close

Вход

Забыли?

вход по аккаунту

?

FR2517830A1

код для вставкиСкачать
 [loading]
«
Click the Minesoft logo at anytime to completely reset the Document
Explorer.
[1][(4)__Full Text.......]
Discovered items are automatically translated into English so that you
can easily identify them.<br/><br/>If you would like to see them in
the original text, please use this button to switch between the two
options . Discoveries: ([2]Submit) English
Click to view (and print) basic analytics showing the makeup of
discovered items in this publication. [help.png]
[3][_] (21/ 72)
You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.<br/>Simply type what you are looking for, any items
that do not match will be temporarily hidden. [4]____________________
[5][_]
Gene Or Protein
(10/ 41)
[6][_]
Etre
(26)
[7][_]
Fre
(3)
[8][_]
Gnal
(3)
[9][_]
Tre
(2)
[10][_]
TDF
(2)
[11][_]
Est Gene
(1)
[12][_]
Est-a
(1)
[13][_]
Mul
(1)
[14][_]
Rela
(1)
[15][_]
Dtim
(1)
[16][_]
Disease
(3/ 14)
[17][_]
LUES
(6)
[18][_]
Tic
(6)
[19][_]
Bruit
(2)
[20][_]
Molecule
(4/ 11)
[21][_]
DES
(6)
[22][_]
habi
(2)
[23][_]
qutil
(2)
[24][_]
minee
(1)
[25][_]
Physical
(2/ 3)
[26][_]
1000 M
(2)
[27][_]
de 500 M
(1)
[28][_]
Company Reg No.
(1/ 2)
[29][_]
bas 118
(2)
[30][_]
Organism
(1/ 1)
[31][_]
electroma
(1)
Export to file:
Export Document and discoveries to Excel
Export Document and discoveries to PDF
Images Mosaic View
Publication
_________________________________________________________________
Number FR2517830A1
Family ID 1953112
Probable Assignee Itek Corp
Publication Year 1983
Title
_________________________________________________________________
FR Title RECEPTEUR DE SIGNAUX MAGNETIQUES ET PROCESSEUR DESTINE A
FOURNIR DES DONNEES DE FREQUENCE DES SIGNAUX RECUS
Abstract
_________________________________________________________________
CE RECEPTEUR COMPREND UN RECEPTEUR IFM22 CONNECTE A UNE ANTENNE, UNE
UNITE D'ETAT D'IMPULSIONS 54 CONNECTEE A L'ANTENNE 12 POUR DEVELOPPER
UN SIGNAL DE COMMANDE LORSQUE L'IMPULSION DU SIGNAL RECU DEPASSE UNE
CERTAINE LARGEUR, UN RECEPTEUR IFT 52 CONNECTE A L'ANTENNE 12 A
TRAVERS UNE UNITE DE RETARD ET UN RESEAU SUPPRESSEUR 44 HABILITE
LORSQUE LA LARGEUR DES IMPULSIONS RECUES DEPASSE LA LARGEUR PREVUE
POUR LE TRAITEMENT DU SIGNAL RETARDE PAR LE RECEPTEUR 52. UNE MEMOIRE
ACCUMULE LES FREQUENCES SELECTIONNEES POUR LA COMPARAISON AVEC LES
DONNEES DE FREQUENCES DEVELOPPEES PAR LE RECEPTEUR 22. UN AUTRE SIGNAL
DE COMMANDE EST DEVELOPPE PAR LE RESEAU POUR COMPARER LA SORTIE DU
RECEPTEUR 22 ET LES DONNEES DE FREQUENCES DE LA MEMOIRE 56 POUR LA
COMMANDE DU RESEAU 44.
L'INVENTION PERMET DE TRAITER DES SIGNAUX COMPRENANT DES IMPULSIONS DE
COURTE ET DE LONGUE DUREE QUI COMPRENNENT DES SIGNAUX EN ONDE CONTINUE
CW.
Description
_________________________________________________________________
-1- Recepteur de signaux magnetiques et processeur destine a fournir
des donnees de frequence des signaux recus.
La presente invention se rapporte a-des recepteurs de signaux
electromagnetiques et, plus particulierement, a un dispositif capable
de traiter les signaux recus et a fournir des donnees de frequence
concernant les impulsions de courte et de longue duree qui comprennent
des signaux en onde continue (CW) -
Jusqu'a present, on disposait de deux types de recep- teurs capables
de traiter des signaux RF et de determiner la frequence des signaux
recus mais chaque recepteur presentait ses avantages et invonvenients
particuliers et aucun d'eux ne combinait les avantages souhaitables
des deux types de recepteurs.
Par exemple, un type de recepteur dont on fait actuel- lement un usage
intensif pour determiner la frequence des signaux RF recus, en
particulier dans le spectre des fre- quences radar lequel s'etend de
moins de 2 G Hz a plus de 6 G Hz, est le recepteur IFM (Instantaneous
Frequency Measuring Receiver) tel que le ANAREN Digital Frequency
Discriminator (DFD), Modele 18 260, que l'on peut se procurer dans le
commerce aupres de la Firme Anaren Microwave, Inc de Suracuse New
York, E U A Pour qu'un tel recepteur IFM fonctionne correctement, il
est neces- saire d'eliminer les grandes variations d'amplitude du
niveau de puissance du signal arrivant, ce qui est gene- ralement
execute par un amplificateur limiteur tel que l'amplificateur a effet
de champ Ga As serie Avantek ALM-2000, que l'on peut se procurer dans
le commerce aupres de la Firme Avantek, Inc de Santa Clara, Californie
E U A o Pour les besoins de la description qui va suivre et des reven-
dications annexees, on entend par l'expression recepteur IFM
l'appareillage qui comprend egalement l'amplificateur limiteur qui
commande le niveau de puissance du signal d'entree.
L'un des grands avantages du recepteur IFM est son faible temps de
reponse, qui lui permet de determiner la -2- frequence de la-radiation
recue et de fournir en sortie cette frequence dans un format numerique
en un temps compris entre 50 et 250 nanosecondes Un autre avantage du
recepteur IFM est sa grande largeur de bande, qui peut s'etendre de
moins de 2 G Hz a plus de 6 G Hz Pour les applications impliquant des
contremesures et autres objectifs militaires tels que la
reconnaissance amiennemi (FF), la faible duree du temps de reponse et
la grande largeur de bande sont des qualites extremement souhaitables
et constituent les principales raisons du succes du recep- teur IFM
Toutefois, le recepteur IFM est egalement affec- te d'un certain
nombre de limitations qui sont prejudicia- bles a son utilite et qui
comprennent son inaptitude a traiter plus d'un seul signal recu a un
moment donne et s'il recoit plus d'un seul signal a un instant, et le
fait qu'a chaque fois, il selectionne pour-le traitement le signal le
plus fort Ceci le rend sujet au brouillage lorsqu'il recoit un signal
fort ayant une longue duree d'impulsion ou un signal en onde continue
(CW); dans ce cas, le recepteur IFM ne traite que le signal brouillant
et il n'est pas receptif aux signaux importants ou signi- ficatifs
dont la detection constitue la principale mission du recepteur Un
autre inconvenient du recepteur IFM consis- te dans son inaptitude a
fournir des donnees relatives a l'amplitude du signal recu et traite.
Pour completer, il convient de faire comprendre que le recepteur IFM
classique a normalement au moins trois entrees et trois sorties dont
seulement certaines sont importantes pour la presente invention Les
trois entrees du recepteur IFM sont le signal RF recu, le signal DATA
READ (DONNEES LUES) et le signal DATA ACKNOWLEDGE (RECON-
NAISSANCE DONNEES), et ses signaux de sortie sont le signal DIGITAL
PREQUENCY (FREQUENCE NUMERIQUE), le signal SIGNAL PRESENT (SIGNAL
PRESENT) et le signal DATA READY (DONNEES PRETES) Le recepteur IFM
contient egalement un circuit de detection a seuil incorpore qui est
ajustable et qui interdit au recepteur de traiter les signaux 3 -
possedant une amplitude inferieure a un seuil donne, ce qui evite que
le recepteur ne soit declenche par un bruit ou un signal analogue a un
bruit Ce circuit de detection a seuil genere la sortie SIGNAL PRESENT
unique- ment si le signal RF recu est au-dessus du seuil selection- ne
et est en cours de traitement pour la production du signal FREQUENCE
NUMERIQUE Le signal SIGNAL PRESENT se presente habituellement 50
nanosecondes apres la reception du signal RF Apres une nouvelle
periode de 50 a 260 nanosecondes, le signal FREQUENCE NUMERIQUE est
developpe et place dans un registre dtaccumulation interne, condi-
tion qui est normalement indiquee par l'apparition du signal DONNEES
PRETES Les donnees contenues dans le registre interne sont
generalement lues dans ce registre sous l'ef- fet de l'application du
signal DONNEES PRETES et, apres l'execution correcte du transfert du
signal de frequence du registre d'accumulation au dispositif
utilisateur, le signal RECONNAISSANCE DONNEES est genere, ce qui remet
le recepteur IFM a l'etat initial pour le traitement d'autres signaux
recus.
Un autre recepteur actuellement utilise, qui a ete developpe apres le
recepteur IFM, est le recepteur IFT (Instantaneous Fourier Transform)
tel que le ITEK AFT Modele 200-1 que l'on peut se procurer dans le
commerce aupres de la Applied Technology Division de la Itek
Corporation, de Sunnyvale, Californie, E U A Ce recepteur utilise un
laser a gaz He Ne en combinaison avec un dispositif acoustico-optique
capable d'effectuer des mesures de la frequence et de l'amplitude des
signaux recus La sortie du recepteur IFT est fournie par un ensemble
lineaire de photo-detecteurs qui, a la difference du recepteur IFM,
produit a sa sortie une mesure des frequences presentes ainsi que des
amplitudes dtun certain nombre de signaux simultanes. Ltun des grands
avantages du recepteur IFT est donc son aptitude a mesure la frequence
de plusieurs signaux qui apparaissent simultanement, ainsi que leurs
amplitudes, de sorte qu'il n'est pas sujet a etre brouille sous
l'effet de signaux simultanes et qu'il est capable de fournir des
donnees de frequence pour tous les signaux recus simul- tanement La
largeur de bande du recepteur IFT est beaucoup plus petite que celle
du recepteur IFM et elle ne s'etend normalement que sur une plage de
frequences de 500 a 1000 M Hz Par ailleurs, le recepteur IFT possede
un temps de reponse de sortie qui est long comparativement a celui du
recepteur IFM en raison de la nature du processus de lec ture du
detecteur.
Les donnees qui sont fournies par le recepteur IFT sont presentees
sous une forme analogique, en ce qui concerne l'amplitude et elles
sont normalement appliquees a un convertisseur analogique-numerique
pour fournir des donnees numeriques d'amplitude En outre,
l'information de frequence est fournie par la position d'un photo-
detecteur dans le tableau, de sorte qu'il est necessaire d'effectuer
un reformatage des donnees pour les mettre dans la meme forme-que la
sortie fournie par le recepteur IPM pour qu'elles puissent etre
traitees par un dispositif utilisateur. La presente invention a pour
objet un recepteur et processeur de signaux electromagnetiques destine
a determiner une information de frequence des signaux recus et qui
presente les avantages de reponse rapide et de grande largeur de bande
du recepteur IFM et en meme temps, la capacite de frequences et-la
facilite de determination de l'amplitude du recepteur IFT.
La presente invention a pour objet un recepteur et processeur de
signaux electromagnetiques destine a develop- per une information de
frequence qui n'est pas ordinai- rementsujette au brouillage par les
impulscis longoesou par les ondes continues, et qui fournit des
donnees de frequences des signaux recus qu'il n'etait pas possible
d'obtenir jusqu'a present en utilisant des recepteurs IFM et IFT
separes. L'invention combine les avantages des recepteurs IFM -5- et
IFT et peut travailler dans des conditions dans les queles un
recepteur IFM ou un recepteur IFT travaillant separement serait
defaillant.
L'invention fournit une indication lorsque le recep- teur IFM recoit
des signaux simultanes ou qui se recou- vrent, de sorte que sa sortie
constituee par une mesure de signal de frequence, peut etre rejetee
pour defaut de fia- bilite En outre, le dispositif suivant l'invention
repond a une liste de donnees de frequences qui appartiennent a
certains signaux connus et est capable de prendre une action
predeterminee lorsqu'il reconnait ces donnees de frequence-
Le recepteur et processeur de signaux electro- magnetiques selon la
presente invention comprend essen- tiellement une antenne qui-repond a
des signaux electro- magnetiques recus en emettant des signaux RF
recus Un recepteur IFM repond aux signaux RF recus en fournissant des
donnees numeriques concernant les frequences-presentes dans les
signaux RF recus Une unite d'etat d'impulsions repond egalement aux
signaux RF recus et fournit un signal de non suppression uniquement
lorsqu'un signal RF recu presente une largeur d'impulsion superieure a
une largeur predeterminee Un melangeur repond egalement aux signaux RF
recus et fournit des signaux de frequence intermediaire et retarde les
signaux d'un intervalle de temps predeter- mine Un recepteur IFT
repond aux signaux retardes en four- nissant des donnees spectrales
concernant les frequences presentes dans les signaux retardes Un
circuit suppres- seur est dispose entre les moyens de retard et le
recep- teur IFT et supprime normalement un signal qui lui est applique
Toutefois, le circuit suppresseur repond au signal de non suppression
en laissant les signaux retardes se transmettre au recepteur IFT pour
y subir le traitement normal. Un mode de realisation de l'invention
sera decrit ciapres, a titre d'exemple non limitatif, avec reference
aux dessins annexes dans lesquels:
251783 O
-6- La figure 1 est un schema-bloc simplifie du recepteur et
processeur de signaux electromagnetiques de la presente invention La
figure 2 est un schema-bloc simplifie plus detaille de l'unite d'etat
d'impulsions representee sur la figure 1 qui est utilisee pour
commander, entre autres, la suppres- sion du signal d'entree arrivant
au recepteur IFT.
La figure 1 montre le recepteur et processeur de signaux
electromagnetiques de la presente invention sous la forme d'un
schema-bloc, et elle montre une antenne appro- priee 12 destinee a
recevoir les signaux electromagnetiques (RF) consideres qui,
normalement, sont compris dans une plage qui s'etend de moins de 2 G
Hz a plus de 6 G Hz Les signaux RF provenant de l'antenne 12 sont
appliques a un separateur de signaux classique 14, lequel divise le
signal en trois portions qui sont appliquees respectivement a des
lignes 16, 18 et 20 La ligne 16 est connectee a un recepteur IFM
classique 22 qui, normalement mais non necessairement, possede deux
autres signaux d'entree, a savoir, le signal DONNEES LUES, sur le
conducteur 24, et le signal RECONNAISSANCE DONNEES sur la ligne 26 Le
recepteur IFM classique possede egalement, ainsi qu'on l'a deja
mentionne, trois signaux de sortie, a savoir le signal FREQUENCE
NUMERIQUE, sur la ligne 28, le signal SIGNAL PRESENT sur la ligne 30
et le signal DONNEES PRETES sur la ligne 32.
Le signal recu sur la ligne 16 est un signal RF et le signal FREQUENCE
NUMERIQUE circulant sur la ligne 28 est un signal multicaracteres
arrivant d'un registre d'accumulation interieur contenu dans le
recepteur IFM 22.
Les signaux restants, tels que le signal DONNEES PRETES, le signal
RECONNAISSANCE DONNEES, le signal DONNEES LUES et le signal SIGNAL
PRESENT sont normalement des signaux numeriques qui sont, soit zero,
soit un, ainsi qu'il est bien connu de lthomme de l'art.
Le signal RF recu est egalement applique a un melan- geur classique 34
qui est commande par un reseau 36 de -7- selection de la frequence du
melangeur, pour convertir la frequence des signaux RF recus, qui sont
dans la plage de 2 a 6 G Hz, en une plage de frequence plus basse,
telle que 1000 M Hz, puisque le recepteur IFT classique ne peut
traiter que des gammes de frequences relativement basses. Typiquement,
le melangeur 34 et le reseau 36 de selection de la frequence du
melangeur convertissent la frequence arrivante en une bande de
frequence de 500 M Hz centree sur 1 G Hz La conversion par abaissement
de la frequence du signal RF recu est bien connue de l'homme de l'art
et consiste a-melanger deux signaux a haute frequence pour generer une
sortie qui est de l'ordre de grandeur de la difference entre les deux
frequences, en utilisant le principe normal de l'heterodyne.
Les signaux RF recus convertis en une frequence plus basse sont
ensuite appliques, par l'intermediaire d'un conducteur 38,a une ligne
a retard 40 qui retarde le si- gnal envoye au recepteur IFT d'un court
intervalle de temps tel que 5 microsecondes Le signal de sortie
retarde est ensuite applique, par l'intermediaire d'un conducteur 42,
a un reseau attenuateur/suppresseur 44, qui peut etre un attenuateur
classique, muni d'un conducteur de commande et qui comprend une
section attenuateur passive dans sa section d'entree et une section de
commande logique laquel- le est validee par un signal de commande
circulant sur le circuit 46 et genere par un reseau logique de
suppression IFT 48, qui peut etre une porte OU classique Le signal de
sortie retarde emis par le reseau attenuateur/suppres- seur 44 est
ensuite applique, dans le cas o il circule sur la ligne 46 un signal
de commande de validation qui branche le reseau 44, a un recepteur IFT
classique 52, par l'intermediaire d'un conducteur 50, pour generer des
donnees de frequence et d'amplitude de la radiation recue, ainsi qu'il
est bien connu de l'homme de l'art.
Le signal RF recu apparaissant sur la ligne 18 est egalement applique
a une unite d'etat d'impulsion 54 (PSU) qui emet au moins deux signaux
de sortie differents, _ 8 _ a savoir le signal SIMULTANEOUS SIGNAL
DETECTOR (DETECTEUR DE SIGNAUX SIMULTANES) egalement appele le signal
SSD et le signal PULSE WIDTH DISCRIMINATOR (DISCRIMINATEUR DE
LARGEURS D'IMPULSIONS), egalement appele le signal PWD.
L'unite d'etat d'impulsions 54 sera decrite avec plus de details a
propos de la description de la figure 2.
L'unite d'etat d'impulsions 54 recoit egalement le signal
SIGNAL PRESENT provenant du recepteur IFM 22 qui se compor- te comme
un signal de validation pour les signaux develop- pes par ia PSU 54,
ainsi qu'on l'expliquera plus bas.
Un signal de sortie de l'unite d'etat d'impulsions 54, a savoir le
signal PWD, est utilise pour commander le reseau suppresseur 44, pour
permettre le traitement se- lectif du signal retarde par le recepteur
IFT 52 En ce qui concerne la ligne de commande 46, "valider" signifie
brancher et "inhibe" signifie supprimer.
Il est egalement prevu une memoire 56 qui est habi- tuellement sous la
forme d'un tableau de memoire pour l'accumulation d'un grand nombre de
frequences comprises dans la gamme de frequences interessantes du
signal RF recu La memoire 56 est normalement divisee en au moins deux
groupes de memoires, un groupe pour accumuler les frequences qui sont
nettement interessantes et une pour accumuler les memoires qui sont
nettement ininteressantes.
La memoire 56 emet sur un conducteur 58 un signal de com- mande qui
est normalement sous la forme numerique et qui est egalement applique
au reseau logique suppresseur IFT 48 pour transmettre un signal de
validation au reseau de suppression dans le cas d'une frequence
interessante et pour supprimer ou inhiber ce reseau dans le cas d'une
frequence ininteressante De cette facon, un grand nombre de frequences
detectees par le recepteur IFM 22 qui ne sont pas interessantes sont
empechees d'etre detectees par le recepteur IFT 52 ou bien, si elles
sont detectees, elles ne peuvent pas etre envoyees le long de la ligne
de sortie de memoire associative 60 a un operateur ou a un calcula
teur ou a un autre reseau utilisateur qui utilise les -9-
determinations de frequence et d'amplitude executees par le
recepteur-processeur de la presente invention.
A ce propos, il convient egalement de remarquer que le signal de
sortie de frequence numerique du recepteur IFM 22 est applique, a
travers des lignes de sortie 28 et 62, a l'une des entrees de la
memoire associative 52 et que les nombreux signaux de frequence
developpes par le recepteur IFT 52 sont de meme appliques a la memoire
56, par le conducteur 66, apres avoir ete convenablement convertis a
la forme numerique par une unite convertisseur analogique- numerique
64 Meme lorsque les signaux de sortie du recep- teur IFM 22 sont
disponibles sur la ligne 28, dans la forme preferee de realisation de
la presente invention, ces signaux sont filtres par la memoire 56
avant d'etre envoyes au traitement suivant par le conducteur de
signaux de sortie 60 Il en est de meme pour les donnees de fre- quence
developpees par le recepteur IFT 52, qui sont dis- ponibles sur la
ligne de sortie 53 mais qui sont de pre- ference filtrees par la
memoire 56 avant d'etre transmises a la ligne de signaux de sortie 60.
Sur la figure 2 des dessins, on a represente un schema- bloc plus
detaille de l'unite d'etat d'impulsion 54.
Schematiquement, l'unite d'etat d'impulsion 54 comprend un separateur
de signaux de puissance 100 auquel le signal RF recu arrivant sur le
conducteur 18 est applique et qui divise le signal RF recu en deux
branches, dont l'une est appliquee a un detecteur de signaux
simultanes 102, lequel developpe le signal SSD, et dont l'autre est
appliquee a la combinaison en serie d'un detecteur de signaux a seuil
1 o 4, lequel developpe un signal TDS et d'un discriminateur de
largeurs d'impulsions 106, lequel developpe le signal PWD A
l'extremite de, sortie de la PSU 54, les sorties des deux sous-reseaux
qui viennent d'etre mentionnees sont appliquees a des portes ET 108 et
112 respectivement, dont chacune est validee par le signal SIGNAL
PRESENT qui sort du recepteur IFM 22 sur le conducteur 30 Plus
particulie- rement, le signal de sortie de la porte ET 108 est appele
- le signal SSD, qui est developpe par le detecteur de signaux
simultanes 102 *et le signal de sortie de la porte
ET 112 est le signal PWD qui est developpe par le discri- minateur de
largeurs dlimpulsions 106.
Le detecteur de signaux simultanes 102 comprend, dans l'ordre indique,
un filtre passe-bande approprie 114, qui presente une bande passante
de 2 a 6 G Hz, un detecteur homodyne (melangeur) 116 qui developpe la
frequence de difference entre deux signaux recus simultanement, un
fil- tre passe-bas 118 ayant une frequence de coupure de 2 G Hz, un
detecteur video 120 et un comparateur a gain eleve 122 qui est
declenche lorsque la difference entre deux signaux simultanes
quelconques recus par le filtre passe-bande 114 possede une valeur de
2 G Hz ou moins, ce declenchement donnant naissance a un signal de
sortie numerique qui est, soit haut, soit bas.
Naturellement, on reconnait immediatement que le filtre
passe-basdetermine la separation de frequence entre deux evenements
qui se produisent simultanement, en pre- sence desquels le detecteur
102 emet un signal SSD Dans le detecteur represente, un signal SSD
n'est developpe que lorsque les evenements apparaissant simultanement
ne different pas de plus de 2 G Hz La coupure du filtre passe-bas peut
etre choisie a une valeur differente.
Le fonctionnement du detecteur de signaux simultanes est le suivant On
suppose que deux signaux pulses simul- tanes se manifestent a 3 et 4 G
Hz, c'est-a-dire qu'ils traversent tous deux le filtre passe-bande 114
et se me- langent dans le detecteur homodyne 107 pour produire une
frequence de difference d'une valeur de 1 G Hz, qui est in- ferieure a
la coupure du filtre passe-bas 118 Le signal de 1 G Hz est detecte
dans le detecteur 120 et, s'il est d'une amplitude suffisante, il
declenche l'amplificateur a seuil 122 pour indiquer un evenement
simultane qui constitue une sortie de la porte ET 108.
Le fonctionnement du detecteur a seuil 104 et du dis- criminateur de
largeurs d'impulsions 106 est le suivant.
11 - Le signal recu est applique a un detecteur video 124, dans lequel
il est detecte et o est developpe un signal video qui est applique a
un amplificateur video logarith- mique 126 Les signaux video detectes
et amplifies sont ensuite compares a un niveau de reference
reglable-dans un comparateur 128, lequel fournit un signal de sortie
numerique qui est eleve pour tous les signaux superieurs au signal de
reference En d'autres termes, si la sortie de l'amplificateur 116 est
plus grande que l'entree issue du niveau de reference, il se developpe
une sortie nume- rique qui, apres avoir traverse la porte ET 110,
devient un signal TDF Le signal TDF est un signal de sortie qui est
necessaire pour que le discriminateur de largeurs d'impulsions 106
reponde en temps voulu au front avant d'un signal arrivant.
Le discriminateur de largeurs d'impulsions 106 ne re- coit un signal
que si le detecteur de signaux a seuil 104 presente une sortie elevee
et cette sortie est divisee en un reseau a deux trajets l'un de ces
trajets comprenant un multivibrateur monostable Les sorties des deux
trajets sont appliquees a un comparateur 132 qui, de cette facon,
comparera le front avant des impulsions a l'intervalle de temps fixe
par le multivibrateur monostable 130 et, si le bord arriere de
l'impulsion arrive apres que le mul- tivibrateur monostable 130 a ete
active, le comparateur 132 produit une sortie negative pour les
impulsions qui possedent une largeur d'impulsion inferieure a celle du
multivibrateur monostable 130, et une sortie positive pour les
impulsions ayant une-largeur d'impulsion superieu- re au temps de
cycle du multivibrateur 130 Cette sortie est ensuite appliquee a une
diode 134 qui elimine ie signal negatif et la sortie de la diode 134
est ensuite appliquee a un deuxieme comparateur 136 qui produit un
signal nume- rique lorsque la sortie du detecteur est positive.
Le fonctionnement du recepteur et processeur de signaux
electromagnetiques de la presente invention sera maintenant expose a
l'aide de divers signaux d'entree que l'antenne 12 12 - peut voir
Pour- mieux faire comprendre le fonctionnement de la presente
invention, l'explication sera divisee en six cas differents, chaque
cas illustrant un ensemble particulier de signaux recus.
On supposera comme premier cas que le signal recu ne constitue qulune
seule impulsion longue, ce qui inclut le cas d'un-signal CW Le signal
recu est applique au recep- teur IPM 22 par l'intermediaire d'un
conducteur 16 et, si le signal est superieur au seuil minimum sur
lequel le recepteur IFM est regle, il est traite par le recepteur.
Environ 50 nanosecondes apres la reception, le recepteur emet un
signal SIGNAL PRESENT sur la ligne 30 et, environ a 200 nanosecondes
plus tard, un signal DONNEES PRETES apparaitra sur la ligne 32, pour
indiquer l'accumulation des donnees de frequence_ sous forme numerique
dans un registre de sortie S'il est souhaitable de transferer
immediatement les donnees de frequences a la ligne 28 pour qu'elles
soient recues par un autre equipement, ainsi qu'on l'exposera
ci-apres, un signal DONNEES LUES est applique a la ligne 24 pour
obliger le recepteur IFM 22 a fournir les donnees de frequence et,
lorsque les donnees de frequence sont recues par un equipement
auxiliaire tel qu'un calcu- lateur (non represente), le calculateur
accuse reception des donnees en emettant un signal RECONNAISSANCE
DONNEES qui remet le recepteur IFM 22 a l'etat initial pour qu'il soit
pret a traiter le signal recu suivant En pratique, et pour les besoins
de la description de la presente invention qui sera donnee ci-apres,
on peut modifier le recepteur IFM ainsi qu'il est bien connu de
l'homme de l'art, en se dis- pensant du signal DONNEES LUES sur la
ligne 54 et du signal RECONNAISSANCE DONNEES circulant sur la ligne 26
et en transmettant les donnees de frequence aussitot qu'elles sont
disponibles et, en faisant en sorte que, en reponse a la transmission
de ces donnees, le recepteur se remette - automatiquement lui-meme a
l'etat initial pour etre pret -pour la phase suivante L'impulsion
longue ou le signal CW est en meme temps appliqueea l'unite d'etat
d'impulsion 13 -
54 dans laquelle le seuil est determine et, s'il est su- perieur a un
niveau minimum predetermine, un signal
DETECTION A SEUIL'est developpe et applique au discrimi- nateur de
largeurs d'impulsions 106 qui effectue la deter- mination quant a
savoir si la largeur s'impulsions du si- gnal recu est superieure ou
inferieure a une largeur prede- terminee Le reseau est regle, par
ajustement d'un multi- vibrateur monostable 130, de maniere a faire la
distinction entre les impulsions longues et les impulsions courtes,
afin de generer un signal PWD "haut" uniquement si la largeur des
impulsions du signal recu est plus grande que la largeur d'impulsion
predeterminee, de sorte que le re- seau 44 peut etre habilite Pour les
besoins de la presente invention, si la largeur des impulsions du
signal recu est plus grande qu'une largeur d'impulsions
predeterminee,le signal recu peut egalement etre un signal CW (onde
continue) puisque le discriminateur 106 ne fait la distinction qu'en-
tre les impulsions qui sont plus courtes et celles qui sont plus
longues qu'une largeur d'impulsions predeterminee.
Etant donne que, dans ce cas, on suppose que le signal arrivant est
uin signal CW ou une impulsion plus longue qu'une largeur d'impulsions
predeterminee, un signal PWD "haut" sera developpe par le
discriminateur 106 et sera disponible a la sortie du reseau logique
112 Le signal recu est egalement applique, par l'intermediaire d'un
con- ducteur 20, au melangeur 34 et a l'unite de retard, dans laquelle
il est retenu pendant 5 microsecondes pour donner a l'unite dletat
dlimpulsions 54 un temps suffisant pour effectuer la determination
quant a savoir si l'impulsion contenue dans le signal recu est une
impulsion longue ou une impulsion courte et pour developper le signal
de com- mande PWD qui a pour effet d'habiliter le reseau suppresseur
44 dans le cas d'une impulsion longue Etant donne que, dans ce cas, on
a postule un signal a impulsions longues ou un signal CW, il se
developpe un signal de commande PWD qui habilite le reseau 44 pour
laisser le signal recutraverser ce reseau et se transmettre au
recepteur IFT 52 14 - qui le traitera et developpera en sortie des
donnees de frequence et d'amplitude du signal CW recu On peut ex-
primer la meme chose en disant que le reseau de discri- mination de
largeurs d'impulsions 106 developpe un si- gnal suppresseur pour une
impulsion de largeur inferieure a une largeur predeterminee et un
signal de desuppression pour une impulsion superieure a une largeur
predeterminee.
On supposera, comme deuxieme cas, que le signal recu est uniquement
une impulsion courte, ce qui signifie qu'il constitue une impulsion
dont la largeur est inferieure a une largeur predeterminee, de sorte
que le signal de com- mande PWD developpe par l'unite d'etat
dlimpulsions 54 est dans l'etat logique qui n'habilite pas le reseau
44, ce qui empeche l'impulsion courte d'atteindre le recepteur
IFT 52 L'impulsion courte est appliquee, par l'interme- diaire de la
ligne 16, au recepteur IFM 22 qui, grace a sa grande vitesse
caracteristique, developpe des donnees de frequence du signal recu qui
sont ensuite accumulees dans son registre de sortie; De meme, il se
developpe sur la ligne 30 un signal SIGNAL PRESENT, mais, etant donne
que l'unite d'etat d'impulsions 54 ne developpe pas un signal PWD
indicatif d'une impulsion longue, et etant donne que le retard 40 est
suffisamment long pour empecher l'impul- sion courte d'atteindre le
recepteur IFT 52 avant le de- veloppement du signal de commande PWD
approprie, le signal recu ntest jamais applique au recepteur IFT 52.
On supposera, comme troisieme cas, que le signal recu est une
impulsion courte de grande amplitude en presence de l'onde continue ou
d'une impulsion longue de faible amplitude Etant donne qu'une
caracteristique du recepteur
IFM 22 est de selectionner uniquement le signal recu posse- dant
l'amplitude la plus grande, il convient de faire une autre supposition
On supposera que les deux signaux recus ont le meme front avant, de
sorte que le recepteur IFM 22 se calera sur l'impulsion courte de
haute amplitude et developpera immediatement la donnee de frequence
appropriee.
Le reseau 54 de l'unite d'etat d'impulsions recoit de meme - ces deux
impulsions et le detecteur de signaux simultanes 102 developpera un
signal de sortie indicatif du fait que plus d'un seul signal est
present Ce signal, appele le signal SSD, donne une indication
signifiant que la sortie du recepteur IFM 22 n'est pas fiable parce
qu'on a recu plus dtune seule impulsion et que les donnees de
frequence doivent etre rejetees Ceci est particulierement vrai si le
recepteur IFM 52 commence a traiter une impulsion de faible amplitude
et qu'une impulsion de plus forte amplitu- de arrive avant que le
traitement de l'impulsion de faible amplitude ne soit termine, cas
dans lequel le recepteur IFM 22 se cale sur l'impulsion de plus forte
amplitude et donne des resultats non fiables L'unite de l'etat
d'impulsions 54 developpera egalement un signal d'indica- tion
d'impulsions courtes qui empeche le signal circulant sur la ligne 20
d'atteindre le recepteur IFT 52 Toutefois, apres un temps court,
l'impulsion courte n'est plus presen- te et, au contraire, le
recepteur IPM 22 est confronte a une impulsion longue Il developpera
alors les donnees de frequence de l'impulsion longue, fournira un
signal SIGNAL
PRESENT pendant que l'unite d'etat d'impulsions 54 deve- loppe un
signal d'impulsion longue pour que le signal PWD laisse le signal a
impulsion longue atteindre le recep- teur IFT 52, dans lequel
l'impulsion longue est analysee et o les donnees de frequence sont
engendrees.
On supposera comme quatrieme cas un signal-recu qui presente des
impulsions longues multiples d'amplitude va- riable Dans ce cas
particulier, le recepteur IFM 22 pro- duira des donnees de frequence
relatives a l'impulsion longue de la plus forte amplitude qu'il recoit
et emettra egalement un signal SIGNAL PRESENT sur la ligne 30 Ltunite
d'etat d'impulsions 54 verra plusieurs impulsions longues et
developpera un signal TWD qui permettra au signal recu de passer au
recepteur IFT 52, dans lequel toutes les impulsions, en supposant
qu'elles se trouvent dans la largeur de bande relativement etroite
compatible avec le recepteur IFT, sont analysees avec production des
donnees 16 - appropriees de frequence et d'amplitude Dans ce cas, le
signal SIGNAL PRESENT circulant sur la ligne 30 est ega- lement une
indication transmise au reste du dispositif, signifiant que le
recepteur IFM 32 est occupe, qutil a un signal et qu'il demande au
recepteur IFT 52 de prendre tout ce qui arrive En dlautres termes, le
brouillage du recep- teur IFM-22 par un signal Cli fort transforme le
signal SIGNAL PRESEN Tenlequivalent d'un signal "dtoccupation" et,
etant donne que le CW est un signal long, il ouvrira le reseau
suppresseur 44 pour permettre aux impulsions courtes et longnes et a
n'importe quelle autre impulsion recue de se transmettre au recepteur
IFT 52 pour y etre analyse, si l'impulsion contenue dans le signal
recu est suffisamment longue pour l'analyse, On supposera, comme
oinquieme cas, cque le signal recu comprend des impulsions courtes
multiples presentant des amplitudes differentes La radiation recue
sera traitee par le recepteur IFM 22 et, etant donne que toutes les
im- pulsions sont courtes, ltunite d'etat d'impulsions 54 ne validera
pas le reseau suppresseur 44, de sorte qulaucune impulsion ntatteindra
le recepteur IFT 52 A ce propos, il convient de remarquer que le
detecteur de signaux simultanes 52 emettra un signal de sortie logique
si des impulsions se manifestent simultanement ou au moins a des
instants suffisamment rapproches pour se trouver dans un intervalle de
temps predetermine, ce signal de sortie logique indiquant a
l'utilisateur des frequences de donnees que les donnees ne sont pas
fiables Par exemple, si la premiere impulsion a etre traitee par le
recepteur IFM 22 estune impulsion de plus grande amplitude et que la
deuxie- me impulsion qui arrive est une impulsion de faible ampli-
tude, il n'y a pas de probleme parce que le recepteur IFM 22
poursuivra le traitement de llimpulsion de plus forte amplitude et que
les donnees de sortie sont fiables Au contraire, si la premiere
impulsion recue par le recepteur
IFM 22 est une impulsion de plus'faible amplitude que ltim- pulsion
recue ensuite, le recepteur IFM commencera a traiter 17 l'impulsion de
plus forte amplitude lorsqu'il la recevra, ce qui rendra les donnees
non fiables Le signal SSD du reseau, d'etat d'impulsions 54 est de
preference introduit dans le registre de sortie IFM sous la forme d'un
chiffre qui peut etre lu pendant l'utilisation ulterieure des donnees
de frequence, pour informer l'utilisateur jusqu'a ce que les donnees
ne soient pas fiables.
On supposera, comme six eme et dernier cas, que les signaux recus
comprennent des impulsions multiples, lon- gues et courtes et
d'amplitude variable, situation que l'on rencontre de facon
extremement frequente en utilisation reelle Le recepteur IFM 22
traitera a tout instant l'im- pulsion la plus forte a laquelle il sera
expose, sans tenir compte du fait qu'il s'agit d'une impulsion courte
ou longue En consequence, les diverses impulsions contenues dans le
signal recu seront en concurrence pour etre traitees par le recepteur
IFM 22, celle qui est traitee etant la plus forte a un instant donne
Dans le cas o il arrive des impulsions simultanees, il se developpera
un signal SSD qui avertira l'utilisateur que les donnees de frequences
IFM peuvent etre non fiables En meme temps et lorsqu'un signal est en
cours de traitement, un signal SIGNAL PRESENT apparait sur la ligne
30, ce qui valide les diverses por- tes ET de l'unite d'etat
d'impulsions 54 De meme, tant que les portes ET seront validees, il se
developpe continuel- lement des signaux PWD pour les impulsions qui
sont lon- gues, pour valider le reseau suppresseur 44 de maniere
* a permettre a ces diverses impulsions d'atteindre le re- cepteur IFT
52 pour y etre traitees.
Si la frequence detectee par le recepteur IPM 22 est une frequence ne
presentant aucun interet et qui est accu- mulee telle quelle dans la
memoire associative 56, la me- moire transmet sur une ligne de sortie
58 un signal en- voye au reseau logique 48 pour avertir ce dernier
quecesignal estunsignalsansinteret et pour valider de cette' facon le
re- seau suppresseur 44, afin d'eviter d'imposer au recepteur
IPT 52 le traitement de donnees inutiles ou indesirables.
18 - De meme, les signaux de sortie issus de la memoire 56 et transmis
sur la ligne 60 excluent les donnees de frequences sans interet, de
sorte que le dispositif utilisateur auquel la ligne 60 des signaux de
sortie est connectee ne recoit pas un grand nombre de frequences qui
sont indesirables ou qui devraient,peut etre, etre traitees avec une
certaine priorite Bien qu'il soit represente sous la forme d'une ligne
de signaux, le trajet 60 du signal de sortie comprend de preference
deux lignes, dont l'une est une ligne de priorite qui transporte
uniquement des don- nees de frequence relatives a des frequences
importantes reconnuestandis que l'autre ligne transporte le reste des
donnees de frequences du signal recu.
On a decrit ci-dessus un recepteur et processeur de signaux
electromagnetiques capable de developper des donnees de frequences
relatives a des signaux recus, qui possedent la plupart des avantages
du recepteur IFM, tels que la vitesse et la largeur de bande ainsi que
les avan- tages du recepteur IFT, tels que les donnees de frequences
pour signaux multiples et une information sur l'amplitude par rapport
aux divers signaux De meme, le dispositif n'est pas sujet au
brouillage ordinaire puisque toute tentative de brouiller le recepteur
IFM donnera naissance a un signal SIGNAL PRESENT qui validera certains
reseaux logiques qui permettront a tous les autres signaux d'etre
recus par le recepteur IFT pour y etre traites.
-.19-
Claims
_________________________________________________________________
REVENDICATIONS
1. Recepteur et processeur de signaux electromagne-tic destine a
produire des donnees de frequences rela-tives aux signaux recus,
caracterise par: des moyens formant antenne ( 12) qui repondent aux
signaux electroma- gnetiques et ont pour effet de produire des signaux
RFrecus; des moyens formant recepteur IFM ( 22) qui repon-dent auxdits
signaux RF recus et qui entrent en actionpour produire des donnees
numeriques relatives aux fre-quences presentes dans lesdits signaux RF
recus; une unite d'etat d'impulsions ( 54) qui repond auxdits signaux
RF recus et entrent en action pour produire un signal d'habilitation
uniquement lorsqu'un signal RF recu possedeune largeur d'impulsion
superieure a une largeur prede-terminee; un melangeur ( 34) qui repond
auxdits signaux RF recus et qui entrent en action pour produire des
signaux le frequence intermediaire; des moyens a retard( 40) qui
repondent auxdits signaux de frequence interme-diaire et entrent en
action pour retarder ces signaux d'un intervalle de temps
predetermine; des moyens formant recepteur IFT ( 52) qui repondent
auxdits signaux retardes et entrent en action pour fournir des donnees
spectrales relatives aux frequences presentes dans lesdits signaux
retardes; et des moyens suppresseurs (li 4) disposes entrelesdits
moyens a retard et lesdits moyens formant recep-teur IFT, et qui
suppriment normalement un signal qui leur est applique, lesdits moyens
suppresseus repondant audit signal d'habilitation et agissant de
maniere a inhiber lesdits moyens suppresseurs pour permettre auxdits
signaux retardes de-se transmettre auxdits moyens formantrecepteur IFT
pour y etre traites normalement.
2. Recepteur et processeur de signaux electromagne-tic suivant la
revendication 1, caracterise en ce que ladite unite d'etat
d'impulsions comprend un discriminateur de largeurs d'impulsions (
106) qui repond au front avant d'une impulsion desdits signaux RF
recus et qui entrent en action pour determinersi e Tpiration d'un
intervalle de -temps de l'ordre de grandeur de ladite largeur
predeter-minee survient avant l'apparition du front arriere deladite
impulsion, et qui genere ledit signal d'habilita-tion uniquement
lorsque ledit front arriere se presente apres ecoulement dudit
intervalle de temps.
3. Recepteur et processeur de signaux electromagne-tic suivant la
revendication 2, caracterise en ce que ladite unite d'etat
d'impulsions comprend en outre un detecteur a seuil ( 104) qui repond
a l'amplitude dudit signal RF recu et entre en action pour produire un
signalde sortie de detecteur a seuil uniquement lorsque l'ampli-tude
dudit signal RF recu est plus grand qu'une amplitude de seuil
preselectionnee, ledit discriminateur de largeurs d'impulsions
agissant sur ledit signal de sortie dudetecteur a seuil.
4. Recepteur et processeur de signaux electromagne-tic suivant la
revendication 3, caracterise en ce que ladite unite d'etat
d'impulsions comprend en outre un detecteur de signaux simultanes (
102) qui repond a des signaux possedant des frequences differentes et
qui entre en action pour produire un signal de detection de signaux
simultanes en reponse a l'apparition d'au moins deux signaux
differents par leur frequence, la presence d'un signal du detecteur de
signaux simultanes indiquant a un utilisateur le risque de defaut de
fiabilite des donnees numeriques des frequences produites par lesdits
moyensformant recepteur IFM.
5. Recepteur et processeur de signaux electromagne-tic suivant la
revendication 4, caracterise en ce que lesdits moyens suppresseurs
repondent egalement a un autre signal d'habilitation et comprend en
outre une memoire ( 56) dans laquelle sont accumulees une serie de
sequences preselectionnees, et des moyens ( 48) quicomparent les
donnees des frequences developpees par les-dits moyens formant
recepteur IFM auxdites frequencespreselectionnees et developpent ledit
autre signal d'habi-litation uniquement en l'absence d'egalite._ 21 -
6. Recepteur et processeur de signaux electromagne-tic suivant la
revendication 5, caracterise en ce que lesdits moyens suppresseurs
comprennent en outre un reseau logique ( 48) qui repond audit signal
d'habilitation et audit autre signal-dthabilitation en habilitant
ledit reseau suppresseur en reponse a l'apparition de l'un oude chacun
de ces signaux.
7. Procede de reception et de traitement de signaux electromagnetiques
utilisant une combinaison parallele composee d'un recepteur IFM et
d'un recepteur IFT, destines a fournir des donnees de frequences
relatives aux signauxelectromagnetiques recus, caracterise par les
phases consis-tant a: recevoir les signaux electromagnetiques et
deve-lopper des signaux RF recus; appliquer directement une partie des
signaux RF recus au recepteur IPM pour generer des donnees numeriques
relatives aux frequences presentesdans les signaux RF recus;
determiner si la largeur dtim-pulsions des signaux RF recus excede une
largeur d'impul-sions preselectionnee; convertir une autre partie des
signaux RF recus en un domaine de frequences intermediaires qui est du
meme ordre de grandeur que les exigences d'entreedu recepteur IFT;
retarder les signaux de frequences in-termediaires d'un intervalle de
temps preselectionne quin'est pas inferieur a l'intervalle de temps
exige pour.effectuer la determination de la largeur des impulsions et
appliquer le signal retarde au recepteur IFT pour generer des donnees
spectrales relatives aux frequences presentes dans lesdits signaux
retardes uniquement dansle cas o la largeur des impulsions du signal
RF corres-pondant excede la largeur d'impulsion preselectionnee.
8. Procede de reception et de traitement de signaux electromagnetiques
suivant la revendication 7, caracteriseen ce que la determination de
largeur des impulsions s'ef-fectue en relevant tout d'abord le front
avant de ltimpul-sion et en determinant si l'intervalle de temps
selectionnes'est ecoule avant le relevement du front arriere de
l'im-pulsion. 22 -
9. Procede de reception et de traitement de signaux electromagnetiques
suivant la revendication 8, caracterise en ce que la determination de
la largeur de l'impulsion est precedee par la phase de determination
de l'amplitude de l'impulsion et en ce que la determination de la lar-
geur de l'impulsion ne s'effectue que si l'amplitudeexcede une
amplitude seuil preselectionnee.
10. Procede de reception et de traitement de signaux
electromagnetiques suivant la revendication 9, caracterise en ce qutil
comprend les phases supplementaires consistant a developper la
frequence de difference des signaux RF recus simultanement et a
developper un signal simultane dans le cas o cette frequence de
difference se trouveen dehors de la gamme de frequences des signaux
electro-magnetiques recus et traites pour signaler le risque dedefaut
de fiabilite des donnees de frequence derivees.
11. Procede de reception et de traitement des
signauxelectromagnetiques suivant la revendication 11, caracte-rise en
ce qu'il comprend les phases consistant a emmaga-siner certaines
frequences dans une memoire, a comparerles donnees de frequences
derivees aux frequences accu-mulees et a appliquer le signal developpe
au recepteurIFT uniquement en l'absence dtune egalite des frequences.
? ?
Display vertical position markers.<br/><br/>This option will display
the relative positions of currently selected key terms within the full
document length.<br/><br/>You can then click the markers to jump to
general locations within the document, or to specific discoveries if
you know whereabouts in the document they occur. [34][_]
Open a preview window.<br/><br/>This window will provide a preview of
any discovery (or vertical marker) when you mouse over
it.<br/><br/>The preview window is draggable so you may place it
wherever you like on the page. [35][_]
[static.png]
[close.png]
Discovery Preview
(Mouse over discovery items)
[textmine.svg] textmine Discovery
« Previous
Multiple Definitions ()
Next »
Enlarge Image (BUTTON) ChemSpider (BUTTON) PubChem (BUTTON) Close
(BUTTON) X
(BUTTON) Close
(BUTTON) X
TextMine: Publication Composition
FR2517830
(BUTTON) Print/ Download (BUTTON) Close
1. Welcome to TextMine.
The TextMine service has been carefully designed to help you
investigate, understand, assess and make discoveries within patent
publications, quickly, easily and efficiently.
This tour will quickly guide you through the main features.
Please use the "Next" button in each case to move to the next step
of the tour (or you can use [Esc] to quit early if you don't want
to finish the tour).
2. The main menu (on the left) contains features that will help you
delve into the patent and better understand the publication.
The main feature being the list of found items (seperated into
colour coded categories).
3. Click the Minesoft logo at any time to reset TextMine to it's
initial (start) state.
4. You can select which part of the document you'd like to view by
using the pull down menu here.
You can select "Full Text" to view the entire document.
5. For non-latin languages, (in most cases) full text translations
are available, you can toggle them on and off here.
You can also toggle the inline discovery translations between
English and their original language.
6. The pie chart icon will open a basic statistical breakdown of the
publication.
7. The sort icon allows you to sort the listed categories based on
the number of instances found.
Click to toggle between ascending and descending.
8. You can use the refine box to refine the discovered items in the
sections below.
Simply type what you are looking for, any items that do not match
will be temporarily hidden.
9. The publication has been analysed and we have identified items
within it that fit into these categories.
The specific items found are listed within the category headings.
Click the section header to open that section and view all the
identitfied items in that section.
If you click the checkbox all items in that section will be
highlighted in the publication (to the right).
The best thing to do is to experiment by opening the sections and
selecting and unselecting checkboxes.
10. The main output window contains the publication full text (or part
thereof if selected).
11. The Tools section contains tools to help you navigate the
"discovered" (highlighted) items of interest.
The arrows and counter let you move through the highlighted items
in order.
12. Other tools include a "Preview" option [ [preview.png] ] and the
ability to mark the relative locations of highlighted items by
using the "Marker" option [ [marker.png] ].
Try these out to best understand how they work, and to discover if
they are of use to you.
13. Items selected from the menu on the left will be highlighted in
the main publication section (here in the middle of the screen).
Click them for further information and insights (including
chemical structure diagrams where available).
14. Please experiment with TextMine - you cannot make any permanent
changes or break anything and once your session is closed (you've
log out) all your activity is destroyed.
Please contact Minesoft Customer Support if you have any questions
or queries at: support@minesoft.com
[36]____________________
[37]____________________
[38]____________________
[39]____________________
[40]____________________
[41]____________________
[42]____________________
[43]____________________
[44]____________________
[45]____________________
[BUTTON Input] (not implemented)_____ [BUTTON Input] (not
implemented)_____
Документ
Категория
Без категории
Просмотров
1
Размер файла
56 Кб
Теги
fr2517830a1
1/--страниц
Пожаловаться на содержимое документа