close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2511053A1&c=

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (32/ 81)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(6/ 37)
[6][_]
ETRE
(21)
[7][_]
Est-a
(11)
[8][_]
Tre
(2)
[9][_]
DANS
(1)
[10][_]
Cer
(1)
[11][_]
Cou
(1)
[12][_]
Physical
(18/ 25)
[13][_]
10,0 bars
(3)
[14][_]
0,7 bar
(2)
[15][_]
50 % de
(2)
[16][_]
45 %
(2)
[17][_]
30 %
(2)
[18][_]
6,0 bars
(2)
[19][_]
13 bars
(1)
[20][_]
5 bars
(1)
[21][_]
35 %
(1)
[22][_]
16 %
(1)
[23][_]
50 %
(1)
[24][_]
23 s
(1)
[25][_]
30 mm
(1)
[26][_]
300 mm
(1)
[27][_]
4,0 bars
(1)
[28][_]
10 bars
(1)
[29][_]
6 bars
(1)
[30][_]
25,0 bars
(1)
[31][_]
Molecule
(4/ 15)
[32][_]
water
(11)
[33][_]
monter
(2)
[34][_]
DES
(1)
[35][_]
resi
(1)
[36][_]
Organism
(2/ 2)
[37][_]
laver
(1)
[38][_]
p Fur
(1)
[39][_]
Disease
(2/ 2)
[40][_]
Tic
(1)
[41][_]
Rale
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2511053A1
Family ID 30272144
Probable Assignee Kannegiesser H Gmbh Co
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE ET APPAREIL D'ESSORAGE DE PIECES DE LINGE LAVEES
Abstract
_________________________________________________________________
POUR LEUR ESSORAGE, DES PIECES DE LINGE LAVEES SONT SOUMISES A UN
ESSORAGE COMBINE PAR COURANT ET PAR PRESSAGE. LES PIECES DE LINGE
SONT, PENDANT UNE PREMIERE PHASE D'ESSORAGE, ESSOREES UNIQUEMENT
MECANIQUEMENT PAR UN PISTON PRESSEUR ET, ENSUITE, ESSOREES EN PLUS PAR
DE L'AIR, EN PARTICULIER DE L'AIR CHAUD.
L'APPAREIL POUR LA MISE EN OEUVRE DU PROCEDE CI-DESSUS COMPREND UNE
CUVE DONT LE COUVERCLE EST UN PISTON PRESSEUR 32 OU UNE PLAQUE DE
PISTON 33 MOBILE VERTICALEMENT POUVANT ETRE INTRODUIT DANS LA CUVE 12
ET PRESSE MECANIQUEMENT DIRECTEMENT SUR LE LINGE 10.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention porte sur un procede d'essorage de pieces de
linge
lavees dans lequel les pieces de linge sont mises dans une cuve
cylindrique pourvue d'une plaque inferieure de contre-pression
permeable a l'air et a l'water et, apres fermeture du couvercle
superieur de la cuve,
sont essorees au moyen d'un courant d'air descendant (es-
sorage par courant).
La presente invention porte en outre sur un appareil
convenant en particulier a la mise en oeuvre de ce procede.
Dans un procede connu du type precite et un appareil destine a la mise
en oeuvre de ce procede (brevet US 41 28 947), l'essorage par courant
est Effectue avec de l'air entre 135 et 1900 C Cet air passe a travers
les pieces de linge sous une pression d'environ 0,7 bar Dans un autre
procede connu et un appareil destine a la mise en oeuvre de
celui-ci (DE-AS 29 40 217), l'essorage par courant est ef-
fectue au moyen de la vapeur saturee a haute pression, en-
viron 10 a 13 bars, couramment utilisee dans les blanchis-
series Cette vapeur, juste avant d'entrer dans la cuve cylindrique,
passe d'abord dans un appareil de sechage puis dans un dispositif
detendeur, de sorte qu'elle peut etre introduite dans la cuve sous 2
ou 5 bars au choix Ainsi, dans ce cas, les pieces de linge sont
essorees au moyen de vapeur a environ 180 C sechee et surchauffee dans
le cadre de sa detente Alors que dans le premier cas (brevet US 41 28
947), le degre d'essorage produit par le courant d'air chaud n'est pas
indique, dans le second cas (DE-AS 29 40 217), le degre d'essorage
produit par la vapeur, ou l'humidite
residuelle, est donne comme etant d'environ 35 Y L'esso-
rage a la vapeur dure environ 40 a 60 secondes par charge.
Dans le premier cas, en raison de la faible pression (envi-
ron 0,7 bar) sous laquelle l'air chaud traverse les pieces
de linge, un essorage jusqu'a une humidite residuelle d'en-
viron 35 % n'est pas possible, du moins dans le temps pre-
cite Le procede connu par courant d'air chaud et l'appareil destine a
la mise en oeuvre de ce procede ne permettent
donc pas un essorage economique des pieces de linge lavees.
Dans les deux formes connues d'essorage par courant
(d'air chaud dans le brevet US 41 28 947, de vapeur sur-
chauffee dans le DE-AS 29 40 217), apres avoir rempli la cuve
d'essorage, qui doit etre relativement grande eu egard a cette
operation, et ferme son couvercle, il faut d'abord remplir d'agent
d'essorage (air ou vapeur) la partie superieure, non remplie ou
incompletement remplie de linge, et en outre l'espace libre superieur
qui se cree apres une premiere legere compression du linge au moyen
d'une plaque d'appui permeable a l'air ou a la vapeur Cette plaque,
qui egalise le tas de linge sur le dessus dans la cuve et repartit
l'agent d'essorage, est representee dans le premier cas (brevet US 41
28 947), mais pas dans le
second (DE-AS 29 40 217), bien qu'elle existe dans la pra-
tic On consomme donc dans les deux cas, a cause de la construction des
appareils, davantage d'agent d'essorage
qu'il n'en faut reellement pour l'essorage, ce qui ne con-
duit pas a une economie d'energie et est donc desavantageux.
Le remplissage, necessite par la construction des appareils, de
l'espace superieur non rempli de linge de la cuve avant le debut de
l'essorage proprement dit)prend en outre du temps. Les deux formes
connues d'essorage par courant (brevet us 41 28 947, DE-AS 29 40 217)
ont, en outre, l'inconvenient d'utiliser des agents d'essorage tres
couteux en energie qui au surplus, en raison de leur temperature
elevee ( 135 A 1900 C, 1800 C), conduisent, au moins lors de
l'essorage
des pieces de linge en tissus melanges (coton et syntheti-
ques), a un fin-froissement de celles-ci encore visible
apres le calandrage ou le repassage qui suit l'essorage.
Les agents d'essorage employes conduisent ainsi a un plus mauvais
lissage que dans le cas d'un essorage fait de facon classique, par
exemple au moyen de presses-essoreuses a membrane. On connait enfin un
procede et un appareil d'essorage par courant de vapeur surchauffee
(brevet FR 10 03 692) dans lesquels l'essorage par courant est associe
a une
centrifugation (fig 1 dudit brevet) La vapeur est en-
voyee au linge en particulier pendant la centrifugation de
celui-ci On rencontre donc la aussi certains des inconve-
nients majeurs precites des autres procedes et appareils connus
(brevet US 41 28 947, DE-AS 29 40 217), a savoir agents d'essorage
couteux en energie et fin froissement
des pieces de linge a cause des temperatures elevees d'es-
sorage dues a l'agent d'essorage.
En outre, un inconvenient des procedes et appareils connus utilisant
comme agents d'essorage l'air chaud et la vapeur surchauffee (brevet
US 41 28 947, DE-AS 29 40 217,
brevet FR 10 03 692) est que la commande de l'humidite re-
siduelle des pieces de linge, qui se fait generalement en fonction du
temps, est relativement difficile Cela est du entre autres a
l'evaporation importante qui se produit lors de l'essorage a chaud Par
exemple, dans un procede connu (DE-AS 29 40 217), on a constate aussi
bien d'une charge a l'autre qu'au sein d'une meme charge, c'est-a-dire
d'une
piece de linge a l'autre, des differences d'humidite resi-
duelle parfois importantes allant jusqu'a 16 % au sein d'une charge.
Un autre inconvenient des appareils connus est que le vidage des cuves
d'essorage apres l'essorage necessite des operations qui prennent du
temps Ainsi, par exemple, dans un cas (DE-AS 29 40 217), le vidage par
basculement de la cuve n'est possible qu'apres l'enlevement du
couvercle de
la cuve.
L'invention a donc pour but d'agencer un procede du type indique plus
haut de facon que l'essorage par courant puisse etre fait avec une
bien moindre depense d'energie, qu'on n'ait au plus qu'un faible
froissement fin des pieces de linge apres le calandrage ou le
repassage de celles-ci
et qu'on ait de plus faibles variations de l'humidite tesi-
duelle des pieces de linge que dans les procedes connus.
En outre, l'appareil destine a la mise en oeuvre du procede doit etre
concu de facon a convenir avantageusement a la mise en oeuvre du
procede de l'invention et a permettre un vidage rapide et economique
de la cuve cylindrique apres l'essorage. L'invention atteint ce but,
en ce qui concerne le
procede, par le fait que les pieces de linge, avant ltes-
sorage par courant, sont essorees par pression mecanique (pressage).
Grace a l'agencement du procede de 1 'invention, l' 'es-
sorage par courant d'air est limite a la partie du travail total
d'essorage a accomplir qui n'est pas normalement realisable par voie
mecanique Comme c'est la plus petite partie du travail d'essorage a
accomplir, il en resulte deja une economie notable d'energie On
ameliore encore beaucoup cette economie d'energie si l'essorage par
courant
est fait seulement avec de l'air comprime normal, c'est-a-
dire de l'air a la temperature ambiante Ces moyens con-
duisent donc a une importante economie d'energie dans ltes-
sorage par courant Des essais ont mo 4 tre qu'une economie
d'environ 50 % etait possible.
Le procede de l'invention est donc une combinaison
d'essorage par courant et d'essorage par pressage des pie-
ces de linge, dont le principe est connu.
Lors de l'essorage par-courant d'air comprime normal, c'est-a-dire
d'air a la temperature ambiante, on evite le
froissement fin des pieces de linge en particulier en tis-
sus melanges, car cette temperature est tres inferieure a celle a
laquelle les fibres synthetiques des pieces de linge
en tissus melanges sont plastifiees et soumises a une de-
formation permanente avec application simultanee de pression.
Si l'essorage par courant est fait avec de l'air chaud entre 80 et
1300 C et en particulier a 110 C, c'est-a-dire a une temperature
situee juste au-dessous de la limite de plastification de la plupart
des synthetiques, en raison du chauffage de l'air qui consomme de
l'energie, on ne fait certes plus l'importante economie d'energie
precitee, mais l'economie d'energie faite est encore notable en raison
de la limitation restante de l'essorage par courant a la
plus petite partie du travail total d'essorage a accomplir.
L'essorage a l'air chaud a la temperature precitee n'est cependant
indique ou avantageux que pour certaines pieces
de linge speciales Generalement, les pieces de linge aus-
si bien en coton qu'en tissu melange peuvent etre essorees avec de
l'air comprime normal, c'est-a-dire de l'air a la
temperature ambiante.
L'essorage par courant d'air comprime normal, c'est-
a-dire d'air a la temperature ambiante, permet en outre
d'eviter des differences importantes d'humidite residuelle.
L'utilisation d'air desinfecte permet l'emploi du procede dans les cas
o des prescriptions sont a observer ou bien o la desinfection produite
par l'utilisation
d'air chaud au-dessus de 1000 C ne suffit pas.
L'appareil de l'invention est caracterise par le fait que le couvercle
de la cuve est un piston presseur ou une
plaque de piston mobile verticalement pouvant etre intro-
duit dans la cuve et presse mecaniquement directement sur le linge Il
convient avantageusement a la mise en oeuvre
du procede precite Le couvercle de la cuve etant un pis-
ton presseur mobile verticalement pouvant etre introduit dans la cuve
et presse mecaniquement directement sur le
linge qui s'y trouve, il n'y a pas besoin de piston pres-
seur en plus du couvercle de la cuve En outre, avec cet
agencement, en raison de l'absence d'espace superieur d'ac-
cumulation au moment de l'introduction de l'agent d'esso-
rage dans la cuve, il n'y a a en introduire que la quantite reellement
necessaire a l'essorage par courant, ce qui permet une economie
d'energie meme en cas d'emploi d'air
comprime normal, c'est-a-dire d'air a la temperature am-
biante, et en outre une economie de temps Cet agencement de l'appareil
est donc utilisable avantageusement aussi bien pour les appareils a
essorage par courant d'air que pour les appareils a essorage par
courant de vapeur (DE-AS
29 40 217).
L'essorage selon l'invention peut etre execute en
grande partie automatiquement, grace a un agencement par-
ticulier decrit plus loin permettant un vidage rapide et
economique de la cuve cylindrique apres l'essorage.
D'autres details de l'invention sont expliques ci-
apres a l'aide d'un exemple de realisation de l'appareil de
l'invention represente sur les dessins annexes, sur lesquels: La fig 1
est une coupe de l'appareil suivant un
plae vertical longitudinal.
La fig 2 est une coupe a 900 de celle de la fig 1,
suivant le plan A-A de la fig 1.
La fig 3 est une vue de dessus de l'appareil.
La fig 4 est une coupe horizontale suivant le plan
B-B de la fig 1.
La fig- 5 est une coupe verticale a plus grande echelle
d'un detail de l'appareil, a savoir une plaque de piston.
La fig 6 est une coupe suivant le plan A-A de la fig 1, a encore plus
grande echelle, d'un detail situe
dans la zone de la cuve, a savoir une plaque de contre-
pression avec appui-.
La fig 7 est une coupe radiale, egalement a plus
grande echelle, d'un detail d'un dispositif de verrouil-
lage, et La fig 8 est une vue de dessus du detail represente
sur la fig 7.
L'appareil represente sur les dessins est destine a
l'essorage de linge lave 10 apres son rincage Une charge-
de ce linge mouille venant de la machine a laver ou a rin-
cer arrive, ordinairement avec de l'water de rincage, dans la cuve 12
de l'appareil par une goulotte Il representee schematiquement Apres
l'arrivee de la charge de linge,
cette goulotte est ecartee.
La cuve 12 est constituee d'une paroi laterale 13, dans le cas present
cylindrique, qui est fermee en bas par un systeme de fond Ce systeme
est constitue d'une plaque de contre-pression 14 qui forme le fond
proprement dit de la cuve 12 Pour l'absorption sans incidents de
pressions importantes, cette plaque relativement mince 14 est montee
sur une infrastructure pouvant etre chargee qui est formee
2511053 '
d'une plaque de base 15 Celle-ci est un systeme porteur caissonne
constitue d'une plaque porteuse superieure 18,
d'une plaque porteuse inferieure 19 et de parois longitu-
dinales 16 et de parois transversales 17 placees comme organes de
renfort entre ces deux plaques La plaque de base 15 ainsi constituee
est montee sur des pieds d'appui
lateraux 20.
La plaque de contre-pression 14 est agencee de facon que l'water qui
sort du linge 10 puisse partir de la cuve 12
dans cette zone, c'est-a-dire en bas La plaque de contre-
pression 14 est pour cela pourvue de canaux 21 ouverts en haut et
perpendiculaires a la direction de marche de la
bande transporteuse 23 decrite plus loin Ces canaux re-
coivent l'water qui s'ecoule et l'evacuent lateralement.
Dans le present exemple de realisation, sur le dessus
de la plaque de contre-pression 14, s'appuie le brin supe-
rieur 22 d'une bande transporteuse 23 Celle-ci, a l'issue de
l'essorage, conduit la charge de linge 10 a une bande evacuatrice 24
dont le rouleau moteur et de renvoi 25 est
place pres d'un rouleau de renvoi 26 de la bande transpor-
teuse 23 Le deuxieme rouleau de renvoi 27 de cette bande se trouve sur
le cote oppose de la plaque de base 15 Un des deux rouleaux de renvoi
26, 27 est entraine Le brin inferieur 28 de la bande 23 s'etend sur le
dessous de la
plaque de base 15 entre les pieds d'appui 20.
La cuve 12 est placee dans un bac collecteur d'water 29
sur le fond 30 duquel reposent les pieds d'appui 20.
Au-dessus de la cuve 12, est place un dispositif presseur 31 qui est
constitue essentiellement d'un piston presseur 32 comportant une
plaque 33 Cette derniere est
descendue sous pression sur le linge 10 dans la cuve 12.
Pour cela, le piston 32 est monte sur un portique 34 mobile
verticalement qui est lui-meme monte sur des colonnes de guidage
verticales 37, 38 par des glissieres 35, 36 Le piston 32 ou sa plaque
33 sont agences exterieurement de facon a pouvoir entrer dans la cuve
12 en l'obturant de facon etanche a l'air, c'est-a-dire en
s'appliquant contre
sa paroi laterale cylindrique 13.
Sur les figs i et 2, est representee la position haute de repos,
eloignee de la cuve 12, du dispositif presseur 31 Pour l'essorage du
linge 10 par pressage dans la cuve 12, le portique 34 portant le
piston 32 et sa
plaque 33 est descendu jusqu'a une position basse de tra-
vail (non representee) Pour cela, deux verins a longue course 39 et 40
agissent sur le portique 34 Ces verins peuvent faire monter et
descendre le portique 34 sur les
colonnes 37 et 38.
Les verins 35 et 40 sont montes sur un organe de sup-
port superieur fixe qui est une traverse 41 Cette traverse
reunit les extremites superieures des colonnes 37 et 38.
Les colonnes 37, 38 sont ainsi reunies a la traverse 41 de
facon a permettre la transmission de charges importantes.
Les extremites inferieures des colonnes 37, 38 sont reunies de la meme
maniere a la plaque de base 15 qui peut egalement etre chargee, de
sorte que cette derniere, les colonnes 37, 38 et la traverse 41
forment un cadre pouvant
etre charge qui supporte le dispositif presseur 31.
Pour la transmission de la pression necessaire au pis-
ton 32 et a sa plaque 33, il est prevu un verin separe 42 qui est ici
place au milieu de la plaque 33 Ce verin 42 est fixe au portique 34 et
peut par consequent monter et
descendre en tant que partie du dispositif presseur 31.
Une tige de piston 43 est attachee a lim moyeu superieur 44 de la
plaque 33 Le verin 42, a course relativement courte, n'est utilise que
dans la position basse de travail
du dispositif presseur 31, pour transmettre la forte pres-
sion de pressage a la plaque 33.
Dans cette position basse de travail, les reactions du
dispositif presseur 31 sont transmises a la traverse supe-
rieure 41 par un calage Sur le portique 34 sont pour cela
montees deux chandelles d'appui 45, 46 qui montent et des-
cendent avec lui de facon telle que, dans la position basse de
travail, leurs extremites superieures sont au-dessous d'une plaque de
verrouillage 47 placee sur le dessous de la traverse 41 Cette plaque
de verrouillage 47, de forme
annulaire, est mobile, plus precisement peut tourner d'en-
viron 150, entre une position de deverrouillage (figs 2 et 7) et une
position de verrouillage (representee en trait interrompu sur la fig
8) La plaque de verrouillage 47 est pourvue de trous de guidage 48, 49
qui, dans la position deverrouillee, sont en correspondance avec les
chandelles d'appui 45, 46 Celles-ci, quand le dispositif presseur 31
est en position haute et pendant sa montee et
sa descente, passent par ces trous 48, 49 Dans la posi-
tion de travail, les chandelles 45, 46, comme indique pre-
cedemment, se trouvent juste au-dessous de la plaque de verrouillage
47 tournee, de sorte qu'elles prennent appui sur elle et que, de ce
fait, les reactions peuvent etre
transmises a la traverse 41.
La plaque de piston 33 est de forme particuliere (fig 5) Sa face
inferieure dirigee vers le linge 10,
c'est-a-dire la surface de pression 50, est concave, de sor-
te que dans la zone de cette plaque, le linge 10, au debut de sa
compression, est ecarte de la paroi de la cuve La plaque de piston 33
sert en meme temps a l'amenee et a la distribution d'agent d'essorage
(air) au linge Une conduite d'air comprime 53 est pour cela raccordee
a la plaque 33, plus precisement a son moyeu 44 Au-dessous de la tige
de piston 43 du verin presseur 42 se trouve un espace sous pression 54
qui est relie par un passage 55 au-dessous de la plaque 33 et par
consequent aux canaux distributeurs 51 radiaux et transversaux ouverts
vers le dessous qui sont prevus la Sur le dessous de la plaque de
piston 33 est
placee une plaque filtrante 52 egalement concave Les orga-
nes decrits precedemment envoient l'agent d'essorage en le distribuant
uniformement dans la cuve 12 et ainsi a travers le linge 10 Dans la
zone du passage 55 est place un clapet
de non-retour 56 qui empeche le reflux de l'agent dtesso-
rage (air) et d'water, en particulier pendant la phase de
pressage mecanique.
Comme indique precedemment, la paroi laterale 13 de la
-511053
cuve 12 peut etre soulevee de la plaque de contre-pression
14 Pour cela, deux verins 57, 58 sont montes sur la pla-
que de base 15 et attaches a des appendices 59, 60 de la paroi
laterale 13 La sortie des tiges de piston de ces verins 57, 58 produit
le soulevement de la paroi 13 de la plaque de contre-pression 14, de
sorte que la charge de
linge 10 essoree peut etre evacuee par la bande transpor-
i.teuse 23 La paroi 13 est pour cela, dans la zone des ap-
pendices 59, 60 unie aux colonnes de guidage 37, 38 par
des glissieres 61, 62.
L'appareil decrit precedemment fonctionne de la maniere suivante.
Apres introduction d'une charge de linge 10 mouille
dans la cuve 12, la paroi laterale 13 de celle-ci etant po-
see sur la plaque de contre-pression 14, le dispositif
presseur 31 est descendu avec le portique 34 dans une posi-
tion basse de travail et y est verrouille de la maniere decrite La
plaque de piston 33, dans cette position, se trouve environ 20 a 30 mm
au-dessus du bord superieur de
la paroi laterale 13 de la cuve.
Ensuite, on fait agir le verin de pressage 42 sur la plaque de piston
33 Cette plaque 33 est descendue en course rapide jusqu'a ce que soit
atteinte dans la cuve 12 ou dans
le circuit hydraulique du verin 42, produite par la reac-
tion du linge 10, une pression determinee, de preference d'environ 50
% de la pression maximale d'essorage Ensuite, la descente de la plaque
33 est poursuivie en course lente
jusqu'a ce que soit atteinte une pression maximale d'esso-
rage determinee, de preference de 25,0 barspour les pieces de linge en
coton et 10,0 bars p Fur les pieces de linge en tissu melange (coton
et synthetiques) La descente de la plaque 33 est ensuite encore
poursuivie avec maintien de la pression maximale d'essorage
fixeejjusqu'a l'expiration d'une duree maximale d'essorage, dans la
mesure o le linge est encore compressible Mais, alternativement, la
poursuite
11 2115
du mouvement de descente de la plaque de piston 33 peut aus-
si cesser, ou bien cette plaque peut appuyer sur le linge simplement
par son poids, ce qui influe favorablement sur la duree d'essorage,
car il en resulte une acceleration de la traversee du linge par le
fluide (air) du courant. L'agent d'essorage par courant (air) est
lance avec un
certain decalage dans le temps par rapport a l'essorage me-
canique, a savoir de preference quand la pression maximale
d'essorage fixee de la plaque 33 est atteinte, donc a l'is-
sue de la descente en course lente L'essorage par courant est
poursuivi jusqu'a l'expiration de la duree d'essorage fixee L'essorage
mecanique et l'essorage par courant se font dans le meme sens
L'essorage mecanique est effectue jusqu'a une humidite residuelle de
50 a 45 % L'essorage par
courant qui suit est effectue jusqu'a une humidite residuel-
le de 40 a 30 %, et pendant cet essorage, au moins au debut,
l'essorage mecanique le cas echeant se poursuit, si la pres-
sion d'essorage maximale est maintenue.
A l'issue de l'essorage combine, la plaque de piston
33 reste d'abord en position basse extreme La paroi late-
rale 13 de la cuve est levee legerement (d'environ 20 a
mm) au moyen des verins 57, 58 afin que le gateau de lin-
ge (linge 10 apres essorage) s'en detache.
Ensuite, le dispositif presseur 31 est deverrouille par ramenee par
rotation de la plaque de verrouillage 47 en
position initiale, puis le portique 34 et les organes asso-
cies sont ramenes en position haute de repos Tout de suite apres, la
tige de piston 43 du verin presseur 42 est rentree en course rapide
Apres cela seulement, la paroi laterale 13 est montee en position
haute extreme au moyen des verins
57, 58 (course totale d'environ 300 mm); le gateau de lin-
ge qui repose sur la bande transporteuse 23 peut maintenant
etre evacue.
Il est particulierement avantageux d'essorer le linge
en tissu melange (coton et synthetiques) avec de l'air com-
prime normal, c'est-a-dire non chauffe, a 4,0 bars et le lin-
ge en coton avec de l'air comprime a 6,0 bars Il est cepen-
dant aussi possible d'employer, au moins pour le linge en coton, des
pressions allant jusqu'a 10,0 bars On soumettra cependant toujours le
linge en tissu melange, plus fragile, a une plus faible pression que
le linge en coton C'est avec de l'air comprime normal a 4,0 ou 6,0
bars que l'economie
d'energie est la plus grande.
L'air comprime normal, c'est-a-dire l'air a la tempe-
rature ambiante, est dans le cas present de l'air comprime de facon
classique qui, avant d'etre envoye a l'appareil,
est filtre de facon classique en particulier pour etre des-
huile. On notera que le procede et l'appareil de l'invention
sont utilisables avantageusement non seulement pour l'esso-
rage de pieces de linge lavees, mais aussi pour celui d'au-
tres textiles.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATION$
1 Procede d'essorage de pieces de linge lavees dans
lequel les pieces de linge sont mises dans une cuve cylin-
drique pourvue d'une plaque inferieure de contre-pression permeable a
l'air et a l'water et, apres fermeture du cou- vercle superieur de la
cuve, sont essorees au moyen d'un
courant d'air descendant (essorage par courant), caracte-
rise-par le fait que les pieces de linge, avant l'essorage
par courant, sont essorees par pression mecanique (pressage).
2 Procede selon la revendication 1, caracterise par le fait que les
pieces de linge sont d'abord essorees par pression mecanique jusqu'a
une humidite residuelle d'en
particulier 50 a 45 % et leur essorage est ensuite pour-
suivi avec de l'air passant a travers elles, eventuellement
avec maintien de la pression mecanique, de preference jus-
qu'a une humidite residuelle d'environ 40 a 30 %.
3 Procede selon la revendication 1, caracterise par le fait que
l'essorage mecanique des pieces de linge est effectue par compression
de celles-ci dans la direction
de passage de l'air.
4 Procede selon l'une des revendications 1 a 3, ca-
racterise par le fait que l'essorage par courant est effec-
tue au moyen d'air comprime a 4 a 10 bars, en particulier
a 4 a 6 bars.
5 Procede selon la revendication 4, caracterise par le fait que
l'essorage par courant est effectue au moyen
d'air comprime a la temperature ambiante.
6 Procede selon la revendication 4, caracterise par le fait que
l'essorage par courant est effectue au moyen
d'air comprime chaud a 80 a 1300 C, en particulier a 110 C.
7 Procede selon l'une des revendications 4 a 6, ca-
racterise par le fait que l'essorage par courant est effec-
tue avec de l'air comprime desinfecte.
8 Procede selon l'une des revendications precedentes,
caracterise par le fait que, dans le cadre du preessorage
mecanique des pieces de linge, il leur est d'abord appli-
que une pression inferieure a la pression maximale d'esso-
rage. 9 Procede selon la revendication 8, caracterise par le fait que
la pression appliquee dans la premiere phase
va jusqu'a 50 % de la pression maximale d'essorage.
Procede selon la revendication 8, caracterise par
le fait que la pression maximale dtessorage est aussi appli-
quee aux pieces de linge pendant l'essorage par courant.
11 Procede selon la revendication 8, caracterise par le fait qu'aux
pieces de linge en coton est appliquee une pression maximale
d'essorage d'environ 25,0 bars et aux pieces en tissu melange (coton
et synthetiques) une pression
maximale d'essorage d'environ 10,0 bars.
1.5 12 Appareil d'essorage de pieces de linge lavees com-
portant une cuve cylindrique destinee a recevoir les pieces
de linge qui presente une plaque inferieure de contre-pres-
sion permeable a un agent gazeux, en particulier a l'air,
et a l'water, un couvercle superieur et des dispositifs des-
tines a faire passer l'agent gazeux dans la cuve pour les-
sorage par courant des pieces de linge, en particulier pour la mise en
oeuvre du procede selon la revendication 1, caracterise par le fait
que le couvercle de la cuve est un piston presseur ( 32) ou une plaque
de piston ( 33) mobile verticalement pouvant etre introduit dans la
cuve ( 12) et
presse mecaniquement directement sur le linge ( 10).
13 Appareil selon la revendication 12, caracterise par le fait que
l'agent gazeux d'essorage par courant est
amene au linge ( 10) par un passage ( 55) prevu dans le pis-
ton presseur ( 32).
14 Appareil selon la revendication 13, caracterise par le fait que
dans le passage ( 55) est monte un clapet
de non-retour ( 56).
Appareil selon la revendication 12, caracterise par le fait que sur le
dessous de la plaque ( 33) du piston presseur ( 32), sont prevus des
canaux ( 51) de distribution
de l'agent gazeux qui sont pourvus d'une couverture per-
meable, en particulier d'une plaque filtrante ( 52).
16 Appareil selon l'une des revendications 12 a 15,
caracterise par le fait que le dessous de la plaque ( 33) du piston
presseur ( 32), y compris la plaque filtrante ( 52),
est voute.
17 Appareil selon l'une des revendications 12 a 16,
caracterise par le fait que le piston presseur ( 32) est mobile
verticalement sur un dispositif support (colonnes de guidage 37, 38)
entre une position de travail situee
dans la zone de la cuve ( 12) et une position de repos si-
tuee au-dessus de la cuve ( 12), en particulier au moyen de
verins ( 39, 40).
18 Appareil selon l'une des revendications 12 a 17,
caracterise par le fait que le piston presseur ( 32) ou sa plaque (
33), dans la position de travail situee dans la zone de la cuve ( 12),
peut etre presse sur le linge ( 10)
au moyen d'au moins un verin hydraulique ( 42).
19 Appareil selon l'une des revendications 12 a 18,
caracterise par le fait qu'un dispositif presseur ( 31) constitue du
piston presseur ( 32), de sa plaque ( 33) et du verin ( 42) est monte
sur un support mobile verticalement, en particulier sur un portique (
34) monte mobile verticale
ment sur les colonnes de guidage ( 37, 38).
Appareil selon la revendication 19, caracterise
par le fait que le portique ( 34) est monte sur deux colon-
nes de guidage ( 37, 38) de preference situees dans le meme plan
transversal et est mu verticalement par deux verins
( 39, 40) de preference ecartes de ce plan.
21 Appareil selon l'une des revendications 12 a 20,
caracterise par le fait que le dispositif presseur ( 31) ou le piston
presseur ( 32), en position basse de travail,
peut etre verrouille ou cale en particulier contre une tra-
verse fixe ( 41) pour l'absorption des reactions.
Z 2511053
22 Appareil selon la revendication 21, caracterise
par le fait que la traverse ( 41) est assujettie aux colon-
nes de guidage ( 37, 38) ou supportee par elles.
23 Appareil selon l'une des revendications 21 et 22,
caracterise par le fait que le piston presseur ( 32) eu le portique (
34) mobile verticalement avec lui, en position basse de travail, est
cale contre la traverse ( 41) par des chandelles d'appui ( 45, 46),
les extremites superieure de ces chandelles ( 45, 46) mobiles avec le
portique ( 34) s'appuyant contre une plaque mobile de verrouillage (
47)
de la traverse ( 41).
24 Appareil salon l'une des revendications 12 a 23,
caracterise par le fait que la paroi laterale ( 13) de la
cuve ( 12) repose sur la plaque de contre-pression ( 14) per-
meable and l'air et a l'water et peut en *tre soulevee.
Appareil selon la revendication 24, caracteriese par le fait que la
plaque de contre-pressien ( 14) repose
sur une plaque de base ( 15) de forme rigide formee en par-
ticulier de profiles creux.
26 Appareil selon l'une des revendications 24 et 25-,
caracterise par le fait que sur la plaque de contre-pressien
( 14) repose le brin superieur ( 22) d'une bande transperteu-
se ( 23) permeable a l'water.
27 Appareil selon l'une des revendications 24 a 26,
caracterise par le fait que la paroi laterale ( 13) de la cuve peut
Stre soulevee de la plaque de contre-pression ( 14)
au moyen de preference de deux verins ( 57, 58).
28 Appareil selon l'une des revendications 24 a 27,
caracterise par le fait que la paroi laterale ( 13) de la
cuve est montee mobile sur les colonnes de guidage ( 37, 38).
29 Appareil selon l'une des revendications 17 a 28,
caracterise par le fait que les colonnes de guidage ( 37, 38) sont
assujetties a la plaque de contre-pression ( 14) et celle-ci est
montee dans un bac collecteur d'water ( 29) ouvert
seulement en haut.
Appareil selon l'une des revendications 18 a 29,
caracterise par le fait que la plaque de piston ( 33) peut descendre
dans la cuve ( 12) au moyen du verin presseur ( 42)
en comprimant le linge ( 10), d'abord en course rapide Jus-
qu'a ce qu'une pression determinee soit atteinte dans la cuve ( 12) ou
dans le circuit hydraulique du verin ( 42) et ensuite en course lente
Jusqu'a ce qu'une pression maximale
d'essorage determinee soit atteinte dans celui-ci.
31 Appareil selon la revendication 30, caracterise par le fait que la
plaque de piston ( 33) appuie sur le linge avec la pression d'essorage
maximale Jusqu'a la fin du processus d'essorage (donc aussi pendant
l'essorage par courant). 32 Appareil selon la revendication 30,
caracterise par le fait que la plaque de piston ( 33), apres avoir
atteint la pression d'essorage maximale predeterminee,
appuie sur le linge Wuniquement par son poids propre jus-
qu'a la fin du processus d'essorage (donc pendant l'esso-
rage par courant).
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [44][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [45][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2511053
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[46]____________________
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[50]____________________
[51]____________________
[52]____________________
[53]____________________
[54]____________________
[55]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
42 Кб
Теги
fr2511053a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа