close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2512312A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (15/ 47)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Molecule
(4/ 22)
[6][_]
carbon
(11)
[7][_]
GRAPHITE
(5)
[8][_]
DES
(5)
[9][_]
nitrogen
(1)
[10][_]
Gene Or Protein
(4/ 13)
[11][_]
ETRE
(10)
[12][_]
DANS
(1)
[13][_]
CES
(1)
[14][_]
Est-a
(1)
[15][_]
Generic
(3/ 5)
[16][_]
metal
(3)
[17][_]
nobel gases
(1)
[18][_]
salts
(1)
[19][_]
Polymer
(1/ 4)
[20][_]
Nylon
(4)
[21][_]
Physical
(3/ 3)
[22][_]
60 Hz
(1)
[23][_]
50 kHz
(1)
[24][_]
de 20 percent
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2512312A1
Family ID 8001426
Probable Assignee Siderurgie Fse Inst Rech
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title ELECTRODE POUR FOUR A ARC OU RECIPIENTS METALLURGIQUES
ANALOGUES ET PROCEDE DE FABRICATION
EN Title GRAPHITE ELECTRODE FOR ARC MELTING FURNACE ETC. - WHERE
ELECTRODE CONTAINS NUMEROUS LONGITUDINAL HOLES PROVIDING STABLE ARC
Abstract
_________________________________________________________________
ELECTRODE POUR FOUR A ARC OU AUTRE RECIPIENT METALLURGIQUE ANALOGUE.
L'ELECTRODE SELON L'INVENTION COMPORTE DES CAVITES INTERIEURES 3 QUI
VIENNENT DEBOUCHER A L'EXTREMITE ACTIVE 5 DE L'ELECTRODE DESTINEE A
ETRE PLACEE EN REGARD DE LA CHARGE METALLIQUE 4 A ELABORER DANS LE
FOUR. LES ORIFICES 7 DE CES CAVITES SONT REPARTIS, AVANTAGEUSEMENT DE
FACON UNIFORME, SUR TOUTE LA SURFACE 6 DISPONIBLE DE LADITE EXTREMITE.
DE PREFERENCE, ET PARTICULIEREMENT POUR LES ELECTRODES CONSOMMABLES,
LES CAVITES 3 SONT DES EVIDEMENTS LONGITUDINAUX RECTILIGNES CONTINUS
QUI PEUVENT ETRE OBTENUS AISEMENT AU COURS DE LA FABRICATION
HABITUELLE DES ELECTRODES EN GRAPHITE, EN INCORPORANT A LA carbon
INITIALE, AVANT PASSAGE A LA PRESSE A EXTRUSION, DES ELEMENTS
FILIFORMES DUCTILES THERMODEGRADABLES AU COURS DES TRAITEMENTS
THERMIQUES ULTERIEURS.
L'UTILISATION DE L'ELECTRODE A CAVITES SELON L'INVENTION PROCURE UNE
AMELIORATION SENSIBLE DE LA STABILITE DE L'ARC ELECTRIQUE.
The electrode contains longitudinal holes (a) which are distributed
over its entire cross-section. Holes (a) extend to the working end of
the electric adjacent to a metal charge being melted and/or refined.
Holes (a) are pref. located in circular rows round the axis of the
electrode; the holes are equispaced in each row, and a hole (a) may
also be located on the axis of the electrode. The electrode is pref.
made from a carbon paste contg. ductile threads made of a synthetic
material, e.g. nylon. The paste is fed or extruded through a die to
make an electrode bar, which is heated for vitrification and
graphitisation. During heating, the threads decompose to leave holes
(a). Used esp. in steelmaking, where the electrode provides a stable
arc.
Description
_________________________________________________________________
ELECTRODE POUR FOUR A ARC OU RECIPIENTS METALLURGIQUES ANALOGUES
ET PROCEDE DE FABRICATION.
L'invention se situe dans le domaine de l'elaboration des metals,
notamment de l'acier, au four electrique a arc, en poche ou autres
recipients analogues, et concerne plus particulierement les electrodes
equipant ces dispositifs.
On sait que les difficultes liees a l'instabilite de l'arc electrique
qui jaillit a l'extremite active de l'electrode en regard de la charge
metallique a elaborer, constitue un sujet d'actualite dans le monde
entier.
Les consequences d'une telle instabilite se situent a plusieurs
niveaux. On peut noter, en particulier, une limitation de la puissance
reelle utilisable, un accroissement du travail de la regulation, ce
qui, dans certaines conditions, contribue a augmenter la consommation
d'elec- trodes, ou une nuisance sonore a laquelle les responsables,
soucieux d'ameliorer les conditions de travail de leur personnel, ne
restent pas insensibles.
Pour ameliorer les conditions de stabilite de l'arc, differentes
solutions ont deja ete proposees.
L'une d'entre elles, consiste a superposer a l'alimentation electrique
habituelle (50 ou 60 Hz), une alimentation electrique haute frequence
(50 kHz par exemple), de maniere a former entre l'electrode et la
charge metallique une etincelle quasi-permanente qui maintient le
milieu gazeux ou jaillit l'arc dans un etat ionise pratiquement
ininterrompu.
(BF nO 2.432.816).
Une autre solution, connue depuis longtemps, consiste a modifier la
nature chimique du milieu gazeux d'etablissement de l'arc en
insufflant au travers de l'electrode, percee axialement a cet effet,
un gaz plus facilement ionisable que l'atmosphere existante dans le
four. Cependant, cette pratique presente des inconvenients, notamment
du fait qu'elle necessite une adaptation de l'installation pour la
mise en place des moyens d'insufflation. En outre, des imperatifs
d'ordre metallurgique, tenant a la qualite du metal, restreignent le
choix du gaz a un eventail assez etroit (nitrogen, nobel gases,...)
qui n'est pas le plus heureux sur le plan economique et dont
l'efficacite reelle demeure limitee.
Une autre solution, plus recente (BF nO 2.442.567), s'affranchit des
inconvenients precedents en proposant une electrode percee axialement,
donc analogue a celle evoque ci-avant, mais dont la cavite centrale
est remplie, de fabrication, par des salts mineraux facilement
ionisables.
Une telle electrode composite, qualifiee habituellement d'electrode a
"meche dopante", represente indeniablement un progres par rapport a
l'electrode a flux gazeux, sinon dans une meilleure utilisation du
four au plan electrique, du moins dans une mise en oeuvre plus aisee
de ce dernier. Il est vrai cependant que, sur le plan economique, une
telle electrode est relativement chere en raison d'une plus-value
apportee par la presence de matiere dopante onereuse et par un cout de
main d'oeuvre supplementaire.
Les inventeurs ont decouvert, non sans surprise, que, sous certaines
conditions, qui seront precisees par la suite, l'effet positif des
electrodes a "meche dopante" sur la stabilite de l'arc etait en fait
lie, environ pour moitie seulement, a la matiere dopante et pour
l'autre moitie aux cavites elles-memes, qui contiennent cette matiere.
On saisit immediatement l'interet pratique d'une telle decouverte qui
consiste a pouvoir ameliorer sensiblement la stabilite de l'arc par
rapport a une electrode classique et ceci au moyen d'une electrode
plus economique qu'une electrode a "meche dopante".
Exprimee autrement, cette decouverte ouvre, entre les deux pratiques
connues, a savoir celle de l'electrode pleine classique et celle de
l'Electrode a "meche dopante", un large eventail de choix possibles
selon que l'on accorde une importance accrue a la stabilite de l'arc
ou inversement au critere economique.
L'invention, issue de cette decouverte, a ainsi pour objet une
electrode pour four a arc, ou recipients metallurgiques analogues,
caracte- risee en ce qu'elle comporte des cavites qui viennent
deboucher a l'extremite active de l'electrode destinee a etre placee
en regard de la charge metallique a elaborer dans le four et dont les
orifices sont repartis sur toute la surface de ladite extremite.
Conformement a une realisation preferee, ces cavites forment un reseau
d'evidements longitudinaux continus repartis dans toute la section de
l'electrode.
L'invention a egalement pour objet un procede de fabrication de
l'electrode selon la realisation preferee precitee et conformement
auquel on prepare une carbon que l'on fait ensuite passer dans une
filiere de mise en forme avant de soumettre l'ebauche ainsi obtenue au
traitement thermique habituel de frittage et de graphitisation,
procede caracterise en ce que i'on incorpore initialement a la carbon
des elements filiformes ductiles en materiau thermodegradable
disparaissant lors du traitement thermique final, tels que des-fils de
nylon ou autres fibres synthetiques ou naturelles souples.
Ainsi qu'on l'aura deja compris, les conditions prealablement evoquees
comme necessaires a l'obtention d'un effet de stabilisation de 1 arc
propre aux cavites, consistent en ce que ces dernieres, ou tout au
moins leurs orifices sur l'extremite active de l'electrode, doivent
deboucher a la surface de cette extremite en formant un reseau reparti
sur ladite surface, et de preference reparti le plus uniformement
possible.
Des essais ont montre en effet que
- des electrodes percees dans la region centrale seulement ne
procuraient pas d'amelioration sensible de la stabilite de l'arc et
ceci quelque soit le nombre de percages et/ou que ces percages soient
ou non remplis de matiere dopante.
- mais l'association de percages dans la region centrale avec une
couronne de percages peripheriques au voisinage de la paroi laterale
de l'electrode permettait de noter une amelioration nette de la
stabilite de l'arc; alors que les resultats obtenus par la presence
seule de cette couronne (electrode massive au centre) semblait montrer
une tendance a l'amelioration sans pour autant que l'on puisse
l'affirmer avec certitude,
- enfin, une amelioration plus importante encore a ete obtenue grace a
une repartition des perforations selon un reseau uniformement
distribue dans toute la section droite de l'electrode.
Le parametre objectif choisi pour apprecier la stabilite de l'arc
repose sur la mesure des fluctuations de la puissance electrique
instantanee des trois arcs, image de la stabilite de ces derniers
(four a trois electrodes).
Dans le cas d'un reseau de perforations reparties, la reduction de ces
fluctuations de puissance, par rapport a une electrode massive
classique, se situe a des niveaux de l'ordre de 20 percent.
A l'heure actuelle, plusieurs hypotheses explicatives des phenomenes
observes peuvent etre emises, sans que l'on puisse cependant en
retenir une avec un degre de certitude suffisant. Il semblerait,
toutefois, qu'une origine possible puisse etre recherchee au travers
d'un effet de concentration de la densite de courant electrique
analogue a l'effet de concentration de la densite de courant
electrique analogue a l'effet dit "de pointe" bien connu en
electrostatique et qui interviendrait ici pour localiser l'arc sur les
portions de surface de l'extremite active de l'electrode laissees
disponibles en dehors des evidements.
-Une autre tentative d'explication se base sur des micro-climats
favorises par les cavites et dans lesquelles l'etat ionise du milieu
gazeux conserverait une certaine perennite.
I1 est possible, et meme probable, qu'en realite les deux causes qui
viennent d'etre enoncees jouent conjointement.
On va maintenant decrire une realisation de l'electrode selon
l'invention en se referant aux figures 1 et 2 annexees, representant
respectivement une vue en coupe longitudinale et une vue en coupe
transversale selon les plans AA et BB qui y sont indiques.
Comme on l'a deja dit, la caracteristique essentielle de l'electrode
selon l'invention, caracteristique qui conditionne l'amelioration de
la stabilite de l'arc, est la presence, a l'extremite de travail de
l'electrode, de cavites qui debouchent en surface en etant reparties
au mieux sur toute la surface offerte. Sachant par ailleurs que les
electrodes habituellement mises en oeuvre s'usent en cours
d'utilisation a partir de leur extremite de travail (electrode
consommable, en graphite notamment) on comprend que, pour obtenir la
persistance de l'amelioration recherchee, il convient de realiser des
cavites les plus continues possibles dans le sens longitudinal de
l'electrode.
Il apparait qu'a cet egard, la meilleure solution que l'on connaisse
actuellement, consiste a menager dans la masse electroconductrice de
l'electrode un faisceau d'evidements rectilignes paralleles a l'axe de
celle-ci.
Une telle electrode est representee sur les figures ou l'on voit en i,
le corps en graphite, en 2 l'axe de l'electrode et en 3 les evidements
internes organises en faisceaux paralleles a l'axe 2. Sur la figure 1,
on indique egalement la charge metallique 4 a elaborer, contenue dans
un four non represente, et en 5 l'extremite active de l'electrode en
cours d'utilisation. Une telle electrode conduit a une usure quasiment
droite comme en temoigne le profil de la surface 6 de cette extremite
ou debouchent les evidements 3 par les orifices 7.
On comprend immediatement qu'une electrode consommable de ce type est
de nature a repondre au mieux a une efficacite maximale. En effet, la
configuration invariante des sections a tous niveaux assure une
regularite quasi-parfaite quelque soit l'etat d'usure de l'electrode.
D'autre part, on beneficie d'une grande souplesse quant au choix de
cette configuration, ce qui autorise notamment, comme le montre la
figure 2, la realisation d'une distribution uniformement repartie des
orifices en surface et ceci a tout moment de la duree de vie de
l'electrode.
En outre, la fabrication de l'electrode ne pose pas de difficultes
particulieres.
On peut, par exemple, realiser les cavites 3 par perforation, a partir
d'une electrode pleine, les techniques de forage profond etant
desormais bien maitrisees.
Plus avantageusement, on peut obtenir une electrode creuse de ce type
sans enlevement de matiere proprement dit, donc de facon plus
economique.
On sait, en effet, que les electrodes de graphite habituellement
utilisees sont obtenues par injection sous pression, a l'aide d'une
presse a extrusion, d'une carbon dans une filiere de mise en forme;
l'ebauche obtenue subissant ensuite un traitement thermique en deux
phases: une premiere phase de frittage a temperature moderee (900 C)
pour assurer la consistance et la rigidite mecanique par vitrification
du carbon, suivie d'une phase a plus haute temperature (environ
3000"C) dans laquelle le carbon amorphe se graphitise.
Conformement a l'invention, un tel procede peut, sans modifications
majeures, etre adapte a la fabrication des electrodes creuses a reseau
d'evidements longitudinaux continus decrites precedemment.
I1 suffit, a cette fin, d'incorporer a la carbon initiale, avant
passage en filiere, des elements filiformes ductiles, par exemple des
fils en fibres naturelles ou meme metalliques, ou avantageusement des
fils en matiere plastique synthetique, tel que le "nylon".
De facon generale, on a avantage a prevoir des elements filiformes en
matiere thermodegradable qui disparaitront au cours du traitement
thermique ulterieur, sachant que de toute facon il y a peu de matiere
ductile susceptible de resister aux hautes temperatures mises en
oeuvre pour le graphitage.
Il doit etre souligne, qu'en toute rigueur, l'electrode' creuse a
evidements rectilignes continus, telle qu'illustree sur les figures,
ne se justifie veritablement que dans le cas, le plus frequent certes,
tout au moins au four a arc, ou l'electrode est soumise a usure
(electrode dite consommable). Dans le cas contraire (electrodes non
consommables refroidies), l'invention peut fort bien consister en une
electrode dont les cavites demeurent limitees a l'extremite de travail
seulement.
Plus generalement, l'invention est reproduite des lors que l'on
retrouve dans l'electrode consideree, les caracteristiques techniques
enoncees dans les revendications jointes.
Tel serait par exemple le cas d'une electrode "a bulles", c' est-a-
dire presentant une distribution interne aleatoire de cavites
discretes.
Pour les raisons de regularite signalees precedemment, on aura
neanmoins avantage a maitriser une telle distribution de facon qu'en
premiere approximation au moins, la repartition et la proportion des
cavites, qui viennent deboucher a la surface active de l'electrode au
cours de la consommation de celle-ci, soient constantes dans le temps.
Ainsi l'invention peut presenter de multiples variantes ou equivalents
de realisation.
En particulier, dans le cas de l'electrode a cavites rectilignes
continues decrite en reference aux figures, le nombre et le calibre de
ces cavites peut varier dans de grandes proportions, etant entendu que
le critere premier pour l'obtention d'une amelioration maximale de la
stabilite de l'arc est le respect d'une distribution uniforme de ces
cavites dans tout le volume disponible.
De meme, pour une configuration donnee, les cavites peuvent.presen-
ter des diametres differents entre eux. En toute circonstance, l'homme
de metier saura toutefois etre assez vigilant pour que la densite des
cavites n'atteigne pas des seuils trop eleves pouvant prejudicier a la
tenue mecanique de l'electrode.
L'invention s'applique, de facon generale, a tout recipient
metallurgique equipe d'une ou plusieurs electrodes servant a apporter
a la charge metallique contenue dans le recipient l'energie necessaire
a son elaboration sous la forme d'un arc electrique qui s'etablit
entre cette charge et l'electrode.
En particulier, mais non exclusivement, l'invention s'applique aux
fours electriques a arc alimentes aussi bien en courant alternatif que
continu.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1) Electrode pour four a arc, ou autres recipients metallurgiques
analogues, caracterisee en ce qu'elle comporte des cavites interieures
(3) qui viennent deboucher a l'extremite active (5) de l'electrode
destinee a etre placee en regard de la charge metallique (4) a
elaborer dans le four et dont les orifices (7) sont repartis sur toute
la surface (6) disponible de ladite extremite.
2) Electrode selon la revendication 1, caracterisee en ce que les
cavites sont des evidements longitudinaux continus agences en un
reseau parallele a l'axe (2) de l'electrode et reparti dans toute la
section de celle-ci. 30) Electrode selon les revendications I ou 2,
caracterisee en ce que la repartition des orifices des cavites sur la
surface de l'extremite active de l'electrode est uniforme. 40) Procede
de fabrication de l'electrode selon la revendication 2, dans lequel on
prepare une carbon que l'on met en forme par passage dans une filiere
et que l'on soumet ensuite un traitement thermique de vitrification
puis de graphitisation, procede caracterise en ce que l'on incorpore
initialement a la carbon des elements filiformes ductiles en matiere
thermodegradable disparaissant au cours du traitement thermique
ulterieur. 50) Procede selon la revendication 4, caracterise en ce que
les elements incorpores a la carbon initiale sont des fils de matiere
synthetique, tel que du "nylon".
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [27][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [28][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2512312
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[29]____________________
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[33]____________________
[34]____________________
[35]____________________
[36]____________________
[37]____________________
[38]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
26 Кб
Теги
fr2512312a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа