close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2516638A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (25/ 59)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(5/ 31)
[6][_]
ETRE
(23)
[7][_]
Est-a
(5)
[8][_]
DANS
(1)
[9][_]
Trou
(1)
[10][_]
Pai
(1)
[11][_]
Physical
(11/ 15)
[12][_]
0,60 mm
(2)
[13][_]
0,46 mm
(2)
[14][_]
30 percent de
(2)
[15][_]
70 percent de
(2)
[16][_]
de 100 watt/m2
(1)
[17][_]
15 mm
(1)
[18][_]
de 4 mm
(1)
[19][_]
30 mm
(1)
[20][_]
de 1 m2
(1)
[21][_]
de 200 watts
(1)
[22][_]
de 14 m3
(1)
[23][_]
Molecule
(4/ 7)
[24][_]
aluminium
(3)
[25][_]
DES
(2)
[26][_]
COTES
(1)
[27][_]
water
(1)
[28][_]
Polymer
(4/ 5)
[29][_]
Polyester
(2)
[30][_]
Polyamide
(1)
[31][_]
Polystyrene
(1)
[32][_]
Polycarbonate
(1)
[33][_]
Generic
(1/ 1)
[34][_]
metals
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2516638A1
Family ID 8052423
Probable Assignee Setrem
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE DE CAPTATION DE L'ENERGIE DU RAYONNEMENT SOLAIRE A
TRAVERS UN ELEMENT TAMISANT, ET CAPTEUR UTILISANT CE PROCEDE
EN Title FLAT PLATE SOLAR PANEL - HAS PERFORATED RADIATION FILTER
PLATE BETWEEN TRANSPARENT COVER AND ABSORBER
Abstract
_________________________________________________________________
PROCEDE DE CAPTATION DE L'ENERGIE DU RAYONNEMENT SOLAIRE A TRAVERS UN
ELEMENT TAMISANT, ET CAPTEUR UTILISANT CE PROCEDE.
CAPTEUR D'ENERGIE SOLAIRE COMPRENANT FIXES EN REGARD SUR UN CHASSIS 1,
D'UNE PART UN ELEMENT TAMISANT 3 COMPORTANT DES ORIFICES 3A AYANT UNE
DIMENSION EGALE OU INFERIEURE A 0,60MM, ET D'AUTRE PART UN ECRAN 2
PLACE A UNE DISTANCE DE L'ELEMENT TAMISANT 3 D'AU MOINS 100 A 300FOIS
LA DIMENSION DES ORIFICES 3A, LES COTES DU CHASSIS 1 RELIANT LA
PERIPHERIE DE L'ELEMENT TAMISANT 3 ET DE L'ECRAN 2 POUVANT ETRE FERME
EN TOTALITE OU EN PARTIE PAR UNE PAROI SOLIDE.
CE CAPTEUR PEUT COMPRENDRE EN OUTRE UN ELEMENT TRANSPARENT 4 FIXE SUR
LE CHASSIS 1, AU-DESSUS DE L'ELEMENT TAMISANT 3 AINSI QU'AU MOINS UNE
OUVERTURE D'ENTREE ET AU MOINS UNE OUVERTURE DE SORTIE POUR UN FLUIDE
CALOPORTEUR.
CE CAPTEUR EST UTILISABLE NOTAMMENT DANS LE DOMAINE DU BATIMENT.
The solar fluid heating panel consists of an insulated box (8)
encasing a support frame (1) for the panel components. The lugs (10)
at the top of the frame support the transparent cover (4) whilst the
absorber (2) is housed in the bottom. Between the two components is a
perforated plate (3). A space (13) exists across each end (6) of the
support frame which are perforated in the area between the absorber
and the perforated plate. Solar radiation passes through the
perforated plate and successively rebounds between the absorber and
the underside of the perforated plate.
Description
_________________________________________________________________
Procede de captation de l'energie du rayonnement solaire a travers un
element tamisant, et capteur utilisant ce procede.
La presente invention concerne un nouveau procede de captation de
l'energie solaire, a haut rendement, et un capteur utilisant ce
procede.
On connait de nombreux capteurs solaires selon lesquels l'energie
solaire est d'abord recueillie sur une surface appropriee, pour etre
ensuite echangee avec le milieu en contact avec cette surface
receptrice.
Le procede le plus ancien et le plus simple consiste a utiliser comme
surface absorbante les murs eux-memes d'un batiment. Mais un tel
procede ne convient pas pour des capteurs individuels et son rendement
est relativement faible du fait qu'une partie importante du
rayonnement absorbe est reemise vers l'exterieur.
D'autres procedes consistent a utiliser une surface noire telle qu'une
tole noire comme absorbeur, au contact de laquelle on fait circuler un
fluide tel que l'air a l'abris d'un vitrage.
Tous ces procedes connus consistent dans un premier temps d pieger
l'energie solaire sur une surface et dans un deuxieme temps a echanger
cette energie, de facon souhaitee, avec le milieu ambiant, soit
directement, soit par l'intermediaire d'un fluide caloporteur.
Les ameliorations recherchees par ces procedes consistent a rendre ces
surfaces absorbantes les plus selectives possibles, c'est-a-dire a
augmenter le coefficient d'absorption solaire qui doit etre le plus
proche possible de l'unite, et a diminuer le coefficient d'emission
dans l'infrarouge de ces memes surfaces absorbantes, qui doit etre le
plus faible possible.
On connait egalement d'autres ameliorations qui ont porte sur la
recherche de surfaces absorbantes accidentees ou rugueuses piegeant
plus facilement ble rayonnement solaire que les surfaces lisses. C'est
ainsi que des structures "en nid d'abeilles" ou en "brosse" ont ete
utilisees a cet effet.
On connait enfin d'autres procedes portant su-r l'amelio- ration des
coefficients d'echange entre la surface absorbante et le milieu
ambiant ou le fluide caloporteur en contact avec la surface
absorbante. C'est ainsi qu'on a utilise notamment des surfaces
absorbantes constituees par des corps poreux.
Toutefois, les procedes precites et les ameliorations dont ils ont
fait l'objet, conduisent a des mises en oeuvre tres onereuses, meme si
les capteurs ainsi prepares peuvent permettre l'obtention de resultats
satisfaisants. En outre, ces procedes impliquent une inertie
importante dans la transmission de l'energie-, du seul fait qu'elle
est d'abord piegee par un element absorbant.
Or, la demanderesse a constate qu'il etait possible de remedier aux
inconvenients precites, et qu'on pouvait obtenir un capteur tres
simple, ayant un haut rendement, une faible inertie de transmission de
l'energie recue, et un cout peu releve.
L'invention a pour objet un procede de captation de l'energie du
rayonnement solaire, consistant a utiliser un element tamisant qui
laisse passer le rayonnement incident, mais qui retient ensuite tout
rayonnement provenant de la reflexion du rayonnement incident apres
son passage a travers l'element tamisant. L'energie du rayonnement
incident ayant traverse l'element tamisant se trouve alors piegee
entre-cet element tamisant et un ecran susceptible de reemettre ou de
reflechir en partie l'energie recue.
D'une facon plus precise, selon le procede de captation de
l'invention, on recoit le rayonnement solaire incident sur un element
tamisant comportant des orifices d'une dimension suffisante pour
laisser passer ce rayonnement, et on recoit ensuite le rayonnement
precite sur un ecran, la dimension des orifices et la distance entre
l'element tamisant et l'ecran etant telles que la fraction du
rayonnement a nouveau emis ou reflechi par ecran subisse des reflexion
successives entre l'element-tamisant et l'ecran, en abondonnant son
energie au milieu environnant.
Ainsi, l'energie du rayonnement ayant traverse l'element tamisant
n'est plus emmagasinee dans un premier temps par un ecran recepteur
comme dans les procedes connus, mais elle est au contraire piege entre
l'element tamisant et l'ecran, de sorte qu'elle est directement
utilisee pour chauffer le milieu compris entre l'element tamisant et
l'ecran, par exemple un fluide caloporteur. Il en resulte que selon le
procede de l'invention, l'inertie dans la transmission de l'energie du
rayonnement est considerablement reduite, et que ce procede est
utilisable meme avec des flux incidents tres faibles de l'ordre de 100
watt/m2 et des temperatures peu elevees.
L'element tamisant peut etre constitue par une micro- grille dont
l'epaisseur du materiau constituant la maille doit etre la plus faible
possible, et dont l'ouverture ou dimension de maille doit etre
superieure a la longueur d'onde du rayonnement incident pour laisser
passer celui-ci, mais suffisamment voisine de cette longueur d'onde
pour eviter le passage en sens inverse du rayonnement reflechi, a
travers ce meme element tamisant. Le choix de la maille de la
microgrille depend a la fois de la surface de l'ecran et de la
distance entre l'element tamisant et l'ecran. La demanderesse a
d'ailleurs constate que, pour un capteur dans lequel tous les
parametres etaient identiques, sauf l'ouverture de la maille de la
microgrille, le rendement du capteur en energie solaire piegee
augmente considerablement lorsque l'ouverture de la maille diminue.
Comme element tamisant,on peut utiliser n'importe quel type de
materiau formant un tamis susceptible de laisser passer le rayonnement
incident et de retenir le rayonnement reflechi. On peut utiliser
notamment un materiau tisse ou "non-tisse" constitue par des fibres
les plus diverses telles que des fibres metalliques comme des fibres
d'aluminium, de bronze ou d'acier, des fibres minerales comme des
fibres d'amiante ou de verre, ou des fibres synthetiques comme des
fibres de polyamide, de polyester, de polystyrene, de ply- olefine, de
polycarbonate ou des fibres polyacryliques, sous la seule reserve que
les fibres precitees resistent a la temperature de fonctionnement a
l'equilibre du capteur selon le procede de l'invention.
L'ecran situe derriere l'element filtrant est constitue, selon le
procede de l'invention, par une surface reflechissante renvoyant vers
la surface de l'element filtrant en regard, la plus grande partie du
rayonnement incident ayant deja franchi les mailles de l'element
tamisant, et qui est ensuite soumise a des reflexions successives
comme indique ci-dessus. Cet ecran peut etre constitue par une surface
plus ou moins lisse, etant donne qu'une partie du rayonnement est
toujours reemise vers l'element tamisant, notamment sous la forme d'un
rayonnement infrarouge.L'ecran precite peut etre constitue par une
surface hautement ref lechissante, mais dans ce cas l'ouverture de la
maille de l'element tamisant doit etre suffisamment faible et la
distance entre l'element tamisant et l'ecran suffisamment grande pour
que le rayonnement reflechi par l'ecran ne passe pas a nouveau a
travers l'element tamisant, notamment dans le cas ou le rayonnement
solaire incident est recu perpendiculairement par l'element tamisant.
En fait, il est inutile et- finalement peu avantageux de rechercher
que l'ecran soit constitue par une surface hautement reflechissante,
dont le cout est toujours eleve, et qui peut conduire a l'obtention
d'un rendement plus faible lorsque la direction du rayonnement
incident est voisine de la normale par rapport a la surface de
l'element tamisant,
En general, on utilise comme ecran un reflecteur dit "reflecteur
imparfait" constitue par les materiaux les plus varies tels que des
metals ou alliages, des matieres plastiques, du verre ou tout autre
matiere susceptible d'etre aluminisee ou recouverte par une peinture
de couleur claire ou donnant un eclat metallique. Il suffit en effet
que la surface de l'ecran soit suffisamment accidentee, compte tenu
de- l'echelle de longueur d'ondes du rayonnementrpour que ce dernier
soit reflechi d'une facon suffisamment irreguliere et qu'il soit piege
selon le procede de l'invention.
Toutefois, l'ecran precite peut encore etre constitue tout simplement
par un mur ou par le sol, et dans ce cas le rayonnement reflechi, qui
est surtout constitue par un rayonnement infrarouge, reste piege entre
l'element tannisant et le mur ou le sol, la partie du rayonnement
emmagasinee par le mur ou par le sol etant alors recuperee comme dans
les procedes deja connus.
Si l'on considere l'association formee par l'element tamisant et
l'ecran, dans le cas le plus generalement utilise du procede de
l'invention ou l'ecran est constitue par un reflecteur imparfait, la
dimension des orifices de l'element tamisant est egale ou inferieure a
0,60 mm, et de preference comprise dans le gamme de 0,10 A 0,46 mm, la
distance entre l'ecran et l'element tamisant etant d'au moins 100 a
300 fois la dimension des orifices precites. Dans ces conditions, le
rayonnement renvoye par le reflecteur imparfait a globalement une
direction suffisamment irreguliere et rasante par rapport a l'element
tamisant pour qu'une partie importante du rayonnement soit piegee,
meme si la dimension des orifices de l'element tamisant est nettement
plus grande que la longueur d'onde du rayonnement incident.
Selon le procede de l'invention, l'espace compris entre l'element
tamisant et l'ecran est occupe par un fluide caloporteur destine a
recevoir directement la majeure partie de l'energie piegee entre
l'element tamisant et l'ecran.
La surface de l'element tamisant occupee par le materiau entourant les
orifices doit etre la plus faible possible, et de preference elle est
egale ou inferieure a 30 percent de la surface totale de I'eleent
tamisant, c'est-a-dire que les orifices occupent au moins 70 percent
de la surface totale de l'element tamisant. En outre, la surface de
l'element tamisant recevant le rayonnement incident est traitee de
preference de facon a constituer un recepteur de chaleur. Elle est de
preference de coloration sombre ou noire ou recouverte d'une teinture
de coloration sombre ou noire. Par contre, la surface de l'ele- ment
tamisant en regard de l'ecran est traitee de facon a constituer un
reflecteur imparfait. Elle est de coloration claire ou blanche de
preference metallisee ou recouverte d'une peinture a cet effet.
L'association formee par ltelement tamisant, l'ecran et le fluide
caloporteur constitue ensemble essentiel du procede de l'inventIon
pour le fonctionnement d'un capteur du type ouvert, c'est-a-dire d'un
capteur dans lequel le fluide caloporteur peut circuler librement sous
le seul effet de differencie de temperature, de part et d'autre de
lleleent tamisant et/ou entre l'element tamisant et l'ecran, notamment
lorsque l'ensemble precite est dispose verticalement.
Le procede de l'invention mis en oeuvre avec des capteurs de type
ouvert peut etre largement utilise pour des capteurs de grande
dimension pour lesquels une structure la plus legere possible est
recherchee ainsi qu'une faible inertie dans la transmission de
l'energie captee, notamment dans le cas de capteurs utilisables dans
le domaine de la construction en general ou dans le domaine agricole.
Le procede de l'invention mis en oeuvre pour des capteurs ouverts peut
en outre comporter comme perfectionnement l'utilisation d'un element
transparent recevant d'abord le rayonne-ment incident avant que
celui-ci traverse l'element tamisant pour atteindre ensuite l'ecran.
L'element transparent qui est alors place a une distance quelconque de
l'element tamisant est constitue par n'importe quel materiau
transparent tel que le verre ou des matieres synthetiques ayant un
indice de transparence eleve pour le rayonnement incident, sous la
seule reserve que le materiau utilise supporte les temperatures
d'equilibre du capteur.
Le procede de l'invention peut egalement etre mis en oeuvre de facon
que l'element transparent, l'element tamisant, et l'ecran, soient
disposes dans un ensemble ferme opaque au rayonnement devant etre
captes, sauf en ce qui concerne l'ele- ment transparent, et a travers
lequel on fait circuler un fluide caloporteur. L'ensemble precite est
de preference calorifuge, sauf en ce qui concerne l'element
transparent, et le fluide caloporteur circule de preference entre
l'element tamisant et I'ecran. Le fluide caloporteur est en general un
gaz ou un melange de gaz comme l'air.
Ce type de capteur ferme fonctionnant selon le procede de l'invention
est surtout utilise comme capteur a tres faible inertie destine a
transporter rapidement l'energie recueillie en son point
d'utilisation, notamment dans le domaine du batiment et des
utilisations domestiques.
Pour faciliter la comprehension de l'invention, on va maintenant
decrire de facon detaillee trois modes de realisation du capteur de
l'invention, en se referant au dessin annexe, sur lequel la fig. 1 est
une vue en coupe d'un capteur du type ouvert comprenant un element
tamisant et un ecran; la fig. 2 est une vue en coupe d'un capteur de
typeouvert comprenant un element transparent, un element tamisant et
un ecran; et la fig. 3 est une vue en coupe en perspective eclatee
d'un capteur du type ferme selon l'invention.
La fig. l montre un capteur du type ouvert selon l'invention,
comprenant, fixe sur un chassis l, d'une part un ecran 2 fixe sur les
rebords inferieurs la du chassis, et d'autre part un element tamisant
3 fixe sur les rebords lb du chassis, et comportant des orifices 3a.
Les cotes du cassis reliant la peripherie de l'element tamisant et de
l'ecran precites peuvent etre fermes par une paroi solide, en totalite
ou en partie.
La fig. 2 montre un capteur du type ouvert, comme sur la fig. 1, mais
comprenant en outre un element transparent 4 fixe sur les rebords
superieurs lc du chassis l qui est prolonge au-dessus de l'element
tamisant 3. Les cotes du chassis reliant la peripherie de l'element
transparent et de l'ecran precites peuvent etre fermes par une paroi
solide, en totalite ou en partie.
La fig. 3 montre un capteur du type ferme selon l'inven tion
comprenant d'une part comme dans la fig. 2.le chassis 1, avec les
rebords la, lb, lc, l'ecran 2, l'fielement tamisant 3 avec les
orifices 3a, l'element transparent 4, et dans lequel les cotes 5 du
chassis comportent des trous 6 entre l'ecran 2 et l'element tamisant
3, tandis que le cote 7 du chassis reliant les cotes 5 est constitue
par une paroi continue depourvue de trou. La fig. 3 montre
d'autre-part le coffrage 8 entourant completement d'une facon etanche
et opaque aux rayonnement solaires l'ensemble forme par le chassis,
l'element transparent, l'element tamisant et l'ecran precites, sauf en
ce qui concerne llelement transparent.La figure montre les cotes 9 du
coffrage, disposes a une certaine distance en regard des cotes 5 du
chassis et formant avec les bords 10 du coffrage appliques contre les
cotes 7 du chassis, le fond 11 du coffrage appliqucontre l'ecran 2 et
le couvercle 12 du coffrage entourant l'element transparent 4, deux
chambres 13 destinees a la circulation du fluide caloporteur. La
chambre 13 communique avec l'exterieur a travers les bords 9 'du
coffrage par des ouvertures 14 dans lesquelles sont placees les
tubulures 15 terminees a I'exterieur du coffrage. Les ouvertures 14 et
les tubulures 15 peuvent egalement faire communiquer les chambres 13
avec l'exterieur a travers les bords 10 du coffrage. La figure indique
par des fleches respectivement l'entree 16 et la sortie 17 du fluide
caloporteur.
La demanderesse a effectue a titre d'exemple des essais montrant
l'augmentation du rendement pour un capteur fabrique selon la fig. 3
et dont on a fait varier l'ouverture de maille de l'element tamisant,
tous les autres parametres du capteur restant inchanges.
A cet effet, on utilise un capteur selon la fig. 3, dans lequel
l'ecran 2 est constitue par un reflecteur en aluminium colle contre le
fond 11 du capteur, l'element tamisant etant constitue par une
microgrille placee a 15 mm du reflecteur, et l'element transparent
etant constitue par une vitre de 4 mm d'epaisseur placee a 30 mm de la
microgrille. La surface de vitre, de la microgrille et du reflecteur
en aluminium qui sont superposes et de forme carree, est de 1 m2. Le
coffrage du capteur est isole de facon habituelle, notamment par de la
laine de verre entre des parois de polyester et/ou de bois.
On a effectue des essais successifs en dirigeant un flux de 200 watts
en lumiere artificielle perpendiculairement a l'element transparent 4
du capteur, alimente par un debit d'air de 14 m3 par heure et par
metre carre expose au flux precite avec de l'air a la temperature de
180C, etant entendu que l'element transparent etait place dans une
piece non eclairee, le flux artificiel etant d'abord supprime, et que
le debit d'air etant maintenu comme indique ci-dessus, la temperature
d'entree et de sortie etait de 180C.
Le capteur etant ainsi ramene avant chaque essai a des conditions de
mesure rigoureusement identiques, on a effectue une serie d'essais de
fonctionnement en placant successivement dans le capteur, comme
indique sur la fig. 3, des microgrilles en un tissu metallique de
bronze dont l'ouverture de maille etait de plus en plus petite, mais
dont la surface metallique s'opposant au passage du rayonnement
incident etait toujours egale a 30 percent de la surface totale de la
microgrille, de facon que le flux ayant traverse l'element tamisant
soit le meme pour chaque essai.
Le rendement a ete determine dans chaque essai lorsque le capteur a
atteint sa temperature d'equilibre, c'est-a-dire lorsque sa
temperature de sortie de l'air restait constante.
Les resultats obtenus sont indiques dans le tableau ci-apres
Dimension de la maille de la Rendement moyen exprime en percent pai
microgrille en mm rapport a 11 energie totale recue pendant un laps de
temps de 4 heures.
0,46 17 0,35 20 0,28 25 0,15 35 0,10 43
L'augmentation du rendement en fonction de la finesse de la maille
montre de facon tres nette que le capteur de l'invention piege
effectivement l'energie du rayonnement entre l'element tamisant et
l'ecran. Le rendement dans les memes conditions mais en l'absence de
microgrille est nettement plus faible.
Des essais similaires effectues avec des microgrilles en d'autres
nateriaux, notamment des fibres synthetiques ont donne des resultats
tout a fait comparables avec ceux obtenus ci-dessus. Le remplacement
des microgrilles par des elements filtrants en des materiaux
"non-tisses" a donne egalement desresultats analogues. On a choisi a
cet effet des non-tisses dont les orifices laissant passer le
rayonnement incident entraient dans une gamme de dimensions
correspondant aux gammes d'ouverture de mailles utilisables pour les
microgrilles, le dimension moyenne de ces orifices ayant ete
determinee par des procedes optiques ou photographiques habituels.
On a egalement verifie avec le capteur de la fig. 3, que l'utilisation
d'une microgrille dont la surface en regard du reflecteur avait ete
traitee pour la rendre reflechissante par application d'une peinture
metallique aluminisee, permettait encore de diminuer l'inertie du
capteur; le temps de reponse pour atteindre la temperature d'equilibre
est tres faible dans ces conditions, c'est-a-dire de l'ordre de
quelques minutes.
Le capteur de l'invention peut donc etre utilise non seulement pour sa
fonction de captation, mais egalement pour obtenir un isolement
thermique efficace. Dans ce dernier cas, en particulier pour les
capteurs de type ouvert, il peut etre avantageux d'utiliser un element
tamisant dont la surface du materiau constituant les mailles en regard
du rayonnement incident se comporte comme un reflecteur du
rayonnement, la surface precitee pouvant etre notamment recouverte
d'une peinture reflechissante.
Le procede de captation et le capteur de l'invention sont
particulierement appropries a la captation de l'energie du rayonnement
solaire et a son utilisation notamment dans le domaine du batiment,
mais ils conviennent egalement a la captation de l'energie de tout
autre rayonnement.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1. Procede de captation de l'energie d'un rayonnement, notamment du
rayonnement solaire, caracterise par le fait qu'on recoit le
rayonnement solaire incident sur un element tamisant (3) comportant
des orifices (3a) d'une dimension suffisante pour laisser passer
ce-rayonnement, et qu'oz recoit ensuite le rayonnement precite sur un
ecran (2), la d'Ime.nsio-n-' des orifices precites et la distance
entre l'element tamisant et l'ecran precites etant telles que la
fraction du rayonnement reflechi par l'ecran precite subisse des
reflexions successives entre l'element tamisant et l'ecran precites,
en abandonnant son energie au milieu environnant.
2. Procede selon la revendication 1, caracterise par le fait qu'on
recoit d'abord le rayonnement incident sur un element transparent (4)
au rayonnement precite qui traverse ensuite l'element tamisant (3)
precite avant d'atteindre l'ecran (2) precite.
3. Procede selon l'une des revendications 1 et 2, caracterise par le
fait qu'on fait passer le rayonnement precite a travers un fluide
caloporteur se trouvant entre l'ecran (2) et l'element tamisant (3)
precites, ou entre l'ecran (2) et l'element transparent (4) precites.
4. Procede selon l'une des revendications 1 a 3, caracterise par le
fait que l'element transparent (4), l'element tamisant (3) et l'ecran
(2) precites etant disposes dans un ensemble ferme opaque au
rayonnement precite sauf en ce qui concerne l'element transparent (4),
on fait circuler le fluide caloporteur a travers l'ensemble precite, a
l'aide d'ouvertures a cet effet.
5. Procede selon l'une des revendications 3 et 4, caracterise par le
fait qu'on fait circuler le fluide caloporteur entre l'element
tamisant (4) et l'ecran (2).
6. Procede selon l'une des revendications 3 a 5, car and te- rise par
le fait qu'on utilise comme element tamisant (4) une microgrille ou un
materiau non-tisse.
7. Procede selon l'une des revendications 3 a 6,, caracte- rise par le
fait qu'on utilise comme ecran (2) un recepteur de chaleur ou un
reflecteur imparfait.
8. Procede selon l'une des revendications 3 a 7, caracterise par le
fait qu'on utilise comme fluide caloporteur un gaz ou un liquide.
9. Procede selon la revendication 8, caracterise par le fait qu'on
utilise l'air comme fluide caloporteur.
10. procede selon la revendication 8, caracterise par le fait qu'on
utilise l'water comme fluide caloporteur.
11. Capteur d'energie solaire fonetionnant selon le procede de l'une
des revendications 1 et 3 a 10, caracterise par le fait qu'il
comprend, fixes en regard sur un chassis (1) d'une part uq element
tamisant (3) comportant des orifices (3a) ayant une dimension egale ou
inferieure a o;6o mm, et d'autre part un ecran (2) place a une
distance de l'element tamisant (3) d'au moins 100 a 300 fois la
dimension des orifices (3a), les cotes du chassis (1) reliant la
peripherie de l'element tamisant (3) et-de l'ecran (2) pouvant etre
ferme en- totalite ou en partie par une paroi solide.
12. Capteur selon l'une des revendication 2 a 11, caracterise par le
fait qu'il comprend en'outre un element transparent (4) fixe sur le
chassies (1), au-dessus de l'element tamisant (3), les cotes du
chassis (1) compris entre la peripherie de l'element transparent (3)
et de l'ecran (2) pouvant etre ferme en totalite ou- en partie par une
paroi solide.
13. Capteur d'energie solaire comprenant un element transparent et un
ecran formant un ensemble etanche thermiquement isole par un coffrage
completement ferme, opaque au rayonnement solaire sauf en ce qui
concerne l'element transparent, et comportant au moins une ouverture
d'entree et au moins une ouverture de sortie pour un fluide
caloporteur; ce capteur etant caracterise par le fait qu'i comprend
successivement fixes sur un chassis (1) entoure par un coffrage (8);-
un element transparent (4) au rayonnement incident;- un element
tamisant (3) comportant des orifices (3a) ayant une dimension egale ou
inferieure a 0,60 mm;- et un ecran place a une distance de L'element
tamisant (3) d'au moins 100 a 300 fois la dimension des orifices (3a);
les cotes du chassis (1) entre la peripherie de l'element transparent
(4) et la peripherie de l'ecran (2) etant constitues en totalite ou en
partie par une paroi solide.
14. Capteur selon la revendication 13, caracterise par le fait qu'il
comporte en des emplacements opposes, deux chambres formees entre les
parois (9) du coffrage (8) et les cotes (5) du chassis (1), des trous
(6) faisant communiquer les chambres (13) avec l'espace forme entre
l'element de tamisage (3) et l'ecran (2), et des ouvertures (14)
faisant communiquer les chambres (13) avec l'exterieur a travers les
parois (9) du coffrage (8), les ouvertures (14) etant terminees par
des tubulures (15) a l'exterieur du coffrage.
15. Capteur selon l'une quelconque des revendications Il a 14,
caracterise par le fait que les orifices (3a) de l'ele- ment tamisant
(3) occupent au moins 70 percent de sa surface totale.
16. Capteur selon l'une des revendications 11 a 15, caracterise par le
fait que les orifices (3a) de l'element tamisant (3) ont une
dimensions de 0,10 A 0,46 mm.
17. Capteur selon la revendication 16, caracterise par le fait que
l'element tamisant (3) est une microgrille ou un materiau non-tisse.
18. Capteur selon l'une des revendications 11 a 17, caracterise par le
fait que l'ecran (2) est un recepteur de chaleur ou un reflecteur
imparfait.
19. Capteur selon la revendication 18, caracterise par le fait que le
recepteur est une plaque de couleur noire ou le sol.
20. Capteur selon l'une des revendications 11 a 19, caracterise par le
fait que la surface du materiau de l'element tamisant (3) en regard de
l'element transparent (4) est de couleur noire.
21. Capteur selon l'une des revendications 11 a 20, caracterise par le
fait que la surface du materiau de l'element tamisant (3) en regard de
l'ecran (2) constitue un reflec teur -imparfait.
22. Capteur selon l'une des revendications 11 a 21, caracterise par le
fait que l'element transparent (4) l'element tamisant (3) et l'ecran
(2) ont une surface plane.
23. Capteur selon l'une des revendications 13 a 22, caracterise par le
fait que l'espace compris entre l'element tamisant (3) et l'ecran 12)
est occupe par un liquide caloporteur susceptible de circuler a
travers les tubulures (15), les ouvertures (14) de communication, les
chambres (13) et les trous (6).
24. Capteur selon l'une des revendications 11 a 23, caracterise par le
fait que la surface de l'element tamisant en regard du rayonnement
incident est un reflecteur.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [37][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [38][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2516638
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[39]____________________
[40]____________________
[41]____________________
[42]____________________
[43]____________________
[44]____________________
[45]____________________
[46]____________________
[47]____________________
[48]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
38 Кб
Теги
fr2516638a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа