close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2515955A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (14/ 76)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(3/ 52)
[6][_]
ETRE
(48)
[7][_]
Est-a
(3)
[8][_]
DANS
(1)
[9][_]
Molecule
(4/ 11)
[10][_]
carbon
(8)
[11][_]
DES
(1)
[12][_]
oxygen
(1)
[13][_]
N-methyl-pyrrolidone
(1)
[14][_]
Polymer
(2/ 7)
[15][_]
Polysulfone
(4)
[16][_]
Polylactic Acid
(3)
[17][_]
Physical
(3/ 3)
[18][_]
0,008 mm
(1)
[19][_]
22 s
(1)
[20][_]
2 mm
(1)
[21][_]
Disease
(1/ 2)
[22][_]
Fracture
(2)
[23][_]
Organism
(1/ 1)
[24][_]
animal
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2515955A1
Family ID 1988240
Probable Assignee South African Inventions
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title IMPLANT CHIRURGICAL
Abstract
_________________________________________________________________
LA PRESENTE INVENTION CONCERNE UNE EBAUCHE 10 POUR FORMER UN IMPLANT
CHIRURGICAL 17 LAQUELLE COMPREND UNE MATRICE 12 D'UN MATERIAU
THERMOPLASTIQUE ELECTRIQUEMENT ISOLANT ET BIOCOMPATIBLE DANS LAQUELLE
SONT NOYEES UNE PLURALITE DE FIBRES 14.
CONFORMEMENT A L'INVENTION, LES FIBRES 14 SONT ELECTRIQUEMENT
CONDUCTRICES, LES EXTREMITES OPPOSEES 28 D'AU MOINS CERTAINES DES
FIBRES FAISANT SAILLIE A L'EXTERIEUR A PARTIR DE LA MATRICE POUR
PERMETTRE LE CHAUFFAGE ET LE RAMOLLISSEMENT DE LA MATRICE EN VUE DE LA
CONFORMATION DE CELLE-CI PAR APPLICATION D'UN POTENTIEL ELECTRIQUE
CONVENABLE ENTRE LES EXTREMITES OPPOSEES DESDITES FIBRES FAISANT
SAILLIE A L'EXTERIEUR.
L'INVENTION PERMET DE CONFORMER L'IMPLANT POUR L'ADAPTER PAR EXEMPLE A
LA FORME DE L'OS SUR LEQUEL IL DOIT ETRE FIXE.
Description
_________________________________________________________________
15955
Implant chirurgical.
La presente invention concerne des implants chirurgicaux.
Plus particulierement, l'invention concerne un dispositif precurseur
appele ci-apres "ebauche" a partir duquel est
forme l'implant chirurgical.
Conformement a l'invention, une ebauche pour former un implant
chirurgical comprend une matrice d'un materiau thermoplastique
electriquement isolant et biocompatible dans laquelle sont noyees une
pluralite de fibres electriquement conductrices, les extremites
opposees d'au moins certaines des fibres faisant saillie a l'exterieur
a partir de la matrice pour permettre
le chauffage et le ramollissement de la matrice pour sa confor-
mation par application d'un potentiel electrique convenable entre les
extremites opposees faisant saillie a l'exterieur
desdites fibres.
L'ebauche peut typiquement etre destinee a un implant chirur-
gical tel qu'une plaque d'os ou une broche intramedullaire.
Eh cours d'utilisation, il est souvent desirable de pouvoir
conformer de tels implants de maniere qu'ils puissent s'eten-
dre le long d'un trace qui n'est pas necessairement recti-
ligne mais qui peut presenter une certaine courbure, pour leur
permettre de se conformer plus ou moins etroitement avec la forme de
la partie du corps humain ou animal a laquelle ils sont destines, par
exemple pour s'etendre-le long de
la surface ou de l'interieur d'un os qui n'est pas necessaire-
ment rectiligne. Le materiau biocompatible de la matrice peut etre une
resine
convenable telle qu'un polysulfone ou un polylactic acid.
Dans certains cas, l'polylactic acid peut etre prefere du fait qu'il
est biodegradable, ce qui permet de laisser
l'implant definitivement en place Ainsi le materiau biocompa-
tible de la matrice peut etre biodegradable en etant capable
eventuellement d'etre absorbe et excrete au moins partielle-
ment par le corps dans lequel il est implante tout en etant
remplace par les tissus corporels qui se developpent.
Les fibres, particulierement lorsque la matrice est biodegra-
dable, doivent de preference etre egalement en materiau biocompatible,
c'est-a-dire un materiau qui est inerte ou qui ne donne lieu a aucune
reaction indesirable lorsqu'il est en contact avec les fluides
corporels Des fibres de carbon conviennent dans ce but etant donne
qu'elles sont inertes dans le corps tout en donnant un excellent
renfort mecanique de la matrice et une conductivite adequate pour
le chauffage.
Comme cela est le cas pour les plaques osseuses et les broches
intramedullaires, les implants et, de ce fait, les ebauches seront
souvent allonges et dans un tel cas les extremites opposees des fibres
faisant saillie a l'exterieur peuvent, de facon convenable, faire
saillie a partir des extremites opposees de la matrice sous forme de
faisceaux Lorsqu'elles font saillie a partir de la matrice, elles
peuvent etre enfermees dans des manchons par exemple en matiere
plastique thermoretractable pour les maintenir ensemble sous forme de
faisceaux facilement manipulables pour permettre une connexion facile
avec une source electrique En cours d' utilisation, les parties des
ebauches a partir desquelles font saillie les fibres ou au moins les
parties des fibres faisant saillie vers l'exterieur, seront eliminees
apres la conformation de l'ebauche, ensemble avec les manchons,
pour laisser l'implant final conforme et pret pour l'uti-
lisation.
Comme mentionne ci-dessus les fibres peuvent agir pour ren-
forcer la matrice aussi bien que pour la chauffer et elles sont logees
dans la matrice pour s'etendre selon des traces qui, par leurs
positions et leurs directions, permettent
a la fois un chauffage efficace de la matrice et un renfor-
cement effectif en cours d'utilisation, de l'implant par
les fibres.
L'invention s'etend a une methode pour fabriquer un dispositif tel que
decrit ci-dessus qui consiste a placer une pluralite de fibres
electriquement conductrices dans un moule de maniere que les
extremites opposees d'au moins certaines des fibres fassent saillie
vers l'exterieur a partir du moule et a amener ou laisser un materiau
thermoplastique electriquement isolant et biocompatible a faire prise
dans le moule pour former une matrice dans laquelle les fibres sont
noyees et a partir de laquelle lesdites extremites de fibres font
saillie vers l'exterieur. Le materiau de la matrice peut etre injecte
a l'etat fondu dans le moule apres que les fibres aient ete placees
dans le moule Selon une variante, le materiau de la matrice sous forme
de particules peut etre introduit dans le moule ensemble avec les
fibres et etre fondu in situ prealablement a ce
qu'il soit autorise a faire prise Selon une variante, prea-
lablement au moulage, une ou plusieurs couches de fibres peuvent etre
impregnees avec le materiau de la matrice, ladite couche ou lesdites
couches etant alors chauffees sous pression dans le moule pour faire
fondre le materiau de la matrice in situ avant que ce materiau de la
matrice fasse prise pour
amener les couches a adherer ensemble pour former le dispositif.
La mise en place des fibres dans le moule peut etre telle que
celles-ci s'etendent selon des traces dont les positions et les
directions permettent a la fois un chauffage efficace
de la matrice et un renforcement efficace en cours d'utilisa-
tion, de l'implant, par les fibres. Une matrice allongee ayant
lesdites extremites opposees des
fibres faisant saillie vers l'exterieur a partir de ses extre-
mites opposees peut etre formee par-un procede dans lequel on
rassemble les extremites des fibres faisant saillie vers l'exterieur
en deux faisceaux, l'un a chaque extremite de
la matrice.
En cours d'utilisation, prealablement a l'implantation de l'ebauche,
la matrice sera chauffee, comme mentionne ci-dessus, au moyen d'un
potentiel electrique applique auxdites extremites opposees des fibres
faisant saillie vers l'exterieur pour ramollir la matrice, la matrice
etant alors conformee alors
qu'elle est a l'etat ramolli a la forme desiree pour l'utili-
sation envisagee et le dispositif etant implante apres qu'il ait fait
prise dans ladite forme desiree et apres que les fibres faisant
saillie vers l'exterieur et, si necessaire, des parties de la matrice,
aient ete eliminees pour fournir
l'implant desire.
Comme stade initial, une incision peut etre realisee dans le corps
dans lequel l'implant doit etre implante pour mettre a nu
l'emplacement projete de l'implant, apres quoi la matrice est
conformee et une ou plusieurs parties de l'ebauche sont
eliminees pour fournir un implant qui s'adapte audit empla-
cement. La matrice peut etre conformee a la main, son adaptation etant
estimee a l'oeil, le dispositif etant alors refroidi et place in situ
dans son emplacement projete, au moins une fois, pour verifier son
adaptation avant que les fibres soient retirees et que l'implant soit
implante Selon une variante un calibre modele peut etre insere dans
l'emplacement projete de l'implant et conforme pour correspondre avec
la forme projetee de l'implant, le calibre modele etant alors retire
de l'emplacement et la matrice etant conformee avec reference au
calibre modele pour fournir la matrice ayant la forme recherchee.
L'invention sera maintenant decrite a titre d'exemple avec reference
aux dessins schematiques ci-annexes dans lesquels:
La figure l illustre une vue en plan d'un dispo-
sitif conforme a l'invention; La figure 2 represente une vue en plan
d'un
implant forme a partir du dispositif de figu-
re 1; La figure 3 represente un detail de l'interieur de l'implant de
figure 2; La figure 4 represente une vue en elevation laterale en
coupe de l'implant de figure 2 en cours d'utilisation;
La figure 5 illustre une vue en coupe par V-
V de figure 2 de l'implant de figure 2; La figure 6 represente une vue
explosee sous trois dimensions d'un dispositif selon la figure 1
pendant la fabrication de celui-ci; et La figure 7 illustre une vue en
elevation laterale d'une broche utilisee dans la fabrication du
dispositif de figure 1.
Dans les differentes figures des dessins, les memes references sont
utilisees pour designer les memes parties sauf precision contraire.
Dans la figure 1 des dessins, la reference 10 designe dans son
ensemble une ebauche pour former un implant chirurgical ayant la forme
d'une plaque d'os Le dispositif comprend un corps 12 ayant la forme
d'une plaque allongee aplatie en un materiau thermoplastique
electriquement isolant et biocompatible qui forme une matrice dans
laquelle sont noyees une pluralite de fibres 14 en carbon du type
ayant typiquement
un diametre d'environ 0,008 mm.
Le corps 12 est sensiblement plat et rectiligne avec des bords
lateraux longitudinaux 16 paralleles et deux series
de trous 18 egalement espaces s'etendant le long de sa lon-
gueur, les trous d'une serie etant intercales avec les trous de
l'autre serie, et chaque serie etant adjacente a l'un des bords
lateraux mais on comprendra que, dans les plaques
plus petites, une seule serie de trous peut etre utilisee.
Les trous sont destines a des goujons par lesquels la plaque d'os
definitive ( 17 dans la figure 2) sera fixee a un os et ils sont de ce
fait chanfreines comme en 20 sur un cote du corps 12 Sur l'autre cote
du corps 12, la plaque d'os comporte deux nervures 22 s'etendant
longitudinalement le long de ses bords lateraux 16 pour aider a la
mise en place
de ce cote du corps 12 contre un os.
Le dispositif 10-est forme (voir figure 3) par bobinage et mise en
place d'une pluralite d'echeveaux ou torons 24 de fibres 14 de carbon
autour d'une pluralite de broches ou de peignes 26 disposes dans un
moule Les torons 24 peuvent etre enroules selon toute disposition
convenable, de sorte qu'ils soient disposes pour s'etendre dans des
directions et pour etre places dans des positions o ils serviront au
mieux ou au moins suffisamment pour resister ou contrebalancer les
contraintes envisagees durant l'utilisation et o ils assureront une
dispersion efficace de la chaleur dans toute la matrice, comme decrit
ci-apres Une disposition convenable
pour un toron est representee dans la figure 3.
Le toron 24 represente dans la figure 3 peut etre dispose en partant
de l'une ou l'autre de ses extremites 28 pour finir a son extremite
opposee 28 Plusieurs torons sont disposes les uns au-dessus des autres
et ils peuvent suivre des traces similaires mais differents, par
exemple partant de l'autre extremite du moule, de sorte que chaque
toron non seulement se recoupe sur lui-meme mais recoupe les torons
adjacents de sorte que les torons dans leur ensemble forment
un milieu de renforcement et de chauffage efficace.
Lorsqu'un nombre suffisant de torons, par exemple 3, ont ete mis en
position, le materiau de la matrice peut alors etre injecte dans le
moule sous la forme fondue ou etre introduit dans le moule a l'etat de
poudre et fondu in situ et on le laisse se refroidir et se solidifier,
les peignes 26 creant les orifices 18 Les extremites des torons feront
saillie, comme illustre en 28, a partir des extremites du moule et
seront serrees entre celles-ci pour empecher la
matrice fondue de s'ecouler hors des extremites du moule.
Lorsque -la matrice a fait prise, le dispositif est retire du moule et
des manchons 30 sont places et retractes autour des extremites du
corps 12 o les torons font saillie a partir
du corps de maniere a retenir les fibres 14 sous forme d'eche-
veaux, comme en 28 dans la figure 1, ce qui peut etre effectue
facilement. Il doit etre compris que le trace represente dans la
figure 3 est purement illustratif et tout trace desire qui est
efficace pour renforcer et chauffer peut etre utilise pour placer les
torons, sous reserve que leurs extremites 28 fassent saillie a partir
des extremites du moule, comme illustre
dans la figure 3.
En cours d'utilisation, par exemple pour la reparation d'un femur
brise 32 comme illustre dans la figure 4, on constatera souvent que le
femur 32 n'est pas necessairement droit et comme les femurs peuvent
etre de formes et de dimensions differentes il est irrationnel d'avoir
des formes et dimensions diffrentes pour le corps 12 de la plaque d'os
Le dispositif de figure 1 est ainsi conforme et courbe pour s'adapter
a l'os 32.
15955
a- En cours d'utilisation, l'os 32, qui presente par exemple une
fracture en biais 34, est mis a nu et les portions d'os sont disposees
de maniere qu'elles soient en butee dans la relation correcte et
alignees a l'endroit de la fracture en 34. Les faisceaux de fibres 28
sont alors connectes aux bornes de sortie d'une source electrique
convenable telle qu'un transformateur et un potentiel et un courant
suffisants sont appliques aux fibres 14 pour les chauffer, ainsi que
la matrice 12, de maniere suffisante pour ramollir la matrice Le
chirurgien serrera alors le corps 12, par exemple avec des pinces a
main convenables, des tenailles ou similaire et conformera et pliera
le corps 12 en appreciant visuellement 'l'operation jusqu'a ce qu'il
s'adapte par sa forme avec l'os 12 de maniere qu'il puisse etre place
contre l'os pour suivre et se trouver en butee contre la surface
externe de l'os contre laquelle il est place aussi etroitement que
possible Durant la conformation, le dispositif peut etre refroidi de
temps a temps en le trempant dans une solution
saline et il peut etre place contre l'os pour voir si l'adapta-
tion est bonne A titre de variante, un calibre flexible peut etre
utilise, le calibre etant conforme pour avoir une courbure
correspondant a celle de l'os et le dispositif etant
compare avec le calibre pour determiner l'adaptation.
Lorsqu'une adaptation adequate a ete obtenue, les extremites du
dispositif 10 sont coupees au moyen d'un couteau convenable, pour
former la plaque d'os 17 illustree dans la figure 2 et dans la figure
4, et la plaque d'os est alors fixee sur
l'os par forage dans l'os de trous convenables 36 en corres-
pondance avec les trous 18 et en utilisant des vis pour os convenables
ou, comme illustre, des goujons 38 ayant des tetes 40 et des tiges
extensibles 42 pour maintenir la plaque d'os en position Les tiges 42
sont dilatees dans les trous 36 pour accrocher l'os 32, les tetes 40
etant logees dans les chanfreins 20 des trous 18 dans le corps 12 de
la plaque d'os. Le cote de la plaque d'os comportant les rainures 22
est celui qui bute contre l'os 32 et on peut voir, d'apres la figure
4, que lorsque l'os change de forme ou de direction
comme en 44, la plaque d'os est conformee de facon corres-
pondante pour venir en butee contre l'os Ceci serait impos-
sible si la plaque d'os etait rectiligne.
Des aspects -supplementaires de l'invention sont que les trous 18
peuvent etre supprimes et que la surface de la plaque d'os ayant des
orifices chanfreines en 20 pour les trous 18 peut etre munie d'une
pluralite de bossages, de nervures
ou de rainures espaces longitudinalement.
Avec ce mode de realisation, plusieurs plaques d'os plus etroites
peuvent etre placees le long de l'os 32, en etant espacees
lateralement l'une de l'autre, et elles peuvent etre maintenues en
position par des bandes de plastique convenables Ceci peut assurer un
meilleur acces de l'oxygen du sang et des autres fluides du corps, a
l'os et ces plaques d'os seront habituellement prevues sur un secteur
peripherique de l'os lorsque celuici est vu en coupe, le reste de l'os
etant non perturbe, a l'exception des bandes qui s'etendent
circonferentiellement autour de l'os et des plaques d'os
pour maintenir ces dernieres en position.
Les bandes, comme les goujons 38, peuvent etre realisees en un
materiau biocompatible convenable et eventuellement
biodegradable.
Une autre methode pour realiser le dispositif de la figure 1 consiste
a impregner le materiau de la matrice dans une ou plusieurs couches de
fibres et a chauffer les couches ensemble dans un moule pour fondre le
materiau de la matrice
sous pression dans le moule de maniere a former le dispositif.
Ainsi, par exemple, les couches de fibres peuvent etre saturees avec
une solution saturee de polysulfone dans un solvant convenable tel que
le Nmethyl-pyrrdlidone-2 apres quoi le solvant peut etre evapore a une
temperature convenable (pour
le N-methyl-pyrrolidone-2 une temperature de 1001 C est conve-
nable) pour laisser les couches impregnees avec le residu
thermoplastique solide du solute pretes a etre chauffees
dans le moule.
Dans la figure 6, la reference 46 designe d'une maniere generale un
dispositif de ce type durant la fabrication Une vue explosee'est
representee, comprenant quatre couches de fibres de carbon designees
par 48 a 54 respectivement Les couches 48 et 54 sont identiques et
comportent des parties de corps 56 en forme de rectangle allonge ayant
le meme aspect que le corps 12 de la figure 1 Ces parties du corps
sont
constituees par une multiplicite de fibres de carbon sen-
siblement paralleles 14 qui ont ete impregnees avec le materiau de la
matrice et sechees comme decrit ci-dessus, le materiau de la matrice
amenant les fibres a adherer ensemble Aux extremites opposees de la
partie de corps 56, les fibres 14 ne sont pas impregnees et forment
les faisceaux 28 de la figure 1 Ces couches 48 et 54 peuvent
convenablement etre decoupees dans des feuilles plus larges de fibres
de carbon paralleles pre-impregnees qui comportent des bandes de
fibres non impregnees le long de leurs bords opposes aux extremites
des fibres, les decoupes etant paralleles
aux fibres.
Les couches 50 et 52 ont le meme trace que les parties de corps 56 des
couches 48 a 54 et sont decoupees a partir de feuilles semblables de
fibres de carbon pre-impregnees d'une maniere similaire, a l'exception
du fait que les decoupes forment un angle d'environ 40 a 450 avec la
direction des fibres Les couches 48 a 54 sont assemblees ensemble
comme
illustre dans la figure 5, avec les couches 48 et 54 a l'ex-
terieur et les couches 50 et 52 prises en sandwich entre elles avec
leurs fibres s'etendant en diagonale ou formant un certain angle par
rapport aux fibres des couches 48 et il 54 en etant orientees dans des
directions opposees de sorte que les fibres des couches 50 et 52 se
recoupent et recoupent
egalement les fibres des couches 48 et 54.
Les couches 48 a 54 ont typiquement une epaisseur d'environ
0,5 a 2 mm et on en utilise un nombre aussi eleve que ne-
cessaire, les quatre representees dans la figure 6 etant simplement a
titre illustratif Toutefois, deux couches du type 50, 52 avec leurs
fibres se croisant doivent toujours etre prises en sandwich entre une
paire de couches du type 48, 54 et les couches du type 48, 54 seront
typiquement a l'exterieur dans un laminat eventuel Naturellement, si
on le desire, les couches du type 50, 52 peuvent etre omises et on
comprendra que ces couches ont seulement pour but d'assurer un
renforcement mecanique, les couches 48, 54 agissant en cours
d'utilisation pour chauffer la matrice
ainsi que pour assurer une resistance mecanique.
Les couches 48 a 54 sont empilees en sandwich, dans l'ordre decrit
cidessus, dans le moule, avec les extremites des fibres en 28 faisant
saillie a l'exterieur du moule et elles sont alors chauffees sous une
pression et a une temperature convenables (par exemple 3001 C pour le
polysulfone) pour
amener le materiau de la matrice a fondre et, apres refroi-
dissement et prise, a coller les couches ensemble-pour former un corps
unitaire 12 Les manchons 30 peuvent alors etre
appliques comme decrit ci-dessus.
Pour former les trous 18 (voir figure 1) apres chauffage et avant le
pressage final, des peignes ou broches 26 du type illustre dans la
figure 7 sont inseres dans le moule dans les positions desirees pour
former les trous A partir de la figure 7 on verra que ces broches ont
des pointes 26 1 pour faciliter l'insertion a travers le sandwich de
couches avec seulement un endommagement marginal des fibres 14 qui
sont poussees lateralement pendant l'insertion et les broches 26
comportent des embases 26 2 pour former le chanfrein en 20 (voir
figure 1) Des broches similaires 26 peuvent etre utilisees pour la
methode de fabrication decrite avec reference a la Figure 3, quoique
les pointes 26 1 ne soient
pas necessaires dans ce cas.
L'invention assure l'avantage de donner une ebauche d'implant
chirurgicale qui peut facilement etre conformee in situ pour s'adapter
etroitement en position dans le corps soumis a une operation
chirurgicale, par exemple pour s'adapter contre
un os qui est a reparer.
I 3
Claims
_________________________________________________________________
Revendications
1 Une ebauche 10 pour former un implant chirurgical 17 laquelle
comprend une matrice 12 d'un materiau thermoplastique electriquement
isolant et biocompatible dans laquelle sont noyees une pluralites de
fibres 14, caracterisee en ce que les fibres 14 sont electriquement
conductrices, les extremites opposees 28 d'au moins certaines des
fibres faisant saillie a l'exterieur a partir de la matrice pour
permettre le chauffage et le ramollissement de la matrice en vue de la
conformation de celle-ci par application d'un potentiel electrique
convenable entre les extremites opposees
desdites fibres faisant saillie a l'exterieur.
2 Une ebauche selon la revendication 1, caracterisee en ce que le
materiau biocompatible de la matrice
12 est un polysulfone ou de l'polylactic acid.
3 Une ebauche selon l'une quelconque des revendications
1 et 2, caracterisee en ce que le materiau biocompatible de la matrice
12 est biodegradable et est capable eventuellement d'etre absorbe et
excrete au moins partiellement par le corps dans lequel la matrice a
ete implantee tout en etant remplace
par les tissus corporels qui se developpent.
4 Une ebauche selon l'une quelconque des revendications
precedentes,
caracterisee en ce que les fibres 14 sont biocompatibles.
Une ebauche selon la revendication 4, caracterisee en ce que les
fibres 14 sont des fibres de carbon.
6 Une ebauche selon l'une quelconque des revendications
1 A 5,
caracterisee en ce que la matrice 12 est allongee et en ce que les
extremites opposees des fibres 14 faisant saillie a l'exterieur, font
saillie a partir des extremites opposees de la matrice 12 o elles
peuvent etre rassemblees ensemble
en faisceaux 28.
7 Une ebauche selon la revendication 6, caracterisee en ce que les
extremites des fibres 14, faisant saillie vers l'exterieur en 28, aux
extremites opposees
de la matrice, sont reunies ensemble en faisceaux 28.
8 Une ebauche selon l'une quelconque des revendications
1 A 7,
caracterisee en ce que les fibres 14 agissent pour renforcer la
matrice 12 et sont placees dans la matrice pour s'etendre le long de
traces ayant des positions et des directions qui permettent a la fois
une chauffage efficace de la matrice 12 et un renforcement efficace en
cours d'utilisation de
l'implant 17 par les fibres.
9 Un procede pour fabriquer une ebauche 10 selon la reven-
dication 1, caracterise en ce qu'il consiste a disposer une pluralite
de fibres electriquement conductrices 14 dans un moule de maniere que
les extremites opposees 28 d'au moins certaines des fibres 14 fassent
saillie vers l'exterieur a partir du
moule et a provoquer la prise ou laisser un materiau thermo-
plastique electriquement isolant biocompatible faire prise dans le
moule pour former une matrice 12 dans laquelle les fibres 14 sont
noyees et a partir de laquelle les extremites des fibres faisant
saillie vers l'exterieur se trouvent en saillie. Un procede selon la
revendication 9, caracterise en ce que le materiau de la matrice fondu
est injecte a l'etat fondu dans le moule apres que les fibres
14 aient ete disposees dans le moule.
11 Un procede selon la revendication 9, caracterise en ce que le
materiau de la matrice est introduit sous forme particulaire dans le
moule, ensemble avec les fibres 14, et est fondu in situ
prealablement-a ce qu'il
soit amene a faire prise.
12 Un procede selon la revendication 9,
caracterise en ce que, prealablement au moulage, une ou plu-
sieurs couches ( 48 A 54) de fibres 14 sont impregnees avec le
materiau de la matrice, ladite couche ou lesdites couches ( 48 A 54)
etant alors chauffees sous pression dans le moule pour fondre le
materiau de la matrice in situ, avant que le materiau de la matrice
fasse prise, de maniere a amener les couches ( 48 A 54) a adherer
ensemble pour former l'ebauche 10.
13 Un procede selon l'une quelconque des revendications
9 A 12,
caracterise en ce que la mise en place des fibres 14 dans le moule est
telle qu'elles s'etendent le long de traces qui, par leurs positions
et leurs directions, permettent a la fois un chauffage efficace de la
matrice 12 et un renfort efficace en cours d'utilisation de l'implant
17 par les fibres.
14 Un procede selon l'une quelconque des revendications
9 A 13,
caracterise en ce qu'on forme une matrice allongee 12 avec les
extremites opposees 28 de fibres 14 faisant saillie vers l'exterieur a
partir de ses extremites opposees et en ce que l'on rassemble lesdites
extremites 28 des fibres faisant saillie vers l'exterieur en deux
faisceaux 28, un
a chaque extremite de la matrice 12.
Un procede de mise en oeuvre d'une ebauche selon l'une
quelconque des revendications 1 a 8 ci-dessus,
caracterise en ce que l'on chauffe l'ebauche pour la ramollir
15955
au moyen d'un potentiel electrique applique entre les extre-
mites opposees des fibres en saillie par rapport a la matrice, on
conforme la matrice a l'etat ramolli a la forme desiree pour
l'application envisagee et implante le dispositif apres qu'il ait fait
prise dans la forme desiree et apres elimination des
-parties de fibres en saillie et/ou de parties de la matrice.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [27][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [28][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2515955
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[29]____________________
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[33]____________________
[34]____________________
[35]____________________
[36]____________________
[37]____________________
[38]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
36 Кб
Теги
fr2515955a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа