et son rhume carabiné,
Damien Chazelle tranche face à Thomas Pesquet, allure de
Big Jim et biceps saillants. Les deux hommes, par contre, parlent
la même langue. « Si tu refais un flm sur l’espace, n’hésite pas à
m’appeler », lance le spationaute au cinéaste avant de voler vers
d’autres cieux.
Thomas Pesquet, qu’avez-vous pensé de « First Man » ?
Thomas Pesquet. J’ai beaucoup aimé. Evidemment, Neil
Armstrong est un grand ancien, une fgure légendaire dans notre
métier. Mais ce qui me parle, ce sont toutes les choses que l’on
DANIEL MCFADDEN/UNIVERSAL PICTURES - OLIVIER VIGERIE/CONTOUR BY GETTY IMAGES
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
sommes rendus dans l’ISS, la station spatiale internationale, une
structure très spacieuse. Nous n’avons pas vécu le même éloignement que la mission Apollo 11. On était plus nombreux, en
orbite autour de la Terre, et nos journées étaient très organisées.
Un voyage au long cours comme le nôtre est très diférent d’une
mission d’exploration, plus courte et intense.
“A PARTIR DU MOMENT OÙ KENNEDY A DIT :
‘ON VA SUR LA LUNE’, IL FALLAIT Y ALLER”
DAMIEN CHAZELLE
Damien, avez-vous suivi des entraînements pour
connaître les sensations de l’astronaute ?
BIOS
DAMIEN CHAZELLE est
né en 1985 à Providence
(Etats-Unis), d’une mère
américaine, prof
d’histoire, et d’un père
français, prof de maths.
Diplômé de Harvard
en cinéma, il a signé
« Whiplash », en 2014
(trois oscars), et « La La
Land », en 2016 (six oscars,
dont celui de meilleur
réalisateur).
THOMAS PESQUET est
né en 1978 à Rouen.
Ingénieur en aérospatiale,
il a travaillé comme pilote
de ligne chez Air France
et été le seul spationaute
français de la mission
Soyouz MS-03 pour
laquelle il a passé six mois
à bord de la station
spatiale internationale, de
novembre 2016 à juin 2017.
ne voit pas d’ordinaire dans les flms sur
le spatial, comme ce lancement flmé
entièrement de l’intérieur de la capsule.
C’est moins impressionnant que la gerbe
de flammes vue de l’extérieur, mais
l’expérience est très stressante. On est
propulsé dans l’espace tout en restant
assez passif alors qu’il se passe énormément de choses autour de nous. Damien
retranscrit parfaitement le sentiment
de claustrophobie, le son, les vibrations,
l’accélération, au cœur d’une machine
mécanique, compliquée et dangereuse.
La vie personnelle des astronautes est
aussi très bien rendue : le mélange de
compétition et de camaraderie, les incidences du métier sur les familles.
Damien Chazelle. Quelle joie d’entendre
ça ! Vous savez qu’étant franco-américain,
vous voir vous, un Français, dans l’espace,
m’a fait très plaisir.
Avez-vous tenté de rencontrer Thomas
lors de la préparation du flm ?
D. C. Non. Nous avons parlé à d’anciens
astronautes et employés de la Nasa.
« First Man » est une fction, mais il était
très important pour moi de mettre en
scène l’expérience du voyage spatial avec
le plus d’authenticité possible.
On imagine que le voyage dans l’espace n’est plus le même
aujourd’hui qu’en 1969 ?
T. P. La technologie a évolué, mais l’expérience n’a pas changé :
on s’assied sur une sorte de gros missile et on éprouve les sensations fortes que met en scène le flm. Avec Soyouz, nous nous
D. C. Moi non, mais les acteurs, oui. Mon travail a plutôt consisté
à lire, à me documenter, à recueillir des interviews. Je me suis
rendu plusieurs fois à Houston, à Cap Canaveral, j’ai pu visiter
des capsules pour les visualiser de la porte aux boulons. On n’a
pas tourné dans de vrais appareils, mais on les a reproduits à
l’identique avec le chef décorateur, Nathan Crowley. Lui aussi
attache beaucoup d’importance à la réalité physique du décor,
il ne se raccroche pas aux efets numériques. C’était important
pour moi, pour les acteurs, pour la caméra. Je suis devenu obsédé
par les détails, les surfaces, les textures. Quand j’ai découvert
à quoi ressemblaient ces capsules, j’ai eu la vision de boîtes de
conserve ou de cercueils.
« First Man » est un flm sur le deuil, sur l’omniprésence de
la mort. Neil Armstrong a perdu de nombreux collègues
au cours des essais et entraînements qui ont précédé son
exploit. Cela vous parle, Thomas ?
T. P. Il y a toujours un côté solennel quand on dit au revoir à sa
famille, à ses amis et qu’on monte dans la fusée. On espère
les revoir. L’idée de la mort est présente, mais on l’oublie. Nous,
Européens, avons la chance de n’avoir perdu aucun confrère en
mission ou dans le cadre de l’entraînement. Ceci dit, j’ai
le sentiment que l’on accepte moins la mort dans notre société.
On s’étonne quand des soldats décèdent au cours de confits,
mais cela fait malheureusement partie des risques du métier.
Pareil pour les spationautes. Aujourd’hui, une vie perdue remettrait en question le programme sur lequel on travaille. Dans
les années 1960, ce n’était pas le cas, les enjeux étaient plus
grands que ça.
La mort de la flle d’Armstrong, décédée à 2 ans et demi
après une longue maladie, a-t-elle été, comme le montre le
flm, un traumatisme fondateur de son implication dans
la conquête spatiale ?
D. C. On ne sait pas. Neil parlait très peu et jamais de ses sentiments. Il s’exprimait en tant qu’ingénieur et pilote. Je pense qu’il
a cherché à sublimer ses émotions dans le travail, par le dépassement de soi. Armstrong regardait toujours vers le ciel, il avait
du mal avec la réalité terrestre, avec sa femme, avec son entourage. Durant la période que couvre le flm, de 1961 à 1969, il perd
sa flle et ses deux meilleurs amis, il frôle la mort à plusieurs
reprises. Ce qui est resté de l’exploit donne l’impression que cela
a été facile, qu’ils étaient des sortes de dieux. Pas du tout. Les
machines étaient très fragiles, et il fallait sans cesse trouver des
solutions pour se maintenir dans la course à l’espace. A partir du
moment où Kennedy, en 1962, a dit : « On va sur la Lune », il fallait y aller. Sept ans plus tard, on y était.
L’OBS/N°2814-11/10/2018
77
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Avant de marcher
sur la Lune, Neil
Armstrong (Ryan
Gosling) a frôlé
la mort durant
les entraînements.
Vous montrez Armstrong abandonnant un objet
très symbolique sur le sol lunaire avant de repartir.
L’anecdote est-elle vraie ?
D. C. C’est une hypothèse du livre de Jim Hansen [« First Man :
The Life of Neil A. Armstrong », NDLR] à l’origine du flm. La
sœur de Neil Armstrong en parle aussi. On sait juste qu’il a
apporté quelque chose sur la Lune et qu’il est resté dix minutes
seul autour d’un cratère.
Thomas, d’où est née votre passion pour l’espace ?
T. P. D’un rêve naïf de gamin. Et du challenge. Il y a chez tous
les spationautes un goût pour la compétition, comme chez les
sportifs : on s’entraîne pour y arriver, on a envie d’aller le plus
haut, le plus loin, le plus vite possible. Derrière cette quête un
peu égoïste, je me plais à penser qu’il y a aussi une part humaniste : explorer la Lune ou efectuer des recherches sur une station spatiale sert le progrès, pas l’ego.
N’enviez-vous pas l’isolement quasi total qu’un spationaute expérimentait à l’époque d’Armstrong ? Vous,
durant votre expédition, étiez connecté aux réseaux
sociaux, postiez des vidéos sur YouTube, etc.
T. P. (Rire.) C’est vrai que c’est beaucoup plus confortable que
lors des missions Apollo. A bord de l’ISS, on peut passer des
coups de fl, envoyer des e-mails… Malgré ça, je vous assure
qu’on ressent bien l’isolement.
On trouve dans « First Man » des clins d’œil discrets à
plusieurs classiques du genre, comme « 2001, l’odyssée
de l’espace », « l’Etofe des héros » ou « Gravity ». Lesquels ont été des modèles ou des contre-exemples ?
D. C. « First Man » n’est pas un flm sur le cinéma comme l’était
« La La Land » qui fourmillait d’hommages. Ce sont plutôt des
78
L’OBS/N°2814-11/10/2018
documentaires qui m’ont inspiré. « For All Mankind » d’Al
Reinert, par exemple, un flm extraordinaire sur les missions
Apollo, monté à partir des images d’archives, en 16 mm ou en
vidéo, tournées par les astronautes. C’est très artisanal, le
contraire de « 2001 » ou de « Star Wars ». Dans le même genre,
il y a aussi le fascinant « Moonwalk One ». Autres références
importantes pour moi : le cinéma-vérité, les flms des
années 1960 de Jean Rouch et de Frederick Wiseman. J’ai
couru après la dimension humaine du voyage spatial.
“JE M’ÉCLATE À ALLER VOIR ‘GRAVITY’,
‘SEUL SUR MARS’ OU ‘FIRST MAN’ ”
THOMAS PESQUET
Vous, Thomas, quels flms sur le sujet vous ont particulièrement nourri ou marqué ?
T. P. Jeune, j’ai vu tous les flms spatiaux et, en premier lieu,
« 2001, l’odyssée de l’espace ». Je les appréciais, mais ils n’ont
pas infué sur mon attirance, davantage pratique, pour ce métier.
A l’époque, il n’y avait pas de caméra dans l’espace, seule une
dizaine de personnes s’y étaient rendues : on ne savait pas comment cela se passait vraiment. Aujourd’hui c’est tout le contraire,
et les flms sont devenus beaucoup plus réalistes. Je m’éclate à
aller voir « Gravity », « Seul sur Mars » ou « First Man » : j’y
retrouve ma vie de tous les jours, en mieux.
Avec des approximations, j’imagine.
T. P. Pas tant que ça. Et quand bien même, ce ne serait pas grave.
« First Man » fait, en tout cas, partie des plus réalistes. J’ai juste
trouvé qu’il y avait beaucoup de vibrations lors du lancement
DANIEL MCFADDEN/UNIVERSAL PICTURES - UNIVERSAL PICTURES AND DREAMWORKS PICTURES
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
de Saturn V, mais peut-être cela
s’est-il passé ainsi. Sur Soyouz, c’était
plus smooth.
Comment avez-vous vécu la
mini-polémique autour du prétendu antipatriotisme du film,
après le tweet d’un sénateur républicain de Floride vous reprochant
de ne pas montrer le planter du
drapeau américain sur la Lune?
D. C. Cette réaction m’a beaucoup
surpris. « First Man » est un flm
patriotique sur une réussite américaine dont l’enjeu n’était pas de perpétuer la mythologie, mais de s’intéresser à ce que l’on ne connaissait
pas : la mort de la flle d’Armstrong,
les années avant l’expédition, les
moments passés sur la Lune.
Où en est-on de la prochaine
grande conquête spatiale ?
T. P. La planète Mars ! Toutes les
agences y travaillent. On a la technologie, mais c’est compliqué. Une
étape sur la Lune devrait être nécessaire pour construire, en orbite, le
grand vaisseau qui ira sur Mars.
L’ISS sert à cela. Les recherches vont
se poursuivre jusqu’en 2025, on se
mettra ensuite en ordre de bataille autour de la Lune et la
mission devrait avoir lieu en 2035.
Vous devriez donc marcher sur la Lune à votre tour ?
T. P. Je pourrai dire à Damien s’il y a des erreurs dans son flm !
D. C. Sur place, vous m’enverrez un e-mail ! ■
La rentrée
très
avec
« Du Chabrol version US. »
À
North Bath, petite ville du nord-est des ÉtatsUnis, rien ne va plus. Il faut dire que la crise
économique a eu raison du parc d’attractions de
L’Ultime évasion, et des principaux commerces
de la ville, alors que sa rivale, Schuyler Springs,
possède un champ de courses forissant et
un centre d’art dramatique. Pas étonnant que
Douglas Raymer, le fic de Bath, ne soit plus
que l’ombre de lui-même. Depuis que sa femme
Becka, qu’il soupçonnait d’en aimer un autre, est
morte, Douglas a comme un goût de trahison
dans la bouche. Mais n’est-ce pas l’atmosphère
délétère de Bath qui pousse ses habitants à
se comporter bizarrement, comme la femme
du maire qui passe ses coups de fl avec un
AUX ORIGINES DE “FIRST MAN”
2001, L’ODYSSÉE DE L’ESPACE,
de Stanley Kubrick (1968)
La matrice de la SF moderne et
de tous les flms de mission spatiale.
Damien Chazelle lui adresse
un clin d’œil en posant une courte
valse sur des images du cosmos.
MOONWALK ONE,
de Theo Kamecke (1970)
Un documentaire sur la mission
Apollo 11 au montage musical
et psychédélique. Une curiosité
d’époque, grosse infuence
esthétique et sensorielle
de « First Man ».
L’ÉTOFFE DES HÉROS,
de Philip Kaufman (1983)
L’épopée des premiers héros
américains de la conquête spatiale
téléphone hors d’usage ? Signé Richard Russo,
prix Pulitzer 2002, À malin, malin et demi n’a
racontée à hauteur d’hommes.
Tiré d’un roman de Tom Wolfe, un
classique qui, comme « First Man »,
ignore les clichés hollywoodiens.
FOR ALL MANKIND,
d’Al Reinert (1989)
Les images du programme Apollo
commentées par les astronautes
qui l’ont vécu. Nommé à l’oscar
du meilleur documentaire, le flm fut
une source d’informations majeure
pour Damien Chazelle.
GRAVITY,
d’Alfonso Cuarón (2013)
Sandra Bullock et George Clooney
perdus dans l’espace, des plansséquences inouïs, une 3D immersive.
En fait, une histoire de deuil et de
renaissance, comme « First Man ».
pas obtenu pour rien le Grand prix de littérature
américaine en 2017. C’est le nouveau volet d’une
monumentale comédie humaine dont le ton,
mi-acide mi-loufoque, ressemble à du Chabrol
version US.
Didier JACOB
720 pages -10,90€
Illustration : Aurélie Pollet
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LITTÉRATURE
“Les arbres
ont changé ma vie”
Dans “l’Arbre-monde”, le grand écrivain américain
RICHARD POWERS explique pourquoi la
DÉFORESTATION menace l’humanité. Un CRI
D’ALARME magnifque et qui, hélas, nous convainc
Propos recueillis par D I D I E R JAC O B
L’ARBRE-MONDE, par Richard Powers,
traduit de l’anglais par Serge Chauvin,
le Cherche Midi, 540 p., 22 euros.
Tout commence par des châtaignes, au
milieu du xixe siècle. Henry David
Thoreau, un pionnier de la littérature et
de l’écologie, lance des pierres, comme les
autres villageois, sur de vieux châtaigniers
de Concord dans le Maine, pour en faire
tomber les fruits. Mais Thoreau est pris de
remords : et si ces arbres pouvaient souffrir ? Un siècle plus tard, les forêts primaires ont été décimées aux Etats-Unis.
Scandalisés par l’abattage industriel de
séquoias vieux de deux mille ans, des militants se mobilisent, en 1990, et campent
sur des plateformes, construites en haut
de ces arbres géants, pour empêcher leur
destruction. Ce mouvement citoyen,
appelé « Redwood Summer », ne ralentira
guère l’anéantissement des grandes forêts
américaines. En racontant, dans un roman
lumineux et inspiré, le destin croisé de ces
80
L’OBS/N°2814-11/10/2018
militants qui ont choisi de mettre leur vie
en péril pour préserver les plus grands
êtres vivants de la planète, Richard Powers
retrouve l’inspiration des fondateurs,
Thoreau et Whitman. Il explique ici pourquoi les arbres ont changé sa vie.
rents du reste du monde vivant, nous ne
pourrons simplement pas survivre.
Pour Trump, l’économie humaine
peut et doit prendre le contrôle du
monde non-humain…
C’est ce qui mène à la catastrophe climatique. Préserver la nature sauvage est
Pourquoi les Etats-Unis ont-ils laissé important pour plusieurs raisons : pour l’esprit humain, comme de nombreux grands
détruire leurs forêts primaires ?
L’Amérique a toujours été à l’avant-garde de écrivains l’ont souligné, mais aussi pour des
la préservation. Nous avons été les premiers raisons scientifques. Nous n’avons jamais
à créer un parc national. Wallace Stegner a vu la biodiversité d’une forêt ancienne
dit que c’était la « meilleure idée de l’Amé- revenir après que cette forêt a été détruite.
rique » et cela a été exporté dans presque Et pour prendre un seul exemple du fait
tous les pays du monde. Mais l’Amérique, que cette destruction n’est pas seulement
c’est aussi, depuis le début, l’exdommageable à la nature elleploitation capitaliste sans
même, mais qu’elle met aussi en
BIO
entraves. Cette double tension est Né à Evanston dans péril l’avenir de l’humanité, c’est la
au cœur de l’expérience améril’Illinois en 1957, quantité de remèdes que recèle
caine. C’est l’opposition entre le l’écrivain américain une forêt ancienne. Donc, chaque
monde sauvage et la civilisation Richard Powers est fois que nous éradiquons un écodu progrès. Or elle est arrivée, par l’auteur de douze système, nous éliminons égalel’efet d’un anthropocentrisme romans, dont « la ment les perspectives qu’il ofre
coupable, à un point de non- Chambre aux échos » quant à l’amélioration du bienretour. Si nous ne parvenons pas à (National Book Award être humain.
combattre cette idée que nous 2006) et « le Temps Aux Etats-Unis, vous dites
sommes exceptionnels et difé- où nous chantions ». qu’il subsiste seulement un ou
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CULTURE
deux pour cent de ces écosystèmes.
Sont-ils au moins sécurisés ?
Non. Durant ses vingt premiers mois au
pouvoir, Trump a déjà autorisé l’exploitation minière et touristique de zones que la
loi avait jusqu’alors prévu de protéger pour
toujours. Même cette petite quantité de
nature sauvage n’est pas sanctuarisée. Ce
qui pourrait sembler sans importance, en
comparaison d’autres prévisions scientifques, à commencer par l’extinction catastrophique d’environ 40% des grands animaux avant la fn du siècle. Ça fait un sacré
changement dans la maison !
“J’AI EU UNE RÉVÉLATION
PRESQUE MYSTIQUE”
Comment avez-vous acquis cette
connaissance très approfondie, à la
fois scientifque et intime, du monde
végétal ?
Il y a six ou sept ans, j’étais justement ce
genre de personne qui pouvait passer à côté
d’un arbre de 30 mètres de haut, vieux de
300 ans, et dire : « Comme c’est joli. » C’est en
faisant des recherches que j’ai peu à peu
changé de perspective. Mais mon vrai baptême, le moment où j’ai eu une révélation
presque mystique, c’est quand j’ai découvert
les séquoias de Californie. A vrai dire, je n’en
suis pas très fer, ces arbres sont tellement
grandioses et magnifques que même un
esprit insensible serait retourné par une
telle vision. Leurs troncs sont deux fois
comme cette chambre [Powers fait référence
à la chambre d’hôtel où se déroule l’entretien,
NDLR]. Ils sont plus longs qu’un terrain de
foot, et ils sont aussi vieux que Jésus. Vous
n’avez pas besoin d’être bien perspicace
pour regarder ça et dire : « Oh mon Dieu ! »
Votre vision de la forêt n’est-elle pas
idéaliste ? Dans une forêt, les arbres
qui peuvent s’élever plus haut que les
autres profteront de la lumière, les
autres, non. N’est-ce pas une compétition impitoyable ?
Cette idée illustre la compréhension erronée que l’on peut se faire de l’évolution
darwinienne. C’est un malentendu
JEAN-LUC BERTINI POUR « L’OBS »
L’OBS/N°2814-11/10/2018
81
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Parfaitement. Et nous n’avons même pas à
sauver les arbres par une sorte de générosité philosophique à l’endroit du vivant.
Nous devons les sauver parce que sans eux,
nous ne pourrons pas vivre. Ce sont eux qui
purifient l’air que nous respirons, qui
filtrent l’eau que nous buvons.
En vous écoutant, on a l’impression
que ce livre occupe une place à part
dans votre œuvre ?
Le parc national des Great Smoky Mountains, frontière naturelle entre le Tennessee
et la Caroline du Nord, aux Etats-Unis.
d’autant plus déplorable qu’on l’applique volontiers à la société humaine, avec
les gagnants d’un côté, les perdants de
l’autre. C’est un modèle qui tire sa source
d’une méconnaissance du monde animal,
que l’on dit cruel parce que certains animaux en tuent d’autres. Or on sait maintenant que le prédateur et sa proie sont liés
d’une manière plus complexe que l’on ne
pensait, si bien que lorsqu’on élimine les
prédateurs d’un écosystème, on cause plus
de tort à cet écosystème que si ces prédateurs avaient continué d’exister. Mais revenons à la question de la concurrence entre
les arbres et de la course à la lumière où seul
l’arbre dominant gagne, et tous les autres
perdent. La fameuse loi du plus fort. Herbert Spencer, qui l’avait théorisée, avait
d’ailleurs parlé de la « loi du plus apte », non
du plus fort. Une autre loi, connue en botanique sous le nom de « timidité », semble
démontrer le contraire. De quoi s’agit-il ?
Non seulement les arbres maintiennent
entre eux une certaine distance entre leurs
branches maîtresses, mais à un moment ils
semblent décider collectivement qu’ils
n’iront pas plus haut. Ce n’est pas la guerre
sans fin ! C’est comme une trêve. Un autre
élément à ne pas oublier, c’est que, grâce à
la connexion mycorhizienne, les ressources
82
L’OBS/N°2814-11/10/2018
tirées de cette exposition à la lumière des
arbres les plus hauts se transmettent aux
arbres du dessous.
“SANS LES ARBRES,
NOUS NE POURRONS PAS VIVRE”
Voulez-vous dire que tous les arbres
coopèrent ?
Exactement. Supposons que vous vous promeniez dans une forêt et que vous tombiez
sur un conifère de 4 ou 5 ans d’âge, chétif,
malingre, mesurant 1 ou 2 mètres. Vous
vous dites qu’il ne pourra pas subsister,
plongé qu’il est dans une obscurité presque
complète. Mais il est relié, par des filaments
fongiques souterrains, à d’autres arbres qui
l’entourent, dont il reçoit des sucres et de
l’hydrogène, et peut-être que cet arbuste
dont vous avez pitié a en réalité un siècle.
C’est une découverte récente que pour tout
acte de compétition, dans la forêt, il y a un
acte de coopération. La forêt est un énorme
système bancaire avec d’innombrables et
complexes échanges de ressources qui la
maintiennent collectivement en vie.
En somme, il ne faut pas seulement
sauver les arbres pour eux-mêmes, il
faut apprendre d’eux et importer leur
modèle dans notre propre société ?
Oui, j’ai l’impression qu’il m’a fallu écrire
onze livres pour arriver à celui-ci. Lorsque
j’en étais au stade des recherches, j’ai découvert qu’il restait quelques infimes parcelles
de forêts primaires dans l’est des EtatsUnis. J’ai eu envie d’aller voir à quoi ressemblait une forêt de feuillus, et les Great
Smoky Mountains sont l’un des meilleurs
endroits pour ça, parce qu’il y a encore
200 000 hectares de forêt là-bas. Il y a
quatre ans, je pensais savoir ce qu’était une
forêt, mais quand j’ai découvert ce qu’est
une forêt primaire, j’ai vite changé d’avis. Ça
ressemble à autre chose, les sons et les
odeurs sont diférents. J’ai ressenti une telle
afnité avec ce qui m’entourait. Je me sentais si bien et si heureux d’être en présence
de cet écosystème complexe que j’ai décidé
de déménager et acheté une maison : c’est
là que j’habite depuis, à la limite du parc
national des Great Smoky Mountains. Je
peux sortir de la maison et marcher dans ce
parc qui a 2 500 kilomètres de sentiers de
randonnée. Les arbres ont changé ma vie.
Vous les voyez par la fenêtre, quand
vous écrivez ?
Oui, je vois des arbres, un mélange de feuillus et de conifères. Il n’y a pas si longtemps,
alors que j’étais allongé et que j’écrivais sur
mon ordinateur portable, j’ai levé la tête et
j’ai vu, à un mètre et demi de moi, un ours
brun qui regardait par la fenêtre pour voir
ce que je faisais là. Je n’ai pas bougé. Il faisait
un son particulier, le son des ours anxieux,
une sorte de grognement, parce qu’il n’avait
pas prévu de voir quelqu’un et que c’était
un moment de communauté étrange. Il
n’est pas rare que j’aperçoive des ours
autour de chez moi, mais jamais l’un d’eux
n’était venu aussi près. ■
EXCLUSIF
Lire l’entretien intégral sur
bibliobs.nouvelobs.com
JASON LANGLEY/ROBERT HARDING PREMIUM/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Marc Fauvelle
7h-9h30
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EXPOSITION
La terrible
reine Rego A Paris, L’ORANGERIE accueille
la grande artiste Paula Rego
que nous avons rencontrée dans son
INQUIÉTANT atelier londonien
De notre envoyé spécial en Grande-Bretagne, B E R N A R D G É N I È S
Photo : C H R I S ST E E L E-PE R K I N S
LES CONTES CRUELS DE PAULA REGO,
Musée de L’Orangerie, Paris-1er.
Du 17 octobre au 14 janvier.
On ne regarde pas tout de suite
le visage de Paula Rego. Dans
son atelier londonien, le spectacle est autour d’elle. Des mannequins sont afalés sur des
banquettes, un âne en papier
mâché traîne dans un coin, un
grand oiseau noir gît, les pattes
en l’air, sur un coussin, des
masques côtoient une armée de
fgurines en céramique ou en
plastique. Un mur entier est
occupé par des étagères et des
penderies où s’entassent des
costumes de théâtre. Bienve-
84
L’OBS/N°2814-11/10/2018
nue chez Paula Rego, la reine
de ce merveilleux royaume
inquiétant. A 83 ans, elle
savoure sans excès sa revanche
sur les années de dénuement.
Quelquefois, elle rit comme
une enfant, brièvement. Il lui
arrive de chercher ses mots, de
bousculer sa mémoire pour
retrouver un nom. Mais lorsqu’on lui demande de décrire la
grande estampe fxée au mur,
derrière elle, les phrases s’enchaînent : « C’est une pièce qui
appartient à une série que j’ai
consacrée à l’excision. La vieille
femme qui se tient devant la
petite flle dont les cuisses sont
ouvertes c’est l’exciseuse ; derrière, la femme qui tient la tête
de l’enfant, c’est sa mère. Au
second plan, on voit une autre
femme qui aide sa flle à enlever
sa culotte, c’est la prochaine sur
la liste. L’excision est un acte
horrible, elle est même encore
pratiquée en Angleterre. »
Une artiste féministe ? A la
fn des années 1990, Paula Rego
signe plusieurs dessins et
tableaux consacrés à l’avortement. On y voit des femmes
seules, allongées ou à demi
assises sur des lits de fortune.
« J’ai commencé cette série
après que le Portugal a organisé
un référendum demandant aux
électeurs de se prononcer sur la
légalisation de l’avortement. Le
non l’a emporté, j’étais furieuse.
J’ai fait ces œuvres pour montrer ce qu’était cet acte et les
soufrances qu’il engendrait. » Il
faudra attendre 2007 et un
second référendum suivi d’un
vote au Parlement portugais
pour que la dépénalisation de
cet acte soit enfn adoptée.
Paula Rego est née au Portu-
Le lieu de travail de l’artiste, dans le quartier de Camden.
gal en 1935 dans une famille
bourgeoise : « Ma mère était
peintre. Ce n’était pas une femme
facile, elle était dure. Je préférais
mon père, il m’a fait découvrir
l’opéra. Il était aussi très anglophile. A la maison, même pendant la guerre, il écoutait la
BBC. » C’est à lui qu’elle doit de
partir pour Londres où elle va
étudier l’art à la Slade School of
Fine Art. « L’enseignement était
très classique et dès que je le pouvais, je flais au cinéma, j’aimais
les flms américains, mon idole
c’était Danny Kaye. » Les études
achevées, elle retourne vivre au
Portugal et ce n’est qu’en 1975
qu’elle s’installe défnitivement
à Londres avec ses trois enfants
et son mari, le peintre anglais
Victor Willing. Au milieu des
années 1980, une exposition
aux Serpentine Galleries à
Londres provoque un choc.
Paula Rego y montre des
tableaux mêlant violence, onirisme, douceur parfois. Cette
fois, la figuration s’impose.
« Pour commencer une toile, ditelle, je dois toujours avoir une
histoire. » Ce peut être l’évocation d’une partie de pêche avec
son père (on verra à l’Orangerie
son incroyable « Fisherman »,
triptyque gargantuesque) ou
bien la mise en scène d’une
« Danse » nocturne, étrange
ballet où elle se représente
seule au milieu des danseurs.
Elle a achevé cette toile après la
mort de son mari. Paula Rego
cite volontiers ses infuences,
celles venues des comptines
anglaises ou portugaises, et puis
évoque Benjamin Rabier et
Goya, Gustave Doré et Pierre
Klossowski, qu’elle préfère à
son frère Balthus. Elle dit
encore qu’elle travaille en
musique : le matin, c’est opéra,
l’après-midi, c’est fado. Quand
on lui parle de la violence qui
hante ses toiles, elle ne la
nie pas : « Elle vient de moi.
Quelquefois quand les gens
m’agacent, j’ai envie de les gifer.
Je ne peux pas le faire, évidemment. » Alors elle peint. ■
CHRIS STEELE-PERKINS/MAGNUM PHOTOS POUR « L’OBS »
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
PAR L’AUTEUR DES BEST-SELLERS
MONDIAUX SAPIENS ET HOMO DEUS
Couverture et illustration : © Shutterstock / Roberto Sorin
Apprendre.
S’adapter.
Survivre.
Albin Michel
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CINÉMA
La chute
de la
maison
von Trier
Le cinéaste danois,
palmé d’or pour
“DANCER IN THE
DARK”, n’en fnit plus de mal
flmer SES FANTASMES
et SES OBSESSIONS.
Diagnostic sans appel
Par F R A N Ç O I S F O R E ST I E R
THE HOUSE THAT JACK BUILT, par Lars von Trier,
en salles le 17 octobre.
Il enfonce la boîte crânienne de la Dame 1
avec un cric. Il traîne le cadavre de la
Dame 2 derrière sa bagnole, arasant son
visage sur le macadam. Il insère des fls de
fer dans les yeux d’un enfant qu’il vient de
mutiler et de tuer. Il coupe au sécateur la
patte d’un caneton, le remet à l’eau pour le
regarder soufrir. Il tranche les seins d’une
femme, et se fait un porte-monnaie avec la
peau. Dans « The House That Jack Built »,
Lars von Trier additionne les scènes gore,
les images de Glenn Gould, les références
à Albert Speer, les dialogues avec le diable
en une bouillabaisse glaireuse de
155 minutes. Le réalisateur danois, né en
86
L’OBS/N°2814-11/10/2018
1956, prend visiblement son pied, aime
choquer et fait une fxette sur l’horreur.
Lars von Trier (pas plus « von » que je ne
suis prince du Danemark) a la réputation
d’être un immense cinéaste, s’inspirant de
Bergman, de Tarkovski, de Blake et de
l’Apocalypse de saint Jean. En vérité, la
chute de la maison von Trier est accomplie.
Tout avait pourtant commencé en beauté.
Son premier flm « Element of Crime »
(1984), détournait les codes du polar avec
élégance, dans une curieuse valse sombre
que l’auteur qualifait de « thriller dystopique ». Les flms suivants, « Epidemic »
(1987), « Europa » (1991), perfectionnaient
la méthode von Trier, un mélange de récits
métaphoriques, de climat délétère, d’images
travaillées, de prophéties cataclysmiques.
Un instant, on prit Lars pour le Houellebecq
du Nord. « Breaking the Waves » (1996,
césar du meilleur flm étranger), interminable saga chrétienne sur une plateforme
pétrolière, réussit à réunir dans une même
admiration l’Union de la Presse cinématographique belge, « Libération », « la
Croix » et le site Spirituality & Practice. Vint
ensuite « Dancer in the Dark », mélo
extrême hésitant entre le sublime et le grotesque, qui obtint la palme d’or du Festival
de Cannes en 2000. Et c’est ici que les
choses commencèrent à se gâter :
« Dogville » (2003) était un machin ahurissant dans lequel le réalisateur nous demandait de croire que des traits de craie, par
terre, étaient des murs. « Melancholia »
(2011) annonçait la fn des temps sur une
musique de Wagner. Et « Nymphomaniac »
(2013) narrait en plus de cinq heures les
aventures sexuelles d’une femme un tantinet portée sur la chose. De flm en flm, le
Grand Auteur, fasciné par la fange, les fns
dernières, l’érotisme de chaisière et le foot,
a commencé à patauger. Les thuriféraires le
créditaient d’un rire amer, perceptible aux
seuls initiés. Désolé, mais von Trier a autant
d’humour qu’une faque de cambouis.
La preuve : « The House That Jack
Built », pot (très) pourri, est entrecoupé
d’images bizarres à vocation ultraphilosophique. On voit des plans des
grappes de raisin qui moisissent, des
stukas, des camps de concentration nazis,
on capte des références à Mussolini et Idi
Amin Dada, des panneaux avec des mots
abstraits. Le reste est flmé à la diable, selon
les préceptes du Dogme 95 et de sa fumeuse
armature théorique, qui impose de tourner
dans l’ordre chronologique, sans répétitions d’acteurs, de ne jamais créditer le
réalisateur au générique, et ainsi faire vœu
de chasteté. Pas question de polluer l’Art,
avec un grand A, avec des pensées impures.
Résultat : « The House That Jack Built »
ressemble à l’œuvre d’un type atteint de la
danse de Saint-Guy : zooms perpétuels,
caméra valseuse, recadrages au Magimix.
Quant à la chasteté, depuis que Charlotte
Gainsbourg a reflé un coup de bûche dans
le service trois pièces de Willem Dafoe
avant de se sectionner le clitoris dans
« Antichrist » (2009), on sait qu’elle fait
partie des fantasmes du Danois. Questionné sur son état mental lors de son
récent retour à Cannes – après son exclusion en 2011 pour des propos sur Hitler
(« J’ai un peu d’empathie pour lui ») –, Lars
von Trier a déclaré : « Disons que ça va. »
N’oublie pas ton Valium-Témesta-vodka,
Lars, et ça ira. ■
PHILIPPE QUAISSE/PASCO
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L
HUMEUR
Par J É RÔ M E G A RC I N
e 30 mai 1973, à Antibes, une
voiture folle a renversé et tué une
femme de 36 ans. Elle s’appelait
Caroline Lacan et portait un
énigmatique troisième prénom :
Image. Elle était la flle aînée de
Jacques Lacan et de sa première
épouse, Marie-Louise Blondin.
Ce jour-là, une institutrice prit
à part, avec sollicitude, un petit
garçon, pour lui annoncer la terrible nouvelle. Cet
enfant, chez qui demeure « l’empreinte de la stupeur »,
a désormais des cheveux blancs, mais c’est au présent
de l’indicatif qu’il s’adresse à sa jeune mère morte :
« Ma vie de la tienne s’éloigne comme l’onde née du
choc. Parfaitement circulaire, elle entame ce voyage
dont la forme, désormais, doit tout à l’accident. Un
rivage un jour l’arrêtera et ce sera la fn, la mienne,
la tienne en moi, mais il ne paraît pas : l’onde ne joint
aucun bord, elle court, inaperçue de tous, sur le lac qui
s’étend à perte de vue, portant seule, dans son dessin,
la mémoire de ce qui fut. » L’auteur de ces belles lignes
est Cyril Roger-Lacan, il a 54 ans. Normalien et
énarque, maître des requêtes au Conseil d’Etat, ancien
directeur du cabinet de Xavier Emmanuelli, il se
consacre aujourd’hui à l’environnement. Au contraire
de Fabrice, son prolifque frère, le dramaturge de
« Cravate club » et de « la Porte à côté », il n’a jamais
écrit. Et au contraire de son grand-père, le légendaire
psychiatre et psychanalyste, il ne s’est jamais couché
publiquement sur le divan. Pourquoi avoir tant tardé
à révéler le secret qui fonde sa vie, et la
foudroie encore ? On ne le saura pas, et qu’importe,
après tout. Seule compte l’émotion qu’on éprouve
à lire « l’Inconnue » (Grasset, 12 euros), un texte bref,
d’une incroyable densité, qui est de la littérature
pure comme on dit un diamant pur. Insomniaque,
Cyril Roger-Lacan y poursuit, « dans le pays neigeux
du deuil », le fantôme si léger de sa mère, dont
la disparition accidentelle « a fait du monde une
cathédrale inhabitable » et dont, plus jeune, il
cherchait, sans la trouver, la tombe au cimetière du
Montparnasse. Encadré par des tableaux de Mater
dolorosa, bousculé par les chevaux bondissants
du manège de Chantilly, éclairé par les champs de
coquelicots où, chaque printemps, une mère attend
son fls et l’enlace, ce petit livre est un poème, un
cantique, une prière. Son éditeur a raison de publier
cet incandescent et inclassable récit après la rentrée
littéraire, qui l’est si peu. Cyril Roger-Lacan nous
en dédommage d’ailleurs avec éclat. Faites donc
connaître « l’Inconnue ». Merci.
Il y eut d’abord les cauchemars, l’angoisse, les crises de paranoïa. Dans le posttraumatique « Catharsis » (Futuropolis, 2015), Luz revenait sur l’attentat contre
« Charlie Hebdo » qui avait coûté la vie à ses collègues Charb, Tignous ou
Wolinski. Avec « Indélébiles » (Futuropolis, sortie le 2 novembre), il fait découvrir le côté lumineux de l’histoire. Lors de ses vingt-trois années au sein de la
rédaction du journal satirique, le Tourangeau monté à Paris découvrira une
bande de potes, les techniques de dessin et l’art du reportage, de la Bosnie en
guerre aux soirées SM en passant par une hilarante immersion au RPR. Luz
rend surtout hommage à Cabu, vrai gentil, ex-star de « Récré A2 », virtuose du
crayon, mentor. Des souvenirs d’abord drôles, ensuite émouvants et vertigineux. Ça doit être ça, « être Charlie ».
J. G.
AMANDINE SCHMITT
BALTEL/SIPA - GUIA BESANA/NEUTRAL GREY
88 Lire 94 Voir 98 Ecouter 100 Sortir
AVANT-PREMIÈRE
Luz revient à “Charlie”
L’OBS/N°2814-11/10/2018
87
LIRE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Raphaële Billetdoux, en 1985.
LE CHOIX DE L’OBS
Marie pleine de rage
FEMME PRENANT PLAISIR À SES FUREURS, PAR MARIE BILLETDOUX, JC LATTÈS, 450 P., 22 EUROS.
LE CENTENAIRE
D’APOLLINAIRE
A l’occasion
du centenaire
de la mort, le
9 novembre 1918,
de Guillaume
Apollinaire, les
Editions Gallimard
vont publier, dans
leur collection
de poche
« Poésie », « Tout
terriblement », une
anthologie de ses
poèmes illustrés
d’œuvres de
peintres proches
du poète, Matisse,
Picasso, Derain…
Au même moment,
les Editions
Alexandrines font
paraître « le Paris
d’Apollinaire », de
Franck Balandier.
88
Parfois, on étoufe. On voudrait respirer au
grand air. Sortir du cagibi sombre, rempli de vieux
papiers – lettres, brouillons, photos, dessins, coupures
de presse –, où Marie Billetdoux amasse, ressasse et fracasse son passé. Déjà, en 2010, avec « C’est encore moi
qui vous écris », un livre-monstre de 1 500 pages qui
contenait des fac-similés de factures, de devis, d’assignations et d’échographies, on s’inquiétait de cette propension nouvelle à tout exhiber, à ne plus rien cacher. (Du
moins cela fait-il une œuvre très singulière.) Comme si
la romancière de « Mes nuits sont plus belles que vos
jours » (1985), qui signait en ce temps-là Raphaële
Billetdoux, était devenue la victime d’un mystérieux
complot, ourdi par ses proches, ses éditeurs successifs,
les producteurs de cinéma, les médecins et devait désormais présenter les preuves de sa bonne foi, plaider sa
cause, pièces à l’appui. Ici, au moins, les choses sont claires.
C’est avec sa mère que la flle de François Billetdoux
règle ses comptes. Elle avait déjà relaté leurs relations
orageuses. Elle en établit maintenant l’archéologie et
remonte jusqu’à l’enfance d’Evelyne Colin pour tenter
de comprendre comment cette femme a pu si longtemps
exercer sur elle un pouvoir tyrannique, une « emprise
psychique », et prétendre être son pygmalion. Parce
qu’elle était désœuvrée, soufrait de n’avoir jamais écrit,
L’OBS/N°2814-11/10/2018
de n’être pas reconnue, l’épouse, depuis 1947, du dramaturge de « Tchin-Tchin » aurait en efet décidé, en 1971,
de la carrière littéraire de sa flle, mais aussi de sa coupe
de cheveux ou de ses vêtements. « Génie castré du pouvoir de création », « monstre » et « impératrice sans
empire », elle aurait voulu avoir un droit de regard sur les
textes de Raphaële (qui parle d’elle-même à la troisième
personne) afn de les corriger à son avantage et de bonifer son « personnage », stigmatisé par sa flle. Elle imaginait aussi diriger ses relations sociales, régenter sa vie
amoureuse, et n’aurait cessé, jusqu’à ses 95 ans, de lui
commander, de la harceler, de la persécuter. Un ascendant d’autant plus grand qu’Evelyne était cultivée, séductrice, voire « enchanteresse ». Mais le constat est sans
appel : « Il y eut entre la mère et la flle lutte à mort comme
entre deux bêtes hostiles. » Une lutte qui, en 2009, mena
Marie Billetdoux à l’hôpital, victime d’une tumeur atypique, de celle qu’on fabrique, lui dit le chirurgien,
« quand on en a plein le dos ». Qui eût pensé que la jeune
et jolie romancière de « Prends garde à la douceur des
choses » donnerait, quarante ans plus tard, en guise de
bilan ou de confession, un livre d’une telle violence, une
tragédie grecque moderne en prose et en larmes ? Personne. Amateurs de bons sentiments, s’abstenir.
JÉRÔME GARCIN
ULF ANDERSEN/AURIMAGES
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ÉTRANGER
Hôtel Auschwitz
UNE JEUNE FILLE PERDUE DANS LE SIÈCLE
À LA RECHERCHE DE SON PÈRE, PAR GONÇALO
M. TAVARES, TRADUIT DU PORTUGAIS PAR DOMINIQUE
NÉDELLEC, VIVIANE HAMY, 256 P., 19 EUROS.
Un homme que rien ne semble attacher au monde des
vivants croise une jeune flle trisomique qui lui avoue chercher
son père. Touché par l’innocence de Hanna, Marius décide,
quoique disposant de très peu d’indices, de l’aider dans son
enquête. C’est peut-être à Berlin qu’il faut chercher. Marius a,
en efet, trouvé dans la poche de la jeune flle une pièce usagée
qui semble provenir de la ville allemande. Ils se rendent chez
Vitrius, un antiquaire dont l’occupation consiste à remplir des
registres contenant une suite de nombres pairs – à la suite de ses
aïeux qui, tous, s’adonnaient à cette activité. Faute d’être éclairés
quant à l’origine de la médaille, ils s’installent dans un hôtel dont
toutes les chambres portent le nom d’un camp de concentration.
Mieux : leur disposition labyrinthique reproduit à l’identique la
situation desdits camps sur une carte géographique. Quant à
leur hôte, Moebius, il montre un jour son dos à Marius : s’y
trouve tatoué des dizaines de fois le mot « juif » en plusieurs langues. On voit, en somme, de quelle tragédie le nouveau roman
de Gonçalo M. Tavares (photo), ce magicien du roman portugais,
est le nom. Mais qui est au juste Hanna, que hante un passé
à la noirceur indicible,
comme si sa défcience
mentale continuait d’incarner, au quotidien, les
tourments des juifs d’Europe ? De rencontres
cauchemardesques en
visions perturbantes,
jusqu’au fnal à la fois
emballant et inquiétant
(le héros se laisse avaler
progressivement par une
manif dont on ne sait trop
si elle symbolise la lutte
pour la liberté ou l’adhésion au nationalisme),
c’est bien, en tout cas,
d’une descente dans l’enfer de l’Histoire qu’il
s’agit, comme le confrme un client de l’hôtel. Selon Terezín
(appelé ainsi car il séjourne dans la chambre qui porte le nom
de ce camp de concentration), sept juifs ont appris par cœur
l’histoire du xxe siècle et sont susceptibles, en cas de panne des
outils informatiques ou de destruction de tous les livres existants, de témoigner de la douleur humaine. Une bataille contre
l’oubli que Tavares mène à sa manière, dans ce jeu de l’oie romanesque aussi glaçant qu’enthousiasmant.
DIDIER JACOB
ANNA WEISE/ROPI-REA
Salman RushDie
“Que votre immense courage
visionnaire vous ait rendu destiné à
écrire pour être libre, pour que nous
puissions rester libres ? … oui.
Merci Salman Rushdie.”
Isabelle Adjani
“Un chef d’œuvre ! C’est un bonheur
fou de lire un livre comme celui-ci. C’est drôle,
loufoque, tragique, poignant ; c’est magnifique,
et qu’est-ce-que c’est audacieux !”
François Busnel, La Grande Librairie
“La Maison Golden est
une manière de triomphe.”
Didier Jacob, L’Obs
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
P OL A R
LYKAÏA
PAR DOA
Gallimard, 246 p., 19 euros.
Jamais on n’a lu pareil
livre, plongée aussi noire dans
l’univers du BDSM. C’est à la fois
révoltant, fascinant, abject
et formidable. Tout commence
à Berlin, avec une séance
de sadomaso menée par un
médecin déchu. Sous son
masque de loup, celui-ci
prête des scalpels à des shows
spéciaux, et se balade dans
toute l’Europe, pénétrant
dans divers cercles de l’enfer.
Après « Pukhtu », DOA
poursuit son exploration
de l’avers sombre de la nature
humaine. Lecture dure,
mais qui laisse une marque
incandescente, à la fois
dans la littérature et dans
la mémoire.
FRANÇOIS FORESTIER
BIOGR A P HIE
MEYERBEER
PAR JEAN-PHILIPPE
THIELLAY
Actes Sud, 192 p., 19 euros.
Meyerbeer (1791-1864) eut
trois prénoms « au gré de
ses pérégrinations », raconte
Jean-Philippe Thiellay. Né à Berlin
dans une riche famille juive,
Jakob devient Giacomo en Italie,
où il se forme à l’opéra, puis
Jacques à Paris, capitale
de l’art lyrique au xixe siècle,
où il enchaîne les triomphes.
Compositeur en vogue, à défaut
d’être novateur, Meyerbeer
sombre dans l’oubli au xxe siècle.
Les antisémites n’y sont pas
pour rien. L’Opéra-Bastille, qui
programme « les Huguenots »
ce mois-ci, et ce livre précieux
lui rendent enfn justice.
CLAIRE FLEURY
ESSAI
LE POCHE
Crème anglaise
MÈRES, FILLES. SEPT GÉNÉRATIONS, PAR JULIET
NICOLSON, TRADUIT DE L’ANGLAIS PAR ÉRIC CHÉDAILLE,
LE LIVRE DE POCHE, 448 P., 8,20 EUROS.
« Toutes les familles heureuses se ressemblent », écrivait
Tolstoï. Celle de Juliet Nicolson (photo) paraît assez unique en son
genre sans être une lignée maudite pour autant. Dans un livre à la
croisée du récit autobiographique et de l’essai d’ego-histoire, l’auteure
britannique dessine son arbre généalogique, mais uniquement les
branches féminines. Comme aux murs d’un château dans le Sussex
se succèdent les portraits de ses aïeules : Pepita, la danseuse de
famenco née à Malaga qui, au début du xixe siècle, envoûta le jeune
diplomate anglais Lionel Sackville-West ; Victoria, tout droit sortie
d’un roman de Henry James ; et surtout Vita Sackville-West, illustre
grand-mère de Juliet Nicolson, poétesse et maîtresse de Virginia
Woolf. Dans cette dynastie aristocratique, les femmes héritent de
diamants et de manoirs, mais aussi d’un dangereux penchant pour
l’alcool. Cette saga famboyante où l’on croise Brigitte Bardot, Woody
Allen ou John McEnroe, se double d’une réfexion sensible sur la
fliation. Chic et trépidant.
ÉLISABETH PHILIPPE
90
L’OBS/N°2814-11/10/2018
UNE INTRODUCTION
À “LA RECHERCHE DU TEMPS
PERDU”
PAR BERNARD DE FALLOIS
De Fallois, 318 p., 18 euros.
Bernard de Fallois
(1926-2018) fut à l’origine
de plusieurs éditions de
Proust, dont « Jean Santeuil »
et « Contre Sainte-Beuve »,
alors qu’il n’avait que 26 ans
(Gallimard, 1952 et 1954). Les
textes qu’il rédigea pour la
publication de la « Recherche »
chez France Loisirs, réunis ici,
forment plus une postface
qu’une introduction. Ils sont une
brillante synthèse, très exacte,
très claire, très élégante, de
chacun des sept volumes.
Le lecteur de Proust (illustration)
y trouvera de quoi se remettre
les idées en place ; le néophyte
ne pourra manquer d’être
séduit par l’évocation d’un
monde qu’il ne quittera jamais
plus, pour peu qu’il y entre.
JACQUES MÉDINA
BD
TED, DRÔLE DE COCO
PAR ÉMILIE GLEASON
Atrabile, 128 p., 17 euros.
Ted souffe sur
la cuvette des toilettes pour
enlever les bulles de savon,
s’asseoit toujours à la même
place dans le métro, renseigne
les visiteurs de la bibliothèque,
déjeune d’un « tripol tcheeze
bécon sauce mayo extra fritos
et un coca ». Cette routine
si huilée, Ted la doit à son
syndrome d’Asperger. Et le jour
où la ligne 4 est en travaux,
son horloge interne se grippe.
Inspirée par l’expérience de son
propre frère, Emilie Gleason
approche avec humour et
compassion le quotidien d’un
attachant grand dadais pour qui
rien n’est évident : ni émotions,
ni relations sociales, ni surtout
l’imprévu. Un bijou.
AMANDINE SCHMITT
HIS T OIRE
UNE HISTOIRE DU MONDE
EN 100 OBJETS
PAR NEIL MACGREGOR
Les Belles Lettres, 862 p., 23,90 euros.
Raconter l’aventure
de l’humanité en 100 objets à
partir des collections du British
Museum : c’est le pari fou et
magnifquement réussi de Neil
MacGregor. Ce grand historien
d’art a dirigé la vénérable
institution jusqu’en 2015. Sur
des illustrations superbes, qui
vont d’un hachoir en pierre
datant de deux millions
d’années à la carte de crédit
d’aujourd’hui, il met des textes
qui ne manquent pas d’humour.
Et montre tout ce qu’on peut
raconter à partir d’un bibelot,
un tabouret ou une pièce
de monnaie. Une manière
très astucieuse d’entrer dans
l’Histoire. A quand un équivalent
français avec le Louvre ?
LAURENT LEMIRE
JOSEPH FORD/LEEMAGE - ALESSANDRO LONATI/LEEMAGE - TED
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
ROMAN
ROMAN
Chronique de la haine
ordinaire
Picaresque 2.0
DÉSINTÉGRATION, PAR EMMANUELLE RICHARD,
L’OLIVIER, 208 P., 16,50 EUROS.
« La Honte » aurait fait un bon titre, mais il était déjà pris
par Annie Ernaux. Ici, une femme qui a enfn rencontré le succès
littéraire démolit le mythe si sympa de la vie de bohème en évoquant
sa jeunesse à Paris : celle d’une « précaire à la précarité presque invisible », qui payait ses études en bossant comme
caissière, « volait des vêtements dans les supermarchés », couchait avec des garçons sans très
bien savoir pourquoi, et soufrait de l’humiliation
de partager sa colocation avec de beaux étudiants
friqués pas toujours très délicats. « J’étais chez
moi partout sans être jamais à ma vraie place »,
résume-t-elle tout en parlant de « venger sa race »,
en cognant sur « la putain de culture hégémonique » et en s’identifant au jeune beur radicalisé
du flm « la Désintégration », de Philippe Faucon.
Comment passe-t-on de la honte à la haine ? C’est
le sujet de ce roman générationnel plein de colère,
de punchlines abrasives, de manichéisme égocentré. Emmanuelle
Richard (photo), 33 ans, est une Annie Ernaux qui aurait beaucoup
écouté PNL. Un peu trop ? En tout cas son lyrisme est explosif.
GRÉGOIRE LEMÉNAGER
ÉCOUTE, PAR BORIS RAZON, STOCK, 350 P., 19,50 EUROS.
Planqué dans un van
banalisé rangé sur l’avenue des
Gobelins, l’ofcier de police
Vincent Lemasson, membre
d’une brigade antiterroriste, capte toutes
les photos, conversations, messages
audio, textos,
e-mails échangés
dans son périmètre.
Rien n’échappe à cet
argus de l’ère du numérique. Si ce n’est que, saturé
d’informations, il n’arrive plus
à les trier. Non loin de là,
Miguel Tuschinsky, un avocat
forcé d’aider El Flaco, le chef
d’un cartel mexicain de la
drogue, à changer d’identité.
Qui voudrait bien lui fausser
compagnie et lui aussi disparaître sans laisser de traces,
seulement des gothiques du
quartier le prennent pour le
Morse, une rockstar légendaire
des années 1980. Dans le même
secteur se trouve encore
Crospito, un jeune Portugais, fn connaisseur de la vie et
l’œuvre de Fernando Pessoa,
actuellement à la
recherche des derniers clichés pris
par son vieil ami, un
photographe roumain qui
lui avait prédit neuf vies successives… Boris Razon (photo) jette
dans la marmite des ingrédients
très hétéroclites. Au début, on se
méfe de l’étrange mixture qui y
mijote, puis on y prend goût. Et
on fnit même par rafoler de ce
roman picaresque, tant il est
écrit avec bonheur.
JACQUES NERSON
LES ÉCRIVAINS DE L’OBS
Rémi Noyon
LES IDÉES NOUVELLES POUR COMPRENDRE LE XXIE SIÈCLE, PAR RÉMI NOYON ET PHILIPPE VION-DURY,
ALLARY, 316 P., 19,90 EUROS.
S’ils avaient vécu en 1918 et qu’ils avaient
entrepris d’exposer les « idées nouvelles
pour comprendre le xxe siècle », Rémi
Noyon et Philippe Vion-Dury auraient sans
doute titré leurs chapitres « bolchevisme »,
« dadaïsme », « psychanalyse », « sufragisme », « relativité ». Et leur livre aurait été
l’un des plus éclairants de leur temps. C’est
tout le bien qu’on souhaite à celui qu’ils
viennent de publier sous le même titre (en
remplaçant juste « xxe » par « xxie »), une
exploration à la fois vertigineuse et rassurante. Vertigineuse, parce qu’elle nous
entraîne dans un tourbillon de débats non
balisés, qui sont souvent les plus complexes
ARNAUD DELRUE - PATRICK KOVARIK/AFP - OLIVIER-MARTY/ALLARY ÉDITIONS
à appréhender : revenu universel, genre,
transhumanisme, blockchain, ubérisation,
décroissance, communs, véganisme… Rassurante, parce qu’ils ont l’art de présenter
clairement ces idées et les disputes qui les
entourent. Finalement, il est tout à fait possible de comprendre ces débats et de se forger des opinions. N’en déplaise aux réactionnaires, l’enfance du xxie siècle est en tout cas
aussi riche en idées et en utopies que celle
du précédent. Des passerelles les lient, des
idéologies s’y grefent, et elles remodèlent
notre société. Reste à savoir où elles nous
mèneront : les auteurs ne se risquent pas à
prendre les paris. PASCAL RICHÉ
L’OBS/N°2814-11/10/2018
91
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
EN CHIFFRES
Né en 1978 à Epinal,
Nicolas Mathieu est
l’auteur d’« Aux
animaux la guerre »,
écoulé à 17 500
exemplaires et
adapté en série
télévisée par Alain
Tasma pour
France 3. « Leurs
enfants après eux » a
été tiré à 10 000 ex.,
réimprimé d’autant,
et sélectionné pour
les prix Goncourt,
Médicis et Flore.
LES RAISONS D’UN SUCCÈS
A l’ombre des ados en guerre
Avec cette remarquable chronique sociale, dans la Lorraine des années 1990,
Nicolas Mathieu est en lice pour le prix Goncourt
LEURS ENFANTS APRÈS EUX, PAR NICOLAS MATHIEU, ACTES SUD, 432 P., 21,80 EUROS.
Dans la vallée, les hauts-fourneaux ne brûlent plus. Les
hommes en sont restés hagards, désœuvrés, alcooliques
parfois. Les femmes, prématurément fanées, font ce
qu’elles peuvent. Dans cette Heillange (Hayange, évidemment) ravagée par la rouille et le chômage, on est
« licencié, divorcé, cocu ou cancéreux ». Dans le même
temps, les adolescents du coin découvrent leurs premiers émois en même temps que l’envie de fuir. Il y a
Anthony, le fils de prolo. Hacine, le fils d’immigré. Steph,
la bien-née. Dans ce bout de France ignorée, ils se
croisent, se draguent, se défient. Anthony louche sur
Steph et sur l’armée, Steph dédaigne les « cassos » pour
qui le monde appartient « aux premiers de la classe »,
Hacine agit en petite frappe quand il se rêve en cador
du grand banditisme. Il leur sufra de quatre étés, de
« Smells Like Teen Spirit » en 1992 à « I Will Survive »
en 1998, pour réaliser amèrement qu’ils sont voués à
reproduire leurs schémas familiaux.
Nicolas Mathieu avait déjà chroniqué la violence sociale
des Vosges dans l’épatant « Aux animaux la guerre ». La
même démarche l’anime ici, avec autant, sinon plus, de
noirceur, mais son talent se confirme. Avec un regard
acéré capable de capter mille détails, il raconte les vies
de rien, celles faites de pavillons sans éclat, de minables
missions d’intérim, de Picon et de chansons de Johnny.
Ce grand roman vibre d’une douleur sourde, retranscrit
avec justesse et sensibilité le langage de diférentes générations et enfonce les vérités comme des poignards.
Avant tout, celle de l’agonie du monde ouvrier : « Les cols
bleus ne comptaient plus pour rien. Leurs épopées étaient
passées de mode. On riait de leurs syndicats grande gueule
et toujours prêts à pactiser. » Il hurle le mensonge de l’égalité des chances, l’impossible réconciliation des classes
sociales. Ce n’est pas un hasard, « Leurs enfants après
eux » finit sur France-Brésil 1998, ce mirage collectif où
l’on a cru au vivre ensemble. AMANDINE SCHMITT
PALMARÈS LIVRES
Semaine du 24 au 30 septembre 2018
ROMANS/FICTION*
AUTEURS
Editeurs
ESSAIS/DOCUMENTS
AUTEURS
Editeurs
ÉRIC ZEMMOUR
Albin Michel
1
LA VRAIE VIE
ADELINE
DIEUDONNÉ
L’Iconoclaste
1
DESTIN FRANÇAIS
2
LES PRÉNOMS ÉPICÈNES
AMÉLIE NOTHOMB
Albin Michel
2
LE DICTIONNAIRE MODERNE MCFLY ET CARLITO
Michel Lafon
3
LA BOÎTE DE PANDORE
BERNARD WERBER
Albin Michel
3
21 LEÇONS
POUR LE XXIE SIÈCLE
YUVAL NOAH
HARARI
Albin Michel
4 GRAN PARADISO
FRANÇOISE
BOURDIN
Belfond
FRANCE INTERDITE : LA
4 LA
VÉRITÉ SUR L’IMMIGRATION
LAURENT
OBERTONE
Ring
5
CHRISTIAN SIGNOL
Albin Michel
5
YUVAL NOAH
HARARI
Albin Michel
6 LA JEUNE FILLE ET LA NUIT
GUILLAUME MUSSO
Calmann-Lévy
6 VOUS N’AUREZ PLUS
DAVID KHAYAT
Albin Michel
7
KHALIL
YASMINA KHADRA
Julliard
7
APRÈS... : QUAND
L’AU-DELÀ NOUS FAIT SIGNE STÉPHANE ALLIX
Albin Michel
8
LA DISPARITION
DE STEPHANIE MAILER
JOËL DICKER
De Fallois
8
JOURNAL
D’UN OBSERVATEUR
Editions De
L’Observatoire
L’ÉTÉ DE NOS VINGT ANS
9 L’UNITÉ ALPHABET
JUSSI ADLER-OLSEN Albin Michel
10 DIX-SEPT ANS
ÉRIC FOTTORINO
Gallimard
SAPIENS : UNE BRÈVE
HISTOIRE DE L’HUMANITÉ
L’ENQUÊTE VÉRITÉ :
JAMAIS PEUR DU CANCER
ALAIN DUHAMEL
9 LA VIE SECRÈTE DES ARBRES PETER WOHLLEBEN Les Arènes
TOUTES
10 AVEC
MES SYMPATHIES
OLIVIA DE
LAMBERTERIE
Stock
Classement réalisé par l’institut GfK à partir d’un échantillon de 5 000 points de vente (librairies, grandes surfaces spécialisées,
super et hypermarchés, internet) en France métropolitaine. (*) Hors livres jeunesse
92
L’OBS/N°2814-11/10/2018
PATRICE NORMAND/LEEXTRA - SIPA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
RÉCIT
Le garçon perché
UNE VIE EN L’AIR, PAR PHILIPPE VASSET,
FAYARD, 192 P., 18 EUROS.
Ainsi, on peut vivre à Paris, avoir une famille, travailler
comme journaliste, écrire d’excellents livres et se rendre secrètement
dans le Loiret pour s’envoyer en l’air. La preuve par Philippe Vasset.
Ce quadragénaire poivre et sel est la proie d’une irrésistible addiction, physique et mystique, qu’il honore fdèlement depuis son adolescence. Il l’avoue, en concédant qu’il a « toujours eu une notion assez
foue du ridicule ». Il est amoureux d’un « long trait de béton » qui,
« tout entortillé d’arbres et de pylones », s’étire au-dessus de la Beauce
à 7 mètres de hauteur et sur 18 kilomètres. Oui, l’auteur de « la Conjuration » voue un culte étrange à un rail d’aérotrain désafecté. Accompagné par un Walkman et ses rêveries d’escaladeur solitaire, il en a
fait un royaume dont il est l’unique citoyen. Ceux qui connaissent la
passion de Vasset pour les zones en friche, les sociétés secrètes et les
albums de « Tintin », ne seront qu’à moitié surpris d’apprendre qu’il
mène ce genre de double vie. Ils n’ont pourtant pas fni d’en apprécier les détails. Ce rail futuriste, ce vestige de l’avenir, cet « écho afaibli d’une utopie lointaine », a été bâti et testé au terme des années 1960,
puis abandonné sous Giscard au proft du TGV. Il aurait pu mettre
Orléans à vingt minutes de Paris grâce un système de coussin d’air
Le rail de l’aérotrain d’Orléans, désaffecté depuis 1977.
permettant de rouler à 430 km/h. Il était même question qu’il soit
étendu à travers toute la France, pour relier les villes nouvelles dans
une sorte de réseau parallèle hors sol. Il n’aura été que ce chemin vers
un futur où l’on n’arrive jamais, régulièrement orné de graftis, au
pied duquel des couples venaient parfois se former. Pour « l’habiter »,
Vasset raconte avoir tout tenté : y passer ses nuits de 14-Juillet, y
emménager comme un clochard, organiser une rave party, l’acheter
à l’Etat. La plupart de ses tentatives ont été des échecs. Ce qui ne l’est
pas, c’est ce drôle de livre à la Jean Rolin, singulier et intelligent, où
il évoque les moments qu’il a vécus, entre parenthèses, dans ce lieu
perché qui donne un si bon avant-goût de ce que sera la fn du monde.
GRÉGOIRE LEMÉNAGER
Inès Bayard
la révélation de la
rentrée littéraire
Elle excelle à sonder
les maux de la femme.
L’EXPRESS
Surprenant et magnifique.
TRANSFUGE
Une efficacité redoutable.
LA RÉPUBLIQUE DES LIVRES
Une tension de chaque page.
LE POINT
Un premier roman d’une
puissance inaccoutumée.
Un suspense qui laisse K.O.
SÉLECTION PRIX
URT
GONCO
CÉENS
DES LY
LE PARISIEN
Suffocant.
MADAME FIGARO
Albin Michel
Photo auteur : Géraldine Aresteanu
LE FIGARO LITTÉRAIRE
VOIR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
« Girl » a décroché la caméra d’or à Cannes.
LE CHOIX DE L’OBS
MICK JAGGER
REMPILE
Dix-huit ans après sa
dernière apparition
au cinéma, Mick
Jagger, 75 ans,
incarnera un
collectionneur d’art
véreux dans « The
Burnt Orange
Heresy », un thriller
de Giuseppe
Capotond (d’après
Charles Willeford),
dont le tournage
vient de commencer
(en Italie).
BRUEL
ET LUCHINI SE
RETROUVENT
Patrick Bruel
et Fabrice Luchini,
qui ne s’étaient
pas croisés sur
un plateau depuis
« P.R.O.F.S. » (1985),
seront réunis dans
« Le meilleur reste
à venir », de
Matthieu Delaporte
et Alexandre
de La Patellière
(le tandem
du « Prénom »).
94
Tu seras une femme, mon fls
GIRL, PAR LUKAS DHONT. DRAME BELGE, AVEC VICTOR POLSTER,
ARIEH WORTHALTER, KATELIJNE DAMEN (1H45).
Pas de doute, c’est une flle. N’en déplaise à la
nature, qui, parfois, fait mal les choses. Lara, 15 ans, vit
avec son père, taxi, et son petit frère de 6 ans, Milo – on ne
saura jamais ce qu’il est advenu de la mère. A sa naissance,
Lara se prénommait Victor, mais plus personne ne l’appelle ainsi, si ce n’est quand Milo, qu’elle couve d’une
afection maternelle, cherche à la faire enrager. Lara
attend impatiemment l’opération qui la libérera du bout
de chair qui pend entre ses jambes et qu’elle scotche quotidiennement jusqu’à se provoquer des infections. Car
Lara veut devenir ballerine, elle a intégré une école,
impose à son corps une discipline drastique. Or la danse
renforce les os, au contraire des inhibiteurs d’hormones.
Quel flm ! Quelles révélations ! D’abord, Victor Polster (à
gauche sur la photo), prix Un certain regard du meilleur
acteur au dernier Festival de Cannes, dont on peine à
croire qu’il ne partage pas le double combat du personnage. Oui, il est danseur, non, il n’est pas transgenre
comme Lara, de laquelle il est désormais indissociable.
Ensuite, Lukas Dhont, le réalisateur, hâtivement surnommé « le Xavier Dolan famand » sur la Croisette. Il a
eu l’idée du flm il y a huit ans, lorsqu’il entamait ses études
de cinéma, en lisant un article sur un garçon qui rêvait
L’OBS/N°2814-11/10/2018
de devenir danseuse étoile. Le sujet ne l’a pas quitté.
Aujourd’hui, à 26 ans, il signe ce premier flm troublant,
moderne, dévastateur. Le « Rocky » de l’identité transgenre. Jamais l’être féminin de Lara n’est remis en question, son entourage bienveillant l’a accepté. L’obstacle
vient de la difculté et de l’antagonisme des deux ambitions qu’elle poursuit, de l’urgence qui l’anime (« T’es une
flle et t’es pressée de devenir une femme : il faut vivre ton
adolescence », lui fait remarquer son père, attachant Arieh
Worthalter), du tunnel d’épreuves qui précède la libération. D’où l’incessant va-et-vient qu’orchestre le flm entre
la vie de famille, les rendez-vous médicaux et les cours de
danse, chorégraphiés par Sidi Larbi Cherkaoui et flmés
de plus en plus serré, jusqu’au vertige. Seules échappées,
les incartades timides de Lara chez un voisin de son âge
qui l’attire sans qu’elle sache encore mettre des mots sur
ses préférences amoureuses. Doux et dur, frontal et
pudique, « Girl » est un flm solaire sur une soufrance
indicible, source d’un espoir démesuré. Lara qui observe
son refet fou dans la vitre de l’hôpital se reconnaîtra-t-elle un jour dans l’image qu’elle renvoie ? Son visage
et sa force de conviction restent gravés en nous.
NICOLAS SCHALLER
DIAPHANA DISTRIBUTION – P. DE DROITE : ARNAUD BORREL / UGC DISTRIBUTION – REZO FILMS – LES BOOKMAKERS / THE JOKERS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
LES SORTIES
VOYEZ COMME ON DANSE
PAR MICHEL BLANC
Comédie française, avec Karin Viard,
Carole Bouquet, Charlotte Rampling,
Jacques Dutronc (1h28).
Les personnages
sont les mêmes, mais l’auteur
a changé. Seize ans après
« Embrassez qui vous voudrez »
(d’après « Vacances anglaises »,
de Joseph Connolly), Michel
Blanc imagine ce que sont
devenus ses personnages
féminins. Elizabeth, la
bourgeoise pète-sec (Charlotte
Rampling, photo), voit son mari
(Jacques Dutronc) disparaître
et la police perquisitionner
leur appartement. Lucie (Carole
Bouquet), végane acharnée,
s’exaspère du comportement
fuyant et paranoïaque de Julien,
son nouveau mec (Jean-Paul
Rouve). Véro (Karin Viard,
photo, très en forme),
désormais veuve, peine
à joindre les deux bouts
et apprend que sa flle de 17 ans
attend un enfant d’Alex (William
Lebghil), le fls de Julien. Michel
Blanc, lui, accuse une grosse
fatigue. Mécanique poussive,
voire rance dans sa gestion
inepte d’un personnage
transgenre, sa nouvelle comédie
tire à blanc malgré des
répliques assassines. Ça ne
danse pas, ça patine. N. S.
L’AMOUR FLOU
PAR ROMANE BOHRINGER
ET PHILIPPE REBBOT
Comédie française, avec Romane
Bohringer, Philippe Rebbot, Rose
Rebbot-Bohringer (1h37).
Romane et Philippe
se sont aimés. Beaucoup.
Puis moins. Voici l’histoire à
la fois vraie et réinventée d’un
couple qui refuse la logique
mélodramatique de la
séparation. Même si le horschamp ou l’ellipse font parfois
souffer une bourrasque
mélancolique. Cette autofction
réfute les conventions du 7e art,
ses règles tacites de narration
et de production, pour
composer, dans l’impulsion
et avec une fougue d’écriture,
un cinéma débridé, dans lequel
on se sent délicieusement bien.
XAVIER LEHERPEUR
Philippe Rebbot et Romane Bohringer dans « l’Amour flou ».
C’EST RATÉ
Mélanie broie du noir
GALVESTON, PAR MÉLANIE LAURENT. POLAR AMÉRICAIN,
AVEC BEN FOSTER, ELLE FANNING, LILI REINHART (1H31).
Un petit truand rongé par une
tumeur au poumon échappe à un
traquenard tendu par son boss et
s’enfuit avec l’argent de leur dernier
coup. En chemin, il prend sous son
aile une prostituée de 17 ans et sa
petite sœur. Depuis qu’elle est passée
derrière la caméra, Mélanie Laurent,
l’actrice d’« Inglourious Basterds »,
ne s’embarrasse d’aucune précaution. Cela a donné une réussite, « Respire », aux antipodes de cette production américaine. Elle adapte le livre de Nic Pizzolatto, créateur de
la série « True Detective », un roman noir dans l’Amérique redneck des
motels miteux, des flles-mères et des bad boys en cavale. Le résultat est
embarrassant, entre poncifs du genre, dialogues explicatifs, violence
caricaturale, mise en scène autosatisfaite et échappées poétiques sans
étincelle. Quant à Ben Foster, dans son rôle habituel de taiseux écorché
vif, et Elle Fanning (photo), en ange déchu des bayous néo-orléanais, ils
ne jouent pas dans le même flm. Mélanie Laurent se targue de n’avoir
pas froid aux yeux ; c’est un regard juste qu’il lui aurait fallu. N. S.
TAZZEKA
PAR JEAN-PHILIPPE GAUD
Comédie dramatique francomarocaine, avec Madi Belem,
Ouidad Elma, Olivier Sitruk (1h35).
Elias a grandi au Maroc
entre sa grand-mère et un
ouvrage de Joël Robuchon,
tous deux à l’origine de sa
passion pour la cuisine. Dopé par
les félicitations d’un chef français,
star d’une émission culinaire,
“ La statue de la Liberté, c’est elle. ”
L’OBS
“ Un portrait de femme hors du commun,
touchant et inspirant. ”
“ Une héroïne aux combats emblématiques. ”
“ L’incarnation du courage. ”
“ Un portrait de femme galvanisant. ”
“ Une icône du féminisme. ”
ELLE
HÉROÏNE
il décide de tenter sa chance en
France. Si le scénario ne parvient
pas à s’équilibrer entre la
comédie initiatique gourmande
et le drame de l’immigration, il a
néanmoins le bon goût de dévier
la route tracée de la success
story en dénonçant le sort
réservé aux étrangers dans notre
pays. Un soupçon d’amertume
qui rectife (un peu) cette fction
trop bienveillante. X. L.
AU FÉMININ
VANITY FAIR
TÉLÉRAMA
CAUSETTE
ICÔNE
DISSIDENTE
MAINTENANT AU CINÉMA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
ÇA RESSORT
L’opéra du désert
IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L’OUEST, PAR SERGIO LEONE.
WESTERN ITALO-AMÉRICAIN, AVEC CHARLES BRONSON, CLAUDIA CARDINALE,
HENRY FONDA, JASON ROBARDS (1969, 2H55).
DOMINGO
PAR FELLIPE BARBOSA
ET CLARA LINHART
Comédie dramatique brésilienne,
avec Itala Nandi, Camila Morgado,
Augusto Madeira (1h28).
Une famille aisée
du sud du Brésil réveillonne.
La grand-mère et maîtresse
de maison donne des leçons à
tout le monde, les adolescents,
titillés par leurs hormones, se
cachent des adultes, les adultes
redeviendraient bien des ados,
les domestiques regimbent.
Ce jour de l’an 2003 est aussi
celui de l’investiture de Lula
à la présidence du pays.
De Tchekhov à Jean Renoir,
la réunion de famille qui dérape,
parabole d’une société en proie
au changement, a fait ses
preuves. « Domingo » s’inscrit
dans cette tradition, sans génie
mais avec une certaine acuité,
entre causticité et empathie.
Il confrme le talent de Fellipe
Barbosa (« Gabriel et la
montagne »), issu de cette
bourgeoisie qu’il ausculte
depuis son premier flm,
« Casa Grande ».
N. S.
LA PARTICULE HUMAINE
PAR SEMIH KAPLANOGLU
Drame de science-fction turc,
avec Jean-Marc Barr, Ermin Bravo
(2h08).
Le noir et blanc, c’est
joli. La SF intello, c’est lent.
Tandis que les acteurs laissent
passer du temps entre chaque
réplique, on comprend qu’il
s’agit d’un univers futur, dans
lequel un scientifque s’aventure
pour trouver l’explication
de la particule M. Cet élément
qui manque condamne toutes
les recherches biogénétiques.
Or, un ermite vivant dans les
Terres Mortes a trouvé la clé…
Ce cinéaste turc explique que
son flm est une illustration
allégorique de vingt-neuf
versets du Coran. Résultat :
symbolique pataude et
message pâteux. Les paysages
sont beaux.
FRANÇOIS FORESTIER
96
L’OBS/N°2814-11/10/2018
Ah, l’harmonica ! Dès
que la caméra s’attarde longuement sur l’instrument de
Charles Bronson et sur les bottes
de Henry Fonda, on sait où on
est : dans un conte de fées signé
Sergio Leone, le pape du plan
interminable, de la profondeur
de champ, de la déglingue du
western. Toute une génération a
découvert le Far West avec cet
opéra du désert, devenu, au fl
du temps, un classique. Chaque
écolier rêvait de s’habiller en
cache-poussière, et chaque père
de famille fantasmait sur Claudia Cardinale (photo)… Leone a
redéfni les codes du genre (avec l’aide de Bertolucci, coauteur du scénario) et, aussi, la manière
de flmer. Faire de Henry Fonda, prototype du
DILILI À PARIS
PAR MICHEL OCELOT
Film d’animation français, avec
la voix de Natalie Dessay (1h30).
Alors que, à Paris,
s’édife la tour Eiffel, la petite
Dilili, d’origine kanake, mène
une enquête sur la mystérieuse
disparition de fllettes de son
âge. Une investigation où son
intelligence et sa perspicacité
lui seront très utiles, tout
comme l’aide que lui
apporteront les grands esprits
d’alors, de Colette à Marcel
personnage sympa et loyal, un salaud vêtu de noir
était une manière de tout casser : au fond, ce flm,
c’est un contre-western. F. F.
Proust. La crainte d’un scénario,
prétexte à visiter le musée
des artistes et des inventeurs
de la Belle Epoque, s’évapore
avec cette aventure policière
où l’humour est subtil
et le féminisme militant.
Michel Ocelot, le créateur
de « Kirikou », repousse
une fois de plus les limites
de l’enchantement et
du merveilleux grâce à une
époustoufante créativité
picturale et chromatique.
X. L.
RBG
PAR BETSY WEST
ET JULIE COHEN
Documentaire américain (1h37).
Le portrait d’une
femme incroyable, Ruth Bader
Ginsburg, 85 ans, juge à la Cour
suprême des Etats-Unis depuis
1993. Alors que cette instance
risque aujourd’hui de tomber
entre les mains des
Républicains, RBG reste
l’infatigable ninja démocrate.
Posée, opiniâtre, toujours
hyper-affûtée sur le plan légal,
elle s’est battue pour les mères
célibataires, le droit à
l’avortement, les libertés
individuelles, avec une sorte
de rage froide. Ce qui ressort
de ce documentaire
passionnant, c’est l’image d’une
femme partie de zéro, passée
par Harvard et Columbia,
qui n’a jamais eu peur de rien.
Est-elle l’un des derniers
bastions d’un système attaqué
par le roi fou Trump et ses
sbires? Incontestablement.
En plus, elle est super
attachante. F. F.
CONDOR DISTRIBUTION – SPLENDOR FILMS – MARS FILMS
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
GAUMONT PRÉSENTE
MOUZANAR & MOOZ FILMS
UNE PRODUCTION KHALED
À LIRE
IMPULSO
PAR EMILIO BELMONTE
Documentaire français, avec Rocio
Molina (1h25).
Digne héritière
d’Isadora Duncan pour
l’affranchissement des codes
chorégraphiques et petite
cousine de Catherine Ringer
pour le look espiègle, Rocio
Molina réinvente le famenco
en privilégiant l’improvisation.
Un art auquel elle confère
de la rage, du déséquilibre
et une belle douceur. Autour
des répétitions d’une de ses
créations au Palais de Chaillot,
le cinéaste dresse le portrait
d’une danseuse hors norme,
entre scène, vie personnelle
et sources d’inspiration. Grâce à
une caméra toujours à la bonne
distance de son modèle,
on voit une artiste au travail.
X. L.
JHR FILMS – LE PASSEUR ÉDITEUR
UN HOMME SANS IDENTITÉ
PAR CHARLES BERLING
Le Passeur, 144 p., 16,90 euros.
C’est un de ces
comédiens qu’on ne peut
s’empêcher d’aimer : dans
chaque rôle, chaque geste,
chaque phrase, on sent
l’intelligence en action. Charles
Berling, 60 ans, découvert
au cinéma dans « Nelly et
M. Arnaud » (1995), partage son
temps entre l’écran et la scène,
la défense de l’île de Ré
et l’« océan de l’imagination » :
« Je passe d’une fction à l’autre,
j’écoute dès que je peux chaque
artiste qui redéfnit le chaos, qui
le recompose dans une émotion
pure et simple. » En brefs
chapitres intrigants et acérés,
Berling revient sur ses vies
multiples. Une découverte.
F. F.
UN FILM DE
NADINE LABAKI
ZAIN AL RAFEEA
SCÉNARIO ET DIALOGUES
YORDANOS SHIFERA
TREASURE BANKOLE
NADINE LABAKI JIHAD HOJEILY MICHELLE KESERWANY EN COLLABORATION AVEC GEORGES KHABBAZ KHALED MOUZANAR
BANDEORIGINALEDISPONIBLECHEZ
©2017MOOZFILMS
LE 17 OCTOBRE AU CINÉMA
Crédits non contractuels • Design : Benjamin Seznec / TROÏKA.
LINDY LOU, JURÉE N° 2
PAR FLORENCE VASSAULT
Documentaire français (1h24).
Lindy Lou est
une femme d’âge moyen,
conservatrice mais curieuse
de tout, croyante mais
marrante, issue du Deep South
américain. Il y a vingt ans,
elle a fait partie d’un jury qui
a condamné un homme à
la peine de mort. Hantée par
la culpabilité, Lindy Lou part
en quête des autres jurés,
éparpillés dans le Mississippi…
Florence Vassault (« Honk »,
2011) suit cette femme : on
découvre l’Amérique des armes
à feu, des ultra-croyants, des
partisans de la chaise
électrique. Mais on est agrippé
par la sincérité de Lindy Lou,
sa vérité. Un plaidoyer puissant
contre la peine de mort.
F. F.
TOUT VA BIEN, M’MAN
PAR JEAN-PIERRE KALFON,
AVEC PHILIPPE RÈGE
L’Archipel, 368 p., 21 euros.
Le personnage
– il se désigne sous l’étiquette
« électron libre » – est sympa.
Les anecdotes – avec Jean-Luc
Godard ou Pierre Brasseur,
Serge Gainsbourg ou Barbet
Schroeder – le sont aussi.
Depuis un demi-siècle, JeanPierre Kalfon s’amuse, aussi bien
dans « les Idoles » de Marc’O
(1968) que sur les scènes rock,
avec son groupe Black
Minestrone. A 79 ans, il égrène
ses étapes dans le « cinéma
d’auteur déglingué » et ses
dérives à coups de produits
illicites… Dommage que l’effort
d’écriture ne soit pas là :
les histoires sont géniales,
le parcours inattendu, mais
la narration est pauvrette.
F. F.
ÉCOUTER
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE CHOIX DE L’OBS
Un mec à la Cole
TIME, PAR LOUIS COLE (BRAINFEEDER RECORDS).
Quand il était petit, Louis Cole jouait aux Lego
en écoutant James Brown. A 30 ans, ce Californien pratique un électro-funk mélodique gouleyant. Cet amateur
de briques et de basses a même réuni ses deux passions en
écrivant un titre, « Dance of Doom », pour la BO du film
« Lego Ninjago, le film ». La meilleure introduction à sa
musique, réjouissante synthèse entre Pharrell Williams et
Robert Palmer période synth pop, est sans doute « Bank
Account », un morceau de 1 minute 33 secondes, disponible
sur YouTube, où l’artiste au clavier répète « J’ai trop peur à
l’idée de consulter mon compte bancaire… » Sur son nouvel
album, Cole, ex-membre du duo Knower, a invité le bassiste Thundercat et le pianiste de jazz Brad Mehldau. Et
le disque casse des briques. « When You’re Ugly », avec
ses synthétiseurs baroques, ses paroles minimales et son
humour tragi-comico-warholien, n’est-il pas une chanson exemplaire ? « Phone », une ballade charmeuse ? Et
« A Little Bit More Time », une parfaite bulle de savon
rétro-new wave ?
FABRICE PLISKIN
FOLK
MCCARTNEY
OU L’ART D’ÊTRE
PAPY
En
septembre 2019,
Paul McCartney
publiera son
nouveau livre pour
enfants chez
Random House (et,
en Franche, chez
Michel Lafon)
intitulé « Hey
Grandude ! ». Il sera
illustré par Kathryn
Durst. « Grandude »
est le surnom que
lui donnent ses huit
petits-enfants.
98
L’amour dure dix ans
MISSION BELL, PAR WILLIAM FITZSIMMONS (GROENLAND RECORDS).
Dans la tribu des néo-folkeux qui cultivent le spleen sur des arrangements minimalistes, demandez William Fitzsimmons. Ce crâne chauve et barbu est un cousin du
Sufan Stevens de « Carrie & Lowell » : même approche mélancolique de l’autofiction,
même façon d’efeurer des sentiments qui font mal avec trois fois rien (une voix qui vous
murmure dans l’oreille, un arpège de guitare, quelques boucles de batterie, de cordes ou
de synthés.) Fitzsimmons avait prouvé ses talents de songwriter intimiste en pleurant la
mort de sa grand-mère sur « Pittsburgh » en 2015. Il les confirme ici en se séparant de sa
deuxième femme, après dix ans de mariage. On sent bien, en écoutant « Distant Lovers »,
« Lovely » ou « Wait for Me », que cette afaire-là n’a pas été une partie de plaisir. Et on a
beau ne les connaître ni l’un ni l’autre, on est triste pour eux comme si c’étaient de vieux
amis que la vie, malgré eux, a douloureusement éloignés. GRÉGOIRE LEMÉNAGER
L’OBS/N°2814-11/10/2018
CREDIT PHOTO
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SORTIE
LA PLAYLIST DE…
LAURA KASISCHKE
ROMANCIÈRE.
Vient de publier « Eden
Springs » (Page à Page).
É L E C T RO - ROCK
JOHNNY HOSTILE
(DYS)FUNCTION
Pop Noire Records
Mise en abyme :
un album pour raconter
une journée de travail à faire
l’album en question. Un rituel
quotidien en neuf temps
(neuf titres) : réveil matin,
traversée du cimetière du
Père-Lachaise pour se rendre
au studio d’enregistrement,
labeur, déjeuner, panne
d’inspiration, procrastination
et marche pour rentrer à la
maison. Nicolas Congé alias
Johnny Hostile, partenaire
de Jehnny Beth depuis
l’adolescence (fuite
d’Angoulême, exil dix ans
à Londres, duo John & Jehn,
1. ARE YOU HAPPY NOW ?
Richard Shindell
2. BLACK JACK DAVY
Steeleye Span
3. LEVELLAND
James McMurtry
4. JOEY
Concrete Blonde
5. NEON PEGASUS
Parry Gripp
nos Kills à la française),
producteur de Savages
et cofondateur du label
Pop Noire, explore de
nouveaux horizons. Une
électro post-punk (Eno,
Glass, Suicide) aux claires
ambiances dérangées
par les accidents du
monde extérieur. Planant.
FRANÇOIS ARMANET
CHANSON
Maurane
à mille temps
BREL, PAR MAURANE (POLYDOR).
A 19 ans, sous le pseudo Claudie Claude, Maurane débutait en interprétant le grand Jacques dans le spectacle « Brel en
mille temps ». Quatre décennies plus tard, au terme d’une carrière
de pleins et de déliés, avant de mourir le 7 mai dernier, elle le chantait encore dans un dernier soufe. Ce soufe ultime, c’est cet
album posthume. Le Brel théâtral et survitaminé y est très peu
représenté. Maurane préférait le grand lyrique, l’incurable mélancolique – hormis sur « Rosa » et un « Vesoul » barré dans le jazz
(arrangements de sa fille Lou et de Philippe Decock). Sa voix, que
Nougaro chérissait tant, n’a pas perdu sa faculté à nous émouvoir.
Celle que l’on disait fatiguée pouvait encore envoyer « la Quête »,
« la Chanson des vieux amants », « Quand on a que l’amour ». On
lui sait gré d’être allée dénicher quelques perles au cœur des
« Marquises » (1997), le dernier Brel, ces joyaux méconnus que
sont « Orly », « La ville s’endormait » et « Voir un ami pleurer ».
Ames belges sensibles s’abstenir, quand à la toute fin elle disparaît sur « Ne me quitte pas » en piano-voix. Merci Jacques Brel
pour ce poignant hommage à Maurane. SOPHIE DELASSEIN
BLUE NOTE TOKYO/HIROKI NISHIOKA - SHERVIN LAINEZ - ÉDITIONS PAGE À PAGE - POP NOIRE
RECORDS
1–2–3 Novembre 2018
Grande Halle de la Villette
Bon Iver
Kaytranada
Mac DeMarco
Etienne Daho
Blood Orange
Daniel Avery
CHVRCHES
The Voidz (Julian Casablancas)
Chromeo
DJ Koze
John Maus
Jeremy Underground
Stephen Malkmus & the Jicks
Peggy Gou
Unknown Mortal Orchestra
Bagarre
Car Seat Headrest
Avalon Emerson
Yellow Days
Rolling Blackouts Coastal Fever
Dream Wife — Tirzah
Lewis OfMan — Muddy Monk
Snail Mail — Cola Boyy
Boy Pablo — G Flip
Michael Rault
Billets sur pitchforkmusicfestival.fr
#P4Kparis
SORTIR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE CHOIX DE L’OBS
La comète Basquiat
JEAN-MICHEL BASQUIAT, FONDATION LOUIS VUITTON, PARIS 16E ; JUSQU’AU 14 JANVIER.
WWW.FONDATIONLOUISVUITTON.FR. CATALOGUE : GALLIMARD, 352 P., 45 EUROS.
ESTAMPES
JAPONAISES
La fondation
Custodia à Paris
expose jusqu’au
6 janvier un
important
ensemble
d’estampes
japonaises de la
première moitié du
xxe siècle. Un
voyage qui permet
de découvrir des
maîtres modernes,
et notamment
ceux du courant
dit de la « nouvelle
estampe ».
Rens. : www.
fondationcustodia.fr
Une carrière météorique, une œuvre importante (un millier de tableaux et tout autant de dessins),
une cote au zénith dans les salles de ventes : trente
années après la disparition de Jean-Michel Basquiat,
l’étoile de l’enfant de Brooklyn continue à briller d’un
éclat très particulier. Née d’une mère d’origine portoricaine et d’un père haïtien, il a fait ses premières armes
dans la rue à la fn de la décennie des seventies, semant
ses graftis sur les murs de Manhattan. Plus tard, Basquiat afrmera qu’il n’avait jamais eu l’ambition d’être
un street artiste. Enfant de Picasso et de Dubufet, il a
regardé aussi l’art des musées. On verra ici avec ce
tableau de 1988, « Riding with Death » (ci-dessous), les
emprunts qu’il fait à un croquis de Léonard de Vinci et
au célèbre « Cavalier polonais » de Rembrandt. Curieux
de tout, Basquiat expérimente sans cesse, utilisant les
supports les plus pauvres (lattes de bois, panneaux de
portes) pour composer ces fresques urbaines où les couleurs s’enfamment, où les mots et les noms (énigmatiques parfois) deviennent d’improbables inscriptions,
les signes d’un monde où l’oppression côtoie la violence
(celle du jazz, ce brûlot des villes, celle des fics). Dans
ses autoportraits ou ses portraits, comme dans celui de
1981 (« Untitled », sans titre) qui a été acquis récemment
par un collectionneur japonais (le même qui s’est inscrit
pour être le premier touriste de l’espace) pour la somme
de 100 millions d’euros, les têtes deviennent une forêt de
lignes. Ces traits sillonnent l’intérieur du crâne tandis
que les yeux semblent des puits inquiets où la lumière se
noie. Avec Basquiat, la peinture devient manifeste. Le
trait, la couleur, les mots, les formes sont autant
d’orifammes électriques qui jaillissent sur le bois, sur la
toile. La rencontre de Basquiat avec Andy Warhol était
inévitable. Mais ce chemin-là n’est pas le plus intéressant. En fn de parcours, on découvre les œuvres qu’ils
ont signées ensemble, comme cette « Eifel Tower » qui
relève plutôt de la bimbeloterie artistique. Attiré par les
lumières de la Factory (l’atelier de Warhol), Basquiat s’est
aveuglé. Warhol fut accusé d’avoir instrumentalisé Basquiat. L’un était célèbre, l’autre voulait le devenir. Avec
le temps, tout a fni par s’arranger.
BERNARD GÉNIÈS
DU CÔTÉ
DE TOULON
Le photographe
suisse Joël
Tettamanti présente
à la villa Noailles, à
Hyères, « Nonante
kilomètres heure »,
résultat d’un travail
réalisé à la chambre
photographique
durant près de
deux ans sur la côte
et dans l’arrièrepays toulonnais.
A voir jusqu’au
13 janvier. Rens. :
www.villanoailleshyeres.com
100
CREDIT PHOTO
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
CRITIQUES
THÉÂTRE
Shakespeare
en slip
LA NUIT DES ROIS
OU TOUT CE QUE VOUS VOULEZ,
DE WILLIAM SHAKESPEARE.
COMÉDIE-FRANÇAISE, PARIS-1ER,
01-44-58-15-15, 20H30. EN ALTERNANCE
JUSQU’AU 28 FÉVRIER.
Si vous comptez retrouver ici la
splendeur maléfque du « Richard III » de
la Schaubühne présenté voici trois ans au
Festival d’Avignon, abandonnez toute espérance. Une fois n’est pas coutume, le grand
metteur en scène allemand Thomas Ostermeier a « la goutte à l’imaginative ». Il est
vrai que « la Nuit des rois », comédie entre-
lardée de scènes farcesques, n’est pas de
même force que l’épopée du roi bossu. Elle
l’a manifestement laissé à court d’inspiration. Le peu d’idées qu’il a eues se révèlent
mauvaises, voire désastreuses. Ainsi ces
deux acteurs costumés en chimpanzés, présents sur le plateau dès le lever de rideau et
tout à fait superfus. Inutile aussi le choix de
revêtir les personnages – hommes et
femmes – de slips ou de boxers (photo), ce
qui désavantage la plupart d’entre eux.
Superfétatoires encore, les cantates interprétées à chaque changement de tableau par
un contre-ténor et un théorbiste. Elles
ralentissent la pièce sans lui apporter aucun
bénéfce. Pire que tout, les petites phrases
d’Emmanuel Macron ayant récemment fait
du buzz, à partir desquelles les acteurs
improvisent un pitoyable numéro de chansonniers. Ne surnagent du spectacle que
l’excellence de la troupe, la dinguerie de
Laurent Stocker et Stéphane Varupenne en
drag-queens, l’émouvante Adeline d’Hermy,
somptueuse en dépit des hideux atours
conçus par Nina Wetzel. Dommage que le
premier rendez-vous d’Ostermeier avec la
Comédie-Française soit manqué.
JACQUES NERSON
EXPOSITION
C’EST RATÉ
Schiele, l’écorché
Défaut d’éclairage
EGON SCHIELE, FONDATION LOUIS VUITTON, PARIS 16E ;
JUSQU’AU 14 JANVIER. WWW.FONDATIONLOUISVUITTON.FR.
CATALOGUE : GALLIMARD, 224 P., 35 EUROS.
ARLEQUIN POLI PAR L’AMOUR, DE MARIVAUX.
LA SCALA, PARIS-10E ; 01-40-03-44-30, 18H30.
JUSQU’AU 27 OCTOBRE.
Coup de projecteur sur Schiele à l’occasion du centenaire de sa
disparition. A Vienne
(Autriche), le musée Leopold consacre une grande
exposition à l’artiste
viennois. Cette institution possède la plus belle
collection d’œuvres du
peintre, mort en 1918 à
l’âge de 28 ans. A Paris, la
fondation Louis Vuitton montre près de 120 de ses dessins et peintures. Schiele, c’est toujours un choc. Chez lui, l’expression s’affrme par le trait, la couleur, et les thèmes : les autoportraits
– celui « Au gilet, debout », de 1911, ou celui dit « Au coqueret »
(ci-dessus), prêté par le musée Leopold –, les nus masculins ou
féminins sont autant d’interrogations sur le corps, cette « plaque
sensible » sur laquelle viennent s’inscrire le doute autant que la
violente afrmation du désir. Des paysages (genre où il excelle)
sont également montrés et complètent la vision d’un artiste résolument contemporain. B. G.
KRAUSE & JOHANSEN - CHRISTOPHE RAYNAUD DE LAGE/HANS LUCAS - LEOPOLD MUSEUM, VIENNE
Epluchons le programme, voulez-vous ? Sur la première page,
en rouge au-dessus du titre, le
nom du metteur en scène : Thomas Jolly. Celui de l’auteur en
caractères minuscules. Page
deux, le nom de Thomas Jolly en
gras. Plus petit, pâle et maigre,
celui Marivaux placé sous le mot
« texte ». Ainsi donc, pour que
nul n’en ignore, « Arlequin poli
par l’amour » est de Thomas
Jolly. Marivaux s’est borné à
l’écrire. Quant aux acteurs, ils
sont cités en vrac, sans mentionner leurs personnages : pas
moyen de savoir qui est qui.
Employés subalternes. Cette
mégalomanie résume bien
l’esprit d’un spectacle où le
visage des protagonistes reste
souvent dans le noir et leur voix,
souvent couverte par le bruit.
Premier succès de Marivaux en
1720, cette féérie est pourtant
ravissante. Triste d’inaugurer
ainsi cette nouvelle et très
confortable salle qui rejoint le
Théâtre Antoine, l’Eldorado,
l’Archipel et le Brady sur le
boulevard de Strasbourg.
J. N.
L’ÉCRITURE PREND VIE
L’OBS/N°2814-11/10/2018
101
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LES MOTS CROISÉS
Parr RO B E RT S C I PI O N
LES LUNDIS DE DELFEIL DE TON
Tout doit
disparaître
Où l’on voit que des fois on l’aide
Problème du 1/7/1999
Horizontalement
I. Inconditionnel du déjeuner sur l’herbe.
– II. N’est donc plus dépaysé. Malgré les
apparences, n’était hélas pas unique en son genre !
– III. Un sacré danseur. Cercle non vicieux.
– IV. Ne parle en tout cas pas la bouche pleine.
Sans point commun ! et quelle que soit la tête !
– V. Pronom. Proposera pour les palmes.
– VI. Ne signalent pas forcément les gauloiseries.
– VII. Ouvertement sportif. Marquait un but…
mais pas forcément sportif. – VIII. Poétiquement
colorées en français ou initialement mercantile en
anglais. Complètement pété et dans quel état en
plus ! Participe. – IX. Fréquente les palais ou reste
fixé à la villa. On l’a eu un temps sur le dos mais
il n’intéresse plus que les Anglais et les Irlandais.
– X. Prit en charge. Un coup de pub.
– XI. Bandent mou.
Verticalement
1. Déjeunent volontiers sur l’herbe… mais pas
uniquement. – 2. Enregistrements des bagages.
N’est à craindre ni au I ni au 1. – 3. Fille de joie
et lesbienne. Fort amateur, lui, en revanche,
de l’avant-dernier. – 4. Conjonction. Retourné
à Philadelphie et, plus tard, à Hollywood. Les
possédés… ou faisait nettement plus populaire,
selon le sens. – 5. Avec son article a beaucoup fait
pour la renommée de Venise. Une portion de
blanquette. – 6. Il est à craindre qu’elle n’ait
atteint sa majorité. – 7. Indissociable du rythme
d’Armstrong. A résolu la question d’Hamlet. Tour
d’adresses. – 8. Bureaux de placement.
– 9. Elle s’est fait naturaliser britannique. Prit
possession ou supprime carrément, selon le sens.
Lettre d’Aristophane… et à Plutarque en plus.
– 10. Lettre de Démosthène… et à Parménide en
plus. Se met en quatre… et quel que soit le chef.
Demande peut-être à aller déjeuner sur l’herbe.
– 11. Casent les cailloux.
Solution du n° 2813
102
L’OBS/N°2814-11/10/2018
S e voyant bien en chef d’Etat, ce à
quoi n’est pas favorable le chef
d’Etat espagnol, et ne parlons pas
du roi d’Espagne, le président de
la Catalogne voudrait une médiation internationale pour aboutir à
son indépendance. Comptant d’abord sur l’autorité des membres du Conseil de sécurité de
l’ONU, il a oublié le président français parmi la
cinquantaine de personnalités auxquelles il a
adressé une lettre mais il n’a pas oublié le président Trump, ni le président Poutine, ni le président Xi. Ces trois-là, les deux derniers particulièrement, ne sont pourtant pas réputés
pour être favorables aux sécessions, spécialement à leurs frontières. Ils en donnent quotidiennement la preuve et se
montrent, au contraire, volontiers annexionnistes. Encore de
l’argent en timbres gaspillé.
Le représentant du président
chinois Xi à Interpol, la police
internationale, y porte lui aussi
ce beau titre de président. On
nous assure que sa fonction n’est
qu’honorifique. Comme si le
régime chinois méritait, en matière de police,
d’être honoré. Bref, ce Meng Hongwei, quittant
le 25 septembre la ville de Lyon où se trouve le
siège central d’Interpol, dit au revoir à sa
femme en partant pour quelques jours à Pékin
et depuis elle ne l’a plus revu, ni entendu, ce
n’est pourtant pas que dans notre société
contemporaine les téléphones manquent. Elle
a signalé sa disparition à la police lyonnaise,
laquelle n’y pouvait mais, tout laisse à penser
qu’elle n’est pas près de le revoir. Encore moins
à Lyon puisque le gouvernement chinois a fait
savoir qu’il démissionnait de sa présidence. Si
son mari lui a fait des confidences sur ses activités antérieures dans la répression des malpensants, des mal-agissants et autres personnes déviantes détestées, haïes, par le
tout-puissant Parti communiste de Chine
populaire, elle sait à quoi il doit s’attendre et
lui-même le sait d’autant mieux, en plus, qu’il
est sans doute en train de le subir après l’avoir
infligé. Réservons nos larmes pour des cas plus
intéressants.
Pour empêcher son élection, du moins le
tenter puisque la manœuvre a échoué, les
opposants américains au président Trump
auraient pu trouver mieux que ce qu’ils ont
sorti contre son candidat à la Cour suprême.
C’était un peu ridicule, un homme de 53 ans, de
lui reprocher ce qu’il aurait fait ou tenté de faire
sur la personne d’une jeune fille, un soir de beuverie lycéenne, trente-cinq années auparavant,
et qui n’avait été ni l’objet d’une plainte ni le
sujet d’une punition. Quand bien même ce dont
on l’accusait aujourd’hui serait vrai et aurait été
démontré, si c’était tout ce qu’on trouvait contre
son élection à la Cour suprême, c’était pauvre
pour signifier l’indignité d’un
juge adulte. Ce Kavanaugh,
fiefé cul-bénit réactionnaire,
n’aura pas été élu à temps pour
examiner le dossier Vernon
Madison, un type de 68 ans qui
est ce qu’on appelle un Alzheimer. Condamné à mort pour
une afaire qui remonte à trentetrois ans, l’Alabama souhaite
l’exécuter. Peut-on exécuter un homme qui ne
se souvient de rien, qui ne comprend rien à ce
qui lui arrive, est-ce d’une quelconque utilité ?
Un enfant donnerait la réponse, il leur faut la
Cour suprême.
Pour se débarrasser de ces condamnés à
mort qui encombrent les couloirs de la mort,
un enfant dirait aussi qu’il suft de supprimer
la peine de mort. C’est simplet, un enfant.
Richard Glossip, dont l’Oklahoma voudrait se
débarrasser, est dans le couloir de la mort
depuis vingt ans. D’aucuns le pensent innocent
mais son actualité n’est pas là. Il vient de se
marier. Avec une fille de 21 ans, soit trente-trois
de moins que lui, ce qui importe peu, ils n’ont
pu se toucher qu’une seule fois, pendant trente
minutes, après le mariage, sous les yeux de ses
gardiens. Elle s’appelle Leigha Jurasik, elle est
étudiante, veut devenir entrepreneuse de
pompes funèbres.
D. D. T.
Un type de
68 ans qui est
ce qu’on appelle
un Alzheimer.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
O N D ÉC R I T · O N D ÉC RY P T E · O N D ÉC R È T E
COMPTE-RENDU
DE FASHION WEEK
LE SURDOUÉ
DES FOURNEAUX
P. 1 0 4
P. 1 0 8
L’autre
Stan Smith
Elle est blanche, avec un léger
filet vert, elle a, elle aussi, servi
à jouer au tennis avant de
chausser trente ans plus tard
les citadins cherchant à allier
REEBOK
LES
TENDANCES
DE “L’OBS”
discrétion et coolitude. Depuis
quelques mois, on voit la
Reebok Club C 85 absolument
partout, au point de commencer
à remplacer dans l’imaginaire
l’incontournable Stan Smith
d’Adidas. C’est en puisant dans
ses archives des années 1980
que la marque anglaise a imposé
ce nouveau best-seller. La
modernité passe donc encore
COCKTAIL
À LA JAPONAISE
UNE NUIT
AU LUTETIA
P. 1 1 0
P. 1 1 1
une fois par la transfiguration
du passé : Kendrick Lamar,
égérie de Reebok, porte le
modèle Classic depuis ses
années lycée. Et le megastore
éphémère qui vient d’ouvrir à
Paris, boulevard de Sébastopol,
nous replonge dans les années
1990. On y joue à « Street
Fighter II » et on y danse
en roller… ARNAUD SAGNARD
L’OBS/N°2814-11/10/2018
103
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
LA CRÉATRICE
A QUITTÉ
CELINE L’ANNÉE
DERNIÈRE,
APRÈS DIX
ANS DANS
LA MAISON.
DÉCRYPTAGE
Le fil de
Phoebe
Durant cette
fashion week,
l’ex-directrice
artistique de
Celine, Phoebe
Philo, était dans
tous les esprits.
Certains s’en
sont inspirés.
D’autres, comme
son successeur
Hedi Slimane, s’en
sont affranchis
T
out est afaire d’êtres humains.
La salve des défilés printemps-été 2019 vient de se terminer : Hedi Slimane, mythique
directeur artistique, nommé
chez Celine à la place de la cultissime Phoebe
Philo, et c’est tout l’échiquier qui gigote. On
s’en fiche ? On aurait tort : notre façon de nous
habiller dépend exclusivement des personnalités de ces créateurs. Phoebe Philo, c’est
elle qui souhaitait s’arrêter. Absente, elle
hante tout. Elle reviendra quelque part, nous
l’espérons tous. Cela fait dix ans que, depuis
son fief chez Celine, cette femme est décisive.
Beaucoup de ce qu’on trouve chez Zara et ailleurs, en pâle copie, vient d’elle. Les grands
pantalons à pinces taille haute avec la ceinture dans le même tissu, les manteaux sans
boutons se fermant par miracle, les pulls avec
une fente sur les côtés, c’est elle. Dix ans
qu’elle rend moderne les vêtements atempoPar S O P H I E F O N TA N E L
rels. Dix ans qu’elle donne le « la ». Demandez
à un musicien : quelqu’un qui donne le « la »
agit sur la symphonie entière.
En 2015, quand Alessandro Michele tente
chez Gucci une mode pleine de jeu, de virtuosité et
d’excès, ça passe comme une lettre à la poste, car la
troupe fantasque des morts-vivants d’Alessandro est
un contrepoint de l’hégémonie de Phoebe. Depuis
quelques années, les créatures de Saint Laurent
arpentent une sorte de nuit permanente avec leurs
bottes de sept lieues scintillantes, comme par hasard
un terrain festif et ultrasexy dans lequel Phoebe Philo
104
L’OBS/N°2814-11/10/2018
GIOVANNI GIANNONI/SIPA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
Burberry, met le monde en émoi avec une jupe de cuir
caramel à pli creux et des lavallières. Soudain, l’art de
la couleur subtile (passion de Phoebe) de Pier Paolo
Piccioli – très en forme chez Valentino –, son sens du
volume, sa façon de ne pas choquer tout en réveillant
des questions, celle de l’autorité possible d’un vêtement notamment (autre marotte de Phoebe Philo)
apparaît au grand jour. Une standing ovation spontanée et appuyée à la fin du show. Ferveur presque équivalente au show de Givenchy. Clare Waight Keller a
rétréci le Palais de Justice de Paris tant l’ambiance y
était calfeutrée, pour faire défiler ses géantes. Des
filles élancées sur des petits talons dans des vêtements
d’une féminité exquise, ce genre de tenues qui vous
donne une stature, un bel air « statuesque » (un mot
de Clare. Phoebe, elle, parlait de « structure »).
TROIS FOIS RIEN, C’EST TOUJOURS UN EXPLOIT
CHEZ SALVATORE FERRAGAMO, BURBERRY OU GIVENCHY,
ON A RETROUVÉ LE GÉNIE DE PHOEBE.
Son absence
recompose
l’échiquier.
Certains
pensent
visiblement
avoir un
coup à jouer.
CHANEL, DIOR,
BALENCIAGA , LOUIS
VUITTON ONT, EUX,
CONTINUÉ COMME
SI DE RIEN N’ÉTAIT.
ne va guère. Bref, tout se tient. Otez Phoebe et le plateau vacille. Cette saison, Gucci garde sa folie libertaire
(le designer est un poète), Saint Laurent continue de
revendiquer la gloire corporelle. Toutefois, l’austérité
de la dirlo manque. On dit trop peu souvent à quel
point l’interaction est la clé occulte de ce milieu. Et la
raison de bien des décisions en haut lieu.
L’absence de Phoebe Philo recompose l’échiquier.
Certains pensent visiblement avoir un coup à jouer.
Victoria Beckham, Salvatore Ferragamo accentuent
les bribes de Phoebe qu’ils contenaient. Chez d’autres,
Phoebe Philo passe par capillarité, de manière
presque inconsciente : l’immense Dries Van Noten ofre
une de ses plus rigoureuses collections. De même, Hermès,
avec une proposition d’une simplicité bienfaisante, fait frissonner de désir les anciennes
clientes de… Celine.
Il y a aussi ceux que les circonstances hissent tout en haut.
Phoebe partie, on a besoin d’un
vestiaire féminin qu’on achète
comme disait une cliente Celine
« les yeux fermés ». Soudain,
quelqu’un comme Riccardo
Tisci, nouvellement arrivé chez
FERRAGAMO – K. W. ARNOLD – GIVENCHY – O. SAILLANT – F. DUMOULIN – BALENCIAGA – LOUIS VUITTON
Les filles étaient resplendissantes et dénudées chez
Jacquemus, dont la tentante collection déconcertait
par un côté « trois fois rien ». Les vrais artistes savent
que trois fois rien, c’est toujours un exploit. Jacquemus creuse son sillon. Chez Chanel, hé bien, un des
meilleurs shows Chanel jamais vus. Une légèreté et
un petit côté Romy Schneider dans « Boccace 70 »,
le film à sketchs où Visconti la met en scène. Mais en
tellement plus joyeux. La féminité et même le sourire, à la fin. Karl fait à son idée, mais son idée rencontre l’air du temps.
Bon, au milieu de ce mouvement de plaques tectoniques, on a évidemment continué comme si de rien
n’était. Et bien, d’ailleurs. Giorgio Armani par exemple.
Mais c’est dans ses gênes, il faut dire. Sinon, les adeptes
de Phoebe Philo pourront aller chez Lemaire – elles
y allaient déjà. Durant le show, les modèles formaient
un groupe compact au fond du podium, comme une
famille, la nôtre. Prada décline cette année la propre
façon de s’habiller de Miuccia Prada. Haider Ackermann possède une horde de créatures parfaites, en
costume. Stabilité aussi chez Dior. Maria Grazia
Chiuri continue de sophistiquer des jupons pour des
femmes libres de leurs mouvements, elle leur plisse
des robes, elle leur teint des pulls. Cette « portabi-
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
Cette collection
d’Hedi Slimane,
si elle rencontre
la gloire,
sonnera le glas
du streetwear.
lité », cette idée que les habits doivent répondre à
un vrai besoin, cette vision du luxe ont quelque chose
de subversif et de valeureux.
Dans un tout autre genre, la mode continue aussi
ses marottes conceptuelles. Vous savez, ces propositions un peu plus difciles, mais qui secouent le
cocotier. Les costumes très épaulés de Balenciaga
(idée de Cristobal lui-même sur des croquis retrouvés) sont là depuis plusieurs saisons et ne lancent
pas vraiment la mode de ces silhouettes à la Frankenstein. Mais l’inventivité prodigieuse de Demna
Gvasalia, si elle a besoin de passer par un théorème
de Pythagore, aboutit à de somptueux vêtements
inédits, nets, brillants de justesse, comme une combinaison pantalon-col roulé qu’on dirait prise d’un
seul tenant : une merveille.
ALLURE
ANDROGYNE
POUR LES
FILLES CELINE.
LE RETOUR
D’HEDI SLIMANE,
VENU SALUER
À LA FIN DU
DÉFILÉ CELINE.
106
LE GRAND REVENANT
A New York, Raf Simons (pour Calvin Klein) fend des
jupes plissées en les calcinant. On a le droit de dire que
c’est vraiment « perché », mais il faut reconnaître que
si on retire ces inventeurs, la mode perd son âme.
Vénérons-les. Voilà aussi pourquoi on est tous allés
prendre une claque de maestria chez Margiela. John
Galliano faisait défiler hommes et femmes sans qu’on
puisse deviner le sexe des uns et des autres. Certaines
robes (à crever de beauté) ressemblaient à des tenues
des années 1930, mais trempées dans les années 3000.
Julien Dossena, chez Paco Rabanne, faisait voyager
les imprimés des tissus indiens sur du métal. Et bon
sang, ça marche. Claque aussi chez Miu Miu, avec une
Miuccia Prada en colère backstage devant la régression bourgeoise de la mode. Elle faisait défiler l’audace
des silhouettes allant puiser jusque dans les années
folles leur ahurissant charme, leur liberté. Une splendeur. Claque encore chez Vuitton. Nicolas Ghesquière, comme dirait Spinoza, « persévère dans son
L’OBS/N°2814-11/10/2018
être ». Ses personnages de mangas tant aimés ont des
blouses aux manches comme des montgolfières, c’est
de l’architecture. Il est là et bien là.
Mais venons-en au grand revenant. Hedi Slimane
(il a quitté Saint Laurent dans le sang en 2016) était
attendu dans un silence de mort, le jour J, aux Invalides. Les quelques images de Celine postées sur les
réseaux sociaux donnaient déjà un « la », du moins
celui de ses intentions. Et, brusquement, ça commence : plus rien à voir avec le Celine de l’idolâtrée
Phoebe Philo. Rajeunissement drastique de la cible,
et vieillissement instantané de la salle. A première vue,
du pur Hedi, tel que déjà posé chez Dior Homme et
chez Saint Laurent. Hedi, lui aussi, « persévère dans
son être ». A seconde vue, cette patte Slimane (si souvent pillée), mais aussi des formes inédites, loin du
slim classique : des pantalons à pinces pour les
hommes, taille haute, courts (les mollets sont à l’air).
La forme et ce qu’elle implique sont inhabituels par
les temps qui courent, quoi qu’en disent les râleurs.
C’est comme indiquer aux gamins nés dans le stretch
qu’il y a un monde après le streetwear, et que, oui, on
peut grandir. D’ailleurs, les bottes, mixtes, ont des
talons. Les filles sont soit dans les mêmes costumes
que les garçons, soit dans des robes boules de gamines.
C’est savoureux tellement c’est franc, même si,
presque avec facétie, Hedi ne montre pas ce qu’on
trouvera aussi en boutique, des jupes longues à motifs,
des pulls marins croppés, revisités. Mais le plus
important : pas de baskets pour cette jeunesse fantasmée par Hedi Slimane, pas l’ombre d’un sweat-shirt.
Toutes ces choses pourtant si à la mode. Ce point est
passionnant. Cette collection, si elle rencontre la
gloire, sonnera le glas du streetwear, du casual. Un
« la » sonne toujours le glas de quelque chose, je vous
le signale. Relisez le texte de Francesco Alberoni, « le
Choc amoureux ». De toute manière, lire aide à tout. ■
FIRST VIEW/COVER IMAGES/SIPA – MICHEL EULER/AP/SIPA
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Partenaire officiel
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
SUCCESS STORY
La virée au vert
de Bertrand
Grébaut
Figure de proue de la jeune bistronomie parisienne,
le trentenaire a installé en plein bocage percheron
une auberge à la cuisine végétale et sincère
Par L AU R E N C E G O U N E L
Photos N I C O L A S M I N G A L O N
P
rendre le chemin de
l’école buissonnière
quand on est issu de
la génération des
chefs qui ont rendu
cool la gastronomie parisienne,
c’est une gageure. Bertrand
Grébaut a pourtant franchi le
pas en créant un nouvel établissement dans le Perche. Le
patron du restaurant Septime
vient d’y ouvrir D’une île, un
gîte bohème organisé en un
petit hameau de trois bâtisses
du xviie siècle nichées à l’orée
d’une clairière, à seulement
deux heures de Paris.
Une nouvelle étape donc
pour ce Parisien pur jus à
l’allure juvénile et à la vocation
tardive. Passionné de grafti, il
fut d’abord graphiste. Avant de
réaliser qu’il s’ennuyait et
n’attendait qu’une seule chose :
l’heure des repas. Rien de surprenant pour celui que ses
parents, un cadre commercial
et une historienne de l’art, ont
éveillé aux goûts des bonnes
choses avec des repas mitonnés tous les dimanches. Le
changement de cap passe par
l’école de cuisine Ferrandi,
dont il sort major. Et les années
qui suivent sont couronnées
d’un succès à faire pâlir ceux
qui sont derrière les pianos
depuis leur adolescence. En
sept ans, ce chef au visage
serein a tout rafé : une première étoile à L’Agapé, puis
celle qui brille au-dessus de
Septime, les éloges du milieu
gastronomique, et, surtout,
l’image d’un des chefs les plus
engagés de sa génération.
Davantage inspiré par ceux
dont la démarche est globale
– René Redzepi, Massimo Bottura… – que par les performances techniques.
Car cet ancien disciple
d’Alain Passard ne se contente
pas de réduire la part de protéines au sommaire de son
menu unique chez Septime, sa
table bistronomique dont la
cuisine est à 75% d’origine
végétale. Il revendique une
éthique environnementale de
A à Z : « Dire aujourd’hui que
l’on ne cuisine que des produits
de saison, c’est la moindre des
choses. » Son premier challenge
fut donc de mettre un visage
derrière chacun de ses producteurs et éleveurs. Et de prouver
que, même au cœur de Paris, il
est possible de privilégier un
circuit court avec une large part
de fournisseurs franciliens. La
suite logique n’a pas tardé, il est
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
SON PETIT
EMPIRE
D’une île
Restaurant ouvert
au déjeuner et au dîner
sur réservation. Chambre
double à partir de 113 €.
DANS L’AUBERGE D’UNE ÎLE,
ON ENTRE SANS FRAPPER,
Domaine de Launay,
lieu-dit L’Aunay, Rémalard.
Rens. : www.duneile.com
LA SALLE À MANGER EST
CHALEUREUSE, LES HUIT
CHAMBRES SONT LUMINEUSES,
LA SIMPLICITÉ DES LIEUX
EST ASSUMÉE.
allé directement à la campagne : « Je peux jouir ici de
mon propre potager, d’un terroir
environnant riche et sans intermédiaire. Aucun légume ne
passe en chambre froide. Je les
conserve à une température
idéale dans la grange. Une
aubaine pour la signature commune à toutes mes “maisons” :
une cuisine végétale et lisible. »
Même fl conducteur en salle,
avec une décoration brute,
minérale, presque rustique
dans ce qu’elle a de plus noble.
Côté cave, des vins travaillés,
bien sûr, dans le respect de
l’environnement.
Aux exercices de style
qui uniformisent le paysage
des tables contemporaines,
Bertrand Grébaut préfère la
réfexion sur ce qui fait encore
défaut dans son métier. Il porte
notamment une attention particulière au facteur humain. A
l’image de sa table étoilée, sans
nappe et avec un service en
sneakers, il entend faire en
sorte que la gastronomie de
haute volée s’afranchisse de
ses archaïsmes : « Forcément,
le management s’en ressent et
les conditions de travail doivent
évoluer. On ne peut pas être bon
dans un climat hostile en travaillant quinze heures par jour. »
Si l’exigence demeure, les
humiliations n’ont plus lieu
d’être pour ce chef de 36 ans,
brièvement passé par les
grandes brigades, et que l’on
observe volontiers potache
avec ses équipes quand il foule
son potager percheron.
Grébaut incarne bien sa génération : décontracté et bon
camarade, mais lucide sur les
enjeux auxquels sont confrontés les jeunes chefs. La créativité ? Indissociable d’une certaine qualité de vie. Livrer une
cuisine sensible, c’est d’abord
ressentir. Voilà pourquoi
Septime est fermé le week-end
et le lundi midi. Une ligne de
conduite pour celui qui partage
la vie de la chef Tatiana Levha,
qui pilote avec sa sœur l’excellent Servan (Paris-11e). « Ma
ferté, ajoute-t-il, c’est d’avoir
une cuisine ultrarigoureuse en
matière de développement
durable… mais c’est aussi d’arriver à concilier vie professionnelle et personnelle. De toute
façon, je pars du principe que
pour rester motivé, il faut avoir
le temps de voir autre chose. »
Limiter le gaspillage n’a rien
de visionnaire non plus, « cela
devrait être un réflexe dans
toutes les brigades. A fortiori
quand les moyens humains sont
là ». Pour sa part, il sensibilise
ses équipes à l’électricité, à
l’eau… autant qu’à l’importance
du service, devenu l’un de
ses chevaux de bataille :
« Aujourd’hui, il est très facile
de bien manger à Paris, mais le
service ne suit pas toujours. Je
veille à ce que notre service soit
vif, connaisseur et attentionné. »
C’est aussi le cas chez Clamato,
sa table iodée, voisine de
Septime, un lieu vivant, spontané et sans réservation. Ainsi,
s’il fallait déterminer le point
commun entre ce nouveau
lieu et ses établissements
parisiens, les efforts pour
dénicher des produits nobles
aux prix les plus justes, c’est
proposer rien de moins que
« du sur-mesure ». ■
NICOLAS MINGALON POUR « L’OBS » – LILIINWONDERLAND.FR – GILLES TARGAT/PHOTO12/AFP – GAULT&MILLAU – ALICE BEUVELET
Septime
Menu « Carte blanche »
au déjeuner à 42 €
(4 étapes), au dîner à 80 €
(7 étapes).
Déjeuner du mardi au
vendredi, dîner du lundi
au vendredi.
80, rue de Charonne, Paris-11 e .
Réservation obligatoire
sur www.septime-charonne.fr
Clamato
Sans réservation, au dîner
du mercredi au vendredi,
non-stop du samedi
au dimanche.
80, rue de Charonne, Paris-11 e .
Rens. : www.clamato-charonne.fr
Septime La Cave
Dégustation sur place et
à emporter, tous les jours
de 16h à 23h.
3, rue Basfroi, Paris-11 e .
Rens. : www.septime-lacave.fr
L’OBS/N°2814-11/10/2018
109
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
AU COMPTOIR
La grandeur du highball
Mélange de whisky et d’eau pétillante venu du Japon, le highball s’impose
en France en surfant sur la tendance des cocktails légers
Par R AC H E L L E L E M O I N E
de whisky, il était donc nécessaire de le proposer dilué. » Supplanté
par d’autres boissons jusqu’en 2009, le highball a fait son grand
retour avec le lancement par Suntory de canettes où le mélange,
déjà efectué, est prêt à consommer. « Au Japon, ce concurrent
direct de la bière se consomme à domicile, pendant les repas, au
restaurant et dans les bars. On peut même l’acheter en bidon de
5 litres dans le commerce », souligne Stéphane Cronier.
Avec le lancement d’un whisky dédié à ce cocktail, Toki, en
juin dernier, Suntory souhaite le développer dans d’autres pays,
notamment en France. « Premiers consommateurs de whisky au
monde avec 2,15 litres par habitant chaque année, les Français
commencent à apprécier l’élixir malté dans les cocktails à travers
les grands classiques que sont le Manhattan, le Old Fashioned ou
encore le Whisky Sour, confe Amir Enu, chef barman du Golden
Promise. Le highball se positionne comme une boisson rafraîchissante, en long drink et faiblement alcoolisée. » « C’est typiquement
le genre de cocktail facile à réaliser chez soi, poursuit Stéphane
Cronier. Gageons qu’il connaîtra le même succès que le mojito ou
le gin tonic. » ■
R
ien ne va plus au pays du saké. Cette boisson fermentée à base de riz, symbole de la gastronomie nipponne, est en perte de vitesse au Japon. Ses concurrents ? « Aujourd’hui, la bière et le highball rafent la
mise », constate Stéphane Cronier, directeur marketing de Rothschild France, distributeur des whiskies Suntory
en France. Le highball, qui signife « grand verre » (« high ») et
« boisson à base de whisky » (« ball »), serait apparu au xixe siècle
en Angleterre ou aux Etats-Unis. Comme souvent avec les boissons alcoolisées, les origines sont un peu vaporeuses…
Si le Japon commence à produire ses premiers whiskies dans
les années 1920 pour Suntory, puis dans les années 1930 pour
Nikka, il faut attendre la fn des années 1950 pour que la consommation de highball se développe vraiment. Sous l’impulsion de
Suntory, qui ouvre de nombreux bars sur l’archipel, cette boisson va régner en maître jusque dans les années 1980. « Il ne faut
pas oublier que les Japonais n’ont pas la culture des alcools forts
comme en Europe ou aux Etats-Unis, rappelle François Piriou,
responsable au Golden Promise, bar à cocktails parisien spécialisé
dans le whisky. Le saké titre entre 13% et 16% de volume d’alcool
quand le whisky afche 40%. Pour développer la consommation
110
L’OBS/N°2814-11/10/2018
LE RESTAURANT
L’ÉLIXIR
LE BAR
Shu
Suntory
Whisky Toki
Golden Promise
8, rue Suger, Paris-6 e
Menus à 42 ou 56 €
34,50 € chez les cavistes
11, rue Tiquetonne,
Paris-2 e
Ce restaurant japonais,
spécialisé dans les
kushiage, petites
bouchées de légumes,
de viande, de poisson,
enveloppées d’une fne
panure, est fréquenté
par une clientèle
internationale, surtout
nippone. Pour vivre
une expérience très
japonaise, il faut
tester le menu
Kazé accompagné
d’un highball.
Créateur de la
première distillerie
de whisky japonais en
1923, Suntory lance
Toki sur le marché
français, un blend
destiné au highball.
Dans un grand verre
rempli de glaçons,
on verse une mesure
de cet assemblage
de diférents whiskies
de malt et de grains
avec trois mesures
d’eau pétillante.
Ouvert dans les
sous-sols de la Maison
du Saké, ce temple du
malt a des airs de
speakeasy. Sur la carte,
le whisky est proposé
en dégustation
(250 références), en
boilermaker (un shot
et une bière) ou
en cocktail dont
trois highballs. Notre
préféré : le Whisky
Coco, avec de
l’eau de coco.
NIKKA – SHU – TOKI – GOLDEN PROMISE
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
SON BAR AVEC SA FRESQUE
MONUMENTALE, SON SPA
AUX ACCENTS ANTIQUES,
SES CHAMBRES MINIMALISTES…
TOUT N’EST QUE LUXE RAFFINÉ
DANS CE PALACE PARISIEN.
ALLER SIMPLE ✈ SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS
Un samedi
soir au Lutetia
Après quatre longues années de travaux,
le palace historique de la rive gauche redevient
un établissement phare de la nuit parisienne
Par E R I C DA H A N
L
e soufe bruissant de la foule, attablée au bar Joséphine, se condense sur les parois d’une fresque champêtre. Signée Adrien Karbowsky, elle ne s’est pas évaporée, malgré les 17 000 heures de scalpel qui ont
permis de la révéler. Comme toujours, personne ne
prête attention au trio jazz et à sa chanteuse tandis que je sirote
un Herbalist en grignotant des pimientos del Padrón saupoudrés de poutargue et un ceviche de sériole dans son écrin mousseux. Un producteur parisien m’accoste, confe qu’il a pris une
chambre « pour une durée indéterminée », quand je crois reconnaître Philippe Besson, accoudé au comptoir. Les nostalgiques
des lourds rideaux écarlates de l’ancien salon Borghèse hurleront en découvrant ces baies nues qui laissent entrer les lumières
de la ville, puis la verrière chagallienne de Fabrice Hyber – bestiaire coloré de Bibendum, Père Noël et autre Pac-Man – coiffant le Saint-Germain où je dîne tard dans une très belle vaisselle noire. Mais en prenant possession de la suite 222, je suis
conquis par la palette chocolat et marine, les appliques de
« Navire Night », les tablettes numériques commandant température, fermeture des tentures, et éclairage des pièces, ainsi
que par la salle de bains maçonnée en marbre Statuario Altis-
XAVIER POPY/REA
simo veiné de gris et doux comme de la soie. De quoi allais-je
rêver ici ? Du bal inaugural de 1910 ? De Joyce y achevant l’écriture d’« Ulysse » ? Du retour des déportés ?
Des plaques de roche métamorphique – un marbre Calacatta
Oro – délimitent les espaces en sous-sol du spa Akasha : un gymnase rouge et noir dont les murs miroirs évoquent « la Dame de
Shanghai » ; une longue piscine balisée de hublots où l’on glisse
comme dans du mercure ; un Jacuzzi à l’antique, ouvrant sur
un bain de vapeur, d’où s’échappent les chuchotis d’un couple
et, enfn, une enflade de cabines étanches comme des stations
orbitales où l’experte Charlène applique des masques enrichis
de cellules actives. Les douze coups de minuit n’ont pas retenti
que je remonte déjà, en comptant les voitures du boulevard
Raspail pour chasser de mon esprit la Chinoise aperçue dans
un corridor. C’est samedi soir. Autrefois, j’aurais rallié le Clos
pour assister à la crucifxion d’un soumis sexagénaire, enjambé
la Seine jusqu’aux Bains Douches pour y retrouver Mick et Grace
au milieu de danseurs vitrifés par la cocaïne. Mais ce Paris s’est
évanoui et, retranché dans la bibliothèque aux lambris laqués,
je me plonge dans « Thomas l’Obscur » : « C’est alors que la mer,
soulevée par le vent, se déchaîna. La tempête la troublait, la dispersait dans des régions inaccessibles, les rafales bouleversaient
le ciel, et, en même temps, il y avait un silence et un calme qui laissaient penser que tout était déjà détruit. » Certains redoutent de
perdre leurs repères. Rien ne vaut pourtant les lieux modifés
pour recréer l’expérience intérieure.
Lutetia, 45, boulevard Raspail, Paris-6 e. A partir de 650 € la nuit. www.hotellutetia.com
L’OBS/N°2814-11/10/2018
111
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
TENDANCES
DÉFILÉ PRINTEMPSÉTÉ 2019 SONIA RYKIEL,
RVATRI
E
S
À L’ENDROIT MÊME OÙ
L’ON VIENT DE BAPTISER
DE LA COUTURIÈRE.
P
ar
A
NE
L
–
– L’OB
CE
UNE ALLÉE DU NOM
SO
PHIE FO
N
T
I
l existe désormais une
Comment un tel « oubli »
allée Sonia-Rykiel, bouleest-il possible ? Il y a gros à
vard Raspail, entre la rue
parier que des demandes ont
de Rennes et la rue de
été faites, sans aboutir. J’en
Sèvres, à Paris. C’est un
veux pour preuve le cas d’Yves
endroit de marché, gai et coloré.
Saint Laurent. On raconte que
C’est un endroit arboré, aéré,
Pierre Bergé, il y a quelques
ouvert. C’est un endroit que
années, avait bien essayé de
Sonia Rykiel a jadis foulé en
demander qu’on baptise une
tous sens. Bref, c’est un endroit
rue du nom du couturier, qui
qui tombe rudement bien.
venait de disparaître. Mais on
Aussi fou que cela paraisse
raconte aussi qu’aucune prodans une ville connue pour
position de la mairie de Paris
être la capitale mondiale de la
n’aurait eu grâce aux yeux de
mode, c’est la première fois
Pierre Bergé. Aucune rue,
qu’un nom de couturière (et,
place, avenue ne lui semblait
pareillement, de couturier) est
digne du grand Yves. Il avait
donné à une rue de Paris. Etonpeut-être raison, après tout. De
nant, non ? Voire aberrant
toute manière, trouver un lieu
quand on pense que la mode
n’est pas si simple. La loi interdit de débaptiser des rues, et les
est aujourd’hui l’un des secteurs qui rapportent le plus à la
« nouveaux » endroits sont souFrance. Si aberrant quand on
vent excentrés, peu raccord
songe aux ambassadeurs ahuavec le panache de la mode.
Un créateur donne enfin son nom
rissants qu’ont été et sont
Trouver une dernière (et éterà une rue parisienne. Une fois de plus,
encore les couturiers français.
nelle) demeure pour un nom
c’est Sonia Rykiel qui ouvre la voie
Si aberrant quand on réfléchit
illustre n’est pas une afaire
facile. Mais bon, Sonia, qui s’est
aux révolutions apportées par
ces hommes et ces femmes qui
toujours faufilée (et avec quelle
ont su imaginer des vêtements. Si aberrant quand on se rappelle aisance !), a su le faire une fois encore, à ce qu’on dirait… Seulement
l’histoire du vêtement dans notre pays, les musées français de deux ans après sa mort (alors que normalement un délai de cinq
plus en plus nombreux consacrés à l’art d’habiller le monde. Les ans est requis), on lui trouve une allée, et en plein dans le SaintGermain-des-Prés qu’elle aimait tant. Ce ne sera pas la première
grands oubliés sont souvent les plus voyants.
D’autres disciplines ont davantage la cote. Il y a, fois qu’une décision politique fera avancer la cause de la mode. Il
par exemple, non loin de l’allée Sonia-Rykiel, une allée y a des années de ça, Jack Lang, alors ministre de la Culture, avait
Charlotte-Perriand, architecte et designeuse. Il y a une rue autorisé les défilés de mode dans des lieux nobles de Paris,
Louise-Bourgeois, plasticienne. Mais pas de rue de couturiers, désenclavant instantanément, presque par miracle, l’art appliqué
non. Hommes et femmes mis ensemble dans un lot de déni- le plus méprisé de l’intelligentsia.
Le plus important : que Sonia Rykiel soit la première à avoir son
grement, dans une même entité féminine, la mode, qui n’aurait pas droit à la sacralisation urbaine. Pas de rue Paul- allée, ah mais cela lui aurait tellement plu ! Le soir où la plaque a
Poiret, Jean-Patou, Madeleine-Vionnet, Gabrielle-Chanel, été dévoilée, sa fille, Nathalie, exprimait bien, par un sourire
Christian-Dior… je cite ces quelques-uns passés depuis bien presque enfantin où passaient mille sentiments, la place du cœur
longtemps à la postérité. Ces noms d’un patrimoine culturel. dans toute cette histoire. La place du cœur dans l’Histoire. ■
Capitale
de la mode ?
112
L’OBS/N°2814-11/10/2018
ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/AFP
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
7h-9h
Deux heures d’info
avec Nikos Aliagas
Avec Audrey Crespo-Mara, Nicolas Canteloup, Jean-Michel Aphatie
et toute la rédaction.
Du lundi au vendredi
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LA BANDE DESSINÉE DE RIAD SATTOUF
Les cahiers d’Esther
114
L’OBS/N°2814-11/10/2018
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Propriétés & Châteaux
☎ 01-44-88-36-29
GROUPE MERCURE TOULOUSE
IMMOBILIER.NOUVELOBS.COM
GROUPE MERCURE BRETAGNE
CAMPAGNES DU SOLEIL
CÔTES-D’ARMOR
HAUTE-GARONNE
Françoise DESSOY
DROME PROVENCALE
Dans un village à 10 mn de Blagnac
Maison rénovée 300 m2. 9 pièces principales
Séjour 52 m2, salle à manger, cuisine équipée, buanderie,
bureau, 5 chambres. Beaux éléments d’époque, cheminées.
Grenier aménageable. Caves voûtées, atelier, jardin paysager
1 200 m2, piscine, cuisine d’été, terrasse couverte.
Dépendances. DPE vierge. Réf 11821vm. Prix : 785 000 ¤
✆ 05 34 417 427 - www.groupe-mercure.fr
Villa d’architecte avec superbe vue dominante sur le lac de
Guerlédan. Lumineuse, confortable et en parfait état, cette
maison de 300m2 habitables avec ses 5 chambres et salles de
cinéma et de billard, offre de très belles prestations. La ville à 8
mn accessible par piste cyclable. Exclusivité. DPE : C. Réf. 253vm.
Prix : 1 272 000 ¤
✆ 06 51 26 50 93 - am.nordvik@groupe-mercure.fr
Au cœur du 1er département producteur de cultures biologiques,
cette propriété en est l’archétype. Site remarquable et vue
superbe, ancienne ferme en partie restaurée. Vastes et
nombreuses dépendances. Eau par forage très abondante.
Situation protégée au milieu de ses 16,90 ha certifiés AB
composés de 695 chênes truffiers à maturité, de lavande, figuiers,
autres fruitiers, prés et bois. Un lieu rare et plein de charme.
✆ 04 75 01 66 33 - www.campagnesdusoleil.com
AGENCE VARENNE
GROUPE MERCURE Paris Ile-de-France
EMILE GARCIN PARIS RIVE GAUCHE
7 place Saint-Sulpice, 75006 Paris
14 bis avenue Bosquet, 75007 Paris
PARIS Ve - MAUBERT-MUTUALITE.
A deux pas du Panthéon, appartement de 80 m2 L.C.
au 2e étage accessible par ascenseur, orienté ouest sur la rue
et est sur la cour. Entrée, salon avec une cheminée, très joli
vis-à-vis, cuisine équipée, 2 chambres et une salle de bains.
Sectorisation Henri IV.
Prix : 1 190 000 ¤ - ✆ 01-45-55-79-10
infos@agencevarenne.fr - www.agencevarenne.fr
VANEAU SEVRES-LECOURBE
58 rue Lecourbe - 75015 Paris
PARIS VIe - Saint-Germain-des-Prés/Odéon
Appartement loft 77 m2
4e et dernier étage sans ascenseur
Séjour + 2 chambres avec douches et wc
Parfait état.Prix : 1 180 000 ¤
✆ 01 47 53 97 00 - paris@groupe-mercure.fr
PARIS VIe - Saint-Germain-des-Prés
Bel immeuble ancien
Appartement de 53 m2, 3e étage, 1 chambre. Lumière, soleil.
Ideal pied à terre. DPE : D. Réf : PRG-3756-EP. Prix: 1.040.000 ¤
✆ 01 42 61 73 38 - parisrg@emilegarcin.com
EMILEGARCIN PropriétésetChâteaux
PARIS XVe - CONVENTION
Penthouse 115.15 m2 environ + 27.6 m2 de loggias aux 8e et 9e
étage (derniers étages) d’un magnifique immeuble moderne.
Séjour avec balcon et vue dégagée, 2 chambres (possibilité 3),
cuisine ouverte sur loggia et terrasse, splendide vue sur les
monuments de Paris. Cave, parking possible en sus.
Prix : 1 550 000 ¤ - ✆ 01 44 49 70 70
sevres-lecourbe@vaneau.fr
PONT-SUR-YONNE
A 1 h 20 de Paris par autoroute A5
Maison de style Directoire entièrement restaurée de 300 m2
hors dépendances. Maison de gardien, piscine et jardin à la
française. DPE : E. Réf. : PPC-8661-AD . Prix : 972 000 ¤
✆ 01 42 61 73 38 - proprietes@emilegarcin.com
RARE : 1 630 m2 - Centre ville - Yvelines
Habitation : 532 m2 - Ateliers : 456 m2 - Jardin : 430 m2, cour : 150 m2.
300 m. gare direct St Lazare et 2,5 km A13.
Toutes commodités à pied. Bords de Seine, Parc du Vexin.
Prix: 745 000 ¤ - Particulier - ✆ 06 76 93 07 43
EXCLUSIF. VENEZ DÉCOUVRIR LES CHALETS DU CHANTEL
Arc 1850 – Savoie 73
Programme d’exception Ski & Golf aux pieds,
vue sur le Mont-Blanc. 5 Chalets de 230 à 340 m2
+33 (0)4 79 22 00 16
www.leschaletsduchantel.com
(Les honoraires des agences immobilières et les commissions pour chaque bien sont consultables sur les sites des agences)
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Le Danube bleu en musique
Sur les pas de Mozart, Schubert et Strauss
© Jean-François Leclercq
Du 8 au 19 juin 2019
Frédéric Lodéon, Invité exceptionnel
Trio Hélios, violon-piano-violoncelle
Sophie L.-Wallez
Directrice artistique
Frédéric Moreau
Violon (Quatuor Goldoni)
OFFRE SPÉCIALE 200 € de réduction, soit la croisière à partir de 3 890 € 3 690 € /pers.*
au départ de Paris, à bord du MS Vivaldi pour toute réservation avant le 15 nov. 2018 (code REVE)
IS
R
PA
PARIS
RÉP. SLOVAQUE
VIENNE
AUTRICHE
HONGRIE
*vols depuis Paris, pension complète, concerts à bord, conférences et taxes inclus.
BUDAPEST
ROUMANIE
TULCÉA
PORTES DE FER
BELGRADE
SERBIE
Du Danube à la mer Noire, embarquez sur notre croisière « Musicalia » à bord de l’élégant
MS Vivaldi (88 cabines seulement) pour une fête musicale au cœur de l’Europe. Pendant 12 jours,
vous naviguerez au rythme des concerts proposés par nos invités de renom : Adriana Gonzalez,
Sophie Lemonnier-Wallez, Aurélien Pontier, le Quatuor Goldoni et le Trio Helios, qui auront
l’honneur de jouer à bord sur l’un des prestigieux pianos de la Maison Blüthner, et vous assisterez
aux conférences de notre invité exceptionnel Frédéric Lodéon.
Danube
BULGARIE
MER
NOIRE
*Se référer à la brochure pour le détail des prestations et les
conditions générales de vente. Licence n° IM075150063.
Création graphique : OceanoGrafik.fr - Crédits photos : © Shutterstock.
Demandez la brochure au 01 75 77 87 48, par mail à contact@croisieres-exception.fr
ou sur www.croisiere-musicalia.fr/obs
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LE CAHIER N°2
D E L’ É D I T I O N N ° 2 8 1 4
DU 11 OCTOBRE 2018
LE GUIDE DU SAMEDI 13 AU VENDREDI 19 OCTOBRE 2018
Gérard Davet et Fabrice Lhomme,
profs
d’investigation
“La Plume
DOC
MERCREDI
LCP
DOC
SAMEDI PUBLIC
SÉNAT
J’AI DÉCIDÉ
DE MOURIR
p. 5
dans la plaie”
DOC
DIMANCHE ARTE
JOAN MIRÓ,
LE FEU INTÉRIEUR
p. 7
FILM
LUNDI TV5 MONDE
MASQUES
p. 10
DOC
MARDI ARTE
RHINO DOLLARS
p. 12
FILM
JEUDI OCS MAX
FILM
VENDREDI OCS MAX
p. 17
p. 20
POURQUOI
TU PLEURES ?
LES MAUVAISES
HERBES
© Bal du Moulin Rouge 2018 - Moulin Rouge® - 1-1028499
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
LA REVUE DU PLUS CÉLÈBRE CABARET DU MONDE !
DÎNER ET REVUE À 19H À PARTIR DE 180€ - REVUE À 21H ET 23H À PARTIR DE 77€
MONTMARTRE - 82, BLD DE CLICHY - 75018 PARIS - TEL : 33(0)1 53 09 82 82 - WWW.MOULINROUGE.COM
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
3
Fabrice Lhomme
et Gérard Davet
LE DOC
“La Plume dans la plaie” Mercredi 20H30 LCP
“LA PROFESSION A
TOUT À GAGNER À EXPOSER
SES FAIBLESSES”
Dans « la Plume dans la plaie »,
Gérard Davet et Fabrice Lhomme,
grands reporters au « Monde »,
initient de jeunes étudiants
au journalisme d’investigation.
Entretien.
Propos recueillis par Hélène Riffaudeau
CAPTURES D’ÉCRAN/LCP
D
urant neuf mois, Gérard Davet et
Fabrice Lhomme ont accompagné
cinq étudiants du Centre de Formation des
Journalistes dans une enquête sur l’islamisation de la société en Seine-Saint-Denis à
paraître le 17 octobre chez Fayard (« Inch’
Allah, l’islamisation à visage découvert »).
Ce sujet sensible aura aussi été l’occasion
d’une transmission entre les deux enquêteurs aguerris et les apprentis journalistes.
Mais il aura aussi généré pas mal de tensions
et, donc, de réfexions. Pour la chaîne LCP,
le réalisateur Stéphane Jobert a flmé cette
expérience inédite.
TeleObs. – Pourquoi avez-vous accepté
de tourner ce documentaire ?
Gérard Davet. – Nous avons d’abord été
séduits par l’idée de transmettre notre passion pour l’enquête… La flmer pour en
rendre compte nous a semblé intéressant.
Fabrice Lhomme. – Et le documentaire restitue très fdèlement ce que nous avons vécu.
Les tensions avec les étudiants ne sont pas
gommées et vous n’apparaissez pas toujours
sous votre meilleur jour…
G. D. – Oui, on se met un peu à nu. Nous
avons toujours mis un point d’honneur à
être très transparents dans nos enquêtes,
à en révéler les dessous : les personnes que
L ’ H E B D O D E S MÉDIAS
nous avons rencontrées, à quel endroit…
Aujourd’hui, le journalisme est tellement
remis en question qu’on se doit d’expliquer
nos méthodes et tant pis si ce n’est pas toujours à notre avantage.
F. L. – La profession a tout à gagner à exposer ses faiblesses. Scruter les personnes ou
les institutions pour dévoiler leurs failles
réclame de savoir s’observer avec la même
exigence.
Pourquoi avoir choisi de traiter avec ces
étudiants un thème particulièrement sensible :
celui de l’islamisation ?
F. L. – Précisément parce que c’est un sujet
extrêmement compliqué. Nous sommes
un peu « provocateurs », au sens noble
du terme : nous « provoquons » le débat.
Dans la profession, ce thème fait peur . Or
le rôle du journaliste d’investigation est
précisément de faire tomber les tabous,
de « porter la plume dans la plaie », selon
les mots d’Albert Londres. Confer un sujet
aussi explosif à des jeunes totalement
inexpérimentés, bien sûr, nous y avons
longuement réféchi. Nous avions pensé
à d’autres enquêtes moins risquées d’un
point de vue médiatique : les sectes, une
plongée dans l’extrême droite… Mais le but
de l’investigation est d’éclairer les parties
sombres de la société. Certains ont craint
d’aboutir à un brûlot anti-islam. Cela a provoqué beaucoup de discussions.
Ne vous cachez-vous pas derrière ce travail
collectif pour aborder ce sujet délicat ?
G. D. – Pas du tout. C’est nous qui dirigeons
l’ouvrage. Nos noms fgurent sur la couverture du livre. S’il y a des coups à prendre,
c’est nous qui les prendrons.
Est-ce que le journalisme se transmet plus
qu’il ne s’enseigne ?
G. D. – A l’école, on apprend les fondamentaux grâce à des cours théoriques ou techniques. Mais qu’est-ce qui fait la diférence
entre deux journalistes ? Leur capacité à
trouver le bon sujet, la bonne personne,
et à la faire parler. Ce qui nous excite dans
ce métier, ce sont les relations humaines
avec nos sources. Ces aspects ne peuvent
pas être enseignés, ils relèvent de l’intuitif.
F. L. – Il y a quelque chose de très empirique
dans ce métier, il s’apprend beaucoup sur
le terrain. Souvent, les étudiants nous demandent comment nous faisons « parler » nos sources. Nous leur donnons des
pistes mais elles restent très abstraites alors
qu’avec cette démarche, nous étions en permanence confrontés à des cas pratiques.
G. D. – En fait, c’est l’enseignement qu’on
aurait aimé avoir : des types un peu expérimentés qui nous expliquent leurs « trucs ».
Cela n’a pas été le cas ?
G. D. – Nous n’avons pas fait d’école de journalisme…
F. L. – On était des cancres, rétifs à l’autorité. Je me suis fait virer de deux écoles de
journalisme. Je n’allais presque jamais en
cours. J’ai appris le métier sur le terrain,
au « Parisien »…
G. D. – C’est là que nous nous sommes rencontrés, en 1988. Moi, j’avais fait l’Institut
pratique du Journalisme. J’étais arrivé dernier au concours… Et je suis parti au bout
d’un an, de mon plein gré.
Qu’avez-vous tiré de cette expérience ?
G. D. – J’ai pris conscience de la fracture
générationnelle. Aujourd’hui, on ne peut
plus s’adresser aux jeunes comme on
s’adressait à nous. Quand on leur afrme
ou leur demande quelque chose, ils nous
forcent constamment à argumenter.
F. L. – En sous-texte, nous entendions
« ce n’est pas parce que tu as trente ans
d’expérience que tu vas me dire ce que
je dois faire, tu dois me convaincre. » Ils
nous considéraient d’égal à égal. C’est très
déstabilisant.
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
4
LE DOC
ELLE OU LUI
Avec « Ni d’Eve ni d’Adam »,
la réalisatrice Floriane Devigne
aborde un sujet tabou : la population
hermaphrodite, ou intersexuée.
E
ric Zemmour peut s’arracher le peu
de cheveux qu’il lui reste : « Ni d’Eve ni
d’Adam » donne à voir la condition d’une
catégorie résolument en marge et délibérément laissée dans l’ombre : les intersexués,
jadis nommés hermaphrodites, que leur absence quasi totale de parole et d’exposition
confinerait presque à la légende urbaine.
Jusqu’aux années 1950, leur représentation
oscille entre la mythologie pure et l’attraction foraine, rappelle ici un témoin, alors
que leur pourcentage dans la population
mondiale (entre 0,5% et 1,5%) est à peu près
égal à celui des individus ayant les cheveux
roux. La force de ce documentaire consiste
à jouer de l’effacement et du vide, « fauxrien » dans lequel se retranche la personne
intersexuée, marginale fondue dans la
masse – « Je suis la meilleure drag queen
du monde », rit l’une d’entre elles, évoquant
davantage la conformité de son anatomie
aux standards féminins plutôt que son look,
tout sauf extravagant.
« Ni d’Eve ni d’Adam » débute dans un lieu
faussement neutre, une chambre d’hôtel,
où M., 25 ans, a appris pour la première
fois des fragments de vérité sur sa différence lorsqu’elle avait 7 ans. « Tu as été
opérée après ta naissance et tu ne pourras
LE GUIDE 10-12, place de la Bourse, 75081 Paris Cedex 02.
pas avoir d’enfants », se sont contentés de
lui révéler ses parents – elle apprendra son
intersexualité quinze ans plus tard, en
regardant par hasard son dossier médical.
Comme tant d’autres – parmi lesquelles
Deborah, Suissesse avec laquelle elle correspond dans le film –, elle a été opérée durant
la petite enfance, orientée chirurgicalement
– et secrètement – vers l’identité sexuelle
dont elle paraissait physiquement le plus
proche. Cette politique de l’aiguillage prématuré, dont les médecins – du moins en
France – sont presque exclusivement décisionnaires, apparaît de plus en plus contestée par les sujets eux-mêmes.
A l’écran, M. est anonyme, ses traits sont
dissimulés par une substance numérique
lisse et mate, la métaphore d’une souffrance existentielle qui, dit-elle, la « meurtrit jusque dans ses os », recouvre son corps.
D’autant plus saisissant que cet effet visuel
archi banal (on trouve des témoins au visage brouillé dans un reportage télé sur
deux) est transcendé par l’acuité avec laquelle la réalisatrice Floriane Devigne l’utilise : un masque, entre le spectre et le carcan, qui protège autant qu’il écrase. L’enjeu,
ici, est simple : sculpter peu à peu ce vide,
lui donner consistance et humanité, au fur
et à mesure des confidences réparatrices
de M. Le film, informatif, juste, pudique,
y parvient haut la main.
GUILLAUME LOISON
u « Ni d’Eve ni d’Adam, une histoire
intersexe », mardi, à 23h05, sur France 2.
ABONNEMENTS : 01-40-26-86-13
Téléphone – Composez le 01-44-88… suivi des 4 chiffres qui figurent à la suite de chaque nom.
Internet – Tapez l’initiale du prénom suivie, sans espace ni point, du nom et de @nouvelobs.com
RÉDACTION Directeur de la rédaction : Dominique Nora (3426). Rédactrice en chef adjointe : Sophie Grassin (3770). Coordinatrice : Marie-Laure Michelon (3560).
Rédaction : Nebia Bendjebbour (3544) ; François Forestier (3560) ; Véronique Groussard ; (3595) ; Jean-Claude Guillebaud (3560) ; Marjolaine Jarry (3658) ; Guillaume Loison
(3614) ; Hélène Riffaudeau (3792) ; Anne Sogno (3674) ; et les services Photo, Secrétariat de rédaction-révision , Maquette, Photogravure de « l’Obs ». Grilles de
programmes : We TV, Paris.
PUBLICITÉ REGIE OBS, 80, boulevard Auguste Blanqui 75013 PARIS . Laurence Bonicalzi Bridier Présidente 01 57 28 39 97 .
Vincent Salini Directeur Délégué des Activités Digitales et OPS 01 57 28 37 00
COUVERTURE : CAPTURES D’ÉCRAN/LCP
Ce m agazine est impr im é chez N E W S P RIN T cer ti fi é P E FC
Ori g i n e du papier : Suède. Taux de fibres recyclé es : 0% . E utrop hi s ati on : P Tot = 0.005 k g /tonne d e p ap i er.
L ’ H E B D O D E S MÉDIAS
CFRT/FTV
Il y a une tension palpable, rare dans ce genre
de documentaire...
G. D. – Oui, le projet a vraiment été à deux
doigts de capoter.
F. L. – Nous sommes arrivés à un point de
tension extrême. Avec Sophie de Closets, la
directrice de Fayard, nous avons envisagé
d’abandonner. Pour pouvoir continuer l’enquête, nous avons dû faire un pas vers eux
et accepter ce principe de réalité.
L’investigation se porte-t-elle bien ?
F. L. – A nos débuts, c’était un genre quasiment inexistant. Aujourd’hui, en plus de la
presse écrite, il y a des émissions de télévision, de radio…
G. D. – C’est toujours l’investigation qui fait
progresser les choses en France. Les journalistes peuvent mener une interview
offensive de Marine Le Pen, au final, cela
n’abîme pas son image. La seule chose
qui a réussi à déstabiliser le Front national, c’est la révélation de ses emplois fictifs d’assistants parlementaires européens.
Donc l’investigation a plus que jamais lieu
d’être. Mais elle réclame du temps et de
l’argent.
Vous comptez poursuivre l’expérience ?
G. D. – Oui, l’idée, c’est de lancer une collection « Spotlight » avec Fayard. En trente
ans, il nous est arrivé de gêner le pouvoir
établi. Notre dernier ouvrage [« Un président ne devrait pas dire ça... », Stock, 2016,
NDLR] a fait tomber le chef de l’Etat. Nous
voulons bien sûr continuer à mener des enquêtes au long cours. Nous réalisons une
adaptation du livre pour le théâtre. Nous
écrivons une BD sur nos vies avec l’illustrateur Pierre Van Hove au crayon. On aimerait aussi avoir des projets en télévision
mais les producteurs sont particulièrement
frileux. Ils semblent avoir du mal à se projeter dans des personnalités comme les
nôtres, réputées indépendantes…
Et poursuivre cet exercice de transmission ?
G. D. – Oui, on aimerait bien créer une
chaire investigation au sein d’une structure existante. ■
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S A M E D I 13 O C TO B R E
5
En toute liberté
21h00 PUBLIC SÉNAT
J’ai décidé
de mourir
Documentaire français d’Antoine
Laura (2018). 52 min.
Il y a un an, le 2 octobre, l’écrivaine Anne Bert (photo), 59 ans,
mourait en Belgique. Chacun se
souvient qu’elle avait interpellé,
dans une lettre ouverte, les candidats à la présidentielle sur la
légalisation de l’euthanasie. En
France, cette dernière est interdite. La loi Leonetti prévoit seulement la possibilité pour une personne en fin de vie de demander
une « sédation profonde et continue jusqu’à son décès » et non pas
une injection létale qui provoque immédiatement la mort. C’est par
cet appel que le réalisateur Antoine Laura découvre son histoire.
Anne Bert, atteinte depuis 2015 de la maladie de Charcot – une maladie neurologique dégénérative incurable qui paralyse progressivement les muscles –, est condamnée à la déchéance physique
puis à la mort. « La limite que je me suis fixée, c’est le moment où je
ne pourrai plus manger toute seule ni assurer mon hygiène intime »,
explique-t-elle. Elle prend la décision de mettre fin à sa vie en BelTF1
1
1
6.30 6 Tfou. 8.30 6 Téléshopping - Samedi.
10.30 6 Nos chers voisins. 12.00 6 Les
12 coups de midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.30
6 Grands reportages. Les secrets du bois
de Boulogne. 14.45 6 Reportages décou-
verte. La justice fait ses cartons. 16.05
6 Mondial de l’Auto : quand la voiture fait
son show. 17.50 6 50’ Inside. 20.00 6 Le
20h. 20.50 6 Quotidien express.
21.00 Danse avec les stars
Divertissement. Présenté par Camille
Combal, Karine Ferri. INÉDIT. Aux côtés
FRANCE 2
2
2
acteurs de séries TV.
FRANCE 5
5
5
11.10 6 La maison France 5. 12.50 6 Les
escapades de Petitrenaud. 13.20 6 Sale
temps pour la planète ! 14.05 6 Dangers
dans le ciel. 15.00 6 Superstructures SOS.
15.55 6 Les Moluques, îles aux épices.
16.55 6 Vivre loin du monde. 17.45 6 C
dans l’air. 19.00 6 C l’hebdo. 20.00 6 C
l’hebdo, la suite. 20.20 6 Des trains pas
PUBLIC SÉNAT
comme les autres. Australie.
L20.50 Échappées belles
3
CANAL +
4
21.00 Jean Paul Gaultier
fait son show
21.00 Meurtres en Haute-Savoie 21.00 John Wick 2
Divertissement. Présenté par Stéphane Bern, Daphné Bürki. INÉDIT.
Présenté par Laurent Ruquier. INÉDIT.
2.10 6 Stupéfiant ! Spéciale Michael Jackson. 3.30 6 Affaire conclue.
M6
6
6
6.00 M6 Music. 8.10 M6 boutique. 10.25
Redesign : sauvons les meubles ! Virginie
et Thibault. 12.45 Le 12.45. 13.25 Scènes
de ménages. Série. 13.45 Cauchemar en
cuisine. Nantes. - Cabourg. 17.35 E=M6
Spécial santé. Complexes, tics et TOC : comment en venir à bout grâce à la science !
18.35 French in the City. 19.45 Le 19.45.
20.25 Scènes de ménages. Série.
21.00 NCIS : Los Angeles
Série. Un Noël branché. (Saison 9,
11/24). Avec Chris O’Donnell. INÉDIT.
INÉDIT.
Le NCIS s’apprête à fêter Noël lorsqu’une
cyber-attaque entraîne une vaste panne
du réseau électrique. 21.55 Sous pres-
N°2814
3
6.00 6 Ludo. 8.15 6 Samedi Ludo. 10.50
6 On a la solution ! 11.30 Dans votre
région. 12.00 12/13. 12.55 6 Les nouveaux nomades. 13.30 6 Les grands du
rire. 15.15 6 Jour de vendanges. 16.15
6 Les carnets de Julie. 17.15 6 Trouvez
l’intrus. 17.55 6 Questions pour un super
champion. 19.00 19/20. 20.00 6 Vu. 20.15
6 Zorro. Série. 20.40 6 Tout le sport.
Magazine. Présenté par Sophie Jovillard. Colombie : le nouvel eldorado.
Au sommaire, notamment : «La
Colombie... éternel eldorado» - «Une
nature luxuriante, paradis des oiseaux».
22.25 Une nuit au Musée du quai
Branly... avec Carole Bouquet Doc. De
O. Lamour (2018). INÉDIT. 23.15 6 L’œil et
la main. 23.45 6 L’archipel des Bermudes.
0.25 6 Le mystère des géants disparus.
FRANCE 3
6.25 6 Les z’amours. 7.00 6 Télématin.
10.00 6 Thé ou café. 10.50 6 Motus.
11.20 6 Les z’amours. 11.55 6 Tout le
monde veut prendre sa place. 13.00 13
heures. 13.20 6 13h15, le samedi... 14.00
6 Tout compte fait. 14.55 6 Affaire conclue.
17.40 6 Joker. 18.40 6 N’oubliez pas les
paroles ! 20.00 20 heures. 20.45 6 Vestiaires. Série. 20.55 6 Stade 2.
de danseurs professionnels, onze personnalités vont se mesurer à travers des À l’occasion des 40 ans de carrière de
épreuves de danse de couple.
Jean Paul Gaultier, France 2 donne carte
23.20 Danse avec les stars, la suite blanche au couturier français.
Divertissement. Présenté par Camille 23.20 On n’est pas couché Talk-show.
Combal, Karine Ferri. INÉDIT.
0.10 6 Le grand blind test. Sportifs vs les
gique, où l’euthanasie est autorisée depuis 2002. Elle a accepté que le documentariste la
suive, dans sa famille, à Saintes
(Charente-Maritime), et chez ses
amis, et a établi avec lui une relation de confiance pendant les
six derniers mois de sa vie. Ce
documentaire sur une femme
attachante, qui a choisi de faire
de sa mort un combat pour le
droit de mourir dans la dignité,
ne se contente pas de bouleverser
le spectateur. Il souligne aussi le
courage et la détermination d’Anne Bert. « Elle n’a pas d’alternative
à mes yeux. On essaie de l’accompagner jusqu’au bout », explique sa
fille Roxane. Extrêmement discret, Antoine Laura filme jusqu’aux
préparatifs, par Anne Bert, de sa mort. Montre sa volonté de chercher une salle pour que ses proches puisse, après son décès, participer ensemble à « une célébration de la vie, de la fraternité et de
la liberté ». Ne pouvant plus se servir de ses mains, elle écrit son
livre, « le Tout Dernier Eté » (Fayard), à l’aide d’un logiciel d’écriture. Il paraîtra deux jours après sa mort pour défendre la liberté
de choisir sa fin de vie et ouvrir un débat sur le sujet. « On a le
devoir de penser notre propre mort », estimait-elle. Nebia Bendjebbour
4
9.30 Clique dimanche. 10.35 6 Guyane.
Série. 12.20 Roi de la vanne. 12.30 Compil
JT pressé # 12.45 Tchi tcha # 13.45 Le
cercle # 14.30 6 Logan Lucky. Comédie
policière (2017). VM. # 16.30 Compil JT
pressé. 16.35 6 Le sens de la fête. Comédie (2017). 18.30 Cinéma par... Olivier Nakache & Éric Toledano # 19.40 Les Zozos
migrateurs. # 20.40 Groland le Zapoï #
Téléfilm policier français de René
Manzor (2018). 1h30. Avec Gwendoline Hamon. INÉDIT. Une femme âgée,
Film d’action américain de Chad Stahelski (2016). VM. 2h02. Avec Keanu
Reeves, Common. INÉDIT. Contraint
acculée par un agresseur invisible, bascule par-dessus le garde-corps dans une
gare de télécabine.
22.35 Meurtres en Bourgogne Télé-
d’honorer une dette, Wick sort de sa retraite. Il reçoit comme mission de supprimer une jeune mafiosa.
23.05 Représaille Téléfilm d’action
film policier de Jérôme Navarro (2015).
1h36. Avec Cristiana Reali. 0.00 6 Soir/3.
0.30 Werther. 2.40 Le Cavalier de bronze.
de Brian A. Miller (2018). 1h29. Avec
Bruce Willis. 0.30 6 Love Hunters. Thriller
(2016). VM. 2.15 6 Wùlu. Drame (2015).
ARTE
7
7
C8
8
58
11.15 6 Sur les toits des villes. 14.55 Le
chant de la baleine. 16.25 6 Invitation au
voyage en week-end. 17.05 6 L’Andalousie
au son des guitares et du flamenco. 17.50
6.30 Téléachat. 9.00 Direct auto express.
11.00 Direct auto. 12.00 Direct auto
express. 13.25 JT. 13.35 Premiers doutes.
Téléfilm. Thriller (2007). 15.20 Amber :
Chemins d’école, chemins de tous les dangers. 18.35 Arte reportage. 19.30 6 Le
dessous des cartes. Venezuela : le pétrole
et la misère. 19.45 Arte journal. 20.05 28
minutes. 20.45 6 50 nuances de Grecs.
témoin à charge. Téléfilm. Drame (2005).
16.55 Silence coupable. Téléfilm. Policier
(1999). Avec Marlee Matlin, Brian McNamara, Regina King, Philip Lester. 18.45 Les
Terriens du samedi !
20.50 Un âge de fer, la guerre 21.00 Roland Magdane :
«Les plus grands sketches»
de Trente Ans
Série doc. (2018). Chaos (16181621). INÉDIT. Retour sur trois décen-
Spectacle. Les meilleurs sketches dans
un seul spectacle, c’est le concept de ce
nies de chaos et de terreur, à l’issue one-man show enregistré à la Bourse du
desquelles émergera l’Europe moderne. travail de Lyon : un best of des 40 ans
de carrière de l’humoriste.
sion. (Saison 9, 12/24). INÉDIT.
21.40 Dieu (1626-1630). INÉDIT.
22.45 NCIS : Los Angeles L’emprise. 22.35 Un âge de fer, la guerre de 23.30 Au cœur de l’enquête Magazine.
(Saison 7, 7/24). 23.35 Des adieux sans Trente Ans Série documentaire. (2018). Immersion dans le quotidien des
fin. (Saison 7, 8/24). 0.30 Lokhay. (Sai- Pouvoir (1630-1632). INÉDIT. 23.30 6 Hy- enquêteurs, des premières constatations
son 4, 16/24).1.20 Supernatural. Série. perconnectés : le cerveau en surcharge. aux interpellations.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S A M E D I 13 O C TO B R E
6
W9
9
59
TMC
TFX
10 60
L20.35 Football : Ligue des nations L21.00 Columbo ùù
«Pays-Bas/Allemagne». Commentaires : Denis Balbir, Jean-Marc Ferreri. À la Johan Cruijff Arena d’Amsterdam (Pays-Bas). DIRECT.
Série. Le meurtre aux deux visages.
(Saison 12, 1/3). Avec Peter Falk,
Faye Dunaway, Richard Levinson.
Lauren Stanton, aidée d’une complice,
Cette rencontre intéresse les Bleus, qui supprime son amant, Nick Franco. Seul
affronteront la Mannschaft trois jours un infime détail va la trahir.
22.45 90’ enquêtes Magazine. Préplus tard au Stade de France.
22.40 100 % foot Magazine. Présenté senté par Tatiana Silva. PV, fourrière,
par Carine Galli. 23.40 Les 20 chansons stationnement : quand l’automobile
préférées des Français. 1
devient un cauchemar.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
FRANCE 4
11 61
20.55 Chroniques criminelles
Magazine. Présenté par Magali Lunel.
INÉDIT. Au sommaire : «Affaire Françoise
12 62
Série. Optimisation de l’anxiété. (Saison 8, 13, 14 et 15/24). Avec Johnny
Galecki. Sheldon n’arrive à aucune
Saffer : les secrets du chauffeur routier»
- «Un tueur insaisissable».
avancée dans ses nouvelles recherches.
22.40 Chroniques criminelles Maga- 21.20 La manifestation du troll. 21.45
zine. Présenté par Magali Lunel.
La régénération du magasin de BD.
Sommaire : «L’affaire D’Amato : Qui a
tué la mère et sa fille ?» - «Le destin brisé
d’une starlette hollywoodienne».
0.35 6 Chroniques criminelles.
L22.10
CSTAR
14 63
NRJ12
L20.55 The Big Bang Theory ùù
17 64
The Big Bang Theory ùù
Champagnes et grande découverte.
(Saison 8, 10/24). 22.35 Les intrus volants. (Saison 8, 11/24).
GULLI
18 167
L21.00 J’ai décidé de mourir ùù L20.55 Rugby : Challenge européen
21.00 DC : Legends of Tomorrow 20.55 Barbie et la magie
Série. Une heure sans fin. (Saison 3, des dauphins
de la maladie de Charcot, pathologie incurable, Anne Bert a fait le choix de l’euthanasie en Belgique. LIRE NOTRE ARTICLE.
22.00 Un monde en docs. 22.30 1958,
ceux qui ont dit non Documentaire.
23.30 Encantado. 0.30 Hashtag. 2.00 Parlement hebdo. 2.30 Europe hebdo. 3.00
Questions au gouvernement. 5.30 Séance
publique à l’Assemblée nationale.
11/18). Avec Caity Lotz. INÉDIT. Zari
Doc. de A. Laura (2018). INÉDIT. Atteinte
FRANCE Ô
19 65
«Stade Français/Worcester». Commentaires : Laurent Bellet, Richard
Coffin. Au stade Jean-Bouin, à Paris.
DIRECT. Pour son premier match de phase
de poules, le Stade Français accueille les
Anglais de Worcester.
22.50 Les jeux Olympiques de la jeunesse, le mag Magazine. Présenté par
Claire Vocquier-Ficot. 1.25 6 Les Francofolies de La Rochelle.
TF1 SERIES FILMS
Terre X : Libérations. (Saison 3, 8/18).
23.30 Le dieu de la guerre. (Saison 3,
9/18).
6TER
20 66
Téléfilm d’animation de Conrad Hel-
profite de l’absence des Légendes pour ten, Michael Douglas (2017). 1h03.
installer un logiciel et détecter des failles Barbie et ses sœurs partent pour une
dans l’Histoire. 21.50 Le secret du to- nouvelle aventure : elles rendent visite
tem maudit. (Saison 3, 12/18). INÉDIT. à leur ami Ken près d’un récif de corail.
22.40 DC : Legends of Tomorrow 22.10 Barbie et la magie des perles
22 67
Téléfilm d’animation américain de Ezekiel Norton (2014). 1h10. 23.40 Zig et
Sharko. 0.25 Oggy et les cafards.
RMC STORY
23 68
20.55 Mister Bob
21.00 Nos chers voisins
21.00 Rénovation impossible
20.55 Talk Show
Téléfilm historique français de Thomas Vincent (2011). 1h43. Avec Clovis Cornillac. En 1965, Bob Denard est
Série. (Saison 6). Avec Martin Lamotte. La vie et les relations souvent
Téléréalité. Ça tourne court. INÉDIT.
Talk-show. Présenté par Jean-Bap-
prisonnier. (Saison 2, 18/21).
tion récupération. - Mission démolition.
rappelé par Moise Tschombé pour aider
le gouvernement congolais.
22.35 Je vous présente ma femme
Téléfilm dramatique d’Elisabeth Rappeneau (2013). 1h30. Avec Catherine
Jacob. 0.05 6 L’amour lé Dou.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
À Bush, Robert et Katie acquièrent un tiste Boursier. INÉDIT. Chaque semaine, en
amicales, quelquefois tendues, mais bien de 111 m2. Les fondations vont plateau et en public, Jean-Baptiste Bourtoujours drôles, d’une bande de voisins. devoir être examinées de près.
sier reçoit les invités qui font l’actualité.
23.30 Life Durée de vie. (Saison 2, 21.50 Méfiez-vous des apparences.
L22.35 The Closer : L.A. Enquêtes
17/21). Avec Damian Lewis, Sarah Shahi. 22.40 Rénovation impossible Téléréa- prioritaires ùù Le tireur invisible. (SaiUn homme est poignardé en plein cœur lité. La petite maison dans la Louisiane. son 1, 4/13). Avec Kyra Sedgwick. 23.25
en faisant son jogging. 0.15 Lettres à un 23.35 La cabane de pêcheur. - Opéra- Dossiers confidentiels. (Saison 1, 5/13).
CHÉRIE 25
POLAR +
25 69
41
20.50 Montana Wild
20.55 Perdues dans la tourmente 21.00 Affaires non classées
Téléréalité. Savoir-faire ancestral. INÉDIT.
Comédie dramatique de John Fasano
Scott, véritable trappeur explorateur, (2007). 1h30. Avec Cynthia Gibb.
tanne la première peau de l’hiver pour Valérie et sa fille, Claire, s’apprêtent à
rejoindre Steve, le nouveau fiancé de Valéun client de Las Vegas.
21.40 A la belle étoile.INÉDIT.
rie, quand leur petit avion privé s’écrase
22.35 Prisonniers des glaces Série doc. dans les montagnes du Yukon...
(2016). Erreur de débutants. Au Canada, 22.45 La mémoire en sursis Téléfilm
les habitants du lac s’attèlent à sécuri- d’action américain de Ron Oliver (2008).
ser leurs maisons flottantes pour l’hiver. 1h27. Avec Robert Gant.
TÉVA
54
20.50 Bones ù
Série. Pas de deux. (Saison 8, 10/24).
Avec Emily Deschanel, David Boreanaz, Michaela Conlin. Afin d’enquêter
PARIS PREMIÈRE
80
et 2/2). (Saison 12, 11 et 12/12). Avec
Emilia Fox, Tom Ward. INÉDIT. 0.45 Garden
party. 0.50 New York, police judiciaire.
56
20.50 Les Bodin’s grandeur nature L20.40 Copland ùù
Théâtre. Mise en scène de Vincent
Dubois et Jean-Christian Fraiscinet
(2014). 2h10. Avec V. Dubois. Une Pa-
USHUAIA TV
20.45 Nourrir l’humanité,
une course contre la montre
Téléréalité. Rat Rod Rolls. INÉDIT.
Doc. de Ute de Groot (2015). INÉDIT.
de Stallone.
L’ÉQUIPE
21 137
CANAL+ SPORT
«Irlande/Danemark». Commentaires :
Benoît Cosset, Jérôme Alonzo. Ligue
B, groupe 4. À l’Aviva Stadium. DIRECT.
22.40 L’Équipe du soir Magazine.
Présenté par Olivier Ménard.
N°2814
(Saison 11, 7/10). 22.35 Rien n’est éternel. (Saison 11, 9/10). 23.25 La vérité est
ailleurs. (Saison 11, 10/10).
TV5 MONDE
71
Magazine. Présenté par Stéphane
Bern. Joséphine, l’atout irrésistible
de Napoléon... Retour sur le destin de
88
MEZZO
179
20.40 La saison italienne
L20.30 Tannhaüser
Doc. (2016). Le mystère du Caravage perdu. Cet épisode de La saison
Opéra de Richard Wagner. Chef d’orchestre : Omer Meir Wellber (2017).
3h20. Avec Stefan Vinke, Liene Kinca,
Ausrine Stundyte.
L23.40 Dizzy Gillespie Concert.
EUROSPORT 1
11
Série. Le retour du monstre. (Saison 11, 6/10). Avec David Duchovny.
L’un des meilleurs rôles Joséphine, couronnée impératrice avant
d’être ensuite répudiée.
Deux chineurs traversent les États-Unis L’approvisionnement alimentaire mondial italienne s’intéresse à l’histoire de «La
afin de dénicher des voitures et motos est de plus en plus inégal. Ce film révèle Nativité», dérobé en 1969 à l’Oratoire de
les causes et impacts de ce déséquilibre. San Lorenzo à Palerme.
anciennes.
L20.45 Football : Ligue des nations 19.00 Hockey sur glace :
43
21.00 Secrets d’Histoire
Film policier américain de James
Mangold (1997). 1h40. Avec Sylvester Stallone, Robert De Niro.
HISTOIRE
87
20.55 American Pickers
- Chasseurs de trésors
SÉRIE CLUB
L20.50 X-Files ùù
Le directeur adjoint du FBI Alvin Kersh
de 12 ans est retrouvé dans l’enceinte convoque Mulder et Scully pour les
de son école. Nikki connaît le directeur. sommer de retrouver Skinner.
22.50 Affaires non classées Rachel (1 L21.35 X-Files ùù Rm9sbG9sZXJz.
RTL9
55
sur un meurtre, Booth et Brennan se font risienne est placée pendant les vacances
passer pour un couple de danseurs...
chez des cousins éloignés : les Bodin.
PLANÈTE+
Série. L’enfant perdu (1 et 2/2). (Saison 12, 9 et 10/12). Avec Emilia Fox,
Tom Ward. INÉDIT. Le cadavre d’un garçon
0.15 Petites annonces. (Saison 1, 6/13).
121
Championnat de la NHL
Présentation : Romain Del Bello, Eddy
Ferhi.. DIRECT. Le championnat profes-
Grand Prix d’Argentine - 1re course. À
l’Autódromo El Villicum. DIRECT.
sionnel nord-américain de hockey sur
glace opposent 30 franchises.
22.00 Rallye : Championnat d’Europe
1re journée. En Lettonie.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
BEIN SPORTS 1
131
L20.55 Rugby : Challenge européen
21.00 Moto superbike :
Championnat du monde
EN CLAIR
«Stade Français/Worcester». Poule 2.
Au stade Jean-Bouin, à Paris (France).
DIRECT.
C’est la première journée des
coupes européennes de rugby.
23.00 Football
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
S A M E D I 13 O C TO B R E
CANAL+ CINÉMA
10
L20.50 Jeune femme ùù
CANAL+ SÉRIES
12
20.50 Guyane
Comédie dramatique franco-belge de
Leonor Serraille (2016). 1h37. Avec
Laetitia Dosch. INÉDIT. Après plusieurs
Série. Empoisonnement. (Saison 2,
5/8). Avec Olivier Rabourdin. Séduit
CINÉ+ PREMIER
20
Comédie française de Pascal Thomas
(2005). 1h43. Avec Laetitia Casta, Mathieu Amalric, Pierre Arditi. Occupant à
par le mode de vie des Amérindiens,
Vincent embrasse la cause des Wayana. Paris un appartement, un couple se bat
21.45 Représailles. (Saison 2, 6/8).
contre le propriétaire qui veut le vendre.
L22.35 Babylon Berlin ùù (Saison 1,
Eloge du bordel.
3/8). Avec Volker Bruch. Alexej Kardakow 22.30 Night Watch Fantastique de
Polanski (2017). 1h40. Avec Emmanuelle a échappé au massacre. Swetlana Soro- Timur Bekmambetov (2004). VM. 1h55.
Seigner, Eva Green. 0.45 6 Happy End. kina tente de détourner le wagon rempli Avec Konstantin Khabenskiy. 0.25 Gone
Drame (2017). 2.30 Le cercle. 3.20 Em- d’or. 0.05 Fear the Walking Dead. Série. Baby Gone. Policier (2007). VM. 2.15 Traibrasse-moi ! Comédie romantique (2017). 0.50 Nox. Série. 2.40 Sandwich.
ning Day. Policier (2001). VM.
22
CINÉ+ CLUB
24
CINÉ+ FRISSON
21
20.45 Le grand appartement ù L20.45 Fight Club ùù
années passées au Mexique, Paula revient à Paris. Elle débarque chez son ex.
22.25 Surprises. 23.10 D’après une histoire vraie Drame français de Roman
CINÉ+ ÉMOTION
7
CINÉ+ CLASSIC
25
Film d’action de David Fincher (1999).
VM. 2h15. Avec Brad Pitt. Un cadre
désabusé retrouve goût à la vie en participant à des combats clandestins violents.
Règle numéro un : ne
pas rater la fin.
23.00 Snatch - Tu braques ou tu
raques ù Comédie policière de Guy
Ritchie (2000). VM. 1h43. Avec Brad
Pitt, Benicio Del Toro. 0.40 Xconfessions.
Téléfilm classé X (2013). VO.
TCM CINÉMA
31
L20.45 Valmont ùù
20.45 Hors jeu
20.45 Jack le magnifique
Drame sentimental américain de Milos Forman (1989). VM. 2h10. Avec
Colin Firth, Annette Bening, Meg Tilly.
Comédie dramatique de Karim Dridi
(1998). 1h31. Avec Rossy de Palma,
Philippe Ambrosini. Un comédien aigri
Comédie dramatique américaine de
Peter Bogdanovich (1979). VM. 1h55.
Avec Ben Gazzara. L’histoire d’un te-
Hélas éclipsé par « les
Liaisons » de Frears.
L22.55 La leçon de piano ùùù
s’infiltre dans un dîner donné par une nancier de bordel à Singapour et de sa presse est contraint de rester en ligne
star et prend tous les invités en otages. lutte contre la pègre locale.
avec un inconnu qui menace de le tuer.
22.20 Sushi, sushi Comédie drama- 22.35 Une vie difficile Drame italien 22.10 Broadcast News Comédie dra-
Drame psychologique de Jane Campion
(1993). VM. 1h55. Avec Holly Hunte.
Un chef-d’œuvre.
0.55 Fanny. Comédie dramatique (2012).
Avec Victoire Bélézy.
OCS MAX
26
tique de Laurent Perrin (1990). 1h26.
Avec André Dussollier, Jean-François
Stévenin. 23.50 Scarlet Diva. Comédie
dramatique (2000). VM. 1.15 L’infirmière.
Classé X (1978). 2.25 La putain du roi. Film.
OCS CITY
27
L20.40 Sharp Objects ùùù
L20.40 A.I. Intelligence
artificielle ùù
Film d’anticipation de Steven Spielberg (2001). VM. 2h20. Avec Haley
Joel Osment. Un couple, dont le fils est
Série. Réparation. (Saison 1, 3/8).
Avec Amy Adams. La reporter Camille
de Dino Risi (1961). VO. 2h00. Avec
Alberto Sordi, Lea Massari. 0.30 La
20.45 Phone Game ù
Thriller américain de Joel Schumacher (2002). 1h18. Avec Colin Farrell,
Forest Whitaker. Un jeune attaché de
matique américaine de James L. Brooks
(1987). 2h07. Avec William Hurt, Albert
Brooks. 0.20 Lady with a Past. Comédie
dramatique (1932). 1.45 Le maître des
course du lièvre à travers les champs.
Policier (1972). 2.45 La maison sous les
arbres. Drame (1971). Avec Faye Dunaway. illusions. Fantastique (1995).
OCS CHOC
28
20.40 Baba Yaga
Film d’horreur britannique de Caradog
W. James (2017). VM. 1h35. Avec
Katee Sackhoff. INÉDIT. Pour sauver sa
Preaker retourne dans sa ville natale pour
couvrir le meurtre de deux adolescentes. fille, une femme doit apprendre la terrible
vérité cachée derrière la légende urbaine
malade, adopte un prototype d’enfant- 21.40 Charogne. (Saison 1, 4/8).
robot doté de sensibilité.
22.25 Violent Cop Policier japonais de d’une sorcière.
23.00 Limitless ù Thriller de Neil Burger Takeshi Kitano (1989). VM. 1h38. Avec 22.10 Another WolfCop Téléfilm fan(2011). VM. 1h45. Avec Bradley Cooper. Takeshi Kitano, Hakuryu. INÉDIT. 0.05 La tastique de Lowell Dean (2017). VM.
La vie d’Eddie Morra est bouleversée par désintégration. Drame français de Philippe 1h15. Avec Leo Fafard. 23.30 Green
Room. Thriller (2015). VM.
un produit qui développe son intelligence. Faucon (2011). Avec Rashid Debbouze.
OCS GEANTS
29
L20.40 La fiancée
de Frankenstein ùùù
Film de science-fiction de James
Whale (1935, NB). VM. 1h20. Avec
Boris Karloff. INÉDIT. Henry Frankenstein a
renoncé à ses recherches, mais le monstre
qu’il a créé s’est réfugié chez un ermite.
L21.55 Spartacus ùùù Péplum
américano-britannique de Stanley Kubrick
(1960). VM. 3h00. Avec Kirk Douglas.
0.55 Le casse. Policier d’Henri Verneuil (1971).
D I M A N C H E 14 O C T O B R E
Regarder Miró
17h35 ARTE
clé. La déflagration du cubisme
(né en 1907) précède de peu l’explosion du surréalisme (son premier manifeste, « Appel à l’émerDocumentaire d’Albert Solé
veillement », est publié en 1924).
(2018). 52 min.
Miró côtoie André Breton, Paul
Eluard, Robert Desnos, Jacques
C’est un bon vieux rêve. Pissarro, le
Prévert. Il est peintre, soit, mais
peintre impressionniste, affirmait
il dira plus tard qu’à cette époque
qu’il fallait « brûler les nécropoles
la poésie « l’intéressait plus que
de l’art». Joan Miró (1893-1983), lui,
tout ». Le poète, c’est celui qui
voulait « assassiner la peinture ».
rêve, celui qui perçoit ce que les
A plus d’un demi-siècle d’interautres ne savent pas voir. Miró
valle, l’idée était donc la même :
sera donc celui-là, peintre, cérail convenait de tordre le cou à l’académisme. Pissarro y est parvenu miste, sculpteur, il sonde l’univers des formes. Délaissant la figuraà sa façon. Et Miró ? Lui, c’est une autre histoire que l’on retrouve tion minutieuse de ses débuts, il privilégie la simplicité, déployant
doublement racontée en ce moment : au Grand Palais, à Paris, où un répertoire graphique marqué par le dépouillement des figures
une grande expo lui est consacrée (jusqu’au 4 février), et dans ce do- et des symboles cependant que la couleur vient dynamiter les comcumentaire. Son petit-fils, Joan Punyet, y évoque ses deux visages, positions. Rejetant toute conceptualisation de son art (« Je hais les
« un trésor le jour, un monstre la nuit ». Miró, auteur d’une œuvre intellectuels », fait-on dire ici à Miró), le peintre et sculpteur appalumineuse, que l’on a parfois qualifiée d’« enfantine », pouvait par raît dans ce documentaire comme une sorte d’électron libre. Après
ailleurs se montrer « torturé, nihiliste, subversif. Un rebelle ». Face avoir laissé derrière lui le mouvement d’André Breton, il n’en fut pas
à la caméra, il se montrait plutôt avenant et modeste. Sa rencontre moins le plus surréaliste des artistes de son temps. Surréaliste, c’estavec Picasso à Paris dans les années 1920 se produit à un moment à-dire : poète d’abord.
Bernard Géniès
GALERIE MAEGHT PARIS 1961 PHOTO SUCCESSIO MIRO ARCHIVE
Joan Miró, le feu
intérieur
N°2814
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
D I M A N C H E 14 O C T O B R E
8
TF1
1
1
6.30 6 Tfou. 10.05 6 Automoto. 11.00
6 Téléfoot. 12.00 6 Les 12 coups de
midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.30 6 Grands
reportages. Profession : chasseurs d’héritiers. 14.45 6 Reportages découverte.
16.05 6 La vie secrète des chats. Mon
chat est amoureux ! 17.10 6 Sept à huit Life. 18.15 6 Sept à huit. 20.00 6 Le 20h.
20.35 6 TF1 Rendez-vous sport.
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
12.05 6 Tout le monde veut prendre sa
place. 13.00 13 heures. 13.20 6 13h15, le
dimanche... 14.20 6 Vivement dimanche.
15.10 6 Vivement dimanche prochain.
16.05 Rugby : Coupe d’Europe. Toulon/
Newcastle. Poule 5. Au stade Félix-Mayol,
à Toulon (France). DIRECT. 18.15 Stade 2.
19.00 6 Les enfants de la télé. 20.00
20 heures. 20.30 20h30, le dimanche. 2
3
3
11.10 6 Expression directe. 11.25 Dimanche
en politique. 11.30 Dimanche en politique
en régions. 12.00 12/13. 12.55 6 Les nouveaux nomades. 13.35 6 Les enquêtes de
Vera. Série. 15.20 6 Comme une envie de
jardins... 16.15 Cette semaine-là. 17.15 6 8
chances de tout gagner ! 17.55 6 Le grand
slam. 19.00 19/20. 20.15 6 Zorro. Série.
Les puits de la mort. 20.40 6 Tout le sport.
21.00 Supercondriaque @
21.00 007 Spectre @
main, un quadragénaire hypocondriaque,
fait vivre l’enfer à ses proches.
La purge.
23.05 Esprits criminels ù Sur la route.
(Saison 4, 5/26). Avec Thomas Gibson.
Nate Desmond est accusé d’avoir tué
À Mexico, sans l’aval de sa hiérarchie, un homme. 21.40 En chute libre. (SaiJames Bond traque un dénommé Marco son 11, 18/19). INÉDIT.
Sciarra qui prépare un attentat.
22.25 Les enquêtes de Murdoch Mur23.30 L’histoire secrète de James Bond doch et le temple de la mort. (Saison 8,
Doc. De S. Riley (2012). 1.10 6 Histoires 10/18). 23.05 Au malheur des dames.
(Saison 6, 8/13). 23.55 6 Soir/3.
courtes. 2.00 6 13h15, le dimanche...
Comédie française de Dany Boon
(2013). 1h57. Avec Dany Boon. Ro-
23.50 Instincts maternels. (Saison 4,
6/26). 0.45 Tuer le père. (Saison 4, 7/26).
FRANCE 5
5
5
10.20 6 Échappées belles. 12.00 6 Les
escapades de Petitrenaud. Tours. 12.35
6 C l’hebdo. 13.35 6 Entrée libre. 14.05
6 Une nuit au Musée du quai Branly...
15.05 6 Décollage pour l’Amérique. 16.00
6 L’école des bébés animaux. 16.35 6 La
face cachée du bio «low cost». 17.35 6 L’invasion des tartares. 18.35 6 C politique.
19.55 6 C politique, le débat.
20.50 Fromages AOP :
le terroir caisse ?
Doc. INÉDIT. Le label AOP, appellation
d’origine protégée, est-il vraiment la
garantie d’une production traditionnelle ?
21.40 6 Notre pain est-il dans le pétrin ?
22.35 Les bombes perdues de la
guerre froide Documentaire. (2018)
(2/2). Les années 60. INÉDIT.
W9
9
59
21.00 Toute première fois ù
Comédie française de Maxime Govare, Noémie Saglio (2014). 1h38.
Avec Pio Marmaï. Un homosexuel est
13 107
4
4
6 Rolling Stone Magazine : Stories From
the Edge. 16.00 21 cm. 16.50 . Téléfilm.
Thriller (2016). VM. 18.20 Zapsport. 18.30
Sport reporter. # 19.10 Canal football club #
21.00 Les enquêtes de Murdoch 20.55 Combattants
Film d’espionnage américain de Sam
Mendes (2015). 2h30. Avec Daniel
Craig, Christoph Waltz, Léa Seydoux.
M6
6
Série. Le voile tombé. (Saison 11,
17/19). Avec Yannick Bisson. INÉDIT.
ARTE
6
7
7
Doc. de J. Seri et K. Ben Ismaïl (2018).
INÉDIT.
Pour son premier documentaire,
le réalisateur Julien Séri pénètre dans
la cage du MMA (Mixed Martial Arts).
22.25 Inferno Thriller américain de Ron
Howard (2016). VM. 2h02. Avec Tom
Hanks. 0.25 6 Chips - La relève. Comédie
d’action (2017). VM. 2.00 6 Rencontres de
cinéma. 2.20 Les reporters du dimanche.
C8
8
58
6.00 M6 Music. 7.00 Absolument stars. 9.25
M6 boutique. 11.15 Turbo. 12.30 Sport 6.
12.45 Le 12.45. 13.20 Scènes de ménages.
Série. 13.25 Recherche appartement ou
15.10 Le retour des loups, une chance
pour le parc de Yellowstone. 16.00 À +/5 mètres de la surface des océans. L17.35
6 Joan Miró. LIRE NOTRE ARTICLE. 18.30
6.45 Gym direct. 7.45 À vos recettes. 8.45
21.00 Capital
20.50 La jeune fille à la perle
21.00 Lucifer
Magazine. Présenté par Julien Courbet. État des routes, 80 km/h, radars :
enquête sur le vrai prix de notre sécurité routière. INÉDIT.
23.10 Enquête exclusive Magazine.
Présenté par B. de La Villardière. Mennonites : immersion dans la communauté
la plus mystérieuse de la planète. INÉDIT.
Drame historique britannique de Peter Webber (2003). VM. 1h40. Avec
Scarlett Johansson, Colin Firth.
Série. Le retour des ailes. (Saison 3,
1/26). Avec Tom Ellis. INÉDIT. Confus
de J. Luis Lopez-Linares (2016). 1h30.
INÉDIT. 23.55 6 Les petits secrets des grands
tableaux. 0.25 De l’amour de la musique.
(Saison 3, 2/26). INÉDIT.
22.40 Lucifer M. et Mme Maziken
Smith. (Saison 3, 3/26). INÉDIT.
Les animaux de la 8. Balade animalière
autour du lac du Bourget. 13.25 JT. 13.35
Le retour de l’inspecteur Logan. Téléfilm
maison. Christel/Nicolas et Hélène/Éric et 48 heures en Géorgie avec Khatia Bunia- policier (1998). 15.20 Innocentes victimes.
Jordan. 15.15 Maison à vendre. Nathalie et tishvili et Zubin Mehta. 19.15 6 Étonnants Téléfilm. Drame (1993). 16.55 Les soupMichel/Julie et Delphine. 17.20 66 minutes. jardins. 19.45 Arte journal. 20.05 6 Vox çons d’une mère. Téléfilm. Thriller. (1994).
18.40 66 minutes : grand format. 19.45 pop. 20.35 6 Karambolage. 20.45 6 50 Avec Markie Post, Gerald McRaney. 18.45
Les Terriens du dimanche !
Le 19.45. 20.05 Sport 6. 20.20 E=M6.
nuances de Grecs.
TMC
21.00 Cold Case : affaires
classées ù
11 61
20.55 Mariage à l’anglaise
Série. La manufacture. (Saison 2,
20/23). Avec Kathryn Morris, Jeremy
Ratchford, John Finn. En 1984, le corps
FRANCE 4
après s’être réveillé dans le désert, Lucifer
Académique et compassé. sollicite Chloe pour comprendre ce qu’il
22.30 Le mystère Jérôme Bosch Doc. lui est arrivé. 21.50 Mort d’un comique.
TFX
10 60
séduit par une femme, ce qui remet en
question ses certitudes sur sa sexualité. poignardé d’un jeune homme est retrouvé
22.45 Relooking extrême : spécial dans une station essence. 21.45 Créaobésité Téléréalité. Présenté par Chris tures de la nuit. (Saison 2, 21/23).
Powell, Heidi Powell. David (1 et 2/2). 22.40 Cold Case : affaires classées ù
David, 30 ans, 187 kilos, se fait aider Mort sur le ring. (Saison 2, 12/23). 23.30
par Chris Powell pour perdre ses kilos. Le plan. (Saison 1, 22/23).
LCP PUBLIC SÉNAT
CANAL +
10.45 Epouse-moi mon pote. Comédie
(2017). 12.20 Rencontres de cinéma #
12.35 La boîte à questions. # 12.45 Clique
dimanche # 13.55 Roi de la vanne #
14.00 Les reporters du dimanche # 14.35
Comédie britannique de Dan Mazer
(2013). VM. 1h37. Avec Rose Byrne,
Rafe Spall, Anna Faris. Nat et Josh ne
se quittent plus. Cela étonne leur entourage car ils sont assez différents.
Pas très folichon.
22.45 Chroniques criminelles Magazine. Présenté par Magali Lunel. Au sommaire : «L’affaire Amandine Estrabaud :
la disparue du Tarn» - «Frères de sang».
CSTAR
14 63
17 64
NRJ12
12 62
20.55 S.O.S. ma famille
a besoin d’aide
Magazine. Présenté par Pascal Soetens. Kevin, Nathalie et Olivier.
Kévin mène la vie dure à ses parents,
Nathalie et Olivier, alors que la jeune
femme se lasse de son couple.
22.35 S.O.S. ma famille a besoin
d’aide Magazine. Présenté par Pascal
Soetens. David et Sandrine.
0.10 Kelyan et Mavilde.
GULLI
18 166
21.00 Descendants de nazis, 20.55 Joyeuses Pâques
21.00 Chicago Med
20.55 Il était une fois... l’Homme
l’héritage infernal
Théâtre. Mise en scène de Jean-Luc Série. Au milieu du désordre. (Sai- Dessin animé. Le siècle de Périclès.
Doc. (2010). Ce documentaire raconte
le parcours introspectif et réparateur de
descendants de dignitaires du régime nazi.
23.00 Vie scolaire Documentaire. De
Célia Schaeffer. Immersion dans un collège parisien qui dresse en filigrane un
portrait de l’adolescence aujourd’hui. 0.30
Syrie, la révolution confisquée ?
FRANCE Ô
19 65
Moreau (2015). 2h00. Avec Roland
Giraud. Quand Sophie surprend son mari
avec une femme, il la présente comme
la fille d’un précédent mariage.
23.00 Les Jeux olympiques de la jeunesse, le mag Magazine. Présenté par
Claire Vocquier-Ficot. 0.05 6 IZombie.
Série. 4.55 Gawayn.
TF1 SERIES FILMS
6TER
20 66
20.50 Des bateaux et des hommes L21.00 The Handmaid’s Tale :
Série doc. (2018). Ravitailler les îles la servante écarlate ùùù
au bout du monde. INÉDIT.
Série. De l’autre côté. (Saison 1, 7/10).
Avec E. Moss. INÉDIT. Luke, blessé,
En Polynésie française, le cargo
«Nukuhau» est l’un de ces bateaux échappe aux Gardiens et tente de suressentiels à la survie d’une communauté. vivre. Il recherche sa femme et sa fille.
N°2814
A Athènes, Pierre, Le Gros et MaestroLe JCAHO, la commission de contrôle des Phidias assistent à un discours de
hôpitaux de Chicago, est en visite d’ins- Périclès. 21.20 Pax Romana. - Les
pection au Chicago Med. 21.55 Effets de conquêtes de l’islam
manque. (Saison 1, 17/18).
22.15 Il était une fois... l’Homme Des22.45 Chicago Med Fin de parcours. sin animé. Les Carolingiens. 22.40 La
(Saison 1, 18/18). 23.40 Rendez-vous guerre de Cent Ans. 23.15 Zig et Sharko.
surprise. Téléfilm érotique.
23.50 Oggy et les cafards.
son 1, 16/18). Avec Nick Gehlfuss.
22 67
RMC STORY
23 68
21.00 Rasta Rockett ù
L20.55 Des hommes sans loi ùù
lancent dans une compétition de bobsleigh pour les Jeux olympiques d’hiver.
ginie, trois frères développent leurs activités de contrebande d’alcool.
Film d’aventures de Jon Turteltaub
(1993). VM. 1h35. Avec Leon Robinson, John Candy. Quatre Jamaïcains se
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
Film policier américain de John Hilcoat (2012). VM. 1h55. Avec Shia
LaBeouf. En pleine prohibition, en Vir-
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
D I M A N C H E 14 O C T O B R E
RMC DECOUVERTE
24 98
20.50 Forts de Verdun
Doc. (2018). INÉDIT. Durant la Grande
Guerre, 163000 soldats français ont perdu
la vie pour défendre les forts de Verdun.
22.00 Cheval de guerre, une histoire
française Doc. De Serge Tignères
(2014). INÉDIT. 22.50 Champs de bataille.
TEVA
54
20.50 Code Black
Série. Missions secrète. (Saison 2,
7/16). Avec Rob Lowe. INÉDIT. Wil-
CHERIE 25
25 69
POLAR +
41
80
Série. (Saison 2, 3/10). Avec Sofia
Helin. Rasmus vit mal le manque de
Série. Soleil lointain. (Saison 2, 17/22).
Avec Melissa Benoist. La tête de Su-
confiance de Saga envers lui et décide
Adèle Delestrain, une femme autoritaire de faire cavalier seul dans l’enquête.
et détestée, chef d’entreprise au passé 23.00 Dexter ù À tombeau ouvert.
(Saison 7, 3/12). Avec Michael C. Hall.
secret, est retrouvée morte.
pergirl est mise à prix et des chasseurs
de prime sont à ses trousses.
21.35 Supergirl Cobaye humain. (Sai-
Série. Secret de famille. (Saison 6,
3/4). Avec Corinne Touzet, Franck
Capillery, Pierre-Marie Escourrou.
PARIS PREMIÈRE
55
RTL9
56
son 2, 18/22).
TV5 MONDE
71
20.50 Cauchemar en cuisine : 20.40 La machine à explorer 21.00 On n’est pas couché
24h en enfer
le temps
Talk-show. Présenté par Laurent Ru-
USHUAIA TV
87
HISTOIRE
88
20.40 La science des forces
Série doc. (2016). Lego : faillite et re- de la nature
20.40 La grande guerre
des nations
naissance. INÉDIT. En 2004, Knudstorp, un Série doc. (2017). Les tornades.
consultant chargé de conseiller le P.-D.G. Les tornades gagnent petit à petit du
de Lego, préconise une stratégie.
terrain partout sur le globe.
Série doc. (2014). Le prix du sang.
21.40 L’armée oubliée Documentaire.
De Simon Chu (2017). INÉDIT.
21 137
43
20.50 Supergirl
20.55 Inside the Storm
L’ÉQUIPE
SÉRIE CLUB
20.55 Une femme d’honneur @ L21.00 The Bridge ùù
Téléréalité. Le Serenata. INÉDIT. Gor- Film de science-fiction de Simon
lis et Campbell sont envoyés dans un don Ramsay visite un restaurant familial Wells (2001). 1h35. Avec Guy Pearce.
sous-marin russe afin de soigner un mexicain à Los Angeles.
Ne gâchez pas le vôtre.
PLANÈTE
9
CANAL+ SPORT
11
EUROSPORT 1
121
quier. 0.00 Le journal de la RTS.
0.30 Acoustic Mag. Présenté par Sébastien Folin. 1.00 300 millions de critiques.
MEZZO
179
20.30 Mariss Jansons dirige
Beethoven et Prokofiev avec
l’Orchestre de la Radio bavaroise
Concert. Chef d’orchestre : Mariss
Jansons, Daniel Barenboim. (2017).
BEIN SPORTS 1
131
L20.45 Football : Ligue des nations
20.45 Rugby : Currie Cup
20.45 Football
Raphaël Sebaoun, Paul Le Guen,
Pierre Nigay. Ligue A, groupe 3. Au
Stade de Silésie, à Chorzów. DIRECT.
tion sud-africaine de rugby à XV. Elle est Grand Prix d’Argentine - 2e course. À
disputée par 15 sélections représentant l’Autódromo El Villicum, à San Juan
(Argentine). DIRECT.
des ligues régionales.
Retransmission ou rediffusion d’une
affiche prestigieuse de l’un des grands
championnats européens de football
(Ligue 1, Serie A, Liga ou Bundesliga).
21.00 Moto superbike :
«Pologne/Italie». Commentaires : La Currie Cup est la principale compéti- Championnat du monde
CANAL+ CINÉMA
10
20.50 Par instinct
Drame français de Nathalie Marchak
(2017). 1h27. Avec Alexandra Lamy,
Sonja Wanda. INÉDIT. Enceinte, Lucie
fait une fausse couche alors qu’elle est
à Tanger pour affaire.
22.15 Top of the Shorts Magazine. INÉDIT.
Au sommaire : «Le champ de maïs (The
Field)» - «Le rouge au front (Counterfeit
Kunkoo)». 22.50 Une belle rencontre.
Drame romantique de Lone Scherfig
(2016). VM. 0.45 Tchi tcha. 1.35 Gauguin
- Voyage de Tahiti. Biographie (2017).
CINÉ+ ÉMOTION
22
20.45 Deux frères ù
Film d’aventures de Jean-Jacques
Annaud (2004). VM. 1h49. Avec Philippine Leroy-Beaulieu, Jean-Claude
Dreyfus. Deux frères tigres, séparés à la
CANAL+ SÉRIES
12
CINÉ+ PREMIER
20
CINÉ+ FRISSON
21
L20.50 This is Us ùùù
20.45 Radin !
20.45 Course à la mort
tures familiales, professionnelles et surtout existentielles de la famille Pearson
reprennent de plus belle.
21.35 Casual. Série. Monde virtuel.
22.05 T.A.N.K Téléfilm français de Samuel
Comédie française de Fred Cavayé
(2016). 1h29. Avec Dany Boon, Laurence Arné. Les aléas d’un pingre maladif
Film de science-fiction américain
de Paul W.S. Anderson (2008). VM.
1h45. Avec Jason Statham. Dans une
dont le quotidien est soudain bousculé Amérique futuriste, des prisonniers partipar la paternité et par l’amour.
cipent à de violentes courses automobiles.
L22.15 Walkyrie ùù Guerre de Bryan 22.35 Fast and Furious : Tokyo Drift
Série. Katie Girls. (Saison 3, 3/18).
Avec Milo Ventimiglia. INÉDIT. Les aven-
Bodin (2016). 1h20. Avec Zita Hanrot.
Singer (2008). VM. 1h50. Avec Tom
Cruise, Carice van Houten. Le colonel
Action de Justin Lin (2005). VM. 1h44.
Avec Lucas Black. Un passionné des voi-
Tout juste évadé de prison, Alexandre
Braun vole une voiture pour accélérer
sa fuite. 23.25 Mayans M.C. Série. 0.20
Ce qui nous lie. Drame (2016).
Stauffenberg s’inquiète de voir Hitler
précipiter l’Allemagne et l’Europe dans
le chaos. 0.15 Extinction. Horreur (2015).
VM. 2.05 99 francs. Comédie (2007).
tures de sport part à Tokyo, où il découvre
le monde des courses de Drift. 0.15 Le
dernier exorcisme. Horreur (2010). VM. 1.40
Les possédées. Téléfilm érotique (2009).
CINÉ+ CLUB
24
L20.45 Alice n’est plus ici ùùù
Drame psychologique américain de
Martin Scorsese (1974). VM. 1h47.
Avec Ellen Burstyn. Le jour où son mari
CINÉ+ CLASSIC
25
TCM CINÉMA
31
20.45 Mikey and Nicky
20.45 Tango & Cash
Film policier américain de Elaine May
(1976). VO. 1h40. Avec Peter Falk,
John Cassavetes. Seul, désespéré,
Film policier de Andreï Kontchalovsky
(1989). 1h40. Avec Sylvester Stallone.
Deux flics emprisonnés à la suite d’un
craignant d’être assassiné, un homme coup monté par un mafieux s’évadent et
naissance et vendus, se retrouvent lors
demande à son vieil ami de lui venir en aide. poursuivent le malfrat.
Les gros bras réunis.
d’un combat dans une arène.
22.30 Marché de brutes Policier de
22.30 Avant toi Drame de Thea Shar- Martin Scorsese (1975). VM. 1h49. Anthony Mann (1948), NB. VO. 1h20. L22.30 A Most Violent Year ùùù
rock (2016). VM. 1h51. Avec Emilia Avec Robert De Niro. À New York, la Avec Dennis O’Keefe. Un gangster vendu Drame de J.C. Chandor (2014). 2h00.
Clarke, Sam Claflin. Après avoir perdu dérive meurtrière de Travis, chauffeur de à la police par ses associés, jure de se Avec Oscar Isaac. À la tête d’une entreson emploi, Lou est engagée pour prendre taxi tourmenté, solitaire et insomniaque. venger à sa sortie de prison. 23.50 Pépé prise de transport de pétrole, Abel Morales
soin de Will, handicapé et ancien sportif.
Culte !
le Moko. Policier (1936, NB). 1.20 Police croit toujours au rêve américain. 0.35
What Price Hollywood ? Drame (1932, NB).
0.15 Virgin Suicides. Drame (1999). VM. 0.25 Sumuru, la cité sans hommes. Film. judiciaire. Policier (1958, NB).
OCS MAX
26
20.40 Fahrenheit 451
Téléfilm de science-fiction de Ramin
Bahrani (2018). VM. 1h40. Avec Michael B. Jordan, Sofia Boutella, Michael Shannon. Dans un futur proche,
Guy Montag fait partie de la brigade de
pompiers chargée de brûler les livres.
22.20 The First Separation. (Saison 1,
1/8). Avec Sean Penn. Tom Hagerty ,
astronaute expérimenté, est choisi pour
diriger la première expédition vers Mars.
23.15 6 Baby Driver. Action (2017). VM.
N°2814
meurt dans un accident, Alice décide de
tenter sa chance dans la musique.
L22.35 Taxi Driver ùùù Drame de
OCS CITY
27
L20.40 Les fils de l’homme ùùù
OCS CHOC
28
20.40 Westworld ù
OCS GEANTS
29
20.40 La folle histoire Mel Brooks
Série. Les écorchés. (Saison 2, 7/14).
Avec Evan Rachel Wood. Dolores se
Doc. (2016). INÉDIT. Mal Brooks est le
Beginning. (Saison 9, 1/16). Avec Andrew Lincoln, Ryan Hurst. Après avoir
VO. 1h24. Avec Gene Wilder. INÉDIT.
per (2009). VM. 1h47. Avec Jeff Bridges.
Un chanteur de country devenu alcoolique
fait une belle rencontre et décide de se
reprendre en main. 0.20 The Deuce. Série.
All You’ll Be Eating is Cannibals.
vaincu Negan, Rick Grimes doit désormais rebâtir une civilisation en travaillant main dans la main avec les autres
communautés.
Film de science-fiction de Alfonso
Cuarón (2005). VM. 1h45. Avec Clive
Owen, Julianne Moore.
Le meilleur film d’Alfonso
Cuarón avant « Gravity ».
22.25 Crazy Heart Drame de Scott Coo-
réalisateur d’une dizaine de films parmi
rend au QG pour mettre son plan en œuvre. les plus drôles du cinéma américain.
21.35 Les producteurs ùùù Comé21.30 Kiksuya. (Saison 2, 8/14).
L22.40 The Walking Dead ùù A New die américaine de Mel Brooks (1968).
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
Un producteur ruiné et un comptable
complexé montent une comédie
musicale sur Hitler. 23.05 Story classique.
23.20 6 Comment réussir quand on est
con et pleurnichard. Comédie (1974).
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L U N D I 15 O C T O B R E
10
Chabrol, chef de troupe
23h15 TV5 MONDE
les débuts : ce dernier se souvenait d’elle dansant avec Philippe
de Broca en pyjama pendant le
Comédie policière française
tournage du « Beau Serge », en
de Claude Chabrol (1987).
1958, alors qu’elle était (mais plus
Avec Philippe Noiret, Bernadette
pour longtemps) l’épouse de GéLafont. 1h40.
rard Blain… Juste pour la curiosité,
Ce qui est sympa, chez Chabrol,
je note la présence de Pierre Nouc’est sa fidélité à une troupe d’acgaro, chanteur lyrique et père de
teurs qu’on a plaisir à retrouver.
Claude : dans le film, il a 83 ans
Dans « Masques », polar vénéneux
et disparaîtra peu de temps après.
qui s’attaque au vedettariat des
Enfin, mes favoris : Henri Attal (le
présentateurs télé, le réalisateur a
Surveillant) et Dominique Zardi
réuni quelques têtes d’affiche qui
(Totor). Ces deux-là méritent un
ont un sacré pedigree. D’abord Philippe Noiret, qui excelle dans les livre, car ils ont déjà leur légende. Tous deux, le maigre et le trapu,
portraits de personnages à double fond, hypocrites, voire salauds, ont été les kings des seconds couteaux du cinéma français pendant
sous une rondeur trompeuse. Ensuite, Monique Chaumette, qui un demi-siècle. Apparaissant en tandem, ils ont tourné, dit-on, plus
joue la secrétaire, (madame Noiret à la ville), et a naguère débuté de 600 films. Ils n’étaient que des silhouettes, parfois avec une ou
au TNP de Jean Vilar, avec Gérard Philipe. Voici ensuite Robin deux répliques, et ont débuté sous l’Occupation avant de devenir des
Renucci, qui a disparu des écrans de cinéma depuis qu’il est devenu figures « obligatoires » dans les années 1960 et 1970. Obligatoires ?
le directeur des Tréteaux de France, mais qu’on voit à la télé (« Un On raconte qu’ils arrivaient dans les castings, exigeaient d’être
village français ») et au théâtre (récemment dans « l’Avaleur », de enrôlés, sans quoi... Un jour, débarquant sur le plateau d’un film sur
Jerry Sterner) ; et Anne Brochet, l’inoubliable muse de Jean-Pierre les quais de Marseille – et n’étant pas cachetonnés –, ils se sont fait
Marielle dans « Tous les matins du monde ». Dans le rôle de la mas- comprendre en jetant les caméras dans la mer. Ils furent immédiaseuse, n’oublions pas Bernadette Lafont, qui a suivi Chabrol depuis tement engagés.
François Forestier
Masques
1
1
6 Dangereuse attirance. Téléfilm. Thriller
(2018). VM. 15.35 6 Les secrets de mon
mari. Téléfilm. Drame (2016). 17.10 6 4
mariages pour 1 lune de miel. 18.15 6 Bienvenue chez nous. 19.20 6 Demain nous
appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le
20h le mag. 20.50 6 C’est Canteloup.
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
9.55 6 C’est au programme. 10.50 Motus. 11.20 Les z’amours. 11.55 6 Tout
le monde veut prendre sa place. 13.00
6 13 heures. 13.55 6 Ça commence
aujourd’hui. 15.05 6 Je t’aime, etc. 16.15
6 Affaire conclue. 18.05 6 Tout le monde
a son mot à dire. 18.40 6 N’oubliez pas
les paroles ! 20.00 20 heures. 20.40 6 Un
si grand soleil. Feuilleton.
3
3
9.15 6 Littoral. 9.50 9h50 le matin. 10.50
6 L’instant R. 11.15 Midi en France. 12.00
6 12/13. 12.55 6 Météo à la carte. 13.50
6 Rex. Série. 16.10 6 Des chiffres et des
lettres. 16.45 6 Personne n’y avait pensé !
17.30 6 Slam. 18.10 6 Questions pour un
champion. 18.45 6 40 ans de Route du
Rhum. 19.00 6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. 20.45 6 Tout le sport.
21.00 Ils ont échangé mon enfant 21.00 Take Two, enquêtes en duo 21.00 Thalassa
Drame français d’Agnès Obadia
(2018). 1h58. (1 et 2/2). Avec Julie
de Bona. INÉDIT. Une mère célibataire
Série. La belle vie d’Ava. (Saison 1,
8/13). Avec Rachel Bilson. INÉDIT. Une
star de sitcom, dans laquelle Sam Swift
avait joué à 13 ans, meurt dans un ac- L’île de Beauté est aujourd’hui pionnière
cident de voiture. 21.50 À l’origine du et exemplaire en matière de protection
mal. (Saison 1, 9/13). INÉDIT.
de ses espaces naturels.
ponsables et coupables. (Saison 17, L22.40 Stupéfiant ! Magazine. Pré- 23.00 6 Soir/3. 23.45 Qui sommes4/23). Avec Mariska Hargitay. 23.45 En- senté par Léa Salamé. Spéciale salles de nous ? Documentaire (2018). INÉDIT.
quête parallèle. (Saison 17, 5/23). 0.35 cinéma. INÉDIT. 0.10 6 Les enfants de la 1.35 6 Midi en France. 2.00 6 Nos anLe donneur 141. (Saison 13, 20/23).
télé. 0.55 6 Les enfants de la télé, la suite. nées Julien Clerc. 4.00 6 On a la solution !
FRANCE 5
5
5
M6
6
ARTE
6
6.00 M6 Music. 7.00 M6 Kid. 8.50 M6 boutique. 10.00 Jane the Virgin. 12.45 Le 12.45.
13.30 Scènes de ménages. 13.40 Cœurs de
L20.55 Douze hommes
21.00 L’amour est dans le pré
en colère ùùù
braise. Téléfilm. Comédie dramatique (2013).
15.30 Coup de foudre à la première danse.
Téléfilm. Comédie romantique (2018). 17.20
Les reines du shopping. 18.30 La meilleure
boulangerie de France. 19.45 Le 19.45.
20.25 Scènes de ménages.
Téléréalité. Présenté par Karine Le
Drame américain de Sidney Lumet Marchand. INÉDIT. Alors que les préten(1957, NB). VM. 1h35. Avec Henry dantes et prétendants arrivent à la moitié
Fonda, Lee John Cobb. Douze jurés de leur séjour, les affinités se précisent.
doivent décider de la vie d’un jeune 22.05 L’amour est dans le pré Téléréahomme accusé du meurtre de son père. lité. Présenté par Karine Le Marchand.
22.25 C dans l’air Magazine. Présenté INÉDIT. Certains agriculteurs chanceux
par Caroline Roux. 23.30 6 Avis de sor- concrétisent leur idylle alors que d’autres
ties. 23.45 6 C à vous. 0.40 6 C à vous, voient leurs espoirs anéantis.
23.20 La robe de ma vie.
la suite. 1.00 6 Entrée libre.
N°2814
4
4
21.00 Guyane
Magazine. Présenté par Fanny Agostini. Du Cap Corse à Bonifacio, les
gardiens d’une nature sauvage. INÉDIT.
apprend que sa fille de 9 ans a été échangée à la naissance avec un autre bébé.
22.55 New York, unité spéciale Res-
10.15 L’œil et la main. 10.45 6 Terre de
Brésil. 11.45 6 La quotidienne. 13.05
6 Entrée libre. 13.40 6 Le magazine de la
santé. 14.35 6 Allô docteurs. 15.10 6 Les
écoles des bébés animaux. 15.40 6 Le
peuple du requin & moi. 16.35 6 Révélations sur Pompéi. 17.30 C à dire ?! 17.45
6 C dans l’air. 19.00 6 C à vous. 20.00
6 C à vous, la suite. 20.20 6 Entrée libre.
CANAL +
12.05 L’info du vrai, le mag # 12.50 Le JT
pressé # 12.55 The Tonight Show Starring
Jimmy Fallon. 13.35 6 HHhH. Hstorique
(2016). VM. 15.30 6 Le procès du siècle.
Drame 17.20 Groland le Zapoï. 17.40 The
Tonight Show Starring Jimmy Fallon #
18.25 Le petit RDV # 18.30 L’info du vrai
# 20.00 L’info du vrai, le mag # 20.50 Le
JT pressé # 20.55 Catherine et Liliane #
7
7
13.30 Love & Friendship. Comédie dramatique (2015). VM. 15.35 6 Corée du Sud,
la tournée d’oncle Joe. 16.30 6 Invitation
au voyage. 17.10 Xenius. 17.35 6 À la rencontre des peuples des mers. 18.05 La Co-
rée du Sud, le pays aux multiples miracles.
19.00 Un jour sur terre, de la Norvège à
la Namibie. 19.45 Arte journal. 20.05 28
minutes. 20.45 6 50 nuances de Grecs.
L20.55 Mr. Turner ùùù
Biographie britannique de Mike Leigh
(2014). VM. 2h30. Avec Timothy
Spall, Paul Jesson. Le récit des der-
Série. Explosion. (Saison 2, 7/8). Avec
Olivier Rabourdin. INÉDIT. Chems localise la
balise qu’il avait cachée dans le sac d’Anita
et cherche à pousser Vincent à collaborer.
21.50 Duel. (Saison 2, 8/8). INÉDIT.
22.45 Rendez-vous avec Kevin Razy.
L23.10 Barbara ùù Drame français
de Mathieu Amalric (2017). 1h37. Avec
Jeanne Balibar, Mathieu Amalric. INÉDIT. 0.45 21 cm. 1.35 6 Gomorra. Série.
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William à
midi, première partie. 13.15 William à midi.
13.50 Maigret. Série. Maigret et le corps
sans tête. - Maigret et les petits cochons
sans queue. Avec Bruno Cremer, Aurore
Clément, Patrick Floersheim. 17.45 C’est
que de la télé ! 19.05 TPMP : première
partie. 20.10 Touche pas à mon poste !
21.00 X-Men 3 : l’affrontement
final @
Film fantastique de Brett Ratner (2005).
1h45. Avec Hugh Jackman. Alors qu’on
nières années de l’existence du peintre
britannique, J.M.W. Turner.
23.20 Another Country, histoire d’une
trahison Drame de Marek Kanievska
parle d’un remède anti-mutant, le professeur Xavier et Magneto s’opposent.
L23.10 X-Men ùù Fantastique améri-
(1983). VM. 1h28. Avec Rupert Everett,
Colin Firth. 0.50 La corde du diable. 2.20
Arte journal. 2.40 The Team. Série.
l’un des leurs qui a décidé d’utiliser sa
force pour dominer la Terre.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
cain de Bryan Singer (2000). 1h40. Avec
Hugh Jackman. Des mutants affrontent
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
COLLECTION CHRISTOPHEL/AFP
TF1
11.00 6 Les feux de l’amour. 12.00 6 Les
12 coups de midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.55
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L U N D I 15 O C T O B R E
W9
9
59
TMC
10 60
21.00 Warcraft :
Film de science-fiction américain de Le commencement
Neil Burger (2014). VM. 2h19. Avec
Theo James. Tris vit dans un monde
post-apocalyptique où la société est
divisée en clans. Elle doit choisir le sien.
Un sous-« Twilight », vive
le marketing.
23.30 Bones ù T.O.C. (Saison 4, 4/25).
Avec Emily Deschanel, David Boreanaz.
0.20 Publier ou périr. (Saison 4, 18/25).
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
20.30 Propaganda :
la fabrique du consentement
Doc. de Jimmy Leipold (2018). INÉDIT.
Comment contrôler les foules en
démocratie? Cette question se pose dès
la fin du XIXe siècle.
21.30 Débat.
22.00 On va plus loin Mag. Présenté
par Rebecca Fitoussi. 23.00 Audition
publique. 0.00 LCP, le mag. 0.30 Le Ve république vue d’ailleurs. 1.30 Droit de suite.
FRANCE Ô
19 65
20.55 Combo
Magazine. Présenté par Amanda
Scott. INÉDIT. Cette semaine, découvrez la
22.40 6 Milca. 23.40 6 Endemix Live.
Invité : Kurya. 0.10 6 Black Box Sessions.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
11 61
«Espagne/Angleterre». À l’Estadio
Benito Villamarin, à Séville. DIRECT.
NRJ12
12 62
20.55 Crimes en région lyonnaise
Magazine. INÉDIT.
Sommaire : «Un instituteur insoupçonL’Angleterre affronte l’Espagne après nable». Romain, est directeur à l’école
avoir subi la loi des Ibériques à Wembley. du Mas-de-la-Raz à Villefontaine, en
au bord de la guerre alors que sa civili- 22.45 Appels d’urgence Magazine. Isère. - «Mon frère a disparu».
sation doit faire face à des envahisseurs. Interventions à hauts risques pour le 22.50 Crimes à Paris Magazine.
23.15 90’ enquêtes Cambriolages : Samu du Nord. 23.40 6 Les pompiers Au programme : «Le violeur des beaux
comment mieux se protéger ? 0.30 6 Al- du 93. 0.45 6 Cambriolages, rébellions, quartiers» - «Quand la fête vire au caucool, stups, drames familiaux : pas de incivilités : interventions à risques pour chemar» - «Les liens du sang».
répit pour les gendarmes de banlieue. les gendarmes d’Évry.
0.40 6 Crimes. Spéciale récidivistes.
Film fantastique américain de Duncan
Jones (2016). VM. 2h03. Avec Travis
Fimmel. INÉDIT. Le royaume d’Azeroth est
FRANCE 4
14 63
CSTAR
17 64
20.55 Les enfants de la télé
21.00 Johnny English
Divertissement. Présenté par Laurent
Ruquier. Laurent Ruquier partage avec
Comédie satirique britannique de Peter Howitt (2003). 1h30. Avec Rowan
Atkinson, Natalie Imbruglia.
ces invités un moment convivial autour
de l’actualité artistique et télévisuelle.
22.25 Il était une fois Divertissement.
Présenté par Faustine Bollaert. 1975
avec Marianne James. 23.50 6 Les
Jeux olympiques de la jeunesse, le mag.
0.50 6 Cher trésor. 2.20 6 Francofolies
de La Rochelle. Giorgio.
TF1 SERIES FILMS
20 66
L21.00 Dr House ùù
Série. Le petit con. (Saison 3, 23 et
24/24). Avec Hugh Laurie, Omar Epps.
chanteuse Nesly ! et ses invités Antonny Le docteur House soigne un jeune joueur
Drew et Lorianne Zacharie.
d’échecs surdoué, dont le comportement
21.45 Vinyle Magazine. Présenté par ennuie l’équipe. 21.40 Dernier espoir.
Juan Massenya. Invité : Éric Toledano. L22.35 Dr House ùù Poussées d’horINÉDIT. 22.15 6 Invités : Benoît Hamon.
TFX
L20.35 Football : Ligue des nations
21.00 Divergente
11
mones. (Saison 3, 19, 20 et 21/24).
Avec Hugh Laurie, Lisa Edelstein. 23.30
Mauvaises décisions. 0.25 Deux frères.
CHÉRIE 25
25 69
GULLI
18 167
20.55 Odette Toulemonde ù
Comédie française d’Éric-Emmanuel
Schmitt (2006). 1h35. Avec Catherine
Frot, Albert Dupontel, Jacques Weber.
Un espion incompétent a pour mission
Une ode aux petites vies
d’assurer la restitution des joyaux de la qui ne font pas de bruit.
22.40 Merlin La guerre est déclarée.
Couronne britannique.
22.40 La story des années 80 Docu- (Saison 5, 10 et 11/13). Avec Colin Mormentaire de Stéphane Basset (2017).
0.20 La story des années 90. 2.00 La story
des années 2000.
6TER
22 67
gan. 23.35 L’approche des ténèbres. 0.20
Oggy et les cafards. 0.25 Zig et Sharko.
1.00 Foot 2 rue extrême.
RMC STORY
23 68
21.00 Kaamelott ù
20.55 Révélations
Série. Avec Alexandre Astier, Lionnel
Astier, Anne Girouard, Thomas Cousseau, Nicolas Gabion, Audrey Fleurot.
Magazine. Présenté par Yasmine
Oughlis. PV, fourrière, assurances :
ma très chère voiture. INÉDIT. Dans les
Le roi Arthur règne avec ses preux
chevaliers sur le royaume de Kaamelott.
Investi d’une mission divine, il veut
guider son peuple vers la lumière. Mais
c’est sans compter les complications
humaines et administratives.
sociétés privées de fourrière, c’est une
course aux chiffres qui s’engage.
22.45 Révélations Magazine. Les nou-
POLAR +
41
20.50 Wheeler Dealers France
20.55 Chaos ù
21.00 The Day
tien Magne (2018). 2CV fourgonnette.
Serreau (2001). 1h49. Avec Catherine Frot. Un soir, un couple assiste sans
tus Devoogdt, Sophie Decleir. INÉDIT.
velles arnaques à la consommation.
Chaque année, en France, des escrocs
font des milliers de victimes.
SÉRIE CLUB
43
20.50 Marvel : les agents
Série doc. de Anaïs Fleury et Sébas- Drame franco-américain de Coline Série. (Saison 1, 5 et 6/12). Avec Ti- du S.H.I.E.L.D
INÉDIT. Gerry et Aurélien se lancent dans
la rénovation de la mythique Citroën 2CV broncher au tabassage en règle d’une
dans sa version fourgonnette.
prostituée, poursuivie par des truands.
21.50 Lancia Delta HF Integrale.
23.05 L’empreinte ù Drame psycholo22.50 Wheeler Dealers France Série gique français de Safy Nebbou (2007).
documentaire de Anaïs Fleury et Olivier
Tixier (2017). Alpine A110.
TÉVA
54
1h35. Avec Catherine Frot.
Un hommage à Hitchcock.
PARIS PREMIÈRE
55
Tandis que les ravisseurs font part de
leur exigence, Ivo ordonne le placement
d’une caméra dans la banque.
L22.35 The Bridge ùù (Saison 2,
3/10). Avec Sofia Helin, Kim Bodnia.
0.35 Balcony. 0.55 New York, police judiciaire. Série. 1.35 Mafiosa. Série.
RTL9
56
Série. Le dernier jour. (Saison 5, 8, 9
et 10/22). Avec Clark Gregg. INÉDIT.
Coulson et une partie de l’équipe se
retrouvent sur ce qu’il reste de la Terre.
21.35 Retour de flamme. INÉDIT.
22.30 Le départ.INÉDIT.
23.20 L’exorciste Aidez-moi. (Saison 2,
7 et 8/10). 0.15 Petite souris d’église.
TV5 MONDE
71
20.50 Harcèlement sexuel :
l’année qui a tout changé
20.50 Le grand gala de l’humour 20.40 Bad Times ù
L21.00 La cérémonie ùùù
politique 2018
Film policier américain de David Ayer Drame franco-allemand de Claude
Doc. de Clarisse Verrier. INÉDIT.
Spectacle. Présenté par Corinne
Il y a un an, suite aux révélations du New Tong Chaï. Bernard Mabille et les ténors
York Times et du New Yorker, éclate de l’humour politique sont réunis pour un
spectacle sans langue de bois.
l’affaire Weinstein.
PLANÈTE+
80
USHUAIA TV
87
L20.55 Pourquoi nous détestent- 20.45 The Fish on my Plate :
ils, nous les pauvres ?
l’expérience Omega 3
Série doc. de Sarah Carpentier (2017).
Doc. de Neil Docherty (2017). INÉDIT.
Ancien député socialiste de l’Essonne de Paul Greenberg s’interroge : «Le poisson
2012 à 2017, Michel Pouzol connaît bien est-il bon pour la santé ? Quels poissons
le sujet de la pauvreté.
puis-je encore manger ?».
L’ÉQUIPE
21 137
CANAL+ SPORT
11
L20.45 Football : Ligue des nations 20.45 Combattants
(2006). 1h50. Avec Christian Bale.
HISTOIRE
88
Étrillés par la Suisse (6-0 en
Suisse) puis la Belgique (0-3 en Islande),
les Vikings doivent tout faire pour se
ressaisir.
N°2814
Ben Ismaïl (2018).
Pour son premier documentaire, le
réalisateur Julien Séri pénètre dans la
cage du MMA (Mixed Martial Arts).
MEZZO
179
20.40 La ruée vers l’or
20.30 Valery Gergiev
Doc. de Douglas Arrowsmith (2015). dirige Strauss et Berlioz avec
Entre 1896 et 1899, la ruée vers l’or du le Philharmonique de Munich
Klondike a attiré plus de 100000 person- Concert. Au sommaire, notamment :
nes dans un voyage de l’Alaska jusqu’- Don Juan, op. 20 de Richard Strauss,
Les Troyens, acte V de Hector Berlioz.
aux dépôts d’or du Yukon au Canada.
EUROSPORT 1
121
19.55 Snooker :
«Islande/Suisse». Ligue A, groupe 2. Documentaire de Julien Seri et Karim Home Nations Series
DIRECT.
Chabrol (1995). 1h45. Avec Isabelle
L’errance d’un vétéran de la guerre du Huppert, Sandrine Bonnaire.
La lutte des classes vue
Golfe et d’un chômeur se mue en
par Chabrol.
descente aux enfers.
BEIN SPORTS 1
131
20.30 Football
Retransmission ou rediffusion d’une
affiche prestigieuse de l’un des grands
Les Home Nations sont une série de championnats européens de football
tournois qui se déroulent dans les quatre ou bien d’une grande compétition
pays d’origine du Royaume-Uni.
internationale.
1re journée. À Manchester. DIRECT.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
L U N D I 15 O C T O B R E
12
CANAL+ CINÉMA
10
20.50 Epouse-moi mon pote
Comédie français de Tarek Boudali
(2017). 1h32. Avec Tarek Boudali,
Philippe Lacheau, Charlotte Gabris.
Pour obtenir son visa français, un
étudiant marocain conclut un mariage
blanc avec son meilleur ami.
22.15 Histoire d’une bande à part
Doc. de F. Murarotto et G. Simon
(2018). 23.05 La bataille des sexes. Biographie (2017). VM. 1.05 Jour de cinéma.
1.10 Un héros très discret. Drame (1995).
CINÉ+ ÉMOTION
22
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
20
L20.50 The Big Bang Theory ùù 20.45 Insaisissables 2
Série. La chasse aux bitcoin. (Saison 11, 9, 10, 11 et 12/24). Avec
Johnny Galecki. 21.10 Raj à la rage.
21.30 Les petites latrines dans la
prairie. 21.50 L’indicateur matrimonial. 22.10 The Tam turbulence. (Saison 12, 4/24). INÉDIT.
22.30 Young Sheldon A Financial Secret and Fish Sauce. (Saison 2, 4/22).
Avec Zoe Perry. INÉDIT. 22.55 L’hebd’Hollywood. 23.05 This is Us. Série.
CINÉ+ CLUB
21
Thriller américain de Jon M. Chu
(2016). VM. 1h55. Avec Lizzy Caplan, Daniel Radcliffe, Dave Franco.
Film d’horreur américain de James
Wan (2016). VM. 2h09. Avec Vera Farmiga, Patrick Wilson, Franka Potente.
Un groupe de magiciens justiciers est
aux prises avec un millionnaire
machiavélique qui veut les utiliser.
22.50 Star Trek sans limites ù Science-
Lorraine et Ed Warren se rendent dans
le nord de Londres pour venir en aide à
une mère.
22.55 [Rec] Genesis Horreur espa-
vie. Comédie dramatique (2006).
Femmes fatales. Téléfilm érotique (2010).
1.30 Triple 9. Thriller (2016). VM.
fiction de Justin Lin (2016). VM. 2h03.
Avec Chris Pine. 0.50 Tout de suite maintenant. Drame (2015). 2.30 L’homme de sa
CINÉ+ CLASSIC
24
CINÉ+ FRISSON
20.45 Conjuring 2 : le cas Enfield
25
gnol de Paco Plaza (2012). VM. 1h20.
Avec Leticia Dolera, Diego Martín. 0.15
TCM CINÉMA
31
20.45 30 ans sinon rien @
L20.45 Personal Shopper ùù
(2003). VM. 1h40. Avec Jennifer Garner, Mark Ruffalo. Jenna,13 ans, supplie
sayas (2016). VM. 1h45. Avec Kristen
Stewart, Lars Eidinger.
le ciel de la faire grandir plus rapidement.
Le lendemain, elle a 30 ans.
Et ben rien.
22.20 Trop belle ! Comédie américaine
Maureen, une jeune américaine à Paris, Une espionne nazie chargée d’infiltrer
reçoit d’étranges messages anonymes. les troupes alliées séduit rapidement avec sa femme un voyage à travers les
22.30 Prendre le large Drame fran- tous les G.I.
États-Unis. Elle est kidnappée.
çais de Gaël Morel (2017). 1h43. Avec 22.25 Destination Gobi Guerre de L22.20 Les Cheyennes ùù Western
20.45 L’espionne des Ardennes 20.45 Breakdown,
Comédie américaine de Gary Winick Film fantastique français d’Olivier As- Film de guerre américain de Byron point de rupture ù
de Jim Field Smith (2008). VM. 1h45.
Avec Jay Baruchel. 0.00 Un éclair de
génie. Drame (2008). VM. 1.55 L’écume
des jours. Comédie dramatique (2013).
OCS MAX
26
20.40 Renaissance
Film d’animation français de Christian Volckman (2006). 1h41. Avec
Robert Dauney. 2054. Dans un Paris
labyrinthique, Ilona Tasuiev, une jeune
scientifique, est kidnappée.
22.25 Valérian et la cité des mille
planètes Science-fiction français de
Luc Besson (2017). VM. 2h16. Avec
Cara Delevingne. 0.40 Au suivant ! Co-
Sandrine Bonnaire, Mouna Fettou. 0.10
Haskin (1961, NB). VM. 1h40. Avec
Maurice Marsac, Clem Harvey.
Robert Wise (1953). VM. 1h30. Avec
L’indomptée. Drame de Caroline Deruas- Richard Widmark. 23.55 Le train sifflera
Garrel (2015). 1.45 The Ice Storm. Drame trois fois. Western (1952, NB). VM. 1.15 La
psychologique de Ang Lee (1998). VM.
bataille de Marathon. Historique (1959).
OCS CITY
OCS CHOC
27
28
Film d’aventures américain de Jonathan Mostow (1997). 1h35. Avec Kurt
Russell. Fuyant son passé, Jeff entame
américain de John Ford (1964). 2h30.
Avec Richard Widmark, Carroll Baker.
Un western pro-Indiens.
0.55 Rockabye. Drame romantique (1932).
OCS GEANTS
29
L20.40 The Walking Dead ùù
20.40 Je retourne chez maman
Série. We’re All Beasts. (Saison 2,
6/9). Avec Maggie Gyllenhaal. INÉDIT.
Série. The Bridge. (Saison 9, 2/16).
Avec Andrew Lincoln. INÉDIT.
Dans le quartier de Times Square, la
créativité artistique foisonne et la
pornographie suscite l’intérêt.
22.00 Camping Pilot. (Saison 1, 1/8).
Après avoir vaincu Negan, Rick Grimes
et les autres doivent désormais rebâtir
une civilisation en travaillant main dans
la main avec les autres communautés.
21.25 Joint Security Area Guerre de
Après sept ans de mariage, Florence et
Chet Keefer ont décidé de divorcer. Ils
racontent leur histoire.
22.10 Cléopâtre ùùù Péplum amé-
L20.55 The Deuce ùù
Avec Janicza Bravo, Arturo del Puerto.
INÉDIT. 22.35 Funny People. Comédie dra-
Chan-Wook Park (2000). VM. 1h50.
matique de Judd Apatow (2009). VM. Avec Avec Yeong-ae Lee. 23.15 Legend. Thriller britannique (2015). VM.
médie romantique de Jeanne Biras (2004). Adam Sandler. 1.00 6 Pour le rôle.
Comédie américaine de George Cukor (1959, NB). VM. 1h30. Avec Judy
Holliday, Aldo Ray. INÉDIT.
ricain de Joseph Leo Mankiewicz (1963).
VM. 3h35. Avec Elizabeth Taylor, Rex
Harrison, Richard Burton.
M A R D I 16 O C TO B R E
Cornes d’abondance
20h50 ARTE
business mondial. En Asie, la
corne de rhinocéros est considérée comme un « cadeau de Dieu »
Documentaire français d’Olivia
aux vertus purificatrices, aphrodiMokiejewski (2018). 1h30.
siaques et anticancéreuses. Bien
Il y a quelques années, Olivia
que les études scientifiques n’aient
Mokiejewski incarnait l’« Emmerjamais prouvé de quelconques
deuse » de la série documentaire
bienfaits, la poudre issue de la
éponyme de France 2 : elle n’hésikératine est devenue, au Viettait pas à titiller les actionnaires
nam, un ingrédient indispensable
de Coca-Cola en pleine assemblée
aux soirées chics, à l’instar de
générale ou à mettre son nez dans
la cocaïne. Du parc Kruger, en
les recoins nauséabonds de la fiAfrique du Sud, à Hanoï en paslière porcine. Une sorte d’Elise Lucet, spécialisée dans le domaine sant par le Mozambique, la réalisatrice remonte la filière criminelle
environnemental et animalier, en plus discrète. La jeune femme, jusqu’aux parrains, suit des braconniers mais aussi des brigades de
fille de Jean-Pierre Mocky, ex-bénévole au WWF puis rédactrice policiers spécialisés et des scientifiques qui luttent – difficilement –
en chef de l’émission « Vu du ciel » de Yann Arthus-Bertrand, est contre cette mafia internationale. Comme pour la drogue, les parrompue aux investigations au long cours nécessitant l’infiltration rains profitent de la misère et de la corruption des pays pauvres
culottée de réseaux souvent illégaux. Pendant deux ans, Olivia pour recruter tueurs et revendeurs. Un rhinocéros abattu, c’est
Mokiejewski et son équipe a enquêté sur le trafic lucratif de la corne 5 000 euros, de quoi faire vivre la famille d’un Mozambicain pende rhinocéros qui brasse des dizaines de millions d’euros, un tra- dant une année. Sachant qu’il reste 20 000 rhinocéros en Afrique
fic digne du crime organisé. Derrière la mort de Vince, un jeune du Sud et que 1 000 d’entre eux sont tués chaque année, l’espèce,
rhino blanc de 4 ans sauvagement abattu et dépecé en plein zoo présente sur terre depuis 55 millions d’années, risque d’avoir disde Thoiry une nuit de mars 2017, se cache en effet un véritable paru dans vingt ans.
Anne Sogno
N°2814
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
OM-TV PRESSE
Rhino dollars
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M A R D I 16 O C TO B R E
TF1
1
1
FRANCE 2
2
2
FRANCE 3
3
3
13
CANAL +
4
4
11.00 6 Les feux de l’amour. 12.00 6 Les
12 coups de midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.55
6 Adopte-moi ou je te tuerai. Téléfilm.
Drame (2018). 15.35 6 L’enfant du lac.
Téléfilm. Thriller (2015). VM. 17.10 6 4
mariages pour 1 lune de miel. 18.15 6 Bienvenue chez nous. 19.20 6 Demain nous
appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le
20h le mag. 20.50 6 C’est Canteloup.
9.30 6 Amour, gloire et beauté. 9.55
6 C’est au programme. 10.45 6 Motus.
11.20 Les z’amours. 11.55 6 Tout le monde
veut prendre sa place. 13.00 6 13 heures.
13.55 6 Ça commence aujourd’hui. 15.05
6 Je t’aime, etc. 16.15 6 Affaire conclue.
18.05 6 Tout le monde a son mot à dire.
18.40 6 N’oubliez pas les paroles ! 20.00
20 heures. 20.40 6 Un si grand soleil.
9.15 6 Cap Sud-Ouest. 9.50 9h50 le matin. 10.50 6 L’instant R. 11.15 6 Midi en
France. 12.00 6 12/13. 12.55 6 Météo à
la carte. 13.50 6 Rex. 16.10 6 Des chiffres
et des lettres. 16.45 6 Personne n’y avait
pensé ! 17.30 6 Slam. 18.10 6 Questions
pour un champion.18.45 6 40 ans de Route
du Rhum. 19.00 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. 20.45 6 Tout le sport.
12.50 Le JT pressé # 12.55 The Tonight
Show Starring Jimmy Fallon. 13.35 6 Knock.
Comédie (2017). 15.25 6 Rendez-vous
avec Kevin Razy. 15.40 Rencontres de cinéma. 15.55 6 Jalouse. Comédie (2017).
17.40 The Tonight Show Starring Jimmy
Fallon # 18.28 Le petit RDV # 18.30 L’info
du vrai # 20.00 L’info du vrai, le mag #
20.50 Le JT pressé #
21.00 Good Doctor
21.00 Aventures de médecine
21.00 Crimes parfaits
Série. Bain de foule. (Saison 1, 15 et
16/22). Avec F. Highmore. INÉDIT. Le
Magazine. Présenté par Michel Cymes.
La sexualité dans tous ses états. INÉDIT.
Série. Marché de dupes. Avec Julie
Ferrier. INÉDIT. Mathieu, un dentiste, jette
L21.00 La villa ùù
docteur Alex Park, le dernier interne du
docteur Coyle, rejoint l’équipe de Melendez. 21.50 Lève-toi et marche. INÉDIT.
22.50 Grey’s Anatomy : Station 19
Michel Cymes explore l’histoire de la
sexualité et de la sexologie.
L23.05 Ni d’Eve ni d’Adam. Une histoire intersexe Documentaire de Floriane
Devigne (2018). INÉDIT. 0.05 Débat. 0.20
6 Trans, c’est mon genre. 1.30 6 Songs
for Alexis. 2.50 6 Tout compte fait.
en pleine nuit sa jeune assistante par-dessus la rambarde du balcon, au 7e étage. Armand, se rassemblent autour de leur
21.55 Bain de minuit. INÉDIT.
père vieillissant à Marseille.
22.50 Crimes parfaits Aux innocents 22.50 Tchi tcha Magazine. Présenté
les mains pleines. (Saison 1, 2/2). Avec par Laurie Cholewa. 23.40 6 Le brio.
Isabelle Gélinas. 23.50 6 Soir/3. 0.25 6 À Comédie (2017). 1.15 18 ans après. Cométrois on y va. Comédie dramatique (2014). die (2003). 2.40 Surprises. 3.00 Zapsport.
Combustion. (Saison 1, 7 et 8/10). INÉDIT.
23.35 Faire feu de tout bois. INÉDIT.
0.30 6 New York, unité spéciale. Série.
FRANCE 5
5
5
10.50 6 La famille éléphant & moi. 11.45
6 La quotidienne. 13.05 6 Entrée libre.
13.40 6 Le magazine de la santé. 14.35
6 Allô docteurs. 15.10 6 L’école des
bébés animaux. 15.40 6 Rêver le futur.
16.35 6 Décollage pour l’Amérique. Le
New Jersey. 17.30 6 C à dire ?! 17.45
6 C dans l’air. 19.00 6 C à vous. 20.00
6 C à vous, la suite. 20.20 6 Entrée libre.
20.50 Défense légitime ?
Doc. d’Olivier Pighetti (2018). INÉDIT.
Pourquoi certaines personnes sont condamnées, lorsque d’autres bénéficient
de la légitime défense ? 22.00 Débat.
22.40 C dans l’air Magazine. Présenté
par Caroline Roux. 23.45 C à vous. 0.45
6 C à vous, la suite. 1.05 6 Entrée libre.
1.30 6 Les plus beaux treks.
W9
9
59
M6
6
6
ARTE
7
7
6.00 M6 Music. 7.00 M6 Kid. 8.50 M6 boutique. 10.00 Jane the Virgin. Série. 12.45
Le 12.45. 13.30 Scènes de ménages. Série. 13.40 Coup de foudre glacé. Téléfilm.
Comédie romantique (2017). 15.30 Gagne,
15.35 6 Corée du Sud, un plongeur transfuge. 16.30 6 Invitation au voyage. 17.10
«France/Allemagne» Présentation :
Carine Galli. Au Stade de France, à
Saint-Denis. DIRECT. Les Bleus vont tout
Doc. de Olivia Mokiejewski (2018). INÉDIT.
Xenius. Fossiles - Ce qu’ils nous disent sur
les dinosaures. 17.35 6 À la rencontre des
peuples des mers. 18.05 La Corée du Sud,
perds, aime. Téléfilm. Comédie (2015). le pays aux multiples miracles. 19.00 Un
17.20 Les reines du shopping. 18.30 La jour sur terre, de la Norvège à la Namibie.
meilleure boulangerie de France. 19.45 Le Une nature sauvage et fragile. 19.45 Arte
19.45. 20.25 100 % foot. L’avant-match. journal. 20.05 28 minutes.
L20.35 Football : Ligue des nations L20.50 Rhino dollars
Drame français de Robert Guédiguian (2017). 1h47. Avec Jean-Pierre
Darroussin. INÉDIT. Angèle, Joseph et
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William
à midi, première partie. 13.15 William à
midi. Présentation : William Leymergie.
13.50 Maigret. Série. Maigret et la nuit
du carrefour. - Maigret chez le docteur.
17.45 C’est que de la télé ! Présentation :
Valérie Benaïm. 19.05 TPMP : première
partie. 20.10 Touche pas à mon poste !
21.00 Les sous-doués @
Comédie française de Claude Zidi
Le massacre de rhinocéros, qui menace (1980). 1h30. Avec Daniel Auteuil.
la survie de l’espèce, est un business Des élèves recalés à plusieurs reprises
faire pour obtenir les trois points de la vic- mondial lié au crime organisé.
rivalisent d’ingéniosité pour décrocher
toire face à l’Allemagne dans leur jardin. LIRE NOTRE ARTICLE.
leur diplôme.
22.40 100% foot Magazine. Présenté 22.25 Forêts labellisées, arbres proLes bien nommés.
par David Ginola.
tégés ? Documentaire (2018). INÉDIT. 23.00 Banzaï Comédie de Claude Zidi
23.15 Maison à vendre.
0.05 Hiver nomade. Documentaire (2011). (1982). 1h42. Avec Coluche.
TMC
10 60
TFX
11 61
NRJ12
12 62
21.00 Les 20 chansons de Johnny 21.00 Jenifer : face à ma vie
21.00 Disco @
20.55 Le Saint
Hallyday préférées des français Doc. de Nicolas Perge (2018). INÉDIT. Comédie française de Fabien Onte- Film policier américano-britannique
Documentaire (2018). INÉDIT.
W9 rend hommage à l’idole des jeunes
à travers un classement inédit reprenant
ses plus grandes chansons.
22.45 L’héritage de Johnny Hallyday :
que s’est-il vraiment passé ? Documentaire (2018). Depuis février 2018,
les membres du clan Hallyday sont en
guerre. Retour sur ce conflit complexe.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
Jenifer se confie en toute intimité. Qui
est-elle ? Comment concilie-t-elle vie
privée et célébrité ?
22.45 Mylène Farmer : sur les pas
d’une icône Documentaire de Nicolas
Perge (2015). Ce documentaire retrace, à
travers des archives et des témoignages,
la carrière de Mylène Farmer.
0.40 6 90’ enquêtes.
FRANCE 4
14 63
niente (2008). 1h43. Avec Franck
Dubosc, Samuel Le Bihan.
de Phillip Noyce (1997). VM. 1h57.
Avec Val Kilmer, Elisabeth Shue.
Pour offrir des vacances à son fils, un
quadragénaire décide de monter un
groupe de danse disco.
Claquage en direct.
22.55 Chroniques criminelles Maga-
Mauvais mais une petite
tendresse pour Val Kilmer.
23.05 Témoin à abattre Téléfilm d’ac-
zine. Présenté par Magali Lunel.
1.20 6 Chroniques criminelles.
CSTAR
17 64
20.30 Iran, cache-cache
avec les mollahs
20.55 Caméras espions
chez les dauphins
21.00 Douanes sous haute
surveillance
Documentaire de Mylène Massé et
Reza Madi (2017). Malgré un étroit
Doc. de John Downer (2014) (1/2).
Le dauphin et la caméra-tortue. INÉDIT.
Série doc. (2009). À Sydney, les agents
contrôle religieux, la jeunesse de Téhéran contourne les interdits et les lois
islamiques. 21.30 Débat.
22.00 On va plus loin Magazine. Pré-
Le réalisateur a suivi les grands dauphins
au large du Mozambique. 21.45 6 Les
senté par Rebecca Fitoussi.
23.00 6 Terra terre. 23.30 Ça vous regarde.
FRANCE Ô
19 65
20.55 La vie pure
Biographie français de Jérémy Banster (2014). 1h33. Avec Stany Coppet,
Aurélien Recoing. Le voyage sans re-
dauphins et les orques (2/2).
22.30 Caméras espions en terre animale Série doc. (2017). 23.25 6 Les
Jeux olympiques de la jeunesse, le mag.
TF1 SERIES FILMS
21.00 Les experts ù
20 66
Série. Une mort étouffée. (Saison 2,
1 et 2/23). Grissom et son équipe en-
de l’immigration retiennent un homme
arrivé de Los Angeles sans carte de crédit
et avec seulement 50 $ en poche pour
un séjour de deux mois et demi.
22.30 Douanes sous haute surveillance Série documentaire (2009).
23.00 Douanes sous haute surveillance.
6TER
22 67
21.00 Les reines du ring ù
Comédie française de Jean-Marc
Rudnicki (2012). 1h47. Avec Marilou
Berry, Nathalie Baye, André Dussollier.
quêtent sur la mort du fils de Sam Braun,
tour, en 1949, de l’explorateur Raymond un vieil ami de Catherine.
Une toute petite coméMaufrais en Guyane.
21.40 Victime sans coupable.
die sociale.
N°2814
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
tion américaino-roumain de Keoni Waxman (2016). 1h35. Avec Steven Seagal,
Luke Goss. 1.00 La malédiction de la
pyramide. Téléfilm d’action (2013).
GULLI
18 166
20.55 Les Thunderman
Série. Phoebe et son clone. (Saison 1,
14, 11 et 10/20). Avec Kira Kosarin.
21.15 La comète d’Achille. 21.45 Le
vandale du quartier.
22.05 Les Thunderman Président
Thunderman. (Saison 1, 8, 15, 6 et
5/20). 22.40 Un drôle d’anniversaire.
23.00 C’est un travail pour les Thunderman. 23.30 Un jour sans cours.
RMC STORY
23 68
20.55 Dans quelle France on vit
Magazine. Présenté par Anne Nivat.
Vivre ensemble : un défi pour l’école ?
INÉDIT. Les questions de religion et de ter-
rorisme qui secouent la société française
ont pénétré jusque dans les classes.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M A R D I 16 O C TO B R E
14
RMC DECOUVERTE
24 98
CHERIE 25
POLAR +
25 69
41
L21.00 Ray Donovan ùù
20.50 Le Sacré-Cœur :
mégastructure historique
20.55 Snapped :
les femmes tueuses
Documentaire de Fabrice Buysschaert
(2018). INÉDIT.
Magazine. Présenté par Evelyne
Thomas. Jodi Arias (1 et 2/2). INÉDIT.
Les bâtisseurs du Sacré Cœur ont
rencontré de nombreux obstacles durant un demi-siècle.
Dans ce numéro, retour sur l’affaire Jodi des riches Californiens. Son père, sorti
Arias, accusée et inculpée du meurtre de prison, veut le faire plonger. 21.55
À pleine bouche. (Saison 1, 2/12).
de son petit ami, Travis Alexander.
TEVA
54
RTL9
55
L20.50 Razzia sur la chnouf ùù
20.50 This Time Next Year :
un an pour tout changer
Téléréalité. Derrik / Ruth Ann / Kara
et Tony / Norah / Brian, Lindsay et
Kelly. INÉDIT.
PLANÈTE
PARIS PREMIÈRE
80
Série. Le sac ou la batte. (Saison 1,
1/12). Avec Liev Schreiber, Paula
Malcomson. Ray nettoie les dérapages
Film policier français d’Henri Decoin
(1955, NB). 1h40. Avec Jean Gabin.
56
20.40 The Tourist @
SÉRIE CLUB
43
L20.50 X-Files ùù
Série. L’effet Reggie. (Saison 11,
4/10). Avec David Duchovny, Gillian
Anderson, Mitch Pileggi.
Reggie Something prend contact avec
Mulder, qu’il retrouve dans un parking
abandonné.
TV5 MONDE
71
21.00 Meurtre en trois actes
Thriller de F. Henckel von Donnersmarck
(2010). 1h40. Avec Angelina Jolie.
Film policier de C. Mouriéras (2013).
1h29. Avec Michel Aumont. INÉDIT. Une
Henri Ferré est chargé de réorganiser le
Le remake américain série de meurtres inexpliqués secoue
d’« Anthony Zimmer », but why ?
les coulisses de la Comédie-Française.
réseau parisien de la drogue.
USHUAIA TV
HISTOIRE
87
88
MEZZO
179
20.40 Ellis Island, une histoire 20.30 Morphed de Tero Saarinen
Série doc. L’empire égyptien, splen- Documentaire de Andreas John- du rêve américain ù
Danse.
20.55 Secrets d’empires
20.45 Bugs
sen (2016). INÉDIT. L’ONU encourage la Doc. de Michaël Prazan (2013).
de trois mille ans, la civilisation égyp- consommation d’insectes comestibles L’histoire de l’immigration aux États-Unis
tienne a dominé le bassin méditerranéen. pour combattre la faim dans le monde. de 1892 à 1954.
deurs et trahisons. INÉDIT. Pendant près
L’ÉQUIPE
21 137
CANAL+ SPORT
EUROSPORT 1
11
L20.45 Football : Match amical
20.40 Basket-ball :
«Belgique/Pays-Bas». Commen- Ligue des champions
taires : Candice Rolland, Jérôme
Alonzo. Au stade Roi-Baudouin, à
Bruxelles. DIRECT.
CANAL+ CINÉMA
10
20.50 Poursuite mortelle
Thriller brésilien de Vicente Amorim
(2017). VM. 1h30. Avec Guilherme
Prates. INÉDIT. Passionné de mécanique,
Hugo, son frère et un petit groupe d’amis
sillonnent la région à moto.
22.15 Free Fire Action américain de
CANAL+ SÉRIES
Elizabeth échoue à mettre la main sur
les informations qu’elle convoitait.
Ben Wheatley (2016). VM. 1h31. Avec
Enzo Cilenti Le face-à-face d’associés
lors d’une vente d’armes clandestine dans
un entrepôt désert. 23.50 Jour de cinéma.
23.55 Le cercle. 0.45 6 Laissez bronzer
les cadavres. Thriller (2017).
affectation soudaine éloigne Elizabeth de
sa famille à un moment crucial. 23.20 Kidding. Série. 23.50 Michael Kohlhaas. Drame
(2013). 1.50 Le bureau des légendes.
22
L20.45 Planétarium ùù
CINÉ+ CLUB
20
20.45 Camping 3
Série. Monsieur et madame Teacup.
(Saison 6, 4/10). Avec Keri Russell.
Comédie française de Fabien Onteniente (2016). 1h45. Avec Franck
Dubosc, Gérard Jugnot.
L20.45 La vie est un miracle ùù
Au menu, un «Grand Angle», un «oneto-one», une «Cam’ Embarquée», un
«Zoom» et une «Mise au point».
CINÉ+ FRISSON
21
20.45 Predators @
Film d’action américain de Nimród
Antal (2010). VM. 1h47. Avec Adrien
Brody, Laurence Fishburne.
En route pour le camping des Flots Bleus, Sur une planète étrangère, des combatPatrick Chirac fait le trajet avec trois tants d’élite servent d’appâts à des
jeunes Dijonnais.
tueurs extraterrestres.
22.25 Tarzan ù Aventures américain
Une suite consternante.
de David Yates (2016). VM. 1h50. Avec 22.30 Course à la mort Science-ficAlexander Skarsgard. 0.10 Day Watch. tion américain de Paul W.S. Anderson
Fantastique (2006). VM. 2.15 Seraphim Falls. (2008). VM. 1h45. Avec Joan Allen. 0.15
Western (2005). VM. 4.05 Bus Palladium. Leçons particulières. Téléfilm érotique (2010).
Comédie dramatique (2009).
1.35 Mauvaise graine. Drame (2015). VM.
CINÉ+ CLASSIC
24
131
Magazine. Présenté par Thibault Le Rol.
CINÉ+ PREMIER
12
L20.50 The Americans ùù
BEIN SPORTS 1
21.00 REC
Le Mans, Strasbourg et Dijon disputeront 2e journée. À Manchester (Anglecette phase de groupes, tandis que terre). DIRECT.
23.55 Eurosport 2 News.
Nanterre dispute un ultime barrage.
21.40 La grande guerre patriotique.
(Saison 6, 5/10).
L22.35 The Americans ùù Du rififi
chez les hommes. (Saison 6, 6/10). Une
CINÉ+ ÉMOTION
121
20.30 Snooker :
Home Nations Series
21.30 Borrowed Lights Danse. 22.45
Intermezzo. 23.30 Richard Bona & Mandekan Cubano au Montreux Jazz Festival.
25
20.45 Le convoi maudit
TCM CINÉMA
31
20.45 L’inspecteur
ne renonce jamais ù
Comédie dramatique franco-serbe
de Emir Kusturica (2004). VM. 2h34.
Avec Slavko Stimac, Natasa Solak.
Western américain de Roy Rowland
(1950). 1h33. Avec Joel McCrea,
Arlène Dahl, Barry Sullivan.
Le parcours de deux sœurs médiums
américaines dans les coulisses de
l’industrie du cinéma de l’entre-deux
guerres.
22.30 Le petit locataire Comédie
En Bosnie, en 1992, un ingénieur serbe
voit sa vie bouleversée quand sa femme
le quitte.
L’exaltation fait mouche.
23.15 Corps et âme Drame de Ildikó
Durant la guerre de Sécession, trois
Sudistes tente de s’emparer d’un convoi
d’or acheminé par Don Antonio.
L22.15 Le gaucher ùù Western amé-
L’inspecteur Harry lutte contre un groupe
terroriste qui menace la sécurité de la
ville de San Francisco.
L22.25 Wall Street ùù Drame amé-
française de Nadège Loiseau (2016).
1h39. Avec Karin Viard. 0.10 De l’eau
pour les éléphants. Drame (2011). VM. 2.05
Enyedi (2017). VM. 1h56. Avec Alexandra Borbély. INÉDIT. 1.10 Tous cinéma.
1.50 L’homme qui répare les femmes, la
Noose. Policier (1948, NB). VO.
Thriller (1949, NB). Avec Bill Williams.
Drame français de Rebecca Zlotowski
(2016). 1h48. Avec Natalie Portman,
Lily-Rose Depp, Emmanuel Salinger.
Entre deux rives. Fantastique (2005). VM. colère d’Hippocrate. Documentaire (2014).
OCS MAX
26
20.40 The First
Série. What’s Needed. (Saison 1,
2/8). Avec Sean Penn. INÉDIT.
OCS CITY
OCS CHOC
27
L20.40 Sans Sarah, rien ne va !ùù
Comédie américaine de Nicholas
Stoller (2008). VM. 1h51. Avec Jason
Segel, Kristen Bell. Un musicien qui
Tom Hagerty , astronaute expérimenté,
est choisi pour diriger la première vient d’être quitté par sa petite amie se
retrouve dans le même hôtel que celle-ci.
expédition vers Mars.
L 21.35 Mosaic ùùù Zebra-itis. 22.30 Last Week Tonight With John Oliver.
(Saison 1, 3 et 4/7). Avec Devin Ratray, 23.05 Insecure Better-Like. (Saison 3,
Sharon Stone. Petra se rend à Summit 1/10). Avec Veronica Blakney, Christopuis en Louisiane pour voir Joel. 22.30 pher W. Brantley. 23.35 Familiar-Like.
Ilsa From Finland. 23.15 6 Plonger. Drame (Saison 3, 2/10).
(2017). 1.00 6 Respire. Drame (2014).
0.10 Real Time With Bill Maher.
N°2814
ricain de Arthur Penn (1958), NB. VM.
1h42. Avec Paul Newman, Lita Milan.
23.55 Natalia. Drame (1988). 1.50 Édouard
et Caroline. Comédie (1951, NB). 3.15 The
28
Film policier américain de James Fargo
(1976). 1h35. Avec Clint Eastwood.
ricain de Oliver Stone (1987). 2h01.
Avec Charlie Sheen, Michael Douglas.
0.30 Haute société. Comédie de George
Cukor (1933, NB). 2.00 Le pigeon d’argile.
OCS GEANTS
29
20.40 Space Battleship
20.40 Enemy
Film fantastique japonais de Takashi
Yamazaki (2010). VO. 2h12. Avec
Meisa Kuroki, Takuya Kimura.
Film de science-fiction américano-allemand de Wolfgang Petersen (1985).
VM. 1h40. Avec Carolyn McCormick.
Alors que leurs deux espèces luttent pour
la conquête de l’espace, un homme et
un extraterrestre fraternisent.
22.25 D’un genre à l’autre : l’alien
de cinéma Documentaire (2014). 23.25
nosa (2010). VM. 1h36. Avec Joel Kin- Frankenstein. Science-fiction de J. Whale
naman, Matias Padin. 1.00 The Walking (1931, NB). VM. 0.40 La fiancée de Frankenstein. Science-fiction (1935, NB). VM.
Dead. Série. The Bridge.
2199. La galaxie a sombré dans la plus
impitoyable des guerres et la Terre est
devenue inhabitable.
22.55 Easy Money - Stockholm
noir ùThriller suédois de Daniel Espi-
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M E R C R E D I 17 O C T O B R E
15
Jesse Owens, la légende black
21h00 FRANCE 4
La Couleur
de la victoire
Biopic de Stephen Hopkins
(2016). Avec Stephan James,
Shanice Banton. 1h58.
L’histoire est exemplaire, les
images, magnifiques, l’événement,
historique : biopic consacré à la
quadruple victoire de l’Américain
Jesse Owens aux JO de Berlin en
1936, « la Couleur de la victoire »
raconte le défi d’un athlète black qui tient tête à l’Allemagne nazie
– au grand dam de Hitler. L’histoire est connue : sur les 18 compétiteurs afro-américains présents à Berlin cette année-là, Jesse Owens
a été le plus grand, et, jusqu’à aujourd’hui, occupe une place particulière dans le panthéon olympique, avec quatre médailles d’or.
De ses débuts à Cleveland en 1933 jusqu’à son accession au podium,
on suit les grands moments de la saga. Stephen Hopkins, réalisateur de la série « 24 Heures : Legacy », évoque tous les points forts,
mais dérive un poil dans le conte de fées : cette Leni Riefenstahl
(la quintessence de l’ordure arriviste, dans la réalité) qui manifeste
de la sympathie pour Jesse Owens est-elle crédible ? Cette scène
TF1
1
1
FRANCE 2
2
2
où Avery Brundage, président
du comité olympique américain,
serre la main aux officiels nazis
est-elle authentique ? A part
ces détails, cependant, le film a
une grande qualité : il remet en
lumière un héros qui a humilié
l’Allemagne nazie, qui a démontré
avec force l’imbécillité de la théorie raciale, et retrace ce moment
unique, magnifique, formidable,
où un homme noir s’est élevé
au-dessus de cet océan de haine
qui déferlait sur l’Allemagne. La
dernière scène du film nous montre Jesse Owens, à New York, invité d’honneur dans un grand hôtel, obligé de passer par la porte
de service… Honte à l’Amérique, honte à la Maison-Blanche (qui
n’a même pas envoyé un télégramme), honte au monde du sport
américain, qui a laissé couler cet athlète exceptionnel : en 1966,
réduit à la misère, il a été obligé de quémander un job – et est devenu conférencier (notamment chez Ford, entreprise qui offrait
« Mein Kampf » à ses clients avant la guerre). Mort en 1980 à 66 ans,
Jesse Owens a aujourd’hui son musée, son étoile, sa rue, sa statue.
Et son film : imparfait, un peu idéalisé, made in Hollywood. Mais,
quand même, quelle émotion !
François Forestier
FRANCE 3
3
3
4
4
9.35 6 Amour, gloire et beauté. 9.55 6 C’est
au programme. 10.50 6 Motus. 11.20
6 Les z’amours. 11.55 6 Tout le monde
veut prendre sa place. 13.00 13 heures.
13.55 6 Ça commence aujourd’hui. 15.05
6 Je t’aime, etc. 16.15 6 Affaire conclue.
18.05 6 Tout le monde a son mot à dire.
18.40 6 N’oubliez pas les paroles ! 20.00
20 heures. 20.40 6 Un si grand soleil.
8.45 6 Les gens des Hauts. 9.15 6 Ô Sud !
9.50 6 9h50 le matin. 10.50 6 L’instant R.
11.15 6 Midi en France. 12.00 6 12/13.
12.55 6 Météo à la carte. 13.50 6 Rex.
Série. 16.10 6 Des chiffres et des lettres.
16.45 6 Personne n’y avait pensé ! 17.30
6 Slam. 18.10 6 Questions pour un champion. 19.00 6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. 20.45 6 Tout le sport.
12.00 L’info du vrai, le mag # 12.50 Le JT
pressé # 12.55 The Tonight Show Starring
Jimmy Fallon. 13.35 6 Baywatch - Alerte
à Malibu. Comédie (2017). VM. 15.35
6 Inferno. Thriller (2016). VM. 17.30 Le
JT pressé. 17.40 The Tonight Show Starring Jimmy Fallon # 18.28 Le petit RDV
# 18.30 L’info du vrai # 20.00 L’info du
vrai, le mag # 20.50 6 Le JT pressé #
21.00 Esprits criminels ù
21.00 Nina
21.00 La carte aux trésors
21.00 Madame
Série. Au risque d’aimer. (Saison 4,
5/10). Avec Annelise Hesme. INÉDIT.
Jeu. Présenté par Cyril Féraud. Les
châteaux de la Loire. INÉDIT. Pour ce
Comédie dramatique de Amanda
Sthers (2017). VM. 1h31. Avec Toni
Collette. INÉDIT. Une bonne espagnole
Série. Le dernier recours. (Saison 13,
19/22). Avec Joe Mantegnas. INÉDIT.
Une prise d’otages a lieu dans les L’équipe médicale est renouvelée et nouveau numéro, les deux candidats
bureaux du conseil américain de défense Proust est désormais à la tête du service. Marjorie et Thierry vont s’élancer dans
juridique. 21.50 La grande évasion. Kevin prend la place de Costa. 22.00 un jeu de piste géant. 23.15 6 Soir/3.
(Saison 11, 22/22).
Héritages. (Saison 4, 6/10). INÉDIT.
23.40 Avenue de l’Europe, le mag
22.45 Esprits criminels ù Tailler dans 22.55 Nina L’hôpital et ses fantômes. Magazine. L’Europe au cœur du trafic
le vif. (Saison 12, 1/22). Avec Joe Man- (Saison 2, 5, 6, 7 et 8/10). 23.45 Sous d’objets d’art. INÉDIT. 0.40 6 Sénat en
tegna, Matthew Gray Gubler.
le choc. 0.35 Maternités. 1.25 Papa où action. 1.10 Trump, le parrain de Manhat23.30 6 Blacklist. Série.
t’es ? 2.20 Cash investigation.
tan. 3.00 6 Les grands du rire.
FRANCE 5
5
5
10.50 6 Espèces en voie de réapparition.
11.45 6 La quotidienne. 13.05 6 Entrée
libre. 13.40 6 Le magazine de la santé.
14.35 6 Allô docteurs. 15.10 6 L’école des
bébés animaux. 15.40 6 L’Ouest américain.
16.35 6 Prédateurs. Série documentaire.
17.30 C à dire ?! 17.45 6 C dans l’air.
19.00 6 C à vous. 20.00 6 C à vous, la
suite. 20.20 6 Entrée libre.
LFR FILMS
CANAL +
10.25 6 Demain nous appartient. Feuilleton. 11.00 6 Les feux de l’amour. Feuilleton. 12.00 6 Les 12 coups de midi !
13.00 6 Le 13h. 13.55 6 Joséphine, ange
gardien. Série. 17.10 6 4 mariages pour
1 lune de miel. 18.15 6 Bienvenue chez
nous. 19.20 6 Demain nous appartient.
Feuilleton. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le
20h le mag. 20.50 6 C’est Canteloup.
M6
6
6
7
7
15.35 Groenland, les derniers chasseurs
des glaces. 16.30 6 Invitation au voyage.
17.10 Xenius. 17.35 6 À la rencontre des
peuples des mers. 18.05 La Corée du
Sud, le pays aux multiples miracles. 19.00
siècle nous sépare. Téléfilm. Drame (2011).
17.20 Les reines du shopping. 18.30 La
meilleure boulangerie de France. 19.45 Le
19.45. 20.25 Scènes de ménages. Série.
Un jour sur terre, de la Norvège à la Namibie. 19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes.
20.50 6 50 nuances de Grecs. Série. Les
bronzés font du mythe.
L20.55 Van Gogh ùùù
L20.50 La grande librairie
21.00 Le meilleur pâtissier
Magazine. Présenté par François
Busnel. François Busnel propose chaque
Divertissement. Présenté par Julia
Vignali. Les enfants débarquent. INÉDIT.
semaine un magazine qui suit l’actualité
littéraire sous toutes ses formes.
22.25 C dans l’air Magazine. Présenté
par Caroline Roux. 23.30 6 C à vous.
0.25 6 C à vous, la suite. 0.50 6 Entrée
libre. 1.15 6 Trains touristiques : à toute
vapeur. 2.05 6 24 heures dans la nature.
L’Australie, après la pluie.
Au programme, le fameux ourson en
guimauve en gâteau, un château de
cartes et un «gâteau de mes rêves».
23.25 Le meilleur pâtissier : à vos
fourneaux ! Divertissement. Pré-
N°2814
ARTE
6.00 M6 Music. 7.00 M6 Kid. 8.50 M6
boutique. 10.00 Jane the Virgin. Série.
12.45 Le 12.45. 13.30 Scènes de ménages. Série. 13.40 Mes enfants font la loi.
Téléfilm. Comédie (2013). 15.30 Un demi-
senté par Julia Vignali. Les enfants
débarquent. INÉDIT.
0.40 Incroyables gâteaux.
Drame français de Maurice Pialat
(1991). 2h30. Avec Jacques Dutronc.
convié dans un dîner mondain accumule les gaffes en prétendant être riche.
22.35 Profession... Magazine. Présenté
par Michel Denisot. Écrivain.e. INÉDIT.
23.30 6 Guyane. Série. Explosion. - Duel.
1.05 Une belle rencontre. Drame romantique
(2016). VM. 3.00 Rencontres de cinéma.
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William à
midi, première partie. 13.15 William à midi.
13.50 Maigret. Série. Avec Bruno Cremer,
Michael Lonsdale. Maigret et la grande
perche. - Maigret en meublé. 17.45 C’est
que de la télé ! 19.05 TPMP : première
partie. 20.10 Touche pas à mon poste !
Présentation : Cyril Hanouna.
21.00 Strike !
Jeu. Présenté par Lagaf’. INÉDIT.
Deux personnalités accompagnent un
anonyme pour lui permettre de gagner
jusqu’à 50 000 euros. Il y a quelques
nouveautés cette saison, dont une
«question cash» avec laquelle les
candidats peuvent gagner en quelques
taire de Nicola Graef (2015). INÉDIT. 1.15 secondes de l’argent liquide
Boxe. Téléfilm. Drame romantique (2015). 23.00 Strike ! Jeu. Présenté par Lagaf’.
23.50 Langue de bois s’abstenir.
VM. 2.45 The Team. Série.
Vincent Van Gogh arrive à Auvers-surOise et se rend chez le docteur Gachet.
Une merveille.
23.30 Neo Rauch - Le peintre énigmatique de l’Allemagne Documen-
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M E R C R E D I 17 O C T O B R E
16
W9
9
59
TMC
TFX
10 60
L21.00 Burger Quiz
21.00 Urgences greffes
Jeu. Présenté par Alain Chabat. INÉDIT.
Documentaire (2018). INÉDIT.
Qui dit jeu culte dit animateur culte : Alain
Chabat tient de main de maître les rênes
de ce jeu déjanté qui réunit des habitués
réputés pour leur bonne humeur mais
zine. Présenté par Nathalie Renoux.
aussi des «petits» nouveaux.
«Affaire Desnoue : une épouse devenue L22.45 Burger Quiz Jeu. Présenté par
gênante» - «Affaire Lagrave : un secret Alain Chabat. 23.40 6 90’ enquêtes. Explosion des cambriolages, insécurité : comtrop lourd à porter».
1.20 Enquêtes criminelles.
ment sommes-nous protégés ?
Une immersion au cœur des Hospices
civils de Lyon, l’un des plus gros centres
de greffes de France.
23.00 Enquêtes criminelles Maga-
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
FRANCE 4
11 61
Série. Chasse aux fantômes. (Saison 12, 11/13). Avec Mimie Mathy.
En Écosse, Joséphine doit démasquer
un faux fantôme afin d’aider la jeune
Rebecca à hériter.
22.55 Joséphine, ange gardien La
fautive. (Saison 5, 3/4). Joséphine vient
en aide à Brigitte, qui va bientôt sortir
de prison et souhaite retrouver son fils.
0.50 6 Confessions intimes.
CSTAR
14 63
17 64
L20.30 La plume dans la plaie L21.00 La couleur de la victoire ùù
21.00 En territoire ennemi :
mission Colombie
Cinq étudiants-journalistes disposent
d’une année pour apprendre leur métier
et écrire un livre d’enquête.
21.30 Débat.
22.00 On va plus loin Mag. Présenté
par Rebecca Fitoussi. 23.00 Le magazine
de l’emploi. 23.30 Ça vous regarde. 0.30
La plume dans la plaie. 1.30 Débat. 2.00
Questions d’actualité, l’intégrale.
Téléfilm d’action américain de Tim
Matheson (2009). 1h34. Avec Joe
Manganiello. Une unité spéciale de
Doc. de Stéphane Jobert (2018).
FRANCE Ô
19 65
20.55 Confrontations
Série doc. (2018). Sainte-Lucie, la
folie des grandeurs. INÉDIT. Comme
beaucoup d’îles des Antilles, Sainte-Lucie dépend du tourisme, qui représente
60 % de son PIB. 21.30 6 Embarqués.
Saint-Barthélemy, l’île aux deux visages.
22.40 Chroniques d’urgences Série
doc. (2018). 23.30 6 Chroniques d’urgences. 0.25 6 L’atoll aux 700 requins.
RMC DÉCOUVERTE
24 98
20.50 Escape, 21 jours
pour disparaître
Drame germano-canadien de S. Hopkins (2016). VM. 1h58. Avec Stephan
James. Dans les années 1930, Jesse
6TER
20 66
22 67
21.00 Ils ont échangé mon enfant 21.00 Storage Wars :
Drame français de A. Obadia (2018). enchères surprises
Téléréalité. Il est 5 heures, Perris
s’éveille. INÉDIT. Les enchères se passent
que sa fille de 9 ans a été échangée à la
naissance avec un autre bébé.
21.45 Ils ont échangé mon enfant
à Perris. Dave brave le froid et le brouillard pour se rendre à la vente. 21.25 Un
Téléfilm. Drame français de A. Obadia
(2018). 0h58. (2/2). Avec Julie de Bona.
22.40 6 Section de recherches. Série.
22.15 Storage Wars : enchères surprises Hollywood. 22.40 Tambour bat-
bon flair. 21.45 Sang pour cent.
tant. 23.00 Opération Donut.
POLAR +
25 69
41
20.55 Amoureuse
21.00 Boulevard du Palais
Série doc. (2018). INÉDIT.
Drame français de Nicolas Herdt
(2010). 1h30. Avec Julie Gayet.
Série. Stationnement dangereux. (Saison 10, 1 et 2/2). Avec Anne Richard.
Alors que les fugitifs ont encore l’énergie
des premiers jours, un binôme, lui,
commet erreur sur erreur.
22.50 Retour à l’instinct primaire
Témoin de l’assassinat d’un ex-membre
de l’ETA, une journaliste basque tombe
sous le charme de l’enquêteur.
22.45 Mémoire de glace Téléfilm po-
Près d’un «village» de SDF, une patrouille
de la BAC ramasse le cadavre d’une
femme. 22.30 Angélique.
0.05 New York, police judiciaire Un
Téléréalité. Croatie : Maxence et Julie.
licier français de Pierre-Antoine Hiroz
(2006). 1h30. Avec Yannis Baraban,
Ludmila Mikaël, Natalia Dontcheva.
passé encombrant. (Saison 10, 24/24).
0.50 Le nouveau programme. (Saison 11,
2/24). 1.30 Mafiosa. Série.
Maxence et Julie doivent puiser en eux
les ressources nécessaires pour survivre.
TÉVA
54
PARIS PREMIÈRE
RTL9
55
Thriller américain de Rich Cowan
(2011). 1h26. Avec Ray Liotta, Christian Slater. Toutes les victimes d’une
série de crimes sexuels sont les ex-petites amies du détective Verdon.
22.45 Code momentum Téléfilm d’action américain de Stephen S. Campanelli (2015). 1h32. Avec Olga Kurylenko,
Morgan Freeman, James Purefoy.
0.35 Droid War. Téléfilm d’action (2018).
GULLI
18 167
Série. Votez pour moi. (Saison 5, 1/4).
Avec Christian Rauth, Daniel Rialet.
Erwan veut aider une femme en conflit
avec son mari... qui est le colistier
d’Hugo aux élections.
22.40 Père et maire Une deuxième
vie. (Saison 4, 2/3). Une quinquagénaire
vole une paire de baskets sur un marché
puis est renversée par la voiture d’Hugo.
0.15 G ciné. 0.25 Zig et Sharko.
RMC STORY
23 68
20.55 Taken
0h58. (1/2). Avec Julie de Bona, Agustin Galiana. Une mère célibataire apprend
CHÉRIE 25
12 62
20.55 Père et maire
Owens participe aux Jeux olympiques
de 1936, organisés en Allemagne nazie. soldats américains est envoyée dans
LIRE NOTRE ARTICLE.
une zone dangereuse de la Colombie.
22.45 Les jeux Olympiques de la 22.40 Jarhead 2 Téléfilm de guerre de
jeunesse, le mag Magazine. Présenté D. Michael Paul (2014). 1h40. Avec Cole
par Claire Vocquier-Ficot. 0.00 Montreux Hauser. 0.50 L’homme du Président 2 :
Comedy Festival. 3.15 6 Rock en Seine. mission spéciale. Téléfilm d’action (2001).
TF1 SERIES FILMS
NRJ12
21.00 Joséphine, ange gardien 20.55 La rivière du crime
56
Série. Trafic d’organes. (Saison 2,
13/16). Avec Clive Standen. INÉDIT.
Quand le fils d’un analyste de la CIA est
kidnappé, l’équipe reçoit de l’aide d’une
source improbable.
21.45 Taken Seconde chance. (Saison 2, 14/16). INÉDIT. 22.35 Kidnapping.
(Saison 2, 15/16). INÉDIT. 23.25 Vice-roi.
(Saison 2, 16/16). INÉDIT.
SÉRIE CLUB
43
20.50 Elementary ù
Série. Jeux de guerre. (Saison 1, 13,
14 et 15/24). Avec Jonny Lee Miller.
Sans affaire en cours, Holmes renoue
avec un groupe de théoriciens du
complot en ligne. 21.35 Profilage. 22.30
Les vieux démons.
L23.25 Justified ùù Fais-moi peur,
shérif. (Saison 4, 9 et 10/13). 0.10 Chasse
à l’homme. 1.00 6 Legends. Série.
TV5 MONDE
71
20.50 Chirurgie à tout prix
20.50 Zemmour et Naulleau
20.40 Les chroniques de Riddick 21.00 Dans les yeux d’Olivier
Téléréalité. Filles en FFFolie.
Talk-show. Présenté par Anaïs Bouton,
Éric Zemmour, Éric Naulleau. INÉDIT.
Film de science-fiction américain de
David Twohy (2003). 1h59. Avec Vin
Diesel. Un hors-la-loi misanthrope est
Lacey Widd, célèbre pour son énorme
poitrine, vient se faire opérer pour Les polémistes Éric Zemmour et Éric
Naulleau passent en revue l’actualité
augmenter sa taille de bonnets.
21.40 Chirurgie à tout prix Téléréalité. politique de la semaine.
PLANÈTE+
80
USHUAIA TV
appelé à lutter contre des êtres maléfiques qui ont envahi l’univers.
HISTOIRE
87
88
Magazine. Présenté par Olivier Delacroix. Adoption : une aventure à risque.
Parents et enfants adoptés racontent
leur histoire, souvent riche et surprenante, à Olivier Delacroix.
MEZZO
179
20.40 Tashi et le moine
20.40 Les années 1968
L20.30 Don Giovanni
Documentaire de Andrew Hinton et
Johnny Burke (2014).
Documentaire de Don Kent (2018).
L’explosion. INÉDIT. Une vague est née
La rencontre, dans l’Himalaya, entre une
la France pour l’Espagne et le Portugal petite fille en souffrance et un moine
dans des conditions météo difficiles.
plein d’amour.
en 1965, aux États-Unis, avec les luttes
pour les droits civiques et les mouvements
étudiants contre la guerre du Vietnam.
Opéra de Wolfgang Amadeus Mozart.
Chef d’orchestre : Deborah Waldman (2014). 2h22. Avec Jean-Gabriel Saint-Martin, Matthieu Lécroart.
22.50 Intermezzo Clips.
20.55 Energy Observer,
l’odyssée pour le futur
Série doc. de Jérôme Delafosse
(2017). INÉDIT. L’«Energy Observer» quitte
L’ÉQUIPE
21 137
CANAL+ SPORT
EUROSPORT 1
11
121
21.05 Pétanque :
Championnat de France
20.20 Basket-ball :
Ligue des champions
19.55 Snooker :
Home Nations Series
Commentaires : Jean-Luc Robert,
Xavier Richefort. Triplette, finale.
DIRECT. Le Mans, Strasbourg et Dijon dis-
3e journée. À Manchester (Angleterre).
BEIN SPORTS 1
131
20.30 Football
Retransmission ou rediffusion d’une
affiche prestigieuse de l’un des grands
puteront cette phase de groupes, tandis DIRECT. Ronnie O’Sullivan est le tenant du championnats européens de football
Les équipes se sont livrés un duel pas que Nanterre dispute un ultime barrage titre de cet open d’Angleterre, première ou bien d’une grande compétition
contre un adversaire qui n’est pas connu. levée des Home Nations.
vraiment piqué des hannetons.
internationale.
N°2814
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
M E R C R E D I 17 O C T O B R E
CANAL+ CINÉMA
10
20.50 À la poursuite
de Ricky Baker
Film d’aventures de Taika Waititi
(2016). VM. 1h41. Avec Sam Neill.
Après de nombreux démêlés avec la
justice, Ricky, fugueur invétéré, est placé
chez un couple de fermiers.
22.25 Thor : Ragnarok Fantastique
de Taika Waititi (2017). VM. 2h10. Avec
Chris Hemsworth. 0.30 Jour de cinéma.
0.35 6 Ôtez-moi d’un doute. Comédie dra-
matique de Carine Tardieu (2016).
CINÉ+ ÉMOTION
CANAL+ SÉRIES
12
20.50 L’aliéniste
22
20.45 Free Dance
Comédie musicale américaine de Michael Damian (2016). VM. 1h37. Avec
Keenan Kampa, Nicholas Galitzine.
Série. Sourire argenté. (Saison 1,
3/10). Avec Daniel Brühl, Luke Evansy.
Le Dr Kreizler étudie les empreintes
digitales laissées par l’assassin. 21.35
Ces pensées sanglantes. (Saison 1,
4/10).
22.20 Mayans M.C . (Saison 1, 7/10).
Avec JD Pardo, Edward James Olmos.
INÉDIT. 23.15 American Horror Story : Apocalypse. Série. Boy Wonder. 0.05 Knock.
Comédie de Lorraine Lévy (2017).
CINÉ+ CLUB
24
L20.45 Simon et Théodore ùù
Comédie dramatique française de
Mikael Buch (2016). 1h24. Avec Félix Moati, Nils Othenin-Girard. INÉDIT.
Une ballerine et un violoniste anglais Simon va bientôt devenir père. Mais
doivent mettre en commun leurs talents. comment ce jeune homme hors norme
L22.20 Spring Breakers ùù Comé- peut-il s’occuper de son enfant ?
die dramatique américaine de Harmony L22.05 Mischka ùù Comédie draKorine (2012). VM. 1h32. Avec James
Franco, Vanessa Hudgens.
James Franco est totalement barré.
OCS MAX
26
matique de Jean-François Stévenin
(2001). 1h56. Avec Jean-Paul Roussillon.
0.00 L’infirmière. Film classé X français de
CINÉ+ PREMIER
OCS CITY
CINÉ+ FRISSON
21
L20.45 Snowpiercer,
Thriller américain de Robert Zemeckis (2016). VM. 2h00. Avec Brad Pitt,
Marion Cotillard, Jared Harris.
le transperceneige ùù
Drame américano-français de JoonHo Bong (2013). VM. 2h05. Avec
Chris Evans, Tilda Swinton, Ed Harris.
Un homme et une femme engagés
contre le nazisme pendant la Guerre Des survivants d’un cataclysme ont
trouvé refuge dans un train condamné
s’éprennent l’un de l’autre.
22.45 L’outsider Thriller français de à faire le tour du monde.
Christophe Barratier (2016). 1h57. 22.45 Fast and Furious 5 Action de
Avec Arthur Dupont, François-Xavier
Demaison. 0.40 Identity. Thriller de James
Mangold (2003). VM. 2.10 Tous cinéma.
CINÉ+ CLASSIC
25
L20.45 Le procès ùùù
Justin Lin (2011). VM. 2h10. Avec Vin
Diesel, Paul Walker. 0.55 Les autres. Fan-
tastique de Alejandro Amenábar (2001). VM.
TCM CINÉMA
31
L20.45 La horde sauvage ùùù
Drame psychologique franco-italien
de Orson Welles (1962, NB). VM.
1h54. Avec Anthony Perkins, Jeanne
Moreau, Romy Schneider.
Western américain de Sam Peckinpah
(1969). 2h15. Avec William Holden.
français de Robert Bresson (1959), NB.
1h15. Avec Martin Lasalle, Marika Green.
américain de Richard Fleischer (1980).
1h55. Avec Neil Diamond. 1.10 Bed of
Texas, 1913. Un bandit reconverti en
chasseur de primes se lance à la
Arrêté pour un motif qu’il ignore, un poursuite d’un ancien complice.
employé de banque cherche à
L’ultraviolence à la
comprendre ce qu’on lui reproche.
Peckinpah.
L22.40 Pickpocket ùùù Drame 23.10 Le chanteur de jazz Drame
Un chef-d’œuvre absolu. Roses. Comédie dramatique (1933, NB).
Gérard Kikoine (1978).
27
20
20.45 Alliés @
17
OCS CHOC
28
OCS GEANTS
29
L20.40 Blade Runner 2049 ùù L20.40 Après la tempête ùù
20.40 La tour sombre
20.40 Bandolero !
Film de science-fiction américain de
Denis Villeneuve (2017). VM. 2h32.
Avec Ryan Gosling, Harrison Ford.
Drame japonais de Hirokazu Koreeda
(2016). VM. 2h00. Avec Hiroshi Abe,
Yoko Maki, Yoshizawa Taiyo.
Film fantastique de Nikolaj Arcel
(2017). VM. 1h31. Avec Idris Elba.
Western américain de Andrew V.
McLaglen (1968). VM. 1h45. Avec
James Stewart, Dean Martin.
L’officier K est chargé d’éliminer les
éléments perturbateurs parmi les robots
esclaves des humains.
L23.20 Lovely Bones ùù Drame de
Ryota, divorcé de Kyoko, gaspille aux
courses le peu d’argent que lui rapporte
son travail de détective privé.
L22.35 L’été de Kikujiro ùùù Comé-
Roland Deschain est condamné à livrer
une éternelle bataille contre Walter Au Texas, en 1866, le hors-la-loi Dee
Bishop et sa bande tentent un hold-up
O’Dim, alias l’Homme en noir.
L22.15 The Descent ùù Épouvante dans une petite banque.
de Neil Marshall (2005). VM. 1h35. Avec L22.25 Rivière sans retour ùù Wes-
Peter Jackson (2009). VM. 2h08. Avec
Mark Wahlberg. Une jeune fille assassi-
née observe, depuis l’au-delà, sa famille.
die dramatique de Takeshi Kitano (1999).
VM. 1h56. Avec Takeshi «Beat» Kitano.
0.35 Last Week Tonight With John Oliver.
Shauna McDonald, MyAnna Buring.
enfers.
tern de Otto Preminger (1954). VM. 1h17.
Une vraie descente aux Avec Robert Mitchum, Marilyn Monroe.
23.55 Story classique.
J E U D I 18 O C TO B R E
Dragées au poivre
21h30 OCS MAX
Pourquoi
tu pleures ?
LE PACTE
Comédie de Katia Lewkowicz
(2010). Avec Benjamin Biolay,
Nicole Garcia, Emmanuelle
Devos. 1h39.
Est-ce une histoire de mariage ou
une histoire de deuil ? Celui des
renoncements à faire pour devenir
adulte. A quatre jours de ses noces,
l’angoisse fond sur Cui-Cui (Benjamin Biolay), trentenaire un peu branleur qui a toujours l’air d’avoir
passé la nuit sur un banc. « Putain, putain, putain », s’exclame-t-il
en boucle comme le Hugh Grant de « Quatre Mariages et un enterrement » multipliait les « fuck ». Il a de quoi jurer. Sa fiancée (Valérie Donzelli) a, elle aussi, des états d’âme et joue les filles de l’air. Sa
bipolaire de mère (Nicole Garcia) préfère déjeuner avec ses copines
plutôt que de l’écouter. Sa sœur, constamment sur les nerfs (Emmanuelle Devos), est une pessimiste invétérée. Sa cohorte de copains
pue l’immaturité. Quant à l’irruption dans sa vie d’une jeune fille
attirante (Sarah Adler), elle brouille le peu de repères qui lui restent.
N°2814
Avec « Pourquoi tu pleures ? »,
l’actrice Katia Lewkowicz trousse
une comédie romantique détraquée sur la peur de s’engager,
en déconstruisant les règles
habituelles de la narration, en
bannissant la psychologie et en
précipitant son héros dans un
perpétuel chaos. Ainsi Cui-Cui
doit-il – alors que ses projets de
mariage prennent l’eau– s’occuper,
justement, d’un dégât des eaux.
Il voit aussi débarquer à Paris sa
belle-famille israélienne, avec sa
culture codifiée et sa langue, l’hébreu, dont ni lui ni le spectateur
ne saisissent un traître mot. Il y a du monde, beaucoup de monde,
autour du personnage, petit garçon enfermé dans un corps d’adulte,
auquel personne ne laisse la place ou le loisir de se poser des questions et qui, porté sur une chaise, selon le rituel juif, par ses beauxfrères (ses cousins ? Allez savoir), s’y trouve si bien qu’il refuse d’en
descendre. Enfin seul ! Les acteurs sont hilarants (Emmanuelle
Devos, notamment, débite avec beaucoup de classe les gros mots)
et les dialogues claquent dans cette comédie du désastre où les enfants refusent d’enlever leur costume de superhéros. Sophie Grassin
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
J E U D I 18 O C TO B R E
18
TF1
1
1
12.00 6 Les 12 coups de midi ! 13.00
6 Le 13h. 13.55 6 Du rêve au cauchemar. Téléfilm. Thriller (2016). 15.35 6 Une
rentrée qui tourne mal. Téléfilm. Thriller
(2015). 17.10 6 4 mariages pour 1 lune
de miel. Sandra et Gilles. 18.15 6 Bienvenue chez nous. 19.20 6 Demain nous
appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35 6 Le
20h le mag. 20.50 C’est Canteloup.
21.00 Insoupçonnable ù
Série. (Saison 1, 9 et 10/10). Avec Emmanuelle Seigner, M. Poupaud. INÉDIT.
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
9.55 6 C’est au programme. 10.45 6 Motus. 11.20 6 Les z’amours. 11.55 6 Tout
le monde veut prendre sa place. 13.00
6 13 heures. 13.55 6 Ça commence
aujourd’hui. 15.05 6 Je t’aime, etc. 16.15
6 Affaire conclue. 18.05 Tout le monde a
son mot à dire. 18.40 N’oubliez pas les
paroles ! 20.00 20 heures. 20.40 6 Un si
grand soleil. Feuilleton.
L21.00 Envoyé spécial
Mag. Présenté par Élise Lucet. INÉDIT.
«Déchets : les fast-foods hors-la-loi ?»
La chambre de Chloé Fisher devient une - «Pyrénées, l’ours de la discorde» scène de crime.
«Syrie, les rescapés de l’enfer».
22.55 New York, section criminelle L22.55 Complément d’enquête Mag.
9 ans après. (Saison 7, 1/22). Avec
Vincent D’Onofrio 23.45 Eaux profondes.
(Saison 7, 5/22). 0.35 La folie des grandeurs. (Saison 7, 2/22).
FRANCE 5
5
5
10.50 6 Au pays des neiges. 11.45 6 La
quotidienne. 13.05 6 Entrée libre. 13.40
6 Le magazine de la santé. 14.35 6 Allô
docteurs. 15.10 6 Les école des bébés
animaux. 15.40 6 Manaslu, royaume
fragile de l’Himalaya. 16.35 6 Dépenses
fantômes. 17.30 6 C à dire ?! 17.45 6 C
dans l’air. 19.00 6 C à vous. 20.00 6 C à
vous, la suite. 20.20 6 Entrée libre.
20.50 Psammétique,
le pharaon retrouvé
Doc. de Luke McLaughlin (2018). INÉDIT.
9
59
M6
6
8.50 M6 boutique. 10.00 Jane the Virgin.
Série. 12.45 Le 12.45. 13.30 Scènes de
ménages. Série. 13.40 La cerise sur le
gâteau de mariage. Téléfilm. Comédie
(2014). 15.30 Radio romance. Téléfilm.
Comédie romantique (2015). 17.20 Les
reines du shopping. 18.30 La meilleure
boulangerie de France. 19.45 Le 19.45.
20.25 Scènes de ménages. Série.
L21.00 Deadpool ùù
Film fantastique américain de Tim
Miller (2015). VM. 1h43. Avec Ryan
Reynolds, Morena Baccarin. INÉDIT.
TMC
Série. (Saison 4, 4 et 5/6). Avec Martin Compston, Adrian Dunbar. INÉDIT.
Série. (Saison 2, 1 et 2/8). Avec Jürgen Vogel, Marie Bach Hansen. INÉDIT.
Une équipe policière européenne traque
un tueur, sur fond de terrorisme et de
trafic d’art international.
L22.55 The Team ùù (Saison 2, 3/8).
Avec Jürgen Vogel. INÉDIT. 23.55 L’été
sera chaud. Téléfilm. Comédie (2014). VM.
Série. Le souffle du diable. (Saison 2,
3/13). Avec Gary Sinise, Daniel Henney.
Thriller américain de Tony Gilroy (2012).
VM. 2h16. Avec Jeremy Renner.
Doc. (2018). INÉDIT.
Un Américain est retrouvé décédé près Aaron Cross, membre d’un programme
d’un hôtel. 21.40 Aussi belle que moi. secret élaboré par la CIA, est pourchassé
(Saison 2, 4/13).
par son propre service.
22.30 Esprits criminels : unité sans 23.25 90’ enquêtes Mag. Marseille :
frontières Le réveil du monstre. (Sai- opération coup de poing contre la dé-
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
linquance. 0.35 Marseille : comment
stopper la violence ?
FRANCE 4
Doc de Célia Schaeffer.
Immersion dans un collège parisien qui
dresse en filigrane un portrait de
l’adolescence aujourd’hui. 21.30 Débat.
22.00 On va plus loin Magazine.
Film de science-fiction américain de
Roland Emmerich (2004). VM. 2h00.
Avec Dennis Quaid, Jake Gyllenhaal.
Un changement climatique soudain
ravage la Terre.
Présenté par Rebecca Fitoussi. 23.00 L22.45 Doctor Who ùù The Ghost
Hashtag. 23.30 Ça vous regarde. 0.30 Bon Monument. (Saison 11, 2/10). Avec Jodie
pour le service ... civique. 1.30 Débat. 2.00 Whittaker, Tosin Cole. INÉDIT. 23.45 6 Les
Séance publique à l’Assemblée nationale. Jeux olympiques de la jeunesse, le mag.
FRANCE Ô
19 65
TF1 SERIES FILMS
11 61
Les mariages chez les Gitans obéissent
tous à la même règle : extravagance,
musique et fête.
22.50 Wedding Planners : dans le secret des mariages hors du commun
Documentaire. À la rencontre de ceux
qui font peut-être l’un des plus beaux
métiers du monde : les Wedding Planners.
17 64
21.00 Lock Out ù
Maine, 2018. Le directeur d’une prison
se suicide. 22.00 S y n d r o m e
crépusculaire (Saison 1, 2/10).
L22.50 Rolling Stone Magazine : Stories From the Edge Série doc. INÉDIT.
23.30 Les coulisses d’une création originale.
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William
à midi, première partie. 13.15 William à
midi. Talk-show. Présentation : William
Leymergie. 13.50 Maigret. Série. Maigret
chez les Flamands. - Maigret et les sept
petites croix. 17.45 C’est que de la télé !
19.05 TPMP : première partie. 20.10 Touche
pas à mon poste !
21.00 Enquête sous haute tension
Magazine. Présenté par Carole Rousseau. Drogue, alcool, violences alerte
dans le Nord. INÉDIT.
Côté sécurité, le maire de Compiègne ne
regarde pas sur les moyens. Son crédo :
la tolérance zéro.
23.00 Enquête sous haute tension
Magazine. Présenté par Carole Rousseau.
NRJ12
12 62
Comédie française de Danièle Thompson (2008). 1h40. Avec Karin Viard,
Dany Boon, Marina Foïs.
Tous les ans, pour la fête de la Musique,
les amis de Marie-Laurence et Piotr
dînent ensemble.
On préfère Danièle Thompson à la manœuvre sur « la Reine Margot ».
L22.50 Superstar ùù Comédie dramatique de Xavier Giannoli (2011). 1h53.
GULLI
18 166
20.55 Clem
Film de science-fiction franco-américain de Stephen St Leger, James Mather (2012). 1h36. Avec Guy Pearce.
Série. Allez maman, t’es la meilleure !
(Saison 4, 2/5). Avec Victoria Abril,
Lucie Lucas, Laurent Gamelon.
États-Unis, 2079. La fille du Président Le patron de Caroline s’est volatilisé avec
la caisse. Elle se retrouve soupçonnée
des États-Unis est prise en otage.
22.45 I, Robot ù Science-fiction de de complicité.
Alex Proyas (2004). 1h50. Avec Will 22.50 Clem N’aie pas peur petite sœur.
Smith. 2035, Chicago. Un chercheur en (Saison 4, 1/5). Avec Victoria Abril. 0.25
robotique vient d’être assassiné.
Zig et Sharko. 0.40 Oggy et les cafards.
6TER
20 66
Série. Le secret de Shawshank. (Saison 1, 1/10). Avec Andre Holland,
Melanie Lynskey, Bill Skarsgard. INÉDIT.
20.55 Le code a changé
CSTAR
14 63
20.55 Le jour d’après ù
7
aux multiples miracles. Une cité médiévale.
19.00 Un jour sur terre, de la Norvège à la
Namibie. Petits et grands humains. 19.45
Arte journal. 20.05 28 minutes. 20.52 6 50
nuances de Grecs. Série. Mother fucker.
L20.55 The Team ùù
21.00 Ces incroyables
mariages gitans
20.30 Vie scolaire
7
15.35 Drokpa : Tibet, les derniers nomades.
16.30 6 Invitation au voyage. 17.05 Xenius. 17.35 6 À la rencontre des peuples
des mers. 18.05 La Corée du Sud, le pays
L21.00 Jason Bourne :
l’héritage ùù
4
21.00 Castle Rock
TFX
10 60
4
21.00 Line of Duty :
enquêtes internes
ARTE
6
CANAL +
11.55 Le petit RDV # 12.00 L’info du vrai,
le mag # 12.50 Le JT pressé # 12.55 The
Tonight Show Starring Jimmy Fallon. 13.35
6 Guyane. 15.15 La boîte à questions. Best
of. 15.20 Detroit. Drame (2017). VM. 17.40
The Tonight Show Starring Jimmy Fallon #
18.25 Le petit RDV # 18.30 L’info du vrai
# 19.55 L’info du vrai, le mag # 20.45 Le
JT pressé # 20.58 Catherine et Liliane #
21.00 Esprits criminels :
unité sans frontières
son 2, 2/13). 23.10 Pour la vie d’un
enfant. (Saison 1, 13/13).
3
De nouvelles anomalies médico-légales
ont été découvertes.
Présenté par J. Cardoze. Néo-fascistes, 23.00 Line of Duty : enquêtes internes
populistes : faut-il en avoir peur ? INÉ- (Saison 4, 6/6). INÉDIT. 0.05 6 Soir/3. 0.40
DIT. 0.10 Claude Debussy à Grenade : Les 6 Les marchands d’Hitler. 1.40 6 Henri
Siècles et Pablo Heras-Casado.
Lafont, le parrain de la Gestapo.
En mars 2017, une mission
archéologique fait une découverte Une organisation propose à un
mercenaire mourant de le guérir.
exceptionnelle sur le site d’Héliopolis.
21.40 Le règne des pharaons noirs.
23.05 Lone Ranger, naissance d’un
22.35 C dans l’air Magazine. Présenté héros ù Western de Gore Verbinski
(2013). 2h29. Avec Johnny Depp.
par Caroline Roux. 23.40 6 C à vous.
W9
3
9.50 9h50 le matin. 10.50 6 L’instant
R. 11.15 Midi en France. À Nyons. 12.00
6 12/13. 12.55 Météo à la carte. 13.50
6 Rex. Série. 16.05 6 Un livre un jour.
16.10 6 Des chiffres et des lettres. 16.45
6 Personne n’y avait pensé ! 17.30 6 Slam.
18.10 6 Questions pour un champion.
19.00 6 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20 6 Plus
belle la vie. Feuilleton. 20.45 Tout le sport.
22 67
RMC STORY
23 68
20.55 Nouvelle-Calédonie, 21.00 Le mac @
21.00 6 jours, 7 nuits @
20.55 Non élucidé histoire d’un destin partagé
Comédie de Pascal Bourdiaux (2009). Film d’aventures de Ivan Reitman L’enquête continue
Doc. de Patrick Benquet et Anne
Pitoiset (2018). INÉDIT. A l’occasion du
1h28. Avec José Garcia, Gilbert Melki.
Un homme est contraint de se faire
référendum du 4 novembre 2018, des passer pour son jumeau proxénète.
José la Saumure.
Calédoniens revisitent leur propre histoire.
N°2814
(1998). VM. 1h35. Avec Harrison Ford.
Mag. L’affaire des disparues de Per-
Naufragé sur une île, un pilote bourru pignan. INÉDIT. En octobre 2014, Jacques
doit cohabiter avec une enquiquineuse. Rançon est arrêté. Déjà condamné pour
Un naufrage.
agression sexuelle, il avoue les crimes.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
J E U D I 18 O C TO B R E
RMC DECOUVERTE
24 98
CHERIE 25
25 69
L20.55 Couvre-feu ùù
20.50 Fusée Ariane :
le défi français
Doc. de Laurent Mini (2016). INÉDIT.
Thriller américain de Edward Zwick
(1998). 1h50. Avec Denzel Washington.
POLAR +
41
L21.00 Sur mes lèvres ùùù
Drame français de Jacques Audiard
(2001). 1h55. Avec Emmanuelle Devos.
19
SÉRIE CLUB
43
19.55 Blacklist ù
Série. L’agence Cyprus (N°64). (Saison 1, 13/22). Avec James Spader,
Megan Boone, Diego Klattenhoff.
Chaque lancement d’Ariane est une À New York, un agent du FBI et une jeune Une secrétaire malentendante et un
aventure. La concentration est maximale. membre de la CIA enquêtent sur un jeune délinquant s’entendent pour Reddington parle à Liz d’une agence
21.50 TGV, la réussite française Doc. réseau de terroristes.
d’adoption aux méthodes plus que
réaliser un vol ambitieux.
De François Tribolet (2017).
Visionnaire.
Et dans nos cœurs.
douteuses, nommée Cyprus.
TEVA
54
20.50 Les dossiers de Téva
Magazine. Présenté par Marielle
Fournier. Au cœur des maternités.
Au CHU de Grenoble, un couple de 16 et
17 ans va bientôt avoir un petit garçon.
PLANÈTE
80
PARIS PREMIÈRE
55
L20.50 Scarface ùùù
Film policier de B. De Palma (1983).
VM. 2h45. Avec Al Pacino. Au début
RTL9
56
20.40 Jerry Maguireù
TV5 MONDE
71
21.00 Des racines et des ailes
Film Comédie sentimentale de Cameron Crowe (1997). 2h10. Avec Tom
Cruise. Licencié, un agent sportif se
Mag. Présenté par Carole Gaessler.
Passion patrimoine : entre Rhin et
Moselle. L’Alsace et la Lorraine regorgent
des années 1980, un gangster cubain
émigre aux États-Unis et devient un caïd. met à son compte et découvre l’amour. de trésors insoupçonnés.
USHUAIA TV
87
HISTOIRE
88
MEZZO
179
20.55 Nazis français, nazis
20.40 L’ours ù
20.40 Toutânkhamon
21.05 Youn Sun Nah au Festival
allemands : de la fuite à la traque Film d’aventures de J.-J. Annaud Série. (Saison 1, 3/4). Avec Max Irons. International de Jazz de Montréal
Doc. de Caroline Nogueras et Marine
Suzzoni (2015). Qui sont ces Français
(1988). 1h33. Avec Tchéky Karyo.
qui ont choisi de servir Hitler ?
animaux.
L’ÉQUIPE
21 137
Si vous aimez les gros
CANAL+ SPORT
11
20.45 Kick Boxing :
Enfusion talents 51
20.45 Football : National
Commentaires : Jean-Charles Barès,
Aurélien Duarte. À La Haye. INÉDIT.
22.30 L’Équipe du soir Magazine.
stade Michel-d’Ornano, à Caen. DIRECT.
22.40 Late Rugby Club Magazine.
Présentation : A. Bard, J.-B. Esculié.
CANAL+ CINÉMA
EUROSPORT 1
121
19.55 Snooker :
«Avranches/Laval». 11e journée. Au Home Nations Series
10
20.50 Cold Skin
Film d’aventures hispano-français de
Xavier Gens (2017). VM. 1h48. Avec
David Oakes, Ray Stevenson. INÉDIT.
Dans les années vingt, un officier
météorologique de l’armée est envoyé
sur une île en Antarctique.
22.35 La lune de Jupiter Drame de
Kornél Mundruczó.(2017). VM. 2h05.
Avec Merab Ninidze, Zsombor Jéger.
0.40 Surprises. 0.45 Jour de cinéma. 1.10
Le jeune Karl Marx. Biographie allemand,
belge de Raoul Peck (2017). VM.
CINÉ+ ÉMOTION
1922. Carter finit par trouver la tombe Concert.
remplie de trésors. Les autorités L22.10 Salif Keita Acoustic au Carégyptiennes essayent de s’en emparer. reau du Temple, Paris Concert.
22
CANAL+ SÉRIES
12
20.55 Nox ù
Série. (Saison 1, 3 et 4/6). Avec
Nathalie Baye, Malik Zidi, Maïwenn.
Un second charnier est découvert qui ne
laisse pas de doute sur la présence d’un
tueur dans les souterrains.
22.40 Guyane Explosion. (Saison 2,
7/8). Avec Olivier Rabourdin, Mathieu
Spinosi. Chems localise la balise qu’il
avait cachée dans le sac d’Anita. 23.25
Duel. (Saison 2, 8/8). 0.15 The Americans. Série. 2.45 Le bureau des légendes.
Série. 4.35 La longue histoire du court.
CINÉ+ CLUB
24
4e journée. À Manchester. DIRECT.
23.55 The Minute Magazine. INÉDIT.
0.00 Eurosport 2 News.
CINÉ+ PREMIER
BEIN SPORTS 1
131
20.30 Handball : D1
20
«Chambéry/Saint-Raphaël». 6e journée.
Au Phare-Grand Chambéry. DIRECT.
Les Azuréens ont perdu leurs trois
premiers matchs.
CINÉ+ FRISSON
21
L20.45 The Informant ! ùù
20.45 Insiders
Comédie dramatique américaine
de Steven Soderbergh (2009). VM.
1h47. Avec Matt Damon.
Thriller hispano-argentin de Daniel
Calparsoro (2016). VM. 1h36. Avec
Luis Tosar, Rodrigo de la Serna.
Un cadre supérieur d’un géant de
l’agroalimentaire décide soudain de
dénoncer les pratiques de sa firme.
L22.30 La fille de Brest ùù Drame
À Valence, six hommes enchaînent un
braquage et une prise d’otages.
22.20 Predators @ Action américain
français d’Emmanuelle Bercot (2015).
2h08. Avec Sidse Babett Knudsen,
Benoît Magimel. 0.35 Mauvaise graine.
de Nimród Antal (2010). VM. 1h47.
Avec Adrien Brody, Laurence Fishburne.
Une suite consternante.
0.05 Une semaine d’amour. Téléfilm classé X
Drame italien de Claudio Caligari (2015). (2003). 1.30 Associés contre le crime. CoVM. 2.15 The Leftovers. Série.
médie policière (2012). Avec Catherine Frot.
CINÉ+ CLASSIC
25
TCM CINÉMA
31
L20.45 Aviator ùù
20.45 L’économie du couple ù
L20.45 Au hasard Balthazar ùùù L20.45 Black Swan ùù
La vie de l’excentrique et flamboyant
magnat américain de l’aviation Howard
Hughes (1905-1976).
DiCaprio dans la peau
de Howard Hughes.
L 23.30 Un secret ùù Drame de
La cohabitation forcée d’un couple sur
le point de divorcer dans une maison
devenue l’enjeu de sa séparation.
22.25 La femme objet Érotique fran-
De sa naissance à sa mort, le calvaire La rivalité entre deux danseuses du New
d’un âne, victime de la cruauté des York City Ballet se mue peu à peu en une
amitié perverse.
hommes.
Le match Portman/Kunis,
L 22.15 Trafic ùù Comédie française de Jacques Tati (1971). 1h32. sexe et puritanisme.
Avec Jacques Tati, Marcel Fraval. 23.50 L22.40 V pour Vendetta ùù AvenL’héritier. Drame psychologique français tures de James McTeigue (2005). 2h07.
de Philippe Labro (1972). 1.40 Peur sur Avec Natalie Portman, Hugo Weaving.
V pour être vu.
la ville. Policier français (1975).
Biographie américaine de Martin
Scorsese (2004). VM. 2h43. Avec
Leonardo DiCaprio, Cate Blanchett.
Claude Miller (2006). 1h45. Avec Cécile
de France, Patrick Bruel. 1.10 Les adop-
tés. Comédie dramatique (2010).
OCS MAX
26
20.40 Nu
Série. (Saison 1, 9 et 10/10). Avec
Satya Dusaugey, Malya Roman.
Comédie dramatique française de
Joachim Lafosse (2015). 1h40. Avec
Bérénice Bejo, Cédric Kahn.
çais de Frédéric Lansac (1981). 1h05.
23.40 Die beichte der Josefine Mutzenba-
cher. Documentaire allemand de Hans Billian
(1978). 1.10 Anything Else, la vie et tout
le reste. Comédie de mœurs (2002). VM.
OCS CITY
27
20.40 Here and Now ù
Série. La logique du rêve. (Saison 1,
9/10). Avec Tim Robbins, Holly Hunter.
Drame franco-suèdois de Robert
Bresson (1966, NB). 1h36. Avec
François Lafarge, Anne Wiazemsky.
OCS CHOC
20.40 Strike Back ù
28
Série. Le prix à payer : Zimbabwe (1
et 2/2). (Saison 2, 7 et 8/10). Avec
Philip Winchester, Sullivan Stapleton.
Drame américain de Darren Aronofsky
(2010). 1h45. Avec Natalie Portman,
Vincent Cassel, Mila Kunis.
OCS GEANTS
29
20.40 One Day Since Yesterday
Doc. (2016). INÉDIT.
Les malheurs qui ont entouré le célèbre
réalisateur Peter Bogdanovich et son
Un commando fait évader un prisonnier film, «They All Laughed».
Comédie romantique française de Katia C’est là. (Saison 1, 10/10).
politique du centre de détention de L22.20 La dernière séance ùùù
Drame américain de Peter Bogdanovich
Lewkowicz (2010). 1h39. Avec Benja- 22.35 The Deuce We’re All Beasts. Harare, au Zimbabwe.
min Biolay. LIRE NOTRE ARTICLE.
(Saison 2, 6/9). Avec Maggie Gyllen- 22.15 Westworld ù Les écorchés. (1971), NB. VM. 1h53. Avec Timothy
A quelques jours de son mariage, un haal, James Franco. 23.40 Camping. (Saison 2, 7/14). Avec Evan Rachel Bottoms. Deux adolescents passent leur
jeune homme se retrouve confronté à Série. Pilot. 0.15 Story Series. 0.35 Enter Wood. 23.05 Kiksuya. (Saison 2, 8/14). temps entre le café et le cinéma. 0.25 La
the Void. Film. Drame français de Gaspar 0.10 The Walking Dead. Série. The Bridge. dernière séance - Bonus. 0.30 L’ange et le
des décisions cruciales.
mauvais garçon. Western (1947, NB). VM.
23.05 Haute couture. Comédie (2015). VM. Noé (2009). VM. Avec Nathaniel Brown.
1.00 6 Angel-A. Comédie (2005, NB).
Lucie infiltre le campement des rebelles. Greg et Audrey font plusieurs découvertes
L21.30 Pourquoi tu pleures ? ùù surprenantes concernant Ramon. 21.40
N°2814
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
V E N D R E D I 19 O C TO B R E
20
Ode à la joie et au joual
22h05 OCS MAX
Boulerice et chique la guenille (il
râle). Tandis que les truands font
du porte-à-porte dans les prés,
Jacques est contraint de jobber (se
Comédie canadienne de Louis
mettre au boulot) : le Simon, tout
Bélanger (2017). Avec Alexis
pécore qu’il soit, travaille pour les
Martin, Emmanuelle Lussier
Hell’s Angels et cultive sous serre
Martinez, Gilles Renaud. 1h45.
des kilomètres de « pot » (de la
beuh, de la ganja, de la weed, de
Tout est déjanté avec classe, l’hisl’herbe). Le marquis de Montréal et
toire est assaisonnée à l’humour
le bouseux de nulle part se mettent
poivré, et plus incongru, y a pas.
à jardiner ensemble. Puis une fille
Bref, on adore. Le moyen de faire
débarque. Du sexe ? Oui, mais pas
autrement, devant tant de bonne humeur, de dinguerie et de jac- comme on croit. La Francesca, elle préfère les femmes. Tabarnouche !
tance en joual bricolé (tu rigoles, on dit que t’as le « piton collé » ; t’es Le réalisateur de cette fantasia chez les ploucs, Louis Bélanger, a
un détestable, t’as « une face à fesser dedans ») ? Un comédien de capté l’esprit d’Antoine Blondin : il pratique l’ellipse avec grâce, et,
théâtre, Jacques Sauvageau, quinquagénaire un peu usé, termine Dieu merci, nous épargne les explications. Du coup, le film trouve
sa prestation sur scène et va au bistrot jouer à la machine à sous. un tempo sympathique, et ces deux solitaires – l’acteur désabusé
Encore vêtu en petit marquis, veste de brocart et talons hauts, il active et le bouseux en fin de course – se mesurent, se défient, soufflent
le bras du bandit manchot, quand un patibulaire l’aborde, flingue dans la balloune (ils picolent), s’épaulent. La mafia ? Ils en font leur
en pogne : « Tu nous dois 20 000 piastres, hein ? » Jacques prend la affaire, au fond des bois. Les bikers ? On va leur faire une proposifuite en car. Coupez. Le voici sur une route enneigée, en rase cam- tion qu’ils ne pourront pas refuser. Peu à peu, le film glisse vers une
pagne, toujours en nobliau de 1780. Un barbu passe en motoneige : émotion inattendue. La neige tombe, les confidences s’échangent,
« Tu fais quoi, là, Bonhomme Carnaval ? – Je vais chez des amis. – Y a une vraie amitié naît. On sort de là le cœur content. Avec, bien sûr,
personne, ici. Viens donc. » Jacques se réchauffe chez le vieux Simon le piton super bien collé.
François Forestier
Les Mauvaises
Herbes
1
1
FRANCE 2
2
FRANCE 3
2
3
3
CANAL +
4
4
6 Je promets de te retrouver ma fille. Téléfilm. (2018). 15.35 6 Le cauchemar d’une
mère. Téléfilm. (2014). 17.10 6 4 mariages
pour 1 lune de miel. 18.15 6 Bienvenue
chez nous. La finale. 19.20 6 Demain
nous appartient. 20.00 6 Le 20h. 20.35
6 Le 20h le mag. 20.50 C’est Canteloup.
9.35 6 Amour, gloire et beauté. 9.55 6 C’est
au programme. 10.50 6 Motus. 11.20
6 Les z’amours. 11.55 6 Tout le monde
veut prendre sa place. 13.00 6 13 heures.
13.55 6 Ça commence aujourd’hui. 15.05
6 Je t’aime, etc. 16.15 6 Affaire conclue.
18.05 6 Tout le monde a son mot à dire.
18.40 6 N’oubliez pas les paroles ! 20.00
20 heures. 20.40 6 Un si grand soleil.
8.15 6 On a la solution ! 8.50 Dans votre
région. 9.50 9h50 le matin. 10.50 6 L’instant R. 11.15 6 Midi en France. 12.00
6 12/13. 12.55 6 Météo à la carte. 13.50
6 Rex. Série. 16.10 6 Des chiffres et des
lettres. 16.45 6 Personne n’y avait pensé !
17.30 6 Slam. 18.10 6 Questions pour un
champion. 19.00 19/20. 20.00 6 Vu. 20.20
6 Plus belle la vie. 20.45 6 Tout le sport.
12.55 The Tonight Show Starring Jimmy
Fallon. 13.40 Epouse-moi mon pote. Comédie (2017). 15.05 Les zozos migrateurs.
16.00 6 Daddy Cool. Comédie (2017).
17.35 Roi de la vanne. 17.40 The Tonight
Show Starring Jimmy Fallon # 18.25 Le
petit RDV # 18.30 L’info du vrai # 20.00
L’info du vrai, le mag # 20.45 Le JT pressé
# 20.55 La boîte à questions. #
21.00 The Voice Kids
21.00 Deux gouttes d’eau
Drame français de Nicolas Cuche
(2018). 1h30. Avec Sylvie Testud,
Michaël Youn. INÉDIT. Une jeune femme
21.00 Francis Cabrel,
un chanteur très discret
21.00 Geostorm
Divertissement. Présenté par Nikos
Aliagas, Karine Ferri. INÉDIT.
Marquée par l’arrivée de deux nouveaux
coachs, cette saison est riche en
nouveautés et en surprises.
23.15 Vendredi, tout est permis avec
Arthur Divertissement. Présenté par
Arthur. INÉDIT. Des personnalités de tous
horizons se soumettent à des improvisations déjantées proposées par Arthur.
FRANCE 5
5
5
est retrouvée assassinée. La caméra de
surveillance permet d’identifier l’agresseur.
22.40 Les petits meurtres d’Agatha
Christie ù Le couteau sur la nuque.
(Saison 1, 11/11). Avec Antoine Duléry,
Marius Colucci. 0.20 Un cadavre sur
l’oreiller. (Saison 1, 9/11).
M6
6
Doc. de Laurent Thessier et Thierry
Teston (2015). Le portrait de Francis
INÉDIT. Deux frères se lancent dans une
Cabrel, un artiste très discret, émaillé course contre la montre pour sauver la
des témoignages d’amis et admirateurs. Terre d’une tempête infernale.
23.00 Le divan de Marc-Olivier Fogiel 22.50 John Wick 2 Action américain
Magazine. Présenté par Marc-Olivier
Fogiel. Invité : Jacques Weber. INÉDIT.
0.15 6 Soir/3. 0.45 Libre court. 1.50 6 Midi
en France. 2.15 6 Les carnets de Julie.
ARTE
6
Film catastrophe de Dean Devlin
(2016). VM. 1h49. Avec Gerard Butler.
7
7
de Chad Stahelski (2016). VM. 2h02.
Avec Keanu Reeves, Common. 0.50
Titan. Science-fiction (2018). VM. 2.25
Clique dimanche. 3.25 Surprises.
C8
8
58
6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat. 9.00
Touche pas à mon poste ! 12.45 William
à midi, première partie. 13.15 William à
midi. 13.50 Maigret. Série. Maigret et les
6.00 M6 Music. 7.00 M6 Kid. 8.50 M6
boutique. 10.00 Jane the Virgin. 12.45 Le
12.45. 13.30 Scènes de ménages. 13.40
Soupçons. Téléfilm. Drame (2011). 15.30
Surexposée. Téléfilm. Thriller (2011). 17.20
Les reines du shopping. 18.30 La meilleure
13.35 L’amour maudit de Leisenbohg. Téléfilm. (1990). 15.35 6 Ladakh, le jeune
Rinpoché et son parrain. 16.30 6 Invitation au voyage. 17.05 Xenius. 17.35 6 À la
rencontre des peuples des mers. 18.05 La
Corée du Sud, le pays aux multiples miracles.
boulangerie de France. Finale nationale : Le 19.00 Un jour sur terre, de la Norvège à
grand banquet de la fête du village. 19.45 la Namibie. 19.45 Arte journal. 20.05 28
Le 19.45. 20.25 Scènes de ménages. Série. minutes. 20.50 6 50 nuances de Grecs.
plaisirs de la nuit. - Maigret et l’ombre
chinoise. Avec Bruno Cremer, Jacqueline
Danno. 17.45 C’est que de la télé ! 19.05
TPMP People : première partie. 20.10
TPMP People.
20.50 La maison France 5
21.00 Bull
20.55 Cigarettes et bas nylon
21.00 TPMP refait la semaine !
Magazine. Présenté par Stéphane
Thebaut. Les Landes - Dax. INÉDIT.
Série. Condamnée au silence. (Saison 2, 17/22). Avec Michael Weatherly, Freddy Rodriguez. INÉDIT. Bull
Téléfilm historique français de Fabrice
Cazeneuve (2010). 1h40. Avec Adélaïde Leroux, Salomé Stévenin, Mélodie
Richard. Dans l’immédiat après-guerre,
Divertissement. Présenté par Jean-Luc
Lemoine. Jean-Luc Lemoine revient sur
10.50 6 Tueurs nés. 11.45 6 La quotidienne. 13.05 6 Entrée libre. 13.40 6 Le
magazine de la santé. 14.35 6 Allô docteurs. 15.10 6 L’école des bébés animaux. 15.40 6 Dangers dans le ciel. 16.35
6 Atlantique, l’océan et le feu. 17.30 6 C
à dire ?! 17.45 6 C dans l’air. 19.00 6 C
à vous. 20.00 6 C à vous, la suite. 20.20
6 Entrée libre.
Au sommaire, notamment : «Changer :
Stéphane Millet doit créer une entrée défend une enseignante en journalisme
risquant 30 ans de prison fédérale pour les destins croisés de trois Françaises
dans une salle à manger».
22.20 Silence, ça pousse ! Magazine. espionnage industriel. 21.55 Nécessité mariées à des soldats américain.
L22.35 Françoise Hardy, la discrète
Présenté par Stéphane Marie, Carole fait loi. (Saison 2, 18/22). INÉDIT.
Tolila. INÉDIT. 23.15 6 C dans l’air. 0.25 22.50 Bull La chute des titans. (Sai- Doc. De E. Valentin et M. Jaubert (2016).
6 C à vous. 1.20 6 C à vous, la suite. son 1, 13/23). Un champion de e-sport 23.30 Jean-Michel Basquiat, la rage créaest accusé de tricherie. 23.35 NCIS. Série. tive. 0.25 Tracks.
1.40 6 Entrée libre.
N°2814
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
les grands évènements de la semaine et
décrypte l’actualité média à sa manière.
23.00 Balance ton post ! Divertissement.
Cyril Hanouna anime un talk-show... qui
ne parle pas que de médias ! Sa nouvelle
bande va débattre avec humour des faits
d’actualité qui ont alimenté les conversations des Français durant la semaine.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
PHILIPPE BOSSE/COOP VIDÉO DE MONTRÉAL
TF1
11.00 6 Les feux de l’amour. 12.00 6 Les
12 coups de midi ! 13.00 6 Le 13h. 13.55
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
V E N D R E D I 19 O C TO B R E
W9
9
59
21.00 Enquête d’action
Magazine. Présenté par Marie-Ange
Casalta. Délinquance dans les transports : la police mène la traque. INÉDIT.
La police est en première ligne pour faire
régner l’ordre dans les transports en
commun français.
23.00 Enquête d’action Magazine.
Présenté par Marie-Ange Casalta.
Délinquance dans les transports : la
police mène la traque. INÉDIT.
LCP PUBLIC SÉNAT
13 107
TMC
10 60
19 65
NRJ12
12 62
21.00 Pompiers : leur vie en direct 20.55 Julie Lescaut
Série. La rencontre. (Saison 4, 24/24).
Avec Simon Baker, Robin Tunney, Tim
Kang. Six mois après son renvoi, Jane
Série doc. de Antoine Baldassari
(2018). Le feu d’appartement.
séduit une femme... qui lui avoue être une
complice de John le Rouge. 21.45 Ticket
A Marseille, Frédéric et son équipage
mettent tout en œuvre pour éteindre le
feu qui ravage un appartement.
21.55 Pompiers : leur vie en direct
violée. Julie et son équipe font vite le
rapprochement avec un agresseur.
22.45 Julie Lescaut Défendre jusqu’au
Série doc. (2018). La vie à tout prix. bout. (Saison 17, 2/6). Julie et son équipe
Un feu s’est déclaré dans une habitation enquêtent sur la mort de l’avocat dans le
à Tourcoing. 23.00 Alerte au gaz. - Les cabinet duquel Sarah venait d’être recrurisques du métier. 1.05 6 Appels d’urgence. tée. 0.40 Julie à Paris. (Saison 17, 1/6).
gagnant. (Saison 5, 1/22).
22.40 Mentalist ù Le prof parfait.
(Saison 4, 20/24). 23.30 La vie en rose.
(Saison 4, 21/24). 0.20 6 Londres, police
judiciaire. Série.
FRANCE 4
14 63
Téléfilm d’animation de Matt Peters,
Dongwan Jung, Yungwon Jung, Jinsung Kim (2017). 1h19. Scooby et ses
verses personnalités décryptent l’actualité
nationale et internationale.
L22.00 Livres & vous... Magazine. amis visitent un ranch qui a la réputation
Présenté par Adèle Van Reeth. INÉDIT. d’être hanté par un inquiétant cow-boy.
23.00 C’est vous la France. 23.30 Ça vous 22.10 Scooby-Doo : la folie du catch
regarde. 0.30 N’ayons pas peur des mots. Téléfilm d’animation américain de Bran2.00 Séance publique à l’Assemblée don Vietti (2014). 1h15. 23.25 6 Caméras espions en terre animale.
nationale. 4.30 Les matins du Sénat.
FRANCE Ô
11 61
21.00 Mentalist ù
20.30 N’ayons pas peur des mots 20.55 Scooby-Doo : le clash
Magazine. Présenté par Valérie Bro- des Sammys
chard. Autour de Valérie Brochard, di-
TFX
21
TF1 SERIES FILMS
20 66
CSTAR
17 64
Série. Prédateurs. (Saison 17, 3/6).
Avec Véronique Genest, Alexis Desseaux. Une jeune femme brune a été
GULLI
18 167
21.00 Le Zap
20.55 Le serpent blanc
Divertissement. Présenté par John
Eledjam. INÉDIT. «Le Zap» a collecté les
Conte allemand de Stefan Bühling
(2015). 1h30. Avec Tim Oliver Schultz.
perles du Net et de la télévision pour offrir Endres, serviteur du roi Konrad, découvre
des séquences étonnantes.
par hasard le secret des pouvoirs
23.40 Enquête très spéciale Magazine. magiques de son souverain.
Présenté par Nephael. INÉDIT.
22.40 La table enchantée Téléfilm de
«Enquête très spéciale» propose Ulrich König (2008). 1h00. Avec Remo
d’embarquer pour un pur moment de Schulze. Chassés de la maison par leur
père, trois fils doivent rapidement trouver
détente au pays de l’érotisme.
0.15 Enquête très spéciale.
un travail. 23.45 Zig et Sharko.
6TER
22 67
RMC STORY
23 68
20.55 The Good Karma Hospital 21.00 Good Doctor
21.00 Vous avez un colis
20.55 Rien n’est impossible
Série. (Saison 2, 3/6). Avec Amanda
Redman, Amrita Acharia, James Floyd.
Téléréalité. INÉDIT. Cinq familles ouvrent
Débat. Présenté par Jean-Jacques
Bourdin. Jean-Jacques Bourdin convie
INÉDIT. Ruby installe une clinique sociale
Série. Bain de foule. (Saison 1, 15/22).
Avec Freddie Highmore, Nicholas
Gonzalez. Le docteur Alex Park, le
dans une plantation de thé assez éloi- dernier interne du docteur Coyle, rejoint
gnée, accompagnée par Gabriel.
l’équipe de Melendez. 21.40 Lève-toi et
22.25 Line of Duty : enquêtes internes marche. (Saison 1, 16/22).
(Saison 4, 1/6). Avec Martin Compston, 22.35 Night Shift Entre deux rives.
Thandie Newton. 0.35 6 Le Balajuan. (Saison 4, 8/10). Avec Eoin Macken.
Polynésie. - Afro zouk. 1.20 6 Clair obscur. 23.25 Retour en force. (Saison 4, 1/10).
RMC DÉCOUVERTE
24 98
20.50 La Première Guerre
mondiale en chiffres
Série doc.. La machine de guerre. INÉDIT.
CHÉRIE 25
25 69
les portes de leur foyer pour tester en
exclusivité des produits de toutes sortes.
22.05 Vous avez un colis Téléréalité.
INÉDIT. Les familles vont tester un gaufrier clavier, un rouleau de massage, un
casque de réalité virtuelle, un rasoir pour
le dos, une siège auto-massant et bien
sûr le fameux objet mystère.
POLAR +
41
54
11). 23.50 Marché noir. (Saison 2, 12).
SÉRIE CLUB
43
20.55 Week-end chez les toquées 21.00 Papillon noir
20.50 Supergirl
Série. L’art de la fuite. (Saison 2, 4/6).
Avec Ingrid Chauvin. Lily et Fanny ac-
Série. L’un d’entre nous. (Saison 2,
11/22). Avec Melissa Benoist, Chyler
Leigh. Kara s’apprête à célébrer l’anniversaire de son arrivée sur Terre. 21.35
L’ADN des Luthor. (Saison 2, 12/22).
22.30 Mariage forcé. (Saison 2, 13/22).
23.20 Supernatural Gods and monsters.
(Saison 14, 2/13). Avec Jensen Ackles,
Jared Padalecki. INÉDIT.
Thriller français de Christian Faure
(2008). 1h40. Avec Éric Cantona, Stéphane Freiss. Un scénariste en manque
En Europe et aux États-Unis, l’industria- cueillent un sexagénaire qui a tout vendu
lisation a permis la production massive pour faire un tour du monde en bateau. d’inspiration s’embourbe dans la solitude
22.45 Week-end chez les toquées jusqu’à ce qu’il rencontre un vagabond.
d’une machine de guerre.
21.50 Les armes de destruction. INÉDIT. Mon cœur est à papa ! (Saison 2, 3/6). 22.30 Pistes noires. 23.00 The Day (Sai22.45 La Première Guerre mondiale L’arrivée inattendue de sa fille son 1, 5 et 6/12). Avec Titus Devoogdt,
en chiffres Série documentaire. Des- compromet le week-end qu’un homme Sophie Decleir. 0.55 New York, police
cente aux enfers. INÉDIT.
judiciaire. Série. 1.35 Mafiosa. Série.
pensait passer en amoureux.
TÉVA
deux personnalités que tout oppose pour
débattre sur des questions d’actualité.
22.20 Taken Une nouvelle Eve. (Saison 2, 10). Avec Clive Standen. Bryan
doit empêcher un acte de terrorisme biologique. 23.05 Mot de passe. (Saison 2,
PARIS PREMIÈRE
55
RTL9
56
TV5 MONDE
71
20.50 Maison à vendre
20.50 Les Grosses Têtes
20.40 10 000
21.00 Mr. Eddy & sa tribu
Magazine. Présenté par Stéphane
Plaza. Sarinella et Philippe/Christian et Martine. Stéphane Plaza et son
Divertissement. Présenté par Laurent
Ruquier. INÉDIT.
Film d’aventures américain de Roland Emmerich (2007). 1h49. Avec
Camilla Belle, Steven Strait. Un chas-
Divertissement. Les plus grands artistes
Laurent Ruquier est entouré d’une bande
équipe aident des propriétaires à mettre de joyeux drilles qu’il soumet à des
en valeur leur bien afin de le vendre.
questions portant sur l’actualité.
PLANÈTE+
80
USHUAIA TV
87
français se retrouvent sur scène pour un
prime exceptionnel autour d’Eddy Mitchell.
seur découvre de nouvelles civilisations. 23.05 Le journal de la RTS.
C’est autant de trop.
23.35 Envoyé spécial Magazine.
HISTOIRE
88
MEZZO
179
20.40 Deux sœurs, une histoire 20.30 L’Orchestre symphonique
Série doc. de Huw Cordey et Fiona Doc. de Edward Cotterill (2017). Ame- national du Tatarstan joue
Série doc. de P. Palmer (2017). Ap- Pitcher (2009). D’île en île.
lia et Muriel Earhart. En juillet 2017, 80 Prokofiev, Liszt et Lutoslawski
20.55 Les secrets du corps
humain
20.40 Pacifique Sud
prendre. INÉDIT. Cet épisode montre com-
Avec ses plages d’une blancheur
ment nos expériences façonnent notre éclatante, le Pacifique Sud a tout du
esprit, notre corps et modifient nos gènes. paradis sur Terre.
L’ÉQUIPE
21 137
CANAL+ SPORT
11
19.20 Cyclisme sur piste :
Coupe du monde
L20.40 Football : Ligue 1
Commentaires : P. Chassé, C. Riblon. À Saint-Quentin-en-Yvelines.
pama Stadium, à Lyon. DIRECT. Lyon
années se sont écoulées depuis la disparation de l’avion d’Amelia lors de son
vol historique autour du monde.
EUROSPORT 1
121
BEIN SPORTS 1
131
19.55 Snooker : Home Nations 19.55 Football : Ligue 2
«Lyon/Nîmes». 10e journée. Au Grou- Series
11e journée. DIRECT. Au programme : AC
Quarts de finale. À Manchester (An-
est revenu dans le bon rythme après un gleterre). DIRECT.
DIRECT. La Coupe du monde de cyclisme début de saison relativement compliqué. Kyren Wilson s’était hissé en finale l’an
sur piste fait son grand retour en France. 22.45 Late Football Club Magazine. dernier, fera-t-il encore mieux ?
N°2814
22.25 L’Orchestre symphonique national du Tatarstan joue Rachmaninov et Tchaïkovski Concert.
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
Ajaccio/Le Havre - Béziers/Auxerre - Clermont/Red Star - Metz/Niort (match directeur)
- Nancy/Grenoble - Orléans/Valenciennes
- Paris FC/Châteauroux - Troyes/Sochaux.
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
V E N D R E D I 19 O C TO B R E
22
CANAL+ CINÉMA
10
L20.50 Ma part du gâteau ùù
Comédie dramatique de Cédric Klapisch (2010). 1h49. Avec Karin Viard,
Gilles Lellouche. Une femme de ménage
découvre que le trader qui l’emploie a fait
fermer son ancienne usine.
Une comédie sociale sur
la France d’aujourd’hui.
L22.35 Le cercle Magazine. Présenté
par Augustin Trapenard. 23.25 6 Jalouse.
Comédie (2017). Avec Karin Viard. 1.10
K.O. Thriller (2017). 3.00 Top of the Shorts.
CINÉ+ ÉMOTION
22
20.45 Barbecue @
CANAL+ SÉRIES
CINÉ+ PREMIER
12
L20.50 Babylon Berlin ùù
Série. (Saison 1, 5/8). Avec Volker
Bruch, Liv Lisa Fries, Peter Kurth.
Swetlana Sorokina trahit une nouvelle
fois Kardakow.
22.25 American Horror Story ù (Saison 8, 6). Avec Billie Lourd, Kathy Bates.
INÉDIT. Suite à l’Apocalypse nucléaire, une
20
L20.45 Snowden ùù
Thriller américain de Oliver Stone
(2016). VM. 2h15. Avec Melissa Leo,
Zachary Quinto. Le destin d’Edward
Drame américain de Caro Niki (2005).
CINÉ+ CLASSIC
24
21
Film d’action de Justin Lin (2013). VM.
2h10. Avec Vin Diesel, Paul Walker,
Dwayne Johnson. Pour retrouver son
Snowden, agent de la CIA puis de la grand amour, qu’il croyait morte, Dom va
NSA devenu un célèbre lanceur d’alerte. devoir affronter des pilotes mercenaires.
L22.55 L’affaire Josey Aimes ùù L 22.50 Senna ùù Documentaire
élite choisie scrupuleusement selon l’ADN 2h01. Avec Charlize Theron, Peterson Elle.
de ses membres survit.
Du bon cinéma efficace.
23.20 L’aliéniste. Série. Sourire argenté. 1.00 État d’alerte, le cinéma du contre pouvoir.
- Ces pensées sanglantes. 0.50 Ava. Film. 1.55 Suicide Squad. Fantastique (2016). VM.
CINÉ+ CLUB
CINÉ+ FRISSON
20.45 Fast and Furious 6
25
20.45 Une femme française
20.45 Whisky à gogo
Comédie d’Eric Lavaine (2013). 1h38.
Avec Lambert Wilson. Après un infarc-
Drame français de Régis Wargnier
(1995). 1h40. Avec Emmanuelle Béart.
tus, un quinquagénaire décide d’arrêter
pour de bon de «faire attention».
Un nanar choral de la
pire espèce.
L22.20 Planétarium ùù Drame fran-
De 1939 au milieu des années 1950, la
vie d’une jeune femme mariée à un
militaire de carrière.
L22.20 Vera Drake ùù Drame de
Comédie britannique de Alexander
Mackendrick (1950, NB). VO. 1h25.
Avec Catherine Lacey, Basil Radford,
James Robertson Justice.
américain de Asif Kapadia (2010). VM.
1h40. Avec Ayrton Senna. Retour sur le
destin exceptionnel d’une légende la formule 1 : le pilote brésilien Ayrton Senna.
0.35 SOS plombier. Téléfilm classé X (2014).
TCM CINÉMA
31
L20.45 L’étoffe des héros ùù
Film d’aventures américain de Philip
Kaufman (1983). 3h05. Avec Sam
Shepard. En Californie, en 1947, le
dangereux quotidien de sept astronautes,
Faites tourner.
héros de la conquête de l’espace.
22.05 Tortillard pour Titfield Comédie
Un casting étoilé.
Mike Leigh (2004). VM. 2h05. Avec britannique de Charles Crichton (1953). 23.55 L’inspecteur ne renonce jamaisù
çais de Rebecca Zlotowski (2016). 1h48. Imelda Staunton. À Londres, en 1950, VO. 1h24. Avec Stanley Holloway. Le Policier de James Fargo (1976). 1h35.
Avec Natalie Portman. 0.05 La princesse une femme de ménage aide des jeunes combat d’un petit village britannique pour Avec Clint Eastwood, Harry Guardino.
de Montpensier. Drame historique (2009). femmes à avorter dans le plus grand se- sauver sa vieille ligne de train. 23.25 As- 1.35 Born to love. Drame (1931). 3.00 Sous
2.20 Comme des frères. Comédie (2012). cret. 0.25 La femme objet. Érotique (1981). sassins et voleurs. Film.
le regard des étoiles. Drame (1939, NB).
OCS MAX
26
20.40 Drôles de petites bêtes
Film d’animation franco-luxembourgeois de Arnaud Bouron, Antoon
Krings (2017). 1h28. INÉDIT. Un gril-
lon baladin arrive au village des petites
bêtes et ne tarde pas à perturber la vie
du Royaume.
L22.05 Les mauvaises herbes ùù
Comédie canadienne de Louis Bélanger (2017). 1h45. LIRE NOTRE ARTICLE.
23.55 Story Movies.
OCS CITY
OCS CHOC
27
L20.40 Six Feet Under ùùù
Série. La famille. (Saison 1, 4/13).
Avec Frances Conroy, Michael C.
Hall, Peter Krause. Le membre d’un
28
29
20.40 Kite
20.40 Jane Fonda in Five Acts
Téléfilm d’action de Ralph Ziman
(2014). VM. 1h30. Avec Samuel L.
Jackson, India Eisley. Los Angeles
Doc. (2018). INÉDIT. Jane Fonda est cé-
lèbre pour sa vie, ses films et ses engagements. Ce film revient sur sa carrière.
gang mexicano-américain est abattu et les 2058. La police est impuissante face 22.50 Barbarella ù Science-fiction de
Fisher se retrouvent pris entre deux feux. aux groupes mafieux contrôlés par l’Emir. Roger Vadim (1968). VM. 1h35. Avec
21.30 À livre ouvert. (Saison 1, 5/13). 22.10 Le dernier combat ù Science- Jane Fonda. Une aventurière astronaute
22.20 La chambre. (Saison 1, 6/13). fiction de Luc Besson (1982), NB. 1h29. est chargée de retrouver un savant, in23.25 Dante 01 Science-fiction fran- Avec Pierre Jolivet. Après une catastrophe venteur d’une arme destructrice.
Jane Fonda au max de
çais de Marc Caro (2008). 1h28. Avec qui a décimé la population, quelques resson sex appeal.
Lambert Wilson. 0.50 The Deuce. Série. capés luttent pour leur survie.
Réflexion faite
CHRONIQUE
par Jean-Claude Guillebaud
QUAND LES MOTS ENSORCELLENT
La politique comme le médiatique sont faits de mots. Ils sont les
briques de la maison commune, la précieuse matière première. Or,
ce qui est extravagant, ces temps-ci, c’est l’ingénuité avec laquelle on
nous les sert et le mimétisme servile grâce auquel un certain type de
langage finit par s’imposer sur toutes les antennes. Pensée unique ? Pas
si sûr ! Langage unique, langue de bois ? Oh oui, hélas ! Tout se passe
comme si l’on avait cessé d’interroger le langage lui-même ; or les mots
sont rarement neutres. Tout langage transporte avec lui un corpus de
préjugés, partis pris, jugements de valeur qu’il faudrait décoder. Les
mots sont chargés d’idéologie. Or de cet effort minimal, le discours
médiatique paraît s’être dispensé. Cette capitulation de l’esprit critique
confère au discours dominant – celui des « nouvelles », des éditorialistes – son caractère uniforme, répétitif. Et carrément inaudible…
Ainsi, nombre de points de vue ou commentaires ne sont qu’un hâtif
collage de clichés parfaitement accordés au tempo du moment mais
gros d’énormes mensonges. Par omission.
Prenez une phrase cliché convenue : « Les contraintes de l’économie
de marché et des marchés financiers exigent des efforts de compétitivité
qui passent par de courageuses déréglementations et une flexibilité
accrue du marché du travail. » Voilà plusieurs décennies que ce minipsaume, à d’infimes variantes près, nous est récité cent fois par jour à
l’antenne. Fort bien. Mais encore ? Ces « contraintes », quelle en est la
nature exacte ? L’« économie de marché », n’est-ce pas ce qu’on appelait
hier encore le capitalisme ? Pourquoi a-t-on renoncé à ce dernier mot ?
N°2814
OCS GEANTS
Avec quelles arrière-pensées ? Le capitalisme aurait-il disparu lui aussi ?
N’y aurait-il plus d’exploiteurs ni d’exploités ? Quant à la « compétitivité », de laquelle parle-t-on, en vérité ? De celle des entreprises (cashflow, profits, valeur boursière, etc.) ou de celle des sociétés elles-mêmes
(cohésion sociale, plein-emploi, dynamisme, confiance, etc.) ? Laquelle
faudrait-il préférer à l’autre ? Les économistes sérieux en débattent
encore. Ici, à « l’Obs », nous n’avons pas oublié le grand André Gorz (il
signait Michel Bosquet) dont la pensée fut un véritable contrepoison
face aux dérives du néolibéralisme. Il répétait souvent qu’une société,
pour exister et durer, a besoin d’énormément d’activités « inutiles ».
Des activités que le néolibéralisme est incapable de percevoir.
Pensons aussi à la fameuse déréglementation invoquée comme
une liturgie conjuratoire : ne désigne-t-elle pas ce qu’on évoquait jadis
en parlant du recul de l’Etat ? Jusqu’où l’Etat doit-il reculer ? Jusqu’à la
jungle retrouvée ? Quant à cette fameuse flexibilité qui enchante tant
d’ingénus, l’expression n’est qu’une pudeur oratoire appliquée à un
démantèlement progressif de la législation du travail, cette difficile
domestication en un siècle du capitalisme des origines. (La flexibilité
idéale consistant en une abrogation du Code du Travail.) Pourquoi
ne pas le dire si l’on est assuré de son point de vue ? On pourrait citer
mille autres de ces leurres linguistiques saupoudrés sur les ondes et le
petit écran. Avec impudence et imprudence. Pourquoi ? Parce qu’une
langue de bois, c’est toujours un refoulement – explosif – de la vérité… ■
Retrouvez l’intégralité de la chronique de Jean-Claude Guillebaud sur teleobs.com
LLE CHOIX DE TÉLÉOBS
#
EN CLAIR
TNT 00
CANAL PAYANT 0 0
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
DUO
Le matin je prends ma douche...
...le soir je prends mon bain
DUO de Kinedo, c’est à la fois :
• une douche confortable et une baignoire spacieuse
• un combiné pratique et sécurisé pour les enfants
DUODEKINEDO.FR
РЕЛИЗ ПОДГОТОВИЛА ГРУППА "What's News" VK.COM/WSNWS
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
0
Размер файла
22 953 Кб
Теги
L'Obs, journal
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа