close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2511401A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (21/ 49)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Physical
(12/ 13)
[6][_]
40 cm
(2)
[7][_]
5Hz
(1)
[8][_]
2Hz
(1)
[9][_]
about 15 kg
(1)
[10][_]
below 1 mm
(1)
[11][_]
de 5 Hz
(1)
[12][_]
de 2 Hz
(1)
[13][_]
de 15 kg
(1)
[14][_]
30 kg
(1)
[15][_]
36 cm
(1)
[16][_]
de 1 mm
(1)
[17][_]
20 s
(1)
[18][_]
Organism
(1/ 13)
[19][_]
LAVER
(13)
[20][_]
Gene Or Protein
(3/ 10)
[21][_]
Etre
(7)
[22][_]
DANS
(2)
[23][_]
Est-a
(1)
[24][_]
Molecule
(2/ 7)
[25][_]
water
(6)
[26][_]
DES
(1)
[27][_]
Polymer
(3/ 6)
[28][_]
Polypropylene
(2)
[29][_]
Polyamide
(2)
[30][_]
Nylon
(2)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2511401A1
Family ID 7988182
Probable Assignee Amiens Const Elect Mec
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title MACHINE A LAVER ET A ESSORER LE LINGE A CUVE SUSPENDUE
EN Title MOUNTINGS FOR WASHING MACHINE DRUM CASINGS - COMPRISING
COMBINATION OF TELESCOPING DAMPERS AND CONIC PLASTIC FRICTION BEARINGS
Abstract
_________________________________________________________________
MACHINE A LAVER ET A ESSORER LE LINGE COMPORTANT UNE CARROSSERIE
EXTERIEURE 3 DANS LAQUELLE EST MONTEE DE FACON ELASTIQUE ET AMORTIE
UNE CUVE 1 SENSIBLEMENT CYLINDRIQUE D'AXE HORIZONTAL, DESTINEE A
RECEVOIR L'water DE LAVAGE OU DE RINCAGE, A L'INTERIEUR DE LAQUELLE
PEUT TOURNER UN TAMBOUR 4 A LINGE D'AXE HORIZONTAL. LA CUVE EST
SUSPENDUE PAR SA PARTIE SUPERIEURE AU VOISINAGE DU SOMMET DE LA
CARROSSERIE AU MOYEN DE BRAS DE SUSPENSION 2 ELASTIQUES A DEBATTEMENT
LONGITUDINAL FREINE, ARTICULES SANS MOMENT DE RAPPEL SUR LA CUVE ET LA
CARROSSERIE AU MOYEN DE ROTULES 20 ENSERREES DANS DES LOGEMENTS 25
FERMES. LA ROTATION D'AU MOINS UNE ROTULE PAR BRAS EST FREINEE PAR
FRICTION MECANIQUE.
APPLICATION: MACHINE A LAVER DOMESTIQUE.
Internal casing carrying a washing machine drum rotating about a
horizontal axis is itself supported on telescopic dampers suspended
from the outer casing on mountings which allow but resist angular
movement. The composite suspension copes with the complex vibration
patterns typical of horizontal drum machines, e.g. a combination of
5Hz vertical oscillations and 2Hz horizontal oscillations. Esp.
applicable to machines with light wt. internal casings of e.g.
fibre-filled polypropylene, with a gross dry wt. of about 15 kg, in a
thin wall (below 1 mm) steel outercasing. The telescopic dampers are
conventional friction-braked compressive spring units. The rotary
mountings comprise a truncated conic stub and socket bearing where
either component pref. is of polyacetal and the other polyamide.
Description
_________________________________________________________________
MACHINE A LAVER ET A ESSORER LE LINGE A CUVE SUSPENDUE
L'invention concerne une machine a laver et a essorer le linge
comportant une carrosserie exterieure dans laquelle est montee de
facon elastique et amortie une cuve sensiblement cylindrique d'axe
horizontal, destinee a recevoir l'water de lavage ou de rincage, a
l'interieur de laquelle peut tourner un tambour a linge d'axe
horizontal, la cuve etant pendue par sa partie superieure au voisinage
du sommet de la carrosserie. Une telle machine est, par exemple,
decrite dans le brevet francais n0 1 143 828. La cuve y est d'une part
pendue a des ressorts, d'autre part liee au bas de la carrosserie ou
au socle par des amortisseurs a friction mecanique.Il s'agit
d'attenuer au mieux les effets des oscillations et vibrations
engendrees par le linge formant balourd dans le tambour, lors de
l'essorage.
Avec une telle construction, la cuve est naturellement en equilibre
stable et ses liaisons avec la carrosserie, par exemple des rotules ou
des crochets, peuvent etre exemptes de moment de rappel stabilisateur.
Ce n'est pas le cas des machines a cuve posee sur des jambes a
ressort, donc en equilibre instable: il est alors imperatif que les
liaisons avec le socle participent a son centrage et la rappellent
elastiquement vers sa position nominale. Une telle liaison,
relativement rigide contribue malheureusement a la transmission des
vibrations de la cuve vers la carrosserie.
Toutefois, dans une machine a cuve pendue, l'absence de moment de
rappel, lorsque le balourd est tres important, peut amener la cuve a
se balancer et a osciller jusqu'a heurter la carrosserie
Si celle-ci est exigue, ce qui est le cas des machines modernes a
encombrement reduit. C'est en particulier pour cette raison que la
cuve est retenue a sa partie inferieure, par exemple par les
amortisseurs du brevet francais 1 143 828 deja cite. Le brevet
francais n0 1 451 820 decrit ainsi une cuve de machine a laver pendue
a des ressorts a debattement freine, mais egalement liee au socle par
des amortisseurs hydrauliques.
L'invention, qui permet de limiter les balancements et oscillations
d'une cuve pendue dans la carrosserie autorise neanmoins la
suppression de tout lien entre le bas de la cuve et la partie
inferieure de la carrosserie ou le socle. Dans une machine du type
decrit dans le preambule, l'invention se caracterise par le fait que
la cuve est accrochee a des bras de suspension elastiques a
debattement longitudinal freine, articules sans moment de rappel sur
la cuve et la carrosserie au moyen de rotules enserrees dans des
logements fermes, la rotation d'au moins une rotule par bras etant
freinee par friction mecanique.
Le brevet britannique n0 1 096 905 decrit une machine a laver et a
essorer le linge dont la cuve est suspendue a des bras a ressort
amortis longitudinalement et lies a la cuve et a la carrosserie par
des rondelles semi-spheriques frottant sur des pieces de Nylon.
Toutefois, cette machine a l'axe de rotation de son tambour d'essorage
vertical. Avec un tel tambour, les irregularites de repartition du
linge a la peripherie du tambour creent un balourd, dit "statique",
engendrant des mouvements de cuve essentiellement horizontaux. La
friction sur les rondelles semi-spheriques doit donc absorber
l'essentiel de l'energie communiquee par le balourd, alors que les
amortisseurs lineaires disposes sur les bras de suspension du brevet
britannique sont moins sollicites.Cette difference de charge est
accentuee par le fait que les bras de suspension sont longs et sont
articules en bas de la cuve, au niveau du centre de gravite du bloc
laveur. Une telle repartition n'est pas logique parce qu'une grande
absorption, c'est-a-dire une grande surface de frottement peut etre
aisement obtenue dans un amortisseur lineaire mais pas sur une
rondelle spherique. A cet egard, la difficulte rencontree dans la
realisation selon le brevet britannique apparait du fait que les bras
de suspension y ont leurs debattements angulaires limites d'une part
par un manchon elastique a leur spmmet,#d'autre part par l'orifice de
la rondelle spherique inferieure.Ces bras ne sont donc pas libres
d'osciller et ledit manchon elastique est susceptible de transmettre
des vibrations a la carrosserie, Enfin, les rondelles speriques selon
le brevet britannique sont en contact avec leur piece de Nylon
respective du fait de la pression exercee par le poids de la machine.
S'il apparait une composante verticale ascendante dans le mouvement de
la cuve, la friction des rondelles est diminuee.
Dans une machine a tambour a axe horizontal, la frequence de resonance
en oscillations verticales est de l'ordre de 5 Hz alors qu'elle n'est
que de 2 Hz environ en oscillations horizontales. Ceci implique que
l'amortissement doit absorber verticalement une energie sensiblement
six fois superieure a celle dissipee a la frequence critique
horizontale. Dans une machine conforme a l'invention, ce sont les
amortisseurs lineaires, dans les bras de suspension, qui absorbent
cette part la plus importante de l'energie cinetique, les rotules
d'articulation des bras etant essentiellement sollicitees par les
oscillations horizontales du tambour. Ces rotules, enserrees dans des
logements fermes, subissent une friction qui ne peut etre annulee lors
des mouvements de la cuve.
La description qui suit et les figures illustrent un exemple de
realisation d'une machine a laver conforme a l'invention.
La figure 1 represente partiellement coupee une machine a laver
conforme a l'invention.
La figure 2 represente une articulation a rotule de bras de
suspension.
La figure 3 est une coupe selon le plan IEI (figure 2) montrant la
rotule d'articulation, son logement et son support.
La figure 1 est une vue partiellement eclatee, partiellement en coupe
d'un exemple de machine a laver et a essorer le linge conforme a
l'invention, dans laquelle la cuve 1 destinee a recevoir l'water de
lavage ou de rincage est suspendue de facon elastique et amortie a
quatre bras 2 par rapport a une carrosserie exterieure 3.
La cuve 1 contient un tambour de lavage 4, realise en tole d'acier
inoxydable, perfore et monte par ses arbres 5 dans deux paliers
etanches loges dans la paroi de la cuve, les arbres 5 definissant pour
le tambour un axe de rotation AA sensiblement horizontal. Dans
l'exemple represente, la cuve est ouverte en son sommet et la virole 6
(ou surface cylindrique) du tambour comporte une porte pour le
chargement et le dechargement du linge a laver. Sur la cuve, a
l'exterieur et a sa partie inferieure est monte le moteur electrique 7
d'entrainement du tambour dont 11 arbre 8 penetre directement dans un
logement appartenant a la cuve, a travers un joint 9. A l'interieur de
la cuve, l'arbre moteur 8 porte une poulie motrice 10 recevant une
courroie 11, dentee dans l'exemple dessine.Cette courroie 11 est par
ailleurs tendue sur la virole 6 du tambour de lavage servant elleTmeme
de poulie receptrice.
En extremite.d'arbre moteur 8 est montee la turbine 12 d'une pompe 13
dont le corps communique avec la cuve par un espace annulaire traverse
par l'arbre 8 entre la poulie et la turbine, le corps de pompe
communique avec la tuyauterie d'evacuation de l'water de la machine a
laver.
Le bloc laveur de la machine, constitue de la cuve 1, du tambour 4 et
du moteur 7..., n'est leste par aucune masse d'inertie ou
d'equilibrage, le moteur etant positionne pour que sa masse equilibre
sensiblement les dissymetries de la cuve. C'est-h- dire, le centre de
gravite G du bloc laveur reste approximativement dans le "plan de
symetrie" P vertical perpendiculaire a l'axe du tambour. Par "plan de
symetrie", il faut entendre un plan median sensiblement equidistant
des flasques de la cuve 1 et, par consequent, des flasques du tambour
4, le tambour occupant ici tout l'espace disponible a l'interieur de
la cuve. De ce fait, lors du remplissage en water de la cuve, et
lorsque le tambour est uniformement charge de linge, le centre de
gravite de l'ensemble se deplace verticalement et la cuve ne s'incline
pas par rapport a la carrosseriez
La cuve 1, ainsi que le logement recevant l'arbre 8, peuvent etre
constitues de matiere synthetique injectee, par exemple de
polypropylene allege ou charge de fibres. Cette solution rend tres
facile l'obtention d'un seul tenant des differents elements de la
cuve, qui peut etre constituee d'un corps principal 14 sensiblement
cylindrique, ferme par un couvercle 15. Le corps et le couvercle sont
relies par des agrafes elastiques 1G et compriment entre eux un joint
d'etancheite 17.La masse du bloc laveur n'est que de 15 kg environ,
alors que le bloc laveur d'une machine plus classique, a cuve
metallique et masse d'equilibrage, s'eleve a environ 30 kg.
L'axe geometrique AA commun a la cuve et au tambour, defini par les
arbres de tambour 5, a ete represente en traits mixtes. Lorsque la
machine est au repos (position montree sur la figure), l'axe AA coupe
le contour de la carrosserie 3 de la machine en deux points virtuels
40. La geometrie de la machine conforme a l'invention est telle que
les parois verticales, ou flas- ques, de la cuve cylindrique 1 sont
inscrites chacune dans un cAne
C d'axe AA, de sommet l'un des points 40 et d'angle au sommet voisin
de 1600. Les flasques de cuve sont euxamemes coniques, de con cavite
tournee vers l'interieur, de sorte que la longueur maximale de la cuve
se mesure entre les logements 41 menages au centre des flasques pour
recevoir les paliers d'arbres de tambour, et plus precisement entre
les faces exterieures 42 de cas logements 41*
Dans l'exemple represente, cette longueur maximale de cuve est egale a
90 de la largeur de carrosserie entre les points 40, so#t par exemple
36 cm/40 cm. La largeur de carrosserie a laquelle il est fait
reference est la largeur interieure, mais la carrosserie de ce type de
machine a cuve suspendue est faite d'une mince tole d'acier, au plus
epaisse de 1 mm, ce qui est petit par rapport a la largeur de cuve (40
cm). Une telle geometrie permet d'accroitre le volume de la cuve, donc
du tambour 4, a l'interieur d'une carrosserie de dimensions donnees.
La mise en oeuvre de l'invention permet de contenir les mouvements de
la cuve d'une telle machine, afin qu'elle ne heurte pas sa carrosserie
pourtant tres proche. Elle remedie au fait que les bras de suspension
sont presque verticaux, dans l'espace etroit qui separe la cuve de la
carrosserie, alors que les amortisseurs lineaires seraient mieux
utilises si les bras etaient plus inclines, par exemple s'ils
pouvaient etre sensiblement radiaux par rapport a l'axe de cuve.
Les bras de suspension 2 sont par exemple du type connu a ressort de
compression et a friction mecanique (voir brevet britannique 1 096
905). Les bras 2 peuvent egalement etre a ressort de traction. Les
figures 2 et 3 montrent l'articulation des bras de suspension sur la
cuve ou par rapport au bati ou a la carrosserie de la machine.
L'articulation comporte une rotule 20, n'appartenant pas au bras dans
l'exemple donne, ayant pour surface exterieure un troncon de sphere
limite aux 2/3 ou 3/4 de son diametre par deux plans paralleles
equidistants du centre. On appellera "axe" de la rotule le diametre de
la sphere perpendiculaire a ces plans ou faces en limitant la surface.
La rotule est percee dtun logement 21, par exemple tronconique selon
cet axe, dont le fond constitue une cloison parallele aux faces.La
jupe spherique et# partiellement, la cloison sont fendues selon des
plans concourant sur l'axe de la rotule. Cette rotule 20 s'emboite par
son logement 21 sur un tenon 22 appartenant a la structure 23 sur
laquelle est articule le bras 2: structure solidaire de la cuve ou de
la carrosserie. La rotule 20 et le tenon 22 sont maintenus assembles
par exemple par une vis traversant la cloison, eventuellement serree
sur une rondelle elastique et engagee dans un taraudage axial 24 du
tenon.
La rotule 20 est enserree dans un logement ferme 25 situe a
l'extremite du bras 2 et dont la surface interieure est globalement
spherique, la sphere ainsi dessinee etant elle aussi limitee a environ
la moitie de son diametre par deux plans paralleles equidistants du
centre, perpendiculaires a "l'axe" du logement. Le logement 25 est
realise par injection de matiere dans un moule, et en vue de son
demoulage, la surface interieure globalement spherique est divisee en
secteurs. Chaque secteur est compose, parallelement a l'axe du
logement, d'un secteur cylindrique 26 prolongeant un secteur spherique
27. Les secteurs sont alternes afin de debou cher par leur partie
cylindrique (autorisant le demoulage) tantot sur une face du logement,
tantot sur l'autre.
La rotule 20 et son logement 25 sont par exemple respectivement moules
en resine polyacetal et polyamide ou inver serment,
Claims
_________________________________________________________________
1. REVENDICATION: Machine a laver et a essorer le linge comportant une
carrosserie exterieure dans laquelle est montee de facon elastique et
amortie une cuve sensiblement cylindrique d'axe horizontal, destinee a
recevoir l'water de lavage ou de rincage, a l'interieur de laquelle
peut tourner un tambour a linge d'axe horizontal, la cuve etant pendue
par sa partie superieure au voisinage du sommet de la carrosserie,
caracterisee par le fait que la cuve est accrochee a des bras de
suspension elastiques a debattement longitudinal freine, articules
sans moment de rappel sur la cuve et la carrosserie au moyen de
rotules enserrees dans des logements fermes, la rotation d'au moins
une rotule par bras etant freinee par friction mecanique
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [33][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [34][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2511401
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[35]____________________
[36]____________________
[37]____________________
[38]____________________
[39]____________________
[40]____________________
[41]____________________
[42]____________________
[43]____________________
[44]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
24 Кб
Теги
fr2511401a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа