close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2514693A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (26/ 77)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(12/ 55)
[6][_]
ETRE
(42)
[7][_]
DANS
(2)
[8][_]
Ner
(2)
[9][_]
Iles
(1)
[10][_]
Seu
(1)
[11][_]
Fle
(1)
[12][_]
Snb
(1)
[13][_]
Aur
(1)
[14][_]
Evi
(1)
[15][_]
Gne
(1)
[16][_]
Enr
(1)
[17][_]
Fixa
(1)
[18][_]
Molecule
(4/ 7)
[19][_]
DES
(4)
[20][_]
PORTES
(1)
[21][_]
L-Murs
(1)
[22][_]
habi
(1)
[23][_]
Organism
(4/ 6)
[24][_]
precis
(2)
[25][_]
batis
(2)
[26][_]
mene
(1)
[27][_]
glis
(1)
[28][_]
Physical
(3/ 5)
[29][_]
141 K
(3)
[30][_]
11 s
(1)
[31][_]
195 N
(1)
[32][_]
Disease
(2/ 3)
[33][_]
Tic
(2)
[34][_]
Rale
(1)
[35][_]
Generic
(1/ 1)
[36][_]
metals
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2514693A1
Family ID 29769974
Probable Assignee Amada Miyachi Co Ltd
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PRESSE A POINCONNER A TOURELLES
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION CONCERNE LES PRESSES A POINCONNER A TOURELLES.
ELLE SE RAPPORTE A UNE PRESSE A POINCONNER DANS LAQUELLE UN MOTEUR 81
EST ASSOCIE A DEUX TRANSMISSIONS QUI FONT TOURNER DES ARBRES 73 ET 79
QUI ENTRAINENT DES VIS QUI SONT EN PRISE AVEC DES ROUES TANGENTES
SOLIDAIRES DES OUTILS PORTES PAR LES TOURELLES 13, 15. DE CETTE
MANIERE, LA POSITION EN ROTATION DE CERTAINES PAIRES D'OUTILS AU MOINS
PEUT ETRE REGLEE. LES OUTILS SONT SYSTEMATIQUEMENT RAMENES A UNE
POSITION DE REFERENCE DANS LAQUELLE LES TOURELLES PEUVENT TOURNER.
APPLICATION AUX PRESSES A POINCONNER LES TOLES.
Description
_________________________________________________________________
1 t
La presente invention concerne de facon gene-
rale les presses a poinconner a tourelles superieure et inferieure sur
lesquelles peuvent etre montees plusicars
paires d'outils inferieurs et superieurs a poinconner des-
tines a former divers trous dans les matieres en feuille telles que
les metals en feuille Plus precisement, elle concerne un appareil
destine a faire tourner ou a deplacer de maniere synchrone les outils
superieurs et inferieurs des tourelles superieure et inferieure dans
des presses a poinconner afin que les outils soient utilises dans les
meilleures conditions.
On sait qu'une presse a poinconner a tourelles comporte un verin
mobile verticalement et deux tourelles
rotatives, l'une superieure et l'autre inferieure, des-
tinees a porter plusieurs outils superieurs et inferieurs
dont la dimension et la forme varient afin qu'ils permet-
tent le poinconnage de divers trous dans des matieres en
feuille Les tourelles superieure et inferieure sont dis-
tantes l'une de l'autre en direction verticale, et pas-
sent pratiquement sous le piston et elles sont disposees
horizontalement sur des arbres respectifs qui sont verti-
caux et alignes coaxialement Chacun des outils superieurs de la
tourelle superieure est aligne verticalement sur un outil inferieur
porte par la tourelle inferieure afin qu'il puisse cooperer avec ce
dernier lors du poinconnace de trous d'une configuration particuliere
En outre, les
tourelles superieure et inferieure sont disposees de ma-
niere qu'elles puissent etre deplacees simultanement en rotation afin
qu'une paire voulue d'outils puisse etre placee juste sous le piston
et puisse etre deplacee par celui-ci lors du poinconnage de trous de
configuration voulue Dans un tel arrangement, une piece telle qu'une
feuille metallique a poinconner, avance horizontalement
sous la commande de plusieurs dispositifs de serrage (ha-
bituellement deux) entre les deux tourelles, et plus pre-
cisement entre les outils superieurs et inferieurs qui
ont ete places juste au-dessous du piston par les tou-
re Iles Les dispositifs de serrage sont places de maniere
au'ils serrent une extremite de la piece et ils sont de-
places par un organe moteur a la rois suivant des axes X et Y,
c'est-adire dans toutes les directions en translation par rapport aux
tourelles afin qu'une partie quelconque de la piece puisse etre placee
sous le piston En outre,
lorsqu'un certain nombre de trous de dimension et de confi-
guration variables doit etre poinconne dans la piece d'une
maniere automatique et continue, les tourelles et les dispo-
sitifs de serrage sont montes afin qu'ils puissent etre deplaces en
rotation et en translation par un organe de
commande numerique qui est prealablement programrme.
Dans les operations de poinconnage executees dans les presses a
poinconner du type decrit precedemment, on souhaite souvent poinconner
plusieurs trous ayant tous la meme forme et la meme dimension mais
ayant des directions
differentes dans des feuilles formant des pieces Par exem-
ple, il est parfois souhaitable de poinconner, dans une piece, de
nombreux trous ayant une configuration en T et en T inverse de meme
forme et de meme dimension mais dont la direction change seule Dans un
autre exemple, on veut souvent poinconner dans une piece de nombreux
trous en I ayant une meme forme et une meme dimension mais faisant des
angles differents avec un bord de la piece afin cu'lin
organe radial soit par exemple forme dans la piece Evidem-
ment, il arrive aussi que des trous de meme forme et de mene dimension
doivent etre poinconnes dans une direction determinee dans certaines
pieces et dans d'autres directions
dans d'autres pieces.
Dans les presses classiques a poinconner cepen-
dant, il n'est pas possible de poinconner de facon satis-
faisante des trous de meme forme et de meme dimension dans des
directions differentes, d'une maniere rentable Par exemple, lorsque
des trous doivent etre poinconnes dans
des pieces avec des directions differentes, une paire cor-
respondante d'outils superieur et inferieur ayant la forme
et la dimension voulues est reglee manuellement en direc-
2.514693
3-
tion dans les tourelles d'une presse classique a poin-
conner Evidemment, l'alignement precis des deux outils dans la
direction voulue dans les deux tourelles de cette maniere est tres
difficile et tres long En consequence, chacun des outils superieur et
inferieur a une clavette
d'alignement et chacune des tourelles superieure et infe-
rieure a plusieurs gorges permettant l'introduction selec-
tive de la clavette d'alignendent afin que cet alignement
soit facilite dans certaines presses classiques a poincon-
ner a tourelles Cependant, il est impossible de regler de facon
continue la direction des outils superieur et inferieur des deux
tourelles lorsque des trous de meme forme et de meme dimension doivent
etre poinconnes dans
des pieces, avec toutes les directions En outre, le chan-
gement a la main de la direction des outils superieur et inferieur
dans les deux tourelles est long et delicat et en outre cet
arrangement est couteux car il necessite la formation de plusieurs
gorges dans les tourelles superieure et inferieure De toute maniere,
un inconvenient important est que le poinconnage de trous de meme
forme et de meme dimension mais de direction differente n'est pas
possible sans interruption de l'operation de poinconnage dans les
arrangements dans lesquels la direction des deux outils
doit etre changee manuellement dans les deux tourelles.
Le poinconnage de trous de directions differentes dans
des pieces, de la maniere indiquee, necessite l'interrup-
tion de l'operation de poinconnage afin que la direction des outils
superieur et inferieur soit modifiee apres le
poinconnage de trous ayant une meme direction.
Pour les raisons indiquees precedemment, on a souvent monte de
nombreuses paires d'outils superieurs et inferieur ayant tous la meme
forme et la meme dimension sur les deux tourelles afin de poinconner
de facon continue divers trous, notamment des trous de meme forme et
de meme
dimension mais ne differant que par leur direction Cepen-
dant, dans ce cas, le cout des outils est evidemment tres
eleve et en outre un nombre limite de paires d'outils seu-
lemene ze'ut etre rmornte sur les deux tourelles.
L'invention concerne une presse a poinconner a ourdles dans 1 a;c li e
des trous de meme forme et de meme limension mais de directions
differentes peuvent etre poinoconies darns des pices d'une maniere
precise et ren-
table.
Elie concerne aussi une presse a poinconner a tourelles dans laquelle
une paire d'outils superieur et inferieur peut etre utilisee de facon
tres souple pour le poinconnage facile, dans des pieces, de trous qui
ont
une meme forme et une meme dimension mais dont les direc-
tions sont differentes.
Elle concerne aussi une presse a poinconner a tourelles dans laquelle
les outils superieurs et inferieurs peuvent etre deplaces en rotation
d'une maniere synchrone
dans les deux tourelles.
Elle concerne aussi une presse a poinconner a tourelles dans laquelle
les outils superieurs et inferieurs peuvent etre deplaces en rotation
d'une maniere automatique et synchrone dans les deux tourelles a
l'aide d'un organe de commande numerique afin que les outils
poinconnent de facon continue divers trous, notamment des trous ayant
une meme forme et une meme dimension mais des directions differentes.
Ellie concerne aussi une presse a poinconner a tourelles dans laquelle
les outils rotatifs superieurs
et inferieurs sont automatiquement ramenes dans une posi-
tion d'oriaine en rotation, permettant la realisation com-
mode d'operatios suivantes des la fin de leur utilisation.
Elle concerne aussi une presse a poinconner a tourelles dans laauelle
les outils superieurs et inferieurs peuvent tourner automatiquement et
en synchronisme dans
les deux tourelles mais peuvent etre maintenus automati-
quement en position fixe par un dispositif de fixation,
par exemple sans pouvoir tourner.
Elle concerne aussi le montage des outils supe-
rieurs et inferieurs afin qu'ils puissent tourner sur les tourelles
superieure et inferieure, et l'utilisation d'un
dispositif d'entrainement destine a faire tourner les ou-
tils superieur et inferieur en synchronisme.
Les outils rotatifs sont montes de maniere qu'ils puissent etre
connectes mecaniquement au dispositif d'en- trainement et deconnectes
mecaniquement de ce dispositif, et un dispositif de fixation est
destine a empecher la
rotation des outils rotatifs.
D'autres caracteristiques et avantages de l'in-
vention seront mieux compris a la lecture de la description
qui va suivre d'exemples de realisation et en se referant aux dessins
annexes sur lesquels: la figure 1 est une elevation d'une presse a
poinconner a tourelles selon l'invention; la figure 2 est une vue
schematique en plan d'une partie de la presse de la figure 1, suivant
les fleches II; la figure 3 est une elevation agrandie d'une partie de
la presse de la figure 1, suivant les fleches III de la figure 2; la
figure 4 est une coupe agrandie suivant la ligne IV-IV de la figure 2;
la figure 5 est une coupe agrandie d'une partie du dispositif de la
figure 2 suivant la ligne V-V;
la figure 6 est une coupe suivant la ligne VI-
VI de la figure 3;
la figure 7 est une vue en plan suivant les fle-
ches VII de la figure 6; la figure 8 est une elevation suivant les
fleches VIII de la figure 7; et la figure 9 est une coupe d'un second
mode de
realisation de la partie representee sur la figure 5.
La figure 1 represente une presse a poinconner
a tourelles qui porte la reference generale 1 et qui com-
porte une base 3, deux batis lateraux 5 et 7 fixes verti-
calement aux extremites de la base 3, et un bati suspendu 9 porte par
les batis lateraux 5 et 7 Cependant, la presse 1 peut aussi etre du
type qui comporte un bati en C, dans lequel le bati lateral 7 est
supprime et le bati suspendu 9 es L ur peu plus court, bien qu'on
l'ait represefte sous
forme d'un pont dans c: mode de realisation avantageux.
La presse I a poin,niier comporte un piston 11, une tourelle
superieure 13 et une tourelle inferieure,5 avant des arbres 17 et 19
respectivement et portant plusieurs outils superieurs 21 et plusieurs
outils inferieurs 23 dont les dimensions et formes varient Le piston
11 est
monte de maniere qu'il soit mobile verticalement pratique-
ment dans la partie mediane du bati suspendu 9, si bien qu'il peut
etre deplace vertlcalement et peut alors agir
sur les outils superieur et inferieur 21 et 23 de poincon-
nage places au-dessous de lui La tourelle superieure 13
est montee de maniere qu'elle soit suspendue au bati sus-
pendu 9 tout en pouvant tourner, son axe etant vertical afin qu'elle
tourne en partie sous le piston 11 alors que la tourelle inferieure 15
est montee sur la base 3 afin qu'elle puisse tourner juste au-dessous
de la tourelle superieure 13 et coaxialement a celle-ci En outre, les
deux tourelles 13 et 15 sont disposees de maniere que des paires
d'outils superieurs et inferieurs 21 et 237 de meme dimension et de
meme forme, soient alignees verticalement, et, dans cet arrangement,
les tourelles sont entrainees simultanement afin qu'une paire voulue
d'outils 21 t 23 soit placee sous le piston 11 Comme l'indique la
figure
2, les paires d'outils 217 23 sont montees sur les tou-
relles 13 et 15 de maniere qu'elles soient placees en cercle, a la
peripherie des tourelles, a des distances radiales
egales des axes des arbres 17 et 19 des tourelles 13 et 15.
La presse 1 commorte un premier chariot 25 mo-
bile en translation par rapport aux tourelles 13 et 15 et un second
chariot 27 mobile en translation sur le premier chariot 25 et portant
un appareil 29 de serrage d'une piece W, afin que la piece W a
poinconner puisse etre deplacee et mise en position Le premier chariot
25 est monte sur des rails 31 fixes a la partie superieure de la base
3
afin qu'il puisse se deplacer horizontalement en transl and -
tion par rapport aux tourelles 13 et 15 lorsqu'il est n-
traine Le second chariot 27 portant l'appareil 29 de ser rage est
monte sur le premier chariot 25 afin qu'il puisse etre entraine
horizontalement en direction perpendicula Jre a la direction des rails
31 En outre, une table fixe 33
est montee sur la base 3 afin que la piece W puisse y glis-
ser, et deux tables mobiles 35 peuvent en outre etre fixes
au premier chariot 25 afin qu'elles supportent les extremi-
tes de la piece W. Dans l'arrangement precite, la piece W qui est
serree par l'appareil 29 peut avancer entre les deux tou-
relies 13 et 15 et etre placee juste au-dessous du piston 11 par
deplacement des deux chariots 25 et 27 Avant rue la piece W soit mise
en position entre les deux tourelles 13 et 15 juste au-dessous du
piston 11 et des cette mise
en position, une paire choisie d'outils superieur et infe-
rieur 21, 23 de poinconnage est placee juste au-dessous du piston 11
par les deux tourelles 13 et 15, et la piece W est ainsi poinconnee
par les deux outils 21 et 23 lorsque le piston 11 s'abaisse afin qu'il
repousse l'outil superieur 21 En outre, des trous de dimension et de
forme variables sont poinconnes de facon automatique et continue dans
la piece Il lorsque les deux tourelles 13 et 15 et les deu:z chariots
25 et 27 sont deplaces par un organe de commande
numerique prealablement programme.
Comme l'indiquent les figures 2 et 3, deux outis L
superieurs 21 a et 21 b sont disposes de maniere qu'ils pu-is-
sent tourner dans la tourelle superieure 13, et deux outils inferieurs
23 a et 23 b, alignes verticalement sur les outils superieurs 21 a et
21 b respectivement, sont aussi maintenus
dans la tourelle inferieure 15 afin qu'ils puissent tourner.
Les outils superieurs 21 a, 21 b et les outils inferieurs 23 a, 23 b
sont appeles "outils rotatifs superieurs" et "outils rotatifs
inferieurs" dans la suite du present memoire, afin qu'ils soient
distingues des autres outils superieurs et inferieurs 21 et 23 de
poinconnage Les outils rotatifs sup r L-Murs 2 i, 21 snb c ln isposes
radaiernent en positions
oppo ees sur la tourelle sup rieure J et les outils ro-
tat ifs nferi-urs 23 a, 23 b sont aussl ouppses l'ur: a il'autre sur
la tourelle inferieure 15 Ainsi, les outils rotatifs suprieurs 21 a et
21 b cooporerit evdemment avec (es outils rotatifs inferieurs 23 a et
23 b lors du poinconnage de la piece W, orsque les outils sont places
juste audessous:
du iston 1 i par les deux tourelles 13 et 15.
On considere maintenant, en reference a la figure
4, un outil rotatif superieur appele "outil rotatif sup-
rieur 21 a (21 b)" car les deux outils ont 'La meme construc-
tion et la N 1 eme fonction et sont montes de la meme mraniere sur ia
tcurelle sureure L'outil rotatif superieur 2 'a (21 b) est d'un type
classique en ce qu'il comporte a son extremite superieure une tete 21
F et il est maintenu dans
un au-ide cylindrique 37 afin-qu'il puisse coulisser verti-
calement, le guide ayant, a son extremite superieure, un flasque 37 F
L'outil rotatif superieur 21 a (21 b) a en outre, de maniere
classique, un ressort 39 d'ejection place entre
la tete 21 F et le guide 37, et il est maintenu par le res-
sort 39 de maniere que son extremite inferieure reste habi-
tuellement en retrait dans le guie 37 Bien que l'outil rotatif
superieur 21 a (21 b) puisse coulisser dans l'organe 37, il ne peut
pas tourner car un dispositif convenable l'en empeche Le guide 37 qui
porte l'outil rotatif superieur 21 a (21 b) peut coulisser dans un
organe rotatif cylindrique 41 qui est retenu dans un organe
cylindrique 43 de support par plusieurs roulements a billes 45 et a
aiguilles 47, afin nue l'organe 41 puisse tourner Bien que le guide 37
puisse coulisser verticalement dans l'organe rotatif 41, il ne peut
pas tourner car une clavette 49 fixee a l'organe rotatif 41 penetre
dans une gorge 37 G du guide 37 L'organe cylindrique 43 de support de
l'organe rotatif cylindrique 41 est maintenu en position fixe
verticalement dans un alesage 13 b forme verticalement dans la
tourelle
superieure 13 d'une maniere telle que l'outil rotatif supe-
rieur 21 a (21 b) puisse depasser vers le bas lors des poin-
connages En outre, le guide 37 est porte par un support cylindrique 53
qui est au contact du flasque 37 F du guide 37 t qui est fixe par un
organe annulaire 55 de support par un organe 57 de fixation Cet organe
annulaire 55 est retenu elastiquement par plusieurs ressorts 59 de
sou- levement de maniere qu'il puisse etre deplace verticalement
le long de plusieurs tiges 61 de guidage fixees verticale-
ment a la face superieure de la tourelle superieure 13 lorsque les
ressorts 59 sont comprimes et liberes Les ressorts 59 de soulevement
sont suffisamment robustes pour qu'ils soulevent l'outil superieur 21
a (21 b) et les autres organes, mais ils sont cependant plus faibles
que le ressort
39 d'ejection.
Dans l'arrangement decrit precedemment, l'outil rotatif superieur (21
a (21 b) lorsqu'il est enfonce par le piston 11, s'abaisse d'abord en
comprimant les ressorts 59 afin qu'il abaisse le guide 37 par
l'intermediaire du flasque 37 F et du ressort 39 qui est plus robuste
que les ressorts 59 Ensuite, lorsque l'extremite inferieure du
guide 37 vient au contact de la piece W a poinconner, l'ou-
til rotatif superieur 21 a (21 b) continue a descendre et comprime le
ressort 37 d'ejection tout en poinconnant la piece W De meme, l'outil
rotatif superieur 21 a (21 bl,
lorsqu'il est libere par le piston 11 apres le poincon-
nage de la piece W, est d'abord retire de la piece W par
le ressort 39 puis souleve par les ressorts 59.
Comme l'indique la figure 4, une roue tangente 63 est fixee a la
partie superieure de l'organe rotatif cylindrique 41 par plusieurs
boulons 65 afin que cet organe puisse etre entraine en rotation dans
l'organe cylindrique 43 de support La roue tangente 63 est en prise
avec une
vis 67 a (67 b) qui est montee horizontalement sur la tou-
relle superieure 13 afin qu'elle puisse tourner.
La description qui precede montre facilement
que l'organe cylindrique rotatif 41 est entraine en rotation par la
roue tangente 63 et fait tourner l'organe rotatif superieur 21 a (21
b) lorsque la roue 67 a (67 b) tourne Ainsi, il faut noter que l'outil
rotatif superieure 21 a (21 b) peut etre mis en position reperee ou
que sa direction peut etre changee par rotation de la vis 67 a (67 b)
lorsque des trous divers, de meme forme et dimension mais de
directions differentes, doivent etre poinconnes dans la piece W. Comme
l'indiquent les figures 2 et 3, les vis 67 a et 67 b des outils
rotatifs superieurs 21 a et 21 b sont
supportees horizontalement par des organes 69 a et 69 b res-
pectivement afin qu'elles puissent tourner et qu'elles soient alignees
radialement l'une sur l'autre Les deux extremites externes des vis 67
a et 67 b sont realisees de maniere qu'elles depassent radialement
vers l'exterieur de la tourelle superieure 13 et qu'elles comportent
une extremite pointue 67 P comme represente plus clairement aur la
figure 5 qu'on decrit maintenant en detail Les
vis 67 a et 67 b sont reliees l'une a l'autre, a leurs extre-
mites internes, par des raccords 71 a et 71 b et une tige 73, disposes
horizontalement a travers l'arbre 17 de la tourelle superieure 13 et
pouvant tourner En outre, des dispositifs detecteurs 75 a et 75 b sont
places pres des outils rotatifs superieurs 21 a et 21 b, sur la
tourelle 13, afin qu'ils detectent le moment oA? les outils rotatifs
superieurs 21 a et 21 b sont dans leur position originale en rotation,
comme decrit plus en detail dans la suite
du present memoire.
La description qui precede montre que les outils
rotatifs superieurs 21 a et 21 b sont entraines simultanement en
rotation dans les supports cyolindriques 43 afin qu'ils changent de
sens lorsque l'une ou l'autre des vis 67 a, 67 b est entrainee Ainsi,
lorsque l'un ou l'autre des outils rotatifs superieurs 21 a et 21 b
est place juste audessous du piston 11 par la tourelle superieure 13,
l'une ou l'autre des vis 67 a, 67 b, placees a distance du piston 11,
est
entrainee et fait ainsi tourner les outils rotatifs supe-
rieurs 21 a et 21 b.
Comme l'indique la figure 3, les outils rotatifs inferieurs 23 a et 23
b sont aussi disposes de maniere qu'ils
1 2 1 3
tournent sur la tourelle inferieure 15 a peu pres de la meme maniere
que les outils superieurs 21 a et 21 b, bien que le montage ne soit
pas represente en detail Sur la figure 3, des vis 77 a et 77 b
d'entrainement en rotation des outils rotatifs inferieurs 23 a et 23 b
et une tige 79 reliant les vis 77 a et 77 b sont representees Ainsi,
les
outils rotatifs inferieurs 23 a et 23 b sont mis en posi-
tion reperee ou en rotation sur la tourelle inferieure
afin que leur direction soit modifiee de la meme ma-
niere que les outils rotatifs superieurs 21 a et 21 b lorsque
l'une ou l'autre des vis 77 a et 77 b est entrainee.
Comme l'indiquent les figures 2 et 3, un moteur 81, par exemple
servomoteur ayant un arbre 83, destine a faire tourner ou a deplacer
les outils rotatifs superieurs 21 a et 21 b et les outils rotatifs
inferieurs 23 a et 23 b et est place pres des tourelles superieure et
inferieure 13 et 15 sur une partie de la presse 1 afin qu'il entraine
les vis 67 a et 67 b Le moteur 81 est relie a un reducteur qui est
aussi monte pres des tourelles 13 et 15 et qui comprend un pignon 87
fixe a l'arbre 83 du moteur 81 et des pignons 89 et 91 qui sont en
prise avec le pignon 87 et qui ont des arbres 93 et 95 Ces derniers
depassent
horizontalement du reducteur 85 vers les tourelles supe-
rieure et inferieure 13 et 15 et sont relies par des raccorde 97 et 99
aux arbres 101 et 103 respectivement de poulies et 107 L'arbre 101 de
la poulie 105 est porte par un support 109 afin qu'il puisse tourner
librement, le
support etant lui-meme monte sur le bati 9, alors que l'ar-
bre 103 de la poulie 107 est retenu par un support 111 afin qu'il
puisse tourner librement, ce support etant porte par la base 3 La
poulie 105 est reliee par un dispositif 113 d'entrainement, par
exemple une courroie crantee, a une transmission 117 qui est montee
sur le bati 9, et la poulie 107 est reliee de maniere analogue par un
dispositif
115 d'entrainement tel qu'une courroie crantee, a une trans-
mission 119 montee sur la base 3 Ainsi, lorsque le moteur 81 est mis
en route afin qu'il entraine le pignon 87, les pculie;; 05 et 1 17
tournent simultanement sous la commande des pignons 89 et 91 par
l'intermediaire des arbres 93 et -5, des racco rds 97 et 99 et des
arbres 101 et 103 si bien que les dispositifs I-13 et 115
d'entrainement sont eux-memes entraines. Les transmissions 117 et 119
ont des constructions et des fonctio:s analogues et on ne decrit en
detail que
la transmission 117, en reference a la figure 5 La trans-
mission 117 comporte un carter 121 et elle est montee a proximite de
la tourelle superieure 13 sur le bati suspendu 9 afinr qu'elle
entraine les vis 67 a et 67 b et provoque ainsi la rotation ou la mise
en pcsition des outils r'c taifs
superieurs 21 a et 21 b.
La transmission 117 comporte une poulie 123 sur laquelle passe le
dispositif 113 d'entrainement provenant de la poulie 105 et la poulie
123 est fixee a un arbre qui tourillonne horizontalement dans des
paliers 127 portes dans le carter 121 L'arbre 125 de la poulie 123
comporte, a son extremite, un dispositif 129 de freinage tel qu'un
frein electromagnetique, et un pignon 131 est fixe coaxialement a
l'arbre 125 Ce pignon 131 est en prise avec un autre pignon 133
dispose sur un organe rotatif cylindrique 135 qui a un alesage interne
ayant des cannelures S, et qui peut tourillonner horizontalement dans
des paliers 137 portes par le carter 121 L'organe rotatif cylindrique
135 est ainsi entraine en rotation dans les paliers 137 par la pouiie
123, l'arbre 125, et les pignons 131 et 133 lorsque la poulie 123 est
entralnee par le moteur 31 par l'intermediaire des pignons 87 et 89,
des arbres
93 et 101, de la poulie 105 et du dispositif 113 d'entrai-
nement. Comme l'indique la figure 5, un arbre cannele 139 peut
coulisser dans l'organe rotatif cylindrique 135 en cooperation avec
les cannelures 135 S afin qu'il depasse horizontalement a l'exterieur
du carter 121 Ainsi, l'arbre cannele 139 peut coulisser
horizontalement le long des
cannelures 135 S de l'organe 135 et il peut aussi etre en-
tramne en rotation avec l'organe rotatif cylindrique 135 lorsque le
pignon 133 est entraine par le pignon 131 et
la poulie 123 L'arbre 129 porte, a son extremite qui de-
passe, un organe 141 d'accouplement qui lui est fixe par une goupille
143 et il a, a son extremite, une concavite 141 C ouverte
horizontalement Cette concavite 141 C de
l'accouplement 141 a une forme en V en coupe et est des-
tinee a etre en prise avec l'extremite pointue 67 P de la
vis 67 a ou 67 b afin qu'elle entraine ces vis L'accouple-
ment 141 a la forme d'une fourche qui delimite la conca-
vite 141 C et l'extremite pointue 67 P des vis 67 a et 67 b
est forme en realite par une plaque dont les cotes se rap-
prochent L'extremite de l'arbre cannele 139 qui est op-
posee a l'accouplement 141 passe horizontalement dans un
cylindre 145 qui a un capuchon 147 et l'arbre peut touril-
lonner dans des paliers 149 portes dans un piston 151 qui
peut coulisser dans le cylindre 145 L'arbre 139 est rea-
lise de maniere qu'il tourne dans les paliers 149, a l'in-
terieur du piston 151 du cylindre 145 et qu'il puisse etre deplace
horizontalement avec le piston 151 a l'interieur
du cylindre 145, ainsi que dans l'organe cylindrique 135.
En outre, le piston 151 place dans le cylindre 145 est repousse par un
ressort 153 vers le capuchon 147 et il a une tige 155 qui coulisse et
depasse horizontalement du cylindre 145 a travers le capuchon 147,
dans un but
decrit dans la suite du present memoire.
Dans l'arrangement decrit precedemment, l'arbre cannele 139 est
habituellement repousse a distance de la tourelle superieure 13 par le
ressort 153 a l'aide du piston
151 qui se deplace dans le cylindre 145 afin que la conca-
vite 141 C de l'accouplement 141 ne soit pas en prise avec l'extremite
pointue 67 P de la vis 67 a ou 67 b Cependant, lorsque le piston 1 51
est repousse malgre la force exercee
par le ressort 153, par un fluide hydraulique ou pneuma-
tic, l'arbre 139 se deplace vers la tourelle superieure 13 dans
l'organerotatif cylindrique 135 et le cylindre afin que la concavite
141 C de l'accouplement 141 vienne au contact de l'extremite pointue
67 P de la vis 67 a ou 67 b Ainsi, il faut noter que l'arbre 139 peut
entrainer la vis 67 a ou 67 b afin que 'les outils superieurs 21 a et
21 b puissent etre entraines en rotation ou mis en posi-
tion, lorsque l'arbre est repousse vers la tourelle 13
afin que la concavite 141 C de i'accouplement reste au con-
tact de l'extremite pointue 67 P de la vis 67 a ou 67 b Evi-
demment, il faut noter que l'arbre 139 qui maintient l'ac-
couplement 141 en prise avec la vis 67 a ou 67 b est ramene en
position d'origine par le ressort 153 lorsque le fluide
hydraulique ou pneumatique est evacue du cylindre 145.
Comme l'indique la figure 5, l'accouplement 141
a une rainure 141 K et une partie du carter 121 de la trans-
mission 117 a une clavette 157 En particulier, l'accou-
plement 141 est realise de maniere qu'il puisse etre eloi-
gne de la tourelle superieure 13 afin que la concavite-
141 C se degage de l'extremite 67 P des vis 67 a et 67 b uni-
quement lorsque la rainure 141 K est alignee sur la clavette 157 En
outre, la rainure 141 K et la clavette 157 sont disposees dans
l'alignement l'une de l'autre uniquement lorsque les vis 67 a et 67 b
ont place les outils rotatifs
superieurs 21 a et 21 b dans leur position d'origine en ro-
tation A cet egard, les dispositifs detecteurs 75 a et b, decrits
precedemment, sont disposes de maniere qu'ils
detectent la position en rotation des outils rotatifs supe-
rieurs 21 a et 21 b et arretent l'entrainement des vis 67 a et 67 b
par le moteur 81 d'une maniere telle que ces outils rotatifs 21 a et
21 b occupent leur position d'origine en rotation En outre, taquet 159
est fixe a la tige 155 du piston 151 qui se deplace dans le cylindre
145 afin qu'il coopere avec les dispositifs detecteurs 161 et 163
places sur une partie du bati suspendu 9 afin que la position
de l'accouplement 141 soit detectee.
La description qui precede montre que l'accou-
plement 141 separe la concavite 141 C de sa cooperation avec
l'extremite pointue 67 P des vis 67 a et 67 b uniquement lorsque les
outils rotatifs superieurs 21 a et 21 b occupent leur position
d'origine en rotation Ainsi, lorsque Ies vis 67 a et 67 b n'ont pas a
etre entrainees enr rotatiorn par l'accouplement 141 et l'arbre 139,
les deux outils rotatifs superieurs 21 a et 21 b gardent leur position
d'or gine en rotation et peuvent ainsi facilement utilises.
Bien que la description qui precede ne se rapporte
qu'aux outils rotatifs superieurs 21 a et 21 b, lles outils rotatifs
inferieurs 23 a et 23 b sont aussi entra Tnes en
rotation ou deplaces d'une maniere plus ou moins semblable.
En outre, il faut noter que les outils rotatifs superieurs 21 a et 21
b et les outils rotatifs inferieurs 23 a et 23 b sont entraines en
rotation ou mis en position simultanement ou en synchronisme, car les
transmissions 117 et 119 sont
entrainees simultanement par le moteur 81 par l'interme-
diaire des pignons 87, 89 et 91.
Comme l'indiquent les figures 2 et 3, les tou-
relles 13 et 15 ont des dispositifs 165 et 167 de fixation qui sont
aussi destines a maintenir les outils rotatifs superieurs 21 a et 21 b
et les outils rotatifs inferieurs
23 a et 23 b respectivement en position fixe Comme les dispo-
sitifs 165 et 167 de fixation ont des constructions et des fonctions
analogues, on ne decrit que le dispositif destine a maintenir les
outils rotatifs superieurs
21 a et 21 a en position fixe.
Comme l'indiquent les figures 6, 7 et 8, le dis-
positif 165 de fixation comporte une base 169 ayant deux saillies 169
Ba et 169 Bb de forme allongee et deux organes 171 et 173 de serrage
qui ont des machoires 175 et 177 et qui sont articules sur un axe 179
fixe verticalement a la base 169 Le dispositif 165 de fixation est
monte sur la tourelle superieure 13 de maniere que les machoires et
177 puissent serrer un anneau 181 fixe a la tige
73 qui relie les vis 67 a et 67 b afin qu'elles fassent tour-
* ner les outils superieurs 21 a et 21 b comme decrit precedem-
ment Les organes 171 et 173 de serrage sont repousses par un ressort
183 afin que les machoires 175 et 177 soient maintenues en position
normale de serrage de l'anneau 181 de la tige 73 Deux leviers coudes
185 et 187 articules sur les saillies 169 Ba et 169 Bb respectivement
autour d'axes horlzontaux 139 et 191 permettent a l'organe 171 et 173
de serrage de liberer l'anneau 181 de la tige 73, et ils sont relies
avec du jeu par un axe 193 Les leviers coudes 185 et 187 ont des
parties 185 P et 187 P destinees a repousser les extremites des
organes 171 et 173 malgre l'action du ressort 183 Bien que les deux
leviers coudes 185 et 187 aient des constructions analogues, le levier
a un bras 185 A destine e etre enfonce vers le bas.
L'arrangement est tel que les parties 185 P et 187 P d'appui des
leviers 185 et 187 repoussent les extremites des organes 171 et 173
malgre la fcrce du ressort 183 afin que les machoires 175 et 177
puissent relacher l'anneau 181 de la tige 73 lorsque le bras 185 A du
levier 185 est enfonce
vers le bas.
Comme l'indiquent les figures 3 et 6, deux dis-
positifs d'entrainement 195 a et 195 b tels qu'un moteur hydraulique
ou pneumatique, ayant chacun une tige 197 de poussee, sont montes sur
le bati suspendu 9 afin qu'ils repousent le bras 185 A du levier 185
du dispositif 165 de fixation La disposition est telle que l'un ou
l'autre des dispositif d'entrainement 195 a et 195 N enfonce le bras
185 A du levier 185 par l'intermediaire d'un poussoir 197, suivant la
position de la tourelle 13 en rotation puisque le dispositif 165 de
fixation est porte par la tourelle superieure 13 afin qu'il change de
position Evidemment, chacun des dispositifs d'entrainement 195 A et
195 B peut repousser vers le bas le poqssoir 197 afin que le bras A du
levier 185 soit enfonce et libere l'anneau 181 de la tige 73 En outre,
chacun des dispositifs 195 a et b d'entrainement a un taquet 199 et un
dispositif 201 de detection tel qu'un commutateur de proximite,
destine
a detecter si le poussoir 197 est abaisse ou non.
Dans l'arrangement decrit precedemment, la tige
73 est normalement maintenue en position fixe par le dispo-
sitif 165 afin que les vis 67 a et 67 b et les outils rotatifs
2.514693
superieurs 21 a et 21 b ne tournent pas Cependant, la tige 73 est
liberee par le dispositif 165 de fixation si bien que les vis 67 a et
67 b peuvent faire tourner ou mettre en position les outils superieurs
21 a et 21 b lorsque la tige 197 est abaissee par le dispositif
d'entrainement a ou 195 b qui enfonce le bras 185 A eu levier 185 Les
vis 67 a et 67 b sont aussi entrainees afin qu'elles fassent tourner
les outils rotatifs superieurs 21 a et 21 apres que le dispositif
detecteur 201 a detecte l'abaissement
du poussoir 197 par le dispositif 195 a ou 195 b, le disposi-
tid de fixation 165 pouvant liberer la tige 73.
Bien que la description qui precede ne concerne
que le dispositif 165 de fixation des outils rotatifs su-
perieus 21 a t 21 b, le dispositif 167 de fixation des outils rotatifs
inferieurs 23 a et 23 b a une construction et une
disposition analogues a celles qu'on vient de decrire.
Cependant, des dispositifs d'entrainement 203 a et 203 b correspondant
aux dispositifs 195 a et 195 du dispositif de fixation sont montes a
la face superieure de la base 3 comme indique sur la figure 3 et ils
sont disposes
de maniere qu'ils agissent sur le dispositif 167 de fixa-
tion a l'aide d'une tige ou poussoir intermediaire 205 qui peut
coulisser verticalement a travers la tourelle
inferieure 15.
La figure 9 represente un second mode de realisa-
tion de transmission 117 ' correspondant a la transmission 117 du
premier mode de realisation represente sur la figure Comme la
transmission 117 ' du second mode de realisation
est analogue a la transmission 117 du premier mode de reali-
sation, les elements communs portent des references iden-
tic mais suivies du signe ', comme decrit en detail
dans la suite du present memoire.
Dans le second mode de realisation, un arbre 139 ' n'ayant pas de
cannelures remplace l'arbre cannele 139 du premier mode de realisation
et peut etre deplace horizontalement par un piston 151 ' place dans un
cylindre ', et un pignon 133 ' est directement fixe a l'arbre 139 Un
pignon 131 ', ayant une epaisseur plus grande et des dents plus
longues, est aussi place en prise avec le
pignon 133 ' afin que ce dernier puisse etre deplace azxia-
lement alors que ses dents sont en prise avec le pignon
131 '.
L'arbre 139 ' comporte, a son extremite, un orcane cylindrique 141
d'accouplement ayant une forme fourchue qui delimite une concavite 141
C' ayant une forme en V. D'autre part, des vis 67 a' et 67 b',
disposees de maniere qu'elles aient la meme action que les vis 67 a et
67 b du premier mode de realisation, ont chacune, a une extremite,
une goupille transversale 67 P' Plus precisement, la con-
cavite en V 141 C' de l'organe 141 ' et la goupille 67 P' sont
realisees de maniere qu'elles viennent en prise et permettent
l'entrainement des vis 67 a' et 67 b' par l'arbre
139 et le pignon 133.
La presse a poinconner 1 a tourelles selon l'in-
vention telle que decrite precedemment, assure la mise en rotation des
outils rotatifs superieurs 21 a et 21 b et
des outils rotatifs inferieurs 23 a et 23 b afin qu'ils poin-
connent le piece W et forment divers trous ayant des formes
et dimensions identiques mais des directions differentes.
Les outils rotatifs superieurs 21 z et 21 b et les outils rotatifs
inferieurs 23 a et 23 b peuvent etre entraines en
rotation de maniere automatique, simultanement et en synchro-
nisme, dans les tourelles superieure et inferieure 13 et, par le
servomoteur 81 par l'intermediaire des pignons 87, 89 et 91
L'accouplement 141 des transmissions 117 et 119 est realise de maniere
que la concavite 141 C se
separe de l'extremite pointue 67 P des vis 67 a et 67 b uni-
quement lorsque les outils rotatifs superieurs 21 a et 21 b et les
outils rotatifs inferieurs 23 a et 23 b se trouvent dans leur position
originale en rotation De cette maniere, les outils superieurs 21 a et
21 b et les outils inferieurs 23 a et 23 b sont ramenes
automatiquement dans leur position d'origine, facilitant ainsi les
operations suivantes des qu'ils ne sont plus en fonctionnement En
outre, les outils rotatifs superieurs 21 a et 21 b et inferieurs 23 a
et 23 b sont maintenus en position fixe par les dispositifs 1 C 5
et 167 de fixation sur les tourelles superieure et infe-
rieure 13 et 15, sans pouvoir tourner, si bien qu'ils peuvent assurer
des poinconnages precis. Enfin, il faut noter qu'une partie seulement
des outils rotatifs superieurs et inferieurs 21 a et 23 b et des
outils rotatifs superieurs et inferieurs 21 b et 23 b peut tourner
selon l'invention, bien qu'on ait decrit
qu'ils tournaient tous.
Bien entendu, diverses modifications peuvent etre apportees par
l'homme de l'art aux dispositifs qui viennent d'etre decrits
uniquement a titre d'exemples non
limitatifs sans sortir du cadre de l'invention.
RFV El MICAT'lONS 1 Presse poinco(nner a tourelles, du type coui
cornporte une tfcureile surrileure rctative (13) portant
un certain nombre d'outils superieurs (21) et une tou-
relle inferieure rotative (15) portant un certain hr mbre d'outils
inferieurs (23) ladite presse etant caracterisee en ce qu'une paire
ali moins d'outils superieur et inferieur (2 ia, 21 b; 23 a, 23 b) est
disposee afin que les outils tournent dans les tourelles superieure et
inferieure (13, 15) et soient connectes a un dispositif d'entrainement
(81) ou deconnectes de ce dispositif d'entrainement.
2 Presse selon la revendication 1, caracterisee en ce qu'elle comprend
un dispositif (67 a, 67 b) destinee a faire tourner les outils
superieur et inferieur (2 ia, i 5 21 b; 23 a, 23 b), un arbre de
transmission (139) mobile
axialement afin qu'il puisse venir en prise avec le dispo-
sitif d'entrainement en rotation (67 a, 67 b) ou qu'il s'en ecarte, et
un dispositif d'entrainement (81) destine a
entrainer simultanement l'arbre de transmission (139).
3 Presse selon l'une des revendications 1 et 2,
caracterisee en ce que les outils superieur et inferieur
(21 a, 21 b; 23 a, 23 b) sont connectes au dispositif d'en-
tralnemient (81) ou deconnectes de celui-ci lorsqu'ils sont
dans leur position d'origine en rotation.
4 Presse selon l'une quelconque des revendications
1 a 3, caracterisee en ce qu'elle comporte un dispositif (165, 167) de
fixation de maniere temporaire des outils
superieur et inferieur (21 a, 21 b; 23 a, 23 b).
Presse selon l'une quelconque des revendications
2 a 4, caracterisee en ce que le dispositif d'entrainement en rotation
(67 a, 67 b) depasse radialement des tourelles
superieures et inferieure (13, 15).
6 Presse selon l'une quelconque des revendications
2 a 5, caracterisee en ce que chaque dispositif d'entrai-
nement en rotation (67 a, 67 b) comporte, a son extremite qui depasse,
une partie pointue (67 P) qui a une largeur qui diminue radialement
vers l'exterieur si bien que sa
1 4693
section est sensiblement en V, et chaque arbre de trans-
mission (139) a, a son extremite en saillie (141), une con-
cavite (141 C) dont la largeur diminue radialement vers l'interieur
afin qu'elle ait une section sensiblement en V.
<
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [39][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [40][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2514693
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[41]____________________
[42]____________________
[43]____________________
[44]____________________
[45]____________________
[46]____________________
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[50]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
50 Кб
Теги
fr2514693a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа