close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2510137A1&c=

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (60/ 174)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(9/ 59)
[6][_]
Etre
(47)
[7][_]
Interferon
(3)
[8][_]
Pronase
(3)
[9][_]
DANS
(1)
[10][_]
Con A
(1)
[11][_]
Histones
(1)
[12][_]
Protamine
(1)
[13][_]
Oxy Gene
(1)
[14][_]
Trypsin 1
(1)
[15][_]
Molecule
(13/ 58)
[16][_]
oxygen
(15)
[17][_]
water
(15)
[18][_]
carbon dioxide
(9)
[19][_]
phosphate
(5)
[20][_]
DES
(3)
[21][_]
sodium bicarbonate
(3)
[22][_]
penicillin
(2)
[23][_]
sodium butyrate
(1)
[24][_]
sodium
(1)
[25][_]
titanium
(1)
[26][_]
streptomycin
(1)
[27][_]
phenol
(1)
[28][_]
glucose
(1)
[29][_]
Physical
(23/ 31)
[30][_]
5 percent
(4)
[31][_]
5,8 litres
(3)
[32][_]
de 1,03 bar
(2)
[33][_]
8 percent
(2)
[34][_]
2,2 g
(2)
[35][_]
65 percent
(1)
[36][_]
de 100 percent
(1)
[37][_]
30 minutes
(1)
[38][_]
pH 54
(1)
[39][_]
500 m2
(1)
[40][_]
de 2m2
(1)
[41][_]
60 minutes
(1)
[42][_]
de 3 litres
(1)
[43][_]
140 minutes
(1)
[44][_]
2,7 litres
(1)
[45][_]
3,1 litres
(1)
[46][_]
130 ml
(1)
[47][_]
130-280 ml
(1)
[48][_]
3 litres
(1)
[49][_]
0,25 percent
(1)
[50][_]
2 litres
(1)
[51][_]
2 m2
(1)
[52][_]
200 ml
(1)
[53][_]
Organism
(3/ 9)
[54][_]
virus
(6)
[55][_]
precis
(2)
[56][_]
sable
(1)
[57][_]
Polymer
(3/ 6)
[58][_]
Polypropylene
(3)
[59][_]
Polytetrafluoroethylene
(2)
[60][_]
Polystyrene
(1)
[61][_]
Generic
(3/ 4)
[62][_]
salts
(2)
[63][_]
acid
(1)
[64][_]
metal
(1)
[65][_]
Substituent
(2/ 3)
[66][_]
amino
(2)
[67][_]
oxy
(1)
[68][_]
Chemical Role
(2/ 2)
[69][_]
hormone
(1)
[70][_]
antibiotic
(1)
[71][_]
Disease
(2/ 2)
[72][_]
La Grippe
(1)
[73][_]
Parainfluenza
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2510137A1
Family ID 2023901
Probable Assignee Apv Company Limited The
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
EN Title To save labour and costs of equipment when cell tissue
cultures are grown in monolayers on support surfaces, a plate...
FR Title PROCEDE ET APPAREILLAGE POUR LA CULTURE DE TISSUS CELLULAIRES
Abstract
_________________________________________________________________
To save labour and costs of equipment when cell tissue cultures are
grown in monolayers on support surfaces, a plate heat exchanger is
provided on whose plate surfaces the cells are allowed to spread by
circulating a growth medium with air or oxygen in solution through the
spaces in which flow takes place. The medium can be passed from a tank
through the heat exchanger via a pump and back to the tank via a
device which removes the gas and which is equipped with a sterile
filter. The temperature is controlled by circulating heating or
cooling water through the remaining interstices of the heat exchanger
with the aid of a pump.
POUR LA PRODUCTION A UNE PETITE ECHELLE DE CULTURE DE TISSUS
CELLULAIRES, ON UTILISE NORMALEMENT DES FLACONS ROTATIFS OU
SIMILAIRES. CECI NECESSITE BEAUCOUP DE MAIN-D'OEUVRE POUR LA QUANTITE
DE TISSUS PRODUITE DE TELLE SORTE QUE L'ON CHERCHE A AVOIR RECOURSA
DES BIOREACTEURS QUI SONT CONSTRUITS DANS LE BUT DE POUVOIR DISPOSER
DE SUPERFICIE ELEVEE POUR LA CROISSANCE CELLULAIRE. SELON L'INVENTION,
DES TISSUS CELLULAIRES SONT PRODUITS, PARTICULIEREMENT EN MONOCOUCHE,
SUR LES PLAQUES D'UN ECHANGEUR DE CHALEUR A PLAQUES A TRAVERS LEQUEL
UN MILIEU DE CROISSANCE EST MIS EN CIRCULATION AVEC DE L'AIR OU DE
L'oxygen EN SOLUTION. ON FAIT CIRCULER LE MILIEU DEPUIS UN RESERVOIR 2
PAR UNE POMPE 4 A TRAVERS L'ECHANGEUR DE CHALEUR 1 ET ON LE RENVOIE
PAR L'INTERMEDIAIRE D'UNE UNITE D'EXTRACTION DE GAZ 6 AVEC UN FILTRE
STERILE 15, AU RESERVOIR 2. ON CONTROLE LA TEMPERATURE EN FAISANT
CIRCULER AU MOYEN D'UNE POMPE 35 DE L'water RECHAUFFEE OU REFROIDIE A
TRAVERS L'AUTRE PARTIE DE L'ECHANGEUR DE CHALEUR 1.
Description
_________________________________________________________________
PROCEDE ET APPAREILLAGE POUR LA CULTURE DE TISSUS CELLULAIRES
L'invention a trait a la culture de tissus cellulaires.
Dans la production de tissus cellulaires, les cellules sont
traditionnellement cultivees dans des flacons de ROUX ou desflacons
rotatifs. Pour obtenir de grosses quantites de tissus, on a besoin
d'utiliser un grand nombre de ces flacons, ce qui necessite une main
d'oeuvre importante.
De nombreux systemes differents ont ete proposes pourreali- ser le
developpement d'une culture cellulaire en dependance d'un ancrage,
pour des cellules animales,vdgeales et fongiques se developpanten...
monocouche fixee a une surface. La presente invention est destinee a
fournir un procede pour la culture de tissus cellulaires et un
appaeil- lage pour la mise en oeuvre de ce procede.
Beaucoup de lignes cellulaires presentent, comme une necessite pour se
developper, une "dependance d'un ancrage... " sur une surface
appropriee, et comme le contact cellule/cellule inhibe une plus ample
croissance, il s'etablit une culture monocouche confluente, couvrant
la surface disponible. Par consequent, pour des taux de production
elevee en substances biochimiques et, par exemple, en vaccin tel que
les oreillons, la rubeole,IamaIadiede
Marecks, la rougeole, la grippe, la parainfluenza, et le virus
respiratoire syncytials a partir de lignes cellulaires telles que les
fibroblastes d'embryon de poulet, les cellules de reins de bovins, les
cellules de singe vert et les fibroblastes diploides de peau ou de
poumon humains, une importante superficie est necessaire.
La production de nombreux vaccins et substances biochimiques viraux
tels que l'interferon, l'hormone de croissance humaine, la
somatastatine, l'alphathymasine-l et l'insuline humaine,dEpend du
succes de la culture de cellules animales dans une monocouche fixee a
une surface.
Des produits similaires peuvent etre obtenus a partir de la culture de
tissus de cellules vegetales et fongiques.
Comme les techniques de biologie moleculaire ont produit de nouvelles
lignes cellulaires, des echelles de production accruesont ete
recherchees et des dispositifs de mise en oeuvre offrant des surfaces
importantes ont ete developpes.
En particulier, est disponible un dispositif pour realiser des
cultures cellulaires comprenant une serie de disques metalliques
montes sur un arbre tournant. Ces disques sont montes dans un
recipient qui presente des conduites d'alimentation et de decharge en
milieu liquide et gazeux. Pour le fonctionnement, on remplit le
recipient de serum et on le maintient avec les disques dans des plans
horizontaux pour permettre aux cellules de se fixer sur les plaques.
On fait ensuite tourner le recepient de maniere que les disques soient
dans des plans verticaux, et on le vide partiellement de fa- con a
fournIrzi espace de tete envue de ration.oe fait ensuite tourner
lentement les disques en vue de la propagation des cellules et de leur
traitement subsequent. Dans une autre forme d'execution de l'appareWa,
l'es cellules sont cultivees et traitees sur une serie de tubes.
UnappareiBagede ce type coute cher a fabriquer et il ne peut pas etre
farHoment modifie en fonction des exigences de production.
Egalement,le controle precis du procede n'est pas facile,puisque la
culture est essentiellement un procede par lots et que sa temperature
etles autres variables ne peuvent etre facilement soumises a une
regulation de l'exterieur.
La presente invention supprime ces inconvenients.
Conformement au premier aspect de l'invention, il est prevu un procede
pour la culture de tissus cellulaires animaux, suivant lequel on amene
des cellules a se fixer sur les plaques d'un echangeur de chaleur a
plaques,et et on fait passer un milieu de croissance en circulation
continue,a travers des espaces d'ecoulement definis par lesdites
plaques.
D'une maniere co w de, un virus ou un autre additif est ajoute au
milieu de croissance circulant pendant la circulation.
En inoculant un virus au milieu de croissance, on peut realiser la
contamination in situ des cellules, conduisant a la production d'un
vaccin. Le virus peut aussi Entre utilise pour transformer le type de
cellule. Selon une variante, un transposon ou un plasmide peut etre
ajoute a la culture. Dans certaines circonstances, on peut avoir
recours a d'autres additifs tels que des antibiotic ou un additif tel
que le sodium butyrate, pour stimuler la production d'interferon.
De preference, de l'air ou de l'oxygen sont dissous dans le milieu de
croissance circulant,au fur et a mesure que celui-ci entre dans
l'echangeur de chaleur.
D'une maniere particulierement preferee, on prevoit des moyens pour
extraire du milieu de croissance, l'oxy- gene ou le carbon dioxide de
l'air, apres que le milieu de croissance ait quitte l'echangeur de
chaleur.
Dans un mode de realisation, on utilise seulement pour la culture des
espaces d'ecoulement alternes, les espaces d'ecoulement intermediaires
etant utilises pour la circulation de l'water ou d'un autre milieu a
une temperature controlee.
Dans un mode de realisation, on fait varier de maniere selective la
surface efficace sur laquelle les tissus cellulaires animaux se
developpent,en faisant devier l'inoculum...,. et le milieu de
croissance a travers des espaces d'ecoulement choisis de l'echangeur
de chaleur.
En divisant l'echangeur de chaleur en au moins deux regions de
croissance separees, on peut faire se developper l'inoculum... initial
sur une petite echelle avant de le transferer d'une maniere aseptique
a tout l'echangeur de chaleur. Un avantage d'un tel procede est que la
sous-culture, se developpant sur une echelle reduite, peut etre
experimentee en ce qui concerne les modi-. fications de morphologie,
de caryologie et de duree de vie avant qu'une culture plus importante
ne soitreaiSee. Si la sous-culture a subi une mutation ou une
contamination, on doit l'abandonner.
La selection peut etre effectuee au moyen d'une grille de
raccordement.
Dans un mode de realisation, la velocite de l'inoculum. et du milieu
de croissance est sensible- ment constante dans tous les espaces
d'ecoulement mis en oeuvre.
Par"velocite"~on entend a la fois la direction et la vitesse de
l'ecoulement. On a trouve que certaines lignes cellulaires
s'accroissent mieux lorsque le milieu de croissance s'ecoule sur
unemonocouchefixee a une surface verticale dans une direction
ascendantealors que d'autres lignes cellulaires ont une preference
pour un milieu descendant. En garantissant que la velocite de
l'ecoulement est sensiblement constante, on peut maintenir
l'ecoulement preferentiel, pour une ligne cellulaire particuliere, sur
toute la surface de la plaque.
Dans un mode de realisation, la surface efficace sur laquelle les
tissus cellulaires se developpent est augmentee, au moyen d'une piece
rapportee,dans au moins l'un quelconque des espaces d'ecoulement mis
en oeuvre.
En augmentant la surface au moyen d'une piece rapportez, on peut
accroitre le nombre totaldeceflules qui peu- vent etre cultivees dans
l'echangeur de chaleur.
La piece rapportee peut etre une grille en polypropylene, un grillage
en acier inoxydable ou une plaque metallique perforee.
En inserant l'une quelconque des pieces rapportees mentionnees
ci-dessus entre les plaques de l'espace d'ecoulement mis en oeuvre, on
peut accrottre la superficie tota le disponible pour la croissance,
d'une valeur allant jusqu'a 65 percent pour le meme volume a
l'interieur de l'echangeur de chaleur La grille en polypropylene est
moins comateuse qu'un grillage en acier inoxydable ou que des plaques
metalliques, mais il n'est pas conseille de l'utiliser avec un milieu
ayant une teneur en solides ou tout autre agent d'encrassement, car la
grille est plus difficile a nettoyer et a steriliser.
La piece rapportee peut etre une plaque d'un echangeur de chaleur a
plaques.
L'addition de plaques rapportees dans le paquet de plaques a pour
effet d'augmenter la superficie des espaces d'ecoulement mis en oeuvre
de 100 percent ou davantage, en procurant un certain nombre d'espaces
decoulament mis en oeuvre pour le procede entre toute paire d'espaces
d5dcou- lement de fluide de service.
Dans un mode de realisation, l'adherence des tis- sus cellulaires aux
surfaces de l'espace d'ecoulement mis en oeuvre pour le procede est
augmente par un pre-traitement de ces surfaces.
Le pre-traitement peut comprendre le decapage au jet de sable ou a la
laine de verre des surfaces -des espaces d'ecoulement mis en oeuvre
pour le procede. La surface rongee resultante fournira a la fois un
environnement approprie pour le " piegeage" initial et une bonne
adherence a long terme des cellules qui n' adherent pas facilement a
une surface lisse.
Le pre-traitement peut, en variante, comprendre l'application d'un
revetement de surface sur les surfaces des espaces d'ecoulement mis en
oeuvre pour le procede.
En revetant les surfaces des espaces d'ecoulement mis en oeuvre pour
le procede avec, par exemple, la polylysia ne, les histones, la
protamine, le collagene, la gelatine, le verre ou une matiere
plastique polystyrene dont les protons des groupes aromatiques de
surface ont ete ellmindss on on accroft l'affinite des cellules pour
la surface.
Pour detacher les cellules de la surface, on peut employer un agent
proteolytique tel que la trypsine ou la pronase. Un avantage de
l'echangeur de chaleur a plaques comme recipient de culture, est que
la temperature peut etre facilement abaissee a une valeur inferieure a
15 C, avant le traitement par l'agent proteolytique. A des
temperatures inferieures a 150C, l'acces de la trypsine et de la
pronase aux composants cellulaires critiques est largement reduit. En
outre, les basses temperatures diminuent le degre de la force
d'adhesion des cellules a la surface sur les bords lateraux et
augmentent la mise a decouvert des sites de fixation restants. Ces
effets se combinent pour reduire a la fois les unites d'activi ss de
la trypsine ou de la pronase et le temps d'exposition pour detacher
les cellules.
Dans un mode de realisation, l'adherence des tissus cellulaires aux
surfaces de l'espace d'ecoulementnts en oeuvre pour le procede est
reduite par un pre-traitement de ces surfaces.
Le pre-traitement comprend l'application d'un revetement en film mince
de polytetrafluoroethylene (polytetrafluoroethylene) sur la surface
des espaces d'ecoulement mis... en oeuvre pour le procede.
Cette surface convient pour des cellules qui necessitent d'etre fixees
seulement legerement a la surface et qui doivent etre aisement
enlevees.
Dans un mode de realisation, on emploie un dispositif a joint double.
Si les cellules ou les produits provenant des cellules sont de nature
particulierement perilleuse, l'echangeur a plaques peut. Etre realise
de maniere telle qu'il empeche la fuite de toute substance perilleuse,
dans l'atmosphere ou dans le milieu de centrale de temperature, a
travers les joints d'etancheite. I1 est fait ici reference la demande
de brevet anglais nO 2 062 833 au nom de la societe demanderesse, dans
laquelle est decrit un systeme de joint de plaque presentant une
securite intrinseque pour empecher tout echappement de fluide
dangereux soit dans l'atmosphere soit dans le fluide de travail.
Un systeme de detection est egalement decrit pour avertir aussitt de
toutes fuites a travers le joint primaire. Ceci peut etre tres
important si l'on cultive des organismes hautement pathogenes.
Dans un mode de realisation, la lyse des cellules fixees a la surface
est realisee in situ
En realisant in situ la lyse des cellules fixees a la surface, on peut
recuperer le contenu des cellules.
La lyse peut Strie provoquee par un certain nombre de procedes, par
exemple par contamination virale, changement de temperature ou choc
osmotique.
Conformement a un second aspect de l'invention, il est prevu un
appareil pour la culture de tissus cellulaires animaux comprenant un
echangeur de chaleur a plaques, des moyens pour faire circuler un
milieu de controble de la temperature a travers un ensemble d'espaces
d'ecoulement de l'echangeur de chaleur, des moyens pour faire circuler
un milieu de croissance a travers un autre ensemble d'espaces
d'ecoulement,- des moyens pour extraire les gaz du milieu de
croissance circulant apres qu'il ait quitte l'echangeur de chialeur,
des moyens pour injecter de l'air ou de l'oxygen dans le milieu
criculant, des moyens pour injecter un inoculum dans le milieu
circulant et un ensemble d'instruments pour mesurer les parametres de
travail afin de pouvoir controler le procede.
Dans certaines corconstances, telle que la croissance d'une ligne
cellulaire pathogene, d'une ligne de cellules dans lesquelles on a
inocule un agent pathogene ou d'une ligne cellulaire se developpant en
presence d'une toxine ou d'un agent carcinogene, il peut etre
souhaitable d'employer un echangeur de chaleur dans lequel les plaques
adjacentes formant les espaces d'ecoulement pour le milieu mis en
oeuvre dans le procede sont soudees ensemble par paires a la
peripherie des plaques et autour des trous traversants formant les
orifices acheminant le milieu de service a travers les paires de
plaques soudees, alors que les espaces d'ecoulement pour le milieu de
service sont obtures par des joints flexibles.
On fait ainsi usage de la surface comparativement importante, qui est
disponible dans un echangeur de chaleur a plaques, et on appreciera
que l'on puisse facilement ajuster la surface disponible par addition
ou soustraction de plaques. Egalement, en faisant circuler un milieu
de rechauffement ou de refroidissement a une temperature controlee
dans les espaces d'ecoulement intermediaires, on peut contr8ler la
temperature de la culture. Si on utilise une surface de plaque striee,
alors les cellules introduites initialement sont capables de s'etablir
sans qu'il soit necessaire de reorienter les sur faces sur lesquelles
les cellules doivent etre cultivees. Puisque seulement une petite
proportion de tout le milieu de croissance, que l'on fait circuler,
est en contact avec les cellules a n'importe quel moment, le controle
du procede peut etre realise par traitement du milieu a l'exterieur de
l'echangeur de chialeur, par exemple pour la valeur du pH, le taux de
nutrition, la teneur en oxygen dissolus, etc...
Pour mieux faire comprendre l'objet de l'invention, on va en decrire
ci-apres, a titre d'exemples purement illustratifs et non limitatifs,
plusieurs modes de realisation representes sur le dessin annexe.
Sur ce dessin
- la figure 1 est un diagramme schematique d'un appareillage pour la
culture cellulaire, conforme a la presente invention,
- la figure 2 est un diagramme schematique d'un autre appareillage
pour la culture cellulaire, conforme a la presente invention.
- la figure 3 est une vue, en perspective eclatee, d'un echangeur de
chaleur a plaques, et
- la figure 4 est une representation schematique en plan de deux
pieces rapportees possibles, avec lesquelles on peut augmenter la
surface disponible pour la croissance cellulaire.
On se refere d'abord a la figure 1. Cette figure illustre une forme
d'execution d'un appareillage pour la culture de tissus en monocouche,
utilisant un echangeur de chaleur a plaques LN et 1B en tant que
bioreacteur a surface elevee. Comme cela est normal dans un echangeur
de chaleur a plaques, l'echangeur 1A et 1B contient un paquet de
plaques striees (non representees) disposees face a face et espacees
l'une de l'autre.De maniere a realiser des ancrages pour les cellules,
les plaques ont des points de contact entre des plaques adjacentes,
qui sont formes soit par les stries qui se croisent et s'appuXnt l'une
sur lgautreX soit en prevoyant des "points" localises sur les stries
qui forment normalement le support entre les plaques...
...Ces points de contact fournissent un ancrage str a partir duquel
les cellules peuvent se repandre a travers la surface de la plaque, au
fur et a mesure qu'elles se propagent.
Un reservoir 2 renfermant un milieu de croissance nutritif presente
une conduite de sortie 3 reliee a une pompe 4 qui transfere le milieu
du reservoir 2, par l'interme- diaire d'un ensemble d'espaces
d'ecoulement (designe par le chiffre de reference 43) de l'echangeur
de chaleur 1. Depuis l'echangeur de chaleur 1, le milieu retourne, par
l'interm6- diaire d'un dispositif de degazage 6, par une conduite de
retour 27 vers le reservoir 2.
Entre la pompe 4 et l'echangeur de chaleur 1A et 1B, il est prevu une
conduite d'injection 8, qui peut etre utilisee pour introduire de
l'air ou de l'oxygen dans le circuit. Une condui te d'extraction 28
est egalement prevue en aval de la pompe 4. Un reservoir de stockage 5
est dispose en parallele avec le reservoir 2 pour permettre a un
milieu secondaire d'etre mis en circulation par la pompe 4 a travers
1'echangeur de chaleur 1A et 1B. Le reservoir 5 est alimente par ce
milieu par l'intermediaire d1une conduite 42.
Des orifices d'entree de vapeur 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15 et 16 sont
prevus pour la sterilisation a la vapeur in situ du systeme, avec des
conduites de condensation 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25 et 26. Le
dispositif de degazage 6 peut, par exemple, se presenter sous la forme
d'un recipient sous vide, et il est destine a extraire l'air et/ou le
carbon dioxide et/ou d'autres gaz du milieu circulant, de maniere a
eviter la contamination bac aterienne aerobique et a eliminer les
produits de dechets de croissance cellulaire a l'interieur de
l'echangeur de chaleur 1A et 1B. L'air ou le carbon dioxide extraits
sont evacues par l'intermediaire d'un filtre sterilisant 7, empechant
ainsi les organismes pathogenes de s'echapper dans l'environnement.
Si aucun dispositif de degazage n'est necessaire, l'air en exces en
provenance du point d'injection 9 peut simplement etre decharge du
reservoir 2 par l'intermediaire d'un filtre 29.
Les instruments pour le controle du procedecompren- nent un pHmetre
30, un manometre 31 et une jauge de temperature 32. Le pHmetre 30
commande l'injection d'un acidou d'un alcali correcteur par
l'intermediaire d'une conduite 33, et le manometre 31 commande une
valve de pression 34.
On fait circuler, a travers les espaces d'ecoulement situes entre ceux
qui sont occupes par le milieu circulant, de l'water de rechauffement
ou de refroidissement au moyen d'une pompe 35. On peut, par exemple,
faire circuler l'water a travers un echangeur de chaleur 36 ou elle
est rechauffee parde la vapeur introduite, par l'intermediaire d'une
conduite 37, par une soupape 38 commandee par la jauge de temperature
32. Si l'on desire effectuer un refroidissement, de l'water franche,
ou meme refroidie, peut etre fournie, par l'intermediaire d'une
conduite 39, pompee a travers l'echangeur de chaleur et ensuite
extraite par une soupape de vidange 40.
Avant la mise en route, l'equipement tel qu'il est represente sur le
dessin doit etre sterilise, soit par des substances chimiques
sterilisantes, soit, de preference, par passage a la vapeur, a 121 C,
pendant 30 minutes, en utilisant les orifices d'entree de vapeur 9,
10, 11, 12, 13, 14, 15, 16.
Le milieu de croissance sterile contenant l'inoculum de la ligne
cellulaire appropriee peut etre ensuite introduit, d'une maniere
aseptique, dans le reservoir 2. Cet inoculum est ensuite charge dans
la section lA de l'echangeur de chaleur a plaques, en une quantite
suffisante pour remplir son cote de l'echangeur de chaleur a plaques
LA et de ce fait, recouvrir la surface des plaques. En variante, on
peut introduire le milieu de croissance sterile, en provenance du
reservoir 2, et lui inoculer par l'orifice d'injection 44, la ligne
cellulaire appropriee qui doit se propager. On peut faire barboter de
l'air ou de l'oxygen ste- rile en provenance de l'injecteur 8, a
travers l'inoculum si cela est necessaire. En variante, l'inoculum
peut etre chars dans les deux sections de l'echangeur de chaleur a
plaques
LA et 1B. En raison de la nature striee des plaques, les cellules de
l'inoculum s'installeront naturellement sur la composante horizontale
de la surface des plaques, et de ce fait, aucune reorientation ou
autre mecanisme de fixation des cellules n'est necessaire, comme avec
des plaques planes, sur les disques. Les nombreux points de contact
plaque a plaque ou "point" a "point" fournissent un ancrage sQr, a
partir duquel les cellules peuvent se repandre sur la surface des
plaques. Dans tout mode de realisation qui emploie une piece rapportee
dans au moins un des espaces d'ecoulement, les cellules s'attacheront
a la surface de la piece rapportee.
Une fois que l'adherence cellulaire est realisee, le milieu d'inoculum
peut etre evacue. Le systeme est ensuite recharge avec du milieu frais
qui peut ensuite etre remis en circulation a travers les sections lA
ou (lA et 1B), de facon que les cellules fixees puissent se developper
jusqu'd la densite requise. De l'air ou de l'oxygen peut etre injecte
a travers l'orifice 8 si necessaire. Le dispositif d'extraction 6 de
l'air/C02 peut etre active, de facon a empecher la contamination
bacterienne aerobique et a eliminer les produits de dechets de la
croissance cellulaire. Le milieu est remis en circulation pour
retourner au reservoir 2.
Durant la phase de croissance cellulaire, lescondt- tions de culture
doivent etre maintenues au niveau optimal.
L'alimentation en air sterile par l'intermediaire de l'injecteur 8
doit etre contrOleede pres de meme que le pH du milieu.
L'air ou l'oxygen sont dissous dans le milieu circulant. On peut
maintenir un controle tres precis de la temperature en faisant
recirculer de l'water froide ou chaude sur le c8te de travail 41 des
plaques, a l'aide d'une pompe 35;
Si seule la section d'inoculum 1A de l'echangeur de chaleur a plaques
est utilisee, une fois que la croissance cellulaire est achevee, les
cellules peuvent etre enlevees par vidange du milieu de croissance et
recharge du systeme avec une solution de trypsine, de facon a degager
les cellules de la surface des plaques, en accroissant le taux
d'ecoulement de maniere a provoquer une turbulence dans les plaques
d'ecoulement de la section lA, de facon a detacher les cellules de la
surface des plaques.La suspension cellulaire peut alors etre chargee
dansles deuxseSionslR etlBde l'echangeur de chaleur a plaques, de
maniere a poursuivre la fixation des cellules sur la surface totale
disponible des plaques. Une fois que la refixation est achevee, la
solution de trypsine peut etre vidangee et le systeme recharge avec du
milieu de croissance. La procedure est ensuite repetee comme
auparavant jusqu25 ce que la croissance cellulaire soit achevee.
Il est alors possible d'injecter tout agent inducteur supplementaire
tel qu'un virus ou un additif comme le butyra- te de sodium, pour
stimuler la production d'interferon.
On realise l'elimination du produit extra-cellu- laire en extrayant
d'une maniere complete le milieu hors du systeme.
Si les cellules elles memes doivent etre recoltees, on realise alors
la meme procedure qutauparavant et la suspension cellulaire est
finalement extraite par l'intermediai- re de la conduite 28.
Une variante de l'injectiond'airoud'oxygen pour des buts d'adoration
est de supersaturer le milieu avec de l'oxygen comme cela est ecrit
dans la demande de brevet anglais n 2 034 750 A au nom de la
deposante.
Si l'on se refere maintenant a la figure 2, on voit que cette figure
illustre une autre forme de r8alisatbn de l'appareillage pour la
culture de cellules greater than utilisant un eehan- geur de chaleur a
plaques 50.
Un reservoir de milieu de croissance 51, equipe de moyens d'agitation
52,d'un capteur de temperature 53 et d'un indicateur de pH 54,peut
etre sterilise par injection de vapeur a travers un orifice 56. Le
milieu de croissance peut etre introduit dans le reservoir par
l'orifice 55. Les corrections de pH, etc..., peuvent etre effectuees
par l'orifice d'addition 74.
Une vanne a trois voies 57 relie le reservoir 51 a un orifice d'entree
58 d'une solution de recolte et a une pompe 59. La pompe 59 fait
circuler le milieu de croissance en provenance du reservoir, par
l'intermediaire des ouvertures d'entree et de sortie 60, dans les
espaces d'ecoulement 61 mis en oeuvre pour le procede d'echange de
chaleur. Le milieu de croissance retourne dans le reservoir par
l'inter mediaire d'un indicateur d'ecoulement 62.
On peut introduire des gaz dans l'espace de toute du reservoir 51 par
l'intermediaire d'une conduite 63, le debit de ce gaz etant mesure par
une indicateur d'ecoulement 64. Un filtre sterilisant 65 peut etre
introduit dans la conduite de gaz 63. Un echantillon peut etre preleve
a l'ori- fice de prelevement 70.
Les espaces d'ecoulement mis en oeuvre pour le procede d'echange de
chaleur sont sterilises par de la vapeur admise par un orifice 68 et
extraite en tant que condensat a travers un orifice 69.
L'inoculum est normalement introduit dans le systeme par un orifice 60
pour remplir les espaces d'ecoulement 61 mis en oeuvre dans
l'echangeur de chaleur 50. La temperature des fluides mis en oeuvre
pour le procede et des fluiez de service peut etre captee par des
capteurs 66 et 67. Le gaz excedentaire du systeme peut etre evacue a
travers un filtre sterilisant 71. Le fluide de service circulant dans
les espaces d'ecoulement 72 peut etre refroidi ou rechauffe par une
unite 73.
Les avantages de ces deux systemes sont notamment les suivants
1) surface etendue pour la croissance cellulaire dans un faible
volume, allant jusqu'S 1 500 m2 maximum;
2) surface striee pour une bonne adherence cellulaire;
3) surface variable par soustraction ou addition de plaques
4) bon controle du procede en raison du faible volume renfermant le
milieu et du faible debit de recirculation;
5) mise en equilibre rapide de la temperature permettant d'optimiser
la formation de produit et de minimi ser les pertes en cellules durant
le transfert entre la semence et les etapes de production
6) croissance et recuperation du produit aseptiques.
Si lton se refere maintenant a la figure 3, on voit que cette figure
montre une vue eclatee d'un echangeur de chaleur a plaques. Dans cet
echangeur, les plaques 80, 84 sont comprimees entre une plaque de tete
81 et un plateau suiveur 82. La grille de raccordement 83 peut etre
employee pour separer l'ecoulement du liquide mis en oeuvre pour le
procede et du fluide de service sur les plaques 80 et 84, en
constituant en fait deux echangeurs de chaleur a l'interieur du meme
bAti.
En employant une disposition sensiblement analogue, on peut separer
l'ecoulement de l'agent nutritif a travers la section 80 (1A sur la
figure 1), represente en traits interrompus sur la figure 3, de
l'ecoulement de l'agent nutritif a travers la section 84 (1B sur la
figure 1), montre en traits pleins sur la figure 3, alors que le
fluide de service, represente en traits pointilles sur la figure 3,
s'ecoule a travers les deux sections 80 et 84.
Si l'on se refere maintenant a la figure 4, on voit que cette figure
illustre quelques-unes des pieces rapportees possibles qui peuvent
etre placees entre les plaques de l'espace d'ecoulement mis en oeuvre
pour le procede afin d'augmenter la surface disponible pour la
croissance cellulaire.
La plaque metallique perforee 90 presente des orifices 91 dans
lesquels peuvent se situer les points de contact des plaques
adjacentes encadrant l'espace d'ecoulement. La plaque peut etre
realisee, par exemple, en acier inoxydable, en titanium ou en tout
autre metal approprie.
La grille 92 peut etre realisee en grillage d'acier inoxydable ou en
polypropylene.
Pour le nettoyage, les cellules sont delogees des plaques comme cela
est decrit precedemment et/ou eliminees du systeme par lavage. Suivent
le nettoyage a la vapeur et la sterilisation. On evite ainsi la
cuisson.
Pour mieux faire comprendre ltobjet de l'invention, on fournit les
exemples suivants
EXEMPLE 1
L'appareillage tel que decrit ci-dessus, presentant pour la culture
cellulaire une surface disponible de 2m2, fournie par 24 plaques en
acier inoxydable, a ete utilise pour cultiver des fibroblastes humains
comme indique ci-apres::
L'echangeur de chaleur et la partie de la tuyauterie qui lui est
associee, le reliant au reservoir du milieu de croissance, ont ete
sterilises par injection directe de vapeur et ont ete maintenus a une
pression de 1,03 bar (15 livres par pouce carre) pendant 60 minutes Le
recipient reservoir, comprenant un recipient de fermentation en verre
et acier inoxydable, d'une capacite de travail de 3 litres, ainsi que
la tuyauterie restante et la tete de pompe devant etre utilisee pour
la circulation du milieu de croissance, ont ete sterilises par etuvage
pendant 140 minutes a une pression de 1,03 bar.
On a refroidi l'echangeur de chaleur en faisant passer de l'water
froide a travers la partie "chemise de circulation d'water", et,
ensuite, on a stabilise la temperature a une valeur de 36 a 370C en
faisant circuler de l'water a temperature contrlee a travers la partie
"chemise de circulation". Le reservoir, la tuyauterie restante et la
pompe ont ete connectees a l'echangeur de chaleur de maniere
aseptique.
Un inoculum de 1,8 x 108 cellules de fibroblastes humains MRC en
suspension dans 2,7 litres d'un milieu de croissance a ete introduit
de bas en haut dans la chambre de culture cellulaire de l'echangeur de
chaleur jusqu'a ce que la chambre soit completement remplie. Le milieu
de croissan ce utilise est le milieu d'Eagle contenant des salts drle,
complete par du serum de bovins a 8 percent,des amino-acides non
essentiels et de la penicillin/streptomycin. Le milieu a ete tamponne
avec 2,2 g de sodium bicarbonate par lite, sature par du carbon
dioxide a 5 percent dans l'air et il contenait comme indicateur de pH
le rouge de phenol.
On a introduit 3,1 litres d'un milieu de croissance additionnel dans
le recipient reservoir d'une maniere aseptique. L'ensemble a ete
agite, l'espace de tete du reci- pient rempli de carbon dioxide a 5
percent dans l'air, chauffe jusqu'a 370C et maintenu a cette
temperature.
On a ensuite laisse le systeme au repos a 370C pendant 24 heures, pour
permettre aux cellules de se fixer sur la surface des plaques de
l'echangeur de chaleur.
A la fin de cette periode de fixation, on a fait circuler le milieu de
croissance autour de la boucle compre- nant le recipient reservoir, la
pompe et la partie "culture cellulaire" de ltechangeur de chaleur, a
une vitesse de 100 a 130 ml par minute, pendant une periode de 7
jours, de telle sorte que l'ecoulement se fasse de bas en haut a
travers l'echangeur de chaleur et a contre-courant avec l'ecou- lement
d'water a travers la partie "chemise de circulation
Le milieu de croissance a ensuite ete completement vidange de
l'appareillage et on a introduit 5,8 litres de milieu de croissance
frais d'une maniere aseptique.On a fait circuler le milieu de
croissance frais a 130-280 ml par minute pendant 3 jours encore.
On a cesse de faire circuler le milieu de croissance. On a introduit
une solution saline (3 litres), tamponnee au phosphate, pour deplacer
le milieu de croissance de haut en bas a travers l'echangeur de
chaleur. La solution saline tamponnee au phosphate a a son tour ete
deplacee par de la trypsine a 0,25 percent dans une solution saline (I
litre) tamponnee au phosphate. La chambre de culture cellulaire a ete
vidangee completement et maintenue a une temperature de 36 a 37 C par
de l'water passant a travers la partie "chemise de circulation"
pendant 1 heure.Trois fractions aliquotes (2 litres) d'un milieu de
croissance exempt de serum ont ete introduites successivement de bas
en haut dans la chambre de culture cellulaire et du carbon dioxide a 5
percent dans l'air a ete pulse a travers chaque fraction aliquote
avant vidange et reemplissage de la chambre avec la fraction aliquote
suivante.
Le- nombre de cellules inoculees et recoltees a ete determine par un
Compteur Coulter et verifie a l'aide d'un hemocytometre.
Total des cellules inoculees 1,8 x 108
Cellules recoltees
(i) dans le milieu de croissance purge 2,2 x 106
(ii) solution saline tampon de lavage et solution de trypsine 8,7 x
106
(iii) milieu pulse exempt de serum 29,1 x 108
Total 29,2 x 1D8 EXEMPLE 2
En utilisant le procede de exemple 1, on a cultive des fibroblastes
humains de la maniere suivante
On a inocule 1,35 x 108 cellules de fibroblastes humains MRC 5, dans
un echangeur de chaleur contenant 24 plaques en acier inoxydable, ce
qui fournit 2 m2 de surface disponible pour la culture cellulaire. Les
cellules ont ete introduites en tant que suspension dans un milieu de
croissance comprenant un milieu essentiel minimum (Eagle), contenant
des sels d'Earlsalts, complete avec du serum de bovins a 8 percent,
des amino-acides non essentiels, de la penicillin/streptomycineet 2,2
g par litre de sodium bicarbonate.
Le recipient, dans lequel on a pratique l'inoculation, a ete maintenu
a 36 C pendant 17,5 heures. On a augmente le volume du milieu de
croissance a 5,8 litres et on a fait ensuite circuler le milieu de
croissance a travers la chambre de culture cellulaire a une vitesse de
100 a 200 ml par minute pendant une periode de 5 jours, de telle sorte
que l'ecoulement s'effectue de bas en haut a travers ltechan- geur de
chaleur et a contre-courant de l'ecoulement d'water a travers la
partie chemise de circulation d'water.Le milieu de croissance a ete
purge et remplace par 5,8 litres de milieu de croissance frais que
l'on a fait circuler pendant 5 jours supplementaires. On a maintenu le
milieu circulant de croissance a une temperature de 34 a 36"C et on
l'a oxy gene en faisant passer du carbon dioxide a 5 percent dans
l'air a travers l'espace de tete du recipient reservoir. Le pH du
milieu de croissance a ete maintenu par addition de sodium
bicarbonate.
Le milieu de croissance a ete chasse de la chambre de culture
cellulaire par une solution saline tamponnee au phosphate et les
cellules ont ete preparees en vue de leur extraction de la surface de
croissance par lavage avec de la trypsine a 0,25 Z dissoute dans une
solution saline tamponnee au phosphate. Apres avoir extrait toutes les
solutions de la chambre cellulaire, on a maintenu les cellules a 35 -
370C pendant 1,5 heure en presence de la solution de trypsine
residuelle. On a enleve les cellules de l'appareillage en trois
fractions aliquotes de milieu de croissance exempt de serum, qui ont
ete agitees par injection de carbon dioxide a 5 Z dans l'air, alors
que chacune etait maintenue a l'interieur de la chambre de culture
cellulaire.
Total des cellules inoculees 1,35 x 108
Cellules recoltees
(i) dans le milieu de croissance purge 1,2 x 106
(ii) solution saline tampon de lavage et solution de trypsin 1,5 x 10
(iii) milieu pulse exempt de serum 16,1 x 108
Total 16,2 x 108
On peut inclure d'autres dispositifs de contrble tels que des
analyseurs de glucose, d'oxygen dissous et de carbon dioxide.
Il est bien entendu que les modes de realisation ci-dessus decrits ne
sont aucunement limitatifs et pourront donner lieu a toutes
modifications desirables, sans sortir pour cela du cadre de
l'invention.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1. Procede pour la culture de tissus cellulaires, caracterise par le
fait que l'on amene les cellules a s'etablir sur des plaques d'un
echangeur de chaleur a plaques et l'on fait passer un milieu de
croissance en circulation continue a travers des espaces d'ecoulement
definis par lesdites plaques.
2. Procede selon la revendication 1, caracterise par le fait que l'on
ajoute un virus ou un autre additif au milieu de croissance circulant
pendant la circulation
3. Procede selon l'une des revendications 1 et 2, caracterise par le
fait que de l'air ou de l'oxygen sont dissous dans le milieu de
croissance circulant,au fur et a mesure qu'il entre dans l'echangeur
de chaleur.
4. Procede selon l'une des revendications 1 a 3, caracterise par le
fait que l'on prevoit des moyens pour extraire l'oxygen de l'air ou le
gaz carbonique du milieu de croissance apres qu'il ait quitte changeur
de chaleur.
5. Procede selon l'une des revendications 1 a 4s caracterise par le
fait que l'on utilise pour la culture que des espaces d'ecoulement
alternes, les espaces d'ecoulement intermediaires etant utilises pour
la circulation d'water ou d'un autre milieu a une temperature
contrdlde.
6. Procede selon l'une des revendications 1 a 5, caracterise par le
fait qu'en faisant devier l'inoculum et le milieu de croissance a
travers des espaces d'ecoulement choisis de l'echangeur de chaleur, on
fait varier de facon voulue la surface efficace sur laquelle les
tissus cellulaires animaux se developpent.
7. Procede selon l'une des revendications 1 a 6, caracterise par le
fait que la velocite de l'inoculum du milieu de croissance est
sensiblement constante dans tous les espaces d'ecoulement mis en
oeuvre pour le procede.
8. Procede selon l'une des revendications 1 a 7, caracterise par le
fait que l'on augmente la surface effica ce sur laquelle les tissus
cellulaires se developpent au moyen d'une piece rapportee dans au
moins l'un quelconque des espaces d'dcoulement mis en oeuvre pour le
procede d'echange de chaleur.
9. Procede selon l'une des revendications 1 a 8, caracterise par le
fait que l'on augmente l'adherence des tissus cellulaires aux surfaces
de l'espace d'ecoulement mis en oeuvre pour le procede par un
pre-traitement de ces surfaces.
10. Procede selon l'une des revendications 1 a 8, caracterise par le
fait que l'on reduit l'adherence des tissus cellulaires sur les
surfaces de l'espace d'ecoulement mis en oeuvre pour le procede par un
pre-traitement de ces surfaces.
11. Procede selon l'une des revendications 1 a 10, caracterise par le
fait que l'on emploie un dispositif a joint double.
12. Procede selon l'une des revendications 1 a 11, caracterise par le
fait que l'on realise in situ la lyse des cellules fixees sur la
surface.
13. Procede selon l'une des revendications 1 a 12, caracterise par le
fait que la composition de l'inocu- lum et du milieu de croissance,
les temperatures du fluide mis en oeuvre pour le procede et du fluide
de service et les taux d'ecoulement sont controles et commandes par
des moyens de controle electronique.
14. Appareil pour la culture de tissus cellulaires comprenant un
echangeur de chaleur a plaques, des moyens pour faire circuler un
milieu de contr8le de la temperature a travers un ensemble d'espaces
d'ecoulement de l'echangeur de chaleur, des moyens pour faire circuler
un milieu de croissance a travers l'autre ensemble d'espaces
d'ecoulement, des moyens pour extraire les gaz du milieu de croissance
circulant apres qu'il ait quitte l'echangeur de chaleur, des moyens
pour injecter de l'air ou de l'oxygen dans le milieu de croissance
circulant, caracterise par le fait qu'il comporte des moyens pour
injecter un inoculum dans le milieu circulant, et un ensemble
d'instruments pour mesurer les pa- rametres de travail afin de pouvoir
controler le procede selon l'une des revendications 1 a 13.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [76][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [77][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2510137
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[78]____________________
[79]____________________
[80]____________________
[81]____________________
[82]____________________
[83]____________________
[84]____________________
[85]____________________
[86]____________________
[87]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
53 Кб
Теги
fr2510137a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа