close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2514730A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (11/ 33)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(4/ 22)
[6][_]
Etre
(18)
[7][_]
Est-a
(2)
[8][_]
Cer
(1)
[9][_]
Trou
(1)
[10][_]
Polymer
(3/ 6)
[11][_]
Polyethylene
(4)
[12][_]
Polypropylene
(1)
[13][_]
Polyester
(1)
[14][_]
Molecule
(2/ 3)
[15][_]
DES
(2)
[16][_]
decet
(1)
[17][_]
Physical
(1/ 1)
[18][_]
4 centimetres
(1)
[19][_]
Chemical Role
(1/ 1)
[20][_]
adhesive
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2514730A1
Family ID 2006808
Probable Assignee Decomatic Sa
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE PERMETTANT D'ASSURER LA FERMETURE DE SACS NON RIGIDES
ET SACS OBTENUS PAR LEDIT PROCEDE
EN Title CLOSING ARRANGEMENT FOR CARRIER BAG - IS FORMED BY CUT=OUTS
AND REINFORCING STRIP ADJACENT TO FOLDED OVER TOP PART
Abstract
_________________________________________________________________
LA PRESENTE INVENTION CONCERNE UN PROCEDE PERMETTANT LA FERMETURE DE
SACS EN FORME DE POCHE, A PORTER SUSPENDUS A LA MAIN, EN MATIERE
SOUPLE.
LE PROCEDE CONSISTE A APPLIQUER SUR AU MOINS L'UN DES BORDS SUPERIEURS
DU SAC 1 UN ELEMENT RIGIDE 2, A SOLIDARISER LEDIT ELEMENT AUDIT BORD
SUPERIEUR ET A RABATTRE, APRES RAPPROCHEMENT DES DEUX PAROIS,
L'ENSEMBLE CONTRE LE SAC.
L'ELEMENT RIGIDE 2, DONT LA LARGEUR CORRESPOND A CELLE DU "CREUX DE LA
MAIN", RABATTU ASSURE LA FERMETURE DU SAC ET FORME EN MEME TEMPS UN
ORGANE DE PREHENSION POUR LE SAC.
The method of forming a carrier bag includes making an open topped
envelope with pleats along bottom and sides and making cut-outs
through the two sides. These cut-outs are in pairs through each side,
one above the other, in the form of slots through which the fingers
can be inserted. When the top of the envelope is folded over, all four
cut-outs are in line for insertion of the fingers so that the folded
part which is strong enough to support light loads, can be gripped.
The folded over part can carry a reinforcing panel giving a stronger
grip, the depth of the fold being selected to match the size of the
hand. Other designs use a handle which grips the folded over edge. To
reinforce the folded part, a self adhesive strip may be attached to
the interior of one side along the top edge.
Description
_________________________________________________________________
On sait qu'il existe de nombreux types de sacs a porter suspendus a la
main.
Les plus classiques sont bien sur les sacs en materiaux divers,
tisses, tricotes, tresses dont la fabrication est en general assez
elaboree et auxquels il est ainsi facile d'incorporer des raidisseurs
ou des armatures appropries pour que le sac ne s'affaisse pas, a
partir de sa poignee, sous le poids des objets qui y sont places.
Mais, pour des questions de prix de revient, on recherche des
materiaux pelliculaires susceptibles de grande production
- soit du papier,
- soit des matieres plastiques en films ou en gaines.
Les premiers presentent l'avantage, a defaut d'etre rigides, d'etre
raides et de pouvoir etre renforces par pliage, collage mais ils
impliquent des processus de fabrication encore assez elabores.
Par contre, les sacs en feuilles plastiques presentent certes
l'inconvenient d'etre extremement depourvus de "tenue" (ils
s'avachissent sur eux-memes et n'ont aucune raideur dans leur plan).
Surtout dans la mesure ou la pellicule plastique ayant une bonne
resistance a la traction et a la dechirure, on utilise des pellicules
extremement fines (de l'ordre de quelques centiemes de millimetre,
voir du centieme de millimetre) afin de limiter leur cout. Cependant,
ces feuilles peuvent etre realisees dans des films ou gaines faciles a
fabriquer en longs metrages et il est possible de les faconner
(fermeture et association a d'autres elements eux-memes en matiere
plastique) par simple soudage ou collage. Mais, sauf exception
extremement rare comme on le verra ci-apres, ces sacs sont realises
entierement en matiere plastique.
En definitive, les sacs en matiere plastique sont a l'heure actuelle
repartis en deux catagories
- ceux equipes d'armatures soudees et relativement chers (bien que
classes dans les bon marche) et qui ont donc une cer taine tenue,
c'est notamment le cas des sacs dont les bords superieurs sont soudes
sur des "baguettes" moulees avec une poignee dans leur partie
centrale.
- ceux non equipes du tout et constitues simplement par un troncon de
gaine, extrudee ou reconstituee par soudure lon gitudinale, ferme par
soudage a une extremite et conforme a l'autre de facon a presenter un
trou formant passe-main et determinant ainsi une poignee.
Ces sacs sont alors totalement depourvus de tenue, une charge placee a
l'interieur ayant pour effet de tendre au dessous de la main
l'ensemble du sac se reduisant a une echarpe verticale sans forme par
resserrement des cotes.
Ces sacs ne peuvent bien sur pas comporter de publicite apparente sur
leurs flancs qui ne demeurent jamais rectan gulaires faute totale de
tenue des bords superieurs.
La presente invention permet precisement, et ceci d'une facon radicale
et extremement peu couteuse, de raidir les bords superieurs de cette
derniere categorie de sacs et de leur procurer tous les avantages,
d'une part, des sacs en matiere plastique comportant des poj- gnees
speciales et, d'autre part, des sacs en papier elabores.
L'idee a la base de l'invention s'articule sur une observation qui
semble n'avoir jamais ete rapprochee du probleme expose plus haut a
propos de ces sacs, pourtant de tres ioin les plus nombreux,
totalement depourvus de tenue.
L'observation porte sur ie fait que, lorsque l'on desire donner une
tenue a des articles qui en sont depourvus (tissus par exemple) et
lorsque l'on desire que cette tenue soit procuree par un element en un
autre materiau, c'est-a-dire ainsi par definition independant et
amovible,
- on donne a cet element la forme d'une planchette, d'une lame, d'une
regle plate, etc...
- et on enveloppe (il n'est pas possible de dire que l'on "en roule" -
comme un drapeau - puisque l'element est piat) le tissu sur la
planchette.
C'est ainsi que, chez les tailleurs, les coupes de tissus sont
stockees sur des planchettes et on connait bien le geste par lequel on
applique la planchette au bout de la coupe puis on la fait tourner sur
elle-meme par saccades successives, ce qui a pour effet de donner au
tissu "enroule" une parfaite tenue (celle de la planchette elle-meme)
tout en laissant parfaitement deployee et bien visible ia partie du
tissu qui n'est pas enroulee.
Partant de cette observation, la demanderesse s est demande comment
elle pourrait "draper" la partie superieure du sac a partir de son
bord superieur grace a un accessoire independant. L'idee de la
demanderesse s'est donc aussitot organisee a partir de celle
consistant a "enrouler" les bords superieures ensemble sur une
baguette ou sur un element rigide.
En fait, cette demarche permet certes de regler une grande partie du
probleme de base mais il est evident qu'il en cree un autre qui est
celui - peu genant pour les tailleurs mais critique en matiere de sacs
le plus souvent offerts et disperses par les magasins pour l'emballage
et le transport de- leurs produits apres vente - de disposer toujours
d'une baguette ou d'une regle AVEC le sac lui-meme pour pouvoir
utiliser cette baguette ou cette regle au moment ou l'on en a besoin.
Aussi, bien que la demanderesse ait deja eu le merite d'avoir eu
l'idee d'associer ces deux elements par exemple lors de la remise a
une cliente, elle a pousse cette idee plus loin et cherche a
SOLIDARISER ces deux elements l'un a l'autre
- d'une part, tout en permettant i'ouverture du sac sans affec ter
cette liaison (ce qui n'est pas possible si les deux bords sont
enroules sur une baguette libre comme indique ci-des sus),
- d'autre part, au moindre cout possible.
C'est donc ainsi, dans un prolongement de son idee, que la
demanderesse a realise qu'a partir du moment ou les deux bords supe-
rieurs doivent porter convenablement le sac il n'etait pas necessaire
que la "fixation" proprement dite intervienne sur ces deux bords et
qu'au contraire, une fixation sur un seul bord etait non seulement
parfaitement acceptable mais meme particulierement avantageuse car
- d'une part, elle confere une rigidite a l'un des bords en laissant
l'autre souple ce qui facilite l'introduction des objets dans le sac
pose a plat par simple soulevement du bord non raidi et donc souple,
- d'autre part, elle peut etre realisee d'une infinite de manie res
qui, toutes, sont plus simples et plus economiques les unes que les
autres.
L'une des plus simples et des plus economiques etant, par exemple, de
coller une regle de carton a l'interieur ou a l'exterieur du sac
contre l'un des bords superieurs.
II faut bien insister sur le fait que la baguette ou la regle fixee
sur le bord superieur du sac ne peut etre rapproche du renfort que
l'on trouve dans les sacs en papier munis d'un passe-main, car il
s'agit toujours d'un renfort en papier qui renforce un sac en papier.
Le probleme que se propose de resoudre la presente invention consiste
a trouver un moyen de renforcer un sac qui n'a aucune tenue.
La preuve d'ailleurs en est que lorsque l'on a voulu renforcer les
sacs en matiere plastique munis d'un passe-main, on a mis autour du
passe-main un renfort qui n'apporte aucune rigidite au sac et dont le
seul role est d'empecher la dechirure de la poignee.
Dans son aspect le plus general, I'invention concerne un procede
permettant d'assurer la fermeture des sacs, en forme de poche a porter
suspendus, realises en materiau souple, en particulier pelliculaire,
au moyen d'au moins un element rigide consistant
- a appliquer sur au moins l'un des bords superieurs du sac un element
rigide,
- a solidariser ledit element rigide a la paroi du sac,
- a rabattre, apres rapprochement de l'autre paroi, I'ensemble contre
celle-ci.
Dans sa forme de realisation la plus simple, l'element rigide est
constitue par une simple regle plate. On pourrait pour la mise en
oeuvre du procede utiliser de la meme facon une baguette de section
oblongue ou tout autre objet long sous la seule reserve qu'il ait dans
sa zone centrale une largeur approximativement egaie au creux de la
main, soit de ltordre de 3 a 4 cms.
L'element rigide destine a venir s'appliquer contre au moins I'un des
bords superieurs du sac aura de preference une longueur voisine de la
largeur du sac sur lequel elle est montee. C'est ainsi que lorsque
l'element rigide sera monte sur des sacs en matiere plastique
comportant des soufflets lateraux, la longueur de l'element rigide
correspondra a la largeur du sac. Dans le cas des sacs en matiere
plastique ne comportant pas de soufflets lateraux, l'element rigide
aura avantageusement une longueur legerement inferieure a la largeur
du sac afin de faciliter l'introduction des objets a l'interieur du
sac.
Il peut etre constitue en tout materiau presentant une certaine
rigidite, tel que carton nature, carton impregne d'une matiere
plastique ou matiere plastique.
Sa fixation sur la paroi du sac peut etre obtenue par tout moyen
approprie: collage, agrafage, rivetage, soudage.
Pour des raisons de prix de revient et de commodite de realisation,
l'eliment rigide sera avantageusement realise en carton impregne d'une
resine synthetique (par exemple polyethylene). Il est fixe a la paroi
du sac en matiere plastique (qui peut etre du polyethylene, du
polypropylene, du polyester ou un complexe) par thermosoudage ou par
soudage a hautes frequences ou similaires.
Le sac sera fourni par le fabricant generalement avec l'element rigide
fixe sur la partie superieure de l'une des parois du sac.
Mais l'element rigide peut etre egalement livre separement et monte
sur le sac au moment de son utilisation.
Un des avantages immediats que confere cet element de raidissement au
sac en plastique sur lequel il est monte est de tendre la paroi sur la
partie superieure de laquelle il est fixe, ce qui facilite
l'introduction des objets a l'interieur du sac, I'une des parois etant
raidie tandis que l'autre reste souple.
Selon une caracteristique particulierement importante de l'inven-
tion, l'element de raidissement permet d'assurer la fermeture du sac
par rapprochement des deux parois et rabattement contre la paroi libre
du sac.
La fermeture ainsi realisee est tout a fait hermetique puisqu'elle
s'etend sur toute la largeur du sac.
L'element de raidissement assure par ailleurs un excellent maintien du
sac qui, meme sous l'effet d'une charge importante, ne se deforme pas,
I'element rigide travaillant comme une poutre sur toute la largeur du
sac.
Un autre avantage apporte par la presente invention resulte dans le
fait que l'element de raidissement, une fois rabattu, sert d'organe de
prehension.
Pour faciliter la prehension du sac, on peut prevoir sur celui-ci un
passe-main, ce dernier etant place de telle maniere que la distance
qui le separe du bord superieur du sac soit sensiblement egale a deux
fois le "creux de la main".
Dans le cas ou l'on utilise un element de raidissement plus large pour
des raisons de resistance, on peut prevoir sur cet element luimeme un
passe-main. Celui-ci est alors place de telle maniere que la distance
qui separe le passe-main du bord inferieur de l'element de
raidissement soit egale au "creux de la main".
D'autres caracteristiques et avantages de l'invention apparaitront a
la lecture de la description qui va suivre, donnee a titre non
iimitatif, se referant aux dessins ci-annexes.
La figure 1 represente une vue en perspective d'un sac muni d'un
raidisseur conforme a l'invention.
Les figures 2 a 7 illustrent la mise en oeuvre du procede confor me a'
l'invention.
La figure 8 represente un mode de fixation d'un raidisseur conforme a
l'invention.
La figure 9 montre un sac pose a piat pour le chargement.
La figure 10 represente un sac porte.
La figure 11 represente une coupe verticale de la partie superieure
d'un sac ouvert.
La figure 12 represente une coupe verticale de la partie superieure
d'un sac ferme.
La figure 13 represente un sac comportant un raidisseur muni d'un
passe-main.
La figure 14 montre un sac comportant un raidisseur plusieurs fois
enroule.
La figure 15 montre un sac comportant un raidisseur associe a un fond
plat.
La figure 16 illustre les forces s'exercant sur les parois d'un sac.
On a, sur la figure 1, represente un sac 1 en matiere plastique mince
muni d'un raidisseur 2 conforme a l'invention. Le sac represente sur
cette figure comporte des soufflets lateraux 3, mais il pourrait ne
pas comporter de tels soufflets et etre simplement constitue par deux
parois soudees sur leurs bords. Le raidisseur 2 est fixe a l'interieur
du sac contre la partie superieure de l'une des parois. Sa longueur
correspond a la largeur du sac et sa largeur est egale a celle du
"creux de la main".
Ce raidisseur est avantageusement constitue par une feuiile de carton
impregnee de polyethylene dont il suffira de fixer par thermosoudage
son bord superieur contre le bord superieur de ia paroi du sac.
On a, sur cette figure, represente le sac au cours de l'operation de
fermeture qui est realisee en rabattant la partie superieure dans le
sens indique par la fleche F autour de l'arete inferieure du
raidisseur qui sert en quelque sorte de charniere.
En meme temps qu'il realise la fermeture du sac par rabattement contre
la paroi libre, le raidisseur 2, dans sa position rabattue, forme un
organe de prehension pour le sac.
Le sac est tenu par la partie rabattue 4 que l'on a dans le creux de
la main et par l'extremite des doigts que l'on glisse sous le rabat.
On a precisement donne au raidisseur une largeur egale a celle du
"creux de la main" pour permettre de plus facilement le tenir.
On remarquera, a ce propos, que l'on porte le sac un peu comme on
porterait un "drapeau" ou un "fanion" dont on tient la hampe
horizontalement dans la main pour que la partie souple reste deployee.
Le sac represente sur la figure 1 comporte un passe-main 5 destine a
faciliter la prehension du sac. Le passe-main 5 est positionne de
telle maniere qu'une fois la partie superieure 4 du sac totalement
rabattue contre la paroi libre, le passe-main soit situe juste
au-dessous de la partie rabattue. Le sac est alors tenu par sa partie
rabattue que l'on a bien dans la main tandis que les doigts sont
engages dans le passe-main 5.
La presence d'un passe-main sur le sac, outre le fait qu'il permet de
porter celui-ci plus facilement, contribue egalement a sa bonne
fermeture en maintenant le rabat 4 bien applique contre le sac par
pincement entre les doigts engages dans le passe-main et le "creux de
la main".
Accessoirement, on notera qu'il n'y a plus de risque de voir le sac se
dechirer a l'endroit des passe-mains qui ne supportent plus d'effort
et dont la seule fonction est de permettre le passage des doigts.
Dans le cas ou l'on utilise des raidisseurs plus larges (sur des sacs
de grandes dimensions), on peut prevoir un passe-main sur le
raidisseur lui-meme (figure 13). Le passe-main 6 est place sur le
raidisseur de telle maniere que la distance qui separe le passe-main
du bord inferieur du raidisseur soit egale au "creux de la main".
En realite, dans ce cas, la vraie "regle", celle qui fait l'office de
raidisseur, est constituee par la partie situee au-dessous du
passemain, le reste etant un complement n'intervenant que dans la
hauteur de l'element de raidissement visible par le public quand on
transporte le sac.
Un sac sur lequel sera monte un tel raidisseur comportera un
passe-main 7 (figure 13) place a la partie superieure du sac ainsi
qu'un autre passe-main 8, la distance separant le passe-main 7 du
passe-main 8 etant sensiblement egale au double du "creux de la main".
Grace au procede conforme a l'invention, on realise une fermeture
"inviolable" du sac lorsqu'il est porte. On ecarte tout risque de voir
le sac s'ouvrir comme cela se produit souvent avec les sacs a poignees
rapportees soudees dont les tetons ne restent plus engages si le sac
est charge a l'exces.
On a, sur les figures 2 a 7, illustre le processus de mise en place
d'un raidisseur sur un sac.
Dans le cas represente, le raidisseur est constitue d'une plaque 9 de
forme rectangulaire, rigide, presentant une face autocollante 10
revetue d'une pellicule protectrice 11.
Le sac sur lequel doit etre fixe le raidisseur est pose a plat, la
paroi devant recevoir l'element de raidissement tourne du cote du
support (figure 2). On enleve la pellicule 11 et on engage la plaque
apres retournement, a l'interieur du sac en soulevant le bord de la
paroi qui n'est pas destine a etre raidi pendant que I'on maintient
l'autre bord bien horizontal. On fixe la plaque 9 sur l'une des faces
de laquelle on pourra eventuellement faire figurer une publicite sur
la partie superieure de la paroi du sac (figure 3). On rabat ensuite
la partie superieure 4 du sac le long de l'arete inferieure 12 de la
plaque pour fermer le sac qui peut etre alors tenu en main, ce
qu'illustrent les figures 2 a 7.
L'une des fonctions premieres du raidisseur conforme a l'invention est
de rendre rigide la paroi sur le bord superieur de laquelle il est
fixe, facilitant l'introduction des objets a l'interieur du sac
lorsque celui-ci est pose a plat par simple soulevement du bord non
raidi.
On a, sur la figure 8, illustre schematiquement la fixation par
thermosoudage d'un raidisseur 2 constitue par une feuille de carton de
forme rectangulaire impregnee d'une resine synthetique (par exemple
polyethylene). r
Apres mise en place de la feuille de carton a l'interieur du sac,
celle-ci est soudee au sac le long de son bord superieur a l'aide
d'une pince chauffante 13.
A ce propos, on notera que la fixation par soudage du raidisseur
conforme a l'invention sur le sac est beaucoup plus facile a realiser
que la fixation des poignees plastique rapportees. Le soudage qui s
effectue habituellement de facon manuelle oblige l'executant a pincer
entre les doigts la barette de la poignee et les bords superieurs du
sac et a les presenter sous les pinces chauffantes de soudage; la main
est alors toute proche des pinces chauffantes. Avec le raidisseur
conforme a l'invention, les doigts sont eloignes d'autant des pinces
chauffantes.
On a, sur la figure 9, represente un sac pose a plat dans lequel est
introduit un article relativement plat (en l'occurence une chemise
14).
Comme on peut le voir sur les figures 11 et 12 qui montrent une coupe
verticale de la partie superieure du sac avant et apres rabattement,
la partie superieure 15 de la paroi libre du sac qui est repliee apres
rabattement, est prise lors de la fermeture du sac entre le raidisseur
2 et le sac lui-meme et est bien en place et contribue a la bonne
tenue de cette paroi.
Le raidisseur presentant une excellente resistance a la flexion, le
sac peut supporter des charges importantes sans risque de deformer sa
partie superieure.
On note, par ailleurs, qu'une charge placee dans un sac porte conforme
a l'invention, aura tendance a rapprocher les parois du sac.
Une charge placee au fond du sac exerce sur les parois des forces F1
et F2 (figure 16) dont la resultante F3 montre qu'il y a rapprochement
des deux parois.
Selon une autre particularite interessante presentee par un sac equipe
d'un raidisseur conforme a l'invention, on peut enrouler le raidisseur
vers le bas autant de fois que l'on veut de facon a bien tenir dans le
fond du sac un objet de petite dimension (figure 14), ce qui permet
par la meme de reduire l'encombrement du sac.
On remarquera que la presente invention procede un peu de l'approche
qui se degage du brevet nO 2.338.854 depose le 26 Janvier 1976 par la
demanderesse pour "Perfectionnements aux sacs et autresemballages du
type a fond plat" et qui consiste a "rapporter"
- dans un sac tres bon marche et simple
- et a la faveur d'une operation qui peut etre realisee chez le
fabricant, chez le distributeur, chez l'utilisateur detaillant de
magasin ou par le client lui-meme une armature tres bon marche mais
astucieuse qui "anoblit" et donne une tenue comparable (et meme
superieure) a celle des sacs plus chers.
C'est ainsi que le raidisseur conforme a l'invention peut etre
avantageusement utilise en association avec le fond cartonne plat
decrit dans le brevet en question.
On a represente sur la figure 15 un sac equipe d'un fond cartonne plat
16 tel que celui decrit dans le brevet nO 2.338.854.
On voit, sur cette figure, qu'un sac dont la partie superieure est
realisee conformement a la presente invention et la partie inferieure
conformement au brevet nO 2.338.854, possede une excellente tenue et
que l'on peut tirer sur la poignee ou sur le fond comme et bien mieux
que s'il s'agissait d'un sac tres rigide en papier dont le cout serait
au moins deux fois plus cher.
Bien entendu, la presente invention englobe toutes les variantes
rentrant dans le cadre des equivalences.
C'est ainsi que le raidisseur peut etre fixe a l'exterieur du sac,
qu'un sac peut comporter deux raidisseurs fixes a la partie superieure
des deux parois.
L'invention ayant maintenant ete exposee et son interet justifie sur
des exemples detaiiles, la demanderesse s'en reserve l'exclusivite,
pendant toute la duree du brevet, sans limitation autre que ceiles des
termes des revendications ci-apres.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1. Procede permettant d'assurer la fermeture de sacs en forme depoche,
a porter suspendus a la main, en matiere souple, notamment en matiere
plastique mince, au moyen d'au moins un elementrigide,caracterise en
ce que- on applique sur au moins l'un des bords superieur du sac(1) un
element rigide (2),- on solidarise ledit element audit bord
superieur,- on rabat, apres rapprochement des deux parois,
I'ensemblecontre le sac,( ce grace a quoi, on reaiise la fermeture du(
sac, son maintien et la creation d'un organe( de prehension.
2. Element rigide pour la mise en oeuvre du procede selon la
revendication 1, caracterise en ce que ledit element (2) est plat et
a,au moins dans sa zone centrale, une largeur de l'ordre de celle
du"creux de la main", c'est-a-dire de l'ordre de 3 a 4 centimetres.
3. Element rigide selon la revendication 2, caracterise en ce
qu'ilcomporte des moyens permettant sa solidarisation avec la
partiesuperieure de l'une des parois du sac.
4. Element rigide selon la revendication 2, caracterise en ce que
cesmoyens sont constitues par une face autocollante (10) revetued'une
peau a decoller (11).
5. Element rigide suivant l'une quelconque des revendications 2 a
4,caracterise en ce qu'il s'etend de part et d'autre de la zone
centrale au-dela de la largeur correspondant au "creux de la main"et
en ce qu'un passe-main (6) est prevu dans la zone centrale decet
element.
6. Element rigide selon la revendication 5, caracterise en ce que
ladistance qui separe le passe-main (6) du bord inferieur de
cetelement (2) est sensiblement egal au "creux de la main".
7. Element rigide selon l'une quelconque des revendications 2 a
6,caracterise en ce qu'il est constitue en carton.
8. Element rigide selon l'une quelconque des revendications 2 a
6,caracterise en ce qu'il est constitue en carton impregne
d'unematiere plastique permettant le soudage sur le materiau
constituant la paroi du sac.
9. Element rigide selon l'une quelconque des revendications 2 a
6,caracterise en ce qu'il est realise dans un materiau en
matiereplastique.
10. Sac en matiere non rigide, caracterise en ce qu'il comporte a
lapartie superieure de l'une de ses parois un element rigide
(2)repondant aux caracteristiques definies dans l'une quelconque
desrevendications 2 a 9.
11. Sac en matiere non rigide comportant un passe-main, caracteriseen
ce que la distance entre le passe-main (5) et le bord superieurdu sac
est egale au double du "creux de la main".
12. Sac selon la revendication 10, caracterise en ce que
l'elementrigide est associe a un autre element rigide plat (16)
formant lefond du sac.
13. Sac selon la revendication 10, caracterise en ce que
l'elementrigide (2) est rabattu contre la paroi libre du sac, assurant
lafermeture dudit sac.
14. Sac selon la revendication 10, caracterise en ce que
l'elementrigide (2) est enroule plusieurs fois,( ce grace a quoi, il
est possible de bien te( nir dans le fond du sac un objet de petite(
dimension.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [23][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [24][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2514730
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[25]____________________
[26]____________________
[27]____________________
[28]____________________
[29]____________________
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[33]____________________
[34]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
35 Кб
Теги
fr2514730a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа