close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2515009A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (14/ 26)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(7/ 15)
[6][_]
Etre
(8)
[7][_]
Bou
(2)
[8][_]
DANS
(1)
[9][_]
Suc
(1)
[10][_]
Trou
(1)
[11][_]
Tre
(1)
[12][_]
Fle
(1)
[13][_]
Molecule
(4/ 8)
[14][_]
DES
(4)
[15][_]
monter
(2)
[16][_]
minee
(1)
[17][_]
depo
(1)
[18][_]
Disease
(2/ 2)
[19][_]
Tic
(1)
[20][_]
Lems
(1)
[21][_]
Physical
(1/ 1)
[22][_]
11 l
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2515009A1
Family ID 40973595
Probable Assignee Mecanique Ste Forezienne
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE ET MOYENS D'ENFILAGE DES BOUCLES SUR DES BRETELLES,
ET NOTAMMENT DES BRETELLES DE SOUTIENS-GORGE ET AUTRES SOUS-VETEMENTS
ET VETEMENTS
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION SE RATTACHE NOTAMMENT AU SECTEUR TECHNIQUE DES ARTICLES DE
SUSPENSION POUR VETEMENTS ET SOUS-VETEMENTS.
LE PROCEDE EST REMARQUABLE PAR LA SUCCESSION AUTOMATIQUE D'OPERATIONS
SUIVANT LESQUELLES ON INTRODUIT LE RUBAN 1 PRIS PAR UNE PINCE 8
SUCCESSIVEMENT OU SIMULTANEMENT DANS LES BOUCLES 2 ET 3; ON SOUDE UNE
EXTREMITE DU RUBAN 1 QUI VIENT DE TRAVERSER LA BOUCLE 3 ET ON EVACUE
LE RUBAN.
L'INVENTION S'APPLIQUE PRINCIPALEMENT AUX BRETELLES DE SOUTIENS-GORGE.
Description
_________________________________________________________________
L'invention concerne un procede et des moyensd'enfilage des boucles
sur des bretelles, et notamment des bretelles de soutiens- gorge et
autres sous-vetements et vetements.
Suivant l'invention, on a voulu rationaliser les operations d'enfilage
des boucles equipant chaque bretelle de soutien- gorge, constituee en
general d'un ruban ou bride en matiere elas- tic. Pour cela, on a mis
en oeuvre des moyens destines a assurer de maniere automatique et
suivant un processus determine, l'enfi- o lage successif de la bride
dans les boucles.
Le procede suivant l'invention est caracterise par une suc- cession
automatique d'operations suivant lesquelles a partir du stockage, on
reserve du ruban ou bride destine a constituer la bretelle a monter,
on introduit le dit ruban ou bride dans une pince; on tire chaque fois
au moyen de la dite pince la longueur necessaire pour former une
bretelle; on introduit l'extremite tiree de la bride ou du ruban dans
une des fentes d'une boucle a deux fentes; on rabat cette extremite
sous la dite boucle; on introduit l'extremite rabattue dans l'autre
fente de la dite boucle, tandis que simultanement, on coupe la bande
ou la bride a la longueur choisie et on introduit cette extremite
coupee dans une boucle simple; on amene la boucle a deux fentes sous
un poste de soudure; on soude l'extremite qui a traverse la deuxie- me
fente, contre la longueur du ruban ou de la bride qui se trou- ve
devant la premiere fente; on ramene la boucle a deux fentes dans sa
position initiale et on transfert la boucle simple pour l'amener
au-dela de la boucle a deux fentes; on introduit l'ex- tremite de la
bande ou bride proche de la boucle simple, dans la deuxieme fente de
la boucle a deux fentes; on rabat cette extre- mite sous la dite
boucle; on introduit la dite extremite dans la premiere fente de la
boucle a deux fentes, et l'on evacue la bre- telle ainsi realisee.
Ces caracteristiques et d'autres ressortiront de la descrip- tion qui
suit.
Pour fixer l'objet de l'invention, sans toutefois le limiter, dans les
dessins annexes: La figure 1 est une vue generale de face montrant un
exemple de realisation cs moyens d'enfilage des boucles sur des
bretelles.
La figure 2 est une vue de cote consideree suivant la ligne
2-2 de la figure 1.
2 -
La figure 3 est une vue schematique montrant la chaine cine- matique
de commande des differents moyens de mise en oeuvre selon les figures
precedentes.
Les figures 4 a 16 sont des schemas partiels illustrant lems phases
successives du procede selon l'invention.
La figure 17 est une vue en perspective de la bretelle ter- minee.
Afin de rendre plus concret l'objet de l'invention on le de- crit
maintenant sous une forme non limitative de realisation il- lustree
aux figures des dessins.
En general, les bretelles de soutiens-gorge comprennent un ruban ou
bride (1) elastique dans le sens longitudinal, une boucle simple (2)
generalement annulaire, et une boucle (3) rec- tangulaire ou d'autre
forme, a deux fentes (3 a) (3 b).
A noter que la bretelle peut presenter deux boucles a deux fentes au
lieu d'une boucle a deux fentes et d'une boucle simple.
Le ruban ou bride est debite a partir d'un receptacle de stockage (4)
et engage dans un organe derouleur (5) equipe d'un variateur
electronique a bras recuperateur (5 a) pour assurer un defilement
regulier de la bride ou ruban qui doit etre tendue mais non etiree
(figure 1).
Le ruban ou bride passe ensuite entre deux rouleaux de securi- te (6)
montes a rotation libre et a positionnement elastique qui ont pour r 8
le d'eviter le vrillage ou autres deformations de la bride ou ruban,
ainsi que, eventuellement, de commander l'arret de la machine en cas
de defaut de presentation de la bride ou ru- ban (figure 1).
Apres ces rouleaux de securite-(6), le ruban ou bride passe sous un
cliquet anti-retour (7) et est introduite manuellement dans une pince
(8) de prehension (figures let 4).
Il n'est pas exclu que la bande ou bride soit amenee a la pince (8)
directement depuis le lieu de stockage, sans passer par le derouleur
(5) et les rouleaux de securite (6).
La pince (8) est commandee par tous moyens pour etre deplacee d'une
maniere rectiligne sur des colonnes (9) ou moyens de guida- ge
similaire, depuis le cliquet (7), jusqu'au-dela des moyens d' enfilage
dans la boucle (3) (figures 4 et 5).
Dans l'exemple illustre, la pince (8) est reliee a un verin
pneumatique (10) par l'intermediaire d'une biellette (11) articulee a
la pince et d'un bras (12) articule a la biellette et monte pi-
3 - votant sur un axe (13), comme illustre aux figures 1 et 2.
Sur l'axe (13) tourillenne egalement un deuxieme bras (14) decale par
rapport au bras (12) (figure 2) Ce bras (14) est deplace angulairement
comme le bras (12) par liaison avec un deuxieme verin pneumatique (15)
et il est relie par une articula- tion a une biellette (16) elle-meme
articulee a un chariot (17) guide a coulissement sur des colonnes (18)
ou moyens similaires, paralleles aux colonnes (9) (figure 2).
Le chariot (17) est equipe pour recevoir la boucle simple (2), et a
cet effet, il est positionne au-dessous d'une installation de
distribution des boucles qui peut etre consituee par exemple d'un bol
vibrant (19) et d'une goulotte (20) amenagee pour depo- ser
periodiquement une boucle (2) sur le chariot (17) Les bou- cles (3) a
deux fentes sont distribuee de la m 4 me maniere, par exemple a l'aide
d'un bol vibrant (21) et d'une goulotte (22) deposant periodiquement
une boucle (3) sur un autre chariot (23) guis a coulissement sur les
colonne-s(18) et relie a un moyen de commande en translation qui peut
etre par exemple un axe (24) sur lequel s'articule une bielle (25) en
appui contre une came cloche (26) ou similaire, entra nee par un
organe moteur (figures 10 et 11)
Comme on le voit bien aux figures 2 et 3, les differents mo- yens
d'enfilage de la bride dans les boucles, et les autres ope- rations
d'amenage, de transfert ou d'actionnement des organes, s'operent a
partir de la cinematique suivante donnee seulement a titre d'exemple
nullement limitatif.
Un ensemble motoreducteur (27) entraine par pignons (28-29) et chaine
(30) un arbre inferieur (31) porte par des paliers (32).
A l'autre extremite, l'arbre (31) transmet son mouvement par pi- gnons
(33-34) et chaine (35) a un arbre superieur (36) porte par des paliers
(37) et s'etendant parallelement a l'arbre (31).
Sur ces deux arbres sont cales les differents organes de commande des
moyens de mise en oeuvre du procede.
On voit successivement sur l'arbre inferieur (31) en partant du
moteur: une came (38) destinee a l'amenage d'une boucle sim- ple (2)
sur le chariot (17), deux cames (39) (40) pour l'introduc- tion de la
bride ou ruban dans la boucle (3) a deux fentes, une came (41)
d'amenage d'une boucle (3) a deux fentes, et la came- cloche (26) de
deplacement du chariot (23).
Sur l'arbre superieur (36) en partant du meme c 8 te que le -4 -
moteur on trouve successivement une came (42) pour la commande de
l'organe de coupe a la longueur de la bride, une came (43) pour
l'introduction de la bride dans la boucle simple (2), une came (44)
pour la commande du poste de soudure et des cames (45) (46) pour
l'introduction de la bride dans la boucle (3) a deux fentes. Toutes
ces cames sont reliees aux differents moyens de mise en oeuvre par
tous dispositifs connus tels que: levier, bras, biellette
convenablement montes et agences pour agir suivant un cycle qui est
plus particulierement illustre aux schemas des figures 4 a 16 des
dessins.
Il est evident que ces moyens de commande et de transmission peuvent
etre aisement remplaces par d'autres sans pour cela que l'on sorte du
cadre de l'invention qui est essentiellement oriente sur le procede
d'enfilage automatique de la bride dans les bou- cles.
Ce procede, comme on l'a dit plus haut, commence effectivement a
partir du momento la bride (1) est tenue par son extremite avant (la)
dans la pince (8), etant entendu qu'avant cela, la bride passe de
preference par un derouleur (5) a variateur electronique pour le
defilement regulier a chaque traction de bride, et par les rouleaux de
securite (6).
Lorsque la bride (1) est tenue dans la pince (8), comme illus- tre
figure 4, on actionne le verin (10) relie a la pince par la biellette
(11) et le bras-(12), afin de tirer la bride jusqu'a ce que son
extremite prise dans la pince ait depassee le chariot (23) sur lequel
est positionnee la boucle (3) a deux fentes,fleche fil
(figure 5).
A ce moment, un doigt superieur droit (47) relie a la came (46)
descend verticalement pour introduire la bride (1) dans la premiere
fente (3 a) de la boucle (3) a deux fentes (fleche f 2) (figure 6),
puis un doigt horizontal (48) rabat la bride (1) sous la dite boucle
(fleche f 3) (figure 7) apres retrait du doigt (47); le doigt (48),
relie a la came cloche (26) presentant a cet effet une saillie (26 a),
reste en position avancee, et un doigt inferieur gauche (49) relie a
la came (39) introduit la bride (1) rabattue, dans la deuxieme fente
(3 b) de la boucle (3) a deux fentes (fleche f 4), (igure 8).
Simultanement, un doigt vertical (50) relie a la came (43), descend
verticalement (fleche f 5, figure 9) pour introduire la bride (1) dans
la boucle simple (2), tandis qu'un organe de coupe -5 - (51) relie a
la came (42) effectue la coupe a la longueur choisie de la bride
(fleche f 6, figure 9).
A noter que l'ensemble des elements suivants: bol vibrant (19),
goulotte (20), came (38) d'amenage de la boucle (2), organe de coupe
(51), came (42) de commande dudit organe de coupe, doigt (50)
d'introluction de la bride dans la boucle (2) et came (43) de commande
dudgt: (50), sont reglables longitudinalement entre le cliquet
anti-retour (7) et le poste de soudure, pour correspondre a des
bretelles de differentes longueurs Ce reglage peut s'effec- tuer par
exemple par montage de ces elements sur des glissieres (52) ou
similaires et commande par vis sans fin (53) et volant (54), avec
eventuellement une graduation de reperage des positions (fi- gure 1).
Le chariot (23) portant la boucle (3) t ensuite deplace en arriere
(fleche f 7, figure 10) par la came cloche (26) presentant a cet effet
une saillie (26 b) opposee a la saillie (26 a), et reliee au chariot
par tout organe de liaison approprie tel que l'axe (24) et la bielle
(25).
Un couteau (55) relie a la came (44), soude alors l'extremite de la
bride qui a traverse la deuxieme fente (3 b) de la boucle (3) contre
la partie de la bride situee avant la dite boucle (figure).
Le chariot (23) est ensuite ramene a sa position iritiale (fle- che f
8, figure 11), puis le chariot (17) portant la boucle simple
(2) et qui est relie au verin (15) par le bras (14) et la biellet- te
(16) (figure 12), est deplace en translation selon fleche f 9, figure
13, pour faire passer la dite boucle au-dela de la boucle (3) Dans
cette action, la bride (1) est egalement entrainee par un doigt
horizontal (56) a saillie d'entra nement (56 a) qui est monte a
coulissement sur les colonnes (18) et relie au bras (14) par une
bielle (57) a positionnement reglable.
Lorsque la boucle (2) est en position au-dela de la boucle
(3), on introduit l'extremite coupee de la bride (1) dans la deu-
xieme fente (3 b) de la boucle (3), cela par un doigt superieur gauche
(58) relie a la came (45) (fleche fl O, figure 13) Apres retrait de ce
doigt (58), le doigt horizontal (48) laisse aupara- vant en position
avancee, recule en rabattant avec lui l'extremite de la bride qui
vient de traverser la deuxieme fente (3 b) de la boucle a deux fentes
(fleche fil, figure 14).
Enfin, un doigt inferieur droit (59) relie a la came (40) in-
-6- troduit l'extremite rabattue dans la premiere fente (3 a) de la
boucle a deux fentes (fleche f 12, figure 15).
Apres cette operation, la bretelle peut etre evacuee par tous moyens
(non representes) tels qu'un poussoir agissant sur la derniere boucle
(3) a la base de la goulotte (22) et poussant la boucle (3)
positionnee sur le chariot (23), qui peut alors tomber dans tous
moyens de reception et de conditionnement ou emballage approprie.
D'une maniere preferee quoique non limitative, on prevoit de retourner
a 1800 la boucle (3) a deux fentes (fleches f 13, entre les figures 15
et 16) a l'aide d'une pince pour amener l'extremi- te de la bride (1)
venant de passer dans la premiere fente (3 a) de la boucle (3), dans
une position verticale ou pendante o elle peut etre tiree (fleche f
14, figure 16) entre deux rouleaux re- glables, un rouleau moteur (60)
et un rouleau presseur (61) desti- nes a regler la bretelle a la
longueur desiree.
Bien entendu, comme on l'a deja mentionne, de nombreuses va- riantes
peuvent etre introduites dans le cadre de l'invention notamment dans
le type des moyens de mise en oeuvre du procede
(organes de commande, transmissions, sources d'energie).
Les avantages ressortent bien de la description, on souligne
notamment: l'enfilage automatique, en cycle continu, des elements de
la bride, ainsi que la coupe et l'alimentation synchronisees
permettant d'assurer un rendement interessant avec un minimum de
reglages, de manutentions, de transport et de main-d'oeuvre.
L'invention ne se limite aucunement a celui de ces modes d'
application, non plus qu'a ceux des modes de realisation de ces
diverses parties ayant plus specialement ete indiques; elle en
embrasse au contraire toutes les variantes.
-7-
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS -
1 Procede et moyens d'enfilage des boucles sur des bretelles et
notamment des bretelles de soutiens-gorge et autres, caracte- rise par
une succession automatique d'operations suivant les- quelles a partir
du stockage (4), on reserve du ruban ou bride (1) destine a constituer
la bretelle a monter, on introduit le dit ruban ou bride (1) dans une
pince (8); on tire chaque fois au moyen de la dite pince la longueur
necessaire pour former une bretelle; on introduit l'extremite tiree de
la bride ou du ru- ban (1) dans une des fentes (3 a) d'une boucle (3)
a deux fentes; on rabat cette extremite sous la dite boucle (3); on
introduit l'extremite rabattue dans l'autre fente (3 b) de la dite
boucle, tandis que simultanement, on coupe la bande ou la bride (1) a
la longueur choisie et on introduit cette extremite coupee dans une
boucle simple (2); on amene la boucle (3) a deux fentes sous un poste
de soudures (55); on soude l'extremite qui a traverse la deuxieme
fente (3 b) contre la longueur du rubanou de la bride (1) qui se
trouve devant la premiere fente (3); on ramene la boucle (3) a deux
fentes dans sa position initiale et on transfert la boucle simple (2)
pour l'amener au-dela de la boucle (3) a deux fentes; on introduit
l'extremite de la bande ou bride proche de la boucle simple (2) dans
la deuxieme fente (3 b) de la boucle (3) a deux fentes; on rabat cette
extremite sous la dite boucle (3); on introduit la dite extremite dans
la premiere fente (3 a) de la boucle (3) a deux fentes, et l'on evacue
la bretelle ainsi realisee. -
2 Procede d'enfilage suivant la revendication 1, caracterise en ce
qu'on distribue de maniere reguliere les longueurs successives de
bride (1) necessaires a la formation d'une bretelle, en inter- posant
entre le stockage (4) et la pince (8) de traction de la dite bride, un
moyen derouleur (5) a variateur electronique et a bras recuperateur (5
a). -
3 Procede d'enfilage suivant l'une quelconque des revendications 1 et
2, caracterise en ce qu'on assure le defilement correct de la bride
(1) amenee a la pince (8) de traction, en faisant passer la dite bride
dans un organe de guidage tel que des rouleaux (6) a ecartement
elastique evitant le vrillage et autres deformations de la bride. -8-
-
4 Procede d'enfilage suivant l'une quelconque des revendica- tions 1,
2 et 3, caracterise en ce qu'on evite tout retrait inopportun de la
bride (1) en la faisant passer au contact d'un cliquet anti-retour (7)
dispose en amont de la pince (8). -
5 Procede d'enfilage suivant la revendication 1, caracterise en ce
qu'apres introduction de l'extremite coupee et rabattue de la bride
dans la premiere fente (3 a) de la boucle (3), on fait pivo- ter la
boucle (3) de 180 pour presenter erticalement ou pendante la dite
extremite de bride, afin d'operer le reglage a la longueur de la
bretelle, par traction a l'aide de tous moyens tels que rou- leaux
moteur (60) et presseur (61) entre lesquels passe l'extre- mite de la
bride. -
6 Moyens de mise en oeuvre du procede selon la revendication 1,
caracterises en ce que les differents moyens (47, 49, 50, 58, 59)
d'introduction de la bride dans les boucles (2 et 3), l'organe (55) de
soudure, l'organe (51) de coupe de la bride et les organes et
d'amenage des dites boucles, sont relies directement ou par tous
moyens tels que leviers, bielles a des cames cylindriques (46, 39, 43,
45, 40, 44, 42, 38, 41) calees angulairemont et reparties sur deux
arbres paralleles (31, 36) portes par des paliers (32, 37) et
entraines par tout moyen tel que moto reducteur (27). -
7 Moyens de mise en oeuvre du procede selon la revendication 1,
caracterises en ce que le doigt horizontal (48) de repliage ou ra-
battement de la bride (1) apres introduction dans les fentes de la
boucle (3), est actionne par tous moyens relies a une came-cloche (26)
presentant a cet effet une saillie (26 a) et qui est calee an-
gulairement sur l'arbre (31). -
8 Moyens d'enfilage suivant les revendications 1 et 7 ensemble,
caracterises en ce que la boucle (3) a deux fentes est positionnee
dans un chariot (23) guide a coulissement et deplacable entre deux
positions longitudinales par l'intermediaire de tous moyens tels
qu'axe (24) et bielle (25) relies a articulation a la came cloche (26)
presentant a cet effet une saillie (26 b) opposee a la saillie (26 a)
de cooperation avec le doigt horizontal (48).
-9-_ Moyens d'enfilage suivant la revendication 1, caracterises en -9-
ce que la pince (8) de traction de la bride (1) et un chariot (17) de
positionnement de la boucle simple (2) sont deplaces longitudi-
nalement et de maniere rectiligne par tous moyens tels que verins
pneumatiques (10 15) relies respectivement a des bras (12 14) montes
pivotant sur un axe (13) et articules a des biellettes (11 l 16)
articulees a la pince et au chariot. -
10 Moyens d'enfilage suivant la revendication 9, caracterises en ce
que le bras (14) d'entrainement du chariot (17) est relie a une bielle
(57) a positionnement reglable, qui est elle-meme reliee a un doigt
(56) de prehension ou d'accrochage de la bride (1) lors du deplacement
de la boucle (2) au-dela de la boucle (3). -
11 Moyens denfilage suivant les revendications 1, 8 et 9 ensem- ble,
caracterises en ce que les boucles (2 et 3) sont distribuees a partir
de bols vibrants (13, 21) equipes de goulottes d'amena- ge (20, 22)
positionnees au-dessus des chariots (17 et 23). -
12 Moyens d'enfilage suivant les revendications 1, 6 et 11 en- semble,
caracterises en ce que le bol vibrant (19), sa goulotte (20) et sa
came (38) d'amenage des boucles (2), l'organe de coupe (51) et sa came
de commande (42), le doigt (50) d'introduction de la bride dans la
boucle (2) et sa came de commande (43), sont reglables
longitudinalement entre la position de prehension de la bride par la
pince (8) et le poste de soudure (55) pour correspon- dre a des
bretelles de differentes longueurs.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [25][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [26][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2515009
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[27]____________________
[28]____________________
[29]____________________
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[33]____________________
[34]____________________
[35]____________________
[36]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
28 Кб
Теги
fr2515009a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа