close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2513436A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (33/ 86)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(12/ 51)
[6][_]
ETRE
(34)
[7][_]
Cou
(6)
[8][_]
Est A
(2)
[9][_]
Sys
(1)
[10][_]
Rela
(1)
[11][_]
Cer
(1)
[12][_]
Tre
(1)
[13][_]
Perd
(1)
[14][_]
Clc
(1)
[15][_]
Foi
(1)
[16][_]
Gnal
(1)
[17][_]
Bru
(1)
[18][_]
Molecule
(7/ 17)
[19][_]
DES
(9)
[20][_]
Et
(3)
[21][_]
HORS
(1)
[22][_]
cadmium-nickel
(1)
[23][_]
silicon
(1)
[24][_]
silecanal
(1)
[25][_]
gold
(1)
[26][_]
Physical
(11/ 14)
[27][_]
24 V
(4)
[28][_]
38 N
(1)
[29][_]
de 5 V
(1)
[30][_]
60 Hz
(1)
[31][_]
120 V
(1)
[32][_]
de 28 V
(1)
[33][_]
18 V
(1)
[34][_]
de 24 V
(1)
[35][_]
de 18 V
(1)
[36][_]
de 0,833 ms
(1)
[37][_]
0,833 ms
(1)
[38][_]
Disease
(3/ 4)
[39][_]
Tic
(2)
[40][_]
Rupture
(1)
[41][_]
Lues
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2513436A1
Family ID 1961553
Probable Assignee Mc Graw Edison Co
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title CIRCUIT DE COMMANDE A MICROPROCESSEUR DE DISJONCTEUR A
REENCLENCHEMENT
Abstract
_________________________________________________________________
LE SYSTEME DE COMMANDE PERMET DES OPERATIONS DE DECLENCHEMENT DU
DISJONCTEUR 12, EN FONCTION DES CONDITIONS DE LIGNES DE DISTRIBUTION
ET D'ENERGIE ELECTRIQUE A PROTEGER ET DE COMMANDE DE L'UTILISATEUR.
LE MICRO-PROCESSEUR 38 PEUT ETRE MIS HORS CIRCUIT PAR UN COMMUTATEUR
MECANIQUE. EN CAS DE PANNE D'ALIMENTATION 36, L'ALIMENTATION DU
MICROPROCESSEUR 38 EST ASSUREE POUR UNE DUREE DETERMINEE PAR DES
MOYENS D'EMMAGASINAGE D'ENERGIE, ET EST ENSUITE REDUITE DE MANIERE
METHODIQUE POUR QUE LE MICROPROCESSEUR 38 REVIENNE AUTOMATIQUEMENT A
UN FONCTIONNEMENT NORMAL LORSQUE L'ALIMENTATION EST RETABLIE. UN
CIRCUIT DE DECLENCHEMENT AUXILIAIRE PAR SURINTENSITE 72 ASSURE LE
DECLENCHEMENT DU DISJONCTEUR 12 TANT QUE LE MICROPROCESSEUR 38 N'EST
PAS EN ETAT DE LE FAIRE, ET PEUT ETRE RENDU INACTIF PAR LE
MICROPROCESSEUR 38. LES SIGNAUX EN DES LIGNES DE DISTRIBUTION SONT
NORMALISES, ET DES CIRCUITS DE REDONDANCE EVITENT TOUTE COMMANDE
ERRONEE DU DISJONCTEUR 12. LES VALEURS DES SIGNAUX D'ENTREE SONT DES
VALEURS EFFICACES DE COURANT, ET DES MOYENS DE PROTECTION SONT PREVUS
POUR LES COMPOSANTS LES PLUS FRAGILES A L'ENCONTRE DES SIGNAUX
D'ENTREE NORMAUX.
Description
_________________________________________________________________
La technologie electronique a progresse en cinq etapes specta-
culaires au cours des cent dernieres annees Les quatre premieres
etapes ont ete celles de l'ampoule lumineuse, du tube electronique, du
transistor et du circuit integre L'etape la plus recente, et peut-etre
la plus importante, a ete celle du microprocesseur au cours des annees
70 et 80 Un microprocesseur, sa memoire et ses composants d'interface
forment un micro-ordinateur, machine numerique de petites dimensions
aussi puissante qu'un ordinateur de la dimension d'une piece d'il y a
seulement deux decennies Ces micro-ordinateurs ont trouve des
applications pratiquement sans limites, des jeux electroni- ques,
calculateurs, fours a micro-ondes et terminaux de points de vente aux
systemes d'annonces lumineuses, systemes de commande d'allu- mage pour
automobiles et de commande de machine a copier, et sondes spatiales de
profondeur Le micro-ordinateur a ete un facteur essen- tiel de la
proliferation des systemes de commandes automatises y compris les
robots industriels Il n'y a eu toutefois que peu d'application du
microprocesseur dans le domaine de la transmission et de la
distribution de l'energie electrique Et notamment, il n'y a rien eu
d'assimilable a une commande d'appareillages de protection et de
fonctionnement pour systemes d'alimentation en energie qui puisse etre
automatisee L'apparition du micro-ordinateur donne la possibi- lite
technique de realiser justement de telles commandes.
Un systeme de commande assiste par microprocesseur assurera les
fonctions des systemes anterieurement realises de maniere plus econo-
mique et permettra des fonctions supplementaires qui ne pouvaient pas
etre economiquement ou techniquement assurees.
Les disjoncteurs a reenclenchement sont montes dans les lignes
d'alimentation pour proteger un systeme de distribution d'energie
electrique La plupart des defauts dans les lignes de distribution
d'energie sont de nature momentanee et d'amplitude suffisante pour
fondre les fusibles s'ils peuvent atteindre ces derniers Lorsqu'un
fusible saute dans un sys and me de distribut-ion d'energie, il est
necessaire d'envoyer quelqu'un pour le changeri, et c'est la une
demarche assez onereuse La foncrtion principale d'un disjoncteur a
reenclenchement est n'econmiser des fusibles En general 2 cette
fonction est assuree par mesure de la valsur de pointe du courant en
circulation et interi'uption du courant par ouverture ou declenchement
d'un disjoncteur avant que les fusibles puissent saut;er Apres un
certain temps, le disjoncteur se ferme, retablissant la circulation du
courant dans le systeme, et il reste ferme jusqu'a detection du defaut
suivant La vitesse a laquelle un fusible saute et interrompt le
courant est fonction de l'echauffement thermique de l'element fusible
Le taux d'echauffement thermique est proportionnel a l'ener- gie
liberee par le defaut, et chaque fusible a une caracteristique
temps-courant qui definit l'intervalle de temps necessaire pour inter-
rompre le courant de defaut Cet intervalle de temps est, en general,
pratiquement inversement proportionnel a la valeur efficace au carre
du courant de defaut Il est souhaitable de coordonner le fonctionne-
ment du disjoncteur avec celui des fusibles a proteger pour assurer
que ce disjoncteur interrompt en fait temporairement les courants de
defaut avant que ces fusibles ne sautent On estime generalement la
valeur efficace du courant de defaut en mesurant sa valeur de pointe.
On doit egalement reconnaitre que les defauts qui se produisent sur
une ligne de distribution d'energie ne sont pas tous temporaires,
comme ceux provoques par une branche tombant momentanement sur une
ligne Certains defauts sont de nature plus permanente, comme ceux
provoques par une ligne tombant sur le sol En consequence, les
disjoncteurs a reenclenchement sont construits de sorte qu'ils ne
declencheront qu'un nombre limite de fois au cours d'un intervalle de
courte duree avant de se bloquer en position d'ouverture Sans cette
disposition, un disjoncteur fonctionnera de maniere cyclique jusqu'a
rupture et un grand nombre de fusibles a proteger sauteront de toute
facon Pour une certaine amplitude du courant de defaut, il est
souhaitable que le disjoncteur s'ouvre immediatement afin de proteger
la ligne, plut 8 t que de suivre une caracteristique temps-courant A
des niveaux intermediaires, il peut etre souhaitable, du point de vue
distribution d'energie, de permettre au courant de defaut de circuler
pendant un temps limite pour que le defaut brule de lui-meme pour
ouvrit le circuit ou fasse sauter le fusible Un grand nombre de
disjoncteurs a reenclenchement ont des caracteristiques temps-courant
differentes qui remplissent cette condition Pratiquement, un disjonc-
teur permet deux manoeuvres de declenchement associees a une caracte-
ristique temps-courant rapide, et deux declenchements supplementaires
associes a une caracteristique temps-courant quelque peu plus lente,
avant de se bloquer en position d'ouverture.
Les avantages d'un systeme de commande de disjoncteur a re-
enclenchement assiste par microprocesseur sont nombreux et plusieurs
d'entre eux deja admis La principale raison pour laquelle un tel
systeme n'a pas ete realise jusqu'a present est qu'un micro-ordina-
teur a microprocesseur est un dispositif a puissance, tension et
courant relativement faibles qui ne pouvait pas survivre et encore
moins fonctionner de maniere fiable dans les conditions hostiles de
l'environnement des systemes de commandes de distribution d'energie
tels que les disjoncteurs a reenclenchement.
En tirant avantage de la similitude des differents besoins dans la
conception de systemes de commande pour systemes d'energie, on a
realise une serie de modules assistes par microprocesseur qui sont
utilisables comme "blocs de construction" dans un certain nombre
d'applications du domaine de la commande et la distribution d'energie
electrique Ce concept rend maximal l'efficacite et la souplesse des
microprocesseurs en adaptant les uns aux besoins presents et futurs
des systemes de commande D'autres avantages de cette conception
modulaire resident dans des panneaux de commande fonctionnant de la
meme maniere, un temps de formation reduit pour l'utilisateur, une
base de conception commune pour des performances et une fiabilite
maximales dans un environnement peu favorable, et des techniques
communes d'entretien.
Une conception modulaire pour les systemes de commande de systeme
d'energie assistes par micro-ordinateur offre un certain nombre
d'avantages Diverses caracteristiques de fonctionnement inte-
ressantes sont automatiquement incorporees dans chaque systeme de
commande, y compris des techniques d'entretien simplifiees; possibili-
tes de communication a distance avec des protocoles programmables; et
des temporisateurs de surveillance En outre, tous les panneaux avant
fonctionnent de la meme maniere, ce qui rend la formation sur place
plus facile Les techniques et equipements d'entretien sont communs aux
systemes de commande, ce qui reduit les temps de reparation Un systeme
de fonctionnement eprouve assure une fiabilite maximale a la partie
logiciel Chaque module peut etre soigneusement verifie avant d'etre
monte Les caracteristiques peuvent etre aisement modifiees ou
completees par une utilisation maximale du logiciel pour les fonc-
tions de commande La fiabilite est rendue maximale alors que les couts
sont rendus minimaux par utilisation de cartes communes pour les
circuits, en fabrication Les systemes de commande assistes par
microprocesseur donnent une nouvelle dimension aux dispositifs pour
systemes d'alimentation en energie, les applications et avantages
n'etant limites que par l'imagination et l'ingeniosite de l'utilisa-
teur. Le systeme de commande de disjoncteur a reenclenchement assiste
par microprocesseur comporte un circuit d'entree qui mesure le cou-
rant dans la ligne d'alimentation a proteger, multiplexe le signal
d'entree analogique proportionnel, normalise le signal analogique pour
economiser le cout des composants, ainsi qu'un circuit d'echan-
tillonnage qui permet a un convertisseur analogique/numerique associe
de transformer en signaux numeriques les signaux d'entree On utilise
un micro-ordinateur se composant d'un microprocesseur, des memoires
associees et des interfaces, pour, dans la commande du disjoncteur,
traiter les signaux d'entree de maniere appropriee aux exigences de
base d'une commande de disjoncteur et assurer de nouvelles fonctions
qui n'etaient pas realisables anterieurement On prevoit, dans le
systeme de commande, une source d'alimentation qui fournit selecti-
vement de l'energie aux autres composants du systeme et comporte des
moyens d'emmagasinage d'energie pour fournir de l'energie lorsque les
lignes protegees sont interrompues Le systeme comporte une memoire
programmable, non volatile pour l'emmagasinage d'informations de base
modifiables lorsque l'alimentation est interrompue Un circuit secon-
daire de declenchement par surintensite fonctionne, dans le systeme de
commande, independamment du micro-ordinateur, quand celui-ci est hors
service pour effectuer une operation de reenclenchement du disjoncteur
Un reseau d'entree de protection protege les dispositifs a faible
puissance du systeme de l'environnement hostile du systeme de
distribution d'energie, et des moyens de demultiplication sont
utilises pour permettre au micro-ordinateur et aux circuits associes
de fonctionner avec plus de precision dans la zone des amplitudes du
signal d'entree o cette precision est souhaitable, et pour permettre
au systeme de fonctionner avec un nombre limite de composants sur une
large gamme de signaux d'entree.
Les caracteristiques mentionnees ci-dessus, ainsi que d'autres
apparaitront plus clairement a la lecture de la description suivante
d'un exemple de realisation, ladite description etant faite en rela-
tion avec le dessin joint, dont: la Fig 1 est une representation
stylisee d'un disjoncteur a reenclenchement et une representation
figurative d'un systeme de commande de disjoncteur assiste d'un
microprocesseur, la Fig l A est une representation figurative du
panneau avant du systeme de commande,
La Fig 2 est le bloc-diagramme des composants de base essen- tiels de
la partie materiel du systeme de commande, la Fig 3 est le
blocdiagramme des composants generaux du systeme suivant l'invention,
la Fig 4 A est le bloc-diagramme de la carte du circuit de
micro-ordinateur et de la carte propre au systeme de la Fig 3, la Fig
4 B est le bloc- diagramme de la carte clavier et affichage par diodes
electroluminescentes qui est representee a la Fig 3, la Fig 4 C est le
bloc-diagramme de la memoire remanente de la Fig 4 A, la Fig 4 D est
le bloc-diagramme de la partie acquisition de donnees representee a la
Fig 4 A, les Figs 5 AAA A 5 H montrent les schemas de cablage des
composants de la partie materiel representes a la Fig 3, la Fig 6 est
un schema de cablage du systeme de commande, avec les informations
relatives aux liaisons entre les composants du systeme et le
disjoncteur, la Fig 7 est l'organigramme du programme d'interruption,
les Figs 8, 9 et 10 forment ensemble l'organigramme du program- me
prioritaire de disjoncteur, la Fig 11 est un organigramme pour le
programme de fermeture declenchee, la Fig 12 represente les divers
modules logiciels de programme utilises pour traiter les informations
et representant les divers modules logiciels formant le systeme de
fonctionnement MERT-OS, la Fig 13 est un organigramme representant les
programmes prioritaires et de reprise contenus en partie dans le
nodule auxi- liaire de la Fig 12, la Fig -14 A est un organigramme du
programme adapte a l'instal- lation contenu dans un grand nombre des
modules de la Fig 12, la Fig 14 B est un organigramme pour le
traitement methodique des informations contenues dans le bloc de file
d'attente de la Fig. 14 A, la Fig 14 C est un organigramme detaille du
-bloc de file d'attente courte de la Fig 14 B, la Fig 14 D est un
organigramme detaille pour une tache genera- lisee avec drapeau du
bloc d'execution des taches avec drapeau de la Fig 14 A, la Fig 15 est
un developpement du module propre au systeme de la Fig 12, la Fig 16
est le schema de la carte d'alimentation en energie, et la Fig 17
montre divers couplages entre le disjoncteur et le panneau avant du
systeme.
L'une des cles de la presente demarche du modele a micro-ordina- teur
consiste a tirer avantage de la similitude entre divers systemes de
commande pour systeme d'alimentation en subdivisant les besoins tant
en materiel qu'en logiciel pour definir des modules communs
applicables a tous Lorsque ces modules ont ete concus et developpes,
ils forment un jeu de "blocs de construction" reutilisables Ces
modules peuvent etre combines pour etablir la base d'un systeme de
commande particulier.
Il y a deux domaines de conception de base qui conduisent a la
realisation d'un systeme de commande assiste par microprocesseur Les
elements physiques, tels que circuits integres, resistances, condensa-
teurs, dispositifs d'affichage, commutateurs, etc forment la partie
"materiel" Une fois construits, ils ne sont pas aisement modifiables.
Le second domaine de base dans le micro-ordinateur n'est pas
"physique" et concerne les algorithmes, les programmes de traitement
et de la documentation Ces elements constituent la partie "logiciel"
et sont aisement modifiables.
On a represente, Fig 1, le systeme de commande, conforme a l'invention
10, pour disjoncteur a reenclenchement, associe a un disjoncteur 12
sous une forme stylisee La Fig l A est une vue agrandie du panneau
avant du systeme de commande 10 Ce panneau porte un dispositif
d'affichage a six chiffres 14 avec diodes electrolu- minescentes, pour
l'affichage des informations Il porte egalement un clavier 16 pouir
l'entree des informations et sept lampes indica- trices Ces lampes
fournissent des indications d'etat: disjoncteur ouvert 18, disjoncteur
ferme 20, verrouillage systeme 22, declen- chement au dessus minimum
24, defaut 26, et maintien 28 Le commuta- teur a poignee 30 est un
commutateur principal de commande qui est rappele par ressort de
maniere a revenir en position centrale neutre lorsqu'il a ete mis en
position declenchement ou fermeture Bien que le fonctionnement du
commutateur soit soumis a un ressort, certains contacts de ce
commutateur restent selectivement dans la derniere position affichee
lors du retour en position neutre Le commutateur de bloc declenchement
a la masse 32 evite un declenchement du a un defaut de masse lorsqu'il
est en position haute Lorsque le commuta- teur 32 est en position
normale basse, le systeme de commande 10 declenche le disjoncteur pour
un defaut de masse En dessous du commutateur 32, se trouve un
commutateur de non-reenclenchement 34 qui interdit le reenclenchement
lorsqu'il se trouve en position haute, mais permet au systeme de
commande 10 de fonctionner normale- ment lorsqu'il est en position
basse.
On a represente, Fig 17, les liaisons entre bobines de declen- chement
et d'enclenchement, les couplages du commutateur de dis- joncteur, et
la carte d'interface de ce disjoncteur Les contacts du commutateur 30
sont de deux types differents Ceux associes au curseur 702 et 704 sont
des contacts temporaires Ceux associes au curseur 706 sont des
contacts a retard La barre de contact a retard 708 ne restera en
position entre le curseur 706 et le contact d'enclenchement C que
lorsque le commutateur 30 est amene en position enclenchement et
revient en position neutre Les contacts N repre- sentent ceux des
contacts qui sont mis en circuit par les curseurs 702, 704 et 706
lorsque le commutateur 30, rappele par ressort, revient dans sa
position neutre Les contacts T indiquent la position des curseurs
lorsque le commutateur est amene en position declenche- ment, et les
contacts C indiquent cette position lorsque le commuta- teur est amene
en position enclenchement La barre de contact a retard 708 ne
maintient en liaison le contact N et le contact C qu'apres amenee du
commutateur 30 en position enclenchement La barre de contact a retard
708 ne maintiendra aucune liaison entre le contact T et le contact N
associes au curseur 706.
La bobine de declenchement 710 et la bobine d'enclenchement 712 ont
toutes deux des contacts de couplage en serie avec leur source de
tension en provenance du systeme de commande 10 Le contact de couplage
52/A est un contact de commutateur qui est commande mecani- quement
par le mecanisme du disjoncteur, et son etat est le meme que celui des
contacts d'interruption de ce disjoncteur Le contact de couplage
oppose 52/B est, de meme, un contact de commutateur commande
mecaniquement par le mecanisme du disjoncteur Mais, le contact 52/B se
trouve dans l'etat inverse de l'etat des contacts d'interruption du
disjoncteur Le contact manuel 714 est un contact de commutateur qui
n'est pas commande par le mecanisme du disjoncteur, mais est ouvert
par un mecanisme manuel qui force a l'etat d'ouverture les contacts
d'interruption du disjoncteur.
Lorsque le commutateur 30 est amene en position declenchement, la
bobine de declenchement 710 est alimentee, ce qui provoque l'ouver-
ture des contacts d'interruption du disjoncteur et l'envoi d'un signal
de commande declenchement a la carte d'interface du disjon- cteur A ce
moment, la barre de contact a retard 708 ouvre la liaison entre ces
contacts N et C associes, ce qui coupe la transmission du signal de
commande enclenchement vers la carte d'interface du disjonc- teur et
la liaison a la -masse de la bobine d'enclenchement 712.
Lorsque le disjoncteur ouvre ses contacts d'interruption, le contact
de couplage oppose 52/B se ferme Lorsque le commutateur principal 30
est amene en position enclenchement, la barre de contact a retard 708
etablit la liaison entre son contact associe N et le contact C o elle
se maintient jusqu'a ce que le commutateur 30 soit amene en position
declenchement Le curseur 704 etablit un contact temporaire avec son
contact C, ce qui provoque l'envoi d'un signal d'enclenche- ment vers
la carte d'interface du disjoncteur De meme, lorsque le commutateur
principal 30 est amene en position declenchement, le curseur 704
provoque l'envoi d'un signal de declenchement vers la carte
d'interface du disjoncteur A tout moment, lorsque la bobine de
declenchement 710 est alimentee, un signal de contr 8 le de declenche-
ment est envoye vers la carte d'interface du disjoncteur De meme,
lorsque la bobine d'enclenchement 712 est alimentee, un signal de
contr 8 le enclenchement est envoye vers la carte d'interface du
disjon- cteur Comme on le voit, Fig 5 H, les signaux dont la tension
est superieure a la valeur nominale de 5 V de la tension
d'alimentation des composants numeriques du micro-ordinateur sont
optiquement isoles.
Comme on peut le voir Fig 3, les touches du clavier 16 per- mettent de
faire entrer directement les informations qui peuvent le plus
vraisemblablement etre modifiees ou que l'on souhaite afficher.
Le clavier comporte une touche "premiere caracteristique temps-cou-
rant", une touche "deuxieme caracteristique temps-courant", une tou-
che "declenchement minimum", et une touche "marche/arret" pour le
dispositif d'affichage 14; il definit egalement un certain nombre
d'operations sur la premiere caracteristique temps-courant, un cer-
tain nombre d'operations pour verrouillage, un intervalle de remise a
zero pour determiner le temps pendant lequel le nombre de declenche-
ments sera enregistre dans le compteur de declenchement maintenu dans
des conditions normales Il comporte encore un indicateur de se-
quence, et des touches de temps de reenclenchement qui determinent
l'intervalle pendant lequel le disjoncteur restera ouvert Une touche
compteur permet d'afficher le nombre de declenchements Une touche
phase et masse permet d'afficher les caracteristiques de ces phases
respectives Une touche fonctions permet d'entrer d'autres informa-
tions de commande La touche fonctions permet le choix d'une informa-
tion de commande par un nombre de code fonction.
On a represente, Fig 3, les modules de la partie materiel utilises, et
leur configuration dans un systeme d'alimentation genera- lise. Ces
modules sont utilises de trois manieres differentes pour etablir un
systeme de commande particulier Par exemple, un module tampon de barre
omnibus 48 est utilise dans tous les systemes avec seulement des
modifications mineures Certains modules pourraient etre combines pour
former une carte commune de circuit de micro-ordi- nateur, base de
tous les sytmeso Enfin, d'autres modules sont combines pour former la
carte du circuit propre au systeme, ou carte "identite systeme" qui
est unique dans chaque systeme de commande particulier La carte
identite systeme fournit entre autres les interfaces necessaires
entree/sortie e-tre l'apopareillage commande et le micro-ordinateur
L'uue des fonctions l es plus importantes de ces interfaces est la
protection des lignes entree/sortie pour eviter que des signaux
parasites ou des interferences electromagnetiques vien- nent perturber
le systeme de commande, provoquant des reponses erro- nees ou
endommageant les eements de circuit.
Le module microprocesseur 38 est l'element de circuit qui assure les
diverses fonctions logiques et arithmetiques du systeme.
Ce module est forme a partir de l'un des microprocesseurs disponibles
les plus performants et est particulierement adapte pour une applica-
tion dans le domaine des systemes d'alimentation en energie Il
comporte notamment tous les circuits logiques necessaires et offre des
possibilites pour un entretien facile.
Le module memoire lecture/ecriture 40 a pour role principal
l'enregistrement temporaire des donnees Dans le cas d'un disjoncteur a
reenclenchement, par exemple, les amplitudes du courant en ligne sont
incluses dans ces informations.
Le module temporisateur 42 effectue une surveillance de la frequence
60 Hz du reseau, cette surveillance etant l'un des elements essentiels
dans un systeme de protection de reseau maille Si un defaut ou une
serie de defauts, dans une centrale de distribution d'energie,
entraine la formation de courants de defaut suffisamment eleves, le
systeme generateur perd sa stabilite Cette stabilite perdue, les
charges sur les generateurs doivent etre allegees pour permettre le
retablissement de la stabilite du systeme Dans les cas les plus
serieux de tels defauts, la frequence a laquelle le courant alternatif
est fourni change Le module temporisateur permet le declenchement d'un
disjoncteur a reenclenchement et allege sa charge lorsqu'un defaut de
cette nature se presente Ce module peut egale- ment fournir des
informations journalieres dans le temps pour des etudes de charge,
ainsi que des donnees etablissant un historique des defauts. Le module
panneau avant 44 est utilise comme interface entre le microordinateur
et le panneau a dispositif d'affichage 14 compose de diodes
electroluminescentes et a clavier a membrane 16 (Voir Fig. l A) Le
microordinateur supprime le besoin de multiples commutateurs et de
tout un ensemble de composants d'affichage puisqu'il permet
d'enregistrer dans une memoire a semiconducteurs les valeurs de
commande que l'utilisateur a choisies Les valeurs choisies sont
entrees par l'intermediaire d'un clavier 16 du type clavier de
calculateur Les valeurs de commande existantes peuvent etre affi-
chees sur le dispositif d'affichage 14 en manoeuvrant une touche
fonction ou en faisant entrer un code de fonction (Fig 1 A) L'entree
de nouvelles valeurs de commande exige d'abord de l'utilisateur
l'entree d'un code de securite pour verifier qu'il a qualite pour
effectuer de telles additions ou modifications Le code de securite
ayant ete accepte, l'utilisateur peut entrer de nouvelles valeurs de
commande. Le fonctionnement du panneau avant est commande par un
logiciel pour un maximum de souplesse, notamment en ce qui concerne
les caracteres d'affichage En utilisant ce module pour tous les
systemes de commande, l'implantation et le fonctionnement du panneau
avant reste le meme.
Le module memoire morte 46 est, de preference, programmable
electriquement pour etre modifie facilement, et est utilise pour
l'enregistrement des donnees de programmation Dans un systeme de
commande disjoncteur, par exemple, ce module contient les informa-
tions de commande, y compris les multiples courbes de caracteris- tic
temps-courant.
Des modules tampon 48 sont utilises pour accroitre le nombre de
modules utilises dans un systeme de commande particulier L'uti-
lisation de tampons permet de faire entrer un nombre pratiquement
illimite de modules dans un systeme.
Le module temporisateur de surveillance 50 est utilise pour assurer
des operations de commande correctes meme s'il y a defaut temporaire
dans le systeme Le circuit de surveillance interrompt, dans ce cas le
fonctionnement du micro-ordinateur pour diagnostic et correction du
defaut Plus precisement, le module temporisateur de surveillance 50 se
comporte comme un detecteur d'impulsions man- quantes qui exige un
flot permanent d'impulsions d'entree pour inter- dire la transmission
d'un signal de sortie Dans le cas o le programme ne se deroule pas
correctement et o le systeme est interrompu, le temporisateur de
surveillance indique "temps depasse", avec remise de l'ordinateur a
zero Comme on le voit sur la Fig 5 E, le circuit de surveillance
comporte deux temporisateurs R C pouvant etre remis a zero et qui
peuvent interrompre le fonctionnement du micro-ordinateur s'il n'est
pas regulierement remis a zero par ce micro-ordinateur En fait, il
sert a la detection des erreurs dans la transmission des donnees
logicielles, et, ces erreurs etant de- tectees, il commande un module
programme de redemarrage comme on peut le voir Fig 13.
La carte d'identite systeme de la Fig 5 comporte les elements
suivants. Le module memoire 52 pour lecture et ecriture sans energie
permet d'enregistrer des donnees permanentes, meme sans energie.
C'est une memoire permanente electriquement alterable qui n'exige pas
de batterie Ce module est utilise pour l'enregistrement de valeurs de
commande, de codes de securite, de numeros de serie, de donnees
"historique", de caracteristiques temps-courant abregees, de refe-
rences de normalisation, de valeurs de declenchement instantanees, du
nombre d'operations avec une caracteristique temps-courant donnee, et
des intervalles de temps pour les mesures et operations choisies.
Le module communications serie 54 permet au micro-ordinateur de
communiquer avec d'autres dispositifs comme il est necessaire dans un
systeme de distribution automatise, ce qui permet de commander le
micro-ordinateur a distance Ce module permet egalement une mise en
reserve de donnees dans un enregistreur pour analyse ulterieure Dans
le cas d'un disjoncteur a reenclenchement, il peut s'agir d'un "releve
de defaut" contenant diverses informations sur le systeme d'energie
lors d'un defaut et apres ce defaut.
La partie acquisition de donnees 56 recoit les informations d'etat du
systeme d'energie et contr 8 le les fonctions internes du systeme de
commande Elle comporte deux modules.
L'un des modules fournit au micro-ordinateur les informations d'etat
necessaires concernant le systeme d'energie Dans un systeme de
commande pour systeme d'energie, il s'agit des donnees de tension et
de courant de phase et masse Dans le systeme de commande de
disjoncteur 10 qui est l'objet de l'invention, un module acquisition
de donnees comporte le circuit d'entree et la partie acquisition de
donnees representes Fig 2 Le circuit d'entree comporte les resis-
tances 58 et les diodes 60 en amont de la partie acquisition de
donnees Les resistances 58 et les diodes 60 limitent les signaux
d'entree non encore transmis par le multiplexeur 62 en dessous des
niveaux qui pourraient affecter defavorablement ce multiplexeur Lors-
qu'un signal d'entree est transmis, il est en fait limite-a la valeur
potentielle de la masse La partie acquisition des donnees effectue
d'abord un multiplexage des signaux d'entree sous le controle du
microprocesseur 38, et le temporisateur programmable 42 utilise alors
un amplificateur de sommation 64 pour tirer avantage des conditions de
mise a la valeur potentielle de masse des signaux Cette partie
acquisition des donnees normalise donc le signal d'entree transmis par
le multiplexeur 62 en fonction d'une reference de normalisation
preselectionnee qui peut etre entree par l'utilisateur du systeme de
commande Un circuit d'echantillonnage 66 permet d'echantillonner le
signal d'entree normalise et de le maintenir pendant un temps pre-
selectionne sous le contr 8 le du temporisateur programmable 42 pour
qu'il puisse etre transforme en signal numerique par le convertisseur
analogique/numerique 68.
Le micro-ordinateur peut fournir au second module d'acquisition des
donnees des instructions permettant un controle automatique des
diverses fonctions internes du systeme de commande, par exemple, etat
de la batterie et de l'alimentation.
Un module interface 70 est utilise en interface entre le
micro-ordinateur et les autres composants du systeme de commande.
Dans un systeme de commande dut disjoncteur e reenclenchement par
exemple, le micro-ordinateur a besoin d'informations concernant le
bloc commutateur d'encienchement 34, le bloc commutateur de declen-
chement 32, ainsi que d'autres dispositifs indicateurs tels que du
commutateur principal 30 du panneau de la Fig l A En outre, un tel
systeme de commande doit fournir des signaux de sortie au circuit de
la bobine de declenchement, au circuit de la bobine d'enclenchement,
aux divers dispositifs d'annonce, etc Plusieurs fonctions de com-
mande, enclenchement a distance du disjoncteur 350, declenchement
352, et verrouillage 354, ainsi que celles affectees au multiplica-
teur de declenchement minimum a distance 356 et au bloc de reenclen-
chement 358, doivent etre assurees a distance par un contact de relais
d'utilisateur ou par un signal de tension comme on l'a represente Fig
5 D De meme, le systeme de commande peut fournir des informations
d'etat vers un emplacement a distance a l'aide de contacts de relais
Les informations transmises de cette maniere peuvent concerner les
positions des contacts du disjoncteur de reen- clenchement et les
conditions de verrouilpage et defaut Une telle possibilite rend ie
systeme de comnmande assi-te par micro-ordinateur adaptable a une
protection du syst Pme d'energie.
La carte du circuit identite systeme du syzsteme de commande comporte
egalement un circuit de d 6 clc-nchement auxiliaire par surin- tensite
72 Le circueoit reot e permanence des signaux d'entree correspondant
aux courants rsecifs des -'ois phases de la ligne de tension et de
masse, comme on le voit Fig 2 Mais le circuit 72 ne depend pas du
fonctionnement du micro-ordinateur pour assurer sa fonction de
generation d'un signal de declenchement Lorsque l'un des courants
mesures depasse la valeur fixee par une caracteristique temps-courant
secondaire, et s'il n'est pas rendu inactif par le micro-ordinateur,
le circuit 72 forme un signal de declenchement au terme d'une certaine
periode de temps Lorsqu'il commence a recevoir de l'energie, ou s'il
est en condition d'erreur, le micro-ordinateur ne peut pas fonctionner
de maniere fiable pour fournir une protection aux lignes de
distribution d'energie Lorsqu'il y a pertubation prolongee sur les
lignes et que les moyens d'emmagasinage d'energie decrits
ulterieurement ont ete decharges, le micro-ordinateur ne peut pas etre
presume fonctionner correctement Dans ces conditions, le circuit 72
assure une protection minimum de la ligne de tension, ce circuit etant
par ailleurs rendu normalement inactif par le micro- ordinateur.
Le module alimentation 36 fournit l'energie necessaire au mi-
cro-ordinateur et aux composants qui lui sont associes Dans le cas du
systeme de commande 10, et comme on l'a represente Fig 6, ce module
comporte une source d'alimentation 120 V en courant alternatif 74, un
condensateur de declenchement 76 de valeur suffisante pour declencher
le disjoncteur, une batterie cadmium-nickel rechargeable 78, un
convertisseur courant continu/courant continu 80 et un circuit de
commande alimentation 82 Le condensateur de declenchement 76 et la
batterie 78 constituent les moyens d'emmagasinage d'energie En cas de
disparition temporaire de l'alimentation en courant alternatif V, ce
qui peut survenir dans des conditions de defaut, les besoins en
energie du systeme seront assures par la batterie, par l'interme-
diaire du convertisseur courant continu/courant continu 80 Dans tous
les cas, sauf dans celui de defaut permanent, on dispose ainsi, sans
interruption, d'une alimentation pendant un certain temps Meme, dans
les cas de defaut permanent, avec utilisation d'une liaison de
communications serie, l'alimentation 36 et la batterie 78 sont mainte-
nues sous surveillance, et l'information d'etat consideree est en-
voyee vers un poste central pour qu'une operation immediate de
correction soit effectuee En dernier recours, si l'alimentation n'est
pas retablie en un temps raisonnable, le micro-ordinateur
s'auto-alimente en mode secours et n'effectue que les taches de
2513 436 priorite la plus elevee (voir Fig 13) afin de menager la
batterie 78 Enfin, un arret automatique du micro-ordinateur se fait
avant que la batterie soit completement dechargee Dans ces conditions,
le circuit auxiliaire 72 peut encore declencher le disjoncteur de re-
enclenchement 12 a l'aide du condensateur de declenchement 76, avant
que la batterie 78 soit rechargee a sa tension normale.
La partie commande d'alimentation 82 du module d'alimentation 36,
representee Fig 16, constitue un moyen permettant de reduire
progressivement l'alimentation du micro-ordinateur 30, par l'interme-
diaire des sources 24 V commutee 84 et non-commutee 86 Est egalement
fourni un signal negatif de 28 V necessaire pour modifier le contenu
de la memoire morte electriquement alterable 52 Ce signal est forme
par le circuit represente Fig 16 qui comporte une bascule temporisee
88 couplee a un reseau doubleur de tension 90 Le contenu de la memoire
52 est modifie sous le controle du microprocesseur 38 en reponse aux
commandes issues du clavier d'entree 16 et aux signaux formes a
distance et transmis par le module communications serie 54 de la Fig 3
Le circuit commande d'alimentation 82 est compense en temperature pour
que la batterie soit chargee au regime requis, lequel varie avec la
temperature ambiante Un transistor de commuta- tion 92 du circuit de
commande d'alimentation est sensible a la tension de sortie du pont 94
qui alimente le circuit de commande 82 et au signal 96 forme par le
microprocesseur Si une tension est presente sur le pont d'entree 94,
le transistor 92 fournit du 24 V aux composants alimentes sous cette
tension pendant les periodes de perturbation prolongee Si on souhaite
mettre ces composants hors circuit, le microprocesseur peut former un
signal 96 mettant hors service le transistor de commutation 92 Le
microprocesseur est alors en fait mis hors service apres execution des
programmes de reduction de puissance.
De ce qui precede, on peut conclure que la demarche choisie permet de
developper un schema instantane pour un systeme de commande forme de
modules cote a cote a la maniere d'un puzzle changeant On peut ainsi
ajouter au systeme de nouveaux modules en fonction des progres
technologiques ou de nouveaux besoins.
La panneau avant represente Fig l A est divise en une partie
superieure et une partie inferieure La partie superieure porte le
clavier 16 et le dispositif d'affichage 14 et la partie inferieure
Z 513436 porte les commandes manuelles Le panneau porte egalement des
lampes indicatrices et un commutateur de verification de ces lampes.
Dans la partie superieure du panneau avant, on trouve: un dispositif
d'affichage a six chiffres 14 a diodes electroluminescen- tes, des
indicateurs d'etat et un clavier a seize touches Toute information
souhaitee peut apparaitre sur le dispositif d'affichage.
Les indicateurs d'etat, constitues par des diodes electrolumines-
centes, fournissent les informations disjoncteur ouvert 18, disjon-
cteur ferme 20, verrouillage systeme 22, declenchement au dessus
minimum 24, defaut 26 et maintien 28 Dans le cas d'une commande de
disjoncteur, les references de normalisation, les caracteristiques
temps-courant, les valeurs de declenchement instantane, le nombre
d'operations pour une caracteristique temps-courant donnee, et les
intervalles de temps pour les mesures et operations choisies sont tous
selectionnes par l'intermediaire du clavier 16.
Par le truchement des commutateurs et du clavier precites, toutes les
operations effectuees par le dispositif peuvent etre entierement
controlees par des informations de commande les informa- tions de
commande caracteristiques du systeme conforme a l'invention concernent
une premiere caracteristique temps-courant pour courants de phase et
de terre qui conduit a un declenchement plus rapide du disjoncteur, et
une seconde caracteristique temps-courant pour cou- rants de phase et
de terre qui definit un temps plus long de maintien en position de
fermeture dans des conditions de defaut D'autres informations de
commande concernent des niveaux de declenchement minimum pour courants
de phase et de terre qui, dans un systeme de commande de disjoncteur,
amorcent le processus de temporisation en fonction de la
caracteristique temps-courant, le nombre de declenche- ments
conduisant a un verrouillage en cas de defaut de phase et de terre, et
le nombre d'operations sur une caracteristique temps-cou- rant donnee
D'autres informations concernent encore un intervalle de remise a zero
qui determine la duree de maintien de l'information nombre de
declenchements dans un compteur qui enregistre cette infor-
* mation, en cas de non-defaut, les intervalles de reenclenchements
multiples qui determinent le temps de maintien du disjoncteur en
position d'ouverture, et les premieres valeurs haute et basse de
frequence D'autres informations de commande concernent, en outre, un
parametre temps fixe de fort courant qui conduit a un maintien en
position de fermeture du disjoncteur, pendant un temps fixe seule-
ment, pour certaines amplitudes des courants de defaut, ce qui bloque
la fonction de declenchement du disjoncteur, ainsi que des valeurs de
courant d'appel qui, comme un niveau de declenchement minimum, per-
mettent d'eviter l'ouverture du disjoncteur en cas d'appel de cou-
rant Cette fonction peut egalement etre assuree simplement par des
instructions au micro-ordinateur conduisant a multiplier le niveau de
declenchement minimum ou a lui ajouter une certaine valeur.
De plus, certains autres parametres peuvent etre verifies ou O 10
modifies a l'aide du clavier: la position du compteur sequence; etat
de defaut dans le systeme de commande, au niveau du disjoncteur, ou
defaut de depassement se traduisant par un maintien si le courant
n'est pas interrompu au cours de six cycles de declenchement; etat
d'un compteur de declenchements enregistrant le nombre d'operations de
declenchement pour toute la duree de fonctionnement du systeme;
courant de charge, etat de la batterie et du chargeur, et demande
d'informations d'etat a distance.
Le microordinateur se compose de trois cartes de circuit distin- ctes:
la carte micro-ordinateur, la carte d'affichage, et la carte identite
systeme comme on l'a represente Fig 3 La carte commune
micro-ordinateur constitue le coeur de la partie materiel du systeme.
Cette carte porte le microprocesseur 38 et les composants qui determi-
nent son fonctionnement La memoire 46 qui contient le systeme de
fonctionnement ainsi que le programme de commande se trouve sur cette
carte La carte affichage est couplee a la carte commune micro-ordina-
teur et porte le clavier d'entree 16 et les diodes electrolumi-
nescentes de sortie pour permettre a l'utilisateur de "communiquer"
avec le systeme de commande La carte commune micro-ordinateur et la
carte affichage sont communes a tous les systemes de commande et
seront utilisees sur d'autres systemes de commande assistes par
micro-ordinateur pour systemes de distribution d'energie Les ele-
minents principaux qui changent pour d'autres aopplications sont les
memoires qui contiennent le programme exact pour la fonction souhai-
tee, ainsi que la carte identite systeme.
La carte iderntite systame est reservee aux fonctions mate- relles
particulieres au systemee de commande consiacre Cette carte tomporte
une mrmoire suprpmene-taire 52, peut recevoir des signaux eraio E:ques
et foi rnir a, cilcui comin de mircro-ordinateur le format numerique
de ces signaux ainsi que l'etat des divers relais et commutateurs. Les
composants principaux de la carte identite systeme sont representes a
l'exterieur de la carte commune micro-ordinateur dans le bloc
diagramme des Figs; 4 A et 4 D, sauf en ce qui concerne les circuits
de declenchement 98 et enclenchement 100 Le circuit a resistances 58
et diodes 60 represente Fig 5 AAA et conduisant au multiplexeur 62
protege ce dernier et les autres dispositifs a faible puissance des
signaux d'entree dont les niveaux trop eleves pour- raient se traduire
par leur endommagement ou des resultats errones.
Cette protection est particulierement importante lors de la reception
d'un signal d'entree alors que le multiplexeur ne transmet aucun
signal On remarquera que C 3 et C 4 sont tous deux des signaux
d'entree de courant de masse, mais que C 3 permet une detection
precise des valeurs les plus faibles des courants de masse du fait de
la plus faible valeur de la resistance d'entree 102 Les resistances
d'entree 104 sur toutes les autres entrees ont une valeur de 200
kilohms, alors que la valeur de la resistance d'entree 102 n'est que
de 20 kilohms.
Comme on le voit Fig 5 F, le circuit de declenchement auxi- liaire par
surintensite 72 comporte quatre circuits amplificateurs operationnels
identiques 106 couples a un transistor unijonction programmable 108
(represente Fig 5 C) qui peut amener a l'etat de conduction le
redresseur au silicon de commande de declenchement 110, et alimenter
la bobine de declenchement qui provoque l'ouverture du disjoncteur
L'envoi de courant au redresseur 110 est interrompu par blocage depuis
le disjoncteur qui entraine l'ouverture du cir- cuit, lors d'une
operation de declenchement Le signal d'entree inverseuse est une
tension determinee par un diviseur de tension variable 120 Le diviseur
de tension 120 est alimente en 18 V, et il est modifie par fermeture
de la liaison appropriee du commutateur de selection 130, laquelle
entraine la mise en parallele d'une des resistances 140 Lorsque la
valeur de tension sur l'entree non-inver- seuse d'un amplificateur
operationnel 150 devient superieure a la valeur negative d'entree, cet
amplificateur commence a conduire et charge le condensateur 160 Si le
signal d'entree alternatif recu sur la borne positive de
l'amplificateur operationnel 150 est d'un niveau suffisamment
superieur au niveau du signal d'entree non-inverseuse, l'amplificateur
150 amene a l'etat de conduction le transistor uni- jonction 108, et,
par suite, le redresseur 110 Le reseau R C. definit en fait une
caracteristique temporelle grossiere Le signal de sortie des
amplificateurs operationnels du circuit 72 peuvent etre clampes par
rapport a la masse sur la commande d'ordinateur CA 2. Cette condition
est realisee lorsque le microprocesseur fonctionne effectivement Le
transistor unijonction 108 ne peut pas devenir conducteur lorsque la
tension non commutee (normalement de 24 V) tombe en dessous de 18 V,
du fait qu'il est place sous la dependance d'un re- seau transistorise
Darlington 182 et de circuits associes, lesquels sont representes Fig
5 C Cette disposition evite toute tentative de declenchement lorsque
le niveau de batterie est si faible que cette tentative peut echouer.
Le caractere redondant du systeme de commande 10 est rendu nece-
ssaire par son environnement hostile et se situe a de nombreux niveaux
tant dans la partie logiciel que dans la partie materiel Par exemple,
on a illustre Fig 5 G des circuits de redondance 190 destines a former
des signaux de commande pour le transistor a effet de champ de
puissance 184 qui commande la bobine d'enclenchement et pour le
redresseur 110 qui commande la bobine de declenchement Le transistor
186 commandant le redresseur de declenchement 110 ne peut conduire que
pour la combinaison (P 4 P 5 P 6) des signaux issus du microprocesseur
De meme, le transistor 188 commandant le transistor a effet de champ
184, et, par suite, la bobine d'enclenchement, peut conduire que pour
la combinaison (P 4 P 5 P 6) des signaux precites.
La carte identite systeme comporte egalement des circuits d'iso-
lation optique pour isoler les circuits du micro-ordinateur des lignes
haute tension On a illustre Fig 5 H les dispositions prises pour le
contr 8 le a distance de ces isolateurs quant aux fonctions
essentielles du systeme de commande On a donc represente sur cette
figure un isolateur 360 pour enclenchement a distance, un isolateur
362 pour declenchement a distance, un isolateur 364 pour multiplica-
teur de declenchement minimum, un isolateur 366 pour les relais
auxiliaires de la Fig 5 C, un isolateur 368 et un isolateur 370 pour
351 es bobines de declenchement et d'enclenchement, et les isolateurs
372 et 374 affectes au redresseur 110 et au transistor 184.
Dans la cabine, sont egalement montes le circuit de commande
d'alimentation 82 (represente Fig 16), le convertisseur courant
continu/courant continu 80, et la carte interface du disjoncteur Ces
principaux composants et la batterie 24 V 78, le condensateur de
declenchement 76, le transformateur ll OW/24 V 74 qui alimente le
circuit 82, et le commutateur principal 30 monte sur le panneau avant
de la cabine sont tous representes sur le schema de systeme de la Fig
6 La partie interface 70 du bloc diagramme de la Fig 3 commande en
general les composants haute tension et relais du dis- joncteur et
traite les signaux d'entree potentiels formes par l'utili- sateur du
systeme.
L'autre domaine essentiel dans la conception du micro- ordinateur est,
bien entendu celui de la partie logiciel Deux types de logiciel sont
utilises, l'un concerne le systeme de fonction- nement, l'autre, le
programme d'application Un systeme de fonction- nement en temps reel
dit systeme MERTOS a ete specialement etudie pour les systemes de
commande d'appareillage assistes par micro- ordinateur Le systeme
MERTOS constitue la base logicielle de la demarche vers une conception
modulaire de la partie logiciel Le systeme MERTOS permet d'incorporer
systematiquement diverses taches distinctes dans le systeme de
commande Ce systeme de fonctionnement est commun a tous les systemes
de commande assistes par micro- ordinateur, destines a des systemes de
distribution d'energie.
Dans le micro-ordinateur, se trouve un programme directeur dont la
fonction est de superviser l'execution des divers sous-programmes a
l'interieur du micro-ordinateur Ces programmes directeurs affec- tent
les moyens du micro-ordinateur a plusieurs sous-programmes pour
permettre l'execution des calculs et operations d'entree/sortie en
temps reel.
Le deroulement du programme directeur est illustre par les
organigrammes representes a partir de la Fig 7, les paves represen-
tant les principales fonctions composantes et d'autres taches de
sous-programme appelees par ce programme directeur.
Au depart ou a la reprise, l'ordinateur effectue une sequence de
demarrage qui initialise les memoires lecture/ecriture (memoires a
acces aleatoire RAM et memoires communes, par exemple), definit les
parametres particuliers a l'appareillage electrique ou systeme de com-
mande, et initialise egalement les divers registres et compteurs (voir
Fig 13) Lorsque l'ordinateur a ete amene en condition de
fonctionnement, des interruptions sont permises sous le contr 8 le de
l'unite d'interruption (voir Fig 7).
Les interruptions sont determinees par des signaux d'entree serie que
l'unite centrale analyse comme partie de chaque cycle d'instructions.
L'organigramme 200 de l'unite d'interruption est illustre Fig.
7 Les donnees enregistrees dans le convertisseur analogique/numeri-
que 68 de la Fig 4 D sont tout d'abord lues 210, ce convertisseur
etant ensuite declenche 220 pour permettre l'acquisition des donnees
enregistrees dans le circuit d'echantillonnage et maintien 66 L'in-
struction suivante 230 concerne le multiplexeur 62 de la Fig 4 D qui
transmet le signal analogique suivant L'instruction suivante est une
instruction de branchement 240 qui dirige le programme vers une
selection donnees de phase dans le convertisseur numerique/analogique
250 silecanal de masse n'est pas actif, ou vers une selection donnees
de masse si ce canal est actif 260 et 270 L'horloge en temps reel et
le programmateur pour taches de priorite intermediaire sont ensuite
remis a jour 280, de meme que le temporisateur programmable (pave 290)
Lorsque ces taches de remise a jour sont effectuees, le programme est
mis en etat de permettre plus d'interruptions 300, puis il est repris
Dans des conditions normales, lorsque le systeme de commande 10 est
alimente et que le microprocesseur 38 fonctionne normalement sous le
contr 8 le du temporisateur de surveillance 50, ce programme d'unite
d'interruption 200 a la priorite de plus haut rang sur tous les
programmes Si le temporisateur 50 detecte une erreur, il y a reprise
comme illustre Fig 13 Bien entendu, lorsque la Datterie 78 est
insuffisante pour permettre un fonctionnement normal du
microprocesseur 38, le circuit auxiliaire de declenchement 72 a
priorite sur tous les programmcs Le module de programme 200 cons-
titue les moyens d'acquisition de donnees d'entree numerique par le
microprocesseur 38.
Il y a essentieilement;quatre sign,;nc chaitillonner comme on le voit
Fig 2; si chaque signal d'en;r Ae est echant I Jllonne cinq fois par
cycle du courant, on pe,t faire une approxima'cion suffisamment
precise proportiocnee a a vas efficace au carrc a partir de chaque
valeur d 'ciiacrillcnnage a carr, et par so,,mrtion des cinq dernires
valeurs a Jnsi otentes L'i-nteriale d'echantillonnage est donc de
0,833 ms et est determine par le temporisateur programmable
42 qui est commande par le microprocesseur Le programme d'interrup-
tion 200 est lance toutes les 0,833 ms pour l'acquisition des donnees
echantillonnees Lors de chaque deroulement du programme d'in-
terruption 200, le convertisseur numerique/analogique 250, Fig 5 AA,
est regle de maniere approprie (260 et 270 du programme) Le conver-
tisseur 250 fait partie de l'amplificateur de normalisation et multi-
plication 310 et la Fig 4 D La partie restante de cet amplificateur
310 constitue l'amplificateur operationnel 312 de la Fig 5 AA Le
convertisseur 250 modifie le gain de l'amplificateur operationnel 312
en reponse aux signaux fournis par le microprocesseur au niveau des
instructions 260 et 270 du programme d'interruption, afin de norma-
liser les donnees numeriques a des valeurs d'entree arbitraires
correspondant aux niveaux de declenchement de phase et de masse.
Cette normalisation des donnees d'entree en fonction de diverses
references de normalisation preselectionnees se traduit pas une econo-
mie considerable dans la partie materiel qui devrait autrement cou-
vrir de larges gammes de donnees d'entree L'amplificateur de normali-
sation et multiplication 310 est le seul composant amplificateur qui
est combine en un seul bloc Fig 5 AA.
Ces interruptions permettent a l'unite centrale de reagir aux
evenements au niveau de la partie materiel plut 8 t qu'au niveau de la
partie logiciel grace a des bits de contr 8 le d'etat (appel
selectif).
Les interruptions exigent plus de materiel qu'une entree/sortie pro-
grammee ordinairement, mais conduisent a une reponse plus rapide et
plus directe Dans le systeme de fonctionnement MERTOS, un programme
d'interruption 200 est prevu, lequel permet de faire la difference
entre des interruptions importantes et non-importantes conformement a
un systeme d'interruption par priorites Selon ce systeme, l'unite
centrale n'est pas interrompue sauf pour une interruption dont gold-
dre de priorite est plus eleve que celui de l'operation en cours.
Apres qu'une interruption a ete traitee, le systeme de fonction-
nement supervise l'execution de sous-programmes en respectant un
systeme de priorite Chaque sous-programme est affecte d'un ordre de
priorite qui definit son importance par rapport aux autres sous-pro-
grammes et par rapport aux interruptions venant de peripheriques tels
que le clavier.
? 3436
On se reportera maintenant Fig 13 Le premier sous-programme devant
etre execute est le sous-programme de PREMIERE PRIORITE qui concerne
les taches dont l'ordre de priorite dans le temps est le plus eleve et
qui ne sont pas par ailleurs executees sur un signal d'interruption
les sousprogrammes dont l'ordre de priorite suit celui du
sous-programme de PREMIERE PRIORITE sont les sous-programmes de
PRIORITE SECONDAIRE Les sous-programmes de DERNIERE PRIORITE ont
l'ordre de priorite le plus bas Le systeme de fonctionnement en
regissant l'unite centrale verifie la situation de sous-programmes,
et, si le sous-programme a ete interrompu, l'unite centrale est
ramenee dans la condition o elle etait au moment de l'interruption.
Si le sous-programme n'a pas ete interrompu, mais a ete entierement
execute, l'unite centrale traite le sous-programme de niveau plus
faible qui suit Ainsi, chaque sous-programme est entierement exe-
cute, en fonction de son ordre de priorite, avant que soit demarre le
sous-programme suivant.
On a represente Figs 8 a 10 l'organigramme du programme de PREMIERE
PRIORITE 400 qui permet l'execution des taches suivantes La premiere
instruction est une instruction de branchement sur analyse de la
presence ou non d'un drapeau 402 S'il y a un drapeau, le programme
revient au depart S'il n'y a pas drapeau, l'instruction suivante se
traduit par la mise d'un drapeau 404 Les donnees sont ensuite traitees
406 A ce stade du programme, l'algorithme de mise au carre est execute
pour former une valeur proportionnelle a la valeur efficace du signal
d'entree Lorsque ce traitement est acheve, les donnees sont analysees
pour determiner s'il s'agit de donnees de masse 408 Si non, il s'agit
de donnees de phase Dans ce dernier cas, une instruction de
branchement 410 permet de determiner si une action de declenchement
instantanee est souhaitee Si oui, l'instruc- tion de branchement
suivante 412 permet de determiner si le signal de donnees est
d'amplitude superieure au niveau de declenchement instan- tane Et si
oui, le drapeau de declenchement instantane est mis 414 et le
programme reprend a partir de l'interruption Une reponse negative a
l'instruction de branchement 412 branche le programme sur une autre
instruction de branchement 416 qui permet de determiner si le signal
de donnees est d'amplitude superieure au niveau de declench- ement
minimum L'instruction 416 suit immediatement l'instruction 410 si une
action de declenchement instantanee n'est pas souhaitee un reponse
negative a l'instruction de branchement 416 conduit a la remise d'un
drapeau de declenchement minimum 418, et le programme reprend a partir
de l'interruption Si la reponse est positive, le programme passe au
point factice A Lorsqu'il s'agit de donnees de masse (instruction de
branchement 408), le programme se poursuit par l'instruction de
branchement 420 qui permet de determiner si le bloc de declenchement
de masse est actif Si oui, le programme est repris a partir de
l'interruption Si non, les instructions suivantes sont analogues aux
instructions de traitement de donnees de phase, le programme, en fin
de traitement, passant au point factice B L'instru- ction qui suit le
point A 422 permet d'etablir le drapeau de declenchement minimum
L'instruction de branchement qui suit 424 permet d'analyser s'il y a
drapeau pour la premiere caracteristique temps- courant de phase Si
oui, l'instruction suivante 426 concerne une recherche d'adresse de la
premiere caracteristique temps-courant de phase Si non, il y a
recherche d'adresse de la seconde caracteris- tic temps-courant 428
L'adresse est ensuite enregistree 430 On remarquera que ce traitement
des donnees a partir du point factice B est analogue a ce qui vient
d'etre decrit A ce stade, les donnees se presentent sous la forme d'un
nombre relativement important repre- sentant une valeur
proportionnelle a la valeur efficace du signal d'entree analyse Il
n'est pas necessaire que la valeur correspondant a cette valeur
efficace soit connue pour executer les calculs caracte- ristique
temps-courant Les donnees sont, en consequence, comprimees 432 en
selectionnant une gamme parmi un certain nombre de gammes Les donnees
comprimees sont ensuite utilisees pour executer les calculs 434, et le
programme passe au point factice C A partir du point C, le programme
se poursuit par un instruction de branchement 436 qui permet de
determiner si le niveau de declenchement est oui ou non atteint Si la
reponse est negative, le programme 400 est repris a partir de
l'interruption Si la reponse est positive, le drapeau de declenchement
interne est mis 438, la source de declenchement est determinee 440, et
le programme 400 reprend a partir de l'interrup- tion.
Lorsque le microprocesseur 38 fournit un drapeau quelconque de
ueclenchement ou d'enclenchement, le sous-programme 500 declenche-
ment-enclenchement de la Fig 11 est execute la premiere instruction
est une instruction de branchement 502 qui permet de determiner s'il y
a ou non presence d'un drapeau de blocage Si oui, le programme 500
reprend a partir du sous-programme Si non, les donnees sont analy-
sees pour determiner s'il y a ou non declenchement interne 504 Dans le
cas d'une reponse positive, le programme se poursuit par l'analyse de
l'etat du disjoncteur 506 Si le disjoncteur n'est pas declenche, un
signal de declenchement est forme 508 et un drapeau disjoncteur
declenche est mis 510 Le programme se poursuit ensuite par une
instruction de branchement 512 qui permet de determiner si les
declenchements sont invalides ou non Si le disjoncteur a deja ete
enclenche 506, le programme se poursuit directement par l'instruction
512 qui permet de determiner si les declenchements sont invalides ou
non Si le disjoncteur a deja ete declenche 506, le programme se
poursuit directement par l'instruction 512 Par ailleurs, s'il ne
s'agit pas d'un declenchement interne 504, l'instruction suivante est
une instruction de branchement 514 qui permet de determiner s'il
s'agit ou non d'un declenchement externe Si oui, le programme passe a
l'instruction 506 et se poursuit comme precedemment decrit; si non, il
se poursuit par l'instruction de branchement 512 qui permet de
determiner s'il y a presence ou non d'un drapeau de hors declenche-
ment Dans le cas d'une reponse positive, le signal de declenchement
est arrete 516, le drapeau de hors declenchement est mis a zero 518,
et le drapeau disjoncteur declenche est mis a zero 520 Le programme se
poursuit ensuite par une instruction de branchement 522 qui permet de
determiner s'il y a presence ou non d'un drapeau de "en declenche-
ment" interne 522 Si oui, le drapeau declenchement interne est mis a
zero 524, et le programme se poursuit par une instruction de bran-
chement 526 qui permet de determiner s'il y a presence ou non d'un
drapeau en enclenchement Si la reponse a l'instruction 522 est
negative, le programme se poursuit directement par l'instruction de
branchement 526 De meme: si la reecnse a l'instruction 512 est
negative, le programme se poursuit directement par cette meme instru-
ctiocn 526 Siil y a un drabeau en enclenchement, l'etat du disjon-
cteur est analyse (instrucion 528) Si le disjoncteur n'est pas
enclenche, un si gnal d ' Ercl ncehement est forme, puis le drapeau
disjoncteur enclenche est S et le programme reprend a partir du
26 2513436 sous-programme Si la reponse est negative a l'instruction
de branche- ment 526, l'instruction suivante 530 permet de determiner
s'il y a ou non presence d'un drapeau hors enclenchement Si oui, le
signal d'enclenchement est arrete 532, le drapeau disjoncteur
enclenche est mis a zero 534 de meme que le drapeau hors enclenchement
536, et le programme reprend a partir du sous-programme Si la reponse
a l'ins- truction 530 est negative, le programme reprend directement a
partir du sous-programme.
Les programmes de priorites intermediaires concernent l'execu- tion de
sous-programmes tels que la manipulation des donnees, la mise a jour
de l'affichage numerique et la reception des operations au clavier Un
abrege du programme de priorite intermediaire 600 est represente Fig
14 A qui est une suite de programme illustre Fig 13.
Les taches repetitives sont d'abord executees (instruction 602) Ces
taches ont toutes meme priorite et sont executees en sequence au
depart du programme de priorite intermediaire L'ordre de la sequence
n'est pas particulierement important Ces taches repetitives sont les
suivantes, dans l'ordre:
DESIGNATION FONCTION
PANNEAU Exploration panneau.
I/O Entree/sortie pour inclure des contacts utili- sateur dans la
position declenchement et en- clenchement du disjoncteur.
SCDE Le superviseur de condition declenchement en- clenchement
comporte une verification pour de- terminer si le disjoncteur peut ou
non inter- rompre un courant de defaut sur une commande de
declenchement S'il ne le peut pas, le disjoncteur est maintenu apres
six cycles de courant de defaut suivant une operation de
declenchement.
FREQ Verification de la frequence.
DESYN Desynchronisation du dispositif d'affichage 14 si aucune entree
n'est faite au clavier 16 pendant un intervalle de temps donne.
Les taches repetitives etant achevees, le programme se poursuit
27 2513436 par des instruotions de file d'attente des taches 604
permettent de mettre des drapeaux de file d'attente courte et de file
d'attente longue Cette fonction est detaillee dans les Fig 14 B, 14 C
et 14 D. Le point de reference permettant de distinguer entre files
d'attente courte et longue est de l'ordre de cinq minutes Si la tache
doit etre executee en cinq minutes ou moins, elle entre dans la file
d'attente courte Si la tache doit etre executee en un temps supe-
rieur a cinq minutes, elle entre dans la file d'attente longue Il est
envisage que la file d'attente longue soit capable d'accepter des
taches a executer en plusieurs annees, une fois la tache entree Les
instructions suivantes du programme sont des instructions de branche-
ment 606 qui permettent de determiner s'il y a ou non des taches avec
drapeau Si la reponse est negative, le programme reprend a partir de
l'interruption (point d'interruption 608 egalement represente Fig. 13)
Si la reponse est positive, les taches avec drapeau sont executees On
a represente Fig 14 D le deroulement general d'une tache avec drapeau.
On a represente en details Fig 14 B le pave d'instructions 604 de la
Fig 14 A Au depart, l'instruction 612 permet de determiner s'il existe
ou non un indicateur d'horloge calibre 7 e Si oui, cette partie de
programme se termine immediatement et le programme se poursuit par
l'instruction de branchement 606 Si non, l'horloge en temps reel est
remise a jour 614 Puis la file d'attente courte est analysee pour
determiner s'il est approprie ou non d'executer une tache (instruction
615) La file d'attente longue est ensuite analy- see dans les memes
conditions (instruction 616), le programme se poursuivant par
l'instruction de branchement 606.
On a represente en details Fig 14 C le pave d'instructions 615 de la
Fig 14 B; un programme analogue, non represente, existe pour l'analyse
de la file d'attente longue Il existe un de ces programmes par tache
avec drapeau Le programme debute par une instruction de branchement
618 qui permet de determiner si le drapeau du temporisa- teur de tache
est a zero Si la reponse est positive, le programme passe a une autre
tache (point de poursuite) Il existe un point de poursuite pour chaque
tache avec drapeau Il s'agit essentiellement d'un point d'entree
marquant le depart de chaque programme de tache avec drapeau On a
illustre Fig 14 D le programme general de tache avec drapeau Si la
reponse a l'instruction 618 est negative, le programme 615 se poursuit
par une soustraction de 1 dans le temporisa- teur 620 L'instruction
suivante est une instruction de branchement 622 qui permet de
determiner si le temporisateur est a zero Si non, le programme se
poursuit par la tache avec drapeau suivante Si oui, une soustraction
de 1 est commandee sur la position tache 624, et une addition de 1 est
commandee sur le drapeau de temporisateur de tache.
Le programme se poursuit par les autres taches avec drapeau de la file
d'attente courte.
Lorsque ces sous-programmes sont executes, le programme se poursuit
par l'execution des taches avec drapeau (instruction 610 de la Fig 14
A) Le signal de position de tache qui est analyse par l'instruction
606 assure l'execution des taches avec drapeau a moins qu'elles ne
soient masquees, et l'instruction 622 (temporisateur = O ou non) sert
au controle de l'affectation de priorite dans le temps des taches.
On a represente Fig 4 D le programme general d'execution de tache Le
drapeau de tache est tout d'abord analyse pour determiner s'il est ou
non egal a zero 628 Si la reponse est positive, le programme passe a
d'autres taches Si la reponse est negative, le masque de tache est
analyse pour determiner s'il est ou non egal a zero 630 Si oui, une
soustraction de 1 est faite sur le masque 632, et la tache consideree
est executee 634 Apres execution de la tache, une addition de 1 est
faite sur le drapeau 636, et egalement sur le masque 638 Le programme
reprend ensuite a partir de l'interruption 608, que l'on retrouve a la
Fig 13 Si la reponse a l'instruction de branchement 630 est negative,
le programme se poursuit par une instruction de branchement 640 qui
permet de determiner si la posi- tion de tache est ou non egale a zero
Si oui, l'instruction de branchement 622, que l'on retrouve Fig 14 C,
permet de determiner si le temporisateur de tache est ou non egal a
zero Et s'il n'est pas egal a zero, le programme se poursuit par
d'autres sous-programmes de tache Si la reponse a l'instruction de
branchement 622 est positive, le programme reprend a partir du point
d'interruption 608 que l'on retrouve Fig 13 Si la reponse a
l'instruction de branchement 640 est negative, une addition de 1 est
faite sur la position de tache 641 L'adresse de retour est alors
deplacee vers la pile 642, ainsi que l'adresse du point d'interruption
644 Le programme peut alors e
29 2513436 reprendre la tache qui a ete interrompue.
Le systeme MERTOS se compose lui-meme d'un certain nombre de modules
facilitant les corrections Dans ce cas, un module correspond a un
programme ou serie d'instructions qui impose au micro-ordinateur une
tache particuliere. Pour realiser les modules des parties materiel et
logiciel, on utilise un microprocesseur MOTOROLA type 6800 et les
dispositifs compatibles avec ce microprocesseur On peut utiliser, bien
entendu, d'autres microprocesseurs equivalents Chaque type de
microprocesseur a ses exigences particulieres, et, en ce qui concerne
la partie microprocesseur du systeme de commande de disjoncteur, il
est impossi- ble d'en faire une description detaillee, et suffisante
d'en faire une description generale permettant d'envisager
l'utilisation d'au- tres dispositifs Les specialistes pourront
aisement amplifier et modifier les renseignements donnes pour les
appliquer aux dispositifs d'autres fabricants, en s'aidant des
documents techniques normalement fournis par ces fabricants Une
description de tous les petits details de la partie logiciel serait
extremement confuse, et, seuls, sont decrits les modules logiciels et
programmes principaux puisqu'un specialiste peut aisement "habiller"
les elements de base fournis.
On a represente, Fig 12, les modules logicielz MERTOS, avec: le module
Configuration Materiel qui est utilise pour assurer la liaison entre
les parties logiciel et materiel du systeme a micro-ordinateur, le
module Regie qui assure un demarrage methodique du systeme a
micro-ordinateur lors de la mise sous tension, le module Interface
Panneau Avant qui est utilise pour l'exploration du clavier et la
commande du dispositif d'affichage.
Lorsqu'une touche est manoeuvree par l'utilisateur, les donnees bru-
tes de touche sont decodees et transferees au module Interpretation
Commande, le module Interpretation Comnande qui determine la reponse
du systeme aux diverses commandes d'un utilisateur, y compris
l'analyse des reglages de commande variables et l'affichage des
donnees ac- quises Il s'agit d'un module commun a tous les systemes,
et, lorsqu'un utilisateur est forme sur un systeme, les autres
systemes lui seront familiers, le module Interface Communications qui
fournit les divers protocoles de communication avec d'autres
equipements, notamment dans les systemes futurs de distributions
automatises Les commandes a distance recues par le systeme par
l'intermediaire d'une voie de communications sont converties et
transferes au module Interpretation Commande, le module Defauts
Systeme qui permet de deceler et corriger les divers defauts que peut
presenter le systeme a micro-ordinateur dans des conditions
defavorables Sont prevus divers "deroutements" logiciels interdisant
l'execution d'une operation erronee Il s'agit de l'equivalent logiciel
du module de surveillance. le module Diagnostics Clavier qui donne au
panneau avant acces aux divers composants du micro-ordinateur,
permettant a un technicien d'entretien l'examen des divers parties du
materiel et du logiciel Les programmes prevus a cet effet peuvent
verifier le clavier, le dispositif d'affichage, les diverses
entrees/sorties, les modules memoire, l'alimentation, etc Ces types de
verification seront normalement effectues sur place pour les systemes
supposes en defaut et comme partie d'un programme d'entretien
permettant une veri- fication methodique de toutes les commandes, le
module Blocage Securite qui permet de verrouiller, pour des
utilisateurs non autorises, les diverses fonctions d'un systeme qui
peuvent etre classees par niveaux de securite Ce module permet
notamment a l'utilisateur d'entrer un code de securite fait d'un
nombre predetermine de chiffres Chaque code de securite valide permet
l'execution d'un jeu de fonctions Chaque code de securite non valide
donne lieu a un message d'erreur On peut prevoir un grand nombre de
codes de securite, chacun d'entre eux correspondant a un niveau donne
de securite En prevoyant plusieurs niveaux de securite, on permet
l'execution de fonctions avec differents niveaux de comman- de de
surveillance.
Un grand nombre d'elements-accessoires speciaux, qui ne sont
actullement implantes, dans les systemes classiques, que par le
truchement de materiels supplementaires, peuvent etre implantes par le
truchement logiciel dans un systeme de commande assiste par
micro-ordinateur Les elements a ajouter sont en petit nombre Dans le
cas d'un disjoncteur a reenclenchement par exemple, il peut s'agir
d'un declenchement instantane, d'un blocage instantane, d'un multipli-
cateur de declenchement minimum, de programmes objet et d'une coordi-
nation sequences Etant donne les possibilites d'un microprocesseur,
certains elements accessoires peuvent etre maintenus implantes sur les
systemes existants: enregistreur d'evenements, formation de la courbe
caracteristique temps-courant a partir du panneau avant, mesu- re de
frequence inferieure, et amperemetre numerique de demande thermique
Les divers modules d'application peuvent etre aisement modifies, ou
d'autres modules peuvent etre ajoutes au systeme a tout moment, meme
apres installation du systeme de commande.
Il est entendu que des variantes peuvent etre envisagees sans, pour
cela, sortir du cadre de l'invention.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1) Systeme de commande pour disjoncteur a reenclenchement (18),
caracterise en ce qu'il comporte: un circuit d'entree (58,60) pour
mesurer le courant de chacune des trois phases et de masse dans une
ligne de distribution d'energie electrique, ce circuit fournissant un
signal analogique pour chacun des courants mesures, un circuit de
multiplexage (62) pour transmettre selecti- vement chacun des signaux
analogiques d'entree, un amplificateur de normalisation et
multiplication (310) pour la normalisation selective, en fonction
d'une reference de normalisation preselectionnee, de chacun des
signaux analogiques d'en- tree selectionne par le circuit de
multiplexage, un circuit d'echantillonnage et maintien (66) pour
echantil- lonner le signal de sortie analogiqe de l'amplificateur de
normalisa- tion et multiplication et le maintenir pendant une periode
de main- tien souhaitee preselectionnee, un convertisseur
analogue/numerique (68) pour convertir le signal de sortie analogique
de l'echantillonneur sous forme numerique, des moyens de memorisation
(46) pour enregistrer des informa- tions de commande sous forme
numerique, y compris les references de normalisation, des
caracteristiques temps-courant, des valeurs de declenchement
instantane, le nombre d'operations affecte a une ca- racteristique
temps-courant donnee, des intervalles de temps pour mesures
selectionnees et operations, et des informations de condition telles
que des informations d'amplitude de courant sous forme numeri- que,
des moyens de traitement (38) pour former un signal equiva- lent a la
valeur efficace de chaque signal d'entree normalise et mis sous forme
numerique, pour comparer les valeurs equivalentes des signaux d'entree
a partir d'une caracteristique temps-courant se- lectionnee par un
certain nombre de caracteristiques temps-courant enregistrees dans les
moyens de memorisation, en fonction d'autres informations de commande
enregistrees dans ces moyens de memori- sation, et pour former une
commande d'operation qui entraine le changement d'etat du disjoncteur
a reenclenchement entre un etat d'enclenchement et un etat de
declenchement, 33 2513436 un circuit d'alimentation (74) pour
alimenter selectivement en energie electrique les autres parties du
systeme de commande a partir de la ligne de distribution d'energie
protegee, ce circuit comportant des moyens d'emmagasinage (78) pour
pouvoir fournir de l'energie lorsque la ligne a proteger est
interrompue, un circuit de declenchement auxiliaire par surintensite
(72) qui recoit en permanence des signaux d'entree correspondant aux
courants de chacune des trois phases et de masse de la ligne de
distribution d'energie electrique, pour former un signal de declenche-
ment lorsque l'un des courants mesures excede une caracteristique
tempscourant fixee apres une periode de temps dependant de la
caracteristique temps-courant, a moins qu'il ne soit rendu inactif par
les moyens de traitement, des moyens de sortie (98, 100) pour
commander des moyens de declenchement (710) dans le disjoncteur a
reenclenchement en fonction de commandes d'operation issues des moyens
de traitement ou d'un signal de declenchement fourni par le circuit de
declenchement auxi- liaire par surintensite, ou des moyens
d'enclenchement (712) dans ce disjoncteur en fonction de commandes
d'operation issues des moyens de traitement, et des moyens d'entree
(16, 30, 32, 34, 70) pour l'entree d'informations de commande.
2) Systeme de commande pour disjoncteur a reenclenchement (12),
caracterise en ce qu'il comporte: un circuit d'entree pour mesurer le
courant de chacune des trois phases et de masse dans une ligne de
distribution d'energie electrique, et former un signal analogique pour
chacun des courants mesures, ce circuit comportant des resistances
(58) et des diodes (60) pour que chaque signal d'entree soit limite en
tension en dessous de sa valeur normale d'excursion normale, un
circuit de multiplexage (62) pour transmettre selective- ment chacun
des signaux analogiques d'entree, un amplificateur de sommation (6)
qui recoit le signal analogique d'entree fourni par le circuit de
multiplexage et lui impose une valeur proche de la valeur potentielle
de masse, un amplificateur de normalisation et multiplication (310)
pour la normalisation selective, en fonction d'une reference de 34
2513436 normalisation preselectionnee, de chacun des signaux
analogiques d'en- tree fournis par l'amplifcateur de sommation, un
circuit d'echantillonnage et maintien (66) pour echantil- lonner le
signal de sortie analogique de l'amplification de normalisa- tion et
multiplication et le maintenir pendant une periode de main- tien
souhaitee preselectionnee, un convertisseur analogique-numerique (68)
pour mettre sous forme numerique de signal analogique de sortie de
circuit d'echantil- lonnage et maintien, des moyens de memorisation
(46 and #x003E; pour enregistrer des informa- tions de commande sous
forme numerique, y compris les references de normalisation, des
caracteristiques temps-courant, des valeurs de declenchement
instantane, le nombre d'operations affecte a une ca- racteristique
temps-courant donnee, des intervalles de temps pour mesures
selectionnees et operations, et des informations de condition telles
que des informations d'amplitude de courant sous forme nume- rique,
des moyens de traitement (38) pour former un signal equi- valent a la
valeur efficace de chaque signal d'entree normalise et mis sous forme
numerique, pour comparer les valeurs equivalentes des signaux d'entree
a partir d'une caracteristique temps-courant selec- tionnee parmi un
certain nombre de caracteristiques temps-courant enregistrees dans les
moyens de memorisation, en fonction d'autres informations de commande
enregistrees dans les moyens de memorisa- tion, et pour former une
commande d'operation qui entraine le change- ment d'etat du
disjoncteur a reenclenchement entre un etat d'enclen- chement et un
etat de declenchement, un circuit d'alimentation (74) pour alimenter
selectivement en energie electrique les autres parties du systeme de
commande a partir de la ligne de distribution d'energie protegee, ce
circuit comportant des moyens d'emmagasinage (78) pour pouvoir fournir
de l'energie lorsque la ligne a proteger est interrompue, un circuit
de declenchement auxiliaire par surintensite (72) qui recoit en
permanence des signaux d'entree correspondant aux courants de chacune
des trois phases et de masse de la ligne de distribution d'energie
electrique, pour former un signal de declenche- ment lorsque l'un des
courants mesures excede une caracteristque 2513436 temps-courant fixee
apres une periode de temps dependant de la caracteristique
temps-courant, a moins qu'il ne soit rendu inactif par les moyens de
traitement, des moyens de sortie (98,100) pour commander des moyens de
declenchement (710) dans le disjoncteur a reenclenchement en fonction
de commandes d'operation issues des moyens de traitement ou d'un
signal de declenchement fourni par le circuit de declenchement auxi-
liaire par surintensite, ou des moyens de declenchement (712) dans ce
disjoncteur en fonction de commandes d'operation issues des moyens de
traitement, et des moyens d'entree (16,30,32,34,70) pour l'entree
d'informa- tions de commande.
3) Systeme de commande pour disjoncteur a reenclenchement (12),
caracterise en ce qu'il comporte: un circuit d'entree (58,60)pour
mesurer le courant de chacune des trois phases et de masse dans une
ligne de distribution d'energie electrique, ce circuit fournissant un
signal analogique pour chacun des courants mesures, un circuit de
multiplexage (62) pour transmettre selective- ment chacun des signaux
analogiques d'entree, un amplificateur de normalisation et
multiplication (310) pour la normlisation selective, en fonction d'une
reference de norma- lisation preselectionnee, de chacun des signaux
analogiques d'entree selectionne par le circuit de multiplexage, un
circuit d'echantillonnage et maintien (66) pour echantil- lonner le
signal de sortie analogique de l'amplificateur de normalisa- tion et
multiplication et le maintenir pendant une periode de main- tien
souhaitee preselectionnee, un convertisseur analogue/numerique (68)
pour convertir le signal de sortie analogique du circuit
d'echantillonnage sous forme numerique, des moyens de memorisation
(46) pour enregistrer des informa- tions de commande sous forme
numerique, y compris les references de normalisation, des
caracteristiques tempscourant, des valeurs de de- clenchement
instantane, le nombre d'operations affecte a une caracte- ristique
temps-courant donne, et des intervalles de temps pour mesu- res
selectionnees et operations, ces informations etant enregistrees 36
2513436 dans une memoire permanente electriquement alterable (52), et
les moyens de memorisation comportant, en outre, une memoire
non-perma- nente (40) pour l'enregistrement d'informations de
condition telles que des informations d'amplitude courant sous forme
numerique, des moyens de traitement (38) pour former un signal equiva-
lent a la valeur efficace de chaque signal d'entree normalise et mis
sous forme numerique, pour comparer les valeurs equivalentes des
signaux d'entree a partir d'une caracteristique temps-courant selec-
tionnee parmi un certain nombre de caracteristiques temps-courant
enregistrees dans les moyens de memorisation, et pour former une
commande d'operation qui entraine le changement d'etat du disjoncteur
a reenclenchement entre un etat d'enclenchement et un etat de declen-
chement, des moyens d'alteration (88, 90) pour alterer la memoire
permanente electriquement alterable sous la commande des moyens de
traitement, un circuit d'alimentation (74) pour alimenter
selectivement en energie electrique les autres parties du systeme de
commande a partir de la ligne de distribution protegee, ce circuit
comportant des moyens d'emmagasinage (78) pour pouvoir fournir de
l'energie lorsque la ligne a proteger est interrompue, un circuit de
declenchement auxiliaire par surintensite (72) qui recoit en
permanence des signaux d'entree correspondant aux courants de chacune
des trois phases et de masse de la ligne de distribution d'energie
electrique, pour former un signal de declenche- ment lorsque l'un des
courants mesures excede une caracteristique tempscourant fixee apres
une periode de temps dependant de la caracteristique temps-courant, a
moins qu'il ne soit rendu inactif par les moyens de traitement, des
moyens de sortie (98,100) pour commander des moyens de declenchement
(710) dans le disjoncteur a reenclenchement en fonction de commandes
d'operation issues des moyens de traitement ou d'un signal de
declenchement fourni par le circuit de declenchement auxi- liaire par
surintensite, ou des moyens d'enclenchement (712) dans ce disjoncteur
en fonction de commandes d'operation issues des moyens de traitement,
et des moyens d'entree (16,30,32,34,70) pour l'entree d'informa- 13436
tions de commande.
4) Systeme de commande pour disjoncteur a reenclenchement (12),
caracterise en ce qu'il comporte: un circuit d'entree (58,60) pour
mesurer le courant de chacune des trois phases et de masse dans une
ligne de distribution d'energie electrique, ce calcul fournissant,
pour chacun des courants mesures, des signaux analogiques d'amplitude
variable a des fins d'estimation, un circuit de multiplexage (62) pour
transmettre selective- ment chacun des signaux analogiques d'entree,
un amplificateur de normalisation et multiplication (310) pour la
normalisation selective de chacun des signaux analogiques d'entree
selectionne par le circuit de multiplexage, en fonction d'une
reference de normalisation preselectionnee, un circuit
d'echantillonnage (66) pour echantillonner le signal de sortie
analogique de l'amplificateur de normalisation et multiplication, un
convertisseur analogique/numerique (68) pour mettre sous forme
numerique le signal analogique de sortie du circuit d'echantil-
lonnage et maintien, des moyens de memorisation (46) pour enregistrer
des informa- tions de commande sous forme numerique, y compris les
references de normalisation, des caracteristiques temps-courant, des
valeurs de declenchement instantane, le nombre d'operations affecte a
une carac- teristique temps-courant donnee, des intervalles de temps
pour mesu- rer selectionnees et operations, et des informations de
condition telles des informations d'amplitude de courant sous forme
numerique, des moyens de traitement (38) pour former un signal un
signal equivalent a la valeur efficace de chaque signal d'entree
normalise mis sous forme numerique, pour comparer les valeurs
equivalentes des signaux d'entree a partir d'une caracteristique
temps-courant selec- tionnee parmi un certain nombre de
caracteristiques temps-courant enregistrees dans les moyens de
memorisation, en fonction d'autres informations de commande
enregistreees dans ces moyens de memorisa- tion, et pour former une
commande d'operation qui entraine le change- ment d'etat du
disjoncteur " r-enclemenchemnent entre un etat d'enclen- chement et un
etat de declenchement, 3 2513436 un circuit d'alimentation (74) pour
alimenter selectivement les autres parties du systeme de commande a
partir de la ligne de distribution d'energie protegee, ce circuit
comportant des moyens d'emmagasinage (78) pour pouvoir fournir de
l'energie lorsque la ligne a proteger est interrompue, un circuit de
declenchement auxiliaire par surintensite (72) qui recoit en
permanence des signaux d'entree correspondant aux courants de chacune
des trois phases de la masse de la ligne de distribution d'energie
electrique, pour former un signal de declen- chement lorsque l'un des
courants mesures excede une caracteristique temps-courant secondaire
fixee apres une periode de temps dependant de la caracteristique
temps-courant, a moins qu'il ne soit rendu inactif par les moyens de
traitement, des moyens de sortie (98,100) pour commander des moyens de
declenchement (710) dans le disjoncteur a reenclenchement en fonction
de commandes d'operation issues des moyens detraitement ou d'un signal
de declenchement fourni par le circuit de declenchement auxi- liaire
par surintensite, ou des moyens d'enclenchement (712) dans ce
disjoncteur en fonction de commande d'operation issues des moyens de
traitement, et des moyens d'entree (16,30,32, 34, 70) pour l'entree
d'infor- mations de commande. ) Systeme selon la revendication 1,
caracterise en ce qu'il comporte des moyens de redondance (190) pour
verifier la condition d'au moins trois signaux formes par les moyens
de traitement avant de permettre la commande des moyens de
declenchement ou des moyens d'enclenchement dans les moyens de sortie.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [44][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [45][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2513436
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[46]____________________
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[50]____________________
[51]____________________
[52]____________________
[53]____________________
[54]____________________
[55]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
103 Кб
Теги
fr2513436a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа