close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2517133A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (64/ 142)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Physical
(38/ 75)
[6][_]
240 V
(13)
[7][_]
de 120 V
(10)
[8][_]
120 V
(7)
[9][_]
de 60 V
(3)
[10][_]
de 33 kiloohms
(2)
[11][_]
de 25 ohms
(2)
[12][_]
60 V
(2)
[13][_]
100 V
(2)
[14][_]
230 V
(2)
[15][_]
de 230 V
(2)
[16][_]
de 80 V
(2)
[17][_]
10 V
(2)
[18][_]
de 36 m
(1)
[19][_]
de 49 m
(1)
[20][_]
210 % de
(1)
[21][_]
8,3 ms
(1)
[22][_]
-70 V
(1)
[23][_]
de 240 V
(1)
[24][_]
30 ohms
(1)
[25][_]
5 V
(1)
[26][_]
de 115 V
(1)
[27][_]
de 237,5 V
(1)
[28][_]
de 15 %
(1)
[29][_]
32 ohms
(1)
[30][_]
de 66 kiloohm
(1)
[31][_]
95 V
(1)
[32][_]
de 220 V
(1)
[33][_]
180 V
(1)
[34][_]
de 20 V
(1)
[35][_]
de 100 V
(1)
[36][_]
de 180 V
(1)
[37][_]
5 W
(1)
[38][_]
80 ms
(1)
[39][_]
7,5 ohms
(1)
[40][_]
30 V
(1)
[41][_]
de 105 V
(1)
[42][_]
15 %
(1)
[43][_]
30 s
(1)
[44][_]
Gene Or Protein
(9/ 35)
[45][_]
Etre
(16)
[46][_]
Est-a
(8)
[47][_]
Cou
(4)
[48][_]
Tif
(2)
[49][_]
DANS
(1)
[50][_]
Cla
(1)
[51][_]
Jumeaux
(1)
[52][_]
Ncn
(1)
[53][_]
Tre
(1)
[54][_]
Disease
(3/ 17)
[55][_]
Rupture
(15)
[56][_]
Inflammation
(1)
[57][_]
Tic
(1)
[58][_]
Molecule
(11/ 12)
[59][_]
carbon
(2)
[60][_]
DES
(1)
[61][_]
Ce-
(1)
[62][_]
protec
(1)
[63][_]
ethylene
(1)
[64][_]
helium
(1)
[65][_]
neon
(1)
[66][_]
argon
(1)
[67][_]
krypton85
(1)
[68][_]
nexion
(1)
[69][_]
etof
(1)
[70][_]
Polymer
(2/ 2)
[71][_]
Polyethylene
(1)
[72][_]
Silicone
(1)
[73][_]
Organism
(1/ 1)
[74][_]
casse
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2517133A1
Family ID 2011323
Probable Assignee Sunbeam Products Inc
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title CIRCUIT ELECTRIQUE DE CHAUFFAGE ET COUVERTURE CHAUFFANTE
Abstract
_________________________________________________________________
<P>L'INVENTION CONCERNE LES COUVERTURES CHAUFFANTES.</P><P>ELLE SE
RAPPORTE A UN CIRCUIT 25 DE SECURITE QUI INTERROMPT L'ALIMENTATION DU
FIL 12 DE LA COUVERTURE CHAUFFANTE EN CAS DE COURT-CIRCUIT OU DE
CIRCUIT OUVERT DANS LE FIL 12. CE CIRCUIT DE SECURITE COMPORTE DEUX
TUBES 28 ET 30 A DECHARGE MONTES EN SERIE ENTRE LES FILS 20 ET 22
D'ALIMENTATION ET DONT LA DECHARGE EST DECLENCHEE PAR UN DESEQUILIBRE
DE TENSION ENTRE DES BORNES 46 ET 48 DE DETECTION. LORSQUE LES TUBES
28 ET 30 CONDUISENT, ILS PROVOQUENT LE GRILLAGE DU FUSIBLE
26.</P><P>APPLICATION AUX COUVERTURES CHAUFFANTES.</P>
Description
_________________________________________________________________
La presente invention concerne un circuit de securite destine a etre
utilise avec une couverture ou un couvre-lit electrique chauffant Plus
precisement, elle concerne un circuit destine a etre utilise dans une
couverture et dont l'element de chauffage comporte une matiere ayant
un coefficient positif de
variation de resistivite avec la temperature L'invention cons-
titue un perfectionnement du circuit de la couverture chauffante
decrite dans la demande de brevet francais N O 81 06 457 deposee
le 31 mars 1981 par la Demanderesse.
Les couvertures electriques sont habituellement reali-
sees avec des enveloppes d'etoffe qui comportent des passages
-disposes sur toute la surface de la couverture et dans lesquels un
element chauffant sinueux de faible puissance est enfile La couverture
doit comporter un dispositif d'un type ou d'un autre
destine a detecter les conditions de surchauffe le long de l'ele-
ment chauffant place dans la couverture afin que le courant trans-
mis a celle-ci puisse etre interrompu ou reduit avant que la con-
dition de surchauffe provoque une deterioriation ou une blessure.
Les divers dispositifs de detection de telles conditions de sur-
chauffe ont ete jusqu'a present des thermostats bimetalliques
separes, places a distance les uns des autres le long de la cou-
verture En outre, on a utilise des fils continus de detection avec un
fil formant l'element de chauffage Le fil de detection
est sensible aux conditions de surchauffe et provoque la com-
mande d'un relais qui ouvre le circuit d'alimentation de l'ele-
ment principal de chauffage.
Plus recemment, on a envisage l'utilisation de matieres ayant un
coefficient positif de variation de resistivite avec la temperature
pour la formation de l'element chauffant afin qu'un fil de couverture
a autolimitation de temperature puisse etre realise et place dans les
zones dans lesquelles une condition de surchauffe apparait Le fil de
la couverture comprend deux conducteurs distants qui sont entoures par
une matiere ayant un
coefficient positif de variation de resistivite avec la tempe-
rature, contenant du polyethylene auquel sont melangees des particules
de noir de carbon Le courant electrique circule dans la matiere ayant
le coefficient positif de variation de resistivite avec la
temperature, lorsqu'il passe d'un premier conducteur a l'autre
conducteur, et cette matiere a coefficient
positif joue le role d'un element de chauffage.
La composition de la matiere a coefficient positif de variation de
resistivite avec la temperature et les dimensions de la matiere
extrudee sont choisies afin que la resistance et en consequence la
dissipation de chaleur par unite de longueur, soient constantes d'une
maniere raisonnable a toute temperature donnee Aux faibles
temperatures, la dissipation de chaleur par unite de longueur est plus
grande qu'aux temperatures ambiantes
normales Dans une condition de surchauffe ou a temperature ele-
vee, la dissipation de chaleur est inferieure a la normale La matiere
a coefficient positif assure une limitation automatique
et donne une dissipation determinee de chaleur ou une tempera-
ture determinee du fil pour chaque ensemble en fonction des con-
ditions ambiantes et d'isolation differentes De cette maniere,
lorsqu'un troncon de l'element chauffant est resserre ou anor-
malement rapproche, dans -les conditions de transmission de chaleur
(parfois a la partie superieure de la couverture), le
fil a coefficient positif reagit aux nouvelles conditions et re-
duit sa dissipation de chaleur dans cette region, en tentant de
maintenir la temperature a une valeur raisonnablement constante.
Le brevet des Etats-Unis d'Amerique n' 4 277 673 decrit un fil
convenable de chauffage a coefficient positif de variation de
resistivite avec la temperature qui peut etre utilise dans le
cadre de l'invention.
Dans les circonstances normales, le type de fil chauffant a
coefficient positif a un fonctionnement satisfaisant et evite
l'utilisation autrement necessaire soit de thermostats bimetallique
separes places dans la couverture soit de divers types de fils
repartis de detection places en parallele par
rapport aux fils de chauffage places dans la couverture Ce-
pendant, on a determine que des problemes importants se posent
lorsqu'un circuit ouvert se forme dans l'un des deux conduc-
teurs du fil a coefficient positif Dans ce cas, il peut se former un
arc ou une surchauffe dans les zones particulieres
dans lesquelles la rupture s'est manifestee Il est donc sou-
haitable qu'un dispositif, associe a une couverture ayant un fil
chauffant a coefficient positif de variation de resistivite
17133
avec la temperature, interrompe le circuit d'alimentation de la
couverture avant qu'il apparaisse une condition dangereuse
provoquee par la formation d'un arc dans le conducteur casse.
On connait bien, dans la technique des couvertures electriques,
l'utilisation d'un dispositif de protection contre les surchauffes
comprenant un dispositif destine a faire griller un fusible en
presence d'une condition de surchauffe Le brevet
des Etats-Unis d'Amerique N O 3 628 093 represente un tel cir-
cuit dans lequel un court-circuit est forme en cooperation avec un
dispositif de surchauffe et ce court-circuit est utilise pour le
claquage d'un fusible protecteur monte dans le circuit Un
autre document selon lequel le circuit de securite fait cla-
quer un fusible en cas de defaut de fonctionnement d'une cou-
verture est le brevet des Etats-Unis d'Amerique N O 4 034 185.
Le brevet britannique N O 964 817 decrit plusieurs modes de re-
alisation de couverture electrique ayant des tubes a decharge
montes entre les elements de chauffage e destines a faire gril-
ler un fusible en presence de divers types de court-circuit ou de
rupture du circuit du fil de chauffage de la couverture Le
fil de la couverture decrit dans ce brevet britannique est di-
vise en deux elements separes de chauffage et il est tres dif-
ferent de l'element unique de chauffage par resistance a coef-
ficient positif de variation de resistivite avec la temperature,
utilise dans le cadre de l'invention.
Il existe aussi de nombreux exemples de circuit protecteur comprenant
un dispositif destine a faire griller le fusible afin qu'il protege la
charge en presence d'une surten sion On peut citer par exemple les
brevets des Etats-Unis d'Amerique N O 3 600 634, 3 968 407, 3 878 434,
3 493 815 et 3 215 896 En outre, le brevet des Etats-Unis d'Amerique
n O 3 325 718 peut presenter un interet car il decrit la de-
tection d'une condition dans une charge avec formation d'un circuit
destine a surcharger et faire claquer le fusible afin qu'il deconnecte
la charge de l'alimentation Le brevet des Etats-Unis d'Amerique N O 3
845 355 presente aussi un interet'
pour le circuit particulier utilise dans ces circuits protec-
teurs car il represente une photoresistance qui commande un
17133
relais de surcharge.
L'invention concerne un circuit electrique destine a etre utilise avec
une couverture ayant un fil a coefficient
positif de variation de resistivite avec la temperature, ce cir-
cuit interrompant l'alimentation de la couverture chaque fois qu'un
circuit ouvert a apparu dans l'un des conducteurs Le
circuit a une caracteristique qui lui permet de fonctionner se-
lectivement en cas de surtension produite par la rupture du
conducteur, bien qu'il ne soit pas sensible aux conditions de
surtension temporaire qui existe souvent dans les alimentations
electriques des habitations Le circuit est relie de maniere qu'il soit
sensible a une rupture de l'un quelconque des deux conducteurs du fil
de chauffage de la couverture afin qu'il cree un court-circuit
efficace entre les extremites de l'element de chauffage et provoque
ainsi la surcharge du fusible serie et l'ouverture du circuit avant
qu'uredeterioration telle que
l'inflammation de la matiere a coefficient positif ou le de-
gagement d'un gaz par formation d'un arc electrique a la cassure,
puisse se manifester t Le circuit selon l'invention utilise un ou
plusieurs
tubes a decharge qui detectent les variations de tension pro-
voquees par les court-circuits ou les circuits ouverts, et, lorsqu'ils
sont a l'etat conducteur, il met en court-circuit
l'alimentation par l'intermediaire du fusible afin que celui-
ci soit grille et elimine une situation potentiellement dange-
reuse Les deux tubes a dechar'ge ou les deux parties d'un meme tube a
decharge sont disposes dans le circuit d'une maniere telle
qu'un desequilibre de tension provoque par le circuit ouvert de-
clenche un tube ou une partie d'un tube qui cree alors a son tour une
tension qui provoque le declenchement du second tube ou
de la seconde partie de tube et la formation d'un trajet a fai-
ble impedance aux bornes de l'alimentation, par l'intermediaire
du fusible.
Le fusible utilise est d'un type a action lente si bien que, dans les
conditions normales d'appel de courant dans la matiere a coefficient
positif, lors de l'alimentation initiale le fusible ne soit pas grille
par la presence d'intensites de pointe egales a deux ou trois fois
lfintensite nominale du fusible Cette pointe initiale de courant est
due au fait que le fil a coefficient positif, lorsqu'il est froid,
presente
une tres faible resistance qui augmente rapidement apres l'ali-
mentation du circuit Cependant, en presence d'un court-circuit dans le
fil et la couverture, le fusible est rapidement grille et interrompt
l'alimentation du circuit Le fusible est choisi
afin qu'il donne la meilleure protection pendant le fonctionne-
ment, a toutes les temperatures ambiantes normales et lors de
l'alimentation d'un fil froid.
L'invention concerne donc une couverture electrique
perfectionnee ayant un element de chauffage a coefficient po-
sitif de variation de resistivite avec la temperature, muni d'un
circuit de detection relie a l'element de chauffage e destinee a
empecher le fonctionnement du circuit en presence d'un circuit
ouvert ou d'un court-circuit dans l'un ou l'autre des fils con-
ducteurs de l'element de chauffage.
L'invention concerne donc un circuit perfectionne de securite destine
a etre utilise avec une couverture a fil de chauffage a coefficient
positif de variation de resistivite avec la temperature et dans lequel
un dispositif de detection de tension comporte des tubes a decharge
relies aux extremites du fil de chauffage et sensible aux ruptures ou
aux courtscircuits des conducteurs individuels du fil de chauffage, le
circuit de securite assurant la mise en court-circuit du fil de
l'element de chauffge pendant un temps suffisant pour que le fusible
du
circuit grille.
L'invention concerne aussi le montage d'un ou plu-
sieurs tubes a decharge montes en parallele avec l'element de
chauffage a coefficient positif d'une couverture electrique et
comprenant un dispositif monte entre les conducteurs individuels du
fil de chauffage afin qu'il declenche les tubes a decharge et
provoque le grillage du fusible du circuit en cas de court-
circuit ou de circuit ouvert dans les fils de chauffage.
D'autres caracteristiques et avantages de l'invention
ressortiront mieux de la description qui va suivre, faite en
reference aux dessins annexes sur lesquels: la figure 1 est un schema
d'une couverture chauffante comprenant un circuit de commande de
securite selon l'invention; la figure 2 est une coupe agrandie du fil
formant l'element de chauffage a coefficient positif de variation de
resistivite avec la temperature qui peut etre utilise dans la
couverture electrique de la figure 1; la figure 3 est un schema
electrique de la couverture de la figure 1, representant le fil de
l'element de chauffage et sa connexion au circuit de commande de
securite, la figure 4 est un schema d'une variante de circuit selon
l'invention; la figure 5 est un schema d'une autre variante de
l'invention, mettant en oeuvre trois tubes a decharge a deux elements;
la figure 6 est un schema d'une variante d'appareil selon l'invention
qui comprend un seul tube a decharge a trois elements, dans le circuit
de detection; les figures 7 et 8 sont des schemas du circuit de la
figure 3, mais representant les chutes de tension relativeslors
d'une alimentation a 240 V, en cas de circuit ouvert et de court-
circuit; et la figure 9 est un schema d'une variante de circuit selon
l'invention, analogue au circuit de la figure 6, mais dans laquelle
l'alimentation est reliee a une seule extremite du fil
de la couverture electrique.
La figure 1 represente un schema d'un mode de reali-
sation de circuit selon l'invention dans lequel le fil electrique de
la couverture chauffante et le circuit associe de securite portent la
reference generale 10 Un fil allonge 12 de chauffage qui y est
incorpore a une longueur qui est de l'ordre de 36 m dans le cas de
couvertures pour lits jumeaux et de 49 m dans le cas de couvertures
pour lits a deux places, ce fil formant des boucles alternatives
passant dans des canaux formes dans une enveloppe 13 de couverture
chauffante afin que de la chaleur soit repartie uniformement a la
surface de la couverture, d'une maniere bien connue Le fil 12 est d'un
type comprenant une matiere 14 a coefficient positif de variation de
resistivite avec la temperature, extrude entre deux conducteurs
distants 16 et 18 et autour de ces conducteurs comme represente plus
en
detail par la coupe de la figure 2 Bien que la structure par-
ticuliere du cable ou fil de chauffage a coefficient positif puisse
beaucoup varier, un exemple de fil est decrit en detail dans la
demande de brevet francais N O 81 09 530 deposee le 13 mai 1981 par la
Demanderesse Cette matiere a coefficient
positif, utilisee dans un tel fil, est par exemple un poly-
ethylene, un caoutchouc de silicone ou analogue auquel sont melangees
des particules de noir de carbon de maniere que les
caracteristiques de temperature-resistance voulues soient obtenues.
Comme l'indique la derniere demande precitee de brevet et le bre-
vet des Etats-Unis d'Amerique no 4 277 673, les conducteurs sont
distants l'un de l'autre et enveloppes par la matiere a coeffi-
cient positif qui est en bon contact avec les conducteurs afin qu'un
trajet de faible resistance soit forme entre eux et la matiere Un
revetement convenable 19, isolant de l'electricite, est extrude sur la
matiere a coefficient positif de variation
de resistivite avec la temperature.
Les conducteurs 16 et 18 sont representes schematique-
ment sur la figure 3 sous forme tres rapprochee, des resistances
paralleles etant disposees entre les conducteurs Il n'y a pas en
realite de resistance separee entre les conducteurs 16 et 18 puisque
la matiere 14 a coefficient positif, placee entre les conducteurs 16
et 18 sur toute leur longueur, joue le role d'un seul element continu
de chauffage par resistance lorsque le
courant circule dans cette matiere, d'un conducteur a l'autre.
Les conducteurs 16 et 18 ont leurs extremites opposees qui sont
reliees a une alimentation electrique convenable par des fils 20 et 22
respectivement Les fils 20 et 22 d'alimentation sont relies aux
extremites opposees du fil 12 de la couverture comme
indique plus clairement sur la figure 3, d'une maniere schema-
tic afin que la chute de tension entre les conducteurs 16 et 18 soit
uniforme en tous points de la longueur du fil 12 Dans un tel
arrangement, la chute de tension entre les conducteurs adjacents 16 et
18 en tous points est pratiquement egale a la tension d'alimentation
reduite de la chute de tension due a la circulation du courant dans un
brin de conducteur, c'est-a-dire
le conducteur 16 ou 18 Dans un exemple, a l'extremite du con-
ducteur 16 qui est adjacente au fil 20 d'alimentation, la ten-
sion est egale a la tension d'alimentation reduite de la chute de
tension provoquee par la circulation du courant sur la lon- gueur du
conducteur 18 De meme, a l'extremite du conducteur 18 adjacente au fil
22, la chute de tension entre les conducteurs 16 et 18 est egale a la
tension d'alimentation reduite de la chute de tension due a la
circulation du courant sur la longueur du
conducteur 16 De meme, au milieu du fil 12, la chute de ten-
sion entre les conducteurs 16 et 18 est egale a la tension d'ali-
mentation reduite de la chute de tension provoquee par la cir-
culation du courant dans la moitie du conducteur 16 et la moitie du
conducteur 18 Cet arrangement donne un effet uniforme de chauffage sur
toute la longueur du fil 12 de la couverture Il
faut cependant noter que la connexion precitee des fils d'ali-
mentation aux extremites opposees du fil 12, aux extremites ncn
adjacentes des conducteurs 16 et 18, est simplement une conne-
xion avantageuse et que le cirtuit decrit dans le present memoire peut
etre utilise dans une combinaison dans laquelle l'energie
est transmise aux extremites adjacentes des conducteurs 16 et 18.
Cet arrangement donne un chauffage moins uniforme assure par le fil 12
puisque la chute de tension entre les conducteurs 16 et
18 varie sur la longueur du fil de la couverture.
Les couvertures chauffantes sont utilisees habituel-
lement de la meme maniere qu'uine couverture non chauffage qui est
etalee sur un lit et qui recouvre l'utilisateur Lors du fonc-
tionnement et entre les fonctionnements, la couverture peut etre pliee
ou deformee de facon repetee En outre, lorsqu'elle est conservee ou
lavee, la couverture chauffante est soumise a des pliages et flexions
repetes Etant donne les forces appliquees a la couverture chauffante
lors d'une utilisation normale, il
faut que le fil 12 de chauffage,comprenant les conducteurs as-
socies 16 et 18, la matiere 14 a coefficient positif et le re-
vetement 19, ait des dimensions et soit forme de matiere telles que
l'ensemble puisse flechir de facon repetee sans se rompre ou sans
poser d'autres problemes Malgre une realisation et une
fabrication soignees du fil de chauffage, il arrive qu'une rup-
ture ou un defaut apparaisse dans les conducteurs 16 et 18.
Lorsqu'une telle rupture ou un tel defaut apparait et lorsque la
couverture est reliee a une source d'energie electrique, un arc
electrique peut souvent se former au niveau de la cassure. Cet arc
provoque souvent la combustion de la matiere a coefficient positif.
Les couvertures chauffantes selon l'invention resol-
vent ou suppriment les problemes de ce type par utilisation d'un
circuit de securite designe de facon generale par la reference
et represente sur la figure 1 dans le cadre en traits in-
terrompus Le circuit de securite comporte un fusible 26 qui est
monte en serie avec le fil 20 d'alimentation afin qu'il inter-
rompe le circuit lorsque le courant transmis a la couverture depasse
une valeur minimale predeterminee pendant une periode
superieure a une valeur predeterminee Dans un mode de reali-
sation avantageux, le fusible 26 est a action lente, et sa va-
leur nominale de claquage est de 2 A, le fusible provoquant l'ou-
verture du circuit lorsque le courant a atteint 210 % de la va-
leur nominale Un tel fusible ne grille pas dans le cas d'un courant de
4 A, mais il grille en 30 S environ dans le cas d'un courant de 5 A Il
est aussi important que le fusible puisse supporter des pointes de
courant depassant le courant precite
de 5 A afin qu'il puisse supporter les pointes initiales de cou-
rant resultant de la faible resistance a froid de la matiere a
coefficient positif et les poi 2 ntes de tension qui peuvent ex-
citer le circuit 25 de securite pendant des periodes d'un demi-
cycle ou pendant 8,3 ms Le circuit 25 comporte deux tubes 28 et a
decharge montes en serie, relies par un fil 32 et relies par des fils
34 et 36 aux cotes opposes de l'alimentation ou aux fils et 22 Le fil
34 est monte en serie avec le fusible 26 et le fil 20 d'alimentation
Le fil reliant la connexion du fil 34 ou du fusible 26 au conducteur
16 du fil 12 de chauffage porte la reference 38 et il est relie a ce
qu'on peut appeler "borne
d'entree ou d'alimentation" 40 du fil 12 L'autre borne de l'ali-
mentation 42 est reliee a la connexion du fil 22 d'alimentation
et du fil 36 par un fil 44 Il faut noter que les bornes d'ali-
mentation 40 et 42 du fil 12 sont placees aux e xtremites oppo-
sees de ce fil, l'une etant reliee au conducteur 16 et l'autre
au conducteur 18.
Deux bornes de detection portant les references 46 et 48 sont placees
aux extremites opposees des conducteurs 18 et
16, par rapport aux bornes d'alimentation 40 et 42 respective-
ment Des resistances 50 et 52 sont montees en serie entre les
bornes 46 et 48 de detection du fil 12 Dans un mode de re-
alisation avantageux de l'invention, les resistances 50 et 52 sont
choisies avec une valeur de l'ordre de 33 kiloohms, afin qu'elles
presentent une impedance importante a la circulation du
courant entre les conducteurs 16 et 18 La connexion des resis-
tances 50 et 52 est reliee au fil 32 entre les tubes 28 et 30 a de-
charge,par un fil 54.
Une resistance 55 est montee en serie avec le fil 36 afin qu'elle
limite le courant lorsque les deux tubes a decharge 28 et 30 sont a
l'etatconducteur et de decharge aux bornes de l'alimentation Cette
resistance peut etre de l'ordre de 25 ohms afin qu'elle donne la
reponse Moulue au claquage du fusible
lorsque le circuit fonctionne a 240 V Dans le mode de reali-
sation considere, le fusible est destine a claquer en 20 a ms lorsque
le circuit consomme un courant de 8 A.
Les tubes 28 et 30 a decharge sont destines a con-
duire a une meme tension qui est superieure a la moitie de la
tension du reseau pour laquelle la couverture 10 est prevue.
Il s'agit de tubes a decharge disponibles dans le commerce au-
pres de Xenell Corporation, Wynnewood, Oklahoma, contenant des
melanges d'helium, de neon, d'argon et de krypton85 et qui ont des
tensions de claquage et d'entretien qui conviennent a leur -30
utilisation dans le circuit selon l'invention En outre, les tubes,
lorsqu'ils sont en mode de decharge, peuvent transmettre des courants
d'intensite elevee avec des chutes de tension tres faibles et ils
conviennent a des fonctions de commutation a la suite des variations
de tension Un tube a decharge de ce type
comporte de facon caracteristique une premiere tension a la-
quelle il commence a conduire Cette tension est connue sous le nom de
tension de rupture Lorsque la conduction a commence, le tube continue
a conduire tant qu'une tension de maintien existe entre les electrodes
Bien que la tension de rupture
puisse varier considerablement lorsque le melange des gaz con-
tenus dans le tube est modifie, d'une maniere bien connue dans la
technique, il n'est pas commode en pratiquede realiser un tube a
dechage dont la tension de rupture est inferieure a -70 V; un tel tube
aurait une limite inferieure de tension
de maintien d'environ 60 V C'est pour cette raison que le cir-
cuit des figures 1 et 3 presente certaines restrictions lorsqu'il est
utilise avec des tensions de l'ordre de 120 V alors qu'il donne une
detection plus universelle lorsqu'il est utilise dans les circuits
destines a une tension d'alimentation de 240 V. On se refere a la
figure 7 qui reproduit le circuit de la figure 3 mais qui indique les
tensions en differents pa Lnts,
pour la description du fonctionnement des circuits des figures
1 et 3 lorsque l'un des conducteurs 16 et 18 se rompt Les tensions
supposent que l'alimentation alternative s'effectue a 240 V et elles
correspondent aux valeurs obtenues lorsque la tension zero et la
tension 240 V sont appliquees aux bornes 40 et 42 d'alimentation comme
represente; Chacun des conducteurs 16 et 18 a une resistance d'environ
30 ohms et le fil 12, dans les conditions normales, consomme un
courant d'environ 0,25 A. Dans les conditions normales, la tension aux
bornes 46 et 48 de detection est de 235 et 5 V respectivement Si l'on
suppose
qu'il apparait un circuit ouvert dans le conducteur 16, la ten-
sion a la borne 48 qui est alors isolee du reste du conducteur 16,
prend la valeur de la borne 42 d'alimentation, soit 240 V. Il apparait
donc une tension, a la connexion des tubes 28 et, qui passe de 115 V a
une valeur de l'ordre de 237,5 V En consequence, le tube 28 presente
une decharge A ce moment, la tension a la connexion des tubes 28 et 30
tombe a la tension de maintien du tube 28 et fait apparaitre aux
bornes du tube 30 une tension diferentielle qui suffit pour provoquer
le claquage de celui- ci Lorsque les deux tubes 28 et 30 conduisent en
meme temps, le courant est limite essentiellement par la resistance
serie qui permet alors le passage d'un courant d'intensite suf-
fisante pour que le fusible 26 soit grille.
On considere maintenant le schema de la figure 8 pour
la description du fonctionnement du circuit des figures 1 et 3
en presence d'un court-circuit Un court-circuit en un point autre que
le point milieu du fil 12 fait apparaitre une tension de desequilibre
qui suffit pour provoquer la decharge dans l'un des tubes 28 et 30, et
l'autre tube est mis ensuite a l'etat de decharge Dans les conditions
normales,-un court-circuit se forme
avec la plus grande probabilite aux extremites du fil 12, c'est-
a-dire pres des connexions des bornes Lorsqu'un court-circuit apparait
dans le fil 12 pres des bornes 40, 42 et 46, 48, la borne
d'alimentation est en fait reliee a la borne adjacente de detec-
tion si bien que les deux bornes de detection sont alors prati-
quement a 240 ou a O V Ainsi, il apparait une condition qui pro-
voque la decharge de l'un des tubes 28 et 30, puis de l'autre.
Lorsque le court-circuit se trouve au milieu du fil 12, un signal a
120 V apparait a la borne 48 de detection et un signal de V a la borne
46 de detection En consequence,-la connexion commune des tubes 28 et
30 se trouve a 120 V et les tubes ne presentent pas de decharge
Cependant, des que le point de
cassure s'ecarte-de plus de 15 % du centre d tube 12, la ten-
sion aux bornes de detection depasse la tension de decharge de V ou
est inferieure a 100 V et provoque alors la decharge dans le tube 30
Etant donne que le court-circuit central est relativement improbable,
il existe de nombreuses applications dans lesquelles le circuit des
figures 1 et 3 est acceptable puisqu'il provoque le grillage du
fusible 26 dans toutes les conditions de discontinuite des conducteurs
16 et 18 et dans
la plupart des conditions de court-circuit entre les conduc-
teurs 16 et 18.
Dans le cas precite dans lequel le circuit 25 ne peut pas provoque
legrillage du fusible 26, il faut noter que, en presence d'un
court-circuit, les problemes poses et les solutions necessaires sont
tres differents des problemes et des solutions
correspondants a un circuit ouvert Dans le cas d'un circuit ou-
vert, la formation d'un arc au niveau de la cassure dans le con-
-ducteur 16 ou 18 a tendance a creer un danger tres rapidement et le
courant consomme par le fil 12 est reduit si bien que le
fusible 26 n'a pas tendance a griller, en l'absence d'un cir-
cuit exterieur a ce fil 12 Cependant, en cas de court-circuit, les
resultats sont tout a fait differents La totalite du fil 12 a tendance
a faire circuler un courant plus eleve qui n'est limite que par la
resistance des parties qui restent efficaces
dans lesconducteurs 16 et 18 Dans le cas du mode de realisa-
tion decrit precedemment fonctionnant a 240 V, la resistance serait
d'environ 32 ohms et limiterait le courant dans le fil 12 a 8 A
environ Un tel courant commencerait a echauffer le fil 12 au-dela des
temperatures voulues mais, avant d'atteindre
les limites de temperature de l'isolement du fil 12 ou les limi-
tes de temperature de la matiere adjacente de la couverture, le
courant de 8 A circulant dans le fusible 28 aurait provoque le
grillage du fusible 26 sans que le circuit 25 de securite ait a
fonctionner Ce grillage du fusible 26 peut ne pas apparaitre avant 10
ou 20 S mais, aucune deterioration n'a lieu en un temps si court
Ainsi, le defaut de reponse du circuit 25 de securite a un
court-circuit central n'a pas de consequence importante puisque le
circuit 25 ne doit avoir une reponse rapide que dans
le cas des circuits ouverts qui ont tendance a creer des condi-
tions dangereuses de decharge disruptive.
Neanmoins, les modes de realisation decrits dans la
suite du present memoire et mettant en oeuvre des tubes a de-
charge a trois elements, presentent certains avantages par rap-
port au mode de realisation des figures 1 et 3 puisque les cir-
cuits de securite representes sont sensibles a tous les types de
courtcircuit en plus des circuits ouverts Dans ces circuits ayant des
tubes a decharge a trois elements, la souplesse obtenue est accrue
puisque, lorsqu'un claquage a eu lieu dans un tube a trois elements,
ce claquage permet la conduction entre les trois elements du tube et
non entre deux elements seulement presentant
la difference de tensions provoquant une telle rupture.
On considere maintenant le mode de realisation de la figure 4 qui
represente sous forme schematique le fil 12 de la couverture avec ses
conducteurs 16 et 18 separes par la matiere 14 a coefficient positif
de variation de resistivite avec la temperature L'element de chauffage
comprend les bornes 40 et
42 d'alimentation ainsi que les bornes 46 et 48 de detection.
Deux tubes de declenchemert ou a decharge a trois elements 60
et 62 sont montes entre les bornes 40 et 42 d'alimentation.
Deux des elements externes des tubes 60 et 62 sont relies par un fil
64 alors que les autres elements externes des tubes 60 et 62 sont
relies par des fils 66 et 68 aux bornes 40 et 42 d'alimentation du fil
12 Comme dans le mode de realisation des figures 1 et 3, une
resistance 69 de limitation de courant
est montee dans le fil 68 afin qu'elle limite le courant circu-
lant dans les tubes 60 et 62 lorsqu'ils ont tous deux presente
un claquage et fonctionnent en mode disruptif.
Les bornes 46 et 48 de detection du fil 12 sont re-
liees a trois resistances 70, 72 et 74 montees en serie, les
resistances 70 et 74 ayant une valeur de 33 kiloohms alors que la
resistance 72 a une valeur de 66 kiloohm Comme l'indique la figure 4,
un fil 76 relie la connexion des resistances 70 et 72 a l'element
central du tube 60 alors qu'un fil 78 relie l'element central du tube
62 a la connexion des resistances 72 et 74 Les tubes 60 et 62
sont-destines a presenter un claquage a une tension comprise entre
80-et 95 V, lors d'une utilisation avec une alimentation alternative a
240 V.
Dans la description du fonctionnement du circuit de
la figure 4, on considere qu'il est alimente en courant a 240 V et 60
periodes Lorsque le fil 20 est a O V et le fil 22 a 240 V, les
tensions aux bornes 46 et 48 de detection du fil 12 sont de 10 et 230
V respect'ivernent, donnant une chute totale
de tension aux bornes du circuit diviseur comprenant les resis-
tances 70, 72 et 74, de 220 V, et les tensions aux points ou
* fils de connexion 76 et 78 sont-de 60 et 180 V respectivement.
Ainsi, si l'on considere les tensions des differents elements des
tubes 60 et 62, on constate, de gauche a droite, que ces tensions sont
de 0, 60, 120, 120, 180 et 240 V. Lorsqu'un circuit ouvert apparait
dans l'un quelconque
des conducteurs 16 et 18, l'extremite de detection de ce conduc-
teur prend alors la tension de l'autre borne de detection, du fait de
sa connexion par les resistances 70, 72 et 74 Dans ce cas,
la *tension d'un conducteur 76 ou 78 diminue ou croit suffisam-
ment pour qu'elle provoque la conduction dans les tubes 60 et
62 Si l'on suppose que le conducteur 16 forme un circuit ou-
vert, la tension a la borne 48 qui aurait ete de 20 V, cor-
respond alors a la tension a la borne 46 de detection, soit 230 V
Etant donne qu'une tension de 230 V apparait aux extre- mites des
resistances 70, 72 et 74 montees en serie, une tension de 230 V
apparait au fil 76 et provoque la conduction du tube
si bien que la tension du fil 64 diminue et le tube 62 com-
mence aussi a conduire A ce moment, les deux tubes 60 et 62 conduisent
par decharge en consommant un courant suffisant qui n'est limite que
par la resistance 69 si bien que le fusible 26 est grille On peut
montrer que cette condition apparait dans tous les cas de circuit
ouvert ou de courtcircuit sur la longueur du fil 12 de la couverture,
lors d'une alimentation a une tension de 24 n, V. Le type de
court-circuit le plus difficile a detecter
est celui qui apparait exactement a mi-distance entre les ex-
tremites du fil 12 Dans ce cas, la tension a l'endroit du court-
circuit est de 120 V, qui apparait aussi aux deux bornes de-
tectrices 46 et 48 et dans les resistances serie qui les relient.
Comme une tension de 120 V est appliquee aux deux fils 76 et 78, les
tubes 60 et 62 conduisent et provoquent la circulation d'un
courant accru dans le fusible 26 qui est alors grille.
L'avantage des tubes 60 et 62 est que, des qu'une ten-
sion de rupture est atteinte entre deux elements adjacents quel-
conques, le tube s'ionise et la conduction apparait entre les trois
electrodes Lorsque l'un des tubes 60 et 62 conduit, la tension du fil
64 change immediatement d'une maniere suffisante
pour que l'autre tube conduise.
La figure 5 represente un autre mode de realisation de l'invention qui
comporte des tubes a decharge a deux elements, comme le mode de
realisation de la figure 1, mais qui presente l'avantage d'etre
sensibles aux courts-circuits meme lorsqu'ils apparaissent au milieu
du fil 12 Celui-ci et les conducteurs associes 16 et 18, les bornes 40
et 42 d'alimentation, ainsi-que
les bornes 46 et 48 de detection et des fils 20 et 22 d'alimen-
tation sont representes de la meme maniere, sur la figure 5, que
17 133
dans les autres modes de realisation deja decrits En outre, le fil 12
de la couverture comprend la matiere resistive 14 a coefficient
positif de variation de resistivite avec la temperature placee entre
les conducteurs 16 et 18 Le circuit de detection, dans le mode de
realisation de la figure 5, com- prend des diodes a gaz 110, 112 et
114 montees en serie entre les bornes 40 et 42 d'alimentation par les
fils 116 et 118 respectivement Le fil 116 est relie a un premier
element du tube 114 et l'autre element de ce tube est relie par un fil
120 a un premier element du tube 112 L'autre element de ce dernier
tube est relie par un fil 122 a un premier element du tube 110 L'autre
element de ce dernier est relie par une resistance 124 de limi-
tation de courant au fil 118.
Un circuit resistif comprenant des resistances 126, 128 et 130 montees
en serie est dispose entre les bornes 46 et
48 de detection Dans un mode de realisation avantageux dans le-
quel le fil 12 est destine a recevoir l'energie d'une alimen-
tation alternative a 240 V, les resistances 126, 128 et 130 sont
choisies a des valeurs de 30 000, 60 000 et 30 000 ohms respec-
tivement Les fils 132 et 134 sont destines a relier les con-
nexions des resistances 126, 128 et 126, 130 aux fils 122 et 120
respectivement Les diodes 110, 112 et 114 a decharge sont choi-
sies de maniere que leur tension de rupture soit egale a 100 V
et leur tension de maintien a 60 V On considere, pour la des-
cription du fonctionnement du circuit un exemple dans lequel un
court-circuit est forme entre'les conducteurs 16 et 18 a mi-
distance entre leurs extremites Dans ce cas, la tension au point
median a l'endroit auquel le court-circuit a lieu est de 120 V lorsque
la borne 40 est a O V et la borne 42 a 240 V Comme le milieu du
conducteur 18 est a 120 V, la borne 46 de detection
est a 120 V et la borne 48 de detection, a l'extremite du con-
ducteur 16, est aussi a 120 V Comme une meme tension de 120 V existe
aux deux extremites du circuit resistif, les tensions dans les fils
132, 122 et 134, 120 sont aussi de 120 V. Si l'on considere alors la
tension aux bornes du tube
, on note que la borne gauche, sur la figure 5, est pratique-
ment a 240 V alors que la borne droite est a 120 V, si bien que le
tube presente un claquage puisque la tension de rupture du tube 110
est de 100 V De meme, la tension aux bornes du tube 114
est de O V a la borne droite reliee par le fil 116 a l'ali-
mentation 40 et, a la borne de gauche, la tension est encore
de 120 V si bien que le tube 114 presente une decharge La de-
charge dans les tubes 110 et 114 provoque la reduction de la tension
de la borne droite du tube 112 et l'elevation de la tension de la
borne gauche du tube 112, car une chute de tension
de 60 V existe dans chacun des tubes 110 et 114 lorsqu'ils con-
duisent En consequence, la tension a la borne gauche du tube
112 est de 180 V alors qu'elle est de 60 V a la borne droite.
La difference est de 120 V, c'est-a-dire qu'elle depasse la ten-
sion de claquage Lorsque les trois tubes 110, 112 et 114 con-
duisent, ces derniers presentent une decharge si bien que le cou-
rant est limite essentiellement par la resistance 124 qui, dans ce
mode de realisation, est une resistance de 25 ohms et 5 W. Dans'les
conditions indiquees, le courant circulant dans le fusible 26 suffit
pour que celuici grille en un temps de 20 a 80 ms L'avantage principal
du mode de realisation de la figure es t qu'il permet l'utilisation de
tubes a decharge a deux ele- ments qui sont moins couteux et plus
robustes que res tubes a
trois elements utilises dans certains des autres modes de re-
-alisation La condition decrite precedemment pour le court-
circuit central est fondamentalement celle dont la detection
est la plus difficile Une analyse du circuit dans des condi-
tions d'ouverture du circuit a un endroit quelconque sur la longueur
des conducteurs 16 et 18 ou en cas de court-circuit
sur la longueur du fil 12 montre que ou bien ces conditions pro-
voquent toujours la conduction par decharge des tubes 110, 112
et 114 si bien que le fusible 26 grille apres une courte pe-
riode.
La figure 6 represente un mode de realisation avan-
tageux qui n'a qu'un seul tube a decharge a trois elements A titre
illustratif, on a represente le fil 12 et ses conducteurs 16 et 18
separes par la matiere 14 a coefficient positif de la meme maniere que
dans les modes de realisation deja decrits En outre, le fil 12 a les
bornes 40 et 42 d'alimentation et des' bornes 46 et 48 de detection
Tre circuit d'impedance elevee
monte entre les bornes 46 et 48 de detection comprend les re-
sistances 90 et 92 montees en serie et qui sont reliees par un
17133
fil commun 94 Un tube a decharge 100 a trois elements est monte
entre les bornes d'alimentation 40 et 42 par des fils 96 et 98.
Le tube 100 peut etre considere comme un tube de declenchement
ou un tube a decharge luminescente du type triode mais il com-
prend de toute maniere trois elements egalement espaces et entre
lesquels a lieu la decharge luminescente dans le tube L'un des
elements externes du tube 100 est relie au fil 96 par l'inter-
mediaire d'une resistance 102 qui limite le courant et qui peut etre
de l'ordre de 5 a 7,5 ohms L'autre element externe du tube
100 est relie par le fil 98 a l'autre borne 42 d'alimentation.
L'element central du tube 100 est relie au fil 94 ou a la con-
nexion des deux resistances 90 et 92 par un fil 101 Le tube 100 est
destine a presenter un claquage lorsqu'il est soumis a une
tension efficace de 80 V entre deux elements adjacents quelconques.
Dans les conditions normales, lorsque le fil 12 est alimente par une
tension alternative de 120 V, les tensions aux
bornes de detection 46 et 48 sont de 90 et 30 V respectivement.
Il aparait donc une tension de 60 V au milieu du circuit diviseur
forme par les resistances 90 et 92 Ainsi, la tension appliquee aux
elements de la triode 100 sont de 0, 60 et 120 V Dans le cas d'un
circuit ouvert dans l'un quelconque des conducteurs 16 et 18, la borne
de detection de ce conducteur prend alors la
tenion de la borne adjacente de l'alimentation En d'autres ter-
mes, si la rupture se trouve dans le conducteur 16, la borne 48 de
detection prend une tension de 120 V qui fait apparaitre a
son tour une tension de 105 V'a l'electrode centrale du tube 100.
Cette tension est egale a la tension de claquage provoquant la
conduction dans le tube 100 _ Des que la conduction a commence, elle
se poursuit entre les electrodes externes et la condition
de decharge provoque la circulation d'un courant qui n'est limi-
te que par la resistance 102.
Bien que le circuit de la figure 6 ne soit pas sensible
aux courts-circuits formes au milieu du fil 12, il est tres sen-
sible aux courts-circuits qui sont decales dans un sens ou dans
l'autre par rapport au point milieu d'une valeur egale a 15 %
de la longueur du fil 12 Pour un tel decalage, la tension dif-
ferentielle appliquee aux bornes de detection fait apparaitre
une tension suffisamment faible ou suffisamment elevee a l'elec-
17133
trode centrale du tube 100 pour qu'il apparaisse la tension de
claquage de 80 V Comme indique precedemment, la flexion nor-
male du fil 12 est plus importante pres des extremites ou des
bornes si bien que les courts-circuits se produisent normale-
ment loin du milieu du fil 12 et en consequence peuvent etre
facilement detectes par le circuit de la figure 6.
Comme indique precedemment en reference au mode de realisation des
figures 1 et 3, le court-circuit se trouvant au milieu du fil 12
provoque encore le grillage du fusible 26 meme
lorsque le circuit de securite n'est pas sensible a un court-
circuit de ce type Le fusible 26, dans le mode de realisation de la
figure 6, a une capacite nominale de 1,6 A En cas de court-circuit, le
fil 12 consomme un courant d'environ 4 A si bien que le fusible 26
grille en 30 s En outre, comme indique precedemment, le temps de
reponse necessaire au grillage du fusible 26 en cas de court-circuit
est bien inferieur au temps
correspondant a un circuit ouvert.
Tous les divers modes de realisation decrits con-
viennent a des circuits ayant un fil de chauffage de coefficient
positif de variation de resistiyite avec la temperature et dans
lesquels le fil 12 est alimente a partir d'une seule
extremite La figure 9 represente a titre purement illustra-
tif un tel circuit qui est identique a celui de la figure 6,
mis a part la connexion du fil 12 de la couverture a l'alimen-
tation Des references identiques ont ete utilisees sur les fi-
gures 9 et 6 afin que l'identite du circuit de securite repre-
sente apparaisse clairement La condition de circuit ouvert au point
104 du conducteur 18 provoque un changement de la tension entre la
borne centrale et l'une des bornes externes si-bien
qu'il apparait un claquage dans le tube, comme decrit en refe-
rence au mode de realisation de la figure 6 Lorsque les ten-
sions appliquees sont telles que represente, la tension a la borne 46
tombe de 110 a 10 V et provoque le passage de la borne centrale du
tube 100 a 10 V environ si bien que le tube presente une decharge La
seule difference reelle entre les deux modes de realisation est le
fait que le chauffage sur la longueur du fil 12 n'est pas aussi
uniforme que dans le mode de realisation de la figure 6 car la chute
de tension entre les conducteurs 16
et 18 varie sur la longueur du fil 12.
Dans tous les divers modes de realisation, cn s'est refere a un
fusible 26 qui, a la suite d'une augmentation de l'inte*nsite du
courant, ouvre le circuit en presence d'un
court-circuit ou d'un circuit ouvert Il faut noter que le fu-
sible 26 peut etre remplace par tout autre element sensible a un
courant et qui peut ouvrir le circuit en cas d'augmentation de
l'intensite du courant provoquee par le fonctionnement du cir-
cuit 25 de securite.
Il est bien entendu que l'invention n'a ete decrite et representee
qu'a titre d'exemple preferentiel et qu'on pourra
apporter toute equivalente technique dans ses elements constitu-
tifs sans pour autant sortir de son cadre.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Circuit electrique, caracterise en ce qu'il comprend un cable de
chauffage ( 12) ayant deu)x conducteurs distants ( 16, 18) separes sur
leur longueur par une couche d'une matiere re- sistive ( 14)
presentant un coefficient positif de variation de resistivite avec la
temperature, chacun des conducteurs ayant une extremite d'alimentation
( 40, 42),et une extremite de de- tection ( 46, 48), un cordon
d'alimentation ( 20, 22) relie au cable aux extremites d'alimentation
des conducteurs et destine a relier le cable a une alimentation
alternative, un dispositif de commutation sensible a un courant et
monte en serie avec le conducteur ( 26), un dispositif de detection
relie aux extremites de detection des conducteurs et comprenant une
paire d'elements ( 50, 52) presentant une impedance et montes en
serie, cette paire d'elements etant montee en parallele avec une paire
d'elements de tube a decharge ( 28, 30), la connexion des elements
presentant une impedance et la connexion des elements de tube a
decharge etant reliees l'une a l'autre, les elements de tube a
decharge ne conduisant pas dans les conditions normales de
fonctionnement et conduisant en cas de court-circuit ou de circuit
ouvert dans les conducteurs, les elements de tube a decharge ayant une
capa- cite suffisante de transmission de courant a l'etat conducteur
pour que le dispositif de commutation monte en serie avec le cable
soit active.
2 Circuit destine a une couverture chauffante, caracte- ri.se en ce
qu'il comprend un dable de chauffage ( 12) comprenant deux conducteurs
distants 116, 18) separes sur toute leur l'on- gueur par une couche
d'une matiere resistive ( 14) presentant un coefficient positif de
variation de resistivite avec la tem- perature, chacun des conducteurs
ayant une extremite d'alimenta- tion ( 40, 42) et une extremite de
detection ( 46, 48), l'extre- mite d'alimentation de chaque conducteur
etant adjacente a l'ex- tremite de detection de l'autre conducteur, un
cordon d'alimen- tation ( 20, 22) relie au cable aux extremites
d'alimentation des conducteurs destine a relier le cable a une
alimentation alterna- tive un fusible ( 261 monte en serie avec l'un
des conducteurs, un dispositif de detection relie aux extremites de
detection des conducteurs et comprenant deux elements ( 50, 52)
presentant une impedance et montes en serie, ces elements etant montes
en parallele par rapport a deux elements de tube a decharge ( 28, ),
la connexion des elements presentant une impedance et la connexion des
elements de tube a decharge etant reliees l'une a l'autre, et les
elements de tube a decharge ne conduisant pas dans les conditions
normales de fonctionnement et conduisant en cas de court-circuit ou de
circuit ouvert dans les conducteurs, les elements de tube a decharge
ayant une capacite suffisante de transmission de courant, a leur etat
conducteur, pour que le fusible monte en serie avec le cable soit
active.
3 Circuit selon l'une des revendications 1 et 2, carac- terise en ce
que les elements de tube a decharge comportent un tube a decharge a
trois elements ( 100) comprenant trois electro- des egalement
espacees, comprenant deux electrodes externes et une electrode
centrale, cette derniere etant reliee a la conne- xion des elements
presentant une impedance et les electrodes ex- ternes etant reliees
aux extremites de detection des conducteurs.
4 Circuit selon l'une des revendications 1 et 2, carac- terise en ce
que les elements de tube a decharge sont sous forme de deux diodes (
28, 30) ayant chacune une tension de claquage legerement superieure a
la moitie de la tension d'alimentation.
5 Circuit selon l'unedes revendications 1 et 2, carac- terise en ce
que les elements de tube a decharge comportent deux tubes a decharge a
trois elements ( 60, 62) montes en serie entre les extremites de
detection des conducteurs, les tubes a trois elements ayant chacun un
element central et deux elements externes egalement espaces de part
etofautre de l'element central, la paire d'elements presentant une
impedance ( 70, 74) faisant par- tie d'un circuit serie de trois
resistances ( 70, 72, 74) montees entre les extremites d'alimentation
du conducteur, l'element central de chaque tube a decharge etant relie
a l'une des con- nexions de deux des resistances du circuit resistif,
l'une des electrodes externes de chaque tube a decharge etant reliee a
une extremite de detection de l'un des conducteurs, et les autres
electrodes externes sont reliees mutuellement.
6 Circuit destine a une couverture chauffante, caracterise en ce qu'il
comprend un cable de chauffage ( 12) comportant deux conducteurs
distants ( 16, 18) separes sur leur longueur par une couche d'une
matiere resistive ( 14) ayant un-coefficient positif de variation de
resistivite avec la temperature, chacun des conducteurs ayant une
extremite d'alimentation ( 40, 42) et une extremite de detection ( 46,
48), l'extremite d'alimenta- tion de chaque conducteur etant adjacente
a l'extremite de de- tection de l'autre conducteur, un cordon
d'alimentation ( 20, 22) relie au cable aux extremites d'alimentation
des conducteurs, un fusible ( 26) monte en serie avec l'un des
conducteurs, un dispositif de detection relie aux extremites de
detection des conducteurs et comprenant deux elements ( 90, 92)
presentant une impedance, montes en serie entre les extremites de
detection des conducteurs, un tube a decharge a trois elements ( 100)
ayant trois electrodes egalement espacees, comprenant deux electrodes
exter- nes et une electrode centrale, cette derniere etant reliee a la
connexion des elements presentant une impedance alors que les
electrodes externes sont reliees aux extremites d'alimentation des
conducteurs, le tube a decharge ne conduisant pas dans les conditions
normales de fonctionnement et conduisant en presence d'un
court-circuit ou d'un circuit ouvert dans les conducteurs, les
elements des tubes a decharge ayant une capacite de trans- mission de
courant, a l'etat conducteur, suffisante pour que le fusible monte en
serie avec le cable soit active.
7 Circuit selon la revendication 6, caracterise en ce que le tube a
decharge ( 100) a une tension de claquage entre les electrodes
externes qui est nettement superieure alatension d'alimentation et a
la tension de claquage, l'electrode centrale et l'une quelconque des
electrodes externes se trouvant a plus de la moitie de la tension
d'alimentation, une resistance ( 102) de limitation de courant etant
montee en serie avec le tube a decharge entre les extremites
d'alimentation.
8 Circuit electrique, caracterise en ce qu'il comprend un element
allonge de chauffage sous forme d'un fil metallique souple ( 12) ayant
deux conducteurs distants ( 16, 18) disposes sur la longueur de
l'element chauffant, une matiere resistive ( 14) ayant un coefficient
positif de variation de resistivite 17133 avec la temperature, placee
entre les conducteurs afin que, avec ceux-ci, elle forme un dispositif
de chauffage a limitation auto- matique lorsque les conducteurs sont
relies aune source d'ener- gie electrique, une gaine ( 19) d'une
matiere isolante de l'elec- tricite, entourant les conducteurs et la
matiere resistive, un circuit ( 25) relie aux extremites des
conducteurs et destinee a detecter un circuit ouvert dans les
conducteurs, ce circuit com- prenant un element sensible aune tension
( 100, 90, 92) monte entre les deux conducteurs, un fusible ( 26)
monte en serie avec l'un des conducteurs, l'element sensible a une
tension detectant une augmentation-de la tension provoquee par une
rupture du con- ducteur auquel il est relie, l'element sensible a une
tension comprenant un tube a decharge ( 100) a plusieurs elements
montes entre les conducteurs, le circuit comprenant un dispositif (
90, 92) presentant une impedance et monte en parallele avec le tube a
decharge et les extremites des conducteurs afin qu'il cree un
desequilibre de tension en cas de circuit ouvert afin que le tube a
decharge presente un claquage.
9 Couverture chauffante electrique, caracterisee en ce qu'elle
comporte un cablede chauffage (
10) comprenant deux conducteurs distants ( 16, 18) epares sur leur
longueur par une couche d'une matiere resistive ( 14) ayant un
coefficient posi- tif de variation de resistivite avec la temperature,
cette ma- tiere presentant une impedance elevee par rapport a celle
des conducteurs si bien qu'elle forme un dispositif de chauffage a
limitation automatique lorsque le cable est relie a une source
d'energie electrique, chacun des conducteurs ayant une extremite
d'alimentation ( 40, 42) et une extremite de detection ( 46, 48),
l'extremite d'alimentation de chaque conducteur etant placee pres de
l'extremite de conduction de l'autre conducteur afin qu'une chute de
tension constante soit formee entre les conduc- teurs lorsqu'ils
recoivent de l'energie d'une alimentation al- ternative par
l'intermediaire d'un cordon d'alimentation ( 20, 22) relie aux
extremites d'alimentation des conducteurs, un fu- sible ( 26) monte en
serie avec l'un des conducteurs, un dispo- sitif presentant une
impedance ( 50, 52) montee entre les ex- tremites de detection des
conducteurs, ce dispositif ayant une 17133 impedance suffisamment
elevee pour qu'il ait un effet negli- geable sur les tensions aux
extremites de detection des con- ducteurs dans les conditions normales
de fonctionnement, et un dispositif de commutation ( 26, 30) monte
entre les extremites d'alimentation des conducteurs afin qu'il
provoque le grillage du fusible en cas de circuit ouvert dans l'un ou
l'autre des conducteurs ou de court-circuit entre les conducteurs, les
con- ditions de circuit ouvert ou de court-circuit modifiant les ten-
sions aux extremites de detection des conducteurs, le dispositif de
commutation etant sensible aux variations de tension et pro- voquant
une reduction de l'impedance du dispositif de commuta- tion afin que
le fusible grille. Couverture selon la revendication 9, caracterisee
en ce que le dispositif presentant une impedance comporte plusieurs
resistances ( 50, 52), et le dispositif de commutation comporte au
moins un tube a decharge ( 28, 30) qui est sensible aux va- riations
de tension aux bornes des resistances dans le cas d'un circuit ouvert
ou d'un court-circuit afin que le tube a decharge presente un claquage
et conduise un courant d'intensite suffisante pour que le fusible
grille.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [77][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [78][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2517133
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[79]____________________
[80]____________________
[81]____________________
[82]____________________
[83]____________________
[84]____________________
[85]____________________
[86]____________________
[87]____________________
[88]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
68 Кб
Теги
fr2517133a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа