close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2514588A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (30/ 114)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Physical
(14/ 63)
[6][_]
5 K
(11)
[7][_]
3 K
(10)
[8][_]
4 K
(9)
[9][_]
7 K
(9)
[10][_]
16 bits
(7)
[11][_]
2 bits
(5)
[12][_]
-2 K
(4)
[13][_]
1-7 K
(2)
[14][_]
1,53 M
(1)
[15][_]
144 bits
(1)
[16][_]
3,06 M
(1)
[17][_]
1024 bits
(1)
[18][_]
de 3 K
(1)
[19][_]
de 4 K
(1)
[20][_]
Gene Or Protein
(12/ 42)
[21][_]
Etre
(20)
[22][_]
Est-a
(6)
[23][_]
DANS
(5)
[24][_]
Gnal
(3)
[25][_]
Tir
(1)
[26][_]
Mul
(1)
[27][_]
SFT
(1)
[28][_]
Ves
(1)
[29][_]
Nal
(1)
[30][_]
Parla
(1)
[31][_]
Suc
(1)
[32][_]
Reg 1
(1)
[33][_]
Molecule
(3/ 5)
[34][_]
DES
(2)
[35][_]
nexion
(2)
[36][_]
Li
(1)
[37][_]
Generic
(1/ 4)
[38][_]
cation
(4)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2514588A1
Family ID 3024211
Probable Assignee Rca Corp
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title DISPOSITIF POUR L'ENREGISTREMENT DE MANIFESTATIONS NUMERIQUES
D'UN SIGNAL ANALOGIQUE CONTINU DANS LE TEMPS ET DISPOSITIF POUR LE
TRAITEMENT DE SA MANIFESTATION NUMERIQUE ENREGISTREE
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION CONCERNE UN DISPOSITIF POUR ENREGISTRER LES MANIFESTATIONS
NUMERIQUES D'UN SIGNAL ANALOGIQUE CONTINU DANS LE TEMPS.
SELON L'INVENTION, ON PREVOIT UNE SOURCE 10, 11, 12 DE SIGNAUX
NUMERIQUES; UN MOYEN 13 POUR COMPRIMER, DANS LE TEMPS, LE SIGNAL
NUMERIQUE EN SEGMENTS SUCCESSIFS D'UNE DUREE PRESCRITE; UN MOYEN DE
CODAGE DE CORRECTION D'ERREUR 14 REPONDANT AU SIGNAL NUMERIQUE
COMPRIME DANS LE TEMPS POUR CODER LE SIGNAL NUMERIQUE AVEC
L'INFORMATION DE VERIFICATION D'ERREUR, CETTE INFORMATION
CORRESPONDANT A UN SEGMENT PARTICULIER QUI EST MULTIPLEXE PAR
REPARTITION DANS LE TEMPS AVEC UN SIGNAL NUMERIQUE EN UN OU PLUSIEURS
SEGMENTS SUCCESSIFS; UN MOYEN 15 DE PRODUCTION DE SIGNAUX DE
SYNCHRONISATION; UN MOYEN 16 DE PRODUCTION D'UNE INFORMATION NUMERIQUE
AUXILIAIRE; UN MOYEN MULTIPLEXEUR 17 REPONDANT AUX SIGNAUX NUMERIQUES
CODES, AUX SIGNAUX DE SYNCHRONISATION ET A L'INFORMATION NUMERIQUE
AUXILIAIRE POUR INCORPORER LES SIGNAUX DE SYNCHRONISATION ENTRE LES
SEGMENTS DES SIGNAUX NUMERIQUES CODES ET REMPLACER DES SEGMENTS
PRESCRITS DU SIGNAL NUMERIQUE CODE PAR L'INFORMATION NUMERIQUE.
L'INVENTION S'APPLIQUE NOTAMMENT A LA VIDEO.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention se rapporte a la conver-
sion de signaux audio analogiques en manifestations nume-
riques et au codage et a la mise au format des manifes-
tations numeriques pour l'enregistrement ou la transmis-
sion Plus particulierement, elle se rapporte a un systeme o des
signaux periodiques et auxiliaires de commande
ou reglage sont incorpores dans le courant des bits nume-
riques sans necessiter une compression ou une dilatation
importante, dans le temps, du signal audio.
L'arrivee des convertisseurs analogiques/numeri-' ques et
numeriques/analogiques relativement peu couteux et des supports
d'enregistrement de forte densite et de
grande largeur de bande, a rendu possible l'enregistre-
ment de signaux audio de haute fidelite sous format nume-
l 5 rique Un signal audio converti en un signal numerique peut etre
enregistre et traite sans perte sensible de la qualite du signal En
effet, le signal peut etre code avec une information de correction
d'erreur afin que le systeme de restitution de signaux puisse
reconnaitre et
corriger les erreurs dans le signal restitue.
Des systemes d'enregistrement et de restitution comme des systemes de
vidoedisque et de bande video
s'adaptent facilement a l'enregistrement et a la restitu-
tion de signaux audio numeriques Des systemes audio
numeriques couramment en developpement utilisent gene-
ralement ces types de systeme video et, dans des buts de correction en
bases des temps dusignalrestitue des supports d'enregistrement,
mettent le signal a un format semblable a un signal video composite Le
signal code
est groupe en segments sequentiels separes par des si-
gnaux de synchronisation (correspondant aux signaux de
synchronisation horizontale) Les signaux de synchroni-
sation sont utilises pour surveiller la vitesse de res-
titution de signaux et pour offrir un moyen pour ajuster l'allure de
la restitution Dans des systemes sur bande a exploration helicoidale,
des signaux correspondant aux signaux de synchronisation
vertioleddaatetme incorpores pour permettre le changement de la tete
de la bande
d' enregistrement/restitution entre les pistes du signal.
Des systemes d'enregistrement de disques par ailleurs peuvent avoir
des signaux enregistres sur un seul sillon en spirale Par consequent,
le changement de piste et
les intervalles d'effacement vertical ne sont pas requis.
Cependant, du fait des extremement petites dimensions du sillon et de
la tete de lecture, la tetepeut etre ejectee du sillon par des
microdefauts et/ou des particules dans le sillon Dans certains
systemes du videodisque sont
prevus des numeros d'identification des spires, dans l'in-
formation enregistree, qui sont surveilles pour determiner si la tete
suit bien des spires successives ( lapartie du sillon luepar la tete
de lecture en un tour du disque est appelee une spire) Si le
transducteur ne suit pas les spires successives, un mecanisme
directeur de la tete
de lecture la ramene a la bonne spire.
Il est important que les spires s Qient bien sui-
vies dans des disques enregistres d'un signal audio de qua-
lite, parce que la correction d'erreur pour la perte du
signal de toute une spire n'est pas pratique Par conse-
quent, les signaux d'identification des spires doivent etre incorpores
dans l'iformation enregistree pour surveiller la position de la tete
de lecture Il est avantageux de
diviser chaque spire en segments et de prevoir une identifi-
cation de la spire et du segment pour permettre au dispo-
sitif de restitution de determiner rapidement et de corri-
ger des positions incorrectes de la tete de lecture.
Jusqu'a maintenant, on a considere necessaire de comprimer le signal
audio numerique pour obtenir des
intervalles periodiques pour l'inclusion des signaux d'iden-
tification de spire ou de piste Cela necessite l'inclu-
sion d'un circuit dans le dispositif de restitution pour
retirer subsequemment le signal d'identification et di-
later le signal audio comprime en un signal continu dans le temps Cela
necessite generalement une memoire tampon
ayant la capacite de stocker la plus grande partie du si-
gnal contenu entre des numeros successifs d'identification,
ce qui ajoute de facon importante au prix et a la complexi-
te du dispositif de restitution. Normalement un systeme numerique
d'enregistrement/restitution audio doit pouvoir se re-
tablir de chutesbr= limites du signal (erreurs) depassant
considerablement une ligne, c'est-a-dire la periode entre des signaux
successifs de synchronisation, si l'on veut obtenir une performance
acceptable de restitution Le temps requis pour l'inclusion du signal
d'identification
de spire ou de piste est de l'ordre d'une a deux pe-
riodes d'une ligne Par un choix approprie d'un code de correction
d'erreur de synchronisation de sous-porteuse de chrominance, le
segment du signal audio se presentant pendant les periodes designees
pour les signaux d'identi-' fication de spire ou de piste peut etre
elimine et etre remplace par le signal d'identification Le decodeur de
correction d'erreur de restitution traitera le signal d'identification
comme une erreur de synchronisation de sous-porteuse de chtominance et
reconstruira le signal
audio a partir du signal code restant.
Selon les principes de l'invention, une manifes-
tation numerique d'un signal analogique continu dans le
temps est enregistree sur un support d'enregistrement.
La manifestation numerique du signal analogique comprend
une serie alternee de segments de bits de donnees numeri-
ques et de signaux de synchronisation Les segments sont codes avec des
bits de code de correction d'erreur Une information numerique
auxiliaire remplace des segments prescrits. Selon un aspect de
l'invention, un dispositif pour enregistrer un signal analogique
continu dans le temps a la facon decrite ci-dessus, comprend une
source
de signaux numeriques representant le signal analogique.
Des moyens sont prevus pour comprimer, dans le temps, le
signal numerique en segments succesifs d'une duree pre-
determinee Les segments sont alors codes au moyen d'un code de
correction d'erreur Le processus de codage de correction d'erreur
produit une information de verifi- cation d'erreur Cette information
de verification d'erreur est multiplexee-par repartition dans le temps
avec l'information numerique en un ou plusieurs segments successifs Il
y a egalement des moyens pour produire
des signaux de synchronisation et une information auxiliai-
re Enfin, un moyen multiplexeur met les signaux de syn-
chronisation entre les segments des signaux numeriques
codes et remplace des segments prescrits de signaux nume-
riques codes par l'information auxiliaire.
Selon un autre aspect de l'invention, un dispo-
sitif pour le traitement d'une manifestation numerique precedemment
enregistree d'un signal analogique comme on l'a decrit ci-dessuse
comprend un moyen pour detecter
les bits du signal numerique dans la manifestation en-
registree Un decodeur de detection d'erreur decode et
corrige le signal numerique detecte L'information nume-
rique auxiliaire, qui avait ete subsistituee a un seg-
ment prescrit, est traitee sous forme d'une erreur de synchronisation
de sous-porteuse de chrominance par le
decodeur Le segment qui avait ete remplace par l'infor-
mation auxilbire est recontruit par le codeur Les seg-
ments numeriques detectes et reconstruits sont alors
convertis en un signal analogique continu dans le temps.
L'invention sera mieux comprise, et d'autres buts, caracteristiques,
details et avantages de celle-ci
apparaitront plus clairement au cours de la description
explicative qui va suivre faite en reference aux dessins
schematiques annexes donnes uniquement a titre d'exem-
ple illustrant un mode de realisation, et dans lesquels: les figures
1, 2 et 3 sont des representations schematiques d'un signal code
numerique pour enregistroeent dans un systeme d'enregistrement de
haute densite;
la figure 4 donne un schema bloc d'un dispo-
sitif de conversion de signaux analogiques-numeriques et de codage; la
figure 5 donne un schema bloc d'un dispo- sitif de restitution audio
numerique; la figure 6 donne un schema bloc d'un codeur particulier
d'erreur qui peut etre mis en oeuvre par le dispositif de la figure 4;
et
la figure 7 donne un schema bloc d'un deco-
deur particulier de correction d'erreur qui peut etre
mis en oeuvre dans le dispositif de la figure 5.
En se referant a la figure 1, le format selon l'art anterieur d'un
signal audio numerique enregistre sous une forme compatible avec ou
semblable a un signal video composite est illustre Le signal comprend
deux grands segments designes par trame impaire (a)et paire (b),
chacun etant subdivise en 262,5 plus petits segments designes par
lignes horizontales cu H Dix sept lignes et demie de chaque trame
forment un intervalle vertical o sont incorporees des impulsions de
temporisation afin de synchroniser le systeme de restitution et/ou de
donner une duree pour inhiber periodiquement un transducteur
de lecture de signaux, par exemple pour commuter les te-
tes de lecture dans un dispositif de restitution d'enre-
gistreur sur bande On peut par exemple se referer au brevet U S NO 4
138 694 L'information numerique est codee dans les 245 lignes
restantes Cette information peut contenir une information
d'identification de piste
ou de spire.
Le signal enregistre dans les 245 lignes de donnees ou d'information
represente la manifestation
numerique d'un signal continu dans le temps Pour obte-
nir un signal restitue qui soit continu dans le temps, il
faut que la partie du signal qui se produirait normale-
ment pendant les intervalles verticaux, soit comprimee dans le temps,
dans les 245 lignes restantes de chaque trame Pour reconstituer le
signal comprime sous une
forme continue dans le temps, il faut une memoire d'accu-
mulationpartouieo une grande partie de l'information dans les 245
lignes de donnees L'information est intro- duite dans la memoire
tampon a une allure en rapport avec la restitution de signaux, ensuite
l'information est extraite plus lentement pour dilater l'information
dans le temps, afin qu'elle comprenne toute la periode d'une trame On
notera que deux de ces memoires tampons
sont requises,,une pour l'introduction du signal resti-
tue tandis que l'autre extrait le signal dilate et in-
versement Si chacune des 245 lignes de donnees contient bits de
l'information de signal, il faut environ 50
K bits de memoire plus le circuit de support pour suppor-
ter la dilatation du signal Sur la figure 1, c indique
la donnee numerique, d l'intervalle vertical, e la don-
nee (audio) et f la donnee ( piste d'identification spire).
La figure 2 montre un format de signal numeri-
que egalement divise en trames Ce format de signal est compatible pour
l'enregistrement et la restitution dans un systeme de restitution de
disques o le signal est enregistre dans un seul sillon en spirale Les
periodes correspondant a celles allouees a l'intervalle vertical du
format de la figure 1 ont ete agencees pour contenir la donnee
enregistree En comparant les signaux continus dans le temps
enregistres sur les formats des figures 1 et 2, il faut une bien
moindre compression de temps
dans le format de la figure 2.
Sur la figure 2, 261 lignes des 262 lignesai-otalde la trame paire et
262 lignes des 263 lignes au total de la trame impaire contiennent la
donnee (information du signal enregistre) La premiere ligne de chaque
trame
est reservee a l'information d'identification de spire.
Si l'identification de spire contient un code de recon-
naissance pour alerter le systeme que la ligne particu-
liere restituee estl'information d'identification de spire,
le code de reconnaissance peut avoir une fonction de syn-
chronisation verticale Un systeme de restitution de dis-
que decrivant un systeme comprenant l'usage d'un code
de reconnaissance pour le cadrage, c'est-a-dire la synchro-
nisation du dispositif sur le restant de la trame est decrit dans la
demande de brevet U S NO 84 393 deposee
le 12 Octobre 1979.
Selon le type d'erreurs de signaux que les mi-
lieux d'enregistrement imposent sur le signal enregistre, il peut etre
avantageux d'incorporer un nombre plus ou moins important
d'identification de spires et de lignes
de cadrage pour une ligne de donnee d'un numero particu-
lier Rien ne dicte que le format de la figure 2 corres-
ponde au format de trame video composite typique de la figure 1 pour
un systeme de restitution de disque a signal numerique specialise Il
faut noter qu'il peut etre avantageux d'utiliser deux lignes
consecutives par
bloc de lignes de donnees pour suivre l'information d'iden-
tification de spire ou I D.
Comme a) il est necessaire de coder l'informa-
tion numerique enregistree pour obtenir une correction d'erreur et b)
le codage doit tenir compte des erreurs de synchronisation de
sous-porteuse de chrominance de longueurs multiples de ligne, il n'est
pas necessaire de comprimer dans le temps, la donnee continue dans le
temps,pour tenir compte des periodes de signal allouees a
l'identification de spire Au contraire, la donnee est enregistree sous
forme d'une information generalement
non comprimee (sur base de trame) avec la donnee cor-
respondant aux periodes d'identification de spire sim-
plement ignoree Quand le signal est restitue, le dispo-
sitif de traitement de signaux de donnee reconnait l'iden-
tification de spire -sous forme d'une erreur de synchro-
nisation de sous-porteuse de chrominance de donnee, et
la corrige en reconstruisant l'information perdue a par-
tir du signal code restant Ainsi, la memoire tampon requise pour
dilater une trame du signal zomprime n'est
pas requise.
La figure 3 montre, a titre d'exemple, le detail
du signal enregistre correspondant a une ligne de l'infor-
mation de donnee que l'on peut utiliser dans un format de signal de la
figure 1 ou de la figure 2 Le code ERREUR
DONNEE particulier illustre cependant correspond a ce-
lui qui sera produit par le codeur de la figure 6 (que l'on decrira
ciapres) Le code choisi a pour resultat un temps du systeme
relativement important parce qu' un bit sur trois est un bit de
verification d'erreur La sequence des echantillons 1, 2, 3, 4, 5 et 6
correspond a l'echantillon du canal gauche 1 (Li), a l'echantillon
du canal droit 1 (Rl), L 2, R 2, L 3, R 3 respectivement.
Chaque ligne contient une impulsion de synchro-
nisation'horizontale (g), une salve ou composante de
synchronisation de sous-porteuse de chrominance d'oscil-
lations a 1,53 M Hz et l'information du signal sous forme
numeriquement codee Le signal code pour chaque ligne correspond a un
signal continu dans le temps correspondant
a une periode qui s'etend sur tout le temps d'une ligne.
Ainsi, sur une base ligne par ligne, le signal code est comprime dans
le temps pour laisser de l'espace pour les signaux de synchronisation
horizontale et de salve et
il doit finalement etre dilate avant reception par l uti-
lisateur Cependant, la dilatation peut etre accomplie a la cadence de
la conversion numerique/analogique du fait du nombre limite
d'echantillons par ligne Sur la figure 3, i designe 144 bits
(frequence des bits de
3,06 M Hz), i: bit de verification c(:n+ 2), k echan-
tillon 2 bits 6 b n+ 2), 1 echantillon 2 bits 5 a Cxi+ 2), m bit
verification c(n + 1) N echantillon 2 bii 4 b(n + 1), o echantillon 2
bits 3 a(n + 1), u bit verification c(n), q echantillon 2 bits 2 b(n),
r echantillon 2 bits 1 (n), s bit verification c(n 1), t echantillon
un bit 16 b(n-1),
u echantillon un bit 15 a(n 1), v bit verification c(n 2).
La figure 4 illustre un dispositif de codage numerique pour composer
un signal audio sur deux canaux, sous format numerique, avec des
signaux appropries de synchronisation pour un enregistrement sur un
disque Sur la figure, des signaux audio analogiques des canaux gauche
et droit sont appliques aux bornes respectives d'entree de
convertisseurs analogiques/numeriques 10 et 11 Chacun des
convertisseurs analogiques/numeriques produit a sa
sortie, une manifestation numerique a 16 bits en paralle-
le du signal d'entree echantillonne a des intervalles
reguliers Les signaux a 16 bits en parallele sont ensui-
te multiplexes par repartition dans le temps dans le cir-
cuit 12, par exemple pour produire un signal ayant la for-
me de l'echantillon Ll a 16 bits en serie, de l'echantil-
lon Rl a 16 bits en serie, de l'echantillon L 2 a 16 bits en serie, de
l'echantillon R 2 a 16 bits en serie, et
autres Le multiplexeur 12 peut se composer de deux regis-
tres a decalage a entreesen parallele-sortiesen serie a 16 bits, ayant
leurs bornes de sortie en serie couplees ensemble Un registre recoit
les entrees en paralleles
du convertisseur analogique/numerique 10, l'autre du con-
vertisseur analogique/numerique 11 Les deux registres a decalage sont
alternativement declenches pour emettre la donnee en serie a une
allure en rapport avec la production de la compression requise, dans
le temps, d'une ligne
Le signal audio numerique multiplexe est appli-
que au codeur 14 de correction d'erreur qui produit des bits de
verification d'erreur qui sont fonction du
signal multiplexe applique Les bits produits de verifi-
cation d'erreur sont regulierement intercales avec le signal audio
numerique en serie pour un usage subsequent
par le decodeur apres restitution du signal du disque.
La temporisation des convertisseurs analogiques/numeriques
, 11, du multiplexeur 12 et du codeur 14 est telle que-
la donnee a la sortie du codeur se presente par segments
successifs separes par des periodes prescritesde temps.
Un multiplexeur 17 recoit le signal code du
codeur 14 et les signaux de synchronisation de sous-
porteuse de chrominance et de synchronisation horizon- tale d'un
generateur 15 etil superpose les signaux des circuits 14 et 15 pour
produire un signal composite tel
qu'illustre sur la figure 3.
Un generateur 16 de signaux d'identification de spires, produit des
nombres en sequence en meme
temps qu'un code de reconnaissance A des periodes pres-
crites de lignes, ces signaux d'identification de spire remplacent le
signal audio numerique donne qui doit etre
normalement place dans ces lignes respectives par le mul-
tiplexeur 17 Le signal de sortie module la frequence d'une porteuse
dans le modulateur 18 La porteuse modulee est alors enregistree sur un
disque 19 Une horloge de temporisation 13, comprenant un oscillateur
stable, produit des signaux d'horloge qui controlent, de facon
synchrone, le fonctionnement des divers elements du cir-
cuit. La figure 5 montre un dispositif de restitution de disque pour
restituer les signaux audio numeriquement codes Une tete 30 delecture
de signaux, cooperant avec un circuit de lecture 31, engage le disque
19 et detecte le signal enregistre quand une vitesse relative est
creee
entre la tete et le disque Le signal detecte est appli-
que a un demodulateur de modulation de frequence 32 qui
le convertit en un signal sur bande de base ayant le for-
mat dela figure 2 Le signal demodule est applique au circuit de
correction en base des temps 36 qui compare
la frequence de sous-porteuse de chrominance a un oscil-
lateur stable et produit un signal de reglage ou de com-
mande et reponse a la difference de frequences Le signal de reglage
est applique a un transducteur 38 de correction de vitesse qui est
couple a la tete de lecture 30 Le transducteur de correction de
vitesse, ou extenseur de
bras, deplace la tete de lecture le long du siflon de dis-
que pour maintenir la vitesse relative souhaitee entre
la tete 1 et le disque.
Le correcteur en base des temps 36 produit
egalement un signal a la frequence d'horloge qui est syn-
chrone sur la donnee enregistree Ce signal a la frequen-
ce d'horloge est applique a un generateur de signaux d'hor-
loge 37 qui produit des signaux de temporisation pour-des
circuits respectifs du systeme.
Le signal demodule a la sortie du demodulateur 32 est egalement
applique a un detecteur d'identification
de spire 34 qui reconnait la presence d'un signal d'iden-
tification de spire Le circuit 34 detecte alors le signal et le
conditionne pour une utilisation dans les
circuits de commande 35 a microprocesseur Le microproces-
seur est programme pour reconnaitre des numeros d'identi-
fication de spire hors sequence indiquant des erreurs de deplacement,
comme des sauts ou des sillons bloques et' autres Quand une telle
erreur se produit, un signal de reglage est applique au transducteur
39 de direction du
lecteur de signaux qui a son tour replace la tete de lec-
ture dans la spire appropriee.
La partie ci-dessus decrite du dispositif de restitution de disque est
semblable au tourne-videodisque
CED de RCA Corporation, modele SFT-100, qui est commer-
cialise. Le signal demodule a la sortie du circuit 32 est applique au
circuit detecteur numerique 40 qui conditionne la donnee numerique
pour une utilisation par le decodeur de correction d'erreur 42 Le
decodeur 42 verifie le signal restitue a la recherche d'erreurs et
il corrige les erreurs dans sa capacite.
Le signal a la sortie du decodeur est applique a un demultiplexeur 43
qui separe les echantillons du signal du canal droit des echantillons
du signal du canal gauche et applique les signaux respectifs aux
convertisseurs numeriques/analogiques 45 et 44 Les convertisseurs
numeriques/analogiques produisent deux signaux analogiques continus
dans le temps aux bornes de sortie 46 et 47 Il faut noter que cette
dilatation, dans le temps, du signal comprime base sur une ligne, peut
etre accomplie soit par l'allure a laquelle les
signaux sont appliques a la connexion de sortie du demul-
tiplexeur 43 ou bienperl'allure a laquelle les convertis-
seurs numeriques/analogiques peuvent changer de potentiel
de sortie.
Le fonctionnement -des circuits 40, 42, 43, 44
et 45 est synchronise par des signaux de commande et d'hor-
loge qui sont produits dans le circuit logique-de tempori-
sation 41 Le circuit logique de temporisation 41 repond au generateur
de signaux d'horloge 37 qui developpe le signal d'horloge principale
Comme le generateur de signaux d'horloge 37 est synchrone sur la
donnee restituee, les
impulsions de temporisation produites par le circuit logi-
que 41 sont egalement synchrones sur la donnee restituee.
Le circuit logique de temporisation 41 repond
egalement a la commande par microprocesseur Le micropro-
cesseur 35, repondant a la reconnaissance du signal d'id Ei-}
tification de spire, controle la cadence ou temporisation de la
detection de la donnee numerique afin que le decodeur n'applique une
information que pendant les periodes d'un
intervalle de ligne o la donnee numerique est presente.
La figure 6 montre un codeur specifique de si-
gnaux de code de spire qui peut etre mis en oeuvre pour le codeur de
correction d'erreur 14 de la figure 4 Ce
circuit peut coder un signal numerique pour une correc-
tion d'erreur de synchronisation de sous-porteuses de chrominance qui
ont "KI' bits successifs de long o K
est un nombre entier arbitraire.
Le codeur a un signal d'entree qui est applique
alaborne 50 et il emet un signal code a la borne 63.
On considere queles Lnald'a Etreettuncourant de bits en serie
avec des bits alternes designes par a(m) et b(m) Le si-
gnal a la sortie du decodeur est un courant de bits en se-
rie comprenant le courant de bits d'entree o sont inter-
cales des bits de verification d'erreur c(m), par exem- ple si le
signal d'entree est le courant de bib a( 1), b( 1), a( 2), b( 2), a(
3), b( 3), etc, le signal de sortie a la forme a( 1), b( 1), c( 1), a(
2), b( 2), c( 2), a( 3), b( 3), c( 3), etc.
Les bits de verification d'erreur sont deri-
* ves de l'equation donnee par: c(m)=b(m-3 k) (D b(m-4 K) O a(m-5 K) G
a(m7 K) ( 1)
o le symbole Q indique une addition en modulo 2.
(Addition en base 2 avec report elimine).
Sur la figure, des positions alternees et succes-
sives de bits se presentant a la borne d'entree 50 sont
commutees entre deux connexions 61 et 62 par le commuta-
teur 65 La connexion 61 sertde canal b(m) et la connexion 62 sert de
canal a(m) Les bits successifs del'information a(m) sont appliques a
un element a retard 51 qui retarde les bits de signal de cinq fois "K"
positions de bit pour
produire un signal retarde a(m-5 K) a sa connexion de sor-
tie 53 Ce signal est applique a l'element retardateur qui retarde le
signal a(m) encore de deux fois "K"
bits Le signal dont on dispose a la sortie 65 de l'ele-
ment retardateur 55 est decrit par a(m-7 K).
Les bits b(m) sont de meme retardes dans le ca-
nal b par les elements retardateurs 52 et 56 Les ele-
ments retardateurs 52 et 56 retardent le signal de 3 fois "K" et de I
fois 'K'Ui respectivement pour produire les signaux b(m-3 K) et b(m-4
K) aux connexions de sortie 54
et 64 des elements retardateurs 52 et 56 respectivement.
Une porte OU exclusif 57, connectee aux con-
nexions 53 et 65 de sortie des elements retardateurs, additionne en
modulo 2, les signaux a(m-5 K) et a(m-7 KI Une porte OU exclusif 58
additionne de meme en modulo 2, les signaux b(m-3 K) et b(m-4 K) Les
resultats produits par les portes 57 et 58 sont additionnes en modulo
2 dans la porte OU exclusif 59 pour produire le signal c(m) a la
borne 60 On peut voir que les bits de verification d'er-
reur c(m) sont retardes de 3, 4, 5 et 7 fois "'K" bits par
rapportai signal en-temps reel Par consequent, si une par-
tie du signal code a(m), b(m), a(m+ 1) et autres, est perdue ou
effacee, les bits de verification d'erreur pour les positions
particulieres des bits a(m), b(m&#x003E;, sont decales dans le temps
et ils sont disponibles pour
reconstruire la donnee perdue.
Le signal a la sortie du codeur est produit a la borne 63 simplement
en commutant la connexion entre les bornes 62, 61 et 60 dans cet ordre
par le commutateur
66.
Les elements retardateurs 51, 52, 55 et 56 peu-
vent typiquement etre des combinaisons de registres a
decalage en serie par exemple ayant 1024 bits de long.
Cependant, la fonction peut etre bien mise en oeuvre avec des memoires
a acces aleatoire
La figure 7 montre un decodeur specifique compa- tible au decodage du
signal code produit par le circuit de la figure 6,
lequel decodeur peut etre mis en oeuvre
pour le decodeur 42 de la figure 5 Le decodeur a une bor-
ne d'entree 75 et une borne de sortie 110 Le signal d'en-
tree requis est un courant de bits en serie de format a(m), b(Mr),
c(m), a(m+ 1), b(m+ 1) etc Le signal de sortie est un courant de bits
en serie retarde de 7 fois "K" bits et avec les bits de verification
d'erreur retires, c'est-a-dire que le signal de sortie a la forme
a"(m-7 K), b"(m7 K), a"(m+ 1-7 K), b"(m+ 1-7 K) et autres (Les doubles
primes sur les designations des bits indiquent que le signal a ete
restitue d'une transmission sur un support d'enregistrement et decode
de facon que des erreurs
detectees soient corrigees).
Dans le decodeur, le signal d'entree est commute per icommutateur 111
purdirigerlesbitsdesignauxcodes a' (m), b'(m) et c'(m) respectivement
vers les canaux de signaux de decodeur "a","b" et "c" (les primes
simples sur les
designations des bits indiquent que le signal a ete res-
titue d'un support de transmission ou d'enregistrement sans decodage
et peut contenir des erreurs), Les bits de signaux a'(m) sont
appliques a la connexion en serie d'un element retardateurde 5 fois
"K" ( 76) etde 2 fois "K" ( 78) pour produire le signal a'(m-5 K) a la
connexion 77 et le signal a'(m-7 K) a la connection 79 De meme les
bits de signaux b'(m) sont appliques a la connexion en se-
rie de l'element retardateur de 3 fois "K"( 82) et de
l'element retardateur de une fois "K" ( 84), qui produi-
sent le signal b'(m-3 K) a la connexion 83 et le signal b'(m-4 K) a la
connexion 85 Une porte OU exclusif 92 additionne en modulo 2, les
signaux a'(m-5 K) et a'(m-7 K) dont on dispose aux connexions 77 et 79
Une porte OU exclusif 93 additionne en modulo 2 les signaux b'(m-3 K)
et b'(m-4 K) dont on dispose aux bornes 83 et 85 respec-
tivement Les signaux a la sortie des portes OU exclu-
sif 92 et 93 sont additionnes en modulo 2 dans la por-
te OU exclusif 91 pour produire un signal c'(m) a la con-
nexion 74 L'equation definissant c'(m) est la suivante: c'(m)=a'(m-5
K) + a'(m-7 K) + b'(m-3 K) + b'(m-4 K)( 2) Si les bits de signaux
restitues a'(m), b'(m)
et c'(m) ont ete restitues sans erreur, le bit de verifi-
cation c'(m) produit par le decodeur a la connexion 74 est egal au bit
code de verification c(m) Cette condition
est verifiee dans le canal de bits de signaux "c" du deco-
deur.
Les bits de verification transmis ou c(m) et les bits de verification
produits par le decodeur c'(m) sont appliques a la porte OU exclusif
94, dont la sortie passe a l'etat haut a la condition que ses deux
signaux d'entree soient logiquement differents pour indiquer une
erreur L'erreur est traitee dans les elements de
14588
circuit 97, 98, 100, 102, 104, 105 et 106 pour determiner si l'erreur
est a l'emplacement du bit recu a'(m), b'(m) ou c'(m) Si l'erreur est
determinee comme etant dans le
canal "a", le bit de signal a'(m-7 K) est additionne en mo-
dulo 2 dans la porte OU exclusif 80 avec un signal de
correction de bit developpe a la connexion 96 pour pro-
duire un bit corrige a"(m-7 K) a la borne 81 De meme, si un bit dans
le canal "b" est determine comme etant dans l'erreur, un bit de
correction developpe a la connexion 101
est additionne en modulo 2, a un signal b'l(m-5 K) a la con-
nexion 87 (forme par un element retardateur 86 a I fois
"K")par la porte OU exclusif 88 produisant un bit corri-
ge b"(m-5 K) La sortie de la porte OU exclusif 88 est appliquee a
l'element retardateur 89 qui retarde les bits
des signaux b"(m-5 K) de 2 fois de plus "K" bits pour trans-
mettre le signal du canal "b" en bonne relation dans le temps avec le
signal du canal "a", c'est-a-dire de facon qu'a la fois un bit a'(m)
et un bit b'(m) subissent un retard de 7 fois "K" bits La borne de
sortie 110 est commutee entre les connexions 81 et 90 respectivement
pour recevoir les bits des signaux corriges a"(m) et
b"(m), sous la forme ci-dessus decrite.
Le fonctionnement du canal du decodeur "c" sera
decrit a l'aide des equations qui suivent.
c'(m)=b'(m-3 K) + b'(m-4 K) + a'(m-5 K) + a'(m-7 K) ( 3) Si le bit b'(
0) est dans l'erreur, l'equation pour c'(m) sera dans l'erreur apres
retard de b'( 0) de 3 K bits et de 4 K bits En effet: c'( 3 K)=b'(
0))b'(-K) ( a'(-2 K) O)a'(-4 K) ( 4) et c'( 3 K)=b'(K) ( b'( 0) a'(-K)
( a'(-3 K) ( 5) Les erreurs dans c'(m) produites par une erreur
en b'( 0) se produisent en des temps separes de "K" bits.
Par ailleurs, si une erreur se produit dans le bit a'( 0), les
euationsresultantes donnent: c' ( 5 K)=b'( 2 K) + b' (K) + a'( 0) +
a'(-2 K) ( 6)
44588
et c'( 7 K)=b'( 4 K) + b'( 3 K) + a'( 2 K) + a'(O) ( 7) Deux erreurs
sont produites dans le signal c'(m), qui sont separeesde 2 fois "K"'
bits Une erreur dans le bit de verification d'erreur qui est transmis
par ailleurs ne se produit qu'une fois pour ce bit A la lecture de ce
qui precede, il faut faire la discrimination, et cela est possible, du
bit qui est dans l'erreur quand les signaux
c(m) et c'(m) indiquent une erreur de transmission/ resti-
tution de signaux.
En se referant de nouveau a la figure 7, on considere une erreur du
bit du canal "b" en b'(O) Quand ce bit arrive a la connexion 83, la
porte OU exclusif 94 emet une impulsion de signal d'erreur a la
connexion 95 selon l'equation 4 La connexion 96 est normalement a
l'etat bas donc l'impulsion d'erreur passe par la porte OU exclusif 97
vers l'element retardateur 98 de 1 fois "K" bits Comme le bit dans
l'erreur (bt(O)) progresse par l'element retardateur 84 d'une fois
"K"I du canal "b", simultanement le signal d'impulsion d'erreur
progresse
a travers l'element retardateur 98 d' une fois "'K" bits.
Quand le bit dans l'erreur b'(O) avance a la connexion, la premiere
impulsion d'erreur a avance a la connexion 99 La porte 94 produit une
seconde impulsion d'erreur selon l'equation 5 Le bit dans l'erreur
b'(O) progresse
alors vers l'element retardateur 86 de une fois "K" bits.
La connexion 101 est normalement a l'etat bas donc la pre-
miere impulsion d'erreur progresse a travers l'element
retardateur 102 de 1 fois"K"lts La seconde impulsion d'er-
reur progresse a travers l'element retardateur 98 comme la premiere
impulsion d'erreur Le bit dans l'erreur b'(O) arrive a la connexion 87
et les premier et second signaux d'impulsion d'erreur arrivent
simultanement aux connexions 103 et 99 et sont appliques a la porte ET
104 qui produit un bit de correction d'erreur a sa connexion de sortie
101 Ce bit de correction est ajoute en modulo 2, au bit dans l'erreur
b'( 0), par la porte OU
exclusif 88, changeant l'etat logique de b'( 0) et cor-
rigeant ainsi l'erreur Le bit de correction d'erreur emis par la porte
ET 104,est simultanement ajoute en modulo 2, a la seconde impulsion
d'erreur par la porte OU exclusif 100 qui est connectee entre les
elements retardateurs 98 et 102 Cela empeche la seconde impulsion
d'erreur d'etre combinee, dans une porte ET, a une impul-
sion subsequente d'erreur se presentant une fois "K" bits
plus tard et produisant une impulsion de correction d'er-
reur parla porte 104 Par une analyse semblable, on peut voir qu'une
erreur de bit dans le bit a'(O) produira deux impulsions d'erreur a la
porte 94, separees de deux fois "K'
bits et que la porte ET 105 repondant aux impulsions d'er-
reur separees de deux fois "K" bits(c'est-a-dire par les
elements retardateurs combines 98 et 102) produira un si-
gnal de correction d'erreur Ce signal de correction d'er-
reur est additionne en modulo 2 au bit dans l'erreur a'( 0) par la
porte OU exclusif 80 pour corriger l'erreur et il
est simultanement ajoute en modulo 2, a la seconde-impul-
sion d'erreur par la porte OU exclusif 97 donc la seconde impulsion
d'erreur ne peut etre combinee a une impulsion d'erreur subsequente
pour produire un faux bit de correction d'erreur. Les portes ET 104 et
105 produisent des bits de
correction d'erreur uniquement pour des impulsions suc-
cessives d'erreur respectivement separees de une et deux fois "K" bits
Les elements retardateurs 84 et 78 dans les canaux "b" et "a"
garantissent que les erreurs des bits b'(m) et a'(m) produiront des
impulsions d'erreur a la connexion 95 separees de une et deux fois "K"
bits Les erreurs se produisant dans les bits de verification c'(m) par
ailleurs, ne produisent pas de secondes impulsions d'erreur pouvant
produire des bits de correction d'erreur dans les portes ET 104 et 105
a moins que les erreurs de bit de verification se presentent en
coincidence, en etant separees exactement de une ou deux fois "K" bits
Si cette condition se produit cependant, une erreur est produite dans
le signal de sortie du decodeur.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICA-TIONS
1 Dispositif pour l'enregistrement de manifestations numeriques d'un
signal analogique continu dans le temps, caracterise par: une source (
10, 11,12) des signaux numeriques un moyen ( 13) pour comprimer, dans
le temps, le signal numerique en segments successifs d'une duree
prescrite; un moyen de codage de correction d'erreur ( 14) repondant
au signal numerique comprime dans le temps pour
coder le signal numerique avec une information de verifica-
tion d'erreurs, ladite information de verification d'erreur
correspondant a un segment particulier qui est multiplexe par
repartition dans le temps avec le signal numerique en un ou plusieurs
segments successifs;
un moyen ( 15) pour produire des signaux de synchroni-
sation; un moyen ( 16) pour produire une information numerique
auxiliaire; un moyen-multiplecxur( 17) repondant aux signaux
numeriques codes,aux signaux de synchronisation et a l'information
numerique auxiliaire pour incorporer lesdits signaux de
synchronisation entre les segments des signaux
numeriques codes et remplacer des segments prescrits des-
dits signaux numeriques codes par l'information numerique.
2 Dispositif selon la revendication 1, caracterise en ce que le moyen
de codage de correction d'erreur ( 14) precite comprend un codeur de
code de spire, ledit codeur produisant une information de verification
d'erreur suffisante pour reconstruire le signal numerique comprime
dans le temps d'un segment correspondant.
3 Dispositif selon la revendication 2, caracterise en ce que le codeur
( 13) precite comprend: une entree ( 50) et une borne de sortie ( 63);
des premier ( 51), second ( 55), troisieme ( 52) et quatrieme ( 56)
moyens retardateurs de signaux ayant des
14583
connexions respectives d'entree et de sortie, les retards desdits
moyens retardateurs ayant une duree inegale; un moyen ( 53) reliant en
serie les premier et second moyens retardateurs de signaux; un moyen (
54) reliant en serie les second et trcisieme moyens retardateurs de
signaux; un moyen ( 65) pour commuter la connexion de la borne
d'entree entre les connexions d'entree des premier et troisieme moyens
retardateurs de signaux, en synchronisme
avec l'allure des bits d'un signal numerique applique a la-
dite borne d'entree; un additionneur en modulo deux ( 57,58,59) pour
additionner les signaux se presentant aux connexions d'entree et de
sortie dudit second moyen retardateur de signaux, aux signaux se
presentant aux connexions d'entree et de sortie dudit quatrieme moyen
retardateur de signaux, ledit moyen d'addition produisant, a sa
connexion de sortie, un bit moins important de la somme en modulo
deux; et un moyen ( 66) pour commuter la connexion de ladite borne de
sortie entre la connexion d'entree dudit premier moyen retardateur de
signaux, la connexion d'entree dudit second moyen retardateur de
signaux et la connexion de
sortie dudit additionneur en modulo deux.
4 Dispositif selon la revendication 3, caracterise en ce que les
premier ( 51), second ( 55), troisieme ( 52) et quatrieme ( 56)
elements retardateurs produisent des retards de cinq, deux, trois et
une unites respectivement et en ce qu'un unite est un nombre entier
arbitraire superieur au
nombre de bits du signal numerique dans un segment.
5 Dispositif selon l'une quelconque des revendica-
tions precedentes caracterise en ce que la manifestation numerique
precitee est en format de signal video a l'exclusion des intervalles
d'effacement vertical les segments precites correspondent a des
sequences horizontales; le moyen de codage de correction d'erreur (
14) precite ajoute l'information de verification a des sequences
horizontales subsequentes, les sequences horizontales codees
subsequentes contenant une information suffisante pour corriger une
erreur de salve du signal d'une longueur egale a au moins une sequence
horizontale; le moyen multiplexeur( 17) precite ajoute des signaux
de synchronisation horizontale entre les sequences horizon-
tales; l'information auxiliaire precitee est composee de signaux
d'identification d'image; le moyen multiplexeir( 17) precite remplace
la premiere sequence horizontale numerique de chaque groupe successif
de nombre prescrits de sequences horizontales par les
signaux d'identification de trame.
6 Dispositif pour le traitement d'une manifestation numerique
enregistree d'un signal analogique continu dans le temps, caracterise
en ce que ladite manifestation numerique est comprimee dans le temps
en segments, lesdits segments sont codes avec des bits de code de
correction d'erreur se rapportant aux segments precedents et ont des
signaux de synchronisation incorpores entre les segments, et en ce que
des segments prescrits parmi ceux-ci sont remplaces par un information
numerique auxiliaire;ledit dispositif comprenant: un moyen (
30,31,32,34,35,36,37, 38,39,40,41) pour
detecter les bits du signal numerique dans ladite manifes-
tation enregistree; un decodeur de detection d'erreur ( 42) repondant
au signal numerique detecte pour decoder le signal code, ledit
decodeur reconnaissant l'information numerique auxiliaire sous forme
d'une salve d'erreursdu signal et reconstruisant le segment du signal
numerique substitue par ladite information numerique auxiliaire un
moyen ( 43,44, 45) pour convertir les segments du signal numerique
decode en un signal analogique continu
dans le temps.
7 Dispositif selon la revendication 6, caracterise en ce que: le moyen
precite pour detecter les bits numeriques comprend un moyen (
30,31,32) pourrestituer le signal enregistre sur le support
d'enregistrement, un moyen ( 34) repondant au signal restitue pour
detecter l'information numerique auxiliaire, un moyen ( 35) repondant
a l'infor- mation numerique auxiliaire detecte-pour produire des
signaux de reglage, un moyen ( 36,37) repondant au signal restitue
pour produire des signaux de temporisation en synchronisme avec
l'information numerique restitues et un moyen ( 40,41) repondant au
signal restitue, auxdits signaux de temporisation et ai xdits sigiaux
de reg 1 age pour detecter les signaux numeriques correspondant a la
manifestation numerique dudit signal analogique; et le moyen de
conversion comprend un convertisseur numerique- analogique ( 44,45)
repondant aux signaux de temporisation pour convertir le signal
numerique dont l'erreur est corrigee, en un signal analogique continu
dans le temps.
8 Dispositif selon l'une quelconque des revendications
6 ou 7, caracterise en ce que le decodeur ( 42) precite comprend un
decodeur de code de spire
9 Dispositif selon l'une quelconque des revendica-
tions 6 ou 7, caracterise en ce que le decodeur precite comprend: une
entree ( 75) une borne de sortie ( 110) des premier ( 76), second (
78), troisieme ( 82), et quatrieme ( 84) elements retardateurs de
signaux d'une longueur inegale, lesdits elements retardateurs ayant
chacun des connexions respectives d'entree et de sortie, lesdits
premier et second elements retardateurs de signaux etant en connexion
en serie et lesdits troisieme et quatrieme elements retardateurs etant
en connexion en serie; Un premier additionneur en modulo deux -(
91,92,93) ayant une connexion de sortie,etayantdes connexions
respectives d'entree connectees aux connexions de sortie desdits
premier, second, troisieme et quatrieme elements retardeurs; un second
additionneur en modulo deux ( 94) ayant une premiere entree connectee
a la connexion de sortie dudit premier additionneur en modulo deux et
ayant une seconde connexion d'entree; un moyen ( 111) pour commuter la
connexion de la borne d'entree entre la connexion d'entree duditremier
element retardateur, la connexion d'entree dudit troisieme element
retardateur et la seconde connexion d'entree dudit second additionneur
en modulo deux; un cinquieme-( 86) element ztardateur ayant un retard
egal audit quatrieme element retardateur, et ayant des connexions
respectives d'entree et de sortie; des troisieme ( 80) et quatrieme (
88) additionneurs en modulo deux ayant des connexions respectives de
sortie et des premiere et seconde connexiornsrespectives dans
d'entree; un moyen ( 79) connectant la premiere connexion d'entree du
troisieme additionneur en modulo deux a la connexion de sortie du
second element retardateur; un moyen ( 85,87) connectant les
connexions d'entree
et de sortie dudit cinquieme element retardateur, respec-
tivement a la connexion de sortie dudit quatrieme element retardateur
et a la premiere connexion d'entree dudit quatrieme additionneur en
modulo deux; un moyen interconnectant la connexion de sortie dudit
quatrieme additionneur en modulo deux ( 88) a la connexion d'entree
d'un sixieme element retardateur ( 89); un moyen ( 97,98,100,102, 104,
105,106) ayant des premiere ( 96) et seconde ( 101) connexions de
sortie respectivement connectees a la seconde connexion d'entree des
troisieme et quatrieme additionneurs en modulo deux, ayant une entree
connecteea la connexion de sortie du second additionneur en modulo
deux pour produire un signal de correction d'erreur a sa premiere
connexion de sortie a chaque fois que ledit second additionneur en
modulo deux emet-deux impulsions separees d'un temps egal au retard du
signal du second element retardateur, et produisant un signal de
correction d'erreur a sa seconde connexion de sortie, retarde d'un
temps equivalent au retard produit par ledit quatrieme element
retardateur apres que deux impulsions d'erreur separees d'un temps
equivalent au retard dudit quatrieme element retardateur ont ete
produites a la connexion de sortie dudit second
additionneur en modulo deux.
Dispositif selon la revendication 9, caracterise en ce que les premier
( 76), second ( 78), troisieme ( 82) et quatrieme ( 84) elements
retardateurs produisent des retards de cinq, deux, trois et une unites
respectivement et en ce qu'une unite est un nombre entier arbitraire
superieur au nombre de bits du signal numerique dans unekequence de
signaux.
11 Dispositif selon l'une quelconque des revendica-
tions 6, 7, 8, 9 ou 10, caracterise en ce que la manifes-
tation precitee est enregistree sous format d'image; les segments
precites sont des lignes de sequences de signaux comprimes dans le
temps; lesdits sequences sont codees au moyen de bits de verification
de correction d'erreur suffisants pour reconstruire une erreur de
salve du signal d'une longueur egale a au moins une sequence de signal
et l'information numerique auxiliaire et un signal
d'identification d'image remplacant une sequence particu-
liere du signal code de chaque image.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [41][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [42][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2514588
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[43]____________________
[44]____________________
[45]____________________
[46]____________________
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[50]____________________
[51]____________________
[52]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
58 Кб
Теги
fr2514588a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа