close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2512214A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (36/ 70)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Physical
(23/ 28)
[6][_]
1 m
(3)
[7][_]
2 d
(2)
[8][_]
400 m
(2)
[9][_]
1 l
(2)
[10][_]
33 N
(1)
[11][_]
de = 0,6 percent
(1)
[12][_]
0,6 percent
(1)
[13][_]
0,61 percent
(1)
[14][_]
2 L
(1)
[15][_]
16,47 mm
(1)
[16][_]
1 N
(1)
[17][_]
2 W/A
(1)
[18][_]
0,3 percent
(1)
[19][_]
1 percent
(1)
[20][_]
1,0 V
(1)
[21][_]
0,5 percent
(1)
[22][_]
1,0 percent
(1)
[23][_]
2,5 g
(1)
[24][_]
12 N
(1)
[25][_]
2 N
(1)
[26][_]
< 3 percent
(1)
[27][_]
5 percent
(1)
[28][_]
25 percent
(1)
[29][_]
Gene Or Protein
(5/ 19)
[30][_]
Etre
(13)
[31][_]
DANS
(2)
[32][_]
Est-a
(2)
[33][_]
Bgt
(1)
[34][_]
Nla
(1)
[35][_]
Polymer
(1/ 9)
[36][_]
Rayon
(9)
[37][_]
Molecule
(5/ 8)
[38][_]
DES
(4)
[39][_]
SORTES
(1)
[40][_]
(O)j
(1)
[41][_]
12 F
(1)
[42][_]
nla 2
(1)
[43][_]
Chemical Role
(1/ 5)
[44][_]
dopant
(5)
[45][_]
Organism
(1/ 1)
[46][_]
x par
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2512214A1
Family ID 2008694
Probable Assignee Nippon Telegraph And Telephone Corp
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PERFECTIONNEMENTS A DES FIBRES OPTIQUES MONOMODES
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION CONCERNE UNE FIBRE OPTIQUE MONOMODE DU TYPE COMPRENANT UN
COEUR ELLIPTIQUE 20, DEUX ORGANES D'APPLICATION DE CONTRAINTE 21 ET
UNE GAINE 23.
SELON L'INVENTION, ON CHOISIT LA DIFFERENCE D'INDICE DE REFRACTION
ENTRE COEUR ET GAINE, L'ELLIPTICITE E DU COEUR, LA TENEUR EN BO DES
ORGANES DE CONTRAINTE, LE RAPPORT DES EPAISSEURS DESDITS ORGANES DE
CONTRAINTE ET DU COEUR ET UN MODE DE BIREFRINGENCE B EXPRIME PAR
L'EQUATION B(B-B)K SATISFAISANT LA RELATION B1X10, RELATION DANS
LAQUELLE (B-B) REPRESENTE LA DIFFERENCE DES CONSTANTES DE PROPAGATION
ENTRE LE MODE HE ET LE MODE HE, K ETANT LE NOMBRE D'ONDE DANS LE VIDE,
GRACE A QUOI, ON OBTIENT UNE DIFFERENCE NULLE DE TEMPS DE RETARD ENTRE
LES MODES HE ET HE ORTHOGONAUX ENTRE EUX.
LES FIBRES S'APPLIQUENT A TOUTES SORTES DE DISPOSITIFS OPTIQUES.
Description
_________________________________________________________________
L'invention se rapporte a des fibres optiques monomodes et plus
particulierement a des perfectionnements a des fibres optiques
presentant des caracteristiques de monopolarisation utilisees dans un
dispositif de transmission optique coherent, dans un dispositif de
mesure optique, en association avec un circuit integre, etc. Lorsque
les constantes de propagation de la lumiere du mode HE 11, lequel est
polarise dans les directions de deux axes principaux orthogonaux d'une
fibre optique, sont denommees respectivement Px et py, la
birefringence en mode B est donne par l'equation: B = (</X -/p)/k (1)
dans laquelle k est denomme le nombre d'onde de transmission de la
lumiere a travers le vide et exprime par l'equation k = 2 r/A (A
representant la longueur d'onde de la lumiere dans le vide) Il est
bien connu que le mode de birefringence B doit etre superieur a
environ 10 6 de facon a empecher la distorsion de l'etat de
polarisation lineaire par des forces externes telles que les forces de
courbure ou de pression lorsque la lumiere polarisee lineairement est
envoyee dans la direction de l'axe principal d'une fibre optique (voir
par exemple R Ulrich et autres: "Bending-induced Birefringence in
Single- Mode Fibers" -Birefringence induite de courbure dans les
fibres monomodes Optics Ltt Vol 5, no 6 pages 273-275, 1981).
En consequence, on a propose d'accroitre le mode de birefringence en
creant un coeur non-circulaire au centre d'un chemisage (voir C Yah:
"Elliptical Dielectric Waveguides" -Guide d'ondes dielectrique
elliptique Journal of Applied Physics -Journal de la physique
appliquee Vol 33 N O 11 pages 3235-3243, 1962) ou en disposant une
paire de revetements ou chemisages secondaires des deux cotes d'un
coeur ou noyau central, les chemisages secondaires etant constitues en
un materiau ayant un coefficient de dilatation thermique different de
celui du coeur central, et un chemisage, de facon a appliquer des
contraintes assymetriques sur le coeur central (voir par exemple la
demande de brevet japonais n 4587/1981 et la demande francaise
correspondante
82 00581 du 15 janvier 1982 au nom du meme deposant).
La birefringence en mode B d'une fibre optique ayant un coeur non
circulaire est exprimee par l'equation suivante B = (ox O y 0)/ k + P
(Tx y) (2) dans laquelle fx O et fy 0 representent les constantes de
propagation dans des conditions sans contraintes ou de non-
contrainte, x et ry sont les contraintes principales (exprimees en
kg/mm 2) dans les directions des axes principaux et P represente le
coefficient photoelastique d'un verre de quartz donne par la formule:
P = 3,36 x 10-5 (mm 2/kg) (3) Le premier terme de l'equation (2) est
appele anisotropie geometrique Bgt tandis que le second terme est
appele birefringence de contrainte induite Bs On supposera maintenant
que l'ellipticite u de la fibre optique elliptique est donnee par
l'equation: b E= 1 b (4) a dans laquelle a represente le grand rayon
de l'ellipse et b le petit rayon.
L'anisotropie geometrique B et la birefringence de g contrainte
induite B d'une fibre optique ayant une ellipticite S E = 0,4 et une
difference d'indice de refraction relatif de = 0,6 percent peuvent
alors etre calculees et sont egales a
5
B = 1,2 x 105 et B = 3,1 x 10 5 tandis que le mode de g s
birefringence est donne par: -5 B = B + B = 4,3 x 10 (5) g s Les temps
de retard par unite de longueur des modes de polarisation orthogonaux
d'une fibre optique a monopolarisation sont donnes par: t = d Bx (6) x
c dk: I d By (7) y c dk Dans ces conditions, la difference D entre les
temps de retard (dispersion du mode polarise) par unite de longueur de
deux modes polarises est donnee par l'equation suivante: D = t 1 (d Bx
-B _ d x y c dk dk(8) dans laquelle c represente la vitesse de la
lumiere dans le vide A partir des equations (1) et (2), la dispersion
D du mode de polarisation est donnee par l'equation suivante:
D = ((t + (< - x O y O) c x (9) Dans l'equation (9), le premier terme
sous parentheses represente la difference de temps de retard en
l'absence d'une contrainte assymetrique, tandis que le second terme
sous parentheses represente la difference de temps de retard provoquee
par la contrainte, et ces differences sont definies en tant que Dg et
Ds respectivement Dans le cas d'une fibre optique ayant un coeur
elliptique, Dg est donne par la formule: D = N 2 a F (V) (10) g c dans
laquelle N 1 represente l'indice de refraction et F(V) represente une
fonction determinee par une frequence normalisee V et l'ellipticite g
La dispersion du mode de polarisation provoquee par la contrainte peut
etre determinee experimentale- ment. Par exemple, lorsque A= 0,6
percent, i = 0,4 et V = 0,9 Vc (dans laquelle Vc represente la
frequence de coupure d'une fibre optique ayant un coeur ou noyau
elliptique), puisque F(V) = 0,16, on tire: D = 11 (ps/km) (11) g -5
Avec B = 3,1 x 10, on a D = Bs = 103 (ps/km) s c (12) En consequence,
la dispersion du mode de polarisation est donne par la formule D =D +
Ds = 114 (ps/km) (13) La dispersion du mode de polarisation d'une
fibre optique a monopolarisation sur laquelle est appliquee une
contrainte assymetrique dans la direction de l'axe x par le moyen
d'une paire de pieces en forme d'ailette pour l'applica- tion d'une
contrainte (voir Hosaka et autres "Single-
Polarisation Optical Fiber Having Asymmetrical Refractive Index Pits"
Fibre optique a monopolarisation presentant des regions a indices de
refraction assymetrique OQE 81-22, pages 43-48, 1981) est mesuree de
la facon suivante Dans ce cas, on suppose que le coeur est constitue
de Ge O 2 Si O 2 et les parties d'application de contrainte sont
constitues de B 203 Si O 2 et le revetement est constitue de Si O 2,
tandis que le coeur presente une difference d'indice de refraction
relative A = 0,61 percent, une ellipticite E = 0,07 et que la
difference d'indice de refraction specifique des organes d'application
de contrainte est -0,s = -044 percent, le diametre exterieur du
revetement etant egal a 2 d = 160 y.
Comme il sera decrit plus loin en reference aux dessins annexes, une
fibre optique a monopolarisation ayant un mode de birefringence
important B et qui a ete fabriquee afin de stabiliser les
caracteristiques de polarisation contre les distorsions exterieures
presente une large dispersion du mode de polarisation.
Dans une telle fibre optique, lorsqu'un leger couplage des modes
existe entre deux modes de polarisation, une disper- sion importante
du mode de polarisation entraine une forte degradation des
caracteristiques de propagation dans un systeme de transmission
optique coherent ou analogue.
En consequence, un des objets principaux de l'invention. est de
prevoir une fibre optique monomode a monopolarisation presentant une
dispersion nulle du mode de polarisation.
Conformement a l'invention, on prevoit une fibre optique monomode a
monopolarisation du type comprenant un coeur elliptique, une paire de
pieces ou organes d'application de contrainte de chaque cote du petit
rayon du coeur elliptique afin d'y appliquer une contrainte
assymetrique et un revetement ou une gaine enveloppant le coeur et les
organes d'application de contrainte, les organes d'application de
contrainte etant constitues en B 203, la fibre etant caracterisee
selon l'inven- tion en ce qu'une difference d'indice de refraction
relatif A entre le coeur et la gaine satisfassent la relation 0,004 <
< 0,05, l'ellipticite u etant definie par l'equation = b satisfaisant
la relation 0,01 < E 1 6 x 1 6, fi -v y representant la difference des
constantes de propagation entre le mode HE 11 et le mode HEY 1 et k
etant le nombre d'onde dans le vide, grace a quoi on obtient une
divergence de polarisation, c'est-a-dire une diffe- rence de temps de
retard entre le mode H Ex et le mode HEY, qui sont orthogonaux entre
eux, nulle.
L'invention apparaitra plus clairement a l'aide de la description qui
va suivre faite en reference aux dessins annexes dans lesquels: la
figure 1 est une vue schematique d'un dispositif de mesure permettant
de mesurer la dispersion du mode de polarisa- tion, la figure 2 est
une vue en coupe montrant un mode de realisation prefere d'une fibre
optique fabriquee selon l'invention, la figure 3 est un graphique
montrant la visibilite des franges d'interference lorsque la longueur
de la fibre optique est egale a 1 m et a 400 m respectivement, la
figure 4 est un graphique montrant les valeurs G(V) qui determinent la
birefringence geometrique d'une fibre optique a coeur elliptique, la
figure 5 est un graphique montrant la relation entre la frequence
normalisee V et la fonction H(V) = G(V) F(V), la figure 6 est un
graphique montrant la relation entre l'ellipticite u et la frequence
de coupure normalisee Vc de la fibre optique a coeur elliptique, la
figure 7 montre un graphique illustrant la relation entre
l'ellipticite e et une fonction G(V) qui determine la birefringence
geometrique de la fibre optique a coeur elliptique, la figure 8 est un
graphique montrant la relation entre l'ellipticite a et une fonction
F(V) qui determine la caracteristique de dispersion du mode de
polarisation de la fibre optique a coeur elliptique, la figure 9 est
un graphique montrant la relation entre l'ellipticite a et la fonction
H(V) illustree a la figure 5, la figure 10 est un graphique montrant
la relation entre l'ellipticite u et la fonction Q 1 = 10-5/n 1 A 2 E
' la figure 11 est un graphique montrant la relation entre
l'ellipticite and et la fonction Q 2 = 5 x 10 /n 1 12 E, la figure 12
est un graphique montrant les parametres de guide d'ondes qui
satisfont une equation H(V) = 1 x 10-5/n 1 2 la figure 13 est un
graphique montrant les parametres de guide d'ondes qui satisfont une
equation H(V) = 5 x 10 /n 12, la figure 14 est un graphique montrant
les parametres de guide d'ondes que realise la fibre optique monomode
a monopolarisation de l'invention-dans laquelle le mode de -5
birefringence B = 1 x 105, la figure 15 est un graphique montrant les
parametres de guide d'ondes que realise la fibre optique monomode a
monopolarisation de l'invention dans laquelle le mode de birefringence
B = 5 x 10 5, la figure 16 est une vue faite en coupe partielle d'une
fibre optique conforme a l'invention, la figure 17 est un graphique
montrant la relation entre la difference de contrainte 9 G du coeur et
la x y difference d'indice de refraction relatif As (en pourcentage
molaire) des organes d'application de contrainte, la figure 18 est un
graphique montrant une autre relation entre la difference de
contrainte (rx y) du coeur x y et la difference d'indice de refraction
relatif a S (en pourcentage molaire) des organes d'application de
contrainte, les figures 19 et 20 sont des graphiques montrant deux
exemples de courbes illustrant une construction d'application de
contrainte pour obtenir la relation desiree entre la difference
d'indice de refraction relatif A S des organes d'application de
contrainte et la difference d'indice de refraction relatif t, figures
dans lesquelles B est respectivement egal a 1 x 10-5 et 5 x 10-5 Avant
de decrire en detail l'invention, on decrira la raison d'etre des
fibres optiques a monopolarisation de l'art anterieur comportant des
organes d'application de contrainte assymetriques La dispersion du
mode de polarisation d'une telle fibre optique est mesuree par un
dispositif tel qu'illustre a la figure 1 qui comprend un laser 4
semiconducteur (A= 1,29 y), des lentilles 5, une plaque,/2 6, une
fibre optique a monopola- risation 7, un prisme de Walaston 8, un
filtre 9, une lame semi- transparente 10, un detecteur Pb S 11, un
dispositif de controle 12, un miroir fixe (M 1) 13, et un miroir
mobile (M 2) 14 Le principe de la mesure est le suivant En appelant
respectivement les intensites des faisceaux lumineux dans le mode HE X
et H Ei sur la surface du detecteur 11 respectivement I 1 et I 2, et
la difference dans les durees de retard entre ces deux modes Ait= DL
(dans laquelle L represente la longueur de la fibre optique), alors
l'intensite totale I de lumiere est representee par l'equation
suivante: I = I 1 +I 2 + 2 '1) cos () cos (14) dans laquelle Y, e et
respectivement representent le degre complexe de coherence, son angle
de phase et l'angle compris entre les deux faisceaux polarises sur la
surface du detecteur.
En ajustant la plaque A/2 6, il est possible de rendre = 0,
c'est-a-dire cos R = 1 D'autre part, la visibilite V des franges
d'interference est definie par la relation: V Imax min 2 11 + 12 _
(15)
V+I 11 + I 1
Imax min 1 + 2 Lorsque I 1 est rendu egal a 12 par rajustement de
l'intensite lumineuse au moyen du filtre 9, on obtient: V =) (16) Il
est connu que le degre complexe de coherence devient
A¦ g (O)j = 1 lorsque la difference du temps de retard tr = 0.
En consequence, lorsque At = 0, V = 1 et la visibilite des franges
d'interference passe par un maximum A la figure 1, le miroir M 2 14
est positionne en un endroit pour lequel la visibilite passe par un
maximum lorsque la longueur de la fibre optique est L, et M'2
represente en 14 ' une position pour laquelle la visibilite-est
maximum lorsque la longueur de la fibre optique devient egale a 1 m
Lorsque la longueur de la fibre optique est egale a 1 m, la dispersion
du mode de polari- sation peut etre estimee nulle, M'2 representant
une position dans laquelle les deux bras de l'interferometre ont la
meme longueur Avec une fibre optique de longueur L, le mode HEY
atteint la phase d'extremite de la fibre un instant plus tEt que le
mode H Ex avec une difference de temps Ar Z= (t C It)L. il x y En
consequence, en raccourcissant la longueur du bras lateral avant d'une
longueur C au, la visibilite de la frange passe par un maximum En
appelant la quantite de deplacement du miroir t, on obtient la
relation C 4 t = 2 i.
En consequence, la dispersion D du mode de polarisation est donnee
par: D=Z -C At 2 L 17 D x y L CL (17)
Le resultat de la mesure d'une fibre optique a monopola- risation
comprenant deux organes d'application de contrainte de chaque cote
d'un coeur central est illustre a la figure 3 La quantite de
deplacement du miroir est exprimee par la relation: t = 16,47 mm (L =
400 m) (18) en substituant cette valeur de t dans l'equation (17), la
dispersion du mode de polarisation devient D = 275 (ps/km) (19)
On passera maintenant a la description de l'invention.
Une dispersion nulle du mode de polarisation obtenu avec une fibre
optique a monopolarisation conforme a l'invention comprend
essentiellement une fibre optique monomode comprenant un coeur
elliptique 20, deux organes d'application de contrainte en forme de
segments 21 et une gaine 23 comme il apparait a la figure 2 La
dispersion du mode de polarisation d'une telle fibre optique peut etre
illustree par l'equation (20) suivante tiree des equations (9) et
(10):
D = 1 N 1 -2 F(V) + C (6 X (20)
D (20)
Ainsi, de facon a annuler la dispersion du mode de polarisation, on
doit obtenir l'equation suivante: n 1 2 E F(V) + P (x -y) (21) Des
equations (2) et (21) et dans de telles conditions, on tire la
birefringence de mode B qui est donnee par l'equation: B = N 1 2 E
G(V) + P (y) =n 12 F lG (V) F (V)j c y i = N 1 l 2 a H(V) (22)
Cependant, dans le cas d'-un coeur elliptique on a: Bg =(x O y 0) / k
= nl 2 a G(V) (23) Les valeur de G(V) pour diverses valeurs de _ sont
illustrees a la figure 4 et la dependance de H(V) par rapport a la
frequence normalisee V est illustree a la figure 5.
De facon a stabiliser la caracteristique de polarisation d'une fibre
optique a monopolarisation a l'encontre des contrain- tes externes, la
birefringence de mode B doit etre superieure a 1 x 10-6 Dans le dessin
de structure suivant, les calculs ont ete faits pour deux cas lorsque
B = 1 x 105 et lorsque B = 5 x 105.
En bref, on obtient une divergence de polarisation nulle pour une
fibre optique en operant de la facon suivante.
(1) On determine une combinaison d'une difference a d'indice de
refraction relatif, d'une ellipticite t et d'une frequence -5
normalisee V telle que l'on ait B = N 1 42 and H(V) = 1 x 105 ou x 10
-5 Simultanement, la valeur de N 1 a 2 u F(V) est egalement
determinee. (2) On determine un organe d'application de contrainte tel
que la relation (Wx qy) = -n 1 l A 2 F(V)/P soit satisfaite.
Avant de realiser un dessin effectif, il est necessaire de connaitre
la frequence de coupure V de la fibre optique a coeur elliptique La
figure 6 montre la relation entre l'ellipticite E et la frequence de
coupure Vc La longueur d'onde de coupure > c est donnee par 2 nla c V
1 c A partir de l'equation (21) et de l'equation:
V = (2 W/A) N 1 a, on obtient -
_ V
A 'c (24) (25) Pour cette raison, dans la que de la fibre optique
monomode, rapport V/Vc comme parametre.
Les figures 7, 8 et 9 sont relation entre l'ellipticite a et H(V) en
utilisant le rapport V/Vc Ci-apres on appellera cas I j 2 F -5 B = N 1
_ 2 H(V) = 1 x 105 et cas
B = N 1 2 H(V) = 5 x 10-5. discussion de la caracteristi- il est
pratique d'utiliser le des graphiques montrant la les fonctions G(V),
F(V) et comme parametre. celui dans lequel II celui pour lequel on
aura En consequence, il est necessaire de determiner une combinaison
de a,u et V qui satisfasse une equation telle que: Vx 10-5
H (V) = = Q nla 2 1 (26) dans le cas I et qui satisfasse une equation
du type x 10-5
H(V) =10 (27) ni a 2 u. pour ce qui est du cas II, Q 1 et Q 2 etant
fonction seulement de la difference a diindice de refraction relatif
et de l'ellipti- cite Les relations entre Q 1 et l'ellipticite u et
entre 1 1 Q 2 et l'ellipticite u sont representees aux figures 6 et 7
respectivement avec comme parametre En consequence, une combinaison de
LI, L et V qui satisfait l'equation (26) ou l'equation (27) peut etre
obtenue par un point de croisement (cas I) de H(V) dans la figure 9 et
de-Q 1 dans la figure 10 lorsque ces deux figures sont superposees
l'une sur l'autre, ou par un point de croisement (cas II) de H(V) dans
la figure 9 et de Q 2 dans la figure 11 lorsque ces deux figures sont
superposees l'une au-dessus de l'autre.
Les relations ainsi obtenues entre, E et V sont decrites dans la
figure 12 (cas I) et dans la figure 13 (cas II) avec V/Vc comme
parametre On peut noter a partir des figures 12 et 13 que lorsque B-=
1 x 10-5 (cas I), id devient superieur a 0,3 percent, tandis que
lorsque B = 5 x 10-5
(cas II), a devient superieur a 1 percent.
On peut egalement noter que l'ellipticite a devient plus faible
lorsque la difference A des indices de refraction relatifs augmentent.
Ainsi, en utilisant les figures 12 et 13, on obtient le dessin
pratique du parametre de structure du guide d'ondes.
Dans l'exemple suivant, on suppose que V/Vc = 0,95 et que la longueur
d'onde a = 1,3 A A partir de l'equation (25), on tire la frequence de
coupure? c = 1,235 A Lorsque la relation entre la difference a
d'indice de refraction relatif et le grand rayon a du coeur et
l'ellipticite F est determinee a partir des courbes V/Vc = 0,95 des
figures 12 et 13, les graphiques illustres aux figures 14 (cas I) et
15 (cas II) sont obtenus. A partir de ce qui precede concernant les
parametres des guides d'ondes, on peut determiner les parametres du
guide tel que la difference A d'indice de refraction relatif, le
diametre a de coeur et l'ellipticite EU qui sont necessaires de facon
a donner une divergence de polarisation nulle On peut egalement tirer
de la figure 8 la fonction F <V).
Il est ensuite necessaire de determiner les organes d'application de
contrainte pour satisfaire une equation telle que: c-x C = p-n 1 L'
EF(V) (28) La figure 8 montre que F(V) est positive sauf lorsque v VIO
= 1,0 V/c En consequence de l'equation (28) il peut etre determine que
la difference de contrainte dans le coeur doit satisfaire une relation
telle que -X - Uy 0 En consequence, comme montre a la figure 16, y les
organes d'application de contrainte doivent se situer dans la
direction de l'axe Y A la figure 16, N represente l'indice de
refraction de l'organe d'application de contrainte, r 1 et r 2 ses
rayons interne et externe respectivement, 4 S un angle mesure a partir
de l'axe Y Dans ce cas, le diametre exterieur de la fibreoptique est 2
d = 125 Y Avant de determiner les organes d'application de contrainte,
il est necessaire de rechercher quelle est la difference de contrainte
dans le coeur lorsqu'on utilise un indice de refraction (en
pourcentage molaire) determine d'organe d'application de contrainte
par rapport au diametre du coeur elliptique, une difference d'indice
de refraction relative et une ellipticite donnee, etant entendu qu'on
utilise B 203 comme dopant pour les organes d'application de
contrainte.
Les figures 17 et 18 montrent la relation entre l'indice de refraction
specifique -As et la difference de contrainte cr e-) des organes
d'application de contrainte y dans lesquels a = 0,5 percent, U = 0,52,
a = 5,2 A, et dans- laquelle t = 1,0 percent, E = 0,18 et a 2,5 g
respectivement. est donne par la relation:
= N 12 N 22 (30)
2 N 22
L'analyse a ete faite en utilisant le procede des elements finis en
prenant r 1 = 5 b, r 2 = 10 b, b representant la longueur du petit axe
de l'ellipse Comme on peut le voir d'apres les figures 17 et 18, en
l'absence d'organes d'applica- tion de contrainte, ona Gx - 3 y > Q,
mais etant donne la diffe- rence d'indice de refraction (en
pourcentage molaire) As des organes d'application de contrainte
augmente on a -x Ty <.
En outre on peut noter que irx V est proportionnelle a t A La
difference d'indice de refraction relatif (pourcentage molaire) des
organes d'application de contrainte qui satisfait la relation
illustree par l'equation (28) a ete calculee sur ces resultats et les
resultats des calculs sont illustres par les courbes des figures 19
(cas 1) et 20 (cas II).
Pour resumer ce qui precede, on peut fabriquer une fibre optique
monomode a monopolarisation en utilisant des parametres de guide
d'ondes illustres aux figures 13 et 14 et en choisissant une fibre
optique ayant un coeur elliptique comportant des organes d'application
de contrainte tels qu'illustres aux figures
19 et 20.
Comme il apparait de la description qui precede, une fibre optique
monomode a monopolarisation conforme a l'invention peut etre preparee
en presentant une dispersion du mode de polarisation nulle sans
prejudice de la conservation des carac- teristiques de polarisation de
la fibre optique monomode, de sorte qu'une telle fibre est tres
interessante dans des applica- tions telles que celles faisant appel a
des systemes de trans- mission optique coherents, des fibres optiques
pour des appareils de mesure, un couplage avec un circuit optique de
type circuit integre.
Dans le mode de realisation decrit, la difference d'indice de
refraction specifique du coeur est telle que
A < 3 percent Cette relation etait choisie en prenant en considera-
tion le fait que la perte par dispersion de 'Rayleigh augmente lorsque
la concentration du dopant dans le coeur augmente; cependant, lorsque
les fibres optiques sont utilisees dans des applications telles que la
perte de lumiere dans la fibre n'entraine pas d'inconvenient
significatif, par exemple lorsque la fibre est utilisee comme
detecteur ou analogue, on peut alors utiliser des differences d'indice
de refraction specifiques d'environ 5 percent Meme dans un tel cas, il
est possible de realiser une fibre optique monomode a monopolarisation
conforme aux dessins illustres dans le mode de realisation decrit de
l'invention. En ce qui concerne la perte par absorption provoquee par
le dopant dans les organes d'application de contrainte, de facon a
eviter une augmentation de cette perte provoquee par l'absorp- tion de
lumiere infrarouge par B 203-Si O 2 constituant les organes
d'application de contrainte, dans un tel mode de realisation, les
organes d'application de contrainte sont separes du coeur par une
distance superieure a cinq fois le petit rayon du coeur; comme decrit
ci-dessus, au cas o une augmentation de perte est acceptable, les
organes d'application de contrainte peuvent etre positionnes plus
proches du coeur D'autre part, meme lorsque les organes d'application
de contrainte sont espaces du coeur d'une distance superieure a quinze
fois le petit rayon du coeur, il est possible de realiser une
divergence de polarisation nulle en augmentant la concentration du
dopant dans les organes d'applica- tion de contrainte.
Si l'on utilise comme dopant pour les organes d'application de
contrainte un materiau tel que Ti O 2 qui diminue le coefficient de
dilatation thermique, les organes d'application de contrainte sont
disposes dans la direction de l'axe x au lieu d'etre disposes dans la
direction de l'axe y comme illustre au mode de realisation decrit.
Dans le mode de realisation precedent, l'ellipticite du coeur avait
ete choisie pour satisfaire une relation telle que
0,1 F 4 0,6; lorsqu'un accroissement de la perte de transmis- sion ne
presente pas un inconvenient majeur, l'ellipticite peut etre augmentee
jusqu'a environ 0,9.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Fibre optique monomode a monopolarisation du type comprenant un
coeur elliptique (20), deux organes d'application de contrainte (21)
disposes de part et d'autre du petit rayon dudit coeur elliptique pour
lui appliquer des contraintes assymetriques et une gaine (23)
recouvrant ledit coeur et lesdits organes d'application de contrainte,
lesdits organes d'applica- tion de contrainte etant constitues a base
de B 203, ladite fibre optique etant caracterisee par les relations
suivantes on choisit une difference d'indice de refraction relative
entre le coeur et la gaine satisfaisant la relation 0,004 A t 0,05, on
choisit une ellipticite u du coeur repondant a l'equation 1 = 1 _b
satisfaisant la relation 0,01 < E < 0,9, dans laquelle a represente le
grand rayon de l'ellipse, et b son petit rayon, on choisit comme
concentration molaire de B 203 pour constituer lesdits organes
d'application de contrainte une concentration comprise entre 1 et 25
percent molaires, on choisit un rapport de l'epaisseur desdits organes
d'application de contrainte audit coeur compris entre 5 et 15, on
choisit un mode de birefringence B exprime par l'equation B = (<x f
Y)/k satisfaisant la relation B < 1 x 10 6, relation dans laquelle (o
PY) represente la difference des constantes de propagation entre le
mode HE X et le mode HEY il le mode HE 1 Y 1 i k etant le nombre
d'onde dans le vide, grace a quoi on obtient une difference nulle de
temps de retard entre les modes HE 1 et HEY orthogonaux entre eux. il
il
2 Fibre optique selon la revendication 1, caracterisee en ce que
ladite gaine est constituee en Si O 2.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [49][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [50][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2512214
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[51]____________________
[52]____________________
[53]____________________
[54]____________________
[55]____________________
[56]____________________
[57]____________________
[58]____________________
[59]____________________
[60]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
38 Кб
Теги
fr2512214a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа