close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2511291A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (17/ 58)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(5/ 30)
[6][_]
Etre
(21)
[7][_]
Est-a
(5)
[8][_]
Tre
(2)
[9][_]
SENS
(1)
[10][_]
Pro-3
(1)
[11][_]
Physical
(5/ 15)
[12][_]
24 V
(11)
[13][_]
52 d
(1)
[14][_]
de 24 V
(1)
[15][_]
30 s
(1)
[16][_]
14 s
(1)
[17][_]
Molecule
(4/ 10)
[18][_]
DES
(4)
[19][_]
platinum
(4)
[20][_]
monter
(1)
[21][_]
HI
(1)
[22][_]
Generic
(1/ 1)
[23][_]
cation
(1)
[24][_]
Polymer
(1/ 1)
[25][_]
Rayon
(1)
[26][_]
Organism
(1/ 1)
[27][_]
mene
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2511291A1
Family ID 1969340
Probable Assignee Krauss And Reichert Maschf
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title DISPOSITIF DE COUPE POUR MATIERES A PLAT TELLES QUE DES
TISSUS, DES FEUILLES ET OBJETS ANALOGUES
Abstract
_________________________________________________________________
UN DISPOSITIF DE COUPE POUR MATIERES A PLAT COMPREND UNE TABLE 10; UN
CHARIOT 14 ALLANT ET VENANT LE LONG DE CETTE TABLE 10 GRACE A UN
ENTRAINEMENT 30; UNE FLECHE ARTICULEE 16 COMPOSEE D'UN BRAS INTERNE 44
PIVOTANT VERTICALEMENT SUR LEDIT CHARIOT 14 ET D'UN BRAS EXTERNE 48
RELIE AUDIT BRAS INTERNE 44 PAR UN PIVOT 46. UNE MACHINE DE COUPE 18
PEUT PIVOTER VERTICALEMENT SUR LEDIT BRAS EXTERNE 48. UN DISPOSITIF DE
COMMUTATION ENCLENCHE ET DECLENCHE L'ENTRAINEMENT 30 DU CHARIOT 14 ET
COMMANDE LE SENS DU DEPLACEMENT DE CE CHARIOT. LES ECARTS, PAR RAPPORT
A UN ANGLE DE 90, DE L'ANGLE FORME PAR LES DEUX BRAS 44, 48, SONT
LIMITES PAR UN CIRCUIT DE COMMUTATION ASSOCIE A L'ENTRAINEMENT 30 DU
CHARIOT.
Description
_________________________________________________________________
DISPOSITIF DE COUPE PO Uk ENATIERES A PLAT TELLES QUE DES
TISSUS, DES FEUILLES ET' OBJETS ANALOGUES.
La presente invention se rapporte a un dispositif de coupe pour
matieres a plat telles que des tissus, feuilles -et objets analogues,
comprenant une table pour appliquer la matiere a pla L devant etre
coupee; un chariot pouvant
aller et venir le long de ladite table grace a un mecanis-
me d'entrainement; une fleche articulee qui, surplombant ladite table,
se compose d'un bras interne pouvant pivoter sur ledit chariot autour
d'un axe vertical et d'un bras externe relie audit bras interne par
l'intermediaire d'un pivot et presentant un axe vertical de
pivotement, une machine de coupe pouvant pivoter sur ledit bras
externe
autour d'un axe vertical; ainsi qu'un dispositif de commu-
tation pour enclencher et declencher l'entrainement du chariot et pour
commander le sens du deplacement de ce dernier. Dans des dispositifs
de coupe de ce type, le chariot est monte, de preference, sur un cote
longitudinal, de
sorte que l'axe de pivotement entre la fleche en porte-a-
faux et le chariot se trouve au voisinage de l'une des aretes de la
table Le chariot peut aussi toutefois presenter la forme d'un portique
enjambant ladite table,
sur lequel la fleche en porte-a-faux est articulee.
Cependant, l'invention concerne avant tout un perfectionne-
ment d'un dispositif de coupe tel que decrit dans la deman-
de de brevet DE-2 703 066.
A la place d'une table, on peut aussi naturellement utiliser n'importe
quelle autre configuration, par exemple en forme de caisson, possedant
une surface sur laquelle
la matiere a plat devant etre coupee est appliquee.
Dans un dispositif de coupe connu du type precite, un interrupteur,
dispose dans la region de la machine de coupe dont le guidage est
assure par une poignee, permet de commander le mouvement du chariot
vers la gauche ou vers la droite independamment de la position de la
fleche en porte-a-faux Il s'est toutefois avere dans la pratique que
cela provoque tres souvent un decalage de la machine de coupe par
rapport a la direction et a la position de
coupe predeterminees,car le chariot qui se met brusque-
ment en marche peut entrainer l'application de forces considerables
sur la machine de coupe et donc sur sa poignee de guidage Le risque
d'une coupe defectueuse serait
en outre plus grand encore si L'on commandait l'entral-
nement'du chariot de telle maniere que celui-ci demarre toujours
automatiquement lorsque, lors de la coupe, la machine de coupe
parvient dans la zone limite du rayon d'action de la fleche en
porte-a-faux (par rapport a la position du chariot a l'instant
considere), parce que l'operateur serait alors surpris par le
demarrage dudit chariot. La presente invention a par consequent pour
objet d'ameliorer les dispositifs de coupe du type precite, de
maniere que, au demarrage du chariot, les forces resul-
tantes appliquees a la machine de coupe ou a sa poignee
de guidage ne genent pas le processus de coupe et n'entrai-
nent pas de coupes defectueuses Selon les caracteristiques
essentielles de l'invention, le demarrage du chariot est toujours
provoque automatiquement a l'aide d'un dispositif de commutation (ou
bien, le cas echeant, seul est autorise
un enclenchement de l'entrainement du chariot par comman-
de manuelle) lorsque, au cours de la coupe, la fleche en porte-a-faux
quitte la position par rapport au chariot (ou une zone predeterminee
entourant cette position) la plus favorable pour appliquer des forces
de reaction les
plus petites possible'a la machine de coupe ou a la poi-
gnee de guidage de celle-ci Par consequent, le chariot du dispositif
de coupe selon l'invention ne demarre pas
prealablement (et ne peut pas non plus etre eventuelle-
ment mis en marche a la main) dans le cas o, du fait de la position de
la fleche en porte-a-faux par rapport a ce
chariot, la machine de coupe subirait, par suite du demar-
rage dudit chariot, des forces de reaction si grandes que ladite
machine de coupe guidee par l'operateur serait alors
decalee de la direction et de la position de coupe pre-
determinees. Du point de vue de sa realisation, pour parvenir a ce
but, l'invention propose en particulier un premier circuit *de
commutation associe au mecanisme d'entrainement du chariot afin de
limiter les ecarts, par rapport a un angle de 900, de l'angle forme
par les deux bras de la fleche en porte-a-faux; il s'est revele
particulierement judicieux
de ne tolerer des ecarts que de l'ordre d'environ + 200.
Pour prevenir un comportement defectueux du dispositif de commande de
l'entratnement du chariot pour toutes les positions et directions de
deplacement envisageables de la machine de coupe, ainsi que pour
toutes les configurations possibles des bras de la fleche en
porte-a-faux, il est recommande de prevoir un second circuit de
commutation associe a l'entrainement dudit chariot afin de limiter les
ecarts, par rapport a un angle de 900, de l'angle forme par le bras
interne de ladite fleche avec la direction de deplacement du chariot;
il s'est avere particulierement commode de ne tolerer que des ecarts
de l'ordre d'environ + 400 En outre, pour surmonter la difficulte
exposee, le dispositif peut presenter un second circuit de commutation
associe a l'entrainement du chariot et commandable en fonc-
tion de l'angle forme entre le bras interne de la fleche et la
direction de deplacement du chariot La longueur des bras de la fleche,
la largeur de la table et les seuils de
commutation des deux circuits sont alors harmonises mu-
tuellement de telle sorte que la longueur de la fleche deployee soit
plus grande que la largeur de la table (ce qui permettrait de pousser
la machine de coupe au-dela de l'une des aretes longitudinales de la
table); et que, lors d'un deplacement de la machine de coupe le long
de l'arete de la table situee en regard du chariot, dans la direction
longitudinale de ladite table dans laquelle ladite fleche coudee est
orientee,le seuil de commutation du second circuit, associe a cette
direction, soit atteint avant
l'enclenchement du premier circuit.
Par ailleurs, pour que la fleche en porte-a-faux puisse passer d'une
premiere configuration, dans laquelle ses bras forment un angle aigu
ou un angle obtus, a une seconde configuration dans laquelle l'angle
forme par lesdits bras est oriente dans le sens oppose, sans pour
autant que, lors du rabat du bras externe de ladite fleche, le chariot
continue de se deplacer de maniere genante, il est recommande de
realiser les deux circuits de commutation de facon qu'ils soient tous
deux enclenches au moins lorsque la fleche est presque deployee, et
que l'entrainement du chariot soit ainsi mis a l'arret Par
l'expression "fleche presque deployee", il faut comprendre a cet egard
que les deux bras de la fleche forment entre eux un
angle de 1800 + environ 200 ou 300.
Les organes constituant les circuits de commutation peuvent consister
en n'importe quelsorganesconnus tels que, entre autres, des barrieres
photoelectriques par exemple; pour garantir un fonctionnement le moins
perturbe possible, il est toutefois recommande de doter les circuits
de commutation de cames et d'interrupteurs mecaniques a actionnement
par cames, qui peuvent pivoter les uns par
rapport aux autres.
Dans une forme de realisation preferee dudispositif de coupe selon
l'invention, pour que ce dispositif puisse remplir de maniere plus
parfaite encore la fonction qui lui est assignee, l'entrainement du
chariot est equipe
d'un dispositif de commande pour un demarrage en douceur.
Il est particulierement recommande d'utiliser danse ce cas un circuit
connu de commande a retard de phase, qui se
declenche automatiquement.
Pour la meme raison, dans cette forme de realisation preferee, le
dispositif de commande est concu de maniere que la vitesse du chariot
soit lentement reduite lors de la mise a l'arret de l'entrainement de
ce chariot, fonction qui peut etre garantie par le circuit precite
a retard de phase.
Dans un dispositif de coupe selon l'invention, il est recommande
d'utiliser un interrupteur monte au voisinage de la poignee de la
machine de coupe pour actionner l'entrainement du chariot, si bien que
cet entrainement ne peut -tre mis en marche, par sa commande
automatiques que lorsque l'operateur saisit la poignee de ladite
machine de coupe et lorsqu'il a actionne l'interrupteur
sus-mentionne.
Notamment en presence de dispositifs de coupe presen-
tant des tables relativement longues, il est extremement penible
d'ajuster ces tables de maniere a les aligner parfaitement dans le
sens horizontal Lorsque tel n'est pas le cas, il peut se produire que
la machine de coupe dont la lame de coure vibrante est enclenchee
effectue une course debridee et fasse pivoter la fleche en
porte-a-faux
lorsque l'operateur relache la poignee de cette machine.
Pour eviter cela, l'invention propose de doter au moins l'une des
articulations entre le chariot et la machine de coupe d'un dispositif
de blocage, ladite machine de coupe etant munie d'un interrupteur
declenchant ledit dispositif de blocage Cet interrupteur est alors
place judicieusement
au voisinage de la poignee de ladite machine de coupe.
A la place d'un interrupteur a actionnement mecanique, on utilise
avantageusement un interrupteur de pro-3 dmite ou d'un type analogue,
qui est incorpore par exemple dans la
poignee de la machine de coupe et qui est de ce fait tou-
jours actionne (cependant sans aucune application de force) lorsque
l'operateur saisit ladite poignee, ce qui
permet alors seulement de declencher le dispositif de blo-
cage et d'imprimer un pivotement a la fleche et/ou a la machine de
coupe Etant donne que les machines de coupe connues reposent sur la
table par l'intermediaire de ce qu'on appelle un patin et que ce patin
est muni de galets
de roulement assujettis qui exercent un fort effet d 'aligne-
ment, il suffit de monter un seul et unique frein sur le pivot entre
le chariot et la fleche en porte-a-faux, car en cas de mise en route
inopinee de la machine de coupe a orientation stabilisee par suite
d'une inclinaison de la table, ladite fleche serait toujours tenue
d'effectuer un
pivotement, ce qui peut etre evite par le frein sus-
mentionne. D'autres caracteristiques, avantages et particularites
de l'invention ressortiront de la description ci-apres
et des dessins annexes sur lesquels: la figure 1 est une elevation
laterale du dispositif de coupe, observe du cote o se trouve le
chariot; la figure 2 est une elevation laterale fragmentaire dudit
dispositif de coupe presentant un chariot, une fleche en porte-a-faux
et une machine de coupe, observes dans la direction de deplacement du
chariot; la figure 3 est une elevation laterale fragmentaire a echelle
agrandie par rapport a la figure 2, representant la partie superieure
d'une colonne montee sur le chariot et la partie interne de la fleche
en porte-a-faux, un frein etant illustre en coupe; la figure 4 est une
vue schematique en plan dudit dispositif de coupe; la figure 5 est une
vue schematique en plan des deux circuits de commutation dans une
premiere position limite des bras de la fleche, la figure 6 est une
representation correspondant a la figure 5 sur laquelle les bras de la
fleche occupent une deuxieme position limite; la figure 7 est une
coupe du pivot intermediaire de la fleche en vue de representer le
second circuit de commutation;
la figure 8 est une vue avec arrachement de la poi-
gnee de guidage de la machine de coupe; et la figure 9 est un schema
synoptique du circuit electrique de commande du dispositif de coupe
selon
l'invention.
Il convient tout d'abord a l'appui des figures 1, 2 et 4, de presenter
la forme de realisation generale du
dispositif de coupe.
Ce dispositif possede une table 10 comportant un pla-
teau 12 pour poser la matiere a plat devant etre coupee, ainsi qu'un
chariot qui, portant globalement la reference 14, supporte a
l'extremite d'une fleche 16 en porte-a-faux une machine de coupe 18 et
peut aller et venir parallelement a un bord longitudinal de la table
dans le sens de fleches A et B sur les figures 1 a 4 Dans sa direction
de roulement, le chariot 14 comporte deux axes se succedant, dont
l'un, designe par 20, est represente en pointilles sur la figure 2 Ces
axes supportent chacun une roue externe de roulement 22 prenant appui
contre la face superieure du plateau 12, ainsi que des roues
baladeuses 24 soutenues par un ensemble de rails 26 qui est fixe sur
le cote du plateau 12 et s'etend dans le sens longitudinal de la table
L'un desdits axes est entraine par un moteur electrique 30, par
l'intermediaire d'un engrenage conique 28 L'ensemble de rails 26 peut
comporter une denture ou des perforations dans lesquelles penetre une
roue dentee menee par le moteur electrique 30, afin d'empecher un
patinage entre le mecanisme d'entrainement et ledit ensemble 26 En
plus, le chariot 14 presente un montant de support 32 saillant vers le
bas et sur lequel deux galets d'appui 34 sont montes rotatifs et
emprisonnent entre eux un rail de support 36 fixe au bati de la table
10 et s'etendant dans le sens longitudinal
de cette derniere.
Le chariot 14-est egalement equipe d'une colonne 40 saillant vers le
haut, qui supporte la fleche 16 grace a un pivot interne 42 a axe
vertical de pivotement Ce pivot sert a articuler un bras interne 44 de
la fleche 16, qui
supporte un bras externe 48 de cette fleche 16 par l'entre-
mise d'un pivot intermediaire 46 comportant lui aussi un axe vertical
de pivotement A l'extremite externe de ce bras 48, se trouve une
articulation 50 connue et non representee en detail, grace a laquelle
la machine de coupe 18 est reglable en hauteur et est maintenue
rotative autour d'un
axe vertical de pivotement.
A part la forme de realisation d'une poignee de guidage 52 qui est
fixee a son carter 19, cette machine de coupe
est pour 1 ' essentiel concue de miani-ere classique comme une machi-
ne dite a lame de coupe ossillante ou vibrante et elle comprend un
mrteur electrique d'entrainement 54; ce qu'on appelle une bequille de
support 56 assurant un guidage vertical d'une lame de coupe vibrante
58 qui oscille dans le sens vertical; ainsi qu'un patin 60 fixe a
l'extremite inferieure de la bequille 56 et par lequel la machine de
coupe 18 repose sur le plateau
12 malgre le soulagement ponderai provoque par l'articula-
tion 50.
Au voisinage de sa poignee 52, la machine de coupe 18 possede un
interrupteur 206 (represente seulement sur la figure 9) pour
enclencher et declencher le moteur 54 d'entrainement de la lame
vibrante 58; un interrupteur H de deplacement par commande manuelle,
assurant la commande de l'entrainement du chariot 14 de maniere a
permettre le deplacement vers la droite ou vers la gauche (en
observant la figure 4) de ce chariot actionne manuellement; ainsi que,
conformement a l'invention, un interrupteur loge dans la poignee 52 et
represente sur la figure 8, grace
auquel, lors d'un fonctionnement automatique explique ci-
apres, un mouvement peut etre seulement imprime au chariot 14 et aux
composants de la fleche 16 quand l'operateur de
la machine 18 tient en main la poignee 52 de celle-ci.
Cet agencement sera decrit plus en detail ci-apres.
Le pivot interne 42 de la fleche 16 comporte un arbre 64 qui, fixe au
bras 44, est supporte en rotation dans des sabots de montage 66
assujettis a la colonne 40, et qui est maintenu immobile axialement
(voir les figures 2 et 3) Sur cet arbre, est fixee une came III' qui
coopere avec des interrupteurs III et IV fixes a la colonne 40 Comme
le mettent particulierement en evidence les figures 5 et 6, ces
interrupteurs sont conformes en des interrupteurs mecaniques dits a
roulettes et a leviers et ils sont pourvus d'un coulisseau de
commutation 70 pouvant etre pousse par
un bras de commande 72 articule en pivotement sur le.
boitier desdits interrupteurs Un galet palpeur 74, monte
251 1291
tournant sur ce bras de comnande, roule sur la came III'
associee en rotation a l'arbre 64.
Le pivot intermediaire 46 de la fleche 16 est, lui aussi, dote d'un
arbre 76 qui, assujetti au bras externe 48 et monte rotatif dans des
paliers 78 du bras interne
44, est toutefois maintenu immobile dans le sens axial.
Des cames superposees 'I et Il', fixees a cet arbre,coope-
rent avec des interrupteurs I et T Il assujettis de maniere
non illustree en detail au bras interne 44 de la fleche.
Tout comme les interrupteurs III et IV, ces interrupteurs T et II
consistent en des interrupteurs a roulettes et a leviers. Enfin, des
interrupteurs electriques V et VI de fin de course, fixes au plateau
12, sont associes au chariot 14 et ils interrompent son entrainement
lorsque ce chariot
est parvenu a l'une des extremites de la table.
Conformement a l'invention, les cames Il et II' ainsi que les
interrupteurs I et II sont configures et agences de telle sorte que le
bras externe 48 de la fleche puisse
pivoter d'un angle de l'ordre de 200 au-dela de deux posi-
tions medianes 100 representees sur la figure 4, d'un
cote et de l'autre, par rapport au bras interne 44 de la-
dite fleche, sans que l'entrainement du chariot 14 soit mis en marche;
les seuils de commutation determines par les interrupteurs I et II et
par les cames I' et Il' sont reperes par 102 ou 104 sur la figure 4
Les positions medianes 100 du bras externe 48 se caracterisent par le
fait que, dans ces positions, les deux bras 44 et 48 forment entre eux
un angle droit Si l'on imprime un pivotement dans le sens horaire au
bras externe 48 par rapport au bras interne 44, alors la came II' et
l'interrupteur II provoquent par commutation le deplacement vers la
droite (fleche B) du chariot 14 lorsque le seuil de commutation 104 a
ete atteint, de maniere a agrandir ou a diminuer de nouveau l'angle
forme par lesdits bras 44 et 48 En revanche
lorsque le bras externe 48 pivote dans le sens anti-
horaire par rapport au bras interne 44, la came I' provoque,
2511291
de concert avec l'interrupteur I, l'entrainement vers la gauche
(fleche A) dudit chariot lorsque le seuil de commutation 102 a ete
atteint, de maniere a diminuer ou a agrandir de nouveau l'angle
inscrit entre lesdits bras 44 et 48. La commutation, par les
interrupteurs III et IV associes a la came III', de l'entra nement du
chariot 14,
est commandee de la meme maniere Concernant les retro-
actions, sur la machine de coupe 18, du chariot 14 au demar-
rage, les conditions sont ideales lorsque le bras interne 44 prend une
position mediane 110 dans laquelle il forme un angle de 900 avec la
direction de deplacement (fleche A ou B) dudit chariot 14 A partir de
cette position mediane
, ledit bras interne 44 peut effectuer de part et d'au-
tre un pivotement d'un angle de l'ordre de 400 sans que
l'entrainement du chariot soit enclenche automatiquement.
Cependant, lorsque ledit bras interne 44, lors de son pivotement dans
lesens horaire, atteint une position referencee par 112 vis-a-vis du
chariot 14 (c'est-a-dire le seuil de commutation pour le deplacement
vers la gauche) alors l'interrupteur III et la came III' enclenchent
l'entrainement dudit chariot 14 pour un deplacement vers la gauche
(fleche A), tandis que, lors d'un pivotement de ce bras 44 dans le
sens anti-4 oraire ou contraire au sens des aiguilles d'une
mnntre,au-dela de la position mrndi-nie,l'entrainecrent du chariot
est-enclencbe en vue d'un deplacement vers la droite (flechie
B)lors'ue ce bras interne 44 atteint une position 114 (correspondant
au seuil de commutation pour le deplacement vers la droite).
Sur les figures 5 et 6, les positions provoquant respecti-
vement un deplacement vers la gauche (fleche A sur la figure 5) ou un
deplacement vers la droite (fleche B sur la figure 6) sont illustrees
separement l'une de l'autre, les cames et interrupteurs qui agissent
dans chaque cas
considere ayant ete representes par des traits renforces.
La figure 3 montre un frein electromagnetique 120 pour le blocage du
pivot interne 42 de la fleche 16 Ce frein comporte un electro-aimant
124 qui, loge dans un boitier 122 assujetti a la colonne 40, agit sur
un disque d'induit 126 mobile en direction de l'axe de l'arbre 64
lorsqu'il est soumis aux effets du courant, et qui attire
ainsi ce disque d'induit vers le bas, au-dela de la posi-
tion illustree sur la figure 3, a l'encontre de l'action de ressorts
de pression 128 prenant appui contre le boitier 122 Un disque de butee
130 est assujetti au bottier 122 par un jeu de vis 132 et il presente
un palier 134 dans lequel l'arbre 64 tourne L'extremite inferieure de
cet arbre 64 est solidaire en rotation d'un disque d'entrainement 136,
de sorte que ce dernier peut coulisser axialement sur ledit arbre 64
En revanche, un entrainement en rotation du disque d'induit 126 est
empeche du fait que
celui-ci est traverse par les vis 132.
Lorsque l'electro-aimant 124 n'est pas sollicite par le courant, le
disque d'entratnement 136 est serre grace aux ressorts 128 entre le
disque de butee 130 et le disque d'induit 126, si bien que l'arbre 64
ne peut pas tourner et que le bras interne 44 de la fleche, assujetti
a cet arbre, ne peut accomplir aucun pivotement En revanche, si
l'electro- aimant 124 est excite electriquement, il attire vers le bas
le disque d'induit 126, ce qui inhibe le blocage de l'arbre 64 et, par
consequent, du bras interne
44 de la fleche.
La commande du dispositif de blocage formee par le frein
electromagnetique 120 est assuree par un interrupteur de surete qui,
represente sur la figure 8, incorpore dans la poignee de guidage 52 de
la machine de coupe 18 et realise sous la forme d'un interrupteur
actionnable sans contact, comprend pour l'essentiel une enveloppe 52 a
en matiere plastique et un noyau metallique 52 b qui est fixe
au carter 19 de ladite machine 18 et est isole electrique-
ment par l'intermediaire d'une douille d'isolation 52 c.
Comme cela est couramment le cas d'interrupteurs capacitifs a commande
sans contact, ce noyau forme l'un des cotes
d'un condensateur, ce qui fait que la capacite de ce conden-
sateur est modifiee lorsqu'un operateur entoure avec sa mair
l'enveloppe 52 a de la poignee 52 Ce noyau metallique 52 b est
raccorde, par l'intermediaire d'un disque metallique 52 d et d'un
conducteur 52 e, au circuit de commande du dispositif de coupe selon
l'invention, qui sera explique
ci-apres a l'appui de la figure 9.
Le circuit de commande selon l'invention, associe au moteur
d'entrainement 54 de la machine de coupe 18, au moteur electrique 30
du chariot 14 et au frein electromagnetique 120 du pivot interne 42 de
la fleche, presente tout d'abord un interrupteur principal 200 par
l'intermediaire duquel ce circuit peut etre raccorde aux trois phases
R, S et T, au conducteur Mp et a un conducteur de protection SL d'un
conducteur de courant triphase A partir de cet interrupteur
principal,les conducteurs aboutissent
a une platinum 202 sur laquelle est place un bloc d'alimen-
tation 204 destine a produire une tension continue de 24 V Les zones
reliees, sur cette platinum, au pole plus ou au pole moins de tension
continue de ce bloc ont ete reperees par le signe (+) ou (-) Le moteur
54 d'entrainenent de la lame de coupe vibrante 58 de la machine de
coupe 18 est relie en permanence au fil de garde SL et il peut etre
connecte aux phases R, S et T par l'intermediaire d'un interrupteur
206 a commande manuelle situe sur ladite machine 18 au voisinage de sa
poignee 52 Devant cet interrupteur 206, se trouve un groupe 208 de
contacts a bagues collectrices loges dans l'articulation 50 a
l'extremite de la fleche 16.
Au-dessus de la machine de coupe 18, se trouve un selec-
teur de fonctions 210 (voir egalement la figure 2), grace auquel il
peut etre choisi entre un fonctionnement manuel et un fonctionnement
automatique; dans le premier cas, le moteur electrique 30 du chariot
14 peut etre enclenche et declenche au moyen de l'interrupteur H de
deplacement par commande manuelle place a cote dudit selecteur 210, et
plus precisement a l'aide d'un contact H 1 pour le deplacement vers la
gauche (fleche A sur la figure 4) et d'un contact H 2 pour le
deplacement vers la droite (fleche B sur la figure 4),comme cela
ressortira de l'explication
11291
a venir Lorsque le selecteur de fonctions 210 est ouvert, comme cela
est illustre sur la figure 9, le circuit de
commande est a l'etat de fonctionnement manuel et l'inter-
rupteur Hl est efficace, cependant que, lorsque ledit selecteur 210
est ferme, la tension de + 24 V est appliquee
a un conducteur 212 de la platinum 202.
L'interrupteur de blocage decrit en regard de la figure 8 et incorpore
dans la poignee de guidage 52 est repere par 214 sur la figure 9 Comme
mentionne precedemment, il s'agit judicieusement d'un interrupteur
capacitif de proximite dont la fonction est connue, auquel, d'une part
est appliquee une tension de + 24 V et qui, d'autre part, est raccorde
par J 'intervndiaire de l'un des contacts a bagues collectrices du
groupe 208 a un conducteur 216 sur la platinum 202 Aussi longtemps que
l'operateur tient en main la poignee de guidage 52, une tension de +
24 V est appliqueeau conducteur 216 Or, ce dernier aboutit d'un cote,
par l'intermediaire d'un amplificateur 218, au frein electromagnetique
120, de sorte que l'aimant de ce frein reste excite et rend ce frein
inefficace aussi longtemps
que l'operateur conserve en main la poignee de guidage 52.
Le conducteur 212 mene a un amplificateur 220, dont la sortie est
reliee a un circuit de commande connu 222 a retard de phase Ce circuit
commande un thyristor 226 par l'intermediaire d'un conducteur 224 et,
de maniere bien connue, il est realise de facon que, lors de
l'enclenchement du moteur electrique 30 par des moyens decrits plus
loin, il fasse demarrer ce moteur lentement, puis avec une vitesse de
rotation croissante A l'inverse, ce moteur electrique
30 s'arrete lentement lors de son declenchement L'amplifi-
cateur 220 doit etre concu de maniere a etre efficace
lorsque le selecteur de fonctions 210 est ferme, c'est-a-
dire occupe sa position "service automatique".
Un conducteur 228, bifurquant du conducteur 212, est branche a un
inverseur 230 tout comme le conducteur 216 est relie a un inverseur
232, les sorties de ces inverseurs etant regroupees dans une porte r O
-0 U" 234 Grace a cet enchainement logique, les interrupteurs I, II,
III et IV ne peuvent devenir efficaces que lorsque le mode de
fonctionnement "service automatique" a ete choisi par le selecteur 210
et que l'operateur actionne l'interrupteur de blocage 214 par une
prehension de la poignee de
guidage 52.
La sortie de l'inverseur 230 est raccordee par l'inter-
mediaire d'un conducteur 236 a l'entree d'un amplificateur
238, dont la sortie est reliee au circuit de commande 222.
Cet amplificateur 238 est realise de telle sorte que, conjugue
al'inverseur 230, il garantisse un entrainement du moteur electrique
30 du chariot 14 par l'intermediaire dudit amplificateur 238 lorsque
le selecteur 210 occupe
sa position "service manuel" Judicieusement, les amplifi-
cateurs 220 et 238 sont mutuellement dimensionnes de maniere que la
vitesse de deplacement du chariot 14 en service manuel par l'entremise
de l'amplificateur 238 soit plus grande qu'en service automatique par
le biais
de l'amplificateur 220.
Les interrupteurs I, II et III sont tous du type va-et-
vient L'interrupteur III comprend un contact de travail sur un
conducteur 252 reliant, par l'intermediaire d'un conducteur 254, un
conducteur 250 a un amplificateur 256 pour le deplacement a gauche du
chariot 14, ainsi qu'un contact de repos sur un conducteur 253 qui,
par
l'intermediaire d'un conducteur 258, raccorde ledit conduc-
teur 250 a l'entree d'un amplificateur 260 pour le deplacement a
droite dudit chariot 14 L'interrupteur II possede, sur le conducteur
253, un contact de travail
qui est branche en aval du contact de repos de l'interrup-
teur III et qui se trouve derriere le contact de travail de
l'interrupteur I Enfin, sur ledit conducteur 253, se trouve encore un
contact de repos dudit interrupteur I. Uniquement un contact de
travail de l'interrupteur IV se trouve sur un conducteur 255 reliant
le conducteur 250 au conducteur 258, cependant que, sur un conducteur
257 raccordant ledit conducteur 250 au conducteur 254, on
251 1291
trouve d'abord un contact de repos dudit interrupteur IV, puis, en
aval de ce contact, un contact de repos de l'interrupteur Il et un
contact de travail de l'interrupteur I. De surcroit, pour appliquer
selectivement la tension de + 24 V aux conducteurs 254 et 258, l'un
des contacts Hl et H 2 de l'interrupteur H de deplacement par commande
manuelle
est ferme.
A partir des sorties des amplificateurs 256 et 260, des conducteurs
262 et 264, qui comportent les interrupteurs V et VI de fin de course
normalement fermes, aboutissent a des bobines d'excitation RI et R 2
de deux relais parmi lesquels le premier relaisrenfermant la bobine RI
presente des contacts de travail KI' et KI", cependant que le second
relais renfermant la bobine R 2 possede des contacts de tra-
vail K 2 ' et K 2 "; grace a ces contacts de travail des deux relais,
le moteur electrique 30 peut etre commande de la maniere illustree sur
la figure 9 et etre deplace vers la
droite ou vers la gauche.
Lorsque le selecteur de fonctions 210 est ouvert, c'est-
a-dire lorsque le circuit de commande selon l'invention
se trouve a l'etat "service manuel" et lorsque l'interrup-
teur de blocage 214 a ete ferme par une prehension de la poignee de
guidage 52, le conducteur 250 est exempt de tension Cependant, si le
contact Hi de l'interrupteur H est ferme, la bobine Ri de relais
exerce une attraction, ce qui a pour effet de fermer les contacts de
travail KI' et KI" du premier relais Ainsi, le cote droit (en
observant la figure 9) du moteur electrique 30 est relie au pale moins
du bloc 204 et le cote gauche de ce moteur est raccorde au pole plus
dudit bloc 204, d'o il doit resulter une mise en mouvement du chariot
14 vers la gauche par rapport a la
figure 4 (fleche A).
Par contre, si le contact H 2 de l'interrupteur H est ferme, une
tension de + 24 V est appliquee au conducteur 158, la bobine R 2 du
second relais exerce une attraction et
les contacts de travail K 2 ' et K 2 " de ce dernier sont fermes.
Les cotes droit et gauche du moteur electrique 30 sont alors
respectivement relies au pole plus et au pole moins
du bloc 204, ce qui fait que le chariot 14 se met en mouve-
ment vers la droite (fleche B sur la figure 4).
En service automatique (selecteur 210) et lorsque la poignee 52 est
saisie par l'operateur (interrupteur de
blocage 214), une tension de + 24 V est appliquee au con-
ducteur 250, ce qui permet aux interrupteurs I, II, III et
IV d'exercer leur action.
Lorsque le bras interne 44 de la fleche effectue un pivo-
(ou sens dces aiguillqs d'une mri) tement dans le sens horaire/jusqu a
ce qu il aeigne le seuil de commutation 112 pour un deplacement vers
la gauche (voir la figure 4), l'interrupteur III est actionne, ce qui
provoque une fermeture de son contact de gauche 1 (selon la figure 9)
et une ouverture de son contact de droite Une tension de + 24 V est
alors appliquee au conducteur 254, ce qui entraine un phenomene
comparable a une fermeture du contact Hi, c'est-a-dire que le chariot
14 se met en mouvement vers la gauche Conformement a l'invention,
aucune autre fonction ne peut etre declenchee par un pivotement du
bras externe 48 de la fleche, car le conducteur 253 est deconnecte en
permanence par le contact de repos ouvert de l'interrupteur III; a
cause de son
contact de travail situe sur le conducteur 255, l'interrup-
teur IV qui n'est pas actionne empeche la tension de + 24 V de
parvenir au contact 258; enfin, un actionnement de l'interrupteur I
aurait seulement la meme consequence qu'un
actionnement de l'interrupteur III, c'est-a-dire l'appli-
cation de la tension de + 24 V au conducteur 254.
Lorsque le bras interne 44 de la fleche est mis en pivotement dans le
sens anti-horaire (en observant la figure 4) jusqu'a ce qu'il atteigne
le seuil de commutation 114 pour un deplacement vers la droite,
l'interrupteur IV est actionne, ce qui fait qu'une tension de + 24 V
est appliquee au conducteur 258 par suite d'une fermeture du contact
de
travail dudit interrupteur situe sur le conducteur 255.
1 2511291
Etant donne que le contact de repos ouvert de cet interrup-
teur IV maintient le conducteur 257 deconnecte dans tous les cas et
que l'interrupteur III n'est pas actionne (son contact de travail
maintenant ainsi deconnecte le conducteur 252), un pivotement a
volonte du bras externe 48 ne peut provoquer aucune autre fonction
qu'un deplacement du chariot 14 vers la droite (flechle 3) en
considerant la figure 4 a Lorsque Le bras externe 48 de la fleche est
mis en pivotement dans le sens anti-horaire jusqu'a ce qu'il atteigne
le seuil de commutation 102 pour un deplacement vers la gauche (voir
la figure 4), l'interrupteur I est actionne pour fermer le conducteur
257, ce qui provoque un
phenomene comparable a une fermeture du contact HI, c'est-
a-dire que le chariot 14 se deplace vers la gauche (fleche
A sur la figure 4).
En revanche, lorsqu'on fait pivoter le bras externe 48 dans le sens
horaire jusqu'a ce qu il atteigne le seuil de commutation 104 pour un
deplacement vers la droite, l'interrupteur II est actionne et, du fait
que les contacts de repos des interrupteurs I et III sont fermes, il
ferme le conducteur 253 et applique une tension de + 24 V au
conducteur 258 La consequence est la meme que lors d'une fermeture du
contact H 2, c'est-adire que le chariot 14 se
deplace vers la droite (fleche B sur la figure 4).
Grace au circuit de commande 222 a retard de phases le chariot 14
s'arrete lentement lorsqu'est de nouveau ouvert celui des contacts de
l'interrupteur H ou des interrupteurs I a IV qui avait declenche
precedemment le deplacement dudit chariot 14 et, en mode de
fonctionnement "service automatique", le moteur electrique 30
d'entrainement dudit chariot 14 est egalement mis lentement a l'arret
lorsque, grace a un changement de position dudit chariot 14, les bras
44 et 48 de la fleche en porte-a-faux parviennent de
nouveau dans les plages angulaires admissibles.
Dans une forme de realisation preferee du dispositif de coupe selon
l'invention, la somme des longueurs des bras 44 et 48 de la fleche en
porte-a-faux est plus grande que la largeur C du plateau 12 de la
table (voir la figure 4) En outre, les seuils de commutation 102, 104,
112 et 114 ont ete choisis de telle sorte que, dans la configuration
desdits bras 44 et 48 representee en traits pleins sur la figure 4,
l'interrupteur IV soit actionne avant l'interrupteur I lorsqu'on
deplace la machine de coupe 18 vers la droite le long du bord
longitudinal du plateau 12 oppose au chariot 14 Cela est judicieux
faute de quoi, dans ce cas extreme, le chariot 14 peut se deplacer
dans la mauvaise direction En effet, l'angle compris entre les bras 44
et 48 doit se rapprocher le plus de 900; lorsqu'on deplace la machine
de coupe 18 vers la droite, cet angle est agrandi et lorsque, dans ce
cas extreme, on actionne l'interrupteur I, ledit chariot 14 se deplace
vers la
gauche (fleche A), ce qui a pour effet d'agrandir davan-
tage encore l'angle entre lesdits bras 44 et 48.
Selon une autre caracteristique de l'invention, les cames I' et II'
sont realisees de maniere que, lorsque la fleche 16 en porte-a-faux
est deployee ou presque deployee (l'angle forme par les bras de cette
fleche etant augmente ou diminue d'environ 200), les interrupteurs I
et II soient tous deux actionnes Du fait que, dans ces conditions,
les conducteurs 253 et 257 sont deconnectes par l'interrup-
teur I et l'interrupteur II, respectivement, le chariot 14 reste
immobile Cette caracteristique permet, entre autres, d'amener le bras
48 de la fleche a sa position en traits mixtes sur la figure 4 en le
faisant pivoter rapidement, ou bien pour s'exprimer de maniere
generale, d'inverser la
configuration des bras de la fleche sans que les deplace-
ments du chariot exercent des influences genantes.
Enfin, conformement a l'invention, il est possible de
mettre hors fonction les seuils de commutation des cir-
cuits I, II, I', II' et III, IV, III', respectivement, en deplacant le
chariot 14 devant l'un des interrupteurs
V et VI de fin de course.
Il va de soi que de nombreuses modifications peuvent etre apportees au
dispositif de coupe decrit et represente,
sans sortir du cadre de l'invention.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Dispositif de coupe pour matieres a plat telles
que des tissus, des feuilles et objets analogues, compre-
nant une table pour appliquer la matiere a plat devant etre
coupee; un chariot pouvant aller et venir le long de ladi-
te table grace a un element d'entrainement; une fleche en porte-a-faux
articulee qui, surplombant ladite table, se compose d'un bras interne
pouvant pivoter sur ledit chariot autour d'un axe vertical, et d'un
bras externe relie audit bras interne par l'intermediaire d'un pivot
et presentant un axe vertical de pivotement, une machine de coupe
pouvant pivoter sur ledit bras externe autour d'un axe vertical; ainsi
qu'un dispositif de commutation pour enclencher et declencher
l'entrainement du chariot et pour commander le sens de deplacement de
ce dernier, dispositif caracterise
par le fait qu'il comporte un premier circuit de commuta-
tion (I, II, I', Il') associe a l'entrainement ( 30) du chariot afin
de limiter les ecarts, par rapport a un angle de 900, de l'angle forme
par les deux bras ( 44, 48) de
ladite fleche en porte-a-faux.
2 Dispositif de coupe selon la revendication 1, caracterise par le
fait qu'il comporte un second circuit de commutation (III, IV, III')
associe a l'entrainement ( 30) du chariot afin de limiter les ecarts,
par rapport a un angle de 900, de l'angle forme par le bras interne (
44) de la fleche avec la direction de deplacement (A, B)
dudit chariot.
3 Dispositif de coupe selon la revendication 1, caracterise par le
fait qu'il comporte un second circuit de commutation (III, IV, III')
associe a l'entrainement coiannde ( 30) du chariot et pouvant etre/n
fonction de l'angle forme entre le bras interne ( 44) de la fleche et
la direction de deplacement (A, B) dudit chariot; et par le fait que
la
251 1291
longueur des bras de la fleche, la largeur (C) de la table
et lesseuils de commutation des deux circuits de commuta-
tion (I, II, I', II'; III, IV, III') sont harmonises mutuellement de
telle sorte que la longueur de la fleche ( 16) deployee soit plus
grande que la largeur (C) de la table, et que, lors d'un deplacement
de la machine de coupe ( 18) le long du bord de la table situe en
regard dudit chariot ( 14), dans la direction (B) que presente ladite
fleche ( 16) coudee, le seuil de commutation ( 102)
du second circuit (III, IV, III'), associe a cette direc-
tion, soit atteint avant l'enclenchement du premier
circuit (I, II, Il, II').
4 Dispositif de coupe selon la revendica-
tion 2 ou 3, caracterise par le fait que, au moins quand la fleche (
16) est presque deployee, les deux circuits de commutation (I, II, I',
II'; III, IV, III') sont enclenches, l'entratnement ( 30) du chariot
etant ainsi
mis a l'arret.
Dispositif de coupe selon l'une quelconque des
revendications 1 a 4, caracterise par le fait que les cir-
cuits de commutation presentent des cames (I', II'; III') et des
interrupteurs (I, II, III, IV) actionnes par cames,
qui peuvent pivoter les uns par rapport aux autres.
6 Dispositif de coupe selon l'une quelconque des
revendications 1 a 5,caracterise par le fait que le premier
circuit de commutation (I, II, I', II') reagit lorsque l'angle forme
par les deux bras ( 44, 48) accuse un ecart
de plus de 200 environ par rapport a 900.
7 Dispositif de coupe selon l'une quelconque des
revendications 2 a 6, caracterise par le fait que le second
circuit de commutation (III, IV, III') reagit lorsque l'angle forme
par la fleche ( 16) avec la direction de deplacement (A, B) du chariot
accuse un ecart de plus de
400 environ par rapport a 900.
8 Dispositif de coupe selon l'une quelconque des
revendications 1 a 7, caracterise par le fait que l'entrai-
nement ( 30) du chariot est dote d'un dispositif de commande
( 222, 226) pour un demarrage en douceur.
9 Dispositif de coupe selon la revendication 8, caracterise par le
fait que le dispositif de commande ( 222, 226) est concu de maniere
que la vitesse du chariot soit lentement reduite lors dre la mise a
l'arret de
l'entrainement dudit chariot.
Dispositif de coupe selon l'une quelconque des
revendications I a 9, dans lequel une poignee est montee
sur la machine de coupe, dispositif caracterise par le fait qu'un
interrupteur( 214) est place dans la region de ladite poignee ( 52)
pour actionner l'entrainement ( 30) du chariot 11 Dispositif de coupe
selon l'une quelconque des
revendications 1 a 10, caracterise par le fait qu'au
moins l'une des articulations ( 42, 46, 50) entre le cha-
riot ( 14) et la machine de coupe ( 18) est pourvue d'un dispositif de
blocage ( 120), ladite machine de coupe ( 18) etant equipee d'un
interrupteur( 214) declenchant ledit
dispositif de blocage ( 120).
12 Dispositif de coupe selon la revendication 11, caracterise par le
fait que l'interrupteur ( 214) est situe au voisinage de la poignee (
52) de la machine de
coupe ( 18).
13 Dispositif de coupe selon la revendication ou 11, caracterise par
le fait que l'interrupteur ( 214)
consiste en un interrupteur de proximite.
14 Dispositif de coupe selon la revendication 11 ou 12, caracterise
par le fait qu'un seul et unique frein ( 120) est place sur le pivot (
42) entre le chariot
( 14) et la fleche ( 16) en porte-a-faux.
15 Dispositif de coupe selon la revendication 5, caracterise par le
fait que, par rapport a l'interrupteur (I; II; III; IV) qui lui est
associe, au moins l'une des cames (I', II';III') peut etre reglee de
maniere a permettre un ajustement de l'angle de pivotement auquel
ledit interrupteur reagit.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [30][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [31][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2511291
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[32]____________________
[33]____________________
[34]____________________
[35]____________________
[36]____________________
[37]____________________
[38]____________________
[39]____________________
[40]____________________
[41]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
0
Размер файла
53 Кб
Теги
fr2511291a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа