close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2517657A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (15/ 32)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(7/ 21)
[6][_]
Etre
(10)
[7][_]
Est A
(5)
[8][_]
Tnr
(2)
[9][_]
DANS
(1)
[10][_]
Tgo
(1)
[11][_]
Mul
(1)
[12][_]
Appa
(1)
[13][_]
Organism
(3/ 5)
[14][_]
mule
(2)
[15][_]
glis
(2)
[16][_]
precis
(1)
[17][_]
Molecule
(3/ 4)
[18][_]
DES
(2)
[19][_]
constan
(1)
[20][_]
nega
(1)
[21][_]
Physical
(2/ 2)
[22][_]
0,5 percent de
(1)
[23][_]
2 d
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2517657A1
Family ID 2629092
Probable Assignee Loepfe Ag Geb
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title PROCEDE DE DETERMINATION D'UNE LONGUEUR DE FIL ENROULE SUR
UNE BOBINE CROISEE AVEC ENTRAINEMENT A FRICTION, AU MOYEN D'UN TAMBOUR
A RAINURE
Abstract
_________________________________________________________________
<P>L'INVENTION CONCERNE LA MESURE DE LA LONGUEUR D'UN FIL QUI EST
ENROULE SUR UNE BOBINE CROISEE ENTRAINEE PAR UN TAMBOUR A RAINURE, ET
OU LE FAIT DE NEGLIGER LE GLISSEMENT CONDUIT A DES ERREURS
IMPORTANTES.</P><P>SELON L'INVENTION, PENDANT LE PROCESSUS DE
BOBINAGE, LE GLISSEMENT DETERMINE PAR LE RAPPORT DES VITESSES
PERIPHERIQUES DU TAMBOUR A RAINURE N ET DE LA BOBINE CROISEE K EST
MESURE CONTINUELLEMENT A INTERVALLES SE SUIVANT ET ON ENTREPREND UNE
CORRECTION DE LA LONGUEUR DE FIL DETERMINEE SANS TENIR COMPTE DU
GLISSEMENT; LES NOMBRES DE TOURS DE LA BOBINE CROISEE K ET DU TAMBOUR
A RAINURE N SONT DETERMINES AU MOYEN DE CAPTEURS 2 ET 6 ET LE DIAMETRE
D DE LA BOBINE CROISEE K EST DETERMINE PAR UN RAPPORTEUR D'ANGLE 3 ET
4 POUR APPLICATION A UN CIRCUIT DE DETERMINATION 7; LE GLISSEMENT QUI
EST CALCULE EST INTRODUIT DANS LA MESURE DE LA
LONGUEUR.</P><P>L'INVENTION S'APPLIQUE NOTAMMENT A L'INDUSTRIE
TEXTILE.</P>
Description
_________________________________________________________________
2 2517657
PROCEDE DE DETERMINATION D'UNE LONGUEUR
DE FIL ENROULE SUR UNE BOBINE CROISEE AVEC
ENTRAINEMENT A FRICTION, AU MOYEN D'UN
TAMBOUR A RAINURE
La presente invention se rapporte a un procede de de- termination
d'une longueur de fil enroule sur une bobine croisee d'un dispositif
de bobinage avec entrainement a fric- tion, au moyen d'un tambour a
rainure.
Il y a deja differents procedes et dispositifs pour la mesure continue
de la longueur d'un fil par bobinage sur une ame en rotation En
general, on produit ainsi des bobines croisees, par quoi le fil
conduit par un guide ou un tambour a rainure est amene en va-et-vient
en direction axiale a la bobine croisee Dans la plupart des machines
modernes de bo- binage, la bobine croisee est entrainee, par contact
de fric- tion par le tambour a rainure, comme cela est represente dans
le brevet suisse N O 568 233 ou la demande allemande 23 51 463 La
mesure de longueur a ainsi pour base le nombre continuellement mesure
de tours sur le tambour a rainure et le diametre ou pourtour du
tambour a rainure D'autres proce- des de mesure de la longueur d'un
fil en mouvement sont de- crits dans le brevet britannique 1 480 398.
Avec le nombre habituellement eleve de tours du tam- bour a rainure
d'entrainement, un glissement important, c'est a dire un retard de la
bobine croisee par rapport au tambour a rainure, est inevitable Comme
l'ont montre les mesures de la demanderesse, ce glissement n'est pas
constant pendant le processus de bobinage Il n'est par consequent pas
possible, d'obtenir par un simple essai prealable selon la demande al-
lemande 22 16 960, o la longueur de fil enroule pour un tour du
tambour a rainure est mesuree, un facteur precis de cor- rection pour
tout le processus de bobinage Il n'y a encore aucune definition du
glissement et il n'existe pas non plus de procede pour la mesure
continue de celui-ci pendant le processus de bobinage et
vraisemblablement, sa signification n'est pas non plus totalement
comprise.
On connait du brevet US 4 024 645 un procede permet- tant de
determiner continuellement la longueur de l'enroule
2 2517657 ment sur une machine de bobinage avec commande automatique
separee de la bobine croisee et d'un guide-fil, qui provoque un
mouvement changeant du fil a bobiner Dans ce but, le nom- bre de tours
de la bobine croisee et leur diametre ou pour- tour sont mesures
continuellement et mis en valeur Comme, dans la machine de bobinage
decrite, il n'y a pas de glisse- ment entre la bobine croisee et le
guide-fil, il n'est pas necessaire d'effectuer, lors de la mesure de
la longueur, une correction du glissement.
On pourrait penser utiliser le procede connu du brevet
US ci-dessus indique pour des machines a bobiner avec entrai- nement a
friction de la bobine croisee et du tambour a rainu- re, pour
supprimer l'effet du glissement sur la mesure de la longueur Cela
conduit, il est vrai, a une plus importante precision, mais sans tenir
compte de l'effet du glissement dans toute son etendue Cela sera
explique plus en detail dans l'exemple de realisation donne dans la
description qui suit.
La presente invention a donc pour base le probleme ci- dessus, lequel
n'a jusqu'a maintenant encore trouve aucune solution satisfaisante.
Dans certains domaines de l'industrie textile, par exemple dans les
preparatifs de tissage, il faut, pour chaque ourdissoir, un assez
grand nombre de bobines qui doivent etre toutes pourvues
d'enroulements ayant si possible la meme lon- gueur de fil Des
longueurs irregulieres de fil signifient une forte perte de fil et par
consequent des prix plus eleves de fabrication Lorsque, par exemple,
les longueurs des en- roulements sur les centaines de bobines de
l'ourdissoir ne different que d'un pour cent entre l'enroulement le
plus long et l'enroulement le plus court, il y a, pour 100 000 metres
de longueur de fil deroule, une perte de fil pouvant attein- dre 1 000
metres par bobine.
La presente invention a par consequent pour objet de creer un procede
de determination de la longueur permettant, avec un entrainement a
friction de la bobine croisee, d'eta- blir des enroulements n'ayant
que de tres minimes differen- ces, par exemple, representant moins
d'environ 0,5 percent de lon-
2 2517657 gueur de fil.
Ce procede est resolu par le fait que, pendant le pro- cessus de
bobinage, le glissement determine par le rapport de la vitesse du
pourtour du tambour a rainure et de la bobine croisee est mesure
continuellement a intervalles se suivant et, a l'aide de la grandeur
mesuree du glissement, on entre- prend une correction de la longueur
de fil determinee dans ces intervalles se suivant, sans considerer le
glissement.
D'autres caracteristiques et avantages de l'invention ressortiront
plus clairement a la lecture de la description qui va suivre
d'exemples de realisation donnes a titre indi- catif mais nullement
limitatif en reference aux dessins an- nexes dans lesquels: la figure
1 est une representation schematique d'une installation de bobinage
avec le dispositif de mesure de lon- gueur qui lui est joint; la
figure 2 montre une vue developpee du tambour a rainure avec la
rainure de guidage; la figure 3 montre une vue developpee d'une bobine
cy- lindrique croisee avec un enroulement de fil, sans glisse- ment;
la figure 4 montre une vue developpee de la bobine croisee avec un
enroulement de fil, avec glissement. la figure 5 donne un schema bloc
d'un premier mode de realisation de l'installation de mesure de
longueur represen- tee sur la figure 1; la figure 6 est une vue
developpee de la bobine croi- see avec une partie d'un enroulement
d'un fil, qui a glisse lors du pivotement du tambour a rainure; la
figure 7 donne un schema bloc d'un second mode de realisation du
dispositif de mesure de longueur represente sur la figure 1; la figure
8 est un schema detaille de branchement d'un circuit de commutation
represente sur la figure 5; la figure 9 est un schema des impulsions
montrant le mode de fonctionnement du circuit de connexion represente
sur la figure 8.
La figure 1 montre schematiquement la mise en place d'un dispositif
pour la mesure de la longueur de fil sur une machine a bobine croisee
automatique, ainsi que les pieces d'un bobinoir qui sont necessaires
dans ce but.
Une bobine croisee K, qui repose sur un arbre rotatif V, est, par son
pourtour, en contact de friction avec un tam- bour a rainure N, qui
est monte sur un arbre W et qui est entraine par un moteur L'arbre V
de la bobine croisee K est dispose rotatif a l'extremite libre d'un
bras pivotant K qui est fixe a un axe B pivotant par rapport au
chassis de la ma- chine Le fil conduit, par le tambour a rainure, a la
bobine croisee K, est designe en G Au bobinoir de la machine appar-
tiennent de plus une dispositif de separation T du fil G et un
dispositif d'arret ST, par lequel peut etre arrete le bo- binoir. Sur
chacun des arbres V et W est monte un aimant 1 ou, respectivement, qui
agit avec une bobine d'induction 2 ou 6 fixee au chassis, pour
produire une impulsion a chaque tour de l'arbre V ou W La bobine
d'induction 2 est concue comme un capteur de k, la bobine d'induction
6 est concue comme un capteur de n.
Pour determiner la position angulaire du bras pivotant A et ainsi le
diametre D de la bobine croisee K, est montee, sur l'axe pivotant B,
une echelle 3 qui lui est concentrique, dont la position est lue par
un capteur de position 4 egale- ment appele capteur de D Des
dispositifs de cette sorte avec lecture optoelectrique sont connus, et
en particulier des mo- des de realisation en sont decrits dans la
demande de brevet en Suisse N O 8 212/80 du 5 Novembre -1980 au nom de
la deman- deresse. Les signaux produits par les capteurs 2, 4 et 6
sont appliques a un circuit 7 de mise en valeur ou d'exploitation qui
les traite comme cela sera decrit ci-apres en plus de de- tails, en se
referant aux figures 2 a 8.
La borne de sortie 7 A du circuit de mise en valeur 7 est reliee a
l'entree d'un comparateur 8, dont la seconde en- tree est reliee a un
indicateur de la valeur de consigne 9.
Ces circuits 8 et 9 servent a arreter le bobinoir par le dis- positif
d'arret ST lorsqu'une longueur determinee de fil a
2 2517657 ete enroulee sur la bobine croisee, et a separer le fil au
moyen du dispositif de separation T, comme cela est deja connu des
demandes de brevet precedemment mentionnees.
Les vues developpees du tambour a rainure N et de la bobine croisee K
qui sont representees sur les figures 2, 3 et 4 servent a expliquer
les principes de base du calcul de la methode de mesure que l'on
decrira ciapres en se referant a la figure 5 Dans ce but, on utilisera
les donnees qui sui- vent du bobinoir et les grandeurs a mesurer
continuellement lors du processus de bobinage: Donnees de la machine a
bobiner: b Largeur du tambour a rainure et de la bobine croisee p
Nombre de courses sur le tambour a rainure d Diametre du tambour a
rainure. i and #x003C; Angle de la rainure Grandeurs de mesure: D
Diametre de la bobine croisee k Vitesse de rotation de la bobine
croisee n Vitesse de rotation du tambour a rainure
Le glissement est defini par la rapport entre la vi- tesse du pourtour
du tambour a rainure N et celle de la bobi- ne croisee K: (1) S = n
d/k D n et k designent les nombres de pivotement ou de rota- tion du
tambour a rainure ou de la bobine croisee en un in- tervalle
predetermine de temps, qui, par exemple, peut comprendre 1 000
rotations ou pivotements N ou k.
Dans le premier mode de realisation qui sera decrit ci-apres, la
mesure de la longueur part de la determination du diametre D de la
bobine croisee K On montrera dans ce qui suit la facon dont le
glissement S entre dans la mesure de la longueur. Selon la figure 2,
la rainure de guidage F representee par une ligne oblique, passe deux
fois autour du tambour a rainure N, c'est-a-dire que l'on a p = 2 Par
la figure, on obtient, pour la dimension de l'angle constant de la
rainu- re: (2) tg i and #x003C; = b/p Wd
6 2517657
La figure 3 montre la longueur T d'un seul enroulement de fil sur la
bobine croisee K, quand il n'y a pas de glissement LA, l'angle ' de la
rainure est de nouveau in- change en tant qu'angle entre une
circonference de longueur JL D et l'enroulement du fil Le deplacement
lateral du fil lors d'une rotation ou d'un pivotement est egal a T
sino and #x003C; La figure 4 montre la longueur U d'un seul
enroulement de fil sur la bobine croisee K, avec glissement Le
pourtour de la bobine croisee K, a, dans ce cas une vitesse diminuee
selon le rapport 1/S par rapport au pourtour du tambour a rainure N
Pour un tour complet, la bobine croisee K necessi- te S fois plus de
temps que dans le cas de la figure 3, et de facon correspondante, le
deplacement lateral du fil est egal a S T sin i Sur la figure 3 on a
(3) T= 3 D/cos Q et, a partir des figures 3 et 4, par un calcul
elementaire, on a \/1 D2 tg 2 (4) U =+tt D pour la longueur d'un seul
enroulement La formule (4) est la base de la mesure de la longueur
totale du fil embobine Pour cela, une determination continue des
grandeurs variables D et
S est necessaire, tandis que la valeur de tgo(selon la for- mule (2)
est une constante.
Si l'on remplace, dans l'equation (4), la racine car- ree par un
facteur de correction f (5) f = 1 + 52 tg 2 C(alors on obtient
l'equation simplifiee (6) U = f X D
J_ D represente le pourtour de la bobine croisee K; le fac- teur f
permet de tenir compte a la fois de l'influence de la poussee du
tambour a rainure N et du glissement S, sur la mesure de la longueur.
La figure 5 explique le traitement des signaux pro- duits par les
capteurs 4 et 6 dans le circuit de determina- tion 7 Celui-ci comprend
2 voies La premiere voie se compo- se des circuits 12, 13 et 14 qui
sont branches en serie entre le capteur de D 4 et une memoire de
longueur 15, qui presente
7 2517657 deux entrees Ai et A 2 Dans cette voie, le circuit de mesure
de D 12 forme les signaux de diametre representant la grandeur D, qui
sont transformes, dans le multiplicateur 13 par 3 t, en signaux de
circonference de grandeur 3 t D Un premier com- mutateur electronique
14 est ferme par chaque impulsion k produite par le capteur 2 de k, de
facon que le signal de pourtour ou circonference soit applique a
l'entree Al de la memoire de longueur 15 pour y etre memorise les
signaux de pourtour ou de circonference se suivant sont additionnes
dans la memoire de longueur 15.
La deuxieme voie sert a la production de signaux de correction de
longueur, qui sont formes periodiquement et sont appliques a la
seconde entree A 2 de la memoire de lon- gueur 15 Il y a un compteur
16 de k, un compteur 17 de n, un circuit de mesure de glissement 18,
un circuit de mesure de f 19, un additionneur 22, un multiplicateur
23, un soustracteur 24 et un deuxieme commutateur electronique 25 De
plus, on prevoit un indicateur 20 de la valeur de d et un indicateur
21 de l'angle de la rainure qui donnent les valeurs constan- tes d et
c, c'est a dire tg 2 (Le compteur 16 de k est relie au capteur 2 de k
et il a une entree R de remise a 0 qui est reliee a la sortie A 2 du
compteur 17 de n.
Le compteur 17 de N qui est relie au capteur 6 de n, a la forme d'un
compteur annulaire avec deux sorties: la premiere sortie Ai donne a
chaque fois le nombre n de tours du tambour a rainure en un intervalle
de temps; un intervalle de temps contient par exemple 1 000 tours A la
fin de chaque intervalle de temps, le compteur 17 de N est remis a 0
et donne en meme temps une impulsion de cadence a la sortie A 2.
Au circuit 18 de mesure de glissement sont appliques, en un intervalle
de temps, qui contient N = 1 000 rotations du tambour a rainure N, les
signaux a la sortie Al du comp- teur 17 de N et a la sortie du
compteur 16 de k, ainsi que les signaux de diametre d et D de
l'indicateur 20 de la valeur de d et du circuit 12 de mesure de la
valeur de D Dans le cir- cuit de mesure du glissement 18, on calcule
la valeur du
2 2517657 glissement selon l'equation (1) dans un intervalle de temps
et cette valeur est appliquee a une entree du circuit de me sure 19 de
f dont la seconde entree est reliee a-l'indicateur 21 de l'angle de la
rainure Dans le circuit de mesure de f 19, le facteur f est calcule
selon la formule (5) Paralle- lement, on forme, dans l'additionneur
22, dont les deux en- trees sont reliees au capteur 2 de la valeur de
k et au mul- tiplicateur 13 par n, la somme des longueurs des
pourtours de la bobine croisee K qui sont passees pendant un
intervalle de temps, en resume la somme des pourtours A la fin de
chaque intervalle de temps, le signal a la sortie de l'additionneur 22
represente la somme des pourtours qui a ete formee pendant cet
intervalle de temps; l'additionneur 22 est remis a O par l'impulsion
de cadence a la sortie A 2 du compteur 17 de la valeur de n.
La somme des pourtours est multipliee, dans le multi- plicateur 23,
par la valeur de f obtenue dans le circuit 19 de mesure de la valeur
de f, et ainsi on obtient la somme des longueurs U, voir figure 4, des
enroulements enroules sur la bobine croisee R Dans le soustracteur 24,
la somme des pour- tours a la sortie de l'additionneur 22 est retiree
de cette somme de longueurs Ainsi, on obtient la longueur supplemen-
taire conditionnee par l'angle de la rainure et le glisse- ment, qui
en cadence, est additionnee a la somme des pour- tours obtenue du
premier canal et qui est continuellement me- morisee -cela se produit
par le commutateur electronique 25 qui, a la fin de chaque intervalle
de temps, est ferme pen- dant un court moment, par un signal de
cadence, ce par quoi le signal a la sortie du soustracteur 24 est
applique a la memoire 15 pour y etre ajoute a la somme des pourtours
On obtient ainsi a la fin de chaque intervalle de temps, dans la
memoire 15 de la longueur, une longueur totale determinee en
considerant l'angle de la rainure et le glissement, du fil enroule
jusqu'a ce moment, sur la bobine croisee K. En alternative au
branchement represente sur la figure, celui ci peut etre modifie de
facon que l'on forme, au lieu du pourtour ZL D dans la premiere voie,
les longueurs d'enroulement t C D/cos O i, pour une memorisation
continue,
9 2517657 par l'entree Ai dans la memoire de longueur 15, selon la
for- mule ayant la meme valeur que la formule (4) (7) U = (3 CD/cos)
\/Vl+(52-l)sin 2 n Dans ce cas, on a pour le facteur f: (8) f =
Vl+(52-l)sin 2 d Les circuits de commutation 19 et 21 sont a concevoir
selon cette formule; ainsi, il faut introduire, dans l'indi- cateur de
l'angle de la rainure 21, au lieu de la valeur tg 2 O, la valeur sin 2
Les figures 6, 7, 8 et 9 montrent une autre facon de mesurer la
longueur, en considerant le glissement D'abord, on part, dans ce cas,
de la longueur du fil qui est amenee, pour une rotation ou pivotement
du tambour a rainure N sur la bobine croisee K, et deuxiemement, le
glissement est determi- ne pour chaque rotation du tambour a rainure N
et de la bobi- ne croisee K. Sur la figure 2, la longueur d'un seul
enroulement de la rainure F du tambour a rainure N est designee par Y
Y de- signe en meme temps la longueur de fil qui est amenee sur la
bobine croisee, lorsqu'il n'y a pas de glissement La figure
6 montre une vue developpee de la bobine croisee K en consi- derant un
glissement S Dans ce cas, un point sur le pourtour de la bobine
croisee K, lors d'un pivotement ou d'une rota- tion du tambour a
rainure N, parcourt, vers l'arriere, une distance 3 ld/S, tandis que
la course a la valeur inchangee de b/p La longueur de fil amenee ainsi
sur la bobine croisee K, est designee par Z. On a, par la figure 2:
(9) Y = X Cd/cos O et par la figure 6 (10) Z 2 = (b/p)2 + (q d/S)2
Avec ces equations (9) et (10), on obtient (11) Z = XL d \/1/S +tg qui
est analogue a la formule (4), mais cependant dans ce cas, on a le
facteur (12) g = vl/52 +tg a la place du facteur f. on peut, sans
probleme, entreprendre le procede decrit
2517657 en se referant a la figure 5 et en se basant sur la formule
(4) en utilisant a la place la formule (11); cela ne sera par
consequent pas mieux explique ici, car il ne faut, par rapport au
schema de la figure 5, que quelques legeres modi- fications faciles a
accomplir. Cependant, l'autre determination du glissement selon la
formule (13) S = tk*d/tn D est importante, cette formule correspondant
a la formule (1), mais en utilisant, au lieu des nombres de tours N et
k, les temps ou durees tn et tk d'une rotation ou d'un pivotement du
tambour a rainure N ou bien de la bobine croisee K On peut egalement
mesurer les temps ou durees de quelques rotations ou pivotements se
suivant, par exemple 3 tk et 3 tn, et obtenir ainsi la valeur du
glissement.
On obtient ainsi un procede simplifie de mesure car le glissement S
peut etre obtenu presque instantanement et etre a notre disposition:
il n'est donc pas necessaire de deter- miner le glissement pendant un
intervalle plus long de temps, par exemple de 1 000 tours du tambour a
rainure.
La figure 7 montre un circuit a utiliser pour la mise en oeuvre de ce
procede Au capteur 2 de la valeur de k est relie un circuit 26 de
mesure du temps K et au capteur 6 de la valeur de N est relie un
circuit 27 de la mesure du temps de N Le circuit 12 de la valeur de D
est relie, comme pour la figure 5, au capteur 4 de D et de plus est
prevu un indicateur de la valeur de d Les sorties des circuits
indiques 12,
, 26 et 27 sont reliees a quatre entrees separees du cir- cuit 18 A de
mesure du glissement, dont la sortie est reliee a l'une des deux
entrees du circuit de mesure 19 A de la valeur de g L'autre entree du
circuit de mesure 19 A de la valeur de g est reliee a l'indicateur 21
de l'angle de la rainure.
Dans le circuit 18 A de mesure du glissement, le glis- sement S est
determine continuellement selon la formule (13) et dans le circuit 19
A de mesure de la valeur de g est deter- mine continuellement le
facteur g selon la formule (12).
La sortie de l'indicateur 20 de la valeur de d est re- liee au
multiplicateur 13 par IL Dans le multiplicateur 23
2 2517657 sont multiplies les signaux a la sortie du multiplicateur 13
par 31 et du circuit de mesure 19 A de la valeur de g, et ainsi est
calculee continuellement la valeur d'une longueur de fil Z selon la
formule (11) Le commutateur electronique 25 relie au multiplicateur 23
est ferme pendant un court ins- tant pendant chaque impulsion de n,
c'est a dire a chaque ro- tation du tambour a rainure N Ainsi, le
signal a la sortie du multiplicateur 23 est applique a la memoire 15 A
et y est memorise et additionne continuellement a la longueur totale
du fil enroule Les figures 8 et 9 expliquent la construction et le
mode de fonctionnement des circuits de mesure du temps
26 et 27 Comme ces circuits de mesure du temps ont une cons- truction
identique, la description qui suit est valable pour les deux circuits
La figure 9 montre schematiquement plu- sieurs series de signaux a a
h, qui sont produits dans les circuits de mesure du temps.
Le circuit de mesure du temps represente sur la figure 8 a pour
fonction de mettre les distances des impulsions a, figure 9, a la
sortie du capteur correspondant 2 ou 6, sous forme numerique en serie,
et de les memoriser, en parallele dans une memoire numerique 35 Cela
se produit dans les in- tervalles determines par la rotation du
tambour a rainure N ou de la bobine K, et ainsi, on dispose
continuellement, a la sortie de la memoire numerique 35, de la
derniere valeur me- suree du temps ou de la duree tn ou tk.
Les valeurs de tn et tk ne sont pas constantes pendant le processus de
bobinage En particulier a la mise en marche et a l'arret du bobinoir,
elles augmentent et respectivement diminuent rapidement.
Les impulsions a, figure 9, a la sortie du capteur 2 ou 6, sont
transformees dans un diviseur binaire o bascule T, en une suite
d'impulsions b rectangulaires de mesure du temps, de longueur tk ou tn
Un generateur 31 de signaux d'horloge produit des impulsions d'horloge
qui par exemple, sont a une frequence de 100 k Hz ou plus Les
impulsions d'horloge et les impulsions de mesure du temps b sont
appli- quees a une porte ET 32, qui produit, en synchronisme avec la
frequence d'horloge, des impulsions c de mesure du temps en serie
Elles sont appliquees a un codeur 33 serie-parallele pourvu d'une
entree R de remise a zero, lequel a pour abre- viation codeur S/P, o
elles sont memorisees jusqu'a ce que le codeur S/P soit remis a zero
par une impulsion e Pour le codeur S/P, on peut prevoir un registre a
decalage.
Aux m= 16 sorties, par exemple, du codeur S/P 33 appa- rait, apres
chaque impulsion a du capteur d'un numero impair, la valeur numerique
d'une impulsion de mesure du temps c sous une forme en parallele,
comme cela est signale par l'impul- sion f en forme d'escalier.
Pour la production de l'impulsion e de remise a zero sont prevues
uneporte ET 36 avec une entree negative et une bascule monostable 37
connectee a sa sortie L'entree nega- tive de la porte ET 36 est reliee
a la sortie de la bascule 30
-15 du type T, l'autre entree etant reliee a l'entree de laabas- cule
30 La porte ET 36 produit, pour une impulsion a de cap- teur sur deux,
une impulsion de commande d dont le flanc ar- riere actionne la
bascule monostable 37, de facon que celle- ci produise une impulsion
e-de remise a zero.
Chacune des m sorties en parallele du codeur S/P 33 est reliee a une
entree de m portes ET 34 Les deuxiemes en- trees de ces portes ET 34
recoivent l'impulsion de commande d deja citee Avec chaque impulsion
de commande d apparait, aux sorties des m portes ET 34, la valeur
numerique a la fin du signal f en forme d'escalier, comme cela est
signale par g.
Cette valeur represente la grandeur tk ou tnr sous forme nu- merique
en parallele.
Les m sorties des portes ET 34 sont reliees aux m en- trees de donnees
de la memoire numerique 35, qui peut se composer de m bascules du type
D en parallele Les secondes entrees ou entrees de commande C des
bascules du type D sont attaquees par l'impulsion de commande d deja
mentionnee A chaque impulsion de commande d, la valeur numerique du
signal
* g est introduite dans la memoire numerique 35 et reste en me- moire
jusqu'a l'arrivee de l'impulsion suivante de commande, comme cela est
montre par la courbe h en forme de marches On dispose donc,
continuellement, aux m sorties de la memoire numerique 35, de la
valeur des temps ou des durees tk ou tnr
325 17657 sous forme numerique en parallele.
Les circuits decrits en se referant aux figures 5 et 7 peuvent aussi
bien avoir la forme de circuits analogiques de mesure que de circuits
numeriques Dans le cas de la determi- nation numerique qui est la plus
souvent utilisee, il faut prevoir un generateur correspondant de
signaux d'horloge ou de synchronisation, qui produit les impulsions
d'horloge a haute frequence qui sont necessaires pour la mesure de
chaque grandeur, en particulier du diametre D et des nombres de ro-
tations k et N c'est-a-dire tk et tn, comme on l'a decrit en se
referant a la figure 8.
Les formules donnees (4) ou (11) peuvent egalement etre remplacees par
des formules d'approximation, que l'on obtient par des developpements
en serie Dans ce cas, les formules exactes (4) et (11) donnent la
possibilite d'une evaluation des erreurs dues a l'approximation.
Le glissement S peut egalement etre exprime d'une autre facon, par
exemple par la formule s = 8 1
Si le glissement est defini par la grandeur s, s= O si- gnifie qu'il
n'y a pas de glissement et s'70 signifie qu'il y a glissement.
Les exemples decrits se rapportent au cas d'une bobine croisee
cylindrique Ils sont egalement valables dans le cas d'une bobine
croisee de forme conique, tant que l'angle de conicite ne depasse pas
la faible valeur habituelle On uti- lise alors, a la place du diametre
D de la bobine croisee de forme cylindrique, le diametre moyen de la
bobine conique.
La mesure continue de la position angulaire du bras pivotant A ou du
diametre D de la bobine croisee K ne fait pas l'objet de la presente
invention Elle peut etre effectuee selon des processus connus, par
exemple selon le brevet US
4 024 645.
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1 Procede de determination de la longueur d'un fil enroule sur une
bobine croisee dans une installation de bobi- nage avec commande a
friction, au moyen d'un tambour a rainu- re, caracterise en ce que
pendant le processus de bobinage, le glissement determine par le
rapport des vitesses periphe- riques du tambour a rainure (N) et de la
bobine croisee (K) est mesure de facon continue a des intervalles se
suivant, et en ce qu'a l'aide de la grandeur mesuree du glissement, on
entreprend une correction de la longueur de fil determinee pendant les
intervalles se suivant, sans considerer le glis- sement.
2 Procede selon la revendication 1 caracterise en ce que le glissement
est determine selon la formule S = n d/k D ou N et k representent le
nombre de rotations dans un inter- valle determine et d et D
representent le diametre du tambour a rainure (N) et de la bobine
croisee (K).
3 Procede selon l'une quelconque de revendication 1 ou 2 caracterise
en ce que la longueur de chaque intervalle est definie en comptant un
nombre predetermine de rotations du tambour a rainure (N) ou de la
bobine croisee (K), par exemple par n= 1000.
4 Procede selon la revendication 1 caracterise en ce que le glissement
est determine selon la formule S = tk d/tn*D ou tk et tn indiquent la
duree d'une rotation de la bobine croisee (K) ou du tambour a rainure
(N) et D ou d designent leur diametre.
5 Procede selon l'une quelconque de revendication 2 a 4 caracterise en
ce que la determination de la longueur de fil est faite, en se basant
sur la formule qui suit pour la longueur d'un seul enroulement de fil
amene sur la bobine croisee: U J=JD ou t(represente l'angle constant
de la rainure du tambour a rainure (N).
6 Procede selon l'une quelconque de revendication 2 2517657 a 4
caracterise en ce que la determination de la longueur de fil est
effectuee sur la base de la formule qui suit pour la longueur de fil
amene sur la bobine croise (K) lors d'une rotation du tambour a
rainure (N): Z z= n D s B 2 ou O represente l'angle constant de la
rainure du tambour a rainure (N).
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [26][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [27][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2517657
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[28]____________________
[29]____________________
[30]____________________
[31]____________________
[32]____________________
[33]____________________
[34]____________________
[35]____________________
[36]____________________
[37]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
39 Кб
Теги
fr2517657a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа