close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2511167A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (24/ 91)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(8/ 60)
[6][_]
ETRE
(51)
[7][_]
Tif
(2)
[8][_]
Trou
(2)
[9][_]
DANS
(1)
[10][_]
Fre
(1)
[11][_]
Cou
(1)
[12][_]
Cla
(1)
[13][_]
Cer
(1)
[14][_]
Physical
(13/ 23)
[15][_]
5 volts
(4)
[16][_]
50 Hz
(4)
[17][_]
de 5 volts
(3)
[18][_]
78 s
(2)
[19][_]
de 60 Hz
(2)
[20][_]
96 s
(1)
[21][_]
120 s
(1)
[22][_]
122 s
(1)
[23][_]
de 110 volts
(1)
[24][_]
de 220 volts
(1)
[25][_]
6 volts
(1)
[26][_]
110 volts
(1)
[27][_]
60 Hz
(1)
[28][_]
Molecule
(3/ 8)
[29][_]
DES
(6)
[30][_]
Cha-
(1)
[31][_]
silicon
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2511167A1
Family ID 1944926
Probable Assignee Randomatic Data Systems Inc A Corp Of Nj
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title DISPOSITIF POUR RECUPERER DES CARTES RANGEES DE MANIERE
ALEATOIRE ET CAPSULE DE STOCKAGE DE CARTES A BORD CODE
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION CONCERNE UN DISPOSITIF PERMETTANT DE RECUPERER DES CARTES
RANGEES DE MANIERE ALEATOIRE.
CE DISPOSITIF COMPORTE UN BOITIER 210 DANS UNE OUVERTURE 211 DUQUEL
PEUT ETRE INTRODUIT UN RECIPIENT OU UNE CAPSULE 12 CONTENANT DES
CARTES 10. LE FOND DE LA CAPSULE 12 EST CODE A L'AIDE DE TIGES
TRANSVERSALES, ET LE BORD INFERIEUR DES CARTES 10 EST CODE A L'AIDE
D'ENCOCHES DE MANIERE A CORRESPONDRE AU CODE DE LA CAPSULE. D'AUTRES
ENCOCHES DE CODE PERMETTENT LA SELECTION DE CARTES 10 VOULUES AU MOYEN
D'UN CLAVIER 166 DE TOUCHES.
DOMAINE D'APPLICATION: CLASSEMENT ET RECHERCHE DE CARTES PORTANT DES
INFORMATIONS, PAR EXEMPLE DES MICROFICHES, ETC.
Description
_________________________________________________________________
L'invention concerne le domaine de la selection
et de la recuperation de cartes ou d'autres enregistre-
ments ranges de maniere aleatoire L'invention concerne plus
particulierement un equipement de ce type dans lequel les cartes sont
rangees dans des capsules qui peuvent etre
introduites dans l'equipement, dans des positions permet-
tant d'exposera un mecanisme coulissant de selection, les cartes
logees dans la capsule afin que le mecanisme puisse etre manoeuvre
pour presenter uniquement les cartes souhaitees conformement a un code
choisi par l'operateur
de l'equipement.
Jusqu'a present, l'utilisation de cartes ou d'autres enregistrements a
bord code est bien connue et, de plus, l'ejection de certaines,
choisies, des cartes parmi une certaine quantite de ces cartes ayant
ete rangees de facon aleatoire constitue un procede bien connu et
ayant utilise, dans de nombreux cas, une rangee de selecteurs
coulissants pouvant etre actionnes pour localiser et pro-
duire uniquement les cartes repondant a un code particu-
lier imprime sur l'equipement.
Par exemple, les brevets des Etats-Unis d'Ameri-
que n' 3 231 186, n' 3 303 492, n' 3 486 617, N O 3 625 416, n O 3 618
763 et N O 3 827 553 decrivent tous un equipement dans lequel des
selecteurs coulissants agissent sur des enregistrements a bord code
pour produire une ou plusieurs cartes desirees Le brevet des
Etats-Unis d'Amerique
n O 3 389 242 concerne egalement un code de bord concu par-
ticulierement pour etre utilise dans un equipement de ce
type general.
Les dispositifs anterieurs tels que decrits dans les brevets precites
presentent de nombreux avantages en ce qui concerne la localisation et
la production rapides
de cartes souhaitees, rangees de facon aleatoire Cepen-
dant, ils presentent certains inconvenients que la pre-
sente invention a pour but d'eliminer Par exemple, dans certains des
dispositifs anterieurs, toutes les cartes sont contenues dans un grand
bac unique de classement, ce
qui est indesirable par le fait que ce bac exige la pre-
sence d'un equipement de dimension et de complexite exces-
sives, et par le fait egalement qu'il constitue le magasin principal
pour le volume total de cartes qui sont rangees de facon aleatoire
dans un bureau particulier ou dans une
installation de stockage.
En outre, dans certains des dispositifs ante-
rieurs anciens, l'equipement est de structure relativement complexe et
ceci est evidemment indesirable par le fait que cette complexite
accroit la tendance a l'apparition
de pannes ayant pour resultat la mise hors service fre-
quente de l'equipement.
En outre, dans des dispositifs anterieurs dans lesquels des
enregistrements ranges de facon aleatoire
doivent etre localises et produits, il est souvent neces-
saire de prevoir des barres ou des bandes prealablement codees, fixees
aux bords des cartes, dans des conditions qui modifient les dimensions
physiques des cartes Par
consequent, l'utilisation des cartes dans certain lec-
teurs et dans certaines imprimantes disponibles dans le commerce est
impossible Ceci n'est pas le cas des cartes
utilisables dans l'equipement decrit dans les brevets pre-
cites, mais il est connu que ce defaut existe dans d'au-
tres types d'equipement analogues.
En outre, il est souvent souhaite d'utiliser un
equipement de ce type pour la localisation et la produc-
tion de cartes a microfiches ou a microfilms Dans les dispositifs
anterieurs, chaque microfiche est generalement
placee dans sa propre enveloppe particuliere et cette der-
niere, pour etre recuperee,est elle-meme codee Il en resulte des
situations telles que la microfiche elle-meme doit toujours etre
remise dans sa propre enveloppe pour que l'integrite du systeme soit
maintenue Cette situation est evidemment indesirable par le fait
qu'elle est sujette
a des defaillances humaines ou a des erreurs materielles.
Pour minimiser les defauts notes dans les dis-
positifs anterieurs, il est propose de mettre en oeuvre la presente
invention pour developper un dispositif de recuperation comportant un
minimum d'elements mobiles et utilisant un micro-circuit comme moyen
de commande Il
est en outre propose de concevoir ce dispositif pour per-
mettre sa commande a l'aide de son propre clavier integre
ou par un terminal d'ordinateur convenablement connecte.
Il est en outre propose de developper un dispositif capa-
ble d'accepter des groupes de cartes a bord code et ran-
gees de facon aleatoire dans des capsules ou conteneurs amovibles, ce
qui permet le stockage de ces capsules de facon peu couteuse et en
nombre important, independamment de l'equipement proprement dit qui
peut donc etre realise
sous une forme peu volumineuse et a-bon marche.
Il est egalement propose de developper une cap-
sule destinee aux cartes et concue de maniere que plusieurs capsules
puissent etre rapidement structurees a l'aide de barres de support de
cartes codees classees le long de leurs bords inferieurs pour empecher
la remise en place
d'enregistrements dans la mauvaise capsule.
Il est egalement propose de developper un dispo-
sitif capable d'acceder de facon selective a des cartes a films,
telles que des microfiches, ne presentant aucune modification autre
qu'une serie de codes ou d'encoches le
long d'un bord de ces cartes, les pochettes ou autres dispo-
sitifs de codage de conception speciale etant totalement elimines.
L'invention a egalement pour objet un dispositif du type decrit,
capable de selectionner des cartes a films ou microfiches pouvant
comporter une enveloppe protectrice amovible lorsque cela est
necessaire pour proteger les films, l'enveloppe protectrice pouvant
etre interchangee d'une carte a une autre et n'etant donc pas
necessairement
associee a une carte particuliere.
Il est enfin propose de developper un dispositif autonome d'acces
selectif tres souple, capable d'etre fabrique a un cout tres bas par
rapport aux dispositifs existants et aux equipements concus pour une
fonction
similaire, et capable en outre de fonctionner sans defail-
lance en raison des mecanismes relativement simples utili-
ses. Brievement decrite, l'invention concerne donc un ensemble
comprenant une structure electromecanique et un micro-circuit, concu
pour permettre la mise en place ou l'enlevement rapide d'une capsule
contenant une certaine quantite de cartes rangees de facon aleatoire
Par la manoeuvre d'un clavier de conception simple ou sous l'effet
d'une information d'entree provenant d'un terminal d'ordi-
nateur situe a distance, en quelques secondes, le disposi-
tif localise et produit rapidement une ou plusieurs cartes demandees
Selon l'invention, la structure du dispositif comprend une capsule a
fond ouvert, concue pour exposer
les cartes a bord code qu'elle contient a un certain nom-
bre de selecteurs coulissants Ces derniers sont manoeu-
vres vers des positions d'elevation conformement a un code imprime sur
le micro-circuit a l'aide d'un clavier ou d'un terminal d'ordinateur
place a distance Les selecteurs coulissants sont eleves par un
mouvement d'un chariot contenant des bobines de commande des
selecteurs Lorsque les selecteurs coulissants ont ete actionnes pour
imprimer le code complet de la ou des cartes voulu sur la capsule, la
manoeuvre d'une plaque d'ejection entraine la ou les cartes choisies
vers le haut et partiellement hors de la
capsule pour permettre leur prise aisee par un operateur.
Un repositionnement automatique de tous les ele-
ments du mecanisme vers une position prete au cycle suivant
de selection est effectue a la fin de chaque cycle de selec-
tion.
L'invention sera decrite plus en detail en regard des dessins annexes
a titre d'exemple nullement limitatif -et sur lesquels: la figure
1-est une vue de face d'une carte typique utilisee dans le dispositif
selon l'invention; la figure 2 est une vue montrant la table de
verite ou code utilise dans la mise en oeuvre du disposi-
tif selon l'invention;
la figure 3 est une vue de face, avec arrache-
ment partiel, de l'une des capsules contenant des cartes; les figures
4, 5 et 6 sont des coupes trans- versales partielles suivant la ligne
4-4 de la figure 8, montrant le mecanisme dans plusieurs positions
successives de fonctionnement; la figure 7 est une coupe partielle
suivant la
ligne 7-7 de la figure 8, montrant les selecteurs coulis-
sants en trait plein et en trait pointille, respectivement dans leur
positon de repos et dans leur positon d'elevation; la figure 8 est une
coupe horizontale partielle suivant sensiblement la ligne 8-8 de la
figure 4; la figure 9 est un schema du circuit electrique du
dispositif selon l'invention; la figure 10 est une vue en perspective
de l'une des cartouches ou capsules, a echelle agrandie; et la figure
11 est une vue en perspective d'un
equipement comprenant le dispositif selon l'invention.
La presente invention est concue pour faciliter la localisation et la
production, pour l'utilisateur, de cartes telles que celle montree a
titre d'exemple en 10
sur la figure 1.
Une carte de ce type est decrite dans le brevet
n O 3 389 242 precite En ce qui concerne la presente inven-
tion, il suffit d'indiquer que le bord inferieur de chaque carte peut
etre decrit comme etant divise en quatre zones A, B, C et D Chaque
zone possede cinq positions d'encoche
de code Le code utilise est une combinaison binaire dans-
laquelle deux positions encochees sur les cinq disponi-
bles dans chaque zone sont utilisees En se referant a la figure 2, on
peut voir,par exemple, que le chiffre " 6 " est code pour les premiere
et troisieme positions parmi les cinq disponibles En formant des
encoches aux premiere et troisieme positions, le chiffre " 6 " est
code dans la zone B de la carte representee a titre d'exemple sur la
figure 3 Dans la zone C, les deuxieme et troisieme posi-
tions sont encochees, et ceci indique, ainsi qu'on peut le voir sur la
table de verite ou diagramme de la figure
2, le chiffre " 2 ".
Il est evident que le nombre de zones peut etre augmente pour
multiplier le volume de cartes pouvant etre traite par un seul
equipement La combinaison montree n'est indiquee qu'a titre typique de
l'un quelconque des divers nombres a quatre chiffres pouvant etre
representes de 0000 A 9999 Dans l'exemple represente et comme on peut
le voir, les zones A et D sont utilisees pour coder les cartes par
rapport a leur capsule, c'est-adire que le bord
inferieur ou la partie de support de cartes de chaque cap-
sule est code de maniere a n'accepter qu'une quantite de
cartes toutes codees dans des zones A et D pour correspon-
dre au code de la capsule Dans les zones B et C, toutes les cartes de
la capsule sont codees individuellement pour differer les unes des
autres Ainsi, dans chaque capsule
de l'exemple represente, on dispose 100 cartes de 00 a 99.
En outre, dans le dispositif represente, on peut avoir 100
capsules codees de 00 a 99 Par consequent, dans l'ensem-
ble decrit, on peut traiter un total de 10 000 cartes differentes
toutes les unes des autres par leurs codes de bord. Chaque carte
presente une encoche 11 a un angle
inferieur, a des fins indiquees ci-apres La capsule, indi-
quee globalement en 12, comprend, dans l'exemple represente, des
plaques extremes 14 fixees a une plaque avant 16 et une
plaque arriere 18 Chaque capsule est donc de forme sensi-
blement rectangulaire et ouverte a sa partie superieure de
maniere que les cartes puissent etre inserees et retirees.
Des chanfreins 20 sont realises sur les surfaces interieu-
res des plaques extremes 14, a leurs bords superieurs,
pour faciliter l'insertion et le retrait des cartes.
Des evidements medians 22 sont formes dans les plaques avant et
arriere pour faire apparaitre les encoches de codes B et C des cartes
Des echancrures extremes 23 des
1 1 1 6 7
capsules font apparaitre les angles inferieurs des cartes
presentant les encoches 11.
Comme montre sur les figures 3 a 6 et 10, des ouvertures 24
d'alignement sont realisees dans les plaques avant et arriere 16 et
18, respectivement Ces ouvertures sont disposees en deux series ayant
chacune cinq ouvertures, une serie etant situee dans la zone A et
l'autre dans la zone D. Des barres 26 de support peuvent etre
introduites et emmanchees a la presse ou autrement fixees dans des
ouvertures d'alignement choisies de chaque serie Ainsi, deux barres 26
de support sont passees dans des ouvertures choisies 24 faisant partie
de la serie d'ouvertures de la
capsule representee a titre d'exemple sur la figure 4.
Ces barres 26 de support sont placees dans les premiere et quatrieme
ouvertures de la serie et representent donc
le numero de code " 9 ".
A l'autre extremite de la capsule, les barres 26 de support sont
passees, dans l'exemple represente, dans les premiere et seconde
ouvertures de la serie d'ouvertures 24 Par consequent, ces barres de
support presentent le
nombre " 1 ".
Il en resulte que la capsule particuliere repre-
sentee est une capsule " 91-" Elle doit donc etre emmagasinee dans son
emplacement approprie, parmi les capsules " 00 " A 199 "
La realisation de la capsule decrite et represen-
tee permet a chaque capsule d'etre codee separement et differemment de
toutes les autres capsules Cependant, les elements constitutifs de la
capsule sont les memes dans tous les cas, a savoir la plaque avant, la
plaque arriere, les plaques extremes et les barres de support sont
toutes identiques Cependant, en placant les barres de support dans les
ouvertures codees choisies 24, on donne un code
individuel a chaque capsule.
Etant donne que chaque carte de l'exemple repre-
sente possede un nombre code a quatre chiffres, il est evident que la
capsule " 91 " ne peut recevoir que des cartes dont les premier et
quatrieme chiffres sont " 9 " et " 1 ", respectivement Les deux
chiffres medians des cartes de la capsule " 91 " peuvent etre codes de
" 00 " A " 99 ", de sorte que chaque capsule de l'exemple represente
peut recevoir
cartes.
Les cartes sont codees a leur bord au moyen d'en-
coches 27 Chaque carte comporte quatre zones a cinq empla-
cements d'encoches de code chacune.
Ainsi, toutes les cartes pouvant etre logees dans la capsule 12
representee a titre d'exemple doivent avoir des encoches 27 permettant
le passage des barres 26 de support de la capsule 12 Toute carte non
codee " 9 " et " 1 " dans les premiere et quatrieme zones,
respectivement, ne se loge pas completement dans la capsule Tout
defaut de
classement est ainsi prevenu.
L'ensemble de la structure peut etre monte sur une embase plane 28
Comme represente sur les figures 4 et 8, deux blocs identiques 30 et
32 de positionnement des capsules, alignes transversalement et
orientes vers le haut, sont fixes a l'embase 28 de maniere a etre
opposes l'un a l'autre Des blocs identiques mais opposes 34 et 36 de
support de capsule sont fixes al'embase 28, cote a cote avec les blocs
respectifs 30 et 32, et ils presentent des
surfaces superieures planes decalees vers le bas des extre-
mites superieures des blocs 30 et 32 afin de cooperer avec elles pour
positionner et supporter (voir figure 4) une capsule inseree 12 dans
laquelle une carte 10 rangee de facon aleatoire doit etre choisie Des
blocs avant 38, 40
a paliers, alignes transversalement et disposes interieure-
ment aux blocs de support de la capsule (voir figure 8),
sont alignes longitudinalement a l'embase 28 (voir egale-
ment figure 4) avec des blocs arriere 42, 44 de paliers qui, de meme
que les blocs avant, -sont fixes a l'embase 28
de laquelle ils s'elevent.
Des arbres paralleles 46 et 48 sont montes de maniere a pouvoir
tourner dans les blocs de paliers 38, 42
et 40, 44, respectivement Une came ou un excentrique tubu-
laire 50 est dispose dans l'espace compris entre les blocs 38 et 42,
autour de l'arbre 46 avec lequel il tourne Un excentrique analogue 52
tourne avec l'arbre 48 dans la zone comprise entre les blocs 40, 44 de
paliers. Les excentriques respectifs passent dans des trous paralleles
53, de section oblongue (voir figure 4), formes dans un bloc 54 de
support de selecteurs coulissants qui s'etend transversalement a
l'embase 28, entre les blocs
de support 34, 36 de la capsule et qui realise un assem-
blage lache 55 a tenon et mortaise (voir figure 8) avec les blocs 34
et 36 Le bloc 54 est donc monte de maniere a pouvoir coulisser
librement, vers le haut et vers le bas,
entre les blocs de support de la capsule Lors d'une rota-
tion a grande vitesse des arbres 46 et 48, ce mouvement est communique
au bloc 54 par les excentriques 50 et 52,
de maniere a faire vibrer le bloc 54 pour conferer un mouve-
ment vibratoire a grande vitesse au bloc de support des
selecteurs coulissants.
Pour l'entrainement des arbres 46 et 48, des
poulies 56 et 58 (figure 8) sont montees de maniere a pou-
voir tourner avec les arbres respectifs, a proximite des blocs de
paliers 42 et 44 Une couronne d'entrainement 60 passe autour des deux
poulies et autour d'une poulie 62
de commande entrainee par un moteur electrique (non repre-
sente) qui est monte sur la partie extreme arriere de l'em-
base 28.
Lors de la rotation des arbres 46 et 48, le bloc 54 de support des
selecteurs coulissants est anime d'un mouvement vibratoire montant et
descendant, comme indique
par la double fleche a-a de la figure 5.
Le bloc 54 porte deux series de selecteurs cou-
lissants 64 montes dans des fentes 65 pour se deplacer entre des
positions de repos et de travail montrees sur la figure 7
respectivement en trait plein et en trait pointille. Chaque selecteur
coulissant est enclenche de maniere amovible, dans ses deux positions,
avec un cliquet 68 a bille a ressort monte dans un trou vertical 66 du
bloc
54 Dans la position de repos de chaque selecteur coulis-
sant, le cliquet a bille est engage dans un evidement peu profond 67
du selecteur, ouvert vers le bas Lorsque le selecteur coulissant se
deplace vers l'avant et vers le haut jusqu'a la position de travail
representee en trait pointille sur la figure 7, le cliquet s'engage
dans un
evidement plus profond 69 de ce selecteur.
Le mouvement des selecteurs de la position de repos vers la positon de
travail et le mouvement de retour vers la position de repos sont
commandes par des
barres transversales 70 de guidage montees dans le bloc 54.
Deux barres de guidage sont associees a chaque serie de selecteurs
coulissants (voir figures 5 et 7), les barres
de guidage formant chaque paire passant dans des ouvertu-
res fermees et coudees 72 de came formees dans les divers
selecteurs coulissants.
Pour deplacer les selecteurs de leurs positions
de repos ou de repositionnement vers leurs positions ele-
vees de travail, des bobines 74 et 76 de positionnement
des selecteurs coulissants sont montees et espacees trans-
versalement sur une plaque de base 78 qui est fixee a deux rails 80 et
82 de guidage glissant sur une plaque 84 de
guidage fixee a l'embase 28 -
La plaque de base ou le curseur 78 peut coulisser vers l'une
quelconque des cinq positions, dans l'exemple represente, pour aligner
les plongeurs de bobines avec l'un quelconque des cinq selecteurs
coulissants de la serie associee aux bobines respectives Ainsi, la
bobine 74 peut etre placee en alignement avec l'un quelconque des
premier, deuxieme, troisieme, quatrieme et cinquieme
selecteurs coulissants de la serie de selecteurs repre-
sentes a gauche sur la figure 8.
Un ressort 86 d'extension, relie par une extre-
mite a un axe 88 faisant saillie lateralement du rail 80 et, par son
autre extremite, a un goujon 90 faisant saillie vers le haut de la
base 28 a laquelle il est fixe, tend
normalement a deplacer le curseur ou chariot vers sa posi-
tion extreme gauche (lorsque ce curseur est vu comme sur
la figure 8).
Pour deplacer le chariot vers ses cinq positions, une cremaillere 92,
presentant cinq encoches definissant les positions d'indexage, est
fixee au rail 82 de guidage (figure 8) Un cliquet coude 94, monte sur
un axe 96 s'elevant de l'embase 28 et sur lequel il pivote au moyen
d'une liaison a chemin perdu, est rappele par un ressort coulissant
d'enclenchement avec l'une quelconque, choisie,
des encoches de la cremaillere.
Letcliquet 94 d'echappement empeche normalement
le curseur 78 de se deplacer vers la gauche, dans l'orien-
tation de la figure 8, sous la traction du ressort 86.
Cependant, une bobine 98 d'echappement, fixee a l'embase 28, comporte
un plongeur 100 mobile lateralement et pouvant entrer en contact avec
l'extremite du cliquet 94 eloignee de l'extremite enclenchee avec la
cramaillere -92 Lorsque la bobine 98 est excitee puis desexcitee, elle
permet au chariot 78 d'avancer vers la gauche d'une position, dans
l'orientation de la figure 8 Le mecanisme est analogue a celui utilise
dans une machine a ecrire a chariot mobile En resume, chacune des
bobines 74 et 76 peut etre
indexee ou deplacee d'un pas a la fois, entre cinq posi-
tions, par l'intermediaire du mecanisme a cremaillere et
cliquet 92, 94, 96, 98 et 100 et, dans chacune des posi-
tions d'indexage, l'une des bobines 74 et 76 ou les deux bobines
peuvent etre excitees ou non pour positionner ou laisser repositionner
toute combinaison de selecteurs
coulissants des series gauche et droit, associes aux bobi-
nes gauche et droite 74 et 76, respectivement.
Si l'on suppose que les premier et troisieme selecteurs de la serie
gauche ont ete deplaces vers leurs positions de travail correspondant
au numero " 6 " et que les deuxieme et troisieme selecteurs
coulissants de la serie droite ont egalement ete deplaces vers leurs
positions
11167
de travail, ces selecteurs restent dans ces positions
jusqu'a ce qu'ils soient ramenes dans les positions repre-
sentees en trait plein sur la figure 7 Ceci est realise au moyen d'une
barre 102 (figures 7 et 8) de section en forme de L retourne,
s'etendant entre des blocs 104 et 106 de support, alignes
transversalement, associes rigidement a l'embase 28 et portant des
axes 108 de pivotement qui
font saillie lateralement vers l'interieur et qui s'enga-
gent dans des extremites opposees de la barre 102 pour que cette
derniere puisse pivoter vers une position d'avance dans laquelle un
rouleau caoutchoute 109 porte par la barre vient s'appliquer contre
les selecteurs coulissants 64 ayant ete deplaces vers des positions de
travail, et ramene ces selecteurs-vers leurs positions de repos dans
lesquelles ils sont representes en trait plein sur la
figure 7.
L'arbre du moteur (non represente) utilise pour entrainer la poulie 62
est indique en 110 (figure 8) et
une courroie 114 d'entrainement, qui s'etend transversale-
ment a l'embase 28, a proximite et en arriere de la barre 102, passe
sur une poulie 112 d'entrainement tournant avec l'arbre. Comme
represente sur la figure 8, la courroie 114 d'entrainement s'etend
jusqu'a un reducteur a engrenages (non represente) monte sur l'embase,
entre l'arbre 110 du moteur et un arbre 116 de commande d'une came
L'arbre 116 est entraine par le reducteur a engrenages a raison d'un
tour pour chaque cycle unique et complet de selection
d'une carte.
Pour tendre a deplacer la barre 102 vers l'avant afin de repositionner
tous les selecteurs coulissants 64
se trouvant dans leur position de travail, une came rota-
tive 118, tournant avec l'arbre 116, entre en contact avec un galet
120 de retour des selecteurs a la fin d'un cycle de selection d'une
carte Le galet 120 s'eleve sur la surface avant inclinee 121 de la
came 118, de sorte que ce galet 120 est deplace vers l'avant et qu'il
entraine avec lui une barre 122 de retour des selecteurs La barre 122
s'etend transversalement a l'embase et elle est fixee a la barre 102
(figures 7 et 8) de maniere a tendre a la
deplacer vers l'avant, dans le sens indique par la fleche b.
La barre 102 est donc amenee en contact avec les selecteurs
coulissants 64 ayant ete deplaces vers des positions de travail, et
elle les ramene dans leurs positions de repos dans lesquelles ils sont
representes en trait plein sur
la figure 7.
Un disque 124 de came, portant un galet 126, est egalement fixe a
l'arbre 116 afin de tourner avec lui (et donc afin d'effectuer un tour
lors de chaque cycle de selection d'une carte) Au cours de tout cycle
de selection, le chariot 78,avec ses bobines 74 et 76, est indexe vers
la
gauche, pas a pas, dans l'orientation de la figure 8.
A la fin du positionnement des divers selecteurs coulis-
sants appropries, representant les deuxieme et troisieme chiffres
codes de la carte voulue, le chariot 78 peut etre ramene de la
position dans laquelle il a ete indexe vers la gauche, sur la figure
8, vers sa position d'attente representee a droite sur la figure 8 et
dans laquelle le cliquet 94 se trouve dans l'encoche de la cremaillere
92 la plus eloignee vers la gauche et dans laquelle egalement les
plongeurs des bobines 74 et 76 sont alignes avec les selecteurs
coulissants 64 les plus eloignes vers la droite, dans les deux series
de selecteurs associes aux bobines 74
et 76, respectivement.
Le retour du chariot 78 vers sa position de
droite est realise par le galet 126, une fois lors de cha-
que cycle de selection d'une carte, apres que les selec-
teurs coulissants souhaites 64 ont ete positionnes Le galet 126 porte
contre une came plate 128 fixee au rail 82 et la deplace vers la
droite, dans l'orientation de la
figure 8, contre la force du ressort 86 de traction, jus-
qu'a ce que le chariot atteigne sa position de droite montree sur la
figure 8 Le cliquet 94 se deplace sur les encoches de la cremaillere
92 et s'enclenche avec cette derniere dans la position montree sur la
figure 8 pour maintenir de maniere amovible le chariot dans sa
position
de droite.
Une plaque horizontale 130 d'ejection de carte, disposee a mi-distance
entre les deux series de selecteurs coulissants 64 et s'etendant
parallelement aux selecteurs, est soumise a une poussee elastique vers
le haut par un ressort helicoidal 132 de compression interpose entre
l'embase 28 et cette plaque d'ejection (figures 4 a 6).
Comme montre sur la figure 8, l'extremite avant de la plaque 130 est
fixee par des vis 134 a un bras allonge 136 de commande s'etendant
transversalement et dont une extremite est articulee sur un axe 138 de
support du bras de commande porte par le bloc 32 de positionnement de
la capsule, et l'autre extremite (figures 4 et 8) passe au- dessous de
la peripherie d'une came 140 de commande de la plaque
d'ejection et glisse contre la peripherie de la came, cette derniere
pouvant tourner avec l'arbre 116 sur un tour complet au cours de
chaque cycle de selection
d'une carte.
Une fois que l'ensemble correct de selecteurs coulissants 64 a ete
positionne, le chariot 78 s'est deplace jusqu'a la position extreme
gauche A ce moment, un clapet 142 porte par'le rail 82 (voir figure 8)
porte contre l'extremite eloignee d'un bras 144 d'un commutateur 146
pour mettre en marche le moteur (non represente) commandant les arbres
110 et 116 Ceci declenche une rotation des cames 118, 140 et 124 et,
simultanement, provoque un mouvement vibratoire de montee et de
descente du bloc 54 de support
des selecteurs coulissants.
Comme represente sur la figure 8, un galet 148 portant sur la came 118
a la fin du cycle de selection de carte entre en contact avec un bras
149 d'un commutateur monte dans le circuit du moteur pour arreter ce
dernier
a la fin du cycle de selection de carte.
Comme decrit precedemment, seuls deux nombres sont necessaires pour
localiser un enregistrement particulier a l'interieur de toute capsule
Les deux nombres peuvent etre introduits au moyen d'un clavier a dix
boutons, ou bien au moyen d'un ordinateur par l'intermediaire d'une
interface convenable Les deux nombres sont ensuite memo-
rises et maintenus en memoire a l'interieur du selecteur, apres quoi,
sous l'effet d'un ordre transmis au moyen d'une touche de commande,
ils peuvent etre transmis en serie aux
bobines 74 et 76 qui cooperent avec la bobine 98 d'echappe-
ment pour positionner ou laisser au repos, suivant le cas,
l'ensemble correct de selecteurs coulissants 64 represen-
tant les deux nombres suivant le mode etabli deux sur cinq.
Toutes les operations logiques du dispositif sont effectuees au moyen
de circuits integres alimentes par une
source de courant continu sous 5 volts Les bobines, lors-
qu'elles sont excitees, sont actionnees par une impulsion d'une
demiperiode d'un courant alternatif de frequence Hz ou 50 Hz, sous une
tension de 110 volts ou de 220 volts C'est la raison pour laquelle
tous les circuits exigeant un fonctionnement determine dans le temps
sont synchronises sur l'onde sinusoidale du courant alternatif par
l'intermediaire du courant alternatif d'alimentation de 60 Hz ou 50
Hz, sous tension de 5 volts, obtenu a partir d'un transformateur
d'alimentation Comme represente sur la figure 9, la logique utilisee
pour la selection est la suivante: le courant alternatif de 60 Hz ou
50 Hz, 6 volts, represente par l'onde 152, est applique a une diode
154 qui produit des demi-periodes comme indique en 156 Cette onde est
transmise a un inverseur 158 dont le signal de sortie est une onde a
demi-periodes carrees 160 utilisee a des fins de synchronisation et
transmise a une bascule 162 et
*a une horloge 164.
Le clavier 166 de l'equipement est alimente en courant continu sous 5
volts et il est connecte a un
codeur 168 qui recoit, par une ligne unique, une informa-
tion d'entree et la convertit en une representation deci-
male codee binaire normale, ce codeur transmettant en outre un signal
de sortie de ce code a une memoire morte
programmable 170 Cette derniere convertit la forme deci-
male codee binaire en une forme a code deux sur cinq et
la transmet telle quelle.
La memoire morte programmable 170 utilise sept de ses sorties
disponibles de la maniere suivante: cinq
sorties sont destinees au code deux sur cinq et deux sor-
ties sont utilisees pour la commande de bascules 172 et 162 Les
sorties de code deux sur cinq sont, du point de vue technique, des
positions de bits qui sont en outre definies de la maniere suivante:
une position de bit peut
contenir un bit (ou 5 volts) ou bien aucun bit ( O volt).
Ceci est de nouveau en relation avec la table de verite
illustree sur la figure 2 Toutes les positions de bit-
produites en sortie de la memoire morte programmable 170
sont transmises simultanement a deux memoires hexadecima-
les 174 et 176 Lorsqu'elle est convenablement declenchee, chaque
memoire hexadecimale recoit et memorise toutes les positions de bit,
dans leur etat convenable, ne constituant pas un signal de sortie de
la memoire morte programmable
170.
Ceci est effectue de la maniere suivante: la figure 9 represente deux
sorties supplementaires de la
memoire morte programmable 170, l'une aboutissant a la bas-
cule 172 et-l'autre a la bascule 162 Les deux bascules
sont des dispositifs a deux etats ou dispositifs oui-non.
Si la bascule 172 est positionnee pour "oui" envers la memoire
hexadecimale 174, les positions de bits appropriees
provenant de la memoire morte programmable 170 sont memo-
risees Ainsi conditionnee, la bascule 172 est positionnee
pour "non" envers la memoire hexadecimale 176 Par conse-
quent, aucune memorisation n'a lieu dans la memoire
hexadecimale 176.
Dans ces conditions, la bascule 172 est position-
nee "non" envers la memoire hexadecimale 176 Par consequent,
aucune memorisation n'a lieu dans la memoire 176.
Simultanement avec ce qui precede, le signal de sortie restant de la
memoire morte programmable 170 est applique a la bascule 162 Cette
derniere est cablee pour
ne delivrer qu'une seule impulsion a la bascule 172, con-
formement a l'entree de clavier particuliere.
Cette impulsion acheve l'entree et transfere de la memoire
hexadecimale 174 a la memoire 176 la commande de la bascule 172 Le
second nombre introduit au moyen du clavier sera a present place dans
la memoire hexadecimale 176 et non dans la memoire 174, d'une maniere
analogue a
celle decrite ci-dessus.
Une fois que ceci s'est produit, la bascule 174 effectue de nouveau un
transfert par l'intermediaire de la bascule 162 et devient inactive
envers les deux memoires hexadecimales 174 et 176, rendant inoperantes
toutes les
autres entrees par le clavier Pour introduire de nouvel-
les informations au moyen du clavier, il faut actionner la touche 177
de repositionnement, ce qui a pour effet
de ramener la bascule 172 dans son etat initial Les posi-
tions de bitsprovenant de la memoire morte programmable
seront a present recrites sur toute information prece-
dente ayant pu etre placee dans les memoires hexadecimales 174 et 176
La duree reelle de l'impulsion introduite dans le codeur 168 et
sortant de la memoire morte programmable, comme illustre par la forme
d'onde en 178, 180, 182, correspond a tout intervalle de temps pendant
lequel une
touche est maintenue enfoncee.
Si l'on suppose que l'information memorisee est correcte, la commande
des bobines s'effectue de la maniere
suivante: les memoires hexadecimales 174 et 176 sont connec-
tees a des registres a decalage 184 et 186, respectivement.
Ces derniers recoivent, sur commande, des positions de bits des
memoires hexadecimales 174 et 176, sous une forme
parallele, et ils les transmettent en serie a des photo-
isolateurs respectifs 188 et 190.
Un registre a decalage 192 possede des positions
de bit pre-cablees a transmettre a un isolateur 194 Cha-
que isolateur est constitue en fait d'un redresseur com-
mande au silicon, qui est commande par une cellule photo-
electrique a courant continu sous tension de 5 volts et qui, comme
telle, realise un couplage entre la logique a courant continu, 5
volts, et les demi-periodes de courant
alternatif, 110 volts, necessaires aux diverses bobines.
Tous les registres a decalage sont actionnes simultanement par la
touche 196 "execution" La vitesse a laquelle les positions de bits
sont delivrees en serie est
commandee par l'horloge 164 Cette derniere est synchro-
nisee sur 60 Hz ou 50 Hz, mais les impulsions transmises aux registres
a decalage sont situees a des intervalles permettant aux bobines de
fonctionner convenablement du point de vue mecanique Les signaux de
sortie typiques des registres a decalage sont representes par les
ondes 198, 200 et 202, respectivement Les ondes 204, 206 et 208
appliquees aux bobines correspondent toujours a celles des registres a
decalage Une fois que les cinq positions de bits des trois registres a
decalage ont ete extraites, aucune autre action logique n'a lieu, car
le selecteur
passe a cet instant a un cycle machine.
Comme indique par l'onde 202, le registre a deca-
lage 192 est prepositionne pour commander la bobine 98 d'echappement
afin de la faire passer par les positions demandees. Les bobines 74 et
76 sont du type a poussee et agissent mecaniquement lorsqu'elles sont
excitees La
bobine 98 est du type a traction et intervient mecanique-
ment lorsqu'elle est desexcitee Par consequent, les trois
bobines peuvent etre excitees simultanement sans interfe-
rence mecanique.
La figure 11 represente le dispositif a l'etat completement assemble,
ce'dispositif comprenant un bottier 210 qui presente une ouverture
transversale 211 par laquelle la capsule 12 peut etre inseree et
retiree, avec ses cartes 10 Le clavier est represente en 166 sous la
forme d'un clavier a dix chiffres comportant, en outre,
des touches 212 et 214 d'execution et de repositionnement.
Une fenetre 216 d'affichage numerique, adjacente aux claviers, affiche
le nombre code a deux chiffres transmis au mecanisme par manoeuvre des
touches choisies du clavier, ce nombre representant les deuxieme et
troisieme chiffres
des cartes voulues.
Il est tout a fait possible qu'une capsule parti-
culiere ne comporte qu'un petit nombre de cartes, par exem-
ple 15 ou 20 Si tel est le cas, une carte choisie risque de retomber
dans la capsule a la fin du cycle de selection, ce qui annule cette
derniere Pour empecher ceci, une barre 218 de retenue, ayant la forme
d'une plaque en L retourne, presente une extremite libre pouvant
s'engager dans les encoches 11 de toutes les cartes La plaque est
fixee par son autre extremite a un bloc 22 de came articule sur un
bras 222 au moyen d'un axe 224 L'autre extremite du bras 222 est
reliee au bloc 34 par un axe 226 pouvant tourner librement dans ce
bloc 34 L'axe 224 passe dans un trou oblong 228 (figure 8) du bras 136
La barre 218 suit donc les mouvements de montee et de descente du bras
136 Le bloc 220 est sollicite en continu vers le bloc 34 de
palier par un ressort 230 de traction.
Comme indique precedemment, la capsule et la carte representees ne
constituent que des exemples Elles peuvent etre utilisees dans un
systeme typique comprenant
capsules ou conteneurs et 100 enregistrements par cap-
sule.
On suppose que, dans une position particuliere
de stockage, on ait 26 de ces systemes de capsules, repre-
sentant un total de 260 000 cartes Chaque systeme peut etre preface,
par exemple, avec une lettre, de maniere que l'on ait des systemes de
capsules stockes allant de A a Z. Il est evident que le nombre peut
etre multiplie pour atteindre toute valeur souhaitee, auquel cas on
utilise
des prefixes a deux lettres (par exemple "AB, "AC", etc).
Dans tous les cas, on suppose que l'on souhaite la carte K-9621
L'utilisateur localise le groupe K de capsules et extrait la capsule
K-91 Cette derniere est placee dans l'appareil On actionne a present
le
2511 167
clavier pour transmettre le nombre " 62 " au mecanisme, car
il correspond a la carte repondant a la designation nume-
rique complete "K-9621 ".
Il est evident qu'au lieu d'utiliser un clavier 166, l'appareil-peut
etre connecte a un terminal d'ordina- teur (non represente) Dans ce
cas, tout numero de carte peut etre traduit par l'ordinateur pour
donner le nombre
choisi, par exemple de " 9621 " dans ce cas.
Lorsque la capsule est introduite, la plaque 130 d'ejection et la
barre 218 sont dans les positions montrees sur la figure 4 et, par
consequent, lorsque la capsule est deplacee jusqu'a sa position
d'insertion complete, toutes les cartes sont elevees vers la position'
representee sur
cette figure En introduisant le nombre " 62 " sur le cla-
vier, on actionne la bobine 98 qui fait avancer le chariot 78 de sa
position extreme droite, montree sur la figure 8,
ce chariot progressant pas a pas jusqu'a ce qu'il ait par-
couru cinq pas et atteint sa position extreme gauche dans laquelle les
plongeurs des bobines 74 et 76 sont places en alignement avec les
selecteurs coulissants 64 les plus
eloignes vers la gauche, dans leurs series respectives.
Au cours du mouvement pas a pas du chariot ou
curseur, les bobines 74 et 76 sont commandees par le cir-
cuit electrique logique montre sur la figure 9, de facon a positionner
les selecteurs coulissants appropries representant le numero " 62 "
Ces selecteurs coulissants sont places dans la position montree sur la
figure 4, le chariot 78 s'etant alors deplace jusqu'a sa position
extreme gauche.
Le mouvement du chariot jusqu'a cette position
provoque la mise en circuit, par l'intermediaire du commu-
tateur 146, du moteur qui demarre Par consequent, en tournant a sa
vitesse reguliere, l'arbre 110 du moteur provoque une rotation a
grande vitesse des arbres 46 et 48 pour engendrer un-mouvement
vibratoire du bloc 54 de
support des selecteurs coulissants et de tous les selec-
teurs qu'il porte De plus, l'arbre 116 commence a tourner a la cadence
souhaitee d'un tour par cycle complet de
selection de carte.
La rotation lente de l'arbre 116 se transmet a la came 140 qui passe
de la position de la figure 4 a celle de la figure 5 Ceci provoque une
descente du bras 136 de commande de la plaque d'ejection qui s'abaisse
ainsi jusqu'a la position representee sur la figure 5.
Etant donne que l'axe 224 est entraine vers le bas par le bras 136, le
bloc 220, qui descend avec lui, est deplace vers le bas par le bloc
134 et degage la barre
218 des encoches 11.
En consequence, toutes les cartes indesirees 10 contenues dans la
capsule viennent en contact avec les bords superieurs des selecteurs
coulissants eleves et "positionnes" 64 Etant donne que ces cartes non
desirees ne presentent pas d'encoches de code correspondant a celles
des selecteurs positionnes, elles restent au-dessus de la
carte voulue qui peut ainsi tomber, sous l'effet des vibra-
tions, au-dessous de toutes les cartes non desirees, du fait
que ses encoches correspondent a celles des selecteurs posi-
tionnes Sur la figure 5, la carte voulue est representee en trait
plein, tandis que le bord inferieur d'une carte
non souhaitee typique est represente en trait mixte.
Si on se refere a present a la figure 6, on voit que la poursuite de
la rotation de la came 140 provoque le passage de son point haut 141
au-dela de l'extremite libre du bras 136 Par consequent, le bras 136
tombe le long de l'epaulement de la came L'effort exerce par le
ressort
132 est tel que ce ressort peut a present s'etendre brus-
quement sur la distance correspondant a la profondeur de
l'epaulement 141 de la came 140.
La plaque d'ejection est donc deplacee brusque-
ment vers le haut, de la position de la figure 5 a celle de la figure
6 Dans la position de la figure 6, elle se
trouve au-dessous des bords inferieurs de toutes les car-
tes non voulues, ces cartes etant representees en trait plein sur la
figure 6 Par consequent le brusque mouvement de montee de la plaque
130 d'ejection ne s'exerce pas contre les cartes non voulues
Cependant, il s'exerce contre la carte voulue car cette derniere,
representee en trait plein sur la figure 5, est tombee au-dessous des
autres cartes non voulues.
Le brusque mouvement de la plaque d'ejection, ainsi exerce contre le
bord inferieur de la carte voulue,
provoque un brusque mouvement de cette derniere bien au-
dessus des cartes indesirees, jusqu'a la position montree sur la
figure 6 dans laquelle le bord inferieur de la
carte voulue est represente en trait pointille.
Lorsque le bras 136 chute le long de l'epaule-
ment de la came 140 et s'eleve, le bloc de la came revient
vers sa position initiale montree sur les figures 4 et 6.
La barre 218 penetre alors dans les encoches 11 de toutes les cartes
indesirees Si la carte choisie commence a se remettre en place, elle
ne peut poursuivre ce mouvement,
car son angle rencontre la surface superieure de la barre.
Le bord superieur de la carte voulue se trouve a present nettement
audessus des bords superieurs des autres cartes L'utilisateur peut
donc retirer la carte
voulue pour effectuer le travail necessite par sa selec-
tion. Lorsque l'arbre 116 continue de tourner, la saillie 126 de la
came finit par porter contre la plaque 128 de retour du chariot, ce
qui ramene ce dernier vers
sa position d'attente montree sur la figure 8.
En outre, la came 118 porte contre le galet 120, ce qui a pour effet
de deplacer vers l'avant la barre 102 de repositionnement et de
repositionner tous les selecteurs
coulissants 64 ayant ete leves jusqu'aux positions de tra-
vail Ensuite, a la fin du cycle, la saillie 148 de la came porte
contre le bras 149 pour actionner le commutateur 150 afin d'arreter le
moteur et de laisser le dispositif pret
au cycle suivant de selection de cartes.
Lorsque la capsule est retiree a la fin d'un
cycle de selection, la barre 218 est eloignee momentane-
ment, par action de carie, de sa position montree sur la figure 4 sous
l'action des surfaces inclinees des encoches
Il des cartes restant dans la capsule Elle revient imme-
diatement vers sa position de la figure 4 apres s'etre
degagee des cartes.
Lorsqu'une nouvelle capsule est introduite, la
barre 218 se trouve sur le trajet des cartes qui penetrent.
Par consequent, on appuie sur un levier 232 faisant saillie de
l'extremite libre du bras 136 par une ouverture 234 menagee dans la
paroi laterale du boitier 210 (voir figure
11), et on maintient le bras 136 abaisse pendant l'in-
troduction de la capsule, ce qui provoque le maintien momentane de la
barre 218 dans la position de la figure 5
jusqu'a ce que la nouvelle capsule soit completement intro-
duite La barre revient ensuite vers la position de la
figure 4 lorsque le levier est relache.
D'autres moyens tels qu'un deflecteur de barre, engage par la capsule
qui penetre, peuvent etre utilises
pour eliminer la manoeuvre a la main du levier 232.
Bien que la capsule ou conteneur 12 soit consi-
dere lui-meme comme nouveau du fait du concept de son
codage empechant tout mauvais classement (par l'utilisa-
tion des barres de code 26), d'autres moyens empechant
tout defaut de classement peuvent etre utilises Par exem-
ple, les cartes peuvent presenter des encoches de code menagees dans
leurs bords superieurs Dans ce cas, toutes
les cartes a ranger ou classer dans une capsule particu-
liere peuvent presenter des encoches de code analogue d'alignement
dans leurs bords superieurs On peut donc
determiner visuellement si une carte a ete mal classee.
Cet agencement permet a toutes les capsules d'etre identi-
ques. En ce qui concerne la table de verite montree
sur la figure 2, dans le cas d'une carte ou d'un enregis-
trement, un grand X signifie la presence d'une encoche et
un zero l'absence de cette encoche; dans le cas d'une cap-
sule ou d'un conteneur, un grand X signifie la presence d'une tige et
un zero l'absence de tige; dans le cas d'un selecteur, un grand X
signifie le positionnement et un zero signifie le repositionnement du
selecteur; dans le cas du circuit logique, un grand X signifie une
tension de 5 volts et zero une tension de O volt, et dans le cas des
bobines, un grand X signifie l'etat excite et zero l'etat non excite
Il va de soi que de nombreuses modifications peuvent etre apportees au
dispositif decrit et represente
sans sortir du cadre de l'invention.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
-1 Dispositif pour recuperer des cartes ou autres
rangees de facon aleatoire, caracterise en ce qu'il com-
porte une structure ( 28) de support, une capsule ( 12) pouvant etre
introduite de maniere amovible dans cette capsule et destinee a
recevoir une certaine quantite de cartes ( 10) rangees de facon
aleatoire et dont un bord presente des encoches de code, un bloc ( 54)
de support de
selecteurs monte de facon mobile dans la structure, au-
dessous de la capsule, plusieurs selecteurs coulissants ( 64) montes
sur le bloc afin de pouvoir se deplacer entre
des positions retractees de repos et des positions avan-
cees de travail, des moyens destines a faire avancer cer-
tains, choisis, des selecteurs, conformement aux encoches
de code d'une carte voulue, vers leurs positions de tra-
vail, des moyens destines a faire vibrer le bloc de sup-
port, des moyens destines a injecter une carte choisie, et des moyens
destines a ramener en position de repos les
selecteurs ayant ete avances vers leurs positions de tra-
vail.
2 Dispositif selon la revendication 1, caracte-
rise en ce que le bloc de support est monte sur la struc-
ture de support de maniere a pouvoir executer des mouve-
ments de montee et de descente, des moyens destines a faire vibrer le
bloc pouvant notamment comprendre plusieurs arbres ( 46, 48) montes de
maniere a pouvoir tourner sur la structure de support et passant dans
des trous ( 53) du bloc, ces arbres portant des cames ( 50, 52) qui
tournent avec eux dans les trous et qui sont destinees a communiquer
un mouvement vibratoire de montee et de descente au bloc, les trous
pouvant notamment avoir une section oblongue et les cames pouvant se
presenter plus particulierement sous la forme de manchons allonges (
50, 52) fixes aux arbres afin de tourner avec eux, en contact avec les
parois des trous, les arbres etant relies pour tourner ensemble afin
que les
cames tournent egalement ensemble pour communiquer le mou-
vement vibratoire souhaite au bloc, ce dernier et la structure de
support etant notamment enclenches l'un avec l'autre pour que les
mouvements de montee et de descente du bloc
soient guides.
3 Dispositif selon la revendication 1, caracte-
rise en ce qu'il comporte en outre des moyens portes par le bloc et
destines a enclencher de maniere amovible les selecteurs coulissants
dans leurs positions de repos et
de travail, ces moyens pouvant notamment comprendre plu-
sieurs cliquets a ressorts ( 68), associes chacun a un
selecteur coulissant et montes dans le bloc, chaque selec-
teur coulissant presentant des evidements espaces ( 67, 69) dont l'un
s'enclenche avec le cliquet associe lorsque le selecteur est en
position de repos, l'autre evidement s'enclenchant avec le cliquet
lorsque le selecteur est en
position de travail.
4 Dispositif selon la revendication 1, caracte-
rise en ce que le montage des selecteurs coulissants dans leur bloc de
support s'effectue a l'aide de tiges ( 70)
portees par le bloc et s'etendant transversalement a tra-
vers les divers selecteurs, ces derniers presentant des ouvertures
coudees ( 72) de guidage dans lesquelles les
tiges passent, le bloc presentant des fentes ( 65) dans les-
quelles les selecteurs coulissants sont montes de maniere a pouvoir se
deplacer entre leurs positions de repos et de travail, les ouvertures
coudees des selecteurs etant realisees de maniere a communiquer a
chaque selecteur un
mouvement oriente a la fois vers le haut et dans la direc-
tion de sa longueur, de sa position de repos vers sa posi-
tion de travail.
5 Dispositif selon la revendication 1, caracte-
rise en ce que les moyens destines a ramener les selec-
teurs coulissants vers leurs positions de repos com-
prennent un element quis'etend transversalement aux selec-
teurs coulissants et qui est monte pour etre actionne
longitudinalement aux selecteurs, sur un trajet le faisant entrer en
contact avec les selecteurs avances et ramener ces selecteurs vers
leurs positions de repos, lesdits moyens destines a ramener les
selecteurs coulissants vers leurs positions de repos pouvant notamment
comprendre une barre ( 102) qui pivote sur la structure de support
entre une position de repos et une position d'avance dans laquelle
elle porte contre les selecteurs et tend a les
ramener vers leurs positions de repos, le dispositif pou-
vant notamment comprendre, en outre, des moyens destines a faire
avancer ladite barre a partir de sa position de repos, une fois par
cycle de selection d'une carte, apres
l'ejection de la carte choisie.
6 Dispositif selon la revendication 1, caracte-
rise en ce que les moyens destines a ejecter une carte choisie
comprennent une plaque ( 130) d'ejection destinee
a s'etendre au-dessous de toutes les cartes et de la cap-
sule, et des moyens destines a communiquer un mouvement
brusque a cette plaque sur une course la faisant porter uni-
quement contre la carte voulue afin d'entrainer cette der-
niere vers une position dans laquelle elle est decalee par rapport aux
cartes restant dans la capsule, lesdits moyens pour ejecter la carte
voulue pouvant notamment comprendre un ressort ( 132) associe a la
plaque d'ejection, ainsi qu'un element destine a abaisser initialement
la plaque d'ejection pour charger le ressort, puis a liberer la plaque
d'ejection pour permettre l'extension du ressort et pour communiquer
ainsi un mouvement brusque a la plaque d'ejection, l'element destine a
abaisser initialement la plaque d'ejection pouvant notamment
comprendre un bras allonge ( 136) fixe a la plaque d'ejection et
articule sur la
structure de support, et une came ( 140) concue pour commu-
niquer un mouvement initial de pivotement au bras, dans un sens
faisant descendre la plaque d'ejection, cette came presentant un
epaulement ( 141) de degagement destine a liberer le bras afin que,
sous la force du ressort, la plaque d'ejection soit animee d'un
mouvement brusque pour
ejecter la carte voulue.
7 Dispositif pour recuperer les cartes,ou au-
tres,rangees de facon aleatoire, caracterise en ce qu'il comporte une
structure ( 28) de support, une capsule ( 12) pouvant etre introduite
de maniere amovible dans cette structure et destinee a recevoir une
certaine quantite de cartes ( 10) rangees de maniere aleatoire et dont
un bord presente des encoches de code, plusieurs selecteurs
coulissants ( 64) places au-dessous de la capsule et pouvant etre
deplaces selectivement vers des positions dans lesquelles les
selecteurs choisis penetrent dans les encoches de code d'une carte
voulue, des moyens destines
a decaler les cartes voulues par rapport aux cartes res-
tantes, et des moyens d'ejection mobiles sur une course dans laquelle
ils ne portent que contre la carte voulue
et l'entrainent vers une position la rendant accessible.
8 Dispositif selon la revendication 7, caracte-
rise en ce que la capsule presente des moyens ( 24, 26) lui donnant un
codage qui correspond aux encoches ( 27) de
code des cartes qu'elle contient.
9 Dispositif-selon la revendication 8, caracte-
rise en ce que les zones de codage des capsules sont deca-
lees des zones dans lesquelles les selecteurs coulissants sont
disposes de maniere a permettre a certaines encoches
de code des cartes contenues dans la capsule d'etre utili-
sees en correspondance avec le code de la capsule, tandis que d'autres
encoches de code des cartes supportees peuvent etre utilisees pour
recevoir les selecteurs coulissants
pour la localisation d'une carte voulue dans chaque capsule.
Dispositif selon la revendication 9, caracte-
rise en ce que les capsules ont leur fond ouvert pour per-
mettre l'avance des selecteurs coulissants jusqu'a des posi-
tions de travail dans lesquelles ils s'engagent dans des
encoches de code d'une carte voulue.
11 Capsule pour le stockage de cartes a bord code, caracterisee en ce
qu'elle comprend un recipient en forme
de boite, ouvert a sa partie superieure et destine a rece-
voir une certaine quantite de cartes ( 10), ce recipient
comportant des barres transversales ( 26) qui sont dispo-
sees selectivement pour s'enclencher avec certaines parties
des bords codes des cartes, tout en laissant l'autre par-
tie apparente au fond du recipient.
12 Capsule selon la revendication 11, caracte-
risee en ce que le recipient comporte des plaques extremes ( 14), une
plaque avant ( 16) et une plaque arriere ( 18) reliees les unes aux
autres pour constituer le recipient en forme de boite, des elements,
destines a s'enclencher
avec certaines parties des bords codes des cartes, compre-
nant des barres transversales ( 26) qui s'etendent entre la plaque
avant et la plaque arriere, a proximite du fond du recipient.
13 Capsule selon la revendication 12, caracte-
risee en ce que les plaques avant et arriere presentent chacune des
rangees d'ouvertures ( 24) dans certaines, choisies, desquelles
passent les barres transversales afin
de constituer un codage individuel et selectif des reci-
pients.
14 Capsule selon la revendication 12, caracte-
risee en ce que les rangees d'ouvertures sont disposees a proximite
des plaques extremes, les plaques avant et arriere etant evidees ( 22)
au fond du recipient pour faire
apparaitre lesdites autres parties des cartes.
Capsule selon la revendication 14, caracte-
risee en ce que le codage du bord des cartes comprend des
encoches ( 27) ouvertes vers le bas, les barres transver-
sales du recipient etant disposees selectivement pour s'enclencher
uniquement dans des encoches des cartes codees pour etre stockees dans
une capsule particuliere
correspondant aux codes de stockage des cartes, les car-
tes presentant d'autres encoches situees dans lesdites autres parties
de ces cartes et apparaissant dans les
evidements des plaques avant et arriere.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [34][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [35][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2511167
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[36]____________________
[37]____________________
[38]____________________
[39]____________________
[40]____________________
[41]____________________
[42]____________________
[43]____________________
[44]____________________
[45]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
68 Кб
Теги
fr2511167a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа