close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2512769A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (12/ 42)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(6/ 30)
[6][_]
Etre
(21)
[7][_]
DANS
(4)
[8][_]
SENS
(2)
[9][_]
CES
(1)
[10][_]
Tre
(1)
[11][_]
Est-a
(1)
[12][_]
Molecule
(3/ 9)
[13][_]
DES
(5)
[14][_]
monter
(2)
[15][_]
water
(2)
[16][_]
Disease
(1/ 1)
[17][_]
Bruit
(1)
[18][_]
Organism
(1/ 1)
[19][_]
casse
(1)
[20][_]
Physical
(1/ 1)
[21][_]
36 s
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2512769A1
Family ID 2033795
Probable Assignee Boyd W
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title FREIN DE BICYCLETTE
Abstract
_________________________________________________________________
LES BRANCHES 60 D'UN ETRIER PEUVENT SE RAPPROCHER L'UNE DE L'AUTRE
ELASTIQUEMENT DANS LE PLAN DE L'ETRIER 54 ET DES DISPOSITIFS DE
GUIDAGE 64 S'ENGAGENT LES UNS DANS LES AUTRES A LA MANIERE DE COINS.
LES MOUVEMENTS DE L'ETRIER 54 DANS LE SENS RADIAL PAR RAPPORT A LA
ROUE 6 SUR LAQUELLE LE FREIN AGIT, SE TRANSFERENT SOUS FORME DE
MOUVEMENTS DE COMPAS DES BRANCHES DE L'ETRIER DE TELLE MANIERE QUE
TOUT MOUVEMENT DE L'ETRIER 54 VERS L'EXTERIEUR DES DISPOSITIFS DE
GUIDAGE 64, A PARTIR D'UNE POSITION DE REPOS, ENTRAINE UN
RAPPROCHEMENT PAR DEFLECTION DES BRANCHES L'UNE VERS L'AUTRE ET QUE
L'ECARTEMENT ELASTIQUE DE CES DEUX BRANCHES L'UNE PAR RAPPORT A
L'AUTRE, ENTRAINE UN MOUVEMENT DE L'ETRIER DANS LE SENS RADIAL VERS
L'INTERIEUR, JUSQU'A LADITE POSITION DE REPOS, LES PATINS DE FREIN 63
ETANT MONTES SUR LES BRANCHES 60 DE MANIERE A SERRER ENTRE EUX LES
FACES OPPOSEES DE LA JANTE DE LA ROUE 6 LORS DE LA DEFLECTION DES
BRANCHES L'UNE VERS L'AUTRE.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention est relative a un mecanisme de frein pour
vehicules
propulses par pedales, comme les bicyclettes, qui convient
particulierement aux bicyclettes a une seule vitesse et aux
bicyclettes a changement de vitesse monte dans le moyeu ou a
derailleur qui sont equipees de freins a contre-pedalage qui sont
commandes par un dispositif de commande associe a l'arbre manivelle du
pedalier Bien que l'invention soit egalement applicable a des
vehicules propulses par pedales munis de plus de deux roues, par
exemple aux tricyles, elle ne sera decrite dans ce qui suit, pour plus
de commodite, que pour les bicyclettes, qui sont, de loin, le type
de vehicules a pedales le plus courant.
Les freins de bicyclette sont generalement de deux types, ceux qui
sont commandes a la main et ceux qui sont commandes au pied Parmi ceux
qui sont commandes au pied, les plus courants sont ceux que l'on
appelle les freins a contre-pedalage Le mecanisme de frein du type
classique de frein a contre-pedalage est contenu dans le moyeu de la
roue arriere de la bicyclette et la force qui produit le freinage est
transmise par la meme cha 5 ne que celle qui sert a la propulsion de
la
bicyclette Le freinage au moyen d'un frein a contre-
pedalage s'obtient en pedalant en arriere, le couple de rotation
produit par les pedales etant alors transmis a la roue arriere par
l'intermediaire d'une force de
traction exercee dans le brin inferieur de la chaine.
Pour un frein commande a la main, le mecanisme de freinage peut etre
soit un dispositif a compas ou a pince, qui s'appuie sur les faces
plates opposees de la jante de la roue et qu'on utilise de preference
parce qu'il permet de demonter et de remonter facilement la roue sans
defaire le frein, soit, plus rarement, un dispositif de frein a
tambour et a sabot loge dans le moyeu de la roue, soit un frein a
disque Comme mecanismes de freins commandes a la main, on a encore
utilise dans le passe d'autres dispositifs moins satisfaisants, comme
la simple "cuiller" qui s'appuie contre la face externe du pneu et
"l'etrier" qui appuie sur la face interne de la jante Bien qu'il ait
ete autrefois assez largement utilise, ce dernier dispositif ne
convient pas aux jantes modernes et, de plus, constitue une gene quand
on veut changer la roue.
Les freins commandes a la main et les freins a
contre-pedalage presentent tous deux des inconvenients.
L'inconvenient principal du frein commande a la main
reside dans l'effort manuel qu'il exige pour son fonc-
tionnement Cet effort laisse moins de souplesse a la
main pour le guidage de la bicyclette, notamment lors-
que l'une des mains ne reste pas sur le guidon De plus, la force avec
laquelle le patin de friction est applique contre la roue est
forcement limitee, ce qui incite a utiliser des materiaux ayant un
coefficient de frottement eleve Or, ces materiaux ont generalement un
comportement assez mediocre en presence d'humidite; l'efficacite du
freinage diminue donc fortement par
temps humide.
Le principal inconvenient des freins a contre-
pedalage classiques consiste en ce qu'ilsne fonctionnent plus si,
accidentellement, la chaine d'entrainement se casse ou saute au niveau
du pedalier ou du pignon de la roue arriere et qu'on ne peut pas
l'utiliser sur des bicyclettes equipees d'un derailleur ou d'un
dispositif analogue de changement de vitesse dans lequel le brin
inferieur de la chaine d'entrainement ne peut pas etre
utilise pour transmettre une force de traction.
Pour resoudre ces problemes, on a propose plusieurs
fois d'associer a l'arbre manivelle du pedalier un meca-
nisme d'embrayage a sens unique permettant d'appliquer l'effort de
retropedalage a un dispositif de commande de frein et, a partir de la,
a un mecanisme de frein pouvant etre un type quelconque de frein usuel
commande
a la main.
Les problemes qui se posent pour la realisation
d'un mecanisme de commande de frein commande par l'arbre-
manivelle du pedalier sont ceux de la realisation d'un mecanisme de
frein approprie et des mesures a prendre en raison de la tendance du
mecanisme a se bloquer, la bicyclette etant alors immobilisee et le
frein serre L'un des avantages de ce dispositif de commande consiste
en ce qu'il permet d'exercer une force de commande beaucoup plus
grande Elle ne peut cependant pas etre completement utilisee lorsque
le mecanisme de frein est du type classique a compas, ou a pince,
commande par un cable souple et, par ailleurs, les freins a tambour et
sabot imposent une construction speciale du moyeu Le brevet U S No 3
831 716 d'Orozco decrit un mecanisme
de frein du type a etrier a l'ancienne mode, qui pre-
sente l'avantage de la simplicite et de la robustesse,
mais aussi l'inconvenient de donner des resultats me-
diocres, notamment en cas d'humidite, de ne pas s'adapter a beaucoup
de jantes de construction moderne et d'etre tres sensible a toute
ovalisation de la roue C'est certainement pour cette derniere raison
qu'Orozco a introduit dans son dispositif de commande du frein une
piece intermediaire formant ressort de maniere a realiser une commande
plus douce, mais cette piece intermediaire aggrave le probleme du
blocage deja mentionne puisqu'elle a pour effet d'augmenter
l'amplitude du mouvement de pedalage vers l'avant necessaire au
desserrage du frein, le resultat etant que le ressort ne quitte pas le
frein arriere pendant que le cycliste fait l'effort de pedalage
vers l'avant pour desserrer le frein.
Pour autant que la demanderesse le sache, aucune des solutions
proposees, dans l'etat de l'art anterieur,
pour les freins de bicyclette commandes par l'arbre-
manivelle du pedalier, abstraction faite du frein a retro-
pedalage classique, ne s'est imposee a l'echelle indus-
cement de l'etrier vers l'interieur, dans le sens des rayons de la
roue, jusqu'a ladite position de repos, les patins du frein etant
montes sur les branches de maniere-a serrer entre eux les faces
opposees de la jante, lors de la deflection des branches l'une vers
l'autre. L'elasticite permettant la deflection des branches de
l'etrier dans le plan de l'etrier s'obtient de preference en realisant
l'etrier d'une seule piece en materiau
elastique en forme de bande ayant une section transver-
sale dont la plus grande dimension est perpendiculaire au plan de
l'etrier Il est egalement preferable que les dispositifs de guidage
des branches de l'etrier permettent un deplacement limite de l'etrier
dans une direction pratiquement tangentielle a la jante de la
roue.
Il est preferable que le frein soit monte comme frein de roue arriere
sur une bicyclette comprenant un arbre-manivelle de pedalier, une
chaine d'entrainement reliant l'arbre-manivelle du pedalier a la roue
arriere, un systeme de retro-pedalage comprenant un frein de roue
arriere, un dispositif de commande progressive du frein relie au frein
et des dispositifs realisant un accouplement efficace entre
l'arbre-manivelle du pedalier et le dispositif de commande du frein,
des dispositifs
de deplacement a vide dans les deux directions incor-
pores,au dispositif d'entrainement par la chaine inde-
pendamment desdits dispositifs d'accouplement, l'ampli-
tude du deplacement a vide etant telle qu'elle permette un mouvement
suffisant en avant de l'arbre-manivelle
independamment de la roue arriere, de maniere a permet-
tre un desserrage complet et normal du frein tout en maintenant ledit
accouplement, et des dispositifs de deplacement amenant les
dispositifs de deplacement a vide dans une situation dans laquelle le
deplacement a vide vers l'arriere est resorbe et o le deplacement a
vide vers l'avant est possible, lesdits dispositifs de trielle sans
doute parce qu'aucune des solutions proposees ne presentait les
criteres qu'un dispositif de frein pour bicyclette doit presenter pour
etre interessant a l'echelle industrielle Ces criteres sont les
suivants a possibilite d'installation du dispositif sur
une grande variete de types de bicyclettes exis-
tant sur le marche sans obligation d'apporter des modifications
importantes aux autres parties de la machine, b structure au moins
aussi robuste et aussi durable que celle du systeme de frein deja
existant, c prix de revient et de montage peu eleve, d absence
d'incidents de fonctionnement marginaux comme par exemple le blocage
du frein, e douceur et regularite du fonctionnement, f facilite
d'entretien, g superiorite d'ensemble sur les systemes de
freinage connus.
Suivant l'invention, un frein de jante du type a pince comprend un
etrier comportant des branches d'etrier, des sabots de frein portes
par les branches de l'etrier et des dispositifs de guidage des
branches
de l'etrier, les branches de l'etrier pouvant se rappro-
cher elastiquement l'une de l'autre par deflection dans le plan de
l'etrier et les dispositifs de guidage et les branches s'engageant les
uns dans les autres a la maniere d'un coin, de sorte que les
deplacements dans le sens des rayons de la roue que l'etrier effectue
par rapport a la jante de la roue, sur laquelle le frein
agit, se transforment en mouvements de compas des bran-
ches de l'etrier dans des conditions telles que tout deplacement de
l'etrier vers l'exterieur des dispositifs de guidage, a partir d'une
position de repos, provoque un rapprochement par deflection des
branches l'une vers l'autre et que le mouvement elastique par lequel
les
branches s'ecartent l'une de l'autre entraine un depla-
deplacement etant constitues par-un ressort provoquant un deplacement
de decalage tres progressif lorsque ledit deplacement a vide vers
l'avant est resorbe, le couple
de rotation vers l'avant qui doit s'appliquer a l'arbre-
manivelle du pedalier pour que ledit deplacement de decalage soit
completement resorbe representant une fraction importante du couple de
pedalage normal et etant nettement superieur a ce qui est necessaire
pour que le
deplacement de decalage commence a etre resorbe.
D'autres caracteristiques de l'invention sont
mises en evidence par la description suivante de modes
de realisation preferes faite en se referant aux dessins joints. La
fig 1 est une vue laterale, en elevation,
d'une bicyclette d'homme.
La fig 2 est une vue laterale, en elevation,
d'une bicyclette de femme.
La fig 3 est une vue partielle laterale, a plus grande echelle, en
elevation, representant une partie de l'une ou l'autre'des bicyclettes
representees aux fig. 1 et 2 et montrant l'arbre-manivelle du pedalier
et une partie de la jante de la roue arriere, le dispositif
d'entrainement par chaine et les parties annexes n'etant
pas representes.
La fig 4 est une vue par en dessous de l'ensemble
represente par la fig 3.
La fig 5 est une vue detaillee correspondant au
sens de la fleche 5 de la fig 4.
La fig 6 est une vue detaillee correspondant au
sens de la fleche 6 de la fig 4.
La fig 7 est un diagramme indiquant, en traits continus et en traits
discontinus reguliers et irreguliers, les positions normale, libre et
de deflection maximale
de l'etrier du frein.
La fig 8 est une coupe laterale du logement con-
tenant et soutenant l'arbre-manivelle du pedalier de la bicylette. La
fig 9 est une vue laterale, en elevation, de l'interieur d'un mode de
realisation d'une roue a chaine
comportant un dispositif de deplacement a vide.
La fig 10 est une section, suivant la ligne
-10 de la fig 4, de la roue a chaine.
La fig 11 est une vue, a plus grande echelle,
d'une partie du dispositif de deplacement a vide repre-
sente a la fig 9.
Les fig 1 et 2 representent schematiquement deux bicyclettes, l'une
d'homme, l'autre de femme, equipees d'un systeme de freinage suivant
la presente invention Les seules differences existant entre ces deux
bicyclettes sont celles que l'on trouve normalement entre les
bicyclettes d'hommes et de femmes et, pour
la description qui va suivre, on ne fera aucune diffe-
rence, la description et les details representes sur
les figures etant valables pour les deux cas Exception faite pour les
particularites de l'arbre-manivelle du pedalier et de son logement, de
la roue a chaine, du
dispositif de commande du frein et du frein de roue ar-
riere, qui seront tous decrits ulterieurement, la
bicyclette peut etre du type tout a fait classique com-
prenant un cadre 2, avec guidon, fourche et selle, une roue avant 4,
une roue arriere 6, un moyeu arriere
8 comprenant un pignon de la chaine arriere, un meca-
nisme de roue libre et, facultativement, un systeme de changement de
vitesse epicycloidal de n'importe quel type classique, un
arbre-manivelle de pedalier 10 monte
de maniere a pouvoir pivoter dans une enveloppe d'arbre-
manivelle ou support inferieur 12 monte sur le cadre 2, des manivelles
de pedale 14 portant des pedales 16,
une roue a chaine avant 18 et une chaine 20 Un derail-
leur de changement de vitesse lise pour equiper une bicyclette comme
on l'entend Ce dispositif presente l'avantage de pouvoir etre utilise
avec des arbres-manivelles et des supports inferieurs deja existants
en apportant a ces pieces seulement des modifications tres minimes,
l'accouplement du dispositif de commande etant protege dans le carter
de logement 12 La partie centrale de l'arbre-manivelle est agrandie
et usinee pour que l'arbre presente une surface cylin-
drique polie 26 a l'interieur du carter, si cette surface n'existe pas
deja, et une fente 28 est decoupee dans le fond du carter de logement
Le dispositif de commande comprend un ressort a spires 30 de forme
speciale et une piece d'accouplement 32 Le ressort 30 comporte une
anse centrale 34 legerement en retrait et deux enroule-
ments 36 s'etendant en sens oppose dont les secteurs 38 situes pres
des extremites sont constitues par des fils de section transversale
plus petite Les deux spires exterieures des secteurs 38 ont un
diametre interieur legerement plus petit, de sorte qu'elles sont les
seules a etre normalement en contact avec la surface 26 Il est
preferable que les fils metalliques formant les enroulements 36 aient
une section transversale rectan- gulaire, de maniere a augmenter a la
fois la surface de leur section, rapportee a une longueur
d'enroulement
donnee, et leur surface de contact avec la surface 26.
Lorsque l'arbre-manivelle tourne vers l'avant, les spires exterieures
des secteurs 38 tirent legerement la surface 26, mais cette traction
tend a desserrer les spires de
ces secteurs, donc a reduire le frottement au minimum.
Par contre, la rotation de l'arbre-manivelle en sens inverse produit
un resserrement des spires des secteurs 38, qui provoque a son tour un
resserrement de la totalite des enroulements 36, de sorte que le
ressort adhere a
la surface 26 et que l'anse 34 deplace la piece d'ac-
couplement 32 en meme temps que l'arbre-manivelle, l'une
des extremites de la piece d'accouplement 32 etant ac-
crochee par l'anse et l'autre extremite etant en prise avec une plaque
de maintien et de fermeture 40 entourant la partie en forme de tige de
la piece d'accouplement 32 L'utilisation de secteurs d'extremites 38
formes de fils de moindre section permet au ressort de n'exercer
qu'une traction minimale sur l'arbre-manivelle pendant que celui-ci
fonctionne normalement tout en permettant
aux secteurs de l'interieur d'etre assez forts pour resis-
ter a des efforts de freinage en catastrophe.
Comme le montrent les fig 3 et 4, la piece d'ac-
couplement 32 est reliee, par une cheville de crochet 42, a deux
crochets 44 et 46 Le crochet 44 est relie
a l'ame 48 d'un cable 50 qui commande le frein avant 22.
Le crochet 46 est relie, par l'intermediaire d'un dispo-
sitif de serrage 52, au frein arriere 26 Du fait que le frein arriere
est accouple d'une maniere tres directe au dispositif de commande,
alors que le frein avant est relie a ce meme dispositif par un cable
assez long, l'elasticite inherente au cable limite automatiquement
la force de freinage appliqueaau frein avant par compa-
raison avec celle qui s'exerce au niveau du frein ar-
riere, ce qui assure de bonnes conditions de freinage.
Il reste entendu que, tout en considerant que cette.
maniere d'agir sur le frein avant presente des avantages,
on peut maintenir, pour la roue avant, le mode de frei-
nage classique en remplacant le dispositif decrit par un levier monte
sur le guidon et agissant sur le frein avant, le mode de montage et de
fonctionnement du frein arriere n'en etant pas affecte, ou meme
ajouter un frein a main avant classique au dispositif de commande par
l'arbremanivelle que l'on vient de decrire Le dispositif suivant
l'invention presente egalement l'avantage qu'une
defaillance de l'un des freins n'affecte pas le fonction-
nement de l'autre, a condition que le dispositif de
commande continue a fonctionner.
Le frein arriere lui-meme comprend un etrier 54 constitue par du
feuillard d'acier monte de telle maniere que le grand axe de sa
section transversale se trouve oriente perpendiculairement au plan de
l'etrier L'etrier a la forme generale d'un U, le fond de cet U etant
relie par une barre filetee 56 au dispositif de serrage 52 par
l'intermediaire d'une piece d'accouplement 58 ayant une forme telle
qu'elle evite une excessive concentration de contraintes en ce point
Les extremites des branches de l'U s'orientent d'abord vers
l'interieur, en 60, puis vers l'exterieur, en 62, les directions de
ces deux orientations faisant chaque fois un angle d'environ 450 avec
le plan de la roue arriere 6 Des patins de frein 63 sont fixes par des
boulons sur les deux parties 60 des branches, ces deux parties et le
fond de l'U etant elargis pour compenser l'influence des ouvertures
qui y
sont menagees On soumet l'etrier a un traitement thermi-
que convenable pour lui conferer d'excellentes caracte-
ristiques d'elasticite, son profil libre etant essentiel-
lement celui qui est indique en traits discontinus
reguliers sur la fig 7.
Le montage de l'etrier pres de la jante de la roue s'effectue en
utilisant un systeme de trois points
d'appui constitue par la cheville de crochet 42, agis-
sant comme support de pivotement par l'intermediaire -
du dispositif de serrage 52, et par des pieces de sup-
port 64 fixees sur les fourches arriere 66 du cadre 2
et se mettant en prise avec les parties 62 des branches.
Ces pieces de support comportent des surfaces de butee 68, contre
lesquelles les parties 62 des branches sont poussees par suite de
l'elasticite de l'etrier, et des crochets de maintien 70 qui empechent
les parties 62 de descendre en se degageant des pieces de support Les
pieces de support comprennent chacune une plaque 72 absorbant les
efforts de butee, renforcee par une plaque 74 et supportee par une
plaque de serrage semi-cylindrique
76 susceptible de glisser longitudinalement sur une pla-
que de montage semi-cylindrique 78 fixee sur chacune des fourches 66
La position de la piece de support dans le sens longitudinal est
fixee, apres reglage, au moyen d'une vis 80 Le dispositif de serrage
52 et les pieces de support 64 sont regles de telle maniere que,
lorsque le dispositif de commande 24 est au repos, les patins de frein
63 cessent tout juste d'etre en contact
avec les bords de la jante de la roue 6 -Pour faire ulte-
rieurement un reglage plus fin tenant compte de l'usure, on utilise
uniquement le dispositif de serrage Si l'on est amene a enlever la
roue arriere, on peut, apres avoir desserre le dispositif de serrage
52 si c'est necessaire, remonter les parties 62 des branches et les
pousser vers l'interieur, de maniere a les degager des pieces de
support 64, et faire tourner ensuite l'etrier vers le bas, autour
de-la cheville de crochet 42 de maniere a degager la roue Apres la
remise en place de la roue, les memes operations effectuees en sens
inverse remettent le frein en etat de fonctionner Les pieces de
support 64 permettent une assez grande amplitude de pivotement des
sabots de frein vers le haut autour de la cheville de crochet 42 dans
une direction essentiellement tangen-
tielle a la jante de la roue.
En se reportant aux fig 9 a 11, on voit qu'au lieu d'etre fixee, pour
la rotation, a l'arbre-manivelle du pedalier et aux manivelles de
pedales 14, la roue a chaine avant 18 est montee sur un moyeu 82
monte, de maniere a pouvoir pivoter, sur une piece annulaire 84 sur
laquelle elle est retenue par une rondelle 86 de
telle maniere qu'elle peut effectuer, sur l'arbre-manivel-
le, un mouvement dont l'ampleur depend de la piece de liaison evidee
88 reliee a la roue a chaine, une partie d'une cheville 92 de
l'arbremanivelle 14 du pedalier
se deplacant dans la partie evidee de la piece de liaison.
En principe, les dimensions de la partie evidee permet-
tent une rotation de 200 de la roue a chaine par rapport
a l'arbre-manivelle et, bien que-l'amplitude de ce mou-
vement puisse etre modifiee pour etre adaptee aux carac-
teristiques du dispositif de commande utilise, il est
preferable qu'elle ne depasse pas de beaucoup le depla-
cement angulaire necessaire pour assurer un relachement
suffisant du dispositif de commande du frein Le depla-
cement de la cheville dans la partie evidee est commande par un
ressort 94 agissant entre la roue a chaine et l'arbre-manivelle Dans
l'exemple indique, l'une des extremites du ressort est ancree sur une
cheville 96 fixee sur la roue a chaine et l'autre extremite est en
prise avec la partie 90 de la cheville 92, sur l'arbre-
manivelle de la pedale, apres avoir tourne autour du moyeu 82 Le
ressort est regle de telle maniere que la poussee qu'il exerce lorsque
la cheville se trouve a l'extremite 98 de la partie evidee et que le
ressort lui-meme se trouve dans la position indiquee en traits
interrompus sur la fig 9 soit tres inferieure a ce qu'elle est lorsque
la cheville se trouve a l'autre extremite de la partie evidee (dans la
position indiquee
en traits pleins a la fig 9), l'augmentation de la pous-
see etant progressive entre ces deux extremes La pous- see qu'il faut
exercer sur l'arbre-manivelle du pedalier 14 pour vaincre la
resistance de la roue a chaine et assurer la cheville et le ressort
dans la position indiquee en traits pleins sur la fig 9 represente une
fraction importante de la poussee normale de pedalage.
Lorsque la bicyclette roule, le pedalage vers l'avant entraine la
transmission du couple de pedalage a la roue a chaine, d'abord par
l'intermediaire du ressort 84, jusqu'a ce que le couple soit assez
grand pour amener la cheville 92 dans la position indiquee en traits
pleins a la fig 9, puis directement Le couple de pedalage est transmis
comme d'habitude a la roue arriere par la chaine 20 Lorsque le couple
devient suffisamment faible, le ressort 94 resorbe le deplacement a
vide entre la roue a chaine 18 et l'arbre-manivelle
et se place dans la position indiquee en traits inter-
rompus a la fig 9, mais le mouvement s'effectue sans
a-coup a cause de la progressivite de l'action du res-
sort et de l'importance de la poussee qu'il exerce En principe,ilfaut
un couple d'environ 1,4 a 2 Kgm pour resorber completement le
deplacement a vide, mais il suffit d'une faible fraction de ce couple
pour qu'il commence a se resorber Pour reduire les a-coups et le bruit
lorsque le couple de pedalage cesse d'agir, on peut rembourrer les
extremites 98 de la partie evidee
au moyen d'un materiau elastique.
Pour freiner, le cycliste pedale en arriere, comme
on le fait avec un frein a retro-pedalage classique.
Le dispositif de commande du frein fonctionne alors
comme on l'a deja indique, de sorte que la piece d'ac-
couplement 32 tire les crochets 44 et 48 vers l'avant.
Le mode d'action du crochet 44 sur le frein avant a deja ete decrit Le
crochet 46 tire vers l'avant l'etrier 54 du frein arriere a peu pres
dans le sens des rayons et vers l'exterieur de la roue arriere Les
pieces de support 64 servent alors de guides aux branches de l'etrier
et comme le contact des parties de branches 62 avec les surfaces de
butee des pieces de support s'effectue a la maniere d'un coin, le
mouvement de l'etrier dans le sens des rayons de la roue provoque un
mouvement de compas ou de pince des branches de l'etrier, de sorte que
les patins de frein 63 serrent alors entre eux les faces opposees de
la jante de la roue 6 par
suite de la deflection des branches vers l'interieur.
Ce mode d'action est entierement different de celui des anciens freins
a etrier Bien que ces-freins aient ete souvent munis de dispositifs de
guidage au niveau de parties legerement pliees des branches de
l'etrier, ces dispositifs n'etaient destines qu'a obliger les patins
de frein a se deplacer perpendiculairement aux surfaces de freinage
interieures de la jante de la roue et il n'y avait aucune action de
serrage par compas comme il
y en a dans le cas present.
La presente invention permet d'exercer une grande force de freinage,
par serrage en compas, sur la jante de la roue 6, au moyen d'un
mecanisme qui est assez
robuste pour resister aux efforts exerces dans un frei-
nage en catastrophe sans qu'il en resulte des contraintes residuelles
comme celles qui sont dues a l'elasticite du cable ou par la presence
d'accouplements soumis a l'action de ressorts comme dans le cas du
brevet Orozco deja cite De plus, cette grande force de freinage est
appliquee sur la jante de la roue, c'est-a-dire la o il le faut, au
lieu d'etre transmise par les rayons de la roue, comme c'est le cas
pour les freins montes dans
le moyeu ou pour les freins a disques, qui sont actuel-
lement les seuls dispositifs susceptibles d'assurer unZ 512769
freinage plus efficace que les freins a compas ou pince classiques. On
donne aux parties 62 des branches une longueur
suffisante pour que le frein puisse s'appliquer comple-
tement et pour porter les patins de frein 63, comme
l'indique la ligne en traits interrompus de la fig 7.
Lorsqu'on pedale vers l'avant, le dispositif 24 de com-
mande du frein est, comme on l'a deja vu, sans liaison avec
l'arbremanivelle 10 du pedalier L'elasticite des branches de l'etrier
54 qui agissent, par l'intermediaire des parties 62, sur les surfaces
de butee 68 produit des forces qui agissent dans le sens radial et
tirent l'etrier vers l'arriere, a peu pres dans le sens radial et vers
l'interieur, pour le ramener a sa position initiale en provoquant le
relachement du frein et en ramenant la piece d'accouplement 32, avec
laquelle
la liaison est rigide, a sa position initiale, indepen-
damment de toute traction legere exercee par le ressort
d'embrayage 30 On n'a donc pas besoin, dans ces condi-
tions, du ressort de rappel que l'on est oblige d'uti-
liser d'habitude dans les dispositifs de commande des freins -a main
ou dans les freins a compas pour remettre
en place le mecanisme de relachement du frein.
Si la bicyclette s'arrete alors que le frein est
fortement serre, il faut que l'arbre-manivelle du peda-
lier puisse se deplacer suffisamment vers l'avant pour provoquer le
relachement du frein alors que la roue arriere est encore immobile,
car dans le cas contraire il pourrait y avoir, comme on l'a deja vu,
une situation de blocage La liaison a mouvement libre entre la roue a
chaine 18 et l'arbre-manivelle de pedalier 10 permet a ce dernier de
se deplacer suffisamment vers l'avant, l'essentiel etant, pour obtenir
le desserrage des freins, qu'on exerce sur la pedale une poussee
suffisante pour que la cheville 92 se deplace assez loin vers l'avant
pour que les freins soient liberes La progressivite de l'action du
ressort et le relachement gradue du frein evitent toute secousse
indesirable lors d'une
remise en route en partant de l'arret apres un freinage.
Un autre type de blocage est celui qui se produit lorsqu'on fait
tourner vers l'arriere les roues de la bicyclette, car la rotation de
la roue 6 en sens inverse se transmet, par le mouvement de la roue 6,
transmis
par la chaine 20, a la roue a chaine 18, puis a l'arbre-
manivelle du pedalier, ce qui provoque le fonctionnant
du dispositif de commande du frein et l'action-du frein.
Dans le cas des anciens dispositifs de commande du frein connus
commandes par un arbre-manivelle, le cycliste devait, pour desserrer
le frein, imprimer a sa
machine une forte secousse vers l'avant tout en main-
tenant la roue arriere au sol o-monter sur la bicyclette et la mettre
en marche s'il y avait un deplacement libre dans la commande par
chaine L'experience a montre que ces phenomenes de blocage
desagreables peuvent etre elimines simplement en permettant un
deplacement limite des patins de frein dans une direction tangentielle
a la jante de la roue, comme celui qui peut s'effectuer dans le cas
present du fait que-l'on a realise une
surface de butee 68 plus grande que la hauteur des par-
ties 62 des branches de maniere a laisser environ un centimetre de jeu
libre Lorsque la rotation des roues vers l'arriere provoque le serrage
du frein, les parties 62 des branches montent sur les surfaces 68, ce
qui permet un jeu libre lorsque les roues de la bicyclette tournent
vers l'avant pour diminuer la tension dans la-cha ne.
Cela suffit a faciliter enormement le relachement du frein Le probleme
du blocage etant resolu, le fait que le frein se serre lorsque la
bicyclette recule constitue en fait un avantage puisque la mise sur
parking de la bicyclette s'en trouve facilitee Avec le frein qui a ete
decrit, l'appui du frein en trois points, par la cheville de crochet
42 et les pieces de support 64, non seulement offre un moyen tres
satisfaisant d'absorber les reactions de freinage sans soumettre le
dispositif de frein a des contraintes excessives, mais egalement
permet d'obtenir facilement le mouvement libre tangentiel des sabots
de frein que l'on recherche Ce mouvement libre tangentiel lui-meme
permet-; comme on l'a deja vu,
de liberer rapidement de la roue le mecanisme de frein.
Un avantage particulier du dispositif de frein qui fait l'objet de
l'invention consiste en ce qu'il
permet d'utiliser dans les patins de frein 63 des mate-
riaux de frottement possedant des proprietes ameliorees.
Pour realiser les patins de freins de bicyclette on choisissait
d'habitude des materiaux ayant des coefficients de frottement eleves,
de maniere a reduire l'effort de freinage indispensable
Malheureusement,les resultats obtenus avec ces materiaux sont
generalement tres defavorablement affectes par la presence de produits
contaminants comme l'huile, la graisse et sur Cout l'water.
Bien que, de temps en temps, on ait propose l'utilisation de produits
donnant des resultats ameliores, le probleme est loin d'etre resolu En
permettant d'appliquer un effort de freinage beaucoup plus
considerable, le dispositif de frein qui fait l'objet de l'invention
permet d'obtenir un freinage efficace avec des materiaux qui ont un
faible coefficient de frottement lorsqu'ils sont
secs mais sont moins affectes par-la presence de pellicu-
les d'water ou d'huile sur la jante de la roue et, par consequent,
permettent d'obtenir des meilleurs resultats
de freinage.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Frein de jante pour bicyclette, du type a pince, comprenant un
etrier comportant des branches d'etrier, des patins de frein portes
par les branches de l'etrier et des dispositifs de guidage des
branches de l'etrier, caracterise en ce que les branches ( 60) de
l'etrier peuvent se rapprocher l'une de l'autre par deflection
elastique dans le plan de l'etrier ( 54) et que les dispositifs de
guidage ( 64) et les branches s'engagent les uns dans les autres a la
maniere de coins,
les mouvements de l'etrier dans le sens radial par rap-
port a la jante de la roue ( 6) sur laquelle le frein agit se
transferant sous forme de mouvements de compas des branches de
l'etrier de telle maniere que tout
mouvement de l'etrier ( 54) vers l'exterieur des dispo-
sitifs de guidage ( 64), a partir d'une position de repos, entraine un
rapprochement par deflection des branches l'une vers l'autre et que
l'ecartement elastique de ces deux branches l'une par rapport a
l'autre entraine un mouvement de l'etrier dans le sens radial vers
l'interieur, jusqu'a ladite position de repos, les patins de frein (
63) etant montes sur les branches ( 60) de maniere a serrer entre eux
les faces opposees de la jante de la roue ( 6) lors de la deflection
des branches l'une vers
l'autre.
2 Frein de bicyclette selon la revendications,
caracterise en ce que l'etrier ( 54) est forme d'une seule piece
constituee par une bande de materiau elastique montee de telle maniere
que le grand axe de sa section
transversale soit perpendiculaire au plan de l'etrier.
3 Frein de bicyclette selon l'une des reven-
dications 1 ou 2, caracterise en ce que les dispositifs de guidage (
64) des branches de l'etrier permettent des
deplacements limites de l'etrier ( 54) dans une direc-
tion essentiellement tangentielle a la jante de la roue ( 6).
4 Frein de bicyclette selon l'une des reven-
dications 1, 2 ou 3, caracterise en ce que le frein est un frein
arriere ( 26), que les dispositifs de guidage ( 64) comprennent des
dispositifs ( 76, 78, 80) permettant de les monter sur les fourches
arriere ( 66) d'une bicyclette sur laquelle on installe le frein et en
ce que ces dispositifs de montage comprennent des dispositifs ( 80)
permettant un reglage, dans le sens longitudinal, de la position des
dispositifs de guidage ( 64) par rapport
aux fourches ( 66).
Frein de bicyclette selon l'une des reven- dications 1 a 4,
caracterise en ce que les dispositifs de guidage comprennent chacun
une surface de butee ( 68) s'engageant a la maniere d'un coin en
contact d'une partie ( 62) d'une branche de l'etrier, cette partie (
62) de la branche de l'etrier etant pliee vers l'exterieur suivant un
angle d'environ 45 par rapport au plan de la
roue ( 6).
6 Frein de bicyclette selon la revendication 5, caracterise en ce
qu'une autre partie ( 60) de chacune des branches d'etrier, contigue a
la partie ( 62) qui Uest en prise avec le dispositif de guidage qui
lui est associe, est pliee vers l'interieur suivant un angle d'environ
par rapport au plan de la roue ( 6), les patins de frein ( 63) etant
portes par ces parties ( 60) des branches
de l'etrier.
7 Bicyclette comprenant un arbre-manivelle de pedalier, un dispositif
de commande par chaine reliant l'arbre-manivelle du pedalier a une
roue arriere et un dispositif de frein a contre-pedalage, caracterisee
en ce que le frein a contre-pedalage comprend un frein de
roue arriere ( 26) conforme a l'une des revendications
1 a 6, un dispositif ( 24) de commande progressive du frein relie au
frein et des dispositifs ( 30) assurant un accouplement efficace entre
l'arbre-manivelle-( 10) du pedalier et le dispositif ( 24) de commande
du frein, un dispositif de mouvement libre dans deux directions ( 88,
92) incorpore dans le dispositif de commande par chaine ( 8, 18, 20),
independant des dispositifs ( 30) assurant l'accouplement, l'amplitude
du mouvement libre etant suffisante pour permettre un mouvement en
avant de l'arbre-manivelle &#x003C; 10), independamment de la roue
arriere ( 6), de maniere a permettre un desserrage complet
et normal du frein ( 26) tout en maintenant ledit ac-
couplement, et un dispositif tendant a placer le dispo-
sitif ( 88, 92) de mouvement libre dans une position dans laquelle le
mouvement libre vers l'arriere est
resorbe et o le mouvement libre vers l'avant est pos-
sible, ce dispositif de deplacement du dispositif de mouvement libre
etant constitue par un ressort ( 94) exercant une poussee tres
progressive lorsque le mouvement libre vers l'avant est resorbe, le
couple de rotation vers l'avant qui doit etre applique a l'arbre-
manivelle du pedalier pour resorber completement cette poussee
representant une fraction importante du couple normal de pedalage et
etant nettement plus grand que ce qui
est necessaire pour que le decalage resultant de la pous-
see commence a etre resorbe.
8 Bicyclette selon la revendication 7, carac-
terisee en ce que le dispositif d'accouplement est cons-
titue par un ressort ( 30) en fil metallique entourant
l'arbre-manivelle ( 10) du pedalier a l'interieur d'une piece de
support ( 12) montee sur le cadre, le ressort ( 30) comportant une
anse centrale ( 34) pouvant se mettre en prise avec une piece
d'accouplement ( 32) qui fait partie du dispositif de commande ( 24)
qui passe par une ouverture ( 28) menagee dans la piece de support (
12), et deux enroulements ( 36), s'etendant dans deux directions
opposees, a partir de l'anse ( 34) et entourant l'arbre-
manivelle ( 10)-dans un sens d'enroulement oppose au
sens normal du pedalage, les secteurs ( 38) des enrou-
lements ( 36) a partir de l'anse etant constitues par du fil
metallique de moindre section et ces parties des enroulements etant
les seules a etre normalement en
contact avec l'arbre-manivelle.
9 Bicyclette selon l'une des revendications
7 ou 8, caracterisee en ce que le dispositif ( 24) de
commande du frein comprend egalement une piece inter-
mediaire rigide ( 56) reliant le frein ( 26) a la piece
d'accouplement &#x003C; 32).
Bicyclette selon la revendication 9, com-
prenant egalement un frein avant a compas et un cable de commande
dudit frein avant, caracterisee en ce que le cable de commande ( 50)
est egalement relie a la
piece d'accouplement ( 32) et a une elasticite suf-
fisante pour limiter l'effort de freinage applique au frein avant (
22) par rapport a celui qui est applique
au frein arriere ( 26).
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [24][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [25][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2512769
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[26]____________________
[27]____________________
[28]____________________
[29]____________________
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[33]____________________
[34]____________________
[35]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
48 Кб
Теги
fr2512769a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа