close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2512306A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (26/ 52)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Physical
(15/ 28)
[6][_]
770 Hz
(6)
[7][_]
941 Hz
(3)
[8][_]
17 Hz
(3)
[9][_]
2 N
(3)
[10][_]
753 Hz
(2)
[11][_]
787 Hz
(2)
[12][_]
2 V
(1)
[13][_]
697 Hz
(1)
[14][_]
852 Hz
(1)
[15][_]
1209 Hz
(1)
[16][_]
1336 Hz
(1)
[17][_]
1477 Hz
(1)
[18][_]
1633 Hz
(1)
[19][_]
de 8 K
(1)
[20][_]
2 L
(1)
[21][_]
Gene Or Protein
(8/ 19)
[22][_]
Fre
(5)
[23][_]
Est-a
(5)
[24][_]
Fd A
(2)
[25][_]
Tre
(2)
[26][_]
Etre
(2)
[27][_]
Gnal
(1)
[28][_]
Rela
(1)
[29][_]
Fof
(1)
[30][_]
Molecule
(1/ 3)
[31][_]
DES
(3)
[32][_]
Company Reg No.
(1/ 1)
[33][_]
Xl 2512306
(1)
[34][_]
Disease
(1/ 1)
[35][_]
Tic
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2512306A1
Family ID 3594083
Probable Assignee Anonyme De Telecommunications Soc
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title DISPOSITIF NUMERIQUE DE RECONNAISSANCE DE FREQUENCES
Abstract
_________________________________________________________________
LA PRESENTE INVENTION CONCERNE UN DISPOSITIF NUMERIQUE DE
RECONNAISSANCE DE FREQUENCES POUR RECEPTEUR DE SIGNAUX MULTIFREQUENCES
A MODULATION PAR IMPULSIONS CODEES.
L'INVENTION CONSISTE ESSENTIELLEMENT A FORMER DES VALEURS V (F)
CARACTERISTIQUES POUR CHAQUE FREQUENCE F, A FORMER DES VALEURS V (F)
CARACTERISTIQUES POUR DES FREQUENCES ADJACENTES DU CODE CONSIDERE A
COMPARER LA VALEUR V (F) AVEC LES VALEURS V (F), LE RESULTAT DE LADITE
COMPARAISON PERMETTANT DE DEDUIRE SI LADITE FREQUENCE F EST
EFFECTIVEMENT RECONNUE.
APPLICATION A LA SIGNALISATION ENTRE CENTRES TELEPHONIQUES
AUTOMATIQUES OU ENTRE ABONNES ET CENTRES TELEPHONIQUES.
Description
_________________________________________________________________
-Xl 2512306 La presente invention concerne un recepteur numerique de
signaux multifrequences a modulation par impulsions codees et plus
particulierement un dispositif de reconnaissance propre- ment dit de
chacune des frequences a detecter.
De tels signaux multifrequences sont en particulier utili- ses pour la
signalisation entre centres telephoniques automati- ques ou entre
abonnes et centres telephoniques Les codes de si- gnalisation appeles
code R 2 ou code MF SOCOTEL dans le premier cas et code "clavier" dans
le second, sont formes le plus sou- vent a partir de deux frequences
appartenant a un groupe de N frequences, une seule frequence etant
presente pour la frequenoe de controle du code MF SOCOTEL Les
recepteurs numeriques multi- frequences ont pour but de detecter la
presence de ces frequen- ces dans un signal, ces frequences etant
parfois appelees fret quences de reference.
Un tel dispositif numerique recepteur de signaux multifre- quences a
deja ete decrit dans le brevet 2 299 769 de la deman- deresse Il
consiste essentiellement a effectuer l'intercorrela- tion du signal
entrant avec des signaux representatifs des fre- quences de reference
lesdits signaux se presentant sous la forme de sinus et cosinus et
etant stockes sous forme d'echantillons dans des memoires mortes,
comprimes suivant une loi logarithmique.
Un detecteur de seuil compare en sortie la grandeur du resultat de
calcul determinant la detection d'une frequence.
La presente invention met egalement en oeuvre les fonctions
d'intercorrelation du signal entrant E avec des signaux represen-
tatifs des frequences de reference mis sous la forme de sinus et
cosinus mais prealablement ponderes par des fenetres temporelles.
L'utilisation de fenetres temporelles a deja ete decrite dans de
precedents documents Ainsi l'article IEEE Trans on com de decem- bre
1973 de MM KOVAL et GARA decrit leur application au filtrage temporel
de signaux au moyen de fenetres temporelles qui ponde- rent les
echantillons du signal En numerique entrant en fonction de leur rang
afin d'attenuer l'effet des frequences voisines.
Une troncature temporelle entraine une distorsion dans l'analyse
harmonique du signal L'article de F J HARRIS paru dans Proceedings of
the IEEE vol 66 n'l janvier 78 decrit l'effet des fenetres sur la
repartition spectrale par transfor- mee de Fourier d'un signal.
Dans les recepteurs numeriques multifrequences, les tronca- tures ont
pour fonction d'eliminer l'influence des frequences
2 2512306 genantes pour l'algorithme de decision Proebales
feneresei-sies doivent presenter des lobes lateraux faibles afin de
reduire l'effet de signaux appartenant a d'autres bandes de frequences
du spectre.
Il etait egalement d'usage de choisir des fenetres tempo- relles a
lobe central etroit; en particulier si fi et fj sont i j deux
frequences de reference pour le code choisi, et voisines, on convenait
d'adopter une fenetre de largeur telle que l'e- cart e entre le centre
du lobe central et l'un de ses bords, d'attenuation infinie, soit
inferieur a A f l'ecart entre les deux frequences nominales fi, fj Une
telle caracteristique a ete decrite par exemple dans le brevet 2 424
669 page 7 li- gnes 15-25 La figure 1 represente ce critere de l'art
ante- rieur de discernabilite de deux frequences fi et fj (e Afi).
L'invention se propose, au contraire, de choisir des fene- tres
temporelles ne presentant pas autour d'une frequence f. une
attenuation infinie du lobe central au niveau des frequen- ces fi+l
immediatement adjacentes mais au contraire d'attenua- i+ 1 tion
superieure ou egale a une valeur K predeterminee, mais toutefois
infinie au niveau des frequences fi+ 2 suivantes.
Un tel choix confere aux fenetres temporelles de l'inven- tion
une-nouvelle fonction de reconnaissance d'une frequence fi en
etablissant des valeurs V (f) pour des frequences adja- centes fi+l et
fi_ 1 les valeurs V (fi), V (fi+ et V (fi-) conservant des relations
fixes entre elles.
Le dispositif de l'invention comporte essentiellement des premiers
moyens pour former des valeurs caracteristiques Vi(f) pour chaque
frequence fi et pour former des valeurs V (fi+l) caracteristiques pour
les frequences adjacentes du code considere, des seconds moyens pour
comparer V (fi) avec les valeurs V (fi+l) et V (fi-l), le resultat de
ladite premiere comparaison permettant de deduire si ladite frequence
fi est effectivement reconnue.
Selon une autre caracteristique de l'invention lesdits premiers moyens
fournissent des valeurs V (fi+ 2) caracteris- tic pour les frequences
non adjacentes a fi du code consi- i dere tandis que lesdits seconds
moyens fournissent un second $ultat en comparant ladite valeur V (fi)
caracteristique pour la frequence fi avec les valeurs V (fi+ 2)
caracteristiques pour les frequences non adjacentes fi+ 2 ' ledit
second resultat validant ledit premier resultat par un second test en
determi- nant si la frequence presente est effectivement reconnue.
Selon une autre caracteristique de l'invention lesdites grandeurs V
(fi) caracteristiques d'une frequence sont des logarithmes de
grandeurs Di. Selon une autre caracteristique, lesdits premiers moyens
se composent essentiellement de moyens pour additionner l'e-
chantillon entrant corrige avec des echantillons de reference
Ln, lesdits echantillons Ln representant le logarithme du pro- duit de
la troncature temporelle Wn par le signal de refe- rence Rn, de moyens
pour exprimer sous forme exponentielle Kn le resultat Xn desdits
moyens d'addition, de moyens pour nor- maliser les resultats desdits
moyens d'exponentiation, de moyens pour former le carre des resultats
desdits moyens de normalisation, de moyens pour additionner lesdits
carres et en deduire lesdites valeurs caracteristiques V (fi).
L'invention permet de s'affranchir de frequences parasites et de
determiner avec plus de securite la reconnaissance d'une frequence.
D'autres avantages et caracteristiques apparaitront a la lecture de la
description suivante illustree par des dessins.
La figure 1 est une representation de l'evolution d'une valeur
caracteristique V autour d'une frequence fd a detecter, selon l'art
anterieur.
La figure 2 illustre le probleme pose selon l'invention.
Les figures 3 et 4 illustrent le critere de decision de l'invention de
la reconnaissance d'une frequence.
La figure 5 illustre la reconnaissance de la frequence
770 Hz du code clavier.
La figure 6 represente un mode de realisation d'une pre- miere partie
des premiers moyens de l'invention.
La figure 7 represente un mode de realisation de la seconde partie des
premiers moyens de l'invention.
La figure 8 est une representation en logique cablee des seconds
moyens du dispositif de reconnaissance de frequences selon
l'invention.
Il est bien connu que la multiplication dans le domaine temporel d'un
signal entrant par une sequence limitee tempo- rellement equivaut a
une convolution dans le domaine frequen- tiel.
Ainsi si E (t) est le signal entrant et W (t) est la fe- netre
temporelle utilisee, le signal analyse s'ecrit S(t) = E (t) W (t) ou
encore dans le domaine frequentiel S (WU) = E (au) percent W (w) et S
(Wo) J E (w) W (w w) dw o W est lie a la frequence f par la relation
Lu = 21 Te La fenetre temporelle entraine donc une distorsion dans
l'analyse harmonique du signal Ce fait a deja ete mentionne par
exemple dans l'article precite de HARRIS.
La transformee de Fourier, de la fonction temporelle W (t) bornee sur
(t, t) intervalle bien defini, est une fonction
W (f) presentant dis maxima et des minima dans le domaine fre-
quentiel Ainsi une fenetre rectangulaire a pour transformee de Fourier
la fonction W (f) = sin i ft presentant un lobe central important et
des lobes seconmaires alternativement ne- gatifs et positifs lentement
decroissants Une structure ana- logue, lobe central entoure de lobes
secondaires de plus fai- ble amplitude, est egalement obtenue au moyen
d'autres fene- tres temporelles par exemple de Hamming, Kaiser,
Bessel,Dolph, Chebyschev, Temes
La presente invention se propose de choisir l'une quel- conque de ces
fenetres temporelles mais presentant une duree Z 2 temporelle telle
que le lobe central, dans le domaine frequen- tiel, ne soit plus nul
ou-a attenuation infinie, comme dans l'art anterieur, au niveau des
frequences fi 1 voisines de fi, mais dont le lobe central presente une
attenuation infinie pour les frequences suivantes, lesdites frequences
fi,+ et f etant des frequences de reference. i 1- Une telle fenetre
permettant d'obtenir un lobe central presentant les caracteristiques
souhaitees depend de nombreux parametres; ainsi la frequence f a
detecter incite a utili- p ser certains types de fenetres temporelles
Ainsi qu'il sera explicite ulterieurement pour detecter la frequence
770 Hz du code clavier, on utilise une fenetre de Hamming sur 127
echan- tillons d'expression: W (n) = 0,54 -0,46 cos (T 633)
Une telle fenetre permet d'obtenir un lobe central presen-
2512306 tant les caracteristiques souhaitees D'autres fenetres tempo-
relles a la portee de l'homme de l'art conviendraient egale- ment.
Comme les frequences fp constituantes presentes dans les signaux
multifrequences sont definies avec-une tolerance + il en resulte en
receptbn un domaine d'incertitude autour de fi.
Si E est le signal numerique entrant forme de M echantil- lons En, si
W est la fonction de la troncature temporelle et T la periode
d'echantillonnage, les P couples de valeurs A (f) et B (f) sont
representatifs de la presence ou de l'absence de la frequence f (5 1 P
8): A (f) = E sin (2 r f N T) Wn c N n B (f) = En cos (2 1 r f N T) W
c nn Les valeurs V (f) caracteristiques s'ecrivent V (f) =
2 2
A (f) + B (f) et sont -calculees pour les P frequences f appartenant
au code.
La figure 2 represente les valeurs caracteristiques de la fonction V
(fi) = Ai + Bi selon une echelle logarithmique La courbe V (f) indique
l'evolution de la valeur caracteristique V calculee au point de
frequence fi lorsque la frequence f pre- sente dans le signal entrant
evolue autour de f i' Le gabarit de cette courbe est lie au choix
selon l'invention de la fene- tre temporelle Lorsque le signal entrant
evolue autour de la valeur fi, V (f) decroit en s'ecartant de fi selon
une courbe continue maximale en f
Les valeurs V (f) sont proportionnelles au carre de l'am- plitude du
signal entrant Considerons un signal contenant fi au niveau a, la
valeur caracteristique V devient: V = a 2
Considerons un signal contenant Fo au niveau A, la va- leur V s'ecrit:
-D 2 V e-D A 2 o La valeur caracteristique s'ecrit en effet sous forme
-D exponentielle d'expression generale e, D etant une grandeur
predeterminee du fait du codage logarithmique des signaux, ainsi qu'il
sera explicite ulterieurement.
Donc si A 2 = a 2 D 0 ee, V 10= V et une frequence F O hors intervalle
de tolerance ayant un
6 2512306 niveau eleve peut simuler une frequence recherchee avec un
niveau plus faible.
La troncature est definie selon l'invention de maniere a pallier cet
inconvenient; en effet en se referant a la fi- gure 3 soient deux
courbes V (fi et V (f) caracteristiques des frequences fi et f de
reference Elles presentent des lobes centraux secants Soit F une
frequence placee entre o deux frequences fi et fj Les valeurs
caracteristiques obte- nues sont (V (fi) = a pour f = f au niveau a((V
(f) = a 2 e D (V (f) c 2 e Di pour f = F O au niveau C(V (f 2 e-D (yv
(f) = c 2 e Dj I Ceci permet de determiner sans ambiguite si F O est
une frequence composante ou doit etre rejetee En effet la mesure de la
difference, en echelle logarithmique V () V (f) autorise a rejeter
cette frequence puisque l'ecart (D Dj) est trop faible En effet la
fenetre temporelle selon l'in- vention est definie de sorte que, pour
des frequences adja- centes, les valeurs V (f) caracteristiques
conservent des re- lations fixes entre elles, lesdites frequences
adjacentes etant prises parmi les frequences de reference.
Le lobe principal doit donc etre suffisamment large pour que la valeur
caracteristique de V (f j) soit non nulle en fi et reciproquement
Toutefois les lobes lateraux doivent rester faibles pour eliminer les
frequences parasites telles que les frequences hors les frequences
adjacentes.
La figure 4 represente un mode de reconnaissance de fre- quence
particulierement interessant mis en oeuvre selon l'in- vention On
verifie si dans l'intervalle + E autour de la valeur nominale, les
relations entre la frequence f i et les adjacentes f 1 et f sont fixes
c'est-a-dire si Di-DI_ 1 and #x003E; et D D, and #x003E; dans cet
intervalle P + tk et k 2 etant des constantes choisies de facon
appropriee L'inter- valle u depend de la frequence fd a detecter pour
certains codes et est fixe par le cahier des charges L'exemple de la
figure 5 concerne le code clavier utilise dans la signalisation
d'abonne La combinaison bifrequence utilisee dans le code est la
suivante: une frequence appar- tient au groupe "bas" c'est-a-dire 697
Hz, 770 Hz, 852 Hz, 941 Hz tandis que la seconde frequencezppartient
au groupe 'haut" c'est-a-dire 1209 Hz, 1336 Hz, 1477 Hz, 1633 Hz. Pour
la frequences i = 770 Hz, l'intervalle + E autour de la frequence
nominale est egal a + 17 Hz La frequence fi = 770 Hz est reconnue
selon l'invention si pour toute fre- quence f appartenant a
l'intervalle (770 Hz + 17 Hz) soit encore (753 Hz 787 Hz), les valeurs
caracteristiques V (f) de cette frequence verifient: v (f) V (697) K
et V Mf) V (852) a K 2 Les valeurs K 1 et K 2 dependent du codage
logarithmique des grandeurs V (f), de la fenetre temporelle ainsi que
de la description frequentielle de cette fenetre.
Puis apres ce premier test portant sur les frequences adjacentes, est
effectue un second test sur les frequences fi+ 2 ou encore 941 Hz dans
l'exemple present On verifie pour f = 770 + 17 Hz c'est-a-dire dans
l'intervalle (753 Hz,787 Hz) si l'inequation V (f) V (941) and #x003E;
K 3 est respectee c'est-a- dire si la frequence 941 Hz est
effectivement absente On choisit egalement la constante K 3 de facon
appropriee en fonc- tion de la fenetre temporelle utilisee et des
frequences- composant le code.
La figure 6 represente un mode de realisation prefere de l'invention
de traitement des informations Le signal nume- rique entrant forme
d'echantillons En est mis en memoire dans un registre 1 puis mis sous
forme d'un code logarithmique au moyen d'un correcteur 2 qui fournit
en sortie l'amplitude du signal code suivant une loi lineaire Log E Le
brevet 2 229769 n de la demanderesse prevoyait deja un codage des
signaux selon une loi quasi logarithmique pour exprimer
l'intercorrelation du signal entrant avec les frequences etalons Dans
la presente invention, la fenetre temporelle est codee puis mise en
memoire sous forme logarithmique egalement Ces echantillons c(E) = n
Log En, issus du correcteur 2 sont appliques a l'entree d'un registre
tampon 3 L'invention consiste a former les integra- les
d'intercorrelation, entre la sequence En entrante et les signaux de
reference, calculees sur un nombre fini d'echantil- lons.
L'echantillon Wn de la troncature temporelle et l'echan- tillon R du
signal de reference dependent du code traite et sont donc des donnees
du systeme Le produit Ln = W R est memorise dans la memoire tampon 4
code sous une forme loga- rithmique selon l'invention La memoire 6
contenant les infor- mations d'affectation des voies adresse cette
memoire tampon 4, c'est-adire indique le code de signalisation
"present" sur la voie.
Les fonctions d'intercorrelation s'expriment donc par K = Z K E (W R)
= i E L m N M N N N N n
Le produit En (Wn Rn) s'exprime egalement en faisant in- tervenir les
fonctions logarithmique et exponentielle.
E L = exp (Log E + Log L) n N N n donc Log K = C (En) + Log Ln Les
echantillons Log L sont extraits du registre 4 par un balayage des
adresses et appliques a l'entree d'un registre tampon 5.
Un circuit d'addition 7 additionne a chaque instant n, les
echantillons C (E n) et Log Ln issus des memoires 3 et 5 respec-
tivement pour fournir en sortie Xn =-C (E n) + Log Ln.
Une memoire programmee 8 recoit cet echantillon Xn et four- nit en
sortie l'echantillon Kn tel que Kn = exp (Xn) Le signal
Kn sortant est code selon l'invention sur il elements binaires.
En effet le correcteur 2 recoit les 7 elements binaires du si- gnal En
entrant MIC representant la valeur absolue de l'ampli- tude
L'approximation logarithmique necessite 8 elements bi- naires Les
echantillons de reference contenus dans le regis- tre 4 sont egalement
codes au moyen de 8 eb La capacite me- moire requise pour un systeme
traitant 4 types de codes et in- tegrant les fonctions sur 128
echantillons est de 8 K mots de
8 eb La memoire tampon 7 qui ne transmet que la valeur abso- lue des
echantillons fournit 7 elements binaires a l'entree du circuit
d'addition 7.
Le circuit 7 d'addition quant a lui fournit le logarithme au produit
du signal entrant et du signal de reference et est L code sur 9 eb
Comme le produit s'exprime par P = 2,ceci permet de limiter la memoire
d'exponentiation 8 qui realise l'operation exp = 2 L x 2-8 et de coder
lineairement l'expo- nentielle sur il eb Cetteexponentiation est alors
realisee au moyen d'une memoire programmee de 512 mots de 11 eb Les
re- sultats Kn sont appliques a l'entree d'un registre tampon 9. Les
fonctions d'intercorrelation v En Ln pour chacune des fonctions sinus
et cosinus sont effectuees au moyen d'une unite de calcul 10 qui
applique le resultat code sur 16 ele- ments binaires dans une memoire
vive il au rythme de l'hor- loge H Cette memoire 11 a une capacite de
512 mots de 16 eb correspondant aux 16 fonctions d'intercorrelation
calculees sur 16 eb pour les 32 voies traitees en serie Un registre
tampon 10 bis memorise les resultats intermediaires extraits de la
memoire 11 et les reapplique a l'entree de l'unite 10 de calcul.
Les valeurs calculees sont extraites de la memoire vive Il vers
l'unite de traitement representee figure 7.
Les valeurs V (f) caracteristiques s'expriment comme le carre des
fonctions A et B d'intercorrelation associees a une frequence f La
logique de pretraitement se compose d'un re- gistre tampon 12
contenant les valeurs A et B fournies par la memoire 11 pour chaque
voie Les grandeurs A et B subissent une operation de normalisation
selon l'invention permettant de reduire le nombre d'elements binaires
representant chacune des fonctions d'intercorrelation.
A cet effet on determine la plus grande puissance de 2 presente dans
l'ensemble des valeurs A et B Soit 2 N cette puissance; N est alors
appele puissance-de normalisation Un dispositif 13 effectue la
determination de la plus grande puis- sance de 2 a partir des valeurs
A et B issues de la memoire 12 et fournit ce resultat a l'entree dd
dispositif 15 de normali- sation proprement dit Ce dispositif 15
recoit egalement les A et B fournis par la memoire 12 et fournit en
sortie i= i/2 code sur 8 eb tandis que O and #x003C; (i' Pl and
#x003C; 215En effet les oi et Pl sont deduits des Ai et Bl par les
rela- tions i= A et Ri __i
2 N-7 2 N-7
On remarque ainsi que ii = pour N 4 7 et - si ii and #x003C; 2 On
conviendra dans la suite de la description d'appeler (ii et Mi, Ai et
Bl en sous-entendant qu'ils sont normes Un circuit 16 recoit ces
grandeurs normalisees, issues du dispositif 15, et fournit en sortie
leur carre.
Une memoire programmee 16 peut effectuer cette transfor- mation avec
une capacite de 256 mots de 8 elements binaires.
Ces carres sont appliques a l'entree d'un circuit 17 d'addi- tion
associes deux par deux pour chaque voie i (A 2 + B 2).
:i De fait l'operation d'addition s'effectue en deux temps: dans
unpreiier -temps une operation O + A est effectuee puis mise dans un
registre tampon 18 puis dans un second temps l'opera- tion A 2 + B 2
est effectuee puis mise dans le registre 18 jusqu'a la fin de
l'instant i de calcul Ce registre 18 garde en memoire une -seule
valeur caracteristique Vi qui est ensuite appliquee a lkntree d'un
codeur 18 bis transformant cette grandeur en code logarithmique Ce
codage logarithmique per- mettra, lors du traitement ulterieur, de
comparer entre elles les grandeurs V (fi) caracteristiques par une
simple soustrac- tion Puis les grandeurs caracteristiques Vi (f)
issues du re- gistre 18 bis sont appliquees a l'entree du dispositif
19 de reconnaissance proprement dit.
Ce dispositif 19 illustre par la figure 8 se compose essentiellement
d'une memoire vive 191 recevant les grandeurs V (f), d'une memoire
morte 190 contenant les constantes K 1,O K 2, K 3, K 4 utilisees lors
du deroulement de l'algorithme de decision, d'une memoire morte de
sequencement 195 pilotant l'ensemble en fonction des resultats obtenus
en sortie du comparateur 194 cette memoire 195 fournit les adresses
des memoires 191 et 190.
Une premiere serie de comparaisons effectuees par ce comparateur 194
determine la plus importante valeur caracte- ristique parmi toutes
celles fournies par la memoire vive 191.
A cet effet la memoire vive 191 fournit des grandeurs Vi a l'entree du
comparateur 194 par l'intermediaire du registre tampon-197 Des valeurs
V egalement fournies par la memoire vive 191 sont appliquees a
l'entree d'un circuit 192 d'addi-
* tion qui recoit alors la constante O de la memoire 190 pendant cette
premiere phase de comparaisons Le circuit d'addition 192 est raccorde
au comparateur 194 par l'intermediaire d'un re- gistre tampon 193.
Des que le comparateur 194 a determine la plus grande valeur
caracteristique Vi, par exemple, cette valeur est memo- risee dans le
registre tampon 197 Les grandeurs V i 1 ' Vi+l,
Vi.2 Vi,2 extraites du registre tampon 193 sont alors compa- rees a V
Les ecarts sont mesures et compares aux constantes K 1, K 2, K 3, K 4
fournies par la memoire morte 190 Si les ecarts sont superieurs et
repondent au critere de reconnais- sance decrit precedemment, le
comparateur 194 fournit un re- sultat a l'entree de la memoire 195
morte de sequencement.
Cette memoire 195 indique la validite de la frequence fd de- tectee
correspondant a Vi maximal Ce resultat est valide par le detecteur de
seuil 196 qui recoit en entree la plus grande puissance de 2 (fournie
par le dispositif 13 precedemment de- crit figure 7) utilisee dans la
fonction de normalisation Ce detecteur 196 verifie ainsi que les
niveaux presents V sont conformes a la dynamique imposee par le cahier
des charges et valide le resultat a l'entree de la memoire 195 qui
four- nit des lors fof en sortie, frequence detectee correspondant a
Vi (fd).
Le dispositif de l'invention s'applique a la detection de toute
tonalite, aux essais de materiel, etc
Claims
_________________________________________________________________
1 REVENDICATIONS i Dispositif de reconnaissance de frequences pour re-
cepteur numerique de signaux multifrequences a modulation par
impulsions codees, ledit-recepteur-comprenant des moyens de filtrage
numerique, des moyens pour memoriser des echantillons representatifs
desdites frequences de reference, des moyens pour effectuer
l'intercorrelation du signal entrant avec les- dits signaux de
reference, caracterise par le fait qu'il comporte des premiers moyens
pour former des valeurs caracte-. ristiques-Vi (f) pour chaque
frequence fi et pour former des valeurs V (fi+l) caracteristiques de V
pour les frequences adjacentes du code considere, des seconds moyens
pour compa- rer la valeur V (fi) -avec les valeurs V(fi+l) et V (fi
l), le i i+ - resultat de ladite premiere comparaison permettant de
deduire si ladite frequence f est effectivement reconnue.
2 Dispositif numerique de reconnaissance de frequences selon la
revendication 1 caracterise par le fait que lesdits premiers moyens
fournissent des valeurs V (fi 2) caracteristi- ques pour les
frequences non adjacentes a fi du code conside- re et en ce que
lesdits seconds moyens-fournissent un second resultat en comparant
ladite valeur V (f i) caracteristique pour la frequence fi avec les
valeurs V (fi+ 2)caracteristiques pour les frequences non adjacentes
fi+ 2 ' ledit second resul- tat validant ledit premier resultat en
determinant si la fre- quence presente est effectivement reconnue.
3 Dispositif selon la revendication 1 caracterise par le fait que
lesdites valeurs V (fi) caracteristiques d'une i i frequence se
presentent comme des logarithmes de grandeurs Di.
4 Dispositif selon la revendication 1 ou 2 caracterise par le fait
qu'il comporte des moyens pour additionner l'edhan- tillon entrant
corrige avec des echantillons de reference Ln lesdits echantillons Ln
representant le logarithme du produit de la troncature temporelle Wn
par le signal de reference Rn, des moyens pour exprimer sous la forme
d'une exponentielle Kn le resultat Xn desdits moyens d'addition, des
moyens pour no- maliser les resultats desdits moyens d'exponentiation,
des moyens pour former le carre des resultats desdits moyens de
normalisation et des moyens pour additionner lesdits carres et en
deduire lesdites valeurs caracteristiques V (fi).
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [38][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [39][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2512306
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[40]____________________
[41]____________________
[42]____________________
[43]____________________
[44]____________________
[45]____________________
[46]____________________
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
35 Кб
Теги
fr2512306a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа