close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2515551A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (84/ 286)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Physical
(61/ 112)
[6][_]
2,0 percent
(9)
[7][_]
8,0 percent
(8)
[8][_]
5,5 percent
(5)
[9][_]
de 2,4 mm
(4)
[10][_]
de 4,3 kg
(4)
[11][_]
1,0 percent
(3)
[12][_]
4,5 percent
(3)
[13][_]
12,5 percent
(3)
[14][_]
de 5 mm
(3)
[15][_]
0,5 percent
(2)
[16][_]
6,0 -8,0 percent
(2)
[17][_]
de 0,22 percent
(2)
[18][_]
de 0,22 percent de
(2)
[19][_]
0,22 percent
(2)
[20][_]
6,5 percent
(2)
[21][_]
13,0 percent
(2)
[22][_]
1,5 percent
(2)
[23][_]
54,5 percent
(2)
[24][_]
4,0 percent
(2)
[25][_]
57,0 percent
(2)
[26][_]
0,35 percent
(2)
[27][_]
250 amperes
(2)
[28][_]
12 percent de
(2)
[29][_]
300 amperes
(2)
[30][_]
2 percent
(2)
[31][_]
5 percent
(2)
[32][_]
8 percent
(2)
[33][_]
2,0 W
(1)
[34][_]
1,0 V
(1)
[35][_]
de 3 mm
(1)
[36][_]
de 300-350 amperes
(1)
[37][_]
23,0 percent
(1)
[38][_]
180-250 o C
(1)
[39][_]
1,6 mm
(1)
[40][_]
2 percent de
(1)
[41][_]
1 mm
(1)
[42][_]
de 50 mm
(1)
[43][_]
de 200 mm
(1)
[44][_]
de 300 mm
(1)
[45][_]
2,4 kg
(1)
[46][_]
195 mm
(1)
[47][_]
90 mm
(1)
[48][_]
30 mm
(1)
[49][_]
3,1 kg
(1)
[50][_]
360 amperes
(1)
[51][_]
3,5 kg
(1)
[52][_]
3,3 kg
(1)
[53][_]
3,7 kg
(1)
[54][_]
13 percent
(1)
[55][_]
0,46 percent de
(1)
[56][_]
0,71 percent de
(1)
[57][_]
1,2 percent de
(1)
[58][_]
2,4 mm
(1)
[59][_]
de 1,6 mm
(1)
[60][_]
3 mm
(1)
[61][_]
50 percent
(1)
[62][_]
de 65 percent
(1)
[63][_]
3-4,5 percent
(1)
[64][_]
de 3,5-4,5 percent
(1)
[65][_]
de 1,5-2 percent
(1)
[66][_]
55,0 percent
(1)
[67][_]
Molecule
(9/ 75)
[68][_]
carbon
(31)
[69][_]
MANGANESE
(20)
[70][_]
iron
(7)
[71][_]
ferrous
(5)
[72][_]
silicon
(4)
[73][_]
aluminium
(3)
[74][_]
DES
(2)
[75][_]
propane
(2)
[76][_]
CR
(1)
[77][_]
Generic
(2/ 71)
[78][_]
METAL
(69)
[79][_]
carbons
(2)
[80][_]
Gene Or Protein
(9/ 25)
[81][_]
Etre
(15)
[82][_]
Est-a
(3)
[83][_]
Tre
(1)
[84][_]
Dlec
(1)
[85][_]
Munir
(1)
[86][_]
Trou
(1)
[87][_]
Apte
(1)
[88][_]
Trai
(1)
[89][_]
LS 1
(1)
[90][_]
Organism
(2/ 2)
[91][_]
sable
(1)
[92][_]
mene
(1)
[93][_]
Disease
(1/ 1)
[94][_]
Rupture
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2515551A1
Family ID 5007767
Probable Assignee Alusuisse
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE DE SOUDAGE DE RECHARGEMENT A L'ARC ET ALLIAGE DE
PROTECTION D'USURE UTILISABLE COMME METAL D'APPORT DE RECHARGEMENT
Abstract
_________________________________________________________________
POUR DEPOSER DES COUCHES D'USURE DE metals D'APPORT ferrous HAUTEMENT
ALLIES SUR DES ALLIAGES DE iron CONTENANT DU carbon ET DU MANGANESE,
ON APPLIQUE OU NON UNE PREMIERE COUCHE (COUCHE TAMPON) SUIVANT LES
TENEURS EN carbon ET MANGANESE ET ON UTILISE DE FAIBLES COURANTS DE
SOUDAGE, DE MANIERE QUE LE RAPPORT INTENSITE DU COURANTDIAMETRE DU FIL
DE REMPLISSAGE POUR LA COUCHE D'USURE SOIT DE 70 A 80 ET QUE LE
RAPPORT CORRESPONDANT POUR LA COUCHE TAMPON SOIT COMPRIS ENTRE 120 ET
160. LE METAL D'APPORT CONTIENT 3 A 4,5 SI, 1,5-2 MN ET AU MOINS 5
carbon. IL CONTIENT DE PREFERENCE 5,5 C, 12,5 CR, 2,0 MN, 4,0 SI, 8,0
MO, 8,0 NB, 2,0 W, 1,0 V, 57,0 FE.
Description
_________________________________________________________________
251555 1
L'invention concerne un procede de soudage a superposi-
tion ou procede de rechargement pour deposer des metals d'apport sur
des surfaces fortement sollicitees de pieces de machines et appareils
d'alliages de iron contenant du carbon et du manganese, notamment de
pieces utilisees dans l'industrie transformatrice de carbon, en
particulier dans la fabrication d'electrodes pour l'electrolyse ignee
d'aluminium selon Hall-Heroult, afin de les
proteger contre l'usure, ainsi qu'un alliage de protection d'usure.
La preparation de la masse fondue ou brasque pour la
fabrication d'electrodes, en particulier d'anodes servant a l'elec-
trolyse ignee pour la production d'aluminium selon le procede
HallHeroult, demande le transport, le concassage, le broyage, le
triage et le melange de grandes quantites de materiaux carbons tels
que des cokes de differentes sortes, des restes d'anodes et des
agglomerants a base de goudron et de brai Le materiel utilise,
comprenant par exemple des concasseurs, des broyeurs, des melangeurs,
des installations de transport et ainsi de suite, est soumis a une
usure intense, a laquelle on remedie par des mesures qui sont en
partie differentes.
Pour les pieces de machines et appareils de metals ferrous, on connait
a cote de la projection de metals fondus et du garnissage avec des
materiaux ceramiques, le depot par soudage
a l'arc electrique de metals resistants a l'usure.
L'une des mesures les plus connues pour empecher la rupture prematuree
de pieces fortement sollicitees mecaniquement est l'application de
solutions composites, notamment le chargement
de metals durs sur un metal de base tenace.
Dans tous les cas, la composition de la couche de pro-
tection doit etre adaptee a l'application, en tenant compte a la fois
de la nature de l'action physique exercee par le materiau provoquant
l'usure, telle que abrasion et/ou chocs, et de la force d'adherence et
des proprietes chimiques de ce materiau plus precisement en ce qui
concerne des reactions tribochimiques et
surtout de la temperature de service.
La revue "Aufbereitungs-Technik" N O 10, 1979 decrit en detail l'etat
de la technologique de protection contre l'usure
et traite plus specialement le rechargement aux pages 562-565.
On connait, pour le rechargement, un procede de protection selon
lequel on commence par deposer sur le metal ferrous de base une couche
dite "tampon", pour laquelle on utilise, par exemple, des fils
electrodes tubulaires fins, d'un diametre de l'ordre de 3 mm, et on
execute le rechargement avec un courant de soudage de 300-350 amperes
La couche d'usure proprement dite est appliquee
sur cette couche tampon.
Dans l'industrie transformatrice de carbon, notamment dans le secteur
de la fabrication d'electrodes pour la production d'aluminium
employant du materiel de traitement de carbon sous forme de coke de
petrole, coke de goudron et anthracite, ainsi que de fractionnement de
pieces fabriquees d'une masse fondue formee de ces matieres premieres
et d'agglomerants contenant du brai et
du goudron on utilise, pour la lutte contre l'usure par recharge-
ment selon l'etat de la technique indique plus haut, par exemple sur
des bases en alliages de iron au carbon et au manganese, des fils de
remplissage de la composition suivante C = environ 5,5 percent, Cr =
environ 20, 0 23,0 percent, Mn = environ 0,5 percent, Si = environ 0,5
percent, Mo = environ 6,0 -8,0 percent, Nb = environ 6,0 -8,0 percent,
W = environ 2,0 percent, V = environ 1,0 percent,
Fe = reste.
(ces indications et toutes celles qui suivent concernent des pour-
centages en poids).
Avec ce metal d'apport (fourni par exemple par la firme Kestra
Schweisstechnik Gmb H L Co KG, 404 Neuss, RFA), on obtient une durete
Rockwell C de 59 64 aux temperatures ambiantes ou une
durete Rockwell C de 40 44 a une temperature de service de 600 'C.
Ce metal ou un metal d'apport semblable permet de realiser, en
utilisant du materiel de soudage adequat, une couche d'usure bien
accrochee au metal de base.
Cependant, l'effet reducteur d'usure des couches deposees ne satisfait
pas dans la pratique Si les installations fonctionnent en continu,
comme c'est habituel dans l'industrie mentionnee, la couche d'usure
appliquee s'use rapidement Il faut donc renouveler la protection
contre l'usure apres quelques semaines deja, ce qui entraine des couts
d'entretien considerables et augmente fortement
les couts d'exploitation en raison de l'arret de l'installation.
L'invention vise a ameliorer la protection d'usure de
pieces comme celles indiquees afin de prolonger la duree de ser-
vice du materiel avant qu'une nouvelle refection ne soit necessaire.
L'inventeur s'est fixe comme but de chercher des solu-
tions pratiques, qui soient applicables non seulement par des spe-
cialistes mais aussi et surtout a l'usine meme, en peu de temps et
avec succes, par les equipes d'entretien general Les depenses doivent
cependant etre d'un ordre de grandeur comparable a celles des
techniques actuelles sinon des technologies plus sophistiquees
devraient etre envisagees pour resoudre le probleme, technologies
qui ne sont actuellement pas appliquees dans la pratique car entral-
nant des couts considerables en raison de l'arret necessaire des
machines.
Le probleme peut etre resolu tant par le procede selon
l'invention que par l'alliage de protection d'usure selon l'inven-
tion, ou encore par les deux a la fois.
En utilisant un metal d'apport considere selon l'etat
de la technique comme une bonne protection d'usure pour l'applica-
tion en question, par exemple l'alliage cite plus haut, on resout le
probleme, selon le procede de l'invention, en effectuant le
rechargement en courant continu, a l'aide de fil (baguette) de
remplissage et a l'atmosphere ambiante, c'est-a-dire sans gaz pro-
tecteur, et en choisissant l'intensite du courant suivant le dia-
metre du metal apporte, de maniere que le quotient S = intensite
du courant (A)/diametre (mm) soit de 70 80, de preference d'envi-
ron 75.
En cas d'utilisation d'une couche tampon, le quotient P intensite du
courant (A) pour deposer la couche tampon/diametre (mm) du fil utilise
doit etre compris entre 120 et 160 et est de preference le double de
S. Il est avantageux d'employer un metal d'apport de meme composition
pour la couche tampon et pour la couche de protection d'usure On
obtient de meilleurs resultats encore lorsque l'on met
le procede selon l'invention en oeuvre de differentes facons sui-
vant la teneur en carbon et en manganese du metal de base, corne
indique ci-apres.
1 Sur du metal de base contenant du carbon jusqu'a une teneur
maximale de 0,22 percent et du manganese d'une teneur egale ou supe-
rieure a 5 fois la teneur en carbon, on applique la couche de
protection d'usure sans couche tampon.
2 Avec du metal de base a plus de 0,22 percent de carbon et une teneur
en manganese egale ou superieure a 5 fois la teneur en carbon a) dans
le cas oA? un chauffage est possible, on prechauffe, ce
qui est la solution preferee, a environ 200-400 'C, de prefe-
rence a 180-250 o C, et on applique la couche d'usure a cette
temperature, sans couche tampon, b) dans le cas oA? un prechauffage
n'est pas possible, on applique une couche tampon et on depose la
couche de protection d'usure
finale sur la couche tampon encore chaude, a 350 'C environ.
3 Sur du metal de base a 0,22 percent ou plus de carbon et une teneur
en manganese inferieure a 5 fois la teneur en carbon, on applique une
couche tampon, on refroidit a la temperature ambiante et on
depose la couche d'usure.
Dans les cas 1 et 3, la couche protectrice doit ttre deposee a une
temperature aussi basse que possible, c'est-a-dire sur un metal de
base ou une couche tampon dont la temperature soit si possible
inferieure a 180 'C On peut y parvenir par differents
moyens, dont quelques uns utilisables separement ou en combinaison -
sont indiques ci-apres a titre d'exemple dissipation de chaleur par
serrage de la piece entre des blocs de metal conduisant bien la
chaleur, application intermittente de la couche resistant a l'usure,
en donnant chaque fois au point de soudage la possibilite de refroidir
(cette facon de proceder ne fait pratiquement pas perdre de temps si
l'on traite successivement plusieurs pieces),
soudage pulse avec une frequence d'impulsion d'environ 2,5 im-
pulsions par seconde.
251555 1
L'effet benefique du procede de rechargement selon l'invention est
fortement accru lorsque les caracteristiques du materiel de soudage et
le courant de soudage sont convenablement
adaptes L'emploi d'electrodes de diarm tre aussi faible que pos-
sible favorise particulierement l'obtention des basses temperatures,
preferees,indiquees plus haut Des diametres de l'ordre de seule-
ment 1,6 mm ce qui est probablement le minimum actuellement reali-
sable dans la fabrication d'electrodes hautement alliees convien-
nent et demandent les plus faibles intensites de courant Les dlec-
trodes d'un diametre de 2,4 mm se sont averees convenir excellemnent
tant du point de vue du maniement que celui du resultat obtenu Dans
tous les cas, le courant de soudage pour l'application de la couche de
protection d'usure selon le procede de l'invention est plus bas que
celui utilise dans l'etat de la technique et nettement inferieur au
courant indique par le fabricant du metal d'apport dans le mode
d'emploi. Comme source de courant, il faut utiliser un redresseur avec
une courbe de tension/intensite plate afin que le faible courant
de soudage puisse etre maintenu.
La piece a recharger doit etre debarrassee d'impuretes.
Il y a lieu de veiller surtout a ce qu'elle soit entierement debar-
rassee des produits carbons qui risquent d'y adherer sinon ces
produits augmentent la teneur en carbon a la surface du metal de
base et creent de ce fait des conditions de soudage differentes.
Pour le nettoyage des pieces, l'invention preconise des gaz reduc-
teurs chauds, par exemple des flammes a faible exces de propane,
ce qui peut prechauffer la piece jusqu'a environ 300 'C par exemple.
Un tel nettoyage doit etre poursuivi jusqu'a ce que les produits de
decomposition ne degagent plus de gaz Cette operation peut etre suvie
le cas echeant du post-traitement mecanique habituel jusqu'a present,
sous forme d'un sablage par exemple, afin de chasser les
residus de decomposition qui adherent encore a la piece.
Lors d'essais pour resoudre le probleme specifie au debut par le seul
emploi d'un metal d'apport adequat, il s'est revele qu'une
teneur en silicon de l'ordre de grandeur de 3 a 4,5 percent, en
particu-
lier de 4 a 4,5 percent, dans des alliages anti-usures prolonge de
maniere
251555 1
etonnante la duree de la couche deposee Il s'est avere aussi que
la duree peut ttre accrue davantage lorsque le metal d'apport con-
tient en plus 1,5 a 2 percent de manganese L'effet de la teneur
indiquee
en silicon Ju en silicon et manganese est particulierement avanta-
geux lorsque le metal d'apport contient en meme temps du carbon a
raison d'environ 5,5 percent ou davantage.
Une prolongation supplementaire de la durabilite a pu etre obtenue par
la mise en oeuvre du procede selon l'invention
avec des metals d'apport qui contiennent les elements indiques -
individuellement ou, mieux, en combinaison dans les quantites
mentionnees. Selon l'invention, on obtient une excellente protection
d'usure avec un alliage de rechargement dont la composition est
comprise dans les limites indiquees ci-apres:
C = 5,5 6,5 percent,
Cr = 12,0 13,0 percent, Mn = 1,5 2,0 percent, Si = 3,5 4,5 percent, Mo
= 7,0 8,0 percent, Nb = 7, 0 8,0 percent,
W = 1,5 2,0 percent,
V = 1,0 1,5 percent,
Fe = 61,0 54,5 percent, les proprietes d'attenuation d'usure preferees
etant obtenues plus specialement avec la composition d'alliage
C = 5,5 percent,
Cr = 12,5 percent, Mn = 2,0 percent, Si = 4,0 percent, Mo = 8,0
percent, Nb 8,0 percent,
W = 2,0 percent,
V = 1,0 percent,
Fe = 57,0 percent.
251555 1
Les limites indiquees sont la consequence de variations
dans la fabrication L'emploi d'un tel alliage est recommande spe-
cialement pour des temperatures de service allant jusqu'a 800 'C et
aux endroits oA? la propriete autopolissante reduite typique pour cet
alliage est acceptable.
La mise en oeuvre du procede selon l'invention avec uti-
lisation de l'alliage de soudage selon l'invention comme metal
d'apport procure une protection optimale contre l'usure de pieces de
machines et d'appareils de metals ferrous contenant du carbon et du
manganese, en particulier de celles utilisees dans l'industrie
transformatrice de carbon.
Les couches d'usure deposees selon l'invention, en par-
ticulier avec utilisation d'alliages selon l'invention, sont moins
dures que les couches obtenues en cas d'application des prescriptions
d'emploi habituelles C'est ainsi que, en cas d'utilisation de la
composition d'alliage selon l'invention mentionnee en dernier, on
obtient une durete Rockwell C de 60 et davantage a la temperature
ambiante avec la technique de depbt connue, alors que la durete
Rockwell C obtenue par un rechargement selon le procede de l'inven-
tion n'est que d'environ 50 Une autre consequence de la technique de
rechargement selon l'invention d'un alliage selon l'invention est que
la couche deposee a un moins bel aspect en ce sens qu'elle est
irreguliere et qu'elle donne l'impression qu'elle est a peine
accrochee au metal de base La pratique montre cependant que la liaison
suffit et que, d'une part, la couche ne se detache pas et, d'autre
part, ses proprietes de freinage de l'usure ne sont pas influencees de
facon nuisible par melange du metal de base avec le
metal de la couche deposee -
Tant le procede que l'alliage selon l'invention sont si avantageux
qu'il n'est pas indispensable de realiser les pieces exposees a
l'usure d'un metal de base hautement allie Il suffit de les fabriquer
d'un metal ferrous bon marche et de les munir selon le procede de
l'invention d'une couche de protection d'usure faite d'un metal
d'apport connu ou, ce qui est plus avantageux,
du metal d'apport selon l'invention.
Les exemples suivants illustrent l'invention sans toute-
fois en limiter la portee.
Exemple comparatif 1 L'usure produite par le fractionnement de coke de
petrole et de restes d'anodes dans un broyeur a marteaux est
principalement
une usure par impacts et par frottements.
A un debit de 5 t de coke/heure, les marteaux d'origine -
en acier C 35 A 0,35 percent carbon et 0,35 percent manganese, trempe
superficiel-
lement jusqu'a 1 mm de profondeur presentant un trou de 50 mm de
diametre et ayant chacun une longueur de 200 mm, une largeur de mm,
une epaisseur de 300 mm et un poids de 4,3 kg, sont si
fortement uses apres 240 heures qu'il ne sont plus utilisables.
Le poids du marteau a ete reduit a 2,4 kg (valeur moyenne).
a) On recharge un marteau identique mais non trempe et dont les
dimensions ont ete ramenees prealablement, par meulage des faces
longitudinales et d'une extremite, a 195 mm de long, 90 mm de large et
30 mm d'epaisseur Le rechargement s'effectue sur l'extremite et sur la
moitie des deux faces longitudinales et la couche de protection
d'usure deposee est faite d'un metal d'apport F-EH Cr 65, dont la
composition correspond a peu pres a l'alliage indique page 2, de la
firme Kestra, de sorte que les dimensions originales du marteau sont
retablies aux endroits recharges Le depot s'effectue avec un fil d'un
diametre de 2,4 mm, a 250 amperes selon la prescription du fabricant
du
metal d'apport, ce qui donne un quotient S de 104 Apres 2000 heu-
res de service a un debit de 5 t de coke/heure, le poids du mar-
teau, au depart de 4,3 kg, a ete reduit a 3,1 kg, la perte de
poids etant a attribuer pour une fraction seulement a l'amincis-
sement de la partie non protegee du marteau.
b) On realise la mene protection d'usure que dans l'exemple prece-
dent sur un marteau identique mais cette fois selon le procede de
l'invention La couche tampon et la couche de protection d'usure sont
faitesdu meme fil de metal d'apport de 2,4 mm de diametre La couche
tampon est deposee a 360 amperes et, apres refroidissement de la
piece, on depose la couche d'usure a amperes, ce qui donne un quotient
P = 150 et un quotient S = 75 Apres 2000 heures de service sous les
memes conditions de debit que sous (a), le pocids initial de 4,3 kg du
marteau a ete ramene a 3,5 kg, ce qui correspond a une amelioration
considerable de la durabilite par rapport a l'exemple (a), Exemple
comparatif 2 a) Comme dans l'exemple 1, on recharge un marteau ayant
les memes dimensions et servant dans la meme machine, sauf que ce
marteau est en acier ordinaire contenant 0, 12 percent de carbon et
0,7 A de manganese Les memes faces de marteau que dans le premier
exemple sont pourvues d'une couche d'usure d'une epaisseur de 5 mm du
metal d'apport F-EH Cr 65 de la firme Kestra, le rechargement
s'effectuant,selon la prescription du fabricant, avec un fil de 2,4
mm, a 300 amperes, ce qui correspond a un quotient S de 125 Apres 2000
heures de service sous les memes conditions de debit que dans le
premier exemple comparatif, le poids initial
de 4,3 kg du marteau a ete ramene a 3,3 kg.
b) On recharge un marteau identique en utilisant le meme metal
d'apport que sous (a), egalement sous une epaisseur de 5 mm mais cette
fois, conformement au procede de l'invention, a seulement amperes, ce
qui correspond A un quotient S de 73 Apres
2000 heures de service au meme debit que dans les exemples pre-
cedents, le poids du marteau a seulement ete reduit a 3,7 kg.
La durabilite s'est donc considerablement accrue par rapport
a l'exemple precedent.
c) On recharge un marteau identique et on procede de la meme maniere
que dans l'exemple (b) ci-dessus mais en utilisant un metal d'apport
selon l'invention, ayant la composition: C = 6,5, Cr = 13 percent, Mn
= 2 percent, Si = 4, 5 percent, io = 8 percent, Nb = 8 percent, W 2
percent, V 1,5 et Fe = 54,5 percent Apres 2000 heures de service, le
marteau a conserve sa forme originale; une inspection visuelle ne
decele pratiquement aucune usure La perte de poids, provenant presque
exclusivement de l'usure de la partie non protegee du marteau, n'est
que de
g Le marteau peut etre reutilise sans travail de refection.
Exemple comparatif 3 Dans la fabrication d'anodes pour l'industrie de
l'alun minium, on utilise des petrisseurs de coke pour melanger
intimement des masses carbonees a des temperatures de 250-280 'C Les
bras de petrissage, disposes sur un arbre, sont faits au depart
d'acier a 0,46 percent de carbon et 0,71 percent de manganese Le meme
metal est utilise pour des dents du petrisseur, prevues sur des
plaques de blindage disposees en tube Les plaques de blindage
d'origine sont en acier
Mn 12 a 1,2 percent de carbon et 12 percent de manganese.
Partant de l'etat d'origine, les bras et les dents sont totalement
uses apres 1500 heures de marche sous conditions de service normales;
a peu pres tout le metal des bras et des dents
a disparu, de sorte que le petrisseur n'est plus apte au travail.
Les plaques de blindage durent un peu plus longtemps L'usure les a
transpeerce et les a rendu totalement inutilisables apres 1800 heures
de marche La reparation demande un arret de deux jours, pendant lequel
les plaques comme les bras et les dents doivent etre
remplaces completement, ce qui implique le demontage de l'arbre.
a) Une couche de protection d'usure du metal d'apport filiforme type
F-EH Cr 65 diametre 2,4 mm de la firme Kestra, deposee sous 300
amperes selon la prescription d'emploi sur les
plaques de blindage, ce qui donne un quotient S de 125, a totale-
ment disparu localement apres 9000 heures U ne partie des
plaques presente des trous De telles plaques doivent etre rem-
placees par des plaques neuves, les autres peuvent etre prote-
gees, en restant en place, par un nouveau rechargement.
On depose une couche d'usure analogue de la meme maniere sur un bras
de petrisseur Apres 9000 heures de service, le bras
a ete raccourci et un nouveau rechargement est necessaire.
b) On applique une couche de 5 mm d'epaisseur du metal d'apport F-EH
Cr 65 de la firme Kestra selon le procede de l'invention sur des
plaques et sur des bras et des dents On realise les couches avec du
fil de remplissage d'un diametre de 1,6 mm et en courant continu,
fourni par un redresseur a courbe de tension plate Dans tous les cas,
on applique d'abord une couche tampon, avec un fil d'environ 3 mm et
sous 250 amperes, ce qui donne un quotient P de 156 Sur les plaques,
on depose ensuite la couche de protection d'usure, du meme metal
d'apport, pendant que la couche tampon est encore chaude a 3370 C
mesures au debut de l'application de la couche d'usure par un
thermometre de contact -, tandis que, dans le cas des bras et des
dents, la couche d'usure est appliquee seulement apres refroidissement
des pieces a la temperature ambiante, le depot s'effectuant dans tous
les cas a amperes, ce qui correspond a un quotient S de 78 = 0,5 P Il
a ete possible d'eviter l'echauffement excessif des pieces en trai-
tant les bras et les dents de facon intermittente, en les prenant l'un
apres l'autre suivant un circuit ferme Apres 9000 heures de service,
la couche d'usure recouvre encore completement toutes les pieces Ce
n'est qu'apres 12000 heures de service que l'on constate un enlevement
local de la couche d'usure sur les plaques Les bras se trouvent a peu
pres dans le meme etat apres 12000 heures de service que dans
l'exemple (a) ci-dessus apres 9000 heures Les
dents sont egalement devenuesplus courtes apres 12000 heures Cepen-
dant, aussi bien les bras que les dents ont pu etre dotes de nouveau
d'une couche d'usure, les pieces ayant prealablement ete nettoyees,
conformement a l'invention, avec une flamme a exces de propane Il
n'a pas ete necessaire de demonter l'arbre.
c) On traite les plaques, les bras et les dents comme dans l'exemple
(b)
precedent mais en utilisant cette fois un metal d'apport selon l'in-
vention de la composition: C = 5,5 percent, Cr = 12,5 percent, Mn =
2,0 percent,
Si = 4,0 percent, Mo = 8,0 percent, Nb = 8,0 percent, W = 2,0 percent,
V = 1,0 percent / et Fe = 57,0 percent.
Lors de controles apres 9000 et 12000 heures de service, on ne
constate pratiquement pas d'usure sur les pieces Ce n'est qu'apres
16000 heures qu'on observe une usure mais la couche d'usure n'est
transpercee a aucun endroit, de sorte que les pieces auraient pu
continuer a travailler Une nouvelle couche de protection d'usure
a cependant ete appliquee, sans couche tampon, par precaution.
L'application du procede selon l'invention avec utili-
sation du metal d'apport selon l'invention a permis de reduire la
depense pour la revision d'environ 50 percent en ce qui concerne le
temps, par rapport a l'exemple (a), et meme de 65 percent pour ce qui
concerne
le personnel necessaire.
REVEM 1 DICATIONS
1 Procede pour deposer des couches de protection d'usure de metals
d'apport hautement allies contenant du iron sur des metals de base
sous forme d'alliages de iron contenant du carbon et du manganese,
utilisesen particulier dans l'industrie transformatrice de carbon, par
soudage de rechargement a l'atmosphere ambiante a l'aide de metal
d'apport filiforme, caracterise en ce que l'on choisit l'intensite du
courant de soudage suivant le diametre du fil de remplissage, de
maniere que le quotient S = intensite du
courant (A)/diametre (mm) soit de 70 a 80, de preference d'envi-
ron 75, et, en cas d'utilisation d'une premiere couche ou couche
tampon, on fait en sorte que le quotient correspondant P pour cette
couche tampon soit de 120 a 160 et soit de preference le double de S.
2 Procede selon la revendication 1, caracterise en ce que l'on utilise
un metal d'apport de la meme composition chimique
pour la couche tampon et pour la couche d'usure.
3 Procede selon la revendication 1, caracterise en ce que, sur un
metal de base contenant du carbon jusqu'a une teneur maximale de 0,22
percent et du manganese d'une teneur egale ou superieure a 5 fois la
teneur en carbon, on applique la couche de protection
d'usure directement sur le metal de base.
4 Procede selon la revendication 1 ou 2, caracterise en ce que, avec
un metal de base a plus de 0,22 percent de carbon et une
teneur en manganese egale ou superieure a 5 fois la teneur en car-
bone: a) dans les cas oA? un chauffage du metal de base est possible,
on
le prechauffe, ce qui est la solution preferee, a environ 200-
400 'C, de preference a 180-250 C, et on applique la couche d'usure
directement sur le metal de base a cette temperature,
b) dans les cas oA? un prechauffage du metal de base n'est pas pos-
sible, on applique sur lui une couche tampon et on depose la couche de
protection d'usure finale sur la couche tampon encore
chaude a une temperature de 3500 C environ.
Procede selon la revendication 1 ou 2, caracterise en ce que, sur un
metal de base a 0,22 percent ou plus de carbon et une teneur en
manganese inferieure a 5 fois la teneur en carbon, on applique d'abord
une couche tampon, on refroidit celle-ci a la temperature ambiante et
on depose la couche de protection d'usure
sur elle.
6 Procede selon la revendication 3 ou 5, caracterise en ce que l'on
depose la couche de protection d'usure de facon intermittente. 7
Procede selon la revendication 1, caracterise en ce que l'on nettoie
la surface du metal de base au moyen de gaz
reducteurs chauds et on effectue le rechargement apres refroidis-
sement seulement.
8 Metal d'apport hautement allie contenant du iron pour realiser des
couches de protection d'usure sur des metals de base sous forme
d'alliages de iron, utilisable notamment pour la mise
en oeuvre du procede selon l'une quelconque des revendications 1 a
7, caracterise en ce qu'il presente une teneur en silicon de
3-4,5 percent, en particulier de 3,5-4,5 percent.
9 Metal d'apport selon la revendication 8, caracterise
en ce qu'il presente une teneur en manganese de 1,5-2 percent.
10 Metal d'apport selon la revendication 8 ou 9, caracte-
rise en ce qu'il presente une teneur en carbon d'au moins 5 percent.
11 Metal d'apport selon la revendication 10, caracterise en ce qu'il
presente la composition suivante:
,0 6,5 percent C,
12,0 13,0 percent Cr, 1,5 2,0 percent Mn, 3,5 4,57 Si, 7,0 8,0 percent
Mo, 7,0 8,0 percent Nb,
1,5 2,0 percent W,
1,0 1,5 percent V,
61,0 55,0 percent Fe.
12 Metal d'apport selon la revendication 11, caracterise en ce qu'il
presente la composition:
5,5 percent C
12,5 percent Cr aa -,l O ' LS 1 4 A percent O 'l cm percent O 'z c c
qb I,,o percent Iz c ON percent o'? c Tg percent o'- uni 70, z
LSSSLSZ
<
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [97][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [98][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2515551
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[99]____________________
[100]____________________
[101]____________________
[102]____________________
[103]____________________
[104]____________________
[105]____________________
[106]____________________
[107]____________________
[108]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
38 Кб
Теги
fr2515551a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа