close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2514322A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (36/ 117)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(13/ 50)
[6][_]
Etre
(28)
[7][_]
Scel
(7)
[8][_]
Appa
(2)
[9][_]
Tric
(2)
[10][_]
Apte
(2)
[11][_]
Tre
(2)
[12][_]
DANS
(1)
[13][_]
LEURS
(1)
[14][_]
Adhe
(1)
[15][_]
Lact
(1)
[16][_]
Bou
(1)
[17][_]
Evi
(1)
[18][_]
Rela
(1)
[19][_]
Polymer
(3/ 23)
[20][_]
Polyester
(19)
[21][_]
Polyethylene
(2)
[22][_]
Polyolefine
(2)
[23][_]
Physical
(10/ 17)
[24][_]
0,09 cm
(3)
[25][_]
12 amperes
(3)
[26][_]
3 cm
(2)
[27][_]
0,05 cm
(2)
[28][_]
10-3 cm
(2)
[29][_]
74 s
(1)
[30][_]
84 s
(1)
[31][_]
7 amperes
(1)
[32][_]
10 cm
(1)
[33][_]
5 cm
(1)
[34][_]
Disease
(2/ 14)
[35][_]
Depression
(8)
[36][_]
Tic
(6)
[37][_]
Molecule
(6/ 10)
[38][_]
DES
(4)
[39][_]
terephthalate
(2)
[40][_]
water
(1)
[41][_]
protec
(1)
[42][_]
iron
(1)
[43][_]
monter
(1)
[44][_]
Generic
(1/ 2)
[45][_]
ester
(2)
[46][_]
Company Reg No.
(1/ 1)
[47][_]
du 4322
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2514322A1
Family ID 2006150
Probable Assignee Hathaway Charles
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title APPAREIL ET PROCEDE POUR FORMER DES ENVELOPPES EN MATIERE
PLASTIQUE, ET ENVELOPPE AINSI OBTENUE
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION CONCERNE UN APPAREIL ET UN PROCEDE DE FORMATION
D'ENVELOPPES EN MATIERE PLASTIQUE ET UNE ENVELOPPE AINSI OBTENUE.
CET APPAREIL COMPORTE UN CHASSIS 22, 24, 30, 32, 34, 36, 38 PORTANT
DEUX ROULEAUX 40, 42 DELIVRANT DES FEUILLES EN MATIERES PLASTIQUE 46,
48 SUPERPOSEES, PASSANT SUR UN MANDRIN 56 ET DANS UN APPAREIL DE
SECTIONNEMENT ET DE SCELLEMENT 80 FOURNISSANT DES BANDES SCELLEES SUR
LEURS BORDS LATERAUX, ENTRAINEES PAR DES ROULEAUX 58, 60 A TRAVERS UN
SYSTEME DE SERRAGE 62 ET UN DISPOSITIF A VIDE 72, JUSQU'A UN SECOND
APPAREIL DE SECTIONNEMENT ET DE SCELLEMENT 82 DELIVRANT LES
ENVELOPPES.
APPLICATION NOTAMMENT A LA FABRICATION DE CHARNIERES DE PHILATELISTES.
The invention includes apparatus for and process of forming a
plurality of plastic mounting envelopes from continuous plastic sheet
material through cutting the plastic and bead sealing the margins by
providing a high energy source to sever the plastic and bond the
marginal edge of said plastic without physical contact. The invention
also includes said plastic envelopes to serve as mounts and protectors
for receiving flat paper objects such as stamps, letters, etc.
Description
_________________________________________________________________
Dansla preparation de supports ou charnieres de protection en matiere
plastique que l'on utilise pour presenter des timbres ou d'autres
objets plats, il est
souhaitable d'utiliser une matiere plastique qui posse-
de une grande resistance, une stabilite elevee et pre- sente une
excellente transparence Une telle matiere
plastique est un film de polyester En vue de son uti-
lisation pour des charnieres pour timbres, on a trouve que des films
d'une epaisseur comprise entre 2,54 10 3
et 12,7 10 3 cm sont satisfaisants Il existe differen-
tes fabrications de film de polyester (terephthalate de
polyethylene) qui est de facon nominale un film thermo-
plastique, mais n'est pas considere en general, a l'etat
non traite, comme scellable a chaud.
De nombreuses tentatives ont ete faites, sans
aucun succes, pour souder ou sceller des films de po-
lyester suri leur pourtour Un moyen connu de realiser
un tel scellement consiste a realiser un film de poly-
esteravec un agent de scellement co-extrude Diffe-
rentes combinaisons de revetements (polyolefine, poly-
mere, saran) sur un film de polyester ou sur l'une de de ses deux
faces, peuvent etre utilisees pour creer une
gamme etendue de films ou pellicules possedant des pro-
prietes specifiques Cependant de tels revetements au-
raient pour effet de reduire la transparence du polyes-
ter et d'introduire un recouvrement pouvant etre nuisible en contact
direct avec le timbre Ceci pourrait etre un inconvenient dans le cas
de l'observation d'un timbre en vue de son estimation, de sa vente ou
meme pour le plaisir du philateliste et pour une conservation de
longue duree, etc.
Il existe differents dispositifs de l'art a Aite-
rieur, que l'on a utilisespour former des enveloppes en plastique, par
exemple conformement au brevet accorde
aux Etats Unis d'Amerique sous le No 2 535 797 Cepen-
dant ce brevet a trait apparemment a un film de polyethy-
lene et utilise un appareil de scellement a barres, qui
ne fonctionnerait pas avec du polyester En outre le dis-
positif conforme au brevet accorde aux Etats Unis d'Ame-
rique sous le N O 3 368 930 ne permettrait pas d'obtenir le resultat
recherche de la presente invention Dans ce brevet, des polyolefines
sont soumises a un scellement, avec envoi d'un jet d'air pour
refroidir la zone scel
lee Ceci serait trop long dans le cas du polyester.
Si l'on essayait de souder, sur leur pourtour, des films de polyester
non traite, il se produirait une
modification de l'orientation du film au-dela de la zo-
ne de scellement/, ce qui creerait des joi Att de scelle-
ment aleatoires ou au mieux irreguliers, qui ne sont
pas admissibles.
Un but de la presente invention est de fournir
un appareil et un procede permettant de realiser le scel-
lage a chaud, sur leur pourtour, d'au moins deux films
ou feuilles de polyester superposees l'une sur l'autre.
Un autre but de la presente invention est de realiser un soutien
mecanique des films de polyester
au moment de leur scellement.
Un autre objet de l'invention consiste a prevoir
un mandrin sur lequel les films ou les feuilles de poly-
esterpeuvent circuler, ainsi qu'une source de cha-
leur de grande puissance servant a sectionner les films et a les
sceller l'un a l'autre le long de l'un de leurs bordsperipheriquea. Un
autre but de la presente invention est de
fournir une source supplementaire de chaleur de gran-
de puissance en vue de sceller, sur leur pourtour, les films ou les
feuilles perpendiculairement a un premier scellement peripherique
desdits films pour former une
enveloppe plastique terminee Un autre but de l'inven-
tion est de fournir un appareil servant a realiser un scellement
peripherique continu'de films de polyester pour former des enveloppes
qui peuvent ulterieurement etre decoupees pour leur utilisation ou
bien etre employees,
brutes de fabricationpar ledit appareil.
Un autre but de l'invention est de fournir des enveloppes realisees
avec des films de polyester et qui sont formees a partir de deux ou
d'un plus grand nombre de films ou de feuilles en contact, qui sont
scelles sur leur pourtour, le film polyester n'etant pas traite avec
un type quelconque de revetements de scellement.
D'autres objectifs ainsi que des caracteristiques et avantages de la
presente invention ressortiront de la
description donnee ci-apres, nullement limitative du
point de vue de la portee de l'invention et prise en re-
ference aux dessins annexes, sur lesquels: la figure 1 est une vue en
elevation laterale, en coupe partielle, de l'appareil servant a former
des enveloppes de polyester scelleessur leur pourtour; la figure 2 est
une vue prise suivant la ligne
II-II de la figure 1 montrant la face avant de l'appa-
reil;
la figure 3 est une vue detaillee a plus gran-
de echelle d'un premier organe de sectionnement et de scellement,
prise suivant la ligne III-III de la figure 2; la figure 4 est une vue
en coupe prise suivant
la ligne IV-IV de la figure 2 et montrant un second or-
gane de sectionnement et de scellement; la figure 5 est une vue
detailleea plus grande echelle du premier organe de scellement et d'un
film, prise suivant la ligne V-V de la figure 1;
la figure 6 est une vue de face d'une envelop-
pe plastique terminee, dans laquelle les deux films en contact sont
scelles sur leur pourtour; la figure 7 est une vue en coupe
transversale de l'enveloppe, prise suivant la ligne VII-VII de la
figure 6;
la figure 8 est une vue d'ensemble d'un sup-
port ou d'une charniere plastique realisee a partir de l'enveloppe de
la figure 6 et dans laquelle est place un timbre; la figure 9 est une
vue en perspective d'une
charniere pour timbres comportant un revetement adhe-
sif dispose sur une face d'un film plastique afin d'y placer le
timbre; et la figure 10 est un support modifie dans lequel
on peut placer un papier plat de dimensionsplus impor-
tantes. En se referant maintenant de facon specifique aux figures 1 et
2, on y voit represente un appareil
de formation d'enveloppes plastiques,designe d'une ma-
niere generale par la reference 20 L'appareil compor-
te de preference deux organes d'extremite verticaux possedant chacun
deux bras 22 et 24 qui s'etendent vers le haut a partir d'un plancher
26 pour se terminer au niveau d'un montant superieur 28 Les bras 22 et
24
comportent des entretoises ou des supports transver-
saux 30,32 et 34 Afin de maintenir ecartes les oaires de bras, comme
cela est mieux visible sur la figure 2, il est prevu des supports
horizontaux 36 et 38 Ainsi se
trouve realise un chassis pour l'appareil 20.
Comme cela est mieux visible sur la figure 1,
sur l'arriere de l'appareil 20 sont montes deux rou-
leaux 40 et 42 de films ou de feuilles plastiques cons-
titues par exemple par un polyester, du terephthalate
de polyethylene Les rouleaux 40 et 42 sont de prefe-
rence soutenus respectivement sur des supports 44 dis-
poses l'un au-dessus de l'autre et s'etendant a partir
des bras 24 Les feuilles 46 et 48 de film de polyes-
ter tirees des rouleaux 40 et 42 possedent chacune de
-3
preference une epaisseur comprise entre 2,54 10 et
12,7 10 i 3 cm De plus le verso du film 46 peut etre re-
couvert d'un revetement opaque 52 qui contient egale-
ment un adhesif pouvantetre humidifie a l'water Cepen-
dant, lorsqu'il est souhaitable de former une envelop- pe qui soit
claire et transparente sur ses deux faces,
on peut supprimer le revetement 52.
Comme cela estvisible sur la figure 1, les feuilles 46 et 48 sont
entrainees vers le haut pour s'enrouler sur un rouleau fou 54 qui
s'etend entre les bras verticaux Au niveau du rouleau 54, les feuilles
sont non seulement alignees l'une au-dessus de l'autre, mais sont
superposees en etant placees en contact a plat contre le rouleau 54 A
partir du rouleau 54, les feuilles 46 et 48 sont entrainees vers le
bas sur un mandrin fixe 56 monte entre des supports transversaux 30 Le
mandrin 56 possede de preference une face frontale incurve pour que
les
feuilles juxtaposees 46 et 48 y circulent De pre-
ference la courbure est graduelle Si la courbure
etait trop importante, il se produirait une "defor-
mation" du film ou des feuilles lorsque le scelle-
ment a chaud est realise et le produit fini serait incurve de facon
excessive et n'assumerait pas le
role qui lui est devolu.
Les films 46 et 48 descendent ensuite entre deux rouleaux
d'entrainement 58 et 60 qui s'etendent
entre les supports transversaux 34 des bras d'extre-
mite Les rouleaux d'entrainement 58 et 60 peuvent etre mes par tout
moyen classique d'entrainement (non represente) tel qu'un moteur
electrique et un
train d'engrenages En outre les moyens d'entraine-
ment peuvent etre actionnes manuellement ou programmes.
Les rouleaux d'entrainement 58 et 6 O sont en con-
tact de sorte que, lors du fonctionnement, ils tirent les feuilles de
film, 46 et 48 sur le rouleau 54 et les entrainent versle bas sur le
mandrin 56
En provenance des rouleaux 58 et 60, les feuil-
les 46 et 48 descendent sous l'action de la pesanteur sans autre
appareillage pour les tirer vers le bas.
Au-dessous des rouleaux 58 et 60 est dispose un syste-
me mecanique de serrage a butee designe dans son ensem-
ble par la reference 62 et qui s'etend entre les sup-
ports transversaux 34 Le systeme 62 comporte de pre-
ference une butee arriere fixe 64 et un rouleau de ser-
rage 66 qui est monte, a chacurede ses extremites, sur un levier
coude' 68, ce qui a pour effet que grace a n'importe quel moyen
approprie (non represente), le
levier peut etre bascule autour d'un pivot 70 de ma-
niere a deplacer le rouleau 66 pour l'amener en con-
Lact avec la butee 64 et l'en degager Une vis de re-
glage 71 peut etre utilisee pour regler la course du
rouleau de serrage 66.
Lorsque les feuilles 46 et 48 passent entre
la butee 64 et le rouleau de serrage 66, elles peu-
vent etre saisies de maniere que soit evitee une chute ulterieure sous
l'effet de la pesanteur Ceci provoque egalement un cintrage des
feuilles entre les rouleaux d'entrainement 58 et 60 et le systeme
de serrage a butee 62.
Au-dessous du systeme de serrage a butee
62 est situe un dispositif 72 de maintien d'une de-
pression, qui comporte de preference une tete de mi-
se en depression 74 s'etendant d'un cote a l'autre, com-
me cela est visible sur la figure 2 La tete compotte, a l'avant, une
fente allongee 76 De la tete part un
tuyau a vide 78 qui est relie a un moteur a vide clas-
sique non represente Lorsque l'on desire maintenir les feuilles de
film 46 et 48 en position, pour des raisons qui seront expliquees, on
etablit le vide et
254 14322
les feuilles passant devant la tete de mise en depres-
sion 74 seront attirees vers la tete et seront mainte-
nues en-contact avec cette derniere jusqu'a ce qu'elles
soient relachees.
Ci-apres on va decrire un premier appa- reil de sectionnement et de
scellement designe dans
son ensemble par la reference 80 et servant a reali-
ser des sectionnements et des scellements verticaux,
et un second appareil de sectionnement et de scelle-
ment designe dans son ensemble par la reference 82 et
servant a realiser des sectionnements et des scelle-
ments horizontaux.
Le premier appareil de sectionnement et de scellement 80 est place sur
le trajet de deplacement
descendant des feuilles superposees 46 et 48, au voi-
sinage du mandrin 56, dans la partie superieure de 1 '
appareil 20.
L'appareil 80 comporte de prefereloe plusieurs fils chauds 84 qui sont
montes sur une barre isolante 86 qui s'etend a travers l'appareil 20
entre les bras
frontaux verticaux 22 Chaque fil 84 est un fil resis-
tant qui peut etre constitue sous la forme d'une bou-
cle possedant deux bornes 88 qui sont raccordees a des fils
electriques 90 et 92 relies a une source
de courant electrique non representee.
Les boucles des fils chauds 84 s'etendent in-
terieurement dans des ouvertures 94 mieux visibles sur
les figures 3,5, decoupees dans le mandrin 56 L'ecar-
tement des fils chauds 84 depend de la largeur de 1 ' enveloppe de
montage finale 96 (figure 6) que l'on doit realiser. Lors du
fonctionnement de la machine, on tire des feuilles superposees a la
main en direction des
rouleaux d'entrainement 58 et 60, puis les fils resis-
tahts 84 sont actives et amenes en position de sorte que la chaleur
rayonnante penetre dans les feuilles 46 et 48 Etant donne que les
rouleaux 58 et 60 con tinuent a tirer des feuilles vers le bas, les
fils resistants 84, qui sont disposes sur le trajet des feuilles,
sectionnent les feuilles et forment un scel- lement en cordon 98,
mieux visible sur les figures 5 et 6, qui fournitdes bandes allongees
100, au niveau desquelles des feuilles sont scellees le long des
bords. On a trouve que pour obtenir de meilleurs
resultats il faut faire circuler un courant electri-
que a basse tension dans les fils resistants pour ob-
tenir un meilleur effet de sectionnement et de scel-
lement Dans le cas de l'utilisation d'un diametre de
fil correct et d'un amperage correct, le fil ne con-
tacte en realite jamais les feuilles lorsqu'elles
sont tirees devant les fils chauffes 84 La chaleur pu-
rement rayonnante concentree fait en realite fondre
le polyester avant tout contact Si une partie quel-
conque de polyester fondu vient a toucher le fil,
la temperature de ce dernier est telle qu'elle vapo-
rise le materiau et empeche ainsi tout element de polyester liquide
gluant ou collant de subsister sur les fils et d'etre la cause de
sectionnements et de
scellements irreguliers.
Une illustration d'une telle combinaison de fils et d'energie, qui
s'est averee acceptable,est
l'utilisation d'un fil de nichrome N O 20 d'une epais-
seur d'environ 0,09 cm et d'un courant electrique d'environ 12 amperes
ou bien l'utilisation d'un fil de nichrome N O 24 d'une epaisseur
d'environ 0,05 cm
avec un courant electrique d'environ 7 amperes.
On peut voir que la chaleur et la vaporisa-
tion forment le scellement en cordon 98, dont la -3 taille varie
habituellement entre 38,1 et 45,7 10 cm
le long du bord des bandes de plastique 100.
Ainsi les bandes 100 provenant du premier ap-
pareil -de sectionnement et de scellement 80 se depla-
cent vers le bas a travers l'appareil decrit ci-dessus.
Lorsque les bandes 100 se deplacent jusqu'au dispositif de creation de
depression 72 et que ce
dernier est active, le second appareil de sectionne-
ment et de scellement 82 sera chauffe de maniere a sectionner les
bandes 100 pour fournir des enveloppes
de montage finies 96.
Le second appareil de sectionnement et de scel-
lement 82 comporte de preference un chariot 102 muni d'un cadre Il est
prevu des supports lateraux 104 et
106 qui comportent des roulettes ou des roues 108 ap-
tes a avancer et reculer sur des rails 110 et 112 Des supports
transversaux 114 et 116 relient les supports lateraux 104 et 106 de
maniere a completer le chariot 102 Tout dispositif classique
d'entrainement (non represente), tel qu'un moteur reversible, peut
etre
relie au chariot afin de le deplacer selon un mouve-
ment de va-et-vient.
Entre les supports lateraux 104 et 106 se trouve dispose un fil
resistant ou fil chaud 118 d'un calibre comparable auxfils 82 A chaque
extremite,
les fils peuvent etre raccordes a des bornes elec-
tric 120 et 122 et par consequent, par l'interme-
diaire de fils electriques, a une source d'energie
non representee Le fil 118 est aussi proche que pos-
sible de la tete de mise en depression 74 afin de ga-
rantir un sectionnement et un scellement corrects.
Il est preferable que le fil 118 fasse un
angle par rapport au mouvement de va-et-vient hori-
zontal, comme cela est mieux visible sur la figure
4, pour des raisons qui vont etre expliquees.
Lorsque les rouleaux d'entrainement 58 et 60 ont deplace les bandes
100 et que l'action de la pesanteur provoque la continuation du
mouvement de descente au-dela
de la tete de mise en depression 74 a une distance pre-
determi M 6 e, le systeme 62 de serrage a butee est action-
ne et le vide est declenche et chaque bande est tiree vers la tete 74
et est maintenue de maniere a n'avoir
aucun deplacement pendant le sectionnement et le scel-
lement horizontal.
A ce moment-la, le second appareil de sectionne-
ment et de scellement 82 est actionne et le chariot 102 avance Lorsque
le fil chauffe avance, il commence le
sectionnement et forme les scellements en cordon infe-
rieur et superieur 124 sur les bandes 100 sur le cote droit de
l'appareil 20 et continue cette operation en travers de toutes les
bandes 100 de la droite vers la
gauche, jusqu'a ce que le chariot ait atteint l'extre-
mite de sa course avant, representee par des lignes en
trait mixte sur la figure 4.
Les bandes 100 situees au-dessous du fil re-
sistant 118 sont devenues maintenant les enveloppes terminees 96 et
tombeit dans un conteneur 46 ou sur
un convoyeur en vue d'etre emballees.
Lors de la poursuite du processus, le chariot
102 sera actionne pour revenir dans sa position arrie-
re et sectionnera et scellera l'element suivant des bandes 100 selon
le trajet inverse de la gauche vers
la droite.
Bien que l'on ait represente un fil en boucde 84 pour le premier
appareil de sectionnement et de scellement, on notera qu'il est
possible d'utiliser
un seul fil resistant, et ce avec un effet identique.
En outre, avec l'avenement d'une nouvelle technologie, l'utilisation
de faisceaux lasers peut etre egalement
mise en oeuvre sans sortir du cadre de la presente in-
vention.
En ce qui concerne l'enveloppe de montage 96 (figure 6), ses
dimensions peuvent etre modifiees en fonction du reglage des moyens de
sectionnement et de scellement D'une maniere generale, dans le cas o
les enveloppes 96 doivent etre utilisees comme charnieres pour
timbres, elles sont de dimensions suffisamment
importantes pour etre utilisees pour plus d'un timbre.
C'est pourquoi on peut decouper l'enveloppe avec des ciseaux le long
des lignes formees de tirets 128 et 130 de maniere a former un support
ou une charniere
individuelle 132 (voir les figures 8 et 9) En effec-
tuant un decoupage le long-des lignes 128 et 130, on forme des bords
ouverts 134 et 136 permettant l'acces dans la charniere 132 Les autres
bords peripheriques
sont scelles a l'aide de scellements en cordon 98 et 124.
On peut alors placer le timbre 138 entre les feuilles 46 et 48 en
passant par l'un ou l'autre des bords 134 et 136, on peut le centrer
et, si on desire
fixer a demeure la charniere dans un album de timbres-
poste,etc,etonpeut humidifier le revetement adhesif 52. Comme cela est
visible sur la figure 6 montrant
une enveloppe 96 dans laquelle une decoupe a ete pra-
tiquee dans le quadrant inferieur gauche, il existe au moins trois
quadrants subsistants qui peuvent etre
decoupes et utilises en tant que charnieres individuel-
les 132.
Dans le cas de l'enveloppe modifiee 96 ' sur la figure 10 en vue de
former une charniere ou un support protecteur de grandesdimensions 132
', il est possible
que les feuilles de polyester soient toutesdeux trans-
parentes de maniere a permettre la lecture des deux cotes de la lettre
ou du document protege Le procede de formage de ce type de supports ou
de charnieres 132 ' necessiterait normalement un nouveau
positionnement des fils de sectionnement et de scellement 84, en un
nombre moins important, de maniere que les feuilles 100 soient
beaucoup plus larges.
Pour ouvrir l'extremite superieure 142 de manie-
re a en permettre l'acces, on peut decouper l'enveloppe 98 ' En outre,
s'il n'existe aucun fil chauffe sur les
* bords exterieurs des feuilles 46 et 48, ces bords reste-
ront ouverts en formant l'extremite superieure 142 De meme en
remplacant les fils chauffes appropries 84 par des lames de coupe (non
representees) ou bien en remplacant le second appareil de
sectionnement et de scellement 82 par des lames de coupe (non
representees), on peut realiser des ouvertures sur un, deux ou trois
cotes. L'invention et ses avantages ont ete indiques
dans la description precedente et il ressort a l'evi-
dence que differentes modifications peuvent etre appor-
tees dans la forme et dans le procede de fabrication, dans la
constitution et les agencements des pieces
sans sortir du cadre de l'invention, lesdits agence-
ments ainsi que les formes specifiques representees, les procedes ou
les utilisations mentionnes etant
donnes uniquement a titre d'exemple et n'etant en au-
cune facon limitatifs.
^ 5 4322
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Appareil pour former des enveloppes protec- trices en matiere
plastique ( 96), dont chacune compor- te au moins deux feuilles en
matiere plastique ( 46,48) superposees l'une a l'autre, avec un
scellement des bords peripheriques ( 98,124) desdites feuilles,
chacune des- dites enveloppes etant apte a etre sectionnee pour for-
mer au moins un support ou une charniere individuelle ( 132; 132 ') de
maniere a permettre l'acces entre les- dites feuilles pour le montage
d'un objet plat ( 138) entre ces dernieres, caracterise en ce qu'il
comporte un chassis ( 22,24,30,32,34,36,38), un premier rouleau ( 40)
de matiere plastique monte sur ledit chassis, un second rouleau ( 42)
de matiere plastique monte sur le- dit chassis de maniere que les
feuilles en matiere plastique ( 46,48) soient alignees reciproquement
en etant superposees, un mandrin fixe ( 56) monte sur le- dit chassis
et que les feuilles superposees peuvent contacter en circulant sur une
partie dudit mandrin, un premier appareil de sectionnement et de
scellement ( 80) dispose au voisinage dudit mandrin et interpose sur
le chemin de deplacement desdites feuilles et qui, lorsqu'il est
excite, sectionne lesdites feuilles sous la forme de bandes ( 100) et
realise un scellement en cordon des bords lateraux desdits bandes, un
dispositif d'entrainement mecanique ( 58,60) devant etre contacte par
lesdites bandes pour realiser une traction des feuil- les a partir
desdits rouleaux par-dessus ledit mandrin, un systeme ( 62) de serrage
a butee monte au-dessous du- dit dispositif d'entrainement mecanique (
58,60) de ma- niere a contacter lesdites bandes ( 100) tombant par
gra- vite a partir de ce dispositif, ledit systeme de serra- ge a
butdepouvant etre relache de maniere a permettre aux bandes de
continuer a tomber par gravite, des moyens de creation d'une
depression ( 72) situes au voisinage du 4322 trajet de descente des
bandes et qui, lorsqu'il est active, tire chaque bande ( 100) en la
contactant de maniere a la fixer et la maintenir, et un second
appareil de sectionnement et de scellement ( 82) situe au-dessous
dudit dispositif de creation de depression ( 72) et qui, lorsqu'il est
excite, sectionne lesdites bandes ( 100) perpendiculairement audit
premier section- nement et realise un scellement en cordon des bords
inferieur et superieur pour former lesdites envelop- pesprotectrices
individuelles en matiere plastique ( 96).
2 Appareil selon la revendication 1, carac- terise en ce que le
mandrin ( 56) possede une surface incurvee, que ledit premier appareil
de sectionnement et de scellement ( 80) est en saillie a travers la
sur- face incurvee et que lesdites feuilles superposees circulent sur
ladite surface incurvee.
3 Appareil selon la revendication 1, carac- teriseen ce que le premier
appareil de sectionnement et de scellement ( 80) comporte des fils
resistants ( 84) qui peuvent etre excites de maniere a rayonner de la
chaleur et qui sont situes a un ecartement re- ciproque predetermine.
4 Appareil selon la revendication 3, carac- terise en ce que les fils
resistants ( 84) sont de pre- ference des fils au nichrone d'un
calibre compris en- tre O p 5 cm et 0,09 cm et que l'energie servant a
chauffer ces fils est fournie par un courant electri- que d'une
intensite comprise entre 7 et 12 amperes.
5 Appareil selon la revendication 1, carac- terise en ce que le second
appareil de sectionnement et de scellement ( 84) comporte un chariot (
102) monte sur des pistes ( 104,106) et pouvant avoir un deplace- ment
vers l'avant et vers-l'arriere perpendiculaire- ment a la ligne de
deplacement des feuilles en forme e 4322 de bandes( 100) et qu'un fil
resistant ( 118) s'etend en travers dudit chariot.
6 Appareil selon la revendication 5, caracteri- se en ce que le fil
resistant ( 118) est incline par rapport a sa voie de deplacement.
7 Appareil selon la revendication 5, caracte- rise en ce que les fils
resistants ( 84) sont de pre- ference des fils de nichrome d'un
calibre compris en- tre 0,05 cm et 0,09 cm et que l'energie servant a
chauf- iron ces fils est fournie par un courant electrique d' une
intensite comprise entre 7 et 12 amperes.
8 Appareil selon la revendication 1, caracte- rise en ce que la
matiere plastique est un polyester non traite avecun materiau de
scellement servant a fa- ciliter le scellement en cordon de ladite
matiere plas- tic.
9 Procede de formation d'enveloppes protectri- ces en matiere
plastique ( 96) caracterise en ce qu'il consiste a superposer au moins
une feuille ( 48) rela- tivement mince de matiere plastique sur une
autre feuil- le ( 46) relativement mince de matiere plastique, a tirer
les deux feuilles superposees sur un mandrin ( 56),a in- terposer
plusieurs premiers appareils de sectionnement et de scellement ( 80)
de maniere a sectionner les feuil- les sous la forme de bandes sans
fin ( 100) et a sceller en cordon les bords infinislateraux ( 98)
desdits bandes, a envoyer lesdites bandes scellees ( 100) a travers un
systeme ( 62) de serrage a butee servant a regler la vi- tesse
desdites bandes et a les mesurer, a mettre en place sur le trajet
desdites bandes mesurees un dispo- sitif de creation de depression (
72) apte a retenir, avec possibilite de relachement, lesdites bandes
dans une position fixe, et a activer un second appareil de
sectionnement et de scellement ( 82) dispose au voisi- nage du
dispositif de creation de depression ( 72) de maniere a sectionner
leddites bandes mesures ( 100) per- pendiculairement aux bords
lateraux infinis scelles en cordon desdites bandes mesurees de maniere
former les- dites enveloppes individuelles en matiere plastique ( 96)
et a sceller en cordon les bords lateraux perpendiculairement auxdits
bords lateraux infinis.
10 Procede selon la revendication 9, caracte- rise en ce qu'il inclut
les phases operatoires consis- tant a choisir les fils resistants (
84; 118) pour les- dits premieiz et second appareils de sectionnement
et de scellement ( 81,82) et a selectionner un courant elec- tric
d'une intensite appropriee pour faire fondre la matiere plastique sans
la contacter.
11 Procede selon la revendication 10, carac- terise en ce qu'il
comprend les phases operatoires consistant a former des ouvertures (
94) le long dudit mandrin ( 56) et a faire penetrer en saillie un fil
resistant unique ( 84) a l'interieur de chacune des- dites ouvertures
de sorte que lesdits fils inter- sectent la voix de deplacement des
feuilles superpo- sees ( 46,48).
12 Procede selon la revendication 11, carac- terise en ce qu'il inclut
les phases operatoires sup- plementaires consistant a monter ledit
second appareil de sectionnement et de scellement ( 82) pour qu'il se
deplace dans deux directions dans un plan, a utiliser un seul fil
resistant ( 118) ou une seule longueur de resistance pour realiser le
sectionnement et le scel- lement en travers de toutes lesdites bandes
sans fin ( 100), et a incliner ledit fil resistant ( 118)par rapport a
la ligne de deplacement dudit second appareil avec pour effet qu' une
seule bande sans fin ( 100) est sec- tionnee et est scellee en cordon
simultanement, - lorsque le fil ( 118) se deplace suivant l'une des
deux directions dans un plan. 1 4322
13 Enveloppe protectrice en matiere plastique ( 96),caracterisee en ce
qu'elle comporte une premiere feuille ( 46) relativement mince de
matiere plastique, au moins une seconde feuille ( 48) relativement
mince de matiere plastique superposee a la premiere feuille, chacune
des deux feuilles possedant des dimensions ex- terieures
correspondantes, et que chaque feuille posse- de quatre bords lateraux
peripheriques et qu'au moins deux desdits bords lateraux ( 98) d'une
feuille sont scelles en cordon aux bords laterau Kcorrespondantsde
l'autre feuille de maniere a former ladite enveloppe.
14 Enveloppe de protection en matiere plas- tic ( 96) selon la
revendication 13,caracterisee en ce que tous les bords lateraux des
feuilles ( 46) sont scelles en cordon aux bords lateraux correspon-
dant de l'autre feuille ( 48) et que ladite enveloppe peut etre
obtenue par sectionnement, sur au moins deux bords lateraux ( 134,136)
en formant interieurement une charniere ( 132) comportant un acces
situe entre les feuilles le long desdites lignes de sectionnement.
15 Enveloppe de protection en matiere plas- tic selon la revendication
13, caracterisee en ce que chaque feuille possede une surface
interieure et une surface exterieure etque la surface exterieure d'
une face d'une feuille ( 46) est transparente et que la surface
exterieure de l'autre feuille ( 46) est re- couverte d'un adhesif (
52).
16 Enveloppe de protection en matiere plas- tic selon la revendication
15, caracterisee en ce que la matiere plastique est du polyester et ne
com- porte aucun revetement de scellement.
17 Enveloppe de protection en matiere plas- tic selon la revendication
16, caracterisee en ce que lesdites feuilles en matiere plastique
possedent chacune une epaisseur comprise entre 2,5 10-3 cm et 12,7
10-3 cm.
18 Enveloppe de protection en matiere plasti- que selon la
revendication 13, caracterisee en ce que chaque feuille ( 46, 48)
possede une surface interieure et une surface exterieure et que la
surface exterieu- re d'une face d'une feuille est transparente et que
la surface exterieure de l'autre feuille est recou- verte d'une
couleur.
19 Enveloppe de protection en matiere plas- tic selon la revendication
13, caracterisee en ce qu'il est prevu au moins trois feuilles
relativement minces en matiere plastique.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [50][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [51][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2514322
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[52]____________________
[53]____________________
[54]____________________
[55]____________________
[56]____________________
[57]____________________
[58]____________________
[59]____________________
[60]____________________
[61]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
42 Кб
Теги
fr2514322a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа