close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2513719A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (11/ 42)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(6/ 36)
[6][_]
ETRE
(26)
[7][_]
Est-a
(5)
[8][_]
CES
(2)
[9][_]
SENS
(1)
[10][_]
1A1
(1)
[11][_]
Ltar
(1)
[12][_]
Generic
(1/ 2)
[13][_]
cation
(2)
[14][_]
Molecule
(2/ 2)
[15][_]
DES
(1)
[16][_]
monter
(1)
[17][_]
Physical
(2/ 2)
[18][_]
130-131 s
(1)
[19][_]
117 s
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2513719A1
Family ID 8020643
Probable Assignee Doorne Martinus Van
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title TRANSMISSION AUTOMATIQUE
EN Title AUTOMATIC GEARBOX WITH SPEED-DEPENDENT CLUTCH - HAS GEARS
TURNING WITH RADIAL SHAFTS MOUNTED ON CENTRAL ONE
Abstract
_________________________________________________________________
ELLE COMPORTE UN EMBRAYAGE FONCTION DE LA VITESSE 108, 109, 110, UNE
SECTION COOPERANT AVEC CET EMBRAYAGE POUR COMMANDER LE RAPPORT DE
TRANSMISSION ENTRE L'ARBRE D'ENTREE 102 ET L'ARBRE DE SORTIE 170,
CETTE SECTION COMPRENANT UN ARBRE CENTRAL PORTANT AU MOINS UN ARBRE
RADIAL 126, PLUSIEURS PIGNONS DENTES 125, 127, 128, 129, 130 ETANT
MONTES SUR CHAQUE ARBRE RADIAL DE FACON A NE POUVOIR TOURNER PAR
RAPPORT A CELUI-CI, CES PIGNONS POUVANT ETRE ENTRAINES PAR L'ARBRE
D'ENTREE ET CHACUN AYANT UN DIAMETRE NOMINAL DIFFERENT, CES PIGNONS
POUVANT, EN FONCTION DU RAPPORT COUPLE-VITESSE RECHERCHE, COOPERER
AVEC UNE MULTIPLICITE DE ROUES DENTES CORRESPONDANTES 131, 135, 139,
144 QUI, EN FONCTION DU COUPLE, SONT ASSUJETTIES A DES RESSORTS DE
FACON A NE POUVOIR TOURNER, CETTE SECTION COMPORTANT EN OUTRE UN
MECANISME DE REGLAGE QUI PERMET DE DETERMINER LE SENS DE ROTATION DE
L'ARBRE DE SORTIE PAR RAPPORT A L'ARBRE D'ENTREE.
The gearbox has a speed-dependent clutch working in conjunction with a
system regulating the ratio between input and output shafts. The
system has a central shaft on which one or more radial ones are
mounted. A number of gears are mounted (127-130) on each radial shaft
(126) and turn with it. These gears are driven from the driving shaft
(102) and have different pitch circles. They mesh with other gears
(131, 135, 139, 144) which are prevented from turning by springs,
dependent on torque. A mechanism allows the direction of rotation of
the output shaft in relation to the input shaft to be determined.
Description
_________________________________________________________________
Transmission automatique
La presente invention concerne une transmission automatique dans un
dispositif d'entrainement, comportant un moteur et un arbre a
entraver, la fonction de la transmission automatique etant d'ajuster
le couple fourni par le moteur au couple exige sur l'arbre entrain.
Dans ce but, la transmission automatique selon l'invention comporte un
embrayage fonction de la vitesse, une section cooperant avec cet
embrayage pour regler le rapport de transmission entre l'arbre
d'entree et l'arbre de sortie, cette section comprenant un arbre
central portant au moins un arbre radial, plusieurs pignons dentes
montes sur chaque arbre radial de facon a ne pouvoir tourner par
rapport a celui-ci, ces pignons pouvant etre entraines par l'arbre
d'entree, chacun ayant un diametre nominal different, et pouvant, en
fonction du rapport couple-vitesse recherche, cooperer avec une
multiplicite de pignons correspondants qui, en fonction du couple,
sont assujettis a des ressorts de facon a ne pouvoir tourner, ladite
section comportant en outre un mecanisme de reglage qui permet de
determiner le sens de.rotation de l'arbre de sortie par rapport a
l'arbre d'entree.
Les caracteristiques ci-dessus permettent d'obtenir une transmission a
changement automatique avec autant de rapports qu'il y a de paires
cooperantes de pignons, de realisation relativement courte et
compacte, dont les dimensions en coupe transversale peuvent etre
maintenues a l'interieur de valeurs normales pour de telles bottes de
vitesses, grace a quoi le poids de la transmission automatique dans
son ensemble est relativement faible.
I1 resulte de ces caracteristiques de poids et de dimensions ainsi que
de la transmission possible de couples, que cette transmission
automatique convient en principe au montage, sans problemes
particuliers, sur tout vehicule jusqu'ici equipe d'un changement de
vitesses a commande manuelle.
Compte tenu du resultat recherche, c'est-a-dire d'un passage
automatique des vitesses lorsque la vitesse de l'arbre de sortie
augmente, il est souhaitable que les moyens de verrouillage fonction
du couple et assujettis a des ressorts soient commandes par des moyens
fonction de la vitesse, cette realisation pouvant rester compacte si
les moyens de verrouillage fonction du couple assujettis a des
ressorts sont constitues par des galets, et si un coulisseau assujetti
a un ressort peut pousser les galets dans des gorges radiales dans un
pignon, et si les moyens fonction de la vitesse sont constitues par un
arbre de passage tournant assujetti a un ressort, dont une extremite
peut cooperer avec une rainure helicoldale pour faire tourner l'arbre,
et dont l'autre extremite peut cooperer avec une bille de verrouillage
pour actionner les moyens de verrouillage fonction du couple.
Dans cette realisation, on peut reduire en service les pertes de
puissance et l'usure si l'embrayage fonction de la vitesse peut
directement coupler l'arbre d'entree et l'arbre de sortie, excepte la
section de commande, par un couplage direct de l'arbre d'entree au
tambour, ce qui peut etre realise simplement si l'embrayage fonction
de la vitesse est constitue par des galets loges dans des cages de
commande qui peuvent etre mises en rotation sur un trajet peripherique
autour de l'arbre central par l'arbre d'entree. Cet accouplement peut
etre interrompu a des fins de "retrogradation", si on prevoit des
moyens de poussee assujettis a un ressort pour liberer au moins
temporairement le couplage direct entre l'arbre dentee et le tambour.
On obtient une utilisation optimale du volume disponible et une
transmission de puissance et une repartition des forces optimales si
l'arbre central porte trois arbres radiaux uniformement repartis
equiangulairement, et les forces exercees a l'interieur de la
realisation peuvent etre encaissees d'une maniere simple mais
efficace, si les arbres radiaux s'etendent entre l'arbre central et un
tambour relie a cet arbre central.
La possibilite d'inversion du sens de'rotation de l'arbre de
sortiiexigence inherente a tout dispositif du type considere, peut
etre satisfaite de maniere simple dans la transmission automatique
selon l'invention par le fait que le mecanisme de selection pour
changer le sens dgentrainement peut coupler fonctionnellement soit les
premiers pignons, soit les deuxiemes pignons, avec l'arbre de sortie,
les seconds pignons etant fixes ou tournant autour de l'arbre central,
respectivement.
On va maintenant decrire une realisation de la transmission
automatique selon l'invention, a titre d'exemple seulement, en liaison
avec le dessin joint, sur lequel:
La figure 1 est une vue en coupe longitudinale schematique d'une
transmission automatique selon la presente invention; et
La figure 2 montre, a plus grande echelle, un detail de la realisation
representee sur la figure 1.
Dans la realisation representee sur le dessin, certains details, qui
sont essentiels pour un bon fonctionnement de la realisation, on ete
supprimes du fait qu'ils ne sont pas necessaires pour expliquer la
presente invention. Parmi ceux-ci sont les moyens pour monter et
bloquer diverses pieces, tandis que d'autres-pieces sont representees
sous forme d'un ensemble unique qui, en pratique, sera assemble a
partir d'une multiplicite de pieces afin que celles-ci puissent etre
montees. En outre, on n'a pas envisage la suspension de la boite de
transmission dans son ensemble, non plus qu'un certain nombre de
transmissions fixes pour, par exemple, l'adaptation de la vitesse de
la transmission automatique au moteur qui lui est relie.
En se reportant au dessin, la transmission automatique representee sur
la figure 1 comprend un carter 101, au centre duquel s'etend un arbre
d'entree 102. Un element d'entrainement primaire 103, comprenant un
manchon 104, un pignon 105 et une pompe 106, est monte de facon a
pouvoir tourner sur l'arbre d'entree 102. Le pignon 105, qui est
dispose a l'exte- rieur du carter 101, peut etre entraine, par
exemple, par le volant d'un moteur non represente. La pompe 106 peut
entrainer une turbine 107, solidarisee a l'arbre d'entree 102.Une
bague d'accouplement 108 est solidarisee a la pompe 106, elle peut
cooperer avec une bague de poussee 109 et des galets 110 qui exercent
sur elle une pression resultant de la force centrifuge; par exemple,
six de ces galets sont uniformement repartis sur la circonference de
la bague de poussee 109. Celle-ci est-sup- portee par un rebord axial
111 d'un element d'accouplement 112 qui fait partie d'un tambour 113.
Grace a des billes 114 disposees dans des guides axiaux dans la bague
de poussee 109 et dans le rebord axial 111, la bague de poussee 109
peut coulisser axialement par rapport a l'element d'accouplement 112,
mais elle ne peut tourner par rapport a ce dernier.En outre, l'element
d'accouplement 112 comporte une-portion de guidage 115 qui, lorsque
les galets 110 se deplacent radialement vers l'exterieur du fait de
l'existence d'une force centrifuge, provoque egalement un deplacement
axial de ces galets afin que la bague de poussee 109 puisse venir en
contact avec la bague d'accouplement 108.
La portion de guidage 115 a un alesage dans lequel est montee une
broche 116, dont une extremite repose sur un galet 110 et dont l'autre
extremite peut cooperer avec une surface inclinee d'un patin
coulissant 117. Une bague de commande 118 est montee sur la bague
d'accouplement 108 de facon a pouvoir coulisser axialement et cette
bague de commande est.couplee aux patins coulissants 117 par
l'intermediaire de broches de liaison 119.
La bague de commande 118 est rappelee par un ressort 120 dans le sens
d'un roulement de poussee 121.
Le tambour 113 est monte de facon a pouvoir tourner sur l'arbre
d'entree 102; a son extremite situee a l'interieur du tambour 113, cet
arbre porte un pignon 122 et il est monte, par l'intermediaire d'un
tourillon 123 pour tourner dans un arbre de tambour 124. Le pignon 122
coopere avec un pignon 125 qui est fixe sur un arbre radial 126 de
facon a ne pas pouvoir tourner par rapport a cet arbre 126 t cet arbre
est monte pour pouvoir tourner a-une extremite dans l'arbre de tambour
124 et a l'autre extremite dans le tambour 113. Quatre pignons 127,
128, 129 et 130 sont montes sur l'arbre radial 126 et ne peuvent
tourner par rapport a ce dernier. Le pignon 130 coopere avec une roue
dentee~ 131, pouvant tourner autour de l'axe central du tambour, et
tourillonnant sur un element support 133 par l'intermediaire d'un
embrayage a roue libre 132 qui permet la rotation dans un seul sens;
l'element support 133 est relie, par- l'intermediaire d'un embrayage
fonction du couple 134 a'une roue dentee 135, qui coopereavec le
pignon 129.
L'element support 133 tourillonne, par l'intermediaire d'un embrayage
a roue libre 136, sur un element support 137, lequel est relie, par
l'intermediaire d'un embrayage fonction du couple 138, a une roue
dentee 139, laquelle coopere avec le pignon 128. A son tour, l'element
support 137 tourillonne, toujours par l'intermediaire d'un embrayage a
roue libre 140, sur un element support 142 faisant partie d'une
portion de moyeu 141, et l'element support 142 est a son tour relie
par l'intermediaire d'un embrayage dependant du couple 143 a une -roue
dentee 144 pouvant cooperer avec le pignon 127. Derriere chaque
element support 133, 137 et 142 est dispose un arbre de commande
respectivement 145, 146 et 147.L'arbre de commande 145 est loge a
coulissement dans un bossage de tambour 148, un ressort de compression
149 repoussant l'arbre de commande 145 dans la direction de l'element
de support 133. Les deux extremites de l'arbre de commande 145 portent
une came, respectivement 150 et 151. La came 150 est disposee de facon
excentree sur l'arbre de commande 145 et coopere avec l'element
support 133. La came 151 est egalement disposee de facon excentree sur
1'arbre de commande 145 et peut cooperer avec une rainure helicoldale
formee dans un element de commande 152 fixe au carter 101. L'arbre de
commande 145 assure un engagement fonction de la vitesse de
l'embrayage fonction du couple 134, ce qui sera discute ci-apres en se
reportant a la figure 2.Les arbres de commande 146 et 147 sont
realises d'une maniere similaire et ont la meme fonction que l'arbre
de commande 145. Pour des raisons de clarte, on a omis de representer
ces arbres et leurs moyens de guidage.
Outre l'element support 142, l'element de moyeu 141 comporte un
manchon 153 et une roue dentee 154. Le tambour 113 tourillonne dans le
manchon 153 et dans le carter 101. Le carter 101 comporte un bossage
155, sur lequel est monte un embrayage a roue libre 156. Ce dernier
est equipe d'une~couronne dentee 157 pouvant cooperer avec une
couronne dentee 158 sur un manchon 159 faisant partie d'un coulisseau
160. En outre, le manchon 159 est equipe d'une couronne interne 161
disposee pour cooperer avec la roue 154 et la portion de moyeu 141. Le
bossage 155 comporte une couronne interne 162 dont le diametre est le
meme que celui de la couronne 157 de l'embrayage a roue libre 156. Le
tambour 113 est equipe d'une couronne 163, dont le diametre est le
meme que celui des dents de la roue dentee 154.Les couronnes 162 et
163 ont la meme disposition axiale que les dentures 157 et 154, de
sorte que le manchon 159 peut etre couple par ses couronnes 158 et 161
au carter 101 et au tambour 113 par leurs couronnes respectives 162 et
163. Le manchon 159 tourillonne sur des billes 164 de facon a pouvoir
tourner sur une bague 165, faisant egalement partie de l'element
coulissant 160, mais ne peut se deplacer axialement sur cette bague.
La bague 165 est equipee d'un rebord axial 166 avec une couronne 167
disposee pour cooperer avec un pignon 168 solidaire de l'arbre de
tambour 124. La couronne 167 a le meme diametre que la couronne 161 du
manchon 159, de sorte que cette couronne 167 peut cooperer avec la
roue 154.La bague 165 tournillonne sur des billes 169 de facon a
pouvoir etre deplacee axialement, mais verrouillee en rotation, sur un
arbre de sortie 170, dans lequel l'arbre de tambour 124 tourillonne
par l'intermediaire d'un tourillon 171.
La figure 2 montre l'embrayage fonction du couple 134 de la figure 1 a
plus grande echelle. Cet embrayage comporte une paire de galets 172,
une bague de poussee 173, un ressort Belleville 174, une bague de
verrouillage 175 et une bille 176. Les galets 172 sont disposes dans
un passage 177 dans l'element support 133, et peuvent cooperer avec
une rainure radiale en forme de V 178 dans la roue 135. Les galets 172
peuvent etre contraints par le ressort 174 par l'intermediaire de la
bague de poussee 173.La bague de verrouillage 175, qui coopere avec le
ressort 174, peut etre commandee par la came 150 de l'arbre de
commande 145. L'element de support 133 a un evidement en forme de
rainure 179 pouvant recevoir la bille 176, situee dans un alesage 180
dans la bague de poussee 173.
Le dispositif fonctionne comme suit:
Lorsque 11 element d'entrainement primaire 103 tourne, la pompe 106,
qui en fait partie, a partir d'une certaine valeur de rotation,
entratne la turbine 107, qui fait tourner l'arbre d'entree 102, et de
ce fait, par l'intermediaire du pignon 122, fait tourner les pignons
125, 127, 128, 129 et 130. Les pignons 127 a 130 tendent a leur tour a
faire tourner les roues dentees 144, 139, 135 et 131. Comme cependant
la roue 144 est reliee par la portion de moyeu 141 et le manchon 159 a
l'embrayage a roue libre 156, qui est monte de telle sorte que la
rotation dans la direction concernee est impossible, la roue 144 ne
peut etre entrainee.Comme les rouets 131, 135 et 139 sont chacune
montees sur la portion de moyeu 1A1 par l'intermediaire d'un embrayage
a roue libre 132, 136 et 140, qui sont montes de telle sorte que la
rotation dans le sens concerne est impossible, les roues 131, 135 et
139 ne peuvent pas non plus etre entratnees.
Le resultat est que les pignons 127, 128, 129 et 130 commencent a
rouler sur les roues 144, 139, 135 et 131. Durait de ce mouvement de
roulement, le tambour 113 et l'arbre de tambour 124 sont entraines en
rotation par l'intermediaire de l'arbre radial 126. De meme, l'arbre
de sortie 170 est mis en rotation par l'intermediaire du pignon 168 de
la couronne 167, du rebord axial 166, de la bague 165 et les billes
169. On doit noter que le tambour 113 peut comporter trois arbres 126
portant des pignons, lesquels arbres 126 sont alors uniformement
disposes sur la circonference, c'est-a-dire chaque 1200.Une telle
disposition symetrique est preferable, en liaison avec une charge
uniformement repartie sur l'arbre 124. Pour des raisons de clarte, sur
la figure 1, on n'a pris en consideration qu'un seul de ces arbres 126
avec des pignons associes.
Un couple donne est exige-pour mettre en rotation l'arbre de sortie
170. Ceci signifie qu'il est souvent necessaire d'augmenter le couple
fourni par le moteur, ce qui est realise en reduisant la valeur de
rotation au moyen de la transmission.
Si maintenant, on considere d'abord la transmission a rapport de
rotation le, plus eleve, c'est-a-dire avec le pignon 127 et la roue
144 cooperant, le couple resultant de ceci, ceci etant la plus petite
transmission, sera inferieur au couple exige. Si l'embrayage fonction
du couple est dans la position embrayee, c!est-a-dire si le galet
avant 172 coopere avec la rainure 178 et si la bille de verrouillage
176 se trouve dans l'evidement 179, le galet avant 172 sera
pousse~hors de la rainure 178 contre l'action du ressort 174, de Sorte
que la roue 144 commence a tourner fou. En ce qui concerne l'embrayage
fonction du couple 143, on peut noter que le deplacement des galets
172 deplace la bague de poussee 173 et que cette derniere fait sortir
la bille de verrouillage 176 de l'evidement 179. Pendant ce mouvement,
la bague de verrouillage 175 est egalement deplacee, ce qui entrasse
la rotation de l'arbre de commande 147.
L'embrayage fonction du couple 143 est alors dans la position
representee sur la figure 2.
De la maniere decrite ci-dessus, les embrayages fonction du couple 138
et 134 peuvent etre successivement debrayes de sorte que les roues 139
et 135 peuvent egalement tourner librement. La roue 131, qui en
liaison avec le pignon 130, presente le plus grand rapport de
transmission, n'est pas prevue avec un embrayage fonction du couple,
et de ce fait, ne peut etre liberee. Pour ce rapport de transmission,
l'arbre de sortie 170 commence donc a tourner.
Il resulte de la rotation du tambour que les forces centrifuges ainsi
creees tendent a repousser vers l'exterieur les arbres de commande
145, 146 et 147. Lorsqu'une valeur de rotation predeterminee est
atteinte, la force centrifuge est suffisamment grande pour que l'arbre
de commande 145 soit repousse vers l'exterieur contre l'action du
ressort 149; pendant ce mouvement, la came 151 attaque la rainure
helicoSdal-e de l'ele- ment de commande 152, ce qui ramene vers
l'arriere l'arbre de commande 145, et de ce fait, la bague de
verrouillage 175 est deplacee vers l'arriere contre l'action du
ressort 174. Ce deplacement entrain egalement un deplacement de la
bague de poussee 173 et des galets 172, le galet avant 172 penetrant
dans la rainure 178 lors de son passage.Si la puissance a transmettre
le permet, un premier changement automatique de rapport de
transmission est ainsi effectue. Le pignon 129 commence maintenant a
rouler sur la roue 135 et prend le relais du pignon 130 et de la roue
131 pour l'entrainement du tambour, ce qui fait egalement tourner plus
rapidement le tambour 113. Cette augmentation de la vitesse de
rotation du tambour 113 ne peutplus etre suivie par le pignon 130,
d'qu il resulteque la roue 131 est progressivement entrainee dans le
meme sens de rotation que le tambour 113, ce qui n'est pas empeche par
l'embrayage a roue libre 132, qui permet la rotation dans ce sens.
Pour d'autres valeurs de rotation a predeterminer, ce sont le pignon
128 et la roue 139, et ensuite le pignon 127 et la roue 144 qui
entrainent le tambour 113. Si la derniere transmission a ete realisee
et que la vitesse est encore augmentee, l'element d'accouplement 112
realisera alors une liaison directe entre l'arbre d'entree 102 et
l'arbre de sortie 170.
Cette liaison directe est effectuee par le deport radial vers
l'exterieur des galets 110, comme resultat de la force centrifuge
exercee sur eux; pendant ce mouvement, les galets sont egalement
forces de se deplacer axialement par l'element de guidage 115. Les
galets 110 appliquent alors la bague de poussee 109 en contact avec la
bague d'accouplement 108, qui est fixee sur la pompe 106 de l'element
d'entrainement primaire 103. Du fait de cette liaison directe, l'arbre
d'entree 102 et l'arbre de sortie 104 tournent aux memes vitesses.
Comme, par l'intermediaire du tambour 113 et de l'arbre 126, l'arbre
de tambour 124 a egalement la meme vitesse que les arbres102 et 170,
les pignons et roues cooperants 122-125, 127-144, 128-139, 129-135 et
130-131 s'arretent. Le tambour 113, avec tout son contenu tourne alors
a la meme vitesse que le moteur.
Dans le cas ou l'on a besoin d'une forte acceleration d'un vehicule
dans lequel le dispositif est installe, ce but peut etre atteint en
interrompant la liaison directe entre l'arbre d'entree et l'arbre de
sortie par l'intermediaire d'un dispositif de "retrogradation".
Celui-ci est constitue par la broche 116, le patin coulissant 117, la
bague de commande 118, la broche de liaison 119, le ressort 120 et le
palier de poussee 121. Du fait que ce dernier est deplace dans le sens
de la bague de commande 118, grace a quoi celle-ci est deplacee contre
l'action du ressort 120, la surface inclinee du patin coulissant 117
s'applique contre la broche 116, en deplacant celle-ci vers le bas, ce
qui signifie que le galet 110 est deplace radialement vers
l'interieur.Du fait de ce deplacement du galet 110, la bague de
poussee 109 cesse d'etre en contact avec la bague d'accouplement 108,
grace a quoi la liaison directe entre l'arbre d'entree et l'arbre de
sortie est interrompue. C'est alors la turbine 107 qui reprend en
charge l'entrainement. Le moteur fait tourner la pompe 106 a la
vitesse maximale, laquelle est transmise a la turbine 107 qui, a son
tour, commence a entrainer par l'intermediaire de l'arbre d'entree 102
les divers pignons
Le vehicule peut alors accelerer rapidement sur le rapport de vitesse
inferieur.
Afin que l'arbre de sortie 170 puisse tourner dans le sens oppose a
l'arbre d'entree 102, l'element coulissant 160 est deplace sur l'arbre
170 par l'intermediaire d'un levier de commande non represente, de
telle maniere que les couronnes dentees 158, 161 et 157 sur cet arbre
commencent a cooperer avec les couronnes 162 et 163 et la roue 154
respectivement. Dans cette disposition le tambour 113 est couple avec
le carter 101 et ne peut tourner.
L'entrainement du pignon 105 de l'element d'entrainement primaire
provoque a nouveau, par l'intermediaire de la pompe 106, de la turbine
107, du pignon 122 et du pignon 125, la rotation des pignons 127 a
130. Comme la liaison entre la portion de moyeu 141 et l'embrayage a
roue libre 156 est maintenant interrompue, les pignons 127 a 130
peuvent faire tourner les roues 144, 139, 135 et 131. Les embrayages
fonction du couple 143, 138 et 134 peuvent etre debrayes de la meme
facon que precedemment.La transmissions'effectue alors par
l'intermediaire des pignons 130 et 131, ce dernier pignon faisant
tourner l'arbre de sortie 170 dans le sens oppose au sens de rotation
de l'arbre d'entree par l'intermediaire de l'embrayage a roue libre
132, de l'element support 133, de l'embrayage a roue libre 136, de
l'element support 137, de la portion de moyeu 141 avec la roue 154, la
bague 165 avec le rebord axial 166 et la couronne dentee 167, et les
billes 169.
Comme le tambour 113 est maintenant stationnaire, les arbres de
commande 145, 146 et 147 ne peuvent plus provoquer le fonctionnement
des autres transmissions.
Il est evident que l'on peut apporter diverses modifications et
variantes sans s'ecarter de l'esprit de l'invention. Ainsi, par
exemple, l'embrayage fonction du couple peut fonctionner d'une maniere
differente, par exemple, electromagnetiquement, tandis que l'on peut
egalement faire que les embrayages fonction du couple puissent etre
embrayes si l'arbre de sortie tourne dans le sens oppose a l'arbre
d'entree.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1. - Transmission automatique, caracterisee en ce qu'elle comporte un
embrayage fonction de la vitesse (108,109, 110), une section cooperant
avec cet embrayage pour commander le rapport de transmission entre
l'arbre d'entree (102)et l'arbre de sortie (170) cette section
comprenant un arbre central portant au moins un arbre radial (126),
plusieurs pignons dentes (125, 127, 128, 129, 130) etant montes sur
chaque arbre radial de facon a ne pouvoir tourner par rapport a
celui-ci, ces pignons pouvant etre entraines par l'arbre d'entree et
chacun ayant un diametre nominal different, ces pignons pouvant, en
fonction du rapport couple-vitesse recherche, cooperer avec une
multiplicite de roues dentees dorrespondantes (131, 135, 139, 144)
qui, en fonction du couple, sont assujetties a des ressorts de facon a
ne pouvoir tourner, cette section comportant en outre un mecanisme de
reglage qui permet de determiner le sens de rotation de l'arbre de
sortie par rapport a l'arbre d'entree.
2. - Transmission automatique selon la revendi- cation 1, caracterisee
en ce que les moyens fonction ducouple assujettis a des ressorts
peuvent etre commandes par des moyens fonction de la vitesse.
3. - Transmission automatique selon la revendu cation 1 ou la
revendication 2, caracterisee-en ce que les moyens de verrouillage
fonction du couple assujettis a des ressorts sont constitues par des
galets (110)- et par un element coulissant assujetti a un ressort
capable de pousser les galets dans des rainures radiales dans un
pignon.
4. - Transmission automatique selon la revendication 2 ou la
revendication 3, caracterisee encre que les moyens fonction de la
vitesse sont constitues par un arbre de passage tournant assujetti a
un ressort, dont une extremite peut coope- rer avec une rainure
helicoidale pour faire tourner l'arbre, et dont l'autre extremite peut
cooperer avec une bille de verrouillage pour actionner les moyens de
verrouillage fonction du couple.
5. - Transmission automatique selon l'une-quelconque des
revendications precedentes, caracterisee en ce que l'embrayage
fonction de la vitesse peut directement coupler l'arbre d'entree et
l'arbre de sortie par le couplage direct de l'arbre d'entree au
tambour.
6. - Transmission automatique-selon l'une quelconque des
revendic-ations precedentes, caracterisee en ce que l'embrayage
fonction de la vitesse est constitue par des galets montes dans des
cages de commande qui peuvent etre mises en rotation selon un trajet
peripherique autour de l'arbre central par. l'arbre d'entree.
7. - Transmission automatique selon l'une quelconque des
revendications precedentes, caracterisee en ce. que des moyens de
poussee assujettis a des ressorts sont prevus pour supprimer au moins
temporairement l'accouplement direct entre ltar bre d'entree et le
tambour.
8. - Transmission automatique selon l'une quelconque des
revendications precedentes, caracterisee en ce que l'arbre central
porte trois arbres radiaux uniformement repartis dans le sens
peripherique, et que chacun porte un jeu de pignons.
9. - Transmission automatique selon la revendication 8, caracterisee
en ce que les arbres radiaux s'etendent entre l'arbre central et un
tambour relie a l'arbr.e central.
10. - Transmission automatique selon l'une quelconque des
revendications precedentes, caracterisee en ce que le mecanisme de
reglage pour changer le sens d'entrainement peut fonctionnellement
coupler, soit les premiers pignons, soit les deuxiemes pignons, a 11
arbre de sortie, -les deuxiemes pignons etant fixes ou tournant autour
de l'arbre central respectivement.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [22][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [23][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2513719
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[24]____________________
[25]____________________
[26]____________________
[27]____________________
[28]____________________
[29]____________________
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[33]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
37 Кб
Теги
fr2513719a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа