close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2514120A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (12/ 36)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(8/ 29)
[6][_]
Etre
(9)
[7][_]
Tir
(6)
[8][_]
Pentagone
(5)
[9][_]
DANS
(3)
[10][_]
Trou
(2)
[11][_]
Est-a
(2)
[12][_]
Tif
(1)
[13][_]
Decr
(1)
[14][_]
Molecule
(3/ 5)
[15][_]
water
(3)
[16][_]
decaN
(1)
[17][_]
Qui
(1)
[18][_]
Organism
(1/ 2)
[19][_]
casse
(2)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2514120A1
Family ID 6819782
Probable Assignee Mulot Georges E Mulot Sezette
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title ARBALETE SOUS-MARINE A ARMEMENT AISE ET DE SECURITE
EN Title UNDERWATER CROSS-BOW WEAPON - IS ARMED MANUALLY AND HAS CAM
SO THAT TRIGGER CANNOT RELEASE PRIOR TO FULL ARMING
Abstract
_________________________________________________________________
ARBALETE SOUS-MARINE DANS LAQUELLE LA GACHETTE PLACEE DANS UN CHARIOT
COULISSANT SUR LE TUBE, SERT D'ELEMENT DE TRACTION SUR LES TENDEURS
ACCROCHES DANS L'ENCOCHE DE LA FLECHE, CE CHARIOT ETANT MUNI DE
POIGNEES FIXES OU ARTICULEES SUR LESQUELLES LE CHASSEUR TIRE EN
POUVANT UTILISER TOUTE SA FORCE ET EN TOUTE SECURITE.
ARBALETE SOUS-MARINE COMME DEFINIE CI-DESSUS ET DONT LA TRACTION SUR
LES TENDEURS, REGLABLE, EST DEFINIE PAR LA POSITION DU CHARIOT QUI EST
RETENU PAR UNE CORDELETTE S'ENROULANT SUR UN TAMBOUR AUTOVERROUILLAGE.
The under water crossbow has an elastic propulsion and is manually
armed without danger to the user. A slide (7) moves on the tube
containing the trigger. The latter is used to pull on the release
bolt, held by cords. The slide is fixed at the end of its arming
movement, so that the user can exert his full effort. The trigger, in
the slide, is released until the firing position is reached. Arming is
via a tilting cam (9) engaging across a hole in the tube section in
the stock (b).
Description
_________________________________________________________________
Armer une arbalette de chasse sous-marine n1 est pas facile. I1 faut
beaucoup de force dans les mains pour tenir fermement l'etrier qui
relie les deux tondeurs et tirer jusqu'a ce qu'il s'accroche dans
l'encoche de la fleche, le tout en plaquant la crosse de l'arme contre
la poitrine. De plus, comme cela se passe dans l'water et qu'il s'agit
de chasse, il faut que cette operation soit rapide, simple, ne demande
pas des changements de postures importants du chasseur, et puisse se
faire dans un endroit exigue si necessaire. n faut que l'arme ne soit
pas lourde, encombrante, que sa forme presente un winintun d'asperites
pour ne pas accrocher la cordelette,?t les algues eventuelles, et pour
ne pas offrir de resistance quand on derlace lateralement l'arbalette
dans l'water.
Toutes ces raisons font que les dispositifs greater than imagi- nes a
ce jour pour faciliter l'armement, ne donnent pas satisfaction.
- les arbalettes qu'on arme en se servant des pieds demandent une
manoeuvre malaisee.
- celles dont la tette porte-tendeurs se deplace au moyen de levier
n'utilise que la forte d'un bras, l'autre servant a' la reaction.
- les dispositifs de traction par moufle sont longs d'emploi. C'est
pourquoi armer une arbalette reste un probleme qu'il ne faut pas ne-
de gliger car en plus la difficulte physiques le risque de se blesser
fortement les doigts est grand quand l'etrier glisse ou se casse.
principaux
La presente invention a deux objectifs: assurer sans danger un
armement aise et permettre la realisation d'armes beaucoup plus
puissantes.
Ces deux objectifs, distincts mais conciliables sont atteints grace a
la conception de cette arme sous-marine nouvelle.
Auparavant,il il est ut.le de rappeler comment travaille un tendeur
elastique.
La figure 1 represente la courbe d'elasticite d'un ressort:
l'allongement (a) est proportionnel a la force deployee.
Pour un accroissement d'effort (b) le travail fourni par le chasseur
est augmente de la surface (c).
La figure 2 represente celle d'un tendeur elastique dont la force (d)
de tension initiale est celle du ressort. La cour be est telle qu'un
Tneme accroissement de force (b) correspond a un allongement (e)
beaucoup plus grand. n s'ensuit que le travail com-
(surface f) plementaire, donc restitue A la fleche est beaucoup plus
grand.
Cette comparaison demontre la suprematie des tendeurs elastiques sur
les ressorts.
I1 faut un grand accroissement de force pour obtenir un grand
accroissement de travail fourni par un ressort.
Alors qu'un accroissement relativement faible d'un tendeur
correspondant a un allongement beaucoup plus grand, a pour consequence
l'obtention d'un travail beaucoup important.
Par ailleurs, l'effort exerce sur des tendeurs apparait tres grand au
debut de la course et decourage vite le neophyte.
Ceci fait que les tendeurs sont actuellement mal utilises. La fig. 3
permet de preciser ce point.
Si pqr exemple, un effort maximal (g) est possible en tirant
directement sur l'etrier, le travail correspond a la surface (h) (en
pointille).
Si l'on peut, grace a un procede, augmenter d'une faible valeur (j)
cet effort, la surface (k) correspondant a l'accroissement d'effort
est beaucoup plus-importante que la surface (h). On voit qu'il est
tres important de pouvoir augmenter, meme un peu,l'effort de ten=
sion.
La presente invention a pour objet une arbalette equipee d'un
dispositif permettant une tension maximale des tendeurs et presentant
autres avantges complementaires appreciables.
Les figures h, 5 et 6 representent la version la plus simple de cette
invention.
Le tube 1 est equipe a l'avant de la tete porte-tendeurs (2) sur
laquelle sont fixes les tendeurs (3) relies entre eux par l'etrier
d'accrochage (4).
Dans cette version, contrairement A toutes les autres arbalettes
sous-marine, la gachette 5 n'est pas placee dans la crosse 6. Elle est
logee dans le chariot 7 coulissant sur le tube. Pour toutes les
positions autres que celle du tir, cette gachette est inaccessible a
toute commande.
Dans la crosse 6 est placee la detente 8 qui est reliee au basculeur 9
al moyen de la tige 10
L'armement se fait en trois temps: 1 - le chariot 7 est amene contre
la butee 11 qui sert de guide fleche, maintenu par un clip leger 12
fixe sur cette butee (ou sur le chariot)
Le chasseur passant la fleche 13 par l'orifice delta tete, l'enfonce
dans l'alveole du chariot ofi la gachette poussee par le ressort 14 la
maintient.
20 Dans le cas des ares puissantes a tendeurs courts, il place larme
non pas contre sa poitrine car ses bras seraient pas assez longs, mais
contre son ventre. Avec les deux sains, il saisit l'etrier h qu'il
accroche sans effort notable a l'encoche de la fleche. La position du
chariot est alors definie par la butee guide fleche 11.
3-- Placant la crosse contre la poitrine ou restant dans la meme
position s'il est tres robuste, il saisit le chariot, grace aux deux
crochets ou anneaux fixes 15 sur ce -chariot 7, avec les deux mains et
tire jusqu'au moment ou le chariot est accroche rar le cliquet-etrier
16 fixe sur la crosse, lequel cliquet-etrier s'engage dans l'encoche
menagee sur le chariot 7.
Dans ce mouvement, la force disponible deployee par le chasseur peut
etre evidemment plus grande que celle qu'il pourrait utiliser en
pincant l'etrier avec les mains.
T greater than plus, agissant sans crainte de voir le fil de l'e-
trier se casser et lui dechirer les mains le chasseur peut utiliser
toute sa force avec confiance.
Il est necessaire de preciser ici que dans le cas present et ceux qui
suivent, les formes conjuguees de l'arriere du chariot et de l'avant
de la crosse sont telles que l'approche du cha flot, si celui-ci est
suffisamme-nt bien degauchi par le chasseur soit aise. La reaction
oblique de l'etrier cliquet fait que pour la position de tir, le
contact est intime entre la crosse et le chariot, ce qui definit la
position precise de ce dernier. (fig. 7)
Dans la position de tir fig. 5 la gachette 5 se trouve placee
au-dessus du basculeur 9 loge dans le tube.
Quand on agit sur la detente fl, celle-ci pivotant autour de son axe
17 tire au moyen de la tige 10 sur le basculeur 9.
Celui-ci pivote autour de son axe lR. fixe maintenu par un support
interieur au tube 19 et son extremite 20 passant par un trou 21 perce
dans le tube (1) appuie en en dessous de la gachette 5, laquelle
bascule liberant la fleche.
Bien entendu, le dispositif sommaire dee verrouillage et de lacher de
la fleche autre decrit ici ne l'est qu'a titre d'elle et tout systeme
derive d'un procede peut etre utilise.
Un autre point a preciser. I1 est prevu que la gachette peut, pour des
raisons de securite btre verrouillee par un arretoir monte sur le
chariot 7. Comme par exemple, a l'aide d'une came 22 representee en
position d'arret sur la fig. 5, et que l'on peut faire tourner par une
commande exterieure autour de son axe pour liberer cette gachette.
Pour tirer il faudra aussi liberer la detente en tournant la deuxieme
came de verrouillage 23 par exe:ple e.montee sur la crosse.
Les fig. 8 et 9 representent une am@elioration de ce disposi- tif.
Dans ce cas, les deux anneaux lateraux 15 ou cnarlot @ sont renplaces
par deux poignees articulees 24 et 25.
Celles-ci sont rabattables autour du tube par pivotement autour de
leurs axes 26 et 27 paralleles au tube. Dans cette position la fleche
11 est facilement accrochee par l'etrier, le dessus du chariot btsnt
degage fig. d.
En position de traction, les deux poignees sont horizontales et dans
cette position ou la prise est ideale, les deux becquets 2P et 29
emprisonnent l'etrier, protegeant encore mieux les mains du chasseur
contre un accident. (fig. 9)
Il faut noter que l'accident est beaucoup moins probable qu'avec une
arbalette classique. En effet, l'etrier n'est Jamais anormalement
malmene et de ce fait, sa durpe de vie est beaucoup plus longue.
Ta fig. 10 represente une arbalette encore plus perfec- tionnee. Bien
que l'effort a faire soit reduit par le procede, la chasse sous-marine
est un sport fatigant et en fin de chasse les forces sont moins vives.
Aussi est-il important dene pas perdre le benefice d'ur effort fait.
tans cette realisation, le chariot porte-gachette est relie par me
cordelette sourle 30 a haute resistance a un tambour rochet 31. Ce
rochet est rappele par un couple elastique de facon a toujours tendre
la c@rdelette. Ce couple elastique peut etre cree par un ressort
spirale ou ur autre moyen
Lorsqu'on tire sur le chariot 7, le rochet 31 tire sur la cordelette
qui s'enrcule. Lersoue l'on arrete l'effort le cliquet 32bloque le
rochet 31 et la cordelette maintient le chariot 7.
Le chasseur peut se reposer un instant et tirer a nouveau jusqu'a
accrochage du chariot.
La @orde etait @lastique, le chariot revient quelque peu vers sa
position d'origine. En fait, il s'agit la d'un avantage car lorsqu'on
tire de nouveau, l'effort qu'on fait n'est pas brutal mais progressif
puisque la corde participe a ce debut d'effort. n en est tout
autrement actuellement quand un chasseur sous-marin ac croche a'aecrd
l'etrier au premier cran de la fleche, se repose un instant puis
decr@chant l'etrier l'amene brutalement a la deuxieme encoche
c'est-a-dire a sa position de travail.Cette pratique courante i,lpose
un effort considerable puisqu il est immediatement proche du maximum.
Evid@mment le cliquet doit titre degage pour remettre le chariot 7 a
la position d'origine afin de rearmer l'arbalette.
- Comme un rochet et un cliquet peuvent etre une combinaison
criticable car fragile, l'inventeur a imagine un systeme autobloquant
constitue d'une seule piece mobile. la crosse de
La fig. Il represente l'arbalette equipee d'un rochet special 33. Ce
rochet 33 est un tambour enrouleur dont les joues sont prismatiques et
de preference pentagonales (forme choisie pour l'exemple en question
et les explications suivantes.)
La partie cylindrique du tambour a un diametre (k) inferieur au
diametre du cercle inscrit du pentagone (fig. 1'2).
Il est loge dans une alveole a quatre cotes dont deux cotes sont ceux
d'un pentagone de meme tailles le troisieme, la moitie du troisieme
cote de ce meme pentagone, le quatrieme cate, curviligne, est la
partie d'une circonference dont le diametre est plus grand que celui
du cercle circonscrit au pentagone fig. 12. Le rochet est maintenu,
avec du jeu, par deux flasques (fig. 13) 3 et 35 dans l'alveole.
Le rochet est creuse a chaque extremite afin de laisser une toile
mince (n) dans la partie centrale. Un ou plusieurs brins de fil
elastiques passent par les deux trous (p) perces dans la toile et sont
boucles en passant par les crochets (q) menages sur les flasques 34 et
35. En position de repos, sans cordelette enroulee autour du tambour,
celui-ci est centre dans la zone circulaire de l'alveole (fig. 12).
Si on enrcule une cordelette 30 autour du tambour apres avoir au
prealable fait tourner le rochet en sens inverse et que l'on retient
la cordelette, cette traction, creee par le couple des brins
elastiques deporte le rochet vers les 3 cotes du pentagone de
l'alveole et se bloque fig. 11. Lorsqu'on laisse-la cordelette
s'enrouler en agissant dans l'autre sens, sa traction devenant nulle,
le rochet tourne librement sensiblement centre dans la partie
curviligne de l'alveole.
Ce dispositif repond donc exactement au probleme de ce rochet special.
Lorsque l'on tire sur les' tendeurs, le tambour tourne. Si l'on
s'arrete, il se bloque en toute securite et l'on peut lacher le
chariot 7. 3ien entendu, pour liberer le chariot avant de rearmer,il
faut centrer le rochet par un moyen exterieur comme par exemple le
levier 36 qui par son basculement dans le sens (r) repousse le rochet
en agissant sur une des surfaces interieures cylindriques.
Bien entendu, une roue libre perfetionnee peut etre substituee a ce
rochet;
La figure 14 montre une arbalette surpuissante, c'est-a-dire qu'elle
permet de gagner encore quelques decaN swtons qui ont, on l'a deja vu,
une importance.grande sur le travail total fourni a la fleche.
Les deux poignees des figures 7 et 8 sont renifla cees par deux petits
leviers 37 et 38 dont le debattement est limite vers l'arriere par les
deux butees 39 et 0, leur axe d'articulation etant perpendiculaire a
la direction de I'arbalette. w Les deux secteurs Irl et 42
syncbronisent ces levien.Sur l'un de ceux-cifun cliquet 43 entraine un
tambour-rochet 44 sur lequel peut s'enrouler la cordelette 30 qui est
reliee a un autre rochet (comme fig.10) place dans la crosse. Un
cliquet 45 dont l'axe est solidaire du chariot 7 arrete ce rochet
lorsqu'on pousse les leviers vers l'avant.
Pour armer le chasseur tourne ces deux leviers 36 et 37 qui s'arretent
sur les butees 39-et 40 et tire sur le chariot. Le cliquet dans la
crosse tourne au fur et a mesure de l'approche du chariot 7 et se
bloque lorsque l'effort maximum possible atteint se relache puis par
petites actions successives sur les leviers et grace au cliquet
incorpore dans le levier, le chasseur rapproche progressivement le
chariot de la crosse
Cette disposition est donnee a titre d'exmrle.
D'autres combinaisons. permettant cet armement en deux phases, sont
possibles et prevues pour ce type d'arbalette.
(levier munie chacun d'un rochet - traction sur cremaillere a cli-
quet etc;)
Toutes les armes precedentes decoulent en ligne droite de la fig. 4.
Il existe une variante interessante que montre les fig. 15 et 16.
Comme pour la fig. 4 exposant l'idee de base, la gachette 35 n'est pas
placee dans la crosse fixe de l'arbalette elle se trouve logee dans un
chariot 36 Qui coulisse sur le tube 37.
Dans cette application particuliere le tube h8 est prismatique afin
d'orienter le chariot, triangulaire par exemple.
De nombreux mecanismes de commande de lacher de fleches peuvent etre
utilises.
A titre d'exemple celui represente - la gachette 49 maintient la
fleche.
- la douille 50 triangulaire elle sussi, coulisse dans le chariot; son
deplacement est interdit ou non par la came 51 de surete.
- le chariot est relie par une cordelette 52 a un boitier d'appui
arriere fixe en bout de tube qui contient un rochet pentagonal
debrayable ou autre rochet.
- la detente 46 pivote autour de son axe dans le chariot 47 et sa
forme est representee separement (fig. 17) - Les deux leviers 53 et 54
sont beaucoup plus importants que les leviers 24 et 25 et replies vers
le bas et jointifs, il redonnent a l'ensemble du chariot mobile
l'allure d'une crosse.
Pour eviter tout risque de depart inopine pendant l'armement, la came
51 est solidaire de deux petits leviers fixes- chacun a gauche cu a
droite de la crosse composite.
Ces deux leviers 55 et 56 interdisent l'ouverture des deux
demi-crosses 53 et 54 lorsque la came est en position de verouillage.
(index (s) en face de l'index (t) (sur butee v). greater than
Pour ouvrir les demi-crosses, on verrouille automatiquement la douille
50 en tournant la came 51 ce qui interdit la cornande de la gachette
149.
Les demi-crosses etant fermees l'index (8) sur la position (x) assure
egalement le verrouillage.
Pour armer, le chasseur introduit la fleche, accroche les tendeurs,
verrouille la douille 50 a l'aide de la came 51 ouvre la crosse en
deux, saisit les deux poignes ainsi retrouvees et tire;ou qu'il s'arme
dans son effort, l'arbalete est prete et peut tirer.
La force maximale correspond a une arme d'allure classique, la force
minimale a celle d'une arme a crosse centrale.
Le principe de la gachette mobile servant d'organe de traction a la
fleche permet ainsi la realisation d'une arbalete a force reglable et
a geometrie variable.
Sous toutes les formes decrites, l'invention permet la realisation
d'arbaletes faciles a armer et sures.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1. Aroalette de chasse sous-marine du type a tendeurs elastiques a
armement manuel caracteriseepar le fait que l'armement,
particulierement aise et de plus sans danger pour les mains et la
puissance disponible, beaucoup plus grande que celle desmodelesconnus
sont - obtenus au moyen d'un chariot mobile coulissant sur le tube et
dans lequel se trouve logee la gachette, laquelle est utilisee comme
element de traction sur la fleche prealaolement accrochee par les
tendeurs, ledit chariot etant jusqu'a la position finale du tir ou il
est immobilise, tire par le chasseur avec une bonne prise deaxins lui
permettant d'exercer toute sa force sans entre limite, comme usuel
lenent, par la force des doigts pincant l'etrier et la crainte de voir
cet etrier se casser.2. Dispositif suivant revendication 1 caracterise
par.le fait que la gachette se trouvant dans le chariot mobile est
dessolidarisee du mecanisme de detente tant que la position de tir n
less than -est pas atteinte et est commande pour cette position,
notamment a travers un trou perce dans le tube au moyen d'un basculeur
relie a la detention placee dans la crosse.3. Dispositif suivant
revendications 1 et 2 caracterise par le fait que le chariot mobile
est tire par les mains au moyen de deux anneaux fixes sur le
chariot.4. Dispositif suivant revendications 1 et 2 caracterise par le
fait que les mains sont protegees contre les risques de casse de
l'etrier par le fait que le moyen de traction est compose de deux
leviers articules suivant deux axes paralleles a l'axe du tube, les
quels leviers possedent deux becquets qui enveloppent alors l'etrier
et llisolent des zains,S. Dispositif suivant revendications 1 et 2
caracterise par le fait que la traction sur chariot peut etre
interrompue, lechariot etant retenu dans cette position de repos au
moyen d'une cordelette s'enroulant lors du deplace@ent sur un tambour
rochet de verrouillage,notamment un tambour a joues pentagonales, ce
tambour etant debrayable manuellement pour un nouvel armement.6.
Dispositif suivant revendications 1 et 2 caracterise par le fait que
l'armement proprement dit se fait en deux phases, une premiere en
tirant le chariot a l'aide de deux leviers a -mou- vements
synchronises dont les axes paralleles entre eux sont perpen diculaires
a l'axe du tube, ces leviers agissant alors comme simples poignees et
une deuxieme dans laquelle ces leviers, maneeuvres plusieurs fois,
servent alors de moyen de multiplicateur conjointement a deux rochets
arret debrayables, le premier loge sur un des leviers et le deuxieme
dans la crosse qui permettent l'un la progression du chariot, l'autre
sa retenue.7. Dispositif suivant revendications 1 et 5 caracterise par
le fait que le chariot mobile peut etre arrete a tout endroit du tube
et que, pour cette position reglables le tir est possible, le moyen de
sa commande etant une detente et des pieces de liaison placees sur le
chariot, mecanisme ne pouvant etre utilise que lorsque les deux
poignes articulees sont ramenees l'un contre l'autre, prenant alors
l'allure normale d'une crosse et le moyen de retenue un rochet loge a
l'arriere du tube.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [22][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [23][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2514120
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[24]____________________
[25]____________________
[26]____________________
[27]____________________
[28]____________________
[29]____________________
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[33]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
29 Кб
Теги
fr2514120a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа