close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2516502A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (32/ 85)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(11/ 43)
[6][_]
Etre
(25)
[7][_]
DANS
(3)
[8][_]
Cin
(3)
[9][_]
Tre
(3)
[10][_]
Est-a
(2)
[11][_]
Refractaire
(2)
[12][_]
Dus
(1)
[13][_]
Propo
(1)
[14][_]
Fert
(1)
[15][_]
Surfa
(1)
[16][_]
Tif
(1)
[17][_]
Physical
(12/ 13)
[18][_]
3,2 mm
(2)
[19][_]
117 cm
(1)
[20][_]
56 cm
(1)
[21][_]
0,23 cm
(1)
[22][_]
3,8 cm
(1)
[23][_]
9 kg
(1)
[24][_]
62 s
(1)
[25][_]
84 s
(1)
[26][_]
96 s
(1)
[27][_]
104 s
(1)
[28][_]
2 s
(1)
[29][_]
67 s
(1)
[30][_]
Disease
(3/ 10)
[31][_]
Depression
(7)
[32][_]
Rales
(2)
[33][_]
Rupture
(1)
[34][_]
Polymer
(1/ 8)
[35][_]
Rayon
(8)
[36][_]
Molecule
(2/ 6)
[37][_]
DES
(5)
[38][_]
paral
(1)
[39][_]
Organism
(3/ 5)
[40][_]
vertica
(2)
[41][_]
precis
(2)
[42][_]
dais
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2516502A1
Family ID 17436814
Probable Assignee Ppg Ind Ohio Inc
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE ET DISPOSITIF POUR EXTRAIRE DES FEUILLES DE VERRE
CINTREES ET TREMPEES D'UN POSTE DE REFROIDISSEMENT
Abstract
_________________________________________________________________
DANS UNE INSTALLATION DE CINTRAGE ET DE TREMPE DE FEUILLES DE VERRE,
SUPPORTEES PAR UN CADRE 70 QUI ASSURE LEUR TRANSPORT A TRAVERS UN
POSTE DE REFROIDISSEMENT 14, IL EST PREVU POUR LE DECHARGEMENT DE LA
FEUILLE DE VERRE CINTREE ET TREMPEE UN DISPOSITIF DE TRANSFERT 15
DISPOSE DE TELLE MANIERE QU'IL NE PRODUIT PAS UN GOULOT D'ETRANGLEMENT
DANS LA PRODUCTION EN GRANDE SERIE ET A VITESSE ELEVEE DES FEUILLES DE
VERRE QU'IL EVITE QU'ELLES PRESENTENT, PAR RAPPORT A LA FORME VOULUE,
DES ECARTS INCONTROLES, EN PARTICULIER CEUX QUI SE PRODUISENT DANS LA
REGION BORDANTE DES FEUILLES DE VERRE ET QU'IL PERMET QUE LA FEUILLE
DE VERRE SOIT TRANSFEREE AVEC SUFFISAMMENT DE DOUCEUR POUR ELIMINER LE
RISQUE DE BRIS RESULTANT D'UNE CHUTE INCONTROLEE DES FEUILLES DE VERRE
CINTREES ET TREMPEES AU COURS DE LEUR MANIPULATION.
Description
_________________________________________________________________
La presente invention concerne un procede et un dispositif pour le
cintrage de feuilles de verre et, en particulier, de celles qui sont
cintrees par un procede comportant le transport
de feuilles de verre dans un poste de cintrage o chaque feuil-
le de verre est introduite a sa temperature de deformation pour y etre
cintree A la suite du cintrage, un element en forme de cadre prend en
charge la feuille de verre pour l'entrainer, a
partir du poste de cintrage, a travers un poste de refroidisse-
ment Un fluide de trempe, le plus souvent sous la forme de jets d'air
sous pression, est projete sur les faces opposees de la feuille de
verre au niveau du poste de refroidissement, avec un debit suffisant
pour refroidir la feuille de verre chauffee et cintree et lui donner
au moins un degre partiel de trempe La feuille de verre cintree et
trempee est ensuite Transferee sur
un transporteur d'extraction.
Jusqu'a maintenant, des systemes de transfert connus dans l'etat
anterieur de la technique limitaient la vitesse a laquelle une
operation de cintrage et de trempe pouvait etre executee:
en effet, la phase de transfert constituait un goulot d'etrangle-
ment qui restreignait la cadence a laquelle des feuilles de verre
pouvaient etre traitees, en raison de la necessite de decharger de
l'element en forme de cadre une feuille de verre cintree et trempee,
avant que cet element en forme de cadre puisse revenir au poste de
formage pour y recevoir une feuille de verre suivante, c'est-a-dire
une feuille de verre immobilisee au poste de formage D'autres systemes
de transfert de l'etat
anterieur de la technique, avec lesquels le delai d'attente du.
au goulot d'etranglement etait reduit, avaient tendance a faire que
les feuilles de verre cintrees et trempees se deformaient, 2.
prenaient des defauts superficiels ou se brisaient, en raison de la
nature de l'operation de transfert dans divers types de systemes de
transfert ultrarapides de l'etat anterieur de la technique. Du fait
qu'il a ete exige de l'industrie automobile, au
cours de ces dernieres annees, qu'elle mette au point des auto-
mobiles qui reduisent leur consommation de carburant, il est devenu
necessaire de cintrer et de tremper des feuilles de verre
plus minces que celles que l'on Jugeait appropriees auparavant.
La presente invention concerne le traitement de feuilles de verre
relativement minces, et en particulier de celles qui ont une epaisseur
nominale de 1/8 de pouce ( 3,2 mm) ou moins Des feuilles de verre plus
minces flechissent par affaissement plus facilement que des feuilles
de verre plus epaisses a une haute temperature donnee au-dessus de la
temperature de deformation du verre Il est donc plus difficile de
controler la forme donnee a des feuilles de verre plus minces et on a
introduit au cours
de ces dernieres annees, dans la technique de formage de feuil-
les de verre plus minces, l'usage de moules a vide comportant
une paroi inferieure perforee qui ferme une chambre dans laquel-
le une aspiration est creee pour maintenir par depression une
feuille de verre ramollie par la chaleur contre la surface infe-
rieure de formage d'un moule de formage, afin de controler le
flechissement de cette feuille par affaissement au cours de
l'operation de formage.
Des feuilles de verre cintrees sont largement utilisees comme glaces
laterales ou lunettes arriere dans des vehicules
tels que les automobiles ou similaires, a des endroits o l'em-
ploi de feuilles de verre trempees est autorise Pour repondre aux
exigences d'une telle application, des feuilles de verre plat doivent
recevoir des courbures definies avec precision, dictees par la forme
et le contour des cadres delimitant les ouvertures de fenetre dans
lesquelles les glaces laterales et les lunettes arriere sont
installees Il est egalenent important que les glaces laterales
repondent a des specifications optiques rigoureuses et que les glaces
soient exemptes de defauts optiques qui nuiraient a une vision nette a
travers elles, en particulier
dans leur zone de vision.
Au cours de leur fabrication, les feuilles de verre desti-
nees a servir de glaces profilees dans des vehicules sont soumi- ses a
un traitement thermique, a la fois dans le but de les tremper et dans
celui de les cintrer La trempe augmente la
resistance des glaces profilees aux endommagements dus aux chocs.
Outre qu'elle accroit la resistance de la feuille de verre a la
rupture, la trempe a aussi pour effet que la feuille de verre
se brise en fragments relativement petits, a surfaces relative-
ment unies, qui sont relativement sans danger en comparaison des
fragments relativement grands et dechiquetes qui resultent du
bris, plus frequent, du verre non trempe.
La production commerciale de feuilles de verre cintrees destinees a de
tels usages comprend ordinairement les operations consistant a
chauffer des feuilles de verre plat jusqu'au point de ramollissement
du verre, a donner aux feuilles chauffees une courbure voulue, puis a
refroidir les feuilles cintrees, de maniere controlee, jusqu'a une
temperature audessous de la gamme de recuit du verre Pendant un tel
traitement, une feuille de
verre est transportee le long d'un trajet sensiblement horizon-
tal qui traverse un four du type tunnel, dans lequel la feuille de
verre fait partie d'une serie de feuilles qui sont chauffees a la
temperature de deformation du verre, puis le long d'un prolongement de
ce trajet pour penetrer dans un poste de cintrage o chaque feuille de
verre est transferee a tour de role sur un
moule elevateur qui la souleve a proximite d'un moule a vide.
Une aspiration est creee dans le moule a vide pour soulever la feuille
de verre profilee et la maintenir en contact presse avec ce moule Le
moule elevateur se place en retrait, au-dessous du trajet sensiblement
horizontal A peu pre S en meme temps, un
element en forme de cadre, dont le contour a une forme qui cor-
respond a celle de la feuille de verre un peu en dedans de son
perimetre, se deplace vers l'amont pour se placer au-dessous du
moule a vide superieur et au-dessus du moule elevateur inferieur.
Par suppression de la depression, la feuille de verre cintree est
deposee sur cet element en forme de cadre L'element en
forme de cadre amene la feuille de verre dans un poste de refroi-
dissement pour qu'elle y soit rapidement refroidie Un dispositif de
transfert extrait de l'element en forme de cadre la feuille de verre
cintree et trempee et il transfere la feuille extraite
sur un transporteur aval.
Il serait benefique, pour la technique de cintrage des feuilles de
verre, de mettre au point un modele de dispositif de transfert qui
agisse assez rapidement pour reduire a un minimum le goulot
d'etranglement dans la fabrication de feuilles de verre cintrees et
trempees Il serait egalement benefique de disposer d'un dispositif de
transfert qui ne risque pas de deformer une feuille de verre cintree
et trempee, afin de donner une forme plus precise aux feuilles de
verre plus minces qui
sont actuellement traitees pour la production de glaces late-
rales et de lunettes arriere trempees pour automobiles et autres
vehicules Il serait aussi benefique de disposer d'un dispositif de
transfert qui n'egratigne pas la surface du verre lorsqu'il
transfere une feuille de verre cintree et trempee entre un ele-
ment en forme de cadre et un transporteur aval Enfin, il serait
benefique de disposer d'un dispositif de transfert avec lequel
une feuille de verre transferee ne risque pas de tomber brusque-
ment et de se briser avec fracas au cours de son transfert, de facon a
reduire et meme, si possible, a eliminer le bris de
feuilles de verre cintrees et-trempees pendant leur transfert.
On a aussi cintre et trempe des feuilles de-verre en mon-
tant une feuille de verre plat en-rapport de cintrage avec un moule de
contour ayant la forme d'un cadre, en maintenant la feuille de verre
sur le moule pendant-que celui-ci est transporte a travers un four du
type tunnel, dans lequel la feuille de verre est chauffee au-dessus de
son point de deformation, ce qui fait qu'elle s'affaisse sous l'effet
de la pesanteur pour epouser la forme du moule, tant en elevation
qu'en contour Si on le desire, on peut faire epouser a la feuille de
verre une forme compliquee en la retirant temporairement du moule de
contour pour lui donner une forme compliquee par cintrage a la presse
par exemple, avant de replacer la feuille de verre cintree sur le
moule de contour Le moule avec la feuille de verre cin-
tree qu'il porte passe immediatement dans un poste de refroidis-
sement o la feuille de verre est refroidie a une vitesse suffi-
samment rapide pour qu'au moins un degre partiel de trempe soit donne
au verre Precedemment, la feuille de verre cintree et
trempee etait maintenue sur le moule de contour pour etre enco-
re refroidie jusqu'a la temperature de manipulation.
Ce systeme exigeait un grand nombre de moules de contour pour une
operation de cintrage et de trempe en production en grande serie Un
dispositif approprie de transfert des feuilles de verre, place en un
point o la feuille de verre cintree est trempee et o sa surface est
completement durcie, pourrait
transferer le verre entre le moule et un transporteur de dechar-
gement a une temperature superieure a la temperature de manipu-
lation et pourrait reduire le nombre -de moules de contour neces-
saire pour une operation de production en grande serie.
Le brevet des Etats-Unis N 2 2 957 277 (Gerald White et Frank J
Carson) reduit le nombre de moules necessaires pour un equipement
complet de cintrage et de recuisson de paires de feuilles de verre
destinees a la fabrication de pare-brise par stratification ulterieure
Apres que chaque moule de contour a traverse a tour de role un four du
type tunnel, dans lequel chaque paire supportee de feuilles de verre
s'est affaissee sous l'effet de la pesanteur en epousant, en elevation
et en contour, la forme du moule, puis qu'elle a ete refroidie a une
vitesse controlee de refroidissement dans une zone de recuisson
au-dela du four, les feuilles de verre sont soulevees a distance du
moule a une temperature inferieure au point de deformation du
verre et saisies par les dents d'un organe en forme de fourche.
Ces dernieres transferent la paire de feuilles de verre cintrees et
recuites sur un transporteur a rouleaux, sur lequel elles traversent
une zone de refroidissement o le verre est refroidi a la temperature
de manipulation Les elevateurs mecaniques qui soulevent la paire de
feuilles de verre peuvent deformer le verre dans la region de
soulevement, a moins que ce soulevement ne soit effectue apres que la
feuille de verre a ete refroidie
jusqu'au voisinage de sa temperature de manipulation Tla reduc-
tion de l'assortiment de moules necessaire pour une operation de
production en grande serie est d'autant plus faible que la temperature
du verre est plus basse au moment o la paire de
feuilles de verre est extraite du moule.
Des feuilles de verre supportees par des moules de contour pour le
formage et la recuisson ou la trempe ont tendance a s'affaisser de
maniere incontrolee dans leurs parties centrales
non supportees Differentes inventions brevetees ont ete propo-
sees pour maitriser cette tendance a l'affaissement.
Le brevet des Etats-Unis n 3 607 200 (Harold A Mceaster) decrit un
dispositif de formage de feuilles de verre, comprenant un moule en
forme de cadre qui souleve une feuille de verre,
alors que celle-ci est a sa temperature de deformation ou au-
dessus, pour la mettre au contact d'un moule de cintrage convexe
dirige vers le bas, puis qui transfere la feuille de verre cin-
tree sur une navette au niveau d'un poste de refroidissement Si on le
desire, le moule de formage convexe dirige vers le bas peut etre
perfore pour constituer la paroi inferieure d'une chambre a vide qui
aspire la feuille de verre ramollie par la chaleur en contact plus
intime avec la forme du moule de formage convexe dirige vers le bas
Des moyens mecaniques servent a
transferer la feuille de verre profilee sur la navette.
Le brevet des Etats-Unis N 2 3 846 104 (Samuel L Seymour) rend
possible un cycle de cintrage et de trempe plus rapide qu'auparavant,
en fournissant un procede et un dispositif dans lesquels un moule de
cintrage ne se deplace que verticalement au niveau du poste de
cintrage, un moule a vide reste au poste de cintrage et un element
concu pour ne sapporter une feuille de verre qu'au voisinage de son
bord marginal ou peripherique,
comprenant de preference un organe en forme de cadre, se depla-
ce en direction generalement horizontale entre le poste de cintrage et
un poste de refroidissement, ce qui fait qu'il est possible de
refroidir une feuille de verre alors qu'une autre est en cours de
cintrage et qu'on peut donc reduire la duree d'un cycle de cintrage et
de refroidissement Le cadre de trempe a une forme qui correspond au
contour de la feuille de verre cintree, cette derniere etant ainsi
supportee plus surement pendant son refroidissement que par les dents
espacees utilisees dans l'etat anterieur de la technique, meme si
l'element en forme de cadre effectue un mouvement de va-et-vient
tandis
qu'il porte la feuille de verre cintree dans le poste de refroi-
dissement L'invention de Seymour est caracterisee par le fait qu'une
feuille de verre chauffee est d'abord deposee sur un moule inferieur
de cintrage, puis la feuille de verre est prise en sandwich entre ce
moule inferieur de cintrage et un moule a vide superieur, puis la
feuille de verre cintree est maintenue contre le moule superieur
tandis aue le moule inferieur est
place en retrait, puis la feuille de verre cintree est transfe-
ree sur un cadre de trempe presentant une surface de support de
contour qui correspond a la forme de la feuille de verre cintree,
mais est un peu plus petite et offre des points d'appui suffi-
sants le long de la peripherie de la feuille de verre cintree pour
supporter surement la feuille de verre cintree pendant son transfert
et son sejour dans le poste de refroidissement Le dispositif brevete
de Seymour utilise des ventouses pour aider au transfert de la feuille
de verre cintree et trempee du cadre
de trempe ' un transporteur de declargement.
Le brevet des Etats-Unis ne 4 092 141 (Robert G Frank et De Witt W
Lampman) fournit, pour le cintrage et la trempe de feuilles de verre,
un procede et un dispositif utilisant un dispositif de transfert qui
est maintenu plus facilement en etat de fonctionner que les ventouses
du dispositif de dechargement de Seymour I est prevu, dans le
dispositif brevete de Frank et
Lampman, des moyens de transfert des feuilles mobiles vertica-
le Ment qui, apres que la feuille de verre a ete cintree et refroidie,
l'elevent rapidement pour l'extraire de l'element en forme de cadre
continu, une fois que la feuille de verre a ses surfaces suffisamment
durcies pour permettre qu'elle soit amenee sur un transporteur aval
supplementaire presentant des rouleaux rotatifs espaces le long d'une
surface de support de la feuille de verre, a une hauteur un peu plus
elevee que le niveau auquel la feuille de verre est supportee par
l'element en forme de cadre continu Mais etant donne que l'element en
forme de cadre continu est sans fin, le dispositif de ce brevet
differe le mouvement de retour de l'element en forme de cadre continu
au premier poste ou poste de cintrage jusqu'a ce que le
bord arriere de la feuille de verre cintree et durcie superfi-
ciellement ait atteint vers l'aval une position dans laquelle
la feuille de verre entiere est completement au-dela de l'ele-
ment en forme de cadre continu et que les moyens de transfert se
soient abaisses dans une position qui laisse un espace libre pour le
retour dans le premier poste de l'element en forme de
cadre continu qui effectue un mouvement de navette.
Des moyens de transfert de feuilles, destines a extraire
le verre de l'element en forme de cadre continu pour le trans-
ferer sur le transporteur aval supplementaire, comprennent, d'apres le
brevet de Frank et Lampman, un cadre-support avec un mecanisme
elevateur et abaisseur pour elever et abaisser le cadre-support et
plusieurs rouleaux transporteurs rotatifs, comportant des organes de
support de forme torique, portes par de petits arbres montes sur le
cadre-support Le dispositif est realise de telle maniere que les
rouleaux transporteurs des moyens de transfert des feuilles soient
disposes en une matrice sur des arbres paralleles qui se deplacent
verticalement a l'unisson entre une position irnferieure en retrait,
dans laquelle les rouleaux transporteurs rotatifs sont a distance
au-dessous de la trajectoire de l'element en forme de cadre continu et
du chariot qui le supporte, et une position elevee, dans laquelle les
rouleaux transporteurs rotatifs ont une surface tangentielle
superieure com=une et constituent des elements rotatifs d'une surface
de support des feuilles de verre qui est situee au- dessus du niveau
de support fourni par la surface du bord superieur, de l'element en
forme de cadre continu et a un niveau de support fourni par une
surface tangentielle commune aux rouleaux
du transporteur aval supplementaire.
le brevet des Etats-Unis N 2 4 185 986 (Robert G Frank) propose une
disposition grace a laquelle un element en forne de cadre, qui
remplace l'element en forme de cadre continu des deux brevets examines
ci-dessus, peut commencer son mouvement de retour vers le poste de
formage plus tot que cela etait possible dais l'etat anterieur de la
technique et, plus precisement,
avant que les rouleaux transporteurs rotatifs, mobiles vertica-
lement, des moyens de transfert des feuilles de verre n'aient amene la
feuille de verre trempee au-dela de la position aval extreme que
l'element en forme de cadre occupe au cours du cycle de production et
avant que les rouleaux rotatifs des moyens de transfert des feuilles
n'aient ete abaisses dans leur position en retrait L'element en forme
de cadre de ce dernier
brevet comprend, a son extremite aval, deux parties qui s'eten-
dent l'une vers l'autre en direction transversale et qui sont separees
l'une de l'autre dans la direction laterale par un unique intervalle
s'etendant transversalem Ent L'intervalle transversal prevu dans ce
brevet est un peu plus large que la distance entre les surfaces
exterieures des rouleaux de transfert montes sur des arbres communs,
de telle sorte que les moyens de transfert mobiles verticalement
soient entierement libres de passer entre les extremites laterales
internes des parties separees, dirigees transversalement, de
l'extremite aval de l'element en forme de cadre, meme lorsque les
moyens de transfert sont dans leur position haute Malheureusement, il
a ete constate que, dans le traitement de feuilles de verre de 1/8 de
pouce ( 3,2 mm) d'epaisseur ou moins, le temps necessaire pour
transferer une feuille de verre chaude du poste de cintrage au poste
de transfert etait tel que la partie non supportee du bord avant de la
feuille de verre, dans la region d'extremite aval du verre, presentait
un affaissement au-dela des limites de tolerance. la demande de brevet
en attente, N 2 de serie 239 780 (George R Claassen et John L Ewing),
deposee le 2 mars 1981, propose qu'une piece en forme de rail occupe
la majeure partie de l'intervalle entre les extremites internes des
parties dirigees transversalement de l'extremite aval de l'element en
forme de cadre les extremites de la piece en forme de rail sont
separees des extremites des parties de l'extremite aval de l'element
en forme de cadre par une distance plus petite que V l'intervalle
originel, pour menager plusieurs espaces libres etroits pour
l'epaisseur de chacun des rouleaux de transfert montes sur les arbres
communs La surface du bord superieur de la piece en forme de rail
occupe la meme position qu'elle occuperait si ce rail faisait partie
d'un element en forme de
cadre continu au lieu d'etre une piece rapportee dans l'inter-
valle transversal d'une partie aval non continue-d'un element
en forme de cadre gn consequence, elle fournit un appui auxi-
Maire pour la majeure partie de la region du bord avant de la
feuille de verre qui n'etait pas supportee dans le cas precedent.
Dans une forme de realisation particuliere de cette invention,
il est prevu des moyens de support en encorbellement pour sou-
tenir la piece en forme de rail qui fait l'objet de cette inven-
tion Les moyens de support en encorbellement ne comportent aucun
element structurel au-dessus ou au-dessous de l'element en forme de
cadre et aucun element structurel dans l'alignement longitudinal des
intervalles plus petits entre les extremites de l'element en forme de
rail additionnel et les extremites
tournees en dedans de l'element en forme de cadre.
Certes, la forme de feuilles de verre cintrees et trempees, fabriquees
a l'aide de l'element en forme de cadre modifie de l'invention de
Claassen et Ewing, correspond de plus pres au modele specifie par le
client que celle de feuilles produites a l'aide de l'element en forme
de cadre modifie du brevet de l 1 Frank et Lamprmn, rais on observe
neanmoins un certain degre d'affaissement incontrole, correspondant
aux hiatus dans la partie du bord avant de l'element en forme de cadre
Cet affaissement incontrole a ete associe au manque de support des
parties de la feuille de verre qui surmontent les hiatus dans
l'element en forme de cadre, au moment o la feuille de verre est
relachee et tombe, alors qu'elle est encore a sa temperature de
deformation, sur l'element en forme de cadre dans le poste de formage
o une certaine part du cintrage est obtenue par formage par chute: les
parties non supportees du bord avant de la feuille de verre
s'affaissaent, dans une mesure limitee par la longueur des hiatus,
pendant la periode qui
debute a l'instant o la feuille de verre ramollie par la cha-
leur tombe sur l'element en forme de cadre et qui se termine a
l'instant o la feuille de verre s'est refroidie a une tempera-
ture a laquelle toute la partie bordante de la feuille de verre, y
compris les longueurs alignees au-dessus des hiatus de l'element en
forme de cadre, est suffisamment rigide pour qu'il
soit mis fin a un affaissement plus marque.
Si la feuille de verre ramollie par la chaleur pouvait prendre appui
sur un cadre continu, et non sur un element en forme de cadre
discontinu, meme s'il comnporte de plus petits hiatus, on eliminerait
l'affaissement indesirable dans la partie bordante de la feuille de
verre qui doit s'adapter exactement sur un cadre de montage courbe Le
brevet des EtatsUnis N 2 4 282 026 (Harold A 1,iciaster, I Torman C
Nitschke et John S.
Nitschke) decrit un dispositif de formage et de trempe de feuil-
les de verre dans lequel une feuille de verre trempee est trans-
feree d'un cadre continu de transfert sur un cadre de sortie,
qui est egalement continu, avec utilisation d'une serie de tam-
pons qui s'etendent vers le bas, a partir d'une c-ambre de pres-
sion superieure, sur une distance verticale plus grande que des buses
dirigees vers le bas, pour entrer en contact avec la face superieure
d'une feuille de verre amenee par le cadre continu de transfert, a
partir d 2-un post e cintrage, dans une position o elle se trouve
entre des chambres de pression superieure et
inferieure dans un poste de refroidissement Lorsque l'alimen-
tation en air de la chambre de pression superieure est reduite, l'air
delivre de bas en haut a partir de la chambre de pression inferieure
repousse la feuille de verre vers le haut contre les tampons La
feuille de verre reste dans cette-position haute tandis que le cadre
continu de transfert retourne au poste de cintrage a partir du poste
de transfert en suivant un trajet longitudinal, afin de laisser
l'espace libre pour que le cadre de sortie penetre, en suivant un
trajet transversal, dans le poste de transfert a partir d'un poste de
dechargement du cadre de sortie, situe sur l'un des c 8 tes du poste
de transfert Apres que le cadre de transfert a quitte le poste de
transfert et que
le cadre de sortie est parvenu au poste de transfert, l'alimen-
tation en air de la chambre de pression superieure est retablie et
l'air peut s'echapper de haut en bas, a travers les buses dirigees
vers le bas, vers la surface superieure de la feuille de verre cintree
et trempee Le retablissement de l'alimentation en air de la chambre de
pression superieure a pour effet que la feuille de verre cintree et
trempee tombe sur le cadre de sortie en le heurtant violemment Il y a
des chances pour qu'une feuille de verre soumise a un tel choc se
brise en consequence de la brusque interruption de sa chute, en
particulier lorsqu'elle presente une soufflure ou une autre source de
forte tension
interne localisee dans le verre trempe.
Le dispositif de transfert suivant l'invention fait interve-
nir une iteration de courant ascendant net de fluide de trempe pour
soulever la feuille de verre cintree et trempee au contact de bras de
forme allongee qui, dans un mouvement de navette, transportent la
feuille de verre soulevee depuis une position
a l'extremite aval du poste de refroidissement, entre les cham-
bres de pression superieure et inferieure, jusqu'a une position
inclinee au-dessus du brin superieur d'un systeme transporteur
aval a courroie, o la feuille de verre est doucement et progres-
sivement liberee par les bras de forme allongee et est deposee en
douceur sur le brin superieur du systeme transporteur aval a courroie
Le caractere de douceur du transfert de la feuille de verre profilee
et trempee de sa position de contact contre les bras de forme allongee
a sa position d'appui sur le brin superieur reduit le risque de bris
de la feuille de verre au cours de l'operation de transfert Les bras
de forme allongee suivent un trajet horizontal qui est decale
verticalement par rapport au trajet horizontal que parcourt l'element
en forme de cadre Les bras de forme allongee se deplacent vers l'amont
pour attendre l'arrivee de l'element en forme de cadre au poste de
refroidissement Apres avoir saisi la feuille de verre, les bras de
forme allongee transportent cette feuille en position elevee vers
l'aval en direction du transporteur aval, en meme temps que le
deplacement vers l'amont de l'element en forme de cadre en direction
du poste de cintrage En outre, la presente invention peut etre
executee en utilisant, comme element en forme de cadre, un cadre
continu sans qu'il en resulte un goulot d'etranglement qui ralentirait
l'operation Naturellement, le cadre continu est depourvu de hiatus qui
sont a l'origine d'un affaissement incontrole le long de parties de la
zone bordante
de la feuille de verre cintree et trempee.
Pour les raisons qui viennent d'etre exposees, la presente invention
fournit un procede et un dispositif pour le transfert de feuilles de
verrecintriees et trempees entre un poste de refroidissement et des
moyens d'extraction des feuilles de verre sous la forme d'un
transporteur aval, procede et dispositif qui permettent une cadence
rapide de fabrication pour la production
en grande serie de feuilles de verre cintrees et trempees pre-
sentant des zones bordantes de forme reguliere qui correspondent
a la forme d'un cadre de montage, sans aucun affaissement indesi-
rable de ces zones bordantes et avec un pourcentage reduit de
bris au cours de l'operation de production en grande serie.
On comprendra mieux les avantages de la presente invention
a la lumiere de la description qui suit, relative 'a une forme de
realisation particuliere de l'invention et donnee en reference
aux dessins qui en font partie.
La fig 1 est une vue longitudinale partielle d'une partie d'un
dispositif de formage de feuilles de verre, comprenant la partie
d'extremite de sortie d'un four de chauffage a un poste de
refroidissement, un dispositif de transfert et un transporteur aval,
certains elements ayant ete omis en partie pour laisser
voir d'autres elements de facon plus detaillee.
La fig 2 est une vue sch Umatique du dispositif de trans-
fert et des elements structurels qui lui sont associes dans une
phase initiale d'un cycle de fonctionnement repetitif.
Des fig 3, 4 et 5 sont des -ues semblables a celle de la
fig 2, faites a des phases successives du cycle de fonctionne-
ment repetitif.
Comme on peut le voir sur les fig 1 et 2 des dessins, un dispositif
pour le chauffage et le formage de feuilles d'une matiere telle que le
verre comprend des moyens de chauffage avec un four 10 du type tunnel
qui est equipe d'une porte de sortie 12 mobile verticalement et a
travers lequel des feuilles de verre
sont transportees a partir d'un poste de chargement (non repre-
sente) tout en etant rechauffees a la temperature de deformation du
verre Un poste de refroidissement, designe dans l'ensemble par 14,
pour le refroidissement des feuilles de verre cintrees et un poste de
dechargement (non represente) au-dela du poste de refroidissement 14,
sont disposes a la suite l'un de l'autre a droite du four 12 Un
dispositif de transfert 15 est situe pres de l'extremite aval du poste
de refroidissement 14 Un poste intermediaire ou de cintrage 16 est
intercale entre le four 12 et le poste de refroidissement 14 Le
dispositif de transfert
transmet la feuille de verre profilee et trempee a un transpor-
teur aval 17 qui en assure le transport vers le poste de dechar-
gement.
Z 516508
L'apport de chaleur dans le four 12 peut etre assure par les gaz
chauds de bruleurs a gaz, par des elements radiants de chauffage
electrique ou par une combinaison des deux, ces moyens de chauffage
etant bien connus dans la technique Le dispositif comprend un
transporteur horizontal forme de rouleaux transpor- teurs 18 diriges
transversalement et espaces longitudinalement qui definissent un
trajet d'une extremite a l'autre du four 12, ainsi que de rouleaux
transporteurs 19 de plus petit diametre qui definissent un
prolongement dudit trajet dans le poste de
formage 16 Les rouleaux du transporteur sont disposes par sec-
tions et leur vitesse de rotation est commandee par des embraya-
ges (non representes) et par une ou plusieurs chaines de trans-
mission 20 dont chacune est raccordee a un moteur de commande 21, de
telle maniere que la vitesse des differentes sections du transporteur
puisse 9 tre reglee et synchronisee de facon connue en soi Un element
detecteur de verre S est place en amont de la porte de sortie 12 pour
declencher un cycle operatoire du dispositif. Un circuit programmateur
est prevu pour la synchronisation du fonctionnement de divers elements
du dispositif suivant une sequence predeterminee L'element detecteur
de verre S et le
circuit programmateur actionne par celui-ci cooperent pour for-
mer un organe de synchronisation pour le dispositif decrit dans
le present memoire, de facon connue en soi dans la technique.
Le poste de formage 16 comprend un moule inferieur 34 et un moule a
vide superieur 36 Ce dernier peut etre recouvert par une couverture de
tissu souple 35 en une matiere refractaire, telle que la fibre de
verre, qui ne rique pas d'endommager le verre ramolli par la chaleur
en etant en contact presse avec celui-ci Le moule inferieur 34
comprend une surface superieure 22 dont la forme en elevation
correspond a une premiere forme que l'on veut donner a une feuille de
verre a cintrer La surface superieure 22 se trouve aux extremites
supoerieures de saillants 23 diriges transversajement qui s'etendent
d'une extremite a l'autre de la dimensicn ta erae du moule inferieur
34 Ces
saillants sont separes par ide reair: ues 24 dirigees transversale-
ment aui s'etendent d'une extremite a l'autre de la dimension
transversale du moule inferieur 34 pour constituer des espaces libres
permettant d'elever et d'abaisser le moule inferieur 34
entre une position en retrait au-dessous des rouleaux transpor-
teurs 19 et une position superieure au-dessus du niveau de ces
rouleaux transporteurs Le moule inferieur 34 est fixe a un sup-
port de moule inferieur 26 et son mouvement ascendant vers le moule a
vide superieur 36 est limite a un intervalle tres etroit
entre eux, un peu plus grand que l'epaisseur des feuilles de ver-
o 10 re, ne depassant de preference pas le double environ de l'epais-
seur des feuilles de verre.
Etant donne que les glaces laterales d'automobiles ont un
rayon de courbure passablement constant autour d'un axe horizon-
tal afin de faciliter leur montee et leur descente dans une
carrosserie d'automobile entre leurs positions d'ouverture et de
fermeture, de nombreux modeles differents faisant partie de la meme
famille ont des contours de formes differentes, mais
sont cintres avec le m Cme rayon de courbure Il est donc souhai-
table de disposer d'un seul moule inferieur, capable de produire tous
les modeles de chaque famille Il a ete constate qu'un moule de formage
inferieur de rayon de courbure donnee ayant des
dimensions plus longues que celles d'une famille de glaces late-
rales qui presentent ledit rayon de courbure donne, mais des contours
de formes differentes et/ou des dimensions differentes, est en mesure
de fabriquer des glaces laterales cintrees de ladite famille de glaces
ayant des dimensions differentes, mais ledit rayon de courbure donne
Dans le dispositif faisant l'objet du present memoire, un seul moule
de formage inferieur peut etre installe conjointement avec un moule a
vide superieur de courbure legerement differente pour produire tout
modele d'une famille de modeles presentant un rayon de courbure donne,
mais des dimensions et/ou des contours differents, sans qu'il y ait
besoin d'enlever ou de remplacer le moule inferieur et/ou
le moule a vide superieur.
De preference, la surface superieure 22 du moule inferieur 34 est
polie afin d'eviter l'impression d'eventuelles inegalites dans la
surface de la feuille de verre supportee, elle est faite d'une matiere
qui ne reagit pas avec le verre, qui peut etre aisement usinee au
profil a surface lisse voulu et qui a une bonne durabilite, malgre son
contact intermittent avec le verre chaud qui provoque de rapides
variations cycliques de temperature, pendant une periode prolongee Une
matiere satisfaisante pour
le moule de formage inferieur rainure 34 est un ciment d'alumino-
silice vendu par Johns-Manville sous la marque commerciale TRANSITE Au
besoin, la surface superieure 22 des saillants 23 du moule inferieur
peut etre recouverte d'une couverture de tissu souple (non
representee) en une matiere refractaire, telle que la fibre de verre,
qui n'endommage pas le verre ramolli par la chaleur en etant en
contact presse avec celui-ci Une telle couverture se presente de
preference sous forme de bandes, une
bande etant appliquee sur chaque saillant.
Un dispositif elevateur et abaisseur, sous la forme d'une tige de
piston inferieure 28 montee mobile dans un cylindre 30 fixe
rigidement, eleve et abaisse sur une distance limitee le
support 26 et le moule de formage inferieur 34 fixe a celui-ci.
Des colonnes d'alignement 31 sont fixees au support de moule 26
pour assurer un mouvement vertical precis du moule inferieur 34.
Les colonnes d'alignement 31 coulissent verticalement dans des
douilles d'alignement (non representees) montees sur un bati (non
represente) de support du dispositif de formage, de facon
connue en soi.
Le moule a vide superieur 36 comporte un element de paroi superieur 37
et une paroi inferieure 38 qui est perforee La
paroi inferieure presente une partie superieure 39 en retrait.
La surface de la paroi inferieure 38 qui regarde vers le bas peut
avoir une forme dont la courbure est moins accentuee que
celle de la surface de formage constituee par la surface supe-
rieure 22 du moule inferieur 34 Le moule a vide superieur 36 est en
communication avec une source de vide (non representee) par une
conduite de mise sous vide 40 et une soupape appropriee (non
representee) Le moule a vide superieur 36 est opportunement raccorde,
par des tiges superieures de guidage vertical 41, a un bati de support
superieur (non represente) sur lequel est monte un cylindre vertical
superieur 42 et il est mobile par rapport au bati de support superieur
sous l'action d'une tige de piston verticale superieure 43, montee
dans le cylindre 42 et raccordee a l'element de paroi superieur 37 par
un etrier
articule 44 La conduite de mise sous vide 40 peut etre raccor-
dee selectivement, au moyen d'un systeme de soupapes approprie, a une
source d'air sous pression (non representee) et les soupapes de
commande de la conduite de vide et de la conduite
de pression peuvent etre synchronisees suivant un cycle de pro-
gramme predetermine, de facon connue en soi Selon une autre
disposition possible, l'element de paroi superieur 37 peut etre muni
d'une ouverture pour recevoir une conduite d'alimentation
en air sous pression, raccordee par un systeme de soupapes appro-
prie a une source d'air sous pression, independamment de la con-
duite de mise sous vide 40 Les perforations de la paroi inferieure
perforee 38 sont aussi petites cae possible et sont separees par une
distance aussi petite que necessaire pour assurer le maintien par
depression d'une feuille de verre chaude avec une consommation
d'energie raisonnable Pour un moule a vide superieur dont la paroi
inferieure perforee 38 en contact avec la feuille de verre mesure 46
pouces ( 117 cm) de longueur et 22 pouces ( 56 cm) de largeur, il a
ete constate que des perforations ayant un diametre de 0,09 pouces (
0,23 cm) et une distance mutuelle de 1,5 pouces
( 3,8 cm) en une disposition rectangulaire ou losansique assu-
raient de maniere satisfaisante la manipulation de feuilles de
verre dont le poids peut atteindre 20 livres ( 9 kg) Les perfo-
rations s'etendent sur toute l'epaisseur de la paroi perforee 38
regardant vers le bas, y compris sa partie superieure en retrait 39,
des ouvertures alignees etant pratiquees dans les plaques
d'attache 59.
Le poste de refroidissement 14 comprend plusieurs chambres
de pression superieures 51, equipees chacune de rangees transver-
sales, espacees longitudinalement, de buses tubulaires 52 espacees
transversalement qui s'etendent vers le bas pour projeter de
l'air, contenu sous pression dans les chambres de pression supe-
rieures, vers la surface superieure d'une feuille de verre qui se
trouve en regard des orifices inferieurs de ces buses En face de
chaque chambre de pression superieure 51 est disposee une chambre de
pression inferieure 53, equipee de boltes a buses du
type en barre 54 placees de telle maniere que leurs parois epais-
ses s'etendent verticalement et comportant des orifices de forme
allongee diriges vers le haut a travers toute leur epaisseur,
de telle maniere que l'air contenu sous pression dans les cham-
bres de pression inferieures 53 soit projete de bas en haut, sous
forme de jets a travers les orifices de forme allongee, vers la grande
surface inferieure de la feuille de verre La serie d'orifices des
boites a buses inferieures du type en barre est opposee a une serie
correspondante d'orifices dans les buses tubulaires superieures Les
boltes a buses du type en barre sont a distance verticale au-dessou S
des buses tubulaires superieures pour menager un espace libre pour le
deplacement d'un organe en forme de cadre 70 le long d'un trajet entre
ces buses superieures et ces buses inferieures Les ext remites
inferieures des rangees de buses tubulaires sont situees le long d'une
surface courbe
complementaire de la forme courbe des surfaces superieures lis-
ses des boites du type barre renfermant les buses inferieures, afin de
menager un espace libre courbe, correspondant a la forme
transversale des feuilles de verre transportees entre ces buses.
Si on le desire, les chambres de pression 51 et 53 sont separees
en chambres superieures et inferieures independantes sur la lon-
gueur du poste de refroidissement 14, afin de pouvoir etablir des
pressions d'air differentes dans les differentes chambres de
pression superieures et les differentes chambres de pression in-
ferieures, ce qui permet de fixer un programme de jets d'air sur la
longueur du poste de refroidissement 14 Le dispositif choisi
a titre d'illustration comporte trois chambres de pression supe-
rieures et trois charmbres de Aression inferieures, chacune etant
subdivisee en deux S' ction S:ais on peut faire varier a volonte le
nombre exact de ces ebmb:res, sans s'ecarter du cadre de la
presente invention.
* Les buses inferieures du type en barre 54 peuvent etre raccordees a
un bati monte pivotant (non represente) Un montage semblable a celui
qui est decrit et revendique dans le brevet des Etats-Unis n 3 846 106
(Samuel L Seymour) pour faire pivoter un jeu inferieur de buses peut
etre utilise pour incliner le dispositif afin d'eliminer rapidement
les debris de verre par glissement par rapport aux buses inferieures
du type en barre 54 dans la forme de realisation de la presente
invention choisie a
t itre d'illustration.
Des intervalles entre les buses tubulaires superieures 52 constituent
des trajets pour l'echappement de l'air projete en jets contre la
surface superieure concave des feuilles de verre traitees par le
dispositif decrit dans le present memoire les intervalles entre des
boites a buses inferieures du type en barre 54 voisines constituent
des trajets pour l'echappement de l'air projete en jets contre la
surface inferieure convexe de ces feuilles de verre S'il est prevu au
total plus d'espace pour
les trajets d'echappement au-dessus du verre que pour les tra-
jets d'echappement au-dessous du verre, c'est que la difference des
espaces prevus au total pour les trajets d'echappement de part et
d'autre des feuilles de verre profilees aide a assurer une plus grande
uniformite de refroidissement des surfaces superieure et inferieure
que ce ne serait le cas ai les deux
surfaces, superieure et inferieure, des feuilles de verre pre-
sentaient des trajets d'echappement de dimensions egales Cela provient
de ce qu'une surface convexe est plus aerodynamique qu'une surface
concave En consequence, il est plus difficile
d'evacuer de l'air projete perpendiculairement contre une surfa-
ce concave que de l'air projete perpendiculairement contre une surface
convexe et il est donc prevu plus d'espace d'echappement
pour l'evacuation de jets d'air qui frappent la surface superieu-
re concave que pour les jets d'air qui frappent la surface infe-
rieure convexe.
L'organe en forme de cadre 70 comprend un rail qui s'etend sous la
forme d'une structure annulaire disposee de chant, sa largeur
constituant la hauteur du rail Des elements de connexion
16502
79 sont fixes par leurs extremites internes a la surface externe du
rail en direction laterale, en des points espaces le long de celui-ci,
et par leurs extremites externes a un cadre de renfort Ce dernier,
comme l'element en forme de cadre 70 ont un contour dont la forme est
semblable a celle du contour d'une feuil e de verre supportee et une
forme en elevation semblable a
la courbure de la feuille de verre supportee.
De preference, le cadre de renfort 80 est forme d'un tube d'acier
exterieur dont le contour a une forme semblable a celle de l'element
en forme de cadre 70 et qui entoure ce dernier a une certaine distance
L'intervalle entre l'element en forme de cadre 70 et le cadre de
renfort 80 est determine par la longueur des elements de connexion 79
Une forme de realisation preferee pour l'element en forme de cadre est
decrite dans le brevet des
Etats-Unis N 2 3 973 943 (Seymour).
Le cadre de renfort 80 est raccorde a un chariot 96 Une cremaillere
102 est fixee de chaque cote du chariot 96 Les cremailleres 102 sont
en prise avec des pignons reversibles 104 qui sont entraines par un
moteur de commande reversible (non represente) Ce dispositif guide le
mouvement de l'element en forme de cadre 70 entre une position amont
au niveau du poste
de formage 16, une position aval dans l'alignement d'un disposi-
tif de transfert des feuilles (non represente) a l'extremite aval du
poste de refroidissement 14 et une position intermediaire d'attente,
juste en aval du poste de formage Le chariot 96 est renforce par
plusieurs traverses arquees (non representees) dont la forme
correspond a la forme transversale courbe definie par les 1 surfaces
superieures des boites a buses inferieures du type en barre 54 et par
les extremites inferieures des rangees de buses tubulaires superieures
52, de maniere a pouvoir' passer
entre ces buses.
Le chariot 96, l'element en forme de cadre 70 et son cadre de renfort
constituent une navette pour le transfert d'une ou de plusieurs
feuilles de verre cintrees du poste de formage 16 au poste de
refroidissement 14, o les feuilles sont refroidies,
puis transmises a un dispositif de dechargement (non represente).
La navette est capable de retourner au poste de formage 16 a un
moment approprie du cycle de formage suivant.
Une boite de forme allongee 62 s'etend sur toute la largeur
du dispositif entre le poste de formage 16 et le poste de refroi-
dissement 14 Le toit de la boite 62 diminue vers le haut et vers
l'interieur pour former une fente etroite qui s'etend sur toute la
largeur du dispositif dans un plan horizontal en dehors
du trajet emprunte par la navette 70, 80, 96 lorsque cette der-
niere se d eplace entre le poste de formage 16 et le poste de
refroidissement 14 De l'air est introduit en permanence dans la boite
62 sous une pression relativement basse pour s'echapper a travers la
fente etroite, de facon a creer un rideau d'air qui protege quelque
peu les elements du moule de l'impact des jets d'air provenant des
buses de trempe, impact qui aurait tendance
a produire un gradient de temperature accentue le long des ele-
ments du moule dans la direction du trajet de deplacement des feuilles
de verre en l'absence du rideau d'air continu On considere que ce
rideau d'air remplace avantageusement une barriere mecanique qui
devrait etre elevee pour proteger les elements du moule entre des
operations successives de transfert et abaissee par intermittence
chaque fois que la navette passe par la region frontiere en aval du
poste de formage 16 et en amont
du poste de refroidissement 14-.
Le transporteur aval 17 comprend une ou plusieurs courroies de
transfert 64, s'etendant chacune entre une poulie amont 65 situee
i-,ediatement audela du poste de refroidissement 14 et une poulie aval
66, pour former un brin superieur 67 qui est maintenu a un niveau un
peu plus bas aue le niveau du trajet aue l'element en forme de cadre
70 suit en parcourant le poste de refroidissement 14 Le dispositif de
transfert 15 comprend des bras 84 de foime allongee, montes a distance
mutuelle dans
la direction transversale et s'etendant vers l'amont en direc-
tion lo,ngitudinale a partir d'un support en encorbellement 86.
Le dispositif de transfert 15 est construit et dispose de telle
maniere que les bras de fora e allongee 84 soient mobiles entre une
position aval representee en traits contirus sur la fig 1 et une
position amont (representee en traits disconti:,us sur la fig 1) a
l'extremite aval du poste de refroidis er ent 14, a un niveau situe
au-dessous des extremites inferieures des buses superieures 52 et
au-dessus du trajet parcouru par l'element en forme de cadre 70 Dans
la direction longitudinale, les bras de forme allongee 84 s'etendent
entre deux pieces laterales du chariot 96, de telle maniere aue les
bras de forme allongee 84 et le chariot 96 puissent se deplacer
librement en sens opposes,
en se superposant dans ladite position amont.
Il est ordinairement prevu deux bras de forme allongee 84 qui
s'etendent horizontalement dans un plan horizontal commun, dans
l'alinement l'un de l'autre On peut toutefois envisager
aussi, dans le cadre de la presente invrention, l'emploi de plu-
sieurs bras de forme allongee, disposes le long d'une surface en
arc de cercle correspondant a la forme transversale de la feuil-
le de verre cintree Au moins un bras de forme allongee est necessaire
de chaque c 8 te de l'axe longitudinal passant par le
centre de gravite de la feuille de verre cintree.
Le mode de fonctionnement cyclique du dispositif est le suivant Au
debut d'un cycle de formage, declenche par le fait que l'element
detecteur S decele la presence d'une feuille de verre au-dessus de lui
suivant la presente invention, la feuille de verre est introduite dans
le poste de formage du verre 16 sur les rouleaux transporteurs 18 et
19, le moule inferieur 34 etant dans sa position de retrait dans
laquelle sa surface de formage 22 regardant vers le haut est
entierement situee au-dessous de
la surface d'appui constituee par les sommets des rouleaux trans-
porteurs 19, tandis que la surface perforee de formage 38 du
moule superieur 36, regardant vers le bas, se trouve a une cour-
te distance au-dessus de la surface superieure de la feuille de verre
Cette derniere chemine jusqu'a ce qu'elle atteigne une position
d'alignement entre le moule inferieur 34 et le moule a
vide superieur 36 Lorsque la feuille de verre recoit initiale-
ment une courbure cylindrique autour d'un axe sensiblement paral-
lele a la direction de wuvement des feuilles de verre definie par les
rouleaux transporteurs 18 et 19, l'instant precis o le
24 2516502
moule inerieur 34 est actionne n'a pas une importance aussi
decisive aue s'il fallait produire des courbures plus compliquees.
Au moment o la feuille de verre arrive au poste de formage 16, un
programmateur declenche par l'element detecteur S actionne le piston
28 et provoque la creation d'une depression dans le moule a vide
superieur 36, tandis que le moule inferieur 34 est souleve la feuille
de verre est elevee sur le moule inferieur 34 dans une position au
voisinage du moule a vide superieur 36 Ce dernier est maintenu
initialement a courte distance (plusieurs
epaisseurs de feuille de verre) au-dessus de la tangente supe-
rieure commune aux rouleaux transporteurs 19 Du fait que la feuille de
verre est chaude au moment o elle arrive au poste de formage, elle
flechit facilement par affaissement sous l'effet de la pesanteur pour
epouser la courbure relativement accentuee de la surface de formage
superieure 22 des saillants profiles 23 du moule inferieur 34, tandis
que ce dernier eleve la feuille de verre ramollie dans une position a
proximite immediate de la surface de formage, regardant vers le bas,
de la paroi inferieure perforee 38 du moule a vide superieur 36 La
feuille de verre est placee au voisinage immediat du moule a vide
superieur 36 par-limitation de la course ascendante du piston 28 et
avant qua la feuille de verre ne soit prise simultanerment entre la
surface superieure 22 du moule inferieur 34 et la surface inferieure
de formage du moule a vide superieur 36, l'aspiration souleve la
feuille de verre profilee, de telle maniere que seule la partie
peripherique du verre n'entre tout d'abord en contact avec la surface
inferieure de formage du moule a vide superieur 36 La forme definie
par la surface inferieure de formage du moule a vide superieur 36 a
une courbure moins marquee que la surface superieure de formage du
moule inferieur 36, la partie de la feuille de verre intermediaire
entre ses parties d'extremite n'etant initialement pas en contact avec
la surface inferieure
de formage du moule a vide superieur 36.
Le moule inferieur 34 a ete souleve en reponse a l'action-
nement, par l'element detecteur S, d'un circuit programmateur (non
represente) qui provoque l'extension du piston 28 avec un delai
determine apres la detection du passage de la feuille de verre
au-dessus de l'element detecteur S Le programmateur commande aussi le
declenchement du retour du moule de formage inferieur vers sa position
en retrait Ce dernier mouvement est regle dans le temps de telle
maniere que le retour du moule inferieur 34 par retraction du piston
28 soit coordonne avec l'instant o la feuille de verre est appliquee
par aspiration contre la surface inferieure de formage du moule a vide
superieur 36 Le programmateur declenche egalement le mouvement
ascendant de retraction du piston vertical 43 qui provoque l'elevation
du
moule a vide superieur 36 en meme temps que le mouvement des-
cendant du moule inferieur 34 La depression est maintenue tandis que
le moule a vide superieur s'eleve, ce qui fait que la surface
superieure de la feuille de verre epouse exactement la forme a
courbure moins marquee de la surface inferieure de
formage du moule a vide superieur 36.
Lorsque le moule a vide superieur 36 atteint sa position haute, le
poste de formage est pret a recevoir l'element en forme de cadre 70 en
position entre le moule a vide superieur 36 et le moule inferieur 34
Le chariot 96 s'immobilise avec l'element en forme de cadre 70 dans Sa
position amont precitee, directement au-dessous du moule a vide
superieur 36 En meme temps, lorsque
l'element en forme de cadre 70 occupe sa position amont immedia-
tement au-dessous du moule a vide superieur 36, la depression dans le
moule a vide superieur 36 est interrompue, ce qui permet que la
feuille de verre profilee soit deposee sur l'element en
forme-de cadre 70.
La forme de l'element en forme de cadre perpendiculairement a sa
direction de mouvement, et en particulier de sa partie qui s'etend
transversalement, peut avoir la meme courbure que celle qui est
definie par la surface inferieure de formage du moule a vide superieur
36 ou une courbure differente Lorsqu'un element en forme de cadre 70 a
une surface de formage dont la courbure est m Dins marquee que celle
qui est definie par le moulea vide superieur 36, la feuille de verre,
encore ramollie a la suite de son chauffage dans le four 12, tombe
dans une position telle que sa partie mediane repose initialement sur
le milieu de la partie transversale du rail de l'element en forme de
cadre et que ses extremites, presentant initialement une courbure plus
marquee,
se trouvent a une certaine distance au-dessus de la partie trans-
versale du rail de formage Toutefois, avant que le chariot 96 n'amene
la feuille de verre dans le poste de refroidissement 14, les parties
d'extremite de celle-ci s'affaissent pour epouser le reste du profil
du rail de formage de l'element en forme de
cadre -70.
Selon une variante, la feuille de verre peut tomber sur un element en
forme de cadre 70 dont la pa Xtie transversale du rail definit une
courbure dont le rayon est encore plus petit que celui de la courbure
definie par la surface inferieure de formage du moule a vide superieur
36 Le rayon de courbure peut m 9 me etre
plus petit que celui de la courbure definie par le moule infe-
rieur 34 Aussi, lors de la chute de la feuille de verre a
l'interruption de la depression, seuls les bords lateraux de la
feuille de verre cintree reposeront initialement sur la partie
transversale du rail de l'element en forme de cadre 70, puis le verre
s'affaissera pour prendre sa forme courbe plus marquee correspondant
au bord superieur de la partie transversale du
rail de l'element en forme de cadre 70.
La feuille de verre, supportee par l'element en forme de cadre 70, est
transferee dans le poste de refroidissement 14, o de l'air sous
pression est projete a travers les buses 52 qui s'etendent vers le bas
a partir des chambres de pression
superieures 51, ainsi qu'a travers les orifices des buses infe-
rieures du type en barre 54 qui s'etendent vers le haut a partir des
chambres de pression inferieures 53, pour refroidir le verre aussi
rapidement que possible afin de lui donner au moins un
degre partiel de trempe.
27 2516502
L'element en forme de cadre 70 transporte la feuille de verre cintree
a travers le poste de refroidissement 14 Lorsqu'il atteint sa position
aval extreme, a l'extremite aval du poste de refroidissement 14, les
pignons reversibles 104 arretent de tourner A ce moment, une premiere
feuille de verre G 1 est en train d'etre delivree a un poste de
dechargement a l'extremite aval du transporteur aval 17 et le
dispositif 15 de transfert des feuilles de verre conmmence a se
preparer a transferer la feuille de verre entre l'element en forme de
cadre 70 et le
transporteur aval 17, come le montre la fig 2.
Lorsque les pignons 104 s'arretent, un promrarimateur com-
mande l'extension des bras de forme allongee 84 dans la direc-
tion amont, pour qu'ils occupent leur position amont au-dessus
de l'element en forme de cadre 70 et au-dessous des buses tubu-
laires superieures 52 Puis l'alimente ion en air de la chambre de
pression superieure aval 51 est coupee, tandis que de l'air
continue a souffler a travers les chambres de pression inferieu-
res 53 et leurs buses du type barre 54 dirigees vers le haut, afin de
decoller une seconde feuille de verre G 2 de l'element en forme de
cadre 70 A ce moment, la premiere feuille de verre G 1 a ete dechargee
du transporteur aval 17, comme le montre la
fig 3.
L'alimentation en air de la chambre de pression superieure aval 51
etant coupee, la force ascendante nette de l'air, qui decolle la
seconde feuille de verre G 2 de l'element en forme de cadre 70, a pour
effet que la grande surface superieure de la seconde feuille de verre
G 2 entre en contact avec les bras de forme allongee 84, comme le
montre la fig 4 Un programmateur
commande la retraction des bras de forme allongee dans la direc-
tion aval, de preference a une vitesse lineaire qui approche de la
vitesse lineaire vers l'aval des brins superieurs 67 des courroies de
transfert 64 La feuille de verre en contact presse avec les bras de
forme allongee suit le mouvement de ces bras
au-dela du poste de refroidissement 14.
Au moment o le bord avant de la seconde feuille de verre
28 2516502
G 2 tasse au-dela de la sortie aval du poste de refroidissement 14,
cette seconde feuil e de verre G 2 s'incline en bas et en avant, de
telle maniere que le bord avant de la seconde feuille
de verre G 2 entre en contact en douceur avec les brins supe-
rieurs 67 des courroies de transfert 64, comme le montre la fig. Au
fur et a mesure que les bras de forme allongee 84 pour- suivent leur
retraction dans la direction aval, la proportion
de la masse de la seconde feuille de verre que les brins supe-
rieurs supportent augmente, jusqu'a ce que les brins superieurs 67
supportent la masse totale de la seconde feuille de verre, au moment o
le bord arriere de celle-ci depasse la sortie aval
du poste de refroidissement 14.
Afin d'etre sur que le transfert des feuilles de verre cintrees et
trempees entre les bras de forme allongee 84 et les brins superieurs
67 s'effectuera avec le maximum possible de douceur, les brins
superieurs 67 sont maintenus a un niveau situe a une legere distance
au-dessous du niveau des surfaces inferieures des bras de forme
allongee 84, distance qui est
toutefois plus grande que l'epaisseur des feuilles de verre.
Cette legere distance correspond de preference a une petite pro-
portion (nettement inferieure a la moitie) de la dimension des
feuilles de verre dans la direction longitudinale du trajet que
ces feuilles suivent a travers le poste de refroidissement.
Lorsque la seconde feuille de verre a ete completement
transferee sur les brins superieurs 67, les bras de forme allon-
gee 84 sont libres de reprendre la position amont precitee en
s'etendant dans la direction amont ' Ils sont alors en mesure de
recevoir la feuille cintree et trempee suivante qui arrive au
niveau de 'la chambre de pression aval du poste de refroidisse-
ment 14.
A l'instant opportun, le programmateur commande la mise en rotation
inversee des pignons reversibles 104 qui regissent le mouvement de
retour des cremailleres 102 et de l'element en forme de cadre 70 qui y
est fixe dans le sens amont, soit vers une position d'attente
immediatement en aval du poste de formage, soit directemert dans-le
poste de formage Le cycle peut se repeter au moment o la feuille de
verre suivante arrivera a l'endroit o elle actionne l'element
detecteur de verre S.
La forme de l'invention decrite et representee dans le pre-
sent memoire constitue un mode de realisation prefere, donne a titre
d'illustration, pour le traitement de feuilles de verre orientees
horizontalement et suivant un trajet horizontal,
ainsi aue certaines des modifications oui peuvent y etre appor-
tees Il est bien entendu que divers changements peuvent etre
faits dans la disposition et la construction exactes des ele-
ments structuraux du dispositif de transfert decrit ci-dessus et/ou
dans la maniere d'orienter et/ou la direction du trajet
des feuilles de verre, sans que l'on sorte du cadre de l'inven-
tion, tel qu'il est defini dans les revendications qui suivent.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS -l. Procede pour extraire une feuille de verre cintree
et trempee d'un poeste de refroidissement ( 14) dans lequel cette
feuille de verre est appliquee contre un element en forme de cadre(
70) tandis que des jets d'un fluide de trempe sont projetes con-tre
les grandes surfaces opposees de la feuille de verre ainsi sup-portee
a partir de chambres de pression ( 51, 53) opposees et es-pacees, avec
un debit suffisant pour donner au moins un degre par-tiel de trempe au
verre, caracterise par les operations consistanta interposer des bras
de forme allongee ( 84) entre l'une des cham-bres de pression et la
grande surface de la feuille de verre cin-tree et trempee qui est
opposee a sa grande surface appliquee con-tre l'element en forme de
cadre ( 70), a provoquer un ecoulement net de fluide de trempe pour
produire une force suffisante dans une direction propre a decoller la
feuille de verre cintree ettrempee de l'element en forme de cadre et a
appliquer cette feuil-le de verre cintree et trempee contre les bras
de forme allongee, a deplacer ces bras au-dela de ladite chambre de
pression avec la feuille de verre cintree et trempee appliquee contre
eux, versl'aval en direction d'un transporteur de dechargement ( 17),
a in-cliner le bord avant de la feuille de verre cintree et trempee en
l'ecartant des bras de forme allongee pour transferer en douceur la
feuille de verre cintree et trempee entre les bras de formeallongee (
84) et un brin superieur ( 67) du transporteur de dechar-gement ( 17),
en empechant la feuille de verre cintree et trempee de tomber sans
douceur des bras de forme allongee afin d'eviter unchoc brusque de
cette feuille de verre sur ledit brin superieur.2. Procede selon la
revendication 1, caracterise en ce que le mouvement dudit brin
superieur s'effectue a une vitesse qui approche la vitesse a laquelle
les'bras de forme allongee se deplacent au-dela de ladite chambre de
pression,3. Procede selon la revendication 1 ou 2, caracteri-se en ce
que la feuille de verre est supportee dans une orienta-tion
sensiblement horizontale par-l'element en forme de cadre ( 70) pendant
son transfert a travers leposte de refroidissement ( 14), avant
l'interposition des bras de forme allongee,
4. Procede selon la revendication 3, caracterise en ce qu'il comprend
en outre les operations consistant a projeter du fluide de trempe vers
les grandes surfaces opposees avec, de hauten bas, une force plus
grande que de bas en haut, dans -une mesu-re suffisante pour maintenir
la feuille de verre sur l'element enforme de cadre pendant son
transfert a travers le poste de re-froidissement, puis a inverser le
sens de cette force nette afin d'appliquer une force nette de bas en
haut apres l'interposition des bras de forme allongee entre ladite
chambre de pression et lafeuille de verre cintree et trempee.5.
Dispositif pour transferer une feuille de verre cintree et trempee en
douceur entre un element en forme de cadre ( 70) et le brin superieur
( 67) d'un transporteur de dechargement ( 17), caracterise en ce qu'il
comprend un poste de refroidissement ( 14) equipe d'une chambre de
pression superieure ( 51) et d'une chambre de pression inferieure (
53), des moyens pour transporterl'element en forme de cadre supportant
la feuille de verre a tra-vers le poste de refroidissement entre les
chambres de pression, des moyens pour alimenter en fluide de trempe
sous pression les chambres de pression pour que ce fluide soit projete
contre les grandes surfaces opposees de la feuille de verre tandis que
cette derniere est supportee par l'element en forme de cadre, des bras
de forme allongee ( 84) agences de maniere a se deplacer le longd'un
trajet situe entre le niveau du trajet parcouru par l'ele-ment en
forme de cadre ( 70) et la position occupee par la chambre de pression
superieure ( 51), entre une position amont entre leschambres de
pression et une position aval en aval du poste de re-froidissement (
14), des moyens pour produire une force ascendantenette du fluide de
trempe dans la position amont entre les cham-bres de pression, lorsque
les bras de forme allongee occupent* 2516502cette position amont, pour
decoller la feuille de verre cintree et trempee de l'element en forme
de cadre et appliquer cette feuille cintree et trempee contre les bras
de forme allongee, et des moyens pour deplacer les bras de forme
allongee ( 84) vers la position aval avec la feuille de verre cintree
et trempee appliquee contre eux, un transporteur de dechargement
&#x003C; 17) situeen aval du poste de refroidissement, ce transporteur
de dechar-gement presentant un brin superieur qui occupe une position
and un niveau situe un peu plus bas que le niveau occupe par les bras
de forme allongee, de telle maniere que quand la feuille de verre
cintree et trempee atteint la position aval, elle s'incline par un
mouvement vers le bas de son bord avant pour etre transferee endouceur
des bras de forme allongee &#x003C; 84) sur le brin superieur &#x003C;
67).6. Dispositif selon la revendication 5, caracterise en ce qu'il
est prevu des moyens pour produire un mouvement du brin superieur (
67) du transporteur de dechargement &#x003C; 17) a une vitessequi
approche la vitesse a laquelle les bras de forme allongee ar-rivent
dans la position aval.7. Dispositif selon la revendication 5 ou 6,
caracte-rise en ce que les moyens destines a produire une force
ascendantenette du fluide de trempe comprennent des moyens qui coupent
l'ali-mentation en fluide de trempe de la chambre de pression
superieu-re pour que ce fluide soit projete contre la feuille de verre
cinetree et trempee.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [45][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [46][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2516502
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[47]____________________
[48]____________________
[49]____________________
[50]____________________
[51]____________________
[52]____________________
[53]____________________
[54]____________________
[55]____________________
[56]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
80 Кб
Теги
fr2516502a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа