close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

La Nouvelle Gazette - 2018-09-05

код для вставкиСкачать
T
I
U
T
A
GR
EXCLUSIF P. 12
La défense
de Wesphael
réclame 5.000 €
à la famille
Pirotton
URNAL
O
J
E
C
S
N
A
D
-2019
8
1
0
2
T
O
O
F
LE GUIDE
© Photonews
N°1 FRANCOPHONE
Mercredi 5 septembre 2018 - N° 238 - 1,60 €
Le Quotidien de Charleroi
quipes,
Tout savoir sur les é driers…
les noyaux, les calen
EXCLUSIF - NOUVEAU PERMIS DE CONDUIRE P. 17
L’examen à 60 €
NOTRE ENQUÊTE EXCLUSIVE P. 19 À 21
Les agents qui ont
qui ne sert
fait le mercato
à rien !
EXCLUSIF - CHARLEROI P. 4
Le Butterfly rouvre
enfin ses portes !
Faute d’informations claires venant… du fédéral,
des communes refusent de délivrer le permis provisoire
aux candidats ayant réussi l’examen pour conduire seuls
© KF
© 123 RF
PRISONS P. 2 ET 3
CHARLEROI P. 6
Les détenus auront
leurs « élus »
Faux détective
et... cité dans
le dossier de
l’Hyper Casher !
La boîte de nuit historique de Charleroi renaît de ses cendres
AFFAIRE PAUWELS P. 13
François
Troukens :
« Stéphane
ne mérite
pas ça »
© Photo News
BEAUMONT P. 8
Surprise :
Dupuis devrait
se présenter
À partir du 15 septembre, les prisonniers à la province !
© Belga
36
devront avoir des représentants
© RTL
5 413635 012341
TÉLÉVISION P. 32
Jean-Michel Zecca, l’animateur
qui veut marier les seniors
© RTL
1
2
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
UN ORGANE DE CONCERTATION « DIRECTION-DÉTENUS » DÉSORMAIS OBLIGATOIRE
ÉDITO
À Anvers,
la Flandre
perd la tête
Christian Carpentier
ÉDITORIALISTE EN CHEF
Les joutes verbales électorales de ces derniers jours
ont étonné sur plus d’un
plan, au sud du pays. Mais
cela reste sans commune
mesure avec ce qui se passe
en ce moment en Flandre,
plus particulièrement à
Anvers, la première ville du
pays.
Vendredi passé déjà, le VLD
Philippe De Backer déclarait
assez crûment Bart De Wever « inadapté émotionnellement » pour diriger la
Ville. Selon lui, elle nécessite quelqu’un ayant de
l’empathie à sa tête, et non
un homme qui polarise
comme le leader nationaliste a l’habitude de le faire.
Lundi, De Wever ripostait en
estimant qu’on n’était « pas
loin de voir le monde politique se faire acheter par la
mafia de la drogue », dans la
cité du diamant qu’il dirige !
Rien de moins !
Ce mardi, le président du
SP.A, John Crombez, s’est à
son tour jeté dans l’arène,
assénant qu’« à la tête de la
N-VA anversoise, il y a deux
personnes qui ont des liens
très étroits avec le milieu de
la cocaïne » !
À côté de tout ce petit
monde, le CD&V Kris Peeters – qui a choisi d’aller
défier De Wever sur ses
terres le 14 octobre prochain
– passerait presque pour
un enfant de chœur avec ses
recrutements maladroits
dans la communauté juive.
Ces ténors flamands participent néanmoins du même
mouvement : faire vaciller
le président de la N-VA sur
son piédestal. Le pari est que
s’il sort affaibli du scrutin
communal, il sera en position de faiblesse à l’entame
de la campagne pour les
fédérales et les régionales de
mai prochain.
Mais si l’on n’y prend garde,
l’onde de choc occupée à se
déployer pourrait quitter les
bords de l’Escaut et gagner
la rue de la Loi, en y laissant
des traces durables dont le
pays n’a nullement besoin
en ce moment. -
reize ans après la loi de
principe, voici enfin
l’arrêté royal qui rend
obligatoire, dès le 15
septembre prochain, un organe
de concertation au sein de
chaque prison. Cet organe devra
comprendre 4 détenus au moins,
censés représenter l’ensemble
des autres prisonniers et qui
devront relayer les demandes
d’intérêt collectif.
T
Les aliments achetés à la cantine
sont trop chers et pas assez diversifiés. Les heures de préau sont
trop restreintes. Les formations
proposées ne sont pas assez nombreuses. Les communications téléphoniques sont beaucoup trop
chères. La nourriture n’est pas
bonne. Etc. En prison, il ne se
passe pas un jour sans qu’un détenu ne réclame quelque chose,
pour améliorer son quotidien,
morose par définition.
Mais à part s’en plaindre avec ses
copains de préau ou auprès du
gardien de section, comment
peut-il se faire entendre ?
Et bien, il peut en parler à son représentant, qui relaiera les demandes à la direction. Oui, en Belgique, la loi de principe de 2005
demande que les prisons instaurent un climat de concertation
avec les détenus. On a ainsi vu
fleurir çà et là des organes de
concertation (qui n’ont rien à voir
avec les syndicats et les travailleurs) où siègent des détenus,
choisis au sein de l’établissement
voire même élus par les autres prisonniers comme ce fut le cas à la
prison de Mons où l’on a assisté à
de vraies campagnes électorales !
Mais chaque prison pratiquait
cette concertation à sa façon. Avec
des réunions régulières ou non,
avec des détenus-relais actifs ou
non… Mais avec des résul-
tats quand même (lire page de
droite).
Fini de tâtonner. Ce mardi, est paru au Moniteur belge l’arrêté
royal qui rend obligatoires ces organes de concertation dans toutes
les prisons du pays. On y détaille
le mode de fonctionnement et
aussi la façon dont sont élus les représentants des détenus. Le tirage
au sort parmi une liste de candidats a été préféré à l’élection directe.
PAR TIRAGE AU SORT
On y précise aussi l’objet : pas
question pour les détenus-délégués de venir avec des questions
personnelles. Ils doivent venir
avec des thèmes qui touchent l’intérêt collectif. « Cet organe remplit
un double rôle. 1. Il donne aux détenus la possibilité de se prononcer
sur les matières d’intérêt com-
munautaire, afin d’aligner l’offre
en prison et la structure de l’organisation aux besoins des détenus (activités, visites, cantine…) ; 2. Le but
est de développer une communica-
Les détenus ont le
droit de réclamer
des choses: à leurs
représentants de
relayer à la direction
tion réciproque pour ce qui a trait
aux questions communautaires ».
Du côté de l’Observatoire des prisons, on se réjouit de cet arrêté
royal, tardif cependant. « De cette
loi de principe, les autorités ont appliqué en priorité les mesures sécu-
ritaires et répressives. Le droit du détenu est arrivé après », remarque le
coprésident Nicolas Cohen. Pour
lui, « la communication réciproque » préconisée dans cet arrêté royal est quelque chose de très
riche, dans « un milieu aussi hiérarchisé que la prison ».
Mais il met en garde : « J’espère
que les directeurs n’utiliseront pas
les représentants des détenus, uniquement pour aller annoncer les
mauvaises nouvelles aux autres.
Comme ce fut le cas l’été dernier à
Leuze où ils ont dû annoncer aux
autres que le régime portes ouvertes
serait restreint pendant les vacances
faute d’effectifs ». À rendre le
« mandat » trop casse-pipe, plus
aucun détenu ne voudra être candidat à l’élection ! F. DE H.
S
S
U
A
S
U
N
E
T
É
D
S
E
L
»
S
U
L
É
«
S
R
U
E
L
T
N
O
tants de détenus
n
se
ré
p
re
4
ir
o
av
it
Chaque prison do
ns des autres
io
at
ic
d
n
ve
re
s
le
r
ye
au moins, pour rela
À la prison de Lantin
TV : davantage de chaînes étrangères
Deux sujets reviennent régulièrement dans les réclamations
des détenus, dans quasi toutes
les prisons du pays : les chaînes
TV et le coût élevé des communications téléphoniques.
Concernant les chaînes TV, les
détenus sont souvent demandeurs de pouvoir capter plus de
football et plus de chaînes étrangères. « Via ces fameux détenus-
relais, nous allons annoncer à nos
1.000 détenus les changements à
venir », indique Marc Brisy, directeur de Lantin, la plus grosse
prison du pays. « Car ces détenusrelais peuvent communiquer dans
les deux sens. Nous allons changer
d’opérateur TV. L’opérateur actuel, Voo, nous obligeait à passer
au digital, ce qui aurait entraîné
un surcoût pour nos détenus. Actuellement, le détenu paie 19 €
par mois pour sa télé. Histoire de
rester dans des prix raisonnables,
nous allons donc passer chez un
autre opérateur, qui fonctionne
par satellite : il y aura plus de
choix parmi les chaînes sportives
et aussi un très grand nombre de
chaînes étrangères. Ce qui devrait
faire plaisir à nos détenus, qui ne
parlent pas français ».
Pour le téléphone, les directeurs
de prison ont peu de marge de
manœuvre car cela dépend de la
Organe de concertation
haute direction générale. Mais
on apprend que le SPF Justice a
signé avec un nouvel opérateur.
Comment ça va marcher
TÉLÉPHONE MOINS CHER
« Les communications vers la Belgique et un poste fixe durant les
heures pleines seront diminuées de
64 % et celles vers les GSM belges seront quant à elles diminuées de
88 % durant ces mêmes heures
pleines », vient de promettre le
ministre Geens. « Ces nouveaux tarifs beaucoup plus avantageux seront d’application au fur et à mesure
de l’implémentation du nouveau système de téléphonie en cellule ». F. DE H.
La télé, c’est important. © LeSoir
- L’organe de concertation se
compose de: 1 directeur de la prison (= président), 4 détenus au
moins, 1 secrétaire et 1 membre
du personnel (désignés par le président);
- Première semaine de mars : appel aux candidats détenus.
- Le président analyse les candidatures. Seul motif d’écartement : le détenu représente une
menace pour la sécurité.
- Le nom de 4 détenus est tiré au
sort parmi les candidats: ils de-
viennent les représentants des détenus.
- La désignation est valable 1 an
(du 1er avril au 31 mars)
- L’organe de concertation doit se
réunir au moins 1 X/trimestre
- Motifs d’exclusion : le détenu
peut perdre son mandat s’il sèche
deux fois une réunion, ou s’il
porte atteinte à la sécurité de la
prison, ou à l’ordre et à la sécurité
dans le cadre de ses activités dans
l’organe de concertation. F. DE H.
2
3
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
SI
»
Prison de Mons
NOTRE EXPERT
Affiches, slogans :
les détenus en campagne électorale !
L’arrêté royal impose désormais le tirage au sort pour désigner les représentants des détenus, parmi les candidats. À la
prison de Mons, on est un peu
déçu. « Chaque année, on orga-
nisait des élections, ça mettait
une certaine dynamique dans
l’établissement », nous dit une
source interne.
Des élections ? Oui ! Et il y avait
même une campagne électorale, comme chez les pros de la
politique ! « Chaque candidat
pouvait se faire tirer le portrait
pour une affiche et sur l’affiche,
étaient imprimés le texte de sa
campagne, ses projets », résume
un membre du personnel. Les
affiches étaient placardées
dans les ailes de la prison. La
« règle », c’était que chaque aile
pouvait avoir un représentant.
Et après cette campagne, on
procédait aux élections. Les détenus devaient glisser leur bulletin de vote dans une urne, le
vote était bien sûr secret, et
puis il y avait le dépouillement
avec le suspense jusqu’au bout
du processus. « On terminait rarement l’année avec l’équipe de
départ car des détenus arrivaient
en fin de peine et nous quittaient ou parce qu’un détenu
était transféré de prison. On essayait d’organiser une réunion
une fois par mois ».
« RESTER POLI » ET NE PAS
CONSOMMER
À la prison d’Andenne aussi, il
y avait des élections. Notons
que là-bas, la note qui fait appel aux candidats précise bien
aux détenus que s’ils sont élus
et qu’ils siègent au sein de l’organe de concertation, ils devront « rester polis, ne pas cou-
per la parole, être ponctuels, respecter les autres et... ne pas absorber de substances pouvant
altérer leurs facultés mentales ». Des lieux de vie. © Belga
F. DE H.
Quels détenus ?
verse. « Ce sont plutôt des détenus
peu connus ».
Est-ce possible, par exemple,
qu’un Marc Dutroux ou un Michel
Lelièvre devienne un représentant
de détenus ? « Peu vraisemblable »,
nous répond un directeur de prison. « Les autres détenus n’aiment
pas trop ces profils et ne voudront
pas se faire représenter par eux ».
FRANCIS
DEJON
Expert Prison
0 Cet organe de concertation, qu’on formalise
aujourd’hui, est-il nécessaire ou est-ce un
gadget pour « faire bien » par rapport aux droits
de l’homme ?
C’est un organe nécessaire. On doit pouvoir entendre les revendications des uns et des autres.
Cela permet à la direction, parfois éloignée du
terrain à cause de ses tâches administratives, de
prendre connaissance des problèmes. Ces détenusrelais font office de courroie de transmission entre
direction et détenus, dans les deux sens.
0 Désormais, les détenus-relais seront tirés au
sort et ne seront plus élus par les autres
prisonniers, comme cela se faisait dans
certaines prisons : est-ce mieux ?
Du temps de la Grèce antique, on procédait aussi
par tirage au sort et ça ne fonctionnait pas plus
mal. Regardez le népotisme en politique. Certains
se font élire sur base de leur patronyme, est-ce
mieux ? Le tirage au sort a le mérite d’être objectif.
En prison, les élections pouvaient entraîner des
jeux d’influence, des rapports de force…
0 Certaines prisons faisaient-elles encore de la
résistance par rapport à ces organes de
concertation ?
Plus aujourd’hui mais je pense qu’à une certaine
époque, qui remonte à il y a 12 ou 15 ans, des
directeurs de prison ne voulaient pas en entendre
parler. Ils trouvaient cela inopportun et contreproductif. Or, je le répète, il s’agit d’un organe qui
permet aux détenus de tout demander et d’émettre
leur avis. Ce n’est pas un organe de décision.
Ancien directeur de Lantin
C’est un peu la même chose pour
les détenus condamnés pour terrorisme. « Comme ils sont souvent
Un Marc Dutroux
délégué ? Impossible
Quel est le profil des détenus délégués, susceptibles de siéger au sein
de cet organe de concertation ?
Difficile de se faire une idée. À la
prison d’Ittre, on nous dit que les
candidats sont souvent « des gros
bras » comme par exemple Hassan
Iasir, condamné pour le meurtre
de la policière Kitty. Dans une
autre prison, on nous dit tout l’in-
« On doit pouvoir
entendre leurs
revendications»
mis en régime d’isolement, ils ne seront pas idéalement placés pour
connaître les desiderata des autres
détenus ». Ce même raisonnement
vaut aussi pour Marc Dutroux :
coupé de tout contact avec les
autres détenus, il serait incapable
de relayer les demandes des autres
et ne pourrait formuler que des
demandes personnelles. Ce qu’il
fait d’ailleurs, par un autre canal
que l’organe de concertation. En promenade. © Sudpresse
-25 %
à partir de 2 produits
participants d’1 marque
À VOS
MARQUES
Avec
ion
Découvrez une sélect
s p. 5xx
nte
ipa
rtic
pa
es
rqu
ma
des
F. DE H.
3
4
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
Suivez en direct toute l’actualité de la campagne électorale dans nos communes sur
charleroi.lanouvellegazette.be
© D.G.
CHARLEROI-CENTRE
Le Butterfly renaît
de ses cendres !
Avec la réouverture de cette boîte de nuit mytique, la vie nocturne reprend
L’espace VIP a été agrandi afin d’attirer une clientèle plus aisée. © K.F.
a célèbre boîte de nuit
du centre-ville de Charleroi rouvre ses portes
ces vendredi 7 et samedi
8 septembre de 22h à 6h du
matin. La nouvelle direction
espère y amener une clientèle
variée. De quoi relancer la vie
nocturne du Pays Noir.
L
Depuis 1986, le Butterfly
rythme les soirées de la cité,
ville-haute. Après une longue
coupure d’un an et demi, il revient sur le devant de la scène et
entend relancer les festivités. Si
par le passé la discothèque a parfois été citée pour de mauvaises
raisons, la nouvelle direction entend tirer un trait sur toutes ces
affaires. Une nouvelle histoire
débute avec Mouhcine Debbaghi, l’actuel propriétaire de la
brasserie Molière à Namur. Il
faut dire que ce lieu, il l’a dans
la peau : « J’y ai travaillé comme
agent de sécurité et cela fait partie
de mes plus beaux souvenirs.
C’est une belle opportunité qui
s’est présentée et je n’ai pas hésité
deux fois à la saisir. J’avais envie
de restaurer la belle période du
Butterfly que j’ai eu la chance de
connaître ». Un lien émotionnel
le lie à cette boîte de nuit, il voulait lui donner un second
souffle.
L’homme est un businessman reconnu et souhaite attirer une
nouvelle clientèle, parfois plus
huppée. Les habitués risquentils d’être déboussolés par ces
changements ? « Le vendredi sera
toujours consacré aux jeunes mais
nous avons relooké l’établissement afin de disposer de plusieurs
ambiances. L’espace VIP a été
agrandi et nous désirons à terme
attirer des cadres, des indépendants voire même des politiciens.
De temps en temps, nous aimerions organiser des événements
thématiques et des réceptions en
toute décontraction. Le Butterfly
doit devenir un espace de rencontres ». Un espace Lounge sera
ainsi ouvert tous les jours en semaine de 18h à 2h.
Au niveau sécurité, le patron se
montre rassurant : « Le lieu est
parfaitement insonorisé, équipé
de caméras à l’extérieur, en totale
Le bâtiment a été
parfaitement
insonorisé
DES PEOPLE POUR L’OUVERTURE
Si Mouhcine est ambitieux, il a
aussi les pieds sur terre. Raison
pour laquelle il a fait appel à des
professionnels. « La gérance a été
conformité pour les pompiers et
la salle de danse ne repose plus
sur un seul pilier comme auparavant. »
confiée à Antony Azzia et DJ Hea- Le concept a donc mué avec cet
vy va encadrer les festivités. De objectif assumé de créer une
manière générale, j’ai veillé à nouvelle image de marque, plus
m’entourer
de
gens
qui
connaissent le milieu de la nuit. »
respectable et rassurante pour
les habitants de la région. Lors
de l’ouverture, des guests de la
téléréalité seront d’ailleurs présents comme Toto des Anges et
Marion des Ch’tis. Précisons enfin que l’entrée est gratuite tant
vendredi que samedi. Les organisateurs tablent sur une fréquentation dépassant les 100
personnes par soirée. Les démons de minuit sont prêts à se
déhancher tout au long des prochaines fêtes. -
NOTRE EXPERT
« Plus il y a de la vie
nocturne à Charleroi,
mieux c’est »
JEAN-LUC
CALONGER
RLM
à noter Adresse : Rue du Palais, 17
à 6000 Charleroi
Expert
centre-ville
0 Est-ce important pour une ville telle que
Charleroi de disposer de lieux de vie nocturne
en plein centre-ville ?
Comme le Caré à Liège, c’est une bonne chose pour
la ville de Charleroi de retrouver une dimension
nocturne. Il faut se rendre compte qu’une discothèque en plein centre-ville génère des emplois
locaux, contrairement aux établissements présents
en périphérie. De l’argent est dépensé dans la
région et celui-ci profite aux entrepreneurs carolos.
Il s’agit d’une économie quasi circulaire et cette
dernière génère des flux financiers positifs pour la
Ville.
0 Et pour ce qui est des nuisances pour les
riverains ?
L’inconvénient principal réside effectivement dans
les nuisances potentielles qu’il faut pouvoir gérer.
Toutefois, ce lieu a l’avantage d’être parfaitement
situé par rapport à d’éventuelles plaintes des riverains. On remarque que cette reprise de l’activité
festive coïncide avec la restructuration du centreville. Le Quai 10, la Manufacture Urbaine et maintenant le Butterfly envoient un signal positif en
termes d’image et de dynamisme. Pour autant qu’il
n’y ait pas de dérapages par la suite…
Président de l’AMCV
Après le relooking de la façade, on réaménage entièrement l’intérieur. © Kim Foucart
LA NOUVELLE GAZETTE
CHARLEROI
Quai Paul Verlaine, 2 - 6000 Charleroi
redcharleroi.nouvellegazette@sudpresse.be
CHEF D’ÉDITION :
Jonathan DELLICOUR www.lanouvellegazette.be
DIRECTEUR GÉNÉRAL : Pierre LEERSCHOOL
CHEF DES SERVICES SPORTIFS : Cédric BAUFAYT
DIRECTEUR DU DÉVELOPPEMENT : André THIEL
RÉDACTEUR EN CHEF : Demetrio SCAGLIOLA
RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT : Rodolphe MAGIS
SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA RÉDACTION : Philippe KÜSTER
SUDPRESSE S.A., RUE DE COQUELET, 134 - 5000 NAMUR
EDITEUR RESPONSABLE : Patrick HURBAIN
SERVICE CLIENTÈLE
AUTRES SERVICES
078/15.75.75
(tarif zonal)
E-MAIL : abonnements@sudpresse.be
070/21.10.10
Ɠ AVIS NÉCROLOGIQUES Ɠ PETITES ANNONCES
Toutes nos offres d’abonnement sur www.jemabonne.be
ƓANNONCES COMMERCIALES ƓRÉDACTION GÉNÉRALE
Du lundi au vendredi de 8 à 18 h - Le samedi de 8 à 12 heures
4
5
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
ROUX
L’enfer à la Bassée en raison des nuisances
« À cause de ces entreprises, nous allons bientôt déménager »
es riverains du quartier
de la Bassée à Roux sont
inquiets. Leur quotidien
était déjà fortement
perturbé par les entreprises
situées de l’autre côté du canal.
Mais l’arrivée d’une troisième
société, encore plus bruyante,
est la goutte qui fait déborder le
vase. Dans une pétition forte de
560 signatures, les riverains
estiment que la Ville n’a pas
défendu leurs intérêts correctement.
L
Du bruit en permanence, de la
poussière qui s’infiltre jusqu’à
l’intérieur des habitations : la vie
des riverains du quartier de la
Bassée s’apparente à un petit enfer. En cause, trois entreprises actives dans le secteur du tri, du criblage et du concassage de déchets inertes, situées de l’autre
côté du canal CharleroiBruxelles. Concrètement, il s’agit
de DC Environnement, le groupe
Inter Béton ainsi que Ceylan
Technics, la dernière à avoir obtenu un permis le 8 août dernier.
Et les riverains expriment leur
mécontentement, relayés par le
chef de groupe PS Gérard Monseux au conseil communal.
« Les panneaux de l’enquête pu-
blique ont été placés à des endroits
déserts où passent très peu de riverains. » Ces derniers ont tenté de
faire appel à SOS Propreté, venue
sur le terrain fin juillet, visiblement sans grand résultat pour
l’instant. Et la 3e société génère
plus du double de nuisances, selon les riverains. Contactées en
fin de journée, DC Environnement et Ceylan Technics n’ont
pas eu la possibilité de répondre
à nos appels. Consciente de la si-
tuation, l’échevine de l’Urbanisme Ornella Cencig a prévu de
se rendre prochainement sur
place. « Nous allons voir si les
conditions d’exploitation imposées sont bien respectées et nous
avons interpellé SOS propreté qui
fera son rapport », a-t-elle répondu.
PENDANT LA NUIT
Pour constater le quotidien des
habitants, nous avons rencontré
une famille, dont la maison est
située juste en face des entreprises accusées de nuisances sonores. Et le constat semble implacable. « C’est bien simple, nous
allons bientôt déménager », affirme Patrick. « Il y a du bruit en
les interdictions. « Je me fais régu-
lièrement réveiller en sursaut dans
mon sommeil à cause du bruit.
Nous avons porté plainte et avons
fait appel à la police qui a pu
constater les activités nocturnes »,
nous confie-t-elle. « Sans compter
que le samedi, même si c’est autorisé, nous sommes réveillés dès 6h
du matin », poursuit son père. « Et
inutile de faire sécher le linge dehors, les vêtements sont alors remplis de poussière. Sans parler du
fait qu’on ne peut pas ouvrir les fenêtres de la maison, autrement, il
y a du sable. »
Bref, pour cette famille, la coupe
est pleine. Et vu les 560 signatures de la pétition, elle n’est pas
la seule à en avoir ras le bol. -
permanence, mais aussi de la
poussière et du sable. Regardez
sous le capot de ma voiture, vous
pouvez constater la couche de
sable venue se loger », indique-t-il.
Et selon sa fille, certaines activités se poursuivent la nuit, malgré
FRANÇOIS DEHUT
Ce site industriel de l’autre côté de la Sambre ruine la vie des riverains
du quartier de la Bassée à Roux. © K.F.
Du sable sous le capot... © K.F.
WALLONIE
Baisse
constante
du chômage
durant 50 mois
La Wallonie comptait à la fin du
mois d’août 226.752 demandeurs
d’emplois inoccupés, soit 2.309
personnes ou 1% de moins qu’en
août 2017, a annoncé mardi le Forem. Après ce 50e mois consécutif
de recul du chômage, le taux de
chômage s’établit à 14,4% de la
population active wallonne.
La baisse du chômage se manifeste dans toutes les catégories
d’âge, à l’exception des 30-40 ans.
Par rapport à juillet, le nombre de
demandeurs d’emploi est par
contre en hausse de 1,1% ou
2.485 personnes. «Cette évolution
s’observe chaque année entre
juillet et août car le plus gros de la
vague d’inscriptions estivales se
produit au mois de juillet. Le mois
d’août connait généralement une
hausse plus modérée. Il s’agit principalement de l’inscription de
jeunes à la sortie de leurs études,
qui débutent ainsi leur stage d’insertion professionnelle», commente le Forem.
Dans le détail, le sud du pays
comptait, à la fin des grandes vacances, 146.460 demandeurs
d’emploi demandeurs d’allocations et 33.217 jeunes en stage
d’insertion professionnelle, auxquels s’ajoutent 34.176 personnes
inscrites
obligatoirement
et
12.899 demandeurs d’emploi qui
se sont librement inscrits. -
-25 %
participants d’1 marque
S
E
U
Q
R
A
M
S
O
ÀV
ODUITS PARTICIPANTS
PR
S
LE
US
TO
Z
RE
UV
DÉCO
COLRUYT.BE
EN MAGASIN OU SUR
Avec
El Coto Rosado
2017
D.O.C. Rioja
Espagne
Bueno Maxi Pack 10 x 43 g
5,39 €
6,30 € (14,65 €/kg)
Compote de pommes 375 g
Bâtonnets 24 pièces 300 g
1,17 € (3,12 €/kg)
3,35 € (11,17 €/kg)
2,80 € (3,89 €/kg)
Tous les vins rosés
(excepté mousseux, vins en party-box et Grands Vins)
Combinez au choix
Notre savoir-faire se déguste avec sagesse
Valable jusqu’au 11/9/2018 inclus. Chaque réduction mentionnée est attribuée 1 x par ticket de caisse. Non cumulable.
Voir conditions par produit participant en magasin ou sur colruyt.be
Pas encore de carte
4,49 €
Confiture de fraises 720 g
Materne
tout l’assortiment
Combinez au choix
Kinder
tout l’assortiment
Combinez au choix
Les Trois Colonnes
2017
A.O.P. Bordeaux
? Demandez-la sur colruyt.be/mon-xtra ou téléchargez l’app Xtra.
5
6
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
MARCINELLE - CORRECTIONNELLE
Cité dans le dossier de l’Hyper Casher à
Paris et poursuivi comme faux détective !
Patrick H. nie toute activité illégale de détective privé et plaide l’acquittement
atrick H., un ingénieur
carolo de 55 ans, a comparu ce mardi matin
devant le tribunal correctionnel de Charleroi. Il est poursuivi pour exercice illégal de la
profession de détective privé.
C’est une perquisition de janvier
2015 -dans la foulée des attentats de l’Hyper Casher à Parisqui a mené les autorités belges
à s’intéresser à lui.
P
Le 9 janvier 2015, Amedy Coulibaly prend en otages les clients et le
personnel d’un magasin Hyper Casher à Paris. L’attentat terroriste se
terminera par l’assassinat de 4 personnes, tandis que Coulibaly est
abattu. L’enquête montre alors
que Amedy Coulibaly est venu à
plusieurs reprises en Belgique -notamment à Charleroi- et que certaines des armes qu’il avait en sa
possession ont été fournies par des
intermédiaires belges, on parle du
Cominois Claude Hermant mais
aussi d’intermédiaires carolos…
UNE PERQUI ET DES POURSUITES
Parmi les noms de ces intermédiaires figure à l’époque celui de
Patrick H ., un ingénieur de 52
ans, domicilié à Marcinelle. Une
perquisition est menée à son domicile le 26 janvier 2015. Cette
instruction-là est toujours en
cours au niveau du parquet fédéral et Patrick H., qui a été auditionné à l’époque, ne l’a plus été depuis lors et n’a jamais été inculpé.
En revanche, du matériel informatique a été saisi chez lui et l’examen des documents présents dans
son disque dur a débouché sur
l’information judiciaire qui a mené aux poursuites pour exercice
illégal de la profession de détective
privé examinées devant le tribunal de Charleroi.
DES BALISES SUR LES VÉHICULES
Pour le parquet, Patrick H. travaillait en sous-traitance pour une
agence de détectives privés : il plaçait des balises sur des véhicules et
décryptait ensuite les données, rédigeant des rapports soit pour
l’agence de détectives privés, soit
directement pour des clients,
contre rémunération. Et cela, alors
qu’il ne disposait pas de la licence
de détective privé et qu’il n’était
pas inscrit à la BCE (banque carrefour des entreprises). Pour le substitut Emmanuelle Guisset, la pose
de balise et l’examen des données
recueillies par celles-ci s’apparentent de toute façon à des « méthodes particulières de recherches » qui sont réservées aux
forces de l’ordre sous contrôle du
parquet : la loi de 1991 qui définit
le cadre de fonctionnement des
détectives privés ne les autorise
nullement à pratiquer de la sorte.
Il s’agit donc d’une immixtion
dans les prérogatives de la fonction de police. la magistrate a requis un an de prison mais ne s’est
pas opposée à un sursis partiel.
des preuves. « On a trouvé des bons
de commande pour des publicités à
publier dans les journaux pour des
activités de détective privé, mais ils
ACQUITTEMENT
À la défense de Patrick H., Me
Michel Bouchat s’est attaché à démontrer que les accusations du parquet
ne reposaient que
sur des suppositions et pas sur
sont restés à l’état de bons de commande et ne se sont pas matérialisés
en publications. Les balises ? Certains clients lui ont demandé de poser des balises sur leurs propres véhicules. Pour des raisons de sécurité
ou d’assurance. Le parquet ne démontre pas qu’il a posé des balises
sur le véhicule de tiers ni qu’il a porté atteinte à la vie privée de quiconque… » Pour l’avocat, Patrick H. a aujourd’hui 55 ans,
il a un poste de confiance
dans une grosse boîte depuis plus de 25 ans et il n’a
pas d’antécédents judiciaires. Bref, il a plaidé l’acquittement. Le jugement sera rendu le 2
octobre. AN.D.
Amedy Coulibaly, abattu à l’Hyper Casher. © PHOTO NEWS
Et Metin Karasular ?
Extradé à Paris
Il ne s’agit pas du même dossier.
Mais à l’époque des attentats de
Paris de janvier 2015 (Charlie
Hebdo et l’Hyper Casher), l’enquête avait permis de démontrer
qu’Amedy Coulibaly s’était
rendu à plusieurs reprises dans
la région de Charleroi et qu’il
avait notamment vendu la voiture de sa compagne à un garagiste de voitures d’occasion de la
région, Metin Karasular. Celui-ci,
après avoir reconnu Amedy
Coulibaly à la télévision suite
aux attentats, s’était présenté à
la police judiciaire pour s’expliquer sur l’achat de la voiture…
Une façon pour Coulibaly d’obtenir du cash pour se procurer
des armes ? Karasular avait à
l’époque été placé sous mandat
d’arrêt à Charleroi puis libéré
quelques mois plus tard. Il a,
depuis lors, fait l’objet d’un
mandat d’arrêt européen et a été
extradé en France : c’est désormais le juge d’instruction en
charge de l’enquête sur l’attentat de Charlie Hebdo et de l’Hyper Casher qui a repris ce volet
belge de l’instruction. -
BAGARRE MORTELLE À CHARLEROI
Meurtre ou coups
et blessures ?
Etienne, en haut. Fabian, en bas. © Montage SP
LE
SUR
En octobre 2017, Étienne Toussaint, 39 ans, est mort au cours
d’une agression mortelle et alcoolisée, tailladé au cou par Fabian
G., une de ses connaissances, un
de ses amis même. L’homme a
comparu ce mardi devant la
chambre du conseil : sera-t-il jugé
pour meurtre ou pour coups et
blessures ayant entraîné la mort
sans intention de la donner ? Réponse début octobre.
C’était un beau dimanche ensoleillé d’octobre 2017, une de ces
journées où on peut encore profiter de la douceur du soleil sur
une terrasse. C’est la terrasse du
Miramar sur la place Rucloux, à
la ville basse à Charleroi que Fabian et Étienne avaient choisi ce
jour-là pour écluser quelques
verres de plus, de trop sans doute.
Les deux hommes étaient bons
amis mais ce matin-là, ils se sont
disputés. Pour une bêtise semblet-il.
Et puis, le drame : des témoins
ont vu Fabian frapper Étienne
avec un verre, au niveau du cou.
Le malheureux s’est effondré, en
sang, la carotide touchée. Un
drame qui a bouleversé la ville
basse : les deux hommes y étaient
connus et appréciés.
Un an plus tard, ou presque, on
en est à la clôture de l’enquête,
au règlement de la procédure. Le
parquet, comme l’inculpé et son
avocat, Me François Étève, souhaitent que Fabian G. soit jugé
pour une prévention de coups et
blessures ayant entraîné la mort
sans intention de la donner. Pour
eux, Fabian n’était pas animé
d’une intention homicide, il ne
voulait pas tuer…
Pour les proches d’Étienne en revanche, représentés par Me Michaël Donatangelo, il s’agissait
bien d’un meurtre : en frappant
avec un verre au niveau du cou et
de la carotide, Fabian ne pouvait
pas avoir d’autre intention que la
mort d’Étienne ou du moins, il
en a pris le risque…
La chambre du conseil de Charleroi, saisie de la question, rendra
son ordonnance début octobre. AN.D.
6
7
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
FRASNES-LEZ-GOSSELIES / MELLET
Une 2 crèche
ciblée par
des plaintes
Mellet
e
« Manquements »
Une autre crèche, basée celle-là à
Mellet (Bons Villers) fait à son
tour parler d’elle. Pas pour les
mêmes motifs que celle de
Frasnes : non, il s’agirait ici plutôt
de problèmes de fonctionnement,
des problèmes qui auraient malgré tout des répercussions sur le
bien-être des enfants. Ou en tout
cas sur celui d’un enfant de 4
ans, celui d’Alexandra et de Bernard. « Nous avons décidé de
L’ONE prendra une décision semaine prochaine
ne décision sera prise,
la semaine prochaine,
par le comité subrégional de l’ONE, afin
de déterminer si la crèche de
Rêves (Frasnes-lez-Gosselies)
pourra continuer ses activités,
après une plainte déposée par
les parents d’un enfant installé
ici.
U
Ces parents avaient été horrifiés
lorsqu’ils avaient appris que
leur fils, un nourrisson, avait
été aperçu avec un bâillon sur la
bouche ! Une mise en demeure
avait été adressée aux responsables de ladite crèche, mettant
noir sur blanc onze points à
améliorer. Une ultime visite a
été faite ce lundi, dont les résultats serviront, entre autres, à
l’appréciation finale qui sera
communiquée la semaine prochaine.
Arnaud et Laure sont les heureux parents de deux garçons,
âgés respectivement de 4 ans et
demi et de 9 mois… Le couple
vit depuis six ans maintenant
dans le village de Frasnes-lezGosselies (Les Bons Villers).
Mais, le couple a tenu à faire entendre les plaintes qu’ils ont à
faire à l’encontre d’une crèche
installée dans leur village. On
parle ici, carrément, de nourrisson bâillonné, rien de moins !
Durant quelques mois, le
couple avait confié leur fils cadet, alors âgé de 4 mois, à une
crèche privée, Le Cadeau des Cigognes, installée à Rêves depuis
une quinzaine d’années. « Nous
en avions reçu de bons échos de
toutes les personnes auprès de
qui nous nous étions renseignés », confie Arnaud. Mais, très
rapidement, les parents se sont
aperçus d’un changement de
comportement chez leur fils cadet. « Des détails qui se sont ajoutés au fur et à mesure », confirme
la maman : « Notre fils, qui fai-
sait ses nuits jusque-là, s’est mis,
depuis son entrée à cette crèche, à
crier durant la nuit, à ne plus dormir… À plusieurs reprises également, il a régurgité des morceaux
de biscuits, même des grains de
raisin ! » Des morceaux trop gros
pour le petit gosier d’un nourrisson…
Choqués par ces propos et par
cette foule de détails, les parents
s’étaient adressés à l’ONE, l’Office de la Naissance et de l’Enfance : « Une visite de l’ONE avait
déjà été faite peu avant notre
plainte et une seconde s’en est
suivie. » Avec comme résultat
un courrier adressé à la crèche,
avec des recommandations qui
font froid dans le dos. Ce document, dont nous avons pu avoir
Arnaud, le père. © K.Foucart
la teneur, est une réelle mise en
demeure adressée aux responsables de la crèche.
On y parle ainsi de l’interdiction
formelle de recourir au bâillonnement des enfants… « Quand
j’ai appris cela, mon sang s’est glacé ! », confie encore Arnaud.
« Notre enfant a été victime de ces
faits, comme on me l’a confirmé
à l’ONE. Un autre garçon du
même âge a été vu lui aussi avec
un linge plaqué sur la bouche… »
L’enfant, depuis, a été placé
dans une autre crèche, « et son
comportement est tout à fait positif, celui d’un enfant de son âge »,
se réjouissent ses parents. Du
côté de la crèche, on ne souhaitait pas communiquer, tout en
rappelant qu’en quasi 15 ans
d’existence, aucune plainte
n’avait jamais été déposée. B.BT
retirer notre fille, âgée de 4 ans,
suite à de nombreux manquements constatés », confie Alexandra. « Mon mari et moi sommes
indépendants, nous n’avons pas eu
d’autre moyen que de placer notre
fille en crèche… Mais nous avons
été stupéfaits par le nombre d’enfants, finalement très peu encadrés : 13 enfants avec une seule
puéricultrice ! » Et de pointer les
conséquences sur leur enfant,
« qui a présenté des troubles du
sommeil, et qui a eu du mal avec la
propreté. Alors que, comme par
miracle, lors des vacances, tout se
passait bien », déplore la maman.
L’ONE a été contactée par les
parents : « Des tentatives de conciliation ont été faites en juillet et en
août dernier », confie-t-on à l’ONE.
« En vain. Il est surtout apparu
qu’il y avait un problème relationnel entre les responsables et les
parents. »
Du côté de la crèche, la responsable, contactée, n’a pas souhaité
s’exprimer. Depuis, les parents se
sont arrangés avec leur famille
pour garder leur fille, avant son
entrée en maternelle, prévue
pour le mois prochain. MINI
COUNTRYMAN
DOCKLANDS.
La MINI Countryman est la plus spacieuse jamais conçue. Vous pouvez donc y mettre
plus de choses et nous aussi naturellement. C’est exactement ce que nous avons fait avec la
MINI Countryman Docklands. Et on a même trouvé un peu d’espace pour ajouter
un avantage client de 7.000 € à tous ses équipements :
»
»
»
»
Système audio Harman-Kardon
Système de navigation MINI
Toit ouvrant panoramique
Capteurs d’aide au stationnement avant et
arrière, avec caméra de recul
» Ouverture/Fermeture automatique
du coffre
» Sièges sport à l’avant
» Jantes alu Channel Spoke 17”
» Climatisation à réglage électronique
230 € / mois HTVA* pour les professionnels.
MINI Countryman : CO2 55 - 169 g/km 2,1 - 7,4 l /100km (NEDC)
Informations environnementales : mini.be
MINI Belux - BMW Belgium Luxembourg NV/SA - BE 0413533863 - mini.be
* Location mensuelle d’un Renting Financier BMW calculée pour une durée de 48 mois et maximum 60.000 km pour une MINI Countryman Docklands
avec un prix de vente de 26.179,75 € hors TVA (31.677,49 € TVA comprise), moyennant un acompte de 4.750 € hors TVA et une valeur résiduelle de
12.937,48 € hors TVA. Cette publicité ne s’adresse qu’aux clients professionnels qui utilisent le véhicule en vue de l’exercice de leurs activités
commerciales, professionnelles ou artisanales. Sous réserve d’acceptation du dossier par le comité de crédit de BMW Financial Services Belgium SA,
Lodderstraat 16, 2880 Bornem. Valeur résiduelle : minimum 16% du prix d’achat. Cette publicité est valable du 01/09/2018 jusqu’au 15/10/2018 inclus.
Tous les prix s’entendent hors TVA et sous réserve d’erreurs ou modifications. Modèle illustré avec jantes en option.
7
8
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
COMMUNALES 2018
BEAUMONT
Charles Dupuis veut se
présenter aux provinciales
Surprise : le bourgmestre n’a pas encore totalement tourné la page de la
politique et se verrait bien se lancer dans une nouvelle campagne
oici quelques mois, le
bourgmestre beaumontois Charles Dupuis
(ICI) annonçait son
retrait de la vie politique après
36 ans comme mayeur. Mais il
pourrait finalement se présenter
sur les listes provinciales sous
les couleurs du cdH.
V
Lors de ses vœux 2018, Charles
Dupuis avait des trémolos dans la
voix au moment d’avouer qu’il ne
se représenterait plus pour un 7e
mandat consécutif. « Je ne resterai
pas inactif, je trouverai quelque
chose. En dehors de la politique, j’ai
été agent immobilier et j’ai toujours
conservé toutes les accréditations
nécessaires. Cela me manque un
peu et je pourrais refaire un peu cela, petitement… », expliquait-il à
l’époque à propos de son avenir.
Mais voilà : il vient de participer
aux 48 heures des bourgmestres
de RTL, pendant lesquelles la
chaîne privée interrogeait l’ensemble des mayeurs de Wallonie
avec un temps de parole de dix mi-
nutes chacun. Et là… « Pour rester
dans le giron du monde politique, je
vais me présenter sur les listes provinciales », a-t-il lâché.
Et d’expliquer : « La politique représente un idéal de vie. Pour revenir à
ma Commune, je suis né à Beaumont et cette ville a toujours été ma
maîtresse. Je continue à l’aimer… »
Ainsi que l’ensemble de la province du Hainaut semble-t-il.
pose peut-être de sérieuses questions avant de se lancer définitivement dans un nouveau défi. Mais
tout cela ne fait pas très sérieux
quand même…
Mais sur RTL, Charles Dupuis a
aussi évoqué l’avenir de la Commune quand il ne sera plus à sa
tête. Il a confirmé qu’un de ses enfants figurera sur la liste ICI qui sera présentée officiellement vendredi soir. « Mon fils Olivier sou-
ENCORE QUELQUES JOURS
Contacté par nos soins suite à cette
annonce, Charles Dupuis se montrait toutefois beaucoup plus prudent. « Il y a en effet neuf chances
haite, non pas me remplacer, mais
me succéder dira-t-on. Il sera dernier
sur la liste ICI et je le lui souhaite de
tout coeur. Il est tombé dans la politique quand il était tout petit, bien
évidemment. »
sur dix que je me présente, mais une
volte-face n’est pas exclue. J’aimerais attendre quelques jours avant
d’évoquer ce sujet. »
Ça, par contre, il fallait y penser
avant de se rendre dans un des
plus grands médias du sud du
pays et de faire une annonce disponible pour tout un chacun sur
le web. Bien sûr, la fin de la législature s’est avérée pénible pour le
bourgmestre beaumontois et il se
après cinq majorités absolues ICI,
le duel interne vaudra aussi la
peine d’être suivi…
Bref, on n’a pas fini de parler
de Charles Dupuis à
Beaumont, malgré
tout ! LOÏC DÉVIÈRE
DUEL INTERNE ?
Pour rappel, la tête de liste ICI sera
quand même Bruno Lambert, actuel premier échevin qui a aussi
déjà reçu le soutien officiel de
Charles Dupuis dans un passé récent. Alors que le suspense avec
les autres listes risque d’être
plus important que lors des
élections
précédentes,
Charles Dupuis stop ou encore ? © K.F.
ARC fait le bilan et présente ses ambitions
Quand c’est l’opposition
qui porte les projets…
Un peu partout, les majorités
communales font leur bilan de la
mandature écoulée. Mais à Beaumont, l’opposition peut se targuer d’en posséder un également. Et non des moindres,
comme le détaille Serge Delauw,
la tête de liste d’ARC en vue des
prochaines élections : « Sur les six
ans, nous avons effectué 244 questions ou interventions lors des
conseils communaux. Certaines
sont certes revenues de façon récurrente, car nous nous sommes
montrés jusqu’au-boutistes pour
faire avancer des dossiers aussi variés que le poste de directeur/rice
général (e), les travaux, etc. Et au final, vu le sérieux mis dans la préparation des différents cas, nos actions positives et constructives ont
fait exploser la majorité ICI. »
Et comme l’opposition se montrait unie en face, avec le
concours du PS, plusieurs dossiers ont pu se concrétiser. « Sans
notre détermination, jamais une
directrice générale n’aurait pu prêter serment durant l’actuelle législature. Or, il s’agit d’un rouage essentiel dans le fonctionnement
d’une ville. De même, nous avons
réussi à faire réformer le règlement de travail qui datait de 1977.
On citera encore les 800.000 euros
de subsides disponibles que tout le
monde semblait avoir oubliés et
que nous sommes allés repêcher.
De manière plus concrète pour le
citoyen, il faut épingler notre défense d’une possible future maison médicale, de la justice de paix
sous l’arbre… Sans oublier l’atten-
La liste ARC dans les moindres détails
La liste ARC sera donc emmenée par Serge Delauw (voir cicontre), entouré de 18 co-listiers.
1 Serge Delauw
2 Isabelle Petit-Moriame
3 Jean-Pol Hannoteau
4 Elodie François
5 Loïc Rivez
6 Véronique De Coster
7 Martin Snauwaert
8 Patricia Paillot
9 Romain Dubois
10 Marioara Alecu
11 Vincent Dinjar
12 Julie Page
13 Cédric Sevrin
14 Christine Carrion
15 Patrick Massem
16 Anne Charlier-Detiffe
17 Freddy Dupuis
18 Simone Felix-de-Gendt
19 Geoffrey Leurquin
A noter que Marioara Alecu,
de nationalité roumaine et
installée depuis une petite dizaine d’années dans l’entité,
est la première ressortissante
européenne non-belge à figurer sur les listes d’ARC. -
Serge Delauw. © K.F.
ATHÉNÉE ROYAL
JOURDAN DE FLEURUS
Un école de projets pour donner du sens aux études...
Un groupe uni et déterminé. © D.R.
tion portée à la non-conformité
des locaux du CPAS et de l’Hôtel de
Ville, et le déménagement des premiers cités. »
« SE FAIRE SA PLACE »
À titre individuel, Serge Delauw
a aussi porté, avec Jean-Marie
Snauwaert, la reconnaissance du
grand feu de Barbançon comme
patrimoine oral et immatériel de
la Communauté française. Mais
le bilan ne suffit pas pour se présenter face aux électeurs, il faut
aussi présenter ses projets et ses
idées pour les années à venir.
« Avec la gestion de la majorité ac-
tuelle depuis des décennies, notre
Commune est sur pause », intervient Isabelle Petit-Moriame,
deuxième sur la liste ARC. « Le
Plan Communal de Développement Rural, une aide de la Wallonie, permet de mettre en place des
projets, tout en conservant notre
identité. Nos voisins de Froidchapelle en sont à leur 8e, nous n’en
avons pas encore réalisé un seul en
dix ans. Il ne faut pas oublier la gestion en bon père de famille, mais il
faut dorénavant accompagner cela
d’une gestion expertisée pour aller
de l’avant. Dans ce cadre, nous devons renforcer l’administration
avec des experts, par exemple pour
l’environnement ou l’aménagement du territoire. »
Et Serge Delauw de poursuivre :
« Grâce à cela, nous pourrons ancrer notre ruralité dans son
époque. Et aussi de répondre à un
fameux défi : demain, nous serons
inclus dans le projet de métropole
de Charleroi qui inclura 600.000
habitants. Pour faire entendre
notre voix là-dedans, nous devrons
présenter un visage uni, loin des
disputes entre villages, et surtout
avoir du répondant. » L. DÉV.
ère primaire
rçons à partir de la 1
Internat filles et ga
le alifiés
Ambiance familia
s éducateurs qu
des études par de
Accompagnementations et activités régulières
Anim
Tél : 071 81 45 85
3 rue de Fleurjoux à 6220 Fleurus | Tél.: 071/82 70 10 | www.arjfleurus.be |
8
Du côté de chez Jourdan
9
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
DAMPREMY/MARCHIENNE
Il faut réévaluer le HF4
Le collectif de défense du haut fourneau estime que les 3,8M€ réclamés par Duferco sont trop élevés
e dossier est sensible
pour bon nombre d’anciens travailleurs de cet
ancien haut lieu de la
sidérurgie carolo. Duferco souhaite démolir partiellement les
installations du haut-fourneau,
ou réclame 3,8M € pour les
céder. Un montant estimé trop
élevé par le collectif citoyen qui
milite pour la conservation du
site. Et qui a appelé à le réévaluer lors d’une interpellation au
conseil communal.
L
louée à la Ville sous condition de
la garantie juridique de l’achat
du bien, de sa valorisation, de sa
sécurisation et de sa gestion à
long terme », expliquait un communiqué dans le 12 juillet dernier.
Pour rappel, le Groupe Duferco
avait annoncé la fermeture définitive des activités industrielles de Carsid en 2012, sur le
site de 110 hectares.
UNE EXPERTISE GRATUITE
Depuis, un collectif citoyen, fort
d’une pétition de plus de 5.000
signatures, a sensibilisé le pouvoir politique à l’importance de
valoriser cet outil. Et pour lui,
le montant demandé par Duferco est trop élevé. « Notre col-
lectif est composé d’ingé-
nieurs qui ont construit le HF4 et
ce montant de 3,8 M€ avancé par
un bureau d’étude choisi par Duferco et admis par le Conseiller
de la Ville n’est pas justifiable »,
dénonce-t-il. « Nous réclamons
qu’un groupe de travail soit
constitué afin d’objectiver le prix
du site et installations
du haut-fourneau,
afin d’en faciliter
l’achat, voire la cession. Nous
proposons l’expertise gratuite de
nos ingénieurs pour prendre part
aux travaux et éventuellement
accompagner par la suite les projets de développement », suggère
le collectif.
« Cela relève des compétences régionales et une première étape a
été franchie avec ce budget débloqué par le gouvernement. J’en-
De quoi sera fait l’avenir du
haut-fourneau 4 ? La question
est toujours sans réponse. De
nombreux citoyens et des anciens sidérurgistes rêvent de le
voir reconverti en projet culturel : un parc paysager, une mise
en lumière pour en faire une
œuvre d’art, un itinéraire de visite ou encore un lieu culturel
pour les artistes et les chanteurs.
Le gouvernement a en tout cas
débloqué un budget pour que
le site puisse être racheté au
groupe Duferco, son propriétaire. « Sur proposition du mi-
nistre wallon du Patrimoine, René Collin, le gouvernement wallon a confirmé la possibilité de financer le projet Haut Fourneau
No4 (HF4) de Charleroi pour un
montant maximum de 4 millions
d’euros. Cette enveloppe sera al-
tends que vous considérez que le
bien pourrait être estimé autrement, je ferai part au ministre du
Patrimoine de votre disponibilité
pour l’accompagner dans une
éventuelle réflexion dans cette
estimation. Mais outre le rachat,
il faut un montant pour sécuriser
le site, cela tourne autour d’un
million d’euros. La même méthodologie avait été utilisée pour le
Bois du Cazier. Au fur et à mesure des soutiens que nous aurons de la Région wallonne, nous
pourrons amplifier et développer
le site autour du haut-fourneau
pour le rendre un jour accessible
aux visiteurs. Il faudra que la Région se rende propriétaire pas
seulement des 3 hectares qui entourent le site, mais de l’ensemble des 100 hectares dont Duferco est presque exclusivement
propriétaire », détaille le bourgmestre Paul Magnette.
AFFAIRE À SUIVRE
Un terrain plus vaste qui pourrait servir à développer une
nouvelle zone économique. Qui
estime qu’autour de 10 millions d’euros, un aménagement
de l’ensemble de ce site serait
possible. Le dossier suit donc
son cours. Puisse le site
connaître une aussi belle réussite que celui du Bois du Cazier. -
Les anciens métallos souhaitent préserver le haut-fourneau 4. © D.G.
FRANÇOIS DEHUT
CHARLEROI
Une erreur dans l’envoi de listes d’électeurs
Un petit couac est survenu
dans l’organisation des futures élections à Charleroi.
Une erreur est arrivée dans
l’envoi des listes d’électeurs.
Heureusement sans grande
gravité.
« Nous devons fournir au Ser-
vice Public Fédéral les listes
complètes début août. Cela a
été fait dans les règles, sans le
moindre problème. Mais
nous devons aussi fournir ces
documents aux partis qui en
font la demande. Là, de manière erronée, nous avons envoyé des listes datant de 2012
ou 2014 », explique-t-on du
côté des autorités, confirmant une information de la
DH.
Heureusement, la bévue a
vite été identifiée.
Croisière
Schtroumpfs
mercredi 19 septembre 2018
Dinant
Tout est rentré dans l’ordre. © NEWS
« Nous nous en sommes ren- tiques. »
du compte très rapidement et Tout est donc bel et bien
nous avons mis un fichier ac- rentré
dans
l’ordre.
tualisé à la disposition des dif- Ouf ! -
férentes
formations
poli-
L. DÉV.
DISTRICT DE THUIN
Voilà la liste MR aux provinciales
La liste MR aux provinciales pour
le district de Thuin comprendra 4
candidats. Elle sera menée par
Emmanuel Wiard, 40 ans, professeur
de
mathématiques,
conseiller communal sortant à
Merbes-le-Château. Rachel Sobry,
25 ans de Momignies, politologue
et collaboratrice politique au Cabinet du Ministre fédéral des Indépendants, des PME, des Classes
moyennes, de l’Agriculture et de
l’Intégration sociale Denis Ducarme, sera en deuxième place.
Loïc Rivez, 33 ans, de Solre SaintGéry, président des jeunes MR
beaumontois, vice-président et
trésorier du MR de Beaumont et
représentant du groupe ARC occupera la troisième place.
Laurence Roulin-Durieux, 53
ans, agricultrice, échevine sor-
E.Wiard, Rachel Sobry, Loïc Rivez et Laurence Roulin-Durieux © D.R.
tante à Ham-sur-Heure/Nalinnes
où elle gère l’environnement,
l’agriculture, les PME et commerces, le tourisme, le patrimoine, les associations patriotiques, poussera la liste.
En ce qui concerne son programme le MR milite pour le dé-
mentèlement de l’institution provinciale, estimant que la Belgique
compte trop de structures publiques ce qui engendre des doublons, une dilution des responsabilités, un manque de clarté et
une forme de gaspillage de l’argent public. -
Infos et inscription:
dinant-evasion.be
9
10
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
TOUR D'HORIZON
RÉGION
MARCINELLE
THUIN
Le Bois du Cazier
organise une
soirée « Szymko »
Le site du Bois du Cazier organise, ce jeudi 6 septembre, une
soirée dédiée à l’oeuvre de
Charles Szymkowicz.
La soirée débutera à 18 heures
avec une visite commentée
par l’artiste lui-même, revenant sur la peinture murale
« 262 », présente au second
étage de la recette du Bois du
Cazier, et inaugurée en 2016
lors du 60ème anniversaire de
la tragédie du 8 août 1956.
Suivra à 19h30 la projection
du film documentaire (d’une
durée de 62 minutes) intitulé
« Charleroyal, le K. Szymkowicz », de Bernard Gillain (FDP
Production - RTBF - WIP 2016).
Avec la participation exceptionnelle de Michel Bouquet,
qui fera la voix « off ». Musiques de Léo Ferré.
Il s’agit d’un voyage autour de
l’artiste, de Charleroi, la ville
de son enfance et de sa vie
d’artiste, à la Pologne, pays
d’origine de ses ancêtres, en
passant par la Toscane et son
amitié avec Léo Ferré.
La projection se fera en présence du réalisateur Bernard
OCTOBRE ROSE
Gillain, du producteur Frédéric Decoux et de Maxime Longrée, historien de l’Art et Directeur de l’Académie des BeauxArts de Charleroi.
Infos et réservations via www
reservation@leboisducazier.be. ou par téléphone : 071/
29.89.20. L’entrée est affichée
à 6 €. B.BT
La Ville de Thuin, offre à ses
concitoyens la possibilité de jeter leurs déchets organiques
en les déposant dans les 6
conteneurs enterrés installés à
Thuin (Domaine des Hauts
Trieux, Résidence Kennedy,
Rue du Panorama), à Biercée
Rue Catoire, et à Gozée
(Square Shirmeyer et rue A.
Bury). Les travaux débuteront
à Gozée ce jeudi 6 septembre
et se termineront aux alentours du 15 septembre pour
l’ensemble des 6 sites.
Ce service supplémentaire est
offert gratuitement aux citoyens. Le montant de l’investissement pour ces 6 conteneurs s’élève à 65.000€ dont
36.000€ de subsides régionaux,
préfinancé
par
Ipalle. -
Lors du dernier conseil communal
gerpinnois,
les
conseillers ont approuvé le cahier des charges visant à placer
un système d’aspiration pour
l’atelier menuiserie. C’est la
conseillère en prévention qui
est à l’initiative de l’installation, largement recommandée, si pas obligatoire. Le montant
estimé
s’élève
à
19.541,50 € TVA comprise. -
© D.G.
Le collectif citoyen Poteries vivantes organise les 7, 8 et 9 septembre sur le site de la Brockmanne à Bouffioulx les nuits de
l’étincelle. Vendredi soir, les
maîtres-potiers Biron, Dubois et
Lardinois cuiront leurs poteries
au feu de bois. Le W-E, l’atelier
céramique de l’académie de
Châtelet construira un « four papier ». Dimanche, les poteries et
céramiques seront vendues à la
sortie des fours. -
MERBES-LE-CHÂTEAU
Journées du
patrimoine : le
taulet à l’honneur
PONT-À-CELLES
Kid’s day
le 15 septembre
Archives © Sudpresse
Notre-Dame.
Tout le monde est invité à y
déposer un soutien-gorge en
soutien aux personnes atteintes du cancer du sein. -
GERPINNES
L’atelier menuiserie
aux normes
MARCHIENNE-AU-PONT
Des soutiens-gorges
suspendus dans
l’atrium du GHdC
«Un soutien en soutien». Durant tout le mois de septembre, le GHdC organise une
grande collecte de soutiensgorge qui seront suspendus
dans l’atrium du site de
Notre-Dame dès le 1er octobre.
Durant tout le mois de septembre, une bulle à vêtements de l’ASBL Terre sera installée dans l’atrium du site
© K.Foucart
BOUFFIOULX
Conteneurs pour les 3e édition des nuits
déchets de cuisine de l’étincelle
Wooden Shjips au Rockerill vendredi
Vendredi, les californiens de Wooden Shjips, leaders du
mouvement psychédélique contemporain seront au Rockerill
© CH.H.
Le samedi 15 septembre de 10 à
17h, l’administration communale et les associations sportives,
culturelles et créatives présenteront toutes leurs activités à
l’Ecole du Centre (rue Freinet).
Au programme : parcours d’agilité à vélo, psychomotricité, arts
martiaux, grimage, chant et
rythme, théâtre, promenade nature, ateliers récup, méditation
de pleine conscience, bricolages.
Gratuit. -
En l'église Saint-Martin de
Merbes-le-Château, les visiteurs pourront admirer le taulet mis à jour lors de travaux en
2009. Après sa restauration, ce
magnifique bas-relief votif de
1443 vient d'être posé sur un
mur de la chapelle où il a été
découvert. Visites guidées samedi de 14h à 18h et dimanche
de 11 à 18 h. L’organiste Dominique Remy accompagnera les
visites dès 14h. -
DIMANCHE
JOURNEE
07.10.2018
DECOUVERTE
ENTREPRISES
Les entreprises wallonnes sont impatientes
de vous ouvrir leurs portes !
Pierre Grenier
DRH SONACA
ROUTE NATIONALE CINQ - 6041 GOSSELIES - WWW.SONACA.COM
L
Occupant 4.400 collaborateurs dans
le monde, le Groupe Sonaca a des
ʐOLDOHVHQ%HOJLTXHDX&DQDGDDX[
(WDWV8QLVDX%U«VLODX0H[LTXHHQ
&KLQHHQ5RXPDQLHDX6UL/DQNDHW
HQ$OOHPDJQH
Le site de Gosselies abrite la maison-mère du Groupe Sonaca et
emploie environ 1.600 personnes.
Il est composé de plusieurs usines
pour la production de petites pièces
tôlées et usinées, de grandes pièces
DE 10H À 17H
Visitez-nous !
SONACA
e Groupe Sonaca est une entreprise wallonne active dans le
développement, la fabrication
et l’assemblage des structures
aéronautiques, pour les marchés
civils, militaires et spatiaux. Le
Groupe Sonaca propose également des services d’ingénierie et
a récemment mis sur le marché un
avion d’écolage, le Sonaca 200, au
WUDYHUVGHVDʐOLDOH6RQDFD$LUFUDʬ
07.10.2018
collées et étirées, pour la fabrication de pièces en matériaux composites et pour l’assemblage de ces
éléments. Le site réunit le principal
centre logistique du groupe, ainsi
qu’un bureau d’études et d’industrialisation qui participe aux plus
grands programmes de développement aéronautiques.
Qu’est-ce qui motive votre société à participer à la JDE ?
1RXVVRPPHVXQʑHXURQLQGXVWULHOZDOORQLQFRQWHVW«
HWQRXVDOORQVOHUHVWHU$ODSRLQWHGHODWHFKQRORJLH
nous grandissons depuis 20 ans avec un actionnaire
SULQFLSDOSXEOLF$XQLYHDXPRQGLDOOHJURXSHHPSORLH
SOXVGHSHUVRQQHVHWDʒFKHXQHU«XVVLWH
ʑRULVVDQWH1RXVVRXKDLWRQVHQWUD°QHUOD:DOORQLH
dans notre sillage, montrer que l’on peut entreprendre
et réussir.
Le Groupe Sonaca est leader mondial dans le domaine des bords d’attaque mobiles des ailes et est réputé pour de nombreuses pièces de
structures aéronautiques. Les produits de Sonaca sont présents sur
WRXV OHV DYLRQV Gş$LUEXV PDLV «JDlement chez de nombreux clients
FRPPH(PEUDHU'DVVDXOW%RPEDUGLHU%RHLQJ*XOIVWUHDP3LODWXVŧ
En quoi votre société vaut une visite ?
&şHVWOşRSSRUWXQLW«GHYRLUFRPPHQWVRQWIDEULTX«V
les morceaux d’ailes de l’avion que vous avez utilisé
XQMRXU1RXVIRXUQLVVRQVWRXVOHVDYLRQVGş$LUEXVHW
WUDYDLOORQVDXVVLSRXU(PEUDHU%RHLQJ%RPEDUGLHU
Quand vous levez les yeux au ciel, il y a 99 chances
sur 100 qu’une partie de l’avion qui vous survole ait
«W«IDEULTX«H¢&KDUOHURL
Quels sont les métiers pour lesquels vous souhaitez
susciter des vocations ?
Nous recrutons toute l’année et nous souhaitons
surtout redonner le goût des métiers techniques
et technologiques. Des entreprises comme la nôtre
doivent faire évoluer l’image du secteur. Le temps de
l’industrie lourde et sale est révolu.
O.D.
Levez la tête vers un avion, il y a
de grandes chances que certaines
pièces aient été faites par nous.
Plus d’infos sur
une organisation
www.jde-wallonie.be
10
11
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
ANDERLUES
Alice, 13 ans, prépare
les championnats
de Belgique d’échecs
Passionnée, elle s’entraîne dur pour y arriver
e club d’échecs d’Anderlues compte une vingtaine de membres. Parmi eux, Alice, 13 ans,
qui se perfectionne de jour en
jour grâce à Christian Henrotte,
son coach. Ensemble, ils préparent les prochains championnats de Belgique d’échecs.
L
Pendant les vacances d’été, Alice a
passé plusieurs matinées à analyser le jeu de ses futures adversaires. Avec Christian, qui préside
le club d’échecs anderlusien, elle
regarde les parties des grands
maîtres, essaye d’apprendre de ses
erreurs pour pouvoir, enfin, décrocher un trophée lors du prochain championnat de Belgique.
« J’ai déjà participé à deux championnats, sans gagner », explique
Alice, qui joue aux échecs depuis
seulement 4 ans.
TACTIQUE ET STRATÉGIE
Christian, qui aide Alice à s’améliorer, est heureux de la voir déter-
minée. « Elle a un bon niveau et
surtout, elle a une énorme marge
de progression. » Alice a été sé-
«Grâce aux échecs,
je me suis
améliorée en
maths. Ça me
permet aussi de
travailler ma
logique »
compte beaucoup de jeunes
membres. Les plus jeunes ont 9 ans.
Le plus âgé a 84 ans. » Faire partie
de ce club a changé beaucoup de
choses pour Alice. Les rencontres
permettent
d’affronter
des
joueurs de tout âge et de tout niveau, toujours dans une ambiance conviviale. « Par contre,
pendant les parties, on entendrait
une mouche voler », plaisante le
coach d’Alice. « Grâce aux échecs,
je me suis beaucoup améliorée en
maths. Ça me permet aussi de travailler ma logique, ma concentration et ma sociabilité. »
CHAMPIONNAT
Alice grandit d’année en année et
perfectionne sa tactique, sa stratégie. Elle apprend aussi à perdre,
parce que les échecs, c’est aussi
ça… « Elle a déjà remporté des par-
duite, il y a 4 ans, par la discipline
qui a été présentée dans son école.
« Nous allons chercher les jeunes »,
explique Christian. « Notre club
Action spéciale La Nouvelle Gazette
ties face à des adultes mais la première fois qu’elle a perdu, elle a
pleuré », explique son coach en
souriant. « Pourtant, perdre une
partie permet d’avancer, de com-
Alice s’entraîne avec Christian, président du club d’échecs d’Anderlues. © K.F.
prendre ce qui n’a pas été. » C’est
précisément ce sur quoi Alice et
Christian travaillent en vue des
prochains championnats de Belgique qui auront lieu à Blankenberge en avril prochain. Alice analyse, revient sur les parties qu’elle
a perdues et pratique pendant son
temps libre. « Je joue souvent avec
mon frère jumeau qui fait aussi partie du club », explique-t-elle. Les
Retrouvez aussi
LES AVIS
NÉCROLOGIQUES
i
b
son fils ;
son petit-fils ;
Monsieur et Madame Jean-Pol et Claudine DEMACQ-RUOL,
son beau-frère et sa sœur ;
Monsieur et Madame
Maurizio et Florence ATTIANESE-DEMACQ,
ses neveux ;
Madame Sylvie DEMACQ,
Ines, Valentin et Léo,
PHOTOS : NICOLA MANZO
NOTAIRES
Petites annonces
classées
SAUNAS MASSAGE
8830
0479-27.61.65 www.gaby115e.com
TP115E bain pr 2, ts spéc SM 7j/7 2350102
Publications légales
SALLE DE VENTE
D’HUISSIERS DE JUSTICE
de l’arrondissement judiciaire
du Hainaut - division Mons
route de Wallonie, 4
(cellule arrière)
7011 Ghlin
ANGEL se déplace
Y 0496/021.557
après
17H
CS501767
ANNABELLE se déplace en tte discrétion,
7jours/7, s/RDV pris à l’avance, tél. avant
20h Y 0476/48.51.19
CS501809
ANNABELLE se déplace en tte discrétion,
7jours/7, s/RDV pris à l’avance, tél. avant
20h Y 0476/48.51.19
CS501801
AVEC Aurore, la caresse de l’oeil sur la peau
n’est que douceur, s/ Marcinelle àpd 8h
Y 0485/690601
CS501811
BIENVENUE--- GRANDE---MINCE--BLONDE---ET---SEXY!!! Y 0473/479.489
JUSTICE FOR ALL
Olivier EGGERMONT
Pierre YERNAUX
Bernard YERNAUX
Huissiers de Justice
boulevard Dolez, 52/B
7000 Mons
Tél. : 065-36.30.22
Fax : 065-36.30.23
CS501794
LUNA métisse 34a belle sexy pulpeuse forte
poitrine vs reç en privé pas sms
Y 0491/193569
CS501804
NADYA mature femme fontaine, vous reç à
Couillet, ds son nouvel ancre, du L-V
9h30-17h Y 0492/789.032
CS501780
NEW Belle Jfem mure sens. reç. au
0479/32.27.16. s/rdv. Se dépl. Disc. ass.
2350120
VENTE PUBLIQUE
et JUDICIAIRE
Il sera procédé le vendredi 7.09.2018
dès 13 h, à la vente des objets ci-après :
- mobiliers divers ;
- électroménagers divers ;
- T.V., chaîne hi-fi ;
- bibelots divers ;
- véhicules de marques et années
diverses, etc.
CONDITIONS DE VENTE A PRELIRE
2350082
New Isa., 39a, tr. sexy, lu. au ven., 9h à 15
h, Tournai, s/r.-v. 0477-28.29.94
2350281
NEW ouverture Marcinelle, cadre propre discret, pt caméleon propose massage et+
Y 0478/405096
CS501812
TON PLAISIR dans un corps de désir au parfum d’exotisme avec la douce Ruby
Y 0493/64.17.17
CS501802
VIENS cueillir la douceur de notre corps pr
une soif de caresses, sur Marcinelle
Y 0483/322159
CS501798
sa nièce ;
ses petits-neveux ;
Et la famille apparentée
ont la profonde tristesse de vous annoncer le décès de
MADAME
sa compagne ;
Et les familles apparentées
ont la profonde tristesse de vous faire part du décès de
MONSIEUR
Jean-Marie HARDENNE
né à Aye le 14 février 1937
et décédé à Charleroi le 3 septembre 2018.
La cérémonie religieuse, suivie de l’incinération
au crématorium de Gilly, rue des Nutons, 329, aura lieu
le vendredi 7 septembre 2018 à 9 heures.
Réunion au funérarium Fontaine,
rue Devillez, 25, 6060 Gilly à 8 h 30.
Les visites de condoléances auront lieu dans ce même
établissement les mercredi 5 et jeudi 6 septembre 2018
de 17 à 19 heures.
Le présent avis tient lieu de faire-part.
Envoyez vos condoléances via notre site :
www.funerariumfontaine.be
S.A. P.F. FONTAINE - FOSTIER - ISTAS 071/11.11.11
Almire RUOL
veuve de Monsieur Louis FRENNET
née à Souvret le 29 avril 1936
et décédée à Montigny-le-Tilleul le 2 septembre 2018.
Dans l’attente du service funèbre, la défunte repose au
funérarium Funérailles Fontainoises, rue de Leernes, 84,
Fontaine-l’Évêque (6140), où un dernier hommage peut lui
être rendu ces mardi 4 et mercredi 5 août 2018 de 17
à 19 heures.
Les funérailles religieuses, suivies de l’inhumation en
caveau au cimetière de Fontaine-l’Évêque, seront célébrées
en la chapelle de Beaulieusart le jeudi 6 septembre 2018
à 11 h 30.
Réunion au funérarium à 10 h 45.
Levée du corps à 11 h 15.
Vous pouvez également déposer vos condoléances
sur www.enaos.be (code 2359-20180902)
ou sur www.funerailles-fontainoises.be
Funérailles FONTAINOISES
Rue de Leernes, 84 - 6140 Fontaine-L’Evêque
Téléphone : 071/52.68.39 (24h/24)
INFO DECES
Zayid BERKANI (5 jours) de Wavre, décédé le 02/09/2018.
Funérailles Charleroi (anc. JC Weihse) - 071 41 72 51
Monsieur René BRUYERE (73 ans) de Viesville, décédé le 04/09/2018.
Funérailles Patrick De Spiegeleer - 071 35 18 10
Monsieur Anne CALLEMIEN (86 ans) de Thuin, décédé le 04/09/2018.
Pompes Funèbres Générales Obsèques Thuin - 071 70 24 04
Madame Anne CALLEMIEN. (86 ans) de Thuin, décédée le 04/09/2018.
Pompes Funèbres Générales Obsèques Thuin - 071 70 24 04
Madame Rose-Marie CHEVALIER (62 ans) de Roux, décédée le 04/09/2018.
Funérailles Patrick De Spiegeleer - 071 35 18 10
Madame Colette COWEZ (84 ans) de Châtelet, décédée le 02/09/2018.
Les pompes funèbres Michel - 071 81 12 13
Monsieur Alain DELFLEUR (56 ans) de Boussu-lez-Walcourt, décédé le
04/09/2018. Pompes Funèbres Honoré & Descamps - 071 58 87 34
Madame Anne Marie HAVAUX (86 ans) de Gourdinne, décédée le
31/08/2018. Pompes Funèbres Donati & Associes - 071 50 16 06
Madame Yvonne PEETERS (88 ans) de Frasnes-lez-Gosselies, décédée le
03/09/2018. Les pompes funèbres Michel - 071 81 12 13
Monsieur Salvatore SCAFFIDI (86 ans) de Beaumont, décédé le 02/09/2018.
Pompes Funèbres Honoré & Descamps - 071 58 87 34
Monsieur José VERLE (73 ans) de Jumet, décédé le 04/09/2018.
Le centre funéraire Zammattio & Fils - 071 35 13 42
Funérailles
Donato S.A.
Service assuré jour et nuit
La compétence d’un service dans la dignité
55, rue V. Garin - 7100 La Louvière
Funérailles dans toutes les communes et à l’étranger
064 / 21 21 21
M.PZA
Toutes les personnes qui l’ont aimé,
Monsieur Florent FRENNET,
élections, La Nouvelle Gazette de Charleroi sera sur le marché
de Fontaine-l’Évêque, ce matin dès 8 heures. Ne manquez
pas l’occasion d’exprimer vos aspirations, vos envies mais
aussi vos déceptions, vos désaccords sur cette mandature qui
s’achève. Avec un compte-rendu dans notre édition du samedi
8 septembre. Vous êtes conviés à partager les délicieux mets
du « traiteur mobile » Didier Bolle… -
parties jouées et nous donnent un
feed-back après », continue la
jeune joueuse. « Par exemple, une
fois, j’étais clairement perdante
mais, après 15 minutes de ré-
flexion, je les ai surpris avec un
coup qui a tout changé et qui m’a
fait gagner. » Alice espère, un jour,
remporter le trophée du championnat de Belgique et continue,
avec Christian, de s’entraîner. « Je
ne pense pas gagner cette année.
Certaines filles jouent déjà dans des
compétitions internationales. On
verra… » -
Madame Giuseppina SECCHI,
Monsieur Luc FRENNET,
Parole
aux citoyens de Fontaine-l’Evêque
Dans le cadre de son action « Parole aux citoyens » en vue des
championnats se déroulent en 9
parties au bout desquelles les
joueurs ayant les meilleurs scores
sont déclarés gagnants. Alice jouera uniquement contre des filles de
son âge. « Les juges analysent les
E-mail : info@donatosa.be
Site : www.donatosa.be
Retrouvez les infos décès «toutes régions»
sur Sudpresse sur http://necro.sudpresse.be
Pompes funèbres Fontaine
- Fostier
www.funerariumfontaine.be
www.funerariumfostier.be
071 / 11.11.11
11
12
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
Des vélos comme guetP.14
apens
Des femmes d’ouvrage sexy P.15
LE PARKING AUTOROUTIER DE
JABBEKE (E40) RESTERA ENCORE
FERMÉ TROIS MOIS AU MOINS
Jabbeke ferme le parking entre
20 et 8h depuis samedi dernier,
espérant de cette façon appréhender efficacement la question du passage des migrants.
© Reuters
Pas de 3e mandant
pour Rahm Emanuel
Le maire de Chicago, Rahm Emanuel, renonce car il se dit miné par
une guerre des gangs meurtrière.
© Belga
LIÈGE
La défense de Wesphael
réclame 5.000 euros
à la famille Pirotton
Il s’agit en fait des frais et honoraires de ses avocats
our l’avocat de l’ancien
député, Me Pire, il s’agit
là d’un montant « qui est
tout à fait normal, et
particulièrement raisonnable ».
Pour l’avocate de la famille
Pirotton, Me Solfrini, « on dépasse les limites de la décence. » L’audience est fixée au
11 septembre.
P
Le tribunal de première instance de Liège avait débouté,
en mars dernier, l’ex-époux de
Véronique Pirotton et leur fils
Victor de l’action civile qu’ils
avaient lancée contre Bernard
Wesphael, acquitté en octobre
2016 par la cour d’assises du
Hainaut. Victor, 18 ans, et son
père Konstantinos Tzermias disaient « vouloir comprendre »
les circonstances ayant entouré la mort, en octobre 2013
dans un hôtel ostendais, de la
Liégeoise âgée de 42 ans. Ils
soutenaient qu’une « succession de fautes » avait pu être
commise par l’ancien député
wallon, notamment le fait
d’avoir « laissé boire » son
épouse alors que sa consommation de médicaments ne le
lui permettait pas.
En effet,
en droit belge,
celui qui obtient
gain de cause voit
ses frais d’avocats
payés par celui
qui a « perdu »
le procès
Ces « fautes », estimaient-ils,
pouvaient avoir causé le décès.
Le jugement civil était cinglant : en les déboutant, le tribunal avait qualifié la procédure de téméraire et vexatoire,
et il avait condamné Konstantinos Tzermias, qui avait déjà
été partie civile aux assises, à
payer un euro symbolique à
Bernard Wesphael.
On apprend aujourd’hui que
la date du 11 septembre prochain a été retenue pour débattre d’un autre montant à
débourser par la famille endeuillée. En effet, en droit
belge, celui qui obtient gain
de cause voit ses frais d’avocats payés par celui qui a
« perdu » le procès. Il s’agit
d’un système de forfait dans
les frais et honoraires de l’avocat, appelé l’indemnité de procédure ; le montant de base
est de 1.320 euros pour les affaires qu’on décrit comme
étant « non évaluables en argent » (cela peut redescendre
jusqu’à 82,50 euros) et le
maximum est de 11.000 euros. L’indemnité de procédure
n’est due que si le jugement
est définitif, ce qui est le cas
Un nouvel élément qui n’arrange rien entre les deux clans. © PhotoNews
puisque la famille de Véronique Pirotton n’avait pas fait
appel,
annonçant
qu’elle
n’avait « plus confiance en la
justice ».
que Konstantinos Tzermias devra payer à la défense de la
partie adverse. Me Didier Pire,
qui représentait Bernard Wesphael au civil, sollicite 5.000
euros : « Ce qui est tout à fait
« TOUT À FAIT NORMAL »
L’audience civile fixée à Liège
ne concerne que le montant
de l’indemnité de procédure
normal, et même très raisonnable, dans un dossier d’une
telle ampleur ! », réagit-il avant
d’ajouter que ce sera au tribu-
nal de trancher. Du côté des
parties civiles, l’avis n’est pas
le même : « On a largement dé-
passé ici les limites de la décence, mes clients ont assez
souffert dans leur chair », s’offusque Me Séverine Solfrini,
conseil de la famille Pirotton. LWS
LE PALAIS DES PRINCES ÉVÊQUES
Palais : les pompiers de Liège inquiets
La cour d’Appel de Liège et le Parquet Général sont abrités dans le
palais des Princes-Evêques à Liège.
Un superbe édifice reconstruit au
XVIe siècle. À l’intérieur, le bois est
très présent avec le mobilier, bien
entendu, la charpente, les portes
en chêne massif et des planchers
anciens. Ces planchers, situés pour
la plupart au premier étage sont
épinglés dans le rapport de l’inter-
communale d’incendie liégeoise
ou plutôt, la manière de les entretenir puisqu’il s’agit de planchers
cirés.
Les planchers sont vieux et un peu
poreux. Les interstices entre les
planches laissent passer la cire qui
coule dans le faux plafond où se
trouvent des gaines techniques
avec différents câblages. En cas
d’incendie, la cire est un parfait
comburant. Les pompiers ont relevé cette anomalie qui ne semble
pas inquiéter outre mesure.
« C’est une observation qui revient
régulièrement », tempère Marc Dewart, le premier président de la
Cour d’Appel de Liège. « Mais elle
ne met nullement en péril le bon
fonctionnement des services. On ne
va pas fermer la Cour d’Appel pour
ce genre d’observation. »
« En cas d’incendie dans l’ancien pa-
lais de justice, la cire serait, en effet,
un excellent comburant », nous explique une source compétente au
sein du service public fédéral
Dans ce dossier « incendie », il faut
garder les pieds sur terre. S’il faut
respecter toutes les normes de sécurité pour un bâtiment de ce
type-là, qu’il se trouve à Liège ou à
Bruxelles alors il ne reste plus qu’à
les fermer. Une tolérance est acceptée, pour autant qu’elle ne remette pas en cause des fondamentaux de la sécurité.
« On tient compte des remarques
des pompiers et on essaye de trouver, dans la mesure du possible, des
solutions pour éviter que ces observations ne mènent à la fermeture de
plusieurs locaux ». ARNAUD BISSCHOP
TIRAGE DU LOTTO
ET LE BILAN POURRAIT ENCORE S’ALOURDIR !
LOTTO 01-09-2018
904 décès supplémentaires, soit
une hausse de 12,7 %. Sciensano
considère que la surmortalité a
été « modérée ». Une surmortalité qui a surtout touché les seniors.
904 décès liés
à la chaleur cet été
Alors que les températures dépassaient les 30 degrés, nous
vous annoncions en début juillet
qu’en moyenne « 1.000 décès sup-
plémentaires sont comptabilisés
en raison de la chaleur et de la pollution ces dernières années. Un
chiffre qui monte tristement a
2.000 lors des longues canicules,
comme celle de 2003 ». Sciensano,
l’ex-Institut scientifique de Santé
publique, a confirmé ce lundi ces
tendances.
Un pic de mortalité a bien eu lieu
cet été. « En raison des tempéra-
tures élevées et des concentrations
d’ozone de cet été, les scientifiques
s’attendaient à observer de nombreux décès supplémentaires. En
réalité, la surmortalité semble jusqu’à présent néanmoins limitée.
Durant la première période (fin
juin à mi-juillet), 3.206 décès
étaient attendus alors qu’en réalité, ce sont 3.408 décès qui ont été
enregistrés sur 12 jours, soit 202
décès supplémentaires », analysent leurs experts de la santé.
« Durant la deuxième période (du
20 juillet au 9 août), 5.491 décès
Les planchers cirés. © T. Van Ass
REVU À LA HAUSSE ?
Mais ce triste chiffre pourrait être
revu à la hausse. « Cependant, il
Un été meurtrier. © 123RF
étaient attendus, et ce sont en réalité 6.193 décès qui ont été enregistrés sur 21 jours, soit 702 décès supplémentaires ».
Concrètement, cela représente
est encore trop tôt pour tirer des
conclusions sur les effets de l’été
2018 en termes de nombre de décès. Cela nécessite des analyses
plus approfondies qui prendront
cours après l’été », met-on en
garde. « À noter également que
Sciensano n’a pas encore connaissance des causes spécifiques des
décès ». ALISON VLT.
9
EURO MILLIONS 04-09-2018
28 29 32 38 45 18
N°
Gagnants
Montants
6 ..................................0................................0,00
5+bonus .....................2......................78.333,60
5 ................................71........................ 2.094,30
4+bonus .................422........................... 176,10
4 ...........................4.629............................. 29,70
3+bonus ........... 10.026................................7,30
3 ........................ 81.656................................6,25
2+bonus ........... 80.722................................3,75
1+bonus ......... 248.229................................1,25
JOKER + 04-09-2018
5
3
3
2
3
6
O
5
14 28 30 47
4
11
N°
Gagnants
Montants
5★★...........................1...............45.447.459,00
5★ ..............................1....................814.822,10
5 ..................................9......................21.086,80
4★★.........................28........................ 3.315,20
4★ ..........................575........................... 172,20
3★★....................1.122........................... 123,10
4 ...........................1.477............................. 53,00
2★★................. 16.007............................. 22,50
3★ .................... 25.731............................. 14,80
3 ........................ 62.532............................. 11,50
1★★................. 83.809............................. 12,10
2★ .................. 364.313................................8,40
2 ...................... 900.468................................4,10
GÉMEAUX
N°
Gagnants
Montants
6+signe astro. .................0...........1.000.000,00
0........................................0................ 20.000,00
5........................................2................ 02.000,00
4......................................13......................200,00
3....................................214........................20,00
2.................................2.118..........................5,00
1.............................. 21.187..........................2,00
Signe astro...............9.862..........................1,50
KENO 04-09-2018
9 11 16 17 19
PICK3 04-09-2018
5
6
2
26 29 32 35 38
41 43 44 47 48
57 58 66 68 69
RECEVEZ LES RÉSULTATS DU LOTTO ET EUROMILLIONS
SUR VOTRE GSM
EN ENVOYANT
TIRAGE AU 9636
ABONNEMENT : 0,80/SMS
12
13
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
SOUTIEN À STÉPHANE PAUWELS
« Je suis scandalisé du
lynchage de Steph ! »
Après le « post » de sa collègue Anne Ruwet, au tour de François Troukens de défendre Pauwels
e cinéaste et présentateur de RTL-TVI se dit
« scandalisé » par ces
jugements hâtifs et
l’acharnement de personnes, se
cachant sous de fausses identités, sur « un homme à terre ».
Pour François Troukens, c’est
clair : « Stéphane ne mérite pas
ce qui lui arrive ».
L
Pour illustrer une photo du
trio d’amis Stéphane Pauwels,
Thibaut Roland et Anne Ruwet, postée ce week-end sur les
réseaux sociaux, une phrase :
« Une soirée entre mousquetaires avec toujours la même devise : un pour tous et tous pour
un ». Cette marque de soutien
affichée par sa collègue de RTL
et son comparse (même depuis
qu’il est passé sur la RTBF)
n’est pas le seul dans le monde
médiatique.
Sur Facebook, François Troukens – qui est arrivé sur RTLTVI non sans susciter la polémique il y a 3 ans – n’a pas
hésité à prendre la parole pour
dénoncer « le lynchage public
dont est victime Stéphane Pauwels ». Il emboîtait ainsi le pas
à Jérôme Colin (« Hep Taxi »),
de la maison d’en face. « C’est
tellement facile de s’acharner
sur un homme à terre, qui plus
est lorsqu’il n’a pas la possibilité
de se défendre », écrit ainsi le
présentateur d’« Un crime parfait ? » (de retour le 16 septembre sur TVi) et désormais
réalisateur reconnu.
Des propos pour défendre Stéphane Pauwels, qui lui avait
consacré un « Orage de la vie »,
que Troukens n’hésite pas à réitérer face à nous. « Je suis tout
«Je ne lui tourne
pas le dos. Il a été
trop bon en
voulant aider une
gonzesse. Il ne
mérite pas ce qui
lui arrive »
François Troukens n’a pas hésité à s’exprimer publiquement pour soutenir son collègue. © RTL
simplement scandalisé », nous
dit-il.
« LAISSER PASSER L’ORAGE »
« Ce lynchage me dégoûte ! Il est
déjà jugé et condamné par certains ! ». Pour François Troukens, qui est l’une des rares
chaîne, RTL, de suspendre
l’animateur, François Troukens se montre prudent. Son
arrivée à lui sur la chaîne privée avait suscité de nomse cachent derrière de fausses breuses critiques. Un ancien
identités » pour descendre Sté- braqueur, qui avait purgé sa
phane Pauwels, le cinéaste ne peine, se voyait attribuer une
émission. On lui pose dès lors
peut que se révolter.
Quant à la décision de sa la question : suspendre Pau-
personnalités à s’exprimer pu- se montrer solidaire. Troukens
bliquement sur « l’affaire », il nous l’affirme : « Je ne lui
n’y a aucun doute : « C’est une tourne pas le dos. Je lui ai dit de
histoire de cœur qui n’a rien à laisser passer l’orage. » Face à
voir avec l’appât du gain. Sté- l’acharnement de ces « gens qui
phane a été trop bon, il a voulu
aider une gonzesse. Il ne mérite
pas ce qui lui arrive ».
Et pas besoin d’être les
meilleurs amis du monde pour
wels des antennes, est-ce une
décision justifiée et pas trop
hâtive ? Le cinéaste ne botte
pas en touche : « Je sais que
moi, aujourd’hui, à la moindre
erreur, je suis éjecté. Pour Stéphane, c’est une mesure provisoire. Il va revenir ! », estime-til. CH.V.
Ses affaires
passé de Mons à Uccle, en début
de cette année. Cette société a
pour objet, tant en Belgique qu’en
France, toutes activités connexes
et prestations de services, en matière de médias, télévision, radio,
internet, de web-TV et nouvelles
technologies, la conception, l’édition, la réalisation, la programmation, la diffusion d’émissions de
télévisions et de tous films et programmes audiovisuels, capsules
vidéos, etc. On y évoque aussi
l’achat de discothèques, de restaurants, l’exploitation de salles de
jeu, etc.
On se souvient que Stéphane Pauwels avait lancé sa webtv en 2015.
Son site, « carrementsteph.be » est
toujours en construction…
En 2016, la société « Kaléidoscope.
T. » affichait un léger bénéfice de
2.157 €, après avoir connu une
moins bonne année en 2015. -
Les deux sociétés
de Stéphane Pauwels
Stéphane Pauwels a aligné les petits boulots avant d’entrer dans le
monde du football. Impossible de
les citer tous tant il en a fait. Citons celui de disc-jockey, d’animateur au Club Med, de serveur, de
maître-nageur, de vendeur d’encarts publicitaires pour un journal
régional… il a même fait son service militaire chez les paras. Sans
oublier tout ce qui a trait au commercial.
Pourtant, il n’a pas toujours été
heureux dans le domaine du travail. Après son licenciement du
club de foot de la Louvière, il avait
dû, faute d’argent, vendre sa mai-
son. Aujourd’hui, il se trouve à la
tête de deux sociétés dont il est
l’administrateur délégué.
La première, « Pauwels Advertising », il l’a créée le 23 août 1999.
À l’époque, il se disait « directeur
marketing » et vivait à Mouscron,
sa ville natale.
Après deux ans et demi, il confiait
la gérance de sa société à Émilie
Vandenabeele, sa compagne.
Cette dernière démissionnait de
cette fonction le 30 juin 2004,
l’animateur reprenant la gestion
le 1er juillet de la même année.
L’an dernier, il a changé l’adresse
de son siège social qui était situé à
Uccle. Aujourd’hui, il est renseigné à Ophain, la commune de
Braine-l’Alleud où réside Stéphane
Pauwels. En 2016, « Pauwels Advertising » affichait un bénéfice de
29.541€. Son objet social est
« toutes activités en matière de publicité. Ceci dans son acceptation
la plus large ».
« CARREMENTSTEPH.BE »
L’autre société, il l’a fondée le 21
novembre 2014 avec son ami
d’enfance, un certain Ruddy Faussone qui est né à Jemappes. Cette
SPRL porte le nom de « Kaléidoscope. T. » dont le siège social est
Il se débrouille plutôt bien en affaires. © Belga
PIERRE NIZET
CIMETIÈRE DE ON (MARCHE)
La tombe de Benjamin Herman est toujours fleurie mais très rarement visitée par les curieux
Voici trois mois jour pour
jour avaient lieu les funérailles de Soraya Belkacemi et
Lucile Garcia à Liège. Les
deux policières avaient été
quelques jours plus tôt les
deux premières victimes de
Benjamin Herman. Le même
joueur, l’homme de 31 ans
était inhumé dans la plus
stricte intimité au cimetière
de On (Marche).
Dans le petit village de la Famenne traversé par la
Wamme, ces événements
semblent appartenir déjà à
un lointain passé. Plus per-
sonne ou presque, dans les
petites rues voisines, ne
semble en tout cas se souvenir que celui qui a été qualifié de terroriste a été enterré
ici.
DES FLEURS ET UNE PHOTO
Au cimetière de la localité, on
n’a jamais remarqué non plus
de touristes venus sur la
tombe de Benjamin Herman
par pure curiosité. Seuls des
membres de sa famille
passent, toujours discrètement. C’est à On et dans la région voisine de Rochefort que
Une tombe simple, fleurie par ses proches. © Sudpresse
Benjamin Herman avait ses racines.
La sépulture se trouve dans le
« nouveau » cimetière, partie
où se situent les tombes les
plus récentes. Celle de Benjamin Herman est la dernière
d’une nouvelle rangée, et est
délimitée par des blocs gris
maçonnés. Il y repose après
avoir transité le temps des travaux dans un caveau familial.
Pas de pierre tombale mais des
petits cailloux. Et des fleurs, visiblement régulièrement renouvelées. On peut aussi voir
une petite vasque avec le mot
« À mon filleul ». Une sobre
croix de bois domine l’ensemble, avec le nom de Benjamin Herman, ses années de
naissance et de décès. Il y a
aussi une photo. Celle d’un
jeune homme qui n’avait pas
été radicalisé et qui ne s’apprêtait pas à commettre un carnage dans les rues de Liège.
C’est l’image que ses proches
veulent évidemment garder de
lui. Comme tous ceux qui l’ont
connu avant qu’il ne bascule
de manière inattendue dans le
fanatisme le plus radical. N.LD
13
14
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
BRUXELLES
La magistrate Karin Gérard
a pris sa pension
L’enquête qui la concerne
est toujours en cours
a magistrate auprès la
cour d’assises de
Bruxelles Karin Gérard a
pris sa pension, apprend-on de sources croisées.
L’enquête pour faux et usages de
faux ouverte à son encontre en
2016 est, elle, toujours en
cours. Ce départ sécuriserait ses
droits à la pension. En effet,
dans le cas d’une éventuelle
condamnation, la magistrate
aurait pu être déchue de ses
droits à une pension publique.
la magistrate écoperait d’une
condamnation au terme de
cette procédure judiciaire, elle
aurait pu être déchue de ses
droits à une pension publique.
Son départ à la retraite sécuriserait ainsi ses droits à la pension
avant que l’enquête ne soit clôturée, estime certaines sources.
La question est toutefois de savoir si Karin Gérard pourrait
être déchue de son droit à la
La rentrée judiciaire bat son
plein depuis lundi des deux côtés de la frontière linguistique.
Côté francophone, une magistrate manque toutefois à l’appel.
Karin Gérard ne portera plus la
toge écarlate des juges siégeant
à la cour d’assises de Bruxelles
comme elle le faisait depuis des
années. En effet, la magistrate a
pris sa pension apprend-on de
sources croisées. Un événement
qui est loin d’être anodin
puisque la magistrate est au
centre d’une enquête pour faux
et usage de faux depuis 2016.
Une enquête qui est toujours
en cours. Dans l’éventualité où
L’absence de
témoignages et
d’images de
vidéosurveillance
avait jeté le doute sur
ses déclarations
malgré les blessures
constatées
L
pension même si celle-ci lui est
déjà versée au terme de la procédure judiciaire. La réponse
est, elle, plus compliquée à obtenir…
« La question ne se pose pas, dès
lors que le magistrat de la cour
d’appel de Mons, faisant office de
juge d’instruction, qui l’a entendue ne l’a pas inculpée. La suite
logique serait l’abandon des
poursuites et donc aucune
condamnation », estime pour sa
part Me Jean-Pierre Buyle, l’avocat de Karin Gérard.
« La déchéance des droits à la pension est une possibilité mais cela
ne se fait pas systématiquement »,
explique une source judiciaire.
Du côté de la cour de cassation,
on botte en touche en ne faisant aucun commentaire. Le
parquet général n’était quant à
lui pas joignable à l’heure
d’écrire ces lignes.
SOUPÇONS DE FRAUDE
Ce dernier avait ouvert l’enquête pour faux et usages de
faux à l’encontre de Karin Gérard suite à une agression dont
elle aurait été victime rue des
Grands Cerfs à Bruxelles, le 4
janvier 2016. La magistrate, toujours en activité à l’époque, assurait que trois hommes
l’avaient
violemment
dépouillée de ses effets personnels, dont les bijoux qu’elle arborait pour une valeur avoisi-
nant les 50.000 euros.
Toutefois, l’absence de témoignages et d’images
de
vidéosurveillance
avait jeté le doute sur
ses déclarations malgré les blessures relevées par le médecin
légiste. Selon le parquet général, il y
avait là suffisamment d’éléments
pour enquêter
sur une éventuelle fraude à
l’assurance
qu’aurait perpétrée la magistrate.
Karin Gérard n’a été
auditionnée que le
14
mars
dernier par
le juge en
charge du
dossier. Depuis
l’enquête
ne
semble
pas
avoir
avancé. -
L’enquête judiciaire concernant la magistrate semble peu évoluer... © PhotoNews
TC
ANVERS
N-VA et sp.a s’étripent autour de la cocaïne
Le président du sp.a, John Crombez, a invité mardi le bourgmestre
d’Anvers, Bart De Wever, à observer l’ampleur des problèmes de
drogues dans son propre parti
après les allégations du président
de la N-VA selon lesquelles certains politiciens sont sur le point
de tomber sous l’influence de la
maffia de la drogue qui sévit dans
les quartiers populaires anversois.
« À la tête de la N-VA anversoise, il y
a même des gens avec un passé dans
la drogue », a asséné John Crombez
dans le journal de la chaîne privée
VTM.
Alors que Bart De Wever avait précisé que, contrairement à d’autres
formations politiques, la sienne
était immunisée face au risque
d’influence de la maffia de la
drogue, John Crombez l’a invité
mardi à balayer devant sa porte.
« Au sein de la N-VA anversoise, il y a
certainement deux personnes qui
ont des liens très étroits avec le milieu de la cocaïne », a accusé le président des socialistes flamands.
DES PROPOS CHOCS
John Crombez s’est dit particulièrement courroucé par les « insinuations » » lancées par son homo-
cendre au ras des pâquerettes », a-t-il
réagi sur VTM, 24 heures après
avoir lui-même lancé des insinuations. « Et il y a une grande diffé-
logue à la N-VA. « La corruption se
combat en toute transparence. Si au
sommet de la N-VA, des gens ont un
passé avec la drogue ou des liens
avec des fabricants d’armes, cela
peut se savoir aussi », a-t-il estimé.
« Practice what you preach (il faut
prêcher par l’exemple, Ndlr) ».
Bart De Wever a rejeté ces accusations.« Je ne vais pas me placer au
niveau du commérage, ce serait des-
rence entre des gens qui ont connu
un problème de consommation,
comme l’accoutumance à l’alcool,
et le crime organisé qui tire les ficelles du milieu de la drogue, je ne
vois absolument pas le rapport », a-til ajouté. -
Ça a fait ses preuves. © 123RF
comment.
« Ce recours a toujours lieu sous la
surveillance d’un magistrat de parquet, conformément à la procédure et
aux conditions des méthodes particulières de recherche. Il convient effectivement de veiller à ce que le recours à
l’appât ne constitue pas une provocation policière qui est interdite. En
d’autres termes, l’utilisation de l’appât dans le chef de l’auteur ne doit pas
faire naître ou renforcer l’intention
délictueuse ».
La police belge s’est inspirée des PaysBas. Là-bas, les communes agissent de
manière proactive par rapport aux
Bart De Wever. © Belga
UNE « ARME » REDOUTABLE
Le vélo-appât : efficace
pour pincer les voleurs !
Selon le ministre de la Justice Koen
Geens (CD&V), la technique du véloappât, pour attraper les voleurs de vélo, rencontre de bons résultats. Il
s’agit, pour la police de laisser un vélo bien en vue, et de l’observer jusqu’à ce qu’un voleur s’en empare. Il
suffit alors aux policiers de suivre
l’individu, de l’identifier et de creu-
vols de vélos sont commis. D’autres
zones de police privilégient des campagnes de prévention de grande ampleur ».
ser afin de voir s’il s’agit d’un vol
simple ou si ce vol entre dans un vrai
trafic.
Interrogé à ce sujet par le député MR
Jean-Jacques Flahaux, le ministre de
la Justice a indiqué : « L’utilisation de
SANS PROVOQUER
vélos-appâts au sein de certaines
zones de police s’est révélée être une
méthode efficace là où de nombreux
Il a néanmoins ajouté que cette technique supposait des règles strictes.
Cela ne peut pas se faire n’importe
vols de vélo et les polices locales sont
nombreuses à avoir recours au véloappât. En Belgique, où l’on vole 90
vélos par jour (!), on sait que la technique est utilisée dans plusieurs
zones qui préfèrent rester discrètes.
Mais on sait que Bruges par exemple
a déjà laissé traîner des vélos, afin de
séduire des voleurs.
Le véhicule-appât (on laisse traîner
des objets de valeur dans une voiture)
et des appartements-appâts font aussi
partie des armes de la police, mais selon le ministre, ce sont les vélos-appâts qui sont le plus utilisés. F. DE H.
GRAND-DUCHÉ
Du cannabis 100 % légal vendu au Luxembourg
À quelques dizaines de mètres de
la gare de Luxembourg-ville, un
nouveau commerce, dont la devanture est bardée de fleurs de cannabis, intrigue particulièrement les riverains et les passants. Et pour
cause, depuis quelques jours,
Christophe Tamai, 26 ans, y vend
du cannabis. En toute légalité ! Le
commerce offre un énorme choix
de produits à base de cannabis.
Outre le cannabis « pur », des biscuits, des chocolats, des protéines,
des sachets de thé ou même des
croquettes pour chiens sont disponibles à l’achat. Tous ces produits
contiennent une certaine quantité
de marijuana. En fait, contrairement au cannabis « traditionnel »,
cette forme de cannabis (12,50 € le
gramme) n’apporte aucun effet
planant à la personne qui la
consomme. C’est ce que détaille
Christophe Tamai. « Il s’agit en réa-
lité de cannabidiol (CBD), un cannabinoïde que l’on retrouve dans
les plantes de cannabis, tout
comme le tétrahydrocannabinol
(THC). C’est ce THC qui est responsable des effets psychotropes », explique Christophe. Sauf que dans
sa « Cannathèque », les fleurs de
cannabis et les divers produits mis
en vente ont une concentration en
THC très faible, inférieure à 0,3 %,
la limite légale chez nos voisins
grand-ducaux.
THÉRAPEUTIQUE
Mais alors à quoi sert le CBD ?
« Cette molécule a un effet relaxant
et n’endort pas. Vous pouvez donc
même prendre avant de conduire
sans craindre un contrôle routier. »
Les produits disponibles dans la
boutique ne permettent donc pas
un usage récréatif. « Mais plutôt un
usage thérapeutique », confie
Christophe. Ouvert il y a quelques
jours, le concept fait fureur. Le concept fait fureur. © S.MN.
S.MN.
14
15
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS
Orthographe
simplifiée : les profs
sont demandeurs
Mais les réformes ont du mal à passer
’est le sujet de la rentrée : faut-il réformer
l’accord du participe
passé avec « avoir » ?
Les puristes crient au scandale
mais les instituteurs et les professeurs sont, par contre, pour
et l’ont déjà fait savoir à la
ministre il y a maintenant plus
d’un an.
C
Les enfants ne maîtrisent plus
l’orthographe : un avis régulièrement énoncé mais qui, dans
les faits, ne se vérifie pas vraiment.
« C’est une légende urbaine »
souligne Jean-Marie Klinkenberg, président du Conseil de la
langue française et de la politique linguistique.
Même son de cloche chez
Anne-Catherine Simon, professeur à l’UCL : le niveau ne
baisse pas. Son équipe a
d’ailleurs procédé à une étude
à ce sujet sur un groupe ciblé,
des étudiants en 1re année de
philologie romane : selon le
corrigé des dictées, il n’y avait
pas de différence avec le niveau
d’il y a 20 ans.
D’autres analyses ont également prouvé que le niveau restait stable d’autant que de plus
en plus de personnes accèdent
à des niveaux supérieurs
d’études.
Mais certaines voix soulignent
qu’on est peut-être en train de
créer des « élites » : ceux qui
maîtrisent les règles de grammaire contre ceux qui ont du
mal à comprendre toutes les
subtilités de la langue française.
Parce que, oui, la langue française est l’une des plus difficiles
en matière d’orthographe.
À l’heure où l’on demande aux
enfants d’assimiler de plus en
plus de matières différentes, la
place pour l’apprentissage du
français se rétrécit. C’est pourquoi, déjà en 1990, il avait été
Les enfants font plus
de fautes que par le
passé : une légende
urbaine, selon un
spécialiste. Le
niveau en dictée ne
baisse pas et reste
stable depuis 20 ans
décidé d’apporter quelques petites mesures, pas très révolutionnaires, pour simplifier certaines règles d’orthographe
(voir ci-contre).
La réforme n’a pas vraiment
connu de succès et elle est revenue sur le tapis en 2008.
Mais elle n’est toujours pas appliquée par tous les professeurs.
Selon Jean-Marie Klinkenberg,
les professionnels de l’enseignement souhaiteraient que les
choses soient claires et qu’on
leur impose tout simplement
ÉLECTIONS COMMUNALES
LIBERTÉ
La majorité des entités relevant de
la première catégorie – celle des
moins de 50.000 électeurs – un
montant minimal de 1.250 euros
a tout de même été octroyé à tous
les candidats, histoire que leur
budget autorisé ne soit pas ridiculement bas.
À cela s’ajoute un budget autorisé
au niveau de la liste, qui fonctionne selon la même logique,
même si la somme par électeur est
IDENTITÉ NATIONALE
Bref, réformer l’orthographe de
notre langue s’avère être pratiquement une tâche insurmontable, en ce moment.
Pourquoi ? Parce que tout le
monde s’en mêle, parce que
c’est devenu l’affaire de tous.
« Nous sommes dans une phase
historique à ce propos, explique
Jean-Marie Klinkenberg. Depuis
les attentats du 11 septembre, on
a assisté à un repli sur la personne. La langue sert de révélateur identitaire, elle est l’âme
d’un peuple et donc il y a beaucoup de frilosité à la modifier. Or
l’orthographe n’est qu’un outil
qui doit être amélioré pour être
adéquat avec l’évolution de la
langue ».
Mais le professeur émérite de
l’ULG ne désespère pas que tout
cela se règle assez rapidement.
Il le faut, parce que notre
langue est vivante et que, forcément, elle évolue, et pas seulement au niveau du vocabulaire. -
Mises en place depuis 1990
Les 7 règles de la réforme
> 1. Les noms composés avec trait
d’union forment leur singulier
et leur pluriel comme s’ils
étaient des noms simples.
Avant : un lave-vaisselle, des
lave-vaisselle
Maintenant : un lave-vaisselle,
des lave-vaisselles.
> 2. Dans les numéraux
composés exprimant un nombre
entier, tous les éléments qui ne
sont pas des noms sont reliés par
des traits d’union.
Avant : vingt et un
Maintenant : vingt-et-un
> 3. Conformément à la
prononciation la plus courante, on
écrit avec un accent grave le « e »
qui est à la fois situé en fin de
syllabe et suivi d’une syllabe avec e
muet
Avant : je cède, je céderai, je pèle, il
ruisselle
Maintenant : je cède, je cèderai, je
pèle, il ruissèle
> 4. On ne met pas d’accent
circonflexe sur i et u.
> 5. Le tréma
Avant : aiguë, il argue, gageure
Maintenant : aigüe, il argüe, ga-
geüre.
> 6. Les mots empruntés à des
langues étrangères s’écrivent
avec des accents et forment leur
pluriel comme les mots français.
Avant : pedigree, revolver, un
box, des boxes
Maintenant : pédigrée, révolver,
un box, des box.
> 7. Le participe passé de « laisser » suivi d’un infinitif ne varie
pas. -
M.PAREZ
C’EST POSSIBLE À BRUGES
Femme de ménage nue ou sexy
Les candidats ont
reçu leur budget
Le Moniteur a publié ce mardi des
textes très attendus par les partis
et candidats aux élections du 14
octobre prochain. Ils fixent à la
virgule près ce que chacun aura le
droit de dépenser durant la campagne électorale.
Pour le calculer, les gouvernements régionaux ont d’abord dû
connaître le nombre précis d’électeurs de chaque entité. Les Belges,
bien sûr, mais également les Européens et les non-Européens qui
avaient le droit de s’inscrire sur la
liste des personnes désirant
prendre part au vote.
Pour les candidats, cela a ensuite
été multiplié par 0,08 euro par
électeur dans les entités de moins
de 50.000 votants, par 0,03 euro
par électeur pour celles entre
50.001 et 100.000 votants inscrits,
ou par 0,015 euro pour les communes comptant plus de 100.000
votants.
ces nouvelles règles. En 2016,
lors d’un congrès mondial de
professeurs de français à Liège,
le souhait était qu’on mette de
l’ordre dans ce fatras de réformes.
Et le projet de l’abandon de la
règle du participe passé avec
l’auxiliaire « avoir » était déjà
évoqué.
La ministre de l’enseignement
en avait été informée d’ailleurs.
Si le fantasme de la soubrette
sexy vous branche, il ne vous
reste plus qu’à louer un appartement à Bruges et à faire appel
aux services de Cecylia Kociuba
(39 ans). La demoiselle astiquera
minutieusement votre intérieur, mais n’espérez pas un extra à votre encontre. « Que les
choses soient claires : ce n’est pas
un bureau d’escorts. Les hommes
qui attendent plus de nous ne
doivent pas nous appeler », a indiqué l’intéressée dans une interview accordée au Laatste
Nieuws.
Dépenses limitées. © Belga
Elle a aussi précisé : « J’aime faire
le ménage et je suis très érotique.
La combinaison parfaite pour
faire ce métier ». Ce vendredi,
elle a assuré une prestation entièrement nue de deux heures
pour un client. « Un corps nu est
simplement quelque chose de naturel », a-t-elle confié, faisant
également référence aux nombreux naturistes.
Cecylia compte bien agrandir sa
petite entreprise baptisée Dust
Bunnies. Dans les prochains
jours, elle va rencontrer des candidates prêtes à venir travailler
pour elle quelques heures
par semaine. « Mes ambi-
tions sont grandes. À l’avenir, j’aimerais aussi engager
des hommes. Comme ça tout
le monde aura le choix. Ou
pourquoi pas des ouvriers nus.
Les possibilités sont nombreuses », a-t-elle assuré à nos
confrères. Pour elle, il s’agit plus
d’assurer un contact social que
du nettoyage proprement dit. Si
vous êtes intéressé, il vous en
coûtera 47 euros l’heure en
sous-vêtements, 55 € topless et
65 € totalement nue. -
Un contact social... © KDS
LA MINISTRE DE BUE RAPPELLE LES RÈGLES
ici plus élevée. Et avec cette subtilité : la liste est libre de faire ce
qu’elle veut de ce budget. En clair :
le répartir sur l’ensemble des candidats ou, comme c’est généralement le cas, favoriser les ténors de
la liste.
En pratique, par candidat, cela
donne donc des sommes de minimum 1.250 euros allant jusqu’à
6.017,83 euros à Charleroi, contre
5.982,46 euros à Liège, 4.979,83
euros à Namur, 4.484,35 euros à
Mons, 4.015,99 euros à Tournai,
3.466,64 euros à Seraing, ou encore 3.054,16 euros à Verviers.
Les listes suivent la même logique,
avec 98.733,08 euros à Charleroi
au sommet de la pyramide, et
2.975 euros à Herbeumont tout en
bas de celle-ci. CH. C.
Mise en garde contre la corruption électorale !
« Dans les maisons de repos et les
homes, il n’est pas rare que des petits cadeaux (pralines ou autres)
soient offerts en échange de procuration, pour les élections ». C’est en
ces termes accusateurs, que le député wallon Yves Evrard (MR) s’est
adressé en question écrite à la ministre wallonne des pouvoirs locaux
Valérie De Bue (MR). Lui qui a perdu
le mayorat de Neufchâteau en 2012
à… 70 voix près, n’a toujours pas digéré sa défaite. Qu’il attribue, entre
autres, à des « pratiques douteuses »
de ses adversaires.
Outre ces petits cadeaux « intéressés » aux seniors de la commune, il
sont les possibilités de recours devant de telles manœuvres », s’interroge M. Evrard.
La ministre De Bue n’a pas enquêté
sur le cas de Neufchâteau mais a
rappelé les règles générales. « Lorsqu’une personne offre de petits cadeaux à un électeur en échange
d’une procuration (ou offrir des
billets d’avion), cela relève de la corruption électorale. C’est une infraction pénale», a-t-elle répondu. En
revanche, impossible d’empêcher
un individu de changer de domicile
pour voter pour un ami, c’est son
droit. -
insinue que lors de ce même scrutin
communal en 2012, des citoyens
ont été invités à ne pas aller voter
en leur proposant un billet d’avion
pas cher en échange d’une procuration.
DOMICILE TEMPORAIRE
Il pointe également le cas de citoyens qui se domicilient dans une
commune précise le temps des élections, pour voter pour leurs amis,
avant de rentrer se domicilier chez
eux. La télévision locale TV Lux
avait en effet diffusé le témoignage
d’un individu qui disait avoir procédé ainsi à Neufchâteau. « Quelles
Valérie De Bue. © Belga
F. DE H.
15
16
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
LE SERVICE DÉBARQUE EN BELGIQUE
EN ÉDITION LIMITÉE
Happytal, le « e-shop » des patients
On vous livre ce dont vous rêvez directement dans votre chambre
ui n’est pas parti aux
urgences et n’a pas
oublié un produit de
première nécessité.
Avec Happytal, plus besoin
d’appeler la famille à la rescousse. En quelques clics, un
livreur vous apporte ce qu’il
vous manque.
Q
C’est un service, qui va plaire à de
nombreux patients, qui a débarqué au CHU Saint-Pierre à
Bruxelles. Ce dernier accueille
dans ses murs « Happytal » qui permet aux patients et au personnel
de se faire livrer différents biens
dans leur service.
Créée en France en 2013, cette entreprise est devenue en quelques
années la première solution de
conciergerie pour améliorer la
qualité de vie à l’hôpital. Elle apporte directement en chambre des
services pensés pour faciliter et
agrémenter le séjour des patients.
L’offre de produits est large : paniers de fruits, journaux, pressing,
massages, pédicure, trousses de
toilette, repas, petites douceurs,
fleurs, smartphone…
Un exemple. Vous avez oublié
votre brosse à dents, pas de soucis.
Pour 4 euros, vous aurez dans les
heures suivantes de quoi vous
donner une haleine fraîche.
UN VRAI CONFORT
« Les patients n’ont qu’à choisir le
service désiré et le jour de livraison.
Ils font ensuite appel au desk d’ac-
cueil de la conciergerie Happytal,
par téléphone ou via internet. Un
concierge vient enfin leur donner
leur colis en mains propres », explique Alexia Argyrakis, à la Communication de Saint-Pierre. « Il n’y
a aucune intervention du personnel
hospitalier dans ce processus, il peut
dès lors se concentrer sur ses missions de soins. Seule une vérification médicale est effectuée afin de
garantir l’adéquation avec les soins
prodigués. Ainsi, un patient diabétique ne pourra pas se faire livrer
plusieurs boîtes de chocolats ».
Dans certains
hôpitaux français,
il est possible de
commander des
massages du corps,
des plats de grands
traiteurs et même
un smartphone
Happytal : dites-le avec des fleurs ! © Facebook
Pour Johanne qui a eu la hanche
cassée, cette conciergerie a été une
bouffée d’oxygène : « Je suis restée
alitée trois mois. Happytal m’a permis de m’oxygéner l’esprit, de voir
d’autres personnes et d’avoir les produits que je désirais vraiment. Fini
de faire courir ma famille. J’ai pu
créer une sorte de lien avec l’extérieur et me sentir à l’hosto un peu
comme chez moi ».
Ce service est aussi accessible aux
familles des patients (jouets,
fleurs, box beauté…) et au personnel soignant (repas, cordonnerie…). Dans certains hôpitaux, les
médecins se font même livrer les
capsules de leur café préféré.
Actif depuis le mois de mai au
CHU Saint-Pierre, Happytal y
connaît un succès grandissant. De
nombreux autres hôpitaux se
disent prêts à proposer ce service
chez eux. Certains établissements
wallons le testeraient d’ailleurs au
niveau de leur personnel avant de
le proposer à leur patientèle. -
Deux rentes à vie pour
les 20 ans du Win for Life
Les 20 ans du célèbre jeu à
gratter « Win for Life », ça se
fête ! Pour l’occasion, la Loterie nationale lance « Win for
Life Birthday Edition ». Ce ticket spécial anniversaire sera
vendu en édition limitée dès
le 10 septembre. Vous pourrez le trouver dans votre point
de vente préféré ou sur le site
internet e-lotto.be.
Qui dit billet exceptionnel, dit
aussi gains exceptionnels.
Pour 6 euros, le Birthday Edition permet de ne pas remporter une rente… mais deux !
« Les deux rentes seront cumulées à vie. La première se compose 3.000 euros par mois. La
seconde se base sur la jolie
somme de 10.000 euros, une
somme versée chaque année à
la date d’anniversaire du
joueur », explique Jean-François Mahieu, porte-parole de
la Loterie nationale. « Uniquement 2,5 millions de billets de
cette édition limitée seront vendus. Parmi eux, deux tickets détiendront la double rente ».
Ce jeu à gratter viendra compléter la longue la lignée familiale des billets les plus populaires de la Loterie nationale. Le moins cher parmi les
Win for Life coûte 1 euro. Il
permet de remporter 500 euros par mois à vie. À l’autre
extrémité, le billet à 10 euros
peut vous offrir une rente
mensuelle de 5.000 euros. Et
entre les deux, s’ajoutent trois
autres petits frères. Les billets
20 ans = 2 rentes ! © Lot. Nat.
à 2, 3 et 5 euros dont les gains
possibles sont respectivement
de 1.000, 2.000 et 3.000 euros
par mois.
PLUS DE 600 HEUREUX
« En moyenne, deux personnes
empochent chaque mois une
des rentes à vie Win for Life. En
20 ans d’existence, c’est la vie
de plus de 600 gagnants qui ont
changé. Et il y a eu autant de
femmes que d’hommes. Le premier vainqueur a aujourd’hui
49 ans et le plus jeune de tous
avait, lui, 18 ans », affirme
Jean-François Mahieu.
Depuis le début de l’année,
ces jeux ont déjà fait 11 heureux à vie. Quatre Belges ont
empoché les 500 euros, cinq
les 2.000 euros et deux les
3.000 euros mensuels. Le premier chanceux de cette année
a 36 ans. À 40 ans, grâce à son
Win for Life de 2.000 euros
par mois à vie, il aura déjà gagné la modique somme de
96.000 euros ! Ça laisse rêveur… ALISON VLT. (ET B.J)
ALISON VLT.
16
17
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
BRÈVES
PERMIS DE CONDUIRE EN WALLONIE
Un examen
à 60 euros…
réussi
pour rien !
Migrants
Une seconde famille
détenue au centre 127bis
Dans un tweet, Theo Francken, le secrétaire d’État à
l’Asile et à la Migration, a
confirmé qu’une deuxième
famille avait été placée en
détention lundi au centre
fermé de Steenockerzeel. Il
s’agit d’une mère et de cinq
enfants originaires d’Azerbaïdjan. Depuis juillet, les
familles de migrants et
leurs enfants peuvent être
enfermées dans une extension du centre 127 bis spécialement conçue à cet effet. -
Santé
94 % des Belges font
confiance aux vaccins
La confiance dans les bénéfices de la vaccination pour
la santé d’un enfant semble
rester importante dans
notre pays, selon les
conclusions d’une étude
réalisée par le magazine
Bodytalk. 94 % de la population indique ainsi avoir
« dans une certaine mesure » (42 %) ou « complètement » (52 %) confiance
dans le fait que les vaccins
sont bénéfiques pour la
santé des petits. -
Bras de fer entre le Fédéral et les Régions
epuis le 1er juillet en
Wallonie, les candidats
au permis peuvent
présenter un Test de
capacités techniques de
conduite. En cas de réussite, ils
poursuivent leur apprentissage
pratique sans l’aide d’un guide.
Problème : des communes refusent de délivrer ce permis
provisoire. Elles attendent le feu
vert du Fédéral, qui lui-même
dépend de la Flandre…
D
Mauvaise surprise ce mardi pour
un habitant de la province de
Luxembourg. Il s’est présenté à la
commune pour retirer son permis de conduire provisoire après
avoir réussi son Test de capacités
techniques de conduite (TCTC)
dans un centre d’examen agréé.
Ce document permet d’obtenir
un permis de 18 mois autorisant
à conduire sans la présence d’un
guide. La commune a refusé de
lui délivrer car le Fédéral ne reconnaît pas ce Test, découlant de
la réforme du permis pratique in-
troduite en Wallonie cet été.
Jusqu’à ce 30 juin, les auto-écoles
donnaient une attestation aux
candidats ayant suivi au moins
20 heures de cours. Cette attestation donnait accès au permis provisoire autorisant à conduire
seul. Depuis le 1er juillet, l’attesta-
« Tout cela ne
profite pas au
citoyen »
Benoît Godart Institut Vias
tion est remplacée en Wallonie
par la réussite obligatoire du
TCTC dans un centre d’examen
indépendant de l’auto-école.
L’épreuve coûte 60 euros, contre
36€ pour l’examen pratique habituel. Contrairement à la situation précédente, les candidats de
la filière libre peuvent le présenter s’ils ont conduit trois mois
avec un guide.
UNE APPLICATION POUR UN BON PLAN ÉCO
Si les conditions de la formation
à la conduite dépendent des Régions, la délivrance du permis
demeure une compétence fédérale car c’est un document reconnu au niveau international.
Or le fédéral n’a pas envoyé aux
communes la circulaire validant
le Test. Le cas évoqué n’est donc
pas isolé. « Nous avons reçu
quelques appels de personnes qui
s’étaient vus refuser leur permis de
conduire 18 mois », explique Marie De Backer porte-parole du Goca, la fédération des centres
d’examen. Plus étonnant encore,
il semble que des communes demandent l’ancienne attestation
des auto-écoles… qui ne peuvent
plus les délivrer légalement.
Kafkaïen.
En théorie, il suffirait que le ministre fédéral de la Mobilité envoie une circulaire pour que tout
rentre en ordre en Wallonie.
Mais ce n’est pas si simple que cela à cause des arcanes de la régionalisation.
« Ce n’est pas un oubli de notre
Un imbroglio pour les candidats wallons à la conduite. © 123RF
part, ni une non-volonté de régler
la situation. La Région flamande a
contesté le fait que le Fédéral fasse
une modification en faveur de la
Wallonie », explique-t-on au cabinet du ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot.
Deux cas de figure sont désormais possibles, soit la Flandre
suit le Conseil d’État et le problème peut être réglé rapidement, soit elle maintient sa position. Et là, c’est reparti vers le Comité de concertation, avec le
risque que cela dure. « C’est dom-
TROP VITE ?
Le Comité de concertation entre
le Fédéral et les Régions a été saisi
tandis que le Conseil d’État était
invité à se prononcer sur le litige
de compétences. « Le Conseil
mage que le ministre wallon Di
Antonio n’ait pas attendu l’avis du
Conseil d’État avant de faire entrer
en vigueur la réforme », regrette le
cabinet Bellot.
« Les gens en perdent leur latin. On
ne sait plus qui délivre quoi. Les
Régions auraient dû s’entendre ensemble avant de réformer la formation. Tout cela ne profite pas au
citoyen », conclut Benoît Godart
de l’Institut Vias. -
d’État vient de décider que le Fédéral est compétent. Nous attendons
maintenant de voir la position de
la Région flamande », dit le cabinet Bellot, insistant que dans
cette affaire les procédures légales ont été suivies.
Télétravail
Hausse de 25 %
depuis le début de l’année
Le nombre d’heures que les
travailleurs ont prestées depuis leur domicile pendant
les sept premiers mois de
l’année a augmenté de
25 % par rapport à la
même période l’an dernier,
selon le spécialiste RH Attentia qui s’appuie sur une
base de données de plus de
120.000 employés. Les
jours de télétravail les plus
populaires sont mercredi et
vendredi : respectivement
22,8 et 28,7 % des heures
prestées en télétravail le
sont ces deux jours. Lundi
est le moins populaire avec
14,7 % des heures. -
YANNICK HALLET ET M.R.
EXCLUSIF – MOUSCRON
Pour manger à petit La veuve de Gadenne s’exprime
prix sans gaspiller
Le 11 septembre prochain, cela fera un an qu’Alfred Gadenne a été
sauvagement assassiné par Nathan Duponcheel, un gamin de
18 ans, dans le cimetière de son
village de Luingne, à Mouscron.
Depuis un an, Agnès, l’épouse du
bourgmestre de Mouscron, tente
de rester debout. En exclusivité,
elle a décidé de revenir sur ces
événements qui l’ont plongée,
elle et sa famille, dans une douleur indescriptible. Elle revoit son
mari partir fermer le cimetière
comme à son habitude, ce sera la
dernière fois… « J’étais occupée
Tout manger et ne plus gaspiller ! © D.R.
Chaque année, un tiers de la production mondiale de nourriture
est jeté. « Too Good To Go » est
une application gratuite qui veut
lutter contre ce phénomène.
« Elle permet à chacun d’entre
nous de s’engager contre le gaspillage alimentaire afin de donner
l’opportunité à toute nourriture
produite d’atteindre sa destinée :
être mangée. Tu aimes la bonne
nourriture, les bons plans, tu es curieux et heureux de t’engager pour
une bonne cause ? Pas de doute,
l’application est faite pour toi ! »,
affirme-t-on sur le site internet.
« Comment ça marche ? Tu
trouves un commerçant près de
chez toi et commandes via l’application. Tu vas ensuite chercher ton
lot d’invendus directement chez le
commerçant choisi. Grâce à Too
Good To Go, des millions de repas
ont déjà été sauvés ! »
lon, il y a beaucoup de boulangeries et maraîchers qui jouent le jeu.
J’ai ainsi régulièrement des pains
blancs à un euro, des sacs de dix
croissants pour deux euros et des
tartes à moins de quatre euros »,
nous explique Marc, 35 ans.
« Mais le plus intéressant reste les
paniers de fruits et légumes. Le
gain financier est généralement
d’une bonne dizaine d’euros. Qui
plus est, rare sont ceux qui sont
abîmés ou trop vieux ».
DES COMMERCES LOCAUX
À côté de l’anti-gaspillage et des
économies, les utilisateurs soulignent un autre atout. « Cette
3 EUROS LE PANIER DE FRUITS
Mais ce qui attire surtout les utilisateurs, ce sont les petits prix pratiqués par les commerçants.
belle idée pour la planète permet
également de faire connaître de
bons produits régionaux et les petits commerçants locaux. Malgré
les ristournes et l’usage de l’application, on est vraiment bien accueillis. Il faudrait maintenant que
cette offre se développe davantage
dans les grandes surfaces », se réjouit Nathalie, une Louvièroise. -
« Dans ma région, le Brabant wal-
ALISON VLT.
dans mes paperasses à la maison, et
au bout de huit minutes j’ai commencé à débarrasser, même s’il
mettait parfois 12 minutes avant de
revenir, comme lorsqu’il rencontrait quelqu’un au fond du cimetière : il raccompagnait parfois les
personnes plus âgées bras dessus,
bras dessous… Mais malheureusement il n’est pas revenu. Je crois
que quand des choses comme ça se
Debout malgré tout. © J.-M. M.
passent, on le sent arriver. J’ai commencé à regarder en direction du cimetière, en me disant que ce n’était
pas normal, pas normal du tout.
Pourquoi ? Je ne sais pas. Une prémonition sans doute ».
IMPOSSIBLE DE PARDONNER
Pour elle, il est actuellement impossible de pardonner ce geste fou
commis par le jeune homme. Ni
même parvenir à comprendre.
« Comprendre ? Je crois que… ce
Emmanuel Macron
Il remplace une escrimeuse par une nageuse
n’est pas humain. Puis bon, je pense
que personne ne peut commettre ce
genre de geste si l’on est bien dans
sa tête. Personne n’aurait pu imaginer que ça arriverait ! Là, ça s’est
produit un 11 septembre, je suis
quasiment persuadée que Nathan
avait choisi cette date marquante.
Et on ne se balade pas avec un cutter comme cela sans mauvaise intention. »
La veuve d’Alfred Gadenne, bien
que fragilisée par la mort de son
mari, a assuré qu’elle trouverait la
force nécessaire pour assister au
procès qui devrait avoir lieu dans
les prochains mois devant la cour
d’assises de Mons. « Je veux être là
pour pouvoir entendre, même si cela sera très difficile, ce qu’il s’est
passé. C’est toujours mieux que de
l’apprendre dans les journaux. Et
puis, je veux pouvoir le voir et lui
montrer que nous sommes toujours
debout, même s’il a plongé notre famille dans le chagrin. » -
Confronté à une rentrée
agitée, Emmanuel Macron
a procédé mardi à un remaniement limité en remplaçant Nicolas Hulot par
François de Rugy à l’Écologie et en nommant l’ancienne nageuse Roxana
Maracineanu aux Sports à
© EPA
la place de Laura Flessel.
L’ex-escrimeuse avait annoncé, dans la matinée, sa
démission pour des raisons
personnelles. -
J.K.
Excès de vitesse
TOURING
David Beckham plaide
non coupable
L’ancienne star anglaise de
football a plaidé non coupable mardi devant un tribunal pour un excès de vitesse commis au volant
d’une luxueuse voiture
Bentley qui lui avait été
prêtée, mettant en avant
une question de procédure
relative aux délais. Beckham avait été flashé à 95
km/h dans une zone limitée à 64 km/h le 23 janvier
à Paddington, dans l’ouest
de Londres. -
+40 % de dossiers médicaux cet été
En raison des fortes chaleurs cet
été, les centrales de Touring ont reçu plus de 180.000 appels sur
deux mois pour la Belgique et
l’étranger. Le top 5 des destinations où les Belges ont eu des problèmes sont la France, l’Espagne,
les Pays-Bas, l’Allemagne et l’Italie.
L’assistance voyage de Touring
note une augmentation de plus de
20 % des interventions. La hausse
est plus sensible pour les dossiers
médicaux (+40 %) que techniques
(+15 %). Les traumatologies de
type infectieuses progressent de
58 % par rapport à 2017, contre
27 % pour les problèmes ORL et
neurologiques. Les soucis dermatologiques augmentent de 25 % ;
le nombre d’appels relatifs à cette
problématique est en croissance
depuis quelques années.
« Si les infections sont toujours en
augmentation, c’est par négligence
des vacanciers, surtout sur l’hygiène. Cet été, les températures dé-
passaient souvent les 38 degrés dans
le Sud. Les aliments tournent plus
vite à cause de la chaleur, ce qui est
un facteur défavorable supplémentaire. Une infection de salmonelle
n’est pas très amusante et peut
même conduire à une hospitalisation », commente Lorenzo Stefani
de Touring. Enfin, le nombre de
personnes souffrant d’un problème cardiaque a atteint 12 % de
plus. Y.H.
17
18
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
MONARCHIE
Non, le Roi n’a pas pris
Un magazine flamand affirme
aujourd’hui le contraire
de risque en Arménie
L
e Roi a-t-il, en emmenant
récemment sa famille en
vacances en Arménie, pris
des risques ? « Oui », selon
le magazine « TV Familie ». Le Roi
serait passé outre le conseil de sa
sécurité de s’y rendre, selon Thierry
Debels. « La famille royale aurait
été accompagnée de 20 gardes du
corps ». C’est loin d’être… vrai.
Voilà un article qui ne plaira
certainement pas au Roi. Il
est à lire aujourd’hui dans le
magazine flamand « TV Familie ». Selon son rédacteur, le
Roi des Belges serait parti en
vacances en Arménie malgré
l’avis
défavorable
des
personnes
assurant sa sécu-
Le Roi est dans l’obligation de prendre un vol gouvernemental.
rité au quotidien. Elles auraient,
selon Thierry Debels qui évoque
« une bonne source », mal pris la
décision du Roi de partir quand
même durant la fin du mois
d’août.« Car ce voyage était aussi
risqué pour les gens de la sécurité »,
avance celui qui aime mettre
un peu de sel dans les affaires
royales. « Le personnel assurant la
sécurité de la famille royale est composé de 60 agents. Vingt d’entre eux
ont dû l’accompagner en Arménie »,
affirme Debels.
De sources plus sûres que les
siennes, on peut écrire que ce
n’est pas vrai. Quand le Roi se
rend dans un pays étranger, sa
sécurité est d’abord assurée par
les agents du pays qu’il visite.
La famille royale a visité de nombreux monastères.
Cela a été le cas en Inde, au Canada, au Japon, aux États-Unis
ou plus près de nous quand il se
rend en vacances à l’île d’Yeu.
Pour le cas qui nous occupe,
ce voyage privé en Arménie,
c’était tout aussi vrai. La famille
royale a été « protégée » par des
agents arméniens et quelques
bodyguards l’ont accompagnée
là-bas. Pas vingt, 4 ou 5 tout
au plus. L’Arménie, soit dit en
passant, n’est certainement
pas considérée comme un pays
dangereux par les Affaires
étrangères belges. À part peutêtre du côté de la frontière avec
l’Azerbaïdjan où les mines antipersonnel peuvent toujours y
constituer un danger.
À part cela, il est sans doute
plus dangereux de se promener la nuit sur le piétonnier du
centre de Bruxelles qu’à Erevan
au même moment !
LE VOL ? ENTRE 25 ET 30 MILLE €
Si le Roi s’est rendu en Arménie
avec sa femme et ses enfants,
c’est pour y découvrir un pan
méconnu de sa culture. Le Roi
n’a jamais caché son intérêt
pour les bâtiments historiques
mais aussi religieux. En Arménie, il y a la plus ancienne cathédrale au monde, celle d’Etchmiadzin. La famille a aussi posé
devant la nouvelle cathédrale
des Saints Martyrs à Gyumri.
Philippe a profité de sa visite en
Arménie pour découvrir divers
monastères.
TV Familie s’attaque au coût
de l’Embraer affrété pour le
Roi, le prince Emmanuel et la
princesse Éléonore. Mathilde,
la princesse Élisabeth et le
prince Gabriel étant venus par
un vol civil. Selon nos estimations, l’aller-retour à Erevan a dû coûter entre 25.000
et 30.000 €. C’est cher, en
effet, mais le Roi se voit dans
l’obligation d’emprunter un
vol gouvernemental pour ses
déplacements. Qu’ils soient
officiels ou privés. PIERRE NIZET
Les anciens visiteurs de l’école d’Elisabeth
Chaplin, Churchill et Kennedy...
monde. Ce collège est situé
au bord du Bristol Channel, à
quelques kilomètres, à l’ouest,
de la ville de Barry. Le château
digne d’un décor à la Harry
Potter avait appartenu à Randolph
Hearst,
le mil-
liardaire qui avait fait fortune
dans le monde de la presse.
Construit en 1311, ce château
était en sale état avant qu’il ne
l’achète en 1929 et le rénove et
l’agrandisse. Parmi ses invités,
il y eu Charlie Chaplin, Douglas Fairbanks, Errol Flynn et
Clark Gable. Ainsi que Winston Churchill et le jeune John
F. Kennedy qui accompagnait
ses parents -
© Facebook, Sarah Savage, D.R.
Depuis la semaine dernière, la
princesse Élisabeth vit au Pays
de Galles. Elle est inscrite à
l’école prestigieuse de l’Atlantic
College. Pendant une semaine,
elle a participé à un camp qui
lui a permis de connaître un
peu mieux les élèves de la première année qui sont arrivés
en même temps qu’elle.
Des élèves provenant
des quatre coins du
Dans un décor à la Harry Potter, Elisabeth a la possibilité
de pratiquer plusieurs sports en dehors de ses études.
18
19
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
Witsel : « Les stades combles me manquaient » P.22
© Photo News
JUPILER PRO LEAGUE
Ces agents
qui ont fait le
mercato belge
NOTRE
ENQUÊT
E
EXCLUSI
VE
Massimo Bruno
Kaveh Rezaei
Arnaud Souquet
Obbi Oulare
Avec 24 transferts entrants
à son compte sur les 190 de D1A,
Mogi Bayat a été le plus actif
Q
uelques jours après
la fin du mercato
d’été, votre journal
préféré a réalisé
une radioscopie d’ensemble
des transferts entrants en
Belgique. Au total 190 transactions avec 93 agents différents. Depuis plusieurs
années, ils sont devenus
des personnages incontournables dans le football
mondial et la Belgique
n’échappe pas à la cette
règle. Sans surprise, l’Iranien Mogi Bayat (44 ans)
continue à faire la pluie
et le beau temps dans de
nombreuses équipes de la
D1A. Au total, il a réalisé 24
transactions dont plusieurs
grosses opérations comme
l’arrivée de Kaveh Rezaei
à Bruges pour 5 millions
d’euros ou le retour de Massimo Bruno à Charleroi.
C’est lui aussi derrière l’arrivée d’Arnaud Souquet à
Gand. Le Niçois a été transféré pour une somme aux
Mbaye Leye
alentours de 3 millions Pelé
d’euros pour remplacer
Thomas Foket dont le
transfert à Reims a
été conclu par Mogi
Bayat. Un vrai carrousel dont l’ancien
dirigeant de Charleroi est à la manœuvre.
Mais ce n’est pas le
seul, d’autres agents se
partagent aussi une
partie du gâteau à
commencer par Star
Factory. Avec Didier
Frenay à sa tête, cette
structure est à la base Imoh
de 10 transactions dont
4 à Anderlecht. Plus discret
au niveau du nombre de
transactions, Fouad Ben
Kouider, l’agent d’Anthony
Vanden Borre, a rapatrié
deux anciennes connaissances du football belge à
Courtrai : Pelé Mboyo et
Imoh Ezekiel. UN DOSSIER DE
STÉPHANE VANDE VELDE
ET ALEXANDRE DELMER
MOGI BAYAT
Bubacarr Sanneh
Mboyo
EVERT MAESCHALCK
FOUAD BEN KOUIDER
DIDIER FRENAY
Ezekiel
Landry Dimata
Lior Refaelov
FABIO BAGLIO
DUDU DAHAN
Dieumerci Mbokani
CHRISTOPHE HENROTAY
PATRICK DE KOSTER
Vadis Odjidja
Zinho Gano
JACQUES LICHTENSTEIN
Olivier Deschacht
DANIEL STRIANI
Samuel Bastien
CYCLISME - TOUR D’ESPAGNE P. 26
Viviani le plus rapide
Le champion d’Italie Elia Viviani
(Quick Step-Floors) s’est adjugé la
10e étape du Tour d’Espagne qui
menait les coureurs de Salamanque à Fermoselle (177 km).
Sans difficulté, elle a permis aux
sprinters de jouer la victoire. Déjà lauréat de la 3e étape, Viviani a
devancé le champion du monde
le Slovaque Peter Sagan (Borahansgrohe) et l’Italien Giacomo
Nizzolo (Trek-Segafredo). -
© Belga, Photo News et AFP
19
20
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
JUPILER PRO LEAGUE
190 transferts ent
pour 93 agents différents
Kaveh Rezaei
Mogi Bayat
Mats Rits
Dejan Velkovic
Clinton Mata
Mogi Bayat
Arnaut Danjuma
Kurt & Kurt
Luan Peres
Victrix
Matej Mitrovic
Ivan Cvjetkovic
Karlo Letica
Giovanni De Vito
Siebe Schrijvers
Star Factory
Sofyan Amrabat
David Lockwood
(Stellar Football Limited)
Frantzdy Pierrot
Feuillade et Mogi Bayat
Luka Lukovic
Fali Ramadani
Noë Dusenne
Feuillade et Mogi Bayat
Jesus David Marimon
World in Motion
Aleksa Damjanac
Fali Ramadani
Manuel Benson
Patrick De Koster
Alexandros Katranis
Fali Ramadani
Mbaye Leye
Mogi Bayat
Marko Bakic
Fali Ramadani
Idrissa Sambu
José Fouto
Mico Kuzmanovic
Fali Ramadani
Luca Napoleone
Demver SPRL
J
amais les agents ne se
sont autant exprimés sur le
marché belge. Radioscopie
des 190 transferts entrants
de Jupiler Pro League.
Sans tenir compte des prolongations de prêt ou des options d’achat activées, l’été a
été secoué par 190 transferts
entrants. Du jamais vu pour
notre compétition, mais surtout un formidable terrain de
jeu pour les agents de joueurs.
En moyenne, chaque club a
donc attiré plus de 11 nouveaux joueurs, soit une équipe
entière. À ce jeu-là, certains ont
été plus actifs que d’autres. Là
où le Standard se limitait à 6
transferts, Anderlecht en comptabilisait 13, Gand 14, Courtrai
et Saint-Trond 15 et Waasland/
Beveren, comme c’est devenu
une habitude, a refait un noyau
entier : soit 20 nouveaux éléments. Alors que chaque club
se plait à répéter à longueur
d’année que la stabilité est souvent gage de résultats, tout le
contraire se passe une fois les
premières chaleurs de l’été annoncées.
Si les clubs se remplument, ils
le font souvent au détriment
de leur propre centre de formation, les étrangers de tous bords
étant privilégiés. Dans cette
conjoncture, il n’y a qu’un gagnant : l’agent. Plus que jamais,
les intermédiaires sont devenus les référents des clubs qui
paraissent, année après année,
comme des marionnettes entre
leurs mains.
PLUSIEURS AGENTS
POUR UN TRANSFERT
Outre le nombre de transferts,
le dernier mercato se marque
par la multiplicité des agents
sur un seul deal. Cette tendance n’est pas neuve mais elle
s’accentue, d’où la difficulté
parfois de reconnaître qui a fait
quoi dans chaque transfert. Le
manque de transparence de la
Pro League accentue cette opacité. Alors que la Fédération
anglaise dévoile, après chaque
mercato, le montant du transfert ainsi que le nom des intermédiaires (et même les commissions payées par les clubs aux
agents), la Pro League se limite
à avaliser les entrées et donner
les bons de sortie.
Pour suppléer la Pro League,
nous avons fouillé et cherché
le nom de tous les agents qui
se cachaient derrière chaque
transfert. Certains clubs ont
joué le jeu de la transparence,
d’autres pas. Première constatation : notre championnat est
ouvert à bien des noms. Alors
que l’on pourrait croire qu’il
est verrouillé par un ou plusieurs agents, ce n’est pas le cas.
Près de 93 agents ou sociétés
différentes sont intervenues
cet été. Certes, plus les clubs
se tournent vers des joueurs
étrangers, plus cela multiplie
la présence de nouveaux intervenants. Mais il n’y a pas que
cela : de plus en plus de joueurs
belges choisissent des multinationales (comme Wasserman)
pour s’occuper de leurs intérêts.
Certes, le plus médiatique des
intermédiaires, l’Iranien Mogi
Bayat, continue à faire la pluie
et le bon temps, se rendant
indispensable même dans les
clubs qui ne lui déroulent plus
le tapis rouge. Entre fin mai et
fin août, Mogi Bayat s’est immiscé dans 24 deals, se retrou-
vant dans 11 clubs. Et même
Anderlecht, où il n’apparait
dans aucun transfert entrant, a
dû faire appel à lui pour régler
plusieurs dossiers (comme les
départs de Lukasz Teodorczyk
et de Kara Mbodji). Cependant,
aussi forte est son influence, il
ne pèse que 12% des transferts
entrants. Durant ce mercato,
son importance fut plus visible
à la sortie puisqu’il fut impliqué dans les transferts de Kalu,
Moses Simon, Anthony Limbombe, Teodorczyk ou Kara.
Derrière lui, plusieurs acteurs
de premier plan ont trouvé leur
zone d’expression (comme Star
Factory de Didier Frenay, J&S
Management de Patrick De Koster ou Eleven Management de
Jacques Lichtenstein) même si
Mogi Bayat n’hésite pas à dire
sur les réseaux sociaux qu’il ne
leur laisse que des miettes.
MOGI EN POSITION DE MONOPOLE
À CHARLEROI, RAMADANI RÈGNE
SUR MOUSCRON
Si on se penche un peu plus précisément sur les clubs, on perçoit peu de monopole mais des
circuits préférentiels existent.
L’Anderlecht de Marc Coucke
aime travailler avec Star Factory qui a réglé quatre transferts
(Dimata, Didillon, Cobbaut et
Milic).
Mais là où cela saute le plus aux
yeux, c’est à Charleroi. Alors
que durant cinq ans, Mehdi
Yevhen Makarenko
Sergei Serebrennikov
Ivan Santini
Dragan Siljanovski
Kristal Abazaj
Shkumbin Qormemeti
James Alexander Lawrence
Zouhair Essikal
Ellias Cobbaut
Alain Denil
Bubacarr Saneh
Evert Maeschalk et Alan Bak Jensen
Luka Adzic
Ivan Adzic
Thomas Didillon
Didier Frenay
Knowledge Musona
Mike Makaab
Ognjen Vranjes
Miralem Jaganjac
Antonio Milic
Didier Frenay/Tonci Martic
Landry Dimata
Didier Frenay +
Godson Sport Management
Ali Gholizadeh
Mogi Bayat et agents iraniens
Victor Osimhen
Didier Frenay (Star Factory)
Omid Noorafkan
Mogi Bayat et agents iraniens
Adama Niane
Sanogo et Mogi Bayat
Jérémy Perbet
Mogi Bayat
Gabriele Angella
Mogi Bayat
Rémy Riou
Mogi Bayat et Nicolas Onissé
Massimo Bruno
Mogi Bayat
Dorian Dervite
Thomas Buanec
David Henen
Christophe Henrotay
Bayat a affirmé que
son frère l’aidait
mais qu’il ne se
limitait pas à lui
pour le mercato, sa
présence est désormais plus qu’envahissante. Mogi Bayat s’est
immiscé dans huit des
dix transferts zébrés.
C’est énorme !
Finalement, cette liste permet
de rendre visible ce que les
clubs tentent de minimiser.
Comme l’influence de Mogi
Bayat à Charleroi, ou celle de
Fali Ramadani à Mouscron.
Alors que l’Excel a toujours
joué à l’idiot en niant l’implication des agents Pini Zahavi et
Fali Ramadani à la tête du club,
les transferts laissent planer le
doute. L’agent macédonien est
impliqué dans 50% des transferts de Mouscron.
DIVERSITÉ AU STANDARD,
SECONDS RÔLES À L’ANTWERP
Là où certains préfèrent traiter
avec des agents qu’ils estiment
de confiance, d’autres ont opté
pour la diversité. Les trans-
ferts du Standard portent tous
la griffe d’un agent différent.
Même chose à Genk.
L’Antwerp et le Cercle de Bruges
travaillent encore différemment. La présence de Luciano
D’Onofrio à la tête du cercle
anversois limite l’implication
des agents. Celui qui connait
mieux que quiconque ce métier
traite souvent en direct avec
des joueurs qu’il connait. Au
Cercle, la tutelle de Monaco
confine également les agents
à un rôle secondaire. Monaco
propose directement (pour ne
pas dire impose) à ses joueurs
de partir s’aguerrir au Cercle. UN DOSSIER DE
STÉPHANE VANDE VELDE
ET ALEXANDRE DELMER
20
Retrouvez
tous les transferts
de tous les clubs sur
21
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
trants
Les 6 plus grosses écuries
MOGI BAYAT
NOMBRE DE TRANSACTIONS : 24
Mogi Bayat reste l’agent
le plus actif mais il ne pèse
que 12% des transferts
en Division 1A
Au niveau des transactions,
c’est sans conteste l’agent le
plus puissant du football
belge. Durant ce mercato d’été, il a réalisé
24 transferts entrants
sur 190. En Flandre,
on le présente comme
un
huismakelaar
(«un agent maison»)
dont les propriétés
se situent à plusieurs
endroits
comme
à
Charleroi et Courtrai.
Durant plusieurs années,
il était l’agent incontournable
à Anderlecht. Son entente avec
Herman Van Holsbeek était
connue et pleinement assumée.
Certaines mauvaises langues
disaient même qu’il possédait
son propre bureau à Neerpede.
Avec l’arrivée de Marc Coucke
et le départ de Van Holsbeeck,
les choses ont bien changé pour
lui. Sur ce mercato d’été, aucun
transfert entrant des Bruxellois n’a été réalisé par ses soins.
Mais l’homme sait rebondir,
c’est l’une de ses grandes qualités. Il a été à la manœuvre pour
transférer Kara et Teodorczyk
vers d’autres cieux et libérer
une énorme masse salariale du
côté du Parc Astrid. Dans le futur, il ne serait pas étonnant de
le voir amener certains de ses
joueurs pour services rendus.
En attendant, l’ancien dirigeant de Charleroi s’est ouvert
d’autres portes durant cet été.
Après avoir placé Frank Defays
à Mouscron en février dernier,
il en a profité pour amener plusieurs joueurs durant ce mercato comme Pierrot, Dussenne
et Leye. Pour les deux derniers,
certaines sources disent qu’il a
fait du chantage au club. «Vous
devez laisser Defays à la tête du
club si vous souhaitez avoir ces
deux joueurs…». Résultat : les
deux joueurs ont signé et Frank
Defays a été viré après les signatures… Un bel exemple de l’arroseur arrosé.
Durant ce mercato, il s’est aussi
(ré)ouvert les portes du Club
de Bruges en transférant deux
Carolos (Rezaei et Mata). Durant
de nombreuses années, il était
«persona non grata» après avoir
menacé d’utiliser la loi 78 (elle
fixe le statut et détermine les
droits des sportifs rémunérés,
engagés par des contrats à durée indéterminée.
Comme n’importe quel travailleur, le sportif a le droit de résilier son contrat, moyennant le
paiement d’indemnités) pour
forcer le départ de Nabil Dirar
à Monaco en janvier 2012. Mais
une fois de plus, il a réussi à
rebondir et s’ouvrir les portes
d’un autre club du G5.
Il a aussi réussi à se faire une
entrée au Standard depuis l’arrivée de Michel Preud’homme
dont il était son représentant
lors de son retour à Sclessin.
Cet été, il était dans le deal
pour l’arrivée d’Oulare. Bref,
l’homme est présent sur tous
les fronts, y compris là où on
ne l’attend pas. Son expérience
de dix ans dans un club comme
Charleroi lui a appris que le football est un secteur économique
comme un autre et il l’exploite
parfaitement. Il a réussi sa reconversion d’agent de joueurs
depuis 2011. Aujourd’hui, il est
pratiquement incontournable
pour de nombreuses formations de D1A.
SPORTPLUS
Senna Miangue
Gianni Dennis et
Zouhair Essikal (Base Soccer)
Luis Pedro Cavanda
Meissa Ndiaye
Samuel Bastien
Daniel Striani
Evert Maeschalck & Guy Bonny
NOMBRE DE TRANSACTIONS : 8
Sans avoir de véritable star que ce soit au niveau
belge ou international, Guy Bonny (70 ans) est bien
implanté dans le monde du football belge. C’est notamment le cas du côté du FC Bruges où il gère les intérêts de nombreux footballeurs du noyau A dont Vanaken. Depuis 2011, il s’est
associé avec Evert Maeschalck. Le duo possède des joueurs dans de nombreux
clubs et a d’excellents contacts avec le marché scandinave. Ce n’est donc pas
une grande surprise de le retrouver derrière les transferts de Sanneh (Midtjylland, Danemark) à Anderlecht, Nissalä (KuPS, Finlande) et Oldrup Jensen (IFK
Göteborg, Suède) à Zulte Waregem.
Orlando Sa
Agent chinois
Maxime Lestienne
Beckster SPRL
Obbi Oulare
Mogi Bayat et Peter Verplancke
NOTRE
ENQUÊT
E
EXCLUSI
VE
STAR FACTORY
Didier Frenay, Franco Iovino, Tonci Martic,
Alain Denil
NOMBRE DE TRANSACTIONS: 10
À 52 ans, Didier Frenay est un des agents les plus influents en
Belgique avec son écurie Star Factory dont fait partie Franco
Iovino ou Tonci Martic (ancien joueur de Mouscron). L’ancien
joueur du Cercle de Bruges et d’Alost est à l’origine de l’un
des transferts belges les plus importants de ce mercato estival
avec le retour de Landry Dimata en Belgique après son passage
à Wolfsburg. Durant ce mercato, Star Factory a été très présent
dans le recrutement à Anderlecht. En plus de l’ancien Ostendais, cette écurie a aussi travaillé en direct pour les arrivées de
Milic, Cobbaut
et
Didillon.
Star
Factory
est aussi à la
base de l’arrivée de Schrijvers à Bruges
ou
encore
d’Osimhen à
Charleroi.
ISM (INTERNATIONAL SPORT
MANAGEMENT)
Walter Mortelmans
NOMBRE DE TRANSACTIONS : 5
Économiste, détenteur d’un Master en gestion sportive, professeur invité à la VUB, co-fondateur de l’IFBI – International
Football Business Institute –, Walter Mortelmans possède
une sacrée carte de visite. Et il
s’occupe aussi, depuis 24 ans,
des contrats et des négociations
de plusieurs joueurs avec des
entrées privilégiées du côté de
Waasland/Beveren ou Zulte Waregem durant ce mercato. Par
le passé, il a été à l’origine des
arrivées de plusieurs joueurs des
Balkans comme Mario Stanic,
Tomislav Butina, Ivica Dragutinovic ou encore Bosko Balaban
en Belgique.
ELEVEN
MANAGEMENT
Jacques Lichtenstein, Peter
Verplancke, Charbel Ersoy, Antony Feuillade
NOMBRE DE TRANSACTIONS : 6
Derrière Eleven Management se cache avant tout un homme :
Jacques Lichtenstein. À seulement 24 ans, il s’est lancé en tant
qu’intermédiaire entre les clubs et les joueurs avec des premiers deals obtenus avec des clubs néerlandais. Aujourd’hui,
Lichtenstein et sa société Eleven Management possèdent
environ 80 joueurs. Mais contrairement à Mogi Bayat, cette
structure est très discrète. Par choix. Vous ne le verrez pas enchaîner les photos sur son compte Twitter pour annoncer ses
transactions. Cette discrétion est un choix assumé. Cet été, il
a permis à Olivier Deschacht de retrouver un club (Lokeren)
et il est aussi présent dans le deal sur l’arrivée de Bakkali à
Anderlecht en compagnie du célèbre agent Jorge Mendes.
FALI RAMADANI
NOMBRE DE TRANSACTIONS : 5
Fali Ramadani revient à cinq reprises dans les transactions
de cet été et sans surprise dans un seul club : Mouscron. Cet
agent travaille main dans la main avec Pini Zahavi. Les deux
agents agissent de concert. Une doublette reliée à l’Excel où
Zahavi tire toutes les ficelles dans les coulisses. Cela leur permet de faire transiter par le club frontalier toute une série de
joueurs qui font partie de leur portefeuille et de les mettre
en vitrine pour faire augmenter leur valeur. Cela a l’avantage
pour le club de posséder une réserve inépuisable de joueurs
grâce aux réseaux des agents. Mais cela ne
leur garantit
pas d’obtenir des bons éléments, ni
de voir débarquer des joueurs
réellement concernés par le
futur du club. La preuve
avec le 0/18 du début de
saison. Quant à ceux
qui appartiennent à ces
agents, même s’ils ne
manquent pas de possibilités de rebondir après
un échec, ils sont, en
quelque sorte, prisonniers
du réseau duquel ils ne parviennent pas à sortir.
21
22
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
Anderlecht
Les Mauves craignent l’opération pour Adrien Trebel !
Souffrant des adducteurs et des abdominaux depuis deux rencontres, Adrien Trebel n’a pas pu
donner la pleine mesure de son talent et les performances globales de l’équipe s’en sont ressenties. Pour honorer la prolongation de son contrat
au RSCA et disputer le match face à l’Antwerp, le
capitaine bruxellois avait même dû subir une infiltration.
Actuellement, le staff anderlechtois espère que
les douleurs vont diminuer du fait d’un programme individuel que suit désormais l’ancien
Standardman, mais si ce n’est pas le cas, une
opération risque d’être inévitable pour le soigner
d’une pubalgie.
En pareil cas, ce ne serait pas loin d’être une catastrophe pour Hein Vanhaezebrouck tant les résultats du RSCA dépendent actuellement de la
forme et de la présence d’Adrien Trebel sur le
pré. En cas d’opération, le médian de 27 ans
pourrait louper plusieurs mois de compétition !
Or, peu de solutions existent dans le noyau anderlechtois pour accompagner Makarenko dans
l’entrejeu. Kums, Kayembe et Sambi Lokonga
sont en effet les autres médians axiaux du
noyau, mais ils ne sont pas dans la même forme
que le Français…
Mais on n’ose pas encore penser à ce scénario à
Neerpede, où tout le monde espère que la trêve
internationale va faire du bien à Trebel.
VRANJES FORFAIT AVEC LA BOSNIE
Par ailleurs, Mohammed Dauda a dû céder sa
place à la pause lundi soir en réserve suite à une
douleur à la cuisse qui l’empêche d’accélérer. Il
est encore trop tôt pour se prononcer sur son indisponibilité . Enfin, Ognjen Vranjes a rejoint sa
sélection blessé et est forfait pour les rencontres
face à l’Irlande du Nord et l’Autriche. -
Touché aux adducteurs et abdominaux. © B.
BENJAMIN HELSON
DIABLES ROUGES - ÉCOSSE – BELGIQUE (J-2)
« Je n’ai rien à
prouver à personne »
Axel Witsel va dépasser Jan Ceulemans au deuxième rang des Diables les plus capés (96 matches)
tincelant en début de
saison, le Liégeois ne
regrette pas son passage en Chine. À Dortmund, où il a marqué deux buts,
il s’est d’emblée fait accepter
par le public.
É
Axel Witsel
Médian des Diables rouges
« Si on est encore fâchés contre
vous ? Bien sûr que non ! Les Français, on les aime bien, moi le premier. Et le Mondial est dans notre
dos, passons donc à autre chose. »
Souriant face à un journaliste
hexagonal venu tenter de le titiller, Axel Witsel a esquivé cette
polémique de pacotille. Heureux,
fier du parcours réussi par
l’équipe nationale en Russie et
du fait qu’il va dépasser le cap des
96 sélections détenues par Jan
Ceulemans pour devenir le 2e
Diable le plus capé de l’histoire
(« un grand honneur mais je vise
surtout les 100 caps »), le nouveau
médian du Borussia Dortmund
entame cette nouvelle campagne
diabolique avec de grandes ambitions. Même si, pour lui, la Nations League, c’est encore un peu
du… chinois.
0 Dans quel état abordez-vous
cette nouvelle campagne ?
Avec beaucoup d’ambitions,
forcément. Durant les vacances,
il ne s’est pas passé un jour sans
qu’on me parle de notre Mondial. Certains nous ont félicités
pour notre résultat, d’autres
pour notre style de jeu. On m’a
souvent rappelé que cette
Coupe, on aurait pu aller chercher. On peut toujours nourrir
des regrets mais atteindre le
dernier carré, cela n’arrive pas
tous les quatre ans. On doit être
fier de notre parcours et on veut
profiter de cette campagne pour
aller de l’avant.
0 Après le déplacement amical
en Écosse, vous allez
découvrir la Nations League :
vous savez à quoi vous
attendre ?
On peut remporter un ticket
pour l’Euro 2020, non ? Laissezmoi un peu le temps d’étudier le
format de cette nouvelle compétition. On est contents de se
retrouver, d’entamer une nouvelle aventure qui s’annonce
passionnante. Certains ne sont
plus là, d’autres arrivent pour
redonner un nouvel élan. Mine
de rien, l’équipe devient…
moins jeune.
0 Le fait que Roberto Martinez
ait prolongé son contrat de
deux saisons, c’est une bonne
chose ?
Bien sûr, car cela instaure une
continuité intéressante. Il a fait
de l’excellent travail et ne va pas
tout chambouler. Il aurait été
dommage de devoir recommencer un travail avec un nouveau
sélectionneur.
0 La promotion de T3 à T2 de
Thierry Henry peut aussi vous
aider ?
Oui. Thierry est quelqu’un qui a
disputé et gagné une Coupe du
monde : cela se respecte. Avant,
il travaillait plus spécifiquement
avec les joueurs offensifs sans
toutefois négliger les autres,
dont je faisais partie. Parfois, il
me montrait des vidéos pour
m’aider à progresser. Sa promotion va élargir son champ
d’action, lui donner davantage de responsabilités.
0 Comment votre
passage à Dortmund
s’est-il réalisé ?
Durant la Coupe du
monde, j’ai décidé que
je rentrerais en Europe.
J’ai redécouvert des
stades combles, de
grosses ambiances et
je me suis rendu
compte que tout cela
me manquait.
0 Lorsque vous aviez signé en
Chine, beaucoup de monde
vous avait critiqué parce que
vous aviez opté pour l’argent.
En ralliant Dortmund, vous
vouliez leur montrer que vous
étiez toujours ambitieux ?
Je n’ai rien à prouver à personne, c’est juste un choix qui
m’intéressait. J’ai eu d’autres
offres mais dès que Dortmund
s’est présenté, j’ai su que je
Fellaini, Batshuayi
et Tielemans.
© Photo News
Axel Witsel. © Photo News
voulais aller là-bas. Je ne regrette
nullement mon passage par la
Chine, où j’aurais pu prolonger
mon contrat.
0 En quoi est-ce que le
championnat allemand peut
vous convenir ?
Je n’avais jamais pensé que je
signerais un jour en Bundesliga,
un championnat que je découvre. C’est une compétition
costaude, où il faut toujours être
au top physiquement et tactiquement. Ici, chaque entraînement est relevé. En plus, on joue
toutes les semaines des gros
matches, parfois même deux fois
par semaine.
0 Vous pouvez donc encore
progresser ?
Bien sûr ! J’ai le sentiment que
Dortmund était fait pour moi.
On veut avoir la possession de
balle, on essaie de construire
proprement de l’arrière. J’apprécie énormément ce style de jeu.
0 Marco Reus a déclaré que
vous étiez le type de joueur
qui manquait au Borussia.
Pourriez-vous déjà en
devenir l’un des patrons ?
Je l’espère. À part Piszczek,
qui a 33 ans, je suis déjà, à
29 ans, l’un des plus anciens
avec lui, Götze et Bürki.
L’équipe est très jeune et
compte sur mon expérience. Au début, je
demandais l’âge de
mes équipiers et
j’étais parfois
surpris de
constater que
certains n’ont
que 19-20
ans. Respect.
0 Votre rôle à Dortmund est-il
similaire à ce que vous avez
déjà connu auparavant ?
Avec Lucien Favre, on joue dans
un 4-3-3 avec un triangle médian
constitué soit d’un no6 et de
deux no8 soit de deux no8 et d’un
no10. Lors des deux derniers
matches, j’étais seul à la récupération, un rôle que je n’avais
plus joué depuis un certain
« Le mur jaune,
niveau ambiance,
c’est ce que j’ai
connu à Sclessin...
mais au centuple »
temps, même avec les Diables.
Favre me demande de conserver
la balle, de me montrer calme
mais offensif quand je le peux.
0 Vu vos débuts tonitruants,
vous avez été bien accueilli par
les supporters…
J’avais déjà joué là-bas avec le
Zenit mais évoluer devant le
mur jaune est quelque chose
d’indescriptible. C’est un peu
comparable avec ce que j’ai
connu à Sclessin mais au centuple. Ce mur jaune, c’est 25.000
personnes, comme le stade du
Standard. Le fait d’avoir marqué
rapidement deux buts, c’était
juste incroyable. PROPOS RECUEILLIS PAR
VINCENT JOSÉPHY
Express
Sept absents
> Programme. Le rassemblement
a été repoussé d’un jour, les entraînements ne débutant que ce
mardi. Vendredi, les Diables
s’envoleront pour l’Écosse où ils
disputeront un amical le soir
même, à Hampden Park (Glasgow), avant de débuter la Nations
League mardi, en Islande.
> Absents. Aucun des 23 joueurs
présents en Russie n’a pris sa
retraite. Kevin De Bruyne et Adnan Januzaj, blessés, ne sont pas
repris. Koen Casteels et Toby
Alderweireld ont reçu un jour de
congé pour profiter de leur récente paternité. Nacer Chadli,
Marouane Fellaini, Simon Mignolet, Yannick Carrasco et Christian
Benteke ont été épargnés. SVDV
22
23
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
DIABLES ROUGES – ÉCOSSE – BELGIQUE (J-2)
Un match et puis s’en va
Ils sont nombreux à n’avoir joué qu’une seule fois pour la Belgique
Dès ce mercredi
n Ecosse et en Islande,
les néo-Diables rouges
Castagne, Verstraete,
Vanaken et Trossard
rêvent d’obtenir leurs premières
minutes en sélection. Avant eux,
d’autres ont vécu ce bonheur
sans jamais pouvoir le rééditer.
E
Qui se souvient de Nathan
D’Haemers avec le maillot de
l’équipe nationale ? Le 11 mai
2006, lors d’un amical face à
l’Arabie Saoudite à Sittard (2-1),
le milieu droit dispute la
deuxième période. Le couronnement d’une superbe saison avec
le promu de Zulte Waregem qui
termine à la septième place du
championnat et remporte la
Coupe. Une première qui ne fera
pas de petit pour D’Haemers. Il
est loin d’être le seul à avoir
connu pareille histoire. Si on retrace les trente dernières années,
il y en a 22 autres. Ceux dont on
se souvient à peine comme Emmerechts, Hofmans, Huysmans,
Snoeckx, Haagdoren, Ernst,
Maertens, Tshimanga, Van Hout,
Schollen ou De Smet, ceux qui
espèrent ne pas en rester là
comme Praet, Limbombe, Depoitre voire Odoi et puis ceux
qui ont laissé une trace malgré
leur passage éclair dans l’histoire. Parfois, bien malgré eux.
> Dany Verlinden. À Bruges,
Verlinden s’est érigé comme un
monument. En équipe nationale, le gardien au petit gabarit a
toujours eu quelqu’un devant
lui. Au Mondial 94, c’était Michel Preud’homme, élu gardien
du tournoi, et en 98, c’est Filip
De Wilde qui est numéro en
France. Au cours de la préparation pour le tournoi hexagonal,
Georges Leekens l’a titularisé
pour un amical contre la Norvège. Son unique prestation avec
les Diables à l’âge de 34 ans
(NDLR : seul Philippe Vande
Walle a débuté en étant plus âgé
à 35 ans) malgré une présence à
deux Coupes du monde.
> Franky
Vandendriessche.
L’archétype du cauchemar footballistique. Entre les perches
belges pour la première fois de
sa carrière, Francky Vandendriessche, alors pensionnaire de
Mouscron, se troue complètement sur un centre venant de la
droite de Srna. Au final, Vandendriessche en prend quatre et les
derniers espoirs de l’Euro 2004
s’envolent. De même que l’espoir de revêtir le maillot national pour le portier.
> Tom Caluwé. Sortant d’une
saison pleine avec Utrecht, le milieu offensif de 28 ans est appelé,
à l’instar de D’Haemers, pour affronter les Saoudiens sous René
Vandereycken en fin de saison
2005-06. Son entame est un
rêve : après trois minutes, il
ouvre le score au terme d’un superbe enchaînement contrôle de
la poitrine, coup du sombrero et
ballon sous le gardien. Il jouera
les 45 premières minutes. Après
ce rassemblement, il ne sera plus
jamais appelé dans un noyau où
commencent à pointer certains
cadors de la génération dorée
comme Vermaelen ou Defour.
> Killian Overmeire. En chassant dans ses souvenirs, le supporter belge peut retrouver la
première d’Eden Hazard sous le
maillot des Diables : un amical le
19 novembre 2008 dans le froid
luxembourgeois où le Brainois
avait enflammé le public en réalisant un joli solo. Ce qu’on a oublié, c’est que le même soir, un
autre débutant était sur la pelouse : Killian Overmeire. En
même temps, celui qui a été capitaine des espoirs, ne connaîtra
pas de deuxième avec l’équipe
nationale. Bien au contraire
d’Eden Hazard évidemment…
> Steve Colpaert. Alors que la
base de l’équipe belge prend de
Casteels 27 fois sur la feuille
de match, 0 minute disputée
Présent dans la sélection pour
les matches de septembre en
Ecosse et en Islande, Koen Casteels détient un record peu
commun qu’il pourrait encore
faire fructifier dans le futur :
alors qu’il a été repris à 27 reprises avec les Diables, le gardien de Wolfsburg n’a toujours
pas disputé la moindre minute
depuis sa première sur le banc
de l’équipe nationale lors d’un
amical en août 2013 contre la
France (0-0). Un record qu’il détient avec une belle longueur
d’avance sur Jacques Duquesne (16). Et avec l’appétit de
Courtois et la volonté de Simon
Mignolet de jouer si Courtois
daigne lui laisser quelques
miettes, il ne sera pas simple
pour Casteels de débloquer son
compteur. G.R.
plus en plus forme, Dick Advocaat cherche encore des solutions à certains postes et notamment à celui de back droit qui a
longtemps été un problème chez
les Diables. En mars 2010, à l’occasion de la venue de la Croatie
en amical (0-1), le Bruxellois
Steve Colpaert reçoit sa chance.
Il joue l’intégralité de la rencontre mais ne convainc pas le
sélectionneur néerlandais qui
lui préférera Alderweireld, Gillet
ou Ciman.
> Yassine El Ghanassy. Dans la
foulée d’une saison 2010-11
pleine avec Gand, l’ailier gauche
débarque en sélection à l’occasion de la rentrée des troupes en
août 2010. Georges Leekens veut
voir ce qu’il a dans le ventre et le
titularise en Slovaquie. Malheureusement pour lui, El Ghanassy
ne favorisera plus un retour
chez les Diables avec une carrière chaotique et semée d’embûches en multipliant les destinations et les clubs de l’Angleterre à l’Arabie Saoudite en passant par la Norvège.
> Sammy Bossut. À la Coupe
du monde au Brésil, Bossut s’est
retrouvé troisième gardien derrière Courtois et Mignolet après
la suspension de Jean-François
Gillet et les blessures de Casteels
et de Proto. Pendant la préparation, le portier de Zulte Waregem a les honneurs d’une titularisation face au Luxembourg. Un
succès conservé par les livres
d’histoire de l’Union belge mais
pas par la FIFA en raison de
changements trop nombreux. La
parenthèse enchantée brésilienne marquera le début et la
fin de son aventure internationale. GUILLAUME RAEDTS
Fergie
La duchesse
de York
marie sa fille
Eugenie : un
mariage royal.
Témoignage
La descente
aux enfers de
Hilde, qui a dû
se prostituer
pour survivre.
Jours de
guerre
40-45
(n°2)
“Fichez
le camp,
sale
boche !”
Le joueur du FC Bruges compte bien profiter de sa (première) présence chez les Diables rouges
Vanaken : « Une semaine test pour moi »
Hans Vanaken était le premier des
quatre nouveaux avec Castagne,
Verstraete et Trossard à se présenter devant la presse ce mardi. Le
métronome du FC Bruges n’a pas
caché sa fierté d’avoir entendu son
nom prononcé par Roberto Martinez vendredi dernier. « C’est un
honneur d’être ici », confirme le
Limbourgeois qui a profité du forfait de De Bruyne. « Depuis que je
suis petit, j’avais envie d’être en
équipe nationale. Je veux pleinement profiter de cette semaine chez
les Diables rouges même si je suis en
tribunes lors des matches. Et si c’est
la seule fois, ce sera un beau souve-
nir. » A l’entendre, on a vraiment
l’impression que Vanaken est
comme un enfant les yeux écarquillés dans un magasin de jouets.
« C’est impressionnant d’être là avec
des garçons comme Eden Hazard. Je
les ai vus à la télévision durant la
Coupe du monde et maintenant je
suis avec eux. »
Mais, dans un groupe où il connaît
quelques visages pour les avoir côtoyer dans les sélections de jeunes
comme Trossard ou Sels, le milieu
offensif ne pense pas avoir volé sa
place chez les Diables rouges notamment grâce au titre de champion la saison dernière. « J’ai amé-
lioré mes statistiques personnelles,
je sors de ma meilleure saison et j’ai
bien entamé la nouvelle (NDLR : 1
but et 4 assists en six journées de
championnat). » Une grosse semaine où Hans Vanaken va pouvoir se jauger par rapport à ce qui
se fait pratiquement de mieux au
monde. « C’est un test pour moi »,
assure-t-il avant d’ajouter. « Il est
encore trop tôt pour savoir si j’ai le
niveau des Diables. Je pourrais faire
un premier bilan au terme du rassemblement. » Roberto Martinez
ne se privera pas d’en faire de
même. Tout sourire. © Photo News
En vente avec Soir mag
(6,90 euros
+ le prix du magazine)
Abonnez-vous dès maintenant !
12 mois au prix de 115 €
au lieu de 150,80 € (prix de vente au numéro).
Tel. 078/05 05 10 - Fax. 02/225 59 01
www.soirmag.be
G.R.
23
24
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
PRO LEAGUE
Le tableau validé, même par Venanzi ! En évocation
Affaire Diedhiou (REM)
Une nouvelle suspension, que réclame le Parquet, serait donc difficilement contestable
es 24 clubs de la Pro
League ont pris ce lundi
plusieurs décisions
importantes, annoncées
par le président, Marc Coucke,
et le CEO, Pierre François.
L
> 1. Le tableau des sanctions
Il a été confirmé, « procès-verbalisé », et tout et tout, le vote sur sa
validité étant unanime, y compris
donc la voix de Bruno Venanzi, le
président du Standard (« qui est
quelqu’un de raisonnable et qui a
écouté ses collègues »), souligne
Pierre François. Si jamais Carcela
et les autres encourent finalement
une suspension (voir ci-contre), il
sera donc compliqué de contester
le tableau. Marc Coucke : « Pour la
troisième fois, nous avons donc approuvé ce qui avait déjà été décidé
en janvier pour l’actuelle saison. Il y
avait une erreur administrative, qui
a été rectifiée, mais qui n’avait déjà
pas, à nos yeux, d’effet sur la validité
dudit tableau. »
Est-ce un signal important avant
l’Évocation prévue à la mi-septembre, qui pourrait renvoyer tout
le monde vers une autre chambre
d’Appel ? Pierre François : « C’est
un élément important mais on ne
s’exprime pas sur les affaires en
cours. »
> 2. Règles d’éthique
Marc Coucke : « Pierre François va
définir des règles éthiques à respecter par les clubs dans la communication envers les arbitres. On pourra
encore dire qu’on trouve qu’il n’y
avait pas penalty mais rien de plus. »
Avec, on s’en doute, des sanctions
pour les contrevenants.
> 3. VAR : la ligne virtuelle
Le VAR sera doté, idéalement à
partir des Playoffs 1 et 2, de la fameuse ligne virtuelle facilitant la
détection du hors-jeu. Pierre François est chargé de passer contrat
avec une société agréée par la FIFA.
> 4. Le mercato écourté ?
Marc Coucke : « On en discute, et
on examine l’idée de le clôturer en
même temps que l’Italie, vers le 18
août. Nous ne sommes pas seuls au
monde et un accord mondial
semble impossible. Mais, pour les
fans, il est bon d’écourter la période,
tout en ne se mettant pas les clubs
en difficulté par rapport aux autres
pays. » Selon ce principe, Bruno ne
serait pas Zèbre et… Sanneh ne serait pas Mauve !
> 5. Croky Cup : un 4e remplacement autorisé
Comme au Mondial, en cas de prolongation, il sera autorisé dès les
16es de finale, fin de ce mois.
> 6. Format du championnat
En 2020-2021, les Playoffs : stop ou
encore ? Et on joue à 16, à 14 ou à
18 ? Marc Coucke consulte les
clubs avant de former un groupe
de travail.
> 7. Johan Timmermans réélu
Le président du FC Malines réintègre le CE de l’Union belge, ayant
été préféré, par vote, à l’Anderlechtois Michaël Verschueren. -
Le tableau
des
sanctions
Infraction
Sanction possible
Un but/une occasion de but empêché(e)
de manière fautive
Faute brutale
Des propos inappropriés/blessants/déplacés,
insultes, gestes obscènes, injures, menaces,
ballon envoyé volontairement vers un adversaire
Discrimination
Poussée
Une gifle/un coup de pied/coup de coude/coup
de tête/coup de poing et autres
Exclusion suffisante avec jusqu’à 2
matches de suspension
De 2 à 5 matches de suspension
De 1 à 4 matches de suspension
6 matches de suspension
De 1 à 4 matches de suspension
De 2 à 8 matches de suspension
Crachat
De 2 à 6 matches de suspension
Comportement négatif après une exclusion
(refus de quitter le terrain, présence dans la zone
neutre, entrée sur le terrain)
Infraction à l’article B504 du règlement général
(article qui détermine entre autres
qu’un membre ne peut causer de dommages
à l’Union belge
De 1 à 2 matches de suspension
ajouté(s) à la sanction
première de l’exclusion
De 1 à 4 matches
de suspension
U21 en amateurs : pas avant 2020-2021 !
C’est une très mauvaise nouvelle pour les U21, et pour le
football amateur : l’intégration
des Espoirs des clubs pros aux
divisions amateurs, prévue
pour la saison 2019-2020, est reportée d’un an au moins. Et
donc, il n’y aura pas, au terme
de l’actuelle saison, de descendants en moins de D1 en D2
amateurs ni de montants supplémentaires dans le sens inverse. Marc Coucke : « La Pro
League a rejeté à l’unanimité la
condition posée par les amateurs
sur l’allégement des licences, et le
délai d’un an pour se mettre en
conformité. Si on accepte ça, on
risque qu’un club monte en D1B,
perde ses quatre premiers
matches puis décide de ne pas
faire les travaux promis et laisse
filer le championnat, qui serait
alors faussé. » Pierre François
précise : « À moins d’un nouvel
accord avant le 17 septembre et le
passage devant la Commission
des Règlements mais cela paraît
difficilement imaginable… » PH.DW.
Comme révélé hier dans nos
colonnes, le parquet fédéral de
l’Union belge a décidé de se
pourvoir en évocation dans le
dossier des acquittements de
Wesley Moraes (Club Bruges),
Mehdi Carcela (Standard), Eric
Ocansey (Eupen) et Loris Brogno
(Beerschot Wilrijk). Mouscron a
également décidé d’aller en
évocation, après les quatre
matches de suspension purgés
par Christophe Diedhiou. L’Excel considère qu’il n’est pas
normal qu’une sanction ait été
infligée sur base d’un tableau
non approuvé, donc, par la Pro
League, alors que d’autres
joueurs ont été acquittés. « Nous
demandons que la commission
d’évocation se penche à nouveau
sur la décision de suspension, » a
expliqué le directeur général
Paul Allaerts. « Il s’agit d’un
joueur qui a été suspendu sur
base d’un tableau qui ne semble
pas être valable. Cela doit être
revu, ni plus, ni moins. » Le
dirigeant mouscronnois n’a pas
voulu se prononcer sur la demande éventuelle de rejouer les
quatre premiers matches de
championnat. Christophe Diedhiou avait été exclu lors de la
première journée de championnat, face à Ostende. « Nous
allons tout d’abord voir ce que va
décider la Commission d’évocation. » Le porte-parole de
l’Union belge a indiqué que les
dossiers seront traités la semaine prochaine ou la suivante. S.H.
PHILIPPE DEWITTE
BRÈVES
CROKY CUP
CIRCUIT DE SPA-FRANCORCHAMPS
Europa League (1)
Anderlecht ne reprend
pas Obradovic
DU 14 AU 16 SEPTEMBRE 2018
Knokke Standard
à... Sclessin
22 joueurs figurent dans la
liste A pour la phase de
poules de C3 : Didillon,
Boeckx, de Jong, Lawrence,
Sanneh, Appiah, Cobbaut,
Milic, Vranjes, Najar, Makarenko, Gerkens, Kums, Trebel, Morioka, Musona,
Saief, Kayembe, Bakkali,
Dimata, Santini, et Dauda.
Il y a aussi une liste B avec
des jeunes (Bornauw, Saelemaekers, Sambi ou Amuzu). Sebtaoui, Obradovic,
Dante, Adzic et Abazaj ne
sont pas repris. -
Alors que les Zèbres entament jeudi un stage de
deux jours à Reims, on a
appris que le club avait refusé la sélection de Benavente. Appelé par Gareca
suite à la blessure de Polo,
le médian carolo ne rejoindra pas le Pérou, la direction a estimé que la convocation était arrivée hors délai. -
L’information a été officialisée ce mardi : le 16e de finale de Coupe de Belgique
entre le FC Knokke et le
Standard se déroulera à
Sclessin, le mercredi 26 septembre à 20h30. Ainsi en a
décidé le bourgmestre de
Knokke, Léopold Lippens,
qui a pris une ordonnance
pour empêcher l’organisation de la rencontre au
stade Olivier, où le tirage au
sort avait envoyé l’équipe
liégeoise. En cause, les travaux de rénovation et de
modernisation de l’enceinte du club de division 1
amateurs, qui à ses yeux
poseraient d’insolubles problèmes en matière de sécurité. Si le nouveau règlement de la Coupe interdit,
comme c’était le cas jusqu’ici, à un club de « racheter » l’organisation d’un
match, ce cas de figure, basé sur un avis circonstancié
du bourgmestre, autorise
son inversion. À Sclessin,
où n’a rien demandé, on va
donc pouvoir se lancer
dans l’organisation de ce
16e finale, en matière de ticketing et de catering notamment, et déterminer les
parties de tribunes qui seront ouvertes au public. Michel Preud’homme a accueilli la nouvelle d’un très
bon œil, sachant qu’au départ, l’agenda proposait à
son équipe, en dix jours de
temps, du 20 au 30 septembre, quatre déplacements consécutifs, au FC
Séville, à Anderlecht, à
Knokke et à Ostende. -
MA.ST.
E.PX. ET D.S.
G.R.
Europa League (2)
Le Standard reprend
même Luchkevych
26 ÉDITION
Au Standard, 25 joueurs
sont repris (Ochoa, Gillet,
Goreux, Vanheusden, Kosanovic,
Pocognoli,
Fai,
Miangue, Luyindama, Cavanda, Laifis, Agbo, Cimirot, Carcela, Marin, Djenepo, Bokadi, Lestienne, Luchkevych, Bastien, Mpoku,
Sa, Emond, Carlinhos et
Oulare), alors que MPH
pourra puiser dans une
liste B où on retrouve notamment Bodart, Balikwisha et Patoulidis. -
e
LE RENDEZ-VOUS MYTHIQUE DES CLASSIC CARS
INFOS & TICKETS : WWW.SPASIXHOURS.COM
D.S.
SC Charleroi
NOUVEAU
STANDS, ANIMATIONS,
DÉFILÉS ET CONCERTS
ROCKABILLY
Les Zèbres ont refusé
la sélection de Benavente
24
25
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
TENNIS – US OPEN (DU 27 AOÛT AU 9 SEPTEMBRE)
Une des pires défaites
de Federer TOP 5
Pas de choc en quart entre Djokovic et le Suisse,
qui a été étouffé par la chaleur et l’étonnant Millman
ew York avait ressorti
son cuiseur vapeur, ce
lundi. Et en fermant le
toit de son fabuleux
Arthur Ashe Stadium, comme on
met un couvercle sur un plat à
mijoter, l’US Open a piégé l’un
de ses meilleurs convives :
Roger Federer. Un Suisse complètement cuit à l’étouffée,
subitement privé de service et
surtout de cette fameuse invitation pour les quarts de finale où
l’attendait déjà Novak Djokovic.
N
Le gigantesque Arthur Ashe Stadium a vécu un moment rare lors
d’une de ces chaudes soirées newyorkaises
qui
transforment
presque tout ce qui bouge en liquide. Roger Federer s’est retrouvé
en déperdition totale face à l’étonnant John Millman, 55e mondial,
sans doute plus habitué dans son
Queensland australien (il est de
Brisbane) à gérer ce terrible mixte
entre chaleur et humidité.
Pourtant, rien ne laissait présager
un tel rebondissement. Le no2
mondial n’avait pas encore perdu
le moindre set, lors de cette quinzaine (seul Juan Martin Del Potro
était aussi dans le cas), et menait
même 6-3, 5-4, 40-15 face à son invité du jour, déjà tombeur de Fognini au 2e tour. Dans les travées
de Flushing, on discutait déjà tranquillement de cette affiche, dite
« popcorn » aux USA, entre Djokovic et Federer, dès les quarts de finale.
Et puis, badaboum !
Lentement,
mais
sûrement,
l’homme aux 20 titres du Grand
Chelem, s’est retrouvé figé d’asphyxie comme un poisson qu’on
sort subitement de l’eau et qui ne
se manifeste plus que par
quelques spasmes.
Federer en perdait son latin, son
incroyable service, bref, toute sa
science tennistique. Sur une
double-faute (il en commettra 10
au total !), il permettait à Millman
de recoller à 5-5, puis d’enlever
cette deuxième manche (7-5), ouvrant la route vers l’exploit incroyable. Federer se procurera encore une balle de set dans la troisième manche mais comme il le
résuma lui-même si bien : « Ce
n’était pas mon jour… ».
Plutôt celui de l’inconnu Millman
qui, après plus de 3h30 d’un
étrange combat, s’offrait la plus
grande victoire de sa carrière (3-6,
Le chiffre
40
En 40 matches contre des
joueurs hors du top 50 à l’US
Open, Federer n’avait jamais été
battu ! Son 41e duel face à John
Millman (55e) lui a été fatal...
7-5, 7-6, 7-6) et provoquait, dans le
même temps, une des pires défaites de Roger Federer.
En Grands Chelems, et depuis que
Federer est… Federer (premier succès à Wimbledon en 2003), il n’y
en a pas eu beaucoup des déconvenues pareilles. On se souvient de
son élimination surprise, dès le
deuxième tour de Wimbledon, des
œuvres de l’Ukrainien Stakhovsky, alors 116e mondial, mais la saison 2013 est une des pires dans la
carrière du Suisse. Il y avait encore
eu ce revers au 3e tour de l’Open
d’Australie 2015 où, cette fois, c’est
l’Italien Andreas Seppi (46e à
l’époque) qui avait profité des
doutes que traversait, alors, le
Maître. Mais clairement, cette défaite contre Millman, totalement
inattendue pour celui qui s’est of-
fert une deuxième jeunesse en
remportant l’Open d’Australie
2017 et 2018 et Wimbledon 2017,
fait mal. Elle fait aussi mal que la
correction reçue de la raquette de
Nadal (6-1, 6-3, 6-0) en pleine finale de Roland-Garros en 2008.
En 40 matches contre des joueurs
hors du top 50 à l’US Open, Federer n’en avait perdu aucun,
jusque-là ! Invaincu de 2004 à
2008 à New York, le Suisse a vu
son rêve de remporter un sixième
sacre, ici, 10 ans plus tard, s’envoler dans la touffeur des anciens
marécages de Flushing…
« J’avais l’impression de ne pas trou-
ver d’air, en plus avec le toit fermé,
plus rien ne circulait », confia le
battu du jour qui a fêté ses 37 ans,
le mois dernier. « Ce n’est pas une
question d’âge, mais bien de chaleur
et d’humidité. Quand ça vous
frappe, c’est très difficile de s’en sortir. Vous êtes trempé, les balles aussi,
et tout va moins vite alors que vous
essayez de frapper des points gagnants. Vous transpirez de plus en
plus et, au fur et mesure, ça vous fait
perdre de l’énergie. C’est une des
premières fois que ça m’arrive. À la
limite, à la fin, j’étais content que ça
se termine… Mais chapeau à John, il
mérite sa victoire, il a su gérer ces
terribles conditions. »
Federer a terminé la rencontre sur
le nombre incroyable de 77 fautes
directes, ce qui en dit assez sur sa
déperdition totale. Mais cette défaite, aussi cruelle soit elle, ne remet pas la suite de sa saison en
cause. « Je vais me reposer. Je reviendrai pour disputer la Laver Cup et
j’espère terminer l’année en
force… »
En attendant peut-être plus encore, cet échec offre à Rafael Nadal
la certitude d’être toujours sur le
trône mondial, quoi qu’il arrive,
lundi prochain. -
des pires défaites
de Federer
en Grands Chelems
1. Wimbledon 2013 (2e tour)
Battu 7-6, 6-7, 5-7, 6-7
par Sergiy Stakhovsky
(116e mondial)
2. US Open 2018 (1/8e)
Battu 6-3, 5-7, 6-7, 6-7 par
John Millman (55e mondial)
3. Open d’Australie 2015 (3e tour)
Battu 4-6, 6-7, 6-4, 6-7 par
Andreas Seppi (46e mondial)
4. Roland-Garros 2004 (3e tour)
Battu 4-6, 4-6, 4-6
par Gustavo Kuerten
(30e mondial)
5. Roland-Garros 2008 (Finale)
Battu 1-6, 3-6, 0-6 par Rafael
Nadal (2e mondial)
Federer a eu beau réclamer un ventilateur, il a sombré après avoir pourtant mené 6-3, 5-4, 40-15. © AFP
Millman n’avait encore jamais battu un top 10 !
On attendait peut-être l’exploit
de l’insondable Nick Kyrgios ou
celui du futur danger australien, le jeune Alex De Minaur,
mais certainement pas celui de
John Millman, 29 ans, malgré
tout le respect qu’on doit à un
joueur qui a toujours « bien fait
le métier, très apprécié de ses
pairs », mais qui s’illustrait surtout sur le circuit des Challengers. Aucun titre ATP au palmarès, aucun succès jusqu’ici
contre des joueurs du top 10, le
joueur de Brisbane s’est offert
LE succès de sa carrière.
L’exploit à 29 ans. © AFP
l’un des quarts de finale les plus
invraisemblables de l’histoire
de l’US Open. Y.S.
Express
Maria Sharapova ? Aussi surprise
2018 : la saison en dents de scie
Battu 7-6, 6-2, 6-4 par Cilic en huitième de finale. © AFP
manière. »
Surtout que le Liégeois venait
d’égaler sa meilleure performance à New York, après un excellent 3e tour contre l’Allemand
Struff, et qu’il tentait de devenir
le premier joueur masculin belge
à se qualifier pour les quarts de finale à l’US Open. C’est raté pour
cette fois !
Des hauts et puis des bas : c’est désormais le résumé de cette saison
2018 en dents de scie pour le no1
belge qui n’a pas le temps de se
me sens même presque coupable… J’ai tellement de respect
pour Roger et tout ce qu’il a fait
pour le jeu… C’est un de mes héros. Il n’était pas à son meilleur
niveau aujourd’hui, mais ce succès, je le prends, évidemment. »
C’est donc Millman qui ira défier, ce jeudi, Djokovic pour
YVES SIMON
David Goffin quitte New York comme il était arrivé : avec une douleur au bras
« Si cela avait été dans un autre
tournoi et face à un autre adversaire que Marin, j’aurais peut-être
renoncé… »
David Goffin a malheureusement
quitté l’US Open, ce lundi,
comme il était arrivé : avec une
douleur au bras droit.
Après pourtant une bonne première manche où il a mené 5-3,
puis servi à 5-4, pour le gain du
set, le Liégeois s’est éteint trop facilement face à un Marin Cilic, 7e
mondial, il est vrai, redoutable au
service et en coup droit : défaite
7-6 (6), 6-2, 6-4.
« C’était dur pour moi de servir à
100 % aujourd’hui », commenta
un Goffin rattrapé par ses maux,
dès l’entraînement du matin,
dans une touffeur new-yorkaise
qu’il n’apprécie guère. « J’ai eu
l’occasion de remporter le premier
set… Ce n’était pas facile de tout
donner sur chaque point. Quand
vous commencez à penser à votre
bras, vous n’êtes plus concentré à
100 %. À l’arrivée, c’est une victoire
en trois sets pour lui. C’est dommage de finir le tournoi de cette
D’ailleurs au moment de réaliser cet énorme exploit, il a à
peine esquissé un sourire, aussi
incrédule, ou respectueux, que
tout le public de l’Ashe Stadium. « J’ai de la peine à y
croire », a-t-il ainsi confié. « Je
réjouir d’une belle prestation
qu’une blessure (à l’œil ou au
bras) vient tout gâcher.
ENCORE 11E MONDIAL
LUNDI PROCHAIN
Goffin devrait ne perdre qu’une
place au prochain ranking ATP
(11e) et se situer au niveau du 12e
rang à la « Race », classement qui
ne tient compte que des résultats
en 2018, ce qui prouve tout de
même que sa saison est loin
d’être catastrophique. Mais il faut
reconnaître qu’en 2017, le Liégeois nous avait habitués à plus
d’éclat et que, là, on est un peu en
manque. Alors que sa tête a semblé retrouver confiance et plaisir
lors de la tournée américaine
(quart de finale à Washington, demi-finale à Cincinnati et huitième à New York), c’est le corps
qui dit « non », une fois que la
tension de l’enjeu ou de la compétition arrive. Goffin paye toujours son incroyable fin de saison
2017 et la course contre-lamontre pour revenir en forme
que lui a imposés sa stupide blessure à l’œil, en février.
La suite ? C’est donc du repos et
des soins avant une reprise du 21
au 23 septembre à la Laver Cup,
exhibition avec les meilleurs
joueurs, qui aura lieu cette année
à Chicago. De quoi se détendre,
un peu, avant une tournée asiatique très lourde où Goffin devra
défendre les points de ses titres de
l’an dernier à Shenzhen et Tokyo.
Si les hauts pouvaient justement
faire oublier les bas… Y.S.
© AFP
> Sharapova. Comme si ça ne
suffisait pas, le lundi soir newyorkais a aussi acté l’élimination
en huitième de finale de Maria
Sharapova (6-4, 6-3) des œuvres
de l’Espagnole Carla Suarez
Navarro qui s’est ainsi offert un
superbe cadeau pour ses 30 ans.
Sharapova était pourtant la reine
des soirées new-yorkaises, invaincue jusque-là en 23 « night sessions » ! Mais il faut bien reconnaître que depuis son retour de
quinze mois de suspension pour
dopage, au printemps 2017,
l’ex-no1 mondiale n’est plus que
l’ombre d’elle-même. Désormais
22e mondiale, elle n’a plus dépassé les quarts de finale en Grands
Chelems. Son dernier sacre remonte à Roland-Garros 2014.
> France. En vue des demi-finales
de la Coupe Davis qui auront
lieu juste après l’US Open, Yannick Noah a sélectionné Gasquet,
Pouille, Paire, Mahut, Benneteau
et Mannarino (réserve) pour
défier l’Espagne de Nadal à Lille.
Il s’agit d’une toute première
sélection pour Benoît Paire alors
que Julien Benneteau est sorti de
sa retraite qu’il venait d’annoncer à New York ! L’autre demifinale opposera la Croatie de
Cilic aux USA de Sock, à Zadar. -
Résultats
SIMPLE MESSIEURS
2 huitièmes de finale
Marin Cilic (Cro/N.7) bat David Goffin
(BEL/N.10) 7-6 (8/6), 6-2, 6-4 ; Kei Nishikori (Jap/N.21) bat Philipp Kohlschreiber
(All) 6-3, 6-2, 7-5 ; Novak Djokovic (Ser/
N.6) bat Joao Sousa (Por) 6-3, 6-4, 6-3 ;
John Millman (Aus) bat Roger Federer
(Sui/N.2) 3-6, 7-5, 7-6 (9/7), 7-6 (7/3).
SIMPLE DAMES
2 huitièmes de finale
Carla Suarez (Esp/N.30) bat Maria Sharapova (Rus/N.22) 6-4, 6-3 ; Madison Keys
(USA/N.14) bat Dominika Cibulkova (Svq/
N.29) 6-1, 6-3 ; Naomi Osaka (Jap/N.20)
bat Aryna Sabalenka (Blr/N.26) 6-3, 2-6,
6-4 ; Lesia Tsurenko (Ukr) bat Marketa
Vondrousova (Tch) 6-7 (3/7), 7-5, 6-2.
2 Quarts de finale
Anastasija Sevastova (Let/N.19) bat
Sloane Stephens (USA/N.3) 6-2, 6-3.
25
26
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
CYCLISME - 73E TOUR D’ESPAGNE
LAST MINUTE
60 victoires en 2018:
insatiable Quick-Step
CYCLISME
TOUR D’ESPAGNE
2 10e étape : 1. Elia Viviani (Ita/QST) les
177,0 km en 4 h 08:08 (moyenne: 42,8
km/h) ; 2. Peter Sagan (Slq/BOR) à 0 ; 3.
Giacomo Nizzolo (Ita/TRE) 0 ; 4. Nelson
Soto (Col/CJR) 0 ; 5. Marc Sarreau (Fra/
FDJ) 0.
2 Général : 1. Simon Yates (G-B/Mitchelton) 41 h 03:00 ; 2. Alejandro Valverde
(Esp/MOV) à 1 ; 3. Nairo Quintana (Col/
MOV) 14 ; 4. Emanuel Buchmann (All/
BOR) 16 ; 5. Ion Izagirre (Espp/BAH) 17 ; 6.
Tony Gallopin (Fra/ALM) 24 ; 7. Miguel Ángel López (Col/AST) 27 ; 8. Rigoberto Uran
(Col/EFD) 32 ; 9. Steven Kruijswijk (P-B/
LNL) 43 ; 10. George Bennett (N-Z/LNL)
47.
Elia Viviani offre un 17e bouquet au team de Lefevere
e champion d’Italie s’est
imposé pour la deuxième
fois sur les routes de la
Vuelta, ce qui permet à
l’équipe Quick-Step d’atteindre
le cap symbolique des 60 succès
cette saison. Le record de la
campagne 2014 (61 victoires) ne
tient plus qu’à un fil...
L
Soixante. Soixante ans, l’âge auquel Patrick Lefevere pensait autrefois stopper ses activités de manager. Heureusement, il n’en a
rien été, le sémillant Flandrien
reste, à 63 piges, d’un modernisme dont le cyclisme a grandement besoin. Soixante. Soixante
victoires, c’est le total de succès,
ébouriffant, que son équipe
Quick-Step Floors a compilées depuis les premiers souffles d’une
saison 2018 qui restera parmi les
plus riches de la formation belge.
Quelques minutes à peine après
son équipier français Julian Alaphilippe, lauréat de la 3e étape du
Tour de Grande-Bretagne, l’Italien
Elia Viviani a en effet conquis, ce
mardi, un nouveau succès sur les
routes de la Vuelta. Le Vénitien,
qui porte fièrement le maillot tricolore de champion national, a
ainsi pris la mesure de Peter Sagan
(Bora) et Giacomo Nizzolo (Trek), à
Bermillo de Sayago, au bout d’une
dixième journée de compétition
comptant parmi les plus planes
d’un Tour d’Espagne, a contrario,
très montagneux. Comme ce fut
déjà le cas à Alhaurin de la Torre,
il y a une bonne semaine, le sprinter transalpin (29 ans) n’a pas
trouvé de rival à sa mesure dans
un exercice qu’il maîtrise à merveille.
SAGAN 2E POUR LA 3E FOIS
Dressé sur les pédales à 200
mètres du portique, Elia Viviani
n’a jamais été inquiété et a ainsi
glissé une 17e victoire personnelle
dans l’escarcelle d’un team QuickStep rejoint l’hiver dernier seulement. S’il n’avait pas été choisi
par Lefevere pour disputer le Tour
de France (le boss lui avait préféré
le Colombien Fernando Gaviria),
le champion olympique de l’omnium (et récent champion d’Europe de la course par équipes, à
Glasgow) démontre avec une régularité bluffante qu’il est LE
sprinter de référence de la saison
en cours (recordman absolu des
succès). Pour l’anecdote, c’est
TOUR DE GRANDE-BRETAGNE
d’ailleurs lui qui avait débloqué le
compteur QS dès janvier, au Tour
Down Under. Notons que le
champion du monde, Peter Sagan, n’est pas verni pour l’instant.
Il vient ainsi de terminer 2e pour
la troisième fois (en quatre
étapes), dominé soit par Gallopin
(à Pozo Alcón), soit par Valverde (à
Almadén), soit par Viviani donc.
La 11e étape, ce mercredi, sera la
plus longue de la 73e Vuelta :
208,8km jusqu’à Luintra, avec
quatre difficultés qui feront le
bonheur des baroudeurs. La
grande bataille reprendra vraisemblablement vendredi, avec la
première des… six arrivées en altitude que réserve encore le carnet
de route. Pour l’heure, le Britannique Simon Yates (MitcheltonScott) reste drapé de rouge, Alejandro Valverde le suit comme
son ombre, à 1 maigrichonne petite seconde, mais surtout, les dix
premiers du général (dont des escaladeurs confirmés tels Nairo
Quintana, Ion Izagirre, Miguel
Angelo Lopez, Rigoberto Uran ou
Steven Kruijswijk) sont pointés
dans la même minute. Le combat
s’annonce terrible. ERIC CLOVIO
2 3e étape : 1. Julian Alaphilippe (Fra/
Quick Step Floors) en 2h47:41 ; 2. Patrick
Bevin (N-Z) m.t. ; 3. Emils Liepins (Let) ; 4.
Ethan Hayter (G-B) ; 5. Jasper De Buyst ;
6. Connor Swift (G-B) ; 7. Mads Würtz
Schmidt (Dan) ; 8. Jasha Sûtterlin (All) ;
9. Dion Smith (N-Z) ; 10. Xandro Meurisse.
2 Général : 1. Patrick Bevin (N-Z) en
11h03:11 ; 2. Cameron Meyer (Aus) m.t. ;
3. Julian Alaphilippe (Fra) à 0:02 ; 4. Jasha Sütterlin (All) 0:12 ; 5. Wout Poels
(P-B) ; 6. Chris Hamilton (Aus) ; 7. Bob
Jungels (Lux) ; 8. Primoz Roglic (Sln) ; 9.
Hugh Carthy (G-B) 0:19 ; 10. Scott Davies
(G-B) 0:22.
FOOTBALL FÉMININ
LA BELGIQUE AUX BARRAGES DE LA CM
Grâce à son succès 2-1 aux dépens de l’Italie, à Louvain, l’équipe nationale féminine
de football s’est qualifiée pour les barrages du Mondial 2019 (tirage au sort ce
vendredi, à Nyon) qui se dérouleront en
octobre. Il s’agitr d’une première historique pour les Red Flames d’Yves Serneels.
BRÈVES
Cyclisme (1)
Pauwels (coude) peut
reprendre la compétition
Victime d’une fracture au
coude lors de la 15e étape
du Tour de France, Serge
Pauwels a reçu le feu vert
pour reprendre la compétition. Il reviendra via le
Tour de Slovaquie (du 12
au 16 septembre) avec
l’équipe nationale. -
Elia Viviani est le coureur le plus prolifique du peloton. © AFP
MOTEURS - SPA SIX HOURS (12-16 SEPTEMBRE)
Cyclisme (2)
Gasparotto : de Bahrain
à Dimension Data
Parfum de nostalgie à Francorchamps
Bientôt les Spa Six Hours, cet
événement qui fait l’unanimité
parmi les heureux propriétaires
de voitures de course « d’une
autre époque » et auprès d’un
public de passionnés qui apprécient de voir ces joyaux s’esbaudir dans le Raidillon ou Blanchimont.
La course de 6 Heures constituera, comme d’habitude, la tête
d’une affiche fort alléchante.
Cela fait des semaines que la
liste des engagés compte 118 bolides de Tourisme et de Grand
Tourisme (le nombre maximum
autorisé sur la grille de départ)
parmi lesquels les Ford GT 40
devraient faire la loi face à des
Porsche 911, des Jaguar Type E,
des Ford Mustang, des Cortina
Lotus et une belle brochette
d’Austin Healey. Bien sûr, le programme du week-end comprendra une multitude d’autres
épreuves (1460 minutes de
course au total), notamment
pour des engins d’avant-Guerre.
Ce ne sera pas la seule innovation cette année…
« Nous avons décidé de consacrer
qu’on pourra s’y marier !) bien
dans la philosophie Rock’n roll. »
Ce n’est pas tout. On trouvera
également un barbier mais, selon les dernières informations,
ce sera une femme ! Sur le parking P 14, ce grand espace situé
juste en face des stands F1 et habituellement dédié aux vieilles
voitures exposées par les spectateurs, une boîte Hot Wheels
grandeur nature sera spécialement aménagée. On pourra se
faire prendre en photo dans un
esprit bon enfant.
Un défilé de pin-up aura lieu dans les salons de l’Eau Rouge. © DDR
une partie du paddock à un Vintage Village », explique Vincent
Collard, maître d’œuvre des Spa
Six Hours. « Autant tout ce qui
tourne autour des voitures de
course est résolument moderne
puisqu’il s’agit de bolides tou-
jours très performants, autant cet
espace sera dédié à la nostalgie et
à l’esprit des années 40 et des décennies suivantes. Il y aura de
nombreuses animations mais
aussi quelques curiosités comme
une « Wedding Chapel » (il parait
DÉFILÉ DE PIN-UP
Le Vintage Village proposera
une également une animation
qui, à elle seule, devrait attirer
de très nombreux spectateurs :
un défilé de pin-up est programmé par deux fois (14h30 et
16h30) dans les salons de l’Eau
Rouge le samedi 15 septembre.
« Ces jeunes femmes afficheront
le look des modèles des années
’40, ‘50 et ‘60 », explique notre
interlocuteur. « À la façon de Betty Boop (NDLR : l’héroïne des
dessins animés en noir et blanc
Enrico Gasparotto quitte
Bahrain-Merida.
Dimension Data a annoncé l’arrivée dès le 1er janvier 2019
de l’Italien de 36 ans. -
d’avant-Guerre) ou de Marylin
Monroe, elles raviveront bien des
souvenirs. »
Histoire de prolonger l’ambiance de ces années d’insouciance, un concert est programmé le samedi soir à partir de
20h00. Dans la plus pure tradition du Rockabily – Hillbily des
fifties, Lawen Stark and the
Slide Boppers mettront le feu au
paddock pendant que les voitures de Tourisme et de Grand
Tourisme escaladeront le Raidillon dans la course de 6
heures.
Bref, que l’on soit passionné par
la musique des V6, V8 ou V10
ou celle des guitares électriques,
que l’on apprécie la silhouette
d’une Jaguar Type E ou d’une
pin-up, rendez-vous aux Spa Six
Hours d’ici une dizaine de
jours. -
Golf
Tiger Woods est bien
repris pour la Ryder Cup
© Photo News
L’ancien N.1 mondial Tiger
Woods (42 ans) a été sélectionné pour la première
fois depuis 2012 pour la Ryder Cup qui aura lieu du 28
au 30 septembre près de Paris. L’Américain, revenu à la
26e place mondiale, est l’un
des trois « choix du capitaine », Jim Furyk, aux côtés de Bryson DeChambeau
et Phil Mickelson. -
DOMINIQUE DRICOT
à noter Pour toute information
complémentaire, horaires, achats
de tickets d’entrée, rendez-vous
sur : www.spasixhours.com
TIERCÉ - QUARTÉ+ - QUINTÉ+ - TRIO - COUPLÉS - COUPLÉ ORDRE - 2SUR4 - MULTI
CE MERCREDI À PORNICHET - 1RE - GRAND NATIONAL DU TROT «PARIS-TURF» (VERS 13H47)
Groupe III - Course Nationale - Attelé - 90.000 € - 2.725 m
40.500 €, 22.500 €, 12.600 €, 7.200 €, 4.500 €, 1.800 €, 900 €. Pour 5 à 10 ans inclus, les 5, 6 et 7 ans ayant gagné au moins 40.000 €, les 8 ans au moins 80.000 €, les 9 et 10 ans au moins
160.000 €. - Recul de 25 m à 305.000 €, de 50 m à 502.000 €. Sont seules admises à driver les personnes ayant gagné au moins trente-cinq courses dont dix au trot attelé (en étant titulaire
d’une autorisation de monter à titre professionnel). Sont seuls admis à courir, les chevaux n’ayant pas remporté une course du Groupe I dans les 12 mois précédant la course. En cas d’élimination,
seront maintenus partants en priorité, en premier lieu, tout gagnant d’une étape cette année, en second lieu, à partir de la 5ème étape, les 5 premiers du classement.
LEUR DERNIÈRE COURSE
N
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
O
PARTANTS
AS BLUE
DREAM DE NILREM
CEYLAN DAIRPET
BARBUE
AIGLE JÉNILOU
ALDO D’ARGENTRÉ
AQUITAINE D’ARON
ULTRA DU GADE
CATALOGNE
UNGARO D’ÉVA
AZARO D’EVA
CLEANGAME
VITTORIO DE CARLY
VAQUÉRO DU MONT
S.
H
H
H
F
H
M
F
H
F
H
M
H
H
M
A.
8
5
6
7
8
8
8
10
6
10
8
6
9
9
DIST.
2725
2725
2725
2725
2725
2725
2725
2725
2750
2750
2750
2750
2750
2750
PROPRIÉTAIRE
A. Andrieu
F. Garner
Ecurie Daïdou
K. Champenois
J. Phelippon
E. Lamy
F. Leblanc
D.-J. Julien
Ecurie Cheffreville
Ec.Jean-Michel Baudouin
Ecurie Franck Pellerot
Ec.Jean-Michel Rancoule
L. Marly
R. Jajolet
ENTRAÎNEUR
M. Donio
F. Prat
T. Le Beller
K. Champenois
L. Baudron
E. Lamy
F. Leblanc
O. Raffin
D. Mottier
J.-M. Baudouin
J.-M. Bazire
J.-M. Bazire
A. Desmottes
R. Jajolet
JOCKEY
G. Donio
E. Raffin
T. Le Beller
A. Barrier
G. Junod
A. Lamy
P. Tijou
O. Raffin
A. Kloess
J.-M. Baudouin
M. Abrivard
J.-M. Bazire
A. Desmottes
F. Nivard
COTE
32/1
15/1
4/1
11/1
12/1
9/1
69/1
42/1
64/1
57/1
51/1
3/10
38/1
20/1
MUSIQUE
5a, 4a, 5a, Da, 7a, Dm, 5a
Da, 3a, 3a, Da, 4a, 3a, Da
1a, 1m, 3a, 2a, 6a, (17) 9a, Da
6Dista, 2a, 1a, 11a, 1a, 10a, 14a
1a, 3a, 5a, 8a, 2a, 2a, 10a
2a, 1a, 1a, 2a, 4a, Da, Da
8a, 12m, 7a, 14m, (17) 10m, 1m, 11a
11a, 0a, 9a, 5a, 12a, 6a, 7a
3m, 4m, Dm, 5m, 3m, (17) 3m, 7a
Da, 6m, 1a, 0a, 1m, 7a, 3m
Da, 4a, 5a, 2a, 10a, 2a, 10a
1a, 1a, 1a, 2a, 1a, 1a, 1a
3m, 8a, 3m, 13a, (17) 1m, 2m, 1m
5a, 13a, 8a, 6a, Dm, 9a, 3a
CHR.
1’13"4
1’13"8
1’13"
1’13"3
1’12"8
1’12"7
1’14"6
1’11"8
1’14"2
1’11"7
1’11"5
1’11"9
1’13"5
1’11"
GAINS
228.510
246.490
268.410
281.600
293.720
301.110
302.600
304.950
367.430
413.610
432.470
498.470
499.540
501.830
HIPP
Pro.
Pro.
Eng.
Pro.
Cag.
Pro.
V.
Pro.
V.
Vy.
Vy.
Pro.
Eng.
Cag.
DATES
28 08 18
08 08 18
09 08 18
11 08 18
18 08 18
08 08 18
22 08 18
17 06 18
24 03 18
28 06 18
09 08 18
08 08 18
11 08 18
25 08 18
CL.
5a
Daia
1a
6Da
1a
2a
8a
11a
3m
Daia
Daia
1a
3m
5a
DIST.
2.875
2.950
2.875
2.000
2.925
2.950
2.850
2.800
2.700
2.150
3.525
2.950
2.875
1.609
ORDRE D'ARRIVÉE
Citizen Kane, 2875 Benoît Royal, 2875 Aravis Roc, 2875 ;
Cleangame, 2975 Aldo d’Argentré, 2950 Copernic de Play, 2950 ;
Ceylan Dairpet, 2875 Devirmont, 2875 Crêpe de Satin, 2875 ;
Tripolini V P, 2000 Diamond, 2000 Chant des Sirènes, 2000 ;
Aigle Jénilou, 2925 Uniflosa Bella, 2950 Chicago Blues, 2925 ;
Cleangame, 2975 Aldo d’Argentré, 2950 Copernic de Play, 2950 ;
Viking Fromentro, 2850 Lover Face, 2850 King Sir Kir, 2850 ;
Blues des Landiers, 2825 Athéna des Ravaux, 2825 Anda de Cigne, 2800 ;
Captain Sparrow, 2700 Dexter Fromentro, 2700 Catalogne, 2700 ;
Barrio Josselyn, 2150 Bahia Quesnot, 2150 Câlin de Morge, 2150 ;
Balbir, 3550 Ange de Lune, 3525 Avrik de Guez, 3525 ;
Cleangame, 2975 Aldo d’Argentré, 2950 Copernic de Play, 2950 ;
Arlington Dream, 2875 Accord Marjacq, 2875 Vittorio de Carly, 2875 ;
Un Mec d’Héripré, 1609 Dijon, 1609 Up And Quick, 1609 ;
Pronostics
NOTRE CHOIX
CEYLAN DAIRPET . . . . . . . . . . . . . . . . 3
ALDO D’ARGENTRE . . . . . . . . . . . . . . . 6
AIGLE JENILOU . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
BARBUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
DREAM DE NILREM . . . . . . . . . . . . . . 2
CLEANGAME . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
VAQUERO DU MONT . . . . . . . . . . . . . 14
AS BLUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1
SECONDE CHANCE
VITTORIO DE CARLY . . . . . . . . . . . . . . 13
ULTRA DU GADE . . . . . . . . . . . . . . . . 8
AZARO D’EVA. . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
OUTSIDERS
AQUITAINE D’ARON . . . . . . . . . . . . . . 7
CATALOGNE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
GROS OUTSIDERS
UNGARO D’ÉVA . . . . . . . . . . . . . . . . 10
*
26
27
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
Foot (P4) : plusieurs renforts à Boussu-lez-Walcourt
www.lanouvellegazette.be
© N.T.
Football – D1 & D2 amateurs
Les Loups et les Dogues ne pourront compter que sur eux-mêmes
La « mauvaise » nouvelle est tombée dans le courant de la journée de ce mardi pour Châtelet-Farciennes et l’Olympic. C’était en effet ce 4 septembre que la Pro League devait entériner l’accord selon lequel les Espoirs des différentes
équipes de Pro League allaient être reversés en
Division 1 amateurs à partir de la saison prochaine.
« UNE COMPENSATION FINANCIÈRE… »
Malheureusement pour certains (et heureusement pour ceux qui estimaient cette réforme
préjudiciable au niveau du football amateur
belge en général), la Pro League n’a pas donné
son accord, ce qui implique que cette nouvelle
formule ne devrait pas voir le jour avant 2020 au
minimum, à condition qu’un accord entre les
clubs amateurs et la Pro League soit trouvé, cette
fois.
En cause : les conditions émises par les clubs
amateurs qui n’ont finalement pas été approuvées par la Pro League. « Ce que les clubs amateurs
voulaient en compensation, c’était le versement
d’une certaine somme d’argent. La Pro League semblait avoir accepté mais les différents dirigeants des
clubs amateurs, favorables à cette nouvelle formule car grisés par la perspective de recevoir un
coup de pouce financier, espéraient recevoir des
preuves écrites que ces versements allaient bien
être faits, ce qui n’est jamais arrivé. Aujourd’hui,
en apprenant qu’elle vient de faire volte-face, je me
demande réellement si la Pro League avait l’intention d’effectuer ces versements », lance Charles
Beugnies, le secrétaire de l’Olympic.
Châtelet-Farciennes, qui s’attend déjà à lutter
fermement pour ne pas finir dans le fond du
classement, et l’Olympic, qui espère toujours
jouer la montée mais a mal entamé son exercice
avec un petit point sur six, se retrouvent dès lors
dans une situation totalement différente. Alors
que l’on s’attendait à ce qu’aucune équipe ne
soit contrainte de descendre de D1 en D2 amateurs et que l’on compte jusqu’à six montants de
D2 en D1 amateurs, les compteurs sont désormais remis à zéro. Les Loups sont ainsi fixés sur
leur sort : ils devront bel et bien lutter pour leur
maintien et finir, au minimum en 14e position,
soit celle du barragiste. Le constat est le même
du côté de l’Olympic : il faudra être champion
ou aller au bout du tour final pour atteindre la
D1 amateurs ! Plus question d’Espoirs en D1 amateurs ! © P.V.G.
CYRILLE CARLIER
FOOT – PROVINCIALE 3D
« Quoi qu’il arrive,
cette saison sera
ma dernière !
J’aurai 39 ans
en 2019, c’est
un bon âge
pour arrêter »
Zorino et Frasnes
débutent en fanfare
L’attaquant a planté quatre buts en deux matches
près avoir arpenté les
terrains de P1, de
Promotion ou même
de Division 3 durant de
nombreuses saisons, Jérôme
Zorino défend les couleurs de
Frasnes depuis cet été. Et l’ancien Ragnicole, qui avait loupé
le titre de P3D de peu la saison
passée, a toujours du football
dans les jambes à 38 ans.
A
Déjà auteur de quatre buts après
deux matches de championnat, Jérôme Zorino pointe en tête du
classement des meilleurs artificiers de la série. « Je ne m’attendais
pas à un tel départ. Je pense que le
style de jeu de Frasnes, basé sur un
football au sol, me convient bien. À
Ragnies, le jeu était avant tout appuyé sur une bonne défense, mais
ici, c’est un bon compromis. Il y a
des joueurs forts techniquement qui
distillent des bons ballons et c’est
forcément plus facile pour un attaquant », se réjouit celui qui avait
déjà planté 16 buts lors de la précédente édition de P3D.
Individuellement mais aussi collectivement, c’est un début de sai-
son rêvé pour Jérôme Zorino
puisque son équipe a signé deux
succès d’entrée pour ses retrouvailles avec la P3. « J’ai été agréable-
ment surpris du niveau de Frasnes,
qui avait survolé la P4. Quand je suis
arrivé, je ne connaissais personne
dans l’équipe. Dès le premier match
de préparation, j’ai été rassuré sur la
qualité du groupe. Je ne suis donc
pas étonné de notre début de championnat. »
« MA DERNIÈRE SAISON »
Débarqué cet été pour renforcer
un jeune groupe qui a bien mérité
sa place en P3 après avoir surclassé
sa série de P4G (deux partages et
pas la moindre défaite), le nouveau buteur frasnois est satisfait
de son rôle au sein de l’équipe.
« Du haut de mes 38 ans, j’amène
mon expérience dans ce jeune
noyau. Je suis content de pouvoir
apporter ma pierre à l’édifice. Il y a
vraiment un bon groupe, mais la
saison est encore très longue »,
calme-t-il.
De fait, il serait bien malvenu de
déjà s’emballer dès le mois de septembre. Mais après avoir loupé le
titre de peu avec Ragnies la saison
passée, Jérôme Zorino rêve toujours de raccrocher les crampons
sur un dernier sacre, sans en faire
une obsession pour autant. « Ce se-
rait la plus belle fin possible, mais
nous ne devons pas nous mettre de
pression inutile. Je m’étais fixé cet
objectif sur la fin à Ragnies car nous
étions proches de Trazegnies, mais
ici, la route est encore longue. Un
titre serait magnifique, mais je ne
serai pas dégoûté si nous accrochons le tour final », précise l’attaquant.
Et de conclure : « Quoi qu’il arrive, cette saison sera ma dernière ! J’aurai 39 ans et c’est
un bon âge pour arrêter le
football. Ça devient de plus
en plus difficile physiquement. En plus, j’ai découvert le tennis cet été et
j’y ai pris goût. Je
pense que j’ai trouvé
mon sport pour
l’après-football. Je
ne resterai pas
sans
rien
faire… » -
Zorino avait planté 16 buts pour le compte de Ragnies
la saison dernière. © C.H.
TIMOUR DUCARME
L'ÉQUIPE-TYPE DE P3D
Sous la loupe
PROVINCIALE 3C
TOUR DES TERRAINS
2 Docherie. Sorti sur blessure à la pause
contre Merbesars, Suray, le portier dochard, devrait bien être rétabli pour la réception de Marcinelle dimanche prochain.
Bellens a inscrit un doublé ce week-end,
mais s’est blessé par la suite. Il souffre
d’une déchirure musculaire qui devrait
l’éloigner des terrains durant plusieurs semaines.
2 Marcinelle. Deliège (déchirure) devrait
être disponible pour le déplacement à La
Docherie. Marchand effectuera son retour
de suspension.
2 Merbesars. Salamone sera de retour de
suspension contre Ecaussinnes dimanche
prochain.
PROVINCIALE 3D
TOUR DES TERRAINS
2 Baileux. Bastien et Belhen, retenus par
leurs obligations professionnelles contre
Ransart B, devraient effectuer leur retour
pour le déplacement à Gerpinnes B. Par
contre, Boulanger souffre d’une déchirure. L’équipe a disputé un match amical à
Mominoise ce mardi.
2 Baulet. Dubuq manquera les deux prochaines rencontres des Bauletois pour raisons professionnelles.
2 Bouffioulx. Vanhauwe effectuera son
retour de suspension à Nalinnes dimanche prochain.
2 La Buissière. Verreke (contracture) et
Leve-Sabater (genou) sont incertains pour
le déplacement à Frasnes. Dimeo
(contracture aux adducteurs), J. Catrain
(vacances) et Vancaeyzeele (vacances) seront quant à eux absents. Squevin doit
être opéré du ménisque et ne reprendra
sans doute pas la compétition avant huit
à dix semaines.
2 Entente Châtelet. Avec les retours de
Benali (blessure), Squittieri (blessure) et
Cavolo (vacances), le groupe devrait être
au complet pour affronter Baulet dimanche prochain.
2 Fleurus. Le club a fait signer deux
joueurs en dernière minute. Luca Siciliano, un défenseur qui appartenait à Mon-
ceau, et Vito Alleyn, un flanc qui évoluait
dans le Namurois, rejoignent le White
Star. Du côté du groupe, Michaux, Baurains et Derbuyne devraient être de retour
contre Gosselies B alors que Demoustier
(vacances) et Bizet (blessure) seront indisponibles. Dupont est incertain.
2 Frasnes. De retour de vacances, Tielmans redeviendra sélectionnable contre
La Buissière le week-end prochain.
2 Gerpinnes B. Parmi les vacanciers,
Evrard a repris l’entraînement mais Nardone sera toujours absent contre Baileux.
Les deux frères Pieters partent également
en vacances. Enfin, Benedini doit encore
purger deux semaines de suspensions.
2 Gosselies B. Buccarello (blessure), Andries (blessure) et Mapoku (vacances) ont
retrouvé le groupe. Gargiulo et Meunier
seront de nouveau sélectionnables pour
le déplacement à Fleurus.
2 Jamioulx. Lefevre et Nicaise se sont
blessés à La Buissière et devraient manquer le déplacement à PAC Buzet B. Corbisier, Orlandino, Halloy et Nunes Marques
sont rétablis et pourraient par contre prester dimanche prochain. Enfin, Delvaux a
repris les entraînements.
2 Jumet B. Lombart et Van Vlaender
partent en vacances et manqueront la réception de Montignies B. Sorti sur blessure en cours de première période à Bouffioulx, Fylaktos est très incertain. Par
contre, Kalonji devrait bien être sélectionnable.
2 Nalinnes. David Masson ne pourra pas
compter sur Cérisier, en vacances, contre
Bouffioulx dimanche prochain. D’autres
absences devraient se préciser en semaine.
2 PAC Buzet B. Le club a affilié deux renforts de dernière minute. Les anciens Dochards Miranda et Vandewaele rejoignent
le groupe de Nicolas Pourbaix. Du côté du
groupe, De Ridder, Cheron et Fri Sanco devraient effectuer leur retour dans deux semaines. Par contre, Assigui restera sur la
touche jusqu'à fin septembre.
2 Ransart B. Miceli et Misson partent en
vacances et manqueront donc la récep-
tion de Roux B. Paternot sera également
toujours indisponible le week-end prochain. Par contre, Debruxelles est de retour à l’entraînement et pourrait intégrer
la sélection, au même titre que Suheyb,
qui devrait enfin être qualifié pour le prochain match.
2 Roux B. Vincent Baume devra se passer
de ses deux buteurs de dimanche dernier
pour se déplacer à Ransart B. Malburny
ira supporter les Diables rouges en Islande ce week-end et Culot sera également en vacances. Par contre, Mulquin
est de nouveau sélectionnable.
CLASSEMENT DES BUTEURS
4 buts : Zorino (Frasnes) +3.
3 buts : Lombart (Jumet B) +1, Culot
(Roux B) +3, De Santis (Nalinnes) +1,
Francart (PAC Buzet B) +1, Degrave (La
Buissière) +2.
2 buts : Guerit (Baileux), A. Dropsy (Baileux), Francotte (Baileux) +2, Valentino
(Bouffioulx) +2, Serdar (Bouffioulx) +1,
Malburny (Roux B) +2, T. Hemberg (PAC
Buzet B) +1.
Roch (Baileux)
Misson (Montig. B)
Dymyd (Baulet)
Servais (Jumet B)
Nganjie N. (Ent. Ch.)
Breyne (PAC Buzet B) Duperroy (Gerpi. B)
Culot (Roux B)
Valentino (Bouffioulx)
Bruno (La Buiss.)
Zorino (Frasnes)
Remplaçants :
Cornil (Gosselies B),
Pirquet (Ransart B),
Franquin (Nalinnes),
Barboni (Jamioulx),
Bodson (Fleurus). l
27
28
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
FOOTBALL – PROVINCIALE 2C
Les Gilliciens à la peine
en ce début de saison
Touché notamment par de nombreuses blessures, le groupe gillicien ne trouve plus la formule gagnante
lus que jamais en difficulté après une gifle en
Coupe de Belgique et
trois défaites en autant
de rencontres de championnat,
Gilly doit se ressaisir de toute
urgence !
P
Sous la loupe
TOUR DES TERRAINS
Battu ce dimanche face à Jumet,
Gilly n’y arrive décidément pas. Il
est bien entendu encore trop tôt
pour tirer la moindre conclusion
mais toujours est-il que Nabyl
Baiz a bien du mal à digérer cette
entame de saison.
En effet, depuis la claque reçue
par Montignies en Coupe du Hainaut le 19 août dernier, Gilly va
de désillusions en désillusions.
« Cette défaite n’a pas été un drame
en soi mais c’est dans l’attitude que
cela avait déjà posé problème »,
avouait-il d’ailleurs après l’élimination.
Et près de trois semaines plus
tard, la donne ne semble pas
avoir changé. Dominés par Gerpinnes tout d’abord avant de subir la loi des Jumétois, les Gilliciens courent toujours après leur
premier point dans ce championnat. « Je suis surtout extrêmement
déçu par la mentalité affichée par
mes joueurs », lançait d’ailleurs le
coach au moment de dresser le
bilan de ce début de compétition.
« Il faut être honnête. Ce n’est plus
le Gilly qu’on a connu voici
quelques saisons. Je ne cesse de le
répéter même si on ne semble pas
me prendre au sérieux mais je ne
m’attends pas à ce qu’on puisse à
nouveau réaliser d’aussi belles saisons qu’autrefois. » Et pour ne
rien arranger, comme ce fut déjà
le cas en début de saison dernière, le groupe n’est une nouvelle fois pas épargné par les blessures.
On ne reconnaît plus Gilly depuis le début de saison... © P.V.G.
Avec pas moins de sept joueurs à
l’infirmerie, les alternatives ne
sont pas légion pour Nabyl Baiz
qui est plus impatient que jamais. « Ferber, Rosa et Blaha pour
ne citer qu’eux sont des titulaires
en puissance et j’ai hâte de pouvoir
compter sur eux sans oublier les
autres blessés et les joueurs en vacances. J’espère qu’ils reviendront
au plus vite se battre pour leur
place. »
Mais le coach n’est pas du genre à
se cacher derrière de telles excuses. Il ne manque d’ailleurs pas
de faire son autocritique. « Pour le
moment, ce que je vois sur le terrain le dimanche ne me plaît abso-
« Finalement,
je me rends
compte que je me
suis peut-être
trompé dans le
chef de certains »
Nabyl Baiz, coach de Gilly
lument pas. On sait jouer au foot,
cela ne fait aucun doute mais pour
gagner un match, on a besoin de
onze guerriers sur la pelouse. Or,
on est actuellement loin du
compte. Finalement, je me rends
compte que je me suis peut-être
trompé dans le chef de certains. Il
leur reste du temps pour me prouver le contraire et qu’ils ne sont pas
arrivés à Gilly par hasard… »
Dimanche, Gilly affrontera Erpion, une des trois autres formations bloquées à zéro unité avec
l’occasion peut-être de tourner la
page et de lancer enfin sa saison… OLIVIER CLABOTS
2 Beaumont. Poli, Buisseret et Poroli seront dans le noyau qui recevra Trazegnies.
Amant (Froidchapelle) et Bailleux (Ransart) ont finalement décidé de rejoindre
Beaumont.
2 Courcelles. Chiarelli, Convertini et Villaroman seront tous trois de retour pour le
déplacement à MSM Collège.
2 Erpion. Bouhsen et Dhaene effectueront leur retour en vue du déplacement à
Gilly mais, de son côté, Lorge devra encore
patienter pour être totalement rétabli
d’une entorse du genou.
2 Fontaine. Si Venezia rentrera dans le
groupe, Draux et Steens, tous deux suspendus, manqueront la réception jumétoise.
2 Forchies. Suspendu, Strazzeri ratera le
déplacement à Snef-Tyber alors que
D’Amato, Cailleuw et Verhaegen seront à
nouveau sélectionnables.
2 Froidchapelle. Pour recevoir Gerpinnes,
le coach devrait récupérer Berrier, Xiao,
Tenaerts et Ruidant. P. Dagneaux, blessé,
fera quant à lui l’impasse.
2 Gerpinnes. Touché à la cheville ce dimanche, Benkhala est incertain tandis
que Gentile, en vacances, manquera le
déplacement à Froidchapelle.
2 Gilly. Les semaines se suivent et se ressemblent pour les Gilliciens qui doivent
toujours faire sans Kucuk, Tulli, Verslegers,
Ferber, Rosa, Blaha, Iovine et Boumediane.
2 Jumet. Exclu face à Gilly, Meurée ratera
le déplacement à Fontaine.
2 MSM Collège. Si Lardinois (suspendu)
manquera la venue de Courcelles, Scalisi,
Verdebout, Boussim et Bormans entreront
à nouveau en ligne de compte.
2 Roux. Tous deux sortis blessés ce dimanche, Avanzato et Peretti sont incertains. Gacko, en vacances, loupera la venue de Ransart.
2 Snef. Blessé aux côtes, Lattuca est incertain tandis que Caramazza, touché à la
tête, devrait manquer la venue de Forchies.
2 Thuin. De retour, Ruffin fera partie du
groupe qui ira défier la JS Turque tandis
que Haegeman entamera ses deux semaines de suspension. De son côté, Paris
n’est pas encore rétabli et devrait encore
patienter.
2 Trazegnies. Alors que Taormina, légèrement touché, est incertain, De Santos sera
du déplacement à Beaumont.
LE CLASSEMENT DES BUTEURS
3 buts : L. Dosogne (Ransart)+1.
2 buts : M. Fievet (Beaumont)+2, Hemal
(Ransart)+2, Wacnik (Froidchapelle)+1,
Rossi
(Courcelles)+1,
Wallemme
(Thuin)+1, Arikan (Courcelles), Galvez Lopez (Forchies).
1 but : Siciliano (Jumet), Luzietti (Jumet),
Bounif (Jumet), Lecron (Jumet), Valdemi
(Jumet), Fragapane (Gilly), Adesione (Gilly), Lechat (Beaumont), Verdebout (MSM
Collège), Matagne (Beaumont), Pirard
(Beaumont), Thibaut (Erpion), Pezzotti
(Snef), Olivier (Snef), Magro (Snef), Riso
(Snef), Taormina (Fontaine), Draux (Fontaine), Libert (Froidchapelle), Passalacqua
(JS Turque), Neus (Forchies), Zorzan (Gerpinnes), Pasquale (Gerpinnes), Jacobs
(Roux), Meuleman (Trazegnies), Latifi
(Trazegnies), Taormina (Trazegnies), Ruffin (Thuin), M. Yilmaz (JS Turque), Mignon
(JS Turque), Hardy (Ransart), Trivilini
(Roux).
L'ÉQUIPE-TYPE DE P2C
De Fortunato (MSM C.)
Motte (Font.)
Simonart (Courc.)
Van Langenh. (Thuin)
Hemal (Rans.)
M. Fievet (Beaum.)
T. Rizzo (Traz.)
Verreydt (JS T.)
Olivier (Snef-T.)
Ghysels (Gilly)
Pasquale (Gerp.)
Remplaçants :
O. Nuyts (Jumet), Sproloquio
(Forchies), Viola (Roux), Dupuis
(Froidchapelle), Wicht (Erpion). l
FOOT – D1 AMATEURS
« Triste de ne pas avoir
pu rebondir en D1A »
Alessandro Cordaro
Ex-joueur du Sporting
0 Alessandro, comment vous
êtes-vous retrouvé à Virton ?
J’ai été proposé à Dudelange via
un ami qui entraîne là-bas mais
ça n’était pas possible. Monsieur
Becca m’a alors parlé du projet
virtonais et j’ai été emballé. J’ai
senti en entendant parler les
dirigeants que ce projet était
solide et qu’ils comptaient vraiment faire quelque chose de bien
à Virton. Notamment en décrochant le titre cette saison en D1
amateurs. Ça m’intéresse de
pouvoir écrire l’histoire avec ce
club.
0 Avez-vous été fortement
sollicité durant ce mercato ?
J’ai eu quotidiennement 3-4
agents qui me sonnaient pour
me proposer des choses en Turquie et dans d’autres pays mais il
n’y a jamais vraiment rien eu de
concret. À un moment, j’en ai eu
marre et il fallait bien faire
quelque chose. Je me suis donc
laissé tenter par le projet de
Virton.
0 Vous avez été proche de
Mouscron aussi, non ?
J’ai reçu une proposition du club
en début de mercato en effet. J’ai
fait une contre-proposition et,
bizarrement, je n’ai plus eu de
nouvelles du club. Pourtant, vu
les résultats enregistrés par les
Hurlus depuis le début de la
saison, je pense que j’aurais
peut-être pu apporter quelque
chose à cette équipe, ne fût-ce
que sur le plan de l’expérience.
0 Pas trop déçu de ne pas avoir
pu rebondir en D1A ?
C’est vrai que c’est triste. Au vu
de ma carrière, je trouve bizarre
qu’aucun club ne me fasse
confiance. Mais à partir d’un
moment, je ne peux pas obliger
un club à me prendre (rires). Dès
lors que les propositions n’arrivaient pas, pourquoi ne pas
tenter de relever le défi virtonais ?
0 Cela vous laisse des
regrets ?
Je suis assez fier de ma carrière
car à la base, mon objectif était
de disputer un match en D1 et
aujourd’hui, j’en compte plus de
300. Ma carrière est réussie mais
maintenant, j’ai un petit goût
amer sur la façon dont cela s’est
terminé à Zulte. J’aurais aimé
jouer un peu plus et je pense que
le coach (NDLR : Franky Dury)
aurait pu plus m’utiliser à certains moments. Je regrette surtout de ne pas avoir vu la chose
venir. Le coach ne me parlait pas,
j’aurais peut-être dû provoquer
cette discussion pour voir ce qu’il
attendait de moi.
0 Vous êtes déjà prêt à jouer ?
Pas vraiment. Physiquement je
me sens bien, je me suis entraîné
seul de mon côté tout l’été mais
ce n’est pas la même chose. Je
faisais tous les jours deux
séances, une sur terrain le matin
et une de musculation l’aprèsmidi. Je m’étais adjoint les services d’un coach particulier mais
ce n’est pas simple tous les jours
de se lever et de se motiver pour
aller bosser seul. Je dois retrouver
du rythme, mes sensations et je
dois apprendre à découvrir mes
équipiers. Dans ma tête, c’est
certain que je voudrais déjà être
sur le terrain samedi face au
RWDM mais je sais que ce ne
serait pas me rendre service.
0 Le match contre Gand du
26/09 est-il un objectif réaliste ?
À ce moment-là, j’espère être à
80 % de mes capacités. Ce serait
génial de participer à cette rencontre où j’espère qu’on parviendra à faire plaisir à notre public.
0 Comment voyez-vous Virton,
comme un moyen de relancer
votre carrière ou vous comptez
vous inscrire ici dans la
durée ?
J’ai signé pour deux ans cela veut
dire que je crois en ce projet.
J’espère aider le club à décrocher
le titre et la montée. Il faudra
ensuite que le club arrive à se
stabiliser en D1B pendant 2-3 ans
avant d’envisager de grimper à
nouveau d’un échelon. Mais ça,
ce sera peut-être sans moi
puisque j’ai déjà 32 ans
(rires). STÉPHANE MARCHESANI
L’ex-Zèbre Cordaro est cependant séduit par le projet de Virton. © BELGA
28
29
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
OMNISPORTS
Rentrée sportive chez les « Tchats »
Chapelle a mis toutes les disciplines à l’honneur lors de la journée « Sportes Ouvertes »
rès de 1.500 participants
ont testé différents
sports lors de la journée
« Sportes Ouvertes »
organisée à Chapelle-lez-Herlaimont. La diversité était de mise
avec des sports de balle comme
le handball, des arts martiaux,
de l’escalade. Quelle belle
vitrine pour les clubs sportifs de
l’entité chapelloise...
P
Le but de cette journée sportive
est de faire découvrir l’ensemble
des disciplines qui se pratiquent à
Chapelle-lez-Herlaimont. Et il y
en a pour tous les âges. Pour les 3
à 5 ans, l’atelier psychomotricité
est l’idéal. « Nous avons remarqué
qu’à cet âge, il n’y a pas vraiment
de discipline. Nous avons donc mis
en place ce projet accessible à un
prix démocratique. C’est un bon
tremplin avant de basculer vers un
autre sport. Nous travaillons essen-
tiellement avec des enseignants »,
affirme Pierre Santoro, directeur
du centre sportif.
APPRENDRE EN S’AMUSANT
À travers ces ateliers, « les petits
bouts » apprennent en s’amusant.
« Nous travaillons avec eux plusieurs axes comme le jeu en équipe,
la découverte des couleurs, l’équilibre », affirme Marie Faraone,
animatrice.
Au matin, 450 coureurs ont participé au jogging et 75 enfants
étaient inscrits en « jeunes foulées ». Les sports de balle ont également répondu présent avec du
badminton, du tennis et du volley.
L’après-midi, les multiples stands
ont rencontré du succès. À l’intérieur, les démonstrations d’arts
martiaux comme le kick-boxing,
la capoeira, le kai-jitsu et le taekowondo se sont enchaînées. L’agili-
té des participants est impressionnante.
À l’extérieur, on trouvait différents ateliers comme l’escalade,
les jeux anciens, les parcours en
poney… Il n’y avait pas moyen de
s’embêter. Pour les passionnés,
c’est l’occasion de partager leur
discipline et de la faire découvrir.
C’est le cas de Giovani Gaspard,
joueur d’échecs. « Grâce à cet évè-
nement, plusieurs personnes de
tous les âges viennent nous voir.
C’est un bon moyen d’avoir de nouvelles recrues. J’ai découvert cette
discipline grâce à un ami à l’école.
Depuis ce moment, nous jouons
tous les vendredis et nous prenons
part à des tournois. »
La journée s’est terminée par un
match de prestige de handball opposant les dames de Nationale 2
de l’Entente du Centre à celles de
Maubeuge. FRANÇOIS MARY
Badminton, tennis, volley, golf ou encore
kick-boxing et capoeira, les sports étaient à
l’honneur à Chapelle-lez-Herlaimont avec la
journée « Sportes Ouvertes ».
Près de 1.500 personnes ont pu découvrir
mais aussi s’essayer à l’ensemble des
disciplines présentes dans la commune. ©
FR.M.
Un tremplin pour les sports moins populaires
Le roller-hockey, un sport insolite
Ce moment est une occasion pour
les sports moins connus de se
mettre en avant. C’est le cas du
club de roller-hockey de Chapelle.
« Nous avons relancé le club en
2014, il restait six membres. Maintenant, nous avons quatre équipes :
deux jeunes et deux seniors, nous
souhaiterions en créer une troisième dans la catégorie moins de 12
ans. Nous cherchons donc des en-
fants débutants, que ce soit avec la
crosse ou avec les rollers », précise
Thomas Deschuytener, président
du club.
De nombreux enfants ont donc
testé cette discipline durant cette
journée. « Au départ, ils n’ont pas
facile. Ce n’est pas toujours aisé de
manipuler la crosse. Mais très vite,
ils adorent les sensations de ce sport.
Nous le voyons grâce à leur sou-
rire. »
Au niveau des règles, elles sont
identiques à celles du hockey sur
glace, sauf le hors-jeu qui va être
enlevé pour favoriser la rapidité
du jeu. Diago Ramos Castilla, un
jeune enfant, est conquis par ce
sport. « J’adore l’esprit d’équipe. Je
trouve aussi que la tenue du gardien
est très bien avec ses gants. » FR.M.
BRÈVES
ATHLÉTISME
Handball
Nouveau week-end prolifique du CRAC
Le CRAC était représenté, ce weekend, dans deux championnats. Samedi, ce sont les Masters qui
étaient en lice pour les championnats de Belgique du marteau, à
Saint-Nicolas. Et ce ne sont pas
moins de quatre titres nationaux
qui sont revenus aux Carolos,
chez les plus de 65 ans, Annette
Clément et Pierre Somme obtenant chacun deux médailles dans
leurs catégories respectives. De
son côté, Jean-Pierre Pillez a obtenu une cinquième et une sixième
place, chez les plus de 55 ans.
Les aînés auront eu le don de donner quelques idées aux jeunes du
club, lesquels allaient s’illustrer le
lendemain dans d’autres disciplines.
Dimanche en effet, c’était au tour
des cadets et des scolaires de participer aux championnats LBFA, organisés à Liège. Et là aussi, de
bonnes nouvelles ont donc
concerné les Carolos. « On peut
parler de très bons résultats pour les
douze athlètes qualifiés pour ces
championnats », se félicitait Alain
Pillez, président du club carolo.
Les deux équipes carolos
éliminées en Coupe
Ayant dû se qualifier
quelques jours plus tôt lors
du premier tour de Coupe
de Belgique face au HC
Mouloudia (34-23), le HBCCR s’est cette fois vu éliminer, ce week-end, face à la
Jeunesse Jemeppe (D1 LFH).
Malgré un avantage de trois
buts au coup d’envoi, les
Ransartois se sont logiquement inclinés 18-27, leur
parcours s’arrêtant là.
N’entrant en lice que lors
de ce second tour, le Sporting Mont-sur-Marchienne
pouvait nourrir de plus
grandes ambitions de qualification face à une équipe
évoluant elle aussi en Promotion cette saison. Mais
les Carolos se sont inclinés
28-35 face au ROC Flémalle. -
En effet, les athlètes du CRAC ont
obtenu, lors de cette journée, pas
moins de huit podiums. « Deux de
nos athlètes sont notamment repartis avec un titre de champion. Il
s’agit de Floran Dehout, sur le 400
mètres en scolaires, et Nathan Lohoues, vainqueur du triple saut,
également en scolaires. »
DES RECORDS PERSONNELS
Les Carolos ont également joui de
quatre titres de vice-champions
via Nathan Lohoues de nouveau,
mais également Barry Gadiri,
Abel-Thadée Mbala-Nkenge et Lucie Noël. Le président n’oubliait
pas de mentionner non plus les
troisièmes places de Yacine Beztout, Abel-Thadée Mbala-Nkenge,
Floran Dehout et Samira Oubouskour. « Et quatre records personnels
ont été améliorés (NDLR : Yacine
Beztout, Abel-Thadée MbalaNkenge, Floran Dehout et Samira
Oubouskour) », soulignait Alain
Pillez en guise de conclusion, le
président mettant très souvent cet
élément en avant, jugeant avant
tout que la nécessité de se surpas-
Floran Dehout a régné en maître sur le 400m scolaires. © D.R.
ser soi-même est à la base de la
réussite de tout sportif digne de ce
nom.
RENDEZ-VOUS LE 15 SEPTEMBRE
On en profitera pour rappeler aussi que le 15 septembre prochain,
le CRAC organise au stade Jonet sa
réunion de la rentrée. Toutes les
catégories d’âge seront représentées, des épreuves de course (60m,
100m, 150m, 300n, 3000m), lancer (balle de hockey, poids et javelot) et saut (longueur et triple saut)
étant au programme. L’entrée sera
gratuite pour tous, le droit d’ins-
cription étant fixé à 1,50 euro de
benjamins à minimes et 2 euros
de cadets à masters par épreuve.
Clôture des inscriptions : trois
quarts d’heure avant l’épreuve.
Plus d’infos sur
www.athlecharleroi.be. -
CÉ. M.
Jogging
L’Eau 10 bientôt de
retour à Thuin
Course sur un parcours
plat de 10 km entre Thuin
et Landelies le long de la
Sambre avec un vent favorable, l’Eau 10 en sera à sa
2e édition le vendredi 21/9.
Le départ se fera au choix
entre 17h30 et 19h30. Les
inscriptions sont limitées à
300 personnes et la P.A.F.
est particulièrement modique : 1 €. Le temps sera
fourni à chacun avec en
plus des estimations sur
distances plus longues et
des données par intervalles. Il est possible de
composer son groupe à.p.
de 10 coureurs. Contact et
inscriptions chez 02 Max à
Mont/Marchienne. Infos:
www.o2max.be/eau10. -
CÉ. MARTIN
Les résultats du week-end
MASTERS – MARTEAU ET MARTEAU LOURD
2 Championnats de Belgique de SaintNicolas, le 1er septembre :
Annette Clément (W65) : 1ère au marteau
lourd (5kg45) avec 8m89 et au marteau
(3kg) avec 25m12 (records du Hainaut et
LBFA en marteau lourd).
Pierre Somme (M65) : 1er au marteau
lourd (9kg08) avec 14m29 et au marteau
(5kg) avec 35m92.
Jean-Pierre Pillez (M55) : 6e au marteau
lourd (11kg34) avec 7m28 et 5e au marteau (6kg) avec 25m97.
CADETS/SCOLAIRES
Nathan Lohoues l’a emporté au triple saut. © D.R.
2 Championnats LBFA de Liège, le 2 septembre :
Lara Neveux (cad) : 12e sur 400m en
1’06’’96.
Leila Oubouskour (cad) : 6e sur 1500 en
5’11’’00.
Clara Houyoux (cad) : 15e sur 800m en
2’49’’84.
Barry Gadiri (cad) : 3e en hauteur avec
1m65 et 2e sur 100m haies en 14’’65.
Nathan Lohoues (sco) : 1er au triple saut
avec 13m28 et 2e sur 110m haies en
14’’66.
Abel-Thadée Mbala-Nkenge (sco) : 2e sur
100m en 11’’30 (record personnel).
Yacine Beztout (sco) : 19e sur 100m en
12’’15 (record personnel).
Floran Dehout (sco) : 1er sur 400m en
51’’03 (record personnel).
Lucie Noël (sco) : 2e au triple saut avec
11m31 et 8e à la hauteur avec 1m50.
Samira Oubouskour (sco) : 9e sur 400m
haies en 1’18’’72 (record personnel).
Gabriel Cardarelli (sco) : 6e sur 400m
haies en 60’’56.
Gaspart Vroonen (sco) : 3e sur 1500m en
4’20’’50.
M.S.
29
30
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
JEUX
HOROSCOPE
PYRAMIDE
Cherchez et biffez tous les mots. Ils sont cachés à l’horizontale,
à la verticale ou en diagonale et dans toutes les directions. Les lettres
subsistantes forment la solution. Insérez-les ci-dessous dans le bon
ordre.
Trois définitions suffisent pour monter la pyramide.
1- Monastère.
3- Chatoyante.
I
5- Sons identiques.
Partez du premier mot
et remontez jusqu’au
sommet
en éliminant à chaque
étage
une lettre
du mot
I
précédent.
SEMAINE
Le meilleur des deux mondes
Le Huawei P20 Lite est le premier smartphone
de la série Lite à posséder une double caméra de
16 mégapixels, parfait pour tirer de magnifiques
clichés. Il présente des caractéristiques techniques
remarquables, une double carte SIM, un écran Full HD
de 5,8 pouces sans bord et un capteur d’empreintes
digitales ! Il unit ainsi le meilleur des deux mondes, c’est
aussi simple que ça ! www.huawei.be
AVEZ-VOUS LA SOLUTION ?
Envoyez le mot-clé trouvé par SMS au numéro 6026 ou
téléphonez depuis une ligne fixe au numéro 0905 23 112.
I
E P
I
A
I
I
O B L C E
T G C T M E M U T
I
B A C A R
A L A R O M E F R
I
D L T E
E F
I
I
I
I
I
O U
I
Cancer 21-06 / 22-07
Avec des chiffres
de 1 à 8, il faut
obtenir un total
de 17 sur chacune
des branches
de cette étoile.
4
4
Travail : Débordé, vous ne touchez plus
terre. Vous êtes pourtant d’une rare efficacité !
Amour : Soyez à l’écoute de l’autre. C’est la
meilleure façon de montrer la valeur et la profondeur de vos sentiments. Santé : Prenez des
vitamines.
8
Lion 23-07 / 22-08
8
Travail : Vous manquez d’inspiration. La routine semble vous peser, mais ce n’est pas une
raison pour en faire un drame. Amour : Osez !
Exprimez-vous ! Vos amis pourraient vous aider
à mettre sur pied un projet audacieux. Santé :
Très bonne.
4
Vierge 23-08 / 22-09
I
Travail : Des tensions et des heurts. Vous ne
pratiquez guère la politique de la franche concertation. Amour : Là encore, vous connaissez
des problèmes de communication. Où est donc
passé votre sens de l’humour ? Santé : Mangez
des fruits.
R G U A
S N E P P F M O R S A N
R R U T
S
I
ÉTOILE
AUX NOMBRES
R G A A
L L E R
P V E N N P O R
I
A Q O S
I
C N
SUDOKU
Les chiffres vont de 1 à 9 et n’apparaissent qu’une seule fois
par ligne, colonne et carré.
Balance 23-09 / 22-10
E E A P T T U U E E N C O
P P G T O
I
A E P R R V S O
Travail : La chance vous sourit. Cela va contribuer à vous rendre un bon moral et une entière
confiance en vos moyens. Amour : Des petits
problèmes avec l’être aimé ? Evitez les réflexions
un peu désobligeantes. Santé : Pas d’abus
d’alcool.
I
E A R O R B L E L E E E T R S
C L U E L A M L L L D N A D
T C P E U E S U E L
I
I
I
Scorpion 23-10 / 21-11
T N E V
Travail : Tentez des choses nouvelles avec
audace et ne gaspillez pas votre temps à vous
poser des questions futiles. Amour : Vous
manquez de tact et vous vous enfermez dans
un mutisme réellement pesant pour les autres.
Santé : Tout va bien.
A E R N M U S X U A E T O C
F R E T U A S R E B R R O N D
MOTS CROISÉS
F
G
H
I
J
3
K
L
M
4
N
O
Verticalement : 1. Grands nombres de personnes éliminées
par quelque chose. Usé par frottement. 2. Volcan des Philippines.
Possède. Harnacher un animal de trait. 3. Chiens de chasse.
Arbres à agrumes. 4. Elles sont rongées par la maladie. Style
de musique. 5. Radium réduit. Sommes que l’on doit. Cellule
résultant d’une fécondation. 6. Obstrué, bloqué. Légers, insaisissables. 7. Examen à l’hôpital. Faire s’effondrer un système
de l’intérieur. Toutes taxes comprises. 8. Incruster d’émail noir.
Divinités romaines protectrices de la maison. 9. Désagréable au
goût. Remarqua aussi. Hommes de main. 10. Arrivé ici-bas. Au
point d’être dégoûté (à). Garni d’objets lourds. 11. Donner des
coups. Répandre une odeur. Note de musique. 12. Soldats de la
garde du Vatican. Bernée. Qui lui appartient.
QUATRE FOIS DEUX
Imbriquez les éléments par deux afin de reconstituer
quatre formes identiques.
Verseau 20-01 / 18-02
Travail : Lucide et très opiniâtre, vous bénéficierez, par ailleurs, de l’aide de personnes des
plus efficaces. Amour : Vous vous enthousiasmez trop vite et vous risquez fort de tomber de
haut. Prenez un parachute ! Santé : Faites du
sport.
Poissons 19-02 / 20-03
Travail : C’est le moment de vous mettre en
avant. Acceptez de nouvelles responsabilités et
montrez-vous énergique. Amour : En vedette,
le foyer et la famille tout entière. Le temps et
Vénus roulent pour vous ! Santé : Pas d’efforts
violents.
L’INCONNUE
A chaque mot sa définition et ses lettres en vrac.
Toutes ses lettres sauf une !
SOLUTIONS
Déloyal
5
2
T
AVEZ-VOUS LA SOLUTION ?
Envoyez la réponse par SMS au 6026
ou communiquez-la depuis une ligne fixe au 0905 23 118.
H
Témoin oculaire permanent
A
N
T
E
R
-
E
R
-
E
-
S
-
Simple hypothèse
T
H
E
I
Eminemment intelligent
S
PRIX DE LA
SEMAINE
Renseignements : info@mconcept.be - Tél. 03/216 46 84 - Participation possible jusqu’au 15/09/18 à 23h59 - Coût de participation :
par appel 2,00 EUR - par SMS envoyé/reçu : 1,00 EUR, participation complète par SMS 4,00 EUR - La participation via ces canaux est la
seule considérée comme valide - Les vainqueurs seront tirés au sort parmi les bonnes réponses et personnellement avertis avec également
leurs noms communiqués dans votre journal - La participation est illimitée - Un seul cadeau par famille/adresse et par concours - Les lots
ne sont ni échangeables ni convertibles en espèces - Le traitement des données personnelles est soumis à la loi du 25 mai 2018. - Mineur
d’âge (-18 ans) : autorisation parentale obligatoire
Ces concours sont organisés par MConcept sprl, n° d’entreprise 0826.398.329, Desguinlei 90 n°12B, 2018 Anvers.
O U R D
Perdu dans ses rêves
R O U G
E
LES VAINQUEURS DE LA SEMAINE
DU 4 AU 10 JUIN 2018
Il remporte le nouvel iPad compatible avec l’Apple Pencil : M. Felix / 1340 Ottignies
Il remporte un appareil photo Nikon : C. Simons / 7608 Wiers
SUDOKU :
Une dashcam facile à utiliser et qui démarre automatiquement
l’enregistrement chaque fois que vous prenez le volant ? C’est ce
que fait la caméra embarquée Nextbase iN-CAR CAM 212 Lite.
Elle filme dans un angle de 140° tout ce qui se passe sur la route.
Cette “boîte noire” saisit aussi les images en mode parking.
Son capteur G protège les enregistrements en cas de choc ou
d’accident, pour éviter la surimpression et
la perte de preuves. Si votre véhicule est
endommagé à votre retour, vous aurez un
enregistrement de ce qui s’est passé !
www.next-base.com
Morceau de pain ou de viande
L’INCONNUE :
TRAÎTRE - TRANCHE - THÉORIE SURDOUÉ - SONGEUR.
6
-
QUATRE FOIS DEUX :
a-b ; c-d ; e-g ; f-h.
5
E
PYRAMIDE :
MI - MIE - RIME - MIRÉE - MOIRÉE MINORÉE - MOINERIE.
4
R
7
3
T
ÉTOILE AUX NOMBRES :
(une solution possible)
2
R
8
1
A
4
6
4
P
envoyé/reçu
1,00 EUR / SMS
Capricorne 22-12 / 19-01
Travail : Très bons contacts avec des tiers.
Vous bâtissez sur du concret avec des alliés
aussi sûrs que discrets. Amour : Belles surprises côté cœur ou même au jeu ! Phase animée, riche en rencontres et en visites. Santé :
Rien à signaler.
© Eyewave - Fotolia.
E
Travail : Persévérez dans vos efforts. Vous
vous devez de garder foi en votre travail, en dépit
d’un réel manque de soutien. Amour : Il vous
faudra mettre de l’eau dans votre vin si vous voulez rétablir la situation. Santé : La grande forme.
4
Horizontalement : A. Frappants voire saisissants. B. Suit à la trace. Lame de cuivre ressemblant à de l’or. C. Serrer très
fortement. Lettre grecque. D. Sa capitale est Téhéran. Désavantagés. E. Descendue. Poil de paupière. Point de saignée. F. Sans
ménagement. G. Quantité importante d’une matière compacte. Elles sont chassées. H. Préfixe pour deux fois. On y expose sa
marchandise au marché. Unité de masse pour les fibres textiles. I. Il traite des pathologies par des manipulations. J. Poisson
au corps ovale. Parler des Highlands. Liquide vital. K. Relatifs
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
à un os du pied. Déterminant. L. Marmite sicilienne. Symbole
A 1
du Canada. M. Ensemble de troupes de l’armée romaine. Une
B
troisième personne. N. Terre émergée. Composés résultant de
l’action d’un acide sur un alcool. O. Il est commercialisé sous le
C
nom de colin. Mouche dangereuse. P. Variété de lentilles. Voile
D
2
triangulaire à l’avant d’un navire. Au milieu de (au).
6026
Sagittaire 22-11 / 21-12
© MATHIEU RHUYS
1
PRIX DE LA
U E D T N E M E P P
Gémeaux 21-05 / 20-06
Travail : Ne brûlez pas les étapes. Il convient en
effet de ralentir, voire de retarder certains de vos
projets. Amour : Maîtrisez votre anxiété et laissez les choses se faire en gardant vos distances.
Santé : Vous êtes en excellente forme.
3
R E T N E G R A S E D A L A M
M
Taureau 20-04 / 20-05
Travail : Vous ne manquez pas de motivation
et c’est plutôt bien ! Alors, ne laissez pas les
fâcheux démonter vos plans. Amour : Des
choses décisives se passent entre amis ou en
famille. Ouvrez l’œil ! Santé : Buvez de l’eau
régulièrement.
2
PERSPECTIF
PIAILLER
POMMADE
POTIER
RAIDER
REGROUPEMENT
RESSUI
RIGOLEUR
ROQUELAURE
SAUTER
VENTILEUSE
VISIONNAIRE
8
DONNER
EPATEUR
EPURGE
ESSARTER
EVENTER
FEMORAL
INNOMINE
INSTANT
MALADE
MALADIF
ŒILLETONNAGE
PAELLA
PENSIF
3
ACABIT
ACCLIMATABLE
ACCORDEON
AGRIPPEMENT
APERITIF
AVITAILLEUR
BITUME
BŒUF
BOIRE
BULLER
CLAPIR
COTEAUX
DESARGENTER
Bélier 21-03 / 19-04
Travail : Un entretien pourrait changer votre
trajectoire à venir. Pesez le pour et le contre avant
de prendre une décision. Amour : Vous consacrerez la soirée à vos amis. Il n’y aura de place
que pour eux. Santé : Attention aux sucreries.
5
JOUEZ &
GAGNEZ
MOTS EN GRILLE
30
Radio Contact prolonge vos vacances
Remportez un voyage
pour deux personnes à l’Ile Maurice
écoutez Radio Contact du 03/09 au 07/09
@RadioContact
informations et règlement sur radiocontact.be
31
32
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
OLIVIER FRAIPONT A FAIT SES
DÉBUTS AU « 20 : 02 » POUR
REMPLACER ADRIEN DEVYVER
Ce n’était pas annoncé : Olivier
Fraipont (« 69 min. sans chichis » e.a.) a fait sa 1re dans 20 :
02 lundi soir. Il officie en alternance avec Thibaut Roland.
© D.R.
Elle veut qu’il ait
une seconde chance
© RTBF
Robin Wright plaint Kevin Spacey,
son partenaire dans House of Cards :
il mérite une seconde chance !
INTERVIEW
Jean-Michel Zecca,
marieur de seniors
L’animateur – qui va fêter ses 50 ans
dans deux semaines – parle de son « Hôtel romantique »
ôtel romantique, c’est
le nom d’une des
émissions-phare de la
rentrée de RTL-TVI. En
gros 11 femmes et 11 hommes
de plus de 60 ans ont été amenés dans un bel hôtel en Suisse
pendant 10 jours dans l’espoir
que quelques couples se
forment. Zecca anime le jeu
avec Sophie Pendeville et David
Antoine.
H
0 Jean-Michel, ce mois-ci est
donc un cap important de
votre vie, on peut dire ça
comme ça ?
Tout de suite, les questions qui
fâchent. Oui, c’est vrai le 17 septembre prochain, ça y est, j’aurai
50 ans.
0 Une fête est prévue ?
Pas par moi en tout cas. Maintenant l’entourage peut-être, je ne
sais pas. Tout ce que je sais, c’est
que le 15, moi et ma famille, on
déménage, on va s’installer
dans la périphérie bruxelloise.
On a envie que notre fille grandisse à la campagne.
0 Ce sera où ?
Je ne le dis pas. Mais ce ne sera
pas très loin de Waterloo, où j’ai
ouvert mon restaurant « Felicità ».
0 Quinqua, donc… Et une
prochaine émission (« Hôtel
romantique ») avec des
seniors !
J’ai pu me faire une petite idée
de ce que sera ma vie à 50 ans
en discutant avec eux…
0 C’est une émission de
dating pour le 3e âge. Vous
pourriez faire une telle
émission, vous ?
Encore faudrait-il que je sois veuf
ou célibataire. Bon, est-ce que
j’aurais envie de me prêter à un
tel jeu ? Je ne sais pas… Chez eux,
la phase qui revient sans cesse
c’est qu’ils en avaient marre
d’être seuls. C’est plus pour ça
que pour trouver l’amour qu’ils
sont venus. Bref, c’est une émission de dating, mais si elle a
permis de construire des amitiés
ou de créer un groupe dont les
gens se revoient, ça aura au
moins servi à ça !
0 Dans cette émission (4
prime-time, première le mardi
18 septembre), vous avez
quasi le rôle d’un G.O. du
«Avant mes 50 ans,
on va... déménager
pour s’installer en
périphérie de
Bruxelles. Ma fille
va grandir à la
campagne ! »
Club Med’. C’est quelque
chose que vous avez fait
dans la vie, l’animation d’un
club de vacances ?
Ben oui, pour une saison en
Tunisie, il y a longtemps. Je n’ai
eu aucun mal à retrouver les
codes. Quand les 22 candidats
ont pris le chemin du retour, je
m’attendais presque à en voir
débarquer d’autres !
0 Avoir côtoyé la vieillesse,
ça vous a appris quoi ?
Ça m’a rassuré sur la suite. On
peut rester en forme et si on a
encore des projets, mentalement, ça va toujours. Et puis,
voir les vieux se comporter
comme des ados et tomber
amoureux, c’est rassurant. Je
me suis dit aussi que la solitude,
il n’y a rien de pire !
0 Un mot sur votre nouvelle
émission radio. Vous vous
levez plus tôt ?
Oui, je fais 9h-10h30. À 9h, on
sent qu’on est encore au primetime pour la radio.
0 Ce #90 minutes, c’est le
retour de « Beau Fixe », non ?
Il y a une thématique, des
questions et on gagne un
voyage au bout… Même
concept quoi !
Non, « Beau Fixe » était plus
académique. Ici, on ne pose
aucune question au 1er degré.
L’époque est différente, l’émission aussi !
0 Vous avez refusé la matinale
qu’on vous proposait, vrai ?
On m’a souvent proposé
la matinale, oui. Mais ce
n’est pas mon horaire,
j’aurais du mal ! C’est
tellement tôt qu’après
tu ne peux plus rien
faire de ta journée.
Bérénice apporte une
vraie plus-value. Moi, je
ne suis pas sûr que
j’aurais pu l’apporter !
-
SAM CHRISTOPHE
Zecca anime le jeu avec Sophie Pendeville et David Antoine. © RTL-TVI
SORTIE CINÉMA
Whitney Houston : un doc retrace le destin tragique
Présenté (hors compétition) au dernier festival de Cannes, un documentaire sur le parcours dramatique de Whitney Houston sort au
cinéma ce mercredi.
« Whitney » parcourt aussi la part
d’ombre de la légende pop retrouvée morte en février 2012 dans
une baignoire d’un hôtel de Los
Angeles. Elle avait 48 ans. Ici, des
témoignages révèlent notamment
qu’elle aurait été agressée sexuellement dans son enfance par sa
cousine. La carrière de la chanteuse américaine à la voix lumineuse et puissante, a aussi été ternie par des problèmes de drogue
abondamment relayés par la
presse people.
Le documentaire autorisé par la famille est nourri par une quantité
d’archives inédites, films et photos
de famille notamment, et de témoignages de ses proches, dont ses
frères, sa mère et son ex-mari Bobby Brown.
Morte à cause d’un secret de famille (ou pas) © Reporters
EXPLICATION AU MAL-ÊTRE
On y cherche dans son enfance,
des explications au mal-être de la
chanteuse. Le réalisateur britannique Kevin Macdonald livre 3 témoignages affirmant que Whitney aurait été agressée sexuellement par sa cousine, la chanteuse
Dee Dee Warwick, morte en 2008.
Le secret de famille est abordé par
son demi-frère Gary GarlandHouston, qui dit avoir, tout
comme Whitney, été agressé
sexuellement, sa belle-sœur Pat
Houston et son assistante person-
nelle Mary Jones.
« Pendant longtemps, en la regardant à l’écran, je me disais : « Il y a
quelque chose chez cette femme qui
a l’air de refléter un malaise. » Elle a
l’air de ne pas aimer son corps,
d’une certaine façon, explique Macdonald. Je m’étais toujours demandé : « Qu’est-ce que c’est ? D’où ça
vient ? ». Par la suite, quelqu’un m’a
dit en avoir parlé à Whitney, et
qu’elle lui avait dit que c’était ce
qu’il s’était passé. Et finalement, son
frère m’en a parlé, puis sa bellesœur, puis son assistante. »
Pour le réalisateur, « le cœur du
film, c’est bien une histoire de famille » : il raconte comment l’éducation et la famille affectent celui
ou celle qu’on devient. Le film revient ainsi sur d’autres blessures
de Whitney, dont le divorce de ses
parents, la dégradation de ses relations avec son père, son histoire
d’amour secrète avec son amie Robyn Crawford ou encore ses relations tumultueuses avec son exmari Bobby Brown, avec qui elle a
partagé sa descente aux enfers de
la drogue dans les années 2000.
Un Bobby qui refuse de parler du
sujet. « Parce qu’il n’a pas atteint,
estime Kevin Macdonald, le stade
de maturité dans sa vie qui lui permette d’analyser ce qui lui est arrivé. Mais l’une des choses que
montre, aussi, le film est qu’il n’est
pas responsable de ce qui est arrivé à
Whitney, car elle était déjà beaucoup plus accro à la drogue que
lui. » FRÉDÉRIC VANDECASSERIE
32
33
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
« COÛTE QUE COÛTE » FÊTE SES 20 ANS CE SOIR RTL (19H45)
« À 2 ans de la pension, je m’amuse toujours »
Il y a 20 ans, Philippe Malherbe lançait « Coûte que coûte ». Et il y tient à son « bébé »
l est « à deux ans » de la
pension et compte encore
profiter un petit temps de ce
nouveau rythme de vie,
« moins stressant » mais toujours actif depuis qu’il n’est plus
rédacteur en chef adjoint des JT
de RTL. Philippe Malherbe fête
ce soir les 20 ans d’un « Coûte
que coûte » lancé à ses débuts
comme un magazine d’économie.
I
0 Philippe, en 20 ans, vous
avez vu « Coûte que coûte »
évoluer, changer…
Il faut se remettre dans le
contexte de l’époque, quand, il y
a 20 ans avec mon cousin JeanStéphane Malherbe, on a créé
l’émission. C’était un projet assez
ambitieux que de lancer un
magazine économique sur RTL !
C’est assez rigolo quand on y
pense, un magazine à vocation
économique sur RTL. L’émission
a débuté sur Club RTL, à 20
heures, car Jean-Charles de Keyser voulait à l’époque un magazine propre pour cette nouvelle
chaîne. On pouvait faire des
émissions de 50 minutes, voire
1h30 avec des thématiques très
« économie ». Et puis, on a débarqué sur RTL-TVI, dans le cadre du
19-20 heures tout info avec des
magazines tous les jours. Et là, ça
a tout changé, on s’est intégré
dans des modèles de magazine
de 26 minutes, avec toute une
nouvelle organisation de travail.
0 Avec la crainte aussi de voir
un même sujet traité dans
« Coûte que coûte » et dans un
autre magazine ?
Oui, même si « Tout s’explique »
que présentait à l’époque Luc
Gilson était bien défini. Nous, on
s’orientait davantage vers la
conso. Il y avait des barrières
solides entre les différents magazines, qui sont peut-être moins
présentes aujourd’hui. On sait
que maintenant, les sujets santé,
bien-être et voyages marchent
bien. On a d’ailleurs pour cette
émission de nos 20 ans un reportage consacré à l’Oriental Express. On a vocation aussi à faire
rêver. Par contre, on a remarqué
que les sujets très masculins
fonctionnent moins bien. Mais
on a un public très féminin…
0 Et quelle place pour les
sujets belgo-belges dans
l’évolution de « Coûte que
coûte » ?
On travaille beaucoup avec des
reportages provenant de M6,
mais on essaie de les belgiciser.
Les chaînes françaises ont plus de
moyens et qu’avec une chaîne
comme RTL, avoir les moyens ça
peut être compliqué.
0 Il y a quelques mois, dans le
cadre du plan #evolve vous
perdiez votre poste de
rédacteur en chef adjoint des
JT de RTL. Mais vous n’avez
pas claqué la porte de la
chaîne pour autant et avez tenu
à continuer « Coûte que
coûte »… Pourquoi ?
Parce que je l’ai pris comme une
opportunité d’avoir un rythme
moins stressant. C’est sympa, à
63 ans, d’avoir un peu plus de
temps pour soi dans la vie, tout
en restant actif. Eh oui, je suis à
deux ans de la pension ! Et je
m’amuse toujours.
0 « Coûte que coûte » ne vous
a jamais ennuyé à la longue ?
Non ! C’était mon bébé et pour
moi ça a toujours été une bouffée d’oxygène par rapport au
poste de rédac chef adjoint que
j’exerçais. Ca m’a toujours permis de voir autre chose, car le
rythme du 7 jours sur 7 au journal, c’est tuant ! L’objectif avec
« Coûte que coûte » est que les
téléspectateurs se disent qu’ils
ont appris des choses. Et moi
aussi je continue d’apprendre.
0 En 20 ans d’émission, vous
avez dû faire quelques beaux
voyages « professionnels » ?
Oui, quand, pour raconter la
story des Harley Davidson on a
parcouru tous les parcs de Californie. Ou quand je suis allé sur
l’île d’Anguilla où il n’y a ni TVA
ni impôts. Je n’y serais jamais de
par moi-même !
0 Un autre beau voyage pour
l’anniversaire, ce soir, de
« Coûte que coûte » ?
On va faire gagner un voyage
dans un train de luxe, à travers la
campagne anglais, à un téléspectateur. CH.V.
Philippe Malherbe : déjà 20 ans à « Coûte que coûte ». Il devrait en faire deux de plus... © JM Clajot
JENIFER REVIENT À « THE VOICE » (TF1)
Mika sera le
seul survivant
Soprano, désormais coach adulte. Julien Clerc, lui, débarque.
Pour ce qui est de Florent Pagny,
c’est bel et bien une confirmation : il n’endossera pas son costume – qu’il a d’ailleurs de toujours très original – pour la 9e année consécutive. Tant pis et surtout dommage.
Presque aussi regretté sera le départ de Pascal Obispo, arrivé la saison dernière dans un fauteuil
rouge de « The Voice » (TF1) et
convaincant d’emblée. Zazie, cette
fois, ne fera pas non plus partie du
quatuor de coachs : nouvel album
et tout ce qui s’en suit oblige. Trois
places sont donc libres. Une seule
reste chaudement occupée : celle
de Mika. Les rumeurs d’un retour
de Jenifer – qui sortira dans
quelques semaines un nouvel album – dans la version adulte du
télécrochet se confirment. Voilà
de quoi ne pas trop déstabiliser les
fans de la première heure de « The
Voice : la plus belle voix ».
Car pas sûr que le coaching de Soprano, qui s’est exercé sur la version « kids », pérennise la crédibilité d’un programme qui avait intelligemment misé sur des artistes
établis depuis des années pour
coacher les candidats de la saison
dernière. Avec le rappeur, le public pourrait se rajeunir. À moins
que Julien Clerc, 4e coach annoncé
mais pas confirmé, ne compense
cet excès de jeunisme. CH.V.
33
34
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
TÉLÉVISION MERCREDI
08.35 La boutique 09.05 Best of
Shopping 10.35 La boutique 11.35
Martin bonheur Kefta de merlan.
11.45 Un dîner presque parfait
13.00 RTL info 13 heures 13.40 Né
dans la mauvaise famille Téléfilm
de suspense de Curtis Crawford. Avec
Bree Williamson, Peter DaCunha, Paul
Popowich. 15.20 Les reines du
shopping Chic avec une pièce de fripe.
Chic avec du blanc. 17.25 Un dîner
presque parfait 18.30 Septante et
un Présenté par Jean-Michel Zecca.
19.00 RTL info 19 heures 19.55
Coûte que coûte Présenté par Philippe Malherbe. Oriental Express : Bangkok-Singapour en train de luxe.
20.30
SÉRIE
06.25 TFou 08.30 Téléshopping
09.20 Petits secrets en famille
10.25 Demain nous appartient
11.00 Les feux de l’amour 12.00
Les douze coups de midi 13.00
Journal 13.55 Dans la classe de
mon fils Téléfilm dramatique de Christopher Erskin. Avec Kimberly Elise, Denzel Whitaker. 15.35 Une seconde vie
Téléfilm humoristique d’Armand Mastroianni. Avec Cybill Shepherd, Corri
English, Tracey Costello. 17.10 Quatre
mariages pour une lune de miel
18.15 Bienvenue chez nous Camille
et William. 19.20 Demain nous appartient 20.00 Journal 20.35 Le
20h le mag 20.50 Nos chers voisins
21.00
06.00 Le 6h info 06.30 Télématin
En direct. 09.35 Amour, gloire et
beauté 10.00 C’est au programme
10.50 Motus 11.20 Les Z’amours
12.00 Tout le monde veut prendre
sa place 13.00 Journal 13h00
13.55 Ça commence aujourd’hui
15.10 Je t’aime, etc. Présenté par
Daphné Bürki. 16.20 Affaire conclue,
tout le monde a quelque chose à
vendre Présenté par Sophie Davant.
18.05 Tout le monde a son mot à
dire Présenté par Sidonie Bonnec et Olivier Minne. 18.45 N’oubliez pas les
paroles Présenté par Nagui. 20.00
Journal 20h00 Présenté par Anne-Sophie Lapix. 20.40 Un si grand soleil
21.00
SÉRIE
TÉLÉFILM
08.15 Goûtez voir La Cigale et la Fourchette. 08.45 Les gens des Hauts De
Sangatte à Calais, la côte du cœur. 09.20
Ô Sud ! L’Hérault. 09.50 9H50 le matin 10.55 L’instant R 11.20 Midi en
France Depuis Piriac-sur-Mer. 12.00
Le 12/13 13.00 Météo à la carte En
direct. 13.55 Rex Œil pour œil. (Saison 8). - Prison de femmes. (Saison 9). Blondes, belles, mortes. (Saison 8).
16.15 Des chiffres et des lettres Le
tournoi des 10 victoires. 16.50 Personne n’y avait pensé ! 17.30 Slam
18.10 Questions pour un champion
Spéciale Régions : les qualifications.
19.00 Le 19/20 20.20 Plus belle la
vie 20.50 Tout le sport En direct.
21.05
MAGAZINE
06.00 Le 6-8 08.00 Le 8-9 09.00
C’est vous qui le dites 10.30 On
n’est pas des pigeons 11.25 Demain nous appartient 11.55 Les
feux de l’amour 12.55 JT 13h 13.40
Hercule Poirot Téléfilm policier de
Brian Farnham. Avec David Suchet, Philip
Jackson, Marsha Fitzalan. Les vacances
d’Hercule Poirot. 15.25 Une mariée en
cavale Téléfilm sentimental de Sebastian
Vigg. Avec Wolke Hegenbarth, Stephan
Luca, Dirk Martens. 17.05 Demain
nous appartient 17.35 Affaire
conclue, tout le monde a quelque
chose à vendre 18.30 On n’est pas
des pigeons 19.30 JT 19h30 20.10
Tirage Lotto-Joker
20.20
MAGAZINE
08.35 L’appel du devoir Téléfilm sentimental de Bradford May. 10.00 Mon
oncle Charlie Un cheeseburger, s’il
vous plaît. (Saison 1). - Copain copine.
10.45 Si près de chez vous Complexe équation. Le cœur et l’argent. Au
nom du sang. 12.10 Max et Vénus
Journée mondiale de la cuisine italienne.
Invités : Sandra Kim. 13.00 Plus belle
la vie 13.55 Tout le monde veut
prendre sa place 14.45 Les faits
Karl Zéro Mohamed Merah, le tueur au
scooter. 16.55 Bienvenue à l’hôtel
17.50 Max et Vénus Variations de
pâtes à la langouste. 18.45 Supergirl
Dans l’ombre de Superman. (Saison 1).
19.30 Plus belle la vie 20.05 20:02
20.35
JEU
S.W.A.T.
Esprits criminels
Alex Hugo
Des racines
et des ailes
Questions à la une
Burger Quiz
SÉRIE POLICIÈRE DE BILLY
GIERHART (USA, 2017).
110MIN. AVEC SHEMAR MOORE,
STEPHANIE SIGMAN. AFFAIRE
DE FAMILLE (SAISON 1).
SÉRIE POLICIÈRE DE SIMON
MIRREN (USA, 2018). 105MIN.
AVEC JOE MANTEGNA, MATTHEW
GRAY GUBLER. UNE VILLE
SOUS INFLUENCE (SAISON 13).
PRÉSENTÉ PAR CAROLE
GAESSLER. SUR LA ROUTE
DES GRANDES ALPES.
PAR FRANCK ISTASSE.
PRÉSENTÉ PAR ALAIN CHABAT.
INVITÉ : JEAN-PAUL ROUVE,
GÉRARD DARMON, AUDREY
TAUTOU, BIGFLO & OLI.
EPISODE 11.
Street se met en péril en acceptant
de rendre service à sa mère qui est
incarcérée. Le S.W.A.T. cherche qui
se cache derrière un réseau de trafic
de drogues... 21.25 Solution radicale. Hondo et le FBI s’opposent
ouvertement au sujet de preuves
qui impliquent a priori la communauté musulmane locale dans une
série d’attentats à la bombe...
Dans une ville de Virginie, l’épouse
du chef de la police est victime
d’une tentative de meurtre. Le BAU
met au jour quelques secrets embarrassants... 21.50 L’objet du désir. Le BAU épaule la fille de Rossi,
une journaliste qui enquête sur la
mystérieuse disparition d’une étudiante. Une nouvelle menace pèse
sur l’équipe... (Saison 11).
TÉLÉFILM POLICIER DE MURIEL
AUBIN (FR, 2017). 105MIN.
AVEC SAMUEL LE BIHAN, LIONNEL
ASTIER, CLÉMENTINE BAERT,
MICHAËL FITOUSSI. POUR LE
MEILLEUR OU POUR LE PIRE.
22.20 New York Unité Spéciale
Série. Avec Mariska Hargitay,
Kelli Giddish. A la une (Saison 18). En direct devant des
milliers de personnes, une
présentatrice de journal télévisé
accuse son patron de viol. Olivia
Benson et Rafael Barba, chargés de cette affaire, tentent d’en
savoir plus. Dans un premier
temps, ils décident d’interroger
les personnes qui travaillent aux
cotés de la présentatrice... 23.15
Fake News. L’équipe vient en
aide à un membre du Congrès,
qui souhaite mettre un terme
aux fausses rumeurs l’accusant
d’avoir des relations avec des
filles mineures...
00.10 RTL info 19 heures
00.50 Jeux de nuit
02.35 Boucle de nuit
22.45 Esprits criminels
Série. Avec Joe Mantegna,
Shemar Moore. Cauchemar
éveillé (Saison 11). Un criminel
enlève des hommes à Phoenix.
L’équipe est envoyée sur place,
mener cette enquête délicate.
Parallèlement, le BAU doit se
protéger du groupe de tueurs à
gages... 23.30 Les héritiers de
Salem. Les profileurs enquêtent
sur ce qui ressemble à des
meurtres rituels... (Saison 9).
00.20 Les experts
Série. Quand docteur Langston.... (Saison 10). Une journaliste new-yorkaise est retrouvée morte à Las Vegas. Comme
Langston la connaissait bien, il
est écarté des investigations...
01.10 ... Rencontre Jekyll.
02.10 Programmes de la nuit
Alex Hugo est le témoin de mariage
de Juliette. Dans une petite chapelle isolée au cœur de la montagne, la jolie mariée épouse Martin devant une assistance émue.
Devant l’église, les amis sourient,
les enfants jettent du riz, Martin se
penche pour embrasser sa femme.
Soudain un coup de feu retentit.
Partir sur la route des Grandes
Alpes, c’est entamer un voyage de
680 kilomètres, de Thonon-lesBains, sur le lac Léman, jusqu’à
Menton, au bord de la Méditerranée. Cet itinéraire mythique, imaginé à la fin du XIXe siècle par les
militaires pour défendre la frontière italienne, est repris en 1910
par le Touring Club de France
pour faire découvrir les Alpes aux
premiers automobilistes.
Que nous veulent les Chinois ? Une
entreprise multimédia chinoise projette de construire un nouvel entrepôt à l’aéroport de Liège. Une autre
société chinoise envisage de créer
des voitures électriques sur le site
de Caterpillar. L’an prochain, un
parc scientifique chinois ouvrira
ses portes à Louvain-La-Neuve.
- Nos plages vont-elles disparaître ?
Les vagues menacent les plages
belges. Si rien n’est fait, dans moins
d’un siècle, des stations balnéaires
seront submergées.
22.45 Alex Hugo
Téléfilm de Pierre Isoard
(Fr, 2017). Avec Samuel Le
Bihan, Lionnel Astier, Michaël
Fitoussi. Marche ou crève.
Alors qu’il descend un torrent
en kayak, Alex Hugo assiste à
la chute d’un homme depuis le
haut des gorges. Celui-ci s’apprêtait à participer avec cinq
autres candidats à un stage
d’entreprise réputé très difficile... 00.20 Comme un oiseau
sans aile. Alex ne se satisfait
pas de la version officielle de
la mort de Lisa Leblanc...
01.55 Ça commence aujourd’hui
03.00 Emissions religieuses
03.55 L’île aux baleines
du docteur Poole
04.25 Tout le monde
veut prendre sa place
23.15 Soir 3
23.40 Enquêtes de régions
Magazine. Un mercredi par
mois, en deuxième partie de
soirée, la chaîne propose un décrochage régional. L’émission
propose ainsi quatorze magazines d’information, diffusés
simultanément sur l’antenne.
C’est l’occasion de diffuser des
reportages et des enquêtes,
mais aussi d’évoquer des événements passés ou à venir, qui
font la une dans les régions.
00.25 Qui sommes-nous ?
01.30 Des racines et des ailes
Passion patrimoine : Sur les
chemins du Massif central.
03.35 Midi en France
Depuis Piriac-sur-Mer.
04.05 On a la solution
Depuis Marseille.
21.50 A votre avis
Emission politique présenté
par Sacha Daout. Avec Pierre
Kroll. Dans cette émission
politique interactive, Sacha
Daout aborde de façon accessible tous les aspects de la vie
en société. Les téléspectateurs
peuvent intervenir en direct
grâce à l’application Matchtalks ou la page Facebook de
l’émission. Pierre Kroll agrémente le débat avec ses traits
d’humour graphiques.
22.55 Matière grise
Les forces du toucher.
23.45 On n’est pas des pigeons
00.45 JT 19h30
01.20 A votre avis
02.20 On n’est pas des pigeons /
Air de familles / JT 19h30
(boucle de nuit)
Dans un décor de fast-food, Ketchup et Mayo, deux équipes composées d’un candidat anonyme accompagné de deux personnalités,
s’opposent dans un face-à-face de
questions. 21.25 Episode 2. Invités : Géraldine Nakache, Maurice
Barthélemy, Marina Foïs, Pierre
Niney, Gérard Darmon, Dominique
Farrugia et Anne de Petrini.
22.30 Vews
22.55 Le prix de la loyauté
Policier de Gavin O’Connor
(USA/All, 2008). Avec Edward
Norton, Colin Farrell, Jon
Voight, Noah Emmerich. A New
York, quatre policiers sont abattus au cours d’une banale affaire
de drogue. Mais l’événement
attire très rapidement l’attention
des médias. En effet, plusieurs
zones d’ombre posent question, notamment parce que les
trafiquants semblaient prévenus
de l’arrivée des agents. Francis
Tierney senior, un patriarche de
la police, demande à son fils Ray
de se pencher sur cette affaire.
01.05 Vews 01.30 20:02 01.55 Auto
Mobile 02.25 Vews 02.50 20:02
03.15 Auto Mobile 03.40 Vews
04.05 20:02 04.30 Auto Mobile
EXCLUSIVITÉ SUDPRESSE
Samedi
08/09
E
F
F
A
G
A
L
n
o
t
s
a
G
s votre journal
s’invite dan
JOURNAL
COLLECTOR
Ne manquez pas cette édition spéciale
remplie d’illustrations exclusives !
© Dupuis 2018
34
35
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
TÉLÉVISION MERCREDI
cl u b
06.25 Fifi Brindacier 06.50 Arcen-Ciel 07.00 Vic le Viking 3D Le
chant des sirènes. 07.15 Maya
l’abeille 3D Y’a pas de lézard. 07.30
Heidi La démission. 07.55 Pokémon XV : destinées rivales 08.40
Best of Shopping 09.40 Astro
voyance 10.40 La boutique Présenté par Pierre Dhostel et Valérie Pascale. 16.00 Les experts : Miami
Défilé électrique. (Saison 6). 16.45
L’agence tous risques Les orages
du souvenir. (Saison 4). - Un témoin
capital. (Saison 5). 18.15 Les experts : Manhattan Le dernier festin.
(Saison 6). 19.10 Les experts La
fontaine de jouvence. (Saison 5).
20.00
FILM
Ce qui vous attend si
vous attendez un enfant
07.00 La boutique Présenté par
Pierre Dhostel et Valérie Pascale.
08.00 Best of shopping 09.00
Shopping Hours 10.30 La boutique Présenté par Pierre Dhostel et
Valérie Pascale. 12.30 Shopping
Hours 14.15 La boutique Présenté
par Pierre Dhostel et Valérie Pascale.
14.50 Touche pas à mon poste !
Présenté par Cyril Hanouna. 16.40
Les anges de la télé-réalité 17.20
Grey’s Anatomy L’âge adulte. (Saison 4). 18.05 Les anges de la téléréalité 19.05 Les reines du shopping Présenté par Cristina Cordula.
Spéciale Esthéticiennes : tendance
avec de la brillance.
20.00
DIVERTISSEMENT
Touche pas
à mon poste !
11.35 Chroniques du Sud (Découverte) Histoire de l’eau de là. 12.00
Drôle de manoir 12.50 Time’s up !
Le show Invités : Fanny Gillard, Saule.
13.30 Tom et Jerry et le dragon
perdu Téléfilm d’animation de Tony Cervone. 14.25 Tom et Jerry Show
14.45 Tib et Tatoum 15.20 Mini ninjas 15.45 Alvinnn !!! et les Chipmunks 16.20 Magic 16.45 Turbo
FAST 17.10 Les Croods : Origines
17.55 Léna, rêve d’étoile 18.50 Les
Niouzz 19.00 La tribu Monchhichi
19.20 Petit poilu 19.45 Les Niouzz
19.55 En quête de sens : Libres,
ensemble Pas de murs à nos frontières.
20.30 JT traduction gestuelle
21.05
FILM
La couleur pourpre
10.10 Télé-achat 11.20 Le jour où
tout a basculé Mon ami a abusé de
moi. Mon fils est un manipulateur. Mon
mari m’utilise pour son élection. Ma
meilleure amie a profité de moi. Je suis
amoureuse de l’assassin de ma sœur.
13.30 Le prix du passé Téléfilm de
suspense de Gordon Yang. Avec Ashley
Jones, Michael Woods. 14.55 Le jour
où tout a basculé Je suis victime de
mon physique ! 15.15 Les mystères
de l’amour Retour aux sources. (Saison 12). - Coup du sort. 16.55 Grey’s
Anatomy L’un part... (Saison 6). - ...
les autres restent. 18.25 Les frères
Scott Que la fête commence. (Saison 2). - Si près, si proches.
20.00
FILM
Avengers
10.05 Terre : population zéro
La fureur des eaux. La colère de Dieu.
Revanche Toxique. La crypte de la civilisation. 13.05 Storage Wars : enchères surprises Best of : Jarrod et
Brandi. Best of : Darrell et Brandon. Best
of : Barry Weiss. Best of : Les experts.
14.35 Chasseur de bolides Boogie Buggy. Twisted chopper. La Tesla
de Dee Snider. Gros contrat, grosse
moto. 16.00 River Monsters Traira
géant. Tueurs américains. 17.30 Alien
Theory Le conseil des neuf. Les dossiers secrets russes. 18.55 Storage
Wars : enchères surprises Le livre
de Dave. Dan est au régime. L’inspecteur
Mary. Un coup fumant. Spock en stock.
20.40
SPORT
Catch américain :
Raw
14.05 La vie devant elles 15.40 Les
champignons pourront-ils sauver
le monde ? 16.40 Geolino Les enfants non-voyants du Tibet. 17.00 Le
point 18.00 64’, le monde en français 18.50 L’invité 19.00 64’, l’essentiel 19.10 #versionfrançaise
19.40 Tout le monde veut prendre
sa place 20.30 Journal (France 2)
21.00 Alcaline, le concert
Indochine. Sur la scène du
Trianon à Paris, «Alcaline
le concert» met à l’honneur
Indochine. Pour leur retour très
attendu, Nicola Sirkis et ses
compagnons se renouvellent
tout en gardant leur singularité,
qui traverse les décennies sans
jamais s’essouffler. Une nouvelle
fois, Indochine ravit son public,
résolument multigénérationnel.
22.30 Journal (RTS) 23.00 Au secours de Béatrice Avoir ce qu’il faut...
- Le bon moment. 00.35 Le journal
Afrique 01.05 Livrés à domicile Invité : Stefan Liberski. 02.00 Chez toi ?
Chez moi ? Agra (Tessin / Inde). 02.40
Geolino Le petit chasseur de l’Arctique.
Une bande de joyeux drilles
décrypte avec humour l’actualité
du petit écran, revenant sur les
audiences ou évoquant les nouveautés à venir prochainement.
Au début du XXe siècle, aux EtatsUnis. Celie, 14 ans, a déjà eu deux
enfants de son beau-père, qu’on
lui a aussitôt enlevés. Elle a été
mariée de force à monsieur Albert,
un veuf. Nettie, sa sœur cadette,
fuit pour échapper aux avances des
deux hommes et promet à sa sœur
de lui écrire. Mais rien ne vient.
Dix ans plus tard, monsieur Albert
installe sa maîtresse sous son toit.
22.00 Nations League :
le magazine
22.35 Working Girl
Comédie de Mike Nichols (USA,
1988). Avec Melanie Griffith,
Harrison Ford. Une secrétaire
ambitieuse et dégourdie profite
de l’absence de sa patronne
pour diriger sa société.
00.15 Unibet Casino
21.55 Rendez-vous
en terre inconnue
Kev Adams chez les Suri. Kev
Adams se rend dans l’extrême
sud-ouest de l’Ethiopie, à la
rencontre des Suri, l’un des
peuples les plus emblématiques de la vallée de l’Omo.
23.55 Touche pas à mon poste !
01.45 Astro voyance
23.40 Crazy Sheep
Court métrage de Mathias
Desmarres (Belg, 2016). Avec
Réal Siellez, Aurel Fox.
23.50 The Hidden Part Court métrage de Monique Marnette et Caroline
D’Hondt. 00.10 Complices Court
métrage de Mathieu Mortelmans. 00.45
JT traduction gestuelle 01.20 Face
au public Concert avec Paul Louka.
22.15 Pascal le grand frère
Présenté par Pascal Soetens.
Deux frères jumeaux hors de
contrôle. Dans le Périgord,
Pascal tente d’aider les jumeaux
Florian et Thomas à trouver le
chemin de la résilience. 23.35
Anaïs, princesse rebelle.
00.45 Le jour où tout a basculé
01.55 Premiers baisers
22.25 Alien Theory
La Lune, une station spatiale.
Les théoriciens des anciens
astronautes s’interrogent sur
la nature exacte de la Lune et
la possibilité que cet astre soit
habité par des extraterrestres.
23.05 American Pickers, la brocante made in USA 00.30 Wheeler
Dealers : Occasions à saisir
12.50 Arte journal 13.00 Arte regards Les conductrices de taxi d’Istanbul. 13.35 Les aventuriers Film
d’aventures de Robert Enrico. Avec Alain
Delon, Lino Ventura. 15.35 Ethiopie,
la cité des coureurs de fond 16.30
Invitation au voyage 17.10 X:enius
L’ostéopathie : quelle est l’efficacité de
cette technique ? 17.35 Gérard de par
le monde - Japon Tokyo, la force de la
démesure. 18.05 Douces France(s)
En Franche-Comté. 18.55 Le Japon vu
du ciel Le berceau des traditions. 19.45
Arte journal 20.05 28 minutes
20.55 Welcome
Drame de Philippe Lioret (Fr,
2009). Avec Vincent Lindon,
Firat Ayverdi, Audrey Dana, Derya Ayverdi. A Calais, un maître
nageur apprend à un jeune
migrant kurde à nager pour qu’il
puisse rejoindre sa fiancée en
traversant la Manche à la nage.
22.40 Fuocoammare, par-delà
Lampedusa Film documentaire de
Gianfranco Rosi. 00.30 Manille Drame
de Lino Brocka. Avec Hilda Koronel,
Bembol Roco. 02.35 Arte journal
03.00 Paysages d’ici et d’ailleurs
Be1
Be Cine
Be Series
France 5
M6
VTM
COMÉDIE DE KIRK JONES (USA,
2012). 120MIN. AVEC CAMERON
DIAZ, JENNIFER LOPEZ, ELIZABETH BANKS, CHACE CRAWFORD.
Jules, une pétillante animatrice
d’émission de fitness à la télévision, rêve d’avoir un enfant. Mais
elle réalise, une fois enceinte,
qu’elle va devoir s’adapter professionnellement à cette situation. D’autres couples décident
de fonder une famille. Wendy et
Gary tentent de rester zen face
aux afflux d’hormones dont ils
ignoraient tout.
PRÉSENTÉ PAR CYRIL HANOUNA.
AVEC VALÉRIE BENAÏM, LOUIS
MORIN, GUILLAUME GENTON,
KELLY VEDOVELLI, JEAN-LUC
LEMOINE, GRÉGORY GUILLOTIN,
DANIELLE MOREAU, DELPHINE
WESPISER, HAKIM JEMILI, GILLES
VERDEZ, GÉRALDINE MAILLET,
CHRISTINE KELLY, BENJAMIN
CASTALDI, JEAN-MICHEL MAIRE...
DRAME DE STEVEN SPIELBERG
(USA, 1985). 155MIN. AVEC
WHOOPI GOLDBERG, DANNY
GLOVER, OPRAH WINFREY.
th
FILM D’ACTION DE JOSS
WHEDON (USA, 2012). 135MIN.
AVEC ROBERT DOWNEY JR,
CHRIS HEMSWORTH, CHRIS
EVANS, JEREMY RENNER.
Pour empêcher la destruction du
monde, le S.H.I.E.L.D, l’organisation chargée d’assurer la paix
mondiale, cherche à constituer une
équipe à la hauteur de la mission.
Le directeur Nick Fury s’occupe du
recrutement. Répondant à cet appel, Iron Man, Hulk, Thor, Captain
America, Œil de faucon et la Veuve
noire se portent volontaires.
Les stars de la WWE, dans la
catégorie Raw, sont sur le ring
pour faire le show ! Randy Orton,
Sheamus, John Cena, Bret Hart,
Edge et Chris Jericho, sans oublier
les divas, ont tous une réputation
à défendre. Pas question donc de
rester coincés dans les cordes et
de subir les clés de bras, doubles
nelson ou autres surpassements
arrière, exécutés par les challengers des différentes catégories.
L’arbitre n’est jamais bien loin pour
compter les trois coups et renvoyer
les combattants au vestiaire.
10.35 Fences Drame de Denzel
Washington. 12.50 Baron Noir Haram.
13.50 Le bureau des légendes
14.45 Tschick Comédie de Fatih Akin.
16.15 Père fils thérapie ! Comédie
d’Emile Gaudreault. 17.45 La boîte à
cartoons 18.50 Lego Ninjago :
le film Film d’animation de Charlie Bean,
Paul Fisher, Bob Logan. 20.30 La colle
Comédie d’Alexandre Castagnetti. Avec
Arthur Mazet, Karidja Touré. 21.55 Les
grands esprits Comédie dramatique
d’Olivier Ayache-Vidal. Avec Denis Podalydès, Abdoulaye Diallo. 23.40 Once
Upon a Time Le cercle des sœurs. Le grand tourbillon. 01.05 Troc mort
Court métrage. 01.20 Otez-moi d’un
doute Comédie de Carine Tardieu.
08.10 The Young Lady Drame de
William Oldroyd. 09.35 Félicité Drame
d’Alain Gomis. 11.40 A United
Kingdom Biographie d’Amma Asante.
13.25 L’autre côté de l’espoir Comédie dramatique d’Aki Kaurismäki.
15.05 Lion Drame de Garth Davis.
17.00 Faute d’amour Drame d’Andreï
Zviaguintsev. 19.00 Petit paysan
Drame de Hubert Charuel. 20.30 Good
Time Thriller de Benny et Josh Safdie.
Avec Robert Pattinson, Benny Safdie.
22.10 Mary Drame de Marc Webb. Avec
Chris Evans, Mckenna Grace. 23.45
The Circle Film de science-fiction de
James Ponsoldt. Avec Emma Watson,
Tom Hanks. 01.30 La communauté
Drame de Thomas Vinterberg.
09.25 20 Century Women Comédie
dramatique de Mike Mills. 11.20 Sage
femme Comédie dramatique de Martin
Provost. 13.15 Bonne Pomme Comédie de Florence Quentin. 14.50 L’embarras du choix Comédie sentimentale
d’Eric Lavaine. 16.20 Billions Une génération trop tard. 17.20 Le bureau
des légendes 18.15 Legion Episode 9. - Episode 10. - Episode 11.
20.30 The Americans Qu’est-ce qu’il
y a avec le Kansas ? - Lotus 1-2-3. - Hybride. 22.40 Counterpart No Man’s
Land. 00.25 Gonzo Maniac 3 Film
pornographique d’Anissa Kate. Avec Cléa
Gaultier, Katrina Moreno. 01.40 Le procès du siècle Drame de Mick Jackson.
03.30 Neruda Drame de Pablo Larrain.
11.45 La quotidienne 13.05 Une
maison, un artiste 13.40 Le magazine de la santé En direct. 14.35 Allô,
docteurs ! En direct. 15.10 Vu sur
Terre Suriname. 15.40 Les 100 lieux
qu’il faut voir Côte d’Opale, des falaises
des Deux-Caps aux marais de SaintOmer. 16.35 Premiers pas dans la
savane Le temps de l’éveil. 17.30 C à
dire ?! En direct. 17.45 C dans l’air
En direct. 19.00 C à vous En direct.
20.20 Vues d’en haut Le parc national
de Glacier. 20.50 La grande librairie
En direct. Invités : Jérôme Ferrari, Maylis
de Kerangal, Amélie Nothomb, Joann
Sfar, Adeline Dieudonné. 22.25 C dans
l’air 23.30 C à vous 00.50 Déserts
Le désert de Judée.
10.00 Desperate Housewives
La loyauté. - Les bonnes actions. - De
grosses frayeurs. 12.45 Le 12.45
13.30 Scènes de ménages 13.40
L’autre femme Téléfilm sentimental de
Giles Foster. Avec Natalia Wörner, Rupert
Everett, Hans-Werner Meyer. 17.25
Les reines du shopping Présenté par
Cristina Cordula. Stylée avec une robe
bohème. 18.35 La meilleure boulangerie de France Bretagne : Morbihan (Pluméliau et Erdeven). 19.45
Le 19.45 20.25 Scènes de ménages 21.00 Pékin express :
la course infernale Présenté par Stéphane Rotenberg. Episode 9 : la finale.
23.20 Pékin express : itinéraire bis
Episodes 9, 8 et 7. 02.25 M6 Music
10.00 Geen uitzending 12.05 De
Buurtpolitie 12.40 Open Keuken
met Sandra Bekkari 13.00 VTM
Nieuws 13.25 Het Weer 13.35 Familie 14.10 Spoed De verloren zoon.
15.20 Strong Medicine Outcomes.
16.20 Speechless O-s--Oscar P-a-Party. 16.50 Monk Mr. Monk Bumps
His Head. 17.45 VTM Nieuws 18.00
Open Keuken met Sandra Bekkari
18.15 De Buurtpolitie 19.00 VTM
Nieuws 19.50 Het Weer 20.00 Familie 20.35 Helden van Hier : Op
Interventie 21.50 Beste Kijkers
23.00 Telefacts De verborgen agenda
van de cruiseschepen-business. 23.50
Royal Pains Who’s Your Daddy ? 00.45
Q-Music 01.00 Geen uitzending
EEN
Ketnet/Canvas
Rai Uno
TVEI
ARD
ZDF
09.00 Zomerbeelden 10.00 Radio 2
op één 12.00 Zomerbeelden 12.20
Dagelijkse kost 12.35 Blokken
13.00 Het journaal 13.30 Iedereen
beroemd 13.55 Thuis 14.20 Dieren
in nesten 14.40 Clips 15.00 Sporza : Ronde van Spanje Tour d’Espagne. 11e étape : Mombuey - Ribeira
Sacra Luintra (207,8 km). 18.00 VRT
NWS Update 18.15 Dagelijkse kost
18.30 Blokken 19.00 Het journaal
19.40 Iedereen beroemd 20.10
Thuis 20.40 De klas Dina Tersago.
21.25 Pano Episode 1. 22.05 Van
Gils & gasten 22.50 Het journaal
23.10 Murder in the First Oh, Mexico.
23.55 Dagelijkse kost 00.10 Iedereen beroemd 00.25 Journaallus
KETNET
15.55 Sisters 16.20 Grizzy & the
Lemmings 16.30 Helden 16.40
Rox 17.05 De Blacklist 17.15 Oma
en Oma 17.25 Campus 12 17.55
Karrewiet 18.05 Nachtwacht
18.30 Helden 18.40 Oma en Oma
18.50 Karrewiet 19.00 De
Blacklist 19.15 De Elfenheuvel
19.40 4eVeR 20.00 Geen uitzending 20.15 Het journaal met VGT
20.55 Geen uitzending
CANVAS
19.25 Voor de mannen 1940 : 1970.
20.00 Terzake 20.30 De afspraak
21.20 Wonders of Africa 22.10 Top
of the Lake China Girl. - The Loved
One. 00.10 Canvaslus
10.05 Quelle brave ragazze...
11.25 Don Matteo Affari di famiglia. Niente da perdere. 13.30 Telegiornale
14.00 Che Dio ci aiuti 16.15 TG1
16.25 TG 1 Economia Quotidiano
d’informazione sull’Azienda Italia. 16.35
La vita in diretta 18.45 Reazione a
catena 20.00 Telegiornale 20.30
TecheTecheTè 21.25 Questione di
Karma Comédie d’Edoardo Maria Falcone. Avec Elio Germano, Fabio De Luig.
23.10 Overland 19 Le Indie di Overland : Il Sacro Gange. 00.05 Opportunità e futuro a Sarnano : 150 giorni
per ricostruire 00.25 TG1-Notte
01.00 Cinematografo Speciale 75.
Mostra d’Arte Cinematografica di Venezia. 01.30 Intramontabili
08.25 Los desayunos de TVE 10.00
La mañana de La 1 12.00 Más desayunos 13.25 Torres en la cocina
San jacobos de brocoli, tarta de manzana.
13.55 Aquí la Tierra 14.30 Corazón
15.00 Telediario 1 16.00 El tiempo
16.10 Saber y ganar 17.00 Servir y
proteger 17.55 Acacias 38 18.50
Centro médico 19.30 España directo 20.30 Aquí la Tierra 21.00
Telediario 2 22.10 Viaje al centro
de la tele 22.35 El camino de los
ingleses Drame d’Antonio Banderas.
Avec Victoria Abril, Maria Ruiz. 00.25
Una estación de paso Drame de Gracia Querejeta. Avec Bibí Andersen, Omero
Antonutti. 02.00 España directo
03.00 En portada Ex yihadistas.
09.55 Sturm der Liebe 10.45 Meister des Alltags 11.15 Gefragt : Gejagt 12.00 Tagesschau 12.15 ARDBuffet 13.00 ZDF-Mittagsmagazin
14.00 Tagesschau 14.10 Rote Rosen 15.00 Tagesschau 15.10 Sturm
der Liebe 16.00 Tagesschau 16.10
Stadt, Land, Haus 17.00 Tagesschau 17.15 Brisant 18.00 Gefragt :
Gejagt 18.50 Rentnercops 20.00
Tagesschau 20.15 Alles Isy Téléfilm
dramatique de Mark Monheim. Avec
Milena Tscharntke, Michaelangelo Fortuzzi. 21.45 Plusminus Das Wirtschaftsmagazin. 22.15 Tagesthemen
22.45 Maischberger Roter Teppich für
Erdogan : Ist das die richtige Türkei-Politik ? 00.00 Nachtmagazin
13.00 ZDF-Mittagsmagazin 14.00
Heute 14.15 Die Küchenschlacht
15.05 Bares für Rares 16.00 Heute
16.10 Die Rosenheim-Cops 17.00
Heute 17.10 Hallo deutschland
17.45 Leute heute 18.00 SOKO
Wismar 18.55 Lotto am Mittwoch :
Die Gewinnzahlen 19.00 Heute
19.25 Heldt 20.15 Da kommst Du
nie drauf ! Die grosse Show der
schrägen Fragen. Invités : Eckart Von
Hirschhausen, Franziska Van Almsick,
Chris Tall, Max Giermann, Judith Rakers,
Michael Kessler. 21.45 Heute journal
22.15 Auslandsjournal Présenté par
Antje Pieper. 22.45 Dunja hayali En
direct. 23.30 Markus Lanz 00.45
Heute+ 01.00 Royale Kindheit
35
T° de l’eau : 19 °C
18 / 21
Risque d'averses
Ostende
AUJOURD'HUI : il fera d'abord gris et brumeux dans la plupart des régions avec localement du brouillard. Graduellement,
quelques éclaircies apparaîtront, mais le risque d'averses augmentera également. Localement, ces averses deviendront
assez intenses avec un risque d'orage. Les maxima seront compris entre 20 et 27 degrés. Le vent sera généralement
faible de direction variable.
JEUDI : le temps sera partiellement à souvent très nuageux avec des périodes de pluies ou d'averses. Dans l'ouest du
pays, le temps deviendra progressivement plus sec avec quelques éclaircies. Les maxima seront compris entre 16 et
localement 20 degrés.
Dans le monde
<0
<5
<10
<15
<20
<25
<30
<35
MIN
11
MAX
19
E
Lille
S
6-12 km/h
TEMPS NUAGEUX
Vendredi
Demain
CIEL TRÈS COUVERT
O
MIN
10
MAX
17
16 / 24
15 / 24
Mons
Charleroi
15 / 24
Marche
13 / 21
14 / 24
LA FÊTE DU JOUR
RAÏSSA
Sedan
CIEL DÉGAGÉ
MIN
12
MAX
18
Aachen
Verviers
12 / 20
Namur
Valenciennes
PETITES PLUIES
INTERMITTENTES
Dimanche
<-5
21
34
26
23
36
27
33
23
20
25
Bruxelles
Liège
Samedi
<-10
17
27
21
16
26
25
23
18
14
23
AMSTERDAM
ATHÈNES
BARCELONE
BERLIN
BIZERTE
ISTANBUL
KINSHASA
LISBONNE
LONDRES
NEW YORK
17 / 25
N
MIN
11
MAX
20
Arlon
Luxembourg
ÉPHÉMÉRIDES
L’ANNÉE DERNIÈRE
Marée à Ostende :
B 03:38 H 09:36 B 16:15 H 22:11
Soleil :
Lever: 07h02 Coucher: 20h19
Lune :
Lever: 01h26 Coucher: 17h44
La météo à Uccle :
Température min. : 16 Max. : 24
Précipitations : 0 mm
Ensoleillement : 66 minutes
Humidité : 83 %
MÉTÉO CONSEIL
L'IRM prévoit une intensité UV
élevée
SOURCE : IRM
MÉTÉO - AUJOURD’HUI
MERCREDI 05 SEPTEMBRE 2018
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018
36
HISTOIRE MÉTÉO
Il fait très chaud ce 5 septembre
1949 : les maxima sont de 34,9°C
à Gerdingen (Bree), 32,3°C à
Rochefort, 29,2°C à la Baraque
Michel (Jalhay)...
La nouvelle recrue, ex-Miss, attaque Iris Mittenaere
C’était sa première hier autour de la table animée par Cyril Hanouna. Et
la jolie Delphine Wespiser n’est pas passée inaperçue. L’ancienne
Miss France s’en est prise à une collègue : Iris Mittenaere, nouvelle co-présentatrice de « Ninja Warrior » sur TF1. Selon la
chroniqueuse de « TPMP » , ce serait une « mauvaise idée »
car « sur TF1, ce sont des animateurs expérimentés… » Elle
est belle la confraternité des Miss ! -
IRITSENAERE
MIT
DELPHINE
WESPISER
MATT POKORA &
CHRISTINA MILIAN
L’amour dure plus d’un été
On pensait à un coup de buzz savamment orchestré. Mais non…La
chanteuse/actrice américaine et le Frenchie sont bel et bien amoureux.
Et leur romance a survécu à l’été et à quelques turbulences, dont les
deux cambriolages, en 4 jours, de leur domicile de Los Angeles.
Avec cette photo, et le mot qui l’accompagne – « tout simplement, je t’adore » – Christina Milian déclare sa flamme
à son chéri Matt Pokora. -
Elle regrette
la chirurgie
esthétique
LOTTIE MOSS
Elle a ça dans le sang
Moss, comme Kate, sa demi-sœur. Normal dès lors que Lottie (21 ans)
se sente plutôt à l’aise devant l’objectif, même en petite tenue. La
jeune mannequin britannique a réussi à se faire un prénom - Charlotte,
« Lottie » étant un diminutif - dans l’univers de la mode…Et, presque
aussi important à notre époque, sur les réseaux sociaux. -
Elle a passé 50 ans et ne compte
plus se laisser embêter par des
futilités. Bien dans sa peau
– elle le prouve en posant nue
sur la pochette de son prochain
album – Zazie avoue aujourd’hui
regretter avoir eu recours à
quelques injections. « J’ai fait
une fois du Botox, il y a quinze
ans…. C’était ridicule, plus
rien ne bougeait sur mon
visage. Mon front était en
plâtre », confie l’ex-coach de
« The Voice » au « Parisien ». 36
ZAZIE
© Photonews, Instagram, D.R.
Документ
Категория
Журналы и газеты
Просмотров
5
Размер файла
15 169 Кб
Теги
La Nouvelle Gazette, newspaper
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа