close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2511285A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (16/ 52)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(10/ 39)
[6][_]
Etre
(19)
[7][_]
SENS
(5)
[8][_]
Est A
(4)
[9][_]
DANS
(2)
[10][_]
PF1
(2)
[11][_]
Tre
(2)
[12][_]
Pai
(2)
[13][_]
Dez
(1)
[14][_]
Pf4
(1)
[15][_]
Sys
(1)
[16][_]
Molecule
(2/ 6)
[17][_]
DES
(5)
[18][_]
monter
(1)
[19][_]
Generic
(1/ 3)
[20][_]
METAL
(3)
[21][_]
Organism
(2/ 3)
[22][_]
mene
(2)
[23][_]
Nais
(1)
[24][_]
Physical
(1/ 1)
[25][_]
21 s
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2511285A1
Family ID 29413076
Probable Assignee Billeter Kunststoffpulver Ag
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title MACHINE POUR L'EBARBAGE DE TOLES A L'AIDE DE BROSSES TOURNANT
EN SENS INVERSE
EN Title DEBURRING MACHINE FOR METAL SHEET EDGES - USES
CONTRA-ROTATING WIRE BRUSHES ARRANGED ALTERNATELY TO AVOID NEED TO
TURN SHEETS OVER
Abstract
_________________________________________________________________
UNE MACHINE 1 POUR L'EBARBAGE DES CHANTS 2 DE TOLES 3 COMPORTE DES
BROSSES METALLIQUES TOURNANTES 4 ET 5, PLUSIEURS BROSSES ENTRAINEES EN
ROTATION EN SENS INVERSE LES UNES DES AUTRES ETANT DISPOSEES COTE A
COTE DANS LE SENS DE DEFILEMENT DES PIECES A EBARBER, DANS LA ZONE
D'AU MOINS UN COTE LONGITUDINAL DE CELLES-CI. ELLE EST CARACTERISEE EN
CE QUE LES BROSSES 4, 5 SONT MONTEES SUR AU MOINS UN ARBRE OU AXE
COMMUN 11, ORIENTE PARALLELEMENT AU SENS DE DEFILEMENT PF1 DES PIECES
ET EN CE QUE LES BROSSES VOISINES 4 ET 5 SONT A CHAQUE FOIS ENTRAINEES
EN ROTATION EN SENS INVERSE L'UNE DE L'AUTRE PAR L'INTERMEDIAIRE D'UN
MECANISME DE RENVOI.
The machine for deburring the edges (2) of metal sheets (3) uses a
series of rotating wire brushes provided adjacent to one another in
the direction of advance of the workpieces, in the region of at least
one longitudinal side of the workpieces. The brushes are mounted on a
common shaft (11) extending parallel to the direction of advance
(Pf1). Adjacent brushes (4,5) rotate in opposite directions to each
other, by the provision of reversing gears. As a result, both edges of
the rim of each metal sheet are acted upon sufficiently strongly by
the brushes rotating against these edges, in a single operation, so
that there is no need to turn the workpiece in order to deburr it.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention concerne une machine pour - barber les bords de
toles1 plaques ou autres produits similaires au moyen de brosses
metalliques tournantes, plusieurs brosses entrainees en rotation en
sens inverse les unes des autres etant disposees cote a cote dans le
sens de defilement des pieces a ebarber, dans la zone d'au moins un
cote longitudinal de celles-ci.
Une machine de ce type est connue par la description qui en est faite
dans le brevet britannique N i 488 974.
Dans cette machine, sur chacun des bords longitudinaux des pieces a
ebarber sont disposees l'une pres de l'autre dans le sens de l'avance
des pieces deux brosses en forme de boisseau, dont les axes de
rotation sont perpendiculaires a la direction precitee et qui
travaillent par leur face en bout.Chaque brosse possede son propre
moteurs
Le brevet U.S. N0 3 400 449 fait connaitre un dlspo- sitif pour
preparer la surface de plaques de tole en vue de l'execution de
soudures, dans lequel il est egalement prevu des brosses qui agissent
sur les bords des piecese
Ces brosses et leurs arbres sont disposes parallelement a ces bords et
chaque brosse travaille par sa face peripheri- que. Les brosses
voisines sont chaque fois de calees on hauteur et entrainees en sens
inverse l'une de l'autre, mais, dans ce cas aussi, chaque brosse
posstde son prcpre moteur.
L'invention a pour objet de realiser une machine du meme type, mais
dans laquelle chacune des zones a ebarber que presentent les plaques,
toles, etc. est traitoe de fa con aussi uniforme que possible et qui
necessite pour l' entrainement en rotation des brosses un nombre de
moteurs inferieur a celui de ces dernieres.
A cet egard, dans la machine selon l'invention, les brosses sont
montees sur au moins un arbre ou axe commun, oriente parallelement au
sens de Refilement des pieces et les brosses voisines sont a chaque
fois ertrainees en re tation en sens inverse l'une de l'autre par
l'intermedie re de roues ou de mecunismes d@@ @@ @@@@ @@@en@@, bien
que plusieurs brosses soient disposees sur un seul arbre, les brosses
voisines tournent toujours en sens inverse l'une de l'autre. il est en
outre avantageusement possible de se contenter d'un seul moteur pour
toutes les brosses qui tournent dans le meme sens, voir pour toutes
les brosses, quel que soit leur sens de rotation.
Un avantage important reside dans le fait que, par leur face
peripherique, les brosses qui tournent dans un sens peuvent ebarber
l'arete inferieure d'une tole ou d' une plaque en meme temps que les
brosses qui tournent dans l'autre sens ebarbent l'arete superieures
notamment lorsqu il s'agit de plaques de tole relativement minces. Ces
plaques peuvent en effet s'enfoncer legerement dans la face
peripherique relativement souple des brosses et chaque brosse frottera
principalement contre celle des deux aretes qui est la premiere dans
le sens de sa rotation. Ii n' est alors plus necessaire de retourner
les plaques apres ebarbage d'une arete pour proceder a celui de
l'autre arete.On peut en outre disposer a la suite les unes des autres
autant de brosses qu'on le desire, chaque brosse n' ayant pas son
systeme moteur propre, qui occupe de l'espace et complique la
construction. L'invention permet donc d'ebarber en une seule passe les
deux aretes, superieure et inferieure, du bord d'une tole.
Les mecanismes de renvoi peuvent atre des systemes a courroies de
transmission lisses ou crantees, ou des me- canismes d'engrenages, qui
prennent le mouvement sur un arbre intermediaire.
Lorsque cet agencement de brosses voisines tournant en sens inverse
l'une de l'autre est prevu sur deux bords paralleles d'une tole pour.
les ebarber simultanement, il en resulte l'avantage supplementaire
d'un bon guidage de la piece en cours d and num;ebarbage, meme si
celle-ci est relati veinent courte, car des composantes de force
antagonistes et pratiquement touJours a peu pres egales s'exercent sur
elle. A cet egard aussi, il s'avere avantageux qu'on puisse disposer
les unes a la suite des autres sur un meme ar bre ou axe pratiquement
autant de paires de brosses tournant en sens inverse l'une de l'autre
que cela semble utile.
Une forme d'execution particulierement avantageuse de la machine selon
l'invention peut consister en ce que les brosses qui tournent dans un
sens donne sont liees en rotation, par exemple au moyen de clavettes,
a l'arbre mene sur lequel elles sont montees, tandis que les brosses
qui tournent dans le sens inverse sont libres en rotation sur cet
arbre. Les premieres accompagnent donc l'arbre qui les porte dans son
mouvement de rotation, tandis que les secondes, intercalees entre les
premieres, sont entrainees en rotation individuellement dans le sens
inverse par le mecanisme de renvoi indique plus haut.Dans cette forme
d' execution ou des brosses sont liees en rotation a un arbre mene qui
les porte, il est egalement avantageux que les mecanismes de renvoi
prelevent le mouvement sur un arbre de renvoi qui, de preference, est
egalement aentratn par un moteur qui lui est propre. is il est
egalement possible de prevoir pour l'arbre portant les brosses et pour
l'arbre de renvoi un moteur commun et un mecanisme de liaison.
Dans une variante de realisation de la machine selon l'invention,
toutes les brosses sont montees sur un arbre ou axe creux, a
l'interieur duquel l'arbre de renvoi est monte en rotation, et qui
presente dans chaque intervalle entre deux brosses tournant en sens
inverse l'une de l'autre au moins une ouverture dans sa paroi pour un
mecanisme de renvoi, notamment un mecanisme d'engrenages. Un tel
agencement est encore moins encombrant, car elle ne comporte plus
d'arbre de renvoi place a cote de l'arbre porte-brosses. L'arbre creux
et l'arbre de renvoi peuvent etre entraines individuellement en
rotation.
Comme dans la forme d'execution comportant deux arbres paralleles
placee cote a toute, il est possible dans cette variante d'entrainer
en rotation par un moteur com- mun et des mecanismes d'accouplement
l'arbre creux auquel sont liees les brosses tournant dans un sens
donne et le arbre de renvoi qui se trouve a l'interieur de lui.- Nais
il est egalement possible de prevoir pourchhque arbre son propre
moteur, par exemple lorsque la machine comporte un grand nombre de
brosses disposees les unes a la suite des autres et qu'une energie
considerable est requise.
Dans une autre variante de realisation, dans laquelle le des brosses
tournant en sens inverse les unes des autres sont montees sur un arbre
commun, auquel les brosses qui tournent dans un sens donne sont liees
en rotation, les brosses tournant dans le sens inverse etant libres en
rotation sur cet arbre, il peut etre prevu dans chaque intervalle
entre deux brosses tournant en sens inverse l'une de l'autre un
mecanisme de renvoi prenant appui sur le dit arbre et/ou sur le
carter. il est alors possible, par exemple, de prevoir sur les flancs
tournes l'un vers l'autre des brosses voisines entrainees en rotation
en sens inverse l'une de l'autre des galets de friction dont le palier
est fixe et, de preference, lie au carter.On peut prevoir par exemple
une tole qui s'etend dans l'intervalle entre deux brosses tournant
dans des sens opposes et qui, entre les flancs de ces brosses,
presente des ouvertures dans lesquelles sont montes, depassant de
chaque cote, les paliers des galets de friction. il est avantageux
qu'il y ait chaque fois entre deux brosses tournant dans des sens
opposes plusieurs galets de friction, de preference deux ou trois,
dont les axes s'etendent radialement et qui sont uniforme- ment
repartis sur un cercle concentrique a la peripherie des brosses et a
leur axe de rotation. Les galets de friction peuvent alors agir de
facon equilibree contre le moyeu des brosses concernees et transmettre
la rotation de l'une a l'autre en en inversant le sens.
Dans une autre forme d'execution encore, il peut e- tre prevu dans
chaque intervalle entre deux brosses tournant en sens inverse l'une de
l'autre un mecanisme inverseur a pignons coniques, dans lequel au
moins un pignon conique a denture droite, qui s'engrene avec deux
pignons coniques montes sur les flancs des brosses, est monte fixe et,
de preference, lie au carter de la machine. L'angle de conicite de ces
pignons coniques peut etre choisi suivant les besoins, de sorte que
meme les pignons qui agissent entre les brosses peuvent avoir une
denture droite.
Dans plusieurs des formes d'execution ci-dessus, les mecanismes de
renvoi peuvent etre montes dans des evidements des flancs des brosses
concernees1 l'intervalle entre les brosses elles-memes etant tres
etroit. Il en resulte un bon guidage des pieces pendant leur avance.
Mais il est egalement possible de prevoir dans un au moins des interw
valles entre les brosses une butee de guidage pour les pieces. Ceci
s'applique surtout aux cas ou il faut menager entre les brosses un
espace assez grand pour l'action du mecanisme de renvoi.
On peut augmenter l'efficacite de la machine selon l'invention en
prevoyant au moins deux arbres paralleles, separes par une distance de
preference reglable, portant chacun des brosses qui tournent en sens
inverse les unes des autres. On peut ainsi, soit ebarber simultanement
les cotes paralleles d'une piece, soit realiser une configura- tion
dans@laquelle les projectiois laterales des brosses montees sur les
arbres paralleles se chevauchent en partie.
Avec cet agencement, on obtient entre les brosses dez deux arbres un
espace en forme de coin dans lequel on peut enfoncer un des cotes
longitudinatax de la piece0 CeeL est a vantageux surtout lorsque la
piece a une epaisseur relati- veinent forte et qu'on veut cependant
ebarber en une ea:;e passe les deux aretes d'un de ses cotes.
Dans la forme d'execution qui vient d'etre decrite, avec deux arbres
munis de brosses tournant en sens contrai- retour un cote de la nieces
tout comme dans celtes a'o des brosses coaxiales pour chaque cote de
celle-c, il est possible de donner aux brosses qui ebarbent une des
are- tes, de preference l'arete superieure, une vitesse de rota- tion
superieure a celle des brosses qui ebarbent l'autre arete. Les faces
chanfreinees; par exemple ent en effet frequement sur un cote
daventage d'ebatbure autre cote et il est alors avantageux de pouvoir
les enlever avec des brosses qui tournent plus vite.On peut prevoir a
cet effet des moteurs avec variateur de vitesse.
Dans une forme d'execution encore differente, toutes les brosses sont
montees en rotation sur un axe fixe et cet axe presente dans chaque
intervalle entre deux brosses qui tournent dans des sens opposes au
moins un alesage transversal pour le montage d'au moins un pivot d'un
pignon conique qui s'engrene avec des couronnes d'angle montees sur
les deux brosses concernees, ou un support pour des galets de friction
qui cooperent avec les flancs de ces brosses, la brosse qui se trouve
a une des extremites de la rangee etant reliee a un moteur qui
l'entratne en rotation.
I1 convient de signaler encore que les deux brosses qui tournent dans
des sens opposes peuvent etre sollicitees axialement l'une vers
l'autre par au moins un ressort, notamment une rondelle Belleville,
Ceci s'applique principalement aux cas ou l'on utilise des galets de
friction comme mecanisme de renvoi.
On obtient dans l'ensemble une machine pour l'ebar- bage de plaques ou
de toles metalliques, dans laquelle on peut, grace a diverses
variantes, tenir compte des exigences propres aux diverses sortes de
pieces a ebarber, seuls les chants ou les aretes a ebarber etant
soumis a l'action des brosses. De plus, elle presente l'avantage de
permettre l'ebarbage simultane des deux aretes d'une rive de tole.
Elle convient particulierement aux entreprises dans lesquelles on doit
ebarber de petites series de plaques de differentes dimensions. On
peut prevoir, soit une seule rangee de brosses, le long de laquelle on
fait avancer la piece, soit deux rangees paralleles de brosses, entre
lesquelles la piece defiler, notamment lorsque la machine d'ebarbage
est utilisee en meme temps que des dispositifs servant a couper a la
longueur desiree des feuillards en couronne.
De toute facon, l'invention sera bien comprise a 1' aide de la
description qui suint, en reference au dessin schematique annexe,
representant, a titre d'exemples non limitatifs, plusieurs formes
d'execution de cette machine:
Fig. i est une vue de dessus et en partie en coupe d'une machine
d'ebarbage comportant une rangee de brosses tournant dans des sens
opposes et montees sur un meme arbre, une brosse de chaque paire etant
liee en rotation a cet arbre, tandis que l'autre brosse est montee
libre en rotation et entrainee dans le sens inverse par un mecanisme
intermediaire qui preleve le mouvement sur un arbre de renvoi,
Fig. 2 et fig. 3 sont respectivement une vue de dessus et une vue en
bout d'une machine d'ebarbage comportant deux rangees paralleles de
brosses tournant dans chaque rangee en sens inverse les unes des
autres, comme dans la forme d'execution de fig. 1,
Fig. 4 et fig.5 sont respectivement une vue de dessus et une vue en
bout d'une machine d'ebarbage, dans laquelle pour ebarber un des
chants d'une plaque epaisse il est prevu deux rangees placees a des
niveaux differents de brosses tournant, dans chaque rangee, en sens
inverses les unes des autres, les projections laterales des deux
rangees de brosses se chevauchant et, comme dans la forme d'execution
de fig. 2 et 3, un agencement analogue etant prevu pour le chant
oppose de la piece,
Fig. 6 est une vue de dessus et partiellement en coupe d'une variante
de realisation, dans laquelle les brosses tournant dans des sens
opposes sont montees sur un arbre creux, auquel est li en rotation une
brosse de chaque pai re, tandis que l'autre brosse est montee libre en
rotation sur cet arbre et qu'a l'interieur de ce dernier tourne un
arbre de renvoi qui entraine en rotation cette autre brosse dans le
sens inverse de celui de la premiere, par 1' intermediaire d'un
mecanisme d'engrenages de renvoi, par exemple un train epicyclordal;;
Fig. 7 est une vue de dessus et partiellement en coupe d'une machine
d'ebarbage, dans laquelle il est pretu un mecanisme inverseur a
engrenages coniques dans chaque in tervalle entre deux brosses
tournant dans des sens opposFs
Fig. 8 et fig. 9 sont respectivement une vue de dessus et
partiellement en coupe et une vue en bout d'une forme d'execution dans
laquelle des galets de friction sont prevus entre les brosses qui
tournent en sens inverse l'une de l'autre,
Fig. 10 est une vue de dessus et partiellement en coupe d'une forme
d'execution dans laquelle les brosses sont montees sur un axe fixe et
tournent-dans des sens op pose s, des mecanismes inverseurs a pignons
coniques etant prevue entre elles,
Fig. il est une vue de cote d'une machine d'ebarbage avec son moteur
et un mecanisme intermediaire,
Fig. 12 est une vue de dessus d'une autre forme d' execution, dans
laquelle les brosses qui tournent dans un sens donne sont solidaires
en rotation d'un arbre entraine par un moteur, tandis que les brosses
qui tournent dans le sens inverse sont entrainees en rotation par
l'intermediaire d'un arbre de renvoi et d'un mecanisme d'engrenages
intermediaire.
La machine designee par la reference generale i dans toutes les formes
d'execution qui vont etre decrites et sont conformes au principe de
l'invention, ne differant que dans la realisation pratique de
celui-ci, sert a l'ebarbage des chants 2 de toles ou de plaques i au
moyen de brosses metalliques tournantes 4 et 5. Dans toutes les formes
d'e xecution, il est prevu que les brosses 4 et 5 sont dispo- sees les
unes a cote des autres dans le sens de deplacement de la tole 2 et
dans la zone du bord 2 a ebarber, avec leurs axes paralleles au sens
de deplacement precite, materialise par la fleche Pfl, le sens de
rotation des brosses 4 etant inverse de celui des brosses 5.
Les brosses 4, en tournant dans le sens indique a la figure 1 par la
fleche Pf4 ebarbent donc l'arete superieure du chant 2 de la tole,
tandis que les brosses 2, tournant de bas en haut devant le dit chant,
ebarbent l'a rete inferieure de celui-ci. Dans toutes les formes
d'execution, les brosses 4 et 5 ont le meme diametre.
En outre, les brosses 4 et 5 qui sont immediatement voisines et
forment ainsi une paire de brosses ont des sens de rotation opposes,
bien que, comme le montre la figure 12, un groupe de quatre brosses 4
et 5 puisse etre entraine en rotation de maniere que les deux brosses
exterieures 4 tournent dans un sens et que les deux brosses
interieures 5 tournent dans le sens inverse.
Il est prevu pour le guidage et l'appui de la tole une table 6, dont
la face superieure se trouve dans le prolongement d'un diametre des
brosses 4 et 5 ou est, le cas echeant, parallele a ce diametre. On
peut voir claire ment a la figure 3 que l'ensemble est agence de facon
que la tole 3 soit, dans cette forme d'execution, dans le pro
longement du diametre horizontal des brosses 4 et 5 et que son guidage
soit, lui aussi, horizontal. La table 6 peut en outre etre reglable en
hauteur par rapport a son support, de sorte que la tole 2 peut aussi
etre amenee en ap- pui contre les brosses 4 et 5 en un point de celtes
ci tel qu'elle est parallele au diametre precite.Un deplacement de la
table 6 vers le bas est celui qui entre tout d'abord en ligne de
compte, car les brosses 4, qui tournent de haut en bas devant le bord
de la tole doivent agir plus fortement sur cette derniere que les
brosses 5. La tole est ain- si maintenue plus solidement sur son
guidage, en l'occurren- ce la table 6. De plus, l'arete superieure du
chant r est soumise a un travail d'ebarbage plus intense, de qui est
avantageux avant tout pour les toles 2 decoupees par poin connage et
dans lesquelles l'arete situee initialement en dessous dans le sens de
la course de travail du poincon saille davantage sur la surface. Cette
arete plus saillante est placee avantageusement en dessus sur la table
6, de facon a beneficier du travail plus intense des brosses 4.
En plus du deplacement en hauteur de la table 6, peut etre prevu un
deplacement lateral obtenu ici a l'aide d'excentriques 8 et d'un
levier 10 dont la position pet1t etre reglee sur un certain nombre de
troue 2. Cette dernie re possibilite de reglage exiete dans la forme
d'excoution representee a la fig. 5, mais elle peut aussi etre
realisee dans les autres formes d'execution. Cette possibilite de
deplacement lateral, qui accompagne le reglage en hauteur de la table
6, sert principalement a compenser le recul de la face peripherique
des brosses, qui intervient avec l'usure. Dans une machine comportant
deux rangees paralleles de brosses pour agir simultanement sur deux
chants 2 opposes, on peut ainsi regler l'ecartement des rangees en
fonction de la largeur de la piece.
I1 est prevu conformement a l'invention de monter les brosses 4 et 5
tournant dans des sens opposes sur un meme arbre ou axe, l'arbre etant
designe par la reference Il dans le forme d'execution representee aux
figures 1 a 3.
Un arbre ou axe analogue est aussi prevu dans les autres formes
d'execution et il sera mentionne chaque fois a part au cours de la
description.
Les brosses 4, qui toutes tournent dans un meme sens, sont liees en
rotation a l'arbre Il au moyen de clavettes 11a, tandis que les
brosses 5t qui toutes tournent dans le sens inverse, sont montees
libres en rotation sur l'arbre Il par l'intermediaire de paliers a
roulement llb et ont un systeme moteur propre, qui peut differer
suivant la forme d'executioo. Dans celles representees aux figures i a
5, il est prevu pour communiquer le mouvement aux brosses 2 un systeme
de transmission par courroie 12, qui est propre a chaque brosse et
comporte une courroie 13, lisse ou crantee, et deux poulies 14 et 15.
D'une maniere analogue, il pourrait etre prevu un systeme de
transmission par chaine.
Les poulies de renvoi 14 sont calees sur un arbre de renvoi 16, tandis
que les poulies li sont raccordees chacune a un manchon 17 (ou ne
forment avec lui qu'une seule piece) qui porte une brosse 5 et, comme
il a ete dit plus haut, est monte sur l'arbre Il par l'intermediaire
d'un roulement a billes. On peut le voir clairement aux brosses 4 et 2
qui sont representees en coupe a la figure 1.
La presence de ce systeme de transmission cree entre les deux brosses
de sens de rotation opposes de chaque pai re un intervalle 18. Un
intervalle analogue 19 est menage chaque fois entre deux paires
voisines. Dans chacun de ces intervalles 18 et li se trouve, dans la
forme d'execution presentement decrite, une butee 20, contre laquelle
on peut appliquer la tole 2 au cours de l'ebarbage. On evite ainsi que
la tole s'enfonce trop profondement dans les brosses et les deteriore
ou les use prematurement.
Dans la forme d'execution representee aux figures 2 et 3, il est prevu
deux rangees paralleles de brosses 4 et 2, qui sont disposees a une
meme hauteur et sont separees l'une de l'autre par une distance
reglable au moyen d'une vis-mere 22 et d'un ecrou 23 montes sur le
bati 21 de la machine. La table 6 est alors formee de deux parties,
qui sont respectivement solidaires de la vis-mere 22 et de 1' ecrou
23.
Pour faciliter l'avance de la piece, les butees 20 sont conformees en
galets 24 et elles peuvent etre entrainees en rotation. Il est indique
sommairement a la figure 3 que le mouvement leur est transmis par un
arbre 25, par l'intermediaire d'un couple conique 26 et d'un bout
d'arbre, a l'extremite libre duquel, est cale le galet 24.
Par ailleurs, l'avance de la tole peut s'effectuer aussi d'une autre
maniere, par exemple au moyen d'une bande transporteuse ou autre
appareil de manutention continue.
Les figures 4 et 5 montrent une forme d'execution de la machine selon
l'invention, dans laquelle les brosses 4 et 5 qui tournent dans des
sens opposes sont montees, d' une part, coaxialement, et, de l'autre,
sur deux arbres 28 et 29 situes a des hauteurs differentes, de facon
que les proJections laterales des brosses se chevauchent en partie.
Dans cette forme d'execution, les arbres 28 et 29 sont exactement a
l'aplomb l'un de l'autre.
L'arbre 29 est monte sur des bras oscillants, gracie auxquels on peut
modifier la distance qui le separe de l'arbre 28. On peut modifier en
consequence, c'est-a' dire augmenter ou diminuer l'angle rentrant li
que definissent entre elles les deux rangees de brosses 4 et 5. On
peut voir a la figure 5 cet angle rentrant li que forment en se
chevauchant les brosses 4 et 5 des deux rangees, dans lequel la tole 3
a ebarber est bien guidee et ou les paires de brosses peuvent en outre
venir frapper en tournant les aretes du chant 2 de la tole sous
l'angle le plus favorable, notamment lorsqu'il s'agit d'une tole ou
d'une plaque epaisse.
Dans la forme d'execution representee a la figure 5, chaque brosse
atteint l'arete correspondante du chant par une zone de sa peripherie
qui forme avec la face superieure ou inferieure de la tole, suivant le
cas, un angle d'environ 45, c'est-a-dire dans des conditions
excellentes pour l'ebarbage des aretes. I1 est avantageux que, tant
sur l'arbre superieur 29 que sur l'arbre inferieur 28, il y ait autant
de brosses 4 tournant dans un sens que de brosses 5 tournant dans le
sens inverse.On est ainsi assure que l'arete superieure de la tole 2
sera ebarbee a la fois par les brosses 2 "en descendantw et par les
brosses 4 de cote et"en remontant, les dites brosses etant montees sur
l'arbre superieur fl. I1 en est de meme avec l'arete inferieure et les
brosses 4 et 2 montees sur l'arbre 28, dont les unes 4 ebarbent en
remontant,- tandis que les autres 5 ebarbent de cote et en descendant.
On evite ainsi que l'ebarbage produise une nouvelle ebarbure, ce qui
est particulierement important dans le cas de fortes ebarbures
(ebarbures dressees provenant du poinconnage). Du point de vue
cinematique, il en resulte en outre l'avantage que chaque arbre 28, m
elimine de lui-meme tant les forces d'action que celles de reaction
lors de ltebarbage et qu'en fin de compte des forces qui s'annulent
les unes les autres agissent sur les toles d'epaisseurs differentes
que la machine doit ebarber, de sorte que la tole conserve une
position optimale en cours d'ebarbage.
On peut imaginer diverses possibilites d'entraine- ment des brosses 4
et. Les figures 4 et 5 ne montrent. qu'une seule de ces possibilites.
Elle consiste en ce que les brosses 4 sont entrainees en rotation dans
le sens in verse de celui des aiguilles d'une montre par les arbres 28
et, eux-memes entraines par des moteurs separes, tandis que les
brosses 5 sont entrainees en rotation dans le sens des aiguilles d'une
montre par un arbre de renvoi 16 et, pour chacune d'elles, un systeme
de transmission par courroie 13. Les deux arbres 28, 29 ou un seul
d'entre eux peuvent etre montes sur des bras oscillants 30.
Si l'on veut faire l'economie d'un moteur pour entrainer les arbres 28
et, on peut realiser la liaison cinematique entre ces deux arbres au
moyen d'un mecanisme d'axe variable, sous la forme d'un mecanisme
d'engrenages ou d'un mecanisme de transmission par courroie, comme
cela est indique sommairement en 33 a la figure 4. On peut nfin
imaginer dans cette liaison d'autres combinaisons de sens de rotation,
qui sont egalement realisables avec des systc- mes de transmission par
courroie a brins croises su des mecanismes d'engrenages de
renversement de marche. Le point capital dans chacune de ces
constructions est en fn de compte le nombre de brosses a entrainer,
c'est-a-dire que lorsqu'il y a peu de brosses, on peut prevoir des
mecanis- mes de renversement dans la mesure ou cela est plus econo-
mique qu'un moteur pour chaque arbre.Dans le cas de longues machines,
avec un grand nombre de brosses, des moteurs separes sont plus
economiques, car nua peut faire aussi 1' economie d'un grand nombre de
mecanismes de renversemen de marche et autres transmission similaires.
La figure 6 montre une forme d'execution, dans la- quelle il est
egalement prevu pour les brosses 4 et 5 nant dans des sens opposes
deux arbres paralleles. Dans ce cas, toutes les brosses 4 et 5 sont
montees sur au moins un arbre ou axe creux 34, a l'interieur duquel
l'arbre de renvoi parallele 35 tourne dans des paliers 35', Dans
chaque intervalle entre une brosse 4 et une brosse 5, creux 34
presente au moins une ouverture 36 pour un mecanisme de renvoi
37.L'arbre creux 34 tourne lui-meme dans des paliers 34' montes dans
le bati A1 de la machine,
On peut voir a la figure 6 que l@ mecantere de ren voi 2Z est un
mecanisme d'engrenages, dans lequel une premiere roue dentee 38 est
liee en rotation a l'arbre de renvoi 35 au moyen d'une clavette 39-
Dans la zone de ltouser- ture 36, une autre roue dentee 40 est montee
libre en rotation sur un axe 41 fixe sur l'arbre creux j dans cette
ouverture et elle s'rengrene avec une couronne a denture inte- rieure
42, qui est solidaire de la brosse metallique 2, laquelle est montee
en rotation sur l'arbre creux ti par Il intermediaire d un palier a
roulement.
L'arbre creux 34 et l'arbre de renvoi 35 sont l'un et l'autre
entraines en rotation. Dans cette forme d'execution aussi, chaque
arbre peut etre entraine par son propre moteur ou il peut n'etre prevu
qu'un seul moteur 44 avec un embrayage 45 et un mecanisme de
transmission 46, comme a la figure 11. Suivant le choix des vitesses
de rotation de l'arbre preux 34 et de l'arbre de renvoi 35, les
brosses 4 et 5, qui tournent dans des sens opposes, peuvent aussi
tourner a des vitesses differentes.
Les figures 7 a 9 representent des formes d'execu- tion dans
lesquelles les brosses 4 et 2, qui tournent dans des sens opposes,
sont disposees sur un arbre unique 4, les brosses 4, qui tournent dans
un sens, etant liees en rotation a cet arbre par des clavettes 11a,
tandis que les brosses 5, qui tournent dans l'autre sens, sont montees
en rotation sur cet arbre par l'intermediaire de paliers a roulement
11b. Dans chaque intervalle entre deux brosses 4, 5 de sens opposes,
il est prevu un mecanisme de renvoi qui sera decrit plus loin et qui
prend appui sur l'arbre 47 et/ou sur le bati ou le carter 21 de la
machine.
Dans la forme d'execution representee a la figure 7, il est prevu
comme mecanisme de renvoi dans chaque intervalle entre deux brosses de
sens opposes un mecanisme de renversement de marche a pignons coniques
48, dans lequel au moins une roue conique a denture droite 49, qui
s'engre- ne avec des pignons coniques 50 solidaires des brosses 4 et
5, est montee fixe, en l'occurrence sur le bati ou le carter 21 de la
machine.
La figure 7 montre en outre que pour obtenir une transmission mieux
equilibree du mouvement et pour eviter les coincements, il est prevu
au moins deux roues coniques a denture droite 49, qui s'engrenent avec
les pignons coniques 50 solidaires des brosses 4 et 5 une de ces roues
49 etant reliee par un tirant 51 au carter ou au ti 21 de la machine
et agissant en meme temps sur une bague 2 montee sur l'arbre commun 47
par l'intermediaire d' un-roulement a billes 52, bague qui porte
l'autre roue conique 49, montee sur elle au moyen d'une liaison par
vissage 54.On peut voir nettement les vis ZZ, qui traversent les
brosses 4 et 5 parallelement a l'arbre 47 et au moyen desquelles les
pignons coniques 50 sont fixes sur les flancs tournes l'un vers
l'autre des moyeux des brosses voisines 4 et 5. On peut voir aussi, en
regard de chaque mecanisme a pignons coniques 48 et de chaque tirant
51, dans l'intervalle entre deux brosses de sens opposes 4 et une
butee 20, tandis que l'intervalle 56 entre deux paires consecutives de
brosses est aussi etroit que possible.
Il faut signaler que les mecanismes de renvoi, notamment le mecanisme
li de la forme d'execution representee a la figure 6, sont disposes
chacun dans des evidements 57 des flancs correspondants des brosses,
afin que les intervalles entre les brosses elles-memes soient, comme
ceux entre les paires de brosses, aussi etroits que possible. On peut
ainsi, comme a la figure 6, par exemple, supprimer toutes les butees
20 entre les brosses 4 et 5.
Dans la forme d'execution representee aux figures 8 et 9, des galets a
friction 58 sont montes dans chaque intervalle entre deux brosses de
sens opposes 4 et 5, dans les evidements 57 des flancs tournes l'un
vers l'autre de ces brosses, galets dont la disposition et la maniere
dont leur palier 59 est relie au carter 21 sont decrites ci-apres.
Dans cette forme d'execution, une plaque de tole 60 boulonnee sur le
carter 21 s'enfonce dans chaque intervalle le entre deux brosses de
sens opposes 4 et 5. Elle presente te en regard des evidements 5-7 des
flancs de ces brosses des ouvertures 61, dans lesquelles sont montes
les paliers et et les galets fio de facon a saillir sur chaque face de
la plaque. Le palier 59 de chaque galet 58 est un axe immobilise en
rotation, fixe par des vis sur les bords 62 de l'ouverture
correspondante 61, sur lequel le galet est libre en rotation.
On peut voir notamment a la figure 9 qu'il y a dans chaque intervalle
entre deux brosses de sens opposes 4 et 5, plusieurs galets de
friction 58, en l'occurrence trois, dont les axes ou paliers 5g sont
orientes radialement et repartis uniformement sur un cercle
concentrique a la peripherie des brosses. Ceci permet de transmettre
des forces d'autant plus grandes. I1 est important en outre que dans
chaque paire, les deux brosses de sens opposes 4 et 5 soient
sollicitees axialement l'une vers l'autre par au moins un ressort,
dans la forme d'execution decrite ici une rondelle Belleville 63, pour
que les forces soient efficacement transmises par la friction.
Dans la forme d'execution representee aux figures 8 et 9, lorsque
l'arbre 47 est entraine en rotation, les brosses 4, qui sont
solidaires de cet arbre, tournent avec lui. Ce mouvement de rotation
des brosses 4 se communique par friction aux galets 58, qui sont fixes
dans l'espace mais libres en rotation, et ceux-ci entrainent a leur
tour lbrosses5, monteoelibresen rotation sur l'arbre 47, et las font
tourner dans le sens inverse.
La figure 10 montre une forme d'execution dans laquelle toutes les
brosses 4 et toutes les brosses 5 sont montees en rotation sur un axe
fixe 64 par l'intermediaire de roulements a billes iib. Dans chaque
intervalle entre une brosse 4 et une brosse 2, ilaxe 64 presente un
moyen de montage, en l'occurrence un alesage transversal a pour au
moins un pivot 66 d'une roue conique 67, qui s'engrene avec deux
pignons 68 montes sur les flancs opposes des deux brosses 4 et 5. Cet
agencement ressemble dans une certaine mesure a la forme d'execution
decrite en reference a la figure 7. Toutefois, les liaisons
exterieures avec le bati ou le carter de la machine sont supprimees.Au
moins une premiere brosse 4, a une des extremites de la rangee, est
accouplee a un moteur qui l'entraine en rotation par l'intermediaire
d'un couple d'engrenages cylindriques a denture droite 70, 71.
On peut se rendre aisement compte que la forme d' execution
representee a' la figure 10 peut etre sans difficulte combinee avec
celle decrite en reference aux figures 8 et 99 en remplacant les roues
coniques 67 et 68 par des galets de friction 58 dont le palier a peut
entre porte par l'axe fixe 64.
La figure 12 montre une autre forme d'execution, dans laquelle un
moteur 44 entrlne directement un arbre de renvoi 16 et indirectement,
par l'intermediaire d'un sys- teme de transmission par courroie 72, un
arbre 11 r le quel sont montees les brosses 4 et 5 d'une maniere telle
que tout d'abord une brosse 4 est liee en rotation a l' arbre, puis
deux brosses 2 sont montees libres eip. rotation et tournent en sens
inverse de la brosse 4; puis de nouveau deux brosses 4 liees en
rotation, et ainsi de saia te.
I1 en resulte au total plusieurs variantes d'une machine d'ebarbage
dans laquelle on peut, en riinie seule passe, ebarber les deux aretes
d'un chant longitudi-al dle une tole sans avoir a retourner cette
derniere De fait que des brosses tournant dans un sens alternent avec
des brosse ses tournant dans le sens oppose, sans qu'il soit mecessai-
re de prevoir un systeme moteur pour chaque brosses la piece a ebarber
est soumise a des forces equilibrees, ce qui est avantageux pour
travailler sans risce.
Comme il va de soi et comme il ressort de ce qui precede, l'invention
ne se limite pas aux formes d'execu- tion qui viennent d'autre
decrites a titre d'exemples seule ment; elle en embrasa, au contraire,
toutes les variantes de realisation.
Claims
_________________________________________________________________
- REVENDICATIONS
1.- Machine pour ebarber les bords de toles, plaques ou autresproduits
similaires au moyen de brosses metalliques tournantes, plusieurs
brosses entratnees en rotation en sens inverse les unes des autres
etant disposees cote a cote dans le sens de defilement des pieces a
ebarber, dans la zone d'au moins un cote longitudinal de celles-ci,
caracterisee en ce que les brosses (4,5) sont montees sur au moins un
arbre ou axe commun (11,28,29,34,47,64), oriente parallelement au sens
de defilement (Pf.1) des pieces et en ce que les brosses voisines (4
et 5) sont a chaque fois entrainees en rotation en sens inverse l'une
de ltau- tre par l'intermediaire de roues ou de mecanismes de
renvoi.2.- Machine selon la revendication 1, caracterisee en ce que
les mecanismes de renvoi sont conformes en systemes de transmission a
courroies lisses ou crantees ou en mecanismes d'engrenages et
prelevent le mouvement sur un arbre intermediaire less than 16,35).3.-
Machine selon la revendication 1 ou la revendication 2, caracterisee
en ce que les brosses (4) qui tournent dans un sens donne sont liees
en rotation, par exemple au moyen de clavettes (lIa), a l'arbre (ii)
entraine en rotation sur lequel elles sont montees, tandis que les
brosses (5) qui tournent dans le sens inverse sont libres en rotation
sur cet arbre.4.- Machine selon l'une quelconque des revendications 1
a 3, caracterisee en ce que lorsque les brosses sont liees en rotation
a un arbre entraine en rotation qui les porte, les mecanismes de
renvoi prelevent le mouvement sur un arbre de renvoi (16,55) egalement
entraine en rotation.5.- Machine selon l'une quelconque des
revendications 1 a 4, caracterisee en ce qu'il est prevu pour l'arbre
qui porte les brosses et pour l'arbre de renvoi un moteur commun (44)
et un mecanisme de liaison (46).6.- Machine selon l'une quelconque des
revendica tions 1 a 5, caracterisee en ce que toutes les brosses (4 et
5) sont montees sur au moins un arbre ou axe creux (34), a l'interieur
duquel l'arbre de renvoi parallele (35) est monte en rotation, et qui
presente dans chaque intervalle entre deux brosses (4 et 5) tournant
en sens-inverse l'une de l'autre au moins une ouverture (36) dans sa
paroi pour un mecanisme de renvoi, notamment un mecanisme d'engrena-
ges (37).7.- Machine selon la revendication 6, caracterisee en ce que
l'arbre creux (34) et l'arbre de renvoi (35) sont entraines
individuellement en rotation.8.- Machine selon la revendication 6 ou
la revendication 7, caracterisee en ce que sur l'arbre interieur de
renvoi (35) est calee une premiere roue dentee (38) qui, par
l'intermediaire d'un pignon (40) monte dans la zone de l'ouverture
(36) fait tourner une couronne a denture interieure (42) solidaire de
la brosse (5) montee libre en rotation sur l'arbre creux (34).9.-
Machine selon l'une quelconque des revendications precedentes,
caracterisee en ce que l'arbre auquel sont liees en rotation des
brosses (4) qui tournent dans un sens donne et l'arbre de renvoi,
notamment l'arbre creux (34) et l'arbre interieur de renvoi (35) sont
entratnes par un moteur unique (44), avec l'intervention d'embrayages,
de mecanismes de transmission.10.- Machine selon l'une quelconque des
revendications 1 a 9, caracterisee en ce que des brosses tournant dans
des sens opposes (4 et 5) sont montees sur un arbre commun (47),
auquel les brosses (4) qui tournent dans un sens donne sont liees en
rotation, tandis que les brosses (5) qui tournent dans le sens inverse
sont libres en rotation sur cet arbre, et en ce qu'il est prevu dans
chaque intervalle entre deux brosses tournant en sens inverse 1' une
de l'autre un mecanisme de renvoi (48,58) prenant ap pui sur le dit
arbre et/ou le carter ou le bati de la ina- chine.11.- Machine selon
l'une quelconque des revendica tions i a 10, caracterisee en ce qu'il
est prevu sur les flancs tournes ltun vers l'autre des brosses
voisines en tramees en rotation en sens inverse l'une de l'autre des
galets de friction (58), dont le palier (57) est fixe dans l'espace
et, de preference, relie au carter (21).i2.- Machine selon la
revendication 11, caracterisee en ce que dans chaque intervalle entre
deux brosses (4 et 5) tournant dans des sens opposes s'etend une
plaque de tole (60), qui presente entre les flancs de ces brosses des
ouvertures (61), dans lesquelles sont montes, depassant sur chaque
face de la plaque, les paliers (59) des galets de friction (58).13.-
Machine selon la revendication Il ou la revendication 12, caracterisee
en ce que dans chaque intervalle entre deux brosses (4 et 5) tournant
dans des sens opposes il est prevu plusieurs galets de friction (58),
de preference deux ou trois, dont les axes s'etendent radialement et
sont uniformement repartis sur un cercle concentrique a la peripherie
des brosses.14.- Machine selon l'une quelconque des revendications Il
a 13, caracterisee en ce qu'au moins deux brosses tournant dans des
sens opposes (4 et 5) sont sollicitees axialement l'une vers l'autre
par un ressort, notamment une rondelle Belleville (63) et serrees
contre les galets de friction.15.- Machine selon l'une quelconque des
revendications 1 a 10, caracterisee en ce qu il est prevu dans chaque
intervalle entre deux brosses (4 et 5) tournant en sens inverse l'une
de l'autre un mecanisme de renversement de marche a pignons coniques,
dans lequel au moins une roue conique a denture droite, qui s'engrene
avec deux pignons coniques montes sur les flancs des brosses, est
montee fixe dans l'espace et, de preference, liee au carter (21) de la
machine.16.- Machine selon la revendication 10 ou la revendication 15,
caracterisee en ce qu'au moins deux roues coniques a denture droite
(49) s'engrenent avec les pignons coniques (50) solidaires des brosses
(4 et 5), une des roues coniques etant reliee au carter (21) de la
machine par un tirant (51) et s'engageant dans une bague (53) fi xe
dans l'espace et montee par l'intermediaire d'un roulement a billes
sur l'arbre commun (47), bague qui porte l'autre roue conique.17.-
Machine selon l'une quelconque des revendications precedentes,
caracterisee en ce que les mecanismes de renvoi (37,48,58) sont montes
dans des evidements (57) des flancs des brosses concernees et en ce
qu'une partie au moins des brosses (4 ou 5) sont separees l'une de l'
autre par un intervalle etroit (56)*18 - Machine selon l'une
quelconque des revendications 1 a 17, caracterisee en/ce qu'il est
prevu au moins deux arbres paralleles (28,29), separes par une
distance de preference reglable et portant chacun des brosses (4 et 5)
qui tournent en sens inverse les unes des autre,19.- Machine selon la
revendication 18 ou l'une quelconque des revendications precedentes,
caracterice en ce que les projections laterales des brosses montees
sur des arbres paralleles (28,29)se chevauchent.20.- Machine selon
l'une quelconque des revendications 1 a 19, caracterisee en ce que les
brosses qui agissent sur une des aretes d'un chant d'une piece (3), de
preference l'arete superieure, tournent plus vite que celles qui
agissent sur l'autre arete.21.- Machine selon l'une quelconque des
revendications 1 a 20, caracterisee en ce que dans au ancailrs un des
intervalles (18,19) entre les brosses (4 et 5), il est prevu une butee
de guidage (20) pour la piece,22.- Machine selon la revendication 1 ou
une ou plusieurs des revendications 2 a 2i caracterisee en ce que
toutes les brosses (4 et 5) sont montees en rotation sur un axe fixe
(64) et cet axe presente, dans chaque intervalle entre deux brosses
qui tournent dans des sens opposes, au moins un moyen de montage, de
preference un alesage transversal (65) pour au moins un pivot (66)
d'une roue conique qui s'engrene avec des pignons coniques (68) montes
sur les flancs des brosses concernees ou un moyen de montage pour des
galets de friction (58) qui cooperent avec les flancs des dites
brosses, une brosse placee a une extremi- te de la rangee etant reliee
a une transmission (70,71) qui l'entrain en rotation.23.- Machine
selon l'une quelconque des revendications precedentes, caracterisee en
ce qu'un moyen de guidage, notamment une table (6) pour porter la
piece (3), est dispose dans le prolongement d'un diametre des brosses
(4,5) ou parallelement a ce diametre.24.- Machine selon l'une
quelconque des revendications 1 a 23, caracterisee en ce que la table
de guidage (6) pour les pieces (3) a ebarber est deplacable en
direction des brosses (4,5) et eventuellement en hauteur.25.- Machine
selon l'une quelconque des revendications 1 a 24, caracterisee en ce
que pour modifier la distance entre des rangees de brosses opposees,
la table est faite de deux parties, sur l'une desquelles est montee un
moyen de deplacement, de preference une vis-mere (22), tandis que sur
l'autre est monte le moyen de deplacement com- plementaire du premier,
de preference un ecrou (23).
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [28][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [29][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2511285
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[33]____________________
[34]____________________
[35]____________________
[36]____________________
[37]____________________
[38]____________________
[39]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
55 Кб
Теги
fr2511285a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа