close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2513489A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (13/ 88)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Disease
(1/ 50)
[6][_]
PAINS
(50)
[7][_]
Gene Or Protein
(7/ 22)
[8][_]
Est A
(8)
[9][_]
Etre
(7)
[10][_]
DANS
(2)
[11][_]
CES
(2)
[12][_]
Neur
(1)
[13][_]
Trai
(1)
[14][_]
Dtau
(1)
[15][_]
Molecule
(3/ 14)
[16][_]
DES
(6)
[17][_]
I-I
(5)
[18][_]
qutil
(3)
[19][_]
Organism
(1/ 1)
[20][_]
X par
(1)
[21][_]
Physical
(1/ 1)
[22][_]
24 s
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2513489A1
Family ID 8019994
Probable Assignee Gideco
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title DISPOSITIF DESTINE A METTRE SOUS FORME DE PAINS UN PRODUIT
INITIALEMENT PRESENTE SOUS FORME DE TRANCHES JUXTAPOSEES A PLAT
EN Title MACHINE TO ASSEMBLE RUSKS ETC. INTO LOAF FORM FOR WRAPPING -
RECEIVES INDIVIDUAL RUSKS LAID FLAT ESP. FROM OVEN DISCHARGE CONVEYOR
Abstract
_________________________________________________________________
LA PRESENTE INVENTION CONCERNE UN DISPOSITIF DESTINE A METTRE SOUS
FORME DE PAINS UN PRODUIT INITIALEMENT PRESENTE SOUS FORME DE TRANCHES
JUXTAPOSEES A PLAT.
LE DISPOSITIF COMPORTE DES GLISSIERES INCLINEES 25 LE LONG DESQUELLES
ON FAIT GLISSER DES TRANCHES DE PRODUIT POUR LES RECUEILLIR, AU BORD
DE SORTIE 32 DES GLISSIERES 25, DANS DES NACELLES 45 DANS LESQUELLES
CES TRANCHES S'ACCUMULENT SOUS FORME DE PILES OBLIQUES; CES PILES SONT
REPRISES PAR DES MOYENS 56 QUI LES DEPOSENT SUR LA FACE SUPERIEURE 58
D'UN DISPOSITIF TRANSPORTEUR 57, D'OU ELLES SONT EVACUEES LATERALEMENT
PAR UN POUSSOIR 73 VERS UN POSTE DE CONDITIONNEMENT.
APPLICATION NOTAMMENT AU RAMASSAGE DES BISCOTTES A LA SORTIE D'UN FOUR
DE GRILLAGE, ET A LA RECONSTITUTION DE PAINS PRETS AU CONDITIONNEMENT.
A horizontal band infeed conveyor carries single file lines of russ
alongside each other, all rusks laid flat on the band. Each line of
rusks is delivered into the top of a sloped gravity chute. The bottom
outlet end of the chute is fitted with a retractable stop to release
one rusk at a time onto an intermittently advancing elevator conveyor
inclined at right angles to the gravity chute. The elevator conveyor
has transverse push bars and each bar in turn is loaded with a
loaf-size set of slices before the elevator advances a step equal to
the spacing between adjacent bars. As each set of slices approaches
the top of the elevator, a synchronised transfer mechanism removes the
set and places it in a transverse channel of discharge conveyor. Pref.
the transfer mechanism comprises a set gripper which is slicable on
longitudinal guides aligned with the elevator and discharge conveyor.
The guides can be pivoted on a horizontal axis between a reception
position parallel to the elevator to a discharge position parallel to
the discharge conveyor. Mechanisation of a previously labour-intensive
task to increase output and reduce prodn. costs.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention concerne un dispositif destine a mettre sous
forme de pains unproduit initialement presente sous forme de tranches
juxtaposees a plat.
Un tel dispositif peut trouver son application notamment, mais non
exclusivement, en tant que dispositif ramasseur pour une machine de
fabrication de biscottes ou produit analogue, pour remettre sous forme
de pains tranches,pr8ts au conditionnement, des tranches presentees a
plat, juxtaposees regulierement, sur la face superieure d'un
dispositif transporteur lez ayant fait traverser ainsi un four de
grillage une telle juxtaposition reguliere, a plat, est par exemple
obtenue grace a l'utilisation, en amont du four de grillage si l'on se
refere au sens de traversee de celui-ci par les tranches,d'un
dispositif approvision neur du type decrit dans le brevet francais nO
S1 10895 des memes demandeurs, lequel offre une regularite par
ticulierement remarquable dans la juxtaposition.
Generalement, la reprise des tranches de produit en vue de
reconstituer des pains, par exemple a la sortie du four de grillage en
ce qui concerne les biscottes, steffectue a la main, en raison
notamment des difficultes que l'on rencontre pour effectuer
mecaniquement le redressement des tranches et leur juxtaposition a
l'etat redresse, sous forme de pains.
Ces difficultes proviennent d'une part du fait que la plupart des
dispositifs approvisionneurs connus anterieurement au depot du brevet
francais precite n'offrent pas une regularite dans la juxtaposition
suffisante pour permettre une reprise mecanique dans de bonnes
conditions, inconvenient auquel remedie le dispositif approvisionneur
qui fait 11 objet de ce brevet precite; d'autre part, cela provient du
resultat in certain obtenu avec les machines de reprise, dites
"machines ramasseuses", proposees jusquta present, lesquelles
dissocient le redressement des tranches et leur juxtaposition a ltetat
redresse, la premiere operation posant peu de problemes en elle-meme
mais le succes de la seconde, pratiquee sur des tranches redressees
individusellement, etant incertain a la fois pour des raisons de
synchronisation de l'arrivee des differentes tranches redressees au
niveau des organes assurant la juxtaposition,etenraison de la
difficulte que lton rencontre pour concilier la necessite de maintenir
provisoirement les tranches individuelles dressees jusqu'a leur
juxtaposition, puis de les juxtaposer etroiteinent pour constituer les
pains.
Le but de la presente invention est de proposer une machine dite
"ramasseuse" permettant de remedier a ces inconvenients en evitant de
dissocier un redressement puis une juxtaposition des tranches
individuelles et, a cet effet, la present invention propose une
rnachine realisant des piles obliques de tranches, par
depotssuccessifs de tranches se presentant a plat sur la tranche se
trouvant a un instant donne audessus de chaque pile, puis couchant les
piles a plat, par consequent sous forme de pains horizontaux a
tranches verticales, prets a etre achemines vers une machine de
conditionnement.
La machine selon l'invention permet ainsi d'eviter les inconvenients
ci-dessus, lies au redressement individuel des tranches avant leur
juxtaposition. clle permet d'obtenir, en combinaison avec la machine
objet du brevet precite, une chaine de fabrication complete de
produits en tranches,tels que des biscottes, devant subir un
traitement a plat tel qu'un grillage entre un tranchage de pains et
une reconstitution de tels pains a partir des tranches, apres trai
tement; toutefois, les deux machines peuvent egalement atre utilisees
independamment l'une de ltautre sans que lbon sorte pour autant du
cadre de la presente invention.
Le dispositif selon l'invention, destine a mettre sous forme de pains
un produit, tel que des biscottes, initialement presente sous forme de
tranches juxtaposees a plat sur la face superieure sensiblement
horizontale d'un premier dispositif transporteur les acheminant dans
un sens predetermine, les tranches etant juxtaposees dans ce sens en
files juxtaposees transversalement par rapport a celui-ci dans des
positions relatives predeterminees, se caracterise en ce quil comporte
- des glissieres juxtaposees transversalement par rapport audit sens a
raison d'une par file, lesdites glissieres presentant une entree dans
le prolongement direct de ladite file suivant ledit sens, en regard
respectivement de chaque file suivant celuici, et s'inflechissant
progressivement jusquta une sortie ou elles sont disposees suivant un
mtme plan oblique par rapport a l'horizontale et perpendiculaire a un
plan vertical incluant ledit sens predetermine et presentent des bords
de sortie respectifs disposes dans un m8me alignement transversal par
rapport au sens de la pente dudit plan, pour acheminer respectivement
chaque file de tranches de ladite entree a ladite sortie par gravite,
- un premier jeu de doigts a raison d'un par glissiere, et des moyens
pour animer ces doigts d'un mouvement les amenant alternativement dans
une position en saillie sur le passage oblige des tranches sur les
glissieres, au bord de sortie de oiles-ci pour entraver ce passage, ou
dans une position escarnotee pour liberer ce passage,
- un deuxieme jeu de doigts a raison drun par glissiere, et des moyens
pour animer ces doigts dlun mouvement les amenant alternativement dans
une position dans laquelle ils tendent elastiquement a former une
saillie sur le passage oblige des tranches sur les glissieres pour
entraver ce passage, en amont des doigts du premier jeu Si l'on se
refere au sens de la pente dudit plan et a une distance de ces doigts
comprise entre 1 et 2 fois la dimension qutune tranche presente
parallelement au dit sens predetermine dsa- cheminement lorsqu'elle
repose sur ladite face superieure, et dans une position escamotee pour
liberer ce passage,
- un deuxieme dispositif transporteur presentant en aval des bords de
sortie des glissieres, si lsson se refere au sens de la pente dudit
plan, une face superieure perpendiculaire a celui-ci, parallele audit
alignement des bords de sortie et a une distance de ces derniers
legerement superieure a ladite dimension d'une tranche, et portant de
facon solidaire de ladite face des cloisons perpendiculaires a
celle-ci, paralleles entre elles et audit alignement, distantes deux a
deux sur ladite face d'une distance au moins egale a la longueur
predeterminee dtun pain a constituer et comportant des fentes a raison
d'au moins une par glissiere sur chaque cloison, les fentes etant
disposees d'une cloison a l'autre dans des alignements -sensiblement
perpendiculaires audit plan,
- des moyens pour animer la face superieure du deuxieme dispositif
transporteur d'un mouvement pas a pas, le pas etant egal a ladite
distance separant deux cloisons vnisines, ans un sens ascendant sensi
blerient perpendiculaire audit plan,
- un troisieme jeu de doigts a raison d'au moins un par glissiere,
entre la face superieure du deuxieme dispositif transporteur et ledit
alignement des bords de sortie des glissieres, dans ledit alignement
des fentes des cloisons et sur le passage oblige de ces dernieres lors
du mouvement ascendant de la face superieure du deuxieme dispositif
transporteur,
- des moyens pour animer les doigts du troisieme jeu alternativement
d'un mouvement de recul pas a pas en sens inverse du sens du mouvement
de la face superieure du deuxieme dispositif transporteur, le pas
etant egal a l'epaisseur d'une tranche, dtune position initiale dans
laquelle ces doigts sont situes dans ledit plan a une position dans
laquelle ils sont disposes a une distance de celui-ci egale a ladite
longueur d'un pain, et d'un mouvement d'avance en retour de cette
position a la position initiale,
- des moyens de reprise des pains a la partie superieure du deuxieme
dispositif transporteur,
- des moyens de synchronisation de ensemble desdits moyens.
D'autres caracteristiques et avantages de ce dispositif ressortiront
de la description ci-dessous, relative a un exemple de realisation non
limitatif, ainsi que des dessins annexes qui font partie integrante de
cette description.
La figure 1 montre une vue de la machine selon l'invention en coupe
par un plan longitudinal vertical, tel que le plan I-I de la figure 2.
La figure 2 montre une vue de dessus du raccordement de cette machine
avec un dispositif transporteur acheminant les tranches juxtaposees a
plat.
Les figures 3 et 4 reprennent partiellement la figure 1, pour
illustrer deux phases du fonctionnement de la machine autres qu celle
qui est illustree a la figure 1.
Dans exemple illustre, la machine selon l'invention assure la reprise
de biscottes juxtaposees a plat,a leur sortie dwun four de grillage,
pour reconstituer des pains.
Si l'on se refere plus particulierement a la figure 2, on a designe
par 1 la face superieure, sensiblement horizontale, d'un transporteur
sans fin 2 que des moyens appropries, non representes, animent d'un
mouvement tel que sa face superieure se deplacedansun senshorizontal
predetermine 3, parallele au plan de coupe
I-I; dans ce deplacement, la face superieure 1 entrante dans le sens 3
des biscottes 4, juxtaposees a plat sur la face 1, en files paralleles
au sens 3, elles-memes juxtaposees transversalement par rapport a
celui-ci dans des positions relatives predeterminees; ce mouvement
amene les biscottes a un bord aval 5 du transporteur sans fin 2,
oriente transversalement par rapport au sens 3, et au niveau duquel
une reprise des files de biscottes est assuree par la maline selon
l'invention.
Dans le prolongement direct, suivant le sens 3, de la face 1 du
premier transporteur sans fin 2, la machine selon l'invention presente
la face superieure 6, sensiblement plane et horizontale comme la face
1, d'un deuxieme transporteur sans fin 7 que des moyens appropries 75,
entraient d'un mouvement tel que cette face 6 se deplace egalement
dans le sens 3, a une vitesse legerement superieure a celle de la
fa-ce 1 du transporteur 2; la face 6 est sensiblement coplanaire avec
la face 1, et presente a proximite immediate du bord 5 du transporteur
2 un bord 8, egale ment oriente transversalement par rapport au- sens
3, au niveau duquel le raccordement avec la face 1 steffec- tue de
preference par ltinterlnediaire dtune plaquette fixe 9 presentant une
face superieure coplanaire avec les faces 1 et 6.
Au-dessus de la face 6 du deuxieme transporteur sans fin 7, a
proximite immediate de celle-ci, sont disposees des cloisons
verticales 10, paralleles entre elles et par rapport au sens 3,
lesquelles delimitent entre elles, deux a deux, des couloirs 11
paralleles entre eux et par rapport au sens 3; le nombre de ces
couloirs est identique au nombre de files de biscottes 4 juxtaposees
sur la face superieure 1 du premier transporteur 2 transversalement
par rapport au sens 3; la distance separant deux cloisons 10 voisines,
c'est a dire la largeur d'un couloir 11 mesuree transversalement par
rapport au sens 3, horizontalement, est voisine de la dimension l
qu'une biscotte presente horizontalement, transversalement par rapport
au sens 3, lorsqu'elle repose a plat sur la face superieure 1 du
transporteur 2.
Les files de biscottes etant de preference juxtaposees etroitement sur
la face superieure 1 du transporteur 2 lors de leur traversee du four
de grillage, pour des raisons liees a la qualite de ce dernier, la
largeur des cloisons 10 mesuree horizontalement, perpendiculairement
au sens 3,est dans l'exemple illustre superieure a la distance
separant deux files juxtaposees voisines et il est prevu des moyens 12
d'ecartement lateral des biscottes a leur introduction sur la face
superieure 6 du transporteur 7; a cet effet, le bord amont 13 de
chaque cloison 10, si l'on se refere au sens 3, est dispose en aval du
bord 8 du transporteur 7, et chaque cloison fixe 10 se prolonge vers
l'amont, jusqu'au-dessus de la face superieure 1 du transporteur 2, a
proximite immediate du bord 5 de celui-ci, par une cloison verticale
14 egalement disposee a proximite immediate de la face 6 et, dans sa
zone superposee a la face 1, a proximite immediate de cette derniere.
Chaque cloison 14 presente une extremite aval, si l'on se refere au
sens 3, placee sensiblement en colncidence avec ltextremite amont 13
de la cloison 10 qui lui correspond, et au niveau de laquelle elle est
montee a pivotement sur la cloison 10 correspondante, autour d'un axe
vertical 15; a son extremite amont, si l'on se refere au zens 3,
chaque cloison 14 comporte, en regard suivant ce sens 3 de
ltintervalle 16 entre deux files juxtaposees voisines, un troncon 17
parallele au sens 3, les differents troncons 17 etant ainsi distants
deux a deux drupe valeur sensiblement voisine de la valeur 1 definie
plus haut; chacun des troncons 17 est relie a extremite aval de la
cloison 14 correspondante par un deuxieme troncon rectiligne 1S de
celle-ci.
Pour faciliter ltengagement des biscottes entre les troncons 17 des
cloisons 14, ces dernieres sont animees d'un mouvement d'oscillation
laterale de part et d'autre de la position moyenne definie cidessus,
par rotation simultanee autour des axes 15, par exemple par le jeu
dtune barrette horizontale 19, orientee transversalement par rapport
au sens 3, qui les chevauche et est articule sur chacune d'entre elles
autour dtun axe vertical respectif 20 different de lwaxe 15, des
moyens appropries 21 animant cette bige 19 d'un mouvement alternatif
de va et vient horizontalement, perpendiculairement au sens 3.
Au-dessus d'une zone aval de la face 6, si l'on se refere au sens 3,
jusquta proximite immediate du bord aval 22 du transporteur 7, les
cloisons 1O sont munies de rebords horizontaux 23 chevauchant les
couloirs 11, de part et d'autre, a une distance d de la face 6
legerement superieure a l'epaisseur e d'une biscotte de telle sorte
que les biscottes parviennent a l'extremite 22 du transporteur 7
parfaitement posees a plat sur la face superieure 6 de celui-ci.
Au niveau de ce bord aval 22, cette face 6 se prolonge dans le sens 3
par le fond 24 de glissieres 25 dont chacune prolonge un couloir 11
dans le sens 3.
Dans une zone d'entree 26 des glissieres 25, situee a proximite
immediate du bord 22 du transporteur 7, c'est a dire dans le
prolongement direct de la face superieure 6 de celui-ci, le fond 24
est sensiblement horizontal et coplanaire avec la face 6; ce fond 24
s'inflechit ensuite, dans ses zones respectivement de plus en plus
eloignees du transporteur 7 dans le sens 3, pour prendre
progressivement une position dans laquelle, dans une zone de sortie 27
des glissieres Z5,1esfonds
24 sont disposes suivant un meme plan 2S oriente perpendiculairement a
un plan vertical parallele au sens de deplacement 3, et par exemple au
plan de coupe I-I, et le plan 28 etant oblique par rapport a un plan
horizontal.
Dans la zone d'entree 26, dans la zone de sortie 27 et dans la zone
intermediaire 29, les diffreintes glissieres 25 sont delimitees
lateralement par des cloisons 30 dont chacune prolonge une cloison 10
dans la zone d'entree 26 puis s'inflechit progressivement, de la meme
facon que le fond 24 des glissieres, en conservant un plan moyen
vertical commun avec celui de la cloison 10 correspondante; les
cloisons 3O s'e- tendent ainsi d'un bord d'entree 31 des glissieres
25, au niveau duquel le fond 24 de celles-ci se raccorde i la face 6
du transporteur 7, a un bord de sortie 32 de ces glissieres,
rectiligne et oriente transversalement par rapport a un plan vertical
parallele au sens 3, comme par exemple le plan I-I, bord 32 au niveau
duquel s'interrompent a la fois le fond 24 des glissieres et ces
cloisons 30; avantageusement, chacune des cloisons 3O est munie sur
toute sa longueur dtun rebord superieur 33 de preference place a la
distance d de la zone correspondante du fond 2de la glissiere
correspondante 25, pour assurer tout au long de celle -ci un guidage
analogue a celui qutassurent les rebords 23 au-dessus de la face 6 du
transporteur 7.
Selon le mode de realisation prefere illustre, il est prevu au-dessus
de la zone d'entree 26 des glissieres 25, et plus precisement
au-dessus de chacune de ces dernieres dans celle-ci, une buse de
sortie 34 d'un ventilateur soufflant 41, laquelle buse 34 souffle de
l'air en direction du fond 2's des glissieres et approximativement
dans le sens 3 de telle sorte que les biscottes, acheminees dans ce
sens 3 par la face superieure 6 du transporteur 7 et parvenant ainsi
dansla zone d'entree 26 des glissieres,soient forcees a continuer leur
progression sur le fond 24 de celles-ci jusqu'a ce que, ce fond i
stinfleclissant, elles poursuivent leur cheminement par gravite dans
la zone intermediaire 29 puis dans la zone de sortie 27 des
glissieres, jusqu'au bord de sortie 32 de celles-ci.
Le sens de cheminement des biscottes le long des glissieres 25 dans la
zone de sortie 27 a ete schematise par une fleche 35, parallele au
plan 28, a la figure 1; on notera que les fleches 3 et 35 definissent
entre elles un angle CS,, definissant la pente du plan 28 par rapport
a un plan horizontal, inferieur a 900et par exemple de l'ordre de 450,
ce chiffre etant donne a titre d'exemple non limitatif. dessus de la
zone de sortie 27 des glissieres 25 est dispose, a proximite immediate
du bord de ortie 32 de celles-ci, un premier jeu de doigts 36, a
raison d'un par glissiere 25, ces doits etant montes a pivotement
conjoint autour d'un axe horizontal 37, oriente parallelement au bord
32, et etant aptes a osciller autour de cet axe 37 sous traction de
moyens dont la realisation est du domaine des connaissances de l'homme
du metier; les doigts 37 peuvent entre ainsi deplaces a volonte,
alternativement, entre deux positions extremes; dans une premiere
position illustree a la figure 1, ils forment une saillie sur le
passage oblige des biscottes dans les glissieres 25, c'est a dire dans
l'espace defini par le fond 24, les cloisons 30 et les rebords 33 de
celles-ci, a proximite immediate du bord de sortie 32, pour entraver
le passage des biscottes et par consequent emp and her la chute de
celles-ci hors des glissieres 25 par le bord de sortie 32; dans leur
deuxieme position extreme, non illustree, les doigts sont escamotes
par rapport aux glissieres 25 pour liberer ce passage.
Avantageusement, les doigts du premier jeu 36 sont realises en un
materiau elastique.
,9n amont du premier jeu de doigts 36, Si lton se refere au sens 35
definissant le sens de la pente du plan 28 par rapport a
l'horizontale, est dispose un deuxieme jeu de doigts 38 a raison d'un
doigt par glissiere 25, les doigts 38 etant egalement montes
oscillants autour drun axe 74 parallele au bord 32 des glissieres 25;
sous ltaction de moyens du domaine des connaissances de l'homme du
metier, les doigts du deuxieme jeu 3S peuvent etre animes a volonte
dtun mouvement les amenant alternativement dans une position dans
laquelle ils tendent elastiquement a former une saillie sur le passage
oblige des tranches dans les glissieres 25 pour entraver ce passage,
en amont des doigts du premier jeu 36 si l'on se refere ausens 35 et a
unedistance de ces doigts comprise entre 1 et 2 fois la dimension L
qu'unie tranche presente parallele ment au sens 3 lorsqu'elle repose
sur la face superieure 1 du transporteur 2, et dans une position
escamotee pour liberer ce passage; les doigts 38 sont avantageusement
realises en un materiau elastique.
Ainsi, lorsque, lors du fonctionnement de la machine, des tranches
tendent a s'accumuler le long des glissieres 25, la tranche aval si
l'on se refere au sens 35 etant immobilisee par les doigts du premier
jeu 36 alors en saillie, les doigts du deuxieme jeu 38 peuvent etre
places dans une position dans laquelle ils appuient sur la tranche
placee immediatement en amont si l'on se refere au sens 35 pour
immobiliser cette tranche lorsque, par la suite, on place les doigts
du premier jeu 36 dans une position escamotee pour laisser glisser la
tranche aval hors des glissieres 25 par le bord de sortie 32; lorsque,
ensuite, on replace en saillie dans les glissieres 25 les doigts du
premier jeu 36, un escamotage des doigts du deuxieme jeu 38 permet de
laisser descendre les tranches le long des glissieres 25, jusqu'a ce
que latranche aval vienne en butee sur les doigts du premier jeu 36;
les doigts dudeuxieme jeu 38 sont alors replaces dans une position
dans laquelle ils tendent a faire saillie a l'in- terieur des
glissieres 25 pour immobiliser la tranche situee immediatement en
amont de cette tranche aval, pour un nouveau cycle.
Il est ainsi possible de faire sortir une a une des glissieres 25, par
le bord de sortie 32 de celles-ci, les tranches qui se presentent
successivement a plat sur le fond 2. de ces glissieres 25, dans la
zone de sortie 27 de celles-ci; le mouvement des doits des deux jeux
36 et 3S est synchronise avec le mouvement des faces superieures
respectives 6 et 1 des transporteurs 7 et 2 de telle sorte qu'a un
instant donne, au moins deux et de preference au moins trois tranches
soient juxtaposees dans le sens 35 de la pente sur le fond 24 des
glissieres 25, dans la zone de sortie 27 de celles-ci convenablement
dimensionnee a cet effet.
A leur sortie des glissieres 25 via le bord de sortie 32 de celles-ci,
les tranches sont reprises par un troisieme dispositif transporteur 40
qui va a present etredecrit en reference a la figure i.
Ce transporteur 40 realise sous la forme d'un transporteur sans fin,
presente en aval du bord de sortie 32 des glissieres 25, si lton se
refere au sens 35, une face superieure plane 42, perpendiculaire au
sens 35 et parallele au bord de sortie 32 des glissieres 25, a une
distance de ce bord de sortie 32 voisine de la dimension L d'une
tranche, et en pratique legerement superieure a cette dimension. selon
le mode de realisation prefere illustre, la face 42 est en fait
definie par une face du fond plat 43 de nacelles 45 reliees entre
elles par des liens souples 46 pour definir le transporteur sans fin
40, que des moyens appropries i7 entrainent d'un mouvement tel que sa
face superieure 42 ainsi definie se deplace pas a pas dans un sens
ascendant 4s sensiblement perpendiculaire au plan 28.
Chaque nacelle presente perpendiculairement a son fond 43 une cloison
39 qui, si lton se refere au sens 48 lorsque ce fond 43 definit la
face 42 du transporteur 40, est placee en amont de ce fond si l1on se
refere au sens 48 et en saillie au-dessus de la face 42
perpendiculairement a celle-ci; au niveau-de la face 42, les cloisons
sont paralleles entre elles et par rapport au bord de sortie 32 des
glissieres 25, et la distance P separant deux cloisons 39 consecutives
dans le sens 48 est au moins egale a la longueur X predeterminee d'un
pain a constituer.
Cette distance P definit le pas du mouvement ascendant de la face 42
dans le sens 48.
Les cloisons 39 comme les fonds des nacelles 45 definissant la face
superieure 42 du transporteur 40 sletendent -sur la totalite de la
largeur de celui-ci, laquelle est au doins egale a la longueur du bord
de sortie 32 des glissieres 25 mesuree perpendiculairement a un plan
vertical incluant le sens 3, ou le sens 35, ou le sens 48,tel que le
plan I-I; lors du deplacement de la face 42 dans le sens 48, les
nacelles 45, defilent ainsi en regard du bord 32 des glissieres 25
presentant notamment leur fond 43 face a ce bord 32 sur toute la
longueur de celui-ci. vantageusement, outre son fond definissant la
face 42 et une cloison 39, chaque nacelle 45 comporte des cloisons 49,
orientees verticalement et parallelement a la direction 48; ces
cloisons 49 sont distantes deux a deux diune distance correspondant
sensiblement a la largeur I d'une biscotte, et disposees
respectivement suivant des plans verticaux moyens communs aux cloisons
30 des glissieres 25.
Si lton se refere a laposition des nacelles 45 dans laquelle leur fond
43 definit la face superieure 42 du transporteur 40, la dimension du
fond 43 et des cloisons 49 eventuelles parallelement au sens 48, me-
suree vers l'aval si l'on se refere a ce sens, a partir -de la cloison
39 est au plus egale au pas P, mais elle est au moins egale a la
longueur X d'un pain a constituer.
En effet, chacun des receptacles definis par un fond 43, une cloison
39 et deux cloisons 9 voisines est destine a recevoir des biscottes en
provenance des glissieres 25 jusqu'a constitution dans ce receptacle
d'un pain pr8t a etre conditionne.
Le remplissage dtun receptacle, ou plus precisement dtune rangee de
receptacles definie par une meme nacelle 45, s'effectue lors dtun
arrbt du transporteur 4o, la nacelle 45 envisagee occupant lors du
remplissage une position fixe, telle que sa cloison amont399 si Ilon
se refere au sens 48, soit decalee vers l'amont, c'est a dire vers le
bas, de la distance X par rapport au plan 28 defini plus haut.
Au fur et a mesure du remplissage evolue dans chacun des receptacles
au moins un doigt dlun troisieme jeu de doigts 50 constituant pour les
biscottes une butee mobile entre le plan 28 et la cloison 39 de la
nacelle.
Les doigts du troisieme jeu 50 sont disposes a raison dau moins un par
glissiere 25 entre la face superieure 42 du dispositif transporteur 40
et un plan (non represente) parallele a cette face 42 et incluant le
bord de sortie 32 des glissieres 25; les doigts 50 ainsi definis
forment une saillie sur le passage oblige des cloisons 39 lors du
mouvement ascendantjdansle sens 48, de la face superieure 42 du
transporteur 4o et, afin qu'ils n'entravent pas ce mouvement, les
cloisons 39 presentent des fentes, a raison dtau moins une par
glissiere, dont le passage oblige lors de ce mouvement enveloppe les
doigts 50.
Les doigts 50 sont portes de facon solidaire par un chariot 51 guide a
coulissement le long de glissieres 52, fixes, paralleles a la face
superieure 42 du transporteur 40; du chariot 51 est solidaire un ecrou
dtaxe parallele aux glissieres 52,lequel ecrou est en prise avec une
vis coaxiale 53 susceptible dletre en tramee a la rotation autour de
son axe par tout moyen approprie 54, du domaine des connaissancesde
l'homme du metier.
Les doigts 50 peuvent ainsi etre animes alternativement d'un mouvement
de recul pas a pas en sens inverse du sens 48, le pas etant egal a
l'epaisseur e d'une tranche, d'une position initiale dans laquelle ils
sontsitues suivant le plan 25 a une position dans laquelle ils sont
disposes a une distance de celui-ci egale a la longueur ss d'un pain,
c'est a dire dans laquelle ils coincident avec la cloisen 39 de la
nacelle 45 en cours de remplissage, et d'un mou- vement avance en
retour, dans le sens 4-, de cette position a leur position initiale,
en coincidence avec le plan 28.
Le remplissage d'une nacelle, supposee arretee dans une position dans
laquelle sa cloison 39 est placee en arriere du plan 28 d'une distance
egale a X, s'effectue de la facon suivante.
Initialement, la nacelle 45 etant vide, les doigts 50 sont places dans
leur position en colncidence avec le plan 28; en outre, les doigts du
premier jeu 36 et les doigts du deuxieme jeu 38 sont places dans leur
position respectivement en saillie a l'interieur des glissieres 25 et
en appui elastique sur les biscottes a llinterieur de celles-ci pour
entraver tout passage des biscottes vers le bord de sortie 32 des
glissieres 25.
On provoque alors ltescamotage des doigts du premier jeu 36, qui
liberent ainsile passage et au torisentuiglissement vers le bas, dans
le sens 35, par gravite, dela biscotte, qui, dans chaque glissiere 25,
se trouvait ainsi iniialement la plus proche du bord de sortie 32;
cette biscotte coulisse ainsi d'abord sur le fond 24 des glissieres 25
puis, en franchissant le bord de sortie 32, sur le doigt 5 jusqu'a ce
qu'elle entre en contact avec la face superieure142 du transport3ur 40
definie par le fond 43 de la nacelle 45 envisagee; au cours de ce
mouveluent, la biscotte situee immediatement en amont, si l'on se
refere au sens 35, dans chacune des glissieres 25 reste immobilisee
par les doigts 38.
On replace alors les doigts du premier jeu 36 en saillie dans les
glissieres 25 et on escamote les doigts 38 pour autoriser la descente
des biscottes dans les glissieres 25 jusqu'a ce que la biscotte
initialement immobilisee dans chacune de celles-ci par les doigts 38
vienne en butee sur les doigts 36 a proximite immediate du bord de
sortie 32; au cours de ce mouvement, une biscotte se presente en
regard des doigts 38 a l'interieur de chacune des glissieres 25, et
l'on replace les doigts 38 dans leur position tendant a former
elastiquement une saillie a l'interieur des glissieres 25 pour
immobiliser ces biscottes.
Simultanement, on provoque la descente des doigts 50 en sens inverse
du sens 48, d'une distance egale a e, puis on arrete ce mouvement de
descente des doigts 50, et on escamote les doigts du premier jeu 36
pour liberer les biscottes les plus proches du bord de sortie 32 des
glissieres 25; ceci provoque la descente d'une biscotte de chaque
glissiere 25 sur la biscotte initialement deposee a l'interieur du
receptacle correspondant de la nacelle 45 envisagee, es doigts du
deuxieme jeu 38 restant en appui pour entraver le passage d'autres
biscottes.
Alors, on provoque le retour des doigts du premier jeu 36 dans leur
position en saillie a linte- rieur des glissieres 25, on escamote les
doigts du premier jeu 38 pour autoriser la descente des biscottes dans
les glissieres 25 puis on les replace en position d'immobilisation de
ces biscottes; simultanement, on provoque une nouvelle descente des
doigts 50 de la valeur d'un pas, c'est a dire de la valeur e.
Ce cycle se reproduit jusqu'8 ce que les doigts 50 parviennent en
coincidence avec la cloison 39 de la nacelle 45 envisagee, dans les
fentes prevues a cet effet dans cette cloison, et que l'on ait depose
une biscotte dansa chacun des receptacles alors que les doigts 50 se
trouvaient dans cette position.
Alors, en maintenant les doigts des premier et deuxieme jeux 36- et 38
immobiles, on provoque par le jeu des moyens 7 une avance d'un pas P,
dans le sens 43, de la face superieure 142 du transporteur 4O
simultanement ou ensuite, on provoque une avance des doigts 50 dans le
meme sens 48 d'une valeur 2, par le jeu des moyens 54; une nouvelle
nacelle 45 se trouve alors en position en-vue du remplissage de ses
receptacles, en face du bord 32 de sortie des glissieres 25, et les
doigts 50 sont places suivant le plan 28 pour recevoir une premiere
biscotte; le cycle decrit cidessus peut alors recommencer.
On voit qu'ainsi, progressivement, des nacelles 45 dont chacun des
receptacles contient un pain reconstitue, de longueur A, sont
acheminees vers l'extremite superieure 55 du transporteur 40 par la
face superieure 42 de celui-ci.
A cette extremite superieure 55, lorsque le transporteur 140 est a
larret, les differents pains reconstitues d'une meme nacelle sont
repris simultane- ment par des moyens de reprise 56 qui vont etre
decrits a present, en reference aux figures 1, 3, 4.
Ces moyens de reprise 56 comportent notamment un dispositif
transporteur 57 presentant une face superieure 58 sensiblement
horizontale, a proximite de l'ex- tremite superieure 55 du
transporteur 140, en aval de la face superieure 42 de celui-ci si l'on
se refere au sens de deplacement 48 de cette derniere ou au sens 3.
Des moyens appropries 59, du domaine des connaissances de l'homme du
metier, sont prevus pour animer par intermittence la face superieure
58 de ce transporteur 57 d'un mouvement dans le sens d'un eloi-
gnement par rapport a ladite extremite superieure 55 du transporteur
4O, sensiblement dans le sens 3 defini plus haut.
Le transporteur 57 porte de facon solidaire, et de preference
reglable, notamment au niveau de sa face superieure 58, des taquets 76
orientes suivant des alignements perpendiculaires au sens 3, a une
distance relative, mesuree parallelement a ce sens 3, egale a la
longueur X d'un pain reconstitue.
Pour assurer le transfert des pains reconstitues de la nacelle 2
pleine se trouvant a un instant donne a l'extremite superieure 55 du
transporteur 40 a la face superieure 58 du transporteur 57, les moyens
de reprise 56 comportent un dispositif 58 comportant un support 59
monte oscillant autour d'un axe 60 horizon tal, perpendiculaire au
sens de deplacement respectif 48 et 3 des faces superieures
respectives 42 et 59 des transporteurs 40 et 57; ce support 59 porte
notamment des rails de guidage rectilignes 61 susceptibles d'occuper,
lors de son pivotement autour de l'axe 60, des positions dans
lesquelles ils sont paralleles respectivement au sens 148 (figure 3)
ou au sens 3 (figures 1 et 4); le pivotement est commande a volonte
par exemple au moyen d'un verin 62.
Le long des rails 61 est monte a la translation sur le support 59 un
chariot 63 que des moyens moteurs par exemple constitues par un verin
64 permettent de deplacer ainsi a la translation entre une position
(illustree aux figures 1 et 3) dans laquelle il se place en regard de
la face superieure i2 du dispositif transporteur 4o, a proximite
immediate de l'extremite superieure 55 de celui-ci, lorsque les rails
61 sont paralleles au sens 48 (position illustree a la figure 3), et
une position (illustree a la figure 4) dans laquelle il est place en
regard de la face superieure 58 du transporteur 57, dans une zone
amont de celle-ci si l'on se refere au sens de deplacement 3.
A sa partie inferieure, le chariot 63 porte des pinces presentant des
machoires 65 et 66 dirigees vers le bas, placees en regard l'une de
l'autre suivant une direction parallele aux rails 61 et selon deux
plans paralleles a I1 axe 6G et approximativement paralleles entre
eux; les maclloires 65 et 66 presentent parallelement a l'axe 6O une
dimension telle qu'elles s'etendent sur la totalite de la largeur de
la face superieure 42 du transporteur O lorsque le chariot 63 se
trouve en regard de celle-ci, et sur la totalite de la largeur de la
face superieure 58 du transporteur 57 lorsque le chariot 53 se trouve
en regard de cette face 5S, ces largeurs etant sensiblement voisines
ou egales.
Les machoires 65 et 66 sont par exemple montees a pivotement sur le
chariot 63 autour d'axes, respectivement 67 et 68, paralleles entre
eux et avec laxe 60, de telle sorte que l'on puisse a volonte les
rapprocher jusquta une distance relative, mesuree parallelement aux
rails, sensiblement egale a la longueur
X d'un pain, les machoires 65 et 66 etant alors de preference
sensiblement paralleles, ou au contraire les eloigner jusqua une
distance relative superieure a cette longueur
Ce mouvement de pivotement conjoint des machoires 65 et 66 autour de
leurs axes respectifs 67 et 68 d'articulation sur le chariot 63 est
par exemple commande par un verin 69 egalement porte par ce dernier.
Ainsi, lorsqu'unie nacelle dont les differents receptacles sont garnis
de pains reconstitues est ar retee dans une zone de la face superieure
42 du transporteur 40 situee a proximite immediate de l'extremite
superieure 55 de celui-ci, dans une position predeterminee, on peut
provoquer un basculement du support 59 autour de ltaxe 60 pour amener
les rails 61 dans une position parallele au sens 48, le chariot 63
ayant ete au prealable amene dans une position telle qutapres ce
basculement, il se trouve en regard de la nacelle 45 consideree, ce
qui amene les machoires 65 et 66, alors ecartees au maximum l'une de
l'autre, respectivement en aval et en amont des pains reconstitues
dans les differents receptacles de la nacelle; on notera que la
machoire 66 se presente sous la forme de doigts juxtaposes a la facon
des doigts 50, pour que, dans une phase suivante du fonctionnement du
dispositif, en rapprochant les machoires 65 et6, on puisse provoquer
une venue en contact de celles-ci respectivement avec la face aval et
avec la face amont des pains, directement en ce qui concerne la
machoire 65 et via les fentes des cloisons 39 en ce qui concerne la
machoire 66.
La position prealable a ce resserrement des machoires 65 et 66 sur les
pains est illustree a la figure 3, et l'etat initial du dispositif 58
a la figure 1.
Ensuite, les pains etant ainsi immobilises par rapport au chariot 63,
entre les machoires 65 et 66, on provoque un basculement du support 59
autour de l'axe 60 pour amener les rails 61 dans une position
parallele au sens de deplacement 3; simultanement a ce basculement, ou
immediatement avant, ou immediatement apres on provoque la translation
du chariot 63 le long des rails 61 de telle sorte que, apres le
basculement, les pinces 6v et66 soient placees en regard
respectivement de deux taquets 76 voisins, distants d'une valeur A
dans le sens 3; le transporteur 57 se trouve alors a l'arret (etat
illustre a la figure 4),
On provoque alors la descente des pains des machoires 65 et 66 jusqu'a
la face superieure 58 du transporteur 57, entre les taquets 76.
Cette descente peut etre produite par eloignement relatif des
machoires 65 et 66.
Cependant, de preference, on realise les machoires 65 et 66 en un
materiau elastique de telle sorte quelles enserrent elastiquement les
pains lorsqutelles sont rapprochees au maximum, et le degagement des
pains vers la face superieure 58 du transporteur 57 est assure par un
poussoir 70 prevu a cet effet entre les machoires et porte par le
chariot 63.
Le poussoir 70 consiste par exemple en un peigne dont les dents
stinterpenetrent avec les m- choires 66 et, le cas echeant, avec
les:.machoires 65 alors conformes comme les machoires 66, ce peigne
etant parallele aux rails 61 et a l'axe de pivotement 60, etant porte
par des moyens tels qiun verin 71 propres a I'animer, a volonte, d'un
mouvement suivant une direction sensiblement perpendiculaire a un plan
parallele a l'axe 60 et aux rails 61; ce mouvement le fait evoluer
entre une position (illustree aux figures) dans laquelle il est place
entre les machoires 65 et 66 ou au-dessus de celles-ci, en degageant
endessous de lui, entre les mtchoires 65 et 66, un espace suffisant
pour permettre la prehension des pains par ces dernieres, et une
position dans laquelle il est place sous les machoires 65 et 66; dans
sa premiere position, le poussoir 70 autorise la prehension et le
maintien de pains entre les machoires 65 et 66; son passage de la
premiere a la deuxieme position provoque ltejection des pains hors de
ces dernieres.
Lorsque les m choires 65 et 66 ont ete ainsi videes des pains quilles
renfermaient, elles sont rouvertes si elles ne l'etaient deja, et le
chariot 63 est ramene dans une position telle que, apres un nouveau
basculement du support 59, il puisse se placer en regard dtune zone de
la face superieure 42 du transporteur 40 proche de l'extremite
superieure 55 de celui-ci lorsque le mouvement du transporteur 40 aura
amene dans cette zone une nouvelle nacelle 45 garnie de pains
reconstituee.
Apres que les pains reconstitues aient ete places entre deux taquets
76 successifs, le transporteur 57 se deplace pour presenter dans la
position qu'occupaient ces deux taquets deux autres taquets prets a
recevoir des pains tranches.
Ce deplacement s'accompagne dlvla deplacement des pains, deja disposes
entre les taquets 76, dans le sens 3, jusquga un poste d'ejection
laterale 72.
Au niveau de ce poste 72, lorsque le transporteur 57 est a ltarret un
poussoir 73 guide en translation suivant une direction parallele a la
face superieure 58 du transporteur 57 et perpendiculaire au sens 3, et
susceptible dletre anime a volonte d'un mouvement de translation
suivant cette direction sur la totalite de la largeur de la face 58,
pousse lateralement ltensemble des pains disposes entre les deux
taquets 76 places a l'instant considere au poste d'ejection laterale
72, vers un poste de conditionnement non represente, dispose a cote du
transporteur 57; les differents paisainsi pousses simultanement sont
constitues par des biscottes deposees dans une meme nacelle 45 du
transporteur 40, a la sortie des glissieres 25.
L'homme du metier realisera, dans le cadre de ses connaissances
normales, les moyens de commande aptes a synchroniser les differents
mouvements decrits ci-dessus.
Naturellement, la machine qui vient a'hetre decrite ne constitue qu'un
exemple non limitatif de mise en oeuvre de ltinvention, et elle
pourrait connaitre de nombreuses variantes sans que l'on sorte pour
autant du cadre de celle-ci.
La mise en oeuvre de l'invention n'est pas limitee a la reconstitution
de pains a partir de biscottes, et peut s'etendre a la constitution de
pains, ctest a dire d'ensembles de tranches accolees face contre face,
a partir de tous produits presentes a un instant donne de sa
fabrication sous forme de tranches juxtaposees a plat.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATI ONS
1. Dispositif destine a mettre sous forme de pains un produit tel que
des biscottes, initialement presente sous forme de tranches
juxtaposees a plat sur la face superieure (6) sensiblement horizontale
d'un premier dispositif transporteur (7) les acheminant dans un sens
predetermine (3), les tranches (4) etant juxtaposees dans ce sens (3)
en files juxtaposees transversalement par rapport a celui-ci dans des
positions relatives predeterminees, caracterise en ce qutil comporte-
des glissieres (25) juxtaposees transversalement par rapport audit
sens (3) a raison d'une par file, lesdites glissieres (29) presentant
une entree (26) dans le prolongement direct de ladite file suivant
ledit sens (3), en regard respectivement de chaque file suivant
celui-ci, et s'inflechissant progressivement(29) jusqu'a une sortie
(27) ou elles sont disposees suivant un meme plan (23) oblique par
rapport a lthorizontale et perpendiculaire a un plan vertical incluant
ledit sens predetermine (3) et presentent des bords de sortie
respectifs (32) disposes dans un meme alignement horizontal,
transversal par rapport au sens (35) de la pente dudit plan (28), pour
acheminer respectivement chaque file de tranches (4) de ladite entree
(26) a ladite sortie (27) par gravite,- un premier jeu de doigts (36)
a raison dtun par glissiere (25), et des moyens pour animer ces doigts
d'un mouvement les amenant alternativement dans une position en
saillie sur le passage oblige des tranches () sur les glissieres (25),
au bord de sortie (32) de celles-ci pour entraver ce passage, ou dans
une position escamotee pour liberer ce passage,- un deuxieme jeu de
doigts (38) a raison d'un par glissiere (25), et des moyens pour
animer ces doigts (38) d'un mouvement les amenant alternati veent dans
une position dans laquelle ils tendent elastiquement a former une
saillie sur le passage oblige des tranches (4) sur les glissieres (25)
pour entraver ce passage, en amont des doigts du premier jeu (36) si
l'on se refere au sens (35) de la pente dudit plan (28) et a une
distance de ces doigts (36) comprise entre 1 et 2 fois la dimension
(L) qu'une tranche (4) presente parallelement audit sens prede termine
(3) dsacheminement lorsqu'elle repose sur ladite face superieure (6),
et dans une position escamotee pour liberer ce passage,- un deuxieme
dispositif transporteur (4e) presentant en aval des bords de sortie
(32) des glissieres (25), si l'on se refere au sens (35) de la pente
dudit plan (23), une face superieure (42) perpendiculaire a celui-ci,
parallele audit alignement des bords de sortie (32) et a une distance
de ces derniers legerement superieure a ladite dimension (L) d'une
tranche (4), et portant de facon solidaire de ladite face (42) des
cloisons (39) perpendiculaires a celle-ci, paralleles entre elles et
audit alignement (32), distantes deux a deux sur ladite face (42)
drune distance (P) au moins egale a la longueur predeterminee 9 d'un
pain a constituer et comportant des fentes a raison dau moins une par
glissiere (25). sur chaque cloison (39), les fentes etant disposees
d'une cloison (39) a l'autre dans des alignements sensiblement
perpendiculaires audit plan,- des moyens pour animer la face
superieure (42) du deuxieme dispositif transporteur (40) d'un
mouvement pas a pas, le pas (P) etant egal a ladite distance (P)
separant deux cloisons (39) voisines, dans un sens ascendant (48)
sensiblement perpendiculaire audit plan (28),- un troisieme jeu de
doigts (50) a raison d'au moins un par glissiere (25), entre la face
superieure (lui2) du deuxieme dispositif transporteur (40) et ledit
alignement (32) des bords de sortie des glissieres (25),sur le passage
oblige des fentes des cloisons (39) lors du mouvement ascendant de
cette face superieure (42),- des moyens pour animer les doigts du
troisieme jeu (5C) alternativement d'un mouvement de recul pas a pas
en sens inverse du sens (48) du mouvement de la face superieure (42)
du deuxieme dispositif transporteur (40), le pas etant egal a
l'epaisseur (e) d'une tranche (4), dtune position initiale dans
laquelle ces doigts (50) sont situes suivant lendit plan (28) a une
position dans laquelle ils sont disposes a une distance de celui-ci
egale a ladite longueur (X) d'un pain, et d'un mouvement d'avance en
retour de cette position a la position initiale,- des moyens (56) de
reprise des pains a la partie superieure (55) du deuxieme dispositif
transporteur (40),- des moyens de synchronisation de l'en- semble
desdits moyens.
2. Dispositif selon la revendication 1, caracterise en ce qu'il
comporte des moyens (-34) soufflant sur les glissieres (25), a
l'entree (26) de cellesci, vers leur sortie (27).
3. Dispositif selon l'une quelconque des revendications precedentes,
caracterise en ce que les glissieres (25) sont separees deux a deux-et
delimitees lateralenent par des cloisons (30), chaque glissiere (25)
presentant une largeur, mesuree entre cloisons (30), voisine de la
dimension (1) qu'une tranche (4) presente transversalement par rapport
audit sens predetermine (3) d'acheminement, parallelement a la face
superieure (6) du premier dispositif transporteur (7), lorsqu'elle
repose sur celle-ci.
4. Dispositif selon la revendication 3, caracterise en ce que le
deuxieme dispositif transporteur (4o) porte sur sa face superieure
(42) des cloisons ('s9) perpendiculaires a celle-ci, paralleles entre
elles et au sens de deplacement (4S) de cette face (42),
respectivement en regard de chacune des cloisons (30) delimitant
lateralement les glissieres (2).
5. Dispositif selon l'une quelconque des revendications 3 et,
caracterise en ce qu'il comporte des cloisons oscillantes (14)
prolongeant respectivement chacune des cloisons (30) limitant
lateralement les glissieres (25) vers l'amont, si l'on se refere audit
sens (3) de deplacement de la face superieure (6) du premier
dispositif transporteur (7), chaque cloison oscillante (14) etant
disposee au-dessus de cette derniere parallelement a celle-ci, et
articulee autour dtun axe vertical (15) situe en amont de la cloison
(30) correspondante limitant lateralement une glissiere (25), si lton
se refere a ce sens (3),etence qutil est prevu des moyens (19, 21)
pour animer lesdites cloisons oscillantes (14) d'un mouvement
alternatif entre des positions dans lesquelles elles sont placees
respectivement de part et d'autre d'une position moyenne dans laquelle
elles presentent au moins une zone amont (17), si l'on se refere au
sens (3) de deplacement de la face superieure 6 du premier
transporteur (7), orientee parallelement a ce sens (3).
6. Dispositif selon l'une quelconque des revendications precedentes,
caracterise en ce que les moyens de reprise (56) comportent- un
troisieme dispositif transporteur (57) presentant une face superieure
(58) sensiblement horizontale a proximite de la partie superieure (55)
du deuxieme dispositif transporteur (40), en aval de la face
superieure (i2) de celui-ci si lton se refere au sens de deplacement
(48) de cette derniere,- des moyens (59) pour animer la face
superieure (58) du troisieme dispositif transporteur (7) d'un
mouvement dans le sens (3) dlun eloignement par rapport a ladite
extremite superieure (55), sensiblement parallelement au sens de
deplacerlent predetermine (3) de la face superieure (o) du premier
transporteur (7),- des taquets (76) portes de facon solidaire par la
face superieure (58) du troisieme dispositif transporteur (57),
suivant des alignements perpendiculaires au sens de deplacement (3) de
celle-ci et a une distance relative mesuree, parallelement a ce sens
(3), egale a ladite longueur predeterminee(X) d'un pain,- un support
(59) monte oscillant autour dtun axe horizontal (60), perpendiculaire
aux sens de deplacement respectifs (48, 3) des faces superieures
respectives (42, s3) des deuxieme et troisieme dispositifs
transporteurs (4o, 57), et portant des rails de guidage (61)
rectilignes susceptibles d'occuper, par pivotement du support (59)
autour dudit axe des positions dans lesquelles ils sont paralleles
respectivement a 1un ou l'autre de ces deux sens (48,3),- des moyens
(62) pour provoquer le pivotement du support (59) d'une position a
l'autre autour dudit axe (6n),- un chariot (63) mobile a la
translation le long des rails (61),- des moyens moteurs (64) pour
animer le chariot (63) d'un tel mouvement de translation, entre une
position dans laquelle il est place en regard de la face superieure
('s2) du deuxieme dispositif transporteur (40) lorsque les rails (61)
sont paralleles au sens de'deplacement (48) de celle-ci et une
position dans laquelle il est place en regard de la face superieure
(58) du troisieme dispositif transporteur (57) lorsque les rails (61)
sont paralleles au sens de deplacement (3) de celle-ci,- des pinces
portees par le chariot (63), presentant des machoires (65, 66)
dirigees vers le bas respectivement suivant deux alignements
paralleles audit axe (6o), en regard les unes des autres suivant une
direction parallele aux rails (61),- des moyens (69) pour animer les
machoires (65, o6) d'un mouvement de rapprochement relatif jus quta
une distance relative, mesuree parallelement aux rails
(61),sensiblement egale a ladite longueur predeterminee(\) d'un pain
ou dteloignement jusqu'a une distance relative superieure a cette
longueur.
7. Dispositif selon la revendication 6, caracterise en ce-qutil
comporte un poussoir (70) dispose suivant un plan parallele audit axe
(60) et aux rails (61), et des moyens pour animer le poussoir (70)
d'un mouvement suivant une direction sensiblement perpendiculaire a un
plan parallele a l'axe (6O,) et aux rails (o1) entre une position dans
laquelle il est place entre les machoires (65, 66) ou au-dessus de
celles-ci et une position dans laquelle il est place sous les
machoires (65, 66).
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [25][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [26][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2513489
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[27]____________________
[28]____________________
[29]____________________
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[33]____________________
[34]____________________
[35]____________________
[36]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
64 Кб
Теги
fr2513489a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа