close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2515999A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (54/ 262)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Molecule
(15/ 124)
[6][_]
tin
(27)
[7][_]
copper
(24)
[8][_]
zinc
(18)
[9][_]
iron
(14)
[10][_]
sulfuric acid
(11)
[11][_]
chromium
(7)
[12][_]
cobalt
(5)
[13][_]
cyanide
(4)
[14][_]
hydrogen
(3)
[15][_]
tin zinc
(3)
[16][_]
DES
(2)
[17][_]
magnesium
(2)
[18][_]
copper cyanide
(2)
[19][_]
labilite
(1)
[20][_]
depotest
(1)
[21][_]
Generic
(3/ 67)
[22][_]
METAL
(62)
[23][_]
oxide
(4)
[24][_]
dioxide
(1)
[25][_]
Physical
(30/ 58)
[26][_]
de 10 microns
(6)
[27][_]
0,14 volt
(4)
[28][_]
50 percent
(4)
[29][_]
50 g
(4)
[30][_]
10 percent
(4)
[31][_]
15 percent
(3)
[32][_]
de 20 percent
(3)
[33][_]
20 percent de
(3)
[34][_]
de 5 microns
(3)
[35][_]
0,3 volts
(2)
[36][_]
0,48 volt
(2)
[37][_]
-0,76 volt
(2)
[38][_]
not more than 10 micron
(1)
[39][_]
200 deg
(1)
[40][_]
two hrs
(1)
[41][_]
0,763 Volt
(1)
[42][_]
9 percent
(1)
[43][_]
0,34 volt
(1)
[44][_]
0,30 volt
(1)
[45][_]
2 l
(1)
[46][_]
1,10 volt
(1)
[47][_]
-0,13 volt
(1)
[48][_]
10 volt
(1)
[49][_]
0,47 volt
(1)
[50][_]
de 15 percent
(1)
[51][_]
32 volt
(1)
[52][_]
de 25 percent
(1)
[53][_]
0,28 volt
(1)
[54][_]
0,46 volt
(1)
[55][_]
0,60 volt
(1)
[56][_]
Gene Or Protein
(5/ 12)
[57][_]
Etre
(5)
[58][_]
Sn2
(4)
[59][_]
Trou
(1)
[60][_]
Suc
(1)
[61][_]
Cou
(1)
[62][_]
Substituent
(1/ 1)
[63][_]
oxido
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2515999A1
Family ID 8046181
Probable Assignee Stephanois Rech Mec
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE DE BRASAGE S'EFFECTUANT A BASSE TEMPERATURE, POUR
PERMETTRE D'OBTENIR DES ASSEMBLAGES A CARACTERISTIQUES MECANIQUES
ELEVEES, ET PIECES ASSEMBLEES PAR CE PROCEDE
EN Title LOW TEMP. BRAZING PROCESS - WITH JOINT SURFACES PRECOATED
WITH FILLER METAL
Abstract
_________________________________________________________________
L'INVENTION CONCERNE LA LIAISON PAR BRASAGE DE DEUX PIECES METALLIQUES
A ET B, PAR EXEMPLE EN ACIER.
ON DEPOSE SUR A UNE COUCHE A DE METAL D'APPORT. ON DEPOSE SUR B UNE
COUCHE B DE METAL D'APPORT. ON POSE LES DEUX PIECES L'UNE SUR L'AUTRE
ET ON LES ETUVE A 200 C ENVIRON. LA STRUCTURE DES metals D'APPORT
ASSURE LA LIAISON PAR DIFFUSION ET MIGRATION.
APPLICATION: BRASAGE A BASSE TEMPERATURE, SANS DEFORMER A NI B.
Two pieces of metal are joined by brazing where one, or pref. both the
surfaces to be joined are precoated with thin, not more than 10
micron, layers of filler metals, and destroyed surface oxide layers.
The faces are placed together under light pressure, and held at 200
deg.C for two hrs. Choice of filler metals is governed by comparison
of crystal structure, atomic dimensions, and oxide redn. potentials,
between filler metal layers themselves, and between filler metals and
the relevant parent metals, and by the binary solubility diagram of
the filler metals. Low pressure between pieces to be joined combined
with low brazing temp. reduces the risk of distortion. Selection of
filler metals according to the proposed conditions makes possible
brazing of metal surface not previously thought suitable, e.g.
chromium and magnesium.
Description
_________________________________________________________________
On connait la methode d'assemblage de deux pieces petalli- ques
appelee " brasure 12. Elle consiste a assembler ces deux pieces par
fusion d'un metal d'apport dispose entre elles.
Il existe un tres grand nombre de brasures diverses, sans que la
science ait pu etablir entre toutes les methodologies industrialisees
une coherence scientifique quelconque. Les brasures, en effet, font
intervenir quantite de phenomenes physiques ou chimiques, telsque
l'adsorption, l'e'pitaxie, la mouillabilite, la capillarite, la
diffusion,etc... et aucune approche scientifique nta reussi a ce jour
a donner une definition precise de la suite des phenomenes mis en jeu
Pourtant tous les types de brasure les plus divers proposes jusqu'ici
a l'industrie ont en commun un certain nombre de defauts majeurs qui
en limitent ltxaploi.
En effet, tantot l'assemblage fait appel a des temperatures trop
elevees, entrainant des deformations des pieces mecaniques chaque fois
qu'elles sont le siege de contraintes residuelles t
- soit thermiques provenant du traitement prealable
- soit mecaniques provenant des ecrouissages dusi- nage-.
Tantes, il necessiteque pendant toute la duree de l'operation de
brasage il y ait un contact sous une forte pression entre les deux
pieces a assembler
Tantot meme, ces deux caracteres, de temperature et de pression,
peuvent etre conjointement exiges
Or, si la temperature trop elevee entratne des deformations,des
pressions exigees trop fortes entraient des montages comateux et un
mauvais coefficient de remplissage des fours de traite- ment. De plus,
les temperatures elevees entratnent des phenomenes connexes
d'oxydation rendant necessaire l'emploi de tours a atmosphere.
La presente invention permet de braser des pieces mecaniques a la fois
a basse temperature et sous faible pression de contact
Ltinvention est fondee sur les remarques suivantes
On note qu'a l'heure actuelle toute operation de brasage se presente
comme une suite extratSrdlnairement complexe de phenomenes physiques
et chimiques zu ccessifs allant de la iiouil- labilite a l'epitaxie
jusqu'a la liaison chimique, la diffusion, etc...Or, dans la suite de
ces phenomenes, tinter vieunat des facteurs qui compliquent
1'operation, diminuent son rendement et le rendent plus ou moins
aleatoire, ces facteurs principaux etant les couches dioxydes qui
recou virent naturdiement tous les metals et l'intervention du milieu
qui baigne l'operation.
On peut donc remarquer que toute intervention nuisible de couches
d'oxydes entre un metal ou alliage support et un metal d'apport peut
etre eliminee par une operation prealable, par exemple, un depit
electrolytique des metals dtap- port fait avant la brasure (le metal
d'apport depose peut etre allie a un ou plusieurs autres metals).
On continuera en choisissant les metals d'apport avec un potentiel
dloxydo-reduction eleve.
Quant a la resistance de la brasure a la traction ou au cisaillement,
elle implique que l'on ait des caracteres mecaniques suffisants, dsune
part a l'interface metal sur port/metal d'apport, d'autre part au
coeur de la brasure, la ou le ou les metals d'apport ont suhi des
transformations dues a l'elevation de temperature, aux diffusions f
etc...
On remarque ainsi que le metal d'apport doit etre susceptible de
faire, avec le metal support 2 des liaisons physiques. Quant aux
metals ou alliages d'apport, ils de Vront pouvoir former entre eux un
compose qui soit le siege de contraintes residuelles de compression s
provoquees par exemple par une solution au moins partielle
d'insertion.
Tulles sont les principales remarques qui ont amene a l'invention,
dont voici la definition
La presente invention concerne une nouvelle methode de brasage valable
pour les pincipaux metals de construction mecanique, qui aboutit a des
resultats originaux exceptionnels, groupes autour de l'un des deux
themes principaux suivants a) - elle permet des brasures de haute
resistance sans faire appel ni a des temperatures superieures a 4500
C, ni a des pressions autres qu'un contact intime des pieces; b) -
elle permet de braser en toute fiabilite des metals qui, jusqu'ici,
n'etaient point justiciables de ce mode dtnssemblage, comme le
chromium et la magnesium.
Pour outre conforme a l'invention, la brasure du metal A sur un metal
B doit presenter conjointement au mpins cinq des six caracteres que
voici
1 - l'une au moins des deux pieces metalliques A et B a ete revQtue
d'une couche simple ou composite de melanges ou alliages d'apport,
prealablement a l'operation de brasage; les methodes de revetemeS
peuvent entre tel moyen connu que l'on voudra s a condition que dans
leur processus de mise en oeuvre, intervienne une phase de destruction
des couches d'oxydes qui rev8tent les pieces t par eemple un decapage
ionique s'il s'agit d'un depit sous vide.Dans le cas ou ltune
seulement des deux. pieces A et B est revgtue d'une couche d'apport,
alors l'autre piece doit subir une operation de preparation de surface
capable notamment de detruire les couches d'oxydes, cette operation
pouvant Outre un decapage.
2 - le metal d'apport est choisi de facon a s - ou bien avoir un
diametre atomique different d'au moins
15 percent du diametre atomique du support.
Lorsqu'on met en oeuvre un alliage rapport constitue par deux ou
plusieurs metals t il suffit qu'un seul des metals appartenant a cet
alliage verifie cette condition I ou bien avoir la meme structure
cristalline que le metal support
Par exemple, sur le iron de diametre atomique 2256 A s on aura droit,
par exemple, comme metals d'apport: - ou bien a l'tin (eventuellement
sous forme d'alliage) dont la diametre atomique est 3,16; -- ou bien
au copper qui cristallise comme une des phases du iron dans le systeme
cubique a face centree.
Dans le cas ou la couche d'apport est composite b c'est- a-dire formee
par superposition de plusieurs couches elementaires, ce qui precede
s'applique a chaque couche elementaire par rapport a la couche qui la
supporte.
3 - le metal d'apport lorsqu'il ne cristallise pas dans le mtme
systeme que le metal support, presente avec lui un diagramme binaire
de solubilite tel qu'au moins a une tempe rature comprise entre 0 et
2000 C s une parallele a ltabscis- se rencontre au moins quatre phases
ou melanges de phases differentes et stables; par exemple, sur du
iron, le metal d'apport pourra etre de tin, car, dans le diagramme
binaire iron/tin, on trouve successivement ventre O et 2000 C: 0 less
than; + Fe Sn; Fe E;n + Fe Sn2;Fe Sn2 + e; e
Lorsque l'on met en oeuvre un alliage d'apport constitue par deux ou
plusieurs mentaux s il suffit qu'un seul de ces metals verifie cette
condition avec le metal support.
4 - si les structures cristallines des metals des deux couches
d'apport a et b sont differentes, alors les diametres atomiques de ces
metals d'apport doivent differer d' au moins 15 percent
Lorsque lon met en oeuvre un alliage d'apport constitue par deux ou
plusieurs metals sur une des pieces, il suffit qu'un seul des metals
apparienant a cet alliage verifie cette condition avec le metal
d'apport de l'autre piece.
Lorsque l'on met en rouvre un alliage d'apport sur les deux pieces, il
suffit que deux metals seulement, apparte- nant respectivement a
chacun de ces alliages, verifient cette condition.
5 - le potentiel d'oxydoreduction le plus bas (par rapport a
l'electrode a hydrogen) entre les deux couches dtap- port (metals ou
alliages ou melanges) ne doit pas outre inferieur a - 0,763 Volt.
L'une des deux couches d'apport a un potentiel d'oxydoreduction
superieur a - 0,14 volt (par rapport a l'electrode a hydrogen).
6 - sur chacune des deux pieces, le potentiel dtoxydo reduction de la
couche rapport et le potentiel d'oxydoreduc- tion du metal support
differeront d'au moins 0,3 volts.
Le dessin annexe, donne a titre d'exemple non limitatif, permettra de
mieux comprendre les caractristiques de l'invention.
Figure 1 illustre la preparation au brasage de deux pieces en acier.
Figure 2 montre une varia e pour assembler par brasage deux pieces en
copper.
Figure 3 montre une autre variante pour braser deux pieces copper.
Figure 4 illustre une variante supplementaire pour assembler deux
pieces en acier.
Figure 5 illustre une variante pour braser deux pieces en chromium.
Premier r exemple: Brasage de deux pieces en acier (figure 1)
On aillustre sur la figure 1 une mise en oeuvre de l'invention pour
assembler par brasage deux pieces A et B n acier.
Les deux pieces A et B sont revetues de deux couches de liaison
differentes S - la couche a deposee sur la piece A est obtenue de la
facon suivante s la piece A est d'abord degraissee aux solvants x puis
le degraissage est acheve dans un bain electrolytique * La piece A est
ensuite attaquee dans une solution d'sulfuric acid a 50 percent. Elle
est ensuite plongee dans un bain copper cyanide. L'epaisseur de copper
obtenue est de 10 microns pour la couche a'. la piece B, preparee de
facon identique a la piece A jusqu'a l'attaque chimique, est ensuite
revetue d'une couche d'tin de 10 microns d'epaisseur, referencee b les
pieces A et B sont mises en contact, puis sont placees a l'etuve w
dans l'atmosphere ambiante, a la temperature de 2000 C, pendant deux
heures0
A la sortie de l'etuve, on obtient une liaison dont la durete est 240
Vickers (sous 50 g).
Cet exemple est bien conforme a l'invention. En effet - l'attaque des
pieces dans une solution d'
sulfuric acid
A 50 percent entratne la destruction des couches dioxydes a la surface
des pieces - le copper cristallise dans le meme systeme qu'une phase
du iron cubique a faces centrees; - le diantre atomique du iron 12956
j0) differe de celui de l'tin (3,16 A) de plus de 2'9 percent.
Dans le diagramme binaire de solubilite iron/ tin, on trouve
successivement, antre C et 200 C, les phases suivantes t
0k + FeSn; FeSn + FeSn2; FeSn2 + e; e - le copper et l'tin ont des
diametres atomiques qui dif fervent de plus de 20 percent - le
potentiel d'oxydoreduction le plus bas entre les deux metals d'apport
est celui de l'tin (-0,14 volt) alors que le potentiel
d'oxydoreduction du copper est egal a
0,34 volt; - la difference entre les potentiels dIoxydoreduction de
l'tin et du iron est egale a -0,14 + 0,44 = 0,30 volt.
- la difference entre les potentiels d'oxydoreduction du copper et du
ie r est egale a 0,34 + 0,44 = 0s78 volt
Deuxieme exemple: Brasage de deux pieces en
copper
(figure 2)
Les deux pieces A et B sont revetues de deux couches de liaison a et b
identiques entre elles. La couche deposee sur chacune des deux pieces
est obtenue de la fa con suivante: les pieces sont d'abord degraissees
aux solvants r puis le degraissage est acheve dans un bain
electrolytique. les pieces sont ensuite attaquees dans une solution de
sulfuric acid a 10 percent, Elles sont enfin plongees dans un bain
cyanure de depicyanide d'alliage d'tin zinc a 20 percent de zinc.
L'epaisseur de chaque depit est de 10 microns. les pieces A et B ainsi
revetues sont mises en contact puis placees a l'etuve dans
l'atmosphere ambiante a la temperature de 200 C pendant deux heures.
A la sortie de l t etuve b on obtient une liaison dont la durete
atteint 350 Vickers (sous 50 g).
Cet exemple est bien conforme a l'invention * En effet - l'attaque des
pieces dans une solution d'
sulfuric acid
A 10 percent entrain la destruction des couches d'oxide a la surface
des pieces; - le diametre atomiflae du copper (2,56 A) differe de
celui de l'tin (3,16 A) de plus de 20 CA g LI dans le diagramme
binaire de solubilite Cu/Sn r on trou ve successivement entre O et
2000 C s les phases suivan tes + #; #; # + #; #; # + #;
Dans le diagramme de solubilite copper/zinc w on trouve successivement
s entre 0 et 2000 C 2 l-s phases sui- vantes: and alpha: and alpha +
ss: ss: ss + and gamma: and gamma: and gamma +#: # + #: I les metals
rapport ont la mEme structure cristalline w puisqu'il s'agit du meme
alliage Sn - Zn depose sur chaque piece; - la difference entre les
potentiels dtoxydoreduction du copper et de l'tin st egale a o134 +
0,14 = 0,48 volt, et la difference entre les
potentielsd'oxydoreduction du copper et du zinc est egale a 0,34 +
0,76 = 1,10 volt,
Troisieme exemple:Brasage de deux pieces en copper (figure 3)
Les deux pieces A et B sont revetues de deux couches de Maison
differente differentes - la couche a deposee sur la piece A est
obtenue de la facon suivante s la piece A est d'abord degraissee aux
solvants t puis le degraissage est acheve dans ufl bain
electrolytique.La piece est ensuite attaquee dans une solution
d'sulfuric acid a 10 percent Elle est plongee dans un bain cyanure de
depocyanide d'al- liage dtetain-zinc a 20 percent de zinc. L'epaisseur
de ce depotest de 10 microns.
- la piece B, preparee de facon identique a la piece A jus qu'a
l'attaque chimique t est ensuite revetue dtune couche de plomb de 10
microns d'epaisseur, referencee b les pieces A et B sont mises en
contact, puis sont placees a l'etuve, dans l'atmosphere ambiante, a la
temperature de 200 C r pendant deux heures.
A la sortie de l'etuve, on obtient une liaison dont la durete atteint
400 Vickers (sous 50 g).
Cet exemple est bien conforme a ltinvention.En effet l'attaque des
pieces dans une solution sulfuric acid a
10 percent entratne la destruction des couches dioxide a la sur face
des pieces; le plomb cristallise dans le m8me systeme qu'une phase du
copper cubique a faces centrees - la diametre atomique du copper
(2,56) differe de celui de l'tin (3,16 A) de plus de 20 percent; -
dans le diagramme binaire de solubilite copper /tin Son trouve
successivement s entre O et 2000 C, les phases suivantes: and alpha
and alpha + #; #; # + #; #; # + #
Dans le diagramme de solubilite copper/zinc, on trouve successivement
r entre O et 2000 C, les phases sui vantes: and alpha and alpha + ss;
ss; ss + and gamma and gamma and gamma + #; # + #; #.
Le diametre atomique du zinc (2,74 A)differe de celui du plomb (3,50)
de 26.
- le potentiel d'oxydoreduction le plus bas entre les metals d'apport
est celui du zinc: -0,76 volt le potentiel 'oxydoreduction du plomb
est -0,13 volt.
- la difference entre les potentiels d'oxydoreduction du copper et de
tin est egale a 0,34 + o,i4 = 0,48 volt et la difference entre les
potentiels d'oxydorecuction du copper et du zinc est egale a 0,34 +
0,76 = 1, 10 volt. la difference entre les potentiels d'oxydereduction
du copper et du plomb est egale a 0,34 + 0,13 = 0,47 volt,
Quatrieme exemple: Brasage de deux pieces en acier (figure 4)
Les deux pieces sont revetues de deux couchesde liaison differentes: -
la couche a deposee sur la piece A est obtenue de la fa con suivante:
la piece A est d'abord degraissee aux solvants s puis le degraissage e
st acheve dans un bain electrolytique. la piece A est ensuite attaquee
dans une solution d'sulfuric acid a 50 percent. Elle est ensuite
revetue d'une couche dt tin de 5 microns d'epaisseur - la piece B,
preparee de facon identique a la piece A jus qu'a l'attaque chimique,
est ensuite revetue d'une couche de zinc de 10 microns d'epaisseur
referencee b
Les pieces A etB sont mises en contact, puis sont place cees a l'etuve
dans l'atmosphere ambiante, a la temperature de 200 C pendant deux
heures.
A la sortie de l'etuve, on obtient une liaison de dont la durete est
de 180 Vickers (sous 50 g).
Cet exemple est bien conforme a' l'invention, En effet
- l'attaque des pieces dans une solution d'sulfuric acid a
50 percent entraine la destruction des couches d'oxide a la sur face
des pieces;
- le diametre atomique du iron (2,56 A) differe de celui de l'tin
(3,16 A) de plus de 20 percent
- dans le diagramme de solubilite: iron/tin t on trouve
auccessivement, entre 0 et 2000 C t les cinq phases sui vantes t
+ Fe Sn; Fe Sn + Fe Sn2;Fe Sn2 + e; e
- dans le diagramme de solubilite iron/Zinc r on trouve suc-
cessivement s entre O et 2000 C s les huit phases suivant tes t +#; #;
# + #; #; #; + #; #; # + and alpha
- le zinc et l'tin ont des diametres atomiques qui diffe- rent de 15
percent
- le potentiel d'oxydoreduction le plus bas entre les deux metals
d'apport est celui du zinc (egal a - 0,76 volt) 9 alors que le
potentiel d'oxydoreduction da l'tin est egal a - 0,14 volt.
- la difference entre les potentiels d'oxydoreduction de l' tin et du
iron est egale a -0,14 + 0,44 = 030 volt la difference entre les
potentiels d'oxydoreduction du iron et du zinc est egale a -0,44 +
0t76 = 0*32 volt.
Cinquieme exemple t brasage de deux pieces en chromium (figure 5)
Les deux pieces sont revetues de deux cou- ches de liaison
differentes: ka couche a deposee sur la piece A est d'abord degraissee
aux solvants, puis elle est soumise a un decapage ionique
(sous vide). La piece est ensuite revetue d'une couche de cobalt de 5
microns.
- la piece B est preparee de facon identique a la piece A w jusqu'au
decapage ionique Elle est ensuite revetue d une couche d'tin de 5
microns d ' epaisseur, referencee b
Les pieces A et B sont alors mises en contact puis sont placees a
l'etuve, dans l'atmosphere ambiante a la temperature de 2000 C pendant
deux heures
Cet exemple est bien conforme a ltinvention.En effet - dans le
processus de mise en oeuvre, le decapaga ionique elimine toute trace
dtoxyde restant a la surface des piel ces - sur le diagramme binaire
de solubilite Co/Cr, on trouve successivement, entre 0 et 2000 C, les
phases suivantes: and alpha and alpha + #; #; # + Co Cr; Co Cr + #; #;
# + #; - les diametres atomiques du cobalt et de l'tin different de 25
percent - le potentiel dtoxydoreduction le plus bas entre les deux
metals d'apport est celui du cobalt - 0,28 volt,alors que le potentiel
d'oxydoreduction de l'tin est egal a -0,14 volt - la difference des
potentiels d'oxydoreduction entre chromium et cobalt est egale a+0,74
- 0228 = 0,46 volt la difference des potentiels d'oxydoreduction entre
chromium et tin est egale a + 0,74 - 0,14 = 0,60 volt.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 - Procede pour assembler deux pieces metalliques A et B par brasage
a l'aide d'au moins un metal d'apport caracterise en ce qu'il comprend
au moins cinq des six operations suivantes 10) on revit separement au
moins l'une des deux pieces A et B d'une couche metallique d'apport
(metal, melange de mel taux, alliage metallique ou superposition de
plusieurs couches metalliques elementaires) t reference a pour la
piece A et b pour la piece B;; 20) le metal d'au moins l'une des
couches a et b a la m8me structure cristalline que celui de sa piece
de support (A) ou (B) 30) le metal d'au moins l'une des couches a et b
a une struc ture cristalline differente de celuide sa piece de support
(A) ou (B), les diametres atomiques des metals dans la couche d'apport
a ou b et dans la piece de support (A) ou (B) etant differents d'au
moins 15 percent, tandis que ces me taux presentent entre eux un
diagramme binaire de solubi lite tel qu'au moins a une temperature
comprise entre O et 2000 C, une ligne droite parallele a' l'axe des
abscisses rencontre au moins quatre phases ou melanges de phases dif
ferentes 40) si les structures cristallines des metals des deux
couches d'apport a et b sont differentes, alors les diaxtres ato
miques de ces metals d'apport doivent differer d'au moins 15 do 50) le
potentiel d'oxydoreduction le plus bas par rapport a l'6lectrode a
hydrogen entre les deux etaux rapport ne doit pas entre inferieur a -
0,763 valut 60) sur chacune des deux pieces (A) et (B), le potentiel
d' oxydoreduction du metaldapport et le potentiel d'oxido reduction du
metal support doivent differer d'au moins 0,3 volt.
2 - Procede suivant la revendication 1, caracteri- se en ce que,
utilise pour assembler deux pieces (A) et (B) en acier, il comporte
les operations suivantes 10) on degraisse la piece (A) et on la decape
avec une solu tion sulfurique, puis on la plonge dans un bain copper
cyanide, pour la revoir d'une couche a en copper; 20) on prepare la
piece (B) de facon identique pour la deca per, puis on la revet d'une
couche b en tin; 30) on place en contact les couches a et b et on
laisse ain si les pieces (A) et (B a 2000 C pendant deux heures;
3 - Procede suivant la revendication 1, caracteri se en ce que,
utilise pour assembler deux pieces (A) et (B) en copper, il comporte
les operations suivantes 10) on degraisse la piece (A) et on la decape
avec une solu tion d'sulfuric acid, puis on la plonge dans un bain
cyanure de depicyanide d'alliage d'tin-zinc a 20 percent de zinc pour
la rev8tir dune couche a de cet alliage t 20) on traie de la meme
facon la piece (B) pour la revetir d'une couche b de meme nature que
la couche a; 30) on place en contact les couches a et b, et on laisse
ainsi les pieces (A) et (B) a 2000 C pendant deux heures.
4 - Procede suivant la revendication 1 caracterise en ce que, utilise
pour assembler deux pieces (A) et (B) en copper, il comporte les
operations suivantes 10) on degraisse la piece (A) et on la decape
avec une solu tion d'sulfuric acid, puis on la plonge dans un bain
cyanure de depicyanide d'alliage tin-zinc a 20 ffi de zinc, pour la
revetir d'une couche a de cet alliage; 20) on prepare la piece (B) de
facon identique pour la deca iron t puis on la revet d'une couche b en
plomb 30). on place en contact les couches a et b, et on laisse ainsi
les pieces (A) et (B) a 2000 C pendant deux heures.
5 - Procede suivant la revendication 1, caracteri- se en ce que,
utilise pour assembler deux pieces (A) et (B) en acier, il comporte
les operations suivantes: 10) on degraisse la piece (A) et on la
decape avec une solu tion d'sulfuric acid, puis on la revet d'une
couche a d'tin 20) on prepare la piece (B) de facon identique pour la
decaper puis on la revet d'ante couche b de zinc g 30) on place en
contact les couches a et b 2 et on laisse ain si les pieces (A) et (B)
a 2000 C pendant deux heures.
6 - Procede suivant la revendication 1, caracterise en ce que, utilise
pour assembler deux pieces (A) et (5) en chromium, il comporte les
operations suivantes 10) on degraisse la piece (A) t on la decape par
un decapa ge ionique sous vide greater than puis on la revit d'une
couche a de cobalt 20) on prepare la piece (B) de facon analogue pour
la deca per, puis on la revit d'une couche b d'tin;; 30) on place en
contact les couche. a et b, et on laisse ainsiles pieces (A) et (B) a
2000 C pendant deux heures,
7 - Procede d'assomblago suivant lQune quelconque des revendications
precedentes X caracteriseen ce que l'epaisseur de chaque couche a et b
est inferieure ou egale a 10 mi cocons.
8 - Assemblage de deux pieces metallique obtenu a basse temperature
par la mise en oeuvre du procede de brasage suivant l'une quelconque
des revendications precedentes caracterise en ce qu'il comprend entre
les pieces Q) et (B) une couche d'assemblage composite mince dont la
matiere a diffuse dans celle des pieces (A) et (
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [66][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [67][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2515999
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[68]____________________
[69]____________________
[70]____________________
[71]____________________
[72]____________________
[73]____________________
[74]____________________
[75]____________________
[76]____________________
[77]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
35 Кб
Теги
fr2515999a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа