close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2510531A1&c=

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (27/ 65)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(12/ 38)
[6][_]
Etre
(15)
[7][_]
DANS
(6)
[8][_]
Tre
(4)
[9][_]
SENS
(3)
[10][_]
Cer
(2)
[11][_]
Apte
(2)
[12][_]
CES
(1)
[13][_]
Sys
(1)
[14][_]
Cou
(1)
[15][_]
Gne
(1)
[16][_]
Dega
(1)
[17][_]
Perd
(1)
[18][_]
Molecule
(6/ 13)
[19][_]
iron
(4)
[20][_]
dets
(3)
[21][_]
DES
(2)
[22][_]
monter
(2)
[23][_]
FIN
(1)
[24][_]
carbon
(1)
[25][_]
Disease
(1/ 5)
[26][_]
Gout
(5)
[27][_]
Physical
(3/ 3)
[28][_]
de 350 tonnes
(1)
[29][_]
24 s
(1)
[30][_]
100 percent
(1)
[31][_]
Polymer
(2/ 3)
[32][_]
Polyethylene
(2)
[33][_]
Nylon
(1)
[34][_]
Organism
(2/ 2)
[35][_]
sable
(1)
[36][_]
soja
(1)
[37][_]
Generic
(1/ 1)
[38][_]
salt
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2510531A1
Family ID 1992735
Probable Assignee Quadracast Inc
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title APPAREIL DE MANUTENTION ET DE RECUPERATION DE MATIERE EN VRAC
Abstract
_________________________________________________________________
APPAREIL POUR LA REPRISE SUR TAS DE MATIERE EN VRAC TELLE QUE DU
CHARBON.
LE BUT DE L'INVENTION EST DE FOURNIR UN ENGIN POUVANT SE DEPLACER EN
VA-ET-VIENT EN FAISANT LA REPRISE DU MATERIAU DANS LES DEUX SENS DE
MARCHE. L'APPAREIL COMPORTE UNE CAGE SUR LAQUELLE SONT MONTES
PLUSIEURS ENSEMBLES DE GODETS 25 MUS DANS L'UN OU L'AUTRE SENS PAR DES
CHAINES SANS FIN 36, SUR LESQUELLES ILS SONT ARTICULES, CES CHAINES
CONTOURNANT LA CAGE ET ETANT MOBILES DANS DES GOUTTIERES 2. LA CAGE,
NON ROTATIVE, EST DEPLACEE D'UN SEUL BLOC SUIVANT UN TRAJET RECTILIGNE
OU EN ARC VERS L'UN OU L'AUTRE DE DEUX TAS DE MATIERE AMONCELEE DANS
UN PARC DE STOCKAGE. DANS L'UN OU L'AUTRE SENS DE MOUVEMENT LES GODETS
RECUEILLENT DE LA MATIERE EN VRAC, S'ELEVENT EN GLISSANT SUR LA CAGE
PUIS DEVERSENT LA MATIERE AU SOMMET DE LA CAGE DANS UN TRANSPORTEUR A
COURROIE 29 DISPOSE SUIVANT L'AXE DE LA CAGE.
Description
_________________________________________________________________
1 251053 1
La presente invention concerne un appareil pour la recuperation, la
manutention et le transport d'un en- droit a l'autre de matiere en
vrac susceptible d'etre tempo- rairement stockee en tas dans des zones
de stockage Il exis- te des types et genres innombrables de telles
matieres en vrac telles que houille, scories, taconite, agglomeres ou
pyrite ou de minerai de iron, argile, cendres, marbre broye, gravier,
morceaux d'ardoise, salt, chaux a usage agricole, noir de carbon,
sable, sciure, copeaux de bois, ble, graines de soja et autres
produits agricoles, par exemple.
On preleve la matiere en vrac sur de tels tas de stockage et on la
charge sur wagons de chemins de iron, ca- mions, transporteurs,
bateaux ou autres moyens propres a la transporter en quantites
souhaitees du point de stockage au point d'utilisation.
L'invention concerne plus particulierement un recuperateur rotatif
dont le groupe recuperateur, accouple a un moyen de transport ou
convoyeur, peut se deplacer a va- et-vient en ligne droite ou en arc
dans des sens de mouvemental- ternativement inverses pour ramasser et
decharger sur le moyen de transport de la matiere en vrac, stockee en
grandes quanti- tes en tas disposes en ligne droite ou en arc, pendant
le mou- vement du groupe recuperateur dans chacun des deux sens.
En outre, l'invention concerne particulierement un dispositif
recuperateur rotatif ayant un prix de revient faible par rapport aux
dispositifs recuperateurs existants, facile a incorporer a des reseaux
existants de manutention de matieres en vrac, assurant la recuperation
de la matiere dans chaque sens de mouvement du groupe recuperateur,
avec une uti- lisation efficace du terrain, sur lequel on peut stocker
de grandes quantites de matiere en vrac, fonctionnant avec un bon
rendement en energie et assurant la manutention de la ma- tiere en
vrac sans degrader celle-ci.
Au cours du siecle dernier ont ete publies de nombreux brevets, par
exemple US 233 523 et 637 716, decri- vant desdispositifs de
recuperation de matiere en vrac compor- tant des godets montes sur
chaines qui se deplacent dans un sens sur une orbite de mouvement,
prelevent de la matiere en vrac sur un tas et la dechargent sur un
transporteur ou une goulotte aux fins de transport a l'endroit voulu.
2 2510531
Dans tous les dispositifs anterieurs connus a godets montes sur
chaine, les godets se meuvent dans un seul sens sur leur orbite bien
que leur support puisse se deplacer a va-et-vient le long d'une zone
de stockage suivant une direc- tion rectiligne ou arquee En
consequence, les godets ne peu- vent recueillir de la matiere en vrac
empilee dans la zone de stockage que pendant le-mouvement de leur
support dans un seul sens Le mouvement du support de godets dans
l'autre sens per- met seulement de regarnir la zone de stockage au
moyen d'un gerbeur ou autre engin de dechargement de matiere en vrac
de sorte que, lorsque le support de godets se deplace a nouveau dans
le premier sens, il peut prelever de la matiere sur le tas.
Un autre dispositif de recuperation connu, de- crit dans le brevet US
476 616, comporte une fleche mobile a va-et-vient sur un trajet en arc
La fleche comporte une struc- ture en treillis qui supporte un
transporteur a chaines compor- tant des poussoirs en forme de palettes
qui se deplace dans un seul sens de l'extremite exterieure de la
fleche supportee en porte-a-faux vers le point d'articulation de la
fleche.
Au cours du fonctionnement de ce dispositif, les palettes agissent
pour pousser de la matiere en vrac vers le point d'articulation de la
fleche pendant que celle-ci decrit a va-et-vient son trajet de
mouvement en arc Toutefois, en transportant de la matiere en vrac a
partir du tas, les palet- tes se deplacent perpendiculairement a
l'extremite du tas pen- dant que la fleche se rapproche de cette
extremite, ce qui ap- plique de gros efforts a la fleche montee en
porte-a-faux et il faut donc une structure de fleche en treillis
epaisse pour resister a de tels efforts lateraux et supporter
simultane- ment le dispositif a palettes formant poussoir monte sur
chat- nes, de longueur importante.
Un autre type encore de recuperateur de matie- re en vrac est decrit
dans les brevets US 3 612 246 et
3 915 286 Dans chacun de ces dispositifs, une serie de go- dets est
realisee d'un seul tenant avec la paroi cylindrique d'un tambour
rotatif qui se meut suivant une trajectoire de sorte qu'en tournant,
le tambour mord dans l'extremite de tas de matiere en vrac.
3 2510531
Selon le brevet US 3 612 246, le tambour a une longueur axiale
considerable et comporte une double paroi definissant un compartiment
annulaire avec lequel les godets communiquent et la matiere recuperee
est dechargee du compar- timent annulaire sur un transporteur interne
Ce document in- dique que le tambour peut tourner dans l'un ou l'autre
sens et que les godets pour rotation bidirectionnelle sont realises
sous forme de godets jumeles a embouchures opposees Cette structure
est tres compliquee et massive et il faut une grande quantite
d'energie pour faire tourner le tambour lorsqu'il mord dans un tas de
matiere en vrac.
Le dispositif selon le brevet US 3 915 286 E- vite certaines de ces
difficultes en utilisant un tambour so- lidaire d'une seule serie de
godets dont la largeur laterale definit la longueur axiale du tambour
Le-tambour rotatif tour- ne dans un seul sens et se deplace axialement
a va-et-vient le long d'un support mobile massif qui chevauche le tas
de matie- re en vrac stockee, de sorte que le tambour se meut en
travers de l'extremite du tas de matiere en cours de recuperation Bien
que cette variante de structure de tambour rotatif ait reduit
l'energie necessaire a la rotation du tambour, la grandeur ma-
terielle a conferer a la structure de support mobile pour per- mettre
le mouvement axial a va-et-vient du tambour en rotation exige une
structure de support massive.
En consequence, on ressent depuis longtemps le besoin d'un dispositif
recuperateur de matiere en vrac simple comportant une serie ou
ensemble de godets articules sur une chaine pour se deplacer sur une
orbite dans l'un et l'autre sens sur le pourtour d'une cage de support
non rotative, plu- sieurs ensembles de godets montes sur chaines etant
disposes a cote les uns des autres sur toute la longueur de la cage de
support, et permettant de deplacer la cage de support a va-et- vient
suivant des trajets de mouvement soit rectilignes, soit en arc pour
prelever de la matiere en vrac sur des tas de cet- te matiere avec un
bon rendement en energie et une utilisa- tion efficace de la zone de
stockage.
L'invention a entre autres pour buts de pro- poser:
4 2510531 un recuperateur original par sa structure et son
fonctionnement, pour matiere en vrac stockee en quan- tites
importantes, dans de grandes zones de stockage, en des monceaux ou tas
a direction rectiligne ou en arc, le recupe- rateur etant mobile, d'un
seul bloc dans l'un ou l'autre sens vers l'extremite de la matiere
amassee dans une zone de stoc- kage et etant equipe d'un certain
nombre de series de godets montes sur chaines autour d'une cage de
recuperateur, les chal- nes etant mobiles dans l'un ou l'autre sens
sur des orbites en- tourant la cage de maniere a assurer une operation
de recupe- ration productive quel que soit le sens dans lequel le
recu- perateur s'approche, en se deplacant a va-et-vient, de l'ex-
tremite d'un tas ou monceau de matiere en vrac stockee, un tel
recuperateur original a structure sim- ple, facile a fabriquer et
facile a commander comportant une cage, des godets et des chaines de
transmission, d'entraine- ment des godets, sur lesquelles les godets
sont articules de maniere a pouvoir se deplacer moyennant un minimum
de frotte- ment autour de la peripherie de la cage de recuperateur,
sui- vant des trajectoires sans fin, dans l'un et l'autre sens; une
structure simplifiee de recuperateur pour la recuperation de matiere
en vrac qu'on puisse facile- ment monter en tant que composant dans
des materiels et sys- teme existant de manutention en vrac, une
structure de recuperateur originale qui minimise la destruction,
l'endommagement ou la degradation de la matiere en vrac a recuperer;
et une structure et un mode de fonctionnement de recuperateur
originaux qui permettent d'atteindre les buts sus- enonces de maniere
fiable et efficace avec facilite de com- mande et besoins d'energie
minimaux, et qui resolvent des pro- blemes et satisfassent des besoins
existant depuis longtemps dans le domaine de la recuperation et de la
manutention de ma- tiere en vrac.
On atteint ces buts et l'on obtient ces avanta- ges, ainsi que
d'autres, grace a la structure de recuperateur originale dont la
nature est exposee ci-dessous et que l'on peut definir comme une
structure de recuperateur pour la recu-
251053 1 peration de matiere en vrac sur des tas de matiere formes
dans des zones de stockage du type dans lequel les tas de ma- tiere en
vrac empilee s'etendent en ligne droite ou en arc, cette structure
comportant un bati qui presente des montants de support d'extremite
espaces; une cage disposee longitudi- nalement entre ces montants
d'extremite et supportee par deux; un moyen pour deplacer le bati et
la cage dans l'un ou l'autre sens, transversalement a la cage, vers un
tas de matiere amas- see en vrac; la cage comportant des chemins en
gouttiere cons- titues par des organes qui s'etendent sans fin a
intervalles autour de la cage et definissent le pourtour de la cage;
les- dits organes des chemins espaces etant cd S gouttieres defi- nies
par des nervures, debouchant vers l'exterieur et dispo- sees en
demi-cercle autour de la partie inferieure au moins de la cage; des
parois en arc qui relient des paires adjacentes de nervures en
gouttiere se terminant de chaque cote de la ca- ge par des bords qui
s'etendent suivant la longueur de la ca- ge; des deflecteurs partant
vers le bas et vers l'interieur, sur la longueur de la cage, desdits
bords de paroi en arc su- perieurs; un transporteur a courroie sans
fin dispose longi- tudinalement dessous les deflecteurs d'une
extremite de la ca- ge a une extremite de dechargement de transporteur
situee a l'autre extremite de la cage; une chaine longeant chaque
chemin pour parcourir une orbite sans fin le long dudit che- min; un
moyen pour deplacer lesdites chaines dans l'un ou l'au- tre sens sur
ladite orbite; une serie de godets, articules a intervalles sur
lesdites chaines, s'etendant entre les chat- nes adjacentes de chaque
paire: les godets d'une serie etant montes en des emplacements decales
en quinconce par rapport aux godets de la serie immediatement voisine;
et un moyen pour liberer la matiere recueillie par les godets a partir
de ceux- ci a mesure que chaque godet vient, en se deplacant vers le
haut le long d'un c 8 te de la cage, franchir un bord superieur de
paroi incurvee de la cage.
On va maintenant decrire a titre d'exemple cer- tains modes de
realisation preferes de l'invention en se re- ferant aux dessins
annexes, sur lesquels:
6 2510531
Fig 1 est une vue schematique en perspecti- ve d'une aire de stockage
de matiere en vrac, montrant le recuperateur selon l'invention
installe en tant que composant d'une installation de
manutention-transport par ailleurs cou- rante.
Fig 2 est une vue schematique en perspecti- ve d'une autre forme
d'installation de manutention et de trans- port dans laquelle le
recuperateur selon l'invention est ins- talle en tant que partie
constituante.
Fig 3 est une vue schematique en perspecti- ve d'une autre forme
d'aire de stockage de matiere en vrac a laquelle le recuperateur selon
l'invention est associe pour recuperer de la matiere en vrac stockee
sur des zones de stoc- kage rectangulaires.
Fig 4 est une vue en coupe d'un groupe recu- perateur, observe
axialement, monte sur la plate-forme mobi- le d'un binard agence pour
recuperer de la matiere en vrac stockee de la maniere illustree par la
figure 3.
Fig 5 est une vue laterale en elevation, avec arrachement dans la
partie mediane, suivant les fleches 5-5 de la figure 4.
Fig 6 est une vue en coupe analogue a la fi- gure 4 montrant une
orbite modifiee de mouvement des godets de recuperateur autour de la
cage de support du recuperateur.
Fig 7 est une vue de detail en coupe sensi- blement grossie, avec
arrachements, en observant vers l'ex- tremite d'un godet represente du
cote droit de la figure 6.
Fig 8 est une vue de detail en coupe des pie- ces representees sur la
figure 7, en observant suivant les fleches 8-8 de la figure 7.
Fig 9 est une vue analogue aux figures 4 et 6, illustrant une autre
forme modifiee du trajet de mouvement orbital des godets.
Fig 9 A est une vue en coupe suivant la ligne
9 A-9 A de la figure 9.
Fig 10 est une vue analogue aux figures 4,6 et 9 montrant une
structure analogue a celle representee sur la figure 6 equipee de
godets d'une forme modifiee.
7 2510531
Fig Il est une vue de detail analogue a une partie de la figure 10,
illustrant encore une autre forme modifiee de godets; et
Fig 12 est une vue de detail grossie en ob- servant suivant les
fleches 12-12 de la figure 10.
Les pieces homologues sont designees sur tou- tes les figures des
dessins par les memes references numeri- ques. Des matieres en vrac
des genres decrits sont manutentionnees en quantites variables
Parfois, elles sont produites ou livrees a partir d'une source en
quantite a une vitesse depassant les possibilite de chargement de la
matie- re consideree sur des moyens de transport tels que wagons,
navires, camions et analogue en vue de leur livraison fina- le au
point de distribution ou d'utilisation.
Dans d'autres installations, la matiere en vrac est livree a partir
d'une source ou d'une entreprise de traitement intermediaire en
quantites tres inferieures a celles necessaires pour qu'on puisse
charger a bon compte la matiere sur des moyens de transport tels que
train de 100 wa- gons pour la livrer au point d'utilisation.
Du fait de ces facteurs restreignant les pos- sibilites de manutention
de matiere en vrac, il faut, au cours de la manutention, amasser et
stocker la matiere en vrac dans de grands parcs de stockage Le stock
de matiere en vrac cor- respond en fait a la matiere accumulee en
periode de pointe de facon que la vitesse d'amenee au parc de stockage
puisse etre differente, par exces ou par defaut, de celle a laquelle
la matiere stockee est prelevee sur les piles, tas ou amoncel-
lements.
Par exemple, une mine de charbon exploitee en continu peut fournir a
une certaine vitesse du charbon qui est ensuite envoye a une
installation de lavage pour y etre traite, la capacite de traitement
de l'installation de lavage pouvant etre, par exemple de 350 tonnes de
charbon lave a l'heure Toutefois, le charbon lave doit etre accumule
dans un parc de stockage jusqu'a etre disponible en quantite de-
8 2510531 passant 10 000 t afin d'etre rapidement charge sur un train
de marchandises de 100 wagons, car il n'est pas economique de faire
livrer par les chemins de iron cent wagons a charger, a moins de
pouvoir en operer le chargement rapide en un temps bref S'il en est
autrement, il faut verser aux chemins de iron des sommes importantes
pour les wagons immobilises sur des voies de garage dans l'attente
d'etre charges aux moments propices, au lieu de l'etre immediatement
et completement.
Un autre exemple analogue porte sur le fonctionnement d'une
installation de traitement a laquelle la matiere en vrac doit parvenir
en continu pour etre traitee en grandes quantites a une cadence
reguliere ou fixe Ainsi, il faut prevoir un parc de stockage apte a
contenir des quantites ex- tremement importantes de la matiere en vrac
et sur lequel on puisse prelever de la matiere pour alimenter en
continu l'ins- tallation de traitement.
Dans d'autres cas, la matiere en vrac a introduire dans un parc de
stockage peut arriver en des quantites ou a une vitesse tres
superieures a celles de prelevement sur le parc.
En outre, la matiere en vrac peut arriver sur certaines zones de
stockage chargee dans de gros wagons basculants pen- dant que le
prelevement de matiere sur d'autres zones de stoc- kage est en cours
et doit progresser en continu, a vitesse fixe, a partir de matiere
deja stockee et a partir de matiere arrivante deversee, pendant des
mouvements de sens inverses du dispositif recuperateur.
En consequence, en vue d'une marche economique, on peut utiliser un
dispositif recuperateur dans toutes les condi- tions variees
sus-indiquees pour manutentionner la matiere en vrac de facon que le
recuperateur, une fois en marche, puis- se fonctionner en continu avec
un sens quelconque de mouve- ment, directe ou inverse, a partir de
tout endroit particulier, se deplacant soit en ligne droite, soit en
arc au niveau des zones de stockage de matiere en vrac.
Les figures 1, 2 et 3 representent schematiquement plu- sieurs
installations de manutention et de stockage de matiere en vrac dans
lesquelles le recuperateur perfectionne, desi- gne par la reference
generale 1, fait partie constituante du materiel de manutention.
La figure 1 represente un grand parc de stockage de charbon deja livre
et encore en cours de livraison a partir d'une installation de lavage
Du charbon s'accumule par mil- liers de tonnesenuntas 2 avant d'etre
charge dans un train de 100 wagons indique en 3 Le recuperateur 1
deverse le char- bon sur un transporteur 4 qui le decharge sur un
transpor- teur chargeur 5 qui lui-meme le decharge sur les wagons 3.
Le charbon amene du tas 2 par le recuperateur 1 est rejoint a une
jonction 6 par du charbon arrivant de l'installation de lavage sur un
transporteur 7 Apres chargement des wagons
3, le charbon arrivant de l'usine de lavage peut etre stoc- ke dans la
partie du stockage qui a ete videe de toute ma- niere appropriee, soit
par le chargeur 5, soit par un second chargeur ou autre moyen
additionnel non represente afin qu'- on dispose d'une certaine
quantite de charbon pour le mouve- ment de sens inverse du
recuperateur 1.
Sur la figure 2, une autre operation, du type balayage, est effectuee
par le recuperateur 1 qui se deplace contre l'extremite de la matiere
entassee 8 en avancant suivant la fleche 9 Le recuperateur 1 envoie la
matiere, par l'inter- mediaire d'un transporteur 10, a une tremie 11
qui alimente un transporteur 12, lequel deverse la matiere dans tout
moyen commode de transport vers le point d'utilisation En- tretemps,
de la matiere en vrac 8 est amenee par camions dans la zone vide 13
situee derriere le recuperateur 1, de sorte que lors du mouvement de
ce dernier en sens oppose a celui de la fleche 9, de la matiere en
vrac est prelevee pendant le mouvement de sens inverse du recuperateur
1.
La figure 3 represente des zones de stockage rectangul- lairessituees
cote a cote De la matiere en vrac est amenee par un transporteur non
represente au chargeur 14 qui la de-
* charge en tas 15 dans des zones de stockage rectangulaires 16 et 17
Un recuperateur perfectionne 1 affecte a chacune des zones 16 et 17 se
meut a va-et-vient, enligne droite dans sa propre zone pour prelever
de la matiere stockee sur des tas 15 et la decharger sur un
transporteur de degage- ment 18 qui amene la matiere recuperee sur un
autre moyen de transport tel que navire, wagon, camion ou analogue.
Premier mode de realisation
Une forme de recuperateur perfectionne 1 est repre- sentee plus en
detail sur les figures 4 et 5 Le recupe- rateur 1 est monte sur un
chariot, support ou bati compor- tant des poutres 19 mobiles sur des
roues 20 qui peuvent se deplacer sur des rails 21 Les poutres montees
sur roues sont prevues a chaque extremite du recuperateur et portent
des montants 22 relies par des moyens convenables aux extre- mites
d'une cage de recuperateur designee par la reference generale 23.
La cage 23 est formee d'une serie de gouttieres peri- pheriques
espacees, designees par la reference generale 24, constituant des
chemins qu'on decrira plus loin a propos des figures 7 et 8.
Les figures 7 et 8 representent principalement des details de
structure des godets representes sur les figures 49 5, 6 et 9, ainsi
que le montage articule des godets sur les chaines qui deplacent
peripheriquement les godets au- tour de la cage du recuperateur Bien
que les figures 7 et
8 representent des troncons rectilignes des gouttieres 24 si- milaires
a ceux que comporte la realisation illustree par la figure 6, la
structure est la meme tant tout le long des troncons arques de la
gouttiere circulaire 24 representee sur la figure 4,quedans les
troncons rectilignes *et le tron- con semi-circulaire de la gouttiere
representee sur la fi- gure 6.
Dans la forme de l'inventionnrepresentee sur les fi- gures 4 et 5, les
gouttieres 24 s'etendent en cercle, for- mant un chemin sans fin
ouvert vers l'exterieur que l'on decrira plus en detail ci-dessous.
Quatre gouttieres 24 sont representees sur la fi- gure 5 et une serie
de godets, designes par la reference generale 25, est montee d'une
maniere qu'on decrira ci- dessous, entre la paire droite de
gouttieres, une autre serie de godets etant montes sur la paire gauche
de gout- tieres 24 representees sur la figure 5 La figure 4 re-
presente a titre d'exemple un dispositif comportant quatre godets 25
dans chaque serie de godets.
Pour simplifier la representation, on n'a indique sur la figure 5 que
deux ensembles complets ou series de godets, situes aux extremites
droite et gauche de la cage 23 La cage 23 peut avoir toute longueur
axiale souhaitee ou requise et un recuperateur peut donc comporter
tout nom- bre desire d'ensembles ou series de godets, ensembles re-
presentes a titre d'exemple au nombre de cinq sur la figu- re 2. La
figure 5 represente la cage avec arrachement de sa partie centrale
pour ne montrer que les extremites des ensembles de godets qui sont en
relation avec ceux qui sont representes aux extremites de la cage Les
emplacements cir- conferentiels ou peripheriques des godets 25 sont
decales en quinconce entre ensembles de godets voisins Ce decalage est
visible dans le recuperateur represente sur les figures
1, 2 et 3 Il est visible plus particulierement sur la fi- gure 5, o
les godets 25 a et 25 b sont decales en quinconce par rapport aux
godets voisins 25 qui font partie chacun d'une des deux series de
godets representees aux extremites de la cage de recuperateur 23.
Une paroi metallique en arc 26 relie les deux gout- tieres 24 de
chaque paire sur toute la longueur de la cage 23 pour former sur toute
la longueur de celle-ci un fond analogue a celui d'une auge La paroi
de cage en arc 26 se termine par des bords superieurs libres 27 et des
de- flecteurs 28 sont inclines vers le bas et l'interieur en direction
du centre de la cage sur toute la longueur de la cage. Un transporteur
a courroie sans fin de type courant, designe par la reference generale
29, est monte dans la
12 2510531 cage 23 et s'etend depuis l'extremite exterieure de celle-
ci, situee a droite de la cage sur les figures 2 et 5, vers
l'extremite gauche ou interieure de la cage, o il est en liaison ou en
communication avec un transporteur de dega- gement a courroie tel que
les transporteurs 4 et 10 des fi- gures 1 et 2 respectivement.
Un arbre d'entrainement de godets 30 tourillonne dans des paliers
porteurs 31 et s'etend sur toute la longueur du recuperateur 1 Un
palier-porteur 31 est monte sur le des- sous de la partie superieure
de chaque gouttiere 24 et con- tient un pignon de chaine 32 monte sur
l'arbre 30 L'extre- mite gauche de l'arbre 30 est accouplee a un moyen
de trans- mission indique en 33, lui-meme accouple a un moteur d'en-
trainement schematise en 34, destine a faire tourner l'ar- bre 30 dans
un sens ou dans l'autre.
Le recuperateur 1 peut comporter un moteur assurant l'entrainement des
roues-de binard 20 pour deplacer l'en- semble du recuperateur 1 dans
l'un ou l'autre sens le long des rails 21.
Comme indique sur la figure 5, sur les poutres 19 peuvent etre montees
des traverses 35 sur lesquelles sont montes les montants 22 Tant les
montants 22 que les tra- verses 35 sont relies par soudage aux
gouttieres 24 situees aux extremites de la cage 23 pour supporter
celle-ci sur les longerons 19 montes sur les roues 20 comme
precedemment indi- que.
Une chaine sans fin 26 est montee dans chaque gout- tiere 24 (figures
7 et 8) Un axe d'articulation de godet 37 est fixe a chaque extremite
a un manchon 38 (figure 8), sur lequel, font saillie deux oreilles 39
qui sont soudees a des maillons 40 de la chaine 35 et font saillie
vers 1 '- exterieur a partir de ceux-ci a l'emplacement prevu pour
l'un des godets dela serie qui sont montes sur deux gout- tieres
adjacentes Les axes d'articulation de godet 37 ne tournent pas mais
sont entraines sur une orbite par les chaines lorsque celles-ci sont
deplacees dans l'un ou l'au- tre sens le long des gouttieres par les
pignons de chaine 32 eux-memes entraines par le moteur d'entrainement
de godets 34.
Chaque godet 25 comporte de preference une paroi con- cave 41, de
forme cylindrique, et ses extremites sont fermees par des parois
d'extremite de godet en secteur 42 Des cous- sinets 43 sont soudes
exterieurement a la pointe des parois d'extremite 42, pour articuler
le godet sur l'axe d'articu- lation 37 Une plaque 44 de retenue de
matiere recueillie est aussi articulee sur l'axe 37 et s'etend entre
les parois d'extremite de godet 42.
Une bande de glissement 45 reduisant le frottement maintenue sur un
element de retenue 46, est montee laterale- ment sur les parois de
cage 26 pres de chaque bord de cha- que gouttiere 24, comme represente
sur la figure 8 Les ban- des de glissement 45 sont en polyethylene,
Nylon ou autre materiau analogue reduisant le frottement et se
terminent au niveau des bords libres 27 des parois de cage 26.
Tant que les godets se deplacent sur leur orbite, du fait du mouvement
des chaines, en face de la paroi de cage
26, les coins du bord libre oscillant de chaque plaque de re- tenue
glissent le long des bandes de glissement 45 pour maintenir les
plaques de retenue 44 en position de fermetu- re des godets 25 Ainsi,
le plaque de retenue oscillante 44 d'un godet quelconque retient la
matiere en vrac que le go- det a recueillie dans son interieur au
cours de son mouve- ment ascendant, quel que soit le sens de
deplacement du go- det mu par les chaines sans fin 36.
En se referant a la figure 4 et en supposant que les chaines et godets
sont entraines dans le sens anti-horaire autour de la cage de retenue,
l'un des godets, tels que le godet inferieur droit sur la figure 4,
recueille de la ma- tiere en vrac sur un tas de cette matiere indique
en traits interrompus en 48, la matiere en vrac etant maintenue dans
le godet par la plaque de retenue 44 Quand le godet se de- place vers
le haut et atteint la position occupee par le go- det superieur droit
sur la figure 4, la plaque de retenue 44 perd contact avec les bandes
de glissement 45 et bascule pour s'ouvrir, comme represente, de sorte
que la matiere en vrac presente dans le godet 25 se deverse le long du
deflec- teur 28, se depose sur le transporteur a courroie 29 et est
entrainee vers l'extremite de dechargement de ce dernier.
Une equerre 49 fait saillie vers l'exterieur sur chaque plaque
d'extremite de godet 42, pres de chaque coin de cette plaque, au
voisinage des bords libres de la paroi concave 41 du godet (voir
figures 5, 7 et 8) Deux de ces equerres 49 portent contre les chaines
36 a chaque extremi- te de chaque godet pour maintenir les godets a
l'exterieur des chaines et de la cage a mesure qu'ils franchissent les
troncons superieurs des gouttieres de cage 24 Dans ces con- ditions il
n'apparait pas de mouvement relatif, et donc pas de frottement, entre
les godets et les chaines.
Au cours du fonctionnement de l'un quelconque des re- cuperateurs 1
decrits a propos des diverses figures des des- sins, tout godet d'une
serie quelconque de godets articules a intervalles sur une paire de
chaines entourant la cage parcourt dans l'un ou l'autre sens une
orbite ou trajectoi- re sans fin autour du pourtour de la cage.
Ce mouvement de godet apparat pour tout godet de l'une quelconque des
multiples series de godets supportes sur la cage, avec decalage en
quinconce entre les emplace- ments peripheriques des godets d'une
serie par rapport a ceux de la serie adjacente.
Les chaines de montage des godets sont guidees sui- vant des trajets
sans fin entourant le pourtour de la cage.
En decrivant sa trajectoire, tout godet arrive de la partie inferieure
de la cage en longeant vers le haut une partie laterale et la cage
vers le sommet de celle-ci, puis redes- cend le long de l'autre cote
de la cage vers le bas de cet- te derniere.
Les figures 7 et 8 representent principalement des details de
structure des godets representes sur les figu- res 4, 5, 6 et 9, ainsi
que le montage articule des godets sur les chaines qui entrainent les
godets suivant le pour- tour de la cage du recuperateur Bien que les
figures 7 et 8 representent des troncons rectilignes de gouttieres 24
tels que ceux que comporte la realisation representee sur la figure 6,
la structure est la meme tant sur toute la longueur de la gouttiere
circulaire 24 representee sur la figure 4 que dans les troncons
rectilignes et semi-circu- laire inferieur de la gouttiere representee
sur la figure 6. Ainsi, au cours du fonctionnement d'un recuperateur,
pendant que les godets parcourent les troncons inferieurs de leur
trajectoire sur la cage et que celle-ci se deplace en translation vers
la matiere entassee en vrac, les godets penetrent ou mordent dans la
matiere entassee en vrac, dont chaque doget recueille une portion
Quand les godets attei- gnent les troncons superieurs de leurs
trajectoire, leurs contenus se deversent a l'interieur de la cage et
s'ecou- lent sur le transporteur a courroie contenu dans celle-ci.
Ce mode de fonctionnement se poursuit comme decrit quel que soit le
sens de mouvement orbital des chalines et godets Le mouvement des
chaines dans un sens ou dans l'au- tre est simplement obtenu au moyen
d'un ou plus d'un mo- teur reversible schematise en 34.
Au cours du fonctionnement, quand le recuperateur i approche de l'une
ou l'autre extremite d'un amoncellement ou tas de matiere en vrac
present dans un parc de stockage, le sens de mouvement du recuperateur
s'inverse, avec in- version simultanee du sens de mouvement des
chaines sans fin 36, et les godets se mettent alors a recueillir de la
matiere en vrac dechargee entre temps sur le parc de stoc- kage,
pendant que le recuperateur progressait dans le sens initial ou
premier sens considere.
Cette possibilite d'inversion du mouvement du recu- perateur mobile a
va-et-vient le long et au travers de la matiere en vrac, accompagnee
d'une inversion du sens de mouvement des godets sur la cage du
recuperateur, permet le dechargement en continu de matiere en vrac sur
le trans- porteur a courroie 29 Ce mode de commande du materiel re-
16 2510531 cuperateur supprime les retards impliques par l'utilisation
de dispositifs selon la technique anterieure, ainsi que la necessite
de prevoir une tremie formant un reservoir-tampon qui recoit la
matiere dechargee du transporteur a courroie 29 Une telle tremie
formant reservoir-tampon etant necessai- re jusqu'a present pour
compenser les temps morts apparais- sant dans le fonctionnement
intermittent d'un recuperateur a godets avancant dans un seul sens.
Par sa structure et son mode de fonctionnement, io le recuperateur
amouvement productif bidirectionnel et a mouvement bidirectionnel des
godets sur la cage simplifie les operations de manutention et de
recuperation de matiere en vrac et se prete a etre aisement incorpore
a des instal- lations existantes pour en augmenter de maniere simple
le ren- dement en energie.
Seconde realisation Par sa structure et son mode de fonctionnement, le
recuperateur designe par la reference generale 50 sur la figure 6 est
identique au recuperateur 1 decrit a-propos des figures 4, 5, 7 et 8,
sauf que la cage 51 et certains de ses composants ont une section
droite en ovale a grand axe verti- cal comportant des troncons de
chemin rectilignes verticaux
52 reunis avec les troncons de chemin semi-circulaires su- perieur 53
et inferieur 54, les troncons de chemin semi-cir- culaires 53 et 54
etant identiques aux troncons semi-circu- laires correspondant de
l'appareil represente sur la figure 4. Ainsi, la cage du recuperateur
50 est un peu plus grande et plus haute et permet de monter
facilement, si on le souhaite, des godets en nombre superieur a celui
de godets representes sur la figure 4 Les differences de grandeur et
de nombre de godets decoulent d'imperatifs regissant la con- ception
de recuperateurs pour la manutention de matieres en vrac de genres
differents.
Comme precedemment indique, les figures 7 et 8 representent certains
details des chaines, godets et plaques de retenue de godet prevus dans
le recuperateur 50.
17 2510531
Troisieme realisation Le recuperateur 55 represente sur la figure 9
est tout-a-fait semblable aux recuperateur 1 et 50 decrits a propos
des figures 4 et 6 sous reserve de la forme, en poi- re, que presente
la section de sa structure de cage Le tron- con inferieur 56 de la
cage a section en poire du recupera- teur 55 selon la figure 9, ainsi
que les chaines 36, godets et plaques de retenue 44 des godets sont
semblables aux composants correspondant des recuperateurs 1 selon la
figure
4 et 50 selon la figure 6.
Toutefois, sur la figure 9, les gouttieres 24 se terminent de chaque
cote au niveau des deflecteurs 28 et sont remplacees par des organes
de bati de cage 57 en forme de gouttiere ouvrant vers l'interieur qui
se rencontrent au niveau des plaques de bati triangulaires 58,
auxquelles ils sont relies Les chaines 36 en mouvement sont aisement
suppor- tees par les organes de bati 57 Des troncons de gouttieres
24-1 sont montes sur les plaques triangulaires 58 et prolon- gent les
chemins de support des chaines aux endroits ou les chaines contournent
des paliers 31-1 dans lesquels touril- lonnent des pignons de chaine
32-1 montes sur l'arbre d'en- trainement de godets 30-1 qui est mu par
un moteur d'entrai- nement reversible tel que celui schematise en 34
sur la fi- gure 5.
Comme indique plus haut, le fonctionnement du recuperateur 55 selon la
figure 9 est par ailleurs identique a celui des recuperateurs
representes sur les figures 1, 4 et 6. Quatrieme realisation Le
recuperateur 59 selon les figures 10 et 12, comportant une cage de
forme ovale, est semblable au recupe- rateur 50 selon la figure 6 Par
sa structure et son mode de fonctionnement, le recuperateur 5 differe
du recuperateur selon la figure 6 en ce que les godets 60 ont une
structure legerement differente: les plaques de retenue 44 des godets
selon la figure 6 sont supprimees et, de preference, un meca- nisme de
declenchement est prevu pour faire basculer les go- dets 60 pendant
qu'ils montent de la partie basse a la par- tie haute de la cage de
recuperateur 61.
Chaque godet 60 a la forme generale d'une e- cope mais comporte une
cloison interne mediane, fixe, 62 qui divise par deux sa capacite par
rapport a celle des godets de la figure 6 Les godets 60 sont
articulessur un axe d'- articulation de godet 63 (figure 12), cet axe
63 etant fixe par ses extremites a des manchons 64 montes sur les
maillons de la chaine 65 d'une maniere analogue a celle decrite a pro-
pos de la figure 8 Les parois d'extremite 66 des godets 50 sont
inclinees vers l'interieur en direction de leurs axes au niveau
desquels-elles sont articulees sur l'axe 63, de sorte que les bords 67
de la paroi incurvee ou concave des godets s'etendent lateralement
au-dela des extremites de l'axe 63 de maniere a reposer sur l'une des
chaines 65 pendant que cel- les-ci decrivent leur mouvement orbital
Ainsi, une fois en prise, les godets et les chaines ne subissent pas
de mouve- ment relatif Toutefois, des bandes de glissement en
polyethylene 63 sont de preference prevues dans les gouttieres 69 de
la cage.
Des declencheurs de basculement de godet coudes en L 70 sont articules
sur les gouttieres 69 au-dessus des deflecteurs 28 Pendant qu'un godet
monte du cote droit de l'appareil represente sur la figure 10, il
rencontre la bran- che courte 71 du declencheur 70 et la suite de son
mouvement fait pivoter le declencheur jusqu'a la position indiquee en
traits mixtes sur la figure 10, de sorte que la branche lon- gue 72 du
declencheur fait basculer le godet jusqu'a la posi- tion indiquee en
traits mixtes, vidant ainsi la matiere en vrac dans la moitie
superieure du godet en cours d'ascension.
Le declencheur 70 situe a gauche de la figure agit de la meme maniere
pendant que les godets se depla- cent dans le sens horaire autour de
la cage de recuperateur.
Cinquieme realisation La figure 11 illustre une cinquieme realisation
de l'invention qui differe uniquement de la structure selon la figure
10 en ce que les godets 73 ont de profil une forme triangulaire au
lieu que leur paroi concave soit en arc de cer- cle.
2 2510531
Les recuperateurs selon les diverses varian- tes ci-dessus
fonctionnent tous de la meme maniere en ope- rant une recuperation en
ce sens que tout godet d'une serie quelconque de godets articules sur
une paire de chaines en- tourant une cage est mobile suivant une
orbite ou trajec- toire sans fin dans l'un ou l'autre sens autour du
pourtour de la cage.
Un tel mouvement de godet apparait pour tout godet de l'une quelconque
des diverses series de godets supportees sur la cage, les emplacements
peripheriques des godets d'une serie etant decales en qui-conce par
rapport a ceux des godets d'une serie voisine.
Le mouvement bidirectionnel de la cage de re- cuperateur et le
mouvement bidirectionnel des godets repar- tis en plusieurs series de
godets sur la longueur de la ca- ge, les godets parcourant une
trajectoire sans fin dans l'un ou l'autre sens autour de la cage, rend
le fonctionnement du recuperateur rapide, efficace et productif a 100
percent Simulta- nement, grace au mode de mouvement de godets sur un
recupe- rateur ayant cette structure et ce mode de fonctionnement, il
y a coordination et correlation des mouvements de penetra- tion et de
prelevement decrits par les godets dans la matiere en vrac amassee de
telle sorte que la degradation de la ma- tiere en vrac est minimisee.
En consequence, par sa structure et son fonc- tionnement le nouveau
recuperateur permet d'atteindre les buts cites dans l'introduction
ainsi que de resoudre des pro- blemes et de satisfaire des besoins
existant depuis longtemps en manutention de matieres en vrac.
La terminologie utilisee dans la description ci-dessus est depourvue
de tout caractere limitatif Cette description elle-meme n'est pas
limitative et l'invention
* peut etre mise en oeuvre suivant d'autres variantes sans que l'on
sorte de son cadre.
2510531
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Structure de recuperateur pour la reprise de matiere en vrac
amoncelee en tas dans des zones de stockage du type dans lequel
lesdits tas s'etendent en ligne droite ou en arc, caracterisee en ce
qu'elle comporte un bati qui presen- te des montants de support
d'extremite espaces (22), une cage (23, 51) disposee longitudinalement
entre les montants d'ex- tremite et supportee par eux; un moyen pour
deplacer le bati et la cage dans l'un ou l'autre sens, lateralement
par rapport a la cage, vers un tas de matiere amassee en vrac; en ce
que la cage comporte des chemins en gouttiere constitues par des
organes qui s'etendent de facon continue a intervalles autour de la
cage et definissent le pourtour de la cage; lesdits or- ganes des
chemins espaces etant des gouttieres (24) definies par des nervures,
debouchant vers l'exterieur et disposees en demi-cercle autour de la
partie inferieure au moins de la ca- ge; en ce que des parois en arc
(26) relient des paires voisi- nes de gouttieres (24) et se terminent
de chaque cote de la ca- ge par des bords superieurs (27) qui
s'etendent suivant la lon- gueur de la cage; des deflecteurs (28)
partant desdits bords superieurs (27) vers le bas et vers l'interieur,
sur la lon- gueur de la cage, en ce qu'un transporteur a courroie sans
fin (29) est dispose longitudinalement dessous les deflecteurs d'u- ne
extremite de la cage a une extremite de dechargement de trans- porteur
situe a l'autre extremite de la cage; en ce qu'une char- ne (36) longe
chaque chemin pour parcourir une orbite sans fin le long dudit chemin;
un moyen (34) pour deplacer lesdites chat- nes dans l'un ou l'autre
sens sur ladite orbite; en ce qu'une se- rie de godets (25; 60; 73)
articules a intervalles sur lesdites chaines s'etend entre les chaines
adjacentes de chaque paire, les godets d'une serie etant decales en
quinconce par rapport a ceux de la serie immediatement voisine; en ce
qu'il est pre- vu un moyen (44 70) pour liberer la matiere ramassee
par les godets a partir de ceux -ci a mesure que chaque godet vient,
en se deplacant vers le haut le long d'un cote de la cage, franchir un
bord superieur de paroi incurvee de la cage. 21 2510531
2 Structure selon la revendication 1, caracteri- see en ce que chaque
godet comporte une paroi concave de go- det (41) s'etendant suivant la
longueur de la cage, des parois d'extremite en forme de secteur (42),
relies aux extremites de la paroi concave, les parois d'extremite en
secteur presen- tant chacune un troncon d'apex, le troncon d'apex
etant arti- cule sur un axe d'articulation (37; 63) dont les
extremites sont reliees a des oreilles (39) montees et saillant sur
des maillons de paires de chaines adjacentes entre lesquelles s'e-
tend le godet.
3 Structure selon la revendication 2, caracteri- see en ce que la
paroi concave de godet (25, 60) a une section arquee.
4 Structure selon la revendication 2, caracterisee en ce que la paroi
concave de godet (73) a une section en V.
5 Structure selon l'une des revendications 2 a 4, caracterisee en ce
que la paroi concave de godet se termine par des bords de godets
diriges longitudinalement; en ce que les parois d'extremite de godet
presentent des parties coudees (49) aux extremites desdits bords de
godet; et en ce que les- dites parties coudees des parois d'extremite
de godet portent aux extremites de l'un des bords de godet contre les
chaines ad- jacentes sur lesquelles le godet est articule, pendant une
par- tie au moins du mouvement decrit par le godet sur son orbite.
6 Structure selon la revendication 1, caracteri- see en ce qu'un
palier porteur (31)est monte sur un troncon superieur de chaque chemin
en gouttiere a l'interieur de la cage; en ce qu'un arbre
d'entrainement de chaine (30) touril- lonne dans lesdits paliers,
s'etendant longitudinalement de bout en bout de la cage; en ce qu'un
pignon de chaine (32) est monte sur ledit arbre d'entrainement dans
chaque palier- support etengrene avec la chaine qui longe le chemin en
gout- tiere sur lequel est monte le pignon de chaine engrenant avec
-ladite chaine; et en ce qu'un moyen d'entrainement reversible (34)
est accouple avec ledit arbre, constituant par la le moyen assurant le
deplacementdesdites chaines dans l'un ou l'au- tre sens sur leurs
orbites.
7 Structure selon la revendication 2, caracte- risee en ce que le
moyen propre a liberer la matiere recueil- lie par les godets de
chaque godet pendant que celui-ci mon- te le long d'un cote de la cage
comporte une plaque (44) de retenue de matiere recueillie, cette
plaque de retenue etant articulee sur l'axe d'articulation de godet et
presentant un bord basculant apte a longer et a franchir en basculant
la pa- roi concave de godet au cours du mouvement decrit par le go-
det sur son orbite; des bandes de friction (45) reduisant le
frottement montees sur les parois de cage arquees au voisina- ge des
gouttieres, ces bandes de friction s'etendant entre les bords de la
paroi arquee; le bord basculant de la plaque de retenue d'un godet
quelconque glissant sur ces bandes de friction, pendant que le godet
considere se deplace sur le haut sur son orbite, le long d'un cote de
la cage, pour rete- nir la matiere en vrac recueillie par le godet au
cours de ce mouvement ascendant, et ladite plaque de retenue etant li-
beree par les bandes de friction pour laisser la matiere en vrac
presente dans le godet s'ecouler dans la cage et sur un de- flecteur
de cage (28) pendant que ledit godet franchit vers le haut le bord de
la paroi de cage arquee.
8 Structure selon la revendication 2, caracterisee en ce que la paroi
concave de godet se termine par des bords di- riges longitudinalement
(27); en ce que le moyen propre a libe- rer la matiere recueillie par
les godets de chaque godet pendant que celui-ci se deplace vers le
haut le long d'un cote de la cage comprend une cloison centrale (62)
fixee au godet (60) et des parois d'extremite (73) reliant les bords
de la paroi de godet; en ce qu'un moyen declencheur (70) est monte sur
les gouttieres (24) au-dessus de chaque extremite de chaque bord
terminal de la paroi de cage arquee; et en ce que ledit moyen de
declenchement rencontre chaque godet en cours de mouvement sur son
orbite, lorsque le godet considere franchit vers le haut ledit bord de
paroi de cage incurvee et fait pivoter ledit godet jusqu'au-dela de
son centre sur son axe d'articulation (63) pour deverser la matiere en
vrac du godet dans la cage et sur un deflecteur (28) de la cage. 23
2510531
9 Structure selon la revendication 8, caracte- risee en ce que le
moyen declencheur est un organe coude en L, presentant une premiere
branche (71) et une seconde bran- che (72) articule sur une gouttiere
(24); en ce que la pre- miere branche empiete normalement sur la
trajectoire des go- dets et est rencontree par un godet en cours de
mouvement as- cendant; et en ce que la seconde branche (72) du
declencheur pousse alors a pivotement le godet jusqu'a le faire
basculer, pendant que le godet poursuit son mouvement ascendant vers
le sommet de la cage, pour deverser la matiere en vrac du godet dans
la cage et sur un deflecteur (28) de la cage. Structure selon l'une
nees revendications 1 a 9, caracterisee en ce que le bati comporte des
mattresses-pou- tres (19) situeesa chaque extremite de la cage et qui
s'eten- dent lateralement par rapport a la cage entre une premiere et
une seconde extremites d'o partent vers le haut des montants
d'extremite espaces (22) voisins des cotes de chaque extremi- te de la
cage; en ce que des traverses s'etendant sur la lon- gueur de la cage
de chaque cote de la cage, reposant par leurs extremites sur lesdites
maitresses poutres; en ce que des roues (20) sont montees sur ledit
bati a chaque extremite de chaque maitresse poutre, de sorte que le
bati et la cage peu- vent se deplacer dans l'un ou l'autre sens vers
un tas choi- si de matiere en vrac amassee; et en ce que des moyens
moteurs sont montes sur le bati pour le deplacer sur lesdites roues
dans l'un ou l'autre sens.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [41][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [42][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2510531
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[43]____________________
[44]____________________
[45]____________________
[46]____________________
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[50]____________________
[51]____________________
[52]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
59 Кб
Теги
fr2510531a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа