close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2513087A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (30/ 59)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Physical
(21/ 31)
[6][_]
50 volts
(3)
[7][_]
24 volts
(3)
[8][_]
10 hertz
(3)
[9][_]
de 1 hertz
(3)
[10][_]
5 mm
(2)
[11][_]
4 mm
(2)
[12][_]
about 4 to 50 volts
(1)
[13][_]
between 1 and 5mm
(1)
[14][_]
between 2 and 4mm
(1)
[15][_]
between 6 and 24 volts
(1)
[16][_]
10.0 hertz
(1)
[17][_]
about 1.0 hertz
(1)
[18][_]
between 0.01 and 1.00 second
(1)
[19][_]
between 0.1 and 1.0 second
(1)
[20][_]
80%
(1)
[21][_]
1 s
(1)
[22][_]
5 millimetres
(1)
[23][_]
4 millimetres
(1)
[24][_]
de 40 mm
(1)
[25][_]
de 36 mm
(1)
[26][_]
de 2mm
(1)
[27][_]
Gene Or Protein
(5/ 17)
[28][_]
Etre
(9)
[29][_]
Est A
(4)
[30][_]
CHAMP
(2)
[31][_]
Trou
(1)
[32][_]
Apte
(1)
[33][_]
Molecule
(2/ 9)
[34][_]
water
(5)
[35][_]
DES
(4)
[36][_]
Disease
(1/ 1)
[37][_]
Sterility
(1)
[38][_]
Organism
(1/ 1)
[39][_]
PASSER
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2513087A1
Family ID 8016122
Probable Assignee Int Marketing Conseil
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE DE PROTECTION D'UN PRODUIT FLUIDE ET INSTALLATIONS
POUR LA MISE EN OEUVRE DUDIT PROCEDE
EN Title STERILISING FLUIDS ESP. EDIBLE LIQ. SUCH AS FRUIT JUICE, MILK
ETC. - BY PASSAGE BETWEEN ELECTRODES CONNECTED TO LOW VOLTAGE PULSED
SUPPLY
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION EST RELATIVE A UN PROCEDE ET UNE INSTALLATION DE
PROTECTION D'UN PRODUIT FLUIDE, ET NOTAMMENT A L'ASEPTISATION D'UN
LIQUIDE ALIMENTAIRE CONTENANT DES AGENTS MODIFICATEURS DE SA
STABILITE.
LE TRAITEMENT DE PROTECTION CONSISTE A CREER UN CHAMP ELECTRIQUE ENTRE
DEUX ELECTRODES 2-3 ET A FAIRE PASSER LE PRODUIT EN ECOULEMENT 17
HOMOGENE ET PERMANENT, TRANSVERSALEMENT A CE CHAMP, LE COURANT
ELECTRIQUE CORRESPONDANT ETANT CONSTITUE PAR UN TRAIN D'ONDES
REPETITIVES 16, SEPAREES ENTRE ELLES ET SE SUCCEDANT A BASSE
FREQUENCE, TANDIS QUE LA TENSION ENTRE LES ELECTRODES EST UNE BASSE
TENSION.
APPLICABLE A LA PROTECTION DES JUS DE FRUITS, DES JUS DE LEGUMES, DU
LAIT, DE LA BIERE, DU VIN ET DES water.
After the prod. has been prepd. in its normal way for its intended
use, but before it is packaged or stored, it is sterilised by electric
current. An electric field is established between two closely-spaced
electrodes. The prod. is then made to flow smoothly and continuously
between the electrodes, transversely of the electric field. The
electric current producing the field is of low voltage, e.g. about 4
to 50 volts, and is delivered in pulses of short duration sepd. by
intervals between successive pulses. The prod. pref. flows at low
pressure in a thin film between electrodes spaced by between 1 and
5mm, more partic. between 2 and 4mm. The electric supply is pref.
between 6 and 24 volts at a frequency between 0,1 qnd 10.0 hertz esp.
about 1.0 hertz. The duration of each electric pulse is pref. between
0.01 and 1.00 second while the interval duration is pref. between 0.1
and 1.0 second. Process is partic. applicable to edible liqs. such as
fruit or vegetable juice, milk, beer, wine and mineral water. It can
also be used to ensure sterility of water in closed circuit
circulation of a swimming pool. The process costs less and is less
harmful to the prod. than sterilisation by heat or chemical additives.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention est relative a un procede de protection d'un
produit fluide, notamment d'un liquide alimentaire contenant des
agents modificateurs de sa stabilite, ainsi qu'a une installation
permettant la mise en oeuvre d'un tel procede de protection.
Sous le terme general de "protection", il doit etre entendu que sont
comprises toutes les operations et manipulations qui, a l'heure
actuelle, de la preparation definitive du produit jusqu'a son
utilisation, tendent a aseptiser le produit et a le maintenir dans cet
etat de neutralite.
Ainsi, parprotection doivent etre egalement comprises l'aseptisation,
la neutralisation, la stabilisation et la conservation notamment.
Sous l'autre expression generale produit fluide ", il doit egalement
etre entendu que sont vises d'une maniere generale tous les liquides
et toutes les pates qui, contenant des agents de degradation, sont
susceptibles d'une alteration qui rend dangereuse leur utilisation,
voire les rend definitivement impropres.
Dans cet esprit, la presente invention s'applique a la protection de
l'water en circuit ferme, pour une piscine par exemple.
Il est clair toutefois que l'application essentielle de la presente
invention est celle des liquides alimentaires ayant besoin d'etre
sterilises, et en particulier les jus de fruits et les jus de legumes,
le lait, la biere, le vin et les water minerales.
On sait en effet que tous les liquides alimentaires sont a la merci
d'une alteration provoquee par l'action d'agents internes et externes.
L'action des agents externes est maintenant d'une maniere classique
neutralisee par un emballage adequat qui constitue une barriere
desormais infranchissable auxdits agents externes.
Les agents internes, c'est a dire ceux qui sont deja contenus a
l'interieur des liquides -alimentaires, peuvent en premiere
approximation etre classes en deux categories: les agents biologiques
(bacteries) et les agents organiques (enzymes).
L'action de tous les agents internes conduit a une alteration des
liquides qu'ils ont envahis, et ce quelle que soit la categorie dans
laquelle peuvent etre ranges ces agents.
Ainsi, il a ete constate que les bacteries vivent aux depens du milieu
dans lequel elles se trouvent, c'est a dire se nourrissent du produit
alimentaire et degradent ledit produit a l'occasion d'une
proliferation rapide.
Pour leur part, les catalyseurs de nature proteique que sont les
enzymes provoquent une transformation chimique de certains composants
du liquide alimentaire avec eux-memes ou avec l'environnement dudit
liquide.
Enfin, il a ete verifie que les bacteries ainsi que les enzymes sont
actifs, meme a dose infime, sauf a tresbassetempe rature ou ils sont
"geles", a tres haute temperature ou sous tres haute pression ou ils
sont detruits.
En consequence, pour assurer une longue conservation a tous les
liquides alimentaires, y compris a ceux mis a l'abri des agents
exterieurs par un emballage approprie, il faut neutraliser ou detruire
les bacteries et les enzymes qu'ils contiennent naturellement.
Cette neutralisation ou destruction est actuellement obtenue
a) par l'adjonction de conservateus et/ou d'inhibiteurs fournis par
l'industrie chimique;
b) par l'action de radiations"gamma";
c) par l'action de micro-ondes engendrees par des courants a tres
haute frequence de l'ordre de la dizaine, voire de la centaine de
milliers d'hertz;
d) par l'action de la chaleur (sterilisation et pasteurisation);
e) par l'action mecanique d'un disque tournant a tres grande vitesse a
l'interieur d'un carter, les frottements engendres par cette rotation
elevant fortement la temperature du produit a traiter pendant quelques
dixiemes de seconde: il est d'ailleurs a constater que cette action
mecanique se traduit en definitive par une action thermique.
Les inconvenients decouverts peu a peu a l'emploi de certains agents
conservateurs ou inhibiteurs imprudemment autorises au cours des
dernieres decennies sont encore dans toutes les memoires, compte tenu
notamment des contre-publicites qui ont ete faites par les unions de
consommateurs.
Sous reserve de certaines precautions, les radiations "gamma" et les
micro-ondes n'offrent pas d'inconvenients connus pour le consommateur.
Leur mise en oeuvre est en revanche excessivement dangereuse pour le
personnel, si bien que l'emploi des unes et des autres est toujours
extremement rare.
La pasteurisation est bien connue et sans danger.
Elle presente cependant des inconvenients multiples dont, notamment,
une alteration notable des qualites organoleptiques du liquide
alimentaire traite, une consommation d'energie tres importante et un
cout eleve de mise en oeuvre.
L'utilisation du materiel exploitant l'idee d'un disque tournant a
tres grande vitesse pour rechauffer rapidement par frottement le
liquide environnant presente egalement un double inconvenient: le cout
eleve du materiel et le faible volume de liquide alimentaire qu'il
peut traiter a chaque instant.
Plus recemment a ete tentee une technique de mise en oeuvre de
neutralisation des liquides alimentaires, et plus preci sement des jus
de fruits, sur le lieu meme de production.
Selon cette technique, le jus est transforme localement en concentre,
par evaporation d'environ 80% d'eau,sous basse pression, en atmosphere
rarefiee.
Le concentre est ensuite surgele a -40 C et conserve a -180C.
Cette nouvelle technique a toutefois un inconvenient evident: celui de
la consommation enorme d'energie tant pour concentrer le jus, que pour
le surgeler et ensuite pour le conserver puisqu'il faut alors
entretenir le froid.
En outre, la technique de concentration, de surgelation et de
conservation precitee implique qu'elle soit suivie de transports
isothermes depuis le centre de production locale des fruits jusqu'aux
lieux de consommation. Or de tels transports occasionnent
inevitablement de nouvelles depenses considerables d'energie.
Ainsi, la technique precitee se revele-t-elle en definitive tres
onereuse pour un produit alimentaire qui, au depart, est bon marche,
et ce d'autant que les jus sont souvent tires des fruits les moins
beaux puisqu'il est patent que les plus beaux sont envoyes tels quels
pour la consommation.
Enfin, il est a noter que les bacteries qui peuvent etre presentes
dans les fruits ne sont pas tuees a la surgelation. Cette derniere est
egalement sans effet sur les enzymes qui, de la sorte, continuent a
degrader les jus.
La presente invention a pour but de pallier les inconvenients precites
et a cet effet elle se propose de fournir un procede et une
installation de protection des liquides alimentaires qui soient peu
couteux et sans danger pour le personnel et le consommateur.
Dans sa forme preferentielle de mise en oeuvre, le procede selon
l'invention pour la protection d'un produit fluide, notamment d'un
liquide alimentaire, contenant des agents modificateurs de sa
stabilite, ledit procede etant du type consistant, apres une
preparation definitive du produit en vue de son utilisation, et avant
son stockage ou emballage, a le soumettre a un traitement de
protection utilisant un courant electrique, est caracterise en ce que
le traitement consiste a creer un champ electrique entre deux
electrodes et a faire passer le produit en ecoulement homogene et
permanent transversalement a ce champ, le courant electrique
correspondant a ce champ etant constitue par un train d'ondes
repetitives, separees entre elles et se succedant a basse frequence,
tandis que la tension appliquee entre les electrodes est une basse
tension.
Dans une forme avantageuse de mise en oeuvre, l'ecoule- ment du
produit fluide entre les electrodes est cree en "lame mince".
Dans ce cas, la distance entre electrodes, equivalente a l'epaisseur
de la lame mince selon laquelle est provoque l'ecoule- ment du fluide,
est comprise entre 1 et 5 mm, et de preference comprise entre 2 et 4
mm.
Selon d'autres variantes de mise en oeuvre particulierement
interessantes, l'ecoulement entre les electrodes est effectue sous une
legere pression; la tension appliquee entre les electrodes est
comprise entre 4 et 50 volts et de preference entre 6 et 24 volts; la
frequence des ondes electriques est comprise entre 1/10 et 10 hertz et
est de preference voisine de 1 hertz; le rapport entre la duree de
chaque onde et l'intervalle entre deux ondes voisines est compris
entre 1 et 1/99 et est de preference voisin de 1/9.
L'invention a egalement pour objet une installation pour la mise en
oeuvre d'un procede repondant aux caracteristiques precitees, cette
installation comprenant au moins une paire d'electrodes montees sur un
boitier isolant comportant en outre une entree et une sortie pour le
produit fluide a traiter, les electrodes etant a profils paralleles et
etant reliees a un circuit electrique emetteur d'un train d'ondes
repetitives, separees entre elles et qui se succedent a basse
frequence, tandis que la tension appliquee entre les electrodes est
une basse tension.
Dans une premiere variante de realisation, les electrodes sont planes
et disposees en empilage a l'interieur du boitier isolant avec
alternance constante d'une electrode positive et d'une electrode
negative. Les electrodes empilees sont alors soit realisees sous la
forme d'un treillis, soit percees, les trous etan disposes
alternativement a l'une et l'autre extremites des electro des,
respectivement positive et negative, pour creer un cheminemen plus
long.
Dans une seconde variante de realisation, les electrode.
sont cylindriques et disposees coaxialement, l'electrode exterieure
formant simultanement boitier et enveloppant sur toute sa hauteur
l'electrode centrale qui s'etend alors selon l'axe du boitier.
Pour mieux faire comprendre les objets de la presente invention, on va
decrire ci-apres, a titre d'exemples purement illustratifs et non
limitatifs, diverses variantes de realisation, en reference aux
dessins annexes sur lesquels
- la figure 1 est une vue en coupe axiale verticale d'une installation
a electrodes planes disposees en empilage a l'ir terieur d'un boitier
isolant, et
- la figure 2 est une vue en coupe axiale longitudinale d'une
installation a deux electrodes tubulaires coaxiales.
En se referant a la figure 1, on voit que l'on a designe par 1 dans
son ensemble une enceinte renfermant un empilement d'elu trodes planes
2 et 3 disposees avec alternance, en sorte que toute les electrodes 2
soient reliees au pole(+)d'un generateur de courant electrique et que
toutes les electrodes 3 soient reliees au pole(-)de ce generateur.
Toutes les electrodes 2 et 3 sont des plaques d'acier inoxydables de
meme forme et de meme surface, percees d'un trou, respectivement 4
pour les electrodes positives et 5 pour les electrodes negatives.
Les plaques percees precitees sont alors disposees horizontalement,
avec rotation de 1800 de toutes les plaques 3 autour de l'axe vertical
6 de symetrie de l'ensemble, de telle sorte que les trous,
respectivement 4 et 5, sont disposes alternativement a l'une et
l'autre extremite des electrodes, respectivement positive 2 et
negative 3, et creent un cheminement plus long ayant l'aspect d'un
labyrinthe.
Un fond 7 et un sommet 8 sont ensuite disposes, respectivement sous
l'electrode inferieure et au-dessus de l'electrode superieure dudit
empilement, apres qu'un joint annulaire 9 etanche et isolant soit
interpose entre chaque paire d'electrodes voisines 2-3 ainsi qu'entre
les electrodes d'extremite et, respectivement, le fond et le sommet.
A l'aide d'un ou plusieurs organes de serrage appliques sur le centre
et/ou a la peripherie du fond 7 et du sommet 8, lesquels agissent
alors comme les plateaux d'une presse, on comprime les divers joints 9
sur les electrodes qui les encadrent de maniere que l'enceinte 1 ainsi
realisee soit d'une part absolument etanche et que, d'autre part, il
n'y ait aucun courant de fuite entre une electrode positive et une
electrode negative.
Certains caoutchoucs et certaines matieres plastiques conviennent
parfaitement a la realisation de tels joints 9 de par
leursqualitesd'elasticite, d'isolation electrique et de compatibilite
avec les liquides alimentaires.
Le fond 7 est egalement perce d'un orifice 10 au droit duquel debouche
une canalisation 11 amenant le fluide liquide ou pa- teux a traiter.
De meme, le sommet 8 est perce d'un orifice -12 au droit duquel se
raccorde une canalisation 13 par laquelle sera evacue le liquide
traite.
Une seule enceinte 1 sera suffisante pour constituer l'installation de
traitement selon l'invention dans le cas ou elle sera de grandes
dimensions et, en particulier, enfermera un important volume de fluide
a traiter tout en lui offrant la longueur maximale de deplacement a
l'interieur de ladite enceinte, de son entree 10 a sa sortie 12.
Si en revanche l'utilisation d'une unique enceinte 1 s'avere impropre
au traitement, soit pour une insuffisance de debit, soit pour une
insuffisance de longueur du cheminement du fluide traite entre
l'entree et la sortie de l'enceinte, celle-ci sera "multipliee", c'est
a dire remplacee par une batterie de plusieurs enceintes 1 disposees
soit en parallele, soit en cascade.
En toute hypothese, l'enceinte 1 -unique ou multiplieeest concue de
maniere a constituer la derniere etape subie par le produit traite
avant son utilisation.
Le produit traite qui sera distribue par la canalisation 13 etant
absolument sterile et inerte, il sera donc necessaire de prevoir
immediatement en aval de cette canalisation 13, des dispositifs
absolument steriles pour conduire le liquide traite a l'inrieur d'une
enceinte de stockage ou a 11 interieur d'emballages individuels,
ladite enceinte de stockage et lesdits emballages etant eux-memes
steriles et propres a assurer une protection du produit contre les
agents exterieurs.
Dans une forme de construction de l'enceinte la plus avantageuse, tous
les joints annulaires 9 d'etancheite et d'isolation ont une epaisseur
telle qu'apres serrage des plateaux 7 et 8 l'intervalle qui separe
toute electrode positive 2 d'une electrode negative 3 est constant et
de l'ordre de 1 a 5 millimetres.
Cet intervalle sera meme de preference compris entre 2 et 4
millimetres, ces valeurs extremes definissant les meilleures
caracteristiques d'un ecoulement du fluide en lame mince entre les
electrodes, compte tenu des caracteristiques de viscosite connues des
produits alimentaires a traiter.
Toutes les electrodes positives 2 d'une part, et toutes les electrodes
negatives 3 d'autre part sont reliees aux poles d'un generateur 14
apte, a travers un circuit schematise par 15, a distribuer aux bornes
des electrodes un courant basse tension constitue par un train d'ondes
repetitives 16, separees entre elles et se succedant a basse
frequence.
Le generateur 14 sera de preference du type a courant continu.
Toutefois, il est egalement possible de prevoir un generateur du type
a courant alternatif auquel, dans ce cas, seront associes d'autres
circuits comprenant des dispositifs de redressement du courant et
d'ecretement dudit courant.
La tension appliquee aux bornes des electrodes 2 et 3 est du type
basse tension, comprise entre 4 et 50 volts, et de preference comprise
entre 6 et 24 volts puisqu'au-dela de cette valeur il faudrait prevoir
des securites specifiques a l'appareillage pour respecter les normes
de securite.
La duree de chaque onde 16 est comprise entre 1/100 de seconde et une
seconde, de preference de l'ordre du dixieme de seconde, l'intervalle
de temps t entre deux ondes voisines etant de l'ordre du dixieme de
seconde a la seconde, de telle sorte que le rapport entre la duree b
de l'onde et l'intervalle t soit compris entre 1 et 1/99. Dans le cas
particulier ou la duree de l'onde est de 1/10 de seconde, l'intervalle
t sera avantageusement de 2 a 9 dixiemes de seconde.
De l'entree 10 a la sortie 12 de l'enceinte 1, le produit a traiter
subit en consequence, tout au long de son cheminement schematise par
la fleche 17, les decharges repetees d'un champ electrique de basse
tension selon une frequence de decharge comprise entre 1/10 et 10
hertz et de preference voisine de 1 hertz.
La repetitivite desdites decharges electriques est au surplus
reguliere de l'entree 10 a la sortie 12 de l'enceinte puisque
l'intervalle entre les electrodes 2 et 3 est constant et que le
produit a traiter s'ecoule de facon reguliere, transversalement au
champ electrique, selon une lame mince.
Bien evidemment, l'ensemble constitue du generateur 14, du circuit 15
et des electrodes 2 et 3 est programme en fonction des variables que
sont la resistivite propre au produit a traiter, la viscosite dudit
produit et la nature des bacteries et des enzymes devant etre
detruits.
En effet, si le produit a traiter est tant soit peu conducteur, il
sera possible, avec la meme tension, de le traiter sur une plus grande
epaisseur, donc d'ecarter davantage les electrodes.
Si les bacteries et les enzymes a detruire sont en grand nombre, il
sera possible d'augmenter la tension entre electrodes, ou d'augmenter
le nombre de decharges electriques par seconde, ou encore de reduire
la vitesse d'ecoulement du liquide.
Quoi qu'il en soit, il sera essentiel d'eviter que le temps des
decharges d soit trop long pour eviter toute decomposition du produit
traite.
De maniere que l'ecoulement en lame mince soit aussi reguli#er que
possible pour le liquide a traiter, de son entree a la sortie de
l'enceinte 1, les orifices d'entree 10 et de sortie 12 sont de meme
diametre, lequel est aussi egal au diametre des trous 4 des electrodes
positives 2 et des trous 5 des electrodes negatives 3.
Le produit fluide a traiter peut s'ecouler de l'entree a la sortie de
l'enceinte 1 par simple gravite, l'appareil etant dans ce cas retourne
de 1800 par rapport a sa disposition de la figure 1.
Toutefois, il est evident qu'il y a tout avantage a travailler sous
une legere pression, la sortie de liquide etant disposee au-dessus de
l'entree, de maniere que le produit fluide remplisse totalement 11
enceinte 1, qu'il n'y ait aucun effet de turbulence, et qu'en
consequence chaque molecule de produit a traiter recoive un nombre
determine de decharges electriques que l'on aura prealablement defini
en fonction de la nature et du nombre des germes.
Le traitement du produit sous une legere pression a pour avantage de
garantir un remplissage total de l'enceinte 1, mais aussi d'assurer
que le produit est partout en mouvement et partout anime du meme
mouvement: en consequence, toutes les molecules de produit subissent
le meme nombre de decharges electriques tant que le debit est maintenu
a une valeur constante.
Aux electrodes pleines 2 et 3 seulement percees d'un orifice,
respectivement 4 et 5, il est possible de substituer un empilement
d'electrodes realisees chacune sous la forme d'un treillis dont la
trame est suffisamment large pour ne pas constituer un tamis dont le
defaut serait de retenir la pulpe des fruits.
Dans cette variante, les electrodes en forme de treillis sont reliees
alternativement aux poles (+) et (-) du generateur 14 et
sont-egalement isolees les unes des autres, soit par interposition de
joints annulaires tels que 9, soit en etant noyees a leur peripherie
dans la paroi d'une enceinte tubulaire construite en un materiau
isolant, par exemple en matiere plastique.
Dans une autre variante de mise en oeuvre autorisant un nettoyage plus
facile des electrodes, on realise l'installation de traitement en
disposant coaxialement deux electrodes tubulaires, une electrode
exterieure 18 et une electrode centrale 19. Les diametres de ces
electrodes sont par exemple de 40 mm interieur pour l'electrode 18 et
de 36 mm exterieur pour l'electrode 19, de sorte que l'intervalle
existant entre les deux electrodes est de 2mm, ce qui correspond a un
ecoulement en lame mince.
Le liquide a traiter debouche dans la chambre 20 definie entre les
deux electrodes par l'orifice 10 auquel se raccorde la canalisation
11, et il ressort de la chambre 20 par l'orifice 12 au niveau duquel
se raccorde la conduite de sortie 13.
L'electrode exterieure 18 et l'electrode centrale 19 sont raccordees
electriquement au generateur 14 et au circuit 15, en sort que le
liquide qui traverse la chambre 20 subisse les decharges repe titives
exprimees a propos de la variante de la figure 1.
L'etancheite de la chambre 20 et l'isolation entre les electrodes 18
et 19 sont obtenues par l'interposition a chacune des deux extremites
de l'electrode centrale 19 d'un bloc de caoutchouc compressible 21.
Pour ce faire, il est clair que, par construction, l'electrode
exterieure 18 enveloppe sur toute sa hauteur l'electrode centrale 19,
laquelle s'etend au moins jusqu'en amont de l'entree 1( et deborde au
moins legerement en aval la sortie 12.
Chaque bloc 21 est perce en son centre pour etre enfile sur un axe
filete 22 que porte la face exterieure d'une rondelle 23 collee a
chaque extremite de l'electrode 19. Une seconde rondelle 22 exterieure
au bloc, permet la compression de celui-ci lors du serras d'un ecrou
25 dont le filetage coopere avec celui de l'axe 22. Le bloc de
caoutchouc se deforme lors de ce serrage et passe de la position
representee en pointilles en 26 dans laquelle son bord est rectiligne
a la position bombee representee en traits pleins, position selon
laquelle il stapplique etroitement a l'interieur de l'electrode 18, en
27, d'ou l'etancheite et le centrage automatique de l'electrode 19
dans l'axe 28 desormais commun aux deux electrodes.
Cette construction a electrodes tubulaires coaxiales a pour principal
avantage de permettre un nettoyage facile desdites electrodes,
puisqu'il suffit de desserrer les ecrous 25 pour degager l'electrode
centrale de l'electrode exterieure des que les blocs 21 ont repris une
forme plus cylindrique. Apres nettoyage des electrodes 18 et 19, il
suffit d'introduire l'electrode centrale dans l'electrode 18 et de
resserrer les ecrous 25 pour replacer l'appareillage en bonne position
de fonctionnement.
La mise en oeuvre du procede selon l'invention dans l'une des
installations decrites ci-avant permet d'obtenir un produit
alimentaire absolument sterile et inerte.
La conservation de ce produit est des lors indefinie dans le temps
s'il est place dans une enceinte de stockage ou un emballage
susceptible d'assurer sa protection contre les agents exterieurs.
L'application du procede n'entraine aucune alteration des qualites
organoleptiques du produit alimentaire. Il est du reste a ce point
sans effet sur ledit produit que rien ne permet de deceler si celui-ci
a subi ou non le traitement de protection en question.
Il est enfin a noter que le cout de mise en oeuvre du procede precite
est negligeable, que la consommation d'energie est quasiment nulle, et
que ledit produit conduit a une economie d'autant plus considerable
que,tant da#ns la conservation que dans le transport, il nty a de
froid a entretenir.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
10) Procede de protection d'un produit fluide, notamment d'un liquide
alimentaire, contenant des agents modificateurs de sa stabilite, ledit
procede etant du type consistant, apres une prepa- ration definitive
du produit en vue de son utilisation, et avant son stockage ou
emballage, a le soumettre a un traitement de protection utilisant un
courant electrique, caracterise en ce que ledit traitement consiste a
creer un champ electrique entre deux electrodes et a faire passer le
produit en ecoulement homogene et permanent transversalement a ce
champ, le courant electrique correspondant a ce champ etant constitue
par un train d'ondes repetitives, separees entre elles et se succedant
a basse frequence, tandis que la tension entre les electrodes est une
basse tension.
20) Procede selon la revendication 1, caracterise en ce que
l'ecoulement du produit fluide entre les electrodes est cree en "lame
mince
30) Procede selon la revendication 2, caracterise en ce que la
distance entre electrodes, equivalente a l'epaisseur de la "lame
mince" selon laquelle est provoque l'ecoulement du fluide, est
comprise entre 1 et 5 mm et de preference comprise entre 2 et 4 mm.
40) Procede selon l'une quelconque des revendications 1 a 3
caracterise en ce que l'ecoulement entre les electrodes est effec tue
sous une legere pression.
50) Procede selon l'une quelconque des revendications 1 a 4,
caracterise en ce que la tension entre les electrodes est comprise
entre 4 et 50 volts et de preference entre 6 et 24 volts.
60) Procede selon l'une quelconque des revendications 1 a
5,caracterise en ce que la frequence des ondes electriques est
comprise entre 1/10 et 10 hertz et est de preference voisine de 1
hertz.
70) Procede selon l'une quelconque des revendications 1 a 6,
caracterise en ce que le rapport entre la duree de l'onde et
l'intervalle entre deux ondes voisines est compris entre 1 et 1/99 et
est de preference voisin de 1/9.
80) Installation pour la mise en oeuvre d'un procede selon l'une
quelconque des revendications 1 a 7, caracterisee en ce qu'elle
comprend au moins une paire d'electrodes montees sur un boitier
isolant comportant en outre une entree et une sortie pour le produit
fluide a traiter, les electrodes etant a profils paralleles et reliees
a un circuit electrique emetteur d'un train d'ondes repetitives qui,
separees entre elles, se succedent a basse frequence, tandis que la
tension appliquee entre les electrodes est une basse tension.
90) Installation selon la revendication 8, caracterisee en ce que les
electrodes sont planes et disposees en empilage a l'interieur du
boitier isolant avec alternance constante d'une electrode positive et
d'une electrode negative.
100) Installation selon la revendication 9, caracterisee en ce que les
electrodes sont percees, les trous etant disposes alternativement a
l'une et l'autre extremites des electrodes, respectivement positive et
negative, pour creer un cheminement plus long.
110) Installation selon la revendication 9, caracterisee en ce que les
electrodes empilees sont chacune realisees sous la forme d'un
treillis.
120) Installation pour la mise en oeuvre d'un procede selon l'une
quelconque des revendications 1 a 7, caracterisee en ce qu'elle
comprend au moins une paire d'electrodes tubulaires coaxiales a
profils paralleles, l'electrode exterieure 18 formant simultanement
boitier et enveloppant sur toute sa hauteur 1' electrode centrale 19
qui s'etend alors selon 11 axe 28 du boitier, lesdites electrodes,
electriquement isolees l'une de l'autre, definissant entre elles une
chambre etanche 20 dans laquelle circule le produit fluide a traiter
entre une entree 10 et une sortie 12 percees l'une et l'autre dans
l'electrode exterieure, les electrodes etant en outre reliees a un
circuit electrique emetteur d'un train d'ondes repetitives qui,
separees entre elles, se succedent a basse frequence, tandis que la
tension appliquee entre les electrodes 18 et 19 est une basse tension.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [42][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [43][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2513087
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[44]____________________
[45]____________________
[46]____________________
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[50]____________________
[51]____________________
[52]____________________
[53]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
39 Кб
Теги
fr2513087a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа